(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire franco-tonkinois"

A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 
précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 
ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 
"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 
expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 
autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 
trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en marge du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 
du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages appartenant au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 

Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter. Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer r attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

À propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 



des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse ] ht tp : //books .google . corn 




This is a digital copy of a book that was preserved for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 
to make the world's books discoverable online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 
to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 
are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that 's often difficult to discover. 

Marks, notations and other marginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book' s long journey from the 
publisher to a library and finally to y ou. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prevent abuse by commercial parties, including placing technical restrictions on automated querying. 

We also ask that y ou: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain from automated querying Do not send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a large amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attribution The Google "watermark" you see on each file is essential for informing people about this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are responsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countries. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can't offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
any where in the world. Copyright infringement liability can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps readers 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full text of this book on the web 



at |http : //books . google . corn/ 



UC-N 




B 3 117 =J?? 




r^T 



ff 



_!L^ -^ ■ - 




[IHr/î^l5]f^ ^1 




Digitized by 



Google 



Digitized by VjOOQIC 



Digitized by 



Google 



DICTIONNAIRE 

FRANCO-TONKINOIS 

ILLUSTRÉ 



Digitized by 



Google 



Digitized by 



Google 



p.-G. vf^âù^*^■J 

DICTIONNAIRE 

FRANCO-TONKINOIS 



ILLUSTRÉ 



Compr^enant : 

io La traduction d'environ 15.000 mots français avec les ditrérenU 

sens et les idiotisiiies qui s'y rapportent. 

2*> D.e8 développements encyclopédiques. — Lettres, Religions , 

Code, Administration, etc. 

3<> Des Illustrations et des tableaux en couleurs. 

4*» iJTn supplément pour les noms propres et les noms géograpliiijues. 



r*rix; XO francs 




IJANOl 

F. - H. .S C H N E I D K K , I M P R l M E IJ R - É D 1 T E l' f^ 
iîl à 51, Rue du Cot'-n, 49 à 51 



1808 
Toii6 droits réserves. 



Digitized by 



Google 



ON TROUVE A LA MÊME LIBRAIRIE 

DU MÊME AUTEUR 



Méthode théorique et pratique de la langue 
annamite (abécédaire) fr. 50 

Grammaire annamite à Tusagc des Français de 
TAnnam et du Tonkin 5 00 

En \irêiHiraliou : 

Dictionnaire annamite-français. 

Recueil de morceaux choisis annamites (livre de 
relève). 

Recueil de morceaux choisis annamites avec la tra- 
duction française (livre du maître) 

Recueil de proverbes annamites avec le sens littéral et 
la traduction française. 

1X)AN STACK 



Digitized by 



Google 



V3 , , 



AU LECTEUR 



li noM e$l enfin permis après bien des retarih de vous présenter ce 
dictionnaire franco-tonkinois : vous pourrez y recueillir le fruit de plu- 
sieurs années de It'avail, et s' il ne nous convient pas de nous le vanter, il ne 
nous déplaît pas non plus d'avoir vu les éloges qui lui ont été adressés par 
les journalistes de Ut Colonie qui le jugeaient sur les feuilles dépreuves et de 
vous y renvoyer. 

Si notre ouvrage ne inérite pas tous ces compliments, il est un point ce- 
pendant sur lequel nous sommes en parfait accord avec ces messieurs y c'est 
t opportunité de son apparition et le but patf iotigue de nos efforts. 

Ce dictionnaire étant le prenver qui paraisse au Tonkin, nousavans Ves- 
poir que malgré ses imperfections il sera bien accueilli parce qu'il a été 
longtemps attendu. Mais pou)^ éviter que dans la suite une critique plus ou 
moifis charitable nen fasse ressortir les défauts réels ou imaginaires sans 
considérer les difficultés du commencement qu'il a fallu vaincre^ il nous pa- 
rait bon d'exposer brièvement notre plan afin que chacun comprenne que si 
cet ouvrage, tel qu'il se présente, n'est pas complet , nous avons le désir de le 
perfectionner nous-méme plus tard. 

En entreprenant ce travail, nous nous sommes proposé non seulement de 
vous donner la traduction de tous les mots usuels de la langue française et mê- 
me d'un grand nombre de mots techniques, mais nous désirions aussi en 
faire comme une sorte d'encyclopédie dont VutiUté serait plus générale. 

Pour atteindre la perfection et remplir exactement notre programme, il 
eut peut-être mieux valu y travailler encore quelques années avant de le livrer 
à f impression. Mais de tous les côtés on le réclamait tel quel, on se plaignait 
de n'avoir sous la main aucun livre élémentaire indispensable pour appren- 
dre Im langue annamite : nous nous sommes laissé convaincre, peut-être à 
tort, et persuadé nous aussi que ce livre était nécessaire et que le moment 
opportun était venu de le publier, nous nous sommes laissé forcer la main. 

Vous trouverez donc ici la traduction d'environ iS.OOO mots français avec 
les différents sens que levr attribue le Dictionnaire de l'Académie ; iioms 
avons eu soin d'y ajouter des expressions populaires trop connues jwur n'en 
pas tenir compte dans un travail destiné à tout le monde. ^y^^^f^g^VS^'^ 

092 



Sous espévo 

Digitized by VnOOv K 



~ H — 

ftnssi quil ne vous sera pas désagréable de rencontrer a tu- mois voulus des 
ijnwures et mènii' des tableaux en couleurs dont l'exécution parfaite fait 
hommage aux talents des Annamites qui les ont préparés. 

Nous avofis cru encore qu'il ne serait pas sans profit d'ajouter à certains 
mots des noies explicatives sur tout ce qui reg irde les hommes et les choses 
de ces pays-ci. Beaucoup sont complètement inéJites : d'autres ont été arran- 
gées d'après des auteurs connus. En ft'uilletant les principaux ouvrages écritê^ 
jusqu'à préient sur le Tonkin, vouji auriez pu vous renseigner comme noiw. 
l*"Vons fait noiis-méme : mais c'est un long travail que vos loisirs ne vous 
auraient probablement pas permis, taniis que l'ordre alphabétique facilitera 
vos recherchais et économisera votre temps. 

Les changrments qu>i nous avons dû apporter à ces extraits pour les faire 
entrer dans le ca Ire d'un dictionnaire portatif nous ont quelquefois obligé de 
passer 60US silence le nom de l'ouvrage ou de l'auteur ainsi remanié : aussi 
bifjns les noms des pères Legrand, Launay, Louvet,etc.,deMM. Luro, Chéon, 
etc. f que nous nous faùfons un d'avoir de citer ici, vous assurent que vous 
trouverez dam cas notes toute l'exactitude et 1 1 précision désirables. 

P.-G. V. 

liaiiui, le 8 seplenihre 18UH. 



^ 



Digitized by 



Google 



SIGNES ET ABRÉVIATIONS 



EMPLOYÉS DANS CET Ol'VRAf.E 



.Mi. 


Adjeclil. 


Prép. 


Préposition. 


.Vdm. . 


Adminislralion. 


Sing. 


Singulier. 


AéiT. 


Adverbe. 


Subst. 


SubstantiL 


Arb. 


Arbre. 


V, 


Verbe. 


Arilli. 


Antbmétique. 


V. a. 


Verbe actif. 


Asl. 


Astronomie. 


V. p. 


Verbe passif. 


iSot. 


lîolanique. 


V. g. (verhi jrj-alln] 


Par exemple. 


<:* W ch. 


En cbtnois. 


V. Oamm. n" 


Voyez la gi'ammaire 


iS. i"*"**^). 


C/esl-à-dire ron»parez 




du même auteur 


Conj. 


Conjonction. 




aux numéros indi- 


Déni. 


Démonslralil. 




qués. 


hét. 


Délerminalif. 


V. n. 


Verbe neutre. 


Ex. 


Exemple. 


V. V. (vân vAn). 


Etc. 


Fig. 


Au figuré. 


" 


L^astérique indique : 


(Fig.) 


Renvoi à une figure. 




io les h. aspirées; 


fiéog. 


Géographie. 




2o les mots chinois 


(iéom. 


Géométrie. 




passés dans la lan- 


Gramm. 


Grammaire. 




gue annamite. 


Inlepj. 


Interjection. 




Le trait remplace le 


LiU. 


Littérature. 




mot qui se* trouve 


l^r. adv. 


Locution adverbiale. 




en léte de l'alinéa. 


Lor. ronj. 


Locution conjonctive. 


( ) 


La parenthèse ren- 


Ix>r. pn'p. 


Locution prépositive. 




fermant un ou plu- 


Log. 


Logique. 




sieurs mots anna- 


M. à m. 


Mot à mot. 




mites indique que 


Matli. 


.Mathématiques. 




ces mots peuvent 


Méd. 


Médecine. 




rire employés on 


P. ♦>. 


Par exemple. 




supprimés selon le 


IM. 


hante. 




contexte. 


Hor. 


Pluriel. 







Digitized by 



Google 



CORRECTIONS ET OMISSIONS* 



Abattre. Kéo di, triÇl ha, phû. 
Accorder, concilier. Giàn hoa. 
Acclimater (s'). Phuc thby Uiâ. 
Admissible aux examens. Ki d5 m^t 

khoâ. 
Affluence. Bàni dông nguôi. 
Amande, noyau. Hat quK (an diroc). 
V. 10. Nlià là et nhà Ihô ta à la place 

de nlià th&. 
Antidater. \ ièt lui nhAt lai. 
Ascendant. Quyt^n thè, thân tlu^. 
Atrabilaire. Kî cô tinh sila, ke hay 

râu rï, ke buôn birc. 
Avocat. Trijing su-, thày kiÇn. 
Balle élastique. Hôn nhira. 
Berlingot. Kco m4t. 
Besicles. Mue kinh. 
Bidon. Bînli lich thuy. 
Cadastre. Bia ba, so dién. 
Châlit. KImôn giu-ùng. 



Chercher sa vie. Câu Ihu-c. 
Consnbstantiel. Ctuig mAt han tinh 
Copean. V& bào, dco. 
Course de chevaux. Bam Ihi ngu-a. 
Députés (chambre des). Toà quau 

Iriéu hièp nghj. 
Désertenr (soldat), l.înh duo. 
Dette. Công nç-. 
Diète. Sir kièng dn. 
Espion. Kî m9t thâm. 
Embusquer (s*). Bon eo. 
Gargouillement. Sir soi bung. 
Gloire. Banh vong. 
Goûter (faire un). Uông nuùc. 
Grillage. Cân lan. 
Grommeler. LAm bt\m. 
Hémoptysie. BÇnh khac huyèt. 
Homicide. Nhàn m^ng. 
Intérêts (prêter à), tho nç^ an lai. 
P. 214. Litre ph.Im au lieu de pham. 



TABLE DES PLANCHES EN COULEURS 



histruments agricoles . 

lialances 

Cloches 

Drapeaux, étendards. 
Figures de géométrie . 
Armes de guerri* . . 



Page» 

6-7 

28-29 

54-55 

106-107 

158-1.f>9 



Lances, épées, elc . . . 

Mesures 

Instruments <1e musique. 

Sapèques 

Tambours 



P«ges 

200-201 
22G-227 
2:)0-237 
338-339 

:i(»()-3ij7 



^ 



Digitized by 



Google 



DICTIONNAIRE FRÂNGO-TONKINOIS 



A. IVép. io Marquant un rapport de 
mouvement, de direction, de- ten- 
dance, a ne s'exprime presque jamais 
par une particule ou préposition 
spéciale. 
Ex.: Aller à Hanoi, lôn Ha Nôi. 
Inviter à manger, mô-i an. 
2» Marquant un rapport d'attribu- 
tion, de possession, à se rend par 
les expressions qui remplacent le 
pronom possessif. (V. Gram., par 
P.-G. V., n«258etsuiv.) 
Ex.: Ce livre est à moi» sàch này 
là cua toi. 
3» Marquant un rapport de position, 
de manière d'être ou d'agir, à s'ex- 
prime par Jr, îr t^i (être en tel 
endroit), trong (dans et dedans), 
ngoài (hors ou dehors), trén (sur ou 
dessus) et du'di (sous ou dessous) 
selon le sens. (Cf. Syntaxe de la 
Gram.) 
Ex.* A Paris, t^i Paris. 

Il est à la maison, ngiriri &- 

nhà ou îr trong. nhà. 
Au ciel et sur la terre, Irôn 
lô-i dvt&i dàt. 

— cause de (loc. prép.), vî, nbân vi ; 

— force de (loc. prép.), taii, tai 

nhiéa, bii nhi<^u ; 

— ce que (loc. conj.), cir nhu- ; 

— moins que, nêu không, dù-ng 

k^khi; 

— mesure que, hf cô ; cô bao 

nhiéu, thi ; 

— partir de maintenant (loc. adv.), 

tir rây ma rti ; 



— peine (adv.), vira. . . thi ; 

— présent (adv,), ngay, bây gitr ; 

— temps, kip ; pas — temps, không 

Wp; 

— volonté, m$c y, m^c kÇ, kÇ. 
Abaisser. H^ xuông ; — un store, hh 

mành mành xuông ; — réduire : un 

prix, bô't giâ, g^n S'abaisser, h^ 
minh xuông. 
Abandonner, quitter, bJ ; —, livrer, 

giao. — S'abandonner, se. livrer, 

nOp minh ; ^— , se désespérer, nga 

long. 
Abaqne. Bàn tinh ; compter sur T— , 

gày bàn tinh ; une boule de T— , 

con toan, con tinh. 

Abaque, — L'abaque est une table 
à compter très usitée en Annam et 
dans toute la Chine. 

Tableau et exemple 

3 2, 1 2 9, 8 7 




Explication 
L'abaque se divise en deux parties 
séparées Tune de l'autre par une tra- 
verse horizontale. Chacune renferme 
dans le sens vertical un certain nombre 
de colonnes où glissent les boules qui 
servent à compter. Dans la partie 
supérieurp de la machine,. il v ««^«X^iUx 

Digitized by vjiC^'^ ^ 



ABO 



— 2 — 



ABU 



boules à chaque colonne et il y en a cinq 
aux colonnes de la partie inférieure. 

Les boules des colonnes supérieures 
valent chacune cinq boules des colon- 
nes inférieures correspondantes, et les 
boules inférieures valent chacune un 
des degrés de cette même colonne. 

Chaque colonne a une valeur numé- 
rique dix fois plus grande que celle 
qui la précède en allant de droite à 
gauche. 

Abâtardir (s'). Ra kém, hu* di. 
Abat-jour (d'une lampe), chyp dèn ; 

descendre F — , h^ chup xu6ng. 
Abattement, désespoir. Sif sè-n long, 

su* hèn d?. 
Abattoir. Nhà gièt trùu ho. 
Abattre, renverser, di xuong, ro-; — 
tuer, gièt, dânli chêt ; — abaisser, 
h^ xuông. — S'abattre, tomber. 
Ng5, ngâ xuông. 
Abbaye. Nhà dông. 
Abbé. Thày cà dâu dông. 
Abesse. Bà mu dau dông. 
Abcès Rçt, ung ; — dans le dos, hàu 
bôi ; — sur la poitrine, ti^n bôi ; 
un — pousse, nô lêii rgt, phât ung. 
Abdiquer. Ti!r, iCr bô, tirrây, tù- chï!rc. 
Abdomen. Bung, ruOt. 
Abeille. Gon ong; essaim d' — , bây 
ong, dàn ong; nid d'— , to ong, 
bOng ong. 
Abhorrer. Ghét, ghen ghét. 
Abîme, V^-c, vire sâu, nai v^t. 
Abject. Phàm phu, hèn hg ; homme —, 

ngu-ôi xàu net. 
Abjurer. Bô dao rôi. 
Abnégation. Du-c bô quén ich rièng 

mînh. 
Abolir, v. g., une loi. Bai luAt. 
Abominable. Quai gô*, dâng ngu-ù-i 

ta gôrn va ghét. 
Abondance. Cùa cài du* d^t, su- dây 
dây ; parler d*— , nôi ibuOc long. 



Abonder. C6 nhiéu, c6 du- d$t. 

Abord, accès. Loi vào, cua vào. 

Abord. D'— ; tout d'— , tru-o-c htH, 
dâu hèt. 

Aborder. — à terre, dem tàu vào, vào 
cira, lên dût, bô neo, dOu ; — quel- 
qu'un, dèn cùng ai ; buô-c gan ai ; 
— une question, bât dau nôi v^... ; 
tra tay vào. 

Aborigènes, iNhû-ng ngu-ùi bAn cuôc, 
ngu*ôi bàn tho. 

Aboyer. Sua, cin ; — (au figuré), 
dièc bâch, dire mdng. 

Abrégé. En — , nôi tiU, tôm lai. 

Abréger. Càt bot, làm cho vàn uU. 

Abreuvoir, Ao (uông nu-ô-c). 

Abréviation. Tièng vân tât. 

Abri. Lèu, lèu ô* tam, no-i an lânh. 

Abricot. * QuA hginh tir. 

Abricotier * H^nh tîr thu. 

Abriter. Clie cho khôi, che d$y. 

Abroger. Bai (luât, v. v.). 

Absent. Vâng, vâng m$l, vâng ngu-cri. 

Absenter (s^). Bi vAng, di khôi. 

Absinthe. Ngai cû-u ; * kho cao, son 
hoàng Uèn. 

Absolu, souverain, Trèn hèt, cao nhàl, 
vào b^c nhàt. 

Absolument. Cho hàn, cho Km. cho 
tuyèn vçn. 

Absolution. Sir tha, sir giai ; — sacra- 
mentelle, su- ihày cà làm phép giài 
toi. 

Absorber, s'imbiber, thàm ; — , l)oire, 
manger, uông, nuôt. 

Absoudre. Tha tOi, giài tOi, tha. 

Abstenir (s'). Kièng^ giû- kèo, lânh. 

Abstinence. Si^- kièng thit ; jour d' - , 
ngày kièng thit, ngày khem. 

Absurde. Phi ly, vu vo-, d^. 

Abus. Sir dùng quà lë, str diuig trài 
phép, sif làm hu". 

Abuser. Dùng trài phép trài le, dùng 
câch ching nvn, . , 

Digitized by VjOOQIC 



ACC 



— 3 — 



ACH 



Acacia, plante. ' Thanh tû-c hoa, nha 

thào, hoè thiji. 
Académie, école, tràng hçc ; —, 

réunion de savants, hàn lâm vi$n. 
Acajou. * Bào hoa tàm môc. 
Acariâtre. Cô tinh khô i*. 
Accaparer. Cam lày ; — des biens 

(v. g. du riz), dong lùa mçi noi cho 

nô lên gîâ ma ban dât ;^ — quelqu'un, 

bât ngu-ôi, giû- ngu-ài. 
Accabler (sous le poids). Bè xnâng, 

hièp ; être accablé, gànb khôngnii. 
Accéder, consentir^ u-ng, cbju, theo 

bè ; — , arriver, dên, tô-i dên. 
Accélérer. Làm cho nhanh han, giuc 

làm cho mau hou. 
Accent, signe placé sur ou sous les 

voyelles, dàu ; — , manière de par- 
ler une langue^ giçng. 
Accentuer, marquer Taccent, dành 

dàu ; —, parler avec un accent, nôi 

Accepter, recevoir. Nh^n; — une 

supplique, nh$n don, cliàp don. 
Accès (de fièvre, de colère). Coi) ; — 

(de vent, de pluie), co-n giô, con 

mu3. 
Accessible. Ngu*ôî ta dên gân du-çrc. 
Accident, événement fortuit, sir tinli 

cè^, tich xày ra ; —, malheur, tai ngn, 

su* ihiÇt h^i ; par — , tinh cô*, vô y. 
Accidenté (terrain). QÀng tro-n, 

cbàng bâng phàng. 

Acclamer. Kêu lên^ reo lén, reo mùng. 

f^cclimater ; s* — . Chiu nu-ô-c ; ne pas 

I s' —, chong nu-é^c. 

^ Accolade. Donner V —, âm, ôm lây. 

Accommodant, facile. Uoà nhu, d^ 

dàng, ngoan ngùy. 
Accompagner. Bi vu5i, theo, hâu. 

S'accompagner en chantant, vira 

hât vira dành dàn. 
Accompli, parfait. Lçn, Içn vçn, Içn 

lànb. 



Accomplir. Làm, làm cho Içn. 
Accord^ entente. Hôa, hôa thu^. 

dans le ton, su* hç^ cung. 
Accordéon. Bàn con. 
Accorder, concéder, cho, de, 

phép, nhu-ô-ng; — , conciliep 

cho hoà thuân, giao hoà. — S'accor- 
der, s'entendre, hoà thu^n vuôi 

nhau ; — , prendi'e le ton, bât cung. 
Accoster ; — quelqu'un. Bèn gân ai, 

dén cùng ai. 
Accoter ; s' —, Dua, dira ké. 
Accoucher, mettre au monde. Sinh 

de, de, de con. 
Accouder (s'). Dira, dira ké. 
Accourir. Ch^y, ch^y dên, tuôn dên. 
Accoutumé. Ba quen. 
Accoutumer. Làm cho (ai) quen, tâp ; 

s' —, quen, t$p. 
Accrocher (quelque chose). Treo lên ; 

s' — à quelque chose, vin lày, mâc ; 

s' — les pieds, les mains, quoac 

chàn, quo^c tay ; — pour se battre, 

giàng xé. 
Accroître, augmenter, grandir. L6'n 

lên, moc lên. 
Accroupir (s'). Ngôi xim. 
Accueillir, (v. g. des hôtes). Clhiu 

khâch, thêt dai, nrôc, don. 
Accuser, Câo, kiên câo ; être accusé, 

bi câo. 
Accumuler. Chong, chat, vun d6ng. 
Accusateur. Kè câo, nguyên câo, tien 

câo. 
Accusation. Dài kê câo; dcn ki$n. 
Acerbe. Chua, chat miÇng; paroles —, 

loi chua chat. 
Acharner (s') ; s'efforcer, gang sû-c, 

gang gJi, làm gang ; — s'attacher 

avec passion, mô. 
Achat. Su- mua. 
Ache (plante). * Th&y cân thâi. 
Acheminer (s'). Theo dàng(nào), dî, 

tàntôri. 



Digitized by CjOOQIC 



ADJ 



— 4 



ADN 



Acheter. Maa ; — da riz, dong g^o ; 

— des champs, tju ruOng. 
Achetear. Kè mua ; il y a manque 

d'acheteurs» è. 
Achever. Làm Içn, làm cho n6t. 
Acide (adj.). Chua ; fruits —, châl. 
Acides (subst.). Qui thiiy. 
Acier. Thép ; tremper V —, toi thép. 
Aconit. Thuoc dOc, *lirclu,x9canlhSo 
Acquérir. Mua, du-çrc, sâm du-çrc, li^u 

cho cô. 
Acquiescer. ITng, thugin ; — par un 

signe de* tête, gât dâu. 
Acquitter, absoudre. Tha. — S'ac- 
quitter, là nçr, la công. 
Acre. Chua, chat. 
Acte, action. Su- làm, vfÇc làm ; — de 

foi, kinh lin ; prendre — , bien, nhân. 
Acteur, comédien. Kè hât bOi. 
Action. Vir-c ; bonne — , viôc lành ; 

mauvaise — , vi^c dir. 
Action de grâces. Sir câni o-n ; prière 

d' —, kinh càm an. 
Actionner, intenter un procès. KiOn 

cào, di ki^n. 
Actif. Un homme —, ngucri lanh chai, 

hay làm viêc. 
Actuel. Bày giè-, dang cô bày giè-. 
Adapter, Bât vào, tra vào, soan cho 

xirng hçrp. 
Addition. Phêp tu-o-ng hçrp. 
Additionner. COng, truc, làm phép 

tu-o-ng hçrp ; — , ajouter, thêm. 
Adhérer. Dinh bén ; — à un parti, 

àm tèng, Uieo bè. 
Adieu. Dire —, gia. 
Adjacent. Ô* gân, giàp, lân c^n. 
Adjoindre. Thém, d$t ihêm, thêm vào. 
Adjoint (au maire). Phô ly. 
Adjudicataire (d'un travail). KJ lïnh 

viÇc làm. 
Adjuger. Lu$n cho ai du-gc, djnh. 
Adjurer, prier. Xin ? :ài, nai nSng, 

nàn nài. 



Admettre, recevoir, Nh|ln, chiu, img, 

cho vào. 
Administrateur. Kè coi viÇc, kè giOr 

viÇc. 
Administration (F). Sir cai tri dân, 

câch cai tri dàn. 

Administration des provinces. — 
11 y a trois sortes de provinces : les 
provinces primaires, les plus impor- 
tantes, s*appellent ttnh chfnh ; les 
autres sont appelées tlnh xép on se- 
condaires, et les d^o sont les pro- 
vinces de 3e ordre. 

Le plus haut mandarin d'une pro- 
vince primaire est le gouverneur, ap- 
pelé ting d6c ou quan thu*çmg. Sous ses 
ordres sont placés les autres fonc- 
tionnaires, à savoir : 

{a) Le préfet fiscal, quan bô ou bô 
chinh, chargé de l'impôt, du recrute- 
ment des soldats, etc. ; 

[b) Le préfet des sentences, quan 
an ou an sût, chargé de la justice et de 
la poste officielle ; 

(c) Le général, dé dôc, commandant 
en chef les soldats de tonte la pro- 
vince ; 

{d) L'instituteur de ire classe, âhc 
hoc, chargé de surveiller l'enseigne- 
ment dans toute la provmce. 

A la tête des provinces secondaires 
est placé un gouverneur de seconde 
classe ou vice-gouverneur qu'on nom- 
me tuân phu. Il a sous ses ordres les 
mêmes mandarins que le tong d6c, 
sauf le dé dôc qui est remplacé par 
un colonel ou lânh binh. Si la province 
est trop peu importante, le quan bô 
est supprimé. 

Les qnin d^o gouvernent les pro- 
vinces de 3® classe ; souvent ils n'ont 
avec eux qu'un quan an et un phô 
lanh binh, ou lieutenant-colonel. 

Les grouvemeurf dç 



Digiti 



^J^yliîScBgK"*"*' P"- 



ADM 



- 5 - 



ADO 



maires exercent ou plutôt exerçaient, 
avant la conquête française, leur auto- 
rité directement sur leur province et 
indirectement sor les tlnh xép et les 
d^o dont les tuân-plm et les quin-d^o 
sont hiérarchiquement moins haut 
placés que les làng-dôc. Aujourd'hui 
les mandarins des petites provinces 
sont indépendants de leurs collègues 
voisins ; mais tous, ting-dôc, tuân- 
phli et quàn-d^o n'exercent leur 
autorité que sous la surveillance des 
résidents français. 

Auprès du quan b5, pour l'assister 
dans la centralisation et Torganisalion 
du travail administratif, étaient autre- 
fois établis des bureaux en rapport avec 
l'importance de la province, el des 
magasiniers ou trésoriers gardant le 
magasin où se trouvaient les impôts 
en espèces et en natures. I>e quan bô 
avait cinq bureaux correspondant à 
cinq mimstères : 

1» Le phông lai, qui s'occupait du 
personnel de l'administration ; 

2o Le phông hO était chargé de 
l'impôt ; 

3o Le phông le s'occupait des céré- 
monies pubUques ; 

4» Le phông binh était chargé du 
recrutement et de l'entretien des 
troupes ; 

5o Le phông công veillait aux mo- 
numents et faisait exécuter les travaux 
généraux (digues, ponts^ routes, etc.)- 

A la tête de chaque bureau était un 
h$p, fonctionnaire du 8e degré. 11 était 
assisté de thu* l^i (secrétaires), et de 
nombreux postulants surnuméraires, 
vj oh^ lu-u thu* lai. La surveillance 
générale des bureaux était dévolue à 
onthông phàn, sorte de secrétaire gé- 
néral, ayant rang de huy^n, lequel 
était assisté d'un kinh lich, sous- 



secrélaire général. Souvent dans les 
provinces peu importantes, il n'y avait 
qu'un kinh lich. 

Le quan an était également assisté 
d'un thông phân et d*un kinh lich, 
mais il n'avait qu'un bureau, corres- 
pondant au ministère dont ce man- 
darin dépendait plus particulièrement : 
c'était le phông binh, qui était com- 
posé d'un hap du 8© degré, de deux 
hap du 9*, de thu* l^i et de vj nhâp 
luii thu- l^i. 

Les provinces se divisent en pré- 
fectures (phu) lesquelles sont adminis- 
trées par les quan phii ou quan tri 
phà. Les phu à leur tour comprennent 
un certain nombre de sous-préfectures 
que dirigent les quan huy^n ou quan 
tri huyêii (la dignité de vice-sous- 
préfet, tri sfr, est supprimée). 

Enfin les cantons sont dirigés par 
les chefs de canton, chânh tèng (autre- 
fois cai ting), assistés de phô tâng ou 
sous-chefs de canton. Les communes 
ont à leur tête un maire, ông ly ou ly 
tnrô-ng, aidé d'un ou de plusieurs 
adjoints ou phô ly. 
Administrer, gouverner. Cai tri ; — 

les sacrements, làm câc phép ; — 

un malade, làm càc phép cho ki li^t. 
Admirable. L^, la lùng, dàng ngu-ô^i 

ta khen. 
Admirablement. Càch la^ càch l^lùng. 
Admirateur, Kê lày làm 1^, kè trQug, 

kè khen. 
Admiration. Su- lày làm lijt, sir khen. 
Admirer. Lày làm h, lày làm trçng, 

lày lâm dàng khen. 
Admissible. NhAn duç-c, cbju dug-c. «-t^iwtè^ 
Adolescence. Tu^i dang thi, tuo Ai If ij 

xuân xanh. 
Adolescent. Contre tu&i, dang thi. 
Adonné. Mo ; être — à l'opium 

nghiên aphiên. 

Digitized by CjOOQIC ^^ 



AFF 



- 6 - 



AGE 



Adonner fs'). Ra laé ; — aux plaisirs, 

theo tinh xâc thit ; — à l'étude, 

chuyên tâm hQc hành. 
Adopter. L^p tu-, nh^n, nuôi. 
Adoptils. Parents --, cha me nuôj ; 

enfants — , coh câi nuôi. 
Adoption. Sir lâp tir, sir nuôi, su* nhAn. 
Adorable. Bâng kinh thcr. 
Adorer. Lay, kinh thô-, tho- Igiy. 
Adosser (s'). Dira lirng vào ; — à une 

colonne, dira vào cOt. 
Adoucir Làm cho (^ra, cho nhàu ; 

làm cho ra hién ; — de l'eau, hàm 

nirô-c. 
Adresse, habileté. S\r tài, sir khéo 

cliân tay ; — d'une lettre, chir giri 

thir, chîr dé thu*. 
Adresser, envoyer. Gfri. — S'adresser 

à quelqu'un, don cùng ai, kêu vuôi ai. 
Adroit. Cô tài, tài nâng, khéo chân tay. 
Adulte. Ki dèn tu3i khôn lô-n ; une 

fille —, con gai dâ dên luJi gà 

chong. 
Adultère ; péché d'— .Toi ngoai tinh. 
Advenir. Xày ra, sau se cô. 
Adversaire. Ki ch6ng trà, k5 thù, 

kê yé bè khàc. 
Adversité. Tai nan, sir khôn cire. 
Affable. Hoà nha, diu dàng, Ihuân 

thuc, cô tinh sîi. 
Affadi. Chàng cô mùi mê, lat leo. 
Affaiblir (s'). Ra yêu, ra kéra, ra ki^t. 
Affaire. ViÇc, sir, su- làm. 
Affaisser (s'). Nga xuôiig, phài giô ; 

le sol s'affaisse. Bat sut, dàt lùn 

xuông. 
Affamé. Ki dôi khàt. 
Affamer. Làm cho ngirô-i ta dôi khât. 
Affecter un air de... Mu5n làm rang. 
Affection. Su* mên, sir yêu mên. 
Affectionner. Mèn, thich. 
Affectueux. Cô long thu-o-ng yc^u. 
Affermer. Cho thuê ; — pour dix ans, 

cho Umê dîi'mu-ôi nâm. 



Affermir. Thêm sirc, làm cho nên 

virng; — , soutenir, kèm. 
Affiche. Yêt thi, bi^n, bkg. 
Afficher. Dàn tô-, y et thi, dàn bi^n, 

treo bàng. 
Affiler. Mai cho sâc. 
Affilier (s*). Ara tùng, Vào bè, âm lày, 

âm vào. 
Affinité. Ho, hç kèt ban. 
Affirmatif. Kè nôi câ quyèt. 
Affirmer. Quyèt, nôi già. 
Affliction. Sir lày làm buôn làm cire. 
Affligé. Cire, cire khà, thim nao. 
Affliger. Làm khè. — S'affliger, lày 

làm thîim, lày làm buon. 
Affluence. Su- dông dân^ sir tuôn dèn y 



Affluent. NgA ba sông, liai ngàch 
sôngnh^p mot. 

Affluer, abonder. Cô du- d?it, cô nhiéu ; 
— , accourir en nombre, tuàn dên, 
chay cùng nhau,tîim lai,hçrp làm mot. 

Affranchir (des esclaves). Phong toi 
ta, thasu-làm toi. 

Affréter. Thuê tàu. 

Affreux. Gô-m, gô-m ghièc, gôin tli§t, 
gôrn làm. 

Affront. Sir xl nhuc, lô-i dièc bâch, 
lô-i mâng tràch . 

Affronter. Li^u minh, bût dàu (làm 
viÇc gi) ; — quelqu'un, dânh gan. 

Afin que, afin de. Ma, cho, d^ ma, 
dh cho, cho dirçrc. 

Agacer, ennuyer, Quày, quày rày ; — 
les dents, làm cho ghê rang ; — , 
provoquer, gheo. 

Age, année d'— . TuAi. 

Agé. Bi\ cô tuii ; — de trente ans, 
lên ba muoi lu5i ; — comme je le 
suis, à quoi bon désirer vivre en- 
core, toi bây nhiêu tuii dau, côn 
muc^n sèng làm chi nira. 

Agencer, disposer. Lo HÇn, xé xèp, 

^^°'^PDigitizedbyC.OOgle 



Instruments agricoles 



i,M],i! ihnc 




\'6 dA|i dût 

^^ IJ^Trang Uiôc 



1 Bira ~T 




Sang 



Tlinifig 





Digitized by VjOOQIC 






Digitized by 



Google 



AIG 



- 7 



ALI 



Agenouiller (s'). Qui, qui xu6ng, qui 

lén. — avec son pantalon, qui ci 

quân. 
Agile. Nhanh ou lanh, nhanh nhgn, 

nhe nhàng, nhç chân ; cô tinh nliç 

nhôm. 
Agir. Làrn, làm viêc, tra tay vào (viêc). 
Agiter. Lâc, lùclâc;. — les bras, mua 

cânh tay ; — la main pour appeler 

quelqu'un, vây tay. — S'agiter (de 

douleur). Cira, cu-a cây. 
Agité (par le vent). PliAt pho*. 
Agneaa. Con chien con, con ciiiên. 
Agonie. Hàp hb\ ; réciter les prières 

de T— , dçc kinh giùp kJ mong sinh 

thi. 
Agrafe. M& vit cài ào, khoâ do. 
Agraire. Thu<)c vé ruOng, vé niông 

nu-OTig. 
Agrandir. Làm cho rOng ho-n, thêm. 
Agréable. Êm long, u*a. 
Agréer. U*a, nh^n. 
Agresseur. Kê dânh tru-âc, kè bât 

dau. 
Agression. Su- dânh tru-ô-c, su* xông 

vào ma dânh. 
Agricnltenr. Kè làm ruông, kè làm 

nghé canh nông. 
Agricnltnre. Nght* làm ru<)ng, nghé 

canh nông. 
Aguets. Etre aux — , veillpr. Canh, 

do, rinh ; — attendre, rinh chu-c. 
Ah !(interj.). — bon! hay! hay lâm! 

tôt ! dâo dh ! — hélas ! ôi !. hâi ôi ! 

ô cha ôi ! kh6n nan ! 
Aider. Giùp, giûp dû-, cihi gfûp, phù 

hi>, làm ich cho. 
Aienls. Ông bà. 
Aigle. Chim phiro-ng hoàng. 
Aigre. Chua, cay. 
Aigremoine, pi. * Cao ihai. 
Aigrette. Cô trâng. 
Aign. Nhpn. 
Aigrir. Ha chua, ra cay. 



Aiguière. Châu; — en cuivre, ch$u 
thau. 

Aiguille. Câi kira. 

Aiguillon. G?iy bOt ma thuc bô ; — 
de cornac, bùa. 

Ai7uillonner. Thùc, giuc. 

Aiguiser. Vac dâu nhon; — un cou- 
teau, mai dao, mai sât. 

Ail. Tèi. 

Aile. Câiih. 

Ailleurs, v cho khâc, Jr no-i khâc. 

Aimable. Bàng yéu. 

Aimer. Mên, thich, thu-o-ng yêu. 

Aine. Ch5 giâp hàng. 

Aine. Con dâu long, con câ. 

Ainsi (ad V.). Vây, cûng vây,lhê, cCing 
thê. — que (loc. conj.) nliu-, cûng 
nhu-. 

Air. Khi, khi dàt; — extérieur, ma- 
niéré. Hinh dông, tu-çng, rang; — , 
chant, bài, cung. 

Airain. Bong. 

Aire. San làm lùa. 

Aise. Vivre à T — , diro-c tùc dyng, 
du-ç-c dîi an, du-çrc khâ. 

Aisselle. Nâch. 

Ajourner, retarder. Hoan, giân, lân 
lû-a; —, fixer un jour, hen ngày. 

Ajouter. Thêm ; —, foi, tin. 

Alambic. Vaccàtru-o-u. 

Alarme. Su* sçr hâi, sir kinh khièp. 

Albâtre. Bach ngQC. 

Alcali. Nu-ô-c dài qui. 

Alcool. ï\\T(jr\i càt, rirqru m^nh lâm. 

Alcôve. Buong, nhà buông, buông 
ngJi. 

Alêne. Cm giiii. 

Alentour, (conj.). Chung quanh. 

Algue. * H Ai dgi. 

Aliéné, fou. Dai, diôn, cu6ng. 

Aliéner, vendre. Bân, nhu-ô-ng, dài. 
S'aliéner quelqu'un, màt long (ai), 
ir bât thu$n cùng. 



ALT 



- 8 - 



AME 



Alinient Lçrang thirc, do an uàng. 
Aliter (s*). Nâm liêt giirÔTig. 
Allaiter. Cho bù. 
Allécher. Quyén dy, d5 dành, rù, rù-, 

inô*!. 
Allée. Loi di, loi cô rang cày liai bên. 
Alléger. Làm cho nhe. 
Allégorie. Thi du, câch nôi ta truyên 

khâc giông su* minh cô y nôi. 
Allègre. Thoâ long, khoâi. 
AUégresEe. Su-mirngrô-. 
Alléguer. Lây le làm cliùng, lày no. 
Aller. Bi ; — vile, di mau, di rào 

chân ; — à la selle, di rua, ra viôc 

cân, ra ngoài. 
Alliance. Su* vào lio ; faire un traité 

d'— , giao hôa, giao u-ôc, giao kèt. 
Allier, joindre. BuOc vào; —, m^'ler, 

pha ; s'—, vào hç, giao kèt. 
Alligator, genre crocodile. "INgac ngu-. 
Allocution. Bài giJng, lin du. 
Allonger. Làm clio dài; — le lou, 

nghèn cô. 
Allons! (inlerj.). Ilay ! toi î giôi ! 

nào ! 
Allumer. Bot, tliâp ; — le feu, dàl 

lira : — la lampe, thâp dèn. 
Allumette. Bôm; boîie d'— , bao dôm, 

bao dièm. 
Allure. Hî'mg, tu-ung : — d'un cheval, 

iiu-ô-c. 
Alluvion. Bat bôi. 
Almanach Lich, mue lue. 
Aloès. • Lô hôi. 
Alors (cory.). Thi,m6'i; — seulement, 

thl moi. — (parlant d'un temps 

passé), khi i\y. 
Alouette. * Chim thièn ma, chim cha 

chien, chim choc mào. 
Alourdir. Làm cho ra n$ng. — S'a- 
lourdir, ra n*ng iié, ra n$ng. 
Altéré. Kè khât. 
Altérer la vérité. Nôi d&i, man trâ ; — 

un texte, m^o. 



Alterner. Thay dôi nhau, si lirçrt, luàn 

phiên. 
Altier. Kiéu câng, khoành khoâi, kè 

làm cao. 
Altitude. Su* cao. 
Alun. Phèn. 
Amadouer. BS dành, mua long, phinh 

phô*. 
Amaigrir. Ra gây guO^^- 
Amande. Quà m^nh dào. Vfin. 

Amandier. Cây mÇnh dào ; * m^nh dào 

thu. 
Amarre. Bây buôc tau. 
Amas. Bông. 
Amasser, mettre en réserve, lich, thu 

tich ; — mettre en las, dành dong. 
Ambassadeur. Khâm sai ; khâm m^ng. 
Ambitieux. Ki tham danh Içri chûx 

quyén. 
Ambition. Sir tham danh ; sytham Uri. 
Ambitionner. Tham lam, làm hèl sirc 

cho du'ç-c, u-ô-c ao, mong moi. 
Ambre, Hà phâch ; — jaune, mal lap 

dinli. 
Ame. Linh hôn. 
Améliorer. Lîmi cho ra tôt hoii. — 

S'améliorer (des personnes), sua 

linh net, sua; s'— (des choses), 

nên lot hcrn. 
Aménager. Bçn cho cô phép tàc ihir tir. 
Amende, peine. Viji ; frapper d'une —, 

bât va ; être frappé d'une —, mâc Vci. 
Amender (s'). Sù-a minh 1^, sua 

tinh net. 
Amener. Bu-a dèn, dàt dèn. 
Amer. Cay, cay dâng, chua. 
Amertume. —, saveur amère, sir cay 

dîtng, sir chua chat; —, douleur, 

sir dau dô-n, sir cire long, sir khon 

cire. 
Améthyste. ' Lam bao th^ch, tir ngQC ; 

— cristallisée, tîrthçch anh. 
Ameublir (s*), (se dit de la terre), 

Bàt&i. 

Digitized by CjOOQIC 



AMP 



— 9 - 



ANC 



Ami. B^, b^ bihi, cô nghia thièt; 

deux amis intimes, bai ngirôi ir ynbï 

,nbau nhir bât nirô-c. 
Amiante. "Hoâboàn. 
Amical. Ngbia tbièt. 
Amict. Kbân amictô, kban vai. 
Amidon. Bôtlpc. 
Amincir. Làm cbo ra m6ng, vôt obi, 

b^. 
Amiral. Quan tâng tbông tbùy d^o, 

thby sir dinb dô tbông. 
Amitié. Sir ngbia tbièt ; T— de la mort 

est la dernière, ngbîa tir là ngbia 

t4n. 
Ammoniaque. Nirô-c dài qui. 
Amnistier. Tba. 
Amodier, louer. Tbuê, lày tbaè. 
AmoUir. Làm cbo mém. 
Amonceler. Vun dông, cbong. 
Amorce (v. g. pour les poissons). 

Moi; — d'une arme à feu, ngôi 

sùng, nom. 
Amour. Su- mên, sir yêu mén, tinb 

nj^bïa, ngbîa tbiêl. 
Amphibie. (Giông vât) bay sông trén 

dàt va duéri nir&c. 
Amphibologie. Lcri cô bai y ngbîa, 

loi bi^u lan du-c/c, dieu lùng. 
Amphithéâtre. Noi c6 sân rOng trôn, 

ma cbung quanb cô tirô-ng xây tîrng 

bâc cbo tbièn b^ xem trô bay là xem 

kè dua vât nbau, dinb ampbitbéatrô. 
Amphore. Hû, cbum, vô, cong, bâu ; 

cbinb lô-n cô bai quai. 
Ample. ROng) 1<^> quing kboàt. 
Amplifier. Làm cbo rông, nôi cbo 

r^ng 5' bon, nôi tbém. 
Ampoule. —, fiole, Içtbuy linbnbo va 

pblnb bung;— , tumeur, pbông da, 

bing da. 
Ampoulé. Style —, cacb nôi pbào, 

nôi vân boa quâ le. 
Amputer. Cb^; — le pied, la main, 

cb4t cbân, tay. 



Amulette, Bùa, bùa cbû. 

Amuser (s'). Cboi, gi&i tri, giài pbién. 

An. Nâm, niên ; — d'âge, tuai. 

(V. Année). 
Anachorète. Tu bànb, ki ir noi vâng 

vê; un —, thày tu bànb. 
Analogie. Str giângnbir, str bêt nbau, 

sijr xirng bçrp, su- dôi, 
Ananas. Quà giù-a ; * boàng lien. 
Anathôme, excommunication. V9 cât sir 

tbông công vuôi tliânb Ygbêrêgia ; 

— , excommunié, kê da mât sy tbông 

công ày. 
Ancêtres. Ông bà cba mç, ih tông. 

Culte des ancêtres, su* Ibô* ông bà 
ông vài. — Les indiens ont cette 
singulière idée, sur laquelle re- 
pose leur droit de succession, que 
tout bomme pour être sauvé dans 
l'autre monde, doit laisser en celui-ci 
un fils qui offre des sacrifices à la 
divinité à sa place; et il ne faut pas 
moins de trois générations pour que 
l'ancêtre soit sauvé. Par un fils Tbomme 
gagne l'empire des mondes, par le fils 
d'un fils il obtient l'immortabté ; par le 
fils de ce petit-fils il s'élève au séjour du 
soleil. Ceux qui meurent sans enfant 
mâle sont exclus du ciel ; si le fils 
meurt sans postérité, les ancêtres 
sont précipités dans les enfers. Les 
filles sont inaptes à faire les sacrifices. 
Quand meurt le père, les fils sont fibres 
de rester dans l'indivision ou de par- 
tager la succession. Dans le premier 
cas, l'ainé seul est cbargé des de- 
voirs religieux envers les ancêtres, 
parce que seul il a été engendré pour 
les remplir. 11 prend possession de tout 
le patrimoine et les autres enfants vivent 
sous sa tutelle comme ils vivaient sons 
celle de leur père. 

Bien que l'état social de l'Inde et celui 
de la Gbine diffèrent profondément, le 

Digitized by VjOOQIC 



ANC 



- 10 - 



ANC 



culte des ancêtres a cliez eux des points 
de ressemblance et il peut être le reste 
d*un culte inconnu répandu en Asie 
avant la constitution des nationalités 
hindoue et chinoise. 

En Annain, on appelle hu-onig hoi 
la portion du patrimoine destinée à 
subvenir au culte des ancêtres et à 
l'entretien des tombeaux. — Les 
caractères huouf^ et hoil représentent 
les parfums et le feu qui brûlent sur 
Tautel de la famille en Thonneur des 
ancêtres. 

Quiconque jouit d'une portion de 
bien vouée au culte doit se préoc- 
cuper de faire, dans le temple des 
«^ ti ancêtres, «iuhMrtb^, ou s'il n'en a pas, 
dans sa propre maison, les sacrilices et 
les offrandes aux ancêtres : thcr, tir, 
cùng, quay, révérer, sacrifier, convier 
aux offrandes. 

Ainsi d'après les rites, au premier de 
l'an, un peu avant le jour du têt, dans 
les derniers jours de la dernière décade 
de la douzième lune, il faut s'occuper 
de nettoyer les tombeaux. Pour cela le 
chef de la famille convoque ses parents 
et leur donne les instructions nécessai- 
res pour mettre chaque chose en ordre, 
i^e travail fait il rémunère toutes ces per- 
sonnes d'une manière convenable. Si 
quelque parent se dérobe à ce devoir, 
le chef de la famille est averti et il 
punit le récalcitrant. Seuls, les parents 
riches, de position élevée, sont excusés, 
retenus qu'ils sont par l'importance 
de leurs affaires. 

Le 29, proche du tôt, il faut nettoyer 
là le mobilier dans la nlià ^ h ^, qui, chez 
les pauvres, est remplacé par un ap- 
partement de la maison, momentané- 
ment destiné à cet usage. On sort des 
armoires les vieux ustensiles du culte, 
on met les rideaux et les tapis en 



place, on dispose les brûle-parfums et 
les chandeliers sur l'autel. 

Le 30, il faut préparer un repas et 
faire, vers le soir, une offrande de mets 
sur tous les autels du temple des an- 
cêtres. Cette cérémonie s'appelle 1? 
nrô-c ông bà (introduire les grands pa- 
rents). Pendant les trois jours du têt 
qui suivent cette cérémonie, il faut 
exposer des mets en offrande devant 
toutes les tablettes, jour par jour, en 
les renouvelant aux heures ordinaires 
du repas. Le soir du Séjour on prépare 
un nouveau repas pour l'offrir à tous les 
ancêtres dont la tablette est dans le 
temple ; c'est la cérémonie pour recon- 
duire les ancêtres, 1? du*a ông bà. 

Qiez la plupart des riches on con- 
tinue les offrandes de repas quotidiens 
jusqu'au 7e jour du têt, jour où l'on fait 
tomber les nK\ls(cây nêu) plantés devant 
les portes. Ailleurs les offrandes con- 
tinuent jusqu'au 15ejour appelé thu-çmg 
nguyên, par rapport au 15® jour de la 
7e lune qui s'appelle trung ngu^ên et 
au i5ejourdela lO'î lune qu'on ap- 
pelle h^ nguyên, jours spécialement 
consacrés à honorer les ancêtres aux- 
quels la famille doit son origine. 

Les offrandes sont encore obligatoires 
à d'autres époques de l'année, mais à 
ces diverses époques on ne fait qu'un 
jour de cérémonie, Ainsi, par exemple, 
on doit les faire aux anniversaires de 
la mort des père et mère, aïeul et aïeule. 
La veille au soir de ces jours-là on 
prépare un repas et on en fait l'offrande 
aux approches de la nuit pour accomplir 
le rite tiênthuông. Le jour anniversaire 
airivé il faut offrir un repas, suivant sa 
condition, principalement sur l'autel 
du mort honoré ce jour-là et exposer 
en même temps des offrandes suffisantes 
sur les autels des autres ancêtres. 

Digitized by VjOOQIC 



ANC 



- H - 



ANC 



Il est ordonné d'accomplir ces rites 
de bonne heure, c'est-à-dire avant huit 
heares dn matin. 

Le soir ou le lendemain, on fait une 
nouvelle offrande pour reconduire les 
ancêtres, semblable à Toflrande tien 
tbirôrng de leur réception . 

Ces offrandes sont accompagnées de 
véritables sacrifices offerts par le chef 
de la famille, vrai chef de la religion 
des ancêtres. 

Rien ici ne dit que le père doit avoir 
une postérité pour être sauvé. Il n'y a 
rien de précis comme dans l'Inde sur 
la vie future. Mais la préoccupation de 
la mort est très grande chez ce peuple. 
Nombre d'années avant de mourir, 
Tannamite prépare sa dernière de- 
meure, entretient son tombeau, s'occupe 
des honneurs qui seront rendus à sa 
mémoire. 11 croit à l'immortalité des 
âmes; il croit aussi que l'âme des 
trépassés aime à revenir au milieu 
de sa famille, que celles auxquelles 
personne ne porte affection, sont dans 
l'angoisse. 

Aussi la préoccupation de tout hom- 
me est-elle d'avoir un fils, une postérité 
qui lui rende les honneurs funèbres, 
conserve sa mémoire, l'invite aux solen- 
nités de la famille alors qu'il ne sera 
plus de ce monde. Le pauvre a voulu 
avoir des enfants pour être honoré par 
eux pendant cette vie et après sa mort : 
ir compte pour cela sur l'éducation 
traditionnelle qu'il leur a donnée et la 
piété filiale religieuse qu'il a su leur 
i ncnlquer. Le riche s'efforce d'assurer ce 
même résultat en dédiant une portion 
de ses biens à cet usage. 

Le bien ainsi dédié au culte est 
inaliénable ; il se transmet de mâle en 
mâle par ordre de primogéniture. La 
loi veille de tout son pouvoir à ce que 



ce bien soit conservé et ne soit pas 
détourné de son usage. Le revenu 
des biens dédiés aux ancêtres n'est pas 
tout absordé par le culte ; il sert aussi 
à maintenir celui qui est chargé du 
culte de la famille dans une situation 
convenable qui assure l'observation 
des rites. 

Quand le père meurt intestat, ses 
héritiers sont obligés, de par la loi, de 
consacrer la dixièmo partie de ses 
biens au hu-onghoà. Quand il ne meurt 
pas intestat, il désigne lui-même une 
portion de ses biens pour cet usage. 
Rien ne limite l'importance des biens 
de hu-ang hoi qu'il constitue et la loi 
oblige les descendants à se confor- 
mer à sa volonté. 

Celui qui n'a pas de postérité cherche 
toujours à s'en créer une. Aussi la loi 
règle l'adoption et ordonne de susciter 
au parent, mort sans postérité, une 
descendance choisie parmi les proches 
ayant même nom et mêmes ancêtres. 
Elle exige en outre que dans ce choix 
on suive la loi de l'âge. Si l'adopté 
est étranger à la famille, il sera inapte 
à continuer la postérité et à rendre le 
culte, bien qu'il doive être traité comme 
un enfant légitime en ce qui concerne 
l'héritage de Tadoptant. 

La piété ne consiste pas, dans une 
famille, à avoir une masse de biens 
voués au culte. Ces biens n'étant pas 
spécialement voués â telle ou telle 
personne, mais pouvant servir au culte 
de tous les ancêtres, on n'est pas 
obligé, dans les familles, d'augmenter 
à toutes les générations la part hu-o-ng 
hoi primitive. Mais les branches se- 
condaires, à mesure qu'elles se for- 
ment, créent de nouveaux hirong hoâ 
pour leur culte particulier. 

Les biens voués lauxidla 



sont dési- 



ANC 



- 12 - 



ANC 



gnés par les Umies tu* sang (biens 
du culte) et tu* dién (champs du culte), 
ou par phân hu-cmg hoà (part de l'en- 
cens et du feu) et phân tuy^t tu- (part 
des morts sans postérité ). 

Dans la pratique, ces biens, quoique 
inaliénables, finissent par disparaître. 
Souvent par suite de la ruine de la 
famille il ne reste de sacré que l'étroit 
espace où sont les tombeaux, espace 
très facile à reconnaître par ses lu- 
muli. La loi le couvre de sa protection 
et défend de vendre le terrain des 
tombeaux. Aussi, dans la coutume, 
l'on a toujours soin d'excepter, par 
une clause spéciale, ce même terrain 
de la vente du reste du champ. Or la 
famille pauvre ne tardant pas à se dis- 
perser, les tombeaux disparaissent à 
leur tour peu à peu. Le nouveau pro- 
priétaire ne les détruit pas ; c'est une 
profanation que personne n'oserait 
commettre, tant est grande la terreur 
des morts. Mais la famille n'existant 
plus pour les entretenir, le nouveau 
propriétaire les laisse disparaître sons 
l'action du temps. 

Le huang hoà n'est qu'un usufruit 
aux mains de celui qui le possède : la 
nue propriété appartient à la famille. 
L'un quelconque de ses membres a 
donc le droit de veiller à sa conserva- 
tion, de s^opposer à son aliénation on 
d'en poursuivre ou faire poursuivre la 
revendication au nom de la famille. 
Quand il y a extinction d'héritier mâle 
direct dans l'ordre de primogéniture, 
c'est encore à la famille qu'il appar- 
tient d'en régler la dévolution, en se 
conformant à la loi de l'âge. 

Le père ne peut enlever à son pre- 
mier né le droit de jouir du hu-crng 
hoà : le hu-o-ng hoà n'est pas sa pro- 
priété, c'est la loi et non sa volonté 



qui fait le dich tir, l'héritier du hu-oiig 
hoà de la famille en général ; mais 
les fautes contre la piété filiale frap- 
pent d'indignité le bénéficiaire du 
hu-o-ng hoà ; la famille a le droit 
d'exclure l'indigne et de choisir un 
autre membre pour jouir de ce bien. 

Les filles sont impropres à rendre 
le culte ; par conséquent s'il ne reste 
aucun membre mâle de la famille, le 
hiro-ng hoà redevient un bien ordinaire 
que les filles survivantes ou leurs 
descendants se partagent entre eux. 

Dans une famille, quand les enfants 
sont séparés et ont pris leur part du 
patrimoine, il peut arriver que l'un 
d'entre eux meure sans postérité ; la 
famille doit lui en susciter une, et 
celui qui sera choisi à cet effet aura les 
mômes prérogatives que s'il avait été 
adopté par le déftint, les mêmes droits 
que son fils légitime. 

En outre, d'après la coutume, un 
père de famille riche, qui a des frères 
ou des sœurs morts pauvres, sans 
pospérité, leur fait souvent sur ses 
propres biens une part (tuyÇt tir) à 
ajouter au hu-cng hoà pour que la 
mémoire de ceux qui n'ont pas eu de 
postérité, ne soit pas perdu& 11 faut, 
bien entendu, pour exiger ce tuyÇt tir 
une disposition testamentaire expresse. 

Dans la pratique la famille ne 
s'étend pas indéfiniment, elle se com- 
pose de tous ceux qui doivent porter 
le deuil, d'après la loi, parmi les 
personnes ayant même nom et mêmes 
ancêtre?, alors même qu'elles seraient 
parents éloignés. La famille ne s'en- 
tend que de la descendance mascuHne. 
Tous ceux qui sont aUiés de la famille 
par les femmes en sont sortis, ils sont 
ngoài hQ. 
La femme en se mariant, apporte ses 

Digitized by VjOOQIC 



ANI 



~ 13 — 



ANN 



biens dans la maison de son mari, et 
perd son nom pour prendre celni de 
son mari. A sa mort, ses héritiers, . 
c'est-à-dire ses enfants, de même que 
les enfants des concubines de son 
mari, si elle-même est la première, 
portent tous son deuil et lui rendent 
le culte. Si c'est le mari qui meurt le 
premier, la veuve a Tusufruit de tous 
les biens, mais doit mettre Tainé des 
enfants en possession du hu-o-ng hoà. 
Anchois. *Tào ngu-, ngu- giôi. 
Ancien. Ciî, cuu, dâ làu, vé dôi xu-a. 
Ancre. Neo; une maîtresse — ,neo câi, 
neo thân ; jeter Y — , b J neo ; lever 
r— , kéo neo, ri neo, trày di ; être à 
T— , dâu, dô ; courir sur ses —, neo 
bô, neo cày. 
Andoaille. Giô, giô nem, doi ru^t Iqt). 
Ane. Con lira, lira dire ; an esse, con 
liracai; fig. ngu-cri ngu si, ngu-oi 
u mê, dOn tri. 
Anéantir. Tuyêt di, phà di. 
Anecdote. Tich truy^n. 
Anévrisme. Su- tia mâu giân ra. 
Ange. Thiên thân, dire tliiên thdn ; — 
gardien, Birc thành Angiô bân 
mÇnh. 
Angélique. Cô tinh tliiên thân ; thuôc 

vé thiên thân. 
Angélique, fleur. * B$c ho^t thâo, 

khu-cmg ho^t. 
AngeloB. Kinh nguy$n ave. 
Angine. B^nh yèt hâu. 
Angle, coin. Xô, gôc , khoé ; —, fig. 
géométr.,gôc;— droitjgôcthiro'C thçr. 
Angoisse. Su- cu-c long, sir phiên sâu. 
Anguille. Con lu-oii,'con ch^ch. 
Angulaire. Ce gôc ; thuOc vé gôc. 
Anicroche, obstacle. Ngân irir. 
Animal. Giông v$t;'le8 animaux, 

muông chim câm thù. 
Animer, exciter. Giuc^ thùc. 
Animosité. Sxfr ghét long ghét. 



Anis. Ti^u h6i ; — étoile, d$i h6i ; 

*bât giâc. 
Annales. Sâch si- ki. 
Anneau, bague. Nhln ; — de chaîne, 

vông xiêng. 
Année (d'âge). Tuai ; le premier jour 
de r— , ngày têt, ngày tu- ngày têt ; 
souhaiter la bonne — , mCrng tuai. 
Année, — il faut remarquer un usage 
assez bizarre et qui est de nature à 
tromper ceux qui vivent avec les anna- 
mites : Fenfant a un an le jour de sa 
naissance, et tous les ans au têt il 
compte une nouvelle année. Ainsi, par 
exemple, un enfant qui naît la veille 
du jour de l'an, a un an ce jour-là ; 
le lendemain il comptera deux ans, 
bien qu'il n'ait en réalité que deux 
jours. Cette manière de compter les 
années fait que l'annamite a toujours 
un an de moins que son âge ofûciel, 
et quelquefois môme deux ans, s'il est 
né peu avant le têt. Ces années d'âge 
s'expriment par le mot tu5i, tandis 
qu'une année de douze mois se dit nâm. 
Annexe, ThuOc vé ; tông, tùy. 
Annexer. Chiêm lày, chiêm dât. 
Annihiler. Phâ tuyêt, dinh bai. 
Anniversaire. Ngày nhô* tich gi hâng 
nâm, ki nhât ; — de naissance, ngày 
sinh nh4t. — de la naissance du roi, 
têt van thç ; — funèbre, ngày gi5. 
Annonce. Tin, yèt thj. 
Annoncer. Bu-a tin, nhân tin. 
Annonciation. L§ truyén tin cho Birc 
Bà Maria chiu thai Dire chiia Jêsu. 
Annotation. Ti^u chu, chu, loi bàn 

nghïa . 
Annoter. Viét, bien, chép. 
Annuel. Hâng nâm, cô hâng nâm, 

m5i mOt nâm, ttmg nâm. 
Annuité. Sv cô hâng nâm, timg nâm. 
Annulaire, rond. Cô hinh vông; doigt 
— ngôn tay deo nhSn. 

Digitized by CjOOQIC 



ANT 



- 14 — 



APO 



Annuler. Huy tnyôt, bai. 

Anoblir. Bât lèn chue kè sang trçng. 

Anodin ; remède —, Thuôc gian sir 

dau chàng sinh dau don. % 
Anomalie. Sir chang xùng h(rp, sir 

nghich ly, su* chang doi. 
Anon. Con lira con. 
Anonner. Bçc Idp lâp, ng^p ngù-ng. 
Anonyme. Chang cô tén ki. 
Anse (de panier, etc.). Quai, cân, 

chuôi, tai, dày, giài, loi. 
Anse, petit golfe. Vung, vire. 
Antagoniste. Nghjch cùng, doi dich, 

kè theo bè khâe. 
Antarctique. Thu()c ve nam cire ; pôle 

— ,nam eirc. 
Antécédent, qui précède. i)a cô 

iru-ô-e ; les — - (de quelqu'un), caeh 

an net Jr tCr Irirô-c. 
Antenne. Truc ngang cOt buôm . 
Antérieur. Truô-c, truô-c này, trèn 

này. 
Anthère. Nhi hoa, nhuy boa. 
Anthrax. Binh sang, sang d()c. 
Anthropophage. Kè an tbjt ngu-ô-i. 
Antichambre. Hiong khâch chira 

ctiân. 
Anticiper. Làm trirô-c, de trirô-c. 
f'^^. Antidater. Thang ta. 

Antidote. Thuùe giai dôc, ihuùc giiî 

dôc. 
Antienne. Càu bât. 
Antimoine. * Oa tr^cb ou dui/c tài. 
Antipathie. Tinb ngliicb nhau, xung 

kliâe nhau ; le feu et l'eau sont —, 

thuy khâc hoi. 
Antipathique. Nghjcb nhau. 
Antipodes. Kè tr pbuo-ng dài. 
Antipyrine. (ihu; thuoc sot. 
Antique. Cu, dâ lâu dô-i, IbuOc vé 

dOi xu-a. 
Antiquité. Bôi ci, dù-i xira. 
Antireligieux. Gô long gbét d^o. 
Antre. Hang, lo. 



Anus. H^u mon. N^ 

Anxieux. Thon tbird^ijï lâng. 

Août. Thâng tâm tày, thâng au- 

gustô. 
Apaiser. Làmcho yen, làm cbo nguôi, 

nguôi gi^n ; — tous les troubles, 

danh nam dçp bac ; S'apaiser, ra 

nguôi, nguôi gi^. 
Apathique. Lirô-i, bièng nbâc. 
Apercevoir. Nom tbây, trông xem ; 

S'apercevoir que, nghï don, moi 

bièt. 
Aperçu (au premier). Cbçrt thày ; — 

sommaire, dieu tôm, càu tôm, su* 

dai kbâi. 
Aphone, sans voix. Gâm, kè nôi ù ô- ; 

presque — , kè nôi khan khàn. 
Aphorisme. Câu luân \ùn tat. 
Apitoyer. Làm cho d^ng long ; S'api- 
toyer, dOng. 
Aplanir. San, sua cbo bâng phang 
Aplatir. Toçt. 
Aplomb; mettre d'— , Kê cho virng, 

cho bàng. 
Apocryphe. Già, chang thOit. 
Apoiogie. Su- chûa le, sir chôi lày 

(minb hay là kè khàc). 
Apologue. Truyçn bien ngôn cô y day 

le phài. 
Apoplexie. Sir phai giô, trùng phong, 

b^nh uàt màu. 
Apostasier. Bu d^o, ch&i d^o. 
Apostat. Kè bo dao miuh, kè chôi 

dgio. 
Aposter. B^t (ai làm viÇe gi). 
Apostiller. Thèm mày chCr vào. 
Apostolique. ThuOe vé eâc tliànli 

long dô ; vé dô-i càc thânh long d6 ; 
. —, qui émane du St Siège, thuôc vé 

Bù-c tbcinh Phapba, bè-i Birc tliành 

Phapha ma ra. 
Apothéose. Sif phong thân cho (ai). 
Apôtre. Tông dô Birc Qiûa Jésu, dây 

l<> cà. 

Digitized by VjOOQIC 



APP 



~ 15 - 



APP 



Les noms des douze apôtres sont 
ainsi traduits en annamite : 
Si Pierre» ôngthànhPhêrô. 
St André, . — Anrô. 

St Jacques, — - Jacôb^'. 

St Jean, — Juong. 

Si Thomas, — Tumê. 

St Jacques, — Jacôbô. 

Si Philippe, — Philippe. 

St Barthélémy, — Batolamiôu. 
St .Mathieu, — Mâtthéu. 

St Simon, — Simong. 

St Thadée, — Tadêu. 

St Matthias, — Matthia. 

Apparaître. Tôminhra, ramât; hi^nra. 
Apparat. Su- trçng th^, si^ tu- tè. 
Apparence. Hinli, hinh bc ngoài ; les 

apparences, càch an net ir, phép tâc. 
Apparition. Su* hiçn dèn, sir to minh 

ra, su- hi(;n ra. 
Appartement. Nhà, buong. 
Appartenir. ïhuOc vé, là cùa (ai). 
Appas. Sir dçp de, sir vui su-ông. 
Appât. M6i. 
Appauvrir; v.g. la teire. Làm cho 

nô ra kém; S'apauvrir, ra sût kém. 
Appeau. Chim moi. 
Appeler. Gçi ; S'appeler, d^i tên, cô 

lén là, gçilà; en — (v.g. d'un 

jugement), nai. 
Appendice. Bieu tùy, dieu thém vào 

sâch; — , (en général), dieu tùy. 
Appesantir, Thém n^ng ; S'appesan- 
tir, ra iiâng. 
Appétit. Sijr tiièm an, sy dôi. 
Applaudir. Vo tay ; S'applaudir, Khoe 

minh, c4y minli vi. 
Application, attention soutenue. Su* 

càm tri, y tu*. 
Appliquer^ mettre une chose sur une 

autre. B^ttrôn, d^tâp ; — son esprit. 

S'appliquer, cam tri 1^, chàm, 

cbàra chût ; — on cataplasme, rjt 

thaèc. 



Appointement. Lu-ongthu-c môtnâm, 
bèng lôc. 

Apporter. Bem, dua (v. porter) 

Apposer. Bîlt trên ; — une signature, 
ky ; — les scellés, = tich phong.. 

Apposition. Si.r d$l gân, sir ir gân. 

Apprécier, donner un prix. Bânh giâ, 

• dînh giâ; fig. — estimer, lày làm 
qui trong; — voir, penser, suy xét, 
doân, tui-ng, nghî. 

Appréhender, craindre. Sçr ; — pren- 
dre, bât lày, nâm lày. 

Apprendre, étudier. Hqc; — , con- 
naître par ouï-dire, nghe don tièng ; 
—, instruire, d^y hoc — , annon- 
cer, nliân tin, du-a tin ; —, con- 
tracter une habitude, quen, biêt, 

t^p. 
Apprenti. Kè dang hoc ngh^, kê chu-a 

quen ; —, maladroit, vyng vé, kè 

làm vung. 
Apprentissage. Su- t^p nghé. 
Apprêter, préparer. Bçn dçp, sâm 

sua; sâm sàn; —, accommoder un 

plat, dun do an, plia vi ; S'apprêter 

à, don minh, sâp, toan . 
Appris; homme bien —, ngucri phài 

phép ; homme mal —, thàng vô 

phép. 
Apprivoisé. Bâ thuân ihuc. 
Apprivoiser; — des animaux., Làm 

cho lliuân; s' —, (des animaux), 

hoâ nên ihuân thuc ; s' — , (des 

hommes), nén bien lành. 
Approbateur. Ko ung, kè ua, kè 

klien, kè lày (ai, su* gi) làm pliai. 
Approbation. Su* ung, sir lày làm 

pliai, sir ira. 
Approcher. Bem gân, dàt gân; S'ap- 
procher, dèn gân; approchez- vous 

plus près, lai dèn gân ban. 
Approfondir, creuser profondément. 

Bào sàu ; — une question, lue xét, 

dû xét. 

Digitized by VjOOQIC 



ARB 



- 16 



ARG 



Approprier, rendre propre à une des^ 

tinaâon, dçn, sâm sfra; S'appro- 
prier, chiêm lày. 
Approuver. ITa, lày làm phài, img, 

khen. 
ApproTiBionnement. Lircmg thu-c, 

câc d6 trû-diroTig. 
Approvisionner. Lo li^u câc dô cho 

sSn. 
Approximatif. BO, chù-ng dO. 
Appui. (Su- gl) vjn du-ç-c, da du-çrc. 
Appui-main. Thu-â-c kê tay. 
Appuyer, — quelqu'un. BÇnh vire," 

phù hO, bâu; — une chose, dô*, 

chông, kê, nâng dô*; S'appuyer, 

dira roinh, vin. 
Apre. Chua, cay, chat. 
Après. Sau, dàng sau; r6i. 
Après demain. Ngày kia. 
Après-midi. Chiéu hôni, bân chien. 
Apte. C6 tài, cô sirc. 
Aptitude. Tài, tài sù-c tir nliiôn. 
Aquarelle ; une —, Tranh vë thuôc 

nu*ô-c. 
Aquatile. (Giông gi) mçc du-ô-i nu-ô-c; 

hay ô-du-oi nu-6"c. 
Aquatique. (Giông gl) îr du-6i nu-6"c ; 

moc du-ô-i nuôc, u-a nuô-c. 
Aqueduc. Công ; — en briques, c6ng 

gach; — en bois, công go. 
Aqueux. Cô nirô-c, irôt ât. 
Aquilaire, plante. * Kl nam mOc. 
Aquilon. Giô bâc, giô bâc. 
Arachide. Uc, d$n l^c; M^c hoa 

sinh. 
Arack. Ru-çru (bô-i g^o nià ra). 
Araignée. Con rOn. 
Aralie, arb. Cây cbân chin. 
Arbalète. Nâ; la gâchette de ï —, iSy. 
Arbitraire. Tùy ^^ muôn, dùng quyén 

phép ma su* ni$c "j m)nh. 
Arbitre. Ki xù* vi^c (khi hai bên 

kiÇn nhau d6ng tAm ma xin xCr cho 

mînh). 



Arborer un drapeau. Nâi côr lôn, kéo 

cô-, b$t cô- lên. 
Arbre. Cây, mOc, cây côi ; abattre an 

— , ch^t cây. 
Arbuste, arbrisseau. Cây nhô. 
Arc. Cung, giàng; tendre un —, 

gu-o-ng cung; — de cercle, khùc vông 

Irôn ; débander un — , hç dây cung. 
Arc-boutant. Dip ma chông do-. 
Arc-bouter. Kèm. 
Arc-en-ciel. Câu v6ng. 
Archange. Arêcangiô; d^i thiênth^. 
Arche (d'un pont). Djp câu ; — du 

milieu d'un pont, long câu ; — de 

Noé, tàu ông Noe ; — d'alliance, 

hôm bia thnnh. 
Archevêque. Bâng arkivitvâ : Biro 

mue ci. 
Archiduc. Ông cuôc công. 
Architecte. Ki àp vi$c làm nhà, kè 

ra mSu lâp nhà ; fîg. kè dirng nên, 

kè dû-ng aâu. 
Architecture. Pfiép xây nhà. 
Archives. S5, su- k^ ; salle des — ' 

tru-ô-ng sS, trirô-ng an. 
Arctique. ThuOc vé bâc cu-c; pôle —, 

bâccifc. 
Ardent, Nông này ; fig. sôt sang. 
Ardeur. Su- nông này, sir nâng nôi ; 

fig. su- sôt sang nông này, sir ai m^. 
Ardoise. * B^c thgch bJn; à écrire— 

tàm dâ. 
Ardu, difficile à comprendre. Khô 

hi^u lâm. 
Arène, lieu de combat. San, no-i dua 

vât, nori dânh nhau. 
Arèque. Quà eau ; un régime d'— , 

buông eau ; une noix d'— , quà eau. 
Aréquier. Cây eau . 
Arête de poisson. Xirong hom ca. 
Argent. B^c ; * ngân tfr. 
Argenter. Tâm b^c, xuy b^c. 
Argenterie. Rî^t dîa bâng bac (da 

lâm bac) . 

Digitized by CjOOQIC 



ARM 



- n - 



ÂKN 



Argile. Bat sét, gôm, b^ch thi ; vase 

d' — , binh sành, 
Argot, jargon. Giong. 
Argument. Le, lé làm chirng, le lujn ; 

donner un—, raie. 
Aride, sec. khô, khô khan. 
Aristocratie. Qayén tri nirô-c ir t^i 

cac ngirôri sang Irçng trong nhà 

nirôx. 

Aristocratie, — Il n'y a pas en An- 
nam d'aristocratie proprement dite. 
En dehors des titres de noblesse 
purement honorifiques (Voyez le mot 
Noblesse), on ne trouve que des con- 
cessions de bénéfices immobiliers, sorte 
de majorats, transmiss i blés de mâle en 
mâle, constitués pour récompenser de 
grands services. Mais la transmission 
de ces biens ne confère pas la transmis- 
sion des fonctions paternelles, elle ne 
fait quaugmenter la part de biens 
voués au culte des ancêtres que pos- 
sède chaque famille, qu'assurer des 
hommages à la mémoire d'un grand 
serviteur de l'Etat, que permettre 
d'entretenir d'une façon convenable son 
tombtau et celui de ses ancêtres. 

Dans cette institution Ton ne recon- 
naît nullement, pas plus que dans 
les titres de noblesse, les caractères 
de la constitution d'une classe arislo- 
cralique héréditaire, ayant une part plus 
ou moins importante au Gouvernement 
de l'Etat, capable par conséquent de 
tempérer la puissance absolue du sou- 
verain. 

Anthmétique. Phép tinh. 
Arme. Khi giôi,' — à feu, khàu sùng; 

— bhmche, gu-om giâo, d6 doàn. 
Armée. B^o binh; — de terre, daio 

binh bO ; — de mer, d^o binh thùy ; 

l'avant-garde de T— , tien binh, tien 

d^o; rarrière-garde de 1'—, hjiu 

binh, h^u d^o. 



Armée annamite, — Le connétable 
du royaume ou chef de l'armée est le 
g)*and maréchal du centre, trung quan : 
il est personnellement chargé de la 
défense de la citadelle de Huè (Thàtih 
nOi), sorte de territoire sacré qui sert 
de résidence au roi. 

Sous ses ordres est placée l'armée, 
divisée en infanterie et marine. 

L'infanterie se compose de 80 ré- 
giments à 500 hommes formant une 
division ayant à sa tète un thong chè. 
Chaque régiment est commandé par un 
chânh quàn v§, assisté d'un phù quàji 
v§ ; chaque compagnie de 50 hommes 
est commandée par un d^i ayant au- 
dessous de lui les cai comme sous- 
olficiers, les ngii tru-crng et les bêp 
comme caporaux. 

Cette armée se recrutait depuis le 
Binh Bjnh jusqu'au Ng§ An. Le Ton- 
kin n'a jamais fourni de soldats à 
l'armée des linh vç ; il fournissait et 
fournit encore des linh co qui ne vont 
pas à Haè et servent dans les pro- 
vinces. 

La marine (15.000 hommes) a à sa 
tête un\ice-amiral, thùy su* dinh dô 
th(ing; celui-ci est assisté par un thùy 
su- thông chè, contre-amiral, qui com- 
mande dix régiments, et par deux 
capitaines de vaisseau, chutrng v(*, 
ayant sous leurs ordres chacun égale- 
ment dix régiments. 
Armer (des soldats). Phât khi giôi ; — 

vingt mille hommes, sâm hai v^n 

binh ; — un navire, dçn mOt chièr 

làu eho San. 
Armistice. Hoà t^m, su- nghl t^m ; 

signer un —, giao hoan chien. 
Armoire. Tù, hùm. 
Armurier. Thç- rèn sùng, thçr rèn khi 

giô-i. 
Arnica, plante. ' Son b^chà. 

Digitized by VnOOQlC 



ARS 



- i8 -• 



ASI 



Aromatisé (vin). Bir^ii choi. 
ArpeDt. MSu. (V. Gramm. Appendices). 
Arpentage. Phép do dât. 
Arpenter, mesarér les champs. Bo, 

do ddn, d^c. 
Arquebuse. Sûnghoà mai. 
Arracher. Nhi lên, ri lên. 
Arrangement. Thû- ty-, phép tâc. 
Arranger. Xêp d$t; S'arranger, lo 

li^u trirô-c. 
Arrêt, jugement. An ; — de mort, an 

Irâm quyêt; — , repos, sir nghl, 

su- giân viéc ; —, endroit où l'on 

s'arrête, no-i d^u, noi tro. 
Arrêté; décret. Lônh, sâc, chl, yêt 

thj. 
Arrêter, faire rester en place. Câoi 

lai, bât dù-ng lai ; — un voleur, bât 

kè cu-ô-p ; — fixer, djnh, nhàt djnh ; 

— un jour, lien ngày. 
Arrhes. Coc, cuôc, tien cqc. 
Arrière d'un bateau. Dàng lài (tau) ; 

vent — , giô xuôi. 
Arrière (inlerj.). Xtr ra, di cho rlnh. 
Arrière-garde. H^u binh. 
Arrière-goût. Mùi sau hèt. 
Arrière-pensée. Sir ngliï trong bi^ng. 
Arriver. Dèn, i{f'\ dèn, l^i dèn ; il est 

arrivé que, xày ra, phài khi ; — à 

propos, xày ra nhu* y. 
Arrogant. Kiôu câng, cô linh khoành, 
Arroger (s'). Chièm lày cho minh, 

chit^m lay quyén, lày làm cîia minh. 
Arrondir, rendre rond. Làm trôn, vo 

trôn ; S'arrondir, en achetant des 

champs, tâu tliém ruOng. 
ArroDdis8ement(divis.territ.).Huyvn. 
Arroser. Tuôn ; le fleuve Rouge arrose 

Hanoi, sông H6ng giang di qua 

thành Hà NOi. 
Arrosoir. Binh tu-éi. 
Arsenal. Kho khi giùi. 
Arsenic. Nhàn ngôn, ' t\ xu-ong; — 

Jnuno, \\h hoàng. 



Art, métier. Nghé, nghé nghiÇp; — , 
talent, tài, tài nâng, tài tri; sans —, 
dan sa mAc mac ; — militaire, nghé 
vô; les beaux arts, câc nghé vân 
hçc, lue nghO (V. Libéraux); tous 
les — , bâch nghÇ. 

Artère. M^ch, tia mâu. 

Artichaud. 'Tirthâi. 

Article, division d'un ouvrage. Boçn ; 
— de la mort, lùc hâp hôi ; — 
(gramm.) |tiêng dêm ; — de foi, 
dieu phâi tin. 

Articulation des os. Khâp xu-ang ; — 
interne du bras, khu}u tay. 

Articuler, parler nettemenl. Nôî rô. 

Artifice. Muu, muni chu-ô-c, mu-u Irf ; 
feu d' — , cày bông, cây hoa ; tirer 
un feu d'— , dôt cây bông. 

Artificiel, non naturel (Su* gi) ngu-è-i 
ta dâ làm, dâ vê, v. v. ; nhân t^o 
chàngphâi thiAn thành. 

Artillerie. Binh phâo th&. 

Artimon (mât). COt irng, côt lâi. 

Artisan. Tho-, kè làm, ko cô nghti 

Artiste. Thçr, dâ chju khô làm kbéo 

léo ; — habile, thç- thiÇn nghè. 
Artistement, Khéo léo, ki ilù. 
Artocarpns chaplasha (,bot.). Cây 

chay. 
Arnspice. Kè coi ru^t giông vât dâ 

gièt cûng bi^t màbôi. 
Ascendant, autorité. Quyén, quyèn ^ 

phép, quyén iri ; les ascendants, r 

ôngbà ông vài, ti tông. 
Ascension, action de monter. Su* lén, 

sif bay lén; — de N. S., l5 Birc 

Chùa Jêsu lén loi. 
Ascète. Tu hành, kè luyén t$p tri 

klîôn, kè chl lo mOt viéc linh hôn 

minh. 
Asile. Noi châc chân chira ngu-ôi ta ; 

droit d'— , phép bâu chu-a va ehira 

ngircri la. 

Digitized by CjOOQIC 



ASS 



- 19 



ASS 



Aspect, extérieur, apparence. Rang, 
taémg, hinh d^ng, sir trông xem ; 
—, visage, diÇn, m$t mûi. 
Asperge. Mâng, mâm, * thièn mon dông. 
Asperger. Vày nirô-c, rày nirô-c. 
Aspersoir. Qoe ma riy nvr&c phép. 
Asphalte. (Gi&ngj tam hçrp. 
Asplijnde. Su- ng^t ; mourir d' —, chèt 

ngat. 
Aspic, serpent. Rân lue, thàt tbôn xà. 
Aspirant, candidat. Kft ch^y chù-c gi. 
Aspiration, respiration. Si;r hoà, su* 
hori thtr; —, prononciation do gosier, 
su- dQC trong hçng cho m^nh nhv 
bà bori v$y ; — désir intense, su* 
u^ ao, su- ra sirc cho du-çrc ; — de 
Tâme à Dieu, loi than th^* vân tât. 
Aspirer par le nez. Hit ; — respirer, 
ibîr ; — aux honneurs, tham lam 
chù-c quyén. 
Assa-fœtida. A ngùy. 
Assaillir. Xông dânh, xông vào, xông 

dèn, xông pha. 
Assainir. Làm cho (dàt, khi) dOc ra 

lành. 
Assaisonnement. Vj, su* gia vj, su* 

v&p. 
Assassinat. Nhân m^ng, su- dành chêt 

ngo-^ri. / 

Assassiner. Gièt, sat, dành chèt, gièt. 
Assaut ; donner 1'— à une ville, xông 

pha, xông dânh. 
Assemblage, jonction. Su- nôi kèt. 
Assemblée. HOi, công dông ; dissoudre 
une — , cho hOi vé ; — régulière 
des trois grands mandarins, hôi 
hàm ; —, réunion de plusieurs per- 
sonnes, dàm. 
Assembler, joindre ensemble. Nôi, 
kèt, buôc làm mot, làm cho hçrp ; 
—, convoquer, hôi, moi, dôi, gçi, 
chiêu ; — des troupes, mô binh, tiji 
binh. S'assembler, hôi hçrp nhau, 
tua dên, xum hçrp. 



Asséner un coup. Bànli, dàm, dung. 
Assentiment. Sir u-ng ; donner son 

—, u-ng, làylàmuDg. 
Asseoir (s'), Ngôi. Les manières de 
s'asseoir s'expriment par ngôi xèp 
bàng (pour les hommes), ngôi xêp 
dé he (pour les femmes), ngôi x$p 
et qui h^, s'asseoir sur les talons ; 
ngôi xâm, s'accroupir ; — en rond, 
ngôi vây l^i. 
Assertion. Si^ néi quyét, su- doân 

ïAn. 
Asservir, bât phiic, tri, bât làm 

toi. 
Assesseur, juge. Quan doàn thùa. 
Assez. Bb, thôi ; — bien khà. (Cf.adv.) 
Assidu. Cin thftn, siêng nâng, châm 

chût ; — ^, continu, hâng, lien. 
Assidûment. Câch chnyôn cân, cho 

siéng nàng, cho châm chl. 
Assiéger. Vây, vây bçc, bà vây. 
Assiette. Bta. dîa bàn ; une —, môi 

câi dta ; une assiettée, m^t dia. 
Assigner (un jour, une heure). Hçn 
ngày giô", djnh ; — , attribuer, cho, 
ch), d^t cho. 
Assimiler, comparer. Sânh l^i, se 
sânh, vi nhu-, vi, ; s' — , se comparer, 
nên giông nhu-, lày hinh nhu*. 
S'assimiler, apprendre, thnOc, bièl. 
Assises. Hôi, công dông. 
Assistance, aide ; porter — à quel- 
qu'un. Giûp do- ai ; V — , l'assemblée, 
nhÛDg kê cô m$t dày. 
Assister, être présent. G*, cô m$t, 
dîrng ; —, secourir, giûp, dô-, coi 
sôc, phù hOi làm ich. 
Association. Si^ giao kèt, sir 'làm 
b^n cùng nhau ; — commerciale, 
phu-ông buôn. 
Associer, joindre. Nôicùng, buOc vào; 
fig. kèt nôi, li^u cho hçrp cùng 
nhau. S'associer, giao kèt cùng, 



AST 



20 - 



ATT 



Assombri ; visage —, M$t châa chaii, 

b khô n)4t. 
Assombrir (s*), (se dit du temps). Giir 

giirï. 
Assommer, tuer. Gièt lac. dâra chèt, 

dânh chêt, 
Assomption de la Sainte Vierge. L^ 

Birc Bà lên loi. 
Assortiment. BO ; un — complet, 

d&bO. 
Assoupir (s'). Bu6n ngîi, ngi m$t ; — 

la douleur, bô^t dau, giân dau. 
Assouplir. Nbàu, làm cho ra mém, 

— de la laine, nÇn long chien ; 
S'assouplir, (fig.) nén thuân Ihyc. 

Assoupissement. Sir mé ng&, sirbuôn 
ngù. 

Assourdir. Làm cho dièc tai. 

Assouvir. Làm cho no, làm cho phi, 
làm cho thoà ; qui ne peut s' — , 
chàng hé no, ching hé chân. 

Assujetir (s*). Hàng dâu, qui phuc ; 

— aux lois, vâng phijic lé lu$l. 
Assumer. Gành, gành viÇc, gành lOi. 
Assuré, certain. Châc chân, vû-ng 

vàng. 
Assurément. Th$t, qui thj quâ th^t, 

châc chân. 
Assurer, affirmer. Nôi già, quyèt. 
Astérisque. Dàu hoa thj. 
Asthmatique. Kè mâc bÇnh suyen. 
Asthme. Suyên ; souffrir d'un —, kéo 

suyin. 
AstraL Thu^c vé ngôi sao, giàng nhu* 

ngôi sao. 
Astre. Tinh tû, ngôi sao. 
Astreindre. BuOc, bât. 
Astringent (remède). Thuôc câm \^u 
Astrologie. Phép xem ngôi sao ma 

bôi dieu lành dieu dû-, phép thién 

vân. 
Astrologue. Kè xem ogôi sao ma bôi, 

Ibày thién vftn. 
Astronome. Thày thién vftn. 



Astronomie. Phép thién vân. 
Astuce. Tinh qui quyèt, tài tri, lâi 

biÇn ; su* l^p mu-u bày kè. 
Astucieux. Qui quai, qui quyÇt, cô 

muni chu-ô-c. 
Atavisme. B^-i ông bà cha mç ma ra. 
Atelier. Nhà th(;r, nhà dông do gi. 
Atermoiement. Sir gian (ngôy da 

dinh;. 
Athée. Kè vô dgo ; kè chSng thô" gî 

sbi. 
Athlète. K^ dua v4t trong di^n 

tru-ÔTig ; kè dua Uii. 
Athmosphère. Khi bpc trài dât 
Atlas, recueil de cartes. C$p bàn dé, 

quyèn bàn dô. 
Atome. Mày, mijin, bui b$n ; trân 

ai. 
Atrabilaire. Buon bijrc, buôn râu. V-L .{ 
Atre. Lô, bol lô, bêp. ' 

Atroce. Ràt dû-, dû- tç-n, gir 1^, gôrm 

ghièc, hung âc. 
Atrophié, faible. Yèu sû-c, gây mon, 

ru nhu-ç-c ; membres, —, nhû-ng phdn 

minh ra khô héo ching nhô* càa an. 
Atrophier (s'). Ra gày mon, phài 

b^nh bao sù-c. 
Attaché, très — à la religion. Nhi^m 

d^o, sùng d^o. (V. Attacher). 
Attachement, affection. S^r thfcb, sy 

dinh bén. 
Attacher. Trôi, gi$t, bu^c, thât ; — 

les mains derrière le dos, trôi xèp 

cânh, trôi gi$t canh khi ; — les bras 

avec les jambes, troi bô c&i. S'atta- 
cher, (au moral) bâm lày, dlnh 

bén, vjn. 
Attaquer Tennemi. Ra giao chien, ra 

dành^ xông vào ; être attaqué par 

une maladie, phài b$nh, phJi ccn 

bÇnh. 
Atteindre quelqu'un. Théo dèn, theo 

kjp ai ; — un but, trùng dicb, trûng 

bia. 

Digitized by VjOOQIC 



ATT 



21 



AUD 



atteinte d'une maladie (sentir les — ). 
Hu hi gàn ftm ; — de la goutte, 
com bçnh cOt khi. 

Attelage. MOt bO ngira, bô, etc. 

Atteler. Bu^c âch, mâc âch cho ; — 
des chevaux, m$c âch cho ngira; 
buAc ngijra vào xe ; — un bœuf à la 
charrue, bàc âch bô vào cày. 

Attenant, contigu. Lien, lien tièp, tùy. 

Attendant (en — que). Cho dèn, cho 
dèn khi. 

Attendre. Bçri, chifc, cher ; espérer. 
trông, trông c^y ; — désirer, u-d-c 
ao, niong, choc mông ; S'attendre à, 
nghï tru-ô-c, ngông trông ; —, redou- 
ter, e sçr, e 1^. 

Attendrir. Uôn long cho niém ; — 
quelqu'un irrité, làm cho nguôi long 
giân. S'attendrir, d^ng long, lây 
long thu-ong. 

Attendu que, (conj.). Vi, boi vi. 

Attente. (V. Attendre). 

Attenter. Xâm pham, dâ dèn ; l5i. 

Attentif. Cô <[ tir, cân th^n, chàm 
chût. 

Attention. Y tir ; avec —, câch câm 
tri, cho chin chân. 

Atténuer. 6at, nôi b<yt, giâm b<yt, nôi 
chê, dîr. 

Atterré, épouvanté. 85- ngîr. 

Atterrir. B& neo, d4u, vào cù^j lên 
dàt, dem tàu vào. 

Attestation. Chûtig, ta làm chirng, 
1er vi bâng. 

Attester, certifier. Làm chû-ng, nôi 
quyèt ; — , prendre à témoin, goi 
(ai) làm chirng cho minh. 

Attiédir. Hâm, nàu cho ùm. S'attié- 
dir, bôi nông ou bôi Içnh ; fig. ra 
Içnh léo. 

Attifer (s'). Sua sang âo, li^ing hoàng, 
trang dièm nhu* dàn bà 

Attirer. Kéo. kéodèn ; fig. dô, du, xui 
gi\ic, tréu, câm d5. 



Attiser le feu. B6t l^a, dun lira. 
Attitré, habituel. Thu-ông, dâ quen. 
Attitude. Câch thè, hinh, hinh dçng. 
Attouchement. Su* dâ dèn, s\^ sô^mô. 
Attrait. Si^ gi nhb-, si^ gl tôt lành d5 

long; — de la volupté, sir vu' 

su-ông choi bôi; de la vertu, sir 

tôt lành nhân dire. 
Attraper. V. Tromper ou Atteindre. 
Attribuer. Cho, chl cho; kê là, kê 

cho, d^t cho. S'attribuer, d^t cho 

minh. 
Attribut. (Biéu gi) chl vé, kl là thuOc 

vé ; les — de Dieu, mçi sir Içn tôt 

JQn lành h nai Birc Chùa Loi. 
Attribution, fonction. Câc viÇc v5n 

theo dàng b^c nào, vi(}c bâc minh. 
Attrister quelqu'un. Làm cifc long, 

phi(?n long ai. S'attrister, ra buôn, 

buôn birc, rdu rï, sâu nao, phién 

sâu. 
Attrition repentir. Sir an nân tOi 

câch chang Içn. 
Attrouper (s'). Nhif'u kè ch^y dèn 

mOt noi, tuôn dên, xum hçrp ; ch^y 

vuôi nhau. 
Aube du jour. Rang dông ; à 1'—, 

vù-a hoi rgng dông. 
Aube, vêlement des prêtres. Âo trâng 

dài, âo alba. 
Aubépine. * B^ch tù. 
Auberge. Hàng quân, nhà quân. 
Aubergine. Cà, quà cà. 
Aubergiste. Kè bân hàng, chù quân. 
Aubier. Dâc cây. 
Aucun (V. (iramni.). 
Audace. Long manh bgo, long can 

dàm, sir b^o dçn. 
Audacieux. Manh b^o, cô gan, cà gan, 

cA quyèt, cà long, b^o ngu-çrc, hung 

bao. < 

Au-dedans (adv.). Trong ; nOi. 
Au-dehors (adv.). Ngoài ; ugoçi. 
Au-delà (adv.). Ngoài, ngoài coi. 

Digitized by VjOOQIC 



AUP 



- 22 — 



AUT 



Au-dessous (adv.). Dirôi; hç. 
Au-dessus (adv.). Trên ; thirçmg. 
Au-devant (adv.) ; aller au—. Bi don, 

di nrô-c. 
Audience ; demander — au roi. Xin 

phép vào tâu vaa ; accorder — à 

quelqu'un, cho ai vào tliira vi^c; 

— , lieu où Ton plaide, toà quan 

xù* sy. 
Auditeur. Ki nghe, kè cô m$t ma 

nghe. 
Audition. Su- nghe, sir nghe (kè làm 

chirng). 
Auditoire. Nhûtig kê cô m$l nià nghe 

(giâng, nôi). 
Auge. Mâng Içrn. 
Augmenter. Thêm, gia thôm, b& 

thêm; — Tardeur, khuyên giyc, 

thùc giuc. 
Augure. Thày bôi ; kè xem chim bay 

hay là kéu ma bôi. 
Augurer, conjecturer. Doân tnrô^c» 

lu-Jrng; bien — de quelqu'un, doân 

su- tôt (vé ai) ; - . prédire, xét chim 

bay chim kôu ma bôi. 
Auguste, saint. Thiinh, dàng cung 

kinh ; —, majestueux, oai nghiêm ; 

— solennel, nghiém trang, trçng th^. 
Aujourd'hui (adv.). Hôm nay, bây 

già. 
Au lieu de (prép.). Thay, thay vî. 
Au moins (conj.). h là, ft n{ra là. 
Aumône ; faire 1' — . I^àni phùc, thi clia» 

bô thi, phât cht\n ; recevoir 1'—' 

linh chin. 
Aumônier. Thày cà coi sôc riéng nhà 

nào. 
Aumônière. Tùi b^c. 
Aune, mesure. Thu-ô-c (eu), m<)t vâng, 

mOt sii. 
Auparavant (adv.). Trvt&c. 
Au point de (prép.). Bèn nSi. 
Auprès (adv.). Gân, giâp ; — de, en 

comparaison de, vi nhu*. 



Auréole. Boà hào qnang, hào qnang. 
Auriculaire. ThuOc vé tai, thu^c vê 

l5 tai ; doigt — , ngôo ût (dùng 

ngoây tai). 
Aurore, aube du jour. R^g dông. 
Auspice, divination. Sijr coi chim bay 

hay là kêu ma bôi ; —, faveur, pro- 
tection, sijT phù ho, su* bâu chCra. 
Aussi (conj.). Ciing, cûng ma; — 

bien (loc. conj.), cûng bâng ; — 

pieux que riche, vira cô cia, vi!ra 

ngoan d^o. 
Aussitôt (adv.). Ngay, Iftp tù-c, tire 

thi ; — que (conj.), tho^t khi. 
Austôre. Nh$t, thKng nh$t, nhiÇm 

nh^t, du* nghiém phép, ham minh. 
Autant... autant (loc. adv.). Bao 

nhièu... bày nhiêu ; bao nhîéu... hêt. 
Autel. Bàn thô- ; — principal, bàn thô- 

chinh ; — secondaire, bàn thô- 

csinh. 
Auteur (en général). Kè làm, kè làm 

gôc, kè bât dâu ; — d'un ouvrage, 

kè cliép sâch ; —, créateur, kè dy-ng 

nên, kè sinh ra. 
Authentique. Th^t, ching hô nghi 

dirçrc ; les livres —, nhirng sâch 

da cho vào bO kinh thânh. 
Autochtone. Dân bàn thâ, ngu-ài bàn 

thJ. 
Autographe. Bàn chinh tay (ai) dâ 

viêt. 
Automate. Then mây tir nô ma di ; 

mây tu- dOng. 
Automne. Mua tliu. 
Autoriser. Tha phép, ban phép. 

S'autoriser de, nhô*. 
Autorité. Quyén, quyén phép, chirc 

quyén ; fig. chtrng, gu-ong, danli 
tiêng. giâ. 
Autour (oiseau). Omn bà cât. 
Autour (adv.). Ghung quanh. 
Autour (coiy.). (^hung quanh. 
Autrefois, Xu-a, dôi xu-a- 

Digitized by CjOOQIC 



AVE 



23 



AVE 



Autrement. Câch khâc ; pas — que, 

châng khâc nào, nhu* the In. 
Aatmche. * Lac dà dilu. 
Auvent. Mai thô. 
Auxiliaire (ai, sir gî). Giûp, dâ ; 

armée — binh tiêp. 
Aval (en) 0* dàc, ir d\r&\. 
Avaler. Nuàl, uông; — des yeux, 

vc&c ao lâm, trông mông. 
Avancer. Gio- ra, giâng ; s' — , bu-d-c 

toi, di, laii gân. Avancé en âge, du 

nhiéu tu^i ; un ouvrage — , viÇc gi 

da gân xong. 
Avant (prép.). Tnr&c; — hier (adv.) 

hôm kia ; — que (conj.) tnrac khi, 

khi chu^. 
Avantage. îch, ich Içri, Ici I^c, bJng 

lAr. 
Avantageux. Cô ich, cô \qr\. 
Avant-dernier. Chl côn thiêu mOt thî 

là Ihû* sau hêt, thir gân bét. 
Avant garde. Tien binh. 
Avant-hier. Hôm kia. 
Avant-poste. Bon giir, quân giu*. 
Avant -propos. Tira, loi nôi Iruôr, 
Avant-toit. Mai hât. 
Avant-veille. Nerày hôm kia, dêm 

kia. 
Avare. KJ hà ti$n, bSn sîn, ch,1t che, 

xâu biing. 
Avarice. Tfnh hà tiÇn, sir bon sîn, 

s\T khe khât, sir chilt che, sir tham 

lara cla. 
Avarié. Ba hu*, da th5i. 
Ave. Kinh avé sangla. 
Avec (conj.). Vu&i, cùng; le père — 

son fils, cha vufti con. 
— (prép.), devant un nom de matière 

on d'instrument, avec se rend par 

bâog ou se supprime. 
Ex. : Manger avec des bâtonnets, îln 
bàng dûa. 
Frapper avec un rotin, danh 
roi. 



Lorsqu'il y a commandement', il vaiit 
mieux tourner la phrase comme dans 
l'exemple suivant: Frappe-le avec un 
bâton (tournez: prends un bâton et 
frappe-le). Lây g4y ma danh nô. 
Avenant, agréable. Bçp màt, v(ra y, 

vui, hay ; à T— (loc. adv.) cCing . 

v4y, cung nhu- thê. 
Avènement, arrivée. Su* dên; — du 

roi au trône, tire vj. 
Avenir. Se cô, se xày ra ; à 1'—, sau 

này, tir rây vé sau. 
Avent. Miia ât, niîia dpn mù-ng Birc 

Chûa Jôsu ra dôi. 
Aventure, événement. ViÇc xJy ra ; 

dire la bonne — , bôi, bôi khoa; 

d'— , tinh cô^, bât <' ; à 1' — , vô y 

vô tir, câch chSng suy. 
Aventurer (s'), s'exposer. Lieu mînh. 

làm lieu. 
Aventureux. Cheo leo. 
Avenue. Bàng cô hàng cây hai bèn, 

no-i di bâch b^. 
Avéré. B5 t5, da rô. 
Averse. Trjn mu-a, con mira. 
Aversion ; avoir de T— . Nghjch cimg, 

ghét, xung khâc; je ne suis pas 

maître de l'aversion que je ressens 

pour lui, toi không cô thJ câm long 

ma không gât mÇt nô 
Avertirfun supérieur). Trinh, chi^ng; 

(un égal) nôi ciing, (un inférieur), 

bSo. 
Aveu ; faire un — . Xung, ximg ra. 

ih ra, thù. 
Aveugle. Mù, mii mât, mù mSn ; xKm. 

xJm mât; lôa. 
Aveugler. Làm cho ra \m\ mât, khoét 

mât; fig. che làp tri khôn, bu-ng 

con mât linh bon. 
Avide. Kè tham lam ; k^ mê an ; khâl 

khao. 
Avidité. Si,r tham, long tham; sy 

^'^^'^^''' DigitizedbyC.OOgle 



BAC 



24 -. 



BAC 



Avilir (s'). Ra hèn, niàt gid. 
Aviné. Say nrçru, saysu-a. 
Aviron. Cài chèo. 
Avis, t ngliï, dieu doân ; — affiché, 

yêt thi. 
Avisé, prudent. Khôn ngoan, hay lo, 

hay giCr cho càn th^n. 
Aviser, faire savoir. Nhân tin, nhàn ; 

— songer, lo, lo li$u. 
Aviver. Giuc, khêu, trêu. 
Avocat; celui qui défend une cause. 
I y Thày kiên ; —, patron, quau thày, 

kè bâu chû-a, kê bênh vu-c. 
Avoine. * Tù* mach thiic, * liuo-ng 

mach. 
Avoir, posséder. Cô, du-çc ; — faim, 

soif, dôi, khdt ; — peur, scr ; — la 

fièvre, phài coti sot. (V. Gramm.) 
Avoir (subst.). Cia cài, cîia, co- 

nghiêp. 



' Avorter, accoucher avaut terme. Sây ; 

■— , échouer, hJng, không dirçrc 

vi$c. 
Avouer. Xu-ng; — un crime, xu-ng 

toi; — son nom, xu-ng danli; — 

sa dignité, xu-ng tu-ôtî. 
Avril. Thânglu-(tây). 
Axe de la terre. Truclâi dât. 
Axiome. LJ doân, càu lu$n ; dieu c^i 

r? chang ai chôi du-çrc. 
Axis. Con hu-o-u. 
Axonge. Mo- Ion. 
Azalée (fl.). D5 quyên. 
Azédarach (arbre). Cày xoan. 
Azote. * Bam khi. 
Azur, couleur bleue. Sâc xanh da 

trô-i. 
Azuré. Cô sâc xanh da trùi, xanh 

bien. 
Azyme (pain). (Bânh) không cô meu. 



B 



Babel (tour de). Thâp Babel. 
Babiller. Nôi chà chôt, lép bép. 
Babiole. Bô irè con cho-i; fig., loi 

truyÇn choi, loi pha trô. 
Bâbord. C^y, bèn qiy. 
Bac. Bô, dô ngang. 
Baccalauréat. Chirc tu tài. 
Bacchanales, danse, débauche. Su- 
an h say dâm hoang dàng. 
Bachelier. Tù tài. 

Bacheliers et licenciés. Examens du 
baccalauréat et de la licence. — Ces 
examens ont lieu tous les trois ans. 
Quelque temps avant l'époque fixée, 
les giâo thu et les huân dao examinent 
tous les candidats de leur ressort aptes 
à concourir ; ils les conduisent ensuite 
au dôc hoc qui les examine à son tour. 
Le triage terminé, le d6c hoc se fait 
renseigner sur la moralité, l'honnêteté, 
la piété filiale des candidats: celui 



à qui son village refuserait un bon 
certificat, ne serait pas admis aux 
examens. 

De son côté le ministère des Rites, 
l5 bO, choisit une commission pour 
chaque concours régional ; elle est 
composée: (a) d'un président, quan 
chânh, assisté d'un quan phàn khi\o, 
qui prend part aux corrections, et d'un 
vice-président, quan phô chi khào ; (b) 
de deux sokhîo, premiers coirecteurs, 
et de deux phùc khào, réviseurs des 
corrections, choisis dans les provinces ; 
leur nombre peut être doublé en cas 
de besoin ; on choisit pour cela des 
d&c hQC, des giâo thii et deshuân d^o ; 
(c) on leur adjoint un examinateur du 
même grade que le phàn khào pom* 
contrôler les corrections; il peut re- 
prendre les compositions écartées par 
les so* khào et les plmc khào» et les 

Digitized by VjOOQIC 



BAC 



— 25 - 



BAC 



soumettre à rexamen des mandarins 
supérieurs; (d) un d6 diÇu, ou dé 
luyên, mandarin d'ordre inférieur, 
chargé de recueillir les compositions 
avec Taide des I? sinh ; (e) enfin des 
mandarins militaires, au nombre de 
quatre, pris dans la province, sous 
les titres de thi sât etm^t sât ont la 
surveillance supérieure des examens. 

les examinateurs en chef chu khJo, 
sont toujours suivis d'un mandarin 
portant le titre de ngu- sûr giàm sât 
tnrÔTJg vu (royal censeur inspecteur 
des écoles) qui doit signaler au roi 
toute violation des règles. 

Ces examens triennaux, appelés 
hu-OTîg Ihi, se tiennent au iOe mois, 
sauf empêchement ; mais arrivés dans 
la ville OÙ doit avoir lieu Texamen, le 
quan chành et le phô chù khJo ne 
peuvent différer plus de trois jours 
d'entrer au tràng thi ou Camp des 
Lettrés. Leur premier soin est de faire 
connaître par un avis officiel, affiché à 
la porte du tràng thi, les jours fixés 
pour les quatre séances d'examens et 
les règlements de police de ces exa- 
mens. 

Le jour de l'ouverture de la session, 
ngày tàn tràng, les examinateurs et les 
mandarins provinciaux, en costume de 
cour, avec cortège de troupes à pied 
et à cheval, se rendent au tràng thi. 
Puis les mandarins se retirent, et des 
sentinelles sont placées à toutes les 
portes, car toute communication avec 
le dehors est interdite à la commission 
d'examen. Un de ses membres a-t-il 
besoin de quelque chose, le président 
envoie un mot au gouverneur par un 
homme de garde auquel la chose 
demandée est remise avec un laissez- 
passer. 

D'ordinaire la première séance s'ou- 



vre le lerjourdu 10® mois et les autres 
séances sont espacées entre elles de 
quelques jours. La veille, les candidats 
prennent connaissance de leur place 
au tràng thi et de la porte par laquelle 
ils doivent entrer, car à cause de leur 
grand nombre on les distribue en 
quatre divisions, ayant chacune une 
porte spéciale. A minuit, le tambour 
et le gong les appellent ; chaque divi, 
sion se présente à la porte qui lui a 
été assignée ; l'appel nominal a lieu : 
chacun est successivement fouillé, 
après quoi il reçoit son cahier de com- 
position des mains des iS sinh, et entre 
dans l'enceinte. Tout individu sur qui 
sont trouvés des livres ou des manus- 
crits, est renvoyé et jugé suivant la loi. 

Au jour on élève en l'air une affiche 
portant le sujet des compositions de la 
première séance : sept passages à inter- 
préter dont deux tirés des tir thu- et 
cinq des ngu kinh. 

Il suffit de faire une composition sur 
un sujet de chaque catégorie ; tout se 
passe comme dans les examens semes- 
triels (V. Examens), et à minuit les 
compositions sont recueillies. Qui- 
conque n'a pas achevé au moins les 
deux exercices, est exclu du concours ; 
et les professeurs de ces candidats sont 
punis pour les avoir présentés. 

Dix-huit jours après, on procède 
à la 2e séance, pendant laquelle on 
accomplit les exercices littéraires de 
versification (bài tho- et bài phû). 

Le 3e épreuve a lieu le 3^ jour du 
Ile mois et la 4c désignée sous le nom 
de phùc hainh a lieu le 6© jour de ce 
même mois. Les résultats sont connus 
cinq jours plus tard. 

Quiconque, à ces quatre séances, 
obtient la note uai (très bien), dans les 
pomtages succe^^sifs, pQuMtFft^emmé 



BAG 



26 - 



BAL 



cù* nhàn, licencié; il ne Test pas néces- 
sairement parce que ce grade se donne 
au concours et le nombre de cù- nhân 
à recevoir dans chaque région est limité 
par des règlements. Les notes binh 
(bien) et thù (passable) valent une 
nomination de tû tài ; mais la note li^t 
(mal) à une quelconque des composi- 
tions fait renvoyer le candidat (rô-t), 
quelles que soient ses autres notes . 

Les tù tài sont dispensés des exa- 
mens semestriejs et exempts, en vertu 
de leur titre, du service militaire et de 
la corvée ; mais ils peuvent continuer 
à travailler et se présenter à de nou- 
veaux examens triennaux, sans être 
assujettis à passer par les épreuves 
d'admissibilité. Mais si dans un de ces 
examens, ils encourent la note li^t 
(mal), ils perdent le titre de tù tai. 

Les c{r nhân peuvent aller à la capi- 
tale concourir pour le grade plus élevé 
de tien si, docteur. (V. le mot Docteur,) 
Badamier, terminalia catappa. CAy 

bàng. 
Badaud. Kè lu-ô-i, kè biôngnliac. 
Badiane. B^i hôi. 
Badigeonner. Quét (vôi, etc.) ; 
Badine, petit bâton. G$y nhft. 
Badiner. Làm ou nôi vui choi, nôi 

diia, nôi vui miçng, nôi pha trô, 

ln\t tru-J-ng, gi§u cçrt. 
Badinerie. Lô-i vàt, lô-i giSu c^l, loi 

nôi pha trô. 
Bafouer. Nh^o cu-ô-i, nhîjio bâng, chê 

cu-ô-i. 
Bâfrer, manger avidement. Ânlôc côc, 

an lôp tOp. 
Bagages. B6, d6dac. 
Bagarre. Su- h5n hào, sir xôn xao, sif 

Hy b?. 
Bagatelle. (Su-, viÇc) hèn, v$t. 
Bagne. Nguc, tù rac; ngijic khà 

giam. 



Bagne. NhSn ; faire des —, kéo nhân • 
porter une —, deo nhân. 

Bagnette. Gây nhô, roi ; — de tam- 
bour, giùi dânh trông, giùi trông ; 
— de fusil, thông h6ng; — pour 
jouer au cerceau, etc., que dâph 
vông. 

Bagoier. Bao nhân. 

Bahl Ah bah! (int.). Cô dâu ; thât ru. 

Bahut. Ru-o-ng, hùm ru-o-ng. 

Baie, petit golfe. Vung, vùng. 

Baigner (se). Tâm, tâm tâp, tâm 
rùa. 

Baignoire. Thùng tâm, nhà tiim. 

Bail, contrat. Vân tir, vân khê ; don- 
ner à —, cho thuê, Ihuê khoân 
trâng. 

Bâiller. Ngâp ; — au soleil, 6* nhu-ng. 

Bailli. QuanhuyÇn, quan tri huyôn. 

Bailliage. HoyÇn. 

Bâillon. Giàm ; mettre un — , dông 
giàm. 

Bâillonner. Bông giàm. 

Bain. (V. baigner). 

Baïonnette. Mùi vô-t \h dâusùng. 

Baiser. Hôn, bon hit. 

Baisser. H^ xubng;les eaux baissent, 
ra lut ; le jour baisse, ngày xê vé 
hôm; — les yeux, nhâm inâl; — 
la tête, cùi dâu, gi^c dâu xuông ; — 
un store, b& mành mành xu6ng; 
fig., — pavillon, chju phép; —, 
s'affaiblir, mal sù-c dan dan ; — le 
prix, sut giâ, hgi giâ, gan. Se bais- 
ser, h^ minh xuông. 

Bal. Bâm, mùa, sijp mùa nhây ; donner 
un — , mîr dâm mùa. 

Balafre. Seo, l6t dàu tich ; dùu, dàu 
vêt. ' 

Balai. Chài ; — en bambou, giê. 

Balance. Gân thâng Bàng; plateaux 
de —, dîa cân ; faire la — (des re- 
venus el des pertes), so sânli tien 
dirç-c vuôi tien tiêu. 

Digitized by VjOOQIC 



BâM 



27 - 



BAM 



Balancer. Cân nhâc ; —, compenser, 
dén, bù l^i, bôi thirôiig ; — hésiter, 
nàn tri ; —, examiner, suy di nghï 
l^i. Se balancer, dira du. 

Balancier. Quâ dira du (dông hô, 

V. V.) 

Balançoire. Gài du; aller à la — , 

dành du. 
Balayer. Quét, quét tu-6-c. 
Bala3rare8. (les). Mùn nhà. 
Balbutier. Noi cà lâm, nôi lâp, nôi 

lùng lièng, nôi q ç, nôi J)$p be . 
Balcon. Hé giành ra cô bao Icm. 
Baldaquin. Dû, Içng. 
Baleine. Ca voi ; ' ngao ngu*. 
Baleinière, barque. Xàng, xu6ng. 
Baliate. May bân dà. 
Baliverne. Loi truyÇn cho-i, loi v$t. 
Balle : de fusil. B^n sûng ; — à jouer, 
quà câu, bon câu ; jouer à la —, 
y U fif. ^^nh quà câu ; — élastique, bon 
nhijra ; — de marchandises, gôi d6 
to, kiÇn d6 ; — de riz, trâu. 
Ballon. Tàu bay, tàu khi ; —, jouet, 

bon hoi . 
Ballot. Bô, gôi, gành. 
Ballotter. Lung lay, lue Idc, giû ; la 
barque est ballottée par les flots, 
sông lâc thuyén trông trành . 
Balsamine. ' Phong tén hoa, cht giâp 
boa, càp tinh tù-, hoa san hô, hoa 
mông. 
Balustrade. Bao Ion. 
Bambin. Thàng, con trè. 
Bambou. Tre, trùc, nira^ birang, etc. 
Bambous. — Mgr Puginier ne cite 
pas moins de 32 espèces de bambous. 
On trouvera à ce sujet toutes sortes de 
renseignements pratiques dans une 
petite brochure lithographiée, publiée 
par Tévéque du Tonkin. Cette bro- 
chure a été reproduite par le Journal 
officiel du jeudi W février 1897 et 
jours suivanU; toutefois co;nme les 



noms annamites ont été imprimés 
sans les accents, on peut être induit 
en erreur. Pour remédier à ce défaut, 
nous croyons bon de donner ici la liste 
des principales espèces, de bambous. 
Nous trouvons : 

lo Le luông thanh, qui peut atteindre 
20 mètres de haut et 14 centimètres 
de diamètre ; il se rencontre surtout en 
Thanh Hoà; 

2o Le biro-ng, plus gros encore que 
le précédent, mais un peu inférieur 
comme solidité ; il est commun dans 
les forêts de Ninh-Binh ; 

3o Le biroTig doài est comme le pré- 
cédent, mais se trouve dans les pro- 
vinces du Haut-Tonkin ; 

40 Le tre ri?n, commun en SanTày, 
ressemble assez au luông thanh ; 

50 Le tre hoa, qui a de joHes veines 
ressemblant à des flears ; 

60 Le tre hoâ nhà, c*e^ le bambou 
le plus commun dans le Delta ; 

70 Le tre hoâ riing ressemble au pré- 
cédent, mais se trouve dans les forêts ; 

80 Le vâu qui ne dépasse guère 6 à 
8 mètres de hauteur ; il a un très joli 
feuillage et orne bien les jardins ; 

9» Le tre nac nhà: même taille et 
mêmes usages que le précécent ; 

lO» Le dành hanh, petit bambou très 
dur qui pousse dans les forêts ; 

I60 Le hôp dà, le hôp sào et le hôp 
chi, petits bambous dont on fait les 
perches à conduire les jonques ; 

12o Le truc chî, n'atteint que 3 à 
4 mètres de haut ; il sert siu-tout à orner 
les jardins; le trûc dâ, plus petit 
encore, » le même usage ; 

130 Les nu-a ngO, nira ông lo-, nîra 
bày, nû-a tép atteignent environ 
12 mètres, mais sont peu résistants; 

14o Le hèo, espèce de liane très 
dure ; on en fait des cannes, etc.. 

Digitized by VjOOQIC 



BAN 



- 28 



BAN 



15° Le songbè, liane très flexible qui 
atteint jusqu'à 80 mètres. 

Nota. — i» On ne doit employer pour 
les travaux sérieux que des bambous 
qui ont au moins 5 ou 6 ans ; ceux qui 
sont trop jeunes ne sont pas assez 
formés comme bois et n'ont pas de 
consistance ; 

2^ La coupe des bambous doit se 
faire à partir de novembre jusqu'à la 
fin de mars, alors que la sève n'est pas 
en mouvement ; ceux qu'on coupe en 
été ont 'bien moins de résistance ; 

3o Le bambou, pour avoir la solidité 
et la durée qu'il lui est possible d'avoir, 
doit être roui dans l'eau pendant six 
mois; il faut qu'il soit complètement 
immergé; sans cette préc«iution sa 
durée est diminuée des trois quarts ; 

4» Il faut éviter d'employer les bam- 
bous qui ont été étêtés pour un coup de 
vent ou un accident quelconque (on 
dit alors qu'ils sont cOc) ; leur bois 
n'est plus résistant et ils dépérissent 
rapidement ; 

5» Les différentes espèces de bam- 
bous ci-dessus mentionnées éclatent 
généralement par l'effet de la tempé- 
rature, quand ils sont employés dans 
les constructions ; on peut obvier à cet 
inconvénient en les perçant au nœud 
avec une vrille et, pour plus de précau- 
tions, on perce la moitié des nœuds à 
la partie inférieure et l'autre moitié à 
la partie supérieure. 
Ban, annonce publique d'un projet de 

mariage. Su* rao klii liai ngu-cri toân 

kt^t bçn vu6i nhau. 
Banane. Qua chuôi ; un régime de —, 

bu^ng chu&i ; une fraction de régime 
de — , nài chuôi. 

Bananes. — Les principales espèces 
de bananes sont: 

1 o La banane royale chuôi IÇnh ngif ; 



2o La banane verte, chuôi lieu ; 

3o La banane poire, chuôc là môc ; 

4o La banane bec-de-héron, chuôi 
mô rang; 

5» La banane de miel, chuôi m^t ; 

6» La banane à graines, chuôi bat ; 

7» La banane sauvage, chuôi rù-ng ; 

8o La petite banane, chuôi min 
Bananier. Gày chuôi. 
Banc. Ghè, ghê dài, chông, ghê tràng 

kj-; — de sable, côn ou bai càL 

côn soi. 
Banconlier, noyer des Moluques. 

Bandage. Dây buOc, manh vai ma 

buOc, hiy loi, giài, rêo \ài buôc 

dàu tich ; — des enfants, ta giè. 
Bande (V. Bandage) ; — troupe, lu, 

doàn, d.\n, dông, bçn ; — bordure 

de (billard, etc.), mép, bô*. 
Bandeau. Khân che, khân trùm. 
Bandelette. Rio vài bu^c dàu tich ; 

tàm vài boc. 
Bander. Bu^c, rit, bçc khân, rêo vJi 

buOc di\u tich; ~ un arc, giu-o-ng 

cung, lèn cung. 
Bandit. Thâng giêt ngu-ôi, kè IrOm, 

ki cu-crp. 
Bandoulière. Bai linh, dây, loi. 
Banian. Cây da ; le cày si est aussi 

une espèce de banian. 
Banlieue. Çoi gân thành ; su* làn cân ; 

kè lâng giéng. 
Bannière. Cô-, C'V hièn. 
Bannir, exiler. Phât luni, khép âii 

dày; — d'une ville, duJi ta khôi 

thành; —, chasser la tristesse, giài 

phién. 
Banque. Nhà dài b^c, nhà kho b^c. 
Banquet. Tiêc; salle de —, nhà an 

liOc; donner un —, dçn tiÇc, làni 

ti$c, mô* tiÇc. 
Banqueroute. Svr vo- nçr; celui qui 

fait —, kê vÔ- nçr. 

Digitized by VjOOQIC 



^.^Tfrv"^::-;;-':'-:.'^. 



■ ■ ■■■-^ ■ .' '-^ ■•■ 



Digitized by 



Google 



Balanoes 




i ' i M M M il ' U M rr-m 
TliiTiVc inay 



F—J-r^ ~ i ' l \ r^ 



-1 nri»|inii|WMin>WI^ 



TlmÔT. vAi 



Digitized by VjOOQIC 



Balances 



T1TTTTTT7TT1 




(^n thipn binli 



Digitized by VjOOQIC 



.^^^\- .f-':^.- V%. . . fi\- 



•v.^j:'. * 'r^ 



» t\^ 



Digitized by 



Google 



Balances 



TTXTTTTTTrn 



-H 
I ! 

TliuÔT cliû «linh 




Qn thièn binli 



Digitized by VjOOQIC 



DAt 



- îiO- 



BÊC 



Basson, instrument de musique. Kèn 

Irâm cung 
Bassinoire. (Thir) long àp. 
Bastille. B6n. 
Bastingage. M^ tau. 
Bastion. Nhà hoi ; hoa lioi thành. 
Bastonnade. Tr$n don, su* phài don. 
Bas -ventre. Bung duô-i. 
Bât. Yen ngira, lira ; — d'éléphant, 

lâu voi. 
Bataille. Chien, tr^n ; livrer —, giao 

chien, chien trân ; ranger une armée 

en — , sâp quân. 
Bataillon. Co-, ca quân. 
Bâtard (enfant naturel). Gon ngo^i 

tlnli, con g^nh. 
Bateau. Tàu ; — à vapeur, tàu lùa, 

hoî\ thuyén ; — à voiles, tàu bu6m ; 
. — :'i roues, tâubânh xe ; — à héHce, 

tàu chân vjt; un — pécheur, thuyén 

chài. 
Batelier. KJ làm nght* thuyén bè, 

chân sào . 
Bàtinent, édifice. Nhà, nhà xây ; —, 

navire, tàu. 
Bâtir, construire. Xày, xây I0p, dirng 
lên. 
Batistd. Vii ming, vài linô nh& nhàt 

hang. 
Bâton. Gây; frapper du — , dânh gSy ; 

— de palanquin, ddn vong, don 

câng. 
Bâtonner. Bành bàng g$y, bâng 

tru-çTig. 
Bâtonnet. Bua ; — de cuisine, dua cJ ; 

prendre avec des —, gâp ; endu- 
rer le supplice des — (placés entre 

les doigts, phài kçp ngtî trào ; 

diviser le riz avec les —, giàra 

com. 
Battant (de porte). Cànli cira. 
Batterie. BO sâu khJu sùng triji ; — 

de cuisine, bO d6 làm bèp. 
Battoir. Bàn gi$t. 



Battre, frapper. Bành; — l'or, nât 
vàng, phô vàng. Se battre, dànli 
nhau, câi nhau ; se — avec Tennemi, 
giao chièn^ giàp tr^n. 

Baudet, âne. Gon lù-a ; fig.; thàng ngu 
don. 

Bauge, d'un écureuil. Hang con sôc ; 
— d'un sanglier, 5 Içrn loi. 

Baume, arbre. Gây tô hçrp, ' phong 
tien hoa ; — essence, tô hçrp. 

Bavard. !.ép bép, già raôm, râm lèi. 

Bavarder. Nôi dài, nôi chi ch6t, nôi 
v$t 

Bave. Dai bot, dài. 

Baver. Chày nu-o-c mi^ng, chSy bot 
dui, seu dài. 

Bazar. V^n hàng hoa. 

Béant. (Su* g\)hir ra ; rester bouche 
bée, dirngsirng ra, ngÂn tri. 

Béatifier. Phong chirc thành ; phong 
cliLTC phùc. 

Béatitude, bonheur des Saints. Phùc 
thanh nhàn ; les huit — , tàm moi 
phùc duc. 

Beau. Tôt, chînh, dcp, xinh ; le — 
monde, vàn nhân, nhîrng ngirè-i 
cành lich ; — temps, thanh gi6i, giôi 
l6t ; belle campagne, cành d6ng vui 
vè dl coi ; belle vie, càch an ir thanh 
s^ch ; avoir — (se tourne par quoi- 
que), dû ma... m$c long. (V. conj.: 
Gramm. n^-i?!). 

Beaucoup (adv.). Nhiéu. 

Beau (fils, frère, père). V. Gramm., 
Noms de parenté : n* 341 . 

Beaupré (mât). GOtchôt mui, rôt nga. 

Beauté. Si^ tôt dçp, su- xinh. 

Bec. Mi, ouvrir le — , hà mém ; —de 
gaz, dèn khi. 

Bécasse. Ghim xâm giun, con cà cùng ; 
* Ngiru am di^u. 

Bécasseau. Ghim choi choi. 

Bécassine. Ghim giê. 

Bêche. Mai, thuing, mông. 

Digitized by VjOOQIC 



BER 



~ 31 - 



BIC 



Bêchée (une). Mot thép mai. 
Bêcher. Bào bàng mai. 
Becqueter. Mi bâng mh. 
Bedaine. Bi^ng, bi^ng bang. 
Bedeau. Bo coi nbà thô-. 
Beffroi. Thàp, gàc. 
Bégaiement. Su* nôi lâp. 
Bégayer. Nôi Idp bâp, nôi be bç, nôi 

Wp bç. 
Bégonia, 11. Cây mât dà. 
Bégne. Kè nôi lâp^ kè nôi cà lâm. 
Beignet. Bànb ràn. 
Bêler. Kêa be be, kéu bi be. 
Belette. Con sôc. • 
Bélier, mâle de la brebis. Con chien 

du-c, con ciru dire ; — , machine de 

guerre, mây lô^n dùngmà phâ thành, 

lûy. 
Belle-de-jcur, fl. * Hop hoan boa. • 
Belle-de-nuit, n. * Yôn chi boa. 
Belliqueux, hardi. Manh bao, bnng 

b^o. 
Belle (fille, sœur, mère). V. Gramm., 

Noms de parenté: n® 3i1. 
Belyédère. Chôi, noi cao. 
Benedicite. Kinh tru-ô-c khi an coin. 
Bénédiction. Phép, phép chue, sir 

chùc sir lành. 
Bénéfice. Lm, l^i, J$c, bâng 10c. 
BéDéficier. An Içri, du^c lai. 
Benêt, niais. Ngu d^i, nOt tri. 
Béflérole, bien disposé. Cô long 

thutrag, cô y lành. 
Bénir une personne. Làm phép, chùc 

su* lành ; — une chose, làm phép ; 

— un mariage, làm phép cu-ô^i ; — 

Dieu, d^i on, t^ o-n Bure Chûa Loi. 
Bénitier. Binh nu-ô^cphép. 
Benjoin. ' An tù-c hu-ong. 
Béquille. Giy, nçng chông. 
Berceau. Trông; dès le — , tir bé. 
Bercail, bergerio. Chuong chien. 
Bercer (un enfant). Vông, ru (con nit). 
Berge. Bôr. 



Berger. Kè chàn, kè chàn chien. 
Bergerie. Ghuong chien. 
Bergeronnette. Oiim chia vôi. / « #i 

Berlingots. Keo m^t. ^ ^ ^^^ l^ r 
Berner, se moquer. Nh$o, chê cu-ôi. 

nhgio cu-ôi. 
Besace. Bây, bi, bao, nang. 

Besicles. Mue kinh. f/'U-W 

Besogne. Vi$c. ^ 

Besoin. Sir thièu, sir chàng cô ; avoir 

—, thiêu. 
Bestiaire. Ki dânh vuôi mnông dir. 
Bestial. Cô tinh nhu- giông \iit ; du* 

tçro. 
Bestiole. Loài vât nhi, sâu bç. 
Bétail, bestiaux. Doàn vât; bây (trâu, 

Içn, V. V.). 
Bêtat, bête. Lu du, toi tri. 
Bêtes. Giông v$t, loài v^t. 
Bétel. Trâu; — tout préparé, trâu 

têm sSn ; — eu paquets, tâm giâu ; 

petit plateau pour offrir le —, coi 

trAu ; boîte à — , trâp giâu. 
Bêtise. Vi^c ou loi ngây d^i, dân don. 
Béton. Tarn hg-p. 

Bette, plante. * Bai hông la bô ; cîi be. 
Betterave. Rau eu tia. 
Beugler. (Con bô) rông. 
Beurre. Mo* sira bô. 
BéTue. Su* sai, sir sai lâm, sir iSn^ 

sir l5i. 
Biais, oblique. Gigii, l§ch, chêch, xéo, 

chéo, v^y vô. 
Biaiser en paroles. Loi quanh co. 
Bibelot. Bô, dô v$t, dô chai. 
Biberon. Lq con, àm tich hçp cà 

dirng sira. 
Bible. Sâch kinh thânh, sâm truyén. 
Bibliothécaire. Kè coi giir sàch. 
Bibliothèque. Ti, nrong sâch ; —, 

chambre, phông de sâch. 
Biche. Con naî câi. 
Bicoque. Nhà léu, nhà gianh. 
Bidon. Blnh tich thîiy. /.^. \Y. 

Digitized by VjOOQIC 



BIG 



-32 



BLG 



Bicolore. Cô hai sâc, lom dtim. 

Bident. Chta cô hai rang. 

Bien. Su- tôt lành, vi$c lànli ; — public, 

ich chung; biens, avantages, qua- 
- lités : les biens de Tâme et ceux du 

corps, nhûng sir lành phân bon phan 

xâc ; — , richesses cùa, cua cj\i, co- 

nghi^p, gia sàn; — meubles, cùa 

noi, dû dgic; — immeubles, cua 

chim, cira nhà ruOng nuang. 
Bien, bon (adv.). Tôt, hay; — que 

(conj.) (iù mà...m$c long; dâu ma... 

niâc long. 
Bien-être; avoir le — . Bu-çrc dû an, 

dui^c du- an. 
Bienfaisance. Sijr là m on, s\r làm 

phùc. 
Bienfaisant. Hay làm phûc, hay làm 

on ; rOng rai, hay Ihu-ong, hay làm 

phùc, hay giùp. 
Bienfait. O'n, onrOng; recevoir un 

— , chiu on. 
Bienfaiteur. Kè làm on, làm phùc. 
Bien-fonds. Gia nghiêp, vu-crn dàt 

dién Iho cùa nhà ruOng nu-ong. 
Bienheureux (les). Càc dùng Ircn loi. 
Bienheureux, heureux. Thaiih nhàn, 

phù qui, thinh, cô phùc 10c. 
Bienséance, convenance. Phép lac, 

càch an net ô", contre la —, chang 

xù-ng, xàu xa. 
Bientôt (adv.). Chut nîia, mày ngày 

nû-a, mOt it nira, mOt it làu, mOl 

làt. 
Bienveillant. Cô long thuo-ng, cô 

long giùp. 
Bienvenu. Vùa y, ua, d(;p mât, qui 

trçng. 
Bière, cercueil. (Juan tài^ sang. 
Bière, boisson. Ru-pn bot. 
Bifnrquer. Gië, trê. 
Biffer, (i^c, chàm, sh di. 
Bigame. Kè cô hai \ir ; kt* du oc hai 
dt/i \(r. 



Bigarré. S§c sô-, là dà, cô nhiéu vè. 

Bilatéral. Kè buOc cà hai bên. 

Bijou. B6 vàng, do ngoc. 

Bijoutier. Thç- vàng, phô vàng; kè 
ban do bâng vàng. 

Bilan. Sè ; su- càn nhàc phân du-ç^c 
phân tiéu. 

Bilboquet. Vién chàu. 

Bile. Bôm, dàm, mât xanh; lig., sir 
nông giàn lên, sif hùn giân ; épan- 
cher sa —, pliât co-n giân ; avoir de 
la —, giân lôn. 

Bilieux. Kè cô dàm, kè rô bÇnh, 
hoàng dàm. 

Bi.lard. Bàn lân ; jouer au —,dânhlàn. 

Bille. Hùn quân, bon quân bùng; 
jouer aux — , dânh quân; — de bil- 
lard, hôn làn; toucher la —, ch^m. 

Billet. Tù-, tliè, giày; un —, un con- 
trat, vân khè, tô nhjn nq-. 

Billot. Thô-t. 

Biner, dire deux messes le même 
jour. Làm niOt ngày hai le. 

Bisaïeul. Ông ci^. 

Biographe. Kè chép truyén ai. 

Biographie. TruyOn. 

Bisbille; être en — . Gât nhau, buôn 
nhau. 

Biscuit. Bânh dâ nàu hai lân. 

Biscornn. Cliàng où* mço chung; fig.. 
l^ lùng, phi Ihu-ô-ng. 

Bise. Giô bâc. 

Bi&sac. Bao, bi, tùi. 

Bissextile; année — . Nàm cô ngày 
nhu^n. 

Bistonri. Bao chich. 

Bitnme. Cliai, tram, nhifa chai; en- 
duire de —, trâl chai, bôi chai, bôi 
trâm. 

Bizarre, étrange. U lùng, dj dàng ; 
caractère — , tinh I9. 

Blafard. Xanh sao, tâi met. 

Blagne à tabac. Tùi thuèc là. 

Blaguer. >ôi phét. 



Digitized by 



Googk 



BLU 



33 - 



BON 



Blagaeor. Kè nôi phét, ç^k mi$ng. 

Blaireau, pinceau. Bût long 

Blâmer. Qufr, mâng, gât; — ; crili- 
quer, chèn. 

Blanc. Trâng, trang trèo, b^ch, minh 
bach ; le — de l'œuf, long trirog 
trâng. 

Blanchâtre. Trâng trâng. 

Blanchir. Làm cho ra mùi trâng ; — 
le linge, gi^t qnân âo ; — de vieil- 
lesse, cô toc ràu bac ; — au feu, 
nung cho dên n8i nô ra trâng, nên 
nông nhu- lira. 

Blanchiesenr. Kè gi$t quân ào. 

Blasphème. Un nôi ph^ira cîmg Birc 
Chùa Loi, etc. 
' Blasphémer. Nôi ph^m. 

Blatte. Con gian. 

Blé. Lùa mien, * d^i mgich ; le — noir» 
tam giâc m^ch. 

Blême. Vô vàng, xanti xao. 

Blêmir. Ha tâi met, ra xanh xuo. 

Blesser. Bành phâi dâu; —, offenser 
quelqu'un, màt long ai ; — les oreil- 
les, nghjcb tai. Se blesser, dânb 
minb pbii dàu ; (ig. lày làm khô long. 

Blessure. Dàu, dàu tich, dàu bi 
tich. 

Blette, plante. ' Ngun bi thài. 

Bien. Xanh, chàm; — clair, mùi xanb 
ngQt. 

Bleuâtre. Xanb non da trùi. 

Blond. Vàng, vô vàog. 

Bloc, masse de pierre. Bon, ddng, dâ; 
— , amas, ding. 

Blockans. B6n kin. 

Blocus; faire un — , bloquer, vây, 
vày bçc. 

Blottir (se). i\àp, hn nàp. 

BloQse, sarrau de toile. (Thù) âo kbàu ; 
— de billard, tûi. 

Blouser, tromper. Lira d6i. 

Bluet, fl. (Tbir) boa xanb da trù-i. 

BlateaUi tamis. Giân, sang, rây. 




Boa. Con trân ; — constricteur, " làn xà 
Bobine. Con quay, truc 

cuôn dày; — de fil, suôt. 
Bocage.Mu'&unh6,ch3 dg^. 
Bocal. Binh, hû, nSm. (fig.) 
Bœuf. Con bè. 
Boire. Uông ; — à là santé, uông chue 

khoi cbo; le papier boit Tencre, 

giày thàm mire. 
Bois, forêt. Rirng, mu*o"u ; du — , g5 ; 

— de chauffage, cîii, g5 cîli ; — de 

rose, sua; de fer, gS lim, thièt lim. 

Par le nom de bois de fer, ou gâ 

thièt, on désigne les quatre espèces 

qui pertent les noms suivants : 

lo Le lim xanh, qui a une teinte 
foncée ; lorsque ses fibres sont entre- 
lacées, on rappelle Hm xanh chun ; 

2o Le sên m^t, de couleur rouge 
foncé ; ou trouve aussi le sèn chun qui 
n'est autre que le sèn m^t à fibres 
entrelacées ; 

3o Le tau mât, couleur marron-clair; 

io Le thièt dinh, couleur jaune-clair. 
Boisé. Hâm, rù-ng râm, cô nhiéu cây. 
Boisseau. Bàu, thu-ng, thùng, phu-o-ng, 

hOc. (V. Gramm., page 182). 
Boisson. Su- uèng, cba uèng. 
Boite. Trâp, bao, hOp- 
Boiter. Bi que chân, di khàp khiSng. 
Boiteux. Que chân, que 




quât. 
BoLBât;(fig.) 

— Ji couvercle, lien. (fig.) 

Bombe. Trâi phâ. 

Bomber. Uèn, làm cho | 
cong. 

Bon. Tôt, tôt lành ; — 
cœur, côlùngthuang, 
cô long nhàn lîr ; le — 
sens, ly, tinh tif nhiên ; — au palais, 
ngon ngçt ; — marché, rè ; — vent, 
giô xuôi ; — temps, thanh gicri, tut 
giôi •• ouvrier, \b(y thifo ngh^ 




BOR 



- 34 - 



BOU 



BoDbon. Kço tây. 

Bond. Su- nhày, str nhày nhôt ; faire 
un —, nhày lôn. 

Bonde d'un tonneau. LS, iS hh. 

Bondir. Nhày, nhày nhôt; — de joie, 
nliày ravrng. 

Bondon, bouchon. Nùt thiing, nùt dût. 

Bonhenr. Si^ phùct su* thinh, sijr 
thanh nhàn. 

Bonhomme, crédule. Chân th^t, co 
nhân. 

Bonia tunquinensis (bot.). Cây 1^- 

Bonifier. Ghira, làm cho t&t hoti ; se 
— nèn tôt ho-n. 

Bonjonr, inf. àsup. Chào, kinh lay; 
sup. à inf., il*; entre égaux, Chào ; 
entre égaux qui s'honorent, Kinh. 

Bonne, servante. Con dôi, dây tô* gai ; 
dây i& rmc coi sôc trè con. 

Bonnet, Mû ; avoir la tête près du — , 
hay gât, nông tinh ; deux têtes dans 
un —, cûng mOt cjt vuài nhau; -- 
de nuit, mû dô, mû dOi dêm. 

Bonsoir. Comme boT\jour. 

Bonté. Sir tôt lành ; — du cœur, long 
lành, long nhân tir. 

Bonze. Thày su-, thày chùa, nhà 
bach ; — de première classe, su- 
ông, su- cv; — de seconde classe, 
su-ph^ ; — de troisième classe, su- 
bac ; — de quatrième classe, su- chù. 
Bonzerie. Nhà chùa ; supérieur de — , 

hoà thu-çmg. 
Bonzesse. Vâi, bà vai. 
Borborygme. Si^ soi bung. 
Bord. No-i ria, mép, gàu, bô-, Içri ; 
le — d'une barque, c^p thuyén; 
Feau atteint le — de la barque, 
nu-ô-c cân c^p thuyén; les — d'une 
plaie, miÇng dâu tich ; le — du puits, 
btr ou miÇng gièng ; le — de la 
mer, gân bai bè ; le — d'un tonneau, 
Içri thùng ; monter à — (d'un na- 
vire), xuông tàu. 



Border un vêtement. D$t, thêu; — 

un endroit, d$t (cây, v. v.) chung 

quanh. 
Bordereau. Thè. 
Bordure. (Su- gi) cô chung quanh ; — 

d'un vêtement, gàu. 
Boréal. Thuôc vê bên bâc, vé hu-ô-ng 

bâc. 
Borgne. Mù mOt con mât, kè dui m^t 

mdt, ch^t mât. 
Borne, limite des champs, etc. Bà 

môc ; — , fin, cùng, t^n, cuôi. 
Borné. Cô m&c, da dât giô-i hijin ; fig. 

toi d9, ngusi, cùn tri. 
Borne-fontaine. Mây nu-ô-c. 
Borner. Lâp môc, d$tgi6-i han. 
Bosquet. Mu-oii nhi, chôm cây. 
Bosse. Bu-ôni. 

Bosselé. Bçp, cong, lum lum, loi ra. 
Bosseler. Bành bçp. 
Bossn. Cô hiiàra, com lu-ng, khom 

lu-ng, gû lu-ng. 
Bot; pied — . Cyt chân, chân cô gôt 

ï(rn. 
Botanique. Nghê bàn thào. 
Botaniste. Kè thông nghé bàn thào. 
Botte, chaussure. Ong, hia ; une paire 

de — , mOt dôi fcng ; —, fagot, bô ; 

de foin, bô cô khô. 
Botteler. Bô, giân bô. 
Botter (se). Xô ung. 
Bottines. Giây, mièt dài ông. 
Bouc. Con dé dijrc. 
Bouche. MiÇng ; tenir dans la — , 

ng^, ng^m miÇng. 
Bouché, sans esprit. Ngo dOn, ngu 

muOi, cùn tri 
Bouchée. Mièng. 
Boucher (subst). Kè bàn hàng thjt, 

kè làm thit (bô, v. v.). 
Boucher, (v.). Bdng; — avec un bou- 
chon, dût nût, dông nût ; — un trou, 
làp ; se — les narines, bung mûi ; se 
— les oreilles, bupg tai. , 

Digitized by VjOOQIC 



BOU 



- 35 — 



BOU 



BoQCherie, métier de boncher. Nghé 
làm hàng thjt ; — maison de bou- ' 
cher, hàng thjt. 
Bouchon. Nùt ; enfoncer un —, dût 

nût, dôngnût. 
Bouchonner (un cheval). Cq, bôp. 
Boucle. Hoa nh^n ; — d'oreilles, boa 

tai, trâmjioân. 
Boucler. Cài raô vil; — ses souliers, 

khoà giây. 
Bouclés (cheveux). Toc mai, tôcquân. 
Bouclier. Khién, thulin, mAc . 
Bouddhiste. Kè theo d^o Ph$t. 
Bouder. Budn, dâm i, làm nung ; se 

—, gât nhau, bu6n vuôi nhau. 
Boudoir. Phông kin dàn bà 
Boudin. Gioi lo-n, gi6i beo, giôi tièt \qm. 
Boue. Bùn^ bùn làm, lây bùn. 
Boueux. (Nori) cô bùn làm. 
Bouffée. On, bo-i (giô, v. v.). 
Bouffer, se gonfler. Phong lén. 
Bouffi, enflé. Ba su-ng ; visage —, bu 

mjt ; — d'orgueil, cao ki, phô, c4iy 

mînh. 
Bouffon (subs.). Thàng hé, kè hay 

nôi pba trô. 
Bouge. Hàng nrou, nhà thi, âng 

nguyÇt hoa. 
Bouger. Không yen mOt nori. 
Bougeoir. Chân nèu. 
Bougie. Nèn mer. 
Bougonner. Nôi làm bâm. 
Bouilli (du). Thjt bnng. 
Bouillie. Chao sCra pba bAt ; — an riz, 

chào hoa. 
Bouillir. Soi, soi lén ; fig. thân thû-c; 

— de colère, s&t gi^n: 
Bouilloire. Am qu^t, àm dong. 
Bouillon. Nu-ôrc bang ; du -- gras, 

DU-ôrcbnng tbit ; du — maigre, canh. 
Bouillonner. Soi lén, soi suc suc, vçt. 
Boulanger. Thç^ làm bânb. 
Boulangerie. Noi làm bânb ; ngbé 

làm bànb, hàng bânb tây. 



Boule. H on trôn^ bâu, bon câu, bon 

làn ; un jeu de — , mOt bô bon lân, 

sàn dânh bon làn ; jouer aux — , 

dânb quàn. 
Bouleau. * Hoa U thu. 
Boulet. Bgn lô-n ; un — ronge, d^n 

nung db. On pourrait traduire par 

boulet les công ou entraves porta- 
tives des prisonniers. 
Boulette. Hôn nbi, eue, viên, qu<^ 

câu nhi. 
Boulevard. Phô \&n ; phô cô cây 

giông bai bén. 
Bouleverser^ renverser. Bi xuông, 

dânb do ; — , troubler, làm bSn hào, 

nhiSu lo^n. 
Boulon. Chôt sâl Ion. 
Boulonner. Bông chat sât lô-n. 
Bouquet. Giùm hoa, bô hoa. 
Bouquet, gledistcbia sinensis (bot.), 

arbre à gousse noire, savonneuse. 

Bù kêt. bô kêt. 
Bouquetière. Thçr kêt giùm hoa. 
Bouquin. Quyèn sâch, sâcb eu. 
Bourbier, bourbe, bourbeux*. Bùn, 

bùn làm, pbàn, phàn hô-n. 
Bourbouille. Sày, rôm. 
Bourde. Loi man, loi vô tri. 
Bourdon, sorte d'abeille. Ong ngbé, 

ong vàng ; — , grosse cloche, chuông 

lô-n. 
Bourdonnement. Tièng âm âm, tièng 

6 ô, tièng ào ào. 
Bourdonner, (abeille). Kéu vu vu. 
Bourg. Làng, xa, làng ragic, thon. 
Eourgade. Làng. 
Bourgeon. Mât, mâng, bùp, m^im, 

chièiig. 
Bourgeonner. Bàm m^m, moc chôi ; 

— avoir des boutons, phât mun, 

phài tAl ta dla. 
Bourgmestre. 'Ly tnrîrng. 
Bourrache, pi. ' Giài dôc tbéi. 
Bourrasque. Co-n giôi)t?._c^ 

Digitized t 



BOU - ' 

Bourre (de soie). Gôc to-, nâi. 

Bourreau. L^ hinh. 

Bourrelé ; être — de remords. Phài 

liroTîg tâm cân nrt. 
Bourrelet. BÇra (cho dS dOi, d5 ngôi, 

V. V.). 

Bourrelier. Thg làm do ngira. 
Bourrer. N^p ; — une pipe, nap dieu ; 

— un fusil, n^p sùng. 
Bourrique. Con lira. 
Bourru. Gât ging, bàn tinh, xâng 

tinh, khôânkhôfr. 
Bourse. Tùi, lui diriig b^c ; — allon- 
gée en forme de ceinture, ruOt 
tu-çTig ; - d'un régime d'aréques, 
bç mèo (eau). 

Boursouflé. Ba sung, dâ phông, dâ 
chu-OTîg ; style -, nôi chAi chuôt 
tron tru. 

Bousculer. Xôra. 

Bouse. Cirt bô. 

Bousiller, mal travailler. Làm xô, 
làm vOi, làm vying. 

Boussole. La kinh, dia bàn. 

Bout, fin. Cùng ; venir à —, an thua ; 
ne pas venir à —, không an tliua ; 
au — de sept jours, hêt bày ngày, 
khôi bày ngày ; au — de peu de 
temps, khôi m^l It làu ; un — de 
chandelles, mOt khûc nên. 

Bouteille.Chai, Iq, ve, ve ngQc. 

Boutique. Cùa hàng, hàng buôn; en- 
seigne de —, bien hi$u. 

Boutiquier. Kè ngôi cùa hàng. 

Boutoir. Môm, mo. 

Bouton ; pousse des végétaux. Bùp, 
ny, m hoa, mjm, mâng ; —, pustule, 
cai, FQt, dinh ; — d'habits, cùc ào. 

Boutonner {\xn habit). Cài cùc, cài do. 

Boutonnière. Khuy ; faire une — , 
do-m kliuy ; — déchirée, dut khuy. 

Bouture. Ngành dâ dç>n sân ma trong 
Ici. 

Bouvier. Kè cbàn trâu bù. 



_ BRA 

Boxer, se battre à coups de poing. 

Bâm, vât nhao. 
Boyau. RuOt. 
Bracelet. Vông tay. 
Braconner. Sân trOm phép. 
Braconnier. Kè sân trOm phép. 
Braie. (Giông, quân. 
Braillard. Hay kêu la \iii, hay nôc 

lô-n tiêng. 
Brailler. Kêu lô-n tiêng, kêu la, la 

lèi. 
Braire. Kêu, thét. 
Braise. Than di, ihanh hoà dông tban 

lùa. 
Bramer (cri du cerf). Kêu. 
Brancard de voiture. Tay xe ; — de 
procession, c5 kiêu ; — pour porter 
de la terre, trành. 
Branche. Ngành, cành cày ; —, famille, 

hQ, dông. 
Branchies. Mang, vi.câ. 
Branchu (arbre). Gô nhién ngành. 
Brandir (un sabre). Mua (gu-o-m). 
Brandon. Bôm du5c ; être un — de 

discorde, gây vi^c cai cq. 
Branle, donner le — . Xui làm (sif gi), 

bât dâu, thûc giyc. 
Branler. Lung lay, rung ; — la tête, 

lac dâu. 
Braquer. Nhâm. 
Bras. Gânh tay ; — de rivière, l^ch, 

ngâch sông. 
Brasier. Cô than lîra, dông than iCra. 
Brassard. Vông tay. 
Brasse, (une). MOt sJi, mOt vâng. 
Brasser. Nàu ou làm nrçru bQt. 
Brasserie. Hàng làm nrçii bçt. 
Brasseur. Kè làm ru-g^u bQt. 
Brave. M^nh bgio, cà gan, can dàm. 
Braver. BAnh gan ; — la mort, lien ^ 

minh chèt. 
Bravo I (interj.). Hay ! giii ! t6t lâm ! 
Bravoure. Long m^nh b^o, sv can 

dim- DigitizedbyCnOOgle 



BRU 



-87 - 



BRU 



Breack oa brick (t. ce mot). 

Brebis. Con chien. 

Brèche (dans une place forte). Noi 

dâ phâ, dâ tri$t h^. 
Bredouiller. Nôi lâp, noi o ç. 
Bref. Vân, tât; — (adv.), nôi tât 

vîy. 
Bref do pape. Thu* dire thânh Phapha 

giri. 
Bretelle Dây treo quân. 
Breuvage. Ciianàng. 
Brevet Thj; donner on — , ra thi, 
phât thi ; un — d'invention, tô* ban 
phép m^t m)nh du-ç-c làm dâ gi. 
Bréviaire. Sâch nguyÇn. 
Brick. Tàu nho cô hai cOt. 
Bride. Dây cu-ong, khôrp ; à — abat- 
tue, xftc xnâng ba ; lâcher la ~ à ses 
passions, bnông câc tinh mê. 
Brider un cheval. Kh6p ngtra ; — ses 

passions, hâm dep câc nât xâu. 
Brièveté, courte durée. Su- chông qua, 
su- vân ; — , concision, su- vân tât, 
su- it loi, su- nôi tât. 
Brigade. Co- quân. 
Brigand. Ki trOm cu-ôp. 
Briguer. ITàrc ao, tiém mun cho du-çrc 

su-gi. 
Brillant (ady.). Sang lâng. 
Brillant (subst.). Ngçc kim cu-ong. 
Briller. Chôi, sang ra, nhàp nhây 
sang loè ; fig. du-çrc sang lâng, cao 
sang, tTQng vçng. 
Brin. Cây ci, ngçn câ. 
Brioche. Bânh ng<^t, 
Briqne. G^ch. 
Briquet. Câi dânh là a. 
Briqueterie. Lô g^ch, noi làm g^ch. 
Briquetier. Thqr g^ch. 
Brisant, écoeil à fleur d'eau. Hôn, 

bon lô, lèn. 
Brise. Giô biu hln. 

Briser. Bânh gSy, dânh vô*; — avec 
les pieds on aveTles mains,'^ât. 



Brisures (du riz). Tâm. 

Broche. Nông qoay. 

Brocart (d'argent). Vôc ngân dât ; — 

d'or, vôc kim dât. 
Brocher (an hvre.). Khâu lu-çrc (sâch). 
Brochet. Câ mâng * m^c ngu-, hâu 

ngu-. 
Brochette. Nông quay. 
Brodequin. Miêt. 
Broder. Thêu. 

Broderie. Su- théu ; de la —, do thêu. 
Brodeur. Thçr thêu. 
Broncher, buter. Vàp ; — faillir, vâp 

pham. 
Bronze. Bâng pha chi. 
Bronzé. Ngâro ngâm. 
Brosse. Bàn chài ; — à habits, bàn 

chài âo ; — à cheveux, bàn chài toc ; 
-à souliers, bàn chài dânh giây. 
Brosser. Lày bàn chài ma dânh si^ich. 
Brouet. Châo. 
Brouette. Xe, xe m^t bânh. 
Brouetter. ChJ- xe. 
Brouillard. Mây, mây rau-a, su-ong 

mù. 
Brouiller ; mettre pêle-mêle. Bà lOn, 

pha l<)n, xâo lOn, tr^n 1^. 
Brouillerie. Su- bât thu$n, sir câi 

nhau, su- lia nhau. 
Brouillon, (se dit de quelqu'un). 

Thâng h5n, kê làm xôn xao ; faire 

an — de quelque chose, ràp. 
Broussailles. B^i gai. 
Brouter. An ci, an. 
Broyer. Bàm, xay b^t, xât. 
Bruine. Mu-a byi ; il — , cô mu-a 

bui. 
Buissement de la cymbale. Môm 

chiêng. 
Bruit. Tièng, tièng kêu, tièng âm âm ; 

faire du —, làm h5n hào, làm lao 

xao, dire lâc om thôm ; — rumeur, 

tièng d6n, tin tire. 
Bmle-pariums. Binh hirong. 

Digitized by CjOOQIC 



BUD 



38 - 



BUV 



Brûlé. Bâ d&t, dâ thiêu, dâ chây ; 

sentir le — , khê. 
Brûler. Bôt, thiêu; —- par le feu 

chây ; — par le soleil, sém ; un mai 

brûlant, dau xôt. 
Brûlure. Su- phii bftng da. 
Brume. Su-o-ng mù. 
Brumeux. Cà su'ong, raù mù. 
Brun. Mùi nân. 

Brunir. Làm cho ra den, cho ra mùi nâu. 
Bmgque, subit. BSng ch6c, chông. 
Brusquement, subitement. B§ng choc. 
Brusquer, offenser quelqu^un. Làm 

khô long (ai), nôi loi chua, khô 

long, khô Chili ; ■— une affaire, làm 

vAi vàng, hàp tùp. 
Brut, non façonné. Bon, dan so*. 
Brutal, emporté. Dû* ton, hung àc. 
Brutaliser. An b (vuôi ai) câch dîr tyn- 
Brute. Giông v$t ; fig. ngu-ôi dir tçm^ 

ngu-ô-i ngu d^n. 
Bruyamment. (Tièng; âm âm, ù ù. 
Bruyant; qui fait du bruit en criant, 

etc. Kéu om inh, kéu om thôm, kêu 

dùng dùng, dù-c làc. 
Bruyère, pi., Th?ich thào ; coq de —, 

gà rùng. 
Buanderie. Bu6ng nàu quân âo. 
Bubon (genre d'abcès). Gi6ng rçt 
Bûche. Que cbi, thanh ciii to, g&c cây, 

suc g5 ; fig. lourdeau, thâng ngu, 

ngu-ùi dân, suc g5. 
Bûcher, sur lequel on brûle les cada. 

vres. Bông eiii (tliiêu xàc chêt) ; 

—, endroit où Ton met le bois, no-i 

dâ cùi ; bu6ng trCr cîii. 
Bûcheron. Kè làm oui, thcr ch^im gS. 
Bûchette. Que cùi khô. 
Budget. Sà chung, sa bô ; inscrire au 

—, bien vào s5. 



Buffet, armoire. Ti, ti xêp dô an. 
Buffle. Con trâu ; con trâu dire ; un — 

blanc, trûn b^c. 
Buffletin. Con nghé. 
Bugle. Kèn dông ba phim. 
Buis. Cây ngâo, hoàng du*orng mOc. 
Buisson (d'épines). Bui gai. 
Buissonneux. (Noi) dây nhirng bi^i 

gai bui r4m. 
Bulle (d*air). Bong bông; — d'eau, 

bôt nu-ô-c soi ; — , lettre du pape, 

sâc Bù-c thành Phapha, thè Bùc 

giào Hoàng. 
Bulletin, de vote. ThJ bâu ; —, jour- 
. nal, nhât trinh. 
Bureau, à écrire. Ghê vièt, bàn viêl ; 

nhà giày ; — de poste, nhà tr^m ; 

— de police, toà quan tuân thành ; 

— (dans les administrations), ti. 
Burette. Lq con. 

Burin. Dao ch^m, duc tâch. 
Buriner. Ch^m tri, duc, thich. 
Burlesque. Hay vui ehai, dâng cu-ùi, 

kè sinh buôn cu-ôi, kè giSu ccrt. 
Buse, oiseau. (Gi&ng) chim u-ng ; fig., * 

ngu, ngu dOn, ngu si, ngây d^i. 
But. Blch, f cùng, chinh y ; y sau 

hèt ; se hâter d'arriver au —, vô 

vàng di dên dich dàng ; arriver au 

—, toi dên. 
Buter, faire un faux pas. Vàp phài, 

vàp ; — du pied contre une pierre , 

chân vàp phài dâ. 
Butin, ce que l'on prend sur l'ennemi. 

Ciia bât du-gc khi dânh gi$c. 
ButtO;, tertre. Dô nhS, dông d;»l. 
Bnvard; papier — . Giày thàni uimc. 
Burette. Nhà quân. 
Buveur, qui aime à boire. Cô nrçni 

chè, mê ru-gru chè. 



Digitized by 



Google 



CAC 



- 39 



CAI 



Ça, adv. — et là. Bâa dày. 

Cabale, complot, parti. Bè, bè dâng, 

dang nguy, hOi. ho. 
Gabaler, conspirer. Hçrp f, hçrp sire 

cÙDg, d6ng tlnb vuôi. 
Cabane. Leu, chôm, \bm, uhk nh&, 

nhà lùp xûp. 
Cabaret. Hàng nirô-c, hàng rirgu. 
Cabaretier. Chb quân, kè bân hàng 

chè hàng rirçii. 
Cabaa. Bi, thùng. 
Cabestan. Côt truc neo. 
Cabine. Phông, à {d\r(n tàu). 
Cabinet, chambre^ Phông, nhà phông; 

— d'études, phông hçc, bu6ng viêt ; 

— d*aisances, nhà tiâa, nhà dinh, 
nhà kin, noi kin. 

Câble. Dày neo, dây tam cô, dây to, 

châng. 
Câbler, faire on câble. Cuôn châng ; 

—, télégraphier, dânh dây thép. 
•Caboter. Théo bôr, theo bai, di men. 
Cabrer (se), (se dit d'an cheval). Gàt 

tien. 
Cabri, petit cheyreaa. Con de con. 
Cabriolet. Xe ngu-a nh&. 
Cacbalot. Câ voi. 
Cache, lieu secret. Noi an mlnh, l5, 

hang ; fig. su* mâu nhi^m. 
Cache-nez. Khân long dan quàn câ. 
Cacher. Giàu, giû* kin, che, chira, in. 

Se cacher, an mlnh, nùp minh. 
Cachet. Dâu an, con chàm; imprimer 

un —, dânh dàu ; fig. —, caractère, 

tinh, dâu. 
Cacheter. An, in dâu, dông an ; — 

une lettre, phong thu-. 
Cachette. Noi kin, noi giân kin, noi 

an ralnh ; en —, câch tr^m, câch 

kin. 
Cachot. Ngvc toi, nguc thàt. 



Cacophonie. Su- không hçrp cung ; su- 

khô nghe. 
Cactns, cactier. Cây nên, cây lu"ôi 

r6ng, cây xu-o-ng r6ng. 
Cadastre. Sâ, sa bO, si dinh dién. p 

Cadavre. Xâc, xâc chêt, thây ; fig., 

ngu^ gây con da bçc xu-o-ng. 
Cadean. B6 1?, àô lô-i, quà, on 
Cadenas. Khoâ ngoài. 
Cadenasser. Bông, khoâ, dông toi. 
Cadence. Thû* tu-, dip dàng, câch noi 

cô mt?o mu-c ; en —, câch djp dàng, 

câch cô bO vân. 
Cadet, frère ^. Era ; sœur cadette, 

em gai. 
Cadrai^, M^t, m$t dông ho ; — solaire 

dông hô bông, trâc ành. 
Cadre, bordure d'un tableau, etc. 

Khuông ; — plan d'un ouvrage, d^ 

khâi : les — d'une armée, si quân 

quan. 
Cadrer, concorder. Hçrp cùng, xum 

hçrp, xirng hop. 
Cadnc, vieux, usé. Già lu eu ; mal —, 

bénhdOng kinh. 
Cafard, dénonciateur. Ki câo anh em. 
Café. Cà phe ; du — au lait, cà phe 

pha sîra ; grains de — h^t cà phe ; 

un —, cabaret, hàng cà phe. 
Caféier. Câu cà phe. 
Cafetière. Blnh cà phe. 
Cage, à oiseaux. Long chim ; grande 

— (prison), cûi. 
Cagnenx. Uinh chân. 
Cahier. G$p giâp. 

Cahoter. Bânh dOng, Inng lay, rung. 
Cahnte. Nhà gianh, léu. 
Caille (oiseau). Çhim cun eût ; petite 

— , cun eût con. 
Caillé, lait — . Sû-a dông, sîra dâ ra 

ngu-ng trÇ. 



Digitized by 



Google 



CAL 



- 40 - 



CâM 



Cailler. Làm cho ra d^c, làm cho dông 

h\. Se cailler, ra d$c, dông lai. 
Caillot de sang. Cuc mâu. 
Caillou. H on sii. 
Caisse. Hôm ; — à argent, hôm du-ng 

lien bgic ; grosse —, tambour, trông 

dai c5, tr&ng câi. 
Caissier. Ngirôi tài phù. 
Caisson, chariot Xe, xe chJ- dan 

dirac. 
Cajoler. A dua, dô ngot, ton ngôt. 
Caki. Qui h6ng. 
Cajolerie Su- vS vé, sur nôi loi d5 

ngQt. 
Caiadium. pi. Cii ray. 
Calamité. Su* n^n, su* ho^n n^n, tai 

Mu 
Calcaire. Thuôc vô vôi, bâng vôi ; 

pierre à — , dâ vôi. 
Calcédoine. * Thu-ong ngoc. 
Calciner. Bôl, thiêu. 
Calcul, compte. Su* tinh sS, si ; — , 

arithmétique, phép tinh; —, mala- 
die, bÇnh kén, bÇnh trâi hé. 
Calculer, compter. Tinh, tinh toân^ 

dèm; —, réfléchir, nghï, tuîrng, 

doân, ngô". 
Cale (d'un navire). Long tàu. 
Calebasse, courge. Bâu ; —, plante, 

* ho ko. 
Calèche. Xe ngya, xe ngtra tryng IhJ. 
Caleçon. Quan loi. 
Calendes. Ngày m6ng mot (thàng 

Roma). 
Cdendrier. Lich, mue lue. 
Calepin. C$p giày nho. 
Caler, assujettir avec une cale. Kê 

(cho nô bâng) ; —, faire le poltron, 

lui gôt, lui lai, lui ra. 
Calfater (une barque). Gân sân. 
Calfeutrer. Bitl^i, làp. 
Calibre, diamètre. Kinh vông; — , 

grosseur, sif rông vé chiéu tràng, 

chiéu khoât va chiéo cao, 



Calice, vase sacré. Chén 1?, chén 

calixê ; — d'une fleur, dài hoa. 
Calicot. Cet bâ, trùc bâu. 
Califourchon ; à — sur un bâton. 

Coi sào dài. 
Câlin. Khéo dS, êm ngçt ; faire le —, 

a dua, nôi ngçt. 
Calleux. Ki cô da cû-ng, su si. 
Calligraphe. Kè cô tài vièt tôt chu*. 
Calmant, remède — . Thu5c hay dô-, 

làm cho bôi dau. 
Calme. Yen, bâng phKng, yen hàn ; 

temps —, giôi l$ng, lue yen giô ; 

mer —, bien lâng, im sông. 
Calmer. Làm cho yen, làm cho nguôi ; 

— la colère, làm cho nguôi giân ; 

— • la soif, gian khàt. Se calmer, 

nguôi ra, thôi di, nguôi con gi$n, 

ra yen. 
Calomel. * Kinh phân. 
Calomniateur. Kè bi v^, kS di tOi. 
Calomnie. Su* b& v^, sir gieo v^, sir 

dôi tra, sir vu thâc. 
Calomnier. Bi v^, vu vç vu thàc 

phao vçng. 
Calomnieux. Gian, ch^ng th$t, dieu 

bS va. 
Calorifère. Woh lô. 
Calotte. Mû, mû dâu, mû sq. 
Calotter, frapper avec la paume de 

la main. Va, va vê, vî m^t. 
Calquer. Lày bông (tranh vë, bin dô, 

V. V.) 

Calumet, pipe. Bièu, ong dieu but 

thuôc. 
Calvaire. Nui Calavariô. 
Calvitie. Su* soi dâu, su* rung cà lôc. 
Camail. Âovai. 

Camarade, B^n ; — d* école, ban hQc. 
Camard. Tnt mûi, sÇp mûi. 
Cambouis. Mo* sa, mô- eu. 
Cambuse d*un navire. Noi trû- dô an 

uông ; —, cabaret, hàng nrçru, nhà 

léu. 

Digitized by VjOOQIC 



CAN 



- 41 - 



CAN 



Camée. Ngçc ch^. 

Caméléon. Con tâc ké, con tâc ké ; 

■ th^ch long tir. 
Camélia. * Trà mi, som trà, s^. 
Camelote, mauTaise marchandise. Nhi 

xâo. 
Camion. Xe. 

Camisole. Ao khàch (dàn bà). 
Camomille. Roa eue ; * d6ng eao. 
Camouflet, injure. Loi x} va. 
Camp. Tràng binh, dinh ea, tr^i, binh 

dông; — retranché, dai don; — ^ 

parti, bè; lit de —, phân. 
Campagnard. Ngirôi nhà que; — , 

lourdaud, que mua, thô, ngu-ôi 

nông phu. 
Campagne. Nhà que ; maison de —, 

tr^i ; la —, d6ng, d6ng dién ; entrer 

en — , ra dânh gije. 
Campement. Dinh ea, tr^i, binh dông ; 

installer un — , dông binh. 
Camper. Dông dinh ea. 
Camphre. Long nao. 
Camphrier. Cây long nao, * chiéa nao 

thu. 
Camus. $$p mui, trit miii. 
Canaille, gens de rien. Thàng, thâng 

ché. 
Canal. Sông dào, kénh dào, ngoi; —, 

voie, dàng ; par le — de quelqu'un, 

nhà orn. nhô* phép, nhà quyén ai. 
Canaliser. Bào sông dào. 
Canapé. Ghè tràng k}, chong tay 

vm. 
Canard, vase. Cài vit. 
Canard, oiseau. Con vjt, vit nhà ; — 

sauvage, vit giôi ; — de Barbarie, 

con ngan; — mandarin (mâle et 

femelle), uy^n u-ong. 
Canardiére, long fusil. Sûng bân vit. 
Cancer, tumeur. BÇnh trt, tri thuçrng, 

ung nhû; — , eonstellation, mùi 

cung; le tropique du —, hoàng d^o 

bdc. 



Cancre, écrevisse de mer. Cua, cna 

bâ ; fig. ngu si, ngu don, ngây 

d^i. 
Cancrelat. Con giân. 
Candélabre. Chàn ndn nhiéu ngçn, 

cây don. 
Candeur, pureté. Su- thanli minh, 

nhân dù-c s^eh se;—, simplieité, 

sy ngay th^t, sir th^t thà. 
Candidat. Ki mu&n lén ehû-e, kè chay 

chù-e, kê eilu chù-e. 
Candide, pur. Thanh, thanh minh; 

—, simple, ngay thât, eô long ngay ; 

bOe tnre, dan sa. 
Caneton, petit eanard. Vit eon. 
Canevas, plan. Sirlàn d^i khâi 

sa lu*çre. 
Cangue. Gong; (fig.) porter la 

— , mang gong ; mettre à la 

—, dông gong. 

En Annam, la eangue n^est 
pas, eommeen Chine, une lour- 
de table au milieu de laquelle 
on enserre la tête et les mains du pa- 
tient ; iei, c'est une longue échelle qui 
repose sur les épaules et qui se ferme 
autour du eou avec des ferrures, de 
manière à ce qu'on ne puisse l'ôter à 
volonté. Ce meuble incommode et lourd 
(il y a des cangues qui pèsent jusqu'à 
soixante kilogs), rend tonte évasion 
impossible et est bien gênante pour le 
porteur qui est forcé de dormir assis ; 
au bout de quelques jours les mon- 
tants qui reposent directement sur les 
épaules, mettent la chair à vif et 
tout mouvement devient très doulou- 
reux. 

Caniche. C^ô. 
Canicule. Mùa nu-c trèi, mùa nâng 

ngôt. 
Canif. Dao eon, dao eût bût;- à 

trois, quatre lames, dao ba, bùn 

lirai. 

Digitized by CjOOQIC 



CAO 



-42- 



CAP 




Canine ; faim ■—. Su* dôi diên cuâng. 

Caniveau. Cbng. 

Canne, roseau. Sây, lau, 
lac ; —, bâton, g^y ; — à 
sucre, mia, câyiTîia(fig.); 
une bouchée de — à su- 
cre, khÂu mia; couper la 
— à sucre par bouchées, 
tiÇn mia. 

Cannelle^ plante. Quèj nh^c 

que- j. ^ 

Cannelle, robinet. Ong, giâm. W< 

Canneler. Xoi, duc xoi. 

Cannelier. Cây que. 

Canon, pièce d'artillerie. Sùng tru, 

sùng thân công; — de fusil, ông 

sùng; — , verre à boire, chén. 
Canon, loi, décret. F.uât, lu$t phép, 

khuôii ; canons d'autel, bO Evan. 
Canonique. ThuOc vê lé lu4t; droit 

—, lu^t phép Ighêrêgia; prières —, 

kinh càc thày nâm chirc phii dçc 

hâng ngày. 
Canonniser. Phong chirc thành. 
Canonnière. Ong bân ; — , bateau de 

guerre, tàu dânh giâlc, tàu chien. 
Canot. Xu6ng, xâng; — de sauvetage, 
. xuong cùu kè chèt duôi. 
Cantaloup, melon. 'J^ir) qui du*a. 
Cantate. Ca, ca hàt. 
Cantharide. Ban miêu. 
Cantine. Hàng co-m ru-çru linh. 
Cantiniôre. Nîr hàng com ru-Qn linh, 
Cantique. Ca, vè, van, ca vinh. 
Canton. Ting ; chef de —, chânh 

ting (autrefois cai tâng) ; sous-chef 

de — , phô t5ng. 
Cantonner. Phàt (binh) tùng làng, 

tirng xôra ; se •— , 6- tgim (noi gi). 
Cantonnier. Thçr sira dàng. 
Canule. Ông nhi. 
Caoutchouc, gomme élastique. Nhira, 

nhira cây ; arbre à —, cây da ; —, 

habit, ào nhi^a, âo toi. 



Caoutchouter. £ôi nhira. 

Cap, promontoire. Mim dàt, mCii dàt 

thô ra bi^n. 
Capable. Giii, cô sirc, cô tài, vira. 
Capacité, contenance. Su- dirng du-çrc, 

su* chtra du-çrc; —, habileté, sîrc tri 

khôn, tài nâng. 
Caparaçon. B6 lot, d$m. 
Cape; rire sous—. Cu-ô-i thâm. 
Capeline. Mil dàn bà. 
Capitaine. Quan, quanba (khoanh), 

l'ancien d^i annamite était une sorte 

de capitaine ; — , chef, tu-ông ; — de 

vaisseau, quan nâm khoanh ; — de 

frégate, quan nâm khoanh (ba vàng 

bai b^c) ; — au long cours, ông chùa 

tàu ; — de port, quan thu ngu* cua 

bê. 
Capital (d*une rente, etc.). Vôn, gôc. 
Capital, principal. Chinh, nhàt, trén 

hêt; crime —, tOi dàng chèt; peine 

capitale, su- chàm qayèt, sy chém 

ddu " 

Capitale. Kinh, kinh dô. 
Capitation; impôt de—. Su- bi thuA 

tù-ng suât, thuè sa dinh. 
Capitulaire ; ricaire, — . Gà chinh. 
Capituler. . Lai hàng^ chju phép, suy 

phuc, nOp minh. 
Capon, poltron. Rat, sçr. 
Caporal. Ông ngû, ngiîtnr&iig; ông 

cai. 
Capote. Mui xe. 
Câpre. Nu hoa ông lâo. 
Caprice. 1 19. 
Capricieux, bizarre. Thât thu-ù-ng; 

- , inconstant, hay doi '^. 
Capricorne, constellation. Sùm cung; 

le tropique du — , hoàng dço nam. 
Câprier. Cây ông lâo. 
Capsule. H^tnè. 
Capter, la confiance. Mua long, lo mu-u 

tim kê cho du-çrc lây long (ai) ; 

câu mi. 



Digitized by 



Google 



CAR 



- 43 



CAR 



Captieux, faux. Gian doi, hay nôi le 

dài trà, qui quyÇl. 
Captif. Kè làm toi ta, kè tù, kè phii 
giam ; racheter des — , chuOc ki 
làm toi. 
Captiver. Bât, tim bât ; giam câm ; — 

les yeux, dçp mât, u*a nhln. 

Captivité. Su- phài giam, sijr làm toi. 

Capture. C&a bât du-ç-c (khi dânh 

gi$c) ; — . butin volé, cua an cu-ôp. 

Gapachon. Khàn tr^p, mu ûo thày 

dông. 
Gapolet. Mû mào (dàn bà). 
Caqueter. (Gà) eue tâc. 
Car (conj.). Bèi vl, ât là, vl chung. 
Carabine. Sûng hi$p, sùng hi$p vân- 
Caracoler, faire — .un cheval. Bât 

ngira ch^y diSu. 
Caractère, naturel. Tinh ; —, lettre, 
chu- ; — d'imprimerie, chCr mâu ; 
avoir du — . îr vCrng. îr bên, vûng 
vàng. 
Caractériser. B$t dàu riêng, cô tinh 

riêng. 
Caractéristique. Riêng, dS xem, 

thoOc vé, là dâu riéng . 
Carafe, carafon. Lq nvac, chai dung 

nu-frc. 
Caramboler. Ghgim kép. 
Carambolier, arbre. Cây khè, * ma 
tan lang, tam nlm ; carambole, fruit 
du — , quà khè. 
Carapace. Mu, \h, da; — de tortue, 

mu rua. 
Caravane. Boàn, lu. 
Carbone. Khi tan, hôi khi. 
Carboniser. Làm cho nô ra than, àm 

than. 
Carcan. Vùng deo ci. 
Carcasse. Hài côt, gân c6t; la — d'un 
animal que Ton découpe, xu-ang 
long. • 

Carder. Chài, chai t(/ bông so*, ch&i 
long chien ; b4t bdng. 



Cardeur. Th<y chài ruOt dêm ; thQrchSu. 
Cardiaque. Trong lài tim, thuOc vê 

lài tim. 
Cardinal (subs.), prélat ecclésiastique. 

Bû-c Cardinale. 
Cardinal (adj). ; les vertus cardinales. 
Bon nhân dire tru ; les quatre points 
cardinaux, hbn hu-ông. 
Carême. Mùa chay ci. 
Carène. Su-ôtî tàu, lu-ô-n ghe ; con tièp. 
Caresser. Lây tay ma man, nôi cho 
êm tai, dS dành, ton ngôt, nôi ngôt, 
a dua ; — Tespérance, giû- long 
trông c$y. 
Caret, tortue. Con dôi moi. 
Cargaison. Bô hàng mOt chièc tàu 

chir, 
Carguer. Cu5n buôm, h^ buôm xu&ng. 
Caricaturer. Vë hinh dh ai vui cu-ôi . 
Carie des os. Su* mue, su- môc, su- 
th6i xu-o-ng ; — des dents, su* sâu 
rang. 
Carier (se), Thôi di, hu- di. 
Carillon. Sir cû* mire ma kéo chuông ; 

gi^t chuông. 
Carillonner. Bânh chuông. 
Carmes, couvent de — . Nhà dông 

kin. 
Carmélites ; couvent de — . Nhà mu 

kin. 
Carmin. Son, hông dan, ngân chu ; 

pham hông. 
Carnage ; faire un — (de choses). Phâ 
tan, phâ tuyÇt, h6y hoai ; -— d'hom- 
mes, chém gièt nhiéu ngu-ôi, giêl 
lût. 
Carnassier. Hay an thit. 
Carnassière. Tui, dây. 
Carné, couleur de chair. Cô mùi da. 
Carnet. Sâ bien, si sâch. 
Carnier. Bây, tùi. 
Carnivore. Hay an thjt. 
Carotte. C& cà rôt, thù* ch vàng; 
* hông la bô. 

Digitized by VjOOQIC 



CAS 



— 44 — 



CAT 



Carpe. Câ chép ; ' I^ ngir (on en compte 

une dizaine d'espèces). 
Carquois. Bao tên, bng tên. 
Carré. Vuông, cô hinh vaông, cô mu-c 

thtrô-c; un —, hînh vuông. 
Carreau, carré plat. Gach,ngôi, khâi ; 

—, sol, dât. 
Carrefour. Ngà ba, ngà tu*. 
Carreler. Làt gach, lât dàng. 
Carrelet; grand — sur radeau. Nlià 

vô bè. 
Carrier. Tliçr dânh dà. 
Carrière, lieu d'où Ton extrait de la 

pierre. Noi danh dà, m5 dà ; — , 

profession, nghe. 
Carriole. Xe ngu-a. 
Carrosse. Xe ngu-a. 
Carrossier. Thçr dông xe. 
Carte . Thè ; — de visite, thiêp darih ; 

— à jouer, bài, mOt con bài ; un 

jeu de —, raOt c5 bài ; jouer aux 

— , dânh bài ; battre les —, rfra bài ; 

donner les —, chia bài ; — d'un 

repas, vé dô an; — géographique, 

bàn do. 
Cartilage. Xirongnon, gân, xu-crng sun. 
Cartographe. Kè vëban d6. 
Cartomancie. Su- thè bôi. 
Carton. Giày dây; du — . hia. 
Cartonner. Bông bia. 
Cartouche de fusil. Bao d^n. 
Cartouchière. Tùi bao dan, tùi. 
Cas, circonstance. Djp, viçc ; faire—, 

kinh, n^ ; en tout —, du th^ nào 

m$c long ; — (en grammaire), casu. 
Casanier. Kè thich b nhà . 
Casaque Ao chien, ào linh. 
Cascade. Thàc, thâc nu-ô-c. 
Case. Lêu, \àm, nhà lùp xûp, nhà 

nhô ; — de certains jeux, ô, nu-û-c ; 

avancer de deux —, di hai nu-ôtî. 
Caser, mettie en ordre, ^t, don cho 

cô thû- ty; — quelqu'un, d$t ai, 

liôu di ai làm viÇc gl. 



Caserne. Irai binh. 

Caserner. Bông binh ; i-t^m. 

Casier. Ô. 

Casque, casquette. Mû, non ; — de 

guerre, mîi chiôn; — superstilieux, 

mû thh công. 
Casquette. Mû cô tàm da. 
Casse-noix, casse-noisettes. Klm (ma 

càp vô" quâ h^ch dào). 
Casser. Bành va, dânh gSy, c$p vu- . 

— un jugement, bai an ; — un traité, 

l5i u-ô-c ; se — , gSy. 
Casserole. Chio. 
Cassette. Trâp, hôp, ô. 
Cassolette. Binh hu-o-ng. 
Cassonade. Bu-ông cât. 
Castagnette (àsapèques). Sinh tien. 
Cassures du riz. Tâm. 
Caste. Hq. 

Castor. Con thât, 'thuytrât miêu. 
Castration. Su- ho^n, su- thièn. 
Casuel. Tùy, tông. 
Cataclysme. Lut, nu-âc l^t, lyt câ 

* d^i hong thiy. 
Catafalque. Mo, nhà tâng. 
Catacombes. Hang. 
Catalogue. SÔ ; faire un —, làm sa. 
Cataplasme. Thu&c rjt, thuftc dân. 
Cataracte d'eau. Thât; —des yeux, 

m^i mât, vày mât, màng trong con 

mât. 
Catarrhe. B^nh si ra, b$nh sa mûi ; 

chirng suySn. 
Catarrheux. Kè phii chirng suy^n, 

hay phâi b^nhsâ mûi. 
Catastrophe, événement funeste. Sy 

khôn n^n, tai âch. 
Catéchiser. Dçy hçc bin lé cân ; dijiy 

hQc dao ; — les enfants, d^y bân cho 

trJ con. 
Catéchisme. Bân, sàch bon le cân. 
Catéchiste. Thày, thày giing, vàn ; 

être —, làm câc thày. 
Catéchumônat. Nhà dao. 

Digitized by VnOOQlC 



CAV 



- 45 



CÊL 



Gatéchnmdne. Kè xin di d^o, ki xin 

ohâp giâo, ki hçc dao, bân dço 

méi. kè châa nhirng. 
Catégorie. Thù-, thû* tu;\&py si.h^ng. 
Catégorique. Ro j^, cho hàn ; refus —, 

sur chôi hKa. 
Cathédrale Nhà thd* \(n\ ; nhà thcr cô 

toà Birc giâm mue. 
Catholique (foi). D90 th$t; un —, 

Dgvèi cô d^o, Dgu-ôi bin d^o. 
Catholicisme. B90, d«o th^t, thành 

giâo. 
Cauchemar. Ma dé 
Cause, origine. COi ri, gôc, cân nguyén; 

à — de, ?i, vi ne. 
Causer, être cause. Sinb, sinh ra, 

Ji^u cho du-ç-c, làin ; —, s'entretenir 

avec quelqu'un, nôi cùng ngu-cri nào. 
Causeur. Lép bép, giai môm, r^m lô-i, | 

nôi cbâ chôt. 
Caustique, corrosif. Hay dôt, hay cân ; 

tig. mordant, kè nôi chi chièt, nôi 

bàm h6 ; loi bàm bâ. 
Cautère. Tbuôc dôt, thuôc ciru^ moi 

cihi, moi d6t, eue sât ma dôt. 
Cautériser. Bôt, ciru, lây sàt dô ma 

cbàm ma thich. 
Cautioo, garantie. Cùa eâm cô ; se por- 
ter — , bâu chu (nçr), bâu lïnh. 
Cautionnement. Cùa ou tien càm cô. 
CaTalcade. Bàm côi ngira. 
CaTale. Ma. 

Cayalerie. Ma binh, linh kj ma. 
Cavalier (sobs.)) Linh kj ma ; kè côi 

ngvra ; un — (au jeu d'échecs), ma. 
Cavalier (adj.), hautain. Cao ki, kiéu 

càng. 
Gave (sn])s.). Hâm de ru-çru ; hang^ noi 

lôm vào ; — à liqueurs, trap de ru-çru 

m^nh. 
Cave (adj.). Sâu, Lôm vào. 
Caveau, cave. Hâm, hang ; —, tom- 
beau, mô, mô ma. 
CaTeme. Uangv bang hôc, l5. 



Caverneux. Cô hang, cô45,[r8ng. 

Cavité. L§, noi hâng, noi lôm vào. 

Céans. Trong, cô m$t dây. 

Ceci. Câi này, sy- này. 

Cécité. Su* mù, su- toi mât; su- phâi mù. 

Céder, abandonner. Nhu-ông, thua, 
chiéu long ; — à la force, chiu phép ; 
— sous le poids, gânh không nii. 

Cèdra confit. Mirt ph$t th&, màt thanh 
yen. 

Cèdre. Gây hirong iiam. 

Geindre. BuOc quanh, thât lu-ng ; — 
la couronne, dOi mû triéu thiên, làm 
vua, tire vj ; se — la tête d'une cou- 
ronne de fleurs nouvelles, dât tràng 
hoa moi nlr trên dâu ; se — d'une 
épée, dét girom vào limg. 

Ceinture. Bây thât lirng, dai ; la — du 
corps, ngang thât lirng ; — de pan- 
talon^ c^p quân ; extrémités retom- 
bant du nœud de la —, mùi thât 
lu-ng. 

Ceinturon de soldat. Bai linh. 

Cela. Cài kia, câi ày. 

Célébrant, prêtre qui ofûcie. Thày cà 
(ki) làm chinh s(^. 

Célèbre, renommé. Buçrc danh \()ng, 
cô tièng trong. 

Célébrer, exalter quelqu'un. Khen^ 
vinh, dem tin, rao giâng ; — la messe, 
làm lé ; — une fête, an mùng, mù-ng 
le, làm le trçng thè ; — ■ des noces, 
an cu-ôi ; — des funérailles, làm ma 
trçngthi. 

Célébrité, renommée. Banh vçng, 
danh tièng, công danh. 

Geler. Giàu, chù-a, giir kin. 

Céleri. Kau cân rçc ; * h^n cân thài ; 
le — rave, rau cân ci. 

Célérité. Si^ mau mân, su* mau kip, 
sijr lanh chai. 

Céleste. Trên giôi, tliuôc vé giôâ. 

Célibataire. Ngu-ôi {r v^y; ogu-ô"! 



kbông cô y(/< 



Digitized by CjOOQIC 



CÉP 



— 46 



CER 



Cellier. Trirông, bu6ng de rirç-u. 
Cellule. Phông, phông nhh. 
Celni, celle, celui qui, etc. (V. Gramm.)- 
Cénacle. Phông an, nhà corn. 
Cendre. Lo ; (gio, tro) ; réduire en cen- 
dres, dôt rs^ lo ; jours des Cendres, 

ngày 1? lo. 
Cendré. Cô sâc gio, xâm, cô raùi xam 

xàm. 
Cène. Bûa toi, bû-a an. 
Cénobite. Thày tu hành, thày lu viÇn, 

thày dèng b chung mot nhà. 
Cens. SÔ ; — des habitants, si suât 

dinh ; —, impôt, thuê. 
Censé, considéré comme. Kè là, xem 

ra, nhu- tbè là. 
Censeur, qui censure. Kè trâch, kè 

bât toi, k^ bât net. 
Censure. Su- h^ch tOi, sir xét, si^ qui- 

trâch ; —, jugement, an, sir xét. 
Censurer, blâmer, Qu2r trâch, h^ch 

toi. 
Cent. Tràm, bâch (eh.) ou bâ ; le nom- 
bre —, sô trâm ; — fois, trâm lân. 
Centaine. i)ô mOt tràm ; pai* centaines, 

t(rng trâm mot. 
Centaurée, plante. * Tue doan. 
Centenaire, qui a cent ans. Ngu-è-i 

tram luii. 
Centiaire. Thu-ô-c vuông, ghè. 
Centième. Mot phân trong mOt trâm. 
Centpieds. Con rèt. 
Central. Trung dô, ir giCra, trung tâm, 

îr trung dô. 
Centre. Giira, ron, trung dO. 
Centupler. Gàp mOt tràm lân, th^m 

gâp trâm. 
Centurion. Quan coi mot trâm quân ; 

bâ hi). 
Cep de vigne. Cây nho. 
Cèpe, champignon. Nàm. 
Cependant (conj.). Nhu-ng ma, song le, 

ma. 
Céphalagie. Su* rû-c dâa. 



Ceps, entraves. Cùm (fig.) 




— portatifs, công )flg.) 

— en demi-lune, cùm 
bân nguyÇt. 

Cérat. Mo-, thu6c mir. 

Cerceau. Vông; jouer au —, ch^y 

vông. 
Cercle. Vông ; demi —, bân nguyÇl, 

cô hinh bân nguyêt ; les cercles d'un 

tonneau, 'dai thùng. 
Cercueil. Quan tài, vân, vân thiôn ; 

petit — en terre cuite, tiiu sành ; 

petit — , tout doré à riotérieur, ti^u 

nuOt vàng ir trong. 

Le cercueil n*est pas ce niemble 
redouté qu'on introduit ehez nous 
furtivement dans la maison mortuaire, 
comme pour en dérober la vue à tout 
le monde. En Annam et en Chine, le 
cercueil est un meuble d'honneur, 
qu'on expose publiquement dans les 
boutiques, pour tenter les amateurs. 
Il est fait en beau bois épais de quatre 
à cinq centimètres, peint en rouge, 
vernis, doré, orné de sculptures et de 
dessins variés ; en un mot, c'est le 
meuble le plus soigné du pays, et 
certains coûtent de quatre cents à cinq 
cents francs. Aussi une des surpriçes 
les plus agréables que des enfants bien 
nés puissent faire aux auteurs de leurs 
jours, c'est de leur offrir au Tèt (jour 
de Tan) un beau cercueil, qu on expo- 
sera dans l'endroit le plus apparent de 
la maison, pour le faire admirer aux 
visiteurs. C'est là une attention déli- 
cate, qui ne choque personne, comme 



choque personne, con 

Digitized by V^OOv IC 



CET 



- 47 — 



CHA 



aussi de voir les médecins tenir bou- 
tiqae de cercueils, à l'usage de ceux 
de leurs clients que leurs drogues 
n'ont pu guérir. 
Céréales. Lùa thôc, bâch cftc. 
Cérémonial ,'Jivre des cérémonies. Sâch 

lé phép. 

Cérémonie. L5 phép, il ; suppléer les 

— (de baptême), bù cac phép ; 

maître des cérémonies, thày àp viçc. 

Cerf. Gon nai, con hu-on. 

Cerfeuil. Rau nguyên, * thâo hoàng 

lien. 
Cerf-TOlant, insecte. B9 hung; —, 
(en papier ou en bois, etc.), dieu; la 
ficelle du —, dây ; le sifflet du —, 
séo ; lancer un — , thà dieu. 
Cerise. Qui. anh dào. 
Cerisier. Cây anh dào. 
Cerner. Vây, bçc, vâj bçc ; — une 

ville, vây thành. 
Cernés (yeux). Mât den. 
Certain. Th^t, châc, kbông hô nghi 
du-çrc ; avoir pour —, lày làm châc. 
Certainement (adv.). Châc hân, ât 
han, ât là, chàng sai ; et ma chô" à 
la fin des phrases. 
Certes. Châc hk, hân th^t. 
Certificat. Tôr làm chûng, tô- vi bâng. 
Certifier, témoigner. Làm chù-ng ; — , 

assurer, nôi quyêt. 
Certitude. Si^ bièt thât, su* tin th^t. 
Cémse ; blanc de — . Phân, phàn trâng. 
Cerrean. Ôc. 
Cesse (sans). Luôn mai, trùng trung 

diÇp diÇp, lien 11. 
Cesser. Thôi, thôi vi^c; la pluie a 

cessé, dâ t^nh mira r6i. 
Cession. Si^ nhu-ôrng, sijt tir. 
C'est-à-dire (loc. conj.). Nghïa là. 
Ceste, gantelet. Bao tay. 
C'est pourquoi (conj.). Nén, cho nén, 

v4y, ïihàn vi sif ày. 
Cétacé. (Càc thù-) ca bè 16n. 




Chacun. H? ai, ngu-ôi nào, ai này, 
Chagiân (snbs.). Su* phién long ; su* 

cire long ; dissiper le —, giài p bien 
Chagrin (adj.), triste. Buôn, râu rï 

phién long; —, morose, khô an 

khé by khô long. 
Chagriner, attrister. Làm cho lo bu6n 

dau don, làm phién long (ai) ; se — , 

sinh long buon, lày lâmn cure long. 
Chaîne. Dây xà tich, 

loi toi ; une — d'or, 

xà tich vàng ; — des 

prisonniers, xiéng ; i 

(fig. et note) ; — à 

anneaux plats, siéng 

là;— de montagnes, 

r^ng nui, dSy nui; 

former la —, durng giâng dây dài. 

Chaîne, — La chaîne annamite se 
compose d'un collier que l'on rive 
derrière le cou ; à ce collier est sus- 
pendue une chaîne à anneaux qui se 
divise, à hauteur du ventre, en deux 
branches tombant jusqu'aux pieds et 
dont l'on rive l'anneau terminal à peu 
près à hauteur des chevilles. 
Chaînette. Xà tich nh&, xà tich deo 

c5. 
Chaînon. Vông. 
Chair. Thit ; manger de la —, dùng 

thit, ânthjt; — d'un fruit, ruOt quà. 
Chaire. Toà giâng. 
Chaise. Ghè, ghè ngdi ; — à porteurs, 

song loan. 
Chaland, bateau. Tàu long, thuyén 

long. 
Châle. Khân khoâc vai. 
Chalef , fruit. Quâ nhôt, * thât H hu-ong. 
Chalet. Tnl 

Chaleur. Su- nông, su- bû-c, sir nâng. 
Chaleureux. Nông, soi ; fig. nông niy, 

sôt sang. 
Châlit, bois de lit. Khuôn gu-6'ng. 
Chaloupe. Tàu vi,.xéng. tàu chi- d6 

Digitized byVj (JUvR 



CHA 



-48- 



CHA 



Chalumeau, tuyau de blé. Cây lùa; 

—, flûte, ông quy^n, dich, kèn. 
ChamaUler (se). Cai co, cai l5y vuôi 

nhau. 
Chamarré. Cô ren cô tua, iê chlnh. 
Chambellan. Câc, nOi câc, quan c^c. 
Chambranle. Kbuôn. 
Chambre. Bu6ng, phông ; — à cou- 
cher, nhà bu6ng, buông ngi ; gar- 
der la —, être malade, uàra li§t, b 
nhà ; valet de —, dây i& dçn phông; 
la — des Députés, tôa quan IriÇu 
hi^p ughj. 
Chambrée. Lfnh ô- m^t phông, noi ft- 

vuôi nhau, hOi b^n. 
Chameau. Con l^c dà, con camélô. 
Chamelier. Kè chàn giû* con l^c 

dà. 
Chamois. Hoàng du-o-ng ; couleur— , 

mùi vàng vàng. 
Champ. RuOng, dién, cânh ddng; aller 
aux champs, ra ngoài dong ; le — 
de bataille, diièn tràng ; le champ de 
tir, tràng bân ; le — de manœuvres, 
tràng t§p ; le champ du repos, noi 
tha ma, vu-ôn Ihânh ; prendre la 
clef des —, ch^y thoât, ch^y irôn ; 
sur-le- — (loc. adv.), tùc thl, ngay, 
14p tire; à tout bout de —, luôn, 
luôn mai. 
Champêtre. ThuOc vé ruOng dién. 
Champignon. Nàm, nâm dâng ; " m^c 

nhï. 
Champion, 'défenseur. Kè bâu chu-a, 

quan thày, kè bénh vire. 
Chance (avoir de la). Vi^c may, viÇc 

rîii, cô may rôi. 
Chanceler. ThAt thôu, khîlip khiéng, 

khàt klu'u, luiig lay. 
Chancelier. Quan chu*ngàn; kiluc; 
les grands — du royaume, d^i hçc sî, 
tù-try ; — (au Tonkin), phô công su-. 
Chanceliôre. Bao lot da long dl dût 
chân vào. 



Chancellerie (au Tonkin). Toà phô 
công sir; la grande. — Co- mftt, n^i 
càc. 

Quatre grands mandarins, appelés du 
nom général de tu- tru, les quatre 
colonnes de l'etnpire, forment le co- 
m$t. (On trouvera leurs noms à l'ap- 
pendice de la grammaire). 
Chanceux, heureux. May phûc, may 
mân, cô phùc ; —, douteux, chàng 
châc, cô lé ma hô nghi. 
Chandelier Chân nèn ; — à plusieurs 

branches, dèn bâch dâng. 
Chandelle. Nèn; un bout de —, mOt 

khùc non. 
Chandeleor. Lé nèn. 
Change (le) des monnaies. Su- doi tien 
b^c; giâ vàngb^c; câ vàng ca b^c; 
donner le —, tromper, lira dào, già 
hinh ; prendre le —, phài lùa. 
Chaogeant (caracière). Hay dii, hay 

dông. 
Changer. Bii, thay; —, faire de la 
monnaie, dii tien b?ic; — de nom, 
cài tên ; — d'habit, thay âo ; — de 
lieu, dôi; - en... cai là; le vent 
change, giô xoay ra. 
Changeur. Kè dii tien b^c, ngu-ôi dii 

bçic. 
Chanoine. Thày cà canonicô. 
Chansoa. Ca hàt, câu bât. 
Chansonnette. Ca vân, vè vàn, câu 

hàt vdn. 
Chant. Su- bât, phép hât ; —, com- 
position en vers, bài tba ; — air, 
cung. 
Chanter. Hàt, (se dit des hommes) ; 
hôt ou gày (se dit des oiseaux, selon 
le genre de chant) ; —, célébrer, 
khen, ngUQi khen, mirng. 
Chanteur. Kè but ; ca công. 
Chanteuse. Con hàt, nhà trô, à dâu. 
Chantier (de construction de navires). 
Noi dông tàu, xu-6-ng di tàu. 

Digitized by VjOOQIC 



CIÎA 



-49- 



Cfi 



CSiantre. Ki hàt kinli, kè hàt trong 
nhà thôr. 

Chanvre. Gai^ ma. 

Chaos, confusion. Su- lOn laohSn dOn ; 
le — à Torigine du monde, sir lOn 
iao ngû hàng khi m&ï t^o thiên l$p 
dia. 

Chape. Âo câppa. 

Chapeau. Non ; — de deuil, non chê ; 
un — vernis, non som ; un — en 
feuilles, non là giira ; cordon du — , 
quai non ; garniture du sommet d'un 
—, chôp non ; cordon d'un — de 
femme, quai thao ; — de soldat 
indigène, non dâu. 

Chapelain. Thày ci coi nhà thcr riéng. 

Chapelet. Tràng h^t ; dire son —, Idn 
h^t; dire son •— sur ses doigts, lân 
h^t bàng ngôn tay. 

Chapelier. Thqr làm non. 

Chapelle. Nhà thô- nhi, nhà nguy^n. 

Chaperon. Khân tr^p, khân lùp dâu. 

Chapiteau. Bâu c^t. 

Chapitre, division d'un livre. Bo^n ; 
— , réunion de plusieurs personnes, 
hOi. 

Chapon. Gà thiên, gà sông thièn. 

Chaque (homme). H? ngirô-i ; — (cho- 
se), h J su- ; — fois que, h? lân, hS 
nào. (V. Gramm.) 

Char. Xe ; — à quatre chevaux, xe 
bon ngtra kéo ; — à bœufs, xe bô ; 
conduire un — , dSn xe. 

Charançon. Sàu, sâu keo. 

Charbon. Than, than lua, than d& ; 
— de terre, than mô ; — de bois, 
than ; faire du — de bois, àm than ; 
—, maladie, dinh sang, sang dOc. 

Charbonnier. Ki làm nghé âm than, 
tbçr d6t than. 

Charcuter, mal couper. Bàm. 

Charcutier. Ki làm hàng xè ; kè bân 
thjtlçrn. 

Chardon. Gày mông, *tù- cài ou d^i kè. 



Chardonneret. ' H6ng dâu tu-^c. 
Cïàrge, fardeau. Gành ; plier sous laf 

—, nao ; — fonction, viÇc. nghé, 

quyén, chirc. 
Chargement. B6 m^t chiéc tàu {ou 

mOt cdi xe) chîr. 
Charger. B^i gành, cho gành, bb cho 

nâuig ; — un bateau, xèp do xu5ng 

tàu ; une voilure, xêp dô lên xe ; 

— , donner un ordre, khièn, sai, 

truyén ; — (un accusé), câo eu- ; Se 

charger, gành vi^c; le temps se 

charge, giô^i dang vân mây. 
Chariot. Xe ^chîr dô). 
Charitable. Cô long thiro-ng, hay làm 

phùc. 
Charité, amour. Bù-c y eu mèn, dire 

thu-ang yêu ; — , vertu théolog., 

nhân dire kinh mên Bfrc Cliùa Lô^i. 
Charlatan. Ki di bân hàng thu5c ma 

lù-a dân ngu. 
Charmant. Hay, vui, tôt dçp ; 

blagueur, mua mép. 
Charme (arbre.) (Giông) * bach du-ong 

thu ; —, attrait, su* gl tôt lành d5 

long, su- dçp dé, sir gi nhù*. 
Charmer. Làm cho êm; —les oreilles, 

nôi ém tai ; —, fasciner, làm cho 

mê, yêm bùa. 
Charnel. ThuOc \é xâc thit ; sensuel, 

vé sir dâm duc, mé dâm duc, xàu 

net, trai gai. 
Charnière. Bân \é. 
Charnu. Cô nhiéu thjt, châc thit. 
Charpente. G 5 làm nhà. 
Charpentier. Thqr mOc. 
Charpie. Giê vài Içt mâu dâu tich. 
Charrette. Xe. 
Charretée. Ngân dô vira mOt chuyên 

xe. 
Charretier. Kè du-a xe. 
Charrier, transporter. Chi", chJr xe. 
Charron, Thç- dông xe. 
Charroyer. Chîr xe, chlrdô. 

Digitizedby VnOOQlC ^- 



CIIA 



- 50 



CHA 



Charrae. Câi cày ; le coutre de la —, 

dao cày ; le manche de la — , xeo 

cày ; le soc de la — , liriH cày ; le 

versoir de la — , môm cày. 

Chartreaz. Thày dông ông ihành 

Bruno. 
Chas. L5 kira, trôn kim. 
Chasse. Si^ sânbdn; une —, dâm 
San ; la — aux pièges, sif dânh b5y ; 
la — à l'affût, sir rinh ma sân bân ; 
aller à la — -, dl sân, di bân. 
Châsse. Trâp di^ng xu-ong thành. 
Chasselas. (Thû*) quinho trâng. 
Chasse-mouches. Quçt. 
Chassepot. Sùng. 

Chasser (aller à la chasse). Sân, sân 
bân ; — poursuivre, tlm bat, tâm 
nâ ; — , renvoyer, duii ; — le diable, 
trù* qui, Wm-ô-c. 
Chasseur, kè sân bail. 
Chassie (des yeux). Giù* mdt. 
Chassieux (yeux). Bét mal, toél mât, 

nhir (giû) mât, gl mât. 
Châssis. Chuyèn song (eau lo-n) ; — 

de fenêtre, khuôn gô cb-a sa. 
Chaste. C6 dire s^ch se, sçch se. 
Chasteté. Dire s^ch se, su* s^ch se ; 

garder la — , îr dunglrinh. 
Chasuble. Âo 16. 
Chat. Con mèo ; — tigre, con câo,câo 

sao ; — sauvage, con mèo rîmg. 
Châtaigne. Qui den, quâ bân li)t ; — 
d'eau, eu au ; arbre à — d'eau, cày 
au. 
Châtaigneraie. \ u-ùn gïông cây dh gai. 
Châtaignier. Cày de gai, " bân lâi ; — 
d'eau, • bot té, lang giâc, chi thAt. 
Châtain. Sâc nbô- nhcr, mùi nàu s5m. 
Château. Bén, dài, lâu, câc. 
Chat-huant. Chim Iç-n, chim mèo, 

chim où, cù mèo, vô giâc. 
Châtier. Ph^t, su a phjîit ; — son style, 
chuôt bài, sua bài cho tran tru ; 
être châtié, phâi ph^t, bj ph^t. 



Chatière. Cù-a nhi, iS (cho mèo di 

l?i). 
Châtiment. Phân ph^t, hlnh ph^t, v^- 
Chatouillement. Su- cù non, si^ se- 
ma làm cho non. 
Chatouiller (quelqu'un). Sô- non, cù 

non, non ; lig. dô, làm cho vui long ; 

— fv. neut.) ngù-a. 
Chatoyer. Chôi, nhàp nhoâng. 
Châtrer. Thièn. 
Chatte. Con mèo câi. 
Chaud. NÔDg, nông nây; (temps) —, 

bîrc, nâng; —, bouillant, soi ; fig. 

nông tinh, sdt sâtlg, s6t ru()t, sôt 

gi$n. 
Chaudière. V^c, xanh. 
Chaudron. Ndi, xanh, ch$n. 
Chaudronnier. Thç- duc n6i, v^c, 

V. V. 

Chauffer. Làm cho ra nông, nàu, 
hàm ; — au rouge, nung ; —, ré- 
chauffer, àp ; se — au feu, sirîri, 
siri-i gân lu*a ; — au soleil, sirèi 
nâiig. 

Chauffe-pieds. Long àp. 

Chaufferette. Long âp. 

Chauffeur, four à chaux. Lô vôi. 

Chaume (des céréales). H9 ; maison 
de — , nhà là, nhà gianh. 

Chaumière, chaumine. Nhà gianh. 

Chaussée, digue. De ; —, petite éléva- 
tion de terre qui retient l'eau dans 
les rizières, bù- ; rez-de- —, iâng 
du-ô-i, tâng thù* nliàt (les Annamites 
comptent le rez-de-chaussée comme 
un étage). 

Chausse-pied. Câi mi^H giây, câi \h 

Chausser (se). Xi (giây, etc.). 
Chausses. Câi thir quân r()ng. 
Chausse-trape. Chông sâi, hâm, bây. 

c^. 
Chaussette. Bit làt vân. 
Chausson. Bao bit tâi. t 

Digitized by VnOOQlC 



CHE 



- 51 — 



CHE 



ChanBsnre. Càc giông \h vào chân : 
giay, dép, hài Mn, hài, ùng, hia, 
miçl, etc. 

Ghaaye. Soi dâu, soi tran, trçc dâu. 

Ghaave-soaris Con gicri (dai). 

Chaux. Vôi, dâ vôi ; — vive, vôi sông ; 
— éteinte, vôi toi. 

Chavirer (se dit d*im bateau). Dâm, 
dâm tàu. 

Chef, tête. Dâu ; —, le premier, kè 
làm bé trén, kè làm dâu, k& cô 
quyén, kè àp vi^c gl, kè dù-ng dâu. 

Chef-d'œuYre. Vi^c dâ làm khéo nhàt, 
vi$c cô tài nàng, tài I9, kl tài. 

CheMieu. Tinh. 

Chemin. Dàng (dirôiig), loi, nèo ; — 
escarpé, dàng trèo, dàng dôc; — dé- 
tourné, loi di quanh ; — ferré, du-ÔTig 
dâ ; — de traverse, loi tât ; — de 
hàlage, loi kéo dày ; — de fer, dàng 
xe lira. 

Chaminée. Lô su-ii, lô dôt lira ; le 
foyer de la —, lô ; le tuyau de la — , 
èng khôi ; ramoner une — , n^o ông 
khôi ; la — d'un fusil, l5 nhï. 

Cheminer. Di dàng, di bO* 

Chemise. Ao lot ; une — blanche, ko 
lot s^ch; une — sale, Ào lot dâm^c; 
une — plissée, Ào lot gàp lâ eau. 

Chemisette. Ào lot vân. 

Chôoaie. Rirng cây soi. 

Chône. Cày soi, cày de bOp ; * thanh 
cutrng thy. 

Chénean. Mung nu-ôt;. 

Chenets (les Annamites ne se servent 
pas de chenets proprement dits ; à la 
place ils emploient trois pierres sur 
lesquelles ils appuient leurs marmi- 
tes : ces sortes de chenets s'appel- 
lent: 0à lira, hôn dâu ràu. 

Chenerière. Vu-ô-n gai. 

Chenevis. Gai, ma. 

Chenil. Cbuông chô. 

Chenille. Sâa rôm, con sdu. 



Cheptel, contrat. Su* làm rê, su* nuôi 
rê. 

Cher, chéri. Thàn thiêt, b^ htru ; —, 
coûteux, dât, giâ cao. 

Chéqne. Giày dôi bac. 

Chercher. Tim, tim kièm ; — son gain, l^M- 
câu Ici ; aller — quelqu'un, di tim, 
di gçi (ai) ; aller — quelque chose, 
di tim ; — la mort, lieu minh chêt. 

Chère. Sir iin, càch an uông ; faire 
bonne — , an dô cao lu-o-ng ; faire 
maigre —, an uàng tiêt kiÇm. 

Chérir. Yéu, mên, yêu dàu, thu-ong 
yôu, chuOng. 

Cherté. Giâ cao, sur dât. 

Ghétif, faible. NhA, yêu, dàng thu-ong 
xôl ; — , méprisable, dâng ché. 

Chérnhin. Bàng Kérubfm. 

Cheval. Con ngira, ngira dire ; — hon- 
gre, ngira thièn ; — de selle, ngifa 
coi; de trait, ngira kéo ; monter 
à — , coi ngu-a ; exercer un — , t4p 
ngira ; mettre un — à la voiture, 
mâc âch cho ngya ; bu^c ngifa vào 
xe ; seller un — , thâng dô ngya, 
dông dô ngtra ; — de bataille, ngua 
chien. 

Chevaler, étayer. Kèm. 

Chevalet ; — de peintre. Yen vê ; — 
suppHce, ngira gô ; — pour soutenir 
un palanquin, chàu vông ; — , trai- 
teau, chân niêng, ngira. 

Chevalier. Kè côi ngira ; — , cavalier, 
quân k| ma, buih kj. 

Chevaucher. Bi ng^-a, quân ng\ra. 

Chevelu. Cô tôc, dài tôc. 

Chevelure. Tôc, tôc dài ; peigner sa 
—, chài dâu. 

Chevet. Gôi dâu, gài ; — du lit, troc 
giu-ông ; le — d'une église, dâu nhà 
Ihô-. 

Cheveu. Tôc ; un —, mOt sçri lôc ; une 
tresse de —, mon tôc giôi ; avoir les 
cheveux longs, cô lôç châm vai ; — 

Digitized by VjOOQIC 



cri» 



- 52 - 



CEÏl 



crépus, toc quân ; se lier les — en 
chignon (les hommes), bùi toc ; (les 
femmes), vân tôc ; dénouer ses —, 
s3 tôc, sa tôc ; se couper les che- 
veux en signe de deuil, cât tôc de 
tang ; s'arracher les —, birt tôç. 
Cheville. Chôt, danh; danh co ; —du 

pied, mât cà. 
Chèvre. Con dé. 
Chevreau. Con dé con. 
Chôvrefenille. Cày kira ngân. 
Chevreuil. Con hoâng. 
Chevrier. Kè chân de. 
Chevron en bois. Hoành tài ; — en 

bambou, don tay. 
Chevroter, manière de parler, de chan- 
ter. Hât run, nôi run. 
Chez(prép.). Ô*, ir t^i, ir noi, ^ trong 

nlià. 
Chicaner. Gai, câi iSiy. 
Chicaneor. Hay câi, hi^c hâc, hûng 

hâch. 
Chiche^ parcimonieux. BJn sên, sên ; 

hà ti$n. 
Chicon, salade. Rau. 
Chicorée. Rau riêp quàn ; ' khi thâi^ 
Chien. Con chô ; — de chasse, chô 
sân ; — de garde, chô canh nhà ; — 
de boucherie, chô Ihit ; — enragé^ 
chô d^i ; — d'une arme à feu, cô 
mây. 
Chiendent. C& gà, * tinh tinh tliAo. 
Chiffon. Giè ràch. 
Chiffonner. Vo, nhân. 
Chiffonnier. Kè l$t giè râch gi?iy bJ. 
Chiffre. Sô. 

Chiffrer. Tinh, todn, tinh sô. 
Chignon- lîûi tôc ; retenir le — avec un 

peigne, câi tôc. 
Chimérique, vain. Giâ, chàng th$t, 

d6i trû. 
Chimie. Phép luyên dan. 
Chiper, dérober. Cuô-p, an bô^tân thô-^ 
an bô-t an xén. 



Chiquenaude ; donner une —, Bùng. 
Chiquer ; — du tabac, an thu&c ; — 

du bétel, an trâu. 
Chiromancie. Phép coi tay ma bôi 
Chirurgie. Nghô chich cât, nghê chîra 

dàu tich. 
Chirurgien. Thàygiâc,thây chich cât, 

thày chira dàu, thày thu6c. 
Choc, heurt. Su- chgun. 
Chocolat. Chè vién. 
Chocolatière. Binli chè viên. 
Chœur ; chanter en —, ca hât cà hOi, 
câc kè hât trong côrô ; — d'une 
église, noi côrô ; les neuf chœurs 
. des Anges, chin phim Ihiên thân, 

Chili dàng thiôn thân. 
Choir. Sa, xa xuông, trut, ngS. 
Choisir. Chgn. 
Choléra. BÇnh ihh ta. 
Cholérine. Ta nhièl. 
Chômer, se reposer. Ngh\ cho-i, cho-i 
ihoà ; —, ne rien faire, îr nhung, 
du nhàn. 
Choquer quelque chose. Chgm, vâp 

phài ; — quelqu'un, mât long ai. 
Chorographie, description d'un pays. 

Hoçi dô noi nào. 
Chose. Sir, cùa, viÇc. 
Chou. Càibâp, bâp câi ; * baobaothâi ; 
b^ch thâi ; — fleur, cài bâp boa ; — 
navet, câi ci ; — rave, eu cài Xiém- 
Chouette, oiseau. Ghim cû, c fa i i m^o » 
Choyer. Dua, dua ninh. 
Chrême. Dâu pha tô hçrp (de làm dâu 

thânh). 
Chrétien (subs.). Bàn d^o, kè cô dçio, 
. kè di d^o Thién chùa, kè thô" phu-ç-ng 

Birc ChùaJèsu. 
Chrétien (adj.). ThuOc vé dgio Birc 

Chùa Jèsu ; xîrng kè cô d^o. 
Chrétienté, le monde clu-étien. Câc 
bin d^o thién h§i ; une —, hç, hç 
dgio. 
Christ. Bù-c Chùa Jêsu Kirixitô. 

Digitized by VjOOQIC 



CIM 



- 53 — 



Ulli 



Christianisme. B90 Bû-c chûa Jésu. 
Chronique (adj.) ; maladie —, BÇnh tù- 

Ihi, bÇnh Ihi khi. 
Chroniques, histoire. Su- kl. 
Chroniqueur. Kê chép su-, kè chép 

s5- ki cîr taè Ihir. 
Chronologie. Si^ d$t tuè thû- trong 

sîr ki. 
Chronomètre. B6ng ho. 
Crysalide. Con rOng (nhOng). 
Crysanthéme. Hoa cùc ; * lien ciic 

boa, d^i cùc hoa, tiân cùc hoa, vân 

hoa. 
Chuchoter. Nôi tham, nôi nhi thi thào, 

rt lèi; hât ngâm. 
Chut ! (interj.) Yen ! nin ! nln l$ng ! 
Chute. Sir nga, su* di xuông ; la — 

du siège, b$nh toat giang. 
Cible. Bich, bia dich. 
Ciboire. Binh Comonhông. 
Ciboule. Tiju thông tîr. 
Cicatrice. Sço, I5t dàu tich, dàa vèt, 

dàn tich, dâu. 
Cicatriser. Siu lai, nhip miÇnglai ; les 

bords de la plaie se cicatrisent, mi^ng 

dâu da Hén 1^. 
Cidre. Ru-çru b&i qnâ tân ma ra. 
Ciel, atmosphère. Giô-i (loi, trôi) ; khi 

gicri, quang Irên không ; —, paradis, 

thiéndàng; —, climat, giô-i, thuy thi. 
Cierge. Nên sap ; —, plante, cây chân 

nên* 
Cigale. Con ve sâu, con ve ve^ con 

càng c^c. 
Cigare. Cu&n thuôc. 
Cigarette. Guôn thuôc giây. 
Cigogne. Giông chim c6 lô-n. 
Cigué. Binh tir thio. 
Cil, Long mi, long nheo, long câm. 
Cilice. Âo nb^. 
Cime d'une montagne. Blnli, dlnh nui ; 

— , (en gén.), dâu, née, chôp, n4t 

trên. 
Ciment. Tarn bçrp. 



Cimeterre. Gu-oin cô lu-oi cong, ma 

tâo. 
Cimetière. Nai tha ma, — chrétien, 

vu-ôn thành. 

Cimetière. — On ne trouve pas de 
cimetières proprement dits en Annam ; 
on rencontre un peu partout des tom- 
beaux isolés, sur le bords des routes, 
au milieu des champs, dans les jardins, 
etc.. Auprès des grands centres il y a 
ordinairement un endroit plus spéciale- 
ment affecté à élever des tombeaux, 
c'est le nai tha ma. Bans beaucoup de 
chrétientés l'on trouve de vrais cime- 
tières où l'on enterre les chrétiens 
dont les tombes sont dominées par la 
croix ; c'est ce que l'on appelle le 
vu-6-n thânh ou le jardin sacré. 
Cinabre. * Chu sa, ngân châu. 
Cinéraire (urne). Binh chù-a hài côt 

kè chêt. 
Cingler, naviguer, \\xqri tàu, vu-çrt 

bien ; —, frapper, vut ; danh mçnh, 

quât. 
Cinnamome. Cây que, nhi^c que. 
Cinq. Nâm (ch. ngu). 
Cinquantaine (une). Nâm chi^c, dO 

nâm mu*oi. 
Cinquante. Nâm mu-ai ; — cinq, nâm 

mu-oi lâm ; page —, trang thù* nâm 

mu-oi. 
Cinquième. Thû* nâm miro-i. 
Cinquièmement. Nâm là. 
Cintre. Hinh vông nguyÇt. 
Cintrer. Xây ou d$t ou u6n cho nô ra 

hlnh vông ngoy^t. 
Cirage. Thuôc dc'mh giây. 
Circoncire. Cât bl ; xénchungquanh. 
Circoncision, fête chrétienne. LS cât 

bi ; 1? d9t tên ; —, jour de Tan, têt 

tây. 
Circonférence. Chu, chu vièn. 
Circonlocution. Su* nôi quanh, sijr nôi 

xa nôi quanh. 

Digitized by VjOOQIC 



CIT 



- 64 — 



CLA 



Circonscription, division territoriale. 

Dja h^L 
Circonscrire, fixer des limites. B$t 

g\(ri h^n, hçn, câm l^i, ngân câm. 
Circonspect. Khôn ngoan, hay lo, chAc 

cliân, y tu-, cin tliân. 
Circonstances. Mçi sir trirô-c sau ; vu 

les — , xét mçi su- Irirô-c sau. 
Circonstanciel, détaillé. Ba k^ mçi 
vi(}c trirô*c sau, dâ kè tirng dieu eu- 
thtr ly. 
Circonvenir. Lira dào, làm muni kè 

dài trâ (ai). 
CirconToisin. NhCi-ng noi &* chung 

quanh ; cûc dân làn c$n. 
Circuit. Vông, dàng vông, chu ; —, 

enceinte, chung quanh. 
Circulaire (adj.). Trôn, cô hlnh vông, 
nhu* hinh vông; une — (lettre), 
thu* chung. 
Circuler. Bi, chay, di l^i. 
Cire. Sàp, sâp ong, nhira ; — végétale, 
* bgich Iflip ; — pour bouteilles, nhira 
gân chai. 
Cirer, enduire de cire. Bôi, trat, xoa 

s&p ; — des souliers, dânh giily. 
Giron. Giôi bo, sâu nhi. 
Cirque. Bàng vông, vông ; — d'autre- 
fois, noi r<^ng va trôn xua quen hôi 
xem dua v^t, etc. 
Cisailles. Kéo cât sdt. 
Ciseau. Câi duc, dao cliam. 
Ciseaux. Câi kéo. 
Ciseler. Cham, ch^m tro, duc, di^c 

chgim. 
Ciselure, ouvrage ciselé. Bô gi da 
chçm IrJ ; — , art du ciseleur, nghé 
cham tri. 
Citadelle, forteresse. Thânh. 
Citadin. Ki ir tlnh. 
Cité. Thành, ihành pho ; tlnli. 

Cité. — Chaque chef-lieu se com- 
pose de deux parties : lo de la cita- 
delle on thành; 2o de la ville mar- 



chande ou phà, située en dehors des 
murs de ta citadelle, mais parfois 
entourée elle-même d'un rempart 
extérieur. 

Citer en justice. Kiên câo ; — un au- 
teur, lày chtrng trong sâch khâc. 
Citerne. B^ can, gi^ng, ao giû* nu-ô-c 

mu-a. 
Cithare. Bàn th^p lue, dan câm ; 

jouer de la — , gày dàn câm. 
Citoyen. Cô tue vào sh nliân danli : 

ki ir (noi nào). 
Citron. Qui chanh. 
Citronnelle. Nu-ù-c chanh. 
Citronnier. Cay chanh, * tlianh bi, tnic 

tù-, chl bai, chu sa côc. 
Citrouille. Bâu, bi. 
Civet. Thit thJ nàuru-rru. 
Civette. Con cây huong. 
Civière. Khai, cîru ; — pour porter les 

cercueils, cûu, don du-a ma. 
Civil, poh. llan hoi, Hch su*; les man- 
darins —, quan vân (par opposition 
aux mandarins militaires, quan vô). 
Civilisation. Thôi Ijch su-, phép kinb 

lich. 
Civiliser. T4p ou day thôi phép Ijch sur. 
Civilité, politesse. Phép Hch su-, câch 

an nôi cành r^ de dàng. 
Civique. Thuôc v(? dàn, Ûïu6c \é chinh 

dinh, thuOc ve nlià nu-ô-c. 
Clabauder. Kêu ca tiêng. diVc li'u-, 

la trièn mi^ng. 
Claie. Phèn rém ; — qu'on met sous 

les nattes des lits, giât. 
Clair. Sang, sang lâng; temps —, giài 
thanh ; eau --, mrô-c trong ; (ig. tA, 
rành, ro rang, minh bach. 
Clairement. Cho minh bach, cho rô, 

chuot ^. 
Claire-voie. Chuyèn song. 
Clairière. Chô mu-ô-u thua cây. 
Clairon. Kèn ; — de soldat, kèn trjn ; 
un — (soldat), linh thii kèn. 

Digitized by CjOOQIC 



Cloches 




Choông ^aag 



Digitized by VjOOQIC 



Digitized by 



Google 



CLE 



55 - 



CLO 



Clairsemé. Sira, thu-a. 

ClaiToyant. Sdc mât; fig. sâc tri, 

sào sâc. 
Clameur. Tiêng dû*c hic ; su* reo mirng. 
Clan. H9, bè ding. 
dandestin. Kin duo, trôm vung. 
Clapier. Chuong thô, hang non thè. 
Claque, coup du plat de la main. Sir 

vS mat; — , coup du revers de la 

main, su- tat vào mât. 
Claquemurer. Giam, nhôt, bà vào ; 

se — , J- nhà riêng, ô- no-i vâng vè- 
Claquer (des dents). Rang nm l$p 

c^p; —, donner une claqiio. v'i m.lt, 

tat vào m$t. 
Clarifier. Lac. 
Clarinette. Quyin dçc. 
Clarté. Su- sang. 
Classe de collège. Tràng; —, ordre, 

Icrp, bAc. phàm, h^ng ; les quatre 

classes de la Société, tù- dàn : |o les 

lettrés, si; 2oles cultivateurs, nông ; 

30 les artisans, công ; 4» les mar- 
chands, thu'O'ng. 
Classer. Sâp 16p, bày thir tu-, dçn, 

sogn, su-a sang. 
Classification. Thù- tu*. 
Classique ; auteur — . kè chép sàch 

khéo lâm phài hçc ma bât cliu-ù-c. 
Claudication. Su- que chàn, su- di que 

chàn. 
Clause. Biéu riéng(trong té luAt, v. v.) 
Clavicule de l'épaule. Xu-crng quai 

xanh, xu-o^ng c^og, xu-ang don gânh. 
Clarier. Bàn phim. 
Clef. Chia, chia khoà; — (en nmsique), 

thia. 
Clématite. ' Quà khanh xà ; hoa ông 

lao. 
Clémence. Bù-c nbàn tù-, nhàn ai, long 

nhân tir. long khoan nhàn, long hay 

dong thû*. 
Clément. Nhân tiV, cà long lliuong. 
Clepsydre. B6ng hô nu-ù-c. 



Clerc. Thày già, ông già, thày clôricô. 
Clergé. BSqg câc thày clêricô, càc 

thày ca, kè thu^c v<^ bâc thày cà. 
Clérical. Thuôc vé thày clôricô, thuOc 

vé càc thày ci. 
Cléricature. Chùc thày cléricô, bAc 

thày cà. 
Clérodendron. So-n mât Iç-i; hoa bàn. 
Cliché. Bàn thu-. 
Client. Bây tô-, kè làm mon ha, lliii 

ba. 
Clientèle. Nhû-ng kè quen mua mot 

cùa hàng. 
Cligner, clignoter. Nhây mdt. 
Climat, région. Thuy thô, dia kbi; — 

malî-ain, nu-o-c d^c ; s'habituer au 

—, chju nu-ô-c ; ne pas supporter le 

— , cbông nu-ô-c. 
Clin; en un — d'œil. Mot nhày mat. 
Cliquetis, v. g. des armes. Tiêng khi 

giô-i kéu chi chat. 
Cloaque. Noi bàn, hô, hô nhà tiéu, 

V. v. 
Cloche. Chuông; sonner les —, kéo 

chuông, dành chuông; tinter les —, 

giOt chuông; —, tumeur, bông, 

phông da, mun (dâu, v. v.). 
Clocha-pied ; aller à — . Bi nhây, tAp 

vô vo. 
Clocher, tour d'une église où sont les 

cloches. Thâp chuôug. 
Clocher, boiter en marchant. Bi khàp 

khièng. 
Clochette. Chuông nhô, chuông con, 

nhgc; agiter la —, lac chuông, rung 

chuông con. 
Cloison. Vàch ngân. 
Cloître, couvent, ^hà dông; — , cour 

intérieure, hit^n. nhà hành larig; — , 

dépendances d'une maison, église, 

etc., nhà iv^y. 
Clopin. Aller — dopant, di nhùc 

nliac, di que chàn, di l$c. 
Cloporte. Bo mât ; —des roches,sàu dà • 

Digitized by VjOOQIC 



coc 



— 56 - 



COI 



Clore. Bông; — terminer, làm cho 
xong vi§c ; — un compte, tinh si, 
hen s5 ; — une lettre, phong thir. 
Clos (subs.). Noi rào ma thà loài v^t, 
Clos (adj.). Dâ dông; chambre her- 
métiquement close, pliông kim khit. 
Clôtare. Hàng rào, lûy, rào giâu, h(r 

gi4u. 
Clôturer, fermer. Bào, rào giâu, bao 

bçc. 
Clou (pour clouer). Banh ; arracher un 
— , rà danh, c^y danh ; — d'or, 
dfnh vàng ; — d'argent, dinh b^c ; 
— , furoncle, rot, câi, dinh. 
Clou de girofle. Dinh hu-o-ng. 
Clouer. Bông danh. 
Clysopompe ou Clystôre. Ông thông 
khoan, &ng thut ; administrer un 
clystère, thông khoan (cho ai). 
Coadjuteur (évêque). Birc cha phô ; 
Birc giâm mue tùy, phô giàm mue. 
Coagulé (sang). Ngung; màu dông 

lai. 
Coaguler (se). Ra d$c, dông l^i 
Coaliser (se). Hçrp cùng, hiÇp lire 

cùng ; hùa tâp, làm hoà cùng. 
Coaltar. Hâc yen. 
Coasser. Kôu Op Op* 
Coassocié. Thông công trong viÇc gi, 

b^n. 
Cobalt. Bông xu-ong. 
Cocarde. Bày, ren. 
Cocasse. L9, khàc thu-ô-ng, hay sinh 

buôn cu-ôi. 
Coche, entaille. Ncri dâ khàc, dâ cât 

khàc. 
Cocher. Bây tô- du-a xe ngira ; kè du-a 

xe ngvra. 
Cochôre (porte). Cèngngân. 
Cochon. Con Içrn, con heo, tru- ; — de 
lait, \çm con, Içrn giông; — d'Inde, 
chuOtb^ch; du fromage de — , thit 
dông ; — (fig.)» ^^ ^^ s^^ ^y*^- 
Cochonnée. Lira (Iç-n). 



Cochonnet, partie d'un jeu de boule. 
Cài bon cài. 

Coco, fruit du cocotier. Quà rira; une 
noix de -, mot quà dù-a ; ouvrir un 
— , b4 quà dûa. 

Cocon (de verre à soie). Con kén. 

Cocotier, (^ly rira, " da thu. 

Code. Sâch lé luât. 

Codicille. T6- ngoçii chùc thu-. 

Codifier. BiAn vào sâch lu^it. 

Coercition, contrainte. Sir ép, sir câm 
lai, sir dçp. 

Cœur. Lâi tim, con tàm; de tout —, 
tân tàm, vui long ; — affection, long, 
tinh nghïa, long yêu mên ; — d'un 
arbre, loi cây ; savoir par —, thuôc. 

Coffre. Hôm, ru-o-ng, hôm gian. 

Coffre-fort. Hôm sât dirng tien b^c. 

Coffrer. Bât giam, giam. 

Coffret. Trâp (fig.), hôm con. 




Cognac. Hu-o-u manh, ru(/u m^h 

nho. 
Cognassier, coignassier, arbre. Cày 

mOc qua. 
Cognée. Câi riu, nu chém cày. 
Cogner. Bânh, dàm mât. 
Cohabiter. Ô', an h. 
Cohérence. Sir dinh, su- din!» béii, sir 

hçrp làm mot. 
Cohorte. Co- quân, dOi quàn. 
Cohue. Bông nguôi xôn xao. 
Coiffe, bonnet. (Giông) mu dàn bà. 
Coiffer (se) BOi. 
Coiffeur. Thçr ngôi, thçr hûi dâu, thçr 

ch&i tôc. 



Digitized by 



Googk 



COL 



— 57 - 



COL 



Coilfare. Nhûng dô dOi dâu ; — de 

nuit, mû dôi dém. 
Coin. Xô, gôc, khoé ; —, lieu retiré, 

nai vâng vè ; — pour fendre le bois, 

chém, nêm ; enfoncer ce —, dông 

nêm ; — , marque, dàu. 
Coïncider. G$p nhau, cô mot trât, xày 

ra ciîng mOtkhi. 
Coing, fruit du cognassier. Qui môc 

qua 
Col de montagne, etc. No"i hep, loi hep; 

— d'habit, cà do ; un faux — _, cà âo 

mu-çTi. 
Colère (subst.). Sir giân, long giân ; 

se mettre en — , gi^n, giàn dû*. 
Colère (adj.), irascible. Hay giân, cô 

tinh hay gât. 
Colin- maillard (jeu de). Sir cho-i 

bu-ng mât, su* chai bit mât. 
Coliqne. Bau bung, con ruOt, quân 

ruOt ; forte —, dau bao, qu^ ruOt, 

c6n ruOt ; — du miserere, dau bung 

hâc lo^n. 
Colis. Bô, do d^c, kiÇn d6, ki^n hàng 

hoâ. 
Collaborer. Làm viÇc vuôi, gîùp viôc. 
Collatéral. Thu^c vé m^t bên l'hQ 

hàng), dông tông bi$t phâi. 
Collation (faire). U^ng nu-ô-c. 
CoUationner, comparer. So sânh, 

sânh lai ; — , faire la preuve, so^n 

Ici, khio Ici. 
Colle. Ho ; — forte, keo. 
Collecte. Sir Ihu gôp, phdn gôp ; faire 

une — , khnyén giâo. 
Collecteur, titre de dignité dans les 

villages. Ông xa, ông khan, khân 

thii. 
Collectif. Chung, nhiéu ngu*(lri ou 

nhiéu su*. 
Collection, réunion de personne. Hôi, 

dâm ; — de soldats, tu binh ; — de 

choses, su- gi ugu-cri ta dâ thu. 
CoUectiTement. Làm m^t, chung. 



Collège, réunion de personnes. HOi^ hç, 
phe ; — , école, nhà tràng thu-çmg 
d^t. 

Collégien. H oc trô . 

Collègue. B^n, b^n h4;»c, kè mOt nghé 
nhu-. 

Coller. Dàn, ho, gân. 

Collet (d^habit). Ch ào. 

Collier. Vông c5, chuSi h^t deo cà ; 
— de perles, chuoi hgit trai. 

Colline. Bôi ; petite —, côn dàt. 

Collision. Sir ch^m phii, su* dành 
nhau. 

Colloque. Su* nôi khô. 

Colloquer, placer. B$t, d^ ; sai di. 

Collyre. Thuôc dau mât, thu5c d$tmât. 

Colombe, tourterelle. Chim gây. 

Colombier. Chu6ng bd câu. 

Colon. Kë làm ruOng ; ki di i* dât 
ngoai cuàc. 

Colonel. Ông quan nâm (khoanh) ; 
quan lanh bfnh ; lieutenant — , quan 
nâm (khoanh) ; quan phô lânh. 

Colonie. Bât ngogii cuftc ; — des lé- 
preux, tr^i phong ; — (réunion, vil- 
lage) de preuvres, tr^i kè khô. 

Colonne COt ; grande —, cOt câi ; 
petite —, c^t con ; — de varande, 
cOt hiên ; — vertébrale, xu-ang sftng ; 
— , soldats dépendant d'un colonel, 
mOt co* ; une — d'eau, câymrô^c. 

Colophane. Thach. 

Coloquinte, fl. * Tè yêu hô lô. 

Coloré (teint). Bi, hông hông, h6ng 
h^t. 

Colorer. Ve, nhuOm, quel thuôc. 

Coloris. Sâc, miii. 

Colossal. Hât cao lâm, lô-n tu-ô-ng. 

Colosse. Ngu-ôi d^i bO ; ngu-ôd cao 
lôn lâm. 

Colporter des nouvelles. Rao, don, 
kè l^i. 

Colporteur, marchand ambulant. Kè 
bàn r&, kè bân hàng xàch. 



Digiti 



izedbyCnOOgle 



COM 



~ 58 - 



COM 



Combat. Trjn, chien, sir dành nhau ; 

engager le —, giao chien. 
Combattre. Bành trân, giao chien, 
dânhgi^c, giao tr^in ; —les opinions 
de quelqu'un, cai le, dôi le vuôi ai. 
Combien ? (adv.). Mày ? bao nhiêu ? — 
(exclaraatif), là duô-ng nào ! 

Combiner, disposer. Li('u, don ; — , mé- 
langer plusieurs choses ensemble, 
plia \6n ; d^ h(?-p, d^t cùng nhau. 

Comble, faîte. Nôc, dlnh ; les — d'une 
maison, gâc, gâc trên hêt. 

Comble (adj.>. J>ây dSy. 

Combler, remplir, ôo cho dây, làm 
cho dây ; (fi.), làm cho nên Ion ; 
— de joie, làm cho vui Ion ; être 
comblé d'honneurs, kiém nhiéu cinrc 
sang Irong. 

Combustibles. Nhûng sir dàl du*oc 
(uhu- g5 cùi, Ihan, v; v.). 

Combustion Lu a chây, sir dot. 

Comédie. Trô choi, tuông, bôi bè ; 
fair^ la —, hât b^i, chèo bOi. 

Comédien. K(^ hât h^i, nhà tro. 

Comestible. Cîia an ; câc giong ngu-tri 
ta an duo-c, 

Comète. Sao chii ; la queue d'une —, 
duôi sao. 

Comices. HOi chung, công dong. 

Comique. (Ai, sirgi) sinh buon cuoi ; 
kè hay pha trô, vui choi. 

Comité. Bâm ngucri ngoi, h()i. 

Commandant, officier. Quantir; ông 
hiÇp quân. 

Commande. Su- d$t, sir thtr (do gi) ; 
de —, artificiel, già, chang thAl. 

Commandement. Lcrikhièn, loi Iruyt^n; 
— de Dieu, muôi dieu rân Dire 
Chùa Lô^i ; — de l'Eglise, sâu sir 
rîin thanh Ygliêrêgia ; —, autorité, 
quyén, quy(în phép, phép cai tri. 

Commander. Khièn, truydn, sai, d^y, 
nin, bao ; —, demander quelque 
chose, d^t, thùa ; —, être à la tôte, 



làm dâu, àp vièc, dàc, cai quàn ; — 
une citadelle, canh giû* thành. 
Comme (adv.). Nhir, cûng nhû ; — 
(conj.), dang khi, khi ; et vi, bii \i: 
— si, du-ô^ng, dirông nhir, nhu* iUl 
là ; Luther donnait trop à la foi 
comme si avoir la foi était toute h 
rehgion. Lulliérô khen nhân dire tir 
quâ le, nhir th^ là m^t nhân dire àj 
dii du cho du-ç-c giir le lu^l Diïi 
Chùa Lô^i cho Ion. 
Commémoraison. Kinh nhô* (le). 
Commémoratif . (Sir gl) làm cho nh<T, 

cho chdc lai. 
Commençant (subs.). Kè inô-i, kè bdl 

dâu làm (viéc gi). 
Commencement. Dâu^ côi ré, sij* lâi 

lAp, sir sinh ra. 
Commencer. Bât dâu, ra tay, bât ta| 

làm, khi sir. 
Commensal. Kè vfm Un mot màm vuèi 
Commensurable; Do du-çrc, cô ngan 

cô chirng. 
Comment (adv.). Thè nào 1 — (conj. 

sao, nhân sao, làm sao, vi sao V 
Commentaire, notes. Chir dèm, s^ 
cât iighîa, sir giài nghïa, dàu ; — 
mémoires, so sâch, sâch sîr, ter, c^) 
bien dieu no dieu kia. 
Commenter. Giâi nghta, càt ngliTa. 
Commerçant. Lâi buôn, nguôi buôi 

bân. 
Commerce, Sir huôn bân, sir mu 

bân, ngh^ buôn bân. 
Commercer. Buôn bân, buôn. 
Commettre, faire, làm, làm ra ; — ui 
crime, ph^m tOi, iSi n$ng ; —, con 
fier, giao, phô, giri, de ; — um 
erreur, làm lu*. 
Commis. Kè giùp viéc, dây tô- : — di 
magasin, ke giùp vifc cùa hàng 
— voyageur, ngirôi di moi hàng ; — 
de résidence, phô công svr, ông kj 
lyc toà công su*. 

Digitized by CjOOQIC 



COM 



- 59 -- 



COM 



CommiBération. Long thir(rng, J6ng 

nhân tir. 
Commissaire militaire. Trù phông; — 
de police, quan tuân thành, ông dôi 
xêp ; — royal, thanh tra, khàm sai ; 
— de la marine, quan giû- viÇc binh 
th&y ; an — de bateau, quan giû- 
vi^c du-<yi tàu. 
Commissariat de la marine, h^ câc 
qnan giir vi^c cho linh thùy 
dao. 
Commission. Vi$c gl giao cho (ai); 

viçc c4y Vièu thay. 
GoDunissionnaire (qui fait des com- 
missions). Phu dèu, ngu-cn kè khâc 
sai mu-ç-n. 
Commode, armoire. Tù thàp xèp quân 

âo. 
Commode (adj.). Dv ; une chose — , dS, 
d? dùng, d? làm; un homme —, 
d?, de J-, diu dàng. 
Commaer. BÎi, thay, thay dh'\. 
Commun, général. Ghung; —, ordi- 
naire, thuô-ng, trung binh. 
Communal. Thuôc vé xa. 
Communauté. Hq, nhà chung ; —, 
ordre, nhà, hôi, hç ; — de religieux, 
nhà dÔDg. 
Commune. Xa. La commune annamite 
ost presque un état dans l'état: elle s'ad- 
ministre elle-même ; elle est entendue 
(autrefois surtout) dans la répartition 
de l'impôt et le perçoit. Elle fait ses 
travaux d'utilité publique et la police 
de son territoire. Elle est personne 
morale, pouvant posséder, être pro- 
priétaire, administrer, acquérir ; tou- 
tefois elle ne peut aliéner ses im- 
meubles, d'après les décrets de Gia 
Long et de Minh M^nb ; elle peut seu- 
lement, en cas de nécessité, les engager 
pour trois ans au plus. En somme l'Etat 
n'intervient dans les affaires de la 
commune que dans la mesure de la 



protection physique ou morale qu'il 
lui doit. (V. le mol Notable). 

La population des communes se divise 
en deux classes : les dân bô, gens ins- 
crits aux rôles d'impôts et les dân ngoài 
ou dân làu (làu, caché), non inscrits, 
ainsi appelés parce qu'ils ne sont pas 
portés dans les catégories de gens sujets 
à l'impôt personnel. En cela la coutume 
a prévalu, malgré le texte de la loi, 
et il n'y a d'inscrits dans les villages 
que les gens capables de payer l'im- 
pôt, et même qu'une parlie de ceux-ci. 
Communément. Câch thu-6-ng, thu-ông 

lé, cir su* thuô-ng. 
Communiant. Kë chiu 1^. 
Communication secrète. Sir nôi khô 

ciling, su- nôi kfn. 
Communier, donner la communion. 
Cho chiu l5, du-a Minh Thành ; — 
recevoir la communion, chju il, chiu 
en trçng ; — pour la première fois, 
chiu lé lân dâu. 
Communion, union des sentiments. Kè 
hop mOt long mOt y, ^^ i^hàt t«im ; 
— sacramentelle, su- chju lé, sir chiu 
Minh Thành Dire Chùa Jèsu. 
Communiquer (une chose à quel- 
qu'un). Nôi vuôi, nôi khô cùeg. 
Compact. Dây, d$c, chat. 
Compagne, épouse. Vo-, ban, nhà. 
Compagnie, assemblée. Bàni, hOi, Iiq ; 
— , bande, dàn, doàn, lu ; une — de 
soldats, mot dOi ; une — de perdrix, 
dàn chim da da. 
Compagnon. Kè fr cùng, kè di cùng ; 
kè theo ; — ami, ban ; — d'école, 
b^n hoc. 
Comparable. Sành duac, giong nhir, 

chàng khàc gi nhu*. 
Cor paraître. Ua mât vu&i quan xct. 
Comparer. Sành, so sành, vi nhu*; — 

l'un à l'autre, sành ai vuôi ai. 
Compartiment. Ô, ô nhô, ngân. 

Digitized by CjOOQIC 



COH 



- 60 - 



COH 



Compas. Câi klm pa, câi khnynh, cni 

qui xich. 
Compassé. ChKng do-n sa. 
Compassion. Birc thiro-ng xôt. 
Compatible. Xù-ng, xù-ng hçrp, vira. 
Compatir. Thircng xôt, d^ng, chuyin, 

chiu khô làm mOt. 
Compatissant. Cô long thirong xôt, 

long tir bi, lân mSn. 
Compatriote. Ngu-cri que hiro*ng ; mon 

— , ngirôi ciing mOt xa vuôi toi. 
Compendium, abrégé. Loi tôm tât, su- 

nôi lôm J. 
Compenser. Bù I^i, dén, b6i thu-ô-ng ; 

se —, g^t ng ; — (Fun dans Fautre), 

hcn bù kéro. 
Compétent. Ce quyén. 
Compétiteur. Kè tranh, kè xin mOt 

tr^t vufti. 
Compiler. L$t lây. 
Complainte. Su* tban vân^ ca tban 

thu-Q-ng. 
Complaire à quelqu'un. Tbeo y, chiéu 

long ; se —, lày làm vui, ua, thich. 
Complaisamment. Câcb lich sir, câcb 

kinh nj. 
Complaisance. Su* sân long giùp, su* 

hay giùp. 
Complaisant. San long giùp, cô long 

cbung. 
Complément. Su- làm cho Içn, su* 

thêm cho lujén bào. 
Complet. Bà dây, da Içn, du. 
Compléter. Làm cho dây, cho Ion, cho 

dîi. 
Complexe. Cô nbiéu vthû*, càch, le, 

V. V.) 

Complexion. Tinh, Ihân thè ; — fai- 
ble, thân Ihê yêu ô-t, minh vSn 
yêu. 

Complice. B6ng tâm, dong tlnh (irong 
viÇc gi), kè dông tinh ph^m tOi. 

Compliment. Lôikhen, loi mCrng, bài 
m(rng. 



Complimenter, faire des compliments. 

Bqc bài chào, dçc bài mimg, lây 

loi mimg ; — , féliciter, mimg, khen. 
Compliqué, embrouillé. Rôi rit; — , 

difficile, khô {làm,hièu, v. v.) 
Compliquer. Làm cho ra r&i rit. 
Complot. Sir hua t$p, sir ohiéu ngu-ô-i 

cam kêt vuôi nhau. 
Comploter. Bong tinh cùng nbau, bçrp 

mot J, mông long vuôi nhau. 
Componction. Sir pbàn nàn dau don 

trong long. 
Comporter (se). An ir. 
Composé, mélangé. Cô nbiéu phân 

kép ; —, formé, da cbiubày d0t, già. 
Composer, faire une composition. Làm 

bài tlii ; — un ouvrage, chép sâch ; 

— de la poésie, d$t iho ; — un tout 
de plusieurs choses, xêp d^t, dçn, 
bât bçrp. 

Compositeur d'imprimerie. Tho xèp 
chu- in. 

Composition (écrite). Bài tbi ; corri- 
ger une — , châm bài. 

Compréhensible. BS bi^u, ngirôi ta 
bièu duçrc, rô. 

Comprendre, contenir. Bijrng, cbira, 
du-çrc ; —, englober, kiêm, gôm, 
tôm ; —, concevoir, biêu, thông, 
tbâu. 

Compresse. Gii ràcb nhét vào dàu 
lich. 

Compressible. Bé du-crc, ép du'O'c. 

Comprimer. Bè, nén, ép, ôm ch$t, n$n ; 

— fig. câm lai. 

Compromis (honneur). Mang tièug, 

xàu lièng. 
Compromis (un). Su* bai bên giao cùng 

nhau rang se cbju lày 1^ doân ngirôi 

ly sir nào xi* vi^c cho. 
Compromettre, exposer. Lieu ; se —, 

lieu mhih, giây minh vào (viÇc gi). 
Comptant (payer) —. Giao tien tiroi; 

vendre au — , bân tien tu-oi. 

Digitized by CjOOQIC 



CON 



^ 61 - 



CON 



Compte, nombre. Sô ; —, catalogue, 
sa ; à bon —, rê giâ, ching qui gi ; 
porter en —, bien vào s5, ghi vào 
si ; faire un —, tinh si ; solder un 
—, già hêt nçr, già nôt. 

Compter. Tinh, toân, làm si ; ki, 
dèm ; — sur ses doigts, gut tay ; — 
sur l'abaque, gày bàn tinh ; (flg.) — 
sur quelqu'un, nhô* ai ; — en soi- 
môme, nghï, tu-Jng, ngô^. 

Comptoir. Bàng bân hàng; — colo- 
nial, phô l^pnoi ngo^i cuôc; élablir 
un —, 14p phô. 

Compalser. Xét, soan l^i. 

Comte. Thiên h^ (voyez baron : bà 
hO), hâu, (V. le mot Noblesse). 

Comtesse. Bà bà. 

Concasser. Bâm, dàm nàt, làm cho 
mon nàt. 

Concave. (Sif gl) lôm vào. 

Concavité. Noi lôm vào. 

Concéder. Cho, di, bô, nhu-ông, chiu 
phép. 

Concentrique. Cô mOt rôn vu6i, cô 
ra^l tning dO nhu- nhau. 

Conception : 1» intelligence. Su- hiiu, 
tri khôn ; to —, su- chju thai ; Tlm- 
maculée -, Ràt Thành Dire Bà 
chJnghe mâc tOi ta tông truy^n. 

Concerner. ThuOc yê. 

Concert. HOi bàtâm, Mi bât ; de —, 
d6ng tinh vuôi nhau. 

Concerter (se). Bàn bçc. 

Concession, chose qu'on accorde. Su* 
nhu-ÔTig, sv uug ; — de terre, su* 
câp ru^og ; obtenir une — , tnmg 
dàt, tnrng dién. 

Concessionnaire. Kè tru-ng dàt. 

Conceroif: io comprendre. Hiiu, 
thàn, thông; 2© chiu thai. 

Concierge. Kè giir cùa, kê canh 
cing. 

Conciergerie. Nhà canh cing. 

Concile. GOng ddng, h$i dông. 



Conciliable. Cô thi hgrp, hçrp du-o-c 

vuôi. 
Conciliabule. HOi nhi. 
Conciliant. D?, d? di Igii, d? an J-. 
Concilier les esprits. Làm cho hoà 

thuân, giao hoà; se —, lây long (ai). 
Concis (style). Câch nôi vân càu. 
Concitoyen. Ngu-ôi bàn hu-cng, cô 

mOt que vuôi. 

Conclave. HOi câc dù-c Cardinale raà 

bâu dire thanh Phapha. 
Conclure, flnir. Làm cùng, làm cho 

Içn vçn, làm cho xong ; — un traité, 

giao kêt vuôi; — un marché, roà cà. 
Conclusion. Cùng t$n. 
Concombre. Du-a chuOt, * thfr dông 

qua ; le — amer, mu-ôp dâng. 
Concomitant. Biéu no tùy tièp vuô 

dieu kia. 
Concordance. Sy xirng hçrp vuôi. 
Concordat. Lô-i giao, dieu giao. 
Concorde. Su- hôa, su* hoà thn$n, sur 

dông tâm dông thanh. 
Concorder. Hçrp cùng, hçrp nhu-, xùng 

hçrp. 
Concourir pour un prix. Bua tranli, 

thi vuôi nhau. 
Concours. Thi ; aller au —, di thi ; 

grand — de monde, dông ngu-ô-i, 

su- ngu*6i ta tuôn dèn cho dông lâm. 
Concubine. Vçr IJ, vçr mçn, vçr thiêp, 

vçr bé. 
Concupiscence. Long duc, tinh xàc 

thit. 
Concurrent. Kè tranh. 
Concussion. Sir an bôt cba dân ; ac- 
cuser quelqu'un de —, câo ai \ê tOi 

an bô-t cua dân. 
Condamné. Kè dâ pbài lu4n ph^t. 
Condamner. Khép an, doân pbçt, 

luân ph^t, ph^t ; — à mort, lu$n xù* 

tir; élre condamné aux éléphants, 

phài voi xé. 
Condenser. Nàu cao, ihàng. 

Digitized by VjOOQIC 



CON 



— 62 — 



CON 



Condescendre. Nhirù-ng, kinh n^, 

iheo y. 
Condiment. Vj, do rim, vj plia vào 

dô an cbo ngon, dô irô-p. 
Condisciple. B^n Hqc. 
Condition, état. B§c, dàng b$c, so 

ph^n, Ihàn ph$n, duyên ph^n, bàn 

ph^ii ; —, clause, dieu buOc, dieu 

phài giû*, dieu hijra. 
Conditionnel. Tùy, ho$c cô- ho$c 

không, ho nghi. 
Condoléance. Si;r chiu dau cùng. 
Conducteur. Kè dira, kè dât ; — des 

Travaux publics, ông lyc 1^. 
Conduire. Bu-a, dât, diÇu, dîn loi ; — 

une voiture, du^ xe; — (fig.) cai 

tri, làm dâu, làm bê Irén. 
Conduit (pour les eaux). Công. 
Conduite, manière d'être. Câch an net 

ô-, phép ; prendre la — d'une affaire, 

nhOn viÇc làm, làm cai (viÇc gi). 
Cône. Tièm viôn thè. (hinh non so-n). 
Confectionner. Làm, liÇu, don. 
Confédération. Si^ giao hièu, s\r giao 

u(>c, lô-i giao ; une —, (nhiéu nu-ô-Cx 

hào hôi. 
Confédéré. Mmng kè giao uôc vuôî 

nhau. 
Conférence, réunion. Su- hOi, sir nôi 

khô cùng, sy- giàp mût ; - , entretien, 

su* day, su* giâo. 
Conférer. l«(v. Conférence); 2" —un 

sacrement, làm pliép. 
Confesser. Xu-ng, tiéu xung, li ra, 

Ihi'i ; — ses péchés OM se —, xung t^i. 
Confesseur. Thày cà giài tOi ; — de la 

foi. kè xung dgo ra cùng chju khô 

vi dao. 
Confession, aveu. Su- xung, sir thù ; 

— des péchés, si^r xirng lOi. 
Confessionnal. Toà giài l<)i. 
Confiance. Su- tin, sir c4y ; long tin 

ci)y ; homme de —, ngucn châc 

chuu. 



Confiant. Cô long tin c4y. 

Confidemment. Càch kin, càch trông 
c9y. 

Confidence. Su- nôi kin, su- nôi khô 
cùng. 

Confident. Thông công vuôi, dông 
tâm ; dong tlnh. 

Confidentiel, secret. Kin nhi$m, mâu 
nhi^m, càn m^t. 

Confier, remettre quelque chose à 
quelqu'un. Giao, gùi, phô ; se —, 
phô minh cho, tin, tin c^y, c$y nhô-. 

Configuration. Hlnh, hinh nhir. 

Confiner. Giàp, ir gân coi ; se —, ô-xa, 
h' riéng. 

Confins. Giàp, lân cân, lien vuôi, bien 
thùy, bô- coi. 

Confire. ITô-p, muôi, gia vi; fruits 
confits, màt quà. 

Confirmatif . Làm chù-ng, chùng. 

Confirmation, assurance. Sy- quyèt, 
chù-ng cô; ; —, sacrement, phép thêm 
suc cho m^nh d^o. 

Confirmer, assurer. Ra le làm chù-ng, 
khuyén bào ; — , donner la confirma- 
tion, làm phép thêm sue cho mçuh 
dîiio. 

Confiseur. Thç- làm mât. 

Confisquer. Tich phong, bao phong. 

Confit. Bô an da gia vj ; fruit —, m»1t 
quà. 

Confiteor. Kinh cào minh. 

Confiture, màt, cao. 

Conflagration. Su- chày, si;r lùa dôt. 

Conflit. Si^ cai nhau, su- chçm nhau, 
tr^n. 

Confluent. Ngà ba sông, cù-a sông. 

Confluer. (Hai sông) chày làm mOt,hçrp 
làm mOt, nhâp vào nhau, nh§p vào. 

Confondre, mêler. LSn lOn, lâm ; — 
le vrai et le faux, lày sif th$t làm dôi, 
va svr dôi làm th^t ; —, couvrir de 
honte, làm cho thçn ; —, se mépren- 
dre, lâin, sai, lac. 

Digitized by CjOOQIC 



CON 



63 



CON 



Conforme (î^tre). Xirng h<;rp, phii lé, 

vira. 
Conformer. Làm nén hinh gi ; se —, 

chiéu long, vâng lô^i, bât chirô-c. 
Confortable (subs.). Su* du an, su* 

du* an, sir hàng ngày lue di^ng. • 
Confrère. B^n, anh em. 
Confrérie. Hq, Hq thânh ; — des se- 
cours spirituels, hç Bào Linh ; — de 
la Ste Enfance, hç Tièu nhi, hç Thiên 

thân. 
Confronter, comparer. Sânh, so sénh, 

sânb Ici. 
Confns, Iroublé. bbi rôi ; ~, honteux, 

ki lày làm xàu hi. 
Confusément. Lan Idn, bây b^. 
Confusion, trouble. Sv lânlO»;— , 

boute, pudeur, su* thçn tbô, sir hï 

m^t, su- làu b5. 
Congé, permission. Phép ; donner —, 

Iha phép, cho phép, cho cho-i; —, 

vacances, dO nghl hçc, rniia chai ; 

prendre un — pour cause de deuil, 

vé un. 
Congédier. Thn phép, bi, rJy. 
Congeler. Làm cho dông 1^, làju cho 

ra d$c ; se —, Ta d^c, ra cù-ng, dùng 

hl 
Congénère. Cûng mOt giông mOt tliir 

vuôi. 
Congestion. Sir phài uàt mâu. 
Congratuler, féhciler. Mîmg, khen. 
Congrégation. Hq, (hç thành). 
Congrès. Sy biÇp cûng nhau, sir toi 

dèn cùng nhau, su* h^i. 
Conique. Cô hinh non san. 
Congru. Vira dû ; la portion congrue, 

s\f duçrc vùa dh an. 
Coûjecture. Sir doàn phJng, sir doân 

chimg. 
Conjeaurer. Nghï, luAn, phông, irâc 

cbîrng, doânph&ng. 
Conjoindre. Kèt làm mOt, nb'\ cùng, 

lièp. 



Conjoint. Kè dâ kit b^n. 
Conjointement. Làm niAt, chung cà. 
Conjoncture. Djp, nô, mon, tich. 
Conjugal. Thuôc vé sy vç* ch6ng. 
Conjuguer (un verbe). Bqc cac thi 

câch verbô, chia verbô. 
Conjuration, révolte. Phe ding, s^* 

nhiéu ngirôi hùa t^p. 
Conjuré. Ki vào bé, phe dàng nào. 
Conjurer, suppHer. Xin, xin nài, 

nguy^n xin ; — , détourner (un mal- 
heur), càm, can, xua ra, duii di ; — , 

conspirer, làm phe dàng, ti; t4p. 
Connaissance. Su- bièt; perdre —, 

thàt kinh màt via ; faire —, bén hoi, 

làm quen. 
Connaissement. Tô- bien lai. 
Connaisseur. Ki bièt, ngu-ôi quen 

(vi^c gi), ngirôi thông bièt. 
Connaître. Uiit, nh^n bièt; — à fond, 

thông bièt, thàu ; — quelqu'un, 

quen thu^c (ai). 
Connétable. Trung quân. 
Connexe. LiAn tièp, chàng lia (nhau), 

lùy, tông. 
Connivence ; Otre de — avec. Am hç-p, 

àm thông vuôi. 
CoDOpée. Màn che uhà châu. 
Conque, coquille. Vi ti*ai, mu, hù, 

ngao s6. 
Conquérant. Ngirô-i dn thâng ; ki dû 

duçrc, ki du bîU suy phuc. 
Conquérir, souiieltre. Bat suy phuc, 

bât chiu phép, Ihang ; — les cœurs, 

lày long. 
Consacrer, dédier ù Dieu. Dàng sir gi 

cho Dire Chùa Loi, làm phép thânh, 

Iruyén cliûc thânh; se — à Dieu, 

dàng minh cho Dire Chiia Lo-i. 
Consanguin. Cô ho hàng vu6i, anh em, 

bin tOc, anh em chi em. 
Consanguinité. H9 muu, 1iq hàng. 
Conscience. Lu-ong tâm, long, si^-bièl 

lulnh c6 l()i hay là fô pJiMç^iles re- 

Digitrzed by ' 



CON 



-BA- 



CON 



mords de la —, lirong tâm cân rirl ; 

en — , cù" su* thât. 
Consciencieux. Hay cîr lircmg tâm. 
Conscient. Bièt, bièt minh cô tOi hay 

là c6 phùc. 
Conscription. Su* bien linh m6i vdo si. 
Consent. Lîoh mô-i, linh tân giin; 

— , apprenti, kè mô-i tAp ; pères 

conscrits, sâc quan triéu dinh. 
Consécrateur. Bàng làm phép Ihânh ; 

kidâng. 
Consécration. Su- dâng cho Bûc Chûa 

LM, làm phép cho... nên thânh. 
Consécatif. Lien, lien tièp. 
Conseil, avis. Lô'i khuyên, ^ toan, 5' 

cùng; — , assemblée, h^i, h^i dông, 

công d6ng; — secret (du roi), co- 

mit. 
Conseiller (v.). Khuyên, khuyên bio, 

khuyên rân. 
Conseiller fsubs.) ; — d'Etat* Quan co- 
mmit. 
Consentant. Ki u*ng, ki khen,^ kS 

chii^u long. 
Consentement. Sy d6ng long, su- irng, 

su* hçrp mOt y vuôi. 
Consentir. ITng, hçrp if cùng, thu0n y, 

dành. dành long. 
Conséquence. Sy lien theo, dieu gl 

tùy tông, su* gl bii su* khâc ma ra ; 

en —, bM dày, cho nên ; vi v§y ; 

nhân vl su* ày . 
Conséquent (avec soi-même). Cir trijrc 

lien, cir m^t mire. 
Conséquemment (adv.). Blri dày cho 

nên, nhân vl su- ày. 
Conserve. (B6 gl) da de dành, da 

giû- ; lunette de conserve, mue kinli 

den, xanh, v. v. 
Conserver. Gin giû-, giîr; se — ,.Jrlâu 

dài, ir bên, côn. 
Considérable (personne). Cà th(^, cao 

trçng, khi khài ; (chose), to, gom ; 

une foule —, dông ngu-ôi lâm. 



Considérant. Dieu nôi tru-ô-c, loi nôi 

îTvr&c, dâu hèt. 
Considération, estime. Su* vi n^, su- 

kinh vl; en — , (loc. prép.), vî, 

vl ne. 
Considérer, regarder. Nhln xera, xera 

^y> — » réfléchir sur, suy ngliï, lo 

suy, suy xét; — estimer, lày làm 

qui trçng, kinh, kinh vl. 
Consignataire. Quan giîr cac cua câm 

cô. 
Consignation. Tôr khai c&a giri hay là 

cùa câm cô, sir k^ thàc Aô hay là 

tien b^c. 
Consigne. L6i truyén, lèi khièn. 
Consigner, mettre en dépôt. Giao, giVi 

cha; — un soldai, giam, không rho 

phép ra ; — un fait, bien. 
Consistant, solide. Vîrng bén. 
Consister. & t^i. 
Consistoire. Câc dàng giàm mue hiçp 

nghi. 
Consolation. (Biéu, loi) yen hi. 
Console. Câi bàn ; bàn dçn dô 1$. 
Consoler. Yen ùi, dô-, giài phiên ; se 

— , yen fii mlnh. 
Consolider. Làm cho nên vû-ng, chông 

dô-, kê, kèm, chân lén. 
Consommation. Si^ ton phi, sy dùng ; 

objeU de - , dô an uông. 
Consommer, manger. An, dùng, tiêu ; 

—, achever, làm xong viÇc. 
Consomption, faiblesse. Sirhao sirc di. 
Consonnance. Su- ^hai, ba chu-) kéu ra 

tièng nhu- nhau. 
Consonne. (îhû* câm. 
Consorts. Bàng, ban, doàn, lu. 
Consonde, pi. * Lao thanh hoa. 
Conspiration. Su- làm bè dSng, dang 

nghich. 
Conspirer. Bônglinh vufti, dông long, 

dông tâm giao cùng nhau ; —, com- 
ploter, làm phe dàng, ty M>p. 
Conspuer. Nôi xl »^^c, làni xâuhô. 



Digitized by 



uc, lam ï 
UOOg 



ae 



CON 



65 — 



CON 



Constamment. Lien, eu- tnrc lien, 

mSi. 
Constance. Si^ vîrng vàng, sir khâng 

khâng mAt mire, su- châng hay d5i, 

su* kién tâm. 
Constant. Kién, kién tâm, vû-ng vàng, 

ben lùng, bén chi, khâng khâng mOt 

mire ; — avec soi-même, eu- tnrc 

lien. 
Constater (un fait). Xét, tra dâc th^t, 

tira thày ; — de ses yeux, chinh mât 

xem thày. 
Constellation. B6ng sac, dam sac. 
Consternation. Su- kinh khièp, su- sqr 

khiêp. 
Consterner. Lara cho sqr khièp ; être 

consterné, ngâ long, chOt da ; — de 

douleur, phién nao quà sire. 
Constipation, chu-ng di tào. 
Constiper, Làm cho d^i ti^n tiio. 
Constituer, instituer. L^p, xày l^p, 

d^t lên ; — , composer, g6m, sinh ra 

biri ; se — , être constitué, thành 

bfri, sinh ra bfii, b t^i. 
Constitution, lois. Khnôn phép, lu$t 

1$, sâc chl ; — complexion, tinh khi 

(Ihàn th^), câch thè. 
Construction. Su* xây l^tp ; fîg.; — des 

phrases, su- sâp tièng cho tron tru. 
Construire, bâtir. Xày, l$p, dijrng, 

dàp, làm ; — un navire, dông tàu ; 

lig. sâp, xèp d^t, dçn dçp. 
.{, i/Consubstantiel. Cîing mOt bàn tlnli 
'^ ' vuôi. 

Consul. Quan cônsulé, quanlinh sy*. 
Consulat. Toà quan llnh si;*. 
Consulter, prendre avis. H&i, hoi han, 

hAi y kè khâc ; — un ouvrage, xem 

sâch ; — (les intérêts de quelqu'un), 

lo lutmg, lo dèn, lo li$u ;8e - , bàn 

b<jic, bàn Iu4n. 
Consumer, manger. An, dùng; — , 

détruire, phâ, pbnng pbà, hao tân ; 

^ absorber, tiêu, làm cbo bèk ; *- 



son patrimoine, hao phi gia tài ; 

(pass.) être consumé parîla maladie, 

phài 5m rôn ; maison consumée par 

le feu, nhà dâ dftt, d&t nhà. 
Contact. Su* dà dèn^ sir sôr mô. 
Contagieux. Lây; maladie contagieuse, 

t^tlây. 
Contagion. B^nh lây, on dich; être 

atteint par la —, lây phii, lây lân. 
Contaminer, souiller. Làm cho do-, 

vây va, làm hu-. 
Conte. Truyên bày djt, truyÇn bien 

ngôn. 
Contemplatif. Hay suy ngâm. 
Contempler. Coi, nom, trông kî, nbin 

trimg trimg ; fig. ngâm, suy nghï, 

xem xét. 
Contemporain. Cûng mOt d6i nhu-. 
Contempteur. Kè chê, kè khinh d^, 

kè chàng xem sao. 
Contenance, capacité. Sir dirng du-çrc, 

tràng khoât va sâu bao nhiéu ; fig.; 

—, maintien, câch thé, hlnh d^ng. 
Contenir, renfermer. Birng, dirng 

du-çrc, chù-a, trû-, gom, tôrà, kiêm ; 

fig.; —, réprimer, câm l^i, buOc, 

hâm, dçp, giir, ngân câm. 
Content, satisfait. Phi long, tu-oi tan, 

mimg, dành long. 
Contentement. Su- thoà, su* vui long, 

su- vui su-ô-ng. 
Contenter, satisfaire. Làm cho bâng 

long, làm du ; —, donner du plaisir, 

làm cho thoà, làm cho vui chai ; — , 

assouvir, làm cho nô db ; être 

content, vui mimg, lày làra du, 

bàng long. 
Contentieux, processif. Hay ki^n câo, 

hay cai ; affaire contentieuse, vi$c 

chu-a chju xir, dang giJr. 
Contention, débat. Su- dua nhau, sir 

dôi dich, su* ch&ng Ici, su* cai cq ; 

— d'esprit, sy câm tri mai, sif dem 

long dem tri. 



Digitized by 



Google 



CQN 



-66 - 



CON 



Contenu, réprimé. phSi dlm l^i, hâm 

dçp ; —, renfermé, cô Irong, sif 

gôm,' su- chiu dung. 
Conter. Kâ 1^, kl ra, Vh truy^n ; on 

conte que^ cô truyÇn rang. 
Contestable. S^* chàog châc, hô nghi 

dirçrc, câi Ira do-çrc. 
Contester. Ch&ng Ici, câi cq, d6i 1^. 
Contexte. Thû- tu-, tù* tièp. 
Contezture. Gâch kè tièp, s^ xèp d$t. 
Contign. Lien, giàp, tièp giâp, lân 

c4n, âp. 
Continence. Bu-c tièt kiÇm, dû-c s^ch 

se, su- hâm tinb mê. 
Continent (subst.). Bat lien, dàt, bâa 

dàt. 
Continent (adj.). Kè giir dû-c dâng 

trinh, tièt ki$m. 
Contingent. XSy dèn, tinh cô- xiy ra. 
Continn. Can lien, lien, tièp giàp. 
Continuel. Luôn, mSi, chàng cô kbi 

djrng. 
Continuellement (adv.). Lien mai, 

luôn, vô cùng, chiing cô khi dùng. 
Continuer. Gû-, eu* viÇc, làm luôn, 

chSng tbôi. « 

Continuité. Si;r lien tièp, si^ eu- vi$c, 

sy chàng cô kbi dJrng. 
Contondant (instrument). (Bô gi) dâm 

du-çrc. 
Contorsion de la boucbe. Sv cbàu m&, 

su- ngult mi$Dg ; -- des lèvres, su- blu 

moi; - des pieds, su- giço cbân, 

sy tr$c cbân. 
Contour. Bàng vông, chu ; ûg,, détour, 

loi quanb. 
Contourner, déformer. V$n, quay, xe 

vjn, mèu mâo ; —, faire le tour, di 

cbung quanb. 
Contractant. Kè giao ur&Cy kè làm 

n6i giao. 
Contracter, s'engager. Bjnb (cùng 

nbau), hû-a, làm loi giao , — , res- 

serrer, co l^i, rût l^i, làm cbo ra 



ch|it bçp ; — une maladie, lây pbâi 

bÇnb ; — la variode, lên d^o, lênboa^ 

lên miia, lên tôt ; — la rougeole, lên 

s&i. 
Contraction, resserrement. S^r co 1^ ; 

— de deux syllabes en une seule, 

sijr duc bai vân vào mOt. 
Contradicteur. Kè chèng câi^ kè bè. 
Contraindre. Ép, ép uing, bât, bièp ; 

se —, ham mlnh, giû- minh, dçp 

mlnb 1^. 
Contraire, opposé. Ngirçrc, ngbicb, 

xung kbâc, dôi l(ii, chàng bçrp ; aller 

vent —, di giô ngu-çrc ; au —, (loc. 

adv.) chàng v$y, ma Ici. 
Contrairement. Càcb ngu-çrc, nghich, 

trài, cbâng bgrp. 
Contrariant, fâcheux. Khô lông^rây 

rà, khô chiu. 
Contrarier, gêner. Làm nghich, làm 

ngàn trl^ ; — , contredire, câi, nôi 

nôi ngang. 
Contrariété, ennui. Sir khô long. 
Contraste, sijr kbàc hinh, sijr cb^ 

hçp, sv nghich. 
Contraster, faire contraste. Chàng 

hçrp, xung khâc, so sành, vL 
Contrat. Loi giao, dieu giao, loi hù-a. 
Contravention. LSi, trài lé lu$t. 
Contre (prép.). Trài, nghjcb ; à — 

cœur, trài ^, ép tinb, chàng dành 

long ; —, en face, tnrôrc m^, ngay 

tbàng, ngay nbau ; par — coup, dànb 

1^, cbièn l^i. 
Contre-amiral. Quan sâu (khoanh). 
Contrebalancer. Bù, bù l^i, sành. 
Contrebande. Sy chè- dà trèn tuân ; 

passer en —, chtr trèn tuân. 
Contrebandier. Kè irir dô trôn tuân. 
Contre-bas (eu). Du-ôi. 
Contre-cœur (à). Trài ^, càcb ép tbih, 

ép nâng. 
Contre-coup. S\r dànli l^i, s\r cbièn 

l»i. 

Digitized by VjOOQIC 



CON 



— 67 - 



CON 



GoDtredire, contrecarrer. Gai, cai lé, 

cai lôri, nôi ngang. 
Contrée. Mien, phiro-ng. 
Contrefaçon. Su- bât chirôrc trôm, su* 

già dô ; d6 già, do mço. 
Contrefaire. Giâ maio. 
Contrefaite (personne). Xàu xa^ xàu 

hînh, xâu d^ng. 
Contrefort. Tirnrng kèm ; — d'un pont 

chân âÊp cdu. 
Contre-maitre. Ngirôi dôc công. 
Contremander, donner on contre- 
ordre. Rùt loi truyén, bào thè khâc. 
Contre-pied. Bên kia, su- chàng hçrp, 

su- nôi ngu-çrc. 
Contre-poids. Sif cân dôi, cân thâng 

bàng. I 

Contre-poison. Thuôc giài d^c, thuôc 

gia dôc. 
Contresens. ^ trâi, y nghich cùng 

chinh nghia. 
Contre-temps (à). Trài mua, trâi thi. 
Contrevenir, violer une loi. Làm tréi 

Mt. 
Contrevent. Cânh cfra sh. 
Contribuable. Ki chju nOp thnè, kè 

phài nOp thnè. 
Contribaer en argent, etc. Bông gôp. 
Contribntion. Thuè, phân gôp, tien 

phûng. 
Contrister. Làm phién long, làra cho 

lo buôn dau dôti, làra cire long ; 

pass. phién long, buôn râu. 
Contrit, repentant. Lo buôn, dau dô-n, 

phàn nàn vl da ph^m t^i. 
Contrition. Str an nàn tOi, su* dau 

don trong long ; acte de ~, kinh ba 

Ngôi. 
Contrôler, vérifier. Khâo l^i, xét l^i, 

xeoi 1^. 
Contronvé (fait). Giâ, dôi ira, ching 

th«t. 
Controverser. GSi, cai lr&, lày làm hô 

ngfai; chàng châc. 



Contumace, défaut de comparaître. 

Si;- chSng thu-a hay là chîng dên 

khi quan dôi; juger par —, lujn 

ph^t (ai) vi ch^g chju dèn khi quan 

dôi. 
Contnmax, qui fait défaut. INgu-ôi 

changdên khi quan dôi. 
Contasion. Dàu tim da, dâu gi^p thjt 

ra. 
Convaincre • quelqu'un. Nôi dâc IJ, 

bât phuc le ; — de quelque chose, 

bât thû, làm chirngti. 
Convalescence. Sir dâ b$nh, su- khoè 

l^i ; être en —, khoê l^i, thuyên 

b^nh, nên lành da. 
Convenable. Xû-ng, xûng hçrp, dôi, 

vù-a ; — , poli, Ijch su-, hân hoi ; 

(V. imp.) : il est —, nên. 
Convenir, avoir le même sentiment. 

Hp-p mot y, xû-ng, xirng hçrp, thu$n 

y ; — , se mettre d'accord, dông tâm, 

dành long; —, avouer, thû, chju 

xu-ng; (v. imp.): il convient, nên, 

phii ; là si^ phài. 
Convention, pacte. Lô-i giao, loi giao 
. hû-a, tô^ giao u-ô-c ; observer les — 

giû* su- minh dâ hû-a . 
Conventionnel. Thuôc vé s^- giao; 

(nhû-ng su-) da giao u-ô-c vuôl nhau. 
Conventnel. Thuôc vé nhà dông ; 

riông nhà dông. 
Converger. B&i nhiéu noi ma dèn. 
Conversation. Su- nôi khô cùng; su- 

nôi truyÇn vuôi. 
Converser. Nôi truyÇn cùng, nôi khô 

cùng. 
Conversion à la foi. Su* \b 1^ d^o. 
Converti (nouveau). B^n d^o moi. 
Convertir, changer. Bii, lOn thû- tu-, 

làm cho ra khâc ; — quelqu'un, dem 

long ai (vê vi§c gi) ; bâl di dço ; se 

—, \b Ici di dço 
Convexe. Loi ra, cô hlnh bân nguy^t ; 

cô mftl ngoài cong. 

Digitized by VjOOQIC 



COQ 



— 68 — 



COR 



Conviction ; avoir la — de. Nghî, ou 

in Irî. 
Convier. Moi an tiÇc. 
Convive. Ki an mOt mAm cùng, ngirùi 

da mcri an coTn. 
Convocation. Su- hOi, su- gçi, su- mcri, 

su* hçrp Ici. 
Convoi. Bâm ; — funèbre, sif du-a xâc, 

dàm ma. 
Convoiter. Tham lam, uô-c ao lâm, 

khan khoàn. 
Convoitise. Su- tham ciia, sir tham 

chirc quyén, su* truc Irri. 
Convoler, se remarier. (Aï giâ. 
Convoquer. HOi, hOi lai, mcri, dôi, gçi, 

chiêu, hçrp \i^ï. 
Convulsion, maladie. Hçnh kinh phong, 

t^t gân co Igi.sir chayèn gàn. 
• Coopérateur. Kè hiOp sire ma làm, kè 

làm giûp. 
Coopérer. Làm giùp, hiêp lire ma 

làm. 
Coordonner. Bày thû- tvr, su a sang. 
i/. Copeau. Mành gô. 

Copie, reproduction d*un écril, etc. 

Ban sao, bàn h$t nhuchinh bàn. 
Copier, prendre une copie, fiièn sao, 

sao l^i, làmhÇt nhu, sao viêl; — , 

imiter, bâl chu-ù-c, Iheo chàn. 
Copieux. Nliiéu hlm. 
Coq Gà sông, con gà; — sauvage, gà 

rù-ng ; — de bruyère, gà rùng ; — 

dinde, gà tày ; — de pagode, con 

blm bip ; — de combat, gà chçi, gà 

dà bon. 
Coque. Vo ; — de hmaçon, vo ùc ; la 

— d'un navire, luô-n làu. 
Coquelicot. ' MI nhàn Ihào. 
Coqueluche. Ho (trr con). 
Coquet. Là luç-t. 
Coquetier. Coc gô (dt* trûng), de 

trirng. 
Coquillage. Vo càc giàng hàu hén; 
ùc, hôn. 




Coquille. Ôc ; — de noix, 

etc., vJ ; — pour servir 

le riz, càitrai (iig). 
Coquin. Thànq bôm, gian 

âc 
Cor, instrument de musique. Tù va; 

kèn, loa ; — de chasse, kèn dong ; 

kèn disân. 
Cor, durillon au pied. Chien gi^n, chin 

gi^- # 

Cor, petite corne du bois d'un cerf. 

Sù-ng, lôc nhung. 
Corail. ' San hô, cây hoa dû. 
Coran. Sàch thânh dao mahùmét. 
Corbeau. Con qu^, chim àc ; — à col- 
lier, qu^ khoang cà. 
Corbeille. Thùng, rè, rà, gii, giành, 

giân. 
Corbillard. Xe du-a xàc. 
Cordages. Dây neo, dây song, cliao^ 

châng. 
Corde. Dày ; faire une -— , dânh dây, 

giùc dây. 
Cordeau. Dày nhà, dây rqr. 
Corder, cordeller, V^n, giôc dày, dânh 

dày ; se —, s'entremôler, chun. 
Corderie. ISiui dânh dày dânh thirng. 
Cordial, réconforlant. Hay bo sîic ; 

— , affectueux, c6 linh, long thuong. 
Cordier. Thçr dânh dày, thçr dânii 

tliîrng. 
Cordon. Dày nho ; — de chapeau, quai 

non, quai thao ; — de mamillaire, 

giài yêm. 
Cordonner. Xe (dày, sçri, etc.). 
Cordonnet. Con rçr, dày rçr, dây nbi, 

dày giôc. 
Cordonnier. Thg- giây. 
Coreligionnaire. Cûng mOt d^o nhu. 
Coriace. Cirng. 

Coriandre. Kau inùi ; ' hoàii tuy thâi. 
Cormier, arbre. C^y cù d;'uig. 
Cormoran^ oiseau aquatique. Côc de ; 

• thuy lâo âc. 

Digitized by VjOOQIC 



COR 



- 69 - 



COR 



Cornac Quân lirçmg, quân voi. 

Cornaline. * Hâng ma nâo. 

Corne. Sirng ; frapper de la corne, 
hùc, vâng ; — des pieds de certains 
animaux, mông ; — de soalier, cài 
X J giây, cài miÇt ; —, pli d'un feuillet, 
gôc tô- giày. 

Corneille, oiseau. Con (|ua ; * ông kê. 
bac h càp. 

Comemnse. Kèn bao da. 

Corner, sonner du cor. Thài kèn. 

Cornet de papier. Gôi giày, dài giày, 
giày cuôn nhu- loa ; — à pistons, 
kèn dông ba phim. 

Cornette. Mu dàn bà (riéng câc nhù 
mu). 

Cornichon. Dira cbu^t non, * boàng 
qua. 

Cornoniller. ' Cây son thù du. 

Corollaire, conséquence. Câu lu$n b&i 
le chdc ma ra. 

Corolle. Giùm boa, tràng boa. 

Corporal. Kbân thànb,kbâncorporaIê. 

Corporation. Ho, pbu-ô^ng, b^i. 

Corporel, qui a un corps. Cô xâc, c6 
tbjt ; — , relatif au corps, tbuOc vé 
sac ; — , visible, ngû qnan thày du-rrc. 

Corps. Xâc, xâc tbjt ; — de garde, 
nbà dièm, dièro llnb canb ; — d'ar- 
mée, biub, d?io binb ; — corpora- 
tion, bo, pbu-img, b^i ; prendre du 
—, non béo tôt, nèn béo dây ; — 
réleste, ngùi sao. 

Corpolence. Su- béo tôt, su* béo dây, 
minb voc to lût). 

Corpulent. Béo tôt, béo d5y, lo Ion. 

Correct, sans faute. Pb&i meo, pbài 
lé , —, poU, Ijcb su-, binboi. 

Correctement. iJr mço. 

Correctenr. Kè sira l^i, ki quù* trucb. 

Correction. Sijr ddnb, su- sua d^y, su- 
pb^t ; maison de —, nbà pb^t (trè). 

Corrélatil. (Su* gi) dôi nbau (nbu- cba 
va con, vçp va cbông, v, v.). 



Correspondance, symétrie. Si^ xirng, 
xiriig bçrp ; — par lettre, thu* tu- 
vang lai. 

Correspondant. Kè tbông tin. 

Correspondre, avoir les mêmes sen- 
timents. Xum bç-p ; — par lettre, 
vièt tbu* l^i, viêt thu* cùng ; — avec 
quelqu'un, tliông tin vuôi ai ; se — , 
être symétrique, dôi, ngang. 

Corridor. Loi di trong nbà. 

Corriger, réformer. Sla d?iiy ; —, pu- 
nir, sira pbçl, pbgit, dânb don ; — , 
adoucir, bo-l ; — une composition, 
cbàm bài ; se —, sù-a minb l?ii, cà 
ta qui cbinb, cài âc boàn lu-ong, cài 
dû- vé lành ; c^ch : — pour toujours, 
c^cb dèn già. 

Corrigible. Cô tbê sù-a d^y du-crc, tri 
du-çrc. 

Corroborer. Làm cbo cbâc, cbo vûng, 
tbêm sû-c. 

Corroder. Cân rùc, g$m, kbôi. 

Corrompre, gâter. I^m bu- ; fig., —, 
dépraver, d5 dành, dût lôt ; corrom- 
pre quelqu'un à prix d'argent, dût 
tien mua long ai ; se —, ra bu-, 
tbôi ra, mue ra, ra bôi; fig. se laisser 

— à prix d'argent, an dût, an bôi 
M. 

Corrompu, pourri. Thôi, bu-, mue, 

bôi. 
Corrosif, llay an, bay làm cbo mon. 
Corroyer. TbuAc da. 
Corroyeur. ïbQrtbuôc da ; kè làm ngbé 

tbuOc da. 
Cormpteur. Kè làm bu-, ke câm dô ; 

— par argent, kè dût lôt. 
Corruptible, si^^^ ^^^ corruption, llay 

bu- bay nât ; — à prix d'argent, kè 

cbiuân dût, an bôi U). 
Corsaire, pirate. Kè cir&p b^, quàn 

tàu cu-ô-p, quàn tàu ô. 
Corsé, fort. M^nb. 
corset. ÂonM^|cjdàçJ,^j^g|ç 



COT 



- 70 - 



COU 



Cortège. Câc kê theo hâu ; en grand 
—, câch trçng Ihê lâm ; câch trçng 
thê linh dînh. 
Conrée. ViÇc, viÇc quan ; — officielle, 

công sir, SITU. 
Conrette, bateau de guerre. Tàu chien 

(binh thu-ô-ng). 
Coryphée, chef. Kê làm dân phu-ô^ng 

hât ; kê ôp vi^c gi. 
Coryza, rhurae. B$nh so mûi. 
Cosmétique. Thu5c thom^ phàn gi6i. 
Cosmographie. Bin dô thè gian, * 

thiên vân. 
Cosmopolite. Kê dâi noi ir luôn ; kè 

nay dây mai dô. 
Cosse. VJ (càc Ihù- h^t hay là d^u) 
Cossu, riche. Giâu cô ; — , bien mis, 

là lu-çrt, kè m$c âo qui giâ. 
Costume. Ao m^c, càch an m$c. 
Cote, impôt. Tien thuê ; —, quote- 
part, phân; —, marque, dàu (sô ou 
chu). 
Côte, os. Xu-ong su-ô^n ; fausse — , 
wrvne su-ô-n eut ; —, rivage, bai, 
bSi be, bai bien ; loc. adv., — à —, 
ngang, ngang vai. 
Côté. Bên, hê ; de tous côtés, moi bé, 
tu- phia ; fig. —, ligne de parenté, 
hç ; —, parti, bè ; laisser de —, bô ; 
mettre de — , dJ dành ; le —, c^h 
su-ôn ; à — , gân. 
Coteau. B6i, su-ôrn dôi. 
Côtelette. Su-ôn, xu-cng su-ô-n ; de la 

—, thil su-ô^n. 
Coter, marquer. Bânli giâ, dành so. 
Coterie. Bé, phe, phe dàng. 
Cothurne. Ùng. 
Cotillon, jupe de dessous. Âo trong 

(dàn bà). 
Cotisation. Tien gôp. 
Cotiser (se). Bông gôp, thu gôp, gôp 

tien. 
Coton. Bông ; battre le —, bân bông ; 
étoffe de —, dô vàidÇt. 



Cotonnier. Cây bông, cây bông gôn, 

* raiên hoa tlm. 
Côtoyer. Bi bên c^nh. 
Cottage. Tr^i. 

Cotte de mailles. Ma giâp dan. 
Cou. GÔ ; — de pied, ch chân. 
Couard. Bât gan, cô tlnli rât (nhât). 
Couchant. Bén tây, hu-ôDg tây ; le 

soleil est au — , chêch bông. 
Couche, ht. Giu-ông; —, épaisseur, 
lôrp, tâng ; —, enfantement, s^-sinh 
de. 
Coucher, mettre au lit. Cho nâm 
giu^ông ; —, renverser, v$t xuông, 
dô xuông ; —, passer la nuit, trù 
dèm, ngu ; — enjoué, nhâm ; se —, 
di nâm ngi ; se — (en parlant des 
astres), IJn di ; être couché, nâm 
giu-ô-ng ; être couché ; être malade, 
nâm li$t. 
Couchette. Giu-ông nhôjgiu-ÔDg nâm. 
Coucheur (mauvais). Khô an, khô ir. 
Coucou, oiseau. Chira tu hù ; —, hor- 
loge, dông hô. 
Coude, CSng tay ; —, angle sortant, 
xô, khoé ; — d'un fleuve, khùc ; — 
d'une route, quâng, ch$ng. 
Cou-de-pied. Ci chân. 
Coudée. Thu-ôt:, thu-ôx ba gang. 
Coudoyer, (se). Gh^m nhau, giâp nhau. 
Coudre. May, kbâu, thêu thiia ; — 
quelque chose de dur, chàm ; — un 
bouton, doTO cùc âo ; — ensemble, 
câu 1^'. 
Coudrier. * Viên l$t thy. 
Couenne. Ba \qrn. 

Couenneuse (angine). B^nh y et liau. 
Couler. Chây, chày ra ; ra long ; — 
goutte à goutte, chây nirôrc teo teo ; 
—, laisser échapper, giQt ; — s'en- 
gloutir, chim xuông nu-ô-c, glm dâm ; 
— avec bruit, chày âm âm, chày 6 6, 
Couleur. Mùi, sâc; — claire, roui 
ngçt ; — foncée, mùi sSm : — rose, 

Digitized by VjOOQIC 



coo 



- 71 — 



COU 



inùi d& ngôn ngot; — de paille, mùi 
vàng rom; -* de chair, raùi h6ng 
hÔDg; des conlears pour peindre, 
thu5c vë ; — à Thuiley thuôc vê dâa. 

GoaleuTre. Rân râo, rân nir^c. 

ConlaoTrine. Sûng try tràng dài. 

Coulisse, rainure. Ch). 

Couloir, passage. lAi hçp. 

Conloire. (Thù*) phîu Iqc. 

Coup, action de frapper. Si;r dânh ; lât 
dânh ; donner un —, dânh m^t làt ; 

— de tonnerre, tiêng sàra; — d'œil, 
trôog m^t cài ; un mauvais — , vi$c 
qnâi ^, vi^c gian àc ; loc. : un —, 
m^tlân; — sur —, l9i...l9i ; tont-à 

— bSng chic, bat thlnh linh. 
Coupable. KS ce t^i, ki mâc tOi ; acte 

—, toi iSi, vi^c dàng phçt. 

Coupant. Sâc, nhçn. 

Coupasser. B&m. 

Coupe, tasse. Chén, c&c; la — d'un 
habit, kiJu cât âo. 

Ccupe-jarret, assassin. Thàng giét 
ngu^, k2 hay gièt ngu-ôi. 

Coupelle, creuset. N6i duc. 

Coupe-papier. Dao rçc. 

Couper. Cât ; ch$t, g$t, hdi ; — du pain, 
cât bành, (hài bânb ; — des arbres, 
ch^t cây^ pgâ cây ; — un habit, cât 
kiiu ao ; — les cheveux, gçt dâu, gôt 
téc, cât tôc, xén tôc, hûi dâu, hoi 
dâu; — avec des ciseaux, xJo; — 
plus qu'on ne voulait, cât b^p ; — 
une tête, chém.dân, ch^t cd; se — le 
doigt, dirt ngôn tay. 

Couperet. l)ao phay. 

Couperose (substance minérale). T90 
phèn. 

Cmiple, paire. Bôi. 

Couplet. Mot khûc ca. 

Coupole. Nôc nhà trôn; cô hlnh trôn. 

Coupon. Vi^n cât, vçn rèo. 

Coupure. Noi dâ phâi cât ; dâu dao 
d6t. 



Cour. San ; — royale, dén, lâu câc^ 

trién dinh; — d'assises, toà lu^ 

trçng an. 
Courage. Gan, gan mOt, gan d^, long 

vîrng. 
Courage (interj.). Hay ! tftt ! giii ! 
Courageux, brave. B^o d^n, rân rii, 

gan, can dim ; —, ardent, anh hùng, 

sit sang. 
Couramment. Câch trom tni, xuôi. 
Courant de Teau. Dông, dông fïur&c ; 

suivre le —, di xuôi (nirô-c) ; aller 

contre le — , di ngu-çrc (nu-ôrc); fort 

—, nu-ôrc chây m^nh ; fig. être au — 

(d'une affaire), bièt. 
Courbature. Si^r mhi m^t, si^r nhçc 

nhân, sv dau lung. 
Courbe, courbure. Sir gi cong, hlnh 

cfra tô vô. 
Courbé. Gong, khom ; un homme — , 

khom lu-ng, gù lung. 
Courber (quelque chose). Bât xuông, 

uôn xu6ng, uôn cong, vin, h^ xnftng; 

— la tête, cûi dâu. 
Courbure. Si^r gi cong, si^r uin. 
Courge. Bân, bi, * qua. 

Courir. Ch^y, di raau chân ; — à che- 
val, ch^y ngifa; — à tonte bride 
(ngifa) phi ; — vite, ch^y xon xon ; 

— très vite, chfliy vùn vçt, ch^y phâm 
phâm ; — le cerf, sân nai. 

Couronne. Triéu thiên, tràng boa 
m^o, m^o boa; 6g., récompense, 
giâi, phân thu-ftug. 

Couronner. B$t triéu thiên ; cho dOi 
triéu thiên ; fig. —, récompenser, 
thuing, ban phân thn-irng; — , 
achever, làm Içn, làm ho^n thành. 

Courrier. KS dem tin, kS bâo tin ; —, 
qui porte des lettres, phu tr^. 

Courroie. Dây da. 

Courroucé. Gi^n, gi4n dir. 

Courroucer (se). Gi4n, gi$n dû-, thinh 
nO, hôm gi4n. 

Digitized by VnOOQlC 



cou 



72 - 



COU 



Courroux. Sir giftn, cou gijn, long 
thinh nô. 

Cours d'un fleuve. Dông sông; — des 
astres, sir xây van ; — , suite des 
choses, lân lu-çt, thi tiêt; —, durée, 
qnang thl giôr ; —, prix des choses, 
già chung (b$c, hàng hôa). 
• i ^. Course. Su- ch?iy ; — de chevaax, dam 
dua ngira, sir ngira thi ; — en canot, 
dâm dua tliuyén, su- dna thuyén. 

Court, Vân, tât; vne courte, không 
trông xa dixçtc. 

Courtage. Nghé làm m6i hàng. 

Courtaud. Bé, thàp. 

Court e-poiute, couverture.Ghân bông. 

Courtier. Kè làm m5i hàng. 

Courtisan, flatteur. Kê khen, kJ a 
dua. 

Courtiser, flatter. A dua, nôi bom, 
bom thôp. 

Courtois. Lich su-, kinh Uch, tir tê. 

Cousin, cousine. Anh em, chi em dôi 
con di ; anh em h^, chj em hp ; — 
germain, anh em thùc bâ, con chu 
con bâc, con cô con cSn; cô cChichi 
tu-. (V. Gramm., n" 341). 

Cousin, insecte. Con mu Si. 

Coussin. G&i; gôi dâu, trài dira, d^m. 

Coussinet. G&i nhi , d^m con . 

Coût, prix. Già. 

Couteau. Dao; — à décou- 
per, dao ga thit, dao thui 
thit ; — de charcutier, dao 
bâu ; — de cuisine, dao 
phay (fig); — de chasse, 
dao sîin. 

Coutelas. Daonâm, dao gàm. 

Coutelier. Thqr rén dao. 

Coûter. Già, dàng già. 

Coûteux. Già n$ng, dât. 

Coutil, toile croisée. Vâi. 

Contre. Môra cày, dao cày. 

Coutume. Thôi, thôi quen, phong tue, 
1$, thôi 1$; vieille —, cçu 1$, thôi 



cQ; suivre la —, làm eu- IÇ, làm lày 
IÇ ; contre la —, irai thôi. 

Contumier. Bà quen ; thirô-ng cô. 

Couture. Bàng ch). 

Couturière. (Bàn bà) thçr may. 

Couvée. Mot lira âp, mot dàn chim con. 

Couvent. Nhà dùng, nhà chung tu 
hành. 

Couver. Âp; flg.— , préparer, sâp sira 
càch kin, àm (miru). 

Couvercle. Nâp, vung, phân ; -^ des 
caisses appelées bô, raçt. 

Couvert, abri, maison. Nhà, phông ; 
— d'une personne à table, xiên 
mu5ra, U) d6 co-m ; mettre le — , 
don bàn ; avoir le vivre et le — , co-in 
n^ng ào dây; loc. adv. : (être) à —, 
ngo^i. 

Couverture. Chân; — en coton, cbàn 
vîi ; — de laine, chàn long ; — du 
Laos, phà lào ; — qu'on met sous la 
selle,des chevaux, ma nhuc. 

Couvre-feu. Mo ngîi. 

Couvre-pied. BÇm chân. 

Couvreur. Thçr ngôi, thçrlp-p nhà. 

Couvrir. Che, dAp, che d^y ; — de 
terre, vùn dàt ; — une maison, Içrp 
nhà ; — une maison en tuiles, Icrp 
ngôi;... en paille, lo-p gianh, Ig^p ra; 
... en jonc marin, Iç-p boi ; ... en 
tôle, Içrp sât tày; — la voix de (|uel- 
qu'un, î'il tiêng; — des charbons 
pour les conserver, rîim bêp ; — un 
livre, hoc sàch ; se — (mettre une 
coiffure), dOi ; se — la tête, trùm 
dâu ; le temps se couvre, giôi van 
mây. 

Crabe, (^on cua, r^ni, cày, xà xa ; — 
de mer, cua bJ. 

Crabier. Con cù bçr. 

Crachat. Nu-ô-c gii, nirâc bot mi^ng, 
sir gio. 

Crachement (de sang), chihig kh^c 
huyêt, sif thi huyêt. 

Digitized by VjOOQIC 



CRÉ 



— 73 - 



CRE 




Cracher. Gii, nhi, kh^c ; — le sang, 

thh huyèt, giS huyêt, khçc hoyêt. 
Crachoir. Binh 

phông, &ng( 

gîi (Ogv). 
Crachoter. Gi2 

phân ph^t. 
Craie. Phân, phàn trâng, ' hoa thacli 

phàn ; — rouge, son. 
Craindre. Sçr, sçr hâi, kliièp, ng^; 

khôbg dam ; — avec respect, kinh sç-. 
Crainte. Sy: sçr hâi, su* kinh khùng ; 

sans —, ching sçr; de — que, (loc. 

conj.) kJo, kèo ma. 
Craintif. Rat, hay sa, hay ngai. 
Cramoisi. T{a, d5 thSm. 
Crampe. Su* gân co lai, bênh kinh 

phong. 
Crampon. Banh co. 
Cramponner (se). Mac, dinli bén. 
Cran. Rang, rang cira, khûc, khk. 
Crâne (subst.). Sq. 
Crâne (adj.). Cô gan ; faire le —, làm 

gan sât. 
Crapand. Con côc. 

Grapoleox. Kè hir hôt, thàng long lao. 
Craquelé. Ba v^n, dâ rja. 
Craqner (les bois qui craquent). NÔ, 

ni lép bép ; — en brûlant, nô lanh 

U'ich. 
Crasseux, couvert de crasse. iNhâp 

nhùa, nho nliem. 
Cratère d'un volcan. Mi^ng nui phun 

lira. 
Cravache. Roi ngira. 
Crarate. Khàn buAc c3. 
Crayeux. G6 phàn. 
Crayon. Bût chl. 
Crayonner, esquisser. Vë dai khui, 

vê phàc ; —, dessiner au crayon, ve 

bâng bût chi. 
Créance, dette. Nçr, công nçr, nçr ngu-cri 

ta mâc vuôi minh. 
Créancier. Ghb nqr. 



Créateur. Ki dirng nên, d}\ng tço hoâ ; 

le — du ciel et de la terre, dâng 

du-ng nên loi dàt muôn v§t ; fig., kê 

lOp ra, kS sinh ra, kS t^o thành. 
Création. Su* dirng nên, su* sinh ra^ 

su- bi-i không ma dirng nên. 
Créature. V)t, loài chiu dirng nên. 
Crécelle à sapèques, instrument de 

musique. Sênh tien. 
Crèche, râtelier pour animaux. Mang 

ci ; — , asile des petits enfants, nhà 

ti^u nhi. 
Crédence. An thir, bàn thô- canh. 
Crédit, autorité. Quyén, thân thê ; —, 

avoir, sh bien tien dirç-c ; vendre à 

—, bàn chiu ; acheter à —, mua chiu. 
Credo, symbole des apôtres. Kinh tin 

kinh. 
Crédule. Hay tin vô cô-, nhe tin. 
Créer. Dirng nên, taio hoâ, sinli ; fig., 

h^p ra, tao l$p. 
Crémaillère. M oc sât, m& neo treo noi. 
Crème. Vàng sû*a. 
Crémone. Gai sâm. 
Créneau. Lgi (thành, v. v.), da trJ 

nhieu khia nhir hinh rang. 
Crêpe, étoffe. — Nhi5u ; —, pâte frite, 

bânh rân. 
Crépir. Trât, né, boi. 
Crépitement des bois (|ui brûlent. 

lîôm bôp, lat clu.ll. 
Crépus (cheveux). Quan lôc. 
Crépuscule. Gh$p toi ; khi chaiih toi 

chanh sang. 
Cresson. Bao cdn tây, ' thùy cân thâi ; 

le — alénois, rau cân c^n. 
Cressonnière. Ao rau cân. 
Crète. Mào, môn^; — de coq (lleur), 

hoa mào gà. 
Cretonne. Dirong bâu. 
Creuser. Bào ; — en grattant, bâi ; fig, 

approfondir, lue xét, do, hii dô. 

hoc kî. 
Creuset. Gh$a, blnh, noi-dùc. t 

Digitized by VjOOQIC 



CRO 



- 74 — 



CRO 



Creux, vide. RSng không; —, pro- 
fond, sâu ; un — , mOl iS ; — de 
Testomac, mh âc. 

Grevasse. Bàng ne nhi, dàu ne. 

Crére-cœur. Cire long, su- râu rî. 

Grerer, éclater. Va ra, ub ra; —, 
périr, chêt. 

Grevette. Con tôm, con tép 

Gri. Tièng kéu, tièng la I5i ; — de 
Féléphant, s\f voi ré, voi r5ng. 

GriaiUer. Kêu ci tièng, dire lâc, la loi. 

Grible. Câi sang, cài sào, rh sio. 

Cribler. Sang, s&o ; — fin, giân. 

Criblnre. Ginông tràu da sang. 

Criée (vendre à la). Bàn tranh m^i. 

Crier. Reo, la lén, quât, nôi eao ; — 
sans retenue, kêu oang oang nhu- 
êeh dire ; —, se plaindre, kêu ; la 
porte crie, c&a kêu cQt kçt. 

Crienr public. Thàng mô, ki rao mô. 

Grime. T^i, tOi n$ng, tOi ph^m, sir 
gian àc, sir dCr. 

Criminel (subs.). Ki mActOi, bgm bai, 
gian ta, dijra ph^, ki cô t^i n$ng ; 
kh làm trài phép, iSi lu^t ; * tOi nhân. 

Crin (de cheval), etc. Bôm, mào, mao. 

Crinière. Mào, b6in, long mao. 

Criquet, sauterelle. Con châu chàu. 

Grise. Com (bÇnh, v. v.) 

Crisper. Co l^i. 

Cristal. Thly linh, * luai ly; — de 
roche, th&y tinh mi ; vase de - , 
blnh Imi ly, bâng thu^ tinh. 

Critarinm. Dàu, chùng. 

Critique (une). S^ khen ou su- chê 
dieu gi, s^ xét (bài) ; un — , kê xét 
ma khen hay là chê. 

Critique(acU.;, dangereux. Hi^m ngèo, 
cheo leo ; dang can ng(t. 

Critiquer, mettre des notes. Làm tiâu 
chû; —, blâmer, quJr, trâch, bât 
iSi, clièn. 
Croasser. Kêu qu$ qu^. 
Croc. Câi môc sâl. 



Grocbet. Œ môc, mh, neo, lu-oi. 

Crocbeter. Lày cài môc ma phâ cihi. 

Crocbu. Cong, qu^p, cô môc; nez —, 
mûi vç. 

Crocodile. Con sàu. 

Crocus, safran. NgliÇ. 

Croire, tenir pour certain. Tin ; — en 
Bien, tin cô Btrc Chùa Loi; —, 
s'imaginer, ngô-, in tri ; se — quel- 
qu'un, lây minh làm trgng. 

Croisée. CJra sh. 

Croisés (les) Rinh câu rut. 

Croiser, mettre en croix. Lu-grm, d^l 
nhu- hinh chir Ihjp (+) hay là chCr 
(X^ ; — les bras, lu-çm tay, châp 
cânh ; — les jambes^ vât chân, vât 
chân chir ngû ; se — (se dit des 
routes), ngJ ba, ngi tu*. 

Croissance. Si^r lôn lên, lue lôn lên ; 
l'âge de —, dang lôrn. 

Croissant (le). Vành giâng khuyêt ; — 
de la lune, lir&i liém. 

Croître. lAn lên, nên to lô-n ; — en 
dignité, thuyên lên, tien lên ; — en 
richesses, nên phû qui.- 

Croix. Thânh giâ, câu riit ; ' Th|ip tijp. 
Littéralement thjp tu- signifie le ca- 
ractère ou la lettre dix ; c'est parce 
que ce caractère s'écrit + et ressem- 
ble assez à une croix que les man- 
darins d'abord et à leur suite tout le 
monde donnèrent à la croix le nom 
de caractère dix, d'où l'expression: 
passer sur la —, khoâ thftp ty ; khoâ 
quà. Faire le signe de la —, làm dàu 
câu rût; fig., blnh khi, hinh ph^, 
ci;rc hinh. 
Croquemitaine. Ong ba h\. 
Croque-mort. Kè chôn xâc chèt. 
Croquer, manger. An, cân ; — , pein- 
dre, vê phâc. 
Croquis. Tranh vë phâc. 
Crosse d'évêque. G$y chân cbiên ; — 
de fusil, bàng sûng. 

Digitized by VjOOQIC 



CRI 



— 75 — 



CUL 



Croton, plante. * Quyin tfr thy ; — 

tiglium, bad^u. 
Crotte. PbâD, cirt, bùn. 
Crottin. Phân (ngira), phân phirdng. 
Crouler, être secoué. Lung lay, xiên 

di; — , tomber, dà, l2r, ngâ xaing. 
Croup, angine des enfants. Yèt hâu bè. 
Croupe. Limg, c4t. 
Croupetons (à). Ki ngdi xim. 
Croupière. Cai kbàa ngu-a, khâu duôi, 

cài châng h|la. 
Croupion. Mông, dit, câng h$u. 
Croupir (se dit de Feau). Nirô-c tù. 
Croûte (du pain). \h bành. 
Croûton. Mièng bénh, miing vio bành. 
Croyance, foi. Long tin, nhân dire tin ; 

ajouter —, Un; les croyances, la 

religion, d^o, câc dieu phâi tin. 
Croyant, celui qui a la foi. Kè tin, kS 

co d^o th4t. 
Cru (non cuit). S5ng sit, chSng chin. 
Cru (part. pass. de croire). Bâng tin. 
Cruauté. Long d^c dur, tinh dir tçn, 

su- dû- Iqm, su* hnng àc. 
Cruche. Hii, nSm, chum, kiÇu, cong. 




Cong Chum KiÇu 

Cruchon. Vô, nghè, binh nirô-c. 
Crucifier. Bông danh trén cây càu rùl. 
Crucifix. Anh chuOc t^i. 
Cruciforme. Cô hinh cân rut. 
Crue. Lut, nirô-c lut. 
Cruel. BOc dir, du- tçn. 
Cruellement. Câch dir t^m. 
Crûment, sans ménagement. Càch 

cûug^ thing, tfa^t thà. 
Crnstacé. (Gidng câ) c6 vS, cô viy. 
Crypte. Hang dào du-6i dàt, hang. 



Cube, corps solide à six faces. Phu-ong 

l$p, cô hinh phu-ong 14p- 
Cubitus, ding tay, du-çDg tay. 
Cueillir. Hâi, lây; — un fruit sor un 

arbre à l'aide d'un bâton, côi. 
CuiUer. MnSm(fig.); 



— à soupe, moi ; 
petite —, thia ; 
grande — en bois pour extraire le 
riz de la marmite, bai. 

Cuillerée. Mot muSm. 

Cuir. Da thuôc ; — à rasoir, da mai 
dao c^o. 

Cuirasse. MS giâp. 

Cuirassé (bateau). Tàu bçc thanh 
sât. 

Cuirassier. Linh ki m$c ma giâp. 

Cuire. Nàu, thài, nàu nu-ông; — le 
riz, tliii com, dçn dô an; faire — 
un animal tout entier, nàu âm ; — 
sans flamme, uâu âm; le temps de 

— une marmite de riz ordinaire 
(environ un quart d'heure), chin n6i 
coin; le temps de — une marmite 
de riz pour dix personnes (environ 
une demi-heure), chin nôi mu-ôi ; — , 
causer une douleur aiguë, rat rua. 

Cuisine. Nhà bèp, bèp. 

Cusinier. KS làm bèp^ ki nàu nu-ôrng, 

hoi dâu. 
Cuissart. (}uân vân. 
Cuisse. Trâi dùi, trâi vè. 
Cuit. Chin; très —, rir; trop —, chin 

mdm. 
Cuivre. Bông; — noir, dông den; — 

jaune, hoàng d6ng;— blanc, b^ch 

dông ; — rouge^ dông ty, dông àm, 

dông cna. 
Cuivré (teint). Vàng vàng, den den. 
Cul. Cing hâu, mông dit. 
Culbuter^ renverser. Bânh di, dânh 

ngâ, bJ xuftng, b^t, giày. 
Cul-de-jatte. K2 cyt ftng chân. 
Cul-de-sac, impasse. Ph6 dOc d^o. 

Digitized by VjOOQIC 



CUL 



- 76 - 



CUL 



Galminant. Gao, nâi, trên. 
Cnlot, résidu. Bâ. 
Calotte. Qoân, qoân eut dng. 
Culte. Su- thcr, céch thcr, l5 phép. 

1. — Objets consacrés au culte 

DIVIN 

Un autel, Bàn thcr. 

Le maître-auteL Bàn Ihô* chinh. 

Les autels latéraux. Bàn thô- c^nh. 

Les tentures de V autel. Màn dlnh. 

Un devant d'autel. Màn chân. 

Une bannière. Cô- hiêu. 

Un bénitier. Binh nu-ô-c pliép. 

La Bible. Sâch thành, sàch siW truyén. 

L*anc. Testament. Sàch sâm truyén eu. 

Lenouv. Testant. S^eh câm truyén moi. 

Un bougeoir. Nên soi. 

Un brancard (de proeession). C5 kiêu. 

Un bréviaire. Sàch nguyÇn. 

Les burettes, Lq rirqru, lo nu-ô-c. 

Le calice. Chén calixê, chén l5. 

Les canons d'autel. BO Evan. 

Un catéchisme. Sdch bân. 

Une chaire. Toà giJng. 

Un chandelier. Chàn nên. 

Un chapelet. Tràng hgit. 

Le chceur. Côrô, noi côrô. 

Un conopéCy un voile de tabernacle. 

Màn che nhà châu, ào nhà cliâu. 
Un corporal. Kliiin tliành. 
Um crédence. Bàn thô- canh, an Ihu-. 
Le ciboire, la custode, Binh côrnônhong. 
Un cierge. Nên sàp. 
Les cloches. Ghuông. 
Un confessionnal. Toà giSi toi. 
La croix. Câu rut, thành già. 
Le crucifix. Anh chu^e tOi. 
Un dais. Phiro-ng du. 
Veau bénite. Nuô-c phép. 
Un encensoir. Binh hu-o-ng. 
La navette. Tàu hu-ang. 
Un Evangile, Sâch Evan. 
les fonds baptismaux. Gièng rfra t^i. 



Un goupillon. Que rây n\ï&c phép. 
Une hostie, un pain d'autel. Banh l5. 
Une image. Anh giày. 
L'image de l'autel. Anh ehinh. 
Les images qui ornent les tentures, 

Anh mai. 
Des rangées damages. Câu dôi. 
Une image encadrée {d'étoffe). Anh lié. 
Un livre de prières. Sàch kinh. 
Un lutrin. Yen sâch hât. 
Une médaille. Anh indu. 
Un missel. Sâch il. 
Une nappe d'autel. Khan bàn. 
Une niche. Toà tu-çrng. 
Un ombrellino. Câi tàn. 
L'orgue, les orgues. Bàn, dàn phini. 
Un ostensoir. M$t nli0t. 
Un paroissien. Se eh kinh. 
Une patène. BTa bac. 
Une pierre sacrée, Bâ thành. 
Un prie-Dieu. Glîê qui. 
Un pupitre. Yen sâch. 
Un purificatoire. Khân chùi. 
Un reliquaire. Hôp dàu thành, 
D^s reliques. Dàn thành. 
f/« ritue/. Sâch càc phép. 
Un rosaire. Tràng h^t tram ru*5i. 
Les saintes-huiles. Dâu thành. 
La boite aux - Binh dâu thành. 
Une sonnette. Ghuông nhô. 
Une statue. Tu-çrng. 
Le iabeiiHtcle. Nhà châu. 
Les tentures. Màn gian 
Le tronc, iiôm tien làm phùc. 

li. — Objets affectés au culte 

PAYEN 

Un autel. Bàn thô*. 

La table devant C autel. Hu-ong an. 
Un brûle-papiers. Phong thu*. 
Un brûle-parfums. Binh hu-oTig. 
Le brancard servant à porter les mets 
de Voffrande. Giâ c5. 

Digitized by VjOOQIC 



CUL 



- 77 - 



CUL 



Un brancard de procession à huit 

porteurs, KiÇa bât công. 
Un brancard de procession à quatre 

porteurs. Ki^u song hành. 
Une niche de procession. Long dinh. 
Le cadre de la formule du sacrifice. 

Già vân tè. 
Un chandelier. Gày nên. 
De Vencens. Hircmg. 
Des bâtonnets d^encens. Nén hircrng, 

cày hirong. 
De V encens blanc. Hirangtrang, hirong 

kin. 
De V encens noir, Hirong den. 
De C encens enroulé. Htrong vùng. 
Un réchaud à encens. Ltr hirong. 
Une navette. Haip hircrng. 
Un tube à bâtonnets d'encens. Ông 

hirong. 
Un étendat d. Ccr. 

Les huit fruits (lanternes ou ensei- 
gnes portées sur de longues hampes). 

Bàtbùii. 
Un Génie, un Espnt. Thân. 
La tablette du Génie. Thân vi. 
Le trône du Génie. Ngai. 
Son trône de procession. Ki^u hâu bành. 
Le diplôme du Génie. Sac Ihdn. 
Une idole. Byt, luçmg byt. 
Latablettedesancêtres.}\(^ç.\\^ïii(^ç,ûi\x 
Un parasol. Lçmg. 
Un dais (à hampe unique). Tàn. 
Un éventail. Quat va. 
Un support d'aiguière. Giâ quân tày. 
Le plateau rond à pied. Màm bong. 
Le grand plateau rectangulaire à 

quatre pieds. Màm tu*. 
Un pied de lampe. Cày dén. 
Une cloche en piene. Khành. 
La clochette. Chuông dàu. 
La cloche en bois creusé. Mo. 
Le tambour. Trông. 
Les cymbales. >>o b^t. 
Les objets en papier. Qô raa. 



Les feuilles d'or, d'argent (faux). 

Giây vàng, giày b^c. 
Les lingots d'or (faux). Vàng ma. 
Les sapèques en papier. Tô- tien. 
Un vase en bois (servant à renfermer 

les coupes). Bài. 
Les cinq objets. h6 ngû su-. 
Les sept objets. B6 thàt sy. 

(Les cinq objets se composent : lo 
d'un brûJe-parfums, 2o d'une paire de 
pieds de lampe, 3o d'une paire de chan- 
deliers, 4° de deux tubes à bâtonnets 
d'encens et 5o de trois vases à ren- 
fermer les coupes. — Les sept objets 
comprennent en outre un réchaud 
à encens et une navette). 

Cultes. — On peut distinguer en 
Annam quatre religions ou quatre cul- 
tes superstitieux : le Confucianisme, le 
Bouddhisme, le culte des Génies et le 
culte des Sorciers. 

A. Le Confucianisme n'est que 
le renouvellement d'un ancien culte 
que l'on pourrait facilement croire la 
religion primitive. Ses observances 
n'étant sans doute plus guère prati- 
quées, un sage du nom de Confucius, 
qui vécut, dit-on, de 551. à 479, avant 
J.-C, entreprit d'exposer de nouveau, 
de vive voix et par écrit, les dogmes et 
les pratiques qu'il fallait garder. 

Ses idées sont résumées dans les Tu- 
Thu- ou les quatre livres classiques ; 
cependant ces livres ne sont pas de sa 
composition ; ils sont l'œuvre de ses 
disciples, qui, il est permis de le croire, 
ont cherché à garder intacte la doctrine 
de leur Maître. 

11 travailla lui-môme plus directe- 
ment à la révision, c'est à-dire à la 
recomposition des Ngû Kinh ou des 
cinq livres canoniques. 

Toutefois, rien de moins silr aue les 

Digitized by CjOOQIC 



CUL 



-78- 



CUL 



NgQ Kinh, pasplas qoe les Tu- Thir qu'é- 
tudient les lettrés d'aujourd'hui, soient, 
même de loin, l'ouvrage de Confucius. 
(iar c'est un fait historique qu'un em- 
pereur de la famille Tân, ennemi des 
Lettres, fît détruire par le feu tous les 
livres qui existaient à son époque, sans 
épargner même ceux de Confucius. 
Plus tard, il est vrai, un autre empe- 
reur de la famille Hân, plus attachée à 
l'antiquité, fit rechercher les docu- 
ments qui avaient échappé à l'incendie 
général ; on en retrouva fort peu et ce 
fut surtout de mémoire que les savants 
refirent, de bribes et de morceaux, les 
livres attribués maintenant à Confucius. 
On peut donc, sans même se montrer très 
difficile, avoir des doutes sur l'authen- 
ticité de ces ouvrages. 

Tel qu'il est entendu aujourd'hui, le 
Confucianisme recommande quatre pra- 
tiques: 

\o L'adoration du Ciel et de la Terre 
(tê thiên dja) : deux fois par an, au 
printemps et à Tautomme on doit offrir 
des sacrifices an Ciel et à la Terre, sans 
doute pour obtenir de bonnes moissons; 

20 On doit aussi offrir des sacrifices 
aux mânes des premiers empereurs, 
afin d'avoir un bon gouvernement ; 

3o Le culte des Ancêtres. (V. le 
mot Ancêtres) ; 

40 Le culte de Confucius lui-même ; 
au printemps et à l'automne on lui offre 
des sacrifices (tè thânh xuân thu nhi 
kl). Les lettrés sont tenus encore à son 
égard à beaucoup d'autres cérémonies 
qu'il serait trop longd'énumérer. 

B. Le Bouddhisme est le culte ob- 
servé par la mageure partie des peuples 
de l'Extrême-Orient, c'est-à-dire par 
des centaines de millions d'individus ; 
et pourtant ses dogmes sont déplorables^ 



ils ne dépassent sûrement pas le ni- 
veau moral ou intellectuel des esprits 
les moins ouverts. Le Bouddhisme ne 
nie pas Dieu, mais il ne le connaît pas, 
et pratiquement le bouddhiste devient 
athée. L'âme immatérielle et immor- 
telle lui est également inconnue ; c'est 
le cœur qui est la source de l'intelli- 
gence ; or le cœur est considéré com- 
me un organe purement matériel, 
comme l'ouïe et la vue : le bouddhiste 
est donc matérialiste. Le Bouddhisme 
enseigne encore la métempsycose et 
par suite l'éternité de tous les êtres, 
qui doivent passer par de plus ou 
moins nombreux échelons, selon leurs 
mérites ou leurs démérites, afin de 
s'anéantir en se perdant dans le Nir- 
vana, c'est-à-dire le Néant. Le Néant ! 
telhî est la fin dernière et le but su- 
prême auquel doit tendre tout boud- 
dhiste convaincu. 

Si le dogme du Bouddhisme est dé- 
sespérant, sa morale est profondément 
triste : une seule chose étant affirmée, 
la douleur, le bouddhiste fervent n'a 
qu'un but : échapper à la douleur par 
l'accomplissement exact des pratiques 
de sa religion. 11 y a tout un code en 
effet qui renferme des préceptes pour 
tout le monde et des conseils à l'usage 
des dévots. 

Les préceptes sont au nombre de 
cinq : 

10 Ne tuer aucun être vivant ; 
2« Ne pas voler ; 

30 Ne pas commettre l'adultère ; 
40 Ne pas mentir ; 

50 Ne pas boire de boissons eni- 
vrantes. 

11 y a également cinq conseils qui sont: 
1» De ne point manger passé midi ; 
2o De s'abstenir des spectacles et 

dei comédies ; 

Digitized by VjOOQIC 



CDL 



- 79 - 



CDL 



do De s*abstenir de porter des essen- 
ces ou de respirer avec sensualité le 
parfum des fleurs ; 

4o De s'abstenir d'avoir un grand 
lit, un matelas ou un oreiller moeUeux ; 

5o De s'abstenir de toucher de Tor 
ou de l'argent. 

Quant au religieux, il doit non seu- 
lement observer les préceptes et les 
conseils^ mais pratiquer encore les dix 
points suivants : 

1^ Ne se vêtir que de haillons ra- 
massés dans les cimetières, ou sur les 
tas d'ordures dans les routes ; 

2o Ne posséder jamais plus de trois 
de ces misérables vêtements, qu'il a dû 
coudre lui-même et teindre en jaune; 

2/0 Se raser la tête, les sourcils, et 
généralement tous les poils du corps, 
qui sont autant de superflnités ; 

io S'abstenir de regarder les fem- 
mes. Le religieux doit tonjoors porter 
à la main un éventail en feailles de 
palmier, pour se voiler la figure» 
quand il rencontre une femme sur sa 
route. C'est de là que leur est venu en 
Birmanie le surnom de Talapoins ; 

5» Ne vivre que d'aumônes, qu'il 
va chaque matin quêter en silence de 
maison en maison. 11 lui est absolument 
interdit de rien demander. Le reli- 
gieux doit mettre le produit de sa quête 
dans sa patta, vase en bois qu'il pos- 
sède à cet usage ; 

6o Ne faire qu'un seul repas par 
jour avant midi. Il est absolument dé- 
fendu de rien prendre de solide depuis 
midi jusqu'au soir; cependant les ra- 
fraîchissements sont permis ; 

7o Vivre en plein air dans les forêts. 
Pendant la saison des pluies, il est 
accordé aux religieux de se retirer à 
l'abri dans les Viharas, ou couvents 



8o S'asseoir le dos appuyé au tronc 
de l'arbre qu'on a choisi, et ne pas 
en changer capricieusement. 11 est 
défendu au religieux de s'étendre pour 
dormir, et de changer sa natte de 
place après qu'il l'a posée dans un 
endroit ; 

9o Aller au moins une fois chaque 
mois passer la nuit dans les cimetières, 
pour y méditer sur la vanité des choses 
humaines ; 

IQo Renoncer à sa volonté propre, 
et obéir exactement à tous les points 
de la règle, ainsi qu'aux ordres des 
supérieurs. 

La plupart de ces vertus si recom- 
mandées sont impraticables, et ne sont 
en effet pratiquées par personne. De 
tout ce fatras il ne reste que quelques 
observances, et par une inconséquence 
de plus, des sacrifices en l'honneur 
de Bouddha; car Bouddha étant depuis 
longtemps perdu dans le Nirvana, il ne 
reste plus rien de lui, et ses fidèles ne 
peuvent plus s'adresser qu'à un être 
de souvenir, on être imaginaire. On 
continue donc par habitude à obser- 
ver quelques points de cette étrange 
religion ; mais on peut dire qu'en An- 
nam le bouddhisme est en pleine dé- 
cadence. 

c. Le culte des Génies. Chaque vil- 
lage a son Génie protecteur que le roi 
lui a accordé; non-seulement les 
hommes célèbres peuvent être créés 
Esprits ou Génies protecteurs des vil- 
lages, mais même des animaux et des 
choses inanimées. Le culte des Génies 
n'est donc en soi qu'une idolâtrie. 
C'est le roi qui canonise ces saints 
d'un nouveau genre ; il donne même 
de l'avancement à ceux dont il est 
content^ il peut aussi rétrograder et 

Digitized by CjOOQIC 



CUL 



- 80 - 



COR 



même destituer tout a fait les Génies 
qui ne protègent pas bien les villages 
et n'exaucent pas les prières qu'on 
leur adresse. C'est, en un mot, un culte 
profondément abject en soi, mais 
assez comique dans la pratique . 

D. Le culte des Sorciers. Les sor- 
ciers sont les représentants plus ou 
moins attirés du démon lui-même ; 
leurs tours de sorcellerie ne seraient 
pas tous expliqués facilement en ne 
faisant intervenir qye les seules forces 
de la nature ; tout n'est pas fantasma- 
gorie dans leur métier. Ordinairement 
beaucoup plus craints que respectés, 
les sorciers gagnent leur vie en donnant 
des consultations : ce sont eux qui 
indiquent les bons emplacements pour 
les tombeaux, la bonne orientation des 
maisons ; ils disent la bonne aventure, 
interprètent les songes, font retrouver 
les objets perdus ou volés ; ils envoient 
aussi des maléfices, se chargent de 
faire parvenir de l'argent aux défunts; 
si l'on y met le prix, ils se flattent 
même de guérir les maladies, etc.. 

Hésumons avec le P.Louvet ; « Toutes 
ces religions et ces pratiques supers- 
titieuses, dit-il, s'enchevêtrent, se su- 
perposent l'une à l'autre et forment 
un amalgame de formules contradic- 
toires, au miUeu desquelles il est 
impossible de se reconnaître. Chacun 
les observe à la fois, non par convic- 
tion, mais parce que c'est l'usage, et 
qu'on veut faire comme tout le monde. 
Les lettrés les plus instruits, le roi lui- 
même, tout en se piquant de ne suivre 
que la droite raison, et de croire 
uniquement à ce qui est contenu dans 
les livres classiques de Confiicius, pra- 
tiquent le Bouddhisme, rendent un 
culte aux Génies protecteurs, et con- 



sultent les Sorciers dans l'occasion. 
Rien ne montre mieux le vide doctrinal 
des systèmes religieux de l'Annam. 
Aussi il n'y a aucune conviction dans 
les esprits, et rien n'étonne plus les 
mandarins que de voir des gens assez 
fous pour souffrir toutes les avanies et 
donner leiu* vie, en affirmant leur foi. 
Pour eux, si le roi le leur demandait, ils 
changeraient de religion vingt fois par 
jour, ce qui revient à dire qu'ils n'ont 
aucune religion, d 
Coltivatenr. Kè làm ruOng, kè làm 

nghé canh nông. 
Cultiver les champs. Làm ruAng 

nu-oîîg, cày cày ; — les arts, hoc lue 

ngh^ ; — la vertu, di dàng nhân 

dire. 
Culture. Sy- làm dàt, sir làm ini^ng, 

nghé canh nông; fîg., sir h(?c t|p, 

sif siia d^y. 
Cumuler, amasser. Thu tich, thêin 

cùa, vun dông; — des fonctions, 

nh^n làm nhiéu viÇc cho dirç^c nhiêu 

cua. 
Cupide. Tham cùa, hà ti^ii. 
Curateur. Kc gifr vi^c con cô dAc. 
Curatif. Hay, hay chCra bÇnh. 
Curcoma. Cii ngh$. 
Cure, presbytère. Nhà xir; — , pa- 
roisse, xijr ; — , traitement, sijr chCra 

dc\u, câch chû-a bÇnli. 
Curé. Thày càcoi soc bin d&o diahçt 

hay là xir riêng minh ; — annamite, 

eu, cgi xir, cvi chjnh. 
Cure-dents. Tàm, cài tàm xla rang. 
Cure-langue. Cài cao lu-oi. 
Cure-oreilles. Cài ngoày tai. 
Curer, nettoyer. Bânh ; — un étang, 

dành bùn ao. 
Curieux. Tô mo ; kè muon biêt, hay 

do xét ; hay thpc mçch. 
Curiosité. Tinh tô inô ; sif muon biêt 
Cursifs (caractères). Chîr vièt thào. 

Digitized by VjOOQIC 



CUV 



— 81 ~ 



CYG 



Ciutode. Binh Comonhông. 
Cave. ThÙDg d^ng ru-ç-u dang soi. 
Gaver, fermenter. Soi nông, nàu ; — 

son vin, ngîi giârirrru. 
Cuvette. ChAu ; — en porcelaine, chAu 

SÙ-. 



dycas. ' san trè, cây v^n tuê. 

Cycle. Giâp, lue giâp ; petit — , thjp 
can ; grand —, th$p nhj chi ; leur 
réunion forme le cycle de 60 ans, 
v^n niên lue giâp. (Tableau. Cf. aussi 
Gramm. p. 1 15 et suiv.). 



Concordance de la chronologie annamite et de la chronologie chrétienne 



ta 
Z 
Z 

< 

1 


CYCLE 


LXXV 


LXXVI 


•M 

< 


r.YCLE.S 


LXXV 


LXXVI 


GiAp ti. 


1804 


1864 


31 


(ilÂP ngQ. 


1834 


1894 


2 


At sùu. 


1805 


1865 


32 


Al miii. 


1835 


1895 


3 


IJinh diln. 


1806 


1866 


33 


Binh thAn. 


1836 


1896 


A 


Dinli mvo. 


1807 


1867 


34 


.Binh dAu. 


1837 


.1897 


5 


.M^u thin. 


1808 


1868 


35 


MAu tuAt. 


1838 


1898 


6 


Khi. 


1809 


1869 


36 


KJ hçri. 


1839 


I89tl 


7 


(jinh ngo. 


1810 


1870 


37 


Canh ti. 


1840 


1900 


8 


TAn raùi. 


1811 


1871 


38 


TAn sùu. 


1841 


1901 


9 


NhAm than. 


18I2J 


1872 


39 


NhAm dAn. 


1842 


1902 


10 


Qui dAu. 


1813 


873 


40 


Qui nioo. 


1843 


1903 


11 


(ilÂP tUîit. 


1814 


1874 


41 


Giâp thin. 


1844 


1904 


12 


At li<?i. 


1815 


1875 


42 


Al li. 


1845 


1905 


13 


R(nl) li. 


1816 


1876 


43 


Binh ngo. 


1846 


1906 


14 


Binh sîni. 


1817 


1877 


44 


Binh roui. 


18i7 


Î907 


15 


M Au dîîn. 


1818 


1878 


45 


MAu thAn. 


1848 


1908 


16 


K\' mpo. 


1819 


1879 


4S 


KJ' dAu. 


1849 


1909 


17 


(M-inh tliii). 


1820 


1880 


47 


Canh luàl. 


1850 


1910 


18 


TAn tj. 


18^1 


1881 


48 


TAu hçri. 


1851 


1911 


19 


MiAm ngo. 


\Sîi 


1882 


49 


Nham ti. 


1852 


1912 


20 


Qui mùi. 


1823 


1883 


50 


Qui sùu. 


1853 


1913 


21 


GiÀP thàn. 


18-24 


1884 


51 


(t\kp dAn. 


1854 


1914 


22 


At dAu. 


1825 


1885 


52 


Al mec. 


1855 


1915 


23 


Binh tuAt. 


1826 


1886 


53 


Binh thin. 


1856 


1916 


24 


Dinhlicri. 


1827 


1887 


54 


Binh tj. 


1857 


1917 


25 


MAu ti. 


1828 


1888 


55 


Mju ngo. 


1858 


1918 


26 


K{ sùu. 


1829 


1889 


56 


Ky mùi. 


1859 


1919 


27 


Qmh dîîn. 


18.30 


1890 


.57 


Canh thAn. 


1860 


1920 


28 


TAn nieo. 


1831 


1891 


58 


TAn dAu. 


1861 


1921 


29 


Ml A m thin. 


1832 


1892 


59 


NhAm luAl. 


1862 


1922 


30 


Qui li. 


1833 


1893 


60 


Qui hoi. 


1863 


1923 



Digitized by V^OO^k 



CYC 



82 - 



CYG 



Second tableau de eorreepondanoe des Cyelee aTec les années de l'ère 

chrétienne 





GiAp i 
AT 


BfNii 6 
BiNii 7 


MÂU 8 
Ky 9 


Canh 

TÂN 1 


Nhâm 2 
Qui 3 


Tl. 


u.fi 


1.7 


2.8 


4 


5 


Dan. 

MÂo. 


5 


0.6 


1.7 


3.9 


4 


ThIn. 
Tl. 


K 


5 


O.H 


2.8 


3.9 


Mùi. 


3.9 


m 


5 


1.7 


2.7 


Thàn. 
D.iu. 


2.8 


3.9 


4 


0.6 


f.7 


TUÀT. 


1.7 


-2.8 


3.9 


5 


0.6 



Voici la méthode à suivre pour trou- 
ver à l'aide de ce tableau Tannée de 
N. S. correspondant à une année quel- 
conque du cycle : 

A quelle année, par exemple, corres- 
pond Tannée du cycle kj miii. Il faut 
chercher le mot ky dans la partie 
supérieure du tableau. Le chiffre 9, 
placé à côté sera le dernier chiffre de 
Tannée cherchée. On cherche ensuite 
le mot mùi dans ht série verticale, 
puis on suit cette ligne jusqu'au carré 
011 elle rencontre la ligne suivie égale- 
ment depuis le mot ky en descendant. 
Le chiffre trouvé indique les dizaines ; 
donc Tannée kj- mùi est Tannée 1859. 

En suivant la méthode inverse, on 
trouverait aussi facilement le nom de 
Tannée du Cycle correspondant à Tan- 
née 18.^9. 



Quant aux carrés contenant 2 chif- 
fres, ils correspondent à 2 années dis- 
tantes de 60 ans. Le tableau ci-dessus 
ne donne directement que les années 
du xixe siècle. H serait facile de faire 
un tableau semblable pour le xx** 
siècle, en ajoutant 6 au chiffre de cha- 
que carré (au chiffre le plus élevé, 
dans les casiers où il y en a deux). 
Si Taddition atteint ou dépasse 10, on 
néglige le \^^ chiffre, pour ne garder 
que le chiffre des unités. Ainsi pour 
les carrés de la 1>o ligne horizon- 
tale, on aurait, de gauche à droite, les 
chiffres 2 (de 6 4- 6 zi 12), 3 (de 
7 -f- 6 = 13\ et ainsi de suite 4, 0, 1 . 
Cyclone. Bao. 
Cyclopes (les). Nhu-ng tirông dai 10 

gô Sicilia clil cô m^t niîtt giîra In'ui. 
Cygne.* Chim ihièn n^a, hoàng câc. 

Digitized by VjOOQIC 



DAN 



— 83 — 



DAT 



Cylindre. Truc, truc lân ; trôn nlm* 

côt lùa. 
Cymbales, instrument de musique. 

Nao bat, chûm clioo ; —, sorte de 

signal, chiêng. 
Cynique. Ke an h- nhu* cliô, kc cliang 

rô phép lac gi, xàu n^t. 



Cyprès. * B^ch duo-ng thu ; cây trâc. 

tnic bçch diOp. 
Cyprin doré, poisson. Câ vàng ; c;i 

chép. 
Cjrtise. * So-n di)u can ; diiu sang. 
Czar. Vua ov lioàng dô nmVc Galnlu- 

(Russie). 



D 



D'abord. Tnrô-c hôt, dau lièt, nhàt là. 
Dagne. Dao g^m, dao chuy thii. 
Dahlia. ^ Hoa xich thu-çrc. 
Daigner. Ofi long, thuo-ng, doai thu-ong. 

ung. 
Daim. Con hu-oii. 
Dais. Phuvng du. 
Dalle. Dâ iât dàng, gçch lât dàng. 
Daller. Lât dâ, lât gaich. 
Dalmatiqne. \o chû-c tliày giâ sau. 
Damas. Vôc, ninh tniu. 
Damassé (acier). Thép cii tioa. 
Dame. Bà, dàn bà ; jeu de dames, cô- ; 

jouer aux dames, dânh co'. 
Dame-jeanne. grosse bouteille. Hu. 
Damer. NÇ^n. 

Damier. Bàn cèr. (V. Eckiquer), 
Damnrble. Bâng ph.^ii luân phat ducVi 

dia nguc. 
Damnation. Sir cbiu pli<it duVri dja 

nguc, su* phài phcat dôi dtn. 
Dimné. Kè pbai phat duo-i dia nguc ; 

les damnés, nliû-ng kè dâ mût linh 

bon. 
Damner. Pbat \u5ng dja ngi;c ; se — , 

i»a xuong dia ngyc, màt linb bon ; 

li/*u minh xuong dja nguc. 
Dandiner (se). Bi tbung tblnh. 
Danger. Su-cbeo leo ; s'exposer au —, 

lii'u minh; dans un si grand —, 

ti*ong con cbeo leo dujrng ày. 
Dangereux. Cbeo leo, bi<^m ngbro ; 

homme —, ngutri c6 sue làm bai, 

dâng sçr. 



Dans (prép.). Se traduit en général 
par trong. 
Ex.: Dans la maison, trong nbà 
— le même temps, trong 
cbinh lue bày giù* ; — Cicé 
ron, trong sâcb ông Cicero 
Marquant un intervalle de temps 
il se rend par khoi, câcb ou côn. 
Ex.: Dans quelques jours, khoi 
mày ngày, ou Cîîch ma y 
ngày, ou côn mày ngày. 
Quand on peut le tourner par tan- 
dis que, pendant que, on le traduit 
par dang khi, et le substantif que 
régit la préposition se tourne par le 
verbe correspondant. 
Ex.: Dans le sommeil, dang khi 
ng{i. 
Danse. Dâm miia, sir mùa nbây. 
Danser. Mùa, mi'ia nbây ; — au son de 
la flûte, miîa theo ông djcb ; — sur la 
corde, leo dây. 
Danseur de corde. Kt' leo dây. 
Dard. Lao, ton ban ; — d'une abeille, 

ngôi con ong. 
Darder. Bân, ném, pbông lao ; le soleil 
— ses rayons, ânh mât lui giçi vâo. 
Dartre. Hâc lào, lang ben ; — fari- 
neuse, bncb diên ou bach bi^n. 
Dartrenx. (u» tAt bac lào, cô tAt lang 

ben. 
Date, «'*po«|ue passi'^e. Tbi, giâp ; — 
future, ngày bon ; la — d'une lettre, 
chu* ou so dinh. 

Digitized by CjOOQIC 



DAV 



- 84 ^ 



DÉB 



Dater, mettre la'date. Bînli nb$t. 
Datte. Qui chà là. 
Dattier. Cây chà là ; * binh dô là. 
Datura-stramonium. * Cà dôc dirrrc, 

kha dirçc. 
Daube. Thjt bè nàu nrçu. 
Daaber, parler mal de. Trâcli môc. 

ch<1m chich. 
Dauphin, poisson. Cà nirôc, * hki trfr. 
Davantage (adv.). ilo-n ; je n'en dis 
pas — , không Ihêm Icri g\ nira ; — 
âgé de quarante ans et davantage, 
ngoài bon muvi tuai. 
Davier. Kim ri rang. 
De (prép.). Entre deux substantifs de 
se supprime ordinairement ; mais s'il 
marque un rapport de propriété on 
le rend par cua. (V. Gramm, adj. 
poss. no 144). 
— S'il précède en français des com- 
pléments indirects, il se rend 
par diverses tournures. 
Ex.: Il sort de la maison (tournez: 
il est dans la maison sortant 
dehors), ngiroi 6- Irong nlià 
ra ngoài. Obtenir une di- 
gnité du roi, dirçrc rlurc 
(|uyén bui vua ma ra. 

— Exprimant une idée de relation 

d'un endroit à un autre, de se 
traduit par t(r ; 
Ex.: De Hanoi à Sonlay, tù- Hà nôi 
h'n Son tAy. 

— Marquant un rapport absolu, de 

se supprime ; 
Ex.: De tout son cœur, de toutes 
ses forces, lit^t long, hèt suc. 

— Exprimant la matière dont une 

chose est faite, de se rend par 
bàng; 
Ex.: Une statue de bois, lu çmg 
bàng gô. 

— bonne heure (adv.). so-m ; 
~ ce que (conj.), cû- nhu- ; 



De crainte que (conj.), kJo, kèo ma ; 
— plus (conj ), l^i, va, va hi ; 

- manière que (conj.), thè nào, d^ 

cho, dên n5i ; 
même (adv.), cung nhu- ; 

- même que (conj.), nhu-, cung nhu- ; 

- même que si (conj.), nhu* thJ là ; 

- peur que (conj.), kèo, kèo ma ; 

~ sorte que (conj.), cho nèn, ihè nào, 
dh cho ; 

- suite (adv.), lien ; 

- temps en temps (loc. adv.), tlihih 

thoàng. 

- jour, — nuit, ban ngày, ban dôm ; 

aller — maison en maison, di 
tù-ng nlià. 
Dé à coudre. Cài baomay ; 

— à jouer, thô lô ; con 
quay (i\g.). 

Débâcle (des glaces). Sir | 

tangià. 
Déballer. Là y dô ra, don 

dô. 
Débandade (à la). Vô thirtu-, càch lAn 

bày, càch xô hô. 
Débander, ôter un bandage. Ct^i giài, 

gô-; — un arc, ha dày cung; se —, 

se disperser, tan ra, di tàn. 
Débarbouiller. Rù-a màt. 
Débarcadère Hèn, bèn tàu. 
Débarquer. Lên dàt; — des bagages, 

lày d6 dirôi tàu ra. 
Débarrassé. Khoi, l&ng,ahong dong, 

chang màc ; lieu —, vide, r5ng 

không. 
Débarrer. Kèo chtH i*a, b5 ngàn tr?r di. 
Débat. Su- cai co, sir cai nhau, sir 

kièn ; su- diii djch, su- chông lai. 
Débattre. Cai le, luî)n 15, bàn lu$n ; 

— une question, bàn sir gî, bàn câi; 
se —, chônglai, dânh ti*à, dM dicli. 

Débauche, excès de table. Su- mè an 
uông, sir^uông quâ chén ; —, liber- 
tinage, tlnh mè net xàu. 

Digitized by LjOOQIC 




- 86 - 



DEC 



Débauché. Hir, trài, buông tu()ng, 

yèu dieu ; le plus — des hommes^ 

dira hoang dàng ràl rnu-c ; dùa ràt 

xào net. 
Débaucher. Làm hu-, do ve dàng trài ; 

se — , dii nhûn.dtrc ra net xàu. 
Débet, ce qui est dû. N9-, công nqr. 
Débile, faible. Yèu, u-an è, yèu duôi, 

kém sù-c. 
Débilitant. Hay làm cho yèu. 
Débilité. Sir yèu duôi, si^v kcni sue. 
Débiliter. Làm cho ra yèu. 
Débit, vente. S\r bûn, cùabàn;— , 

maison où Ton vend^nhà hàng ; (ig., 

manière de parler, câcli nui, cach 

doc. 
Débitant. Kè bûn, kè bàn hàng val 

hàng le. 
Débiter, vendre. Bàn, bàntiuic; —, 

vendre au détail, ban hàngvât hàng 

le ; — fig., réciter, doc, nôi ; — des 

mensonges, nôi doi. 
Débiteur. Kè mac no-, kè c6 no*. 
Déblatérer. \À I(Vn, kèu la, bi bàng, 

tràch moc, nôi ngoa. 
Déblayer. Bào Ion, lày ra. 
Débloquer. Oành thào vày, bât giai 

vAy. 
Déboire. Si.r dau dô-n, syr eue long. 
Déboîtement d'un os. Su- sài kliàp, 

su- loi xuo-ng. 
Débonder, liût nùt ihùng ; se -, lig., 

phât cou giAn, do eo^n gi$n. 
Débonnaire.'Hièn lành (|Uiî. 
Déborder. Chay tràn ra. 
Déboucher. Mb ; — une bouteille, rut 

mU chai. 
Déboucler. Coi eue, lliào eue. 
Débourser. Màt tien, xuàt tiè'n. tèn, 

tiao ton. 
Debout. Birng; aller vent —, di giô 

ngu-çx. 
Débouter. Loçi ou không nhân kièn su*. 
Déboutonner. Thâo eue, eîri eue. 



DébraiUé. Kè an m$c loi thôi; kè 

m$c ào không khép. 
Débrider. Théo khôp, lày dày euang 

ra. 
Débris, restes. Phân eôn l^i gièng gî 

da phài tàn phâ. 
Débrouiller, éclaireir. Giài nghîara; 

— des choses, giîrra, mfr ra, gô- ra, 

Ihàora; se —, lieu cho du-pc, gô 

minh. 
Débusquer. Xua ra, duoi ra, bât di. 
Débuter. Bât dâu. 
Début. Bâu, dâu bel ; au — , khi mô-i.^ 

khi dâu. 
Décacheter (une lettre). Mir (hu-, mè- 

phong thu*. 
Décade (une) Mot tnân. 

Chaque mois se divise en trois dé- 
cades ou semaines de dix jours, appelées 
la première; thiroiïg luân (semaine 
supérieure ou du eommeneemeut), la 
seconde : trung tuân (semaine du mi- 
lieu) et la troisième : ha tuân (semaine 
basse ou de la lin) ; cette dernière n'a 
que neuf jours dans les mois incomplets- 
Pour énoncer les jours de la première 
décade, on les fait précéder du mol 
mong ; ainsi le 3, mông ba; le 10, 
mong mu-ô-i ; miiis ce mot disparaît 
dans les autres décades et l'on dit, par 
exemple : le 1 1 , ngày mu-ôi mot ; le 20, 
ngày bai mu-oi. Par exception, le 15 de 
la lune se dit ngày ràm, au lieu de 
mu-ô-i lam. La nouvelle lune est ap- 
pelée sôc ou mông et la pleine lune 
ràm ou vçng ; le premier quartier est 
désigné sous le nom de tlurtrng huyèn 
et le dernier sous celui de hîi huyèn.) 
Décalogue. Muô-i dieu ran Due Cluia 

Loi. 

1 . Kinh chuOng m^t thién dja chàn 

chûa trén hêt moi sif ; 

2 . Chô- lày tén thién chûa ma bu- IhA ; 

3. Giû- ngày le Igy. 

Digitized by VjOOQIC 



OÉG 



-86- 



DEC 



4. Thi^okinli clia mç; 

5 . Cliô* giêt nguôi ; 

6. Chô- làm ta dàm ; 

7 . Chô- an IrOm cap ; 

8. Cliô- nui cliûng nôi ; 

y. Chô- niuôn vo* dioiig njjuôi ; 
10. Chô- tham cîia ngirôi. 
Deçà (en). Dàiig này, dàng Iroiig, bon 

này. 
Décadence. Su- sût kém di, su* xiou 

uhiéu ; tomber on —, sût kém m^t 

khi môthoii. 
Décaler. Lày mièng kè ra. 
Décalquer. Vë bông, lày bông (iranh, 

bàn dô, V. v.). 
Décamper. Bh no-i dông dinh nià di. 
Décanter. Gyn, gan i-àn (nuôc, ru-oii, 

V. V.). 

Décapitation. Svi- tr^ni quyèi, sir 

chém dau. 
Décapiter. Chém, chém dau, chîtici» ; 

— un condamné, xù- tii, chém lu. 
Décéder. Chèt, qua dù'i, sinh thi, mal, 

vé, Igi Ihô, him chung. 
Déceler, découvrir une chose cachée. 

Bem ra, lày ra ; — fig., lo ra, cao, 

tr^n tô ; — avouer, xung ra. 
Décembre. Thângchap lày. 
Décent. Df coi, iê chlnh, xùn^' dâng. 
Déception. Su- pliai lùa. 
Décerner. Giao cho, giàcho, phô clio, 

dinh, Iruycn, ha lénh. 
Décercler. Thâo dai thùng ra. 
Décès. Su- chèt, câi chèt. 
Décevant, trompeur, Man, gian, doi 

Ira, chàng IhAt. 
Décevoir. Dânh lira, nôi doi. 
Déchaîner. Thâo loi lôi ; — exciter, 

gii.ic, xui, lliôi thiic. 
Décharger quelqu'un, Ciûp dû, càt 

gânh, bôl gânh, làin cho ra nho ho-n ; 

— l'impôt, rut thuè, bô-l thuè ; — 
on coup de balon, dânh gAy ; — un 
coup de fusil, bân sùng ; — sa bile, 



phât con gi^n, dà cou giôn ; — sa 
conscience Jàm, nôi clio kh&itOi, 
càt gânh n^ng xuàng ; — des mar- 
chandises, ro- dô, bôc dô. 

Déchargenr. Phu lày dô ra 

Décharné. Gây môp, vô vàng. 

Déchausser, ôter la chaussure, «'.cri 
giây ra ; — enlever la terre du pied 
des arbres, bô-i gôc cây cho khoi 
nghçn ; — une dent, càt da chung 
quanli rang ; se — , cîri giây ra. 

Déchéance. Su* màtphép. 

Déchet. Phân hu-, phân bai. 

Déchiffrer. Xem chu- khô, doc tung 
chu* mot. 

Déchiqueter. Xé, càu xé, bam, xâtlât. 

Déchirant (cri). (Tièng) coi, pùng. 

Déchiré. Hâch, râch ruôi ; avoir les 
pieds déchirés parles pierres (oreil- 
les de chat), di lai mèo toyc ra. 

Déchirement, flg. Sir eue long, sir 
dau don râu rî, dau long. 

Déchirer. Xé ra; xé nât ; —, mettre 
en pièces, cân riVl ; — avec le bec, 
mi ; le tigre déchire avec ses grifles, 
hùm bàu (bàu da, bàu xé); — la 
peau avec les ongles, boo. 

Déchirure. Sir râch, dàng ne. 

Déchoir. Sût, sa sût, sut xuong. 

Décidé, courageux, lUn roi, uKHihbao. 

Décider. Dinh, quyèt; — undiflerend, 
xu- kién xong ; se — , dinh, lu^n. 

Décime. Tien. 

Décimer. Thc)p phân tliù nhàt. 

Décimètre. Tàc tî\y. 

Décisif. (Su- gi) luân dût, da dinh ; 
heure décisive, giô- sau bel. 

Décision, action de décider. Su- quyèt, 
su- djnh ; — courage, long manh 
b^o, su- lieu mînh. 

Déclamation. Dieu nôi, cung nôi. 
câch nôi phâo, su- nôi lèo lé, vàn 
hoa quâ le. 

Déclamatoire. Cô cung giàng. 

Digitized by VnOOQlC 



DEC 



- 87 -► 



DEC 



Déclamer, crier. Kéu to tièng, la l6i, 

— , débiter^ giiog \àm tièng, tâp cung 

giàng, nôi vân hoa quà le, nôi phél 

lâc. 
Déclaration. Su* to ra, su- xirng ra, 

kliau tiêu. 
Déclarer, faire connaître. T& ra, làm 

cho bièl, xirng ra, ci'io; — la guerre, 

iH^n chien, bào tri minli toan dânb ; 

se —, xung niinh ra, xirng minh 

là kè. 
Déclassé. Ngo»ii b^c, dâ xuàt bâc. 
Déclin de l'âge. Tuôi già ; — du jour, 

ngày xè bÔHi. 
Décliner. Sa sût, kém di ; le jour — . 

ngày xè véhôm ; la maladie— , b^nb 

dâ dîu dju; — un honneur, chôi 

chû-c quyén ; — un nom (gramm . ), 

chia ti(^ng. 
Déclive (en). Giôc. 
Déclooer^ Thâo ; — une caisse, Ihâo 

hùm ri danh ra; — , arracher des 

clous, c^y danh. 
Décocher. Bân, ném, phông. 
Décoiffer (se). Cât mû. 
Décoller. Bftt ra, b&- ra. 
Décolleter. LAt trân ch va ng\rc. 
Décolorer. Làm cho phai mùi, làm 

cho màt sac; se — , dâ phai mùi, dâ 

raàt sâc, ra densi. 
Décombres. Vôi cât cnng câc do vun 

nhà eu. 
Décommander. Hùl Icri truyen. 
Décomposé (visage). (M^t mûi) xanh 

xanh, vàng vQt, vàng bimg, vo vàng. 
Décomposer. Giài tîrng phân, chia le; 

— , corrompre, làm bu-, làm cho ra 

xàu; se —, ra bu*, thôi di. 
Décompter. Rût vé, nghl l^i. 
Déconcerter. Làm cho rôi ; se — , rdi 

lôog d'ïêa gi. 
Déconseiller. Nui gàn, nôi gang ra, 

khoyên dùng, can. 
Déconsidéré. Bâ màt già. 



Décor. Sv shrB. sang, 5\y dçn dçp tù* td. 
Décoration, marque d'honneur, Bàng, 

su- tlii an lu<>c, chûng cô*. 
Décorer, orner, Su a sang, dpn dçp ; — 
quelqu'un, pliong chi'rc, cho bàng, 
llu an tu-ôc. 
Décortiquer. Lot vo ; — le riz, dàm 

ÎÎ90, giâ gao. 
Découdre. Thuo dàng chi. 
Découler, dériver. Bfri... ma ra ; bi-i... 

ma dèn. 
Découper. Cât, gô-; xé, bàm ; — un 
poulet, gô- Uijl gà ; — un gigot, tliài 
Ihit dùi. 
Découragement. Su- ngâ long. 
Décourager. Làm cho ngâ long ; se — 

son long, ngâ long. 
Découronner. Càt trieu thién ; — un 

arbre, chém dâu cày. 
Découvert. Dâ ih ra, không cô gi ma 
che ; à —, (loc. adv.) câch trông Irai, 
imàrc m$t thi(}n h?. 
Découverte. Su* \n(ri dâ tim dutrc ; su- 

tim du-çrc sif moi. 
Découvrir une chose couverte. Càt su* 
gl che, dir ra, bày li, mi% tô ra ; — 
une chose ignorée, tim duçrc (sir 
m6i); se —, càt non. 
Décrasser. Chùi, lau, lot, mai. 
Décrépit. Già cà, tuii tue, gàn mo, 

cîi rich. 
Décret. Sâc, chi, l^nh; les décrets du 

ciel, m^nh trîri. 
Décréter. Ra sac, djnh, ha l^nli, ra 

chl. 
Décrié. Xàu tièng, kè phùi niang imv^ 

xàu. 
Décrier. Nôi xàu ngu-ôi ta. 
Décrire. DiSn càch thè ; k^ Ici ; — , 

tirer une ligne, v^ch. 
Décrocher. Cfri ra, thâo ra. 
Décroître. Bô-t, bô-t xu6ng; le jour 
décroit, ngày xè ; fig., sa sût, kém 
di, h^ xuàng. 

Digitized by VjOOQIC 



DÉF 



-- 88 - 



DÉF 



Décrotter. Lau, chùi, dành s^ch. 

Décrotteur. Kè dành giây. 

Décruer du fil ou de la soie. Tdm to-, 

tâni cht. 
Décruser des cocons. Nàu kén. 
Déçu. Bâ phii lùa, da tru-çrl. 
Décupler. Gâp mu-ôi. 
DecurioD. Gai, quan cai mot tii^p linli 

ki. 
Dédaigner. Kliinli, chè, cliàng klm-ng, 

khiuh d^. 
Dédaigneux, tier. kièu liânli, khinli 

d^, kiêu càng. 
Dédale. Nëo quanh co, uëo quanli 

quàn, ttor'i roi rit. 
Dedans, (adv.). Trong, n^i (ch.) 
Dédicace. Su dâng, sir làm phép tliûnli 

ma dâng ; — d'un livre, su* dâng 

sâch kinh (ai). 
Dédier, consacrer. Dâng, dùngkinh. 

— un livre, dâng sâcli kiuh ai. 
Dédire (se). Kliông giûlèi giao, không 

cù* mtrc. 
Dédommager, liù lai, bol tlurông, 

dén. trî\ công; — de perles essuyées, 

sinli Iç-i ma bii su* tliii}t li^i. 
Dédoubler, partager en deux. Cliia 

làm liai. 
Déduction, soustraction. Sir rût, su- 

giàm trù-; — (par raisonnement)» 

su- luAn câu kèl. 
Déduire, soustraire. B(rt,lrù-, rûl ; —, 

tirer une consècjuence, ra càu krt. 
Défaillance (tomber en). Pliai gin. 

ngâ là, càni kiii. 
Défaillir. Tât lioi, pliai giô, cam klii. 
Défaire. Tbâo ra, plia tan, coi ; lig., 

bai ; se — de, vendre, ban ; se — de. 

se corriger, cbûa, bJ net xàu. 
Délaite d'une armée. Sir bai trân. 
Défalquer. Trii , biri. 
Défaut, imperfection. Si^- lur, tinh hu , 

net xàu, sir gi trâi; au — de quelqu'un, 

Ihay vi ai. 



Défaveur. Si^ màt long, si;r bat ihuin 

ci^ng^ su- ching u-a. 
Défavorable. ïrâi, nghicb cùng, bat 

boà, trâi mua. 
Défection. Sir bo, su- bât trung. 
Défectueux. Cô l5i, tbièu. 
Défendant (à son corps). Trâi y, bat 

dâc dï. 
Défendre, proléger. Cùu, bênb virc^ 

giCr, phù hO, chûa ; —, prohiber, 

càm, can giîui ; — absolument, càm 

d$c, càm tiètr càm nh$t, ngbiêm 

càm ; — garder, gin giû-, cbe 

chi-. 
Défenses (d'un éléphant). Ngâ voi ; 

l'éléphant frappe avec ses —, voi 

châm. 
Déférence. Su* lôu kinh, sir dâiso-; 

su* vi n^. 
Déférer, accordir. B^t, dâng cho, 

ban, ban giài ; —, condescendi-e, 

nhu-crng. 
Déferrer (un cheval). Tbâo vô ngira ; 

se —, (ngifa) màt sât bjl cliân. 
Défi. Sir thâch, sir tréu choc. 
Défiance (avoir de la). Ho nghi e srr, o 

chSng tin ; ngô- vtrc. 
Défiant. Ilay ngô- vue, hay ho nghi. 

cà nghi. 
Déficeler. Thâo dây ra, cii ra. 
Déficit, (b^c) tbièu. 
Défier. Thâch Ihirc^ trou choc, ghço ; 

se — , ho nghi e so-, ngô* vue. 
Défigurer. Pliâ Ihû, làm hir, làm xàu 

hinh. 
Défilé. Khe nui, quèn, eo. 
Défiler, ôter le (il passé dans quelque 

chose. Cuôn ra ; — , aller à la lile, 

(îi lîrng ngirôi mAt. 
Définir, donner une définition. Lu^n, 

lu$n chat phâc, cal nghïa, giài nghla ; 

— statuer, l^p, chl djnh. 
Définition. Câa giài nghla. 
Défleurir. Ri^ng boa, màt boa. 

Digitized by VnOOQ IC 



DÊG 



- 89 - 



DÉL 



Ditoncer, briser. Pha vô-, bè ; — un 

tonneau, dânh thiing ; — (une route). 

dào, dào sâu. 
Déformer, fiôp bçp. 
Défraichir. Màt sâc, phai mùu. 
Défrayer, payer la dépense. Tu- cîip 

cho. 
Défricher. Fhâ boaiig diën, vô* ruOng. 
Défroque. Ào eu. 
Défroqoer. Xuàt, xuât v^ thè gian. 
Défont. Bâ chèt, chét roi. 
Dégagé (qui a un air — ). Lanh chai, 

haylàm cho khéo, cho gioi. 
Dégager (un gage). (CiiuOc cùa câni) ; 

—, délivrer, ctru chu()c, dâiih Ihao, 

gô* ra ; —, désobstruer, l5y ra khoi, 

vbi ra, gô- ra; —, produire, ra, 

sinli ra ; se — , gô- m'inh, ii^u cho 

khôi. 
Dégainer. Tuot guam ra. 
Dégarnir. Càt, lày màt. 
Dégât. Su* mât, si.r phâ phach. 
Dégeler. Tan di. 
Dégénérer, s'abaisser. Ua kém, chaiig 

dâng, ha xuông. 
Dégonfler. Thôi lai, lui liai ; se —, 

iigôt xuông, rot I^i ; hg., dju lai, 

tiguôi di. 
Dégorger, laver. Rûa cho sach; — , 
déboucher, cîit ngan Irfi- ra, rùt iiùl ; 

—, déborder, chAy ra, tràn ra. 
Dégourdi, avisé. Lanh chai, gi&i. 
Dégourdir (quelqu'un). Giuc ra, trcu, 

xui. 
Dégoût, Su- chân, su* ngân. 
Dégoûtant, malpropre. Oue, doiihôp 

nliem nhoôc. 
Dégoûté, ennuyé, l'hien cAu. 
Dégoûter (se). Lày làm chân, nhàm 

Ifrn, gÔTU. 
Dégoutter. Chây tirng giot, ri, nhi 

xuông. 
Dégrader. Truàt chû-c, câch chù-c. 
Dégrafer. Thào m& vit cài ào. 



Dégraisser, ôter les taches. 6i$t vèt 
dâu mo" 

Dégraisseur. Thçr gi$t vèt dâu mô. 

Degré, marche d'escalier, etc. B^c ; — 
de latitude, de longitude, de cha- 
leur, dô ; — du mandarinat, phâm 
(il y en a neuf dont chacun se divise 
en deux classes). (V. le moi Man- 
darin). 

Dégrever. Bôt, giàm, dô-, gian bô-l. 

Dégringoler. Ro-i xuông ngâ xuông. 

Dégriser (se). Giâ ru cru. 

Dégrossir. Bêo, bào ; fig., tâp (ai). 

Déguenillé. Bach ru-ôi, Uv mclcàorach, 
ta tci. 

Déguerpir. Ch^y l6 tô-, chay ngan 
ngâc, chay san sac, chay bây. 

Déguisé. Kè già hinh, kè giâdô; ko 
bât non. 

Déguiser. Già, già lùnh, giàu gicni ; 
se —, già câch, già tàng. tàng hinh, 
xuàt hinh. 

Déguster. Nèni, nhàp dûng ; lig., thù-. 

Déhanché. Bau lu-ng, nhu-oc, ki^t sûr. 

Dehors (adv.). Ngoài, ngoai (ch.), 

Déifier. B^jit làm but. 

Déjà. Ba. 

Déjeuner (subst.). Bûa com sang. 

Déjeuner (v.). An bûa sang, an com 
sang, lût da. 

Déjoindre. Thào ra, phàn rc ra. 

Déjouer. Làm cho nhô- viçc ra. 

Déjuger Csc). Ba ly|doân kliông hop 
vuôi y tru'ô-c. 

Delà (prép.) ; par rapport au lieu. Quâ, 
\a bon, r6i ; par rapport au temps, 
ve sau, tir ray ma di. 

Délabré, alFaibh. Yèu &i, 16- tlm*. 

Délacer. Cô-i ra, nâi ra, thâo ra. 

Délai. Su- lân lû-a, sijr khoan gian, su- 
tri hoân. 

Délaisser. Bi, lia bô ; — fuir, trôn ; 
—, renoncer à, nhuô-ng. 

Délassement. Sir ngh) cho-i. 



Digitized by 



Cnoogle 



DÉL 



-• 90 - 



DÉH 



Délasser (se). Ngli! chai, chai, nghl 

nhçc, giii tri. 
Délateur. Kè câo, kè giâc 
Délayer. Ngûm num*, chè ; — un hâ- 

lon d'encre, mai mue. 
Délecter, charmer. Làni vui long, làm 

cho thoà ; se —, llilch, lày làm vui, 

ua. 
Délégation. Si,r sai cîr, sir chju sai. 
Délégué. Quan lihàm sni, rjuan su*. 
Déléguer. Sai su-, giao cho. 
Délétère. Bôc, ngiiich, làm hçi duçc. 
Délibérer. Bàn, bàn bgc, hàn luân, 

suy nghî ; — ensemble, hiAp nghi. 
Délicat, faible. Yeu dieu, son son 

ngu-ô-i ; — surtout dans la nourri- 
ture, mè hè ; ouvrage —, viÇc khô, 

hit^m nghèo ; situation — djp rôi rit, 

hi^m nghèo ; conscience — , lu-o-ng 

lûm ngay thAt, trung thành, liêm ; 

oborat — su- thinh mûi. 
Délices. Su- vui cho-i, sir vui su-ông. 
Délicieux. Hay lâm, vui tliAt ; lieux 

—, noi vui vè d? coi. 
Délié. Ba chiu Ihâo (v. délier); —, 

mince, long, ming; —, subtil, sac 

sào, khôn khéo, hay. 
Délier, détacher Thào, buông, re ra, 

tha ; —, dispenser, gô\ tha, giJi ; — 

quelqu'un de, tha cho ai. 
Délimiter. I4p dâ moc. 
Délinquant. Kè mâc l^i, kê c6 tOi. 
Délire. Sir sang, chùng sang, sir nôi 

sang, sir mé. 
Délirer. Sàng, nôi sang, nôi mo- màng, 

6- bat thih. 
Délit. Biéu loi, toi l5i. 
Délivrer. Cûu chu^c, cùu chûa, dânh 

thî'io ; se —, gô- minh cho khAi ; — 

d'un vœu, làm vi^c inlnh da khîin ; 

— d'un fardeau, ciit gành n$ng 

xuông. 
Déloger, chasser. Buii, loai ra ; —, 

partir, ln\y di, dem do di noi khâc. 



Déloyal. Bat trung, gian ta. 

Déluge. Lut, lyt to, Igt ck. 

Déluré. Lanh chai. 

Demain (adv,). Mai, ngày mai ; après 
—, ngày kia. 

Démancher. Lày chuôi ra, thào qa^ 
ra. 

Demander. Xin, eau .\in ; — avec ins- 
tance, xin nài, xin nang ; — pardon, 
xm tha ; — , s'enquérir, hAi, hAihan ; 
— , avoir besoin, tliièu ; — une fem- 
me en mariage, hJi vç-, gi^m vo*. 

Démangeaison. Su- ngua, svr rât rûa ; 
— de parler, sir ngira miÇng. 

Démancher. Ngiia, xôt xa, rat riia ; iig., 
sot niôt, irô^c ao, muàn làm. 

Démanteler. Phâ lûy, phà vâch. 

Démarcation. Côi, bô-, giôi h^n. 

Démarche, manière de marcher. Kieu 
di, rang di, di^u di ; — affectée, 
chành boJnh. 

Démarquer. Cât dàu di. 

Démarrer. Ri neo. 

Démasquer. Kéo m$t na ; —, fjg., to 
long dû- ngu-ôi ta. 

Démêler. GÔ-, cîri, mi-, giài, xù- ; — 
le vrai du faux, phàn bi^t sm' tl)(a sir 
không; — les cheveux, bô-i tôc. 

Démêloir. Liro-c thu-a. 

Démembrer. Xé, \é ra, càu xé ; — un 
royaume, chia ra, phà nirô-c. 

Déménager. Bem âà d^c ra nai khàc. 

Démence. B^nh d^i ; bênh dién. 

Démener (se). Gang siVc, làm hèt sue. 
Il m moi dàng. 

Démenti. Lui nôi ngang, su- cai trà. 

Démentir. Bè, h^jich, clmng u*ng, bât 
le, nôi ngang. 

Démériter. Chang xirng công ; — de 
la patrie, làm h^i nbà nirô-c. 

Démesuré. Lç, gôm, khàc I9, quà 
mire, quà dô. 

Démettre (se) le bras. Sài cânh ; — 
d'une dignité, tù- bô, tir chùc ; — 



Digitized by 



Google 



DEN 



- 91 - 



DÉP 



quelqu'un d'une dignité, truàt cliû-c, 
câch chûc cho ai ; être démis d'une 
charge, phài câcli cliùc. 

Demeure. Nhà fr ; — passagère, quân 
Irû. 

Demearer. 0* ; — chez autrui, ô- nhà, 
Irû. 

Demi, mot nîia, nùa phan ; deux heu- 
res et demie, giô- thù-hai ruai. 

Demi-cercle. Nù-a vông, ^)i'in nguyot. 

Demi-jour. Sang m(r mer. 

Demi-lone (en) Cô hinh hân nguyOt. 

Demi-mort (à). Chèt dièng, niVa chtH. 

Démission. Su- lù-, su- hà, sir dK 

Démissionnaire. Kv lù , ke tir bô, kè 
tir nhircrug. 

Démissionner. Tir, tir ho. 

Demoiselle. Cô, con gai ; — d'hon- 
neur, dûu phu ; — , maillet, vô dùng; 
—, libellule, c^nig cac. 

Démolir. Ko-, phâ, phâ tuy^t. 

Démon. Ma, qui, ma qui. 

Démoniaque. Kè phai (|ul âm. 

Démonstration, preuve. Le manh ma 
làm chûng. 

Démonter quelque chose. Dânh thào, 
càl xuông, dânh di, hi, gic\y ; — 
quelqu'un, dânh nga ; lig., làm cho 
rôi ; — , tuer, gièl ; se —, roi long. 

Démontrer, prouver. To ra, lày le ma 
chÙTig. 

Démoraliser, corrompre. Làm hu-, 
giuc pham t«)i, ghço ; —, découra- 
ger, làm cho ngutri ta nga long, scrn 
long. 

Dénaturé. Khâc tinh, vô tàm; 

Dénaturer. Làm hu-, doi tinh. 

Dénégation ou Déni. Su- choi, su- lù 
chôi. 

Déniclier, prendre au nid. Lày trong 
to ra ; — , fig., xua duài, bat duoc. 

Dénier, ('hôi, nôi không, chang xung. 

Denier (On peut traduire le mot denier 
par) : Tien, dông ti(?n. 



Dénigrer. >Gièm pha, gièm ché, nôi 

hành. 
Dénombrer. So^n l^i, làm so. 
Dénommer. Goi tén, dât tén ; se —, 

d()i ton, cô tên là. 
Dénoncer. Câo, niâch, giâc, ta; —, 

dire en public, rao, tS ra ; se —, 

xung mînh, câo minh. 
Dénonciateur K2 câo, kè mâch, kè 

thôc mâch, thàngtô. 
Dénoter. Cht, chi trè, to ra. 
Dénouement, lin. Cùng, cuôi ; —, 

mort, sir chèt. 
Dénouer, Cô-i, coi ra, coi mit, mJ-, 

thâo, buông, ra. 
Denrée. Hàng, dô hàng, ciia buôn bân. 
Dense. Bâc, dây, ch$t. 
Dent. Rang ; — canine, rang chô, canh 

rang ; — molaire, rang hàm, rang 

càm ; — incisive, rang cùa ; — de 

lait, nanh ; arracher une — , ro rang, 

(ig., môc, riing. 
Dentelé. Cô nhiéu rang nliA. 
Dentelle. Hen. 
Dentier. Rang mu'çrn. 
Dentifrice. Thuôc dau rang, thuôc 

de dành rang. 
Dentiste. Thây rà rang, thày chira 

bçnh rang. 
Dentition. Sir mçc rang, dau khi moc 

rang, miia moc rang. 
Dénué. Thièu, thièu thon, nghèo dôi, 

bân li^n ; — de jugement, phi ly, 

dôt nât. 
Dénûment. Su- thièu, sir chang cô. 

si,r khô khân. 
Dépaqueter. Thâo, go- ra, mè- ra. 

cè-i di. 
Dépareiller. Lia dôi, bic}t ra. 
réparer. Làm cho ra xàu hinh. 
Départ. Sir triy di. 
Département. Tinh. 
Départir, partager. Phân phâl. phàn 

ra ; se — , ra khâc, njiuông. 

Digitized by VjOOQIC 



DÉP 



- ÔÏ-- 



DÉF 



Dépasser. Qua ; — les autres, nh\ ; 

ne pas —, bât cpia, chJng qua. 
Dépaver. Bùo g^ch lèn, hâi dn lot 

dàng lèn. 
Dépecer. Xé ra, càu xé. 
Dépêche j lettre. Thu-; — télégraphi- 
que, Ihu* dành giây thép. 
Dépécher, envoyer. Gtri, sai di ; se —, 

làm mau, di vAi, làm vang di } làm 

mau luûn. 
Dépeindre. Vê, mac ; lig., bày vë. ke ra. 
Dépendre. Thu^c \e quyén ai^ suy 

phuç, vàng loi ; cela dépend de vous, 

vi(;c îiy t^i ông. 
Dépens. Câc phi tin, ciia ton. 
Dépenses. Su- ton, cua ton, phi ton. 
Dépenser. Tbn, tièu t6n, hao ton, ton 

ciia, niàt. 
Dépensier. Ilay phi cùa, phung phâ, 

kv xa xl cîia vô ich . ^ 

Dépérir. Hu- di, suy sût, suy ton ; — , 

(les plantes), lui. 
Dépêtrer (se). Gô- miuh. 
Dépeupler. Phâ dàn, phâ huy, phâ nàt. 
Dépister, découvrir à la piste. Bât lio-i, 

noi theo. 
Dépit. Su- lue giân, sir giâu gât. con 

giân ; eu — de (loc. prép.), trâi y. 
Dépité. TiVc ^nOn, sot gi^n. 
Dépiter (se). Gày gian, gât, lue miuh. 

lue gât. ^ 
Déplacer. Boi di, càl di, duoi di ; — 

une borne, dcri dâ môc; se —, doi 

nai, doi nhà, dcri doi. 
Déplaire. ChSng dop long, chang ua, 

inàt long. 
Déplaisir. Su- khô long, su- không 

duf/c bàng long, sir rây rà ; causer 

du — à quelqu'un, làm phii^n long ai. 
Déplanter. Nhâ ra, dào (cày), dânh 

cày ma trong chô khâc. 
Déplier. Mo-, n^ ra, giài, gio*, ginang. 
Déplorable. Dâng ngirài ta thuoDg 

tièc. 



V 



Déplorer. Thuo-ng liée, khôc tbu-ang. 
Déployer (v. déplier). 
Déplumer. Vât long; se —, mat long. 
Dépolir, ôter Téclat. Xoa cho kh&i 

nhan. 
Dépopulation, v^ir phâ dàn, sir bo-t 

dàn. 
Déportation. Sir luu dày. 
Déporté, kè phii an dày, kè phai sung 

phôi. 
Déporter. Dày di, pliât phfti. 
Déposer <|uitter une chose. De xuông, 

ha xuông; — un dépôt, gui cua, 

giao ; — , enlever une dignité, ciU, 

truàt, riit quy^n ; — en justice, làm 

chùng 
Dépositaire, <iui garde un dépôt. Kè 

giCi- cùa gùi. 
Déposition, en justice. Chirng, tô- làm 

chùng. 
Dépôt, objets conliés. (.ua gui ; mettre 

eu — , gùi ; — , alluvion, dàl boi, 

dàt phù sa ; — , lie, c$n, càn. 
Dépoter. Bào ra, hôi cày ra. 
Dépouille, peau ôtée du corps d'un 

animal. l»a, lot loài v^t ; — d'un ser- 
pent, lot rân, xà thoât ; — , butin, 

cua bât du'9C Khi dânh giîjic. 
Dépouiller, mellrc à nu. Bôc Iran ; — 

enlever la peau, phâc bi, Içkl bi, lot 

da, kliù- bi. 
Dépourvu, privé de. Thièu thon, 

cliàng cô ; au — , bàl tlùnh linh, 

bông choc. 
Dépravation (des uKt'urs). Su xàu 

net 
Dépravé (homme). Ngircri liir linh tîuh, 

dtr âc. 
Déprécation. Loi cân nguyi^n, loi xin 

nài. 
Déprécier. Ohé, nôi chê. 
Déprédation, pillage. Sir an cuo-p, s\r 

càt lày. 
Déprendre, Gâ, lày ra.^ 

Digitized by VnOOQlC 



DÉR 



- 93 - 



DES 



Dépression. Su* h^ xu&ng, 8ijr dé 

xu5iig ; — de terrains, sir sîing ; — 

de la terre aax pôles, su* lai dût 

chûm lai. 

Déprimer. Bè xuông, bât xuông. 

Depuis. Tù- ; — que (conj.), tir, tir khi ; 

— loi-s, tir bây giù-. 
Déporatil. Hay \i bung nhe vây. 
Dépoté, envoyé en mission. Quaii sir, 

(juan khâm sai; —, délégué élu, 
I 1 1^ (|uan triéu dàn bâu ; chambre.des — , 

' toà quan chiéu hiÇp nghj. 
Dépoter, envoyer. Sai sù% sai cir; — , 

choisir, dât thay m^t. 
Déraciner. Nhâ, nhi 

rf ; —, au fig., phâ 

luyêt ; instruments 

pour — les arbres, 

mai, thuâng (fig.). 
Déraisonnable. Trài 

\ê, phi ly, dai. 
Déraisonner. Nôi nghjeh ly, không 

phài lé, nôi dai. 
Déranger. Pha ihù- lu*. 
Derechef (adv.). Lai, mOt htn khac. 
Déréglé. Không cô niirc ; — de lucpurs, 

lung lâng, hu- nc^l. 
Dérider. Sinh huôn cu*«Vi ; se —, cuùi, 

mrc cirô-i. 
Dérision. Sir nhao ; par — , cach nhao 
hiing; tourner en — , nhao, clu^ cu-ô-i 
Dériver, venir de. \Ày bfri, hô-i .. ma 

ra ; — détourner, btU lai, di cho. 
Derme. Ha. 
Dernier. San liAt, euôi hcft ; le — d'une 

classe, rot hêt, rôt hél, lliiV bel, kéni 

nhàt ; le — né, ùt. 
Dérobée. Regarder à la — . Liîfc. 
Dérober, prendre. An cuôp, Un cap ; 

— , soustrairù, ciVu, chù-a. 
Déroger à une loi. Bai Imlil ; — à sa 

dignité, mât giâ minh, ^n u* câcli 

hén. 
Dérooiller. .Voa gl, lau gi. 



Dérouler. Kéo ra, gi&i ra. 

Déroute. Mettre les ennemis en — . 

Phâ tan quân gi$c. 
Dérouter, troubler. Làm cho rôi tri. 
Derrière (subst). Lu-ng, dàng sau, 

cAt; li^u mon; le — d*une voilure, 

khoang sau xe. 
Derrière (adv.). Sau, dàng sau. 
Dès (prép.). Tîr; — lors, lu* bhy gi«>; 

— maintenant, tir bily giô* ; — l'en- 
fance, tîr Ihui- bé; — que, (conj.^, 
tho^t khi, vira khi, khi... vùa rôi. 

Désaccord. Sir bat hoà, si.rbAt thuân; 
ôtre en —, bat binh, bat trung ho-p ; 

— (en musique), su- bat cung, sir 
không hçrp. 

Désaccoutumé. Bâ màt thôi. 
Désagréable. ChAng dçp long, chl^ng 

vira y; — , dur, nîtng, ihang phép. 
Désagrément. Bic^u gi rây rà, sinh lo 

huôn, clmii ngân. 
Désaltérer (se). Gian kliâl, uông. 
Désappointer. Làm cho hing, cho 

uàng công. 
Désapprouver. Chàng irng, trârh, phi, 

chô. 
Désarçonner (se dit d'un cheval). 

HAt. 
Désarmer. Thu thiAt khi lai, càt khi 

giô*i; fig., — la colore, làm cho 

khi m). 
Désarroi. Loan, sir bon hào. 
Désastreux, khôn cu-c, làm h^i, iàni 

khôn. 
Désavantage. Si.r tliiet liai ; éprouver 

du —, phài thiét. 
Désavouer, nier. Chôi, nôi không ; —, 

désapprouver quelqu*un, chàng ung, 

chi^ng nhi}n. 
Desceller. Itàt ra. 
Descendance, postérité. Con cûi ; — 

origine, tông toc. 
Descendants (les). Cou châu, châu 

chat, ke hâu lai. 

Digitized by CjOOQIC 



DES 



94 - 



DES 



Descendre. Xuông ; — (quelque chose), 

l)S xuàng, \\Q. xuông, dem xuông ; — 

du ciel, 6- trén Jài ma xuàng ; — à 

terre, l(^n dàt; — sur la terre, xuông 

thè. 
Descente, penchant. Bàngdoc, dàng 
Irèo; — de justice, sir cûc quan dj 

khâm. 
Description- Su* k^ l^i, sijr di^n 1^1. 
Désemparer (sans). Li^n il, trnng 

trùng, chang cô khi dùng. 
Désemplir. Mue hêt, tat, vét, làm cho 

can ; se — , ra cgin. 
Désenchanter. Làm cho nguài ta b& 

sir lam lô*, không làj làm hay nfra. 
Désencloner. RS danh, cay danh. 
Désenfler (se). Ngôtxuông, xirng ngot, 

rçt lai; fig., nguôi di, diu lai, bo 

long kiéu hanh. 
Désengorger. Ck nhû-ng do gî làm 

ngiin tr^. 
Désennuyer. Giài phien, giài tri. 
Désenrayer. Kéo hânh xe ra. 
Désenrhnmer (se). Rô-t ho, diî khoi ho. 
Désentortiller. Go- ra. 
Désert (subst.). Rùng, rùng hoang, 

no-i vâng vJ. 
Désert (fidj.). \dng \v, cô rùng. 
Déserter, quitter. Jlo ; — , trahir, l5i 

viÇc, l5i nghïa. 
Déserteur, soldat qui trahit. k(^ trôn, 

kê tîr bô. 
Désespéré. Biî nga long trông c$y ; 

malade—, kJ chàngkhôî bônh diroc ; 

agir en —, làm lieu. 
Désespérer. Làm cho ngu long trông 

c$y, màt trông cijiy ; — de soi, chàng 
trông gl b^i minh ; se —, sô-n long, 
nga long trông cijy. 
Désespoir. Sij- mât trông cOy, si.r ngîî 

long trông cAy. 
Déshabillé (en). Kh nulc âo do-n so-. 
Déshabiller. Coi âo; se —, c6i ;'io, 
b& ào. 



Déshabituer (se). MiUU)ôi quen, qnèn. 
Désherber. Làm c6, giây cô. 
Déshérité. Chàng du-p-c an phân gia tài. 
Déshériter (quelqu'un). Tir (ai) chang 

«In phân gia tài minh. 
Déshonnète. Vô phép, thô thàp, ô uA, 

xàu hi. 
Déshonneur. Sir ù danh, sir gî trài, 
su- xàu ho; faire — à quelquun, 
làm ô danh ai. 
Déshonorant. Xàu xa, làm nhuôc nha, 

làm cho si nhuc. 
Déshonorer. Làm ô, làm cho xàu ho, 

làm cho ra xàu, cho ra do*. 
Desideratum. Bien uôc. 
Désigner. Chl, tô, lô ra; — un jour, 
chî ngày, hen ngày ; — son succes- 
seur, chçn kè uoi vi thè quyên. 
Désillusionner. Làm ou nôi cho khoi 

lâm lô-. 
Désinence. Tûn, ciing, cuài. 
Désinfecter. Ri-a cho sjjch, làm cho 

màt ho-i dôc, cho khèi ho^i xàu. 
Désintéressé. (Làm) nhu-ng không. 
Désintéresser, dédommagerquelqu'un 
d'une perte. Sinh Içri ma bù su- ihiêt 
liai; se —, không lo df^n. 
résir. Sir u'ô-c ao, su- Irông mong, sir 
thèni; brûler du — de, tiêc làm. 
muôn làm. 
Désirable. Bâng ngirùi la u ô-c ao . 
Désirer. U'ô^c, irô^c ao, trông mong. 

tham, thèm. 
Désireux. Kh muôn làm, kè u-ôc ao, 

kê tham. 
Désistement. Sir tîr bô. 
Désister (se). Thôi viôc. tîr, tîr bô. 
Désobéir. Không vàng lô-i, bat khàng, 

pham dèn lô-i truyt^n. 
Désobéissant. Ki chang vàng loi, 
bat khàng; cheval —, ngira bat 
kham 
Désobligeant, r.hàng thuo-ng giîip, 
thàng cô long chung. 

Digitized by CjOOQIC 



DES 



— 95 - 



DÉS 



Désobliger (quelqu'un). Làm khâ, làm 

kbo long. 
Désobstruer. Càt ngân trir di. 
Désœuvré . & nhung, nght cho-i, rSi 

viÇc. 
Désolant. Siiih rau n, làm clio buon 

silu, khôn nan, dâng chiu thu-cmg 

khôc. 
Désolation, nflliciion. Sir dau dô-n, su* 

bu<5n birc, sir sau nao, sir phien 

long. 
Désolé. Buon ba, sau nîto. 
Désoler (quelqu'un). Làm phien long 

(ai) ; se — , son long, c6 long buon 

ba. 
Désordonné. Vô ihir tu-, l5 ma, lAn 

bây. 
Désordre. Su* bon bào, sir cbuyen 

d(>ng; —, dérèglement des mœurs, 

tinb mê, tinb \hu, long duc. 
Désorganiser. Làm bon bào, làm xôn 

xao. 
Désorienter, déconcerter. Làm cho r5i. 
Désormais (adv.). Tù* ray ma di. 
Désosser. Lôc, rùt xu-orng ; — un pois- 
son, gô* xiroTig câ. 
Despote. Vua dôc dû*, kè dùng quyén 

càch dOc dir, kt' da tit^m vi. 
Despotique. BOc dû-, kë bà bièp dàn. 
Dessaisir (se). Bô, nbu-crng, tù*. 
Dessaisissement. Sir nbu-cmg, sir tù-. 
Dessaler. Ngâm nirac cho kbèi muoi. 
Dessécbant. Côsù-c làm cbo kbô. 
Dessécbé. C^n, khô, rào ; herbe dessé- 
chée par le soleil, co béo giôn. 
Dessécber. Pboi khô, làm cbo can ; 

— au soleil, pboi nAng; se — , nén 
can. 

Dessein, projet. Tmb y, y mu5n, viçc 
gi da toan ; à — , tu* y, cô y. 

Desseller. Cln yen ngira, tbâo yen. 

Desserrer. Nôi ra, ci-i ra. 

Dessert. Bû-a nu-é^c; des desserts, do 
nu-irc, do chè. 



Desservant. Thày cà coi xù* nào, eu 

pbô. 
Desservir la table. Càt mâm di ; — 

quelqu'un, noi chê, nôi hành, nui 

xàu ; — , faire les fonctions de curé, 

coi s6c xù- nào. 
Dessication. Su- làm cho khô, su* nrn 

kbô. 
Dessiller, détromper. To ra nhûng 

dieu kin cho khôi lam. 
Dessin (le). Phép vê ; un —, tranli 

(ânh) Ibûy m^c; —, ligne, net. 
Dessinateur. Thçr vë, kè vê. 
Dessiner. Vë, vë d^i khài, vë phàc. 
Dessouder. Bâtra (sât hàn). 
Dessons (subs.). Bén du*6i. 
Dessous (adv.). Du-6-i, h- du-ô-i, b^ (c). 
Dessus (subs.). Bén trén, m$t trén. 
Dessus (adv.). Trén, tr trén, thu-o'ng(c). 
Destin, destinée. Sô. sô phân ; —, 

(païen), m^nh trô-i. 
Destinataire. Kè ngu-èi ta giVi thu*. 
Destination. Su* rht, su- dinh. 
Destiner. Bjnh, nhât djnh, râp long, 

rai y doàn. 
Destitué d*une dignité. Da phJi càt 

chù-c. 
Destituer, enlever une charge. Qii 

chù-c, truîit xuông, càch, rùt (quyen) 

l^i. 
Destitution. Sir truàl chù-c, sir rùt 

quyén. 
Destruction. Su- phà phàch, su* doi t^. 
Désuétude, vieillesse. Sir ra eu, sir 

chSng côn giû* ; —, oubli, sir bJ thôi, 

sir màt thôi quen ; tomber en - , eu 

di, sût kém. 
Désunion, séparation. Sir phân ra, su- 
re ra;—, mésintelligence, sir bAl 

thuc)n. 
Désunir, séparer. Thào ra, rë ra, phân 

ra; — , mettre la mésintelligence, 

làm cho bat thuân, làm cho bàl hoà 

vuoi nhau. 

Digitized by CnOOQ le 



DÉT 



- 96 - 



DEU 



Détacher, délier. Thao, buông, c5i, 

giài, bê; — , enlever les taches, rùa 

cho sach. 
Détail; dire en — . NôitCrngdiéumOl; 

vendre au — , ban hàng le, bân v$t. 
Détailler, Biin hàng le, ban v^t. 
Détaler, fuir. Trôn di lânh, chay niau 

len. 
Déteindre. Làm cho pliai mùi, làmcho 

niAt sâc;se — , phai nnii, mAt s.1c. 
Dételer, CÎri ngira ra xe. 
Détendre. Mîr ra, cîri ra ; — un arc, 

ha dây cung ; — son esprit, ngliî tri 

khôn, giài tri. 
Détenir, garder. Giir, cini lAy, giu- 

hu 
Détenteur. Kr cîtm, kh dmrc, kJ 

chù-a (cîia gi). 
Détention, prison. Su- phii giani. 
Détenu, prisonnier. Kctù,ke pliai cAni 

lu, kJ phAigiam, kè phJi tîi ham. 
Détériorer (se). NYîu hu-, ra kéni, nrn 

\îi\i. 
Détermination. Y djnh, sir quyèt. 
Déterminant. (Lé, Icri, v. v.) manh ho-n 

làm cho ngirôi ta quyèt dinh làni 

vi^gi. 
Déterminé, hardi. KiAn tàni, bao dan, 

ca gan, gan iniAt. 
Déterminer, décider. Binh ; — un 

jour, bon ngày ; se — , nliàt dinh, 

dôc long, quyôt. 
Déterrer. Dào, khoét, dâolên, btVi; — 

un cadavre, bôc, bôc xâc. 
Détestable. Bâng gôm, khu ghét. 
Détesté. Da chiu ghét,. ko nguôi ta lày 

làm gÔTu. 
Détester. Ghét, g«rni, l;"\y làm ghét. 
Détirer. Ciang, guong, gio- ra. 
Détoner. Kéu nhu- sàm. 
Détonner, sortir du ton. (liât) không 

vào cung, không ho-p cung. 
Détordre. Trft- Igi, ivlr hcn khâc 
Détortiller. Go- ra, cui^n ra. 



Détour d'un chemin. Khùc ; fig. , loi 

quanh co. 
Détourné (chemin). Bàog, loi qu^t 

quço. 
Détourner. Trô-, trô- lai, dem di dàng 

khâc ; — de Targent, an bôt ; — la 

tête, ghé mât lai ; — avec le pied, 

la main ou un instrumettt quelconque, 

tat; — fig., can giân, b?io dirng. 
Détraquer. Phà thir tir. 
Détracteur. Ke gièm, k^ giom cliê, 

kh nôi ché. 
Détremper. Ngâm nuôc, d^m gya. 
Détresse. Sir tùng; être dans là — , 

tùng cire. 
Détriment. Sir liai, sir ihi^t h.-jii. 
Détritus. Ba. 
Détroit. Cîra h«^ hçp, cira liAi hop ; — 

passage étroit, noi eo hçp. 
Détromper (se). B& sir lam \ïr. 
Détrôner. CÀl lày chiVc quycn vua, 

truàt chûc vua xuiing. 
Détrousser. Bo xuong, Wi xuôiig. su ; 

fig., voler tn)m cirôp, bat lày. 
Détrousseur. Ko cutrp hoc, ko IrOm 

cuô-p. 
Détruire. Phà, phâ phàch, do, rû. 
Dette. iN<r, công no; avoir des dettes /h '^ 

màc ncr ; réclamer une — , dôi mr ; 

payer une — , già no- ; remettre une 

—, tha ni.r. 
Deuil. Si.r tang chè ; portei le - , do 

tang ; le—, est lini, niàn tang ; cha- 
peau de — , non chi^ ; coiiïe de —, 

nui mao. 

Deuil. — La loi annamite a lixé 
dune manière très rigoureuse le temps 
du deuil, et personne n'oserait s'en 
dispenser. Il est de trois ans pour le 
|)ère et la mère et ceux que la loi leur 
assimile : la femme de premier rang, 
pour les enfants des secondes lemmes, 
les parents adoptil's, le maître qui eU'- 
seignelesleJti;e|^|^-^glVres pa- 



DEU 



-97 ~ 



DEV 



rents dans la ligne ascendante, le deuil 
est d'an an, six mois ou trois mois 
selon le degré de parenté. Légalement 
les parents ne portent pas le deuil de 
leurs enfants. 

Pendant tout le temps du deuil, il 
faut s^abstenir des festins publics, des 
comédies, etc. ; les mandarins en 
charge doivent prendre un congé ; 
il est aussi défendu de se marier. 
On porte l'habit blanc qui, la pre- 
mière année, doit être d'un tissu 
grossier, assez semblable à nos toiles 
d'emballage et sans ourlet. Plus tard, 
comme chez nous, ce grand deuil perd 
de sa rigueur ; on peut alors porter des 
vêtements ordinaires, mais le turban 
en toile blanche est obligatoire. Cest 
ce qu'on peut appeler le demi-deuil. 

Kes anniversaires font partie essen- 
tielle du deuil et la loi les exige rigou- 
reusement. 

Au premier de l'an, aux anniversai- 
res, on revient pleurer sur les tom- 
beaux, et souvent encore, en dehors 
de ces jours officiels, surtout dans les 
premiers mois après la mort, vous en- 
tendez, en passant le long des chemins, 
une mélopée plaintive, qui s'élève au- 
près d'une tombe récemment fermée, 
(l'est une mère qui pleure son enfant, 
une fenmie son mari, un orphelin aban- 
donné qui vient raconter ses misères à 
la tombe de ses parents. Ces accents mé- 
lancoliques qui troublent seuls le silence 
de la campagne vous causent une im- 
pression de tristesse profonde, et vous 
rappellent que sous toutes les latitudes, 
le cœur de l'homme se ressemble. 
Deux. ; Hai ; nh} (ch.); — ensemble, 

vAn di dôi ; tous les —, ci va hai ; 

lequel des —, ngu-è-i nç hay là ngu-ô'i 

kia; de —jours l'un, hai ngày mflt, 

moi hai ngày. 



Deuxième. Tliùhai. 

Denxiômement. Hai là. 

Dévaliser. i.ày trOra, chiêm lày, trôm 
cu-é-p, lày cùa, bôc Mt. 

Devancer. Bitnrô-c ; — fig., niiho-n, 
thâng vu-çt trên. 

Devanciers (les). Cha ông, ông bà 
ông vài, càc tien nhân. 

Devant (prép.). Tru-ô-c, iruô-c mât ; 
le — , dàng tnrô-c ; le — d'une voi- 
ture, khoang tnrcrc xe ; aller au — 
de quelqu'un, di don, di xvr&c ai. 

Devanture. Mai tien. 

Dévaster. Phâ hoSng, phâhuj^ ; — par 
le fer et le feu, dùng gu-o-m dùng 
lùa ma phâ tan. 

Développement, action de développer. 
Str kéo ra, sir db ra, str giai ra ; — , 
explication, su* gi&i nghia. 

Développer. Mir ra, coi ra ; —, aug- 
menter, thêm, làm cho rônghon ; — 
sa pensée, giJi y, loà y ; se — , croî- 
tre, \&n lên. 

Devenir. Nên ; — prêtre, docteur, d5 
eu, d3 tien sî. 

Dévergondé. Xàc lào, chàng bièt xàu 
hà, kè xàu tinh xàu net. 

Déverser, pencher. Chiêu, bçt ; — , ré- 
pandre, dà . 

Déversoir. Lai. 

Dévêtir (se). Cj-i âo xu5ng. 

Dévider. Kéo (vSi), kéo (sç^i). 

Dévidoir. Câigu^ng ; cài xakéo vài (fIg.) . 




Dévier, se détourner. Trê ; —, errer, 
Iqic dàng ; — au moral, lô i, sai. 

Devin, kè bôi khoa, thày bôi. 

Deviner, faire le métier de devin. H6i, 
bôi khoa ; —, pressentir, tu-^ng 
tnrô-c, d^c chù-ng, nghi. 

Devineresse. Bà bôi. / r^r\n\o 

Digitized by VnOOv IC 



DIA 

Devis. (Sir g\) dâ dânh giâ, dâ lu§n 
giâ. 

Dévisager, regarder. Nhin, trông lâo. 

Devise. CAu In^n. 

Deviser Nôi chai, nôi giii Iri. 

Dévisser. Kéo oc ra, vitn 5c ra, vânlai. 

Dévoiement. Chù-ng tî, sir di tJ. 

Dévoiler, ôtor le voile. Bô kliîlnlrùm ; 
fig., l6 ra, câo, cho bièl. 

Devoir (subst.). Viêc minh phli làm, 
bJn nghiep, viÇc bSb phftn ; remplir 
son —, l^m viêcb^c minh ; manquer 
à son —, bi viÇc b$c minh ; rendre 
les derniers devoirs à quelqu'un, 
du-a xac, làm dâm ma, làm viÇc liAu 

sir. 
Devoir, avoirdes dettes. MAcno-, rôno-; 

•-, être obligé de, phài, cîin phài. 
Dévolu G®^^"* s^")- C^^on. 
Dévorant, qui dévore. KJ hàu an ; fig., 

hay phà, hay an ; fiamme dévorante, 

lù-a dit ra lô ; faim —, sir dôi xo, 
Dévorer, manger avec avidité. Hàu An. 

ngôn, hôc, hûp, nu5t ; —, dissiper 

son bien, phung plu» ; -^ des yeux, 

gàm ghé. 
Dévot. C6 long klnii mon BiVc Chûa 

Loi, sot mon, soi Silng, dao diVc ; 

(terme surtout païen, siing). 
Dévotion. Long d.ao dire, long sol 

sang. 
Dévoué à Dieu. Bfi dang minh cho Birc 

Chùa Loi, dâ khàn dûng minh ; — à 

quelqu'un, (V hiHlông cùng ai ; vàng 

phuc ai. 
Dévouer, destiner à. Khàn hùa, nOp, 

phô, dàng ; se —, se consacrer, dàng 

minh ; — se sacrifier, lieu minh, riia 

minh. 
Dévoyer quelqu'un. Gii.ic ai bft dnng 

lành. 
Dextérité. Tài, sir lanh chai. 
Diable. Ma qui, qui, thAn diî. 
Diablotin. Ma, ta ma. 



DIE 

Diabolique. Thu^c vé qui, xûng vé 
qui ; — méchant, dOc dû-, quai gîr. 
Diaconat. Ctiirc thày già sâu. 
Diacre. Thày già sàu, thày phô t^, na 

trirfrng dao. 
Diadème. Mutrit^uthién; ceindre le— , 

dC)i Iriéu thién. 
Diagnostiquer. Xét doàn, doàn chîrng. 
Diagonal. Tir gôc no sang gôc kia. 

huyén ta. 
Dialecte. Tièng riéng (mt>t noi mot xir). 
Dialectique. Phép luân le, phép dçy 

kièu luiln le. 
Dialogue. Lô-i vàn ds'ip, su- nôi khô. 

sif Iruyên trô. 
Dialoguer. Nôi vuôi, iruy^n trô vufti. 
Diamant. * Kim ciro-ng thîich. 
Diamètre. Kînh,'kinh vông. 
Diaphane, transparent. Trong, trong 

nhir ngîîn, mJng. 
Diaphragme. Mang nn'r, gi<\ng gàn 

rôngngânngirc vàruAt, ' cAch mon. 
Diarrhée. Chii-ng tJ, hÇnh di tS, b(»nh 

di lanh gia ; avoir une demie — . di 

sot sêt. 
Diatribe. Ltri dièc dôc, lô^i xî nhuc, 

lui châm chQC. 
Dictateur. Quan tàng thftng. 
Dictée. Bài doc cho hoc trô vic'^t. 
Dicter une dictée. Boc bài cho liQc 

irô viAt ; —, ordonner, truyén day, 

sii-c; —, suggérer, khuyén nhfi, 

dô dành. 
Diction. Câch nôi, giçmgnôi, kiJunôi. 
Dictionnaire. Tir vj, sàch tir vi, tir 

dièn. 
Dicton, Lô-i vi, eau vi, tucngCr. 
Diète, abstinence. Sir kièm an. sir 

liAl kiém. 
Diète, assemblée. Hôi. hôi chmig, 

công d6ng. 
Dieu. Bîrc Chiia Lô-i, Thién Chùa ; — 

le Père, Btrc Chiia Oha ; — le Fils, 

BiVc Chi'ia fiofy^^Cgd^^glë^P'^'' 



r 



DIG 



99 -. 



DIN 



Bû-c Chùa Phiritô Sangtô, Bû-cThânh 
Thân; les dieux, câc bijit tliân ma 
qui ; plaise h — que, ché* gi ; avec 
le secours de — , on Bùc Chùa Lcri 
thu-aiig. 

Diffamateur. Kh gièm clu% ki phi 
bûng, kè nôi h«^nh. 

Diffamer. Gièm, gièm pha, gièm chè, 
nôi bi va. 

Différence, dissemblance. Sir o- khâc 
nhau,sir chung giông nhu-, sir chang 
horp ; — entre deux nombres, sir 
cô... bao nhièu. 

Différencier. Phân bièl, phàn xù% 
chia ra. 

Différend. Su- khâc nhau, loi cainhau; 
terminer un —, xir xong, xù- hoù. 

Différent, dissemblable. Khâc, khâc 
nhau, sir cimng giông nhir. 

Différer, ajourner, (iian, lân Ifra, tri 
hoan ; — à demain, gian dèn mai ; 
sans —, ngay tire thî. 

Différer, être différent. Ô' khâc, chang 
dôi, ra khâc. 

Difficile. Khô, chang de; — à com- 
prendre, kho hiJu; — à expliquer^ 
dit^u hoc hâch khô cât nghîa; carac- 
tère —, tinh khô an khô 6-. 

Difficulté, Su- khô, khô long; — de 
respirer, sir khô tliîr; — d'uriner, 
sir làm bê; faire des —, chông là, 
cai ; — obstacle, ngân tri*. 

Difforme. Xilu xa, lâu hlnh, xàu dang. 

Difformité. Su-xî\u hînh, sir xàudang, 
su- xliu xa; Gg., sir hu- tliAn, dieu 
x;iu. 

Diffus, verbeux. Lâm dieu, r^m loi ; 
discours — . bai giing dài rôrm. 

Diffusion, action de se répandre. Sir 
di ra, su chJy ra, su* tràn ra ; - , 
prolixité, su* nôi nhitlu lô-i. 

Digérer. Tiêu, tièu hoâ. 

Digeste. i)?tièu. 

Digestif. Giôp tiêu cirm. 



Digestion. Su- tiêu co-m ; faire la —, 
tièu cam, tiêu cùa an. 

Digitale. (N'existe pas en Chine ni au 
Tonkin ; elle est ren>placée par le) 
* Mao dja hoàng. 

Digne. Bâng, xûng dâng ; — d'éloges, 
dâng khen ; — de mémoire, dâng 
nhô- lâu dài, dâng biÇn ki; — , solen- 
nel, nghiêm trang, uy nghi. 

Dignement (adv.) Câch xiVng dâng. 

Dignitaire. Kè cô chirctuôc, câcdàng. 

Dignité. Sirxirng dâng; sauver sa —, 
châng màt giâ, giû* già ; — , charge, 
quyên chue, dang bâc, chue phân . 

Digression en parlant. Biêu nôi l^c y. 

Digue. Bê; faire une —, dâp de; la — 
se brise, va dA ; entre la — et le 
fleuve, ngoài de ; en dehors de la —, 
trong de ; petite — , tit^u bôi ; bô . 

Dilacérer. Xé ra, chu xé. 

Dilapider. Phâ hoai, màt, t6n. 

Dilater (se). Lan ra, lân ra. 

Dilemme. Le hai m&i, lé hui ngâcli. 

Diligence, soin. Su- cân man, su- sien» 
nâng; — promptitude, sir mau mân, 
sir mau kip; faire — , làm ou di vôi ; 
—, voiture, xe hoi chi- nguùi. 

Diligent, soigneux. Siêng, siêng nâng, 
cân man, cân cân. 

Diluer. Ngâm (nu-ôc), chè, dâm. 

Dimanche. Ngày thiV nhàt, ngày chu 
nhât, ngày le buôc, ngày nhàt h^ lay. 

Dime. Môi phân Irong mirùi ; thuè 
nhàt Ihâp phâii chi nhàt (une part 
de dix). 

Dimension. Su- tràng khoât bao nhiêu ; 
prendre les dimensions, do, do dân, 
d«7C. 

Diminuer. Bô-t, giâm, giîm bô-t; fig., 
sa sût ; — le prix d'une chose, nôi 
ha giâ, nôi lui ; la lièvre diminue, 
bvnh sôt ngô-t bô-t. 

Dinde, dindon. Cà tây. 

Dlner(snl.s.^.nfral^=j3{3gjlôi. 



DIS 



- 100 — 



DIS 



Diner (v.). Anbûatrua, an ccrm trira, 

an bira toi. 
Dingue, maladie. B^nh cùm. 
Diocèse. Dja ph^n Dùcgiàm mi^ic. 
Diphtongue. Hai chu* àm vào mOt 

vân. 
Diplomate. Quoc su-, ko bic^t phép 

cai tri. 
Diplomatie. Tài, càch an nôi qui quai 

(dièn dao). 
Diplôme. Tbi, silc, bàng, Irât, pbâi. 
Diplômé. K^ cô Jiâng, ki cô sâc, v. v. 
Dire. Nôi ; — à l'oreille, nui ri lai, 

gbé vào tai ; pour tout — en un mot, 

nôi tat mOt loi ; — la messe, lùm l5 ; 

— la bonne aventure, bôi ; — des 

riens, nôi Irôu; c'est-à— (loc.conj.), 

ngbîa là ; se — à soi-même, ngliT 

trong bung. 
Direct. Ngay tbang. 
Directeur. K( cai, kè cai trj, kè làm 

dâu ; — de la poste annamite, lima 

tram; sous — delà poste, muctrgm. 
Direction, administration. Su- cai trj> 

sir ciîm mire, sir dan ; — , côté, 

phu'O-ng, buông, bon, dàng. • 
Diriger, gouverner. Dân, cai trj, cdm 

mi;-c, cai quàn; se — d'après.., ciV 

(^lùî), vAng (I6i); se— vers, di, cboy 

vào. 
Dirimant (empêcbement). (Ngàn trô) 

phà bon nhàn ; ngàn Irù' dirt phép 

matrimoniô. 
Discrener. Trông ro; — le bien du 

mal, bièt sulànb su- dû*. 
Disciple, suivant. Btty tô-; —, élève, 

kê hoc, bQC trô, kè tAp ; — des pré- 
ires, " dao dô. 
Discipline, loi. Phép tiic, luât, khuôn 

phép ; — , fouet, roi, dûy da. 
Diâtipliner, former. TAp, tri. 
Discontinuer. Gian, boan, nglil, bô, 

thôi ; sans —, lien 11, luôn mai, Iriing 

Irùng di^p diép. 



Disconvenir, nier, (^ôi, cliàng xu-ng ; 

— , être en désaccord, chàng bç-p y, 

ching thu^n y, chông là, cai lé. 
Discordant. Bât thu^, bat hoà; — 

(musiq.), chàng vào cung, sai cung. 
Discorde. Su- bat thu^n, su- câi lé ; 

semeur de — , kè gAy vi<)c câi cç. 
Discourir. Giàng giài, ki vt^, nôi v<?, 
• luAn le. 
Discours. Bài, bài giàng ; tenir un — 

sur, nôi vé, giàng v«5. 
Discourtois. Vô phép,khôngbi^t phép. 
Discret. Kin miéng, kin da, kfn bung, 

kJ bièt giû* kin. 
Discrétion. Sir kin bung, sirkinmiéng, 

si.r tin càn, long trung ngbia; à — , 

mftc f ; se rendre à — , xuông Mu 

kè thù, nOp minb. 
Discréditer. Nôi xàu (nguùi ta); làm 

on nôi dieu gi cho ngirôi ta mal 

liông tôt. 
Disculper. Gô- loi cho ai ; se — , gû 

minb. 
Discuter, débattre. Câi, câi ira, câico, 

cai lé ; bàn luAn, luAn le; — un prix, 

giàn già. 
Disert. Ke nôi dé dàng, kc nôi giào 

hoat. 
Disette. Sir phài dôi khât, sir tbièu 

thon, su* chang cô. 
Disgrâce. S\r chàng ira, sirbàtUmAn. 
Disgracié. Kè da màt long phài kbèi , 

kè phài càch. 
Disgracieux. Chàng dop, chàng xinh, 

nbo-m nbi-, que miia, Ihô thàp. 
Disjoindre. Lia dôi, thào, phAn ro ra, 

mîr ra, bôc. 
Disloquer. Sâi, sài xuang, sài khàp. 
Disparaître. Bien di ; —, s'éloigner, 

di khôi, rô-i di xa lành; —, s'échap- 
per, thoàt khèi. 
Disparate. Chàng dieu nbau, khùng 

hçrp ; couleurs disparates, sAc bat 

hvp nbau. 

Digitized by CjOOQIC 



DIS 



^ 101- 



DIS 



Dispendieux. BiU, gia cao, hay phi 
cba. 

Dispensateur. Kt* phât, kc phan pluU, 
kë chia ra. 

Dispense. Su- iha phép, phép. 

Dispenser. Tha phép, chàng hu<)c ; 
se —, bo, bo qua (vièc gi). 

Disperser. Chia ra, tan ra, phàn phât, 
bi quiing ncri no nai kia ; — des sol- 
dats en tirailleurs, rai linh. 

Dispersion (des chrétiens à travers les 
villages païens). Ki phân sâp ; l'année 
de la —, nam phân sâp. 

Disponible. San, sSn long. 

Dispos, pr^t. San lôno; ; — , fort, agile, 
nhanh nhon, khoi*. 

Disposé, pn*t h. San, sfln long. 

Disposer. Don dop, d$t, xèp, sua sang; 

— une armée en bataille, sâp binh 
tùng toiin ; — les vaisseaux, sâm 
doàn tàu ; se — , don minh, sâp. 

Disposition, ordre. Thùtir ; —, règle- 
ment, kliuôn phép, phép tâc, dieu 
Iruyén, loi nin; —, état d'àme, y» 
long. 
• Disproportion. Sir chang dài, sir 
chàng dieu nliau. 

Dispute. Sirdua nhau, su- dôi dich, su- 
çai co. 

Disputer, (fuereller. Mâng, gât, (jui-; 
—, rivaliser, tranli, Ihi, dôi djch ; 
se —, cai co, xât nhaa, giâng nhau; 

— pour la possession de (|ueh|ue 
chose, tranh canh nhau ; — pou r 
une charge, tranh m<)t chiVc. 

Disque. Vành. 

Dissemblable. Khâc, khâc nhau, chàng 

giông nhu-, chàng bâng, khâc dang. 
Disséminer. Râc, rài râc. 
Dissension. Su- khâc y, su- câi le ; être 

en — avec quelqu'un, chàng ho-p y 

vuôi ai. cai lAy. 
Dissentiment. Su- hàt thu^n, su- chàng 

hç-p y. 



Disséquer. Bà, mS-, càt ruOt xâc chèl. 

Disserter. Lu$n le. b«în lu^n. 

Dissident (en religion). Ki chàng tlieo 
d^o tlnll. 

Dissimulation. Su- già hinh, sir giàu ; 
par —, câch già do. 

Dissimulé (homme). Gian, già, db\ trâ, 
chàng thât thà. 

Dissimuler, cacher. Giàu y minh, gii^u 
giêm ; —, feindre, -già hinh. 

Dissipé, débauché. Hay phung phâ, 
rông rai quâ ; élève —, hoc Irô hay 
làm nghich. 

Dissiper, dépenser. Phung phâ, hoài ; 
— son I atrimoine, phâ b^i nghièp 
cha ; —, chasser, duài, làm cho tan 
tâc. 

Dissolu, débauché. Y^u dieu, buông 
tuông, long lao ; de mœurs disso- 
lues, (câch) an nôt îr buông tuông. 

Dissoluble. Chiu tan dur/c, tan dtroc. 

Dissolution, séparation. Su* tan di, su- 
ro-i râc, sir lia ra ; le mort est la — 
du corps, chèt là xâc nât thit rùi 
xuo-ng. 

Dissolvant. Vj hay nhuân 11 vi. 

Dissonant. Chàng liçrp cung, Kic 
cung. 

Dissoudre. Gô- ra, phâ, thâo ; — dans 
l'eau, hoà ; — dans l'huile, b4 vào 
dâu cho tan di ; — une assemblée, 
cho h^i ve. 

Dissous. Dâ tan di. 

Dissuader. Khuyéndùng, can, noi gàn, 
nôi gang ra, nôi dào ra. 

Dissyllabe. (Tièng) cô liai vân. 

Distance. Bô xa, quang \a, su* xagân 
hao nhiéu ; 1rs ctoiles sont à de très 
grandes dislances les unes des au- 
tres, câc ngôi sao câch xa nhau Idm. 

Distant. Xa, bi^t xa, ci'ich xa. 

Distendre. Giang thàng. giirong, koo 
cho gian ra. 

Distillateur. Thçr càt rugii. 



Digitized by 



Google 



DIU 



- 102- 



DIV 



Distiller. Cât, eàl ruo-u; alambic pour 
— , lô càt rtrç-u, lô nàu ruO'u (fig.)- 






HîTflyi IKlét 




Distillerie. Mià càt nrou. 

Distinct, différent. Khâc, chang nhir; 

—, clair, tô, minh bgich. 
Distinctif, propre. Riêng, dàu rièiig, 

Distinction, différence. Sir Jr khâc 
nhau, dàu nià phàn biol ; sans — 
d'âge, chàng ki tuôi nào. 

Distingué, remarquable. Khéo, gioi, 
châng viia, ràt tôt; honmie— , ngucri 
phi thu-ÔTig. 

Distinguer, discerner. Trong thày ro ; 
— au loin, trông xa ; —, mnr(|uei- 
la différence, bièt, phàn hi()t, bièt 
nhOn ; se —, s'élever, noi lén, vnot 
Irén, duoc nuo-c trén. 

Distique. Hai iho- Ihành càu, càu doi. 

Distraction, inapplication. Sn- chia tri 
p., ; _, délassement, sir giài tri. 

Distraire, séparer. Càtlày ; — , détour- 
ner à son profit, an but ; — l'esprit, 
giai tri, giai phien, buông tri; se — , 
choi, giai tri. 

Distrait, inattentif. Chàng cô y tiV, vô 
y vô tù-, không câm tri. 

Distribuer, partager. Chia, piiàn chia, 
phàn pliât ; — des sapè(|ues en les 
jetant, tung tien ; — des aumônes, 
Ihi ciia, bô thi, làm phùc. 

Distributeur. Kè phât, kè phàn pliât. 

District. Bja bat. 

Dithyrambe. Thîr tho rông mro. 

Diurétique. (1)6, vi) thông tiou li«;n. 



Diurne. Cô ban ngày, hàng ngày- 
Divaguer. Nôi I^c y bài, nôi làr. 

quan. 
Divan. Chông cô dçm. 
Divergence d'opinion. Sir nghï khâc 

nliau, su- cai le. 
Divergent. Khâc, nghjch theo bè 

khâc. 
Diverger. Châng thuAn y, chàng hoT), 

chàng giông nliu*, chàng theo bé 
Divers. Khâc, chàng nbu-. 
Diversifier. Làm cho ra khâc, ihay 

d5i. 
Diversion (faire). Làm nnru ma dôi 

quàn giâc ; giai tri, chia ti'i. 
Diversité, variété. Su- xung kliâc, su 

khâc niiau, eâch khâc. 
Divertir, distraire. Dô dành, rîi vé 

dàng khâc ; se —, chai, giài tri. 
Divertissement. Sir vai cho-i, su- vui 

SU'ÔTlg. 

Dividende, gain. Phân lai ngo^i ; — 
(arith.), bi pliân. 

Divin. Thuôc vé Dire Cln'ia Lui, b^i 
B'C'Lo-i ma ra ; —, excellent, Ion, 
cao (rong, ràt nurc, Iqi lùng. 

Divination. >gh6 bôi khoa. 

Diviniser, mettre au rang des dieux. 
Bîlt làm but. 

Divinité. Tinli Dùa Chùa Loi, Thién 
Chi'ia ; les divinités païennes, nhû-ng 
but thân ma qui ; câc bi.U, câc thâii 
kr ngoai thô-. 

Divisé. Dâ phài phàn ra, chia ra. 

Diviser. Chia, phàn ra; — en deux, 
chièt bân ; — , faire une division, 
làm phép ()ui Irir. 

Diviseur (arith.). Nguyén phân. 

Divisible Ke chia ra duoc, chia phân 
diroT. 

Division. Sir chia. câch chia ; — , dé- 
sunion, su- lia nhau, su* bat thuân, 
su- chàng hop y ; — . opération 
Miilhni., phép qui trù. 

Digitized by VjOOQI^ 



DOC 



- i03 - 



DOC 



Sifision (général de). Quan b&y 
(khoanh), quan ba sao» dô th&ng. 

DiTorce. Su- ray bô, su* rSy vçr ; un 

! certiGcat de —, ter rây, tô^ phông. 

i Divorcer. Ray vç-, rây b5 ; — , renon- 
cer à, b6 ; — avec le monde, bo tht^ 

■ gian. 

[DiTulguer. Rao, tô ra, phao tièng, 

I d<3n, ban tièng, ib 1$ ra. 

jDix. Mirô-i ; à partir de vingt, liai muai, 

j le mot mucri perd l'accent liuy(?n ; 

I Ib^ltp (cil.) 

I Dixième. Thir niuôi. 

I Dizaine. Chue, dà mu-(ri ; une —, m^t 

i chue. 

I Docile. f)S bào, hay nghe lui d^y bilo. 

! Docilité. Tinh d^ chju d^y dô, tinh an 
'^ d^y bào. 

IDock. Xu'Jrng tau. 

; Docte. Thông tbâi. 

I Docteur, médecin. Thày ihuàc, thày 

i lang ; — . titre au-dessus de licencié, 

I tien sî 

, Doctorat. ChiVc tien sï ; obtenir le —, 

! dô chirc tien sï. 

' Docteurs ; examem du doctorat, — 

; Les lincenciés (cir nhàn) seuls peuvent 

- se présenter aux examens du doctorat, 
lesquels out lieu les années sùu, tliin, 
vj et tuât, c'est-à-dire, la S», la 5«, 
la 8c et la Ile année du peiit cycle 
de ii ans. Ces examens s'appellent 

.hôi thi. 

' l^s mandarins examinateurs portent 
les mêmes titres et sont organisés 

; comme dans les examens régionaux 

. huoiig thi (V. Itachelier). Les formes 

f î>oiit les mêmes ; toutefois le quan- 

I cliâiih et les phù chu khâo président 
aux examens sont désignés directement 
par le roi. Les exercices littéraires 
sont également les mêmes, mais les 
sujets à traiter sont plus difficiles. Le 
roi Tu- Btrc, <|ui était, dit-on, le meil- 



leur lettré de son royaume, se plaistit 
à envoyer quelquefois des sujets de 
composition qu'il faisait porter par un 
cavalier de sa garde personnelle le 
jour de l'examen. 

Les notes se donnent de 1 a âO 
parce que le nombre des places étant 
Hmité, le mérite relatif des concur- 
rents est plus facile à constater que ce 
mode de pointage. 

Ceux qui sont reçus (trùng câch) sont 
admis à Texamen de la cour, dinh thi 
et leurs noms sont inscrits sur une 
tablette d'honneur, chinh bàng ; ceux 
qui, ayant de bonnes compositions, 
n'obtiennent cependant pas de place 
au concours, sont phôbàng, c'est-à-dire 
inscrits sur la seconde tablette, les triing 
câch ayant seuls les honneurs de la 
première. Cette mention leur vaut plus 
tard un emploi de huyOn ou de dong 
phii (phù adjoint), mais ils ne peuvent 
se représenter et doivent s'en tenir au 
litre de phô bàng. Ceux qui, au con- 
traire, sont complètement refusés sont 
obligés de concourir à nouveau pour 
tâcher d'avoir un grade dans l'adminis- 
tratition. 

Pour le liôi thi comme pour le 
dinh thi, les candidats reçoivent des 
cahiers d'examens, tout rayés et reliés 
par les soins du Lé b(). Les composi- 
tions, dès qu'elles sont achevées, sont 
remises au net par d'habiles copistes 
de manière à empêcher les examina- 
teurs de reconnaître l'écriture des 
candidats. 

Le dhih Ihi, examen royal, a lieu 
dans le palais du roi, en une seule 
séance. Le roi doime le sujet de compo- 
sition puisée dans le droit adminis- 
tratif on une question politique actuelle. 

Les compositons classées, le Ur est 
proclamé trçng nguyên ; le ?« bSng 

Digitized by CjOOQIC 



DOI 



- 104 — 



DOM 



nhan, le 3« thàm hoa ; et toas les trois 
sont déclarés docteurs du premier 
degré, d$ nhàt giàp tien sï. 

I.es compositions suivantes, quoique 
bien notées, ne sont pas classées, leurs 
auteurs sont dits hoàng giàp et inti- 
tulés docteurs du 2' degré, dÇ nhi 
giàp tien sT. 

Quant aux autres dont les composi- 
tions ont moins de mérite, ils n'ob- 
tiennent que le titre de dong tien 
sï presque docteurs ou docteurs ad- 
joints, et ils ne peuvent se représenter 
au dinh thi que s'ils subissent de nou- 
veau victorieusement les épreuves du 
hôi thi. 

Les linoenciés, non reçus au hOi thi, 
peuvent se présenter à de nouveaux 
examens ou bien entrer comme surnu- 
méraires dans un ministère avec une 
Solde minime, en attendant un emploi. 
Les phô bàng sont inscrits au minis- 
tère de rintérieur et placés comme 
huyén ou d6ng phù, dès qu'il y a une 
vacance. 

Les nhi^t giàp tien s\ sont nommés 
quan an à la première vacance ; les 
hoàng giàp tien si sont employés à la 
cour ou envoyés comme phii en pro- 
vince ; les d6ng tien sî sont pourvus 
les derniers. 
Doctrine, science. Sir Ibông thâi ; —, 

enseignement, sir hoc, su* day dô ; 

—, religion, dao, dgio ly. 
Docament, preuve. Çhtrng cô ; —, 

renseigncmenl anciens, van khè, sa 

sâch, tô* bien ki. 
Doda.Béo d5y, béo tôt, to béo. 
Dogme. Bi(!u rân, 1^ luîjit, lé c^i rr ; 

les dogmes de la religion, dieu gi 
phép d^o buôc ph^i tin. 
Doigt. Ngôn tay ; savoir sur le bout 

du —, biêt thuOc long; montrer 

(quelqu'un) du —, chl trô ; se mor- 



dre les doigts, se repentir, phàn 
nàn, an nân. Le pouce, ngôn tay câi 
ou " eu- chl ; l'index, ngôn tay trà ou 
" tru-c chl ; le médius, ngôn tay giû-a 
ou * truug tirông chl ; Tannulaire, 
ngôn tay deo nhân ou * vô danh chl ; 
lauriculaire, ngôn tay ùt ou ' tiéu 
chl. 

Doigté. Cânh dânh pliim dàn. 

Doigtier. Dao tay. 

Doit. Nçr, tien nç-. 

Doléance. \M than, loi kéu van. 

Dolent^ plaintif. Nâng nân ni. 

Dolique. B$u ; — de Cuba, d^u giàiâo. 

Dollar, piastre. Dông b{]Lc. 

Dolman. Âo ngoài (quan vô). 

Doloire. Cài vè-i, c<ii bùa. 

Domaine, propriété. Gia nghièp, dién 
sàn, cuaci\i, ru$ng nirong. 

Domanial ; biens domaniaux. Côhg 
thi, công di:*n ; (opposé à tu- tho 
ou à tu* dit^n) et công dien châu 
ihh 

Dôme. Mai tiim hum. 

Domestique (subst. masc). Bay tô^, kr 
làm toi, * gia nliàn ; —, fera.), dây tu* 
gai, con dôi. 

Domestique (adj.). Thuôc vt^ nhù ; 
animaux —, sue, lue sue ; affaires 
—, vièc riêng. 

Domestiquer. Nuôi ir nhà. 

Domicile. Nhà ô-, cùa nhà, * gia cir ; 
noi hr. 

Domicilié. Kc J, kè b Ujii, trû t^i ; — 
sur le terrain d'autrui, Jr ngu cir, 
i- ki ngu. 

Dominer. Tri, cam quyén, làra chûa ; 
se — , ép minh ; être dominé, chiu 
cai tri, phi.ic, làra toi ; — , être phis 
élevé, cao bon, nJi trên, vu-çrt bon. 

Dominicains, ordre religieux. Mià 
dông ông thành Bominicô. 

Dominicain (oiseau). Chira clwyt choè. 

Domino, jeu, Bao do nô. 



Digitized by 



Google 



DOR 



- 105 - 



DOU 



Dommage, détriment. Su* thi^l; h^i, 
su* ptôi tàn hçi ; causer do —, làm 
thi^l h^i ; souffrir du — , pliai thift. 

Dompter, maîtriser. Trj, dçp, bât phuc ; 
— un cheval, làm cho ngu-a nên 
thuân ; la maladie, giâ bÇnh ; — 
sa colère, ^çp tinh hay giî)n. 

Dompteur. Kè làm cho Ihudn ; kè dçp 
v^t. 

Don. Ciia ban, en, cia lé, quà ; — , 
faculté, tài. 

Donataire. Kè du-çrc (cua gi) ; du cliiu 
dàng. 

Donateur. Kè ban, kè clio, kè dâng 
cùa. 

Donation. Su* ban cùa, sir loi cùa, 
ciia lâi, clia cho. 

Donc (conj.). BJi dày, v^y, \\ vAy, ày 
v$y, cho nên. 

Donjon. Thâp, don. 

Donnée, indice. Dàu, 1ê, (ich. 

Donner. Ban, cho, dâng ; — sa lilJe 
en mariage, gà con ; — en récom- 
pense, Ihuông ; — un nom, dcllt ten ; 

— un coup de lance, dâm giâo ; 

— Tassaut, Irèo thành. dàng thànli ; 

— plus à la colère qu'à la raison, 
iheo long gi^n hoTi cû- lé công 
chinh ; — dans un piège, phai lùa ; 

— du rotin, dànli don, dànli roi ; 
se — , giao mlnh, dàng minh, n()p 
m'inji ; se — une entorse, Siu (chàn, 
tay, V. V.) ; se — garde, giû* kèo ; se 

— pour, xu-ng minh là. 
Dorade, poisson. Cà kim. 

Doré. Dû chiu xuy vàng, dû xuy vàng. 

Dorénavant. Tîr niy ma di. 

Dorer. Tliièp vàng, xuy vàng, ma vàng, 

tàm vàng ; se — , ra mùi vàng, lèn 

nuée vàng. 
Doreur. T\nr ihièp vàng, ihç- plio 

vàng. 
Dorloter v. g. un enfant. iNàng niu 
.^ con Irè. 1 



Dormeur. Kè mê ng&, kè Iheo tinh 

hay ngîi. 
Dormir. Ngb, nghl ; — un somme, 
ngu mOt giàc ; avoir envie de —, lu* 
lir bu6n ngii. 
Dormitii. Làm cho bnon ngJi. 
Dorsal. ThnOc vé lung ; épine dorsale, 

xu-OTig s&ng. 
Dortoir. Nhà ngu, phông ma ngii, 

phông nàm ngu. 
Dorure. Su- Ihiêp vàng, sif xuy vàng ; 
faire de la —, làm nghè thièp vàng- 
Dos. Lu-ng, c0t, mu; tourner le—, 
sàp c^it ; renvoyer - à — , xù* hoà ; 
chemin en — d'àne, dàng giôc. 
Dose. Lieu, lào. 
Doser. Lào, chia lào. 
Dossier (d'une chaise). Bành dira lirng> 
Dot. Cua cho çon vé nhà chong, cùa 

cho con gai vu qui. 
Doter. Cho ctia gi khi con gài di lày 

chông. 
Douane. Tluro'ng chinh, tuan, tuan 
giang ; payer la — , niàt tien tuîin. 
Douanier. Kè ngôi tuan, (|uan thii 
ngu-, kè Ihu ti«*n ngirùi la qua dô hay 
là quk eau. 
Double, copie. Han sao. 
Double. Gàp hai ; parler à — sens» 
nôi hru dôi ; caractère — , faux, tinh 
(|uanh quéo, quanh co, c6 hai long 
Doubler. Gàp hai, xèp dôi ; — (passci ) 

un cap, vu'^t tàu quanh nièiii dàt. 
Doublure. Vài 16t âo. 
Douce-amère, pl.'Thirc duo-ng chùng. 
Doucereux. Siem mi, kè nôi a dua. 
Douceur. Duc hién lành ; — de la voix, 
giong éni ; — du vin, mùi ngot ruoii- 
Douche, bain. Prendre une —, tant- 
Doué. Bu-crc, cô. 
Douille. Vu dan. 

Douillet, faible. Non nu-t, ming mành ; 
— , sensible, không biêt nhin, yêu« 
diçu. 



Digitized by 



Google 



DRA 



•^ 106 - 



DUB 



DoaUur. Bau, dau dô-n» s^ dau ; — de 
poitrine, b^nh dau lire. 

Dottloorenx. Bau dân, c6 dau ; fig., 
hay sinh cire long. 

Doute. Sijr ho nghi, su- nghi nan ; sans 
—, loc. adv., ât hàn, chling ho nghi 
dirçrc. 

Douter. Ho nghi, không rô, không lin 
châc; se —, nghi, doàn ph&ng. 

Douteux. Hay sinh ho nghi, không 
châc, chu-a âl, hay côn hô do, * hàn 
lin hàn nghi. 

Douve. Van, van Ihùng. 

Doux (caractère). Nhu mi, nliun nhen, 
hiën, hien lànii, dju dàng ; assez —, 
Ihu- thir; très —, liién lành lâm, hién 
nhu* but ; — (vent), gié hiu hiu, êni 
ai ; eau douce, nuérc ngol ; eau douce 
(adoucie), nu-âc àm ; — à entendre, 
èm tai, àm tai ; en pente douce, dàng 
lèn xoai xoai ; châtiment — , sir ph^t 
nhç vây. 

Douzaine. B() nnrcri hai ; par douzai- 
nes, tù-ng chôm mirôi liai, Ii5 muôi 
hai. 

Douze. Mu-cri hai. 

Douzième. Thù* mu îri hai . 

Douzièmement. Mu-ùi hai là. 

DoyeUy ancien. Kè dàn anh ; — parmi 
les prêtres, thày ca chlnh xiV d^u 
long. 

Dragée. Kço lày. 

Dragon, animal. <>on rong, long; —, 
soldat, linh kj mang guo-m. 

Draguer. Bânh(cât, hùn)ao^ sông, v.v. 

Drame, tragédie. Tuong, tàntuông; — , 
événement terrible, viÇc gi quai gi*. 

Drap. Nhung, ni, gia ; — de lit, khan 
giirù-ng. 

Drapeau. Cù-, cù- hiOu ; — du régiment, 
ctr dau ; être sous les —, dang làm 
linh ; suivre le — de quelqu'un, 
Iheo bè, Iheo (ai) ; élever le — , b^t 
cù- lên. 



Draper. Cbe b&ng nhting. 
Drapier. Kè bàn ou kS làm nhung. 
Dresser. Dyng, di^rng lên, nhàc lén : 

— les oreilles, giang tai, làng tai 
nghe ; —, former, t^p, t^p tành ; 

— des embûches, âm miru ; cela 
fait — les cheveux sur la tête, nglie 
thày dieu à y thi giJuig toc lên, gi&*n 
toc géy lên ; se —, ch5i d^y, dù-ng ; 
se — sur les pieds, rên chân ; se — 
sur ses pattes (se dit d'un Cîieval). 
ngya càt h$u ; se — contre quel- 
qu'un, cirÔ-ng cùng ai. 

Dressoir. Ch^n. 

Drogue. Tbu6c, thuàc the. 

Droguer (se). Uông thuoc vo le, quà 

mu-c. 
Droguerie. Nhà bân vi thuôc. 
Droguiste. Kè bàn hàng, thuôc thang. 
Droit (subst.), Phép ; — d'aînesse, 

phép Inri-ng nam ; les — civils, 

nhCrng phép chung trong dàn ; le — . 

lujt, phép d^y lé luât ; avoir — de 

vie et de mort, àm sàt. 
Droit (adj.). Ngay thâng, giang thang; 

esprit —, tri doàn chàc chân ; cons- 
cience droite, long ngay. 
Droite, à — . Hu-u, bên hCru ; la main 

— , tay hCru. 
Droiture d'àme. Su- trung truc, long 

ngay lành. 
Drôle (adj.). Hay ; —, plaisant, vm*, 

ciro-i cçrt, gi5u cy-t. 
Drôlerie, bouffonnerie. Lô-i vui clioi, 

lù-i noi col. 
Dromadaire (Thù-) l^c dà. 
Dru, épais. D$c; pluie drue,uui-a tuôii. 
Druide. Thày tè le d^io dàn Galle xini, 

sai Gallô. 
Dryades, nymphes des bois. Miû-ng 

Ihàn san làm . 
Dii, ce qui est dû. Nçr, công ng, nç- 

nân. 
Dubitatif. Ho nghi, chu-a chàc 

Digitized by CjOOQIC 



Drapeaux étendards 




Olénb 



Digitized by VjOOQIC 



Digitized by 



Google 



DYN 



^ 107 - 



DYN 



Duc, titre de noblesse. BiVc ông» qu^n 

công, ôrig công. 
Duc, oiseau. Chim mèo, chim cû, vô 

giâc. 
Dacal. ThuOc ve ông công. 
Duché. Bja ph^n duc ông. 
Duchesse. V> du-c ông, bà công. 
Duel. Su-mSi bénro^t ngu-ôi dành nhan. 
Dûment. Phài phép, cù* thôi, cû* 1^ 

phép. 
Dane. Bong cât gân bai b^. 
Dunette. Si\n cao dùng lai làu. 
Dnper. Lùa, d6i, lu*cmg g?l, luàng 

dào. 
Duplicata, lian sao. 
Duplicité. Tinh quanh quéo, tinh quanh 

co, su- hai long. 
Dur. Cirng, cù-ng cal ; du bois —, gô 

châc ; — au moral, khô chju, khô 

long; — , insensible, không cô Jông 

Itiuxjrng ; ItHe dure, rân rii, cimg 

ci, cirng long ; — d'oreille, nâng 

tai, ngh^ng ngSng. 
Durable. Vîrng ben, hên dô, vû-ng 

vàng. 
Dorant, durant que. Bang khi ; — toute 

une heure, dîi mOt giô* ; deu.x ans —, 

trong v6ng hai nàm. 
Durcir, liim cho nên cirng ; — le fer, 

rèn sât cho nô cirng ; se —, ra ciJrng, 

nén cù-ng. 
Dure (coucher sur la). Nùm dàl không. 
Durée. Qnîîng thi giô-, sirluu (nhieu il). 
Durer. 0* vûiig, Jr làu, b b(5n, làu dài. 
Dureté. Sir cu-ng; — du cœur, su- 

cirng long. 
Durillon. Ba cimg, eue cûng. 
Duvet. Long con, long soi. 
Dynastie. Mià (vua). 

Dynasties annamites. — En don- 
nant un tableau des dynasties anna- 
mites, nous ne faisons que nous servir 
de données généralement admises 
sans avoir la prétenlion de trancher 



des difficultés historiques que Tobs- 
curité des légendes annamites ne per- 
mettra peut-être jamais de résoudre. 
La certitude n'existe que pour les deux 
ou trois dernières familles ; les dates 
des autres ne sont que probables. 

HôngBàng 2874-257 A. C. 

Thvic 256-207 A. C. 

ThiOu 207-111 A. C. 

L'Annam dépendit ensuite de la Chine 
jusqu'en Tannée 968 après J.-C. Burant 
cette longue période, des soulèvements 
se produisirent de temps en temps 
contre la domination chinoise causant 
des guerres cruelles et procurant par- 
fois quelques années de liberté au 
royaume. L'histoire de la révolte des 
sœurs Trung se place de Tan 38 à 4t 
après J.-C. Be 541 à 603 le pays d'An- 
nam fut gouverné par des rois nationaux 
de la famille des Ly ; on les appelle 
les lien Ly ou Ly antérieurs. l*uis le 
royaume annamite redevint définitive- 
ment libre en 968. Les dynasties qui se 
sont succédé depuis lors sont celles des 

Binh 968-980. 

Ti(5n Lé 980-1009. 

Hàu Ly 1010-1225. 

Tr^n 1225-1533. 

M^c 1533-1543. 

H4uLé 1543-1785. 

Nguy5n 1779 à nos jours. 

Les rois de cette dernière dynastie 
sont : 

<JiaLong 1779-1802-1820. 

Minh M(«nh 1820-1811. 

ThiçuTri....... 1841-18i7. 

Tir Bû-c 1847-1883. 

Duc Birc 1883. 

HiÇpHoà 1883-1884. 

Kièn Phùc 1884. 

Hàm Nghi 1885. 

BôngKhânh.... 1886-1888. 
ThànhThâi 1889. 

Digitized by VjOOQIC 



EBR 



- 108 - 



ECU 



DyssenUrie. B^nh Ij ; avoir la — » di 
]j, ih bnOt bu^t. 



Dyspepsie. Svi* an ch!(ng tiêu. 
Dysarie. Bçnh lâm bê. 



E 



Eaa. NCfôc, nuôc la ; — de source, 
nuùc m^ch, nirâc suai ; — de pluie, 
nuô-c mvm ; — saumâtre, nu-ô-c 1er 
lu-, nu*ôc ngang ; — salée, nu-ô-c mân ; 

— trouble, nu*ôc duc ; — claire, 
nu (Vc Irong ; — douce, nu-6-c ngçt ; 

— filtrée, nu-ôc loc; — de riz, mrô*c 
ho ; de-vie, r\r(xc nignh ; — bé- 
nite, nuoc phép; il tombe de Teau, 
cô mu-a, sa hçt mu-a. 

Ebahir (s'). Ra bôngo-, ng^n ra, dîrng 

thu-çrl ra ; lày làm I9. 
Ebattre (s'). Chai, giài tri. 
Ebaubi. Bù- m^t ra. 
Ebauche. Tranh (ou) tu-çrng mu-i phâc 

ra. 
Ebaucher, faire une ébauche. Phâo, vê 

phâc, phâcra ; — , conuiiencer, moi 

bâtdâu, chl liinh bông ; —, dégrossir, 

deo. 
Ebénier. Cày mun. * dieu môc ; — cou- 
leur d'éhène, siic mun ; des cheveux 

couleur d'—, lôc xanh. 
Ebéniste. Tho- bàng dàn. 
Eblouir les yeux. Quûng uuU, rhôi ; 

•—, tromper, gian dôi, liVa. 
Ebouler (s'). Di, do xuông, rô' xuong. 
Ebourgeonner. Cât bol (ngành cay). 
Ebrancher. Xén cAy, pliât ngành. 
Ebranlé Hay lung lay. 
Ebranler. Lung lay, rung. lac; lig., 

émouvoir, làm cho dùng long, 

chuyi^n. 
Ebréché. Mè, sût. 
Ebrécher. Bânh sût me, dânh vô-, 

dânh gSy. 
Ebriété. Su- say ruou; qui est en étal 

d' - , kè say chuyènh choâng. 



Ebruiter (s'). Lrt, 10 ra, don ra. 
EbuUition; être en -. Soi ; fig., sot 

gi^n, câm gi^n. 
Ecaille. Viy, vày câ ; fig., su- su si, scr 

su si, su* cûng côi. 
Ecailler. Bành viy cà. 
Ecale, envelope de certains fruits. Vo. 
Ecarlate. Bçi hong, d& tia, cô sdc dieu. 
Ecarquiller (les yeux). Gâm ghè, phành 

mât ra, Irông ti ù-ng trirng. 
Ecart, dérèglement. Sijr buông tuông ; 

à T— , no-i kin, nori vâng vc. 
Ecarté (endroit). No-i vâng vc. 
Ecarteler. fâng tri. 
Ecarter, détourner. Giit, cho khoi ; — 

les jambes, gigng chAn ; —, dissiper, 

duài, tan ra ; s'—, di kh&i, rcri di xa 

lânh. 
Ecclésiastique (subst.), clerc. Thày 

ca, thày cléricô : —, (adj.), thuOc 

se hrti c/ic bin dao, thu^c ve tliânh 

lg«*hrésa. 
Ecenrelé. Vô y vô tû-, lèu lâo^nghjch, 

kê chang suy. 
Echafaud. Gâc x6- tii. 
Echafaudage. Bâo, tâng, sOp; élever 

un —, bac râo. 
Echalas. Ghoâi cAy uho, rôt cliông, 

cAy chông. 
Echalotte. Cu hç, " phi tl)âi. 
Echancré. Bâ phài ur^n cong ; cô hînh 

ban nguyél. 
Echancrer. Cât kliàc, xén. 
Echanger. Boi, Ihay dôi ; — , s'envoyer 

réciproquement, liai bén dânh nhau. 
Echancrure. (ch5 nào) dâ khàc. 
Echanson. * Quan chu-ô-c tiiu. 
Echantillon. M Su hàng hoâ. 



Digitized by 



Cnoogle 



ECH 



— 109 - 



ECL 



Echappatoire. Cura ou loi ma tr5n ; 

fig., cach thè gô- minh. 
Echapper. Thoat, lànli kli&i, lr5n ; 

laisser — l'occasion, bà qua djp ; — 

de la main, siy tay ; — ,fuir, lin di, 

trût ra, Ihoàt ra; — , tomber, roi, 

nga, sa. 
Echardonner. Cat (nho) cày mông ra. 
Echarpe. Dai, dAi, dày, ren. 
Echarper. Xén, xé ra, dAnh râch, 
Echasses. Ca keo. 
Echassiers, oiseaux. Chini cao chân 

(nhir rang, sèu, v. v.) 
Echaaboalure. Ph&ng da. 
Echaadé, pâtisserie. Bdnh ngot, do 

rnû-l. 
Echauder. Bh nirâc non g trên, rot 

vào nirù'C. 
Echanifant. Cô suc làm cho nén nông ; 

iiông, nông trong mlnh. 
Echauffer. i.àm cho ra nông, n.\u, liâm ; 

— en couvrant, îip, îi; s --,ranông; 

âm minh; — (v. g. en discutant), sôt 

lén, nôi gAu 
Echauffonrée. (Vi(}cgl)nguô-i tachàng 

ngcr, chàngngiil dên, vô tlnh, hir co*. 
Echaagaette, mirador. Chèi. 
Echéance. Han giA ncr, ngày dâ hen. 
Echec, défaite. Sir phii Ihua, sir h^i trOn. 
Echecs, jeu. Ccr, cù- 

tirÔTig ; les pièces 

d' — , con co-, quân 

rir (fig.); — vivants, 

cir ngirô-i ; jouer aux 

—, dânh ccr ; faire — 

au roi, chiôu tirô-ng. 
Echelle. Thang ; dresser une — , bac 

thang; une — de cordes, thang dAy. 
Echelon. B$c, bâc thang, 
Echelonner. Bâttùngb$c, cû-dA, lùng. 
Echeniller. Bânh sâu ro-i xui^ng. 
Echevean. Cn5n (chl, vAi). 
Echevelé. Tôc û to-i. 
Echine. Xu-ong sông. 



Echiquier. Bàn ccr (fig.) ; une case 





d'— , ô, nu-ô-c. 
Echo. Thàng cuOi, sir vang tièng, tièng 

dfti, ti(^ng VQng. 
Echoir, arriver. Xây dèn, cô, dirçrc ; 

— , arriver à échéance, don han. 
Echoppe, boutique. Cu-a hàng, quAn 

ru-Q-u. 
Echouer, ne pas réussir. Không du-çc 

vi^c ; — (un navire), cham tàu bon 

15.' 
Ecimé. C()c, (cây) dâ phAi chém d^u. 
Eclabousser. Vây va bùn làm. 
Eclair. (Jiôp, câi chô-p ; il fait des —, 

cô chô-p, chô-p giàng. 
Eclairage. Su- thâp dèn, su* sang dèn, 

tien dâu dèn. 
Eclaircir. Soi sang, làm cho sang (mat, 

tai, tiêng) ; — (une sauce), pha nu-ô-c, 

thèm nuô-c ; — un texte, tô ra, cîU 

nghla, giài ; — une affaire, gan viêc ; 

b' — , sang ra. 
Eclaircissement. NghTa. 
Eclairé, clair. Sang, sang giài ; — 

instruit, sang tri khôn, thông thài. 
Eclairer. Soi, soi sang; — , faire des 

éclairs, cô chôrp, chô^) nhâng ; s'—, 

s'instruire, hçc, hoc hành. 
Eclaireur (soldat) IJnh Ihâm binh. 
Eclat, gloire. Sir sang trçng, danh 

vtmg ; —, lueur brillante, sur sang 

Digitized by VjOOQIC 



ECO 



^ 110 - 



ECR 



chôi, su- sang loè ; fragment (de 
bois), mânh g5, go dâ xê ; par —, 
lîmg raânh, tù-ng khùc, timg miêng ; 

— (bruit" violent) de la voix, li<^ng 
kêu .4m Am. 

Eclatant, lumineux. Chôi, s^ng chôi ; 

— retentissant, hay k^u om S, kêu 
Am âm, kêu dùng dùng ; —, glorieux, 
ci ihâ, vinh hiin. 

Eclater, se briser. Ni ra, vu- ra ; — de 
rire, reo cucri, cu-ôi r$c, cu-cri hoa ; 
la joie éclate sur son visage, m^l 
mûi ngu^ vui mimg ; — de colère, 
phàt con gi^n, hung giân (ai) ; —, 
briller, chôi loi, sang chôi; sa vertu 
éclate, nèi liêng nhân dire ngu-ô-i. 

Eclipse. Su- Ihièu, sir chang côn, sir 
mal ; — de soleil, nhât Ihirc ; — de 
lune, nguyt't tbijrc. 

Eclipser, cacher. Che, che khuàl, giàu ; 
—, dominer, nèi, du-oc bac nhiit ; 
s'—, disparaître, bien di, in minh. 

Ecliptique. Bàng hue 10 ; s\r m$t lô-i 
quay châng khâc gi ôc vftn Irn xuông 
bai bOn xlcb d^o. 

Eclisse. Tiim van mong tâp xirmig 

gây. 

Eclopé. Que chân, que quât. 

Eclore. Ha, sinh ra ; fig. le jour vient 
d'éclore, moi sang ngi^y. 

Ecluse. C&ng. 

Eclosier. Kè coi c5ng. 

Ecœarant. Hay sinh nbàm, do- dây. 

Ecœurer. Nbàm, làm ngây, ngày. 

Ecolàtre. Thày do, tliày giâo. 

Ecole. Nbà tràng, tràng b(?c ; ouvrir 
une — mîr tràng hçc, — industrielle, 
Iràng bçc thi môc ; — de natation, 
tràngt$p boi (V. le moi Instruction). 

Ecolier. Hgc trô, kè bçc, mon de. 

Econduire. Bièt giû* phép ma duoi 
(ai) ra. 

Econome (subs.). k^ giû* vive, kè ap 
vi<*c, kè cai, Ihày cal. 



Econome (adj.). Bèn sèn, ch$t d^, ch^t 
bôp, hà tien. 

Economie, épargne. Sijr tièt ki('m, su* 
tan tien, sir de d$t ; vivre avec —, 
î^n uông tièt kiÇm ; vivre de ses éco- 
nomies, dùng cîia riêng (da tich trû- 
dan diln). 

Economique. Kè b<>t phi ton. 

Economiquement. Câch t:ln ti^n, tîing 
tiÇm. 

Economiser. Tich tru* cîia dan dan ; 
de dành, 5* tièt kiC^m, de d$t. 

Ecope, escope. Gdu, gâô. 

Ecorce. Vo, vè cAy ; m^t ngoài, sir gî 
bpc. 

Ecorcer. Gçt va. 

Ecorché. To^c, ràch toge, sirt da. 

Ecorcher, dépouiller, l-ôt da ; — dé- 
chirer, làm cho sût da ; — les oreilles, 
nôi diêc tai, nôi day dà. 

Ecorchure. Dàu sù-t da. 

Ecosser. Lày v6 ra. 

Ecôt. Tien gôp ; payer son —, dông 

gop. 
Ecouler, couler hors. Chay ra ngoai ; 

—, vendre, ban ; s — , (en parlant 

du temps), qua, mlït. 
Ecourter. Rûi, càt bùl, giAm, làm cho 

van ; — un discours, nôi tôm Ici. 
Ecouter. Nghe, lai nghe, nghe thày ; 

—, recevoir, nh^n hVi, nghe hVi, ung 

cho; —, obéir, vûng loi; s'—, se 

dorloter, du-îrng ihân. 
Ecran. Màn (giû* lira). 
Ecrasé. Bçp, da phai gi$p xuèng ; avoir 

le corps tout —, nàt rir cà va mînh ; 

— par les éléphants, phAi voi 

dgp. 
Ecraser. Gi^p xuông, dành bçp, bôp 

bçp, dành nàt ra, phà vô-, nghi^n 

tàn; — avec les pieds, giây,chà, d^p. 
Ecrémer. Lày vâng sû-a, vô-l vàng. 
Ecrevisse. (MOI Ihîr; cua, * hà ma ; — 

de mer, * dai dàu hà. 

Digitized by VjOOQIC 



ECU 



- 111 



EFF 



Ecrier (%*). Kèu, kéa m^t tîdng, reo 
léo, kêu cà tiéng ; s'— tous d'une 
voix, kêu lôn cùng nhau, keu la, 
.-reo, kéu dông thanh. 

Ecrin. H6m, bao, tûi di dô qui. 

Ecrire. Vièt, viêt ïâcli; —un ouvrage, 
chép sach ; — à quelqu'un, vièc ihu- 
cho ai. 

Ecrit. To- boi, dieu vièt, don, sî'ich. 

Ecriteaa, avis. Yèt thi. 

Ecritoire. Ngbién. 

Ecriture. Su- vièt, nél chir, cIïû- vièt, 
ki^u vièt, câch vièt ; la Sainte —, 
kinh thânh. 

EcriTain. Kèchépsâch, kè Ihôngthâi. 

Ecren. Banh èc,rèldanh ôc; cùm, lii. 

Ecrouelles. BC>nh tràng nhac. 

Ecroaer. Giam, giam ifi, rôt danli oc, 
bât vào cîini. 

Ecroulé. Bu dô, dâ rû*. 

Ecrouler. Bûnhdi,phâ, dânli diradi ; 
s*—, di xuèng, lo-. 

Ecm. (To-...) chu^ nàu, chu-a thuOc 

Ecu, bouclier. ThuSn, mAc, khiên; — > 
ancienne monnaie, d<$ng, dong bac, 

Ecueil, rocher dans la mer. S^n, hôn 
San, bon da, bon rgn, hAn lô, lèn ; le 
vaisseau s'est brisé contre T— , làu 
cbam vào bon lô vir ra ; — , obstacle, 
ngàn tftr, su- cheo leo. 

Ecuelle. Bât ; 

— à manger le 
riz,bâtsè(fig.) 

Ecume. Bot, bot dai 

Ecumer, jeter deTécume, s^u dai ; —, 
enlever Técume, vo-t bçt; —, (neu- 
tre), ra bçt; fig., — les mers, làm 
Dgb^ cu-<>p bé. 

Ecumeuz. BAy bçt. 

Ecumoire. Moi thira. 

Ecureuil. Con sôc. 

Ecurie. Chu^ng; — (pour les éléphants 
elles chevaux), ihu. 

Ecusfton, armoiries. Dftu, an. 




EcuMonuer. Chièt ra$m cây. 
Ecnyer. Tham kj, tham th^ng; kè 

quân ngvra, kè d^y phép cô-i ngira. 
Eden, paradis terrestre. Virô-n dia 

dàng. 
Edenté. Môm, môm rang. 
Edenter. Phà rang, nbd rang. 
Edicter. Ra ch), truytin day, khièn. 
Edifiant. Kè làm gu-oîig tôt; exemple 

— , gu-oTJg tôt. 
Edification, action de biltir. Su* xây 

nbà, sir /àm nhà ; —, bon exemple, 

gu-ong tôt, gu-ong siing, sir làm 

gu-ong tôt. 
Edifice. Bèn, nhà. 
Edifier, bâtir, xAy; —, fonder, l^p ; 

— , donner le bon exemple, làm 

gu-ong tôt, giro-ng sang. 
Edilité. Clurc quan sira phép U\c càc 

nhà trong thành. 
Edit. Sâc, chl; donner un —, ra sdc, 

xuông chiêu ; publier un — , lue 

long. 
Editer (un ouvrage). In, khânbJn,, 
Editeur. Kè sitp such ma in. 
Edition. Su- in s.âch ; préparer une —, 

dçn sàch, sâp sàch ma in. 
Edredon, duvet. Long con ; — pour 

dormir, chàn bàng long. 
Education. Su- day dS, su- coi sôc; — 

dans la famille, su* xem sôc con trè 

ô- nhà câch hlln hoi . 
Edulcorer. Làm cho ra ngçt, plia 

du-ÔTig. 
Eduquer. Dqiy d5, coi sôc, dàn, xem 

sôc; — dès Tenfance, coi sôc, day 

dS tir thuô- bé. 

Effaçable. Xoâ dirçrc. 
Effacer. Xoâ, bai ; — une faute par 
une bonne action, dâi tÇi l$p công ; 

— un caractère, gô cbCr, bôi dm* ; 

— un nom des registres, cung tên, 
cung uV ; — une tache, rira vèt ; 

— rempreintg^ 4es D^^^kf Jôt 



EFF 



- 112 - 



EGA 



chân; —, fig. phâ tan, làm cho 

niàt tich, làm cho xong. 
Effarer, Làm cho rbi- 
Effaroucher. Làm cho sçr, làm cho ra 

dû-; 8—, so-, nên dû-, hoâ nên dû*. 
Effectivemeat. Thât, ihâtsir. 
Effectuer. Làm, làm non, làti hoàn 

thành, lo lieu. 
Efféminé. Y^u di^u, biêng nhâc, non 

nô-t. 
Efféminer. Làm cho ra yèf^ di^u, làm 

cho ra non nô-t nhu* dàn bà. 
Effervescence. Sir dông lén, su- nông 

nJy, su- r% lên. 
Effet, résultat* Su- gi bi-i dieu khàc ma 

ra; _^ exécution, viéc gi dâthành, 

viêc non Ihành; sans —, chang nén 

viêcgi -, en — , (loc. conj.) thAt sir, 

ât là. 
Effets, biens. B6 ikc. 
Effeuiller. Càt là ; s'—, mal là. 
Efficace. Cô sù-c, m^iih siic, duoc 

vii}c ; remède très —, lhu5c c6 sirc 

chûa bOnh, lhu5c hc hi?u. 
Effigie. Ành, iu-çrng, hînli ; —, res- 
semblance, Idnh bông. 
Effilé. Tirng chl, lîrng sç-i ; lig., nlur 

chî. 
Effiler. Kéo. gô- tirng sç-i, tirng chî. 
Efflanqué. Gây vô, 6m nhom. 
Effleurer. Dânh sàt, dânh phii dàu 

nhç ; — un sujet, nôi qua, nôi kr^c 

qua vé sir gi. 
Effluve. Hoi. 
Effondrer. Bành vô\ phâ, dânh gAy ; 

s'—, vu-, gày. 
Efforcer (s*). Ra sû-c, gang sù-c, c5 

sù-c, gdng gu-o-ng, làm girçrng, làm 

hêt phép. 
Effort. Sijrgâng sù-c ; avec — . hêt sue, 

càch m^h; (prov.) s'épuiser en — 

inutiles, chàu chàu dâ voi. 
Effraction. Su- dào ngîjich khoét vàcli 

ma an trAm. 



Effrayant. Quai gfr, gi" hy gô-m; châ- 
timent —, hinh ph^t thSng nh$t. 

Effrayer. Be. gioa, bât n^t, n^t ne) ; 
làm cho (ai) kinh hai ; s'— scr, cô 
long rat. 

Effréné. Buôngluông, sirmêquà phép. 

Effroi. Sir kinh khièp, sir sç- hai, su- 
dài sç-, sir kinh khùng. 

Effronté. Xàc lào, tro- trâo, ngJ ngào, 
ngS nghjch. 

Effronterie. Sif tro- trâo, su- xàc lào. 

Effroyable. Gôm ghièc, quai gîr, làm 
cho kinh khièp. 

Effusion. Su- dà, sir dJ ra ; — du cœur, 
su- lâu tlnh. 

Egal, pareil. Bàng ; égaux, bàng nhau, 
bàng Irac, bàng vai; —, uni, bàng 
phâng;— , poh, nliSn; caractère - 
à soi-même, tinh khàng khàng mOt 
mu-c; de visage — , m$t mûi bàng 
phSng; à 1- de, nhu-, bàng, cung 
bàng; d' à -, ngang nhau, bàng 
nhau. 

Egalement (adv.). lîàng. 

Egaler, rendre égal. Sjin bàng, làm 
cho bàng, cho bàng phXng ; —, *Hre 
égal, Ibàng, non bàng; s'—, sành 
ndnh cùng, nghl mlnh bàng. 

Egaliser. San, làm cho bàng, ié cho 
bàng; —avec la main, v5 cho bàng. 

Egalité, niveauégal. Su- bàng, su- bàng 
phang; — d'âme, tinh bàng phSng, sir 
hàng cù- mOt càch ftn îr, sirhàn tinh. 

Egard (avoir). N^, kinh ne, Uiién lu- ; 
à r— de, vl, vuôi, M^ ; eu — à, lùy. 
vira. 

Egaré. L^c lac màt, l$c dàng; avoir 
les yeux égarés, trông tu- h^, lAt 
luô-ng. 

Egarer. Màt; s'—, Ijjic dàng, lac lOi, 
xiêu Isic ; (ig., làm, làn, l5i. 

Egayer. Làm cho vui, làm cho (ai) 
du-ac nù-c long, làm cho khoâi hc ; 



ÊLA 



- 113 — 



ÉLE 



Egida, bouclier. Khién niOc, thuJn ; —, 
protection, sir bênh vij-c, su- phù hO- 

Eglantier. Cây tâm xaân, ' dô anh tir 
hoa. 

EglanUne, fl. * NguycH qui hoa. 

Eglise. Nhà thô-, nhà thành ; — cathé- 
drale, nhà Uitr chloh toà; — parois- 
siale, nhà thtr tri s2r; la Sainte —, 
thânh hôi, thânh YgliprAsa. 

Eglogae. Thor Cthu-). 

Egolsme. Su* tnic loi, sir chl tlm ich 
riêng minh. 

Egoïste. K^ chl lo dAn minh, k^ chl 
tim irh riêng minh, ngu-iVi truc 
Içri. 

Egorger. BAm liAt, ch$t co, gi«^t. 

Egosiller (s*). Gào, nôi khAn. 

Egoat. Cùng, rânh. 

Egoutter. Mio (gionggilong» xuông, 
<:h&y tirng giQl. 

Egratigner. Cào, cite sùy da. 

Egratigaure. hàu rào, dau cào sAy da. 

Egrener, égrainer. IHiiii (hat), suât 
(lùa); — son chapelet, lân hat. 

Egriser. Nhun. 

Egmgeoir. Côi tân mu5i. 

Egrnger. Tân muôi. 

Ehonté. Chàng liay hh thon, không 
hiAt xàu ho, tro- In'io, trô-l nhJ, long 
lao. 

Elaborer, ha sû-c, xuùt công, ti^an lirc^ 
chuyôn tAm, hàm h^. 

Elsagnns ou Chalef. Uua nhôt, cAy 
nhôt. 

Elagoer. IMiAt ngành, xén cAy. 

Elan. .Su- xû dânh, sir lip vào, sir si 
sur; — de l'Ame, su- dAng long, 
linh mê nian. 

Elan, grand cerf. (Thir) nai lô-ii. 

Elancement, douleur. Sir can, diiu 
cân. 

Elancé (de corps). Kh&ng kliAnh. 

Elancer (s). .\hay, chây rhom, \àu^ 
vào, chay vào. 



Elargir, étendre. Mi* rOng ra ; — , 
agrandir, nô-i ra, thâo ra; —, délivrer, 
tha. 

Elastique (balle). Hôn nhijra. 

Electeur , celui qui élit. K^ bâu lén, 
kè kén cliQn. 

Election. Su- bâu lên. 

Electricité. Khi (sàm sét), khi (hi 
phach); maison où l'on fabrique 1'—, 
nhà mây dèn. 

Elégamment. Câch lo chlnh, cach 
tran, eU. 

Elégance, beauté. Su- te chlnh, su- xinh 
tôt; —, politesse, sir Ijch su-; — , 
dans le langage, si.r vàn hoa, su- mï 
duyêt, cach nôi tro-n tru ; s'exprimer 
avec —, nôi mï dayêl tro-n tru. 

Elégant. Lich su-, xinh tôt, hoa ml. 

Elégie. Tho- âo niïo, tlia ihàm thiol. 

Elément. Bau, côi r?, giông; les 
quatre éléments : Tù- hành (là khi, 
thîiy,hoà, tho); les cinq — (chinois), 
ngu hành, sont: kim, l'or; mOc, le 
bois ; thuj-, l'eau ; hoa, le feu et tho, 
la terre ; — constitutifs d'une chose, 
coi n^, hàng, giông; étudier les 
— , hoc chu* a. b. c. ; bAl dau 
liçc. 

Elémentaire. ThuAc vo hài d^tu, thuôc 
ve chu- a. b. c. 

Eléphant. Con voi ; la trompe de V — , 
voi voi ; les défenses de 1' — \ ngA 
voi ; siège à —, lau voi. 

Eléphantiasis, maladie. (Thu-) tât 
phong, hçnli hui (da hôa ra nhu- da 
voi). 

Elévation. Su- dem lén, su- lAng lén, 
si.r cao;fig., su- liing lén; — de 
l'Ame à Bieu, sir deiu tri khôn vc 
BiVc Chûa Loi. 

Elève, étudiant. Hoc trô, day tô; — 
de mariue, quan mot khoanh. 

Elevé. Cao, thirmig, irén; honnuf de 
taille élevée, ngu-ôi cao lôn ; homme 



Digitized by VjOOQIC 



ÉLU 



- 114 - 



ËHB 



bien -r, ngirôi lich si^r, hay giÛ'phép, 
h&n hoi. 

Elever, porter en haut. Nàog lén, dem 
lên, kéo lên ; — quelqu'un en grade, 
tâng chîrc trçng hcrn; — , bâtir, xây; 
—, nourrir, nuôi, coi soc, d4y d5 ; — 
la voix, càt tiêng lên ; — des vers à 
soie, chàn tâm ; s'—, s'enorgueillir, 
c^iy mlnh trçng, khoe minh. 

Eleveur. Kè nuôi (lue suc). 

Eligible. Kh chiu bâu lén duoc, chpn 
du-çrc, bâu lên du-ç-c. 

Elider, faire une élision. Bô-t chu* 
(trong mOl tièng). 

Eliminer. Buii ra, lo^ di. 

Elire. Bâu, chon, tuyâr. duyÇt. 

Elite. Nhât, tôt nhlkt, nhàt hang. vào 
b$c nhàt. 

Ellébore, pi. ' iNgô thù du ; — noir, * lê 
lô. 

Ellipse. Sir bô-l mOt tièng (trong câu). 

Elocution. Câch nôi, ki^u nôi. 

Eloge. Su- khen, lè-i khen ; faire 1 — de 
quelqu'un, nôi khen, bât mirng ; — 
d'un défunt, bài tâng nguoi chèl. 

Eloigné. Xa, càch xa. 

Eloigoement. Bô xa, quâng xa, sir h- 
câch xa. 

Eloigner, écarter. Bem di, duôi ra ; —, 
détourner, cât di, cho khii ; — , chas- 
ser, xua, duôi, loai ra ; s'— , di, di 
vé, rô*i di xalânh. 

Eloquence. Tài nôi, sir de nôi. 

Eloquent. Khéo nôi ; — à prêcher, kê 
cô tài nôi ni- nhu* corn vàng. (Le riz 
jaune se gonfle beaucoup à la cuisson, 
de là ridée de cette comparaison). 

Elu. Bu chju chçn, du du-ac bâu 
lên. 

Elucider. Tô ra, giJi nghïa, xét cho 
ininl) b^ch. 

Elucubration. Su- chuyên tAm (viÇc 
gl), sirlàm viêc ban dêm, sir làm 
khuya. 



X 



Eluder. Trành, trâoh, thoât khii ; — 

une question, nôi tréro, nôi dâo ra. 
Emacié. Gây gô, gây vô, gây nhom. 
Email. Thuôc pha thiiy iinh va ioài 

kim, men, son. 
Emailler. Vê (xuy) bâng thuftc pha 

thuj^ tinh va ioài kim. 
Emarger, écrire en marge. Bien vào 

mép (sâch) ; — , signer un reçu, chu* 

ki nh$n bac. 
Emanciper (v. g. un enfant). Tha trë 

mo côi khbï phép kè coi sôc, cho phép 

ir m$c y minh ; s' — , làm quâ rau-c, 

quâ le. 
Emaner. Boi... ma ra, duyên do t^i. 
Emballer, empaqueter. Xèp, ch6ng 

chat, xêp d6ng ; fig., s' —, nôi gâl, gât 

gong, sôt giân. 
Emballeur. Thô* xrp du vào boni, vào 

thùng. 
Embarcadère. Bèn, bèn tàu. 
Embarquer. Bè dô du-ôi tàu ; s'-, 

xu&ng tàu; s' - dans une affaire, 

minhlo viêc..., giây minh vào viêc 

Embarras. Ngun, ngân tri- ; être dans 
1'—, tùng. 

Embarrassé, gêné. Ti'ing, rôi ; —, em- 
brouillé, bo- VO", rôi ; — par les affai- 
res, mâc, bôi rôi ; être — , gijp giànb ; 
— pour répondre quelque chose, 
thu-a dieu g), thi phài khôm nom 
gai dâu gai tai moi dâm thira. 

Embarrasser. Ngân l^i, ngàn càm, 
can ; — un chemin, virô-ng loi di ; 
s' — , virô-ng viu, mâc lirai. 

Embaucher (quelqu'un.) Bût tit^n 
mua (ai). 

Embaumé. Tho-m, cô miii tho-m. 

Embaumer, sentir bon. Thom ; — un 
cadavre, xirc Umôc thom xâc ; —, 
paifumer, di ou dût thuoc tho-m. 

Embellir. Sua sang cho til chlnh, don 
dep ; — une histoire, kJ truyÇn câch 

Digitized by VjOOQIC 



ÉMÉ 



115 - 



EMM 



hay ; b', — , (parlant d'une personne), 

an mâc Ijch sir, ra$c âo lich sur. 
Emblée (d';. (Kè> virçrt b^c. 
Emblème. Dâu, hlnh bông. 
Emboîter. Bât vào, b& vào, tra vào ; 

— le pas, theo nôi, theo bè, hpp y ; 

8* — , dông vào vuôi nhau. 
Embonpoint. S^r béo, su* sÇ biing. 
Emboucher. Tbâi, thôi vào, d^ giâp 

vào miçng thôi ; — la trompette, 

tbàî lii va ; — le porte-voix, thôi 

loa. 
EmboQchure d'un deuve. Cira, cùa 

he ; — d*un instrument de musique, 

mièng, miêng àng, lô. 
Embourber. Làm, làm lâp ; s' — (dans 

une affaire), mâc viêc gî, roi. 
Embranchement de chemins. Ngâ tu-, 

ngâ ba. 
Embraser. Thôi lira, dôt, thi(^u, plian 

hoa. 
Embrasser. Àm, Sm lày, ôm li^y ; — 

les genoux, bô gôi ; — , baiser, hôn ; 

i' — , hôn nhau. 
Embrasure. Cùa sô. 
Embrocher, mettre à la broche. Dùng 

nông quay. 
Embrouillé. Roi, xôn xao. 
Embrouiller. Làm cho r&î rit, làm 

cbo mâc pliai ; s' — , giàn minh, vb\, 

giây minh. 
Embûche. Chu-ô-c môc, muni kè ; dres- 
ser des embûches, lâp muti, lâp kè, 

lira dôi ; éviter des — , ngù-a don 

mu-u gîan. 
Embuscade. Noi rinh ; mu-u kè ; être 

en — , dang rinh; se mettre en —, 

don eo. 
' r. Embusquer (s'). Rinh. 

Emeraude. Ngoc xanli, quinh ngçc. 
Emeri. * Kiro cu-ong toàn, m^t thu\ 

tinh. 
Emérite, remarquable. Cô công ; kè 

làm vi^e minh câch dài>g khen. 



Emerveiller. An îr (câch nào) cho 
ngu-ôri ta lày làm 1^ lùng, lày làm 
trong , s' — , lày làm Iç, sirng tri ra ; 

— , s'étonner, ngîn tri. 
Emétique. Thuôc thô. 

Emeute. Su- xôn xao, sir dày loain, su* 

khft-i nguy ; exciter une —, làm loan, 

làm cho rây lôn. 
Emettre. Phât ra; —, énoncer, nôi, 

ti ra (dieu gî, le gi). 
Emietter. Bôp ra vun ; — des mottes 

de terre, rir. 
Emigrant. Kè sang nu-ô-c khâc, kè 

thièn eu-. 
Emigration. Su* sang nuâc khâc, su- 
sang l$p co- nghiÇp 0- phu-ong khâc. 
Emigrer. Sang ô* nuôc khâc, sang 

phu-o-ng khâc ; sang lOp co* nghiOp ô- 

nai khâc. 
Emincer, couper en tranches minces. 

Thâi nhi. 
Eminence. Noi cao, gô dông, dôi nhJ, 

côn ; —, titre de dignité, Dire ông 

Ion, 
Eminemment. Câch la, câch nôi, câch 

tuyen hJo. 
Eminent, qui domine. Cao, cao hon ; 

— excellent, Irçng, cao trçng, thông 
thâi lâm, thu-ang tri ho-n mçi ngu-iVi. 

Emissaire, agent. Kè cô lénh sai ; —, 

espion, quân do. 
Emmagasiner. BÔ vào xu-ô-ng trîr 

hàng, de dành, hà vào kho, xèp, 

thu lai. 
Emmaillotter. Rqc khân trè con. 
Emmêler. Làm cho rôi rit, làm cho 

mâc phâi, làm cho giây giu-ông. 
Emménager. Xèp dô, don dô vtrong 

nhà mô*i Jr). 
Emmener. 6em di, divu di, du-a di, 

cht vf^. 
Emmieller. Pha ou bôi mât ong ; pa- 
roles emmi«^llées, loi diu dùng, <'in 



ai, dçp lôn<;. 



Digitized by CjOOQIC 



EMP 



- 116 - 



EMP 



Emoi ; mettre en — . Làm cho Hy bç, 

)àm cho b&i rb'i. 
Emollient. Làm cho bô-l dau, làm cho 

nguôi ngoai, hay dÔ'. 
Emolament. BànglOcJirongtién phal, 

Icri, ich, lai. 
Emonder. Phât cây, xén but ngành. 
Emotion. Su- dAng long. 
Emotionner. Làm cho dOng long, làm 

cho chuyèn ; s' —, dOng, chuy^n. 
Emotter. Bàp rù- (dât). 
Emoucher. Buii ruoi di. 
Emouchoir. M moi. 
Emoudre, aiguiser sur une meule. 

Mai, mai cho sac. 
Emousser. Làm cho cùn, ta mûi, làm 

cho mon mfti ; — un sabre, làm cho 

lu(H (giro-m)'sàt ra nhul; fig. ; s'—, 

ra y eu, ra kém, màt sirc. 
Emouvoir. Làm cho dOng, dành dông; 

s' — , sinh dông long. 
Empailler. Giui (rom, trl^u) trong da 

(chim, V. V.) da lAt. 
Empaler. B6ng ngu-ù-i ngoi vào noc. 
Empan. Gang, gang nâch. 
Empaqueter. Gôi, bô lai. 
Emparer (s'). Bat, lày ducrc, cam ; 

s' — d'une ville, ha thành ; loc. (ig., 

la terreur s'empara de tous, moi 

ngutri dâ khièp. 
Empâté. Cà ho, da boi ho. 
Empêché. Ba cô (lù-i v. v.) ràm ; — par 

les affaires, mac trô* viçc ; n't^tre pas 

— , không cô viOc gî, îr nhung. 
Empêcher. Ngan tro-, can giàn, ngân 

lai, Dgàn càm ; s' —, s'abstenir, giû* 

keo, chàng dam ; — de rire, cam 

co'n cuoi lai, nin cmVi. 
Empêchement, Ngàn trtV, su- gî làm 

ngrm tnV. 
Empeigne. Mo, mu. 
Empereur. B^, hoàng de, vua Ihu-o-ng 

Empeser. Hoà b()i Iqc vào nu-ô-c. 



Empesté. Hôi hâm, th6i tha, th5i hoâc 
tanhhôi, hâm khâra. 

Empester. Ra hôi hàm, ra th&i tha, ce 
mùi gây gât. 

Empêtrer (s'). Giàn minh. giây minh. 

Emphase. Sir nôi vàn boa quà le, 
\i'\h\i nôi giOng, càch nôi phào. 

Emphatique. Kè nôi kit^u giong. 

Emphysème. Bvnh phù. 

Empierrer. Bh dà ma dâp dàng. 

Empiéter. Lan dàt; fig., trOm quy^n. 

Empiler. Xèp d$l, \è xêp, tich 
dông. 

Empire, gouvernement d'un empereur. 
Nuô-c thu-çrng vi ; — , commande- 
ment, quy(în phép, sir cai trj. 

Empirer (une maladie;. Ra n^ng, ra 
nàng ne. 

Empirique (remède). Thuôc kinh trj. 

Emplacement. Nai, dàt. 

Emplâtre. Thuôc rit, thuôcdàn, tbuàc 
cao ; mettre un —, rit thu6c, 

Emplette. B6 mua, sir mua ; faire une 
— , mua. 

Emplir. Làm cho day, bi dây, di cho 
diîy. 

Emploi, fonction. Nghe nghiêp, vi?c 
rièng ; —, usage, sir dùng ; — , occu- 
pation, vièc. 

Employé (subs.). Bây tô-, ky lue. 

Employer (quelqu'un, quelque chose). 
Dùng; — son temps, màt (dùng) 
"^'*y &»<^ ; 8' — en faveur de quel- 
qu'un, lo giùp ai. 

Empocher. Bè trong toi ào; lig., an 
tri>m. 

Empoigner. V5 ngirc, nâm chàl lày 
bai tay ; s* — pour se batire, chàng 
cày nhau. 

Empois. BOt loc (dùng giat ào). 

Empoisonner (quelqu'un), (ibo ai uùng 
thuoc dôc ma chî^t ; — quelque chose, 
plia thufic d()c vào (cài gî) ; — un 
plat, dành ba. ném ba, bo bà ; mets 

Digitized by CjOOQIC 



EN 



117 ~ 



ËNG 



empoisonné, bir^t; s'—, u6ng tliuôc 

ddc. 
Empoissonner. Tha eu (chuôm, uo, 

dâm, V. V.). 
Emporté, violent. Ilay gi^n, luiy gâl, 

ban tinli, néng tfiili. 
Emportement, violente colrre. Sir 

lam giân, si.r câm da, si.r cîini 

lâm. 
Emporter, porter ailleurs. i>em di, càt 

di ; — d'assaut, xông bat, ha (thànli), 

dî'uili dirçrc ; F — , venir à bout, durrc ; 

F— sur, nii, vu-ç-t hcn, trii lien, 

ducrc nuô-c tren ; s'—, giân, tlijnli 

nrt, bÔTi giîTin, phât cun giAn. 
Empoter, (lâm (boa, cày) vào binh. 
Empourprer. I.àui cbo nèn sac dieu. 
Empreindre. In, dông, lliicli, an, de, 

dânb. 
Empreinte, manjue. Uàu ; — du pied, 

lot cliàn. 
Empressé. VAi, sot mot; faire T— , lo 

làng làni vi^c gi, làm vàt vJ làm, 

làt Urbi. 
Empresser (s'). Vrti vàng, di mau, tàt 

tu-{ri. 
Emprisonner. Giara, giam cù-, rot vào 

tù, bo (ai) vào ngiic. 
Empmnt. Sir vay no-. 
Emprunter. Vay, mu-cm. (Vay indique 

que Ton ne rendra que la valeur ou 

le prix de la chose ; miro-n s'emploie 

lorsque la chose elle-même doit être 

rendue). 
Empruntenr. Kè vay nçr. 
Empyrée. Thièn thu-ç^ng. 
Empyreume. Mùi khét. 
Emn. D^Dg long. 

Emulation. Su- dua Ihi, sir doa tranli. 
Emule, concurrent. Kèduathi, kèdài 

dicb ciing; —, qui imite, kv bât 

cliirorc . 
En (prép.). 1" Marquant l'endroit se 

rend par tgi, trong, ngoâi, trèn, 



dirô*!, selon le sens ou bien se sup- 
prime. 

Ex.: En ville, ngoâi plio; enterre, 
du-ôi dàt ou trong dàt ; en 
route, doc dàng. 
2" Marquant le temps, se rend par 
la conjonction khi ou dang khi, suivie 
du verbe. 
Ex.: En songe, khichiêni hao ; — 
dormant, dang khi ngii ; 
être — prières, dang doc 
kinh ; 
3^* lndi(|uant la matière, se rend 
par bàng ou se supprime. 
Ex. : Statue — bois, tu-ofïjç bàng 
dà boa : 
♦ i«* Loc. div.: en public, trong 
trAi, càch tô lr> ; — ami, câch 
thict ngbîa, dàng bsjtn hûu ; 

— rond, vông; — cas que 
(loc. conj.) bàng co, hofic 
khi, ho^c c6 ; — dépit de 
(loc. prép.), trâi y; — face 
de (loc. prép.), Iruâç m$t, 
ngang, ngay, thàng ; — outre 
(loc. conj.), lai, va, va lai ; 

— raison de (loc. prép.), 
vi, tiiy, cù-, etc. 

Encablure (une) B<> bai tram thirô-c 

Uiy. 
Encadrement. Khuông. 
Encadrer. Bành vào kbuông. 
Encaisse. Tien bac trong hôm. 
Encaisser. Nh^n lày tien, xèp tien vào 

trong hôm. 
Encan. Vendre à T— , Bàn càch lèn 

già \i'4 già ; être vendu à 1' — , chiu 

bân tranh mjjii. 
Encastrer, joindre. Chàp, noi. 
Encaustique. Thuôc pha thuj" tinh va 

loài kim. 
Enceindre. \\u6c quanh, d^t chung 

quanh ; — une ville, vày, vày boc, 

boc, bao. 

Digitized. by CjOOQIC 



ENC 



- 118 - 



ENC 



Enceinte, circuit. Loi chung quanti, 
vông ; — , clôture, bô- rào, rào gi^u, 
lûy. 

Enceinte ((Hre). (Bàn hù) cô mang. 

Encens, ilu-crng, iihû liu-irng; de 1'— 
noir, liuong den ; de 1' — ♦blanc. 
hu*o-ng Irâng, buang kin; de l'- 
enroulé, buong vông; récbaud à — , 
lu* huorng ; brûler de i' — , dot bucrng. 

Encenser. Xông buo-ng ; llg. — llatter, 
dua ninb, pbhib pbô-, pbô pliînh. 

Encensoir. Hmb buo-ng, lu- buong, 

Encéphalalgie. Su- rù c dau. 

Enchaîné. Kè pbâi trôi, ke pliai giani 
Irôi ; — , lié, joint, da buôc. 

Enchaînement des idées. Su viw y 
luy tièp nliau. 

Enchaîner. Trôi, buôe ; être enebainé, 
porter la cbaîne, pbî\i deo xiéng ; — , 
captiver, lày long (ai); s' — , kè bop, 
nôi, cbâp; — (parties d'un discours), 
nôi câu nôi li^n tièp nhau. 

Enchanté, charmé. Kê lày làm vui 
long, tboà long, niirng lâm ; — , qui 
plaît, d? coi, vui vê, vui suông, sung 
su-ô-ng. 

Enchantement, plaisir. Su* vui su-ông ; 

— magique, su* èm chu, su* phù chù. 
Enchanter fasciner. Phù "chù ; — , 

réjouir, mirng rô-; — les oreilles, 
nôi éni tai. 

Enchâsser v. g. des pierreries. Ngçc 
bit vàng. 

Encbausser. Vun, vun dàt. 

Enchère. Su* Iranli mai; mettre T— , 
dânh giâ ; vendre, acheter aux enchè- 
res, bàn, mua tranb m^i. 

Enchérir. Giâ, thâch giâ^ dàng giâ ; 

— , vendre aux enchères, bân tranb 
niyi , — , surpasser, nôi thémnôigià. 

Enchérir, devenir plus cher. Lén cao 

giâ, dâl ho*n. 
Enchérisseur. Kë tranb mai. 
Enchevêtré. Hôi, bôi roi. 



Enchifrénement. Su- sh mûi, sir ng9t 

niûi. 
Enclave. (Buông, dàt) cîia rièng îr 

giîra ruông nguôi la. 
Enclaver. L^p giô*i ban, kiêm, d;ît 

trong. 
Enclin. Chieu ve, mè, cô tinb, von 

bay... 
Enclore. Hào, rào gi;liu, dâp lûy. 
Enclos (un). Bat vu-àn cô tuô^ng, cô 

lûy bao. 
Enclouer. Bông danb vùo. 
Enclume. H on dè^ câi de. 
Encoche. CbS da kbàc. 
Encoffrer. Xèp Irong boni, di^ trong 

tîi, d^ trong boni tien. 
Encoignure. Xô. 
Encoller. Hô, dan. 
Encolure d'un cheval. Co, gây co 

(ngira). 
Encombrer. V. Embarrasser. 
Encontre, à Y — , Cbông ira, dôi dicb, 

ngang. 
Encore (adv.). Côn, côn nCra, ton ; — 

(prép.), lai ; — que (loc. conj.), du... 

mâc long ; loc. div. : — davantage, 

bon nira ; — une fois, mot lân nû-a ; 

pas — , chira ; non seulement, mais 

—, châng nbû-ng là... ma lai. 
Encourager. Kbuyén bio, giuc long, 

giuc gia, yen in; —, favoriser, bênh 

vue, giùp. 
Encourir, s'exposer à. Phài, mac pbài, 

lieu minh. 
Encre. Mu-c ; — de Qiine, mire làu ; 

un bâton d'— , thoi mire ; délayer 

de T— de Chine, mai myc. 
Encrier. Ông mu-c; — annamite, 

nghién. 
Encyclique (lettre). Tbir chung (Bù-c 

Tbânh Phapha) ; sac t6ng moi noit 

l^nh truyén cho bèt moi noi. 
Encyclopédique. Chung, gôm, moi 

su-. 

Digitized by CjOOQIC 



ENF 



-. 119- 



BNF 



Endémique. Tuy ncri, luy dùl ; cliuDg 

mAt no-i. 
Endetté (être), llo nrr, mac no*. 
Endetter (s'). M de nrr, phii na. 
Endoctriner. Do dùnh, day bùo rûcli 

dôi tri. 
Endolorir, i.àm cho dau ho-n. 
Endiablé, méchant. Bôc dû* ; — . 

espiègle, nghich lâm. 
Endiguer. Bap dô cho klioi h.it ; iig., 

ngàn, ngàn lai. 
Endommager, ^inh h^, làm hai. 
Endormant. Hay sinh buôn ng&. 
Endormi. Buân ngb ; —, mou, lô- dix. 
Endormir (s'), Ngîi, ngu nghi ; s'— 

de lassitude, thin ogù. 
Endosser un habit. M$c ào ; — la 

responsabilité, ganh vi^c, gânh toi. 
Endroit. Noi, sbr. 
Enduire. Xirc, xoa, bôi, trdt ; — - une 

barque, sân. 
Enduit. Su* bôi tràt. 
Endurant, tiay chiu khô, hay nhjn. 
Endurci. Bâ ra cirng; fig., cirnglông, 

cÛDg co, dâu bô. 
Endurcir. Làm cho ra cirng ; iig.. 

s* — , ra cirng long, chSng bièt hi 

thçn. 
Endurer, souffrir. Chiu ; — volontiers, 

cam chju, cam tûm, cam long, cam 

bung. 
Energique. Virnglông. 
Energumène. Kè ph^ qui âm. 
Enervant. Hay giuc long gât ; hay trèu 

long gijn. 
Enervé, emporté. Hày gât, hay gi^n. 
Enerver. Làm cho ra yêu sirc, làm 

cho ràt gan, làm cho chàn. 
Enfance. Tuii tho-, tuii non nôi, tuai 

màng sîra ; la Sainte liinfance (con- 
grégation), hQ tiâu nhi, ho thiên 

thân. 
Enfant. (]on, trè con, trè mb ; les 

enfants, con câi ; — adoptif, con 



nuôi ; — légitime, con bi-i bai vq* 
ch6ng ma sinh ra ; — illégitime, con 
gian sinh, con ngoai tinh ; — pos- 
thume, con sinh ra khi cha da chèt 
doan ; tout jeune — , mon, con di, 
tho- ^u. 

Enfanter, mettre au jour. Sinh, sinh de; 
— , produire, l^p ra, sinh cô-, làm. 

Enfantillage. Câch làm, càch nôi nhu* 
trê con. 

Enfantin. Thuôc v^ trJ con, tlmôc v^ 
tuii trè. 

Enfarinée (bouche). Loi nôi ngQt, kè 
ton ngôt, kè a dua. 

Enfer. Bia nguc, âm phù ; les dieux 
de r — , diêm vu-ang ; tomber en —, 
sa xuông dia nguc. 

Enfermer. B$t trong, bi vào, tra vào; 
— en prison, giam, rôt ; — une 
ville, vày, vây boc. 

Enfiler, mettre par files. Hu3i; — une 
aiguille, xè kim. 

Enfin (adv.). Sau hèt. 

Enflammé. Bang chây, nôngnhu^lù-a, 
fig. sôt sang, nông nây ; des vers —, 
nhCrng tha sôt sang. 

Enflammer. Bôt lùa, thii lira ; — 
quelqu'un, xui giuc, thôi thùc; s*—, 
lày lùa, bén lùa, chây ; s' — , s'em- 
porter, lên con sôt sang, gât gong. 

Enflé. Sung lên, phù ; visage —, bu 
m^t ; corps mort —, xâc chu-o-ng. 

Enfler. Làm cho su-ng lên, làm cho 
phông ra; s'—, sung lên, phù ; —, 
grossir^ phinh ra, bâu ra ; s'— légè- 
rement, giât lên ; s'— par la piqûre 
d'un insecte, nii giât; s'- , fig., ra 
kiên ng^o. 

Enflure. Bçnh su-ng lên, b^nh phù. 

Enfoncé, profond. Sâu, thàp, triîng, 
sàm ; yeux — , mât lôm vào. 

Enfoncement. Su* dé xuông, chiêu 
sâu ; — d'un rocher qui surplombe, 
hèm dâ. 

Digitized by CjOOQIC 



EN6 



- 120 - 



SNL 



Enfoncer. Bông vào, dun vào; — une 
porte, xông vào; le navire enfonce, 
tau chim. 

Enfouir. Làp dut, vùi làp, Ira vào dût, 
tâng, chôn ; — , cacher, giàu, che, 
giû* kin, chang tA ra. 

Enfouisseur. Kè cliôn \uc, kt* mai 
tâng. 

Enfourcher. Câi ngira, lèn ngua. 

Enfourner. Dun bành irong lô, nuâng 
bànli. 

Enfreindre. Loi, phijim dèn. 

Enfuir {s'). Tron di^ lânli, cli«jiy ; le 
temps s'enfuit, thi giô cliông qua. 

Enfumer. Hun, hun khôi, xông kliôi, 
plmn khôi; — des rats, hun chuôt. 

Engageant. (|ui attire. Hay do dành, 
hày giiic long \é sir gi. 

Engagé (soldat). (Linh) mô. 

Engagement, promesse. Lo-i hùa ; —, 
mise en gage, sir do*, sir dâ cô ; — , 
enrôlement, su- linh dîî d»it ton vào 
s^ hinh. 

Engager, aUirer. Uô dành, (|iiyèn du, 
rù; —, donner des avis, khuyèn 
bao, khuyèn nhil;— (pu'i(|ue chose, 
câm, cô,' dç-; — des chumps, gat 
ruông, cô ruông; — le combaf,giao 
chien, s'—, donner sa parole, Iiûm, 
giao hûa ; s' — , s'enrôler, d^l ton 
vào ; s'— dans une affaire, giàn 
niinh, giây minh vào vi(;c gi. 

Engainer. Xô (giram, duo) vào vô. 

Engelure. Su- phàt cdôc vi rét. 

Engendrer, mettre an monde. Sinli dr ; 
— , causer, sinh cô-, lAp ra, làm cho. 

Engin. 1)6 ; — de chasse, nhûng do ma 
saii bàn. 

Englober. Thu hrrp, gôm. 

Fnglontir, dévorer. Ilàu an, hùp, 
nuôt; — , dissiper, hao ton, phà, 
phung phà. 

Engorgement, .'^u- ràp, su hit, su- 
iigan trô. 



Engorger. Ngân, ngàn càm, làp. 
Engouer (s'). Ha mé (ai^ su* gi du 

chang cô le. 
Engouffrer (s). Chay vào, chày vào; 

thii manh. 
Engoulevent, oiseau. (Giông) chim se. 
Engourdi. Tê, lô-dômât; —, lig., 

lô dfr. 
Engourdir (s*). Ua te, te me, mé màn. 
Engrais. Phàn, phàn phu-ang. 
Engraisser, devenir gras. Ha béo : 

— les terres, di phàn cho tôt dàt, 

hô phàn. 
Engrenage. (Su- liai bành xe) xièt. 

xiêt vuôi nhau. 
Enhardir. Làm cho nén hung hao ; 

s'-—, nén hao. 
Eoigmatique. Man nhiém, kliô hi^u. 
Enigme. Su- mâu nhiém kliô hieu. 

diéudô. 
Enivrer, aveugler. Ha kiéu ng^jo, cAy 

mlnh ; s' , uông say, say ru-ç-u. 
Enjamber. Nhày, nhày qua, nhily nhôt. 
Enjeu. Cîia cuôc, cîiacoc, \(/n. 
Enjoindre. Khién, sai, ràn bào, day 

tmyén. 
Enjôler. Quyèt du, dô long, do dành. 

ru, phlnh phô-, khi kham, nôi ve 

vuôt. 
Enjôleur. Kè già muu, kclùaloc. 
Enjoliver. Sûa sang, don cho tôt, sîia 

cho dçp. 
Enjoué. Hiîy plia trô, giéu cot, vui. 
Enlacer. Vân, quàii vào; — fig., làm 

«ho ra rôi rit, làm cho mac phài ; — 

<pieh[u*un dans ses bras, am (ai). 
Enlaidir (act.). Làm xàu hinh ; s'—, ra 

xàu hinh; — , (ig., làm xàu hA, liuii 

ô danh. 
Enlever, emporter, (^àtdi, vàt di ; — , 

ravir, trôm lày, cirô-ph'iy ; — , entraî- 
ner de force, ham hât, cu-<Vp ; — une 

tache, rua vét. 
Enligner. Sâp hàng, hày hàng. 

Digitized by VjOOQIC 



ENR 



- 121 - 



ENT 



Eoliaer (s*). Si^t xuông cât, chôn chân 

(îr trong cit, bùn, v. v.). 
Enluminée ((igure). M$t do liong, d& 

thâm. 
Enluminer, colorier. Vê. 
Ennemi. Kè thù nghjcli, ké iliù, kè 

bat lliuàn cùng, kè cùu djch ; les 

ennemis du royaume, quàn gi^c ; 

les ennemis du dehors, gi^c ngo^i 

CDÔC. 

Ennui. Su- cimn, su- cluin ngân, su* 
buon, su- pliién long, su- nhàm 
lèm. 

Ennuyer (act.). Hay rà, «|Uiîy, lâm 
cho eliun, sinli cliàn, sinli pliién 
ba6n, sinli nliàm, làm ngây ; s' — » 
pliién, hu6n, cliûn ngûn, ra baon ' 
s' — partout, nguo-i bùy ba. 

Ennuyeux, khuàykhoà, làmrau, iigày, 
tfrm ; une personne ennuyeuse, nguôi 
kliô long, rdv rà, kliô nglie, liay sinli 
baén. 

Enoncer. To ra, xu-ng ia ; s' —, nôi, 
dnc, ke ra. 

Enorgueillir. Tàng lèn, làni clio ra 
kièu ngyo ; s' —, tàng minli lèn, day 
long kiéu ngao. 

Enorme. Cao «|uà sù-c, lô-n cao, to Ion 
i|uà t^m thu-rrng, to tây thinh ; crime 
— , t^i gôni gliièc, trti gfr la. 

Enormité. Si^- to \&n (|uâ mue, su- 
ttiàt tliucrng, sir tbàt mur. 

Enquérir (s*). H ôi tliàm, tra hôi, hôi vé. 

Enquêter, faire une enquête. Nghièm, 
khân nghièm tra ve sir gi, Ira hoi, 
xél, soàt ; — sur un vol, Ira ticli an 
trdm. 

Enraciner (s ). Sinh re ; — (ig., lh«\m 
vâo long sàu, vu hèu cU-^l. 

Enragé. Dai ; —, fig., dû* tf/n, giàn 
boàng. 

Enrager, devenir enragé. Phài b^nh 
dj^i, gi^n hoàng : —, se dépiter, sot 
gîAn dû-, tbinli n<>, giàn mè cuong. 



Enrayer. Bu^c bành xe, d^t tâm gS 

hay là bu6c thièt Hèu ma câm bành 

xe Ici. 
Enrégimenter (des soldats). Mo binli. 
Enregistrement. So b<^, sa tien. 
Enregistrer. Bien, biôn vào sh. 
Enrhumé (être). Kè cô ho, kè phài ho. 
Enrichir. Làm cho nên gidu cô ; s*—, 

nt^n giau, nên phû qui giâu cô. 
Enrôler (des soldats). Mo binh, chiru 

binh, lue vào si ; s' — , d^t lén vào 

si, vào hôi, vào ho. 
Enroué. Khân co, khan tièng. 
Enrouement. Su* khan ci, su- khân 

tièng. 
Enrouillé (Su- gi) gi ghét, à gl. 
Enrouler. Cuôn, quàn ; — un turban 

autour de la ttHe, chit khan. 
Ensabler. Bàm vào bai càt ; le bateau 

eA ensablé, tàu dà ^m vào càt. 
Ensanglanté. Dà làm n au ; ~, blessé. 

dà bi dàu. 
Ensanglanter. Làm cho làm mdu, dA 

màu, dh màu da nliô-p. 
Enseigne de bouti(|ue. llièu ; —, mar- 

<|ue, dàu riéng; — de vaisseau, quan 

liai (khoanli). 
Enseigner, instruire, hay, day d5, day 

bào, phàn day ; — le chemin, dàn 

dàng, chl loi. 
Ensemble (conj.). Bitîu, cùng nhau, 

vuoi nhau. 
Ensemencer. Gieo, gieo (gif^ng), lia 

(hiit). 
Ensevelir. Li^m, liçm xâc ; — dans 

une natte, bô chiru ; s' — dans la 

solitude, làm tu hành, & tu bành 

an minh vào liang. 
Ensorceler, jeter un sort HA hùa, èm, 

èm chu, làm phù phàp. 
Ensuivre (s*). Bi-i dày hoà ra. 
Ensuite (conj.). Bôi, sau, do^n, lai. 
Entacher. Làm do nhô-p, làm o gl ; 

lig., làm cho mal tièng lot. 

Digitized by CjOOQIC 



mv 



- 122 - 



ENT 



Fntaille. Stjr cât, su- lliioli, no-i da câl, 
noi (la khî'ic. 

Entailler. Cut, llifch, kliilc, cham. 

Entamer, diminuer d'un peu. Càl bât 
mcH phân ; — , commencer, hat dâu. 

Entasser, faire un tas. Bânh dong, 
vun dông ; — , mettre l'un sur l'au- 
tre, cli6ng ; — des richesses, tliu 
ticli cîia ; — crime sur crime, pliam 
toi vô vàu vô sô, di dàng loi loi. 

Entendre. Nghe. nghe thày — par 
hasard, nghe lôm ; — comprendre, 
hi^u ; — dire, nghe tin, nghe don 
tièng rang ; — vaguement dire, nghe 
niang màng, nghe phong thanh, 
nghe giô ; — la messe, xem lô ; s' — . 
s'accorder, hoà thuAn cùng nhau ; 

— , se concerter, bàn cùng nhau, 
hop nhau ma bàn. 

Entente (V. Entendre). Parole à 

double —, tièng luu dôi. 
Entendu, habile. Khéo léo, khôn khéo, 

tâi nàng : c'est —, (su- gi) dâ dinh ; 

dâ dành. 
Enter, greffer. Chièt. 
Enterrement. Su* chôn, sir tâng xàc ; 

— solennel, sir làm ma, sirdu-a mai 
(V. Funérailles). 

Enterrer. Chôn, mai tâng, tâng xâc 
vào ma ; — piu^eurs corps dans la 
même fosse, làp nhûrng xâc chèt cho 
dây hô ; -, faire un enterrement 
solennel, dua xâc, dua ma, làm ma. 

Entêté. Cùng dâu, cùng c^, dâu bô. 

Entêtement. Su* cùng dau cùng vh. 

Entêter (s'). Cô y, chàp nhtit. 

Enthousiasme. Su- mv (câi gi). 

Enthousiasmer (s'). Ka mé (vc su* gi, 
\é ai), lày làm dâng khen. 

Enthousiaste. Mé màn, kJ khen quâ 
lé. 

Enticher (s'). Mè, glii vào long, nhiôm. 

Entier, complet. Lçn, nguyên von ; 
un cheval —, ngua dân ; une heure 



entière, du mOt gio- ; —, opiniâtre, 

u*o-ng ach, cù-ng càt. 
Entièrement. Câch Ion, tuyôt, lot câ. 
Entonner. Xirâng (liât, kinh). 
Entonnoir. Câi plulu. 
Entorse, (ihùng sâi (chân, tay) ; se 

faire une — au pied, sâi chân. 
Entortillé. Hôi ; discours —-, sir nôi 

chang ro y, nôi quanh co. 
Entortiller. Cuon chung quanh, vàn 

vit, xây van ; s' —, nên roi. 
Entourage, compagnie. Câc ke liau 

ha^ kè theo. 
Entourer. Buôc quanh ; — une ville, 

vây, vày boc ; — d'une haie, ràp rào ; 

—, défendre, giû-, kèm ; — de soins, 

coi sôc gin giir, tàt tàm coi sôc ; — 

quelqu'un, dûng chung quanh, Jr 
. gân ai. 

Entraider (s). Giùp nhau. 
Entrailles. Ru^t, bnng; lig., homme 

sans —, nguôi vô tàm, ngucri châng 

cô dOng long. 
Entrain. Su- tlnh tâo, sir lanh chai, 

su* sôt sang. 
Entraîner, traîner avec soi. Kéo, kéo 

di, kéo loi, dieu di ; —, gagner à 

soi, quyèn du, rù, rù-, d5 dành, làra 

cho ai niô ; s' —, dua nhau, kéo nhau. 
Entraver. Làm ngtln IrJr, can giân, 

ngân càm. 
Entraves, obstacle. Ngân 

tri- ; — portatives, toà, 

công (Ug.) ; — en fer, 

khuô-c lieu ; porter des —, deo công; 

mettre aux — , dàn^ toà, dông công. 
Entre (prép.). Trong, giîra ; (ou se 

rend par des idiotismes) : parler entre 

eux, nôi khô cùng nhau ; — onze 

heures et midi, tir giô- tlur mixàri 

mOt dèn trira. 
Entrebaillée (porte). Cùa ngo, cù-ah^. 
Entre-colonne. Cian, gian nhà, cân 

nhà, ch^ng côt. 

Digitized by VjOOQIC 



EPTT 



- 128 - 



ENT 



Entrocroiser (v. g. les coups de roUn). 

Dânh giao kèo ; s'—, se croiser, du 

dçl vuôi nliau. 
Entrée, porte. Cûa, loi vào ; — de 

marchandises, dô clio- vào, si do ; —, 

début, dau, su* vào, dau hèt. 
Entrefaites ; sur ces — . Bang klii ày, 

khi hày già. 
Entremêler. Vhn Ion, de lan h)ii. 
Entremettre (s'). I.àm moi, ra nuit 

ma hOu, xen vào vioc ngmVi la. 
Entremetteur. Kè Uim moi. 
Entre-nœud. Dot. dôi cày ; — do hi 

canne à sucre, dot mia. 
Entrepôt. Xu&ng chîra lain do. 
Entreprenant, hardi. Can dam, niêinh 

bao. 
Entreprendre, commencer un ouvrage. 

nàt dau, chiu vièc, nhAn, Jïnh, coi 

sôc; —, faire une entreprise, chju 

vi^c dàit khoàn. 
Entrepreneur. Kè nhAn viêc gi, kê 

gânh viAc, nguô^i nhân vièc khoàn 

trâng. 
Eotrepriâe. l\ it^c gi| da dôc ïèn^, dâ 

toan làm, dii b^l dau làm. 
Entrer. \hQ, nhOp vào- — en religion, 

Ta a dông, là m lu hanh ; — au ser- 
vice de quelqu'un, llim lui < ai) : — 

en matière, mùi b;il d;iu, khi bU ; 

— en coh're, theo cm giAn, ion 

gj^n nii \étu 
Entresal. Tiîng dïroi uao. 
Entretenir, prendre soin de queltiuuiL 

ijai soc, naôi ; — quelque i^iose, roi 

séc, gifr; —, (refaire) une tombe. 

giîy ttiâ; «*— , causer avec, nôi 

tmy^n, noi khô cùng- 
Entretien. action d'enlrt^ tenir. Su^ coi 

ftik, m cham chùl; — , convfrsation, 

sir noi Khô chng, w noi lru^f}ji vuni 

nbjin. 
EtïtroQTen. Bi Ittr ra, da t»r ra 
Entrevoir. Trring không ro. 



Entrevue. Avoir une — avec. Giàp m$t 

ma nôi, Iruy^n trci, ndi khô cùng. 
Entr'ouvrir. HJr, m^ hé ; s*— hô-.ra ; 

(une Heur), nôra; la terre s'cntr*ou- 

vre, dàl kho*p ra. 
Enumérer. Ke lai tiing dieu, k^ dau 

duôi. 
Envahir, entrer. Xông vào, sàn vào, 

àm vào ; — , occuper, chiî^m, cuôp. 



Enveloppe. 






m gi hoc: 




m 


kliàn gui, 
hia, vô,etc.; 




^ 


— de lettre, 




3^ 


phong Ihu* 




(liK.);-de 




? 4 


r é [) i de 




* ^ 


m a ï s , h ç 




fS 


ngù. 
Envelopper, 




* 


faire un pa- 




f 


quet. Gôi, 






hQC; (fuàn ; 




— sa pen- 




s é e , nôi 


« 




bông bay, 




nôi chSng 


/L 




rô y, nôi 


«f 




quanh; être 







enveloppé de nuages, phù mày. 

Envenimé. Bôc, cô thuoc dOc pha vào ; 
lig. —, aigri, cô long giàn, long 
ghét buôn ba. 

Envenimer. Pha thuoc dôc vào ; s'—, 
ra dôc ; — , aigrir, làm cho (ai) càng 
giàn, càng ghét, trêu giAn Igu. 

Envergure. Suchim mJcânh ; lig., tri 
hrr, tri rông, tri cao là bao nhiéu. 

Envers (prép.). Vuôi, vi, etc. ; chari- 
table — les pauvres, cô long thu-o-ng 
kè khô khan. 

Envers (opposé à endroil). Dàng sau, 
mat trài. 

Envi (à T). Càcli dua nhaii. 

Digitized by VjOOQIC 



ÈPA 



- 124 - 



ÉPI 



Envie, désir. Sy u-frc ao ; avoir — de 
dormir, bu6n ngii, niuôn ngb ; 
avoir — de rire, tù*c cuô^i, buon 
circri ; — , jalousie, su- plien bî, sir 
ghen ; —, marque au visage, etc., 
Ctii bot. 

Envier, désirer. ITôc ao, trông mong, 
Iham lam ; — , porter envie, ghen, 
plien bl, tj. 

Envienx, jaloux. Ke ghen. kè phcn bi, 
kè tliam lam. 

Environ, à peu |)rès. Dô, chù*ng d<), 
uoT chirng. 

Environner. i)i|l chung quanh, râo, 
vûy boc ; — quelqu'un, dùng chung 
quanh, h- giîn, di hau b^. 

Environs. Noi chung (pianli, nui 
gân. 

Envisager. Trông, trông xem, nlùn. 

Envoi (V. Envoyer). 

Envoler (s'). Bay, bay di ; — (ig., 
trôn, bien di, bien mât. 

Envoyé (un). Sir, thanh tra, kliAm 
sai, khcim niang ; — , messager, kè 
dem tim, k£ bào tin. 

Envoyer (quelqu*un). Sai, sai eût, 
khiên di, truytîn ; — quelque chose, 
gui ; — des marchandises, gùi liàng 
hoâ ; — le bonjour, gui lài thîim ; — 
son respect, gfri lài kinh ; — une 
nouvelle, nbân tin ; — un trait, une 
tlèche, phông, bân. 

Epagnenl. Chô (long dài). 

Epais. Giây, dite, dAm ; forêt — , nVng 
xanh, rAra; — ténèbres épaisses, toi 
mjt, den lam, toi dàc ; — , peu intel- 
ligent, ([ué mua, dan don, toi da ; 
cheveux — , rAm toc. 

Epaisseur, manque de Huidité. Sy* 
d^c, su* giây; —, largeur, khoât. 

Epaissir, rendre épais. Làm clio d$c ; 
s' - , ra d^c, dông lai. 

Epamprer. (>at !bât[ng:mli cày nho ; 
phat, bè, tta. 



Epancher. Bi, àh nu-ôc ; s'—, chlly ra ; 

ûg., to tinh minh ra, 1^ tinb. 
Epanouir (s'): (se dit d'une fleur). No 

ra, \\b ra. ne ra ; lig., — le visage, ra 

m$t vui vè. 
Epargner. Dé dàt, o tièt ki(}m, dr 

dànb ; — quelqu'un, tha, thù*, doii^;: 

tbù-, nhièu ; ne pas — ses soins pour, 

chang cô tièc công gi ma ; s' — . dû 

giû-. 
Eparpiller. Tan ra, vâi, râc, bô quang 

tu- hô. 
Epars (cheveux). Tôc xoà, toc rûrurri. 
Epaté (nez). Tôt mùi, trilmûi. 
Epaule. Vai ; lig., donner un coup 

d— , giùp dô. 
Epaulement. Il sûng. 
Epauler, aider. Giùp dâ, kèni ; — un 

fusil, ti sùng vào vai. 
Epaulette. Gâi cù vai. 
Epave. Bo trôi ,bJri tàu vrr) ; nhfrng 

d6 trôi giat vào bai. 
Epée. Gu-OTU, thanh guo-m, luu eau ; 

tirer T— , tuôt guoin ra. 
Epeler les lettres. Bânb van. 
Eperdu. Kè fo- khièp, kinh khièp, rnng 

rcn, thàl kinh. 
Eperon. Mûi nhon Ihi'ic ngira ; —, ergot 

de coq, cua gà. 
Eperonner,pr. et fig. Thùc giuc. 
Epervier, oiseau. Chim ba cât ; — , filet 

de pèche, luôi, chài ; lancer F—, 

quang chài. 
Ephèbe. Kè dnng Ihi, kè thanh nièn, 

kè tru'èng thành. 
Ephémère. Kè song du-ç-c mot ngây, 

chông qua. 
Ephémérides. MiAt ki, nhgt trinli, sÀ 

bien dieu no dieu kia hàng ngày. 
Epi. Bông lùa ; — de blé, bông lùa 

mien ; - - de maïs, bâp ngô. 
Epicarpe. Vè trong 
Epices. Vj, vi plia vào du an cho ngon. 
Epicer. lUm, u-ôp, muôi, gia vj. 

Digitized by VjOOQIC 



ÉPU 



- 126 - 



ÉPU 



Eideier. Kè bàn hàng xén. 
Epicurien, voluptueux. Mé dâm xâc 

thit. 
Epidémie. Dich, on djch, b^nh lây, 

m lày. 
Epiderme. Dam5ng. 
Epier, monter en épis. Rabôngliia, giô. 
Epier, observer. Rinb, do, dô, canh. 
Epieu. Lao diing ma s an. 
Eplgramme. Bài tho- bâm bâ ; bài tho* 

vân tât. 
Epigraphe. Chu- tbicb. 
Epilepsie. B^nb d^ng kjnb ; avoir une 

attaque d*— , phài can dông kinb. 
Epileptiqae. Kè phii bênb dOng kinb. 
Epiler. Mqc long, ngâ long, cço got. 
Epilogue. Lô-i kèt bai giing. 
Epilogner, censurer. Bè. 
Epinard. Rau ba tliai, ' xicb cAn thâi. 
Epine. Gai, * tir ; fig., t^tre sur les 

épines, dang lue ti'mg, tùng nrc, 

bàng boàng. 
Epineux. C6 gai, dây gai ; Hg, kbô, 

fbeo leo. 
Epingle. Kim eue ; — à cbeveux, eâi 

Inim. 
Epinglette. kim boa edi ao. 
Epiniôre (moelle). Tl xu'cng sông. 
Epiphanie. \^ ba vua. 
Epique. TbuOc \'ê vdn tba oai vong ; 

poète — , kJ dàt ihiy oai vong. 
EpiBCOpat. Oiîrc giàm mue. 
Episode. Tich truyt^n ngoai. 
Epistaxie. Su- dô mâu cam. 
Epitaphe. Cbîr me) ebi ; van lA, van 

tbào. 
Epithalame. V:tn bl sinb. 
Epithàte. TiAng adjectivo d^m. 
Epitome. Ss'icb lôm tât. 
Epitre, lettre. Tbu-, bû-e tliir, Ur ; — 

de la messe, épistola. 
Epizootie. On djcb (gii^ng vAt). 
Eploré. Chày niru-e mât, kbôc lue. 
Eponge. Ti dla b«^, cai luùt. 



Eponger. Lây ta dta ma cbiii. 

Eplucher. Nb^, nb^t là xâu di, 'dçn 
rau cbo s^cb ma nàu. 

Epointer. Bànb gliy dâu nbon. 

Epopée. Vân tbo- oai vçng. 

Epoque. Ky, tbl, dôi. 

Epouse. B^n, vçr ;— du premier lit, dicb 
mSu ; — du second lit, kê mSu ; se- 
condes épouses, vç-bé, vçrtbiêp, va le. 

Epouser (en parlant d*nn bomme). Lày 
vo-, kêt ban, cuô-i lày vçr ; — (en 
parlant d'une femme), lày cb6ng, lày 
ban, kêt b^n, gânh vâc ; fig., — un 
parti, theo bè, bênb (ai). 

Epousseter. IJly cbii nb& ma quét 
bàn, iî\, etc., dànb bui ra, pb&i bui. 

Epoussette. Pbàt trîln. 

Epouvantable. Gâm gbiAc, quai gâ-, 
kbiAp. 

Epouyantail (qu'on met dans les 
cbamps). Bo nbin ; —, idée, su- lày 
làm sçr bai, su* ràt sçr. 

Epouvanté. Bo* ngu*. 

Epouvanter. Nat nO, làm cbo scr bai, 
de net ; s' — , sa, lày làm sçr, kinb sçr, 
kinb kbièp. 

Epoux. Ban, ehong. 

Epreindre. Bôp. 

Epreuve. Sir tbù% sir dô, su* dû dànb; 
faire 1' —, IbiV ; — d'imprimerie, ttr 
in tbir. 

Epreuves. Sir kbi, sir khbn kbô ; les 
— forment rbomme(prov.), cô tliAn 
tbl cô kbâ, eô kbo tbl mai nên 
tbAn. 

Eprouver. Tbù-, thiV xem, dô ; — 
([uelqu'un, tbù' long ai ; — tous les 
malbeurs, cbju moi sir kliôn kbù. 

Epris, passionné. Mt^, m<? mÇt. 

Epuiser, mettre à sec. Miic bêt, tiU 
kiÇt ; — ses ricbesses, diing liAt, làm 
ebo eimg ; s' — , se tarir, i-m ; •' — , 
s'affaiblir, di kièt ; — de travail, làm 
cbo kiçl sîrc. 

Digitized by CjOOQIC 



ÉRA 



- 12C - 



ESC 



Epurer (le riz, Tor.ie sable, etc.), 
Eqùarrir. Bêo ; — un arbre, 

dëo cây. 
Equateur. Xfch d^o. 
Equerre. Thircrc tho- ; thtrô-c. 

vuông (fig.). 
Equilibre (de poids égaux). 

Cân thàng bâng ; mettre en 

—, d^ cho cân ; être en — . 

càn cho bàng, thâng bàng, 

n$ng cho bàng. 
Equilatéral (triangle). Cô ba 

m^t bàng nhau, tam giâc. 



Bai. 




Equiuox3 du printemps. Xuân phân ; 

— de Tautomme, thu phân. 
Equipage, suite. B6 dac, ngucri va dô 

tui^ thân ; — d'^un bateau, quàn, quân 
buôm lat ; d'un vaisseau de guerre, 
Mot bô thujt' thu ; un maître d' — , 
ông dOi. 

Equipée. (Viêc) la, trîîi miia ; phi ly ; 
bat tien. 

Equipement. Câc dô, sy sâm s&a dô ; 

— d'un bateau, câcdo can cho dirp-c 
di tàu. 

Equiper. Sâp, d^n, lieu ; — une flotte, 

sâm doàn tàq. 
Equitable. K^ công bàng ; kr giir phép 

công bàng. 
Eqnitation. S\r co-i ngu-a, phép cû-i 

ngira. 
Equité. Su* công bung, phép rông bàng. 
Equivalent. Bàng, cô giâ bàng, cung 

bàng. xirng, giông nhir. 
Equivoque. Lô-i phân dOi, loi khuAn 

khùc, loi hai y ; (ig. (vertu) —, 

chàng chàc, cô lê hô nghi du-çrc. 
Erable, arbre. Cây tràng khê ou cây 

tnrù-ng khê. 
Erafler. Cham dèn da. 
Erailllée (voix). Khi^nli^ng. 



Ere. Ki, dôi ; — chrétienne, kl tirBû-c 

Chùa Jêsu ra dô-i cho dên rây. 
Ereinté, rompu de fatigue. Nhpc mÇt, 

mÇt ma, met lu*. 
Ergot. Cira. 
Ergoter, chicaner. Nôi gi?u, nôi bon, 

nôi trêu gheo, câi. 
Ergoteur. Kè hay cai vât. 
Eriger, dresser en l'air. Bmig lén ; — 

fonder, 19p, xây. 
Ermitage. No-i vâng vè ; nhà thày tu 

hành, nhà kin. 
Ermite. Thày tu hành, an sî ; se faire 

—, di tu. 
Eroder. An xôi bô*. 
Erosion. Su- nirô-c xôi, su* nuô-c chay, 

xôi. 
Erotique. ThuAc v^ sir yêu vè dang 

trâi. 
Erratum. SuyJn niâu. 
Errer, «Hre égaré. Lac loi ; — à l'aven- 
ture, di dàng dài, di xung xâng ; — 

fig., \àm, htm 10-, lâm l^c, loi. 
Erreur, opinion fausse. Sir lâm, sir 

sai lâm . 
Erronné. Qiâng th^t, sai, dieu lâm. 
Erudit. Thông thâi, hay chir nghïa, 

ngu*ôi suc tich. 
Erudition. Sir thông thâi, sir suc tich, 

dur nghîa. 
Eruption. Sir ra, sirphât ra, sir lA ra ; 

— volcanique, sir nui phun lîia. 
Erysipèle. T$t hoà dan, t^t tè dia. 
Escabeau. Ghè, ghè dàu. 
Escadre. Binh thu\ , doàn tàu. 
Escadron (un). O binh ki ; phân ca 

kinh ki (bon dôi). 
Escalader. Léntrên, leo, trèo ; — avec 

des échelles, lày Ihang ma lên ou 

trèo lên. 
Escale. Noi cùa tàu dâu ; faire —, dem 

tàu vào, dî)u, bo neo. 
Escalier. Thang gac ; — en spirale, 

thang trôn ôc ; le grand - d'une 

Digitized by CjOOQIC 



ESC 



^ 127 - 



ESS 



maison, thang cdi ; un — dérobé, 

thang xép ; marches d* — , b^c thang. 
Escamoter. An câp, tày trôm. 
Escamotear, prestidigitateur, Kè mua 

chén, kê làm trô khéo, ; — , voleur, 

tbàng an cu-ôp. 
Escûrbot. Con ho hung. 
Escarboncle. Ngçc, * (da minh chàu). 
Escargot, ôc nhôi, ôc v$n. 
Escarmonche, engagement léger. 

Trjn dành nô-m, sir dânh gicrm, 

chien trân le. 
Escarole ou scarole. Hau rièp to la. 
Escarpé. Hiêm héc ; cao dôc ; chemin 

— , dàng dôc, dàng trèo. 
Escarpement. Ch5 hi^m hoc. 
Escarpin. Giây nh&, giây, dép. 
Escarpolette. Gai du. 
Escient ; à bon —, Da bi(H, dâ thông ; 

je Tai fait à bon — , loi da biêt song 

cung làm. 
Esclandre. ViÇc gi hâ^- ba, giro-ng xàu 

10 ra. 
Esclayage. Su- lam toi, sir h b9c toi ta ; 

être condamné à T— , phài an di vi nô. 
Esclave. Toi ta, toi dôi, nô, nô U ; 

être r — de ses passion^, làm toi 

càc tinh mê, Iheo tlnh xàc Ihjt. 
Escompte. Tien trà thuj . 
Escompter, faire l'escompte. Bai tien 

trà thuj^ ; —, compter d'avance, suy 

tînh, trông mong. 
Escorte de soldats. Linh thû, quân giû-, 

linh hâu, hO vç ; — d'amis, kè hau 

ha, kè theo. 
Escorter^ accompagner. Bi cùng, theo 

hau, theo chân; — défendre, di 

kèm, theo ht). 
Escbnade. M^t thâp binh, nhû-ng linh 

ve qayén ông cai. 
Escrime. Phép tâp dua gu-om ; faire 

de r — , dua guam, mùa gu-om. 
Escrimer (s*), s'eflforcer. Gang si'rr, 

làm niçi thè mçi caoh. 



Escroc. Thàng cu-ôp. 

Escroqnerie. Si^ an trOm cuôp, su- 

lày trOm. 
Espace, étendue. BO, quâng ; —, durée, 

vông, quang thl gicr ; dans \ — de 

trois jours, trong ba ngày. 
Espacer. Phân khoàng. 
Espadon, poisson. Gà nlià Uing; — 

épée, gu-am rOng thanli. 
Espadrille. Giây vii. 
Espèce, catégorie. Thir, giông; des 

espèces sonnantes, thât tien, th$t 

dông b^c; des — courantes, tien 

thông dung. 
Espérance. Sir trông c$y ; perdre T- 

mat long trông cây ; la vertu d'— , 

nhân dire c§y. 
Espérer. Trông cây. 
. Espiègle. Nghich, lèu lâo, qui quyÇt. 
Espièglerie. Sir nghjch, tinh nghjch. 
Espingole. Sùng tru. 
Espion. Quân do, kè di rinh, ngircri di 

m^t do. 
Espionner. Do, rinh. 
Esplanade. San, sàn cao. 
Espoir. Su- trông c^y. 
Esprit, intelligence. Trî, tri khôn ; doué 

d'un bel — , bien bao, bien bao; — 

(opposé à corps), tinh thiéng liông ; 

le Saint Esprit, Dire Ghùa Phiritô 

Sangtô, Bù-c Thânh Thân ; les Esprits 

(superst.), thân; lig., rendre 1'—, 

tât ho-i, chèt. 
Esqoif. Thuyéii, tam ban. 
Esquille. Mièng xu-oiig, do^n, mành. 
Esqninancie. Yèt hâu. 
Esquisse. Anh vê phàc. 
Esqnisser. Phàc qua. 
Esquiver. Bi khoi, lành, thoàt, trë ra ; 

s'—, lânh khùi, bô. 
Essai, épreuve. Sir thir; —, début, su- 

mô-i, su- bât dâu. 
Essaim < d'abeilles). Bây ong, dan ong. 
Essarter. Nhi (ro) gai gôc. 

Digitized by CjOOQIC 



EST 



- 128 - 



ÉTA 



Essayer. Thfr, thà* xem, thb* bièt, 
iréiTi th{r, dô ; — ses forces, thîi- sù-c 
minli ; — de tous les moyens, thù- 
mçi phép iTiQi câch. 

Essence, nature. Tinh tir nhién, bàn 
tînh ; chht phàc ; —, huile, ddu thom. 

Essentiel, très important. Nhl^t, trôn 
hèt, can h$ nhàt. 

Essentiellement. Cu- bi\n tinh, câch 
cân 1dm ; phii cô h\m vOy. 

Essien. Chôt xe. 

Essoufflé. Khô th&, du5i hori, thir vàt. 

Essouffler (s'). Khô th&, th& hân h^n, 
Ihi- dài. 

Essuie-mains. Khan lau tay. 

Essuyer. Lau, chùi. 

Est, orient. Dông, phuong dông. 

Estafette. Kè dem tin, k^ du*a tin. 

Estaminet. Nhà quân, quân ru-uu. 

Estampe. Anh in. 

Estamper. In ành. 

Estampiller. Bnnh dàu, lii. 

Estimable. Dâng Irong, dàng chuông; 
la .vertu seule est — , ta chî phAi 
tr^ng nhân duc ma thôi. 

Estimation. Giâ, sir dânh giâ. (V. Esti- 
mer). 

Estime. Su* trong (ai), giâ, danh tiAng, 
tirng tôt ; perdre 1' — , mut giâ ; selon 
V— commune, nhu- nguiVi ta Ihu trng 
ngliî. 

Estimer, évaluer. Bânh giâ, giâ ; —, 
faire cas de, Ijiy làm trçng, \hy làm 
dâng kînh, trong, chuAng ; —, pen- 
ser, nghï, lu-îrng, doân ; s' — , liiy 
minh làm trong ; s' — heureux, nghî 
minh cô pliûc. 

Estival. V«^ mua hc, chl cô ou vîia 
miia hè. 

Estomac. Ti vj, hâu hhn ; — fatigué, li 
vi ngân coin ; le creux de T — , ma 
âc. 

Estomper Hôi chl hiit. 

Estrade. IMiSn, sâp. 



Estragon, pl. * Bàn h^ ou " nam tinh 
th&o. 

Estropié. Bu chiu ch^ mOt phân minh, 
da gliy chân, tay, v. v. 

Estropier. CiJt, clult ; —, altérer (les 
mots), nôi sôt tiéng. 

Estuaire. Vung. 

Esturgeon, poisson. Câ Içm ; * tru- ngir 
et hoàng ngu-. 

Et (conj.). V«^, ma, cùng, cung, vuôi. 

Etable. Chu6ng; (pour les éléphants 
et les chevaux) : tàu. 

Etabli. San, hue, philn, Imn (tlio- làm 
viêc). 

Etablir, fonder. L$p, dàt, sîra sang; 
— ses enfants, liÇu cho con câi k^t 
han ; — un tribunal, lâp toà, ngôi 
loà xét ; — des lois, lâp le luât ; — 
des peines, ra va ; — la concorde, 
làm cho hoà thuân ; s* — , se tlxer. 
chou ntri nào ma lAp gia cu*. 

Etage. Tâng ; une maison à trois ét«)ges, 
nhà bon tâng. (Le rez-de-chaussée 
compte pour un étage chez les Anna- 
mites) ; fig., gens de bas — , ké hèn 
ha, loài hèn. 

Etager. Xèp tùng tâng. 

Etagère. Bàn, an thircô tâng. 

Etain. Thiôc. 

Etal. Bàn. 

Etaler, exposer en vente. Bàyhàng; — , 
faire parade de, tJ ra, khoe; s*—, 
làm dang, khoe dang ; s' — , par 
terre, sa ngâ. 

Etalon, type. Mi\u kii^u, khuôn gu-unig ; 
— , cheval entier, ngira giông, ngira 
dân. 

Etamer. Itôi thiôc. 

Etamine des fleurs. Hâu hua, tua 
hoa. 

Etancher. Thàm;'— le sang, Ihàni 
mâu ; — , (apaiser) la soif, ginn khâl. 

Etançon. Bu châng dû-, chân giu-tViig, 
c«M kèm. 



Digitized by 



Google 



ÉTÉ 



129 - 



ÉTO 



Etançonner. Cliông, d6- ; — une table 
avec des briques, lày maiïh sành ko 
bàn. 

Etang. Ao, bu, dam, cham, rbieu ; ao 
chuôm, ao rông. 

Etape. Bif^m, don ; cbô nào quàn h'nh 
d^u. 

Etat, royaume. Nu-ô-c, nbà nir<>c ; ' cui^c; 
être utile à 1'—, làm icb cho dàn; — 
tributaire, nirô-c cbu- bau ; —, situa- 
tion, câcb 0-, cach dirng; — métier, 
ngh^, nghé ngbi^p, b^c; 1' — reli- 
gieux, bûc tbày dùng; l— du ciel, 
câcb thè kbi giài ; Taiïaire est dans 
le même —, viec bày gin- cung nbu- 
kbi Iruô-c. 

Etau. Cài câp, câi kçp. 

Etayer. Kê, nâng do% cliông ; — une 
maison, kèm nbà. 

Et cœtera ou etc. Vàn van ou\.\. 

Eté. Mua bè, mùa b^. 

Eteignoir. Cbup nèn, cbup t<U nèn. 

Eteindre. TAt, tât di, gi^p ; s'—, tât 
di; fig., mourir, cbêt. 

Etendard. Ccr, la ccr; lig. lever V — 
de la révolte, dày loan, d!iy giâic. 

Etendre. Gio- ra, giu-ong, giang ; — 
les ailes, mh cânb ; — les bras, vu-o-n 
vai, sai tay;— les bras en croix 
giang tay ; — les pieds, xoài cbân 
ra ; s* — , se coucber, ngà lu-ng ; la 
renommée s'étend, n5i danli tiêng, 
don xa. 

Etendu, large. Bông; —, miMé d'eau, 
da pha nu-ù-c. 

Etendue. SirrOng, sircao Ion; — de 
l'esprit, su- Ibu-çnig trî. 

Eternel. Vô tbny, v6 cbung, bàng 
cô tru-ô-c sau vô cùng; — , immor- 
tel, bàng song dùi dcri, cbSng ce» 
cùng. 

Eternellement. Hàng c6 du-i do-i, 
cbang cô kbi dîrng, dtri dùn kièp 
kièp, li^n lien m1i mai. 



Eterniser, faire durer. Làm clio lâu 

dài cbJng cô cùng; — un nom, 

ngu-ç-i kben ai cho du-oc lit^ng trong 

van dai. 
Eternité. Sir bang cô truac sau vô 

cùng, sir làu dài kbông cô cùng. 
Eternuer. HiU bo-i, bdt xo-i. 
Etéter. CbiU ngon, bôt ng'on, pliât 

cbôt (cAy). 
Eteule ou esteuble. H^, ro-m ra. 
Ethnique, païen. Kt' tbeo dao but, 

kè bên tbicb, kè ngoai dao. 
Ethnographie. Sir dièn ra câcb wh 

va thôi quen câc dân. 
Ethologie. Su- k^ câcb an nAt o-. 
Etier. Công, ranb. 
Etincelant. Nbàp nbây, sang cbôi. 
Etiaceler. Vun tàn lùa, nbàp nboâng, 

nbiip nbây, long lânb. 
Etincelle. Tàn lira. 
Etioler (s'). Ka yèu, ra kém, màt suc ; 

(des plantes): (cày) cbôt di, ra kbô 

béo. 
Etiqne. Tiây guOc; devenir —, ragây 

gô, rôc râc, rôn moi. 
Etiqueter. Be hiêu. 
Etiquette. Hi^u. 
Etirer. Kéo cbo dài. 
Etisie. B(}nb lao, su* gAy gô. 
Etoffe. Bô dÇt ; une — de coton, dô 

vài dôt; une — de laine, dô nbung 

dC't ; une — de soie, dô to* dôl. 
Etoile. Ngôi sao ; — polaire, bâc diu ; 

— filante, tinh lac, sao dài ngôi. 
Etoile. Cô ngôi sao, cô nbieu cbàm 

sang, vàn vvn ; habit —, âo thêu 

nhûng sao vàng. 
Etole. Dày stola. 

Etonnant. La, la lùng, chàng ngù*. 
Etonné. Hô* ngô-, ngan tri, ngân sç-. 
Etonnement. Su* lày làm la, sii- chAng 

ngtV. 
Etonner, surprendre. Làm cho (ai) 

lày làm la, làm ou dèn bàllbinh linh. 

Digitized by CnOOQ IC 



ÉTU 



— i30 — 



ÈVÊ 



Etoaffaut (air). G'im bû*c tire khô 
chiu lâm. 

Etouffer, suffoquée. \Àn\ cho clièt 
ng^t, bôp chêt, bôp chçn ; —, serrer 
à la gorge, chen hçng. 

Etoupe. Gdc gai, bâ gai. 

Etourderie. Su- vô y, sir I^u lâo, sir 
vô tâm. 

Etourdi. Vô y, vô lAm, If^u lâo, xfîc 
lâo. 

Etourdir, assourdir. Bât tai, làm cho 
ngily tai, cho dièc ; s—, se distraire, 
giâi phién sâu. 

Etourdissement ; avoir un — . Vhi 
niâu, uàt l^n, chông m^t. 

Etoumeau, oiseau. * Hçt djch. 

Etrange. Dj d^ng, khàc I9, 1^ tùng. 

Etranger (un). Khâch ; — au royaume, 
ngoçi cu&c nhân. 

Etrangler. Thât ci, bôp clion ci, làm 
cho ra chAt, xir giào. 

Etrape, petite faucille. Câi bai, câi 
liâm. 

Etre (v.). Cô, J-, là, i- t^i. (V. (irani.). 

Etreindre (dans ses bras). Am, Sm lây, 
ôm lày. 

Etrenne. Cù-a dui nhau ngày tèt, quà 
mù-ng tuii. 

Etrenner, donner des étrennes. Ban 
tien têt, têt, mirng têt; —, com- 
mencer, mi-, bât dâu ; — un sabre, 
khai dao (c'est-à-dire : couper une 
tête au commencement d*une expé- 
dition. Superst.). 

Etres (les). Câc gi6ng, câc loài. 

Strier. Bàn d^p, chân nâng. 

Etrille. Bd chài ngira. 

Etriller. Châi lông(ngira, lira, v. v.) ; 
fig., qvAr trdch, diêc dôc, bê. 

Etriyière. Roi da. 

Etroit. Hçp ; habit —, ûo chêm, ào chat 
quâ ; esprit —, tri bàn chat, nhç dç. 

Etude. Sir hpc, su- hçc hành ; —, mai- 
son où Ton étudie, phông hoc ; faire 



ses études, hgc ehîr, hçc latinh ; les 

éludes baissent, chir nghia dâ sût 

kém. 
Etudiant. Hoc trô, kè bçc. 
Etudier, apprendre. Hqc, hçc hành : 

s' — , observer, cô J xét, dô rïnh, 

xem xét; s'—, s*exercer, t$p, lâp 

tành. 
Etui. Bao, tûi ; — à chapeau, tui non, 

bao non. 
EtUYe. Phông bù-c lAm (cho nô ra mo 

hôi). 
EtUYée. Thit àm; câ om. 
Et3rmologie. Gôi ré tiêng. 
Eucalyptus, arbre. Cfty sôt rét. 
Eucharistie. Phép Mlnh tliành. 
Eunuque. Kè da chju ho^n, c^u bô. 
Euphémisme. Càch nôi bông v$y. 
Euphonie. Tiêng bùi tai, giçng ém. 
Euphorbe, pi. ' San hô xanh, cAy 

xu-ong r6ug. 
Européen. Ngu-ô-i tây, thuOc vê lày, 

v(! phirong Europa. 
Evacuer, partir d'un lieu. Bi, tîi- bi, 

Irftn. 
Evader (s*). Thoàt ra, thoàt khfti, kh&i, 

trèo ngiic. 
Evaluer. Bânh già. 
Evangéliser. Giing dao, giâng d^o 

Ëvan, rao tin lành. 
Evangéliste. Bàng chép sàch Ëvan. 
Evangile. Sàch Ëvan. 
Evanouir (s'). Ngâbàttlnh, ra bat ttnh, 

ph^ giô ; fig. , disparaître, bien di 

màt. 
Evanouissement. Sir nga bat l)nh, 

sir phii giô. 
Evaporer (s*). Hi ho-i, tan. 
Evasé. Bâ mi- r^ng. 
Evasif, paroles évasives* L^i phàn dôi, 

lô-i luni dôi, loi khuîn kbùr. 
Evasion. Su- trôn, sir thoàt ra. 
Evéché. Toà Bù-c giàni myc, dia ph^n 

(Ihuôc vé Bàng giàm mue). 

Digitized by VjOOQIC 



EXÀ 



-lîJi - 



EXA 




ETeil. (V. Eveiller;. Donner T— . Bào. 

nhào Un, nôi tru'O'c. 
Eveillé, vif. Lanli chai, ttnh tào. 
Ereiller. Bành thù-c ; s'—, thirc dây, 

Ihû-c giàc, Ihôi ngù; lig., — Tallen- 

tion, giijic tri khôn \é... 
Eyénement. Su* xày ra, vi^c \k\ ra. 
Eventail. Quçt ; — 

en papier, qu'4i 

giiy (fig.); — en 

plume, quat long; 

— des pagodes, 
qu^t vi. 

ETenté (vin, etc.). (Ruçru) dâ lia. 
Erenter, faire du vent. Qu^t, kéo quai ; 

un bruit qui s'évente, lA ra ; s' — , 

s'altérer, hà liai; ce vin est —, ru-rru 

này dâ hi. 
Erentrer. Ma byng, lân ruOt ra. 
Eyentael, incertain. Chàng châc, su* 

xiy ra dirqrc. 
Eréqae. Bù-c giàm mue, Bûc cha, 

Birclhây, Vitvô. 
ETertuer(s'). Gang sù-c. 
Erident. R6 ràug, th tu-èrng, minh 

bach, rành, r^ch rôi. 
Erider. Bue, cham vào. 
Evidoir. Gai dijic vym, dyc bçt. 
Evier. Màng dà di nu-6c bèp. 
Evincer (quelqu'un). Trir, thâng, nâi 

horn. 
Eviter. Tràn, lânh, thoâl khôi ; — 

quelqu'un, giû- minh kèo gâp (ai). 
Evoluer. Bi hàng, tâp binh. 
Evoquer (superst.). Làm phép rôi cho 

ma qui hay là linb hdn nào lii^n ra ; 

— les esprits, phu tien ; — le sou- 
venir, nhô-, nhâc lai. 

Exact, soigneux. Siêng nâng cin th$n, 
kl càng ; — , vrai, thât, eu- sir thât ; 
—, précis, hay ctr ngày giô*. 

Exaction. Sir dôi tien bac trai Ip, si^ 
bât làm^ su- dôr. 

Ex œqoo. Hoà, d6ng, bàiig nhau. 



Exagérer. Nôi già mièng, nôi phét, 

ngoa mi^ng. 
Exaltation, élévation. Su* nhâc lén, 
si.r dem lên cao ; lig., sir kiêu ngço ; 
— de la St« Croix, I? ton kinh câu 
rùt thânh Bîrc Chùa Jésu. 
Exalter. Ton lén, t^ng, khen, vinh. 
Examen. Su- khâo, su- xét ; aller à T— , 
di thi ; aller passer les — prépara- 
toires, di duyOt; aller aux grands 
examens, vào khoà thi ; réussir dans 
un —, dS; — de conscience, sif xét 
minh. 

Examem. — Touit les six mois, au 
chef-lieu de chaque province, les 
personnes de tout âge qui veulent ob- 
tenir l'exemption de la milice et de la 
corvée, le peuvent en satisfaisant aux 
examens présidés par le dôc bçc. Ces 
examens semestriels sont connus sous 
le nom de khâo . 

Tons les trois ans, des concours ré» 
gionaux, hirong thi, présidés par des 
envoyés de la capitale, sont ouverts au 
public pour l'obtention des grades litté- 
raires detù tài, bacheliers, etcir nhân, 
licenciés . 

De plus toutes les fois qu'un événe- 
ment heureux arrive à la dynastie 
régnante, le roi accorde des examens 
régionaux supplémentaires, appelés 
an thi. 

C'est à la capitale seulement qu'ont 
lieu pour tout le royaume les examens 
de tien sT ou docteurs. 

Examens semestriels. — Chaque 
année, au 1 Séjour des 4^ et 10c mois, 
les dâc hQc, giào thu et huân d;^o 
examinent (hçch) les élèves des écoles 
de leur circonscription pour recon- 
naître ceux qui sont en état de se pré- 
senter aux examens. 

Si par un empêchement quelconque, 
les examens semestriels ne pouvaient 

Digitized by CjOOQIC 



EXA 



— 132 — 



EXA 



avoir lieu au 15c jour, la date pourrait 
être avancée ou reculée d'un mois. 

Les compositions sont toutes du même 
g^enre soit aux examens semestriels, 
soit aux examens régionaux et même 
au grand concours de la capitale ; 
la différence consiste uniquement dans 
le choix des sujets. 

Ces examens semestriels ne durent 
qu'une seule séance : Le 14® jour, veille 
de l'examen, les candidats de la pro- 
vince se rendent au collège du dôc hQC 
(tràng thi).La nuit, vers trois heures, Iqfs 
le sinh, maîtres des cérémonies, appel- 
lent les candidaU et leur remettent des 
cahiers spéciaux pour la composition. 
Au jour une afliche est élevée en l'air, 
indiquant le sujet des quatre genres de 
composition. 

Autrefois il n'y avait que trois genres 
d'épreuves: 1» une composition sur 
l'interprétation d'un passage des ngu 
kinh ou des tu- Ihu- ; 2« deux compo- 
sitions en vers, un bai tho* (de 8 vers 
dont le sujet et la lime principale 
étaient donnés par les examinateurs), 
un bài phû (espèce de bout-rimé parti- 
culière à la poésie de ce pays, dont le 
sujet était en vers de 4 ou 8 mots qui 
servaient de rime principale à la com- 
position) ; 3o le bài vân sâch, dont le 
sujet était généralement tiré des quatre 
livres et développé par chacun, sous 
forme de discours, au gré de son ima- 
gination et de son érudition. 

Sous Tir Birc on a introduit dans les 
examens un quatrième genre de com- 
position sur trois sujets : un bài chièu, 
communication royale à composer pai* 
|es élèves; un bài biâu, lettre de félici- 
tation des mandarins nu roi ; et un bài 
luân, dissertation sur un sujet donné. 
Inutile de dire qu'on ne met jamais le 
roi régnant en scène. 



Les candidats ayant lu les sujets de 
composition sur l'affiche, choisissent 
l'un d'entre eux et le traitent ; il leur 
est permis d'en traiter plusieurs ou de 
les traiter tous les quatre. Vers midi, 
les surveillants posent un cachet à l'en- 
droit où en sont arrivés les candidats; 
à partir de deux heures, on frappe le 
gong par intervalles pour rappeler que 
les heures passent. Tout candidat qui 
a terminé remet son cahier aux lé 
sinh ; on reçoit les cahiers jusqu'à 
minuit ; à une heure on expulse impi- 
toyablement les retardataires. 

Les examinateurs corrigent les com- 
positions sans en connaître les auteurs ; 
les notes des giâo Uiu et des huàn d^o 
sont soumises à la révision du dbc 
hoc. 

Il y a quatre notes : iru, excellent ; 
binh, bien; thii, passable, et liêt, mau- 
vais. 

Toute composition qui obtient la note 
u-u au premier pointage (châm tnrô-c) 
et au second (châm phijicl^i), vaut à son 
auteur l'exemption pour un an de la 
milice et de la corvée, chuSn mifn binh 
dién nhàt niên. 

Les auteurs des compositions mar- 
quées binh et tliû sont exe.*? pis des 
mêmes charges pour six mois seu- 
lement. 

La note liêt donnée soit par les exa- 
minateurs soit par le d(^c hgc, emporte 
r exclusion de tout privilège. 

Le nombre d'exemptions est quelque- 
fois si considérable que les communes 
se trouvent dans l'embarras pour satis- 
faire aux exigences de la milice et des 
conèes ; dans ce cas le ting dôc, pré- 
venu, ordonne qu'aux prochains exa- 
mens les compositions soient annotées 
en dernier ressort par le quan bô. Cet 
examen devient alors un véritable con- 

Digitized by VjOOQIC 



EXC 



133 - 



EXÊ 



cours où le nombre des candidats a 
recevoir est limité d'avance ; on l'ap- 
pelle klioâ kliièm binh (concours pour 
mantfue de soldats). 

Le choix fait des meilleures con»po- 
sitions, on afiiclie le nom des lauréats 
aux portes de la citadelle. Les villages 
intéressés en prennent copie et ont le 
droit de lever tous ceux dont le nom 
ne fleure par sur rafliche. 

C'est par ces compositions semes- 
trielles ou annuelles que les lettrés, 
non gradés, arrivent à être exempts 
toute leur vie de la milice et des cor- 
vées, à condition de réussir toujours 
dans les concours. 

(V. le mot Bachelier). 
Examiner. I Khao, tra xét, liijicli ; — 

avec soin, ngliiçm ; s' — , xét minh. 
Exaspérer. Trcu ghço, gày giAn, nôi 

gièm pha, nôi xoi xiim gian.' 
Exaucer. Nghe liri xin," irng, nliàm 

lô-i. 
Excayation, creux. L5, ham, liang, 

noi 16m vào. 
Excédant. Thùa, du-. 
Excédent. Phân thîra, sô tlma. 
Excéder, dépasser la mesure. Quà 

ngân, quà chùng, quâ mire. 
Excellemment. Câch nâi, câch cao 

trong, câch tôt Idm. 
Excellent. T6tnhàt, tôtlam,cao trong. 
Exceller. Nài» nii bon, cao ban., vu-p-t 

hOTl. 

Excentrique, original. Cbàng cô pbép 

cbung, cbinglàm nbu- ibu*6ng, kbâc 

tbu-ô^ng, kbâc \-4. 
Excepté (prép.). Trù-. 
Excepter. Trir, trîr ra, loai ra. 
Exception. Si^ trir, dieu trù-; tous 

sans —, bèt moi ngu-tri cbàng trù* 

ai. 
Excessif. Quâ, quâ chùng. 
Excitant. Hay giuc, bay làni cbo. 



Exciter. Giuc, xui giyc» xui xiém, tln'ic; 
— la soif, làm cbo kbât ; — un chien, 
5y cbo. 
Exclamation. Tii^ng kèu ; jeter une —, 
kèu cà tiong ; — de joie, reo mù-ng ; 
pointd'— ,(ortb.) chîlm dàu làylàm 1^. 
Exclure. Loîii, lojjii ra, xua, khu trù- ; 

càm vào, cbàng nbân. 
Exclusivement, uniquement. Ma tbôi. 
Excommunication. (Su-) va càt pbép 

tbông công, v^ éxcômônbong. 
Excommunier. Ha va càt su- tbông 

long, rùt pbép tbông công; — 

chasser. (V. Exclure V 
Excrément, (^ù-t, phân. 
Excrétion (des yeux), (jiù- mât. 
Excroissance. Buôu ; — sur un arbre, 

buô-u cày. 
Excursion. Su- di dàng sa ; su- di choi 

xa. 
Excusable. Dàng tlia, cô lu nén tha, 

tlia du-p-c. 
Excuse. Le chûa (minh bay là kc kbâc). 
Excuser, chercher des raisons. Lày le 

ma cbù-a, nôi giài ; —, pardonner, 

tha ; s' — , gô- minh 5 chûa minh ; — 

sur sa santé, câo b^nb ; — de faire 

une chose, lày le ma kièu vi$c gi. 
Exécrable. Gô-m, quai ^ir, dâng cbju 

gbét, dâng ngu-ô-i ta gbét. 
Exécrer. Gôm, gbét lâm; —, injurier, 

cbiri rua. 
Exécuter. Làm. làm Ion, lieu ; — un 

morceau de musique, dânb dàn ou 

bât (câi gl); s' —, chin pbép làm ; 

—, mettre à mort, cbém, cbém dâu. 
Exécuteur des hautes œuvres. Li binh. 
Exemplaire (subs.). Bin, mSu; copier 

un —, bien sao. 
Exemplaire (adj.). Bâng ngu-m la coi, 

tôt (gu-ong;. 
Exemple. Gu-ong ; — d'écriture, mau 

chir; (à l'appui d'une règle), tbi 

du ; par —, tbi du, giâ linh. 

Digitized by VjOOQIC 



EXO 



- 184 - 



EXP 



Exempt. ChÂng phài, khii, sçeli. 
Exempter (d'une charge). Tha. 
Exercer. T^p, nâng %, nang làm ; — 

des soldats, lâp binh ; — un clieval, 

(juân ngua; — un mélier, làm 

nghé ; s' — tOp, I4p tành ; s' — à 

parler Tannamite, t^p nôi tièng 

Ânnam. 
Exercice. Su* t^p, s\v l^p iành, si^làm 

t|ip ; faire F—, IJp, tAp binli, Ihao 

di?n. 
Exhalaison. Hci, su- buy liai ; khi hoc 

lên. 
Exhaler. Xông miii, bay hcri ; lig. — 

le dernier soupir, tàt liai, chêt ; — 

sa colère, gi^n gât, phât can gi^n. 
Exhausser. Nàng lén, nhâc lèn, iièng 

lên. 
Exhéréder, Tù* (ai) chàng cho an phân 

gia tài. 
Exhiber, To ra, dem ra ; s — , to niinh 

ra, khoe minh. 
Exhorter. Khuyén, khuyén ginc, nhù 

bao ; — , consoler, yen iii. 
Exhumer. Bàc, bôc xàc lén. 
Exigeant, dur. Rhô an h, khô linh , cûng . 
Exiger, réclamer. Dôi, dôi lai ; — une 

delte, bât nç . 
Exigu. Nho, vân, mong. 
Exil (temporaire), bô ; — ^perpétuel), 

luni, dày, luu yen tri. 
Exiler, condamner quelqu'un à Texil. 

Khép an dày ai. 
Existence. Sir & ; — , condition, sô 

ph0p, ban pli^n, duyén ph^n, byc, 

câch lliè. 
Exister, être. 0* ; —, uaitre, sinh ra. 
Exocet, poisson volant. Câ chuon, cà 

bay. 
Exonérer, dispenser. Càt gành xuàng, 

bô-t gành cho ra nhç bon. 
Exorbitant. Quâ, quàchimg, lâmiam. 
Exorciser. Trù- qui. 
Exorcisme. Lcriou phép trù- qui. 



Exorciste, qui exorcise. Ki cô phép 

trir qui ; —, qui a le 3c ordre mineur, 

thày ba chûc, ông giàba. 
Exorde d'un discours. Bâu bai, mâo 

dâu ; — d'un livre, tira sâch. 
Exotique. Tbu^c vé nuâc khac, hhi 

noi khac ma ra, ngoçi cuôc, I9. 
Expansif. Th^t thà, kè Uu thih, kè 

giâi long trâng. 
Expansion. S\y mi* ra, su- gia/sijt- kéo 

dài ; fig., — du cœur, su* I^u tinh. 
Expatrier (s'). B& que huong; hb bàn 

quàn ; hh nixàrc minh. 
ExpectatiTO (être dans V). Minh dang 

mong, dang chijrc, dang trông. 
Expectorer. Giô, nhi, khac. 
Expédient. Câch ng câch kia, lé no lé 

kia. 
Expédier, agir vite. Làm cho mau lén ; 

— (un courrier), sai di ; —, envoyer 
des marchandises, gùri hàng hoâ. 

Expéditeur. Kè gu-i hàng boa. 
Expéditif, agile. Lanb chai, ngu^ài 

nhon viéc, cânm^n, siéngnàng, mau 

kip. 
Expédition, guerre. Sir di dânh gi^c, 

phen dânh gi^c ; — de marchandises, 

sir gîri hàng hoâ; — , copie, bàn 

sao. 
Expéditionnaire. Kè gui hàng hoâ. 
Expérience. Su* tliù-, vi$c gi dâ thù- ; 

— des choses, sir sành soi câc vi^c ; 

— de la guerre, su- tùng vi^c dânh 
gi$c ; faire V — de... ou 

Expérimenter. Thù*, làm thù, thù- 

xem ; — quelqu'un,' thù long ai, tliù 

suc ai. 
Expert. Ông thàm nghi^m. 
Expertise. Sijr tham nghi^m. 
Expertiser. Th^m nghi^m. 
Expictoire. (Vi^c gi làm) ma dén t^i ; 

sacrifice —, viÇc tè iS ma dén t^i. 
Expier (une faute). Bén, bâo dan, 

chiu ph^t (vi t$i) ; dài tAi. 



Digitized by 



Cnoogle 



EXP 



- 136 - 



EXT 



Expirer, mourir. Chèl, tâl hcri ; flg. 

linir, xong, hèt. 
Explétif. B$ra, du-. 
Explication. S^- cât nghîa, su- giài 

y cho rô ; avoir une — avec quel- 
qu'un, câi lé vuôi ai, nôi khô cûng 

ai. 
Explicite. Ro rang, Me bach, minh 

b^cb. 
Expliqner. Cât nghîa, toà y, giài 

nghîa ; s'—, nôi ra, câi le vuôi. 
Exploit. Viçc d^i thê, vi$c m^nh b^o ; 

—, assignation, don kiçn. 
Exploiter la terre. Làm dàt, làm 

ruOng ; — une mine, khai mh; — 

quelqu'un, an tien bçc ai, dành lùa, 

doi ai. 
Explorer. Do, thâra, kbàm, soàt ; — 

en secret, do mil. 
Explosible. Hay nh ; (thuàc) ni. 
Explosion- Sif nô ra ; — de la poudre, 

su- thuèc sùng ni ; faire — , nà ra. 
Exportation. Su- chb do, chir hàng 

hoà sang nu-ô-c khàc. 
Exporter. Chhr d6 ra klioi nuérc minh, 

chir hàng hoà sang nu-ô^c khàc. 
Exposé, dangereux. Cheo leo ; — au 

soleil, phoi nâng, giâi nâng. 
Exposé, récit abrégé. Bai tôm l^i ; si^ 

kl tich cho r5. 
Exposer, mettre en vue. Gijr ra, t& ra ; 

— des marchandises en vente, bày 
hàng; — au midi, xem (lày) hu-ô-ng 
naro ; s'—, lieu minh, giây minh vào 
(viîjc gi) ; — sa vie, lieu minh chèt ; 

— un enfant nouveau-né, b& trè 
(giû-a*dàng) ; — au soleil, giai nâng; 
— , une question, kl ra, giii ra, diSn 
l^i ; — la tête d'un supplicié, bêu 
dao lén. 

Exposition de marchandises, etc. Thi 
bâch ngh$. dàu xào ; —, situation, 
hur&ng ; — de quelqu'un au soleil, 
gia hiêo. 



Exprès, à dessein. C6 j làm v^ty. 
Expressif. R5 rang, mçnh ; regard —, 

mât sâc. 
Expression, mot. Tièng; —, élocution, 

giyng. 
Exprimer, tirer le suc. Ép, ép ra, vât, 

hop ; — , énoncer, nôi ra, giài, kl ra ; 

—, manifester, to ra ; s' — , nôi, dçc 

ra. 
Exproprier. (Nhà nuôc) lày dàt ciia 

riéng ngu'ô'i ta ma làm vièc ich 

chung : (dàng, v. v.). 
Expulser, chasser quelqu'un. Buli ra 

khii, xua, lo^i ra. 
Expurger^ corriger. Chûa. 
Exquis. Mî vi, nhàt h^ng, rat mue. 
Exsangue. Bà hèt mâu, vo vàng, yèu 

ât, dièng bon. 
Extase. Sir ngàt tri di. 
Extasier (s'). Lày làm quà tri, lày làm 

1? , ra bô- ngô- ; — de j oie , ngàn mu-ng . 
Extension. Su- gio-, su* giu-ong, sir 

giâng; —, accroissement, su* nên 

rOng hou; 
Exténuer. Làm cho ra yèu, làm eho 

ngàt di ; être exténué, yèu lâm, 

nbçc nhàn. 
Extérieur. Ngoài, bé ngoài ; juger sur 

r — , xét bé ngoài. 
Exterminer. Phâ luy^t, dânh vô ; —, 

massacrer, dânh chèt. 
Extinction. Su* tât ; — de la voix^ sir 

nôi khàn tièng, tièng côi ; — des 

feux, svr dânh chuông tât lùa. 
Extirper, arracher. Ri (nhl), ri lèn ; 

—, détruire, phâ tuyÇt. 
Extorquer. Cuôp lày, ép, hà hicp. 
Extradition. Su- nOp (ai). 
Extraire. Kéo ra, ri ra, khéu ; — quel- 
que chose à l'aide d'un instrument, 

khêu gçri ; — le riz de la marmite, 

bô^i coTn ; — une dent, ri rang. 
Extrait d'un ouvrage. Bi^u gi d5 l4t 

lày ; — d'un registre, bàn sac. 

Digitized by VjOOQIC 



FAC 



136 - 



FAC 



Extraordinaire, la, di I9, phi thuàng, 

khik lliuông; —, rare, hog hièni. 
Extravagances (dire des). Nôi xang, 

nôi nliu- Kè d^i. 
Extravaguer, délirer, ^ôi sang. 
Extrême, qui esl au bout. Cùiig. sau 

liêt ; — , excessif, quâ lani, Ihâi 

quâ, nliiéu (|UH. 
Extrêmement (adv.). Lani l.îm. 
Extrême -onction. Pliép \ùr ddu Ihânh 

dio ke lièt ; donner F—, làm phép 

xirc dcîu. 



Xxtrémité. Sir cùng, sijrhèt, dâu,Uu; 
èlre à I-— , da gân chèt; être réduit 
à 1—, dang lùng cire ; — retom- 
bante du bout de la ceinture anna- 
mite, mi'ii, moi. 

Extrinsèque. 0* ngoài, b<^ ngoài ; — 
il une chose, không thuôc ve tinh 
su- gi. 

Exubérant. Bay da^, du d$t. 

Exulter de joie. Mùiïg rô, nliay 
mîrng. 

Ex-voto. Dien dang khan (dàng nào). 



F 



Fable. Truyvii bini ngôn; —, histoire 

inventée, truy^n bày dat, dieu doi 

tn'i ; être la — de, pliai nguùi ta 

iliè cirèi. 
Fabricant. Kè làm (do gi), ke làm, 

tho làm. 
Fabrication. Su làm (dô gi) 
Fabricien. Ông Irûm. 
Fabiique,nianufacUire.M'àlàm(d6gi). 
Fabriquer, limi : (dông, dành, duc, 

^ày, lAp, don) ; — une histoire, bày 

dat (Iruyén gi). 
Fabuleux, incroyable. La, doi tnî, sir 

da bày d;U. 
Façade. MM dàng truôc nhà. 
Face. Mcll, nuit nuii, hhih d??ng; en —, 

Iruoc mal. 
Facétie Loi vui choi, loi nôi C9I. 
Facétieux. Hay pha tro, cuài cçrt, 

gieu cçrl. 
Fâché. Ba giàn, giàn dû% nông gan. 
Fâcher (act.). fiày giàn ; se —, giàn, 

gât, liô-n giàn ; se — contre quel- 

<{u'un, giàn gât ai. 
Fâcheux. Khuày khoà, kliô long, rày 

rà, làm phi^n. 
Facile. I)è, chang khô ; — , accommo- 
dant, hoà nha, liV lioà, xm^ xoa, diu 



dàng mém m;jii, hit^n lành ; homme 

— à fâcher, ngircri de giàn. 
Facilité. Sir de ; — habileté, tài, 

si'rc. 
Faciliter. Làm cho dé lam. 
Façon, manière. Gàch thè, ki^u, rang ; 

— , prix du travail, công, tien công ; 

finre des façons, làm rang ; sans—, 

câcb dan so*, càch thircrng vAy. 
Faconde. Iloat khau, lioat loi ; qui a 

de la — , hoat mép ; parler avec —, 

nôi giao hoat. 
Façonner quelque chose. Làm, dông, 

làp ra ; — quel(|u*un, dJly do, t(ip. 
Facteur, faiseur d'instruments. Tlig^ 

làm, lliç- dông dô bal àm; —, qui 

porte les lettres, kè dem thu% ke 

phàt thu-, nguoi chuyen tliu- trgim. 
Factice, emprunté. Doi trâ, gia, giâ 

trà. 
Factieux. Kè vào bè dang, mông nguy, 

phau tàc, liîia làp. 
Faction, parti. Rè, phe, dàng, phu-èng ; 

— , garde, giô- canh. 
Factionnaire. Quàn canh. 
Facture, prix des choses. Bon cua 

liàng ; - de choses achetées, tô* bien 
già dô diî mua. 



Digitized by 



Google 



FAI 



- 137 - 



FAM 



Faculté, pouvoir. Qaydn, pliép, qayén 

pliép ; —, puissance physique, sù-c^lài. 
Fadaise. I.cri rcmi, truy^n nhàm ; dire 

des — , nôi rcrm truy^n. 
Fade. L^t, Igt leo, chang co nK)n moi, 

cliang cô mùi niê. 
Fagot. Bô ; — de bois, bô cui. 
Faible. Yèu, yen duoi, bimg, yêu sùc' 

non SÛT. 
Faiblesse. Su- yêu duôi, sir yôu suc; 

— d'esprit, sir Ihien tri. 
Faiblir. Màt sû-c, ra yèu ; -— (au mo- 
ral), son long, nga long. 

Faïence. Su-. 

Faiencier. Ttio- làm dîa bal. 

Faillible. (Kè) lâm du-o-e. 

Faillir, se iroinper. Lam ; —, faire une 
faute, loi; —, être sur le point de, 
sàp, gân, xuyt nira Ihi. 

Faillite, faire, —, Vô- no . 

Faim. Su* dôi, sir dôi bung; avoir —, 
dôi ; souffrir de la —, nhin dôi. 

Fainéant. HiAng nliàc, làm hièng, ^ 
nhimg. 

Faine, fruit du liètre, * Thanh eu ong tu . 

Faire, travailler. Làm, làm lung; — ^ 
créer, dyng n<^n, lAp ra ; — un 
brouillon, râp ; — , composer, d^l; — 
semblant, già hinli ; — ses besoins, 
lâm vipc c;în ; — l'aumône, làm phûc, 
lâm pliùc bô tlii ; — peor, giog, de ; 

— df»s chapelets, bât tràng hat ; — 
des armes, mua giro-m, dua girom ; 

— cas de, Irong, choOng, lày làm 
qui. Faire suivi d'un verbe, se rend 
par bât, sai, mirç'n, hâo, ou clio, 
selon le sens. (V. ces différents mots 
dans le Dictionnaire annamite-fran- 
çais); se — à, quen, tAp; se — 
vieux, nén già, dâ già. 

Faisable. (Viéc gl) cô the on cô phép 

làm du-ç-c. 
Faisan. Gà loi, cliim trî ; ' da kt^. 
Faisandeau. Gà loi con. 



Faisander, liim cho nô lén mùi chim 

trî. 
Faiscean, fagot. Hô, gôi ; — des con- 
suls romains, bô roi cô riu i* giCra ; 

réunir en —, cliàu dâu lai. 
Faisenr. Kè làm, tliçr. 
Fait (subs.). Vi$c da làm ; haut — , vi^e 

ràl trong vong, viçc dgii tln5, vi^c cà 

Ih^, vi^c công danh ; de — (loc. ad v.), 

tliAl, thât sir; en — de (loc. prép.), 

côn v(î. 
Fait (part.). Ba làm ; un homme —, 

ngirèi daug toSi thành nhàn, dang 

tuai dûng dan. 
Faitage. Nôc nlià, mai nhâ ; faire le — 

d'une maison, thu nôc. 
Faite. Nôc nhà. 
Faitière (tuile). Ngôi vè miing ùp trèn 

nôc nhà. 
Faix, fardeau. Gânh. 
Falaise. Bô- doc; hôn dâ giâp bai 

bi, cho cao dôc hi^m hôf. 
Faldistorium, Ghè y. 
Fallacieux. Gian dôi, qui quy^t, man. 
Falloir (v. imp.). Phài ; il s'en faut de 

tant, thit^u bày nhieu. 
Falot. Bèn, dén lô-n. 
Falsification. Cua già, dô già. 
Falsifier, mélanger. Giâ, làm hu-, plia 

giông khâc vào ; — (altérer) un texte, 

mgo, già. 
Famé (mal). Xàu tiéng, hu- danh. 
Faméliqne. Kë dôi lam, kë dôi khât 
Fameux, renommé. Gô danh tièng, cô 

tièng ; (quelquefois en mauvaise part): 

xàu tièng, cô tièng bç^m ; —, excel - 

lent, nhra hang, tôt nhàt. 
Familiariser (act.)- Làm cho quen ; se 

— , s'accoutumer à quelque travail, 

quen, tàp ; se — avec quelqu'un 

quen thuOc (ai). 
Familiarité. Su* quen, sir quen thuOc, 

sir thân tliièt ; agir ensemble avec 

— , h- quen thu^c cùng nhau. 

Digitized by VjOOQIC 



PAN 



- 138 - 



FAS 



Familier, ami. Quçn thu^c, quen bièt, 

quen hoi bén tièng, thân thièt, b^ ; 

trop — avec un supérieur, nh5 nha ; 

—, qui regarde la famille, Ihu^c vé 

nlià, UmOc vé liç, vé ho liàng ; — 

simple, thu-crng dan. 
Famille. Nlià, ho, chi ; —, toutes les 

personnes qui vivent sous le même 

toit, câc ngu-ôi nhà cùng câc dây tô 

toi ta, gia nhàn ; la—, les ancêtres, 

dông doi, tông phâi ; la —, l'origine, 

nhà dong dôi, chi. 
Famine. Sif dôi ; époque de — , mùa 

dôi, thi dôi khât. 
Fanal. Bèn. 
Fanatique. Hoâng hôt, hung liàng 

sùng, mô hoàng, mê màn. 
Fanatiser. Làm cho ra mê hoàng, 

sùng, V. V. 
Fanchon. Khàn khoâc 
Fané. Khô, da héo. 
Faner. Pho-i (cô, etc.), gày r^ ; se —, 

héo dî, ra khô 
Fanfare. Bât àm ; il y a toute la —, cô 

phu-ông tràng bât àm va kèn. 

Fanfare. — La fanfare aimamite 
(bât àm), comprent huit sortes d'ins- 
truments qui sont : 

/o Le tambourin, tràng ; 

^ Les castagnettes (à sapèques), 
sinh tien ; 

3o Le violon {à deux cordes), nhj 
huyén ; 

4o le luth {à trois cordes^, tam 
huyén ; 

5" Le lulh à caisse ronde, dàn 
nguy^t ; 

60 La flûte, sâo ; 

/o La timbale ordinaire, tiêu ; 

^o Ln timbale à manche, cành. 
Fanfaron. Hay khoe mlnh. 
Fange. Bùn làm, phàn bon, sy do; 

lig., vivre dans la —, gi^m gj^a trong 

dông toi l6i. 



Fangeux. My bùn làm, làm lip. 

Fanion. Ce- xéo. 

Fanon. Yém bô. 

Fantaisie. Y muàn, tiji- tlnh ; —, in- 
vention, tri vë, tri bày d$t ; vivre à 
sa — , ngu-ô-i thoug dong m^c y minh. 

Fantasque. Xàng tinli, khâu tinh, hay 
gât g6ng, cù mâu. 

Fantassin. Lmli bô. 

Fantastique, inventé à plaisir. Già 
dâi Ira, chàng tli^t. 

Fantôme. Ma; fig., se créer un —, 
in tri, ma màng bày d^t trong tri 
khôn. 

Faon. Nai con. 

Faquin, faraud. Kè an ra$c là lu^çrt ; 
orgueilleux, kiêu, kè làm kiéu, hay 
khoe raînh. 

Farce, amusement. Si.r dâiih lùa, su- 
chai ; , viande hachée, thit dôi. 

Farceur. Kè làm trô ; —, bouffon, 
thàng hé. 

Farcir. Dôi, làm dôi. 

Fard. Phàn ; se mettre du —, giôi phàn . 
flg., parler sans —, nôi câch m^c 
m^c ; nôi th^t thà. 

Farder, se farder. Giôi phàn ; visage 
fardé, m^t tô phàn. 

Fardeau. Gành, gânh n^ng. 

Farine. Bôt ; — de blé, b^t lùa mien. 

Farineux, couvert de farine. B5 rày 
hôt, dâ dà bôt trén; — qui contient 
de la farine, cô bôt, dâ pha b^t vào. 

Farouche (bête). Muông dû- ; —, cruel, 
dû-, dû- tçrn, cvrng, tliSng nh^. 

Fascicule (d'un ouvrage). C^p, tâp. 

Fascine. Bô. 

Fasciner^ ensorceler. Êm chii, yèm 
hùa, làm phép yêu timàt : —, éblouir, 
ma con mât, lù-a, dôi tra, làm cho mé^ 

Faste, ostentation. Sir làm kiéu, làm 
cao, làm cao kj^, tinh khoânh khoâi. 

FasU ijonr). Ngày phién ki^n. 

Fastes, registre. Su* ki, Ijch. 

Digitized by CjOOQIC 



PAU 



189 - 



rÉL 



'>i|^ 

^ 



Pastldienx. Chàn ngân, nliàm l^i. 
PâBitteux. Cao, kiéa» làm kiêa, khoinli 

khoài. 
Fat. Kè iiliç d^ làiii ki^a. 
Fatal, inéluctable. Ba cô so dûili, cù 

sô m^Db lu* nbién ; — , fuiiesle, dû*, 

dôc dû-, sinb li^i. 
Fatalité. MÇnb ircri, sô, so pbàii, v^n 

ménb. 
Fatigant, importun. Kliô long, ray rà» 

khuây kboi. 
Fatigue. Su- nlioc m^l, sir moi mçt. 
Fatigué. Mme. ni^l ;—, engourdi, niii. 
Fatiguer. I.àm cho nlioc nliùn ; —, 

lig., quày, làm cu'c, sinli clian ngân ; 

•• — , làm khô nhoc, gang si'rc làm. 
Faubourg. .\6m ngo^ tliànli. 
Fanchaison. Mùa g$t 
Faucher. G^.câtco. 
Faucille, Cài li^m 

<fig.)(V. FauA). ^ 

Faucon. Qiim u-ng, * giàc u-ng.^^^ 
Faufiler. Khâu lu-irc, dinh chl, may 

rho xong, may Igm, khàu cho llmnh î 

se —, lên, lèn vào, giày mînh vào. 
Faussaire. Kè mao, kè giâ. 
Fauf ser (une signature). Mao chir. 
Fausset (voix). Tièng bing. 
Fausseté. Sy- gian d6i, su- chJng ihàt, 

loi dôi. 
Faute, pécbé. T^i, trti l5i ; — erreui-, 

loi, sai loi, sir lâm, dieu sai ; par la 

— de, t^i (ai) bèng viéc. 
Fauteuil. Ghê bành, gbè tay vu-ç^n. 
Fauteur de désordres. Ngu-ô-i làm quan 

tbày clio kè làm xôn xao ; kè bênb 

vu-c, kè giùp. 
FauTO (bêle). Muông dû-, 
FauTette. Bông lâu ; (giông nhu- bông 

làu). 
Faux (adj.), fourbe. Gian, kè gian ; 

— , erroné, dôi trâ ; — , en dehors du 
ton, kbdng vào cung, không hçrp 
cong. 




Faux (s. masc.) (faire un). 

M40 chu*. 
Faux (subst. fém.), instru- 
ment pour faucher. Vài 

li<?m, bém dài cliuôi : — 

annamite, cài a, câi lidi 

(lig.) ; le fer de la —, 

lu-ô-i liém. 
Faux-fuyant. Trê dàng khàc, lé chûa 

minli. 
Faveur. O'n, ' an ; capter la —, ch^y 

thê ; jouir de la —, dâc thè, mua 

long ; en — de, vi, vuoi ; à la — de 

la nuit, dém, nliôsir toi tàm ban déni. 

On appelle an dièn, les faveurs accor- 
dées par les rois à Toccasion d'un 

événement heureux. 
Favorable^ propice. Xuôi ; avoir les 

vents favorables, thu^n b\i6m xuôi 

giô ; —, bienveillant, bay phù hA, 

hay doai thu-ang. 
Favoris, barbe des joues. Ràu ma, ràu 

quai non. 
Favoriser. Bênb, làm an. 
Fébricitant. Kè phâi b^nb sôt rét, 

kè sftt àm. 
Fébrifuge. Thuôc sàt, hay dô- s6t. 
Fébrile. Thu^c vé bénh sot rét, t^i 

bçnh sot rét. 
Fécond' Gô nhiéu, bay siuli sin ; — fig., 

travail —, vi^c c6 Içri lAc. 
Féconder. Làm cho sinh sàn ; — la 

terre, làm cho tdt dàt. 
Fécule. Bài. 
Fédération. Su- giao kèt, sti- hoa 

thn^n. 
Fédéré. Kè giao hoà, kè giao kèt ; Etats 

fédérés, nhûng nu-ôc da giao kèt 

vuoi nhau. 
Fédérer(se).Giaokèt,giaohoà,giaolân. 
Feindre. Già, giJ hinh. 
Fêlé. Dia, ne. 
Félicité. Pbùc, phûc thauh nbén 

jouir de la —, bu-Jrng phûc. 

Digitized by CjOOQIC 



FÈt( 



^ 140 



FÉR 



Féliciter. Md-ng, klien, ih lôngmùng. 

Pélon. Bat Irung, n^i công, gian ta ; — 
à son roi et h sa patrie, bat trung 
cùng nlià nuôc va vua minh. 

Félonie. Sir bat trang, sir gian tù. 

Fêlure. Lô bfr. (V. Fissure). 

Femelle. Cm, vAt câi. (V. (Jram. : du 
genre dans les snbst. , page 32 et suiv.). 

Féminin. Thu^c ve dan bà, thu<>c vé 
giong câi; — , lig., yi'^u siic, yen 
di('U, rat gan. 

Femme. Bàn bfi, ngirôi nu- ; vieille — , 
bà ïao ; — épouse, vo-, ban ; — de 
chambre, dây ta gai, con dôi. 

Fémur. Xuo-ng dûi. 

Fenaison. Mùa cat c(V 

Fendiller (se). Nh ra, hô. 

Fendre, diviser en long. Bo, bê, bùa 
cbànb ra, xt ; — an couteau, cliè, 
kliâc ; — , faire une fente, niii ; — 
les airs (comme les oiseaux) bay; 

— les Ilots, vnot tau, ngoi ; la 
charrue fend la terre, cày xôc dàt ; 
se — , phàn rê ra, \îr ra. 

Fenêtre. Cùa si; —, œil de bœuf, 
cua sa m^t nguyèt ; — vitrée, cira 
so tlia^ tinh ; — ogivale, cua si trâi 
nhôt ; — en plein cintre, cîra sa vô vô. 

Fenil. Nhà tich ci khô. 

Fenouil. Bau Ihi là ; * tieu hoi huo-ng, 
thi la. 

Fente. Dàng ne, lô hi-, khe, kê. 

Fer. Sât ; * thièl ; du — en fusion, gang ; 

— de la faux, luôi liéni ; — à repas- 
ser, câi bàn là (fig.) ; fig., être aux 




fers, phài giam, phii long vào nguc ; 
corps de — , ngirô-i m^nh khoè 
cbàng bièt bOnh. 
Ferler une voile. Cuôn buoni. 



Ferblantier. Tlio* dong dd sat tày- 

Férie, jour de la semaine. Ngày 
thucrng. 

Férié (jour). Ngày le, ngày nghl. 

Ferme (subst.), bien rural. Trai ; 
prendre à - , thuc ; —, bois de cons- 
truction, kèo. 

Ferme (adj.). Vîrng vàng, vûiig ben ; 

— (ig., kién, cû'ng cât,.vtrng vàng. 
Ferment. Men ; lig., un — de discorde* 

(kè) gày vioc câi cç». 
Fermenter. Tn)n men cho noi bçt, 

bôt dây men ; —, s'aigrir, ra cima. 
Fermer. Bông, khép, kboâ, rào, bu-ng; 

— hermétiquement, kbil rit, khil 
khao ; — les yeux, nbâm mât ; lig., 
cbèt ; — un chemin, ngan loi ; — un 
livre, gàp sàch ; — les oreilles, burig 
tai ; lig., châng muon nghe ; — les 
yeux à quelqu'un, bjl mât ; — la 
bouche à quelqu'un, bu-ng mièng, 
cbàng cho nôi ; — les yeux à un 
mort, vuôt mât, nân mât nguiri chél. 

Fermeté. Sijr vû-ng vàng; -• d'âme, 

su- vû-ng 16ng. 
Fermeture. Su- dông (cia). 
Fermier. Kè làm ruAng dông thuè. to 

dién. 
Fermoir. Câi môc, 
Féroce. Hung du-, dû* t<?^n, dû* m$t ; les 

bêtes féroces, muông dû-, câc giông 

suc vjl hay là câc v0l rîmg . 
Ferraille. B6 sât cû. 
Ferrailler. Bânh nhau, dânh t^p. 
Ferré. Bâbjtsât; de l'eau ferrée, nirâc 

sât (hoâc ngâm hay là bîri mi màra). 
Ferrer. Bit sât ; - un cheval, bjt 

mông ngua. 
Ferrugineux. Cô sât, cô mùi sât. 
Ferrure. Bo sât bit [cm g'i). 
Fertile. Hay sinh sàn, hay sailrâi, tôt. 
Fertiliser. Làm cho lit dàt, làm cho 

sai trâi. 
Férule. Boi, gây, bé. ^ 

Digitized by VjOOQIC 



FÈT 



— 141 — 



FÊT 



Fervent. Sil sang, soi mèn Du-c Chùa 
Loi. 

Fenreor. Long d^o dire soi sang. 

Fesse. Mông, mong, bàn (09. 

Fessée. Tr^n dùn. 

Festiil. Tiçc, dam ti«)c. y^^n. 

Festiner. An li$c. 

Feston. B<5 Iri Irang nhir tràng hoa. 

Festonner. Trâ Irang 

Fête. Lé, Dgày If, dàm ; — patronale, 
If quanlhày; — nationale, I? chung 
nhà nu-ac, dam chung cà dân ; célé- 
brer une —, mirng ngày if . 

I. — FÊTES CHRÉTIENXKS 

Noël. Le sinh nhâl Birc Chi'ia Jêsu. 
[m Circoncision. Lé dàl tén, têt tAy. 
Le jour des Rois. Lf ba vua. 
La Chandeleur. \Â nèn. 
Le mardi-gras. Ngày thù* ba sâp vko 

mùa chay. 
Le meicredi des Cendres. Ngày If lo. 
Le carême. Mùa cliay. 
Le dimanche de la Passion. Lf don 

chja n^n. 
Le dimanche des Rameaux. Ngày If là. 
La semaine-sainte. Tuân if thânli . 
Le jeudi-saint. Ngày truyén phép. 
Le tendredi'Saint. Ngày chju nçn, 

ngày bon chân. 
Le samedi-saint. Ngày if giât màn, 

ngày dpnsèng l^i. 
Pâques. Le Phuc sinh. 
Les Rogations. Lf câu cho du-ç-c mùa. 
L Ascension. 1^ Du-c C* JAsu lén Icri. 
La Pentecôte. Sf hi$n xu6ng. 
La Trinité. Lf Bù-c Chùa Lô-i ba ngôi. 
La Fête-Dieu. LÎ Santi. 
Im Saint-Jean. Lf ông ibânh Juong 

Raolixîta. 
La Saint-Pierre, Saint- Paul. Le ông 

tbânli Pbèrô, ông tbành Rio L^c. 
L Assomption. Lf Bîrc Bà lên lô-i. 



La Nativité de la Sainte Vierge. Lf 

sinh nh$t Bù-c Bà. 
La fête du Rosaire. Lf Rôsa. 
La Toussaint, Lf càc thénh. 
La fête des Morts. Lf cjîu cho câc linh 

bon ir lira giii tOi. 
L'A vent. Mùa àt. 
L'Immaculée Conception. Lf Bù-c Bà 

ch3ng \iê m^c tOi ti long truyén. 



IL 



FÊTES PAÏENNES 



Appel des mânes des ancêtres aux 

réjouissances du nouvel an {12^ 

lune). Cbflip. 
Le sacrifice de minuit entre P ancienne 

et la nouvelle année. Tè giao tbù-a. 
Le premier de l'an. Têt, têt cJ, têt 

nguyén dan. 

Saluer Vautel des ancêtres. Bi lay 
ông vJi. 

Porter les élrennes aux ancêtres 

(chez le chef de la famille). Bam 
nhà. 

Faire ime visite porte bonheur. 
Xông nhà. 
Congédier les âmes des ancêtres. Bu*a 

ông \h. 
Abattre la perche du nouvel an \,le 

7 de la /••« lune). H^ cây nôu. 
Jour faste où l'on peut commencer à 

travailler la terre. Ngày dOng thô. 
Fête de l^ agriculture. Tê lich dién . 
Sacrifice au ciel et à la terre. Tê 

thién dia, le giao. 
Sacrifices à Confuàus, au printemps et 

à /'automne. Tê tbành xuân Ihunhikl. 
La fête patronale du village {proces- 
sion du Dragon). Vào hOi, vào dàm. 
Processions des fêles d'amitié. Giao 

hiêu, kéo h^i. 
La fête des Vieillards. Yen lâo. 
La fête des Cimetières. Thanh minh, 

Ûo mO. 

Digitized by CjOOQIC 



t^Èt 



— 142 — 



Fie 



Le /er et le i5 de chaque mois. Ngày 

tuàn, ngày s6c VQng. 
Salut des mandarins à l'ombre du RoL 

{le /c* et le io de chaque mois). Le 

bai vçng. 
Fêle des aliments froids {le 3 de la 

3^ lune). Tel hàn thvrc. 
Fête de la fin de la plantation du riz 

(5c lune). Thvrçrng dién. 
Nativité de Bouddha {le 8 de la i* 

lune). Ngày But sinh. 
La fête du midi juste {le 5 de la 5^ 

lune). Tèt mông nâm, tèt doan 

dirong, tèt doan ngç. 
Les sacrifices expiatoires. Làm chay, 

xàm liôi. 
Les sacrifices funèbres (7» lune). Bôl 

ma, hè, b^i. 
Fêle de C Amnistie des âmes {le iS de 

la 7e lune). Ngày Trung nguyôn tha 

toi, ngày vong nhân xà t$i, ngày phà 

ngyc. 
La septième lune {mois où fon ne 

doit ni se fiancer ni se marier), 

Thàng ngâu. 
La fête des Lanternes {le i5 de la 8^ 

luné). Trung thu. 
Fête des deux-neuKle 9 delà 9^ lune). 

Têt trùng cîru. 
Fête du milieu de l'automne. An 

trung thu. 
Fête des deux-dix {le W de la iO^ lune), 

Tèt trùng th4p. 
Le sacrifice du riz nouveau. Tè 

thu-6Dg tân. 
La fête du riz nouveau. Tel co-ni 

m(rï. 
La fête de tous les Génies. Ru-crr sâc 

(bdch thân). 
Le sacrifice aux âmes errantes {t:2^ 

lune). Tè âm h6n. 
Prières pour la paix. Kl yen. 
Prières pour la félicité. Kl phuîrc. 
Prières pour la pluie. Bùo vu. 



Cérémonies pour V expulsion de In 

peste. Bu a on. 
(V. le mol Sacrifice). 
Fêter. Mùng, mirng ngày lé. 
Fétide. Hôi Imm, tanh liôi. 
Fétn. Câi giy, cai ràc. 
Fen (subst.). Lù-a; faire du —, dôt 

lûa, dun lùa ; — de joie, dlnh li^u ; 

— d'artifice, ciiy bông, cây boa ; 

tirer un — d'artifice, dôt cây bông ; 

fig., le — des yeuji, mât sang lâm; 

le — d'une blessure, su* nông nJy 

nai dàu tich ; — follet, ma tro'i. 
Fen (a4j.). Bâ chèl r6i. 
Fendataire. Kè làm mon h^, thii h?. 
Feuillage. Là cây ; arbre d'un beau 

—, cây xanh ràn ràn. 
Feuille. Là ; — de bananier, de coco- 
tier, d'aréquier, tàa(cbaôi,r£ra, eau); 

—-d'or, d'argent faux (superst.), giày 

vàng b^c ; — de papier, giày, tô*. 
Feuillée; sous la — . D\r&\ bông. 
FeuUlet. Tô. 
Feuilleter. Mi- tù-ng td*. 
Feuillu. Cô nhiéu là, r$m là, sçm là. 
Feutre. Bô nbung, dà long dà nÇn 

(châng dét). 
Fève. B$u ; (4 esp.j: ' hd dàu, tao giàc, 

In tông quà, h^p thâng tir. 
Février. Thàng hai lày. 
Fez. Mû. 

Fi ! fi donc ! (interj.). Gôrm ! gô-m llijl ! 
Fiacre. Xe ngu-a. 
Fiançailles. Sir nhijin lô-i khi h&i ncr, 

sir gà tièng; iéler les —, iièc an 

mùng l§ hJi (vçr). 
Fiancé, fiancée. Bà chiu gà rôi ; les 

fiancés, kè dS nh$n Icri se lày nhau. 
Fiancer (se). Hù-a cùng nhau ; — une 

fille, gi con. 
Fibre. R? ngu- s(^i chl, r? con, r? ta ; 

fig., avoir la — sensible, ngu^ài d? 

dông long. 
Ficeler. Buôc, buOc bàag dây nliô. 

Digitized by VjOOQIC 



PiÈ 



- 14à - 



t'IL 



Ficelle. Dày nh&, dày con. 

Fiche. Que, cçc ; — de jeu, vï ; planlei- 
uue — d$t vï. 

Ficher, fixer par un fiche. Bong, càni, 
bi xu6ng, lin vào. 

Fichoir. Cài c$p. 

Fichn (subst.). Khàn vai, gi^ng khàn 
quân ch ngiràri nu*. 

Fictif. Gii, chJing th$t, dâ bày dftt. 

Fiction. Dieu hàydftt ; —, fable, truy^n 
bien ngôn. 

Ficus indica. Cây da^ cày da long, 

Fideicommis. Cfia g^H ai giao cho 
ngu-ôi kbâc-. 

Fidèle. Trung, trnng hièa, trung trirc, 
€Ô long trung, clidc chân ; — avec ses 
amis, trung nghla ; — à garder un 
secret, kin mi^ng ; historien — , ke 
chép sir ki cdch th^t tlià ; domes^ 
tique —, dây tô^châcchân, cô long 
chung ; mémoire —, tôt tri nhô*. 

Fidèles (les), les chrétiens. Câc b^n 
d^o, kè tin va theo d^o lh$t. 

Fidélité. Long trung trirc, long trung 
Dghia. 

Fief. Ru^ng nu-ong minh du-g-c dùng. 

Fiel. M4t, m4t dàng ; — fig., su- chua 
chat, su- cay dâng, long gifn. 

Fiente. Phân, curt. 

Fier, orgueilleux. Kiéu, kiéucâng; —, 
généreux, sang trong, dàng bAc 
minh. 

Fier (se). Cfty, c4y nhô^, cây trông ; — 
à la parole de quelqu^un, tin cAn ; 
dâc di^ng. 

Fierté, orgueil. Sir kiéu câng. 

Fièvre. B^nh s6t, sôt rét ; avoir la —, 
phài s6t, lén cou s6t ; sentir les pre- 
mières atteintes de la —, ngày rét, 
(m minh ; — des bois, bÇnh ng§ 
nu-érc; — typhoïde, b$nh thuxmg 
hào ; — tierce, sôt câch nhÇt ; — 
quarte, s^t ba ngày m^t cou ; guérir 
de la *- , chîra b^nh s&t, kh&i b$nh s5t. 



Fiéyrenx, qui a la lièvre. Phài bênli 
sôt rét; — , qui cause la fièvre, sinh 
bf nh s5t rét. 

Fifre. Quy^n vât, ông quy^n. 

Figer (se). Ra d$c, nhàu. 

Figne. Qui vi. 

Figuier, (^y vî, * vô boa quà ; espèces : 
thiên tien qui, virong bat luii hành, 
hu-ang boa thu, tiôu hoàng, thién ma 
thio ; — des Indes (ficus religiosa), 
hô dé, ' thién dé thu. 

Figure, visage. M^t; —, air, binh, dong, 
rang ; — image, bong ; — de rhéto- 
rique, bong, ki^u nôi. 

Figuré, détourné. Là hlnh bông, dâ nôi 
béng, bcing bày. 

Figurer, représenter. Vë, nôi bông, 
dùng loi bông bày ; —, être présent, 
cô m$t, à- ; se — en imagination, vê 
trong tri, bày ve, suy. 

Fil. Cht, sç-i, ta; le — de l'eau, chiéu 
nu'ô'c ; le — d*un discours, né nèp 
bài giàng; le — de la vie, m(nh 
s6ng; de — en aiguille, dân dân, 
dân dà ; passer au — de l'épée, giêt 
làt, chém chèt. 

Filament. Sçri ch). 

Filandreux. Rjim tôc, cô tôc. 

Filante (étoile). Tinh I9C, sao dii ngôi. 

Filature. Nhà dçn long chien, nhà 
kéo vài, so-i, v. v. 

FUe. Hàng, l<yp ; chef de -, ki dâu, 
tu-ô-ng ; par —, ru5i. 

Filer, faire le fil. Kéo chl, kéo vài, 
kéo sçri ; fig. ; — des jours heureux, 
du-grc phûc, du-gtî mçi sir lành. 

Filet, petit fil. dit nbi ; — de pèche, 
chài, lu-ôri ; jeter le —, giâng chài, 
vài chài ; — de chasse, lu-<^i sân, dô 
Itfôi ; — de palanquin, râ ; — d'eau, 
mçch n\r&c. 

Filet de bœuf. Thàn long. 

Fileur, fileuse. Kè kéo sqri kéo vài. 

Filial. Xirng con cài, phài d^o con cài. 

Digitized by VjOOQIC 



F(0 



— 144 — 



FLA 



Filiation. Tông tif; — (ancêtres), 
dông dôi. 

Fille. Con gai, irh gai, trJ nû% con ; 
une jeune —, con gai dang thJ ; 
— du roi, bà công chûa. 

Filleul. Con câm dau. 

Filon. Tia (trong m& loài kim). 

Filoselle. Nai. 

Filon. Thàng cirap. 

Filonter. An câp, an trOm, lây trOm. 

Fils. Con, con giai, tri giai ; les — 
des mandarins, àm sinh ; petit — , 
châu ; — adoptif, con mày. 

Filtre. Cai Içc ntro-c. 

Filtré. B5 loc. 

Filtrer. Lqc ; Teau filtre à travers les 
terres, niré-c ri. 

Fin(subst.). Cùng, chnng, t$n ; mener un 
ouvrage à bonne — , chuôc viÇc ; — , 
mort, su- chêt; toucher à sa —, gân 
chèt; dâ dèn lue hàp h&i ; arriver à 
ses fins, moi du^c, du-ac nhu* j, 
liçu du-ç-c ; à la — , sau hèl ; à la — 
de la lettre, cuôi thu*. 

Fin (adj.), délié. Ming ; —, rusé, qui 
quai, qu) quyÇt, khôn khéo ; pluie 
fine, mu-a byi, min lûn phùn ; 
oreille fine, sang tai ; yeux fins, con 
mât sâc sào. 

Final. V^ chung, thuôc \ê tân, sau 
hêt, ir cùng. 

Finance, revenus publics. Kho li^n, 
kho vàng b^c. 

Financier. Kè làm nghé dh'i b^c. 

Finesse. Sijr mông; fig., — des traits, 
su* xinh t&t, su* dçp dé, nhan sîlc ; 
— de l'esprit, miru tri, tài tri, su* 
sûu sâc, su- sâc tri, sir khôn khéo. 
Fini. Xong r6i, hèt ca. 
Finir. Lùm clio cùng, làm xong ; pour 
en — , làm cho nôt ; — ses classes, 
son service, mun tràng, man khoâ ; 
—, mourir, chêt, qua dcri, ta tliA. 
Fiole. L9 con. 



Firiiiament. Quang không, tho-oiig 
thiên, càc t4ng gitri, giô^i. 

Fisc. Cùa nhà vua, kho tien nhà vua, 
kho nhà nu-irc. 

Fissure. Bàng ni^, l5 hir. 

Fistule, ulcère. Âm sang ; — à l'anus, 
trï hç, trï lâu. 

Fixe, immobile. Bûng yen ; — , déter- 
miné, dâ hçn, dâ djnh ; —, solide, 
vù-ng bén, vîhig vàng. 

Fixer, rendre solide. Làm cho vCrag, 
dông, câm ; — un jour, hçn ngày ; 

— le prix d'une chose, già, dânh già ; 

— les yeux sur quelqu'un, nhin ai î 
se —, s'établir, lâp gia eu*. 

Fixité. Su* vù-ng, su* bén, s\r dû*ng ; — 

dans les idées, sir vû*ng vàng, long 

vû*ng m^t bé. 
Flacon. Lo. hù ; — à parfums, iQthuôc 

thoin. 
Flagellation. Su- dânh roi. 
Flageller. Bàuh don, dânh roi, dânh 

vQt; — fig., sù-a ph^t. 
Flageolet. Ong quy^n. 
Flagorner, flatter. Dua njnh, ru man, 

phlnh phô". 
Flagrant (délit). Bang làm bày già ; 

dang khi ph^m tOi. 
Flair. Sijr ng{ri thày mùi du-pc. 
Flairer. Ngù-i, hit. 
Flambeau. Nèii soi. 
Flamber (act.). Bot qua ng(}n lîi-a ; 

(neutr.), dôt, chây, chây lôn. 
Flamboyant (subst.), arbre. Gây chôi; 

le faux — , sal maria malabarica, cAy 

gao. 
Flamboyer. Sang chôi. 
Flamme. Ngon liia,liia ; —, drapeau, 

cù phuôn. 
Flammèche. Tàn lû*a. 
Flanc, côté. Hong, Ru*àn, bén lirng ; le 

— d'une montagne, su*ôrn nui ; le — 
d'un navire, hông tàu ; fig., se battre 
les flancs, Iran lire, gang sù-c vô ich. 

Digitized by VjOOQIC 



PLE 



- 145 - 



FLU 



Flanelle. Nhong. 

FlaUqoer, fortifier. Kèm, dông, xây. 
Flaque (d*eau). Vung nirô-c. 
Flasque, mou. Mém xop, xôp xap, l^t 

b^tjêtdét. 
Flatter. Daa ninh, ru, mo-n, phlnh phcr ; 

— approuver, khen, mimg ; — un 
chat, ve vu6t mèo ; se —, khoe minh, 
iiôi khoàc, khen minh. 

Flatterie, adulation. Su* phlnh phà, 
su- a dua ; parier avec — , nôi loi ngot 
ngào, nôi Icri cho êm tai, gipng 
bom, nôi bom. 

Flatteur. Kè dua ninh. 

Fléan, calamité. Tai ach, su* ho^n nan ; 

— à battre le blé, thièt fînh (ddp 
lûa) ; — d'une balance, càn cân. 

Flèche, trait. Tên ; lancer une —, bân 
lén ; — empoisonnée, ton tliuôc ; 
petite — (dont on transperce certains 
fruits pour les faire mûrir), ni. 

Fléchir, ployer. Uôn, co lai, vit; — 
quelqu'un, u5n long ai ; — quelqu'un 
par des prières, nèo nâng ép ai dOng 
long nghe ; — les genoux, qui g6i ; 
faire — une branche, vil ngành cAy ; 

— sous le poids, quân xu&ng ; —, 
céder, chiu, nhu-ô^ng, han phép. 

Flegmatique, lambin. MuOn, rh^m 
ch^p, yen. 

Flétri, sec. Ba héo di, da khô ; —, 
déshonoré, da hu- danh, di m.^t 
tiAng, xàu xa, phàm hén. 

Flétrir. I^m rho màt sdc ; —, dés- 
honorer, nôi mât tit^ng ai ; se — (au 
physique), héo di, khô ra ; fleur qui 
se flétrit, hoa rira ; une plante qui 
se flétrit, cày lui di ; — (au moral), 
hir di. 

Flétrissant, ignominieux. Xàu xa. iàin 
cho si nhgc ; làm cho ô danh. 

Flenr. Hoa, doâ, cây hoa, bông hoa, 
nhuy hoa ; — double, hoa kép ; 

— de la passion, hoa chju nan ; — 



de farine, bOt mien nhàt h^ng ; — 

de rage, tu5i thanh niên ; être à la 

— de Tâge, dang tuii manh sû-c ; 

fleurs du style, 16-i vân hoa ; — de 

rhétorique, loi vàn hoa bôhg biy ; 

càch nôi hoa hoét ; à — de (loc. 

prép.), gân màt ; à — de terre, 

gan mât dàt ; à — d'eau, gân mât 

nu-ô-c. 
Fleurer, répandre une odeur. Ra mùi 

hoa thorm ngàt. 
Fleuret. (Gu-am giào) cùn mûi, thon 

dau. 
Fleurir. Nô- hoa, nô- nang; — fîg., 

prospérer, nir danh, nâi, thinh. 
Fleuriste. Kh nuôi hoa. 
Fleuron. Hoa ; sao hoa. 
Fleuve. Sông ; grand —, sông câi ; 

petit — , sông con ; passer le — , qua 

sông, sang sông. 
Flexible. 1)5 uôn, m^m diu, gi^o giang. 
Flocon. Mûi bông, mon long chiAn. 
Florin. Bông bac. 
Florissante (santé). Su- minh kho^ 

manh lâm. 
Flot. Sông, sông nu-ô-c ; nu-âc côn lên 

côn xuông ; le — frappe le rivage, 

sông v5 gi^p vào bai ; les flots s'agi- 
tent, lirng sông ; verser des — de 

larmes, dh nu-ô-c mât ra dông dông ; 

nu*ôrc mât chan hoà. 
Flottant, qui flotte. Trôi trên nuit 

nu-ô-c, nài ph^nh ; —, indécis, lung 

lay, nglii nan, ngân ngir. 
Flotte. Boàn tau, binh thu} ; constituer 

une — , s'Axn sua mOt doàn tàu. 
Flotter. N&i ph^nh, trôi trên m$t 

nu'ô-c ; — au vent, lung lay, phàt 

pho*. 
Fluctuation, variation dans l'esprit. 

Su- ngân ngîr, su- do dir. 
Fluet. Không khành, mông minh, 

kheo khu- ; — comme un étudiant* 

minh nhô nhu- Iiqc trù. 

Digitized by VnOOQl^d 



FON 



— 146 — 



FOR 



fluide (opposé à solide). Giông gl 
chây, ling nliu- nuôc, hay chày. 

Flûte. Djch, dàndjch, sâo, &ng; jouer 
de la —, Ihii dich. 

Flux de la mer. Con nirô-c^ nirô-c bè 
lên xuông, ihuj chiêu, chiéu nirô-c 
len ; nirô-c dSy ; nirô-c giôn di giôn 
lai ; —, écoulement de sang, di ra 
huyêt, (phài) bÇnh loan huyèt ; fig., 
un — de paroles, da ngôn. 

Fluxion. Cac b^nh khi dôc tu lai mot 
no-i. 

Fœtns. Con trong long mo. 

Foi. Sir tin ; —, vertu, nhân duc tin ; 
avoir la —, cô long tin, tin, cô dao ; 
bonne—, long th$t thà ; digne de —, 
dâng tin; garder sa —, giîr loi hua ; 
violer sa —, thàt lin ; renier sa —, 
chôi d^o, bi dçio. 

Foie. Gan, con can. 

Foin. CJ khô, cJ râc, ce cho trâu bô 
an. 

Foire. Chç-, cho- bûa, phiên cho. 

Fois. Ldn ; une — , m^t lân ; plusieurs 
—, vài va lân ; pour la première —, 
Ic4n thù- nhht ; combien de —, mày 
lân ; toutes les — que, hS lân nào, 
h? khi nào ; à la —, mot tr^t, làm 
mOt vuôi. 

Foison (à). Cach sungtûc, câchb^ihAu. 

Folâtrer, badiner. Nô nù-c, choi, choi 
âc, cho-i nliÔTi 

Folie. BÇnh dién d^i, bênh diôn cuong; 
faire des folies, làm xâng ; c*est une 
— d'espérer, nèu trông cô... tlii dai. 

Follement. Càch d^i, càch phi ly. 

Follet (poil). Long sôï ; feu —, ma Iroi. 

Fomenter, exciter. Sinh ra, giuc. 

Foncé de couleur. M ni sàm ; d'un noir 
— , den sSm. 

Foncière (propriété). RuOng niro-ng, 
dàt 

Foncièrement. Cho dAn cùng, tuy^t, 
hàn, th$t. 



Fonction, emploi. Quyén phép, viÇc 
viéc bâc minh. 

Fonctionnaire. K2 làm viôc nhà nu-âc. 

Fond, partie la plus basse, u dirai 
cimg, rôt hèt, tân ; — d'un puits, de 
la mer, dày (giêng, bJ) ; — d'un 
pantalon, dûng quân ; fig., le — des 
cœurs, long, y nhièm ; au — ,en effet, 
thâl su- ; connaître à — , bièl tliuôc 
long, biêt dâu duôi câc viÇc ; détruire 
de — en comble, phâ tuy^t di. 

Fondations d'une maison. Nén, chân 
tu-ÔTig, chân côt ; faire les —, tri 
nén, xây nén ; — lig., gôc, cân 
nguyên, cAi rù. 

Fondé de pouvoirs. Cô quyén phép. 

Fondement. (V. Fondation) ; fig. Gôc, 
cAi r?, can nguyên. 

Fonder, bâtir. Xây, tri nén ; —, établir, 
lâp, lOp ra, du-ng nên ; — une ville, 
làp Ihành dô ; — un village, lAp ly ; 
se — sur, nhô-, cAy. 

Fonderie. Nhà duc. 

Fondeur. Thg- duc. 

Fondre. Duc, nâu ; — une slatue,.dûc 
tuçmg ; — du cuivre, nàu dong; se 
—, se dissoudre, tan di. 

Fondrière. Vu-c, no-i vung, lô sâu. 

Fonds, sol. Dàt ; —, domaine, ruOng 
nu-o-ng; —, argent, tien vôn; placer 
à — perdus, cho vay Ijéu ca von : 
les — publics, cùa công khô. 

Fontaine, source. M?ch, giéng ; —, 
réservoir à eau, bè, bi cçai, Ihùng, 

Fonte, produit du traitement des mine- 
rais de fer par le charbon. Gang ; —, 
action de se fondre, sir tan di ; la — 
des neiges, mîia tuyèt tan di. 

Fonts baptismaux, Giêng rfra Ufi. 

For. Toà doân kiÇn. 

Forage. Yi^c khoan, sm* khoét. 

Forain (marchand). Kè di bàn hàng. 

Forban, corsaire. Kê cu-ô-p bè, quân 
tàu cuô^p. 

Digitized by CjOOQIC 



FOR 



- 147 - 



FOR 



Forçat. Ngu-cri kli5 sai. 

Force. Sû-c, suc khoe maiiili, * lue ; 

selon ses —, tuy sùcminli, phi suc ; 

au-delà de ses — . quâ sù-c minli ; 

de toutes ses — , h<H strc, " tliAt lire ; 

enlever de —, cuop \^\ ; à — de 

coups, tai sir dânh di dûnhlai. 
Forcené. Kè gidn dfi% tlijnb m), lio?mg 

hôt. 
Forceps, kim (riêng). 
Forcer, contraindre. Kp, ép long, bal, 

hiop ; — une fille à se marier, ép 

duyên. 
Forer. Klioan, klioét, dam thung. 
Forestier. ThuOc ve rirng; garde — , 

ngu-tri eu viijc coi rirng. 
Foret, instrument. Câi khoan. 
Forêt, bois. Rfrng, rirng xanh ; aller 

à la — , vào rirng. 
Forfaire (au devoir). Sai loi (vire bac 

minh). 
Forfait, crime. TAi trong, sir gian 

âc. 
Forfanterie. Loi klioe minh. 
Forge, l-o rèn, lo rào (lig.). 




Forger. Rèn, rào, duc; — une his- 
toire, bày d$t (truyAn gij, chép, dçn ; 
— des mots, I4p nhû-ng tièng m&'u 

Forgeron. Thgr rèn, Ihç^rào. 

Formaliser (se). Lày làm buôn, khô 
chiu. 

Formalités, manières de faire. MSu, 
cach, kièu; observer les — , giCr càc 
\l phép. 

Format, dimension. Sir tràng khoàt 
(bao nhiéu). 



Forme d'un corps. Hinli, hinh hé 
ngoài ; — de soulier, khuôn go tha 
giay dùng ma dông giay ; —, mo- 
dèle, khuôn, mau; les formes (du 
corps), hinh rang, mAt mûi, nhan 
sac. 

Formel, net. Ba nôi rô rang. 

Formellement. Rô rang. 

Former (quelque chose). Làm cho ra 
hinh, dông ; — (à la vertu, etc.), sfta 
day ; —, fonder, lAp, dçn ; se — (à 
nn ouvrage), tlp viÇc, quen vièc gi ; 
se — sur quelqu'un, bat chirô-c ai. 

Formidable. Bâng khièp, dâng ngu-cri 
ta so' h:1i. 

Formule. Màu, khuôn, meo mire ; — 
de médecine, do-n. 

Formuler. Bat mSu, bien don. 

Fornication. Toi ta dam. 

Forniquer. Ph^m toi ta dam. 

Fors, excepté. Trir. 

Fort, forteresse. Bon ; — fortin, don 
ehôt. 

Fort, vigoureux. M^nh, khoè, khoè 
manh, tôt sîrc, to béo; — et robuste, 
xiro-ng dông da sat ; de plus en 
plus — , mot liiu mot m^nh ; loc. 
div. : au — de l'été, giîra miia hè : se 
faire — de, cây minh, khoe minh ; 
c'est son —, ve dieu ày thi ngirô*i 
vào b^c nhàt 

Fort, fortement, (^ch manh, ràt, lâm, 
cire (V. SuperlatiO- 

Forteresse. Bon, thành, lûy. 

Fortifications. Lûy, nhû-ng (di^, rfinh, 
tuÙTig, v. v.) giû- thành. 

Fortifiant (pour la santé). Hay bi 
sû-c; remède — , thuôc bà. 

Fortifier. Làm cho vû-ng, l$p cho bt^n ; 

— une place, xây thành, dâp lûy ; 

— par la présence des troupes, 
dông quân giû* thành ; se — après 
une maladie, khoe l;?i, manh Ic^n. 

Fortin. Bon ehôt. 

Digitized by VjOOQIC 



FOU 



- 148 - 



FOU 



Fortiori (a). IMunrng chi, huànglo là. 

Fortuit. Tînhcô-, bat J. 

Fortune, richesse. Cba cii, vàng b^c 

gia tài ; acquérir de la —, nên giâu 

cô, làm an này nîr ; faire —, nén 

giâu ; —, sort, sô ph$n, m^nh sô. 
Fortuné, heureux. Cô phùc, cô phùc 

Iflc ; —, riche, giau cô, phû qui. 
Forum. Clior. 

Fosse. HuyÇt, lo hdm ; — pour en- 
terrer les morts, huyêt mil ; — , piège 

(pour prendre les bêtes féroces), h& 

(roà bat muông dû-). 
Fossé. Hanh, hào. 
Fossile. (Xu-ang giông vât dô-i iru-u^cj 

da lây ra khi dào dàt. 
Fosfioyer, entourer de fossés. Bào hào, 

xi ranh chung quanh. 
Fossoyeur. Ki dào huyOt. 
Fou. Bien, d^i, diên cu6ng; devenir 

— , furieux, ra huàng hôt. 
Foudre. Sél; la — frappe, sét dânh ; 

fig., — d*éloquence, hoat ngôn nhu- 

sél. 
Foudroyer. Phôngsét; Atre foudroyé, 

phii sét dânh. 
Fouet. DAy da, roi, roi net, roi vol ; 

— du laboureur, roi cày. 
Fouetter. Bânh roi, l.^y d;\y da ma 

dành. 
Fougère (il y en a plusieurs espèces). 

Cày Ihach vi, phongvï IhSo.longcir 

tl)?10. 

Fougue, ardeur. Srr nông tinh, sir soi 

ruOt làm. 
Fougueux. Nông nitii, liung bao, vAi 

vàng, sôt ruôt. 
Fouiller (la terre). Xàrn dk ; —, 

creuser, dào lén, cu5c, lôn dàl ; — 

quelqu*un, khàm trong mlnli Irong 

ào ngn-ôi ta. 
Fouine. Con sôc, * t^o iluV. 
Fouir. Bào, khoél. 
Foulard. Kh^n ci. 



Foule. Bông, dông dàn ; — très ser- 
rée, chen vai nôi gôl, chen chûc, 
chen nhau; en —, choddng;la —, 
le vulgaire, dân hèn m^t, dân Dgu. 

Fouler, presser. Ép, de, d^p ; — aux 
pieds, dap,giâm; être foulé aux pieds 
des éléphants, phài voi dap ; — des 
draps, nên nhung gia ; se — un 
t}ras, sài c^nh. 

Fonlonnier, ouvrier qui foule les 
draps. Tho- n?n nhung gia. 

Foulque. Sam cam. 

Foulure. Sir sai khâp, sir loi xirong. 

Four. Lô ; — à briques, lô g^ch ; — 
à chaux, lô vôi ; — de boulanger, lô 
nirô-ng bành. 

Fourbe. Gian, c6 long gian. 

Fourberie. Miro, miru chirô-c, chu-ôrc 
dôi, su- gian lân. 

Fourbir. Chùi, lau, dành sach. 

Fourbu. Yèu chân, xiêu xo. 

Fourche. Câi nang, coc nang; —, bi- 
furcation, nga hai. 

Fourchette. Xiên ; grande - pour 
prendre le poisson dans les étangs, 
dinh ha. 

Fourchon, branche d'une fourche. 
Uàng. 

Fourchu. Cô hai ngành, da chè ra 
làm hai, cô chta, cô hinh n^ng. 

Fourgon. Xe, xe cô mui chô-d^n du-o-c. 

Fourmi. Con kièn et câi kiên ; — 
blanche, m5i; — ailée, kièn cânh. 

Fourmilière. Ta kiên ; fig., foule, 
dông nhàm dàl, dông righin nghit. 

Fourmillement. Sir ngira ngây nhu- 
kiên dàl. 

Fourmiller, picoler. Ngïra ngây, ngira 
nhu- kiôn dàl vày ; — , abonder, cô 
nhiéu, cô vôsô, chtcô. 

Fournaise. lioàlô, lô liVa, lô than. 

Fourneau. Bèp lô, lô. 

Fournée (une). MOt lô ; — lig., mot 
lôp. 

Digitized by VjOOQIC 



FRA 



^ 149 - 



FRA 



Fourni, épais. Bjc, i*4ni, ch<ll ; —, 

approvisionné, cô nhiéu, dày. 
Fonmir, procurer, Sâm, lo lieu, vân 

WfyHy câp cho, càp du-oîig. 
Fonmissear. K2 lo li$D, kè sâm, kè 

bân câc do cân (do an d6ra$c, v. v.). 
Fotirnitnre. B6 cân dùng ; —, choses 

fournies pour la table, khàu phàn. 
Fourrage. C6 khù, cô xanh, cba nuôi 

loài v$l; faire du —, cal cè.phoico. 
Fourrager, faire du foun^age, Bi cât 

ci ; — , ravager, pha hu^^phà hoang. 
Fourré, épais. R0m ; habit —, dou- 
blé, âo nien, âo kép, ào mén dirng. 
Fourreau. V6 (gu-om), ông ; tirer 

Tépée du —, luôt gu*om ra ; mettre 

Tépée au — , xô gaam vào vô. 
Fourrer, introduire. X6, xi vào. 
Fourreur. Kè bân da thu^c ci long- 
Fourrière, Nhà diêni, nai giû- loài 

v^t dâ l^c dàng. 
Fourrure. .\o da long. 
Fourvoyer, (se). I.^c dàng ; lig.,— , se 

tromper, lâm, lâm là. 
Foyer, lieu où on fait le feu. Bèp, lifa, 

lô; —, pays natal, nhà, gia eu-, si. 
Fracasser, briser. Bànli vô-, dànli 

gi4p, dânh gày. 
Fraction. Sy dành gây, sy- bè, pliân 

be ; — (arith.), si le, phân bè tan. 
Fractionner. Bê, cliia tù-ng phan. 
Fracture. Su- gây phan minli. 
Fracturer. Bành vô-, dành bi, bè ; 

se — un os, gây xu-ang. 
Fragile. De vd% giôn, châng bén ; (ig., 

santé — , sir yèu duii trong mînh. 
Fragilité. Su- dé va, sif giôn ; sir 

ching bén, si^ cliông qua. 
Fragment. Miinh, làm, mièng, phièn, 

do^n, khùc. 
Frai de poissons. Cà con, trirng eu. 
Fraîcheur. S^ mai mi ; — du teint, 

sàc m^t mûi di hing ; m$t mûi tu-ai 

tan. 



Fraîchir, devenir plus frais. Ra mat 

mè, nén lijinh ; —, devenir plus fort, 

(se dit du vent), giô thii m^nh ban. 
Frais (subst.), dépenses. Phi tin ; — 

le — , la fraîcheur, noi mât mè ; 

prendre le — , hông nmt. 
Frais (a(iy.). Màt^ mât mè; vent -, 

giô mât ; teint —, m^t tuai, trâng 

trèo ; —, nouveau, moi. 
Fraise. Quà xà mai. 
Fraisier. * Xà mai, dja phuo tiV, pliii 

bon tb*. 
Framboise. Quu giûu. 
Framboisier. ' Tîr bao ; san phao tu , 

tài U'oriig phuo. 
Framée. Giao mâc. 
Franc (subst.), unité monétaire, liai 

hào tày. 
Franc (udj.). sinc(^re. Th^t Ihà, ngay 

th^t ; —, libre, khii, sach, chSng 

phui, chàng chju bu()c. 
Français (adj.). Thu()(; vé nu-ô-c l*hâ- 

làngsa ; la langue française, tièng 

Phàlàngsa. 
Franchement. Ko rang, th^t ; parler 

— , nôi th^t thà, nôi s5 sang. 
Franchir. Nhiy qoa, nhày nhôt ; lig. 

— les obstacles, dfi cô ngàn tri thi 

noi du'çc. 
Franchise, sincérité. Lô-i thijt ; — 

ingénuité, lô-i th^t thà, long th4t thà. 
Franciscain. Thày dông vé dông ông 

thânh Planchicô khô khan. 
Franc-parler. Câch nôi si sang. 
Frange. Tua ; — d'habit, gâu âo. 
Frangipanier. Cây dai, ' ké thàthoa; 

boa sir. 
Frappe. Hiçu (tien b^c, v. v.). 
Frapper. Bành, dâm, quât ; — avec 

le rotin, dânh roi ; — doucement, 

dânh se, ou dânh khe ; — quelqu'un 

au visage, tat vào m$t ; — à la tête 

le poing fermé et le doigt du milieu 

ressortant, bâng (vào ddu) ; — avec 

Digitized by CjOOQIC 



FRÉ 



- 150 -• 



FRl 



grand bruit, dông clii chat ; — de la 
corne, hùc ; — de la corne par côté, 
bang ; — à .la porte, gô ciia ; — 
monnaie, duc ti(5n bac ; être frappé 
par la foudre, pbài sét dânh; fig., 
— d admiration, lànicho ngîn tri ra. 

Fraternel. Cô tinh anh eni. 

Fraterniser. 0* vuèi nhau nhu- anh 
em vAy, làm Ihuân, kêt nghîa. 

Fraternité. Tinh anh em, sir thàn 
iiuynh cùng nliau. 

Fratricide. Toi gièt anh (em) minh ; 
ke gièt anh (em) minh. 

Fraude, tromperie. Mu-u chuac, dôi ; 
— , contrebande, sir chJ- do làu thuè. 

Frauder, tromper. Làm mu*u, bày 
chu-âc (v. g. cho khoi nOp Ihuê, 
etc.) ; I^u Ihuè ; —, frustrer, làm dôi 
trâ, cdt bel, ànljn. 

Frauduleux. Gian l^n, d&i, loi phép gi, 
da làm câch gian. 

Frayer un chemin. Ml* loi ; — avec..., 
di lai uuôi, di di l^i lai. 

Frayeur. Sir kinh hai, su* kinh khîmg. 

Fredonner. Hat nh5 tièng. 

Frégate. Tàu chien (h^g nhi). 

Frein, mors. Khôp, dây cu-ong, hàm 
thièt ; lâcher le — à ses passions, 
buông câc tinh mê ; mettre le — à ses 
passions, hâm câc net xàu. 

Frelater. Làm hu-, pha giông khàc 
vào (ru-o-u, V. V.). 

Frêle, fragile. D? va, yêu, hay mon ; 
— , faible, y eu duôi, y ou sù*c. 

Frelon. Ong rcjt. 

Frémir. Run rây ; — en soi-même, 
d^ng long ; -— de peur, run sç*. 

Frênaie. No-i c6 cây mông hoè. 

Frêne. Cûy va, ' mông hoè, Ihung 
thij. 

Frénésie. Con giân dû*, sir d^ càn ; se 
livrer au jeu avec—, mô choicùbac. 

Frénétique, furieux. S&t hoang, giAn 
dû-. 



Fréquence. Sm* nâng cô, si;r nhiéa. 
Fréquent. Nâng, thuàng. 
Fréquentation Sir quen b \uh\ ai, 

su* nang di j^i. 
Fréquenter. Nâng ra vào, di lai, nâng 

thâm. 
Frère aîné. Anh ; — cadet, em ; le — 

aîné, anh cà ; les frères, anh em ; — 

jumeaux, anh em dông bào ; — ger- 
mains, anh em mot ; — de lait, anh 

em dông nhu. 
Fret, chargement. Câc do chir tàu ; —, 

dépenses de transport, tien quâ 

giang. 
Fréter un navire. Thuè tàu. 
Frétiller. Nhày nhôt, lâng dû. 
Fretin. Câ con. 
Friable. Di bôp ra vun, dS cbju tâii 

m^t, hay ra vun, d? chà xât. 
Friand. Kè khînli an, kè mê an ciia 

ngon. 
Fricassée. Tbit dâ rân, thit àp chào. 
Fricasser. Rân, nu-ô-ng, rang. 
Friche. Bât hoang vu, chàng cbju 

cày cuôc ; laisser en — , bô hoang vu. 
Friction. Su- xoa. 
Frictionner. Xoa ; se — (se frotter) 

les yeux, gi^y mât. 
Frileux, qui craint le froid, không chiu 

rét dirrrc. 
Frimas. Suo-ng nmôi, rét. 
Fringant. Thây mây, nhiic nhâc. 
Fripé. Hu-, mon, eu quâ. 
Fripier. Kè bân quân âo eu. 
Fripon. Thàng cu-up, thàng gian. 
Frire, l^ang, rân, nirông. 
Friser. Quân, làm cho ra nhân nhiu ; 

—, effleurer, sât qua, xuyt nîra thi 

phc^i. 
Frisés (cheveux). Cô tôc quân, cô toc 

mal, cum ci'im tôc. 
Frisson. Sir ghé minh, sir run gi^it. 
Frissonner. Run, mn ray, run gi^t, 

ghé Irong minh ; — de peur, run sg. 

Digitized by VjOOQIC 



FRO 



- 151 - 



FUM 



Frit. 6a ran^ da ntrong ; de la viande 

frite, thjt niràmg. 
Friture. Câ ràn. 
Frivole. Hèn, nhe linh, vô ich. 
Frivolité. Su* vô ich, su- phù vân, sir 

gi v$l vânh. 
Froc. Âo Ihày dông ; jeter le —, xuàl 

nlià thày vé tliê gjan ; qui a jeté le 

— , nlià thày xuât. 
Froid. Rét, l^nh, rét khan, ngu<)i ; 

grand —, lanh công, rét ngat ; 

— âpre, giâ rét, già ngât. giâ buàt ; 

avoir — , tliày rét trong mînh ; 

claquer des dents par le — , buôt 

rang ; être transi par le —, lanh 

công ; marcher courbé par le —, 

di co rô. 
Froideur, indifférence. Long nguôi 

lanh, su* l^t lëo. 
Froidure. Su- lanh, sir rét, su* giâ 

rét. 
Froisser, frotter. Bânh gi^p, dàm, 

làra hir ; — , mécontenter, làm ou 

nôi m«\t long, làm phién long ; — 

les oreilles, nôi rây tai (ai) ; se — , 

être choqué^ lày làm kha long, kKô 

chiu ; không chin. 
Frôler. Sô- mô, rô-, di qua gan. 
Fromage. Bânh sû-a ; — de cochon, 

thit dông. 
Fromagerie. Nhà làm bânh sira, nhà 

bân sîra. 
Froment, l^'ia mien, ' m^ch tii- ; farine 

de —, bôt mien. 
Froncer les sourcils. Châu mày, eau 

mày, eau tràn, eau m^ \^'i. 
Fronde. Trông ném dâ, trành quâng 

dâ. 
Fronder. .Ném dâ bàng trông ; —, 

critiquer, bât le, câi lé, quir Irâch. 
Frondeur, qui aime à critiquer. Ki 

trâch, kJ bât nél ; —, qui lance des 

pierres avec la fronde, kë dùng trành 

ma quàng dâ. 



Front. Trân ; — large, v6 trân, trân 

nfr nang ; fig. , courber le —, oui dâu, 

chiu phép, thua ; avoir le — de. . . , 

eâ (long) dâm ; aller de — , di ngang 

nhau, di ngang vai. 
Frontal (os>. (Xu-o-ng) trân. 
Frontière. Bja giô-i, giai b^n. 
Frontispice. iMàt tnrô-c (nhà nào) ; — 

d'un livre, mào dâu sâch. 
Frotter. Co, ki, bôp, xoa; se — les 

yeux, giOy mât ; — les mains, xoa 

tay. 
Frou-frou. Sôt, sï soi, sôt s^l. 
Fructifier. Sinh quà, sinh Ici. 
Fructueux, fertile. Hay sinh trâi ; —, 

utile, sinh Içri, cô ich. 
Frugal. Kè an tièt kiçm, kè ir tùng 

tiÇm, kè tiêu dùng it. 
Fruit. Quà (trâi), boa quà ; des fruits 

confits, màt quà ; — du lotos, girong 

sen ; récolter des — , lày quà, trày 

quà ; fig., ich loi, bâng lôc. 
Fruiterie. Kho tich quà. 
Fruitier. Nguô-i bân câc thû* quà an. 
Frustrer, tromper. An bôt, lira dào, 

d6i trâ, làm gian, làm cho uâng công. 
Fugace. Chông qua, phù vân, vân v&i. 
Fugitif, qui est en hiite. Bâ trôn dâ 

chay ; soldat—, déserteur, llnh dào; 

—, peu durable, hay hir nât, thoàng 

qua, phù vân, tam giri. 
Fuir, se sauver. Trôn, trôn khoi ; —, 

éviter, lânb, Ihoât; faire—, bâtch^y^ 

duii di, xua. 
Fulminer, s'emporter. Quât thâo ; — 

contre quelqu'un, mâng tÇ ai. 
Fumée. Khôi ; fig., sir bu- không, su- 

già trâ. 
Fumer, faire de la fumée. Lên khôi, 

xông khôi, phun khôi ; — un jambon, 

trop khôi (dùi lo-n) ; — l'opium, but 

tbuôc nha phiôn ; — du tabac, hùt 

thuôc, an thuôc ; — un cliamp, do 

phân cho tât dàt, bo phan. 

Digitized by VjiOOQIC 



FUN 



— 158 — 



PUN 



Fnmeron. Tban xông khôi, than cô 

inùi kbéi. 
Fnmet. Mùi, ho-i. 
Fameur. Kè but ; — d*opiiiiii invétéré, 

ngu'ôi Dgbi^n a pbiên. 
Fameux. Cô khôi, xông khôi lén, oi 

kbôiv ^^ ûm khôi, da cbja Imn khôi, 

nhç khôi. 
Fumier. Phân ; — -d'animaux, pbàn 

Irâu bô ; — d'excréments humains, 

phân bâc. 
Fumigation. Suhun khôi, su* âm khôi; 

— -, action de brûler des parfums, dôt 

thuôc thoin. 
Fumiste, qui entretient les cheminées. 

Thçr chû-a lô su-ô-i cho thông khôi. 
Fumoir. Nhà ou phông nguô-i ta bût 

thuôc. 
Funambule. Kè leo dày. 
Funèbre. ThuOc vé tâng chè, thu^c 

\é tông tâng; repas —, b<)i bCra, 

lâm bOi ; oraison —, van thào, vàn tê; 

(les chrétiens disent : van mô). 
Funérailles. Bam ma, dâm dira xâc, 

su* tâng XHC ; assister aux —, theo 

xâc. 

Funérailles païennes, — Dans un 
pays comme TÂnnam, où le respect 
que l'on a partout pour les morts est 
devenu un véritable culte, les cérémo- 
nies funèbres sont la grande affaire 
dans la vie de famille. 

L'Annamite n'a pas l'horreur de la 
mort ; on en cause comme d'un événe- 
ment tout naturel, et la grande préoc- 
cupation de chacun est de se 
préparer des funérailles aussi belles 
que possible. L'usage veut que les 
enfants s'imposent quelquefois des sa- 
crifices déraisonnables pour cette céré- 
monie, qui emporte souvent la plus 
grande partie de la succession du 
défunt. 

Quant un Annamite vient à mourir. 



on lui ferme les yeux, on lui couvre la 
figure avec une feuille de papier, et 
Ton fait brûler autour de la couche 
funèbre des parfums, ou au moins, 
chez les pauvres, des feuilles de thé . 
I^uis on lave le corps avec soin, on le 
revêt de ses plus beaux habits, et par 
dessus d'un vêtement de coton blanc, 
qui est l'habit de deuil. On le dépose 
alors, enveloppé d'une natte fine, dans 
son cercueil, qu'on ferme hermétique- 
ment, et qu'on lute avec une espèce 
de mastic, pour qu'il ne s'exhale 
aucune mauvaise odeur au dehors. On 
place le cercueil sur une estrade, au 
milieu de la salle de réception, ou 
quelquefois dans une petite case qu'on 
élève pour la circonstance, au devant 
de la maison d'habitation. 

Cependant, aussitôt après la mort, 
on a fait avertir les notables de la 
commune, qui ordonnent de battre le 
gros tambour pour convoquer les amis 
et connaissances du défunt. Il y a ordi- 
nairement de la musique qui joue des 
airs funèbres, entremêlés de lamen- 
tations, tout le temps que le corps est 
gardé à la maison. Les hommes et les 
femmes de la parenté, les amis, les 
connaissances viennent tour à tour 
pleurer et pousser des cris autour du 
cercueil, après quoi chaque gi'oupe se 
retire pour faire place au suiiMinl et 
l'on se remet à chiquer le bétel, fu- 
mer, rire et causer comme auparavant. 
Pendant tout ce temps il y a naturelle- 
ment table dressée dans la maison mor- 
tuaire ; et, à entendre tout ce bruit, à 
voir ces allées et venues, cette joie, ce 
mouvement de gens qui se mettent à 
table ou en sortent rassasiés, un étran- 
ger ne se douterait guère qu'il s*agit 
d'une cérémonie funèbre. Au milieu 
de tout ce vacarme on entend par 

Digitized by CjOOQIC 



PON 



-- 158 - 



ruN 



intervalles le bruit sourd du gong, les 
éclats de la mut^ique ou les lamenta- 
tions des pleureuses qui vous rappellent 
subitement à la réalité, et vous font 
souvenir qu'il y a là, dans la pièce 
voisine, un cadavre. 

Chez les gens riches, on tient ainsi 
table ouverte et Ton garde le corps à 
la maison, pendant quinze jours, trois 
semaines^ et quelquefois plus ; chez les 
pauvres, on est forcé, par économie, 
d'abréger un peu ; mais il est rare 
qu'on procède à riiiliumation avant le 
troisième jour qui suit la mort. 

A l'inverse de ce qui se fait aux Indes, 
et chez presque tous les peuples de re- 
ligion bouddhiste, les Annamites, com- 
me les Chinois, ne brûlent pas leurs 
morts ; ils les confient à la terre. Pour 
conduire le corps à sa dernière de- 
meure, chaque commune possède un 
brancard monomenlal, peint en rouge, 
laqué, venii et doré, avec de jolies dé- 
coupures sur bois ; il y a encore, 
comme à nos dais, de longues pentes 
en soie, relevées de belles broderies, 
qui forment le contour supérieur, et 
des rideaux tombent de chaque côté 
pour cacher entièrement le cercueil, 
(fu'on dépose au milieu de ce splendide 
catafalque Ce monument, qui a environ 
deux mètres de haut, est porté sur 
deux longs bras qui passent par des- 
sous, et s'allongent à l'avant et à 
Tarrière ; leurs extrémités se terminent 
♦»n tête de dragon. 

Ces brancards mortuaires sont plus 
ou moins riches, selon les ressources 
de chaque commune ; mais comme on 
paye un droit assez élevé pour s'en 
servir, il est bien peu de villages qui 
n'aient pas au moins un beau brancard, 
pour enterrer les morts ; dans les cen- 
tres importants, il y en a plusieurs, I 



plus ou moins ornés, selon la richesse 
de l'enterrement. Une fois le cercueil 
placé sur le brancard, on organise tout 
un cortège peur conduire le mort à 
son tombeau. 

En tète, marchent des enfants por- 
tant des lanternes en papier ou des 
torches de cire ; suit le gros tambour 
communal, surmonté d'un parasol ; il 
est porté par deux ou quatre hommes, 
et un individu placé à côté en frappe 
tout le long du chemin. On porte dans 
le cortège de longues planchettes re- 
couvertes de soie ou de papier doré, 
où sont gravées des sentences funèbres 
en l'honneur du défunt. Assez souvent 
ces éloges ressemblent par leur bana- 
lité aux épitaphes de nos cimetières : 
bon père, époux tendrement pleure, 
excellent ami, etc. On a dit qu'il n'y a 
rien de menteur comme une épitaphe, 
et il n'y a pas qu'en Annam qu on 
abuse de l'hyperbole en l'honneur d'un 
défunt, qu'on suppose toujoui-s orné 
des plus belles qualités. Vers le milieu 
du cortège, quatre hommes portent un 
petit autel, sur lequel sont les bâton- 
nets d'encens, le vin de riz pour les 
libations et les mets pour offrir le sa- 
crilice aux mânes de celui qui n'est 
plus. 

Une grande banderoilc en soie, ou 
en papier doré, de deux à trois mètres 
de haut, porte en gros caraclèi'es le 
nom du défunt : c'est le siège de l'âme, 
et la représentation de la petite ta- 
blette qu'on conservera désormais dans 
la maison. Un groupe de musiciens 
jouent des cymbales, du tambour, du 
tam-tam, de la flûte, et font le plus de 
tapage possible. 

En avant du catafalque marche à 
reculons un maître de cérémonies, qui 
frappe en mesure sur deux baguettes, 

Digitized by VjOOQIC 



PUN 



- 154 



FUR 



pour régler la marche des porteurs. 
Ceux-ci, au nombre de trente à qua- 
rante, car le catafalque avec le cer- 
cueil déjà bien lourd est d*un poids 
énorme, s'avancent lentement et à pas 
mesurés ; ils doivent si bien équilibrer 
leur marche qu'une tasse remplie d'eau 
étant placée sur la représentation, il ne 
faut pas qu'une seule goutte s'en 
échappe au dehors, autrement ils sont 
susceptibles d'être punis du rotin ou 
d'une amende. 

Derrière le cercueil, marche l'aîné 
de la famille avec toute la parenté, en 
grand deuil, c'est-à-dire revêtus d'un 
habit de coton blanc sans ourlet, les 
cheveux épars, poussant de distance en 
distance de grands cris et de longs 
gémissements ; suit la représentation 
de la commune, en demi-deuil, c'est- 
ù-dire avec les habits ordinaires, mais 
le turban blanc. Derrière, dans un 
beau désordre, viennent les amis, les 
connaissances, les curieux ; on cause 
tout haut, on ril, on se presse pour 
mieux voir, il n'y a aucune ombre de 
recueillement ou même de convenance. 

On ne porte jamais le corps à la 
pagode ou au temple des ancêtres. 
De temps en temps, on s'arrête eu 
route, pour faire brûler sur Tautel por- 
tatif des bâtonnets d'encens, répandre 
des libations en l'honneur du défunt 
et offrir le sacrifice à ses mânes. 

Il y a encore un grand nombre de 
superstitions que je ne puis exposer en 
détail. Des sorciers, grotesquement ha- 
billés, courent en avant, et font des con- 
torsions et des grimaces épouvantables, 
pour effrayer les mauvais esprits et les 
éloigp.er de la route ; on tire des pé- 
tards, pour faire peur à ceux qui ose- 
raient s'approcher afin de s'emparer 
de rame ; on jette sur le chemin des 



monnaies d*or et d'argent (en papier), 
pour tromper l'avidité des diables, qui 
se jettent dessus, croyant bonnement 
que c'est de la véritable monnaie, et 
ne pensent plus à tourmenter le défunt 
pendant ce temps. En un mot, on se 
livre à une multitude de cérémonies 
ridicules, dont les Annamites sont les 
premiers à rire, mais qu'on ne peut 
omettre, puisqu'elles sont dans l'usage. 
On invite quelquefois un ou deux bon- 
zes, qui prennent rang dans le cortège, 
sans faire, à ma connaissance, aucun 
acte religieux. Voilà l'enterrement 
ordinaire. Pour les gens de qualité, on 
porte beaucoup d'autres insignes et 
l'on fait des dépenses insensées en vue 
d'honorer le défunt. 

Après avoir porté solennellement le 
défunt à sa dernière demeure, les pa- 
rents tout échevelés se prosternent à 
terre, et font entendre de grands cris 
entremêlés de lamentations sur un ré- 
citatif pleurard, ({ui produisent quand 
on les entend pour la première fois, 
un effet lugubre. Tout à l'heure, ces 
mêmes gens, qui vous paraissent si 
désolés, vont se relever et causer com- 
me si rien n'était. Est-ce donc pure 
comédie ? Non, et je suis persaudé que 
les Annamites regrettent très sincère- 
ment leurs morts ; seulement ils n*ont 
pas la même matière de manifester leur 
douleur que les Européens. (Loi vet). 
Funéraire. Thuc}c vê li'mg chè. 
Funeste. Dû-, làn h^i, làm cho chèt ; 

jour — (superst.), ngày giông. 
Foret, animal. Loài diiu tliir (nguùi 

tii dùngmà san con tho). 
Fureter. Luc laio, soàt kï, do xét. 
Fureur, colère. Co-n giftn dû-, sir s5l 

mâu ; su- câm giftn, sir thioh nO ; 

entrer en — , nô lên can si^l màu ; 

la — du gain, si.r ham Ici . 

Digitized by VjOOQIC 



GAG 



- 155 



GAI 



Faribond. Thjnh nO, gi4n dfr, hoâng 
h6t. 

Fnrieox. Thjnh n^, gi^n dû-, dang giàn 
dcr; devenir —, hunglén; lâo di 
m$l mâm (ne pas se tenir de colère 
comme des prunes qui roulent sur 
un plateau). 

Furoncle. Rot, câi, dinh. 

Fnrtif. Trôm, trôm vyng, tr<Jm phép, 
vâng m$t. 

FartiYement. Càch tr(^m vung. 

Fuseau. Con quay, cài cu^n val. 

Fusée incendiaire. Hoà ho ; — vo- 
lante, thâng thién. 

Fusible. Chây ra du-ç-c, tan ra du-ç-c. 

Fusil. Sûng, khiu sùng, sûng hi^p ; — 
se chargeant par la culasse, sùng n^p 
h4u ; — Lefaucheux, sûng bè ; — à 
deox coups, sùng hai long ; — de 
chasse, sûng bân chim ; — à pierre, 
sùng cô mày dâ ; — à mèche, sùng 
hoi mai ; — de rempart, sùng thân 
công; charger un —, n^p sûng ; tirer 
un coup de —, bân sùng. Parties 
du — : la capsule, l'amorce, hat ne ; 



la cheminée, iSnhi ; la baguette, câ' 

thông hông ; le chien, c6 mây ; la 

crosse, b,-ing sùng ; la gâchette, l5y 

sùng. 
Fusilier, soldat. I.înh bân sûng hi^p. 
Fusiller. Lây sùng ma bân chèt. 
Fusion, fonte. Su- duc, sir chày ; —, 

mélange, su* pha lôn, sir dî lOn. 
Fustiger. Lây dày da ma dành, dành 

don ; être fustigé, chiu don, phài 

don. 
Fût, tonneau. Thùng, tliùng nrç-u ; — 

tige d'une colonne, chân c^t. 
Futaie. Rirng cô nhiéu go cày eu tât. 
FutaiUe. Thùng. 
Futé, rusé. Qui quyêl, khôn khéo, 

hay miru tri. 
Futile. Hèn, phù vân, châng ce ich. 
Futilités. Loi v$t, truy$n choi, 16-i 

bày d$t, su* vô ich. 
Futur, qui doit arriver. Se cô, liAu 

lai ; le siècle — , h$u dgi. 
Futur, fiancé. Trai dâ h&i vrr ; kè dû 

hùa kèt b^n vu5i. 
Fuyard. Hay tr5n, kè trôn. 



G 



Gabelle, impôt sur le sel. Thué muai. 

Gabier. Linh coi vi^c cOt buôm. 

Gabion. Sçi do- d^n. 

Gâche. Con bo cîia. 

Gâchette (de fusil). Lây (sùng). 

Gaife, rame. Càisào; tig., sir làm ou 
nôi lam, nhâ viêc. 

Gage. C&a câm, cîia cuôc ; donner en 
—, dv, câm, cô ; donner sa maison 
en — , do- nhà, thè nhà ; recevoir un 
—, chjucîiacâm; prendre un — , 
lày cô; retirer un —, chuôc ciia 
câm ; se livrer en —, co mînh. 

Gager. Bânh cuôc. 

Gages, salaire. Tien công. 



Gageure. Cùa cu^c, tien coc. 

Gagner. Diro-c, dirçrc loi, du-ç-c ich 
Igi ; — sa vie de chaque jour, hâng 
ngày dûng di ; — un procès, dirçt- 
ki(}n ; — une bataille, thâng tr^n ; la 
contagion gagne, b^nh lây cù- lân ra ; 
— au jeu, trùng, dirgc vân, dânh cô 
dirç-c bac; — du temps, dirç-c khâl 
it lâu ; lig., — quelqu'un à prix d'ar- 
gent, dût tien mua long ai ; — (cor- 
rompre) des témoins, dût tien m.î 
giiic ai làm chù-ng gian^ 

Gai. Vui, vui vè, vui tinh, khoâi 
tri. 

Gaieté. Tinh vui vè, su- vui vè. 

Digitized by VjOOQ IC 



GAN 



- 166 - 



GAR 



Gaillard, hardi. M^inh b90, rân r&i ; 
— fort, mçnh, m^nh khoè. 

Gaillard d'avant (sur un navire). Phân 
cuôi sân tau dàng mûi ; — d'arrière. . . 
dàng lai. 

Gaillarde, fleur. Cûc vê. 

Gain, bénéfice. Lgi, Ip-i lai, Ici lOc ; 
âpre au — , cl) en Içri ; sans — ni 
perle, lioà chàn. cliân bàng. 

Gaine, étui. Vô; - d'aréquier, nio. 

Gaité. Tinh vui vê, su- vui chcri, vui 
cu*(ri, mât vui vè. 

Galanga, plante. Cù riéng. 

Galant, civil. Ljch su-, liàn lioi, lu- le. 

Gale. Ghè, gliè càng; — purulente, 
ghè hcrm ; petite — , gliè ké ; avoir 
la —, phài ghè. 

Galère, vaisseau. Tàu chien (dâi xu*a). 

Galerie, promenade. Hién, loi trong 
nhà ; — extérieure d'une maison, 
nhà rây ; - , suite, hàng, sô. 

Galérien, forçat. Tù khh sai. 

Galet, caillou. S6i s^n. 

Galetas. Léu, phông nho, gac. 

Galette. Bành da. 

Galeux. Kt* phai ghè. 

Galoche. Guàc (fig.). 

Galon d'un vêtement. 
Gàu, ta âo, d6 vién ; — d'un orne- 
ment, ren, dày ; du— d'or, ren vâng, 
dày vàng ; du — de laine, rennhung, 
dàynlmng; — (d'oflicier) khoanh. 

Galop (aller au). Bi nu*<Vc lan, di nu-crc 
dai, di nwùc le. 

Galopin. Thàng, nghjcli. 

Gambader. Gi^m chân mau lùm, choi 
mua nhày. 

Gamelle. Bat, bhih d^ do an cho tén 
linh. 

Gamin, enfant. Thàng bé ; —, polisson, 
thàng nghjch . 

Gamme. Ca kéo, dàu kèo. 

Ganglion. (Jng bu-é-u ; —, tumeur, 
ung d^c. 




Gangrène. Chûng dàu thài, mh dOc 
làm cho thit \hr loi, cai dôc hay &n 
thjt dân dà. 

Gangrené. Bâ thài ; lig. dâ hu-, cô xàu 
net. 

Gangrener (se). (Dàu) th6i. 

Ganse, khoanh, dây nhà. 

Gant. Bao tay ; — de peau, bao lay 
da ; — de soie, bao tay ta ; — de 
lil, bao tay gai. 

Gantelet. Bao tay bàng sât. 

Ganter (se). X6 bao tay. 

Gantier. Thç- may bao tay. 

Garance. * Tù- luàn thâo. 

Garancer. NhuAm do. 

Garant (se porter). Bàu lînh, bàuchii; 
rechercher un — , xin ai bâu cin'i 
cho minh. 

Garantir, assurer. Nôi quyèt ; — . pro- 
mettre, hû-a ; —, défendre, giCr. 
bénh vu-c, coi sôc ; — , se porter 
garant, bâu chii, bâu lînh ; se —, 
giû- minh. 

Garcinia cocincinensis. Qui et cày 
bîra. 

Garçon. Con giai, Irè giai ; — d'hon- 
neur, re phu ; — . serviteur, dây tô-, 
kèlàm toi. 

Garde. Su- giû-, sir coi s6c ; la —, quàn 
canh, quàn tuân ; metti-e des gardes, 
d$t quàn canh ; monter la — , canh, 
câm canli; passer la —, giao canh ; 
prendre la—, lînh canh; corps de — , 
dièm linh canh ; — du corps, linh Ihi 
vÇ ; — nationale, linh hu-ang diing ; 
— royale, hâu vÇ, v^ hàu ; — des 
sceaux, quan chirîrng an. 

Garde -fou. Tay vin. 

Garde malade. Ngu-èi coi kè hçt. 

Garde-manger. Tii xèp dà an, cûi de 
d6 àn,l6ng bàn, quangtreo. 

Garder, surveiller. Coi, giû*, coi sôc; — , 
conserver, lich, de dành, giû; —avec 
un très grand soin, ffiû* bo ho ; — 

Digitized by CjOOQIC 



GAS 



— 15t - 



GÉM 



un secret, giCr dieu gî kin ; se — de, 
giCr mlnh kèo ; 86 — (éviter à l'ave- 
nir), c^ch, c^ch dèn già. 

Garde-robe. Phông ou hôm d^ ào. 

Gardenr. (d'oies, etc.). Kè chân 
(ngSng, V. V.). 

Gardien. Kè giû-, kè canh, quân canh ; 
— de troupeaux, kè chân chien ; — 
des prisons, ông dé lao, quan dien 
nguc ; ange—, thiên IhAn hAn ménh, 
thién tliîln giû* minh. 

Gare (suhst.). Noi xe lù-a dOu lai. 

Gare! (inlerj.). Khéo; — à toi, kh^n 
limg mày. 

Garenne. Mirôii rào dr nuûi con thè. 

Garer (se). Vào nai dAu ; (ig., )o giû-, 
li^u cho khèi. 

Gargariser (se). Sue miÇng ; — avec 
de Teau, dùng nu-ô-c ma sue mi^ng. 

Gargote. Hàng ru-cru, quàn nrçru. 

Gargotier. Chb quân ru-oii. 

Gargouille (de gouttière). Mâng x6i, 
ranh. mu-o-ng. 
^u|^ Gargouillement (dans les intestins.) 
Oc arh. 

Gargoulette. VAxa nu-(/c. 

Garnement, vaurien. ThAng, thàng 
gian, thàng btWn xam. 

Garnir, fournir des choses nécessaires. 
.Sâm câc d<5 cân ; — , orner, làm cho 
d^p 

Garnison. Tr^ibinh, d6n dinh, dinh co*. 

Garniture. Bo vién, gîlu, gi, ren. 

Garrot. Chô &ng chân n^i vuôi vai. 

Garrotter. Trôi, buôc, chat ; —, les 
bras croisés, trôi châp cânh ; — les 
bras par derrière, trôi gi$t ci'inh khi. 

Gars. Thàng, con giai. 

Garum. Nu-6'c mâm, mâm thinh. 

Gascon, vantard. Kè phô nilnh, kè 
khoe, kè nôi khoàc. 

Gasconnade. Su* phô iruang, tlnh 
kboinh. 

Gaspiller, iliung ph/i, xa xl, hoài. 



Gastralgie. Ii(nh (dau) ti vi, dau mi 

âc. 
Gastrique. ThuOc vé ti vi. 
Gastronome: Kè mê an u&ng. 
Gâté (au moral). Hu- net ; (au physique), 

bèr, da thôi, bu-. 
Gâteau. Banh, bành vuôi du-ôrng ; •- 

de Savoie, bành tnrng. 
Gâter, détériorer. Làm hu*, làm bai ; 

— les enfants, nuông con câi ; se — , 

ra bu-, th5i di. 
Gauche, opposé à droite. Ta, bén ta, 

chiéu ; — , maladroit, vung, vyng 

chân tay. 
Gauchement. Vung, càch vymg vé. 
Gaucher. Ngu-è-i bay dùng tay chiéu. 
Gaude. Châo ngô. 
Gaufre. (Tbû-) bành ràn. 
Gaule. Nêu, sào. 
Gaver. Bon (gà, ngSng, v. v.); dût 

nàm co-m vào mè. 
Gaz. Khf. 
Gaze. liU'çrt. 

Gazelle. ' Hoàng du-o-ng. 
Gazette. Nbàt trlnh. 
Gazon. Bàm ci, cèxanlitu-ai ; couvert 

de —, dày co, cô co xanb, r§m c4. 
Gazouiller. Kêu ành èi, kêu yèng èi ; 

les oiseaux gazouillent, chim kèu 

ành èi. 
Geai. * Bach cap. 
Géant. Tu-ông dai 10, ngu-ùi lô-n \x\\ 

thinh, ngu-ô-i giénh giàng. 
Gecko, lézard. Con tàc kA ; ' ho-p giui. 
Geindre. Ben. 
Gélatine. Nu-6-c dâc, nu-ô-c ihjt dùng 

lai. 
Gelée. Sir dông, sir nirô-c dOng lai, rét 

mu-ô-t, già ngât, lanb buôt ; — blan- 
che, su-o-ng muôi. 
Geler (se). Bông l^i, ra d$c. 
Gelinotte. (Giông) chim trî. 
Gémeaux (les). .Song nbi eung, thàn 

CUDg, 

Digitized by CjOOQIC 



GÉN 



— 158 - 



GEN 



Gémir. Kôn, rèn ràrii, kèu van, than 
lliJ-; la tourlerelle gémit, cliim gây 
gù ; le vent gémit, giô gào. 
Gémissement. Tit^ng n^n, tièng than 

thcr. 
Gemmation. Su* moc mut, su- dam 

mAm. 
Gemme, pien*e précieuse. Ngoc, dâ 

ngçc ; sel —, lô sa, muôi mô. 
Gémonies. No-i bft x.^c tn (trong thành 

Rôma). 
Gênant, douloureux. Hay .sinh dau; — , 

lourd, n«1ng n^. 
Gencive. Lo-i rang, chân rang. 
Gendarme. lAnh tràn phii. 
Gendarmerie. Co- Ifnh tràn phîï. 
Gendre. Chàng r^. 

Gène, peine. Str dau, dau dô-n, su* khô 

chju ; être à la — , hâng ngày thièu 

an, không duo-chàng ngày dùng du. 

Gêné, mal à Taise. Khô chju, khô long ; 

—.pauvre, khô khân,nghèo, thièu îln. 

Généalogie. Dông dôi, ^ia tôc 

Généalogique (arbre). Anh tu-ong l/» 

tien ; livre —, so gia tAc. 
Généalogiste. Kè kA gia tôc, k!^ Inm 

mue lue tông tôc. 
Gêner, embarrasser. Làm cho niiic 
lu-ô-i; —, empêcher, can, can gi.'m, 
ngân Ici, ngân càm. 
Général (subst.). Quan hay, cjuan 
tu-ông; — (dans les ordres religieux), 
hê trên chung, bé trên ca. 
Général (adj.). Chung, cK va, hèt ci; 
en —, nôi chung, cdch chung, 
thu-ô-ng; parler en —, nôi bông long 
bang lang. 
Généralat. Chircquyênquan bay ; chûc 
qnyén bé trên ci (trong nhà dông). 
Généraliser. Lây le riêng làm chung, 

dieu riêng kh là chung. 
Généralités (dire des). Nôi tr&ng, nôi 

bông long bang lang. 
Générateur. Kè sinh sàn, ditu, c<)i rô. 



Génération, l'amille. Tôc, dùng dôi, 
tông tich ; — , âge, dô-i (ngirù-i tu) ; 
la — actuelle, ngum ta dang song 
bày giô* ; les généralions futures, k<* 
h$u dai. 
Généreux, libéral. ROng râi, cô tinh 
rOng rai : vin —, ruo-u ngon, rirçru 
cô sû'c manh. 
Générique. ThuAc vc^ giông, chung 

mot thiV. 
Générosité, bienraisance. Long rAn^ 

râi, sir rông long. 
Genêt, plante. * Nhirçrc thao . 
Genévrier. * Cây coi bâch. 
Génie, nature. Ban tinh ; —, caractère, 
tinh khi, tinh tinh ; —, talent, tn, 
tôt tri, tri due, lài tri ; un — , anh 
tài, kè Ihu-çng tri. 
Génie, un des services militaires, i^ 

linh phông bj. 
Genièvre. 'CAy c5i bâch, viên bâ tông. 
Génisse. Con bê, bê câi, bô con. 
Genou. B^u gôi ; se mettre à — , qui 
gôi xuông ; se jeter aux genoux de 
quelqu'un, si\p minh xuôfig dn-âi 
chân ai. 
Genouillère. Bit tàt bçc ddu goi. 
Genre, catégorie. Giông, thù-; le — 
humain, loài ngu-ôi ta ; —, manière, 
câch, thè ; — de vie, câch an ô*. 
Gens. Ngu-ôi ta, hç ; les — de lettres, 
kè cô chu- nghîa, k« thông thâi ; 
* SI hành vân. 
Gensen. ' Sàm, nhân sâm ; — de Corée, 

cao ly sâm. 
Gentiane. * Th^ch long dAm ou dang 
khà sâm, rau mo tam thè, et rau ma 
long. 
Gentil, qui plait. Hay, vui, dçp, xinh. 
Gentilhomme. Ngu-ôri nhà sang trçng. 
Gentilité (la). Dânngo^d^o. 
Gentillesse. Sir hay, su- dep, etc. 
Gentils (les), païens. Kè vô dao, kè 
ngoai d^o, dân ngo^i dço. 

Digitized by CjOOQIC 



Digitized by 



Google 



Figures géométriques 



▲ 

Tarn giâc dtén 




Thé dién 





Khuê dién 




♦ 



Ta dién 




Ta khuê dién Thoandién Lv(^ giâc dién 




Càa ci dién 




Vién dién 





Phùc nguyft 



Phirong dién 





H6th\ 



Mi dién 



Ttxjcc dién 



Digitized by CjOOQIC 



Figures géoxnitriquM 



• 



LSm dién 



i 



Giâc dién 



X 




ci dién 



Giàc dién 





Phu-ong ]4p 





Tlié vj*?n l^p 



Tara qu&ng Th^ phirong I4p 




Tiêm dâu vién Ifip 







Thaé hinh Ifp 





Tiém dâu tara giàc l$p 




Tryc hinh J$p 




BlU dW dién 



Tiêm dâa phircrng l$p 



Digitized by CjOOQIC 



Digitized by 



Google 



GIB 



- 159 — 



GLA 



Génollexion. Su* qui g5i xuông, si^ 
bai qui ; faire une — , qui g5i xuông. 
Gréodésie. Nglie do lai dàt. 
Géographe. Kè thông phép dja du% k^ 

tâp bân d6 ; kit vièt bân do. 
Géographie. Phép dja dir. 
Geéle. Tr^i la, nguc, tù giani. (V. 

Prison). 
Geôlier, chef de la geôle. Ông dé lao, 
ông di^n nguc ; les geôliers, quân 
lînh canh k^ lu. 
Géomètre. Kè do dt\t, kt* hitH phép do, 

kê cô nghé do. 
Géométrie. Phép do ; ' Iru-ong lu-rmg 

phép. 
Géorgiques (les). Sâch tho- day viêc 

canh nông. 
Géranium. " CAy hu-o-ng di('p et phong 

la thâo. 
Gérant. KA giû-, kv coi vi(}c gi ihay 

chùa mlnh. 
Gerbe. Bô lûa, bô ; lier une —, gian 

bô lûa. 
Gercer (se), se crevasser. Ri, ne. 
Gérer, administrer. Cal, coi. 
Gerfanlt, genre faucon. (Giông) chim 

img. 
Germains (frères). Anh em niOl ; cou- 
sins —, anh em con chù con bâc. 
(V. Degrés de parenté, Gram. n© 341). 
Germe. M4m, m^ng, mut, mâng, chôi, 

mông. 
Germer. Nqc mâim, niy mông, dâm 

ch6i. 
Germination. Su- dAm choi, dâm mut. 
Géder. Mê. 
Gestation. Ngày thâng cu-u mang ou 

thâng chira. 
Cette. S^ mua tay, dàu tay chl ; de- 
mander par - , làm dàu xin. 
Gesticuler. Mua tay, dành giô ; — 
en récitant des vers, va doc tha va 
mûa tay mua malt. 
Gibbeux. Cô bu-ôii I6i ra. 



Gibbositè. Buô-u, eue bu-ôni. 
Gibecière. Uao di sân. 
Giberne. Bao dan, bao tùu. 
Gibet. C(kt hinh (xù- kê cô toi) ; pen- 
dre au —, buÇc vào côl hinh. 
Gibier, venaison. Loài vAt s.1n (ban) 

du-ç-c. 
Giboulée^ pluie. Cod mu-a, trAn mua. 
Giboyeux. Noi lAm chim, nVng lam 

giàng vât ban duoc. 
Gifler. Dành bô-p. 
Gigantesque. ThuOc \ô kè lô-n tAy 

thrnh, thu^c v^ tuô-ng d^ 10- 
Gigogne. (Gi^ng) chim cô lôti ; * lit^n 

cap. 
Gigot. Dùi ilrm, bô, v. v.). 
Gilet. Ao chît, ao bi, âo lot ; — de 

flanelle, ao lot nhung ; — tricoté, 

Ao lot dan. 
Gin. Ru-çru, ru-rru Annam, ruçru manh. 
Gingembre. Gmig, * sinh khu-o-ng, 

tbién khu-ong. 
Girafe. CÂusAc lac dà. 
Girofle (clou de). Dinh hu-o-ng. 
Giroflée, 11. ' Thuy duo-ng mai, y<*n 

chi boa. 
Giroflier. * CAy dinh huong ; clous 

(femelles) de — , mJu dinh hu-ang. 
Girouette, homme versatile. NgmV 

làt lu-Jng, tri bif n bac. 
Gisant. Ki nâm ; (si.r gi) nam dAt. 
Gîte. Nhà îr, chô J-. 
Givre, rosée gelée. Suong muoi ; —, 

neige, tuyèt. 
Glace, eau congelée. Nirô-c dông lai, 

bon nu-ô-c dông ; — artificielle, nu-ô-c 

dâ ; — , miroir, m$t gu-ong ; fig. , être 

de —, không hay dông long. 
Glacé (de froid). Giâ rét, l^nh lêo, 

Içnh buôt ; — par TAge, già ca Içnh 

lëo. 
Glacer, faire de la glace. Làm cho 

nu-ô-c dông lai ; fig , — d'effroi, sçr 

bai tai met. 

Digitized by CjOOQIC 



GLO 



— 160 - 



GON 



Glacial. Rét baôt, giâ ngâl; «g., se 

montrer —, làm câch o- hcr nguOi 

l^Dh. 
Glacière. Nhà mày làm nirô-c dà. 
Glacis, pente douce. Bàng dôc, dàng 

nghiêng. 
Glaçon. H on niro-c dông. 
Gladiateur. Ki dua girom. 
Glaïeul. ' Vong iru thâo ; Ihuang bac 

ûâo. 
Glaire. Bèm d^c, dcrm xanli. 
Glaireux. Cô dôm, cô nhiéu dôm. 
Glaise (terre). Bàl sét, dk thjt, dàt 

gftm. 
Glaive. Giro-m, tlmnh giram. 
Gland, fruit du chf^ne. Qui cây Ihanli 

cu-o-ng. 
Glande, tumeur. Câi hach, cai hircru. 
Glane. Nâm lùa mot. 
Glaner. Mot ; aller — le poisson dans 

les éperviers, di hôi câ, di vot. 
Glaneur. Kè di mot. 
Glapir. Kôu àngang, gîr gir ; — . crier 

d'un son aigre, noi \hm nhAm, k«*ii 

choe clioét. 
Glas (sonner le). Dânli chuông cho ke 

chèt. 
Glauque. Xanli (^o, xanli non, xanli 

xanh nhu* nu-irc hiôn. 
Globe. B;\t, ruông nu-ong. 
Gleditschia ou bouquet (arbre). IWi kèl, 

' tao giâc. 
Glissant. Troni, tro-n lîm ; une pierre 

glissante, dû trou lân; lig., dangereux, 

hiim nghèo, hay nga. 
Glisser. Tnrn, di tro-n chûn ; fig., — sur 

un sujet, nôi qua vây ; fig., se —, Ifn 

vào. 
Glissoire. Bàng tro-n Ihn. 
Globe terrestre. Bat, lui dàt, baii dk. 
Globe, corps sph('Ti(|UP. Mon Irùn b:iu. 
Globule. Cûc. 
IT . Gloire. Danh vong. su- vinh hi^n. danh 

tièng, su- sang danh. 



Glorieux, qui s'est acquis de la gloire. 
Vinh biin, sang danh, danb già, cô 
danh tièng ; fait —, (viÇc gi) sinh 
sang danh ; — -, fier, kiêu câng. 

Glorifier, rendre gloire. Làm cho 
sang danh ; —, louer, klien, ngu-cri 
khen ; se — , khoe minh, phô tru-ong, 
cây mînli vi. 

Glose. Nghîa, tiôu chù. 

Gloser, interpréter. (]dt nghïa ; —, cri- 
tiquer, bât lé, quîr trâch, bi^. 

Glossaire. Sâcb tu- vi. 

Glouglouter (cri du dindon). Kêu cùc ; 
— (bruit de liquides), nir<>c kêu^c (^c. 

Glousser. Kêu eue ci,ic, eue tàc, lue 

Glouton, vorace. Ki bâu an, kh m9t 
tin uông, bè bâra 6n. 

Glu. Nhira danh chim ; prendre à la 
— , dânb nhira. 

Gluant. Gièo giai, cô nlura. 

Gluau. Que nbira. 

Gluer. Rôi nlura. 

Gluten. H6, keo. 

Glutineux, gluant. Cô liô, gièo giai. 

Gobelet. Chén, chén bàng sàt, ci^c sât. 

Gobille, bille. Hèn qudn tliuy tinh. 

Godille, godiller. Chéo lOiu. 

Goélette. Tau buôm bai cOt. 

Goguenard, railleur. K^ nôi pha Irù, 
kS gi?u cçrl. 

Goinfrer. An lOp tôp. 

Goitre. Riéu khi. 

Golfe. Vung, cu-a b^. 

Gombo, plante. Bau vông vang. 

Gomme. Nhira, \\6 ; — arabique. ' vAn 
hu-o-ng ; nhira xoâ bût chî , — azé- 
darach, nhi^ra xoan. 

Gommer. Dôi hô, nbira. 

Gommeux. Cô nhira, day nhira, gi^o 
nhtr nhira cây. 

Gommier. Cày nlura. 

Gond. MOng, mOng cîra. 

Gondole, barque. Thuy^n nông long. 

Gonfanon, étendard. Cô-. 

Digitized by VjOOQIC 



GOU 



161 - 



GRAu 



Gonfler, enfler. Thâi vào, làm cho 
dây, lâm cho sunjî ; se —, su-ng 
lén, phàng lèn, phinglên; iig.,tàng 
ininh lén, ra kiêu ngao. 

Gong. Chiông, thanh la; frapper le — , 
dénh chiéng. 

Gorge. Ch hong, hong. 

Gorgée (une). MOt h6^, mot nguin. 

Gorger. Bât an cho no dây ; se —, an 
u6ng thâi quà, an aàng la du. 

Gosier. Hong, ch hçng. 

Gouache. Phép vê thuôc keo. 

Gondron. (Tbu6c) hâ<; yen. 

Goudronner. Bôi thuùc hâc y^'n. 

Gouffre, abîme. Vung, vire, vire sàii. 

Gonlot. Mit'ng, cà (brnh, chai, lo, ve). 

Gonlotte. Ranh. 

Gonlu. Kh hâu an. 

Goupillon, Que ray nirô-c phép, que 
nrtri nu-crc. 

Gourde. Lo bâu, bâu nu-ôc. 

Gonrdin. Côn, tru-frng, dùi gây. 

Gonnnand. Ke mê an u6ng, kë theo 
tinh mê an uông. 

Gonrmander, réprimander. Miing, gât, 
quîr Irâch. 

Gonrmandise. Si.r ou toi mé an uông. 

Gourmette. \à tich nhi, xà tkh hàm 
Ihièt. 

Gousse. V& (cac thù* hat hay là d4u) ; 
— d'ail, eu tii, gianh lii, anh toi. 

Gousset, pochettç, Tûi ào. 

Goût, un des cinq sens. MiÇng lu-cH ; 
su- bièt mùi, biêt vj ; (aliment) sans 
— , lat lêo, b5 bâ ; homme sans —, 
ngu'ùi ch^ng cô mùi mëo gi ; fig., 
homme de — , kè hay biôt xél, 
ngu-ôâlysir; dire son -—(son opinion), 
lo y minh ra ; le — du poisson, ca 
thanh ; être mis avec —, an mile là 
lirot, an mâic di^m Irang. 

Goûter (v.); — une chose. Nèm, nhàm, 
dùng, Ihir, nhîkm mùi ; — , savourer, 
là y làm ngon ; — les douceurs de la 



vie, hu-îrng su* vui su-ùng dô*i này ; 

fig., approuver, lày làm phài, irng, 

khen. 
Goûter (subst.), petit repas. Btra nu-ô-c, /^ . / 

bira ruo-u, s\r uông nu-ô-c ; faire un 

— , uông nu-ô-c ; an cua Lit v$t lot 

long. 
Goutte d'eau. Giot; — à —, tù-ng giot, 

tùng hait ; — de pluie, hait mua. 
Goutte, maladie. Bênh cAt khi. 
Goutter. Nhô giot. 
Goutteux. Kè phâi bênh cAt khi 
Gouttière des toits. Màng nu-ô'C, màng 

xôi. 
Gouvernail. Lâi, bành lui, lai tàu ; 

tenir le — , câm lai ; fig. , câm quyen 

tri nu-ôc, câm lâi nhà nu-ôc. 
Gouvernement, Etat. Vua trào (tri(^u), 

vua câc quan; le — (d'une province), 

su- cai tri (tlnli, dja phân nào). 
Gouverner, administrer. Cai trj, coi 

sôc, câm mire ; — , diriger, dân, du a ; 

— , tenir le gouvernail, câm lai, cai 

tàu. 
Gouverneur. Quan cai, quan Iran, kè 

cai quân ; — d'une province de l^o 

classe, quan thu-ç-ng, quan t^ng dôc ; 

— d'une province de 2c classe, luân 
phîi ; — d'une province de 3c classe, 
quSn daio ; — général de Flndo- 
Chine, quan ting thông, quan toàn 
quyén, quan nguyên suy ; lieutenant 

— (de Saigon), phô ting thông, thông 
dôc. 

Goyave. Quà ii. 

Goyavier. Cày 5i ; * ô ôi lang. 

Grabat. Giu'crng trân không, chông. 

Grâce, faveur. Cn ; oii lành, sir làm 
an ; demander une —, xin (ai) làm 
(rn cho minh ; demander — , xin (ai) 
thaloicho mînh ; faire —, tha ; rendre 
— , câm ta un, dôi «rn ; la — de llieii, 
c/n Duc (îhùa LcVi, crn garasa ; — 
à Dieu, o-n Dût. Chûa l.ù-i thirontr; 

Digitized by VjOOQIW 



GRA 



16^ - 



GRA 



de bonne — , vui m$t vui long ; de 
mauvaise —, khô long, buôn, chàng 
bâng long. 
Grâce ! (interj.). Xin tha. 
Grâces, divinités de la fable. Nbû-ug 
but nu- hay sir nban sâc ciing vè 
vang. 
Gracier. Tha, Iha toi. 
Gracieusement. Càcli dçp de, câch 

boa mî, câch ban hoi tir tè. 
Gracieux. Bçp de, boa mï, t^ chlnh, 
Hcb su- ; enfant —, thàng bé mành 
kbànb. 
Gradation. Su- cir bjc, cù- bu-ôc ; — 
ascendante, cach nôi (làm) lâng dan. 
Grade. Bâc, cbù-c, pbàni. 
Gradin. B^c, b$c ibang. 
Graduellement. Tù-ng bî)c, tù-ng dô, 

tù*ng birô-c, dân dan. 
Graduer, diviser en degrés. Càt d(), 

chl dO. 
Grain. H^t ; un — de raisin, b^t qui 

nbo ; —, coup de vent, con giô. 
Graine. H^t gi6ng. 
Grainetier, grainier. Kèbânb^t giông. 
Graisse, Mo-, tbjt niÔ- ; chargé de —, 

béo dSy, to béo. 
GraiSiOr. Bôi mô-. 
Graisseux, Bâng ni5', cô mo-, cô boi 

mo'. 

Graminées. Nliûng eu xanb. 

Grammaire, livre qui traite des règles 

d'une languf^. Sac h mço, sâcb day 

lièng ; —, art qui enseigne à parler 

correctement, phép d^y nôi xuôi mço. 

Grammairien. Tbày thông meo tièng, 

ke day nivo, kJ chép sâcb meo. 
Grammatical. TbuOc \^ sâcb meo, 

thuOc ve mço tièng noi. 
Gramme. Phàn tây, gi\imma. 
Grand. Lùn, dai, cao, lo ; ~, étendu, 
dài rông ; une grande lettre, thu- dài ; 
—, magnanime, kbi tu(?-ng, khi 
kli.'ii ; — ' messe le trpiig, b^ bât ; 



fig., cao trçng, d^i tb^ ; les Grands, 
câc kè cà trong nnô^c, sang trçng, 
d^i thân. 

Grandeur, étendue. Su- dài ; —, hau- 
teur, su- caolôîi ; —, titre d'Evéque, 
dàng Giâm mue. 

Grandeurs. Cbù-c quyén cao trong ; 
kJ cô cbù-c lirô-c. 

Grandiose. Bài câc, dai thè, cao ki. 

Grandir en taille. Lô-n lên ; — vite, 
lôn bông bông ; — en intelligence, 
nén khôn Ion. 

Grand'mdre. Bà. 

Grand-père. Ông. 

Grange. Nbâ tich b'ia, nhâ de lùa 
bông, nbà Ûm. 

Granit. ' Hoa b6ng thanb, boa công 
tbanb ; dâ cùng. 

Grappe. Bu6ng, cbùm ; — de bananes, 
nài cbu&i, buong chuôi ; — de raisin, 
bu6ng nbo. 

Grappiller. Hôi, vét. 

Grappin, crochet. Câu môc bon nâjn 
lu-ôi. 

Gras. Béo, cô mo ; — , qui à de l'em- 
bonpoint, béo tôt, béo dSy; trop—, 
béo chût chit ; terrain —, dàt bàu 
khi ; —, épais, dflc, mù mjt ; du —, 
thit mo- ; faire —, an tbjt. 
Grassement, largement. Câch rông 

riîi. 
Grasseyer. Nôi giong trong hcing. 
Grassouillet. Béo mot it. 
Gratifer Làm on, cho. 
Gratis. Nhu-ng không, obang trong 

19-» gi. 
Gratitude. Long bâo hièu, sir biAl im 

nghia. 
Gratter, racler. Bô*i, c^io ; se —, gai, 

gai minb. 
Grattoir. Hao c^o mu-e. 
Gratuit. Nbirng không. 
Gratuitement (donner). Cho không ; 

recevoir — , dircrc không. 

Digitized by CjOOQIC 



GRÉ 



- 163 - 



GRt 



Grave, posé. Ngfaiém trang, oai nghi ; 

—, digne de foi, dâiig tin ; —, im- 
portant, nâng, n^g né ; maladie —, 

b^oh ng^t, sir bm nàng ; faute —, 

\hï nâng ; affaire — , vi^c ci thè, can 

hé. 
Gravé, marqué* de petite vérole. Rô, 

r5 m|it. 
Graveleux, mêlé de gravier. Bây s&i ; 

fig., paroles graveleuses, lô-i chèch 

lêch, lô-i hai f. 
Gravelle, pierre. Sèi ; —, maladie, 

bénh kén, bénh tréi ké. 
Graver. Cham, tach, tac vào, thich ; — 

dans son esprit, in vào long, ghi vào 

tri khôn. 
Graveur. Kê cham trà, kè thich, ihçr 

ch^m. 
Gravier. Sii, dàt shi. 
Gravir. I^o, trèo lén. 
Gravité, pesanteur. Sir n$ng, sir n$ng 

né ; — lig., sir can hÇ, sir cà thJ, 

su- trong ; —, sérieux, su* oai 

ngliiêm, mât nghiém. 
Graviter. (Ngôi $ao) xây di vân h'i. 
Gravure, art de graver. Nghé cham ; 

— , image, inh in (hàn dong, bàn 

sût, bàn gô). 
Gré. Y ; au — de, m$c y ; agir à son 

—, làm m|lc y minh, vù-a y minh ; 

bon — mal —, du mu&n dû không ; 

contre son —, trai f. 
Grèbe. Con le le, vjt le, con lia lia. 
Gredin. Thâng gian, thàiig gian àc. 
Gréement. Câc d6 can cho du-rrc di tau. 
Gréer (un navire). Sâm cac dô c.ln 

cho du-f.rc di tau. 
Greffe, ente. Ngành chièt ; sir tièp ; 

càuh cbièt ; la — prend, dàm chôi. 
Greffe, tribunal. Tràng an. 
Greffer. Chièt, chiêt cành, tif^p cành. 
Greffier, scribe. N^vriri nha lai, do 

lai, d^ lai, llio lai, thông lai, nha 

mon, nha ru^i. 



Greffoir. Dao tièp cànli. 

Grêle (subst^- Mu-a là dà. 

Grêle (adj.). Mành khànb, l&ng, kh&ng 

khành ; voix —, tièng côi, nhî 

tièng ; intestin —, ti^u tràng. 
Grêlé (par la variole). R6, rS m$t ; 

très — , r5 giàng, r5 bét, r5 bàm. 
Grêler. No sa mu-a dix. 
Grelot. NI19C. 

Grelotter, trembler de froid. Run (rét). 
Grenade, fruit. Quà th^ch liru; — 

petit boulet, trài phâ tay. 
Grenadier, arbre. * Th^ch liru thi; ; 

—, soldat, linh kén ném trài phâ tay. 
Grenat, Xich ngQc. 
Grénetier, grainier. kè bàn h^t giàng. 
Grenier. Kho, nhà kho, nhà 1^, don 

Ûm ; intendant des — , quan giàm 

lâm ; —, dernier étage d'une maison, 

gàc ; monter au — , lên gâc. 
Grenouille. Gà d6ng, nhài, èch, chSu 

chàng, chSu chuôc, ngoé ; — bœuf, 

Snhirang; prendre des — , chôp ?ch. 
Grenu. Bây hat, mày mang. 
Grès. * H6ng né th^ch. 
Grésil. Siro-ng muôi, su*orng môc. 
Grève (de sable). Bai bâ (cô càt) ; loc: 

se mettre en — , thôi viôc, không 

cliiu làm. 
Grever. Làm cho khô chju, khuày 

khuàt ; — d'impôts, d$t thuè n$ng ; 

être grevé de dettes, cô lâm công no*. 
Grief, plainte. Lô'i kéo tràch, dieu cao. 
Grièveté. V. Gravité. 
Griffe. Ongle crochu et pointu. Mông 

cào ; —, empreinte imitant une signa- 
ture, dàu ki, chîr ki. 
Griffer. Cào. 

Griffonner. Vièt chû- khô coi, rup. 
Grignoter. Gam. 

Gril. RA mrô-ng ihjt, rA sàl, vv hoîi lô. 
Grillade. Thjt nu-c'rng. 
Grillage, grille. ChuyAnsong, càu h/n ; f h. 

- en fer, '■huyi^g,^ogg^@^Qg[e / 



GRO 



— 164 — 



GUE 



^u 



Grillager. B^t cAu lô^i, dông chuyèn 

song. 
Griller. Nir6ng, ; -, faire cuire en 

entier, thui. 
Griller, mettre une grille. Bông chuyèn 

song, dât câu Ion, kén roành mành. 
Grillon. Con de. 
Grimace, contorsion de la bouche . Nguit 

rai^ng, méo mi^ng ; — des lèvres, 

blu moi ; — de quelqu'un qui veut 

pleurer, bÇu bao ; faire des — en 

parlant, nôi bè nhè. 
Grimoire, livre de magies. Sàch phîi 

thuj' ; —, écrit obscur, quyèn sàch 

trâo tréo khô hi^u. 
Grimper. Trèo, leo ; — à un arbre, 

leo cây. 
Grincer, faire entendre un bruit aigre. 

Kêu CQt ket, kêu ào ào ; — des dents, 

nghiôn r«1ng, cân rang. 
Grincheux. Kè cô tinh khé &, cô tinh 

bu<^n hay gât g&ng. 
Grippe. Ho, ho sôt. 
Grippé. K(^ phii bÇnh ho. 
Gripper (se) (se dit d'une étoffe qui se 

fronce en se retirant). Giîin lai, giân 

giijmi. . 
Gris. Mùi xani xâni, cô sâc tro ; — , à 

moitié pris de vin, bai say, say 

chuAnh choîing ; temps —, gi<Vi toi 

tâm, mùmit. 
Grisâtre. Cô sAc tro, mîii xShn xdm. 
Griser. Làm clio say ; se —, uông cho 

say. 
Grisonner. Rabgicdâu, cô tôcl&m dôm. 
Grive. (Giông) chim se dong lô-n. 
Grognard, grogneur, grognon. Hay 

làm bim, hay kêu tnich, nâng kêu 

van. 
Grogner (cri du cochon) . Hôc, kêu ut it; 

—, murmurer, kêu nhu- hrn hôc. 
Groin. M6m \(]m. 
Grommeler. Lâni bàm, lùng bdng, nôi 

thi thào, nôi Iham. 



Gronder, réprimander. Mâng, gât ; — 

retentir, làm ràm, ra tiêng ù ù ; — 

(cri de certains animaux), gir. 
Grondenr. Kè hay kéu tràch, hay 

mâng mh. 
Gros. To, to béo ; — et pesant, nàng 

né ; — mots, loi chiri, loi dièc dôc ; 

loc. : la mer est grosse, bien dOng ; 

femme grosse (enceinte), dàn bà 

cô thai ; marchand en — , lâi buôn 

bân cîit ; vendre en —, ban hàng 

cât. 
Groseillier. * Linh dang quà. 
Grosse, douze douzaines. MM bô 144 

câi. 
Grossesse. Su- mang thai. 
Grosseur. Su- to béo ; —, tumeur, 

bu-ô-u. 
Grossier, incivil. Que mîia, tliô tue ; 

ngu muôi, cô lô ; —, épais, giày. 
Grossir (v.act.). Làm cho to ; — (neul.) 

nên to, nên béo ; —, exagérer, nôi 

thêm, nôi già, nôi khoâc. 
Grotesque. Bâng chê cuô-i. 
Grotte. Hang, hang hôc. 
Groupe, réunion. Lô^), doàn, 15 ; — 

(dessin), anh vê cô nhiéu ngu-ôi ; 

— (sculpture), lu-rrng cb^im cô nhiêu 

ngirô-i. 
Grouper. Thu hop, xum lai, xt'p iMt ; 

se —, ginm nhau lai ; hrrp. 
Gruau. BAt, bôt lùa mien. 
Grue. Con sèu. 
Gruger. Hà hièp (dân). 
Grumeau (desang,etc..)Cuc(mâu,v.v.) 
Gruyère (fromage de), Hânh sû-a tây. 
Guano. Phàn chim. 
Gué. Chô cgn, chô nông ; explorer un 

—, dô long sông. 
Guéabie. (^n, d5 lyi qua diro-c. 
Guenille. Giè rûch. 
Guenon. Con khi cûi. 
Guêpe. Con ong vë, ong bu vt'. 
Guêpier. To ong. 

Digitized by VjOOQIC 



Digitized by 



Google 



Canons, fusils, etc. 



HoÂHJ 




Bao ihu 




Hoâ phùik 



>- 



B<>ng mai 



Qih'i qttéi lùng 





^ 



Sun g hi^p 



Blniyti 



ChAy ti^p 



^3 





Digitized by VjOOQIC 



Canons, fusils, etc. 




Digitized by VjOOQIC 



t V 



.^' .'v 






Digitized by 



Google 



HâB 



- 165 - 



UAB 



6aère, peu. ft; ne durer--, khôog 

du-çrc lâu là bao nhiéu ; il ne s'en 

faut - -, tliièu it, 
Gnéret Bat mvi vô- ; ruông Iroi nu>l 

nain, ru^ng goâ. 
Gnéri. kè dacima b(}nh,dakiioib<}nli, 

da b«}nh ; es-Ui — ? da khoi chya? 
Goéridon. Bàn xoay, bàn tan. 
Guérir. Chjîra (bonb), dâ ; «*tre t^uéri, 

da khoi bAiih, dâ b^nh. 
Guérissable. Chira diror, klioi diiç-c. 
Guérite. Ô lînh canh. 
Guerre. Su- dânh gi^c ; se préparer à 

la — , don dânh giâic ; déclarer la —, 

bon chien, bâo tri mînh toan dânh ; 

— civile, loan lac trong nirtrc, giâc 

n«>i cuftc. 
Guerrier. Kè di dânh gi$c; thuôc vé 

nghe vu (vô) ; — , hardi, manh bao ; 

peuple — , dân hung b^o hay dành 

giâc. 
Guerroyer. Di dânli giric, chinh 

chien. 
Guet. Sir canh, sir di tuan ; le gaet, 

tuân, quân canh, linh canh. 
Guet-apêns. Chut^c môc, muii kè. 
Guêtre. Xà cap, (thir) îing, (Ihir) hia 

mi^l dèn dâu gôi. 
Guetter, épier. IVinh, do. 



Gueule. Môm, mi$ng ; la — d'un four. 

cîra, ci-a lô. 
Gueux. Thàng nghèo râch ruai. 
Gui. C«îy tam gui ; * th^cli liAc 
Guichet. Lo dôni. 
Guichetier. Kè canh rira. 
Guide, celui ijui conduit. Kè dua; 

— militaire, ngirùi hiré-ng d.iio. 
Guide d'un cheval (subst. fém.). Dày 

cirang. 
Guider. Dàn, du-a; — par la main, dât 
Guidon. C6- binh. 
Guillemets. Dàu ngo^c kép. 
Guilleret. Vui, vui mât, vui tinh. 
Guillotine. Mây chém tii. 
Guillotiner. Dîrng ma y ma chém tii 

chém tu. 
Guimauve. Cày côi xay ; ' m^c cân boa. 
Guirlande (de fleurs). Tràng boa. 
Guise, volonté. î riêng ; à sa — , mâle 

y nô ; en — de, thay. 
Guitare. Bàn câm, dân tranh, dàn dây ; 

jouer de la —, gày dàn cdm. 
Gutte (gomme). * Tàl hoàng, xà hoàng. 
Guttural. ThuOc vé hçng, doc trong 

hong. 
Gymnase, école. Tràng hoc. 
Gynécée. Nhà phùng kin ngu-ôi nû*. 
Gypse. ' Tbçcb cao, thi phàn diép. 



H 



Habile, adroit. Khéo, kliéo chân tay ; 

—, intelligent, giJi, cô tài, cô 

suc. 
Habileté. Tài tri, tài nang, sir gi&i ; 

— physique, sir khéo chûn lay. 
Habilité, aptitude légale. Su* cô du lé 

dh sù-c cho dirçrc. 
Habillament. Quân ào, bO quân ào. 
Habiller (act.). N:]ic âo cho, cho âo 

m^c; •' — , m$c âo. 



Habit. Âo, xông âo ; — de dessous, âo 
trong ; petit — de dessous, âo lot, 
ào kbâch ; — de dessus, âo ngoài ; 
— court, âo khâu ; - doublé, âo 
kép ; — ouaté, âo men ; — de céré- 
monie, âo tè, âo thung, âo tàc ; 
changer d'— , thay âo, thay quân âo ; 
fermer son — (sans le boutonner), 
khép âo; déboutonner an —, cîri 
âo ra. 

Digitized by VjOOQIC 



HAL 



- 166 - 



UAR 



Habitable. (Noî, ngu-W la 6* du-çrc ; no-i 

cô ngurôi b. 
Habitant. Kè b (no-i nùo), kè dâ l$p 

gia cir Jr; — d'ane ville, dàn thànli. 
Habitat. Noi giàng v$t gi vSn &-, noi 

c& xanh v^n itiqc ra. 
Habitation. Mià ir, niri b. 
Habité (endroit). Nai cô ngucri ir. 
Habiter. Ô', fr l^i ; — avec quelqu'un, 

ir dÔDg song vuâi ai, ôr mOt nhà... 
Habitude. Tiiôi quen, Ihôi lue, si^- 

quen ; câch lliùc; d' — , (loc adv.), 

thuô-ng, van cô. 
Habituel. Bâ quen, Ihuùng cô, van. 
Habituer. Làm cho quen, t^p clio 

quen ; s'—, t^p quen ; — à un pays, 

cliiu nu-ô-c, phuc tliu} thi. 
" Hâbleur. Kè nôi phét, kè béo niép, 

kè nôi chi chôi. 

* Hache. Cài bûa, 

cài riu (fig.). 

* Hacher. Bàm, 

vâm ; — de la 
viande, vâm ihjt. 

* Hachis. Thit bâm, mçc. 

* Hachoir. Dao phay, dao ntm. 

* Hagard. Trù-ng con mât, mât trùng 

trA. 

* Hai! (interj.). Cha! 

* Haie. Luy, hàng rao, bô- rào, gi^u ; 

planter une —, rào giâu. 

* Haillon. Âo râch; couvert de — , 

(kè) an m$c l'âch ru-ô-i. 
^ Haine. Long ghen ghét, sir thù ghét. 

* Haineux. Kè cô long ghét, kè hay 

ghét. 
Haïr. Ghét, ghen ghét ; être haï de 
tout le monde, phâi moi ngu'ùi ghét. 
" Haïssable. Bâng ghét, dâng nguè-i 
tagÔTO. 

* Halàge (chemin de). Lài kéo dây 

(tàu, thuyén). 

* Hâlé. Den m$t (vi di giôi nâng); kè 

da phâi hong nâng. 



ryi iiH ^'^ 



* Haleine, souille. Hoi, hoîthîr; mùi ; 

— courte, doân hoi ; être hors d* — , 
hèt hoi, thè^hin h4n, th^ràc ; d*uiie 
seule —, trong mOt hai thJr. 

* Haler (un bateau). Kéo dây (tàu). 

' Haleter. Th6 v^t, ihè- vân, thJr rà« . 

* Halle. Cha. 

* Hallebarde. Mac, siéu dao. 

' Hallebardier. Lhih câm siéu dao, 
linh câm màc. 

* Hallier. Bui gai. 

' Hallucination. Sir lâm lac; sir lô* 
làng, su* minh phâi d&i Ira. 

* Halo. Quâng (mât loi mât lang). 
' Halte. Nai nghi t^im. 

* Hamac. Vong ngu. 

' Hameau. Xôm, thon, Irai. 
Hameçon. Luô-i câu, càu môc, niôr 

sât, kèo né : le poisson mord à V— , 

câ bât. 
Hampe. Cân, que. 

* Hanche. Xirang bâ, xuong giâm. 
' Hangar. Nhà r^p, châi nhà. 

* Hanneton. Bo hung. 
Hanoîne. TImoc liay hh sirc lâm. 

' Hanter. Nâng di lai, nàng ra vào, 
nâng thâm. 

* Happer. Bô-p, bât. 

* Haquet. CS xe. 

* Harangue. Loi giàng, bai giâng. 

' Haranguer. Giàng ; le général ha- 
rangue ses soldats, quan tirông giàng 
bài khuyén quân ; — le peuple, ^âog 
cho dân. 

' Haras. No-i nuôi dàn ngu-a, tàu ngira. 

* Harassé (être). Nhçc, m^t, kè lAy 

làm clum. 
Harceler. Khêu chien, nàng quày. 
nôi chçc, tréu gheo, giuc, thùc, xûi ; 
— Tennemi, dânh nhiéu U^in lè. 

* Hardes. Quân ào, x6ng âo. 

' Hardi, brave. M^nh bço, b^o d^n, c6 
tinh hung b^o, cô gan, câ gan, ci 
long ; —, effronté, tro* trâo,(kè cô) 

Digitized by CjOOQIC 



HA8 



• 167 - 



11Kb 



mit chai dû ; conseil —, diéù toan 
lii^m hoc cheo ieo. 
' Hardiesse, l^ông m^nh b^o, su* gan, 
sir bao dgii ; parler avec —, nôi sô 
sang. 

* Harem. Phông (ngucri nu- cr). 

* Hareng. 'Hoànghoangiroatàongir. 
' Hargneux. Khàuiinh, ban iinh, xang 

linh, khô iin khô Jr, hay ch^i, hay 
cal. 

* Haricot. Dàu; — deiJaria, dAu barh 
biin. 

' Haridelle, cheval maigre. (Ngua)gây 

vô, om nhom. 
' Harmonie, chant. Su* hâl dip dàng, 

su* hâl dieu, cung liât cm ai ; ngiie 

bât àm ; — des couleurs, su- câc sac 

xirng hçrp nhau ; — fig., su* lioà 

Ihuân, sir dieu hop. 
' Harmonieux. Djp dùng, cung liât 

èm nghe ; fig., cô IhiV lu*, chê dA, 

vîra khoàng. 
Harmoniser (s'), liât djp dàng, hâl 

dieu, ra cung hay ; — lig., xirng 

b(rp, ir hoà UmAn cung nhau, dong 

long, thuân y. 
Harmoniam. Bhn, dàn tày ; jouer de 

T— , dânh dàn. 
Harmoniste. Ke bièt nghé bât àm. 

* Harnacher. Dông do ngira. 

' Harnais. Do ngira, yt^n ngira. 
Harpagon, très avare. Kc bon chen, 

bon dai. 

Harpe. Bào câm. 
'Harpie, femme méchante. Ngutri 

nû- âc dû* (nhu- qui). 
' Harpon. Câi môc, câu môc, môc sât ; 

— pour pêcher, cài lao câ. 
' Harponner. Câu, dùng môc ma kéo, 

môc lày, phong lao' bât câ. 

* Hasard. Su- Unh ce", su* hoâc ; jeux 

de —, câc thù- bài dânh may r&i ; 
s*adonner à des jeux de — , mê choi 
car b^c ; un — , tfch xJy ra, Unh cô* ; 



loc. adv. : par —, linh cô* ; au — , 
vô linh, nhç da, lèu lâo. 

* Hasardé. Cheo Ieo, lieu. 

* Hasarder (se). Lit^uminh. 
Hasardenx, dangereux. Cheo Ieo, 
hi^m nghèo. 

' Hase, lapine. Con Ihô câi. 
Haste^ longue lance. * (iiâo màr, 
dông, xà màu. 

Hâte. Su* vôi vàng, su* mau chàn, su- 
soi ruôl; agir avec — , làmmaumân. 

' Hâter. Giuc, li^u cho chông ; — la 
fuite, trou cho kip ; — le pas, di dàng 
mau chàn, di V()i vàng; se — , di 
mau, di tàl tu*îri, di vOi vàng, cliay. 

' Hâtif. Sôm, chin sô-m ,chin truôc mùa 

* Haoban. Dây chàug côl buôm. 

* Hausser, élever. Nông lôn, nhâclèn, 
nâng lôn ; — , augmenter, thém, gia 
Ihêm ; — un prix, lèn giâ, nhâc giâ 
lôn ; — la voix, lên lièng, càt tièng 
lôn ; — les épaules, giùng minh. 

.*. Haut (subsl.). Ngon, dlnh, dâu, chôp ; 
le — d*une montagne, dlnh nui ; le 
— d'un arbre, ngpn cây. 

* Haut (adj.). Cao, lô-n, lo ; crier à 
haute voix, kéu cà tièng ; —, fier, 
kiéu, kiôu câng, kiôu hânh. 

' Hautain. Kiôu câng, kiôu ngao, làm 

cao, khoành khoâi. 
' Hautbois. Kèn loa. 

* Haut-de-chausse. Quân, quân rOng. 

* Hauteur, élévation. Su* cao, bô cao ; 

—, orgueil, su- kiôu ciing, tfiih kiôu 
hanh, linh kiôu ngao. 

* Hâve. Vô vàng, vàng vol, vàng bîmg. 
" Havre, port. Cù-a bi^n. 

* Havre-sac. Bay loi), tùi lô-n flinli). 
*H6î (interj.). Ô' ! hôi ! bô* ! 

* Heaume. Mû chien. 
Hebdomadaire. Tù-ng tuân, thuOc vé 

m^t tuân bây ngày. 
Hebdomadier. Ki làm viôc trong tuân 
bSyngày. 



Digitized by 



Google 



HER 



- 168 - 



HËR 



Héberger. Cho dS[nhà nilnli. 
Hébété. iNgcr ngân, liV thir, 1er khô". 
Hécatombe. Su* gif't mot Iràm vât làm 

cùa 1?. 
Hectare. Mâa lày ; dô liai nifiu mcri 

annam. 
Hélas ! kï clia ! ô clia ôi ! kli^n n^in ! 

ai ôi ! hâi ôi ! 
* Héler, appeler. Goi, kèu (ai) ; Ihoi 

loa nià goi fai) dèn. 
Hélianthe, fi. * Hu-ô-ng nliAtqui. 
Hélice. Cliàn vil (làu). 
Héliotrope, iloa qui, iihijil quî, lioa 

vôi voi. 
Hématurie H<}n)i lieu ra mmi. 
Héncéralope. Kè pliai b<Mili quâiig^ gà. 
Hémicycle. Bân iiguyçt ; en —, cô 

hinh bén nguyêt ; nu a plian vùng.* 
Hémîne. I-ào ; lirông duo-c mot cha 

nh&. 
Hémione. Con lira rùng. 
Hémiplégie. Cô bênli tbuy tbûng nùa 

minh nguôi. 
Hémisphère. Nira phan bau dàt liay 

là bau tnVi, nùa lai dâl. 
Hémistiche. Nira càu tlio*. 
V. Hémophtysie. ii^nb lao. 

Hémorrhagie, saignement du nez. Su- 

nue buyèt, sir dâ mâu eani ; —, perle 

de sang, sir cl?ày mâu. 
Hémorroïdes. Bônli tri ba, b^nb tri 

Iftu. 
' Henné. Cày mông tay. 

* Hennir. Hét, hi. 
Hépatite. BÇnh gan. 
Heptagone. Cô thàtlàng. 

* Héraut. Kh rao ; tien liô. 
Herbacé. Non xanb nhu* cô. 
Herbe. Ce, co rà, ci xanb, boa ci, 

sUng ci ; lig. en — -, côn xanb, côn 
non ; arracber V— giSy cô ; couper 
r — , làm cS, cât ci. 
Herbeux. Cô nliieu cô, dây ci, xanb 
nhu- ci. 



Herbier. Qip du'ng nb&ng ci xanb ; 

no*i ticb nhi^u ihir tbio mOc. 
Herbivore. (Giong viit) vân iin ci. 
Herboriser. Tim tbâo m^c. 
Herboriste. Kè ban la làm tbuoc, kè 

tbông phép bàn tbio. 
Hercule, très fort. Manb më, lue 

luçrng, to lôn. 

* Hère. Ngu-ô-i ngbèo dôi. 
Hérédité. San ngbiôp, su- du oc pban 

gia ngbiçp ; (su* gi) boi cba ma ra. 
Hérésiarque. Ki lOp bè roi dao. 
Hérésie. Bc roi d^o, bè lac d^o. 
Hérétique. Boi dao, ke di dao dj 

doan. 

* Hérissés (cbeveux). Sii dau, dau su 
su; barbe bérissée, ràu bôm sôm. 

Hérisser. Sii, rù ; se — les cbeveux, 
tôc gày lén, gii-n tôclèn. 

* Hérisson. Con nbîm (rim).' 
Héritage. San ngbiêp, cîia kè cbêt di 

lai, su* dwçrc pban gia ngbièp. 
Hériter. Bu-çrc pban cùa kè cbèt, ITiib 

pban gia tài ; —, fig., nii quyén. 
Héritier. Kè diroc pbân gia ngbiçp, 

kè dm/c pbân cùa kè cbèl ; — uni- 
versel, kè duç-c bèt gia tiii ; lig., 

kè nii quyén. 
Hermaphrodite. Nguài àinamâi nir; 

liûu îim diroTig v^t. 
Hermétiquement. Câcb kbit rit ; càcli 

kbit kliao. 
' Hernie. Bènb tliièn truy, bônb tràng 

b^ nang. 
Héroïne. Ngirô*! nii* anh bùng, nginVi 

dàn bà mçnb bço. 
Héroïque. Cht cô anb bùng làm durrc ; 

ca tbè lâm ; vertu —, nbàn duc cao 

ci. 
Héroïsme. Tinb anb bùng, long manh 

b^o. 
' Héron. Cbim dièc, cbim rang, rang 

rang, cô rang. 
' Héros. Anb bùng. 



Digitized by 



Google 



HEU 



- i69 - 



UIS 



Herpès, éruption vésiculaire. Hâc lào, 

mun phing. 
• Herse. Câi hîra, xe cô (li.). 




' Herser. Bùa (dàl). 

Hésitant. Kv nprlii n^^ai, kc ni^an h^mV, 

ki lirû-ng lu-, kè nj^^p ngùnj^. 
Hésitation. Su- nglii n^^^^i, su- ngau 

ugù-. 

Hésiter. Ngan ngii-, nglii ngai, ngAp 

ngùiig r iûng lùnjî chang bièt Ifim 

Ih^ nào ; — en parlant, nôi rà liini. 

Hétéroclite. Chàng ciV moo ihuông 

Hétérodoxe. Rôi dao ; chàng ho-p y 

cùng moi ngu-cri. 
Hétérogène. Cô tinh khâc, cô nliieu 

giftng pha iâo nhâo. 
Hôtre. Cây de gai, ' già thu. 
fleore. Giô- ; une demie — , nùa giù- ; 
plus d'une —, ho-n (mot) giô* ; une — 
et demie, mot gicr ru-ôi ; un quail d'— , 
naôt khdc gitr do ng ho ; à deux -- , 
<dèn) giô- thù- hai ; loc. adv. : tout à 
r — , lîic nay; à cette —, bày giù-, 
lue bày gicr; de bonne — , sô-m, sù-m 
ngày, sô-m sîia ; sur ï — , ngay lâp 
lù-c, tire thi ; à la bonne - , thô mô-i 
dircrc. 

Heures — Les Annamites ne comptent 
que douze heures par jour; chacune 
vaut donc deux heures d'horloge ; on 
les désigne par les douze noms du 
grand cycle : li, sûu, etc. La première, 
gitr ti, va de onze heures du soir à une 
heure du matin, et les autres se suc- 
c*^dent dans leur ordre de sorte que la 
dernière, giù- hrri, va de neuf heures 
du soir à onze heures. 



Les heures sont désignées aussi par 
les noms des douze animaux symbo- 
liques correspondant aux douze mots du 
grand cycle ; le milieu de la nuit est 
marqué par le milieu de la première 
heure (V. Gramm. n*' 367). 
Heures (livre). Sach nguy(5n, sâch kinh. 
Heureusement. May phîic, xuôi, may 

mân. 
Heureux. Thauh nbàn, vui vc, cô phiic, 

sirông ; heureuse mort, chèl lành ; 

~ présage, djcui lành. 

* Heurter. Và|> ; — à une porte, dânh 

gô cû-a; se — à (juelqu'un, gUp phai 

(ai), cham nliau. 
Hexagone. Cô lue lang. 
Hexamètre. C^ô sâu lô-p vàn. 
Hibiscus. Cày ràm but, vông vang; 

— variable, cày phii dong ; ' hoàng 

thuc qui ou kim moc lan ou hoiig 

càn, etc. 

* Hibou. Chim Ion, chim cù. 

* Hideux. Xàu xa, gô-m, quai gîr, 

" Hie, instrument appelé aussi demoi- 
selle. Vô dû-ng. 

Hier. Hôm qua, hôm Iru-ôc, * hu-(Vng 
uh^l ; _ (dans un sens vague), moi ; 
avant —, hôm kia. 

'Hiérarchie. ThiV tu- càc pham chù-c. 

Hiéroglyphe. Cbû- n>au nhièm; diû 
tu-Q-ng hinh (nhuchCr nho). 

Hiérophante. Sài day uhfmgdiéu kin 
nhi^m. 

Hilarité. Sir vui vJ, sir khoài chi, 
sir hoan hl. 

Hippocampe. Cà ngua ; * liai ma. 

Hippodrome. San lôndua ngua, Iràng 
dua ngua. 

Hippopotame. Thuy ma, liai ma. 

Hirondelle. Chim en, chim nhan ; yen; 
nid d'— , t5 yen ; manger des nids 
d'— , an yen. 

Hisser. Nhâc lén, dem lèn ; — les voi- 
les, kéo buôm; se—, dem minh lén. 

Digitized by VjOOQIC 



HOMME (SQl'ELETTE) 



SP 



^SHsfr rèng 



Xt/dftff çuét »^^^ 



Xt/àn^ éc.' gdnh 



I • *" 

rXtM/fg tôh^ 
\Xi/d/9ff 9'Sm 



Xénfi*^ cvny 



û'i n$6i> féy 





Jf^â/ta dvr 




a 


\"'Xt,d90 ^i^ 




'1 


i 


yXûàng hétth &f 












Tjr. 


*c^ -^ 




/ .^m!^^^ ""^ 


^ 


^^ 




^^ Xt^c'n^ ^Sr^r 


r c/tSn 


_// 



Digitized by CjOOQIC 



HOiMME (EXTÉBIEUR) 



§i^tH étv 



fiÀU 



ii,t \ con mai .y^:;^ 



Htiiin 




"^ " flg^m cft2n_ 



^S(/Qf 



Digitized by CjOOQIC 



UON 



- 172 - 



HOR 



Histoire. Su* ky, sâcli si- ky ; écrire 

F—, cJiép su- kf ; une — , lich Iruyon ; 

raconter une —, rb ticli. 
Historien. Ko chép su- ky. 
Historiette. Ticli truyon nlio iiioii, 

truycn chtri. 
Historique. TliuOc vé su ki ; llij)t lue. 
Histrion. KA làm Irô, thaiig lu*. 
Hiver. Miia (long, nu'ia rél. 
Hiverner. Oua mua ciông, nghl uiùa 

(long. 

* Hocher la tèle. Lac dau. 
' Hochet. Trônglx'ji. 

' Holà ! (int. pour appeler). 0', bâ, kiaî 
Holocauste. Ciia l(^ cliju (Jôt lièl. 

* Holo^raphe. (D{\n) chinli lay ngu-ùi 

viêt ch. 

' Homard. Tôm liùni. 

Homélie. Bâi giàng dan so*. 
)K Homicide. T()i gièt ngucri, sir sât 
îilirm ; kè da git^l ngutri ; condammé 
' pour — , phài an niijng. 

Hommage. Svr kinh n^, su- vàngphuc. 

Homme. Ngirô-i, ngu-ô-i dàn ông, ngu-ôi 
nam (lig. page précéd.) ; jeune —, 
con giai, cou giai dang thi ; un — fait, 
ngu-cri diî Ion ; — célèbre, ngirtri danh 
già ; — d'armes, linh, linh triing ; 
— d'affaires, ngu-ùi cdn bi§n ; les 
Hommes, ngu-ù-i ta, loài ngu-ùi. 

Homogène. Cûng mot bi\n tinb nliu , 
giông nhu-. 

Homonyme, Trùng danli, trùng tièng 
(klmc ngbîa). 

Honnête, probe. Toi n(^t, cô n(H na, 
liàn bol, tb^t tlià ; —, poli, licli su-, 
tù- tô. 

Honnêteté. Sir iUi ngay h lànli, si^* 
lot net, duc hanb ; — , pobtesse, su- 
Ijch su-, câcb ir pbai phép. 

Honneur, réputation. Tièng tôt, danh 
thoiîi ; —, dignité, dure quyén, sir 
t()n kinb ; recbercher les honneurs, 
lliam ebùc ({uyf^n ; —, probité, su- 



ngay lùnli, net na, sijr xijrng dâng ; 

homme d' — , ngu-ài dire hanb, cô 

tôt net. 
Honorable. Dâng trong, dûnb kinb. 
Honoraires. Tien công, bong l^c. 
Honorer. Ton kinb, tbào kinb, kinb 

cliuAng ; — IHeu, tbù- phuong thirn 

Cil lia. 
Honorifique. (Su- gi) cô y ton kinb ; 

tnuig cho ai. 

* Honte. Su- xàu bô, su- tb<;n. su Iran ; 

avoir — , xàu ho, do mâtlên, lày lâni 
tlu.'n, ho mat, nbuôc ho, th»;n tbù ; 
faire —, làmo danh, làm cho xàu h^. 

* Honteux. KJ pbai xàu bâ, kè tb(;n ; 

ouvrage — , (viêc) dâng (b(.*n, sinb 
xàu bi, làm cho th(;n tbù. 

Hôpital. Nhà ke bét, nbà tbu-o-ng ; 
— des aveugles, trai xam ; — des lé- 
preux. Irai phong. 

" Hoquet. Su- nàc ; avoir le —, nàc, 
nàc v$t, pliât âcb ; avoir la voix entre- 
coupée de hoquets, va nôi va nàc. 

Horaire, Bàn dà cbl già da dinh. 

' Horde. Boàn, lu. 

Horizon. Vong chân trô-i, dia binh dién; 
à r — , xa xa mô-i trông. 

Horizontal. Nganp, ngang lu-ng. 

Horloge. B6ng ho ; remonter 1' — , 
vîjn dày dông ho. 

Horloger. Tho- làm dong b(). 

Horlogerie. Nghc dông dong ho. 

Hormis, excepté. Trir. 

Horoscope. Su- xem sao gi(> sinb ma 
bàn cât bung ; kè xem sao trong giù- 
sinb. 

Horreur. Sy gô-m, su- kbièp, sir s(r 
bai ; avoir en — , lày làm gÙTii, 
kbièp, lânh ; dire des —, nôi ghr. 

Horrihle. Gô-m ghièc, quai gir, làm cho 
sçr bai ; —, fig., xàu xa, dfr tçm, dâng 
kbièp. 

Horripiler. GiJrn tôcgây lén,givrngây. 

^ Hors, hormis (prép.). Trir. dùngke. 

Digitized by VjOOQIC 



HOY 



- 178 - 



nUM 



* Hor8-d*œayra, mets. Do hà\ sSn trôn 

bàn. 

Hortensia, fl. * Cùc diroc hoa, 

Horticulture. Nghé làm viron rau. 

Hospice. Nhà ihirong, nhà k J liçt ; — 
des aveugles, tr^i xiim ; ~ des lé- 
preux, tr^i phong. 

Hospitalier, flay nrô-c khâch ; maison 
très hospitalière, nhà hay qui khâcli 
lâm. 

Hospitalité. Sir rirôrc khâch, sir cho 
do nhà minh. 

Hostie. Bânh I?, cùa tè le. 

Hostile. Kè cô long nghich, thù nghich ; 
dôc dfr, kê cô long ghét, 

Hôte, celui qui reçoit. Chu nhà ; , 
celui qui est reçu, kè ôr do, khàch 
trù; —, hôtelier, chu hàng quin. 

Hôtel, auberge. Hàng quân ; — de 
ville, dinh ; — des monnaies, Iràng 
lien ; — de la préfecture, dinh quan 
t)nh ; (au Tonkin): dinh quan phîi. 

Hôtelier. iÀ\\\ hàng quân, kè bân 
hàng. 

* Hotte. Gui. 

Hôtellerie Nhà quân, hàng quàn. 
' Houblon. * Xà ma thào ou chu tri\o 

dAng. 
' Houe. Cu5c qu^. 
' Houille. Than mi ; mine de —, mô 

than. 
' Houillère. Mb than. 
' Houlette. G$y kJ chân. 

* Houleux, mer houleuse. Nuôc bit^n 

rây lên. 

* Houppe. Chôp, chôp long chien. 
' Houppelande. Ao dài ngoài. 

' Housse. Chàn, dAm ; — de cheval, 

bành (ngu-a). 
Houssine, baguette. Hoi nh&, vot. 
' Houssoir. Phàt trân. 
' Houx. Cày ô rô ; * binh nnit et ciu 

cot. 
' Hoyan. Cui^r chla. 



' Huche, armoire. Ru-o-ng d^ dô an ; —, 

pétrin, mâng thàu bOt, thùng thàu 

bot. 
* Huer. Dire lac, kéu là, xl vi. 
Huile. DAu ; — de pétrole, dâu mo ; — 

d'arachides, dâu Igc ; — de ricin, dâu 

thâu dâu ; de sésame, dâu vù-ng ; 

— à vernis, trSu. 
Huiler. Bôi dâu. 
Huileux. Cô dâu, cô hoi dâu, dâ bôi 

dâu. 
Huilier, flacon à huile. Lo dâu ; 

août Tappareil) già 1q dâu 1q giàm. 
Huis. Cù-a, loi vào ; à — clos, dông cùa, 

không cho ngirô-i ta vào. 
Huissier, qui garde la porte. Kè giû* 

cong ; — chargé de Tordre, kè cô 

vit'c bât ngirôi ta ô* l$ng ; — , scribe, 

mon lai, dé Isii, nhà la. 
Huit. Tâm ; * bàl. 
Huitaine. Dô tâm ngày ; dans la —, 

trong vông tâm ngày. 
Huitième. Thù- Uîm ; un —, trong tâm 

phân lày mot. 
Huître. Con hâu. 
Humain, qui touche l'homme. Thuôc 

vé loài ngirôi ; le genre — , loài 

ngu-ôi ta ; — , sensible, nhàn tir, nhàn 

ai. 
Humanité, les honmies. Loài ngirô-i 

ta ; — , (vertu), dire nhân tîr, linh 

khoan nhân, sir nhân ai. 
Humble. Khiém nhu-o-ng, hèn ; kè l^i 

minh xuông, kè lày minh làm hèn. 
Eumecté. ITô-t ât, dâ thàm. 
Humecter. Nhuân, dm.rm nhuân, làm 

cho duym nhuân, làm cho u(Vt ât. 
* Humer. Hùp, mût, uông. 
Humérus, os. Xiro-ng cânh, xuongr trôi 

vai. 
Humeur, nature. Thih ; —, substance 

fluide, khi, nu-ô-c. 
Humide. U'ô-t, mirô-t, dâm dé. 
Humidité. Hoi, huri dût, ho-i klii. 

Digitized by VjOOQIC 



HYD 



^iU - 



HYS 



Hamiliant. Làm cho xàu ho, là m xl 
nhuc. 

Hamiliatioii. Lài dièc bâch, sir ha 
xu&ng, sir làm cho b danh. 

Humilier. H^ xuông, làm cho b danh, 
làm cho xàu hi ; s — , lày long kliiêm 
nhirçTig, h^ rainh xa5ng ; s'— en 
demandant quelque chose, càn cô 
cùi dâu, cân c5 ma l^iy. 

Hamilité. Bù-c khiém nhu-çrng, su* ha 
minh wxbng ; le premier de tous en 
—, \ê nhân dire khiém nhu-çrng thi 
ngu-ôi vào b^c nhàt. 

Hamas. Bat tôt cày. 

' Hane. Vôm trên cAt I)u6m. 

* Huppe, oiseau. Chào mào rùng on 

chim rè qnçt. 

* Huppé. Cô mào. 

' Hure. Bâu heo rùng. 

* Hurler. Gâm, gam thét, tri hô, goi cS 

tiông. 

* Hussard. Kinh kj nu-crc Hungaria. 
' Hutte. Léu. 

* Hyacinthe, pierre pi^écieuse. Xich 

ngçc ; — de Chine, ou jacinthe, fl. 

' tû ru hoa 
Hybride (animal). Vi)t sinh ra bîri hai 

v^t khâc giàng nhau. • 
Hydraulique. ThuAc ve mây nuuc, 

di vi nu*ôc. 
Hydre. Rân nuôr ; — (superst.), ran cô 

bSy dâu. 
Hydrocèle. Tràng h^ nang hûii thuy ; 

ti\t ruôt sa cô nu-ô-c lôn vu5i. 
Hydrocéphale. BAnli thiiy thung no-i 

dau. 
Hydrogène. Âm khi. 
Hydrographie. Ho.a do b;i bai ; bin 

dà câc sông bien ; bai nôi v«* câc 

sông biin. 
Hydromel. Mai ong plia nirôc. 
Hydropobe. (Chô) dai ; (nguôi du 

pbài chô dai càn. 
Hydrophobie. Sir girm nu-ô-c, bÇnh dai. 



Hydropique. Kè phài bÇnh Uiby thûng. 
Hydropysie. B^nh Ihby th&ng. 
Hydroscope. Kè bièt tlm mach nu-ôrc. 
Hyène. ' San cJu. 
Hygiène. Nghé giû- minh khoè. 
Hygiénique. (Thuftc) tôt cho du-crc 

giû- minh khoè n^inh. 
Hygrométrie. Si.r (nghé) bièt khi giôri 

irôl là bao nhiéa. 
Hymen. Phép hôn nhàn, 1$ cu-ô-i, sir 

bon phfti. 
Hjrmne. Ca, ca nguoi, ca vjnb ; — de 

rÉglise, tha bât mirng Thién Cluia, 

hymnô. 
Hypallage. Câcb nôi kia (ve phép van 

chirang). 
Hyperbole, figure de rhétorique. Cach 

nôi thém, nôi quà. 
Hypnotisme. Su- ngù (ngoài câcb tir 

nbién) ; phép bât ngu-ôi ta ng&. 
Hypocondre. Noi c^nb niro-ng long, 

nai hông. 
Hypocondriaque, triste. Sâu s$u, eu 

màu ; — , malade de l'hypocondrie, 

cô bênh nôi hông. 
Hypocondrie. Tinh làu bf^u, tinh râu ri . 
Hypocrisie. Su- gii hinb, sir binh bai, 

tài xuàt binh. 
Hjrpocrite. Kè gii binh (ngu-ôi nhan 

dû'c) ; kè kinb bai. 
Hypogastre. Bung du-ô-i, b^ pliîic. 
Hjrpogée. Hang xày du-ô-i df^t. 
Hypoglosse. F^b<4n dm'ri lirô-i ; ung 

duô-i lu-Ôi. 
Hypostase. Sir vj, sir ngôi, si.r hû-u ; 

(il y a en Dieu) trois hypostases, tam 

vj nbàt thè. 
Hypothéquer. Cô,"d9-, cam cô ; — des 

champs, khè ruông, dçr ru<^ng. 
Hypothèse. Bit^u già nhir, sir già nhir. 
Hypothétique. Sir gii nhu-, chXng 

thOt. 
Hysope. ' Nguu li^t. kinb giâi. 
Hystérie. Iivnh(nguôinû)ntri lîrcung. 

Digitized by VjOOQIC 



IGN 



175 - 



ILL 



Ibidem. Cûng mAt non ày, cuntr mM 

khi ây. 
Ichtyophage. Càc kè hay an câ. 
Ici (adv.). Bày, ir dây 
Iconoclaste. NhuDg quân r6i dao hay 

pha câc liroTig ành. 
Ictère. Bônh hoàng dnm ; bérih bbng 
' beo. 
Idéal, qui est dans l'esprit. (Sir gi) dâ 

bày vê trong tri, dâ chiu xuyAn tgc 

Irong tri ma tbôi : — , parfait, tit, 

qui, trong, Içn vçn. 
Idée. Su* tri vë, hlnh Ihe mpi su* chùa 

trong tri khôn, câch thè tu-èng. 
Identifier, comparer. Sânh, so sành ; 

s' — s'assimiler, lây y, liÇu rô y. 
Identique. (>ûng mOt, cûng là mOt. 
Ides. Ngày 13 hay là 15 (tuy Ihàng). 
Idiome. Tièng, tièng cu6c ngCr. 
Idiot. Ki d^i, ke d^i dAt, ngu dOn, ngu 

n$t, ngu ngoTj lu cù. 
Idiotisme. Ki^u nôi riéng \ê tiéng nu-ô-c 

nào. 
Idolâtre. Kè thù- tu-ong but than, ki 

ngoai (1^0. 
Idolâtrie. B^o but than ma qui, sir 

thù- but thân. 
Idole. Tu-çmg bi^t thân, bijit thân, c4Îc 

gi^ng cô hinh tir^-ng kh ngo^i thô- 

dôi trà. 
Idylle. Ca van mue dong. 
If. • Sam bà thy. 
Igname (plusieurs espèces). Où tù-, cù, 

ngà, cù mài^ cù tiu, cù cqc giâu. 
Ignare. Dot nàt, mè muOi, d5t d^c 

chang bièt di gl s(^t. 
Igné. Bâng lùa ; nông, do, sang (nhu- 

lûa). 
Ignoble. Hèn ha, phàm hèn, phàm 

nliàn ; —, honteux, xàu xa, gô-m. 
Ignominie. Su- 5 danh, sir xàu lio. 



Ignominieux. Xàu xa, hèn hç, xâuhâ, 

làm cho s) nhuc. 
Ignorance. Su- ddt nât, su* chàngbièt ; 

su- vô tri. 
Ignorant, ignare (voy. ce mot) ; —, 

qui ne sait pas, kè không bièt, dôt. 
Ignoré, inconnu. (Ngirô-i, sij- gi) ngirài 

ta không nhin dèn ; chàng cô danh 

tièng gi. 
Ignorer. Chàog bièt^ chàng quen. 
Iguane. Con ky dà. 
Il (V. pron. de la 3e p. Gram. no 184). 
Ile. Gô ; cù lao; presqu* —, gô cô giài 

dàt n6i Yu5i dàt li^n. 
Iléon. RuOt non. 
Iles. Hong ; ruOt. 
Illégal. Trài phép, trài le luât. 
Illégitime (enfant). Con gian sinli, con 

ngo^ tinh, con ch(H :ic. 
Illettré. Ghîng cô chu- nghla. 
Illicite. Trâi lu^t, trài le ; (su- gi) không 

dirige làm. 
Illico. Tire thi, l$p tùc, thoât ch6c. 
Illisible. Gliû' thi chling xem duçrc. 
Illogique. Chang ly sir, chang cir lé . 
Illuminations joyeuses. HOi song 

dâng, hôi dèn. 
Illuminer. Soi sang, làm cho soi sang ; 

— en signe de joie, kéo dèn, kéo 

song diing. 
Illusion (se faire). Su- dôi minli lâm. 
Illusoire. I)6i trà, già trâ, ch.^ng cliâc 

chan ; (dieu) mo* màng. 
Illustration. Sir sang, su- soi sang ; 

su- sang danh; —, images imprimées, 

hinh vë. 
Illustre. Danh vçng, sang, sang tPQng; 

nom —, tén trong. 
Illustrer. I.àm cho nèn sang irong 

vinh bien; s' —, nii, noi danh, nèn 

danh vçng vinh hi^n. 

Digitized by CjOOQIC 



IMM 



- 176 - 



lUM 



Ilot. Gô con, c6n ; —, au milieu du 

fleuve, c6n soi. 
Image, ressemblance. Hinli bè ngoài 

cûng nhu- ; — tigure, bôtig, hinh 

bông ; la figure est V — de 1 ame, 

m<^t mui là nhu* gu-o-ng linh bon ; 

— représentation en sculpture, ành 

ftiong ; — en papier, ànb giày ; — 

encadrée, i\nh ko ; des rangées d' —, 

càu db'i. 
Imagé. C6 bùng, (cûcli) nôi bông. 
Imaginaire. (Sir gî) tri khôn bày dAt 

chSng thât- 
Imagination, faculté de Tàme. Tri vê, 

tri bày d$t ; des imaginations, sir gi 

tri kbôn bày dftt ; dieu ta tucrng ; 

su- gî in tri. 
Imaginer. Bày vê, bày dàt ; s' —, in 

tri, bày trong tri khôn, to- tu-ung 

dông dài. 
Imbécile. Kh dai, ngo, dan don. 
Imberbe, qui est sans barbe. Kbông eu 

dàu; — jeune, tre nguùi, trè tuii, 

nhô tuoi, côn trè trung. 
Imbiber. Thàm, tiiùm lày ; mût, but 

lày ; giûng nu-ôc ; s' — , ra u-ô-l, thàm 

(nu-ô-c), dâm minh. 
Imbriquer. Lç^p ngôi vJ niAng, Içp 

ngôi âm du-ong. 
Imbu. Ba chiu nu-ô-c, du tbàni ; — (au 

fig.), sûng nliiêm (dao but, v. v.). 
Imitable. Cô th(^ bat chuôr du-oc ; cô 

Ihc m^o du-trc. 
Imitation. Sir bat cbuû-c : su- gi dà 

làni cir mSu nào ; à T — de, theo 

guong. 
Imiter. Bat cbuô-c, cii màu ; — une 

signature, mao (gia) rbir ki. 
Immaculé. Nguyôn v(;n, ven sacb, 

chSng cô dàu \bl gi, chang mdc toi ; 

l'Immaculée Conception, Dire Bà 

Maria cliang Ir' mac loi lo long 

Iruycn ; Duc Bà sacb mçi giông toi 

tù- lue b^m tbai. 



Immanquable. Chdc blln, ch&ng sai. 
Immatériel. Vô blnh, thiéng liéng. 
Immatriculer. Bien vào sa. 
Immédiat. Gan, lien, giàp. 
Immédiatement (adv.). Ngay, ngay 
IJp tù-c, tire tbi, ngay bày gior ; — 

après, lien nhau. 
Immémorial (de temps). Tir xu^ dèn 

rdy, xira nay. 
Immense, sans mesure. Vô lu-frng vô 

bien; vô cùng; — , très grand, cà 

tbe, lô-n lâm, quà chirng, gôin ; une 

— somme d'argent, tien bac vô ko. 
Immensité. Sir vô lu-o-ng, su- bVn lâm. 
Immerger. Glm xuông ; s' —, hnp 

xuàng, bup htn. 
Immérité. Oan, trài le, chîïng dàng. 
Immeuble. Buong dién, dien s:\n, eiia 

cliim. 
Immigration. Sir sang h- nuire khàc. 
Immigrer. Sang nirôc khàc ; sang lAp 

gia cir. 
Imminent. Gân dèn, sâp. 
Immiscer (s*). Giây mînb trong ; giûng 

lay vào ; — dans l'ouvrage d'auïrui, 

xen vào vi^c ngu-ôi ta. 
Immobile. Chang dông, yen, dirng 

yen. 
Immodéré. Thài quà, chàng giû- mire, 

chang vira phSi, vô do. 
Immodeste. Vô pbép^ dâ màt net ; 

jouer des jeux immodestes, choi âc ; 

paroles - , nhûng lô-i uè t^p, ban 

thlu. 
Immodesties. Âc nghièp ; tnic net, xàu 

nèl ; càch làm ou vièc chang nén. 
Immoler. Gièt làm c&a 1^. dàng tè ; 

8* —, dàng minh. lieu minh. 
Immonde. Do- dày, nhu- nh(Vp, ô uè, 

ban thîu. 
Immondices. Vhm bon gàu, sir bàn 

thlu, su- do- dày. 
Immoral. Trài phép, tue fîu, ô uè. 

Ihô thàp. 

Digitized.byCnOOQlC 



IHP 



— 177 - 



IMl> 



Immortaliflor, Lini truyén vçn dçi. 
Immortalité. Su* hàng s6ng, su- chSng 

hay hir nàt. 
Immortel. Chang hay cbt^t, hAng sang, 

chang hay hèl, hàng cô mai. 
Immortelle, fl. ' Thièn \Mi ht^iig. 
Immortifié. Ki chJng ham iiilnh ; kt" 

Iheo tinh xac thjt. 
Immuable. Chang hay thay dii, vung 

bén. 
Immunité, exemplion. Su* kh&i, sir 

cliAng m.4c phii. 
Impair. Le**, châng clian ; jouer h pair 

et —, (lânli chan le. 
Impalpable, không dâ dèn du-ç-c. 
Imparfait. ChUng Içn ; —, inachevé, 
- chu-a xong, chu*a r6i. 
Impartial. Công hang, không ihiên tir. 
Impartialité. Sir cong hàng ; sir chang 

lhi<*n lu-. 
Impasse. IMiô dm- dao. 
Impassible, ferme; Chàng d«)ng, vîrng 

\ ;\ng, khâng khiing mot mire ; — à la 

douleur, ch^ng ihày dau. 
Impatience. Sir chang nhin, sir hay 

gîU, long gât, su- lue minh. 
Impatient. (Ihàng hay nhjn, hay gâl 

i^hii^, cô long gat, hay lire minh. 
Impatienter. Giuc, trèu choc, ghço ; 

s' — , lire mhih, gitl. 
Impeccable. Khh'i loi, chàng mâe loi 

dircrc. 
Impénétrable. Chàng chiu ihûu suôl 

dirçrc ; chSng cô Ihi vào ; homme —, 

ngu-ôi Ihàm hi^m, khi nhiçm. 
Impénitence. Su- chàng an nan h)i, 

su- chang hâm minh d^n loi. 
Impératrice. Râ hoàng h0u (ihu-ç-ng vi). 
Imperceptible. Con mal xem chàng 

ihày. 
Imperfection. Sir chàng dmre Ion ; 

Jôi rât nh(;. 
Impérial (adj.). Thuôe \v hoàng df> ; 

Ihu^c ve vua Ihirpng vi. 



Impérieux. Hay truyén khièn ; ordre 

--, dieu bào càch kiôu hânh. 
Impéritie. Sir chàng tirng, sif vung vé. 
Imperméable (suhs.). —annamite. Âo 

to-i, î\o bi ; — français. Ao nhira. 
Imperméable (adj). Không Ihàu qua 

du-oc. 
Impersonnel. Chàng cô ngôi ; (lô-i gi) 

chàng chl lén ai. 
Impertinent, sol. N/Jl iri, ngu dai ; 

— , insolenl, xàc lâo, vô phép, ngo 

nghich. 
Imperturbable. Chàng hay dông, 

chang ra bôi rôi diro-c, virng vang. 
Impétigo. TAl hàc lào, lAl lâc, lAl lai, 

Iftl lang ben. 
Impétueux. Manh lâm, ham ham. 
Impétuosité. Con manh, sirc manh. 
Impie, incrédule. Ko pham duc tin, 

bat nghïa hàl trung công Bû-c Chûa 

ljlr\. 
Impiété. Sir pham d«''Mi sir dao, sir 

pham duc lin. 
Impitoyable. Cûng long, chàng hay 

thu-o-ng, dû-, vô lAm. 
Implacable. Chàng ra êm long du-o-c, 

chàng nguôi dirç-c, kè hidm khieli. 
Implanter. Gieo vào, Ining; fig., in 

vào, bien vào, ghi vào ; fig., s'—, in 

vào long. 
Implicite. Chàng rô song dâ gom 

Irong loi khàc hay là y khàc . 
Impliquer (s'). Giàn minh, lii^u minh ; 

«Hre impliqué (par ex. dans une sen- 
tence), can an ; être impliqué dans 

les superstitions, mac vii}c rtii. 
Implorer. Giu xin, xin nài, xin, van. 
Impoli. Vô phép, hàt lich sir, que mua. 
Impolitesse, Sir bat Ijch su*, sir <|ué 

mua. 
Impopulaire. Không du-o-c long dàn ; 

không ua dàn. 
Importance. Cô hé trçng ; chose d'— , 

vice gi eô hé tr<;mg. 

Digitized by VjOCJQIC 



IMP 



- 178 — 



INP 



Important. N$ng, Irçng, can h$, cà 
Ihê; il est bien — ..., cô hÇ trçng, 
cô ich tryng. 
Importation. Sir chJ* d^ vào nhà 

nirôc. 
Importer, introduire dans. Chir sang, 
chft- d6 vào (nirô-c minh) ; v, imp. il 
importe, can hÇ, cô hê trong, cô ich 
tTQDg, là su- cà thè ; peu importe, 
châng hÇ gl, cbàng can gl. 
Importun. Trâi, Irai Ibi, Irai miia, hay 

qoAy, rây rà. 
Importunément. Càcb rây rà, càch 

bât li^n, bay sinb kbô long. 
Importuner. Làm pbién long (ai). 

làm kbô long, kbuày kbuàt. 
Importunité. Sir kbuày kboài, su* rày 

rà. 
Imposant. Ngbiém trang, oai nglii, 

dàng kinh. 
Imposer, mettre des impôts. Bânb 
Ibuè, bh tien; — silence (à quelqu'un), 
bdt ai nin lâlng ; — un nom, dât tên ; 
— les mains, gio- tay trèn dâu ; en 
—, tromper, bât ngit. 
Impossible. Kbông duçrc, cb:^ng cô 

iUh làm du*oc. 
Imposteur. Ki man tnî, dira gian d6i, 

kJ lùa dôi. 
Imposture. Su- gian iân, sir doi trà. 
Impôt. Tbuê, thuê m»i ; — foncier, 
tbuô dién Ibà ; — de capitation, 
thuè sa dinb ; lever 1'—, dânb ibuô ; 
recueillir T— , tbu thui>, gôp thuê ; 
livrer V — , nOp thuô ; pardonner 1'—-, 
xâ thuè, nbiéu tbu^. 
Impotent. Yt^u sû-c, que. 
Impraticable. Kbông làm du-çrc ; che- 
min —, du-ông (dàng) kbông di du-o-c. 
Imprécation. Su-tb<! r?ia, toi tb^ rua, 
sircbtri ; dire des imprécations, rua, 
chue su* dû*. 
Imprégner. Gi^i, thàm ; s'—, giôi. 
Imprenable. Kbông cbin bât du-ç-c. 



Impression. S\rin, su- an vào, sir dông 

dàu ; faire — sur quelqu'un, làm 

cho ai dOng long. 

Impressionnable. Dé d^ng, d^ uôn. 

Impressionner. Làm cho dOng long, 

làm cho choyèn. 
Imprévoyance. Su* vô y, su- vô lu-, su- 
chJng lo kî; perdre par —, tbàt 
Igc. 
Imprévoyant. Gb^g hay lo phông, 
G- bô-, vô lir ; cbSng du* tnrçrc, chîng 
ngô-. 
Imprévu. Bat kl, bât Ibinb Hnb; bàl y. 
Imprimer, faire une empreinte. An 
xuông, dông, tbich ; — un livre, in 
sach ; — dans le cœur, in vào long. 
Imprimerie. Nhà in, ngbé in. 
Imprimeur. Tho* in, ki in. 
Improbable. Au là ching thât, phông 
thi cbâng cô, de chSng cô, cbâng 
cô lé nào ma chû-ng. 
Impropre. Cbïng vCra, cbâng xû-ng. 
Improprement. Càch cbâng xù-ng, 

càcb cbâng bçrp. 
Improuver. Cbâng utig, trâcb, phi, 

ché ; cbâng nb^n, cbâng u*a. 
Improviser. Nôi thu^c long ; nôi bat 
ky cbâng ngô' ; giàng bài tinb cô- ; 
giSng cbâng kjp sny tnrô-c. 
Improviste (à V). Bât tbinh linb, bât 

kî, bSng chic. 
Imprudemment. Cdcb cbâng khôn. 
Imprudence. Su- làm lieu, sir cbâng 
khôn, sir vô J vô tu*, su* nhç thih ; 
par — , vî vô y cbâng bièt. 
Imprudent. Hay lieu minh, vô y vô tir. 

nbe tinb, cbâng suy, bîng bô-. 
Impubère. Chu*a dên tu5i Irirông ; 

cbu*a mçc râu. 

Impudence. Sir tro- trào, sir xàc l;io, 

sir b^o ngirçrc, sir cbâng bièt tbçn. 

Impudent. Xàc lâo, tro trào, châiig 

hay bi then ; niàt chai dâ, cô mal de, 

iây tua. 



Digitized by 



Google 



INA" 



- 179 — 



hNC 



Impndicité. Tinh mè dâm dijic, long 

mê sâc di.ic. 
Impndiqne. Mé dàin duc, mê ditni, 

hir tbân, do* dây, buÔDg taông. 
Impuissance. Sur yèu sû-c, sir làm 

chl^Rg nài, su- chllng du-ç-c. 
Impuissant. Ch&ng cô th^^ chKng cô 

sù-c, yêa sû-c, ching du-ç-c. 
Impulsion physique. Su- dan, si^ 

di^ng, sijr giây; — morale, str 

kbuyéo, su- xui giuc, su- d5 dành. 
Impunément. Khii hinh phat, câch 

cbing pbài phçt. 
Impuni. Khôl hinh ph^t, khfti phh 

phat. 
Impur. Châng sach, 6 gi ; — , impu- 
dique, mé dâm duc, ttc dây, ô uè, 

boa tlnb. 
Impureté. Su- do- dây, su- ô uè ; (ig. , 

su- dâm duc. 
Imputé. D)t cbo, dh l^i cho, ngo 

vire ; — , mellre à un compte, bit^n 

vào sa, tlnh toân. 
Inabordable. Qiîng cô ihâ to-i don 

du-ç-c, hihm hoc ; homme — , ngu-ô-i 

cô tinh Xiiu hay gdl ; ngu-ôi Ir J* lâm 

vit}c. 
Inacceptable, không nhijin duçrc. 
Inaccessible. Q\^t\g eu ih^ toi <Ièn 

du-çrc, sÔTO, râm ; — à la pitié, chang 

hay d$ng long thu-ODg. 
Inaccoutumé. Mô-i la, khâc thu-crng. 
Inachevé. Chu-a xong, chu-a içn, chu-a 

thành ; laisser un ouvrage — , ho 

bjy, bi db vi('c. 
Inactif. K2 ^nbung, lâm bièng, lu-6-i. 
Inaction, inertie. Su- tr? nAi, su* xong 

lay, sir ngay lu-ng. 
Inadmissible. Châng dâng nb4n ; — 

aax examens, không dS mât khoâ. 
Inadvertance. Su* vô <f, sir chSng ngin 

don. 
Inaliénable. Không du-Qrc bân. 
Inaltérable. Châng nén hu- du-o-c. 



Inamissible. Không chiu màt du-çrc. 
Inamovible. Chàng xè dich du-g-c ; 

situation —, chû-c chàng càt (rut) 

du-ç^c. 
Inanimé. Bâ chèt, chllng s5ng; les 

êtres inanimés, gi6ng cô sinh hân, 

vô tri giâc. 
Inanition. Su- nhin dôi, su* là dôi. 
Inappétence. Sir chàng khao khât ; 

sur không thèm, su* chàng thâc iJm ; 

vaincre T— par de Fexercice, xôc 
xâc ma khéu dôi. 

Inappréciable. Qui giâ quâ chirng. 

Inapte. Chàng cô tâi hay là sû-c ; 

không cô dil dieu ma. 
Inaptitude. Si^r vung vê, su- chàng 

tùng, su- không cô du dieu ma. 
Inarticulés (mots). I.ô-i chàng r5. 
Inattaquable. Chàng chju bât du-çrc, 

kiên cô, virng bén, không tri du-9c. 
Inattendu. Bat thinh linh, bSngchôc. 
Inattentif. Vô lu-, so* suât, chàng lo. 
Inaugurer, faire Tinauguration de. 

Dâng, cùng, thu-, khai, mer ; — , 

commencer v. g. Tannée, mùng, 

mù-ng ngày, mùng ih. 
Inavouable. (ViÇc gi) xâu dèn nôi 

không dâm nôi ra, không dâmtô ra. 
Incalculable. Vô sb, vô vàn vô su, 

ko chàng xic^t du-rrc. 
Incandescent. Bi nhir \ha, chây lùa 

lén ; nông nhu- lira vây. 
Incantation. Bùa, sir êm chu, plu'i 

phâp. 
Incapable. Chàng cô sue, chàng nài, 

không dtrcrc ; —, ignorant, dôt nât. 
Incapacité. Sur chàng cô sîrc, sir 

chàngquen,sirchàngbiêt, sirdôtnâl. 
Incarcérer. <iiam, giam câm, nhât, 

bo vào nguc. 
Incarnat. Mùi hông hông. 
Incarnation (de N. S.). Su* (Bû-c chùa 

Jésu) m^c I<îy linh loài ngiroi, si.r 

giâng sinh. 



Digitized by 



Google 



INC 



— 480 - 



INC 



Incarner (g*). Mjclày tinhloàingirô^i, 

giâng sinh. 
Incartade. Su* tro- trao, su* xàc lâo. 
Incendiaire. Ki d5t nhà cira, thàng 

thit^u gia ; fusée —, hoa hi. 
Incendie. Sir chây nlià, sir d5t nhà, 

sir thit^u gia, kt* phi4n ; maison dé- 

Iruile par V — , nhà da phài ch/iy. 
Incendier. Bât, Uiiêu, phân hoà. 
Incertain, douteux Oiàng châc, cùn 

ho dô, cô le ma liô ngbi ; temps — , 

giîr gicri. 
Incertitude. Surchira quyèt, sirchi(ng 

iJ, sir chSng châc, sir lirô-ng li.r, 

long nghi ho$c. 
Incessamment. Luôn, mai, luôn mai. 
Incessant. Mai, chàng cô khi d(rng. 
Inceste. T<}i loan luAn, tOi <^ùng ngiri'ri 

thân thich. 
Incestueux. Cô toi loan lu An. 
Incident, événement. Tich xày ra, 

su- tinh cù": 
Incinérer, bbi \î\c kh chèt (cho ra lo). 
Inciser. Xèo, cat, thich, khiic, CiU 

khhc, khia rach. 
Incisif (discours). Bai hay dôl, sir nôi 

tri chiêl, lô-i nôi tire âch. 
Incision. Su- rach, sir mo, no-i diî ciU, 

chô da khâc. 
Inciter. Giuc, thôi thùc, khuyén. 
Incivil. Bât lich sir, vô phép, que miia, 

thô thâp. 
Incivilité. Sir vô phép, si.r bat Ijch sir. 
Inclinaison. Sir dftc, sir nghi^ng, su- 

IÇch, dàng dôc. 
Inclination de la tête. B.-ii gât dàu ; 

— profonde, bai sau ; — médiocre, 

bai nông. 
Incliné. Dôc, nghiêng, chèch IÇch ; 

fig., chiéîu v^. 
Incliner. Li^n cong, bât xuông, trù- ra 
dàng khâc ; — la tête, ci'ii dâu ; — 
un parasol, ghi long ; s'—, cûi d^u, 
ciii minli. 



Inclure. Ira vào, d$t trong. 
Inclus. Ba tôm, dâ kiém, da di trong. 
Incognito. Câch kin, càch thâm, càch 

trOm. 
Incohérent. Chlïng hop y, chhng 

thuân y, ch3ng cô ly. 
Incolore. Chang cô sAc nào, phi sdc. 
Incomber. Thuôc vê, là chinh vitV. 
Incombustible. Cliàng chiu dAt dirrrc, 

không thiêu du-çrc. 
Incommensurable. Không do dac 

du-^rc, không cô ngân, không cô 

chirng. 
Incommode. Chàng dé, không vira ; 

une personne — , ngiWri khô an khô tr. 
Incommodé par la maladie. Cô hcri 

bénh ; không du*(rc khoe là hao nhiéu. 
Incommoder. Khuây klmât, làm khu 

so*, nhieu phién. 
Incommunicable. Không chiu thông 

cho ai dirçrc, không thuôc vê kè 

khâc diro-c. 
Incomparable. Chàug ai sânh ta y 

dirçrc, nài trén hAt, trii chiing. 
Incompatible, opposé. Khac tinli, 

nghjch cùng. 
Incompétent. Không cô quyên ma \ù\ 

thièuquyén ma... 
Incomplet. Chang Ion. 
Incompréhensible. Không cô the hièu 

durqrc ; vô liro-ng vô bien ; quâ tri 

ngirô-i ta hï^u chàng du-ç-c. 
Inconciliable. Khi^c tinh, ngliich. 
Inconduite. Thôi an o* huông tuông. 
Incongru. Vô phép, ihô tue, chàng 

xûng, chàng viia. 
Inconnu. Chàng ai quen bièt, la m.lt ; 

ngu'ô-i di d^ng. 
Inconscient. Không bièt, dJr ngirô-i. 
Inconséquent. Hay thay dii, Iirng hr, 

nhç tinh; chàng h^. 
Inconsidéré. Lèu lào, vô y vô tû-, lôp 

cAp, lOn bOy, lom nhoni. 
Inconsolable. Chàng chiu ynx ùi dinrc. 

Digitized by VjOOQIC 



INC 



- i8l • 



IND 



InooiiftUiiO0. S^ hay ik j^, s^ cblng 

cû* tryc, tinh làng qaftng. 
Inconstant. B^tbirong, hay ihay dhi, 

hay dâi y, lâng quâng. 
Incontestable. Không ai hè dirçrc, 

không ai h^ch dirçrc. 
Incontesté, không cô ai hi, kliông cô 

ai cai. 
Incontinence. Su- mê dâm, su- buông 

tu6ng, su* chàng ham tinh xûc thjt. 
Incontinent, non chaste. Mè dâm. 

buông tuông, kè không hum tinh 

xâc thit. 
Incontinent (adv.), aussitôt. Ngay, 

ngay bày giô*, tûc tlil. 
Inconvenance. Su- chàng xirng, xu- 

xàa. 
Inconvénient. Su* bat ti(}n, sir thiM 

hçi. 
Incorporel, không cô xâc, vô hinh vô 

lirçrngy tliiông iiông. 
Incorporer. Cho vào, plia vào. 
Incorrect. Cô nliit^u loi, xàu bung ; 

— , impoli, vô phép, bât Ijch su-. 
Incorrigible. Chângchiradu'Q'c, không 

ai sira Ici dirç-c, bât trj. 
Incorruptible. Chang bu* nât du-çrc; 

tig., châng ctiju d§ \é dàn^ Irai du-oc. 
Incrédule, kc chàng tin, ki cùng long 

tin ; — , athée, kè vô d^o. 
Incriminer. (Vto, câogian ; —, repro- 
cher, trânii. 
Incroyable. (>hàng cô le ma tin du-oc, 

quâ si,r tin, 1^^ lùng. 
Incroyant. kJ không cô long tin ; 

vô dao. 
Inscmstation. Su- khàni ; iiglit^ khim. 
Incrusté, khàni; plateau — ,khay xà cù-. 
Incruster, khàm ; — en plain, kliàm 

chim ; — en relief, khini nJi. 
Incmsteur. Thgr khim xà cù-. 
Incubation. Sirnâm sàp, siràp trung- 
Inculper. Cao, dh t^i. 
Inculquer. In vào long, ghi U.ic. 



Inculte (terre). Hoang, hoang vu ; 

fig., homme —, ogu-M que mùa. 
Incurable. Không d§ du-çrc, không 

khii du-çrc. 
Incurie. Su- vô lu-, tinh o- hô-, sir 

không lo kl. 
incursion. Sijr ch^y vào, sir xông pha. 
Indécence. Sir ch<\ng nên, sv l5i nhân 

dire sijich se. 
Indécent. Chàng non, không xirng, tue 

tÎQ, Irai nhàn duc s^ch se. 
Indécbiffrable. Không hi^u dircrc, 

không cât nghïa du-^rc 
Indécis (caractère). Nàn tri khôn, 

ngu-ô-i làt lu*6ng, lù-ng lo*. 
Indéfini, sans Cm déterminée, không 

cô cùng, không cô hjjin ; —, vagae, 

không rô. 
Indéfiniment. Vô cùng. 
Indéfinissable. Chàng cô th<^ cdt 

nghîa du-çrc. 
Indélébile, không chja xoâ du-oc, 

không hu- di du-o-c. 
Indélibéré. Vô y vô tir, không suy 

dèn tnrô-c. 
Indélicat, không hièt phép, bat Ijch 

su-, không hay. 
Indemne. Chàng phài nao. 
Indemniser. Bù Ifjti, dén. 
Indemnité. Su- hù Ici, tien dén. 
Indéniable. Không cô tli^ ch6i du-ç-c. 
Indépendance, liberté. Si^ du-çrc tliong 

dong, phép iy m^c y minli. 
Indépendant, kliông thuôc vé (ai, su- 

gi), thong dong. 
Indestructible, không chèt du-çrc, 

vûng chAt. 
Indéterminé, không djnh cùng; —, 

irrésolu, nàn tri khôn. 
Index (doigt). Ngôn tay tr6. 
Indice. Dàu cht, chû-ng, tich, hi^u, 

su* gi ih ra. 
Indicible. L^ lùng, cà th^ quâ lu-ôi 

ngu-ô-i ta nôi ra chàng du'Q'c. 

Digitized by CjOOQIC 



IND 



^ 182 - 



IND 



Indienne, éloiïe. Vài lây hoa. 
Indifférence. Su* cliilng mnftn vé dàng 

nào hon. 
Indifférent. Chhng t&t cliâng xàu, 

cliing chiéu dàng nàolioîi, dàng nào 

cung du-9"c. 
Indigence. Sa- tlii^u thon, si,v b^n 

cùng, sir khô khan ; tomber dans 1' —, 

sa ce, non nghèo dôi. 
Indigène. Kh ban cuâc, kè bàn cir. 
Indigent, kliô khàn^ ngbèo, ban nliàn. 
Indigeste. Khô tiêu; —, confus, bây 

b9, lôn lao, b^cha. 
Indigestion. Sir không tiêu dô an, su- 

không tiéu Ihirc, sir àcli bung. 
Indignation. Su- tire giân, su- thinh nA. 
Indigne. Chàngxûng, chângdàng; —, 

inconvenant, phàm hèn, xàu xa, gâm 

ghièc, vô phép lâm ; faire une com- 
munion — , h'im hu-phépMinh Thânh, 

chiu piiép Minh Tiiành câch chang 

non. 
Indigné. Gi^n 1dm, tire muib. 
Indigner. Gày gi^n, tréu ch9c ; s'—, 

tû'C gi^n, lày làm lue minh. 
Indignité. S\i' chang xirng, xi.r phàm 

hèn ; — , outrage, vi^cott icri xàu xa. 
Indigo. Chàm. 

Indigotier. * Dai thanh ou lam thao. 
Indigner. Ciil, cbl tr&,chi dan, to ra; 

— un jour, lien ngày. 
Indirect. Cbilng giâng thàng; quanh 

quéo, quanh co. 
Indiscipline. Sir chang giû- phép tac ; 

sir bây ht^. 
Indiscipliné. ik\l tri, khù sua d^y, 

không giû- lu^lphép, nghich. 
Indiscret. Không bièt giû-, lào, tr&ng 

d9, tr&ng bung. 
Indiscutable, Không cô le nào ma chôi 

ma cai dirçrc. 
Indiscrétion. Svr không bièt giir, su* 

trông d^y trông byng. 
Indispensable. Cân, cân phii cô. 



Indisposé par la maladie, ôro nhç, Am 

nhom, iro-n minh, non sirc, yèa ai ; 

— par le mauvais temps, chu-ongkhi. 
Indisposer (quelqu'un). Mai long ai, 

mat nghîa cùng ai ; — , mettre la 

brouille entre plusieurs, làm rlio 

bat thuan. 
Indisposition, mauvaise santé. Sir yèu 

ô-t, su* cfrrù- ; — passagère, chirông 

khi, bènh chuông, sir iron minh, 

sy àm nhe. 
Indissoluble. Không chju tan ra, 

không thào ra du-rrc, chàng gir 

du-çrc. 
Indistinct, non clair. Không rô ; —, 

commun, chung. 
Indistinctement. Câch chung, càch 

chSng nJ ai, chàng ki, câch không 

phàn bièt. 
Individu, homme. Thàng, quâch, 

ngu-ôi, tèn. 
Individuel. Thuôc \^ mot ngu-ôi, 

liing nguô-i mot. 
Individuellement. Tùng ngu-ôi mot. 
Indivis. ChSng cô chiu phân chia. 
Indivisible. Chltng chiu phân cliia 

dirçrc. 
Indocile. Khô bao, bât tri, kliô an 

khô nôi. 
Indolence. Sij- trS nài, s\i- luôi. 
Indolent. Trê nài, lirôi, vô làm 

tinh, kè chSng cô long vîrng. 
Indompté. Không ai In dirçrc, bat 

khJng. 
Indomptable. Châne: chiu tri dirçrc, 

bat khàng. cirng cô, bàl tri ; cheval 

—, ngira chihag thuân ; jeune homme 

—, con Irai ngh nghich, bàttrj. 
Indubitable. Châc th$t, hîn th^t, chàng 

khà nghi ho$c. 
Induction. Le luân chung bfti xét 

nhiéu dieu rièng. 
Indue (heure). Giô- không ti^n, Irai 

Ihi giô-, qoa già, 

Digitized by VjOOQIC 



INÉ 



- 183 - 



INF 



Induire, pousser à. Khuyén, rh, giuc, 
xni giyc, dS ; — en erreur, phkih 
phô-, lira dài. 
Indalgence. S\r dong Uiù-, lèngthuo-ng 
yêu ; —, grâce, crn indu ; — plénière, 
indu day, daii xà, an xâ ; — de cent 
jours, indu m^t tram ngày (su Uia 
phân va phii chju dh tràm ngày eu* 
Iç dcri xu-a). 
Indulgent. Dong Ihù-, c6 long thuo-ng 

yen, dong, duông, rOng duông. 
Induit. Pliép rAng (Dû-c Tliânh llia- 

plia ban). 
Indûment. Irai phép. 
Industrie, profession. Nglie ; —, 

adresse, lâi, tài tri, niu*u chirô-c. 
Industrieux, habile. Cô tài, tiû nang, 

khéo. 
Inébranlable. Chang liay hùng, kbông 

lung lay du-çrc, virng vàng. 
Inédit (livre). Séch chua in ; histoire 

inédite, Iruy^n gi chu-a c6 ai bièt. 
Ineffable. Ck th^ quà lu-ai ngu-ôi ta 

nôi ra cbl^ng du-çc. 
Ineffaçable. Chàng chju xoà du-ç-c. 
Inefficace. Vô ich, chSng linh nghi^m, 

không cô sirc chira. 
Inégal. Không bàng, chàng bàng 
ph&ng, không ximg vuôi, so le ; 
chemin —, dàng g§p ghénh, ngheo 
dàng. 
Inéligible. Không du-ç-c chçn, không 

cbio bâu lén du-çrc. 
Inéluctable. (Ngu-ô^i ta) không lânh 

khJi du^c. 
Inénarrable. I4 lùng qua sue, ch tli^ 

quà lu-ôi nôi chJng du-p-c. 
Inept. Ngu d^i, nft tri, mât nac, phi 

ly, nghènh ngàc. 
Ineptie. Sv dçi d^t, loi rô^m, di^u 
trèn t$t ; dire des inepties, nôi rôm 
trayon. 
Inépuisable. Chàng chju mùc can 
du-çrc, vô ciing, ching hay hêt. 



I Inerte. Ra nhu' chèt, ch&ng d^ng; 
njing né, tro* tro*. non long. 
Inertie. Sv chàng d<^ng duç-c, s\y 

n$ng né, sy non long. 
Inespéré. Chàng ai ngô-, bat ung. 
Inestimable. Qui già làm, vô già, 

không dànli giû du-Q-c. 
Inévitable. (Nguô-i ta) không lânh 

duo'c. 
Inexact, faux. Chàng thâl. 
Inexcusable. Chàng sao chûa dirrrc, 

không chûa (gÔ-) minh dirçrc. 
Inexercé. Cliua t^p, không qucn, chua 

tùng ; voc vçch. 
Inexorable. Chàng nghe lài xin, công 
thàng; chàng ai làm cho dông long 
thu-o-ng duc/c. 
Inexpérimenté. Chu-aquen, chua tâp, 

bo- ngo-, vu va. 
Inexplicable. Không cô ai cât nglua 
duçrc; không nôi duçrc, không ai 
dien nglua du-çc. 
Inexploré. (No-i nào) chua cô ai do 

kliâm. 
Inexprimable. Không nôi ra du-çc, 
quà lu-ôi ngu-ôi ta nôi không du-çc . 
Inexpugnable. Kién cô, chàng bât 

du-ç-c, không phâ du-ç-c. 
Inextinguible. Không chju tât du-çc, 

không hay chèt, hâng sông. 
Inextricable. Chàng ai go- du-ç-c, 
(su- gi) r6i râm lii^m hôc không go- 
du-ç-c, chàng nhi du-ac. 
Infaillible. Chàng sai lâm du-çrc ; —, 

certain, châc, th0t. 
Infaillibilité (du Pape). Sir Bû-c 
Thânh Phapha không sai lâm du-ç-c. 
Infamant. Hu- danh, sinh xâu hh. 
Infâme. Hu- danh, ràt xâu nit ; mener 

une vie — , an fr buông tuông. 
Infamie. Su* b danh, sir hu* danh, su* 

xâu hh. 
Infanterie. Binh bO ; — de marine, 
linh di thu ngo^i cnftc. 



Digitized by 



Google 



INF 



^ 184 ^ 



ING 



Infanticide. T^i gièt con mçn tninh ; 

ki gièt trJ con thcr au. 
Infatigable. Ching hay nhçcj dio suc. 
Infataer (s'). Lây minh làm Irçng. 
Infécond. Chàng sinli sân gi, vô ich, 

dirng, không ra câi gi. 
Infect, infecter. Hôi hâm, thôi tha, 

tanh hôi. 
Inférer. Ra dieu luy tông b^i dieu 

khac raà ra, ra câu kêt. 
Inférieur (subs). Kè ducri, kè be 

du 01. 
Inférieur (adj.). IKrù-i bon, tbhp lion; 

(ig., kém, không bàng ; pas —, châng 

kém gi ; peu —, cbSrig kém mhy hôt. 
Infernal. Tliuôc vd dia nguc, hhi dia 

ngyc ma ra ; — , 1res mauvais, dû* 

l<;-n, dàng qut ; les dieux infernaux, 

diém vu-ang. 
Infester. Làm hu% làm Imi. làm eue, 

phâ pbàch. 
Infidèle. Bat trung, cbang tliAt tbà; 

— euvei's Dieu, da sàp c^l cùng 
Dire Chùa Ltri ; ami —, ban bù*u Ihàt 
trung. 

Infidèles (les), kengoai dao, kè ehiing 

eô dgo Ihât. 
Infidélité. Sir bt\t trung. long ebang 

»gay- 

Infiltration. Su- rt. 

Infiltrer (s'). iVi, tbàm vào. 

Infime. Dirùi bèt, rot bèn. 

Infini. Vô eùng, vô cbung, vô lian^ 

vô so, vô luong vô bien. 
Infinité. Su- vô eùng, su- vô su, su- 

vô bn/ng vô bien. 
Infirme. Kè tAtnguyen, you ôt, eûriV, 

ucrn è, li(}t. 
Infirmer, afl'aibhr. Làm bai, bat b' ; 

— une sentence, bai an. 
Infirmerie. Nbà kè liçt. 
Infirmier. Kè coi sôc kè liÇt. 
Infirmité. TAt nguyén, b^nb, su- iron 

minh, sir yèu minb. 



Inflammable Hay )&y l&a« dS d6t. 
Inflammation. Sir dit, sv nhem lira ; 

— (d*une partie malade), su- rat rùa 

(no-i dàu). 
Inflexible (homme). Nguôi ciro-ng linh, 

ngirôi không hay dOng long, kè cir 

mot mire, ngu-ôi không nghe lô-i xin. 
Inflexion. Sy uôn, su* trë, vông 

quanh ; — de la voix, cung giong lén 

bÂng xu&ng trâm. 
Infliger (un châtiment). Bdt va, luAn 

ph^t, ph^t v^, khép an, buôc. 
Influence, crédit. Quycn phép, sir Ihân 

thê, su- dâc thê. 
Influencer. Xui giue, thùe, khuyên. 
Influent. Cô quyén, cô thè thân, cô 

quyén phép. 
Inflner. Cô sirc, cô Ibè, cô quyen phép ; 

d^t cho. 
Information, enquête. Sijr lày phép 

quan ma tra hJi ; prendre des — , 

tra hii, lue xét. 
Informe. Xàu hinb, cbàng cô khuôn 

mSu gi, xàu dàng, khô coi, chàng 

eô hinb d^ng gi. 
Informer, faire connaître. Trinb, rao, 

eho bièt, nhàn tin ; —, faire une 

enquête, tra h&i, khàm nghi^m ; s* — , 

boi, hèi thàm. 
Infortune. Tai va, âeh uçn, sir khon 

n«7n, xàu sô, s& giông. 
Infortuné. Khâ, khi sA*, khon ii^n, 

xàu phî)n, mâc rùi. 
Infraction. TOi> tOi ph^m, su- loi, sijr 

phçm dèn (luijtt gi). 
Infructueux. Chang sinh giong gi. 

elumg sinh qua ; dirng ; fig., vô ich 

vô diing. 
Infuser. Ngàm, thàm, thàu, dam, ta m. 
Infusion (une). Thuàc chén ; préparer 

une —, di niroc, pha nirôr (thuôo. 
Ingambe. Lanh chai. 
Ingénier (s*). Tim mçi eàcli, làm lièt 

suc tri khôn, dùng miru. 



Digitized by 



Google 



INI 



-186- 



INO 



Inginienr. Ki Abt vi^c xfty, ki ra 

idSq zfty thành. 
Ingénieux. Gi&i, kliôn khéo, sâu sàc, 

cô tài, tiobtuÔDg. 
Ingénu. Thât thà, chân chitn, ci nhân. 
Ingérer (s'). Giày mlnh, lieu minh 

vào, xen vào yiêc ngircri ta. 
Ingrat. Bac, b^i bçc, b^c âc, t^ bçc, 

vô nhân, vô tâm, chàng I& nghia^ 

bat hièu; (prov.) an châo dai bût; 

travail — , vi^c chàng sinh Icri lôc gi, 

vi^c khô nboc làm vô icb. 
Ingratitude. Su- b()i bac, su- bac 

nghîa, su- vô nhàii bOi iigbTa. 
Ingrédient. \ i (thu^c). 
Inguérissable. Ching ai chûa da 

duorc. 
Ingurgiter. Bon, dut coni vào niiêng; 

— de la nourriture à un enfant, mô-m 

co-ni ; s'—, an aông thâi quâ, ngôn 

lày ; uông lî bit. 
Inhabile. Chang cô iài, chang cô suc. 
Inhabitable. Ngu-ô^i ta không b du*çrc. 
Inhabité (endroit). (Non) kbông cô ai &*. 
Inhérent. Hçrp làm m^l, nén nhu- mot, 

cbâng r(ri ra du-oc. 
Inhospitalier (pays). No-i hi^m cliang 

ai ft- dirçrc ; personne inbospitalière, 

ngu-ôri ching hay cliju kliâch. 
Inhumain, cruel. Dôc dû-, vô nbàn ai, 

nanh âc, bung âc. 
Inhumer. Chôn. vùi dàt, làp dàt, mai 

t«îng, tông tàng. 
Inimitable. Chang cô ai bat cbu-ô-c 

âyjnjrc. 
Inimitié. Su- tliù nglijcli, su- bat tbuAn, 

su- ghél nbau, sir fr bat binli. 
Inintelligent. Toi djji, vô trî. 
Inintelligible. Cbàng ai lii^u du(;c ; 

vô lu-çrng vô bien. 
Ininterrompu. Cbàng khi dùug, chang 

khi rôi, luôn 11. 
Inique. Trâi pliép, ti-ài le, bat côug, 

gian. 



Iniquité, injustice. Su* trâi phép, si^ 

gian ; —, péché, t^i l5i, s\r trâi. 
Initial. Bâu, thuOc vé dâu; thuôc \ê 

ihnj' ; lettre initiale, chir dâu bel ; 

chu- lô-n, chu* kép. 
Initié. Bbl du-çrc biët dieu kin nhiém. 
Initier, former. T4p, day, d^y câc su- 

d^i khâi vé phép nào ; — à des choses 

secrètes, ih dieu kin nhi^m (cho ai). 
Injecter. Ira vào, hb vào ; thut (thuàc). 
Injecteur. Thông khoan tiém thuôc. 
Injection. Si.r bô vào; faire une* — 

(méd.)chàm, tiôm, thi.il (thuôc^. 
Injonction. Lô-i Iruyên day, su- buôc 

làm, l^nh truyén, su- truyén khièn. 
Injure. Lô-i chùi rua, su- xl nhuc, loi 

diêc dôc, sir xl va ; lô-i diêc bâch ; 

couvrir quelqu'un d'injures, chùi 

rua ai nhaàc nha Idm ; les — de 

l'air, mira giô nàng rét, khi giôi khô 

chju. 
Injurier. Kàmxtnhuc, chiVi, nôipham, 

dièc bi'ich, mâng trâch. 
Injurieux. Kàm màt liong tôt. làm x) 

nhuc, làm xàu hi. 
Injuste. Trài'phép, loi nliàn duc công 

bàng, bat công, gian. 
Injustice. Su- gi trâi phôp công bàng, 

sir loi phép công bàn^. 
Inné, naturel. Tu- iihièn (cô), vôn cô. 
Innocence. Bû-c h^nh, su- s^cb toi. .^^u* 

vô toi ; —, simplicité, sir trung truc. 
Innocent. S^ch toi, vô toi, oan ; —, 

simple, cô y ngay, hiôn lành ; les 

Saints innocents, citc thành anh hài, 

câc tliânh tri tb* vi dao. 
Innocenter. Bénh, nôi bénh. 
Innombrable. Vôsô, vô vàn vôsô, kr 

chang xièt, cô xe. 
Innovation. Su* mô-i, su* gl mô-i lâp. 
Innover. I4p, l^p s^ gi moi Ig, doi 

thôi 1$ eu, thay dii. 
Inobservation. Sir cbàng giû- phép tâc. 
Inoccuppé. 0* nhu-ng. 

Digitized by VjOOQIC 



INS 



- 184- 



INS 



Inoculer. Tra vào, châm ; fig., in vào 

long; — des vices à quelqu'un, 

nhiîm cac net xâa cho ai. 
Inodore. Chàng cô mùi me gî. 
Inoffensif. Hién, thuân, chSng làm 

liai. 
Inondation. Lui, nucrc lut ; petite — , 

lyt ôi. 
Inonder. Cô lyl, làm dm ugOp» nuôc 

tràn ; —, fig., xông vào ; être inondé, 

phài lut, chiulut, chju ngàp. 
Inopiné. Bàl ung, nguô-i ta chàngngà, 

ching su y tru-âc. 
Inopinément. Bat tlilnh tînli, bSng 

clièc, càch châng ngù*. 
Inopportun. Bat ti^n, sinh kliô long. 
Inonblié. Chàng cô qucn; hay c6n 

bièl an. 
Inouï. Chua lié (cliju) nglie tliày ; chàng 

ai nghe thày ; cruauté inouïe, sir dû* 

tç-n quâ sire. 
In-petto. Trong bging, câcli kin. 
Inquiet. Lo, lo Idng, liay lo, ây này, 

bôi roi, tu- lu-; très —, b6i bôi, cyc 

long, timg thè. 
Inquiéter. Khuày kliuât, sinh lo lang ; 

—, faire souflrir, bât bô ; s'—, lày 

làm lo lâng. 
Inquiétude. Su- lo lâng, sir lo buon, 

su- tu- lu*. 
Inquisiteur, juge. Quan tra xét. 
Inquisition, enquête. Su- lày phép 

quan ma tra hSi, sir hSi tra s\r gi. 
Insaisissable. Hay tnrçrt, hay bien. 
Insalubre. BOc, chàng lành ; air —, 

khi d<)c. 
Insanité. Sir dién cuông, su* sât mâu; 

dire des insanités, nôi loi nghich ly. 
Insatiable. Chàng hay no, chàng hé 

chàn. 
Insciemment. Câch chàng bièt, vô ^ 

vô tijr, càch chàng ngô*. 
Inscription. Chir ibicb, dé, thS, hi^u. 
Inscrire. Bien vào, chép, dé, Ihich ; — 



un nom, dé tén, vièt lên, bien tén ; 

fig., — dans son cœur, ghi vào long; 

s'—, bien lèn, d^t tên, ky tên. 
Inscrits. Nhûng nguèi cô tén b^. 

Inscrits. — La loi ordonne l'ins- 
cription de tous les hommes de toutes 
les professions ; toutefois la coutume, 
admise depuis longtemps, a fait qu'il 
n'y a guère d'inscrits (suât bô) que les 
propriétaires (dién hO). Tous les cinq 
ans, un envoyé royal, Khàm m^og, re- 
voit les rôles ; à son défaut, ce devoir 
incombe aux grands mandarins des 
provinces. 

La contribution personnelle se com- 
pose de la capitatioD thàn tien et du 
mâng tien. 

Il y a plusieurs catégories d'inscrits : 

lo Les tràng liçng, classe des hom- 
mes forts ; ils supportent toutes les 
charges et fournissent des soldats et' 
des hommes de corvée ; 

2» Les lao hging, âgés de plus de 
55 ans ; ils paient la moitié de la con- 
tribution personnelle et ne comptent 
ni pour les soldats ni pour la corvée ; 

30 Les tàn tât hçng, infirmes ; ils ne 
paient que la moitié de la contribu- 
tion personnelle ; 

4» l^es dàn dinh hang, jeunes gens 
de 18 à 20 ans; ils ne paient que la 
moitié de l'impôt et ne fournissent ni 
soldats ni hommes de corvée ; 

5*> liCs mi?n giao hçng comprenant : 
les linh If, c'est-à-dire les gardes des 
phîi et des huyÇn ; ils paient la moitié 
de l'impôt et font un mois de garde 
sur deux. 

Les gardiens de monuments - sé- 
pultures royales, tombeaux, temples 
dédiés aux illustrations de la province 
— sont inscrits sur les mêmes rôles. 

Appartiennent encore à celte classe 
les quan viên tîr, fils de mandarins 

Digitized by VjOOQIC 



INS 



-^«7 - 



INS 



civils du 5e degfré et au-dessas on des 
mandarins militaires du 6« degré et 
au-dessus. Ils ne paient que la moitié 
de Timpôt personnel ; 

60 les lauréats des examens provin- 
ciaux ne paient que Fimpôt personnel 
et sont exempts de la milice et de la 
corvée ; 

lo Le village paie encore Timpôt 
pour ceux qui ont disparu dans le 
courant de Tannée, dào clui bô ; 
Tannée suivante on les inscrit parmi 
les dào li^ng, disparus, et on ne paie 
plus rien pour eux. 
Ne paient point d'impôts ; 
\o Les lâo nhiéu, vieillards au- 
dessus de 60 ans ; 

2» Les can an, ceux (jui sont sous le 
coup d'une condamnation grave et 
attendent que leur sentence soit sanc- 
tionnée par le roi ; 

3<* Les nhiéu tât li^mg, ceux (fui 
sont atteints d'inGrmitésgraves ; 

A^ Les dào hang, disparus depuis 
plus d'une année ; 
5" I^s lu" liang, ceux qui meurent 
dans Tannée ; 

6» Les chû-c sdc li^ng — les mien sai 
liang, les soldats, les étudiants et les 
employés des trgm. 
Insecte. Sàu bo, loài v^t nhù ; les 

insectes, con trùng. 
Insensé. D^i, diên cudng ; — , extraor- 
dinaire, cA Ih^, quâ le, quà chirng. 
Insensibilité physique. Sçr té ; — mo- 
rale, su* cùng 16ng, si^ không bièt 
d^ng long. 
Insensible, qui ne sent pas la dou- 
leur. Không bièt dau, tê ; — , dur 
à émouvoir, cùng long. 
Insensiblement. M^t khi mOt it, lân 

lân, dân dân. 
Inséparable. Châng lia nhau durrc, 
ching chju phân cliia du-çrc. 



Insérer. In vào, bien vào, ghi vào ; —, 

mettre une chose dans une autre, 

giât, duc, bi vào. 
Insidieux. Hay bày muu mânh, hay 

làm chu-ô^c màc, kè làp kê. 
Insidiensement. Càch rinh^ câcli gian 

dài ; parler —, nôi xu-ç-c. 
Insigne (subst.). Dàu, chùngcô-, lii^u ; 

— d'une dignité, dàu riéng vé chùc 

phÂm nào. 
Insigne (adj.), remarquable. Quâ 

lliuô-ng, phi thucrng, I9 lùng ; —, 

noble, sang trçng, cùng danh, thi 

danh. 
Insignifiant. Lé nhè, không can gî, 

chàng liÇ gi. 
Insinuant. Khéo do, ki a dua, nôi 

ngçt. 
Insinuer. Màch lèo, màch bào ; s' —, 

lèn vào. 
Insipide, sans saveur. Lat lêo, cliaiig 

cô miii më ; —, fat, d^i, le nhé, nhi 

nhàng, l^t lêo. 
Insister. Giyc, an can, tliém lé, nôi 

fjjii ; — , prier avec instance, cô nài, 

xin nài. 
Insociable. Bat hoà, bat tliu^n, bat 

dôi, cliàng chju kôt ho-p du*çrc. 
Insolation. Cliùng ngd nâng. 
Insolence. Su* làm kiêu lianli, su* xhc 

lào, str vô phép. 
Insolent. Xàc, xùclào, vô pliép, cuccàn. 
Insoler, exposer au soleil. Giài nAng; 

—, sécher au soleil, pliai nâng, jài 

nttng. 
Insolite. L9, mô-i, chàng quen, khâc 

thu-ông, trài thôi quen, nghich thôi. 
Insoluble. Chkg tan ra du-ç-c; (ig., 

question —, dieu gi chîng ai giai 

nghia du-çrc. 
Insolvable. Châng trà duçrc. 
Insomnie. Chù-ng không ngu du-ç-c ; sijr 

thirc ; passer une nuit dans T —, qua 

lot dém không ngîi dmqrc. 

Digitized by CjOOQIC 



INS 



^m " 



m 



Insondable. Không do dirç^, sâu lim ; 

fig., mystère —, àién mâu nhiêm 

không cô Ihê hiiu dirçrc. 
Insouciant. Chling lo viÇc, châng hay 

lo, vô lu-, or hô-, hSng hô*. 
Insoumis. Cîrng câ, bat khâng, bi\t 

In, kè châng nghe loi dgy bJo, ngS 

nghich. 
Inspecter. \em xét, kham, soiit, suy 

xét ; d\hw. 
Inspecteur. Quan khûm, quan thanb 

Ira ; - des prisons, quan khâm nguc ; 

— des écoles, qiwn kliâo tràng ; — 

en cbef des examens des lettrés, quan 

tlicinh giâm khSio, chùnh cbu khâo ; 

sous des examens, quan phô chîi 

khào ; — adjoints, quan so* kbào, 

quan pbùc kbio, 
Inspection. Si,r kliâm, su- khào ; sy 

di^m. 
Inspiration. Ho-i thir, su* thii vào ; 

fig., on soi long. 
Inspiré. Nguôi cô o-n Duc Chùa Loi 

soi long s&t sang. 
Inspirer, faire naître dans Tesprit. 

Sinh giuc, khuyên ; — de la crainte, 

làm cho sy hîïi ; — (neut.), lia lioi 

vào, tbô- vào. 
Instable. Chàng vCrng, cl)angb(^n,trùng 

trành, nûng niu, lung lay ; lig., 

ngu'ô'i bien cài, lao dao, lùng lo*. 
Installer. I4p, sua sang, don dop, 

d^t. 
Instances (faire des). N6i lai, xin nài ; 

rebuter des —, cbôi kê xin nài. 
Instant, moment. Cliùl, th6c, phi'it, 

giày ; encore un —, m()t cliôc nCra ; 

à r — , ngay lAp lue ; à chaque — , 

luôn mai. 
Instantané. Trong mM giày mol phût. 
Instar (à T). Nhu-, cûng nhu-, cû- 

chu-ôx:, bât chuac. 
Instaurer, installer. L^p, sua sang, 

don dçp. 



Instigateur. Ki xui git^c, kt thôi thâc, 

khuyên nhft. 
Instiller, verser goutte à goutte. Nhi 

gipt vào, nhh giot trên; fig., ri Icri 

riin vào tai. 
Instinct. Tinh phù, su* gi tu- nbièn 

xui giuc. 
Instinctif. Tu- nhièn, bô^i tinh phù ma ra. 
Instituer. LAp, t^o thành, d$t. 
Institut. Uông, nhàdông;hôi. 
Instituteur. Thày do, thày giào ; — 

du chef-lieu de la province, dôc hçc ; 

— du phù , giào tho (thu) ; — du huy on, 

huàn d^o. 
Institutrice. Bà giào, cô giào. 
Institution, commencement Su- bât 

dâu ; —, fondements, si,r lAp, su- xt^p 

d$t ; — maison d'éducation, tràng 

hQc, nhà tràng. 
Instructeur (de soldats). Ke t^^p binli, 

kê luyÇn binh. 
Instruction, action d'instruire. Lô-i 

day dS, su- d^y d5 ; — , savoir, su* 

thông thài, su- tliông bièt ; —, ordre. 

lô^i truyén, lôrj bao, dieu rân ; — 

judiciaire, sy tra xét tich ki^n, câc 

tô- \é niOt don kién ; juge d* —, quan 
' tra xét, quan khàm nghiçm. 

Instruction, — I /instruction publi- 
que en Annam est complètement libre ; 
mais bien que nullement obligatoire 
elle est très répandue. 

Dans chaque province, pour donner 
une direction aux études, demeure un 
dôc hoc cjui en a la surveillance et est 
professeur au chef-lieu ; il a le grade 
de tien s! (docteur). 

Un giào thy est professeur au siège 
du phù et un huàn d^o lient école au- 
près de chaque huyÇn. Ces deux man- 
darins sont des cù- nhân (licenciés) de 
n'importe quel âge, ou des tû tài 
(bacheliers) d*une quarantaine d'années 
environ. 

Digitized by VjOOQIC 



INS 



— 189 - 



INS 



Après un certain nombre d'aimées 
de professorat, si l'on est content de 
leurs services, le dôc hçc peut être 
nommé quan an, et les autres institu- 
teurs phi et huyên. 

Instiiiction primaire. — Dans 
cha(|ue village il y a des hommes ni 
piiyés ni assistés par l'Etat, qui font 
métier de maîtres d'école. Les enfants, 
groupés autour d'eux, tracent avec 
un petit bâtonnet des caractères sur 
une planchette recouverte de vase 
liquide. Le magister donne la signi- 
fication et le son du caractère ; puis, 
quand la mémoire s'est un peu formée 
on passe à l'usage du pinceau. 

L'instruction primaire se fait à l'aide 
de quelques livres élémentaires, très 
habilement composés, se prèlanl à des 
commentaires instructifs sui- la morale 
et l'histoire. Le Tam tu- kinh (livre des 
trois caractères), est un des meilleurs 
modèles He ce genre. 

Les maîtres d'école des villages n'ont 
aucun caractère officiel ; ils sont res- 
pectés et honorés pour leur savoir. Ils 
vivent de leur métier grâce aux ca- 
deaux et aux minimes rétributions 
qu'ils reçoivent des parents, aux écri- 
tures qu'ils font pour le village ou 
pour les particuliers. 

Ils enseignent aussi aux enfants la 
momie et les devoirs sociaux. 

Enseignement secondaire. ■— Dans 
chaque huyçn il y a un professeur de 
l'Etat, huàn d^o, ainsi que dans chaque 
phîi, ungiâo thu. L'un et l'autre ont 
droit à une maigre solde ; ils acceptent 
les élèves déjà dégrossis dans les 
écoles primaires. Ces piofesseurs les 
initient à l'étude des livres d'où 
dérivent toute la morale et toutes les 
coutumes de ce pays, les ngu kinh et 
les tir thu*. 



Enseignement supérieur. — Le dftc 
hQc qui siège an chef-lieu de chaque 
province, tient aussi école ; il a pour 
élèves : les Hqc Sinh, jeunes gens lau- 
réats des examens provinciaux, nourris 
par l'Etat, dispensés de la milice et des 
corvées ; il a en outre des élèves libres 
en nombre ilHmité. 

L'instruction donnée par ces pro- 
fesseurs de l'Etat est libre; les familles 
riches entretiennent chez elles des 
professeurs particuliers ; peu importe 
l'école où l'on a étudié pour passer 
les examens. 

Enseignement des princes, — Il y 
a à la capitale une école où Ton pré- 
pare les enfants des princes et des 
mandarins aux examens, ainsi que les 
enfants remarquables par la précocité 
de leur intelHgence des écoles provin- 
ciales. Fille s'appelle ùxhv tiV giâm et 
les élèves giàm sinh. 
Instruire. Dgy dô, dgy bao, day I5p ; 

s' — , hoc, hoc hành ; s'— d'une chose, 

hoi vièc gi. 
Instruit, savant. Thông, tliông Ihâi, 

thông bièl, sue tich, kè c6 chS-nglna. 
Instrument. Du (d6 làm, do dùng, 

etc ;. 
Insu. Câch kin, câch chàng hièt ; à mon 

—, khi loi không biêt. 
Insubordination. Sm* u-o-ng ach, sii- 

cu-ng cjil, sir blit khâng. 
Insubordonné. DAt kh^mg, b(\l tri, 

ngang ngu-çrc. 
Insuccès. Su- không du-o-c vi«;c, su- 

phii thua. 
Insuffisance, incapacité. Si,r chàng cô 

du dieu ma, sir châng tù-ng. 
Insuffisant. Chling côdii dieu, chàng 

côsirc. 
Insuffler. Thi^i vào, thii trèn. 
Insulaire. Kè h go. 
Insultant. I.àni xiUi \\h, làm \l nhuc- 

Digitized by VjOOQIC 



INT 



- 190 



INT 



Insulte. Lcri ou viêc pham dèn ai, 

loi chùi. 
Insalter. Phgim dèn, b vô phép vaôi, 

diêc doc, chùi ràa, nhao bâng, nôi 

càn nhiin. 
IntopporUble. Khô chiu, khô long; 

un homme —, ngirèi x5ng llnh không 

ai nhjn dirac. 
Insurger (s'). Làm ngyy, làm loan, 

dây lo^n, hirng lo^n, làm phàn. 
Insurrection. Su- khJî ngyy, sir làm 

jogn, sir phàn I9c ; le pays est dans 

r— , nir6"C loan. 
Intact. Nhoyên, côn lành, cô du phân ; 

chîng hu-, chJng h^i, chàng bçp. 
Intangible. Không ai du-çrc dà dèn. 
Intarissable. Chàng chiu mue can 

du-çrc, vô eiing, chSng hèt bao giô-. 
Intégral. Cô du phân, trôn, l^n. 
Intégralement. Cho hèt, hèt câ. 
Intègre (homme). Ngay lành, Iho-m 

danh, trung tru-c, liêm chinh ; témoin 

-, kè dôi chû-ng ngay th^l ; juge 

—, quan xét liêm chinh. 
Intégrité d'une chose. Sir nguyén 

vçn, sir lot ci, sir hoàn tuy^n ; — 

d'une personne, long ngay lành, 

sir công Hém, sir s^ch toi, sir chang 

Iham ciia. 
Intellect, intelligence. Tri khôn, tri 

hi^u, sir Ihông ïnia, tài tri ; vivre 

ensemble en bonne intelligence, an 

cr hoà tliuàn vuèi nhau. 
Intelligeal. Tôt tri khôn, sang sùa, 

sang diji, minh m»^n, tri sàu; —, 

habile, khôn khéo, giAi, Ihàm 

thièm. 
Intelligible. Ngirô-i ta hièii diroc, de 

hi^u. 
Intempérance (en général). .Si.r tliâi 

quâ, su* chJng giir mire vùa ; — dans 

la nourriture, sir an uftng Ihài quâ, sir 

mé an uông ; — de la langue, sif 

ngira mi^ng. 



Inteml»érant (en général). Kè cht^ng 
giû- mire vù-a ; — dans la nourriture, 
mô an u6ng, chUng tièt ki^m. 

Intempérie. S\r chu-ông kbi, khi gicri 
khô chiu ; être exposé à toutes les 
intempéries, an giô nâm mu-a, an 
tayèt nàm sirang. 

Intempestif. Trâi thi giè-, trài miia ; 
bit ti{n. 

Intendance. Bô càc quan di^n ti. 

Intendant. Tliày cai ; ^ militaire, quan 
diln ti ; — des greniers, quan giâm 
lâm ; sous — des greniers, chi kho. 

Intenter un procès. Kién cào (ai), 
traiih tung; s*— mutuellement des 
procès, cào un nhau. 

Intense. To, lô-n, mginh, lâm ; froid ~, 
già rét, già ngât, già bu6t. 

Intention. Y, J chl, y muèn ; avoir 
r— , chù, chù if ; votre intention est 
de..., anh côy là... 

Intentionné. Cô y. 

Intercalaire (mois). Thâug nhuân ; 
année —, nâm cô ngày nhu0n, nâni 
cô thàng nhu^n ; celte année a un 
mois —, nâm nay cô nhu^n. 

Intercaler. Nhujn, thém vào, ira vào. 

Intercéder. Bâa eu-, cilu b4u. 

Intercepter. Bat lày, cxr&p lày. 

Intercostal. Trong xu-ang sirô-n. 

Interdiction. Sijr c^m, dii^u càm. 

Interdire, défendre. Càm, ngliiêm 
càm ; — un prêtre, treo chén (ci^ 
nào); càm không du-o-c làm viÇc dure 
minh. 

Intéressant, important. Nâng, nâng 
nt^ ; —, attachant, hay, vui, vira y. 

Intéressé, avare. Kè mé tham cîia quâ 
lé, sèn so; — dans une affaire, kè 
ilu-çc an phan lâi trong viec gi, du-çrr 
thông công. 

Intéresser (quelqu'un dans une af- 
faire). Cho an phîtn lai ; —, émouvoir, 
lîun cho dOng ; —, réjouir, làm cho 



Digiti 



izedbyCnOOgle 



INT 



— 191 — 



INT 



vui ; —, avoir de l'intérêt, c6 îch, c6 
h$ trçng. 

Intéresser (s*), à qaelqu'dn. Thich, 
coi sôc, gin giîr, thiroTig ; — à une 
affaire, hay lo viÇc gî. 

Intérêt, bienveillance. Su- thich, sir 
lày làm hay ; quel — ? (quel avan- 
tage ?) can gl ? chàng can gl soi ; his- 
loire pleine d'--, tich truyÇn hay 
i^ / K Mm ; — de l'argent, lai, phân lai ; 
règle d'— , meo tinh lai ; prt^ter à —, 
cho nçr lai ; —, ulihté, ich. 

Intérieur. Trong; nOi (eh.); (subst.) 
F— du corps, ruOl, nhirng sif trong 
minh ngirôi ta ; son —, (sa maison), 
ir nhà, trong nhà. 

Intérim, intérimaire. Tîjim. 

Interjection. Loi xen vào, dieu Igc y bài. 

Interjeter appel. Nài dèn toà khéc. 

Interlocateur. Kè nôi khô cùng. 

Interlope. Khôngxùng, chângcô phép 
tâc. 

Interloqué. Ngo- ngân. 

Intermédiaire, entremetteur. Kè bâu 
ch6, kè làm quan thày, kè làm m&i ; 
(adj.), J- giîra. 

Interminable. Vô cùng, chàng hay 
cùng. 

Intermittence. Su- giân viéc nûa 

mua ; sans —, triing irùng di^p diçp, 

lien II 
Internat. Nhà tràng hçc iro îr luôn 

ngày dém. 
Interne (élève). Hoc trù Un va ngu 

Ir nhà tràng ; maladie — bènh trong, 

bçnh lâu. 
Interner. Giam cdm. 
Interpeller (quelqu'un), Nôi licVt, hii 

han, bât thu*a lai. 
Interpoler. Xen trùm, ihèm (d'nh\ gi 

vào sàch). 
Interposer. D^t vào giû-a, xeii vào ; 

s*-, ra m§t ma lieu ; — pour la 

paix, làm moi manh ma dàn hoà. 



Interprétation. Su- cât nghïa, ngbïa ; 
--, note, chù ; d'une — difficile, chu a 
dé doân, khô cât nghïa. 

Interprète, truchement. Thày ihông 
ngôn. 

Interpréter, expliquer. Cât nghïa, giii 
y nghïa ; —, traduire, djch ra ; — 
les songes ; bàn chiêm bao ; — en 
bien, Ctlt nghïa \ê f lành, hi^u \ô 
y lành. 

Interrègne. Ki vô vu-ang (tù- khi vua 
bâng hà cho dên khi cô vua mô-i). 

Interrogation. Sir hii, loi hôi ; point 
d'— , dàu hôi. 

Interrogatoire. Sir tra hèi ; faire su- 
bir un —, tra hôi, tra khào. 

Interroger. Hôi, hôi han, hôi tham. 

Interrompre une chose, Bô giira^ 
ngan chàn ; — un ouvrage, bô bSng ; 
— quelqu'un qui parle, hôt, cu^p 
lô-i ; — le sommeil de quelqu'un, 
dânh thirc (ai) dang khi ngu. 

Intersection. Noi cât giîra. 

Interstice. Quang giîra, nm giCia, no-i 
rÔng giCra. 

Intervalle. Quâng ngày giô-, quâng 
tbl giô-, CÛ-; par —, ihlnh thoàng, 
tù-ng lue, tirng cîr. 

Intervenir, arriver. Xày dên, dé^n bat 
thinh linh ; — , s'interposer, ra mât 
ma xù- ; — pour empêcher de faire 
quelque chose, ngân chàn, c.-tm Ifii, 
can giân. 

Intervention. Sir bâu chb, su- lïnh 
chju, su lo liÇu cho ai. 

Intervertir. Trô- vê dàng khâc, Irô- 
câch khâc ; — l'ordre des remèdes à 
donner, giâo giô* vi làm quân thl lày 
làm thAn, vl làm thân Ihi lày làm 
quân. 

Interview. Su- giâp mât ma nôi cùng 
ai. 

Intestat (mort). Bâ chèt ma chàng d^ 
chùc Ihu-. 

Digitized by VjOOQIC 



INT 



- \9i - 



INV 



Intestin. RuOt ; — gréle, tiiu tpàng ; 

le gros —, d^i Iràng. 
Intestinal. Thoôc \ê mot ; ver —, con 

ginn. 
Intime (suhst.). Ran hiru vM yêu ôhu, 

Uiàn Ihiôt ; être très intimes, am 

nhau, h- vuôi nhau nhir bat nircrc, 

rûng mOt cât vuôi nhau, thông: cAt 

vuôi nhau, Iran triu nhau. 
Intime (adj.). Tronpr, tAn Irong, sAu 

nhAt, n(>i. 
Intimement. TMi long^, cho hAt l(^np:, 

tân tani 
Intimer, donner un ordre. Truyén 

khiên. 
Intimider. Gioç, nat; l^m cho (ai) sç-. 
Intimité. Su* thàn Ihi^t, sir nghïa IhitH^ 

str quen bif't. 
Intituler (un livre). Be sâch. 
Intolérable, ('.hàni; ai chiu du-^r, qnA 

phép. 
Intolérance. Tinh chang hay chiu, 

tinh khu o-. 
Intolérant. (Jianpr hay nhjn, chancr 

chju. 
Intonation. CAch xncrng hât, sir h'n 

(*ung, cung. 
Intraitable (personne). Chàng chju 

tri dncrc, khô o* ; ngu-i/i chang niuiin 

nghe, chang dùng long. 
Intrépide. ('O gan, không bièt so-, t'to 

hao, hao d.an, chang chiu niit, lâm 

sir6*t. 
Intrépid'té. Tian, long virng, tinh gan 

ruôt. 
Intrigant. K( hay hày niu-u gian. kt^ 

v6 tinh dieu trac. 
Intrigue. Mu-u chuoc, su* gian là. 
Intrigner. LAp nnru, mî^ng, hày dâl 

mu-u chu-ô-c. 
Intrinsèque. M trong, trong. 
Introducteur, kè du-a vào, kè dan. 
Introduction (d'un livre). Tira sAch, 

ti^u dSn. 



Introduire. Bem vào, du-a vào, cho 

vào ; — quelqu'un, làm mfti cho 

ai vào ; dira ai vào vuôi ai ; — quel- 
que chose, xJ ; — avec la main de 

la nourriture dans la bouche, bl 

vào nii$ng. 
Introit. Kinh bat ddu lA. 
Introniser. B$t lên toà. 
Introuvable. Không c6 th^ lim du-orc. 
Intrus. Kè vào dû chang c6 phép, k^ 

vào tr^m. 
Intrusion. Sir len l6i cho diro-c chirc 

quyén, su* vào Irôm. 
Intuition. Su- tu* nhiên bièt, sir trông, 

su- ngô ; su- xem tliày. 
Inusité. Không quen, phi thu-ù-ng, trai 

thôi, inô*i 1^. 
Inutile. Vô ich, Không c6 ich, vô diing ; 

ouvrier —, thç- chang làm ich gi. 
Inutilité. Sir vôich, su* vô dung. 
Invalide, infirme. Yêu sirc, yen, ôi, lîr 

thîr ; non sû-c, không cô sirc miinh. 
Invalider. Binh bai, tnru l^i. phi di, 

làm cho ra vô ich. 
Invariable. Không thay dii dinrc, 

\ù'ng b^n, miîi nbir khi tnrô-c. 
Invasion (faire). Xông vào, am vào, 

San vào, Ap vào, dAm xà vào. 
Invectiver. MAng dii^c, bàn niù Ini, 

inAng t$, mang n$ng loi quA. 
Invendable. Chang bAn du-oc. 
Inver taire, si, si cac dô, s5 gia lài ; 

faire T— , diim, lôn si, tinh. 
Inventer. Bày tim, l^p ra, làm lien su-. 
Inventeur. Kè tim diro-c, kè bày ra, 

kê lAp ra, tien sir. 
Inventif (esprit). Tri khôn hay bày 

d4l. 
Invention, action d'inventer. Sir gi 

lAp ra ; — , ruse, miru, mu-u kè. 
Inventorier. Ken si, dièm, dièm, tinh, 

kc lai, soAt lai. 
Inverse, TrAi, da chiu chu- ngu-<.rc. 
Inversion. Si.r trô- ngiro-c, sir nôi lèi. 



Digitized by VjOOQIC 



IRO 



-. 193 - 



IRR 



Investigateur. Ki tlm, kè xét, kè tra. 
IiiTestigation. Su- tim toi, su- tra hhi, 

su- suy xét. 
Investir quelqu'un d'une dignité. Ban 

chù-c, trnyén chû-c (cho ai) ; —, 

entourer, vây, bçc, che phi, bi vây. 
Investissement. Sv vây. su- vây bçc, 

SVP bê vây. 
Invétéré, Bâ ra giâ, dâ thành, dâ dçn 

iâu dài, dâ ra bén ch$t ; habitude 

invétérée, dâ thành thôi. 
Invincible. C\àng thua du-çrc. 
Inviolable. Chhig khâ ph^m dèn, dâng 

kinh ; il n'y a rien d' — pour vous, 

cbling cô s!^ g\ ma bay chJng ph^m 

dèn. 
Invisible. Không cô th^ ma trông thây 

du-çrc, mât xem chSng thAy ; thiéng 

Héng, vô iiinh vô tu-çmg. 
Invitation. Su- inôi, sijr dy, su- giuc. 
Invitatoire. Kinh dâu ci. 
Inviter. Moi ; — à dîner, moi an bû-a 

toi ; — quelqu'un, moi ai an ti§c, 

nrérc d8 nhà minh ; —, exciter, dS, 

dy, nbù-, giyc ; tout invite à pécher, 

moi su- non moi nhù ph^m tOi. 
Involontaire. Trâi y, chàng cô y, 

chang dành long; c'est tonl-à-fait 

— de ma part, trai y toi lâm, vô 

tara. 
Invoquer, prier. Xin cùng ; — , faire 

une invocation (superst.), vâi. 
Invraisemblable. Khô tin, ching tô 

\f ma tin du-çrc, dl chang th^t. 
Invulnérable. ChSng bi dàu du-ç-c. 
Ipéca. Thuk thi, 
Irascible. Hay gi$n, hay gât, nông 

tioh. 
Iris, météore. Câu vông ; —, fleur, 

" pbiên tîr boa, vong uni thào; —, 

pierre précieuse, ng^c. 
Irisé. Cô sâc câu vông. 
Ironie. Su- nôi nb^o, si^ nôi xui^c, su- 

nôi Ifti, stp nôi ki^u, sir nôi gi?o. 



Irradier. Giàp giô-i, gi^i ânh sang, làm 

cho sâûg. 
Irraisonnable. Ngbjch le, chàng phài 

le. 
Irréalisable. Ghing làm du-çrc, s\r g) 

không xây ra bao giô* du-çrc. 
Irréconciliable. Chiog nguôi du-çrc, 

chÂngraêm long du-ç-c ; không mnfin 

làm lành. 
Irrécusable. ChSing cô thâ ch5i câi 

du-çrc. 
Irréfléchi. Lâo, vô tâm, vô ^. 
Irréfragable. Chàng ai bac du-Q-c, 

chàng ai bât le du-ç-c. 
Irrégularité. Su- chàng où- lu$t, sir 

nghjch cùng lé lu^t ; — des clercs, 

ngùn trô- kêo (ai) chju chirc nào hay 

là làm viÇc chùc minh. 
Irrégulier. Chàng eu- phép cliung, 

chàng cir mço chung. 
Irréligieux, impie. Vô d9o,.kê chàng 

giû- dao, kè bât kinh Thiên Chùa, 

nghich d^o. 
Irrémédiable, (^hàng chûa du-oc, 

chàng cô ai làm gl ma chûa do-o-c. 
Irrémissible. Chàng cô le tha duoc. 
Irréparable. Chàng cô th^ sua lai 

duçrc, chàng bù Igii du-çrc. 
Irrépréhensible, irréprochable. Vô 

toi, chang ai trâch duoc. 
Irrésistible. Không chonj? la duoc. 
Irrésolu. Nàn tri khôn, do du-. 
Irrespectueux. Ràt kinh, vô phép, 

Irô-t nhà, bçrt nhçrl. 
Irresponsable. Chàng gânh (toi) ; —, 

qui n'est pas maitre de ses actes, 

dJ* ngirôi. 
Irrévérencieux. Vô phép, bat kinh. 
Irrévocable. Chàng th^ phâ du-çrc, 

chàng ai xù-a 1^ du-ç-c. 
Irrigateur, instrument de médecine. 

Thông khoan. 
Irrigation. Sif tât nu-ôu, su- lày nu-ô^c 

vào ruOng. 

Digitized by VnOOv IC 



JAL 



^ 194 ^ 



JAR 



Irriguer. Tâtnirô-c, tirôi nirô-c. 
Irritable. Hay giftn, hay gât, hông 

tinh. 
Irrité, BS giân, thjnh nO, cOc cùn. 
Irriter. Gày gi^, gây gà, trêu chçc, 

givc xui ; s' —, gijn, thinh nO. 
Irruption (faire). San, sàn nh$p; xông 

vào, 4p vào, giô. 
Isard, chamois. Hoàng dirong. 
Isolé, à part. & riêng ; —, solitaire, 

vâng vJ ; —, sans appui, chàng cô 

ai giùp. 
Isolement. Noi vâng tS, no-i tich cir ; 

vivre dans V —, h riêng, îr lu hành. 
Isolément. Câch bi$t, càch phân ra, 

riêng. 
Isoler. Bem bi^t, de riêng, trù- ra ; 

s* —, J- noi kin, îrriêng, b nai \âng 

vè. 



Isotherme. Phu-ang (nai) cûng m^t 

dja khi vu&i phu-OTig khâc. 
Issu. Bâ sinh ra hln, biri,..mk ra. 
Issue. Cira, l6i ra ; —, fin, cùng, cuài. 
Isthme. Gii\i dàt, c5 bông, rêo dât 

thât ci bông. 
Item. Cûng v^y; nhu* v4y. 
Itinéraire. Bàng ; —, livre, sâch kè 

nhû-ng su- gjp dçc dàng ; —, prière, 

kinh dçc khi toan di dàng. 
Ivoire. Ngà, ngà voi. 
Ivraie. CJlôngvu-c, ' nh^nm^chthào. 

(V. Zizanie). 
Ivre. Say, say ru-çru, say be bét, bét 

rirç-u. 
Ivresse. Sif say nrçru. 
Ivrogne, Mê nrçu chè, hay uông say ; 

qui a une voix d' — , tiêng le phè. 
Ixora, pi. Cày mliu don. 



Jabot. Hçng, li vj, mh âc, mé. 
Jacana, oiseau. Cdt nu-ô^c. 
Jachère. RuOng irai, ruOng goà. 
Jacinthe, fl. * Tù ru hoa. 
Jacquier, arbre. (V. Jaquier). 
Jactance. Sif khoe, sif phô Iru-ong, 

sy c$y ralnh quà. 
Jaculatoire (oraison). Loi kinh vân v&i, 

loi Ihan cùng Bù-c Chûa Loi. 
Jade. * NgQC, ngçc thgich. 
Jadis. Xu-a, dôi tru-ô-c. 
Jaillir. Vçt lên, chày, nhày vqI ; le feu 

jaillit, lira trS lên ; les larmes jaillis- 
sent, nu*<yc mât tràn ra. 
Jalon. Cçc, câi sào, nêu ; ngîi ou tru-çrug 

do dât. 
Jalonner. Bông cqc, do dàt. 
Jalouser. Ghen, ghen tu-ong, phen bl. 
Jalousie, envie. Sy ghen, long ghen 

ghét, t^t d5; —, treillis de fenêtre, 

mành mành xèp. 



Jaloux. Ki ghen, cô tinh ghen, cô long 

ghen ghét, xàu d^. 
Jamais. Không... bao giô- ; à —, dôi 

dôi kiêp kiêp, chàng cô cùng. 
Jambage. Net. 
Jambe. Ông chân; courir à toutes 

jambes, ch^y vùn vyt, ch^y phâm 

phâm, ch^y lù-c toc. 
Jambon. Giô (Içrn), dùi{lçTiV 
Jambosier, pi. Cây roi ; * b^ch phçn 

tù-, phi an nam ; le fruit du —, qui 

roi. 
Jante. Vông sât bjt mép bành xe. 
Janvier. Thâng giêng lây. 
Japper. Sùa, cân, kêu àng Ing ; — 

pour rien, chô gânh. 
Jaquette. Âo, âo khàu. 
Jaquier. Cây mit ; * ba la m$t tliv ; le 

fruit du —, quà mit. 
Jardin. Vu-ôn ; — potager, vu-ôd rau. 
Jardiner. Làm vu-ôn. 



Digitized by 



Google 



JET 



-^ <«5~ 



JEU 



Jardinier. Ngirôi làm virô-n. 
Jargon. Giong. 

Jarre. Chum, kiÇu (fîg. 1.), hû, chïnh ; 
— à vinaigre, cong (fig. 2.). 




Jarret. Dirçng chân, khuju chân, kheo 

chân. 
Jarretière. DâybuOcbit tàl; vôngchân. 
Jars. Con ngSng sftng. 
Jaser. Nôi v$t, nôi chà ch<H, nôi choe 

choét, nôi bâng ching. 
Jasenr. Kè rOm IM, nh^y mép, béo 

mép, kè nôi vât, kè nôi chi chfrt. 
Jasmin. Cây lài (nhài), * tô Ihanh boa. 
Jaspe. * Bich ngçc. 
Jatte. Ch^u sành. 
Jauger, mesurer la capacité, ôo. 
Jaunâtre. Vàng vàng. 
Jaune. Vàng, hoàng (ch.) ; (subst.) du 

— d'œuf, long dô tnrng. 
Jaunir, rendre jaune. Vë vàng, quét 
vàng ; —, devenir jaune, ra vàng, 
nên vàng ; les moissons jaunissent, 
lùa dâ vàng vàng; — par la maladie, 
ra xanh xao. 
Jaunisse. B$nh hoàng dàm. 
Jayeler. Bânb g6i. 
Javelle. G6i lûa, don lùa ; sécher les 

javelles au soleil, giâi g6i. 
Jayelot. Lao, tên bân ; lancer le —, 

lào. 
Je. Toi, min, minh, ta, tao, trSm. 

(V. Gramm., n» 169 et suiv.) : 
Jet. Sg- bân, su- quâng ; — d'eau, 
giâm phun nffôrc ; —, rejeton, m^ra 
cây ; faire un ouvrage d'un seul —, 
dpn xong viÇc luôn tay. 
Jetée. Bé, de dé. 



Jeter. Ném, quâng, bân, pbong ; — 
négligemment sur son épaule, khoâc ; 

— en l'air, tung lên; — des pierres, 
ném dd ; — l'ancre, bô neo ; — les 
fondements d'un édifice, Irinén, dâp 
nên ; — un pont sur une rivière, bâc 
câu qua sông ; — les yeux sur quel- 
qu'un, nhin ai, nghï dên ai ; — l'é- 
pouvante, làm cho sçr hoàng bon ; 

— de la poudre aux yeux, l(ra dào ; 

— le froc, xuâl vé thê gian ; se — 
aux pieds de quelqu'un, sàp mînh 
xuông du-ôi chân ai ; bô gôi ; se — 
dans un parti, theo bè ai ; la rivière 
se jette dans le fleuve, sông con 
chày vào sông Iôti. 

Jeton. Con toân. 

Jeu. Su- choi, sy chol bôi ; su- giâi tri ; 

— d'esprit, sif nôi pha trô, liri liay ; 

— de hasard, cô- b^c ; gagner an — , 
dânh b^c du-ç-c ; perdre au —, dânh 
b^cthua; mettre en —, gôp châu ; 
tricher an —, an gian, dânh gian ; 
un — de canes, mOt c5 bài ; le — 
de Toie, cô"ngSng;le — d'échecs, 
cô-, cô- tu-ô-ng ; inventer un —, bày 
djt phép moi ma choi. 

Les principaux Jeux annamites sont 
désignés par les noms suivants : 

Chèo, comédies plus ou moins bouf- 
fonnes et obscènes. 

Hât, concert de chanteuses, égale- 
ment obscènes ; 

Léo du, la balançoire ; 

Bât ch^ch, le jeu de l'anguille ; 

t5 tôm, les cartes. 

Côr, les échecs ; 

Cô- ngu-ôi, échecs vivants (jeu très 
immoral). 
Jeudi. Ngày thù- nâm (trong luân 

bày ngày). 
Jeun (à). Cô long không, kê chu-a an, 

chu^ lot long ; rester à —, giu* long 

không. 

Digitized by VjOOQIC 



JON 



-^ 196 — 



JOU 



Jeune. TrS, it Uxhi, non; un — homme, 
con giai dang thi, dang xuàn ; nne 
— fille, con gai dang thl, gâi ta ; 
plus — d'une année, kém mOt tuii. 

Jeûne. S\ir an cbay, si^ kiêng an ; jour 
de — , ngày chay ; — des vigiles, 
chay gi$m ; instituer un jour de — , 
i$p ngày chay ; ne pas observer le 
~, phçm chay. 

Jeûner. An chay, kiêng an, tjnh trai. 

Jeunesse. Tuai dang thl, tuîi thanh 
niên, tuai tri trung, tuii xuân thanh; 
fardeur de la — , sù-c ngvM dang ih). 

Joaillerie. Nghé chu6t ngçc. 

Joaillier. Tho* ngçc, thçr chuôt ngçc. 

Jobard, niais. Nhç d^, kè dS phii lira. 

Joie. Sy vui mùng, sir thào long; 
combler de — , làm cho vui mirng ; 
les joies du monde, su* vui su-ông 
thê gian ; un feu de —, dînh lieu ; 
de — , vi mù-ng quâ. 

Joignant, proche. Âp, giàp, lân c^n. 

Joindre. Kèt, nâi, châp, châp nôi, 
dât lien, ginh, ghép ; — les mains, 
châp tay ; — les deux bouts, hàng 
ngày dùng dîi ; •— deux tables en- 
semble, châp vân, ghép van ; se — 
ensemble, hcrp làm mOt vu6i nhau ; 
se — , s'ajouter, thôm. 

Joint, jointure. Sif nôi, su* gi nôi, noi 
nôi, khâp, noi lât léo. 

Jointée (une). MOt nâm. 

Jointure des planches adaptées en- 
semble. Noi khe vân h^ ; ~ des os, 
khâp xu-ong. 

Joli. Hay, vui, dçp, tôt, chlnh. 

Jonc. Lâc, côi ; moelle de - , tim lac, 
tim bàc. 

Joncher. Bi dâudây, phaphôi, rài ra. 

Jonction. S^r n&i làm mOt, si^r hçrp 
làm mOt; — de rivières, ngâ ba 
sông, bai ngâch sông hijrp mOt. 

Jongler. Mùa chén. 

Jonglerie. Trft khéo, phép mua chén. 



Jongleur. Kè mùa chén, kè làm tr6 

khéo, ki làm trô h&y th(t. 
Jonque. Thoyén tboi, gfae bâu. 
Jonquille, fl. * Thu}^ tien boa. 
Joue. Ma ; mettre en —, viser, âp ma, 

nhâm. 
Jouer, s*amuser. Chai, giài tri, dânh 

chai ; — à i\n jeu d'argent, dânhb^ ; 

— une partie, dânh mOt vân ; — d^tui 
instrument à touches, dânh dàa.; 

— d'un instrument à vent, thii ; 

— d*un instrument à cordes à l'aide 
d'un archet, kéo dàn ; — en pinçant 
l'instrument, gây ; se — de quelqu'un, 
nb^o chai, nh^o cu*ôi ai, Kra dllo. 

Jouet d'enfants. B6 cho con nit chai. 
Joueur. Kh chai, ki dânh car dânh bac ; 

— enragé, mé cà b^c. 

Joufflu. C6 ma mành bâu, to ma, cô 
m$t chêp b$p. 

Joug. Âch ; mettre le —, m$c âch ; 
ôter le —, thâo âch, giû âch ; — 
pesant, âch n$ng. 

Jouir. Hu-i-ng, dùng, du-ç-c dùng, du^c 
hu-Jrng; — de l'éternelle féhcité, 
hu'{rng phùc thanh nhàn vd cùng. 

Joujou. B6 chai, dô con nit chai. 

Jour, journée. Ngày, bCra, hôm ; — 
ouvrable, ngày thu-ô^ng ; — de fête, 
ngày lî l^y ; — de Fan, ngày tèt, 
ngày tu- ngày têt ; — maigre, ngày 
kiêng thjl ; — et nuit, cà ngày câdém, 
thâu dèm thâu ngày ; an petit —, 
bing làng, bing bâng sang ngày ; 
avant le —, khi moi tang tàng ; se 
lever avec le —, chSi d^y khi \ir^ 
sang ngày ; donner le — (la vie), 
sinh, sinh nir ; le dernier — , ngày 
sau hèt, ngày lâm chung ; loc. adv., 
chaque —, bâng ngày ; de — , ban 
ngày. 

Journal. Nhfittrlnh, sd nb^t ky, bâo. 

Journalier (subst.]. Ki làmthué, tligr. 

Journalier (adj.). Hàng ngày. 

Digitized by VnOOQ IC 



JUR 



- 197 .- 



JUS 



Journaliste. Ki chép nh^t trinh. 

Journée (une). MOt ngày ; aller en — , 
di làm thué làm mirôti. 

Journellement. Uâng ngày. 

Joater. Bành choi ; —, discuter, dôi 
1^, d6i djcb, câi cç, kinh dich. 

Jovial. Hay, vui, khôn khéo. 

Joyau. Cac dô bàng nggc ; ngQC. 

Joyeux. Vui \i, vni mùng, vui ; pous- 
ser des cris — , reo mfmg, gào reo. 

Jubilation. Su- mùng ra, tièng reo 
mCmg, si^ tung hô. 

Jubilé. B^i xâ, jubilœo. 

Jucher. B^u, dùng trén, ngâi trén. 

Juchoir. Cài cân (chim), giàn gà d^u. 

Judiciaire. ThuOc vé su* doân xét, su- 
eu- phép, cû- lu^t. 

Judicieux. Cùng 1^, bièt xét ly. 

Juge. Quan an, quan xà- ki$n, kS phân 
xi- ; — de paix, quan xi- viéc thirô^ng 
hàng ting. 

Jugement, faculté de Tâme. L^, su- xét 
\f ; — droit, cùng IJ ; — faux, bay 
la^ sai ; — , sentence, an ; porter un 
—, lu^n an, khép an ; le jour du —, 
ngày pbân xét. 

Juger, penser. Boân, xét, nghï, dinh ; 
— rendre la justice, xét, doân xét» 
xîr, kbép an, lujn an ; — quelqu'un, 
sât h^ch. 

Juillet. Thâng biy tây. 

Juin. Thàng sâu tây. 

Jujube. Quà tâo. 

Jujubier. Cây tâo, cày b6ng tâo ;' tâo tir. 

Jumeaux. Con giai sinh dôi, dôi lira ; 
anh em d6ng bào ; deux fruits — , 
quà gânb ; séparer des fruits —, bôc 
quà gânb. 

Jumelles. Con gâi sinh dôi. 

Jumelles, lorgnettes. Song quàn. 

Jument. Ng^a câi. 

Jope. Quân dàn bà. 

Jupon. Quân iôt dàn bà. 

Juré (un). Kè lu$n h^ng toi. 



Juré (adj.). Ennemi «-, kê gi$n gbét 

nmôn dânh chèt; kè hiém nghjcb 

ki cô long tbù ghét. 
Jurement, serment. S^r thé, loi thé ; 

—, imprécation, su- nôi ph?ma dên 

ôu-c Chûa Loi. 
Jurer, prêter serment. Thé, th$ ; obli- 

ger à —, bât thé ; — pour rien, thé 

vjt ; —, dire des jurons, nôi tyC ; 

— sans cesse, nôi tyc nhem nhJm ; 

fig., ne pas s'accorder, chàng hçrp, 

xung khâc. 
Juridiction. Quyén cai, qnyén phép ; 

di^ ph$n, di^ b^t, bàn h^t. 
Juridique. Cù- phép, eu- lé lu^t ; thuOc 

vé su- doân xét. 
Jurisconsulte. Kè thông lé lu$t. 
Jurisprudence. Phép giâo lu$t, su- 

bièt lé lu$t, lé luit. 
Juriste. Kè chép sâch thu^c vé lé 

In^t. 
Juron. L<Vi tçç tîu ; lancer d'obscènes 

jurons, quàng tue ra ; - -, blasphème, 

lô-i ph^ dèn. 
Jury. Công dông (h^i) nhirng kè dâ 

thé hira In^n su- tbât. 
Jus. Nu-ô'C thjt, canh rien, canh (ce, 

rau, V. V.), nu-ô-c xâo, nir&c. 
Jusque. Cho dèn ; jusqu'à maintenant, 

cho dên bây giôr, cho dèn rây ; du 

matin jusqu'au soir, ta* sôtn mai dèn 

chiéu tèi ; jusqu'au point de, cho 

dèn n5i . . . 
Jusquiame, pi.* Vong u-u thào. 
Juste. Công bàng, trung chinh, cliièu 

luSt ; —, convenable, cô mu-c vùa, 

Vira dîi ; — , sans faute, dço dù-c, vô 

toi ; homme — , ngu-ô-i ngay chlnli ; 

esprit — , tri doân châc chân ; — 

quatre piastres, chSn bèn dông. 
Justesse des sons. S);r tièng bgrp nhau ; 

su- vào cung. 
Justice, équité. Dire công bàng, su 

çông bàng ; la —, la loi, phép, U^ 

Digitized by VjOOQIC 



LAB 



— 198 — 



LAC 



la4t, lu4t phép ; rendre la ->, doân 

kiÇn, xîr su-. 
Justiciable. Thu-^c vé quyén cai ; ki ir 

trong dia hçt. 
Justicier (seigneur). Kè cô phép xir 

viÇc. 
Justification. Sy chira le, sy- chôi 

lây (minti hay là kJ khâc). 
Justifier quelqu'un. I.àm ou nôi cho 

nên s^ch lOi ; se — , ga rainh cho 



khii toi ; fig., --, légitimer, tha, ra 

du le cho dirqrc. 
Jute, plante. Bay. 
Juteux. Cô nhiéu nu'ô'c. 
Juvénile. Thuôc vé ngu-èi dang thi, 

thuOc vé luii dang thl ; ardeur — , 

sirc khoè, tinh m^ b^o ngu-èi dang 

thl. 
Juxtaposé. Âp lien. 
Juxtaposer. Xèp giép nhau, dJ àp vào. 



K 



Kaolin. * Lînh cao th^ch. 

Képi. Mu quan, mû linh. 

Kermès. * HOt dieu. 

Khédive. Vua (nu-6-c Ichitô). 

Kilo, kilogramme. Cân tây. 

Kilomètre. Mot nghin thu-ét^ tây. 

Kilométrer. Bông cqc t(rng nghln 

Ihu-ô-c mOt. 
Kilométrique. Tù-ng nghin thu-ô-c ; 



borne —, dé môc dâ cdm limg nghin 

tliu(yc mOt. 
Kiosque. Nhà bât giâc. 
Kirsch. Ru-çrn m^nh, nrçoi m^b bii 

h^t quâ ma ra. 
Knout. Roi da Triêng nu-é-c Galatu-). 
Kyrielle. Nhirng s\r lien tièp nhau, 

hàng. 



Là (adv.). Bây. 

Labarum. Là cô* (théu hinh câu rut). 
Labeur. Si;r làm, s^ khô nhçc, viêc. 
Laboratoire. Nhà tbçr, lô. 
Laborieusement. Càch khô nhgc, 

khôn khô ; càch dau dô-n. 
Laborieux (homme). Ngu*ôi hay chju 

khô, hay nhin, vàt va, sièng nâng ; 

(une chose) — , difficile, viOc gi khô 

nhgc, sinb dau dôt), khô chju. 
Labour. Si^ cày, viÇc 

cày ; charrue de —, 

cài cày (fig.). 
Labourable. Cô ùih 

cày du-çrc. 
Labouré (terrain). Dàt 

dâ cày. 




Labourer. Cày, cày b{ra, làm ruOng ; 

— pour préparer la terre, cày il, 

cày vÔ". 
Laboureur. Ki cày bira, ki làm nghé 

canh nông. 
Labyrinthe. Noi cô nhiéu ngôc 

ngâch ; nSo quanh co ; si;r gi r6i 

rit. 
Lac. Bâm, hd, vyng, b£, ao. phà, 

châm. 
Lacer. Xi dây, xi tréo. 
Lacérer. Xé ra, càu xé, bi ra. 
Lacet, petit cordon. Bây nhi, dây 

dçr ; — , piège, cài trông. 
Lâche, non tendu. Ling, rùi, dS gi^ 

thyng thju ; —, poltron, ràt, cà sçr, 

cô tinh ci sç- ; action — , honteuse, 

vi^ gi làm cho làu hi. 



Digitized by 



Google 



LAI 



- 199- 



LAM 



Lâchement, mollement. Câch th^ng 

thiu, long lêo ; •— , sans cœur, câch 

nhàt gan, vô tâm. 
Lâcher, détendie. Nôi ra, thâo ra, 

giâi ra, giçc ra, rùi, buông ra; —, 

laisser aller, Ihà ; — les rênes, phông 

circmg ; — pied, lui \^\. 
Lâcheté, action basse. Si^ gl làm b 

danh, su- quai gîr, tOi xàu xa ; — 

paresse^ sir tr? nâi, sir xong lay. su- 

ngay lu'ng, su- lu-ô-i lînh; —, pol- 
tronnerie, su- nil gan, su- non long, 

Ifnh câ sgr. 
Laconiqae. Vân tât, g6m ^. 
Laconleme. Câch nôi vân tât; ngôn 

Ihi^u tri da. 
Lacrymatoire. Bây nhCrng nirâc thom. 
Lacs, ûlets. Câi bSy ; fig., chu*(i-c. 
Lacté. C6 sû-a, thuOc vé sû-a; voie 

lactée, vông sCra, * vân hà. 
Lacune, interruption. ChS thiêu, sir 

thièu ; combler une — , bu phân hao. 
Ladre, lépreux. Ki phâi b$uh phong ; 

— , avare, bJn sên, hà liÇn, ch^l chë. 
Ladrerie, lèpre. Trâi phong, b^nh 

hii ; —, avance, v. ce mot. 
Lagone. B(Sng lây, dàt lây, bùn niy. 
Laïc (snbst.). Bin dço thir dân, ki 

ch&ngcô chù-c trongthânhighêrêgia. 
Laïc, laïque (adj.). ThuOc vé thè gian, 

không thu9c vé thânh Ighêrêgia. 
Laïciser. Bât lây cho khii quyén phép 

thânh Ighêrêgia. 
Laid. Xàu, xàu xa, xàu binh, xàu dçng. 
Laideur. Si^r xàu xa, s^- xàu hinh ; — 

du visage, si^ xàu d^g. 
Laie, femelle du sanglier. Lçrn loi câi. 
Laine. Long chien; filer la ^, kéo sçri 

long chien ; ouvrier qui prépare la — , 

thçr chài (dçn) long chien. 
Laisse. Dây nhd, dây da, roi da, dài 

da. 
Laisser, quitter. Bi, tù* bh, lia hb ; — 

un ouvrage à moitié fiait, bi vi^c nîra 



mua ; — (en mourant) des biens à 
quelqu'un, l6i c&a cho ai ; — les af- 
faires, thôi viÇc gl ; — échapper 
l'occasion, mât dip tiÇn ; — passer 
une année, bi qua mOt nâm ; ne pas 
— passer un jour sans, chling cô 
ngày nào ma châng..., -^ une chose 
en place, dh câi gl yen ; se — aller, 
dong thir cho minh ; tha ho theo càc 
tinh mê. 

Lait. SCra ; traire le —, vât sû-a ; l'o- 
deur du —, hoi mùi sû-a ; dent de — , 
rang chuOt; frère de —, anh em 
dâng nhû. 

Laiterie. Buông trû-sû-a (bô), nhàlàm 
sû-a (bô). 

Laiteux. Cô sû-a, dây sira. 

Laitier. Ki bàn sûa bô. 

Laiton. Thau, dông b^cb, kim bàn. 

Laitue. Ban rièp. 

Laize, largeur d'une étoffe. Phân 
ngang, chiéu khoât. 

Lambeau d'étoffe. Gii, gii râch, mành 
râch. 

Lambin. TrS nài, bièng nhâc, ki di 
ch^m ch^p. 

Lambiner. Bi ch^m, làm biing. 

Lambris. Là mai ; — dorés, là mai 
thiêp vàng. 

Lambrisser. Bông mai long nhà, thièp 
vàng, ghép vân ou trât vôi gâc nhà* 

Lame v. g. de couteau. Lu-&i dao ; — 
d'or, vàng di$p ; — de fer, giâf sât. 

Lamelle, fibre de bambou, etc. L^t ; 
couper en lamelles très minces, vôt 
nan. 

Lamentable. Bâng thu-ong khôc, khin 
n^n. 

Lamentation. Si^than khôc, tièng than 
vân, tièng van vl, ai khôc. 

Lamenter (se). Than thir, th^ong 
khôc ; kêu van, ta thân, than khôc. 

Laminer, Bânh giât. 

Laminoir. Mai ma giât (sât, v* v.) 

Digitized by CjOOQIC 



LAP 



— 200 — 



LAR 



Lampe. Bèn, dèn quang, dèn hçnh. 
Lampion. Bèn, dôm, dnbc. 
Lampiste. ThQ- dèn. 
Lamproie. * Thàt tinh ngir, thièl linli. 
Lance. Bông, giào, màc ; donner un 

coup de —, dâm giâo ; exhiber une 

tête au bout d*une —, quâch câm 

ngçn màc. 
Lancer, jeter. Ném ; — des pierres, 

ném dâ ; — le javelot, bân tên ; — 

le filet, quâng chài ; se —, xông vào, 

chçy xS ; se — au milieu des enne- 
mis, xông vào giû-a quân gi$c. 
Lancette. Dao chich. 
Lancier, soldat. Linh câm giuo, linh 

châp kich. 
Lancinante (douleur). Cô dau tù-ng 

lue ; rire trong minh. 
Lande. Dût lioang vu, noi rùng xanli 

nui do. 
Langage. Tièiig, gÎQng; cacli nôi, tièng 

nôi ; la yràce du — , càth non y vi 

khùn kliéo. 
Lange. Khiin bçc trè con, ta gii. 
Langoureux. Y^u diÇu, iron ai. 
Langue, organe. Lu-oi ; thiét ; (irer 

la — , thè hroi ra ; — idiome, tièng; 

connaître une — , biêt tièng, nôi tièng; 

une — de terre, mJm dàt, bông cô, 

giài dàt hçp. 
Languette. Lu*oi nbi ; — d'un instru- 
' ment de musique, phim quy^n, miêng 

nhi iàp iS 6ng quy^n. 
Languir, dépérir. Ra yèu, ra ôm yèu, 

kém di, màt ^c, ôm 1&- thù*, ra mon 

mhi. 
Lanière. Dây da, roi da. 
Lanterne. Dèn, dèn lâng ; — chinoise, 

dèn bông; — sourde, dènlô ; éclairer 

quelqu'un avec une —, câm dèn long 

di tnrô-c ai. 
Laper. Hût, mût, Hèm Iàp. 
Lapereau. Con thi con. 
Lapidaire. Thçr ngçc. 



Lapider. Ném dà ma dành chèt. 

Lapin. Con thi. 

Lapis lazuli. ' Kim tinh thgch.. 

Laps (de temps). Quâng, quâng tiiî 
giô. 

Laquais. Dây tô-, kS di hâa. 

Laque. San ; — en bâton, cânh kiên 
* tu thSo nhung; arbre à — , cây so-i. 

Laqueur. Thçr son, phô son. 

Larcin. B6 dS lày trOm ; accuser quel- 
qu'un d'un —, câo ai vé tOi an trOm. 

Lard. Thit mô* Ip-n, thjl mô* heo ; — 
salé, thjt ma Içm u-ôp muôi , un mor- 
ceau de — , tâm thit mô* Iç-n. 

Lardoire. Cài thuôn nhét thit mô*. 

Lardon. Tàm thit ma Içn. 

Lares. Càc but tliâ chu ; vua bèp. 

Large, étendu. ROng, lôn, to ; —, 
largeur, ngang, quàng khoât, bên 
khoât ; — de deux pieds, rông hai 
thuôc ; —d'épaules, ngu-ài to vai; —, 
généreux, cô long rông rai ; en long 
et en —, tû- bè, mçi dàng, mçi càch ; 
prendre le — , ra khoi. 

Largesse, libéralité. Long rOng rai 
sy xa xî ; cùa bàn rông rai ; faire 
des largesses pour se gagner les 
cœurs, phât cua mua long; hôi 10. 

Largeur. QuSng khoât, bên khoât^ bè 
ngang, bè r^ng; en —, chiéo khoât. 

Larme. Nu-ô-c mât, h^t chân, châu )$^ 
bien b?ic; verser des larmes sur 
quelqu'un, thu-ang khôc ai ; qui pour- 
rait s'empêcher de répandre des 
larmes? nào cô ai câm nu-ô^c mât du-Q-c? 
avoir des larmes dans la voix^ xem 
ra thvang tièng lâm . 

Larmes de Job, fl. Câybo bo. 

Larmoyant. Chiy nu-ô-c mât, khôc lôc. 

Larmoyer. Khôc, thu-ongkhôc, thu-ang 
tièc, ch&y nu-^c mât ra. 

Larron. Kè trOm cu-ôp. 

Laryngite. B^nh trong hçng. 

Larynx. Hâu, h^ng. 



Digitized by 



Google 



Lances, épées, etc. 



Hou kicii 




Digitized by VjOOQIC 



^v 






ïi 

U 

i 



i 



Digitized by 



Google 



LAV 



— 201 — 



LÉG 



Las. Nhçc, nhçc m|t, moi ; — du che- 
min, mii chân, di dàng nhçc. 

Lascif. Lung lâng, hoa tinh, mê ddm, 
lue t$c. 

Lasser, fatiguer. Làm cho mii m$t ; 
fig., tàm rây (ai), quày phién I6ng, 
xéo xât ; se — , ra nhçc, yêu di ; flg., 
lày làm chàn. 

Lassitude. Sijr nhçc nhân, sir m&i 
mÇt, 

Lasso. Roi da, dây da (ma bât muông 
dû-. 

Latanier Cây cç. 

Latent. Kin, chu-a trông, trOm vyng. 

Latéral. 0* bén, thnOc vé hong. 

Laticlaye. Bai bào. 

Latin (subst.). Tièng latinh ; connaître 
le —, hi^u tiêng latinh; (adj.), 
thu^c vé tièng latinh, thuÇc vé dân 
latinh. 

Latiniste. Ki thông bièt tièng latinh. 

Latinité. Tièng latinh. 

Latitude. DO ngang. 

Latrie (culte de). Su- Ihô* phu-çng 
Bàng thién Chûa. 

Latrines. Nhà ti^u, nhà dinh, nhà ch6, 
nhà vl, nhà xi. 

Latte. Tàm vàn, vàn m&ng, gS dâ xè ; 
— transversale (des toits des mai- 
sons), rui ; — longitudinale, mè. 

Laudanum. Thuèc dau byng. 

Laudatif. Khen, (Icri) khen. 

Lauréat. Kè du-grc giài, dâ thâng tr^. 

Laurier, arbre. Cây du dâng ; — rose, 
cây trùc dào ; fig., couvert de lau- 
riers, dâ thâng tr|n, dâ du-grc giii. 

Lavabo. Ghè rft-a m^t. 

Lavage. Sy gi$t, su- rira. 

Lavande. * Ai hu-o^ng thJo on ai khô 
thào. 

Lave. On th^h. 

Lavement, clystère. Thuèc thông 
khoan ; prendre un —, dùng thông 
khoan. 



Laver le corps. Rira, rin cho s^ch, 

tâm ; — des habits, gi$t âo ; — les 

taches d'un habit, gOt ào ; — des 

verres, etc., trâng c5c ; se —, rfra 

m$t, tâm ; se — la tête, gôi, g4i dâu ; 

flg., se —, se disculper, go- minh 

cho kh&i toi, chôi lây minh. 
Lavis. Phép vë thuôc không vô-n. 
Lavoir. Nhà ou noi gi$t quân âo^ 

thùng gi$t rJra. 
Laxatif. Tbuftc làm nhuân ti vi. 
Layettes d'un enfant. Ta giè, khàn 

bçc trè con. 
Lazaret. Noi gi(r tàn cho khii djch lây. 
Lé (V. Laize). 
Leader, chef d'un parti politique. Bâu 

bè dling. 
Lécher. Lièm, lièm lâp, mût. 
Leçon à apprendre. Bo^n phài hçc; 

donner des leçons, d^y hçc ; faire la 

—, d^y bào. 
Lecteur. Kè dçc sàch, kè xem sâch. 
Lecture. Sijr xem sàch, su- dçc sàch. 
LégaL Cir lu^t, chièu lu4t. 
Légaliser. Làm cho xirng lu^t, cho 

phài phép. 
Légalité. Lu$t, ki^u phài giû- ma cù- 

luât. 
Légat (du pape). Khâm sir toà thành ; 

les suivants d'un —, tông sir. 
Légataire. Kè du-ç-c c&a loi, kè an 

mon trong gia tài kè chèt de l^i. 
Légation. Toà quan khâm m^ng, toà 

quan khâm sai ; aller en — , di sir. 
Légendaire. Cô hoi tich truyÇn bày 

d^t, chàng th$t. 
Légende, récit, TrnyOn bien ngôn, 

truyÇn chai ; —, inscription, tijra. 
Léger. Nhç, chàng n$ng ; d'un pas —, 

lanh chai, mau kip ; blessure légère, 

dâu nhç ; un homme —, ngu-ôi nhç 

d», cô long chiéu vé dàng trài. 
Légèreté. Si.r nhç ; — d'esprit, tinh 

nhç da. 



Digitized by 



Google 



LÉP 



— Î02 - 



LEV 



Légiférer. I4p la$t. 

Légion, troupes. Co- binh, v$. d^o 
binh, doàn binh ; —, foule, dông 
ngu-ôi, nhiéa ngu-ô-i lâm ; la — étran- 
gère, linh mO ngo^icuftc ; la — d'hon- 
neur, lu-c^c Ihu^g, bOi tinh, khuô 
bài ; les degrés de la légion d'honneur 
peuvent se traduire ainsi : 

Grand* croix : Nhàt phâm b^i linh ; 

Grand officier: Nhj phàm bOi tinh; 

Commandeur: Tarn phàra bOi tinh ; 

Officier : Tu- phàm bOi tinh ; 

Chevalier : Ngû phàm bW tinh. 

Législateur. Kè l$p lu^t. 

Législation. Lé lu$t, lu^t phép, cnâc 
phâp. 

Légist^e. Kè thông lu$t. 

Légitime (enfant;. Con b&i bai vçr 
ch6ng thjt ma sinh ra ; épouse —, 
vçr chinh, vçr ralnh dâ cù* luâl ma lày ; 
roi — -, chinh th&ng ; —, légal, cù- 
luit, hçrp lu$t, xu-ng lu4t. 

Légitimer. Làm cho nô nên xirng lu$t. 

Légitimité. Lu4t, phép, loi. 

Legs. Cia Ifti, mon cia di cho. 

Légner. L6i cua, trôi, lun l^i, de Lgd. 

Légumes. Ngô dju ; des —, rau. 

Lémures. Ma m^c, ma. 

Lénitif. Hay do*, làm cho bé-t dau, ém. 

Lent. Chftm chaip, chjm chân ; très —, 
chjm si ch0m sjt, chjm nhu- rua ; — 
en parlant, nôi cung loi thôi. 

Lenteur. Sijr ch$m chçp, su- dîing dtnh, 
su- th&ng thlnh ; — de Tesprit, tinh 
la nga, tinh hSng hèr. 

Lentille. Phçn d$u ; ti^u sào thài ; —, 
grains sur le corps, dém noi mjt, 
dâm béi, nbi ruai noi m^t hay là 
trong mlnh. 

Lentisque. (Giông) cây ch6 ; vân hu-ong 
thn. 

Léopard. Hum beo ; * bào tir. 

Lèpre. BÇnh phong, t^t phong, don 
phong ; b^nh hùi. 



Lépreui. KS cô tât phong, ki ph&î 
bÇnh phong. 

Léproserie. Trçi phong. 

Lequel? Ai? — des deux? ngu-èi nç hay 
là ngu-6i kia ? s^ no hay là sijr kia ? 

Léser. Làm h^i. làm thi$t h^. 

Lésiner. Bè d$t, de giir. 

Lésineur. Ngu-ôi sèn, b&n sin, ch^ d^, 
keo, chat bôp. 

Lésion, blessure. Dàu tich, s^- bi dàu. 

Lessive. Giàm thu}, nu-ô-c tro (lo) ngâni 
ào ; faire la — , ngâm ào trong nu-ôtr 
lo tnr&c khi gi^t. 

Lest. B6 n$ng cân tàu ; cât to, v. t., 
bi vào dây làu cho dâm. 

Leste, actif. Lanh chai, mau ; —, peu 
déhcat en paroles, lâo, bâm nôi, tro- 
trën, boa tinh. 

Lester. Dâm tàn, bi cât hay là gi&ng 
g) n$ng vào cho dâm tàu. 

Léthargie. Trâm m$c ; tomber en — , 
phài trâm mjic. 

Léthargique. Kè phâi trâm m^ ; cô 
mâu trâm m$c. 

Lettre, caractère de l'alphabet. Chu- ; 
grande —, chû* câi ; — , missive, thu-, 
tô*, thu- tir, cânh thu-, birc thu- ; en- 
voyer une — , gJri thu*; recevoir 
une —, du-çrc thu- ; les belles lettres, 
phép vân chu-OTig ; — de change, 
tô- dii b^c ; — de voiture, sa dô 
mOt xe chi*. 

Lettré. Thông thài, cô chu- nghia, kè 
vân tv, sï hành vân ; peu —, ngu-ôi 
ba chîr que, kè bièt nâm ba chu- ; les 
Lettrés, vân Thân ; la secte des —, 
nho gia. 

Leur. (V. Gramm. n» i43). 

Leurre, artifice. Si^ man trà, s\r dànli 
.l(ra, muii gian. 

Leurrer, tromper. Bành lira, nôi man, 
man trà. 

Levain. Men ; du pain sans — , bànb 
không cô men. 



Digitized by 



Google 



Ufi 



Lie 



LeVant. Bông, hir<5mg dông, bên dông, 
phirong dông. 

Leyer (verbe). Nhâc lên, kéo lên ; — 
la tête, ngôc dâu lên, ngùa m$t lên, 
ngia ci lên ; — les yeux, Irông lên, 
ngua trông ; — des soldats, càt binh, 
du binh ; - - le derrière (se dit d'un 
cheval), ngira càt ; — le siège d'une 
ville, giâi vây thành ; se —, dfty, thùc 
d4y ; le soleil se lève, ra$t loi mçc lên- 

Lever (subsl.). Sif thû-c d4y ; sonner 
le —, dânh hi$u d^y ; an — du soleil, 
khi m$t IM mai mçc lên. 

Léviathan, poisson. Câ voi. 

Levier. Cân, don n^y, nâm ; soulever 
à l'aide d'un - , n^y. 

Lévite (un). Thày cô chû-c trong 
thénh Ighêrêgia. 

Lévite (une), habit. Âo bit. 

Levraut, lapereau. Con thi coa 

Lèvre. Moi, dâu moi,. moi miÇng; la 
— supérieure, moi trên ; la — infé- 
rieure, moi dvôi ; goûter du bout des 
lèvres, nhàro ou nim dâu moi; remuer 
les —, nhôp nhép mi$ng ; serrer 
les —, mim moi ; les — d'une plaie, 
roi$ng dâu tich. 

Lévrier. Chô sân. 

Levure. Bçt. 

Lexicographe. Ki cliép t\ir vi. 

Lexiqae. IV vj con, ty vj nhi. 

Lézard. Rân thân lân. 

Lézarde. Bàng ni, l5 h^, ch5 dôi. 

Lézarder (se). Ni. 

Liaison d'amitié. Nghîa thân thièt ; — 
de parenté, nghia hç hàng. 

Liane. Cây dS uôn : (mây, liSu, nho, 

v. V.). 

Liard. Tien den. 
Liasse. Gôi, bô. 
Libations (faire des). Giàng thân 

(païen); — , boire beaucoup,uftng say. 
Libelle. Ter câo, bài vé i^ûng dieu 

bay làm thi^t h^i. 



Libeller, rédiger en forme. Gir phép 

dâ dinh ma bien ma viêt (doTi, v. v.). 
Libellule. C^ng cçc 
Libéral, généreux. Cô long rOng rfii, 

d^i lu-ç-ng; les arts libéraux, câc 

nghé vân hçc, lyic ngh§. 
Les six arts libéraux, lue ngh$, sont ; 
La musique, nh^«-. ; 
U arithmétique, s& ; 
récriture, thu*; 
Uart de lancer les flèches, x^ ; 
Les cérémonies ou les rubriques, if î 
Uéquitation, ngi.r. 
Libéralement. Câch rOng rai. 
Libéralité, largesse. Su* rông râi, long 

rOng rSi, tinh tliào lio. 
Libérateur. Kè cii-a chira, kê ciru 

chuOc. 
Libération. Sir khôi, su* chira khài. 
Libérer, rendre libre. Tha su* làm toi, 

phông càc toi ta ; —, secourir, ciru, 

dânh thào, chira, gÔ ra ; se —, chuOc 

minh; se — d'une dette, trang ngr. 
Liberté. Su- thong dong, phép h m$c 

^ mUih ; donner la — de parier, ban 

(cho) phép nôi. 
Libertin. Y^u diÇu, kê xàu net, kè 

buông tuông. 
Libertinage, (^âch an Ir buông tuông, 

su- lâng loàn. 
Libidineux. Hay dS vé su-dâm dyc ; ki 

mê dâm duc, xàu net, hoang dàng. 
Libraire. KS bàn sâch. 
Librairie. Hàng sâch, nhà bàn sàch, 

nghé bàn sàch. 
Libre. Thong dong, kJ h m^c ^ mJnh ; 

— de tout souci, xông long mçi sif 

lo lâng ; — de crainte, khôi sgr ; — 

arbitre, ^ thong dong. 
Librement. Càch thong dong, nhu- 

ngu-ôri thong dong ; parler —, i.ôi 

s5sàng. 
Lice. Tràng ch*y, tràng dua ch»y, 

trâng dua d([^. 



Digitized by 



Google 



LIE 



- Î04 - 



UM 



Licence, permission. Quyén phép ; 
r-, excès, su* baông tu6ng, su- h5n 
hào, sir xàu net, sif lâng loàn. 

Licencié, breveté, ông công, cfr nhân, 
kê c6 chù-c cft- nhân. (Pour les exa- 
mens de licence, voyez la note du 
mot Bachelier). 

Licencier, renvoyer. Buài, bô, thà, 
tha. 

Licencieux. Cô tinh net baông tuâng, 
iung lâng, trài phép, chSng cô phép 
tâc gi. 

Licite. Nén, phài phép, sif gî ngu-ôi 
ta dirçrc phép làm, cô phép. 

Licol, licou. l)ây buOc cà ng^jpa, dây 
troc ci ngifa. 

Licorne. Con rong ; procession de la 
—, sy ruli-c rông. 

Licteur. Xà nhân. 

Lie. C$n, cân. 

Liège, arbre. Giàng cây vông, * viên 
m^c. 

Lien. Dây bu^c ; ~- de bambou, l^t, 
lal nùc ; — fait avec la partie verte 
du bambou, ht cjt ; — fait avec le 
cœur du bambou, i^t giçng ; — pour 
porteries gerbes, les vases en terre, 
quang ; — conjugal, nhân duyên. 

Lienterie. B$nh ta. 

Lier. BuOc, trôi, rang rit, nfti ; — les 
coudes derrière le dos, gi^t cânh 
khi; — les bras avec les genoux, 
trôi bô cii ; — les bras par derrière, 
trôi gô ; — un fagot, giân bô clii ; 
fig., — conversation avec quelqu'un, 
giâp m}t ma nôi vuôi ai ; se — d'a- 
mitié, kèt nghta. 

Lierre. • Bà thào, lien tien thào, 

thu-ông xuân dâng. 
Liesse (être en). MCmg r5^, vui mCmg, 

phi chi. 
Lieu. Noi, sir ; — agréable, phong 
cânh ; (extraction) issu de bas —, 
nguài phàm dân ; lieux communs 



(littérat.), le chung (diing ma gii 
bài) ; loc. : au — de, thay vi ; en pre- 
mier —, thîr nhàt, tnrôtî hêt ; en 
second — , Ihir bai, sau nCra. 
Lieue. D|^m (r^). 

Lieutenant. Qaan bai (khoanh) ; — de 
vaisseau, quan ba (khoanh) ; — colo- 
nel, quan nâm (khoanh : ba vàng hai 
b^c), quan phô ca, phô quân co-. 
Lièvre. Con thô, con thô rimg. 
Ligament. Dây bu^c, l^t, l5i. 
Ligature, monnaie. (MOt) quan ti^n ; 
cinq ligatures, mOt vâc tien ; —, en- 
veloppe pour les plaies, rèo vâi 
buOc dàu tich. 
Ligne, trait. Chl, net bût ; tracer une 
—, v^ch hàng, kJ hàng ; — à sonder, 
bon dô, céi rô ; — à pêcher, tra ; 
pêcher avec cette—, dânh tra ; autres 
sortes de — à pêcher, chî câu, cân 
câu, dây câu, nhçr câu ; la — , Téqua- 
teur, xfch dflio. 

Lignée, enfants. Con ciu ; —, race, 
dông doi, ông bà cha mç, tông tOc 

Ligneul. Dây nhu-a. 

Ligneux. Bâng ^5, rân nhu* g5. 

Ligotter. Trôi ; — peu solidement, trôi 
senh ; — les bras avec les genoux, 
trôi bô cii. 

Ligue. S^* giao hoà, su* giao kèt, su* 
hoà hgTp, bè, dàng. 

Liguer (se). Giao kèt (vuôi), làm bè 
ding. 

Lilas, * Binh hu-ong boa ; — des Indes, 
(lagerstrœmia), cây tfr vi ; (melia), 
cây xoan. 

Limace. Con sên. 

Limaçon. Ôc, ôc àc, 5c nhôi : en forme 
de — , cô hinh trôn ftc. 

Limaille. M^t giua, m^t cu^, mat 
sât, " thièt si. 

Limbe, cercle. Vông, chu, chung quanh. 

Limbes (les). Noi lâm bô. 

Lime. Câi giîia, cài thira. 



Digitized by 



Google 



LIN 



- 205 - 



LIT 



Limer. Giua, mai gi&a, giûa bôi ; cbii 

chuÀt 
Limitation. Ngày hçn; sans — de 

temps, kbông dinh ngày bçn. 
Limite, fin. Cùng, t$n, cu6i, ngân ; —, 

borne, bô- coi, giôi kiêt, bô^ rnOng. 
Limiter, mettre des bornes. B$t giôî 

h^n, I4p dà môc ; —, fixer un terme, 

hçn ngày, ch) dinh. 
Limitrophe. Lan c^n, giâp c5i, làm 

cdi, lâng diéng, tièp giàp. 
Limon, bourbe. Bat bùn, bùn làm ; 

—, jus de citron, nu-ô^c chanh, 

* ninb mông ; — , bras d'un char, dieu 

xe, tay xe. 
Limonade. Nu-ô^c cbanh. 
Limpide. Trong, trong trio, trong nhu- 

ngân , eau très —, nu-ô-c trong vât ; 

eau — d'un fleuve, de la mer, nirô-c 

bièc, trong su5t. 
Limpidité. Sy ti^ong trio, sir trong 

su6t. 
Lin. Gai, gai linô, *dang hô ma. 
Linceul, Khân bçc xâc ngu-M chit. 
Linéaire (dessin). Phép vëcirnélthSng, 

cir hàng kè. 
Linéament, ligne. Net viôt, net ve ; — 

trait du visage, net m$t. 
Linge. Bô vài, dà nhung v. v. 
Linger. Kè b«^n hàng câc thir vAi, ki 

may dô bàng vài. 
Lingôre. Ngu-èi dàn bà may (hay là) 

là dà bâng vJi. 
Lingerie. Bu6ng xèp dô vài. 
Lingot. Khfti ; — d'or, d'argent, nén 

vàng, nén b^c ; petit—, tboi ; — d'or 

faux (superst.) vàng m5. 
Linguiste. Kè chép sâch vé nbCrng 

tièng ngu-ôi ta nôi ; kè thông mço 

tièng. 
Liniment. Thu&c bôi dan, thu6c bôi. 
Linon. Vài linô mèng lâm, * dang hô 

ma mèng. 
Lintaan. Màv cfra. 



Lion. Gon s&- ibr ; —, signe du zo 

diaque, ngç cung; fig., un homme 

brave, ngu-ôi mçnh bao. 
Lionceau. Sa- tir con. 
Lippu. To mép, dây moi. 
Liquéfaction. Svr nàu loài kim cho chày , 

s\ir dong boâ. 
Liquéfier. Nàu chày, duc, dong hoà. 

làm cho ra lèng. 
Liqueur. Ku-çru ngpt ; — des arbres, 

mîi cây. 
Liquide (adj.). Ghày, hay chày, lèng, 
Liquider. Tinh toân ; — un compte, 

trang nçr. 
Lire. Xem sâch, dçc sâch; savoir à 

peine —, dgc chUng ch^y ; — en pu- 
blic, giàng sâch ; — à haute voix, 

dQc to lén; fig., —dans l'avenir, 

quan phôog, xa trông. 
Lia. * Gây tô hç^p, ngçc tân boa ; gièng 

cây huÇ ; — des eaux, lion boa, boa 

sen. 
Liseron rampant, convolvulns repens. 

Rau muèng, * lâu mông. 
Lisible. (Ghû-) dS xem, de hièu. 
Lisière, frontière. Gi6i, cùng, cuôi. 
Lisse. (iSn (nhân), tran, bâng pbSng ; 

chevelure —, tôc chài mu-6ii mu-çrt ; 

rendre —, bào, chuèt, dânh cho 

nhSn, dânh bông Içng. 
Liste. Sh; dresser une —, làm sa. > «^ 
Lit. fiiràmg; — de camp, phàn ; — f'^^^Y 



en fer, gu-ông sât ; un ciel de — , 
binh thiên; le pied du — . chân 
giu-ÔTig ; la tête du —, dâu giu-ô^ng, 
trèc giu-ông ; sous le —, du-di gâm 
giu-ôrng ; être au — , dang nàm ; gar- 
der le — , nâm liÇt ; sortir du — , 
chSi d$y ; le — d'une rivière, long 
sông. 
Litanies. Kinh câu ; — de la Sainte 
Vierge, kinh câu Bijrc Bà, kinh câu 
chCr (nho) ; — des Saints, kinh câu 
car thânh. 



Digitized by 



Google 



LIV 



— 206 — 



LOM 



Litchi (arbre et fruit) ; le gros — . Qnà 
vâi, cây vâi ; le petit —, quS nhâni 
cây nhân. (V. Longanier). 

Litharge. M^t dà tàng. 

Lithographie. Phép in bàn dà, nghé 
thich chu- vào dâ. 

Lithographe. Thçr in bàn dà. 

Lithosomie. Su* chîra bênh kén. 

Litière, chaise à porteurs. Song loan, 
vong, càng ; —, paille, roTn r^ lot 
choông loài vjt, roro r^râc.cho trâa 
bô nâm. 

Litige. S\ir ki$n cào^ s^r tranh tijing, 
mon kiÇn, tich ki^n. 

Litigieux. Bang dfr, chira (chiu) xîr. 

Litote. Sy nôi non nghta. 

Litre. Chai, 1q. 

Littéraire. ThuOc véchirnghTa, thuOc 
vé si;r hçc hành. 

Littéralement. T(rng chCr mOt, c$n 
kê. 

Littérateur. Ngu-M thông, kê hay chir 
nghia. 

Littérature. Phép vân chu-ong, chû- 
nghïa, nghé vân ; phép day mço cho 
du-çrc làm câc thir vân bài. 

Littoral. (Noi) âp bè- bai ; bai hL 

Liturgie. 1.1 phép, phép d^y thir tu* 
câc 1? phép. 

Liturgiste. Ki bièt(ki d^y) càciSphép. 

Livide. Bâm, tim, bâm tim, tài met, 
trâng nh^l, xàm m$t. 

Lividité. Sâc bâm tim, sijr trâng nhgt, 
su- vô vàng. 

Livraison. Si^ giao, sv nOp ; livraisons 
(d'un ouvrage), c}p, t^p. 

Livre, volume. Sâch, quyên sâch ; ou- 
vrir un —, db sâch, mi- sâch ; faire 
un — , dçn sâch. chép sâch ; éditer 
un — , in sâch ; — de prière, sâch 
kinh. 

Livre, poids. Cân, n&a cân. 

Livrée. Ao rièng nhà nào (cho dây té- 
m$c). 



Livrer. Giao, nOp, phé ; — quelqu'un 
à la mort, nOp ai cho chêt ; — un 
secret, tJ ra dieu gi kin ; se —, nOp 
mlnh. 

Livret. Sâch nhô, thu-, tôr. 

Lobe de Foreille. Lâi tai. 

Local, logement. Noi b, nhà h. 

Local (a(^.). Rièng mOt noi, thuOc vé 
no-i nào. 

Localité. Mien, xû-, phu-orng, noi. 

Locataire. Kè tru nhà ngu-ài ta, kS 
b nhô-, kè thuê nhà b. 

Location. S\r thuô, su* cho thuê. 

Locomotive. May kéo xe lira. 

Locution. Câch nôi, tièng nôi. 

Loge. Buông; — de concierge^ bnông 
ki canh cing. 

Logement. Nhà &*, gia eu* ; avoir un 
bon — , cô nhà b tiÇn. 

Loger, habiter. G*, d5 ; — chez quel- 
qu'un, trù nhô-, trp ; — quelqu'un, 
cho d5, chtra chju khâch ; — (con- 
tenir) quelque chose, trir. ' 

Logicien. Hay cir le, cô 1^, kê hay 
lu4n 1 J, ngu-ôi IJ su*. 

Logique (la). Phép lu^n le, phép d^y 
lu^n ly, nghé lujn le ; analyse —, 
sif xét tièng nôi, thir tu* va kièu nôi 
thè nào ; être —, hay If su*. 

Logis. Nhà b ; être au —, b nhà. 

Logogriphe. (Thir) dieu dô. 

Loi. Phép, lé Iu4t ; porter une — ,lftp 
luSt ; casser une —, bâi lujt ; obser- 
ver la —, eu- lu^Lt, chiêu luftl ; se 
faire une — , buOc minh, ra lu^t cho 
minh ; les lois de la nature, thù* tu-, 
chê dO, lu^it ty nhiên. 

Loin, lointain. Xa, xa xôi. 

Loir * Tông thîr. 

Loisible. Nén, dugrc phép. 

Loisir. S\r b nhu-ng, lire thong thà. 
sif phong lun ; avoir du — , ^ thong 
thà, nghî. 

Lombes. TMn, trâi c^t. 

Digitized by VnOOQlC 



LOD 



- 207 — 



LDC 



Long. Dài, rOng, \&n ; habit —, âo 

chùng, âo dài. 
Longane. Qaà nhan, qui long nhan. 
Longanier. Cây long i^ân, cây nhân. 
Longanimité. Dire khoan dong, tinh 

hién lir, dire nhin. 
Longe, corde. Dây da, dây cirang ; — 

de veau, nfra dçc lu-ng bô con. 
Longer. Di men, an l$n. 
Longévité. Tuii già câ, tuai rùa toc h^c. 
Longitude. B4 dçc. 
Longtemps, longuement. Lan, làu dài. 
Longueur. Bé dài, tràng, bé dçc ; 

fendre dans le sens de la —, chè dgc, 

chành dçc ra ; — du temps, su- làu dài. 
Longue-Yue. Ông dôm. 
Lopin (de terre). Mièng dàt. 
Loqoace. Ngoa ngodt, lép bép, kè 

r$m loi, kè nôi chà ch6"t. 
Loque. Giê rach, mành ràch. 
Loquet. Then, then don gành ; pousser 

le —, gài then cfra. 
Lorgner. Liée mât, trông lu-ô-m lu-ôro. 
Lorgnette. Ông dôm. 
Lorgnon. Mi^c khih. 
Loriot, oiseau. Huynh anh, vàng anh. 
Lors, alors. Thi, thl bày giô-; dès —, 

tir lue ày, tù- lue bày gicr; —de, 

lue, chinh lue, dang lue, khi. 
Lorsque. Khi, dang khi; loc. conj., 

lors même que, dii ma... m^c long; 

du giâ nhu*. 
Losange. Hinh bon m$t ngang nhan 

tîrng dôi ma chàng cô ngôc thu-é-c ihçr. 
Lot. Sô, sô ph{ln. 
Loterie. Su- bât thâm, su- du-ç-c hin 

bât thâm.' 
Lotion. Svrjra. 
Lotus, fleur. Hoa sen. 
Louable. Bâng khen. 
Louange. Sy khen, loi khen, sijr 

ngu-çi khen; couvrir de louanges, 

khen lao lâm. 
Louche, grande cuiller. Moi. 



Louche, difforme par les yeux. Ki 
hiêng mât, lé mât; fig., homme —, 
ngu-ôi phàn Irâc ; parole —, loi phân 
dôi. 

Loucher. Hièng mât. 

Louer, vanter. Khen, ngu-çri khen, 
khen lao, khong khen, tâag tien ; 
avoir à se — de quelqu'un, khen (ai), 
ung u-a, lày làm phài mçi dàng ; se 
—, khoe minh ; être loué par tout le 
monde, kè mçi ngy ôi dieu khen. 

Louer, donner à louage. Cho thuê, 
thuê khoan trâng ; se —, làm thuê. 

Loup.Con chô soi, soi rù*ng ; prov. ; je 
tiens le — par les oreilles, câm duôi 
hùm. 

Loup-cenrier. Dâ cllu. 

Loupe, lunette. Kinh hoâ, kinh hi^n 
vi ; —, tumeur, ung bvràru, ung dOc. 

Lourd, pesant. N^g^ n$ng né ; tempé- 
rature lourde, n$ng khi khô chju ; 
— d'esprit, tri chftm, toi d^, toi d$c, 
kè hçc ch^m. 

Lourdaud. Lô khô, ngây d^i. 

Lourdeur. Su- n$ng né ; — dans la tête, 
sur n^g dâu, svr nhùc (rire) dâu. 

Loutre. Con rai, con tày. 

Louve, femelle du loup. Chô soi câi. 

Louveteau. Chô soi con. 

Louvetier. Kè sân chô soi. 

Louvoyer. Gië bên nç bên kia, ch^y bât. 

Loyal, sincère. Trung tin, trung tnfc; 
— , franc, th^t thà, ngay th^t. 

Loyauté. S^r trung tin, long trung, sijr 
th4t thà. 

Loyer. Tien thuê (nhà, ruOng, v. v.). 

Lubie, i h, y riêng, tu- tlnh, tinh y. 

Lubrique. Bnông tuông, xàu net, tinh 
mê dâm di^c. 

Lucarne. Càti si nhi. 

Lucide. Sang, sang chôi ; — , facile à 
comprendre, tè tuông, minh b^ch, 
rô ; raisons lucides, le rd rang. 

IiUciole. Con dom dôqi. 



Digitized by 



Google 



LUS 



— 208 — 



LYR 



Lacraiil. Sinh Içri, sinh ich Ici, cô M 

lai. 
Lucre. Lgi, ïqi lai, ich Ici ; rechercher 

le —, tham cù-a, truc Içri, chen 

Ici. 
Luette. Nâp cu&ng hçng, bâu bao. 
Lueur, clarté. Anh sang. 
Lugubre. Bau don, sâu nâo, thirong 

khôc ; homme —, ngu-ô-i sâu nao, 

ira phién; air (chant) —, cung hàt 

thàm, cung thu-ang. 
Luire. Sang, sang ra, sang sia, nhàp 

nhây. 
Lumbago. Dau luoig. 
Lumière. Sijr sang, ânh sang ; la — du 

soleil, sijr sang m$t 16i. 
Lumignon. Bàc (dâng tâm). 
Lumineux. Sang, sang lâng; fig., rô 

rang, minli b^ch. 
Lunaison (une). Mot thâng, durer une 

— xày ra du m^t thdng. 
Lunatique. Cô b^nh theo cirtrâng ; (ig. , 

thât thu-ô-ng, cô tlnh Ihàt thu-ông. 
Lundi. Ngày thtr bai (trong tuân bây 

ngày). 

Lune. M$t làng(trâng, giàng) ; * nguyêt 
(ngo?it) ; clair de —, sang lâng; pleine 
— , ngày râm ; premier quartier de 
la —, Ihirçrng huyén; dernier quar- 
tier de la — , h^ huyén ; éclipse de 
— , nguyÇt Ihifc ; la — se lève, se 
couche, m$t lâng mçc lên, m$t lâng 
l$n. 

Lunetier. Kè làm ou k^ bân myc 
kinh. 

Lunette. Myc kinh. 

Lunule. Binh cô hinh nguyêt. 

Lupanar. Nhà thâ^ \Au xanh, àng boa 
nguyÇt. 

Lupin. Lijic d$u. 

Lustral. Dùng ma rù-a cho s^ch ; eau 
lustrale, nu-ô-c cam 16, nu-ô-c phép ; 
—, qui arrive tous les cinq ans, thu^c 
vé lufln ngfi ni^ii. 



Lustre, chandelier à plusieurs 
branches. Chân nên treo ; —, éclat, 
sur sang lâng, sijr vân boa; —, 
espace de cinq ans, tuân ngû nién, 
nâm nâm. 

Lustrine. Vii lâng mhng. 

Luth. Bàn câm. 

Luthier. Thçr dông dàn. 

Lutin, éveillé. Nghicb ; —, démon, ma, 
ta ma, âc thân. 

Lutrin. Yen sâch hât. 

Lutte. Su* chông l^i, sir câi nhau, su- 
bàt thu$n, sif rân strc ; une —, vât 
mOt keo. 

Lutter. Bành nhau, cu-ong 1^, chông 
trà, rân sù-c v$t ; — à bras le corps, 
châng cày nhau ; — contre ses mau- 
vais penchants, hum dçp tinh hu- 
minh. 

Luxation. Su- sâi khâp, su- loi xu-ong, 
s\r trât xu-OTig. 

Luxe, somptuosité. Sur xa xl, tinh mê 
sir sang trçmg; s'habiller avec —, 
an m$c long li^n. 

Luxer. Làm cho sâi khâp ; se — un 
bras, sâi cânh. 

Luxueux. Kè tich su- sang trçng ; mai- 
son luxueuse, nhà ru-ôm rà ; repas 
—, tiÇc trçng th5 quâ. 

Luxure. Tinh mè dclm, su- mê dâm, 
câch an ir lâng loàn. 

Luxurieux. Mê dâm dyc, mê cho-i bôi, 
ke theo tinh buông lu6ng, xâu net, 
trai gâi, mê tinh xâc tliit. 

Luzerne. * Long dâm thâo. 

Lycée, collège. Nhà tràng. 

Lycéen. Hqc trè. 

Ljrmphe, maladie, B^nh th&y tliûng. 

L3rnx. Dâ ciu ; fig., avoir des yeux de 
—, cô mât sang nbu- dâ cJu ; tinh 
tu-ông, sâu sâc. 

Lyre. Ci c^, dàn câm ; pincer la —, 
giy dàn câm. 



Digitized by 



Google 



MAC 



— 209 — 



MAI 



M 



Macadam. Tarn hçrp. 

Macérer, infuser. TÂm, ngâm, ngâm 

nirô-c, ngâm ngâm. 
Macération, initision. Sur ngâm niré-c ; 

fig., 86 macérer, s'infliger des ma- 
cérations, ham mînh. 
Mâche. Rau dôc ho^t, * gia trQC hoçt. 
Mâcher. Nhai ; — de la nourriture 

pour un enfant, môm cam. 
Machinal. Vô y, tir nhién. 
Machination. Mu-u chiro-c, mu*u mço. 
Machinatear. Ki bày miru kè, kè )àm 

ditu, kè 10p mu-u. 
Machine. May, then mây ; — à vapeur, 

mày lira ; — hydraulique, may nu-ô-c ; 

— - électrique, mây thu khf âm 

du-oTig; — pneumatique,mây thutkhi. 
Machiner, intriguer. Up mu-u, dùng 

chu-ô-c, làm pliu-ang tliê, mông. 
Machiniste. Thçr mây, kè dùng mây. 
Mâchoire. Hâm, hàm rang. 
Mâchonner, mal articuler. Nôi kliông 

rô, nôi lùng bùng không ro. 
Mâchnré. Nho mât, là di. 
Maçon. Thçr n^, Ihç- xây, thp- ngoa. 
Maçonner. Xây. 

Macre, châtaigne d'eau. Cây au, cîi au. 
Macaler. Làm da, làm o gl, vây va, 

làm cho cô vèt. 
Madame. Rà, dàn bà. 
Madéfier, humecter, Làm cho irô-t ât, 

xàp nu-ô-c, tu-ô-i. 
Mademoiselle. Cô. 
Madone (la). RàtThânh Birc Rà. 
Madré. Giôi, du§, qui quy^t, gian 

giâo, dién dâo, tinh ma. 
Madrier. Phièn ; hOp. 
Magasin. Xu-ftiig, xu-ông dô, nhà dô. 
Mage, prêtre Perse. Thày tè 1? (bén 

Persia). 
Mages (1es>. Ra vua. 



Magicien. Phù thuy, phù chù, d6ng 

phu, con dông. 
Magie. Phép phù thu}, phép thu$t, 

phâp mon ; inventeur de la — , cao 

bien. 
Magique. ThuOc v^ phâp mon ; véphù 

thu^ 
Magistère. Phépday, phép cai,quyén 

bê trên. 
Magistral, grandiose. Sang trçng, 

dâo dâ, quâ phép. 
Magistrat. Quan ; être —, làm quan. 
Magistrature. Rô câc quan ; chù*c 

quan ; câc quan cùii pham. 
Magnanerie. Nhà chân tâm. 
Magnanime, généreux. Quing tâm, 

rông rai, khoan dong. 
Magnanimité, grandeur d'âme. Su- 

dai dam ; —, générosité, tinh rOng 

rai. 
Magnésie. * Bông hoàng thach ou 

hông tu- mOc thuj". 
Magnétique. Thuôc vé dâ nam châm ; 

fluide —, khi h^i dâ nam châm ma 

ra. 
Magnétiser. Pha khi dâ nam châm. 
Magnificence. Sir trong th^ , sir cao 

trong. 
Magnifier. Khen lao, tâng lên, ngirrri 

khen. 
Magnifique. Cao trpng, trçng IhJ. cS 

thi ; —, très beau, tôt quâ sù*c. 
Magnolia. * Cây d^ hçrp . 
Mai. Thâng nâm tây. 
Maie, pétrin. Mâng thàu bOt, thùng 

thf^u hôt. 
Maigre (adj.). Gày, gày guOc, gày gô, 

vô vàng; jour —, ngày kiêng thjl. 
Maigre (subs.). Thjt ngic ; faire —, 

kiêng thjt. 
Maigreur. Sir gày gô, su* ôm nhom. 

Digitized by CjOOQIC 



MAI 



- 210 - 



MAI 



Maigrir. Ra gây mon ; — peu à peu, 

rôn moi. 
Maille. Mât lirôi ; cotte de — , âo ma 
giàp dan mât sât ; loc.^ n'avoir ni 
sou ni maille, chang cô dàng tien 
nào sôt ; avoir — à partir, cô dieu 
câi vu6i nhau. 
Maillet. Câi vo, vô sàm. 
Maillot. Khân bQC trè con. 
Main. Tay, nâra tay ; — de Bouddha, 
' phjt thîi cam ; une — de papier, 
mOt c$p giây ; lever la main (pour 
jurer), gio- tay lén ma thé; (pour 
bénir), gia tay làm phép ; battre des 
mains, v5 tay ; faire signe de la —, 
vây tay; tendre la —, mendier, an 
mày an xin ; tendre la — par ami- 
tié, dâng tay (t& nghia), fig., xin 
giùp ; avoir la haute —, commander, 
cai quan, cai frj ; mettre la — sur 
quelqu'un, bâtai, na troc ai ; mettre 
la dernière — à un ouvrage, chuôt 
viÇc, mai giua viÇc cho xong ; don- 
ner à pleines mains, ir r^ng rai ma 
làm phùc ; boire dans le creux de 
la —, lày tay v^ic nu-è-c, vôc nu-ô-c ; 
avoir le cœur sur la —, th$t thà, ci 
nhân ; en venir aux mains, giao 
chien ; de la — à la —, chuyôn tay. 
Maintes fois. Mâ^ lân, nhiéu lân. 
Maintenir, conserver. Giû*; — une 
affirmation, nôi quyêt, già gi$n ; —, 
consolider, kèm, giû*. 
Maintien, contenance. Rang, hinh. 
Maire. LJ Inrîiig, xâ tnr&ng ; — des 
villes, die IJ. 

Maire. —Le maire annamite est loin 
de jouer le rôle des maires de notre 
pays ; il n*est pas président du conseil 
des notables (thon h$i) ; il est même 
moins élevé dans ce conseil que les 
hu-ODg et le thà cht ; il fait toutefois 
partie des notables majeurs. (V. le mot 
yotnhles). Ce qui lui donne, surtout 



maintenant, une granâe importance, 
c'est qu'il est seul l'agent officiel, ac- 
crédité entre l'administration et la com- 
mune. Il garde le mOc truyÇn, sceau 
en bois, insigne de sa charge, dont il 
se sert pour signer toutes les pièces 
officieUes ; il est chargé des rôles de 
l'impôt et autres pièces officielles de 
l'année courante ; c'est lui aussi qui, 
tantôt seul, tantôt avec l'aide du hu-ong 
thân et du hu-ong hào, premiers nota- 
bles du village, est chargé de lever 
l'impôt et d'en faire le versement. Il 
vise ou légalise toutes les signatures, 
toutes les demandes des particuliers. 
11 doit aussi transmettre à la commune 
les ordres de l'administration et est 
responsable de leur inexécution, s'il 
ne prévient pas l'autorité compétente 
que le conseil des notables n'a pas 
laissé exécuter ses ordres. 

Le maire est élu par les notables. La 
charge lui est généralement conférée 
pour trois ou six ans ; cependant le 
village peut le maintenir dans ses fonc- 
tions aussi longtemps qu'il lui plaît. 
Les fonctions de maire sont presque 
obligatoires de fait, an moins pour un 
certain temps, pour celui des habitants 
que les notables ont élu. 

Dans certains villages, pour remplir 
les antres charges de notables, il faut 
avoir subi celle de maire : intermé- 
diaire ordinaire entre la commune, 
considérée comme personne morale, et 
les représentants du Gouvernement, le 
maire a une situation assez délicate ; 
il ne lui est pas toujours facile de faire 
accorder les intérêts de sa commune 
et les réclamations des notables qui 
sont derrière lui avec les exigences 
ou ordres de l'autorité ; souvent il a 
à jouer un rôle très ingrat et se trouve 
entre le marteau et renclume. 

Digitized by VjOOQIC 



HAJ 



-- iu - 



MAL 



Il n'est procédé à l'élection d'un 
nouveau maire que sur la demande du 
maire en fonctions ou sur celle du vil- 
lage ; c'est le phi ou hnyÇn de la cir- 
conscription qui donne aux notables 
Tordre de se rassembler, et pendant 
ta vacance, c'est le hu*ang hào qui 
remplit provisoirement les fonctions 
de maire. 

Mairie. Dlnh, dinh trung. 
Mais. Lûa ngô, lùa bâp ; un épi de —, 

bîtp ngô ; * ngQC m^ch et bao côc. 
Maison. Nbà ; — d'habitation, nhà &- ; 

— de campagne, nhà xù- que dh nght 
choi, tr^i ; — de plaisance, nhà choi ; 

— couverte en tuiles, nhà ngôi ; — 
couverte en feuilles, nhà la ; — cou- 
verte en chaume, nhà gianh; — 
basse et étroite, nhà lûp thùp ; — en 
briques, nhà g^ch; — en pierre, 
nhà dâ ; — en bois, nhà g5 ; bâtir 
une —, làm nhà, xây nhà ; dresser 
une — en bois, cât nhà ; f'tre à la — , 
b nhà ; —, race , nhà, chi , ho, dông dôi . 

Maisonnette. Léu, nhà léu, nhà nh&. 

Maitre. Thày, chûa, chù ; — d'équi- 
page, ông dOi; — de chant, thày 
d^y bât ; — de musique, thày d^y 
bal àm; — ès-arls, nhiéu hçc; — de 
lettres, — d'école, thày d^, thày gido; 
le — du ciel, Thiên Chûa, Birc Chûa 
[M ; loc. : être son — , îr thong dong 
làm m^c y minh ; être — de soi, tlnh 
tri khôn ; n'être pas— de soi, bat tJnh 
nhân su- ; — autel, bàn thcr chinh. 

Maîtrise. Tràng câc chiî bé giùp hay 
là hât 1?. 

Maîtriser, gouverner en maître. Trj, 
câm quyén. 

Majesté, air respectueux. Sv oai vgng, 
s^ uy nghi, su- nghiém nghi ; —, 
terme honorifique des rois, tȔu Birc 
bÇ h9 ; crime de lèse —, t()i phflim 
dèo quyén. 



Majestnenx. Uy nghi, nghiém trong, 
nghiêm nghi, trong th^. 

Majeur, hors de tutelle. Kèdâ dèn 
tuii du-yc làm chùa minh. 

Major (officier supérieur). Quan gifr 
vi^c (mOt co, mot phân co" binh) ; 
sergent —, ông dOi bon. 

Majorité. Tuii ai dèn thi du*çrc làm 
chûa minh ; — , le plus grand nombre, 
sir h nhiéu ho-n. 

Majuscule. Chu* cài^ ch(r lo-n. 

Mal, douleur. Dau, chirng; —au cœur, 
chùng thi, chirng \qrm ; avoir — à la 
tête, rire dâu ; le —, contraire du 
bien, vive xàu xa, net xâu ; faire le 
— , phfltm toi ; causer du — , làm b^i, 
làm IhiÇt h^i ; — à propos, Irai mùa, 
trâi Ihl, bat ti^n ; dire du — de quel- 
qu'un, nôi hginh, nôi sijr xàu vé ai ; 
prendre en —, hiJu v^ y dOc dû-, 
lliy làm khô chju ; avoir du — , chju 
khô, gang sù-c ; être — avec quel- 
qu'un, nghjch cùng, châng hçrp y, 
bat thujn, gài gâp ; être très — 
(malade), ôm n$ng sàp chèt. 

Malachite. * Th^ch lyc. 

Malade. Ôm, ôm dau, c6 bênh, k^ 
liC't, kè phii b$nh, kJ cJm bênh, kè 
nhuôm bÇnh, kè mâc bênh ; être — , 
ôm, phii bênh ; être très — , ôm rh 
n$ng ; soigner un —, coi sôc kè liÇt. 

Maladie. Bênh, chû-ng b^nh; sentir 
les premières * atteintes de la —, 
muôn ôm, ghê trong minh, u-an 
minh ; — d*oreilles, chù-ng dàng 
dâng; — difficile à guérir, bÇnh 
nan trj ; soigner une —, chira bÇnh, 
irj bênh ; la — diminue, ngôlbÇnh, 
bol bÇnh ; — dangereuse, bC*nh 
nghèo, bÇnh ng$t-, — contagieuse 
bÇnh lây. 

Maladif. Hay ôm, ôm yèu, v5n yêu 
trong minh. 

Maladrerie. Tr^i phong. 



Digiti 



izedbyCnOOgle ^ 



MAL 



- 242 - 



MAM 



Maladroit. Vijmg, ching c6 tài, vô tài. 
Malaise. Su- ghé trong mlnh, sur mudn 

6m, sir se mlnb, su- iran minh. 
Malaisé, difficile. Kilo. 
Malappris. Thâng vô pliép, thô kÇcli. 
Mâle. Vé giftng dire ; un ^ (parmi les 

animaox), con dure, v$t dure ; con 

s5ng ; —, énergique, xirng ngurM 

nam, m^nh me. 
Malédiction. Sir ch&n rlia, loi thé 

r&a. 
Maléfice. Phép phù tho^, sur èm chu, 

bùa mê ; victime d*nn —, phài bùa. 
Malencontreux. Trài. bat tiÇn ; khân 

Malentendu. Sijr lâm, sur vô y. 
Malfaisant- Gian, hay làm sur du*. 
Malfaiteur. Ki Idm sur dû-, thâng tr^m 

cu-ôp, kê ph^un tOi. 
Malfamé. Xâu tièng, cô tiëng xàu. 
Malhabile. Vijuig, vô tài, chàng khéo. 
Malgracieuz. B?tn tinh, tire mlnh, gi^n, 

buôn m^t. 
Malheur. Tai v^, s\r kh&n cure. ; loe. 

adv. ; par —, chstng may ; int. : — à ! 

kh6n cho ! — à moi ! khôn n^ toi ! 

— aux vaincus ! khhn cho kê b^i 

tr4n! 
Malgré. T)*ài y, chSng dành long, ép 

uâng ; — moi, trài y toi, du toi hllin 

ehàng bâng long ; —, que, dii ma... 
Malheureusement. Chling may. 
Malheureux (acy.). Kh6n nçn ; un —, 

kè phài sijr khftn cure. 
Malhonnête, déshonnéte. Xàu, xâu 

xa ; — , grossier, vô phép, que mua. 
Malice, méchanceté. Long ta, lôngdOe 

dia ; — , habileté, sur khôn khéo, sir 

xào kè ; — , enfantillage, sur nghjch, 

tinh ngich. 
Malicieux, méchant. &^e àc, dOc dû-, 

kJ lim làm hçi ; —, habile, khôn, 

hay 14ip mura ; —, malin, nghich, cô 

tinh tr^ con. 



Malin, méchant. Dir, cô long d^c, cô 
tfnh dOc dû-, xàu bung, ki tim làm 
h^ ; -, rusé, qui quai, giJi, kbdn.. 
duÇ ; l'esprit — , qui dOe dur. 

Malingre. Yiu, yen sûre, gây. 

Malintentionné. Cô ^ trài, muin làm 
h^, cô tfnh gian, cô long dOe. 

Malle. Hôm vuông, hôm di dé dùng ; 

— à couvercle rond, hôm vô mâng. 
Malléable. Mém, gièo, chiu dàt dinjrc. 
Malle-poste. Xe tr^im. 
Malmener. L.àm khô si-, bâtbô", khuày. 
Malotru. Thâng vô phép. 
Malpropre. Xâu, ban (hlu, nho no^t. 
Malsain. N$ng khi, khi dOc. 
Malséant. Không phài phép, không 

xirng dàng, không hçp b^c roinb. 
Malsonnant. Loi khô nghe, ngbjch 

cùng, ehàng xûng. 
Maltraiter. Làm khâ, làm khi s^. 
Malveillance. Long dOc, tinh gian, 

bung xâu, svr muftn làm h^. 
Malversation, vol. Sur an bôrt tit^n 

dût), sir làm h^i. 
Malverser, commettre des malversa- 
tions. An bôi tien kho hay là tien 

dân. 
Maman. Mç, bà. 
Mamelle. Vu, vu sira. 
Mamelon. Bôi, côn. 
Mamillaire. Yêm ; mettre un —, raâc 

yêm ; cordon de — , giài yèm. 
Mammifère. (Giông v$t) cô vu. 
Manant. Ngurôi thù que, nhà que. 
Manche long. Bon càn ; — coort, 

chuôi, nâm ; — à balai, càn chii ; 

— de charrue, xeo cày ; — d'outil, 
giàng xay ; — de cognée, qu^ fin ; 

— d'habit, tay âo. 
Manchettes. Tày âo mu-çro; mettre 

des —, kê tay éo murgn ; —, menot- 
tes, thièt lieu tay ; xiéng tay. 

Manchon. Bao tay. 

Manchot. Cut tay. 



Digitized by 



Google 



NAN 



- 213 - 



MAN 



Mandarin. Quan, quaii lô-n. 

Mandann, — Les mandarins sont ré- 
partis en deux catégories (nhi càp) ou 
giai : les mandarins civils, quan vân, et 
les mandarins militaires, quan vo. Ils 
font tous partie d'un des neuf degrés 
ou ph^. 

Aux quan vân seuls sont dévolues 
les fonctions administratives: ils sont 
pris dans la classe des Lettrés ayant 
satisfait aux examens littéraires. Ce sont 
généralement des gens dont Tinstruc- 
tion dans la science des caractères est 
complète. Ils ont étudié la philosophie, 
le droit, la littérature et Thistoire. 

Les mandarins militaires sont choisis 
surtout d*après leurs aptitudes physi- 
ques ; ce n*est que dans les grades très 
élevés que Ton trouve des militaires 
instruits et considérés. 

Le mandarinat est divisé en neuf 
degrés et chaque degré comporte deux 
classes : la 1 (^ on vraie classe (chinh) ; 
la 2e ou suivante (tûng, tông). Ainsi on 
dit : chinh nhàt phàm, mandarin de 
1 re classe du 1er degré, tùng nhàt phàm, 
mandarin de Ire classe du 2e degré. 

Les tableaux insérés p. 214 et 21 5 don- 
nent la liste des principaux mandarins. 
Mandarine. Qui quit; — confite, mât 

quit. 
Mandarinier. Cây quit. 
Mandat, ordre. L6i tmyén, dieu ràn, 

tô^ sirc, vi^c gi dâ giao phô cho ; —, 

délégation, s\r sai c&', s^r chju sai, 

s\r sai cât ; — d'argent, tô^ bào giao 

tien ; — d* arrêt, Irât. 
Mandataire. Ki iïnh vi$c làm thay vi 

ngu-èi khâc, ki ngu-ôi ta da sai cât 

mA li^n vi^c da giao cho mlnh ; faire 

TofQce de — , lieu viÇc da giao cho 

mlnh. 
Mandement. Thu* Birc giam mue, thu- 

chung. 



Mander, faire venir. Mcri, dôi, bào 
dên ; — , faire savoir, nhân tin. 

Mandibule. Hàm rang. 

Mandragore. Cây côi r? nhu- nhàii 
sâm. 

Manège pour les chevaux. Tràng quân 
ngira. 

Mânes (superst.). Vongh6n, h6n, linh 
vi kè chêt. 

Manganèse. ' Bông quÂng th$ch. 

Mangeoire. Màng cft. 

M 'nger. An ; (en parlant de grands 
personnages), xai ; (on dit en riant) : 
lôni, iJrm khîrm ; — peu, an com yêu ; 

— beaucoup, an coro khoê ; — 
gloutonnement, an hhm bàni ; — sa 
fortune, tiéu pha co* nghi^p. 

Mangenr. Kè phàm an, ki hàu im, ke 
an xui xùp. 

Mangoustan, arbre. Cày màng eut ; 
fruit du — , quà màng cyt. 

Mangue. Quâ muôm, quà xoài ; petite 
—, quà quéo. 

Manguier. Cây muôm, cây xoài, cày 
quéo ; ' mang qua thii. 

Maniable, docile. D$ bào. 

Maniaque. Cô y l^i, kè theo y minli, 
thàt thu-ông, sang tinh. 

Manie. Qch thât thtr6-ng, y I9 lùng. 

Manier. Gifr, câm sô^, vuôt ; — habi- 
lement quelqu'un, bièt càcb d^y \Ao 
ai. 

Manière. QÂoh th^, kiâu ; tenter de 
mille manières, thA* tràm nghin 
càch ; de toutes manières, th^ này 
thâ khàc, mpi thè ; chacun agit à sa 

— , ai ai làm m$c y minh ; il n'y a 
qu'une — de, chl cô m^l câcbliÇu... ; 
qui a de bonnes manières, ngu-cri 
Ijch su-, kinh lich, Ijch lâm, tù- tè : 
de — que, cho du-çrc, dâ ma. 

Maniéré. Qnà myc vù-a ph&i, châng 
dan sçr ; style —, kiiu nôi (vièt) vân 
hoa qua le. 

Digitized by VnOOQlC 



Qûnli.. 



MAN ~ 2U ~ MAN 

LES NEUF CLASSES DES MANDARINS CIVILS ET MILITAIRES 
VÂN VO QUAN cru HHAM 

i( cân chinli diên dai hoc sï ; 

Les tù- try ou i van minh di^n dai hoc sï ; 

les quatre colonnes) vu hiên di§n dgii hoc sï ; 

] N dông ciic di^n d^i hçc sï ; 

Chinh... / jpyjjg qii^ni 

- 1 , - \ ti^n quân j dô thông phu 

I I Les ngu quàn ou ^j .„ f ^,,j„g .^u-^ng 

nhXt PHiM.( les cinq maréchaux.) j^-.^ ^^^ ( p^j, ^^^ 

• { hâu quân ' 
,.,, ( Les hiêp hiÇn dai hoc sï ou assesseurs ; 

^ " '( Les sept do thông ou généraux de division. 

Les lue bô thu-çmg Ihu-, présidents des minislères ; 
Les deux censeurs ( dô sâl viÇn ta dô ngtr su ; 

hnpériaux ( dô sât vi§n hiru dô ngijr sir : 
Les ting dàc, gouverneurs de Ire classe ; 
Les Ihông chê, généraux de brigade ; 
Le IhuJ' su- thông chè, vice-amiraux ; 
Le dé dôc, commandant militaire du territoire de 

NHj puÂm...( mu^. 

Les tham tri, conseillers des minislères ; 
Les tuân phîi, gouverneurs des provinces secondaires ; 
Les Ihông chê (quelquefois no sont que de celle 
Tông.. . .(classe); 

Le chu-J-ng vô uy, commandant de la garde impériale ; 
Les dé dôc, généraux des brigades provinciales ; 
Les thu} su- dé dôc, contre-amiraux. 
Les thi lang, assesseurs des ministères ; 
Les hàm lâm viên chu'ô-ng viên h<.)c sï, direrleurs de 
iPacadémie impériale ; 
Chinli. . ./ Le phi thira thiên, gouverneur civil de Huè ; 

Le dai ly tu- khanh, président de la cour de cassation ; 
Les quan bô, préfets de l'impôt ; 
TAM phÀm. . \ Le chânh lânh binh, colonels dans les provinces. 

Les quang lôc tu* khanh, intendants des vivres du 
Ipalais ; 
m. 1 Les bi^n ly, vice-conseillers des ministères; 

* Les sous-gouverneurs du territoire de Huè ; 
Les phô vè, lieutenants-colonels des régiments royaux ; 
Les phô lanh binh, lieutenants-colonels provinciaux. 

Les mandarins de ces trois premiers degrés seuls oui droit au titre de ônglô^n ; par 
exception les quan an sont, par courtoisie, qualifiés de ce titre dans le 4© degré. 

^ Digitized by VjOOQIC 



NAN 



- 215 — 



MâN 



Chinh. 



TL* PHAM . 



Tông. 



NCC l'HAM . 



LI.C PHAM. 



Les bi$n IJ (quelquefois) ; 

Les lang Irung, chefs de division des ministères ; 

Les an sât, mandarins de la justice dans les pro- 
[vinces ; 

Les d^i ly tu- thièu-klianli, vice-présidents de la cour 
,de cassation ; 

Le cu&c tii- gitim sât lùu, directeur du collège im- 
périal ; 

Les chànb quàn co*, commandants des milices pro- 
vinciales. 

Les rapporteurs auprès des ministères, thi giàng 
hoc SI ; 

Les phô quàn ca, commandants en second des milices 
[provinciales ; 

Les quin d^o, gouverneurs des provinces de 3e classe ; 

Les cufcc tfr giâm tu- nghi^p, professeurs du collège 
impérial. 

Les thanh 1^ tir viên ngo^i lang, sous-chefs de bureaux 
des ministères ; 

Les rapporteurs, thj dAc hQC si, ou lecteurs du roi ; 
1 Les dôc hçc, directeurs de l'enseignement dans les 
.'chefs-lieux de provinces ; 

Les phô quàn d^o, sous-chefs des provinces de 3« 
classe ; 

Le khàm thiên giàm cliinh, directeur du tribunal 
d'astronomie ; 
Les chânh quàn lânh, capitaines adjudanls-m^ors. 
.^ Les chu su:, chefs de bureau ; 
( Les quan phh ou tri phù, préfets. 
( Les d6ng tri phi ou suppléants du quan phii ; 
( Les tu- vu, sous-chefs de bureau. 

!Les quan huyÇn, sous-préfets ; 
Les tii cliàu, préfets régissant les contrées sauvages ; 
Les thông phén, chefs de bureau de l'administration 
provinciale ou juges adjoints. 

CliInh. 
Tông.. 



Chinh. 



Tông. 
Chinh. 



( Les kinh Ijch ou greffiers des provinces ; 



tiiIt phIm ) ^ Lesgiâothu, instituteurs au phîi. 

THAT PHAM ./ ^^^ ^^ ^^ ^^^^^^ sous-préfets dans les contrées sau- 

îvages ; 

( Les huàn d?io, directeurs d'études au huy^n. 

Il a encore un 8e et un 9« phàm pour les petits employés. 
(Ce tableau n'est que le résumé d'un travail plus complet qu'on trouve dans 
notre Grammaire, page 196 et suiv.). 



Digitized by 



Googk 



MAN 



— 216 — 



MAR 



Manifestation. Su to ra. 

Manifeste (un). Tô-, ter yêt thj ; — , 
(a4j.)> clair, da ti, rô, minh bach. 

Manifestement. Tô tu-ô-ng, cho minh 
b^ch, rànli rQt, câch trông trài. 

Manifester. Tô ra, nôi ra ; — sa vo- 
lonté, l$u tfnb ; se —, tô ralnh ra. 

Manioc. San tau. 

Manipulation. Su- làm, su* dùng, câcb 
dùng. 

Manipule. Dày manipulô. 

Manipuler. Dung, làm, don, mô dèn. 

Maniveau. Mçt, nçp. 

Manivelle. Tay, tay lâi, giùng xay. 

Manne, panier à pain. Ho thuyén, v6 
de bânh. 

Mannequin. Con bù nhîn . 

Manœuvre (un). Pbu, tèn pbu, pbu 
phen, kè làm thuê, ihqr. 

Manœuvrer, diriger. Dh\, cai tri ; 

— des troupes, layÇn binh ; — user 
d'artifices, dùng munthâm, lAp imru 
kfn nhiÇro. 

Manouvrier. Kè lam thuê. 

Manque. Su* thièu, str màt; — de soin, 
su* vô y, su* cimng lo kï ; — de cou- 
rage, sif nhât gan, tir)h lu-ù-i lïnh ; 

— de fidélité, su* bât trung, su* gian 
ta. 

Manqué, défectueux. Cô loi, châng 
du*çrc Içn ; — , avorté, hông viçc, 
nhÔ* viéc. 

Manquement, faute. Toi, su* lâin. 

Manquer, faire défaut. Thièu ; — d'ar- 
gent, thièu tien bgic ; —, être absent, 
vâng m$t ; — de respect, chang xem 
sao, chSng kinhn^; — à son devoir, 
bô vi^c b^c rainh ; — à sa parole, 
không giû* lô-i, thàl Ifn ; — une occa- 
sion, màt djp lien ; — un oiseau en 
tirant un coup de fusil, bân hông, 
bdn sai ; — de (être sur le point de), 
xuyt xoàt thl . . . 

Mansarde. Gac. 



Mansuétude. Su- thuân thuc, tinh net; 

bien tir, plein de — , bien boà, nhu mi. 
Mante (religieuse). Dq ngu-a. 
Manteau. Âo kboàc ; — de feuille, âo 

to-i. 
Mantille, raantelet. Ào kboàc (dàn bà). 
Manuel (un), livre. Sâch nhô, sach 

cam tay. 
Manuel (adj.). Tbuôc vé tay, tay làm 

du*9*c. 
Manufacture. Nbà bàng, nhà tbçr, lo. 
Manuscrit. Tir viêt, sâch viêt 
Manutention. Su* lo, su* coi sôc (vire 

gi) ; su* âp viC'C, su* cai. 
Mappemonde. Bîn dé dàt trùn. 
Maquereau. Câ chây; * thi ngir. 
Maquignon. Lai ngira, kè buônngi;*a. 
Maquiller (se). Banh phàn, gioi pliàn. 
Marabout (oiseau). Ghim hac. 
Maraîcher. Kè làm vn*crn ; jardin — . 

vu-crn rau. 
Marais. Dông lây, dàt lày. 
Marasme. Sir mon moi ; su* è : — . 

tristesse, su* ru di vi buon ba. 
Marâtre. Me ghè, kè mSu. 
Marauder. Tr^m cu*ô*p. 
Maraudeur. Kè trOm cu-trp, kè di an 

cu*ô-p. 
Marbre. Bâ hoa ; ' cAm th^ch, hoa 

thgch ; recouvrir de — , lût (phùi 

bàng dâ hoa. 
Marbré. Vê nhu* dâ hoa ; giông nliir 

cim Ih^cli. 
Marbrier. Tho ch^jini dâ hoa. 
Marbrière, carrière de marbre. .Mo 

dâ hoa. 
Marbrure. Su- vô dâ hoa. 
Marc, eau-de-vie. Iiu*^u manh bôi lui 

quà nho ma ra ; — , résidu, bâ. 
Marcassin, petit sanglier. Lon loi con. 
Marchand. Kè buôn bân, lâi buôn, 

ngu*ôi lâi buôn ; — .de buffles, lâi 

Irâu ; — en gros, kè bân bàng càl : 

— en détail, kè bân bàng v^t. 



Digitized by 



Google 



AfAR 



— 217 



iMAR 



Marchander. Ma c/S. 
Marchandises. Hàng hoà, dô buôn 
ban ; — avariées, hàng hoâ bir ; 
mauvaises — , cùa hàng xàu ; — qui 
m se vendent pas, hàng è. 
Marche, action de marcher. Su* di hà, 
su- di chai, su* di dàng ; se mettre 
en —, trây di ; — militaire, di t^p 
quân, di dilu quàn. 
Marche, degré d'escalier. B^c, b$c 

thang. 
Marché, lieu de vente Gho- ; aller 
acheter au — , ra chçr mua d6 ; con- 
clure un — , ma cà ; à bon — , rè. 
Marchepied. Bàn dap. 
Marcher, Bi, di bO, di va ; — en boi- 
tant, di nhùc nhîic ; — contre l'en- 
nemi, xuàt trOn ; — dans le chemin 
de la vertu, di dàng nhàn dù-c. 
Marcheur. Kè hay di dàng, k*; di klioJ. 
Marcotte. Ngànb chiét, ngànb da vin 

XDong dàt. 
Marcotter. (3hiêl. vin ngànb cây 

xuong dàt. 
Mardi. Này Ihtr ba (trong tuân bày 
ngày) ; le — gras, ngày tbir ba sàp 
vào mua chay. 
Mare, Bâm, h6, vung nu-trc. 
Marécage. Bong lây, bùn này. 
Marécageox. Dùn lây, cô Idy, cù lô 

niy. 
Maréchal (ferrant). Thçr bit mong 
ngira ; — des logis, ông dOi ; — des 
logis-chef, ông d(}i bon. 
Marée. Con nu-ô-c, nu-ô-c bâ lén xuông, 
nu-érc thuy chit^u ; — haute, chi(5u 
n\r&c \vn, nué-c dây ; — basse, chi^u 
nu*(Vc xuông, niri/c dùng. 
Marge extérieure, d'un livre. Mép ; — 
intérieure, gày ; — d'en haut de la 
page, dâu sâch. 
Margelle. Mé, vién, mi^ng, man. 
Margonillat. Con rfm mîii ' tb^ch 
thùng. 



Marginale (note). Biéu bien (viètj 

vào mép sàch. 
Margoasier ou lilas des Indes ou mœlia 
azedarach. Cây xoan, * luy$n thu. 
Marguerite, fleur. Hoa eue. 
MargniUier. Ông trùm, ki coi vi^c 

nhà thd-. 
Mari. Châng, b^n, nhà. 
Mariable. Cô du tnii ma kèt b^i. 
Mariage. Su- kèt b^n ; sacrement de 
—, phép cu^i, phép bon nhàn, 
phép nhàt pbu nhàt phy ; s'unir en 
— avec, kèt b^n vnôi ; promettre 
une fille en —, gj con ; se promettre 
en —, hua minh se lày nhau ; messe 
de —, l5 bdt tay, lé cu-ôi. 
Mariage. — Comme chez tous les 
peuples qui ont gardé les vraies tradi- 
tions de rhumanité, le mariage anna- 
mite est avant tout un Hte religieux 
qui ne peut s'accomplir validement sans 
l'intervention du chef de la famille, 
considéré dans le culte des ancêtres 
comme une sorte de pontife domesti- 
que. Tout mariage dans lequel on 
n'observe pas les rites du pays, est 
nul devant la loi annamite. 

Les rites ou 1?, prescrits pour la 
célébration du mariage légitime, sont 
actuellement au nombre de cinq, mais 
tous ne sont pas d'égale importance et 
les pauvres gens se dispensent des cé- 
rémonies moins obligatoires. 

1o Le lI H(\i ou la demande en ma- 
riage ; 

2» Le lÉ i)ô LÔ-i ou rotlrandc des 
cadeaux à la future. 

> Le LÉ BÔ TRAU CAU OU LÊ AN TRAl 

CAU (manger le bétel ensemble), en quoi 
consistent proprement les fiançailles ; 

\o Le LÉ cHju LÔ-i, ou la fixation du 
jour du mariage. 

5" Le lÉ r.t-ô-i, ou la cérémonie 
même du mariage. 



Digitized by 



Google 



MAR 



— 218 — 



MAR 



A. La première chose à faire, comme 
partout, c'est la demande en mariage, 
lÉ hÔi ; mais ici, la réserve extérieure 
des mœurs qui est très grande, ne 
permet pas à un jeune homme d'aller 
demander çne jeune fille "en mariage. 
On emploie pour cela des intermé- 
diaires, appelés moi dong, choisis le 
plus souvent parmi les notables de la 
commune qui mettent les deux famil- 
les en rapport, vont d'une maison à 
l'autre porter la demande et les répon- 
ses, et débattent les conditions de l'ac- 
cord. 

D'après la loi chinoise, le père a le 
droit absolu de marier ses enfants com- 
me il lui plait, et sans même avoir be- 
soin de les consulter. Mais le bon sens 
des Annamites ne leur permet pas d'user 
de ce droit à la rigueur, et il est rare, 
croyons-nous, que la volonté des en- 
fants soit sérieusement violentée. Néan- 
moins ce serait se faire une idée tout à 
fait fausse des mœurs du pays, de 
s'imaginer que les parties se choisi- 
sent comme chez nous. Le plus souvent, 
s'ils appartiennent à des familles bien 
tenues, et surtout s'ils ne sont pas du 
même village, les futurs se connaissent 
à peine, car la coutume élève une bar- 
rière presque infranchissable entre les 
jeunes gens des deux sexes. 11 y a donc 
peu de mariages d'amour proprement 
dits. Les jeunes gens sont habitués, 
dès l'enfance, à envisager à un autre 
point de vue le but et l'utilité du 
mariage. Le plus ordinairement les 
enfants s'en remettent à la tendresse de 
leurs parents du soin d'arranger leur 
avenir. 

B, Quand la demande en mariage a 
été agréée, ceux qui ont servi d'inter- 
médiaires débattent la question des ca- 
deaux û offrir à la jeune fille et à ses 



parents. Du reste la coutume a prévu 
dans le détail ce qui doit être offert 
dans chaque position de fortune, et il 
est rare qu'il y ait des difficultés là- 
dessus. 

La loi chinoise qui n'est pas stnti- 
mentale, comme on le sait, appelle cela 
brutalement un marché, et dit que le 
mari achète sa femme. Chez nous, c'est 
presque toujours la jeune fille qui 
achète son mari, en lui apportant une 
dot plus ou moins élevée ; ici au cou- 
traire, c'est le futur (jui fait toutes les 
dépenses. D'après la coutume, ces dé- 
penses sont de trois sortes : 

1 Les cadeaux offerts à la jeune fille, 
ce qui représente notre coii)eille de 
mariage ; ces cadeaux consistent en 
vêtements de soie, colliers, bracelets, 
boucles d'oreilles, le tout plus on moins 
riche, selon la fortune des parties ; 

2o Le repas des fiançailles, pour le- 
quel on doit offrir en cérémonie un co- 
chon renfermé dans une cage en bois, 
deux jarres de vin de riz, un plateau 
de bétel, et un régime ou deux de noix 
d'arec fraîches ; 

3o Une somme d'argent, qui varie 
selon la condition du jeune homme, de 
cinquante ligatures à quarante ou cin- 
quante piastres ou plus selon les condi- 
tions. Cette somme est offerte au père 
de la fille pour le dédommager des 
frais qu'il a dû faire en l'élevant. 

Chez les païens, la remise des ca- 
deaux se fait d une manière très solen- 
nel. On organise tout un cortège, au 
miHeu duquel défilent, au son de la 
musique, les cadeaux dont on tient à 
faire étalage, et qu'on porte sur des 
brancards, au-dessus desquels on étend 
de grands parasols en soie richement 
brodés. Rien de pittoresque conime 
de voir ainsi défiler au millieu da 



Digitized by VjOOQIC 



MAR 



— 219 — 



MAR 



village les robes de soie, les bijoux, 
le porc qui grogne dans sa cage, com- 
me s'il pressentait le sort qai Tattend, 
les jarres de vin, Tarée, le bétel, et 
pour fermer le cortège, les ligatures 
exposées avec ostentation pour faire 
montre de richesse . Tout le long de la 
route, on tire des pétards, à la grande 
joie des gamins du pays, qui suivent 
en chantant, criant et faisant le plus 
de bruit possible. 

Chez les chrétiens, la remise des 
cadeaux se fait plus modestement, et 
sans apparat. Du reste, la plupart sont 
pauvres et se contentent d'offrir quel- 
ques bijoux, avec le bétel et l'arec 
indispensables. 

C. Les présents apportés et revus, 
les futurs échangent une chique de 
bétel, en présence des deux parentés et 
des amis communs qui ont été invités 
à la fête. C*est ce qu'on appelle manger 
le bétel, an trau cau, et ce nte est un 
de ceux dont presque personne ne se 
dispense. Dès lors, le futur est regardé 
comme de la maison ; il doit venir y 
travailler aux semailles, aux moissons 
et chaque fois qu'on a besoin de bras. 
Cela s'appelle làm ni (faire le gendre) 
et c'est un moyen pour les parents de 
h\ futui*e de s'assurer par eux-mêmes 
de l'adresse, des capacités, des vertus 
ou des défauts de celui qui veut épouser 
leur fille. 

l/échange solennel de la chique de 
bétel constitue entre les deux parties 
un engagement mutuel et légal ; cette 
cérémonie est donc comme une espèce 
de fiançailles. 

D. Après quelques semaines ou quel- 
ques mois d'épreuve, on fixe un jour 
pour la célébration du mariage. C'est 
ce qu'on appelle ch|u lô-i (donner pa- 
role). Chez les païens, on consulte le 



sorcier pour le choix d'un jour faste, 
et cela devient l'occasion de nombreuses 
superstitions. Chez les chrétiens, les 
deux parties, accompagnées chacune 
d'un des notables de la paroisse, se 
présentent au prêtre, pour faire publier 
les bans, et déclarer leur intention dé- 
finitive de se marier à tel jour. 

E. Enfin, tous les rites préparatoires 
accomplis, on procède à la cérémonie 
du mariage proprement dit, LécU'CM. 

Chez les païens, cette cérémonie est 
purement domestique, bien qu'ayant 
toujours un caractère religieux, comme 
on va voir. On commence par conduire 
la mariée chez son époux ; elle est re- 
vêtue pour la circonstance d'habits de 
cérémonie, une robe de soie bleue 
ample et traînant à terre, avec de lar- 
ges manches qui tombent jusqu'aux 
pieds, un collier d'ambre à plusieurs 
tours, des bracelets en or ou au moins 
en argent doré à chaque bras. Le ma- 
rié, de son côté, a revêtu ses plus 
riches habits, pantalon et tunique de 
soie, le turban noir en crépon enroulé 
artislement autour de la tête. Arrivés à 
la maison des parents du mari, on 
commence par offrir le sacrifice aux 
ancêtres. Les deux époux se placent 
devant l'autel domestique, ayant au 
milieu d'eux le chef de la parenté, qui 
va offrir le sacrifice. Kn faisant la liba- 
tion de vin, celui-ci dit : « Moi, N., j'ai 
choisi pour épouse à mon fils N., une 
telle, fille de N. Je prie respectueuse- 
m' nt mes ancêtres d'agiéer cette union, 
et d'accorder aux époux une longue vie 
et dix mille prospérités. > 

Alors les nouveaux mariés font cinq 
fois le L^Y (grand salut) devant les ta- 
blettes des ancêtres du mari ; à partir j 
de cette heure, la jeune fille est censée i 
être sortie de sa famille et les ancêtres 



Digitized by VnOOQlt 



MAR 



~ 220 - 



HAR 



de son mari deviennent les siens. Si 
plas tard, elle voulait rendre des hom- 
mages à ses propres ancêtres, elle ne 
pourrait le faire que d'une manière 
privée, car ofûciellement elle n'a plus 
d'autres dieux domestiques que ceux 
de sa nouvelle famille. 

Après le sacrifice aux ancêtres, les 
parents des époux s'asseyent sur le 
siège d'honneur, et ceux-ci les saluent 
chacun de trois la y, en commençant 
naturellement par les parents du mari, 
ensuite ils saluent d'un l^^y les notables 
et la parenté. Avant chacune de ces 
prosternations, le marié étant à genoux 
offre à deux mains le vin de riz et la 
'chique de bétel, qui sont placés sur un 
petit plateau, à tous ceux qu'ils vont 
saluer, ce qui allonge singulièrement 
celte cérémonie déjà assez fatigante. 
Dans les mariages où il y a beaucoup 
d'assistants, les pauvres enfants ne s'en 
tirent pas à moins d'une vingtaine de 
prosternations. Enfin les voilà à eux- 
mêmes : on apporte alors au millieu de 
la salle une petite table et deux sièges. 
Les époux s'asseyent de chaque côté, 
puis l'épouse se levant la première, se 
prosterne devant son mari, qui lui rend 
son salut. Ensuite on verse du vin de 
riz dans deux petites tasses elles époux 
boivent ensemble, sans rien laisser, se 
souhaitent réciproquement toutes sortes 
de prospérités et de bonheur. Alors ils 
prennent leurs tasses vides, qu'ils ren- 
versent l'une sur l'autre en signe qu'ils 
se sont donnés l'un à l'autre et ne font 
plus qu'un. 

Après toutes ces cérémonies, on se 
met à table, et ce sont les nouveaux 
mariés qui servent. Dans ces grands 
festins, tout se fait en un ordce parfai- 
tement hiérarchique. Les hommes et 
les femmes mangent à part. On sert 



d'abord les parents et les notables, puis 
vient le tour des petites gens. ]] n*est 
pas rare de voir se succéder ainsi qua- 
tre, cinq et six tables. Comme les ma- 
riés ne mangent qu'après tous les in- 
vités, il peut arriver qu'ils soient 
forcés d'attendre jusqu'à une heure 
assez avancée de la journée avant de 
rien prendre. Mais les rites et la poli- 
tesse du pays leur imposent cette corvée , 
ce qui fait que chacun s'y soumet gaie- 
ment. 

Le lendemain et les jours suivants, 
les mariés vont visiter les parents et 
connaissances des deux familles. Ici 
recommencent les prosternations, avec 
ToiTrande obligée de vin de riz et de 
bétel et les souhaits de prospérité pour 
les jeunes époux. 

Il va sans dire que toutes ces céré- 
monies ne s'observent que pour les 
mariages avec la femme légitime. Pour 
les femmes de second rang, on y met 
moins de façons : on demande le con- 
sentement de la femme légitime, le con- 
sentement des parents de la fille qu'on 
veut prendre ; on livre en échange une 
certaine somme d'argent, à ses parents, 
et tout est dit. 

En droit, même aux yeux des païens, 
ces sortes d'unions ne constituent nul- 
lement un mariage, mais un simple 
marché. Et cela est si vrai, que, si, à la 
mort de la première femme, on voulait 
élever une femme de second rang à la 
dignité d'épouse, on devrait recom- 
mencer tous les rites, pour que ce 
mariage fût légal. 

Pour les chrétiens, on omet naturel- 
lement tout ce qui regarde le culte des 
ancêtres, qui est remplacé par les bel- 
les cérémonies de la liturgie catholique. 

L'usage général est que les époux 
communient à leur messe de mariage, 

Digitized by VjOOQIC 



MAR 



- 221 



MAR 



ce qui est le meilleut* symbole de Tu- 
nion des cœurs. Après la messe on se 
rend chez le prêtre, à qui le marié 
ofifre à genoux le vin de riz et la chique 
de bétel obligatoires. Pas moyen d*y 
échapper, sons peine de contrister ces 
braves gens. On étend alors une belle 
natte, sur laquelle les deux époux se 
prosternent pour saluer le Père qai 
les bénit et leur donne quelques bons 
avis. Ensuite on fait les saluts aux pa- 
rents, aux notables de la chrétienté, et 
c'est alors seulement que la mariée est 
conduite chez son époux, où toute la 
parenté et les connaissances vont pren- 
dre part au festin des noces, car TÉ- 
glise cathoUque n'a jamais prohibé les 
joies légitimes de la famille ; elle se 
contente d'en retrancher les abus, et 
de les sancti6er par la prière et la mo- 
destie chrétiennes. 

On remarquera que dans tout cela, 
chez les païens comme chez les chré- 
tiens, il n*y a pas trace de mariage 
civil. Chez les païens, le mariage est un 
acte qui relève du culte domestique; 
chez les chrétiens, c'est un des sacre- 
ments institués par Jésus-Christ. Néan- 
moins comme le mariage se rattache à 
la vie civile par les effets qu'il doit 
produire, il est d'usage d'inviter les 
notables du village, et dans certains en- 
droits, d'aller saluer la représentation 
de la commune en faisant la déclaration 
de mariage. Cela s'appelle nOp cheo 
(affermir le mariage), parce que cette 
déclaration donne au mariage force 
légale. Le maire ou le gardien des 
archives donne un acte authentique qui 
devra être conservé, et si les deux époux 
sont du même village, on paie seulement 
une ligature pour droits d'enregis- 
trement; mais si les mariés sont de 
villages différents, il faut payer au 



village qui va prendre un de ses mem- 
bres, un droit plus fort qui peut monter 
jusqu'à une quinzaine de ligatures. — 
Coch, relig. 
Marier (act.). Dirng vç^gà ch6ng; liÇu 

cho ai kètban ; — . bénir un mariage, 

làm phép cu-éi. 
Marier (se). Kèt b^n ; (une femme) : 

gânh vâc, lây ch6ng ; (un homme) : 

lây V0-. 
Marin (subst.). I.inh thn}. 
Marin (adj.). Thuôc vt^ bien. 
Marine, armée ^e mer. Binh thui. 
Mariner. Warp. 
Marinier. Quân bu6m Içt, ban tàu, k^ 

làm nghé thuyén bè (du-ôi sông). 
Marital. ThuOc \é vç- chông, nhirng sir 

thuOc vé vçr chông; la foi maritale, 

nghia vçr chông. 
Maritalement. CiV thôi quen yçr 

ch6ng. 
Maritime. Thu^c vé biârï, giàp bi^n. 

J- du-ôi bi^n, gân bè. 
Marjolaine. C^y kinh gié-i ; * nguti tât. 
Marmelade, confiture. Mirt qui. 
Marmite. Nôi ; — à cuire des méde- 
cines, àm sành ; — à infuser le thé 

de Chine, âm câp siéu, àm chu yen. 
Marmiton. Bèp tuj^. 
Marmot. Thâng bé. 
Marmotte. (Giông) chuOl. 
Marmotter, maronner. Lkm bAm, lùng 

b&ng, nôi thâm, nôi thl thào. 
Marne, terre d'engrais. (Thir) dàtphân. 
Maroquin. Da vât mém dâ dçn. 
Marotte, idée grotesque ou exagérée. 

Sur mê mu&n, su* khao khàt ; chacun 

a sa —, ai ai cûng cô linh J riêng. 
Marque, signe. Dàu, dàu dièm, dàu 

ma nhân ; — de la petite vérole, 

dàu r5 ; fig., homme de — , ngu-M 

sang trQng. 
Marquer. Dânh dàu, làro dàu ma nh$n ; 

— avec un couteau, khâc. 



Digiti 



izedbyCnOOgle 



MAS 



— 222 - 



MAT 



Marqueté. Lang li, s$c so*. 
Marquis. Thiên hô ; hâu. (V. le mot 

Noblesse). 
* Marquisat. Dân xh ihuf^c \ê kè cô 

tu-i^c hâa. 
Marquise, auvent. Mai cùng. 
Marraine. Ngir6i nu* câm dâu trè con 

lue rua toi. 
Marri. Bu6n, buon ba, dau dén, 

thu-ang tiêc, phàn nàn, tui. 
Marron. * Qui thanh cucmg ; qui bàn 

lât ; — à fusée, nhôi ; couleur —, 

vàng hu-am. 
. Marronnier. * Cây bàn l^t ou dai 

bàn m. 
Mars. Thàng ba lây. 
Marsouin. Câ vu-oc, câ cùi, * bô ngu- 

ou lô. 
Marsupiaux. Giông vi)l cô tui di con. 
Marteau. Gai bùa, bùa danh ; — de 

la porte, dùi gô cira. 
Marteler. Lèii, giçt, nÇn. 
Martial. ThuOc vé nghé vô ; — , brave, 

b^o d^n, ni^nh b^o. 
Martinet, fouet. Roi. 
Martin-pêcheur. Cbim trà ; chim bôi 

câ ; trà quan ; trâ khoang ; Ira vua. 
Martre ou marte. Mèo rùng ; ' lào 

Ibir. 
Martyr. Ngu-ô-i tir vi dgio, dàng tir vi 

dîjio ; —, qui souffre beaucoup, kè 

chju khàn khô. 
Martyriser. Bânh chèt ou giêt vi dço ; 

— faire souffrir beaucoup, làm khi, 

gia hinh, hành hlnli. 
Martyrologe . Sâch bien ton eue dàng 

thânh. 
Mascarade. Phuang deo m$t n^. 
Masculin. ThuOc vé giông dire ; —, 

viril, xirn^ nguùi nam, d^i dàm ; un 

enfant du sexe — , trê trai. 
Masque, faux visage. M$t n^, m$t n^c. 
Masquer, couvrir. Che, cbe kln, giû-, 

giâu ; se —, mettre un masque, deo | 



m$t n^, cô m$t mè, m$c m^t na m^ 

m^c; fig., gii hinb. 
Massacrer. Giêt cach tp-n, ehéra chêt. 
Masse, amas. Su-gi to \&n quàchirng; 

kh&i iô-n (giông gi lien nbau) ; dông, 

trô, nhiéu. 
Massepain. Bânh trù-ng. 
Masser. Bôp, dàm bôp. 
Massif, lourd. N^g, n$ng né. 
Massue. Dùi gây. 
Mastic. Nhira vân hu-ong thu. 
Mastication. Su- nhai. 
Mastiquer, garnir de mastic. Giàn, 

gân ; —, mâcher, nhai. 
Masure. Léu ; nlià cô vâch eu nât, 

tu-ô*ng IJ- xuông. 
Mat, sans éclat. Không sang chût nào, 

không cô sâc, den môc. 
Mât de navire. COtbuôm ; le grand — , 

cOtloan, côtlông ; le — de misaine, 

cOt mûi, cOt lOc ; le — d'artimon, 

côt lài, cOt u*ng ; le — de beaupré, 

côt chôt mûi, cOt nga. 
Matador, notable. Quan vién. 
Matelas. D^m, d^m long; — cambod- 
gien, d^m xôp. 
Matelasser. Làm d^m giu-ô-ng. 
Matelot. Ngu-cri buôm Igt ; —, soldai 

de la marine, linh tlmy. 
Matelote. Nhiéu tlnr câ nàu ru-çru. 
Mater, dompter. Trj, but phyc, bât 

làm toi. 
Matériaux. Giông diling ma làm dô gi, 

lài chàl. 
Matériel. Gô hlnh thi, vô bon, chàng 

Ihièngliéng; péché—, t^i phgm bé 

ngoài ma tliôi. 
Maternel. Gô tinh mç, IhuOc vé mc- 
Maternité. Su- làm mç, tinh mç. 
Mathématicien. Thày tbông phép tinii. 
Mathématiques. Phép tinh toân, phép 

tu- thién. 
Matière. Giông vô hôn ; — des sacre- 
ments, chat phép bitich. 



Digitized by 



Cnoogle 



HÉÂ 



— 223 



HÉD 



Matin. Ban sang, buii sang, sang ngày ; 
tio thân ; de grand — , sang sôm ; 
demain — , sang mai ; da — au soir, 
tir sang dèn toi. 
Mâtin. Chô^ chô ngao. 
Matinal. Sang sé-m, thu^c v^ ban sang ; 
—, qui se lève matin, bay ch5i d^y 
s6-m. 
Matinée. Ban sang, baii mai ; le milieu 

de la — , nira buii. 
Matois. DuÇ, qui qay^t. 
Matrice. Long mç ; tir cang. 
Matricule. Sâ, s6. 
Matrimonial. ThuOc vé vçr ch6ng. 
Matrone. Bà, bà lé-n, bà sang trQng, 

ngu-ôi dàn bà. 
Maturité. Su* chin, su- chin chân ; — 

de Tâge, tuai dirng bông, tuii kbi già. 
Maudire. Chûc su- d(r, chiri rua ; —, 

détester, ghét. 
Maudit, exécrable. Bàng ngu-di (a 

ghét ; qnâi %ir ; kè ugu-dri ta da chiri 

ria. 
Maugréer. Tù-c gi^n, làm bÂm, gi^n gàt. 
Mausolée. Mo ma ; pbân roO, lâng. 
Maussade. Buôn, phién long. 
MaOTais. Du-, ac, dOc, chàng lành, 

trâi le ; — - présage, diém sân, diém 

dir ; mauvaise foi, 16ng bât tmng ; 

mauvaise langue, mi^ng dOc ; — 

bruits, tièng d5n xàu ; mauvaise mine, 

m9t mûi xanh xao ; m$t dOc du- ; 

haleine mauvaise, hôimi^ng; trouver 

— , changu-ng, tràch, không nh4n, lày 

làm khô chju ; sentir — , hôi, cô mùi. 
MauTe, ' Rau dông bien, dông hi^n 

thài. 
Mazilaire. V^ hàm. 
Maxime, sentence. Bien lu^n, câu. 
Maximum. Trén bèt ; au —, bât quà, 

cbàng qua là. 
Méandre d*un fleuve. Kbûc (sông); 

v6ng quanh; fig., muu kè, Qhixirc 

mûc, ngéch. 



Mécanicien. Kè coi mây, thçr dông 

tben mây. 
Mécanique (une). Then mây ; la —, 

(science), phép dân câc then mây ; 

adj. vô y, vân, tu- nhién. 
Mécanisme (un). Tben mây; le — 

d*une chose, câch xèp d$t, thù* tu*. 
Méchanceté. Tinh dOc ; dire des mé- 

cbaDcetés, nôi nlivrng loi mât tiông 

tôt nguô-i ta. 
Méchant. Dû-, cô tinh dôc du, cô tinh 

qui, cô bon ma. 
Mèche de lampe. Bàc, tim dèn ; — de 

bougie, nông; — de pétard, ngôi 

phâo ; allumer la —, châm ngôi ; — 

d*instrument à perforer, lu-ôi. 
Mécompte. Su- trông uing, sir trông 

vô ich, su- bông. 
Méconnaissable. Không nh^ m$t 

du-çrc. 
Méconnaître, (^hâng nbô-, bô quên, 

cbàng muôn nhftn lày, cbàng chju thù. 
Méi)ontent. Cbàng dành long, không 

bâng lôijp, không vui long, buôn, 

buôn gi^n ; être — (d'une chose), lày 

làm khô long, khô chju, không chju 

bàng long. 
Mécontenter. Làm phién long, làm 

khô long, làm cho chân ngân. 
Mécréant. Kè vô d^o, ngo^i d^o. 
Médaille. Anh; — indulgenciée, ành 

indu; — d'honneuc, bài lhu-?rng 

công ; — militaire, bài quân công, 

IhuJ-ng dj bOi bài ; — commémora- 

tive, bài nhâc công ; — d'or, kim 

bOi bài ; — d'argent, ngân bOi bài. 
Médaillon. Anh (dông, b^c, v. v.). 
Médecin. Thày lang, thày thuôc, ; — 

ofQciel des mandarins, dieu hO- 
Médecine (la). Nghé thuôc, nghé chûa 

bÇnh; exercer la —, làm nghé thuôc ; 

une —, thuôc, mOt chén thuftc. 
Médeciner, soigner. Gâi thuôc, rjt, 
bôi thuôc, làm thuôc cho. 

Digitized by VnOOQlt ^ 



MÉL 



224 - 



MÉM 



Médiat. Ghibag lien nhau, khàc nhau. 
Médiateur. Kè bâu chû-a, kè giàntioà. 
Médiation, entremise. Su* bâu chû-a, 

sir giàn hoà. 

Médical. ThuOc \ê thày thuàc, thuôc 

vé nghé thoôc ; vertus médicales 

d'une plante, sire sang ci chû-a b$nh. 

Médicament. Thuôc, thu&c men, thuôc 

thang. 
Médication. Câch dçn thuôc, su- chè 

thuôc, sir hôt thuôc. 

Médicinal. Thuôc vê thuôc lh&; plante 

médicinale, thào môc cô sirc chû-a 

b§nh. 

Médiocre. Binh thu-ô-ng, vù-a vây, kénri. 

Médire. Nôi hành, nôi xâi, nôi gièm 

ch{', nôi xàu nguôi ta. 
Médisance. Sir nôi hành; tOi nôi hành. 
Médisant. K<' nôi hành. 
Méditatif (homme). Kè hay suy nghi, 
kè niiil ngày gi«V ma làm viec ngàm. 
Méditation. Su- nguyôn ngâm, su- 

ngâm. 
Méditer, songer. Suy, loan ; — , faire 
la méditation, nguyén ngdm ; — des 
embûches, bày miru.' 
Méditerranée. Ô' giûa dl^t : mer - , 

bi^n trung. 
Méduse (poisson). Con sû-a ; muôt. 
Meeting, réunion. HOi, hôi ngu-ô-i (a 
lâp ma nôi ve viÇc chung nhà nirôr. 
Méfait. ViAc dû-, toi loi. 
Méfiance. S{f chàng tin cAy, si^ so- 

lio^c, su* ngô- vu-c. 
Méfier (se;. Hô nghi, clnmg tin vû-ng, 

ngàr vu-c. 
Mégarde (par). Vô y. 
Mégère. Bàn bà khô an khô h'. 
Mégisserie. Ngh^ thuOc da. 
Meilleur. Tôt bon (V. comparatif dans 
la Gramm.); ramener à une meilleure 
conduite,, khuyôn dtrçrc ai smi tinh 
net mlnh. 
Mélancolie. Sir \\\\\^n rAu. 



Mélancolique, triste. (Hay) phién rau. 
sâu, bù-c mînh ; —, bilieux, cô bênh 
xung khi ; cô mât châu chan. 
Mélange. Su- trOn, su- pha lôn ; —, re- 
cueil, sâch côp nhiéu dieu pha phôi. 
Mélanger. Tr^n, pha lOn, dâ lôn, xâo 
lOn, chê, xôi dô; village formé de 
païens et de chrétiens mélangés, dàn 
xôi do, giàn tông. 
Mélasse. Mât mia. 

Mêlée, combat. Trân, tr§n chien, dâm 

chien ; se jeter dans la — , ra tr^n. 

Mêler. Pha lôn, chô, trôn ; — à la 

terre, sàt dàt ; se — d'une affaire. 

giàn mînh vào, giây mînh vào viêc gî ; 

se — , s'embrouiller, ra rôi rit. 

Mélèze. * D^ch tien tông, * sam thu. 

Melia azédarach. Cây xoan ; da môc, 

xuyên luyén tir. 
Mélodie. Ca, cung bât, tièng bat bùi 

tai, cung bât dip dàng. 
Mélodieux. Ém tai, ém nghe. 
Mélœstoma, arbre. Cây mua. 
Mélomane. Kè mô nghê bât âm. 
Melon. Du*a gang, du-a bcV ; — d'ean 

du-a bau. 
Mélongène, aubergine. Cà. 
Membrane. Da ming. 
Membre. Phau thân th^, phân mînh 
mj\y, chân tay ; fig., être —, faire 
partie, thuOc vi^. 
Même, semblable. Cung mot, cung là 
mot; moi-même, chinh toi, toi choc: 

— , de plus, màl^i. 

Mémoire. Tri nhô- ; qui a bonne —, 
loi tri nhô-, sang da ; qui a mauvaise 

— toi d^ ; rafraîchir la —, nhàc lai : 
réciter de — . doc thuôc long, doc 
on. 

Mémoire, compte, si ; — , livre, sâch 

bien ky. 
Mémoires, histoires. Sâch su-, su- ky : 

— particulières, sâch k4 nhûng 
truyÇn mînh da xem thiy. 



Digitized by 



Google 



MEN 



- 225 



MER 



Mémorable. Bâng ngiràî ta nhé- dèn, 
dàng nhâc l^i, dâng liru 1^ ; action 
—, viÇc ci thi, trçng, cô danh 
lièng. 

Mémorial, livre-journal. Sâch, sâch 
bien ky, nh^t ky. 

Menaçant. Hay de loi; yeux mena- 
çants, trçrn mât, trùng con mât. 

Menace. Lcri de loi, lè-i hâm hè. 

Menacer. 6e loi, de net, de phàt, hàm 
hè ; — de la mort, de giêl ; -— de 
détruire la ville, de triÇt h^ thành. 

Ménage. Cùa nhà. 

Ménagements, égards. Su- miSn thir, 
su- né, sy dong thir. 

Ménager, économiser. B^ dành, ix tièt 
kiÇm, de d$t, an tiôu it; ne pas — 
ses soins, chàng tiéc công gi ma.. ; 
— quelqu'un, Iha, thir, né (ai). 

Ménagère. Ngu-ôi dàn bà çoi soc cù-a 
nhà. 

Ménagerie. Cûi loài v$t. 

Mendiant. Kè an mày, kè khô, ban 
nhân. 

Mendier. Xn mày an xin, di xin, di an 
mày. 

Menée. Mun, kc^, mu-u chu-ô-c, su* l$p 
càch kin nhi^m. 

Mener, conduire. Bu-ajdem, dln, diÇu, 
dât, ch& ; mener des bufOes aux 
champs, di chàn trâu, lùa trâu, 
giong doàn trâu. 

Ménétrier, joueur d'instruments. Kè 
gày dàn. 

Meneur. Ki dù-ng dau, kè giyc. 

Méninges. Ba lu-çrt da bao ôc. 

Méningite. Bçnh da bao ôc. 

Menottes. Tbièt lieu tay, xiéng tay. 

Mense, revenu. Lçi 10c. 

Mensonge. Loi nôi dôi, si^ dôi trà ; dire 
un — , nôi dôi. 

Mensonger. Bôi trà, gii, ching th$t ; 
discours —, bài man trà dâ bày d$t. 

Mensnel. Xiy ra m5i thàng mOt lân. 



Mental. Cô trong tri khôn ; restriction 

mentale, loi quanh, loi luii dôi. 
Mentalement. (Cô) trong tri khôn. 
Mentenr. Hay nôi dôi, kè nôi dôi. 
Menthe. Rau hûng. 
Mention ; faire mention de quelqu'un. 

Nôi dên ai ; faire — de quelque chose, 

nhâc l^i su* gi. 
Mentionner. Nôi dèn ai, nhâcl^isu- gi. 
Mentir. Nôi dôi, nôi dieu gi chàng thât, 

man trà ; — à quelqu^un, nôi dôi ai ; 

— en parlant de quelqu'un, nôi dôi 
\ê ai. 

nfenton. Câm. 

Menu, carte d'un repas. Vé dô an. 

Menu (adj.). Nhô ti ti ; couper —, bâm 

vun, chém vun, nàt b$y ; le — peuple, 

dàn phàni, dàn den, dàn ngu. 
Menuiserie. Nghé g5, nghé thçr môc. 
Menuisier. Thçr mOc 
Méphitique. Hôi hàm, thôi tha, thôi 

hoâc, cô mùi hàm khâm. 
Méprendre (se). Lâm, lâm iSi. 
Mépris (v. mépriser) ; tordre la 

bouche en signe de — , btu moi ; 

encourir le — de quelqu'un, ph&i 

ai khinh chê minh ; au — de, 

chSng xem sao dèn. 
Méprisable. Bàng khinh, hèn h^. 
Méprisant. Kiéu hành, kè khinh ché. 
Méprise. Su* sai lâm. 
Mépriser. Khinh de, chê, chê bàc, 

khinh bàc ; — la vie, chîng kè sao 

su- sông ; —la mort, chàng xem sao 

su- chèt, chàng lo dèn chèt. 
Mer. Bè, bien, hài (ch.) ; en haute —, 

bien khai ; voyager en —, vu-ç-t bien ; 

— tranquille, bien phàng l$ng ; — 
agitée, l()ng giô cà sông ; avoir le 
mal de -, say sông, chông ra$t, 
non long. 

Mercantile. ThuAc vé sy bnôn bân. 
Mercenaire (homme). Kè làm viÇc cho 
du'9'C cônglênh ; kè làm thuê mu-ô-n ; 
15 

Digitized by CjOOQIC ^ 



MER 



— 226 — 



MET 



-— soldat, linh thuô ; travail —, 
viçc kè làm lày tien công, viÇc làm 
vi công. 

Mercerie. C&a hàng xén. 

Merci; dire — . Câm cm, dOi on, 
giâ on ; Dieu —, on Birc Chùa Lcri 
thxrong ; être à la — de, fr t^i, h 
qayén. 

Mercier. K£ ban hàng xén. 

Mercredi. Ngày thù- tir (Irong tuân 
bay ngày) ; le — des cendres, ngày 
l?lo. 

Mercure. * Thîiy ngân. 

Mère. Mç ; mSu (ch.) ; belle — , (mère 
du mari), mç ch6ng; (mère de la 
femme), me vç- ; (femme d'un père 
veuf), me ghè, dl ghè ; — nourricière, 
mç nuôi, vu nuôi ; la reine-mère, bà 
cuôc mSa; loc. fig. : la — patrie, que 
hirong ; idée —, y gôc, du yen do ; 
Toisiveté est la — de tous les vices, 
sir b nhu-ng giuc làm nhieu su- trài. 

Méridien. Vông chinh ngç. 

Méridienne (faire la). Nght tnra. 

Méridional. Vé phu-ong nam, nam. 

Mérinos, drap. Nhung xe. 

Merisier. Cây anh dào rirng. 

Mérite. Công, công nghiôp, sir dàng 
thu-Jng ; ti(5n công. 

Mériter. Bu-ç-c công lônh, du-çrc bâng 
lAc ; —, être digne, dâng, xîrng 
dâng ; — une punition, dâng ph^t ; 
bien — de la patrie, xuât công giùp 
nhà nu(rc ; sans Tavoir mérité, oan 
irc, vô toi. 

Méritoire. Bàng thu-i-ng. 

Merle. Con sâo, sào dà; — siffleur, con 
khu-ôn ; le — sifÛe, con khu-ôii liôt ; 
le — combattant, cliim bça mi ; le 
— mandarin, con yJng. 

Merveille. Sir I9, I9 lùng, phép 1$ ; re- 
garder comme une — , nguùi ta lày 
làm 1^ ; à — ! tôt, giôi, dào dh ! 

Merreillenx. La lùng, râl hay, gj- Içi. 



Mésalliance. Su* lày bgin kliông tbuôc 

vc bâc minh. 
Mésallier (se). Lày b^in không vira 

b4c mlnh. 
Mésange. Ghim b^c ma. 
Mésaventure. Tich xày ra khôn n^n ; 

su- vô phùc. 
Mésentère. Da mSng bao ruOt. 
Mésestimer. Chang lây làm trong, 

châng chuÇng, lày làm không trong . 
Mésintelligence. Su* bat tliu^, su- 

bàt binh, sy ganli c^nh. 
Mesquin, avare. Ch^t chê, b&n sën ; 

— , petit, hèn, châng xîrng. 
Message. Thu*, tin tire. 
Messager. Kè dem tin, ki bào lin, kè 

thông tin ; expédier de nombreux 

messagers, sai nhiéu' ngu-ôi dem tin 

mçi noi. 
Messe. F^, \^ misa ; grand' —, 1? 

trçng, le bat ; — basse, l5 thu-ù-ng ; 

— de mariage, l5 cu-ôi ; — des 
morts, I? mô, l2 bàn thô- ; dire la 
—, làm l5 ; entendre la — , xem le ; 
servir la —, giùp 15. 

Messéant. Châng xù-ng, châng kbà, 

châng nên. 
Messie. Bàngcû-uthè; Bù-c Chùa Jêsa. 
Mesure. Thu-ô-c do, cài lu-àng, câi lào ; 

— (de vêtements), kich thu-ô-c ; la — 
(en musique), dip dàng ; manquer 
la — (en musique), sai dip ; fig. 
prendre ses —, lo liÇu tnrôc, 
quan phông; être en — sitn, sân 
câ r6i ; outre —, quâ chù-ng, quâ 
lé, tliài quâ; à — , 'tuy nhu-, cù* 
tuy. 

Mesuré. Bâ do, da chiu do ; marcher 
à pas mesurés, di thbng tblnh, di 
nghiêm trang. 

Mesurer. Bo, d^ic ; dong, g^t lày. 

Mésuser. Bùng trâi phép. 

MéUirie. Tr^i. 

Métal. Loài kim, kim ; loài vô hôn. 



Digitized by VjOOQIC 



Mesures 




Tliùng inirù-t 

DÏgSzeJbyVjUD^te" 



Digitized by 



Google 



MET 



— 227 — 



MET 



Métalepsie. Su* dii thir tu* trong câu 

nôi. 
Métallique. ThuOc vé loài kim, bâng 

loâi kim. 
Métallurgie. Nghé loài kim. 
Métamorphose. Su* dâi hinh, su* bien 

tirùng. 
Métaphore. Câch nôi bông, câch nôi 

dôi nghia den ra nghîa bông, an 

ngû-, tû nghia. 
Métaphysique, i^hân phép càch v*) 

nôi vé càc sir chàng cô hînh th^. 
Métaplasme, métathèse. Phép dhï tliû* 

tif chu* trong mot tiêng. 
Métayer. Kè coi sôc nhà va dàt trçi, 

kè lînh thaô ruông Irai. 
Métempsycose. Loân hôi, su- lOn 

kitip. 

Métempsycose. — Le premier ar- 
ticle de la religion bouddhique: « Ne 
tuer aucun être vivant », est basé sur 
la théorie que les âmes passent par les 
corps des différents êtres, avançant ou 
rétrogradant selon leurs mérites ou 
leurs démérites jusqu'à ce qu'étant 
devenues parfaites, elles se perdent 
dans le Nirvana. La conséquence logi- 
que est qu'on doit aux animaux dans 
les corps desquels des âmes humaines 
sont en pénitence le même respect 
qu'aux hommes eux-mêmes ; les boud- 
dhistes convaincus ne devraient donc 
jamais porter atteinte à la vie des ani- 
maux, fnssent-ils d'infectes punaises ou 
d'ignobles poux. 

Cette idée a été formulée par Thich 
ca mâu ni Ph^t dont la doctrine est 
conservée dans les livres bouddhistes. 
Ils enseignent qu'à la. mort des hommes 
les âmes qui ont encore des souillures 
et ne peuvent s'unir à la dinivité qu'ils 
appellent le Nirvana, c'est-à-dire re- 
tourner dans le néant, doivent passer 
en d'autres êtres : THIÈN B^o indique 



la migration des âmes dans les corps des 
oiseaux ; bja b.^o le passage dans les 
corps des vers ou des êtres inférieurs ; 
suc D4iO lorsqu'elles doivent vivre dans 
les corps des six animaux domestiques 
(lue sue) qui sont : le cheval, le bufile 
ou bœuf, le mouton, le porc, le chien 
et la poule ; nhân b^^o exprime le pas- 
sage de l'âme (soit d'un homme, soit 
d'une femme) dans le corps d'un autre 
homme. Enfin si l'âme devient démon, 
son passage se nomme qui bao et si 
elle devient esprit, c'est le thân b^o. 
Toutes ces fadaises ne supportent 
pas la critique et méritent d'autant 
moins d'être réfutées que les néo- 
bouddhistes pas plus que les boud- 
dhistes de naissance n'en tiennent au- 
cun compte dans la pratique. 
Ifétéore. Canh tinh, cinh tinh. 
Méthode. Moo mire, U l5i, cach thê, 

kiêu, mon mach. 
Méthodique. Cô lôi^ cô thir tir, cir 

môn mach. 
Méticuleux. Ràt gan, hay lo srr. 
Métier, profession. Nghê, nghê nghiêp; 
exercer un — , làm nghé ; — à tis- 
ser, giu'ÙTig cui, không ctri. 
Métonymie (httérat.). Càch dùng tiêng 

no thay vi tiêng kia. 
Métoposcopie. Phépxemtu-ô'ngmàbôi. 
Mètre. Thu-ô-c tây, thu-ô-c do ; — (en 

poésie), moo vân tho*. 
Métrique. Thuôc vê mire thu-ô-c ; sys- 
tème — , nhû-ng meo mire theo thu*ô-c. 
Métropole. Tinh chinh. 
Mets. Bô an, dîa an. 
Mettre, placer. B$t, de, xêp ; — ses 
souliers, xô giây ; — un bouton, dom 
eue ; — la table, don bàn ; — son 
espérance, c^y trông (ai) ; — ses soins 
à, làm chu chu châm châm ; — la 
main sur quelqu'un, tra tay bât ai ; 
— de côté, à part, de riéng, di 

Digitizedby VjOOQIC ^- 



MIG 



- 228 - 



MIN 



dành ; — ao jour, publier, in sach ; 

— bas, de ; se — à, commencer, 

bàl dâu, Ira tay vào viÇc ; se — à 

table, ngoi an ; £e — en route, moi 

di, dang trây di ; se — en colère, 

bon giîltn, nô lôn co-n nông tinh ; 

se bien —, an m$c diêm. 
Meuble. B6, àô d^c, câc dô d^ trong 

nhà ; adj. biens meubles, cîia nài ; 

terre meuble, dàt dô cày. 
Meule (de foin, etc.). Bông (ro-m, c5, 

hja, etc.); - (de moulin), côi xay 

bot ; la manivelle de la meule, cài 

giàng xay. 
Meulière (pierre). Hôn dâ cû-ng ngu*ôi 

la diing ma làm c&i xay, dâ côi xay. 
Meunier. Tho- xay bOt, kè xay bOt, kè 

gia gaio. 
Meurtre. T^i gièt ngu-ôi, nhàn mging; 

commettre un —, gièt ngirùi, dânh 

cbêt ai. 
Meurtrier. Hay sinh chêt, d^c ; un - , 

kè giAt ngu-ùi, kè cô toi nhân m^ng. 
Meurtrière. Ma sùng. 
Meurtrir. Bàm, dânb ai nat cà va 

minh. 
Meute. Dàn cliô sân. 
Miasme. Mùi hôi iuim, khi d()c. 
Miauler. Kéu ngoao ngoao. 
Miche. Oành tny. 
Microbe. Nhûng giông v$t nhA IXm ; 

càc giftng bé mon. 
Microscope. Kinb hi^n vi, hoi kinh 

chièu câc giông bé mçn. 
Midi. ïrua, ban tru-a, gicr trua, gio- 

thù- mucri bai ; Taprùs — , buii cliieu ; 

le — (opposé au nord), nam, phuang 

nam, biru-ng nam. 
Mie di^ pain. Ruôt bânh. 
Miel. AlAt ong; faire le —, kéo m§l. 
Miette. Mun bânh. 
Mieux. Tôt bon ; tant —, rang hay. 
Mignardise du langage. Càcli nôi y vj 

kbôn khéo. 



Mignon, délicat. KhJng khânb, raành 

khânb, son son ngirôi. 
Migraine. Cliùng thiên dau thông, su- 

rire dau. 
Migration. Sir sang phiro-ng khâc (ma 

ô), sif thiAn eu*. 
Mijoter. Nâu làu. 
Mil ou millet. * Tiêu mô ; hçil kè. 
Milan, oiseau. Con dieu, chim dieu. 
Milice, armée. B^o binh, binb. 
Milicien. Linh mO> linh kliô xanh, quân 

cuôc. 
Milieu (subst.). Trung dô, rôn, giCra; 

au —, nûa ; au — de, ir giû-a, trong ; 

le — de la soirée, nira hôm. 
Militaire, soldat. Linh. 
Militaire (art). iNghé vô ; adj. lliuôc 

vé linh, thuOc vé ngbé vo ; thuôc vé 

sir dành gi$c. 
Militer. Gang sirc, ra siic ma, cô sirc. 
Mille. Mot nghin (ngàn) ; dix —, mOl 

vgin. 
Millepieds. Câi giô-i, câi cuôn chièu ; 

— d'eau, ruo*i 
MiUet. * Tiéu mô ; ké. 
Milliaire (pierre). 0a môc câm tirng 

nghin bu*6-c mOt. 
Milliard. Cai, m<)t nghlii triÇu. 
Million. Nhàt lri(}u, mOt tràm van. 
Millionnaire. Giâu cô vô su. 
Mime, bouffon. Trô, tuông, tuông t^p ; 

dira bât bOi, thàng hé. 
Mimer, contrefaire. But cliuvc choi 

lÛlliiO. 

Mimosa pudica (bot.). Cây màt eu*. 

Minaret. Thâp. 

Mince. Mông, nbi, kém. 

Mine, air. Rang, hiiih, m$t mfii, di^n, 

tu-ô-ng; bonne —, m^t mûi tôt d<»p. 
Mine (d'or, d'argent, etc.). Mô (vàug 

bgc, V. V.) 
Miner, creuser. Khoét, dào, dào haiig ; 

lig., bày muu mço kin nhivm ; se — , 

s'affaiblir, ra kiÇt, mal strc. 



Digitized by CjOOQIC 



MIN 



- 229 - 



MIN 



Minerai. Quanh; — de fer, qaành 

sât ; — de cuivre, quânh d6ng. 
Minéral (un). Kim ; les minéraux, loài 

kim. 
^ Les Annamites comme les Chinois 
admettent cinq corps minéraux : l'or, 
kim (vàng), l'argent y ngàn (bac), le 
cuivre, dong (d6ng), lélain, tich 
(thièc) et le fer, thièt (sût). 
Minéral (adj.). ThuOc \^ loài kim, 

tliuAc ve loài dà. 
Minéralogie. Phép d^y vé câc giông 

kim. 
Mineur, pupille. Kè chu-a dèn tuii 

du-p-c làm chùa rainli ; con trai mo 

coi pliai nhô^ ngiicri bâu chîi. 
Mineur, qui travaille aux mines. Kë 

kliai mu, kc dào mo ; —, soldat, 

linh dào hani, djalôi phuc. 
Miniature. Anh tu-çmg vira nlii vùa 

dçp. 
Minier. Tliuôc ve loài kim, thuAc vé 

mo (loài kim). 
Minime. Miô lâm, nïA qiià sue. 
Minimum. It là, it bèt sirc. 
Ministère, emploi. Ri\n nghiôp, vi^c 

làm, cliùc quyén; prêter le concours 

de son —, giiip ; les ministères, bO- 

En Annam il y a six ministères, lue 
hi), qui sont : 

1o LaibA, le ministère de l'Intérieur; 

2*» H<} bO, le ministère des Finances ; 

S" \a' b{^, le ministère des rites ou 
des cuites auquel on a ajouté depuis 
l'occupation française le ministère des 
affaires étrangères, le bac bO, ou toà 
Uiu-ong b^c ; 

io Hinli b<), le ministère des sup- 
plices ou de la justice ; 

5*» Binh bn, le ministère de la Guerre; 

iV» Công b(), le ministère des Tra- 
vaux publics. 

Chaque ministère comprend : 

a) Le président, thirçrng thu* ; 



h) Deux vice-présidents, Iham tri ; 

c) Deux conseillers, tlii lang ; 

d) Un vice-conseiller, bien ly. 

Pour qu'une affaire soit suivie d'exé- 
cution, il faut que tous les membres du 
ministère soient du même avis: le 
dissentiment de l'un d'eux enti-air.e la 
nécessité d'en référer au roi. 

Les ministres et leurs assesseurs ont 

sous leurs ordres : 
Les délégués à l'intérieur, lang 

trung, chefs de division ; 
Les délégués à l'extérieur, viên 

ngoai lang, sous-chefs de division ; 
Les sous-délégués, chu sir, chefs de 

bureau, plus les sous-chefs de bureau, 

tu- VII, employés ayant rang dans le 

mandarinat ; 
Et enfin de simples écrivains, thu* 

lai, qui n'onf pas rang dans le manda- 
rinat. 
On pourrait traduire comme il suit 

les noms des ministères français : 

Affaires étrangères : toà thuo-ng bgc ; 

Finances : toà hO bA ; 

Guerre : toà binh bO ; 

Justice : toà binh h6 ; 

Cultes : toà le b<) : 

ïntérietir ; toà lai bO ; 

Travaux publics : toà cùiig bf) ; 

Marine : toà thu y bO ; 

Instruction publique : toà hoc bA. 

Ministériel. ThuAc vé bc), chung ; 
buAc ca. 

Ministre d'Etat. Quan thu-çrng thu- ; 
les ministres du Roi, nOi vièn ; le 
chef de cabinet du —, ta ly ; —, 
serviteur, kè giûp vi(>c, quàn hân, 
dây tô-, chàn tay ; les — des man- 
darins, phong lu), thii ha. 

Minois. Mat mûi tôt di^p, m«1t xinb. 

Minoré (clerc). Thày già bon. 

Minorité. Tuoi kê thua du-o-c làm 
chùa minh. 

Digitized by CjOOQIC 



MIS 



230 — 



MOD 



Minuit. Nûa dém, giô* thû* muoi hai 

dôm. 
Minuscule. Nho, hoikém. 
Minute. Phût; une —, mOt pimt; la 

— (d'un acte), chinh ban. 
' Minutie. TruyÇn l$t vàt, dieu le nhè, 

dieu v^t vanh. 
Minutieux. Càn thAn, an ciln. 
Miracle. Phép la, diômia; d\é\x phi 

Ihu-tmg. 
Miraculeux. Xày ra câch la, \q. lùng ; 

ngiroi ta làylàm^a. 
Mirador. Chôi. 
Mirer, viser. Nhâm dich ; se —, soi 

gu-o-ng, câm mât giroiig. 
Miroir. M^t gu-ong, minli kinh ; fig., 

hinlî giong lièl; Joe. : œufs au —, 

tnrng tam tinb. 
Miroiter. Chôi sang. 
Miroitier. Tliçr làm mal giro-ng. 
Misaine (mât de). COt mûi, M 

lôc. 
Misanthrope. Ke. gbét loài nguôi 

ta. 
Mise, tenue. Gach an mite, do màc ; 

— au jeu, cQc. 
Misérable, malheureux. Kb&n n^n, 

khô khân, bâii cimg, dang tliu-ong 

xôt, dâng thâm thirang ; —, cou- 
pable, tbang toi iSi. 
Misère, état malheureux. Sir nghèo 

dôi, su- dôi kbîU ; faire des misères à 

quelqu'un, làm khi cho ai, bât bô*. 
Misère (interj.) ! Khân nan, quai gir ! 
Miséricordieux. Cô long thuong xôt, 

hay thu-ang, nbàn tir. 
Miséricorde, compassion. Long 

thu-cng, long nluin tù-. 
Missel. Sàeh 1^. 
Mission, ordre. Sir sai cir, su* gui ; 

prêcher une — , làm phùc. 
Missionnaire. Cô, linh mue tây, tbày 

cà giàng di^io. 
Missive. Thu-, thu tir. 



Mistral, vent du N.-O. Giô may. 

Mitaine. Bao tay. 

Mite. Con m5i. 

Mitiger. Làm cho ra mém, làm cho 
èm; làm cho de chiu, hô-t ; — une 
peine, bot hinh phat. 

Mitoyen. Giûa, chung. 

Mitraille. Dan ghém. 

Mitrailleuse. Mày chien ban siing dai 
bac. 

Mitre d'évêque. Mû Btrc giâm mnc. 

Mitre. Ke dôi mû giâm miic. 

Mixte. Nùa, bân, giân. 

Mixture. Thuôc chê. 

Mnémonique. (Câch thè) giùp tri nhô-. 

Mobile, motif. Le, le gôc, ci)i re, y 
cîing. 

Mobile, changeant. Hay dôi, chàng 
b(5n, nhe tinb; —, qui peut ètremù, 
hay dông, d5 dem di, d? lue lâc. 

Mobilier, fiô, do d^c, do lé, câc do 
dimg. 

Mobiliser des troupes. Biéu biiih, de 
binh. 

Mode, manière. Câch thè, thôi phép, 
kii^u, Ihê ; —, usage, thôi, Iç, lé l6i, 
thôi tue ; — en musique, cung hât, 
dip dàng. 

Modèle. M^u, ki^u, khuôn. 

Modeler, faire un modèle. Làm mSu ; 
— , suivre un modèle, làm cir mu-c ; 
— un visage en cire, due hinh ngirô-i 
bàng sâp ; — une figure sur l'ar- 
gent, khâc binh ngirôi vào b^c ; se 
— , bât chirô-c, theo chân. ^ 

Modération. Su- giû- mire, câch hr vira 
phâi. 

Modéré. Kè biêt giû- minb, kè cô mire 
viVa phài, cô mire thirô-c; prix—, 
giâ vira phâi. 

Modérer, retenir. Câm Igi, ham, ng5n 
chàn, giû- ; — sa colère, ' dçp corn 
giàn ; — , adoucir, bôi, cbè, chê 
chSm ; se —, giû- minb, thîn minh. 

Digitized by CjOOQIC 



MOI 



— 231 - 



MOI 



Moderne. Vé dôi này, thuôc vé dôi 

kim, mô-i, mai bây giàr. 
« Modeste. Cô net, net na, han hoi, 

khiêm nhircrng, ki giû* ngu quan; 

qui possède une fortune •— , kè du 

iin. 
Modestie. Birc hanh, dire giir ngû 

quan, dire khiêm nhu*çmg. 
Modifier, faire des modifications. Doi> 

sira sang, sfra l^i. 
Modique, peu. NhS, mçn, it, ft vây, 

vùa vAy. 
Modulation. Cang hàt, tièng ngân, su* 

hât êm tai, su- hàt ngâm ngçri. 
Moduler. Hàt, hât djp dàng, hât ngân, 

ngâm nga; — sur un ton joyeux 

hât cung vui mù-ng. 
Moelle des os. Tl vu-ong ; — de jonc, 

tim bàc ; la -^, l'intérieur, niAt, long, 

tâm. 
Moelleux, doux. Ëm ; —, qui a de la 

moelle, dây tl, cô tl. 
Mœurs. Tinh net, phong tue. 
Moi, pronom (V. Gramm. n" 169 et 

suiv.). 
Moignon. No-i chân tay dâ chAt. 
Moindre. Kém, không bàng. 
Moine. Thày dông, ngu-cri tu hành, 

viên tu. 
Moineau. Chim se. 
Moins (adv.). Kém, it hou, không 

bâng ; — de quatre heures, chJuig 

dây du b5n giô- ; plus ou — , environ, 

chîmg dft ; de — en — , mot khi mot 

kém. 
Moire. Lua vôc. 
Mois. Thâng. 

Mois. — Le premier mois de chaque 
saison s'appelle raainh (premier), le se- 
cond trçmg (milieu), le troisième qui 
(dernier) ; ainsi on dira m^h hè, trçng 
hè, qui hè, pour indiquer les trois mois 
de la saisori d'été, manh xuân, trçng 
xuâo, qui xuân, pour désigner les mois 



du printemps. (Ces termes sont plutôt 
employés dans le^ livres que dans le 
langage ordinaire). 

Les douze mois de l'année (mu-ôi hai 
thâng) sont : 

Janvier : Thâng giêng tây ; 
Févner : Thâng hai tây ; 
Mars : Thâng ba tây ; 
Avnl: Thâng tu- tây; 
Mai : Thâng nâm tây ; 
Juin : Thâng sâu tây ; 
Juillet : Thâng bày tây ; 
Août : Thâng tâm tây ; 
Septembre : Thâng ehin tây ; 
Octobre : Thâng mu-ôi tây ; 
Novembre : Thâng mu-ô-i mOl tây ; 
Décembre : Thâng ch^p tây ; 

Les mois annamites s'expriment de 
la même façon en supprimant le mot 
tây (occident) ; mais comme ce sont des 
mois lunaires, ils ne correspondent pas 
aux mois européens ; on ne pourrait non 
plus les traduire par les termes français : 
janvier, février, etc. ; mais on les dé- 
signe par les nombres ordinaux du 
premier au douzième ; on dit par exem- 
ple : le premier niois ou la première 
lune, le 60 mois ou la 6e lune, etc. 

L'année annamite commence géné- 
ralement dans les derniers jours de 
janvier ou dans le courant de février. 
De temps en temps, pour rétablir l'or- 
dre entre l'année solaire et l'année lu- 
naire, les calendriers chinois qui sont 
suivis dans le pays annamite compren- 
nent un treizième mois qui se place, 
non à la suite des autres, mais entre 
deux mois : on rappelle mois interca- 
laire, thâng nhu$D, et on dit, par exem- 
ple : thâng ba.nhu^ pour désigner un 
mois supplémentaire qui prend place 
entre le îje et le 4e. 

Les mois lunaires sont de 30 ou de 
29 jours : ceux de 30 jours, sont appe- 

Digitized by VjOOQIC 



MON 



- 232 - 



MON 



lés Ihâng dix (mois pleins) ou thâng dai 
(grands mois) ; ceux qui ne comptent 
que 29 jours, portent les noms de thâng 
thiêu (mois incomplets) ou thâng ti^u 
(petits mois) ; mais ordinairement le 
dernier jour de nimporte quel mois, 
qu'il soit de 30 ou 29 jours, se nomme 
le 30e jour. 

Moisi. Môc, mue, môc meo. 
Moisir. Môc, mue, ra môc. 
Moisson. Mùa gâl, lùa g$t, mua màng; 
lùa thôc, vu ; la — du 5'ne mois, mùa 
cliièm ; les champs de celte —, d6ng 
chiêm ; la — du 10e mois, mùa thâng 
niirôi. 
Moissonner. G$t, g$t hâi. 
Moissonneur. Thç* g$t ; une bande de 

moissonneurs, bçn thçr gjt. 
Moite. \r&i ât, dâ thâm. 
Moiteur, sueur. Su- u-ô-t m6 hôi. 
Moitié. Nira ; un peu plus que la —, 

thâi bân, bon nfra. 
Molaire (dent). Rang câm. 
Môle. Bô^ d^p, dông dâ ngân nuoc. 
Molécule. Trân ai. 
Molester, vexer. Bât bô-, làm kho si-, 

quày. 
Mollesse (physique ou morale). Sir 
yêu sù-c, su- 0- hcr, su* duinh doàng ; 
s'adonner à la — , mô su- vui su-6-ng. 
Mollet, gras de la jambe. Bâp chân. 
Molleton. Nhung long chien. 
Mollir, s'adoucir. Ra m^m. 
Molosse, chien. Chô ngao. 
Moment. Luc ; encore un— ,mftt choc, 
mOt nhâl ; à ce — là, choc ây, lue ây. 
Momentané. Trong mOt lue, chông 

qua, tçm. 
Momie. Xâc ko cliêt da tlicm Ihuôc. 
Momordica cocincinensis. Cây gàc ; le 

fruit du —, quà gAc. 
Mon, ma, mes IV. Gramm. n» 1i3.) 
, Monacal. Vé thày dông, thu^c \é uhà 
dèng. 



Monade. Trân ai. 
Monarchie. Nu-<Vc cô vua tri. 
Monarchiste. Kè theo bè vua. 
Monarque. Vua, hoàngdè, qoân vu-ong. 
Monastère. Nhà dông, nhà lu, nhà 

ngu-ôi tu hành. 
Monastique. Vê nhà tu hành, thuôc 

vé nhà dông. 
Monceau. Bàng, dông dân, nhiéu. 
Mondain. ThuOc v^ thè gian ; kè hay 

lo \ê dôi này, yêu su- thê gian. 
Monde. Thô, thê gian ; dàt, Ihièn ha ; 
mettre au —, sinh de ; fig., l$p ra ; 
quitter le —, bi thè gian. Le nou- 
veau —, thê gian moi, pbu-ang 
America. 
Monition. Loi d^y bio, loi quô*. 
Monnaie. Tien, b^c ; faire de la —, dii 

tien b^c ; battre —, duc b^c. 
Monnayer. Bùc tien, duc bac. 
Monnayeur (faux). K2 duc ti^n gia. 
Monocle. Mue kinh (cô mOt mal). 
Monocorde, instr. de musiq. Bàn bâu. 
Monolithe. Rang mot bon dâ. 
Monologue. Su* nôi kliô mot minh, loi 

nôi khô cùng minh. 
Monomanie. B$nh dién cuong ; at- 
teint de —, dô- ngu-ôi. 
Monopole. Phép du-çrc bân mot nùnh 
d6 hàng gî, d^c mai m^, sir dông 
ca. 
Monopoliser. Bông câ, giû* câ. 
Monosyllabe. Tièng cô mot vân. 
Monothéiste. Kè tin m^t dàng Thién 

Chùa. 
Monotone, de même ton. Hàng cû* 
mot cung, cîr mOt tryjc mai ; — , fasti- 
dieux, chân. 
Monseigneur, titre. (L^y) Birc Cha. 
Monsieur. Ông. 
Monstre. Vât quai g^, giông «juâi gir 

gOTii ghê ; su- gi gS- Igi. 
Monstrueux. Qum go-, tai quai, gô- 1$, 
xàu xa. 

Digitized by CjOOQIC 



MOR 



a33 — 



MOR 



MoDStniosité. Su- gl 1^ lùng, giftng gl 

quai gir, qnâ phép tu* nhi^n. 
Mont, montagne. Nui, nui non, son ; 

— artificielle, nui cinh ; le haut d'une 
montagne, dlnh nui. 

Montagneux. Ce nui, lâm nui. 
Montant, somme totale. CAng, c^ngcA, 

câc ky ddng ; — d'une porte, thanh 

cira. 
Monter. Lên ; — la garde, canh, câm 

canh ; — en grade, thiing trac ; thang 

quan tien chîrc ; se — , se fournir, 

mua, liÇo âô. 
Monticnle. B6i, con, gô. 
Montre, petite horloge. Dông ho quit ; 

monter one — , v^n d6ng hô ; faire — 

de, phô tnroTig, phô minh, khoe. 
Montrer, faire voir. Ti ra, chl, trS ; 

— le chemin, dan dàng, chl loi ; — 
du courage, ti minh bao ; — la tète 
en dehors, thô ra ; se — , ih minh 
ra. 

Montnenx. C6 nhi^u niii ; chemin —, 

dàng trèo'. 
Montnre. Giông vAt vm ducrc. 
Monnment, tombeau, M6, ma, làng ; 

— en souvenir des morts, m^ chiéu 
hon ; — , témoignage, tich, sir ky, 
hia, mo môc ; — d'architecture, dên 
diii ; on — religieux, nhà thù*, den 
thrr, chùa, mièu. 

Monumental, grand. To Ion, 

Moqner (se). Chô cu-ùi, khinh d^, chê 
nh^o, nh^o bîing ; — des malheureux, 
nôi lân nhàn vu5i kè khôn khô. 

Moquerie. Loi nh^o bâng, si.r ché cuiri* 
su- làm xl nhuc. 

Moral. ThAc vé cûch .^n net o* ; nôi 
ve linh nôt ; théologie morale, phdn 
ly doân luân nhCrng su* lành phài làm 
va nhûng sir dû* phai lành (d^ nià 
sira câc tinh net va giû* dao cho 
nén). 

Morale. Cach an nèi h, tfnh net. 



Moraliser^ réprimander. Mâng ; —, 
prêcher la morale, nôi ve tinh net ; 
làm cho c6 net na. 

Moraliste. Ki chép .sàch v<! càch 
an nîft tr. 

Moralité, sens moral. Câu ki^t&cuôi 
truyOn. V. Morale. 

Morbide. BAc, sinh bônh. 

Morcean, partie. Tàm, mièng, niành ; 
manger de bons morceaux, Un cîia 
ngon, tin cîia miôngchin ; -— , œuvre 
d'art, vi(}clàm, sàch chép. 

Morceler. Phàn r^*, phàn chia. 

Mordant. Hay càn, hay d&t ; —, amer, 
cô mîii the, cay cô, chat ; — , mé- 
chant, kè nôi chi chièt, hay nôi dot, 
nôi bâm bi ; paroles mordantes, loi 
chàm. loi bâm bo. 

Mordions. Q'ich khàng khâng, càch 
chàp nhàt, bat khang. 

Mordiller. Càn, nhai. 

Mordre. Càn, dôt dau ; le poisson 
mordàl'hamevon, cà bat, eâ càn; — 
fig. , nôi chi chièt, chàni choc, nôi bâm . 
nôi tû-c àch, xi'ic bàng. 

Morelle. Con bo bèo ; * thiên phao tù-, 
thién già tfr. ' 

Morfondre (se). Chirc làu, là y làm 
chàn. 

Moribond. Ngirôi dang hàp hài, sàp 
chèt ; — à l'agonie, kJ gàn miÇng lô. 

Morigéner. Ouïr màng, rèii r$p. 

Morne. Ouôn phien, ràu rî, sàu niîo. 

Morose. Oàn tinh, xing (inh, nh$( 
nhiêm, khô an khô îr, cû màu, màt 
mi. 

Morphine. Thooc b^-i suc a phiôn ma 
ra (làm cho ngii mê). 

Mors, llàm thièt, khô-p ; prendre le — 
aux dents, chay diên coong. 

Morsure. Sijr càn, dàu càn, no-i càn. 

Mort (la). Sijr chêl, cài chèt, sir qua 
dôi, m$nh chung ; se donner la —, 
tu- vSn ; près de la — , gân mô. 

Digitized by VjOOQIC 



MOT 



— 234 — 



MOU 



Mort (un). Ngtrcri dfi cliêt, xâc chêt, 

thây. 
Mortaise. Lo ou noi lôm vào. 
Mortalité. Sir chèt, su* lâm chung ; 

sir hay chêt. 
Mortel, qui doit mourir. Kh phài cliêt ; 

không khoi chêt dirçrc ; — , qui cause 

la mort, hay làm cho chêt, dôc ; péché 

—, toi nàng, tOi trpng. 
Mortellement. Câch làra cho chêt ; 

être atteint —, phài (bénh, dSù) 

n$ng dên nSi chêt. 
Mortier, vase à piler. Côi ; — à piler 

le riz, c&i dâm gao ; — à décortiquer 

le riz, c5i xay lùa ; — , mélange de 

sable et de chaux, vôi pha vu&i cât ; 

faire du — , nhào vôi vu-ô-i cât ; — , 

obusier, sûng bân trài phâ. 
Mortifiant. Khô long, rdy rà, làm 

phi^n, eo ôc. 
Mortification. Sir ham tinh xâc thit. 
Mortifier (se). Ham minh, hâm xâc 

thit mlnh ; — quelqu'un, làm (nôi) 

cho ai xhu hS. 
Mort-né. Trè chêt trong bung me 

tru-ô^c khi sinh. 
Mortuaire. Thuôç vé kê chêt, riêng 

kê chêt ; chambre — , bu6ng d^ xâc 

chêt. 
Morue, poisson. Câ thu. 
Monre. Dai, mui dai. 
Monreux. Cô dai, cô mûi dai, cô mii 

gieo giêo, giêo nhu- nhira. 
Mosaïque (faire une). Lât bàng t&m 

vuông giân sâc. 
Mosquée. Chùa, 
Mot. Tiêng, tiêng nôi, loi ; le — 

d'ordre, khâu hiêu ; traduire — à —, 

dich ra tùng tiêng mOt; en un —, 

nôi tât mOt loi, nù-a loi ; un bon —, 

lôrl nôi choi, loi trêu ngu-ôi. 
Moteur. Kê dânh dOng, kê dirng dân, 

kê rung. 
Motif. Le, le giyc, lé làm cho d^nglông. 



Motiver. To lé ra, chirng lé. 

Motte. Hôn dàt, vâng dàt. 

Mou, doux. Mém, ém, bîly ; —, sans 

énergie, non nori, de dông. 
Mouchard. Kê mâch, kê trân to, kê 

giâc, kê chl. 
Mouche. Gon ruoi ; les mouches se 

posent, ruôi b?lu. 
Moucheron. Con bo mat, mu5i mông ; 

petit — (dont la piqûre est très dou- 
loureuse), con rân. 
Moucher (se). Chùi mûi, hî mûi; ^ 

avec les doigts, giay mûi ; — sur 

sa manche, chùi mûi vào tay âo ; — 

une lampe, ngât, khêu dèn. 
Moucheté. Cô vêt, cô vê, \h do, van 

vên, cô vân. 
Mouchettes. Câi c$p nên. 
Mouchoir. Khân tay ; —, fichu, khîin 

quân câ ngu*ôi nu*. 
Moudre. Xay bOt, dâm ra mat. 
Moue (faire la). BÇu bao. 
Mouette. * Thu} kê. 
Moufle, poulie. Nhiêu roc roc Idp 

vuoi nhau ma kéo do nàng. 
Mouflon. Con son dirong. 
Mouillage, port. Cùa, bên tau. 
Mouillé. ir(!rt, \r&i mu-ôt ; tout — , u-ôt 

xirôi mu-ô-t, u-ô-l cà minh. 
Mouiller, humecter. Làm cho irôi àt, 

xâp nirô-c, thâm, tirôi, ngâm nu-ô-c. 
Moulage. Sir làm m^u bâng dàt ; la 

science du —, nghé gêm. 
Moule, forme. Khuôn, m^u. 
Moule, poisson. Irai. 
Moulin. Nhà xay bOt, noi dâm g^o ; 

— à eau, mây xay bOt nu-6-c quay ; 

— à vent, mây xay b(kt giô quay ; 

— à décortiquer, cêi xay lùa ; — à 
vanner, hôm rè lùa, hôm qu^t lùa ; 

— à café, cêi xay cà phe. 
Moulinet (faire le). Xoay, quay g^y. 
Moulu (avoir le corps). Tan xuvnfe 

nât thit ; nhçc m^t quâ sù-c. 

Digitized by VjOOQIC 



MOO 



- 235 - 



MUL 



Moulure. Bàng xoi dirai chân cOt. 

Moarant (un). Ngucri sâp chêt, ngircri 
rinh chèt, kh rlnh sinh thî. 

Mourir. Chèt, qua dô-i, sinh thi, tinjt 
linh lion, lAm chang, ta tliè, màt, \ê; 
— à la rteur de Tàge, chêt non, chêt 
sô-m ; — snbitement, chèt tuoi ; ~ 
de maladie, chèt bÇnh ; — de 
vieillesse, chêt bênh già ; — dans une 
bataille, tu- trAn ; le roi meurt, vua 
bang hâ, an giâ. 

Mouron. ' Toàn phû hoa. 

Mousquet. Sûng hiêp (hoà mai). 

Mousqueton. Sûng hiOp binh kj. 

Mousse^ jeune matelot. Trè tâp nghé 
tàu bè. 

Mousse, sorte de gazon. Rôu, rong 
rèu, ' thanh thai et thai tiâu ; —, 
écume, bçt. 

Mousseline. Vài bông. 

Mousser. Cô bgt, sinh bot, s^u bot, 
noi bot. 

Mousseron, champignon. Nàrn. 

Mousseux, qui est couvert de mousse, 
Cô nhiéu rôu ; — , écumeux, cô nhiéu 
bot. 

Moustache. Bâu mép. 

Moustiquaire. Mân rou5i. 

Moustique. Con mu5i. 

Moût. Ru-gru moi chu-a bong, ru-çru 
ngot. 

Moutarde. Rau cii ; cao h.at cJi. 

Moutardier. Lq cao ch. 

Mouton. Con chien, con cùu. (Cùii est 
le nom du mouton d'Europe, chien 
le nom du mouton d'Asie). 

Moutonner. Nui bçt, soi lén. 

Mouture. Rôt, cua gi da xay bot. 

Mouvement. Sir dông, str lay dOng ; 
se donner du —, mùa nhày, xôc xâc ; 
le — d'une montre, linh bon dông 
hô ; — interne de Tâme, su- mô, 
long d^ng; — trouljle, sir h5n hào, 
sir dày lo^n, su* d^i kbuôn phép 



trong nhà nu-ô-c ; de son propre —, 

ttr y minh, tinh nguy^n. 
Mouvoir, remuer. Làm cho d^ng, 

lung lay, lue lâc, xê djch, chuyêndi ; 

— , émouvoir, làm cho dông long ; 

se —, di, dOng, cira. 
Moyen (subst.). Thê,lhè cach ; inven- 
ter un — habile, 14p phuo-ng thô 

khôn khéo. 
Moyen, ordinaire. Rinh thirô-ng, vira 

trung binh ; prix —, giâ trang. 
Moyennant (prép.). RJri vi ou vi. 
Moyeu. Tum xe. 
Mozette. Ao vai (riéng chirc nào 

trong thânh Ighérêgia). 
Mucosité. Bam, dâi. 
Mucilagineux. Gièo, gièo nhu* nhira. 
Mue. Sir ning, su* nga (long). 
Muer. Rang (long, da) ; — de la voix, 

dâi tièng 
Muet. Ciim, chàng nôi dirç-c, chllng ra 

tièng. 
Mufle. M6m, mo, miÇng. 
Mugir. Rông; le bœuf mugit, bo rông ; 

les flots mugissent, sông kôu ram. 
Mugissement. Tièng rèng, tièng kéu 

ram, tièng lô-n. 
Mulâtre. Ngu-ôi bîri mAl ngu-ôi hàc 

nhàn va mOt ngu-ô-i b^ch nhAn ma ra. 
Mulet, quadrupède. Con lù-a, con la. 
Mulet, poisson. Câ dôi. 
Muletier. Kè coi sôc con la ; kè dan 

xe lira. 
Mulot, rat. Chuôt. 
Multiple. Cô nhièu, nhiéu lân, nhiéu 

nèp. 
Multiplicande. Sô th^t ou sa bi thira. 
Multiplicateur. So phàp ou nguyén 

thira. 
Multiplication. Phép nhAn thùa. 
Multiplier, faire la multiplication. 

Làm phép nhàn thira; —, augmen- 
ter, gàp l^i nhiéu lân, thém ho-n^ 

sinh sin ri^ nhiéu. 

Digitized by VjOOQIC 



MUR 



- 236 — 



MYO 



Maltitnde. Bông, dông ngirôri ; — 
innombrable, dông nhâni d.^l; la-, 
dân, dàn ngu, dân phàm hèn. 

Municipal. ThuOc \é xa, thuOc vt^ 
thi^nh ; conseil — , hAi câc quan 
viên. 

Municipalité. IIAi câc qaan viôn. 

Munificence. Sif ban cfia rAng rai, 
lin h rông rai. 

Munir^ fortifier. Xùy tbành, dàp lûy, 
sdm sCra clio châc, che chSr. 

Munition, provision. Câc do cân. 

Muqoeux. Hay sinh ùom ; c6 do-ni ; 
gieo nhir nhira. 

Mur (sobsl.). Tirônig, vârh ; un— en 
briques, tu-ông g^ich ; un — en tor- 
chis, vâch dàt, vâch trî\u, vâcli vôi. 

Mûr (adj.). Chin;. juste — , chin t(Vi ; 
trop — , chin nSu, chin quâ, chin 
mom, chin nhûn ; âge —, dâ khi già, 
iuh'i dirng bông 

Muraille. Tuùng, vâch, tliành lûy ; la 
grande — (de Chine), * van ly tràng 
thành. 

Mûre, fruit du mûrier. Quà giâu ; — , 
fruit de la ronce,^ qu?i mâm xùi. 

Mûrement. Câch y tii-, khôn ngoan^ 
cAn tli$n, rho chin chân. 

Murène, poisson. * Dong ngu-, câ kun. 

Murer. Xây tu-crng chung quanh. 

Mûrier. Cây giâu ; — de i^hine, cây 
giâu lâu; — à papier, cây du-ô-ng, 
* càu bi thu. 

Mûrir, rendre mûr. Làm cho ra chin ; 
— , devenir mûr, ra chin, ncn chin. 

Murmure. Si^ lam bc\m, lè-i lùng bùng ; 
léger — de Teau courante, nuo-c 
chay diu diu. 

Murmurer, se plaindi*e à voix basse. 
Lam bam, lung bùng; — à l'oreille, 
noi nho tirng, ri vào tai ; — , faire 
entendre un liniit sourd, kêu âni âm, 

• kèu ào ào, kêu 6 6. 

Murraya, plante, Cây cù-t dé. 



Musc, animal. Con xç hu-o-ng; sentir 

le —, co mùi x?. 
Muscadier. ' Nhuc dâu khé^u. 
Muscat (vin). Ru-oii cô mùi tliom. 
Muscle. G an, co- nhi.ic. 
Musclé, musculeux. Khoc gân, c^ 

nhi^u nhuc cân ; cô thit châc nich, 

cô thit bâp. 
Musculaire. Thuûc vé gân, cô thit 

châc nich thô* thit. 
Muse, déesse de la poésie. But nû- 

thânh su- van chu-o-ng. 
Museau. Mom, mo, môm, miOng. 
Musée. Nhà tich sâch hay là tranh vc, 

V. v. 

Museler. Bông khôp, giàm. 

Muselière. Giâm, khôp. 

Musical. Thuôc \é ca nhac, thuôc vê 

bât âm. 
Musicien. Kè tài bât âm, kè tù-ng nghr 

dàn bât; un — dans l'armée, linh 

thuôc vt^ nhjjic binh. 
Musique. ^g\\è dàn bât, nghé bât âm, 

ngh(^ ca nhac ; la — du régiment, 

nhac binh. 
Musquer. Plia mùi xa, bôi xa. 
Mussœnda, arbre. Cây buô-m. 
Mutation. Su* tiiay doi. su* dôi. 
Mutiler. Chat, cât, bôt, cât bô-t. 
Mutin. Cû-ng cô, khô bâo, bat tri. 
Mutiner (se). Dày loan, làm xôn xao, 

làm nguy. 
Mutinerie, révolte. Str dày loan, sir 

bây hiJL, sir xôn xao ; — de soldats, 

linh cuung phép. 
Mutisme. Sir cr l$ng yen, su* không 

muon nôi. 
Mutuel. Cùng nhau, buôc ca bai bén: 

se porter un — secours, giûp dâp 

nhau. 
Mygale, grosse araignée. (iOn rén 

lô-n. 
Myope. Qin thi ; âp nhan. 
Myosotis. * Soi) miéu nhi nhan. 

Digitized by VjOOQIC 



Digitized by 



Google 



Instruments de musique 




Instruments de musique 




Digitized by CjOOQIC 



Ni 
II 



Digitized by 



Google 



NAI 



— 237 — 



NAS 



Myriade. Vgin vgin ; vô vàn vô sô, kê 
chàng xièt. 

Myriamètre. MOt van thiru'c (tây). 

Myrrhe. Mot diro-c. 

Myrte. Giông cày sim, tièm nlm*. 

Mystère. Biéu mâu nhiêni ; les mystères 
de la religion, dieu mâu nhi^m trong 
d^o ; —, secret, dieu kin nhiÇm. 



Mystérieux^ incompréhensible. Mâu 
nhiÇm; —, caché, kin, kin nhiêm. 

Mystifier. Bûnh lùa, nh^o, khi khàm, 
lira I9C, lircrng gat. 

Mystique. Mâu nhi^m, kin nhiêm. 

Mythe, fable. Biéu truyên dài trâ ; 
truyén bày d$l choi ; dieu chàng thàt. 

Mythologie. Truyén càc bi^t thân xu-a. 



N 



Nabab. Vua (trong nu-crc Thiên True). 
Nabot. Ngu cri lat chat, ngu-cri nàm lùn, 

ngu-cri lùn. 
Nacelle. Thuyén, ghe, tàu nlio. 
Nacre. Oc xà cîr. 
Nadir. Bia ha thiên dlnh. 
Nage (être en). Ra mo hôi ; être tout en 
— , ra mo hôi u-ât cà minh, vîi mô 
hôi ; passer un fleuve à la — , bo*i 
qua sông, ngoi qua sông. 
Nageoire. » ày câ ; — de crabe, ngoe. 
Nager. LOi, 10» bo-i, ngoi, nhi trêu m$l 
nuô-c, trôi ; lig., — dansFabondance, 
cô ciia cài du- d^it, sung tûc. 
Nageur. Kè ngoi, kè lOi, kë bo-i. 
Naguère (adv.). Chua bao lâu, bày 

giô*, xu-a nay. 
Naïades. iNhCrng byl nCr giû- cdc sông 

va càc mach nu-6"c. 
Naïi Thût thà, co nhàn, don so", chân 

ttiât, cô tinh chat phâc. 
Nain. Choat nguO-i, ngu-ù-i nho choat. 
Naissance. Su* sinh ra ; jour aimiver- 

saire de —, ngày sinh nh^. 
Naissant. Bang sinh ra, niô-i chju sinh, 
niô-i cô ; la lune naissante, soc nh$t. 
Naître. Sinh ra, ra dô-i, niô-i cô ; — de, 
sinh ra bcri ; fig., côi rê tçi, cô t^i. 
Naïveté. Sir that thà, long ngay tlu)t. 
Naja, serpent. Ràu mang boa. 
Nantissement. Ciia c5, cba dç-. 
N aphte. ' Th^ch nao ru. 



Nappe. Klmn bàn ; — d'autel, khân 
bàn thô* ; une — d'eau, nu-ô-c chày 
l£r lir, vung nu-ô-c, nai lOi. 

Narcisse (fleur). Hoa thuj^ tien. 

Narcotique. Làm cho té mê, hay sinh 
buon ngii. 

Nard, plante. Cày cam tông, thuôc 
cam tông. 

Narguer. Dâng bi, nôi chçc, xo %oe, 
quày. 

Narguilé ou Narghileh, pipe à eau. 
Biêu nu-ôc. 

Narine. Lô mûi ; respirer à pleines 
nai'ines, hông ngù-i. 

Narquois. Hay nh^o, qui quai, tinh ma, 
tiuh anh. 

Narrateur. Kè ki truyCMi, kè ché 
truyên. 

Narration. Bài kè truyÇn, tich truyCMi 
truyvn kè l^i. 

Narrer. Kè, kètruyçn, kè l^i, dien lijii; 
tout — , kè moi sir irur&c sau. 

Nasal. ThuOc vê mûi ; les fosses nasa- 
les, lô mûi. 

Naseau. Mûi, lô mûi. 

Nasillard (son). Gung gi mûi. 

Nasiller. iNôi cung gj mûi. 

Nasse. Lô-, dô, dâng, chà, trùm, nô, 
no-m, d9, hô ; pêcher à la —, doro 
lô-, chàn dàng, ciim dang ; lancer 
la —, thà lô- ; retirer la — ,' càl 



Digitized by 



Google 



NAT 



- â38 - 



NÉA 



Natal. ThuOc vé nhà que ; pays —, nd 
nhà que ; jour —, ngày sinh nh^, 
ngày via ; fêter son jotir —, mùng 
ngày via, an liÇc via, iàm tiêc khdnli 
dan. 

Natation. Su* loi, phép ngoi, str ngoi, 
su- boi ; école de — tràng t^p boi, 
nhà t$p ngoi. 

Natif, originaire de. Dâ sinh ra (noi 
nào) ; —, naturel, cô tinh, vôn cô, 
tu- nhiên. 

Nation. Dàn mOt nu-ôc, dàn, nu-ô-c. 

National. ThuAc vé dân cà nu^ô-c, 
chung. 

Nationalité. Dông dôi, nu-ô-c, loài, 
dàn. 

Nativité. Su* sinh ra ; — de la S»» 
Vierge, ngày sinh nh§i Birc Bà. 

Natte. Chièc chièu ; — bordée, chiêu 
cgip, chièu kè, chiêu mien ; — à 
dessin, chièu hoa ; — petite, chiêu 
lia ; — grande, chièu lien ; — très 
grande et belle, chièu d^i phu-ong 
tich ; — grande et belle, chiêu dîiu ; 
étendre une —, giài chièu ; — de 
bambous, côt ; — cheveux, toc giôc, 

Natter, couvrir de nattes. Giài cliièu; 
— , tresser, giôc toc, dan. 

Naturaliser. Bien tên(ai) vào sô ngu-cri 
nhà nu-ô-c. 

Naturaliste. Kê chép sâch hay là vc 
tranh eu* bàn tinh moi su-. 

Nature, essence des choses. Bàn tinh, 
tinh tu- nliiên ; la — humaine, tinh 
Ihiên h^, loài ngu-ô^i ta. 

Naturel (adj.). Tu- nhiên, bîri su- tu- 
nhiên ma ra ; loi naturelle, lu^t tu- 
nhiên ; mort —, su- chêt bÇnh, lâm 
chung. 

Naturel, caractère. Tinh; d*un — faci- 
le, tinh ngay lành, dS tr ; d'un — 
difficile, ngu-ôi ràt khô tinh. 

Naturellemenf. vSn tu* nhiên, cù* 
tich tu* nhiên, cir lu$t t\r nhiên. 



Naturels d'un pays (les). Ngu-ôi bàn 

cuôc, kê bàn eu*. 
Naufrage. Su- dâm tàu ; faire —, dâm 

tàu, dâmthuyên, chimllm, chim tàu, 

vô- tàu. 
Naufragé (un). Kè d«1m tàu ; un vais- 
seau —, tàu (dâ) dâm. 
Nauséabond. Sinh Iç-m, Iàm cho mudn 

mua, sinh non long, ihn. 
Nausée. Lo-m, chirng Içrm, su- muôn 

thâ ; avoir des nausées, Içrra, muôn 

th5, tho khan, buon non, bon da ; 

fig., lày Iàm chân, lày lâm gôin, chê. 
Nautique. ThuOc vê tàu ; la science —, 

nghé vu-o-t bien. 
Nautonier. Quàn buom l^t, ban tàu. 
Naval. Thuôc vê nghê thuy, thuOc vê 

bien ; combat — , trân thîiy. 
Navet. Cài cîi, la bo. 
Navette à tisser. Câi thoi (d$t cW) ; 

— à encens, tàu hu-ang. 
Navigable. (Sông) tàu bè di du-ç-c. 
Navigateur. Kê hay vu-çrt bien. 
Navigation. Nghê vu-çrt bien, nghê 

vu-çrt tàu; avoir une heureuse — , 
vu-g-t xuôi giô thu^n buôm. 

Naviguer. Vu-o-t biin, di tàu, qua biôn, 
trày di biJn. 

Navire. Tàu ; — marchand, tàu bnôn ; 

— à voiles, tàu buôm ; — à vapeur, 
tim Ifra; — de guerre, tàu chien; 
monter sur un —, xuông tàu ; des- 
cendre d'un — , lên dàt. 

Navrant. Bâng thu-oug khôc, sinh dau 
trong long, dau dô^n, khôn ngin. 

Navrer. Làm cho buon bâ, Iàm dio 
cyc long. 

Ne. (Pour la traduction de cette néga- 
tion, voyez Gramm. n® 446 et soiv.). 

Né. Ba sinh ra, da ra dôi ; premier —, 
con dâu long, dich lir, con cà, tnrJDg 
nam ; nouveau — trè moi sinh. 

Néanmoins. Du thé m$c long, nhu-ng 
I ma, song. 



Digitized by 



Googk 



NÉG 



— 239 — 



NUË 



Néant. Không, hir không ; toutes les 

choses du monde sont sorties du ~, 

bJ-i hu* không cô mçi su* thê gian. 
Nébuleux. Cô mây, mù, cônhiêusirang 

mil. 
Nécessaire. Can, ph^^ phAi cô. 
Nécessairement (adv.). Au là, can 

phài cô, châng thoat du-çrc. 
Nécessité, indigence. Su- thièu thon ; 

—, chose nécessaire, nhirng sir.cân ; 

— , obligation, sir cân phài ; dans 

une si grande — , dang cou hi^m 

nghèo du-ÔTig ày ; faire ses nécessités, 

di giài, di rfra, di vi§c cân. 
Nécessiter. Làm cho ra cân kip. 
Nécessiteux. Kè thièu thon, kè nghèo 

dôi. 
Nécrologie. Sâ nhirng ngu-ôri chèt 

(Irong mOt nàm, v. v.). 
Nécromancie. Phép tri^u bon kè chèt. 
Nécropole, cimetière. Vu-ôn thânh, nai 

tha ma (du-ôi hang dàt). 
Nectar. Cùa gi ngon ngçt ; ce vin est 

un — , ru-çru này ngot giong. 
Nef, navire. Thuyèn, tau; — d'une 

église, long ; — centrale, trung 

tàm. 
Néfaste. Cht dièm dû-, dîr, dôc xàu. 
Nèfle. Quà cÀu khfri. 
Néflier. Cây c.^u khîri, cây cîi khîri. 
Négation. Sir chôi, loi chôi, tièng nôi 

không. 
Négativement. Câch chôi ; répondre 

— , chôi, ihu-a không. 
Négligé (subst.). Bô quân âo chl m$c îr 

nhà. 
Négligé, sans soin. Loi thôi, tre n&i, 

nhèch nhac, chàng dçn dô cho tiêm 

tùt. 
Négligemment. Câch tr$ nâi, cach loi 

thôi, chllng xem sao. 
Négligence. Sir bô viêc, sir tr5 nài, 

su* ching lo kl, su* chang xem sao. 
Négligent. TrS nâi, ki cbâng lo. 



Négliger. fi&, không lo dèn, châng li^u, 

chàng coi sôc ; — un ordre, bS 

chàng giû* lô-i truyén ; — , mépriser, 

châng xem sao, châng sa chi. 
Négoce. Sir mua bân ; faire le —, 

buôn, hànhtbiro-ng phân m^i. 
Négociant (un). Lài buôn, ngu-ô-i buôn 

bân. 
Négocier. Buôn bân, ma cà ; — une 

affaire, bàn bî^c viêc gî. 
Nègre (un). Ngu-ôi den, hâc nhân. 
Négrier. Thâng buôn bân ngu-ôri hâc 

nhân nhu* giông vât vây. 
Neige. Tuyêt ; blanc comme —, trâng 

. nhu* tuyêt ; fig., vô tOi. 
Neiger. Tuyêt sa, nô sa tuyêt. 
Neigeux. Bây tuyèt, cô nhiéu tuyêt ; 

cô hinh nhu- tuyêt. 
Nélomho, lotus. Hoa sen. 
Nénuphar. Hoa siing , * lien hoa ; la 

plante s'appelle * lien ; les fleurs * hà 

hoa ou lien hoa ; les grains * lien tù-; 

la racine * ngau ; la técnle tirée de la 

racine * ngûu phân. 
Néologisme. Phép l$p tièng mô-i, tiêng 

mô-i I?. 
Néopli3rte. Bân d^o mô^i, kè mon nh$p 

giâo. 
Néphrétique. Thuôc vé trâi câl ; co- 
lique —, bÇnh trâi cât. 
Népotisme. Su- tliièn tu* kè thuôc v^ 

minh ; long thu-ong câch riéng. 
Nerf. Gàn, nhuc cân; (ig., l'argent est 

le — de la guerre, tiôn b^c là gi&ng 

rât cân ma dânh gi^c. 
Nerveux. Cô nhiéu gân ; kè chuy^n gân. 
Nervure. Chl. 

Net, clair. S^ch, rô, minh b?ich. 
Netteté, propreté. Su- s^ch se ; —, 

clarté, câch nôi cho minh b^ch. 
Nettoyer. Làm (dânh) cho s^ch. 
Neuf (a4i. num.) Chin ; cun (ch.). 
Neuf, nouveau. Mô-i ; remettre à —, 

sira 1^ nha khi mô^i v$y, cb{ra 1^» 

Digitized by VjOOQIC 



NIT 



— 240 - 



NOB 



Neutraliser, rendre nul. Làm cho vô 
ich ; — un poison, giài dOc. 

Neutralité. Sir &- yen, su* chling bênh 
dàng nào. 

Neutre, indifférent. Không bênh dàng 
nào ; —, ni masculin ni féminin, 
giông giJ". 

Neuvaine (de prières). Tuân câu xin 
chin ngày. 

Neveu. Châu trai, diÇl. 

Névralgie. fi$nh gân, su- chuy^n gân. 

Neuvième. Thù-chin; dÇ ciVu (ch.). 

Neuvièmement. Thû- chin, cliin là. 

Nez. Mûi ; saigner du —, do màu cam, 
sâc mau ; — , siège de l'odorat, sir 
ngfri câc mùi àxxqrc ; — , finesse, su- 
khôn khéo, sir biêt xét ; n'avoir point 
de —, chàng tliinh mûi ; fig., ngu-ôi 
nOl tri, d^n tri ; avoir du — , fig., 
ngu-cri ràt qui quyÇl, ngu-ôi thâm 
thi^m. 

Ni (conj.). Không; ni... ni, dâu... dâu. 

Niais, sot. Dgii, phi IJ, nôl tri. 

Niaiserie. Truy^n nhàm, dieu tièu t4t, 
lài xàng xit ; dire des niaiseries, nôi 
ràrm truyÇn. 

Niche pour statue. Toà tiroTig ; — à 
chien, cïii chô. 

Nichée. Lira. 

Nicher, faire un nid. Làm ta, làm h. 

Nicotine. Nhi^a thu&c là ; ' nhân thao. 

Nid. 0, ta ; — de poule, J gà ; — d'un 
oiseau, ti chim. 

Nièce. Chàu gai. 

Nieller. Gi^n tam khi. 

Niellures (des). Nhirng d6 da gijn 
tam khi. 

Nier. Choi, nôi không, chang xung. 

Nigaud. .N()t tri, d^i dOt. 

Nimbe. Boa hào quang. 

Nippes. Quân âo. 

Nitre. Diém tiéu, " hoi tiêu. 

Nitreux. Cô nhiéu diôra, dây diôm, 
cô mùi diêm. 



Niveau, instrument. Ông thàng bâng, 

thu-ô-c thàng bàng ; prendre le — , 

xem cao bàng Ihê nào. 
! Niveler. San cho thilng bâng, d^ cho 

bâng b$n. 
Nivellement. S^* san cho thàng bâng. 
Nobiliaire (catalogue). Si hhûng nhà 

sang trQUg. 
Noble, qui appartient à la noblesse. 

Sang trçng, ngu-ôi dông dôi sang 

trong, cô tông tôc sang trçng; —, 

grand, vinh bien, qui, cà thi. 
Noblement. Càch cao sang, xù-ng 

ngu-ôi sang trong. 
Noblesse. Dông doi sang trçng ; s\r 

sang trçjng. 

Noblesse. — Au-dessous du roi il n'y 
a pas d'aristocratie proprement dite ; 
l'égalité entre les citoyens est absolue, 
l'accession aux charges est ouverte à 
tout le monde : il n'y a d'autres distinc- 
tions sociales que celles que donnent 
les fonctions, le mérite, la fortune. 
Cependant il y a bien en Giine et en 
Ânnam une sorte de noblesse, mais il 
faut se garder d'entendre cette expres- 
sion au sens européen du mot, c'est-à- 
dire au sens de classe aristocratique 
ayant une part d'influence dans le Gou- 
vernement. 

En eiïet^ nous trouvons dans les deux 
pays un ordre de noblesse divisé en 
cinq degrés ; công, h.\u, bà, îfr, nam. 

On obtient l'un de ces degrés soit à 
la suite d'actions d'éclat, soit en récom- 
pense de services civils distingués. 
Ces degrés de noblesse n'ont aucun 
rapport avec les degrés du mandarinat. 
11 en résulte que tel qui peut n'être qu'un 
très petit mandarin obtiendra par ses 
actions le plus haut degré de la no- 
blesse (công), tandis que tel haut fonc- 
tionnaire pourra n'être gratifié que du 
5o (nam). 



Digitized by 



Google 



NOS 



— 241 ^ 



NOB 



On traduit quelquefois ces degrés de 
noblesse par les titres de duc, comte, 
vicomte, baron et chevalier. Cette tra- 
duction nous paraît assez juste, car elle 
a l'avantage de rappeler un ordre de 
faits qui a existé en Chine comme en 
France. Aujourd'hui ces titres ne don- 
nent droit à aucune fonction politique ou 
administrative ; ils ne sont qu'une sim- 
ple distinction sociale, accompagnée de 
certains droits de préséance dans les 
cérémonies et de quelques immunités 
d'impôt. 

La noblesse se transmet héréditaire- 
ment, mais en diminuant d'un degré à 
chaque génération. Ainsi le fils d'un 
công est tOp âm, héritier de la faveur du 
père, mais il n'a plus que le rang de 
hâu. Son cinquième successeur n'a donc 
plus de litre mais par courtoisie, on lui 
accorde l'épithète de nhiêu àm, béné- 
ficiaire de la protection, et on lui 
maintient l'exemption d'impôt qui s'y 
rattache, mais après lui tout privilège 
cesse. 

Noblesse de Gia Long. — Pour 
récompenser les mandarins qui lui 
avaient été fidèles dans l'adversité et 
l'avaient aidé à reconquérir son royau- 
me, Gia Long institua un autre ordre 
de noblesse comprenant sept degrés. 

Cet ordre prit le nom de Min h nghïa 
CÔNG THAN, c'est-à-dire : ordre des 
sujets lie mérite el de fidélité constante. 

Du l^r au 5*' degré, la noblesse était 
héréditaire et diminuait d'un degré à 
chaque génération : mais le titulaire du 
5^* degré transmettait héréditairement 
son titre, de mâle en mâle, par ordre 
de primogéniture jusqu'à la fin de la 
dynastie des Nguyén. C'était dans ce 
pnncipe d'hérédité attaché au 5o degré 
qu'était l'innovation contraire aux tra- 
ditions du pay9, Quant aux titulaires 



des 6e et 7e degrés, leurs fils étaient 
simplement tihièu àm. 

Minh MÇnh, successeur de Gia Long, 
supprima l'ordre de Minh nghîa công 
thân et ainsi finit cette institution qui 
aurait pu, à la longue, former une classe 
aristocratique héréditaire. 

La noblesse se réduit ainsi à de sim- 
ples distinctions temporaires accordées 
aux sujets méritants, s'aflaiblissant rapi- 
dement à chaque génération, simples 
marques d'honneui* ne comportant 
l'idée d'aucune prérogative politique, 
ne conférant aux titulaires aucun rôle 
dans l'Etat. 

Noblesse des princes du sang. — 
Les princes du sang, ton tu'Ô-c, sont 
rangés dans l'ordre de dignité suivant : 

io Les thân vu-ang, qui portent un 
nom de province, tlnh. 

2»> Les quân vu-o-ng, les thân công, 
les cu6c công et les qu$n công qui 
portent un nom de préfecture, phi. On 
dit par exemple : NghÏa Hung qu.ÎlN 
CÔNG, duc de Nghïa Hung : (littérale- 
ment : công, DUC, qu^n, de la préfec- 
ture, Nghïa Hu-ng, DE NonïA Hl-ng). 

3» Les huyC*n công, qui portent un 
nom de sous-préfecture, huyên. 

4o Les hu-oTig công, qui portent un 
nom de village^ hu-ang. 

Ces titres ne sont donnés en général 
qu'aux princes qui ont une parenté 
proche avec l'empereur, comme les 
fils, les petiis-fils, les frères ou les 
oncles de l'empereur, hoàng tft* ton, 
hoàng bâ thùc. 

Ce n'est que rarement et à cause de 
mérites extraordinaires que des parents 
éloignés de l'empereur obtiennent ces 
dignités. Tous ces titres ne sont plus 
qu'honorifiques bien qu'au principe 
ceux qui les avaient fussent de véri- 
tables princw f^dataire9, vjvont des 

ia 

Digitized by VjOOQIC 



NOM 



^ 242 



NOM 



revenus des terres dont ils portaient 

les noms. 
Ordinairemeni les princes de parenté 

éloignée,appelés TON thÀt, sont décorés 

des titres suivants, mais sans aucun 

nom de terre : ki nôi l^u, k) ngoçi hOu, 

dinh hOu ; Irçr cuôc khanh, ta cube 

khanh, pluing cuôc khanh ; Irç- cuôc uy, 

ta cuôc uy, piuuig cuôc uy ; trçr cuôc 

lang, ta cuôc lang, phung cuôc lang. 

Noce. L? cuôri ; aller à la —, di an 
cu-ôi ; cadeaux de — , cîia miing 
cirô-i ; habit de — , âo nhât binh. 

Noceur. Kê hay choi htri. 

Noctambule. Kè vira ngu vira di ban 
dêm. 

Nocturne. Ban dêm, x5y ra ban dêm ; 
oiseau — , chim cù, chim mèo. 

Noël. Ngày le sinh nliAt Birc Chùa 
.lêsu. 

Nœud. Niit, dày buôc ; — d'un arbre, 
mfa cày, buîru cây ; — difficulté, 
svr rôi rit, sir khô giJi, dieu khuAn 
khùc. 

Noir. Ben, thàm, c6 sac den ; Iiik (cli.) ; 
nuit noire, dém loi d^c. 

Noirâtre. Ben den, xâm. 

Noi cir. Làm cho ra mùi den : — diffa- 
mer, nui xl nhuc, nôi xàu, cJiàm choc 
câch dOc dia. 

Noise (chercher— à). Câi co vuôi (ai); 
cai l5y, mâng, nôi hue h^c, nôi khuc 
kh$c/ 

Noisetier. ' lloàn lOt m?, vicn lAt thu, 
phi m^r. 

Noisette. * Tran phi lîr. 

Noix. QuA hacli dào ; — vomique, * khi 
côc on ma tàn tîr ; — de galle, * m^t 
Ihuc lîr. 

Nom Ton, danh, hiÇu ; — de baptême, 
lên Ihânh ; — de famille, tên hp ; — 
propre, lên tue, lên goi ; -- choisi 
par un mourant ou ses héritiers sous 
lequel il doit être honoré après sa 



/ mort (païen), tên hèra ; donner un 

— , d$t tên ; prendre un —, dôi tên ; 

mon — est, tên loi là ; changer do, 

— , cAi tên ; enfont qui n'a point 

encore de nom, thàng hèn ; signer 

son —, ky tên ; au — de, nhûn danh ; 

au — de (à la place de), thay vi. 

Noms. — Les Annamites, hommes 
et femmes, ont tous trois noms : 

{a) En premier heu le nom de fa- 
mille ou plutôt de tribu. Ces noms^ 
d'origine chinoise, ne dépassent guère 
le chiffre de 450 en Chine, et nous pen- 
sons qu'on n'en trouverait guère plus 
de 50 en Annam ; on ne peut les chan- 
ger sans l'autorisation des mandarins. 

(6) Un petit nom qu'on appelle chu* 
lot ou chîr dfm, ce qui veijt dire : ca- 
ractère ajouté. Les femmes n'en ont 
qu'un qui est Thi ; pour les hommes les 
plus communs sont . Van, Ng9C, Duc, 
Tran. Hûu, Công, Binh, Viêl. Hâ, Sî, 
Hoàng, Huy, Bao, Thièu, Khâc, Cao, 
Quang, Buy, Tien, Ciru, Vi, Cuôc, BjIc, 
Tàt, Binh, Thê. 

(c) Le nom propre de l'individu, le- 
quel est variable à volonté. 

Les chrétiens ont en plus leurs noms 
de baptême qu'ils placent avant le nom 
de famille. 

Les inscrits des villages ont un nom 
officiel, tên bO, qui est le plus souvent 
différent de leurs noms ordinaires. 
D'aucuns se contentent de traduire en 
chinois leurs noms propres et d'en faire 
leurs noirs officiels. 

Les enfants n'ont point de noms pro- 
pres ; on les appelle souvent di, rouge, 
ou bien on les désigne par des numé- 
ros selon le rang dans lequel ils sont 
nés. Le dernier-né s'appelle ût. Les 
païens se plaisent à employer les mots 
les plus grossiers de la langue pour 
I appeler leurs enfants, t^e n'est que lors- 

Digitized by CjOOQIC 



NOR 



— 243- 



NOT 



que les enfants ont grandi qu'on leur 
choisit un véritable nom. 

11 n'est pas rare que les parents chan- 
gent de nom pour prendre celui de leur 
tils aîné ou de leur fille ; ni que les 
grandi-parents prennent les noms de 
leurs petits-enfants. La femme est le 
plus souvent désignée par le nom de 
son mari. 
Nomade, errant. Bi dông dùi, di khdp 

thê gian ; peuple — , dûn nay dày 

mai dô ; dan t^m eu*. 
Nombre. Sa ; la science des nombres, 

phép tinh toan ; — pair, sô chSn ; 

— impair, sô le. 
Nombrer. Bèm, tinh toan, xièt, k^. 
Nombreux. Dông dun, nhi^u. 
Nombril. R6n. 

Nomenclature. S3 câc tén, si bô. 
Nomioal. ThuOc vé tén ; faire l'appel 

—, g9i timg ngu-cri mot. 
Nomination à un emploi. Su- dàt 

chùc, su- bâu lén. 
Nommément. Bicli danh ; chinh tén. 
Nommer, citer un nom. Gçi tén, xu-mig 

tén, gçi dich danh ; —, donner un 

nom, d^t lén ; se —, dOi lén, cô 

tén, tén là ; — , dét liner son nom, 

xu-ng tén. 
Non. Không ; — pas certes, hin 

không ; — plus, cûng không ; — 

que, châng phài là. 
Nonagénaire. Kè du-çrc chin mu*ai luii. 
Nonce. Khàm m^g toà thânh. 
Nonchalant. C hù*, tre nii, ir nhu-ng, 

bièng nhàc. 
Nonobstant. Dû th^ nào ro^clông; triii. 
Nonne, religieuse. Bà mu. 
Non-réussite. Si^ không du-ç'c vive. 
Non-sens. S\r [hï Ij, synghjchnglna. 
Non-valeur. S\r vô ich, vô dyng ; sif 

ching sinh l^c gi. 
Nord. 6âc, bon bâc, phu'O'ng bâc, 

hu'ô'ng bâc. 



Nord-est (vent du). Giô dông bâc, gio 

dông ghé bâc. 
Nord-ouest (vent du). Giô may. 
Noria. Câi mây tât nu-ô-c. 
Normal. Cù- mire, vûa mue, pliai 

meo, nhàm Iu$t. 
Nostalgie. Chîrng niiô- que. 
Notables (les). Quan vién, câc dâu 

mue, câc chirc, hu-ang dich. 

Notables. — Les Notables adminis- 
trent la commune ; on les appelle du 
terme général de hu-ang dich et câc 
chue ou quan vién en langue vulgaire : 
mais ils se 'distinguent en Notables ma 
jpurs, câc chùc lén, et en Notables mi- 
neurs, câc chùc nhi. Les Notables sont 
élus 00 choisis par les Notables existant 
déjà ; d'après la coutume, on les prend 
parmi les gens ayant des terres dans la 
commune, ou y possédant leur habita- 
tion et des richesses, ou habitant sim- 
plement le village, mais jouissant d'une 
grande réputation d'habileté et du res- 
pect de tous. 

Pour pouvoir se mêler des affaires 
du village, il faut figurer sur les rôles 
d'impôt foncier ou de contribution per- 
sonnelle. Les gens à gage, les hom- 
mes non inscrits, quelque soit le temps 
de leur résidence, n'auront donc jamais 
part aux affaires. 

La coutume qui régit la formation du 
conseil des Notables et le nombre de 
ces Notables est variable dans ses détails. 
Le nombre de charges de Notables dé- 
pend de l'importance des villages, de la 
condition des personnes qui y résident 
et des précédents ou des usages locaux. 

Les notables msyeurs sont : 1" Le 
maire, xa tru-J-ng om ly tru-Jrng (v. le 
mot Maire) ; 2« le liuo-ng thân ; 3» le 
hu-ong boa (ces notables doivent être 
assez instruits |Our pouvoir aider le 
maire en tout ce quiregai*de les impôt»); 



Digitized by VjOOQIC 



NOT 



— 244 — 



NOT 



4o le hirong chi ; 5» le thu chl 
6» le hiro-ng chânh ; 7*> le huo-ng l5 
8o le hiro-ng van ; 9» le thàm trirJ-ng 
IQo le thii biii, le cai thon et ses aides 
1!« le thu hà ; 42o le cai dinh plus le 
th^i khoan et le câu duong. 

Le rang de présidence de ces nota- 
bles ne dépend pas toujours de leur 
charge, mais bien de leur âge, de leur 
distinction et de leur position. 

Les petits notables sont : 1» l'adjoint, 
appelé phô ly ou phô x5 ; 2» le biôn lai ; 
3o le bien dinh ; 4» le cai binh (rare) ; 
5o le tri le (à défaut du hu-ang lé) ; 
Qo le tri vàn (à défaut du huoiig vàn) ; 
7o le tri khâch ; 8** le trùm viÇc, qui 
communique les ordres du maire ; 
9» le âp tru-ông, chef d'wi quartier de 
village ; iO«> le cai tuân, ou chef de la 
police; 11» le cai thi, surveillant des 
marchés ; 12» les tru-ong : ce sont les 
habitants spécialement désignés pour 
aider le maire dans celles de ses fonc- 
tions executives qui demandent qu'on 
lui prête main-forte. 

Dans certains endroits l'on trouve 
au-dessous des notables mais pourtant 
au-dessus des giai, une catégorie plus 
ou moins nombreuse d'individus ap- 
pelés ch^ ; ils doivent faire dans Tannée 
courante toutes les corvées à l'intéi ieur 
du village; à la fin de l'année ils 
prennent rang après les autres notables 
et sont remplacés par d'autres jeunes 
gens désirant à leur tour devenir 
notables. 

Toutes les affaires touchant la com- 
mune ou l'intéressant à un titre quel- 
conque, se discutent en assemblée gé- 
nérale des notables, convoqués par 
celui d'entre eux qui est chargé spécia- 
lement des affaires à traiter ; les petits 
notables y assistent, mais ils n'ont pas 
voix délibérative. Ces réunions ont lieu 



au dinh, sorte de grand hangar qui sert 
aussi souvent de pagode. En résumé 
les grands notables, y compris le 
maire, décident ; les petits notables 
exécutent sous la direction du maire 
ou du grand nolable de qui dépend 
spécialement la chose dont il s'agit. 
Notable (adj.). Phi ihu-o-ng, cao trong. 

chSng khâ ché. 
Notaire. Tho- ky. 
Not:mment. Nhàt là, riéng. 
Note, marque. Dàu, dau diôm; - , re- 
marque, dàu, dàu vièt tàt, to ; tiêu 
chù ; — de musique, dàu bât, chir hâl. 

ADAPTATION DES NOMS DES NOTES DE 

MUSIQUE EN FRANÇAIS AVEC LEURS 

CORRESPONDANTS EN ANNAMITE. 



NOMS 
anciens 


^ i 

o ^ 


c 

« 1 

i 1 


Giâc. 


t. 


La. 


riiuong. 


Û. 


Sol. 


Cung. 


Lieu. 


Fa. 


Bien cung. 


Phàn. 


Mi. 


Vu. 


Công. 


Bé. 


Tru-ng. 


Xè. 


It. 


Bien tru ng. 


Xang. 


Si. 


Giâc. 


t. 


La. 


riurong. 


Sî. 


Sol. 


Oung. 


H(}. 


Fa. 


Bien cung. 


Phàn. 


Mi. 


Vu. 


Công. 


Ré. 


Tru-ng. 


Xè. 


Ut. 


Bien trung. 


Xang. 

1 


Si. 



Noter, remarquer. Xem kî, suy, xét ; 
—, marquer, dânh dàu, vièt, viêl 
tâl, bien, chép ; — en soi-même, r 
OU ghi vào long. 

Notice. Bài vièt (vé sy gl, vé ai). 



in 



Digitized by 



Cnoogle 



NOY 



— 245 — 



NUM 



Notifier. To ra, nhiln, tA j mlnli. 
Notion. Su- bièt, su- hi^u. 
Notoire Dâ rô , ai ai cûng bièt ; trài qua. 
Notoriété. Tièng d6n khâp ingi noi ; 

liông trii qua. 
Notre, le nôtre. (V. Gramm., no» U3 et 

190). 
Notas, vent du midi. Giô nam. 
Nouer. Buôc, buOc nût ; — ses che- 
veux, bùi lôc; le serpent noue ses 

anneaux, con ntn cuOn kbùc ; fig., 

nôi tièp, hçp làm m^t. 
Noueux. Cô nhi(^u mat, cô nhiéu nût ; 

arbre —, cây v$n thit, gi$ng thô*. 
Nougat. Keo ;— aux arachides, kço l^c. 
Nourrice. Vu nuôi, mç nuôi. 
Nourricier (père). Kè nuôi, b5 nuôi, 

bô nuôi ; mère nourricière, vi'i nuôi, 

mç nuôi. 
Nourrir. Nuôi, du-âng nuôi ; h^u ciia 

;in ; — des vers à soie, clùin tàm ; 

se —, nuôi minh. 
Nourrissant. Hay bà suc, cô sue nuôi. 
Nourrisson. Con nuôi. 
Nourriture. Dô an, cua nuôi ; la — 

des animaux, c5, cua nuôi loài v^t ; 

la — de Tàme, ciia nuôi linh hôn ; 

facile pour la —, chltng khânh an, 

ba an. 
Nous. (V. Gramm., n© 169 et suiv.). 
Nouveau. Moi ; — inexpérimenté, 

chu-a tâp ; de —, Ici, m^t lân nCra ; 
^ quoi de — ? cô lin gl moi h châng ; 
Nouveauté. Su- gi chàng quen, su* gi 

mô-i la, su- gi moi lOp. 
Nouvelle. Tin, tin lire. 
Novateur. Kè tu tac l^i, kè Uù tac ; 

kè l^p si^ gi moi I9. 
Novembre. Thâng mu-ô^i mot tây. 
Novice, inexpérimenté. Mô-i, mô-i U, 

cbu-a quen, chuti tùng ; — , qui fait 

son noviciat, ngu-ôi mô-i vào nhà 

dông. 
Noyau. H^t quâ, h^l cirng. 



Noyer, arbre. ' Cây h^ch dào ; — des 

Moluques, cây ly, cây lai. 
Noyer (verbe). Gim (ai, câi gl) xuong 

nu-ô-c; se —, trSm minh ; mourir 

noyé, chèl duôi. 
Nu, sans vêtement. Tran truông, ô* 

Iran, loa 16 ; aller tête nue, di d<tu 

không ; aller pieds nus, di chân 

không. 
Nuage. Mày, dâm mày, »nây môc, âng 

mày, vàn. 
Nuageux. Cô nhiêu mây, ràm, u âm ; 

ciel —, trôi u lu, trô-i u âm, râm lô-i ; 

front —, châu mày, mdit châu chan ; 

style —, (câch nôi) khuo-ng khiu, 

quéo, khô hit'U, khôug r5 y. 
Nuance. Net vô-n. 
Nuancer. Vôn, duc sô-, vàn vÇn. 
Nubile. Cô du tuii ma kèt ban. 
Nudité. Sir îr Iran truông, sir loa lô. 
Nue, nuage. Dâm mây. 
Nuée, nuage. Dâm mây ; —, multitude, 

su- dông lâm, su- nhiéu lâm. 
Nuire. Làm hgi, làm cire, làm thi^t 

tàn bai. 
Nuisible. Làm h^i, làm thiêt ; dôc 

nghich. 
Nuit. Dôm ; à la —, châp toi, vé chiêu 

tèi, khi lôn dèn ; de —, ban dêm, 

aux approches de la —<, chi)p toi, 

gân toi ; deux fois la — , mot dêm 

bai lân ; toute la —, thâu dém ; jour 

et nuit —, ngày dém lien, cà ngày 

cà dém ; la - avancée, dém khuya ; 

passer la — à lire, thirc ci dôm 

(thâu dêm) ma xem sâch. 
Nul. ChSng ngu-ù-i nào ; chSng su* gî. 
Numéraire, argent. Dông vàng, dung 

b^c, dông tien. 
Numérateur (arith.). Sa dèm lây mîiy 

phân. 
Numération. Su- linh si, phép tinh. 
Numérique. ThuOc \é câc sô. 
Numéro. Sa. 



Digitized by 



Google 



OBL 



- 246 - 



OBS 



Naméroter. Bânh s6. 
Numismatique. Phép day so^n câc 

inli Vt\y dô-i co. 
Nuptial. Ttiuôc v^ phép hôn nlmn, 

thuAc vé sir an cuô"i. 
Nuque. Gây. 



Nutritif. Cô siic nuôi, liay bi sirc, hay 

nuôi xac. 
Nutrition. Sir nuôi, c&a an, liro-ng 

thuc. 
Nymphe, divinité. But nû- giû- niacli 

nu-ô-c, V. V. 



O 



Oasis. Noi iniU me îr giûa rùng. 
Obéir. Vàng, vîing cir, vàng Icri, diiu 

luy, suy plmc ; — à ses mauvais 

instincts, theo tinh mè. 
Obéissance, .^ir vûiig Im, su- phuc, 

duc cliju luy. 
Obéissant. Hay vAng liri, liay chiu luy, 

de bao, m(^m myi. 
Obélisque. Côt dâ thuo-ng tliu lia 

th.îcli. 
Obéré (de dettes). Kè mâc no-, lâm công 

nç-. 
Obèfe. Bung bâng, béo dSy ; 1res —, 

so bung quâ phép. 
Objecter. Câi trS, chông cai, bac le. 
Objection. I.e cai, lé bac. 
Objectivement Cô ih$t, cô truôc mftt. 
Objet, sujet. Y, y nghïa ; —, but, cùng ; 

— , qui tombe sous les sens, su- gi 

h truôc màt. 
Objurgation. Lô-i qui trâch, su- bât loi.. 
Oblat. Kè da dâng miiih vào nhfi dùng. 
Obligation. Su* buôc, di<3u buôc, si,r 

gi phai làm. 
Obligatoire. Buôc phài làm, cô sue 

buôc. 
Obligeance. Sir ir san long giùp, long 

chung, tinh hay giûp. 
Obligeant. SSn long giùp, hay giùp, 

cô long chung. 
Obliger, forcer. BuOc, ép, boOc phSi làm 

(sv gî) ; —, rendre service, làm an 

cho ai; s' —à, (cô y) buôc mînh. 
Oblique. Gi^i, chèch Içch, chéo, xéo. 



Obliquer. D^t vày vô, d:.U xéo, trë. 
trânh. 

Oblitérer. Xoâ chu* vièt, lâm cIîo quén. 

Oblong. Cô be doc dài hon l»e nj^aug. 

Obole. Dông {i^a\ nhô. 

Obreptice. (Bit^u gî) gian lj)ii, d1 luaii 
trâ be Irên. 

Obscène. Hoa tinli, tue tTu, do- d.îy, 
Ining hon, mù khù ; dire des paroles 
obscènes, nôi lue, màch lue, nôi 
lui hoa tinh, nôi lô-i u âm. 

Obscur. Toi lîim, mù mit, lô* mîr ; ciel 
— , râm giô-i ; endroit — , chS do/p ; 
homme de condition —, ngirîn hèn 
ha ; tfxte —, bài khô hi^u, tràc Iréo. 
bat minh. 

Obscurcir. Chc sang, che toi. làm cho 
màt sang, làm cho ra tii t«^m ; — l'in- 
telligence, sinh tôt tri, làm cho tri 
khôn ra toi l;tm ; s' —, ra toi. ra 
loi lam. 

Obscurité. Si^r toi lâm, su* mù mit. 

Obséder. Canh j:iû-, îr mot no-i lien 
mai. 

Obsèques. Dàm ma, sir càt xâc, su- 
dua xâc. (V. le mot Funérailles). 

Obséquieux. Hay chiéu long, Ijch sir 
quâ, hay kinh n^. 

Observance. Su- giû- luàt, sir vàng où-, 
sir giû- càn thân ; — , loi, phép, lliôi. 

Observateur. Kh giû-, kè lo giû-, kè 
vàng giû- ; — , réfléchi, kê co y xem, 
kè xem xét. 



Digitized by 



Google 



occ 



- 247 - 



ODE 



Observation, accomplissement. S^r 
giû-, su* làm, su* khéo giû*; —, atten- 
tion, su* xem xét, sir nhîn xem. 

Observatoire. Nhà cao (thnp, gâc) 
dîrng ma trông xa, chôi, nhà de xét 
câc tinh tû xAy van. 

Observer, accomplir. Giîr, giu* cun 
ihân, vàng où- ; — un traité, giîi- Icri 
iioà uôc ; — une loi, vâng giû* lu$t ; 
—, remarquer, cô y xem, nliin xem, 
nnh xem, rô rïnh ; s'—, giû* minh, 
giir minh. 

Obsession diabolique, (.huo-c qui câm 
dô, sir phài qui âm. 

Obstacle. Ngân tro-, sir gî ngan chùn. 

Obstination. Sir chàp niiàt, sif cùng 
ci, su- khang khâng mOt mire. 

Obstiné. CiVng ci, uong âch, cô, chAp 
iiliàt, vûng clii khiUig khâng, daubô. 

Obstinément. Câch cô chàp, cnch cù- 
tn.rc, câcli khang khang. 

Obstiner (s'). Co linli, Ir ciVng long, 
ch.^p nhi\t- 

Obstruction (maladie). Chùiig nghon, 
rhiVng iigac ngù* ; souffrir d'une — 
des intestins, hành chu<>ng. 

Obstrner. Djlt ngîln tnV, che làp, bung 
Ifjii, d6ng lai, dût. 

Obtempérer. Vâng, vàng theo, vàng 
chiu, vàng lô-i, chju li.iy, suy pluie 

Obtenir. Du-çrc, dàc y, cAm làyduoc; 
— lu trône, trj vi, làm vua. 

Obturateur. Nût dût, nui dût. 

Obtus, émoussé. Cùn ; esprit - , cùn 
tri ; angle — , gôc r^ng hari thuô-c 
thç-. 

Obus. Trai phà. 

Ob osier. Sun g bân trui phà. 

Obvier, l.o li$u truû-c, ngira don, 
phèng. 

Occasion. F)ip, thi ti<'n; à T— , nhân 
djp, khi nào ti^^n djp ; profiter de 
T— , nhô- djp, thira ca, lira djp ; per- 
dre T— , màt djp li^n ; chercher 



T— , rinh djp ; voici une bonne — 

de, rây cô djp tôt ma làm. 
Occasionnel. (Su* gi) làm djp, mô* 

djp. 
Occasionner. Sinli eu-, ma- djp. 
Occident. Tày, phuong lày, huâng 

tày, hén tày. 
Occidental. ThuOc ve bén tày, tày. 
Occiput. Gày ch, dàng sau. 
Occulte. Kin, khi nhi^m, muu nhi()ni. 
Occupation, ouvrage. Vi^c làm ; — 

d'une ville, su* chiêm lày, su* bal lày 

(Ihành). 
Occupé. Mac vi^c, giJr viçc, dang làm 

viçc ; très — , vàt va, tàl tir&i, hàn 

rôn, giàng vi«;c, giànggjt nhi^u vire. 
Occuper, remplir un espace. Chièm 

lày ; — , prendre, chiôm doat, bât 

lày, chiêm ; —, faire travailler, dûng, 

cho làm vive ; s' — , travailler, làm 

viÇc ; s* — , se distraire, giii tri. 
Occurrence, conjoncture. Thù, djp 

phtrang thi\ cô*. 
Océan. Biin cà, dai tày dang. 
Ocelot. Mèo rùng, méo dôm. 
Ocre. Dàt gôm (eu mùi dô) 
Octave, huit jours. Mot tuàn làm 

ngày ; une — (en musique), lôp làm 

dàu lien. 
Octobre. Thàng muV/i lày. 
Octogénaire. Kè dirc/c Uim nm-o-i 

tuii. 
Octogone. Wiil giàc, cô tàm gôc. 
Octroi. Thu-ong chinh. 
Octroyer, concéder. Nhuù-ng, cho. 
Oculaire, qui a rapport aux yeux. 

Thu^c v(? con màt ; témoin — , ngu-ôi 

chû-ngkiôn ; chinh màt dâxem thày. 
Oculiste (médecin). Thày thuôcchuyên 

chû*ng mal ma thôi. 
Ode. Ca, ca vinh, ca hàt. 
Odeur. Mùi, hoi ; bonne —, mùi tham ; 

mauvaise —, mùi thôi, mùi hôi; — 

du lait, hoi mùi sCra. 



Digitized by 



Google 



OFF 



- i48 - 



OIS 



OJienx. Bàng ghét; cet homme m'est 
—, toi gliét nô. 

Odontalgie. Daurâng, su* nie rang. 

Odorant. Tho'm Iho, cô mùi thom, 

. tliom lung. 

Odorat. Lo mûi, su- ngùi, su- biôl 
niùi diro-c, su* nghe miii. 

Odoriférant. Tho-m, hay sinh mùi 
tlioTn, mrc mùi thcrm. 

Œcuménique (concile). Công dong 
tliang ca va Ihânh Jghêrègia. 

Œdème. B^nh sung, bÇnh don. 

Œil. Con nat; mue, nlian (chin.); 
la flamme des yeux, sir sac con 
mât ; — vif, con mât sac sâo ; dé- 
tourner les yeux, Iru" mât di ; tourner 
les yeux vers, trông xem, nlnn dèn ; 
lire des yeux, doc cliay; cela saute 
aux yeux, nhan tien; les yeux de la 
«jueue d'un paon, mal nguyet duôi 
công. 

Œillade. Sir liclc qua. 

Œillère, petit verre. C^c tâm con mât. 

Œillet, fleur. Càm trir(rng ; — d'Inde, 
* cùc vgin tliQ. 

Œsophage. Hong.cuônghong, càhong. 

Œuf. Trirng; le blanc de F—, long 
trâng trùng ; le jaune de 1'—, long 
dJ trû*ng; œufs sur le plat, trirng tam 
tinh; — à la coque, tn'rng bân sinh 
hân thuc ; — durs, chùng lu()c chin ; 
— pochés, tam tinh nirâc ; — au 
miroir, trirng tam linh ; la coquille 
de r — , vô trirng. 

Œuvre. Viçc ; — d'un auteur, sâch dâ 
chép ; bonnes œuvres, viÇc tôt, viçc 
lành phùc duc. 

Offensant, lim xàu hi, l»\m xî nhuc, 
phgm don. 

Otiense. Sir màt long (ai), sir nghich 
cùng, lô-i nôi ph$m, Icri dièc ; grave 
— , sif trâch n$ng Icri. 

Offenser. Làm màt long, làm xl nhyc, 
làm phi(5n long ; — Dieu, pham 1<H, 



làm «lanh ôùc Chùa Lôri ; s'—, lày 

làm khô long, không chju. 
Offensive (prendre 1'). Tra tay, ra 

dânh tru-ôc. 
Offertoire (à la messe). Kinh thày câ 

doc khi sâp dàng bânh va rirçru. 
Office, devoir. Vi^cbijc minh, quyén; 

—, bréviaire, sâch nguyÇn ; — gre- 
nier, nhà kho. 
Officiel. Bâ rao clio câdân; cliung, da 

niîn chinh phép. 
Officier (verbe) ; — à la messe. Làm lé ; 

— au salut, làm chinh su* (gicV châu). 
Officier (subst.). Quan, quan vo ; 

sous , ông d()i ; — d'Académie, 

tirô-c hàn làm ; — de l'Instruction 

publique, tiroc hoc si bén hàn làm. 
Officieux, serviable. San long giûp, 

hay giùp. 
Officine, laboratoire. I.ô, nhà thçr, nhà 

don thuôc. 
Offrande, chose offerte. Dô loi ; — , 

action d'offrir, sif dàng. 
Offrir. Dàng, dira cho ; — à un supé- 
rieur, bièu ; — aux dieux, cùng, 

lien ; s'—, dàngmlnh, xin giùp ; s'— 

à la mort, lii'u mînh chèt. 
Offusquer, déplaire. Nghich cùng, 

không irng. 
Ogival. Ce hinh cùa thô vu (vu v6). 
Ogive Hinh cùa thô vu (v6 vô). 
Ogre. Ông ha bj, âc lai. 
Oie. Con ngông; — domestique, ngông 

nhà ; — sauvagtî, ng5ng giôi. 
Oignon ou ognon. Cù hành ; * ihôhg 

tù-. 
Oindre. Xirc, bôi, xoa, dô. 
Oing, graisse. Mo-. 
Oiseau. Chim, con chim ; * diiu ; les 

oiseaux, loài chim ; loc. : à vol d'— , 

thàng dàng. 
Oiseler. Di dânh chim. 
Oiseleur. Kè dânh chim. 
Oiseux, inutile. Vô ich, hèn. 



Digitized by 



C^oogle 



OMO 



— 249 — 



OPA 



Oisif. Ô' nhirng, ding lung, xong lay. 
Oisiveté. Su- hr nhirng ; 1' — est la 

mère de tous les vices, su* hr nhu-ng 

giuc làin nbiéu str Irai. 
Oison. NgSng con. 

Oléagineux. Cô ditu, gièo nhu* duu. 
Olfactif. ThuOc vé mui. 
Oligarchie. Thê su- nhh nuôc cô ni()t it 

ngucri cam quyen cai tri. 
Olivâtre. Cô sac nliu* trâi oliva, xanh 

la (len den. 
Olive, fruit. Quà oliva ; couleur —, 

xanli li'i den den ; liuilc d* — , dau 

oliva. 
Olivier. Cày oliva ; — odorant, cày 

uiOc. 
Olographe (testament). Chiic thu-clunh 

tay viêt tù* dau dèn cuôi. 
Olympiade. Quang bon nam trôn. 
Ombilic, nombril. ]{ôn. 
Ombrage. Hong. 
Ombragé (lieu). Cliô dop, noi béng 

mât. 
Ombrageux, peureux. Hât. 
Ombre. Bông ; à F —, duô-i bông, Jr 

noi bông, noi dçp ; V — croît par 

le déclin du soleil, bông vôn^ Irn ; 

llg., à 1'— d'un prolecteur, nhô- bông 

ngu-ô-i phii lu), nfip bông ai. 
Ombrelle. Ô nhà, ô cbe nâng. 
Ombrellino. Câi tàn. 
Ombrer (un lalileau). Vôn bông. 
Omelette. Trtrng trâng ; — aux 

herbes, tning trâng pha rau ; — au 

lard, trirng trâng pha tbjt mô: 
Omettre. Do qua, bb quén, bo-sôt, 

chàng làm. 
Omission. Su* bo sôt, .su- bo qua. 
Omnibus, grande voiture. Xe lô-n chJ- 

ngu-cri ta. 
Omnipotence. Quyen phép vô ciing, 

quyén cà. 
Omniscience. Trî thông bièt mpi syr. 
Omoplate. Xu-ong bâ vai. 



On. Ngu-ô-i ta (V.Gramm., pron. indéf.) 

— dit que, nguô-i la nôi rang ; — 

rapporte que, don tièng rang, vân 

thanh rang. 
Onagre. Con liiarîrng. 
Once. L^ng- 
Oncle. Bac, cAu, chu, giu-ç-ng. 

Ces termes ne s'emploient pas indif- 
féremment l'un pour l'autre : bâc dé- 
signe le frère aîné du père, cbû, le 
frère cadet du père, cAu le frère (aîné 
ou cadet) de la mère et giu-çng un 
oncle par alliance. 
Onction, action d'oindre, Su- xù-c, su* 

xoa thuôc ; l'Extrême — , pbép xirc 

dau thânli cho kè li^t ; lig., avoir 

de r — en parlant, giJSng câch sot 

sang. 
Onctueux, huileux. Ba xùc thuôc 

tham ; — , plein d'onction, sôt sang. 
Onde. Nuô-c, sông. 
Onde. Cô vAn nhu- guOl niAy, cô lân ; 

dQ-n nhu* sông. 
Ondée. Cou mu-a. 
Ondoyant. Cô dc.rn nhu- sông, con luôt 

giô ; — , variable, hay dii, nân tri 

khôn. 
Ondoyer. ChSy dông dông, cô don 

sông ; — , baptiser; rua toi do-n. 
Onéreux. Niing, nAngn(5 ; phi lin a\\\6u. 
Ongle. Môngtay, môngchàn ; déchirer 

avec les ongles (ou les griffes), bàu, 

ci^u xé ; se couper les ongles, cât 

mông ; fig., s'en mordre les ongles, 

phàn nàn, tùc minh. 
Onguent. Tliuôc cao, mô- ma bôi. 
Onomatopée. Tièng kèu nhu* giông 

nô cht. 
On3rx. * Bich ngçc. 
Onze. Mu-ôi mOt. 
Onzième. Thû* mu-ôi mot. 
Onzièmement. Thû* muô-i mot là. 
Opaque. T5i tâm, ddy d^c, cô bônfj 

dçrp. 



Digitized by 



Google 



OPP 



- 250 - 



ORA 



Opéra (mus.). Vi^c (bai hât) kè thuAc 

phép bat àm da làm. 
Opération, ouvrage. Viçc, viec làm ; 

— militaire, sir di dânh gi$r. 
Opérer, agir, làm, le vi^c. 
Ophidiens, reptiles. Loài ran rèt. 
Ophtalmie. B<'nh gl mât ; tAt nhoèn 

mât ; dau mat. 
Opiacé. Ba plia thuôc a plii()n ; va suc 

làm cbo ngîi niê. 
Opiner. Ngliï, tu-Jng, bàn, luAn, doàn, 

thièt ngliî. 
Opiniâtre. U'ong, uo-ng âch, ciVng c(\i, 

cang cuông, bat khang, clil ciV niAt 

y, dau bù. 
Opiniàtrer (s'). Cti tînb, 6- cùng long. 
Opiniâtreté. Su- uo-ng âcli, su- ciVng 

c5, su- co linb, sir clijip nhàt. 
Opinion. Sir ngbï lu-Jmg, y nghî, dieu 

doàn pbong. 
Opium. Tliuôc (càu) nba pliiAn, tliuôc a 

pliiOn ; fumer V—, bût Ibuoc a phiçn ; 

fumeur d'— invétéré, ngbiOn a pbien. 
Opportun. Pbài tbi, lien, viia , pro- 

Hier du moment—, tbùa ca, lira dip, 

nbô- dip tôt. 
Opportunité Tbi tien, sir pbài tbi, 

dip tôt, djp vira. 
Opposer, placer devant. IMt truoc ; 

— des raisons, dôi lai, uôi bàc ; — 

son autorité, lày tricb mhib ma can . 

s'—, cbàng trà, cai lé, doi lai, cbàng 

irng. 
Opposition. Su- cbông trà, su- ngbicb 

y, sir xung kbde. 
Oppressé. Boiui bd, kbo tliu-. 
Oppresser, pressurer (v. g. le peuple). 

Hà biôp (dân) ; —, suffoquer, buOc 

cb^t co, làm cbo ngben. 
Oppresseur. Kê bà biôp, kJ iin bièp, 

kî gian bièp. 
Opprimé. Ke cbiu bà bièp, kS cbiu 

nbiéu su- kb&n kbô. 
Opprimer. Hièp, Un bièp, bà bièp. 



Opprobre. Sy- nbuôc nba, su* xâu bi ; 
couvrir d'opprobres, nôi \\ nbuc, 
nôi lè-i dièc bàcb, làm b danb. 

Opter. Cbçn, kén cbon. 

Opticien. Tbo- làm mue kinh, kè làm 
ông dôm. 

Optimiste Kî cô long cbiéu vè su- 
tôt quâ ; kè cAy quâ Ici. 

Optique, science. Phép on luAt mço 
vè su- sang va su* xem xa gAn ; adj. 
nerf — , gàn con mat. 

Opulent. Ciiàu cô, pbù qui, pbong 
nSm. 

Opuscule. Quypu nbô, sâcb nbô. 

Or. Vàng, * boàng kini, kim ; — en 
feuilles, * kim bg ; — en poudre. 
* tbuy kim. 

Or (conj.). VAy. 

Oracle, prophétie. I.ô-i tien tri , —, 
choses vraies, càu luAn, loi kbôn 
ngoan. 

Orage. Cou tàp, bao lap, con giông. 

Orageux. Giôi cô con, cô c(i-n mua 

Oraison, prière. Kinh, loi eau nguyèn ; 
— dominicale, kinh tbiên (>biia ; — 
funèbre, van mô, van tè ; bai lAng lén. 

Oral, oralement. Ilàng miçng ; compo- 
sition orale, xuàt kb(\u tbànb cbu-ong; 
tradition orale, lô-i truyèn kbau, le 
tboi lim truyén. 

Orange. Quà cam ; — (espèces): cam 
dirông, cam cbanb, cam sànb : cam 
giày, cam bôp, v. v.; — confite, mal 
cam. 

Orangé (couleur). Sàc bung bung. 

Oranger. CAy cam. 

Orang-outang. (Giông) kbl. 

Orateur, prédicateur. Kè giàng bài ; 

•— célèbre, Ibày giàng cbo kbéo, 
nguô-i cô tài nôi nô- nbu- co-m vàng ; 
—, celui qui parle au nom des au- 
tres, su* ou kbàm sai ma tbira vive. 
Oratoire, chapelle. Nbà nguyèn, noi 
càu nguyÇn. 



Digitized by 



Google 



ORE 



— 251 — 



ORI 



Oratoire (adj.). ThuOc vé phép vân 
chiro-ng; l'art —, phép Viln chtro-ng, 
phép d^y kièu giàngcho khéo. 

Orbiculaire. Cô hînh trôn. 

Orbite. Vông; de la lune, vông m$t 
Irang, vâng nguyôt; T— de l'œil, 
vông con mât. 

Orchestre. Non riéng trong dinh ung 
d(^ mùa nhJy, d^ iili^c. 

Ordinaire. Thiicrng, Ihirùng le, cù- lé, 
tliirông dù:ig ; un homme —, nguô-i 
hînh thirong, ; plus qu'— , khâc 
thuàiig, chùng vùa ; à 1' — , nhu* 
thôi cjuen, nhu* lliu-ông, tir loi cù* 
l(; ; contre I — , trâi thôi, nghich loi. 

Ordinairement. Thu-ông lé, câch 
IhufVng. 

Ordination. Sir phong chtrc, lé truyén 
chirc ; rec evoir V — , chiu chirc. 

Ordonnance (de médecin). Bài ; —, 
disposition, sir xép d^t cho cô tlnV 
ttr, sir sâp ; — , édil, sac. cliî lénh. 

Ordonner, commander. Khién, sai, 
hao ; — donner le sacrement de 
Tordre, lùm phép truyén chiVc; - , 
mettre de Tordre, sap lô-p, don dop 
cho cô thir tir. 

Ordre, disposition. Thù- tir, phép tac; 

— , classe, himg, hang, h^c, phAni ; 

— , commandement, lui khièn, dieu 
rân ; le mot d'— , klu^u hiéu ; — , 
sîicremeni, phép truyén chue. 

rdres (les Maints). Chùc tliânh ; con- 
férer les — , truyén chùc ; recevoir 
les — , chiu chùc. 

Ordare. FHian bô-n, su* ô uê, sir ô gi, 
ghét gùa, dî\u vél. 

Ordnrier, obscène. Hoa tinh tue tiu, 
trfrng hoa, mù khù, do- day, xàu xa. 

Oreillard, chauve-souris. Con doi. 

Oreille. Tai, l5 tai ; dire à T— , nôi ri 
tai ; le trou de T — , lô tai ; le lobe 
de Y — , lài tai ; percer les —, \h 
tai ; fig., bât tai, nôi day di, làm cho 



ngây tai ; flatter T— , (nôi) cho ém 
tai ; tirer les oreilles v^n tai ; avoir 
bonne —, sang tai ; avoir mauvaise 
—, nâing lai, nghSnh ngîîng; dormir 
sur les deux oreilles, dap tai cài trông 
(vô lu) ; dresser T — , lang tai, long 
tai ; des boucles d'— , hoa tai. 
Oreiller. Gôi dau, gôi mày (lig.) ; 





gôidira (lig.); 
une taie d'~, 
hao gôi ; s'ap- 
puyer sur T— , 
dija goi. 
Orfèvre. Th(y bac, tho- phô vàng, tho- 

nât \i\ng, ké hân do vàng. 
Orfèvrerie. Nhà hàng hân do vàng ; 

nglié thièp (xuy, tàm, m^) vàng. 
Organe, partie du corps humain. Phan 

gi trong mînh nguài ; T - de la voix, 

lirôi, tiông hàt, tiéng nôi ; avoir un 

bel —, cô tiéng ém tai dé nghe. 
Organique. ThuOc vé ngu qnan. 
Organisation. Phép tâc thù* tir, sir 

xép dAt, su- lAp Ihù- tu*. 
Organiser, mettre en ordre. Làp thù* 

tir, sîra sang, xép dît', sâp Imng, 

?o;jin, hày hàng. 
Organiste. Ki dânh dàn. 
Orge. ' .Mach nha. 

Orgies. Bâm hôi nhau ma uông thâi quâ. 
Orgues. Dàn, dàn phim ; jouer des — 

dânh dim; accompagner sur les —, 

dânh dàn hâu. 
Orgueil. Tinh kiéu ng^o, toi kiéu 

ngjjio ; abattre T — de quelqu'un, dçp 

tiidi ai kiéu ng^o xu5ng. 
Orgueilleux. Kiéu ngqio, kiéu cang, 

kiéu hanh, kS làm cao, khoAnh khoâi. 
Orient. Bông, phu-o-ng dông, hu*ô*ng 

dông, bén dông. 
Orientation. Hu-ôiig, 

Digitized by VnOOQlC 



ORN 



ORT 



Orienter. D0t hu-ông (gi.) 
Orifice. Cùa, mi^ng, iS, kliXu (ch.). 
Oriflamme. ].a cô. 
Originaire. Sinli ra b2ri, c6 dông doi, 

cô nhà quô. 
Original (subst.). Clilnh ban, ban ch'nh. 
Original (adj.), bizarre. ].a lùng, khac 

thirông. 
Originalité. Su* khâc thuùng, tinh I9 

lùng. 
Origine, principe. CAi r?, ciin nguyôn, 

gôc lich, ciin bàn ; — d'une maladie, 

cân b(}nh ; —, exlrajîtion, dong dôi, 

long lOc ; bomme de basse — , ngirài 

phàm dan ; — , patrie, nhà que. 
Originel. Thuôc \'é dong, tbu<)c \v 

càn ban ; péché —, tAi to long 

truy<^n. 
Oripeaux. Giong gi cô hinh sang lâng 

b<? ngoài. 
Orléans (étoffe). Vô tiV. 
Orme. Cay du du. 
Orne. Cay hoè rùng, * da thu 
Ornement, qui sert à orner. B6 tàt, 

do t(^ chinh, dô qui vAt ; ornements 

d'église, do le. 

ORNEMENTS SACERDOTAUX ET MONAS- 
TIQUES 

Un amct. Khdn vai ; khtln amictô. 

Une aube. Âo trâng dài ; âo alba. 

U7ie barrette. Mû, mfi ]v, mû vuông. 

Une calotte. Mû so. 

Un camail. Ao vai, âo la sen. 

Un camail (d'èiêque). Âo chàn chien. 

Un capuchon. Mû âo thày dông. 

Une ceinture, un cordon. Dây thât 

lu-ng, dai. 
Une chape. Ao câppa. 
Un chapeau. Non. 
Une chasuble. Âo I?. 
Une crosse. G^y chân chien. 
Une dalmatique. Ao chue thày già sâu. 
Une étole. Dây stola. 



Un froc. Âo thày dông. 
Un manipule. Dây manipulô. 
Une mitre. Mû giâm mue. 
Un rochet. Âo dông chên lay, âo rôkèlô. 
Une soutane. Âo thâm dài. 
Un surplis. Âo dông. 
Une tiare. Mû Bû*c thânh Phapha. 
Un tricorne. Non tam giâc. 
Une tunique. Âo chirc Ihây già niim. 
Les vêlements pontificaux. Âo l5 Bù c 
Giâm mue. 

VÊTEMENTS ET ORNEMENTS PAÏENS. 

Barrette bouddhiste. Mû nhà su*. 

Bonnet d^ lettré. Mû ti'i tài. 

Bottes. Ung. 

Calotte des bonzes. Mû ni. 

Chapeau des bonzes. Non sai, non thày 

tu, non tu lô*. 
Chapelet bouddhiste. Tràng hçt. 
Crosse bouddhiste. G^y xich iru-çrng. 
Habit de cérémonie. Ao t^, âo thung. 
Pantalon-jupe antique. Xiém. 
l'étemeni des bonzes. Ao nhà sir. 
Leur vêtement de cérémonie. Âo cà sa. 
Vêtement des porte-insignes. Âo n;)u ; 

— à manches. Âo (nAu) vân kién. 

— sans manches. Âo (nAu) lé kién. 
Ornementation. Câch sua sang ; câc 

dô don dep cho tôt. 
Orner. Sua sang cho te chlnh, don 

dçp liV le, lo liÇu cho nô dep ; — des 

images, kè hn\\, mien ành. 
Ornière. Loi bânh xe; fig., loi thôi t^. 
Ornithologie. Phép d^y câc thû* loài 

chim. 
Oronge, champignon rouge. Nàm dô, 

* mue nhî. 
Orphelin. M 6 côi, mô côi mu eût ; 

pauvre et — , cô bân. 
Orphelinat. Nhà ti^u nhi ; nhà sôa 

d^y nhû*ng tri mô côi mô eût. 
Orteil. Ngôn chAn ; le gros — , ngôn 

chàn câi ; le petit —, ngôn cliân ut. 



Digitized by VjOOQIC 



OOD 



- 253 — 



OUT 



Orthodoxe. Hçrp dao thât, theo dao 

rliinh. 
Orthographe. Phép vièt eu- meo, câcl» 

vi(^t th^l lièng, sua lièiig. 
Ortie. Gai, co nàng liai, cay gai sçng ; 

' ho;\ ma, Irir ma, Ihç ma. 
Ortolan. ' lloà hoa tirâc. 
Os. Xiro-ng, xircmgliôc ; ronger des —, 

gâm xu(rng. 
Osciller. Ving lén, ving v§p, can nhâc. 
Osé, hardi. Cô gan, ci gan. 
Oseille. Bau chua me, ' toan ba tliâi. 
Oser. Dàm, câ dàm, cô long dam. 
Osier, l^c, roi nh&. 
Oscillatoire (mouvement). Hay ving 

lên, câch leo du. 
Ossature. Hài côt. 
Osselets. Xu-ang nhô ; jouer aux — , 

dânh thô lô. 
Osseux, qui a des os. Cô xirong, hhug 

xu-o-ng ; —, maigre, gây gô, xu-ung 

ngu-ôi ; — , dur, cirng nhu- xu*o-ng. 
Ossuaire. Ch&n di xu-ong kè chét. 
Ostensible. D§ trông, totu-ô-iig, trèng 

Irii, nom thày du-çrc. 
Ostensoir. M$t nh$t. 
Ostentation. Sy khoe khoang^ sir phô 

Inrong, su* phong phanh. 
Ostracisme. An (bien vào bc ma) dày 

ngu-ô^i nào dû mu-ôi nâm. 
Otage. Kè chiu chân giam, ki làm 

câng ; se livrer en —, cà minh. 
Otalgie. Bau tai, b^nh tai. 
Oter. Càt, cât di, dem di. 
Ou (conj.). Hay, liay là ; — bien..., — 

bien, ho^c..., ho^c. 
Où(adv.). Bâu, Jr dàu; — allez-vous? 

ông di dàu? d'— venez-vous? ông 

ir dàu dèn? bJri dàu ma ra? 
Oaailles. Con chien. 
Ouate. Bông. 

Oubli. S\r quôn, si.r bft quên. 
Oublier. Quên, bh quôn, vong, nhSng ; 

— un bienfait, vong an, v5 o-n ; — 



une injure, quén bâng si^ xl nhyc ; 

s'—, châng kinh ai, 5- vô phép. 
Oublieux. Hay quén, lu iSn, hay nhâng, 

nhiîng viôc, hay khoA làp. 
Ouest. Tày, phu-cng tây, hu-ông tày, 

bén tây. 
Oui (adv.). (V. Gram., no 437 et suiv.) 
Onl-dire. Tiông don ; apprendre par 

—, nghe don, nghe vîln ihanh. 
Ouïe. I.ô tai, su- nghe ; avoir bonne —, 

thinh tai, sang tai. 
Ouïes, branchies des poissons. Mang 

câ, vi ca, vây câ. 
Ouïr. Nghe, nghe thày. 
Ouragan. Bao, bao tàp, tr^ phong ba, 

giô lô. 
Ourdir (un complot). Toan, bày ktf, 

toan chu-ô-c. 
Ourler. Mien, kè ; — un habit, khàu 

gàu ào. 
Ourlet d'habit. Gâu ào, dàng vién. 
Ours. Con gàu» gàn dijrc. 
Ourse, constellation. Hai dông sao ir 

gân bàc cire ; la grande — , bdc dAu, 

gàu lô-n^ dao quang, sao bành lài ; la 

petite —, tièu dàu, gàu nhi, khôi 

tinh. 
Ourson. Gàu con. 
Outarde. Chim chân cao. 
Outil. Bâ gl dùng ma làm vi$c. 
Outrage. (Lôri ou viÇc) làm xl nhijic, 

su* quîr, svr chJri. 
Outrageant. Ph^m dèn, làm xt nhi^c, 

làm xàu danh ; paroles outrageantes, 

lô-i chèch IÇch, chônh IÇch. 
Outrance (à). Quà lé, quà chîrng, quà 

mifc. 
Outre, sac en peau. Bâu da dé di^-ng 

nu-ô-c, nrçru, v. v. 
Outre (passer). Bi buOt. 
Outré, exagéré. Quà phép, quà le ; — 

indigné, tù'C minh, gi$n. 
Oatrecuidance. Sir c4y minh quà, 

16ng kiéu hSnh. 

Digitized by VjOOQIC 



t>AI 



- 254 - 



pai 



Outrepasser, aller au-delà. Qua khii, 

di xa hoTi. 
Ouvert. Da mJr ; porte ouverte, cùa 

ugh, cua mir. 
Ouverture, action d'ouvrir. Su- mhr, 

sir mo- cira ; — , fenêtre, cùa, cùa sa. 
Ouvrable (jouO- ^ë^Y tliuùng. 
Ouvrage. ViÇc, viÇc làni. 
Ouvrée. (DO) niAt sào. 
Ouvrier. Thçr, phô, tliçr làin. 
Ouvrir. Mo-, mô- ra, kliai ; — une 

porte au grand large, nii- banh ra ; 

— une école, khai tràng hoc ; — la 

bouche, giang mi^ng, Im miOng ; — 

le bec, lia môni ; les yeux, banh 



ra ; — beaucoup les yeux, vànli ; 

— de grands yeux, bành mât j — 

certains fruits, comme la noix de 

coco, etc., bi, bùa. 
Ouvroir. ^hà may. 
Ovale. Cô hinli triVng gà. 
Ovation. Su* ruô-i: mùng kt* Ihâng 

tr^n. 
Ovule. H^t, Irîrng cou. 
Oxyde de mercure. Ban sa ; — de 

plomb (blanc), duyên phàn ; — rouge, 

hong dan, duyôn dan, yêu nu-: 
Oxygène. Du-ong khi. 
Oxymel. NuVn; (biJn) pha mât ong 

cùng giàm. 



Pacificateur. Kë giàn hoh ; avoir une 

mission de —, di su* ma làm hoà. 
Pacifier. I.àm cho bang yen, dàn hoà, 

giao hoà, làm hoà ; — , réduire, 

dep, tri, bdt phuc. 
Pacifique. Hién hoà, thuân hoà ; yen, 

lành, hi(^n lành. 
Pacotille. Nhûng do kém. 
Pacte, l-cri giao, hoà uuc, lui buOc 

mnih ; faire un — ensemble, giao 

uâc vuôi nhau. 
Pactiser. Giao, hira, dinh (cùng nhau). 
Pagaie. Giam bo-i. 
Paganisme. Bao but than. 
Page, domestique. Bây tô-. 
Page d'un livre. Trang, 1er. 
Paginer. Xèpchîrvàotrang ; bien sôto- 
Pagne. Khô. 
Pagode. ^ hùa, mièu, dén ; - - des ûmes 

abandonnées, âm bon; prêtre des 

pagodes, Ihày chùa ; gardien de - , 

sui chùa, ti^ chùa. 
Païen (subs.). Kê không cô d^o, kê 

ngofjii dgo ; —, bouddhiste, kh thô" 

byt ; kè bên Ihich. 



Païen (adj.). ThuAc v(^ kf ngoai dao ; 
thuOc v<^ bên thich. 

Paillasse. Bêm ram ; un — , thàng hê. 

Paillasson. Ti ùc lich, cài chùi chàn ; 
— pour les chiens, nùn rom. 

Paille. Ram, ra ; retourner la paille 
pour la faire sécher, gî\y ra. 

Paillette (d'or). Xhng corn. 

Pain. Bành ; — de riz gluant, bành 
chung ; un morceau de —, khûc 
bành ; une bouchée de — , niièng 
bành ; du — de munition, bành khô ; 
coupiT du —, cdt bành;— à ca- 
cheter, bành dàn thu*; un — de sucre, 
niOt khôi dirông màng. 

Pair, égal. Kè bàng nhau, bâr.g trçc. 

Pair, nombre pair. Chân ; jouer à — 
impair, dành chSn le. 

Paire. Bôi ; une —, m^t dôi, m^t c^p, 
mOt bO ; une — d'amis, liai bçn 
hû'u. 

Paierie. Chù-c phàm nhû-ng ngu-ôi cao 
lï^ong (gçi la kè bâng). 

Paisible. Yen, bâng yen, hitîn, cô 
linh hién lành« 



Digitized by 



Google 



Pal 



- 255 - 



PAL 



Paisseau, échalas. CAi cliông, choâi 
cày cliông, giàn ; attacher la vigne 
au -— , bu^c cày nho vào choâi. 

Paître (v. act.). Chîin, deni chîin ; 
mener — un baffle, di tràu ; — (v. 
neutre), an cJ, &• ugoài dong. 

Paix. An (yen), sir bâng yen, su* thâi 
binh ; vivre en - , dn b cho hoà 
thuûn ; faire hi — avec quelqu'un, 
huii huih vuôi ai ; demander la —, 
Cîtu hoà ; — sur la terre aux hom- 
mes de bonne volonté, bàng yen 
cho moi nguùi hi(?n lành du*6i dàt. 

Paix ! (inlerj.). ïm ! Yen ! Nin Iftng ! 

Pal. Coc, eût, noc, choâi. 

Palais, maison. Dên,dài,laa,câc, dinli, 
diên; — du douvemeur général, d<^n 
quan nguyên sùy ; — du Gouverneur 
d'une province, dinh quan thuM/ng, 
dinh quan tuân ; — du préfet fiscal, 
dinh quan bô ; — du préfet criminel, 
dinh quan an. . 

Palais de la bouche. Cûa ; — délicat, 
su- bièt xét mùi ngon ; il est sans — , 
nù chàng bièl ngon ; bon au —, vûa 
mièng. 

Palan. Hoc roc, rôngroc. 

Palanquin. Vông, vông râ, câng (lig.) ; 




— découvert, vong Iran ; — à quatre 
porteurs, vông tu* ; les porteurs de 
— , dàm vông, phu vông ; toile de 
— , m^m vông ; monter en —, lén 
vông ; descendre de — , xuong vông. 

Pâle. Xani xâm ; teint —, m^l mai vô 
vàng, tai met, tài ro$t ; couleur - , 
mùi nh9-t, mùi pliai. 

Palefrenier. Quàn cô ng^ii, dira coi 
9ÔC ng\ra. 



Paléographie. Tài xem (dich ra) chu* 

co nhàn. 
Paléontologie. Phép day ve câc giong 

eu da bôc xâc. 
Palet. Hon quân. 
Paletot. Ao rOng. 
Palette (de peintre). Vân thuôc vô. 
Pâlenr. Su- U\i met, su* xanh xao, sir 

xâm m^t. 
Palier. Ch^ing thang. 
Palimpseste. Da chit^n ngu-ô-i ta dfi 

vièt cùng da ego dJ ma vièt lai. 
Palinodie, rétractation. Sir chûa dieu 

da nui Iru-ô-c. 
Pâlir. Nh^-t mùi, tiii met di ; — sur les 

livres, mai h^c quâ nén xanh xao. 
Palissade. Luy ; entourer le camp 

d'une — , dâp luy quanh dinh co*. 
Palissader. Bâp lûy, dông chông chà. 
Palissandre, arbre. Cày den tim (cù-ng 

nhu- go lim). 
Palladinm, sauvegarde. Sir gi che 

chîr bénh vire. 
Palliatif, adoucissant. Êm, làm cho 

d? chiu, làm cho bel dau ; lig., lô-i 

yen ùi, làm cho khuAy. 
Pallier, excuser. Giàu, gia binh, lày nt^, 

lày le chûa minh. 
Pallium. Ao dài khoâc. 
Palme, feuille du palmier, l.â dù-a, tàu 

chà là ; —, signe de récompense, tàu 

kè ; sir tr5i ho-n ; — de la main, bàn 

tay, tay, gan bàn tay ; —, longueur 

de la main ouverte, gang. 
Palmé. Cô hlnh bàn tay in vào. 
Palmier, arbre. Cày kè, cày bùng bâng, 

cày chà là, ' thàt lan thu ; — carjota, 

cày môc. 
Palmipède. (V$t gi) cô chân nhu* ri 

qugt, lien ngôn chàn nhu* vit. 
Palourde, espèce d'huilre. Xich khiu, 

con vam. 
Palpable. Dâ dèn du-çrc, sir ro6 du-ç-c ; 

flg., évident; minh b^ch, ib If. 

Digitized by VjOOQIC 



PAN 



— 256 — 



PAP 



Palper. Sô-, sô- sSm, mô, rô- rSni, 

mon ; — comme un moribond, qwÊ0t 
Palpitation. Su- giây giçn, su* dAng ; 

— de cœur, b?nh lai tim d<)ng nhùc 

nliich. 
Palpiter. DOng long, mày d()ng; fig., 

thin thirc dOng long. 
Paludéen. ThuOc \é dông lây, bhi 

dong lây ma ra ; fièvre paludéenne, 

bOnh nga nuô-c. 
Palustre (plante). Co lây, giông gi 

mçc ra trong d(5ng lây. 
Pâmer (se). Pbài giô, chèt ngàt. 
Pamphlet. Bai bàm bô. 
Pamplemousse, arbre. Cày bu-li. 
Pamplemousse, fruit. QuA bu^oi ; — 

rouge, hxrir'i dào. 
Pampre. Ngành nho mô-i mgc trong 

nàm, cây nho. 
Panacée (remède). (Tbuôc) cô ich mçi 

bé, Ihuôc bâcli bÇnh. 
Panache. Mào mû chien. 
Panade. Châo, chao banh ; — de riz, 

chAo hoa. 
Panais, plante. Cù cài trdng. 
Panaris. Ung dôc no-i mông lay, cài 

dâu giun. 
Pancarte. Thè, bài, yèt thj. 
Pancrace, les cinq luttes. Nàm càch 

dua là : v^t, nhày, ch^y, dàm, dành 

quân. 
Panégyrique. Vân mo, bài khen, bài 

t^ng. 
Panégyriste. Ki giing bài l$ng. 
Paner. Hâc mun bânh (trèn thit). 
Panetier. Quan làm bânh châu. 
Panetière. Bao ou bj dirng bânh. 
Pangolin. Con tô tè ; l'écaillé du —, 

xuyén son giâp. 
Panier. i\è, thùng, ri râ, giành, sçt, 

giô ; —, petite barque, thuyén nan, 

thuyt^n thùng, thuyén càu, tliûng 

câu. 
Panique. S^r syc khièp. 



Panneau. Phân 16m vào (trong âà gi 

dông hay là xây.) 
Panopre, trophée d'armes. M câc 

thù- thièl khi. 
Panse. Bung, bung bang. 
Pansement. Su* rit thu6c, su- buOc 

dàu. 
Panser soigner. Rit thu()c, chû-a, buAc 

dàu; — un cheval, bôp ngira, coi 

sôc ngu-a. 
Pansu. To bung, sa byng. 
Pantalon. Quân ; la ceinture du —, 

cgp quân ; le fond du — , dûng quân ; 

une jambe de — , ông quân. 
Pantelante (chair). Thjt cira quay, 

thit giSy. 
Panthéisme. D90 nhûng kè tliîr câc 

giông câc loài nhu* Thièn Chûa vAy. 
Panthéon, temple. Chûa chung câc 

but thân. 
Panthère. Hùm giim. 
Pantomime. Su- mua chân tay. 
Pantoufle. Giây hô- gôt. 
Paon. Con công, con công sông ; les 

yeux de la queue d'un —, m$t 

nguyèt duôi công. 
Papa. Cha, thày. 

Papal. ThuOc vé Dû*c thânh Phapha. 
Papauté. Quyén chù-c Dû-c tliânh 

Phapha. 
Papaye, fruit. Quà dix dii. 
Papayer, arbre. Cây dii du. 
Pape. Bû-c thânh Phapha, Bû-c giào 

hoàng, Bû-c giâo tông. 
Paperasses. Nhû-ng giày bi bjy, sâch 

cû dû ra nât. 
Papeterie. Nhà làm giày. 
Papetier. Tliç- làm giày, kè ban giày. 
Papier. Giày ; une feuille de —, tô* 

giày ; — annamite (plusieurs sortes) : 

Irc qualité : giày thi, giày nhàt ; bonne 

qualité ordmaire : giày thj, giày IÇnh ; 

qualité médiocre : giày bàn, giày si ; 

qualité inférieure : giày moi, giày 

Digitized by CjOOQIC 



PAR 



257 



PAR 



b6i, giây kép, giày sue, giây bâi ; 

— bavard, giày ihâm mire ; — à let- 
tres, giây viêt thir ; fabrique de —, 
lô giày ; — de verre, giày râp ; — 
monnaie, giày byc : monnaie en pa- 
pier (qae les païens offrent dans les 
pagodes), giày lien, giày vàng b?c ; 
arbre à —, wickstrœmia viridifloria, 
cày raiçt; cây rô. 

Papille ou pap.nle. Nhçtt (rçt) con. 
Papillon. Con birotn birôtn, con bim 
bira ; grand — de nuit, con nâc ne ; 

— comestible, cà cuâng. 
Papillote. Bao giày dirng kço. 
Papilloter (se dit des yeux). Ch6p 

mât ; mât càp kem. 
Papyras, plante. Cây rô (dùng làm 

giày). 
Paquebot.' Tàu, tàu dô. 
Pâquerette, marguerite. Hoa cûc. 
Pâques. Lô phuc sinh, le mimg Bùc 
Cbùa Jésu s&ng l^i ; la Pâque des 
Hébreux, lé gièt con cbiên, lô pas- 
cha ; faire la pàque, an mimg il 
pascha ; faire ses — , chiu le trong 
mùa phyc sinh. 
Paquet. Gôi, bao ; préparer des méde- 
cines par —, bôc thuôc ; un — de 
iO.OOO bouchées d'arèques, chiêu 
eau. 
Paqueter. Chia tîmg bao, gôi. 
Pâqui8,pâturage. Bôngci chân trâubô. 
Par (prép.) a. Indiquant le moyen, se 
traduit par bJi, vi, bjri vi, ou par 
des idiotjsmes. 

Ex. : Par ses prières, t^i ngu-cri câu 

nguyÇn, bîri sir eau nguy^n. 

Il IravaiUe par crainte, nô làm 

viÇc vi sqr. 
Par la grâce de Dieu, oti Dû-c 

Chùa Lcri thu-oDg. 
Cet animal ne va que par sauts ' 
et par bonds, con v$t này chl 
nhiy di nhày 1^ luôn. 



b. Marquant le lieu, se rend par qua. 

Ex. : Passer par Paris, di qua thành 
Paris. 
Parabole. Thi du, lcri nôi bông. 
Parachever. Làm Içn, làm hoàn 

thành, li$u cho xoiig. 
Paraclet. Dàng yen ûi ; Dû-c Chùa 

Phiritô Sangtô. 
Parade, ostentation. Su- phô tru-ang, 

siT phong phanh ; faire —, khoe 

khoang. 
Paradigme. Loi vi du, thi du. 
Paradis. Thiôn dàng ; noi Birc Chùa 

Loi ngif ; nai câe dàng Ihânh hu-J-ng 

phùe dài dôi ; — terrestre, vu-ôii 

(lia dàng. 
Paradoxe. 1 19 lùng, ly doân nghjch 

y thiên h^. 
Parafe. Dàu chCr kj'. 
Parage, endroit. Noi, mien, phu-ang. 
Paragoge. Su* thêm mOt vân cr cuôi 

tièng. 
Paragraphe. M^t dieu trong mot doan 

sâch, chûa trong mOt do^n. 
Paraître, apparaître. Tô m|l ra, ra 

m$t; —, se rendre visible, hiÇn ra; —, 

sembler, xem ra ; il me paraît ainsi, 

toi nghi thè; si la chose vous parait 

bonne, nëu anli cà lày làm phài ; la 

cruauté paraît sur son visage, m$t 

mui nô ti ra long dû*. 
Parallèlement. Ngay nhau va xa gan 

dieu nhau. 
Parallèles (lignes). (Clil) giâng cân 

nhau. 
Parallélipipède. Hînh gi cô nhii^u 

phia ngay nhau. 
Parallélisme. Si^r bai hàng ou hai mât 

ngay nhau va xa gân dii^u nhau. 
Parallélogramme. Hînh b&n m$t ngay 

nhau lùng dôi. 
Paralysé. Kh cô chù-ng bat to^i ; 

avoir les jambes paralysées (engour- 
dies), ca6ng chân, tô chàn, 

DigitizedbyCnOOglé 



PAR 



- 258 - 



PAR 



Paralyser, neutraliser. Làm cho ra vô 

ich, d$t ngang. 
Paralysie. Chirng bât to^, t^t b^i ; 

avoir une attaque de —, nga bat to^i, 

phii giô. 
Paralytique. Ngirôri hh toai, b^i. 
Paraii]rinphe. Kè du^ dâu \ê nhà 

chông. 
Parapet. Bao loti câu. 
Paraphemaoz (biens). Cùa riông 

ngu*ôi vçr. 
Paraphrase. Loi giài nghia cho rOng 

hou va rô hou. 
Parapluie. Ô, ô tây. 
Parasite. Kè an chu-c, kè làm nghé 

an rinh ; plante — , cây leo. 
Parasol. Lçng, ô ; — de soie jaune 

consacré aux génies (superst.), Içng 

dinh; incliner le — (par respect), 

ghi Içng ; —, arbre, cây bàng. 
Paratonnerre. COt thn loi. 
Paravent. Binh phong, bù-c chàn 

phong. 
Parc. Mu-on cô tu-ôrng bao. 
Parcelle. Phân, phân nlift, mi^m, vi;o, 

h«t. 
Parceller. Chia phân nhft. 
Parce que (conj.). Vi, bîri \\, vi 

chu-ng. 
Parchemin. Giày bàng da, da ràt 

ro&ng dùng ma viét. 
Parcheminé. (Su si, vàng) nhu* da 

dùng làm giày. 
Parcimonieux. SSn so, b&n sèn, chat 

bôp, keo tay ; trop —, hà tiÇn. 
Parcourir. Bi qua, kinh lu-çrc ; — des 

yeux, xem qua quit. 
Pardessus. Âom$c ngoài hèt, ào khoâc. 
Pardon. Sirtha ; demander —, xintha. 
Pardonnable. Cô le ma tha, dàng 

du-ç-c tha, dâng tha, nên tha. 
Pardonner. Tha, tha thir, dong thû*. 
Paré. Kê an m*c Ijch sv, kè on mjc 

là luyt, kè an m$c dièm. 



Pareil, semblable. Cûng nhu-, nhu-, 
bâng; — de figure, gi&ng m$t, 
giông dging, giông h{t; —, égal, 
bâng nhau, dâng nhau, nhu* nhau, 
dôi nhau. 

Pareillement (adv.). Ciing nhir, nhu-, 
gièng nhu-, bâng nhau. 

Parement de manches. Câi bac tay, 
cài lot tay. 

Parenchyme. Gièng thit ching cô ih(r, 
(nhu- phii, th^, là lâch, etc.). 

Parents, proches. Hq bàng, ngu-ôi 
hç hàng, thân thich, bà con ; — 
en ligne directe, ông bà cha mç ; 
— , père et mère, cha me ; — 
adoptifs, cha mç nuôi ; être un peu 

— par les femmes avec..., cô hoi 
anh em bê ngoài vu&i ; un parent 
éloigné vaut encore nueux qu'on 
étranger, chào tâm dôi côn hoti 
ngu-ôi dung. 

Parenté. Uq hàng anh em bà con ; 

— du côté de la mère, hp ngo^i ; 

— du côté du père, hp nÇi. 
Parenthèse. Dàu ngo^c di ngo$c l^i ; 

dieu d$t trong ngo^c. 
Parer. Sjra sang cho té chinh, dçn dçp 

tu- tè ; se —, an m$c cho gçn, trang 

dièm, trang dièm nhu* dàn bà. 
Paresse. Svr b nhutig, svr iu-ôi Hob, 

tinh bièng nhâc. 
Paresseux (sid)st.), animal. Con eu ]y. 
Paresseux (adj. ou subst.). Lu-ôi linh, 

bièng nhâc, ch^ ch^p, tri tràng, 

dâi nogi; reprendre un —, trâch mâng 

kê bièng tr?. 
Parfaire. Làm Ign, làm cho hoàn thành, 

làm cho xong. 
Parfait, achevé. Bâ xong, dâ hoàn 

thành ; —, sans faute, Içn, Içn vçn, 

Içn lànb, tuy^t hâo, tèt qui. 
Parfois. Mot bai khi, thinh thoàng ; 

— ,... — ,...khithi...., khithi 
Parfum. Thuôc thom, mùi thom. 

Digitized by CjOOQIC 



PAR 



- 259 



PAR 



Paiinmer (act.). Xông mni thcmi vào, 
làm cho âm mùi. 

Parfumerie. Nhàhàngbânthaôcthom. 

Parfumeur. Kè bân hàng thu^c thom. 

Par hasard (adv.). Tinh co;hoailà. 

Parhélie oh parélie. Hinh m^t trè-i 
chièu minh trong dam mây. 

Pari. Cuôc ; faire un — , dânh cuOc ; 
gagner un —, du-irc cuOc; perdre 
un — , mal cuOc. 

Parier. Bânh cuOc 

Pariétaire, plante. ' M^c kt thio. 

Parité. Su- giông nhu, su* bàng nhau, 
si;* dông nhau. 

Parjure. Su* thé gian, loi thé gian. 

Parjure (aij.). Kè thé gian, kè gian 
dâi ; kè không giîr loi hijra. 

Parjurer (se), faire un faux. Thé gian, 
hu* IhÇ, thé dôi ; —, ne pas tenir sa 
promesse, không giû- lô-i hira. 

Parlement. HAi câc quan triéu (dân 
bâu). 

Parlementaire. M6i roanh, kè dàn 
hoà. 

Parlementer. Bàn, bàn b^c, dàn hoà. 

Parler (v.). Nôi, phân, d^y ; — fort, 
quàt ; — à voix basse, thi thào, nôi 
Ihâm thl ; — à l'oreille , nôi ri tai, nôi 
khô cùng ; — sans cesse et sans ré- 
flexion, mom mi^ng lâch bâch ; — 
pour rire, nôi choi, nôi ban; — 
en Tair, nôi bông long bang lang. 

Parler (subs.). Ki^u nôi, tièng. 

Parleur, kè bép xép, kè hay nôi, r$m 
loi ; beau —, khéo nôi (nhu* rông). 

Parloir. Nhà khàch. 

Parmi, entre. Trong, giîra. 

Parodie. (Bài) nh^o dài l^i (bai khàc^ ; 
sijT dii càch nôi oai nghiém ma nôi 
pha trô. 

Parodier. Bdt chu-ô'c nià nh^o ; dii 
loi sâch cho ra y khàc ma nh^o 
cu-ôi. 

Paroi. Vàch, tu-ô^ng. 



Paroisse. Xù* ; dia h^t mOt thày ci ; 
chef-heu de —, tri se-; sous-chef- 
lieu de —, nhà xép. 

Paroissiale (église). Nhà thô- {r\ sir. 

Paroissien, chrétien d'une paroisse. 
Con chien, bhn dao thuôc vé xir 
nào ; —, livre de prières, sâch 
kinh. 

Parole. Loi, lô-i nôi, su- nôi; paroles 
sincères, lài mOc lA^c, th^t thà ; dire 
des paroles mielleuses, nôi ton ngôt; 
demander la —, xin phép nôi ; couper 
la — à quelqu'un, nôi hôl. 

Paronomase. Si^ nôi dùa loi hai <f. 

Paroxysme. Can ng$t, can bÇnh dû. 

Parquer. Giû- trong noi vây chung 
quanh. 

Parquet. San ; élever un — (à cause 
de Finondation), thuong sàn ; abais- 
ser le — , h^ sàn. 

Parqueter. Bac sàn. 

Parrain. Ngu-ôi câm dâu (Irè chju 
phép rira tOi), b5 bâu chîi. 

Parricide, celui qui tue son père ou 
sa mère. Kè giêt cha hay là mç ; — , 
meurtre du père ou de la mère, tOi 
giètchamç. 

Parsemer. Gieo ra, rii ra, râc ra, pha 
phôi, bè dâu dày. 

Part. Phân, phân le ; avoir une — de, 
an phân vuài ; donner une —, câp ; 
offrir aux supérieurs une part (por- 
tion) de.., biôu; loc. div. : autre — , 
b nai khàc, norï khâc ; d'autre — , 
bèi noi khàc, dàng kia ; de quelque 

— que ce soit, du hiri noi nào m$c 
long, bèi dâu m^c long ; nulle — , 
chJng dâu, chang cô (è*) ncri nào ; de 

— et d'autre, cà haibén, bên ng bén 
kia; de toutes parts, mçi bé, chung 
quanh tu bé ; percer de — en — , 
dâm thàu qua ; à — , riêug, câch biÇl ; 
mettre à —, de riông, de dành ; plai- 
santerie à —, cimng choi dâu, 

Digitized by CjOOQIv ^ 



PAR 



PAS 



Partage. Su- phân phât, su* phân chia, 

su* chia phân. 
Partager. Chia phân, chia ra, phân 

chia, phân phât, càp; — en deux, 

chièt ban ; — le danger, chia phân 

cheo leo ; se — entre soi, chia vaôi 

nhau. 
Partant, par conséquent. Cbo nén, vi 

vjy, nhân vi su* ây. 
Partenaire. B^n choi. 
Parterre. Vu-ôti cànli, vu-ôn hoa. 
Parti (subst.). Bè, bè dàng, phe, bên ; 

suivre un —, llieo bè ; prendre un 

^, nhàt djnh. 
Partial. Thiôn lu-, Uiiên tây. 
Partialité. Si^ thiên tu-, sir theo long 

thu-OTig yôu ai han là theo chinh 

Participation. Su- thông công, su* an 
phân ; — au mal, su* dông tinh. 

Participer. An phân, du-çrc phân, 
tliông công. 

Particulariser. DiSn l^i, ki ihuj^ 
chung, k^ lai tirng dieu riêng. 

Particnlarité, circonstance. Biéu tùy, 
dieu ngoài. 

Particule, petit mot. Tièng vji, lièng 
dÇm. 

Particulier. Riêng, tu-, tây ; pleurer 
en son —, khôc Ihâm ; prier en son 
—, dçc kinh thâm Ihî. 

Partie^ part. Phân, phân le ; — , divi- 
sion d un tout, phen, phiên, phân ; 
en —, mOt pbân^ phân thi..; en plus 
grande —, phân nhit^u hcn. 

Partie de jeu. Vân ; jouer une — , dânh 
mOt vân; gagner une —, du-çrc mot 
vân ; perdre une — , Ihua vân ; — et 
revanche, vân di vân \^i. 

Partiel. Tirng phân, cô phân. 

Partiellement. Phân, timg phân, 
phân thi... 

Partir. TrJy di, trày chung; —, quit- 
ter un lieu, rcri khJi nai nàv ma 



sang nor'i khàc ; à — de, tù- rây ma 

di, tir này vé sau. 
Partisan. Ki vào bè, kè theo bè dàng. 
Partition (mus.). BO chung (bât). 
Partout (adv.). Khâp mçi nai, mpi 

noi, dâu dàu, dâu dày. 
Parure. B6 té chlnh, dô tôt. 
Parvenir. Toi, loi dèn, dên tân ; — 

au port, toi dên cira ; — aux oreil- 
les, nghe, ta 10 ; — aux honneurs, 

du-çrc chirc quyén. 
Parvenu (un). Kê sâm cba cài du-çrc 

ma nén giâu cô, kè làm cao, kè 

kiêu hânh. 
Parvis, vestibule. Gian nhà ngoài, tien 

dàng, cù-a, châi noi c&-a (dén Ihô^), 

nhà câu dén thô*; —, place, sân 

ngoài cù-a. 
Pas (un). Mot bu-6-c; — de porte, 

ngu-ong cîra ; faire les cent — , di 

bâch bO. 
Pas. Không; — encore (adv.), chu^ ; 

non — que, chàng phài vi. 
Pascal. Vé mùa phi^c sinb. 
Passable,médiocre. VCra v$y , cûng khé. 
Passage, chemin. Loi di, hèm, kêm, 

dàng di qua ; frayer un — , mir I6i 

di ; —, action de passer, sy di qua, 

sir b t^m ; —, endroit d'un livre, 

noi, ch5 (trong sâch). 
Passager, de peu de durée. Ghông 

qua, t^m v^y. 
Passager (un). Ngu-ôi xuông làu, kJ 

qaâ giang. 
Passant (un). Kè di qua, kè di dàng, 

khâch bô h^nh. 
Passavant. Ta thông hành. 
Passé. Ba qua; — dix jours, khii 

mu-ùi ngày ; la nuit passée, dém 

vù-a rôi ; — (temps des verbes), Ibl 

chl viÇc du qua. 
Passe-droit. &n lu-, pbép nhiéu. 
Passe-fleur, anémone. (Thir) hoa 

muông. 

Digitized by VjOOQIC 



PAS 



— 261 — 



PAT 



Passementerie. Nghé dêt, nghé cù-i. 

Passe-partont, clé. Chia khoà chung. 

Passeport (pour les personnes). Phâi 
thônghành ; (pour les bateaux, etc.), 
ter thÔDg hành. 

Passer. Bi qua, sang , — d'un endroit 
à l'autre, rôi di nai khâc ; — d'un 
autre côlé, sang bên kia ; — un 
lleuve, sang qua sông ; — un exa- 
men, Ihi ; — la main dans la barbe, 
vu&t râu ; — la garde, giao canh ; 
cela est passé dans les mœurs, dieu 
ày da thành thôi roi ; — sous silence, 
chàng nôi dên; se —, s'abstenir, 
chang dùng, kiéng. 

Passerean. Chim se. * ma thu-6-c. 

Passerelle, Petit pont. Câu tre (fig.). 




Passe-rose, rose trémière. <^y mân 

linh h6ng. 
Passe-temps. Sir gi làm cho vui clioi ; 

s'occuper à des —, choi ma giJi tri. 
Passenr. Sai dô, kè du-a dô, kè àiir 

do. 
Passible. Bang chju phat. 
Passif, dettes. Cong nç-. 
Passif (adjO- Kê hay cliju ; un verbe 

—, verbô passivô. 
Passiflore. Hoa chju n^n. 
Passion, mouvement de lame. Tinh 

mê dâm, su* long d^ng vê dàng nào ; 

—, souflrances, hînh khà, ctic si?- 

dau dôrn, su- chiu khô ; la — de N. S., 

su- Bû-c Chûa Jésu chiu n^ chju 

chèt. 
Passionné. Mé. 



Passionnel. ThuOc ve tinli mé (dàng 

nào), cô th^ giuc dOng long. 
Passionner (se). Ra mê \ê... 
Passoire. Cài Iqc. 
Pastel (le). Phép vê bàng bût clii ngîî 

sâc ; un — , tranh vë bàng bûl chi 

ngû sâc. 
Pastèque. Quâ du-a hàu. 
Pastenr. Ngu-ù-i chân chien, kè cliàu 

giir; — des âmes, dàng coi sôc linh 

h6n, dàng chân chiéu, hnh mue. 
Pastiche, imitation. Tranh dâ hât 

chu-ù-c ; bài côp nhiéu di^u l$t dàu 

dày. 
Pastille. Viên bOt ngçt va thom. 
Pastoral. Thuôc \ê kè chân. 
Patate. Khoai lang, khoai so. 
Patand, grossier. Que miia, ngu si. 
Patanger. Ldi bùn ; fig., rôi rit, màc 

vu-ong. 
Patchonli (pagostemon). * Hâchu-ong. 
Pâte. B^t thàu. 
Pâté (du). Thjt mçc, giô. 
Pâtée. Bôt tr$n (ma bon gà vit). 
Patène. Bia bac ; dîa giâng ; dia che 

chén calixé. 
Patent, évident. Bô, t& tu-cmg, mlnli 

bçch ; trông trài ; ai ai cCing tu-ô-ng 

biêt ; le crime est —, tOi dâ tJ dâ 

châc. 
Patente. Thuè riéng kè buôn bâii. 
Pater, prière. Kinh thién Chùa. 
Patère. Cài môc, môc màn. 
Paternel. Thuôc vé cha, cô tinli cha ; 

xirng dàng b5. 
Paternité. Su- làm cha, tinh cha, long 

cha (yéu con). 
Pâteux. Gièo giai, quànlil^i, cônhi^a. 
Pathétique. Hay làm cho dOng long, 

s&t sang. 
Pathologie. Phân sàch thu6c nôi vé 

cac giông b$nh. 
Pathos, enflure du style. Ck'ich nôi dài ; 

kiiu nôi nii men. 



Digitized by 



Google 



PAT 



- 268 — 



PAY 



Patiemment. Câch hay nhin, câch 

nhuc, cho bâng long, virng long. 
Patience. Birc nhin nhuc, su* vûng 

long chiu. 
Patience ! (interj.). Thong thâ ! mân 

man ! v^i chi ! 
Patient. Kî bièt nhin, kè cô duc nhin 

nhuc ; —, qui sait attendre, kêvCrng 

trông c$y ; kJ biêl chirc cù-a. 
Patienter. Nhin, chiu, nhin nhuc; —, 

attendre, dçi, chirc, cher. 
Patin. Giây sât di trom nu-^c dông l^i- 
Patiner. Dùng giây sât nià chgty trou 

nu-érc dông l^i. 
Pâtir. Chjn. 

Pâtis. Dàt hoang vu mù chùn loài vAt. 
Pâtisserie. Bành trà, bành ngçt. 
Pâtissier. Kè làm bành trà. 
Patois. Giçng ; parler — nôi ngçng, 

nôi ngu-çrc, nôi tièng nhà que. 
Pâtre. KJ chân trâu bô, myc d6ng. 
Patriarcat. Quy^n chirc ou toà Birc 

Patriacha. 
Patriarche, archevêque. Bù-c Vitvo 

(ngâi toà càc thành tông dô). 
Patiiciat. B$c kè sang trçng. 
Patricien. Ki sang trçng nhàt trong 

nlià nu-ô-c ; les patriciens, dông dôi 

càc quan thuo^ng nghj Rôma dâu 

hèt. 
Patrie. Que, thi sàn, dàt ti, que quan, 

que hu-cng, bJn quan, dàt nu-ô^c. 
Patrimoine. Cô ngiôp (cha me di cho 

con), gia bin, gia tài. 
Patrimonial. (Cùa) thu$c \é gia 

nghi^p. 
Patriote, dévoué à son pays. Kè cô 

long sot sang giûp nhà nu-ôc. 
Patriotisme. Long sôt sang giûp nhà 

nu-vc. 
Patron, protecteur. Quan thày, bàn 

mçnh, kè bênh vy-c ; — , maître d'un 

navire, lài thuyen, chu tàu nho ; —, 

modèle, khuôn, mSu. 



Patronner. Làm quan thày, bénh, bâu 
chCra, phù hô. 

Patronymique (nom). Tên hç. 

Patronille. Tuân kièm ; les gens de 
—, quân tuân, kè canh. 

Patte. Chàn, giô. 

Patte-d'oie, carrefour. Ngà tu-. 

Pâturage. RuOng ce d^ chàn trâu bè, 

Pâtnre. C&a nuôi loài v$t. 

Panme, le dedans de la main. Ràn tay, 
ganbàn tay; — , jouet, hôn lân, trài 
câu ; jouer à la —, dânh trâi câu. 

Paumelle d'une fenêtre, etc. Bàn lé. 

Paupière. Con n^oi, mi mât. 

Pause. Cir, lue nghî ; une — (en mu- 
sique), quûng giCra hai dàu hàt. 

Pauvre. Nghèo, khô khân, kè thièti 
thon, kè cô it cla ; très —, kè chàngr 
cô mOt dông mOt chu- nào (n'avoir ni 
sou ni maille) ; gi$p vat va vai (dé- 
chirer le pan de l'habit pour raccom- 
moder l'épaule) ; faire l'aumône aux 
pauvres, làm pbùc cho kè khô ; une 
famille —, nhà nghèo. 

PauTreté. Su- nghèo, su* khô khân, su* 
ban cùng, su* dôi khât, su* thièu 
thân. 

Pavaner (se). Bi càch kiêu càng ; an ir 
càch trong thè quà bjc minli. 

Pavé. Bà lât, duvng làt dà. 

Paver. Làt dà, làt dàng dà. 

Pavillon, drapeau. Cir, làcô-; lig. baisser 
— , chju phép; — chinois, dlnh dang. 

Pavois. ThuSn, môc; fig., élever sur le 
— , mirngciich trgng thè ; d^tlénlàni 
vua. 

Pavoiser. Nài cô-lèn, kéo cô-, sîra sang, 
dçn dçp cho lich sir. 

Pavot. Cây a phi^n, cày nha phièn ; 
* ngoc mî nhàn hoa ; van thç quà. 

Payable. Già, màt (bao nhiéu, thi 
du-çrc) ; — à vue (h? duti tô- dài 
b^c), tlii cô lien ngay ; — à deux 
mois, càch hai tliàng moi du*a tien. 

Digitized by VjOOQIC 



PÊC 



- 263 — 



PEI 



Paye. Ltrong tien ; bing l^c ; jonr de 
— » ngày phât Iir(rng tien. 

Payer. GiJ tien, giao tien ; — une 
dette, dén, trà nçr ; — comptant, giâ 
tien tiroi ; retarder de — , co lirôi, 
co xln, CQ xin. 

Pays, région. Nirô-c, mien, phirang; 
—, patrie, que hirang, que quân. 

Paysage, vue. Pt\ong cinh, cânh d6ng 
vui vè d5 coi ; —, tranh vë pbong 
cành. 

Paysagiste. Ngirôri hay vê tranh phong 
cành. 

Paysan, qui est de la campagne. 
Ngu-ôi nhà que, ngu-ô^i nông phu ; 
—, grossier, que miia, nim que, thô 
lue, que k^ch. 

Péage. Tien qua dô, tien qua cdu. 

Péager. KS thu tien ngu-ôi ta qua dô 
hay là qua câu ; kè ngoi tuân. 

Peau. Da; — d'anguille, etc., làt; 
arracher la — des os, roc xu-ong ra 
dàng xu*oîig thit ra dàng thit, roc 
da ; en —, bâng da ; —, écorce, vô. 

Peaussier. Thçr thuOc va dçn da lot ào. 

Peccadille. Toi nhç vây. 

Pèche, fruit. Qui dào. 

Pèche, action de pêcher. Su* but ca, 
sir dânh cbài lu-ai ; la —, nghé 
dûnh câ. 

Péché. T4i, toi l5i, su- l5i in^t, vi^c d(r; 
éviter le — , lânh câc tÇi l5i ; — 
originel, t^i ih tông truyén; — 
actuel, toi minh làm ; — mortel, lOi 
n^ng ; — véniel, tOi nhç ; confesser 
ses péchés, xu-ng toi ; recevoir l'abso- 
lution de ses péchés, chiu phép giii 
toi. 

Pécher. Ph^ tOi, pham dèn lu^t ; iSi 
1^ luàt Bù-c Chûa L(n. 

Pécher, arbre. Cây dào ; — à longues 
feuilles, cây dko thàt thon. 

Pécher (verb.). Bât câ ; — à la ligne, 
câu câ, buông câu, tbà câu, ném 



câu ; — au filet, dànli lu-éri, dânh 

cbài, vâi cbài, vàng cliài, quâng cbài. 
Pêcherie. Nhà bé, nhà v6 bè. 
Pécheur. Kh cô t^i, kS pb^m t^i, kè 

toi l5i. 
Pêcheur. Kè cô nghé dânh câ, * thùy 

ca, ngu- nhân, ngu*ôi câu kéo ; — à 

la ligne, ngu-ôi câu câ. 
Pectoral. ThuOc vé ngu-c. 
Pécule. C&a tu-, clia riêng ticli IrCr 

dân dân, co* ngbi^p. 
Pécuniaire. ThuOc v^ tien bac ; peine 

— , v^i tien. 
Pédagogie. Phép d^y do trè con. 
Pédagogue. Kè dçy, thày d^y bgc trè 

con, thày do. 
Pédales. Bàn d^p. 
Pédant. Kè bay nhày, kè làm kiéu 

câng. 
Pédestrement. Câch di bO, di va. 
Pédicnlaire (maladie). Ghù*ng chây 

hay là r$n sinh trong da. 
Pédicule, queue des fruits. Num quà, 

no qui. 
Pédicure, médecin. Thày thu5c cô tài 

chira chin gi^tn, v. v., Jr noi chân. 
Pédoncule (d'une fleur). Cuông boa . 
Peigne. Lu-çrc ; — fin, 

lu-çrc bi, lu-ç-c mauj 

(fig.);— à chignon, 

lu-çrc cài ddu ; — 

d'ivoire, lu-ox: ngà ; — d'écaille, lu-ç^c 

dôi moi. 
Peigner (se). Go- dâu, cbài tôc, cbài 

dâu ; peigner la laine, b$t long chien. 
Peignoir. Âo kboâc. 
Peindre. Vê, vê thuôc, vê ành, vê 

hlnh, ho^ dô hkih ; —, dépeindre, 

bày vê, ki l^i câch khôn khéo, di?n 

l^i. 
Peine, fatigue, douleur. Su* khô long, 

su- khô nhoc ; hlnh khi, dau, dau 

dÔTi ; —, châtiment, phân pb^t, hlnh 

pb^t, V9. (V. le mot Supplices). 

Digitized by CjOOQIC 



VjpÉÉlil/ 



PÉN 



— 264 — 



PÉN 



Peiner, se donner du mal. Glna khô ; 

gang sirc ; —, causer de la peine, 

làm pliién long cho ai. 
Peintre. Thçr vë ihuôc, phô vê. 
Peinture. Phép ve thuô.c ; une —, ànli 

(tranh) ve. 
Pelade. Chirng rung tôc. 
Pelage. Sâc long (mao, v. v.). 
Péle-méle. Càch lOn lao, càch b^y ba, 

lap rçip, chung. 
Peler, enlever la peau. LAI da ; — 

(un fruit, etc.), bôc vJ (quà v. v.); 

—, enlever le poil, nhâ (ri) long, nhâ 

tôc, làm cho ra iSn da. 
Pèlerin. Kî di thâm viêng nai thânli, 

mô tliành, v. v. ; — , étranger, lir 

nhân, khàch di dàng, bô hành. kh 

di dàng xa. 
Pèlerinage (aller en). Di thâm vièng 

no-i irçng no-i thânh. 
Pèlerine, mantelet. Âo khoàc vân. 
Pélican. Con bo nông, lénh dénh, 

du-ÔTig nga. 
Pelisse. Ao bâng da, âo lot da. 
Pelle. Cài mai, cài thuong, cài méng, 

cài thêu ; — à main, bàn xùc bêp. 
Pellée, pellerée, pelletée. Mot cài mai. 
Pelleterie. Nghé don da làm ào lot. 
Pellicule. Da non, da nho, da mAng, 

màng. 
Pelote. Trâi câu nhi, qui câm kim. 
Peloter. Cuôn, cuôn lai. 
Peloton, pelote. Lçn, bùp, tr«ii ; un 

— de fil. Ion chl ; un — de soie, 

to kén. 
Pelotonner. Cuôn lçn; de la laine, 

làm lçn chl long chien ; se — , cuOn 

lçn, nên bùp trôn. 
Pelouse. San c&. 
Pelu. Râm long, cô nhiéu long. 
Pelure (d'un fruit). Vj. 
Pénal. Thu()c vé hinh phgl ; code —, 

lu^t chung vé ngu hinh. 
Pénalités. NhCrng hinh, ngu hinh ph^t. 



Pénates, dieux domestiques. Nhirng 
bMt thân giû- nhà, thâ chi ; —, de- 
meure, nlià, gia eu-, chS ô-. 

Penaud. Bô- ngô-, ngàn tri khôn. 

Penchant, déclivité. Su- dôc, dàng 
dôc ; —, pente (d'une montagne), 
su-ô-n nui ; —, inclination, tinh chiéu 
vé, su- chiéu theo ; avoir du — pour 
quelqu*un, cô long y eu mên ai. 

Pencher, être incliné. L^ch, xiêu, 
nghiêng ; — la tête, cùi dâu ; — 
(quelque chose), vin xuông, là xuông, 
trJ-bên, xê. 

Pendable. Quai gi- ; dàng phat, nâng. 

Pendaison. Su- thât ch (mmb hay là 
ngu*ôi khâc). 

Pendant ^d'oreille.) Hoa tai, vành 
khuyôn. 

Pendant que (conj.). Dang khi. 

Pendard. Dira gian, dira bcrm bai, 
thâng tr^m cu-ô-p. 

Pendeloque. Vànïi khuyén, hoa tai. 

Pendre, suspendre. Treo lôn ; — quel- 
qu'un, thât c5 ai ; se —, thàt co 
minh, tu* ai ; se — à un arbre, thât 
ci minh treo trén cây. 

Pendule, horloge. Dông hô ; le balan- 
cier de la — , linh bon treo. 

Pône. Con câ. 

Pénétrable. Thâu qua du-ç-c, Ihông 
su&t du-çrc. 

Pénétrant (esprit). Tinh Un, qui quyèt, 
minh mSn, khôn khéo. 

Pénétration. Su- thfiu qua. su* tliông 
suftt, su- vào trong ; —, sagacité, 
' sif tinh tu-ô-ng, tri hieu. 

Pénétré, touché. D^nglông ; — de joie, 
vui mimg lâm ; — de douleur, dau 
dô-n quâ sirc ; — de reconnaissance, 
cô long biêl on. 

Pénétrer, «ntrer. Vào, bu-ô-c chân vào; 
—, percer, vào, thân vào, nh$p vào, 
lot vào, xông vào ; fig,, — la pensée 
de quelqu'un, lii^u f sâu nhi^m ai . 



Digitized by VjOOQIC 



PEN 



- 265 - 



PER 



Pénible. Kho chju, khô long, công 
trinh, công phu ; temps —, giùi kho 
cbiu. 

Péniblement. Cacb khô nliQc. 

Péninsule. Doi, gô côn lien dàt mot 
m4t. 

Pénitence. Sur hâm rainh, viÇc dén 
toi, svr an nàn tOi, su- dén toi-, faire 
—, ham minli ; faire sa —, Jàm viÇc 
dén toi. 

Pénitent. Kè an nân/lo buôn (vi tOi 
minli), phàn nàn ; kè làm vi^c khô 
nhoc ma dén vî toi minli hay là toi 
k£ khàc. 

Pénitencier, prô(re. Thày cà Bii-c 
Giâm mue ban quyén ma giài câc 
toi câm. 

Pénombre. Bông; être dans la — , 
sang dl- ; (str gi) bông khuât l^p ; 
không sang. 

Pensée. V, y nghï, su- ta tircrng, dieu 
doàn pb&ng. 

Pensée,, fleur. ' Thuy thào boa. 

Penser, réfléchir. Nghï, suy nghî, suy 
ngdm ; —, avoir des idées, tu-Jrng, 
nghï, doàn, luân ngbïa ; — en soi- 
même, nghï trong bung, nghï tham, 
bi.ing bio d^ ; à quoi pensez-vous ? 
anh cô y gi ? anh nghï làm sao ? — à 
mal, toan làm b^i. 

Pensenr. Kê suy xét trong bung. 

Pensif. Hay nghï, lo. 

Pension, somme. Tien ; —, maison 
d'éducation, nhà tràng. 

Pensionnat. Mbà tràng. 

Pensionner (qaelqu*un). Trà tien 
hàng nâm ; dirông nuôi (ai). 

Pensum. Vi^c da bi cho ; faire un —, 
làm vi$c da chl cho mînh. 

Pentacorde. Bàn cô nâm dày. 

Pentagone. (Hinh) ngu giàc. 

Pentapole. Noi cô nâm thànb. 

PenUtenque. Nàm quyin dâu Kinb 
thànb. 



Pente, déclivité. Giôc ; — d'une mon- 
tagne, su-èrnnûi; être en —, giôc, xè. 
Pentecôte. Ngày l5 Dii-c cbùa Phiritô 

Sangtô bi$n xnông ; lé biçn xuông. 
Penture. Banale. 
Pénnltième (syllabe). Vân lien truô-c 

van rôt hêt ; gdn rôt hêt. 
Pénurie. Si;r thièu thon, su* dôi khât, 

sir nghèo ngàt. 
Pépie, maladie. Cbù-ng b$nh loài cbim 

no-i lu-ôi. 
Pépier. Chiép chièp ; le moineau pépie, 

cbim se cbiêp chiêp. 
Pépin. H^t; — de raisin, hqit quà nho. 
Pépinière. Vu-ô-n u-ong b^t, no-i uang 

cày, no-i giâm giông. 
Pépite (d'or). Khôi vàng. 
Pepsine. Thuôc giùp tiéu ciia iiti. 
Percale, étofl'e. Vài (bông). 
Perçant. Regard —, mât sâc sio ; 

esprit—, tri bien bào, tri nhanh nhçn; 

voix perçante, tièng kôu chôi loi. 
Perce (mettre un tonneau en). Khoaii 

thiing; neige, fl., tràng xaàn', 

* yen chi boa. 
Percepteur. Kbàn thu, kè thu thuê. 
Perceptible. Ngu quan thày du-o-c ; 

fig., biêu du-çrc. 
Percer. Khoan l5, kboét, Ibàu qua, 

dàm tb&ng. 
Percevoir, entendre. Nghe ; — les 

impôts, thu thuè, thàu thuê. 
Percbe, bâton grand et mince, (^on 

sào, cày nêu ; —, poisson, ' kim ti 

l^p ; on en compte 14 espèces. 
Percber. BAu. 
Percboir. Cài eau (cbim). 
Perclus. Không dùng chàn tay d\v(xc ; 

cô chàn tay nâng né, cijit chàn. 
Perçoir. Cài khoan. 
Percussiou. Su* dànb. 
Perdition. Su- bu- di màt ; être sur le 

chemin de la — , an b buông tuong 

lieu mlnh màt linh bon. 



Digitized by 



Cnoogle^ 



PER 



266 — 



PER 



Perdre. Màt, dânhmàt, chSng c6n giCr; 
— la vie, chêt ; — Foccasion, mal djp 
tiÇn ; — sa peine, uâng công ; — 
son âme (se damner), mât linh hon 
mlnh ; — son patrimoîhe, phung phâ 
nghiêp cha ; — au jeu, thua khi 
dûnh c6- b^c ; — le temps, mât thi 
gicr; —, corrompre, làm hu* ; — un 
enfant, làm hu* tfnh net ngu-ôi côn 
Irê ; 86 — s'égarer, I^c dàng ; se —, 
se damner, mât linh bon, sa xuông 
dia nguc. 

Perdrix. Con da da, con dèt dèt da da ; 
œil de — , espèce de cor, chien giçn. 

Père. Cha, bô, thày, ông thânsinh, cha 
ruOt; beau — (père du mari), bô 
ch6ng ; (père de la femme), bô yqr ; 
(second mari d*une mère veuve) cha 
ghê, giu-çrng ghè ; tel père, tel fils, 
cha nào con ây; le fils hérite de 
son —, cha truyén con nôi ; —, titre 
honorifique des prêtres indigènes, cy, 
cha ; — titre des missionnaires, cô, 
cha. 

Pérégrination. Su* di dàng xa ; su* di 
vièng noi trçng nào. 

Péremptoire, décisif. (Le gi) quyèt 
doân, làm cho xong cho dirt viÇc. 

Perfectible, Cô th^ sù-a nên hoàn 
thành ; l'homme est un être —, ngu*ôi 
ta nên Ion lành du-çrc. 

Perfection physique. Sir làm (nên) 
hoàn thành ; su* làm cho Ion ; — mo- 
rale, siflçu, sir Ion lành; la — chré- 
tienne, nhân dire Ion lành. 

Perfectionner. Làm cho Içu^làm xong, 
làm hoàn thành ; — un ouvrage, làm 
chuàt viÇc; se—, su*atfnh net mînli 
ma di dàng nhân dire. 

Perfide. Gian ta, bât trung, nOi công. 

Perfidie. Su* bât trung, su- gian ta. 

Perforer. Khoan l5, khoét, thâu qua, 
dâm choc. 

Pergolaria odoratissima. *Cây thiên 1^. 



Péricarde. Thù* màng phii lâi tim. 
Péricardite. BÇnh màng ph{i lài tim. 
Péricarpe. (Thir) vô bpc quà, h^, v. v. 
Péricliter. Ô* noi cheo leo, ir lieu ; 

sa xuftng dân dân. 
Périgée. B$ tinh tâir gân dât bon cà 

ou ban càc thi khâc. 
Périhélie. BO tinh (ù b gân m$t Icri 

hon. 
Péril. $v cheo leo, su* hiém nghèo. 
Périlleux. Cheo leo, hilm nghèo. 
Périmer. Phâ, làm hir ; le temps est 

périmé, dâ qua ngày hçn. 
Périmètre. Chu, dàng chung quanb. 
Période (temps). Kjr, giâp ; —, inter- 
valle, eu*, quâng, tuân. 
Périodique. Tuy cir, xây ra cîr tuân 

eu* dO- 
Périoste. (Tbù*) da mông phù xu-oug. 
Périostose. B^nb da m&ng pbb xirong 

sirng lên. 
Péripétie. Su* sô phân ra kbàc bât 

thinh linh. 
Périphérie. Chu, vông. 
Périphrase. Loi quanh, câcb nôi 

quanh, su* dùng nhiéa tièng ma chi 
" thay vi chinh tên ngirôi hay là chinh 

tên su- gl. 
Périr. Chèt, hu* di, mât di ; — de faim, 

chêt dôi; faire —, làm cho cbèt, 

giêt, cât lây su* sang. 
Périssable, caduc. Chông qua chông 

hèt, hay qua, t^m giri, phù vân. 
Péristyle. C$t bien cbiii nhà ; hàng côt 

quanh sân. 
Péritoine. Màng bao ru$t. 
Péritonite. BÇnh trong màng bao 

ru^t. 
Perle. NgQC, b^t trai, trân cliâu. 
Perlé, rendu propre. Bâ bée vo va 

rira cho s^ch. 
Permanent. KS b h\ lân, eu- injcc, 

bén d5. 
Perméable. (Nu-ô-c) thâu qua du^t. 

Digitized by CjOOQIC 



PER 



- 267 - 



PER 



Permettre. Tha phép, baii phép, cho 

phép ; — à quelqu'un de partir, cho 

phép ai di. 
Permission. Phép ; avoir la —, duçrc 

phép ; donner la —, tha (cho) phép. 
Permuter. Thay, thay dôi. 
Pernicieux. B^c, hi^m, làm hçi. 
Péroné. Xu-ang thép du-çmg châii. 
Péroraison. Câu kêt (bai giàng). 
Pérorer. Giing loi thôi, nôi dài. 
Perpendiculaire. (Hai hàng) co hinh 

thu-ô-c thç"; giông gi ngay ihàng 

giông khâc nhu- ihu-ô-c tho*. 
Perpétuel, l.iên II, hàng cô, chang 

khi dirng, chuyên tri ; châng cô 

cùng bao gicr. 
Perpétuer. Làm cho ra bén dcri dcri ; 

—, propager (Fespèce), sinh sàn. 
Perpétuité. Su* hàng cô lien ; à —, 

cho dèn dô-i dôi. 
Perplexe. Rôi râm, lu-ô-ng Iir, lùng 

lo" ; être — pour juger des questions 

difficiles,mâc phài nhîrng dieu khô xù*. 
Perquisitionner. Tdm na, tim kî, 

khàm, hic xét. 
Perron. Câi kÇ, tJiém. 
Perroquet et perruche. Chim vot, con 

vçl ; chim âc mô. 
Perruque. Tôc mu-i/n. 
Perruquier. Thç" iigôi. 
Persécuter, importuner. Bât bû-, làm 

kho; — la religion, bât d*jio. 
Persécuteur. Ke bàl btr, ke càm d^o. 
Persécution. Sir bât bô-, su- làm kliôn ; 

— des chrétiens, si.r bat bâ kè cô 

dgio ; pendant la —, Irong ky càm 

d^o ; lorsque la — était encore assez 

bénigne, khi bât d^o ha y côn thu* 

thu*. 
Perséyérance. Su- cir mot mue, sir 

vCrng long, su- bén do, kiên tâm. 
PerséTérant. Virng vàng, cir virng, 

vCrng long, hay eu- mot mire, kiên 

tâm. 



Persévérer, h vu*ng vàng, cû- vû-ng, 
h bén do, eu- khâng khiing mot mire ; 

— dans son opinion, cir mOt y 
chàng doi. 

Persicaire. Rau râm, * câu vï tir. 
Persienne. Chuyên song, mành mành, 

cânh cira song ngang. 
Persifler. Nhgio cu-cri. 
Persifleur. Kê cô tinh hay nliao cirài. 
Persil. Rau khôm. 
Persistant. Vû-ng bên ; — dans sa 

résolution, vCrnggiirsif da nhàtdinli. 
Persister dans son opinion. U" vû-ng 

giû- mOl <i, vû-ng giû- sir da nhàt 

djnh. 
Personnage. Ngu-ôi, dàng ; jouer un 

— (un rôle), làm trô ; già hinh. 

Personnalité. Ngôi, vi, minh. 

Personne (une). Ngu-ôi ; faire accep- 
tion de —, thiên tu- ai ; il y a trois 
personnes en Dieu, Birc Ghûa Lô^i 
cô ba ngôi; — (pronom), không 
ai, không cô ai ; je ne connais — , • 
toi không bièt (quen) ai. 

Personnel, propre. Riêng. thuôc vé 

minh ; parler en son nom —, nôi tir 

y minh, tô ^ riêng minh ra. 
Personnellement, (lâch tu- chl vê 

ngirôi, cach riêng. 
Personnifier. Bât tinh loài ngu-ô-i cho 

nhûng giông vât không cô bon. 
Perspective. Su- xem câcli xa. 
Perspicace. Sâc tri, sàu sic, linh 

tu-ô-ng, minli mSn, thông minh.' 
Perspicacité. Sir sâc tri, sir tliông 

minh, sir tinh tirÔTig, sir minh mSn, 

tri sâc. 
Persuader. Khuyên bâo, khuyên du-g^c, 

d5 diro-c, xui giuc; se — , croire, 

nghï ou in tri. 
Persuasif. Cô sù-c dS, cô le ma lin, 

cô sirc khuyên dirçrc. 
Persuasion. Si^ làm cho tin, sy d5 

duvc • avoir la — de, Urîiig là thW. 

Digitized by VjOOQIC 



PES 



268 



PEU 



Perte. Sy mât, su- phài thi^l, su* màt 
cba; subir des pertes, chiu thiêt 
liai, niât cfia; la — de la main droi- 
te, sir màt tay m^t ; la — de la vue, 
su- ra mù mât ; la — d'une bataille, 
sy thua tr^n ; en pure —, câch 
lu&ng công, hJng ci. 

Pertinemment. Câch xù-ng, vira ; par- 
ler —, nôi rành, nôi rô rang. 

Pertnis. No-i hçp, l&i bçp. 

Pertnisane. Giâo, mue, giâo dùng. 

Perturbateur. Ki làm h§n bào, kè 
nhiSn lo^. 

Pertarbartion, trouble. Sir bon bào, 
su* lôn bôy, su- làm logn (trong nbà 
nirô-c). 

Pervenche. Hoagiù-acan, tràng xuân, 
* boa bâi dirông. 

Pervers. Bôc dû-, gian ta, xâu net, 
bu* bôt, àc dû*. 

Perversion. Su- mlnbàn îrngang trâi ; 
su* câm dS ngu-ôi ta vé dàng trâi. 

Perversité. Tbôi net ngang trâi. 

Pervertir. D5 vé dàng trâi, làm bu- ; 
se —, an îr ngang tnii, màt net, 
nên bir nôt. 

Pesant. Nàng, n$ng né ; — (au moral), 
kbô long, rây rà, kliô cbiu; —, du 
poids de, cân nhï nbiéu, cân n$ng 
bao nhiêu; esprit —, lourd, tri 
cb^m, t&i d$c. 

Pesanteur, lourdeur. Su- n^ng né, su- 
dây ; — d'esprit, si; cbâm tri, toi da. 

Peser. Càn, càn nbâc ; — une cbose, 
cân do gi ; —, être lourd, n$ng ; 
lig., — ses paroles, cbçn tièng nôi 
cbo vi!ra f mînb ; — le pouï' et le 
contre, suy di ngbï Igi. 

Peson. Cân (cbàng cô dîa). 

Peste, on, dicb, on djch, tbân khi. 

Peste ! (interj.). Quai g&-, gé-m, kbôn 
n^n! 

Pester, se dépiter, lim bàm, lày làm 
kbô cbju. 



Pestiféré, kè pliùi dicb. 
Pestilence, peste. On dicb, kbî dôc, 

t§tlây; fig., doctrine dangereuse, 

loi dOc dia. 
Pestilentiel. Hay sinb on dicb, dOc. 
Pet. Bit. 

Pétale. Cânb boa. 
Pétard. Pbâo ; un paquet de —, m^t 

bânb pbâo, mOt tràng pbâo, pbong 

pbâo ; faire partir des —, dôt pbâo. 
Pétase. Mû, non. 
Péter. Bânb dit. 
Pétiller. Kêu rau râu, ni, no lep bet ; 

fig., — d'esprit, cô tri ràt sâu sâc, 

ràt kbôn kbéo. 
Pétiole (d'une feuille). Cuông (là). 
Petit (subs.). Con mçn, côn non, trè 

tuîi ; ce — , tbâng bé này. 
Petit (ady.). Nbè, ti(^u (cb.); — de 

taille, tbàp ; le — doigt, ngôn ùt ; 

<|ue]que — que ce soit, dû nbô Ibe 

nàom$clông,dùitlâmm$clông; — à 

— , dan dan, d-an dà. 
Petitesse. Su- nbJ, sir bé ; — d'esprit, 

su* nbç dîji. 
Petit-fils. Cbâu. 
Pétition. Sir xin, loi xin, dou tù, bân 

tàu. 
Pétitionnaire. Kë xin, kè qui do-n. 
Pétitionner. Làm don xin, cân(chirc). 
Petit-lait. Nu-ô-c bîi sCra ma ra. 
Pétrifier (se). Ra cû-ng nbu* bon dâ. 
Pétrin. Câi cM thàu b^t. 
Pétrir (le pain). Tbàu bOt. 
Pétrole. Dâu tuy, dâu mo ; huile de 

— , * Ibîjtcb nao du. 
Petto (in-). Trong bung ; càcb kin. 
Pétulant. Ng5 nghich, xàc lâo, tro- 

tren ; —, sans pudeur, m$t dây mày 

d^. 
Peu (adv.). It; — à —, dan dân, dan 

dà, t(rng birô-c ; depuis —, raôi ; 

sous— , mOlitnû-a. 
Peuplade. Bân mirông. 



Digitized by 



Google 



PHÈ 



— 269 — 



PHY 



Peuple (un). Dân, dân mOl nirô-c ; le 

—, la foule, dân su-, dân ngu, dân 

den. 
Peuplé. Bông, nhiéu ngirài ; ville 

peuplée, thành du-ç-c nhiéu nôc nhà. 
Peupler, liàm cho sinh soi, làm cho 

ra nhiéu, ; — un étang de poissons, 

làm cho ao du-çrc lâm câ ; se —, 

(noi nào) ngu-èi ta dèn cho dông, 

ngu-cri ta tuôn dèn. 
Peuplier. * Cây b^ch du-ang, b^ch 

du-o-ng thi^. 
Peur. Sir sçr, su- sçr hai ; avoir —, sçr, 

khiêp ; avoir grand — , uy eu, khùng 

eu ; faire — , làm cho sçr hâi, bât n^l ; 

sans —, chàng sçr gl s6t ; de — que, 

keo, kèo raà. 
Peureux. Rât, rat sqr, rât gan, ci sçr, 

nit ré, lo lâng. 
Peut-ôtre (adv.). Cô khi..., ho^c cô... 

châng; — que (conj.), hoâc là. 
Phalange. Bftt ngôn tay ; une —, un 

corps de troupes, dço binh, toan binh. 
Phalène. Con nâc ne. 
Phare. Thâp dèn (dirôri bê); dèn treo 

dâu thâp trên bai ma soi tàu ban 

dèni. 
Pharisien, hypocrite. Kè già hlnh 

ngirùi nhàn duc. 
Pharmaceutique (subs.). Phân sâch 

Ihaôc d^y vé câc vj thuôc. 
Pharmacie. Nghé thuc du-o-c; nhà 

tliu&c bân câc vi thuôc. 
Pharmacien. Kè thi^c du-çrc ; kè dçn 

va bân vj Ihuàc. 
Pharmacopée. Sâch d^y kièa dpn vi 

ihuôc. 
Pharyngite. H^ch trong hong trên. 
Pharynx. Phân hpng trèn. 
Phase, époque, ky ; — de la lune, 

hinh ra$t Iràng (tùy ngày), nguyÇt 

huyén. 
Phénoménal. I4 lùng, la quai, quâ 

Ihc lâui, phi thu-trng. 



Phénomène, prodige. ;Su' g^ lai lùng, 

phép la ; vi$c gl qnâ phép thu^ng. 
Phénix, oiseau fabuleux. * Tràng sinh 

dieu. 
Philanthrope. Kè hay thu-ang ngu-cri. 
Philanthropie. Nhân ai ; su- thu-o-ng 

ngu-cri. 
Philharmonique. Kè thich (mê) nghé 

bât âm. 
Philosophe, celui qui a étudié la 

philosophie. Kè thông phép câch 

v§t ; — , sage, quân tir, kè mO dire 

khôn ngoan. 
Philosophie. Phép câch v^t ; étudier 

la —, hçc phép câch v^t. 
Philtre. Bùa bà, bùa yêu, thuôc yêu. 
Philologie. Su- m4 chu- nghia ; adon- 
né à la — , kè mO chir thông chîr. 
Phlébite. Huyèt mçch, mçch mâu ; 

bÇnh dan. 
Phœnix dactylifera, arbre. Cây chà là. 
Phonétique (écriture;. Sir viét chû* 

nhu- tai nghe. 
Phoque. * Lâo hh ngu-. 
Phosphore * Tu* lai hoi. 
Phosphorescent. Sang chôi noi toi. 
Photographe. Kè làm nghé truyén 

thân ; kè chup hinh. 
Photographie. Nghé chup ành; nghé 

làm truyén thân. 
Photographier. Làm truyén tran, chup 

ành. 
Phrase. Câu, câu nui. 
Phraséologie. Kièu d$t chir trong câu. 
Phraseur. Kè nôi câch chàng doti, 

lép bép. 
Phrénologie. Phép xem dlnh 6c raà 

doân tài tri tir nhiên ngu-ô-i ta. 
Phtiriasis. T$t hay sinh lâm chày lAm 

r^n ; bynh nghè no-i mi mât. 
Phtisie. liçnh lao, bÇnh ho lao. 
Phtisique. Kè phài bÇnh lao. 
Phylloxéra. Sâu an rè cây nho. 
Physicien. Kè thông bSu linh tâc vAt. 

Digitized by VjOOQIC 



PIE 



270 - 



PIL 



Physionomie. Tiréng di$n, rang, 
dçng, m$i mûi, hinh dong. 

Physique, science. Phép day bîn tinh 
cîic loài c6 hinh the ; — (adj.), natu- 
rel, tu- nhiên, thuô'c ve bàn tinh ; au 

— et au moral, bé trong va b^ 
ngoài. 

Piaffer. Gi^m chân. 

Pianiste. Kè dânh dàn phim. 

Piano. Bàn phim dày. 

Piastre. Bong bac, dong boa viôn; 

— de commerce, bà lâo. 

Pic, pioche. Câi vôi, câi bào ; —, mon- 
tagne, nui. 

Picotement. Su* cân, su* ngùa. 

Picoter(v. neut.). Cân, ngùa ;— par des 
paroles, nôi châm chpc, clïoc mçc. 

Pie. Chim âclà, chim khàch ; — grièche, 
con chàng làng, con tu hù ; — (cou- 
leur), sâc va. 

Pièce, partie. Phân ; une — d'étoffe, 
mot tàm, mOt sue, mOt cây ; — de 
bois, sue, cây ; — d'artillerie, khâu 
sùngtnji ; — d'un jeu d'échecs, etc., 
quân cô^; — loc. div. : mettre en 
pièces (briser), dânh vÔ*, bè, dânh 
gây ; (déchirer), xé, xé ra, càu xé ; 
tout d'une —, chàng cô chju phân 
chia; une — , un morceau, m^t tàm, 
mành, dogin ; — , chambre, bu6ng îr ; 
pièces justificatives, tô- làm chîrng. 

ried. Chân; — de cochon, giô Içm ; 

— de lit, chân giu-ô^ng ; aller à — 
di va'; aller pieds nus, di chân 
không; aller â cloche — , di nhâc cô 
cô ; lâcher —, lui Igii ; le — d'un 
arbre, chân cây, g&c cây ; le — d'une 
montagne, chân nui; le — d'une 
digue, cliân dé, dé cu'ô'c ; loc. div. : 
de — ferme, ch&ng dOng long, virng 
vàng ; — à —, timg birô-c, tùng d^. 
dân dà; mettre — à terre, xuông 
(ngif a) ; un - (mesure de longueur), 
Ihu-ô'c do. 



Piédestal. Bê tu-çrng ; — triangulaire, 
m$t tràng tam b^n. 

Piège. Cai bây ; — à tigre, ro hum ; 
— à rat, cçm ; tendre un —, dânh 
bây, giu-o-ng c^, mâc bây h'n ; 
prendre au — , dânh bây dirac ; être 
pris au —, mdc bây, giHn bây; 
fig., mu-u kè, chu^yc môc. 

Pierre. Bâ, tli^ch, bon dâ ; — sacrée, 
dâ thânh ; — tombale, bia mo ; — 
ponce, dâ bot, dâ nôi ; — de touche, 
dâ thir vàng ; — précieuse, ngçc, dâ 
ngoc ; — à fusil, dâ lira ; - à aigui- 
ser, dà mai ; tailleur de pierres, thçr 
dânh dâ, thçr dâ. 

Pierre, maladie. Bênh kén, hôn kéo. 

Pierreries. Ngçc, câc dô bàngngoc, 
châu bio. 

Pierreux. Cô nhiéu dà, dât cô s&i. 

Pierrier. Sùng tn^. 

Piété. Su- sôt sang, long dao; être 
d'une — ordinaire, vé sif nhân dire 
th'i vào b$c trung ; — filiale, long 
thio kinh cha me, long trung hièu. 

Piétiner. Giày dçp, cài d^p. 

Piéton. KJ di va, kJ di b^ ; —, soldat 
fantassin, Hnh bô. 

Piètre. Hèn, chàng qui gi, dâng chê. 

Pieu. Cçc, nçc, choâi, kè ; planter des 
pieux, déng cqc. 

Pieusement. Càch sàt sang, câch 
kbâm sùng, câch d^o dù-c. 

Pieuvre. ' Minh phùc ngu-. 

Pieux. S6t sang, ngoan d^o, cô long 
d^o, ki cô long kinh mén Bù^Chùa 
Loi, kè sit mên Bû-c Cliùa Loi. 

Pigeon. Chim bô câu ; — ramier, chim 
gù ghl, con gâm ghî. 

Pigeonneau. Chim bô câu con. 

Pigeonnier. Chuông bô câu. 

Pignon. Chài nhà, bit dôc. 

Pilastre. COt vuông. côt dâ. 

Pile, pilier (v. g. d'un pont). C^t câu ; 
—, tas, dông; —, revers d'une 



Digitized by CjOOQIC 



PIN 



— 271 



PIS 



pièce de monnaie, s^ ; jouer à face 

00 —, dânh soi, soi mh. 
Piler. Bâin, nghién lân. 
PiUer. COt. 

Pillard. Thâng cirô-p, kê trôm. 
Piller, voler. TrOm cir6p, cât lày ; —, 

délroire, phà hby, phà h^. 
Pilon, espèce de marteau. Câi chày, 

chày dùng ; — , mortier, c5i. 
Pilori. COt ; attacher au —, trôi vào 

côt. 
Pilote, Ông lài ; phô giâng. 
Piloter, conduire un navire. Bu-a tàa ; 

— servir de guide, dSn. 

Pilotis. Cçc ; maison sur — , nhà gâc ; 

enfoncer des —, dông cqc. 
Pilule. Viên ; faire.des pilules, vo, vô 

vién, viên thuôc ; pilules fortifiantes, 

tS thu6c. 
Piment. Ô't, ' hài lieu ; — enragé, 6t 

phong. 
Pimpant. Là lu-çrt. 
Pin. Cây thông, cây tông. 
Pinacle. Nôc nhà, mai nhà, ; sur le 

— du temple, trên nôc dén thô" ; fig., 
b$c cao nhàt, chirc cao quyén cà. 

Pince. Cài kéo, câi kim ; — à chapelet, 
kim bât tràng h^t ; — épilatoire, câi 
rip (nhip), —, instrument de sup- 
plice, kim. 

Pinceaa. Bût, but long, bût vièt, bût 
vë. 

Pincée (une). MOt chét. 

Pince-nez, lunettes. Mue kinh. 

Pincer. Bço, véo, càu véo ; — d'un ins- 
trument à cordes, gày dàn ; être pin- 
cé par les tenailles, pliai kim, phài 
khào kim ; le froid pince, giâ ngdt, 
rét khan. 

Pincettes. Câi gâp than ; prendre avec 
des —, gâp. 

Pingonin, oiseau. (Gi6ng) vjt giè^i. 

Pingre, avare. Q4t chë, bon sèn, bon 
dSi, hà ti^Q. 




travail 
se —, 



Pinson. " Kim ti] thircVc. 
Pioche. Câi cuôc, 

bàn cnôc (ûg.). 
Piocher. Cu5c. 
Pion, pièce du jeu^ 

d'échecs ou de 

hôn dâo. 
Pionnier. Linh dào dàt 

dàng. 
Pipe. Biêu; — à eau, dieu' 

nu-ô-c (fîg.) ; bourrer une 

n^p dieu. 
Pipée. Su- dânh nhira (bât 

chim). 
Piquant (au goût). Cay, cay dâng; 

froid —, rét ngât ; mot —, loi bâm 

bà, loi dôt, loi châm. 
Pique. Câi dông, câi giâo mâc. 
Pique-nique. Bû-a rirçru. 
Piquer Qiâm; —, faire un 

d'aiguille, théu thùa ; Og., 

lày làm gât, gi|n, tire minh. 
Piquet, pieu. Cqc. 
Piquette. Rirçru kém, r{r(p\ lat, rirçii 

hà hoi. 
Piqueur. Kè dln ngtra, kè dât lù-a, 

kè dân chô sân ; fig., — d'assiette, 

kè chvrc an, kè an bfra. 
Piqûre. Su- châm, su- dot, vèt châm 

kim ; — (médecine), su- tiêm. 
Pirate. Quân tàu ô, kè cu-ôp bè, quân 

tàu cu-ôp, gijc. 
Pirater. Um nghé an cirôp bè. 
Piraterie. Nghé an cirôp b^. 
Pire, pis (adv.). Xàu han ; tant pis, 

chàng hay. 
Pirogue. Thuyén lirôrn, ghe lirô-n. 
Pirouetter. Quay chông chông ; faire 

— un cheval, bât ngya cbçy di?u. 
Pis (subs.). Vu, vu sCra. 
Pis (tant). Chàng hay ; cela va de mal 

en —, bÇnh mOt ngày mOt n?ng 

ban. 
Pisciculture. Ngh^ nuôi câ. 



Digitized by 



Google 



PIV 



272 — 



PLA 



Piscine, étang à poissons. Ao chuôin, 
ao nnôi câ ; — , baignoire, noi ma 
tâm rira, thùng tara ; — d'église, 
no-i dh n\r&c dùng gi$t do thûnh. 

Pissenlit. ' Khb mu ihûi ou bo công anh. 

Pisser, uriner. Tiéu ti^n, dâi. 

Pissoir, pissotière. Noi ti^u ti^n. 

Pistache. B^u hc. 

Piste. L6l chàn, dùu cbân ; suivre la 
—, thço loi ; prendre la —, (chô) 
dAnh ho-i ; être sur la —, (chô) bât 
ho-i, bât loi; perdre la —, mal hai, 
l^c loi, mât lài. 

Pistil (d'une fleur). Câi bông. 

Pistolet. Sùng tay ; — d'arçon, sùng 
doàn ma. 

Piston. Gai nùt lôn xuông dtrc/c trong 
ong; — d'instrument de musique, 
câi phim; —, instrument de musique, 
5ng phim. 

Pitance. Lu*0Tig, âô an. 
• Piteux. Bâng thâm thu-o-ng ; khàn n^n ; 
ton — , cung tbàm. 

Pitié. Long thu-ong xôl, su-thu-ong; 
raisonner à faire —, nôi phi IJ, 
chàng I J sif ; prendre en — , thâm 
tinh ; avoir — , thuong xôt, thu-ang 
xem, doâi don, cô long thu-oTig 
xôt ; j'ai — de votre malheur, anh 
khôn nçn thè ây, thi toi lày làm 
thu-ong. 

Piton. Banh co. 

Pitoyable, digne de pitié. Bâng 
thu-ang; — , méprisable, chang ra 
gi ; —, qui a pitié, dônglông thu-ong, 
cô long nhân tir, lân mSn. 

Pittoresque. Vui m§t, vui long ; phi 
thu-ô-ng, 1^; endroit —, pliong cânb 
vui vi d? coi. 

Pituite. Dù^m d$c, mûi dâi. 

Pivert, oiseau. * Trâc (thl) môc dieu. 

Pivoine, plante. ' Hoa Ihu-çrc du-rrc, 
.\ich Ihu-g^c. 

Pivot. Cl. l, try. 



Pivoter. Xoay tru ; — sur ses talons, 

quay lai. 
Placage. Tâm vnông giân sâc ma lât. 
Placard, meuble. Tù xôp bât dïa ; l5 

trong tu-ô-ng; —, affiche, yêt Ihj, 

bi^n, bâng. 
Place, cour. San; —, marché, chçr; 

— , carrefour, tigâ tu- ; —, endroit, 

nai, chS, sô^, chôn ; changer (quel- 
qu'un) de place, dôi di qoi khâc ; 

céder sa — à quelqu'un, nhu-cmg 

noi cho ai ; lui l^i ; — forte, thành ; 

prendre une — forte, h^ thành ; loe. 

div.: à la — de son père, thay vi 

cha ; être à la première — , vào b^c 

cao nhàt, du-çrc nur&c trên. 
Placement d*argent. Sif d^ nçr ; — 

de do*mestiques, su- lien noi b cho 

kè làm dây té*. 
Placenta (cuisine). Bành ngçt. 
Placer. B^t dl, xêp ; — à intérêts, 

d$t nçr an lai ; — sa fille (la marier), 

gâ con. 
Placet. Bo-n, do-n ki(»n, tô- câo. 
Placide. Hién lành, kè cô tinh bien 

lành, ilhu mi. 
Plafond. Trân nbà. là mai ; — doré, 

la mai thièp vàng. 
Plafonner. B$t là mai. 
Plage, rivage. Bai bâ ; —, contrée, 

phu-ong. 
Plagiaire. Kê mot IrOm trong s/ich 

ngu-ù-i ta. 
Plagier. Mot trOm trong sâch ngu^ri 

ta; hQc l&m. 
Plaider, faire un procès. Ki^n câo, di 

kiÇn, tranh tyng ; —, défendre une 

cause, giâng bénh kè pliai ki$n câo. 
Plaideur. Kê hay ki<)n, kè hay câi. 
Plaidoyer. Bài giâng bénh kè phâi 

ki^n câo. 
Plaie. Bàu, dàn bj tich, dâu thôi ; ^ 

annamite, sân quang; les bords 

d'une —, miÇng dàu ; bander une 



Digitized by VjOOQIC 



PLA 



273 



PLA 



— , buOc dâu, rit dâu; verser des 
médecines sur une — , nhô thuôc 
vào dâu ; causer une — , dành cho 
phài dàu ; — causée par la morsure 
d'un chien, dàu chô cân ; son corps 
n'est plus qu'une —, sàt (sù-l) sir cà 
vàmlnh. 

Plaignant. Ri kiên câo, kè kêu tràch. 

Plain. nàng, cô m$t bàng. 

Plain-chant. Cung hat don. 

Plaindre. Thirang ; — le sort de quel- 
qu'un, thu-o-ng xôt sô pliân ai ; se - , 
kéu, kéu khôc, lây làm khô chiu ; 
plus à — qu'à blâmer, dàng thu-o-ng 
iio-n dâng tràch ; — , gémir, rên, kêu 
van, than thfr ; se — de quelqu'un, 
kêu tràch ai. 

Plaine. Cành dâng, d6ng bâng, nai 
dât bàng. 

Plainte, lamentation. Loi than. Icri kêu 
van ; —, mécontentement, Icri kêu 
trâch, loi n«1n ni ; —, accusation, dieu 
câo, le câo ; porter —, di kiên câo. 

Plaintif. Ndng nàn nt, kêu tièng nt 
non ; ton — , cung thàm thuong. 

Plaire. Bçp, dçp long, dçp y, u-a ; se 
— , u-a, thfch ; si cela vous plaît, nêu 
anh c6 bàng long ; comme il vous 
plaira, m$c y ông ; cela me plaît, 
m'est agréable, toi u-a si^i- ày. 

Plaisamment. Câch vui chai, cnch vui 
mi$ng. 

Plaisance (maison de). Nhà chon. 

Plaisant. Vui, hay, vira y, vui choi. 

Plaisanter. Làm ou nôi vui clio-i, nôi 
dùa, nôi vui miÇng; — - quelqu'un, 
nhao cu-ôiai ; — avec quelqu'un, nôi 
choi vuôi ai ; — sur une chose grave, 
nôi dùa vê sir ràt hÇ trong, gi§u cçt 
trong viÇc trçng. 

Plaisanterie. Loi pha trô, sir trêu 
gheo ; par manière de —, câch cho-i ; 
— - à part, chîing choi, qua thi qoS 
thAt. 



Plaisir. Su* vui, vui long, su* gi du-Ông 
nhàn, sir vui sirông ; faire — , dçp 
long ; adonné aux plaisirs, giâm gya 
trong câc su* vui su-ô-ng xâc thjt ; être 
transporté de — , nhJy mirng, thoà 
long, khoâi l^c. 

Plan, dessin. Bàn dô ; — d'une mai- 
son, mâu nhà (côjxây);—, projet, y, 
J dinh, ^ toan ; dresser un — , bàn 
b^c va djnh (vuôi nhau). 

Planche. Vân, (àm vân ; rejoindre des 
— ensemble, ghép vân vào ; — gar- 
nie d^^ pointes de fer, bàn chông ; 
— , division d'un jardin, luàng ; faire 
la— (en nageant), boingJra, boi nàm. 

Planchéier. Bông phân, dông sàn. 

Plancher. Câi sàn nhà, buc,6$p, phân. 

Planchette. Vân nhi, vân m&ng; — 
d'exécution, thê xù*. 

Plane. Cài bào. - 

Planer (se dit des oiseaux). Liêng. 

Pianotes. Sao thàt tinh ; les thât tinh 
ou sept planètes sont : nhàt,^ soleil ; 
nguyêt, la lune ; kim, Vénus ; môc, 
Jupiter ; thùy, Mercure ; hoà. Mars 
et thâ, Satui^e. 

Planisphère. Bàn dô (bàng, chSing 
trôn). 

Plant. Giông gî trong du-çrc ; — de 
riz, m^, ma mùng, m^ mudi ; arra> 
cher les plants de riz, vh m^, chièc 
m^ ; faire des — de (leurs, d'arbus- 
tes (pour les transplanter lorsqu'ils 
auront des racines), giâm, bàng rày, 
bàng bâu. 

Plantain. ' 11 au ma de. 

Plantation (uneV Vu-trn giông c^y. 

Plante. Thào môc, sang cô ; jardin 
des plantes, vu-ô^n hoa. 

Plante du pied. Bàn chân, gan bàn 
chân, gi$ng chân. 

Planter. Giông (trông), cây ; — le riz, 
cày lùa ; —, enfoncer en terre, rslm 
vào, dông vâo. 

Digitized by VjOOQIC ^-- 



PLA 



~ 274 — 



PLE 



Planteur, colon. Nj^rcri là m rnông, 

ngirôi dién da. 
Plantoir. Câi giâm, cài chét, câi chép. 
Planton. Linh canh, linh gàc, linh 

dà-ng cira cac quan. 
Plaque. D.îl (giâl) Ihanh, là ; — d'or, 

là \'kng. 
Plaqueminier. Cây liong, cAy Un. 
Plaquer, appliquer une chose sur une 

autre. Dan giât ; — d*or, phii vàng. 
Plastique (an). Nglie g^m, sir làra 

mhx bàng bât. 
Plastron. Âo ma giâp, u-crm, y cm. 
Plat (subt.), grande assiette, ôîa lan; 

un —, mot tliii- dô ;m, mrtt dîa 

•dô cin. 
Plat, uni. Bl^ng phang, bàng bàn, cô 

m^t bàng ; —, rampant, hèn h? ; le 

— de la main, gan bàn lay. 
Platane. Cày bâ tiêu, * bgch duo-ng 

thu ; — d'Orient, cây g^o. 
Plateau. Màm, khay ; — incrusié, 

kliay xà cù- (fig.) ; d'une balance, 




dïa cân ; — , endroit élevé et plat, 

dàt bâng cao. 
Plate-bande. Lu6ng, luông cây, vong 

rau ; faire des —, dânli v6ng. 
Plate-forme. San dâp bàng trén mai 

nhà. 
Platitudes. liai rôtn, Icri le nhè, loi 

nhi nhàng ; dire des —, nôi nhàm, 

(kê) rÔTU truyÇn. 
Plâtras. B6 cû nhà hu-, dô vun nhà 

eu. 
Plâtre. Thach cao, quAn thach thô 

phàn, pliîin diép. 
Plâtrer. Gieo (râc) thach cao, râc 

phàn di^p. 
P.âtrier. K^ to ph.^n diép. 



Plâtrière. Mo th^ch cao ; nhà nàii 
thach cao. 

Plausible. ITng du-çrc, nhftn dirçrc. 

Plèbe. Dân, dân hèn, dân den, dân 
ngu, dân su-. 

Plébéien. Thu^c \é dan, ve dân hèn. 

Plébiscite. Dieu dAn truyt>n, luAt dan 
lâp. 

Pléiades, éioiles. Mang chung ; (bày 
sào). 

Plein. Bây, dây dây, dây du, no ; — à 
déborder, dây àng &c ; avoir la bou- 
che pleine de nourriture, bàm bàm 
miêng ; — de vin, say ru-çru ; crier 
à pleine voix, kêu cà tièng ; distri- 
buer des aumônes à pleines mains, 
chàn ban câch rông riii. 

Pleinement. Hàn thât, tân, tuy^t. 

Plénière (indulgence). Indu day, sir 
tlia hèt va t^i loi. 

Plénitude. Sir dây dây, sir dây dii : 
fig., sir mân lue. 

Plénipotentiaire. Quan toàn quyén. 

Pléonasme. Tièng du* thîra thôm vào 
cAu cho ra m^nh nghîa ho-n, câch 
nôi du- tièng. 

Pléthore. Su* dây quà, su* cô du*. 

Pleur. Nirô^c mât, bat châu, liêng 
kéu khôc. 

Pleurant. Hay vhhy oirô-c mât, k^ 
khôc lôc. 

Pleurer. Khôc, chSy nu-ô-c mât ra, 
sa nirô-c mât dông châu, châu rai ; 
— beaucoup, khôc nhir mira ; — 
quelqu'un, thirong tièc ai, thirong 
khôc ai. 

Pleureur. Kê hay kéu khôc ; pleureuse, 
qui pleure aux enterrements, dàn 
bà khôc mirô-n ; saule — , cây lifu. 

Pleurésie. Chû-ng noi màng bao phii. 

Pleurnicher. Khôc xl xut, xi.it xoçt. 
chày nirô"C mât dông dông. 

Pleutre, sans courage. Rât gan/ rut 
n'\ rô tinh dàn bà tr^ con. 



Digitized by VjOOQIC 



PLO 



— 275 — 



POD 



PleuTOir. Mira ; — à verse, mira rào. 
Plôvre. Màng bao phii ciing lot ngu-c 

bé trong. 
Pli d'un vêtement. Nêp âo ; — de la 

ligure, giàn; un —, une lettre, thir, 

tôr, chêp giày ; — , habitude, thôi. 
Pliable. Dl uàn, chiu xôp du-oc ; —, 

docile^ di bJo. 
Pliant, chaise. Ghè, ghè vài. 
Plie^ poisson. * Ta khâu. 
Plier. Gâp, xèp, chèp, gâp 1^, xèp 1^ ; 

— les genoux, qui gfti xu6ng ; se— , 
chju phép,- chiu lyy ; — bagage, xèp 
d& ma trây di. 

Plinthe. Phân vuông nci chân cOt. 

Plioir, sorte de couteau de bois. Dao 
(rçc). 

Plisser. Nhàn, giàn ; — un surplis, ào 
dông gàp lu câu. 

Plomb. Chi, * duyên ; — noir, " hac 
du yen ; oxyde blanc de —, duyên 
phân ; oxyde rouge de —, duyên dan, 
hông dan ; — de chasse, d^n ghém ; 
sac à —, bao dçn ; fil à — , bon chi 
(dùng ma do su* ngay IhAng). 

Plombé (teint). Xam. xam xâm. xam 
met, xanh xao. 

Plomber. Bùc chi vào, bôi nu-ô-c chi 
vào ; — une dent, duc chi vào lô 
sAu rang. 

Plombier. Thqr thiôc, Iho* chi. 

Plongée. Thém. 

Plongeon, oiseau. Chim côc. 

Plonger, enfoncer quelque chose dans 
Teau. Gim xuông, giûng, ngâm 
nirô"c ; —, s'enfoncer sous Teau, làn, 
l^n xu6ng, l$n ûvràrï nird-c; fig., se 

— dans les plaisirs, theo tfnh mê 
dâm ; être plongé dans la douleur, 
hu6n ba sâu nâo. 

Plongenr. Kè l$n du-àri nmVr, ki l$n 

xudng nirô-c. 
Ployer, pher. Gàp, xêp, chêp ; — sous 

I*» poids, gî^nh khAng noi. 



Pluie. Mu-a ; forte —, muti rào ; pelite 

— fine, mira byi, mira lùn phùn ; 

le temps est à la —, giôri mu-a 

muôn mira ; la — a cessé, t^nh 

mira rôi. 
Plomage. Long chim, sac long. 
Plumasseau. Ch&i nhh bâng long. 
Plumassier. Kè \hm dô long chim, 

(hç- thêu. 
Plnme d'oiseau. Long, long chim ; — 

métallique, bût, ngôi bût sllt, bût 

sât ; — d'oie, bût long ; porte — , 

quàn bût ; homme de —, ngu-ôi hay 

vièt, kê chép sach. 
Plumean. Choi bâng long, phât trân . 
Plumer. V$t long; fig., — quelqu'un. 

phtnh phô- ai cho dirçrc an tien. 
Plumet. Nâm long; fig., avoir son—, 

say nrçru bé bét, ngà ngà ru-çru. 
Plupart (la). Phân nhiêu bon, hAu hêt ; 

la — du temps, nhiêu khi, thucrng 

thircrng. 
Pluriel, opposé à singulier. Pl.an 

nhiéu. 
Pluralité. Si.r nhiêu, phân nhiêu. 
Plus (adv.). Ho-n ; — . — , càng, càng; 

de — en — , mOt. . . mût thêm ; de 

—, l^i, ma Icii ; — de la moitié de la 

nuit, già(mOt)nù-a déni ; — ou moins, 

ho-n kém, xuyt xoât; pas —, bât 

qudi, chSng qua là. 
Plusieurs. Jt nhiêu, mày. 
Plutôt.. . que. Thà. . . chAng Ihà ; hoTi 

là. 
Pluvial, chape. Ao câppa. 
Pluvieux. Hay mira, mu(in mua ; dây 

mày mira; très — , nhirng mu-a mai. 
Pluviomètre. Ông do mira. 
Pneumatique (machine). Ông thut. 
Pneumonie. B$nh phôi. 
Poche. Tùi. tûi ào ; — , jabot des oi> 

seaux, mê, hçng. 
Podagre. (K^) cô bênh cAl khi nai 

rhân. 



Digitized by 



Google 



POI 



— 276 — 



PW 



Poêle, foarneau. L6 dirng. 
Poôle ou poile, ustensile de cuisine. 
Chio dài chuôi. 

Poêlon. Ndi hdng dài chuôi. 

Poème. Van, vè van, vân thcr. 

Poésie (la). Phép làm vân tha; une — , 
tha ; recueil de — , quyên tha ; les 
règles de la — , niôm luâl ; contraire 
aux règles de la — , thàt niém. 

Poète. Kè làm vân thcr, thày vân thi, 
tlii nhân. 

Poétique. ThuOc \ê tho-, thuOc \â kè 
làm ihcr ; Part —, niôm luât, mço 
làm tho*. 

Poids^ pesanteur. Sy nâng, su* nliç; 
—, ce qui indique la pesanteur, trài 
cân, quà cân ; les — d*une horloge, 
bâu d6ng hô ; fig., sir can hÇ, 
chtrc quyén cao trong ; homme 
de —, ngu-ôi cô quyén phép, thê 
trich. 

Poignant. Khâ sb, khô long, cu-c long, 
rat rua. 

Poignard. Dao gâm, dao bày, dao 
ch&y thù. 

Poignarder. Oùng dao gâm ma dàm 
chêt. 

Poignée (une). Mot nâm ; root le ; une 
— de riz,- nâm g^o, càp g^o ; — 
manche, chuôi. 

Poignet. Ch tay. 

Poil. Long, toc, mao ; — follet, long 
soi. 

Poilu. Cô nhiéu long, r^ long. 

Poinciane, plante. * Cây kim phu-çmg. 

Poinçon pour percer. Tiôm ; —, mar- 
que, dàu chçm nii. 

Poindre, pousser. Mpc, moc ra ; le jour 
commence à — , vira hoi rçng dông, 
moi tàng r^ng, mô^i sang ngày. 

Poing. Nâm tay ; donner des coups de 
— , dâm, thyi ; forcer à ouvrir le —, 
bè tay ra. 

Poiniettia, plante. Cây phî\m hclng. 



Point, piqûre. Vèt châm kim ; le — do 
jour, khi moi r^ng dông ; un — de 
côté, dau bên bông, dau bàng ; — 
dans un discours, le, phân ; les qua- 
tre points cardinaux, b5n phuxTOg, 
bon huông ; en être au — de, dèn 
n5i ; être sur le — de ; sâp ; à — , vira, 
ti^n ; de — en — , ching sai loi bio 
ti nào sôt, cân th$n. 

Point, signe grammatical. Ghàm ; — 
et virgule, châm va phây; deux points, 
chàm kép, bai chàm ; plusieurs — , 
rang châm ; — d'interrogation, châm 
dâu hfti ; — d'exclamation, châm dàu 
lây làm 1^ ; ne... —, không, ch&ng. 

Pointe, xiiou. Banh; —, chose pointue, 
mui nhçn, ngQn, su* gi thon ; la — 
d'une épée, mûi guxmi ; émousser 
la —, giçt l^i ; se dresser sur la — 
des pieds, rèn chân. 

Pointer, diriger vers. Nhâm, dem dèn. 

Pointeur. Kè nhâm sùng lôn. 

Pointilleux. Qui quai, khéo nôi« kè 
nôi vât, mun tri, tinh ma. 

Pointu. Nhon ; fig., sâc sâo, khôn 
khéo, qui quyÇt. 

Poire, fruit. Quà le ; — à poudre, bao 
thuôc (sûng). 

Poireau ou porreau. Cti kièu. 

Poirier, arbre. Cây le. 

Pois, légume. DJu ; — blanc, d^u 
trâng ; — rouge, dâu dJ ; — rond, 
dâu hoà lan ; — soja, dâu tu-ong ; — 
lablad, dâu vân. 

Poison. Thu&cdOc; — à la minute, thu6c 
dOc làm cho clièt tire thi ; faire 
prendre du —, cho uông thuôc d^c 
(ma chêt) ; fig., le — de Tenvie, loi 
dOc kè ghen nôi. 

Poisson. Con câ, * ngu- ; — de mer^ 
câ bâ ; — de rivière, câ sông ; — 
d'étang, ca dông, câ ao ; — doré, 
* kim ngu* ; — volant, câ cha6n, câ 
bay, ' phi ngu*. 



Digitized by 



Google 



POL 



— 277 — 



POL 



Poissonnerie, radeau de pêche. 

Thuyén chài, nhà vô bè, tàa bât cà ; 

— , heu où Ton vend le poisson, 

hàng cà, chçr cà. 
Poissonneux. Cô nhiéu cà. 
Poissons (les), (signe du zodiaque). 

Hçri cung. 
Poissonnier. Kè bàn câ. 
Poisonnière, ustensile de cuisine. 

Chio nâo cà. 
Poitrail. Ngif c ; un fort —, to ngirc. 
Poitrinaire. Kè phJi chirng lao, kè 

cô b$nh ho lao. 
Poitrine. Ngifc ; mal à la — , dau tù-c. 
Poivrade. Vj cô ho tiêu. 
Poivre. ' H6 tiéu, h^t tiêu ; arbre à 

— , * hô tiêu Ihu. 
Poivrer. Râc (pha) ho tiêu. 
Poivrière. Binh ho tiêu. 
Poix. Nhu-a thông. 
Polaire. Thuôc yê cu-c ; étoile — , sao, 

bâc dàn. 
Pôle. Bja cu-c, chinh cu-c ; — nord, 

bâc cu-c ; — sud, nam cire. 
Polémique, discussion. Su* cai le, 

dieu cai vuôi nhau. 
Polémiste. Kè hay cai hay bàc le. 
Polenta. B^t mien dâ sày, 
Poli. Lich su-, lich lam, tîr tê, phài 

phép, hàn hoi, kè biôt ir ; —, lisse, 

dû dành nhân, bông long, tro-n, dâ 

bào, da chuôt nhân. 
Police. Tuàn ; chef de la — urbaine, 

quan thành ; soldat de la — urbaine, 

iinh tuàn thành thù "j ou thành ihb 

hûy ; chargé de la — du village, 

làm tuân dièm ; salle de -— , nhà 

dièm, nhà giam t^m, nha giam ph^t. 
Policer (une nation). Sjra tri dân, l$p 

phép tàc thù- tu- trong nhà nu-ô^c. 
Polichinelle. Thàng hé. 
Poliment. Càch Ijch si;* ; càch kinh lich. 
Polir, rendre uni. Bành bông, dành 

tron, dành nhân, nliSn, lau ; —, ren- 



dre brillant, chuôt, chài chuôt, lau 

chuôt; fig., — un ouvrage, chuôt 

vi§c, làm vi$c tiêm tàt. 
Polissage. Su- dành bông, su* dành 

nhSn, su* dành trou. 
Polisseur. Kè dành bông, kè dành 

nhân. 
Polissoir. Côn ma dành bông. 
Polisson. Thâng nghich^ thâng xàu 

net, thâng lam, thâng hSn. 
Polissonnerie. Vi$c xàu làm, viçc 

thâng nghich làm. 
Politesse. Sy lich s^-, phép, phép tac. 
Politique (subst.). Phép trj dàn. 
Pollen. Phân nhi boa. 
Polluer, souiller. Làm do*, iïim ô, vùy 

va. 
Poltron. Ràt dâm. 
Poltronnerie. Tinh ràl; viêc xù-ng 

ngu-ôi ràt dàm. 
Polychrome. Cô nhiéu sàc, dôm. 
Polygame. Ngu-ôi nam cô nhiéu vu- 

mot tr^t. 
Poligamie. Si^ ngu-ô-i nam cô nhiéu vç- 

mOt tr$t. 

Polygamie. — La polygamie en An- 
nam est autorisée par la loi ; mais elle 
est rare ; elle a surtout lieu quand la 
femme légitime, vçr chinh, ne peut don- 
ner d'enfants mâles à son mari ; ce n'est 
pas que les Annamites regardent ainsi 
que les Chinois la naissance d'une fille 
comme un malheur : tous, filles et 
garçons, sont également bienvenus des 
parents. Pourtant, il est vrai qu'un gar- 
çon est préféré, parce qu'il faut un fds 
pour offrir les sacrifices aux Ancêtres. 
Les filles sont absolument inaptes à ren- 
dre ce culte officiellement: d'ailleurs, en 
se mariant elles passent dans d'autres 
familles : dès lors plus de culte rendu 
aux Ancêtres ; les terres consacrées à ce 
culte passent à la branche voisine ou 
rentrent dans la communauté. 



Digitized by 



Google 



POM 



278 — 



POR 



Le besoin d'avoir une postérité mâle 
fait chercher des femmes de second 
rang, vg le ou vç- bé, ou \'çr thièp, qui 
doivent Atre agréées par la femme 
l'''};ilime. Il peut aiTiver que lepremier- 
iié dans ce cas soit le fils d'une vçr le : 
c'est lui qui sera chargé de perpétuer 
la famille, et c'est à lui que senmt 
dévolues les terres attribuées au culte, 
à moins que la première femme n'ait 
plus tard un garçon, car alors c'est le 
dernier venu qui, par une fict'on légale, 
«îbt considéré commo l'atné. 
Polyglotte. Kè nôi nhiéu lièng; livre 

— , sâch nhiéu tiêng. 
Polygone. Cô nhiéu gôc. 
Pol3rpe, poisson. * Minh phuc ngu; — , 

excroissance, eue thit moc trong lô 

mûi. 
Polysyllabe. Cô nhieu vau. 
Polythéisme. B^o k^ tlicr nhiéu but 

diân ma qui giông vàt, v. v. 
Pommade à cheveux. Thu5c tho-m bôi 

toc ; — , onguent, ihuôc cao mo* bôi 

dàu. 
Pommader. Lày thuoc thom ma bôi 

toc. 
Pomme^ fruit. Quà tàn ; — rose, qu?i 

roi ; — cannelle, qui na ; — de terre, 

khoai, khoai tây. 
Pommeau. Cûc, trcii câu. 
Pommelé, gris-blanc. (Sâc) xâm, Silc 

tro, lem nhem. 
Pommeraie. Vu*ôti giong cày lin. 
Pommette de la joue. Lu-irng quyén. 
Pommier. Cày tàn qui ; — rose, cày 

roi. 
Pompe, décor. Càc su- trçng thé\, su- 

ru-ô-c xâch trQng th^, su* linh dinh ; 

renoncer au démon et à ses pompes, 

bô ma qut cùng càc su- sang trong 

nô bày d$t. 
Pompe à incendie. Oug thut, ong tâl 

nu'ô^c tût hVa. 



Pomper de Teau. Tàt nucrc. 
Pompeux. Trçng thè, sang trong. 
Pompier. Ngu-ô-i (linh) tàt nu-âc ma 

làl lii-a dot nhà. 
Pompon. Tua ; — de lance, etc., ngù. 
Ponce (pierre). Bâ ràp, dà nii, dà 

bot, dû cô l5. 
Poncer. Dùng dà nii ma dành bông ; 

lig., — un ouvrage, mai giua viÇc gî. 
Ponction. Si^ châm chich ; faire une 

— , châm chich. 
Ponctuation. Phép châm càu. 
Ponctuel. Càn lh$n, sàm sàn, ciin 

mSn. 
Pondérable. Chiu cân dirçrc. 
Pondération. Su- cân nhâc; sir Jr ch*> 

bàng vùa phài. 
Pondérer, peser. Càn nhâc, xem xêl, 

suy luo-ng. 
Pondre. Bê (trùng). 
Pont. Câu; — de pierre, càu dà ; — 

en fer, càu sàl ; — en bois, câu g5 ; 

— levis, câu rut ; — flottant (de ba- 
teaux), câu phao ; — tournant, câu 
quay ; le — d'un navire, sân tàu. 

Pontife. Birc giâm mue (va càc dàng 
cô quyén cao ban nira); le Sou- 
verain -, Birc Giào Hoàng, Bùx 
Thành Phapha. 

Pontificat. Cliùc ou b^c Birc giàni 
mue trJ- lén. 

Ponton. Câu phao. 

Pontonnier. (Linh) bàc câu. 

Populace. Bân hèn. 

Populaire. ThaOc vé dân ; —, aimé du 
peuple, dâ lày long dàn, da mua 
long dân, d5 dàn, vira y dàn ; ou- 
vrage —, vi$c làm ichcho dân. 

Populariser. Th ra, ii cho thién h^ 
bièt. 

Popularité. Sif yêu dân, su- lày long 
dàn. 

Population. Bông dàn bau nhiéu ; lu 
— , dàn su-, nhàn dinh. 



Digitized by 



Google 



POR 



270 — 



POR 



Populeux. Da dinii, dông iigircri. 

Porc. Con Içrn, con heo, tru- ; le ven- 
tre d'un — , này Iqrn ; marché aux 
porcs, chgr ban hrn. 

Porcelaine. Su-; assit tles en —, dïa 
(bang) su*. 

Porc-épic. Con nhim (rim). 

Porche. Cong, cira. 

Porcher. Kf chan Um, kè giû- heo, 
kè buôn li^n. 

Porcherie. Chu6ng lijrn. 

Pore. L5 ohJ nhu- soi tôc. 

Poreux. Cô nhiéu iS nhu- sm toc, hay 
thâm nu-ô-c. 

Porphyre, marbre. (Thû*) 'cimtliych. 

Porrigo, teigne, Gàu, t$t dông danh. 

Port de mer. Cù*a, cira bJ, cirasông; 
entrer au — , vào cira ; sortir du 

— , ra cùa; fîg., échouer au — , 
hAng vièc khi da lày làm châc roi. 

Port, maintien. Rang, tu-ông. 
Portable. Ngu-cri ta ganh (dem di) 

dirçrc ; habit —, âo côn dùng du-(/c. 
Portail. Cing Icrn, càulon. 
Portant (bien). N^nh khoè, khoè trong 

minh, cô sirc khoè. 
Portatif. Ngu-ôi ta lày làm d6 dùng. 
Porte. Cùa^ c&a nhà; mon (ch.) ; 

— cochère, càng Dgàn ; — vitrée, 
cùa thîiy tinh ; — à deux battants, 
cira bai canh ; — d'une citadelle, 
cira thành ; — des remparts exté- 
rieurs d'une ville, cira ô ; ouvrir 
la —, nio- cùa ra ; fermer la —, 
dông cùa vào ; fermer la — à clé, 
khoà eu a ; laisser la porte entrebâil- 
lée, d^ ngo ciVa, d^ ho* cùa ; mettre 
à la —, du Ai ra khJi cùa ; de — en 
—, tù-ng nbà. 

Porte-allumettes. Bao dôm. 
Porte-cigares. Xe cuàn ihuôc. 
Porte-crayon. Quin but chl. 
Porte- drapeau. Quan cam cô . 
Porté vers. Huô-nji cliiéu \^, cô long 



chiéu vi^ ; les hommes sont plus portés 
au mal qu'au bien, loài ngirô-i hu-ông 
chieu \ê dàng trai hcn dàng lành ; ~ 
au vol, chiéu \è sir an trôm. 

Portée de la voix, etc. Tdmtiông, v. v.; 
à une — de flèche, vùa tam tén 
biin ; au-delà de la — (des yeux), 
qoâ tâm mât; fig.. grande — (im- 
portance), cô hé trçng ; être à — 
de (à même), cô dû dieu ma..., sân 
cho dirçrc. 

Portée de petits. Lûa, lira d^. 

Portefaix. Pho, phu phen, pliu dèu. 

Portefeuille. Bao dâ tô- boi, bao de 
dô qui vât. 

Portemanteau. Mit^ng khânh, buônu 
ào, khành mâc ào,rângdanJi mâcào. 

Porte-monnaie. Tùi bac. 

Portd-plumes. Quiin bût. 

Porter. Dem du-a, mang; — une 
nouvelle, dira tin; — une loi, ra lé 
luât ; — une sentence, khép an ; — 
témoignage, làm cbû-ng ; la teri-e 
porte ses fruits, dàt sinh hoa qui ; 

— secours, dên giùp ; — un toast, 
uông chue ; — le deuil, di tang ; 

— un candidat, bau lôn, cù* lên ; 

— envie, phen bj, ghen ; se bien 
—, klïoè manh ; se — garant, bâu 
ITnh, bâu chu. 

Note. — Les mots dem, diraetmahg 
traduisent le mot porter d'une façon 
vague e{ générale ; mais en annamite 
chaque manière de porter se rend par 
un mot spécial ; il est absolument né- 
cessaire d'employer ce mot juste si l'on 
veut être compris. Les principales 
expressions qu'il faut connaître sont : 

BOi:dont le sens est: porter sur la tète; 

GÂNH : porter sur l'épaule à l'aide 
d'un bâton aux extrémités duquel sont 
suspendues deux charges ; 

OUAY : porter an bout d'un hàlon 
placé sur l'épaule ; 



Digitized by 



Google 



POR 



— 280 — 



POS 



Khiêng : porter un fardeau en se 
mettant au moins à deux ; 

VÀc : porter directement sur l'épaule; 

BiTNG : porter devant soi des deux 
mains ; 

XÀCH : porter suspendu à la main ; 

G5ng : porter sur le dos ; 

BÊ : porter dans ses bras (p. e. un 
enfant) ; 

Mang: porter en appuyant sur le côté ; 

CÀP NÀCH ou CUNG : porter sous les 
aisselles ; 

Beo : porter des chaînes, des bra- 
celets et tout ornement rond ; 

Cnà* : porter ou transporter en bar- 
que ou en bateau ; 

Xe: porter ou transporter sur un char; 

Chl'A : (se dit des femelles des ani- 
maux qui portent; ; 

bSng Xm : porter sur son sein ; 

GiANG : porter sur un brancard ; 

Gang : porter en palanquin. 
Porteur. Phu, phu dài, kè gânh; —de 

brancard, kè giang ; — de palanquin, 

phu v5ng, phu 

câng ; — de nou. 

velles,kèdemtin. 
Porte-voix. Ông 

loa.6ngg9i(fig.); 

emboucher le — 

bac lon,lhii loa. 
Portier. Ngu-ôi 

canh cing, b5 cong. 
Portière, rideau. Màn 

cûa si (xe). 
Portion. Phân ; avoir une toute petite 

— (ou part), tço lày. an tço ; faire 
les portions, chia phan ; offrir une 

— (à des supérieurs que l'on veut 
honorer), h'wu. 

Portique. Tien ducrng, hàng bien ; 

nhà chang cô vâch. 
Portrait. Tranh truyen than, ành 

truy<5ci ihân, hiiih. 




fenêtre. 



Pose, tenue. Rang, m$t bë ngoài ; 
câch ir. 

Posé, grave. Nghiêm trang, oai nghi. 

Poser, déposer. D$l, d^, d^t xuông, 
bJ di ; — auprès, di giâp, âp; — 
dessus, d5 trên,ch6ng; les mouches 
se posent, ru6i bâu; —, établir, xày 
\'ip, duTig, xêp d$t; se — pour, 
xu*ng minh là, phô minb là. 

Position, direction. Hu-6-ng, m$t ; —, 
condition, bâc, sb pb^n; tourner 
une —, di giân d^o. 

Positivement. Gàcb hân, th$t. 

Possédé du diable. (Ngu-ôi) phàiquî àm. 

Posséder, avoir à soi. Bu*oc» làm, 
chùa, cô; —, jouir, dùng, hu-Jng; 
—, connaître à fond, thông bièl, lAu 
thông, tù-ng trài ; se —, tlnh tri 
khôn, giîr minh ; ne pas se — de 
joie, mirng ror khoâi chi. 

Possesseur. Kè làm chùa (chù;, kh 
du'ç-c (cAa gi). 

Possession, acte de posséder. Si.r 
du-çrc ciia, su* làm chiia cua ; — , 
propriétés, cùa cài, gia nghi^p, dién 
sàn, ruông nu-ong; — diabolique, 
su* phài qui àm. 

Possible. Bu*çrc, làm du-oc, cô le cho 
du-çrc ; c'est bien — (probable), 
de thàt ; faire tout son — , trân lire, 
rân suc, xuât công, làm hêt sirc 
minh, côsuc, gang sù*c ; autant que 
—, hèt sue, tùy suc. 

Postdater. Thâng u\. 

Poste de soldats. Bon ; installer un -. 
lOp don; — aux lettres, Irçim; relais 
de — , xe tram, trgm thu-^ng ma ; 
chevaux de —, ngi.ratnjm ; —, em- 
ploi, ban nghiÇp, viêc b^c minh. 
quyén chûc. 

Poste. — Autrefois le service de la 
poste ne fonctionnait pas pour les parti- 
culiers ; mais il y avait des relais (Ir^m) 
pour la poste officielle . f /es villages où se 



Digitized by 



Google 



POS 



— 281 - 



POU 



trouvaient ces relais fournissaient les 
courriers nécessaires divisés en deux 
bans, chaque ban ayant un mois de 
service. Os liommes étaient inscrits 
danslesniit^'Hsai h^nget étaient exempts 
des corvées. In b.in de 30 courriers 
touchait par mois 12 ligatures et 8 
phu-oTig de ri/ ; c'était le quan an qui 
était spécialement chargé de surveiller 
les courners. Maintenant encore c'est 
h ce mémo mandarin qu'incombe le 
soin de faire parvenir les lettres, même 
privées, dans les endroits où ne vont 
pas les courriers ordinaires. 
Poster. B^t, d^, sap, I$p ; se— , pren- 
dre une position, chi^m lày, bat lày 
(nori nào) ; se — pour espionner, 
riuh. 
Postérieur, qui vient aprAs. (ViÇc gi) 

xày ra sau ; (kè) b sau. 

Postériorité. Su* xay ra sau, sucô sau. 

Postérité. Câc ke hju lai; la —, les 

descendants directs, con cliâu, châu 

chat. 

Posthume (enfant). <'on sinh ra sau 

khi cha da chôt roi ; ouvrage — , 

scicb in sau khi kë chép da cht^t doan. 

Postiche, emprunté. Mu-crn; —, faux, 

dôi, chang thât. 
Postillon. Ma dà\, quàn dich ki. 
Post-scriptum. Loi vi^t thêm (sau 

chîr ky). 
Postulant. Kè xin^ kè xin nài. 
Postuler. Xin, xin nài, eau xin. 
Posture. Ct^cb dûng, ng6i, v. v.; hinli 

dr^ng. 
Pot. Bhih, vu ; — à eau, binb nu-âc, 
âm nw&c ; — au lait, binb sua ; l'anse 
d'un —, câi tôm ; le bec d'un — , 
câi vôi ; petit —, binb nbô, lo. 
Potable. Ngon, uông du-grc. 
Potage. Nirû-c bung ; — au riz, nuVrc 

bung gîjio. . 
Potager (jardin). Vucrn rau. 



Potasse. ' Giàm sa ; — nitrée, tiéu 
th^cb. 

Poteau. COt, choâi. 

Potelé. Béo, giày ma. 

Potence. Gac ibât c5 tii, côt hînb (xù- 
kê cô toi) ; attacher à la — , buOc 
vào cOt binb. 

Potentat. Vua, chûa. 

Poterie, art. Nghé gôm ; des poteries, 
do sành. 

Poterne. Cùa mçich, ciVa dàng sau. 

Potier. Thçr gôm. 

Potion. Thang thuôc, cbén tbuôc ; 
prendre une —, u5ng cbén thuôc. 

Potiron. * iNam qua. 

Pou de tête. Con chây, con cbi ; — 
d'habit, con rân ; — de bois, con 
mçl ; — des animaux, con bo. 

Pouce. Ngôn tay câi ; fig., mettre les 
pouces, chju phép, phài thua ; se 
mordre les pouces, phàn nàn (vi 
vi^c gî da làm). 

Pouce, mesure de longueur. Tàc (en- 
viron 0m04). 

Poudre, poussière. Bi^i tro, bui bàm, 
mat ; — à fusil, thuôc sùng ; — pour 
sécher l'encre, cât lhj\m mue. 

Poudrer (se), (liôi phàn. 

Poudreux. Bây bui, gifty bui, ô bui. 

Poudrier. Ông cât tbàm mire. 

Poudrière. Kho thuôc (dan). 

Pouilleux, misérable. Râcb ruVri, 
nghèo moi dàng ; —, qui a des poux, 
cô nhieu r^n chhy, cô nbi(?u bg. 

Poulailler. Chuông gà ; —, panier 
pour renfermer les poules, bu gà. 

Poulain. Ngi^ra con. 

Poularde. Gà mai thièn. 

Poule. Con gà, gà mai ; jeune — pres- 
(|ue arrivée à sa taille, gà mai ghç ; 
— d'eau, con cuôc ; — sultane, con 
sit ; la — couve, gà hp ; la — chante, 
gà eue tac; fig., — mouillée, ke rat 
dàm; avoir la chair de , ron, run sçr. 



Digitized by VjOOQIC 



POU 



- 282 — 



POU 



Poulet. Con gà sông ; du —, de la 

viande de —, thjt gà. 
Poulie. Cdi rông rçc, cài rpc roc. 
Poulpe, mollusque. * Minh phùc ngu*. 
Pouls. Mçich ; tàler le —, chân nmch, 
an m^ch, bât m^ch, coi m^ch, xem 
mî^ch ; — accéléré*, m^ch sac ; — 
ralenti, mgich tri ; — profond, mgich 
Irâm ; — superficiel, m^ch phii ; — 
normal, m^ch binh ; fig., se tâter le 
—, thJr sirc minh. 

Poumon. Phâi, con phè. 

Poupe. Bànglài tàa, sau lai. 

Poupée. Thâng phSng, con phSng, 
hinh nOm (cho trè choi). 

Poupon, (^on dô, con trai non nàX. 

Pour (prép.) : 1© signifiant à cause 
de se traduit par vl : — vous, vî 
ông; 

2o Marquant la fin, le but, se rend 
par cho ou cho duçrtî et quelquefois 
peut se supprimer : parler — rire, 
nôi choi ; travailler — le bien pu- 
blic, làra viôc cho du-çrc làm ich cho 
dân; 

3o Signifiant à la place de s'exprime 
par thay ou thay vi : — son père, 
thay cha ; 

4« Selon le sens du contexte peut se 
traduire par lùy, \ê phân, Iru-ô-c 
m$t, etc. 

Pourboire. Tien công tliêra nhA mon. 

Pourceau, porc. Con Içra ; — , immo- 
ral, ngu-ôi xàu xa, xhu net. 

Pourchasser. Théo du5i, noi theo, 
theo Idi, tim nu. 

Pourfendre, tuer. (Dùng guo-m) ma 
dânh chèt. 

Pourparler. Str nôi vuôi, su-bàn cùng; 
entrer en —, giâp m$t ma bàn vuôi 
nhau. 

Pourpier. Rau sajn. 

Pourpre (couleur;. Sâc dieu chây (bîri 
hAi dinli ma ra), de lia ; habit de —, 



âo dieu chéy ; la — royale, quan 
quyén chîrc vua. 
Pourquoi (adv.). Làm sao 1 nhàn sao ? 
vi 15 nào ? vi làm sao ? co* sao 1 c'est 
—, voilà —, nhàn vi su- ày, bJ-i dày 
cho nên. 

Pourri. Thôi, mue, hu-, nàt, hôi ; habil 
pourri, âo bçt, môc thèch. 

Pourrir. Ra hu-, thài. 

Pourriture. Su- mue, sy mot, su- thài, 
sv hu-; miii ôi. 

Poursuite. Su* duài theo, su- tiieo loi ; 
exercer des poursuites, ki^n câo (ai) ; 
làm do-n ki^n. 

Poursuivre. Theo, theo cho dên cùng, 
theo duoi ; — Tennemi, iheo duoi 
giàc ; — un débiteur, kiÇn kè cô no- 
vuôi minh ; — une entreprise, gang 
sue cho'dèn cùng, cho xong viôc. 

Pourtant^ cependant. Song, song le, 
nhu-ng ma ; à moins que — , dù-ng 
kh ho$c là. 

Pourtour. Vong chung quanh, dàng 
vông, dàng quanh. 

Pourvoi. Su- n^i dên toà khàc. 

Pourvoir. LiÇu, sâm ; se —, en appe- 
ler, n^i dèn toà khàc. 

Pourvoyeur. Kè sâm do an, kè vân 
lu-ang thU-c. 

Pourvu que (adv.). Mi?n là. 

Pousse d'arbre. Sijr mçc mâng, choi, 
mjra, mut, mông, mOng. 

Pousse-pousse. Xe, xe tay, nhàn lire 
xa : un tireur de —, thâng kéo xe. 

Pousser quelqu'un. Giun giiy, dun ; — 
moralement, giông gia, giuc ; — 
quelque chose, duo, dày ; fig., — 
quelqu'un à bout, bat bé", làm kho 
cho ai quâ chù-ng ; — à la roue, giùp 
dô- ; — des cris de joie, kéu tièng 
reo mirng; — des cris injurieux, 
kôu tiêng xl va, dù-c lac ; — des 
soupirs, thJ- dài. than llifr ; — (v. 
neut.), croître, mçc ra, này m^ng. 



Digitized by 



Google 



PRE 



-- 283 — 



PRÉ 



Poussière. %i, niijit, tro. 

Poussif. ThJr hJnhèn, hahài, kè phài 

suy?n, d? màt Iwri, daôi hai. 
Poussin. Gà con. 

Poutre. Xà, xà dyc, xà ngang, suc go. 
Pouvoir (verb.). Buçrc, cô thè, cô sù-c, 
cô lài, cô phép, eô quyén ; je ne puis 
pas ne pas parler, toi chàngnôi chàng 
du-çrc ; il se peut que je me trompe, 
cô klii toi lâm châng ; je n'en puis 
plus, toi iièt sirc, toi nhçc met qua ; 
puissions-nous... ! chô* gi ta... ! (V. 
Gramm., nos 423-424). 

Pouvoir, puissance. Quyén phép ; par- 
venir au — , du-(rc chtrc quyén ; 
avoir du — , cô lliân thê, cô giâ ; 
avoir — de vie et de mort, cô quyén 
sinh sât ai ; être au pouvoir de quel- 
qu'un, thuOc vé quyén ai. 

Pouzzolane. Tam hçrp. 

Prairie. Ru^ng ci. 

Praline. U^t quà bôi du-ông. 

Praticable (chemin). (Bàng) dé di, di 
du-çre ; —, faisable, câch thé dùng 
du-çrc, cô Ihi làm du-çrc. 

Praticien, médecin. Thày thuôc, thày 
lang. 

Pratique. Cécli làm, càch an ir ; les 
pratiques, thôi quen, 1$. 

Pratiquer, exercer. TSp, mJi, nàng 
làm ; — sa mémoire, t4p tri nhô*; — 
quelqu'un, nâng di l^i vuôi ai ; — 
la médecine, làm nghé thuôc ; — la 
vertu, t$p di dàng nhân dù-c ; — 
(oovrir) un chemin, mb loi. 

Pré. Ru^ng cS ; faucher un —, cât 
dông ci. 

Préalable. Tru-ô-c, iru-ô-c hèt. 

Préau. San. 

Prébende. B^ng lOc càp cho thày 
Canonicô. 

Précaire. Chàng bén, chSng châc, 
tçm, Uiim gii ; pouvoir ~, su* cai iH 
l^m v4y. 



Précaution. Su- giû- càn tlijn, su- lo 
phông ; prendre ses précautions d'a- 
vance, lo phông, liôu sô-m. 
Précautionné, avisé. Khôn ngoan ; 

hay bièt lo phông. 
Précautionner (se). LiÇu truô-c, lo xa 

tru-ô-c, quan phông; sâm sân. 
Précédemment. Tru-ô-c, khi tnrôrc, 

trên. 

Précédent. Tnrô-c, kê di truôt;, da cô 

{r\T(rc ; un -, viÇc dâ xày ra tru-ô^c. 

Précéder, marcher devant. Bi tru-ô-c, 

mîr lài, dSn loi ; —, exister avant, 

b tru-ô-c, dên tnrôrc ; sa renommée 

le précédait, tiêng ngu-ôi dâ don 

tru-ô-c khi ngu-ôi chu-a dên. 

Précepte. Biéu ràn, lô^i bio, lu^tphép, 

IÇnli truyén. 
Précepteur. Thày giâo, thày dô ; — 

du prince héritier, thâi su*. 
Préceptorat. ViÇc kê d^y d5 ; nghé 

tliày giâo. 
Proche, sermon. Bài giàng. 
Prêcher. Giàng, giàng giài ; — d'exem- 
ple, làm gu-o-ng tôt cho ngu-ôi ta bât 
chuô-c ; — dans le désert, u Jng công, 
màt công. 
Précieux. Qui, qui giâ, qui bâu, cao 
giâ, dât di, trçng; fig., faire le -, 
làm rang ; an m^c là lu-ç-t, Ijch si;- 
quâ ; style - , câch nôi giông câu 
cao. 
Précipice. Vu-c, noi hâm, noi die : 
être sur le bord du —, dù-ng no-i 
die li^u minh nga ; jeter dans un —, 
bô xuông vu-c. 
Précipitamment. Câch vôi quâ, câch 
man quâ, câch làng quûng, câch xii. 
Précipitation. Sif mau mân, sir vôi 
quâ, su- silrnOtlàm ; parler avec —, 
nôi lâu dàu, nôi nhanh quâ. 
Précipité, fait à la hâte. Vôi vàng quâ, 
vôi da, sil ruOt, hàp tàp, nông linli 
quâ, da làm x$i. 



Digitized by 



Google 



PRÉ 



— 284 - 



PRÉ 



Précipiter. Giây xuông, bô xuàng, 
giâng xuông, gai xuông ; — quel- 
qu'un dans le fleuve, hi ai xuông 
sông; se — , se jeter, gieo minh 
xuông ; —, courir, chày manh ; se —, 
faire irruption, a vào ; se — pôle- 
môle, xô (xuông) ; le fleuve se pré- 
cipite du haut de la montagne, sông 
b trên nui cao chày xuông. . 

Précipat. Phân riêng. 

Précis, net. R5 rang, tô tu-ô-ng ; — » 
formel, dâ châc, buôc liân , le jour 
— , ngày dâ hçn, ngày da djnh. 

Précis, abrégé. Sach tôm hi. 

Préciser. Nôi ro, không nôi quanh, 
không nôi bông. 

Précision, concision. Câcb nôi lô-i cân 
clio nô vira y. 

Précoce. Sô-m, sô-m quâ; fruit — , quà 
chin sôin; enfant —, trê cô tri khôn 
sang s&a quà. 

Préconçue (idée). Y nào tir nhiên sinh 
ra trong tri khôn. 

Préconiser, louer avec excès. Nôi 
tàng bôc ai. 

Précurseur. Kè di tnrô-c, kè don dàng; 
signe —, dàu chi tru-ô*c ; — du Sau- 
veur, lien hô Chùa ctrn Ihè. 

Prédécesseur. Kê diî 6- tru-ô-c, kè tien 
tri ; nos prédécesseurs, câc tien nhân, 
to tien, ông bà ông vSi. 

Prédestination. Su- Dire Chùa ï.oi dâ 
chon nhûng ngu'6"i nào se hu-cmg 
phûc Ihiên dàng. 

Prédestiné. Kè dâ chju chon truô-c ; 
— par Dieu, kè Dire Chùa Loi dâ 
chçn. 

Prédestiner. Binh tru-ô-c, chçn tru-ô-c 
(çho du-ç-c hu-ô-ng phùc Ihiên dàng.) 

Prédétermination. Su- Bù-c Chùa Lô-i 
quyôt dinh Iru-ô-c. 

Prédicateur, celui qui prêche. Thày 
ca giing kè gi^ng dço. 

Prédication. Su- giàng (d^o). 



Prédiction. Su- nôi tru-ô-c, loi lien tri 

Prédilection. Su- yêu dàu câch riêng ; 
su- thu-o-ngyên (trên câc ngirôi khàc. ) 

Prédire. Nôi tru-ô-c, nôi tien tri, bào 
tru-ôc. 

Prédisposer. De sSn tru-ô*c, dçn tru-ô-c. 

Prédisposition. Su- tu- nhiên chiéu vé, 
tài tu- nhiên. 

Prédominant. M^nh, irai, m^nh han, 
mj]Lnh thè lâm. 

Prédominer. Côsù-chon, thàng du-çrc, 
troi ho-n, cô m^nh thê bon ; cô 
quyén phép trên. 

Prééminence. B^c trên, b$c cao trçng, 
su* cao sang. 

Prééminent. NÎi ho-n, cao horn ; esprit 
— , thu-ang tri bon moi ngu-ài, vu*çrt 
tri boTi kè khàc. 

Préétablir. L^ip tru-ô-c, mîr tru-ô-c, l^p 
t^m. 

Préexister. Ô' tru-ô-c. 

Préface. Tira, dâu bài giàng. 

Préfectoral. ThuOc vé quyén quan 
phi ; bîri phi ma ra. 

Préfecture. Phi ; sous —, buy^n. 
(Autrefois on tradiisait par préfec- 
ture la tInh ou province annamite ; 
un phÊ n'était qu'une sous-préfec- 
tare ; un huyên, un bailHage et le 
tÔnc. était le canton. Aujourd'hui on 
entend mieux par dnh, la province, 
par phu, la préfecture, par huyên la 
sous-préfecture et le canton est le 
ting comme auparavant). 

Préférable. Ho-n, tôt bo-n, trçng ho-n, 
ngu-ô-i ta phài lày làm phSi ho-n ; le 
bonheur est — à la gloire, danh loi 
bat nhu' nhàn. 

Préférence. Sif thiên tu-, su- thu-ang 
yêu câch riêng. 

Préféré. Kè ngu-ôi ta tliu-o-ng yêu câch 
riêng ; (dieu gi) lày làm phài hou. 

Préférer, Chon, lây làm dàng chçn 
hoTî, chuông hou. 



Digitized by 



Google 



PRÉ 



- 285 - 



PRE 



Préfet (annamite). Phii, quan ph&; 
— (français), quan dôc llnh ; — fis- 
cal, quan bô, bô chinh ; — criminel^ 
quan an, an sàt ; sous — , quan 
huyÇn, quan iri huy^n ; — militaire, 
quan de dôc; — maritime, quan 
dôc doàn tàu. 

Préfinir. Binli ngày hçn, lien ngày, 
djnh irvcérc. 

Préfiz (jour). Ngày (da) hçn. 

Préhension. Su* bât, sir ndm lây, su* 
câm lày. 

Préhistorique. Không thuOc vé sir ki, 
khi sâch sir ki chu-a châc. 

Préjudice. Su- thiêt, su- h^i ; souffrir 
—, phài thiÇt, phài tàn hai; porter 
—, tàm h^i, làm thièt h^i. 

Préjudiciable. Hay sinh h^i, dOc, hay 
sinh thiÇt hçi. 

Préjadicier. Làm (thi^t) hai. 

Préjugé. Sir doiin xét t^mfi, dieu dâ in 
tru*ô-c ; y doân khi chu*a xét. 

Préjuger, conjecturer. Boân xét t^m, 
doun t^ : —, juger sans examen, 
doân hSn khi chira xét du le, doân 
vOi. 

Prélasser (se) Bi (ou b) xénh xang, di 
thiing thlnh. 

Prélat. Bî\ng cô chirc quyén trçng 
trong thânh Ighérégia. 

Prélature. Quyén chirc cao (trong 
thânh Ighérégia). 

Prèle, pi. • M()c tâic. 

Prélever. Càp lày, bât lày (mAt phân). 

Préliminaire. Tru-ô-c hêt ; les préli- 
minaires d*un livre, duu sâch, nhûng 
le câi, nhCrng mço t^p, loi dâu ; — 
de la paix, sy giço dàn ; su* giâp 
m^t ma dàn hoà. 

Prélude. Bâu, si;r bât dâu, sijr thir. 

Préluder. Bât dâu, t^p, thù- tâp. 

Prématuré. S<>m quâ, chin sôm lâm, 
vOi vàng ; regarder comme — , ngin 
rang Sihn quâ. 



Préméditation. Su* suy nghï tru-ô-c ; 
commettre un crime avec —, cô 
ph^m. 

Préméditer. Suy ngliî tru-ô-c, dçn minh, 
xem xét tru-ôt;. 

Prémices. Gùa dâu, ciia dâu hèt, cba 
mé'i sinh, cùa dâu doàn, ciia dâu 
mua ; lùa m(rï g^t. 

Premier. Thtr nhàt, tru-ô^chêt ; né, 

con cà, tru-ing nam, con dâu long ; 
les premiers de la ville, câc kè dàn 
anh trong thành ; le — venu, du ai 
m$c long; au — jour, nay mai; 
ch^ing khôi bao lâm. 

Premièrement (adv.). Nhàt là, mot là, 
tru-ô-c hêt, dâu hèt; —, aussitôt, 
thoat khi. 

Prémunir (se). Lo liÇu tnrô-c, dpn 
tru-ô^c; —, sauvegarder, che dàng 
tnrô-c, d$t tru-ô-c ma che. 

Prenable. Ctiju bât du-o-c, chiu dânli 
du-çrc, phâ dirçrc. 

Prendre, saisir. Lày, câm lày, bât, bât 
lày ; - -, voler, an trôm an cu*ôp ; — 
une maladie, lây t$t ; — avec des 
bâtonnets ou des pincettes, gâp ; — 
sa nourriture, an (com) ; — avec une 
cuiller, xûc, xùc lày ; — d'en haut, 
chup lày ou chOp lày ; — avec la 
main, tay câm : — la garde, lïnh 
canh ; — une place d*assaut, h^ 
thành, xông vào bât thành ; — un 
voleur, bât kè trôm ; bât kJ cu-ôp ; 
loc : — fin, cô cùng, dèn cùng, xong ; 
— les ordres de quelqu'un, lînh l^nh 
ai ; — quelqu'un en faute, bât t^i ; — 
quelqu'un par de douces paroles, 
nôi lô-i ngot dô dành ai ; —, choisir, 
chçn; — quelqu'un comme gendre, 
chpn ai làm rh ; — pour juge, chçn 
(ai) phân xù* ; — racine, dâm r? ; 
mçc lén ; — le pouvoir, câm lày 
quyén; t^tre pris en flagrant délit 
de vol, phài bât chinh lue khi an 



DigitizedByCnOOgle 



PRÈ 



— 286 - 



PRÉ 



trOm ; - au mot, bât lây nghïa den ; 

— en mauvaise part, cât nghîa vé 
dàng trâi ; se -— par la main, bât 
tay nhau. 

Preneur. Kè chiu lày, kè nhân ; — 

d'oiseau, kè di dânh chim. 
Prénom. Ton thành, tén riéng. 
Prénommé. Biî d^l (xu-ông) tên truô-c 

r6i. 
Préoccupation. Su* tri khôn chia vé 

dàng khâc ; dieu gi làm khô long. 
Préoccupé (esprit). Chia tri dàng nào. 
Préoccuper, occuper avant. Chièm lày, 

Ir tru-ô-c, toi dên tnrô^c ; se — , dem 

tri suy lu-J-ng dên (sir gi) ; bày vë 

trong tri khôn. 
Préparateur. Kê dçn, kJ di tnrâcmà 

dçn. 
Préparatifs. B6 dâ s<1m tnrô-c, dô da 

sâm sân ; faire des — de guerre, 

sâm sii-a dành giâc. 
Préparation. Sir dçn, su- sâp, càch 

sâm sfra. 
Préparatoire. (Câi gi) mb loi, dâu cà. 
Préparer. Dqu, sâm s&a, sâm sân, 

sfra sang, sâp ; — un repas, don tiÇc ; 

— le bétel, têm giâu ; se —, don 
minli ; se — à partir, sâp trày. 

Prépondérant. M^nh thè lâm, chuông 

bon, n$ng bon, c6 giâ cao. 
Préposé, chargé d'une chose. Kè àp 

viÇc ; ngu-ôi gânh viÇc. 
Préposer. B^t làm dâu^ u^ sfr, cho 

quy6n làm, ban quyén cai quîn, 

phô viÇc cho. 
Préposition (Graram.). Mdiprœpositio. 
Prépuce. Da bao dâu tông cân. 
Prérogative. (Tn tu-, on rOng, phép 

riêng ; (dieu gi) du-çrc lày tnrô^c hêt. 
Près (adv.). Gân, ép ; — de (prép.), 

signifiant proc^i^, se traduit par gân ; 

— de la citadelle, gân Ihành ; — de 
moi, gân toi ; signifiant sur le point 
dp, se rend par sâp, hân ; — de 



mourir, hàu chêl ; — • de partir, sâp 
di ; — d'arriver, sâp dên ; phis — , 
gân hom ; approcher plus —, l^i gân 
bon ; très — gân lâm ; à cela —, 
trir dieu ây, dieu ây không kê ; à 
beaucoup — , khâc xa. 

Présage. Biém, dàu chl ; bon —, diêni 
tôt, diém lành, trinh tu*çmg, câttriên ; Ç\ 
mauvais —, diém xàu, (îî?m dîr, 
hung triêu. 

Présager. Tu-ÎTjg tru-d^, doén tnrôr, 
nôi tien tri. 

(^resbyte. Vi?n thi, loà. 

Presbytéral. ThuOc vé thày cà. 

Presb3rtère. Nhà xir. 

Prescience. Su* biêt tru-ô^c, si;r tien tri. 

Prescription, précepte. Lcri truyén, 
lênh, Iu4t, dieu ràn ; —, ordonnance 
médicale, bài, dan ; —, moyen d'ac- 
quérir, su- non chù c6a gi bèi dS câm 
lâm dâ lâu. 

Prescrire, ordonner. Khiên d^y, ràn 
bào, truyén ; — un terme, hçn. 

Préséance. H^ng nhàt, b$c nh4t ; avoir 
la —, h b$c nhàt; céder la —, 
nhirô-ng noi trên (cho ai). 

Présence. S^r c6 n$t (fr dàu) ; en ma 
— , lru*é*c m^ toi ; garder sa — 
d'esprit, cô sû-c giir minh, không 
b5i rôi chût nào. 

Présent, (être). Cô m$t, îr dày, h 
dây ; loc. adv.: à — , bày giô-, thi 
này ; jusqu'à — cho dên rây. 

Présent, cadeau. Clia ban, on, quà, 
cùa l5, cia thu-îrng ; faire un — à 
quelqu'un, ban cho ai cia gî. 

Présentable. Xù-ng dàng, s^cb se, ra 
m$l du-çrc. 

Présentation. Sir du-a, sijr dem vào ; 
s^* dlin \h\ cho ngu-ôi ta giâp mât 
ma quen nhau. 

Présentement. Rây, bây giôr. 

Présenter, offrir. Dâng , giao. cJio, 
gio- ; — quelqu'un, duiî ai vào vufti 

Digitized by VjOOQIC 



PRE 



— 287 - 



PRE 



(ai) ; — une supplique, qui dcm ; se 
• —, ra m§t vuôi ; une difficulté se 

présente, m(ri cô ngân trir. 
Préservatif (remède). Thuôc chièt. 
Préservation. vSu- giû-, sy gin giû*. 
Préserver, garantir. Che chîr, giû- ; 

— du soleil, elle nâng. 
Présidence. Sijr dvrçv ngoi nhàt, su* 

ap viÇc, su- du-çrc cai tri. 
Président. Ki ng6i nhàt, quan tràn, 
kJ âp viÇc, kè làm dâu toà nào ; — 
de la République, ông tnrfrng cuôc ; 

— d'exécution, quan giâni sât. 
Présidentiel. ThuAc v^ kè du-ç-c phân 

nhàt. 

Présider, être à la tête. Âp viÇc, làm 
dâu ; —, être le premier, ngôi nhàt 
ino"i nào); — , diriger, cai tri, trdn 
thb. 

Présomptif (héritier). Ngu-ùi se du-o-c 
gja ngliiÇp, kJ nôi quyén sau, tông 
tir ; rhcritier —, thai tu*. 

Présomption, trop grande confiance 
en soi-n\ême. Sirc^y miiih quâ, sir 
cây str • riêng minh ; — conjecture, 
su* doân phftng, su- doân chtrng. 

Présomptueux. Ki c(y minh quâ, cà 
quyèt, d^i dàm, b^o d^n. 

Presque (conj.). Hâo, hâu gân nhu-; 
Agé de — cinquante ans, ngôt nàra 
• niu-oi tu5i ; — trois mois, dôi ba 
Ihâng ; — deux coudées, dôi hai 
thu-âc ; il nie presque tous les articles 
de la religion, nô chôi hâu hêl cic 
dieu trong d^o. 

Presqu'île. Gô cô giài dàt nAi vuôi dàt 
lien, gô con lien dàt mO.t m$t. 

Pressant. V<)i, cAn lâm, tdc, t6c càp. 

Presse, foule. Dông ngirôi, s^- dông 
ngirôi là nhft, lu, doàn ; — , hâte, su- 
v^i vâng ; — d'imprimerie, bàn in. 

Pressé, qui a hâte. V'Oi vàng, sôt mot; 
très — , vOi lâm, t&i khàn ; — par 
la faim, là dôi ; —, serré, dftc, chat. 



Pressentiment. Su- nghl tru-ô^c, su- 
tu-frng tru*ôrc, su- nghi. 

Pressentir. Tu-îrng tru-ô-c, d^c chù-ng, 
doân tru-ô*c; je pressens que, loi 
nghl rang, toi phîng rang. 

Presser, serrer. Ép, dap, dé, bôp, 
chçn ; — le cou à quelqu'un, chçn 
(bôp) cà ; — (poursuivre de près) les 
voleurs, theo bât, theo làt chân kè 
trOm ; — , exciter, thùc giyc ; — un 
cheval, ihùc ngu-a ; — (hâter) un 
ouvrage, giuc làm vi$c cho mau ; 
rien ne presse, chàng vOi gi; le 
danger presse, sir cheo leo dâ hông 
dên ; — , écraser, gi^p xuông ; — de 
questions, hfti do, hJi v^n ; se — , 
se serrer, chen choc; se —, se 
hâter, làm vâng di, hôi hà, xun \àn. 

Presse-papiers. Hôn dé giày. 

Pression, compression. Su* ép ; — de 
fair, su- khi giô-i n^ng né là bao 
nhiêu; fig., influence, quyén thè. 

Pressoir. €ây ép, cây dâu ;— à huile, 
b^ng dâu, che d^p dâu; — pour 
canne à sucre, cây m$t, che d^p mia. 

Pressurer, presser. Dân, ép, de; fig., 
— le peuple, hà hièp dân. 

Prestance. Rang, tu-ô-ng. 

Prestation. Thnè, công siru. 

Preste. Lanh chai, nhç chân, mau 
kip, cô tài. 

Prestesse. Su- lanh chai, su- mau 
mân, su- nhç nhàng. 

Prestidigitateur. Kê mua chén, kè 
làm trô khéo, kè làm trô bu} thât. 

Prestidigitation. Phép mua chén ; 
tài làm trô hu} th^t. 

Prestige, fascination. Chun^c thnijit, 
chu-ô-c dôi ; —, artifice, trô khéo, 
phép mua chén. 

Présumer, conjecturer. U'érc ch(rng, 
phông, doân mçng, nghï phông ; — 
à tort, doân sai ; — de ses forces, 
cây sire minh quâ. 



Digitized by 



Google 



^ 



PRÊ 



— 288 — 



PRI 



Présupposer. Boàn là, k^ nhir, xem 

nhir. 
Présoppositian. Si.r d$t nliir, su- doàn 

là, su- giî nhir. 
Présure. Thn&c làm cho sîra dông 

lai. 
Prêt. Su- cho vay, su- cho mu-çrn ; ar- 
gent prêté, bgic da cho vay, tien vay ; 

— à usure, su- d$t nçr an lai 
Prêt (adj.). SSn, sân long ; — à tout 

souiïrir, sSn ma chiu mçi su- ; tout 

est , sân cà r6i. 
Prétendant (au trône). Ki tham chirc 

vua thu-ong vi. 
Prétendre, soutenir. Qaà quyêt ; —> 

avoir intention, chu y; — , aspirera, 

tham lam, ch^y cho du-g-c (câi gi 

cao trong). 
Prétendu, faux. Ching thAt, da )jây 

d$t. 
Prête-nom. Tên muçrn. 
Prétentieux. Kè u-ô-c quâ mire, chàng 

dan scr ; dài qua, kè làm câch, câu 

cao ; discours —, bài giJng gi5ngcau 

cao. 
Prêter. Cho vay, cho mirçrn ; — à 

usure, cho nçr lai ; — sur gages, iày 

cb Iày cam, cho vay câm dçr (v. le 

mot Emprunter); fig., — l'oreille, 

lâng tai nghe ; — aide, giûp dô- ; — 

serment, thé ; se — à, chiu irng. 
Préteur romain. Quan doân kiên. 
Prétexte. Cô-, le, ne, duyên do; avoir 

un —, dirçrc ne; adj., robe prétexte, 

ào dài trâng vién dô dieu. 
Prétexter. Lhy ne, Iày le (chû-a mlnh), 

câi. 
Prétoire. Khâm du-crng, Irirô-ng hinli. 
Prétoriens (soldats). Liiih h du quan 

lô-n (thành Roma). 
Prêtre. Thày cà, linh myc ; — indigène, 

eu ; le grand — (chez les Hébreux). 

thày cà thu-çrng phâm. 
Prêtrise. Chû-c thày cà. 



Preuve. Chù-ng cô-, dâu, lé giuc ; faire 
ses preuves, t& minh cô tài tlié nào. 

Preux, brave. Bgi dàm, can dàm, maob 
b^o. 

Prévaloir. Nài, thâng diroc, cô sirc hem; 
se —, Iày minh làm trçng, ciy sur 
minh, khoe mlnh ; se — de Tauto- 
rité de... ^ quyén tliê ai; nuvng 
nhô" ai phù trcr. 

Prévaricateur (magistrat). Ki an dut 
ma bà viÇc bAc minh ; kè gian lân. 

Prévariquer. Ph?im, phgim luâl, loi 
phép. 

Prévenance. Su- kinh n^, sir ti ra 
long sSn giûp. 

Prévenant. Hay chiéu long, Ijch su-, 
hay dûp dô-, hay kinh ne ; sa figure 
n'est pas prévenante, m$t mui nô 
coi chSng ira. 

Prévenir, informer. Trinh, bào tnrô-c, 
nhàn tin ; — une maladie, don bÇnh ; 
— le signal, cuô-p hi§u ; — en sa 
faveur, Iày long (ai) ; être prévenu 
contre quelqu'un, ^la in tri ; da nghe 
dieu nôi h^nh bo vgi ve ai. 

Préventif (remède). Thuôc chièt, 
thuôc don bÇnh. 

Prévention. Y doân khi chu-a xét, su- 
in tri. 

Prévenu, accusé. K^ bi ci'io, kè bi 
don. 

Prévoir, préparer d'avance. L/O tnrô-c, 
lo xa truôc, nghT tru-ô*c, dîr phông, 
quan phông ; — ce qui arrivera, d^c 
chùng viçc se xày ra vé sau ; tout 
a été prévu, moi sir da sâm sSn; — 
un danger pour l'éviter, ngù-a don 
miru gian. 

Prévôt, magistrat, Quan dÇ nhàt, quan 
ap vi$c. 

Prévoyant. Dû* phônîr, hay lo tnrôr, 
khôn ngoan ; — poiir revenir, lo 
phông vê sau. 

Prie-Dieu. Ghè qui 



Digitized by 



Google 



PRI 



- 289 



PRI 



Prier, faire sa prière. Câu nguyên, 
dQC kinh; — Diea, câu cùng Birc 
Chùa Lô"i; —, faire une demande 
câu xin, kêu xin, xin ; — (intercé- 
(der) pour quelqu'un, bâu cfr cho 
ai ; je vous en prie, loi xin. 

Prière. Kinh, su- dçc kinh, su- eau 
nguyÇn ; — du matin, kinh sang; — 
du soir, kinh toi ; faire sa —, dçc 
kinh ; —, demande, loi câu xin ; à 
ma — , bJri toi câu xin. 

Prieur, prieure. Bê trên nhà dông. 

Primaire. Bâu tru-6-c hêt; instruction 
—, nhû-ng dieu cân ai ai cûng phJi 
\\i)c dâu hêt. 

Primat. Birc Giâm mue c6 quyén trén 
archivitvo. 

Primauté. B^c nhàt. 

Prime. C&a thu-ftng, phân thu-^ng, 
giîli. 

Prime-abord (de). Tru-6-c hêt, dâu 
hêt, vSn lu- nhiên. 

Primer. Bu-ç-c b$c nhàt, dvcçrc mx&c 
trên ; nii han. 

Prime-sautier. Kê hay theo tinh tir 
nhiên. 

Primeur. Quâ dâu miia, cia dâu hêt. 

Primevère. * Lien kinh hoa. 

Primitif. ThuOc \é cân bJn, thuOc \ê 
dàr'i ci, 

Primitirement. Khi dâu hêt, tru-ô-c 
tien. 

Primo. Thû* nhàt, mot là. 

Primogéniture. Su- sinh ra tnrô-c hêt ; 
droits de —, nhirng phép riêng 
tru-J-ng nam. 

Primordial. Tnrô^c hêt, thu^c vê dô-i 
tnrâc. 

Prince. Ông công ; — du sang, ông 
hoàng ; — de la famille royale, ton 
tu-ô-c, ton thât ; — héritier, thâi tfr. 
(V. le mot Noblesse); les princes des 
prêtres (chez les Hébreux), cac thày 
cà dâu hç;—, roi, vua, hoàng de. 



Princesse (du sang). Bà công chùa, 

bà chùa. 
Princier. Xù-ng dâng ông công ; —, 

somptueux, phi c&a, phi tin, phi 

ph^n qoâ le. 
Principal, qui tient le premier rang. 

Ghinh, nhàt, tnrô-c hêt ; les principaux 

du village, cac quan viôn, dâu mue. 
Principal, somme. Vèn. 
Principal (d'un collège). Kê làm bê 

trên, kê cai tràng, thây giam tnrông. 
Principalement. Nhàt là, riêng. 
Principe, origine. Bâu, gôc, cOi rS, 

cân bàn ; -, règle, phép, lu$t, 1$, Ift; 

un — général, dieu d^y chung ; —, 

maxime, dieu lu^n, câu lujn. 
Printanier. Vê mùa xuân ; trong mùa 

xuân moi cô ; —, hâtif, sô-m. 
Printemps. Mùa xuân ; le — de la vie 

tu5i xuân xanh. 
Piori (à). Vân, eu- theo y tu- nhiên, 

khi chu-a xét doân. 
Priorité. Quyên phép nhàt, su- du-Q-c 

ngôi bâc nhàt. 
Pris. Bâ phài bât ; — de vin, cô bai 

say ru-çru ; bien —, (proportionné), 

gçn. 
Prisable, estimable. Bâng chuông, 

dàng trçng. 
Prise (V. Prendre). Su- bât; — de 

guerre, cia da bât du-crc khi dânh gi$c; 

lâcher —, sày tay ; être aux prises 

avec l'ennemi, dang giao chien cùng 

quân giâc ; flg., avoir une — de bec, 

câi nhau vé su* gi. 
Priser, estimer. Lày làm qui, lày làm 

trçng, chuOng; — du tabac, hit 

thuôc. 
Prisenr (Commissaire). Kê rao giâ 

khi bàn tranh m^. 
Prison. Nguc, nguc thât, nguc giam, 
tù ; — préventive, trai là ; — peu 
sévère, giam long ; jeter en —, tftng 

vào nguc ; délivTer de — , dem ra 

Digitized by VjOOQIC 



PRI 



— 290 - 



PBO 



kh&i ngvCy thào ra khfti ng^c^ s'é- 
chapper de — , trèo ngijic. 
PiHson, — Il y a deux sortes de pri- 
sons en Annam : la prison préventive 
(tr^i là, maison de feuilles, ou tr^i ngôi, 
maison de briques), lieu de réclusion 
situé près des palais des mandarins, 
mais en dehors des murs de la prison 
proprement dite ; cette dernière s'ap- 
pelle ngyc, ou ngucthàt ; elle se compose 
ordinairement de deux pièces : 

a) D'un rez-de-chaussée plus ou moins 
éclairé, appelé ngi^c sang ; 

h) Dun étage supérieur, ngijic tâi, 
(jfci est obscur. 

Prisonnier. Ki tù, kèphài giam; qu&n 
tù ; — de guerre, kS dâ phii bât khi 
dânh gi$c ; racheter des — chuOc kê 
làra toi ; révolte des —, sif tù phâ 
ngyc. 
Privation. Su- mât, su- không cô ; — 

de la vue, sijr ra mù mât. 
Privante, Su* quen bièt, si^r thân thièt. 
Privé. Bâ mât, thiêu, da càt lày ; — de 
ses enfants, da màt con câi ; — de 
la vue, dâ ra mii; —, particulier, 
riéng, tu*, thu^c vé mOt ngu-ôi ; vie 
privée, câch h tu* gia ; —, appri- 
voisé, bien lành, dâ tboân thijic^ 
nuôi h nhà. 
Priver, ôter. Càt lây, rut l^i ; se — , 
s'abstenir, kiéng, ham minh, không 
dùng (s^ gi). 
Privilège. Phép riêng, on tu-, phép 
nhiêu; — personnel, on tu- theo 
thân ; — local, on tu- theo noi. 
Privilégié. Kè du*çrc on hay là phép 

riêng. 
Privilégier. LJp phép riêng (cho ai) ; 

d$t on riêng, thién tu- ai. 
Prix, valeur. Giâ ; — fort, giâ thu-çrig ; 
— moyen, giâ trung; — faible, giâ 
h$ ; fixer le —, dânh giâ ; baisser un 
—I b^ giâ, g^n ; augmenter un —, 



thu-grng giâ ; fix^ d'avance le — d'un 

travail, d$t bàn ; mettre à — la iéte 

de quelqu'un, ra thu-irng cho kè gièt 

ai ; giâ th& ; attacher du - à, lày 

làm qui^ lày làm tr^ng. 
Prix, récompense. Giài ; gagner un — , 

du-çrc giài. 
Probable. Cô le ma tin du-çrc, àl Ih^t, 

d§ cô ; opinion — , ^ lu$n cô le ma 

th$t. 
Probant. Cliu-ng, ti chù-ng, làm cho 

minh b^ch. 
Probation, temps d'épreuve. Sy* thir, 

sif xét. 
Probe. Lu-ong thiÇn, dire hçnh, kè 

an ngay h lành. 
Probité. Sir lu-o-ng thiÇn, câch h phài 

phép, câch h hàn hoi. 
Problématique. Không châc, bô do . 
Problème. Biéu d6, dieu phài giài ; 

di^u £^ chu-a rô. 
Procédé, manière de faire. Câch làm, 

câch an net h. 
Procéder, provenir. Sinh ra ; bJi... roà 

ra ; — par ordre, làm eu- thù- ty, 

làm câch nào ; — avec douceur, lifa 

câch nhân tù*. 
Procédure judiciaire. Sijr h&i Ira sur 

Procès. Sy* ki$n câo, mon ki^n, sy 
tranh tyng, tich ki^n ; celui qni in- 
tente un —, nguyên don, tien câo ; 
celui à qui on intente un —, bèn bf, 
kê phài kiÇn câo ; avoir un —, mâc 
kiÇn ; perdre un —, thua kiÇn ; gagner 
lin — ^ du-ç^c kiÇn ; dirimer un — , xir 
ki$n. 

Processif. Hay ki$n cai. 

Procession. Sy di ki$u ; aller en — , 
di kiÇu ; — solennelle avec fanfare, 
éventails, étendards, etc..., di ki^ 
cô cô- qu^t tr&ng phâch bât &m. 

Procès-verbal, relation écrite. Câc tô- 
bôi vé mon ki^n. 



Digitized by 



Google 



PRO 



— 291 - 



FRO 



Prochain (le). Loài ngirôi ta, ngirôi ta, 

anh em; l'année prochaine, sang 

nâm ; la prochaine fois, lân khâc. 
Proche, prochain. Gân, sdp dèn ; —, 

environnant, lân c^n ; les proches 

(parents), kè cô ho ràt gân, ông hà 

cha mç, bà con, kè thàn thich. 
Proclamation. Tô- rao, su- lue tôfig. 
Proclamer. Rao, nôi cà tièng. 
Proconsul. Quan tràn xù* thay m|it 

quan consolé (Rôma). 
Procréation. Su- sinh sàn, sir n&i 

dông. 
Procréer. Sinh, sinh de, sinh san, nôi 

dông, dirng nén. 
Procuration, délégation. Sir sal cir, 

su- giao cho ; tô- d$t thê vi mlnh. 
Procurer. Li('u, làni cho durrc ; — la 

gloire de Dieu, làm sang danh Dire 

Chùa \m. 
Procureur. Ngu-ô-i giCr viéc, kJ cai, 

kè âp viÇc. 
Prodigalité. Si^ xa xl, sir phi phan, 

sir phong pha. 
Prodige. Phép I9, sir gi I9 lùng. 
Prodigieux. La, In lùng, gô- I9, la 

chira. 
Prodigue. Kè phnng phé, kè xa \l, 

khuynh tài ; — , 1res généreux, r()ng 

rai, hay làm phùc. 
Prodiguer, perdre. Xa x), phung phâ, 

hao phi, phfph^n. 
Prodrome, introduction. Tijra (sàch), 

dân sâch. 
Productif. (Ai, sir gl) sinh Irri lai, cô 

ich. 
Produire, engendrer. Sinh de, dyng 

nén ; —, apporter du profit, sinh Içri ; 

— , montrer, dem ra, cho xem ; — 

des raisons pour sa défense, lày le 

gi chCra mlnh ; se — , ra m^t. 
Produit, revenu. Bàng l^c, ich Ici ; les 

produits de la terre, lûa thôc, màu 



Proéminent. nSi hom, cao hcn, I6i ra ; 

front —, trân loi ra, tràn nb nang ; 

yeux proéminents, mât loi trô trô ; 

dents proéminentes, rang va. 
Profanation. Su- ph^m, su* làm hir, 

su* làm cho do*. 
Profane, irrespectueux. Phgim dèn su- 

thâiih, hàt kinh, vô phép ; un — , kè 

chàng thuOc vé d^o, kè châng dirç-c 

bièt dieu kin nhiçm trong d^o nào. 
Profaner. Làm hir, ph^m dèn su- thunh ; 

~, ne pas observer, phçm, loi, 

chang giû-. 
Proférer. Nôi, nôi ra, quât lén, tiéu 

xu-ng. 
Profès. Kè da khàn trong nhà dông. 
Professer^ enseigner. Day hoc ; — les 

lettres, d^y chu* nghïa ; — (avouer) 

une opinion, nôi tè luù-ng, tô y 

minh. 
Professeur. Thày do, thày giâo, thày 

d?iy hçc. 
Profession. Nght^, ngtiè nghi^p, ban 

phfln, thù ; les professions libérales, 

càc nghé vàn hçc ; un joueur de 

— , kè mê dânh cô*; — religieuse, 

su* khàn trong nhà dông. 
Professionnel. ThuOc vé nghe nghi^p 

nào ; école professionnelle, Iràng 

day càc nghé. 
Profil. Mât ngang. 
Profit. Lçri, ich loi, Iç-i lai, Iç-i Me. 
Profitable, utile, ich, cô ich, cô lçri 

lai ; non —, hà ich chi hfru lai. 
Profitant, économique. (Su* gi) bM 

phi tÂn ; hay sinh ich lçri. 
Profiter, faire un gain. An lai, dirçrc 

ich ; — , donner un gain, sinh ich loi, 

sinh lçri lai, côich; — d'une occasion, 

nhô- dip, lira dip tiÇn ; — , faire des 

progrès, tàn loi, thêm m^t ngày 

mOt bon. 
Profond. Sâu ; (ig., kin nhiém, sâu 

nhi$m, thâm, cao sâu; endroit (de 



Digitized by 



Google 



PRO 



- 29â - 



PRO 



rivière) peu profond, ch5 nông ; un 
sommeil —, sir ngu m§t ; jeter de 
profondes racines, dâm rS sâu ; esprit 
— , thuTQ-ng tri ; érudition profonde, 
su- thông Ihâi htm, sir biêt chir 
ngtiia câcii I9. 

Profondeur. Sir cao sâu. 

Profusion. Sir phung phâ, s\r xa xl, su- 
phi phîjin. 

Progéniture. Con cai. 

Prognostique. (Dàu) chl diem. 

Programme. Tô- yôt thi, bang treo, 
bling nhçn. 

Progrès. Sir Ihêm, sir tîln lâi. 

Progresser, faire des progrès. TUn 
tô-i, m()t ngày mi)t han ; —, grandir, 
\(m lên ; — dans hi vertu, thêm nhàn 
duc; — dans l'étude, hoc Un toi. 

Progressif. Hay thêm dan, buùc dan 
dan. 

Progression. Sn- bu-ù-c to-i, sir gia 
thêm dân dan. 

Progressivement. Dan ddn, tirng 
birô"C, tirng dO- 

Prohibé, défendu. (Su- gi) dâ càm. 

Prohiber. Câm, câm châng dirçrc, can 
giân, ngân trîr ; — la religion, càm 
daio. 

Prohibition. Su- càm, sir can giân, 
dieu càm, ngân trîr. 

Prohibitive (loi). Luât càm. 

Proie, butin. Cua an cu-ô-p, cîia bât 
diroc khi di sàn bdn iiay là dânh câ ; 
fig., être en —, phài (cai gi khô 
chju), dang piiii con. 

Projectile. Giông gi quâng hay là 
phông hay là bân. 

Projection, action de lancer. Sir némt 
su- bân, sif quâng, su- phông. 

Projet, dessein. \" toan, viôc da djnh, 
vièc da quyèt làm. 

Projeter, .méditer. Toan, d^n, cô y. 

Prolégomènes. Bai dâu (sach), tira 
sâch. 



Prolétaire. Ngu*^ dân su-, ngirôi b$c 
hèn. 

Prolétariat. Loài en tirô-c, dân sir, 
dân den, dân hèn. 

Prolifique. Hay sinh con cai. 

Prolixe. Dài, r^ng. 

Prologue, Tu-a sâch, tiêu dàn. 

Prolongation. Sir làm cho dài hom 
— de temps, sir gian ngày hçn. 

Prolonge, chariot. Xe lira. 

Prolonger. Làm cho ra dài hou, nii 
tièp ; — une ligne, kèo chl dài ; — 
bien avant dans la nuil, dêm khuya, 
eu- dèn nùa dêm ; se - longtemps, 
b- làu lâm. 

Promenade. Sir di choi ; — à pied, 
sir di hâch bA ; —, endroit de 
délassement, phô eu giong cây hai 
bên. 

Promener. Bem di choi ; se — , di 
choi, di bàch bA. 

Promenoir. No-i di bâch bO, hiên, hè, 
dàng cô hàng cày hai bên. 

Promesse. Lô-i hira, dieu hira ; iaire 
une —, hira ; tenir sa , giû* lôî 
hùa ; ne pas tenir sa — , thàt tin. 

Promettre. Hù-a, giao hira, khàn ; — 
à, hira cùng ; — quelque chose à 
quelqu'un, hira sir gi cùng ai ; — sa 
fille en mariage, gàcon; se —, buOc 
minh ; se — en mariage, hira minh 
se lày nhau. 

Promis. Sir gi ngirôi ta dâ hira; la 
terre promise, la terre de promis- 
sion, dàt Palœstina (Birc Chùa Ltri 
hira cho dàn Judêu). 

Promiscuité. Sir chung nhau, sir 
nhû-ng ngirô-i nam nu* làn lôn. 

Promontoire. Môm dàt, mûi dàt tho 
ra biân. 

Promoteur. Ki dirng dâu, kè làm 
dau, kJ giuc. 

Promotion. Sijr thâng chirc, sir tien 
chirc, sif phong chirc. 



Digitized by 



Cnoogle 



POR 



- 293 - 



POR 



Promouvoir, élever. Pliong chtrc, lôn 

lên, dât lên chirc, hâng chn-c, dem 

lên chirc. 
Prompt, rapide. Lanii chai^ mau kip, 

vOi, nhç chân. 
Promptitude, diligence. Su* mau kip, 

t^i cân man. 
Promu. Ba dirçrc thàng chîrc. 
Promulgation. Su* rao, su- lue tàng. 
Promulguer. Rao, rao tniyén, ra, lue 

ting; —un édit, ra l$nh. 
Prône, sermon. Bài giSlng. 
Prôner, vanter. Phao danh tô lA, 

khen, tô bôc. 
Pronom. Tièng dùng thay vi ehinh 

tên. 
Prononcé (le) d'un arrêt. An, ly doân 

quan khép. 
Prononcer. Dqc, nôi ; — clairement, 

doe s5i sang ; mal — , dçe ngong, 

nôi trâi, dçe dcrn dot. 
Prononciation. Càch dgc, cach giang. 
Pronostic, conjecture. Sir doân chirng, 

— , indication, dàu chî. 
Pronostiquer. Nôi tien tri, bôi. 
Propagation. Su* làm cho ra nhi^u, 

str thêm, str ml* cho r^ng ; la — de 

la foi, si.r mb d^o th^t. 
Propager. Mîr cho rông, thêm ; — la 

religion, mîr dgio, giâng d^o cho kè 

ngo^i 
Propension. Sy chiêu vê, tinh chien 

vê, su- thich. 
Prophète. Bhn^ tien tri ; il est écrit 

dans les prophètes, cô loi tien tri 

chép rang. 
Prophétesse (païenne), liù bôi, bà 

bông. 
Prophétie. Lo-i tien tri. 
Prophétique (langage). Là-i tien tri ; 

Icri xû-ng dâng dàng tien tri ; thu^c 

\é dàng tien tri. 
Prophétiser- Nôi lien tri, nôi tru-ô-c, 

phân dçy sir kin. 



Propice, favorable. Xuôi ; — ,• miséri- 
cordieux, hay doâi thu-ang, hay 
thù*, khoan dong. 
Propitiation, sacrifice. Su* tè il ma 

xin Thiôn Chùa tha va phù hô. 
Propitiatoire (sacrifice). C6a tê lé. 
Proportion. Sir xtrng nhau ; — de tou- 
tes les parties, su* càc phân xirng chè 
dô ci ; en —, tùy nhir, eu* nhir, ra$c 
dôi ; règle de —, phép chia sai phân. 

Proportionné. Bâ lira, vira, xirng 
hçrp ; — à ses forces, tùy sû-c. 

Proportionnel. Xirng, dài, vira cân. 

Proportionner. Bat cho xùng nhau, 
cho vCra ; dât cho dl coi ; — ses dé- 
penses à ses recettes, lya so tien 
tiêu vira s5 tien du-çrc ; — ses dis- 
cours à rintelligence de ses audi- 
teurs, nôi cho vira tri khôn moi 
ngu-ô-i hiJu dirçrc. 

Propos, discours. Loi, loi nôi, bài ; — , 
dessein, y, su* gî da dinh, viêc gi 
da toan ; ferme —, sir dôc long 
(chù-a) ; loc: à —, bien à —, tien, 
vira, may ]âm;mal à —, chSng may 
trâi ; à — de, nhAn dip ; il est à — , 
cô ich; nên làm. 

Proposer. TS ra, cho xem; se —, tàm 
chîi ; se — de, cô y. 

Proposition, offre. Sir dâng, y dinh ; 
— , phrase, y chung bài giàng, câu 
(sâch). 

Propre, pariiculier. Riêng, tu-, thuOc 
vê, làcîia ; mot —, thât tièng; —, 
net, sach, sach se ; — à..., cô si'rc, 
cô tài, cô thi ma; c'est le — de, 
tinh riêng, dàu riêng . 

Propret. Bing dJnh, dông diy, an 
m$c Ijch sir, là lu-ç-t ; quelque chose 
de — (câi gi) gon, sgich. 

Propreté. Su- sach se, sir tê chlnh, 
câch an mftc tu* tè. i 

Propriétaire. Chùa nhà, chùa cîia ; 
— de champs, diên hô. 



Digitized by 



Google 



PRO 



— 294 - 



PRO 



Propriété (convenance) des termes. 

Kièa nôi trou Iru, câch nôi vê vang; 

—, qualité particulière, tinh riêng. 
Propriétés. Cfra nhà, ruông nu-o-ng, 

dién sâu, cba cii. 
Prorata (au). Tiiy nhu-, cii- nhu-, m^c 

dôi. 
Proroger, remettre à plus tard. Gian 

ra, diii giâng, gian ngày hçn ; —, 

prolonger, gian ra, kéo dài, cù- 

viÇc. 
Prosaïque. Bo-n, thu-ông, biuhthu-crng. 
Prosateur. Kè vièt càch thu-crng, câch 

dan ; kè chép bâng tièng thu-ông. 
Proscription. S^* dày ai cùng tich ky 

gia tài. 
Proscrire. Bày, quàinièm. 
Prose. Cach nôi thu-ông chàng c6 vân 

thor; câch chép chû-lién. 
Prosélyte, nouveau converti. Bin d^o 

moi, kêmôinhâpgiâo; —, sectateur, 

kè theo bè, mon dÇ. 
Prosodie. Sàch d^y làm tho- ou phép 

dçc tièng eu* vân binh trâc. 
Prosopopée. Càch nôi vé nhû-ngloài vô 

linh tinh nhu* thâ là loài cô tri khôn ; 

ou sir nôi vuôi kè vâng mât hay là 

kè chèt nhu- th^ cô m$t dày ou phép 

giâ nhu* kè vâng hay là v^t vô linh 

tinh nôi loi nç loi kia. 
Prospectus. C^p (bien) già câc dô 

ngu-ô-i ta muôn bân . 
Prospère. Cô phûc, may mân, thinb, 

vinh boa; santé — , sir minh khoè 

m^nh lâm. 
Prospérer. Birçrc vi$c, xày ra dâc J, 

xuôi vi$c, d^c vftn, thinh sijr . 
Prospérité. Su- thinh, su- cô phûc, sir 

may mân, su* dirçrc xuôi viÇc. 
Prosternation, prostcrnement. Su* 

sàp minh xuông; sir v^t xuông ai. 
Prosterner (se). Sàp minh xu&ng, sâp 

ni^txuèng, ha minh xuèng, l^y. 
Prosthôse. Sir thêm m^t chu* ddu tièng. 



Prostituée (une). Con bçnm, con chœi, 

dî, kè làm nghé bçrm bai. 
Prostituer, avihr. Làm hir; se —, 

làm nghé boa nirong, làm nghé bçm 

bai. 
Prostration. Su- ki^tsù-c, sirrunhirçrc. 
Protase. Tièu d^ tuông tâp. 
Prote (d'imprimerie). Kè dôc vi$c in. 
Protecteur. Kè bênh vire, kè bào hO. 

quan thày. 
Protection. Sif che chi-, su- bênh vux. 
Protectorat. (Nu-ô-c) bâo hô. 
Protéger, défendre quelqu'un. Bênh 

vire, che chè-, lây lé chira, bâuchira, 
. giû- ; — quelque chose, che , che kin. 

che dày, dâp dièm, dùm bçc. 
Protestant. Kè vào bè rôi d^o. 
Protestation. Su- phân vua, loi phân 

phô. 
Protester, réclamer. Phân phô, phân 

vua. eai. 
Protocole. LS, khuôn phép, mço 

mu-c. 
Protonotaire. Ky lue nhàt ; (chijrc 

trongthânh Ighêrêgia). 
Prototype. Bàn chinln mâu nhàt. 
Protubérance. Birôn, noi su-ng, cijic, 

tit. 
Proue. Mûi tàu, mai thuytin. 
Prouesse. Vi{c hilm hôc phài cô long 

b^o d^tn mçi làm dtrçrc. 
Prouver. Làm cho tin, chirng lé, lày 

le làm chirng. 
Provenance, origine. B^i no-i nào ma 

ra, cOi rè, chinh noi. 
Provenir. Bôi... ma ra, sinh ra (noi 

nào). 
Proverbe. Càu vi, tue ngfr, lô-i vi ; 

comme dit le —, nhir ti^c ngCr rang ; 

dâ thành câu vi rang. 
Proverbial. Bâ thành ti^c ngir ; nhu- 

tue ngû- rang. 
Proverbialement. Câch nôi vi, où- loi 

tyc ngû*. 



Digitized by 



Google 



PRO 



- 295 



PRO 



Providence. Phép Bàng xem sôc roçi 

su-, Bù-c Chùa Loi. 
Providentiel. Bôi y Bù-c Chùa Loi dinh. 
Provigner, faire des provins. Bon 

ngành nho, tr6ng ngành nho, tr6ng 

hàng cây nho. 
PrOTin. Ngành nho d6n. 
Province. Xù-, llnh. 

Pi'ovince. — Chaque province (llnh) 
a pour chef-tieu une ville dont le nom 
s'étend généralement à toute la pro- 
vince. Elle se subdivise en préfectures 
(phi), les préfectures en sous-préfec- 
tures (huy$n); celles-ci renferment un 
certain nombre de cantons (tâng) dont 
dépendent les communes. Beaucoup 
de communes sont formées de la réunion 
de plusieurs hameaux (thon) ; ceux-ci 
sont souvent subdivisés en quartiers 
(xôm ou giàp)é 

Les provinces importantes s'appellent 
tlnh chlnh ou primaires ; leurs gouver- 
neurs exerçaient autrefois leur auto- 
rité sur une ou deux autres provinces 
voisines, plus petites, que l'on nommait 
tlnh xép ou sur des provinces de 3^ 
ordre, appelées d^o. Aujourd'hui les 
gouverneurs des provinces de second 
ordre sont indépendants de leurs col- 
lègues des provinces primaires ; mais 
tous, ting dôc, tuân phi et quân d^o 
n'exercent leur autorité que sous la 
surveillance des Résidents français. 

A. Avant le règne de Minh M$nh 
(1820-1841), le Tonkin était divisé en 
six grandes régions qui portaient le 
nom de xù*. 11 est bon de les connaître 
et de savoir à quelles grandes pro- 
vinces actaeUes elles correspondent : 

Xû- NghI correspond à NghÇ An, 
HàTinh et sous-préfecture de B5Chinh, 
jusqu'au fleuve Gianh, limite du Tonkin 
et de l'Annam proprement dit ; 



Xi> Th ANH a formé Thanh Hoà (autre- 
fois Thanh N^i) et Ninh Binh (autrefois 
Thanh Ngo^i) ; 

Xù" Nam comprenait les provinces 
actueUes de Hà NOi (autrefois Nam 
Thu-çmg) avec My Bù-c; et Nam Binh 
"(autrefois Nam H^) avec Hu-ng Yen ; 

XOBoài correspondà Son Tây, HuDg 
Hoâ et Tuyôn Quang ; 

Xt- Bông a formé Hâi Du-ong et 
Quâng Yen ; 

Xù- Bic correspond à Bâc Ninh, Thâi 
Nguyên, L^g son et Cao Bâng. 

B. Bepuis la conquête française, les 
anciennes provinces du Tonkin ont été 
divisées et de nouvelles ont été formées ; 
d'autres subdivisions ont été créées 
sons le nom de centres administratifs. 
Les listes suivantes ont donc un intérêt 
pratique : 

PROVINCES DE 1^ CLASSE (AUTREFOIS) 

HàNOi. Ifgfpj 

Nam Binh l9^ 

HâiBu-orng y^l^ 

Son Tây \Û& 

Bâc Ninh . . . 



PROVINCES DE 2e CLASSE (AUTREFOIS) 

Ninh Binh ^2|£ 

Quàng Yen Mfc 

Hu-ng Yen ^^ 

Tuyôn Quang M^ 

Thài Nguyên is:B 

Cao Bâng l85^ 

L$ng Son l|(lil 

PROVINCES NOUVELLES 

HâiPhông jVIRJF 

ou Phu Lien .... 



Digitized by 



Google 



PRO 



— 296- 



PRO 



Hîi Ninh 

SonLa (IjP 

BâcGiang :|t;*^ 

HàNam ou Ph&Ly . . . jlîîf^ 

Thâi Bînh "jst^ 

Hoà Binh (Chçr Bfr) . , . "^^ 

Bào Thâng (Laokay). . . ^^ 

Luc Nam |^^ 

Câu Bo- (Hà Nôi province) . W^ff^ 

BôngTriéu 

BâiSây(Bichlâm). . . . ^t 

CENTRES ADMINISTRATIFS 

(de création récente) 
Phù Lô (prov. de Bâc Ninh). ^^ 
Bijrc Thâng (pr. Bâc Giang). |§|^ 
Hiraiig Scn (pr. Thâi Nguyên) § \ij 
Phiro-ngDo(pr.ThâiNguyên) Atij 
Yen Liru (pr. Hîi Dirang). . . ^ @ 
Ninh Giang (pr. Hài Dirong). ^Zl 
Ng5 ba Thâ (pr. Hà NOi). ^£iftÔ* 
BânyênNhân(pr.HirngYên)^9r>-- 
Nho Quan (pr. Ninh Binh). . . m^ 

{en projet) 
Lai Châu (cerc. de Van Bu) . ^ j^ 
Tir KJ (prov. Hài Bu-ang). . P^ rlfîc 
Rê Sât (pr. Hài Bu-ang). ... /L ^ 
Ghi Ne (pr. Hoà Blnh).... I^ift 
Phû Xuyên (pr. Hà NOi) .... MJ^^ 
Phât Bi§m (pr. Ninh Binh). . . 1^ 38 
L^c Quân (pr. Nara Bjnh. . . -M^ 
Vïnh Yen (pr. Son Tây) .... ^^ ^ 
Bông Quan (pr. Thâi Blnh)... ^Wl 

Bô KJ (pr. Thâi Blnh) M^ 

Blnh Lvc (pr. Hà Nara) ^|^ 



C. Les provinces actuelles de l'An- 
nam sont d'après les divisions nou- 
velles : 



mm 
1^ 



Thanh Hoâ M'ft 

NghÇ An X^ 

HàTïnh fêi^ 

QuSng Binh Wil 

Quàng Tri M^ 

Qnàog Birc pi wi 

ou Binli Cât ou Phù Thù-a Thiêii 
(autrefois Phîi Xuân). 

QuJng Nam (autrefois C^âm). 

Quàng Ngai .... 

Binh Binh (Qui Nho-n). . 

Phù Yen 

Khânh Hoà ou Nha Trang. 

BinhThuân ^)lS 

• D. Enfin les six provinces (Gia Binh 
li^c tlnh) qui ont formé notre colonie 
de Cochinchine étaient : 

Gia Binh ^^ 

Binh Tu-crng ^îff 

Bien Hoà ^^ 

Vïnh Long 9K^ 

An Giang 5C*/l 

HàTiôn ...... f^'i^ 

E. Pays avoisinant la Chine 



La Manchourie. 

La Mongolie. , 

Le Turkestan . 

Le Tlîibet . . 

La Corée. . . 
Forraose 
Uainam . . 



Mân Châu 



Y Le. 
Tây Tàng 
Cao Ly 
Bài Loan 
Hài Nam 



m 



m 



Digitized by 



Google 



PRO — 297 — 

F. Terminons par le tableau des 18 provinces chinoises : 



PRU 





PRONONCIATION 


PRONONCIATION 


PRONONCIATION 


EN CHINOIS 










ANNAMITE 


FRANÇAISE 


ANGLAISE 


WM 


TriTC U 


Pétchili 


Chili IJ 


\UM 


Son Bông 


Chantoung 


Shan Tung 


\Um 


So-n Tày 


Chansi 


Shan Si 


mm 


H à Nam 


Honàn 


Ho nan 


7xm 


Giang Tô 


KiangsoQ 


Kiang Su 


^u 


An vi 


Ngan Hœi 


Ngang Hwui 


•;xfH.] 


Giang Tày 


Kiangsi 


Kiang Si 


mm 


Tich Giang 


Tche Kiang 


Cbeh Kiang 


Phir6-4 Kiên 


Fokien 


Fukien 


m^ 


Ho Me 


Hoopé 


Hupeh 


mm 


Ho Nam 


Hounàn 


Hunan 


mi 


Ou Jng Bông 


Kouang Tong (Can- 
ton) 


Kwan Tung 


if'M 


Quàng Tày 


kooangsi 


Kwan Si 


mm 


Vàn Nam 


Yunnan 


Yun Nan 


HfH 


Qui Châu 


Kouy Tcheou 


Kwi Cheu 


^n\ 


Tîr Xuyên 


Su Tchuen 


Sz* Chuen 




Hiêp Tày 


Chensi 


Tchensi 


Cam Tùc 


Kan Sou 


Can Suli 



ProTincial. ThuAc ve hàng tlnh ; —, 

grossier, ngu-ôi nhà que, que milra. 
ProYisenr d'un collège. Bàng bê trén, 

kè cai tràng. 
ProTision. Bd da sâm sân. 
ProTisoire. Tam, lam gui, tim dùng ; 

demeure —, nhà tgim. 
Provocateur. Kê Ihâch thu-c, kè trêu 

chQc. 
ProYOcation. Sur thàch, su- trêu chço. 
Provoquer. Trêu chço, giuc gia, ghço, 



xui, gày, thùc, giông gia ; — quel- 
qu'un, chông. 

Proximité (à). Gân, lien theo. 

Prudence. Su- khôn, sir bièt lo, dire 
khôn ngoan. 

Prudent. Khôn, khôn khéo, khôn 
ngoan, bièt lo, hay lo tru-ô-c, tù-ng 
trâi, c6 y tir. 

Prune. Quà min, * d^i tao. 

Pruneau. Màn khô ; — de Chine, qui 
tdo. 



Digitized by 



Google 



PUB 



— 298 -^ 



PUL 



Prunelle (fruit). Quà cèy ra$n rùng ; 

— de l'œil, con ngutri. 
Pranier. Cây m|in. 
Pmrigo. BÇnh ngù-a, su- xôl. 
Pmrit. Su* ngira, syc xôt lâm, sir xôt 

rua. 
Prytane, juge. Quan an sât. 
Piytanée. Toà nhCrag quan an sât 

(bên Athênê). 
Psalmodie. Phép bât psalmô. 
Psalmodier. Hât, bât psalmô, bât ca 

vjnh. 
Psaume. Kinb psalmô, kinb ca vinb. 
Psautier. Sàch cbép m^t trftm nâm 

mu-ai kinb psalmô (vua Bavit). 
Pseudonyme. Danb giS, tén mu^n. 
Psyché. Giâ gu-ong. 
Psychique Tbuôc vê tinb loài v^t, 

IbuOc vé linb b6n. 
Psychologie. Pbân pbép càcb v^t d^y 

vé tinb linb bon. 
Puant. Tbfti tba, bôi hàm, tanb bôi, 

bâm kbâm, cô roui kblnb kblnb ; 

baleine puante, su- bôi mi$ng. 
Puanteur. Su* tbôi tba, s^r bôi bàm, 

roui bôi, mùi gây gât. 
Puhdre. Kè dén tnii ngu*ôi, kë moi 

lén tuai xnân xanh. 
Puherté Tuii tnrirng, dâu tuii, xuân 

xanb, tuii dang tbi. 
Puhescent. (^6 long. 
Pubis, os du bassin. Xu-ong giâm. 
Public, général. Chung, là cba chung, 

IbuOc vé nbà nu-ô^c, công ; travaux 

publics, vi^c vua quan ; —, c^nnu 

de tous, trông, ai này bièt ; la ru- 
meur publique, tièng dén trong dân. 
Publicain. Quan tbn tbuè ; fig., kè 

gian ta. 
Publication d'un ouvrage. Su* in sâch 

{di ai ai dn-ç-c xero). 
Publiciste. Ki cbép nb^ trlnb, kè 

vièt vào nb^ trlnb. 
Publicité. Si;r rao (cbo ci dân bièt). 



Publier. Rao. don tièng, cbo tbi^n b^ 

bièt. 
Publiquement. Câcb trèng trii, ti 

tu*ôrng. 
Puce. Con bç cbél. 
Puceron. Cài r$p (cây.) 
Podeor. Sy* tbanh tinb, su* net na, su- 

bên lën ; sans — , tra trào, mât thçn. 
Pudibond. KèbiètxàubS^biètbSngu-oi, 

cô net na, bén lên. 
Pndicité. Bû-c s^cb se, dire trinh 

kbièt, sy* dông trinb. 
Pudique. Tbanb tfnb, vçn s^ch, bièt 

bi ngu'01,/6 dire trinb kbièt. 
Puer. Tbèi, bâm kbâm, cô mùi bôi, cô 

mùi gây, gây gât. 
Puéril. Vé tinb trè con, dâng trè con ; 

jamais rien de — , cbâng cô an nôi 

nbu* trè con bao giô-. 
Puérilité, (^cb tbôi trè con ; tinb net 

trè con. 
Puerpérale (fièvre). B$nb dàn bà dang 

sinh. 
Pugilat. Ngbé danb qoân tbâo, s^- 

dânb dàm. 
Puis (adv.). Réi, doan, sau ; — ensuite, 

l^i, vi 1^, sau nira. 
Puisard, godet â puiser de Feau. Gào, 

gâu, èng tbut (nu-ô-c). 
Puisatier (ouvrier). Kè dào gièng. 
Puiser. Mue, kin, xûc, lày ra ; — à une 

source, kin noi mçch nu-ôc ; fig.,.— 

dans sa bourse, lày trong kbo tien. 
Puisque (conj.). Vi cbutig, bèi vi. 
Puissance, pouvoir. Quyénpbép, quyén 

cai trj ; avoir une grande —, cô phép 

trpng ; —, autorité, tbân thè, trich. 
Puissant. Cà pbép, cô sù-c, cô tbé, cô 

quyén ; esprit —, (superst.) tbiéng, 

tinb linb. 
Puits. Gièng ; creuser un — dào gièng. 
Pulegium, arbre. Cây b^c kbà (ou hà) ; 

cet arbre donne Tbuile aromatique 

appelée: dâu b^chà. 



Digitized by 



Google 



PUP 



- «99 - 



PYL 



Pollaler, se multiplier. Hoâ ra nhiéu, 

lân ra, thêm. 
Pulmonaire, plante. " Thach boa thaï 

ou lâo thanh hoa. 
Palmonie. B^nh lao, phii hu*. 
Pulpe. Tbit qui, raOt qui. 
Pulpeux. (Qui) cô nhiéu thit, c6 nbi^u 

1dm. 
Pulsation. Tia roâu d^ng ; nombreuses 

pulsations, d^ng m^h. 
Pulvérisateur. Ôngphùn(nu-ô"c, v. v.) 
Pulvériser. Bâm ra bui ; (sens plus 

large) ; dâm nât, d^p gi^p, làm cho 

mon nàt; fig., phà hu^. 
Punais, infect. Thôi lâm ; œuf—, tnmg 

ung. 
Punaise. Cài r$p, con bç xit. 
Punch. Ru-Qu m^h dôt. 
Punir. Ph^t, sfra ph^t, trùng tri ; (au 

pass.) chin pb^t, pbii pbçt ; se — , 

phçt mlnh. 
Punissable. Bâng chiu ph^t, dâng 

pb^t. 
Punition. Hlnb pbçt, v^, phân pb^t. 
Pupille (un, une). Trè mô côi ; con 

trai (gài) nbi nbôr ngu-èi bâu cbb. 
Pupille de Tœil. Con ngu-oi ; * d6ng tir. 
Pupitre. Yen sdcb, giâ sâcb, yen viêt, 

vàn d^ sâcb. 
Pur, net- S^cb, s^cbsê, vçn sçch, trong 

sçch; —, sans faute, s^ch t^i, tbanb 

tinh, tbanb liém ; — sans mélange, 

nguyén, cbing pba gl; flg., parler 

le — langage, nôi trim tièng xuôi 

fflÇO. 

Purée. Cbào. 

Purement, proprement. Câcb s^cb se ; 
— , simplement, càcb don kbông, 
ngay kbông; écrire —, cbép xuôi 
mço xuôi tièng ; raconter — (clai- 
rement), tu-ông bi. 

Pureté, cbasteté. Sir sacb se, sur vçn 
s^cb ; — de la vie, net tbaob tjob, 
céch ftn b thanh tinh ; —, propreté, 



su* trong s^cb ; — de l'eau, sir nu-ô-c 
trong ; — du langage, càcb nôi xuôi 
tiêng ; — d'intention, long ngay. 

Purgatif, porgation. Tbnôc tày. 

Purgatoire. Noi là^a giài toi, li^a luy$n 
toi. 

Purger, rendre propre. Rira, cbùi, 
làm cbo sçcb ; se — , prendre un pur- 
gatif, uông thuftc tày; se— (se dis- 
culper) d'une faute, go- minb cho 
kbii toi, cbira mlnb. 

Purification (Fête de la). L§ nén. 

Purificatoire. Kbâncbùi (chén Calixê). 

Purifier. Làm cbo s^cb; fig., làm 1§ 
pbép cbo S9cb tOi ; se —, nén sçch, 
rira mlnb. 

Purin. Nu-ôtï pbân, nu-ô^ dài dâ tbôi. 

Puriste. Ki nôi càcb cbâng don ; kè 
nôi vàn boa quà. 

Purpurin. Bâ nbnOm dieu, cô màu 
rum, cô màu t(m, cô màu d& tia. 

Purulent. Bây m&, ra mb; blessure 
purulente, dàn vèt ïtr loi. 

Pus. Mil, mh màu ; plein de —, dây 
mh. 

Pusillanime. Nbàt (ràt) gan, rétsçr, ti^u 
dàm. 

Pustule. Mun, phông da, b&ng ; — 
maligne de la lèvre, dinb râu ; — de 
la flèvre typboîde, ban ; il sort des 
pustules, nô pbàtmun, nô sinb royn, 
nô lên m^n. 

Putatif. Ngirôi ta ngôr {i\rim% sai) ; 
cbing tb^t. 

Putois. * Tào tbfr. 

Putréfaction. Su- tbôi ra, s\]r myc bir, 
mùi tanb bôi. 

Putréfier (se), pourrir. Tbôi ra, nu^c 
ra, ra bir, ra bôi. 

Putrescibilité. Sir mi;ic nàt du-çrc ; 
tinb de tbôi tba. 

Putride. Tbôi, mue, bu-, nàt, bôi, ung. 

Pylône. C5ng xây bftn mft. 

Pylore. LS du-ôi mi âc. 



Digitized by 



Google 



QUA 



— 300 — 



QUE 



Pyramidal. Cô hinh côt thu-çmg thu 

h^ thâch va cô nhiéu phia. 
Pygramide. COt xây thirçmg thu h^ 

thàch va cô nhiéu phia. 
Pygmée (un). Ngu-ôi be bé, bé thâp, 

thâp lùn chùn ; les pygmées, thû* 

ngu-ài lât nhât. 
Pjrrite. * Hàn Ihùy thaich. 



Pyromdtre. ông khi (chl nhû-ng su- 

nông lâm). 
P3rroscaphe. Tàu lira. 
Pyrotechnie. Nghé phép dùng lira. 
Python, serpent. Hân (to lâm). 
Pythonisse. Bà c6t, bông cot, bà 

bông; ie ciiant des pythonisses, 

bôug ri, tung ri. 



Q 



Quadragénaire. Kè da lên bon mu-oi 

tuai. 
Qnadragésime, carême. Miia chay câ ; 

dimanche de la —, 1? câ bon muvi. 
Quadrangnlaire. Vnông, cô bon gôc. 
Quadrant solaire. Bông hô bông, 

trâc anli. 
Quadrature. Hinh vuông. 
Quadrifide. (Gi6ng gi) da chia sa tu-. 
Quadrige. Xebôn v^it (bon ngira, v. v.) 

giông nhau kéo. 
Quadrilatère. (Hinh) cô bon mat. 
Quadrillé. Kê (ngang va doc). 
Quadrumane. (V$t gl) côbôn tay. 
Quadrupède. Muông thù, (v§t) cô bon 

chân. 
Quadruple. Bâng bon, gàp b&n. 
Quadrupler. Gàp bbn lân, nhân vuôi 

bon, bOi tir : — sa fortune, bôi co- 

nghiÇp bon lân. 
Quai. Bên, bên dà, du*ô"ng ria sông. 
Qualificatif. (Tiêng) chl th^ thirc mçi 

sir. 
Qualifier. Bât tièng, d$t tên. 
Qualité. Bin tinh, tinh, cach 2r. th^ 

thù-c ; en — de, nhu-, duô-ng bâng, 

nhu* thê là. 
Quand (adv.). Bao giô-. (V. Gramm., 

no 457) ; — (conj,), klii, khi nào. 
Quant à (conj.). Vé phân. 
Quantième. Ngày mây, m6ng mày. 
Quantité. Su- bao nhiêu. 



Quarantaine. BO bon mu-oi (tuoi, v. v.) 

Quarante. Bon muoii 

Quarantième. Tlur b&n muxri. 

Quart. Mot phân trong bon; un — 
d'heure, m^t khâc giô- dong hô ; 
environ un — d'heure, chin ndi 
com (c'est-à-dire le temps de faire 
cuire une marmite moyenne de riz 
pour trois ou quatre personnes). 

Quartaut, tonnelet. Thùng nhh. 

Quarte (fièvre). B^nh sôt rét ba ngày 
mOt co-n. 

Quarteron. Hai muoi làm. 

Quartier, partie. Phân ; — de village, 
xôm; chef de — (àHanoi),hOtnr2mg, 
thiên ho ; premier — de la lune, 
tliu-o-ng huyén ; dernier — de la 
lune, h? huyén. 

Quartier-maître. Ông dôi, ky lue. 

Quartz. Bà lira, dà sang. 

Quasi, presque. Gân nhu* v$y ; — 
frère, nhu* ngu-ô-i anh em vày. 

Quatorze. Mu-ôi bon. 

Quatorzième. Thû- mu-ôi b&n. 

Quatrain. Vàn tho- tir tuy^l. 

Quatre. B5n, tu- ; tir (ch.). 

Quatre-temps. B6n raùa. 

Quatre-vingts. Tàm mu-o-i. 

Quatrième. Thû- b&n, thù* tu*. 

Que (conj.). Rang ; il ra*a dit que..., 
nô dîî nôi vuM toi rang..., — (adv.)} 
là du-ôtig nào (à la fin de la phrase) ; 



Digitized by 



Google 



QOE 



— 301 — 



QUI 



qae je suis content ! toi vui long ta 
dirô^ng nào ! (cf. Gramm.). 

QneL Ai ? sy gi. 

Quelque... que (conj.). Dû thè nào ; 
du th^ nào... m$c long. 

Quelquefois (adv.). Mot hai khi. 

Quelqu'un. Ai, cô kè ; y a-t-il — ? cô 
ai dày ? y a-t-il — d'aussi malheu- 
reux ? nào cô ai khdn nan cho bâng 
ru?{V. Gramm., no 209). 

Quenouille. Cân kéo vii, cân kéo sqî, 
con quay. 

Querelle. Su- cai cq, sur dù-c mdng. 

Querelleur. Hac, hung hàch, hue hâc^ 
hay cai ; deux vieilles querelleuses, 
hai bà lao ngoa nguya qua phép. 

Quereller (se). Cai lày vu5i ai, cai cç, 
dièc bâch, mdng. 

Quérir. Tîm ; envoyer —, dôi, bào di 

gQi. 

Questeur. Quan giîrkho bac. 

Question. &i(^u h&i, loi hb'i, sir tra 
hfti; infliger la — , tra khào, khào 
kçp ; celui qui inflige la — , kf khào 
hinh. 

Questionnaire. C$p g5m nhung dieu 
h&i. 

Questionner. Hoi, h&i han. 

Questionneur. Kè h&i han, kS hii tô 
mù, kè hii thoc m^ch. 

Questure. Chù-c quan giû* kho bac. 

Quête, recherche. Sir tim toi, sur suy 
xét ; —, action de quêter, su* an xin ; 
faire la — , di khuyên giâo. 

Quêter, rechercher. Tlm ; le chien 
quête, chô tim loi ; — , faire la 
quête, an xin, lày tien, di khuyên 
giào. 

Quêteur. Kè xin, kè di khuyên giao. 

Queue. Buôi ; remuer la — (se dit d'un 
chien, etc.), ngoày duôi ; la — d'un 
fruit, cuèng quâ, nùra ; — d'une 
comète, duôi sao ; — de billard, cân 
dânh lân ; — de rat (pour éclairer), 



cdi nông ; robe à — , âo cô duôi dài ; 

à la — leu-leu, nôi duôi. 
Qui (V. Gramm., no 200 et s.). 
Quiconque. Ai ai, ai ai... m$c long 

(V. Gramm., no 208). 
Quiétude. Sir yen long, su* yen 5n, sir 

yen hàn. 
Quille, jeu. Thàng phông ; — d'un 

bateau^ Iu*6n tàu. 
Quiller. Bât cài, bât thâm. 
Quincaillerie. Nhûng dô bâng sât hay 

là bâng dông. 
Quincaillier. Kè bân do sât hay là dô 

dông. 
Quinconce. Hàng sâp chéo. 
Quinine. Thn6c sbi. 
Quinquagénaire. (Kè) du-çrc nâm 

miroi tuSi. 
Quinquagésime. Le nâm mu-ai. 
Quinquennal. (Sur gi) xày ra nâm nâm 

mOt lân ; du nâm nâm. 
Quinquina. Thu6c ky na. 
Quintal (métrique). Mot trâm cân 

(tûy). 
Quinte, caprice. Y l^; fièvre —, bçnh 

rét bon ngày mot cou ; — de toux, 

co-n ho. 
Quintessence. Khi tôt nhât. 
Quinteuz, capricieux. Xàng tinh, gât 

gong, khô an khô îr, cô tinh thàt 

thu-ô-ng, kè cô bÇnh theo eu- trâng. 
Quintupler. Gâp nâm, bOi nâm. 
Quinzaine. BO mu-ôi lâm ; dans la —, 

trong vông mirô^i lâm ngày. 
Quinze. Mirôi lâm. 
Quinzième. Thû* mirôi lâm. 
Quipropro, méprise. Sir lâm, sur iSn, 

su* lâm l^c. 
Quittance. Tô- bien lai. 
Quitte. Khèi, dâ durçrc tha. 
Quitter. Bô, tir bè, lia bô, mât; — un 

lieu, bè nai nào, rôi di noi khâc ; 

— l'armée (déserter), dào binh ; — 

une dette, tha nçr ; — ses habits, 



Digitized by VjOOQIC 



RAC 



302 — 



RAG 



cîri âo ra ; la fièvre le quitte, bônh 

sftt dâ d^u. 
Quoi. Gl, di gi, sao, dieu gi? (V. 

Gramm., no2 12). 
Quoique (conj.). Dû ma... m^c long, 

(V. Gram., synt.), toy, tuy rang ; dû 

gi... m^c long. 



Quolibet, plaisanterie. Loi nhgio cirôi. 
Quotidien. Hâng ngày, thu-crng, hâûg 

ngày hâng cô ; thuôc vé moi ngày ; 

fièvre quotidienne, hfnh soi mOt 

ngày mAt cou. 
Quotient. Tich phAn. 



R 



Rabâcher. Nui di nôi lai mai ; k^ lai 

vô cùng. 
Rabais. Htri giâ; vendre au —, ban 

hôi g\A. 
Rabaisser. Ha xuông; — un prix, 

gan ; fig., — Torgueil de quelqu'un, 

dçp tinh ai kiêu nggo xuông ; se —, 

làm viÇc chàng xirng. 
Rabat. Câi nçp (Irâng hay là thâni). 
Rabattre. H^ xuftng, bh xuông; ~ 

du prix d'une chose, hcii già, bât 

già ; — son habit, tr^t âo xuông. 
Rabatteur. Kè duoi v^i nmg vào 

lu-ôi^ 
Rabbin. Thày cà d^o Judéu. 
Rable. Bàn trang. 
Rabôtir. Làm cho nén dan don, ngày 

muOi ; se — ra toi da, nèn ngu mông, 

thi^n tri. 
Rabot. Câi bào(fig.). 
Raboter. Bào. 
Raboteux. Su si, 

su si, g(5 ghé, 

gAp gh(5nh ; chemin —, dàng gô ghê 

khô di. 
Rabougri. Khô héo, nhftn giu, gây, 

y eu sue. 
Rabougrir (se). Ra khô héo. 
Racaille. Dàn hèn ; la — des villes, 

nhûug dûa phàm hèn nhàt trong 

thành. 
Raccommoder (m habit). Vé Igi, sira 

l^i ; fig., — des amis, làm cho hai 




nguôi lai du-çrc hoà cnng nhau ; se 

— avec, làm lành cùng. 
Raccord. Nai nào nôi hai su- khâc nhau. 
Raccourci. Ba chiu co lai, da ra vân 

tat; en —, en abrégé, vân tât ; à 
bras raccourcis, hèl sirc minb. 

Raccourcir. Rut lai, co lai. 

Racrocher. Treo ; se —, vjn lày, 
mâc, câra lày. 

Race, famille. Ho hàng, dông doi. 
tông tôc ; de noble —, \è nhà sang 
trong, cô dông dÔi sang Irông ; — 
vile, loài hèn; — blanche, b^chnhàn ; 

— noire, hdc nhân ; — jaune, hoàng 
nhân ; — rouge, xich nhân. 

Rachat. Sir chuOc ; giâ chuOc. 

Racheter. Chuôc, cùii chuOc, mua 
I^iii ; — des coups de rotin, thuc 
roi ; — un crime (en faisant une 
action d'éclat), dâi toi l^p công ; 
hiÇu lire thuc tOi ; se — à prix d'ar- 
gent (v. g. les soldats), nOp li?m. 

Rachis, épine dorsale. Xu-oDg sông. 

Rachitique. (Minh vôc) xâu xa ; ko 
cô bÇnh xu'o-ng sang. 

Rachitisme. B^nh xuo^ng sông. 

Racine. R5, cOi re ; — principale, rf^ 
bàm ; les racines qui s'étendent en 
terre, bûm r? ; prendre —, bén r5 ; 
la — d'un mot, c()i r5 tiêng; fig., 
l'envie pousse de profondes racines 
dans le cœur, su- ghen ghét thàm 
vào long sâu lâm. 



Digitized by 



Google 



RAD 



RAI 



Racler. G90, cào, gçt, n^o, xài ; ~, 
enlever la peaa, rôc ; — d'an ins- 
trument, gây dàn (càch khô nghe). 

Racloir. Câi n^o ; câi bàn trang. 

Raclnre. Mùn c^o. 

Racontard. TruyÇn bày d^t. 

Raconter. Kê l^i, kh trayÇti, n6i, nôi 
vé; tout —, kh mQi sif tnré-c san ; 
— une histoire, rlr tich ; on raconte 
que, ngu-ôi ta d6n, cô truyÇn rang ; 
se — ensemble, nôi kbâo lào. 

Racornir (se). Nên cirng, nén rân ; 
CO 1^ ; se — à cause de la chaleur, 
teo Igi. 

Rade. Bèn thuyén, nai tàu d^u, cira, 
vïrng ; être en —, b cira. 

Radeau. Gài bè, màng, bè bôi ; pré- 
parer un — , dông bè, côn bè; faire 
commerce de radeaux de bois, buôn 
bè. 

Rader. G^t. 

Radiation (d'un mot). Sy g^ chu* ; — 
d'un nom sur les registres, si^ s6 
tên di ; sijr cong tén ; — rayonne- 
nement, si^r ànb sang gi^i tua, si^r 
sdng giôri. 

Radical (d'un mot). COi rS tièng. 

Radicalement. TuyÇt, bàn dut, càch 
Ign ; guéri —, dâ lành, dâ th^t, da 
thoyèn b$nh, dâ khSi bÇnb. 

Radicelle. Ri con. 

Radié. C6 ânh sdng, sang chôi, sdng 
loè. 

Radier, rayonner. Gi^ ànb sang, gi&p 
giôi ; —, effacer, gçic (chCr), so, cong 
(tén) ; — un caractère, go cbir. 

Radieaz, très joyeux. Vui vS ; visage 
—, mit mûi vui vê, min cu-ôi. 

Radis. C& cii ai. 

Radoter. Nôi sing, nôi lu llb ; nôi bat 
ttnh. 

Radoteur. Kè nôi lu iSn, kS nôi 
singi 

Radouber. Chîra l^i, s&a 1^ 



Radoucir qnelqu*un. LÂm cho nguôi 
long, yen &i ; — quelque chose, làm 
cho ra mém ; se — , hoà nên bien 
lành, nguôi long gi^n, thlo tinh, ra 
thuân thyc; le temps se radoucit, 
gièi (iS cb}u bon ; le vent se radou- 
cit, ngôt giô ; avoir le visage ra- 
douci, nhuân m$t 1^. 

Rafale. On giông, côn tâp. 

Raffermir. Làm cho vlrng, thém sù-c ; 
— les courages, nôi khuyên ngu-ôi 
ta 2r cho vûng, gii^c kS cà sçr. 

Raffinage. S^r Iqc du-ông, syr câm 
du-ông. 

.Raffinement du langage. Si^r nôi vàn 
boa quà ; — de supplices, nhirng 
binb khâ girh; — dans la nourriture, 
cba an mi v). 

Raffiner* Loc, nàu ; — le sucre, câm 
du'è'ng, ]qc du-ông. 

Raffinerie. Nbà câm du-ông, nbà Ipc 
du-ông. 

Raffoler. Thich quà, mê ; — de quel- 
qu'un, yêu ai quà le. 

Rafraiclîbr. Làm cho màt ; fig., — la 
mémoire, nhâc l^i (str gi cho ai) ; se 
—, boire, uàng ; se — à Tair, bông 
màt ; se — , avoir froid, rét trong 
mlnli, bôrt sijr nông, ra l^nh lëo. 

Rafraîchissant. Màt, haylàm cho màt, 
màt niOt* 

Rafraîchissement. B6 mr&c ; prendre 
un —, an biia ru-çn. 

Rage. B$nb d^ ; un chien qui a la —, 
chô d^ ; ûg. , sy* gi^n hoâng, si;r gi^, 
su* tbinh nO, s\]r mê cuông. 

Ragoût. Tbit nàu vuôi rau. 

Ragoûtant. (Bô gi) làm cho thèm an. 

Raide. Cûng, thing ; montagne —, nui 
sôni ; caractère —, tinh nhi$m nh^it. 

Raideur. Su- cûng, sv tbâng; fig., 
tinh thâng. 

Raidir. Nén cù-ng, cong 1^; fig., se 
—, cvSng 191» bat khiog. 



Digitized by 



Cnoogle 



BAL 



— 304 — 



RAM 



Raie, ligne. Dông, chl; tracer une —, 

kéo chl, kê hàng ; —, poisson, ce 

du5i, * tri ngir. 
Raifort, radis noir. Cu cài den. 
Rail. Bàng bânh xe lira di. 
Railler. Nli^o, nhao cirô^i, nôi choi nôi 

cçrt, nôi ghço, gi?u col, nôi vai 

miÇng. 
Raillerie. Liri pha trô, loi nhao cirô-i; 

par — , cuch chai. 
Railleur. Hay giSu cçrt, kê nôi ghço. 
Railway. Xe Ifra. 
Rainette, grenouille. Con nhâi, con 

êch, con chau chuOc ; prendre des 

rainettes, chôp êch. 
Rainure. Chl. 
Raisin. Quà nho, chùm nho ; cueillir 

un —, lày C[uà nho, hâi quà nho. 
Raison. Tri lu^in, tri doân, \<fy le, chinli 

ly ; avoir Tâge de — , dên tuJi khôn ; 

j'accepte cette — , toi lây le này làm 

tôt, toi phuc le này; suivre la —, 

cir IJ; trouver ou chercher des 

raisons, bày bien. 
Raisonnable. (Ngu-ô-i) cô tri khôn, kè 

cô ly, hay cirlj ; (chose) — , phâi le. 
Raisonnablement. Phài le, eu* 1^, 

câch 1 J sir. 
Raisonnement. Le luân, le doân, cach 

lu^n le. 
Raisonner. Lu^n le, bàn luân, nôi cù- 

1^ ; —, discuter, cai lé. 
Rajennir (un objet). Sfra l^i,- khi su- 

laii; se —, khoê lai. 
Rajuster. Nôî l^i, tièp, va Igi; sfra 1^, 

dpn lai. 
Râle ou râlement. Su- vira rén vira 

tât hoi. 
Ralentir. Câm Ici, làm cho ch^ l^i ; 

se —, châm bon, gian, thJng thi 

hOTl. 

Râler. Va rèn va tât hoi. 
Ralliement. Su- thu; sonner le — , 
dânh trông thu. 



Rallier. Thu, gôp, hçrp; — ûbs 

troupes, chiêu binh ; se — hôî hçrp ; 

fig-, lîÇP tt liop niOt y; bçp cùngl 
Rallonger. Làm cho dài bon. 
Rallumer. B5t lai ; fig., — la discorde, 

gieo l£ra d&t tbuCin l^i ; la révolte se 

ralluma, dling nguy 1^ dây lèn. 
Ramage. Tièng chim riu rit, tiêng chim 

kêu, su- chim kêu yêng ôi ; faire — , 

kêu riu ra riu rit, hôt. 
Ramas, tas. Bông, trô. 
Ramassé, trapu. To vai. 
Ramasser (par terre). L^tlày, cât lày ; 

— des grains épars, bôc bii ; — , 

mettre en tas, thu tich, chông chat. 
Ramassis, groupe. Lîi ; un — de bri- 
gands, gian dàng ; un — de toutes 

les nations, nhCrng ngu^ hèn m^ 

bfri câc noi dên. 
Rame. Cai chèo; à force de rames, 

ràn ma chèo, gang chèo ; fig., man 

kip bèt sirc ; — de papier, mOt xèp 

&Jày. 
Rameau. Ngành cây, cành, chânh ; 

dimanche des rameaux, ngày 1? là. 
Ramée. Bông ngành cây dâ ch$t ; sous 

la —, du-ôi bông là cây. 
Ramener. Du-a vé, dira 1^ ; — les 

jambes sous les cuisses, co chàn l^i ; 

fig., — Tabondance, UÇu moi sy da- 

dât, moi dtfçrc thinh su- lai. 
Ramer. Chèo ; — avec vigueur, chèo 

m^nh, ràn ma chèo. 
Rameur. Chân sào, ngu-ôi chèo. 
Rameux. Cô nhiéu ngành, r$m rçp. 
Ramie. Gai. 

Ramier (pigeon). Chim gù ghi, gâraghi. 
Ramification. Ngành cây, rS câyxoà. 
Ramifier (se). Ra nhiéu ngành ; (câv) 

bà xoà ou loà xoà. 
Ramollir. Làm cho mém, nhàu; se 

—, ra mém ; fig. , ra y^u dif n, né» 

yêu. 
Ramon, balai. Cbii. 



Digitized by 



Google 



RAP 



- 305 - 



RAP 



Ramoner une cheminée. N^oôngkhôi. 

Ramoneur. Th<r n^o ong khôi. 

Rampant (animal). (Giftng vAt) liay ho 
nian, hô lan ra ; plante rampante, 
cî\y bô, cûy leo. 

Rampe, balustrade. Câu Ion, tay vjn ; 
- , plan incliné, dàng trèo, dàng 
dôc, dèo. 

Ramper. Bô, bô roan ; lan ra, xoè ra, 
di Içt bÇt; —, se fauûler, lèn vào, 
xen vào, mua long. 

Ramure. Sùnghu-au, ch^c nai, gac nai. 

Bance. Cô mùi m5c, khen khét. 

Rancir. Lày mùi hôi nghl, cô mùi hôi 
ngb), cô mùi khen khét, lày mùi môc. 

Rançon. Tien cbuOc. 

Rançonner. Bôi tien. 

Rancone. Su* hô-n giOn, sir hàn giân, 
svr tich oàn. 

Fancunier ou rancuneux. Hô-i giân, 
J<t' tich oân, kè cô long chang tha su* 
ph^m dèn minh. 

Rang, ordre. Thù- tir; —, classe, b$c, 
dàng bâc, chù-c, lô-p ; du premier 
—, thu-çiîg phim ; — de monta- 
gnes, r^ngnùi. 

Rangé. Ba xèp cù- thù* tir ; en bataille 
rangée, quân dâ hày trân, dn bi 
tr^n. 

Ranger. Xèp cho thù* tu-, sâp lô^p, sira 
sang, so^n; — une armée en ba- 
taille, sâp quân, bài binh. 

Ranimer, refaire les forces. BÀ sijrc, 
thêm sfrc, chû-a Ici ; fig., thém long, 
làm cho ai vCrng long, yen iii, lâm 
thoâ ; se —, lày sirc lai ; —, reve- 
nir à soi, hoàn h6n. 

Rapace. Ham c&a, hay trOm cirop, 
cô tinh tr^m câp. 

Rapacité. S^r ham c&a. 

Rapatrier. Bem (ch6-) \é nhà que. 

Râpe. Câi bàn xât. 

Râpé (habit). Ao eu, âo hu* thAt. 

Râper. Xât. 



Rapetasser. Va lai, sua lai. 

Rapetisser. GiAm bô-t, cât bô-t, chéiu ; 
se —, co lai. 

Rapide (adj.). Chay manh, mau kip ; 
un courant —, nu-ô-c chày cu()ii ; 
—, vif, lanh chai, chông. 

Rapide, chute ou cataracte. Thâc, 
noi chày nuô-c m^nh. 

Rapidement. Câch mau kip. 

Rapidité. Su* mau kip, sir ch^y manh. 

Rapiécer. VA lai, m^ng. 

Rapière, épée. Giâo bùp da. 

Rapine. Cùa trôm co-ô-p, sir an cuôp ; 
exercer la — . di an cu-ù-p. 

Rapiner. Cirôp, An câp, trOm cirô-p. 

Rappel. Su-gQi lâii, si^ kêu lai ; battre 
le — , dânh tr5ng thu. 

Rappeler. Goi vé, dôi l^i, bât vé; 
fig., — ses esprits, llnh l^i, hoàn 
bon, dirng virng gan ; se —, nhô-, 
nhâc Ici. 

Rapport, revenu, ich lo-i, bdng lAc ; 
— d'une terre, phân lui minh gAt ; 
avoir des rapports avec..., nang 
di l^i vuôi; — , dénonciation, sir 
thira, sir câo, sir tô giâc ; —, compte- 
rendu, sir bien dâu duôi vi^c gi, sir 
Ira hôi ; —, convenance, su- xmag 
hi/p, sif vù-a ; loc: par — à, vé sir ; 
sous tous rapports, tirbi^, moi dàng. 

Rapporter, remettre en place. Bem 
v(î, dem lai, dira vé; — , faire un 
rapport, k4 moi sir(v(? vi(;cgl),thira 
lai, trinh; —, dénoncer, cao, tô, 
mâch lèo; —, donner des revenus , 
sinh Içri; — une loi, bili luAt; —, 
raconter, k^ lai^ nôi, di^nlçi, chép ; 
on rapporte que, ngirôi ta nôi rang, 
don tièng, vàn Ihanh rang; se — à, 
vé, thu^c vé. 

Rapporteur, dénonciateur. Thâng 
câo, thàng tô, thâng mâch. 

Rapprocher, réconcilier, Giàn hoà, 
làm cho hoà thuOn ; se —, s'appro- 

20 

Digitized by CjOOQIC 



RAS 



- 306 - 



RàV 



cher, dên gân, toi dèn; fig., se ré- 
concilier, làm lành. 

Rapsodie. Sâch côp lât thcr. 

Rapt. Su- cirô-p (ngir6i n(r). 

Raquette. Bàn dà câu. 

Rare, peu commun. Hoa hoàn, ho^ 
moi thây» phi thuôDg, chSng mày 
khi, cô it, chJng nhién; —, peu 
serré, thu-a, loang, chSng d^c ; —, 
excellent, 1$, qui hoâ. 

Raréfaction de Tair. Su ra niir> khi 

hOTl. 

Raréfier. Làm cho ra thu-a; —, 
dépaissir (des légumes), tla ra. 

Rarement. Chàng mày khi. 

Rareté. Su* it, su* chàng mày khi. 

Ras, tondu. Bâ chju c^o; loc: à — 
du bord d'un verre, dây giàn ; l'eau 
arrive à — du bord de la barque, 
nu*<yc sât c^p thuyén ; en rase cam- 
pagne, noi rât quing kboàt. 

Rasade. Mai c&c dây, mot chén. 

Raser. Cao, gçt ; se —, c^o râu ; se 
— la tête, ego dâu. 

Rasoir. Dao ego ; cuir à — , da mai 
dao ego. 

Rassasier. Làm cho no, cho an kh&i 
dôi, làm cho chàn; se —, an no ; 
être rassasié, no, no bung, no àm. 

Rassemblement. Sir hOi ; un —, dông, 
lu, hôi, bçn. 

Rassembler. Thu, thu làm mOt (dông, 
iû) ; hçrp, thu hçp, hOi hçrp ; — des 
choses dispersées, thu, thu xèp, thu 
gô^), tich lày, l$t lày (nhirng su- b& 
dâu dày) ; — des soldats, ty binh^ 
hOi binh. 

Rasséréner. Làm cho bàng yen, cho 
yen hàn, cho blnb tinh ; le temps se 
rassérène, trôi thanh Igi. 

Rassis, calme. Yen ; du pain —, bành 
khô. 

Rassortir, ûçn Igi (xèp) dbbO. 

Rassurer quelqu'un. Làm cho vû-ng 



long, yen &i, làm cho ai kb&i lo sir ; 

se — , bel sçr, kb&i lo scr, Igi dvçrc 

long vû-ng. 
Rat. Con chuOt, chu^t dàn ; — d'égoùl, 

chu()t công ; gros — (qui creuse la 

terre), chuOt dât ; — musqué, chudt 

chù, chuOt xg ot( chnôt hôi; petit 

—, chuOt nbdt. 
Ratatiné. Khô héo, nhàn nhiu, c6i 

kïnh. 
Rate, partie du corps. Là lâch, thân ; 

fig., ne pas se fouler la —, luvî 

ITnh, bièng nhâc, tr^ tràng, dai nga. 
Râteau. Cài bira cào. 
Râteler. Cào, cào ci. 
Râtelier. Màng ci. 
Rater, manquer. H&ng. 
Ratière. Cgm, bSy chuOt. 
Ratification. Su- u-ng, si^ lày làm 

phài. 
Ratifier. U'ng, lày làm phài, khen, y 

nghj. 
Ration. Luong; toucher la -, chiu 

lu-ong, Hnh lu'ong; qui distribue les 

rations, kè phàt lutmg. 
Rationnel. Phài le, hçrp cùng tri t^r 

nhiên ngu-èi ta. 
Rationner. Ohia lu-ong ; phàt lu-ong 

cir 1$ dâ dinh. 
Ratisser. Ngo ch. 
Ratissoire. Cài ngo, cài a. 
Rattacher- BuOc Igi, trôi Igi, n5i Igî, 

kèt; se —, être proche, Ir lien. 
Rattraper. Théo bât. theo kip ; — un 

fugitif, duii bât kè trôn l&i. 
Raturer. Xoâ, sô, ggc, gô chû-, bôi 

chir. 
Rauque (voix). Khan tièng. 
Ravage. S^- phà phàch, si;* làm lit 

tàn, su- phà h&y. 
Ravager. Phà phàch, phà nàt, phà h&y. 
Ravaler, abaisser. Ché, hg xu5ng, 

làm xl nhyc ; se —, làm viée không 

xirng dàng. 



Digitized by 



Google 



RAY 



- 307 — 



REB 



Ravauder. ChCra bit tàt. 

Ravaadeuse. Bàn bà cbîra bit tàt. 

Raye. Cli cii. 

Ravi de joie. M(rng ro-, nhày mù-ng ; 
être — en esprit, ngirôi ngàt tri di. 

Ravier. Bia coq (d^ dô nirôrc). 

Ravin. Bàng h^, hang hô, dàng ne tai 
nu*<yc 1û chây m^nh. 

Ravine. Nirô-c lu, nirô-c cliây ra. 

Raviner. Sinh vûng, cô iS hb. 

Ravir. An cirôp, âncâp, bât lày, chièm 
lày ; — (charmer) les oreilles, nghe 
êm tai ; loc: à —, t6t lâm, dâo d^, 
céch 1^ lùng. 

Raviser (se). Dài J, tri* long, dem y 
vé dàng kbàc. 

Ravissant, charmant. Vui, hay lâm ; 
chant — , bài hàt hay lâm ; cam- 
pagne ravissante, cénh dông dScoi. 

Ravissement, extase. Su- ngàt tri di. 

Ravisseur. Kh cu-6p ngirôi nû-; kè 
kéo loi. 

Ravitaillement. Lu-ong thu-c, càc dô 
trir du-ong ; empêcher le — de l'en- 
nemi , ham lu-ODg quân gi$c. 

Ravitailler. Li^u lu-ang thu-c. 

Raviver le feu. Bôt 14-a ; —- la colère, 
trêu giân ; — les pleurs, làm cho 
chày nu-ô-c mât ra. 

Rayé, marqué de raies. Ba kJ ; — , 
effacé, dâ g^c. 

Rayer, marquer de raies. Kê, vach 
hàng, kéo chl ; —, effacer, xoâ, ggic, 
si, cnng ; — an nom des registres, 
cung tén, sh tén. 

Rayon, tiroir. Ô ; — d*une roue, câm 
xe ; — de lumière, ânh sang ; — 
du soleil, ànhsàng ni$t lô^i ; exposer 
quelqu'un aux rayons du soleil, già 
hi$u ; un — de cercle, bàn kinh ; un 
— de miel, tâng ong, tàng m$t 
ong. 

Rayonnement. Sir ành sang giai tua, 
sir s;hig gi6-i. 



Rayonner, lancer des rayons. Sang 

chôi, giàp giôi, gi^i ành sang ; — de 

joie, mÙDg r&, cô m$t vui m(rng. 
Razzia. Su- cu-<yp (hèt càc dô va càc 

giông v4t). 
Réaccoutumer (se). T$p l^i, làm cho 

quen mOt làn nira. 
Réaction. Su- chông trà ; —, change- 
ment, su* ra khàc, sir dài J. 
Réadmettre. Nh$n lai, cho vào mAl 

làn khàc. 
Réadmission. Sir nhàn ntOt làn nû-a. 
Réagir. Chông trà, chông l^i, giû- m)nh 

cho khôi ; trô* lùng, doi y. • 
Réalgar. " Thir et hùng hoàng. 
Réaliser. Cô thàt ; — une chose, làm 

cho thành vi^c ; se —, hoà ra, xây 

dèn, nén thành vifc. 
Réaliste. Kè vë (ou k^) nhu- thàt 

su-. 
Réalité. S\r cô, su- th^t ; en —, thât 

nhir v$y, th$t sir. 
Rébarbatif (visage). Mât de, mât mOi 

dû* tçD, khô coi. 
Rebâtir. Xây l^i, lâp l^i, làm l^i ; - 

une maison, xày nhà 1^1. 
Rebattu, répété. Bà nôi di nôi lai cho 

ngây tai. 
Rebec, violon à trois cordes. Tarn 

huyén. 
Rebelle. Gi$c, kî nghjch,.phàn nguy, 

bOi nghich, bôi han ; \oh\ ci\\ cào, 

hinh soi. 
Rebeller (se). Làm nguy, làm gi^c, 

phàn t$c, hung lo^n. 
Rébellion. Su* khiâ ngijiy, sir làm lo^n 

si^ phàn nguy ; la — surgit, dày lén 

loçn. 
Reblanchir. Làm cho trâng, gi$t l^i ; 

— une maison, quét vôi lai. 
Rebondi (visage). M$t mûi béo d5y. 
Rebondir. Này lén, vot l^i, b$t l^i, 

châng chju. 
Rebord. Lçi : — d'une barque, xà l\ . 



Digitized by 



Google 



HEC 



- :^08 



REC 



Reboucher. Bjt l^i, lâp Ici, dût mit lai, 

hvcng \^u 
Reboars (à). Trâi, ngu-oc, cécli lOn 

thû- tu-, trâi phép, trâi Ihôi. 
Rebouteur. Ngirô-i cô tài chû-a sâi 

cânh, V. V. 
Rebrousser chemin. Lui I^i, tr&- vé, 

à rebrousse-poils, ngu-ç-c, trâi. 
Rebuffade (recevoir une). Chàng du*çrc 

nhu- lô*i xin. 
Rebut. Nhirng dô v$t dâ b& di ; mettre 

au —, bi di, vât di, chê. 
Rebutant. Khô chju, khô làm, khô 

long. 
Rebuter, chasser quelqu'un. Bnài ra ; 

— décourager, nôi gang ra, khuyôn 

dù*ng, làm cho dài y ; se —, nga 

long, s6îi long. 
Récalcitrant. Bat tri, khô bâo, cu-Q-ng 

h\. 
Récapituler. Soât lai, khio lai, tom 

Recéder. Tri lai, nhu-ông. 

Receler. Giàu, chîra, cho an nhô-, giu* 

kin ; — des voleurs, trû* du-ông kê 

trOm cu-ô-p. 
Receleur. Oa gia, oa trû-, kè chû-a, kè 

trû- du-ong. 
Récemment(adv.). M6-i, khi nay, chu-a 

bao lâu, vira roi. 
Recensement. Sy dièm, su- lên sa ; 

faire le — dti peuple, lén se nhân 

danh. 
Recenser. Làm si, lén si, di^m. 
Récent. Moi, mô-i cô, mô-i xày ra. 
Récépissé. ChûnhAn, (ô-nhân, tô- bien 

lai. 
Réceptacle. No-i châc chAn ma an nâu. 
Réception. Su- chiu tro ; su* don rirô-c. 
Recette. Ti**n thâu ; — en argent, ti^n 

^'ôp. 
Recevable (raison). Lé lày làm phài ; 

excuse — , lô-i nôi cliûa minh cTing 

cô Iv ma chiu dircrc. 



Receveur. K^ thu gôp, k^ thu lai ; — 
des impôts, k^ thu thuè. 

Recevoir. Du-ç-c, chiu, chio lày, nhlin 
lày ; — des hôtes, chiu khâch, tièp, 
don ru-ôt;, cho tru nhà minh ; — des 
présents, chiu lày cùa il ; — des 
coups de rolin, phài don, chiu roi ; 

— une blessure, bi dàu, phài âhu ; 

— des louanges, du-çrc lô-i ngu-ôi la 
khong khen ; — (quelque chose de 
bas en haut), birng ; — quelqu'un 
dans une chute, do ai nga ; — les 
ordres sacrés, chiu chùrc ; — le 
baptême, chiu phép rii-a toi ; — . 
contenir, dirng du-çrc. 

Rechange (habits de). Âo thay. 
Recharger une arme à feu. N^p sùiig 

lai. 
Réchaud. Hoà lô ; grille de^ — , rP^ 

hoà lô ; — à encens, lu- hu-ong. 
Réchauffer. Uâm, làm cho àm I^i, kp 

lai ; — les courages, thêm long, bi 

sû-c 1^ ; se — (v. n.), ra hâm, lai 

nông àm. 
Rechausser, (v. g. un arbre). Nàm 

cây, vun dàt vào gôc cây. 
Rèche, rude au toucher. Su si, su si. 
Recherche. Su- tlm t5i, su-tra hôi, svr 

suy xét ; velu avec — , kê an m$c 

tô- tê lâm ; — - dans le langage, ki^ 

nôi vân hoa quâ. 
Rechercher. Tim, tim kï, Ûm na ; 

— avec soin, quàng hành tâm na ; 

— des voleurs, duii kè trOm ; — en 
interrogeant, hôi han, tra xét, suy 
xét ; — des honneurs, tham chû-c 
quy<în. 

Rechigné (air^ M$t mûi khô coi, eau 

mày, m$t nh$t nhi^m. 
Rechute. Su- nga I^i, lai mac phài ; 

faire une — (maladie), Ijjti nga phài 

bÇnh. 
Récidive. Su* pham toi m<^t lân nira. 

si.r nga pham t^i luôn. 



Digitized by 



Google 



REC 



- 309 - 



HEC 



Récif. Hùn dci, hùn s^m. 
Récipient. Binh, binh dung. 
Réciprocité. Su* cùng nhau. 
Réciproque. Thu^c \é nhau, cîin<; 

nhaUr cho nhau, dôi nhau. 
Récit. Oui k^ truyÇn. 
Récitatif. Cuug dçc truii. 
Récitation. Si;* doc lo-n tit^ng, câch 

dçc. 
Réciter. Boc, doc on, di^c tlinoc long ; 

— son chapelet, Idn hgl ; — des 
prières, doc kinh. 

Réclamation. Tièng kéu Irâcii, su 

doi xin. 
Réclame. Su* rao do bûn, bài khen 

(thuô-ng ebép vào nh^t trinb). 
Réclamer quelque chose. Boi xioi 

k^u ; — (demander) un secours, câu 

cûu ; se — de, nhô*. 
Reclus, solitaire. Tu hành, ir vdng v^. 
Réclusion, prison. Tù njic, nguc; — , 

solitude, no-i làni tu hành. 
Recoin. Xô, gôc. 
Recoller. Bân I^i (d6 gi da b)t), gân 

l^i. 
Récolte. Vv, lùa g$t, su- g$l lûa ; la 

— du 5® mois, vu thâng nàm, vu 
chiêm, vu h^ ; la — du I0« mois, vu 
Ihâng mu*ô^i, vu miia, vu dông. 

Récolter le riz, le blé. G^t li'ia ; — 
des fruits, lj\y qui, trSy quA ; — la 
canne à sucre, chém mia ; — des 
arachides, des patates, bôi l^c, dào 
klioai ; — des légumes, liai rau ; — 
des haricots, hâi d^u, lt\y d^u ; — le 
maïs, bè ngô. 

Recommandation. L(>i khen bénh. 

Recommander quelqu'un. N6i khen, 
noi bt^nh, khong khen, khen bénh ; 

— de faire quelque chose, khuyén 
bAo, xui giuc là m vive gl. 

Recommencer. Hat dâu lai. 
Récompense. PhAn thu-^ng, giài, cha 
Ihui/ng ; recevoir une — , dui/c 



lliu-ô-ng ; distribuer des récompenses, 
phîU giài, pliât phdn thu-irng. 
Récomperser. Thufrng, thu-âng cho ; 

— chacun selon Ses mérites, trà 
cong cho ngu-6i no, phat clio xirng 
ngirô*i kia. • 

Recomposer. Làm Uû, d^ mOt lân 

khâc. 
Recompter. Soan l^i, dèm l^i, tinh l<jii. 
Réconciliation. Su- làm lioà l^i, sir 

làm lành. 
Réconcilier. Giàn hoà. làm cho hoà 

thu^n ; làm cho l^i dirrrc nghîa ; se 

— , làm lành. 

Reconduire. Bu-a Igi, du-a chàn ; — 
des hôtes, ti^n. 

Réconfort, consolation. (Su- gi) yen 
iii, dieu gl dùp da. 

Réconforter. Bà sirc, ihém sû-c ; —, 
consoler, yen 5i. 

Reconnaissable. Mi$n du-çrc, dé ïMn. 

Reconnaissance, gratitude. Sir bièt 
o-n ; une —, ttr nhân ; aller en — , di 
nhAn dàt, di do thâm, di do m$t. 

Reconnaissant. Bièt on, bào on, 
trung hiêu ; se montrer — tô ra 
long bièt on ai. 

Reconnaître. Nh^n bièt (m$t ai) ; —, 
avouer, chiu (t^i), thù, xung, chàng 
chôi ; — un bienfait, bièt o-n ; — 
une dette, nhjn nç-; — une erreur, 
xuTîg minli da lâm la ; se — , revenir 
à soi, tlnh lai, hoàn bon, hui lijii. 

Reconquérir. Lày lîjii, dirçrc Uii ; — la 
faveur, l»7i du*erc nghïa (o-n) cùng ai. 

Reconstituer. Up I^i, dirng kii, tu 
ti'ic lai. 

Reconstruire. Xày l^i. 

Recopier. Bien U^i, sao ta, vi«H lai; — 
mot-à-mot, sao tirng tièng m<)t. 

Recoquiller. CuAn nhu- ôc. 

Recoudre. Va, khàu Ici, cjiu lai. 

Recourbé. r.ong, dfi uon cong l.jii, co 



Digitized by 



Google 



REC 



310 



RED 



Recourber. U6n cong l^i, vit, co^ co 

Recourir à... Nhè- (quycîn) ; chçy dên 

cùng ai, xin long nhân tù* ai. 
Recours, refuge. Su- ch^y dèn nhcr 

(ai) ; avoir — contre quelqu'un, cô 

Ihê ki^n ai. 
Recouvrer. Bwçc lai ; — des forces, 

\hy sirc l$i ; — (des impôts, etc.), ihu 

(Ihuè), thu gôp. 
Recouvrir, caclier. Giàu, clie ; — une 

maison, Igp l^i. 
Récréatif. Vui, hay giài tri, hay giài 

phién. 
Récréation. Giù* nglit, su* di choi. 
Récréer (se). Choi, giài Irf, du-ô-ng 

nhàn. 
Recrépir. Quét vôi lai. 
Recreuser. Bào l^i, dào sàu hoii. 
Récrier (se), (^ông cai, phân phô. 
Récrimination (en justice). Su- phAn 

t09. 
Récrire. Viêl lai, viêl lliu* l^i. 
Recroqueviller ^se). Co l^i, co quâp. 
Recrudescence. Sij* ra m^nh hon ; 

— de la maladie, bênh hoàn nguyén. 
Recrue. Linh m<H. 

Recruter (des soldats). MO bink, tuy^n 

binh, ti^ binh, cbiêu binh. 
Recruteur (officier). Quan tu binh ; 

kè chiéu binh. 
Rectangulaire. Cà hinh vuông, cô 

hinh trirc diên. 
Recteur, chef. Ki cai, kè âp,kè làm dâu. 
Rectification. Su- sù-a l^i, loi chû-a. 
Rectifier. Sba l^i, chîra, tu tac l^i. 
Rectitude. S\r iigay, su- công chinh ; 

— d'esprit, Iri doân châc chân. 
Recto tono. Cung bàng, cung dçc. 
Reçu (un). Tô- bien nbîjin, lô' biôn 

lai. 
Recueil. Sàch côp dit^u gi dâ l$t lây. 
Recueillement (de l'âme). Sir suy 

ngâin. 



Recueillir, récolter. Bu-çrc, chju lày, 

hâi, lày ; — de Teau d'en haut, hirng 

lày nu-ô^c; ùg., — des raisons, Ihu 

lày nhiéu l5 ; se —, suy nghï trong 

mhih, ming lo (sur gi). 
Recuire. Nàu l^i. 
Recul (d'un fusil). Sùng gi^tlçi. 
Reculade. S\r lui, sir trèn, su- pbài 

tluia. 
Reculé, éloigné. Xa xôi, xa lâm. 
Reculer. Lui, lui I^i, lui chân l^i ; 

forcer à —, bât lui hi ; — , différer, 

gian, lân lû-a. 
Reculons (à). Càch ngu-çrc, trâi. 
Récusable (témoin), ((^ijmg) chiu 

chôi du-ç-c. 
Récuser. Ching ung, chàng chiu, 

chfti, kièu ; se —, lày le gi ma kièu, 

kièu. 
Rédacteur (d'un journal). Ki chcp 

nhAt trinh. 
Rédaction. Sir chép, su- k^ (truyÇn gî). 
Redan. Mang cà. 
Reddition. Sm- nOp, sir thù ; — de 

comptes, su* trinh so. 
Redemander. Bôi l^i, xin l^jd. 
Rédempteur. Chûa ciru thè, dàng 

chuôc toi thiên h^. 
Rédemption. S\r chuOc, su- cùni chu^c; 

la — du monde, sir Bijrc Ghùa Jêsu 

chuôc toi cho thiôn h^. 
Redescendre. (^91 xudng ; — quelque 

chose, l^i bi cai gl xu&ng. 
Redevable. Ki mâc n</, kè dâ chju orn. 
Redevance. Nçr, công nçr, n^- nân. 
Redevenir. Lai nên ; — fort, khoi l^i 

nhu* trirô'c ; — riche, l^i nên giâu cô 

phii qui. 
Rédhibitoire (vice). Vèt khi (chirng 

kfn) làm cho vi$c mua bàn chàng 

nén thành. 
Rédiger. Vièt, chép, bien. 
Rédimer (se). ChuOc minh, chû-a rolnh. 
Redingote. Âo bjt vdn. 



Digitized by 



Google 



RRF 



311 



PÉF 



Redire, répéter. Nôi l^i ; —, rappor- 
ter, ki l^i ; trouver à — , chê, trâch. 
Redite, répétition. Sir nôi di nôi Igii. 
Redondance. Tièng dir d§t. 
Redonner. Ban I^, cho mOt lân nCra. 
Redorer. Thièp l^i, xuy vàng hï, mat 

vàng l^i. 
Redoubler. Gâp hai, xèp dôi ; — un 

mot, d$t chu- trùng. 
Redoutable. Bàng ngu-cri ta sqr hâi. 
Redoute. Bon lûy, thành lûy. 
Redouter. Sç", sa hâi, sçr khiêp, e sç- ; 

— la mort, sçr khièp su* cbêt. 
Redresser. U6n l^i, uôn thàng Ici ; se 

—, revenir à un premier état, b^k l^i ; 

se — contre les difficultés, cô tinh 

pbâ bi. 
Réduire, diminuer. B6t, giàm bôri ; 

—, dompter, trj; — , contraindre, 

ép, ép ning, bât. 
Réduit, retraite. Noi vâng vè, noi kin ; 

--, mauvaise maison, nhà léu, gâc. 
Réédilier. Xây Ici, l$p h\. 
Rééditer. In l^i, in lân thir hai, v. v. 
Réel. Cô th$t, tb^t su-, châng gii. 
Réellement. Th$t, th$t nbu- v$y, bSn 

thât, càch chàng già. 
Refaire. Làm l^i ; — , réparer, sira l^i ; 

se — , khoè Ici. 
Réfection. B&a, bCra mi&c. 
Réfectoire. Nhà com, nhà chè. 
Référence. Tôr khen. 
Référer. K^ Ici, trhih vi^c ; se —, s en 

rapporter, nbu-ông cùng chiéu theo 

y ngu-ôi khàc. 
Refermer. Bông l^i. 
Referrer. Bit sât l^i ; — un ciieval. bU 

mông ngijra I^i. 
Réfléchi, circonspect. Cô y tû-, cin 

th^n, khôn ngdn, s«iu sitc, nghiôm, 

bièt nght. 
Réfléchir. Suy ngbl, nghi 141. 
Reflet. (Sif ânh sang) gigii l^i. 
Refléter. Giijii, gi^i l^i» chôi 1^. 



Refleurir. N^ hoa 1^, nb nang laii ; 

fig., thjnh vu-ç-ng I^i. 
Réflexe. B6i lai. 
Réflexion, méditation. Sijr suy nghl, 

si^ nghl l^i ; faire des réflexions; suy, 

nghî, tu-Jrng. 
Refluer. Chîy lên, chày ngu-ç^c. 
Reflux. Nuôc dông, chiéu nu-ô-c xuông. 
Refondre. Bùc l^i; sîra lai câ, làm 

I^i tù* dâu dèn cuôi. 
Réformateur. Kè sù-a Ici, kè sù-a 

d^y, kS tu tàc l^i, ki l$p phép s{ra 

net. 
Réformation. S^- su-a Ici, su* tu tàc 

l^i. 
Réformé. Kè (ngu-ôi ta) không nhân. 
Reformer. Sùa l^i, làm l^i nbu* nguyén 

cvru ; tu tàc l^i. 
Réformer. Giim bô't, không nh^n ; se 

—, sù-a minh l^i. 
Refouler. Ép 1^, giày d^p Ijjii ; — Ten- 

nemi, theo daii gi$c. 
Réfractaire. Cùng ci, bat kh&ng. 
Réfracter. Bè ành sang, chièu ành 

sang l^i. 
Féfraction de la lumière. S^- ành sang 

chièu l^i. 
Refrain. Câu chung. 
Refréner. Tra khôp ; — ses passions, 

hâm, dçp tinh xâc thjt. 
Réfrigérant. Mât, hay làm cho mût. 
Réfringent. (Su- gi) bè ành sang. 
Refroidir. Làm cho ra ngu^i, làm cho 

mât; se —, nguOi ra, bô-t nông ; 

ra li^ih lêo. 
Refroidissement. Su* màt mè, su- rét; 

fig., su- bô-t long sftt sang vé sif gi. 
Refuge. Nai in minh, noi châc ma an 

nhô-; un —, no-i bâu chCra(nhà thô-) 

lujt càm bât kè vào dày. 
Réfugié, exilé. Kè trèn, kè cliçy tim 

nai châc chân. 
Réfugier (se). Tr6n dèn, trèn dèn no-i 

bâu chûa, chyy dèn. 



Digitized by 



Google 



RÉG 



312 — 



REG 



Refus. Su* cliôi, su* chàng chju ; es- 
suyer un —, chàng du-çrc nhu* lôn 
\in. 

Fefuser. Chôi cai, chSiig u-ng, cliâng 
(ho, diîing chju; — parmi signe de 
li'te, hic dau. 

Réfuter. Me le, hdt lé hik loi, chông 
cai, cîii trà. 

Regagner, ôu-çc lai ; lày l^i ; — sa 
maison, lai \ê nhà; — les bonnes 
grAces de quelqu'un, Ici du-çc nghïa 
cùng ai ; — des forces, lày sirc l^i. 

Régal. Tiéc, bû-a an, cùa an ngon ; 
jour de —, ngày an tiCc. 

Régaler. Don ti^c ; se —, an no. 

Regard, vue. Con mât; un —, Irùng 
mot câi ; — terrible, mat trùng Irô ; 
attirer les regards, là m cho nguùi 
ta trông dèn minh ; loc. adv. : en — 
de, ngang bén kia. 

Regardant, avare- Bin sèn, ch<)t d:ji, 
chat bôp ; très —, hà ti^n. 

Regarder. Xem, trông, nom, nhin ; 

— à la dérobée, liée ; — par un trou, 
rôm ; — à travers une fente, rô qua ; 

— en fermant un œil, nheo ; — fixe 
le soleil, nhin trù-ng trirng m$t Icri ; 

— devant soi, trông truô-c m^t, 
trông xa ; — derrière soi, trông lai 
dàng sau, trông quai l^i, doâi l^i ; 

— en haut, trông lén, ngùa m$t 
lôn ; - de haut en bas, trông xuông ; 

— de tous côtés, trông chung quanh, 
coi tu- bé ; — (être tourné vers) l'o- 
rient, vé hu-ô-ng dông ; — , concer- 
ner, tbuOc vé ; cela vous regarde, 
dày là chinh vi^c ông ; cela ne vous 
regarde pas, viêc ày không thuOc vé 
anh ; chàng can gi dèn anli ; — 
comme, lày làm, k^ là nhu*. 

Régates. Bâm dua thuyén, su- dânh 

trjn Ihfty cho-i. 
Régénérer. I.âm sùng l^i ; sua lai, lu 

tac l^i. 



Régent. Qnan phù chinh (chânb). 

Régenter. Tri. 

Régicide. Toi gièt vua. 

Régie. Su- coi sôc, su- cai, sir âp viçc 
gi cho ngu-tri khâc. 

Regimber. Co i^i, cu-ô-ng lai, khâng cir, 
bat khàng. 

Régime, manière de vivre. Mycriéng 
an uông ; — de bananes, de coco, 
d'arèques, etc., buông chuôî, dira, 
eau, V. V. 

Régiment. Co-, co- binh, vç binh. 

Région. Mien, phu-ong; xir, dàl, 
quang dông ; une — très fertile, xir 
gitlu liim. 

Régional. ThuOc vé phu-oiig, thn^c 
vé xù-; lùng mien, tiVng phu-ong; 
concile —, công dông càc giâm mue 
mot xù*. X 

Régir. Tri, cai tri, cai quân. 

Régisseur. I\è coi vièc, ko âp vièc gi 
(thay chùa). 

Registre. So, su sâch ; inscriie au — , 
bien vào si; effacer mi nom des 
registres, cung tên, sh tén. 

Règle, règlement. Lu$t phép, khuôt) 
phép, mço mire; observer la — , 
giû* phép ; les règles (de la gram- 
maire), mço. 

Règle à tracer des traits. Cai thu-âc, 
thu-ô-c kè ; remarquer les irrégula- 
rités d'un plan à l'aide d'une règle, 
dùng thu-ô^c ma xem nhung noâ v^y 
vô; — de trois simple, phép tam s6 
do^n ; — de trois composée, phép tam 
sô kép; — d'intérêt, mço tinh lai; — 
de société, mço sai phàn. 

Réglé (homme). Ngu-ôi cô tinh net, cô 
m\rc, hay giir phép. 

Règlement. Phép, khuôn phép, lé 
lu^t. 

Réglementaire (subs.). Ngu-6i giû 
hiéu, kè giû- giù ; (adj.), dieu gi dû 
dinh phép buôc. 



Digitized by 



Google 



lŒH 



813 - 



REL 



Régler, tirer des lignes. Kè, kè giây, 
v^ch hàng, kéo chl; —, poser un 
règlement, dinh, i$p phép; — sa 
vie, sùanètânJ-chophài le lif nhiên ; 
— ses désirs, ham minh; — sa langue, 
giû- lu 01 ; — - ses dépenses, dinh sa 
phi tàn; — un différend, xir viÇc, 
phân xi-, xir kiÇn; — un compte, 
h()n si cho xong, bien công cà ; — 
une horloge, bât dông ho theomy-c; 
se — sur les bons exemples de son 
\ ère, an nôi cô net na nghiêm trang 
nhu- rha minh. 

Réglette. Thuù-c con. 

Réglisse. Cara thio. 

Règne. Bcri vua; sous le — de Tu- 
Bùc, dcri vua Tu- Birc, dang khi vua 
'l\r Dire tri nu-ô-c. 

Régner. Cai Irj, trj nu'<!rc, làm vua. 

Regorger. Chày trànra; — de riches- 
ses, giâu cô lâm, cô c&a du* dât vô 

Regret. Su- tiôc, su- phàn nàn ; à —, 

cîUh ép uing, trâi y minli, khô 

long. 
Regrettable. Béng tiêc, dâng phàn 

nàn. 
Regretter. Tièc, thu-ong tièc, phàn 

nàn ; — une faute, an nàn t^i. 
Régulariser. Ra mire, l$p phép ; bât 

theo phép. 
Régularité, ordre. Thù* tu-; sans —, 

b^y b^, l5 mô. 
Régule, antimoine. * Oatr^ich ou duo-c 

tài. 
Régulier, conforme à la règle. C(r 

phép, eu- 1$ ; —, diligent, hay cù* 

mue. 
Régulièrement. Thu-ông, cir phép 

chung. 
Réhabiliter. Li^u cho ai Isii du-çrc 

lièng thom nhu- Inrô-c. 
Rehausser. Nàng lén, nhâc lén ; — 

réclal, làm cho sang Irong ho-n. 



Réimposer. Ui bh thué, dành thuè 
n$ng bon. 

Réimprimer. In lai. 

Reine. Bà hoàng hàu, nu* vu-ong; — 
mère, bà cuàc mSu ; bà hoàng thài 

h$u; grand'mère, bà thâi hoàng 

thâi hâu; — (au jeu d'échecs), 
hoàng h4u. 

Reine-marguerite, fl. * Cùc boa. 

Reins. Con th^Hn, nOi th^n ; mal aux 
—, dau lu-ng; poursuivre quelqu'un 
l'épée dans les —, duài theo ai, 
duii bât ai. 

Réinstaller. Làp lai, sua l^i. 

Réintégrer. Liçu cho ai duçc làm 
viÇ'C nhu- Iru-ô-c. 

Réitérer. Làm l^i, nôi lai ; — un 
ordre, day bào m^t lân nCra. 

Rejaillir. Này lén, vçt lén. 

Rejet, exclusion. Su- tù* chôi, sirchang 
nliOn. 

Rejeter, jeter de nouveau. Ném lai, 
ban lai, phông lai; — le pan de 
sa robe sur l'épaule^ khoàc vçt ào ; 
—, chasser, duài ra, bô ra ; —, refu- 
ser, chôi, tir bô, chSng nhân, chàng 
nghe ; — des prières, khinh do 
(không nghe) lô^i cdu xin ; —, vo- 
mir, thi ra, gii ra ; — (renvoyer) 
à un autre jour, gian dèn ngày 
khî'ic ; — le sang par la bouche, 
gio huyêt, thà huyèl. 

Rejeton, jet. M^m cây ; —, descen- 
dant, con cài, con châu. 

Rejoindre, joindre de nouveau. [Soi 
1^ ; —, atteindre, theo kjp, g$p. 

Réjouir. Làm cho vui, vira y, vira 
thich ; se —, vai mirng, lây làm vui, 
tliich su* gi. 

Réjouissance. Su* vui chai ; jour de 
—, ngày l5, ngày milrng. 

Réjouissant. Hay làm cho vui choi. 

Relâche, repos Si^r nghl, sir giài tri, 
sir hoàn viÇc ; travailler sans —, <li 



Digitized by CjOOQIC 



(\l i 



- 314 - 



REM 



(un 



nhir mâc c6'i ; un poinl de 
port), c{ra, noi tàu d$u. 

Relâché. Bâ nd-i, du cbju buông, 
long; homme de mœurs relâchées, 
dira hoang dàng buông tu6ng ; mo- 
rale relâchée, ]f doân r^ng quâ. 

Relâcher. Nô-i, buông, dong, mi-; — 
son esprit, buông tri, giâi tri ; — 
un arc, rùi dày cung, h^ dày cung. 

Relais de chevaux. Noi thay ngira ; 
— de poste, trçm ; chevaux de — 
ngu-a moi. 

Relancer. Giijic di giuc l^i ; — un cerf, 
theo bât con nai. 

Relaps. Kè l^i nga pham tOi. 

Relater. Bien, viêt; chép vào su* ki ; 
il est relaté dans l'histoire, trong sir 
ki dâ chép rang. 

Relatif, qui a rapport à. ThuOc vé, tùy 
long, hçp cùng ; —, proportionner, 
hçp cùng, vira. 

Relation, liaison. Sijr thông công, sir 
di Içii, sy- quen thuOc ; —, récit, 
truyÇn, tich truy^n. 

Relativement. Tùy, m^c dôi, càch 
hçrp thâ nào. 

Relayer. Thay ngya ; se — (se rem- 
placer), thay nhau. 

Relégation (peine de la). An luni dày, 
su* ph^ dày nai nào. 

Reléguer, éloigner. B5 di, tù-bJ ; ^, 
exiler, dày, lira dày. 

Relent. Mùi khen khét, mùi hôi. 

Relevailles. Su* làm phép cho dàn bà 
mô-i sinh de. 

Relevée. Ghiéu hôm, buii chiéu. 

Relèvement. Su* xây l^i, su- l$p l^i, 
sif dijrng Ici ; — moral, su* sfra net 
minh. 

Relever, mettre debout. D$tlén, nhâc 
lên ; — un mur, xây tu-ông l^i ; — 
une statue, d^-ng tu-6-ng Ici ; — la 
tête, ngfra m$t 1^; — quelqu'un 
étendu à terre, nâng ràc.kè nâm ; 



fig., — les courages, làm cho vûng 
long ; — la garde, si nhau ma canb, 
rinh canh ; — d'un serment, tha su* 
gi dâ khàn; ne — de personne, 
chling chiu phép ai ; an ir m^c y 
thong dong minh; se —, dîmg d^y 
l^i, chôi d^y. 

Relief (en). Nèi. 

Relier, her de nouveau. Buôc l^i, 
nôi Iflii ; — des livres, dông sâch. 

Relieur. Thç- dông sâch. 

Religieux (subst.). Thày dông; se 
faire —, vàonhà dông. 

Religieux (adj.). Cô long ngoan d^o, 
sùng phijmg, chin dço ; — observa- 
teur de, kê ô- hêt long ma vâng loi 
ma giirluât; objet — , d6 gi dùng 
trong nhà thô^. 

Religieuse (subst.). Bà dông, bà mu, 
ngu*ôi chi em. 

Religion. B90, giâo ; la — du Maître 
du ciel, Thiên Chùa Ihânh giâo, d^o 
fifre Chùa Loi. 

Reliquaire. HOp dàu thành. 

Reliques (des Saints). Dàu thânh, 
xu-ang thânh. 

Relire, fioc l^i, xem I^i. 

Reliure. Nghé (su*) dông sâch. 

Reluire. Sang chôi, sang ra, sang soi, 
gi^ ânh sang, nhàp nhây. 

Remâcher. Nhai l^i ; fig., suy di ngâm 
19], nôi di bào 1^. 

Remanier, fiii, thây, sù-a, sira l^i, 
sù-a sang. 

Remarier. Cài giâ, tâi giâ. 

Remarquable. Bâhg ngu-ôi ta coi, qui 
trçng, sang trçng. 

Remarque, observation. Loi d^y bào, 
loi qui- trâch ; —, note, dàu. 

Remarquer, observer. Suy xét, thày, 
cô y tù- ma xem, xem ; —, faire une 
remontrance; trâch, d^y bio, qab; 
—, prendre note, dânh dàu. 

Rembarquer. Bem xuôug tàu (tliuyén) 



Digitized by VjOOQIC 



RÊM 



— 315 — 



REM 



m^t lân khâc; 86 —, xaông tàu 
mOt lân nû-a. 

Rembarrer quelqu'un. iNôi ch$n ra, 
bu-ng mi^ng l^i. 

Remblayer. Bâp, ddp dàt. 

Remboîter. Nân, bôp nân, rût. 

Rembourrer. D6i bông (hay là giông 
kbàc). 

Rembourser. Già (trà) no-, già bac, 
dén. 

Rembrunir (se) M$t buôn ; le' temps 
se rembrunit, dîr gi6i. 

Remède. Tbu6c, vi ; — cbinois, tbuàc 
bâc ; — annamite, thuôc nam ; — 
fortifiant, thuftc bà; — efficace, 
thuôc linh nghi^m, tliuôc hay ; 
prendre un — , uông thu&c. 

Remédier. C^ûa, lây thu6c ma chû-a. 

Remémorer. Nhâc lên ; se —, nhû-. 

Remerciement. Lâri t^ on, Icri d^i on, 
Icri câm an, sir gia cm. 

Remercier. Gia o-n, ta on, cam an, 
dAi an ; cadeau pour —, sêo, sôu tèt. 

Réméré (vendre à). Bân dç-. 

Remettre. B$t, xèp l^i ; — une dette, 
gilra nçr, tha nçr chu-ô^ nçr ; — de 
la main à la main, trao trong tay, 
chuyên tay ; — au lendemain, lân 
lira, tri hoân, bây bi ; s e — (d'une 
maladie), kh&i b^nh, dang b(H bfnh ; 
se —, se souvenir, nbô", moi nhô- ; 
s'en — au jugement de quelqu'un, 
phô m$c y ai xù*. 

Réminiscence. Su- nhé- l^i, tri nhâ. 

Remis, remboîté. D5 nân rôi ; —, ré- 
tabli en santé, dâ khfti b$nh ; —, 
rassuré, l^i du-gc yen long ; —, par- 
donné, dâ (du-çrc) tha. 

Remise, hangar. Xu-ing d2 xe, xu-ing 
d4 d6; — d'argent, h6i gia, s\r 
chu-ô'c nç', tha nçr. 

Remiser. B^ trong xu-Ang, vèoiu-^ng. 

Rémissible (faute). (T^i gi) cô tti£ 
tha du-çrc. 



Rémission. Su* tha, an tha, xir tha t()i, 
su* giài toi, su* dong thu*. 

Rémittente (fièvre). B(^nh sôt cô con. 

Remonter. L^i lén ; — un courant, di 
ngu-ç-c ; — une montre, v^n d6ng 
ho quil; — une horloge, v^n dây, kéo 
dây ; fig.. — le courage de quelcpi'un, 
làm cho ai Ici dugc vû-ng long. 

Remontoir. Ghia khoà lien (vân d6ng 
hô quit). 

Remontrance. Lài bào, lài kbuyén. 

Remontrer. Cho xem l^i ; — > donner 
des avis, dçy bâo, qui* trach ; se —, 
suy trong tri khôn. 

Remords. Si^ lu-ong tâm tràch kè cô 
toi ; éprouver des —, lu-ang tâm cân 
rijrc. 

Remorquer. Bông tàu, kéo dây tàu. 

Remorqueur. Tàu dât, tàu dông tàu 
khâc. 

Rémouleur. Kè làm nghé mai (dao. 
v. V.) ; thçr mai. 

Remous (des eaux de la mer). Bi^n 
lOng giô câ sông. 

Rempailler. Ban (ram, r^, la, v. v.). 

Rempart. Bon, lûy, thành. 

Remplaçant. Ki dâ d$t minh thé kt 
khâc. 

Remplacer, mettre à la place. B$t 
tliê, thay vi ; — quelqu'un, thè vi, 
thay ; —, succéder à, thè vi, nôi 
quyén, theo sau. 

Rempli. Bây, dây dây. 

Rempiler, (^âp bai, giàu l^i. 

Remplir. Làm cho dây, cho Içn ; àh 
cho dây ; — complètement, dà cho 
dây vvc,fig., — son devoir, làm 
viÇc b$c minh cho Içn , — une pro- 
messe, giû- loi hù*a. 

Remplissage, inutilités. Tièng d^m, 
tièng du*. 

Remporter. Bem vé, càt \ê. 

Remplumer (se). Ui mçc long; fig., 
I5y sirc Igi ; thay nhCrng sy dâ mat. 



Digitized by CjOOQIC 



REN 



- 316 - 



REN 



Remaant, saus repos. Changyén du-çc, 

mô mây. 
Remue-ménage. Su* hSn hào, su- xôn 

xao. 
Remuer. Bânli dOng, lue Me, lung lay ; 

— les cœurs, làm cho dOng long ; 

— les lèvres, nhôp nhép miçng; 
être remué, dông long; se —, se 
rouler, tràn Irçc. 

Rémunérateur (travail). (Vi^c gi) hay 
sinh Içri. 

Rémunérer. Thufrng, trà bac. tri 
công, loi cùa l^i. 

Renâcler. Kji mûi. 

Renaître. Chiu sinh i^i, s6ng lai ; — 
par le baptême, sinh lai bi-i phép 
rîta toi. 

Renard. Con cào, con cây. 

Renchérir. Giâ dàt han. 

Rencontre. Sir g^p, su- giàp mât ; aller 
à la — de quelqu'un, di don ai ; —, 
bataille, tr^n, str chien trân. 

Rencontrer. G$(), don, rw&c\ — l'en- 
nemi, giâp dich, giao trjn, giâp trjn. 

Rendement de la terre. Lùa thôc, 
màu mô- ; — de l'argent, phân lai. 

Rendez-vous. Hôi, no-i da chl ma g$p 
nhau ; donner un — , chl no-i ma 
giâp m0l nhau. 

Rendormir (se), ^gù l^i, ngù m^H, lu- 
lîrbuôn ngîi. 

Rendre. Trà, trà lai, nOp ; - à cha- 
cun ce qui lui est dû, trà công cho 
ai này cho công bàng ; fig., ton kinh 
ai này cho xûng dâng; — témoi- 
gnage, làm chirng; — quelqu'un 
meilleur, làm cho ai sua tinh net ; 

— l'àme, chôt, chêt b§nh, sinh thi, 
qua dè-i ; se ~, aller à, di, sang, 
bu-ô-cdi ; se — , se livrer, nOp minh ; 
se — au sentiment de quelqu'un, hç-p 
mot y cùng ngu*ôi nào ; se — aux 
avis de (|uelqu*un, nghelcri nhîi bào. 

Renégat. Kè bo dijio. 



Rênes. Dày cuo-ng ; lâcher les —, 
phông cu-OTig. 

Renfermé (sentir le). Cô mùi môc, 
cô mùi khen khét. 

Renfermer^ enfermer. Bât trong, ira 
vào, bi vào, giam, rôt vào ; — , 
contenir, dijrng, kièm ; fig., — beau- 
coup de choses en peu de mots, tém 
nhieu sir trong mày loi vân tût. 

Renflement. (Câi gi, noi gi), su-nglèn. 
SU" nài ; noi cao. 

Renfler. wSumg lén, noi. chu-vog lèn, 
phông ra. 

Renforcer, hh sù-c 1^, tliém sûr, làm 
cho vû-ng. 

Rengager (se). B$t tén mOt làn kbâc 
(ma làm linh d& mày nâm). 

Renfrogner (se). Cau m$t l^i. 

Fengainer. \i guom vào va. 

Rengorger (se). Bi kiéu kl, lày minh 
làm trong. 

Renier. Chôi, chôi chàng muôn nhân ; 
— son père, tù* cha ; — sa religion, 
bi d^o, chôi d^o. 

Renifler. Hit. 

Renne. Loài con nai giçp sirng. 

Renom, renommée. Danh^ tièng, danli 
tièng ; bon — danh ihom ; mauvais 
— , tièng xàu. 

Renommé. Cô tièng, cô danh tièng, 
th'i danh, công danh ; (en mauvaise 
part), cô tièng xàu, xàu danh. 

Renommer, réélir. Ràu lai, chgn lai. 

Renoncer, se désister. Tir, tir bi, lia 
bo ; — à la gloire, chô chàng xem 
sao danh tièng; — au démon, bè 
ma qui ; — à une dette, bi no-, tha 
nqr. 

Renonciation. Su- bi, su* nhu-crng, sir 
tir, su* de l^i. 

Renoncule, fl. ' fia dia boa. 

Renouée, pi. " 6 tliê ca. 

Renouer. Buôc l^i, thàt niit W\, nii ; 
fig., — amitié, làm làiib, kètnghialçi. 



Digitized by 



Google 



RÉP 



- 317 — 



BEI» 



Renouveau. Xunn mô-i. 

RenouTeler. Sû-a lai, làm mcri lai, khi 
SU' l^i, tu làc l^i- 

Rénovation. Su* tu tac 1^1, sir làm mô-i 
l^i, su- tâi t^o, su* l$p 1^1. 

Renseignement. Chîmg, tich ; donner 
un — (ou) 

Renseigner. Tb ra, l& cào, cht dSn, 
chl, dem chirng t&. 

Rente, revenu annuel. Lai hàng nién ; 
~ viagère, thuê chiu cho ai cho dèn 
khi ngu-ô^i ây chèt ; — perpétuelle, 
thué chju van dai. 

Rentier. Kh an vào cùa minh ; kè ir 
nhu-ng. 

Rentrée. Su- irir vé, si^ Ici vào. 

Rentrer. Trb vé, I^i vào, Igi dèn ; — 
chez soi, trJr \ê nhà; — en posses- 
sion, Igii du-ç-c cùa gi ; — en soi-même, 
câm tri lai ; — en grâce, l^i dirçrc 
nghia cùng. 

Renverse (à la). Ching, ngira; tom- 
ber — , nga xuông, ngâ ngûa. 

Renverser, détruire. Rô-, dà xuông, 
dânh di ; — une maison, phâ nhà ; 
—, mettre les pieds en l'air, ching, 
Irb ngu-çrc, sàp xuông, ùp laû ; se — 
(parlant d'un liquide), di chiy ra, 
chày tràn ra ; lig., — Tordre, \àn 
thù- tu-. 

Renvoyer. Tha di, duài ra, thà, trà ; 

— des présents, trà (là) âà lô-i ; — 
(différer) à plus tard, giân, tri hoan ; 

— au lendemain, giân dèn mai. 
Réorganiser. Lâp l^i, sôa sang. 
Repaire. Mang, l3, hâm. 

Repaître (se). An no ; fig., — ses yeux, 

gam xem ; lày (su* gl) làm Ihoà, làm 

ph! dç. 
Répandre. Tira, dà ra ; se —, chày ; le 

bruit se répand, phao liêng, don tièng. 
Répandu. Bâ dâ ra, dâ chày ra. 
Réparable Hay côn chû-a du-crc, cô 

thA sà-a Igi dirrrr. 



Reparaître. Ui hièn ra ; lai ra m$t. 

Réparateur (adj.;. Hay hè sue lai. 

Réparation. Sir sua hni, su- tân t4p 
lai ; — d'une faute, sir d(^n vi tOi. 

Réparer, raccommoder. Sùa l^i, chCra ; 
—, rebâtir, xây Içii, sua ; — le toit 
d'une maison, thay nhû-ng ngôi vo ; 

— une faute par une action d'éclat, 
llip công dai toi. 

Répartie. Lô-i thu-a lai. 

Repartir, répliquer. Thua, bac loi. 

Répartir, distribuer. PhiU, phân i-a 
phân chia. 

Répartition. Su- phân phât, su- phân 
chia ; câch chia. 

Repas. Bû-a; — de midi, bira lru*a ; — 
du soir, bira toi ; prendre son — , an 
co-m ; prendre trois — par jour, an 
(co-m) mOt ngày ba bira. 

Repasser, affiler. Mai, rùa ; —un cou- 
teau, g^i dao ; — un habit, là âo ; fig.. 

— dans son esprit, suy di nghï lai, 
nghï tirô-ng. 

Repêcher. Véi lén. 

Repentant. Kè phàn nàn, kè lo buôn, 

kè an nàn t^i. 
Repentir (subst.). Long an nàn tOi, 

su- phàn nàn>, su- dau dô-n trong long 

vi toi. 
Repentir (se). An nàn (t^i), phàn nàn, 

bu6n tièc (su* gi), tièc. 
Répercuter. Giôi tièng l^i, chéi lai, 

gi^i l^i, ran, vang. 
Repère ou repaire. Hang, lu, hâm ; un 

point de —, dâu chl, cqc. 
Répertoire. Mue lue, si bO- 
Répéter. Nôi di nôi Ici, nôi bâp, on Ici. 
Répétiteur (maître). Thày giào phô. 
Répétition. Su- t^p tành ; — (fig. rhét.), 

su- nôi di nôi l^i ciing mot tièng de 

cho <[ thém mainh va nài boii. 
Repeupler. Làm cho nô Igii du-çrc dông 

ngirô-i ; — un étang, làm cho ao 

du-çrc lâm câ. 



Digitized by 



Google 



REP 



— 318 - 



HEP 



Repiquer (le riz). Gày (lùa). 
Répit. S^- khoan giân, lue ngh). 
Replacer. B$t l^i, xèp lai, d^ b noi 

trirô-c. 
Replanter. Trông Ici, gieo l^i. 
Replet. Béo, béo tôt, béo dSy. 
Repli de terrain. Noi hftm, noi lôm 

vào. 
Replier. Xèp, gàp, gàp 1^, luân l^i ; 

— les jambes, co, co l^i ; se — , se 
retirer, lui Ici, lui vé ; fig. se — sur 
soi-même, suy nght, suy ngâm. 

Réplique. Loi thu^, su- trâ loi, si;* d6i 

16i, s^* dâp 1^. 
Répliquer. Thira, bâc Icri, thua ngang 

ngu-ç-c, câi trà. 
Répondant. Ki bâu chù nçr ; se faire 

— de quelqu'un, bâu cbb nçr cho ai. 
Répondre. Thuti, thu^ l^i, trà 16i, 

dôi loi ; — à un appel, thua khi ai 
goi ; — à une citation de justice, 
vâng theo phài dôi ; — à un salut, 
chào 1^ ; — à la place d'un autre, 
thu-a hû-ng; -— à une lettre, viêt 
thir l^i ; — , être caution, bâu chu, 
lînh chju ; —, correspondre, xùng, 
hçrp, vira. 

Réponse. Loi thua l^i, su- thu*a \é 
nhirng dieu hôi ; une — (à une lettre) 
thu* viêt lai. 

Reporter. Bem vê, dem l^i, tri l^i > 
fig., se — , suy nghî dên su* dâ cô 
tnrô-c, nhâc l^i. 

Repos. Su- nghl cho-i, su* xong tay, sir 
phong lu-u, su* ô* nhu-ng ; jouir d'un 
profond — , ngao du, nhàn h^ ; 
prendre son —, ngîi, nghl. 

Reposer^ remettre une chose en place, 
Bê 1^1, d$t l^i ; —, dormir, nghl. 

Reposer (se). Nghl, nghl ngoi, giài 
met, dâ nhQC ; se — en s'étendant 
sur le dos, ngà lu*ng, nghl x.ic ; fig., 
se — sur quelqu^un, nhô- ai. 

Reposoir. Rân thô t^m. 



Repoussant. Khô xem, nghe thi gion 
t6c. 

Repousser, renvoyer. Buhi di, dânh 
bal, lo^ ra ; — (le danger), cbôog^ 
tri, giû* minh cho khôi (sijr gi cheo 
leo) ; — les prières de quelqu'un, 
chSng nghe loi ai xin ; — , germer 
de nouveau, mçc I^i. 

Répréhensible. Bàng^ jqu& trâch, dàng 
ché. 

Reprendre. Lày 1^, àxrçc 1^ ; — son 
habit, m$c âo l^i ; — des forces, lày 
sue 1^ ; khoè l^i ; — ses études, hoc 
hành l^i ; — les armes, câm khi gi6i 
ma dânh Ici ; —, blâmer, Irâch, bât 
l3i ; la maladie Ta repris, ngu-ôi l^i 
pliai bÇnh ; se —, se rétracter, rùl 
loi dâ nôi tnrérc, chira loi tnrérc. 

Représailles. Su- dânh ma bâo tbû 
user de — (giêt ai; ma bô long thù 

Représentation. Svr tô ra, sy* bày giài 
—, image, ânh, bàn dô, sy* vë hinh 

Représenter, montrer. Tô ra, dâng 
—, dépeindre, vëhlnh ; —, raconter, 
kê bài, rô- Uch truyÇn câch hay ; se 
—, paraître de nouveau, 1^ ra ro^il ; 
se — dans son esprit, bày Irong tri 
khôn. 

Répression. Su* dçp, su* câm l^i. 

Réprimande. Su* quô- trâch, sir bilt 
l5i, loi mâng. 

Réprimander. Mâng, bât toi, qoci^ 
trâch, trâch n$ng dieu. 

Réprimer. Câm Ici, ngân, dçp. 

Repriser, racommoder. M^ng, va k\. 

Réprobation. Su- nôi lô-i ching u-ng, 
sif lu* bô, su- ché. 

Reproche. Loi trâch, loi dièc dôc, sy* 
quô-. 

Reprocher. Qu^, trâch, dièc dôc, hk 
toi, rla rây. 

Reproduction, imitation. Si^r vê hioh, 
ành ; —, procréation, sy sinh sin. 
.«îir .sinh con câi. 



Digitized by 



Google 



REQ 



— 319 — 



RÉS 



Reproduire, représenter. Vë hlnh, 
bày tnrô-c m$t, ift ra hinh ; — l'image 
de son père, gi6ng m$t cba minh ; 

— , procréer, sinh dJ, sinb sàn ; ■— 
les exemples de quelqu'un, bât chirox;, 
theo gu-oDg ai. 

Réprouver, rejeter. ChSng img, phi, 

chê trâch, tir bft. 
Réprouvés, (les). Kë phài phçt ûuàri 

dja nguc. 
Reptiles. Loài rân rèt, cAc gi6ng v$t 

bô dirôi dàt. 
Repu. No, no bijing, no ne, no chân, 

no say. 
République. Nuâc (d6ng dân tri), 

nhà nu-ô-c. 
Répudier. R^y b&, tir bi, duâi ra ; — 

sa femme, rSy vç-, phông vç-. 
Répugnance. Sir chàng u^, sir ngbich 

y ; avec —, bât dâc dî, càch ép lînh, 

trâi y. 
Répugnant. Trâi, gé-m, gi* I9. 
Répugner, éprouver de la répugnance. 

Géin, ch&ng hçp cùng, ngbich cùng ; 

—, être opposé, xung khdc, ki nhau. 
Répulsif. Cô sirc xua duii. 
> Répulsion, dégoût. Su* chân, su* gém ; 

— pour la nourriture, sy ngân cia 
an, sir khành an ; —, rejet, sir xua 
duài. 

Réputation. Danb tièng, tièng ; bon- 
ne —, tôt tièng, danh thom, thi 
danh ; rechercher une — , câu danh ; 
garder sa — , lo giir tièng tôt rahih ; 
mauvaise —, xàu tièng ; perdu de 
—, dâ mât tièng tàf, ngu-ôi xâu 
danb. 

Réputé, célèbre. Cô tièng ; — pour, 
kè ngu-ôi ta lây làm... 

Réputer, tenir pour. Lây làm... 

Requérir, prier. Cau, câu xin ; —, 
exiger, bu^c, bât; comme le requiert 
notre amitié, cho phii d^o bâng 
nghla ta vuôi nhau. 



Requête. Bon tu*, dieu xin, don kièn ; 

maître aux requêtes, quan nhân bân 

tâu. 
Requin. Gâ nhâm, câ m$p, * sa ngu-, 

lô dâu. 
Requis. (Ai, sy gi) buOc, dôi. 
Réquisition. Lu-ong thirc, nhûng dô 

cân câc quan dùng phép minh ma 

bât. 
Réquisitionner. Bât viÇc quan, bât 

lu-ong thu-c, tim dô trir du-Ông. 
Réquisitoire. Bâi quan câo trâch kè 

bi ki^n. 
Rescinder, annuler, fiai, phâ, làm cho 

ra không. 
Rescrit. Tô- vièt lai, thu- l^i, tô- thua 

l^i ; cht, sac. 
Réseau. Lu-éi mao mât, lu-éi nh& ; vçrt. 
Réséda. * Hoa phân. 
Réserve. Sir de riêng, c&a d^ dành ; 

— de troupes, binh h$u tièp ; à la 

— de, trir, không kâ ; louer avec —, 
khen vù*a vira ma thôi. 

Réservé. Cô net na, hay giCr phép. 

Réserver. Bk dành, thu xèp, tich tru*. 

Réserviste. Linh hâu tièp. 

Réservoir, hi c^n, ao. 

Résidence, demeure. Noi ir; une — 
(au Tonkin), toà quan công su* ; — 
générale, toà quan toàn quyén ; — 
supérieure, toà quan thâng sir. 

Résident (au Tonkin). Quan công su- ; 

— général, quan toàn quyén khâm 
su- d^i thân, d^i sir ; — supérieur, 
quan thông sir ; vice — , phô công 
su-, quan công su- b$c nhi ; — maire, 
quan công su* thành phô, ông dOc \^\ 

Résider. Ô*, ir nhà, îr noi, tru ; — à 
tel endroit, vSn b noî nào. 

Résidu, fia. 

Résignation, abandon de ses droils. 
SiJr tir, su- bô, sir de ; —, soumis- 
sion, su- chiu bâng long, sir vui long 
chiu. 



Digitized by 



Google 



RES 



~ 320 



RKS 



Résigné. Bành long, bàng long chiu. 

Résigner, céder. Ttr, tù- bô, nhuô-ng ; 
se —, chju vui long, chiéu long, bâng 
long chiu, dành long ; se — à la 
mort, dành long chiu chèt. 

Résiliation. Sir phi, su* bai, sir phâ. 

Résilier. Brd, dinh bai, phi, phâ, làm 
cho ra không. 

Résine. Nhira thông, tràm. 

Résineux. Cô nhira, gi&ng nhu- nhu-a. 

Résipiscence. Su- ch(ra cJi, si^ bà net 
xàu ; venir à —, chira cM, cài là 
qui chinh. i 

Résistance. Su* chông trà, su- khâng 
cif ; sans — , chàng cô ai làm ngân tri*. 

Résistant, dur. Cimg, chàp nhht; —, 
fort, manh khoè ; — contre la dou- 
leur, virng long chiu dau. 

Résister. Ch&ng trà, cu-ang Wi, cir 
jjich; — à ses passions, ch&ng trà 
linh m^ dilm ; — en paroles, cai lô-i ; 

— aux prières, châng nghe loi xin ; 

— à l'ennemi, ngu* gi$c. 

Résolu, déterminé. Ba nhàt dinh, 
quyèl chi. virng long vû-ng chi. 

Résoluble. Hoâ dong du-ç^c 

Résolutif, résolvant. (Vi) hay nhuân 
ti vi. 

Résolution, dessein. Sir gi dâ nhàt 
dinh, da quyèlhSn; —, solution, sir 
thdo ra ; sir hoâ dong ; sir giài dieu 
gi khô hièu. 

Résolument. Câch ci gan, câch bço ; 
câch lung hoành l5 luo-c. 

Résonnance. Su- vang, sir ran, tiêng 
vong. 

Résonner. Chôi tiêng Igi, dOi tiAng. 
ran, vang lirng. 

Résoudre, expliquer. Cât nghïa; — , 
dissoudre, thâo ra; se —, t^tre dis- 
sous, tan ra ; se —, prendre une 
résolution, nhàt dinh. 

Respect. Sir ihào kinh, long kinh ; 
parler sans —, nôi chirô-ng. 



Respectable. Bâng kinh, dâng tbào 

kinh. 
Respecter, honorer. Cô long kinb. 

thào kinh ; —, épargner, khong dâni 

dâ dên, kiêng ; se —, an iV xirii^ 

dângbOc minh. 
Respectif. Cô sânh vuôi nhau, rièng. 
Respectueux. Bâi sqr, ton kinh. 
Respirable (air). Khi mùi clnu diror, 

dl Iho- ra hùt vào. 
Respiration. Sir thîr hoi, sir Ihîr ra 

hi'it vào ; — difficile, sir thJ ành î?ch. 
Respirer. Th6 ho-i, hùt vào Ihfr ra ; — 

avec difficulté, th^ ành çich, hoi liôp : 

— à pleines narines, hông ngôi : 

— fortement (se dit des animaux en 
colère), xi. 

Resplendir. Sang, giâp giâi, ra sang 

tru-ng. 
Resplendissant. Sang tru-ng, siingr§r. 

sang chôi. 
Responsable. KJ gânli loi, k^ gânh 

viêc. 
Ressaisir, reprendre. Lày 1;^, dirçro 

hi. 
Ressemblance. Hinh giông nhu-, sy 

giông nhu-. 
Ressemblant. Gi^ng nhu^, giông nn^l, 
giông d?ing, giông tinli, cung nhu ; 
être très —, giông hÇt, tira nhau. 
Ressembler. & cûng nhu-, cô mftt nhu-, 

cô tinh nhir. 
Ressemeler. Lot Ihém mot mièng da 

vào (giây). 
Ressentiment. Sir bu6n (ai), sir luVn 

gian, long buôn gi$n. 
Ressentir, éprouver. Buo-c, bièt, Uiày, 
chju; — la faim, thày dôi ; - la 
douleur, c6 dau, phài dau dô-n ; — 
du plaisir, hu-ômg, vui su-ô-ng. voi 
mirng. 
Resserré. ThUng, ch$t, ch$t chê, da 
chiu rièt l^i i —, avare, h^n sJn, 
ch$t chë. 



Digitized by 



Google 



RES 



321 — 



RÉT 



Resserrer. Bufc cho chat hou, trôi 

Ici cho vurng hou. 
Ressort, machine. Then mày, dây ; — 

de montre, dây dông hô; ûg., force, 

sirc, sû-c m^nh. 
Ressort, juridiction. Qayén cai ; dja 

h^t ; être dn —, vé quyén, IhnOc vé 

dja h^t. 
Ressortir, dépendre. ThuOc vé, vé 

quyén. 
Ressouder. Gân, gdn 1^, hàn. 
Ressources, richesses. Clia dii. 
Ressouvenir (se). NhiV, nhô- Ici, ch^nh 

nhô- ; se — des années de la jeu- 
nesse, nhé- 1^ tuii xuân xanh. 
Ressusciter. S6ng Ici ; phyc sinh ; — 

une loi, 1^ ra lu$t, bât giû- lu$t ciî ; 

— une coutume, l$p Ihôi I^i. 
Restant, ce qui reste. Phân du-, phân 

thCra, phân cèn. 
Restaurant, auberge. Hàng corm. 
Restaurateur. Ki bân hàng com ; —, 

réformateur, kè sjra l^i, kè tu tàc l^i. 
Restauration. S^ sira l^i, s^* tu tàc 

l^i, su* ]4p 1^, nhu> uguyên ciru. 
Restaurer, rétabh'r. S&^ l^i, xây l^i, 

chtra l^i ; se — , manger. Un, an cho 

nô khoè. 
Reste (subst.). Phân du-, phân côn ; 

tout le —, mgi su* khàc ; quant au 

— , côn \ê dieu kia ; les restes (d'une 

personne morte), xàc chèt, hài c6t, 

xu*orng ngu-ài chêt. 
Rester, êire de reste. Du-, côn, thCra ; 

il me reste à dire, côn mÇt dieu này 

là; —, continuer d'être, ctr ; —, de- 
meurer, îr, ô- 1^. 
Restituer, rendre. Là (gii), dén, bôï 

thu-ô'ng; —, rétablir, l$p 1^, d$t Ici, 

xây 1^, dung 1^. 
Restitution, action de rendre. Sa* dén ; 

sy tri 1^, su- bdi thu-ông. 
Restreindra, diminuer. Bôi; — ses 

dépenses, béi phi tSn minh. 



Restrictif. Bâ trîr ; clause restrictive, 
dieu trir. 

Restriction, réticence. Su- néi ch&ng 
hèt loi (song dâ db cho ngu^ ta 
hiâu hêt y); —, exception, dieu trir. 

Restringent. (Thuftc) câm l^i. 

Résultat. ViÇc gi da thành ; sans —, 
chibg nén viÇc gi; arriver au — , 
du-çx vi^c. 

Résulter. Ra, dieu này b&i dieu kia 
ma ra; il résulte que..., bti dày 
hoâ ra. 

Résumé. Biéu tôm, câu tém, sy d^ 
khài ; en —, càch tém tât, nôi hèt 
mOt loi, nôi chôt. 

Résumer. Tôm Ici, nôi tât; k^ nhûng 
le d^i khài ma thôi. 

Résurrection. Sy sftng I^ ; la fête de 
la — de N. S., ngày l§ phijic sinh, 
ngày il Bîrc Chùa Jésu sftng 1^*. 

Rétablir, restaurer. B|t l^i, xây I91 
lâp 1^, dyng 1^ ; — comme avant, 
l$p l^i nhu* nguyên ciru; se - 
guérir, khôi b$nh, khoè 1^. 

Rétamer. Bôi thièc, tâm thiëc. 

Rétameur. Thy thièc. 

Retaper. Sira l^i. 

Retard. Su* tri hoan, su* ch$m ch^p ; 
sans — , l(p tire bây giô*. 

Retarder, oiflërer, empêcher. Khoan 
giân, tri hoân, tri tr4t, câm l^i, dâm 
trây ; làm ngân trô* vl mlnhch$m quà. 

Retenir, empêcher d'avancer. Giir, 
bât ir, câm l^i, ngân câm ; — quel- 
qu'un en prison, giam câm lai ; — sa 
colère, câm dçp cou gi$n ; ne pas 
— sa joie, mù-ng ngôt lôn ; — ses 
larmes, câm niràc mât ; — de mé- 
moire, nhôr lien ; se — , giû* minh ; 
être retenu par les affaires, mâc trir 
lo nbiéu vi$c. 

Rétention. Sy câm l^i, phép du^c 
câm c&a gi ; souffrir d'une — d'uri- 
ne, cô b^nh lâm bè. 

21 

Digitized by VjOOQIC 



RET 



— 322 — 



RBT 



Retentir. Ran, dOi tièïig 1^, chôi tièRg 
1^, vang; faire — , làm cho vaog 
lùng ; kêu ck tièng; faire — Fair de 
pieux cantiques, hàt nhû-ng ca vinh 
sftt sang. 

Retenu, sage. Ce phép tâc net na. 

Retenue, modestie. Phép tâc ; qui a 
de la —, ngu-ô-i cô phép tâc net na ; 
sans —, ching cô net na gi. 

Réticence. Su* nôi ching hèt loi. 

Rétif. Bat tri, khô bio. 

Rétine. Thû- màng bao con mât. 

Retiré, ôâ rût, dâ càt di ; —, solitaire, 
ir mOt minh, îr riêng, ir tu hành ; 
endroit — , no-i vâng vê. 

Retirer. Rût lai, kéo l^i dàng sau ; 

— son habit, c6i âo ra ; — la main, 
rut tay, gijit tay ; — bénéfice, du-gc 
Içri, du-ç^c phân thu-ing; — de la 
gloire, nii danh tièng; — (recueillir) 
intérêt,ànlai;le chat retire ses ongles, 
mèo qu$p mông vào ; se— à cause de 
la sécheresse, leo lai ; se —, lui l^i ; 
se — chez soi, vé nhà. 

Retomber. Ngâ lai, l^i mâc phii ; — 
dans une maladie plus grave, dbc 
chirng n^ng hou ; faire — sur un 
autre le crime dont on est accusé, 
cào ai cûhg mOt tOi ngu*ôi ta câo 
minh, do 16-i cao cho ai. 

Retordre. V$n l^i, quân, uôn, vân, 
giôc, un l^i. 

Rétorquer. Bâc 16-i. 

Retors. Quanh quéo. 

Retoucher. Mo di mé 1^ ; —, corriger, 
chu6t l^i, sira l^i, chû-a. 

Retour. Su- vé, su- di vé, sijr trft- vé ; 
jusqu'à mon —, cho dên khi toi vé ; 
être de — , dâ vé r6i ; fig., faire un 

— sur soi-même, câm tri suy nghï, 
xét minh ; payer de —, trà nghia. 

Retourner. Bi vé. tri- vé ; — la tête, 
i)ff&nh m$t l^i, ghé mât xem, quai 
co l^i ; se —, trông 1^ dàng sau. 



Retracer, raconter. Ké truy^ hi, kl 

hi ; se — quelque chose, nhér 1^ 

su* gi, suy trong tri khôn. 
Rétractation. Sijt rût lèi dâ nôi, sur 

chira loi tru-é-c. 
Rétracter. Rût lèi tnrdc, ch&a loi 

trué-c. 
Rétrac tile. (Gai gi) qu$p du-çrc. 
Retraite. No-i vâng vê ; — des bêles 

sauvages, hang, l5, hâm ; battre eu 

— , lui l^i, lui vé ; faire une — , cÂn 

phông ; — , pension, lutmg ; sonner 

la —, dành thu không. 
Retraité. Kè an lu-ong nhà nu-év. 
Retranchement. Luy, hàng, chông 

chà, bôr rào ; élever un — , dâp lûy. 
Retrancher. Cât, cât b6t ; — quelque 

chose d'une somme, rût phâu nào vé 

sô cOng tien ; se —, se défendre» 

lo liÇu câ ma che chi- binh vire. 
Rétréci. Bâ co l^i, da ra vân hou. 
Rétrécir (se). Co l^i, ra vân lion. 
Retremper. Thâm (nu-ô-c) 1^, ngàm 

l^i ; — une épée, rèn guvm l^i. 
Rétribuer. Trâ công nçr, trâ tien công. 
Rétribution, salaire. Công, tien công, 

bing 10c, cba thu-ing. 
Rétroactif. Vé tru-ôc ; une loi n*a 

point d^effet —, lé lufttmôi 1^ không 

cô sû-c vé tru-ôc. 
Rétrocéder. Nhu-ông l^i cho kè da 

nhu-ong cho minh. 
Rétrograde. Hay lui ; marche —, 

câch di lui chân Ici. 
Rétrograder. Lui chân l^i, hii vè ; di 

ngu-ç^c ; — quelqu'un d*une dignité, 

giâng câp, tru^t xuông. 
Rétrospectif, dit vé khi tnrôrc. 
Retroussé. Bâ xân. 
Retrousser. Xân; — son pantalon, 

xân quân. 
Retrouver. Tim thây, tira du-çrc ; -» 

des choses perdues, 1^ du-çncc&a màt. 
ReU. Lu-ôi, lu-ôisân, lu^ bâtcà, bly. 

Digitized by VjOOQIC 



KEV 



— 323 



REV 



Eéimioil. HOi/dém, bOidông; fixer le 

jour d'une ~, djoh ngày hOi ; tenir 

une -:-, hOi công dong ; se rendre à 

une —, vào dâm, vào công dong. 
Réunir, rejoindre. Ndi l^i, buOc làm 

mOt, tièp ; — par une couture, câu 

(vài, âo) ; — le sénat, hOi trieu 

dinh ; — des troupes, tu binh ; se 

—, h^i, hiÇp, hijrp nhau, tùm vào, 

tûm 1^, xnm hg^p. 
Réussir. Bu-çrc, du-gc nhu* ^, xiy ra 

dâc ^, thâng ; — à un examen, dS. 
Réussite, succès. Sir du-crc, sir xuôi 

viÇc, viÇc xày ra dâc J. 
Revaliëer. Dât nhu- tru-érc ; bu^c l^i- 
Revanche (au jeu). Su* dânh mOt van 

nira ; partie et ~, vàn di vàn l^ti. 
Rêvasser. Nôi sing, nôi ma. 
Révassenr. Ki bay chia tri dàng ng 

dàng kia. 
Rêve. Sif ma, sif chiém bao ; en — , 

dang khi ngîi , dang khi chiém bao ; 

interprêter un rêve, bàn chiêm bao. 
Revéche. Bât tri, cîrng ch, chSng 

chiu tri du'Ç'c, x&ng tinh. 
Réveil. Sur tlnh ngù ; à mon —, khi 

toi moi thù-c djy ; sonner le —, dânh 

hi$u d|iy. 
Réveille-matin. D6ng h6 dânh thù-c. 
Réveiller. Bành thirc ; — la douleur, 

làm cho dau ra m^nh bon, n^ng han ; 

se —, thù-c djy. 
Réveillon. Bû-a ru-çru ^trong dêm iS 

sinh nh$t Bù-c Chùa Jêsu). 
Révélateur. Ki tft ra, ki nôi dieu 

kin ; signe —, dâu chl, dàu chù-ng t&. 
Révélation. Su* ih dieu kin, di^u kin 

dâti. 
Révéler. Ti si^r kin, cho bièt, ti câo, 

th giic. 
Revenant. Ma, ma roOc, ma xô. 
Revendeur. Ki bnôn âô eu, ki rhï. 
Revendiquer. Bôi, dôi lày, dôi l^i. 
Revendre. Bàn 1^. 



Revenir. Trîr vê, trîr 1^, lui vé, vé ; 

— à soi, hoàn bon, tlnh l^i ; — à la 
santé, khoi 1^' ; les forces revien- 
nent, l^i nên m^b sù*c ; tout cela 
revient au même, céc si.r ày cûng là 
mOt, cung thè, cûng nhu- nhao ; 
l'héritage me revient, ca ngbiÇp 
thuOc vé toi ; — à son sujet, Ui nôi 
dèn vi$c ; — à son naturel, l^i theo 
tlnh mlnh. 

Revenu, rapport. Lai, lai hàng nién ; 

le — de la terre, boa quà ; vy, mùa 

màng, boa màu ; le — d'une année, 

boa màu mOt nâm. 
Rêver, faire des rêves. Ma, chiêm 

bao ; —, penser, nghï, lo tu-ftng, cô 

y (nào). 
Réverbération. Si^ chôi 1^, su* (ành 

sang) gi^i 1^, su- chièu l^i. 
Réverbère. Bèn soi hàng pbft. 
Réverbérer. Chièu lai, gi^i l^i, chôi 

hï. 
Reverdir. Ra xanh tu-ai Ici. 
Révérence, salut. Chào ; —, respect. 

sijr ton kinb, su* cung kinh. 
Révérencieux. Ton kinh, cung kinh. 
Révérend. Bàng kinb. 
Révérer. Ton kinb, kinh dâi, lày làm 

trçng ; — quelqu'un, t& ra long kinh 

ai ; — ses parents, thào kinh cha 

mç. 
Rêverie, chimère. Biéu phi \f bày 

d$t trong tri khôn. 
Revers, infortune. Su- khdn khô, khi 

si-; essuyer de grands —, mâc phâi 

tai àch câ th^ ; — , envers, m$t trài ; 

— de la main, mu bàn tay. 
Réversible. Cô th^ tr^ vé (ai). 
Revêtement. S^- quét (vôi, v. v.). 
Revêtir. M$c, che, pbiï ; se ~, mfc ào. 
Rêveur. Ki bay suy nghï (nbiéu dieu 

phi IJ). 
Revient (prix de). Chinb già (mua bay 
là dçn dé gl). 



Digitized by 



Google 



RHË 



— 324 - 



RID 



ReTirement des choses. Mçi su* cû- 

lirçri, tDQÎ su* hay thay doi. 
Réviser. So^n 1^, khào lai ; xem Ici, 

soât l^i. 
Révision. Su- diâm linh méri ; — d'une 

pièce, su- soàt l^i, su* khio lai. 
Revivre. Sftng i^i, chiu sinh lai, t)nh 

l^i ; khoè lai. 
Révocable. Ki dhi du-çrc. 
Révocation. Su- càt chirc, sir n'ilphép 

ai. 
Revoir. Xem l$i, xem di xem l^i ; so^n 

l^i, khJo l^i. 
Revoir (au), adieu ! Hay îr bâng yen, 

nghl l^i, hay mçnh khoè. 
Révoltant, indigne. Gi-l^^gôinghièc. 
Révolte. Su* khfti nguy, str làm loan, 

su* phin tâc. 
Révolté. Kë làm nghich dàng, phân 

nguy. 
Révolter, indigner. Làm tire giân ; se 

— , làm nguy, làm loan. 
Révolution, trouble. Si^ hSn hào, sir 

login ; — des astres, vong, si,r xày 

vdn, su* vân chuyân. 
Révolutionnaire. Ki làm ngyyngiijch; 

tenir un discours —, nui IM xui 

loan. 
Révolutionner. Xui loan ; se —, dày 

\èn làm hôn hào trong nhà nirô-c. 
Revolver. Sùng nhiéu long ; — à six 
. coups, lue lien, sung sàu long. 
Révoquer. Càt (chirc cho ai), rût 

(phép), lo^ ra. 
Revue (passer la). Babinh, di^m binh, 

soât khâm. 
Révulsif. Thuôc dùng ma duâi b^nh. 
Rez-de-chaussée. Tâng du-iH, tâng 

thû- nhât. 
Rhéteur. Thày d^y phép vân chu-orng. 
Rhétoricien. Hqc trô tràng nhàt. 
Rhétorique, partie de la littérature. 

Phép d^y kièu ra le, phép dJn mço 

làm bài ; — , classe, tràng nhàt. 



Rhinocéros. Con tây, con tây giâc ; 

' tê ngun. 
Rhubarbe. * B^i hoàng. 
Rhum. Ru-çru mia. 
Rhumatisé. Ki phài chûtig thàp, kè 

cô dau trong xu-omg. 
Rhumatisme. Chûng thàp, chù-ng 

don, chirngdau trong xu-ong. 
Rhume. B§nh ho ; — de cerveau, bênb 

sh mûi, bOnh ngait mûi. 
Rhythipe. 6ô Y$n, han v^n, dip dàng, 

cung. 
Riant, agréable. Hay, vui, dS coi. 
Ribote (être en). Say nrçii. 
Ricaner. Cu-ôi cç-t, gi?u cot ; cirôi 

r^c, cu*6i khanh khçch. 
Richard, riche. Giâu cô, c6 nhiéu c&a ; 

phong nSm; riche, précieux, qui 

giâ ; devenir riche, hoâ nên giâu 

cô. 
Richesses. Cba cài, vàng b^c ; avoir 

de gi'andes —, cô di c&a cài sung 

su-ôîig. 
Richissime. Giâu û cùa, phong nam. 
Ricin. Cày ihâu dâu; — violet, cày 

thâu dâu lia ; huile de —, dâu tliâu 

dâu. / 

Ricochet, petit bond. Sir nhJy nh^ 

v$y ; faire des ricochets sur Teau, 

dânh thia lia. 
Rictus des lèvres. L5 miÇng, cu-ôi hâ 

h6c, cu-ôi nh?io. 
Ride. Nhân, su* giân giu ; avoir des 

rides au front, m$t châu chan, ra 

nhân m|it. 
Ridé. Bây nhàn, cô nhân, giàul^iii. 
Rideau. Màn, màn giô ; — de fenêtre, 

màn cira sa. 
Rider. Giân (nhân) ; se —, nhàn, 

giân, nhân nhiu ; le front se ride, 

eau tràn, eau m^t 1^. 
Ridicule. Bâng cu-ôi, dàng chê, Irèo 

t^t ; être tourné en — , chiu ngvôi 

ta chêcirôimlnh. 



Digitized by 



Google 



RIR 



- 325 - 



mz 



Ridiculiser. Nh^o, nh^o cucri, chê 
cirôi ; se —, làm viêc gi dang ngirôi 
ta chè cirôi. 

Rien. Không, chîng su* gi s6t ; il n'y 
a — à craindre, chàng co viÇc gi 
raà sç^ ; je n'ai — à voir avec lui» 
toi chàug cô viéc gl vu&i nô ; vous 
ne faites — , anh chàng làm gi ; cela 
ne fait —, chSng can gi. 

Rieur. Kè hay cu-cri, kè hay nhao 
cu-ôi, kè hay trêu chçc. 

Rigide. ThJng, cirng, cù-ng chàc. 

Rigole, petit fossé. Ranh, hào, rach. 

Rigoriste. Thàng quâ phép. 

Rigoureux, sévère. Nghiêm phép, thang 
nhâl, thîng phép ; froid —, rét ngàt, 

Rigueur, sévérité. Su* thSng phép, sir 
IhSng nh$t; la —de la disciphne 
militaire» luàtphép binh thàng nli$l; 
la — du froid, sir rét ng$t. 

Rimailler. Làm tho*. 

Rimer, avoir le même son. kèu cùng 
nhau, ra mot lièug ; —, écrire en 
vers, làm tha. 

Rincer. Trâng, rira ; — des verres, 
trâng c6c ; se — la bouche, sue 
miéng. 

Rinçure. Nu-âc dS dùng ma rù-a, cùn, 
bùn. 

Ripaille (faire). U6ng quâ chéu ; an 
u6ng quà mire. 

Riposte. Su- bac loi, lài thira ngay. 

Riposter, répondre. B&i loi, bàc 16i ; 
— , se défendre, dânh trà. 

Rire. Ciroi, vui cu-îVi, min cu-ôi ; avoir 
envie de —, buôn circri ; — en soi- 
même, cu-ôi thâra ; — à gorge dé- 
ployée, cirori boa; éclater de —, bât 
cu-ôi, cu-oi hJ hé ; — de quelqu'un» 
nhço cu-ôi ai; — et pleurer en 
même temps, va cirôi va khôc ; —, 
plaisanter^ nôi vui mi^ng ; en riant, 
câch choi ; sans — , chSng cirôi, câch 
Ihjt ; se — de, che, chê cirô-i. 



Ris (un) de veau. H^ch ch bô con. 
Risée. Su- cirôi ; être la — de tous, 

chiu ai ai chê cu-ôi. 
Risible. Bângcirô-i, hay sinh tire cu-ôi, 

trèu tât. 
Risque, danger. Su* gl cheo leo, nhàt 

may nhîit rùi ; s'exposer au — , lieu 

minh. 
aisquer. Lieu, Hêu phâi sir cheo leo ; 

se — , lieu mlnh. 
Rissoler. Quay thit, ran, rang. 
Rite. Phép, l5 phép, mço mu-c. 
Rituel (livre). Sâch câc phép. 
Rivage. Bai bS, bai biln ; près du —, 
' âp bô* bai ; être jeté au — , phai gial 

vào bô". 
Biyal. KJ dôi dich cùng, kè kinh dich, 

kS dua tranh. 
Rivaliser. Gdng ma theo, dua tranh, 

nô nirc ; — avec quelqu'un, tranh 

cùng ai. ngang sirc cùng ai. 
Rivalité. Sir dua tranh^ sir tranh (chiic, 

quyên), su* phen bi. 
Rive. Bô- sông, bai. 
River. (Giçt l^i) làm cho ra cùn. 
Rivet. Banh qu|p, danh dâ giçt lai. 
Rivière. Sông, sông con, khe suôi ; le 

Ht d'une —, long sông. 
Rixe. Su* câi co nhau, tich câi nhau, 

su- eu* dich ; avoir une — entre soi , 

cai nhau. 
Biz. Lùa , — ordinaire, lùa tè ; — 

gluant, lùa nêp ; — cuit adhérant à 

la marmite, bâng chây ; — grillé et 

pilé, thfnh ; odeur de — bnilé, corm 

khê. 

Le riz porte en annamite plusieurs 
noms selon les différents états sous les 
lesquels on le trouve. 11 est absolument 
nécessaire d'employer le mot propre 
pour être compris. 

Le riz décortiqué se dit gsio. 

Le riz cuit, com ; 

Le tiz de semence, lùa giông. 



Digitized by CjOOQIC 



ROG 



— 326 — 



ROI 



Le plant de riz, m^^ ; 

Le riz en grains, lùa thôc. 
Rizière. B6ng, d6ng lûa, dién. 

Rizière. — En général le mot dién, 
qui signifie à proprement parler 
champs, est employé avec la significa- 
tion du mot rizière. Il y a deox sortes 
de rizières. 

1o Les Thào dién, mot-à-mot terrains 
herbeux ; ce nom indique les rizières 
facilement arrosées où Fherbe croît 
abondamment. Ces terrains sont les 
meilleurs pour la culture du riz ; 

2o Les San dién, rizières de monta- 
gne ; c'est Fexpression consacrée pour 
désigner les rizières même très peu 
élevées, mais peu faciles à inonder et à 
cause de cela d'une qualité très infé- 
rieure aux précédents. (V. le mot Ter- 
rain.) 

Robe. Âo dài (dàn bà) ; — de cham- 
bre, âo dài m$c trong phông ; —, 

(couleur du poil des animaux), sâc 

(long, mao). 
Robinet, cannelle. Khoà, giâm ; — 

d'un tonneau, chia khoà giâm 

thùng. 
Robuste. M^nh me, virng vàng, xu-ang 

dong da sât. 
Roc, rocher. Hôn dà, 
Rocailleux. C6 nhiéu dà. 
Roche, rocher. Nui dà. 
Rochet. Âo dông clien tay > roue à —, 

bành cô rang. 
Roconyer, arbre. Cây xiém phù, cây 

vang. 
Rôder. Di d^o chung quanh, rèo quanh, 

rô, rinh, di di l^i l^i^ di rong rà ; 

— de maison en maison, rèo quanh 

tùng nhà. 
Rodet. Cài cqc. 
Rodomont, vantard. Hay khoe minh, 

phô Inro-ng. 
Rogations. Ll câu cho du-çrc mùa. 



Rogaton. Nhirng miftog th}t ho-, pbân 

thira. 
Rogne, gale. BÇnb ghi, gfaè câng, 

ghJ ru6i. 
Rogner. Cât, cât bôt, phât, xén, c^o ; 

— tout autour, xén chung quanh, 

xft-n ; — par devant, cât bôl (dàng 

tru-ac) ; — un discours, trCr ra kh&i 

bài giing ; se — les ongles, cât mông. 
Rognon, reins. Gon thân, bùng duc. 

bO duc, lu-Q-ng th$n. 
Rognnre. GiS, mành cât, dâ vun. 
Rogne. Kè làm cao, kê nôi kiéu câng. 
Roi. Vua, vu-ong, hoàng de, de vutmg ; 

thiên t&- ; — légitime, chinh thftng ; 

en —, câch ximg dàng vua; le — , 

(au jeu d'échecs), tu-<yng. 

Note. — Le roi d'Annam (vua) est à 
la fois monarque absolu et juge suprê- 
me : car il n*y a ici ni constitution ni 
classe aristocratique ni parlements pour 
contrôler les actes du monarque ou s'y 
opposer : c'est donc la monarchie pure. 

La succession au trône se fait par 
ordre de primogéniture ; par l'aîné il 
faut entendre non pas le premier en- 
fant né des femmes de second ordre du 
roi, mais le premier enfant mâle de la 
Reine, c'est-à-dire de la femme légi- 
time. Cette question, très simple et 
admise par tout le monde en théorie, 
ne laisse pas que de susciter de nom- 
breuses compétitions lorsque le trône 
vient à vaquer. Chaque nouveau roi 
doit réagir contre ces ambitions, et si 
son premier acte est de libérer les 
prisonniers de droit commun , son second 
est souvent de remplir les cachots des 
membres de sa famille après avoir livré 
à la mort ou envoyé en exil les plus 
dangereux d'entre eux. 

Gomme juge suprême le Roi est as- 
sisté par un Conseil Aulique (n^i câo 
qui revoit tontes les affaires soumises à la 



Digitized by 



Google 



ROM 



— 321 — 



ROS 



décision royale, l/aulorité des manda- 
rins qui composent cette cour n*est que 
morale et leurs senliments ne sont pas 
nécessairement agréés par le Roi. 

Les actes des ministres sont égale- 
ment soumis à son visa ; et même les 
Ministres de la justice chargés de revi- 
ser tous les jugements graves, ne por- 
tent point de sentence ; ils se conten- 
tent de faire *un rapport au Souverain 
qui approuve ou modifie les jugements 
des mandarins provinciaux. Ces der- 
niers sont chargés de l'exécution. 

Les condamnations à mort sont sou- 
mises à l'examen d'une cour suprême ; 
lorsqu'elle juge bon de confirmer une 
sentence capitale, elle la présente trois 
fois au Roi et l'exécution n'a lieu 
qu'après la triple approbation ou plu- 
tôt le triple refus de grâce. 

Pour le militaire le Roi est assisté 
par le grand maréchal du centre, Trung 

QUÀN fiÔ THÔMG PHÈ THÔNG CHiri^NG 

PHÈ sv*, lequel a comme collaborateurs 
les quatre autres maréchaux ; Tien 
QUÂN, Ta quAn, Hîtu quân et HJu 
quAn. 

Boide, sévère. Thàng, thing phép. 
Roidir (se.) Ra cirng, nên cirng thSng. 
Roitelet, oiseau. Chim chich. 
Rôle, liste. Sâ ; — , place, thay m^. 
Romaine, balance. Cân (fig.). 




Romance. Ca, ca hàt. 
Romancier. Ngu-ôi bày djt truyÇn. 
Romanesque. Bâ chiu bày d$t, d6i 
trà, ching th^t. 



Romarin. * Ai hu-omg thu ; cây i 

hu-ang. 
Rompre. Bê, dânh va, dânh gây, phâ, 
dù-t, dîrt ; — ses liens, bi gJy loi toi ; 
- le silence, nôi ra; — le sommeil, 
làm àh giàc; dânh thirc; fig., - la 
tête, bât tai ; — un mariage, phâ bon 
nhân. 
Rompu, fatigué. Ba nhoc m^t; ki*t 
su-c, lao lu-c; —, habitué, dâ tjp 
tành, dâ quen lâm. 
Ronce. Gai, bùi gai. cây màn xôi. 
Rond. Trôn, cô hinb trôn, viên. 
Rondelet, un peu gras. Béo, to ngu-^. 
Ronde (faire la). Tuân soât; à la —, 
chung quanh ; boire à la —, uàng cfr 
Un lu^çi. 
Rondement, vite. Mauchân, mau lên; 
—, franchement, th^t thà, câch nôi 
lien. 
Rondeur, rotondité. Hinh trôn, sir 
tr5n; —, franchise, sir thjt thà, 
câch nôi s6 sang. 
Rond-point. Ngà ba, ngà tu-. 
Ronflement. Su- ngây, tièng ngây. 
Ronfler. Ngây, ra tièng ngây ; - avec 
force, ngây pho pho, ngây ô ô ; — 
doucement, ngây khè khè. 
Ronfleur. Rè hay ngây, kè ngây pho 

pho. 
Ronger. G^m, cân, rùc, khôi. cân rue ; 
la rouille ronge le fer, gl an sât ; les 
eaux rongent le rivage, nu-ô-c sông 
an xôi hb ; fig., être rongé d'inquié- 
tudes, dau long, cire long, chiu 
dau don trong minh, phài lo lâng 
ây nây. 
Rongeur. (V^t gi) hay g^m, hay an 

mon ; loài môra rang. 
Ronronner. Khù khù- ; le chat ronron- 
ne, mèo khù khir. 
Roof. Mùi thuyén. 
Roquet. Chô con. 
Rosace, (^ira ra^t làng. 



Digitized by 



Google 



ROT 



— 328 — 



ROT 



Rosaire. Tràng hat trârn nrfti. 

Rosbif. Tbjt bô quay. 

Rose. Hoa mân côi, boa qaè, boa bong; 

— d'Alexandrie, lang vi ; — rouge, 
lAc xuân hoa ; — trémière, cây man 
linh n6ng. 

Rosé. Cà sâc mân côi. 

Roseaa, plante. Cây s$y, cây lau, làc, 

côi, hhi. 
Rosée. SiroDg ; exposer à la — , giâm 

sirang, giâm g^a. 
Roseraie. Virôn mân côi, virôn boa 

b6ng. 
Rosette, nœud de rubans. Hoa tèt ; la 

— de la Légion d'bonneur, dàu 
nbirng kè tbuOc vé bOi tinh. 

Rosier. Cây mân côi ; jardin de rosiers, 

vu-ôn mân côi, vu-ôn hoa hông. 
Rossigfnol, oiseau. Ho^ mi. 
Rostre, éperon de navire. Miii nhçn 

cbiéc tàu. 
Rotation. Sç- quay, su- xày vdn. 
Rotatoire (mouvement). Uay xây van, 

xoay. 
Roter. (T. 
Rôti, rôt. Tbit quay ; un — de bœuf, 

thit bô quay. 
Rotin, plante. Cây mây, cây song ; — 

à frapper, roi ; — de supplice, roi 

tân ; donner le —, dânb roi, tân ; 

recevoir le -^, pbJi don ; recevoir 

quelques petits coups de — , pbài 

dânb pbàt l^c. 

Rotin. — Le rotin est le mode 
ordinaire de questionner les accusés. 
Les satellites du mandarin s*exercent 
continnelleineot à manier cet instru- 
ment de torture, qui en soi n'aurait 
rien de très cruel, mais qui, dans une 
main habile, devient quelque chose de 
terrible. H en est qui ont une adresse 
diabobque pour faire voler les chairs 
en lambeaux dès les premiers coups, 
et triompher des caractères les plus I 



fermes. Plus d'une fois on a vu des 
chrétiens expirer sous les coups, au 
milieu du prétoire, ou quelques jours 
après, à la suite de Tinflammation qui 
se développe dans les plaies, que 
personne ne songe à soigner. Un ancien 
missionnaire, qui en parlait par expé- 
rience, disait que le plus horrible, 
c'est, conmie il arrive souvent, quand 
la question se renouvelle tons les deux 
ou trois jours. Alors le rotin ne tom- 
bant plus que sur des plaies vives, 
fait l'effet d'une verge rougie an feu, 
et il faut un courage suriiumain pour 
ne pas céder. 

Mais ce terrible rotin n'est pas tou- 
jours employé comme instrument de 
torture : c'est mi mode de châtiment 
qui ne diffère pas de la fameuse verge, 
dont l'usage, n'en déplaise à la sensi- 
blerie des papas et mamans modernes, 
est si fortement recommandé daûs de 
nombreux passages de la Sainte Ecri- 
ture. Il est bien rare que la main 
paternelle, toujours guidée par le cœur, 
excède dans le châtiment. L'enfanI, 
après s'être prosterné de tout son 
long, pour recevoir la punition, se 
relève et faille l^lY, en remerciant ses 
parents de la peine qu'ils ont prise de 
le corriger, ce qu'il ne doit jamais 
omettre. Je ne me suis pas encore 
aperçu que ce châtiment développât de 
mauvais sentiments, la haine ou la 
rancune, dans le cœur de celui qui Ta 
subi. L'enfant qui a fait une faute, sait 
qu'il a mérité une punition, et serait 
surpris qu'on ne la lui infligeât pas. 
Si le châtiment a été appliqué avec 
justice et modération, il se relève con- 
tent d'en être quitte, et ne pense plus 
à sa faute qui, une fois expiée, ne peut 
plus lui être reprochée. 
Tout cela peut paraître singuiière- 



Digitized by 



Google 



ROU 



- 329 - 



HOU 



ment exagéré à la mollesse des parents 
de nos jours, et à nôtre sans-façon 
démocratique* Mais au fond, cette forte 
et respectueuse éducation était celle 
de la famille chrétienne, chez nous, 
avant que la Révolution ne fût venue 
jeter le désordre au foyer domestique, 
comme eUe a fait dans TEtat. Avons- 
nous gagné au change et Faffection 
compense-t-elle au moins ce qu'a perdu 
chez nous le respect? Poser la ques- 
tion c*est la résoudre, pour quiconque 
a vu de près la famille moderne, telle 
que la font le laisser-aller et la faiblesse 
des parents, an moins en France. 
Rôtir. Rang, nu-ô-ng, quay thjt. 
Rôtisserie. Ghçr ban thit chin. 
Rôtissoire. Le quay. 
Rotonde. Nôc nhà trôn nhu* chén ûp ; 

long mai xây nhu* nhjp câu ; nhà nào 

cô hinh trôn. 
Rotondité. Hinh trôn, s^-trôn. 
Rotule. Xu-oDg bânh chè. 
Roture. Dân hén, b$ckS thfrdân,.dân 

ngu. 
Roturier. Ki thuOc vé thù* dân, phàm 

dân, hèn h^. 
Rouage. BO bânh xe. 
Roucouler. Gù; le pigeon roucoule, 

chim bo câu gù. 
Roue. Bânh xe ; la — (supplice), thû- 

bânh xe d6 hinh ; faire la roue (se 

dit des dindons), mua duôi. 
Roué, rusé. Qu) quai, dn$ ; — , homme 

sans mœurs, dira gian, tên ph^m. 
Rouelle. (Câi gi) cô hinh bânh chè ; 

— de veau, mièng thit dùi bô con 
eût ngang. 

Rouer de coups Bânh (ai) nàt cà va 

minh. 
Rouerie, ruse. Muti ko, mun chu^c. 
Rouet. Câi xa, xa kéo. 
Rouge. Bi, dô tia, hông, dieu, xich ; 

— comme le feu, cô mùi dô rô- ra ; 



la Mer — , bien dô ; devenir — dô 
lén; se mettre du — , (se farder), 
giôi phân, gi^m m^. 

Rougeàtre. Bh d&, dô it v$y, d& hung 
hung, dô lô- lô^. 

Rougeaud. Bi m$t, dô hông. 

Rouge-gorge. ' Tu-ong tu- thu-ô-c. 

Rougeole. BÇnh soi; avoir la —, lén 
soi. 

Rouget, poisson. Cà hông. 

Rougeur. Sâc dô, mùi dô ; — de la 
pudeur, su- dô m$t lên, sy hS then. 

Rougir. Ra dô, dô lên ; —, avoir honte» 
xàn hâ, hh thçn ; thçn n4t ; — de 
quelque chose, lây su* gi làm thçn ; 
je rougis d'avoir dit cela, toi then vi 
dâ nôi dieu ày; — de pudeur, etc., 
ra dô, dô lên, m$t hông hông, bù-ng 
bùng m$t lên ; — de honte, \\i m$t, 
x&n hâ, bê m$t. 

Rouille. Gl, su- gl ghét ; la — ronge 
le fer, g) an sât. 

Rouiller. Gl, g} ra, hay sinh gt ghét ; 
fig., se — , dâ bô thôi quen^ quên di. 

Rouir (le bois). Ngâm tre, ngâm go 
cho nô ra chin. 

Rouleau, gros cylindre en fer ou en 
pierre. Cà\ tryc. 

Roulement (de tambour). Hâi. 

Rouler. Cuôn, lân, quàn, làm dio xoay ; 
se — , lân minh ; se — dans la boue, 
dSm bùn ; se — aux pieds de quel- 
qu'un, sàp minh xuông du-ôi chân ai ; 
se — de douleur, cijra mini» ; se — 
de plaisir ou de douleur, bô gô- bô 
gu-ômg. 

Roulette. Bânh xe con^ bânh nhô. 

Roulis. Su- tàu trông trành ; éprouver 
le — , trông trành. 

Roupie. Bông b^c, (giâ là nù-a dong 
Nic). 

Roussâtre. Vàng hâng hông. 

Rousseur. Màu da, mùi sông ; taches 
de — , dém noi m^t. 



Digitized by 



Google 



mu 



Rm 



Roussi (sentir le). Uoi khét, mùi khê. 

Roussir. Làm cho ra sâc dà ; ra sâc 
dà. 

Route. Bàng, du-ô^ng, ]b\, nSo ; une 
grand'-—, dàng câi; la — royale, 
dàng cài, dàng thién 1^, dàng qaan 
bâo ; se mettre en — , trày di, xaàt 
hành ; se tromper de —, l^c dàng ; 
en —, dpc dàng. 

Routier. Kè di dàng, khàch l>0 hành ; 
—, rosé, qui quai, da qaen lâm. 

Routine. Thôi ti^c, thôi eu. 

Routinier. Kè mê nhung thôi eu. 

Rouvrir. Mi- 1^ ra, mb l^i, l^i mtr ; la 
blessure s'est rouverte, dàu tfch l^i 
nirt. 

Roux. Mùi hung hung, mùi dà, mùi 
sông. 

Royal. ThuOc vé vua, xirng dàng vua, 
trçng thâ nhu- vua. 

Royaliste. Kè theo bè vua. 

Royaume. Nu-érc cô vua tri. 

Royauté. Chù-c vua, su* làm vua ; ob- 
tenir la — , làm vua. 

Ruade (donner une). Bà, cât. 

Ruban. Dây lan can, ren, giài gi, dây 
lya ; nœud de —, hoa tèt. 

Rubanerie. Nghé làm câc thù* ren, 
nhà bàn dây, ren, v. v. 

Rubéfier. Làm cho ra d&. 

Hubescent. Ra d&, d& v$y, di vàng. 

Rubicond. H6ngh6ng, hung hung, d&, 
d& chon chét, ai thâm. 

Rubis. Bà ngQC, * th^ch liru châu, 
d^ minh châu, hdng nggc. 

Rubrique. 1^ phép, phép, chir di 
(dSn iS phép). 

Ruche. BOng ong, bpng ong, ta ong. 

Rucher. Noi d^ càc bOng ong. 

Rude, raboteux. Su si, g6 ghé, chKng 
tron ; voix —, khàn tiêng, s^ tièng 
ching du-gc êm ; — , fâcheux, khô, 
khô long ; —, sévère, nh^t phép, dû* 

tÇTÎ. 



Rudesse, grossièreté. Sijr que roùfti; 

— de la voix, tièng chibdg duvc éra. 
Rudiment. Bài dâu, câc diéa d^ khâi 

(vi phép gi) ; apprendre les ruén 
ments, méi t^p (nghé gl), môri b^c. 

Rudimentaire.ThuOc vé dâu,tnr<>cbèt. 

Rudoyer. Qui- mâng, d$p dành. 

Rue. Phft, du^g; — du Coton, phi 
hàng bông ; chef de - , phi tnrang; 
se promener dans la —, di bâch bA 
ngoài phi. 

Ruelle. Phi hèm, ngô hèm, nèo h^. 

Buer. Bâ, cât; se —, xông vào, di 
xâm xâm, sân si. 

Rugir. Thét, gâm, ring ; le tigre rugit, 
con hùm thét^ hùm gâm. 

Rugosité. Sy giân gin ; plein de rugo- 
sités, dây nhân. 

Rugueux. Sn si, giân gin, nham, l5 ci. 

Ruine (maison en). B6 cû nhà hir ; 

— de la fortune, su* mât gia tài làu 
làu; — de la réputation, sur mal 
tièng tit ; sauvez-nous de la — , h2y 
cùn v(H ta là ki khin nçn. 

Ruiner, renverser. Bi xuing ; — , dé- 
truire, phâ hoang, tàn phâ, phâ hby ; 
se —, mât c&a, sa ca, sa sût, siu, 
xiéu hu* di. 

Ruineux. Hay sinh thi^t h^, dl raàt 
c2ia cii, sa co^. 

Ruisseau. Khe, ranh, suii, dèng nu-ôrc, 
ngôi. 

Ruisselant de sueur. Mu^ m6 hôi, u-ôt 
m6 hôi cà roinh. 

Ruisseler. Chiy ào ào, chày tràn ra ; 

— de tous côtés, chày Ur bé ; — de 
sueur, mu*ôl mô hôi. 

Rumeur. Tiêng don, rOn nfc, rOn ri, 
tin tu-c ; n'entendre que des rumeurs 
confuses, chl nghe nhirng tièng mong 
mânh v$y. 

Ruminant. Hay nhai l^i, nhà ; les ru- 
minants, loài vâl cô bin biu ma nhai 
l9i. 



Digitized by 



Google 



SAC 



SAC 



Ruminer, remâcher. Nfaà, nhai Ici ; — 
réfléchir, sny di nghT l^i, suy di xéi 
1^ ; — ane affaire, toan viÇc gî. 

Raptnre. Str bS, sa* phâ, su* nirt ; — 
des intestins, ruôt dâ nirt ra; — 
d'an membre, sijr dành gly phân 
minh ; — des digues, su- va de; — 
d'un traité, sy phâ lài giao ; — d'une 
amitié, su- bat hoà, sur bât tha$n. 

Rural. ThoOc vé ruOng nirong, IhuOc 
vé nhà que. 

Rase. Tinh qut quai, tinh gian dii; 
une — , muii kê, mun chu-ô-c ; jouer 
de —, l$p mu-ubày kè 



Roté. Qot qoâi, gi&i, khôn khéo, qnt 
quyÇt. 

Raser. L^p mun kê. 

Rasselia, fleur. * Hoa quât tvông. 

Rasticité. Phong tyc ki que; dâng 
phèt kè que. 

Rastiqae, champêtre. ThuOc va d6ng 
dieu ; — , simple, dom sa ; —, gros- 
sier, que mùa, que kÇch, ngu muOi. 

Rastre. Ngu-ôi nhà que, que mùa, 
ngvtàri nông phu, thô. 

Ratabaga. Cù cài vàng. 

Ratilant. Sang gidi nhu- vàng. 

Rythme (V. Rhythme). 



S 



Sabbat, samedi. Ngày thirbày ; —jour 

de fête chez les Juifs, ngày l2 Jndên, 

ngày Judêu nght viêc. 
Sabbatique (année). Nâm thù- bày 

(trong le dân Jndî^u). 
Sable. Gât; blanc de —, con s&i, bai 

cât; semer sur Je — (prêcher dans 

le désert), tra hçt giftng vào cât 

uing công. 
Sableux, sablonneux. Cô cât; terrain 

—, dàt cât. 
Sablier. B6ng hô cât. 
Sablidre, sablonnière. M& cât. 
Sabord. Cira sh (dir&ï tàu.) 
Sabot. Guftc (fig.) ; — 

de cheval, etc. 

ngira, v. v.; —, tou- 
pie, chong chong ; 

faire tourner un — , dânh chong 

chông, chçi vu. 
Sabotier. Thçr dêo guôc. 
Sabre. Gu-om ; gurcrm co Ivoi cong ; 

donner un coup de —, dùng gutrm 

ma dam. v. v. 
Sabrer. Chém. 




Sac. Câi bao, câi tùi ; — de voyage, 

bao da, hôm hành ly ; petit — , dliy, 

bao nh&, bi; loc. : mettre une ville à 

— , cu-érp c&a trong thành. 
Saccade. Su- d^ng, su- chuyin. 
Saccadé. Hay d^ng, hay Inng. 
Saccager. Phâ pbâch, phâ h&y, phâ 

tan, phâ hoàng ; cu-é^p cà. 
Sacerdoce. Chirc thày câ, b^c thây 

chinh tè. 
Sacerdotal. Thu^c vé thày ci, xirng 

thày chinh tê; la dignité sacerdotale, 

chû-c thày cà. 
Sachée (une). Mot bao. 
Sachet. Tùi, dSy. 
Sacoche. Tùi, bao, bi. 
Sacramentel. Thu^c vé phép thành (là 

phép bi tich). 
Sacre d'Evêque. hi iniyén chù-c Bàng 

Giâm mvc ; — de roi, l5 xû-c dân 

cho vua. 
Sacré. Thânh, dâ chja phép thânh ; dâ 
chiu dâng cho But: Cîhûa Loi ; rendre 
quelque chose —, làm phép cho cia 
gi nén c&a thânh. 



Digitized by 



Google 



SAC 



- 332 - 



SAG 



Sacrement. Phép, phép thônli, phép 

sacraroentô ; le saint Sacrement, ^hép 

Minh thânli Birc Chûa Jêsu ; le né- 
cessaire aux —, trâp câc phép ; les 

sept Sacrements sont : 

Le Baptême, Phép rfra t^i ; 

La Confirmation, Phép thém sirccho 
mQinh d^o ; 

L'Eucharistie, Phép Minh Thânh Bîrc 

Chûa Jésu ; 

I^ Pénitence, Phép giài toi ; 

L'iixlréme-Onction. Phép xirc dâu 
thânh cho kè li$t ; 

L'Ordre, Phép truyén chù-c ; 

Le Mariage, Phép nliàt phu nhàt 
phu. 
Sacrer, consacré. Làm phép thành 

ma dâng cho Birc Chûa Loi. 
Sacrificateur. Thày tè iS, chûa tè. 
Sacrilicatoire. (Viêc) tè iS. 
Sacrifice. Vice tè lé, 1§ tè, c&a tè \i ; 

offrir un —, làm l5 ; le saint Sacrifice, 

l5 misa ; offrir le S* —, làm l5. 

Sacrifices païens, — En dehors des 
fêtes<têl) énumérées pages 141 et 142, 
les Annamites non convertis célèbrent 
encore un grand nombre de cérémonies 
où Ton offre des sacrifices. Il y a rare* 
ment des sacrifices humains : ces im- 
molations se font d*ailleurs en grand 
secret dans les pagodes et n'ont rien 
d'officiel, c'est-à-dire que les mandarins 
sont censés les ignorer. 

Les victimes le plus souvent offertes 
sont: un bulîQe, une chèvre et un 
porc ; les offrandes de second ordre 
sont les poulets^ du riz gluant, du vin 
de riz, du bétel, des fleurs et des fruits. 

Les principales cérémonies païennes, 
appelées tè, c'est-à-dire sacrifices, sont : 

lo Tè NAM GiAO, ou Sacrifice de 
l'autel du sud en Thonneur du ciel et 
lie la terre ; 

2<> TÊ vÀN Mièu : sacrifice fait sur | 



l'autel du temple de la Littérature ea 
l'honneur de Confucius ; 

3o Tê vO MIÈU : sacrifice en Thon- 
neur des Génies de la guerre ; 

i^ Tè Y Miêu : sacrifice en Thooiieur 
de Thân ilông, qui inventa la médecine 
et perfectionna l'agriculture ; 

5*> Tè XA TÂc : sacrifice en rhonneor 
du prince Tâc, promoteur de la cuhure 
des céréales ; 

Qo Tè LiCH BAI eê vuo-ng : sacrifice 
en l'honneur des rois des dynastie 
antérieures ; 

7» Tè saN X DYÊN : sacrifice en l'hon- 
neur des Génies des montagnes et d& 
fleuves ; 

8© Tè hOi bông; sacrifices en l'hon- 
neur de tous les Génies et en parti- 
culier des douze thiên Ihan ou Génies 
du ciel, et des Génies domestiques ; 

9® Tè CÔNG THAN : sacrifice en Thon- 
neur des grands hommes qui ont bien 
mérité de la nation ; 

IQo Tè TRUNC THAN: Sacrifice en 
l'honneur des loyaux serviteurs ; 

Ho Tè LiÊT NU* : sacrifice aux fem- 
mes héroïques ; 

12o Tè NGHÊNH xuÀN: sacrifice en 
l'honneur du renouveau ; 

13o Tè TiCH BIEN : fêle du labourage 
ou de l'agriculture. 

Nous donnons ici à titre de curiosité 
le compte rendu de cette dernière cé- 
rémonie telle quelle a été pratiquée en 
1893 par le roi d'Annam et dont fat 
témoin le rédacteur de la Retme Indo- 
Chinoise lUustrée : 

C'est au centre d'un vaste quadrilatère 
de 300 mètres de côté que la cour d'An- 
nam a procédé à cette cérémonie de 
l'agriculture, abandonnée depuis les 
invasions des Bay-sau en Annam. De- 
puis ce temps, négligeant de cultiver 
le riz spécial nécessaire pour cette 



Digitized by VjOOQIC 



SAC 



— 333 



SAC 



cérémonie, et dont FËmpereor d'An- 
nam doit jeter la semence en terre, on 
employait le riz ordinaire pom* les sa- 
crifices da Ciel, et le penpie attribuait 
à ce fait le grand nombre de récoltes 
médiocres ou mauvaises. 

Pour se rendre au champ qui doit 
recevoir cette année la semence de riz 
destiné aux sacrifices, il faut traverser 
la citadelle derrière les jardins du roi ; 
on franchit ensuite le Ruisseau des Né- 
nuphars ; le cortège défile devant plu- 
sieurs portiques en partie détruits par 
nos canons en 1885, et débouche dans 
une vaste avenue qui conduit directe- 
ment à Tenceinte réservée. 

Un magnifique portique en indique 
rentrée ; les murs d'entourage n'exis- 
tent plus ; on peut donc y pénétrer de 
tous les côtés ; mais la cour d'Annam si 
traditionnelle, ne comprendrait pas 
qu'on pût accéder à Tautel autrement que 
par l'ancienne porte. Ce terrain carré et 
plat est divisé en deux par un chemin qui 
le traverse. Des deux côtés, au centre, 
s'élève une plate-forme carrée haute de 
quatre ou cinq mètres. On y monte par 
les escaliers ménagés sur chaque face. 
Ces deux plate-formes, de même que 
le terrain où elles sont construites, sont 
orientées de telle sorte que leur quatre 
angles visent les quatre points cardinaux. 

Mais le canon vient de tonner. Sa 
Majesté s'avance, suivie des hauts man- 
darins, avec le déploiement de luxe 
que l'on prodigue à la cour d'Annam 
pour chaque cérémonie importante. 
L'Empereur entre dans l'enceinte ré- 
servée avant le point du jour et va 
s'installer dans un pavillon en bambous 
édifié sur une des plate-formes. A leurs 
MM. les reines-mères est réservé un 
pavillon derrière celui du roi. Sur la 
deuxième plate-forme se trouvent des 



tables où brûlent des parfums^ sous 
des parasols jaune impérial. 

Dès que Sa Majesté est installée, les 
dioristes des rites se mettent à chanter. 
Une troupe de quatre-vingts paysans 
en blouse bleue, pantalon rouge, bottes 
de .cérémonie et bonnet carré, se 
réunissent six par six en douze groupes 
représentant les douze provinces ; des 
charrues avec leurs attelages sont 
placées derrière eux pendant que les 
dignitaires saluent le roi et que hait 
paysans présentent à l'Empereur la 
charrue laquée en rouge et or qu'il 
dirigera le lendemain. Le bœuf har- 
naché en jaune est aussi présenté. 
Sa M^jesté, alors, allume des parfums 
que Ton transporte sur la plate-forme 
voisine, et se retire. Les paysans 
se mettent à diviser le terrain en treize 
parcelles ; chacune est partagée en huit 
sillons ; de ces parcelles, celle qui se 
trouve au centre, en face de la plate- 
forme de Sa Majesté, sera labourée par 
l'Empereur et les six autres de chaque 
côté seront chacime travaillées par 
les mandarins. Les bœufs et les char- 
rues rais en place, on fait un exercice 
préparatoire, une répétition générale 
de la cérémonie, car tout doit se passer 
sans à-coup, ni faute, ni incident im- 
prévu. Si le contraire avait lieu, les 
astrologues et devins de la cour au^ 
raient le devoir de trouver la cause 
des variantes involontairement appor- 
tées à la cérémonie, conjurer le mau- 
vais sort et apaiser le Ciel. Tout le 
monde se retire ensuite et va bivouaquer 
dans les paillettes, aux environs ; les 
gardes de Sa Majesté autour de sa 
demeure et les quatre régents. Colonnes 
de l'Empire, logent à chaque coin du 
terrain, mais en dehors et dans de 
misérables cabanes improvisées. 

Digitized by VnOOQ IC 



SAC 



— 384 



SMt 



Le lendemain dès quatre heures da 
matin sonnait le réveil et chacon venait 
prendre le poste qui lui avait été 
assigné la veille. A une extrémité de 
chaque parcelle de terrain, une plaque 
de bois laqué portait l'indication d'une 
province. Une charme laquée rouge, 
attelée d'un bœuf, attendait près de 
chaque parcelle de terre, surveillée 
par un dignitaire en robe jaune orange 
brodée de fils d'or, en ceinture ronge 
et chaussé des bottes de cérémonie. 
La coiffure était le casque ordinaire 
des hauts mandarins, avec ornements 
en or. L'Empereur était en grand cos- 
tume de cour ; deux mandarins tenaient 
le bœuf pour la charrue de Sa Majesté, 
d'autres devaient maintenir la charrue 
dans la bonne direction, et deux ser- 
vants étaient là pour empêcher les 
excréments du bœuf de tomber sur le 
sol ; le semeur venait ensuite suivi du 
porteur de semence. Les douze digni- 
taires qui devaient labourer avaient de 
même une suite, mais composée de 
paysans et non de mandarins. 

Dès que le soleil parut, l'Empereur 
descendit de la plateforme où se trou- 
vait sont logement, s'approcha de la 
charrue et laboura son lot, au centre, 
escorté par les choristes des rites et 
tous les mandarins invités à l'accom- 
pagner. Le champ labouré et ense- 
mencé, Sa Majesté remonta sur la 
plate-forme et reçut les l^y des man- 
darins. Les douze autres charrues 
s'ébranlèrent à leur tour, et les douze 
parcelles forent labourées et ense- 
mencées, tous les mouvements étant 
exécotés avec un ensemble parfait. Le 
travail achevé et dès que les astro- 
logues eurent constaté que la céré- 
monie s'était accomplie à l'heure et 
dans le laps de temps indiqués, tons 



les mandarins changèrent de costaBe; 
et vinrent de nouveau faire des l^y î 
leur Souverain qui, ensuite, partil a 
grande pompe ; il se rendait au lemple 
dédié aux mânes de son père poar y 
procéder à une cérémonie en ¥ae d'ob- 
tenir pour sa dynastie les faveurs parti- 
culières du Génie des récoltes et de ses 
ancêtres. Cette cérémonie était très 
imposante et c'est par milliers qu'on 
aurait pu compter les assistants. 
Sacrifier, offrir un sacrifice. Tè iè, 

cùng tê, dâng cia if ; —, préférer, 

chufng hou; sa —, lieu minh cbèt 

gièt minh. 
Sacrilège. TOi làm hu- càc phép ; tOiào 

trOm cua thânh ; tOi ph^ s^ ihànb. 
Sacripant. Thâng, thâng ph^m, ogirà* 

ràt xàu xa. 
Sacristain. Ngu-ài dpn nhà tbôr ; kh 

giCr câc dô nhà tho-. 
Sacristie. Phèng dj càc dé nhà tfaèr« 

nhàm$cào. 
Sacrosaint. Ràt thânh, ch&ng néo 

ph^ dèn. 
Sacrum, os. Xuxmg cùng. 
Safran. Ngh$, * kim châm ; couleur—, 

sâc ngh$. 
Sagace. Sâu sâc, mau tri, khôn khéo. 
Sagacité. Sy* tinh tu-èng, su- khôs 

khéo, si^ qut quyÇt. 
Sage, prudent. Khôn ngoan ; — conseil, 

lô-i bàn khôn ngoan ; —, dévot, sdt 

sang ; un —, quân t&- ; les sept sages 

de la Grèce, bày quftn t&- nu^ 

Grœcô. 
Sage-femme. Bà tâm, bà sinh, bà de. 
Sagement. Câch khôn ngoan, câcb 

khôn khéo, câch phài li. 
Sagesse, prudence. S^ khôn ngoan, 

nhân dû-c khôn ngoan ; la — infinie, 

Bûx, Chûa Lô-i khôn ngoan vô cùng. 
Sagittaire (signe du zodiaque). Uq^ 

cung, nhân mS cong. 



Digitized by 



Google 



SM 



— H36 -- 



SAL 



Sftgoiiier, sagas Jœvis. Cày bimg bàng ; 
bOt bàng. 

Stignant. Chiy roàa, Iftm mâu, dâin 
màou 

Saie. Âo Hnh, âo chien. 

Saignée, opération chirurgicale. Phép 
chich mâu ra ; faire une — , chfch 
m^ch roàu. 

Saignement. Su- chiy raén ; — du nez, 
sir ûh noàu caro. 

Saigner, perdre du sang. Bh mâu ra, 
chây mâu ; — du nez, dà mâu'cam ; 
—, pratiquer une saignée, chich 
mâu. 

Saillant. Nâi, I6i ra, giô, loi; poi- 
trine saillante, nguc giô lên ; — , re- 
marquable, 1^, khàc thu-ÔDg. 

Saillie. Su- giô ra, su- loi ra ; endroit 
en —, noi cao bon, noi nài cao ; — 
d'esprit, loi J vj, loi khôn khéo, loi 
vui chai. 

Saillir, jaillir. NbSy, nhiy nhôt, vçt 
lên ; —, sortir en dehors, loi ra, giô 
ra, nâi hou. 

Sain. Lành, khoi ; — de corps, mlnh 

?ôc khoè khoâo ; et-sauf, chàng 

phii nao, vô si;r ; — d'esprit, khôn, 
khôn ngoan; qui n*a pas l'esprit —, 
dJr ngvôi. 

Saindonz. Mo- nu-ôrc. 

Sainfoin, * Long dSm thJo. * m^c tièt 
thio. 

Saint, parfait. Thânh, c6 nhân dire. 
s6t sang, d^o dire, thanh s^ch, dâng 
ngirôi ta kinh cbuOng ; on —, ông 
thành ; une sainte, bà thânh ; — 
Pierre, ông thânh Phôrô ; le - Père, 
Blrc thânh Phapha ; —, consacré, da 
chjo dâng cho Birc Chùa Loi. 

Sainte-Barbe. Khoang di thu6c sûng. 

Saintement. Câch sit sang, câch phâi 
phép, câch xû-ng ngirôi d^o dure. 

Saint-Baprit (le). Bàx Chùa Pbirilô 
sangtô, Birc Thânh Tbân. 



Sainteté. Mhân dire, dire thanh sech ; 

Sa —, Dire Thânh Phapha. 
Saint-Père (le). Bù-c Thânh Phapha. 
Saint-Siège. (Toà) Birc Thânh Phapha. 

Rôma. 
Saisie. Su- tich k^^ svr tich phong gia 

tài. 
, Saisir, prendre. Bât, câm lày, câm 

bât, y&y nâm ; — quelqu'un, tra tay 

bât ai ; — quelqu'un par la barbe, 

nâm lày râu ai ; — par les cheveux, 

tùm tôc ; — son fusil, câm sûng ; 

—, avec le bec ou les grilles, dôp ; 

— , opérer une saisie, tich k^ ; être 

saisi de frayeur, sqr khiip ; être saisi 

par un serpent, phâi rân quàn ; être 

saisi de froid, on rét. 
Saisissable. Bât lày dirg^c. 
Saisissant. Hay sinh dOng long. 
Saisissement, terreur. Sir ngû qoan 

ra bat ttnh, s^r sjîrng tri, sir tri khôn 

ra nhu' cùn. 
Saison. Mùa ; les quatre saisons, bin 

mùa ou tir qui et tir thi^ sont ; 

Mùa xnân, le printemps ; 

Mùa hè, l'été ; 

Mùa thu, l'automne ; 

Mùa dông, l'hiver. 
Salade. Rau, rau nèp, etc.; — à man- 
ger, ran trOn ; — de pommes de 

terre, khoai tây trOn dâu giftm; faire 

la — , trOn rau. 
Saladier. Ch$u trOn ran. 
Salaire. Tien công. 
Salaison. Su* pha mufti, thjt (câ) mu6i. 
Salamandre. (Giftng) thân lân, * hoJ 

mô xà. 
Salamalec. Tièng chào, s^ l^y. 
Salants (marais). Noi nftn mnfti, noi 

n^i mu5i. 
Salarié. KS di làm thué làm mirôn ; 

kS dâ chja thué ; ouvrier —, thgr thué. 
Salarier. Thué, thoé mu-ô-n ; d^t công 

(cho ai làm vi$c gt). 



Digitized by 



Google 



SAL 



- 336 - 



SAJI 



Sale. Xàu, xàu xa, b^, làm ; visage 

—, nhQ m$t, m$tinûi xào xa. 
Salé. N{n, dâ chiu râc mufti ; Qg., mot 

—, loi m$n, lèi cbua, loi f vj. 
Salement. Càch bin thlu, càch do- dây . 
Saler. Râc ma&i vào. 
Saleté, chose sale. Su* do- nh6p, su- 

xàa xa, sir bàn tbtu ; —, action 

basse, viÇc xàu xa (bii long hu- hôt 

ma ra). 
Salière. Binh ma6i, blnh di;mg mu&i 

d$t Irén mâm. 
Salin. M$n, cô mufti. 
Saline. Khuông làm mufti, ru^ng làm 

mufti, mft mufti, n^i mufti. 
Salir. Làm cho ra ô uè, làm dcr nhôp, 

vây va ; — , flétrir, làm o danh, làm 

cho màt tièng tftt, bft v^ cho ai. 
Salissant, qui salit. Cô h gl, vày va, 

làm lâp ; —, qui se salit vite, d? 

b^n, dS lày vêt xàu. 
Salivaire. ThuOc \ê nu-d-c miÇng; 

glande — , mvn mçc du^H lu-ui. 
Saliyation. Si^ chày nu-ô-c miÇng ; su* 

ù-a bçt miÇng ; activer la — , làm cho 

chày bçt dâi. làm cho thâe lèm. 
Salive. fi\x(rc byt, nu-6tï miÇng, bçt 

miÇng ; — de bétel, quêt Irâu. 
Salle. Phftng, budng ; — de billard, 

phông dh bàn lân ; — de bal, nhà h^i 

mùa ; — à manger, nhà com, nhà chô ; 

— d*audience, công du-ft-ng ; — de 

police, nhà ph^t. 
Salmigondis. Bta cô nhiéu dâ an un 

lOn; fig.. bài vân lOn. 
Salmis. Thjt rân nàu nrçn 
Saloire. Binh (thùng) dçn thit mufti. 
Salon. Nhà khâch, nhà bông, phftng 

ma hOi. 
Salpêtre. Diêm, * hoàtiêu. 
Salse-pareille. * Kim cu-ong dàng. 
Salsifis. ' Thiên vàn dông ; — saunage, 

' nguii bàng tfr. 
Saltimbanque. KS leo dây. 



/ Salnbre. Lành ; air —, lành khi, Ihanh 
khi ; eau — nu-ô-c lành, nirô^c tbi. 
Salubrité de Pair. Sç- lành khi, str 

thanh khi. 
Saluer. Ghào ; — profondément, kirôvn 

nom ; — le front par terre, la y. 
Salore. Nui m$n. 

Saint, paroles de respect Loi chào^ 
loi kinh, loi l^y ; faire son — , rîi 
linh h6n minh ; chercher son — dans 
la fuite, trftn ch?iy cùu lày thân : — 
du Si Sacrement, s\r châô Bffhih 
Thành; salut! (forme delà salola- 
tion), du-çrc, ir. (V. Gram., n© 438). 
Le L^Y est le grand salut annamite ; 
il est dû aux parents, aux sopérîeors, 
et généralement à tous ceux que Vào 
veut honorer ou de qui on implore une 
faveur ; voici comment il se fait : on 
joint d'abord les mains devant la poi- 
trine, puis on les élève jusqu'au front, 
et on les laisse retomber, en se pros- 
ternant sur les genoux, les deux mains 
jointes et renversées à terre pour y 
appliquer le front ; on recommence 
jusqu'à trois ou quatre fois de suite ce 
salut qui est très solennel et qui canse 
tout d'abord aux étrangers une singu- 
lière impression, surtout s'il est exécuté 
par un grand nombre de personnes 
produisant en même temps les mêmes 
mouvements. 
Salutaire, profitable. Cô ich, sinh ich» 

lành, chàng dOc. , 
Salutation. Su* chào, s\x Içy, sç* kinh, 

sir bài. 
Salutation angélique, prière. Kinh 

Avê. 
Salve, applaudissement. Su- v5 tay 
mimg, sif khen ; une — d'artillerie, 
su- bân sùng kinh mùng. 
Salve regina, prière. Kinh Thftn Mk 

phûc. 
Samedi. Ngày thù* biy. 



Digitized by 



Google 



SAN 



337 - 



SAP 




Sampan, barqae. Thuyén, tara bSn. 

Sanctifiant. Hay giùpcho nên thành; 
la grâce sanctifiante, cm Bîrc Chùa 
Un. 

Sanctification. Sijr tbanh s^ch, su* 
thânh, si^ nhân dù-c ; travailler à sa 
— , chju khô giû" minh cho sgich t^i 
cho dirçrc r5i linh hôn. 

Sanctifier. Làm cho nên thành ; se 
—, chju khô cho dirçrc nên Ihânh ; 
— le dimanche, giir ngày l5 Içy. 

Sanction. Biéu gi lu^t buOc, v^ la$t 
djnh. 

Sanctionner. Ra lu$t ma dinh, rân 
d^y, càm. 

Sanctuaire. Noi Cô rô ; no-i thành. 

Sandal, bois. ' Dàn huang m^c. 

Sandale. Dép ; — à semelles simples, 
dép da mAt.; — en cuir noir, dép da 
den ; — à brides 
transversales, dép 
quai ngang (flg.). 

Sandaraqne. Hùnghoàng^ hoàng dcrn. 

Sang. Màu, huyèt; le - monte à la 
tête, b&c hoà ; vomir du —, ira màu 
ra; cracher le —, thà huyèt; être 
couvert de — , giây màu ; du — 
d*animal (cru), tièt chin ; être de — 
(race) royal, thuOc vé nhà voa, vé 
dông d5i vua. 

Sang-froid (de). Yen, ngu$i, ch^g 
dOng long, châng hay sqr ; garder 
son — an milieu du danger, giû- 
lôog vûng vàng yen giCra su* cheo 
leo. 

Sanglant, taché de sang, ô màu, làm 
màu, d& màu, cô sâc màu ; — , outra- 
geux, n^ng né, d^c dû*. 

Sangle. Dây, dây da. 

Sangler. BuOc dây. 

Sanglier. Cod Içm loi, con Irrn Hmg. 

Sanglot. Tièng nàc. 

Sangloter. Nàc nfr, tàm tû-c ; — en- 
semble, khéc nbu* gi. 



Sangoin. Gô màu, cô sâc mân, dft 

nbu- màu ; — , fort, kho5 m^. 
Sanguinaire, cruel. Du- tçm, d^c dCr; 

instinct — , tinh mO sijr dh màu. 
Sanguinolent. Giçt miu, dâro màu, 

làm màu. 
Sangsue. Con dla ; — des bois, con 

vàt. 
Sanie. Mu, màu hu-. 
Sanitaire. Hay làm khoè ; cordon —, 

noi càm (kio ma t^t là y lan ra). 
Sans (prép.). l» Devant un substantif: 

a) Sans se rend par vô : 

Ex : Sans nombre, vô sô ; sans (in, 
vô cùng; 

b) Sans se traduit par divers idiotis- 
mes comme dans les exemples suivants : 
sans argent, không cô tien ; sans doute, 
không cô hô nghi du-çrc, không cô le 
ou không cô thi ma hô nghi du-çrc ; 

2o Avec un verbe : 

a) S'il y a une simple idée de néga- 
tion, on le rend par la négation không : 
sans rire, không cu-ôi ; 

b) Si Ton exprime une défense, on 
le traduit par dimg, dirng cô, chô*. 
Ex. : Fais cela sans différer, hay làm 
viÇc này ma dirng gian. 

— que (conj.), khi chSng, màchJng. 
Sans-cœur. Vô tâm, bat hièu. 
Sansonnet. " H^t djch. 
Santé. Su* khoè trong minh ; bonne 

— , su* khoJ m^h; mauvaise — , 

su* yêu duôi ; soigner sa — , du-ông 

xàc. 
Santonine. ThuAc giun. 
Sapdque. Tien ; — en zinc, tien këm; 

— en cuivre, tien dông ; — en pa- 
pier(soperst.), tôr tien ; mouleàcomp- 
ler les sapèques, bl tien ; jeter des 

— en l'air (pour les enfants), tung 
tit?n ; soixante sapèques, mOt dông, 
mOtchây ; quatre-vingt-dix sapèques, 
chây gây. 

Digitized by VnOOQlC 



SAS 



338 — 



SAL 



Saper. Bào du-cVi (dàt, nui) ; bôi^ khoét, 

khoan ; — un mur, dào du-ô-i chân 

tuù-ng cho 16* xuông; lig., làm cho 

kém di, làm cho suy sût, muôn phû. 
Sapeur, soldat. IJnh mang bûa dgn 

dàng, linh ddp lûy dào hào, linh dào 

loi ngâm du-ôi dàt. 
Saphir. ' Tlianh ngçc, hicli ngQc. 
Sapide. Ngon, ngon miii, bùi. 
Sapientiaox (livres). PhAn) sàch sàm 

Iruyeii eu. 
Sapin. Cây thông ; cày sam ; ' lir t(^ng 

sam m Oc, sa thu. 
Sapinière. Rùng cày sam, vu-ô-n cày 

thông. 
Saponaire. (ii5ng eày dùng ma giàt 

<{uan ào. 
Saponifier. Làm thaoc (giât quan âo 

rà-a màt). 
Sarbacane. Ông xi dong. 
Sarcasme. Tièng om thà, loi chàm 

chçc chua lam, ti(^ng duc lac. 
Sarcastique (ton). Cung chàm choc, 

loi chua lâm, hVi chi h;V. 
Sarcelle. Along, k«H, * tiou (hùy :q> ; 

— dorée, vil nâu. 
Sarcler. Làm c6, nao co. 
Sarcloir. (Bo dùng luà làm co) : cài 

gi«4m. cài Içm, cài nao. 
Sarcocèle. Tîjl tràng ha nang. 
Sarcophage. Quan tài, mo, lâng. 
Sardine. Cà lîîm, cà trich ; * thanh ngir. 
Sardoine, pierre précieuse. Ma nao. 
Sardonique (rire). Su- cu-(Vi gàn. 
Sarment. Ngành cày nho. 
Sarmenteux. Mqc nhu- ngành nho. 
Sarrau. Âo dài bàng Vt^i to. 
Sarrazin, blé noir. ' Tam giàc mach. 

kicu mach tir. 
Sarriette. Bau tho-m. 
Sas, lamis. Qi sang, cài rày, cài giàn, 

cài sao. 
Sasse. Gâu (tât nuvc). 
Sasser. Sang, gi^n, rày. 



S'asseoir. Ngoi. 

Satan. Ma qui, tu-6ng qui ; arrière ' 

satan ! (r thàng qui, hay xîr ra. 
Satanique. Bàng qui, dû* nhu- qui. 
Satellite, suivant. Kè di hâu, dây ta; 

— des mandarins (soldat), linh le, 
quàn hâu ; — , astre, tinh tu iih& \à\ 
van chung quanh tinh tù làm. 

Satiété (à). Chàn, chàn chéo, cho dèn 

khi no chàn. 
Satin. Lînh, làng. 
Satinade. (Giông) lua lliih. 
Satiner du papier, etc. Bon giày, v. v. 

cho nô m^m (nhu* lua). 
Satinear. Tho dçn giày cho m^m. 
Satire, écrit mordant. Bài chàm clipc. 

vàn tho* bàm bô. 
Satirique, mordant. (L(Vi) bàm ho : 

esprit —, tinh kè hay bàm bà chàm 

choc ; écrivain — , kè hay chêp bài 

bàm bo. 
Satisfaction, contentement. Su* bàng 

long, .sir vui lùng ; — . réparation. 

sir den, su* tn\ nçr. 
Satisiactoire (n'ovrc). (Vi('c gi) h'un 

cho d»*n, cô ?ùc dcn duor. 
Satisfaire, plaire. Bep long, làm du, 

làm cho bàng long ; — réparer, tra 

n(r, dcn ; loc. : — sa faim, an no ; — 

un précepte, vàng Icri bào, giû* dieu 

ràn day ; — la nature, làm viÇc cân ; 

— sa h:iine, làm cho thoà long ghen 
ghét. 

Satisfaisant, suffisant. Vira, vira ph«^'. 
Satisfait, content. Vui long, bàng long, 

ïày làm du ; — de sa fortune, lày 

cîia minh làm du. 
Saturer. Làm cho no dày, làm cho 

chàn ; pha giông gi vào nuvc cho 

du-. 
Sauce. Niro-c, nirôc canh, nin5rc Ihil, 

nu-o'* xào, nirtrc tràng. 
Saucière. Binh nu^ canh, bînh nir/rc 

thit. 



Digitized by 



Google 



Digitized by 



Google 



Monnaies (sapèques) 




Ki£n Long 



GiA Long 




Tr ih'ï 



(HàNOi) TvBîrc 




Explication. — Ces sapèqnes repré- 
sentent, sauf la prornirre «jui est un peu 
plus vieille, les monnaies en usage au 
Tonkni et en Annani durant ce siècle. 

1-a sapùque est la bas<î du système 
monétaire annamitu. La seule employée 
aujourd'hui au Tonkin est la sapèque 
en zinc (wVn'i; kE.M) de 2H millimètres 
de diamètre ; elle est ronde et percée 
au milieu d'un trou carré. Pour les 



enHIer ensemble sans avoir à les compter 
séparément, on les entasse dans mi 
moule en bois creusé, qu'on appelle b1 
et qui a une longueur déterminée. Tous 
les trous des sapèques se correspondanl, 
on y fait passer une corde on une fibre 
de bambou. Cette première opération 
réunit 300 sapèques ; on tord ensuite 
la cordelette pour la replier sur elle- 
même et on enfile 300 autres sapèques 



Digitized by VjOOQIC 



Monnaies (sapèques, barre et ligature) 




MiNII ^iÇNH 



Thi$u Tri 




BÎNH bac 



Th\nh Thaï 




iNén bi^r 




Quaii 



pal une seconde opération semblable 
à la première. Les deux nxtrémiU's de 
la lordeletle se rejoi^^nanl, sont reliées 
ensemble pour mamienir les sdpèques. 
Otle réunion de fiOO sapèiioe^i fonne 
une li^ruture ou ut' an. I^ li^^aiure se 
divise en dix parties égales, roFiiposées 
chacune de 60 s.ipéf|nes. It*s<|uelles 
forment ce que l'on appelle mut tikn 
ou un décime. L'nc lijçalure pt'se environ 



mille quatre cent cinquante grammes 
Le lingot d'argent et le clou d'argent 
repré;>entés plus haut, sont de grandeur 
naturelle. Le lingot pèse 398 grammes 
et vaut environ 93 francs ; le clou en 
est l<i dixième partie. 

Il y a aussi en Annam des lingots et 
des clouï» d*or de même poids qae les 
lingots et les clous d'argent mais qui 
ont environ 15 fois plus de valeur 



Digitized by 



Google 



Digitized by 



Google 



SAU 



- 339 — 



SAV 



Saucisse. Gio ; des saucisses, d6i thit 

Ion (nhi). 
Saucisson. D6i ihjt Iqh (to). 
Sauf (prép.). Trir; sain et —, chang 

pht\i nao, vô sir. 
Sauf-conduit. Tô- thông hànli. 
Sauge. Cây d^i bi, cây tir bi ; * thùy b^c 

hà. 
Saugrenu. D?ii, iè nhè, lat léo, nhl 

nhàng, ngôc nghèch. 
Saule. Cây va nircVc ; — pleureur, cây 

liSo. 
Saumâtre (eau). Nu-o^lô-là, nu-ô^c mâln 

mot it. 
Saumon. * Ma hû-u ngu* et càu thâ ngu*. 
Saumure de poisson. Mâm, nu'ô-c mâm. 
Saunaison. Sir nhu muôi ; miia nàu 

iiiuôi. 
Saunerie. N^i muôi, nai ni^u muôi. 
Saunier. Kè nâu mu6i, kè ban niuôi. 
Sauniôre. Hôm (giCr) muôi. 
Saupoudrer. Rdc (v. g. muôi, b^t). 
Saure (hareng). ' Hoàng hoa ngir da 

u'ôp khoi. 
Sauriens, reptiles. Loài rân rh. 
Saussaie ou saulaie. ») trông nhieu 

cây Ii5u. 
Saut. Su- nhày, câi nhây. 
Sauter. Nht^y, nhiy xuông, mua nhày ; 

- du haut de la maison, b trèn mâj 

nhà nhSy xuông ; — un fossé, nhJy 

qua ranh ; — (omettre) des classes, 

nhày tràng; faire —, détruire, phâ 

dà, triel h^. 
Sauterelle. Con chàochâu, cou cào cào. 
Sauteur. Kè leodâv; Gg., ngu-ô-i nhe 

d*. 
Sautiller. Nhiy di fihSy 1^. 
Sautoir (en). C^cb tréo, nhu- chu- X. 
Sauvage, non civilisé. U* Irên rimg, 

dçrm9i,mu*5Tig; — , non apprivoisé, 

cbing Ihuân thuc ; —, cruel, dû- tçn, 

dfr ; pays —, noi rirng (không cô ai 

H 



Sauvageon. Cây nlio tir nhien mé-i 
mçc ra. 

Sauvagerie. Thôi ro- moi, linh mu-ô-ng; 
phong hoâ dû* tçrn. 

Sauvegarde. Su- gin giû-, su* che giir, 
sir che chcV. 

Sauvegarder. Giû-, che, che ch&- coi 
sue, binh vue. 

Sauver. Ciru, ciru chû-a, giû- khôi ; — 
les apparences, giû- phép tac b^ 
ngoài ; — sa réputation, giû- giâ ; — 
quelqu'un du danger, ciru ai cho 
khôisif cheo leo; se —, (-- son 
âme), r5i linh bon ; se —, s'échap- 
per de, Irôn di, lânb cho khôi. 

Sauvetage. Sir v<H lên ngu-cri ta cho 

. khôi chêt duôi. 

Sauveur (du monde). Chùa ciru thè. 

Savane. Rù-ng. 

Savant. Thông, thông tliâi. 

Savate. Giây hô- gôt ; — en paille, 
giây rom. 

Savetier. Tho- chû-a giây, tlio- giây. 

Saveur. Mùi, vj, vi;sans— , chang 
cô miii gi, Içt leo. 

Savoir. Bièt, dâ tu-ô-ng, tJiông bièt ; — 
par cœur, thuOc long; — l'annamite, 
nôi tièng an nam ; — jouer de la 
flûte, bièt thâi dich ; — certainement, 
bièt rhâc ; je ne sais pas s'il viendra, 
hoVc nô cô dèn thi toi không biôt; 
'— par ouï-dire, dâ nghe thây, da 
nghe don tiêng ; faire —, cho bièt, 
cho dirçrc hay, nhân tin ; je ne saurais 
le faire, toi không dâm làm. 

Savoir (à). Nghîa là, là. 

Savoir-faire. Tài, tàilri ; qui a du— , 
khéo léo, khôn khéo. 

Savoir-vivre. Su- cô phép, sir lich sif. 

Savon. Thuôc gi^t. 

Savonner. Dùng thuôc ma giât. 

Savonnette. Thuôc rira m$t. 

Savonneux Cô bçt nhir thuôc gi$t. 

Savourer, liây lâm ngon, hirîmg. 



Digitized by 



Google 



SCE 



— 340 - 



sa 



SaTonreux. Ngon mi$ng. 
Sayon, casaque. Ao chien, âo linh. 
Sbire. Quân linh ; thâng ph^m. 
Scabreux, raboteux. Su si, nhâm ; ~, 
dangereux, cheo leo, hièm nghèo ; 
— , immoral, hu- net. 
Scalène (triangle). Hinh ta kliuê. 
Scalpel. Dao chich. 
Scalper. Chich, thich. 
Scander. Bêm vân câu iho*. 
Scaphandre. Ào m$c cho ngu-o-i ta 

l$n du*ôi nu-ô-c. 
Scandale. Guo-ng xâu, su- gi làm cho 
ngu-ô-i ta vàp phçm; objet de — , 
djp cho ngucri ta v!ip pluim. 
Scandaleax. Gô- la, gôm ghiî^c; 
exemple —, gu-ong mù, guo-ng xâu 
làm cho ngu-ôi ta vâp pham. 
Scandaliser. Làm gu-o-ng xâu, làm cho 
ngu-ô-i ta vàp phgim ; se —, s'offen- 
ser, lîiy làm khô chiu, bu(5n long. 
Scammonée. Cây dùng ma làm thuôc 

tây. 
Scapolaire. Ao Duc Bà ; porter un 
—, m§c ào Bû*c Bà ; imposer le — , 
làm phép ào Bùc Bà. 
Scarabée, («on ho hung. 
Scarlatine. (Thîr) bÇnh s5i, chù-ng 

mùa lào. 
Scarole, salade. Rau riôp to là. . 
Sceaa. An, dàu, con chàm, m^c truyÇn ; 
— royal, an ngçc; mettre le —, 
dông dâu, dông an, dành an. 
Sceau. — Les chefs de canton et les 
maires ont un sceau qu'on appelle mOc 
TUUYÊN ou mOc triên, parce qu'il est 
en bois ; il est gravé par les soins de 
l'administration provinciale et délivré 
par elle