(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Biodiversity Heritage Library | Children's Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Cantorion sheet music collection (part 2)"

HISTOIRES NATURELLES 





»»&»»»€«<€« 




Paroles de 


a Madame JANE BATHORI 


Musique de 


LES RENARD 




MAURICE RAVEL 




I._Le Paon 


(1906) 



Sans hate et noblement 




, $ L _ , _ 1 > ^ , k k u h h h_h h t K 1 




J^- 


11 va sure.ment se mari.er au.jour. 


l r*"l 1 \ r-~^ 


jp 1^ — " jb- ^ 










^* i- ' r 




vf?^ ' $ 


Ujh- — u 




J 


f^ 


ff LT t : f LtF 





\H^ i «> h h h h k- 


i - =i 


I - 


j[ 


V 


ft=3= 


Y W J 7 Jl «h J J 1 J) 1 -J 

Ellenepeuttarder. 


1 


tig 


7 yJUn^ 

Glo. 


*."-£ g fittf^ ^" ~^ 


r? r t A=i 




Jl 


FPF 


^ L^j [J-T r 

1 L — -3 


1 r f ii = 


^ 


=#= 


^ 


S 


■•" i ■ - JsO 


o 


TT 






u 



r' 'p J jl ji r, ^ f ' j ' J 'f 'F Jl ^^ 

. rieux,_ il se pro.mene a _ vec une al - lure de prince in 



'i fi y 



m 



mif 



i^\ ^ 



i*&\ *fl4 



^fal; fybik- 



T 



CTT 



IF 



J ' j, )J Ji J J> 1 1 J> J> J' fgp 



_ dien et porte sur lui les riches pre. sents d'usage _ 



j •> ^i^uf I " *fLyf 1 iw^jjUj ,'p 



7= 



a 



^^ 4^ 



3=^ 



CTr 



\JSf4 



p tres expres.sif 




monte au haut du toit et re - garde du co . te' du so . lei 



> 1 5 




f— r 




w 



_ nir et personne ne re.pond. Les vo.laille's ha.bi.tueesne levent nieme point la 



UN P. I 1 'fP ff 3 ^ 




^ Jl . J> > J> J- J Ji-hiiJu » g 



Elles sont lasses de l'admi _ rer . 



h 



fLSv 'g-j Ng 



•> ? ^ 



^nJ 



* »^ra 



/v 



^ 



tres ex press if 



F p F V P pg^ 



. cend dans la cour, si sir d'etre beau _ 



Pfp Mi>p $^ m 



qu'il est in.ca-pable de ran.cune 




. p solennel -j^ ^ 












Sonmari.age se_ ra pour de_ main. 












\>X- 


M. „ 


^; ft ( 


iJ^TT^I 




pp 


M . 
















-e- 


'tp. 


^f tf 


'l»p. 


nt? 







sa robe a queue toute lourde des yeux qui n'ont pu se de'-tacher d'elle. 




a Mademoiselle MADELEINE PICARD 



II. _ Le Grillon 




l'insec-te ne _ gre revient de prome . nade et re'.pare a.vec soin le desordre 

P \ 




1 " iTm p p p p i i jj^'pp j i * ■» U 'i 



D'a.bord il ra.tisse ses e _ troites alleesde sable . 



H; 



BH^Bfi^SBr 



:-fe Jg 



fes#j 






*wp 



fait du bran de scie qu'il e . carte au seuil de sa re . traite . 



m 



If -If 



Lb LAi rSf 



IlJi 



*£*=* 



{■'''■ U U I'J j l 



^^ 



«*i» 




i^ | - | /i Ji J ji i, | s= 


11 se re .pose. 

fl yft .1* ft J* & 


mrl'> l ^ 3 






p 


-^ — f^-f — ^— f— 


— fH^ — r r 


^^b^ 1 b^^ 


1 U j U 







q i i pp _ _ r~; T 



Puis il remonte sa minuscule mon _tre. 



toiTBuLrJ fi 



Mf M ., B 



^ ^ 



inim 



pip 



i*P 



§i 



j ■, ,Jl X Jl^Ji * J' JO Jl p 1 » Jl J l Jl Ji ]l Jl Jl J I V •, „ h j'i fi gl 



A-t-il fi.ni? est-elle cas.see? II se re.pose encore un peu. II ren.tre chez 



#1^ 






4 r~p p p ipJ h •' ^t^fpTp « 'Mp ap»f *■ 



lui et ferine sa porte 



Longtempg il tourne sa clef dans fa serrure de'-li 

ppp . iip Q 5 j^- tijl ;" ^. J) r^j 




^^ 



z uJ'^J' i 'p * * i y J^^' i iij 



Et il e- coute: Point d'alarme de . hors . 



.,V|]>£n Wn-^n pp 



^f4j 



fi 



»' .»& 



fW 






r^ 






* 



Mais il ne se trouve pas en surete. Rail. 



Et comme par une chainette 
=f • f _«r- l er Mouvt B 



^iiif lejjr 



^^ 



[ f fin^JJ J" PtUj' j J' 



frWJppP Pp (T l'i Jl | p F f M ^^ 



dontlapouliegrince, ildes.cend jusqu'au fond de la terre, 



'■'■ *iSi2i hiSLr 



fe Jj ,li Jf 



^ j, j if -j y i ^r u i (j (j 



ta 



Ji 



Ji 



On n'entendplus rien. Dans la campagne mu . 
Lent 



i 1 '' 1 ! ' u 



m 



^T 



f'A n i I y ji i J J' j i J> J' J ' pTp > > J)l j, j jg 



. ette, les peupliers se dressent comme desdoigts en l'air et designentlakune. 



fe 






r 



# 



^3 



1^ 



w 



i Madame ALFRED EDWARDS, nee GODEBSKA 



III.-Le Cygne 



Lent 

\ih\ r. = 


do i 
PP^ 


ix et calme 






T^~> J> ) 


Xj^i 


tt? n — fr-4 ■ - - 

Lent 


11 


glis _ _ se sur le 


bas _ sin, 


JPtA.. ' ffr?rrJ>r.ri»i 


-• -p»- ^•-f L «- -• 


JjjLZJjf'" *' Tm 


~7~~~~^ 












pp tres doux et e 


iveloppe de pedal t 













Ce'dez imperceptiblement 





Plus lent qu'au debut 



II ne resteqtfun instant de_saim . se, car les nu.a _ ges tardentpeu a reve. 




t > ■> » j ■>' i ■; |. ♦ j ^r yiy i i 1 s 



et, la - bas , ou meurentles on.du.lations de l'eau, 




tres express!/ 




Ralentissez 



n\ f — ^ k i i , h % |, f . | > i >, i i i^ j [ ^ lT? = ffl : 



puise a pecher de vains reflets, et peut - etre qu'ilmourra, victime de cette il.lu.sion, 

Ralentissez 







Modere 



Mais qu'est-ce que je dis ? Chaque fois qu'ilplonge, il fouil.le du bee la 




vasenourrissante et ramene un ver. II engraissecommeune oie. 

Sans ralentir 



a EMTZE ENGEL 



IV.. Le Martin-Pecheur 



On ne peut plus lent 
On ne peut plus lent 



Qan'a pas mor. du, ce soir, maisje rap. 



j¥Mg gtgf & 



^'n rjin - ^ 



i 



l i 



t — r 




Dsemblaitunegrossefleurbleueauboutdlinelongue tige. Laperchepliaitsouslepoids . 
Tres calme 




hti ^iiJinJ' i J 1 ^ ^J. I , . j, Ji ip^ 



cru qu'il ne faLsait que pas _ ser d'une branche a une autre . 

PPP\ 



a ROGER DUCASSE 



V. - La Pintade 



Assez vite 


Rail. 

^f? r tfTJrfc £ K K K 


fly * * °*d L-J 

.// rage u seme nt 




* ., U ,u> 1 — - — ■ 









m 



3fest la bossue de ma coi 



I jjj 'J r ' J' = 



i i f 



muuure 



^ : M V * 



hk 






Elle ne reve que plaies a 




*£ 



F [[ p P 

pite et les he 



^ 



pite et les har _ cele . 



Retenez beaucoup court 



IA 



ft 



iiw 




? 



3^g 




parce qu'elle s'i-ma.gine toujours qu'onse moque de sa taille, de son cra.ne chauve 

Retenu . 




/* s s c 


"P 


T" v 










-j^ 




m^ fa _n ■ P *> *l IV ft lj J 1 J^1>J' J 1 ' J^ ^ fc fc k h Ft 1 V? 


. rait . 


Elle 


laisse aux vo.lailles 


pa . 


ci 


fiques 


un 


mo.ment de re _ 




J 


^P" 


| ^~^ 








_A' p — 












ifcst 


^ 1 







































M> fi > h 



Qu'a-t-elle done ? 



La sournoise fait une farce . 

Retenez 




^_^ Tres raodere ^-^ 



Elle est aliee pondre son osuf a la cam_pagne . Je peux le chercher si cam'amuse . 

TresTmodere 



TT2J: 




Et elle se roule dans la pous _ siere _ 
au Mouv 1 



comme une bos