(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Almanach de Gotha"

Gc 

929.705 
A16 
1834 
1356482 



Genealog 



CoîWUon 



h m a n a c 

DE GOTHA 

POUR L'ANNÉE 1834. 



Se vend: 



en ALLEMAGNE et en 
SUISSE chez tous les li- 

à AMSTERDAM: chez J. 
Muller et Co. — C. G. 

SULPKE. 

à BOUKAREST: chez H. 

W. Thierry. 
à BRUXELLES : chez P. 

J. De Mat. — A. Le 

Maire. — J. Remy. — P. 

J. Heyvaert Pauwels. 
à CHRISTIANIA : chez I. 

W. Cappelen. 
à COPENHAGUE: chez F. 

Brummer.— Gyldendal. 

— C. A. Reitzel. 
à FLORENCE : chez Jos. 

MOLINI. 

à GRONINGUE : chez W. 

VAN BoEKEREN. 

à HELSINGFORS: chez 
Wasentius et Co. 

à HERM ANNSTADT: chez 
H. W. Thierry. 

à K ASCII AU: chez Wi- 
gand. 

à LA HAYE : chez H.HART- 
MANN. 

à LEMBERG: chez Kuhn 
et Milliicowsky. — C. G. 
Pfaff. — F. Piller. 

à LONDRES : chez Black, 
Young et Young. — 
Treuttel et Wurtz, 
Treuttel fils et Rich- 
ter. — Dulau et Comp. 

à MILAN : chez frères Bet- 



talli et Co. — Frèji 
Ubicini et Co. 
à ODESSA: chez I. S 

RON. 

à PARIS : chez Treuti'i 
et Wurtz. — Heidelc 
et Campé. 

à PESTH : chez C. 
Hartleben. — G. Kili| 

— O. Wigand. 

à St. PETERSBOUR 
chez J. Brieff. — 
Graeff. 

aPRESSBOURG: chez 
F. Wigand. 

à RE VAL: chez G. Egge 

à RIGA : chez I. I.Deubnj 

— E. Fraktzen. 

à ROME: chez P. Mer 
à ROTTERDAM: chez 

Hartmann. 
à STRASSBOURG: cl 

Treuttel et Wurtz. 

F. G. Levrault. 

Schmidt et Grucker, 
à TARNOW: chez Ku 

et MlLLIKOWSKY. 

à TURIN : chez frères Ri 

CENDS. — J. BOCCA. 

P. Marino. 
à UPSALA: chez Pai 

BLAD et Co. 

à UTRECHT: chez Hï 

kel et Natan. 
à VARSOVIE: chez 

Sennevvald. — A. 

Glucksberg. 
à VENISE : chez Hopfnb 



Reine des Bei 



o-c 



ILM \N ACH 

DE 

GOTHA 

POUR L'ANNÉE 
1 8 3 4. 



U9.70Ô 

SOIXANTE-ONZIÈME ANNEE. 



GOTHA, 
chez Justus Perthes. 



ii 



1356482 

c AVANT - PROPOS, 



lin exprimant le sentiment de reconnaissance dont 
ms sommes vivement pénétrés, du généreux appui 
1*011 a bien voulu nous prêter dans la rédaction de 
t ouvrage, nous osons renouveler la prière de nous 
icorder la même faveur pour les éditions subséquen- 
8, et de nous faire counaitre non seulement tous les 
langements survenus d'une année à l'autre dans îa 
î'néalogie des illustres familles qui figurent dans cet 
mauach, mais aussi toutes les erreurs qui pourraient 
être glissées dans ce manuel ; ce qui nous mettra à 
éme de donner toute la précision possible tant aux 
•ticles de la généalogie-même, qu'à la partie diploma* 
que de notre almanach. 

Les années 1830, 1831 et 1832 ayant offert les aper- 
19 historiques et généalogiques des maisons souveraines 
g l'Europe, nous ne pouvons pas nous dispenser de 
lire observer à nos lecteurs, que, cette année-ci, ces 
perçus historiques précèdent également les généalogies 
89 familles princières non-souveraines, de sorte que, 
ms la suite, nous pourrons y renvoyer nos lecteurs, 
il que nous l'avons fait jusqu'ici dans la première par- 
e de la généalogie. 

L'étendue que cet arrangement vient de donner à 
ilmanach, ne permettait pas, pour cette année, la re- 
roduction des tables synchronistiques des souverains, 
i de celles sur l'histoire; mais nous nous réservons de 
s reproduire Tannée prochaine, après les avoir revues 
t augmentées. Cependant nous appelons l'attention 
b nos lecteurs sur un tableau de température de plus 
b soixante- dix villes d'Europe ( rédigé par le célèbre 
î'ographe M. Berghaus, professeur a Berlin), et sur 
îelques aperçus statistiques , dont nous devons au 
ême auteur celui des cinq grandes puissances, ainsi que 



VI ;| 

celui des états de l'Amérique ; et c'est à des communie 
tions officielles que nous avons l'obligation des aperç, 
sur quelques états de la Confédération-Germanique. 

Nous espérons que cette soixante et onzième anm! 
justifiera également la confiance que ce manuel a i 
epirée, et l'on daignera pardonner de légères faut 
d impression auxquelles pourrait avoir donné naissan 
la petitesse des caractères. Il peut même se gliss 
quelques erreurs dans cet ouvrage, quand les comm 
nications que nous recevons par écrit, et auxquell 
nous donnons la préférence sur les nouvelles des feu! 
les publiques , ne sont pas exactes. Le lecteur che 
chera peut-être en- vain tel ou tel événement connj 
mais cela n'arrivera que quand un doute quelconq 
et des raisons majeures auront fait juger nécessai 
l'omission de cet article. 

On ne nous reprochera pas de ne pas rendre cornu 
des événements jusqu'à la fin de chaque anné 
car si l'on veut bien considérer que cette production ( 
plomatique et généalogique doit être mise en ven 
avant la fin de l'année même dans les pays lointaii 
pour ne pas perdre un grand nombre de ses acheteui 
on trouvera naturel que l'impression commence à la I 
de juin. 

La huitième édition du manuel généalogique qui p 
rait tous les deux ans sous le titre de 

Seutfcfjen g x, a f i I c I) t » ijjäufß 

reparaîtra en automne 1834 pour l'année 1835, et VÀ 
tension qu'il a pris depuis son origine nous fait espérj 
que de nouvelles communications viendront encoj 
l'enrichir. 

Gotha , au mois de sept. 1833. 

hea rédacteurs. 



ADDITIONS et CHANGEMENTS 

I ONT EU LIEU PENDANT L ' IMPRESSION 

E l'Almanacii, ainsi que les Errata. 



ligne HAreriberg. Ajoutez 6) un prince, ne' 8 août 1833. 

- 32 Auersb erg. Le prince Vincent est rf décédé le 
4 juin 1833. 

i - 13 id. Jour de naissance d'Isabelle le 3 novembre. 
Il 14 id. - de Françoise le 13 avril, 

i - 36 Borghèse. Pr. Marie Adèle, nëe 11 août 1812, 
est marie'e à Anne Henri de Mortemart. 

- 36 Colloredo-Mansfeld. Le Cte François est ma- 
jor dans le re'g. d'inf. no. 11 de l'archiduc Renier. 

i - 14 Colonna. Jours de naissance des enfans du 

S rince D. Aspreno: D. Jean, né le 28 janv. 1820; 
. Thérèse, née 22 févr. 1823; D. Charles, né 
23 août 1825 ; un quatrième fils né au mois de 
juillet 1833. 

, - 9 id. Thérèse est veuve du comte Scipion Chîa- 
ramonti. 

! - 9 Esterhazy de Galantha. On dit que le pr. Ni- 
colas soit décédé le 12 juillet 1833. 

I - 33 Kinsky. Il n'est pas sûr, s'il faut ajouter aux 
enfants du cte Joseph: 3) Ctesse Antoinette, 
née 16 mai 1832. 

t - 2 Lambcrg. Résidence: Vienne ou Steyer. 

> - 21 id. Ajoutez la grand-mère comtesse Josephe, 
née 18 nov. 1746, fille du baron François deDachs- 
berg, veuve du cte Maximilien Joseph depuis 
le 23 juin 1792. 

i - 9 Ligne. Prince Eugène veuf depuis le 31 janvier 
1833 

I - 30 Lobkowitz. Mettez au lieu de 1800 — 1805. 



tut 
Page 

166iigne24 Montmorency. Le droit deg Messieurs 
Couronnel de joindre a leur nom celui de Mai 
a e'té conteste'. 

168 - 4 Odescalchi. Ajoutez un fils, né au mois d'A4 
1833. 

2T0 - 20 C. dîpl. à Bruxelles. Ajoutez le chargé m 
faires du gouvernement de Rome — : Mr. le c] 
noine Antonucei, en même temps vice-supéri 
des missions hollandaises. 

211 - 1 Brème, Consuls. Mr. Papendiek est vice-c 
8ul de la Gr. -Bretagne et consul de Hanovre 

2T1 - 26 Brésil. Le ministère de la justice est coi 
ad int. au ministre de l'intérieur. 

276 - 22 Espagne. Au lieu d'Ezpelata lisez Ezpelc 

302 - 6 Luc que s. Chef de l'état major de S. A. 
l'infant-duc — : Mr. le cte Achille de la Roc 
Pouchin. Gentilhomme de la chambre de S. 
R. le duc héréd. Don Ferdinand — : Le colo 
comte Augustin Passerini Cerretesi. Comm. g 
des troupes du duché — : Le chev. Jean B 
tiste Giusti. 

302 - 6. Lucques , corps dîpl. Quant aux envoyés 
gouvernements d'Autriche, d'Espagne, de Fr 
ce, de la Grande-Bretagne, de Prusse et 
Russie près la cour ducale de Lucques voyeî 
corps dipl. à Florence page 338. 

306 - 32 Corps dipl. à Rome: Autriche — : Mr. le ba 
Charles de Binder-Kriegelstein est conseiller 
l'ambassade et agent imp. roy. 



I :■ ; 
p 

I 



Roi de la Grèce. 



Reine de Portugal. 



I 



Duc de Cumbcrland. 



Prince des Pays - Vax 



Prince de Tallcyvaiid 



Ministxe de la (ruerre. 



GÉNÉALOGIE. 



PREMIÈRE PARTIE. 



rÉNÉALOGlE 

DE9 

SOUVERAINS DE L'EUROPE, 

E CEUX ÇtTI EN SONT ORIGINAIRES 
ET 

DES MEMBRES VIVAIS DE LEURS 
FAMILLES. 

SAXE. 

TPour le précis historique v. l'Alm. de 1831 , pag. (l)]. 
Branche Ernestine. (Luth.) 



Saxe-Cobourg-Gotha. 

ic Ernest, né 2 janv. 1784, suce, à son père le 
duc François de Saxe- Saalfeld- Cobourg le 9 déc. 
1806 dans le duché de Saxe- Saalfeld- Cobourg ; 
d'après l'acte du congrès de Vienne art. 49 et la 
deuxième convention de Paris par le traité conclu 
le 9 sept. 1816 avec le roi de Prusse prince de Lich- 
tenberg, et par la convention du 12 nov. 1826 due 
âe Saxe-Cobourg-Gotha; était marié à Louise, $He 
d'Auguste duc de Saxe- Gotha- Altenbourg , 30 
août 1831) ; marié 23 décembre 1832 à la 
îchesse Antoinette Frédérique August* Marie Anne, 
née princesse de Württemberg. **<* e W sept. 1799. 
71me année* D 



2 I. P. Saxe- Cobourg- Gotha. 

Fils. 

1) D. Ernest Auguste Charles Jean Le'opold AîexaijL 
dre Edouard, pr. hére'd. , n. 21 juin 1818. 

2) T>. Albert François Auguste Charles Emmanuel, i L 
. 26 août 1819. , 

_ Frères et soeurs. 

1) 1>. Sophie Frédérique Caroline Louise, n. 19 aoi i 
1778 , m. 22 févr. 1804 au cte Emmanuel de Mens j 
dorf, chambell. , actuellement feldmaréchal - lieu 
autr. et vice- gouverneur de la forteresse deMayencî 
mais nommé général commandant dans la Transilvj 
nie, n. 24 janv. 177T. [Résidence: MayenceJ] 

2) D. Julienne Henriette Ulrique, actuellem. Am 
Feodorowna, n. 23 sept. 1781, m. 26 févr. 1796 j 
grand -duc Constantin de Russie (f 27 juin 1831 
séparée 20 mars 1820. [Résidence : Elfenau pr 
de Berne en Suisse.] 

3) D. Ferdinand Georges Auguste , îieut. -feldmar, 
chai, divisionaire à Vienne et propriétaire du ré 
des hussards no. 8, n. 28 mars 1785, m. 2 janv. 1816 

Marie Antoinette Gabriele, F. du pr. François J 
s ep h de Kohary, n. 2 juîll. 1797. [Vienne.] 

_ _ Enfans. i 

(1) Pr. Ferdinand Auguste François Antoine, n. 
oct. 1816. 

(2) Pr. Auguste Louis Victor , n. 13 juin 1818. 

(3) Pr. Victoire Auguste Antoinette, n. 14 févr. 182 

(4) Pr. Leopold François Jules , n. 31 janv. 1824. 

4) D. Victoire , v. Linange et Grande-Bretagne. 

5) D. Leopold George Chrétien Frédéric, roi des Bt; 
ges (v. Belgique). 



Ligne de Saxe - Gotha - Altetvbourg éteinte dans j 
mâles avec Frédéric IV y 11 févr. 1825. 

Duchesse douairière. ; 

D. Caroline Amélie, fille de Guillaume I électeur! 
Hesse , n. 11 juilï. 1771 , veuve 17 mai 1822 du di 
Augure (né 23 nov. 1772). 



: 

Saxe -Meinin gen. — Saxe- Alt enhourg, 3 

Saxe - Meininge îv. 
tic Bernard Erich Freund, n. 17 déc. 1800, suce, à 
son père le B. Georges le 24 de'c. 1803 sous la tu- 
' telle de sa mère, prend lui-même les rênes du gou- 
vernement 17 de'c. 1821, suce, par la conv. du 12 nov. 
1826 dans la principauté de Hildbourghausen , S aal- 
te Id etc. , m. 23 mars 1825 à la 

! Marie Fred. Wilh. Christine, n. 6 sept. 1804, F. 
de Guillaume II. électeur de Hesse- Cassel. 
Fils. 

eorge, pr. he're'd. n. 2 avril 1826. 

Soeurs. 

1 B. Adélaïde, reine de la Grande-Bretagne. 

1 D. Ida, épouse du duc Bernard de Saxe - Weimar. 

Mère. 

• Louise Eléonore, F. de Chrétien Albert pr, de 
Hohenlohe -Langenbourg, n. 11 août 1763; V. du duc 
George 24 déc. 1803. 



S A XE - A L T E N E O TT R G. 

(Ci -devant lïildhoiirgliausen.) 
ne Frédéric , n. 29 avril 1763, suce, à son père le 
duc Ernest Fréd. Charles le 22 sept. 1780 dans le 
duché de S. -Hildbourghausen ; parla conv. du 12 
nov. 1826 duc de S. - Altenbourg ; V. 14 mai 1818 de 
Charlotte Georgine Louise Frédérique, F. de Char- 
les Louis grand -duc de Mecklenbourg- Strélitz. 

Enfans. 

B. Charlotte, n. 17 juin 1787-, épouse du prince Paul 
de Württemberg. 

D. Joseph Frédéric Ernest Georges Charles , pr. 
héréd. , n. 27 août 1789, major général à la suite au 
service du roi de Saxe, m. 24 avril 1817 à la 
. Amélie Thérèse Louise Wilhelmine Philippine , F. 
de Louis, duc de Württemberg r n. 28 juin 1799. 

Enfans. 

(1) D. Alexandrine Marie Guillemette Catherine 
Charlotte Thérèse Henriette Louise Pauline Eli- 
sabeth Frédérique Georgine, n. 14 avril 1818. 

[2) B. Henr. Frédérique Thérèse Elisab., n.9 oct.1823. 
;3) B. Elisabeth Paul. AJexand., n. 26 mars 1826. 

B 2 



4 I. P. Saxc-Altenbourg. — Saxe - Weimar -Eisênach. ; 

(4) D. Alexandrine Frédérique Henriette Pauli 
Marianne Elisabeth, née 8 juillet 1830. 

(5) D. Louise Pauline Caroline Thérèse Marie , n 
4 juin 1832. 

3) D. Thérèse i Reine de Bavière. 

4) George Charles Frédéric, s. 24 juillet 1796, 
7 oct. 1825 à la t j 

D. Marie Louise Frédérique Alexandrine Elisabc h 
Charlotte Catherine, F. du D. Fréd. Louis, pr. 1 
réd. de Mecklenbourg - Schwerin , n. 31 mars 18 
[Eisenberg.] 

Fils. 

(1) D. Ernest Fréd. Paul George Nicole, n. 16 se 
182«. 

(2) D. Albert Auguste Fréd. Charles Louis Antoî r 
Alex. Gustave Bernard Edouard , n. 31 oct. 1827 

(3) D. Maurice François Fréd. Const. Alex. He:t 
Auguste Charles Albert, n. 24 «et. 1829. 

5) D. Frédéric Guîll. Charles Joseph Louis Geonl 
n. 4. oct. 1801. 

6) D. Edouard Charles Guillaume Chrétien, n. 3 ju , 
1804 , lieut. - colonel du 1er rég. de la cav. lég. |> 
serv. de Bavière, actuellement commandant la j 
valerie bavaroise dans la Grèce et gouverneur mil 
iaire de Napoli di Romanîa. 

Saxe-Weimar-Eisenach. 

Grand -duc Charles Frédéric, n. 2 févr. 1783, su, 
-à son père le grand -duc Charles Auguste 14 jii 
1828, recteur de l'académie grand - ducale et duc s 
à Jena depuis le 31 oct* 1838*, marié (22 juill.) 3 a< 
1804 à la 

Gr.-duchesse Marie Paulowna, F. de l'empereur Pat 
de Russie , n. (4) 16 févr. 1786. 

Finfans. f II 

|) 0. Marie Louise Alexandrine, n. 3 févr. 1808, épi ■ 
se du pr. Charles de Prusse. 

2) B. Marie Louise Auguste Catherine, n. 30 sej, 
1811 , épouse du pr. Fréd. Gui]]. Louis de Prusse. 

3) B. Charles Alexandre Auguste Jean, gr.-duc her , 
n. 24 juin 1818c 



I. P. Saxe -Weimar -Eisenach. — Saxe - royale. S 
Frère. 

>. Charles Bernard, n. 30 mai 1792, lieut. -gén. au 
serv. des Pays - Bas , m. 30 mai 1816 à la 

K Ida , F. de George, duc de Saxe - Meiningen , n. 
25 juin 1794. [à la Haye.} 

Eni ans. 

(1) Pr. Guillaume Charles, n. 25 juin 1819, sous- 
lieut. dans le 17ème rég. d'inf. au serv. des Pays- 
Bas. 

(2) Pr. Guillaume Auguste Edouard, ne' 11 oct. 1823. 

(3) Pr. Armand Bernard George , ne 4 août 1825. 

(4) Pr. Frédéric Gustave Charles, né 28 juin 1827. 
j (5) Pr. Anna Ame'lie Marie , ne'e 9 sept. 1828. 

(6) Pr. Amélie Maria da Gloria Auguste, née 20 
i mai 1830. 



SAXE. 

Branche Albertine. (Cath.) 
loi Antoine Cle'ment Theodore, n. 27 déç. 1755, 
suce, le 5 mai 1827 à son frère le roi Frédéric Au- 

fustc et déclare le 13 sept. 1830 son neveu le prince 
rédéric Auguste co- régent du royaume; V. depui9 
7 nov. 1827 de Marie Thérèse Josephe Caroline Jean- 
ne, F. de l'empereur Leopold IL 

Frère. 

D. Maximilien Marie Joseph , n. lî£ ^tvril 1759 , re- 
nonce le 13 sept. 1830 à la succession au trône en 
faveur de son fils aîné , V. 1 mars 1804 de Caroline 
Marie Thérèse , F. de Ferdinand D. de Parme ; m. 
(II) par proc. le 15 oct. 1825 et en personne le 7 nov. 
1825 à la 

Pr. Marie Louise Charlotte , soeur du duc régnant de 
Lucques , née 1 oct. 1802. 

Enfans du 1er lit. 

1) D. Marie Amélie Frédérique Auguste, n. 10 août 
1794. 

2) D. Marie, grand -duch. douair. de Toscane. 

3) D. Frédéric Auguste, n. 18 mai 1797, appelé 
à la co- régence par l'arrêté royal du 13 sept. 1830, 
veuf 22 mai 1832 de l'archid. Caroline Perdinan- 



6 I. P. Saxe -royale. I 

dîne Thérèse Josephe De'me'trie , n. 8 avril 180 

F. de l'empereur François d'Autriche, marié (I 

24 avril 1833 à la 
Princesse Marie Anne Léopoïdine, fille du roi Ma 

Joseph de Bavière, née 27 janvier 1805. 
4) D. Jean Népow. Marie Joseph , n. 12 de'c. 180' 

m. par proc. 10 nov. et en personne 21 nov. 181 

à la 

Pr. Amélie Auguste, liHe du roi Max. Joseph de B;î 
n. vière, 13 nov. 1801. 

Enfans. 

[1] Pr. Marie Auguste, n. 22 janv. 1827. 

[2] Pr. Frédéric Aug. Albert , n. 23 avril 1828. 

[3] Pr. Marie Elisabeth, née 4 févr. 1830. 

[4] Pr. Frédéric Auguste JErnest , n. 5 avril 183 

[5] Pr. Frédéric Auguste George , né 8 août 183 

Fille du frère. 

Fille du roi Frédéric Auguste (né 23 déc. 1750, f 5 rai 
1827) et de la reine Marie Amélie Auguste -(née 10 m 
1752 . f 15 nov. 1828). 

Pr. Marie Auguste Népomucène Antoinette Françoiî 
Xavière Aloyse , u. 21 juin. 1782. 



Anhalt - Dessau. (Evang.) 

"Pour le précis historique v. l'Alw. de 1832, pag. (20)]. 

ïc Leopold Frédéric, n. 1 oct. 1794, suce, à son 
>?raiid-père le D. Leopold Frédéric François 9 août 
1817 , m. 18 avril 1818 à 

•édérique Louise Guillemette Amélie , F. de feu le 
pr. Fréd. Louis Charl. pr. de Prusse, n. 30. sept. 1796. 

Enfans. 

Pr. Frédérique Amélie Agnès, n. 24 juin 1824. 
Pr. Léopold Frédéric François Nicole, pr. héréd., 
n. 29 avril 1831. 

Frères et soeurs. 

La pr. régn. de Schwarzbourg - Roudolstadt. 

Pr. George Bernard, n. 21 levr. 1796, marié (I) 6 
août 1825 à Caroline Auguste Louise Amélie, pr. de 
Sehwarzbourg-Roudolstadt (n. 4 avril 1804, f 14janv. 
1829) ; (II) 4 oct. 1831 (en mariage morganatique) à 
hérese Emma d'Erdmannsdorf, née 12 sept. 1807, fille 
du grand -maître des forêts Mr. d'Erdmannsdorf à 
Hohen- Ahls dorf, nommée depuis Comtesse de Reina. 

Fille du premier lit. 

Pr. Louise, née 22 juin 1826. 

L'épouse du pr. Gustave de Hesse- Hombourg. 

Pr. Frédéric Auguste, n. 23 sept. 1799 , marié 11 
sept. 1832 à 

r. Marie Louise Charlotte , fille du prince Guillau- 
me de Hesse- Cassel , née 9 mai 1814. 
Pr. Guillaume Woldemar, n. 29 mai 1807. 

Mère. 

. Christine Amélie, F. de Louis Landgrave de Hesse- 
Hombourg, n. 29 juin 1774, m. 12 juin 1792; V. de 
Frédéric pr. héréd. , 27 mai 1814. 

AnHALT-BeRNBOURG. (Eyang.) 
uc Alexis Frédéric Chrétien, pr. aîné de la maison 
d'Anhalt depuis le 9 août 1817, n. 12 juin 1767, suce, 
à son père le pr. Fréd. Albert le 9 avril 1796, m. 29 
nov. 1794 à 

larie Frédérique, F. de Guillaume I électeur de 
Hesse, n. 14 sept. 1768. Séparés au m. d'août 1817. 



8 



I. P. Anhalt. — Autriche. 



Enfans. ^ j 

1) L'épouse du prince Frédéric de Prusse. 

2) Alexandre Charl es , pr. héréd., n. 2 mars 1805. | T 

Anhalt -Bjbknbotjrg- S chattmbourg. 4 

Eteint clans les «xales dans le pr. Frédéric Louis Adolphe (: é] 
29 nov. 1741, f 24 décembre J812). (Réf.) -ï f 
Veuve du pr. Victor Charles Frédéric. | 

Amélie Charlotte Guillemette Louise, F. du pr. Chaj ji 
les de Nassau - Weilbourg, n. 6 août 1776, V. i! \ 
avril 1812. [Schaumbourg sur le Lahn.} ei 

Fille de ce prince. | 

Pr. Emma , princesse régn. de Waldeck. j §[ 

Anhalt - Cobthen. (Réf.) E 
Duc Henri, n. 30 juill. 1778, F. du pr. Frédéric En 
mann d' Anhalt - Pless (f 12 déc. 1797) , suce, à sc| 't 
frère le D. Ferdinand le 16 déc. 1818 dans la princ 

Ïauté de Pless dans la Haute - Silésie et le 23 aoil 
830 dans la régence du duché (le Cœthen; m. ] « 
mai 1819 à ' 
D. Auguste Frédérique Espérance, n. 4 août 1794, ] 
de Henri XLIV, pr. de Reuss- Schleitz-Kœstriti 
2me branche. j 
Frère. ^ II 
Pr. Louis, né 16 août 1783, succède à son frère ledit | 
Henri 23 août 1830 dans la principauté de Pless. » 

Veuve du D. Frédéric Ferdinand (n. 25 juin 1769, F. du p 
Frédéric Erdmann d' Anhalt - Pless f 12 déc. 1797, suce. 
Louis, dernier duc de la branche principale, le 16 déc. 1818 

Julie, comt. de Brandebourg, n. 4 ianv. 1793, m. î 
mai 1816 , veuve le 23 août 1830. (Cath.) 

Autriche. (Cath.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 pag. (l).] j 

François I Joseph Charles , empereur, roi de Hoi 
grie et de Bohême , de la Lombardie et de Venis< 
n. à Florence 12 févr. 1768 , suce, à son père l'en | 
pereur Léopold II dans les états de sa maison le I! 
mars 1792, couronné roi de Hongrie Je 6 juin , él î 
empereur romain le 7 et couronné le 14 juillet 179Î 1 
couronné roi de Bohême 5 août 1792, se déclare en i 



I. P. Autriche. 9 

Sereur héréditaire d'Autriche le 11 août 1801, et se 
émet de la dignité d'empereur romain 6 août 1806. 
| Veuf (I) 18 févr. 1790 de sa première épouse Elisa- 
beth Guillem. Louise, F. de Frédéric Eugène , duc 
de Württemberg; (2) le 13 avril 1807, de sa seconde 
! épouse, Marie Thérèse, F. de Ferdinand I (IV) 
I roi des Deux - Siciles ; (3) le 7 avril 1816, de sa troi- 
sième épouse, l'imp. Marie Louise Béatrice Ant. 
Jos. Jeanne , F. de Ferdinand, archid. d'Autriche, 
duc de Modène-Brisgau , oncle de l'empereur ; m. 
en quatrièmes noces par procuration le 29 oct. et en 
personne le 10 nov. 1816 à F 

mper. Charlotte Auguste, n. 8 févr. 1792, F. du roi 
Max. Joseph de Bavière, couronnée reine de Hon- 
j grie 28 sept. 1825. 

Enfans du 2 lit. 

) Archid. Marie Louise Léop. Franc. Thérèse J09. 
Lucie, n. 12 déc. 1791, m. par procuration 11 mar9 
et en personne 2 avril 1810 a Napoléon alors empe- 
reur des Français ; v. Parme. 

) Archid. Ferdinand Charles Léopold Joseph Fran- 

\ çois Marceîlin , n. 19 avril 1793 , roi de Hongrie, pr. 

; impérial et héritier présomtif d'Autriche, gén.-feld- 
maréchal imp. roy., couronné roi de Hongrie 28 sept. 
1830, m. par proc. le 12 et en personne le 27 févr. 1831 à 

flanc Anne Caroline Pie, F. de feu le roi Victor Em* 
manuel de Sardaigne, née 19 sept. 1803. 

) L'épouse du pr. Léopold des Deux - Siciles. 

:) Archid. François Charles Joseph , n. 7 déc. 1802, 
mar. 4 nov. 1824 à la 

;?r. Frédérique Sophie Dorothée, F. du roi Max. Jo- 
seph de Bavière, n. 27 jauv. 1805. 

Fils. 

(1) Archid. François Joseph Charles, n. 18 août 1830. 

(2) Archid. Ferdinand Maxim. Joseph, n. 6 juill. 1832. 

(3) Archid. Charles Louis Jos. Marie^ n. 30 juill. 1833. 
») Archid. Marie Anne Françoise Ihérèse Josephe 

Médarde, n. 8 juin 1804. 

Frères. 

I) Archid. Charles Louis Jean Joseph Laur. , né 5 sept. 
1771 , gén. - f. - m. , se démet de la grand - maîtrise 
de l'ordre teutonique 30 juin 1804; veuf depuis 29 
déebr. 1829 de Henriette Alexandrine Frédérique 



10 I. P. Autriche. 

Guïïlem. , F. du pr. Frédéric Guillaume de Nassau- i 
Weilbourg, (n. 30 oct. 1797, m. 17 sept. 1815.) 1(1) 

Enfans. I 1 

(1) Archïd. Marie Thérèse Isabelle, n. 31 juill. 1816.1(2] 

(2) Archid. Albert ; Frédéric Rodolphe, colonel et pro- 
priétaire du rég. de l'inf. no. 44, né 3 août 1817, M 

(3) Archid. Charles Ferdinand, n. 29 juill. 1818, co- 
lonel et propriétaire du reg. d'inf. no* 51. M 

(4) Archid. Frédéric Ferdinand Léopold , n. 14 mai 
1821. k 

(5) Archid. Marie Caroline Louise Christine , n. 1C 

. sept. 1825. ! (6, 

(6) Archid. Guillaume Franç. Charles, n. 21 avril 1827, 

2) Archid. Joseph Antoine Jean , n. 9 mars 1776, Pa- (î 
latin, gouvern. et capit. génér. de Hongrie, cornes 
et judex Jazygum et Cuinaeorum , gén. -f. -m. ; V (8 
(1) d'Alexandrine Paulowne , F. de l'empereur Paul 
de Russie , 16 mars 1801 , et (2) d'Hermine , F. de! |l 
Victor Charles Frédéric pr. d'Anhalt- Bernbourg- G 
Schaumbourg , 14 sept. 1817; m. en troisièmes nocei M 
24 août 1819 à la 1 . 

Pr. Marie Dorothée GmWemette Caroline, n.l nov. 1797.) j 
F. de Louis Frédéric Alexandre D. de Württemberg!; m 

Enfans du 2 lit. ! |] 

(1) Hermine Amélie Marie, ^ 1d J | 

(2) Etienne François Victor, colonel et> u ' loif P I 
propriétaire du rég. d'inf. no. 58. ) löl <« 

t Enfans du 3 lit. )• 

(3) Alexandre Léopold Ferdinand, n. 4 juin 1825. 

(4) Françoise Marie Elisabeth, née 17 jànv. 1831. 

(5) Joseph Charles Louis, né 1 mars 1833. 

3) Archid. Antoine Victor Joseph Jean Raimond, n 
31 août 1779, feld-zeugmestre, grand-maitre de 
l'ordre teutonique dans l'empire d'Autriche. 

4) Archid. Jean Baptiste Joseph Favien Sebast. , n. 2C 
janv. 1782, génér. de cavalerie, directeur gén. du 
génie et des fortifications. 

5) Archid. Rénier Joseph Jean Mich. François Jérôme,] 
n. 30 sept. 1783, vice -roi des royaumes delaLombar- 
die et de Venise, gén. -feld-zeugmestre , m. 28 mai 
1820 à ' 

Marie Elisabeth Françoise, n. 13 avril 1800, sœur ûë 
roi Charles Albert de Sardaigne. 



Ii P. Autriche. — Bade. Il 
Enfans. 

(1) Pr. Marie Caroline Auguste Elisabeth Margue- 
rite Dorothée, n. 6 fëvr. 1821. 

(2) Pr. Adélaïde Françoise Marie Rénière Elisabeth 
Clotilde, n. 3 juin 1822. 

(3) Pr. Leopold Louis Marie François Jules Eustor- 
ges Gérard, n. 6 juin 1823. 

(4) Pr. Ernest CharJes Felix Marie Rénier Godefroi 
[ Cyriacque, n. 8 août 1824. 

(5) Pr. Sigismond Le'opoîd Rénier Marie Ambroise 
Valentin, n. 7 janv. 1826. 

(6) Pr. Renier Ferdinand Marie Jean Evangile Fran- 
çois Ignace, n. 11 janv. 1827. 

(7) Pr. Henri Antoine Marie Rénier Charles Gré- 
goire, né 9 mai 1828. 

(8) Pr. Maximilien Charles Marie Rénier Joseph 
Marcellus , né 16 janv. 1830. 

Ii Archid. Louis Joseph Antoine, n. 13 décbr. 1784, 
I GFZeugmestre et directeur gén. de l'artillerie, 
ffifäns de l'oncle l'archiduc Ferdinand, D. de Modène - Bris- 
gau (f 24 déc. 1806), et de l'archid. Marie B éa t r i c e 
d'Esté , duchesse de Massa et princesse de Carrara (-{- 14 
, nov. 1829.) 

I La veuve de l'électeur Palatin Charles Théodore*, 
v. Bavière. 

j Archid. François Joseph (François IV, duc de Mo- 
dètie; v. Modène), n. ti oct. 1779. 
) Archid. Ferdinand Charles Joseph, n. 25 avril 1781, 

§én. de caval. , chef commandant et prop. du rég. 
es hussards no. 3, gouverneur gén. de la Galice. 
) Archid. Maximilien Joseph Jean Ambroise Charles, 
n. 14 juill. 1782, général - feld - maréchal. 

s*s*n#\# *>#vr* imipmm 

Bade. (Evang.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 pag. (9).] 

ïrand-duc Charles Leopold Frédér. , n. 29 aoitt 
1790; fils du grand -duc Charles Frédéric (f 10 juin 
1811), succède à son frère le grand- duc Louis le 30 
màrs 1830; m. 25 juill. 1819 a la 

?r. Sophie Guillemette, n. 21 mai 1801, F. de Gustave 
IV Adolphe, alors roi de Suède. 



12 I. P. Bade. — Bavière, 

Enfans, p f / h 

1) Pr. Alexandrine Louise Amélie Frédérique Elisa \ 
beth Sophie , n. 6 déc. 1820. 

2) Pr. Louis, gr. -duc héréd. , n. 15 août 1824. ||j 

3) Pr. Frédéric Guillaume Louis, n. 9 sept. 1826. L 

4) Pr. Guillaume Louis Auguste, né 18 déc. 1829. _ L 

5) Pr. Charles Frédéric Gustave Guillaume MaximijL 
lien, né 9 mars 1832. L 

Frères et soeur. " Iß 

1) Margr. Guillaume Louis Auguste, n. 8 avril 1792, géot} 
d'inf. et chef d'un rég. , mauié 16 oct. 1830 à la Jijj 

D. Elisabeth Alexandrine Constance, fille du duc Loui | ; 
Fréd. Alex, de Württemberg, née 2T févr. 1802. 

Fille. 

Pr. Guillemette Pauline Henriette Léopoldine Sophi 
Amélie Maximilienne , née 7 mai 1833. 

2) Pr. Amélie, n. 26 janv. 1795; v. Furstenberg. |j 

3) Margr. Maximilien Frédéric Jean Ernest, n. 8 dé(| ■ 
1796, major -gén. et propriét. d'un rég. de dragons 

Enfans du frère aîné, le pr. héréd. Charles Louis (mort 1 V 
déc. 1801) et de la margrave Amélie pr. de Hesse- Dam 
Stadt (f 21 juill. 1832). 

1) La Reine douairière de Bavière. 

2) La grand -duchesse de Hesse. 



Grand - duchesse douairière. 

Stéphanie Louise Adrienne, n. 28 août 1789, in. 
avril 1806, veuve du grand -duc Charles Louis Frc! 
déric depuis le 8 déc. 1818. (Mannheim.) 

Ses Enfans. 

1) Pr. Louise, épouse du pr. Gustave, Wasa (v. Ho] 
stein-Gottorp). 

2) Pr. Joséphine Frédérique Louise, n. 21 octobre 181! 

3) Pr. Marie Amélie Elisabeth Caroline, n. 11 oct. 181' 



\+jrw Hrjr\#-# 



Bavière, (cath.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1831 pag. (25).] 
Roi Louis Charles Auguste , né 25 août I78ü , suce. 

son père le roi Maximilien Joseph 13 oct. 1825 , I 

12 oct. 1810 à la 
Reine Thérèse Charlotte Louise Frédérique Amélie 



I. P. Bavière. 



13 



F. de Frédéric, duc régn. de Saxe- Altenbourg , n. 
8 juill. 1792. 



Maximilien Joseph, pr. royal, n. 28 nov. 1811. 

Pr. Mathilde Caroline Frédérique Guillemette Char- 
lotte, n. 30. août 1813, fiance'e au grand-duc hérédit. 
Louis de Hesse. 

Pr. Othon Fre'dérîc Louis, n. 1 juin 1815, roi de la 
Grèce depuis 1« 5 oet. 1832. 

i Pr. Luitpold Charles Joseph Guillaume Louis, n. 
12 mars 1821. 

i Pr. Adelgonde Auguste Charlotte Caroline Elise 
Ame'lie Sophie Marie Louise, n. 19 mars 1823. 

l Pr. Hildegarde Louise Charlotte Thérèse Frédéri- 
que, n. 10. juin 1825. 

I Pr. Alexandrine Amélie, n. 26 août 1826. 

) Pr. Adalbert Guillaume George Louis, né 19 juillet 
1828. 



) Du premier lit du père et de Guillemette Auguste fille de 
"George, prince de Hesse-Darmstadt Ci* 30 mars 1796). 

) Pr. Auguste Amélie, n. 21 juin 1788, mariée 14 janv. 
1806 au Pr. Eugène duc de Leuchtenberg- et Pr. d'Eich- 
stsedt, veuve 21 févr. 1821; v. cet article. 

I) Charlotte Augusie, née 8 févr. 1792 ? impératrice 
d'Autriche. 

) Pr. Charles Théodore Maximilien Auguste, n. 7 juil- 
let 1795. 

h ) Du second lit. 

1 Pr. Elisabeth Louise, épouse du prince! 

royal de Prusse. ' (n. 13 novbr, 

i) Pr. Amélie Auguste, épouse du princef 1801. 
I Jean duc de Saxe. j 
î) Pr. Sophie, épouse de l'archiduc France] 

Charles d'Autriche. ( w î anv 



ï) Pr. Marie Anne Léopoidine, épouse du > • 
prince Co-régeut Frédéric deSaxe depuis 1 , 
le 24 avril 1833. j , 

8) Pr. Louise Guillemette, n. 30 août 1808, épouse du 
duc Maxim. Joseph de Bavière, v. la branche ducale. 

Mère. 

Reine Frédérique Wilhelmine Caroline , F, de Char- 



Enfans. 



Frères et soeurs. 




14 I. P. Bavière. — Belgique, 

les Louis, Pr. héréd. de Bade, n. 13 juill. 1776, M 
9 mars 1797, V. du roi Max. Joseph 13 oet. 1825. I 

Grand -Tante , Veuve de l'électeur Charles Théodore. - 
Marie Léopoldine , F. de l'archiduc Ferdinand d'Ail 
triche, duc de Modène -Brisgau , n. 10 déc. 1776, f 
15fevr. 1795. V. depuis 16 fevr. 1799. [ Stettbet 
près de Neubourg.] 



Branche Ducale, 
ci -devant Palatine de 

DSU X-POIVTS - B IRKETSFE LD. 

D. Guillaume, duc de Bavière, n. 10 nov. 1752, mar: 
30 janv. 1780 à Marie Anne, F. de Frédéric, C. Pi 
latin, Pr. des Deux-Ponts, (née 18 juillet 1753, f 
févr. 1824.) {Bamberg et Banz.} 

_ Enfans. 

1) Dach. Marie Elisabeth Amélie , n. 5 mai 1784 , mi 
riée 9 mars 1808 et veuve 1 juin 1815 d'Alexandi 
pr. de Wagram. 

2) D. Pie Auguste, duc de Bavière, n. 1 août 17 
marié 26 mai 1807 à Amélie Louise Julie, F. deLoui 
pr. d'Arenberg (n. 10 avril 1789, i 4 avril 1823. [Trie 
dor/.} 

Fils. 

Pr. Maximilien Joseph , duc de Bavière , n. 4. dé 

1808, marié 9 sept. 1828 à 
Louise Guillemette, F. du roi Max. Joseph deBavièn 

née 30 août 1808. 

Fils. 

Pr. Louis Guillaume, duc de Bavière, né 21 juin 1831 



Belgique. (Luth.) 
Roi Leopold I Georges Chrétien Frédéric , roi de 
Belges, duc de Saxe, prince de Saxe-Cobourg-Gotha 
n. lôdéc. 1790, V. dép. le 6 nov. 1817 de la pr. Char 
lotte Auguste, fille du roi Georges IV de la Gr. 
Bretagne ; élu roi des Belges par le congrès national 
de la Belgique le 4 juin, accepte la couronne con 
ditionellement le 26 juin, et définitivement le 1! 
juillet, fait son entrée dans Bruxelles, prête le ser 



I. P. Belgique. — Brésil. 15 

i ment constitutionel et monte sur le trône le 21 juill. 
' 1831 ; marié (II) le 9 août 1832 à la 
leine Louise Marie Thérèse Charlotte Isabelle, prin- 
i cesse d'Orléans, née à Palerme le 3 avril 1812, F. de 
I Louis Philippe 1, roi des Français. 

Fils. 

'r. Louis Philippe Leopold Victor Ernest, pr. royal, 
né 21 juillet 1833. 

Brésil, (cath.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830^ pag. (42).] 
fimpereur Dom Pedro II de Jllcantara Jean Charles 
I Leopold Salvador Biblaos Xavier de Paula Leoccideo 
Michael Gabriel Raphaël Gonzaga , n. 2 déc. 1825, 
fils de l'emp. D. Pedro I de Alcantara, monte sur le 
i trône sous tutèle en vertu de l'acte d'abdication du 
i père du 7 avril 1831. 
V Soeurs. 

.) Pr. Donna Maria da Gloria II, Reine de Portugal 

et des Algarves. ( Voyez Portugal ). 
il) Pr. Donna Januaria , née 1 mars 1821. 
%) Pr. Donna Françoise Caroline Jeanne Charlotte Léo- 

poldine Romaine Xavière de Paula Micaëla Gabriela 

Ilafaëla Gonzaga, n. 2 août 1824. 
%) Pr. Donna Marie Amélie Auguste Eugénie Josephe 

Louise Théodolinde, née à Meudon le 1 déc. 1831. 
Père. 

Empereur Dom Pedro de Alcantara, fils de Dom 
Joao VI, roi de Portugal et des Algarves; n. pr. du 
Brésil 12 oct. 1798, lieut. de l'empire et pr. régent du 
Brésil 22 avril 1821, proclamé défenseur perpétuel 
du Brésil 13 mars et empereur constitutionel 12 octo- 
bre, couronné le 1 déc. 1822; reconnu tel 29 août 
j 1825; suce, à l'empereur et roi Dom Joao 10 mars 
i 1826 dans le royaume de Portugal et des Algarves, 
dont il remet la couronne à sa fille Donna Maria da 
Gloria; renonce au trône du Brésil par l'acte d'ab- 
[ dication du 7 avril 1831 en faveur de son fils D. Pé- 
. dro II, arrive à Cherbourg le 11 juin sous le nom de 
i duc de Bragance. V. depuis le 11 déc. 1826 de Léo- 
poldine Caroline Josephe, impératrice du Brésil, fille 



16 I. P. Brésil. — Brunsvic-Wolfenbuttel, — Danemarek. 

de François, empereur d'Autriche; marié en sec. noce 
par procur. le 2 août et en personne» le 17 oct. 1829 à i 
Amélie Auguste Eugène Napoléone , F. de feu le du 
Eugène de Leuchtenberg, pr. d'Eichstaedt , née 2 
juillet 1812. 

(Voyez Portugal pour la suite. ) 

BrTJNSVIC ~ WoLFENBTJTTEL. ( Luth. ) 
[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 pag.^ (55), 3 

Duc Auguste Louis Guillaume Maximilian Frédéric, 1 
25 avril 1806, par convention fraternelle propriétaire 
du duché d'Oels en Silésie, feldmaréchal duroyaum 
d'Hanovre, prend les rênes du gouvernement (d'abor 
provisoirement du consentement de son frère, apre 
cela avec l'adhésion de son oncle, le roi de la Gr 
Bretagne, et sur la demande de la diète germanique 
définitivement le 25 avril 1831 , en conséquence de 
rapports réglés par les agnats du duc Charles. 

Frère. 

Duc Charles Frédéric Aug. Guillaume, n. 30 oct. 1804 
et succédant sous la tutelle du roi Georges IV (t 2 
Juin 1830), alors pr. régent de la Grande-Bretagne! 
a son père, le duc Frédéric Guillaume, tué à la ba 
taille de Quatre-Bras 16 juin 1815, il prend les rêne 
du gouvernement le 30 oct. 1823; quitte le duché d 
Brunsvic par suite des troubles éclatés le 7 sepl 
1830. — La diète germanique le déclare incapable d 
régner, et depuis lors il vit dans l'étranger. 

Grand' tante. 

D. Elisabeth Christine Ulrique, née 8 nov. 1746, m. ai 
feu roi de Prusse Frédéric Guillaume II le 14 juil| 
1765, séparée en 1769. [Stettin.] 

DaXEMARCK. (Luth.) 1 
[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 pag. (l5).] ] 
Roi Frédéric VI, n. 28 janv. 1768, prend part à lare 
gence de son père le roi Chrétien VII depuis le lfj| 
avril 1784 , «ucc. le 13 mars 1808, couronné à Fréde| 
rikbourg le 31 juill. 1815, m. 31 juill. 1790 à la ] 
Reine Marie Sophie Frédérique, F. de Charles Land 
grave de Hesse-Cassel, n. 28 oct. 1767. j 



I. P. Danemarck. ( Holstein- Angustenbourg. ) 17 
Enfans. 

Pr. Caroline, n. 28 oct. 1793, épouse du prince Fré- 
déric Ferdinand (voyez ci-dessous). 
' Pr. Guillemette Marie, née 18janv. 1808, épouse du 
pr. Frédéric Charles Chrétien (voyez ci-dessous). 

Soeur. 

r. Louise Auguste, née 7 juill. 1771, Duchesse douair. 
de Schleswick-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg. 
nfans de l'oncle, le prince hérédit. Frédéric (-{- 7 déc. 1805), 
■ et de Sophie Frédér., pr. de Mecklenbourg-Scliwerin. 
\ Pr. Chrétien Frédéric, né 18 sept. 1786; proclamé 
roi de Norwège le 19 mai 1814, abdique le 15 août 
ide la même année, marié en secondes noces le 22 
'mai 1815 à la 

r. Caroline Amélie, F. du duc Frédéric Chrétien de 
Schlesw ick-Holstein-Sonderbourg-Augustenbourg , u. 
:28 juin 1796. 

1 Fils du 1 lit. 

r. Frédéric Charles Chrétien, gén.-maj. au serv. du 
roi, n. 6 oct. 1808, marié 1 nov. 1828 à la 
r. Guillemette Marie, F. du roi, née 18 janv. 1808. 
Pr. Julienne, épouse du prince Guillaume deHesse- 
- Philippsthal, y. Hesse-Phil.-Barchf. 
. Pr. Charlotte, épouse du prince Guillaume de Hesse- 
Cassel. 

'i Pr. Frédéric Ferdinand, gén. dans l'armée danoise, 
( n. 22 nov. 1792, marié 1 août 1829 à la 
( r. Caroline de Danemarck, née 28 oct. 1793. (V. ci- 
dessous.) 



Ligne collatérale 

DE 

HoLSTEIN-SoNDERBOURG. 

) Branche de Schleswick- Holstein -Sonderbourg- 

AUGUSTENBOURG. 
(Luth. — Augustenbourg. ) 

lue Chrétien Charles Frédéric Auguste, n. 19 juill. 

1798, suce, à son père le duc Frédéric Chrétien 14juin 

1814, décl. majeur 19 juill. 1816, génér.-maj. au serv. 

de Danemarck, m. 18 sept. 1820 a 
'éouise Sophie, née comtesse de Danneskjöld-Samsöe, 

n. 22 sept. 1796. 

71me année, E 



18 1. P. Danemarck. (H.-Augustenbourg. — H.-Beck). 
Enfans. 

1) Pr. Frédérique Marie Louise Auguste Carolin 
Henriette, n. 28 août 1824. 

2) Pr. Caroline Amélie, n. 15. janv. 1826. 

3) Pr. Frédéric Chrétien Auguste, n. 6 juill. 1829. 

4) Pr. Frédéric Chrétien Charles Aug., "n. 22 janv. 1831 1 

5) Pr né 2 août 1833. 

Mère. 

Louise Auguste, F. de Chrétien VII roi de Dane | 
marck, n. T. juill. 1771, épouse du duc Frédéric Chré 
tien le 27 mai 1786, veuve depuis le lijuin 1814. 

Frère et soeur. 

1) L'épouse du pr. Chrétien Frédéric de Danemarck. 

2) Pr. Frédéric Auguste Emile , n. 23 août 1800, co] 
au serv. de Danemarck, m. 17 sept. 1829 à 

Henriette, comtesse de Danneskjöld-Samsöe, née 
mai 1806. 

Enfans. 

(1) Pr. Frédéric Chrétien Charles Aug., né 16 nov. 1830 I 

(2) Pr. Chrétien Guill. Emile Auguste, né 13 décb. 183Î 

Oncle. 

Pr. Frédéric Charles Emile, n. 8 mars 1767, gén. a 

serv. de Danem., m. 29 sept. 1801 à 
Sophie Eléonore, F. du Bar. de Scheel, ancien mil! 

d'état du roi de Danem. , n. 26 déc. 1778. 

Enfans. 

(1) Pr. Frédéric Auguste Emile, capit. de cav. a, 1 
serv. de Danem. , n. 3 févr. 1802. t W 

(2) Pr. Charlotte Louise Dorothée Joséphine, n. 2! 
janv. 1803. 

(3) Pr. Pauline Victoire Anne Guill., n. 9 févr. 1804. 

(4) Pr. Georges Eric, n. 14 mars 1805, lieut. au sen, 
de Prusse. 

(5) Pr. Henri Charles Woldemar , n. 13 oct. 181(j 
lieut. au serv. de Prusse. 

(6) Pr. Amélie Eléonore Sophie Caroline, n. 9 jan. 181! 

(7) Pr. Sophie Bertha Clément. Aug., n. 30janv. 181; 

2) Branche de Schleswick- Holstein - Sonderbourc! 

Beck - Glucksbourg. i 
(Luth. — Rés. Glucksbourg.) | 
Duc Charles, né 30 sept. 1813, cap. du régim. Older; 
bourg au serv. de Danemarck, suce, à son père 1 
duc Guillaume 17 févr. 1831. • 



I. P, Danemarck ( H.-Beck. ) — Espagne. 19 

Frères et soeurs. 

Pr. Louise Marie Frédér., n. 23 oct. 1810. 
i Pr. Frédérique Carol. Julienne, n. 9 oct. 1811. 
Pr. Frédéric , n. 23 oct. 1814 , capitaine de cav. aa 
serv. de Danemarck. 

i Pr. Guillaume, n. 10 avril 1816, capitaine dans le corps 
d'artillerie danoise. 
Pr. Chrétien, n. 8 avril 1818. 
Pr. Louise, n. 18 nov. 1820. 
Pr. Jules, n. 14 oct. 1824. 
Pr. Jean , n. 5 dëc. 1825. 
Pr. Nicolas, n. 22 déc. 1828. 

Mère. 

§ Louise Caroline, F. de Charles Landgrave de 
! Hesse-Cassel, nee 28 sept. 1789, veuve du duc Fré- 
I déric Guillaume Paul Leopold (n. 4 janv. 1785) dep. 
1 17 févr. 1831. 

_ Soeur du père, 

(r. Elisabeth Frédérique Sophie Amélie Charlotte, n. 
1 13 dëc. 1780 ; V. 25 févr. 1808 du Bar. Gottlob Sa- 
muel de Richthofen. 

Espagne (cath. ) 

, [Pour le précis historique V. l'Alm. de 1830 pag. (35).] 
loi Ferjdijsjnd VII, n. 14 oct. 1784, monte sur le 
i trône 19 mars 1808 par l'abdication de son père le 
' roi Charles IV (f 19 janv. 1819). V. (I) 21 mai 1806 de 
M. Antoin. Thërèse, F. du roi Ferdin. IV des Deux- 
Siciles ; (II) le 26 dëc. 1818 d'Isabelle Marie, F. du 
roi Jean VI de Portugal ; (III) le 17 mai 1829 de Ma- 
rie Joséphine Amëlie, F. de Maximilien, Pr. de la 
1 maison roy. de Saxe ; marié (IV) 11 déc. 1829 à la 
.eine Marie Chrétienne, F. du feu roi François I des 
Deux-Siciles, née 27 avril 1806. 

Filles. 

) Infante Marie Isabelle Louise, née 10 oct. 1830, pr. 

des Asturies. 

) Infaute Marie Louise Ferdinande, née 30 janv. 1832. 

Frères et soeur. 

) Charles Marie Isidore, Infant, n. 29 mars 1788, 
marié p. proc. le 4 et en personne le 29 sept. 1816 à V 
F 2 



20 I- P* Espagne. — France. 

Inf. Marie Françoise d'Asis, F. du roi Jean VI dePoi! 
tugal, n. 22 avril 1800. 

Fils. 

(1) Inf. Charles Louis Marie, n. 31 janv. 1818, 

(2) Inf. Jean Charles Marie , né 15 mai 1822. I 

(3) Inf. Ferdinand Marie, n. 19 oct. 1821. 

2) La Veuve du roi François I des Deux - Siciles. 

3) François de Paule Antoine, Infant ,n. 10 mars ltm 
mar. par procur. 15 avril et en pers. 12 juin 1819 à 

Infante Louise Charlotte, F. du feu roi François I de; 
Deux-Siciles, n. 24 oct. 1804. 

Enfans. 

(1) Inf. Isabelle Ferdinande, n. 18 mai 1821. 

(2) Inf. François d'Asis Marie , duc de Cadix, n. 1 
mai 1822. 

(3) Inf. Henri Marie Ferdinand , duc de Seville . n 
IT avril 1823. 

(4) Inf. Louise Thérèse, née 11 juin 1824. 

(5) Inf. Josephine Ferdinande Louise, née 25mail82'i 

(6) Inf. Ferdinand Maria Mariano, ne 11 avril 1832. 

(7) Inf. Marie Chrétienne Isabelle, née 5 juin 1833. 

Veuve de l'infant Pierre, fils du pr. Galjrièl , oncle du roi. 

Inf. Marie Thérèse, de Bourbon et Braganze, F. dufei 
roi Jean VI de Portugal, n. 29 avril 1793. V. 4juill.l8i:j 

Fils de ce prince. [ 

Inf. Sébastien Gabriel de Bourbon et Bragance, n. 
nov. 1811, grand-prieur de St. Juan, marié parproc. 1 
7 avril et en personne le 25 mai 1832 à la 

Princesse Marie Amélie , fille du roi François I w 
Deux-Siciles, née 25 février 1818. 

France. ( Caih.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 pag. (ai)] 
Roi Lovis Philippe I, né 6 oct. 1773; roi des Frai 

çais depuis le 9 août 1830, marié 25 nov. 1809 à la 
Reine Marie Amélie, F. du roi Ferdinand 1 (IV) d( 

Deux-Siciles , n. 26 avril 1762. 

Enfans. 

1) Pr. Ferdinand Philippe Louis Charles Henri Josep 
d'Orléans, duc d'Orléans, prince royal, n fr 3 sept. 18K 



I. P. France. 21 

;!) Pr. Louise Marie Thérèse Charlotte Isabelle, prin- 
cesse d'Orléans, n. 3 avril 1812, reine des Belges. 

I») Pr. Marie Christine Caroline Adélaïde Françoise 
Léop., princesse d'Orléans, u. 12 avril 1813. 

I) Pr. Louis Charles Philippe Raphaël d'Orléans, 
duc de Nemours , n. 25 oct. 1814. 

>) Pr. Marie Clémentine Caroline Léop. Clotil de, prin- 
cesse d'Orléans, n. 3 juin 1817. 

i) Pr. François Ferdinand Philippe Louis Marie d'Or- 
léans, pr. de Joinville , n. 14 oct. 1818. 

!') Pr. Henri Eugène Philippe Louis d'Orléans, duc 
d'Aumale, n. 16 janv. 1822. 

)) Pr. Antoine Marie Philippe Louis d'Orléans, duc 
de Montpensier, n. 31 juilî. 1824. 

Soeur. 

m. Eugénie Adélaïde Louise, princesse d'Orléans, n. 
' 23 août 1777. 



Branche Bourbon. 

loi Charles X Philippe, né 9 oct. 1757, succède à 

son frère Louis XVÏ1I Stanislas Xavier le 16 sept. 

1824, couronné à Rheims le 29 mai 1825; abdique 
h par une lettre datée de Rambouillet le 2 août 1830 
I en faveur de son petit -fils le duc de Bordeaux 

(Henri V.), part de Rambouillet pour Cherbourg le 
j 4 août, quitte la France le 16 août 1830. Veuf 2 juin 
I 1805 de Marie Thérèse, F. de Victor Amédéelli roi 

de Sardaigue. 

Fils. 

Louis Antoine, Dauphin, n. 6 août 1775, renonce à ses 
droits à la couronne en faveur de son neveu le 2 août 
1830, quitte la France avec le roi Charles et sa fa- 
mille ; m*. 10 j uin 1799 à 

Marie Thérèse Charlotte, Dauphine , F. du roi Louis 
XVI, née 19 déc. 1778. 

La Veuve du second fils Charles Ferdinand duc de Berry, mort 
14 févr. 1820. 

Caroline Ferdinande Louise, Madame, F. du roi Fran- 
çois I des Deux-Siciles, n. 5 nov. 1798, m. par. proc. 
le 16 avril, en pers. 17 juin 1816, mariée en sec. noces 
au cte. Hector Lucchesi-Palli, des princes de Campo- 

] Franco. 



h 



22 I. P. France. — Grèce. — Grande-Bretagne et Hanovre. 

Enfans^ du duc de Berry. I l! 

(1) Louise Marie Thérèse, Mademois., n. 21 sept. 181Q I 

(2) Henri Charles Ferdinand Marie Dieudonné d'AE J 
tois, duc de Bordeaux, n. 29 sept. 1820; quitte 11 J 
France avec le roi Charles X et la famille royal S 
le 16 août 1830. 1 

Fille du roi Louis XVI, frère du roi Charles. t 
La duchesse d'Angoulême , v. ci -dessus. 

G R È C E* (Cath.) "f 
Roi Othon I, prince royal de Bavière, né 1 juin 1813 | 
élu en vertu de l'autorité transmise par la natio jft 
grecque aux puissances alliées pour la convention pré jj 
liminaire de Londres du 6 juillet 1827, et par le trait 
conclu à Londres le 7 mai 1832 et ratifié par S. M { 
le roi de Bavière le 27 mai 1832; il accepte la cou 
ronne le 5 oct. 1832, et monte sur le trône de lj ( 
Grèce le 25 janvier (6 février) 1833, à côté d'une rc 
gence lui subrogée pour l'exercice de l'autorité su !) 
prême jusqu'au terme du vingtième an de son âge I) 

I ll 

Grande- Bretagne et Hanovre. (Egi. anglic. 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1803 pag. (59).] 
Roi Guillaume IV Henri , roi du royaume uni de 1 
Grande-Bretagne et d'Irlande, roi d'Hanovre, duc d 
Brunsvic et Lunebourg, n. 21 août 1765, suce, à so 
frère le roi George IV le 26 juin 1830, couronné 1 
8 sept. 1831 ; m. 11 juill. 1818 à la 
Reine Amélie Adélaïde Louise Thérèse , F. de Geoi 
ges duc de Saxe - Meiningen , n. 13. août 1792. 
Frères et soeur. 

1) Veuve du frère le pr. Edouard, duc de Kent, mort 23 janv. 182G 
Pr. Marie Louise Victoire, n. 17 août 1786, F. d 

François duc de Saxe-Cobourg ; V. de son 1 épou 
le pr. Emich de Linange 4 juill. 1814. 

Fille. 

Pr. Alexandrine Victoire, n. 24 mai 1819. 

2) Pr. Auguste Sophie, n. 8. nov. 1768. t p | 

3) Pr. Elisabeth, veuve du Landgrave Frédéric d( 
Hesse-Hombourg, née 22 mai 1770. 



I. P. Grande-Bretagne. — Hesse-Cassel. 23 

I) Pr. Ernest Auguste, duc de Cumberland, n. 5 juin 
| 1771, m. 29 mai 1815 a la 

r Pr. Frédérique Caroline Sophie Alexandrine, F. du 
|, - Grand-duc Charles de Meckleubourg-Strélitz, n. 2 
û mars 1778. V. 1) du pr. Louis de Prusse et 2) du pr. 
! Frédéric Guillaume de Solms-Braunfels. 

Fils. 

Pr. Georges Fre'de'ric Alexandre Charles Ernest Au- 
guste , n. 27 mai 1819. 
) Pr. Auguste Fre'de'ric, duc de Sussex, n. 27 janv. 1773. 
[ ) Pr. Adolphe Frédéric, duc de Cambridge, n. 24. 

févr. 1774, vice-roi du royaume d'Hanovre depuis le 
\\ 22 févr. 1831, m. 7 mai 1818 à la 
w. Auguste Guillemette Louise, F. de Frédéric, Land- 
; grave de Hesse-Cassel, n. 25 juill. 1797. 

! Enfans. 

1 (1) Pr. Georges Frédéric Guillaume Charles , n. 26 
f mars 1819. 

I (2) Pr. Auguste Caroline Charlotte Elisabeth Marie 

Sophie Louise, n. 19 juill. 1822. 
»7) L'épouse du duc de GÏocester (v. ci -dessous). 
\i) Pr. Sophie, n. 3 nov. 1777. 



Enfans de l'oncle, le duc Guillaume Henri de GÏocester, mort 
| 25 août 1805. 

f 1) Pr. Sophie Mathilde, n. 23 mai 1773. 
I 2) Pr. Guillaume Frédéric, n. 15 janv. 177G, duc de 
GÏocester, m. 22 juill. 1816 à la 
Pr. Marie, F. du roi Georges III, n. 25 avril 1776. 

H E S S C - C A S S E X. (Réform.) 
[Pour le précis historique v. F Alm. de 1831 pag. (93).] 
I. Ligne Sovverjine. 
Electeur Gvillavue II, n. 28 juill. 1777, suce, à son 
! père l'Electeur Guillaume I, 27 févr. 1821, m. 13fevr. 
1797 à 

Frédérique Chrétienne Auguste, Electrice, F. du roi 
Frédéric Guill. II de Prusse, n. 1 mai 1780. 

Enfans. 

1) Pr. Caroline Frédérique Guillem., n. 29 juill. 1799. 

2) Pr. Electoral Frédéric Guillaume, n.20 août 1802, 
déclaré co-régent le 30 sept. 1831, ayant à exercer de- 



24 I. P. Hesse-Cassel. 

puis ce tems le gouvernement dans toutes ses relations 
marié (en mariage morganatique) à Gertrude, ctess 
de Schaumbourg, n. 18 mai i808. 
3) Pr. Marie, duchesse régn. de Saxe-Meiningen-Hild 
bourghausen. 

Soeurs de l'électeur. 

1) La duchesse d'Anhalt-Bernbourg. 

2) La duchesse douairière de Saxe-Gotha. 

Oncles. Frères de l'électeur Guillaume I. 

1) Lander. Charles, n. 19 de'c. 1744, feldmaréchal d< 
l'armée danoise, et gouverneur des duchés deSchles 
wick et de Holstein , veuf depuis le 12 jauv. 1831 d< 
Louise, F. de Frédéric V, roi de Danemarek (u. 3i 
janv. 1750, mariée 30 août 1766.) [Gottorp.] 

Enfans. 

(1) La reine de Danemarck. 

(2) Pr. Frédéric, n. 24 mai 1771, gén. d'iuf. au serv 
de Danem. et gouvern. de Rendsbourg. > p 1 

(3) Pr. Julienne Louise Amélie, abbesse d'Itzéhœr 1, 
n. 19. ianv. 1773. 

(4) La duchesse douairière de Schleswick-Holstein 
Glucksbourg. [v. Danemarck.] 

2) Landgr. Frédéric, n. 11 sept. 1747, gén. d'inf. ai 
serv. de Danemarck et gén. de cav. au service d(j ) 
Hesse-Cassel, V. 18 août 1823 de Caroline Polixène; 
F. du pr. Charles Guillaume de Nassau-Usingen (n, 
4 avril 1762). [Rumpenheim.] 

Enfans. 

(1) Pr. Guillaume, n. 24 déc. 1787, général-major au 
serv. de Danemarck, m. 10. nov. 1810 à 

Louise Charlotte, F. de Frédéric, feu Pr. héréd. de 
Danemarck, n. 30 oct. 1789. 

Enfans. 

[1] Pr. Marie Louise Charlotte, n. 19 mai 1814,1 
épouse du pr. Frédéric Auguste d'Anhaît-Dessau. 

[2] Pr. Louise Guillemette Frédérique Caroline Au-i 
guste Julie, n. 7 sept. 1817. J 

[3] Pr. Frédéric Guillaume Georges Adolphe, n. 26, 
nov. 1820. 

[4] Pr. Auguste Frédérique Marie Caroline Julie, 
n. 30 oct. 1823. [ 

(2) Pr. Frédéric Guillaume , n. 24 avril 1790 , gén. 
maj. au serv. de Prusse, 



I. P. Hesse-Cassel. — Hesse-Phiïippsthal. 25 

(3) Pr. Georges Charles, n. 14 janv. 1793, gen. maj. 
et brigadier au serv. de Prusse. 

(4) Pr. Louise Caroline Marie Fre'de'rique, n. 9 avril 
1794, marie'e 4 avril 1833 à Mr. von der Decken, 
lieut.-colonel au serv. d'Hanovre et commandeur 
du re'giment des hussards de la garde. 

(5) La gr.-duchesse de Mecklenbourg-Strelitz. 

(6) La duchesse de Cambridge, v. Gr.-Bretague, 



IL Lignes Cadettes, 
Hesse - Philippsthal. 

( Reform. — Philippsthal. ) 

jandgr. Ernest Constantin , n. 8 août 1771 , ge'ncraî 
I au serv. de Pays-Bas, m. en secondes noces 17févr. 
1812 à la 

*r. Caroline Guillemette Ulrique Eleonore, F. de 
son frère feu le Pr. Charles , n. 10 févr. 1793, v. ci- 
dessous. 

'ils da 1 lit, de Christine Louise, fils du pr. Frédéric Charles 
de Schwarzbourg-Roudolstadt, 25 dée. 1808. 

) Ferdinand , n. 15 oct. 1799, col. du reg. d'inf. No. 

29 de l\ r assau au serv. d'Autriche. 
) Pr. Charles, n. 22 mai 1802 , major au même serv. 
) Pr. François Auguste, n. 26 janv. 1805, capit. au 

serv. d'Autr. 5ème bataillon des chasseurs. 

Enfant du 2 lit. 

) Pr. Victoire Alexandrine, n. 28 de'c. 1812. 

ille du frère, le pr. Charles, -j- 2 janv. 1793, et de Victoire, 

priuc ess e d' Anh al t-B er ab ourg- S c h aumb ourg. 
•r. Caroline Guillemette Ulrique Eleonore, n. lOfe'vr. 

1793, mar. au Landgr. Ernest de cette maison; v. 

ci-dessus. 

'ille du frère le Landgrave Louis, mort à Naples 15 févr. 1816, 
et de Marie Françoise, comtesse de Berghe de Trips. 

'r. Marie Caroline, n. 14 janv. 1793, mar. 19 déc. 
1810 au comte Ferdinand de la Ville sur lllon , di- 
vorcée 1814. 



26 Hesse-Phil.-Barchf. — Hesse-Rothenbourg. 

Hesse - Philippsthal -Barchfeld. 

(Reform. — Château Augustenau près d'Eisenach.) 
[Le père du Landgr. et des princes de H.-Ph.-Barchfeld, Land 
grave Adolphe ( m. à la princesse Guillemette de Saxe-Mei 
liingen), était le fils du Landgr. Guillaume, et le petit-fils d 
Landgr. Philippe , fondateur de la ligne de Philippsthal.] 

Landgr. Charles Auguste Philippe Louis, ge'n. maj. a 
serv. de l'électeur de Hesse, n. 27 juin 1784. V. , 
juin 1821 d'Auguste Charlotte Frédér. Sophie Amélic| 
F. de Frédéric Louis, pr. de Hohenlohe-Ingelf.-Oeli 
ringen ; mar. en secondes noces 10 sept. 1823 à j 

Sophie Caroline Polixène, F. de feu le prince de Beut 
heim-Bentheim , n. 16 janv. 1794. 

Enfans du 1 lit. 

1) Pr. Bertha Guillem. Caroline Louise Marie, n. 2 
oct. 1818. 

2) Pr. Emilie Aug. Elise, n. 8 juin 1821. 

Du 2 lit. 

3) Pr. Victor, n. 3 déc. 1824. 

4) Pr. Alexandre Nicolas, n. 1 nov. 1826. 

5) Pr. Alexis Guillaume Ernest, né 13 sept. 1829. 

6) Pr. Guillaume , né 3 oct. 1831. 

f Frères du Landgrave. 

1) Pr. Frédéric Guillaume Charles Louis , n. 10 aot 
1786, gén. maj. au serv. de Danemarck et comm. de 
gardes du corps roy. à cheval , chef de l'académj 
militaire, m. 22 août 1812 à 

Julie Sophie, F. de Frédéric feu pr. héréd. de Dan<( 
marck, n. 18 févr. 1788. 

2) Pr. Ernest Frédéric Ferdinand Charles Guillauni 
Philippe Louis, lieut. gén. au serv. de l'empereur ci 
Russie, né 28 janv. 1789. 

Hesse - Rothenbourg. 

(Cath. — Rothenbourg sur la Fulda. ) 

Landgr. Victor Amédée , n. 2 sept. 1779 , mar. en s 
condes noces 10 sept. 1812 à la pr. Elisabeth Elé 
nore Charlotte, F. du pr. Charles Louis de Hohe 
lohe-Langenhourg ( n. 22 nov. 1790, f 6 oct. 1830 
marié (III.) 19 nov. 1831 à la 

Pr. Eleonore, soeur du pr. Constantin de Salm-Rei 
ferscheid-Krautheim jadis Bedbur, née 13 juill. 17i 



f. P. Hesse-Rothenbourg. — H.-Darmstadt.— II.-Hombourg. 27 

Soeur. 

Pr. Ciotilde, v. Hohenlohe-B artenstein. 
l\ Hesse-Darmstadt. (Luth.) 

! [ Pour le précis historique v. l'Alm. de 1831 pag. (105.)] 
*j| I. Ligne grand- du cale. 

e Grand-duc Louis If, n. 26dëc. 1777, suce, à son père, 
|j le grand-duc Louis 1, 6 avril 1830, m. 19 juin 1804 à la 

Grand-duchesse Guiliemette Louise, F. de feu Char- 
! les Louis, pr. héréd. de Bade, n. 10 sept. 1788. 

Enfans. 

1) Louis, grand -duc he'red. , n. 9 .juin 1806, fiancé à 
jij Mathilde Caroline Frédériquc Guiliemette Charlotte, 

" fille du roi Louis de Bavière, née 30 août 1813. 

1 Pr. Charles Guill. Louis , n. 23 avril 1809. 

m Pr. Alexandre Louis Chrétien Georges Frédéric 
Emile, n. 15 juill. 1823. 

1) Pr. Maximilienne Guiliemette Auguste Sophie Ma- 
rie, n. 8 août 1824. 

Frères. 

H Pr. Louis Georges Charles Frédéric Ernest, pr. de 
. Hesse et à Rhin, gén. d'inf. au serv. de la Hesse 
i grand -ducale et 2ème propriet. du 2ème rég. d'inf., 
j n. 31 août 1780, m. 29 janv. 1804 à 
Caroline Ottilie, princesse de Nidda, née de Tœrœck 
j de Szendrœ, n. 23 avril 1786. 

8) Pr. Frédéric Auguste Charles Antoine Emile Maxi- 

, milieu Chrétien Louis, n, 14 mai 1788. 

i3) Yi.Emile Maximil. Léop. Aug. Charles, n. 3 sept. 1790. 



IL Ligne cadette. 
HessE-Hombourg. (Réform.) 
[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1831 pag. (109). ] 

Louis Guillaume Frédéric, n. 29 ao\U 1770, Landgr. 
souverain, gén. de l'inf. et comm. du 19 rég. de 

f ligne au serv. de Prusse et gouverneur de Luxem- 
bourg, succède à son frère Frédéric Joseph le2 avril 
1829 ; m. 2 août 1804 à 

Auguste Amélie, F. d'Auguste, D. de Nassau-Usingen. 
(Séparés en 1805.) 



28 LP» Hesse-Hombourg. — HohenzoUem-Hechingeu. 

Frères et soeurs. 

1) La princ. douair. de Schwarzbourg-Roudolstadt. 1 

2) La veuve du pr. Charles de Schwarzbourg- Roudol-' 
Stadt. 

3) La duchesse douairière, veuve du pr. he're'd. d' An- 
halt-Dessau. 

4) La Grand'-duchesse he're'd. douair. de Mecldenbourg-jjl 
Schwerin. 

5) Pr. Philippe Auguste Fre'de'ric , n. 11 mars 1779 ? 
Feldzeugrnestre au serv. d'Autr. , command % aGraatzil 
dans la Styrie et 1'lHvrie , prop. du 19 reg. d'inf. ff 1 

6) Pr. Gustave Adolphe Fred., n. 17 févr. 1781, lieut.- 
feldmar. imp. roy., m. 12 févr. 1818 à 

Louise Fre'dérique, F. de Leopold Fre'de'ric François,!)] 
Pr. he're'd. d'Anhalt-Dessau, n. 1 mars 17Ü8. 
Enfans. 

(1) Pr. Caroline Ame'lie Elisabeth, n. 19 mars 1819. fl - 

(2) Pr. Elisabeth Louise Frédérique, n. 30 sept. 1823.1 Iis 

(3) Pr. Frédéric Louis Henri Gustave, n. 6 avril 1830. 

7) Pr. Ferdinand Henri Frédéric, n. 26 avril 1783, 
FMLieut. au serv. d'Autriche. 

8) L'épouse du pr. Guillaume de Prusse. 

Veuve du frère aîné le Landgrave Frédéric Joseph Louis 
Charles Auguste (né 30 juillet 1769 , régnant depuis le 20 
janvier 1820, mort 2 avril 1829). 

Pr. Elisabeth , F. du roi George III de la Grande- * 
Bretagne, née 22 mai 1770, mariée 7 avril 1818, \ 

HOKETCZOLLERN - IIeCHIXGEX. (Catîi.) 
[Pour le précis historique v. F Alm. de 1830 pag. (74)]. 

Pr. Frédéric Hermann Othon, n. 22 juilh 1776, suce. 

à son père le pr. Hermann Frédéric Othon, le 2 nov. 

1810 , m. 26 avril 1800 à 
Marie Louise Pauline, F. du duc Pierre de Courlande 

et de Sagan , n. 19 févr. 1782. 

Fils. 

Pr. Frédéric Guillaume Hermann Constantin, pr. hé- 

rcd. , né 16 févr. 1801 , m. le 22 mai 1826 à 
Eugénie Napoléone, pr. de Leuchtenberg, n. 23 déc. 1808. 



I I. P. Holienzollcrn - Heesingen. — Holienz.-Sigmaringen« 20 
Soeurs. 

■ , Fille du 1 lit, du pr. Hermann Frédéric Othon avec Louise 
K Julie Constance, comtesse de Merode-W esterloo Of- en 1774). 

I ) Pr. Louise Julie Constance , ne'e 1 nov. 1774. 

i) Du 3 lit, du même prince et de Marie Monique, eomtesse 
I de Waldbourg-Zeil- Wurzach (f 25 oct. 1814). 
|) Pr. Maximilienne Antoinette, n. 30 nov. 1787; m. 
17 mai 1817 à Clément Joseph C. de Lodron , lieut» 

I colonel au serv. d'Autriche. 

J) Pr. Joséphine, n. 30 nov. 1790, D. d. p. de S.M.ïmp. 

II et roy. l'impératrice , m. 31 août 1811 à Ladislas, 
1 comte de Festetics de Tolna, chamb. au serv. d'Autr. 

I ' Oncle et tante. 

II Pr. Fre'de'ric François Xavier, n. 21 mai 1757, feld- 
I mare'chal au serv. d'Autr., prop. du 2 rég. chev. lég., 

cap. de la garde allemande des arzières, m. 22 janv. 
I 1787 à 

klarie Thérèse, ne'e comtesse de Wildenstein et Kahls- 
j dorf, n. 24 juin 1763. 

Enfans. 

| (1) Pr. Frédéric François Antoine, major - gëne'ral 

au serv. d'Autr. , né 3 nov. 1790. 
1 (2) Pr. Frédérique Julie, n. 27 mars 1792. 
(3) Pr. Frédérique Joséphine , n. 7 juill. 1795, m. 2 
janv. 1826 au C. Felix Vetter de Lilien, baron de 
Bourg - Feistritz , chamb. et maj. au serv. d'Autr. 
5) Pr. Félicité Thérèse, n. 18 déc. 1763, m. au C. de 
Hœn de Neufchàteau. 



Enfans du grand- oncle, le prince Frédéric Antoine (-J- 26févr. 
1812.) 

1) Pr. Joseph Guillaume, pr. évéque de Varmie, 
n. 20 mars 1776. 

2) Veuve du pr. Hermann, gén. au serv. de Prusse 
(né 2 juillet 1777, f 6 nov. 1827): Pr. Caroline, 
née baronne de YVeyher, m. 29 juill. 1805. 

Fille. 

Pr. Caroline Ernestine Ida, née 9 janv. 1808. 

HOHENZOLLERN - SlGMARITVGEIV. (Cath.) 
[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 pag. (74)]. 

Prince Charles Axtqixe Frédéric, né 20 févr. 1785, 



30 HohenzoUern-Sigmaringen. — Holstein-Gottorp. 

suce, à son père le prince Antoine Aloys le 17 oct 
1831 , m. 4 févr. 1808 à la 
Pr. Antoinette Murât, n. 5 janv. 1793. 

Enfans. 

1) Pr. Annonciade Caroline Joachime Antoinett« 
Amélie, n. 6 juin 1810. , , I 

2) Pr. Charles Antoine Joachim Zéphyrin Frédéric 
Meinrad, prince héréditaire, n. T sept. 1811. 

3) Pr. Amélie Antoinette Caroline Adrienne, n. 3( 
avril 1815. 

4) Pr. Frédérique Guillemette , n. 21 mars 1820. 

Mère. 

Pr. Amélie Zéphyrine , F. du pr. Philippe Joseph d<i 
Salm-Kyrbourg, née 6 mars 1760, mariée au pr. An 
toine Aloys Meinrad François le 12 août 1782 , veuv* 
depuis le 17 oct. 1831. 

Tante. 

Pr. Marie Crescente Anne Jeanne Françoise, n. 2 
juill. 1766, épouse de Franç. Xavier comte de Treuj 
bcrg , cons. privé au serv. de S. - Cobourg. 

Holstein. 
A) Ligne royale de Holstein. I 
I. Holstein - Gluckstadt, v. Danemarckji; 

IL Holstein- S onderbourg, v. Danemarck. U 
B) Ligne ducale de Holsiein-Gottorpj 

[Pour le précis historique v.^'Alm. de 1830 pag. (l9).] 

lr Branche aînée , v. la Russie. 1 | 

IL Branche cadette. (Luth.) 
(La postérité des deux fils de Chrétien August, du 

et évêque de Lübeck , + 1726.) 
A) Descendants du roi Adolphe Frédéric de Suède, f 1771 
Son petit - fils. 

Gustave IV Adolphe , n. 1 nov. 1778, suce, à sonpèr 
le roi Gustave III le 29 mars 1792 , se démet de 1 
couronne de Suède 29 mars 1809. Epouse : Frédérv 

2 «e Dorothée Guillemette, F. de Charles Louis, pi 
éréd. de Bade (née 12 mars 1781, m. 31 oct. 179*| 
eép. dep. le 17 févr. 1812, + à Lausanne le 25 sept. 1826 ! 
Enfans. 

1) Pr. Gustave, n. 9 nov. 1799, prince de Wasa, msj 



I. P. Holst.-Gottorp. — Oldenbourg. — Liechtenstein. 31 

i jor-gén. au serv. d'Autriche et brigadier à Vienne, 
proprie't. du rég. d'inf. no. 60 , m. 9 nov. 1830 à 

*r. Louise Amélie Stéphanie, F. de feu le grand- duc 
Charles Louis Frédéric de Bade, n. 5 juin 1811. 

Fille. 

>r. Caroline Frédérïque Françoise Stéphanie Amélie 

\ Cécile , née G août 1833. 

1 Pr. Sophie, grand'duch. de Bade. 

1 Pr. Amélie Marie Charl. , n. 22 févr. 1805. 

•) Pr. Cécile, grand'duch. d'Oldenbourg. 



Oldenbourg. 

B) Descendants du duc Georges Louis , *{- 17 sept. 1763. 
'ürand-duc Paul Frédéric Auguste, duc de Schles- 
wick-Holstein, n. 13 juill. 1783, succède à son père 
le duc Pierre Frédéric Louis 21 mai et se déclare 
grand -duc le 28 mai 1829, marié (I) 24 juill. 1817 à 
Adélaïde, F. de Victor Charles Frédéric, pr. d' An- 
halt -Bernbourg-Schaumbourg (née 23 févr. 1800, 
f 13 sept. 1820) ; (II) 24 juin 1825 à la pr. Ida de la 
même maison (née 10 mars 1804 , f 31 mars 1828) ; 
marié (III) 5 mai 1831 à 
Cécile, princ. de Suède, n. 22 juin 1807 (v. ci -dessus). 
Filles du 1 lit. 

1) Duch. Marie Fréderique Amélie, n. 21 déc. 1818. 

2) Duch. Elisab. Mar. Frédérique , n. 8 juin 1820. 

Fils du 2 lit. 

î) Pr. Nicolas Frédéric Pierre, grand- duc héréditaire, 
n. 8 juill. 1827. 

Fils du frère, le pr. Pierre Frédéric Georges (f 27 déc. 1812) 
' ' et de la grand'duchesse Catherine Paulowne de Russie , de- 
I puis reine de Württemberg (f 9 janv. 1819). 

Pr. Constant. Fréd. Pierre, gén.-major au serv. de la 
Russie , n. 26 août 1812. 

\jN#\r# w*#v#* 

Liechtenstein. (Cath.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 pag. (71).] 
Pr. Jean Joseph, n. 26 juin 1760, duc de Troppau 
et Jœgerndorf , génér. - feldmar. au serv. d'Autriche 
et propriét. du 7 régim. des huss. , succède à son 
frère, le pr. Aloys Joseph, 24 mars 1805, m. 12 avril 
1792 à la 



32 !• P» Liechtenstein. 

Pr. Joséphine Sophie, soeur du landgrave Frédéric d< 
Furstenberg - Weytra , n. 20 juin 17T6. 

Enfans. 

1) Aloys Marie Joseph, pr. héréd. , n. 28 mai 1796* 
marié 8 août 1831 à 

Françoise de Paule , née comtesse de Kinsky , née I 
août 1813. 

2) Pr. Marie Sophie , n. 5 sept. 1798 , D. d. p. , mar. 
août 1817 à Vincent C. Esterhazy de Galantha, chainb 
et major- gén. au serv. d'Autriche. . 

3) Pr. Marie Joséphine, n. 11 janv. 1800. 

4) Pr. François de Paule Joachim, n. 25 févr. 1802 
major au même serv. (Liechtenst. huss. no. 7.) 

5) Pr. Charles Jean Nepom. Antoine, n. 14 juin 1803 
major imp. roy. (Württemberg huss. no. 6.). 

6) Pr. Henriette, n. 1 avril 1806, mar. 1 oct. 1825 ai 
C. Joseph Huniady, chamb. imp. roy. 

7) Pr. Frédéric, n. 21 sept. 1807, cap. de cav. au serv 
d'Autriche, rég. des hussards de l'archiduc Ferdi 
wand no. 3. 

8) Pr. Edouard François Louis, n. 22 févr. 1809, cap 
de cav. au même serv. (Goîlner inf. no. 48.). 

9) Pr. Auguste Ignace, n. 22 avril 1810, cap. de cav. ai 
serv. d'Autr., rég. des huss. de Liechtenst. no. 7. 

10) Pr. Ida Léopoldine Sophie Marie Joséphine Fran 
coise, n. 12 sept. 1811, épouse du pr. Charles de Paar 

11) Pr. Rodolphe, n. 5 oct. 1818. 

Soeur. 

Pr. Marie Joséphine Hermenegilde , née 13 avril 1768 1 
épouse du pr. Nicole Esterhazy de Galantha, D.d. p i 



Enfans de l'oncle , le pr. Charles Borromée Joseph, mort li 
21 févr. 1789. 

1) Pr. Marie Joséphine Eléonore , n. 6 déc. 1763 , m 
29 janv; 1782 à Jean Nepomuc Ernest, C. de Har 
rach; veuve depuis 11 avril 1829. 

2) Veuve du prince Charles Jean Népomuc (ï 24 
déc. 1795) : 

Pr. Marie Anne Joséphine, n. 19 nov. 1770, F. du pr I 
François Antoine de Khevenhuller. 

Fils. * I 1 

Pr. Charles François Antoine, n. 23 oct. 1790, chamb ! 



I. P. Liechtenstein. — Lippe. 33 

1 ! imp. roy. et col. des huss. no. 10 du roi Fréd. Guil- 
laume , m. 21 août 1819 à la 

• m, Françoise , n. 2 de'c. 1799, F. de Rodolphe, C. de 
Wrbna - Freudenthal , D.d. p. 

s Enfans. 

! tl) Marte Anne, n. 25 août 1820. 
, , (2) Charles Rodolphe , n. 19 avril 1827. 
i f) Pr. Joseph Venceslas, n. 21 août 1767, gén. -major 
au serv. d'Autriche. 

I Peuve du pr. Maurice Joseph (f 24 mars 1819): 
^e'opoldine , n. 31 janv. 1788, F. du pr. Nicolas d'Es- 
1 terhazy , D. d.p. 

il* Enfans. 

J| (1) Marie, n. 31 de'c. 1808, mar. 9 sept. 1826 au pr. 
1 Ferd. de Lobkowitz (v. Lobkow.). 
r (2) Eleonore, n. 25déc. 1812, mariée 23 mai 1830 aupr. 
J Jean Adolphe de Schwarzenberg, chamb. imp. roy. 
jj (3) Léopoldine , n. 4. nov. 1815. 
) Pr. Âloys Gonzague Joseph, n. 1 avril 1780, feld- 
zeugmeister au serv. d'Autr. , gén. comm. dans le 
royaume de Bohême, prop. du 12e rég. d'inf. 

Lippe. (Réform.) 

|! [Pour le précis historique v. l'Alm. de 1832 pag. (74)]. 

'r. Paul Alexandre Leopold, n. 6 nov. 1796, suce, à 
son père 4 avril 1802, sous la tutelle de sa mère, 
prend lui- même les rênes du gouvernement 3 juill. 
1820 , m. 23 avril 1820 à 

Hmilie Frédérique Caroline, n. 23 avril 1800, F. de 
Gonthier Frédéric Charles, pr. régnant de Schwarz- 
bourg- Sondershausen. 

Enfans. 

\) Paul Fréd. Emile Leopold, pr. hér., n. 1 sept. 1821. 
!) Pr. Christine Louise Auguste Charlotte, n. 9 nov, 
j 1822, abbesse de Cappel et Lemgo. 
I) Pr. Gonthier Frédéric Woldemar, n. 18 avril 1824. 
\) Pr. Marie Caroline Frédérique , n. 1 déc. 1825. 
>) Pr. Paul Alex. Frédéric , n. 18 oct. 1827. 
i) Pr. Emile Hermann, n. 4 juillet 1829. 
\) Pr. Charles Alexandre, n. 16 janv. 1831. 
)) Pr. Paul Emile Charles , né 11 oct. 1832. 
71me année. F 



34 I. P. Lippe. — -Biesterfeld. — L. -Weissenfeld. 

Frère. 

Pr. Frédéric Albert Auguste, n. 8 de'c. 1797, coîonetjC 
du 5ème rég. de caval. au service d'Hannovre et lieut.'jdf 
colonel du 4e rég. des cuir, au service d'Autriche 21 

[ Vienne.'] 

La Veuve du frère du grand-père, comte Louis Henri Adolpln (1 

Emilie Louise, née ctesse d'Isembourg- Philippseich 
11. 10 de'c. 1764 , mar. 10 avril 1786, V. 31 août 180C: | (2 

Ligne deLippe-Biesterfeld. :'d m 
Comte Guillaume Ernest , n. 15 avril 1777, m. 26 juil (5 
1803 à la baronne Modeste d' Unruh. (Cologne), g; 

Enfans. \ n 

1) Paul Charles Jean Frédéric , n. 20 mars 1808. n 

2) Agnès Julie Henriette Ernest., n. '30 avril 1810, mAù 
riée 26 février 1833 au prince Charles Frédéric Gui h 
laume Biron de Courîande , dynaste de Wartenber^ L 

3) Jules Pierre Hermann Auguste , n. 2 avril 1812. ! 

4) Mathilde Marie Jeanne Modeste, n. 28 nov. 1813.1 § 

5) Emma Louise ^ Hildegarde Frédérique, n. 17 août 181! a 

6) Hermann Frédéric Guill. Everard, n. 8 juin 1819. n 

7) Leopold Charles Henri, n. 19 jauv. 1821. I h 

Frère. ; 

Cte Jean Charles , n. 1 sept. 1778, mar. 9 juin 1806 1 ù 
la baronne Bernardine de Sobbe. (Cleves), j \ 

En fans. i I 

1) Pauline Louise Modeste , n. 22 mai 1809. 

2) Constantin Chrétien Guillaume, 11. 14 mars 181 L J 

3) Amélie Henriette Julie , ». 4 avril 1814. 

4) Charles Frédéric , n. 28 sept. 1818. ■ 



Ligne de L i p p e - W e i s s e n p e t, n. L 
Comte Ferdinand, n. 20 nov. 1772, mar. 23 nov. 18<] j 
à Eléonore Gustave , baronne de Thermo r fl» î 
oct. 1789. (Barout dans la Lusace.) 

Enfans. 

1) Gustave, n. 21 août 1805. i 

2) Agnès , n. 1 oct. 1806. I 

3) Françoise, n. 1 juin 1808, m. 1 juin 1831 à Aie 
Hermann baron de Patow. 

4) Hugon, n. 13. déc. 1809. 

5) Bertha, n. 21 juin 1817. 

6) Gabriele, n. 24 mars 1827. ! 

i 



I. P. Lippe - Weissenfeid. 35 
Frères et soeur. 
I Chrétien, n. 21 fëvr. 1777, \\ 27 nov. 1827 de Fré- 
ïdérique, etesse de Hohenthal (n. 25 juill. 1790 , m. 
*| 25 juill. 1809). [Teichnitz près de Bautzen]. 

Enfans. 

1(1) Marie, 11. 10 juin 1810, ^mariée 28 août 1828 à 
Ij Albert comte Lœben, n. 29 avril 18Ü0» 

(2) Oscar , n. 26 août 1813. 

I (3) Clémentine , n. 10 févr. 1815. 

(4) Frédéric, n. 12janv. 1817. M ^ , M r-^^^ 

(5) Ida , fi. 16 janv. 1819. i . I S f> ΠHiS 

(6) François, 11. 17 sept. 1820. Jt.^Jf^ 

(7) Théodore, 11. 3 févr. 1822. 

(8) Lydie , 11. 24 fevr. 1824. 
Henriette, n. 8 janv. 1779. 

Louis, n. 14 juill. 1781, mar. 24 juin 1811 à la etesse 
uguste de Hohenthal, n. 16 août 1795. {See en Lusace). 

Enfans. 

(1) Adolphe , 11. 11 mai 1812. 

1 (2) Pauline , n. 26 août 1813. 

(3) Léopold, n. 19 mars 1815. 
! (4) Thérèse, n. 23 juill. 1616. 

, (5) Othon, n. 3 mai 1818. 
I (6) Antoine , n. 29 de'c. 18Î9. 

(7) Mathilde, 11. 31 juill. 1821. 

(8) Ernest, n. 21 févr. 1825. 

(9) Robert, n. 30 mars 1826. 

10) Sophie, n. 21 sept. 1827. 

11) Jeanne, 11. 6 de'c. 1828. 

euve de l'oncle, comte Charles Chrétien , cons. pr. aet. et 
ehamî). au serv. d'Autriche. 

.:abelle Louise Constance, née comtesse de Solms- 
Baruth, n. 15 mai 1774, m. 24 juin 1800, V. 5 avril 1808, 

' Enfans du I lit , avec Henr. Louise comt.. de Callenberg. 

I Louis Alexandre Bernard,, 11, 30 nov. 1776, chamb. 
imp. roy. act. 

) Bernard Henri Ferdinand, n. 22 févr, 1779, nu 21 
mai 1820 à Madem. Emilie de Klengel. 

Enfans». 

(1) Isolda, n. 16 tum 1821. 

(2) Célestine, n. 20 oct. 182?. 

(3) Armin , n. 15 oct. 1825. 

) Charles Frédéric Hermann, n. 20 mars 1783 , m. (I) 
F 2 



36 I. P. Lippe- Weissenfeid. — Schatimb. -Lippe. — Lucques 
à Line de Lang sur Mutenau (n. 10 janv. 1T82, m. 'A^ 
janv. 1808, + 7 janv. 1815) -, (II) 4 sept. 1815 à 10 
soeur de feu son épouse, Dorette (n. 6 juill. 1779r' 
séparée 13 janv. 1831 ) ; (III) 24 mars 1831 à 1 

Mathilde de Hartitzsch , n. 24 nov. 1800. (Brunsv.) IM 

Enfans du 1 lit. P lJ 

(1) Charles Octavio , n. 6. nov. 1808, fiancé le 27 mal . 
1832 à Marie Comtesse Mengersen. |M 

(2) Court Reinicke, n. 29 janv. 1812. P 

Enfant du Cte. Charles Chr. du 2 lit. fi 

4) Henriette Louise Hermine, n. 30. sept. 1801. 

5) Caroline Isabelle Irmengarde , n. 23 avril 1803« 



ScHAUMBOURG - LlPPE. ( Réforra. ) 
Pr. Georges Guillaume, n. 20. de'c. 1T84, suce, 

son père 13 févr. 178T , prend les rênes du gouvei; 

nemeut et le titre de prince le 18 avril 1807 , m. X 

juin 1816 à la 
Pr. Ida Caroline Louise, F, de feu Georges prince d' 

Waldeck, n. 26 sept. 1796. 

■ Enfans. 

1) Adolphe Georges, pr. héréd., n. 1 août 1817. 

2) Pr. Mathilde Aug. Guillem. Carol., n. 11. sept. 181&l f 

3) Pr. Adélaïde Christ. JuL Charl., n. 9 mars 1821. j, 

4) Pr. Ida Marie Aug. Frédérique, n. 26 mai 1824.'$ | j| 

Soeurs. 

1) Pr. Guillemette Charlotte, n. 18 mai 1783, m. 7 no\ 
1814 à Erne9t Frédéric Herb. C. de Munster , mini 
stre d'état du Roi de la Grande-Bretagne et d'Ha 
no vre et erblandmaréchal d'H., n. 1 mars 1766. j 

2) Pr. Caroline Louise, n. 29 nov. 1786, Chanoinesse él 
chap. de Schildsche. 



L U C Q TJ E S. ( Cath. ) 
[Pour Je précis historique v. Y Alm. de 1830 pag. (4l)..] 

Duc Charles Louis , n. 22 déc. 1799, suce, à samèr 
( la D. Marie Louise , n. 6 juill. 1T82, F. du Roi Chai 
les IV. d'Espagne, V. du Roi Louis d'Etrurie 27 msi 
1803) dans le gouvernement du duché de Lucques 1 
mars 1824 ; m. ls août 1820 à 



L I. P. Lucques. — - Mecklenbourg - Schwerin. 37 
prie Thérèse Ferdinandine Félicit. Gaët. Pie, n. 19 
(sept. 1803, F. de Victor Emmanuel, feu Roi de Sar- 
fdaignc. 

Fils. 

\ Ferdinand Charles Marie Joseph Victor Baltasar, 
n. 14janv. 1823. 

Soeur. 

l*. Marie Louise Charlotte, n. 1 oct. 1802, épouse du 
|Pr. Maximilien de Saxe. 

Tante. 

K Antoinette Louise, ne'e 17 nov. 1777, abbesse des 
Ursulines de Parme. 

Mecklenbourg- Schwerin. ( Luth. ) 

\ [Pour le précis historique v. l'Alm. del832 pag. (i).] 
jrand-duc Frédéric François , n. 10. décbr. 1756. 
Isucc. à son oncle le Duc Frédéric 24 avril 1785, prend 
le titre de grand-duc 9 juin 1815, veuf 1 janv. 1808 de 
[Louise, F. de Jean Auguste, pr. de Saxe-Gotha. 
Enfans. 

Veuve du fils, Frédéric Louis, grand-duc hérêd., né 13 juin 
1778, mort 29 nov. I8l<>. 
r. Auguste Frédérique, F. de Fretler. Louis Landgrave 
de Hesse-Hombourg, n. 29 nov. 1776. 
I Enfans de ce prince, Uu I lit d'Hélène Paulowna, F. de l'em- 
pereur Paul de Russie, f 24 sept. 1803. 

(1) Paul Frédéric, grand-duc héréd., comm. en chef 
du rég. Moscou au serv. de Russie ainsi que du 24 
rég. d'inf. au service de Prusse , n. 15 sept. 1800, 
m. 25 mai 1822 à 

Frédérique Guillemette Alexandrine Marie Helene^ 
n. 23 fevr. 1803 , F. de Frédéric Guillaume III roi 
de Prusse. 

Enfans. 

[1] D. Frédéric François Alexandre, n. 28 fevr. 1823. 

[2] D. Luise Marie Hélène, n. 17 nW 1824. 

[3] D. Frédéric Guillaume TVico^, n. 5 mars 1827. 

(2) D. Marie Louise FrédénV ie Alexandrine Ehsab. 
•Charlotte Cather. (v £axe-Àltenbourg), n. 31 mars 
1803. 



38 I. P. Mecklenbourg-Strélitz.-- - Modène. 

b) Dit second lit de Caroline, F. de Charles Auguste, graud-diï, 
de Saxe -Weimar, + 20 janv. I8l6. 

(3) D. Albert, n. 11 fëvr. 1812, capitaine de cav. a 
serv. de Prusse, 2 rég. des ulans de la garde. 

(4) D. Hélène Louise Elisabeth, n. 2-4. janv. 1814. 

2) D. Gustave Guillaume , n. 31 janv. 1781. i 

3) D. Charlotte Frédérique, n.ldéc. 1784, était marié 
au Pr. Chrétien Fre'déric de Dauemarck. (Séparés.) j 

MeCKLE1\E0Î;RG- StRELITZ. ( Luth. ) 

Grand -duc Georges Fre'déric Charles Joseph, n 
août 1779 , suce, à son père, le grand-duc Charit 
6 nov 1816, m. 12 août 1817 à 

Marie Guillemette Fre'de'rique, F. de Fre'déric Lanijti 
grave de Hesse-Cassel, n. 21 janv. 1796. 

Enfans. 

1) D. Caroline Louise Marie Frédérique Thérèse Chai) 
lotte Guillem. Auguste, n. 31 mai 1818. j 

2) Frédéric Guill. Charles Georges Ernest Adolph! 
Gust., gr.-duc héréd., n. 17 oct. 1819. 

3) D. Caroline Charl. Marianne, n. 10. janv. 1821. 

4) D. Georges Auguste Ernest Adolphe Charles Loui 
n. 11. janv. 1824. 1 

Soeur du premier lit du père, le Grand-duc Charles, avec Trèàl 
Car. Louise, princ. de Hesse-Darmstadt (f 22 mai 1782). 

1) D. Thérèse, v. Tour et Taxis. 

2) La duchesse de Cumherland, v. Gr.-Bretagne. 

Frère clu 2 lit du père et de Charlotte Guillemette Princes! )j 
de Hesse-Darmstadt. ai 

D. Charles Frédéric Auguste, n. 30 nov. 1785, gén. d'inl )I 
au serv. de Prusse, gen. comm. des grénadiers de j p 
garde pruss., prés, du cons. d'état et ministre d'érç |] 
de Prusse. ! j 



Modène. (Cath.) 

[Pour le prcci, historique v. l'Alm. de 1830 pag. (7).j 
DqcFâ^çojwIFJoô. Charles Ambr. Stanislas, Archiv 
d'Autriche, F. de l'Arche. ^ er ainaiid, duc deBrisgaii 
n. 6.oct. 1779, recouvre le duché dp Modène après l'abc 
lition du royaume d'Italie par les traités de 1811 et 181? ?t 



ï. P. Modène. — Nassau. 39 

911CC. â sa mère l'archid. Béatrice dans le duché de 
Massa et dans la principauté de Carrare le 14. nov. 
1829, m. 20 juin 1812 à la 

Marie Béatrice Victoire Joséphine, Archiduchesse 
d'Autriche, F. de Victor Emman. , feu roi de Sar- 
daigne, n. 6 déc. 1792. 

Enfans. 

D. Marie Thérèse Béatr. Gaëtane, n. 14 juiîl. 1817. 
D. François Ferd. Géminien, pr.héréd., u. 1 iuinl819. 
D. Ferdinand Charles Victor, n. 20 juill. 1821. 
D. Marie Béatrice Anne Françoise, n. 13févr. 1824 

Nassau. (Evang.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de l83I pag. (77).] 
lie Guillavme Georges Auguste Henri Belgique, n. 
14 juin 1792, suce, à son père le pr. Frédéric Guill. 
de la ligne de Nassau- Weilbourg, le 9 janv. 1816, et 

| par la mort du Duc Frédéric Auguste, le dernier de 
la ligne de Nassau-Usingen, le 24 mars 1810 dans tous 
les pays de la branche ainée walramienne de la mai- 
son de Nassau, qui formaient déjà, depuis 1816, un 
duché; propr. du 29 rég. d'inf. autr. ; m. (I) 24 juin 

'1813 à Charlotte Louise Frédérique Amélie, F. du 

I Duc Frédéric de Saxe- Altenbourg (n. 28 janv. 1794, 

J f 6 avril 1825 ) ; m. (II) 23 avril 1829 à 
. Pauline Frédérique Marie, née 25 févr. 1810, F. du 

I Prince Paul de Württemberg. 

Enfans du 1er lit. 

i Pr. Thérèse Guillemette Frédérique Isabelle, n. 17 
avril 1815. 

I Pr. Adolphe Guillaume Charles Auguste Frédéric, 
l Pr. héréd., n. 24 juill. 1817. 

) Pr. Maurice Guillaume Auguste Charles Henri , n. 
21 nov. 1820. 

) Pr. Marie Guillemette Frédérique Elisabeth , n. 29 
janv. 1825. 

Enfans du 2 lit. 

) Pr. Hélène Guillemette Henriette Pauline Marie 
Anne, née 13' août 1831. 
») Pr. Mcolas Guillaume, né 20 sept. 1832. 

■ Frère. , 

\x. Frédéric Guillaume, col. au serv. d'Autr. (reg. 
d'inf. nr. 51 archid. Charles Ferd. ) , n. 15dcc.l799. 



40 I. P. Nassau. — Pape et Cavdin. 

Tantes. 

1) La Princesse douairière de Reufs-Greiz. 

2) La veuve du Pr. Victor d'Anh.-Bernb.-Sçhaumb. 

3) La veuve du Duc Louis de Württemberg. 



Nassau-Saarbrttck. 

Veuve du dernier Prince Henri Louis Charles Albert. 

Pr. Marie Françoise Maximilienne de St. Maurice, Pr 



l » moue /'» Mityumc nittAiiiuiicmic vlKj oi. mouiittj m. i •.-< 

de Montbarry, n. 2 nov. 1761 , m. 6. oct. 1779, V. 2^ 
avril 1797. 



Nassau - Usingen. ( Luth. ) 

Fille du Duc Frédéric Auguste, dernier de la maison 
mort 24 mars 1816, et de Louise, née Princesse de Wal 
deck, morte 17 nov. 1816. 

Pr. Auguste Amélie , n. 30 déc. 1778, m. 2 août 1804 i 
Louis Guill. Prince de Hesse-Hombourg; separ. 1805 

Fille du Prince Charles Guillaume (-{-17 mai 1803 , frèrtj 
du Duc Frédéric Auguste ) , et de Caroline Félicité néi 
Comtesse de Linange-Heidesheim 8 mai I8l0). 

Pr. Louise Henriette Caroline, n. 14 juin 1763. 
Nassau - Orange : v. Pays-Bas. 



61 



Oldenbourg: v. Holstein. 

Pape et Cardinaux. 
Grégoire XVI ( Maure Capelîari) , né à Bellune 1é| 
sept. 1765, crée' cardinal le 21 mars 1825, élu Pap* 
le 2 févr. 1831. 

Cardinaux qui composent le sacré Collège. 

1. Cardinaux de l'ordre des évêques. 

1) Barthél. Pacca, néàBénévent 25 déc. 1756, nommé 
23 févr. 1801 , evêque d'Ostia et de Velletri, doyen 
du sacré collège, pro-dataire de Sa Sainteté, Légat! 
apost. de la prov. de Velletri. 

2) Pierre -Franc. Galleffi, né à Césène 27 oct. 1770,! 
nommé 11 juill. 1803 , évéque de Porto , Ste Rufine 



II. P. Cardinaux. — Cardinaux de l'ordre des prêtres. 41 
j et Civitavecchia, sous-doyen du sacre collège, cam- 
merlingue de la S. E. R. 
>) Emmau. de Grégorio, ne' à Naples 18 déc* 1758, nom- 
mé 8 mars 1816, évëque de Frascati , grand-pénîten- 
I cïer, pre'fet de la sacrée congr. du concile, archi- 
I nandrite de Messine. 

Il) Jean François Falzacappa, né à Corneto 7 avril 
I 176T , évëque d'Albano , préfet du tribunal de la si- 
jj gnature , nommé le 10 mars ,1823. f 
>) Charles Marie Pedicini, né à Bénévent 2 nov. 1769, 
nommé le 10 mars 1823, évëque de Palestrina, préfet 
de la congr. de la propaganda et des rits. 

1) . Charles prince Odescalchi , né à Rome 5 mars 1785, 
nommé 10 mars 1823 , évëque de Sabine ; vice-chan- 

I cellier de la S. E. R. et sommiste. 

2. Cardinaux de Tordre des prêtres. 

(I) Cés. Brancadoro, né à Fermo 28 août 1755 , nomme 
I 23 févr. 1801, archevêque de Fermo. 

2) Jos. jPescA, né à Ajaccio 3 janv. 1763, nommé 17 
juin 1803, archevêque de Lvon. 

|3) Charles Opizzoni, né à Milan 15 avril 1769, nommé 
26 mars 1804, archevêque de Bologne. 

4) Jos. Morozzo , né à Turin 12 mars 1758 , nommé 8 
mars 1816, évëque de TVovara. 

5) Fabrice Sceberas - Testaf errata , né à la Valetta 
à Malte 20 avril 1758 , nommé 8 mars 1816 , évëque 
de Sinigaglia. 

6) Georges Prince Dorîa - Pamphily , né à Rome 17 
nov. 1772, nommé 8 mars 1816, grand-prieur à Rome 
de l'ordre des Hierosol. 

7) Antoine Pallotta, né à Ferrare 23 févr. 1770, nommé 
10 mars 1823. 

8) Hercule Dandini, né à Rome 25 juill. 1759, nommé 
10 mars 1823, préfet del buon govérno. 

9) Placide Zurla, né à Léguago 2 avril 1769, nomme 10 
mars 1823, général des Camaldules , vicaire général 
de Sa Sainteté, préfet de la s. congr. de la rési- 
dence des évêques. 

10) Jean Bapt. Bussy, né à Rome 29 janv. 1755, nommé 
3 mai 1824, archevêque de Bénévent. 

11) Charles Gaétan C. de Gaysruck , né à Klagenfurt 
7 août 1769, nommé 27 sept, 1824, archev. de Milan. 



42 I. P. Cardinaux de l'ordre des prêtres. 

12) Patrice Da Silva, né à Leira 15 Oct. 1756, nommé m 
27 sept. 1824, patriarche de Lisbonne. 

13) Pierre De Inguanzo Ribera, néàSlanes enAsturie "PI 
29 déc. 1764, nommé 20 déc. 1824, archevêque de Tolède. 11 

14) Louis Micara, né à Frascati 12 oct. 1775, nommé ») 

20 déc. 1824, ministre général des Mineurs Capucins. , $ 

15) Gustave Maximilian Justus Prince de Croij , né f) 
dans le diocèse de Cambray 12. sept. 1773, nommé ¥ 

21 mars 1825, archevêque de Rouen, pair et grand- 9 
aumônier de France. 

16) François Xav. de Cienfuegos y Jove Llanos , né à ») 
Oviedo 14 mars 1766, nommé 13 mars 1826, archevê- '} 
que de Séville. , ^ 

17) Jean Bapt. Marie Anne Antoine de Latil, né dans J 
le diocèse de Fr ejus 6 mars 1761 , nommé 13 mars Ü) 
1826, archevêque de Rheims. ■ I 

18) Pierre Caprano, né à Rome 28 févr. 1759 , nommé 'J 
2 oct. 1826, préfet de la s. congr. de l'index. 3Î 

19) Jacques Giustiniariv, né à Rome 29 déc. 1769, nom- 
mé 2 oct. 1826, évêque d'Imola, pro -secrétaire dei 
Memoriali. t 

20) \incent MaccJii , n. dans le diocèse de Montefias- 
cone 31 août 1770 , nommé 2 oct. 1826, préfet de la | 
congr. pour la révision des comptes. 

21) Jacques Philippe Fransoni r n. à Gênes 10 déc. 1775, I 
nommé 2 oct. 1826. 

22) Bénoit Prince Barlerini , né à Rome 22 oct. 1788, I 
nommé 2 oct. 1826. 

23) Jean Antoine Benvenuti , né à Belvédère dans le 
diocèse de Sinigaglia 16 mai 1765, nommé 2 oct. 1826, 
évêque d'Osimo et de Cingoli. 

24) Joachim Jean Xav. (Vlsoard, né à Aix 23 oct. 1766, j 
nommé 25 juin 1827, archevêque d 1 Auch, pair deFrance. I 

25) Antoine Dominique Gamberini , né à Imola 31 oct. 
1760, nommé 15 déc. 1828, secrét. d'état pour les aff, 
intérieures. 

26) Ces. ISembrini- Pironi- Gonzaga , né à Ancône 21 I 
nov. 1768, nommé 27 juill. 1829, évêque d'Ancône. 

27) Thomas Weld, né à Londres 22 janv. 1773; nommé 
15 mars 1830. 

28) Louis LambruscMni, de la congrégation desBarna- 
bites, né à Gênes 2 juin 1776, nommé 30 sept. 1831, 



I. P. Cardinaux. 43 

I 29) Joseph Antoine Sala, né à Rome 27 o et. 1762, nom- 

[! me 30 sept. 1831. 

(30) Alexandre Giiisliniani , ne à Gènes 3 févr. 1778, 
I nommé 30 sept. 1831. 

il) François Tiberi, né à Rie'ti 4 janvier 1775, nommé 
I 30 sept. 1831, evêque de Jesi. 

if 1,32) Hugues Pierre Spinola, ne à Gènes 29 juin 1791, 
II, nommé 30 sept. 1831. 

•ii ! 33) Benoit Capelletti, né àRîéti 2novbr. 1764, évèque 
de Rie'ti, nommé 30 sept. 1831. 

34) Louis Del Drago, ne à Rome 20 juin 1776, nommé 
| 30 sept. 1831. 

35) François Marie Pandolfi-Alherici, né à Orvieto 18 
mars 1764, nommé 30 sept. 1831. 

3.6) François Serra des ducs de Cassano, né à Naples 
21 février 1783, archevêque de Capoue, nommé 30 

i sept. 1831, publié le 15 avril 1833. 

137) Joseph Marie Velzi , Dominicain, né à Como 8 
mars 1767, nommé 2 juillet 1832 , évèque de Monte- 

; lias cône et de Corneto. 

38) Castruccio Castracane , comte Antelmineîlî , né à 
IJrhino le 21 sept. 1779, secrétaire de la congrégation 

■ de propaganda Ilde, nommé 15 avril 1833. 

39) Jacques Monico , né à Riése dans le diocèse de 
Trevise 26 Juin 1778 , patriarche de Venise, nommé 

: 29 juillet 1833. 
140) Philippe Giudice Carracciolo, duc del Gesso, né à 
Naples 28 mars 1785, archevêque de Naples , créé 
29 juillet 1833. 

3. Cardinaux de l'ordre des diacres, 

ï) Joseph prince Albani, né à Rome 13 sept. 1750, 
, nommé 23 févr. 3801, Légat apost. des prov. d'Urbino 
! , et Pesaro, bibliothécaire de la S. Eglise, préfet des 
ss. congr. de la ,, Consulta et Lauretana. u 

2) Jean Caccia-Piatti, né à Novare 8 mars 1751, nom- 
mé 8 mars 1816, préfet de la segnature de Grâce. 

3) Augustin Iiivarola , né à Gênes 14 mars 1758, nom- 
mé 1 oct. 1817, préfet „ délie Acque, Paludi Fontinî 
e Valie di Chiane." 

4) Antoine Frosini, n. à Modène 8 sept. 1751, nommé 



44 I. P. Cardinaux. • — Parme. — Pays-Bas. 

10 mars 1823 , préfet de la s. congr. des indulgences | 
et s. reliques. 

5) Thomas Riario Sforza, né à Naples 8 janv. 1782, 
nommé 10 mars 1823, légat, ap. à Forli. I 

6) Thomas Bernetti , né à Fermo 29 dèc. 1779, nomme 
2 oct. 1826, secret, d'état de Sa Sainteté. 

7) Jean François Marco-yi-Catalan, né àBelïo dans Ici:, 
diocèse de Saragosse 21 oct. 1771, nommé 15 déc. 1828. 

8) Dominique de Simone, né à Bénévent 29 nov. 1768.] 
nommé 15 mars 1830. 1 

9) Louis Gazzoli, né à Terni 18 mars 1774, nommé 3(1 
sept. 1831. 

10) Marius Mathei* né à Pergola . . sept. 1792, nommé n 
2 juillet 1832. J| 

Parme, (cath.) 

1. Maison du dernier duc Ferdinand , Infant d'Espagne ; 
V. Lu c qu e s. 
S. Maison actuellement régnante. 
D. Marie Louise Leopold. Françoise Thér. Jos. Lucie. 
F. de l'emp. Franc. I d'Autriche, n. 12 déc. 1791, mi 
le 11 mars 1810 à Napoléon, alors empereur des Fran-j ( 
çais ( f 5 mai 1821 ) , déclarée duchesse de Parme 
Plaisance et Guastalle par le traité de Paris , 30 mai 
1814. 

Pays-Bas. (Réform.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1831 pag. (77).] \ 
Roi Guillaume J, prince de Nassau-Orange, grand? 
duc de Luxemhourg, n. 24 août 1772, prend les rênes! 
du gouvernement des Pays-Bas le 6 déc. 1813, reçoit! 
le serment de fidélité comme prince souverain le 30 
mars 1814, comme roi des Pays-Bas ( dont il prend 
le titre le 16 mars) le 21 sept. 1815, m. 1 oct. 1791 àj 
Frédérique Louise Guillcmette, reine, F. du roi Fré- 
déric Guillaume II de Prusse, n. 18 nov. 1774. 1 

Enfans. 

1) Guillaume Frédér. Georges Louis , prince royal et 
pr. d'Orange, président du conseil des ministres, 



I. P. Pays-Bas. — Portugal. ^ 45 

! feld- maréchal des forces de terre du royaume, n. 6 
i déc. 1792, m. 21 févr. 1816 à 

Anne Paulowna, F. de l'empereur Paul de Russie, n. 

18 janv. 1795. (Le jour de naiss. est célèbre' le 19 
! janv.; v. Russie). 

Enfans. 

(1) Pr. Guillaume Alexandre Paul Frédéric Louis, 
n. 19 févr. 1817. 
| (2) Pr. Guillaume Alexandre Frédéric Gonstantiu Ni- 
colas Michel, n. 2 août 1818. 
j (3) Pr. Guill. Frédéric Henri, n. 13 juin 1820. 
! (4) Pr. Guillem. Marie Sophie Louise, n. 8 avril 1824. 

2) Pr. Guillaume Frédéric Charles , amiral de la flotte 
j et colonel - générai des forces déterre, n. 28 févr. 

1797, marié 21 mai 1825 à la 
Pr. Louise Auguste Guillem. Amélie, F. du roi Frédé- 
ric Guillaume III de Prusse, née 1 févr. 1808. 

Enfans. 

[1] Pr. Guillemette Frédérique Alexandrine Anne 

Louise, née 5 août 1828. 
[2] Pr. Frédéric Guillaume Nicolas Charles, né 6 

juillet 1833. 

3) Pr. Guillemette Frédér. Louise Charl. Marianne, 
n. 9 mai 1810. (v. Prusse.) 

#*\»\r\ #\#viv\ 

Portugal, (cath.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830, pag. (42).] 
Reine Donna Maria II da Gloria Jeanne Charlotte 
Léopoldine Isidore da Cruz Françoise Xavière da 
Paula Micaela Gabriela Rafaëla Louise Gonzaga, n. 
4 avril 1819; Reine de Portugal et des Algarves par 
l'acte du 2 mai 1826 et le décret du 3 mars 1828 de 
eon père Pédro de Alcantara, empereur du Brésil; 
fiancée p. procur. le 29 oct. 1826 à l'inf. Dom Miguel. 

( Son père, son frère et ses soeurs voyez Brésil.) 
Frère et soeurs du père. 

1) La veuve de l'infant Pierre Charles d'Espagne. 

2) L'épouse de l'infant Charles d'Espagne. 

3) Pr. Isabelle Marie, n. 4 juill. 1801, Régente de Por- 
tugal depuis le 10 mar» 1826 jusqu'au 26 févr. 1828. 



46 I. P* Portugal. — Prusse. 

4) Pr, Miet/EL Marie Evariste, n. 26 oct. 1802, pair 5) 
l'acte du 3 juilî. 1827 et d'après la prestation de s er- 
méat do 26 févr. 1828 Régent de Portugal ', fiancé ä") 
\ienne p. proc. le 29 oct. 1826 à la reine Donna Ma-L 
ria da Gloria de Portugal et des Algarves (v. ci-' 5 ') 
dessus) ; se déclare roi le Si) juin 1828* 

5) ;Vr.--Mârie- de l'Assomption, née 25 juill. 1805. ' 

6) Pr. Anne Jesus-Marie , née 23 déc. 1806 , mariée lj 
déc. 182T au Marquis de Loulé. _ L 

. ' /-'^I F! 



P R TJ S S E. (Evang.) r 1) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 , pag. (76). ] \ | 

Roi Frédéric Guillaume III, n. 3 août 1770, suce, 
à son père le roi Frédéric Guillaume II, 16 nov.lj&fjjfc 
V. 19 juill. 1610 de Louise Auguste Guillemette Amé- 
lie, F. du duc Charles Louis Frédéric de Mecklen- 
l)ourg-Stréîitz; remarié le 9 nov. 1824 ( en mari^®| | 
morganatique) à Auguste, princesse de Liegnitz, FJ 
du C. Ferdin. de Harrach, n. 30 août 1800. 

Kii fans. | 

1) Frédéric Guillaume, prince - royal , n. 15 oct. 1795, 
général de l'inf. , m. p. procur. 16 et en personne 29 
nov. 1823 à la 

Pr. Elisabeth Louise, F. du roi Max. Joseph de Ba-lr 
vière, n. 13 nov. 1801. ' • -\ I 

2) Pr. Fréd. Guillaume Louis, lieut. gén. , n. 22 mars 
1797, mar. 11 juin 1829 à la 

Pr. Marie Louise Auguste Catherine, née 30 sept. 181Î,|S) 
F. du grand-duc Charles Frédéric de Saxe- Weimar. 

Fils. ' 3 | 

Pr. Frédéric Guillaume Nicole Charles, né 18 oct. 1831. 

3) L'impératrice de Russie. 

4) Pr. Frédéric Charles Alex., n. 29 juin 1801, lieut.- 
général, m. 28 mai 1827 à la 

Pr. Marie Louise Alexandrine, n. 3 févr. 1808, F. du 
grand-duc Charles Frédéric de Saxe-Weimar. 

Enfans*. 

(1) Pr. Frédéric Charles Nicole , n. 28 mars 1828. 

(2) Pr. Marie Louise Anne, née 1 mars 1829. 



I. P. Prusse. 47 

b Pr. Alexandriner née 23 févr. 1803; v. Mecklen- 
J bourg- Schwerin. 

11) Pr. Louise Augaste Guillemette Amélie, n. 1 fe'vr. 
î 1808 , v., Pays - Bas. 

if) Pr. Frédéric Henri Albert, n. 4 oct. 1809, maj.-géii. 
j de cavalerie, marie 14 sept. 1830 à la 
Pr. Guillemette Frédérique Louise Charlotte Marianne^ 
j F. du roi des Pays-Bas, née 9 mai 1810. 

Fille. 

Pr. Frédérique Louise Guillemette Marianne Charlotte, 
| née 21 juin 1831. 

Frères et soeurs. 
1) La reine des Pays-Bas. 

12) L'électrice de Hesse-Cassel. 

jî) Pr. Frédéric Henri Charles, n. 30 déc. 1781, gén. 

f d'inf., grand-maître de l'ordre prussien de St. Jean. 

V) Pr. Frédéric Guillaume Charles , gén. de cav. et 
gouv. gén. des provinces du Bas -Rhin et de West- 
phalie, n. 3 juillet 1783, m. 12 janv. 1804 à 

Amélie Mariane, F. de Louis Landgr. de Hesse-Hom- 
bourg, n. 14 oct. 1785. 

Enfans. 

(1) Pr. Henri Guill. Adalbert, n. 29 oct. 1811, major 
au deuxième rég. de la Garde. 

(2) Pr. Marie Elisabeth Caroline Victoire, n. 18 juin 
1815. 

! (3) Pr. Fréd. Guill. Waldemar, n. 2 août 1817. 
(4) Pr. Frédérique Françoise Auguste Marie Hed- 
wige, n. 15 oct. 1825. 

S) Enfans du frère feu îe pr. Frédéric Louis Charles et de 
Frédérique Carol. Sophie Alex., princesse de Mecklenb.- 
Strélitz, mar. en trois, noces au duc de Cumberland. 

(1) Pr. Frédéric Guillaume Louis, n. 30 oct. 1794, 
lieut.-gén., mar. 21 nov. 1817 à la 

Pr. Guillem. Louise , F. d'Alexis duc régnant d'Au- 
halt-Bernbourg, n. 30 oct. 1799. [Dusseldorf.] 
Fils. 

[1] Pr. Frédéric Guill. Louis Alex., n. 21 juin 1820. 
[2] Pr. Frédéric Guillaume George Ernest, n. 12. 
févr. 1826. 

(2) La duchesse régnante d' Anhalt-Dessau, 



48 • -fi P. Prusse. — - Beuss. 

Enfans du grand-oncle le pr. Auguste Ferdinand ('-{-2 mai 
1813 ), et de la pr. Louise, F. de Frédéric GuiÙ. mar- 
grave de Brandebourg-Schwedt (f 10 févr. 1820. ) 

1) Pr. Louise, n. 24 mai 1770, veuve du prince Antoine 
IIa dzi will depuis le î avril 1833. 

2) Pr. Frédéric Guillaume Henri Auguste, gén, d'inf, 
et chef de l'artillerie, n. 19 sept. 1779. 

* R E TJ S S. 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1832, pag. (45).] 

I. Branche Aînée. (Luth.) 
Reuss-Greitz. 
Pr. Henri XIX, n. 1 mars 1790, succède à son père*, 
le prince Henri XIII, 29 janv. 1817, marié 7 janvier^ 

Gasparine, n. princesse de Rohan-Rochefort et Mont- 
auban, n. 27 sept. 1800. 

Filles. 

1) Pr. Louise Caroline, n. 8 déc. 1822. 

2) Pr. Elisabeth Henriette, n. 23 mars 1824. L 

Frère. 

Pr. Henri XX, n. 29 juin 1794. 

Mère. 

Pr. Guillemette Louise, F. de Charles, pr. de Nas- 
sau-Weilbourg , n. 28 sept. 1765, m. 9 janv. 1786, \ r . 
du pr. Henri XIII, 29 janv. 1817. 

II. Branche Cadette. (Luth.) 

A. ReUSS - SCHLEITZ. 

Pr. Hevri LXII, n. 31 mai 1785, pr. régn. de Schleitz 
et pr. aîné de toute la ligne, suce, à son père le pr. 
Henri XLII, 17 avril 1818 dans la régence de la sei- 
gneurie de Schleitz et la corégence de la seign. de 
Gera et Saalbourg pour la moitié. 

Frère et soeur. 

1) Pr. Chrétienne Philippine Louise , n. 9 sept. 1781. 

2) Pr. Henri LXTII, n. 20 oct. 1789, major au serv. 
de Prusse, m. 18 avril 1820 à 



I. P. Reuss. 49 

ophie Adélaïde Henriette, n. 28 mai 1800, F. de feu 
le pr. Henri LI de Reufs-Ebersdorf. [Gera.] 

Enfans. 

I (1) Pr. Henri F, n. 4 dec. 1821. 

(2) Pr. Anne Carol. Louise Adel., n. 16 dëc. 1822. 

(3) Pr. Marie Elisabeth Henriette Adélaïde, n. 8 
juin 1824. 

(4) Pr. Henri XIV, n. 28 mai 1832. 

Mère. 

r. Caroline Henriette, F. de Chrétien Fréde'ric Char- 
Iles, pr. de Hohenlohe-Kirchberg, n. 11 juin 17.61, V. 
17 avril 1818 du pr. Henri XL1I. 

B. Reuss - Schleitz - Koestritz. 

I ) Branche descendante du C. Henri VI de la maison de 
Koestritz à Koestritz , -f 17 mai 1783. 

r. Henri LXIV, petit -Iiis du C. Heuri VI, n. 31 
mars 1787, suce, à son père Henri XLIII 22 sept. 1814, 
major-gén. au serv. d'Autr. 

Soeurs. 

\ Pr. Caroline Julie Frédcïique Aug., n. 23 avril 1782. 
) La princesse de Reufs-Lobenstein. 

Mère. 

touise Christine, F. du C. Henri XXIV Reufs d'Ebers- 
dorf, n. 2 juin 1759, Veuve du prince Henri XLIII 
22 sept. 1814. [Lobenstcin.] 

nfans de l'oncle le comte Henri XL VIII (né 25 janv. 1759, f 
13 juin 1825 ) et de la comtesse Chrétienne Henriette , née 
comtesse de S.chœnbourg-Wechselbourg (née 12 déc. 1766, "f* 
15 avril 1833.) 

(1) C. Emilie Charlotte Guillemette, n. 5 janv. 1787, 
m. 12 avril 1807 à Henri Ernest, C. de Reichen- 
bach-Goschitz. 

(2) C. Cécile Victoire Clement. , n. 25 févr. 1788. 

(3) C. Clémentine Françoise Auguste, n. 5 juilJ. 1789, 
V. dep. le 20 juill. 1821 d'Adolphe, C. d'Einsiedelde 
la maison de Wolkenbourg, col. au serv. de Prusse. 

C4) C. Isabelle Thérèse Adolphiue, n. 18 sept. 1790. 

(5) C. Henri LXIX, n. 19 mai 1792. 

(6) C. Ernest. Adélaïde Math., n. 25 août 1794, m. 
23 juill. 1818 à Ernest Philippe de Kiesewetter, 
seigneur de Reichenbach en Silésie. 

71me anne'e. G 



50 I« P. Reuss. 

II) Branche descendante du C. Henri IX (f 16 sept. 1780), 
frère du C. Henri VI. 

C. Henri XXXVIII, fils du comte Henri IX, n. 9 
octbr. 1748. V. le 28 juin 1815 de sa sec. e'pouse 
Jeanne Frédérique ne'e baronne de Fletscher. [Jœn- 
kendorf. ] 

Enfans du frère 

le prince Henri XLIV (né 20 avril 1753, prend la dignité de 
prince en I8I7, f 3 juillet 1832). 

a) du I lit , de Guillemette Frédérique Mar. Aug. Eléon. , née 
Bar. Geuder de Rabensteiner [ \ 17 déc. 1790.] 

1) Veuve du pr. Henri LX, n. 4 jnilî. 1784, f 7 avril 1833. 
Dorothée, née pr. de Carolath-Schœnaich , n. 16 nov. 

1799, mariée 2 mai 1819. [Klemtzig.] 

Enfans du I lit. 

(1) Pr. Caroline Henriette, n. 4 déc. 1820. 

(2) Pr. Marie Guiliem. Jeanne, n. 24 juin 1822. 

2) Pr. Henri LXIII, n. 18 juin 1786, maj. au serv. de 
Prusse, m. 21 févr. 1819 à Eleonore, née comtesse de 
Stolberg- Wernigerode , et veuf depuis le 14 mars 
1827, m. (II) 11 mai 1828 à 

Caroline, de la même maison, née 16 déc. 1806. [Klipp 
hausen près de Dresde.} 

Enfans du 1er lit. 

(1) Pr. Jeanne Eléon. Frédérique Everardine, n. 21 
janv. 1820. 

(2) Pr. Henri IV, n. 26 avril 1821. 

(3) Pr. Auguste Mathilde Guiliem., n. 26 mai 1822. 

(4) Pr. Henri VII, n. 14 juillet 1825. 

(5) Pr. Henri X, n. 14 mais 1827. 

Enfans du second lit. 

(6) Pr. Henri XII, n. 8 mars 1829. 

(7) Pr. Henri XIII, n. 18 sept. 1830. 

(8) Pr. Louise Frédérique Dorothée, n. 15 mars 1832,' 

h ) du second lit , d'Auguste Amélie Léopoldine née baronne 
Riedesel d'Eisenbach ( -f- 21 novbr. 1805.) 

3) Pr. Auguste, v. Anhalt-Kœthen. 

4) Pr. Henri LXXI F, n. 1 nov. 1798 , marié 14 mars 
1825 à 

Clémentine Sophie Amélie Ernestine, n. comtesse de 



II 1 



P 



i 



I. P. Reuss. 51 
Reichenbach- Göschitz, n. 20 févr. 1805. ( Neuhof 
\dans la Silesie. ) 

Enfans. 

1(1) Pr. Marie Henriette Lcopoldîne, n. 31 jan. 1826. 
| (2) Pr. Henri IX, n. 3 mars 182T. 



[) Branche descendante du C. HenriXXIII (f 8 sept. 1787), 

frère de Henri VI. 

Henri XLIX, n. 16 oct, 1759. [ Ichtershausen près 
ide Gotha.) 

-f Frères. 

C. Henri LU, n. 21 sept. 1763, gén. d'infanterie an 
serv. de Bavière. [Munich.] 

C. Henri LV, n. 1 déc. 1768, veuf 11 mai 1828 de 
Marie Justine, n. Baronne de Watteville (n. 18 nov. 
1762, mar. 11 juillet 1797). [ Londres. ] 

Enfans. 

(1) C. Henri L XXIII , n. 31 juill. 1798. 
1(2) C. Henri II, n. 31 mars i803, lieut. au serv. de 
! Bavière rég. No. 1 des chev. lég. empereur d'Au- 
triche. 



C. Reuss - Löbelstein- Ebersdorf. 

p. Henri ÉXXII, n. 27 mars 1797, suce, à son père, 
le pr. Henri LI, 10 juillet 1822 dans la régence de 
la partie ebersdorfienne de la seigneurie Lobenstein 
i et dans la corégence de la seigneurie de Gera et 
|du district de Saalburg, ainsi qu'après la mort du 
prince Henri LIV (7 mai 1824) de Lobenstein dans la 
partie de celui-ci des seigneuries de Lobenstein et 
Gera avec le district de Saalbourg. 

Soeurs. 

Pr. Caroline Auguste Louise, n. 27 sept. 1792. 
L'épouse du Pr. Henri LXVII de Reufs - Schleitz. 
[Gera.] 

I Tante. 

i pr. douair. de Reufs -Schleitz -Kœstritz. 



G 2 



52 I. P. Rems. — Russie. 

Veuve du pr. régnant Henri LIV à Lobenstein (né 8 oct. 1767,' 
fils du C. Henri XXV , suce, le 31 mars 1805 à son cousinj 
Henri XXXV en vertu de la renonc. de son oncle le CJ 
Henri XXI, f 7 mai 1824). 

Pr. Françoise, F. de Henri XLIII pr. de Reufs-Schleitz- 
Kœstritz, n. 7 déc. 1788, m. 31 mai 1811. 



RUSSIE. (Grecque.) 
[Pour le précis historique v. l'Alra. de 1830, pag« (l9.)] j 

Empereur Nicolas I Paulowitsch, n. 6 juillet (m 
juin *) 1796, suce, à son frère l'empereur Alexan* 
dre, le 1 déc. (19 nov. ) 1825, en vertu du manifest«!) 
du 28 (16) août 1823; couronné le 3 sept. (22 août h 
1826 à Moscou et le 24 (12) mai 1829 à Varsovie ; n$i 
le 13 (1) juill. 1817 à 1' 

Impératrice Alexandra Féodorowna, ci -devant Charj 
lotte, F. de Fréd. Guillaume III , roi de Prusse, n 
13 (2) juill. 1798. 

Enfans. 

1) Grand-duc Cesarewitsch Alexandre Nicolaewitsch 
prince héréd. , n. 29 (17) avril 1818. 

2) Marie BJicolaewca, grande - duch. , n. 18 (6) aoû 
1819. 

3) Olga Nicolaewna , grande - duch. , n. 11 sept. ( 3< 
août) 1822. L 

4) Alexandra Mcolaewna , grande - duch, » n. 24 (12j 
juin 1825. 



*) Le 25 juin, vieux style, répond dans le siècle passé al 
6 juill., et dans celui-ci au 7 juill., nouveau style. E 
conséquence on célèbre l'anniversaire de la naissance d 
l'empereur le 7 juillet n. st. Il en est de même à l'égar 
des jours de naissance des antres Membres de la famiU| 
impériale nés dans le siècle passé. 



I. P. Russie. — Sardaigtie. 53 

|i Grand - duc Constantin Nicolaewitsch , né 21 (9) 
sept. 182T. 

I Grand-duc Nicolas Nicolaewitsch, né 8 août (2Î 
juillet) 1831. 

I Grand -duc Michel Nicolaewitsch, né 25 (13) oct. 
1832. 

Frères et soeurs. 

i La grande-duchesse régn. de Saxe-Weimar. 

h La princesse royale des Pays-Bas. 

! Grand -duc Michel Paulowitsch, n. 8 févr. (28 

i janv.) 1798, m. 19 (7) févr. 1824 à la 

[fraude-duchesse Hélène Paulowna, ci-devant Frédéri- 

I que Charlotte Marie , F. du pr. Paul de Württem- 
berg, frère du roi, n. 9 janv. 1807 (28 déc. 1806)*, em- 
brasse la religion grecque le 17 (5) déc. 1823. 

Enfans. 

) Gr.-duch. Marie Michailowna, n. 9 mars ( 25 févr.) 
1825. 

) Gr.-duch. Elisabeth Michailowna, n. 26 (14) mai 
1826. 

) Gr.-duch. Catherine Michailowna, n. 28 (16) août 
1827. 



SARDAIGNE. (Cath.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1831 pag. (42).] 

Loi Charles Albert Ame'dée, n. 2 oct. 1798, suce, à 
! son père Charles Emmanuel François 16 août 1800 
i dans la ligne de Savoie-Carignan, puis au roi Char- 
les Felix Joseph 27 avril 1831 dans le royaume de 
Sardaigne-, m. 30 sept. 1817 à 
jlarie Thérèse Franç. Jos. Jeanne Bénéd. , archîd. 

d'Autriche, F. de Ferdinand, grand-duc de Toscane 
I (f 18 juin 1814), n. 21 mars 1801. 

Enfans. 

) Pr. Victor Emmanuel Marie Alb. Eug. Ferdinand 
Thom. , n. 14 mars 1820, duc de Savoie. 



54 I. P. Sardaîgne. — - Schwarzbourg. 

2) Pr. Ferdinand Marie Albert Améde'e Philib. Vinc 
n. 15 nov. 1822, duc de Gênes. 

Soeur. 

L'épouse de l'archiduc Renier d'Autriche. ! 

Mère. i 

Marie Christine , F. de Charles , pr. de Saxe et du 
de Courlande , n. 7 déc. 1779. V. du duc Charit 
Emmanuel Ferdinand de Savoie - Carignan 16 aoCl 
1800, m. (II.) au prince de Montléart. 



Veuve du roi Charles Félix Joseph de Sardaîgne ( né 6 avjj 
1765, roi le 19 avril 1821 f 27 avril 1831.) 

Marie Christine, reine, F. du roi Ferdinand I 
des Deux - Siciles , née 17 janvier 1779, mar. 6 avr 
1807. 



JSnfans du roi Victor Emmanuel (n. 24 juill. 1759, suc 
( 4 juin 1802 par cession de son frère le roi Charles Emm. 1 
\ (•{- 6 oct. 1819), rénonce au trône en faveur de son frè 
\ Charles Felix Joseph le 13 mars 1821 ; f 10 janv. 1824.) 

1) La duchesse de Modène, née 6 déc. 1792. 

2) La duchesse de Lucques, \ » 1Q , 

3) La reine de Hongrie, pr. impé- > e i C «4 ^P 1, 
riale d'Autriche, ) lbWJ * 

4) La reine des Deux - Siciles , n. 14 nov. 1812. 



Schwarzbourg - Son» Ershausen. (Luth.) 

[ Pour le précis historique v. l'Alm. de 1832, pag. (62). ] 

Pr. Gunther Frédéric Charles, n. 5 déc. 1760, suc 
à son père le pr. Chrétien Gunther, 14 oct. 1794, p 
ainé de la maison de Schwarzbourg, m. 23 juin 17Î 
à la * t I 

Pr, Guillemette Frédér. Caroline , F. du pr. Fre< 



F 



I. P. Schwarzbourg. 55 

Charles de Schwarzbourg- Roudolstadt, n. 21 janv. 
1774. 

Enfans. 

1) La princesse régnante de Lippe-Detmold. 

2) Gunther Fre'd. Charl. , pr. héred. , n. 24 sept. 1801, 
Y m. 12 mars 1827 à la princesse Caroline Irène Ma- 
\ rie, F. de feu le pr. Charles Gunther de Schwarz- 
I bourg-Roudolstadt, née 6 avril 1809; veuf depuis le 

29 mars 1833. 

Enfans. 

(1) Pr. Gunther Alexandre, n. 18 févr. 1828. 
I (2) Pr. Elisabeth Caroline Louise, n. 22 mars 1829. 

(3) Pr. Charles Gunther, n. 7 août 1830. 

(4) Pr. Gunther Leopold, né 2 juillet 1832. 

Frère. 

Pr. Jean Charles Gunther, n. 24 juin 1772 , lieut. gén. 

au s. d'Hanovre, m. 5 juill. 1811 à la 
Pr. Guntherine Fréd. Charl. Albertine, n. 24 juillet 

1791, F. du pr. Fréd. Chrét. Charles Albert de cette 

maison. [Arnstadt.'] 
i Enfans. 

I (1) Pr. Louise Fréd. Albert. Paul. , n. 12 mars 1813. 
i (2) Pr. Charlotte Fréd. Amélie Albertine , n. 7 sept. 
1816. 

Enfant de l'oncle, le pr. Auguste ( f 10 févr. 1806) et de 
Christine Elisab. Alb., F. de Victor Frédéric pr. dAn- 
! halt-Bernbourg ( f 18 mai T.323. ) 

La princesse douairière de Waldeck. 

Fille du feu prince Frédéric Chrétien Charles, fils de ce prince. 

Guntherine, épouse du pr. Charles de cette maison. 



Schwarzbourg -Roudolstadt. (Luth.) 

[Pr. Frédéric Gvxthfr, n. 6 nov. 1793, suce, à son 
père le 28 avril 1807 , sous la tutelle de sa mère, 
■ prend lui même les rênes du gouvernement le 6 nov. 
! 1814, m. 15 avril 1816 à la 

Pr. Amélie Auguste, F. de Frédéric, prince héréditaire 
d' Anhalt-Dessau , n. 18 août 1793. 



56 I. P. Schwarzbourg. — Siciles. 

- , Fils - 

1) Gunther, pr. héréd., n. 5 nov. 1821. \k 

2) Pr. Gustave, n. 7 janv. 1828. 

Frère et soeur. 11) 

1) Pr. Thecïa, v. Schœnbourg- Waldenbourg. 

2) Pr. Albert, n. 30 avril 1798, marié le 26 juillet 182? 
â la f I 

Pr. Auguste Louise Thérèse Mathilde de Solms-Braun- 
fels, n. 26 juill. 1804. 

Mère. ! 

Pr. Caroline Louise, F. de Frédéric Louis, Landgrave: 
de Hesse -Hombourg, n. 26août 1771, V. du pr. Louis 
Frédéric le 28 avril 1807. 



Descendants de l'oncle et tante. 

1) Veuve et enfans de l'oncle , pr. Charles Gunther ( né] 

23 août 1771, f 4 févr. 1825 ). 

Pr. Louise Vlrique, F. de Frédéric Louis, Landgrave 
de Hesse - Hombourg, n. 26 oct. 1772. 

Enfans. 

(1) Pr. Franc. Fréd. Adolphe, n. 27 sept. 1801, cap, 
de cav. d'Autr., rég. de huss. no. 4. 

(2) Pr. Marie Guillaume Fréd., n. 31 mai 1806, cap,i 
du rég. des dragons no. 3 au serv. d'Autriche. ! 

2) La princ. régn. de Schwarzbourg-Sondershausen. , 



Deux-Sicile s. (Cath.) 

[ Pour le précis historique V. l'Alm. de 1830 , pag. (38). ] 

Roi Ferdinand II Charles , roi des Deux-Siciles , d( 
Jérusalem, duc de Parme, Plaisance , Castre, princ* 
royale de Toscane, n. 12 janvier 1810, suce, à soi 
père le roi François I 8 nov. 1830, marié 21 nov 
1832 à la 

Reine Marie Christine, fille de feu le roi Victor Em 
manuel de Sardaigne, né 14 nov. 1812. 



I. P. Siciles. 57 
Frères et soeurs, 
lu 1 lit du père avec Marie Clémentine , F. de Léopold II., 
Emp. Rom., morte 15 nov. 1801. 

I) Caroline Ferdinande Louise, duchesse douairière 
de Berry, v. France. 

Du 2 lit du père. 

î) Louise Charlotte, e'pouse de l'inf. d'Espagne Don 
I François. 

\) Marie Christine, reine d'Espagne. 

t) Charles Ferd., pr. de Capoue, n. 10 oct. 1811. 

S) Pr. Léopold Benjamin Joseph, comte de Syracuse, 

i n. 22 mai 1813, Heut. gen. de Sicile. 

B) Pr. Marie Antoinette, grande-duch. de Toscane. 

ï) Pr. Antoine Pascal, C. de Lecce, n. 23 sept. 1816. 

3) Pr. Marie Amélie, n. 25 fcvr, 1818, e'pouse de l'Inf. 

: Se'bastien de Braganza et Bourbon (v. l'Espagne.) 

9) Pr. Caroline Ferdinandine, n. 29 févr. 1820. 

10) Pr. Thérèse Christine Marie, n. 14 mars 1822. 

II) Pr. Louis Charles Marie Joseph, Cte d'Aquila, n. 
19 juill. 1824. 

12) Pr. François Paul Louis Eman. , comte de Tra- 
pani, n. 13 août 1827. 

Mère. 

Reine Marie Isabelle, F. de Charles IV roi d'Espagne, 
ne'e 6 juillet 1789, mariée p. proc. 6 juill. et en per- 
sonne le 6 oct. 1802 au roi François I Janvier Joseph, 
veuve depuis 8 nov. 1830. 

Frères et soeurs du père. 

1) Marie Christine, ne'e 17 janv. 1779, veuve du roi 
Charles Felix Joseph de Sardaîgne. 

2) Marie Amélie, née 26 avril 1782, épouse du roi des 
Français. 

3) Pr. Léopold Jean Joseph, pr. de Salerne, col. ïmp. 
roy. et prop. du 22 rég. d'inf., n. 2 juill. 1790, m. 

j 28 juill. 1816 à 

I Marie Clémentine Françoise Joséphine, archid. d'Au- 
triche, F, de l'emp. François, n. 1 mars 1798. 

Enfans. 

Pr. Marie Caroline Auguste , n. 26 avril 1822. 



58 I. P. Suède. — Toscane. 

Suéde. (Luth.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1831, pag. (65)]. 

Roi Chaules XIV Jean , ri. 26 janv. 1764, nommé 
successeur 21 août 1810, suce, au roi Charles XIII 
de la maison deHolstein 5févr. 1818, cour, en Suède 
11 mai et en Norvège 7 sent. 1818; m. 16 août 1798 a 

Eugénie Bernhardine Désirée, reine, n. 8 nov. 1781 
couronnée en Suède 21 août 1830. 

Fils. 

Joseph François Oscar, prince royal, grand-amiral et 
chancelier de l'université d'Upsala; n. 4 juill. 1799. 
marié p. procur. 22 mai et en personne 19 juin 1822 
à la 

Pr. Joséphine Maxim. Auguste Eug., F. du ducEugène 
de Leuchtenherg , née 14 mars 1807. 

Enfans. 

1) Pr. Charles Louis Eugène, prince héréd. , duc dé 
Scanie , né 3 mai 1826. 

2) Pr. François Gustave Oscar, duc d'Uplande, né 
18 juin 1827. 

3) Pr. Oscar Frédéric, duc de FOstrogothie, n. 
janv. 1829. 

4) Pr. Charlotte Eugénie Auguste Amélie Albertine, 
n. 24 avril 1830. 

5) Pr. Charles Auguste Nicolas, duc de Dalécarlie, 
né 24 août 1831. 

Toscane. ( Ca th.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1830 pag. (6).] 
Leopold II Jean Joseph Franç. Ferd. Charles , pr. 
impérial d'Autriche, prince royal d'Hongrie et de 
Bohème, archiduc d'Autriche, grand-duc de Toscane, 
né le 3 oct. 1797, suce, à son père le grand-duc Fer- 
dinand le 18 juin 1824, m. 28 oct. 1817 à Marie AnnG 
Caroline, F. du pr. Maximilien, pr. de la mais. roy. 
de Saxe, V. depuis le 24 mars 1832; marié (II) 7 juin 
1833 à là 



I. P. Toscane. — Turquie. — Waldeck. 59 

Pr. Marie Antoinette , fille de feu le roi François I 
des Deux-Siciles, ne'e 19 de'c. 1814. 

Filles du 1 lit. 

1) Archid. Marie Caroline Aug. Elis. Vincente Jeanne 
Jos., n. 19 nov. 1822. 

2) Archid. Auguste Ferdinande Louise Marie Jeanne 
Josephe, n. 1 avril 1825. 

3) Archid. Marie Maximilienne Thécla Jeanne Jose- 
phe, n. 9 janv. 1827. 

Soeurs. 

1) Archid. Marie Louise Josephe Christine Rose, née 
30 août 1798. 

2) Archid. Thérèse, reine de Sardaigne. 

Belle-mère. 

Marie Ferdîn. Ame'lie, grande-duch., n. 27 avril 1798, 
F. de Maxim. , pr. de la mais. roy. de Saxe; V. du 
grand-duc Ferdinand le 18 juin 1824. 

Oncles, tantes etc., v. Autriche. 



Turquie. (Mahom.) 

Empereur Mahomed II, n. 20 iuill. 1785, fils de l'emp. 
Ahdul Hamid ( mort 7 avril 1789), neveu du Sultan 
Selim III, après son frère Mustapha IV proclamé 
empereur 28 juill. 1808. 

Enfans. 

1) Salyha Sultane, n. 16 juin 1811. 

2) Abdul Medschid, n. 20 avril 1823. 

3) Hadidsche Sultane, n. 5 sept. 1825. 

4) Adile Sultane, n. 21 mai 1826. 

5) Abdal-Aziz , n. 8 févr. 1830. 

6) Hairié Sultane, n. 23. janv. 1831. 




Waldeck. (Evang.) 

[Pour le précis historique v. l'Alra. de 1832 pag. (84).] 
Pr. George Frédéric Henri, pr. souverain de Wal- 
deck et Pyrmont, né 20 septembre 1789, succède 



60 I. P. Waldeck. — Württemberg, 

à son père le pr. George 9 sept. 1813, m. 26 juin 
1823 à la 

Pr. Emma , F. du pr. Victor Charles Frédéric d'An- 
halt-Bernbourg-Schaumbourg, n. 20 mai 1802. 

_ Enfans. 

1) Pr. Auguste Amélie Ida, n. 21 juillet 1824, abbesse 
du chapitre de Schaaken. 

2) Pr. Hermine, n. 29 sept. 1827. 

3) Pr. Georges Victor, pr. héréd., n. 13 janv. 1831. 

Frères et soeur. 

1) La pr. régnante de Schaumbourg-Lippe. 

2) Pr. Charles Chre'tieu, n. 12 avril 1803, lieut. au serv. 
de Bavière. 

3) Pr. Hermann Othon Chre'tien , n. 12 octobre 1809, 
lieut. en pr. au régiment Alberti chév.-lég. no. 3 au 
serv. d'Autr. 

Mère. 

Pr. Albertine Charlotte Auguste, n. 1 fe'vr. 1768, F. 
d'Auguste, pr. de Schwarzbourg - Sondershausen. 
Veuve du pr. George 9 sept. 1813. 



Branche cadette des Comtes de Waldeck. 
[ Bergheim près de Fritzlar. ] 

Charles , n. 17 nov. 1778 , comte de Waldeck, Pyrmont I 

et Limpourg, mar. 25 avril 1819 à la 
Comtesse Caroline, F. du baron Schilling de Canstadt, ; 

n. 2 fe'vr. 1798; promue au rang de comtesse 16 avril 

1819 par S. M. le roi de Württemberg. 

Filles. 

1) Caroline Mechthilde Emma Charlotte Chre'tienne ; 
Louise, n. 23 juin 1826. 

2) Agnès Ferdinande Fre'dérique Louise Caroline, n. 
23 juillet 1827. 

3) Adalbert Guillaume Charles , né 19 févr. 1833. 

La veuve du frère Cte George de Waldeck - Limpourg (né 31 
mai 1785, f 18 juin 1826. ) 

Amélie Charlotte Auguste Wirths, n. 7 sept. 1785, m. 
17 juin 1809, héritière des poss. de son mari. 



I. P. Württemberg. 61 

Württemberg. (Luth.) 

[Pour le précis historique v. l'Alm. de 1831 pag. (5l). ] 

Roi Guillaume Frédéric Charles, n. 27 septembre 
1781, suce, à son père le roi Fre'de'ric 30 octobre 
1816; marié (I) 24 janv. 1816 à Catherine Paulowna 
F. de l'emp. Paul de Russie et veuve du Pr. Pierre 

d e H olstein - Oldenbourg, (f 9 janvier 1819) ; remarié 
H 15 avril 1820 à 

ÏPauline Thérèse Louise, Reine, n. 4. sept. 1800, F. 
1 de Louis Fréd. Alexandre , duc de Württemberg, on- 
! cle du roi. 

Enfans : 
a) de la reine Catherine. 

1) Pr. Marie Fréd. Charl. , n. 30. oct. 1816. 

2) Pr. Sophie Fréd. Math., n. 17 juin 1818. 

h) de la reine actuelle. 

3) Pr. Catherine Fréd. Charlotte, n. 24 août 1821. 

4) Pr. Charles Frédéric Alexandre, prince royal, n. 6 
mars 1823. 

5) Pr. Auguste Guillemette Henriette, n. 4 octobre 
1826. 

Frère et soeur. t 

1) Pr. Fréd. Catherine Sophie Dorothée, n. 21 fevr. 
1783, mar. au pr. Jérôme de Montfort. 

2) Pr. Paul Charles Frédéric Auguste, n. 19 janv. 1785, 
mar. 28 sept. 1805 à 

Pr. Catherine Charlotte Georgine Frédérique Louise 
Sophie Thérèse, F. de Frédéric, duc régn. de Saxe- 
Altenbourg, n. 17 juin 1787. 

Enfans. 

(1) Pr. Charlotte , actuellem. Hélène , v. Russie. 

(2) Pr. Frédéric Charles Aug., n. 21 févr. 1808, co- 
lonel au serv. de Württemberg. 

(3) Pr. Pauline, duchesse de Nassau. 

(4) Pr. Fréd. Auguste Evrard, n. 24 janv. 1813, maj. 
au serv. de Prusse. 



62 I- P» Württemberg. 

Frère et soeurs du père. 

1) Veuve de l'aîné des oncles du roi, le Pr. Louis Frédéric 

Alex., f 20 sept. 1817. , 

D. Henriette, F. da pr. Charles de Nassau -Weilb., 
n. 22 avril 1780. [Kirchheim sous Teck.] 

Fils de ce prince du I lit, de Marie, F. du prince Adam 
Czartorisky. 

(1) D. Adam Charles Guillaume Stanislas Eugène 
Paul Louis, n. 16 janvier 1792 , lieut. - général au P 
serv. de la Russie, aide-de-camp général de S. M. (Pr. 
l'empereur de Russie. 

Ses en fans du 2 lit. 

(2) L'épouse de l'archiduc Joseph d'Autriche. 

(3) La princ. héréd. de Saxe-Altenbourg. 

(4) La reine. 

(5) D. Elisabeth Alex. Constance, n. 27 févr. 1802, 
mariée 16 octobre 1830 au Margrave Guillaume de 
Bade. 

(6) D. Alexandre Paul Louis Constantin, n. 9 sept. 
1804, colonel au serv. d'Autriche rég. des hussards 
no. 2 roi de l'archid. Joseph. 

2) Veuve du pr. Eugène Frédéric Henri (n. 21. nov. 1758, 

f 20 juin 1822 ). 

D. Louise, née pr. de Stolberg-Gedern , n. 13 octobre 
1764. Veuve du duc Aug. Fréd. Charles de Saxe- 
Meiningen , m. 21 janvier 1787. [ Carlsrouhe en Si- 
le'sie.] 

Enfans. 

(1) D. Frédéric Eugène Charles Paul Louis , n. 8 
janv. 1788, général d'infant, au serv. de Russie et 
chef du régiment de la garde Tauroise ; V. 13 avril 
1825 de Carol. Fréd. Mathilde , F. de George, pr. 
de Waldeck ; rem. 11 sept. 1827 à la 

D. Hélène, pr. de Hohenlohe -Langenbourg, née 22 
nov. 1807. 

Enfans du I lit. 

[1] D. Marie Alex.- Aug. Louise Eugénie Mathilde, 
n. 25 mars 1818. 



I. P. Württemberg. 63 

[2] D. Eugène Guill. Alex. Er d mann , n. 25 dec. 
1820. 

[3] D. Guillaume Alexandre, n. 13 avril 1825. 

Du 2 lit. 

[4] D. Guillaume IXicolas, n. 20 juîll. 1828. 

[5] D. Alexandrine Mathilde, u. 16 de'c. 1829. 

[6] D. JSicolas, né lmars 1833. 
ï) D. Louise, v. Hohenlohe-Oehringen. 
\\\) D. Frédéric Paul Guillaume, né 25 juin 1797, co- 
i Ionel au service de Württemberg , marié 17 avril 
I 1827 à la 

l'r. Marie Sophie Dorothée Caroline de Tour et Taxis, 
I n. 4. mars 1800. 

Fils. 

D. Guillaume Ferdinand Maximilien Charles , né 3 
sept. 1828. 

|) Enfans du D. Guillaume Frédéric Philippe (n. 27 déc. 
1761, f 10 août 1830). 

(1) C. Chrét. Fréd. Alexandre, n. 5 nov. 1801, lieut.- 
colonel au serv. ^le Württemberg. 

(2) C. Frédéric Guillaume Alexandre Ferdinand, 
né 6 juillet 1810, capitaine au service de Würt- 
temberg". 

(3) C. Fréd. Marie Alex. Charl. Cath. , née 29 mai 
1815. 

fc) D. Ferdinand Aug. Fréd., feldm. de l'armée autr., 
gouverneur de la forteresse de Mayence et prop. 
[ du 40 rég. d'inf. , n. 22 oct. 1763, m. en sec. noces 
I 23 févr. 1817 à la 

P. Cunegonde Walbourge Pauline , F. de François 
Georges Charles , pr. de Metternich, n. 22 novembre 
1771. 

i) Enfans du D. Alexandre Frédéric Charles (né 24 avril 
177 r, gén. en chef au serv. de Russie, ayant dirigé en chef 
toutes les communications de l'empire, f 4 juillet 1833) et 
de la D. Antoinette Ernest. Amélie, née pr. de Saxe- 
Saalfeld-Cobourg (née 28 août 1779, f 14 mars 1824.) 

(1) D. Antoinette Frédérïque Auguste Marie Anne, 
n. 17 septembre 1799, Duchesse régnante de Saxe- 
Cobourg-Gotha. 



64 I. P. Württemberg. 

(2) D. Alexandre, n. 20. déc.1804, gênerai-major au 
serv. de Russie, chef du régiment de cuir, de Sta- 
rodoub et command. la le brigade des cuirass. de j 
la garde. 

(3) D. Ernest Alexandre Constantin Frédéric, n. 11 
août 1807, général-major au serv. de Russie, chef 
du régiment de cuir, d' Astrachan et command. la 
2e brigade des cuirass. de la garde. 

0) D. Henri Frédéric Charles, n. 3 juillet 1772 , lieut.l 
gén. dans F armée du roi. [ Ulm. ] 



GÉNÉALOGIE. 



SECONDE PARTIE. 



GÉNÉALOGIE 

des Familles de plusieurs Princes nonsou- 
verains. 

A L B A N I. 

( Catb. — Etat de l'Eglise. — Rés. Rome. ) 
[Charles II , troisième fils d'Horace Albert d'Albani , et neveu 
du pape Clement XI. (Jean François d'Albani) , acheta 1715 
la petite ville et le château de Soriano dans l'État de l'Eglise 
des ducs d' Atteins > et obtint du pape Innocent XIII la 
dignité de prince d'Etat de l'Eglise ; la terre de Soriano fut 
érigée en principauté. Charles II. était le grandpère du 
prince actuellement régnant.] 

Prince Joseph Clement François de Paula Andre' 
cardinal A Iba ni , né 13 sept. 1750, légat des pro- 
vinces d'Urbino et Pesaro ; suce, à son père le Pr. 

I Horace François ( ne' 21 sept. 1717 , marié à Marie 
Anne Mathilde fille du duc Alderan de Massa et 
prince de Carrara , née 15 août 1728, morte 8 oct. 
1797) 30 juillet 1792, créé cardinal 23 févr. 1801. 

Frères. 

1) Charles François Xavier Joseph ( né 25 sept, 1749, 
conseiller int. act. au service d'Autriche et grand- 
maître de FArchiduc François , f 19 mars 1811 ). 
Veuve : 

Thérèse , née Comtesse Casati , mariée 30 nov, 1783. 

Ses Enfans. 

(1) Marie Beatrice, née 13 février 1792, mariée à 
Louis Marquis Calboli - Paulucci , chamb. imp. roy. 

(2) Hélène Josephe, née 21 nov. 1794. 
71me année. H 



66 II. P. Albani. — Arenberg. 

2) Philippe Jacquet François de Paula , né 20 juillet 

Aren berg. 

( Catli. — Hanovre, France, Belgique et Westphalie- 
prussienne. — Résid. Bruxelles. ) 
[La maison d'Arenberg est une branche de celle de Ligne. 
Jean comte de Ligne, ayant épousé en 1547 Marguerite, fille et 
héritière unique de Robert de la Mark , Comte d'Arenberg, 
prit, en vertu d'une stipulation expresse de son contrat de 
mariage , les titres , nom et armes de la famille d'A r e n- 
berg. Charles, son fils et successeur, fut élevé au rang 
des Princes d'Empire par diplôme de l'Empereur Maximilieu 
II. en date du 5 Mars 1576, et obtint voix et séance à la, 
diète de 1582. Philippe François prince d'Arenberg obtint 
en 1644 de Ferdinand III. la dignité ducale pour lui et tous 
ses descendants. Charles duc d'Arenberg (né le 31 juillet 
1721 , j- le 17 août 1778) épousa le 5 juin 1748 Louise 
Marguerite fille unique et héritière du dernier comte de la 
Mark, et acquit par là à sa maison le comté de Schleiden 
dans le cercle de Westphalie , et la seigneurie de Saffen- 
bourg (hors du cercle) avec deux voix dans le collège des 
comtes Westphaliens. Cette maison perdit par la paix de 
Lunéville 3es possessions qui relevaient immédiatement de 
l'Empire , situées dans la Eiffel (entre les pays de Trêves et 
de Juliers) et obtint en dédommagement tant pour ces terres 
que pour Schleiden le baillage de Meppen, appartenant autre- 
fois à Munster et le comté de lleckünghaiisen } faisant partie 
auparavant de l'Archevêché de Cologne (prise de possession : 
le 6 mars 1803). — Le duc fut membre de la confédération du 
Rhin, et sa souveraineté fut reconnue par l'acte de la dite 
confédération. Il la perdit par l'arrêt du sénat de France du 
13 décemb. 1810, par lequel la partie du nord -ouest de 
l'Allemagne fut incorporée à la France , mais il reçut en 
échange une rente de 240,000 francs et garda ses domaines. 
Par l'acte du congrès de Vienne , le duc d'Arenberg fut mis 
au rang des princes médiatisés , le bailliage de Meppen ayant 
passé sous la souveraineté d'Hanovre et le comté de Reck- 
linghausen sous celle de la Prusse. Les droits de seigneurie 
de la maison d'Arenberg à Hanovre ont été réglés par une 



II. P. ÂrcnWg.. 67 
fH'donn>ance royale r datée de Carltonhouse le 9 niai 1826. — 
Possessions: le Baillage de Meppen avec 45 milles 
géographiques carrés et 42,529 habita as ; le Comté de E ecL- 
linghausen avec 10 milles carrés et 32,854 habitans. Depuis 
la révolution française les domaines de la maison d'Arenberg, 
situés en Belgique et en France sont dépouillés de leurs 
titres et droits seigneuriaux et réduits au seid rapport des 
biens fonds ordinaires* — ] 

Duc Prosper Louis, ne 28 avril 1785, sucecd. au mais 
du sept. 1803 par la cession de son père, le Duc 
Louis Engelbert (f X mars 1820), mar. 2b' janvier 
1819 à 

Marie Ludomille Rose, ne'e 15 mars 1798, F. d'An- 
toine Isidore, Pr. de Lobkowitz. 

E.n£aus» 

1) Pr. Louise Pauline Sitloaie, n. 18 de'c. 1820. 

2) Pr. Marie Flore Pauline , n. 2 mars 1823. 

3) Pr. hered. Engelbert Auguste Antoine, n. 11 mai 
1824. 

4) Pr. Antoine François , ne' 5 fe'vr. 1826. 

5) Pr. Charles Marie Joseph , ne ü septbre. 1831. 

Frères. 

1) Pr. Philemon Paul Marie, n. 10 janv. 1788, Clia- 
noine honoraire du chapitre à Namur. 

2) Pr. Pierre d'Aleantara Charles , n. 2 oct. 1780, ma- 
rie 1829 à 

Alix Marie Charlotte, F. d'Augustin Marie Elie Char- 
les Talleyrand duc de Perigos;d r ae'é le 4 novhre. 
1808. 

Fille,. 

Pr. Augustine Marie , ne'e le 15 novbr. 1830t 

Oncle et Tante. 

1) Pr. Auguste Marie Rai moud, n. 30 août 1753 ; veuf 
12 Sept. 1810 de Marie Françoise Ursula , Marquise 
de Cernai- [Bruxelles..], 

Fils.. 

Pr. Ernest Engelbert , n. 25 mai 1177 , mar. 2 avril 
1801) à 

Marie Thérèse, n. 4 mai 1774, F. de Joseph Nicolas,, 
comte de YYindiscligrsetz, [tienne,] 

h a 



68 II. P. Arenberg. — Auersberg. 

Fille. î) 

Pr. Ernestine Marie, n. 19 févr. 1804. I 

2) Pr. Marie Louise Françoise; v. Starhemberg. | i) 



Atters berg. 

( Cath. — Autriche , en Carniole. Résid. Prague. ) 2) 
[La maison d' Auersberg, qui obtint le 16 sept. 1630 la dignité 
de Comte de l'Empire, se composait de deux lignes princi- 
pales (Pancrace et Volkhardt) et de plusieurs branches col- Al 
latérales , dont l'une fut élevée , dans la personne du Con- 
seiller intime et Ministre d'Etat Jean "Weickard , le 17 sept. 

1653 au rang de prince de l'Empire , avec le comté de , (1 
Wels en Autriche. Jean Weikard fut agrégé îe 28 févr. (2 

1654 au collège des princes de l'Empire avec voix virile et j(3 
fut nommé le 30 juill. de la même année duc de Munster- \m 
berg et Frankenstein en Silésie. Il acheta en 1664 le comté (î 
princier de Thengen , qui lui procura voix de prince dans I (fi 
la diète de l'Empire, et ajouta à ses possessions le comté de ! (ï 
Got.tschee et la seigneurie de Seissenberg, Pollau etc., dont 

il hérita une partie de son frère et racheta l'autre. Il mou- M 
rut le 13 nov. 1677. La maison d' Auersberg renonça au 
titre de duc de Munsterberg et de Frankenstein en 1791, 
après la vente de ces possessions à la Prusse. La même ■ 
année le comté de Gottscbée en Carniole fut érigé en duché V 
et le possesseur prit le titre de duc de Gottschee. La 
dignité de prince de l'Empire fut conférée le 21 déc. 1791, 
à toute la descendance masculine et féminine du prince l 
Charles Joseph (n. le 17 févr. 1720 f le 2 oct. 1800). 

Ee comté princier de Thengen tomba le 12 juill. 1806 
sous la souveraineté de Bade , qui l'acheta en 1811.] 

Pr. Charles Guillaume Philippe, ne 1 mai 1814, duc 
de Gotschée, comte princ. de Wels, grand - cham-j n 
bellan héréd. et grand - maréchal héréd. de Car- r 
nioïe, suce, à son père le pr. Guill. (né 5 oct. 1782) 
le 25 janvier 1827 , sous tutelle de sa mère. 

Mère. ( ]\ 

Pr. Fiéderique Louise Willielmine Henriette, née Ba- 
rönne de Lenthe, née 13 févr. 1791, mariée 15 fév. 
1810 au pr. Guillaume , veuve depuis 25 janv. 1827. * 

Frères et soeurs. 

1) Egîé Léop. Sophie Marie , n. 26 jauv. 1812. 



II. P. Auersberg. 69 

2) Guillemette Françoise Carol. , n. 2 avril 1813. 

3) Alexandre Guill. Théodore , n. 15 avril 1818. 
lé) Adolphe Guill. Daniel, n. 21 juill. 1821. 

Frère et soeur du père. 

1) Pr. Sophie Régine, n. 7 sept. 1T80, veuve 6 juill. 
1809 de Joseph Comte de Choteck. 

2) Fr. Charles , n. 17 Août 1784 , chambell. et major- 
gén. au service d'Autriche, brigadier à Prague, m. 

15 fevr. 1810 à 

Auguste Eleonore Elise Auto in., née Baronne de Len- 
the, u. 12 janv. 1790, soeur de sa belle -soeur. 

Enfans. 

(1) Sophie Caroline Marie , n. 8 janv. 1811. 

(2) Aloyse Hélène Camille , n. 17 avril 1812. 

(3) Romain Charles , n. 10 oct. 1813. 

(4) Henriette Wilhelmine, n. 23 juin 1815. 

(5) Fréderique Marie, n. 19 dec. 1820. 

(6) Ernestine , n. 28 avril 1822. 

(7) Marie Julienne, n. 12 avril 1827. 

3) Veuve du frère cadet du père , le Prince Vincent. 
Marie Gabriele, n. 22 juillet 1793 , F. de François 
Joseph Max. , Pr. de Lobkowitz , d. d. p. *) , veuve 

16 fevr. 1812. 

Fils de ce prince. 

Vincent Charles Joseph, n. lu" juill. 1812, grand -ma- 
réchal héréd. de Tyrol. 

Grand' mère. 

Leopoldine Franc. , n. 8 août 1761 , F. du Comte 
Vincent de Waldstein, m. 10 fevr. 1776, V. du Pr. 
Guillaume ( né 9 avril 1749 ) 16 mars 1822. 



Grand - oncle. 

Pr. Vincent, n. 31 août 1763, chamb. imp. aut. , m. 
22 mai 1805 à Louise, F. de Chrétien Philippe, C. 
de Clam -Gallas, n. 8 oct. 1774; veuf le 11 mai 1831. 
Enfans. 

1) Caroline Jeanne Marie , n. 6 mai 1809. 

2) Mathilde Aloyse Jeanne Marie, n. 31 mars 1811. 



*) L'abbréviation : d. d. p. signifie: dame du palais. — D.d. 
1. cr. é. : Dame de Tordre de la croix étoilée. 



70 IL P. Auersberg. — Barbian. et Belgiojoso. 

3) Vincent Chrétien Fred. Jean , né 11 août 1813, 
lieut, an serv. d'Autriche., rég. de hussards IYo. (i 
roi de Wurtemberg. 



Veuve du grand- oncle du père, le C. François Xavier. 
Isabelle, F. du C. Jean Adolphe de Kaunitz, vente 
du €. Lazansky, n. 17 janv. 1777, Veuve 4e son 
second époux 8 janv. 1808, D. d. p. 

Ses enfans. 

1) François Xavier Adolphe , n. 9 févr. 1891, chaîné 
imp. roy. , marié 9 févr. 1828 à 

Marie Thérèse Baronne de Scheibler, née 12 août 1811. 

Filles. 

(1) Isabelle, née en 1829. 

(2) Françoise, née en 1831. 

2) Marie Eleonore Isabelle, n, 27 mars 1806, mariée 
20 août 1827 à François Antoine Baron Delhi, chamb. 
imp. roy. ; D. de 1. cr. et. 

Barbian et Belgiojoso. 

( Cath. ; En Lombardie. Résid. Milan. ) 
[Cette famille , une des plus anciennes et des plus célèbres do 
l'Italie, possédait ci -devant plusieurs seigneuries dans la 
Romagne. Dans tous les diplôms on trouve Ebérard I, duc 
de Ravenne, marquis de Juvrée, comte de Cunio , Barbiano 
etc. Albéric VII. acquit dans le quatorzième siècle plusieurs 
fiefs très - considérables dans le royaume de Naples , mais il 
perdit plus tard dans la guerre, qu'il soutint contre Baltbasar 
Cossia, légat de Ravenne, la ville de Barbiano et le comté 
de Catignola. Son fils Louis I. recouvra ces possessions 
sous le Pape Jean XXII. (le dit légat) et en sus le comté 
de Lugo. 

Albéric VII, fils de Louis I, Gibelin et allié de Philippe 
Marie Visconti , duc de Milan , acquit le comté de Belgio- 
joso , mais perdit ses possessions dans la Romagne, La 
plupart de ses descendants sont entrés au service de la mai- 
son d'Autriche. 

Antoine I, comte de Barbiano et Belgiojoso, Of- 26 oct. 
1769) fut nommé le 5 août 1769 prince de l'Empire romain. 
Par l'épouse de son fils Albéric XII. (f 27 août 1813) la 
dignité de marquis d'Esté passa à la maison de Belgiojoso.] 



[il P. Barbiàn et Belgiojoso. — Batthyani-Straettmann. 71 

)P;înce Emile, fils de feu Louis François comte de 
ht/go, et d'Amélie, née Canziani ; ne le 14 mars 
1800, succéda à son oncle le Prince Renaud Albéric 

I Hercules Charles, Marquis d'Esté (f 15 sept. 1823. 
Veuf d'Elisabeth Jeanue Comtesse d'Albiate Melle- 
rîo) ; rnarie'e 1824 a 

Christine Marquise Trivulzio , née 28 juin 1808 , fille 
de Jérôme Isidore Marquis de Trivulzio et de Vic- 
toire Marquise Gherardini. 

. Frères. 

1) C. Louis Alidoso, n. 8. mars 1801. 

2) C. Alberic Antoi ne Charles, né 15 juin 1804, Chamb. 
itnp. roy. 

Oncle et tante. 

1) Barbe Marie Iguace Thérèse, née 10 févr. 1759, 
mar. 8 févr. 1775 à Antoine Visconti, duc de Litta, 

j Marquis de Gambolo , Grand d'Espagne de la I. 
classe. 

2) Hercule Charles Philibert, comte de Cotignola, 
n. 24 mai 1771. 

Batthyani- Straettmann. 

(Cath. ; en Autriche et en Hongrie. — Résid. Vienne.) 

[La famille Batlhyani est d'origine Hongroise. François II, 
seigneur héréditaire de Gussing (né en 1757), fut élévé au 
rang de Baron et son fils Adam, général en chef dans la 
Basse- Hongrie , au rang de comte de l'Empire (.1630.) Les 

! deux fils d'Adam : Christophe II. et Faul I, ont été les souches 
des lignes encore florissantes, dont l'aînée obtint le 3 Janv. 
1764, la dignité de Princes de l'Empire par droit de primo- 
géniture. Adam II. (f 1703), fils de Christophe II, épousa 
la fille du comte Théodore de Straettmann. Les deux fils 
Louis et Charles , issus de ce mariage , obtinrent en 1755, 
par une oi'donnance impériale d'ériger en majorât pour leures 
descendants les seigneuries de Peuerbach , Prugg et Spaeten— 
brunn, héritage de leur mère, et de joindre le nom de Straett- 
mann à leur nom de famille.] 

Pr. Fhilippe, né 13 nov. 1781, chamb. autrichien, 
comte suprême héréditaire du comitat d'Eisenbourg, 
fils du nr. Louis (mort 15 juillet 1806) et de la prin- 
cesse Elisabeth née comtesse de Bergen (f 2 Janv.1815.) 



72 II. P. Batthyani. — Bauftremont- Gorrevod. 

Frère. 

0. Jean Baptiste, chambellan et lieut. colon, au seiv. 
d'Autr. , n. 7 avril 1784, mar. 15 janv. 1807 à Marie, 
n. 2 mars 1791 , F. du comte Charles dEsterhajy 
de Galantha; veuf depuis le 31 mars 1830. 

Enfans. 

1) Elisabeth , née 1G mai 1820. 

2) Léopoldine, n. 27 août 1824. 

3) Julienne Jeanne Marie Stephanie, nee 10 juin 1827. 

Enfans du fils du grand - oncle, 
C. Antoine (n. 14 déc. 1762, -f- 20 septembre 1828) de sa 
seconde épouse Cécilie Joséphine, née comtesse de Beggen- 
dorf : 

(1) C. Gustave, né 8 déc. 1803, marié 14 déc. 1828 
avec 

Guillemette Baronne d'Arnfeld, veuve du comte de 
Bubna. J 

(2) C. Philippine, n. 2 oct. 1805, mariée 18 févr. 1833 
au comte Jean Pergen, lieut. en pr. au serv. 
d'Autriche. 

(3) C. Casimir, n. 4 juin 1807. 

(4J C. Eleonore, n. 5 juill. 1808, mariée 6 févr. 1833 
a Alphonse de Lutteroth, secr. deFambass. de France 
à Vienne. 



Bauffremont-Gorrevod. 

( Catholique. — Résid. en France. ) 

Maison très - illustre de l'ancien Duché de Bourgogne tant par 
, ses grands fiefs que par ses alliances avec les maisons 
régnantes de ce duché; cette maison resta sous la domina- 
tion de l'empire depuis le mariage de Marie de Bourgogne 
avec l'Empereur Maximilien jusqu'à la réunion de la Fran- 
che -Comté à la France et obtint le 8 juin 1757 de l'em- 
pereur François I. la dignité de prince du saint empire ro- 
main pour tous ses membres de l'un et l'autre sexe , nés en 
légitime mariage avec toutes les prérogatives attachées à ce 
titre , en substituant cette maison à celle de Gorrevod qui 
possédait ce diplôme princier depuis le 22 mars 1623. 



II. P. Bauffremont - Gorrevod. 



73 



Elle îe divisa l'an 1260 en quatre branches venues de 
Tiebaud II. du nom Sire de Bauffremont maréchal de Bour- 
gogne, que Bobert II, duc de Bourgogne , qualifia son cousin 
dans son testament du mois de mars 1297 , en le nommant 
l'un des tuteurs de ses enlans. Les trois branches ai née s 
s'éteignirent successivement la première en 1334 dans ht 
personne de Marie de Bauffremont mariée à Estienne da 
Montagu 1er du nom duc de Bourgogne ; la seconde en 1495 
dans la maison de Luxembourg; la troisième en 1637 dans 
la maison de Foix. La quatrième branche subsiste aujour- 
d'hui dans la postérité du prince Louis chévalier de la Toison 
d'or et de Hélène de Courtenay dernière héritière en ligne 
masculine et légitime de Pierre de France , septième fils du 
roi Louis le Gros et d' Adelaide de Savoie. 

Le prince actuel est fils du prince Joseph et petit -fils du 
ausdit prince Louis et se trouve par la princesse Hélène de 
Courtenay, sa grand -mère, seul et unique héritier de Pierre 
de France, et des Empereurs de Constantinople Pierre II, 
Baudoin II et Philippe de Courtenay. 

*r. Alexandre , ne en 1773, duc et pair de France, 

marié le 27 septembre 17b7 à la 
'r. Antoinette Pauline, née le 2 févr. 1771, iiîle du 

duc de Lavauguyon , pr. de Carency. 

Enlans. 

) Pr. Alphonse Charles Jean, né le 5 févr. 1792, 
marié en juin 1822 à la 
'r. Catherine Moncode, née 23 septembre 1795. 

Enfans. 

(1) Pr. Roger Alexandre Jean, né 29 juillet 1823. 

(2) Pr. Paul Antoine Jean Charles , né 11 décembre 
1827. 

) Pr. Théodore Démétrius, né le 22 déc. 1793, ma- 
rié le 6 septembre 1819 à la 

'r. Anne Laurence, née le 7 avril 1802, fille du duc 
de Montmorency. 

^ Enfans. 

(1) Pr. Elisabeth Antoinette Félicie , n. le 13 jnill. 
182«. 

(2) Pr. Anne Antoine Gontrand , né le 16 juilî. 1822. 

(3) Pr. Paul Antoine Léopold, né le 17 nov. 1825. 



74 II. P. BaufFreiuont- Gorrevod. — Beaufort- Spontin. 
Soeurs. 

1) Pr. Hélène, née en 1774, mariée en 1816 au comte 
de Chois eulr 

2) Pr. Hortense, née en 1783, mariée en 1803 au 
comte Narbonne Lara. 

B e au. 'F ort - Spontin. 

(Cath. En Belgique, en Autriche et eu Bohème. — Rési- 
dence: Bruxelles et Vienne.) 

[Cette maison est des plus anciennes , et son origine se perd' 
dans la nuit des tems. Le comté de Beaufort, ainsi que 

i l'antique château de ce nom, forteresse importante qui faisait 
alors partie de la B asse- Lorraine , et qui depuis fut encla- 
vée dans le comté de Namur , fut donné l'an 1005 par l'em- 
pereur Henri second à Wauthier, fils de Godefroid, prince 
souverain dos Ardcnnes. Dès -lors il est fait mention des 
comtes de Beaufort , qui devinrent assez puissans pour sou- 
tenir à eux seuls des guerres contre plusieurs puissances 
réunies. Vers l'an 1200 quatre seigneurs de la maison de j h 
Beaufort, ayant ajouté à leiir titre le nom de leur seigneurie, 
formèrent quatre branches distinctes, sous la dénomination 
de comtes de Beaufort de Gônes, de Fallais, de 
Spontin et de Celles. 

La branche de Beaufort- Spontin brilla avec éclat dans 
tous les teins , et les Sires de ce nom se signalèrent par leur 
courage et leurs hauts -faits d'armes tant aux croisades que 
dans les autres guerres. Cette branche se continua avec 
honneur, et en 1746 (l6 février) Charles Albert de Beau- 
fort— Spontin , Conseiller intime et chambellan de LL. MM. 
I. et B. reçut de l'impératrice Marie -Thérèse la Confir- 
mation du titre de Comte de Beaufort- Spontin , et du 
St. Empire, qu'il tenait de ses ayeux , et de plus la créa- 
tion du titre de Marquis, avec le rang et les honneurs de 
prince. Son fils, Frédéric Auguste Alexandre, fut honoré 
en 1783 du titre de duc de Beaufort par l'empereur Jo- 
seph II. Distingué par ses éminentes qualités, il fut nommé 
gouverneur-général de la Belgique au nom des sou- 
verains alliés en 1814, et revêtu de la dignité de conseil- 
ler intime de S. M. l'empereur d'Autriche. Il fut ensuite 
grand- maréchal de la cour du roi des Pays-Bas, et 
mourut à Bruxelles le 22 avril 1817. 



II. P. Bcaufort-Spontin. — Bentheim. 75 

Duc Frédéric Louis Ladisias de Beaufort- Spontin, 
marquis de Florennes etc. , seigneur de Petschau, 
Gabhorn etc. en Bohême, seigneur de Siegharts, 
Kirchberg, Weineren et Carlstein en Autriche, 
chambellan de S. M. l'empereur d'Autriche, ne le 
13 août 1809, fils du duc Fréd. Aug. Alex, (f 22 
avril 1817.) 

Mère. 

puehesse Ernestine, d. d. p. de S. M. îa reine des 
|| Pays-Bas, veuve du duc Fréd. Aug. Alex, (voyez 
Starhemberg. ) 

Frère et soeurs. 

L) C. Valerie Georgine Marie Louise, ne'e le 11 oct. 
1811, mariée le 27 oct. 1828 à son oncle le comte 
Georges de Starhemberg, chef d'escadron au ser- 
vice d'Autriche , (v. Starhemberg.) 

ï) C. Marie Herménégilde , née le 28 août 1813. 

P C. Charles Alfred, né le 16 juin 1810. 

Soeurs 

tu premier lit du père avec Marie Léopoldine y Toledo , fille 
du duc de l'Infantado. * 

C. Léopoldine , née le 14 sept. 1787. 
C. Thérèse Charlotte, née le 17 juillet 1789, mariée 
au duc de Strozzi. 

\r»»\r# yr\#s«\» 

Bentheim. 

[L'origine de cette maison remonte aux tems les plus reculés. 
Par le mariage de Sophie Of- 1176), héritière du comte Ottou 
de lleineck, de la maison de Luxembourg (-{* 1150) et de 
Gertrude, comtesse palatine (-{- 1154) ce pays passa au comte 
Théodorich VI. de Hollande (f 1157). Son fils aîné, Flo- 
rence III. , perpétua la tige des comtes de Hollande , mais 
Otto« , le cadet (-J- 1207) , eut le comté de Bentheim ; le 
dernier héritier mâle de cette seconde lignée des comtes de 
Hollande, était le comte Bernard I. (f I42i). Son suc- 
cesseur dans le comté de Bentheim fut le Dynaste Eberwyn 
de Guterswyk, petit- fils de sa soeur, qui en outre eut 
Stemfurt par un mariage avec Melte , fille du dernier Dy- 
naste, Ludolph de Steinfurt, et les terres de Solms- Otten- 
stein, avec Gisberte, fille du comte Otton de Bronkhorst et 



76 



II. P. Bentheim. 



d'Agnès , comtesse de Solms -Ottenstein, et qui mourut en 
1454. Un de ses descendants, Eberwyn IV. (né 1536, *{■ ] 
1562) , épousa l'héritière du comte de Tecklenbourg. Son 1 
fils, Arnold IV. (né 1554, -j- 1606), eut Bentheim de sonj ( 
père, Steinfurt de son oncle, Tecklenbourg et Rhéda de sa 
mère. Il avait 2 fils dont l'aîné, Adolphe (y 1625), reçut 1 
en partage Tecklenbourg ; et le second, Arnold- Jost (-j- 1643), I 
Bentheim et Steinfurt. La ligne cadette formait deux lignes [ 
collatérales, qui portèrent de 1643 jusqu'en 1691 les noms 
de Bentheim -Bentheim et Bentheim - Steinfurt et de 1691, | c 
en vertu d'un échange de possession de Bentheim - Steinfurt c 
et Bentheim -Bentheim. Celle de Bentheim - Bentheim s'é-j i 
teignit le 19 févr. 1803 dans la personne de Frédéric Charles, 
petit -fils du fondateur. Ainsi la ligne de Bentheim - Stein- 1 
furt reçut le comté de Bentheim par une convention d'héré- 
dité et de famille de l'an 1487. La famille de Bentheim eut 
en conséquence de la possession de Bentheim une voix com- 
mune au collège des comtes de "Westphalie. La branche (R 
ainée (fondée par Adolphe) ne put pas se maintenir dans lej 1 
comté de Tecklenbourg. Jean Adolphe Gf- 1701) céda en Pl' 
1699 au comfp de Solms f de Tecklenbourg et \ de Rhéda. ( 
Solms abandonna ses droits à la Prusse , qui prit en 1707Î 1 
possession de tout le comté de Tecklenbourg et renonça en! 1 
vertu d'une convention à sa part de Rhéda, qui était d'abord! 1 
fief du grand chapitre de Munster et depuis 1804 de la couronne 
de Prusse. L'acte du congrès de Vienne soumit Rhéda; 1) 
(comprenant 3 milles géogr. Q et 11355 habitans) comme < 
seigneurie à la couronne de Prusse et décréta qu'elle aurait 1 
la haute protection du Haut - Limb ourg (2j milles géogr. (Tl l 
et 6480 habitans). J i 

D'après un ordre de cabinet du 19 déc. 1816 ces posses- ( 
eions sont regardées comme seigneuries. Le prince Emilei' 3) 
fut élevé par le roi de Prusse le 20 juin 1817 à la dignité ] 
de prince. i Pr 

Arnold Jobst , fondateur de la branche cadette a laissé ! 
deux fils, Ernest Guillaume (né en 1623 f 1693) et Philippe | 
Conrad (né en 1627 -j- 1668) dont le premier reçut Bentheim, 
le second Steinfurt. Leurs fils Ernest et Arnold Maurice â] 
Guillaume mirent fin à leurs débats sur le droit de succession! I) 
d'Ernest en faisant un accord (1691) qui valut à Arnold 
Maurice Guillaume le comté de Bentheim. Le comté de 
Steinfurt échut à Ernest. C 



II. P. Bentheim. 77 

i ! La ligne d'Arnold (Beiith. - Benth.) s'étàïit éteinte dans le 
| petit -fils du fondateur le 19 févr. 1803, le comte Louis da 
Bentheim - Steinfurt prit possession du comté de Bentheim 

(i8 juin.). 1 

L'acte du congrès de Vienne a soumis le comté de Bent- 
heim comprenant 20 milles géogr. Q et 22000 habit à Ha- 
novre, et le comté de Steinfurt, comprenant 1^ milles géogr. 
[j et 3774 habit, à la Prusse. 

Le contrat d'hypothèque engagé avec Hanovre pour le 
comté de Bentheim étant dissous (l822) , les relations de ce 
| comté et de son possesseur ont été fixées par une ordonnança 
royale du 18 as-rii 1823. 

Le comte Louis (-}- 20 août 1817) fut élevé le 17 janv. 
1817 par le roi de Prusse au rang de prince. 



I. Bentheim- Tecklenbourg - Rheda. 

Réform. Dans la Westphalie - prussienne. — Haut-Lim- 
bourg.) 

?r. Emile , n. 11 mai 1765 , succède à son père le 
comte Maurice Casimir II. (4 nov. 1805) , m. 2b mai 
1791 à Louise, F. de Jeau Louis, comte de Sayn- 
Wittgenstein - Wittgenstein (née 6 août 1768) , veuf 

; 19 juin 1828. 

Enfans. 

I) Pr. Caroline, née 4 nov. 1792, mar. 21 nov. 1817 
j à Charles Gotthard, C. Recke de Vollmarstein, 

maj. au serv. de Prusse. 
I) Pr. Thérèse, n. 19 sept. 1793, m. 12 novemb. 1816 

à Ottomar, C. Recke de Vollmarstein, cap. au s. 
I de Prusse. 

î) Pr. Maurice Casimir Georges , n. 4 mars 1795, 
j marié 31 oct. 1828 à la 

Pr. Agnès, Pr. de Sayn- Wittgenstein -Hohenstein, 

née 27 juillet 1804. 
1) Pr. Charles, né 14 déc. 1797 , lieut. au service de 

Prusse. 

5) Pr. François, n. 11 oct, 1800. 

6) Pr. Adolphe , n. 7 mai 1804 , capitaine des gre- 
nadiers de la garde au serv. d'Hanovre. 

Frère. 

C. Frédéric , n. 21 jauv. 1767 , mar. 16 mars 1797 à 



78 II. P. Bentheim. 

Wilhelmine, F. de Jean Louis, C. de Sayn - Witt- 
genstein, n. 2 9ept. 1T73. J) 

Ses enfaas- 

(1) Maurice , n. 16 janvier 1798 r chambellan actuel 
de S. A. R. l'électeur de Hesse- Cassel. 

(2) Guillaume, né 10 août 1799, marié . . aoiü 1827 à 
Amélie Caroline, F. du prince et rhingrave Auguste t- 

de Salm - Horstmar , née 7 juin 1786. 

(3) Charlotte , n. 11 août 1800. 

(4) Amélie, née 16 février 1802, épouse dû pr. 
Alexandre de Sayn - Wittgenstein - Hohenstein. 

(5) Emile Frédéric , n. 6 avril 1806, chambellan aet. 
et capitaine au serv. d'Autriche , rég: 57 Mihai- 
lewich [Troppau en Siiésie.] 

Veuve du frère le C. Maurice (f 20 avril 1806.) 
C. Philippine , née 18 janvier 1772, F. de Chrétien 
Charles, C. d'Ysenbourg -Philippseich. 



II. Bentheim - Ben the im et Bentheim- 
Steinfurt. 



(Réf. — En Prusse, Hanovre et Holl. — Rés. Bourg-Steinfurt.) 

Pr. Alexis Frédéric, né 29 janvier 1781, fils du pr. 
Louis Guillaume (f 20 août 1817), marié 17 oct. 1811 à 

Wilhelmine Carol. Fréd. Marie, F. de Guill. Chré- 
tien Charles, pr. de So]ni3 - BraunMs , née 20 sep- 
tembre 1793. 

Enfans. 

1) Pr. Louis Guillaume , n. 1 août 1812. 

2) Pr. Guillaume Ferd. Louis Bernard Eugène, n» 
30 avril 1814. 

3) Pr. Jules Arnold , n. 21 mai 1815. 

4) Pr. Charles Evervyn, n. 10 avril 1816. 

5) Pr. Auguste Julie Henr. Amélie Sophie Charl.* ;JJ 
n. 16 oct. 1817. 

6) Pr. Ferdinand Otto , n. 6 juîll. 1819. 

Frères et soeurs. | !) 

1) Pr. Henriette Sophie; v. Solms -Lieh. 

2) Pr. Guillaume Frédéric Belgicus , né 17 avril 1782, . 
feld- maréchal - lieut. au serv. d'Autriche, divisio- 1 1) 
nair à Padua et prop. du 9 rég. d'inf. 



II. P. Bentheim. -— Borghèse. 79 

h Pr. Louis Casimir, n. 22. nov. 1787, maj. autr. 
) Pr. Charlotte Caroline , n. 5 mai 1789. 
!) Pr. Charles François Eugène, n. 28 mars 1791, maj. 
i au serv. d'Autriche. 

) Pr. Sophie; v. Hesse - Philippsthal -Barchfeld. 

Tante. 

i. Caroline Ferdinandine Marie Elisabeth, n. 25 jan- 
vier 1759. 

Borghèse. 

.lath. — Au Royaume de Naplcs. — Résidence : Rome ou 
Florence.) 

La famille Borghèse tire son origine de Sienne. Camille 
Borghèse (f 1621) fut élu Pape (Paul) le 16 mai 1605 et 
fonda la gloire de sa famille. Il accorda à Marc Antoine, 
fils de son frère Jean Baptiste la principauté de Solmone et 
une rente de 200,000 écus par an. 

Jean Baptiste (-f- 1717) hérita de sa mère Olympe Aldo- 
hrandina la principauté de Rossano. Après Paccbmodement 
d'un procès , touchant la succession des possessions de la fa- 
mille princière d Aldobrandini le prince Paul Marie Pie 
Borghèse en 1769 en prit les armes et le titre , et dès lors 
: le titre de prince Aldobrandini de même que la propriété 
foncière est devenu une secundogéniture de la famille Borghèse. 
[ Solmone et Rossano sont des villes napolitaines. Parmi les 
: possessions de cette maison princière le palais Yilla Borghèse 
est célèbre. Napoléon accorda à sa soeur Pauline , épouse du 
prince Camille (n. 15 jüill. 1775, i" 9 mai 1832) par un décret 
| du 30 mars 1806 le duché de Guastalla, qu'elle perdit peu 
j après par un décret du 24 mai de la même année.] 

Vr. François Aldobrandini, n. 9 juin 177(i, succède 
à son frère le prince Camille Philippe Louis le 9 
mai 1832 , m. 11 avril 1809 à 

idèle Marie Constance Françoise, fille d'Alexandre 
C. de la Rochefoucauld , n. à Paris le 16 sept. 1793. 

En fans. 

) Marie Adèle Anne Louise, n. à Paris le 11 août 1812. 
) Marie Antoine Jean Bant. Alex. Jules , n. à Paris 
le 23 fevr. 1814. 

) Camille François Jean Bapt. Melchior, n. à Flo- 
rence le 16 nov. 1816. 



80 II. P. Borghèse. — Bretzenheim. — Carolath. 

4) Scipion Marie Jean Baptiste , né à Paris le 23 
juin 1823. 

Bretzenheim de Regecz. 

(Catb. — En Hongrie. — Résidence: Vienne ou Regecz en 
Hongrie. ) , 

[Charles Auguste de Bretzenheim , comte en 1789, prince de 
l'Empire par diplôme de l'empereur Joseph II. obtint lej 
29 Juill. 1791 par l'achat de Bretzenheim, qu' il paya300,000j 
fi. à l'électorat de Cologne, voix et séance dans le collège 
de^ comtes Westphaliens. Par la paix de Luneville il perdit 
Bretzenheim et reçut en dédommagement par le recez de 
l'Empire du 25 févr. 1803 la ville de Lindau sur le lac dej 
Constance qu' il échangea le 25 avril 1803 avec le gouverne- 
ment autrichien contre les seigneuries de Soros - Patak et do 
Regecz en Hongrie.] 

Pr. Ferdinand , n. 10 févr. 1801, chambell. imp. autri-j 
chien, suce, à son père le prince Charles Auguste 
(né 24 oct. 1769) le 27 févr. 1823; m. le 27 juin 1831 à 

Marie Caroline Antoinette , fille du prince Joseph de 
Schwarzenberg, née!5janv. 1806. D.d. p. et D.d. 1. cr. é. 

Frères et soeurs. 

1) Léopoldine, n. 13 déc. 1796, m. 30 juillet 1816 à 
Louis, C. Almasy de Zsadany et Toeroeck Szent 
Miclos , chambell. imp. autr. 

2) Marie Crescence Caroline, n. 13 nov. 1799, m. 
27 août 1816 à Joseph, comte Somogyi de Medgyes, 
chamb. de l'empereur d'Autriche. 

3) Amélie, n. 6 oct. 1802, mar. 10 juin 1822 au CJ 
Louis Taaffe of Carlingfort, cons. . int. act. , deu- 
xième président de la cour suprême de justice et 
chambell. autrichien. j 

4) Alphonse, n. 28 déc. 1805, chambell. imp. roy., 
capitaine et chef d'escadron au 9 rég. des huss. de 
Baron Wieland. 

Car oi ath-Beitthen. 

(Réf. — En Siiésie. — Résid. : Carolath.) 
[Voici l'origine du nom et des armes de la très - ancienne mai- 
son de Schönaich : Un des membres de cette famille tomba 



II. P. Carolath - Beutîien. 



81 



couvert de blessures dans la glorieuse bataille qu' Arminias 
ou Herman livra aux Romains. Le chef de l'armée allemande 
récompensa la valeur de ce héros selon la coutume de ce 
tems - là : il lui ceignit la tête d'une couronne de feuilles de 
chêne , en lui disant: ,, Désormais du t'appeleras Schöneich 
(beau chêne)/*' Le sang qui décoida de ses blessures, teignit 
cette couronne; de -la les quatre rubans rouges que l'on voit 
a la couronne de chêne qui ligure dans l'ecu dçs armes de 
cette illustre famille. Dans l'acte par lequel la ligne princi- 
pale de cette maison a été élevée à la dignité de prince de 
Silésie , il est également fait mention de cet événement, qui 
a passé jusqu'à nous par tradition. Il est probable qu'au 12ème 
siècle cette famille vint s'établir en Silésie , vu que quelques- 
uns de ses membres étoient du nombre des combattants à la 
bataille des Tartares près de Liegnitz ( 1241 ) et qu'ils se 
distinguèrent non seulement dans les armées et les charges 
publiques de l'Etat, mais aussi dans le sex'vice de puissances 
étrangères (surtout dans celui de la maison de Habsbourg). 
Dans le I5ème siècle la famille de Schönaich avait des pos- 
sessions considérables en Lusace , d'où se formèrent trois 
branches en Silésie et deux autres en Prusse; ces dernières 
fleurissent encore. — Fabien de Sch. _(■}• 1591) de la maison 
de Sprottau, chevalier de l'ordre de la Toison d'or, qui, non 
seulement comme capitaine distingué, mais aussi par ses con- 
seils , avait rendu des services importants à Sigismond roi 
de Pologne, à l'empereur Charles V., à Ferdinand I. et à 
Maurice de Saxe, acquit outre les A r illes de Muskau, de Sprofc- 
tau, de Parchwitz, de Freystadt Sac. , atissi les seigneuries de 
Karolath et de Beuthen , et fut nommé baron. Comme il 
mourut sans descendants, l'empereur donna au petit -fils de 
son oncle, le baron George de Schönaich, de la maison de 
Tschecheln , conseiller de la chambre et vice - chancelier de 
Silésie et de Lusace, Carolath -Beuthen à titre de lief, pos- 
session qui dans la suite devint allodiale ; en 1601 elle fut 
Baronnie libre et en 1610 cette seigneurie devint le majorât 
de la famille. Après la mort de George , le fds de son frère, 
Jean baron de Schönaich lui succéda. La cour impériale le 
dépouilla de ses possessions ( en vertu d'une abdication en- 
voyée à Frédéric V. du Palatinat , en faveur des Etats de 
Silésie) , mais elles furent rendues en 1650 à son frère Sé- 
bastien I. par l'intercession de l'électeur de Brandenbourg. — 
Son petit- fds et second successeur dans le majorât, Jean 
71me année. I 



82 



II. P. Carolath-Beuthen. 



George , fut Dynaste de Silcsie sous l'empereur Leopold I et ? 
eu 1700 il fut élevée à la dignité de comte de l'Empire. Après \ 
l'occupation de la Silésie par les Prussiens en 1741 , son ar- | 
rière -petit- fils , Jean Charles, qui remplissait les plus gran- 
des charges de l'Etat, fut nommé prince de Carolath-Beuthen 
par Frédéric - le - grand qui érigea cette seigneurie en princi- 
pauté. Ea dignité de prince est héréditaire dans le premier 
né du majorât. En 176 c il eut pour successeur son fils aîné, I 
Frédéric Jean Charles, lieut. génér. de cav., chev. de l'ordre I 
de l'aigle noir de Prusse, qui obtint pour tous ses descen- < 
dants le titre de princes et de princesses. 11 eut pour suc- 
cesseur en 1791 son fils aîné Henri Charles Erdmann , et ce- i 
lui -ci le 1. févr. 1817 ] : î) 
Pr. Henri Charles Guillaume , comte de Schoeneich, 
ne' 29 nov. 1783, premier grand -veneur, chef du | 
départ, de la vénerie et major - général au serv. 
du roi de Prusse, fils du pr. Henri Ch. Erdmann,)«') 
(mort. 1 févr. 1817) et à' Amélie, née duchesse de 
Saxe - Meiningen (f 28 mai 1798), marié 1 juillet ; 1) 
1817 à 

Adélaïde, n. 3 mars 1797, F. de Charles Théodore •) 
Fréd. comte de Pappenheim, lieut. génér. et aide- 
de-camp génér. du roi de Bav. 

t Filles. 

1) Lucie Caroline Amélie Adélaïde Henriette Geor- j 
gine Wilhelmine, n. 18 sept. 1822. 

2) Adélaïde Elisab. Lucie Ida Constance Dorothée ï 
Henr. , née 9 déc. 1823. 

Frères et soeurs, 
a.) Germains du prem. lit du père. 

1) Veuve du frère le pr. Charles Guillaume Phil. Ferdin., 
n. 17 janv. 1785 , f 23 janv. 1820. 

Blanche Auguste Caroline Hermine Olympie, F. de i 
Louis Charles Jean Erdmann, comte de Puckler- 
Muskau, née 27 déc. 1792 (mar. en sec. noces le 15 
avril 1822 au comte Joseph Max Tauffkirchen - Gut- 
tenberg, chambell. et maj. à la suite au serv. de 
Bavière.) [Munich.] 

Son enfant. 

Louis Ferdinand Charles Erdmann Alexandre Dieu- 
donné, n. 26 juin 1811. 



IL P. Carolath-Beuthen. — Clary et Aidlingen. 83 

2) Frédéric Guillaume Charles , n. 29 oct. 1790, pos- 
sesseur de la seigneurie de Saabor, major au serv. 
de Prusse et conseiller du canton de Grunberg, 
veuf 21 dec. 1828 de Caroline Elisabeth Adolpljine 
Louise, F. de Henri XLIV. pr. de Reuss (u. 8 nov. 
1796 , maric'e 25 août 1817). [Saabor.] 

Enfans. 

(1) Ferdinand Henri Erdmann , né 26 juillet 1818. 

(2) Charles Henri Fréd. Alex. Aug. Georges, ne 
28 juin 1820. 

(3) Auguste Henr. Bernard , ne 20 août 1822. 

(4) Auguste Henriette Amélie, née 10 juin 1826. 

3) Edouard George Eugène Ferdin. , îië 27 janvier 
1795 , lient, d'armée au serv. de Prusse. [Carolath.] 

4) Ordalie Jeanne Clot. , n. 2 juin 1796, m. le 4 oct. 
1820 au baron Guill. de Fîrks, cap. pruss. [Breslau.] 

5) Amélie, n. 17 mai 1798. [Meiningen.] 

b) Du second lit du père avec Er dm ut lie, bar. d'Oertel. 

1) Dorothée, veuve du prince Henri LX. Reuss dep. 
7avr.l833,v.Reuss-Schleitz-Koestritz seconde branche. 

2) Henriette Sophie Constance , n. 11 av ril 1801 , m. 
10 sept. 1819 au comte Paul de Haugwitz , cham- 
bellan et major au serv. de Prusse , seigneur de 
Rrappitz en Silésie. 

Veuve du pr. Henri Charles Erdmann, belle -mère du prince- 
régnant. 

Erdmuthe Carol. Fréd. Amélie, née bar. d'Oertel, 
u. 23 janv. 1769 , m. 18 nov. 1798, V. 1 février 1817. 

Clary et Aldringen. 

(Cath. — En Autriche et en Bohême. — llésid. Vienne.) 
[Bernard de Clary, originaire de Florence obtint le 23 juin 
1363 le droit de cité en Bohême. François de Clary , un de 
ses descendants fut élevé par l'empereur Ferdinand III. le 23 
| mars 1641 au rang de baron de l'Empire et son fils cadet 
Jérôme le 23 janv. 1666 par Eéopold I. au rang de comte. 
Jérôme, ayant épousé Anne, dame d' Aldringen , soeur du 
comte de l'Empire d'Aldringen , Feldmaréchal au service de 
l'Autriche (-j- 1634) , la seigneurie de Teplitz échut après 
l'extinction de toute sa famille à son fils Jean George Mare 



84 IL P. Clary et Aldringen. — Collalto. 

(comte de l'Empire depuis le 16 juin 1680). Les armes de ,j 

la famille de Clary étaient déjà réunies à celles de la famille j 

d' Aldringen depuis 1635. François Charles , fils aîné du i c 

comte Jean George Marc, (dont le fils François Yeuceslas ■„ 

obtint le 2 févr. 1767 de l'empereur Joseph IL la dignité de j 

prince de l'Empire pour le possesseur du majorât) a été la } 

tige de la branche aînée à Teplitz et Jean George Raphaël ( 

le cadet celle de la branche des comtes de Dobrzan.] ( 

Pr. Edmond Maurice, possesseur de la seign. de ï 

Teplitz en Bohême, n. 3 févr. 1813, suce, à son S( 

père le pr. Charles Josephe le 31 mai 1831. ] 

Soeurs. () 

(1) Mathilde Christiane, n. 13 janv. 1806, épouse f 
du prince Guillaume Radziwill depuis le 4 juin , 
1832. 

(2) Euphe'mie Flore , n. 30 avril 1808. . 

(3) Léontine Gabriëlle, n. 26 sept. 1811, épouse da 
prince Boguslav Radziwill dep. 17 oct. 1832. * r 

(4) Félicie Sidonie, n. 9 oct. 1815. \ 

Mère. ï 

Pr. Aloyse? née comtesse de Choteck, n. 21 juin Ce 
1777 , d. d. p. ; mariée 26 oct. 1802 au pr. Charles < 
Joseph (né 12 déc. 1777) , veuve depuis le 31 mai 1831. i 

Petites -filles des deux frères du Grand- aïeul. 

(1) Caroline, n. 13 févr. 1756, m. 9 janv. 1772 à I 
Joseph C. de Wurmbrand , chamb. et conseiller 
int. imp. roy. , veuve 30 avril 1779; m. IL 1781 à J 
Charles cte. d'Odonell, chamb. et major imp. roy., I 
veuve depuis le 31 janv. 1828, d. d. p. 

(2) Guillemette , n. 22 janv. 1776, m. 3 oct. 1792 à I 
Jean George C. Szapary, chamb., conseiller int. | 
et grand -maître de la cour de l'Archid. Palatin. 
Veuve depuis 1805. 

Collalto. 

( Cath. — En Autriche. Rés. : Vienne et Yénise. ) 
[Çctte très - ancienne famille, remarcuiable dans l'histoire d'Italie 
et dans celle d'Allemagne , descend de Rambald comte de £ 
Tréviso , alors général au service des rois des Lombards ; 
elle tieurit depuis Van 930 sans interruption et a des possos- 



II. P. Collalto. — Collorédo-Mansfeld. 



85 



sîons considérables en Italie ; elle fut revêtue en 1306 de la 
dignité de patricien de Vénise. En 1610 elle fut promue au 
rang de comte de l'Empire , et à cette époque le chef de 
cette famille, Rambald XIII. comte de Collalto , Feld- 
maréchal et président au conseil de guerre de la cour , sous 
le règne de l'empereur Ferdinand II. fit l'acquisition des 
seigneuries de Pernitz , de Tschema et de .Deutsehroudoletz 
en Moravie , dont il fit un fidei - commis , et , depuis lors, 
chaque chef de cette famille réside à Vienne. Ee 22 nov. 
1822 le sénieur actuel de cette maison pr. Antoine , pos- 
sesseur des seigneuries fidéi - commis de Pirnitz, dé Tschirna, 
de Deutsehroudoletz, d'Ungarschitz et de Piessling , de la 
terre allodiale d'Okrzischko et de Pokojowitz en Moravie, 
succéda le 5 févr. 1833 à son pére pr. Edouard (né 28 avril 
1748, ^ à Pirnitz 5 févr. 1833), qui fut élevé parl'emp. d'Autr., 
ainsi que tous ses descendants maies , d'après le droit de 
primogéniture , à la dignité de prince.] 

Pr. Antoine Octavian, n, 6 août 1784 , chamb. autr., 
suce, à son père le pr. Edouard 5 févr. 1833 , m. 1 
janv. 1810 à 

Caroline, née comtesse Apponyi 7 n. 31 août 1793, D. 
d. 1. cr. et. 

En fan s. 

(V) Edouard , il. 17 oct. 1810. 

(2) Cécilie , n. 30 avril 1812, mariée 1 juillet 1830 
au Marquis Frédéric Auguste Piatti, chambellan 
au serv. du roi de Saxe. 

3) Alphonse, né 19 juillet 1814. 

4) Caroline, n. 19 janv. 1818. 

Frère. 

Jean, comte de Collalto, n. 27 sept. 1789, chambel- 
lan autr. , possesseur de la seigneurie allodiale de 
Brauusdorf en Autriche. 



C OILORÉDO - M ANSFELD, 

(Cath. — Autriche. — Résid. : Vienne.) 
[La famille Collorédo est une branche de la très ancienne 
famille de Walsée , qui s'établit en Frioul et obtint en 1031 



86 



II. P. Colloredo -Mansfeld. 



le Vicomté de Mela. Düring II. (1214) possédait le territoire 

de Venzone, les châteaux de Mels, Sattinberg et Monforte. 
Il laissa trois fils. Henri, l'aîné, fonda la branche des 
comtes de Mels et Collorédo , qui fleurit encoi*e dans la 
comté de Gorice et en Frioul et obtint, le 22 juill. 1626, 
de l'empereur Ferdinand, d'être mise au rang des barons et 
le 9 juill. 1707 à celui des comtes de l'Empire; Variondo 
fonda la branche des seigneurs de Prodolone , éteinte en 1758 
et dont la ligne Collorédo de Moschelet hérita; enfin Gli- 
îojus fut la tige des princes et comtes de Collorédo. 

Guillaume , fils de ce dernier, vendit en 1280 au duc 
Marquard de Carinthie la seigneurie de Venzone et reçut en 
1302 d'Ottobone, patriarche d'Aquilée, la permission de bâtir 
le château de Collorédo. Ses fils, Asquine, Bernard et 
Weickard fondèrent trois lignes. La branche aînée d'Asqui- 
ne s'éteignit le 2 janv. 1738. Belius et Louis , ainsi que 
tous les autres membres de cette ligne , furent élevés par 
l'empereur Rodolphe II. sous le titre de Walsée au rang d« 
barons de l'Empire (31 juill. 1591). Lélius , fils de Louis, 
obtint le 26 oct. 1624 de Ferdinand II. la dignité de comto 
de l'Empire et le comte Rodolphe reçut en fief le 30 août 
1636 la seigneurie d'Opoczno en Bohème, dont il fit un 
fidéi - commis. 

La ligne de Bernard se divisa en 

a) la branche de Mantoue (comtes de l'Empire en 1624), 
qui à son tour se suh - divisa en 

1) la branche de Mantoue et 

2) de Bohème. 

b) la branche de Venise à Moschelet, qui hérita des 
seigneurs de Prodolone. 

La ligne cadette est formée des descendants de Weickardi 
Ferdinand (n. 1635 -f* 1689) eut deux fils Jérôme et Rodolpbe. 

Le comte Jérôme est le fondateur de la branche princière. 
Il obtint le 13 sept. 1723 avec ses frères la dignité de grand- 
écuyer- tranchant du Royaume de Bohème; Rodolphe Joseph, 
son fils , reçut le 17 août 1737 pour sa personne voix et 
néance dans le collège des comtes de Souabe , le 29 déc. 
1763 la dignité de prince de l'Empire et le 24 déc. 1764 
celle de prince dans les pays héréditaires par droit de pri- 
mogéniture. Le prince François Gundakkar, fils du dit 
prince , obtint par son mariage avec Marie Isabelle, comtesse 
de Mansfeld les seigneuries de Dobrzisch , Suchodel , Rüssel 



II. P. Collorédo-Mansfeld. 



87 



et Heiligenfeld en Bohème et en vertu d'un diplôme de ces- 
sion du 2(3 févr. 17S9 il prit le nom et les armes de Mans— 
feld. Afin d'avoir voix virile il acheta des comtes de Nostiz 
leur part du comté de Rieneck et de Hohenlohe - Barten- 
st«*in, le bailliage de Groeningen , appartenant au comté de 
Iiimpourg et il devint ainsi membre de la curie des comtes 
de Franc onie. Il hérita de Marie Dominique , comtesse de 
Martinitz en 1784 les seigneuries de Grimberg, Nepomuk 
et Pradlo en Bohème. La partie du comté de Limpourg fut 
vendue au Wurtemberg le 2 janv. 1827. 

Le comte Rodolphe Collorédo , frère du comte Jérôme 
fonda la branche comtale des Marquis de Santa Sofia. Il 
itequit de son frère aîné en 1701 , en cédant quelques autres 
seigneuries le marquisat de Santa Sofia et son fils Fabius 
liéandre épousa l'héritière de la famille italienne des Flamini 
qui lui apporta la ville et la marquisat de Recanati dans 
l'état de l'Eglise. 

Possessions de la famille princière en Bohème : Le fidéi- 
commis d'Oppoczno et la seigneurie allodiale de Dobrziseh 
et Duppan ; dans la Basse -Autriche la seigneurie de Sieren- 
corf.] 

Pr. Rudolphe Joseph, grand - maréchal , conseiller 
pi. act. et chambellan de l'empereur d'Autriche, 
né 16 avril 1772 , succède à son père le prince 
François Gundaccar 2î oct. 1807 , marié 28 mai 
1794 à 

Philippine Caroline, f. du c. Joseph Ant. d'Oettin- 
gen -Katzenstein -Baldern, n. 18 mai 1776, D. d. 
P. et d. 1. cr. et. 

Frères. 

l) Veuve du frère le comte Jérôme (n. 30 mars 1775, GFZM. 
autr. , f 23 juill. 1822.) 

Guillemette , f. de George, comte de Waldstein et 
Wartemberg, n. 9 août 1775, d. d. p. 

Enfans. 

(1) C. François Gundaccar, n. 8 nov. 1802, chamb. 
I. R. et capitaine du 1 bat. des chasseurs, pos- 
sesseur de la seigneurie de Grunberg en Bohème, 
m. 25 sept. 1825 à 

Chrétienne , née comtesse de Clam -Gallas, n. 24 
févr. 1801. 



88 II. P. Collorédo- Mansfeld. — Colonna. 



Fille. 

Guillemet te , née 16 juillet 1828. 
(2) C. Guill émette , voyez Kinsky. 

2) C. Ferdinand , chambellan et maj. au serv. d'An-, 
triche, administrateur à la Chambre I. et II. d'as- 
surance pour les incendies, n. 30 juillet 1777, pos- 
sède la seigneurie de Staatz dans la Basse -Autr.; 
m, 30 nov. 1810 à 

Marie Marguerite , ne'e de Ziegeler. 

Enfans. J 

(1) C. Joseph, n. 26 fëvr. 1813, lieut, en pr. au rég. 
des huss. pr. de Cobourg Nr. 8. 

(2) C. Ida , u. 13 févr. 1816. 

*#*\r>» jrj\r>* 

Colonna. 

[Maison fort célèbre , tant par l'ancienneté de sa noblesse que 
par les grands hommes qui l'ont illustrée. Plusieurs auteurs 
contemporains rapportent, qu'en 1100 Pierre Colonna fut dé-* 
pouillé par le Pape Pascbalis 11 de tous ses biens, qui fier- 
pendant furent rendus plus tard à sa famille. Sciarra Co- 
lonna fut excommunié ainsi que ses deux frères Agapito et 
Etienne par le Pape Bouiface VIII. (l297) , mais Philippe, 
roi de France , les pi\it en sa protection. Sciarra se rengea 
du Pape, qu'il fit prisonnier avec Nogaret en 1303 près 
d'Anagni. Les Colonna furent toujours les chefs des Gibelins 
dans les états de l'Eglise , c'est pourquoi en 1328 Sciarra et 
Etienne couronnèrent à Rome l'empereur Louis de Bavière 
^ccommunié par le Pape. Expulsés et décimés pendant les 
troubles qui eurent lieu sous Cola Bienzi , les Colonna, après 
la chute de ce dernier , furent réintégrés dans leurs posses- 
sions. En 1417 le cardinal Otton Colonna fut élevé à Con- 
stance à la dignité de chef de l'Eglise romaine sous le nom 
de Martin V. vf- 1431). Au commencement du lôème siècle 
Fabrice, Marc -Antoine et Pyrrhus Colonna étaient de 
grands capitaines. Victoire Colonna (né 1490 , ~Y 1547) , fille 
de Fabrice Colonna, épouse de Fern. Franç. d' Avalos, Mar- 
chese de Pescara, est encore citée en Italie comme un grand 
poète et comme l'ornement de son sexe. 

Il y a encore deux lignes principales de cette illustre 
famille : celle du duc de Palliano, grand connétable hé- 



II. P. Colonna. 



89 



réditaire du royaume de Naples , et celle de C o 1 o ,n n a d i 
S ciarra. — La maison de Palliano descend d'Agapito 
Colonna, frère aîné de Sciarra et d'Etienne. 

Fabrice Colonna , grand capitaine de l'empereur Charles 
'V. , fut élevé en 1520 à la dignité de duc 'de Palliano et à 
celle de connétable héréditaire du royaume de Naples. C'est 
dans cette qualité que les ducs de Palliano étaient charge» 
de présenter au souverain Pontife de la part du roi de Nap- 
les la haquenée et le tribut annuel. Cette dernière famille 
se partagea en deux branches , dont la cadette, Colonna Stig- 
liano, descendue de Philippe Colonna, prince de Sonnino, 
Galatra et Stigliano (né 1617, J c 1732) est éteinte; le der- 
nier prince de ce nom fut Marc -Antoine Colonna, prince de 
Stigliano, (f 1766). 

La maison de Sciarra descend d'Etienne frère cadet 
d'Agapito et Sciarra, seigneur de Genenzano (-f- 1334) , dont 
les descendants héritèrent de la ligne de Sciarra , et qui 
acquirent par là la principauté de Palestrine, laquelle fut cepen- 
dant vendue à Taddeo Barberini, neveu du Pape Urbain Allf. 
Cette ligne se partagea eu deux branches. Jules César Co- 
lonna di Sciarra , duc de Basaneilo , prince de Carbagnàno 
(n. 13 mai 1702, -f- 1787 ), qui en vertu du testament du 
cardinal François Barberini , oncle de son épouse— fille et hé- 
ritière d'Urbain Barberini, prince de Palestrine, et héretièra 
de son oncle le cardinal François Barberini — joignit le nom 
de Barberini au sien, avoit deux fils : Urbain (n. 1733, prince 
de Palestrine depuis 1738 et duc de Basaneilo depuis 1787, 
mar. à Justine princesse de Spinosa, mort 1796) et Charles 
(n. 1735 , duc de Monte Eibreto , 1809 sénateur de Rome, 
mar. à Justine Borroméo) dont le premier perpétua la ligue 
de Barberini- Colonna , l'autre celle de Colonna di 
Sciarra. 

Les aïeuls du prince actuel de Palliano étaient : Laurence 
Colonna (n. 1723, f 1779) et Marie Anne d'Esté, fille de 
Charles Philippe d'Esté , marquis de St. Martin (mariée 1759 
f 1787), dont le fils ainé Philippe Joseph (u. 1760, f 1818, 
mar. 1780 à Catherine Louise, princesse de Savoie-Carignan) 
mourut sans avoir d'héritiers mâles , de sorte que la dignité 
de prince passa aux enfants de son frère Fabrice, qui 
était devenu duc d'Avello par son mariage avec Bianca 
Doria, fille unique de Philippe Doria, duc de Melphi et 
de Jeanne Doria héritière de la maison de Doria Tursis.] 



90 H. P. Colonna. 

I. Brauche. 
Palliar o. 1 

Don Aspreno Colonna Doria del Carretto , Sforza 4 
Visconti prince Colonna, grand - connétable héréd.!^ 
da royaume de IXaples, prince assistant au St. Siège, 
duc de Palliano , Marino et Tursi , prince d'Avella, | 
comte de Galiàte etc., ne 1787; suce, à son oncle ') 
Philippe comme çr. connétable et duc de Palliano 
etc. 1818, à sa mère comme comte de Galiàte 1829, H 
à son aïeule comme duc de Tursi, et prince d'Avella| . 
1832, marié à ? 

Donna Maria Jeanne Cattaneo, fille du prince de 3 ) 
San Nicandro, née 1787. | 

Enfans. I 

1) Ü. Jean André Colonna Doria, né 1820. * 

2) D. Thérèse Colonna Doria, née 1823. L 

3) D. Charles Colonna Doria, né 1826. I* 

Soeur. 

1) D. Livie Colonna Doria. i 

2) D. Catharine Colonna Doria, mariée au comte Jcani 
Marie Deila Porta. 

D. Claire, Colonna Doria. mariée à D. Vincent Colonna. 
Filles de l'oncle le pr. Philippe Joseph. 

1) Margarethe Colonna, duchesse de Castiglione- 
Gioöni et héritière lideicommissaire des terres pas- 
sées de la maison dacale Cardona-Gioöni Castighond m 
à celle de Colonna en Sicile, mariée à Jules César 
Rospîgliosi duc de Zagarolo (v. Rospîgliosi.) 

2) Fictoire Colonna, née 1791, m. 1812 à François | 
Barberini Colonna prince de Palestrina, capitaine 
de la garde papale noble. 

3) Marie, mariée au duc de Lanti. 

II. Branche. 
Colonna d i S c i a r r a, 

A. Barberini Colonna. 

_ (liés. Rome, dans le palais Barberini). 

Franc. Marie, pr. de Palestrina, Iiis de Charl., capitaine 
de la garde papale noble , né 5 nov. 1772 , m. 1812 à 

Victoire Colonna, fille du Connétable Philippe Co- 
lonna (v. Palliano) , née 7 févr. 1791. 

Enfans. 

1) Charlotte Louise , née 5 septemb. 1815. 



IL P. Colonna. — Courlande. 91 
l) Charles Felix , né 14 avril 1817. 
5) Henri , né 26 mars 1823. 
1) Justine , née 12 déc. 1825, 
5) Philippe, né 9 oct. 1827. 

Frère et soeurs. 

1) Benoit, cardinal- prêtre , né 22 oct. 1788. 

2) Amélie Charlotte, mariée au prince Augustin Chigi, 
née 21 sept. 1771. 

S) Thérèse, mariée au comte Scipion Chiaramontî, 

née 26 nov. 1776. 
i) Marie , née 2 sept. 1781. 
>) Catherine Religieuse, née 13 déc. 1783. 

B. Colonisa ni Sciarra. 

(Rés. Rome, dans le palais Sciarra.) 

Maphée, duc de Bassanello, prince de Carbagnano, 

iïls d'Urbain (f 1796), né 1771, marié 1802 à 
Eleonore Serra de Cassano. 

Frère et soeur. 

1) Prosper, prince de Roviano, né en 1779. marié 
1821 à 

Marie Pignatelli de Monte Leone. 

2) Victoire 

CotTRLAND E. 

ifjErnest Jean Bühren (n. le 23 nov. 1690) protégé par Anne, 

f impératrice de Russie, fut élevé par l'empereur Charles VI. 
sous le nom de Biron au rang de comte de l'Empire et fut 
revêtu delà charge de premier - ministre en Russie. Il acheta 
en 1734 du hourgrave de Dohna la seigneurie libre de War— 

H tenberg en Silésie et reçut le 20 mars 1739 du roi de Pologne 
à Varsovie le duché de Courlande en fief après l'extinction 

i de la famille Kettler, dernière ligne des ducs de Courlande 
(4 mai 1737), ayant été élu à l'instigation de la Russie par les 

i états de Courlande. Après la mort de l'impératrice Anne (-J* 
. 28 oct. 1740) il obtint en vertu du manifeste du 17 du dit 

i mois la régence de la Russie pour Iwan III, encore mineur, 
mais il en fut destitué et banni le 29 nov. par la mère d'Iwan. 
Pierre III. le rappela de l'exil en 1762 et l'impératrice Ca- 
therine obtint en 1763 son rétablissement dans la seigneurie 
de "Wartenberg et dans le gouvernement du duché de Cour- 
lande. 



92 



II. P. Courlande. 



Louis Eniest, prince de Bransvic- Wolfenbuttel avait été élu ^ 
en 1741 duc de Courlande en remplacement de Biron sans 
pourtant parvenir à gouverner. Le prince Charles , fils d'Au- j 
guste , roi de Pologne, électeur de Saxe, fut élu en 1758. 
L'élection eut lieu le 30 octobre , l'expédition le 16 nov., 
l'investiture à Varsovie le 8 janv. 1759, mais il fut obligé 
d'abandonner la Courlande au comte Biron et il ne lui en |'o 
resta que le titre pour lui et sa descendance. 

Le duc Ernest Jean se fit prêter de nouveau (le 23 juin ni 
1763) serment de fidélité. La diète de Pologne le confirma 
dans la possession du duché et le roi Stanislas Auguste l'en j 
investit le 3 janv. 1765. 

Le 14 nov. 1769 il résigna en faveur de son fils aîné, , 
Pierre, qui acheta de la famille princière de Lobkowilz le 1 
duché de Sagan en Silésie et des héritiers du prince Picco- 
lomini en 1792 la seigneurie de Nachod en Bohème et ven- 
dit la Courlande à la JAussie le 28 mars 1795. ' 

Après sa mort (le 13 janv. 1800) sa descendance féminine | 
resta en possession de Sagan et Nachod ; mais Wartenberg , Â 
passa aux descendants de son frère Charles.] 

1) Courlande, de la maison électorale de Saxe. 1 1 

Fille du duc Charles de Saxe, mort 16 juillet 1796. (Cath.) 

Marie Christine, née 7 déc.1779, mère da roi de Sardaigue. ! J 



2)Biron-Sagan. j j 

Famille de Pierre, dernier duc de la maison de Biron, mort 

le 13 janv. 1800. (Luth.) 
Enfans du duc et de la duchesse Anne Charlotte Dorothée, 
née comtesse de Médem (morte le 20 août 1821). 

1) Catherine Fréderique Wilhelmine Bénigne, du-| 
chesse de Sagan, n. 8 févr. 1781, mariée 17 juillet i 
1819 en troisièmes noces au comte Charles Rodolphe; 
de Schoulenbourg, chamb. et lient, col. au service 
d'Autr. [Sagan.] 

2) Pauline, v. Hohenzollern - Hechingen. 

3) Jeanne Catherine, n. 24 juin 1783, mar. 18 mars 
1801 à François Pignatelli de Belmonte, duc d'Ace- 
renza. [Loebichau en Altenbourg.] 

4) Dorothée [de l'église catholique] , n. 21 août 1793, 



II. P. Courlande. — Croy. 93 

m. 22 avril 1809 à Edmond, C. de Talleyrand-Pérï- 
gord , duc de Dino , lient, gén. au serv. de France. 
{Paris, ] 



i 3) Biron- Wartenberg, 

jLigiie des princes de Biron , possesseurs de la seigneurie de 

Wartenberg en Silésie. 

, ICharles Fre'deric Guillaume, pr. de Biron, n. 13 de'c. 
„ 1811 , lient, au serv. de Prusse rég. No. 7 des ulans, 
suce, a son père le pr. Gustave Calixte (n. 29 janv. 
t I 1780) le 20 juin 1821 , marié 26 février 1833 à 
[\Agnès Julienne Henriette Ernestine, née comtesse 
. de Lippe -Biesterfeld, née 30 avril 1810. 

, j Frères et soeurs. 

1) Louise, n. 30 mars 1808, mariée 30 mai 1829 à 
Alfréd comte de Hohenthal à Kœnigsbruck , né 5 
; \ déc. 1806. 

' 2) Antoinette , n. 17 janv. 1813. 

3) Fanny Julie Thérèse , n. 1 avril 1815. 

4) Calixte Gustave Hermann, n. 3 janv. 1817. 

5) Pierre Gustave Hermann, n. 12 avril 1818. 

! Tante. 

Louise, n. 25 juill. 1791, mar. 23 avril 1816 à Joseph 
comte de Wielohursky. 

Mère. 

Louise Françoise , F. du comte Joachim de Maltzan, 
née 23 sept. 1790, mar. 8 septembre 1806, veuve le 
20 juin 1821. 

Croy. 

(Cath. — Pays-Bas et Westphalie - prussienne. — Résid. 
Duhnen.) 

[Un petit fils de Bela II, roi de Hongrie (l'Aveugle -j- H4l) 
épousa Catherine fille et héritière d'Airaines et de Croy et 
prit le nom de Croy. Il est la tige des familleä Croy , Cbi- 
may, Arschott, Röux, Havre etc. Le comte Charles de 
Croy obtint le 9 avril 1486 de l'empereur Max I. en faveur 
de son origine du sang royal Hongrois pour lui et tous les 
membres de sa famille la dignité de prince de l'Empire. 



94 



II. P. Croy. 



Philippe, comte de Croy fut élevé en 1662 au fang de 1 
prince de l'Empire. Malgré qu'il fût alors possesseur de lai 
seigneurie immédiate de Mylendonk et qu'il reçût en 1666 ! 
un décret impérial qui le créait membre du conseil des; 
princes de l'Empire il ne put pas obtenir la prérogative de 
co -état. Mylendonk fut vendu le 25 mai 1699 à la com- 
tesse douairière de Berlepsch dont la fille et héritière épousa? 
le comte Jean François Henri Charles d'Ostein ( 1732). 
Son fils Jean Frédéric comte d'Ostein obtint en 1766 ua 
vote parmi les comtes de "Westphalie. 

A la diète de l'Empire de Ratisbonne en 1594 l'empereur 
Rodolphe II. promut le Marquis d'Havre ambassadeur d'Espagne* 
à la dignité de prince de l'Empire qui appartenait à la famillo 
de Croy. L'acte du congrès de Vienne de l'an 1815 (article 
43) a soumis les possessions de la maison de Croy connue! 
»eigneuric à la couronne de Prusse.] 

I. Croy-Dulmen. 

[Dülmen.] 

Duc Alfred François, grand d'Espagne de îa 1ère cl.' J 
ne 22 déc. 1789, suce, à son père le duc Auguste] 
Philippe 19 oct. 1822, m. 21 juin 1819 à 

Eleonore Willi. Louise, u. 6 déc. 1794, F. de Constan-| 
tin Alex., pr. de Salm-Salm. 

Enfans. 

1) Pr. Léopoldine Aug. Jeanne Frauç. , n. 9 août 1821. 

2) Pr. Rodolphe Max Louis Const. , n. 13 mars 1823. 

3) Pr. Alexis Guill. Zéphirin Victor , n. 13 janv. 1825. 

4) Pr. Emma Auguste, née 26 juin 1826. 

5) Pr. George Victor, née 30 juin 1828. 

6) Pr. Anne Françoise, née 24 janvier 1831. 

7) Pr. Berthe Rosine Ferdinande, née 12 mai 1833. 

a) Frères et soeur du premier lit du père. 

1) Pr. Ferdinand, né 31 oct. 1791, gén. maj. au serv. 

du roi des Pays-Bas, marie 3 septembre 1810 à 
Constance Anne Louise, n. 9 août 1791, F. du prince 

Emmanuel de Croy - Solre. 

Enfans. 

(1) Pr. Emmanuel, n. 13 déc. 1811. 

(2) Pr. Auguste, née 7 août 1815. 

(3) Pr. Mux, né 21 janv. 1821. 

(4) Pr. Juste , né 19 févr. 1824. 



IT. P. Croy. 95 

ï) Pr. Philippe, n. 26 nov. 1801, capitaine de cav. an 
serv. de Prusse rég. IVo. 5 des uiaiis , mar. 28 juillet 
1824 à la 

Pr. Jeanne Guill. Augaste, n. 5 août 1796, fille du 
pr. Constantin de Salm- Salm. 

Enfans. 

j (1) Pr. Louise Constantine JVatalie Jeanne Auguste, 
i n. 2 juin 1825. 

(2) Pr. Leopold, ne' 5 mai 1827. 

(3) Pr. Alexandre , ne 21 août 1828. 
! (4) Pr. Stephanie , née 7 oct. 1831. 

ï) Pr. Stephanie, n. 5 juin 1805, m. 3 oct. 1825 au pr. 
: Benjamin de Rohan- Rochefort. 

b) Frère du second lit du père. 

1) Pr. Gustave (posth.), n. 12 mars 1823. 

Oncles. 

il) Pr. Emmanuel, de Croy-Solre, n. 7 juillet 1768, 
i mar. 9 avril 1788 à 

Adélaïde Louise, n. 10 juillet 1768, F. de Joseph, D. 
I de Croy - Havre'. 
{ Fille. 
P. Constance, V. ci -dessus. 

2) Pr. Charles, lieut. gcu. au serv. de Bavière, né 
31 juillet 1771. 

I 3) Pr. Gustave, né 12 sept. 1773, cardinal et arche- 
vêque de Rouen. 



II. Croy-HavrÉ. 

( à Paris. ) 

Duc Joseph, né 12 oct. 1744, grand d'Espagne de la 
1 classe. V. le 26 avril 1822 d'Adélaïde, F. d'Emma- 
nuel duc de Croy -Dülmen, né 6 déc. 1741. 

Enfans. 

1) Pr. Adélaïde; v. Croy -Dülmen. 

2) Pr. Amélie, née 13 janv. 1774, mar. 23 janv. 1790 à 
Louis, marquis de Conflans. 

3) Pr. Aimée Pauline , n. 25 sept. 1776. 



96 II. P. Czartoriskï. 

C ZAR TORISKI. 

( Cath. En Pologne. ) 
[La dignité de prince de l'Empire que cette maison avait acquis* 
au I7me siècle, lui fut confirmée en 1786 par l'empereur 
Joseph II. La ligne aînée comprend les descendants, de 
Michel George , la cadette ( dont la tige mâle s'éteignit en 
I8I0) ceux de son frère, Jean Charles. Le chef de famille de la 
branche aînée prend aussi le titre de duc de Klewan etZuckow.] 

J. Branche , Satngu9C0. 
Pr. Adam, n. 14 janv. 1770, suce, à son père le pr. 

Adam Casimir, F.-M. au service d'Autr. , 19 mars 

1823 , mar. 25 sept. 1817 à 
Anne, princesse Sapieha. 

Fils. 

Pr. Witold, n. 6 juin 1826. 

Frère et soeurs. 

1) Marianne, n. 15 mars 1768, m. 28 oct. 1784 à 
Louis, pr. de Württemberg, séparée dep. 1792. 

2) Constantin Adam Alexandre, n. 28 oct. 1773. Veuf 
16 sept. 1808 d'Angélique, F. du pr. Michel de Rad- 
zivil. [Paris]. 

Fils. 

Pr. Adam, n. . . 1802, marié au mois de décembre 
1832 à 

Auguste Louise Wilhelmine Wanda , fille de feu le 
prince Antoine Henri de Radziviil , née 29 janvier 
1813. 

3) Sophie, n. 15 oct. 1778, m. le 20 mai 1798 au comte j 
Stanislas Zamoyski. 

Mère. 

Pr. Isabelle , F. de George comte de Flemming , née i 
31 mars 1746. V. du pr. Adam (f 19 mars 1823.) 



IL Branche de Korec. 
[Du Pr. Casimir, n. 1758.] (Cracovie. ) 

Enfans du frère pr. Joseph Clément, mort 13 février 1810. 

1) Marianne Antoinette, n. 31 déc. 1777, m. au comte 
Jean Potocki. 

2) Clémentine Mar. Thér. , n. 30 sept. 1780, m. 26 juin 
1798 à Eustace , pr. Sangusko. 



II. P. Czartoriski. — Dietrichstein. 97 

3) Thérèse; v. Lubomirski. 

4) Josephine Marie, nee 14 juin 1788, m. au comte 
I Alfred Potocki. 

5) Ce'lestine , née 27 août 1790 , mariée au C. Stanislas 
Rysczewsky. 

Veuve de ce prince. 

Barbe Dorothée, n 7 fe'vr. 17Ü0, F. du pr. Antoine de 
Jablonowsky. [Rome.] 

Dietrichstein. 

(Catb. — En Bohème, Moravie, Stirie et Wurtemberg. Résid. 
Vienne.) 

fCette maison, aussi ancienne que célèbre, est originaire des ci- 
devant comtes de Zeltschad , parents des anciens ducs de Ca- 
rinthie. Les notions les plus exactes, que l'on ait, remontent 
jusqu'à Reinpert I (-f- 1004). L'empereur Max I conféra en 
1506 à Pongraz , un de ses deseendans, lacharge de grand 
échanson du duché de Carinthie et l'empereur Léopold grati- 
fia Jean Christophe 1690 de celle de grand -veneur et de grand- 
maitre de la cour en Stirie. Pongraz est la souche commune 
des deux lignes de la maison , qui fut élevée en 1514 par 
l'empereur Max I à la dignité de comte de l'empire. Son 
fils aîné François fut la tige de la ligne directe deWeichsel- 
stsedt- Rabenstein et son fils cadet Sigismond le devint de la 
ligne directe de Hollenburg -Finkenstein. La ligne spéciale 
aînée de la dernière, de Hollenbourg, s'éteignit en 1825 dans 
la descendance mâle ; la cadette ou celle de Niclasbourg de- 
scend d'Adam (-|-1590), fils cadet de Sigismond. Elle ache- 
ta en 1575 la seigneurie de Niclasbourg en Moravie (qui ap- 
partient maintenant à la maison princière de Liechtenstein.) 
Sigismond (•}- 1602), fils aîné du baron Adam, fut revêtu en 
, 1600 de la dignité de comte de l'empire; le fils cadet d'Adam, 
François, cardinal (3 mars 1598) et évêque d'Ollmutz, obtint 
le 26 mars 1622 de Ferdinand II la dignité de prince de l'em- 
pire , avec la prérogative de la conférer à un membre de sa 
famille. Il l'accorda à son neveu Max, qui fut confirmé le 
24 mars 1631 dans cette qualité par l'empereur et obtint k 
28 févr. 1654 pour sa personne voix virile dans le collège 
des princes du saint empire. L'empereur Léopold céda à son 
7 line année. K 



98 



II. F. Dietrichstein. 



fils Ferdinand Joseph en 1684 la seigneurie de Trasp en Ti- 2 
roi , qui fut érigée en comté princier souverain relevant im- 3 
médiatement de l'empire, et ensuite Ferdinand entra le 4 oct. ^ 
1686 au collège des princes à la place de sou père. 

Charles Max (né le 28 avril 1702, + 24 oct. 1784) hérita 1 
eu vertu d'un contrat, dressé par George Chrétien, comte de 
Prosk.au, son grand -père maternel, après l'extinction de la 2 
famille des comtes de Proskau le 29 juillet 1769, la seigneu- 
rie de Proskau et Czrehlitz , qui fut vendue en 1782 à la | 
Prusse , prit le nom de Proskau et réunit les armes de cette I 
famille à celles de la sienne. \ 

Charles Jean, son fils, reçut le 8 févr. 1802 après l'extinc- 
tion de la ligne mâle des comtes de Leslie en Stirie les fidéi- 
commis de cette famille , Ober-Pettau en Stirie et Neustadt 
sur la Mettau en Bohème et prit le nom et les armes de $ 
lieslie. Le prince de Dietrichstein reçut en indemnité de la 
seigneurie immédiate de Trasp , laquelle fut incorporée à la 
Suisse par l'acte de la diète de 1803, la seigneurie de l'empire 
Nen-Ravensberg en Souabe (ci-devant dépendante de St. Gall) 
qui par l'acte de la confédération du Rhin en 1806 passa sous la j 11 
souveraineté deWurtemberg et qui a été vendue plus tard à cet état, j 

Le prince François Joseph, fils du prince Charles Jean . 
succéda au comte Joseph Charles de Dietrichstein , dernier 1 
héritier maie de la ligne aînée spéciale de Hollenbourg (le 17 1 
sept. 1825) dans les fidéicommis de Sonnberg, Oberholla- 
brunn, Sitzendorf etc.] j ■ 

Pr. François Joseph, pr. de Dietrichstein à Niçois- j 
bourg, comte de Proscau et Leslie , baron de Hol- \a 
leubourg, Finkenstein et Thalberg, u. 28 avril 1767, 
cons. privé actuel et chamb. imp. roy. , suce, à sou 
père Jean Charles 25 mai 1808, m. Iii juillet 1797 à 

Alexandrine , née comtesse de Schouwàlow, d. d. p., 
n. 19 déc. 1775. 

Fil?. - . 

C. Joseph, C de Dietrichstein, Proscau et Leslie, n. 
28 mars 1798, chamb. imp. roy. , directeur gén. de la j 
société bohémienne pour l'encouragement de l'indu- 
strie , m. le 21 févr. 1821 à r 

Gabriëlle, n. comt. Wratislaw-Mitrowitz, née le2nov. i 
1804, d. d. p. 

Enfans. 

1) Thérèse, n. 15 oct. 1822. 



II. P. Dietrichstein. — Doria Pamphili Landi. 99 

2) Alexandrine, n. 28 fcvr. 1824. 

3) Gabrielle, n. 8 déc. 1825. 

4) Clotilde, n. 26 juin 1828. 

Frères. 

1) C. Jean Charles, C. de Dietrichstein-Proscau-Leslie, 
chamb. imp. roy., n. 31 mars 1772. 

2) C. Maurice Joseph Jean, C. de Dietrichstein-Pros- 
cau-Leslie, cons. prive actuel, charnb. imp. roy. et 
préfet de bibliothèque de la cour , n. 19 fe'vr. 1775, 
m. 22 sept. 1800 à 

Thérèse, n. comtesse de Gilleis, n. 16 janvier 1779 
d.d. p. 

Enfans. 

(1) C. Maurice Jean , C. de Bietrichstein-Proscau- 
Leslie, n. 4 juillet 1801, chambellan et secrétaire 
de l'ambass. imp. à Londres. 

(2) C. Julie, n. 12 août 1807, d. d. p. , mariée 18 mai 
1831 au pr. Charles d'Oettingen-YVallerstein. 

Enfans de l'oncle, le C. Frauç. de Paule Charles (y 29 nov. 
1813), et de Charlotte, née baronne de Reischach {f 12 oct. 
1782.) 

1) C. Marie Thérèse Christine, née 24 juillet 1771, 
d. d. p., m. 2 juillet 1794 à Ernest Christophe, C. 
d'Harrach, chamb. de Temp. d'Autr. 

2) C. François Joseph Stanislas Cyrile, chamb. autr., 
né 9 juillet 1774, m. 20 mai 1817 a 

Rose, F. de Joseph, C. de Wallis, n. 8 oct. 1792. 

Enfans. 

(1) C. Marie Thér. Guill., n. 28 mai 1819. 

(2) C. Antoinette Jos. Louise, n. 11 févr. 1821. 

(3) C. Thérèse Rose Françoise, n. 28 août 1823. 

Doria Pamphili Landi. 

(Cath. — Rés. Rome.) 
[Jean Antoine Doria, nommé Jeanettino Doria, — ne- 
veu du grand André Doria, seigneur d'Oveglia (né à 
Oveglia 1466, -j- 1560) — est la souche de cette famille ; on 
sait qu'il fut tué dans la conjuration de Fiesco le 2 janvier 
1547. Sou fils Jean André Doria hérita de tous les 

K 2 



100 



II. P. Doria Pamphili Landi. 



biens du grand-oncle dans la Rivière de Gênes et dans le duché 
de Melphi, au royaume de Naples , il obtint de Rodolphe II 
la souveraineté de ses fiefs dans la Rivière, nommément Ser- j 
ravola et Carosio, et fut déclaré conservateur de la répub- * 
lique de Gênes. Oveglia fut vendu à la Savoie. André son i 
fils aîné fonda la ligne des ducs de Melphi qui fleurit en- 
core, le second, Charles Doria, fonda celle des ducs de ? 
Tursis, princes d'Avello , éteinte depuis peu, et dont les i 4 
biens passèrent â la famille des princes de Colonna. 

Jean André Doria (né 1704), duc de Melphi, était! [ 
le grand-père du prince régnant actuel; et Eléonore Ca- 
raffa, fille de Fabrice Caraffa , duc d'Andria, (mar. en \ 
1743, -f* 1765) en était la grand'mère. Après l'extinction de j 
la maison de Pamphili Jean André acquit par héritage en \ 
1760 de sa grand'mère Anne Pamphili 1728) la principauté 
de Landi , les biens , les maisons de campagne et les palais \ 
de cette famille dans l'état de l'église (Palazzo e villa Pam- 
phili à Rome). Il ajouta à son nom celui de Pamphili, fut I [ 
élevé par l'empereur François I à la dignité de prince de | 
l'empire et en 1760 ses seigneuries de Torreglia et de Borgo j 
di St. Stephano , qu'il possédait avec souveraineté , furent 
érigées en principautés de l'empire. 

Le père du prince actuel Jean André Doria Pam- 
phili naquit en 1744 et -J- 1820; son épouse, Léopoldine 
Marie, fille du prince Louis Victor de Savoie et Carig- I , 
nan, née le 21 déc. 1744, se maria le 6 mai 1767 et dé- I 
céda le 18 mars 1820. Antoine Marie Doria Pamphili, son j I 
frère, cardinal - diacre , né le 28 mars 1749, f 1821 ; le se- 
cond, Joseph, cardinal- prêtre et evêque de Frascati, né 
1751, f 1816. 

François Doria, fils du grand -oncle Philippe Doria, mar- 
quis de Caravaggio (né 1710 , marié 1737 à Blanche Marie 
Sforza Visconti, marquise de Caravaggio, héritière de la fa- 
mille éteinte des Margraves de Sforza de Caravaggio) fut j 
duc d'Avello par son mariage avec Jeanne Doria et avec lui | 
s'éteignit la seconde ligne de Doria Tursis dont nous avoiw 
parlé ci-dessus.] 

Louis Jean André Doria Pamphili Landi, Prince de 
Valmontone, S. Martino etc. dans les états de l'église ; 
deTorriglia etc. dans les états du roi deSardaigne; 
de Melii etc. dans le royaume de Napîes, n, 24 oct. 



II. P. Doria. — Esterbazy de Galantha. 101 
1779, suce, à son père en 1820; veuf depuis 3 juillet 
1829 de The'rèse Orsini des ducs de Gravina de Naples. 

Enfans. 

1) André, n. 13 déc. 1810. 

2) Leopolde , nee 3 dëc. 1811 , m. le 4 mai 1829 à Si- 
gismondc Chigi de Rorae prince de Campagnano. 

3) Philippe, né 28 sept. 1813. 

4) Dominique, né 30 mai 1815. 

Frères et soeurs. 

1) Anne, n. 15 nov. 1770, veuve du marquis Jean Bap- 
tiste Serra Dominici de Gènes. 

2) George, né 17 nov. 1772, cardinal -prêtre de la s. 
église romaine. 

3) Eleonore, née ll.janv. 1774, veuve du prince Biegus 
Avalos del Vasso de Naples. 

4) Victoire, née 21 déc. 1775, veuve du marquis Ale- 
xandre Pallaviciui de Parme. 

5) Charles, né 13 avril 1781. 

6) Eugénie, née 1 juin 1786, m. 25 nov. 1801 au prince 
M. Caracciolo d'Avellino de Naples. 

ESTERHAZÏ DE GALANTHA, 

(Cath. — En Hongrie et Bavière. Rés. Eisenstadt et Vienne.) 

[Nicolas d'Estoras (cornes albensis) obtint en 1421 la seigneu- 
rie de Galantha dans le comté de Pressbourg par ordonnance 
de l'empereur Sigismond. François IV son arrière - petit -fils 
(■}" 1595) est la tige commune de la famille d'Esterbazy. Da- 
niel son fils aîné fonda la ligne aînée de Czekles , Paul fils 
de ce dernier la moyenne de Zolyom (Altsohl) et Nicolas 
la cadette de Frakno ou Forcbtenstein. 

Nicolas après avoir acbeté cette seigneurie (en 1622) fut 
élevé par Ferdinand I au rang de comte (le 10 août 1626). 
lies deux fils Paul II et François ont divisé cette ligne prin- 
cipale en deux lignes spéciales: l'aînée princière et la ca- 
dette comtale de Papa. 

Le comte Paul, Palatin de Hongrie, fut élevé par l'em- 
pereur Eéopold I le 7 déc. 1687 avec toute sa descendance 
par droit de primogéniture à la dignité de prince de l'em- 
pire et par diplôme du 11 juillet 1783 la dignité prin- 



102 II. P. Esterhazy de Galantha. — Faucigny - Lucinge. 

cière fut étendue à tous les descendants de son petit -fils 
Nicolas. 

Le prince Nicolas acheta en 1804 le comté d'Edelstetten 
qui étoit échu au prince de Ligne en dédommagement (prise 
de possession le 20 juin 1804). Il fut érigé—en 1805 en 
comté princier; mais la qualité d'état de l'empire cessa à la 
dissolution de l'empire d'Allemagne et le comté d'Edelstetten 
passa sous la souveraineté de la Bavière.] 

Nicolas , pr. d'Est. , comte princ. d'Edelstetten , C. 
hérédit. de Forchtenstein , comte supr. héréd. du 
comit. d'Oedenbourg , cons. pr. act. , chamb. , feld- 
zeugmeister et propriét. du rég. d'inf. hongrois no. 
32, cap. de ïa garde non gr. , né 12 de'c. 17b5, mar. 
15 sept. 1783 à 

Marie Joséphine Ermengilde, n. 13 avril 1768, d. d. p., 
f. de Joseph Franç. pr. de Liechtenstein. 

Enfaus. 

1) Pr. Paul Antoine, né 11 mars 1786, chambellan, 
cons. prive, et ambass. de l'Autr. à la cour de Lon- 
dres, m. 18 juin 1812 à la 

Pr. Marie Thérèse, n. 6 juillet 1794, d. d. p., f. de 
Charles Alex. pr. de la Tour et Taxis. 

Enfans. 

(1) Pr. Marie Thérèse, n. 27 mai 1813, m. 14 févr. 
1833 au comte Frédéric Chorinsky, chamb. i. r. 

(2) Pr. Thérèse, n. 12 juillet 1815. 

(3) Pr. Nicolas, n. 25 juin 1817. 

2) Pr. Léojioldine ; v. Liechtenstein. 

3) Pr. Nicolas Charles, n. 6 avril 1799. 

Soeur. 

Pr. Léopoldinc ; v. Grassalcowich. 

Belle -mère du prince. 

Marie Anne Thérèse , fille du comte Otton François 
de Hohenfeld , née 20 mai 1767, m. Ü août 1785 au 
pr. Paul Esterhazy, veuve le 22 janvier 1794. (Voyez 
Schwarzenberg.) 

Fattcigny -LlîCINGE. 

(Cath. — France.) 
[La maison de Faucigny descend en ligne directe, légitime et 



II. P. Faucigny-Lucinge. 103 

masculine d'Emerard, souverain des pays de Faucigny et de 
Valais, marquis des Alpes et vicaire de l'empereur Conrad le 
Saligne. La ligne supérieure de cette maison s'éteignit avec 
Agnès de Faucigny, fille aînée du prince Aymon II de Fau- 
cigny, surnommé le Courtois, laquelle Agnès porta dans 
la maison de Savoye les souverainetés, dont elle était l'héri- 
tière, eu épousant, en 1233, le prince Pierre, surnommé le 
Charle magne de Savoye. "La princesse Marguerite de 
Faucigny, dame de Lucinge, et fille unique du priuce Guil- 
laume II , frère aîné d'Aimon le Courtois , avait épousé , en 
1218, le prince Thomas de Savoye, de qui sont issus direc- 
tement les ducs de Savoye , devenus successivement rois de 
Chypre , de Sicile et de Sardaigne , lesquels sont encore au- 
jourd'hui souverains possesseurs de la province de Faucigny, 
portion du riche héritage de la princesse Agnès. Marguerite 
de Provence, femme du roi Saint-Louis, était la petite -fille 
de Marguerite de Faucigny , ainsi que l'impératrice Alienor, 
reine d'Angleterre, et que Béatrix de Provence, reine de Si- 
cile, les trois princesses étant provenues du mariage de Ray- 
mond comte et marquis de Provence avec Béatrix de Savoye, 
qui était la 3ème fille de Thomas comte de Savoye , duc de 
Chablais et d' Aoste , marquis d'Italie, vicaire perpétuel de 
l'empire etc., et de son épouse Marguerite de Faucigny, dame 
de Lucinge. Sa cousine Agnès, fille du prince Aymon II et 
femme du comte de Savoye Pierre le Charlemagne , laissa 
pour unique enfant Béatrix de Savoye, qui épousa en 1241 
Guignes VII, dauphin de Viennois. C'était par héritage de 
cette princesse que la souveraineté du pays de Faucigny était 
restée dans la succession des dauphins jusqu'en 1445, époque 
où le roi de France Louis XI, qui n'était encore que fils aîné 
de France, dauphin de Viennois et prince de Faucigny, céda 
tous les droits de suzeraineté, qu'il avait sur la même pro- 
vince, au duc Louis de Savoye, baron de Faucigny, pour en 
jouir ainsi que leurs ancêtres en toute souve- 
raineté. La ligne mitoyenne de cette maison est celle des 
Sires de Lucinge, issus de Rodolphe de Faucigny, Sire de 
Lucinge et surnommé l'Allemand, à cause de la faveur 
dont il jouissait à la cour de l'empereur Philippe de Souabe 
dont il était le proche parent. Le même Rodolphe était le 
second fils du prince Rodolphe de F., surnommé le Vau- 
dois, et le frère aîné d'Ardutius de F. , évêque de Genève 
et comte de Genevois, à qui l'empereur Frédéric-Barberousse 



104 II. P. Faucigny - Lucinge. 

eoncéda les droits et dignité de prince de l'empire, en 1170, 
tant pour ses héritiers naturels que pour ses suc- 
cesseurs au Siège épiscopal de Genève. A la même époque 
un oncle d'Ardutius, nommé Gérard de Faucigny, fut égale- 
ment créé prince de Lausanne (dont il était évêque) par une 
bulle du même Frédéric I , et les successeurs de ces deux 
princes en ont conservé jusqu'à nos jours les titres de princes 
évêque s de Genève et de Lausanne. Ils étaient les oncles 
paternels de Marguerite et d'Agnès de Faucigny comtesses 
de Savoye, Cette branche des Sires de Lucinge a produit 
entr autres rameaux, 1° celui des princes de Cystria, despotes 
de Corkas et ducs de Mitilliano ; 2° celui des marquis de 
Lucinge en Faucigny, comtes de Lucinge en Bresse, marquis 
et comtes de Coligny-Chatillon, aujourd'hui le seul existant; 
3° le rameau des marquis d'Aranthon en Faucigny , lequel 
avait produit pour cadets les barons d'Alex en Chablais, des 
quels étoit issu le Bienheureux Jean de Faucigny de Lucinge 
d'Aranthon d'Alex, évêque et prince de Genève en 1680. La 
ligne inférieure de la maison de Faucigny fut celle des Sires 
de Thoires et de Villars, qui devinrent souverains princes et 
comtes de Genevois par héritage de Marie de Genève, soeur 
aînée du pape Clément VII, et la dernière de sa maison. Les 
Sires de Thoires et Villars étaient en outre devenus héritiers 
et possesseurs des souverainetés de Baux, de Martignes et de 
Dombes, du duché d'Andrie, du comté de Beaufort et de ce- 
lui d'Avellino au royaume de Naples. Cette illustre branche 
de la maison de Faucigny s'est éteinte au XVème siècle, 
après avoir cédé aux ducs de Savoye l'état de Genevois dont 
la capitale est devenue la ville d'Annecy, depuis la révolte 
de celle de Genève. Indépendamment de l'origine souveraine 
incontestablement établie pour cette maison princière , ses 
chef de branches ont toujours joui de la qualité de princes 
de l'empire , ainsi qu^il appert d'un grand nombre d'investi- 
tures impériales et autres rescrits, où les empereurs les quali- 
fient leurs illustres et fidèles princes et cousins. 
La seule branche existante aujourd'hui est celle, qui pro- 
vient des marquis et comtes de Lucinge, substitué aux noms 
et armes des ducs de Coligny et Chàtillon. Fille a recueilli 
la titulature Sali que des princes de Cystria , ses agnats chefs 
de ligne , à la mort du prince Jules César , dernier titulaire, 
engagé dans les ordres sacrés et décédé en 1794, sans avoir 
été marié. 



II. P. Faucigny -Lucinge. — Fugger -Babenhausen. 105 

Le prince Ferdinand (voyez ci-dessous) a été mis en pos- 
session du titre de prince de Lucinge avec l'agrément et de 
l'aveu de S. M. le roi de Sardaigne , comme aussi mis en 
possession des honneurs du Louvre avec la qualification de 
cousin du roi par ordonnance royale et brevet de S. M. T. C. 
en dates des 27 janvier 1829 et 30 mars 1829; son épouse 
ayant été créée comtesse d'Yssoudun en Berry par lettres pa- 
tentes du roi Louis XVIII, portant concession des armes de 
France brisées d'un pairie d'or et surmontées des armoiries du 
comté d'Yssoudun, première baronnie du duché de Berry.J 

Pr. Ferdinand Victor Amédée de Faucigny, prince 
de Lucinge et de Cystria , sire de Thoires et de 
Colîgny, marquis de Lucinge en Faucigny, et de 
Coîigny-le- neuf, comte de Lucînge en Bresse et de 
Colîgny -le -vieux; né à Versailles le 8 sept 1789; 
marié le 8 oct. 1823 à la 

Pr. Charlotte Marie Àugustine comtesse d'Yssoudun. 

Enfans„ 

l) Pr. Charles Marie , IVéme du nom de Charles, né 
à Paris le 16 août 1824. 

I) Pr. Louis Charles Rodolphe, né à Paris le 24 jan- 
vier 1823. 

î) Pr. Henri Louis, né dans la Grande-Bretagne le 
26 nov. 1831. 

\) Pr. Marguerite Louise, née à Paris le 9 avril 1833. 

Frère. 

Pr. Gaspard de Faucigny, Lucinge et Coligny, comte 
de Faucigny, né le 8 janvier 1792. 

Fugger - Babenhausen. 

(Calh. ■ — En Bavière. — B.és. Babenhausen.) 
[Cette maison comtale, dont une branche est princière , tire 
son origine de Jean Fugger, heureux et industrieux tisserand 
de Graben , village située au Lechleîd dans les environs 
d'Augsbourg. Il s'établit dans cette ville à cause du com- 
merce, qu'il réunit à son métier, et y acquit le droit de cité 
par son mariage avec Claire Widolphe en 1370. Il épousa 
en secondes noces Elisabeth Gfattermann , fille d'un membre 
du Sénat, et laissa deux filles et cinq fils. Deux de cc3 



f 
/ 



106 II. P. Fugger- Babenhausen. 

derniers André et Jacques ont continué les affaires de leur 
père avec le plus heureux succès et chacun fut la tige d'une 
famille noble. 

André était la tige des Fugger du chevreuil (en 
allemand du „Reh") ainsi nommés à cause des armes que 
reçurent ses fds de l'empereur Frédéric III. Jacques était 
la tige des Fugger des Lys, ligne à présent comtale et 
princière. 

La ligne des F. du chevreuil s'éteignit en 1583, époque 
où l'autre était au plus haut période de sa gloire. Cette 
gloire fut fondée par Ulric , George et Jacques , les trois fils 
de Jacques. Us avaient non seulement étendu le commerce 
dans toutes ses branches et dans toutes les directions , mais 
ils y avaient ajouté encore l'exploitation des mines. En 1473 
Ulric F. obtint de l'empereur Frédéric le lys bleu et or pour 
lui, ses frères et toute sa déseendance. Ses fils ainsi que 
son frère Jacques, surnommé le riche, étant morts sans pos- 
térité toute la splendeur de la famille se trouva réunie dans 
George F. et ses fils Raymond et Antoine qu'il avait 
procréés avec la noble Régine Imhof et qui furent élevés le 
14 noA r . 1530 par l'empereur Charles V au rang de comtes. 
Ces derniers divisèrent la famille des comtes de F. en deux 
lignes principales : 

I) la ligne de Raymond et 

II) celle d ' A n t o i n e (proprement dite la ligne de l'empire) ; 
chacune de ces lignes se subdivisa en plusieurs rameaux qui 
portaient toutes le titre de comtes de Kirchberg et Weis s en- 
horn. 

La ligne de Raymond se divisa en deux branches, savoir: 

a) celle de Pfirt ou de Jean Jacques et 
•^b) celle de Kirchberg-Weissenhorn ou de Georges. 

La ligne d'Antoine fut divisée par les trois fils du comte 
Antoine en les branches de Marx, de Jean et de Jacques. 

Comme la branche de Pfirt (de la ligne de Raymond) se 
divisa de nouveau en trois branches, dont maintenant il n'ex- 
iste que celle de François-Bennon, les branches de Jean et 
de Jacques (de la ligne d'Antoine) en ont formé de même 
plusieurs. La branche mâle de Marx s'éteignit en 1676 dans I g 
le comte Nicolas. 

La ligne de Jean- Fugger consiste maintenant dans les 
branches 

a) de Jean-Fugger de GlÜtt ou Marx -Fugger- Oberndorf, 



II. P. Fugger- Babenhausen. 107 

b) de Jean- Fugger -Kirchheim et 

c) de Jean -Fugger -Nordendorf 

après l'extinction de la branche mâle des comtes de Jean- 
Fugger - Stettenfels ou Dietenheim - JBrandenbourg en 1820 
dans le comte Joseph Marie. 

La ligne de Jacques -Fugger , qui était divisée ci- devant 
en deux branches s'est réunie depuis 1777 et forme la ligne 
de Fugger-Babenhausen, qui fut élevée le 1 août 1803 
à la dignité de prince de l'empire et dont les seigneuries de 
Babenhausen, Boos et Kettershausen furent réunies et érigées 
en principauté de l'empire. 

Le 1 janv. 1792 la maison F. avec la branche maintenant 
princière et celle de Mickhausen (éteinte le 16 juillet 1804) 
avait 5 voix au collège des comtes de Souabe. Les comtes 
de F. - Göttersdorf ou Zinnenberg- Mickhausen et F. -Stet- 
tenfels et Dietenheim -Braudenbourg (éteinte le 23 déc. 1820) 
n'avaient que des domaines seigneuriaux. 

La branche de Fugger- Kirchheim a vendu ses possessions 
seigneuriales (sous la souveraineté de "Wurtemberg) à la fa- 
mille de Beuttner de Weyl. 

Toutes les possessions des princes de F. sont soumises de- 
puis 1806 à la souvei-aineté de la Bavière et en partie à celle 
du Wurtemberg. En Bavière ses droits seigneuriaux sont 
réglés par une ordonnance royale du 7 juin 1806. Les pos- 
sessions en W r urtemberg ne sont regardées que comme seig- 
neuriales.] 

'r. Antoinette Anselme, né 13 janv. 1800, suce, à son 
père le pr. Anselme Marie (n. 1 juillet 1766 ; veuf 
5 oct. 1814 de Marie Antotn. , F. du C. d'Everhard 
Ernest de Waldbourg de Zeil- Wurzach) le 22 uov. 
1821 ; m. 20 oct. 1825 à la 

*r. Françoise Xavière Walbourge Henriette Caroline 
Constance de Hohenlohe - Bartenstein - Jagstberg, 
n. 29 août 1807. 

Enfans. 

) Thérèse Charlotte, n. 26 août 1826. 

î) Leopold Charles Marie, n. 4 oct. 1827. 

!) Charles Louis Marie, n. 4 févr. 1829. 

Frères et soeurs. 
) C. Marie Walbourge, n. 1 sept. 1796. 
5) C. Joseph Anselme, n. 3 avril 1804. 



108 II. P. Fugger-B. — Furstenberg. 

Soeurs du père. 

1) C. Marie Euphème , n. 29 nov. 1762. V. d'Antoine ] 
Joseph Fugger, C. de Weisseiihorn, 8 févr. 1790. j 
\W eissenhorn.'] 

2) C. Marie Joséphine , v. Waldbourg - Wolfegg. 

3) C. Marie TFalbourge , v. Waldbourg -Zeil- Wur- 
zach. 

Furstenberg. 

(Cath. — En Wurtemberg, Bade, Hohemsollern et en 
Autriche.) 

[La famille de Furstenberg descend de la célèbre maison de3 I 
comtes d'Uracli et a adopté son nom depuis le milieu du 
13me siècle du château et de la petite ville de Furstenberg 
dans la forêt- noire. Après plusieurs partages Frédéric III I 
(-j- 1559), marié à la fille et héritière du comte Christophe i 
de Heiligenberg et de Werdenberg , réunit les possessions de j 
celte maison. L'un de ses fils Christophe I fut la tige de la 
ligne de Kinzingerthal, l'autre Joachim de celle de Heiligen- 
berg. Le comte Germain Egon, issu de la dernière ligne fut 
élevé avec ses frères le 12 mai 1664 à la dignité de prince 
de l'empire. La même ligne obtint le 6 sept. 1667 Voix | 
virile au conseil des princes de l'empire ; mais elle s'éteignit 
le 10 oct. 1716 dans le prince Egon François, gouverneur 
de la Saxe électorale. 

Les deux fils de Christophe II de la ligne de Kinzinger- ! 
thaï, Wratislas II et Frédéric Rodolphe fondèrent deux | 
branches directes, celle de Messkirch et celle de Stuhlingen. ! 
Wratislas II acquit par son mariage avec la fille du comte 
Rodolphe de Mösskirchen et de Gundelfingen (mort en 1627) i 
les deux seigneuries de ce nom. Son petit-fiis Frobène Fer- j 
dinand fut revêtii, le 9 nov. 1716 de la dignité de prince de i 
l'empire. La ligne de Mosskirch s'éteignit le 7 sept. 1774 
dans le prince Charles Frédéric. 

Frédéric Rodolphe, souche de la branche de Stuhlingen 
(branche cadette de la ligne principale de Kinzingerthal), ac- 
quit par son mariage avec la fille du comte Max de Pappen- 
heim et landgrave régnant de Stuhlingen le landgraviat de p 
Sluhlingen et la seigneurie de Hohenhbwen pour ses descen- 
dants, qui se divisèrent dans les deux fils du landgrave Pro- 



II. P. Furstenberg. 109 

sper Ferdinand, Joseph Guillaume et Auguste Egon, en ligne 
prhicière ou aînée et ligne des landgraves ou cadette. 

Au mois de février 1762, la dernière année de sa vie, Jo- 
seph. Guillaume obtint de l'empereur François, que le titra 
de prince, dont jouissait sa famille, serait transmissible à tous 
ses descendants. Son fils aîné Joseph Wenceslas (-{' 2 juin 
1783) fonda la branche aînée, qui s'éteignit le 17 mai 1804 
dans le prince Charles, et son fils cadet Charles Egon (-}- 11 
juillet 1787) la ligne subsidiale de Bohème. En vertu d'un 
fidéi-commis de famille, institué par l'épouse du prince Joseph 
Guillaume, née comtesse de Waldstein le 30 août 1756, le 
prince Charles Egon obtint les seigneuries ds Purglitz, Kru- 
schowitz etc. en Bohème. Ea maison de Furstenberg avait 
dans l'empire rang d'état et voix virile au conseil des prin- 
ces de l'empire et parmi les comtes de Souabe, avec la préro- 
gative d'exercer les fonctions de co - directeur dans le collège 
des dits comtes. 

Par l'acte de la confédération du Rhin elle fut subordonnés 
comme seigneurie 

1) au grand -duché de Bade â cause de la plus grancta 

partie de ses possessions en Souabe (30 milles géogr. [ | 

et 71700 habitans). 

2) au prince de Hohenzollern- Sigmaringen à 
cause de la seigneurie de Trochtelfîngen et de Jungnau 
de la partie du bailliage de Mosskirch sur la rive gauche 
du Danube (5* milles géogr. Q et 10000 habitans.) 

3) au Wurtemberg à cause de la seigneurie de Neufra &c, 
Ees rapports seigneuriaux entre les princes de Furstenberg 

öt Bade furent réglés par une convention du 24 mai 1825. 
Eouis Auguste Egon, fils cadet du Landgrave Prosper Fer- 

. dinand, tige de la ligne cadette spéciale ou des landgraves, 
conclut le 29 juillet 1755 une convention avec son frère Jo- 
seph Guillaume, tige de la ligue spéciale aînée ou princicre, 

. en vertu de laquelle il accéda aux traités de famille et ob- 
tint pour lui et sa descendance à perpétuité la seigneurie da 
Weyira en Basse-Autriche comme apanage.] 

I. Bratsche Princière, 

POSSESSIONNEE EN SoUARE. (Donauöschingen.) 

Pr, Charles Egon, n. 28 oct. 1796, général au serv 
de Bade , suce. 17 mai 1804 à Charles Joachim , F 
de son grand -oncle, m. 19 avril 1818 à 



110 II. P. Furstenberg. 

Amélie Christine Carol. , née 26 janvier 1795 , F. de 
Charles Fre'd. , grand duc de Bade , du 2 lit. 

Enfans. ■ f I 

1) Pr. Marie Elisabeth Louise Caroline Amélie Léo- 
poldine Guillemette Maximilienne, n. 15 mars 1819. » 

2) Charles Egon Leopold Marie Guillaume Maximi- 
lien, pr. héréd., n. 4 mars 1820. 

3) Pr. Marie Amélie Sophie Guill. Christine Caroline j l 
Eulalie, n. 12 févr. 1821. 

4) Pr. Maximilien Egon Chrétien Charles Jean Népo- 1 1! 
muc, n. 29 mars 1822. I 

5) Pr. Marie Henriette Eleonore Sophie Amélie Caro- 
line Léon. Franç. , n. 16 juillet 1823. , j % 

6) Pr. Emile Maximilien Frédéric Charles Egon Léo- j 
pold Guillaume Franç. , n. 12 sept. 1825. % 

7) Pr. Pauline Guill. Carol. Amélie, n. 11 juin 1829. 

Soeur. 

Pr. Marie Léopoldine, née 4 sept. 1791, épouse du pr. fi 
Charles Albert de Hohenlohe- Schillingsfürst. 



II. Branche. 

Veuve du prince Charles Joachim, fils du grand- oncle le pr. ; 
Charles Egon. 

Pr. Caroline Sophie , n. 20 aoiit 1777 , sœur du land- | 
grave Frédéric de Furstenherg - Weytra; mariée 
Il janv. 1796 , v. 17 mai 1804. 



III. Branche res Landgraves, 
possessionee en Autriche. [Vienne.] E 

Frédéric Charles Jean Nép. Egon, Landgr. ? cons. 
intime et chambellan, grand- maître des cérémonies I 
de l'empereur d'Autriche et colonel, n. 26 janv. 1774, ! 
suce, à son père le laudgr. Joachim Egon le 26 janv. 
1828, m. 25 mai 1801 à 

Thérèse, née 14 oct. 1780, F. du pr. Jean de Schwar- I 
zenberg, d.d. p. et de 1. cr. ét., grand -maîtresse de 
la reine de Hongrie, pr. imp. d'Autriche. î 

Enfans. 

1) L. Nép. Joachim Egon, n. 21 mars 1802, secrétaire 
de la régence à Prague. 

2) L. Joseph Ernest Egon, n. 22 févr. 1808, auditeur i 
de la cour de justice à Vienne. 



II. P. Furstenberg. 111 

j3) L. Charles Egon, n. 15 juin 1809, capitaine du rég. 
cTinf. no. 60. 

4) L. François Egon, n. 12 avril 1811, cap.-lieut. au 
28 reg. d'inf. Baillet de Latour. 

5) L. Frederic Egon, n. 8 oct. 1813, chanoine à 011- 
il mutz. 

fe) L. Ernest Phil. Leonh. Fred. Egon, n. 6 nov. 1816. 
7) L. Gabriêlle , n. 17 mars 1821. 

Soeurs. 

1) L. Joséphine , princesse de Liechtenstein. 

12} L. Caroline, veuve du prince Charles Joachim de 

Furstenberg (v. ci -dessus branche II.) 
3) L. Eleonore Sophie, n. 1 févr. 1779 , chanoinesse du 
I chap. de Vienne. 

[4) L. Elisabeth Marie Philippe , mariée au pr. Jean 
j Népomuc de Trauttinansdorff. 

Mère. 

Sophie Thc'rese, nc'e 9 déc. 1751, F. de Philippe 
Charles, C. d'Oettingen- Wallerstein , d. d. p. , m. 
18 août 1772 à Joachim Egon, laudgr. de Fursten- 
berg, cons. int. , chamb. et grand -maréchal de la 
cour de l'emp. d'Autr. , veuve depuis le 26 janvier 
1828 ; d. d. p. et de L cr. et. 

Veuve et enfans de l'oncle , le landgrave Frédéric Joseph, 
mort 1 juillet 1814. 
Veuve : 

Joséphine, née comtesse de Zierotin, née 12 févr. 
1771 ; d. d. p. et de 1. cr. ét. 

Enfans de ce landgrave et de Joséphine Thecla , comtesse de 
Schallenberg. 

1) L. Joseph Frédéric François de Paule, n. 4 sept. 
1777, conseiller intime et chamb actuel de S. M. 
l'empereur d'Autr., grand -maître des cuisines impé- 
riales , m. 10 mai 1804 à 

Charlotte y comtesse de Schlabrendorf , née 12 janvier 
j 1787, d. d. p. de l'impératrice d'Autriche et del. cr. ét. 

2) L. Frédérique Ladîslave Françoise, n. 27 juin 1781, 
d. d. p. et d. 1. cr. ét. , m. 16 janv. 1816 a Gustave 
prince de Hohenlohe-Langenbourg, Feld -Maréchal- 
Lieut. au serv. d'Autr., vice -gouverneur de la for- 
teresse de Mayence. 



112 II. P. Furstenberg. — Grassalcowich de Gyarak. 

Enfans de ce landgrave et de Joséphine , comtesse de Zierotin/ 
sa troisième épouse. 

3) L. Marie Philippine Neria Judithe , n. 15 janvier 
1792, m. 10 avril 1817 avec le C. Joseph de Schaff- 
gotsch^ chantb. imp. roy. 

4) L. Frédéric Michel Jean Josias , chamb. et colonel 
du 5 reg. des huss. roi de Sardaigne au serv. d'Au- 
triche, n. 29 sept. 1793. 

5) L. Jeanne Caroline, ne'e 3 nov. 1795, chanoinesse 
du chap. de Vienne. 

Ü) L. Adélaïde, n. 28 mars 1812, m. 16 juin 1830 au C. 
Jean Henri Herbersteiii, chamb. imp. roy. 

Grassalcowich de Gyarak. 

(Cath. — En Hongrie. — Résid. : Pressbourg et Vienne.) 
[C'est une des plus ' anciennes familles nobles de la Hongrie. 
Antoine Grassalcowich conseiller-intime au service de l'em- 
pereur d'Autriche, président de la chambre de Hongrie, juris- 
consulte célèbre, fut élevé à la dignité de comte en récom- 
pense des services qu'il avoit rendus à l'état et son fils An- 
toine Oj- 5 juin 1794) fut promu en Mai 1784 ainsi que tout 
fils aîné de la famille à celle de prince de l'empire.] 

Pr. Antoine, n. 12 sept. 1771. chamb. imp. roy., cous, 
intime actuel de sa M. I. R. A. et comte suprême du 
comte de Csongrad, m. 25 juillet 1793 à 

Marie Léopoldine , née 15 nov. 1776 , F. de Paul An- 
toine, pr. d'Esterhazy. 

Hatzfeld. 

(Cath. — Dans la Silésie prussienne.) 
[.Le plus ancien des ancêtres connus de cette famille e&t rumw 
mé Richard de Hatzfeld qui doit avoir assisté au tournois du 
Mersebourg en 968. Ees deux fils de Gottard - le - Ruda 
•j- 1420, Jean et Gottard, ont fondé deux lignes directes : 
I. la ligne aînée de Hatzfeld-W'ildenberg-Hesse dont 

1. la prémière spéciale aînée ou de Wildenberg -Hess« 
a' éteignit dans le baron Casimir Frédéric Charles e$ düüt 



II. P. Hatzfeld. 



113 



2) la cadette ou de Wildenberg - Hesse-Crottorf, plus tard 
nommée celle de Trachenberg-Rosenberg dont les mem- 
bres furent élevés par l'empereur Ferdinand III (le 6 
août 1641) à la dignité de comtes de l'empire avec le 
titre de comtes de Gleichen, seigneurs de Wildenberg. 

Le comte Melchior, conseiller privé et feldmaréchal 
d'Autriche, obtint de l'électorat de Mayence les fiefs, qui 
étaient tombés en dévolu des comtes de Gleichen , du 
Margrave de Brandenbourg- Ansbach la seigneurie de Ro- 
senbourg et 1641 de l'empereur Ferdinand III la seigneurie 
libre de Trachenberg , située en Silésie. 

François Philippe Adrien (f 1779) obtint en 1741 
pour la seigneurie de Trachenberg le titre de principauté 
de Prusse, pour lui et sa descendance celle de prince de 
Prusse, et de l'empereur François I la dignité de prince de 
l'empire. Cette ligne spéciale s'éteignit le 23 mai 1794 
dans François Frédéric Cajetan. Les biens allodiaux 
avec quelques seigneuries en Bohème échinent en vertu 
d'un testament aux comtes de Schoenborn, la seigneurie 
de Blankenhayn et Nieclerkrannichfeld , comme fiefs des 
comtes de Gleichen à l'électorat de Mayence, la seig- 
neurie de Posenberg à Brandenbourg- Onolzbach. Les 
autres fiefs ainsi que la principauté de Trachenberg de- 
vinrent le partage de l'autre ligne principale de Hatzfeld. 
II. La ligue cadette de Hatzfeld- Wildenberg- Wildenberg se 
divisa en trois lignes spéciales : 

1. l'aînée ou celle de Weisweiler, fondée par Jean III, 
qui reçut par son mariage avec Jeanne d'Harf en 1509 
la seigneurie de Weisweiler. Guillaume Henri obtint en 
1635 la dignité de eomte de l'empire , qui fut confirmée 
à son fils Adolphe Alexandre le 28 févr. 1698. 

2. la ligne moyenne de Merten s'éteignit dans Daniel 
de Hatzfeld en 1681. 

3. la cadette ou celle de Hatzfeld-Wjldenberg-Werther- 
Schoenstein fondée par Germain (-{- 1539), qui acquit par 
mariage avec Anne de Droste la seigneurie de Werther, 
obtint après l'extinction de la ligne de Merten la sous- 
seigneurie de Schoenstein et les seigneuries de Merten 
et d'Allner. 

Après l'extinction de la branche de Trachenberg-Ro- 
senberg (v. I. 2.) elle en partagea le3 fiefs avec la branche 
de Weisweiler (v. II. 1.) et prit possession de la prin- 
Tlme aimée, L 



114 



IL P. Hatzfeld. 



eipauté seigneuriale de Trachenberg comme Majorat le 
20 août 1802. François Louis (né le 23 nov. 1756, f 3 
févr. 1827) fat promu le 10 juillet 1803 par le roi de Prusse 
au rang de prince de sorte que comme seigneur de ma- 
jorât de Trachenberg et successeur présomtif il devait 
porter le titre de prince et les autres descendants celui 
de comte. 

La ligne spéciale de Weisweiler possède le château et le 
village de Waldrnannsholen en Wurtemberg (dont elle partage 
les revenus avec la brandie de Sclioenstein) et la terre Kal- 
kum près de Dusseldorf. En échange la branche de Sclioen- 
stein rend la moitié des revenus de Trachenberg à la branche 
de Weisweiler. 

La branche de Sclioenstein possède la part de Vorder- 
Schloss-Wildenberg, la branche de Weisweiler celle de Ober- 
Schloss -Wildenberg de la seigneurie de Wildenberg. Les 
deux branches possèdent en commun la part de Crottorf a 
cette seigneurie. 

La résidence primitive (Hatzfeld sur l'Eder) fut vendue 
en 1783 à Hesse-Darmstadt. Par l'acte du congrès de Tienne 
WiMenberg et Sclioenstein sont tombés sous la souveraineté 
de la Prusse (au district de régence de Coblence.)] 

Pr. Frederic Hermann Antoine, n. 2 oct. 1808, pos- 
sesseur de la principauté de Traclieiiberg et de la 
seigneurie de Wildenberg - Schœnstein , dynaste 

Sruss. , F. du pr. François Louis ( t à Vienne le 
févr. 1827); marié 11 juin 1831 à 
Mathilde comtesse de Reicfaenhacn-Goscbütz» 

Fille. 

Qctavie Antoine, née 13 juin 1833. 

Frères et soeurs. 

1) C. Louise, n. 21 nov. 1800, mariée 1829 au baron 
Louis de Sclireckensteiu , lient. - colonel et comman- 
dant du 10 rég. des huss. au serv. de Prusse à A- 
chersîeben. 

2) C. Hélène , n. 8 nov. 1801, mariée au mois de juillet 
1827 à Max baron de Loë, chamb. pruss. 

3) C. Sophie , n. 10 août 1805 , m. au mois d'août 1822 
au C. Edmond de Hatzfeld - Weisweiler. 

4) C. Clara , n. 6 mars 1807, mariée 8 mai 1829 au 



II. P. Hatzfeld. — Hercolani. 115 

comte de Nostitz , major - général au service de 
Prusse. 

5) C. Maximilienne Ermine , née 16 oct. 1809, épouse 
depuis le 20 jai^jper 1829 du baron Engelbert de 
Landsberg. 

6) C. Maximilien, n. 7 juin 1813. 

Fille de l'oncle le C. Clément Aug. (n. 9 juin 1743, f 16 sept. 
1794), ép. de Marie Anne, née comtesse Zierotin (née 
en 1750, m. 1775, f 3t déc. 1813.) 

TMarie Thérèse, née en 1776, était mariée 1792 à 
Joseph Franç. pr. de Salm-Reifferscheid-Dyk ; sép. 



Hercolani. 

(Cath.— En Italie. — Rés. Bologne.) 
[Pour récompenser les services distingués (me le comte Philippe 
Hercolani ainsi que ses nobles aïeux avaient rendus pendant 
plus de 600 ans à l'état, l'empereur Léopold éleva cette fa- 
mille (l6 mars 1699) au rang de prince en rendant cette 
dignité héréditaire.] 

Prince Auguste Napoleon , né le 25 novembre 1821, 
suce, à sou grand -père prince Astor (né le 11 janv. 
1779, mort le 25 mars 1828.) 

Frère. 

Pr. Alphonse Astor, n. le 25 sept. 1826. 

Mère. 

Pr. Marie Anne Alexandrine Hypolite Jouberthou de 
Vambertie, née le 4 nov. 1802, veuve du prince 
Alphonse ( né le 29 juin 1799 , mort le 17 février 
1827.) 

Oncle. 

Philippe, né le 5 oct. 1811, Iiis du pr. Astor, marie 

29 juillet 1830 à 
Louise Marie Anne Dominique Doncitilla Victorina Ga- 

spara Ignacia Francisca Palavicini , née 6 mars 

1811, F. du C. Pierre Palavicini et de la comtesse 

Marie Gradenigo. 

L 2 



116 



IL P. Hercolaui. — Hohenlohe. 



Grand' tante. 

Marie Lucrèce, née le 23 févr. 1781, mariée le 19 juin 
1801 au marquis Antaldo Antaldi de Pesaro. 



Hohenlohe. 

[La maison de Hohenlohe descend d'Evrard duc de Franconie, 
frère du roi Allemand Conrad I. Crato (897) passe pour le 
premier comte de Hohenlohe. La première des deux ancien- 
nes lignes de Hohenlohe - Brauneck et Hohenlohe - Hohenlohe 
s'éteignit en 1390 , la seconde se divisa ensuite en deux 
branches celle de Weickersheim et Schillingsfurst éteinte en 
1546 et celle de Neuenstein et Waldenbourg. La branche 
de Neuenstein s'étant aussi éteinte en 1550 la branche de 
Waldenbourg se trouve former seule la souche de la maison. 
Les trois fils du comte de Waldenbourg (+ I55l) partagerènt 
toutes les possessions. Le cadet Georges mourut sans posté- 
rité. Le comte Louis Casimir, l'aîné, qui possédait Neuen- 
stein, eut Weickersheim en partage. Schillingsfurst échut au j 
comte Evrard possesseur de Waldenbourg. Louis Casimir 
fonda la ligne de Neuenstein ou l'évangélique , Evrard celle 
de "Waldenbourg ou la catholique. 

I. La ligne principale de Neuenstein fut élevée le 4 avril I 
1765 par l'empereur François au rang de prince de l'empire 
et le territoire de Neuenstein en principauté de l'empire. ! 
Celte ligne se divisa en deux lignes spéciales dans les petit- 
fils du fondateur Louis Casimir , Kraft et Philippe Ernest 
savoir : Neuenstein-Oe h ringen, (dont la première ; 
branche Weickersheim s'éteignit déjà dans son fondateur ! 
(1756) et la seconde dans la personne du prince Louis Fré- 1 
deric Charles (26 juill. 1805) ; et Neuenstein - Langen-; 
Burg, qui a hérité des possessions de la ligne spéciale de 
Neuenstein-Oehringen. Cette dernière ligne spéciale (Neuenst.- I 
Langenburg) se divisa par les trois fils de son fondateur Albert 
Wolfgang (+1715), Chrétien Kraft (f 1743) et Frédéric Evrard 
(*}* 1737) en trois branches, savoir : 

a) celle de Langenbourg t qui possède le bailliage de 
Langenbourg , la moitié des bailliages de Kunz eis au et 
Weickersheim et une partie du comté de Gleichen, 

b) celle d'Ingelfingen (maintenant d'Oehringen) possédant 
les bailliages d'Oehringen , Langenbeutingen , Neuenstein. 



II. P. Hohenlohe. 



117 



Forchfenbßife. Niedernhall, Ingelfingen et Schrotzberg en 
Württemberg ainsi que les majorats de Schlawentschitz et 
Lassowitz dans la Haute - Silésie et celui d'Opponrg en Saxe, 

c) celle de Kirchberg, dont les possessions comprennent 
Kirchberg, Dettingen, une partie de Weickersheim et de 
Kunzelsau ainsi que du comte de Gleichen. 

II. La ligne directe de Waldenbourg se divisa en deux 
lignes spéciales par les deux fils de George Frédéric (7- 1635). 
L'aîné Chrétien (-f- 1675) fonda la ligne de Bartenstein , le cadet 
Louis Gustave (-}- 1687) celle de Schillingsfurst. L'empereur 
Charles VII accorda à celte ligne directe le 21 mai 1744 la 
dignité de prince de l'empire et l'empereur François I. ériga 
ses possessions en principauté (l7 août 1757). 

a) La ligne spéciale de Hohenlohe- Waldenbourg- Barten- 
stein se divisa dans Louis Aloys et Charles , fils du prince 
Louis Charles (-j- 14 juin 1799) en deux branches : 

1) de Hohenlohe - Bartenstein , apanagée des bailliages de 
Bartenstein , Pfedelbach , Meinhardt et Sindringen , la 
seigneurie de Groeningen ayant été vendue en 1804 au 
prince de Collorédo ; 

2) de Hoheulohe-Jagstberg, qui obtint en 1803 à titre d'in- 
demnité pour la seigneurie d'Obcrbronn dans la Basse- 
Alsace les grand-bailliages de Jagstberg, Haltenbergstetten 
et Laudenbach , le bailliage de Braunsbaeh et une partie 
de Neunkirchen. 

b) La ligne spéciale de Hohenlohe - Waldenbourg- Schil- 
lingsfurst se divise , en conséquence de la cession que le 
prince Charles (née 1776) fit le 5 avril 1807 à son frère Joseph 
(né 1787) de la seigneurie de Schillingsfurst, en deux branches: 

1) la ligne spéciale de Hohenlohe - Waldenbourg Schillings- 
furst , possédant sous la souveraineté de W urttemberg les 
bailliages de Waldenbourg , Kupferzell , Adolzfurt et 
Ohrenthal, 

2) la ligne collatérale de Schillingsfurst sous la souverai- 
neté de la Bavière. 

La maison de Hohenlohe avait 6 voix et la présidence 
dans le collège des comtes de Franconie. Par le récez de la 
diète de 1803 elle devait obtenir 3 votes virils pour Neuen- 
stein , Bartenstein et Schillingsfurst ce qui n'eut pas lieu à 
cause de la dissolution de l'empire d'Allemagne. Par l'acte 
de la confédération du Rhin (18O6) les possessions de Ho- 
henlohe (34^ milles □ et 106,000 habit.) furent la plupart 



IIS 



IL P. Hohenlohe. 



soumises à la souveraineté du Wurtemberg , les bailliages de 
Schill in gsfurst et de Kirehberg à celle de la Bavière ; Kirch- 
berg passa au Württemberg le 18 mai 1810 en vertu d'une 
convention conclue entre ce pays et la Bavière.] 



I. Branche de Neu enstein. (Luth.) 
1) Hohenlohe- Lan genbourg. 

[En Württemberg. — Bés. Langenbourg. — Possessions: 
a) une partie de la principauté de Hohenlohe, b) le comté 
de Gleichen dans le duché de Saxe - Cobourg - Gotha qu'elle 
possède indivis avec Hohenlohe - Kirchberg.] 

Pr. Ernest Chrétien Charles, ne 7 mai 1794, gen.* ' 
ma], au service d'Hannovre et de Württemberg, 
vice - président de la chambre hante du royaume de 
Württemberg-, suce, à son père le pr. Charles Louis | 
(n. 10 sept. 1762, + 4 avril 1825) -, marié 18 févr. 1828 à la M 

Pr. Anne Féodoroivna Auguste Charlotte Guillemette, | 
F. du prince Emicii Charles de Leiningen , née 7 ; 
déc. 1807. 

Enfans. 

1) Charles Louis Guillaume Leopold, pr. he're'd. , ne 
25 oct. 1829. 

2) Pr. Elise Adel. Victoire Ame'lie Auguste Louise I * 
Jeanne , née 8 nov. 1830. j 

3) Pr. Hermann Ernest François Bernard, né 31 1 3 
août 1832. 

Frères et soeurs. 

1) Pr. Constance, v. Hohenlohe - Schillingsfurst. 

2) Pr. Emilie, née 27 janv. 1793, m. 25 juin 1816 à 
Frédéric Louis C. de Castel. 

3 1 ) Pr. Louise, épouse du pr. de Hohenlohe -Ingelfin-j I 
gen, v. Hohenlohe -öehringen. 

4) Pr. Jeannette Henriette Philipp. , n. 8 nov. 1800,' 
veuve du comte Emil d' Erbach- Schömberg depuis 
le 26 mai 1829 , mariée 21 mars 1829. j 

5) Pr. Agnes, épouse du prince héréd. Constantin de 
Lœwenstein - Werthheim - Rosenberg. 

6) Pr. Gustave Henri, n. 9 octobre 1806, cap. au serv. 
d'Autr. t ! 

7) Pr. Hélène, née 22 nov. 1807, épouse du duc Eu- 
gène de Württemberg (voy. Württemberg.) 



IL P. Hohenlohe. 119 
Mère. 

Amélie Henr. Char!., n. 30 lanv. 1768, F. de Jean 
Chrétien, comte de Solms- Baruth. 

Tante. 

La duchesse douairière de Saxe - Meiningen. 

En fans de l'oncle du père , le j)r. Frédéric Ernest (n. 23 avril 
1746, f 24 oct. 1794) et de Madelaine Adrienne, F. du 
baron Onno-Zwier de Haren. 

1) Pr. Louis Chrétien Aug"., gén. -ma], au serv. de 
Wurttem'bcEg, né 23 janv. 1774. Veuf 14 oct. 1821 
de Louise, née 18 sept. 1784, F. de Chrétien Frédéric 
Charles , pr. de Hohenlohe -Kirchberg. * 

2) Pr. Charles Gustave Guill. , feldmaréchal - lieute- 
nant autr. et propr. du 17 rég. d'inf., vice - gouver- 
neur de la forteresse de Mayence, né 29 août 1777, 
m. 15 janv. 181Ci à 

Fréderique Ladîslave , née 27 juillet 1782 , F. de Fré- 
déric, landgrave de Fnrstenberg , d. d. p. 

Enfans. 

(1) Pr. Frédéric Ernest Auguste, né 7 avril 1817. 

(2) Pr. Louis Chari. Gustave, né 11 janv. 1823. 

(3) Vv. Constance Josephe Louise, née 12 nov. 1824. 

3) Pr. Philipp. Henriette Sophie, née 30 mai 1779. 

4) Pr. Charles Philippe Ernest, né 19 sept. 1781, ma- 
jor au serv. d* Au.tr. 

5) Pr. Wilhelmine Christine Henr., née 21 janvier 
1787. 



II. Hohenlohe - Oehringen (alors In gelfingen.) 

(Luth. — Au Württemberg, liés. Oebringen.) 

[Possession s : a) une partie considérable de la principauté 
de Hohenlohe, b) le majorât cle Schlawentzitz, Birava, Las- 
sowitz , Bascowitz , Saussenberg et Bytkow dans la Haute- 
Silésie et c) le majorât d'Oppourg, Colba et Positz en Saxe.] 

Pr. Frédéric Auguste Charles, né 27 nov. 1784, F. du 
pr. Frédéric Louis (-f- 15 févr. 1818) , lieut. gén. au 
serv. deWurttemberg et prés, delaprém. chambre pour 
les G années dep. 1833 iusqu à 1839, m. 28 sept. 1811 à la 

Pr. Fréder. Sophie Doroth. M. Louise, née 4 juin 
1789 , F. du duc Eu gène Fréd. Henri de Württem- 
berg. 



120 II. P. Hohenlohe. 

Enfans. 

1) Pr. Frédéric Louis Eugène Charles Adalb. Emile Aug., 
né 12 août 1812. Cap. de caval. des gardes du corps 
au serv. de Württemberg. 

2) Pr. Fred er. Alex. VVilh. Mathilde Catherine Char- 
lotte Eugénie Louise, ne'e 3 juilL 1814. 

3) Pr. Fred. Wilh. Eugène Charles Hugues , né 27 mai 
1816. 

4) Pr. Felix Eugène Guill. Louis Albert Charles , ne' 
1 mars 1818. 

Frères et soeurs. 

1) Pr. Adelaide, v. Hohenlohe- Kirchberg. 

2) Pr. Louise Soph. Amélie, née 20 août 1783, m. 26 
juin 1810 à Aubert C. d'Erbach- Fürstenau, gén. 
maj. au serv. de Württemberg. 

3) Pr. Adolphe Charles Fréd. Louis de Hohenlohe- 
Ingelfingen , né 29 janv. 1797 major au serv. de 
Prusse, 22 rég. de la landwehr. [Rés. Koscbentin. Pos- 
sessions: les ficléi - commis de Koschentin., Boronow et Lands- 
berg, ainsi que le majorât de Tworog dans la Haute Silésie], 
m. 19 avril 1819 à la 

Pr. Louise Charl. Jeanne, née 22 août 1799, F. de Char- 
les Louis, pr. de Hohenlohe- Langenbourg. 

Enfans. 

(1) Pr. Charles Adalb. Const. Henri, né 19 nov.1820. 

(2) Fr. Frédéric Guillaume Edouard Alexandre , né 
9 janv. 1826. 

(3) Pr. Kraft Fréd. Charles Auguste Edouard, né 2 
janv. 1827. 

(4) Pr. Agnès Féodore Emilie Henriette, née 27 juil- 
let 1831. 



III. Hohenlohe - Kirchberg. 

(En Württemberg. — Rés. Kirchberg.) 
Pr. Georges Louis Maurice, né 16 sept. 1786, £e'n. 

maj. au serv. de Württemberg, F. du pr. Chrétien 

Frederic Charles 18 août 1819), et de Philippine, 

Ctesse d'Isembourg, m. 9 juill. 1812 à 
Adélaïde Charl. Wilh., née 20 janv. 1787, F. de Fréd. 

Louis, pr. de Hohenlohe -lngellingen. 

Soeurs. 

l) Du premier lit du père, avec Louise Charlotte, pr. de 



II. P. Hohenlohe. 



121 



Hohenlohe -Lans;enbourg. 

1) Pr. Caroline Henriette, v. Reufs -Sclileitz. 

2) G-ermaines. 

2) Pr. Wilh. Fred. Sophie Ferdinandine , ne'e 7 nov. 
1T80. 

3) Pr. Auguste Eleonore , ne'e 21 mai 1782, m. 11 août 
1807 au C. Frédéric Reinhard de Rechteren - Lim- 
pourg. 

Enf'ans de l'oncle, le pr. Fréd. Charles Louis (-J- 12 sept. 1791). 
l) Du premier lit , avec Fréd. Charlotte , née comt. de Loe- 
w enstein - Werthheim (séparée). 

1) Charles Fréd. Louis Henri, né 2 nov. 1780, L'eut, 
.gen., commandant delà première division d'infan- 
terie au serv. de Württemberg et gouverneur de 
Stouttgart, m. 26 mai 1821 avec 

Marie, Ctesse d'Urach , née 15 déc. 1802. 

2) Du second ht, de Christiane Louise, née Ctesse do 
Solms - Laubach. 

2) Pr. Chrétien Louis Frédéric Henri, né 22 déc. 1788, 

général -major et envoyé de Württemberg à Peters- 
oürg, marié 11 février 1833 à 
Catherine Ivvanowna Comtesse Golubtzoff , née 15 mai 
1802. 

3) Pr. Sophie Amélie Caroline, née 27 janv. 1790, m. 
26 oct. 1824 au C. Auguste Frédéric de Rhode. 



II. Branche de Waldenbourg. (Cath.) 
I. Hohenlohe -Bartesstein. 

(En Württemberg. — Rés. : Bartenstein.) 

Pr. Charles Auguste Théod. , lieut. col. au s. de 
Württemberg, u. 9 juin 1788, suce, au mois de nov. 
1806 par la cession de son père, le pr. Louis Aloys 
(maréchal et pair de France, f 31 mai 1829) , dans 
les seigneuries allemandes , m. 9 sept. 1811 à la 
Pr. Le'opoldine Clotilde, née 12 sept. 1787, F. de Char* 
1 les Emmanuel, landgr. de Hesse -Roteubourg. 

Oncle et tante. 

1) Pr. Sophie Caroline Joséph. , née 13 déc. 1758. 

2) Pr. Charles, v. Hohenlohe- Jagstberg. 



112 



II. P. Hohenlohe. 



Hohenlohe - Bartenstein - Jagstberg. 

(Cath.~ — En Wurttemb. — ■- Poss. ; au lieu fie la possession 
d'outre Rhin Oherbronn depuis 1803 les ci -devant bailliages 
de Jagstberg , Haldenbergstetten , Landenbach , le bailliage 
chapitrai de Braunsbach et la part de Wurzbourg aux villages 
de Neuenkirchen et Yorbach- Zimmern-. Ecsid. Haldenberg- 
stetten.) 

Pr. Charles Joseph Ernest Justin, lient, gen. aux serv. 
de France, de Russie et de Württemberg', né 12 
déc. 1766. V. (1) 13 mai 1817 de Henriette Charlotte 
Fréd., F. de Louis Eugène, duc de Württemberg 1 , 
et (îl) 9 oct. 1823 de M. Walbourge (née 13 sept. 1794, 
F. de Leopold C. héréd. de Waldb. -Zeil- Wurzach ; 
m. 9 juill. 1820.) 

E n fans du 1 lit. 

1) Pr. Marie Fréd. Cresc. Sophie, née 20 mars 1798. 

2) Pr. Louis Aîhert Const. , né 5 juin 1802, colonel 
d'un rég. de cav. au serv. de Sardaigne. 

3) L'épouse du pr. Antoine de Fugger- Babenhausen. 

4) L'épouse du prince Constantin à Salm - il eifferscheid- 
Krautheim. 

Du 2 lit. 

5) Pr. Léopoldine M. Walb. Clot. , née 22 avril 1822. 



2. Hohenlohe - Schillin GSFURST. 

(Luth. — En Württemberg et en Bavière. — Résid. Kupfer- 
zell près d e l'ancienne résidence primitive de Wardenbourg.) 

Pr. Charles Albert, n. 29 févr. 1776, suce, à son père 
le pr. Charles Albert Chrétien 14 juin 1796, m. en 
sec. noces 20 mai 1813 à 

Marie Léopoldine, née 4 sept. 1791 , F. du pr. Charles 
de Furstenberg. 

Enfans, l) du prem. lit, de Marie Elisab. Aug., pr. d'Isem- 
bourg (f 1 avril 1803.) 

1) Pr. Caroline Fre'de'rique , née 1 févr. 1800. 

_ 2) Du second lit. 

2) Pr. Frédéric Charles Joseph , né 5 mai 1814. 

3) Pr. Cath. Willi. Marie Josephe, née 19 janv. 1817. 

4) Pr. Charles Etienne Fréd. Chrét. Egon, né 20 avr. 
1818. 

5) Fr. Egon Charles Franç. Joseph, né 4 juill. 1819. 



IX. P. Hohenlohe. — Jablonowski. 123 

Frères et soeurs. 

1) Pr. Eleonore Henriette, née 21 janv. 1786. 

2) Pr. François Joseph, né 26 nov. 1787, major au 
serv. de Bavière et pair du royaume, et depuis 1807 
possesseur de la seigneurie de Schillingsfurst , m. 30 
mars 1815 à 

Carol. Fred. Constance, ne'e 23 févr. 1792, F. du pr. 
Charles de Hohenlohe - Langenbourg. 

Enfans. 

(1) Pr. Thérèse Amélie, n. 19 avril 1816. 

(2) Pr. Vict. Maurice Charles, né 10 févr. 1818. 

(3) Pr. Louis Charles Victor , né 31 mars 1819. 

(4) Pr. Philippe Ernest , né 24 mai 1620. 

(5) Pr. Amélie Adélaïde, née 30 août 1821. 

(6) Pr. Gustave Adolphe, né 26 févr. 1823. 

(7) Pr. Constantin Victor Ernest Emile Charles Ale- 
xandre Fréd. , né 8 sept. 1828. 

(8) Elise Adélaïde Caroline Clotilde Ferdinande, née 
6 janv. 1831. 

3) Pr. Marie Gabriele , née 2 avril 1791 , m. 1819 au ba- 
ron de Brinkmann, cap. au serv. de Russie. 

4) Pr. Léon. Alexandre , né 17 août 1794, Chanoine h 
Grand -YYarasdin. 

Mère. 

Pr. Judith, née baronne de Rewîtzky, née 8 sept. 1753, 
V. du pr. Charles Albert Chrétien 14 juin 1796. 

Jablonowski. 

( Cath. — En Pologne. ) 
[Branche de la maison comtale de Zatemba, ainsi nommée du 
château de Jablonow , et qui obtint la dignité de prince de 
l'empire de l'empereur Charles VII. le 16 avril 1743.) 

Pr. Stanislas Paul, né 15 févr. 1762, F. du pr. An- 
toine Barnabe (f en 1796), et de la pr. Anne San- 
gusko, m. en 1792 à N. N., F. de N. N. Walesky, 
woiwode de Siradie. 

Enfans. 

1) Antoine, né en 1793, m. 29 sept. 1818 à la Ctesse 
Pauline Constance Mniszek; il a une lille. 

2) Stanislas , ué en 1799. 



124 II. P. Jablonowski. — Iserabourg. 

Frères^ et soeurs. — l) Germaines. 

1) Barbe Dorothée , v. Czartoriski. 

2) Thécla , nee 15 févr. 1765, V. depuis 1805 de Geor- 
ges C. Potocki. 

2) Enfans da 2 lit dai père , avec Thécla , née du Czlapie. 

1) Thérèse, née 31 janv. 1778, chanoines se à Vienne. 

2) .M a xi mi lien , ne '29 juin 1785, conseiller intime au 
service de la Russie et membre du séuat dir., m. 
6 mai 1811 à 

Thérèse , née princesse Lubomirska. 

Enfans du grand. - oncle , le pr. Demetrius. 

1) Matthias, né 16 juin 1757 , m. au mois d'oct. 1784 
à Marianne, F. du C. Scepticky, née 12 mai 1796. 

Fils de Matthias. 

Louis, né 25 août 1786, chambellan et conseiller int. de 

Pemp. d'Autr. , m. 1801 à 
Caroline , F. de François C. de Woyna , D. d. p. 

Enfans. 

(1) Charles, né 1801, chamb. imp. roy. 

(2) Félix, né 1806, chambellan et capitaine du rég. 
No. 30 au serv. d'Autriche. 

(3) Maurice, né 1808, capitaine du rég. No. 21 Alb. 
Giulay au serv. d'Autriche. 

(4) Sophie , née 1812. 

2) Charles , né 3 janv. 1768, m. en sec. noces en 1811 
à Joséphine , née Ctesse Morzkovvska. 

Enfans du 1 lit , de Thécla , Comtesse Czaka. 

(1) Charles, né 23 juin 1799. 

Du 2 lit. 

(2) Félix, né en 1812. 

(3) Caroline, née en 1816. 

I S £ M B O IT R G. 

[La première tige authentiquement connue de la maison d'Isem- 
buurg est Henri (l290). Ee château de famille d'Isenbourg 
était situé dans les environs d'Andernach. Gerlach III. et 
Bruno I, descendants de Gerlach I. (1.145) fondèrent deux 
lignes principales. Ee cadet Bruno épousa l'héritière du comté 
de Wied. Ea branche aînée de la ligne directe (c. a. d. 
d'Isenibourg- Braunsberg ou de Wied) s'éteignit en 1462 et la 



II. P. Isembourg. 125 

dynastie de Runkel , tige de la maison de Wied, obtint par 
un mariage le comté de Wied. La branche cadette (du Bas- 
Isembourg ou de Grenzau) s'éteignit le 30 mai 1664 dans la 
personne du comte Ernest , qui nomma héritier de ses biens 
allodianx Philippe d' Arenberg, comte de Beaumont. Les fiefs 
de Trêve furent confisqués au préjudice de la maison de 
Wied. 

La ligne directe aînée (de Gerlach III) se divisa en 3 
branches collatérales , dont la première (celle de Koeverei) 
s'éteignit de même que la cadette de Limbourg (1408). Louis, 
l'aîné ("j- 1360) fondateur de la moyenne, acquit en épousant 
Hedwige fille du dernier dynaste de Büdingen, la seigneurie 
immédiate de Büdingen en Wettéravie, érigée en comté en 
1442. Sa maison se divisa en celle de Büdingen et celle 
de Grenzau, dont la dernière s'éteignit. La branche de Bü- 
dingen se divisa en celle de Kelsterbach (éteinte 1601) et 
celle de Birstein, dont le fondateur Wolfgang Ernest (-f- 1633) 
réunit toutes les terres de la maison du Haut -Isembourg. 
Faute d'un droit de primogéniture (établi seulement le 25 
févr. 1712 et confirmé par l'empereur le 4 mai 1713) ses six 
fils firent de nouveaux partages. L'aîné Wolfgang Henri (-{- 
1635) devint la tige de la ligne directe d'Oifenbach - Birstein 
et le cadet Jean Ernest de celle de Büdingen. 

La ligne directe d'Oifenbach - Birstein sc divisa en deux 
lignes collatérales d'Oifenbach (éteinte dans son fondateur 
Jean Philippe 21 sept. 1718) et de Birstein. Les fils ainé de 
Guillaume Maurice (f 8 mars 1711) de Birstein, Wolfgang Er- 
nest, hérita Olfenbach, obtint le 23 mars 1743 de l'empereur Char- 
les Vît la dignité de prince de l'empire pour lui et ses descendants 
et mourut le 15 avril 1754. Son frère cadet le comte Guillaume 
Maurice (-j- 7 mars 1772) reçut Philippseich en apanage et fonda 
la ligne collatérale de P h i 1 i p p s e i c h. La ligne directe 
d'Oifenbach et Birstein avait un vote dans le collège des 
comtes de Wettéravie. Par le récez de la diète de l'empire 
de 1603 elle obtint pour le village d'Okriftel (cédé à Nassau) 
les villages de Geinsheim et de Burgel et de plus on lui. 
promit voix virile dans le collège des comtes de l'empire. 
Elle obtint la souveraineté comme membre de la confédéra- 
tion du Rhin (1806) et les comtes d'Isenbourg - Büdingen 
lui furent subordonnés tout en gardant leurs droits seigneu- 
riaux. Par l'article 52 de l'acte du congrès de Vienne la 
principauté d'Isembourg fut soumise à l'Autriche, et par le 



126 



II. P. Isemhourg. 



protocole de Paris en date du 3 nov. 1815 elle fut cédée à 
la souveraineté du grand -duché de Hesse à l'exception de 
quelques terres soumises à la Hesse électorale. Par la con- 
vention conclue entre la Prusse, l'Autriche et le grand-duché 
de Hesse le 30 juin 1816 , les rapports du prince et des 
comtes d'ïserabourg furent rétablis sur le pied de 1806. 

Jean Erneste , souche de la ligne directe d'Isembourg- Bü- 
dingen, avait 4 fils qui fondèrent 4 lignes spéciales. La ca- 
dette de Marienborn s'éteignit dans son fondateur le 17 mars 
1725 , sur quoi Marienborn échut à Meerholz. L'aîné dès 
fils, Jean Casimir {f 1693), fonda la ligne spéciale de Bü- 
dingen; Ferdinand Max (-f 1703) celle de Waechtersbach, 
George Albert (y 1724) celle de Meerholz. Ces. trois lignes 
avaient une voix commune dans le collège des comtes, de 
Wettéravie.] 

I. Isemb our G - Hirstein. 

[Evang. — Poss. Dans le grand -duché de Hesse les bailliages 
d'Olfenbach, Dreieich et 'Wenings, qui comptent environ 
19000 habit. ; dans la Hesse électorale : les bailliages de Bir- 
stein et de Selbold avec environ 10,000 ames. Bésid. Often- 
baeh et Birstein alternativement.} 

Pr. Wolf gang Ernest III., n. 25 juiH. 1798, suce, à 
son père le pr. Charles Frederic Louis Maurice 21 
mars 1820 , sous }a tutelle de sa mère jusqu'en 1823, 
m. le 30 jauv, 1821 à 

Adèle, n. le 23 mars 1795, P. de feu le C. Charles 
Chrétien Auguste Aubert d r Erbach- Fürstenau. 

Frère. 

Pr. Victor Alexandre, n. 14 sept. 1802. 

Mère. 

Pr. Charlotte Aug-. Guiil., n. 5 juin 1777, F. de Fran- 
çois C. d'Erbach; V. du pr. Charles Fréd. Louis 
Maurice 21 mars 1820. 

Oncles. 

1) Pr. Wolf gang Ernest, n. 7 oct. 1771» 

2) Pr. Victor , n. 10 sept. 1776. 

Veuve du pr. Charles Thèod. Laurent Françv (né 12 août 
1778, f 18 juill. 1823, F. du pr. Frédéric Guillaume, 
grand— oncle du père du prince régnant.) : 

Marie Madelaine , née baronne de Hcrding» 



II. P. Isembourg. — Kaunitz -Rietberg. 127 

Fille de ce prince. 

Pr. Caroline Françoise Dorothée Josephe Marie Ca- 
therine, ne'e 25 nov. 1809, épouse du comte de Buol- 
Schauenstein, envoyé extraord. de sa maj. l'empe- 
reur d'Autriche près la cour grand- ducale de Bade. 



II. Isembourg - Philippseich. 

[Posse s s-: le bailliage de Pliilippseich soumis à la souverai- 
neté de la Hesse. — Résid. Philippseich.] 

C. Henri Ferdinand, lieut. gén. au serv. de Bav. , n. 
15 oct. 1770, m. 11 mai 1791 à Amélie, F. du C. 
rég. Maurice Casimir II de Bentheim-Tecklenbourg, 
V. 6 août 1822, membre de la première chambre deä 
états du grand- duché de Hesse. 

Enfans. 

1) Georges, C. héréd. , n. 15 avril 1794, major en re- 
traite au serv. de Bavière. 

2) Charles, n. 31 mars 1796, major du 11 rég. d'inf. 
au serv. de Bavière. 

3) Louise Philippine, épouse du comte Adolphe 
d'Iscmbourg- Wsechtersbach. 

4) Frédéric, n. 15 sept. 1800, marié 30 sept. 1828 à 
Malvine , F. du prince George de Lœwenstein- 

Wertheîm -Freudenberg, née 27 déc. 1808. 

Enfans. 

(1) Amélie, née 28 juin 1830. 

(2) Henri Ferdinand, né 1-1 janvier 1832. 

5) Charlotte, n. 25 juin 1803, v. Lœwenstein - Wert- 
heim - Freudenberg. 

6) Louise , n. 22 janv. 1805. 

î) Ferdinand , n. 14 oct. 1808, lieut. en premier au 
serv. du Gr. -D. de Hesse, chev. lég. de la garde. 

Soeurs. 

1) Louise, v. Lippe - Detmold. 

2) Philippine, v. Bentheim - Tecldenbourg, 

Kaunitz-Rietberg. 

(Cath. — En Autriche et en Prusse. — Résid. Vienne.) 
[Cette maison eomtale et maintenant en partie princière a eu 
pour berceau le château fort et la petite ville de Kaunitz en 



128 II. P. Kaunitz -Rieth erg. 

Moravie (district de Brunn). Elle acquit la dignité de comte 
de l'empire en 1642 et se composait de deux lignes , celle de 
Bohème et celle de Moravie. Les descendants de la pre- 
mière portent encore le titre de comtes. Le comte Maxi- 
milien Ulrich (-\- 1746) , descendant de la ligne de Moravie, 
acquit à sa maison le comté de Rietberg par son mariage 
avec la fille de Ferdinand Maximilien comte d'Ostfrise et de 
Rietberg. La maison princière de Liechtenstein lui intenta sur 
cet héritage un procès qui fut accommodé le 28 févr. 1726 
par un accord portant que le comté de Rietberg resterait à 
]a comtesse Marie, mais qu'à l'extinction de la descendance 
mâle de la maison de Kaunitz - Rietberg celle de Liechten- 
stein lui succéderait. Le comte Venceslas Antoine , fils de 
Max. Ulrich , conseiller impérial privé , ministre des con- 
férences , chancelier de cour et d'état (-]- le 27 juin 1794) 
fut élevé le 8 avril 1764 au rang de prince de l'empire avec- 
tous ses descendants en ligne directe. Le comte Jean Adam 
de Questenberg 1752) ayant épousé une soeur de Venceslas 
Antoine testa en faveur de son fils Dominique , qui prit pour 
cette raison le titre de comte de Questenberg. 

Rietberg ayant Voix dans la curie du collège des 
comtes de Westphalie était dépendance immédiate de l'empire. 
L'acte du congrès de Vienne de 1815 la reconnut seigneurie | 
sous la souveraineté de la Prusse. Le récez de la diète de 
l'empiré de 1803 lui avait accordé voix virile dans Je collège J 
des princes de l'empire. Rietberg ou le district domanial de 
forêts: la Holte, qui en dépend, fut vendu en 1823 au pro- 
priétaire Tenge de Niederbarkhausen dans la principauté de 
Lippe, cependant le titre de possession n'a pu être rectifié à 
cause des contrariétés de la maison de Liechtenstein. Le 
procès est pendant et le prince de Kaunitz a déjà gagné en ■ 
iàeux instances. (Kluber : droit public de la confédération gerr j 
manique pag. 817). 

Outre cela la maison de Kaunitz - Rietberg possède encore 
les fidéi- commis destinés à la dotation de la dignité de j 
prince savoir : les domaines d'Austerlitz , Ungarisch - Brod, : 
Gross - Orczechau , Maehrisch - Pruss , J aro mirez , Banow, 
Bauschitz et Jacobau.^ 
Pr. Aloys, ne 20 juin 1774, pr. de Kaunitz -Rietberg, 
Cte à Questenberg (dont le dernier possess. laissa 
ce comté au père du prince 1752) , suce, à son père 
Dominique André le 24 nov. 1812, cons. privé de 



II. P. Kaunitz - Rietberg. — Khevenhuller -Metsch. 129 
l'emp. d'Autr. et son ancien ambassadeur, m. 29 
juillet 1798 à 

Françoise Xavière , n. 3 déc. 1773 , F. de Guidobald 
Ungnad C. de Weissen w olf , D. d. p. 

Filles. 

1) C. Caroline Le'op. Jeanne , n. 27 mai 1801 , marîe'e 
]e 29 août 1831 au chambellan et major- gênerai imp. 
roy. comte Antoine Gundaccar de Starhemberg. 

2) C. Léopoldine , v. Palffy d'Erdœd. 

3) C. Ferdinandine Carol. Louise, n. 20 avril 1805, 
m. 4 nov. 1822 au C. Louis Carolyi, chamb. autr. 

MTJTJ #JM\f 

Khevenhuller - Metsch. 

(Cath. — En Autriche , Bohème et Carinthie. — Bésid. La- 
dendorf et Riegersbourg en Autriche.) 

[Cette maison est originaire de Franeonie où elle a possédé le 
château de Khevenhull (entre Berking et Dietfurth). Le 
chevalier Richard Khevenhuller passa en Carinthie en 1030 
avec les comtes et dynastes de Hohenstein et y bâtit le châ- 
teau d'Eichelberg; son épouse était de la maison Schenk d'Oster- 
■wiz. Augustin Khevenhuller (-}- 1519) est la tige commune 
la plus rapprochée de tous les princes et comtes de son nom. 
Les deux Iiis formèrent deux lignes qui fleurissent encore : 
celle de Frankenbourg en Autriche sur l'Ens, fondée par 
Christophe, et celle de Hohenosterwiz en Carinthie, fondée 
par Sigismond. 

Trois frères de la branche aînée Jean , Barth élemi et Mau- 
rice Christophe, ainsi que Georges descendant de la ligne 
de Hohenosterwiz furent élevés au rang de barons de l'em- 
pire le 16 oct. 1566. Dans la première ligne Jean fut élevé 
à la dignité de comte de l'empire le 19 juill. 1590 et Bar- 
thélemi le 13 nov. 1605. Ce dernier fut revêtu (20 juin 1588) 
de la dignité de grand - écuyer pour lui et toute sa descen- 
dance. 

Ehrenreich , baron de Khevenhuller de la ligne de Hohen- 
osterwiz , arrière - petit - fils de Georges, fut élevé par 
l'empereur Leopold I. (23 juin 1673) à la dignité de prince 
autrichien et son fils Frédéric le 6 janv. 1725 à celle de 
prince du St. Empire et reçut pour sa personne le 24 oct. 1737 
voix et séance dans le collège des comtes de Souabe. Le fils du 

71me année. M 



130 



II. P. Khevenhuller- Metscli. 



dernier comte Adolphe Joseph, ayant pris en vertu d'un diplôme 
du 11 mars 1751 le nom et les armes de la famille de Metscli 
dont il avait épousé l'héritière , fut élevé le 30 dec. 1763 à 
la dignité de prince de l'empire par droit de primogéuiture 
et le 3 déc. 1775 à celle de grand -maître de la cour de 
l'arehi- duché d'Autriche sous i'Ens.] 

François Marie Jean Jos. Herrn. , prince de Kheven- 
hul 1er -Metscli et Aichelberg 1 , comte de Hoheu- 
Osterwiz et Anabuchel , baron de Landskron et 
Wernberg, seigneur de Carlsberg etc., chamb. I. R. et 
gén. maj. au serv. d'Autr. , n. 7 avril 1762, suce, à 
son frère, le ..pr. Charles 2 juin 1823. V. (I.) d'Eli- 
sabeth, née Ctesse de Kuefstein, (II.) de la Ctesse 
Marie Joséphine d' Abensberg et Traun , et (III.) 
1830 de Christine y n. Ctesse de Zichy à Vasonkeö 
(n. 30 avril 1792, mariée 15 juin 1812.) 

Enfans du 3 lit. 

1) C. Richard Marie Jean Basile, n. 23 mai 1813. 

2) C. Albic Marie Jean Charles , n. 19 nov. 1814. 

3) C. Ottomar Marie Jean Saturnin , n. 29 nov. 1819. 

4) C. Marie Hedwige Ségune , née 31 août 1823. 

Soeurs et veuve du frùre. 

1) Ctesse Marie Caroline Ferdin., n. 23 septemb. 1763, 
V. du pr. Joseph de Soresina - Vidoni. 

2) Ctesse Léopoldine , n. 22 août 1767, m. 19 avril 
1781 au pr. François Ruspoli de Cervetro, veuve de- 
puis le 8 mars 1829 ; dame du p. de S. M. l'impé- 
ratrice d'Autriche. 

3) Veuve du frère , le pr. Charles Marie (f 2 juin 
1823) : 

Thérèse, n. Ctesse de Morzin, n. 1774. 

Belle -mère, V. du pr. Sigismond. 

Pr. Marie Joséphine , F. du C. Vincent de Strassaîdo 
et de la Ctesse Amélie , n. Ctesse de Valvason , V. 
15 juin 1801 du pr. Sigismond Frédéric. 

Oncles et leurs descendants. 

1) Oncle: Cte Jean Emmanuel , chamb. et cons. privé 
1. R., n. 23 avril 1751. V. 1811 de Marie Joséphine, 
Ctesse de Mezzabarba (u. 1757, m. 1773). 

Enfans. 

(1) C. Marie Léopoldine , n. 6 juin 1776, m. 1794 au 
marquis d'Adda, chamb. et cous. int. au serv. 



II. P. Khevenliuller- Metsch. — Kinsky. 131 

d'Autr. , viseprésid. du gouv. de Milan , D. d. p. 
(2) C. Marie, n. 11 mars 1778, épouse du duc de 
Visconti , D. d. p* 

2) Enfans de l'oncle, le C. Jean Joseph (j- 21 fe'vr. 
1792) et de Marie Jose'phine n. Ctesse de Schratten- 
bach, remariée au pr. de Collorédo (f 1806). 

(1) C. Joseph, n. 19 nov. 1776, chamb. I. R., posses- 
seur de la seigneurie d'Osterwiz dans la Ga- 
rinthie et de Pellendorf dans la Basse- Autriche. 

(2) C. Vincent , n. 6 août 1780 , chamb. I. R. , m. 6 
avril 1809 à 

Marie, n. Ctesse de Seldern, n. 26 nov. 1792, D. de 
cour auprès de Marie Anne archiduch. d'Autriche. 

Enfans. 

[1] C Caroline, n. 8 juill. 1810, mariée le 3 mars 
1832 au cap. de cav. et chef d'escadron (rég. 
chev. lég. No. 3) comte Adam Emmanuel de 
Waldstein - Wartenberg. 

[2] G. Marie, née 18 sept. 1815. 

(3) 0. François, n. 3 oct. 1783, chamb. I. R., major- 
général et brigadier. 

3) Enfans de l'oncle le Cte François Antoine (f 23 
déc. 1797) et de Marie Thérèse (F. du C. Adam de 
Rothal, f 9 août 1777). 

(1) T euve da Cte Jean Joseph (n. 9 avril 1765) : Ma- 
rie Joséphine, F.. du C. Raimond de Saurau (il. 
22 juill. 1777) , remariée au baron de Mandel et 
veuve depuis 1828. 

(2) C. Marie Anne Joséphine, v. Liechtenstein. 

(3) G. Marie Françoise n. 4 oct. 1772. 

K I N S K Y.. 

(Càth. — En Bohème. — Résid. Prague.) 
[Maison des plus anciennes et des plus considérées du royaume 
de Bohème et qu'on croit descendue de la même souche que 
les seigneurs de Tettau. Au commencement du 17e siècle 
elle obtint la dignité héréditaire de grand -maître de la cour 
du royaume de Bohème et Guillaume (f 1634) fut élevé au 
rang de comte de l'empire. L/e comte Venceslas Norbert 
Octavien conseiller privé impérial et (1703). grand - chanr- 



132 II. F. Kinsky. 

celier de Bohème (f 1719) est la souche commune des deux 
lignes qui fleurissent encore aujourd'hui. Son fils aîné Fer- 
dinand fonda la ligne aînée de Chlumetz et Tettau , qui 
possède le majorât et la dignité de grand -maître de la cour, 
et le cadet , Joseph , la ligne princière. Etienne Guillaume, 
conseiller privé impérial, fut élevé le 3 févr. 1747 à la dignité 
de prince du St. Empire pour lui et chaque premier né de 
ses descendants mâles , reversible à la postérité de son demi- 
frère Philippe Joseph en cas d'extinction de sa propre de- 
scendance. Etienne Guillaume mourut le 12 mars 1749 et 
son fils unique François Joseph le 23 sept. 1752 , sur quoi 
François Ulrich, fils du comte Philippe Joseph, lui succéda 
dans la dignité de prince et les majorats qui en dépendent.] 

Pr. Rodolphe , n. 30 mars 1802 , chamb. autr. et con- 
seiller aulique de la chancellerie de cour réunie, 
suce, à son père 3 nov. 1812, déclaré majeur 6 déc. 
1823 , m. 12 mai 1825 à la 

Pr. Wilhelmine , n. 20 juill. 1804, F. du C. Jérôme 
de Collorédo -Mannsfeld , D. d. p. 

Filles. 

(1) Pr. Marie Caroline , n. 8 mars 1826. 

(2) Pr. Elisabeth, n. 29 mars 1831. 

(3) Pr. Marie , née 22 sept. 1832. 

Frère. 

Gte Joseph, n. 25 oct. 1806, possesseur de Kosteletz 
en Bohème 9 chamb. imp. roy. et cap. de cav. des 
cuir, de l'empereur No 1, déclaré majeur 20 oct. 
1827 , marié 10 nov. 1828 avec 

Marie 9 née comtesse Czernin de Chudenitz , n. 12 
août 1806, D, d. 1. cr. ét. 

Enfants, 

1) C. Rodolphe , né 14 août 1829. 

2) C. Caroline, née 30 nov. 1830. 

Mère. 

Marie Caroline, F. du baron François Georges de 
Kerpen, n. 4 mars 1782, dame de 1. cr. ét. et D. d. p., 
première grand'raaîtresse de l'archiduchesse Sophie; 
V. du pr. Ferdinand 3 nov. 1812. 

Oncle et tantes. 

1) C. Marie Sidonie , v. Lobkowitz , 2 branche. 

2) C. Marie Rose , n. 23 mai 1780, D. d. 1. cr. et. et 
D. d. p., m. 8 juin 1801 à François Antoine, C. de 



II. P. Kinsky. — Kohary. 133 

Kollowrat -Licbsteinsky, ministre d'état et de con- 
férence , n. 31 janv. 1778. 

3) Veuve du comte François de Paule Joseph (n. 22 
mars 1781, f 17 nov. 1823): 

Thérèse, n. Ctesse de Wrbna et Freudenthal , n. 13 
sept. 1789, D. d. 1. er. et. et D. d. p., m. 19 avril 
1808. 

Enfans (les comtes Hodolphe et Eugène sous la tutelle de la 
mère et du grand- oncle le Cte Eugène de Wrbna- Freuden- 
thal — Vienne.) 

(1) Marie Anne, n. 19 juin 1809. Epouse du prince 
Guillaume de Solms -Braunfels. 

(2) Dominique , n. 6 août 1810. 

(3) Françoise de Paula , n. 8 août 1813 5 épouse du 
pr. he'réd. Aloys de Liechtenstein. 

(4) Rodolphe, ne' 4 juin 1815. 

(5) Eugène , né 19 nov. 1818. 



K O H A R Y. 

(Catli. — Hongrie et Autriche. — Résid. Vienne.) 
[Ancienne maison de comtes et de Magnats en Hongrie , élevée 
le 15 nov. 1815 par l'empereur d'Autriche au rang de prince, 
dont la descendance masculine s'éteignit dans la personne du 
prince François.] 

Veuve 

du pr. François Joseph, C. de Murany, seigneur de 
Balogvar, Rimossetsch, Derentschin, Fulek, Kets- 
kemet en Hongrie et de Walterskirchen , Ebenthal, 
et Durenkrout en Autriche, n. 7 sept. 1766 , chance- 
lier de la cour en Hongrie , cons. int. act. , chamb. 
et premier grandmaitre , f 27 juin 1826: 

Marie Antoinette, F. de Georges Chrétien, C. de 
Waldstein -Wartemb erg, n. 31 mars 1771, ni. 13févr. 
1792, D.d. p. 

Fille. 

Antoinette, v. Saxe - Cohourg- Gotha. 



134 II. P. Lamberg. 

L A M B E R G. 

(Cath. — En Autriche. — Résid. Linz.) 
[La famille des seigneurs de Lamberg était auparavant posses- 
sionnée en Autriche. Guillaume II. se retira en Carniole et 
y acquit beaucoup de terres par son mariage avec la fillo 
unique et héritière de Nicolas de Poettwein ; c'est pourquoi 

11 en réunit les armes à celles de sa famille. Ses fils Bal- 
thasar, Georges et Jacques fondèrent trois lignes principales 
dont la dernière est éteinte. 

A. Balthasar fonda la ligne directe aînée. Son petit - fils 
Gaspard III. fut nommé baron ainsi que ses frères le 12 jan- 
vier 1554 et obtint pour lui et ses descendants la dignité de 
grand -ecuyer de Carniole et de Windisch - Mark. Trois des 

12 fils de son fils Sigismond divisèrent la famille en trois 
lignes qui fleurissent encore. 

a) Raymond fonda la branche aînée à Greiffenfels ; 

b) Georges Sigismond la moyenne, qui se subdivisa 
par ses deux fils en deux branches : 

1) Jean Maximilien fut la tige de la branche prin- 
cier e. 

2) Jean Guillaume de celle d'Amerang ou de Ba- 
vière. 

c) Jean Albert fonda la branche cadette^ qui se divisa 
par ses deux fils en deux branches : 

1) celle de Sprinzenstein, fondée par Jos. François et 

2) celle de Stockera par Jean Albert. 

B. La ligne principale moyenne de Georges (de Car- 
niole) fut divisée par les deux fils en 

a) celle de Stein - ou Guttenberg fondée par Georges et 

b) celle de Sauenstein - Neutrabourg par Jean. 

Il n'est question ici que de la fondation de la ligne prin- 
cière (A. a, 2,). Jean Maximilien, grand - maître de la cour 
de l'empereur Léopold I. et en 1644 ambassadeur plénipo- 
tentiaire à la conclusion du traité de paix d'Osnabruck, fut 
élevé le 10 nov. 1667 un rang de comte de l'empire. Deux 
de ses fils François Joseph et Gaspard Frédéric fondèrent 
deux lignes collatérales. Léopold Mathieu, fils du comte 
François Joseph obtint la dignité de grand -veneur en Au- 
triche sur l'Eus et le 1 mai 1707 celle de prince du St. 
Empire pour l'aîné de la famille et revei^sible en cas d'ex- 
tinction de sa descendance mâle à toute la postérité masculine 



II. P. Lamberg. — La-Trémouille. 135 

de Jean Maximilien (v. plus baut). Ayant été investi (lO 
mai 1709) du Laudgraviat de Lenebtenberg avec voix et 
séance à la diète (7 août) pendant que l'électeur de Bavière 
était au ban de l'empire, il fut obligé de le lui rendre eu 
vertu du traité de ïlastadt (ô mars 1714). La descendance 
de François Josepb s'éteignit dans son petit -fils Jean Frédé- 
ric le 15 dec. 1797; c'est pourquoi la dignité de prince de 
l'empire passa à la ligne du comte Gaspard Frédéric] 

Pr. Gustave Joachim, né 21 déc. 1812, grand- chamb. 
hértd. et grand- veneur he'red. dans l'archiduche 
d'Autr. au delà d'Eus, gr. ccuyer he'réd. en Ca- 
riïitJiîe etc. , grand d'Esp. de ia I cl. , magnat de 
Hongrie, baron d'Orttenegg et d' Ottenstein sur Sto- 
ckern et Amerang etc., suce, à son père le pr. Char- 
les Eugène le 11 mai 1831. 

Frère. 

Emile Antoine, n. 26 mars 1816. 

Tante. 

C. Marie Joséphine , n. 11 juin 1766. V. 18 mai 1802 
de François Xavier, baron dè Hoffinuhîen, chamb. 
du roi de Bavière. 

La - Trémotjille. 

(Catb. — Fn France.) 
[La maison prîneière de La -Trimouille ou de la Trémoille 
doit son origine aux comtes souverains de Poitou. Au com- 
mencement du llème siècle Fierre de Poitou, d'une ligne 
cadette, ayant eu pour apanage la seigneurie de Latrimouille, 
il prit le nom de cette possession. Gui VI, qui vivait vers 
la fin du quatorzième siècle, était le premier grand- cham- 
bellan héréditaire de Bourgogne; son petit- fils, Louis I, eut 
par son mariage avec Marguerite d'Amboise, le comté de 
Thouars et la principauté de Talmond ; son arrière-petit-fils 
François , prince de Talmond , se maria en 1521 à Anne de 
Laval, fille du comte Gui XVI de Laval et de Charlotte 
d'Aragon, princesse de Tarente. D'après les droits de 
succession existants alors à Naples , les descendants de cette 
dernière, fille du dernier roi de Naples de la famille arago- 
naise , Frédéric d'Aragon , qui fut dépouillé de la couronne 
en 1501 par Ferdinand le Catholique, auroient du succéder 



136 II. P. La Trémouîlle. — - Leiningen. 

au trône de ce royaume, et la maison de La - Trémouîlle 
ayant plusieurs fois vainement tâché de faire valoir ses ré- 
clamations , elle protesta formellement pour conserver ses 
droits. Depuis cette époque le fils aîné de cette famille, 
laquelle s'estime égale aux autres maisons souveraines , porte 
le titre de prince de Tarente. 

De 3 lignes que fondèrent 3 fils du prince François de 
Laval, la moyenne (le Marquis de Ronan et le comte d'CX'onne) 
s'éteignit en 1708; la cadette (les barons, puis ducs do 
Noirmoutier) en 1733 ; la ligne aînée de Tliouars , fondée 
par Louis III, fleurit encore. Elle se composait en dernier 
lieu des deux maisons de Latrimouille-Tarentc et 
Latrimouille-Talmond, dont la dernière > éteignis 
en 1815.] 

Charles Bretagne Marie Joseph , pr. et duc de La- 
Trëmouille et de Tliouars, pair de France, pr. de 
Tarent etc., Meut. - gén. au service de France et de 
Bade, V. (I) 4 juillet 1814 de Louise Emanuclle , F. 
du duc de Chatillon et (II) le 10 janv. 1829 de Marie 
Virginie comtesse de St. - Didier ; remarié (III) le 
14 septembre 1830 à 

Joséphine Eugénie Valentine comtesse de Serrant- 
Walsch , née le 7 mars 1810. 

Enfans. 

1) Pr. Charlotte Antoine Amélie Zephirine, née 8 oct. 
1825. 

2) Pr. Eleonore Louise Henriette Joséphine Caroline, 
née 17 janv. 182T. 

Frère. 

Pr. Louis Stanislas Koska, né 11 iuill. 1768, m. 1 avril 
1802 à 

Pr. Geneviève Adélaïde , ctesse de Langeron, V. du 
pr. de St. -Maurice, n. 1 juill. 1767. 

Leiningen. (Linange). 

(Luth. — En Bavière et en Bade. — Résid. Amorbach.) 
[L'origine de la maison des comtes de Linange (qui se nom- 
ment „ Leiningen <c en allemand) remonte aux tems les plus 
reculés. La tige maie de la première génération s'éteignit 
l'an 1220 dans la personne du comte Frédéric I. 



IL P. Leinîhgen.' 137 

Luccarde, soeur do Frédéric, était mariée à Simon II., comte 
de Saarbruek. Simon III, son fils aîné, a perpétué la tige 
des comtes de Saarbruek , qui s'éteignit en 1380 ; Frédéric 
le cadet de ses fils, qui se nommait Hardenbourg, du château 
de ce nom , qu'il avoit bâti, succéda en 11220 à son oncle 
maternel dans les possessions des comtes de Linange. Il 
prit le nom de comte de Linange et fut la souche de la 
maison nouvelle de Linange ou de Linange -Hardenbourg. 
Simon , son fils aîné, épousa en 1223 Gertrude, fille du der- 
nier comte de Dachsbourg , dont le comté échut à l'evèque de 
Strasbourg, qui en était seigneur suzerain. Celui-ci investit 
de nouveau du château de Dachsbourg (situé entre Pfalzbourg 
et Saverne et détruit en 1678) le comte Simon de Linange 
en 1228. Quelques dépendances du château passèrent à Lé- 
baud, seigneur de Bafrimont. 

Les deux fils de Frédéric IV. (Frédéric V. et Joftroi) par- 
tagèrent les possessions en 1317 et 1318 et formèrent deux 
lignes. Le comte Frédéric V. épousa Marie de Blois , veu- 
ve du duc de Lorraine , nièce de Philippe , roi de France. 
Hesso, son arrière-petit-fils, fut confirmé par l'empereur Fré- 
déric III. en 1444 dans la possession de l'ancien Landgra- 
viat de Linange , qui fut érigé en Landgraviat princier. 

Après la mort de Hesso, le dernier de su ligne (l49"), sa 
soeur, veuve du comte Renard IV. de Westèrbourg , sou- 
tenue par Frédéric le Victorieux , comte Palatin et électeur, 
s'empara de la plupart de ses possessions et en prenant pour 
elle et ses descendants le titre de comtes de Linange elle 
devint la souche d'une nouvelle famille de ce nom , qui se 
nomme maintenant Linange- Westèrbourg. Le titre de land- 
grave s'éteignit dans Hesso , ainsi que celui de Landgraviat 
princier, qui avait été accordé à ce pays. 

Depuis l'an 1467 deux familles portent le nom de Linango : 

I. Linange, qui tire son origine de Luccarde de Li- 
nange et du comte de Saarbruek. 

II. Linange -We st erb our g, originaire de Mar- 
guerite , soeur du comte Hesso de Linange et du 
comte Renard IV. de W esterbourg. 

Linange. 

Joffroi , fils cadet de Frédéric IV. est la souche de cette 
ligne qui, après avoir acquis par la mort de Hesso,-"le comtti 
de Dachsbourg prit le nom de Linange -Dachsbourg. — Les 



138 II. P. Leiningen. 

deux fils d'Emich IX. (-{- 1541) partagèrent les possessions 
de leur père et formèrent deux lignes. 

a. Linange-Dachsbourg-Hardenbourg. 

b. Linange - Dacbsbourg - Heideslieim -Falken- 
bourg. 

1. La ligne spéciale ci- devant Dachsbourg-Hardenbourg, 
maintenant la 

maison princière de Linange 
obtint le 3 juill. 1779 la dignité de prince du St. Empire. 
Elle perdit par la paix de Luneville ses possessions situées 
sur la rive gauche du Rhin , la principauté de Linange re- 
levant immédiatement de l'empire , le comté de Dachsbourg 
et la seigneurie de "Weihersheim. 

En vertu du traité général de l'empire du 23 févr. 1803 
elle reçut en dédommagement les bailliages pris en posses- 
sion le 2 dec. 1802 et ci -devant appartenants à Mayence 
de Miltenberg, Buchen, Seligenstadt, Amorbuch , (qui fut 
chargé d'une rente de 32000 fi. payables à Salm - RehTer- 
scheid - Bedbur) et de -Bischofsheim , ainsi que les bailliages 
de Hardheim, Lauda, Ripperg, Grunsfeld et de Gerlachsheim 
(les deux derniers furent cédés avec quelques autres endroits 
pour l'amortissement de la rente dont on avait chargé Amor— 
bach) ; et le prince, qui avait été ci-devant seulement membre 
du collège des comtes de Wettéravie , obtint voix et séance 
dans celui des princes de l'empire. L'acte de la confédéra- 
tion du Rbin de l'an 1806 et quelques traités suivants en gé- 
néral , le traité de Napoléon et du grand-duché de Hesse du 
7 sept. 1810 , le traité de Bade et de la Hesse du 8 sept. 
1810, le traité entre la Prusse et l'Autriche et entre le 
grand -duché de Hesse du 30 juin 1806 et le récez général 
de la commission territoriale de Francfort du 20 juill. 1819 
ont soumis la plupart des possessions (à peu près 30 milles 
géogr. Q avec 73000 hab.) à la souveraineté de Bade, une 
autre partie (15000 hab. avec le chef-lieu Amorbach) sous 
celle de la Bavière et enfin la juridiction' civile^ d'Hesselbach 
et la jurisdiction criminelle et forestière d'Hesselbach, Gam- 
melsbach , Kailbach , Hebstal et Untersensbach sous celle du 
grand-duché de Hesse. 

2. La ligne comtale cadette d' H e i des heim -Fa lken- 
bourg se divisa dans les 3 fils d'Emich XII. en trois bran- 
ches : 



II. P. Leiningen. 139 

a. Linange - Falkenbourg à Heidesheim, 
fondée par George Guillaume, éteinte en 1766 dans 
Chrétien Charles Renard. 

b. Lin ange à Dachsbourg, fondée par Emich 
Chrétien, éteinte 1709. 

c. Linange à Guntersblum, fondée par Jean Louis 

(■{- 2 mars 1687.) Jean Louis se fiança le 20 août 
1664 à la fille de Guillaume Wierich de Daun, 
comte de Falkenstein etc. , mais le mariage n'ayant 
pas été béni par l'Eglise, la maison de Linange re- 
fusa de reconnaître pour légitime Jean Louis le ca- 
det, issu de ce mariage lequel fut même exclus de 
la succession, mais il fut reconnu pour descendance 
légitime avec tous ses descendans par une décision 
du conseil aulique de l'empire du 15 févr. 1782. 
Jean Louis, l'aîné, eut d'un second lit un fils, Emich 
Léopold , qui lui succéda à Guntersblum. Cette ligne s'é- 
teignit le 22 sept. 1774 dans Frédéric Théodor Louis fils de 
ce dernier , qui avoit hérité de la ligne de Heidesheim (a). 
La ligne princière s'empara de sa part du comté de Linange 
et Dachsbourg, mais elle s'accommoda avec les petits fils de 
Jean Louis le Jeune de sorte que ces derniers obtinrent les 
bailliages de Guntersblum et Heidesheim : Guillaume Charles 
(f 27 janv. 1809) obtint Guntersblum, Venceslas Joseph (-J- 
22 juill. 1795) Heidesheim. Ayant perdu ces possessions 
par la paix de .Lune ville chacune de ces deux lignes collatérales 
reçurent à titre d'indemnité une rente de 3000 fl. provenant 
de l'octroi de la navigation du Rhin, mais ensuite 

1. Linange Guntersblum reçut Billigheim et 

2. Linange H e i d e s h e i m Neudenau, 
sommelleries appartenants autrefois à l'Electorat de Mayence. 
Elles sont soumises comme terres seigneuriales à Bade et les 
rapports en furent réglés pour Billigheim le 18 et pour Neu- 
denau le 23 déc. 1825. 

La géographie de Demi an , touchant le grand-duché de 
Bade (1820) donne à leurs possessions réunies 1x^ 8 q m. Q 
et 3829 habit. Avant la dissolution de l'empire d'Allemagne, 
chacune avait une voix dans le collège des comtes de Wet- 
téravie.] 

Pr. Charles Frederic Guillaume Emich, n. 12 sept. 
1804, suce, à son père le pr. Emich Charles le 4 jnill. 
1814, décl. majeur 12 sept. 1823; marie 13 févr. 1829 à 



140 II. P. Leiningen. — Leuchtenberg. 

Marie , née comtesse de Klebjelsberg, née 27 mars 1806. 

Fils. 

1) Pr. Ernest Leopold Victor Charles Auguste Joseph 
Emich, né 9 nov. 1830. 

2) Pr. Edouard Frédéric Maximilien Jean , né 5 jan- 
vier 1833. 

Mère. 

Pr. Marie Louise Victoire , F. de François , duc de 
Saxe- Cobourg , n. IT août 1786, m. 21 déc. 1803 au 
pr. Emich Charles, V. 4 juill. 1814 *, rem. à Edouard, 
pr. de la Grande-Bretagne et duc de Kent, V. de- 
puis le 23 janv. 1820. (Palais Kensington auprès de 
Londres.) 

Soeur. 

Pr. Anne Féodorowne , n. 7 déc 1807 , épouse da pr. 
Ernest de Hohenlohe -Langenbourg. 

Leuchteneehg. 

(Cath. — En Bavière.) 
[Eugène Rose de Beauharnais, issu d'une famille aussi noble 
qu'ancienne de la province de Berry en France, dont lea 
documents remontent jusqu'en 1383 , beau-fils et en même 
tems fils adoptif de Napoléon Bonaparte, ensuite vice -roi 
d'Italie, prince de Venise et grand-duc-héréditaire de Franc- 
fort, obtint sous le titre d'Altesse royale en 1817 de Maxi- 
milien Joseph roi de Bavière, son beau-père, par vente la 
partie inférieure du cidevant Eveclié d'Eichstaedt comme 
principauté médiate. 

Par l'article 8 du traité de Paris du 11 avr. 1814 on pro- 
mit au prince Eugène, vice-roi d'Italie un établissement con- 
venable hors de France. Cette promesse fut confirmée par 
le traité entre 1'Autricbe et la Bavière du 23 avril 1815, 
signé par les plénipotentiaires de Prusse et de Russie avec le 
concours de l'Angleterre. Les hautes puissances alliées — dit 
ce traité — s'obligent à lui procurer un établissement quand les 
circonstances du tems n'y mettront plus d'empêchement. Il 
doit recouvrir et maintenir l'usage libre et la pleine jouis- 
sance de ses dotations ainsi que de ses biens privés meuble3 
et immeubles dans tous pays, qui faisaient partie du royaume 
d'Italie. Le roi de Bavière lui assignera pour résidence le 



II. P. Leuchtenberg\ 141 

cha€eau de Barreuth avec toutes ses appartenances. Par l'ar- 
ticle 193 de l'acte du congrès de Vienne le Pape fut obligé 
de lui laisser les dotations immobilières, que Napoléon lui 
avait accordées dans les légations et dont les revenus étaient 
taxés à une valeur annuelle de 800,000 fr. En outre le roi 
de Naples s'obligea de lui céder un territoire de 50,000 lia- 
bit, pour lui former un établissement. 

Au mois de mai 1816 le prince Eugène conclut avec le 
Pape un traité en vertu duquel il obtint les terres situées 
dans les légations comme fiefs pour un relief de 150,000 
scudi et pour un cens foncier de 20,000 fr. par an. Il fut 
stipulé que ces possessions seraient transmissibles par héritage 
à toute la descendance masculine et féminine du prince et 
que ni lui ni ses descendans ne pourraient en vendre plus do 
ïa huitième partie» 

Par un traité conclu avec l'entremise de l'Angleterre Na- 
ples s'obligea de payer au lieu des terres promises cinq mil- 
lions de francs au roi de Bavière pour que celui-ci cédât un 
district convenable. Le roi de Naples en avertit le 9 sept. 
1S17 l'Autriche, la Russie et la Prusse, qui avaient fait la 
proposition de cet arrangement. L'Autriche acheta du prince 
Eugène ses possessions en Lombardie on dit pour 7 millions 
de francs» 

La Bavière forma, en échange des cinq millions de francs 
payés par le royaume de Naples, les possessions accordées 
au pi'ince. Elle le nomma en 1817 duc de Leuchtenberg et 
prince d'Eichstaedt avec le titre ,, d'Altesse royale" pour lui 
et ses successeurs par droit de primogéniture. Les autres 
descendans obtinrent le titre de princes et de princesses de 
Leuchtenberg et d'Eichstaedt avec le titre ,, d'Altesse sérénis— 
aime." La maison ducale de Leuchtenberg doit être regardée 
comme la première maison princière du royaume de Bavière 
et les membres de sa famille ont rang immédiatement après 
les princes et les princesses de la famille royale. La maison 
possède sous la souveraineté de la Bavière comme seigneurie 
,et fidéi-commis inaliénable qui doit être hérité en ligne di- 
recte par droit de primogéniture , un district de 24000 habit, 
et un revenu de 110,000 fl. Il est composé du territoire de 
la juridiction 

I, d'Eichstaedt avec la ville de ce nom à l'exception 
des districts d'Irgertsheim , Buxheim , Eitemsheim, 
Hitzhofen et de Wettstaedt 



142 II. P. Leuchtenberg." 

II. de celui de Kipfenberg, à l'exception des districts 
de Paulushofen et de Doerndorf ainsi que du district j 
oriental d'Irfersdorf, 

III. des districts de Haunstetten et Kirchenhausen du ! I 
territoire de la juridiction de Beilengries. 

Après l'extinction de la ligne mâle des princes de Leuch- 
tenberg toutes ces possessions doivent tomber en dévola à J 
la ligne mâle de Bavière mais dans ce cas celle-ci est tenue , 
de restituer à la ligne féminine de Leuchtenberg la somme 
de cinq millions de francs ou de 2, 320312g fl. 

En outre le prince a acheté dans ce district le château j 
d'Eichstaedt, avec bâtiments, jardins et couvents et la rési- j 
dence primitive des anciens comtes d'Hirschberg ainsi que 
plusieurs forêts et droits de chasse , pêcheries, rentes et les [i 
mines et forges d'Obereichstaedt, d'Altendorf et d'Hagen- 
acker. Outre ces possessions le duc laissa un palais â Mu- 
nich , un château et une terre à Ismaning près de Munich, 
des terres considérables dans l'état de l'Eglise, la maison de 
campagne de la Malmaison en France , la terre de la Ferté, 
le majorât de Navarre, des fonds de terre sur le lac de 
Constance dans le canton de Thnrgovie et une plantation do 
cannes à sucre dans l'île de la Martinique. Malmaison, la Ferté, 
la plantage et les possessions sur le lac de Constance ont été 
vendu quelques tems après. 

Les rapports du duc à l'égard de sa famille et de ses pos— 
sessions en Bavière furent réglés par une ordonnance royale 
du 15 nov. 1817. Le duc Eugène mourut le 21 février 1824 
à Munich. — Depuis peu la juridiction avec les rentes doma— I 
niales de la principauté d'Eichstaedt a été revendu à la Bavière 
aux mêmes sommes payés pour l'acquisition de ces objets.] 

Duc Auguste Charles Eugène Napoléon, n. 9 déc. 1810, 
colonel- propriét. du 6me rég. de chev. lég. , suce, 
au père le duc Eugène pr. d'Eichstaedt (n. 3 sept, i 
1781) 21 fe'vr. 1821, prend l'administration de ses i 
biens le 20 févr. 1832. 

Frères et soeurs. 
lfPr. Joséphine, v. Suède. 

2) Pr. Eugénie „ v. Hoheuzollern-Hechingeii. 

3) Pr. Amélie, v. Brésil. 

4) Pr. Theodolinde Louise Eugénie IXapoléone, n, lî p 
avril 1814. 

5) Pr. Maximilien Joseph Eugène Auguste Napole'on, 



II. P. Leuchtenberg. — Leyen. 143 

n. 2 oct. 1817, lieut. da 4 rég. chev. lc'g. au serv. 
de Bavière. 

Mère. 

D. Auguste Amélie, n. 21 juin 1788, F. de Maximilien 
Joseph , roi de Bavière. 

Tante. 

Hortense Eugénie, dachesse de St. Leu, n. 10 avril 
1783, in. 3 janv. 1802 à Louis (Bonaparte), cidevant 
roi de Hollande , n. 2 sept. 1778. 

Leyen. 

(Cath. — Bade. — Résid. Alirenfels.) 
[Le premier aieul authentiquement connu de cette famille est 
appelé Wolfram ; son frère Henri fut élu en 1145 évêque de 
Liège. La résidence primitive — ie château de Leyen est 
située sur la Moselle dans le territoire de Trêves. 

L'empereur Ferdinand III. éleva en 1653 les membres de 
la famille au rang de barons. Charles Gaspard , baron de 
Leyen reçut en 1705 de l'empereur Joseph I. l'investiture du 
château fort et de la seigneurie immédiate de Hohen-Gerolds- 
eck. dans la contrée d'Ortenau (forêt-noire) ce qui lui valut 
voix et séance au collège des comtes du cercle de souabe le 
| 7 mars 1711 et il fut élevé le 22 nov. de la même année 
i au rang de comte de l'empire par l'empereur Charles VI. 

Par l'acte de la confédération du Rhin qui accorda au 
comte Philippe le titre de prince, le comté de Hohen- 
Geroldseck contenant 1^ milles géogr. Q et 4460 habit, fut 
déclaré souverain ; mais l'acte final du congrès de Vienne le 
soumit, à la souveraineté de l'Autriche qui le céda à Bade 
par la convention du 10 juillet 1819 ; la remise eut lieu le 
4 oct. de la même année. Parmi les autres possessions con- 
sidérables de la maison de Leyen celles qui étaient situées 
sur la rive gauche du Rhin (ensemble 63 villages et le 
château de Blies-castel) furent séquestrées par la France pen- 
dant la guerre de la révolution et même aliénées en partie 
comme biens nationaux. Le prince recouvra celles , qui 
n'étaient pas encore aliénées, en vertu d'un décret du 26 
juin. 1804.] 

Pr. Erwin Charles D ami en Eugène, n. 3 avril 1798, 
succède à son père Philippe François le 23 nov. 1829, 
commandant de cercle, colonel de la Landwehr du 



144 IL P. Leyen. — Lichnowski. 

cercle de la Haute-Danube, et major à la suite au 
serv. de Bavière, m. 18 août 1818 à la 
Pr. Sophie Thérèse Jeanne, F. du C. Franç. Phil. de 
Schœiiborn- Bachheim , née 24. nov. 1798. 

Enfans. 

(1) Pr. Philippe François Erwin Théodore, n. 14 
juin 1819. ' 

(2) Pr. François Louis Erwin Damien, n. 1T févr. 
1821. 

(3) Pr. Amélie Sophie Marie Erwine Carol. Louise, 
née 1T déc. 1824.* 

Soeurs. 

Pr. Amélie Thérèse Marie Antoinette Charl., n. 2 sept. 
1789, m. au mois d'août 1810 au C. Tascher de la 
Pagerie, chamb. au serv. de Bav. 

Soeurs du père. 

1) Charlotte, n. 4 avril 1768, V. 11 janv. 1817 du C. 
Emmerich de Stadion. 

2) Sophie, n. 23 juill. 1769, m. 20 oct. 1789 à François, 
C. de Schœnborn- Heusenstamm. 

L I C H N O W S K Y. 

(Cath. — Résid. : Château de Gractz près de Troppau.) 
[Les princes de Lichnowsky sont issus de la maison de Gran- 
son en Bourgogne. Otténien de Granson s'enfuit après l'as- 
sassinat de son père chez Georges Podibrad, qui lui donna 
en fief le château de Lichen en Silésie. La famille ne reçut 
jamais ni le diplôme de baron , ni celui de seigneur. Fran- 
çois Bernard If^^-riommé baron de Lichnowsky , était en 
1670 Sénéchal en Silésie. François Bernard III, son fils_, 
fut élevé par l'empereur Charles VI. à la dignité de comte 
de Bohème et ensuite à celle de comte de l'empire ; Charles 
Jean, petit-fils du dernier fut revêtu par le roi Frédéric II 
de la dignité de prince de Prusse et son petit-fils , actuelle- 
ment régnant , à celle de prince d'Autriche. 

Les princes se nomment comtes de Werdenberg (par hé- 
ritage) nobles et seigneurs Bannerets de Woschtitz. Leurs 
possessions réunies en Prusse (pour la plupart des majorats) 
comprennent 18 milles géogr. fj et celles d'Autriche (la 
seigneurie de Graetz) environ 4 milles géogr. Q. 



II. P. Lichnowski. — Ligne. 145 

Pr. Edouard (III prince), n. 19 sept. 1789, chamb. 

I. R. , suce, à son père le pr. Charles 15 avril 1814, 

m. 24 mai 1813 à la 
Pr. Eleonore , n. 24 mai 1797, F. du min. d'état et de 

conférence le C. Charles de Zichy, d. d. p. et d. 1. 

cr. et. 

Enfans. 

1) Félix Marie Vincent André, n. 5 avril 1814. 

2) Marie Adélaïde, n. 20 avril 1815. 

3) Léocadie Anastasie Constance, n. 2 mai 1816. 

4) Antoinette Marie, n. 18 avril 1818. 

5) Charles Fauste Timoléon Marie, n. 19 déc. 1820. 

6) Robert Richard Fortune Marie, n. 7 nov. 1822. 

7) Ottenio Bernard Jules Eudoxius Marie, n. 7 mai 
1826. 

8) Melanie Carol. Aloyse Faustine, n. 15 févr. 1830. 

Mère. 

Pr. Christiane, n. 25 juill. 1T65, V. 15 avril 1814, F. du 
C. Fr. de Thun - Klösterle et de la Ctesse A. M. 
d'Uhlefeld. 

Ligne. 

(Cath. — En Belgique, en France et en Autriche. — Rés. 
Bruxelles.) 

[La maison de Ligne fleurit depuis plus de 700 ans dans les 
Pays-Bas et les maisons d'Arenberg (voyez plus haut) , Ar- 
schot, Chimay et Barbenson en sont des ramifications. Elle 
tire son nom de la petite ville de Ligne dans le Hainaut et 
elle obtint en 1449 la dignité de comte et en 1592 celle de 
prince de l'empire. La seigneurie immédiate de Fagnolles 
entre le Hainaut et Liège, qui lui appartenait, fut érigée en 
1770 par l'empereur Joseph II en comté de l'empire sous le 
nom de Ligne et le possesseur fut reçu en 1786 dans le col- 
lège des comtes de Westphalie. 

Le prince ayant perdu Ligne, à la paix de Luneville, la 
diète de l'empire de l'an 1803 l'en indemnisa en le gratifiant 
du ci-devant chapitre séculier noble d'Edelstetten , qui, 
comme comté princière lui accordait une voix virile dans le 
conseil des princes du St. empire. Edelstetten fut vendu en 
1804 au prince d'Esterhazy, qui en prit possession le 20 juin 

71me année. ]\ T 



146 II« P« Ligne. — Lobkowitz. 

1804. Lorsque la paix de Paris (l8l4) sépara les Pays-Bas 

de la France , Ligne recouvra tous les biens non aliénés 
qu'il y avait possédés.] 

Pr. Eugène Lamorald , prince d'Amblise et d'Epinoy, 
grand. d'Espagne de la première classe , chambellan 
imp. roy. , n. 28 janv. 1804, suce, à son père pr. 
Louis Lamorald le 10 mai 1813 , marié 12 mai 1823 
à la pr. Amélie Constance Marie Melanie, F. du 
marquis de Gonilans , née en avril 1803 ; veuf. 

Enfans. 

1) Pr. Henri Maximilien Joseph Charles Louis Lamo- 
rald, né le 6 oct. 1824. 

2) Pr. Louis Marie Charles Gabriel Lamorald, né 
2 mars 1827. 

Mère. 

Louise , née Ctesse de Duras , n. en 1785 , V. du pr. 
Louis Lamorald , rem. en 1815 au C. d' Outremont. 

Tantes. 

1) Pr. JEupJiemie Christine Philippine Thérèse, n. 18 
juill. 1773, V. depuis 15 mars 1821 de Jean Baptiste 
Gabriel, C. Palffy d'Erdœd, magnat du royaume de 
Hongrie. 

2) Pr. Flore , n, 18 nov. 1775 , m. en 1812 à Raban 
baron de Spiegel, F. M. L. au serv. d'Autr. et deu- 
xième propr. du 4m e rég. des cuir, du pr. imper, et 
héréd. 

LOBKOWITZ. 

(Catîi. — En Autriche et en Bohême.) 
[Maison très-ancienne, qui se partagea et se réunit de nouveau. 
Sés ayeux bâtirent après leur retour de Russie le château de 
Lobkowitz à trois milles de Prague et florissaient déjà eu 
851 sous le règne de Reclan prince de Bohème. En 1440 
se formèrent deux lignes, celle de Hassenstein, <}ui s'éteignit 
après une durée de 3-00 ans et la ligue directe de Peterpopel. 
La dernière se divica^ en deux lignes par les petits — fils du 
fondateur. La cadette fondée par Theobald, baron de Lob- 
kowitz Bilin, s'éteignit en 1722. Ladislas II, grand- bourg- 
grave de Bohème, Iiis de Ladislas I, tige de la ligne de Lob- 
kowitz - Chlumetz qui fleurit encore , obtint de l'empereur 



II. P. Lobkowitz. 



147 



Maxîmiîîen II comme gratification la seigneurie immédiate 
de Neustadt sur la Waldnabe en Nordgau et Zdenko Adal- 
bert, fils de Ladisias II, fut élevé le 17 août 1624 par l'em- 
pereur Ferdinand II au rang de prince de l'empire. Wen- 
zeslas Eusèbe (fils de Zdenko) , qui acheta en 1546 la seig- 
neurie de Sagan de l'empereur Ferdinand II, passa dans Je 
collège des princes de l'empire avec voix virile le 30 juin 1653 
en raison de son comté de Sternstein, déelaré princier depuis 
1641, jadis seigneurie de l'empire Neustadt. L'introduction 
solemnelle eut lieu le 12 oct. 1654. Ses deux petits -fils 
Philippe et Georges sont les souches des deux lignes encore 
florissantes de la maison. 

La maison de Lobkowitz vendit 17S6 le duché de Sagan 
à Pierre , duc de Courlande , sur quoi le titre de duc lut 
transporté au majorât de Raudnitz érigé en duché. Le comté 
princier de Stcrnstein, soumis le 12 juill. 1806 à la souve- 
raineté de la Bavière , et la seigneurie impériale de Waîd- 
tliunn furent vendus en 1807 à la couronne, de Bavière. Les 
possessions actuelles de la ligne princière de la maison ré- 
gnante sont dans dilFérents cercles de la Bohème : le duché 
de Raudnitz les seigneuries de Mnhlhausen, Unterberzkowitz, 
EnzOAVan, Gistebnitz, Chlumetz, Bilin, Liebshausen, Nenn- 
dorf et Eisenberg, puis les terres, de Lobkowitz, Schockcn- 
stein^ Citlow, Gcrziehowitz etc.} 

Première Branche. 

(Rés. Vienne. — En été Eisenberg en Bohème.) 

Pr. Ferdinand Joseph, n. 12 avril 1797, duc de Raud- 
nitz , eliamb. autr. , F. du pr. Franç. Joseph Maxi- 
miîîen (f 15 déc. 1816) ; m. 9 sept, 1826 à la 

Pr. Marie de Liechtenstein, ne'e 31 dee. 1808, d. d. p. 
et d. la cr. et» 

Enfims. 

1) Pr. Maximilien Marie Oswald, n. 5 août 1827. 

2) Pr. Maurice, n. 2 juin 1831. 

Frères- et soeurs. 

1) La princesse douairière d'Auersperg*. 

2) Pr. Marie Eleonore; v. Wiudiseh-Graets. 

3) Pr. Jean Charles, né 14 janv. 17Ü9, capifc. au serv, 
d'Autriche, héritier des terres du comte de Wrtby 
en Bohême. 

£) Pr. Thérèse Caroline Sidcnie , n. 1$ sept. 1800. 

' N 2 



148 II. P. Lobkowitz. 

5) Pr. Joseph François Charles , n. 17 févr. 1803 , cap. 
de cav. au rég. des huss. de l'empereur no. 1 au 
serv. d'Autr. 

5) Pr. Aloys Jean Charles , n. 30 nov. 1807 , Heut, en 
pr. au reg. de Cobour^ - Ulaus no. 1 au serv. d'Autr. 

7) Pr. Anne Marie Thérèse, n. 22 juin 1809, m. 29 
mai 1827 à François Ernest comte de Harrach, 
chamb. I. R. 

8) Pr. Sidonie Caroline , n. 13 févr. 1812 , m. 6 nov. 
1832 au comte Ferdinand Leopold Palffy, chamb. 
imp. roy. 

9) Pr. Charles Jean, n. 21 nov. 1811 



Seconde Branche. 

(Rés. Prague ; en été Horzin près de Melnik en Bohème.) 
Pr. Augustin Longin , n. 15 mars 1797 , duc de Raud- \ 

nitz, senteur de la maison, chamb. imp. roy., cons. 

int. et chancelier de cour de la chanc. réunie, F. du pr. 

Antoine Isidore (f 12 juin 1819) ; m. 10 nov. 1827 à la 
Pr. Marie Anne Berte de Schwarzenberg, n. 2 sept. 

1807, d. d. p. 

Enfans. 

1) Pr. Marie Sidonie, n. 4 oct. 1828. 

2) Pr. Marie Hedvige, n. 15 sept. 1829. 

3) Pr. Anne Polyxène, n. 21 nov. 1830. 

Frères et soeurs. 

1) La duchesse d'Aremberg. 

2) Veuve du pr. Joseph Marie Auguste (n. 19 avril 
1799 , m. 10 nov. 1829 , f 20 mars 1832) : 

Marie Françoise comtesse de Sternberg, née te 2 
nov, 1800, 

Son Enfant. 

Pr. Marie, née 10 nov. 1830. 

3) Pr. François Georges, n. 24 avril 1800, chamb. 
imp. roy., capit. de cav. au rég. des ulaus de Co- 
bourg no. 1, et secret, de lég. a Petersbourg. 

4) Pr. Marie Hélène, n. 4 oct. 1802. 

Mère. 

Pr. Marie Sidonie , n. 11 févr. 1779 , F. du Joseph 
pr. de Kinski, V. du pr. Antoine Isidore 12 juin 1819. 



II. P. Lobkowitz. — Loewenstein- Wertheim. 149 
Tante. 

Pr. Marie Eleonore, v. Tour et Taxis. 

Loewenstein-Wertheim. 

[Maison princière qui descend de Frédéric - le - Victorieux, 
électeur Palatin et de son bisaïeul, l'empereur Ruprecht. 
Claire de Dettingue, son épouse originaire de Souabe , et 
dont la famille était admise aux tournois , lui donna un fils, 
Louise Celui-ci avait reçu de son illustre père diverses por- 
tions de territoire dans le Palatinat, entre autres la seigneu- 
rie de Scharfeneck ; mais Philippe, successeur de Frédéric, 
prit de nouveau possession de ces terres , à l'exception de 
Scharfeneck, et, en échange de ces possessions, il céda la 
seigneurie comtale de Loewenstein en Souabe au prince 
Louis, qui, n'ayant pas assez de pays ni de sujets pour vivre 
d'une manière analogue à sa naissance, obtint en 1494, de 
l'empereur Max. I la dignité et le rang de comte de l'em- 
pire. Un petit -fils de cette souche de la maison princière, 
Louis II eût par un mariage avec Anne , F. du comte de 
Stolberg et Wertheim, le comté de Wertheim (en Franconie) 
et celui de Rochefort (dans le Luxembourg) , et ses 2 fils, 
Christoph Louis et Jean Thierri, fondèrent les 2 lignes prin- 
cipales qui fleurissent encore. — L'aîné Christoph Louis, 
était luthérien, et son épouse de la maison comtale de Man- 
derscheid , lui ayant apporté en mariage le comté de Virne- 
bourg , cette ligne aînée fut nommée la ligne luthérienne de 
Viraebourg , actuellement Loewenstein - Wertheim - Freuden- 
berg. — Le cadet, Jean Thierri, resta catholique et dans 
un partage provisoire entre les frères, il eût le comté de Ro- 
chefort pour en jouir ad intérim : c'est pourquoi la ligne ca- 
dette issue de lui, fut nommée la ligne catholique de Ro- 
chefort (actuellement Loew. W. Rosenberg). — Les deux 
lignes possèdent le comté de Loewenstein et celui de Wert- 
heim en commun, et avaient voix et séance non seulement 
au collège des comtes du cercle de Franconie, mais, comme 
membres de ce collège, aussi à la Diète de l'empire; la ligne 
aînée avait en outre voix et séance au collège des comtes du 
cercle de Westphalie et possède une grande partie du comté 
de Limpourg dans le royaume de Württemberg. Après la 
dissolution de l'empire d'Allemagne en 1806 les possessions 



150 



ÏI. P. Loewenstein- Wertheim. 



de ces princes furent médiatisées et passèrent tous la souve- 
raineté de Bade, Württemberg, Hesse et du prince Primas. 
En vertu d'autres conventions surtout du recèz général de la 
commission territoriale de Francfort du 20 juillet 1819 elles 
se trouvèrent sous la souveraineté de Bade, Bavière, Würt- 
temberg et du grand -duché de Hesse. 

I . Loewenstein - Wertiieoi - Frendenberg. 

(Luth,) 

[Cette ligue se subdivisa par les deux fils d'Henri Frédéric (-£ 
31 mars 1721) en deux branches : les descendants de Voll- 
rath et ceux de Charles. Les possessions et le gouvernement 
sont en commun entre ces deux branches , niais seulement 
aux chefs de famille, depuis que le droit de primogéniture 
eut été introduit par une convention de famille du 8 mars 
1781. Les chefs de ces deux branches Jean Charles Louis 
de celle de Vollrath et Frédéric Charles Gottlob de celle de 
Charles, ainsi que leurs descendants, furent élevés le 19 nov. 
1812 par le roi de Bavière et le 27 févr. 1813 par le roi de 
Württemberg au rang de princes. 

En indemnité de la perte du comté de Virnebourg, situé 
dans le pays de la Eiffel sur la rive gauche du Rhin, qui 
avait voix et séance dans le collège des comtes de West- 
phalie, le récez de la Diète de 1803 accorda le bailliage de 
Freudenberg ci -devant à Wurzbourg, la chartreuse de Grün- 
au, la prévôté de Triefenstein et quatre villages de Mayence. 

Outre cela cette ligne principale possède la plus grande 
partie du comté de Loewenstein, une partie considérable du 
comté de Limbourg sous la souveraineté de Württemberg et la 
moitié du comté de Wertheim sous celle de la Bavière et de 
Bade.] 

Branche Vollrathienne 
ou brak che aînée de la maison de loew. 

(Rés. Wertheim.) 
Pr. Georges Guillaume Louis, F. du pr. Jean Charles 
Louis (f 16 févr. 1810), ge'n. maj. au serv. de Bade, 
H. 15 nov. 1775. Première épouse: Ernestine Louise 
Carol. Fre'd. , ne'e Otesse de Puckler et Limpourg 1 , 
n. 24 juin 1784, m. 26 août 1800, f 26 juin 1824. 
Seconde e'pouse : 



II. P. Locwcnstein -Wertheim. 151 

Charlotte Sophie Henriette Louise, F. de Henri Fer- 
dinand C. d'Isembourg - Philippseich , née 25 juin 
1803, m. 22 janv. 1827. 

En fans. 

1) Pr. he'réd. Adolphe Charles Constantin Fre'd. Louis 
Volrath Philippe, n. 9 de'c. 1805, lient, du 9 reg. de9 
husj. au serv. de Prusse, m. 18 avril 1831 à 

Dlle Catherine Schlundt, élevée dans le mois d'avril 
1832 Baronesse d'A dl erhörst. 

2) Pr. Malvinc, n. 27 déc. 1808, épouse du comte Fré- 
déric d'Isembourg - Philippseich. 

Frères et soeurs. 

1) Marie Caroline Fréd. Louise, n. 19 déc. 1766 , V. 
de /eau Guill. C. de Schaunibourg- Lippe et alors 
de Bertrand C. de Gronsfeld-Limpourg depuis 1805. 

2) Guillaume Ernest Louis, n. 27 avril 1783, m. 26 
juiU 1812 à 

Dorothée, n. baronne de Kahlden à Malchim- Renz, 
n. 6nov. 1793. (Genève.) 

Fils. 

(1) Guillaume Paul Louis, n. 19 mars 1817. 

(2) Leopold Emil Louis Cpnrade, n. 26 nov. 1827. 



2. Branche de Charles. 

(En Bavière, Württemberg, Baclc et Hesse. — Rés. Krcutz- 
Wertheim.) 

Pr. Charles Fréd. Louis, n, 26 avril 1781 , F. de Fré- 
déric Charles Dieudonné (f 3 août 1825) et de Fran- 
çoise Julie Charlotte, née Rhingrave de Salm- 
Grumbach (f 30 déc. 1820); cap. de cav. à la suite 
au serv. de Bavière. 

Frère. 

Pr. Fréd. Chrétien Philippe, n. 13 mai 1782. 

Tante. 

C. Fréderique Charl. Guillem. Amœne, née 17 mars 
1757 , V. du pr. Fréd. Charles Louis de Hohenlohe- 
Kirchberg. 



152 



IL P. Loewenstein- Wertheim. 



II. LOEWENSTEIIV - WERTHEIM - ROCHEFORT , Ol 
ROSEIVBERG. 

(Cath. — Res. : Kleinheubach sur le Mein.) 
[Maximilien Charles, gouverneur impérial à Milan, obtin: le 3 
avril 1711 la dignité de prince de l'empire qui fut éteidue à 
tous ses descendants le 13 mars 1712. L'empereur Chailes VI 
lui accorda le 27 janv. 1713 voix et séance sur le baie des 
Princes du cercle de Franconie et le recommanda le 33 oct. 
1814 pour être introduit dans le conseil des princes de l'em- 
pire , ce qui cependant n'eut pas lieu. Par un contrat de 
famille de 1768 le droit de primogéniture fut introduit 
dans cette ligne. Le prince Constantin 18 avril 1814) 
hérita de sa grand-mère ' du côté maternel Caroline , file du 
Wild- et Rhingrave Charles de Dhaun et veuve du comte 
Charles Louis de Linange - Dachsbourg de Bockenhem, le 
comté de Püttlingen, ainsi que des seigneuries incorporées en 
Lorraine. 

Ses possessions de meine que la moitié du comté cfe Ro- 
chefort en Luxembourg, et la seigneurie de Scharfeneck, si- 
tuées sur la rive gauche du Rhin, furent perdues par ia paix 
de Luneville. La diète de 1803 lui accorda, à titre d'in- 
demnité, le bailliage de Rothenfels appartenant ci - devant à 
Wurzbourg, Widdern, Thalheim, les villages de VToerth et 
Trennfort auparavant à Mayence , les abbayes de Bronnbach 
et Neustadt et au lieu du bailliage de Hombourg, destiné à 
la maison, mais qui lui fut retiré en suite , une rente an- 
nuelle de 28000 fl. de la Bavière et une autre de 12000 fl. 
provenant de l'octroi de la navigation du Rhin. On lui 
promit aussi voix virile dans le conseil des princes de l'em- 
pire au lieu de la part qu'il avait au vote de curie dans le 
collège des comtes de Franconie. 

Possessions actuelles : En Bavière 5 milles gcogr. carrés, 
16,178 hab. ; en Württemberg g m. c. , 1000 hab. ; en Bade 
3f m. c. , 9,952 hab. ; en Hesse 3 m. c. , 8,800 hab.; en 
Bohèmé 9 m. c. , 18,000 hab. ; total 21 m. c. , 53,930 hab.] 

Pr. Charles Thomas Albert Louis Joseph Constantin, 
n. 18 juill. 1783, suce, à son père le pr. Dominique 
Constantin 18 avril 1814, m. 29 sept. 1799 à 

Sophie Louise Guill. , F. de Joseph Nicolas, C. de 
Windisch - Grœtz , n. 20 juin 1784. 



II. P. Loewenstein- Wertheim. — Looz et Corswarem. 153 



Enfans. 

1) Pr. Constantin Joseph, pr. héréd. , n. 28 sept. 
1802 , m. 31 mai 1829 avec 

Pr. Marie Agnès Henriette , F. de feu le pr. régn. 
Charles Louis de Hohenlohe- Langenbourg , née 5 
déc. 1804. 

Fille. 

Pr. Adélaïde Sophie Amélie Louise Jeanne Léopol- 
dine, n. 3 avril 1831. 

2) Pr. Léopolâine , n. 29 déc. 1804, m. à son oncle le 
Pr. Constantin, v. ci -dessous. 

3) Pr. Adélaïde , n. 19 déc. 1806, m. au pr. Camille de 
Rohan - Rochefort. 

4) Pr. Sophie Marie Thérèse, n. 18 sept. 1809. 

5) Pr. Marie Crescente Octavie, n. 3 août 1813. 

6) Pr. Eulalie Egidie, n. 31 août 1820. 

Frères. 

1) Pr. Constantin Louis Charles Franç. , n. 26 mars 
1786, géu. major et ad.jud. général au serv. de Ba- 
vière, m. 31 juill. 1821 à sa nièce 

Pr. Léopoldin'e, n. 29 déc. 1804. [Munich.] 

2) Pr. Guillaume, n. 31 mars 1795, capit. au rég. d'ïnf. 
Radosswich no. 53 au serv. d'Autr. 

Frères et soeur du 2 lit du père. 

1) Pr. Auguste Chrisost. Charles, n. 9 août 1808, Heut. 
dans le rég. des huss. roi de Württemberg no. 6. 

2) Pr. Maximilien François , n. 3 avril 1810, lieut. au 
serv. d'Autr. 

I) Pr. Marie Joséphine Sophie, n. 9 août 1814. 



LOOZ ET CORSWAItEM. 

(Cath. — Dans la Belgique, la Westphalie pimssienne et 
Hanovre. — Rés. Rheina sur l'Eras.) 

.Maison très - ancienne , qui descend des comtes de Hainaut et 
de Hasbaye. Le second fils de Raginer It comte de Hai- 
naut, nommé Racul, dont le comté est mentionné dans un 
document de l'empereur Otlion I en date de 944, en est la 
souche. Son nom de famille lui vient du château de Looz. 
Dans les documens de 1016 et 1034, Gilebert est nommé 



154 



II. P. Looz et Corswarem. 



comte de Los, il était en même tems seigneur de CorsWa- 
rem, une des plus anciennes terres des seigneurs de Looz. 
Arnaud, mentionné dans des chartes de 1092 et 1107, avait 
sept Iiis, dont l'aîné Arnaud obtint le comté de Looz et de- 
vint la souche de la ligne directe aînée de Looz. Jean le 
puîné eut en partage la seigneurie de Corswarem et fonda la 
seconde ligne des comtes de Corswarem ; Théodoric , sei- 
gneur de Horne, fut la tige des comtes (plus tard princes) 
de Horne, Henri obtint la seigneurie de Steinvort. 

La ligne de Looz dont Louis , un des descendants, s'éiait 
constitué vassal du grand-chapitre de Liège, pour son comté 
allodial immédiat, s'éteignit dans le comte Thierri II, surquoi 
Liège (l36l) s'appropria le comté comme tombé en dé- 
volu malgré l'opposition continuelle des parents de la maison. 
Même au congrès de Ilastadt (9 déc. 1797), le duc Guil- 
laume tâcha de fair valoir ses prétentions sur Looz de même 
(pie sur Horne , réclamant en même tems la restitution de 
Nyel. 

Les comtes de Horne s'éteignirent en 1763 dans le prince 
Max. Emmanuel. Parmi toutes ces lignes, il ne subsista que 
celle de Jean, seigneur de Ghoer, Fresin, Nandrin et Cors- 
warem , elle s'était divisée en lignes collatérales dont la ca- 
dette subsiste encore. En vertu d'un diplôme du 24 déc. 
1734, les frères Louis et Joseph, comtes de Looz, furent 
élevée par l'empereur Charles VI au rang de ducs dans ses 
états héréditaires des Pays-Bas, avec transport de ce titre 
de fils en fils par droit de primo géniture , reversible aux fil- 
les faute de descendance mâle. Joseph mourut sans enfans. 
Louis laissa mi fils, Charles Aug. Alexandre (-f- 1792), qui faute 
de descendans nomma dans son tes tament en date du 23 août 1785 
héritier de la dignité ducale et des possessions qui en rele- 
vaient Guillaume Joseph comte de Looz (arrière - petit - fils 
du comte François II frère de son bisaïeul Hubert) , à qui 
l'impératrice Marie Thérèse avait conféré en sa qualité de 
régente des Pays-Bas, par un diplôme du 22 déc. 1778 le 
droit de surmonter ses armes comtales du chapeau ducal. 
Guillaume Joseph eut 2 fils, Charles et Joseph Arnaud, dont 
le dernier en vertu du testament de sou père lui succéda 
malgré les protestations de l'aîné et mourut sans héritiers 
mâles le 30 oct. 1827. 

La maison de Looz possédait non loin de St. Trond et de 
Tongres près de Mastricht le comté de Nyel qui lui était 



IL P. Looz et Corswarem. 



155 



échu par le mariage de la fille du dernier duc de Nyel au 
milieu du I3ème siècle. Depuis la conquête des Pays-Bas 
et de l'Ëvéché de Liège en 1794 Nyel fut séquestré par la 
France et lui fut même cédé par la paix de Luneville. Le 
comté de Nyel était franc alleu mais non immédiat. La dicte 
de 1803 accorda au duc une partie des bailliages de Bever- 
gern et Volbeck (portant le nom de principauté de Bheina- 
Volbeck) appartenant auparavant à Munster, avec promesse 
d'uue voix virile dans le conseil des princes du St. empire. 
Par l'acte de la confédération du Rhin, Rheina- Volbeck fut 
soumis au grand-duché de Berg et ensuite incorporé à l'em- 
pire français (sénatus consulte du 13 déc. 1810), mais l'acte 
du congrès de Vienne le soumit comme seigneurie à la sou- 
veraineté de la Prusse et de Hanovre. Par une convention 
conclue avec la Prusse (l824) , le duc Joseph Arnaud lut 
céda l'exercice de la justice et le droit d'administration et 
renonça à quelques prétentions en argent moyennant une 
rente perpétuelle de 2000 écus ; il en lit de môme par une 
convention avec Hanovre (ordonnance royale du 11 sept. 
1826) contre une rente perpétuelle de 1200 écus. En 1800 
Napoléon leva le séquestre de toutes les possessions qui n'é- 
taient pas encore aliénées dans les Pays-Bas; cependant 
les forets de la Belgique furent réunies aux domaines de la 
couronne de France par un décret du 12 oct. 1809. Mais 
le roi les restitua par un décret du 1er janvier 1815.] 

Duc Charles François Guill. Ferdin. , n. 9 mars 1801, 
F. du duc Charles Louis Aug 1 . Fera. Em. (f 16 sept. 
1822) et petit-iils du duc Guillaume Joseph , marié 
le 15 oct. 1829 à 

Anne Hermine Gertrade Jacqueline , F. du chevalier 
de Lockhorst, seigneur suzerain de Toll-Veenhuisen 
et de la baronnie de Boulez, née 31 oct. 1802. 

Enfans. 

1) Hermine Caroline Amélie, n. 16 juin 1830. 

2) Octavie Alphonsine Hermine, n. 21 févr. 1832. 

3) Duc Leopold Charles Auguste Louis Philippe, ne 

25 févr. 1833. 

Frère et soeurs. 

1) Pr. Auguste Franc. Charles , n. 9 mars 1805, capit. 
des Guides de S. M. le roi des Belges. 

2) Pr. Arnoldine Caroline Irène, n. 28 juin 1807, m. 

26 juill. 1826 à Mr. de la Riva- Aguero, successeur 



156 II. P. Iiooz et CorsWarem. — Lorraine. 

immédiat du marquisat de Monte-Alegre d'Autestia, 
ci-devant président de la republique du Pérou et 
grand - maréchal de ses armées. 

3) Pr. Stephanie Adolphine Félicité Emmanuelle, née 
21 janv. 1810. 

4) Pr. Octavie Victoire Antoine Zoé, n. 7 juin 1811. 

5) Pr. Josephine Zéphirine Arnoldine Caroline, n. 26 
aoiït 1812. 

6) Pr. Edmond Prosper Perpetuo Théod. , n. 9 uov. 
1813. 

7) Pr. Guillaume Désiré Polidore , n. 2 janv. 1817. 

Mère. 

Marie Caroline, baronne de l\'ue, duch. douair. de 
feu le D. Charles Louis Aug-. Ferd. Em., remariée 
à Alphonse Prudence Huytteus Cte de Beaufort. 
[Bruxelles.] 

Oncles et tantes. 

1) Charlotte, n. 14 sept. 1766, V. 13 juin 1807 du ba- 
ron Florent de Vaulthier de Baillamont, m. 23 avril 
1804. 

2) Thérèse , n. 14 mai 17G8. 

3) Veuve du duc Joseph Arnould, pr. de Rheina- 
Wolbeck (n. 14 sept. 1770, f 30 oct. 1827): Charlotte 
Constance, F. de Victorin, C. de Lasteyrie - Du- 
saillant, m. 18 août 1813. 

4) Marie , n. 24 sept. 1774. 

5) Amor, n. 16 juin 1782. 

Veuve et seconde épouse du grand -père, le duc Guillaume 
Joseph. 

Duchesse Constance Rosalie , n. 3 août 1759 , F. de 
Sigismond, C. de Byland, V. 20 mars 1803. 

Lorraine. 

(Cath.) 

[La maison de Lorraine descend d'Etichon I duc d'Alsace, 
dont l'aîné des fiîs Adalbert est regardé comme la souche, 
tant de la maison de Habsbourg que de celle de Zaehring; 
l'autre fils Etiehon II perpétua la ligne d'Alsace. Evrard III 
et Hugues I. fils d'Evrard II, un de ses descendants, fondé- 



II. P. Lorraine. — Lubomirski. 



157 



rent dans la suite celui-ci la ligne éteinte des comtes d'E- 
gisheim , mais l'autre , qui était margrave en Basse-Lorraine, 
la maison de Lorraine, qui posséda en ligne de primogéniture 
le duché de Lorraine depuis 1048 jusqu'à 1733 , obtint 1737 
en dédommagement le grand-duché de Toscane et monta sur 
le trône d'Autriche. "La ligne premier-née descendait d'An- 
toine (f 1544) fils du duc Renaud II (f 1508). Claude, duc 
de Guise, un des fils cadets, qui obtint par héritage ainsi que 
par mariage les biens de la famille de Vaudernont en France, 
fut fondateur de la ligne cadette. 

Cette ligne se divisa en trois branches par les trois fils du 
duc Claude, savoir : 

1. celle des ducs de Guise fondée par François 1563) 
éteinte en 1775 dans le duc François Joseph; 

2. celle des ducs d'Aumale, fondée par Claude (-^1573), 
éteinte en 1616 dans Charles duc d'Aumale ; 

3. celle des ducs d' Elb oeuf, fondée par Renaud. Cette 
branche se subdivisa en deux lignes : 

a) d'Elboeuf-Elboeuf , divisée en trois branches 
1° d'Elboeuf éteinte en 1702, 

^2° d'Harcourt éteinte en 1747, 
3° de Lislebonne éteinte en 1763 ; 

b) d'Elboeuf- Harcourt- Armagnac , qui passa en Au- 
triche au commencement de la révolution française 
et s'éteignit dans les mâles avec le duc Charles 
Eugène (21 nov. 1825). 

Ligne éteinte dans les mâles 

d'Elboeuf - Harcourt - Armagnac. 

Veuve du duc Charles Eugène , -pr. de Lambesc, 
comte de Brionne , gen. de cav. et cap. des gar- 
des d'arrières allemandes au serv. (VAutriché (n. 
25 sept. 1751, f 21 nov. 1825): 

Marie Victoire , n. 1772, u. Ctesse Folliot de Creune- 
ville, V. de François de P. comte de Colloredo- 
Walsee, mariée 23 janv. 1816. 

Lubomirski. 



(Cath. — En Pologne.) 
[L'empereur Rodolphe II éleva en 1273 Albert Lubomirsky à 



m 

158 II. P. Lubomirski. 

la dignité de comte, et Ferdinand III Stanislas L. le 8 mars 1647 
à celle de prince de l'empire. !Les princes de Ii. portent en 
même tems le titre de comtes de Wisnicz et d'Idroslaw. 

Quatre fils du premier prince perpétuèrent sa race : Sta- 
nislas, Jérôme, François et Georges Dominique. 

1. Ea première branche de la première ligne descendant 
deJosepb, fils aîné de Stanislas, s'éteignit dans- les mâles 
le 12 août 1783 avec la personne du prince Stanislas, 
fils de Joseph (voyez plus bas IV). On ne sait rien de 
particulier sur l'autre branche fondée par Théodore. 
Il en est de même de 

2. la seconde ligne (de Jérôme) à Kzescow (voyez V.) 

3. La ligne du prince François s'est divisée en quatre 
branches dans les quatre fils du petit - fils du fondateur 
François Xavier, Joseph (voyez plus bas I) , Alexandre 
(v. III) et Michel (v. II). 

4. On manque de renseignements sur la ligne du prince 
Georges Dominique. 

Pr. Constantin , n. 18 nov. 1T86 , F. du prince Fran- 
çois Xavier et de la pr. Théophile, F. du C. Sta- 
nislas Rzewusky, m. 12 févr. 1812 à 

Catherine , F. du Nicolas C. de Tolstoy , n. 15 août 
1789. 

En-fans. 

1) Sigisrnond, n. 12 déc. 1812. 

2) Valentine y n. 12 mars 1317. 

3) Chrétienne, 

4) Hedvige. 

Frère et soeur. 

1) Pr. Eugène, né en 1789, veuf de Marie Ctess© 1 
Czacka. 

Enfans» 

(1) Etienne, ne' 1819. 

(2) Wladimir, né 1824. 

(3) Eugène, né 1825. 

(4) , n. 1826. 

2) Isabelle, m. au Cte Ignace Cetner. 

Oncles. 

I. Veuve de V oncle Joseph, lieut.- général au serv* 

de Pologne, castellan de Kiowick, — 
Louise, F. du Hetmann C. Sosnowski. 



II. P. Lubomirski. 159 
En fans. 

(1) Henri, n. 15 sept. 1777, fondateur du Majorat de 
Przeworsk en Gallicie , curateur de l'institut na- 
tional d'Ossolinski à Lëopol, m. 24 mai 1807 à 

Thérèse y n. 13 juillet 1785, F. de Joseph Clement, 
pr. de Czartoriski. 

Enfans. 

[1] Isabelle, n. 1 mars 1808. 
[2] Hedvige, n. 29 juin 1815. 
[3] Georges, n. 28 mai 1817. 
[4] Dorothée, n. 12 mars 1821. 

(2) C. Frédéric, chambellan de S. M. l'empereur de 
Russie i m. 1808 à la Ctesse Zatuska. 

Enfans. 

[1] Ladislas. 
[2] Casimir. 

3) Hélène, n. 6 janv. 1783, d. d. p. , m. 19 mars 1807 
à Stanislas C. Mniszeck. 

II. fleuve de V oncle Michel, lieut. - général, proprié- 
taire de Dubno en Folhynie : 

La princesse Lubomirski, ne'e Ctesse Kaczinska. 

Enfans. 

(1) Joseph, conseiller pr. au serv. de la Russie et 
membre du sénat dirigeant, m. à Dorothe'e Ctesse 
Stecka. 

Fils. 

Marcellin. 

(2) Thérèse, voyez Jablonowskî. 

(3) Veuve du pr. Casimir, Marie, ne'e Ctesse Gra- 
nowska. 

III. Fille de V oncle Alexandre (maréchal de camp au 
service du roi de France; f 1807) et de la pr. Rose, 
ne'e Ctesse Chodkiewicz (-f 1793) : Rosalie , m. à 
Wenceslas Cte Rzewuski. 

IV. Enfant de l'oncle Stanislas et de la pr. Isabelle 
née pr. Czartoriska: 

Constance, V. du Cte Wenceslas Rzewuski. 



Branche se liznszow. 

Fils de François, grand' chambellan de Gallicie. 

I) Pr. Georges , n. 9 oct. 1799 , m. 28 février 1832 à 



160 II. P. Lubomirski. — Lynar. 

Fclicie , nëe comtesse de Mniszek-Buzeniii, née le 

22 dec. 1810. 
2) Fr. Adam, n. 1812. 

L Y N A R. ! 

(Luth. — En Bohème et en Basse- Lusace. — Rés. Drehna \ 
en Eusace.) 4 

[Proprement Linari, maison ancienne qui florissait déjà en 1168 j 
en Italie, où elle possédait non loin de Faenza le comté im- j j 
médiat et le château de Liuari. Elle prit part aux guerres ; j 
des villes voisines; Jean comte de Linari perdit son château 3 
fort que les Florentins rasèrent en 1360. Baptiste Guerrino, 
petit-fils de Jean , mourut en 1416 ; c'est de lui que ses de- 
scendants, qui avaient été contraints de rénoncer à la dignité 
de comtes, et à leur nom de famille pendant les troubles ré- | J 
publicains, prirent le nom de Guerrini tout en gardant les 
armes de Linari. Son arrière petit -fils, le comte Roch, ré- 
tablit l'ancien nom de famille. Le diplôme, que Cosme duc I 
de Médicis lui délivra à sa prière sur son origine, est daté de 
Pise du 25 mai 1564. Il s'attacha au service de France, qu'il 
quitta ensuite comme inspecteur général de toutes les for- I (i 
teresses de France ayant embrassé le Luthéranisme. A sa I \ 
mort (1596) il laissa un fils Jean Casimir dont la veuve Eli- f 
sab eth de Diestelmaier acheta 1621 la seigneurie de Lubben- ^ 
au, devenue ensuite la résidence ordinaire de la famille , et \ 
la seigneurie de Glinick pour son fils Joseph Sigismond, qui e 
mourut en 1665. | 

La maison se divisa en deux lignes dans les deux fils du 
comte Roch Frédéric vf 13 nov, 17S1) l'aînée à Lübbenau, j [ 
la cadette à Drehna. La première ou la ligne comtale, qui j 

-^fleurit encore, descend du comte Chrétien Ernest (-f- 28 avril j 
1784) , la cadette du comte Maurice (f 15 août 1807) qui ! 
acheta en 1793 la seigneurie libre de Drehna et la ville de 
Vetschau dans la Basse - Lusace et en 1805 la seigneurie de 
Brandeis sur l'Adler en Bohème qu'il destina comme fidei- 
commis et majorât à ses descendants mâles d'après le droit 
de primogéniture, érigée en principauté en déc. 1806 par 
l'empereur François pour chaque premier né de ses descen- 
dants mâles.] 

Pr. Roch Otton Manderup Henri , n. 21 févr. 1793, 



II. P. Lynar. — Metternich - Winnebom'g. 161 
chamb. autrich. , F. du pr. Maurice Louis Ernest 
(f 15 août 1807), m. 15 août 1816 à Eleonore Louise 
Hedwige, nee Ctesse de Bose (n. 15 sept. 1797); 
veuf depuis le 26 sept. 1831. 

Enfaiis. 

1) C. Alfred Herrn. Otton Louis, n. 9 sept. 1820. 

2) C. Arthur Hugues, n. 8 juill. 1822. 

3) C. Ernest Ottocar, n. 1 janv. 1824. 

4) C. Maximilien Guidon, n. 15 janv. 1831. 

Frères et soeur. 

1) C. Sophie Isabeau Henriette, n. 11 sept. 1791. 

2) C. Roch Henri, n. 5 fevr. 1796. 

3) C. Roch Ernest, n. 13 avril 1797, cap. de cav. au 
serv. de Prusse du 1 rëg. des ulans de la Garde- 
Landwehr. 

Mère. 

Pr. Frëde'rique Julie, F. d'Otton Manderup de Ran- 
zau-Brahesbourg, n. 23 oct. 1755, V. 15 août 1807. 

Metternich - Winnebourg. 

(Catholique. — En Autriche. — Possessions: En Bo- 
hème la seigneurie de Plass réunie aux domaines de Katzerow, 
Biela et Krascliau; — la seigneurie de Koenigswart réunie aux 
domaines de Miltigau, Amonsgrun et Marcusgrun ; en Moravie 
la seigneurie de Kojetein avec les domaines de Wltzownierzitz 
I et Dieditz, la seigneurie de Brzezowitz et le domaine de Kowa- 
lowitz ; le domaine et le château de Johannisberg sur le Bhin. 
Rés. Vienne.) 

^L'ancienne maison princière de Metternich descend d'une très- 
ancienne famille noble du pays de Juliers. Lothaire fut de 
1599 jusqu'en 1625 archevêque et électeur de Trêves. La 
famille des Barons de Winnebourg et de Beilstein s' étant 
éteinte en 1616 et ses seigneuries de Winnebourg et Beil- 
stein (situées sur le Hundsruck et sur la Moselle) étant tom- 
bées en dévolu comme fiefs de l'empire, Lothaire en acheta 
une partie ce qui lui valut voix et séance dans le collège 
des Comtes de Westphalie et. il en investit ses cousins les Barons 
Charles Henri (Electeur de Mayènce depuis 1679) et Philippe 
Emmerich, que l'Empereur Leopold I éleva le 20 mars 1679 
au rang de Comte, Le Comte Georges François Charles ob- 

71rae anne'e, Ü 



162 II. P. Metternich - Winnebourg. 

tint le 30 juin 1803 la dignité de comte de l'empire pour lui 
et pour chaque premier né de ses descendants et son fils le 
pi'ince Clément fut élevé le 20 oet. 1813 lui et tous ses de- 
scendants par François I empereur d'Autriche à la dignité 
de prince. 

En reconnaissance de ses services distingués il obtint le 
2T avril I8I4 le droit de porter les armes d'Autriche et de 
Lorraine dans le premier champ des armes de sa famille et 
le I juill. I8l6 la possession allodiale du château et domaine 
de Johannisberg (échu à l'Autriche en vertu de l'art. 51 de 
l'acte du congrès de Vienne) dans, le Rhingau territoire du 
grand-duché de Nassau. En 18 16 le Roi Ferdinand I le créa 
Duc dans le royaume des deux Siciles avec le titre de Duc 
de Portella. 

lia maison de Metternich , ayant perdu la seigneurie de 
Winnebourg et Beilstein par la paix de Luneville , la Diète 
de 1803 lui donna à titre d'indemnité l'abbaye impériale 
d' Ochsenhausen, qui fut érigée en principauté. Ochsenhau- 
sen fut vendu le 8 mars 1825 au Roi de Württemberg.] 

Pr. Clément Venceslas Lothaire de Metternich - Win- 
nebourg, duc de Portella, comte de Kœnigswart etc., 
grand d'Espagne de la I cl. , grand - chanceliier de 
maison, de cour et d'état de l'emp. d'Autr. , n. 15 
mai 1773, marié (I) 27 septembre 1796 à Marie 
Eleonore, F. d'Ernest, pr. de Kaunitz, (née 1 oct. 
1775, f 19 mars 1825); (II) le 5 nov. 1827 à Marie 
Antoinette Ctesse de Beilstein (née 15 août 1806, 
f 17 janv. 1829); marié (III) 30 jauv. 1831 à 

Pr. Melanie Marie Antoinette , née ctesse de Zichy- 
Ferraris , fille du C. François de Zichy-Ferraris , n. 
28 janv. 1805. 

Enfans. Filles du 1er lit. 

1) Pr. Lèontine Adèle Marie Pauline, n. 18juîll. 1811. 

2) Pr. Hermine Gabriëlle Marie Eléonore Léopoldine, 
n. 1 sept. 1815. 

Fils du 2ème lit. 

3) Pr. Richard Clément Joseph Lothaire Hermann, 
n. 7 janv. 1829. 

, Fille du Sème lit. 

4) Pr. Melanie Marie Pauline Alexandrine, née 27 
févr. 1832. 



II. P. Metternich - Winnebourg. — Monaco. 163 
Soeur. 

Pauline, duchesse de Württemberg, l'épouse du dnc 
Ferdinand de Württemberg. 

Monaco. 

(C'ath. — Le Prince réside ordinairement à Paris.) 
[La principauté de Monaco appartenait depuis le IOme siècle 
comme possession souveraine héréditaire (depuis 1450 sous la 
protection de l'Espagne) à l'ancienne maison de Grimaldi, qui 
avait encore dès possessions considérables dans le Milanais 
et le royaume de Naples. Par le traité de Péronne de I64ï 
Honoré II s'était mis sous la protection de la France et ayant 
reçu garnison française à Monaco , l'Espagne confisqua ses 
possessions milanaises et napolitaines. En indemnité de ces 
pertes Louis XIV céda au Prince Honoré le duché de Va- 
lentinois ainsi que le marquisat de Beaux, le comté Cordalcz 
{dans le Lyonais) , la Baronie de Buis (en Dauphin é) et la 
seigneurie de St. Rémi (en Provence). La ligne mâle de la 
maison s'éteignit le 26 févr. 173 f dans Antoine Grimaldi. 
La fille Louise Hippolyte (-{- 29 déc. 173 1) avait épousé le 
20 oct. 1715 Jacques François Léonor de Goyon - Matignon. 
Le Prince Antoine céda en 1715 le duché de Valentinois à 
«on gendre, qui prit pour lui et ses descendants le nom et 
les armes de Grimaldi et lui succéda en Monaco en I73*# 
Il est par conséquent souche de la maison. 

Son petit -fils Honoré IV perdit par la révolution fran- 
çaise la principauté de Monaco , réunie à la France le 14 
févr. 1793. La paix de Paris du 30 mai 1814 le lui rendit 
dans les mêmes relations avec la France. Le traité de Paris 
du 20 nov. 18 15 le mit sous la protection de la Sardaigne. 
Le 8 nov. 18 17 la Sardaigne déclara reconnaître la souve- 
raineté de Monaco et n'avoir d'autre droit à y exercer que 
celui de garnison et la nomination du Commandant de 
place.] 

Pr. Honoré V Grimaldi, duc de Valentinois, pair de 
France , né au mois de mai 1ÎÎ8 , suce, le 16 févr. 
1819 à son père Honoré IV. 

Frère. 

Florestan, G. de Grimaldi, n. 10 oct. 1785, m. en 1818 
à Mlle. Rouiller. 

2 



164 Monaco. — Montmorency. 

Filles de l'oncle paternel, le pr. Joseph Grimaldi (-{* 28 juin 
1816) et de Mlle, de Choiseul - Stainville (f en 1793). 

1) Honorine Camille Athénaïs, n. 22 avril 1784, m. 20 
juill. 1803 à René Louis Victor, marquis de la Tour 
du Pin, n. au mois d'août 1779. 

2) Athénaïs Euphrosyne Louise Philippine, n. 22 iuin 
1786, m. 8 août 1804 à Louis Michel Félix le Tellier 
de Souvré, marquis de Louvois, pair de France, n. 
3 déc. 1783. 

Montmorency. 

[La maison de Montmorency est la première de France , par 
la splendeur et l'antiquité de son origine, qui se perd dans 
la nuit du tems, par la foule de grands hommes, qu'elle 
a produit et qui se trouvent dans toutes les pages de l'hi- 
stoire, et par les hauts emplois dont ils ont été revêtus. 
Son premier auteur connu est Bouchard de Montmorency, 
qui en l'année 954 portait déjà le titre de premier baron 
chrétien ( titre qui depuis ce tems a toujours été porté 
par le chef de cette famille). Sa mère était fille d'Edouard 
premier Roi d'Angleterre et il avait épousé la fille de Thi- 
baut Comte de Blois, cousine germaine de Hugues Capet, en 
l'année 1139. Matthias II dé Montmorency dit le grand, 
-connétable de France, épousa Adélaïde de Savoie veuve de 
Louis VI dit le gros Roi, de France. Henri IV disait, que 
si la maison royale de France venait à s'éteindre,, la cou- 
ronne devait revenir à celle de Montmorency.] 

Etat actuel de la maison de Montmorency : 

Pr. Anne Charles François duc de Montmorency, pre- 
mier baron chrétien, pair et premier baron de France, 
chef de la maison, né le 28 juill. 1768; a épousé 
2 juin 1788 

Pr. Anne Lpuise Caroline de Matignon ~ née 23 mai 
1774. 

Enfans. 

1) Anne Louis Raoul Victor , baron de Montmorency, 
né 14 déc. 1790, colonel de cavalerie ; a épousé le . . . 
mars 1821 Euphémie de Larchies, veuve du comte 
Thibaut de Montmorency son oncle (n'a pas d'en- 
fans). 



II. P. Montmorency. 165 

2) Anne Elisabeth Laurence de Montmorency , ne'e 
7 avril 1803 , mariée 6 sept. 1819 à Théodore prince 
de Beauffremont, lieut. colonel de cavalerie. 

3) Anne Louise Alix de Montmorency, n. 13 oct. 1808, 
mariée 25 févr. 1829 à Louis de Talleyrand-Perigord 
duc de Valencey. 

Frère. 

Pr* Anne Louis Christian, prince de Montmorency et 
de Tancarville, pair de France, grand d'Espagne de 
la 1ère classe, né 7 mai 1769, m. 6 sept. 1797 avec 

Marie Henriette de Caliy. 

Enfans. 

(1) Anne Marie Christian Gaston de Montmorency, 
prince de Robecq , né 4 mai 1801, capitaine de 
cavalerie. 

(2) Anne Charlotte Marie Henriette de Montmoren- 
cy , née 28 août 1798, m. 27 oct. 1817 avec Em- 
manuel Timolëon de Cossé comte de Brissac, lieut. 

> colonel et chevalier d'honneur de madame la du- 
chesse de Berry. 

(3) Anne Sidonie Joséphine Marie de Montmorency, 
née 17 déc. 1799, mariée le . . . juin 1819 avec le 
comte de la Châtre. 

(4) Anne Elise Marie Aurêlie de Montmorency, née 
24 avril 1803, épouse du comte de Biancourt. 

Soeur. 

Anne Eleonore Pulchrine de Montmorency, n. 1 nov. 
1776 , mariée à Victor de Rochechouart, marquis de 
Mortemart, pair de France. 



JBrjnche de Luxembourg. 
Pr. Charles Emmanuel Sigismond de Montmorency, duc 
de Luxembourg, pair de France, né 27 juin 1774, 
était capitaine des gardes du corps du roi Charles X 
et lieut. général des armées françaises; n'est pas 
marié. 

Soeurs. 

1) Bonne Charlotte Marie Adélaïde de Montmorency, 
née 29 avril 1773 , m. 14 avril 1788 à Anne Pierre 
Adrien de Montmorency duc de Laval. 

2) Marie Madelaine Charlotte Emilie de Montmoren- 



c 



166 II. P. Montmorency. <— Odesealchi. 

cy, née 13 avril 1778, mariée à Lisbonne an duc 
de Cadaval, prince de la maison royale de Por- 
tugal. 



Brauche de Beau mont- Luxembourg. 
Pr. Anne Edouard Louis Joseph de Montmorency duc 
deBeaumont, prince de Luxembourg, pair de France, 
né à Paris 9 sept. 1802 (n'est pas marié). 

Frère. 

Anne Charles Maurice de Montmorency, prince de 
Tingry, né à Paris 9 avril 1804, était officier de 
cavalerie dans la garde - royale. 



Branche de Laval. 
Anne Adrien Pierre de Montmorency duc de Laval, 
pair de France , duc de Fernando en Espagne et 

frand de la Ire classe, né le 29 oct. 1768; a été amb- 
assadeur de France à Madrid, Rome, Vienne et 
Londres; a épousé le 14 avril 1788 
Charlotte de Montmorency -Luxembourg. 

Enfans. 

1) Charlotte de Montmorency , née en 1799 , a épousé 
eu 1817 Gustave de Levis, marquis de Mirepoix, pair 
de France. 

2) Marguerite de Montmorency, née en 1811, a épousé 
en 1829 le comte de Mailly Couronnel. 

Frère. 

Eugène Alexandre de Montmorency marquis de Mont- 
morency-Laval , né 20 juillet 1773, lieutenant - gé- 
néral, a épouse en 1802 

Elisabeth de Bethane Sully v veuve du comte de Cha- 
rost (n'a pas d'enfans). 

Odescalchi. 

(Cath. — - Dans l'Etat de l'Eglise et en Hongrie. — Rés. 
Vienne.) 

[Cette famille est une des plus anciennes de l'Italie. Le di- 
plôme de Prince de l'Empereur Léopold I met au nombre 



II. P. Odescalchi. 



167 



des aïeux de la maison Odescalchi un de ces douze géné- 
raux ,• . qui accompagnèrent Charlemagne dans son expédition 
d'Italie et plus tard le Pape Innocent XI. Son neveu Li- 
vhis I Duc de Bracciano, de Ceri , Comte de Montiano etc. 
obtint de l'Empereur Leopold I le 25 mai 1689 pour lui et 
ses descendans la dignité de Prince de l'empire et fut in- 
vesti le 21 août 1694 du duché de Syrmie (dans la Hongrie 
méridionale) comme majorât. Un autre diplôme du II déc. 
1698 le lui confirma et de plus le titre de Duc de Syrmie, 
de Comte suprême héréditaire, de Palatin et d'autres privilè- 
ges. Livius I mourut le 8 sept. 1713 sans postérité ; mais 
il avait adopté le Marquis Balthasar d'Erba, fils de sa soeur, 
(d'une noble famille qui fleurit encore à Milan) et il l'avait 
institué son héritier à condition, qu'il portât le nom d'Ocles- 
calçhi. Balthasar I d'Erba - Odescalchi obtint aussi le 30 
mars 1714 la dignité de Prince de l'empire pour lui et sa 
descendance masculine par droit de primogéniture. Il ob- 
tint aussi la confirmation du titre de Duc de Syrmie et de 
l'empereur Charles VI la promesse de l'investiture du duché 
de Syrmie pour lui et ses descendans avec tous les privilèges 
accordés à son père adoptif. Son filsEiviusII reçut en 1715 
la lettre d'investiture en forme de l'Impératrice Marie Thé- 
rèse ; cependant on en excepta un district considérable, 
qui devint le partage des régiments de frontière. Livius II 
céda (1754) à la maison d'Erba la moitié de ses possessions 
dans le Milanais. Bracciano fut aliéné par son fils Bal- 
thasar II.] 

Pr. Innocent d'Erba-Odescalchi, duo de Syrmie, grand 
d'Espagne de la Ire cl., chamb. autr. actuel et cons, 
intime, grand -maitre de l'archiduchesse Anne d'Au- 
triche épouse du roi de Hongrie Pr. impérial et hé» 
rétier d'Autriche; n. 22 juill. 1778, F. du pr. Bal- 
thasar II (f 10 août 1810) et de la pr. Giustiniani 
(| 23 nov. 1813); V. d'Anne Louise Barbe, Ctesse de 
Keglevics-Buzin, 18 avril 1813, marié (II) 13 mars 
1831 à 

Henriette f née Ctesse de Zichy-Ferraris , n. 10 févr. 
1800, d. d. 1. cr. ét. et d. d. p. de S. M. l'impé- 
ratrice. 

Enfans. 

1) Livius Ladislas , n. 20 sept. 1805 , chamb. autr. et 
attaché à l'amb. à Paris. 



168 II. P. Odescalchi. — (Dettingen. 

2) Auguste, n. 1 janv. 1808, m. 18 nov. 1827. à la Ctcsse 
Anne de Ziciiy, née 18 oct. 1808. 

Enfans. 

(1) Jules, né 26 nov. 1828. 

(2) Antoinette, née 16 déc. 1830. 

3) Cécile, née 12juill. 1809, m. lsept. 182T au C.Char- 
les Keglevics-Buzin. 

4) Pauline, n. 25 juill. 1810, m. le 6 mai 1832 avec 
Edmond comte Zichy, cap. de cav. au serv. d'Autr, 

5) Victoire, n. 11 nov. 1811. 

Frères et soeurs. 

1) Madelaine, n. 10 août 1782, m. 21 nov. 1796 à Louis 
de Buoncompagni, duc de Sora. 

2) Marie Thérèse, n. 6 oct. 1783, m. 22 mai 1803 à 
Jérôme, marquis de Théo doli. 

3) Charles, n. 5 mars 1785, créé 11 mars 1823 Cardi- 
nal, vice-chancelier del'église catholique, archevêque 
et évêque de Sabina et préfet de la congrégation 
des évêques et du clergé régulier. 

4) Jérôme, n. 21 oct. 1787. 

5) Pierre, n. 1 févr. 1789, chamh. autr. 

6) Cécile, n. 9 mars 1791, m. en 1821 au marquis Fran- 
çois Longhi. 

7) Flaminie , n. 10 déc. 1795 , m. en 1811 au baron de 
Capranica. 

8) Victoire, n. 26 avril 1798, m. 9 oct. 1818 au marchese 
Conestabile délia Staffa. 

Oettingen. 

jXes Comtes d'Oettingen furent de tems immémorial présidents 
de la haute Juridiction impériale dans le Riesgau. L'arbre 
généalogique de la maison ne remonte cependant que jusqu'au 
13ème siècle. Au commencement du 14ème Frédéric Comte 
d'Oettingen acquit par son mariage une partie de la Basse- 
Alsace, qui fut aliénée en 1359 au chapitre de Strasbourg. 
Cette maison abandonna à l'Empereur Charles IV et à ses 
Vassaux ce qu'elle y tenait en fief de l'empire et mit ainsi 
fin à la dignité de Landgrave d'Alsace. Le Comte Frédé- 
ric IV possédait tout le comté d'Oettingen, et son arrière- 



II. P. (Dettingen. 169 
petit-fils , Louis XV, qui avait embrassé la coufession éran- 
gelique, fut la souche commune de la famille. 

Il eut deux fils : Louis XVI qui fonda la ligne aînée 
d'Oettingen, dont l'un des descendans Albert Ernest I obtint 
en 1674 la dignité de Prince de l'empire ; elle s'éteignit en 
1731 dans Albert Ernest II, qui légua ses terres (jj> du pays) 
au Comte Antoine Charles de la branche moyenne de la ligne 
de Wallerstein à l'exclusion de la branche aînée. L'autre 
fils, Frédéric, fonda la seconde ligne principale de Wallerstein. 
Ses trois petits- fils subdivisèrent cette ligne principale en 
trois branches savoir: Spielberg, "Wallerstein et Baldern. 

La branche de Baldern se divisa de nouveau en des bran- 
ches collatérales, celle de Baldern et de Katzenstein. Celle 
de Baldern s'éteignit en 1687. Notger Guillaume de la ligne 
de Katzenstein -Baldern en hérita et acquit par son mariage 
avec la fille du Baron de Soetern la seigneurie de Dachstubl, 
mais cette ligne s'éteignit dans les mâles le 14 janvier 1798 
avec François Guillaume. En vertu d'un contrat le Prince 
Kraft Ernest d'Oettingen -Wallerstein lui succéda, mais la 
seigneurie immédiate de Dachstuhl passa par la nièce du 
dernier Comte au Comte Rodolphe de Colloredo-Mansfeld. 
Actuellement fleurissent encore : 

1°. (Dettingen- Spielberg et 
2° . O cttingen - W allerstein. 
La ligne d'Oettingen - Spielberg comprend la descendance 
du Comte Guillaume le jeune. L'un d'eux François Albert 
(-f- 6 févr. 1737) , obtint pour lui et son fils Jean Alois Sé- 
bastien le 18 juill. 1734 la dignité de Prince de l'empire, et 
Antoine Ernest, frère du dernier, l'obtint le 10 déc. 1765 
pour lui et ses descendants. 

La ligne d'Oettingen-Spielberg ayant disputé à celle d'Oet- 
tingen -Wallerstein l'héritage de l'ancienne ligne directe d'Oet- 
tingen , elle obtint par une sentence du conseil aulique de 
l'empire et par l'accommodement, qui s'ensuivit, le tiers des 
terres d'Oettingen- Oettingen. En vertu d'un accord passé 
le 12 janvier 1781 avec la maison de "Wallerstein , cette 
ligne porte le nom d'Oettingen- Oettingen et d'Oettingen- 
Spielberg. 

La ligne d'Oett.-Wallerst. se nommait depuis 1731 Oett.- 
Oett. et Oett. -Wall erst., ayant en vertu d'un testament hé- 
rité des possessions de la ligne directe d'Oettingen après son 
extinction ; ces possessions ne consistaient que dans les fg du 



L70 II. P. Oeningen, 

tout , et elle en céda le tiers à la ligne aînée. La Comte 
Kraft Ernest fut élevé le 25 mars 1774 par l'Empereur Jo- 
seph II à la dignité de Prince de l'empire, et prit possession 
le 14 janvier 1798 par suite d'une convention, de la succès- i 
sion de la ligne comtale éteinte d'Oettingen - Baldern. La 
seigneurie de Dachstubl, héritée par la nièce du dernier Comte, , 
épouse du Comte Rodolphe Joseph de Colloredo - Mansfelrl, j 
et acquise par (Dettingen - Wallerstein par un accord du 1 
3 oct. 1802, fut cédée à la France d'après le traité de Lune- 
ville (l801). En dédommagement ce Prince d'Oettingen- J 
Wallerstein obtint de la diète de 1803 l'abbaye de Heili- 
genkreuz à Donawert , le chapitre de St. Magnus dans la j 
ville de Fussen territoire d'Augsbourg et les trois couvents I 
de Deggingen, Maihing et Kirchheim dans ie comté d'Oet- 
tingen. 

Les Princes et Comtes d'Oettingen avaient une voix dans 
le collège des Comtes de Souabe. Le récez de la diète avait j 
promis un vote viril dans le conseil des Princes de l'empire 
à chacune des deux ligues princières , mais l'acte de la cou- j 
fédération du Rhin soumit les possessions immédiates d'Oet- 
tingen à la souveraineté de la Bavière. Par suite d'un traité, i\ 
conclu entre la Bavière et le Württemberg, le 18 mai 1810 1 
une partie des possessions passa sous la souveraineté du n\ 
Württemberg.] *' 

Oettingen - Spielberg. h 

(Galh. — En Bavière et en Württemberg. — Rés. Oettirigen 
sur le Ries.) 

Pr. Jean Aloys III, n. 9 mai 1788, grand -chamb. de 1) 
la cour de Bav. , membre hére'd. de la Ire chambre, 1 
F. da pr. Jean Aloys II et de la pr. Marie Aloyse, 
née pr. d'Auersperg (f 19 mai 1825), semeur de la 
maison d'Oettingen ; suce, à son père 27 juin 1797» 
m. 31 août 1813 à 

Amélie, F. du pr. de Wrède, n. 15 janv. 1796. ■ ■ 

Enfans. » 

1) Pr. Otton Charles , né 14 janv. 1815. 

2) Pr. Mathilde Sophie, n. 9 févr. 1816. 

3) Pr. Gustave Frédéric, n. 31 mars 1817. 

4) Pr. Bertha Jeanne Notgère, n. 1 août 1818. H 

Tante. 

Pr. Marie Thérèse, née 17 nov. 1763, m. 13 sept. ! h 



IL P. (Dettingen. 171 

1784 à François Joseph, C. de Wilczek, chamb. de 
Femp. d'Autr. [Tienne.] 



Oettingen - Wallerstein. 

Gath. — En Bavière, dans le cercle de la Rczat et du Haut- 
Danube, au Württemberg, en Autriche au dessous de l'Eus et 
en Bohème. — K.és. Wallerstein.) 

Pr. Frédéric Kraft Henri , n. 16 oct. 1793 , chamb. I. 
; R. et colonel, suce, à son frère aîné, le pr. Louis, 

par acte du 14 oct. 1823 , comme chef de la famille 

dans les possessions de la maison; veuf le 4 févr. 

1829 de Marie Sophie , F. de Fre'de'ric , landgrave 

de Furstenberg (n. 28 août 1804, mariée 15 mai 1827); 

m. (Il) 8 sept. 1830 à 
Marie Anne, comtesse Trauttmausdorff , n. 9 juillet 

1806, F. du pr. Jean de Trauttmansdorff, d. d. 1. cr. 

e't. et d. d. p. 

Filles. 

1) Pr. Sophie Thérèse Guillemette Mathilde, ne'e 6 
[ janv. 1829. 

2) Pr. Caroline Guillemette Marie Sophie, n. 21 sept. 
1831. 

5) Pr. Gabrielle Marie Anne Guillemette Thérèse, n. 
I 31 janv. 1833. 

Frères et soeurs. 

1) Pr. Louis Rraft Ernest, n. 31 janv. 1791, grand- 
maître de la couronne , membre de la 1ère chambre 

| du roy. de Bavière, ministre d'état et de l'intérieur 
au serv. de Bavière ; suce, à son père le pr. Kraft 
Ernest 6 oct. 1802, se démet de la régence en faveur 
de son frère cadet, Frédéric, 14 oct. 1823, m. 7 juilJ. 
1823 à Demoiselle 

Marie Crescencia Bourgin, n. 3 mai 1806. 

Fille. 

Pr. Caroline Antoinette Guillemette Frédérique, 
n. 19 août 1824. 

2) Pr. Charles Anselme Kraft, n. 6 mai 1796, marié 
18 mai 1831 à la 

Pr. Julie, née comtesse de Dietrichstein, n. 12 août 



172 II. P. (Dettingen. — Orsini. 

1807, d. d. p. de l'impératrice d'Autr. (Voyez Die- 
trichstein). 

Fille. 

Pr. Marie Thérèse Gnillemette, née 31 juillet 1832. 

3) Pr. Sophie Albertine Dorothée Eleonore, n. 27 août 
1797, m. le 3 juin 1821 au C. Alfréd de Dürkheim- 
Montmartin. 

4) Pr. Marie Thérèse, n. 13 août 1799, m. 7 juin. 1827 
à Frédéric baron de Spseth de Marchthai, major au 
serv. de Wurttemb. 

5) Pr. Charlotte } n. 14 févr. 1802 , mariée au comte 
Albert Raimond Montecuccolî. 

6) Pr. Marie Ernestine , n. 5 juill. 1803, chanoinesse 
à Brunn, 

Tante. 

C. Sophie Thérèse; v. Furstenberg 2de branche. 

WVfNf srJTJFJf jsjw 

O II S I N I. 

(Cath. — Dans l'Etat de l'Eglise et au royaume de Naples.) 
[il ne reste plu* de cette maison, autrefois si puissante , que 
le Prince d'Orsini, Duc de Gravina : toutes les autres bran- 
ches en sont éteintes. Dans l'Etat de l'Eglise cette famille ! 
était toujours l'adversaire de celle de Colonna. Elle tire son ! 
Origine d'Or su s Orsini de Petigliano, sénateur de Rome 
1190 — 1200, dont le fils aîné, Jean Cajetan, fut créé Cardi- 
nal en 1244 , et élu Pape sous le nom de Nicolas III eu 
1277 (-]* 1280). Le second fils d'Orsus Orsini, Napoléon,! 
seigneur de Petigliano , fonda les lignes principales de cette 
famille. François d'Orsini, fondateur de la ligne de 
Gravina, était le quatrième fils de Jean d'Orsini, qui de- 
vint sénateur de Rome avec Sciarra Colonna après la chute I 
de Cola Rienci ; il fut promu au rang de Comte en T4I7, et' 
fut Duc de Gravina en 1436. Le Pape Bénoit XIII (élu ! 
1724, *j- 1730) descendait de cette famille. Dominique d'Or- 
sini le Iôème Duc de Gravina, survécut à sa femme et fut 
créé Cardinal en 1743; il eut pour successeur son fils Phi- 
lippe Bernard (né en 1742, Maggior Domo et instituteur de 
François I Roi des Deux-Siciles, f le 3 nov. 1824). Celui-ci 
survécut à son fils Dominique (né en 1765, mar. en 1786 jp 
à Faustiue Caracciali di Torella, f en 1790), père du Prince 
actuel.] 



II. P. Orsini. — Paar. 173 
I; . Orsini - Gravina. 

^Dominique Orsini, pr. Orsini, pr. assistant au Saint 
ij Siège (principe assistente al soglio), dixhuitième duc 
de Gravina au royaume de Naples , né 23 nov. 1790, 
suce, à son grand -père le 3 nov. 1824, mar. 6 févr. 
1823 à 

mlarie Louise Torlonia, ne'e 4 janv. 1804, F. du duc 
Torlonia Duca di Bracciano. 

Fille. 

Hyacinthe, née le 7 janv. 1825. 

Oncle et tante. 
) Hyacinthe, née 1771. 

François, n. 1775. 

Paar. 

(Cath. — En Autriche. — Résidence Vienne.) 
Maison transplantée d'Italie en Allemagne. Pierre Joseph ba- 
ron de Paar se signala à l'introduction des postes. Jean 
Baptiste ayant acheté en Stirie la seigneurie de Hartberg, 
obtint en 1570 de l'empereur Rodolphe II. la maîtrise des 
postes en Strrie pour l'aîné de la famille. L'Empereur Fer- 
dinand IL accorda le 4 septbr. 1624 à son fils Jean Chri- 
stophe baron de Paar - Krottenstein et Hartstein, la. grande 
maîtrise des postes en Bohème et en Hongrie de même que 
dans l'Archiduché d'Autriche à titre de fief masculin. Son 
fils Charles est le premier de cette famille qui soit nom- 
mé Comte de l'Empire. Il eut pour successeur son fils 
Charles Joseph (-{-1725), qui abandonna (1720) à la chambre 
impériale des finances les revenus de la grande maî- 
trise des postes contre une indemnité en argent ; toutefois il 
garda son titre ainsi que la direction supérieure des j>ostes. 
Son petit -fils Jean Wenceslas fut élevé le 5 août 1769 
pour lui et ses des^endans au rang de prince de l'Empire 
j par droit de primogéniture. 

Les possessions de la maison sont : les seigneuries de 
Hartberg et de Stein en Stirie, celle de Bechin , Kardosch- 
Rzetschitz , Pluhowy - Zdiar , Zdiaehowitz s Gross -Irrschitz 
et de Hohen- Wessely en Bohème.] 

?r. Charles, n. 6 janv, 1806, F. du pr. Charles (f 30 

1 déc. 1819), Chamb. irap. roy. et grand- maître des 



174 II. P. Paar. — Palffy d'Erdoed. 

postes dans les pays - héréditaires d'Autriche, marie 

30 juillet 1832 à la 
Pr. Ida Léopoldine Sophie Marie Joséphine Françoise, \ 
' née princesse de Liechtenstein y née 12 sept. 1811. 

Frères et soeur. 

1) C. Alfred, n. 30 déc. 1806, cap. du rég. des huss. 
de Wieland au serv. d'Autr. 

2) C. Guidobaldine , n. 2 déc. 1807, mariée 1 juill. 1830 
au Cte François Kuefstein, chamb. autr. et env. plenip» ! 
près la cour royale d'Hanovre. 

3) C. Penceslas , n. 1 nov. 1810, lient, au serv. d'Autr. ; 
bat. des chass. no. 10. 

4) C. Louis Jean Bapt. Emmanuel , n. 26 mars 1817. 

Mère. 

Guidobaldine , n. 16 oct. 1783, F. du C. Louis de Ca- 
vriani , V. du pr. Charles 30 déc. 1819, D. d.p. 

Oncles et tantes. 

1) C. Antoinette , v. Salin - Reifferscheid - Dyk 2de 
branche. 

2) C. Thérèse, n. 12 juill. 1778, m. 8 nov. 1803 au Ü. 
Mercy d'Argenteau, cons. pr. et grand - chambellan 
du roy. des Pays-Bas. 

3) C. Jean Baptiste , n. 12 avril 1780 , ehamb. et col. 
de l'emp. d'Autr. à l'armée [FienneA 

C. Louis Joseph , n. 2 sept. 1783, chambell. et maj.. 
autr. ; V. le 1 avril 1821 de la Ctesse Henriette de 
Schallenberg". [Tobitschau.] 

Palffy d'Erdoed. 

(Cath. — - En Hongrie et en Autriche. — Rés. : Vienne et 
Malaczlca dans le comté de Presbourg.) 

[La maison PalfFy descend des seigneurs et comtes d' Alten- P 
bourg et de Hochbourg. Conrad d'Altenbourg doit avoir 
passé en 1028 en Hongrie comme ambassadeur de l'empereur I 
Conrad II. et s'y être établi. Ses descendants portèrent les 
noms de leurs possessions, surtout celui de la seigneurie i 
d'Herdervari. Paul Conths, fils d'Herdervari, qui se nommait ' î 
aussi Paul , était connu sous la dénomination de fils de Paul 
ou PalfFy (contracté de Pauli filius) qui devint nom de fa- 'i 
mille. Paul III. Palffy de Dereszika prit après son mariage 



II. P. Palffy d'Erdoed. 175 

avec Claire Erdoed de Csorna , héritière de sa maison , le 
nom et les armes d'Erdoed. Son petit-fils Nicolas II. baron 
Palfly d'Erdoed (f 1600) obtint de 1' empereur Rodolphe le 
domaine et le château de Presbourg ainsi que les domaines 
et châteaux de St. George et de Poesing avec le titre de 
comte héréditaire , en 1598 il fut élu membre des états au- 
trichiens. Les fils du comte Nicolas II. dont Etienne II. 
perpétua la race , obtinrent en 1600 la dignité de comte de 
l'Empire. 

Nicolas (-J- 1679), fils d'Etienne II, est la tige des lignes 
encore florissantes, fondées par ses deux fils Nicolas et Jean. 

A. La ligne de Nicolas ou aînée , qui se divisa dans les 
Ttrois fils de Léopold (f 27 mars 1720) en trois branches. 

I. L'aînée, maintenant princière fondée par Nicolas con- 
seiller privé impérial, grand-chancelier de la cour et 
juge suprême de la cour en Hongrie (f 6 fév. 1773), 

II. la moyenne , fondée par le comte Léopold , feldma- 
réchal et général en chef en Hongrie (-f- 9 avril 1773), 

III. la cadette , fondée par le comte Rodolphe , con- 
seiller privé impérial et général-feldmaréchal-lieutenant 
(f 1 avril 1768). 

B. La ligne de Jean ou la cadette. 

Charles Jérôme, fils du fondateur de la branche aînée de la 
première ligne , qui succéda en 1773 à son père Nicolas 
dans le majorât , était chancelier de la cour en Hongrie et 
le jour qu'il renonça à cette place (4 nov. 1807) il obtint 
la dignité de prince autrichien ppur lui et ses descendants. 

Cette même branche possède le grand majorât en Hongrie 
; comprenant Blasenstein , Stampfen , St. George , Poesing, 
Doernbach, Beynitz et d'autres seigneuries eu Autriche et en 
Bohème. Le sénieur de cette famille est Palatin du comté 
de Presbourg et capitaine héréditaire du château de cette 
capitale.] 

Pr. Antoine Charles, n. 26 févr. 1793, chamb. de 
l'enip. d'Autr. , F. du pr. Joseph, m. 15 janv. 1820 à 
Leopoldine Dominica Prisca , F. d'Aloys , pr. de Kau- 
I nitz, n. 18 févr. 1803. D. d. p. et de la cr. et. 
l .. Frère et soeur. 

1) C. Nicolas , il. 7 janv. 1797, chambeîl. et capitaine^ 
| f 6 août 1830 ; veuve : 

llThérèse, née C. de Rossi, n. 23 avril 1805, mariée 23 
déc. 1822. 



17ô II. P. Palffy d'Erdoed. — Palm - Gundelfingen. 

Ses enfans. 

(1) Thérèse Guillemette Caroline Marie Gaëtane, 
24 janv. 1824. 

(2) Paul Joseph Nicolas, né 27 juin 1827. 

(3) Antoine Joseph Nicolas, ne 10 juin 1829. 

(4) Nicolas, né 28 janvier 1831. 
2) C. Anne Marie, h. 19 avril 1801, m. 12 avril 1825 

au C. Adolphe de Schœnfeld. 

Mère. 

Marie Caroline, F. d'Otton François, C. de Hohen 
feld, D.d. p. , n. 9 nov. 1774, m. 19 avril 1792 aupr. 
Joseph François (n. 2 sept. 1764) , cons. privé I. R.« 
V. depuis le 13 avril 1827. 

Pallavicini-Rospigliosi, v. Rospigliosi. 
Palm- Gundelfingen. 

(Cath. — En Autriche, en Bohème et en Moravie. — Résid. 
Vienne.) 

[La maison très ancienne de Palm sort de la Suisse ; mais elle 
descend originairement de la famille ancienne et noble de 
Lullis dans la Catalogne en Espagne. Cette famille se ren- 
dit en 1235 avec Jacques , roi d'Arragon à Majorque et une 
de ses branches qui prit le nom de Palma s'établit sous 
Guntram dans la Suisse. Déjà au commencement du quator- 
zième siècle la famille de Palm passait pour une des plus 
puissantes de l'Helvétie. Guntram Lu] lus de Palm était en 
1240 sous le gouvernement de l'empereur Frédéric II. préfet 
de l'empire en Unterwaiden et se distingua beaucoup dans 
les guerres d'Italie et surtout dans le duché de Milan. Quel- 
ques uns de ses descendants étaient connus en Italie et dans 
la Suisse sous le nom de comtes de Palm au quatorzième 
siècle. Alphonse de Palm, petit -fils de Guntram était en 
grand crédit à la cour de Rodolphe d'Habsbourg qui ajouta I 
en 1277 aux armes de la famille de Palm, qui consistaient 
en trois colonnes d'argent dans un écu bleu le lion rouge 
d'Habsbourg. La ligne princière qui descend directement 
d'Alphonse de Palm a encore ces armes et en outre en vertu 
d'un diplôme de l'empereur Joseph I les couleurs de l'Ar- 



II. P. Palm- Gundelfingen. 



177 



chiduché d'Autriche. La famille de Palm perdit dans les 
guerres de liberté de la Suisse ses possessions dans ce pays 
et du tems de la réformation, qu'elle protégea, elle se rendit 
en Souabe. Elle se divisa en trois lignes , celle de Jean 
David, de Jean Henri et de Jean Jonathan. Les 
deux cadettes protestantes restèrent en qualité de baron et 
fleurissent encore en Württemberg (ou elles possèdent les 
seigneuries immédiates de Muhlhausen , Balzheim , Bodels- 
hofen et de Steinbach) et en Saxe. I/ainée qui rentra dans 
le sein du catholicisme possédait le comté impérial d'Iller- 
reichheim et la seigneurie d'Hohen - Gundelfingen , qui avait 
droit de souveraineté en Souabe, et s'établit en Autriche. 

Jean David, souche de cette ligne, dirigea en 1683 avec 
le comte Rüdiger de Starhemberg la défense de Vienne con- 
tre les Turcs et apporta la couronne royale de Hongrie à 
travers les ennemis. En récompense il obtint le droit de 
cité en Hongrie pour sa famille. Son fils Charles Joseph, 
ministre d'Autriche, fut élevé en 1750 au rang de comte de 
l'empire et son petit - fils Charles Joseph obtint de l'empereur 
Joseph II. le 24 juill. 1783 la dignité de prince de l'empire 
et de Bohème pour lui et ses descendants par droit de primo- 
génitui'e. 

La maison princière porte dans ses armes en récompense 
des grands services , qu'elle a rendus à l'empire et en Vertu 
d'un diplôme de l'empereur François I de l'an 1750 la cou- 
ronne impériale allemande.] 

Pr. Charles Joseph François, n. 28 juin 1773, chamb. 
et cons. de la régence de l'archid. d'Autr. , suce, à 
son père le pr. Charles Joseph 22 août 1814, I. 
e'pouse — : Françoise, f 21 août 1806, F. du Mar- 
quis de Solignac , ci-devant ministre reVdent de 
la rep. de Gênes à Vienne; II épouse Caroline, 
ne'e Baronne de Gudenus , f 19 sept. 1815; III 
épouse — : Thérèse, + 5 oct. 1823. du baron Le- 
derer à Hradeck , cons. d'état ? j x serv. d'Autriche; 
IV épouse — : Mathilde née oaronne de Wildbourg 
à Ottenschlag , f 10 févr -fö2T ; V épouse — : 

Léopoldine née Comte«« d' Abensberg- Traun, née 24 
sept. 1811, ma^Ve 6 juin 1829, D.d.l. cr. et. 

Time anne'e. P 



178 



II. P. Piombino. 



P I O M B I TV O. 

(Cath. — Home.) 
[Le pape Grégoire XIII (Hugues Buoncompagni , 1585), au- 
quel nous devons la réforme du calendrier, descendait de 
la famille Buoncompagni, et un de ses fils est aïeul des prin- 
ces actuels. Grégoire II B. , duc de Sora et d'Alcara, 
épousa en 1681 Hippolyte Ludovisia fille du dernier prince 
de Piombino de la maison de Ludovisi , qui lui apporta en 
héritage en 1700 la principauté de Piombino. Comme il 
n'avait pas d'héritiers mâles, il la destina à Antoine, époux 
de sa fille Marie. Antoine lui succéda le premier fév. 1707 
et laissa à sa mort (8 janv. 1738) deux fils : 

I. Cajetan, qui perpétua la maison de Buoncompagni 
Ludovisi et hérita de Piombino et de Sora (-f* 24 
mars 1777.) 

II. Pierre George qui fonda la ligne de B-L-Ottoboni. 
Le pape Alexandre VIII (f 1 fév. 1691) était de la fa- 
mille Ottoboni. Sa petite -nièce Marie Françoise Ottoboni 
dernière de sa- maison, épousa Pierre Grégoire Buoncom- 
pagni Ludovisi, second fils du prince de Piombino, et fonda 
ainsi la branche cadette de cette maison qui ajouta à aon 
nom de Buoncompagni celui d'Ottoboni. Il fut le premier 
duc de Fiano. 

La principauté de Piombino dans le grand - duché de Tos- 
cane , qui comprend la plus grande partie de l'île d'Elbe 
formait une partie de l'état des présides que Philippe II se garda 
lorsqu'il céda en 1557 tout le reste du territoire de Sienne à Cosme 
I ; de Medicis. A la paix de Vienne de 1735, le Stato degli Pre- 
sidE échut au royaume des deux Siciles. Le roi de Naples 
le céa<* à Napoléon à la paix de Florence le 28 mars 1801 
ainsi que i a directe sur Piombino. Napoléon déclara le prince 
déchu de ses états , et donna Piombino le 18 mars 1805 à 
sa soeur Elise »t a son époux Felix Pascal Bacciochi. 
L'acte final du coi^ s de Vienne de 1815 rendit Piombino 
à la maison Buoncom^çj^ raa i s sous j a souveraineté du 
grand-duc de Toscane.] 

I. Maison Buotîcompag^^Ludovisi. 
Pr. Louis Marie, n. 29 avril 1767, suce, à sou père le 
pr. Antoiue 26 avril 1805, m. 24 nov. 1796 à 



II. P. Piombino. 179 

Madelaine, fille da duc Balthasar Odescalchi , n. 10 
août 1782. 

Enfans. 

1) Victoire, n. IOjanv. 1799, m. à Dom. Clement Al- 
tieri pr. de Viano , F. du pr. Altieri sénateur de 
Rome et de la pr. Marianne de la fam. Savonne , le 
19 janv. 1817. 

2) Antoine, duc de Sora, n. 11 août 1808, m. 4 oct. 
1829 à 

Marie Anne, fille du duc de Rignano. 

3) Constance, n. 11 de'c. 1811, épouse du duc de Fiano 
(V. ci- dessous). 

4) Marie, née 21 sept. 1813. 

5) Balthasar, n. 10 mai 1821. 

Frère. 

Joseph, n. 11 oct. 1774. 



II. Maison Buoncompagni-Ludovisi- Ottoboni. 

[.Les deux familles princières de Rome les princes de Piom- 
bino et les ducs de Fiano ont la même origine. Alexandre 
VIII. élu Pape le 5 octobre 1689 , f 1 févr. 1691 , était de 
la famille Ottoboni. Sa petite - nièce Marie Françoise Otto- 
boni , dernière de sa maison, épousa Pierre Grégoire Buon— 
compagni Ludovisi , second fils du prince de Piombino et 
fonda ainsi la branche cadette de cette maison, qui ajouta à 
son nom de Buoncompagni celui d'Ottoboni. Il fut le pre- 
mier duc de Fiano.] 

Alexandre , duc de Fiano, né 20 janv. T805, chambel- 
lan de S. M. I. R. A. , marié le 14 févr. 1831 à 

Constance , 3e fille du prince de Piombino. (V. bran- 
che aînée.) 

Soeurs. 

1) Louise, née 27 oct. 1799, mariée en 1817 au Cte 
François de Carrera Papafava à Padoue. 

2) Jeanne , née 24 oct. 1802 , mariée en 1822 au mar- 
quis Jérôme Serlupi Crescenzi MellinL 

Mère. 

Giustiniana Sambiasi des princes de Campana, née 
1777, mariée à Don Marco Ottoboni, duc de Fiano, 
veuve 1 févr. 1818. 

\*TJr* vMW v#yfW 

P 2 



180 



It. P. Poninski. — Porcia. 



P O TV I N S K I. 

(Cath. — En Galicie.) 
[L'origine de cette maison Polonaise remonte aux tems les plus 
reculés. Elle descend des anciens Lodzia et fleurissait des 
le onzième siècle ; jouissant depuis l'année 1774 de la dignité 
de prince , qui lui fut conférée par la diète et le roi de Po- 
logne et dans la suite reconnue et confirmée par S. M. l'em- 
pereur d'Autriche François 1er l'année 1815. Possessions : — • 
En Russie les terres de Poninska dans le gouvernement de 
"V'olbynie. En Galicie, la seigneurie de Czerwonogrod et les 
terres d'Olexiow dans le cercle de Czortkôw. Les terres da 
Serafine, Czerniatyn et Probabin dans le cercle de Kolo- 
meia et deux maisons à Léopol.] 

Pr. Ladislas Charles, ne 24 sept. 1812, fils du pr. 
Charles Henri George (ne 5 nov. 1760 , f 12 avril 
1830). 

Frères et soeurs. 

1) Calixte Valentin , né 14 févr. 1814. 

2) Hélène Beatrix. 

3) Caroline Eveline. 

4) Marie Hortense Camille , née 8 sept. 1820. 

Mère. 

Pr. Helene, F. de Valentin C. Gnrsld (ci -devant co- 
lonel au service de Pologne), mariée 12 nov. 1811 an 
pr. Charles Henri George (né 5 nov. 1760. f 12 avril 
1830); D.d.l.cr.ét. 

Neveux du père. 
Fils du prince Adam (-f-). 

1) Pr. Constantin. 

2) Pr. Casimir. 

Fils du prince Alexandre (f). 

Pr. Le'andre, propriétaire de la terre deKoryniée dans 
le cercle de Zotkiew. 



P O R C I A, 

(Cath. — Dans le Frioul autrichien , en Carniöle et en Carin- 
thie. — .Résidence Spittal en Carinthie.) 

£jj R s princes et comtes de Porcia prétendent descendre des 
comtes de Sicambrie en Pannonie. Jls possédaient déjà atî 
commencement du moyen, âge le comté de Cénéda et les 



If. P. Porcia. 



181 



châteaux de Porcia, Prato et Brugnara. L'empereur Charles 
IV accorda en 1369 à un comte de Porcia l'investiture du 
Palatinat. Jean Sfortia , comte de Porcia , puis gouverneur 
autrichien à Gorice , obtint la dignité héréditaire de grand— 
maître de la cour du comté princier de Gorice et de Gra- 
d-isca. Jean Ferdinand, son fils, élevé le 17 févr. 1662 par 
l'empereur Léopold I au rang de prince et fut recommandé 
à la diète pour être reçu dans le collège des princes. 

Ayant éprouvé beaucoup de résistance il fut enfin introduit 
pour sa personne le 26 avr. 1664 et l'on statua, que ses de- 
scendants ne relèveraient paa immédiatement de l'empire sans 
être possessionés d'une principauté immédiate. La qualité de 
prince immédiat de l'empire finit avec lui en 1665 , après 
avoir acquis pour sa famille le comté d'Ortenbourg en Carin- 
thie. François Antoine (-}- le 8 avril 1698) son petit -fils, 
dont la seigiieurie de Tettensee en Souabe fut élevée le 19 
nov. 1689 au rang de comté princier de l'empire, fut le der- 
nier de la ligne mâle de cette branche, mais iPnomma en 
vertu d'une concession impériale de 1662, son cousin Jérôme 
comte de Porcia en Frioul son successeur en qualité de 
prince. Celuici résigna cette dignité en faveur d'Hannibal 
son fils qui en reçut la confirmation par l'empereur Léopold 
pour lui et chaque possesseur du majorât de cette famille 
(3 sept. 1698). La Ligne d'Hannibal, s' étant éteinte le 14 
févr. 1827 dans le prince François Séraphin, la dignité prin- 
ciale fut transmise aux descendants de son frère le comte 
Gcrmanicus César. 

Yoici la succession généalogique de cette ligne : 

Prince Jérôme Ascan -f- 1745 

, ^ „ ^ 

Prince Hannibal Comte Germanicus César 

f 1738. f 1681. j 



Pr. Antoine Alphonse, pr. Alois comte 
f 1750 f 1776 f 1760 Comte Alphonse 



Joseph, pr. François Pr. Alphonse Gabriel 
f 1785 f 1827 né 1761. 

Pr. Alphonse Gabriel, C. de la comté d'Ortenbourg 
en Carinthie, chambellan, cons. int. act. I. R. , et 
gouvern. du Litoral autrichien , résidant à Trieste, 



182 II. P. Puckler - Muskau. 

n. 19 janv. 1761, succède à son cousin François Sé- 
raphin pr. de Porcia le 14 fcvr. 1827, m. 10 sept. 
1799 à 

Thérèse, n. Ctesse de Porcia, D.d. p. et d. 1. cr. e't. 

Enfans. 

1) Alphonse Séraphin , n. 20 sept. 1801 , chamb. autr. 

2) Françoise Se'raphîne , n. 1 de'c. 1808. 

Veuve du petit- fils du grand- oncle, du prince François Sé- 
raphin (n. 21 mars 1753 , f le 14 févr. 1827.) 

Barbe, n. baronne de Jœchling, n. 6 juill. 1758, m. 4 
févr. 1777. 

Fille de ce prince. 

C. Clémentine , ne'e 6 mai 1791. 

P TT C K L ER - M Ü S K A TT. 

(Evang. — Dans la Haute-Lusace, en Silésie et en Franconie.) 
[Maison comtale très - ancienne , actuellement priucière dans 
une de ses trois branches. 'X) 'après des renseignemens authen- 
tiques , cette maison se nommait jadis Bechlarn et Pecklarn, 
du nom de la ligne principale Altbechlarn (près de Marbach 
sur le Danube), puis elle prit le nom de Poeckler et, depuis 
1500, celui de Ptickler. Elle fleurissait en Autriche particu- 
lièrement au lOème siècle on il est question d'un fils d'Er- 
bon , Rotoldus, administrateur général en Carinthie , et de 
son frère Rüdiger de Bechlarn (l'aîné) ,,inclytus Teutonum 
carminibus" ("f* 916) ainsi que de Rudiger de B. (le cadet) 
en qualité de M a r c h i o n es et C o m ites orientales. 
E'ancien poème connu en Allemagne sous le nom de Niebe- 
lungen-Eied, porte aussi le nom de Rudiger de Bechlarn. 
Pellegrin de B. , fils de Rüdiger , était évêque de Passau et 
archevêque de Eorch depuis 976 — 991. Jean de B. se retira 
en Silésie pour se soustraire à l'oppression qu' il éprouvait de 
la part de sa famille , ainsi que Dominique à celle d'autres 
parens et s'établit dans la principauté de Brieg (-{- 1052). La 
ligne autrichienne ne s'éteignit cependant qu'en 1245 par la 
mort de Rudiger de P. , évêque de Passau depuis 1236. Ea 
ligne sibésienne fondée par Jean (élevée en 1655 au rang de 
baron et, en 1690, à celui de comte de l'empire), se par- 
tagea sous Charles François, en celle de Franconie de Puck— 
ler-Limpourg, qui obtint voix et séance au collège des Com- 



II. P. Puckler -Muskau. 



183 



tes du cercle de Franconie , en raison de sa part au comté 
de Lirnpourg , qu'il avait eue par un mariage ; et sous Erd- 
raann de Branitz (n. 10 sept. 1687, f T sept. 1742) en celle 
de Lausitz , laquelle, en vertu du droit de primogéniture, 
fut élevée par le roi de Prusse à la dignité de prince (l822). 
La maison Puckler obtint la seigneurie de Muskau par Clé- 
mentine Cunigonde Charlotte , fille de George Alexandre 
comte de Callenberg, mariée le 27 dec. 1784 à Louis Char- 
les Jean Erdmann , comte de Puckler, qui prit pour cela le 
nom de Puekler-Muskau. Enoutre elle possède les terres de 
Branitz dans le cercle de Cottbus, le fief de Klein -Buckow 
dans celui de Spreraberg , le dx-oit de patronage , de juri- 
diction ainsi que la police du franc-alleu de Klimau à Neu- 
dorf dans le Royaume de Saxe.] 
Pr. Hermann Louis Henri, n. 30 oct. 1785, pr. de 
Puckler- Muskau , Cte Puckler, bar. de Groditz, 
seigneur médiat de Muskau, seigneur de Wettesin- 
gen et Westheim , posa, du majorât de Branitz etc., 
major-général au serv. de Prusse; suce, à son père 
Louis Jean Charles Erdmann (cons. privé du roi de 
Saxe, n. 12 juill. 1754, f 16 janv. 1811), séparé 20 
mars 1826 de son épouse Lucie Anne VVilh. , F. de 
feu le pr. Charles Auguste de Hardenberg, chanc. 
d'état de Prusse, (n. 9 avril 1776, mariée 9 oct. 
1817). 

Mère. 

Clémentine Cunegonde Charl. Olympie Louise, F. hé- 
ritière du C. Hermann de Callenberg et d'Olympie 
Ctesse de la Tour -du -Pin, n. 5 juin 1770, m. 1784 
au C. de Puckler, père du pr. actuel; séparée et 
remariée au C. Kurt de Seidewitz, gén. maj. au ser- 
vice de Bavière (f 1816). 

Soeurs. 

1) Clémentine Louise Marie Henriette Olympie, n. 20 
août 1790, m. 21 avril 1810 au C. Charles Louis Fa- 
vie n de Kospoth , possess. du maj. de Halbau. 

2) Blanche, n. 27 déc. 1792, m. (I) au pr. Charles de 
Carolath-Beuthen et (II) 15 avril 1822 au C. Jos. 
Max. de Tauffkirchen- Gouttenbourg, chamb. et maj. 
à la suite au serv. de Bavière. 

3) Agnès Ursule Luitgarde Claire, n. 5 oct. 1794, m. 
26 déc. 1812 au C. Fréd. de Puckler de la ligne silé- 



184 II. P. Puckler- Muskau. — Putbus. 

sienne , colonel au serv. de Prusse et commandeur 
du 2 rc'g. des dragons. 

P U T B V S. 

( Luth. « L'ile de Rügen. — Résid. Château de Putbu? à 
Rügen.) 

[La maison de Putbus , qui tire son origine ainsi que les ducs 
de Poméraine et les grands - durs de Mecklenburg des Rois 
Vandales, est une ligne apanagée des anciens princes et Dy- 
nastes de Rügen et d'une partie des côtes de la Poméraifce. 
Envertu d'une convention., Borant obtint en 1249 de Jaromar 
II, petit -fils de son grand - oncle la cession du château de 
Putbus avec 15 villages , le comté de Strey , la presqu' ile de 
Jasmond etc. comme apanage avec tous les droits de régale. 
Ses descendants se nommaient d'abord seigneurs de Pode- 
buschk et puis seigneurs de Putbus. 

En 1483 se formèrent deux lignes, la danoise (de Pridbor) 
et celle de Rügen (de Woldemar). Après l'extinction de la 
dernière en 1704 la ligne danoise succéda à Rügen. Xe ba- 
ron Malte d'Einsiedelburg et de Kiorup en Danemark fut 
élevé avec ses descendants le 13 dec. 1727 par l'empereur 
Charles VI à la dignité de comte de l'empire et en 1731 par 
le roi Frédéric I à celle de comte en Suède. 

Malte II son petit -fils (f 8 févr. 1787) obtint la charge 
héréditaire de land-maréchal dans le duché de Poméranie et 
la principauté de Rügen ; et le comte Guillaume Malte , son 
fils, né le ï août 1783, celle de prince de Suède sous le 
nom Malte pour lui et les successeurs dans ]e majorât (le 25 
mai 1807). La Poméraine suédoise ayant été cédée en 1815 
à la Prusse , le roi Frédéric Guillaume III. confirma cette 
dignité et accorda en outre au prince le titre d'Altesse séré- 
nissime. — Il a une voix virile et la présidence héréditaire 
à la diète communale.] 

Pr. Guillaume Malte, possesseur des majorats de Put- 
bus et Spycker etc., gouverneur ge'néral et erbland- 
mare'chal de la Nouvelle Pome'ranie - cîtérieure et 
de l'ile de Rügen; membre du conseil d'e'tat, lieut.- 
ge'n. , chancell. de l'université' de Greifswalde, 
chamb. , chef du 2 reg. de la Landwehr , u. 1 août 
1783, m. 16 août 1806 a 



II. P. Pulbus. — Radzivill. 185 

Louise, n. baronne de Lauterbach, 11. 7 oct. 1784, ci- 
devant Ctesse de V eltheim. 

Enlans. 

1) C. Malte, n. 16 sept. 1807, attache' à la le'gation 
prussienne à Napîes. 

2) C.Clotilde, n. 25 avril 1809, mariée 7 oct. 1828 à 
Fre'déric Herrn. Cte de Wylich et Lottum, chamb. 
prussien et envoyé' extraord. à Naples. 

3) C. Aste Louise, n. 22 juin 1812. 

Mère. 

Sophie Wilheîmine , Ctesse douairière de Putbus à 
Mittelhagen , née Ctesse de Schoulenbourg de la 
ligue de Betzendorf, n. 21 mai 1761. 

Frère. 

Maurice Charles, C. et seigneur de Putbus, seigneur 
de Schoritz, Stilmenitz , Dumsevitz, Löbnitz et Lau- 
genhaashageu , n. 21 août 1785, chamb. pruss. 



Radzivill. 

(Cath. — En Lithuanie et au grand -duché de Posen.) 
[Une des plus anciennes , des plus célèbres et des plus riches 
familles de Pologne. Elle était revêtue de la dignité de 
prince déjà avant la réunion de la Lithuanie avec la Pologne. 
Les princes Nicolas III et ses neveux Nicolas IV (tige de 
la maison régnante) et Jean obtinrent en 1518 de l'empereur 
Maximilien la dignité de prince de l'empire. La maison se 
divisa en quatre branches. L'aînée s'éteignit en nov. 1813 
dans le prince Dominique, la troisième déjà plus -tôt, la 
seconde comprend les fils du prince Michel YI (voyez la 
généalogie.) Le prince Michel (-j- 28 mars 1831) , seigneur 
de Nieborow, succéda à son frère Antoine I dans l'ordinat 
de Kleck , qu'il céda à son fils Louis (voy. I) et au prince 
Dominique dans l'ordinat de Nieswiez et d'Olica (l8l3), 
qu'il céda à son fils Antoine Henri (voy. II). L'Ordinat de 
Kleck est maintenant vacant, le successeur du prince Louis 
étant encore inconnu.] 

Fils du prince Michel et leurs descendants, 

ci -devant Palatin de Filna (né 10 oct. 1714, f 28 
mars 1831) et de Hélène , fille du C. Przedziecki (f 
1 avril 1821.) 



186 



II. P. Radzivill. 



1) Fils du pr. Louis Nicolas (né 14 août 1773, + 6 
déc. 1830), et de la Comtesse JVodzinsca (+ au mois 
de juin 1823). 

Pr. Léon, né 26 mars 1807. 

2) Fils du Pr. Antoine (né 13 juin 1775 , j- 7 avril 1833, 



Nieswicz ; v. ci -dessous). 

3) Pr. Michel, n. 24 sept. 1778, gén. et commandeur 
de Malte, m. en 1815 a 

Alexandra , née Ctesse Stecka, n. en 1796. 

Enfans. 

(1) Pr. Micheline, n. 10 avril 1816. 

(2) Pr. Charles, n. 1 janv. 1821. 

(3) Pr. Sigismund, né . . . mars 1822. 

4) Pr. André Valentin, n. 14 févr. 1780, cons. d'état 
de l'emp. de Russie et co mm. de Malte. 



Ordinat de Kl eck. 
Cette Ordînatie, alors en possession de feu le prince 
Palatin de Wiîna, est vacante, parceque le succes- 
seur de celui-ci n'est pas encore connu. 



Ordinat de Nieswicz , Mir et Olika. 

Pr. Fréd. Guillaume Paul Nicolas, n. 19 mars 1797, co- 
lonel et commandeur du lie ré^. d'inf. au serv. de 
Prusse , V. 26 déc. 1827 de Hélène , sa cousine (née 
10 juill. 1805, m. 23 janv. 1825) , F. du pr. Louis Ni- 
colaus; marié (II) 4 juin 1832 à 

Mathilde Chrétienne, fille du pr. Charles Joseph de 
Clary et Aid ringen , née le 13 janvier 1806. 



X) Fréd. Louise Marthe Elisabeth, n. 28 oct. 1803. 

2) Fréd. Guill. Louis Boguslas , n. 3 janv. 1809, lieut. 
dans le 2e rég. de la garde au serv. de Prusse, ma- 
rié 17 oct. 1832 à 

Léontine Gabriele , fille de feu le prince Charles Jo- 
seph de Clary et Aldringen , née 26 sept. 1811. 

3) Aug. Louise Gm\\emette Wanda, n. 29 janvier 1813, 
m. au mois de déc. 1832 au pr. Adam Czartoriski. 



Pr. Frédérique Dorothée Louise Philippine , fille du 
prince Ferdiïïand de Prusse, née 24 mai 1770, ma- 




Frère et soeurs. 



Mère. 



II. P. Radzivill. — Rohan. 



187 



riée an prince Antoine Henri de Radziwill (né 13 
juin 1775) IT mars 1796, veuve depuis le 7 avril 1833. 

tt O H A N. 

[La maison de Rohan descend en ligne directe et masculine 
des anciens rois et ducs de Bretagne, qui remontent à Conan 
qui régna en 384. Le comté de Porrhoè't et la vicomte de 
Rennes , fut donné en apanage à Guethenoc cadet de la 
maison de Bretagne, et cette branche prit alors vers l'an 
1021 le nom de Rohan , qu'elle porte jusqu' à nos jours. 

Il n'y a plus que deux branches existantes de la maison 
de Rohan: Les princes de Rohan - Guéraené , et les princes 
de Rohan-Rochefort, branche cadette des princes de Guémené. 

Le duché de Bouillon a passé dans la maison de Rohan 
par l'extinction de la branche masculine princière de la 
Tour- d'Auvergne par le chef de la princesse de la Tour- 
d' Auvergne , grand'-mère du prince Charles de Rohan main- 
tenant chef de nom et d'armes de la famille ; ce dernier a 
été reconnu duc de Bouillon par décision arbitrale et sans 
appel du congrès de Vienne de l'année 1814, devant lequel 
s'était présenté un compétiteur à ce duché dans la personne 
de monsieur l'amiral d'Auvergne ; pour décider cette question 
et en entendre les débats , l'Autriche , la Prusse et la Sar- 
daigne ont été nommés par cet article du congrès pour for- 
mer à Leipsic un tribunal arbitral sans appel, qui 
après s'être réuni et avoir entendu les parties a rendu un 
jugement par lequel il a mis le prince de Rohan en posses- 
sion de la souveraineté. 

Plus tard le duc de Bourbon , le prince de la Tremouille 
et la princesse de Poix ont attaqués le prince de Rohan au 
tribunal de Liège qui s'est cru le droit de reformer un juge- 
ment sans appel rendu aux noms des Puissances et qui en 
conséquence a mis ses adversaires en possession des domai- 
nes qui se trouvaient dans la juridiction du dit tribunal; 
acte contre lequel le prince de Rohan a protesté en se re- 
servant ses droits.] 

1. Rohan - GiiÉmenb. 

(Cath. — En Bohême.) 

Pr. Alain Gabriel Charles, duc de Bouillon et duc de 
Montbazon , feldmaréchal -lieutenant d'Autriche, n. 
10 janv. 1761, V. de Louise Ëglé, F. de Gabriel 



188 II. P. Rohan. 

Marquis de Gordians , (u. 12 nov. 1T63 , m. 29 mai 
1781 , f 6 mai 1819). 

Fille. 

Pr. Bertha, m. à son oncle le pr. Victor. 

Frères et soeur. 

1) Pr. Louise; v. Rohan - Rochefort. 

2) Pr. Louis Meriadec Victor, n. 20 juill. 1766, f.-m.- 
lieutenant au serv. d'Autriche, m. à sa nièce 

Pr. Bertha , n. 4 mai 1782. 

3) Pr. Jules Armand Louis, n. 20 oct. 1768, général- 
major au serv. d'Autriche, m. 23 juill. 1800 à Cathe- 
rine, duchesse de Sagan, F. de Pierre, duc de 
Cour lande ; séparés depuis 1805. 



II. Rouan -Roche fort et Mon taub an. 

CCath. — En France.) 

Pr. Louis Gaspard Charles , n. 1 nov. 1765, m. 12 juill. 
1780 à la 

Pr. Marie Louise Joséphine, pr. de Rohan- Guémené, 
n. 13 avril 1765. 

Enfans. 

1) Pr. Herminie , n. en 1785, m. 8 nov. 1809 à Gahriël 
Joseph bar. de Castille. 

2) Pr. Armande, n. en 1787, m. au marquis de Bernis. 

3) Pr. Gasparine ; v. Reuss - Greitz. 

4) Pr. Philippe Josephe ïdeshald Camille, ne 19 de'c. 
1801 , m. 2d mai 1820 à 

Adèle, pr. de Lœwenstein - Wertheim -Rosenberg, ne'e 
19 de'c. 1806. 

5) Pr. Armand Jules Meriadec Benjamin , n. 13 juin 
1804, m. 3 oct. 1825 à la 

Pr. Stephanie , F. de feu le pr. Auguste Philippe de 
Croy- Dülmen, née 5 juin 1805. 

Fils. 

(1) Pr. Charles LouÎ3 Victor Arthur, n. 13 juin 1826. 

(2) Pr. Louis Auguste T ictor, né 15 oct. 1827. 

(3) Pr. Gustave Louis Alain, né 8 oct. 1829. 

(4) Pr. Louis Antoine Benjamin Marié, né 17 juin 1833. 

Soeurs. 

1) Pr. Charlotte Louise Dorothée, n. 25 oct. 1767. 

2) Pr. Clémentine, n. 26 oct. 1786, m. au marquis de 
Quirieu. wwjwvwsjt* 



II. P. Rosenberg. 189 
ROSENBERG. 

(Cath. — En Carinthie et en Basse - Autriche. — R^s. Grafen- 
stein en Carinthie et Freudenau en Stirie.) 
Possessions en Cari 11 thie: 

I. appartenant au majorât : la baronie de Grafenstein et Ler- 
chenau , Jes seigneuries de Greifenburg, Oberstein, Rotten- 
stein , Keitschach et Welzenegg, 

II. appartenant au fidei-coramis : les seigneuries de Sonnegg, 
Unterstein , Hoecbenbergcn , Feuersberg et Rechberg, 

III. en Basse- Autriche la seigneurie féodale et impériale de 
Gleiss. 

La maison de P.osenberg tire son origine de l'ancienne 
maison romaine d'Ursini vu Orsini. Vitellus Ursini passa en 
1150 de Rome en Carinthie, y épousa Agnès fille du duc 
Henri de la maison de Spanheim et en eut deux fils : Vitel- 
lus Il et Henri. Le premier s'établit en Bohème , où il fut 
comme Vitek (dans la langue du pays) tige des Rosenberg 
de Bohème. Henri resta en Carinthie et fonda avec son 
épouse Anne, comtesse d'Ortenbourg, la ligne des Rosenberg 
de Carinthie. 

La ligne de Bohème s'éteignit en 1611 dans Pierre Wock. 
Son père avait reçu en 1592 la dignité de prince et sa fa- 
mille avait été la plus puissante et la plus considérable de 
la Bohème. Ses possessions très considérables passèrent aux 
plus proches parents dans la maison de Slavata. Les mem- 
bres de la ligne de Carinthie furent nommés bientôt après 
leur établissement en Allemagne , seigneurs de la Rose (la 
rose étant les armes de la maison d'Orsiui), et déjà en 1231 
ils se nommaient seigneurs de Rosenberg. L'arrière-petit-fils 
d'Henri (f 1214) était en 1260 sénéchal en Stirie, où son 
père Christophe s'était établi par son mariage avec line fille 
de la famille de Weissenegg. » 

i Les Rosenberg restèrent en Stirie jusqu'à ce que Maximi- 
lien , vaillant guerrier de cette maison, qui accompagna 
l'empereur Charles-quint dans toutes ses guerres se vit enfin 
obligé d'aliéner toutes ses possessions pour couvrir les frais 
de ses préparatifs de guerre , de sorte qu'il ne resta à son 
fils Ulric qu'un anneau pour patrimoine. Après la mort de 
«on père (l550) il se retira en Carinthie , où lui ainsi que 
ses descendants acquirent par leurs mérites et par des maria- 
ges de nouvelles possessions. 



190 II. P- Rosenberg. 

Jean André de Rosenberg, petit -fils d'Ulric , grand- 
Burgrave de Carinthie , hypothéqua pendant la guerre de I 
trente ans toutes ses possessions pour assister les deux em- 
pereurs Ferdinand II et III et sa patrie. En récompense 
des services distingués qu'il avait rendus aux deux empereurs 
et à l'état il fut élevé en 1648 avec toute sa descendance à 
la dignité de comte de l'empire et obtint en 1660 pour lui 
et chaque premier né de sa famille la dignité de grand -maître j 
etpourses autres descendans mâles celle de maître de la cour 
héréditaire de Carinthie. 

Ses fils, George Nicolas et Wolfgang André fondèrent les 
deux fidei-commis qui existent encore. Le premièr, grand- 
bourgrave de Carinthie, laissa trois fils dont la postérité vient 
de s'éteindre, et dont les fidei-commis forment maintenant 
le majorât de la ligne encore florissante. Wolfgang André 
mérita comme guerrier et homme d'état la faveur de l'empe- ( 
reur Léopold I, et par son entremise il obtint, lui et son 
frère Nicolas , pour eux et leurs descendants, voix et séance 
dans le collège des comtes de Franconie (31 juill. 1688) ; il 
fut ensuite nommé président de la chambre des finances. 

Il eut deux fils de sa première épouse Reine , baronne de 
Welz ; le cadet François André, sénéchal de Carinthie, laissa ] 
un seul fils, Charles Joseph, conseiller à la régence, qui 
mourut encore jeune et non marié; l'aîné Joseph Paris était 
colonel Autrichien et combattit vaillamment sous le comman- 
dement du duc de Lorraine dans la guerre contre les Turcs, 
mais il mourut encore jeune assassiné par un certain baron ' 
de Rosen. Son fils Wolfgang Sigismond laissa deux fils, 
François Xavier, ministre d'état et de cabinet et grand-cham- 
bellan Autrichien, et Wolfgang Philippe, commandeur de l'or- | 
dre Teutonique. L'aîné François Xavier, fut promu par Fem- ; 
péreur Leopold II lors de son couronnement à Francfort le j 
9 oct. 1790 , à la dignité de prince^e l'empire en récom- . 
pense des services qu'il avait rendus en gouvernant la To- ' ' 
scane pendant la minorité de son souverain qui en était alors j 
grand -duc, de manière que cette dignité passerait après sa ! ' 
mort à son cousin Vincent comte de Rosenberg, et à tout 
premier né de la famille. Vincent était fils du comte Phi- j 
lippe Joseph , issu du comte Wolfgang André et de sa troi- 
sième épouse Ernestine , comtösse de Montécuculi , fille du 
célèbre général prince Raymond de Montécuculi, qui avait été 
ambassadeur dans plusieurs cours de l'Europe et avait hérité • 



II. P. Kosenberg. 191 

de son oncle maternel la seigneurie de Gleiss en Basse- 
Autriche. Le comte Philippe Joseph n'eut de son mariage 
avec Dominique comtesse de Kaunitz qu'un seul fils, le comte 
Vincent mentionné plus haut. L'impératrice Marie Thérèse 
récompensa ses services en le nommant sénéchal de Carniole 
et de Carinthie. Il mourut avant son cousin François Xavier, 
et pour cette raison , la dignité de prince» de l'emp. passa 
à François Séraphin, fils aîné du- comte Vincent et de la 
Comtesse Julienne dame de Stubenberg. Celuici se voua au 
service militaire, se distingua en plusieurs occasions, fut nom- 
mé général et membre du conseil de guerre et servit pendant 
plus de 50 ans. Il eut de son épouse , Caroline comtesse 
de Khevenhuller-Metsch trois fils et une fille. 

Wolfgang André , comte de l'empire , "f" 1695. 



Joseph Paris, François André, Philippe Joseph, 
f 1685.^ f 1698. f 1765. 

Wolfgang Sigismond, Charles Joseph, Vincent Ferrere 
f 1739. f 1718. f 1794. 



Franc. Xavier, pr. de 
l'empire, f 1796. 



François Séraphin, pr. 
de l'empire, f 1832. 

Prince Ferdinand. 

Pr. Ferdinand d'Orsini et Rosenberg, ne 7 sept. 1790, 
chambellan autrichien, grand -maître de cour héréd. 
pour la Carinthie etc., succède à son père le prince 
François Séraphin le 4 août 1832, marié 6 aoiit 1825 à 

Pr. Conigonde , née Ctesse de Brandis, née 1 juin 
1804, D. d.l.cr. et. 

Fille. 

Marie Conigonde , n. 28 nov. 1826. 

1) C. Marie Thérèse* p. 25 sept.' 1798, d. d. p., m. 27 
mai 1817 à Charles Eugène , C. de Czernin, cliamb. 
de l'emp. d'Autr. 

2) Ç. Frederic, n. 3 juin 1801, cap. de cav. dans le 6e 
régiment de chev. lég. , maître de cour héréd. pour 
la Carinthie. 

3} C. Joseph , n. 11 sept. 1803, cap. dans le rég. de 



192 II. P. Rosenberg. —- Rospigliosi. 

chev. leg. 110. 6., maître de la cour he're'd. pour la 
Carinthie. 

Tantes. 

1) C. Marie Cècilie , n. 30 sept. 1766, m. 21 juîll. 1786 
à Jérôme, C. de Lodrou- Latterano, chamb. et cons. 
int. de l'emp. d'Autr., V. depuis le 7 sept. 1823. 

2) C. Marie Seraphine , n. 3 jnill. 176!), m. 14 avril 
1813 à Joseph, C- de Thurn et Valsassina, chami). 
et major au s. d'Autr.; V. depuis le 9 août 1829. 

Rospigliosi. 

( Cath. — Dans l'Etat de l'Eglise. ) 

[Le pape Clément IX. (f 9 déc. 1669) descend de cette fa- 
mille. Son cousin Jean Baptiste {j- 13 jnill. 1722) acheta le 
principauté de Zogarolo de la famille Ludovisi ; son épouse 
Marie Camille Pallavicini était fille et héritière de sa riche ] 
maison. Les biens, échus par ce mariage à la maison de j 
Rospigliosi, furent destinés au puiné, qui devait porter le nom! 
de Pallavicini. Le petit-fils de Jean Baptiste, du même 
nom (mort le 20 mai 1734) laissa deux fils les princes Joseph, 
et Louis, dont le premier fut chef de la ligne Rospigliosi et j ] 
le second celui de la ligne Pallavicini-Rospigliosi.J j) 
Première ligne. S 

Joies César, duc de Zagarolo, n. 16 nov. 1781, cham- 
bellan autrichien, Iiis du prince Joseph (ne' ll|[| 
nov. 1755, f 1. janvier 1833) marié 13 févr. 1803 à 

Marguerite , Colonna Gioœni , pr. de Castiglione. 
Fils. 

(1) Cle'ment François , né 15 juin 1823. 

(2) François César , né 9 mars 1828. L 

Frère et soeurs. i J 

1) Lucrèce , n. 22 août 1785 , m. au C. de Ripant!. 

2) Ferdinand , n. 29 nov. 1792. 

3) Livie , n. 12 mai 1794 , V. du C. Carradori. 



Deuxième Ligne. 
Pallavicini- Rospigliosi. 
Louis, pr. Pallavicini-Rospigliosi, n. 9 oct. 1756, frère 
du pr. Joseph de la le ligue (f 1 janv. 1833), m. 20 
avril 1780 à 



II. P. Rospigliosi. — Ruspoli. — Salm, 193 
Hippolite, F. dupr. Bisignano. 

Enfans. 

1) Philippe , né 15 avril 1783. 

2) Marie Camille, née 27 növ. 1784« 

R v s p o l r. 

(Cath. — Dans l'état de l'église, où cette famille possède la 
ville de Cervetro, et en Carinthie. — Résid. Rome.) 

Pr. Sigismond Ruspoli de Cervetro , chamb. I. R. , né 
en 1786, succède à son père le pr. Alexandre Fran- 
çois le 8 mars 1829. 

Soeur. 

Jeanne , n. 1806. 

Mère. 

Pr. Léopoldine , née Ctesse de Khevenhuller-Metsch, 
n. 22 août 1767, d.d. p., mariée au pr. Alexandre 
François (né 18 févr. 1752) 19 avril 1781, veuve 8 
mars 1829. 

Frères et soeurs du père. 

1) Hyacinthe Marie Ignacie, n. 9 juill. 1753« 

2) Bàrtholomée, n. 1754, chamb. autr. 

3) Laurence, n. 3 oct. 1755, chamb. autr. et protono- 
taire apostolique. 

1) Alexandre, n. 1758 , chamb. autr. 

S a l m. 

.Le comte Théodoric de Salm (-J- 1040) possédait dans la pre- 
mière moitié du onzième siècle deux comtés , dont l'un , le 
comté supérieur de Salm, était situé entre l'Alsace et la Lor- 
raine dans les Vosges et l'autre, le comte inférieur de Salm 
entre le duché de Luxembourg et le grand chapitre de Liège 
dans les Ardennes. Ses deux fils Henri et Charles partagè- 
rent ces possessions. Henri obtint Salm-supérieur et Charles 
Salm-inférieur. X-a moitié du comté d'Ober-Salm passa par 
Jeannette aux Wild- et Rhingraves et Salm-infér. à Jean 
IV un des parents à Reifferscheid. 
Voici le tableau généalogique ; 

71me année. Q 



194 



IL P. Salm. 
Théodoric, comte de Salm (f 1040.) 



Henri, f 1049. 
(Salrn-sup. ) 



Charles , f 1050. 
(Salm-inf.) 

Walram II. , duc de 
Limbourg, f 1139. 



Limbourg. 
Henri II., duc 
(f 1175.) 



Henri III, Gerlach, 
duc de Limb. seigneur de 
f 1221. Reifferscheid. 
Jean V. 



Salm. 
Frédéric. 



Henri IV, f 1413, 
laissa le comté de 
Salm -inférieur à 
Jean IV. f 1414. 



Simon II. 

r 

: Jeannette 
apporta la moitié 

du comté de 
Salm-sup. à son 
époux Jean V , 
Wild- et Rhin- 
grave. 



Jean VI. 
I 

Jean VII. 



Nicolas II, 
tige des comtes de 
Salm - Neubourg 

(f 1529) 
éteinte le 3 fèvr. 
1784. 



Jean VIII. (f 1548). 

Chrétienne, 
apporta la moitié 
de Salm-sup. à la mai- 
son de Vaudemont. 



I. Salm de la maison des Wild- et Rhingraves. 

Les Wildgraves doivent tirer leur origine du comte palatin 
Othon de Wittelsbach, qui après l'assassinat de Philippe, duc 
de Souabe , designé roi des Romains (1208) , s'enfuit dans les 
Ardennes. Leur famille florissait dans le treizième siècle en 
deux lignes à Dhaun et à Kyrbourg; l'une s'éteignit en 1350 
et l'autre en 1409- Leurs possessions passèrent ensuite de 
mariages à la maison des Rhin-graves, qui prirent dès lors le 
nom de Wild- et Rhin -graves. Les Rhin - graves sont 
une famille ancienne qui est mentionnée déjà au dixième 
siècle. En 1475 la moitié du comté de Salm-sup. passa 
à la maison des Rhin-graves par le mariage de Jeannette, 
comtesse de Salm avec Jean V, Wild- et Rhin- grave. 
Voici les descendans de Jeannette : 



II. P. Salm. 195 
Jean VI. , Wild et Rhin - grave de Salm , f 1499. 

. ^v» _, 

Ligne de Dhaun. Ligne de Kyrbourg. 

Philippe, f 1521. Jean VII., f 1531. 

Philippe Franc., f 1561. Jean VIII., f 1594. 



Frédéric. Jean Christophe. Ad. Henri. Othon. 

(Neufville) (Grumbach) (Dhaun) • » 

f 1610. | ét. le 10 Jean IX. Jean Casimir 

(voy. A.) (voy. B.) Janv. 1750. (Mörchingen) (Kyrbourg) 
f 1623, f 1651, 
ét. 1688. ét. 1681. 

Chacune des maisons régnantes exerça la souveraineté 
sur ses possessions immédiates et chacune avait les préroga- 
tives d'état de l'empire. Les Rhin -graves avaient deux Voix 
de curie au collège des comtes de Wettéravie ; Salm-Salm 
(à cause d'Anholt) une à celui des comtes de Westphalie. 
Les deux maisons de la ligne de Salm , devenue princière le 
8 janv. 1623 , (Salm-Salm et Salm-Kyrbourg) avaient depuis 
le 28 févr. 1654 une voix virile au conseil des princes de 
l'Empire , qui leur fut commune jusqu'à ce que le récez gé- 
néral de la députation de l'empire en 1803 promit un vote 
particulier à chacune. Les possessions de la maison prin- 
cière et de celle des Wild- et Rhin-graves de Salm sont des 
fidei-commis communs à la famille, à l'exception de la sei- 
gneurie d'Anholt , qui passa en 1637 à Salm-Salm par l'hé- 
ritière des comtes de Bronchorst et pour laquelle il existe un 
tidei-commis particulier dans cette maison. 
A. Philippe Othon, fils aîné du comte Frédéric (à Neuf- 
ville, f 1610) de la ligne de Salm fut élevé le 8 janv. 
1620 sous le nom de Salm à la dignité de prince de l'em- 
pire par droit de primogénitnre et son fils Léopold Charles 
Philippe obtint le 28 févr. 1654 voix virile dans le conseil 
des princes de l'empire. Cette famille s'éteignit le 23 nov. 
1738 dans Louis Othon, son petit -fils. — Frédéric Magnua 
le fils cadet (f 1673) fut la souche de la ligne flamande à 
Neufville. Ses petits-fils Guillaume Florentin (f 1707) et 
Henri Gabriel (-{- 1713) formèrent deux branches, celle de 
Hoogstraten et celle de L e u z , qui succédèrent en 
1738 à la ligne princière aînée. Ils obtinrent la dignité de 



196 



II. P. Salin.; 



prince , le premier le 14 janv. 1739 , le second le 21 févr. 
1742 avec la déclaration que le diplôme de prince de 1623 
avait valeur pour eux. 

Ces deux lignes forment depuis lors les lignes princières 
encore florissantes de Salm-Salm et de Salm- Kyrbourg. 
Elles obtinrent par le récez général de la députation de l'em- 
pire de 1803 à titre d'indemnité pour les possessions immé- 
diates situées sur la rive gauche du Rhin, les bailliage* 
d' Ahaus et de Bocholt , appartenant ci-devant à Munster 
(maintenant la principauté de" Salm). Salm-Salm en obtint 
§ et Salm -Kyrbourg j à .condition qu'ils posséderaient le 
tout en commun. En vertu d'un pacte de famille du 26 
oct. 1802, qui fut confirmé ensuite, Salm-Horstmar fut obligé 
de payer à Salm-Salm une rente annuelle de 33000 £L — 
L'acte final du congrès de Vienne a soumis les bailliages 
d' Ahaus et de Bocholt (27 milles géogr. Q) à la souveraineté 
de la Prusse. Les deux lignes renoncèrent au droit de juri- 
diction, à l'exercice de la police et à l'exemption des tailles 
et pour cela la Prusse accorda à Salm-Salm une rente an- 
nuelle de 13390 L écus et à Salm-Kyrbourg une dite de 6000 
éeus. Salm-Kyrbourg ayant cédé en vertu du traité de 1825 
son tiers des possessions communes à Salm-Salm en reçoit 
une rente perpétuelle et n'ayant pas non plus de possessions 
en Westphalie , le prince réside maintenant à Paris. 

1. La ligne de Hoogstraten de la maison de Salm- Salm 
(A.) fut fondée par Guillaume Florentin , qui hérita de" sa 
mère Marie Gabriëlle , fille et héritière d'Albert François, 
comte de Hoogstraten , le comté de ce nom. Nicolas Leo- 
pold son fils lui succéda Je 6 juin 1707 dans les possessions 
des Bhiu graves . et celles de Neufville , le 23 nov. 1738 dans 
les possessions de la famille des comtes de Salm-Salm, 
«teinte dans Louis Othon (voyez plus haut), obtint la dignité 
de prince le 14 janv 1739 et fut nommé en 1741 duc de 
Hoogstraten. Le prince Constantin son petit-fils -acquit par 
sa seconde -épouse, Marie Walbourge, fille de Chrétien comte 
de Sternberg, un tiers des Abbayes ci - devant immédiates de 
Schussenried et de Weissenau pour ses cinq enfans issus de 
ce mariage. La maison possède outre Ahaus et Bocholt le 
duché de Hoogstraten, le comté dAloss en Flandre eL la 
seigneurie de Loon op Zand enBrabant. En vertu d'un traité 
dn^7 sept. 1816 le prince reçoit du Royaume des Pays-Bas 



197 



une rente de 22000 fl. en indemnité de la perte des douanes 
d'Anholt. 

2. Philippe Joseph (f 7 juin 1779) , fils d'Henri Gabriel, 
fondateur de la ligne de Leuz ou de Loess, hérita après la 
mort de son beau-père, dernier prince d'Homes (le 12 janv. 
1763) toutes ses possessions. Il avait reçu de la succession 
de Salin le grand bailliage de Kyrbourg (23 nov. 1738) et 
le 21 févr. 1742 la dignité de prince de l'empire. 
B. i<a ligne de Grumbach se subdivisa dans les deux 
arrière -petits -fils du fondateur Jean Christophe (-{- 1585) en 
deux branches , l'ainée ou celle de Grumbach fondée par 
Léopoid Philippe Guillaume (f 1719) et la cadette ou celle 
de Rheingrafenstein à Grehweiler fondée par Frédéric Guil- 
laume 1706) dont la ligne masculine s'éteignit le 1 juin 
1793. En indemnité des possessions perdues sur la rive gau- 
che du Rhin le récez général de la cléputation de l'empire 
de 1803 accordait aux Rhingraves le bailliage d'Hox-stmar ap- 
partenant ci-devant au grand chapitre de Munster compre- 
nant 12g milles géogr. [J et à condition de payer une rente 
annuelle à Salm-Salm et à Salm-Kyrbourg. Par l'acte du 
congrès de Vienne Horstmar fut soumis à la souveraineté de 
la Prusse. Le "Wild- et Rhin-grave Charles Auguste obtint 
de la Prusse le 11 mars 1817 la dignité de prince sous le 
nom de Salm-Horstmar. 

II. Salm ou la descendance des Dynastes Je 
Reif f erscheid. 

Jean IV, seigneur de Reifferscheid (seigneurie immédiate 
dans l'Eiffel avec droit de voix curiale au collège des comtes 
de Westphalie) est la tige de cette ligne. 

Henri II son père (-{- 1377) avait acquis la seigneurie de 
Dyk par Richarde fille et héritière de Conrad , seigneur de 
Dyk, et son fils Jean V (-j-1471) par un mariage la seigneu- 
rie d'Alfter. Celui-ci obtint aussi par un jugement du 16 
févr. 1455 le comté de Salm - inférieur dont son père avait 
hérité. Le comte Werner (-f- 16 févr. 1629) arrière-petit- 
fds de Jean V prit possession en 1600 des seigneuries de 
Bedbur et Hackenbroich (qui avaient ci-devant fait partie des 
possessions de la maison qui passèrent par Mathilde de Reif- 
ferscheid à Guillaume I comte de Limbourg et par sa fille 
Marguerite au comte Grumbrecht de Nuenar) après l'extin- 
ction de la tige maie de ces derniers , quoique la veuve du 



198 H. P. Salm. 

dernier comte de Nuenar les eût destinée* au comte Adol- 
phe de Bentheim neveu de son époux. 

Ses petits-fils fondèrent les lignes encore florissantes. 

Erich Adolphe (-J- 1678) obtint le comté de Salm dans les 
Ardennes et la seigneurie de Reifferscheid et fonda la ligne 
principale de Salm-Reifferscheid; le cadet Erneste 
Salentin Oj- 1684) obtint la seigneurie de Dyk et d'Hacken- 
broich et fonda la ligne de Salm - Reifferscheid- 
Dyk. 

A. Ea ligne aînée sb\divisa dans les trois fils de François 
Guillaume ff 4 juin 1734), petits-fils du fondateur Erich 
Adolphe, en trois lignes spéciales : 

1. la ligne aînée (Salm-Reifferschei d-Bcdbur) 
depuis 1803 nommée S a 1 m -H e i f f e r s c h. -Krau th e im, 
fondée par Charles Antoine (f 1755) possédait les seigneu- 
ries immédiates de Reifferscheid et de Bedbur (on satisfit 
aux prétentions du comte de Bentheim sur ces seigneurie» 
moyennant une somme de 120,000 fl. payée au commen- 
cement de ce siècle) et obtint en 1803 en indemnité le 
bailliage de Krautheim (appartenant ci-devant à Mayence) 
et une rente de 32000 fl. fondée sur Amorbach , que le 
prince de Linange (Leiningen) releva en cédant le prieuré 
de Gerlachsheim et le bailliage de Grumfeld (appartenant 
ci-devant à Wurzbourg.) En février 1804 l'empereur éri- 
gea ces possessions en principauté (de Krautheim) et en 
promut le possesseur et le premier né en ligne masculine 
à la dignité de prince de l'empire. Par l'acte de la con- 
fédération du Rhin Salm -Krautheim fut soumis à la sou- 
veraineté de Bade et de "Württemberg et en 1826 les pos- 
sessions situées sur la rive gauche de la Jaxt furent ven- 
dues à Württemberg pour 125,000 fl. 

2. François Guillaume avait acquis par sa première, 
épouse Marie Agnès, fille du dernier comte de Slavataj 
(•{■ 169l), la seigneurie de Hainspach et la légua à son seA 
cond fils Léopold Antoine (f 16 janv. 1760) qui fonda la 
ligne spéciale de Salm - Reif ferscheid-Hain sp ach. 
François Venceslas , son fils , obtint en 1797 la dignité de 
grand-garde-vaisselle de Bohème. 

3. Ee troisième fils du comte François Guillaume An- 
toine (-{" 5 avril 1769) obtint le comté de Salm -infériëui 
dans les Ardenne3. Son fils , le comte Charles Joseph,. n< 
le 3 avril 1750, reçut le 3 févr. 1784 les seigneuries con- 



II. P. Salm. 



199 



sidérables de Haitz, Jedownitz et de Blansko en Moravie 
et fut élevé le 9 oct. 1790 pour lui et sa descendance 
par droit de primogéniture à la dignité de prince de l'em- 
pire. Le traité de Luneville conserva à la maison prin- 
cière les domaines de Salm-inférieur, mais le récez général 
de la députation de l'empire de 1803 lui accorda à titre 
d'indemnité de la perte de la souveraineté et des droits 
féodaux une rente annuelle de 12000 fl. fondée sur l'Ab- 
baye de Schoenthal qui avait passé au "Württemberg. 

B. Lia ligne cadette fondée parErneste Salentin (-}* 1684) 
obtint par le partage de 1639 la seigneurie immédiate allô- 
diale de Dyk (f m. géogr. Q) et les seigneuries d'Hacken- 
broich et d'Alfter sous la souveraineté du grand-cbapître de 
Cclogne. Pour les droits féodaux de Dyk le récez général 
de la députation de l'empire de 1803 accorda une rente per- 
pétuelle de 28000 fl. par an , fondée sur les possessions du 
chapitre de "Francfort, qui fut relevée par la ville de Franc- 
fort en vertu du traité du 27 sept. 1805 moyennant 500,000 fl. 
En 1807 Joseph François acheta pour 100,000 fl. du grand- 
duc de Berg la terre de Rammersdorf vis à vis de Bonn. Il 
fut élevé au mois de mai 1826 par le roi de Prusse à la di- 
gnité de prince ainsi que son frère François en novembre 
de la même année. Le dernier acheta en 1817 la ci-devant 
Abbaye Baindt, que le comte d'Aspermont-Linden avait reçue 
en 1803 en dédommagement de Beckheim avec voix à la 
diète de l'empire et qui avait passé ensuite par la comtesse Marie 
Ottilie d'Aspermont-Linden au comte de Palffy d'Erdoed et 
enfin à des marchands d'Ulm.] 

I) Maison de Salm - Supeeie ur. 
1) Salm -Salm. 

(Cath. — . Dans la Westphalie prussienne et aux Pays-Bas.) 
[Bés. Anholt en Westphalie.] 

Pr. Guillaume Florentin Louis Charles, n. ,17 mar9 
178G, suce, à son père le pr. Constantin 25 fevr.1828, 
m. 21 juill. 1810 à 

Fl aminé , née baronne de Rossi, n. 21 juill. 1795. 

Enfans. 

1) Pr. Alfred Constantin , pr. héréd. , n. 27 déc. 1814. 

2) Pr. Emile Georges Max. Joseph , n. 6 avril 1820. 

3) Pr. Felix Constantin Alex. Jean Népom., ne 25 dec. 
1828. 



200 II. P. Salm. 

Frères et soeurs 

du deuxième Ht ctu père avec Marie Walbourge née comtesse 
de Stemberg- Manderscheid (-{- 16 juin 1806). 

1) ,-Pr. George Léop. Maximilîen Chrétien, n. 12 avril 
1793, chef d'escadron dans le réç. des ulans no. 2 
au s. d'Autriche; m. 29 avril 1828 a 

Rosine, fille de Leopold comte de Sternberg, née 4 
mai 1802. 

Fils. 

Pr. Constantin , né 27 mars 1829. 

2) Pr. Eleonore, v. Croy- Dülmen. 

3) Pr. Jeanne, v. Croy -Dolmen. 

4) Pr. Auguste Louise Marie, n. 29 janv. 1798. 

5) Pr. François Frédéric Philippe, n. 5 juill. 1801. 
Frères -du troisième lit du père , élevés au rang de comte sous 

le nom comtes de Hoogstraten par S. M. le roi de Prusse. 

6) Othon Louis Oswald, n. 30 août 1810, lieut. auserv. 
de Saxe royale rég. de la garde. 

7) Edouard Auguste Georges, n. 8 sept. 1812, lieut. 
en sec. du 4 rég. des cuir, au serv. de Prusse. 

8) Rodolphe Herrn. Guill. Flor. , n. 9 sept. 1817. 

9) Albrecht Fréd. Louis Jean ; n. 3 sept. 1819. 

10) Hermann Jean Ignace Fred., n. 13 juin 1821. 

Oncle. 

Pr, Georges Adam François , n. 26 mai 1766. 



2) Salm-KyrbourG. 

(Cath. — Dans la Westphalie- prussienne.) 
Pr. Frédéric IV Ernest Othon Philippe, n. 14 déc. 
1789, grand d'Espagne de la 1 classe, suce, à son 
père Frédéric Othon le 23 juill. 1794, m. Jl janv. 
1815 à 

Cécile Rosalie, née baronne de Bordeaux, chanoi- 
nesse du haut chapitre royal de St. Anne de Ba- 
vière. 

Fils. 

Frédéric Ernest Joseph Auguste , pr. héréd., n. 5 nov. 
1823. 

Tante. 

La princesse de Hohenzoliern - Sigmaringen. 



II. P. Salm. 201 

3) Salm - Horstmar. 

(Catb. — Dans la "Westpbalie - prussienne ; — cette branche 
porte le titre de Wild - et Rhingrave.) 
CRés. Coesfeld dans le comté de Horstmar en "Westphalie.jJ 

Pr. et Rhingrave Guillaume Frédéric Charles Auguste 
de Salm-Horstmar , Wild grave à Dhaun et Kyrbourg, 
Rhingrave au Stein, seigneur de T instingen, Die- 
meriugen et Pattlîugen, n. 11 mars 1799, F. de Char- 
les Louis Théodore, Rhingrave de Grumbach (f 23 
mai 1799) , m. 5 oct. 1826 à 

'Elisabeth Anne Caroline Julie Amélie, comtesse de 
Solms- Assenheini- Rœdelheiui, née 9 juin 1896. 

_ Enfans. 

1) Pr. Mathilde Elisabeth Fréderique Guillemette 
Charlotte Ferdinande Amélie, née 21 août 1827. 

2) Pr. Emma Elisabeth Frédérique Carol. Ferdin., 
née 13 déc. 1828. 

3) Pr. Charles Alexis Henri Guillaume Adolphe Fréd. 
Ferd. François Othon Edouard, né 20 oct. 1830. 

4) Pr. OfÂon'Fréderic Charles , né 8 février 1833. 
Soeur , du 1 lit du père, avec Marianne, née pr. de Linange 

(f 16 févr. 1792.) 

Amélie Caroline, née 7 juin 1786 , épouse du comte 
Guillaume de Bentheim -Tecklenbourg- Rheda. 

Mère. 

Frédérique, n. 26 mars 1767, F. de Joseph Louis C. 
de Sayn- Wittgenstein , V. 23 mai 1799. 

Veuve de l'oncle , le Rhingrave Guillaume Chrétien. 

Louise Charlotte, F. de Charles Magnus, Rhingrave 
de Rheingravenstein, n. 10 mars 1763, \. 18 mai 
1810. 



II) Maison de Salm - Inférieur. 
1. Salm- Reifferscheid. 
a. De Krautheim, jadis De Bedbur. 

(Cath. — Au pays de Bade. — Rés. Gerlaclisheim et Düssel- 
dorf.) 

Pr. Constantin, n. 4 août 1798, fils du pr. François 
Guillaume (né 27 avril 1772 , f 14 mai 1831) et de 
Françoise F. du pr. Louis Charles de Hohenlohe- 



202 II. P. Salm. 

Bartensteîn , lieutenant- colonel au serv. de Bade et 
aide -de camp du grand -duc, m. 27 mai 1826 à la 

Pr. Charlotte Sophie Mathilde Franc. Xav. Henriette 
de Hohenlohe - Bartenstein- Jagstberg, n. 2 sept. 1808. 

Enfans. 

1) Pr. François Charles Auguste Hubert Aloyse Joseph 
Clement Leopold Longin Maria, n. 15 mars 1827. 

2) Pr. Auguste Ele'onore Sophie Le'opoldine Chrétienne 
Crescente Charlotte Françoise Antoinette Aloyse Hu- 
bertïne Benoîte Marie, née 21 mars 1828. 

3) Pr. Othon Clément Sigismond Leopold Ferd, Mar., 
né 20 oct. 1829. 

4) Pr. Le'opold Charles Aloyse Hubert Longin Marie, 
né 14 mars 1833. 

Frère et soeurs. 

1) Pr. Ele'onore, n. 13 juill. 1799, épouse du landgrave 
Victor Amadé de Hesse- Rothenbourg. 

2) Pr. Charles Joseph Ernest, n. 12 sept. 1803, cap. 
de cav. au s. de Prusse. 

3) Pr. Le'opoldine Poiix. Christine, n. 24 juin 1805, 
épouse de Hugues Altgrave de Salm- Reifferscheid- 
Krautheim (v. la ligne ci-dessous). 

4) Pr. Marie Crescente , n. 22 oct. 1806. 

Frère et soeurs du père. 

1) Auguste Joséphine, n. 20 sept. 1769, chanoînesse 
des chap. sécul. d'Essen et de Thorn. 

2) Christine, n. 14 avril 1773, chanoin. du chap. 
d'Elten. 

3) Veuve de Clement, (n. 25 févr. 1776, gén. maj. au 
serv. de Württemberg, f 10 déc. 1830): 

Pauline de Bon, n. 29 juill. 1778, mariée 2 déc. 1802. 

4) Joseph François, n. 28 mars 1778, major à la suite 
au serv. de Bade. 

5) Antoinette , n. 18 juill. 1780, chanoin. des chap. 
d'Essen et de Verden. 



b) De Krautheim, jadis S alm - Inférieur ou Alt- 
Salm , dans les Ardennes. 
[Rés. Haitz près de Brunn en Moravie.] 
Pr. Charles Joseph, F. de l'Altgrave Antoine de Salm- 
Reifferscheid, cous, privé et chamb. I. R. , n. 3 août 



II. P. Salm. 203 

, 1750, élevé au rang de pr. par Pemp. Leopold II le 
I 9 oct. 1790, m. en secondes noces 1 mai 1792 à 
(Marie Antoinette, n. 5 déc. 1768, F. du pr. Venceslas 
| de Paar , D. d. p. 

| Fils du 1 lit, de Pauline (f 1 oct. 1791), F. du pr. Charles 

Joseph Antoine d'Auersperg. 

Hugues François , n. 1 avril 1776, m. 6 sept. 1802 à 
Marie Joséphine, comtesse Mac- caffry Macghuire of 
Keanmore , n. 21 mars 1775. 

Enfans. 

1) Hugues Charles, n. 15 sept. 1803, chamb. I. R. et 
secret, de la régence à Prague , mar. 6 sept. 1830 à 

Iiéopoldine Polyxène Chrétienne, soeur du pr. Con- 
stantin de Salm- Reifferscheid -Krautheim, née 24 
juin 1805 (voyez ci -dessus). 

Enfans. 

(1) Marie Rosine Léopoldine Auguste Françoise Guil- 
lemette Aloise, née 25 déc. 1831. 

(2) Hugues Charles François de Paula Theodor, né 
9 nov. 1832. 

2) Robert Louis, n. 19 déc. 1804, chamb. autr. et se- 
cret, de la régence à Trieste. 



2) Salm - Reifferscheid - Dyk. 
(Cath. — Dans le gr. -d. du Bas -Rhin et auJRoy. do Würt- 
temberg.) 

[Rés. Dyk près Neuss.] ! 

Pr. Joseph François Marie Antoine Hubert Ignace, n. 
4 sept. 1773, F. du C. (Altgrave) François Guillaume 
(f 17 août 1775) , pr. par diplôme du roi de Prusse 
dep. le mois de mai 1816, sép. le 3 sept. 1801 de sa 

?remière épouse Marie Thérèse, Ctesse de Hätz- 
eld, m. en sec. noces 14 déc. 1803 à 
Constance Marie de Theis , n. 7 nov. 1767. 

Soeur. 

Walhourge Franc. M. Thér. , n. 13 août 1774, V. de 
Max. baron de Gumppenberg à Pœttmess. 

Veuve du frère , le pr. François Joseph Auguste (posth. né 16 
oct. 1775, marié 26 août 1810, f 26 déc. 1826.) 

Pr. Marie W albourge Jos. Thérèse Carol. , n. 6 déc. 
1791, F. de Joseph Antoine, pr. de Waldbourg- 
Wolfegg et Walds ee. 



II 

204 II. P. Salm. — Saluzzo. — Sayif: et Wittgenstein. 
Enfans de ce prince. 

(1) Pr. Alfred Joseph Clement , n. 31 mai 1811. .? 

(2) Pr. Frédéric Charles François, n, 1 o ct. 1812, 
lieut. du reg. d'inf. No. 59 grand- duc de Bade au 
serv. d'Autriche. 

S A 1 TJ Z Z O. _ I 

(Cath. — - En Autriche et au royaume de Naples.) 

Pr. Philippe, duc de Corigliano, pr. de St. Maure, ] 
n. 7 mars 1800. i 
Soeur. ( 

Pr. Claire Adélaïde, marquise de Cavalcanti, n. 20 

dec. 1798. ; c 
Tantes et oncle. 

1) Marie Joséphine, née 7 oct. 17T8, V. de Nicolas ] 
Caracciolo, pr. de Forino , 4 juill. 1814. 

2) Marie Constance, n. 1 févr/1780, m. 2 dec. 1800 à I 1 ] 
Louis Caracciolo , pr. de Turchiarolo. s 

2) Philippe, n. 7 juin 1781, lieut. génér. au s. du roi j d 

des Deux-Siciles et comm. gén. de l'armée. 1 r 

1 * 

Sayn et Wittgenstein. 

[L'ancienne maison de Sayn dont la ligne mâle est éteinte était ' i 
une branche de la maison de Nassau. Le dernier comte fei 
était Henri II (-{- 1246). Sa soeur Adelaide épousa Jean |j 1; 
comte de Sponheim. Leurs deux petits -fils Henri et Godef- I s 
roi, leur succédèrent dans le comté de Sayn en 1246 et se d 
partagèrent en 1264. Le comté de Sponheim échut à Henri, ! c 
celui de Sayn fut le partage de Godefroi. Le dernier acquit i m 
par son mariage avec Jutta héritière de Hombourg la sei- p ; 
gneurie allodiale de Hombourg sur la Mark. Jean l'aîné de h 
ses fils obtint le comté de Sayn et la moitié de Hombourg, 
le cadet Engelbert le château de Vallendar et la moitié de i: 
Hombourg. Salentin, son petit fils, acquit en épousant Eli- 1! 
sabeth fille du comte Frédéric de Wittgenstein , la seigneu- 
rie de "Wittgenstein. La ligne de Jean (ou l'aînée) s'éteignit; * li 
dans les mâles avec Henri IV de Sayn (-{- 1606). Le comté t 
de Sayn passa à la ligne cadette et le comte Louis 160") ii 



II. P. Sayn -Wittgenstein. 205 

partagea ses possessions entre ses 3 fils de la manière sui- 
vante : 

I. George obtint le bailliage de Berlebourg dépendant du 
comté de Wittgenstein , la seigneurie de Hombourg, la mai- 
son de Bruch près de Dierdorf et la seigneurie de Neuma- 
gen sur la Moselle, 

II. Guillaume reçut le comté de Sayn et 

III. Louis eut en partage le bailliage de Iiaspbe qui fai- 
sait partie du comté de Wittgenstein ainsi que le château 
du même nom , surquoi les 3 frères conclurent le 20 nov. 
1607 une convention touchant l'hérédité de la famille , por- 
tant que tous les biens qu'eux et leurs descendans hériteraient 
ou acquerraient seraient des fidei-commis de famille. 

I. Sayn- Wittgenstein -Berlebourg. Cette ligne se divisa 
dans les 3 fils du comte Louis François en 3 lignes spéciales. 
. 1° La ligne spéciale (princière) de Berlebourg, fondée 
par Casimir (f 5 juin l74l), obtint le bailliage de Berle-? 
bourg ou les f du comté de Wittgenstein , la seigneurie de 
Hombourg sur la Mark (dont les droits de juridiction sei- 
gneuriale furent vendus à la Prusse eu 1821 pour une somme 
de 100,000 écus) , la maison de Bruch ., des dîmes et des 
rentes dans le bailliage de Medebach et la seigneurie de Neu- 
magen pour la perte de laquelle la diète de 1803 la dédom- 
magea, par une rente annuelle de 15000 fi. (maintenant pay- 
ables par la Prusse). Comme possédant les f du comté de 
Wittgenstein elle avait part au vote de curie dans les collèges 
des comtes de l'empire en Vetteravie. Ensuite de l'acte du 
•congrès de Vienne 1815 et d'un traité du 30 juill. 1816 entre 
la Prusse et le grand-duché de Hesse , cette possession fut 
soumise avec tous ses droits seigneuriaux à la souveraineté 
de la Prusse , et ces mêmes droits furent réglés dans une 
conférence avec la Prusse le 16 juill. 182 1. Chrétien Henri 
(f 4 oct. 1800) petit-fils du fondateur fut élevé en oct. 1792 
par l'emp. François II ainsi que la descendance au rang de 
prince de l'empire. 

2° La seconde ligne spéciale est la ligne comtale de Carls- 
sbourg, ai^ci nommée de son fondateur Charles (f 18 janv. 
1749) ; 

■i 3° Louis François (f 24 févr. 1750) fonda la troisième 
ligne spéciale ou ligne comtale de Louisbourg. Son fils 
Chrétien Louis épousa la fille du comte Elie Erneste de Fin- 
kenstein d'Haselberg , héritière de Reichau. Louis Adolphe 



206 II. P. Sayn - "Wittgenstein. 

feldmaréchal au service de la Russie est maintenant le chef 

de cette branche de la famille. JH 

II. Sayn -Wittgenstein -Sayn. Son fondateur Guillaume 
reçut la seigneurie de Sayn dont son fils aîné Erneste (+ 7 1 
fév. 1641) hérita. Ce dernier ne laissa d'autre postérité que 
deux filles Ernestine et Jeannette, qui parvinrent à se main- 
tenir dans la possession de Sayn et obtinrent même la pro- Il 
tection du tribunal de l'empire. Ernestine obtint Sayn- 
Hachenbourg, qui en 1673 passa avec sa fille à la maison 
des Burgraves de Kirchberg, et de celle-ci en 1799 à celle 
des princes de Nassau-Weilbourg. Jeannette obtint Sayn- 
Altenkirchen et passa avec son époux Jean George duc de h 
Saxe Weimar-Eisen ach, un accord par lequel ses possessions 
passèrent en 1741 après l'extinction de la ligne mâle d'Eisen- ( 
ach à Brandenbourg-Onolzbach ; la diète de 1803 l'adjugea \ 
à Nassau- Usingen. 

Les descendants du comte Louis Albert (-{- 1623), second i 
fils du fondateur de cette ligne principale, restèrent sans | 
possessions territoriales ; ils parvinrent toute fois 1803 à ob- 
tenir quelque dédommagement pour la perte du comté de i 
Sayn. Nassau - Usingen s'engagea à payer un capital de E 
300,000 fl. (dont un tiers fut absorbé par les frais de négo- 
ciation) et une rente annuelle de 12000 ft. 

III. Sayn- Wittgenstein et Hohenstein. Son fondateur était ' 
Louis le cadet (-{- 1634). Le surnom de Hohenstein lui 
vient des deux seigneuries de Lohra et de Klettenberg qui 
avaient fait partie des possessions des comtes de Hohenstein 
éteints en 1593, et dont Jean fils du fondateur reçut l'inves- ( 
titure de l'électeur de Brandenbourg en 1649, quoique l'ele- | 
ctèur Frédéric III eût enlevé en 1699 ces deux seigneuries , ; 
au comte Auguste (-{- 1735) petit-fils de Jean contre le paie- 
ment d'une somme d'argent. Sayn - Wittgenstein- Hohenstein 
avait pour les f du comté de Wittgenstein part au vote de 8 
curie du collège des comtes de l'empire en Vetteravie. Par- 
mi les quatre frères Frédéric, Guillaume, F»« f <>;«» (jr 1815) i 
et Adolphe, les trois premiers furent élevés le 6 juin 1804 

à la dignité de princes de l'empire, et le cadet le II mai | 
I8ï3 à celle de prince dans le grand-duché de Hesse. Sayn- 
Wittgenstein - Hohenstein est actuellement sous la souverai- 
neté de la couronne de Prusse.] 



II. F, Sayn - Wittgenstein. 207 

1) Sayn - Wittgenstein -Berlebourg. 

(Evang. — - Dans la Westphalie - prussienne. — Rés. Ber- 
lebourg.) 

Pr. Fréd. Albert Louis Ferdin. , né 12 mai 1777, suce. 
\ à son père Chrétien Henri 4 oct. 1800, marié 18 août 
1830 à 

Chrétienne Charlotte Guillemette, F. du comte Char- 
; les d'Orttenbourg, née 18 août 1802. 

Fille. 

Pr. Louise Charlotte Françoise Frédérique Caroline, 
née 24 sept. 1832. 

Frères et soeurs. 
1) François Auguste GuilL , n. 11 août 1778, lieute- 
| nant - colonel au serv. de Prusse. 
12) Charles Louis Alexandre, n. 7 nov. 1781. 
|3) Caroline Fréd. Jacobine Louise, n. 1 févr. 1785, 

Chanoinesse à Gandersheim. 
(4) Jean Louis Charles , n. 29 juin 1786 , lieut. - colonel 
I et command. du corps des chasseurs de Schleswic 
»j au serv. de Danemark; marié 21 juin 1828 avec 
i Marie Carstens, née 4 sept. 1810. 

5) Auguste Louis, n. 6 mars 1788, major -général au 
I serv. de Hesse Darmstadt et envoyé extraord. à la 
| cour de Hesse - Cassel , m. 7 avril 1823 à 
[Françoise Marie Fortunée, n. 27 oct. 1802, F. de Char- 

les Alesina de Schweizer, col. au serv. de Russie. 

Enfans. 

(1) Emile Charles Adolphe, n. 21 avril 1824. 
I (2) Anne Albertine Georgine, n. 5 janv. 1827. 

6) Chrétien Frédéric Maximillen, n. 22 avril 1789, ma- 
jor au serv. de Prusse. 



2) Sayn - Wittgenstein - Sayn. 
C. Sophe Fréd. Louis Améd. Chrét., ci- devant grand- 
maitre de la duchesse douairière de Pfalz-Deuxpouta 
à Neubourg, n. 3 avril 1771. 

I Frère. 

C. Frédéric Louis Charles Adolphe , n, 20 nov. 1772, 
V. 6 nov. 1815 de Jeanne Philippine, F. du Sieur 
Philippe Louis Marbourg (n. 27 mai 1782, mariée 27 
sept. 1814). 



208 IL P. Sayn -Wittgenstein. 

Fille. 

Adélaïde Charl. Françoise Eléon. Louise, n. 30 août 
1815. 

2. Veuve du frère, le C. Charles Christophe Gustave Fré- 
déric (n. 31 oct. 1773, f dans la hat. de Mosaisk 7 sept. 
1812.) 

Casimire, F. du baron Chrétien de Zweibrucken, n. 
23 sept. 1787 , D. d. p. de la reine de Bavière, m. en 
sec. noces au Cte Antoine de Rechberg et Rothen- 
lœwen, lieut.-gén. et adjud.-gén. au serv. de Bavière. 

Enfans. 

(1) Chrétien Gust. Guill. Léontin, n. 22 mars 1809. 

(2) Gustave Franc. Chari. Albert, n. 10 mars 1811. 



3) Sayn - Wittgenstein - Hohenstein. 

(Evang. — Dans la Westphalie - prussienne. — Rés. Witt- 
genstein.) 

Pr. Frédéric Charles , n. 23 févr. 1766 , senieur de la 
maison, suce, à son père 27 mars 1796, m. (I) ljuin 1796 à 
Frédérique , F. d'Auguste pr. de Schwarzbourg-Son- 
dershausen, veuf 26 j uill. 1806 ; marié (II) 4 avril 1807 à 

Louise baronne de Kœhler. 

Enfans du 1er lit. 

1) Pr. Frédéric Guillaume n. 29 juin 1798. 

2) Pr. Alexandre Charles, n. 16 août 1801, m. 3 juin 
1828 à 

Amélie, F. de Frédéric C. deBentheim-Tecklenbourg- 
Rhéda, née 16 févr. 1802. 

Enfans. 

(1) Pr. Mathilde, née 2 mai 1829. 

(2) Pr. Emma Hedwige Carol. Fréd. Sophie Guille- 
mette, née 30 mai 1830. 

(3) Pr. Jean Louis Fréd. Guill. Adolphe Alex. Char- 
les , ne 20 nov, 1831. 

(4) Pr. Alexandre Charles Louis George Philippe 
Frédéric Albert, né 29 mai 1833. 

3) Pr. Emma Hedwige , n. 11 déc. 1802. 

4) Pr. Agnès, n. 27 juill. 1804, épouse du prince hé- 
réd. Maurice Casimir George de Bentheim - Tecklen- 
bourg-Rhéda. 



II. P. Sayn - Wittgenstein. — Schoenbourg. 209 



_ . Enfans du 2e lit. 

! 5) Chrétienne Frédérique, née 6janv. 1808. 
: 6) Charles François Adolphe, né 26 sept. 1809. 

7) Caroline Albertine, née 3 déc. 1811. 

8) Louis , née 3 mai 1813. 

9) Louise, née 11 janvier 1815. 

10) Frédérique Guillemette , née 7 déc. 1817. 

11) Frédéric Guillaume, né 31 janv. 1821. 
\ 12) Adolphe Emile Alex. , né 1 déc. 1822. 

Frères et soeurs. 

1) Frédérique, née 28 mars 1767, v. Saîm - Horstmar. 

2) Pr. Guillaume, n. 9 oct. 1770, min. d'état et grand- 
chamb. du roi de Prusse. 

3) Wilhelmine, née 2 sept. 1773, v. Bentheim - Te ck- 
ienb.-Rhéda. 

4) Enfans du frère , le pr. François Charles Louis (né 20 sept. 
1779, f 6 oct. I8i5), et de Caroline, née comtesse de 
Rhode (f 27 avril 182 1.) 

1) Pr. Albert, n. 8 févr. 1810, lieut. dans le régim. 
no. 40 pr. Ferd. de Württemberg au serv. d'Autr. 

2) Pr. François , n. 6 nov. 1814 , lieut. dans le rég. 
des cuir. C. Ign. Hardegg no. 8 au service d'Autriche. 

5) Pr. Adolphe Ernest, n. 8 mars 1783, grand -chamb. 
à la cour de Hesse -Darmstadt et env. extr. à Vienne. 

Schoenbourg. 

(Luth. — En Saxe , en Bohême , Prusse et Bavière.) 

[Les possessions primitives de cette maison dont il est déjà 
fait mention au douzième siècle sont situées en Saxe, surtout 
entre Misnie et le Voigtland. Quelques unes d'entr'elies, 
(Glauchau , Waldenbourg et Lichtenstein) étaient des fiefs 
relevant médiatement de l'empire 3 d'autres (Hartenstein) 
étaient des fiefs de la Saxe. Comme Schoenburg prétendait 
à la souveraineté, il s'éleva des contentions qui furent ter- 
minées par deux récez avec l'électorat de Saxe en date du 
4 mai 1740. La maison de Schoenburg avait qualité d'état 
de l'empire , ayant paît à la voix curiale du collège des 
comtes de Vetteravie. En 1779 les droits féodaux passèrent 

. de la Bohème à la Saxe électorale. Par une déclaration du 
18 mai I8i5 ajoutée à l'article du congrès de Vienne, le roi 
71me année R 



210 



II. P. Schoenbourg. 



de Saxe s'obligea de respecter le récez du 4 mai 1740 et de 
reconnaître les droits et privilèges que la confédération ger- 
manique accorderait à Schoenbourg, sur quoi cette maisojn fit I 
en 1813 des propositions à la diète germanique , ensuite des 
quelles on décida le 7 août 1828 que l'on accorderait à t 
Schoenburg les mêmes prérogatives qu'aux autres familles j 
médiatisées. La maison de Schoenburg possède les seigneu- 
ries de Schoenbourg, Glauchau, Waldenbourg , Hartenstein i 
et Lichtenstein ainsi que Penig, Rocbsbourg, Weehselbourg, I (t 
Remissau et la juridiction de Ziegelheim dans le royaume J ' 
de Saxe. 

Erneste (-{- 1534) est la tige commune de la maison. Hu- 
gues (-{-1565) et Wolfgang Gf I5i8), ses fils, la divisèrent en j 
deux lignes, supérieure et inférieure. 

I. La ligne supérieure (Schoenbourg- Waldenbourg) descend J 
d'Hugues. Les quatre fils de son arrière-petit-fils Othoii I. 
Louis (-J- 22 nov. I70ï) fondèrent quatre lignes spéciales. 
La première (à Hartenstein) s'éteignit le 18 déc. 1786, la 
seconde (à Lichtenstein) le 14 août 1790 et la quatrième à 
Waldenbourg le 29 juill. 1754. Il ne resta que la troisième 
de Stein ou Russdorf, fondée par Louis Frédéric (-j- 3 avr. 
1736) qui hérita les autres possessions et acheta la seigneu- 
rie de Remissau. Othon Louis obtint avec ses cousins Chré- 
tien Erneste (f 14 avr. 1718) et Wolfgang Henri (f 18 juin 
1704) de la ligne inférieure la dignité de comte de l'empire 
de l'empereur Léopold le 7 août 1700. Le comte Othon 
Charles Frédéric fut revêtu le 9 oct. 1790 de la dignité de ! 
prince de l'empire. — Il eut trois fils. I 
Le prince Othon Victor possède les seigneuries de Wal- i f; 
denbourg, Lichtenstein et Remissau ainsi que les domai- 
nes de Callenberg , Reichenbach , Tirschheim , Ziegelheim 
et Oelsnitz. 

Le prince Alfred possède le bas comté d'Hartenstein et 
la seigneurie de Stein (par un traité de l'an 1813.) 

Le prince Edouard possède les seigneuries de Dobrischan 
et de Tuchorschitz (appartenant ci-devant aux comtes de j 
Clary) dans le cercle de Saatz en Bohème. Quelques terres 
(Tempelhof, G-usow, Plaskow, Wusterwitz, Puddiger, Balentïn 
et Schmorsow) sont possédées en commun par les frères du 
prince Victor. 

II. La ligne inférieure se divisa dans les petits fils de 
Wolfgang qui en était fondateur en deux lignes spéciales : 



IL P. Sehoenbourg. 211 

Wolfgang Erneste (f 17 août 1612) fonda la ligne de Rochs- 
bourg -Hinterglauchau , et Wolfgang (-f- 5 dec. 1657) celle 
de Penig- Vorderglaucliau-Wechselbonrg. 

A. Ea tige de la ligne spéciale de Rochsbourg- 
H in t e rgl a u ch a u était Godefroi Erneste (-j-1679). Chré- 
tien Erneste et Auguste Erneste ses fils furent élevés à la 
dignité de comtes de l'empire le 7 août 1700. Henri Erneste 
(f 2 juin 1777) et Albert Chrétien Erneste (f 9 mars 1799) 
fils d'Othon Erneste (f28nov. 1746), le fils aîné de Chrétien 
Erneste, fondèrent deux branches dont l'aînée de Rochsbourg 
s'éteignit 19 avr. 1825 dans les mâles dans la personne du comte 
Henri Erneste. Ea branche cadette à Hinterglauchau fut l'héritière 
de la seigneurie de Rochsbourg. Le comte Albert (né le 20 
avril i76l) vendit la seigneurie de Hinterglauchau au comte 
Louis son frère cadet (né 27 août 1762) et possède avec lui 
la seigneurie de Rochsbourg. 

B. Ea tige de la ligne spéciale de Penig-Vordcr- 
glauchau-Wechselbourg fut Wolfgang Henri (-f* 5 
déc.1657). Ses deux fils Samuel Henri et Wolfgang Henri 
(comtes de l'empire le 7 août 1700 , v. plus haut) fondèrent 
à Wechselbourg et à Penig deux lignes dont la dernière s'é- 
teignit le 13 avril 1763 dans le comte Auguste Frédéric. 

I) Ligne supérieure, princière. 

1) SCHOENBOURG- WaLDENBOURG. 

[Rés. Waldenbourg.J 

Pr. Othon Victor, n. 1 mars 1785, suce, à son père 
Othon Charles Frédéric 29 janv. 1800 , m. 11 avril 
1817 à 

Thécla, F. de Louis Frédéric, pr. de Schwarzbourg- 
Roudolstadt , n. 23 févr. 1795. 

Enfims. 

1) Pr. Othon Frédéric, n 22 oct. 1819. 

2) Pr. Ida, n. 25 avril 1821. 

3) Pr. Hugues , n. 29 août 1822. 

4) Pr. Emma, n. 21 juill. 1824. 

5) Pr. Mathilde, n. 18 nov. 1826. 

6) Pr. George , né 1 août 1828. 

7) Pr. Ottilie , née 3 mai 1830. 

Frères et soeurs. 

1) Victoire Àlbertine, n. 9 août 1782. 

R 2 



212 II. P. Schoenfrourg. 

2) Julie Ernestine , n. 26 sept. 1783. 

3) Frédéric Alfréd, voyez Schœnbourg- Hartenstein. 

4) Henri Edouard, n. 11 oct. 1787 (cathol.), ¥. (I) 18 
juin 1821 de Marie Pauline Thér. Eléon., F. de \$é\. 
Jean, pr. de Schwarzenberg, m. (II) 20 oct. 1823 à 
la sœur de feu son épouse 

Aloyse Eleonore Franc. Walp.. D.d. p., n. 8 mars 1893, 
née princesse de Schwarzenberg. [Tz chemo witü en 
Bohême.] 

Fils. uU(5 
Joseph Alexandre Henri Othon Paul Frédéric, n. 5 
mars 182(i. 

5) Marie Clémentine , v. Schœnbourg- Hinter glauchaü* 

6) Othon Hermann, n. 18 mars 1791, major au serv. 
de Bavière. [Tempelhof près de Berlin.] 



2) S choenbourg- Hartenstein. 

[Le prince Alfréd possède , en vertu d'un arrangement pris 
avec ses frères, en 1811 et 1813, le bas -comté de Harten-r 
stein , la seigneurie de Stein et la terre Zschocken dans la 
Saxe royale ; ainsi que les terres d'Idolsbourg et Neu- 
Hartenstein dans les états d'Autriche. — Rés. Harten- 
stein.] -: " . H 4 .. ..••*' v -._- ,/in.- •' A i : > ' (S 

Pr. Fre'de'ric Alfréd, d. 24 avril 1786, cons. priv. act f 
d'Autr. et envoyé à Stouttgart, suce, à son père le 
pr; Othon Charles Frédéric 29janv. 1800 (v. ci-dessus). 



II) Ligne inférieure «es Comtes de SchoenbourG. 

A. 1) SCHOENBOURG- HINTERGLAUCHAU. 

(Rés. Glauchau.) , i 

C. Gottlob Charles Louis Chrétien Ernest , n. 27 août 
1762, gén. maj. au serv. de Bavière; achète 1797 de 
son frère aîné (f 9 dec. 1817) le C. Albert Henri 
Gottlob Othon Ernest la seigneurie de Hinterglau- 
chau , m. 31 juîïl. 1789 à 
Ferdinandiue Henriette , F. du C. de Hochberg -, bar. 
de Furstenstein, n. 24 févr. 1767. 

Enfans. 

1) Louise Emilie Henriette, n. 9 sept. ITftl. 



IL P. Scliôcnburg. 213 

2) Henri Gottlob Othon Ernest, n. 14 sept. 1794, m. 
17 mai 1820 à 

Marie Clémentine née pr. de Schœnbourg- Walden- 
burg , n. 9 mars 1789. 
i > - Enfans. 

(1) Henriette Marie Elisabeth , n. 1 nov. 1821. 

(2) Fréd. Gnill. Edmond, n. 22 mai 1823. 
, (3) Frédéric Alfred , né 17 avril 1827. 

(4) Clément Richard, né 19 nov. 1829. 

3) Hermann Albert Henri Ernest, n. 7 février 1797, 
S cap. I. R. au 31e rég. d'inf. prince de Leiningen, m. 

23 févr. 1830 à 
Sophie Catherine Joséphine, baronesse de Wrède, n. 
. 22 nov. 1811, F. du baron George de Wrède, feld- 

marécJial - lient, autr. (Leopol en Galicie.) 

Fille. 

Marie Herminie Julie Ferdinande Alexandrine, n. 26 
mai 1831. 

4) Ernest Ferdinand Louis Henri, né 22 mai 1800. 

5) Charlotte Henriette, n. 5 juill. 1808. 

Frère , soeur et veuve du frère. 

1) C. François Gottlob Albert Chrétien Ernest, n. 20 
- avril 1761 (v. Rochsbourg). 

2) Albertine Ernestine Chrétienne, V. de Mr. deHopf- 
j parten , n. 2 mars 1765. 

ß) Veuve du frère, le C. Albert Henri Gottlob Othon 
Ernest: Marie Guillemette, née baronne Mac-Neven 
ô Kelly, n. 27 juin 1783. 



2) Schoenbourg- Rochsbourg. 

(Rés. Rochsbourg.) 
Ç. François Gottlob Albert Chrétien Ernest (v. Hin- 
- terglauchau) , suce. 19 avril 1825 par l'héritage de 
s la seigneurie féodale de Rochsbourg conjointement 
; avec son frère 

Ifc Gottlob Charles Louis Chrétien Ernest, (v. Hinter- 
jrlauchau.) 

Veuve du C. Henri Ernest (n. 29 avril 1760, f 19 
avril 1825.) 

C. Guillemette Ernestine, née Demois. de Kœhler, n. 
15 avril 1768. 



214 II. P. Schoenburg. — Schwarzenberg. 

Fille. 

Adolph. Sophie Guill. Henr. Ernest., n. 30 de'c. 1809, 
mariée 27 mai 1832 à Adolphe de Wilucki , lieut. en 
pr. de cav. au serv. de Saxe. 

Soeur. 

Madelaine Louise, n. 16 mars 1762, m. à M. de Eh- 
renfels. 



B. SCHOENBOURG- WeCHSELBOURG. 

( Rés. Wechselbourg près de Rochlitz. ) 

C. Charles Henri Alban , n. 18 nov. 1804 , suce, à son 
père le C. Guillaume Albert Henri 2 sept. 1815, m. 
15 janv. 1824 à la 

Ctesse Christiane Mary Emilie de Jennison- Wal- 
worth , fille cadette de feu le C. Franc, de J.-W., 
grand- chambellan et cons. int. act. au s. de Wurt- 
temb. , ne'e 12 janvier 1806. 

Enfans. 

1) Marie Emilie, n. 5 de'c. 1825. 

2) Louise Guillemette Ida , née 14 juin 1829. 

3) Olga Clara, née 28 janvier 1831. 

4) Charles Henri Wolf Guillaume François , né 13 mai 
1832. 

Soeur. 

Jéromée Catherine, n. 28 juill. 1809. 

Tante. 

Caroline Guillemette, née 12 déc. 1766, V. 28 déc. 

1818 du Cte Charles Chrétien Ernest Henri de Giech. 
Fille de l'oncle le Cte Charles Henri (f 14 avril 1815.) 
Louise Renée Henriette Auguste, V. du C. de Düben, 

née 7 mars 1783 , m. en sec. noces le 31 juill. 1826 

au C. Charles Axel de Lœwenhielm. 

C5 4 

Schwarzenberg. 

(Cath. — En Autriche, Bohème, Stirie, Bavière et Württem- 
berg. — Rés. Vienne.) 

|\La maison princière de Schwarzenberg reconnaît avec les com- 
tes de Seinsheim sa souche commune dans Conrad, fils d'Er- 
kinger , duc d'Allemagne , qui se nomma seigneur de Seins- 



IL. P. Schwarzenberg. 215 

heim du château de ce nom , qu'il avait bâti en 920 aux ex- 
trémités de la forêt des Ardennes. Erkinger de Seinsheim 
acheta en 1406 la charge héréditaire de grand -veneur du 
grand-chapitre de Wurzbourg, en 1420 des seigneurs de Was- 
senberg la seigneurie de Schwarzenberg en Franconie et en 
1429 de l'Evéché de VYurzbourg le château de Hohen-Lands- 
berg avec Doruheim. Il fut élevé en 1429 par l'empereur 
Sigismond à la dignité de baron de l'empire et de Banneret, 
et obtint voix et séance parmi les comtes de Franconie. U 
avait deux fils: Michel et Sigismond. 

Le fils cadet Sigismond obtint Schwarzenberg et Ho- 
hen-Land.^berg. Son petit -fils Jean fut élevé par l'empereur 
Maximilien I le 2i mai 1566 avec ses frères et ses cousins 
à la dignité de comte de l'empire. Le comte George Lords 
reçut par son mariage avec Anne Neuraanu de Wasser-Leon- 
bourg , veuve et héritière de Christophe , seigneur de Lich- 
tenstein-Murau la seigneurie de Murau en Stirie, mit fin à la 
ligue cadette et laissa ses possessions au comte Jean Adolphe 
de ]a ligne ainée. 

Michel (-}- 1469) perpétua en Franconie la famille qui 
se divisa dans ses arvï ère-petits-fils Edmond et Guillaume en 
deux lignes. Edmond hérita de sa mère Appollonie , com- 
tesse de la Mark plusieurs domaines dans les Pays-Bas et à 
Liège , qu'il augmenta par son mariage avec une riche héri- 
tière Eleonore, comtesse de Nile de la maison de Corswaa- 
ren. La famille de Schwarzenberg de Liège , qui descendait 
de lui, s'éteignit en 1692. — Guillaume se distingua comme 
général sous l'empereur Charles Y. Son fils Guillaume épousa 
Anne d'Harf , qui laissa à la maison de Schwarzenberg les 
seigneuries d'Ahisdorf, de Gimborn et de Neustadt en West- 
phalie. Sou fils Adolphe célèbre par plusieurs campagnes 
-heureuses contre les Turcs fut tué le 29 juin 1600 devant 
Papa après avoir été élevé au rang de comte de l'empire par 
l'empereur Rodolphe II le 5 juiu 1599. 

Son petit-fils le comte Jean Adolphe hérita par l'extin- 
ction de la ligue cadette des comtes de Schwarzenberg (voyez 
plus-haut) en 1646 les seigneuries de Schwarzenberg , d'Ho- 
henlaudsberg , de Wesserndorf et de Geisselwind en Franco- 
nie et de Murau en Stirie , acquit par convention avec les 
seigneurs de Seinsheim en 1655 les fidei-commis de Markt- 
breit, de Hohen - et Nieder-Kottenheim, de Seehaus, d'Haun- 
dorf et d'Amphorach en Franconie que les mêmes seigneurs 



216 II. P. Schwarzenberg. 

lui avaient disputées; acheta les seigneuries de Wittingau, î 
de Frauenberg , de Postelberg et de Kornhaus eu Bohème, | 
fut élevé le 14 juill, 1670 par l'empereur Léopoldl pour lui | 
et sa descendance par droit de primogéniture à la dignité de ! 
prince de l'empire et obtint enfin le 20 oct. 1671 la dignité 
de grand-palatin et l'érection du comté de Schwarzenberg en 
comté princier. Guillaume Eusèbe, fils du prince Jean Adol- i 
phe, hérita de son épouse Marie Anne fille et héritière du j 
dernier comte de Sulz, le Landgraviat de Kletgau en Souabe | 
avec les seigneuries de Thengen, de Montclair, de Menzbourg j 
et de Wunnenthal. Il obtint le 8 févr. 1688 le titre et les f\ \ 
armes du comte de Sulz ; et le landgraviat de Kletgau fut 
érigé le 20 juill. 1698 en landgraviat princier. Le prince 
Adam François Charles , son fils hérita de la soeur de son ! j 
père, veuve du prince Jean Chrétien d'Eggenberg les sei- j 
gneuries deKrumau, de Nettolitz, de Winterberg, de Protte- 
win et de Pruchatitz en Bohème et fut élevé par l'empereur |j 
Charles VI le 25 sept. 1723 à la dignité de duc de Krumau. Il 
Joseph Adam son fils obtint le 8 elec. 1746 l'extension de | 
la dignité de prince à toute sa descendance. Le prince Jean, ^ 
qui lui succéda le 17 févr. 1782, vendit en 1783 Gimborn- jj 
Neustadt au comte de Wallmoden et acheta en 1788 la sei- 
gneurie d'Illeraichen en Souabe. Le prince Jean Joseph, son j 
fils acquit 1793 la seigneurie de Kellmunz en Allgau des j 4 
seigneurs de Rehberg et en 1801 en vertu du testament du ij 
feldmaréchal impérial Lascy la seigneurie de Neuwaldeck. Il !j 
a transféré le second majorât de Murau , de Reiffenstein, de 
Frauenberg et d'Authal en Stirie (fondé le 22 uct. 1703) aux j 
seigneuries de Worlick et de Klingenberg en Bohème et l'a j 
cédé en l802 à son frère le célèbre feldmaréchal Charles , j 
Philippe (-j- 15 oct. 1820). En récompense et en mémoire 
de ses grands - services l'empereur permit à ce dernier le 21 
avril 1814 de joindre à ses armes celles d'Habsbourg, d'Au- 
triche et de Lorraine, et le 10 juin 1814 il le gratifia des | 
seigneuries et des terres de Blumenthal, d'Hodos , de Ben- ' 
cseck, de Buzad et de Kisdia dans le comté de Ternes en 
Hongrie. 

La possession de Schwarzenberg procura à cette maison le . 
22 août 1674 voix virile au collège des princes de l'empiré. I 
En-outre elle continua pour la seigneurie de Seinsheim à ! 
prendre part à la voix curiale des comtes de Franconie. — • j 
Klettgau dont la possession avait donné le 30 uov. 1696 au ] 



II. P. Schwarzenberg. 217 

t prince Guillaume Eusèbe voix et séance sur les bancs des 
i princes du cercle de Souabe permit â la famille de prendre 
part à la voix curiale des comtes de Souabe. Après la dis- 
solution de l'empire en 1806 , le comté princier de Schwar- 
zenberg fut soumis à la souveraineté du Royaume de Bavière 
et Klettgau à celle du grand- duché de Bade. En 1813 
Klettgau fut vendu à Bade.] 

Pr. Joseph Jean , pr. de Schwarzenberg et duc de 
Krumau , n. 27 juin 1769, chamb. et cous. înt. de 
l'emp. d'Autr. , suce, à son père 5 nov. 1789, V. 1 
juill. 1810 de Pauline Charl. , F. du duc Louis En- 
gelbert d' Arenberg. 

EnfanSi 

1) Pr. Marie Eleonore, v. Windisch- Grretz. 

|i!2) Pr. Jean Adolph Joseph Auguste Fréd. , ne' 22 mai 
||j 1799, chamb. de l'emp. d'Autr., marié le 23 mai 1830 à 
\î Eleonore , princesse de Liechtenstein, née 25 déc. 
i 1812, D.d. p. 

Fils. 

Joseph Maurice , né 17 mars 1832. 

3) Pr. Félix Louis Jean Frédéric, n. 2 oct. 1800, 
! chamb. imp. roy. , et conseiller de lég. à l'amb. à 
IL Berlin, major au rég. des ulans no. 4. 
14) Pr. Aloyse , v. Schœnbourg- Waldenbourg. 

5) Pr. Mathilde Thér. Eléon. , n. 1 avril 1804. 

•6) Pr. Marie Caroline Ant. , n. 15 janv. 1806, épouse 
I du pr. Ferd. de Bretzenheim. 

7) Pr. Bertha, épouse du pr. Auguste Longin de Lob- 
! kowitz (v. la II ligne). 

il 8) Pr. Frédéric Jean Jos. Célestin, n. 6 avril 1809, 
chanoine de la cathédrale de Salzbourg. 

Soeurs. 

Il) Pr. M. Thérèse, v. Furstenberg, 2de branche. 

2) Pr. Eleonore Sophie, n. 11 juill. 1783, chanoinesse 
à Essen. 

! Veuve du frère , le pr. Charles Philippe , feldmaréchal , rf* 15 
oct. 1820. 

Marie Anne, née C. de Hohenfeld, n. 20 mai 1767, 
I était m. (I) à Paul Ant. pr. d'Esterhazy. 

Ses enfans. 

1) Pr. Frédéric Charles, n. 30 sept. 1799, major au 



218 II. P. Schwarzenberg. ^— Sinzendorf. 

serv. d'Autr. au reg. des chev. leg. no. 2 Hohen- 
zollern. 

2) Pr. Charles Philippe, n. 21 janv. 1802, major au- 
trichien au re'g. d'inf. Wellington no. 42, m. 26 juill. 
1823 à 

Joséphine, ne'e comtesse de Wratislav, d. d. p. 

Enfans. 

1) Pr. Charles, né 5 juill. 1821. 

2) Pr. Gabriëlle , née 28 déc. 1825. 

3) Pr. Léopold Edmond Frédéric, n. 18 nov. 1803, 
major au serv. d'Autr. , rég. no. 6 des cuirass. de 
Wàllmoden. [Prague.] 

SlNZBNDORF. 

(Cath. — En Autriche et en Bavière.) 
[La maison de Sinzendorf descend des anciens comtes d'Altorf, 
et ceux - ci du prince Henri de Bavière de la maison des 
Guelfes. 

Elle était depuis 1625 revêtue de la charge de grand-échan- 
son d'Autriche au dessus de l'Eus , de grand-écuyer tran- 
chant, d'écuyer héréditaire et de juge du camp en Autriche 
au dessous de l'Ens et avant la dissolution de l'empire d'Al- 
lemagne, de celle de grand-trésorier héréditaire de l'empire. 
Depuis 1653 elle avait part au vote de curie des comtes de 
l'empire du cercle de Westphalie pour le bourgraviat de Bei- 
neck sur le Bhin, que Bodolphe de Sinzendorf avait acheté 
de Philippe de Wartberg pour 7000 ducats, outre cela elle 
était depuis 1677 membre du collège des comtes de l'empire 
en Souabe pour la seigneurie de Thannhausen qui fut ensuite 
aliénée aux comtes de Stadion, qui pour cette raison furent 
admis le 7 mai 1708 dans le collège des comtes. Prosper 
comte de Sinzendorf fut nommé en déc. 1803 prince de l'em- 
pire et le village de Winterrieden (auquel la diète joignit 
plus tard une rente de 1425 fl. en dédommagement de la 
perte de Beineck) fut érigé en bourgraviat princier. Ea 
branche masculine s'éteignit avec ce prince le 18 août 1822. 
Ensuite de ses dispositions testamentaires "Winterrieden ainsi 
que la rente échurent au fils de sa soeur le comte George de 
Thum qui vendit le tout en 1823 au comte de Waldbott- 
Bassenheim. Outre cela la maison princière de Sinzendorf 



II. P. Sinzendorf. — Solms. 219 

I possédait des fidei-commis et des seigneuries allodiales con- 
sidérables.] 

Soeurs du pr. Prosper, n. 23 févr. I75T, -f- en 1822. 

1) C. Rosine, n. 6 juill. 1754, m. 20 oct. 1777 à Alexan- 
dre, C. actiiellem. dac de Serbelloni, V. dep. le 12 

i oct. 1826. [Milan.] 

2) C. Marie Anne , n. 9 juill. 1758 , d. d. p. , V. (II.) 
20 nov. 1824 d'Angelo Marie Pannochieschi, C. d'Elci, 
chamb. imp. autr. [Pienne.] 

I Fille de l'oncle, le C. Frédéric Louis. 

iWalbourge , n. 6 mai 1763, Supérieure du chap. de 
Brunn. 

Solms. 

[On fait descendre la maison de Solms de la famille des com- 
tes de Lahngau ancêtres du roi Conrad (-f- 918). Son origine 
se perd dans l'histoire la plus ancienne de l'Allemagne. On 
la tient de la même origine que la maison de Nassau, ce 
que confirme encore la situation respective des deux pays 
originaires et l'analogie de leurs armes (le lion). Braunfels 
dans l'ancien pays de Solms passe pour la première résidence, 
on en fixe la fondation à l'an 946. *11 n'est pas possible de 
déterminer avec certitude en quel tems la maison qui y ré- 
gnait a pris le nom de Solms dont il n'est fait mention que 

i depuis l'an 1129 et qui est probablement dérivé d'une petite 
rivière de leur pays , mais il est certain qu'il ne parait qu'- 

i accompagné de la dignité de comte ou de prince. Il se for- 
ma de bonne heure plusieurs branches. Cette maison acqirit 
aussi dans des tems fort reculés des possessions considérables 
dans la Vetteravie. Toutes les possessions de Solms se trou- 
vèrent réunies au commencement du I5ème siècle sous Jean 
et Bernard fils d'Othon (-J- 1409) dernière souche commune 
de la famille. Ils fondèrent les deux lignes principales en- 
core florissantes , de Bernard et de Jean. 

I. La ligne directe de Bernard se divisa dans les trois fils 

! de Conrad (-{-1592) en trois lignes spéciales. Celle de Braun- 
fels s'éteignit le 30 juillet 1693 et la cadette de Hungen en 
1678. Le comte Guillaume Maurice de la ligne moyenne de 
Greifenstein hérita 



220 II. P. Solms. 

a) de sa tante Anne Marie 1684 la part qu'elle avait au 

comté de Cricbingen , ensuite je .. 

h) 1693 Braunfels et obtint 

c) une partie du comté de Teklenbourg comme héritier de 
la mère de son bisaïeul Conrad (v. plus haut) , qu'il • 
vendit en 1707 à la couronne de Prusse. Son fils Fré- 
déric Guillaume fut élevé le 22 mars 1742 par l'empe- 
reur Charles VII à la dignité de prince de l'empire pour 
lui et ses descendants. 
Braunfels avait part à la voix de curie dans le collège des 
comtes de l'empire en Vetteravie. La diète de ï 803 promit 
au prince un vote viril dans le conseil des princes du St. 
Empire. Les bailliages de Braunfels et de Greifenstein (4| 
m. j 1 ) sont actuellement soumis à la Prusse, les bailliages 
de Hungen , Gambach et Wolfersheim à celle du grand- 
duché de Hesse. Outre cela la maison possède encore une 
partie du comté médiat de Limpourg-Gaildorf sous la souve- 
raineté du Württemberg. 

II. La ligne directe de Jean Philippe (j; 3 oct. 1544) est 
la souche commune des différentes branches. 



Li ch. Laub ach. 

Begnard ^ f 1562.) ^_ Othon (f 1522.) 

Lieh. Höhen-Solms. J /i, 

Erneste (f 1590.) Germain Adolphe Ma § nUS h 

Cette ligne s'éteignit (f 1601.) Jean 

dans Germain Adol- , , fi Ç ' 

phe le 10 juill. 1718. ^ T } 

1) Solms-Lich et Hohensolms. La branche de Lich s'é- 
tant éteinte le 10 juill. 1718 Frédéric Guillaume de la bran- 
che de Hohensolms (-^17 janvier 1744) hérita de ses posses- 
sions. Son fils Charles Chrétien (f 22 mars 1803) fut élevé 
par l'empereur François II, le 14 juillet 1792 à la dignité de prince 
de l'empire. Solms-Lich ainsi qu' Hohensolms relevaient im- 
médiatement de l'empire par la part qu'ils avaient au vôte 
de curie dans le collège des comtes de. Vetteravie. Le bail- 
liage de Hohensolms est soumis à la souveraineté de la Prusse, 
et les bailliages de Lich et de Niederweisel à celle du grand- 
duché de Hesse. 

2) La ligne spéciale de Laubach s'est divisée en plusieurs 



Jth P. Solms. 



221 



lignes et branches collatérales; RoedeHieim, Assenheim et 
Laubach, ayant voix et séance dans le collège des comtes de 
Vetteravie , étaient dépendances immédiates de l'empire. 
I A la motion de la Hesse grand-ducale, la diète accorda 
le titre d'illustrissime pour Solms-Laubach et Wildenfels, de 
I même que pourRoedelheim à l'instigation de la Hesse grand- 
r "ducale et électorale le 19 mars et le 2 avril l8l9, et pour 
j Solms- Wildenfels à cause d'Engelthal , abbaye immédiate de 
filles de l'ordre de Citeaux que la diète de 1803 donna à 
| Linange-"Westerbourg et que "Wildenfels acheta de nouveau 
ji la même année et revendit en 1822. La seigneurie de Wil- 
i denfels était soumise pendant la durée de la confédération 
I Germanique à la souveraineté du royaume de Saxe et quoi- 
i qu'elle ne fût ni immédiate ni souveraine, elle était cepen-, 
j dant en possession de certains droits de gouvernement qu'on 
j!| avait coutume d'appeler seigneurie conventioneile.] 

1) Solms - Brauivfels. 

jjCRéform. Dans les provinces prussiennes sur le Rhin, et en 
| Hesse - Darmstadt. — Rés. Braunfels.) 

Pr. Guillaume Chrétien Charles, génér.-maj. au serv. 

de Prusse, n. 9 jauv. 1759, suce. 24 oct. 1783 à son 
! père le pr. Guillaume Ernest; V. 19 juill. 1810 de 

Françoise Auguste, F. de Charles Louis, rhingr. de 
j Grumbach. 

Enfans. 

il) La princesse de Bentheim -Bentheim. 

2) La princesse de Wied. 

3) ,Pr. héred. Fréd. Guill. Ferdinand, n. U de'c. 1797, 
[ m. 6 mai 1828 à 

Wttilie, sœur .d'Othon comte régnant de Solms -Lau- 
j bach, née 29 juill. 1807. 

4) Pr. Charles Guillaume Bernard, n. 9 avril 1800, 
major au serv. de Prusse. 

Frères et soeurs. 

1) Guillaume Henri Casimir, lieut. ge'n. au serv. de 
!! l'Electeur de Hesse , n. 30 avril 1765. 
j|2) Louis Guillaume Chrétien, n. 26 oct. 1771, lieut. 
gén. au serv. de l'Electeur de Hesse. 

Enfans du frère, le pr. Frédéric Guillaume (-{- 13 avril I8I4) 
et de la princesse Frédérique de Mecklenbourg-Strélitz, 
remariée au duc de Cumberland. 

1) Frédéric Guillaume Henri Casimir Georges Charles 



222 II. P. Solms. — Starhemberg. 

Max., n. 30 déc. 1801, capitaine pruss., marié 8 août 
1831 à t ,! 

Marie Anne, née comtesse de Kinsky, née IS juin 
1809. 

Fils. 

Pr. Ferdinand Fréd. Guill. Marie Bernard Ernest i 
Georg Eugène Louis Charles Jean, né 15 mai 1832. 

2) Auguste Louise Thér. Matth. , n. 26 juill. 1804, m. j 
26 juill. 1827 au pr. Albert de Schwarzbourg-Roudol- ! 
stadt. 

3) Alexandre Fréder. Louis , n. 12 mars 1807 , lieut. 
pruss. 

4) Fréd. Guillaume Charles Louis Georges Alfréd ! 
Alex., n. 27 juill. 1812, lieut. au serv. de Prusse. 



II) Solms -Lich et Hohen -Solms. 

(Réform. — Dans les prov. pruss. du Rhin, et en Hesse-Darm- J 

staât. — Rés. Lich.) 
Pr. Louis, n. 24 janv. 1805, suce. 10 oct. 1824 à son L 

frère, le pr. Charles (n. 1 août 1803); marié 10 mai ! 

1829 avec 

Marie , F. du comte Ernest Casimir d'lsenbourg-Bu- -i 
dingen, née 4 oct. 1808. 

Frère. 

Pr. Ferdinand , n. 28 juill. 1806, cap. de cav. au serv. j 
d'Autriche, rég. des hussards roi de Sardaigne. 

Mère. 

Pr. Henriette Sophie, née 10 juin 1777, F. de Louis, j 
pr. de Bentheim -Bentheim et Bentheim- Steinfurt, ! 
V. du pr. Charles Louis Auguste 10 juin 1807. 

Tante, 

Marie Caroline , n. 6 janv. 1767. 

Starhemberg. 

(Cath. — En Autriche. — Rés. Vienne.) 
[La famille des Starhemberg du sang des Ottokar descend des 
anciens ducs , princes et margraves de Stirie dont elle porte 
encore le timbre, l'écu et les armes. Vinolf I F Agilolfinger j 



II. P. Starhemberg. 



223 



du gang des Guelfes , prince et clief des Stiriens , passa le 
Danube 408 ans après I. C. , conquit la Stirie et bâtit les 
villes de Steier et de Graetz* En 1056 les trois frères Otto- 
car, Bernard et Adalbero se partagèrent. Le premier per- 
pétua la race des margraves de Stirie jusqu'à Ottocar V (plus 
souvent VI) qui légua le margraviat érigé en duché à Léopold 
VI duc d'Autriche de la maison de Babenberg , n'ayant point 
eu d'enfans de la fille de ce dernier. Le duc Ottocar mou- 
rut le 9 mai 1195 et Léopold reçut aussitôt après l'investiture 
de la Stirie. Adalbero est la souche des comtes de Losen- 
stein qui s'éteignirent en 1602 , des princes de Liechtenstein 
et des princes et comtes de Starhemberg ; sa descendance se 
divisa en 3 lignes celle d'Erneste, d'Albert et d'Henri qui se 
partagèrent et obtinrent de grandes possessions en échange de 
la Stirie. Gundaccar I bâtit en 1176 dans le pays au dessus de l'Ens 
sur les frontières de la Bavière un fort nommé Storchenberg (en- 
suite Starhemberg, vendu en 1579 à l'archiduc Albert d'Au- 
triche). Après l'extinction des deux premières lignes, Eras- 
me I de la ligne d'Henri est la souche la plus moderne des 
Starhemberg. Par son épouse Anne comtesse de Schaumbourg, 
les seigneuries de Schaumbourg, Eferding, Mistlbach , Peuer- 
bach, Erlach et d'autres domaines passèrent à ses fils en vertu 
d'une convention avec l'empereur Maximilien II le 10 août 
1572. Trois d'entr'eux, Rüdiger, Gundaccar et Henri fon- 
dèrent les trois lignes principales de la maison ; la moyenne 
s'éteignit en 1643 ; l'aînée et la cadette subsistent encore. 

La ligne principale de Rüdiger se divisa dans ses deux fils 
Paul Jacques II (f 1635) et Louis (4- 1620); il n'existe des 
descendans du dernier que le comte Sigismond sénieur de 
toute la famille, né le 21 févr. 1755. Balthasar fils de Paul 
Jacques fondateur de la ligne aînée acquit à sa famille de gran- 
des possessions. Il obtint ainsi qu'Henri Guillaume (de la 
ligne directe d'Henri) pour lui et tous les membres de la fa- 
mille le 21 févr. et le 3 mars 1645 la dignité de comte dans 
les pays héréditaires et de comte de l'empire, titre que la 
famille n'avait pas porté depuis l'adoption du nom de Starb em- 
berg. Conrad Balthasar eut 3 fils : Erueste Rüdiger le célè- 
bre libérateur de Vienne pressée vivement par les Turcs en 
1685 , François Ottocar et Gundaccar Thomas. Les fils du 
feldmaréchal périrent tous les deux dans la guerre contre les 
Turcs (1688 et 1691), et les armes qui lui avaient été accor- 
dées comme marques de sa gloire , [la tour de St. Etienne, 



224 II. P. Starhemberg. 

la mouraille de la ville et l'L doré (Léopold)] passèrent à la 
branche d'Eschelberg par sa fille épouse de François Antoine, 
fils de son frère Gundaccar Thomas. La ligne directe de 
Budiger se divisa avec François Ottocar et Gundaccar Thomas 
en branche princière de Schaumbourg et Waeehsenberg et en 1 ■ 
branche comtale cf Eschelberg ; le dernier, ministre et grand- 
chancelier, acquit à sa maison le 6 mars 1717 la charge de 
grand-maréchal héréditaire de la cour au dessus et au dessous | 
de l'Ens avec les possessions qui en dépendent, savoir les 
seigneuries d'Oberwalsee , Senftenberg et Zebing, et en 1725 
le droit de cité en Hongrie. 

François Ottocar, fondateur de la branche princière, eut pour 
successeur Conrad Sigismond qui fat introduit pour sa per- 
sonne le 9 nov. 1719 dans le collège des comtes de l'empire 
du cercle de Franconie. George Adam, fils de ce dernier, 
conseiller privé , ministre d'état et des conférences fut élevé 
par l'empereur Joseph II d'après un diplôme du 13 et 18 nov. 
1765 à la dignité de prince dans les états autrichiens et à 
celle de prince de l'empire et de grand Palatin. 

La ligne directe comtale d'Henri ou la postérité du comte 
Henri (+/ 1571) à Wildberg et Riedeck consiste encore dans 
les deux branches fondées par Gundaccar XV {f 166+) et 
Adam Maximilien (-f 174-1). Dans cette ligne on distingue 
surtout le frère du comte Adam Maximilien, feldmaréchal 
Guido Starhemberg (-f- 7 mars 1737) qui à été un des plus 
célèbres généraux de son siècle. 

Il existe maintenant 4- majorats : le grand majorât princier, 
celui des cointes de Gundaccar fondé en 1745, la ligne di- 
recte aînée d'Henri à Wildberg et la ligne cadette d'Henri à 
-Schaumbourg- Gstoettenau. Cette maison a aussi 90 fiefs de 
chevalier à octroyer dont la plu-part sont tenus en fiefs par 
les maisons les plus considérables ; de plus elle possède plu- 
sieurs domaines seigneuriaux , et la ligne de Gundaccar est 
en possession des trois seigneuries de Senftenberg, Zoebing 
et Ober-Walsee dépendantes de la dignité de grand-maréchal 
héréditaire.] 

Pr. Louis Joseph Marie, n. 12 mars 1762, chambellan 

et coii9. intime I. R. , m. 24 sept. 1781 à 
Marie Louise Françoise, n. 29 janv. 17G4, F. du duc 

Charles d' Arenberg, d. d. p. 



II. P. Starhemberg. — Stolberg - Gedern. 225 
Enfans. 

) C. Ernestine, n. 8 oct. 1782, V. de Frédéric Au- 
guste, duc de Beaufort. 

2) C. Georges Adam , chamb. de l'Emp. d'Autr. , n. 
1 août 1785. 

3) C. Française Aune, n. 6 janv. 1787, d. d. p. , m. 26 
juill. 180.3 au C. de Zichy, cous. int. de l'emp. d'Autr., 
comte suprême héréditaire du comitat de Veszprim. 

4) C. Léopoldine, n. 29 déc. 1794 , m. 5 juin 1816 à 
Joseph Franc. Ignace , C. de Thurheim, n. 15 mai 1794, 
chamb. au serv. d'Autr. 

5) C. Georges, n. 22 janv. 1802, chamb. et cap. de 
cav. au rég. de dragons de l'Archid. Jean, marié 
27 oct. 1828 à la 

Comtesse P aierie Georgine Marie Louise de Beaufort- 
Spontin, fille de la duchesse douairière de Beaufort, 
née 11 oct. 1811. 



Stolberg-Gederiv. 

(Luth.) 

[La plus ancienne possession des trois anciens comtes de Stol- 
berg était le comté de Stolberg en Thuringe. En 1412 cette 
famille acheta des comtes d'Hohenstein la moitié des baillia- 
ges d'Heeringen et de Kelbra en Thuringe (la maison Schwarz- 
bourg acheta l'autre moitié) et en 1413 le château d'Hohen- 
stein avec ses appartenances de sorte qu'elle possède le comté 
d'Hohenstein à l'exception du bailliage hanovrien d'Ilefeld. 
Quoique les comtés de Stolberg et d'Hohenstein pendant 
l'existence de l'empire d'Allemagne n'eussent ni la qualité 
d'état de l'empire ni la souveraineté, ils avaient ainsi que le 
comté de Wernigerode pouvoir souverain médiat. Après la 
mort d'Henri dernier comte de Wernigerode (l+29) en vertu 
d'anciens traités de famille le comté de Wernigerode parvint 
à la maison des comtes de Stolberg. En 1535 la maison de 
Stolberg hérita des derniers comtes de Koenigstein de la mai- 
son d'Epstein le comté de Koenigstein (dont le grand -cha- 
pitre de Mayence s'empara à l'exception de Gedern et d'Or- 
tenberg) et les comtés et seigneuries de Roehefort près de 
Liège. Elle entra en procès, touchant la succession de cea 
comtés avec la maison de Loewenstein , parceque le comte 

71me année» S 



226 II. P. Stolborg. 

Louis II de ïiOeweiistein avait acquis par manage avec Anne 
""fille de Louis comte de Stolberg le comté de TVertheiiïï eh rl "i 
Franconie et de Roehefort près de Liège. Le procès dura g 
deux cents ans et fut enfin terminé en 1755 par un partage » 
l'amiable. En 1577 la maison de Stolberg acquit par testa- 
». ment du prince Albert, dernier comte d'Henueberg -(-j; 15+9) 
le château et le bourg de Schwarza, qui était immédiat, mais 
qui manquait de voix à la diète de l'empire. Les comtés de 
Stolberg avaient la qualité d'état de l'empire ayant une triple 
part à la voix curiale du collège des comtes de Vetteravie j j 
(Stolberg-Gedern avec Rossla-Ortenberg , Stolberg- Wernige- , 
rode et Stolberg-Stolberg). Cependant il n'y avait que Stoib.- i 
Gedern et Rossla qui en fussent qualifiés par la part qu'ils | 
avaient au comté de Koenigstein (Gedern et Ortenberg). Le 
comté de Stolberg était sous la souveraineté de la Saxe - éle- ; 
ctorale (et depuis 1815 sous celle de la Prusse )i le comté de , 
■Wernigerode sous celle de Brandenbourg , le comté d'Ho- 
henstein sous celle de Brunsvick ; mais on a accordé aux com- 
tes de Stolberg par des traités (touchant Stolberg de 173 S y ; 
touchant Wernigerode du 19 mai 171+ et du 2S sept. 1814-1 
et concernant Hohenstein du 17 mars 1755 et du 4 août 1821) 
des droits de juridiction si considérables qu'ils exercent dans 
toutes ces possessions une souveraineté médiate. En indem- ! 
ïiité de la perte de sa part de Roehefort et des ses préten- ! S 
tions sur Koenigstein la maison de Stolberg obtint une rente 
annuelle de 30,000 fî. provenant des revenus de l'octroi de ; 
la navigation sur le Rhin. La France rendit à Stolberg -^-Ge- < 
«lern la moitié des possessions de Roehefort sans droits féodaux. 

Gedern et Ortenberg sont soumis à la souveraineté du 
grand-duché de Hesse ; Wernigerode et Stolberg à celle de 
la Prusse et Hohenstein à celle d'Hanovre. 
» La ligne dit Rhin s' étant éteinte dans le comte. Wolfgan^ : 
George (11 sept 1631), Christophe (-{~21>nov. 1638) devini 
le seul possesseur et la tige commune de la maison de Stolberg 1 
Voici le tableau généalogique : 1 
Christophe. 

, |( 

Wernigerode. Stolherg. - » 

Henri Ernest, f 1672. Jean Martin, t 1669» 

, — _. , , S< _ 

Ilsenbourg. Gedern. Ortenberg. Stolberg. i 1 
Ernest, f 9 nov. LouisChrétien, Christophe Louis, Frédéric Guil.. 
1710. f27 aoxÛ171Û,. YülQA. ~ f 23 äoüt 1684, j ; s 



IL P. Stolberg. 227 

G e (l e r ru Orte nb e r g. 

Wernigerode» Gedern. Schwarza. Stolberg. Rossla. 
Chrétien Ernest. Charles. Henr. Aug. Christ. Fréd. Juste ChréL 

I. L.a ligne principale aînée. 

1. Stolberg- W ernigerode fondée par Chrétien Ernest 
(f 25 octobr. 1771) fut l'héritière 14 sept. 1748 du comte Henri 
Auguste de Schwarza et de la ligne moyenne de Gedei'n, 
éteinte le 5 janv. 1804« dans le prince Charles Henri. La 
ligne de Stolberg-Wernigerode avait cédé en 1748 par un 
traité le comté de Schwarza à Stolberg-Gedern ; elle l'avait 
ensuite reçu comme hypothècme et en 1804 comme propriété. 
Stolberg- Wernigerode possède dans le comté d'Hohenstein les 
forêts du bailliage d'Hohenstein , la maison et la métairie de 
Sophienhof, le village de Rothesütte, en Silésie les seigneu- 
ries de Peterswaldau avec Janowitz » Krepelhof et d'autres 
terres. 

2. Stolberg-Gedern fut érigé en principauté le 18 
févr. 1742 sous Frédéric Charles , son fondateur. 

II. Lä ligne principale cadette 

I, la ligne spéciale de Stoib erg -Stolberg fondée 
par Christophe Frédéric 22 août 1738) possède les baillia- 
ges de Stolberg et de Sayn (faisant partie du comté de Stol- 
berg) le bailliage de Neustadt ( appartenant au comté d'Ho- 
henstein). Ees premiers sont soumis à lai souveraineté de la 
Prusse et le dernier à celle d'Hanovre. 
Elle se subdivise 

a. en branche directe de Stolberg , qui descend de Chri- 
stophe Louis II (t 20 août 1761) fils ainé du fonda- 
teur et 

b. en branche collatérale descendant de Chrétien Gunther, 
fils cadet du fondateur (t 22 juin 1765). 

,2. ' La ligne spéciale de S t o 1 b e r g - K. o s s i a fondée par 
Juste Chrétien ("i" 17 juin 1739) possède la moitié des bail- 
liages d'Heeringen et de Kelbra et les bailliages de Rossla, 
- — Questenberg,. Wolfsberg , Ebersbourg et Berenrode , faisant 
partie du comté de Stolberg sous la souveraineté de la. Prusse, 
| du château et de la ville d'Ortenberg , g \ du château et de 
la ville de Munzenberg et d'Heuchelheim de la maison die 
Stolberg au comté de Koenigstein dans la "Vetteravie sous La 
souveraineté du grand. - dujuhé de Hesse.] 



228 II. P. Stolberg.; — Sùlkow'ski. 

Soeur du dernier prince Charles Henri y ^ 5 janv.< Ï804.* ; 
Pr. Louise, n. 13 oct. 1764, v. Württemberg* V 

Enfans du prince Gustave Adolphe, oncle du pr, Charles. 

1) Française Claudine, n. 27 juin 1756, m. 6 nov. 1774 
à Nicolas, C. cTArberg et de Valengin. Veuve de- 
puis le 17 sept. 1814. 

2) Thérèse Gustav. , n. 27 août 1757. [Bruxelles.] 

S V Ii K O W S K t. 

(Cath. — Dans le grand-duché de Posen et la Haute Siiésie.). 

[Maison très distinguée en Pologne dont l'un des membres 
Alexandre Joseph acheta les biens du roi Stanislas Lèszinsky 
entr' autres les comtés de Lissa et de Reissen dont il prit 
possession le 9 juill. 1738. Alexandre Joseph fut élevé par 
l'empereur Charles VI en sept. 1733 à la dignité de comte 
de l'empire, 1737 accompagnée du droit de cité dans tous les pays 
héréditaires autrichiens , et après l'acquisition de la princi- 
pauté de Bielitz en mars 1752 il fut nommé prince de l'em- 
pire. Cette nomination jointe au titre de Sérénissime fut 
étendue en juillet 1754 à toute se descendance. Ses fils Fran- 
çois de Paula (+ 22 av. 1812) et Antoine (f I6janv. 1796), 
dont le premier obtint la principauté de Bielitz , et l'autre 
l'ordinat de Reissen, fondèrent 2 lignes, le cadet fonda la pre- 
mière à Reissen et l'aîné la seconde à Bielitz. Le prince 
Antoine hérita Reissen de son frère aîné Auguste Casimir 
(f 7 janv. 1786) et le prince François de Paula hérita 
Bielitz d'Alexandre Antoine (f 21 sept. 1786) son frère aîné, 
le frère cadet d'Auguste Casimir. Le prince Antoine obtint 
le titre de Sérénissime par diplôme du roi de Prusse du 4 
nov- 1818.] 

Première Branche. 

(Rés. Reissen près de Lissa dans le grand-duché de Posnanie.) 

Pr. Antoine Paul, Ordinat de Reissen, C. de Lissa, 
n. 31 déc. 1785, succède à son père Antoine 16 jan- 
vier 1796, membre du conseil d'état de Prusse; V. 
24 mai 1824 (VJEve , ne'e comtesse Kicka. 

Enfans. 

1) Pr. Taïda Caroline , n. 10 avril 1811. 

2) Pr. Hélène Caroline , n. 31 déc. 1812 , mariée 31 
juillet 1833 au Cte» Henri Potocki (né 22 nov. 1811). 



IL P. Sulkowski. — Talleyrand. 229 

J) Pr. Eve Caroline , n. 22 oct. 1814. 

Ii Pr. Therese Caroline, n. 14 de'c. 1815. 

!'») Pr. Auguste Antoine, pr. héréditaire , né 13 déc. 



Deuxième Branche. 

(Rës. Bielitz dans la Silésie autrichienne.) 

jPr. Louis Jean , duc de Bielitz, n. 14 mar9 1814, suc- 
cède à son père le pr. Jean Nepomuc (n. 23 juin 177T). 

Frère. 

Pr. Maximilien , ne' 6 avril 1816. 

Tante. 

Pr. Julienne Françoise, née 5 mars 1776, comtesse 
douairière de Metternich - Winnebourg* 

\#^T\J\# -f\#s#\f **jnjr\# 

T A X Ti ; E X B A N D. 
(Cath. — France. — Résid. Paris.) 
;_La ligne cadette de l'ancienne maison française la Marche 
qui possédait le comté de Périgord s'était divisée en deux 
* branches Périgord et Talleyrand. Celle de Périgord cessa 
jj d'exister après qu'un arrêt du Parlement (1399) eût condamné 
1 le comte Archembaud VI à l'exil et à la confiscation de ses 
biens. Le comté de Périgord échut à Louis duc d'Orléans 
I et fut enfin après plusieurs échanges réuni par Henri IV aux 
I domaines de la couronne. 

La ligne de Talleyrand descend d'Hélie fils aîné de Bozon 
III qui vivait en 1166. Elle acquit la seigneurie de Gri- 
gnols , et en 1270 par un mariage la seigneurie de Chalais 
et le vicomté de Fronsac. La seigneurie de Chalais fut éri- 
gée en principauté en faveur de Daniel Marie Anne Marquis 
de Talleyrand. 

Daniel marquis de Talleyrand, tué au siège de Tournay 
en 1745 avait été marié deux fois. De son premier mariage 
naquit Gabriel Marie de Talleyrand , comte de Périgord, 
menin du Dauphin etc. (+1797), père d'Elie Charles de Tal- 
leyrand-Périgord, prince de Chalais [+ 1829] père d'Augustin 
Marie Elie Charles (v. 1.)]. Il eut du second lit Charles 
Daniel menin du Dauphin etc. (+1788), père du prince Char- 
les (v. II). Le roi des deux Siciles accorda à ce dernier 
en 1815 le comté de Dino qu'il céda à son neveu.] 



230 IL P. Talîeyrand. i 

Augustin Marie Elie Charles de Talîeyrand, duc de 

Perigord, marié . . . avec 
Marie Nicolette de Choiseul , ne'e ... 

Enfans. 

1) Alix Marie Charlotte, née 4 nov. 1808, m. avec 
le prince Pierre d'Alcantara Charles d' Arenberg. 

2) Elie Louis Roger, prince de Chalais, né .... 

3) Paul Adelbert René, né . . . 

II. 

Charles Maurice, prince duc de Talîeyrand, duc de 
Diuo, né 2 févr. 1754, pair de France et ambassa- 
deur extraord. à Londres. 

Frères. 

1) Archambaud Joseph, duc de Talîeyrand -Perigord, 
né 1 sept. 1762, veuf de Sabine de Senozan en 1793. | 

Enfans. 

(1) Melanie, née 19 sept. 1785, mariée 11 mai 1803 M 
avec le comte Just de Noailles. 

(2) Alexander Edmond, duc de Dino, ne 2 août 1787, M 
marié 22 avril 1809 avec 

Dorothée, pr. de Courlande, fille de Pierre, duc 
de Courlande et de Sagan , née 21 août 1793. j 

Enfans. 

[1] Louis, duc de Valancay, né 12 mars 1811, ma- 
rié 25 févr. 1829 avec 
Pr. Alix de Montmorency, née 13 oct. 1808. 
[2] Alexandre Edmond, né 15 déc. 1813. 
[3] Pauline, née 29 dcc. 1820. 

2) Fille de Bozon Jacques , comte de Talîeyrand (mort 
1 mars 1830) ^ 

Georgine, née . . . 1802, mariée . . . 1819 avec Phi- j 
lippe, duc d'Esclignac. j 

3) Enfans du frère Augustin, "baron de Talîeyrand ! 
{mort en ) de son mariage avec Adélaïde 
de Montigny. 

(1) Auguste) comte de Talîeyrand , pair de France, 
né ... . 

(2) Alexandre , né ... . 

(3) Anatole, né ... . 




UlP.^Ü- En Bavière, Württemberg, grand -duché de Posen, 



Tour et Taxis. 



IL P. Tour et Taxis. 



231 



J Bohème, Pays-Bas, ,Ty roi , Hohenzollern- Sigmaringen. ■ 
[Rés, Ratisbonne.] 
' L Cet!c très ancienne maison pnncière reconnaît avec une cer- 
I iitir&ë diplomatique pour souche Marti no I délia Torre (sur- 
l! nommé le géant) comte régnant de Yalsassina et de la Ri- 
viera di Como qui accompagna l'empereur Conrad III 
dans sa croisade , se distingua par sa bravoure extraordinaire 
; et périt, enfin martyre de sa foi en 1147 dans les fers des 
/Sarrasins. 

Le père de Martin était Eriprand de la Tour, chevalier 
franconien, à quiTacio délia Torre, issu du, sang des rois de 
\\\ Bourgogne (dont les ancêtres doivent avoir reçu ait cinquiè- 
i| „< me siècle de St. Ambroise l'investiture du comté de "Valsas- 
I sina) laissa en considération de son mérite personnel et de 
sa haute naissance non seulement la main de sa fille qui 
!| était aussi son héritière, mais encore son nom , ses armes et 
[ , ses possessions. 

Eriprand portait dans ses armes (que ses descendans ont 
I conservées jusqu'à nos jours) les lis dorés de France dans un 
S champ bleu, et était, comme l'attestent la plupart des histo- 
I riens italiens et latins les plus dignes de foi, un rejeton de la 
| - ."branche masculine de Charlemagne , et descendait du coté 
l| maternel des ducs de Bourgogne, origine reconnue par un 
I diplôme de l'empereur Ferdinand III accordé à cette maison 
[ le 24 dec. 1650 et par celui du 4 oct. 1795, ou l'empereur 
Léopold I confère à la branche aînée de Tour et Taxis la 
dignité de prince de l'empire. 

Dans la bataille de Reeeo d'Adda livrée à l'empereur Fré- 
déric II, Rayen II (petit-fils de Martin-le-géant) fit prisonnier 
le roi Enzius un de ses fils et le renvoya à son père sans 
1 rançon et comblé d'honneurs dignes de son rang. 

En 1259 les Milanais choisirent pour prince et protecteur 
son neveu Martin tant pour défendre la ville contre le parti 
des Gibelins que pour rétablir le repos en Eombardie. 

Le même Martin défit près de Cassano le célèbre Ezzolino 
et ses partisans , et le fit prisonnier. La maison de la Tour 
donna succinctement à la ville et à l'état de Milan 7 princes 
qui y exercèrent tous les droits de souveraineté , l'un d'eux, 



232 



II. P. Tour et Taxis. 



le vaillant Nappon fut investi par l'empereur Rodolphe de 
Habsbourg de la dignité de vicaire général de l'empire dans 
la Lombardie. Les Torriani vécurent dans un état continuel 
de guerre contre la maison Visconti avec un mélange de suc- 
cès et de revers, et ils ne succombèrent que sous Guido le; 
riche qui fut obligé d'abandonner Milan en 1312. Il mourut ] 
à Crémone et laissa à ses six fils ses biens allodiaux très, 1 
considérables. 

Le cadet Lamoral I s'établit en 1313 dans le territoire de 
Bergame, prit le nom de Tassis du mont Tasso sur lequel son 
château fort de Cornello était situé , épousa une des filles du 
prince de Bergame de la maison de Souardi et fonda la ligne 
délia Torre e Tassis. Ses descendants s'allièrent tou- 
jours aux premières maisons des pays où ils s'étaient établis. 
Plusieurs branches des comtes de Tour et Valsassina en Au- 
triche et en Frioul descendent également des anciens Tor- 
riani. R.oger I arrière-petit-fils de Lamoral I entra en 1452 
comme grand veneur au service de l'empereur Frédéric III, 
et depuis cette époque cette maison se voua en paix comme 
en guerre au service de la maison d'Autriche. François son 
petit-fils cadet introduisit le premier l'usage des postes. Ses 
neveux, fils de Roger II furent naturalisés le 18 octob. 1518 
par l'empereur Charles -quint dans tous ses états héréditaires 
et l'aîné fut nommé directeur général des postes dans l'em- j 
pire d'Allemagne , en Espagne et dans les Pays-Bas. Jean 
Baptiste et ses trois frères fondèrent différentes lignes : en 
Espagne (éteinte), dans les Pays-Bas (maison princière qui 
fleurit encore) , en Italie (subdivisée en plusieurs branches 
maintenant éteintes ou près de l'être , et qui ont donné le 
jour aux célèbres poètes Bernard et Torquato Tasso , son 
fils) et en Tirol, qui subsiste encore divisée en plusieurs bran- 
ches. La ligne comtale de Tour et Taxis en Bavière descend 
de Jean de Taxis troisième frère de François. En récom— j 
pense de la fidélité et des sacrifices de la maison Taxis pen- | 
dant la guerre d'indépendance des Pays-Bas, Philippe II roi 
d'Espagne lui accorda la devise: Perpetua fide. En 
1608 Léonard de Taxis (nommé grand-maître des postes de 
l'empire le 16 juin 1595) obtint la dignité de baron de l'em- 
pire ; le 27 oct. 1621 Lamoral fut promu au rang de comte 
de l'empire de Taxis et confirmé comte de Tour et Valsas- 
sina. Eugène Alexandre reçut en 1686 la dignité de prince 
d'Espagne, et ses possessions dans les Pays-Bas le titre de 



II. P. Tour et Taxis. 



233 



[ principauté de la Tour et Tassis. Le 4 octobre 1686 l'ern- 
pereur Leopold I l' éleva au raug de prince de l'empire d'Al- 
lemagne ainsi que tous ses descendans et le 20 mai 1754 la 
maison de Tour et Taxis fut admise à siéger dans le conseil 
des princes de l'empire. En conséquence de la dignité de 

j commissaire principal de la maison d'Autriche à la diète 
(dont son fils et son petit-fils furent investis jusqu'à la dis- 
solution de l'empire d'Allemagne) le prince Alexandre Fer- 
dinand s'établit à Ratisbonoe et maintenant encore St. Em- 
tneran est la résidence d'hiver de la maison. 

Les possessions actuelles de la maison princière sont : 

1) La principauté de Buchau (composée du chapitre prin- 
cier de Buchau et de la ville du même nom, des abbayes de 
Marchthal et de Neresheim, du bailliage d'Ostrach , de la 
seigneurie de Schemmerberg et des hameaux de Tiefenthal, 
Frankenhofen et Stetten que la diète de 1303 lui destina en 
compensation de la perte du bail des postes , dans les pays 
situés sur la rive gauche du Ilhin et dans les Pays-Bas au- 
trichiens , sous le titre de principauté avec promesse d'un 
vote viril dans le conseil des princes de l'empire) en partie 
sous la souveraineté de Württemberg (ordonnance du 12 juin 
1823), en partie sous celle de Hohenzollern - Sigmaringen ; 

2) la principauté de Krotoszyn que la Prusse céda à cette 
maison à titre d'indemnité pour la perte du produit des pos- 
tes dans les états Prussiens sur la rive droite du Rhin et 
dans le duché de Westphalie (convention du 11 mai 1819) 
composée d'une réunion de simples domaines dans le grand- 
duché de Posen et maintenant seigneurie médiate en Silésie ; 

3) le comté princier de Friedberg-Scheer (.consistant dans 
les seigneuries de Dumertingen et de Bussen auparavant im- 
médiates et appartenant à la maison des comtes de Wald- 
bourg, que le piince Chai-les Anselme acheta le 22 mars 
1785 pour 2,100,000 fi.) maintenant médiatisé sous la sou- 

i veraineté du Württemberg; 

4) la seigneurie d'Eglingen dont la maison fit l'achat en 
1723 des comtes de Gravenegg, ainsi que les seigneuries de 
Grunzheim, Heudorf et Goeftiugen dans le royaume de 
Württemberg, autrefois dépendances immédiates de l'empire ; 

5) les seigneuries de Woehrd, Stauf, Wiesent et Sulz-- 
heim en Bavière ; 

6) les seigneuries de Chotieschau, Chraustovicz, Richen- 
bourg et Koschumbcrg en Bohème ; 



12®fc .. f ;h r IL P. Tour et Taxi&, r . • - _<j !T 

7) les domaines de la cir-devant principauté de . r T^i|!£ Net 
Taxis dans le Hainaut (la seigneurie de Braine-le-c!' 
ac„c*ôrdée en 1680 à Eugène François (f 1741) par le roi 
.;• Charles-.il- lors de l'octroi de la dignité de prince d'Espagne^ 
et érigée en principauté le 19 févr. I68T.)] 

Vv.' Maximilien Charles, pr. de To ur et l'axis , pr. 
de Buchau et Krotoszyn, comte princ. de Friedberg- 
Scheer, Cte. de Valsassina, d> Marchthal, INercsheim 
etc., ne 3 nov. 1802, suce, à son père, le pr. Char- 
les Alexandre 15 juill 1827 , marie 21 août 1828 a 

Guillemette Caroline Chrétienne Henriette , F. du ba- 
ron de Dœrnberg (Prés, de la régence dans le cer- 
cle de la Regen et commissaire général au serv. de 
Bavière , f 25 nov. 1828). 

Enfans. 

1) Pr. Thérèse Amélie Frédérique Eleonore, née 31 
août 1830. 

2) Pr. Maximilien Antoine Lamoral, né 28 sept. 1831.1 

3) Pr. Egon Maximilien Lamoral, né 1T nov. 1832. 1 

Soeurs. 

1) Pr. Marie Thérèse, née 6 juill. 1794, v. Esterhazy. 

2) Pr.M. Sophie J)ot. Car., n. 4 mars 1800, v. Wurttemb. 

Mère. 

Pr. Thérèse Mathilde Amélie, née 5 avril 1773, F. de 
Charles gr. -d. de Mecklenbourg-Strélîtz , m. a.Ujk 
pr. Charles Alexandre 25 mai 1789, V. depuis le 15 f 
juill. 1827. 

Veuve et descendons du beau -frère du grand -père pr. Ma- 
ximilien Joseph, chambèlï. et général- major autr. (n. 29 maij 
1769, f 15 mai 1831). 

Marte Eleonore , n. 22 avril 1770 % F. du pr. Augu- 
ste Antoine de Lobkowitz, mariée le G juin 1791. 
[Frague~], 

Enfans. 

1) Pr. Charles Anselme, n. 8 juin 1792, chamb. I. R 
et col. à la suite au s. de Württemberg, m. 4 juill, 
1815 à 

Pr. Marie Isabelle , F. d'Emmerich Joseph , C. d'Eltz 
11. 10 févr. 1795 , d. d. p. 

Enfans. 

(1) Pr. Marie Sophie , n. 16 juill. 1816. 

(2) Pr. Hugues Maximilien , u. 3 juill. 1817. 



II. P. Tour et Taxis. — Trauttmansdorff. 235 

l (T) Pr. Marié Eleonore, n. 11 jürn 1818. 

!i (4) Pr. Emmerich, h. 12 avrîl'1820. 

I (5) Pt. Therese Mathilde Jeanne, n. 5 fe'vr. 1824. 

I Pr. Auguste Maria Maximilien ? n. 22 avril 1Î9Î, 
chamb. et major- général à la suite au serv. de Ba- 
vière. 

I) Pr. Joseph, n. 3 mai 1796, lieutenant - colonel et 
aide de camp au s. de Bavière. 

|) Pr. Charles Théodore, n. 17 juill. 1797, major-gén. 
au s. de Bav. , prop. da 2ème rég. chev. lég. et 
brigadier de la 4 div. d'armée à Wurzbourg, m. 20 

I oct. 1827 à 

\ulienne Caroline Ctesse d'Einsiedel, ne'e 20 déc. 1806. 

Filles. 

(1) Pr. Louise, ne'e 21 déc. 1828. 

(2) Pr. Adélaïde, née 25 oct. 1829. 

) Pr. Frédéric Aunibal, n. 4 sept. 1799, chamb. de 
l'emp. d'Autr. et lieut. colonel aux cuir. no. 7 de 
Hardegg, marié 29 juin 1831 à 

farie Antoinette Aurore, fille de feu le comte Vin- 
cent Battliyâni de Német-Ujvâr, née 13 juin 1808. 

Fils. 

Pr. Lamoral Frédéric Guillaume Maximilien Vincent 

George , né 13 avril 1832. 
) Pr. Guillaume Charles, n. 11 nov. 1801, chamb. et 
major au 36 rég. d'inf. baron Palombini, au serv. 
d'Autr. 

Trauttmansdorff. 

(Cath. — Autriche et Bohème. — Rés. Vienne.) 
Cette ancienne maison allemande est déjà connue depuis 984. 
Elle florissait en Autriche à la fin du treizième siècle, et 
possédait un château de Trauttmansdorff en Stirie et un autre 
du même nom dans la Basse -Autriche. Dans la bataille de 
Laa entre Rodolphe de Habsbourg et Ottocar roi de Bohème 
(1278) il périt 14 chevaliers de Trauttmansdorff et en 1322 
à la bataille de Mühlberg , 20 de 23 qu'ils étaient. 

Les princes et comtes actuels de Trauttmansdorff descen- 
dent de David de Trauttmansdorff cpù vivait en 1501. Ils se 
divisèrent 1 dans Jean Frédéric et Jean Kartmann { J { 1596) en 



236 



II. P. Trauttmansdorff. 



deux lignes principales. Maximilien fils de Jean Fr.éderiïl \u 
est la tige des princes et comtes actuels de la branche aînée < J 
qui se divisa en deux lignes collatérales dans ses deux fils ki 
Adam Mathias (-j- 1684) et George Sigismond. Maximilien 
fut élevé en 1623 par l'empereur Ferdinand III au fang iàe * j 
comte de l'empire. Il conclut en 1635 la paix de Prague 
et assista comme principal commissaire impérial aux confé— 
rences de Munster et d'Osnabruck. Il fut admis en 1631 à i | 
siéger dans le collège des comtes de Souabe , et dans le dé- I 
membrement des états d'Eberard III duc de "Württemberg S u 
(v. pag. 59 de l'alm. de I83l) il obtint Weinsberg et Neu- !1) 
stadt sur la Kocher mais seulement pour peu de tems. ■ p 

ï) Adam Matthias fonda la ligne principale de Bohème 3 
qui se subdivisa dans ses 2 fils en 2 branches, ^ 

a) l'aînée maintenant princière ou la descendence de j ( 
Rodolphe Guillaume (f 1689), { 

b) la cadette des comtes de l'empire ou les descen- 
dans de Sigismond Louis (-j- 1707). il) 

2) George Sigismond 1708) fonda la ligne directe de ê 
Stirie. Son fils Maximilien Sigismond ("j- 1732) est le 
fondateur de deux branches, savoir ! ' 

a) les descendans de Sigismond Erneste (-J* 1752) ; 

b) ceux de Weickard Joseph. <jj) 
François Norbert, petit-fils du comte Rodolphe Guillaume | 

(v. 1 a) fut d'après un arrêté du conseil des comtes tenu à d 
Ulm en mai 1778 introduit de nouveau avec droit de voix ]i 
et séance dans le collège des comtes de l'empire du cercle ijos 
de Souabe ainsi que toute sa postérité mâle et ses parens de- , [ 
seendants du comte Maximilien de TrauttmansdorfF. En 1790 
son fils Ferdinand acheta le village immédiat d'Umpfenbach (] 
près de Miltenberg s. 1. Mein qui pouvait lui procurer la quali- (! 
fication d'avoir voix et séance dans le collège des comtes de Fran- I (J 
conie. Le C. Ferdinand obtint aussi en janv. 1806 la dignité de 
prince de l'empire pour lui et ses descendans par droit de primogé- 
niture. Umpfenbach ayant passé en 1806 sous la souveraineté 
de Bade et le 7 sept, sous celle du grand-duché de Hesse, 
fut vendu le 26 nov. 1812 au conseiller intime de Feder à ' 
Wertheim , et fait maintenant partie des possessions de la | $ 
maison princière de Loewenstein - Wertheim - Freudenberg d 
de la ligne -de Vollrath.] it 



II. P. Trauttinansdorff. — Waldbouvg. â§7 

?r. Jean Joseph Norbert , de T — f - Weinsberg et 
Neustadt sur le Kocher, Cte princ. d'Umpfenbach, 
Dynaste de Gleichenberg etc., ne 18 mars 1780, 
cons. privé actuel, chamb. et grand- ecuy er de 
l'emp. d'Autr. , sqcc. 27 août 1827 à son père le pr. 
Ferdinand dans le majorât, m. 15 févr. 1801 à 

Elisabeth Philippine, n. 12 juill. 1784, F. du Land- 
grave Joach. Egon de Furstenberg-Weitra, D.d. p. 
et de 1. cr. et. 

En fans. 

) Ferdinand , n. 11 juin 1803, chambellan imp. roy. 

>) Frédéric, n. 8 oct. 1804, chamb. imp. roy. 

) Marie Anne , n. 9 juill. 1808, épouse du pr. Fré- 
déric d'Oettingen - Wallerstein. D. d.p. et d.i. cr. ét. 

) Caroline, n. 29 févr. 1808, D.d.l.cr.ét. mar. 16 mai 1831 à 
Charles Cte de Grunne, chamb. imp. roy. et cap. 
de cav. au rég. des ulans no. 4. 

Frère et soeurs. 

) C. Marie Anne Gabriele, n. 23 sept. 1774, chan. du 

chap. d'Essen. 
;) C. Marie Gabriëlle , n. 19 févr. 1776, D.d. p., m. 1 

août 1799 au C. François Antoine Des -Fours de 

Mont et Athienville, chamb. I. R. ; veuve depuis le 

29 juillet 1831. 

) C. Thérèse, n. 27 dcc. 1784, chan. du chap. de Savoye. 

') C Joseph, n. 19 févr. 1788, conseiller intime, chamb. 
de l'emp. d'Autr. et son env. extr. à la cour de Ber- 
lin, m. 16 oct. 1821 à 

r oséphine Caroly de Naghv- Caroly , n. 7 nov. 1803, 
D.d. p. 

En fans. 

(1) Caroline , n. 5 août 1823. 

(2) Ferdinand, n. 27 juin 1825. 

(3) Française, n. 8 mai 1827. 

W ALD BOURG. 

(Cath, ''— En Autriche , au Württemberg et en Bavière.) 
L'origine de cette ancienne dynastie se perd dans les ténèbres 
de l'histoire. D'après la chronique des Sénéchaux [Truch- 
jessen] de Waldbourg imprimée en 1777 3 on ne peut pa* 



233 II* P. Waldbourg. 

avec quelques- écrivains r faire remonter au 4ènie siècle l'ori- ~ 
gine de cette maison , mais il est probable qu'au.; 7 è me siècle* 
, Rumélius , duc de Souabe , donna le cbateau.de "Waldbourg j 
» à Gebhard , l'un de ses officiers qu'il créa son sénéchal.^ 
[Truchs ess..] Les rejetons de cette famille prirent le titre* 
de comtes de; Thann et de sénéchaux [Truchsessen] de Wald— i 
bourg, puis celui de sénéchaux, barons de Waldbourg. Daus 
la s m te, ayant fait l'acquisition du comté de Somienberg ( 1463), l 
ils reprirent le titre de comte et y renoncèrent de nouveau 
en perdant ce comté. Dans les tems les plus reculés ils 1 
assistaient à la diète de l'empire et à Celle des- cercles ùgù 
l'Allemagne. — En 1525 Charles V accorda à cette famille', 
le titre de grand-maître héréditaire de l'empire [Reicbs-Erb~w 
truchsess] en récompense des services que Georges III avoit I 
rendus pendant l'insurrection des campagnards du tems de la j 
réformation de Luther,, et en 1528, elle obtint de Louis, * 
électeur Palatin , comme archi-grand-maître [Rei.ehs-Erz- 
trachsess] de l'empire y l'expectative à cette charge hérédi- 
taire qui appartenait aloïs aux seigneurs de Seldeueck , et | 
qu'ils ont remplie jusqu'à la dissolution de l'empire. Le 27 sept, j 
1628 les chefs des lignes existantes furent revêtus par l'em- j 
pereur Ferdinand II de la dignité de comte et leurs posses— \- 
siens seigneuriales érigées en comtés.. Le 21 mars 1803: p 
l'empereur François II conféra la dignité de prince , de l'em- 
pire aux chefs des 3. lignes souaboises , de Wolfegg, Zeil—,- 
Zeil et Zeil- Wurzach, et érigea toutes leurs seigneuries dans % 
la principauté de l'empire de Waldbourg. — En 1808 Fré- 
déric , roi de "Württemberg conféra à cette maison prineière I 
pour chacun de ses» sénieurs, la grand-maîtrise héréditaire du; 
royaume, à titre de fief. — La souche commune des princes 
et comtes de Waldbourg d'aujourd'hui était Jean aux 4 épou- 
ses ("j- 1423), ses 2 fils formaient la ligne principale de Jao— : 
ques et de George. 

A. La ligne Jacobine se partagea avec les petit-fils- de] à 
Jacques en deux branches* 

I. Guillaume {\ 17 mars 1557) fonda la ligne de 
Trauchbourg et Scheer. Les deux fils de son fils Christo- 
phe (-j* 1612) fondèrent deux nouvelles branches dont la i 
première 

a) de Scheer (fondée par Guillaume Frédéric -{- 1603) § 
s'éteignit le 1 oct. 1764 avec Léopold Auguste, sur- % 



IL P. Waldbourg. 239 

' - quoi Friedherg et Sclieer passèrent â la ligne de 

Trauchboui'g , et la seconde 
h) de Trau'éhbourg (foudre par Frédéric -f- 1636) s'ét- 
eignit le 9 juillet 1772 avec François Charles Eu- 
sèbe prince évèque de Chiemsee. La succession de 
Trauchbourg passa eu vertu d'un contrat en date de 
1764 à la ligne de Zeil-Zeil (v. plus bas), Fried- 
berg et Scheer furent vendus le 22 oct. au prince 
de Tour et Taxis. 
II. Frédeii ; fonda la ligne de Capustigal nommée col- 
iectivement la ligne prussienne. Son fondateur fut Fréde- 
deric (f 1554) frère cadet de Guillaume. Wolf Henri de- 
scendant de cette ligne fut élevé au rang de comte par le 
roi de Prusse et nommé en 1628 grand-maréchal du duché 
de Prusse. Son petit-fils Wolf Christophe (f 1688) obtint 
la dignité de comte de l'empereur Léopold en récompense 
de la valeur qu'il avait montrée au siège de Vienne. 
B. La ligne directe de George. Henri (f 1639) et Pro- 
ben 1614), tous deux fils de Jacques (-j- 1539) qui de- 
scendait du fondateur en cinquième génération, fondèrent de 
nouveau deux lignes. 

I. Celle de Wolfegg qui se divisa en deux branches 
avec les petits-fils du fondateur. 

a) Wolfegg-Wolfegg fondée par Maximilien François 
(f 1681) éteinte le 5 mars 1798 avec Charles Eber- 
ard Wunibald. Ses possessions passèrent à l'autre 
branche de 

b) Wolfegg- Waldsee , appelée maintenant Wolfegg- 
Wolfegg et Wolfegg- Waldsee. Souche Jean Marie 
(-j- 1724). Le comte Joseph Antoine fut promu 
ainsi que ses parens de Zeil et Wurzach pour lui 
et chaque successeur régnant par droit de primogé- 
niture , à la dignité de prince de Tempil le 21 
mars 1803. Les possessions de la maison sont les 
seigneuries de Wolfe gg-W aldsee , Prassberg, Lai- 
polz, Waltershofen et la moitié de Kies 1 egg (aequise 
par Ferdinand Louis ("t 1735) par son mariage avec 
la fille et héritière du baron de Schelleuberg à Kies- 
ïegg) sous la souveraineté du Württemberg ; ensuite 
les domaines de JAohrraos et d'Alpe en Bavière. 

IL "La 'ligne- de Zeil se divisa^-aussi dans les petits-fils, 



240 II« P« Waldbourg. 

du fondateur, Louis Jacques (f 1684) et Sébastien Wuni- 
bald en deux lignes spéciales : 

a) Celle de Zeil -Zeil appelée maintenant Zell-Zei 
ou Zeil -Trauchbourg, succéda le 6 juillet 1772 < 
la branche éteinte de Trauchbourg. Le comte Ma- 
ximilien Wunibald (f 16 mai 1818) fut élevé le 2J 
mars 1803 (v. plus haut) à la dignité de prince d< 
l'empire. Possessions : la moitié du comté de Zeil i 
les seigneuries de Balgheim , Vollmaringen , Zim-j 
mern, médiatisées sous la souveraineté du Wurttem- 
berg, et le comté de Trauchbourg en partie sous h\ 
souveraineté du Württemberg, en partie sous eell< 
de la Bavière. Clément Alois François (-{- 10 mar; 
1817), frère du prince Maximilien Wunibald, obtin 1 
par un contrat avec son épouse née comtesse de 
Harrach l'ancien domaine impérial de Lustnau e1 
d'autres possessions allodiales à Hohenems , fond, 
la branche comtale de Waldbourg -Zeil -Lustnau- 
Hohenems , et légua ses possessions à son neveu 
Maximilien frère cadet du prince François. 

h) Dans la ligne spéciale de Zeil-Wurzach , Françoi; 
Erneste Joseph Antoine (-}-178l) petit-fils du fonda-j 
teur, obtint la succession de Friedberg et Scheei ! 
qui fut bientôt après vendue (v. plus haut). Soi!) 
fils Erneste Wunibald fut élevé le 21 mars 1803} 
(v. plus haut) à la dignité de prince de l'empire.) 
C'est le grand-père du prince actuellement régnanlj 
né le 11 nov, 1795. Possessions : la moitié duj 
comté de Zeil , la seigneurie de Wurzach , Mar-i 
Stetten et la moitié de Kiesslegg. 

Du tems de l'empire d'Allemagne, la maison de Wald-j 
bourg avait une voix dans le collège des comtes de Souabe.jL 

i 2) 

I. Branche de Wolfe gg. 
Wolfegg- Wolfegg et Wolfegg- Waldsee. p 

(Rés. Waldsee.) 
Pr. Frederic Charles Joseph de Waldbourg à Wolf egg", 
chambellan autrichien, né 13 août 1808, succède à son] |\ 
père le prince Joseph Antoine 3 avril 1833, mariéSoct. 1 



II. P. Waldbourg. 241 

m à 1832 Elisabeth, fille du comte François de Königs- 
j egg-Aulendorf , née 14 avril 1812. 

I Frères et soeurs. 

,1) M. Walbourge , v. Salm- Reifferscheid -Dyk. 

, 2) Marie Caroline , n. 30 déc. 1792, m. 22 avril 1817 à 

| Jean Népomuc , baron de Reichele-Meldegg. 

3) Marie Anne, n. 11 nov. 1799. 

|4) Guillemette Jos. Walb. , n. 22 août 1804. 

5) Auguste Frédéric, n. 29 aoiit 1809, lieut. au serv. 
d'Autr. dans le rég. des ulaus S.-Cobourg. 

6) François Joseph Louis, n. 28 juin 1814. 

7) Marie Sidonie , n. 7 oct. 1815. 

Mère. 

Marie Josephe, née 2 août 1770, fille du comte An- 
I selme de Fugger - Babenhausen , mariée au prince 
I Joseph Antoine (né 20 février 1766) 10 janvier 1791; 
veuve le 3 avril 1833. 

Tantes. 

1) Thérèse, n. 29 avril 1756, V. (I.) en 1778 d'Antoine, 
baron d'Ulm -Erbach , et (II.) en 1814 de Chrétien 

j d'Utz, lieut. col. autr. 

2) Joséphine, n. 11 juill. 1762, V. (I.) 17 nov. 1795 de 
Charles C. de Leutrum-Ertingen , lieut. gén. au 
serv. de Sardaigne, V. (II.) d'Armand Charles Da- 
niel C. de Firmas-Périés, lieut. gén. des armées 

I du roi de France, grand- maître des cuisines, con- 
j seiller - intime - prive - actuel d'épée et chambellan de 
! feu le roi de Württemberg. 

î) Marie Sidonie, n. 4 sept» 1763, chan. aux chap. de 
Buchau, Sustern, Thorn etc. 

1) Crescentc , n. 19 mars 1767, chan. du chap. de Bu- 
chau. 

Filles du feu comte Ferdinand de Wolfegg- Wolf egg. 
|l) Maxie Anne, v. Waldb. -Zeil-Trauchbourg. 

8) M. Félicité , n. 19 févr. 1775, chan. de Buchau. 

Veuve du comte Aloys. 

Marie Anne, F. de Hermann François C. de Kœnïgg- 
egg- Aulendorf, n. 2 juill. 1758, m. 12 sept. 1779. 
V. 5 janv. 1791. 

Enfans de ce comte. 

! Marie Eléonore , n. 24 sept. 1780, m. 23 févr. 1807 
à Honoré baron d'Entzberg. 

71me année. T 



242 II. P. Waldbourg. 

2) Walbourge, n. 8 oct. 1784, m. 5 févr. 1809 à Alex- 
andre baron de Neubronne. 



il b ran c he d e z e i l. 
1) Branche de Zeil -Zeil ou Zeil et Trauchbourg. 
a) Ligne princière. 
[Résidence: le château de Zeil. ] 
Pr, François, n. 15 oct. 1778, F. du pr. Maximilien 
Wunibald (f 16 mai 1818) et de Marie Jeanne, n. u 
baronne de Hornstein (f 30 oct. 1797), Semeur de la 
maison et exerçant en cette qualité' la charge de 

frand-maître he're'd. du roy. de Württemberg; V. (IL) 
'Antoinette, F. de Clément Auguste bar. de Wenge, 
12 févr. 1819, m. (III.) 3 oct. 1820 à 
Thérèse, soeur de sa seconde épouse, n. 14 mars 1788. 

Enfans du 1 lit de Henr. Polixène, F. de Dominique Const. 
pr. de Loewenstein - Wertheim Of* 5 Juill. I8ll). 

1) Constantin Maximilien, n. 8 janv. 1807. 

2) Charles Maximilien, n. 22 janv. 1808, lieut. en pr.|| 
d'inf. au serv. de Württemberg. 

Z) Hermann, n. 18 oct. 1809 , lieut. des gardes à che- 
val au serv. de Württemberg. 

4) Lèoyoldine, n. 26 juin 1811 i mariée 3 juin 1833 au 
comte Maximilien d'Arco. 

Du 3 lit. 

5) Anne, n. 30 juill. 1821. 

6) Georges Ferdinand, n. 8 janv. 1823. 

7) Mechthilde , n. 30 mai 1824. 

8) Max Levin, n. 11 sept. 1825. 

9) Louis Bernard Richard , n. 19 août 1827. 

t Soeur. ! 

Joséphine , n. 16 sept. 1786, m. 4 juin 1811 à Leopold 
baron d'Entzberg. 

Frères du 2 lit du père. 

1) Maximilien, v. ci- dessous. 

2) Guillaume, n. 22 déc. 1802, capit. de cav. du 3rég. 
des ulans de l'Archiduc Charles au serv. d'Autriche, 

Leur mère , veuve du prince Maximilien Wunibald. 

Pr. Marie Anne, n. 11 iaiiv. 1772, F. de Ferdinand, 
C. de Wolfegg - Wolfegg , V. 16 mai 1818. 

C, 



II. P. Waldbourg. 243 

b) Rameau des Comtes de Walobourg-Zeil-Lustnau- 

HoHEINEMS. 
[Rés. Hohenems.] 

Maximilien , n. 8 oct. 1799, cap. de cav. au serv. 
d'Autr. au 2me reg. de chev. leg. prince de Hohen- 
zollern. 

2) Branche de Zeil -Würzach. 

[Rés. W urz b a c h.J 

Pr. Leopold Marie, n. 11 nov. 1795, suce, à son grand- 
père 23 sept. 1807, m. 18 déc. 1821 à Marie Josephe, 
F. du pr. Anselme Marie de Fugger -Babenhausen 
(n. 19 juin 1798); veuf le 9 mai 1831. 

Enfans. 

1) Marie Antoin. Walbourge Jose'phine, n. 23 sept. 1822. 

2) M. Walbourge Joseph. Aut. , n. 28 janv. 1824. 
8) Charles Marie Eberhard , n. 8 déc. 1825. 

4) Eberhard François Marie , n. 17 mai 1828. 

Frère et soeur. 

1) Charles Fidèle, né 3 sept. 1799, chamb. au serv. 
de Wurttemb. et secr. de le'g. à Vienne, 

2) Marie Thérèse, n. 25 août 1800, m. 24 juin 1823 au 
C. de Maldcgheim , seigneur de plusieurs terres, 
chamb. au serv. du roi des Pays-Bas. 

Mère. 

Marie Walbourge , n. 23 oct. 1771, F. du C. Anselme 
Joseph de Fugger- Babenhausen, V. du C. héred, 
Leopold 17 juin 1800. 

Oncle et tantes. 

1) Charles, n. 15 janv. 1772, command. de Tord, teu- 
tonique. 

2) Maximilienne Jeanne, n. 30 août 1776, m. (I) 2? 
oct. 1794 au C. héréditaire Schenk de Castel à Di- 
schingen, séparée, V. (11) de son second mari, Char- 
les baron de Schutz. 

%) Marie Anne Cunégonde, n. 1 nov. 1781, chanoinesae 
du chap. de Buchau. 



3) Bratsche de Capustigall. 

[Réf'orm. — En Prusse.] 

C Frédéric Louis, n. 25 oct. 1776, gén. maj. et env. 

T 2 



244 II. P. Waldbourg. 

extr. du roi de Prusse à la cour de Turin, Florence, 
Parme, Modène et Lucques , m. 12 juill. 1803 à la 
pr. Marie Antoinette, n. 8 févr. 1781, F. de Her- 
mann Fréd. Otlion , pr. souverain de Hohenzollern- 
Hechingen; veuf le 25 de'cbr. 1831. 

Enfans. 

1} C. Marie Antoin. Mathilde, n. 8 mai 1804, dame 
d'honneur (grand - maitresse) de la cour de S. M. 
la reine de Sardaigne, m. 8 mai 1822 au C. Maurice 
Nicolis de Robilant, major des gren. des gardes du 
roi de Sardaigne et gentilhomme de chambre. 

2) C. Hermine Louise Amélie Pauline, n. 13 juin 1805, 
m. sept. 1832 à George C. de Werdehlen , conseil- 
ler d'état dans la principauté de Neufchatel. 

3} C. Mathilde Fréd. Max. Joséphine , n. 23 janv. 1813. 

4) G. Philippine Rodolphine, n. 28 avril 181.4. 

Soeur consanguine. 

C. Pauline Caroline, n. 30 juin 1787, m. au baron 
d'Albedyhl , col. au serv. de Prusse. 

Cousins. 

Fils du feu comte Charles , gén. maj. 

C. Henri Philippe, n. 3 août 1784, cap. de cav. au 
serv. de Prusse. 

Fils da feu C. Charles, cap. de car. 

C» Guebhard, n. 1798, cap. de cav. au serv. de Prusse. 



4) Branche de Pins. 

(Catb. — Au château de Voisins, dép. de l'Aude en France.) 

C. Paul Louis Gérard, né 21 mars 1796, suce, à sou 
père le 27 mai 1828, m. 25 avril 1824 à la 

C. Mathilde Elisabeth Joséphine , F. de Maurice Ri- 
quet C. de Caraman, pair de France, uée 25 févr. 1802, 

Enfans. 

1} C. Marie , née 3 mars 1828. 

2} C. Paul Victor, né 27 juin 1829. 

, Frère et soeurs. 

1} C. Marie Candide, n. 13 août 1788, m. 9 févr. 1812 
au chev. Cousin de la Vallière, cap. de vaisseau 
du roi. 

2} C. Marie Pauline, », 8 déc 1794, m, 17 déc, 1818 
au Marq, d'Auxillou. 



II. P. Waldhourg. — Wied. 245 
3) C. Odon , n. 8 mars 1808. 

Mère. 

C. Marie Thérèse, née 1 avril 1764, F. de Marie 
Pierre Joseph de Voisin, marquis d'Alzau, mariée 
30 mai 1785; veuve d'Antoine Paul Joseph vicomte 
de Pins depuis 27 mai 1828. 

Oncles et tantes. 

1) C. J. J. François Marie Claude, n. 8 oct. 1760. 

2) C. Marie Pauline, n. 11 juill. 1762, chanoinesse du 
chap. roy. de St. Anne à Munich. 

3) C. Jean Paul Gaston, n. 8 fevr. 1766, archevêque 
d'Amasie , ad minist, apost. de l'église primatiale de 
Lyon et Vienne. 

4) V. Marie Henriette, n. 17 mars 1767. 

Wied - Neuwied , et maintenant depuis V extinction 
de la ligne de Wied - Rounkel : 

Wim p. 

(Réibrm. — • Dans la province prussienne du Bas-Rhin et dans 
le pays de Nassau. — Résid. Neuwied.) 

^L'ancienne maison des comtes de Wied, qui tire son origine 
du comte Eberard et Metfried de Lorraine vers l'an 900, 
s' étant éteinte en 1243 dans les mâles, le comté de Wied 
passa à Bruno , comte d'Isenbourg , époux de la fille du der- 
nier comte de Wied, qui en prit le nom. La tige mâle de 
cette dynastie s'éteignit dans le comte Jean , dont la fille et 
héritière Anastasie épousa le dynaste de Rounkel (qui est de 
la même origine que la maison des comtes de Linange- 
Westerbourg) et lui apporta les terres de Wied en dot. 

Après plusieurs partages antérieurs dans cette maison les 
fils du comte Frédéric (-{- 3 mai 1698) George Germain Re- 
nard et Frédéric Guillaume procédèrent enfin au dernier par- 
tage, qui occasionna la fondation des lignes de Wied-Rounkel 
et de Neuwied. Chacune de ces lignes avait voix au collège 
des comtes de Westphalie. 

Jean Louis Adolphe de la ligne de Wied-Rounkel (-{- 9 
mai 1762) épousa Chrétienne Louise, fille du comte Frédéric 
Ulric d'Ost-Frise, héritière du comté de Crichingen. Son 
fila Chrétien Louis (f 31 oct. 1791) hérita Crichingen de sa 



246 



II. P. Wied* 



mère et obtint pour eela outre sa part à la voix curiale des 
comtes de Westphalie une part à la voix curiale drs prin- 
ces de Wettéravie. Il fut élevé en 1791 à la dignité do 
prince de l'empire. La ligne de Rounkel s'éteignit le 28 avril 
1824 dans Frédéric Louis, son fils cadet et ses possessions 
passèrent à la ligne de Neuwied , qui prit alors le nom de 
"Wied. La ligne de "Wied-Rounkel perdit par la paix de 
Lunevïlle le comté de Crichingen et les Seigneuries de Saar-* 
Mellingen et de Rollingen sur la rive gauche du Rhin et ob- 
tint en vertu du récez général de la députation de l'empire 
de l'an 1803 en dédommagement les bailliages de Neuerbourg 
et d' Altenwied , appartenant ci-devant à Cologne et la so- 
mellerie de "Willmar appartenant ci-devant à Trêves. 

Jean Frédéric Alexandre (né le 18 nov. 1706, "f - le 7 août 
1791) de la ligne de Neuwied (à présent "Wied) premier di- 
recteur du collège des comtes Westphaliens fut élevé le 13 
juin 1784 à la dignité de prince de l'empire. 

L'acte de la confédération du Rhin de 1806 soumit les 
possessions princières (15,95 milles géogr. Q avec 50000 
habitans , consistant en 3 villes , 4 bourgs , 4 châteaux , 6 
ruines, 468 villages, terres, fabriques et mines j dont les 
revenus montent à près de 230000 fl.) en partie à Nassau, en 
partie au grand-duché de Berg ; l'acte du congrès de Vienne 
les soumit à la souveraineté du royaume de Prusse (l0 milles 
géogr. £j) et à celle du duché de Nassau (avec les bailliages 
de Rounkel et de Grenzhausen). 

En vertu d'un traité, conclu avec la couronne de Prussa 
en 1826 le prince exerce ses droits de gouvernement par un 
conseil qui administre en trois sections la juridiction crimi- 
nelle , la juridiction civile en deuxième instance et les affai- 
res de la police , des communes , de l'église et des écoles.] 

Pr. Jean Auguste Charles , n. 26 mai 1779 , lieut.-gén. 
au serv. de Prusse , et comm. du 29 reg. de Land- 
wehr, suce, à son père, qui lui céda la régence, 
20 sept. 1802, et dans les po9S. de la ligne de Wied- 
Rounkel 28 avril 1824 , m. 11 juill. 1812 a 

Sophie Auguste , n. 24 févr. 1796, F. du pr. Guillaume 
de Solms -Braunfels. 

Enfans. 

1) Pr. Luitgard Guill. Auguste, ne'e 4 mars 1813. ma- 
riée 11 sept. 1822 au comte Othon de Solms -Lauoach. 



IL P. Wied. — Windisch - Graetz. 247 

12) Pr. Guillaume Hermann Gharl. , prince héréditaire, 
1 n. 22 mai 1814. 

m) Pr. Louise Guillem. Thecla , n. 19 juill. 1817. 
P) Pr. Othon Frédéric Albert, n. 30 sept. 1818. 

Frères et soeur. 

|1) Pr. Louise Phil. Charlotte , n. 11 mars 1773. 
2) Pr. Maximilien Alex. Phil. , n. 23 sept. 1782. 
E) Pr. Charles Emile Fréd. Henri, n. 20 avril 1785. 

Windisch - Graetz. 

(Cath. — - En Bohème , Autriche , Stirie et Souabe. 
Rés. Vienne.) 
[Maison allemande de toute ancienneté qui prouve authentique- 
ment d'après un diplôme de l'empereur Ferdinand I de l'an 
1557 sa descendance du Marggrave Ulric de Carinthie de la 
famille des anciens comtes de Weimar. Elle se partagea de 
bonne heure en deux lignes , l'aînée ou celle de Robert (qui 
acheta en 1646 le château de Waldstein) et celle de Sigis- 
mond; l'aînée seule fleurit encore. La dignité de comte 

j paraît n'avoir été renouvelée que 1557 dans une branche de la fa- 
mille, apparemment de la seconde ligne; les deux frères 
Pancrace (-j- 159l) et Erasme, descendants de la première 
furent élevés au rang de baron. Le comte Théophile (-j- 26 
déc. 1695) , descendant d'Erasme, souche la plus rapprochée 
de la maison princière obtint le 29 nov. 1682 de l'empereur 
Léopold I la dignité de comte de l'empire. Le 23 janvier 
1664 , le conseil de Vetteravie arrêta d'admettre dans son 

; sein le comte de Wmdisch-Graetz sous la condition et re- 
striction d'une qualification convenable ; cet arrêté n'eut pas 
de suite. En échange le comte Théophile fut agrégé pour sa 
personne dans le collège des comtes de Franconie. Son ar- 

! rière-petit-fils Joseph Nicolas (f 24 janv. 1802) hérita le 22 
avr. 1781 des biens des comtes de Losy en Bohème (Tachau 
etc.). En 1804 le fils de ce dernier acheta la seigneurie 
immédiate d'EglofFs qui lui procurait une part à la voix de 
curie des comtes de l'empire en Souabe ainsi que la seigneu- 
rie immédiate de Siggen des comtes d'Abensberg-Traun. Les 
seigneuries d'Eglofts et Siggen furent érigées le 24 mai 1804 
par l'empereur François II en principauté de l'empire sous 
le nom de Windisch-Graetz ; mais l'acte de la confédération 



248 



II. P. Windisch- Graetz. — Wrède» 



du Rhin médiatisa cette principauté et la mit sous la sou-» i 
veraineté du Württemberg. La famille est depuis le 25 juin 
1565 en possession de la dignité de grand-écuyer héréditaire 
en Stirie et de celle de palatin en Hongrie.] 

Pr. Alfred , n. 11 mai 1787 , gén.-f.-m.-lieut. au serv. 
d'Autriche et divïsionair à Prague, m. 16 juin 1817 à 

Marie Eléonore , n. 21 sept. 17%, F. de Joseph Jean, 
pr. de Schwarzenberg 1 , D.d. p. 

Enfans. 

1) Pr. Aglaë Ele'on. Ruperte, n. 27 mars 1818. 

2) Pr. Alfred Jos. Nicol. Gundram, n. 28 mars 1819. 

3) Pr. Leopold Victorin Veriand Charles, n. 21 juill. 
1824. 

4) Pr. Auguste Nicol. Joseph Jacques, ne 24 juill. 1828. | 

5) Pr. Louis Jos. TXicol. Chrétien, ne' 13 mai 1830. 

6) Pr. Joseph Aloïs Nicolas Paule Jean, né 23 juin 
1831. 

Frère et soeurs. I 

a) Vu premier mar. du père , le C. Joseph Nicolas 
(f 24 janv. 1802) , avec Joséphine , F. de JSicolas 
comte d'Erdoedy (f 10 avril 1777). 

1) Thérèse, v. Arenberg. 

b) Germains, du sec. mariage, avec Française Léo- 
poldine, F. du duc Charles d 1 Arenberg , mère du j 
pr. Alfred, (f 26 août 1812.) (P 

2) Sophie, v. Lœwenstein- Wertheim- Rochefort. 

3) Pr. Vériand , n. 23 mai 1790, chamb. de l'emp. | 
d'Autr. , m. Il oct. 1812 à 

Marie Eléonore, n. 28 oct. 1795, F. du pr. François 
Joseph Max. de Lobkowitz, D.d. p. et d. 1. cr. ét. 

Enfans. 

(1) Pr. Charles Vincent Vériand, n. 19 oct. 1821. & 

(2) Pr. Hugues Alfred Adolphe Phil. , n. 26 mai 1823. 

(3) Pr. Gabriëlle Marie Carol. Aglaë, n. 23 juillet i 1) 
1824. h) 

(4) Pr. Ernest Ferdin. Veriand , né 27 sept. 1827. 1 

Wrède. 

(Cath. — En Bavière , Autriche et Bade. — Bés. Munich.) ( 
(Xe lieutenant-général bavarois baron de Wrède avait déjà fixé ( 
sur lui en 1805 l'attention de Napoléon. Ayant pria en ( 



II. P. Wrède. 



249 



qualité de commandant de la seconde division de l'armée de 
Bavière une part importante aux batailles d'Abensberg et de 
Landshut ainsi qu'au combat de Neumarek et à l'occupation 
d'Inspruek , et ensuite de services importans rendus à Wa- 
gram , il fut nommé en 1810 comte de l'empire français. 
Par un document du 15 nov. 1810 Napoléon le gratifia soua 
le nom de majorât français des domaines considérables ap- 
partenant ci-devant aux couvents d'Engelzell , Mondsee et 
Suben situés dans le quartier de l'Inn et une partie de celui 
de Hausruck cédés par l'Autriche à la France à la paix de 
Vienne de 1809 et par la France à la Bavière par la con- 
vention du 28 févr. 1810. Les droits de ces domaines furent 
fixés par une ordonnance du roi de Bavière du 5 août 1811. 
Le comte Charles s'étant de nouveau distingué dans la guerre 
de 1813 et 1814, son roi le nomma le 7 mars 1814 non 
seulement feldmaréchal , mais il lui déléra encore la dignité 
de prince le 9 juin de la même année. Outre cela il lui 
donna le 24 mai 1815 l'investiture de la ci-devant possession 
de l'ordre teutonique Ellingen près de Weissenbourg en 
Nordgau (ville et château avec 19 villages et 16 hameaux) 
comme fief de la couronne en ligne masculine sous la sou- 
veraineté de la Bavière. Ferdinand Joseph père du prince, 
fut élevé en 1790 avec ses descendans par l'électeur palatin 
en qualité de vicaire de l'empire au rang de baron.] 

Pr. Charles Philippe, n. 29 avril 1767, seigneur des 
domaines d'Ellingen (en Bavière), Mondsee, Sou- 

i ben, Engelszell (en Autr.) , Langenzell (en Bade), 

j feldmaréchal au serv. de Bavière et inspecteur gén. 

; de l'armée, élevé au rang de pr. par le roi de Ba- 
vière en 1814; F. du barou Ferdinand Joseph de 
Wrède, cous. mt. , m. 18 mars 1795 à la Conit. 

Sophie de Wiser, n. 23 mai 1771, D.d. p. 

Enfans. 

1) Pr. Amélie Auguste, v. Dettingen - Spielberg. 
i) Pr. Charles Théodore, n. 8 janv. 1797, directeur de 
la régence du cercle du Rhin à Spire , m. 2Ü déc. 
! 1824 à 

Wmélie, F. du C. de Thurheim, n. 20 juill. 1801. 

Enfans. 

(1) Pr. Walbourge Marie, n. 7 mars 1825. 

(2) Pr. Charles Frédéric, n. 7 févr. 1828. 

(3) Pr. Othon Frédéric , n. 27 avril 1829. 



230 IL P. Wrède. 

(4) Pr. Emma Sophie , née au mois de juin 1831. 

3) Pr. Joseph , n. 27 nov. 1800 , cap. de cav. au réff. 
des ulans des gardes russes, et aide- de camp de 
S. Maj. l'empereur. 

4) Pr. Gustave Fréde'ric, n. 23 mars 1802. 

5) Pr. Eugène François, conseiller à 
la cour d'appellation à Ansbach au 
serv. de Bavière. 

6) Pr. Sophie Marie, 

7) Pr. Natalie Guillemette , n. 4 mars 1809. 

8) Pr. Adolphe Guillaume, n. 8 oct. 1810, cap. de 
cav. au serv. d'Autr. re'g. des ulans de l'empereur. ) 

Frère. 

George, baron de Wrède, n. 4 déc. 1765, ge'n.-fcld- 
maréchal - lieut. au serv. d'Autr. en congé. 



1! 



Il 



n. 4 mars 1806. 



NÉCROLOGE. 



7É NOMBRE MENT DES DECES CONNUS DEPUIS L'ÉDI- 
TION DE 1833 DE CET AhMANACH. 



L 

832. Mai22. M e ck 1 e nbourg-S c h weri n. Duc Char- 
les Auguste Chrétien , né 2 juillet 1782 , frère du Grand- 
Duc. 

oct. le Cardinal Bénoit Naro, né à Rome 26 juillet 
1744, créé 8 mars 1816, archiprêtre de l'église de Sta. Maria 
Maggiore. 

7 nov. le Cardinal Louis Ruffo-Scilla, né à St. Ono- 

frio dans le roy. de Naples 25 août 1750, archevêque de 

Naples, créé cardinal 23 févr. 1801. 
333. 15 janvier. Brésil. Pr. Donna Paula Marianne 

Jeanne Charlotte , née 17 févr. 1823 , fille du Duc Dom 

Pedro de Braganza. 
février. Le Cardinal Thomas Arezzo, né à Orbetello 

dans le roy. de Siciles 17 déc. 1756, évêque de Sabina, 
j créé cardinal 8 mars I8l6. 

février. Le Cardinal Louis François Duc deRohan- 
Chabot, né à Paris le 1 mars 1783, archevêque de Be- 
sançon, créé cardinal le 5 juillet 1830. 

3 févr. Bavière, ligne ducale. Pr. Guillaume Charles, né 
24 déc. 1832, fils du Pr. Maximilien Duc de Bavière. 

t mars. Reuss, Schleiz-Kœstritz. Cte Henri XL VII, 
né 27 févr. 1756, ci -devant Président de la régence à 
Breslau. 



252 Nécrologe. 
1833. 

7 arril. R e u s s , S c h 1 e iz - K œ v s t r it z. Pr. Henri J À J 
né 4 juillet 1784, major au service de Prusse, fils aîné c 
Pr. Henri XLIV. 

15 avril. Chrétienne Henriette, fille du Cte Cha'j 

les Henri de Schœnbourg - "Wechselbourg , Veuve du C 
Henri XL VIII Reuss, l'oncle du Prince, depuis le 13 jui 
1825. 

22 juin. Schwarzbour g -Sondershausen. Pr. Gonthier A 
bert Auguste, né 6 sept. 1767, frère du Prince régnant. 

4 juillet. W urttemberg. Duc Alexandre Frédéric Cha 
les, né 24 avril 1771, oncle du Roi, Gén. en chef au ser 
de Russie, membre du ministère et du conseil d'état, dii 
géant en chef toutes les communications de l'empire. 

... Hesse grand-ducale. Pr. Louise Charlotte Georgi 
Guillemette de Nidda, née II nov. l804, fille du Prin 
George de Hesse et à Rhin , épouse du Marquis Luc 
Bourbon del Monte à Florence. 



II. 

1831. 20 août. Salm -Reiffers cheid - Krautheir 
jadis Bedbour. L' Altgrave Marie Charlotte, née 6 av 
1779, chanoinesse d'Elten, tante du Pr. Constantin. 

1832. 20 mars. Lobkowitz, deux, branche. Fr. Jose] 
Marie Auguste, né 19 avril 1799, major au serv. d'_A 
triche, rég. no. 40 d'inf. du Pr. de Württemberg, fr 
du Pr. Auguste. 

30 avril. W aldbourg- Zeil -Trauchbourg. Ma! 
Thérèse, née 10 févr. 1780, mariée depuis le 10 fé 
l800 au Baron François de Bodmann, sœur du Prii 
Ferdinand. 

29 juillet. Radziwill. Pr. Stepha-nie, née au mois 
déc, l809, fille de feu le Prince Dominic de l'ordinat 
Nieswicz, Mir et Olica , dame d'honneur de S. M. l'i 
pératriçe de Russie. 

4 août. Rosenberg. Pr. François Séraphin, né 18 c 
1762, Gén. de cav. au serv. d'Autriche. 



Nécrologe,» Ô53 

|L832. 

im septembre. Trauttmansdorff. Pr. Caroline, fille da 
Pr. Rodolfe de Colloredo, née 14 févr. 1752 , reuve du 
Pr. Ferdinand depuis le 27 août 1827. 
>0 octobre. Talleyrand. Comte Talleyrand, ci - devant 

fi ambassadeur de France à la Suisse. 

^jl novembre. Croy-Dulmen. Pr. Amédé Louis Victor, 
| né 7 mai 1777, oncle du Duc Alfred. 

[t 'il décembre. Hatzfeld. Pr. Frédérique Caroline, née 
6 mai 1779, fille du Comte Fréd. Guillaume de Schulen- 

a bourg - Kebnert , veuve du Pr. François Louis de Hatz- 

j? feld depuis le 3 février 1827 , mère du Pr. Hermann. 
Il déc. S a y n-Wi tt ge ns t ei n - B e r le b o urg. Pr. He- 
dowie George Louis, né 17 sept. 1780, frère du Pr. 

? !l Albert. 

M j . . Ligne. Pr. Amélie Constance Marie Melanie, fille 
du Marquis de Conflans, née au mois d'avril 1803, épouse 
du Pr. Eugène. 

. . Lorraine. Pr. Louise Aug. Elisabeth, née Pr. de 
Montmorency- Logny , née 31 mai 1763, veuve du frère 
du Duc Charles Eugène, le Pr. Joseph, depuis le mois de 
| n | mai 1802. 

a\n833. 1 janvier. Rospigliosi. Pr. Joseph, né 1 nov. 
1755. 

; pi février. Collait o. Pr. Edouard, né 28 avril 1748, 
Ai chamb. et cons. int. act. au serv. d'Autriche, père duPr. 
m Antoine Octavien. 

î avril. Waldb ourg - Wolfegg - Walds ee. Pr. Jo- 
lai seph Antoine, né 20 févr. 1766. 

avril. Radzivill. Pr. Antoine Henri, né 13 juin 1775, 
M Gouverneur du grand -duché de Posnanie au service de 
Prusse. 

s 12 avril. O e t ti n g e n - W a 11 e rs te i n. Pr. Thérèse 
1 Guillemette Frédérique Crescente, née 4 févr, 1827, deu- 

xième fille du Pr. Louis. 
>8 avril. S a y n - W it t gen st ei n - H o h e n s t e i n. Pr. 
01 Caroline, née 13 sept. 1764, veuve du Cte Charles 

d'isenbourg -Meerholzj sœur du Pr. Frédéric. 



254 Nécrologe. 
1833. 

3 mai. P al ffy d'E rd ce d. Marie Th érès c , née 12 janv 

1760, sœur du grand -père du Pr. Antoine, épouse du Ct 

Etienne de Zichy. 
8 mai. Bretzenheim de Regecz. Marie Walpurge Jo« 

sephine, née 29 août 1766, D.d.P. , fille du Pr. Antoin 

Ernest d'Oettingen - Spielberg , mère du Pr. Ferdinand. 
19 mai. Waldb ourg-Zeil-Trauc hb ourg. CteFer « 

d i n a n d , chanoine à Augsbourg , curé d'Aichstetten , n<j « 

4 nov. 1766, oncle du Pr. Ferdinand. 

4 juin. Metternich. Pr. Clément François Ferdinand Lo> 

thaîre, né 21 avril 1833, fils cadet du Pr. Clément, grand i 
cbancellier de mai-son, de cour et d'état de l'empin 
d'Autriche. 



ANNUAIRE 
DIPLOMATIQUE. 



Contenant : 

UNE LISTE DES MINISTÈRES 

DES PUISSANCES DE l'EuROPE ET DE 

l' Amérique 
Ainsi que 

DES AGENS DIPLOMATIQUES 

DES DIVERSES COURS. 



Disposé par l'ordre alphabétique des États. 



Signes d'abréviation: Min.; Ministre. — Min. d'E. ; 
Ministre d'Etat. — E. e. ; Envoyé extraordinaire. — Min. 
pl. ; Ministre plénipotentiaire. — M. R. ; Ministre résident. — 
Gh. d'à. ; Chargé d'affaires. — Cons. gén. ou C. G. ; Con- 
sul général. — C. ; Consul. — V. G.; Vice - Consul. — 
A. c. J Agent consulaire.] 



amérique. 
Etats-Unis de l'Amérique 
septentrionale. 

Gouvernement. 
Président—: Mr. André Jackson, élu pour quatre 

ans depuis le 4 mars 1829, réélu pour quatre ans 1< 

4 mars 1833. 
Vice- Président — : Mr. Martin de Buren. 
Secrét. d'état des aff. étrang. — : Mr. Edward Li-, 

vingston. 

Secret, du trésor — : Mr. Louis MLane. 
Secrét. du dép. de la guerre — : M. Lewis Cass. 
Secrét. de la marine — : Mr. Levi JVoodbury. 
Maître gén. de poste— : Mr. William T. Barry. 
Procureur- général — : Mr. Roger B. Tancy. 

Corps diplomatique à Washington. 
Autriche — : Baron de Le der er , c. gén. 
Belgique — : Baron Désiré Behr , M. R. ; Mr. G. F, 

Mali, c. gén. (à Newyork). 
Brésil — : M. Jozé de Arauja Ribeira , Ch. d'aff. $ 

M. Manuel dos Reis, c. gén. 
Buenos -Ayrès — : M. Manuel Moreno, M. pl. 
Colombie — : M. Domingo Acosta , Ch. d'aff. 
Dauemarck — : M. Steen Andersen Bille, M. R. et 

Cous, gén.; M. Louis Brandis, S. de lég. 
Espagne — : M. de Casa - Irujo , E. e. ; M. Quadrado, 

Sécr. 

France—: M. Serurier, E. e. et M. ni.; Mr. Pageot, 
sécr. de lég. ; Mr. Delaforest , c. gén. (à Newyork); 

Grande-Bretagne — : Mr. le Rt. hon. Charles Rich. 
Vaughan , E. e. ; Mr. Charles Bankhead esq. , sécr, 
de lég. ; M. Baker , C. G. I 

Hambourg — : Mr s Rumpf, M. R. 



Amérique. — Anhalt - Dessau. 257 
Pays - Bas — : Mr. Martini , Ch. d'aff. 
Portugal — : Mr. Jacques Frëd. Torlades d'Azambuio. 

Ch. d'aff.; M. Barozzo, C. G. 
Prusse — 

Russie — : le Baron de Krudener, E. e. et M. pl.; 
le cous, d'e'tat actuel Baron a" Osten- Sacken, lrSe'cr. 
de Je'g. et Ch. d'aff. ad int. ; M. Kremer , 2d Sécr. 
de leg. 

Sar daigne — : Mr. Garibaldi , V. C. 

Saxe royale — : Mr. Charles Aug. Davis, c. ge'n. 

Siciles 

Suède—: le cons. de la chancellerie Mr. d'JtncJcer- 

lov , Ch. d'aff. 
Württemberg—: Mr. Chr. Mayer, C. gén. (Baltimore). 

M 

Anhalt-Dessau. 

Départements ministériels. 

fLe Ministère est composé des chefs des collèges suprêmes de 
justice et d'administration , c'est à-dire de la régence et de 
I la chambre ducale des finances. Le chef de la première, 
Mr. de Basedow, est chargé en outre de porter la parole 
dans les relations étrangères , ainsi que de la correspondance 
avec les diverses cours et régences.] 

Autorités suprêmes d'Etat. 

La Régence et le Consistoire réuni à ce département; la ré- 
gence pour les affaires de la justice , les fiefs et les régales, 
le consistoire pour les cultes et les écoJes. — Des autorités 
subordonnées à la régence sont : La direction «ie la caisse 
des veuves, ainsi que la caisse des incendie ' 

La chambre des finances , pour les afF. df finance , de la po- 
lice et de l'intérieur. — Subordonnées à la chambre ; la 
commission médicinale, la commission pour les pauvres 
et les travaux et l'intendance des bâtiments. 

Des pwcorités immédiates sont 

la chambra des forêts ; la commission de guerre ; la chambre 
acs comptes. 

Corps diplomatique à Dessau. 
Autriche — : Mr. Lothar de Berks, Cons. de leg. , Ch. 
d'aff. (à Leipsic). 

îlme anne'e. U 



258 Anh. Dessau» — Anh. Bernboiirg. — AniuCoetlieii. — Autriche. 
Prusse — : M. de Jordan, Envoyé extraordinaire et 
M. pl. (à Dresde),» 

Anhalt - Berne oijr g. 
Coli h ges d" 1 a dmi ni str ati on* 

1) Conseil de conférence (collège suprême , autorité 
consultante). Membres — : Le président de la Ré-j 
gencé M r . de Kersten ; le président de la chambre 
des finances Mr. de Braun ; Mr. le colonel de Son- 
nenberg.. 

2) Régence (pour la justice et la police). 

3) Consistoire (pour le culte, l'instruction ainsi que pour 
les pauvres). Prés. — ; Mr. le Surintendant HabicbtJ 

4) Chambre (pour les domaines et la taille). 

Charges suprêmes de la Cour* 
Maréchal de la cour — : Mr. de Seelhorst* 
Maître de la Vénerie — : Mr. de Bock. 
Capitaine du château — : Mr. de Siegsfeld. 

G. à* a Ball en st e dt — v. Dessau., 

Anhalt - Coethbn. 

Collège dirigeant le gouvernement du Pays* 
[Landes - Directions- Collégiaux.] 
M» de Menthe , Prés, de la régence. 
M. Poetsch y Prés, de la ch. ambre des fin. 
M., de BeUr 5 Conseiller int. de la chambre de9 fku 
C* l> à Co et h en — v % Deèsau* 

A r T R i c h E. 
Mini str e d y Etat et de c 'onfér enee. 
Le prince Clément de Metternich* 
Le comte Henri Bellegarde. 
Le comte François Kollowrat - LicbsteinsM. 
Le comte Michel Nadasd. 
Directeur du Cabinet — : Mr. Antoine Martin, 



Autriche. 259 

Conseillers d'e'tat et de conférence et référen- 
daires privés : 

Le comte K o 1 1 o wr a t - Ii i e bs t ein s t i , prés, pour les aff. 

intérieurs et les finances, 
Le baron d e- S t i f £t „ médecin ord. de l'empereur. 
Le baron de Le derer. 

Ladisias- baron M i k o s de Torredhaza. 
Gh. Fr. baron Kubeclc. 

Jos. Alois de Jus tel, prieur mitre à Alt— Bunzlau* 
George de M a il a th. 
Norbert de PurkhardL 
Baron de K n o r r.. 

Référendaires du conseil d'état» 

Le baron d e M o h r , gén. de cav, ? chef de la section milit. 
François Adolphe de Prohaska, baron de Guelphenbourg, 

f. - maréchal - lient. 
Joseph de N.andory r cons. aiilique- 
Jean Bapt. P il gram, cons. auiique.. 



Chancellerie privée de maison, de cour et d'état — r 
Le pr. de Metternich , chancelier de maison , de 
cour et d'état (min. des relat. étrang.) ; conseil!, 
d'état—: Le cons. auL de Swietezki ; 13 cons. au- 
liques et 5 conseillers. 

Chancellerie de cour réunie — : Chancel. suprême et 
min. de l'inter. , le comte Antoine Mitrowsky ; vice- 
chancel. r Jean Limbeck chev. de Lilienau ; 
pr. Auguste de Lobkowitz y premier chancelier ; le 
baron de Pillersdorf ch.au c-. de cour; 16 cons. auliq. 

Chancellerie de cour de Hongrie — : Adam Cte Re- 
viezki de Revisnye r chauc. de cour; Jean baron 
de Malonyai de fiiesay et le baron (V Ebtrbss, vice- 
chaucel; lu cons. antiques- 

Chancellerie de cour de Transilvanie — : Joseph baron 
Miske de Magyar- Csestve r prés. ; quatre cons. de 
cour. 

Ministère des finances — : François Cte Klepelsberg r 
min. des lin. et prés, de la chambre gén.. de la 
cour. 

U2-. 



260 Autriche. 

Vice - présidents — : Mr. d ' E i c h h o f ; Joseph d e H â^u e r } 
Nicole comte Szecsen de Te m e r i ii ; le chev. Jos. 
Mayer de Gr aven egg; 27 cons. aulicmes. ; 

Haute cour de justice — : baron Ferdinand de Fechtig, 
prés. supr. de justice; 2ème prés. : Louis Cte Taaffe* 

Vice-présidents — : François Pourtscher, chév. d'Eschen- 
bourg à Vérone 4 Erasme Cte de Lichtenberg; 32 Consi 
auliques. 

Prés, de la haute-police et censure — : le Cte de Sedl- 
nitzky , prés. ; 4 cons. auliques. 

Prés, du conseil de guerre — : Président; le 

gén. de cavalerie Ignace comte de Hardegg , vice- 
président; 4 conseillers du conseil de guerre et 15 j 
cons. auliques. 

Cour suprême des comptes — : le "bar. de Baldaccî, 
prés.*, baron de Metzbourg , vice- prés. 

Commission de cour pour les aff. de la justice — : le j 
comte Jean Rodolphe de Buol - Schauenstein , prés. 

Banque nationale — : A. IV . baron Barbier, gouverneur, j 



Premier grand-maître — : . . . 

Grand-chambellan — : J. Rod. comte Czernin d e C hu d e nit z* 
Grand - maréchal — : Pr. Rod. de C o 11 o r e d o -M a n n s - 
feld. 

Grand-écuyer— — : le pr. de Trauttmansdorff etWeins» 
berg. 

Grand-maître des cérémonies — : le Landgrave Er. de Fur- 
stenberg. ^ 

Grand-maître des Cuisines — ;: Jos. Landgrave de Furaten- 
b erg. 

Grand-garde-vaisselle — : Max Comte Cavriani. 
Oberststabelmeister . — : Charles comte C 1 a r y. 
Grand-véneur — : Ernest comte Hoyos-Sprinz enstein. 
Intendant - général des bâtiments — : André baron Pley de 

Schneefeld, F. -M. -Lieut. 
Préfet de la bibliothèque de la cour—: Maurice comte de 

Die t r i c h st e in. 
Directeur des menus -plaisirs de la cour — - : Thadée comte 

A m a de. 



Grand-maître de l'Impératrice 



— : Comte de Wurmbrand. 



Autriche. 261 

Grànd'maîtressé de l'Impératrice — : Ctesse L a z a n s k y , née 
ctesse Falkenhayn. 

Grand-maître du pr. impérial et héritier , roi de Hongrie — : 
Ernest comte de Hoyos-Sprinzenstein» 

Grand - maître de la princ. impériale reine de Hongrie — - : le 
prince d' O d e s c a 1 c hi. 

Grand- maîtresse de la princ. impériale reine de Hongrie — : 
la Landgrave Thérèse d e Furstenberg née pr.. de Schwar- 
zenberg. 

Grand-maître de l' Archiduc François- Charles — : Pierre comte 
: G o e s s. 

Grand'maîtresse de l'Arcbid. Sophie — î la princesse de Kins- 
■ léy y née bar. de Kerpen. 

Grand-maître de l'Archid. Sophie — : Louis Cte Stechen y. 
Grand-maître de l'Archid. Charles — : le Cte de Grunne, 
gén. de cav. 

Grand-maître de l'Archid. Palatin — : Jos. Aubert Ct. Feste- 
• tics de Tolna. 

Grand-maître de l'Arcbid. Marie, son épouse — : la comtesse 

de Thum et V a 1 s a s s i n a., née comtesse Banffy. 
Grand-maître de l'Arcbid. Jean — : Joseph Cte Nimptsch. 
Grand-maître du Viceroi — : 

Grand - maîtresse de l'Archid. Elisabeth — : Marie comtesse 
Castelbarco, née Ctsse Freganeschi. 

Grand-maître de l'Arcbid. Elisabeth — : Cte Ferd. Crivelli. 

Gi*and - maître de l'Archid. Ferdinand — ; Vincent Cte Des- 
fours, F. -M. -Lieut. et cons. int. 



Colonel des gardes — : le grand-maître. 

Capitaine de la garde (allemande) des Arzières — : Pr. Xavier 

de Ho h enzollern - Hechingen. 
Capit. de la garde hongr. noble — : Nicole pr. Esterhazy 

de G a 1 a n t h a. 
Çapit. de la garde des trabants — : le gén. de caval. Cte C i - 

val a r t. 

Adjudant général de l'empereur — : Chrét. d'Appel, colonel. 



Généraux commandants dans les provinces. 
1) Commandement général dans l'archid. d'Autriche 
(Vienne)—: Maximilien baron de ^impfen, F.- 
Zeuguieister. 



262 



Autriche. 



2) Comm. dans l'Illyrîe, la StirieetleTyrol (Gratz) — : | 
prince Philipp de Hesse - Hambourg, F.-Zeugineîster. ( 

3) Comm. clans la Bohême (Prague) — : Prince Aloys 
Liechtenstein, F. - Zeugmeister. 

4) Comm. dans la Moravie et la Sile'sie (Brunn)—: 
Jean comte de Klebelsberg , çén. de cav. 

5) Comm. dans la Gallicie (Leopol) — : S. A. ï. Par- ; 
chiduc Ferdinand d'Esté, gouv. gén., gén. de caval. ; 
ad latus : le baron de Langenau, F.-M.-Lieut. 

6) Comm. dans la Hongrie (Bude)-—: Ignace baron 
de Lederer , ge'n. de cav. 

7) Comm. dans la Lombardie et le Venise (Vérone) — : 
comte de Radetzky , gén. de la cav. 

8) Comm. dans l'Esclavonie et la Syrmie (Peterwar- 
dein) — : François de Plasics, F.-M. -Lient, et divi- j 
sionair. 

9) Comm. dans la Croatie (Agram) — : le baron de Ra- 
dossewich, F. -M. -Lieut. et cons. de cour de la ] 
guerre, ad int. 

10) Comm. dans la Haute-Hongrie (Temeswar) — : Mr. | I 
de Schneller , ge'n. de cav. 

11) Comm. dans la Transilvanie (Hermaunstadt) — : I 
Comte de Mensdorf Pouilly , F.-M.-Lieut. ; ad int. I j 
chargé du comm. ge'n.: le chev. de Luxem, F.-M.- 
Lieut. C 

12) Comm. dans la Dalmatie (Zara) — : le comte Vetter 
de Lilienberg , F.-M.-Lieut. f f 

Charges politiques d'état. 
Basse-Autriche — : Prés, de la rég. : baron Talatzko g 
de Gestietics ; vice -président , Antoine Baron dÜ J 
Lago. 

Autr. au-dessus de l'Ens — : Prés., C. Alois Ugarte. J, 
Gouvernement de Stirie — : Gouverneur . . . . » I 

Vice-prés., Mathias Cte Wickenbourg. j \ 

Bohème — : Grand-Bourggrave, Charles Cte de Cho- j; 

tek; vice-prés., Joseph chev. de Prohaska. [j 
Moravie — : Gouverneur, Charles Cte Inzaghi. . [, 

Gallicie — : Gouverneur, S. A. T. l'archiduc Ferdin an à { t 

d'Esté. — Prés, du gouvernement, Mr. le baronl 

Krieg de Hochfelden. 
Charge publique de la Lombardie et de Venise — : ™. 

l'archiduc Rénier, Viceroi. Gouvernement dans le J 



Autriche. 263 
Miîanaîs -r : Gouverneur : François comte Hartig ; 
vice-prés. , le Marquis cTAdâa. 

Venise — : President du gouvernement, Jean Cte 
de Spaur ; vice-prés., François baron de Galvagna* 

Dalmatie — : Gouverneur civ. et militaire, comte Fet- 
ter de Lilienberg, F.-M.-L. 

Illyrie — : Gouv., le baron Schmidtbourg* 

Trieste — : Gouv., Alfons prince Porcia. 

Tyrol et Vorarlberg — : Gouv. , Fréd. Cte Wilczek, 
Charges publiques dans le royaume de Hongrie. 

Gouvernement de Bude — : Président, l'archiduc Jo- 
seph Palatin de Hongrie. 

Chambre de la cour — : Prés. , Charles Cte de Zichy ; 
vice-prés. , comte Gabr. Kcglewicz. 

Table des Septemvirs — : Prés., l'archiduc Joseph 
Palatin, 4 adjoints du rang de comte, 11 de celui 
de seigneur, et 5 de celui de chevalier. 

Table -Royale — : Président, baron Alex. Mercy de 
Capos-Mére , cons, aulique. 

Transilvanie — : Prés, du gouvernement, Jos. baron 
Josiclca; vice-prés., Jean Cte Komis. 

Fi o urne — : Président, Mr. d'Urmenyi. 

Tribunal de la Transylvanie — : Mr. Alexis Nopsa de 
Fels'ô Szilvas . prov. 

Chambre du trésor — : Adam Cte Nemes , trésorier. 

Présidents des tribunaux d'appel dans les provinces 
de Vempire. 

Basse-Autr. — : Fréd. Chrétien baron de Gartner. 
Autr. au dessus de l'Eus et Je Littorale — : Jérôme 

comte de Platz. (Klagenfurth.) 
Bohème — : Hermann baron de Hess. (Prague.) 
Moravie et Silésie — : Joseph comte de Bubna. (Brunn.) 
Gallicie — : Charles chev. d' Enzendorfer. (Leopol.) 
Dalmatie — : Jean chev. de T lach. (Zara.) 
Tyrol — : Aloys Di-Pauli de Treuheim. (Insbruck.) 
Lombardie — : Antoine Mazzetti. (Milan.) 
Venise — : François Delgî-Orifici. (Venise.) 

Corps diplom. à Vienne. 
Anhalt -Bernbourg — : le baron cf Erstenberg zum 
Freienthurm , Ch. d'aff. 



264 Autriche. 
Anhalt - Cœthen — : Mr. de Philippshorn, Ch. d'à. 
Anhalt -Dessau — : le cous. pr. baron de Borsch, Ch 
d'aff. 

Bade — : le lieut. gén.bar. de Tettenborn , E. e. et M 

pl. ; le baron ä" Andlaw-Birsec , cons. de lég. 
Bavière — : Le baron Auguste de Cetto , E. e. et M 

SI.; Mr. d\Ob er camp, cons. de leg. -, Cam. Hugues ct< 
e Bray, secr. de leg. ; Mr. Louis Wich, secr. 
Belgique — : Baron de Loê, E. e. et M. pl. ; le comt« 

Lalaing, secr. de lég. 
Brésil — : M. le Marquis de Maceiô , E. e. et M. pl. 

Mr. Izidoro da Costa e Oliveîra , secr. de lég. 
Brunsvic — : le baron d'Erstenberg , Ch. d'aff. 
Cracovie — > 

Danemarck — : le C. Joach. de B ernst orff , E. e. et M 

pl. ; le comte Bille-Brahe , secr. de lég. 
Espagne — : Don Joacquim de Campuzano comte dt 

Bechen, E. extr. et M. pl.; chev. délia Torre d'Ay 

Ion, secr. de lég. 
France—: le comte de Sainte- Aul aire , Amb. ; Ct< 

Hippolyte de La- Rochefoucauld , 1er secr. de lég. 

M. de Lutteroth , 2d secrét. de lég. 
Francfort — : 

Grande-Bretagne — : Rt. hon. Sir. Fréd. Lamh , Amb; 
extr. et pl. ; Hon. W. F. Horner Fox-Strangways 
secr. de l'amb. 
Hambourg — : M. de Graffen , Ch. d'aff. 
Hanovre — : M. de Bodenhausen, E. e. et M. pl. 
Hesse-Cassel — : Mr. le cons. int. de lég. de Steuber 
E. e. et M. pl. j 
Hesse-Darmstadt — : le prince de Sayn-Wittgenstein\ 

Hohenstein , E. e. ; baron de Drachenfels, Ch. d'aflj > 
Hohenzollern- Hechingen — : bar. d Erstenberg , Ch|! 

d'aff. — Sigmaringen — : . . . . 
Lucques — : le chev. Fabricius Ostini , Ch. d'aff. 
Mecklenbourg - Schwerin — : . . . . 

— Strélitz — : Mr. de Philippsborn, Ch. d'aff. | 
Nassau — : M. le chev. Fabr. d? Ostini, Ch. d'aff. | 
Ordre de St. Jean de Jerusalem — : leFeldzeugmeister 
rince Aloys de Liechtenstein , E. e. } Mr. de Neu 
aus, cons. de leg. 



Autriche. 



265 



Pape—: Mgr. Pierre Ostini, archevêque de Tarse, 

nonce apostolique extraordinaire. 
Pays-Bas — : le baron de Mollerus , E. e. et M. pl.; 

Mr. Suermont Persoons , cons. de lég. 
Portugal — : le comm. Navarro d'Andrade , bar. de 

Tilla Secca , E. e. 
Prusse — : . . . . E. e. et M. pl. ; Mr. de Broch- 

hausen , secr. de lég. 
Heufs — : M. de Philippsborn , ch. d'aff. 
Russie — : M. de Tat ist s chef , Ami). ; M. Kudreffsky, 
j lr, M. Gervais, 2d, M. Adelung, 3e sécr. de leg 1 . 
Sardaigne — : le comte Beraudo de Pralormo , E. e. 

et M. pl. ; le chevalier Asinari de St. Marsan, cous. 

de lég. ; le comte Rignon , secr. de lég. ; le Marquis 

Doria JJolceacqua , att. 
Saxe (roy. de) — : le baron à" 1 Uichtritz , E. e. ; M. de 

Griesinger , cons. de lég. 
Saxe- Altenbourg — : M. de Fabrice, ch. d'aff. 

— Cobourg- Gotha — : Baron de Borsch , cons.de 
I lég. , ch. d'aff. 

— Meiningen — : le cons. int. bar. de Borsch, M. R. 

— Weimar — : Mr. de Griesinger, cons. pr. de leg., 
Ch. d'aff. 

Schwarzbourg — : Mr. de Philippsborn , ch. d'aff. 
Siciles — : . . . . 

Suède et Norwège — : le Cte de Lœwenhjelm, E. e. 

et M. pl. (en même tems à Munich); le comte de 

Gyldenstolpe , secr. de leg. 
Suisse — : le barou d" Effinger de Wildegg, ch. d'aff. 
Toscane — : M. d'Odelga, ch. d'aff. 
Turquie — : Mr. Jean de Mawrojeni , ch. d'aff. 
Württemberg — : le cons. d'état baron de Blomberg 

à Sylbach, E. e. et M. pl.; comte de Waldbourg- 
1 Wurzach, secr. de le'g. 



Bade. 

Le Ministère avec ses branches, 
Le Ministère d'état — : le min. d'état et de cabinet 
i baron de Reizenstein , président ; les chefs des dép. 

du ministère; le cous, d'état Jolly et le cons. pr. 

barou de Weiler, 



266 Bade. 

Ministère de la maison grand-ducale et des aff. étrang.-i 

le min. d'e'tat baron de Turckheim. 
Direction supr. des postes — : Baron de Fahnenber^ 

Dir. 

Ministère de la justice — : Cons. d'e'tat de Gula 
prés. 

Ministère de l'intérieur — : Cons. d'état Winter, che 
Section de l'église évangél. — : Cous. pr. de Ber( 
Dir. 

Section de l'église cathol. — : Cons. pr. Kirn , Di 
Direction supr. des travaux hydrauliques et des chaui 
sées — - : Directeur Rochlitz. 
Ministère des Finances — : Ministre de Bœclch. 
Direction des forêts et des mines — : Dietz , Dir. 
Chambre des domaines — : Cons. pr. de The ob ah 
Président. 

Ministère de la guerre — : Le lieut. gén. baron t 
Schaeffer, président. 

Régences des cercles. 
Cercle du lac de Constance (Constance) — : le Dir. t 

régence Rettig. 
Cercle du haut-Rhin (Freibourg) — : le cons. pr. Beec 
Cercle du Rhin moyen (Rastadt) — : le cons. pr. bar( 

de Rudt. 

Cercle du bas-Rhin (Manheim) -—: le cons. pr. Dahme 

Charges suprêmes de la cour. 
Grand-maitre de la cour — : baron de Berckheim, 
Grand-chambellan — : baron d? Edelsheim. 
Grand-maréchal de la cour — : 
Maréchal de la cour — : Mr. de Duboys de Gresse. 
Intendance suprême de la cour — : Mr. de Duboys < 

Gresse, président; cte de Broussel , Intendant d 

domaines de la cour. 

Corps dipl. a Carlsrouhe. 
Autriche — : le cte de Buol- Schauenstein , E. e. jj 

M. pl. ; M. Lit o mi ski , sécr. de lég. 
Bavière — : le baron de Tautphôus , E, e. et M. pli 

(aussi à Stouttgart). 
France — : comte de Mornay , M. R. *, Mr. Deslog^ 



Bade. — Bavière. 267 
" l;, äys-Ba8 — : le baron de Schimmelnennink van der 

lmke 9 M. R. 

» Prusse — : Bar. d. Otterstedt , E. e. et M. pl.; (v. aussi 
J| , Darmstadt, Wiesbade, Berne). Le chambellan 
j (T Arnim, cons. de lég. et ch. d'aff. 
e {lussie — : le cons. d'état baron de Moltke, ch. d'aff.; 
2| M. de Strouve, secr. de lé£. 

HVurttemberg — : le gén. C. de Bismark, E. e. et M, 
j», pl. ; (en même temps accrédité aux cours d'Hano- 
g vre, de Prusse et Saxe roy.) 

Bavière. 
^ Conseil d' Etat. 

jjFaprès une ordonnance royale du 18 nov. 1825, le conseil 
d'état, cette première autorité consultative, est composée, 
sous la direction immédiate du roi , du prince-royai , aussi- 
tôt qu'il est majeur; des princes majeurs de la maison royale 

il «n. ligne directe, présents dans la résidence, aussi souvent 
j que le roi juge à propos de les y appeler ; des ministres à 

Û\ portefeuille; du feld-maréchal ; de six conseillers d'état nom- 

mes parle roi, et d'un secrétaire général. Voici quelle est 
la composition actuelle du conseil d'état : 

ntfa Majesté le Roi; 

8. A. H. le prince Maximilien, pr. royal; 
jL À. R. le prince Charles; 

je feld-mare'chal et min. d'état prince de Wrede ; 
es ministres à portefeuilles, 

es conseillers d'état MM. de Schiïcher , de Sutner, 
de Sturmer, de Grandauer , baron de Rranca , de 
dj Mann et le secrétair-général de Kobell. 

Min ist ères. 
. Chef du ministère de la maison roy. et des aff. e'tr. : 
Auguste baron de Gise. 
% Du ministère de la justice — : Sébastien baron de 

1 Schrenk. 

''il. Du ministère de l'intérieur — : le prince Louis d? Det- 
tingen- Waller stein. 

\ Du ministère des finances — : Maxim, baron de Ler- 
chenfeld- Aham. 



268 Bavière. 
5. Du ministère de la guerre — : M. le major -générî 

et brigadier de Weintich. 

Commissaires-généraux et présidents des régences dt 

partementales, 
pép» du cercle de l'Isar — : Le comte Charles de S-einsU 
heim. 

Celui du Haut-Danube — : M. Arnold de Link. 

pelui du Bas-Danube — : Mr. le doct. Ignace deRudhar 
' de la Regen — : le baron Edouard de Schenck. , 
r— du Rezat — : Mr. Joseph deStichaner. U 
— du Haut -Mein — : le baron Erdmann d'Andrian 



"W e r b our g. 

du Bas -Mein — : comte Auguste de Rechberg 
Rothenlöwen. 

du Rhin — : Charles baron de Stengel. 



Grands -Dignitaires de la couronne. 
«Grand-maître de la couronne: Pr. Louis Kraft CIiarl<|ti 

d'Oett'.-Oett. et Dettingen- JValler stein. 
Grand- chambellan de la couronne — : Pr. Jean Alo\i 

Antoine d'Oettingen - Oett. et et t. -Spielberg. 
Grand -maréchal delà couronne — : 
Grand -maître de poste de la couronne — : Pr. JUTßx|ai 

milieu de Thum et Taxis. 

Charges suprêmes de la cour. 
Grand -maître — : Clément comte de Törring-Seefeh 
Grand- chambellan — : Charles comte de Rechberg \ 

Rothenlœiuen. 
Grand -maître des cérémonies — : Cajetan Pierre cl| 

de Sandizell. 
Grand- écuyer — : Charl. Louis baron de Kesling, 
Cap.-gén. de la garde - du- corps (Hatschiere) — ! 

Maximilien comte de Preysing- Moos. 

Corps dipl. à Munich. 
Autriche — : . . . E. e. et M. pl. ; Mr. Kremer 1 
secr. de lég. 

Bade E. e. et M. pl.; baron Rudt de Collet " 

berg , secr. de lég. 



Bavière. — Belgique. 269 

iSpagne — : . ... 

rance— : comte Alfred de Vaudreuil , E. c et M. 
! pl.; Mr. de Langsdorf et Mr. Ternaux, secr.de leg-, 
jjrrande - Bret. — : Rt. hon. Dav. Montagu Lord Ers- 
kine , E. e. et M. pl.; M. Ringham, secr. de leg. ; 
Mr. Howard ., att. 

anovre — : le cous. int. de cab. baron de Stralen- 
heim, E. e. et M. pl. (v. confe'd. germ.); le comte 
'Louis de Kielmansegge , ch. d'aff. 
'esse -Cassel — : le cons. int. de leg. Mr. Gottlieb 
Chr. Kocher , ch. d'aff. 

esse- grand - ducale — : le cons. int. d'état et chamb. 
' bar. Pierre Jos. de Gruben, E. e. et M. pl. (v. conf. 
germ.) 

e fassau — : M. le cons. int. de leg. de Rœntgen, M. R. 
ape — : Mgr. Charles des comtes d" Argenteau , ar- 
chevêque de Tyr, Nonce; Cte Philippe Curoli et 
Mr. l'abbé Santarelli, auditeurs. 
ays-Bas — : 

îirusse — : . . . E. e. et M. pl.; Mr. Fréd. Th. de 
.Küster, secr. de le'g. 

Russie — : le cons. act. d'e'tat Mr. Jean de Potemkin, 

E. e. et min. pl. ; le baron Alex, de Krudener, lr, Mr. 

de Tuttscheff, 2d secr. de lëg. 
l'irdaigne — : le comte Bertou de Sambuij , E. e. et 

min. pl. ; le comte de f illette et le chev. Manfrede 

Bertou de Sambuy, att. à la leg. 

ixe — : le chamb.. baron Rodolphe de Kœnneritz,, 
I ch. d'aff. 

j|ède — : le cte de Lœwenhjclm , colonel, adjudant- 
ge'n. , premier adjud. de S. A. le prince royal de 

(Suède, E. e. et M. pl.; Je comte de GyldenstoJpe, 
secr. de le'g. 

/urttemberg — : le baron de Schmitz - Grollenbourg, 
E. e. et M. pl.; Mr. Louis de Reinhard, secr. de leg. 

MMtl ,#s#\#V# *4Vt* 

BELGIQUE. 

Conseil des Ministr es. 
„Fr. le ge'néral Goblet, ad int, ministre des affaires 
étrangères » 



270 Belgique. Ville libre de Brème. 

Mr. Charles Rogier, ministre de l'intérieur. 
Mr. Leb eau , ministre de la justice. 
Mr. Coghen, ministre des finances. 
Le général de division Bar. Evain, ministre directe 

de la guerre. 
Le Comte Félix de Merode, ministre d'état* 
Le Chev_ de Theux de Meylandt.. 
Mr. de Meulenaere. 

Grands officiers de la c o ur onn e. 
Le Comte d? Arscliot, grand-maréchal du palais. 
Le général Marquis de Chasteler, grand - ecuyer. 
Le général Comte d'tiane de Steenhuyse , Adjuda 
général de la maison de militaire. 

Corps di pl. à Bruxelles. 
France—: le comte Septime de Latour - Maubour 

Env. extr. et Min. plén. — Mr. Périer, secr. de lé„ 
Grand - Bretagne— : Mr. le Chev. Adair, Arnb. extr ,( ? 

le Chev. George Bailli Hamilton, 1er secr. de lég. |J 
Amérique, Etats-Unis du Nord — : Mr. Le gar 

Ch. d'aff. 

Ville libre de Brème* 

(Pour la constitution de la ville libre anséatique de Brème 
l'alna. de 1828. Les 4 Bourguemestres sont élu à vie.) 

Bourguemestres — : Mrs. J. Smidt , (ch. du dép. d 
atf. étrang.), H. Grœning, S. H. Nonnen, Mie 
Duntze. 

Syndics — : Mr. A» G. B. Grœning et Mr. A. F. 
Iken. 

Corps dipl. à Brème* 
(Voyez Hambourg.) 

Consuls et Agens. 
Amérique, Etats - Unis — : Mr. F. I. Wichelhamen, \ 
Autriche — : Mr. Henri Sengstach, C. 
Brésil—:. Mr. L. Fréd. Kalckmann, CL 
Danemark—: Mr. W. H. Cœsar, C. 
Espagne — : Mi\ Justin Fréd. Wilh. Lœning r VC 
France — : 



Ville libre de Brème. — Brésil. 271 
fraude -Bretagne — : Mr. G. E. Papendiek, C. 
fanovre — : Mr. G. E. Papendiek, VC. 
[esse- Cassel — : Mr. H. L. W. Oelrichs , C. 
itlexîque — : Mr. C. G. Spitta, agent des rélat. 
I commerciales. 

iays-Bas — : Mr. //. Gabain, C. 
f ortugal — : Mr. JV C. F. Schräder, GC. 
I russe — : Mr. F. A. Délias, C. 

.ussic — : Mr. P. H. Kœpke ,, VC. 

ardaigne — : Mr. F. J. Fini, c. gen. 

axe — : Mr. Ch. Schulze, C. 
,}uède et Norvège — : Mr. 0. L. Berg r C. 



Brésil. 

îauvernement permanent (17 juin 1831) : Francisco 
de Lima Silva ; Jose da Costa Carvalho , Joao 
Braulio Muniz. 

Tuteur de l'Empereur, 
ozé Bonîfacio de Andrade é Silva. 

Mini st er e. 
liiiistre de l'intérieur — : le Comte d'Albuquerque. 
— des aff. étrangères — i Bon Pedio de Ar aujo- 
Lima. 

i — des finances — : le Comte d'Albuquerque. 
j — - de la guerre — : Don Bento Barrozo. 
I — de la marine — : le même. 
I — de la justice et du culte: Don Pedro de 
Araujo-Lima* 

Corps dipl. et Consuls à Bio - Janeiro, 
mérique, Etats-Unis — : Mr. Ethon Allen Broum, 
Ch. d'aff. 

lUtriehe— : Baron de Baiser - Sylbach , Cons. de le'g. 
| et Ch. d'aff. 

»elgique— : Mr. Benj. Mary, Ch. d'aff. 
Colombie — : ...... 

>anemark — : Frederic Detlev Cte de Reventlow, 

Ch. d'aff. et C. gén. 
Cspagne — : Mr. I. B. Ardison, C. 



272 BrésîL ~ Bmnswic. 

France — : le Comte Alexis de Saint - Priest , E. e. f 

M. pl.; Mr. dUHaïlly, secr. de leg.; Cte de Gestat 

C. gén. 

Grande-Bretagne — : Mr. S. Fox, E. e. et M. pl. 

William Pennel Esq. , C. gén. 
Mecklenbourg — : Mr. Biesterfeld, C. 
Pape — : Mgr. l'Abbé Fabbrini, Ch. d'aff. 
Pays-Bas — : 

Pérou — : Mr. Jozé Dominguez Caceres, Ch. d'aff. 
Portugal — : Cte Sebugal, Ch. d'aff. de la régence. 
Prusse — : .... Ch. d'aff.; Mr. Theremin , C 
gén. 

Russie — : Mr. de Borel Baron de Palença, E. e. 

le Baron de Maltitz, secr. de îég. 
Siciles — : le Baron Antonini , Ch. d'aff. 
Villes libres anseatiques — : Mr. Ten- Brink, C. gén 
Württemberg — : Mr. May er, C. 



B R TJ N S W I C. 

Ministère d'état. 
Le Comte de Beltheim, cons. int. act. et gr. veneur 
Mr. de Schleinitz, cons. int. actuel. 
Mr. Schulz, cons. int. act. 
Mr. Koch, cons. de cour et secr. privé. 

Charges suprêmes de la cour. 
Grand- chambellan — : 

Maréchal de la cour — : Baron de Mahrenholz. 
Grand -véneur — : Baron de Sierstorpff. 
Maître de la vénerie de la cour—: le cons. pr. Cti 

de Veltheim. 
Grand -écuy er— : .... 

Corps dipl. à Bruns wie. 
Autriche — : le Baron de Hruby Geleny , E. e. (voveîi 
Cassel et Hanovre). J ' 

Prusse — : le Colonel Baron de Canitz E, e. et M. p! 



Cracovie. 



273 



C R A er Ö V I E. 

I Conformément à l'article 4 de la constitution donnée par les 
' Puissances alliées (l' Autriche , la Prusse et la Russie) en 
j vertu du traité additionnel du 3 mai 1815, le Sénat dirigeant 
! était composé de 12 sénateurs, dont 6 étaient élus à vie, et les 
6 autres à terme. Pour chacune de ces deux classes il en était 
choisi un par le chapitre de Cracovie , un par l'université 
et quatre par les représentants du pays. Une réforme de 
cette constitution a été publiée en date du 23 mars 1833 par 
le sénat, nouvellement composé de 4 membres à vie et 4 
j membres à terme. Les représentants se rassemblent tout les ans 
* au mois de décembre pour régler les affaires qui sont du 
; ressort du pouvoir législatif. A la tête du sénat se trouve 
j un président , nommé pour trois ans par ces mêmes repré- 
sentants. Surface 23 m. c. , population 128483, revenues 
1,628842 fl. pol. 

Pr es i dent du Senat. 
Ar. Gaspar de Wieloglowski. 

Sénateurs. 
1 vie — : Le doyen du chapitre Mr. Antoine de By- 
strzonowski ; Mr. Joseph de Michalowski ; Mr. Felix 
! Grodzicki ; Mr. Hyacinth de Mîeroszewski. 
*our 3 ans — : Mr. le chanoine Antoine de Walczins- 
ki ; Mr. Joseph de Skorupka ; Mr. Joseph de Mal- 
ier ; Mr. Joseph de Treitler. 
Président du tribunal de la 1ère instance — : Mr. le 
prof. Bartynovski. 
*— — — de la 2de inst. — : Mr. Man- 
ko Iski. 

il — — — de la 3e instance— : Mr. Pie- 
f karski. 

lecteur de l'université — : Mr. Esterreicher. 



R è si dent s à Cracovie. 
utriche — : Mr. Lorentz, Conseiller du gouvernement, 
russe — : Mr. de Hartmann, Conseiller de légation. 
Lussie— : Mr. Zarzecki, Cous, d'état, 

W 

Time armée X 



274 Danemarck. 

Dane m arc k. 

Conseil privé d'état 
sous la présidence de S. M. le Roi. 
Membre — : S. A. R. le prince Chrétien Frédéric. 

Les ministres privés d'état. 
Mr. Jean Sigismond de Mœsting, chancel. de Tordre 
Le comte Othon Joachim de Moltke, près, de Jîj 

chanc. des duche's de Schlesswick, de Holstein e 

de Lauenbourg. 
Mr. Paul Chrétien de Stemann, min. de justice, pre's 

de la chancellerie danoise. 
Le comte And. Conr. Pierre de Rantzau Breit enbourg\ 
Le comte Adam Guillaume de Moltke de Bregentved 

min. des finances. 
Mr. Jean de Krabbe- Carisius , chef du de'part. de 

aff. étr. 



Directeur de la chambre des finances — : Mr. Scham 

heider. 

Direct, de la chambre du commerce et des douanes — 
Mr. de Lowzow. 



Prés, au collège du commissariat général (Gênerai 
Commissariats - Collegium) — : S. A. S. le landgravj 
Charles de Hesse, féld- mare'chal. f 

Prés, du départ, de la marine (Admiralitäts- und Con 
missariats - Collegium) — : le chambellan Jean baro 
de Holsten, contre -amiral, premier député; le R< 
lui-même préside à ce département. 



Gouverneurs des colonies. fi 

Le chamb. et général -major de Schölten, ad int. gon | 
gén. des îles des Indes occident. ; le chambellan et commi 
saire de guerre Jean Soeboetker, vice - gouv. - gén. fj 

Mr. Pente de Rosenoern, gouv. de St. Thomas et < j 
St. Jean. 

Indes orientales. Gouvernement de tous les établissements &i 
ad int. — : Mr. Conrad Emile Mourier, capitaine - lien I 
de la marine. 



Dancmarck. 275 

Fréderiks - nagor ou Serarapore en Bengale — : Mr. le cons. 

Johannes Soeboetker-Hohlenbergj direct, et chef. 
Côte de Guinée — : M. le cap. -li eut. Lind, gouv. ad int. 

Corps dipl. et consuls à Copenhague. 
Amérique, Etats-Unis — : Mr. Henri Wheaton, ch. 
d'aff. 

Autriche — : Mr. le colonel baron de Langenau, ch. 
d'aff. ; Mr. Alex. Zimmermann , prêtre de la leg., 
cure' de la communauté cathol. à Copenhague; Mr. 

1 Sieveking , cons. gén. 

Bre'sil — : Mr. Pedro Alfonso de Carvalho , ch. d'aff. 

et c. gén. ad int. 
Espagne — : le chevalier Arana, ch. d'aff.*, Mr. de 

Florez, secr. de le'g. 
(France — : Duc de Montebello, E. e. et M. pl.; le cte 

de Murât, secr. de leg. 
Grande-Bretagne — : Rt. hon. Henri Watlc. Wms. 

ïVinn , E. e. et M. pl. ; Mr. Browne esq. , secr. de 

leg. 

jOldenbourg — : Mr. J. A. Lutken, C. 

Pays-Bas — : Mr. C. D. E. J. Bangemann- Huy gens, 

E. e. et M. pl.; le baron Bentinck de Nyénhuis, 

secr. de lég. 

'Portugal — : IVTr. Christovao Pedro deMoraes de Sar- 
| mento , ch. d'aff. 

IPrusse — : le cte Athanase de Raczynski , E. e. et M. 
I pl. ; le baron de Bockclberg, secr. de Je'g. ad int. 
(Russie — : le bar. de ISicolaï, E. e. et M. pl.; Mr. de 
V Baschkoff, 1er secr. de le'g. ; Mr. de Glinka, 2d 
secr. ; Mr. de Tunekel, att. ; Mr. de Gerschau, att. 
'Sardaigne — : Mr. Becker, CG. 

Saxe — : Mr. de Merbitz, ch. d'aff. 

Siciles — : le marquis Joseph Ruffo , ch. d'aff. 
TOuêde — : Mr. de Hochschild , E. e. et M. pl. ; Mr. J. 
j A. Afskelius, C. ge'n. ad int. ; Mr. Jean Gramm, VC. 

nile9 anséatique9 — : Mr. de Pauli, MR. et cons, 
| ge'n. 



X 2 



276 Espagne. 

Espagne. 

Conseil des ministres. 
Min. d'état et de l'intérieur — : Comte d'Ofalîa. 

— — des aff. étrang. — : Don Francisco de Zei 

Bermudes, premier- min. et près, di 
cons. des ministres. 

— — de grâce et de justice — : Don Juan Gual 

berto Gonzalez. 

— de la guerre—: le lieutenant- général Don Jo 

seph de la Cruz. 

— de la marine — : le susnommé, ad int. 

— des finances — : Don Antonio Martinez* 



Président du conseil royal et suprême de S. Majest 
(dit de Castille) — : Don Francisco Xavier Castanot 
conseiller d'état et capitaine -général des armées. 



Capitaine des gardes du corps — : le capitaine génère 
duc d'Alagon. 

Capitaines généraux des provinces. 
La nouvelle Castille — : Don Manuel Freyre. 
La vielle Castille — : le duc de Castro - Terreno , e 

même temps Président de la chancellerie royale. 
Aragon — : le maréchal de camp comte d" Ezpelata. 
Catalogne — : Don Manuel Llander. 
Valence — : le lieut. -gén. Don Santocildes. 
Majorque—: Don Juan Antonio Monet. 
Navarre — : Don Pedro Sarsfield , lieut. - gén. 
Guipuzcoa — : Don de Solà, major-général. 
Andalousie — : Don Pedro Aug. Giron marquis de Lat 

Amarillas* 
Grenade—: le général Abadia. 

Galice—: le lient. - gén. Don Pahlo Morillo, comte à 
Carthagène. 

Estremadure — : le lieut.-gén. Don Franc. Dion. Pivet 
lies Canaries — : Don Francisco Tomas Morales* 

Corps dipl. à Madri d. 
Amérique, Etats- Unis — : Mr. CorueJio P. van Nés 

E. e [ 



Espagne. — France. 277 

Autriche — : le C. de Brunetti , E. e. et M. pl. ; Mr. 
! Reimond, secr. de leg. 

Dauemarck — : Mr. Dal Bor go di Primo , ch. d'aff. 
France — : le cte de Rayneval, amb. ; comte Polydore 
j de la Rochefoucauld , Mr. Eugène Périer , Mr. de 
| Haussonville, secr. de leg. 

Grande- Bret. — : Mr. George William Fréd. Villiers, 
E. e. et M. pl.; Lord Guillaume Herwey, secr. de leg. 

Pape — : Mgr. Amat de S. Filippo , archevêque de 
ÎVicée, nonce. 

Pays-Bas — : Mr. le baron de Grovestins, ch. d'aff. ; Mr. 

Strick van Linschoten, secr. de leg. 
Portugal — : Mr. le comte de la Figueira , E. e. et 

M. pl. de Dom Miguel. 
Pru9se— : Mr. de Liebermann , E. e. et M. pl.; Mr. 
I Petitpierre, cons. de lég. et secr. 
Russie — : Mr. d'Oubril, E. e. et M. pl. 
Sardaigne — : Mr. le comte Solaro de la Margarita, 

E. e. et M. pl. ; le comte S. Martino de Minutados, 
1 secr. de lëg. ; le marquis Ricci, attaché. 
Siciles, deux — : Mr. le baron Antonini, ch. d'aff. 
Suède — : Mr. de Lorichs, ch. d'aff. 
Toscane—: le comte de Brunetti (v. Autriche). 
Hlles libres d'Ail. — : le comte Lazar de Brunetti. MR. 

(v. Autr.) 

France. 

Conseil des ministr es. 
Ministres secrétaires d'état ayant de'partement. 
Le maréchal Duc de Dalmatie, pair, — la guerre et la 
' présidence da conseil des ministres. 
Barthe, garde-des-sceaux, — la justice et la présidence 

du conseil d'état; en même temps chargé du culte. 
!t)uc de Broglie, pair, — les affaires étrangères. 
jComte de Rigny, vice -amiral, — la marine. 
[Guizot , — l'instruction publique. 
Comte ä? Ar go ut, pair, — l'intérieur. 
\Thiers, — le commerce et les travaux publics. 
ÏHumann, — les finances. 
Comte Horace Sebastiani. 



278 France. 

Conseil d'état. 

Le conseil d'état se compose des princes de la famille royale 
lorsque le roi juge à propos de le présider, et qu'il les y , 
appelés ; de ministres secrétaires d'état, de conseillers d'état 
de maîtres des requêtes, d'auditeurs. Les membres du con 
seil -état sont en service ordinaire, en service extraordinair 
ou honoraires. Le service ordinaire se compose des conseil 
lers d'état , maîtres des requêtes et auditeurs , employés au: 
travaux intérieurs et habituels des comités, savoir : 1° le CO' 
mité de législation et de justice administrative; 2° le comit 
de la guerre et de la marine ; 3° le comité de l'intérieur è] 
du commerce ; 4° le comité des finances. Le conseil d'éta 
est présidé par le garde - des - sceaux Ministre de la justice 
les ministres secrétaires - d'état président les comités du con 
seil attachés à leur ministère. — Président du comité du con 
tentieux — : Girod de l'Ain, Pair. 

Conseillers d'état en service ordinaire. 
Cte Bérenger. — Bon. de Ge'rando. — Allent. — Bon 
Hely-d? Uissel.— Cte Math. Dumas, pair, lieut.-gén.- 
Chev. de Brevannes. — Bon. de Freville. — Mail 
lard. — Salvandy. — Chev. Tarbe de Taux -Clair 

— Vicomte Simeon. — Lechat. — Kératry. — Cfr 
Ferry -Pisani. — Jacqueminot, cte de Ham. — Baude 

— Renouard. — Duchatel. — Denis - Lagarde. - 
Macarel. — Devaux. — Vivien. — Taboureau. 



Cour de cassation — : Comte Portails, pair, prenne 
président. 

Cour des comptes—: Marquis Barbé- Marb ois , pair|| 
pr. pre's. 

Cour royale de Paris — : Baron Seguier, pair, prem 
président. 

Maréchaux de France. 
Duc de Conegliano (Moncey). \ i . 

Comte Jour dan, gouv. de l'hôtel des invalides g L 
Duc de Dalmatie (Soult). > j£ •! 

Duc de Trévise (Mortier), gr.-chanc. de Tor- I lunS 
dre de la légion d'honneur, ) • 



France. 



279 



)uc de Bellune (Victor), dep. le 11 juillet 1807. 

)uc de Tarent (Macdonald) , dep. le 12 juill. 1809. 

)uc de Reggio (Oudinot), dep. 1809. 

jom'e Molitor, dep. le 9 oct. 1823. 

jUarquis Maison, dep. le 22 fe'vr. 1829. 

dornte Gérard, dep. le 17 août 1830. 

3omte Clauzel, \ dep. le 

Jomtt de Lobau, corara. en chef de la garde S 30 juillet 

nat. de Paris, ) Ï831. 

Marquis de Grouchy , maréchal honoraire, dep. le 19 

nov.1831. *' 

Amiraux. 

> îaron Duperré , vice-pre's. du cons. de l'amirauté. 
,J 3omtt Truguet. 

Departements avec les préfets et les commandants 
de divisions militaires. 



seine . . . 
ISeine-et-Oise 

Visne . . . 

Seine- Marne 
f[)ise . . . 

Loire; . . . 

Eure Loire . 

\rdeniea . . 

Meuse . . . 

Marne . . . 

iMoselh . . 

Meurthe . . 

Vosges , . . 

ilndre-etrLoire 

[Loir-et-Cher. 

Maine -loire 

Mayenne . . 

Sarthe . . . 

Haut -Rhin . 

ÏBas -Rhin . 

Doubs . 

Iura .... 

Haute - Satne 



Cte Pajol, 
L. G. 



Cte Phil, de Rambuteau. \ 
Aubernon. 
Renauldon. 
Bar. de St. Didier. 
Bar. Feutrier. 
Saulnier. 
Pompei. 
Bar. de Lascours. \ 
Comte dArros. S Cte de Pire, L.G» 
Vcte de Jessaint. ) 
Baron Sers. \ 

Luc. Arnault. >Bar. Et. Hulot, la. G. 
Bar. Siméon. ) 
d'Entr aiguës. t \ 

Cte de Lezay - Marnésia. 
Felix Barthélémy. 
Boby de Lachapelle. 
de St. Aignan. jr 
Bret. \ Baron Brayer, 

Choppin dArnouville. ) L. G. 

Heim. Touran * in -\ Comte Morand, 
Améde'e Thierry. ) 



[Cte Ornano 
f L. G. 



280 



France. 



Rhône . ... de Gasparin 

Isère Pellcnc 

Drôrae .... Henry 

Hautes -Alpes . Gauja 

Ain Marchand- Duhr euil 

Basses -Alpes . Chcminade 

Vaucluse . . . Mercier 
Bouches-du-Rhône Thomas 

Var Flor et 

Ardèche . . . de Pelet 

Gard Xivet 

Lozère .... de Jeissaint 

Heraalt .... Bégé f 

Aveyron . . . de Guizard ) 

Aude Teissier 

Pyrén.-orientales Pascal 

Arriège .... Monicault 

Haute - Garonne Barennes 

Hautes-Pyrénées de Segur d'Agnesseau 

Tarn de Villeneuve 

Gers Gabriel 

Tarn -Garonne . Boullee 



Cte Denys de 
rémont, L. Gr. 



Bar. Durrieu, L. Gl 



► Cte^Gvyot, 



Landes .... 
Gironde . f . . 
Basses-Pyrénées 

Charente -jnfér. 
Loire -infér. . . 
Deux - Sèvres 
Vendée .... 
Vienne .... 

Côtes -du -Nord 
Finistère . . . 
Ille- Vilaine . . 
Morbihan . . . 

Seine - infér. 
Eure . . . 
Marche . . 
Calvados . 
Orne . . . 



dflTcoste \ B ™' J " nèl > 

Vcte de Beaumont ) 

Admyrauld 
Maurice Daval 
Léon Thiessé 
Paulze- d'Ivoy 
de Jussieu ) 

Thieullen \ 
Le Pasquier 
Cahouet 
Lorois } 

Bon. Dupont-Delporte \ 

Target j ~ 

Verviile- Malechard I 



Comte Droiet 
Erlon, L.G. 



Baron Bigarré, L. G 



Cher . . . 
[ndre . . . 
Allier . . . 
Creuze . . . 
Vièvre . . . 
Haute- Vienne 
«faîord . . . 
Pas-de-Calais 
Somme . . 
[le de Corse 
\ube . . . 
Îaute-Marne 
Sfonne . . . 
Sôte-d'Or . 
Saône - Loire 
joire . . . 
Santal . . . 
?uy-de-Dôme 
iaute- Loire 
)ordogne 
Charente . . 
jot . . . f/ . 4 
îorrèze . . 
iOt - Garonne 



France. 

Cte de Lapparent 

Mcynadier 

Cte de Sainte -Hermine 
Aug. de Champs 
Badouix 
Sep. Mourgue 
Baron Méchin 
Nau de Champlouis 
Charles Dunoyer 
Jour dan . . Lafon 
Combe- Sieys \ 
delà Toureïte j 
Vcte de Bondy \ 
Chaper 

Le'ou Saladin ) 
Louis Sers 
Delamarre 
Vicomte Dejean 
Ymbert de Montruffet ) 
Romieu \ 

h Thomas | 
Brun 



281 



.Baron Petit. 
7 L. G. 



i Comte Corbi- 
t neau, L. G. 

Blaniac , L. G. 



Comte Doumerc, 
L. G. 



I Bar. Brun de 
( Tilleret, L. G. 



Colonies. 

Dupotet , contre - amiral , gouver- 



na Martinique — : 
neur. 

Guadeloupe et Dépendances (Desirade, Marie -Ga- 
lante et Saintes)—: Arnous- Dessaulsays , contre 
amiral, gouverneur. 

uyane — : Jubelin, comm. géne'ral de la marine, 
gouverneur. 

Cap. de frégate honoraire, commandant St. Pierre et 
Mîquelon — : Mr. Brue. 
îe'négal et Dépendances (îles St. Louis et Gore'e) — : 
Renault de St. Germain , chef de bataillon , gou- 
verneur. 

lourbon et Madagascar—: Cuvillier , contre- amiral, 
gouverneur. 



282 France. 

Etablissements français des Indes — : de Mélay, capi- 
faine de vaisseau, gouverneur. 

Pondichéry — : Filleau de St. Hilaire, ordonnateur . 
Carical, Duclet ; Mahe, Scipion-, Yanaon , de Les- 
par da; Chandernagor, Cordier. 
Régence d'Alger — : 
. . . ., commandant en chef ; d'Alton, îieut.-ge'n. 

comm. en second les troupes ; Trézel, maréch. dt 

camp , chef d'état - major - général. 

Genty de Bussy, intendant civil. 
Oran — : Boy er , lient. -général, comm. la divisioi 

d'Oran. 

d" Escalone, faisant fonctions d'intendant civil. 
Bone— : Vcte d'Uzer, maréch. de camp, comm. les 
troupes de l'expédition. 

Corps dipï. à Paris, 
Amérique, Etats-Unis du Nord — : Mr. Levit Harrijffl 
ch. d'aff. 

Autriche — : le cte Antoine Apponyi, amb. ; le baroi 

de Binder, et le baron Clément de Hugel , cons 

d'amb.; Mr. de Rothschild, cons. gén. 
Bade — : Mr. le cons. int. de lég. Gerstlacher, MR 

Mr. Ferd. de Schweizer , cap. de cav^ieecr. de lég! 
Bavière—: Baron de Pfeffel, E. e. et M. pl.; Mr 

de Schœpf, secr. de lég. 
Belgique — : Mr. le Ilon ; E. e. et M. pl.; Mr. Firmh 

Jtogier , 1er secr. de lég. 
Bolîve— : Mr. Olaneta, M. pi* 
Brésil — : Mr. J. de Rocha, E. e. et M. pl.; Mi 

d' Amor in, C. gén. 
Danemarck — : Mr. de Juel , major - général , E. e. e 

M. pl.; Mr. de Koss , secr. de leg.; Mr. Hoppe 

cons. gén. 

Espagne — : le comte de Colombi, ch. d'aff. 
Grande-Bretagne — : Rt. hon. vicomte Granville 

amb. ; Mr. Arthur Aston esq. , secr. d'amb. 
Grèce — : le prince Sutzo, E. e. et M. pl. 
Hanovre — : Mr. le chamb. comte de Grote, E. e. e! 

M. pl.; comte Adolphe de Kielmannsegge , cons. dll 

lég. , ch. d'aff. 
Hesse -Cassel — : Mr. de Rivière, MR. 



France. 283 

liesse - Darmstadt — : le baron Emile de Pappenheim , 

ch. d'aff. 
uucques — : {v. Espagne). 

Iklecklenbourg - Schwerin — : Mr. le cons. de le'g. Dr. 
WOerthling, MR. 

Strélitz — : Mr. le cous, de le'g. Weyland, 

ch. d'aff. 

Mexique — : Mr. Mangino, ch. d'aff. 

Nassau—: M. de Fabricius, ch. d'aff. 

[»arme—: le comte Antoine Apponyi , amb. d'Autr., 

i comme ch. d'aff. 

'ays-Bas — : Je baron Fagel, lieut.-ge'n. , E. e. et M. 
pl. ; Mr. de Fabricius, cons. de le'g. 
Si Portugal — : . . . . 

frusse — : Baron de Werther, E. e. et M. pl.; Mr. le 

! cons. de leg. de Brassîcr de Saint-Simon, 1er secr. ; 

! Mr. Weiskirch, 2d secr. de leg. 
'î ilussie — : le comte Pozzo di Borgo, amb. extr. ; le 
cons. de leg. comte Medem ; Mr. Spies , 1er secr. 
i de le'g. ; Mr. Labensky, C. ge'n. 
Ht. Siège — : Mr. l'abbè Garibaldi, ch. d'aff. 

lîardaîgne — : le marquis de Sales, amb.; le baron de 

I Blonay, cous, de le'g. 

lüaxe (roy. de) — : le baron de Kœnneritz, E. e. et 
M. pl.; Mr. de Rivière, secr. de leg.; Mr. C. Al~ 
brecht, C. ge'n. (à Bordeaux), 
il— Altenbourg — : 

— Cobourg- Gotha— : 

— Meiningen — : 

iri— Weimar—: Mr. leçons, de le'g. Weyland. ch. 
d'aff. 

etSiciles — : . . . amb.; Mr. de Versace, secr. 
i\ de le'g. 

suède — : le comte Gustave de Lœwenhielm , E. e. et 
M. pl. ; Mr. de Wahrendorff, secr. de leg. 
I Suisse— : Mr. de Tschann, ch. d'aff. 
Toscane^—: Mr. le commandeur B erlin ghieri , MR.; 
le chev. Peruzzi , secr. 
e Ailles libres d'Allemagne — : Mr. Rumpf ', MR. 
äl Württemberg — : Mr. le cons. d'état cte de Mallinen, 
E. e. et M. pl.; baron de Hagel, secr. de le'g. 



284 Ville libre de Francfort. 

Ville libre de Francfort. 

Pour la constitution de la ville libre Francfort voyez l'aln 
de 1828. Les bourguemestres sont nommés tous les ans ps' 
le sénat, le premier est choisi -parmi les échevins , le sei 
cond parmi les sénateurs. 

Grand - conseil ou sénat, 
Mr. Féchevin et sénateur G. F. de \ 

Guaita, prem. bourg. I Bourguemestres! 

Mr. le sénateur Jean Kappes, sec. j en 1833. 

bourg. I 
Syndics — : Mrs. J. F. E. Danz, J. F. de Meyer, I 

M. Stark, J. G. C. Thomas. 

Corps dipl. et consuls à Francfort, 
Amérique, Etats-Unis — : Mr. Schwendler, C. 
Autriche — : le baron de Handel, MR. 
Danemark — : Mr. Gottlieb Mumm, C. 
Grande-Bretagne et Hanovre — : le cons. int. du es 

binet baron de Stralenheim , E. e. et M. pl. ; M: 

Koch, C. 
Hesse - Cassel — : 

— Darmstadt — : Mr. Charles «7e Goldner, com 

de lég. , ch. d'aff. 
Lippe -Detmold—: Mr. de Scherff, cons. de lég., cl 

d'aff. 

Pa^s-Bas — : Cons. de lég. Mr. de Scherff, ch. d'af: 
Siciles — : Baron comte de Rothschild, C. gén. 
Suède — : Mr. Freinsheim, C. 

Württemberg — : Mr. le cons. int. de lég. de Wasch 
ter, MR., (en même temps ch. d'aff. à la Haye). 

Commission du sénat 
chargée des relations avec les membres de la diète germaniqr. 
résidant dans la ville libre. 

Mr. le sénateur S. P. Hiepe, juris utr. doctor. 
Mr. le sénateur Usener, j. utr. d. 



Confédération Germanique. 285 

Confédération Germanique. 
Diète germanique. 
Envoyé - Président. 
je comte de Münch - Bellinghausen , cons. înt. act. 
d'Autr. , envoyé-président et min. ple'n. à la diète. 

Envoyés à la diète. 
) Autriche — : v. l'envoyé -pre'sident; bar. de Handel 

(v. ci -dessous); Mr. de Weissenberg^ cons. de lég. ; 

baron de Mensshengen , secr. de leg. ; comte de 

Postatzky- Liechtenstein , attaché. 
) Prusse — : Mr. de JS'agler; Mr. Krug, cons. de 

lég. ; Mr. Kelchner , secr. int. 

) Bavière — : Mr. Arnold de Mieg ; comte de Ma- 
rogna , cons. de lég. ; Mr. Joli. B. Lunkenheimer, 
secr. 

Saxe — : Baron de Manteuffel ; Mr. Geisler, secr. 
de lég. 

* ►) Hanovre — : Le cons. int. du cabinet baron de Stra- 
' lenheim ; Mr. Schmedes , secr. 
) Württemberg — : Le bar. de Trott; Mr. Beurlen, 
secr. 

I) Bade — : Le baron de Blittersdorf ; Mr. Schwab, 
secr. 

Hesse -Elect. — : Mr. le cons. int. de Riess de 
I Scheuernschloss; Mr. Reddewig , secr. 
) Gr.-duché de Hesse — : Le baron de Gruben; Mr. 
de Goldner, cons. de lég. 

0) Holstein — •: Le bar. de Pechlin ; Mr. de Thienen, 
1 secr. de lég. 

1) Luxembourg — : Le C. Hemricourt de Grunne ; 
Mr. de Scherff , cons. de lég. 

|2) Saxe, branche Ernestine — : Le C. de Beust. 

3) (Nassau 1 -"^ Ie bar0ïl Marschal1 de Biberstein. 

4) Mecklenbourg , les deux Br. — : Mr. de Schack ; 
Mr. de Meyer , cons. 4e lég. 

i Oldenbourg . . . . . . — : \ 

J Anhalt, les trois branches — : l Mr. 
i>] S Schwarzb. -Sondershausen — : / de Both. 
{ — Roudolstadt — : i 



le Baron 
de Leonhardi 
Baron de Hol 
hausen, 
Cous, de lég. 



286 Confédération Germanique. 

y Hohenzollern- Hechingen — 
1 — Sigmaringen — 

j Reufs , les deux branches — 

16) /Liechtenstein — 

J Lippe- Schaumbourg . . — 
f — Detmold .... — 

' Waldeck . — 

/ Lübeck — : Mr. Dr. Curtius. 
I Francfort — : Mr. Dr. Thomas. 
J Brème — : Mr. Dr. Srnidt ; Mr. le Dr. J. H. Smià 
\ secr. de lëg. 

I Hambourg— : Mr. SieveJcing; Mr. Dr. Meisil 
' ger , secr. de leg. 



17) 



Directeur de la chancellerie de T ambassade présidiai 

de la confédération germanique: 
Mr. le bar. de Handel , cons. act. aulique de l'emui 
reur d'Autr. 

Commission militaire. 
Autriche — : Mr. le baron Louis de Weiden, majoi 

gén. imp. roy. , pre'sident. 
Prusse — : Baron de Wolzogen, lieut.-ge'n. 
Bavière—: Le baron de V'ôlderndorff , lieut. coloi 

d'état- major. 
" / VIII Corps d'armée — : Baron de Weihers , lieut 
général et adjud. -gén. au serv. delaHesr 
grand- ducale. 
SIX Corps d'armée — : Mr. de Fabrice, col. etadj 
1 gén. au serv. de Saxe roy.; Baronne Ten^ 

nagell, major -gén. au serv. des Pays-Bai 
député de la 2de div. 
IX Corps d'armée — : Mr. de Hinuber, lieui.-gci 
s au serv. de Hanovre; Mr. de Trebkt 

lieut. -col. au serv. danois, député de 1 
2de div. 

Ministres des cours étrangères accrédités près la coti 

fédération Germanique. 
France — : Mr. Alleye de Ciprey , E. e. et M. pl 
Mr. Emmanuel de Grouchy , secr. de lég. 



Confédération Germanique. — Grande-Bretagne. 287 

Grande - Bretagne — : Mr. Th. Cartivright, M. pl.; 

Mr. J. R. Milbanke Esq. , secr. de lëg. 
lussie — : M. a" Anstedt, E. e. ; Mr. de Markeloff et 
| j Mr. de Struve , secr. de lég. 

Grande - Bretagne. 

Les Ministres de Sa Majesté. 
\\ 'rem. Lord de la tre'sorerie (min. des finances^ — : 

Comte Grey. 
Il phancelier de l'échiquier — : Viscount Althorp. 
jord- chancelier — : Baron Brougham and T aux. 
jord-présid. au conseil — : Le Marquis de Lansdownc. 
, jord au sceau -privé — : Viscount Goder ich cte de 
11 ; Ripon. 

Secr. d'état au départ, de l'intérieur — - : Viscount Mel- 
i I bourne. 

Secr. d'état pour les aff. étrang. — : Viscount Pal- 
merston. 

Secr. d'état au départ, des colonies — : Sir Edouard 
nj G. S. Stanley. 

Premier Lord du conseil de l'Amirauté — : Sir James 
j Graham, Baronet. 

il président de la contrôle de commerce et Intendant de 

la Monnaie — : Lord Auckland. 
t, !?rés. du bureau de contrôle (de la soc. des Indes 
j i; orient.) — : Sir Charles Grant. 

Lord Holland , chancelier du duché de Lancastre. 
j Payeur - gén. , Lord John Roussel. 
S 

ïrand - chambellan d'Angleterre — : Marquis de Cholmon- 
j d e 1 e y. 

5 Lord- chamb. du Roi — : Duc de Devonshire. 
Ii jGrand- chamb. de la Reine — : x 

Lord -grand- maître de la maison (Lord Stew'ai'd) — : le Mar- 

| quis de W ellesley. 
1 Pr. Dame d'honneur de la reine — : La duchesse de Le cd s, 

Grand - écuyer du roi — : le Cte d'Albemarle. 
, Grand - écuyer de la reine — : Comte d ' E r r o 1. 

Grand- véneur — : Comte de Lichfield. 



2S8 Grande - Bretagne. 

Secret, de guerre — : Mr. Edouard Elliee. 

Lords - Commissaires de la trésorerie — : Rob. Vernon S m il 

Esq.; Francis Thornhill B a ring Esq.; Hon. George Po: 

sonby; Mr. Kennedy. 
Sous-secrétaires d'état i) pour l'intérieur: S. M. Philip] 

Esq.; Hon. George Lamb. 

2) Pour les aff. étrang. — : Sir J. Shee; John Baci 
house. 

3) Pour les colonies — : R. W. Hay Esq. et Mr. Jol 

Lefevre. 

Contrôle de commerce — : Vice - présid. ; Rt. hon. Poidt 
Thomson. 

Lords - commiss. de l'Amirauté — : Sir James Graham, Bt 
Sir Th. M. Hardy; Hon. Geo. H. S. D un das; Sir Sar 
J. B. P e c h e 1 1 ; Mr. La bouchère; Mr. F. B e r k e 1 e y. • 
Secrét. de l'Amirauté, John-Barrow Esq. 
Commiss. des terres et forêts — : Rt. hon. Agar Ellis, Wr 

Daeres Adams et Henri D a w k i n s. 
Maître général des postes — : Duc de Richmond; S 

Francis Freeling, secr. 
Dép. de l'armée — : Général en chef, Lord Hill; seerc 
int. , Richard Egerton Esq.; secr. , le gén. major Loi 
Fitzroy Somerset. 

Maître gén. des quartiers — : Sir Jos. W. Gordon, B 
Adj. - gén. — : Maj. - gén. John M a c d o n al d. 
Avoyer gén. de l'armée — : Rt. hon, Rob. Grant. 
Justice — : Lord- chancelier, Lord Brougham and Vaux 
Master of the rolls , Rt. hon. Sir J. Ii e a c h ; vice - chanc 
Rt. hon. Sir Lancelot Shadwell, Kt. 

Lords - grand - juges — : Sir Thomas D e n m a n , Kn 
(Kings-Bench) ; Rt. hon. Sir Nich. Coningham Ty n 
dal (Common-Pleas). 
Attorney général — : Sir Campbell. 
Sollicitor gen. — : Sir W. H o r n e , Kt. 
Archevêques — : Rt. hon. Wm. H o w 1 e y (Canterbury) , R 
hon. Ed. Venables Vernon ((York.). 

Irlande. 

Lord lieutenant d'Irlande — : le Marquis d'Angleaey. 
Lord chancelier - — : Rt. hon. Lord Plunkett. 
Command. des force* militaires — : Lieut. - gén., Rt. hon. Sil 
John B y ng. 



Grande - Bretagne. 289 

îecr. gén. — Rt. hon. Edw. John Littleton, 
Bf Attorney gén. — : T. Blackburn esq.. 
<« i Sollicitor gén, — - : John D o h e rty esq. 

PI ! Ecosse. 

yarde-des-sceaux — : le duc de Gordon^ 
c ' jord-avocate — : Sir Francis Jeffrey. 

iollicitor-gén. — Henri Cockburn Esq 
| 

gouverneurs et commandants des colonies et île& 
Britanniques. 

fol En Europe. 

a » \r i h r a 1 1 a r — : Gouv. , cte de Chatham; lieut. - gouv. , 
j Gen. Sir G. Don. 

e de Malte — : Lieut. - gouv. , Hon. Fréd. C. Ponson« 
^ ' l'y > gén. maj. 

[elgoland — : Lieut. - gouv. , colonel Henry King* 

Si| 

En Amérique. 

ianada infér. — : Gouv. gén., le lieut. - gén. Lord Ayl m er 
(ainsi que de la Canada supér. , de la Nouv. Ecosse, de 
New - Brunswick , et de l'Ile du pr. Edouard.) 

Blîanada supér. — : Lieut. - gén. , Sir John Colborne, gén.» 
major. 

iouv. Ecosse — : Lieut. gouv., Sir P. M ai tl and, gén. -maj. 
Ufouv. Brunswic — : Lieut. gouv., le major -gén. Sir Howard 
K.j D ouglas Bt. 

e du prince Edouard — : Lieut. gouv., le lieut. colonel 
il Y o un g. 

n ew-Foundland (Terre-neuve) — : Gouv. et Viceamiral , Sir 
Thomas J. Cochrane, Kt. 

Lieut. - gouv. de Placentia — : Lieut. col. , George Chas 
J. R e e v e s. 

Bt| Lieut.-gouv. de St. John — : Col. Sir Geo. El der. 
imaïque — : Gouv. et vice -amiral, comte de Mulgrave. 
larbade — : Gouv. , Sir Lionel Smith (ainsi que de Gre- 
nade, Tabayo et St. Vincent.) 

a nouv. Grenade — : Lieut.-gouv., major-gén. Sir George 
Middlemore. 
iifiabago — : Gouv» et vice -< amiral s maj. - gén. Nathaniel 
Blackwell. 

îlme année- Y 



290 Grande - Bretagne. 

St. Vincent ■ — : Goviv. et command. en chef, Rt. hon. S 

George H'ill, bt. 
Antigoa — : Gouv. et vice-amiral, Sir Patrick Ross, maj.-géi 
Montserrat — : Lieut. - gouv. , Sir Sam. P. Steward, Es< 
St. Christophe — : Gouverneur, le col. Sir E. 1. Mur ray 

Macgregor (aussi de Nevis , Anguille et Virgin - Island] 

lieut. - gouv., John Ha y mann esq. 
Nevis — : Lieut. gouv., Guill. Boothby, esq. 
Anguille — : - - Guill. Riehardson, esq. 
Virgin -Island — : Lieut. gouv., col. James Bathurst. 
La Guiane , avec Demerary , Essequibo et Berbice — : Lieu 

gouv. James Carmichael Smith, bt. 
Ile de la Trinité — : Gouv. et vice -amiral, le major -géj 

Sir George Fitzgerald Hill, bt. 
St. Lucie — .* Gouv. et comm. en chef, le maj. gén. Geor 

Macki e 

Dominique — : Gouv. et vice -amiral ,.-».** 

Les Bermudes — : Gouv., vice -amiral et command. en ch< 

colonel Sir S. C h a p m a n. 
Les Iles de Bahama — : Gouv. Mr. Townley Balfour, I 
E n A s i e. 

Ceylon — : Gouv., vice -amiral et commandant en chef — 
Sir R. Wilmot Horton esq. 

En Afrique. 
Cap de Bonne - Espérance — : Gouv. et comm. en chef, ma; 

gén. Sir Benjamin d' Urb an, major - gén. 
Maurice (Ile de France) — : Lieut. - gouv. , major -gén. " 

William Nicolai. 
Sierre-Léone — : Gouv., Mr. Octave T e m p 1 e. 

Dans les terres australes. 
Nouvelles - Galles méridion. — : Capit - gén. et command. 
chef, major-gen. Richard Bourke. 

Lieut. gouv. de la Terre Van -Diemen, colonel G. Ai 
t h u r esq. 

Nouvelle - Hollande occidentale — : Gouv. et commandant 
chef, Capitaine Sir James Sterling, Kt. 

Colonies de la Compagnie des Indes 
orientales. 

Bengale — : Gouv., Rt. hon. Lord William Cavendish Bei 
tinck. 

Will. B. Bayïey esq., comm. en dhef. 



Grande - Bretagne. 291 

Madras — : Gouv., Rt. hon. Stephen Rumbold Lus hington 

esq. j Sir G. T. W alk er, comra. en chef. 
Bombay — : Gouv., le comte de Cläre. 
iLieut. gén. de Sumatra — : Sir Th. Stamfort R a f f 1 es, 
j Knigbt. 

Ile du prince de Galles — : Gouv., Rob. Fullerton esq. 
Prés, de la commissson à Canton — : C. Majoribanks esq. 
3t. Hélène — : Gouv. et comm. en chef, Mr. Charles Dal- 
las, gén. de Brig. 

Corps dipl. à Londres. 

Jkme'rîque , Etats-Unis—: Mr. . . . E. e. et M. 
! pl. ; Mr. Aaron Paill , ch. d'aff. 
jjVutriche — : le pr. d" Esterhazy de Galantha , Amb. 
Ï3ade — : Mr. Godcffroy, C. 

Savière — : François Olivier comte de Jenisson- fVall- 
I wort, E. e. et M. pl. 

Belgique — : Mr. Sylvain van de Weyer, E. e. et M. 
( pl. ; Mr. ffallez , secr. de leg. 
3résil — : le cliev. de Mattos , E. e. et M. pl. 
3uenos-Ayrès — : Don Manoel Moreno, E. e. et M. pl. 
Colombie — : Don Jose Fernanjdez Madrid, E. e. et 
M. pl. 

)anemarck — : le baron Adolphe de Blome , E. e. et 
M. pl.; M. de Bourckc, secr. de lëg.; Mr. Coesvelt, 
l\ attaché. 

ïïspagne — : Don Juan Nepomucene Fiai, E. e. et 
| M. pl. 

? rance — : le prince de Talleyrand, Amb. extr. et M. 

pl.; Mr. de Bascourt , lr, Mr. Sontag , 2d secr. de 
! leg. 

Francfort — : Mr. J. G. Behrends , C. 

liesse, gr. -duc — : Baron de Langsdorf/, M. pl. 

lesse, élect. — : Baron de Langsdorf/, M. pl. 
^jucques — : v. Espagne. 

jilecklenb.- Schwerin — : M. Chre't. Kreeft , C. 

Mexique — : Don Maximo Garro , M. pl. 

»ays-Bas — : Mr. Dedel , M. pl. 
Portugal — : 

'russe — : le Baron de Bulow, E. e. et M. pl. ; comte 
de Dœnhoff, secr. de leg. 



292 Grande-Bretagne. — Grèce. 

Russie — t le pr. de Lieven, Amb. ; le cons. d'étîi 
act. Mr. Lomonosoff , cons. d'amb.; Mr. LabensÛ 
lr, prince Paul Lier en , 2d, prince Soltikoff, 3 
secr. 

Sardaigne — : le comte St. Martin d'Aglie, E. e. I 
M. pl.; le comte de Pollou , secr. de lég. 

Saxe — : Mr. le chamb. Rod. de Oersdorf, M. R 
Mr. James Colquhoun esq. , C. gén. 

Siciles — : Le cte de Ludolf (père), E. e. et 1 
pl. 

Suède — : Le de Bjo ernst jerna, E, e. et M. pl. 
Suisse — : Mr. Prévost, Ag. et cons. gén. 
Villes anséatiques Mr. James Colquhoun, C. gé 
et Ag. dipl. 

Württemberg — : le cons. d'état cte de Mandelslo 
E, e. et M. pl. 



Grèce. 

Pendant la minorité du Roi l'autorité souveraine c 

confiée à la régence , composée des Messieurs 
Louis comte <T Armansperg , comme président, 
Louis de Maurer, 
Charles de Heideck et 
Charles d'Abel, comme substitut. 

Mi ni s t èr e. 
Se er e' taire s éFétat. 
Mr. Tricoupis , pour le ministère des aff. étrang. 

la marine commerciale; président. 
Mr. Clonaris , pour le ministère de la justice. 
•- ChresUdes s pour le mûiistère de l'intérieur. 
« Rizo , pour le ministère du culte et de l'instri 
ction publique. 
Mr. Maurocordatos ? pour le ministère des finaj 
ces. 

- Zagrafo , pour le ministère de la guerre. 

- Boulgaris $ pour le ministère 4e la marine 1 
guerre. 



Grèce. — Ville libre de Hambourg, 293 
tj j Tribunaux : 

ï i Nauplie — : président , Mr. Georges Praides. 
I 1 Messolonghi — : président, Mr. Alenin Palma, 
i Thèbes — : président, Mr. Mich. Siciliano. 

i, ' 

M Ville libre de Hambourg. 

Pour la constitution de la ville libre de Hambourg voyez 
l'alm. de 1828. Les 4 Bourgueraestres sont élu à vie. l*es 
ç: j 4 Syndics ont au Sénat une voix considtative.) 

, [îourgaemestres — : Mss. Heise, Bartels. Sillem, 
ê ! Abêndroth. 

Syndics — ; Ms9. de Sienen, Sieveking , Amsinçk, 
Kauf/mann, 

Corps dipl. et Consuls à Hambourg. 

Amérique, états -unis — : M. John Cuthbert, C. *, Mr, 

{ j| C. D. Tolmé , V. C. 
Inhalt -Bernbourg — : Mr. Erneste Costenoble, C. 

i Inhalt -Dessau — : Mr. Modersohn, C. 

Autriche — : le baron Frédéric de Binder- Kriegel- 
stein , M. R. ; Mr. Sisinnio de Pretis de Cagnodo, 
attaché à la lég. et chargé du consulat gén. ; Mr. 
R. Parish , C. 

'Bade — : Mr. George Carpzov - Gorrissen , C. 

'Bavière — : Mr.Adoiphe de Hildebrandt , GC. 

{Belgique — : Mr. Rob. Victor Swaine , C. 

Brésil. — : Chev. A. de Menezes Vasconcellos AeDrum- 
mond , ch. d'aff. et C. gén.; Mr. Antoine de JJrum- 
mond, attaché; Mr. Joachim David Hinsch, V. C. 

^(Danemarck — : M. Bokelmann , M. R. et C. G. ; Mr. 

! J. Wilh. Rucher, C. 

^Espagne — : M. José Tiburcio de Vivanco , C. G. 

France — : M. Bellocq. M. R et C. gén. 
iGrande - Bretagne — : M. Henri Canning , C. G. et 

i Ag. dipl. ; M. Jusatz , C. ; M. Wesselhoeft , VC. 



294 Ville libre de Hambourg. — Hanovre. 

Hanovre — : M. le cons. de leg. Hanbury , Miii. Rn 

et cons. gén. ; M. Charles Parish , C. 
Hesse -Cassel — : Mr. Edouard Jacoby , C. 
Hesse - Darmstadt — : M. Jonas Mylius , C. 
Mecklenbourg- Schwerin — : Mr. le cons. de commi 

sion Hinrichsen, C. ! 
Mexique — : Mr. A. van RandwyJc Schut , VC. 
Oldenbourg — : M. Flor. The'od. Schmidt, C. 
Pays-Bas — : Bar. de Goltstein, M. Rés.; Mr. G. t 

Wächter, C. 
Portugal — : . . . CG.; M. Fanzeller, VC. 
Prusse — : Mr. le cons. de leg. de Hœnlein , E. e. < 

M. pl.; Mr. le comte de Bernstorff , adjoint à ] 

légation; Mr. Pierre Godeffroy, C. gén. ; Mr. Hat 

•perg , V. C. 
Reufs — : M. Ferler, C, 

Russie — : M. le cons. d*é. act. chev. de Struve , IV' 
R. ; M. de Bacheracht , secr. de le'g. et C. G. ; § 
T. Mahs f VC. 

Saxe (royale) — : M. Michahelles, C. 

- de Weimar -—: M. Swaine, C. 

- Altenbourg — : ] 

- Cobourg - Gotha — : > M. Jacq. Henri Kerst , C. 

- Meiniugen — : J 
Sardaigne — : M. Fini, C. G. 

Suède — : M. le command. Signeul , E. e. et M. pl. 

Mr. Hyorth , C. ; Mr. J. R. Hamfeldt , VC. 
Toscane — : M. Justus , C. gén. 
Württemberg — : M. Henri Stavenuter , C. 



Hanovre. 

Ministère d'état et du cabinet de S, M. 

S. A. R. le duc de Cambridge, vice -roi du royaum 
d'Hanovre. 

Mr. d'Ompteda , min. d'état et du cab. (à Londres). 
Le baron de Stralenheim , min. d'état et du cab. 

(Generalia; départ, de la justice; dép. des aff. ec 

clésiastiques et de l'instruction). 



Hanovre. — Hesse - Electorale. 295 

je gén. d'inf. comte d* Alten , min. d'état et du cab. 

(De'p. des aff. étrang. ; dép. de la guerre). 
!>Ir. de Schulte, min. d'état et du cab. (dép. des linan- 
| ces et du commerce ; direction des aff. relatives aux 
l états du royaume). 

ûr. von der IVUoh , cons. int. ; ministère de l'inté- 
rieur. 

Chefs des de'p. supr. de la cour, 
ér. de Wangenheim, grand -maître de la cour. 
' - de Bar, grand - chambellan. 

- le comte de Kielmannsegge, grand - écuyer. 

- le cons. pr. dé Zastrow , grand -maître de la vé- 
i nerie. 

Corps dipl. à Hanovr e. 
Autriche — : le chamb. et cons. de lég. cte Kuef stein, 
min. plén. 

îavière — : le chamb. et cons. privé baron Jos. de 

Hormayr- Hortenbourg , M. R. 
France — : Mr. A. Martin , E. e. et M. pl. ; cte de 

Sccy , secr. de lég. 
'russe — : Mr. le colonej baron de Canitz, E. e. et 

M. pl. 

lussie — : M. le cons. d'état de Schroeder, E. e. et 

M. pl. (v. Dresde). 
Württemberg — : le général comte de Bismark, E. e. 

et M. pl. (v. Berlin, Carlsrouhe et Dresde). 

Hesse - Electorale. 

Autorite' suprême 
ious la présidence de S. A. R. le prince électoral 
corégent: 

Le Ministère en commun 
composé des sousdits ministères particuliers: 

a) de la justice -— : Président, Mr. Hassenpflug, 
I cons. privé. 

b) de l'intérieur — : ad int. présidé par le même. 

c) des finances — : le ministre d'état Mr. de Motz, 
président du ministère en commun. 

i d) de la guerre — : le min. de la guerre Mr. de 
Hessberg, major -général. 



296 Hesse -Electorale, 

e) des affaires étrangères — : le min. d'état barot I 

de Trott à Solz. 
Membre du ministère en commun — : Le directeur d & 

la caisse générale d'e'tat, Mr. Schotten, cons. priv< 
Sept référendaires des départements particuliers d 

ministère. 

Secrétaire -gén. du ministère d'état en commun — 
Mr. Koch , cons. du tribunal suprême. ^ 

Charges suprêmes de la cour 1 
en service actuel. 

a) de S. A. R. l'électeur: i 
Maréchal de la cour et chamb. , Mr. de Kruse. ]jt 
Chambellan, comte de Bentheim- Tecklenbourg, j 

b) de S. A. R. le pr. élect. et corégentî 
Grand- chamb. , Mr. de Bardeleben. 

Grand - échanson , grand -maître des cérémonies ( 1 

chamb., Mr. de Biesenrodt. 
Grand - maître de la vénerie et chamb. , Mr. d 1 

Baumbach. ■* 
Maréchal de la cour et chamb. , Mr. von der Mali | 

bourg. 

Chamb. , comte Louis de Hessenstein. 

Vice - grand - écuyer , Mr. de Ferschuer , major» 

Corps dipl. à Cassel. 
Autriche — : comte de Dietrichstein, E. e. et M. p 

(v. Hanovre et Brunsvic). 
Bavière — : Mr. Arnold de Mieg , cons. d'état, E. ( 

et M. pl. (v. conféd. germ.)- 
France — : Mr. de Cabre, M. pl. ; Mr. Léon d 

Labor de , secr. de lég. 
Grande - Bretagne — : Mr. Th. Cartwright , M. p' 

(v. conféd. germ.). 
Hesse - grand - duc. — : le pr. Auguste de Wittgenstein 

Berlebourg , E. e. et M. pl. 
Mecidenb. - Strelitz — : Mr. de Haenlein , ch. d'aff. 
Pays-Bas — : le cte Hemricourt de Grunne , M. pi 

(v. Francfort.) 
Prusse — : Mr. le colonel baron de Canitz , E. e. e 

M. pl. 



Hesse - Electorale. — Hesse - Gr. - Ducale. 297 

lussie — : le baron cVAnstett, E. e. etM« pl. (v. con- 
: fed. gcrm.). 
Saxe — . . . . 

Hesse - Grand - Ducale. 

Conseil d" 1 état. 
»resident — : M. le baron de Hofmann, prés, da mi- 
nistère des finances, 
idembres — : S. A. le prince hérédit. ; S. A. le prince 
! Emil ; le ministre d'état dirigeant ; le président du 
m. de la guerre; celui du min. des finances ; 
<es conseillers d'état, employés dans les ministères; 
l le présid. de la cour de justice et des fiefs , cons. 
; int. act. de Biegeleben ; le président de la chambre 
! des finances et cons. pr. act. de Kopp ; le président 
et de la cour suprême de justice, cons. int. Minnige- 
rode; le 2d prés, de la cour d'appel baron de Gun- 
| \ der o de ; 

lie cons. int. d'état Eigenbrodt , président de la so- 
briété de l'industrie agricole; 
E cons. pr. Fl or et ; 
ie cons. int. Schenck ; 

e directeur de la cour supr. de just. Seeger, 

ie conseiller du ministère Linde, 
he cons. du trib. supr. d'appel Hbpfner. 
In cons. du trib. supr. d'appel de Lindelof. 

!e cons. du trib. supr. d'appel de Grolmann. 
8| Ministère privé d'état. 

res. des ministères réunis — : M. du Bos baron du 
m Thil , ministre d'état dirigeant. 

lin. des affaires étrang. et de la maison grand-duc. --: 
)1| M. du Bos bar. du Thil (voyez ci -dessus). 

bnseillers : Messieurs Heinemann et Hall wachs, cons. 
du ministère. 

lin. de Tinter, et de la justice — : M. le min. d'état 
dirigeant. 

?1- onseillers : Bar. de Lehmann, cons. int. d'état, président 

du Consistoire supr. 
etl M. Knapp, cons. int. d'état. 

M. de Kuder, cons. du ministère; 



298 Hesse - Gr. - Duc. — Hesse - Hombourg. — Hohenzoll 

M. Linde, cons. de ministère, directeur d 
conseil suprême des écoles (études.) 

Min. des finances — : Mr. le baron de Hof mann, prc 
sident du ministère et cons. pr. act. 

Conseillers : M. Zimmermann, cons. int. 
M. Rothe 
M. Eckhardt, 



cons. du ministère. 



Min. de la guerre — : M. de Falk , lieut. gén. et ad 
jud. gén., présid. 

Corps dipl. à 1) armst ad t. 
Autriche — : Mr. le cte de Buol - Schauenstein, E. « 
et M. pl. (Carlsrouhe) ; bar. de T'rints - Treuenfeh 
ch. d'aff. 

Bavière — : Mr. Arnold de Mieg , cons. d'état, E. 

et M. pl. (v. conf. germanique). 
France — : Mr. Edmond de Bussières, ch. d'aff.; M 

chev. du Blaisel , secr. de lég. 
Hesse -Cassel — : M. le cons. int. de Riess , E. e 

M. pl. (y. Francfort). 
Nassau — : Mr. le baron de Bock, M. pl. 
Prusse — : Mr. le baron d 1 Otterstedt , E. e. et M. p 

(v. Carlsr.); le chainb. d' Arnim, cons. de léar. 

ch. d'aff. 
Württemberg . . . . 

Hesse - Hombourg. 
M. d'Jbell , présid. de la régence. 



HOHENZOLLERTV - HeCHINGEIV. 

Conférence privée. 
M. le bar. de Frank, cons. pr. et prés, de la rég. 
M. Haid, cons. privé. 
NI. Paur , cons. privé. 
Comte de Zeppelin , secr. du cab. 

Envoyés. 

Autriche — : Cte de Bentzel - Sternau , ch. d'aff. 
Prusse — : 



Hohenzoll. — Iles ion. — Lieehtenst. — Lippe. 299 
HoHENZOLLERN - SlGMARINGEN. 

La conférence privée. 
Département (suprême autorité de régence) — : le 
président du conseil privé de Htiber ; le conseiller 
I de régence Dœge ; le cous, de rég. baron de Lass- 
berg. 

I. Departement (suprême direction des domaines) — : 
le prés, du conseil privé de Hub er ; cous, privé 
Schnell. 

iecrétaire — : M. Bilharz, secr. de cab. 

Envoyés. 

utriche — : le comte de B'entzel- Sternau, ch. d'aff. 
russe — : 

Holstein- Oldenbourg, v. Oldenbourg-, 

A 

Iles Ioniennes. 
r. Antoine Comuto , prés, de la rép. (depuis 1804). 
;>rd haut - commissaire de S. M. Èrit. , protect. de 
la rép. — : Lord Nugent. 

Liechtenstein. 
remier conseiller de la cour , Mr. de Walberg , à 
Vienne. 

ihninistrateur (Ober -Vogt), Mr. Pockorny àVadutz. 

Lippe. 

Autorité supr. d' état. 
irect. de la régence ainsi que de la chambre des 
domaines — : Le président de la rég. et de la 
i chambre Mr. Eschenbourg. 

jir. de la chancellerie de justice] Le dir. de la chan- 
ir. de la chambre de justice cri-> cellerie Mr. Bail- 
1 minelle J hörn- Rosen. 



300 Lippe. — Lippe-Schawnbourg. — Ville libre de Lübeck* 

Dir. de la cour de justice — : Juge , Mr. Ernest. 
Dir. du consistoire — : Mr. Petri, cons. int. de la ré 

Charges supr ém es de la cour. 
Mare'chal de la cour — : Mr. de Hoffmann. 
Le capitaine du château — : Mr. Founk de Senftena 

C. D. a 1) et mol d. 
Prusse — : Mr. le colonel baron de Canitz, E« e. 
M. pl. (à Cassel). 

Lippe - Schaidtbourg. 
Collèges supérieurs d'administration* 
ta régence (admînistr, suprême de la principauté po 
l'intérieur , la justice, les affaires étrang., ainsi q 



pour le culte des réform. et cath.) — : le cons. 
la régence, Mr. Krieger, directeur. 
La chambre des domaines — : Directeur, le cons. jp 

la rég. Mr. Spring. 
La chancellerie de justice — : Directeur, Mr. Kriegt 
Le consistoire — ; Dir., Mr. Langerfeld , cons. de 
régence. 

Les affaires de la cour princière sont dirigées pat? 

Mr. le maréchal de la cour Richer de Marthille* 

Corps dipl. à Buch eh our g. 
Prusse — : Mr. le colonel baron de Canitz , E. e. 
M. pl. 

VJ^^^#^# vrwr^^ grursr# 

Ville libre de Lübeck. 

[Pour la constit. de la ville anséatique de Lübeck v. l'alm. 
1828. Les 4 Bourgueme.stres sont élus à vie.] 

Quatre Bourguemestres — : Mss. Chrét. Henri Kin 
1er, C. N. d'Evers, T. G. Wunderlich ; I. H. Kip 

Deux Syndics , rapporteurs, chargés des aff. étra 
gères — : Mss. Curtius et Gutschow. f 
Corps dipl, à Lübeck, 

Voyez Hambourg, j ^ 



Ville libre de Lübeck. — Lucques. 301 

Consuls et a gens. 
t! : l'oyez Hambourg; à Lübeck seul sont accre'dîte's: 

mérique, états -unis — : Mr. Clarc, C. (à Hambourg). 

.utriche — : le cte Theobald de KurtzrocJc, CG. 
j laviere — : Mr. Marc André Souchay, C. 
8 Brésil — : Mr. J. S. Mann, le cad., VC. 

fanemarck — : Mr. W. Platzmann l CG, 
{i iraiice — : Mr. W. J. Baudouin, V C. 

lirande- Bretagne — : Mr. Henry Canning , CG. (à 

Hambourg); Mr. W. L. Behncke, VC. 

[anovre — : Mr. Behnke, C. 

[esse- Cassel — : Mr. J. Croll, C. 

Iecklenbourg-Schweriu — : Mr. F. E. A. Leuenroth. \s. 

— Strélitz - : Mr. P. H. Tesdorpf, C. 

lexique — : Mr. E. G. Kulenkamp, VC. 
P 5 Oldenbourg — : Mr. Charles de Schlœzer, C. 
Mays-Bas — : Mr. H. Marty, VC. 
i,{ [ortugal — : Mr. J. D. Jacobi, VC. 

jrusse— : Mr. C. A. Jarcîc, C. 

tussie — : Mr. Ch. de Schlœzer, C. 

[axe (royale) — : Mr. H. D. Beel, C, 
} ùède — : Mr. Ch. A. Nœlting, C. 
le Württemberg — : Mr. J. Croit, C. 



L Ü C Ç U E S, 

», fe marq. Ascanio Mansi , Min. secrétaire d'état pour 
les aff. étrangères et intérieures. 
Ir. cliev. Joseph âi Grazia, président de grâce et 
justice. 

Ir. Pierre Cenami, dir. génér. des finances, 
e comte Charles Orsucci , prés, del buon governo 
4\ (police), dir. gén. des postes et de la force armée, 

,„ i Grands - officiers^ de la cour. 

| fi and -maître et grand -maréchal — : le marquis Vin- 

r [ i cent Massoni. 

rrand - aumônier — : révëque de Dionisia. 

rrand - chambellan — : le marquis Laurent Monte- 

! catinù 

rrand - écuyer — î le baron âe Lœwenberg. 



302 Lucques. — S. Marin. — Mecklenbourg- Schwerin. 

Grande -maîtresse (cameriera maggiora) de S. A. : 
Mde la Duchesse — : la marquise Madelaine Buo 
visi, née marquise Capponi. 

Chevalier d'honneur de S. A. R. Mde la Duchesse - 
le marquis Jacques Cittadella. 

Corps dipl. à Luc qu es, 
Autriche — : Cte Senfft de P ils ach , E. e. et M. ] 
Espagne — : Don Joaquin de Zea-Bermudez , c 

d'aff.; Don Pio de Lorenzo Mozo y secr. (voy 

Florence). 
Prusse — : . . >. . 

Russie — : le prince Gortschalcoff, ch. d'aff. 
Sardaigne — : Cte Broglia de Mombello , ch. d'aff, 
Siciles (Deux) — : le cte Louis Grifêo, ch. d'aff. 
Suède — : Mr. le comm. de Lagerswœrd, MR. 

S. Marin. 
Capitani regenti — : Mss. Bellozzi et Braschi* 

Mecklenbourg - Schwerin. 

Ministère privé (Fétat et des finances, 
Mr. de Brandenstein, pre's. du cons. privé. 
Mr. de Plessen, cons. pr. act. et ministre. 
Le cons. int. act. Mr. Kruger. 

Le cons. privé de chambre Mr. Stœrzel, pour les finance 

C h ar g e s sup. de la cour. 
Maréchal de la cour — : Mr. de Rœder. 
Maréchal de la maison — : Mr. de Levetzow. \ 
Grand -écuy er— : Mr. Vollrath Joachim Hellm. t 
Bulow. 

Corps dipl. à S chw er in. 
Autriche — : le baron Charles de Binder -Krie-\ 

gelstein, MR. 
France — : Mr. de Bellocq, M. pl. 
Grande-Bretagne — : Mr. Henri Canning, CG. > 

et Ag. 

Prusse — : le cons. de leg. Mr. de Hœnlein, E. e. J 
et M. pl. M 



Mecldenbourg - Schwerin. — M. - Strélitz. — Modène. 303 

ussie — : le cons. privé Mr. de Ribeaupierre , E. e. 
jet M. pl. (à Berlin). 

|uède— : Mr. Signeul, E. e. etM.pl. (v. Hambourg). 



Mecklenbourg - Strélitz. 

t Ministère. 
r. (TOcrtzcn, min. act. d'état, 
[r. de Dewitz^ cons. int. act. 

Charges supr. de la cour. 
jrand- maître de la cour—: Mr. de Kamptz. 
[are'chal de la maison — : Mr. de Monroy. 
rand- maître de la vénerie — : 
[aréchal de la cour — : 

Corps dipl. à Strélitz. 

loyez pour les minisires d'Autriche, de France, Prusse, Suède 
et de la Grande-Bretagne — : Mecklenhourg - Schwerin. 

Modène. 

Conseil d'état. 

[ss. Mgr. Cortese marq. Lanfranc; marq. Rangoni ; 
marq. Philippe Molza ; marq. Coccapani Imperiali; 
comte Charles Guicciardi ; les comtes Claude et 

(Louis Boschetti; marq. S. Saverio ; marq. Jos. Mol- 
za ; comte Malaguzzi ; comte Riccini ; comte Salis. 

Min i stère. 

lin. des aff. e'trang. — : S. Exc. Mr. le marq. Jos. 
Molza. 

Cous, du ministère — : Mr. Poli Giammaria; Mr. 
Giardini Pellegrino. 
Hn. de l'économie publique et de l'instruction—: S. 
Exc. Mr. le marq. Louis Rangoni. 

Cons. du ministère—: Comte Abbati Marescotti. 
lin. des finances — : S. Exc. Mr. le marq. Philippe 
Molza. 

Cons. du ministère — : Mr. Lodov. Poppi. 
lin. de la police (del buon governo) et gouverneur 



304 Modène. — Nassau. 

à Modène — : S. Exc. Mr. le comte Jérôme Ricoh 
Directeur delà haute police — : Mr. Charles Bonaza 

Charges supr. de la cour. 
Grand - maître de la cour — : le comte Charles Guil 

cîardi, cons. d'état. | 
Grand- chambellan — : le marquis Jos. Molza, coiï 

d'état. 

Grand - maîtresse de S. A. I. R. l'archiduchesse — : 

comtesse Thérèse Boschetti. 
Grand -maître — : le comte Claude Boschetti , cou 

d'état. 

Corps dipl. à Modène. 
Autriche — : Comte Senfft de Pilsach, E. c. et M. pl. ^ 
Grand -Bret. — : Georg Hamilton Seymour esq., 
M. pl. 

Prusse — : le comte Louis de fValdbourg-Capu- y 

stigal, E. e. et M. pl. 
Siciles — : le comte Grifeo des princes de Par- 

tanna, ch. d'aff. 
Suède — •: le chev. de Lagerswœrd, MR. ) 

Nassau. 

Minist èr e d'e'tat du duché. 
Ministre dirigeant d'état — : le baron Marschall^ t 
Bieberstein (en même temps envoyé de Nassau à 
diète germanique). 

Conseil d^état. 
Baron Marschall de Bieberstein, min. d'état dû 
géant. 

Baron Lœw de Steinfurt, cons. int. et grand -véneu 
Baron George Ernest de Preuschen, prés, de la coi 

d'appel. 
Baron de Kruse, major- gén. 

Mr. de Pfeiffer , prés, de la direction gén. des taxe 
Mr. Pagenstecher , prés, de la chambre des compte 
Mr. le Dr. Mœller, prés, de la régence. 
Baron Aug. Louis de Preuschen, vice - président f| 

la cour d'appel et cons. int. 
Mr. le D. Musset, vice-prés, du trib. supr. d'appel. 



Nassau. — Oldenbourg. 305 

irrand- chambellan — : baron Fréd. de Wintzingerode, 
cons. int. 

Corps dipl. à JViesb a de. 
utriche — : le baron de Handel, MR. (v. la diète), 
avière — : Mr. le cons. d'état Arnold de Mieg, E. e. 
|et M. pl. (v. confe'd. germ.) 

fance — : Mr. Edmond de Bussières, ch. d'aff. (v, 
| Darmstadt). 

lesse- gr. - duc. — : le baron de Turlcheim, M. pl. 
i'ays-Bas — : le comte Hemricourt de Grunne, M. pl. 
[(v. confe'd. germ.) 

russe — : le baron d' Otterstedt, E. e. et M. pl. (v. 
Carïsrouhe) ; Mr. le chamb. d' Arnim, cons. de lég. et 
ch. d'aff. 

Oldenbourg. 

Ministère d" état et du c ab in et. 
Conseillers privés. 
\î. le baron de Brandenstein, cons. privé et min» 
j d'état. 

Fjr. le doct. de Berg, cons. privé. 

Conseillers privés du cabinet. 
r. le baron de Beaulieu- Marconnay, cons. d'état. 
K Lentz, cons. d'état. 



résident de la cour d'appel — : le cons. de confé- 
rence Dr. Runde. 

Charges supr. de la cour. 
rand - échauson — : Mr. de Eitzendorf, chef de 
l'administration de la cour à Eutin, 
rand - chambellan — : Mr. de G ail. 
iaréchal de la cour—-: Comte de Munnich. 
cuyer de la cour — : Mr. de Witzleben. 
Sce-grand-maître de la cour — : Mr.de Rennenkampf, 
'rand -maîtresse de S. A. Roy. la Grand - duchesse— : 
Mad. de Scheie. 

Corps dipl. 
itriche— : le baron de Binder - Kriegelstein , MR. 
(à Hambourg). 

Ume année. Z 



306 Oldenbourg. — Pape. 

France — : Mr. Bellocq, ch. d'aff. \ à 

Grande-Bretagne — : Mr. Canning, cons. ge'n. g I 

et ch. d'aff. > 
Prn99e— : Mr. le cons. de leg. de Hœnlein. E. e. i 

et M. pl. I " 

Russie — : Mr. de Struve, MR. ) * 

Pape, ou Cour de Rome. ! 

Le Ministère. ' 
Secret, d'e'tat (Segret. di Stato) pour les aff. étraii 

gères , la guerre, la haute police et les aff. du eu 

te — : IVlgr. le card. Bernetti. — Sous-secret, d'état % 

Mgr. Cappacini. 
Secret, d'état pour Tinter. — : Mgr. le card. Gamberin 
Secret, des Brefs (dei Brevi) — : Mgr. le card. Alty 

ni^ — Substitut: Mgr. Picchioni. \ 
Secret, des pétitions (dei memoriali) — : Mgr. le car 

Giustiniani. — Substitut — : Msgr. Averardi. 

Camerlengo — : Mgr. le card. Galeffi. 
Min. de la justice (Uditor santissimo) — : Mr. Boni 

dossi. 

Min. de la police (Governatore di Rome) — : Mg 
Grimaldi. 

Min. des finances (Pro-Tesorîere) — : Mgr. le marqu 
Giacomo Brignole, archevêque deNaziance. — Rei 
plaçant: Msgr. Galanti. 

Mm. de la guerre (présidente délie Armî) — : Mg 
Ugolini. 

Maître général des postes — : Camille prince Massim 

Corps dipl. à Rome. 
Anhalt - Cœtheu — : Mr. Klitsche, ch. d'aff." 
Autriche — : le cte de Lutzow, amb. ; le chev. éF Ohm 
secr. d'Amb. 

Bavière — : le comte Charl. de Spaur, ch. d'aff.; M 

Antoine Mehlem , secr. de lég. 
Belgique — : Victe. Charles Vilain XI V ? E. e. et M. \ 
Brésil — : le commandeur Louis Monttinho, ch. d'à: 
Danemarck — : Mr. de Broensted, Ag. 
Espagne—: Don Pedro Labrador, amb. extr.; M 

Rauiirez de la Piseira , secr. de lég. 



Pape , ou cour de Rome. — Parme. 307 
France — : Marquis Fay de La - Tour - Mauhourg, 
F ami).; Mr. de Tallenay , et baron de Beugnot, se- 
crétaires d'amb. 
Hanovre — : IVir. le cons. de lég. Kestner , ch. d'aff. 
tiucques — : le marquis Don Pedro Labrador, M. pl. 
m. Marin — : le cte Savorelli , Ag. 
VIodène — : le Marquis Simonetti, ch. d'aff. 
Jrdre de Malte — : Mr. le Bailli Bussi > ch. d'aff. 
garnie — : 1'amb. d'Autriche. 

?ays-Bas — : le comte de LiedeJcerke - Beau/fort, env, 
j extr. et min. pl. 

Portugal — : Don Antoine de Almeida-Portugal, Mar- 

I quis de Lavradio, amb. extr. et plén. — Le cheva- 
lier de Rossi , secr. d'amb. 

?russe — : Mr. le chev. Bunsen, cons. int. de le'g., 
MR. — Mr. de Sydow , secr. de lég. ; Mr. le cons. 

! de commerce Palentini, C. ge'n. 

lussie — : le comte de Gourieff, E. e. et M. pl. ; Mr. 
de Fuhrmann, secr. de leg.; Mr. de Krivtzoff, 2d 
secr. de lég. 

Sardäigne — : le Marquis Cr osa de Vergagni , env. 
\ extr. et min. pl. ; le Marquis Villahermosa de S. 

Croce , cons. de leg. 
taxe — : M. Ernest Platner , Ag. 
Jiciles — : le comte de Ludolf, E. c. ; le Marqui9 
f Spaccaforno, secr. de lég. 
Toscane — : l'amb. d'Autriche. 

Württemberg — : le cons. de le'g. baron Gremp de 
' Freudenstein, ch. d'aff., en même temps ch. d T af£ 
des cours grand -ducales de Bade et de Hesse. 

Parme. 
\ût. le comte Charles de Bonibelles , chamb. autr., 
grand-maître de la cour , secr. d'état, est chargé de 
I la direction suprême de l'administration et des affai- 
res étrangères de l'état. 

Messieurs les présidents: 
lie baron Cornacchia , au cons. d'état, 
ue chev. Caderini , au dép. de l'intérieur, 
i . . . , au dép. de la guerre, 
lie baron Vincent Mistrali , au dép. des finauces, 

Z 2 



30S Parme. — Pays-Bas. 

Le chev. Lorenzo di Richer , chargé des aff. etr. 

Corps dipl. à Parme. 
Autriche — : le baron Marschall, E. e. et M. pl. 
France — : le baron de Talleyrand, M. pl.; (voyd 

Florence). 1 
Grande - Bretagne — : Mr. G. H. Seymour esq. , E. 

(v-. Florence). 
Prusse — : Cte de Waldbourg- Capustigal , E. e. 

M. pl. (à Turin). 
Russie — : Mr. le cons. d'état act. et chamb. Obre 

kow , E. e. et M. pl. (voyez Turin). 
Sardaigne — : Cte Broglia de Mombello 2 ch. d'aff. 
Siciles — : le cte Luigi Griff eo dei pnncipi di Pa 

tana (v. Florence). 
Suède — : Mr. de Lagerswœrd, E. e. (voyez Florence 



Quant aux affaires étrangères de la cour Parme, il faut rema 
quer, que les missions antrichiennes sont chargées en mên 
temps des affaires de la cour ducale près les gouvernemer 
étrangers. Les consulats autrichiens sont chargés des affair 
commerciales de Parme dans les différents ports de mer. 

Pays-Bas. ' 
Conseil des Ministr e «. 
S. A. R. le prince d'Orange , président du conseil d< 
ministres et du conseil d'état en absence de S. A 
le Roi. 

S. A. R. le pr. Frédéric des Pays-Bas, Amiral de] 
flotte , colonel général des troupes de terre. 
Directeur général des affaires de la guerre — - : M 

le lieut. - général d'Ferens. 
Directeur général pour la marine — : Mr. le Vie*' 
Amiral Wolterbeek. 

Ministres d'état et à portefeuille. 
Les Excellences: 
Le baron J. G, Verstolk de Soelen , min, des af 
étrang. 



Pays-Bas. 309 

tfr. C. F. van Maanen , min. de la justice. 

|/Tr. A. W. N. van Tets van Goudriaan, min. des 

! finances. 

\l. I. baron van Doom , min. de l'intérieur et du Wa- 
ter.staat. 

jflr. G. G. Clifford, cons. d'état, chargé du dépar- 
tement des colonies et de l'industrie nationale. 

|je baron F. W. F. T. de Pallandt van Keppel, mi- 
nistre d'état, chargé du département des Cultes à 

) l'exception du culte catholique romain. 

lie baron J. G. de Mey van Streefkerk, secrétaire 
d'état. 

je baron de Pélichy , conseiller d'état , chargé du 
département du culte catholique romain. 

Ministres d? états sans portefeuille: 
Jysbert Charles comte de Hogendorp, min. d'état, 
ie baron A. W. C. van Nagell van Ampsen , miu. 
I d'état. 

lie baron W. F. Roëll , min. d'état, chancelier de 

l'ordre du Lion Belgique, 
ie baron J. H. Mollerus , min. d'état. 
te baron G. A. G. P. van der Capellen van Berken- 

woude , secr. d'état. 
Ir. C. T. Elout, min. d'état, 
ie baron van Zuylen van Nyevelt, min. d'état. 

j Grands-officiers de la maison du Roi des Pays-Bas» 

| C. comte de Heerdt, grand -maréchal. 

V. F. comte de Reede, grand- chambellan. 

S C. comte de Bylandt, sur - intendant des palais. 

I. W. baron Huyssen de Kattendyke , maréchal de la 

' cour. 

f. comte du Chastell, vice- grand- écuyer. 

ie baron Snoeckhardt van Schauburg, grand-échanson. 

! Corps dipl. à la Haye. 

Amérique, état -unis — : Mr. Davezac, ch. d'aff. 
Autriche — : le baron de Binder , E. e. et M. pl. ad 

int. -, cte d Allegri , secr. de lég. 
[lade — : M. de Roentgen , MR. 

Oanemarck — : le bar. de Selbye , E. e. ; M. Munthe 
de Morgenstjerne , secr. de lég. 

\i ' ■ ■ i 



310 Pays - Bas. — Pologne. 

Espagne — : Mr. d'Yruégas , ch. d'aff. 

France — : le Marquis de Dalmatie , E. e. et M. pl 

Mr. d'Hennezel , secr. de leg-. 
Grande-Bretagne — : Mr. Henri Valentin Yerminghai 

ch. d'aff. 

Mexique — : Mr. Mercado , ch. d'aff. 
Nassau — : M. de Roentgen, M. R. 
Pape — : le chanoine Antonucci , ch. d'aff. 
Portugal — : . . . . 

Prusse — : le cte Mortîmer de Maltzan , E. e. et % 

pl. ; comte de Redern , secr. de lëg. 
Russie — : Le prince Dolgorouki, ch. d'aff.; Mr. Do 

souroff , secr. de lég. 
Sardaigne — : Le comte Rossi , ch. d'aff. 
Saxe-roy. — : 

Suède — : Le baron d'Ohsson, E. e. et M. pl.; le c 

de Wrang el , secr. de lég. 
Württemberg — : le baron de Wcechter , cons. \ 

lég., ch. d'aff. 

Pologne. 

Conseil d"* administration. 
Comte Paskewitsch - Erivanski , prince JVarsehaxcsl 

président. — < Le lieut. -ge'n. Rautenstrauch. 
Le lieut. - ge'ne'ral et adjudant- ge'n. Pankratjeff. 
Le major -ge'n. Stroganoff, directeur suprême et pr 

sident de la commission pour l'intérieur, le culte 

l'instruction publique. 
Le lieut. - gén. Kassezki , directeur supr. et préside; 

de la commission de la justice. 
Le cons. d'état act. Fuhrmann, directeur supr. de 

commission des finances et du trésor. 
Le cons. d'état Zielinski, contrôleur gén. et préside] 

de la chambre suprême des comptes. 
Le eons. d'état extraord. Joseph Szaniawski. 
Le cons. d'état Tymowskî , conseiller et sécrétai] 

d'état. 

Consuls et agens à Varsovie. 
Autriche—: Le barou d'OecIisner, consul gén. 



Pologne. — Prusse, 3H 
rance— i Le chev. Durand, consul, 
jrusse — : Mr. de Niederstetter , cous. gen. 

Prusse. 

Autor it es supr émes. 
Conseil d'état. 

Président: Le général de l'infanterie, gén. com- 
jmand. du corps des gardes — : Le duç Charles de 
Me cklenbourg. 

[ecretaire d'état — :1e président Friese. 
lembres — : 1) Les princes de la maison royale ayant 
atteint l'âge de dix -hait ans. 2) Les officiers d'état, 
qui sont appelés au cons. d'état par leurs fonctions : 
le ministre d'état pr. actuel baron d" Altenstein. 

- de Schuck mann. 

pr. de Sayn- Witt g en- 
stein. 

~ comte de Lottum, lieut. 

gén. 

- de Klewitz. 

cte de Bernstorff. 

de Hake, gén. d'inf. 

- - Ma as s en. 

de Brenn. 
- de Karnitz, 

- Mühler. 

- - Ancillon. 
le chef de tribunal suprême Sack. 
le cons. pr. de cabinet Albrecht, 

le lieut. - gén. de Witzleben. 
le secrét. d'état Friese. 

le président de l'administration générale des det- 
tes de l'état Rother. 

le grand -maitre des postes de Nagler. 

le cons. pr. act. , chef - président de la chambre 
suprême des comptes de Ladenberg. 

les généraux commandants des provinces (voyez 
ci - dessous). 

les présidents suprêmes des provinces, quand il 
sont mandés (voyez ci - dessous). 



312 Prusse. 

3) les officiers d'état , qui ont voix et séance par ! 
confiance du gouvernement: I 
le prince de Putbus 9 gouv. gén. de la nouvel 

Poméranie cifcérieure. 
le gén. de l'inf. et adjud. gén. de Knesebeck. 
le min. d'état pr. act. Guillaume de Humboldt. 
l'archevêque comte de Spiegel. 
le cons. d'état pr. Stegemann. 
le cons. pr. act. de légation de Jordan, 
le lieut. -gén. de Schoeler II. 
l'intendant gén. de Ribbentrop. 
le cons. pr. supr. de la régence Nicolovius. 
le cons. pr. act. supr. de justice de Diedrichs. 
le cons. pr. act. supr. de la régence Hoffmann. 
le cons. pr. act. de légation Eichhorn. 
le cons* pr. act. supr. de la régence Koehler. 
le cons. pr. supr. de la revision et professeur t 

Savigny. 
l'evéque évangelique Eylert. 
le prés, du tribunal de révision et de cassatû 

dans les provinces rhénances Sethe. 
le cons. pr. supr. du tribunal Maller. 
le lieut. - gén. et comm. du 7 corps d'armée bar. t 

Muffling. 

le cons. pr. act. supr. de la régence Beuth, 

le capitaine général des mines Gerhard. 

le cons. pr. act. supr. de la régence comte de Ha 
denberg. 

le président de Goldbeck. 

le comte de Stoiber g - Wernigerode, 

le lieut. - gén. de Marwitz. 

le prince Antoine de Sulkowsky à Reissen. 

le gén. d'inf. de Rauçh. 

le cons. pr. supr. de la régence de Bernuth. 

le cons. pr. des finances de Stulpnagel. 

le procur. gén. de la cour rhénane de révision <! 
de cassation Eichhorn. 

Févèque de l'église évang. prieur Ne'ander. 
II. Ministère d'état. Il est composé de S. Altesse ] 
prince royal, et de tous les chefs des ministen! 
particuliers désignés No. II. Le président du coi 
seil d'état, le duc Charles de Mecklenbourg , a 1 



Prusse. 313 

i droit d'assister aux conférences du ministère d'état, 
quand lui plait. — 
[I. Ministères particuliers. 

1. Ministère du culte , de l'instruction publique et 
des affaires médicales. — Chef, Mr. le baron 
d "Altenstein , ministre privé d'état act. 

1er département (du culte), directeur: Mr. Nico- 
lovius , conseiller intime act. de la régence. 
! 2d dép. (de l'instruction publique), dir. : "Mr. J\ico- 
lovius, conseiller intime act. de la rég. 
3ème dép. (des affaires médicales): Mr. Hufeland, 
conseiller d'état et premier conseiller rapporteur. 

2. Ministère de l'intérieur relativement au commerce 
et aux manufactures. — Chef: Mr. le baron de 
Schuckmann , ministre privé d'état act. 

I 1er dép. , dir. : Mr. Beuth , conseiller intime de la 
régence. 

2d dép., dir.: Mr. Bethe , cons. int. act. de la ré- 
t gence. 

i3ème dép. , dir. : Mr. Gerhard , surintendant des 
mines. 
3. Ministère de la maison du Roi. — Chef: Mr. le 
prince de Sayn - Wittgenstein , conseiller privé 
d'état et grand - chambellan. — Dir. : 1) Mr. de 
Ladenberg, cons. pr. ; 2) Mr. Tzschoppe, cons. pr. 
8upr. de la régence. 

4) Bureau de la tenue des livres. — Pr. chef — : Le 
ministre privé d'état et gén. d'inf. comte de Lot- 
tum. 

5) Administ. de la trésorerie et des monnaies. — 
Chef—: le ministre privé d'état et gén. d'inf. comte 
de Lottum. 

16. Ministère de la guerre — : Chef : Mr. de Hake, 
ministre d'état et de la guerre, gén. d'inf. — Mr. le 
Peut. -gén. de ÏVitzleb en est chargé ad intérim 
de l'administration du ministère. r 
1er département (département général de la guer- 
re) — : Mr. de Schoeler , lieutenant- général. 
2d Dép. (dép. d'économie militaire) — : Mr. de Jasky, 
\ lieut. - gén. 



314 Prusse. 

7. Ministère des finances. Chef: Mr. Maassen, m'i 
pr. act. d'ëtat et des finances. 

1er Admînistr. gen. , (tailles [Steuer]), dir.: M 
Kuhlmeyer , tons. int. des finances. ! I 

2de Admin. gén. (domaines et forêts), dir.: IV 
Kessler , cons. int. des finances. 

8. Ministère de l'intérieur et de la police — : Chci I 
le baron de Brenn, min. prive' d'état. 

1er dép. (administr. des aff. intér. générales). D 

Mr. Koehler , cons. int. act. de la régence. j i 
2<l dép. pour les aff. des états prov. (ständisci 

Angelegenheiten). Cons. rapp. : Mr. Streckfuï ï 

cons. int. de régence. 
3ème dép. pour la police — : cons. rapporteur: I 

de Ramner , cous, de régence. 

9. Ministère de la justice, a) Mr. de Karnitz, h 1 
nistre privé d'état et de la justice (révision d 
lois et direction suprême des aff. de la justice da 
les prov. du Rhin), b) Mr. Mühler, min. pr. d'ét (i 
(direction suprême de la justice dans toutes les a I 
très provinces ainsi que des affaires concerna | 
les fiefs). ' 

10. Ministère des aff. étrangères. — Chef : Mr. A 
cillon , min. pr. act. d'état et. des aff. étrang 
directeur, Mr. le cons. privé àct. de lég. Eichhor 

IV. Autorités suprêmes, à côté des départements i 
ministère. 

1. Chambre suprême des comptes (des liquidations 
Chef prés.: Mr. de Ladenhcrg , cons. pr. 

2. Administration générale des dettes de Vitt 
Chef: Mr. Rother, prem. cons. int. act. des fin. 

'3. Direction générale des postes. Chef: Mr. j 
Nagler , grand - maître des postes. 

V. Instituts généraux. 

1. Direction générale de la société du commeri 
maritime. Chef: Mr. Rother, prem. cons. int. d! 
finances. 

2. Banque générale à Berlin. Chef: Mr. Friet 
secr. d'état, prés. 

VI. Autorités immédiatement subordonnés aux dépai 
du ministère: 

1. le collège suprême de la censure (subordonné s! 



Prusse. 315 

P ministère des aff. étrang. , au mïn. de l'intérieur 
comme au min. du culte et de l'instr. publ.) — : 
G président , . . . 

2. le bureau statistique (sous le ministère d'état — : 
H Chef, le cous. int. act. de la régence supr. Hoff- 
mann. 

la députation supr. de l'architecture (sous le mïn. 
de l'intérieur) — : Chef, directeur supr. de l'ar- 
i| chit. Schinkel. 

4. la députation technique de l'industrie (sous le 
li min. de Finte'rieur). 

!l5. la caisse générale d'état (sous le ministère des 
finances). 

liß. le bureau centrale des droits de timbre (sous le 

min. des finances). 
1 7. la direction générale de la lotterie (sous le même). 

f Charges supr éme s de la cour. 

rand - chambellan — : Le min. act. pr. d'état prince 

de Sayn - Wittgenstein. 

rand- maréchal — : 

rand - maître de la ^arderobe — : 

jrand-maitre des cérémonies — : Mr. de Buch. 

jaréchal de la cour et Intendant des châteaux et des 

'jardins roy. — : Baron de Maltzahn. 

'tendant -gén. des musées — : Comte de Brühl. 

tpitaine du château — : 

tand- écuyer — : Mr. de Knobelsdorf. 

cand-véneur — : Prince Henri de Carolath-Beuthen. 

rand - échanson — : Baron ä" Arnim. 

.tendant -gén. des spectacles — : Comte de Redern. 

laître de la Vénerie de la cour — : le comte de Kleist 

vom Loss, major. 

puverneur - général des provinces de la Westphalie 
et du Rhin. 

I A. roy. le prince Guillaume de Prusse , frère de 

5. M. le Roi. 

Présidents suprêmes des provinces. 
iPrusse — ; le cous. pr. act. de ScÂoenàKœnigsberg. 



316 Prusse. 

2. Posnaiiie — : le près. supr. Flottwell à Posen. 

3. Poméranie — : le cons. pr. act. de Schœnberg 
Stettin. 

4. Brandenbourg — : le cons. pr. act. de Bassewit: 
Berlin. 

5. Sile'sie — : le cons. pr. act. Dr. de Merkel à Br 
lau. 

6. Saxe — : le ministre d'e'tat pr. de Klewitz à Mî 
debourg. 

7. Westphalie — : le cons. privé act. baron de Vim 
à Munster. 

8. Province du Rhin — : le prés. supr. de Pestéi 
Coblence. 

Généraux commandants des provinces. 
Corps d'armée des gardes et des grenadiers — : G 
comm. , le duc Charles de Meckïenbourg , gén. d'i 
(Berlin). 

lr corps d'armée — : Gén. comm., lieut. gén. de Na 

mer (Kœnigsberg). 
2d corps d'armée — : Gen. comm. , Son Alt. roy, 

prince royal héréditaire (Stettin). 
3e corps d'armée — : Gén. comm. , Son Alt. roy. 

prince Guillaume de Prusse, Iiis du roi. (Berlin). 
4e corps d'armée—: Gén. comm., le lieut. gén. i 

Jagow (Magdebourg). 
5e corps d'armée — : Gén. comm. , le lieut. gén. 

Grolmann (Posen). 
6e corps d'armée — : Gén. comm., le gén. delà c 

comte de Zieten (Breslau). 
7e corps d'armée—: Gén. comm., le lieut. -gén. 

Mûffling (Munster). 
8e corps d'armée — : Gén. comm. , le gén. de la ci 

de Borstell (Coblenz). 

Corps dipl. à Berlin. 
Anhalt -Bernbourg — : Mr. lechamb.de Rebeur, M. 
Dessau — : Mr. le maj. gén. de VEstocq, M. 
Cœthen — : Mr. le chambellan de Rebeur, M. 
Autriche — : le C.Joseph de Trauttmansdorff-Weh 
berg , E. e. et M. pl. ; le pr. Felix de Schwarzi 
berg, major et cons. de lég. 



Prasse. 



31? 



ade — : Mr. le major de Frankenberg , ch. d'aff. 
g javière — : le cons. d'état eu serv. extr. et cons. pr. 

C. de Luxbourç, E. e. et M. pl. ; le baron de Fer- 
tiger , secr. de leg. 

elgique — : Mr. le général Maurice de Mercx, E. e. 
relet M. pl.; Mr. Charles Serruys, premier secret, de leg. ; 

le comte de Cornelissen, second secrétaire. 
IHph — 

runswick — : Mr. le lieut. -col. de Reeder , M. R. 
" auemarck — : le C. Eugène Reventlow , E. e. et M, 
, pl. ; Mr. de Lœvenœrn, secr. de le'g. 
1 spagnè — : le chevalier don Camilo Gutierrez de loa 

Bios, E. e. et M. pl. ; don Ignacio Jabat , secr. 

:ance — : Mr. Charles Bresson , E. e. et M. pl.; 
}é;cte de Sercey , Mr. Jules Roux de Rochelle, secr. 
iibe lég. 

rande- Bretagne — : Lord Minto , E. e. et M. pl.; 

ii;Mr. Ralph Abercrombie , secr. de leg. 
ambourg — : le baron de Rebeur , ch. d'aff. 

. anovre — : le conseiller int. de la chambre de Münch- 
hausen , E. e. et M. pl. 

. esse -Cassel — : Mr. de Wilsens de Hohenau, E. e. 
. et M. pl. 

es9e- Darmstadt — : le bar. Schuler de Senden, cons. 
pr. act. , E. e. et M. pl. 

bhenzollern - Hechingen — : "\ Mr. le ge'ne'ral de 
Sigmaringen — : ) VEstocq, M. R. 

w 'ppe 

icques — : Mr. le chev. Ostini , ch. d'aff. 
ecklenbourg -Schwerin — : Mr. de Lutzow , grand- 
-jimaitre de la cour, E. e. et M. pl. 
[ecklenbourg- Strélitz — : .... 
issau — : Mr. le major -gén. de VEstocq, M. R. 
lys -Bas — : Lieut. -gén. , cte de Perponcher , E. e. 
et M. pl. 

]|)rtugal — : Cte d'Oriola, grand de Portugal, E. e. et 
' M. pl. 

inleufs — : Mr. de VEstocq, M. R. 
Jussie — : le cons. pr. act. et chambellan chevalier de 
Ribeaupierre , E. e, et M. pl.; le cons. d"état bar. 




318 Prusse. — Reuss. 

de Maltitz, cons. de lég. ; le bar. cF Ungern- Sternbe 

1er, prince Dolgorould , 2d secr. de leg. 
Sardaigne — : le major-gén. comte de St. Mai 

d'Aglié, E. e. et M. pl.; le comte Asinari de C 

tosio, secr. de lég. 
Saxe (ïtoi de) — : Mr. le lieut. - gén. de Watzdo, 

E. e. et M. pl.; Mr. Ernest de Carlowîtz, secr. 

leg. - 
Saxe- Altenbourg — : Mr. le mai or -gen. de V Este 
M. R. 

- Cobourg- Gotha ■— : le lieut. - colonel Mr. 
Rœder , M. R. 

Weimar — : Mr. le major-ge'n. de VEstocq, M, 
Meiningen — : le cham. de Rebeur , M. R. 
Schwarzbourg- Sondershausen — : Mr. de Rœà 

lieut. - colonel et chambellan, M. R. 
Siciles — : Cavalière D. Carlo Ruffo dei -principi 

Castelcicala , M. pl. 
Suède—: Mr. de Braudel, E. e. et M. pl.; Mr. 

Lœivenskiold, ch. d'aff. 
Württemberg — : le ge'n. cté de Bismark, E. e. et 

pl. (aussi a Carlsrouhe, Dresde, Hanovre); bal 

de Linden 3 major , ch. d'aff. 

R E TT S S. 

I. Ligne aînée des pr. de Reuss. 
Régence à Greiz — - : Mr. de Grun , président de 
rég. et chancelier. _____ 



II. Ligne cadette. 
1) Régence en commun des pr. de cette ligne. 
.... chanceliier, prés, de la rég. et du consistai 

2) Cabinet du pr. de Schleiz. 
. • . * cons. intime actuel. 

3) Commission de la cour à Ebersdorf , pour 
Ebersdorf et Lobenstein. 
Mr. Heinemann, cons. pr. de la chambre des fin. 
Mr. May er , cons. de la cour. 



Reuss. — Russie. 319 

il Char g es de la cour. f 

A Greiz. Mr. de Schœnfels, grand - ëcnyer. 
il. A Schleiz. Mr. de Strauch, grand -maître des 

iiforêts. 

I. A Ebersdorf. Mr. d'Imhoff, grand -maître des 
rjforêts. 

Envoyé 
aux résidences des princes de Reuss. 
ifüsse — : Mr. de Jordan , E. e. (à Dresde). 

Russie. 

]|§' Le Conseil de V Empire. 

re'sident du conseil de l'empire — : le prince Victor 

\\Kotschoubei , cons. pr. act. , en même temps prési- 
dent du comité des ministres. 

i| Département (Legislation.) Président du 1 Dep., 
Mr. de Paschkoff , grand- veneur ; membres — : le 
comte Goloivkin, grand - chambellan ; le comte JVas- 
siltschikoff, gén. de cav. ; Mr. de Nowosilzoff, cons. 

]tpr. act.; Mr. de Spéranski , cons. pr. act.; Mr. 

iW Engel, cons. pr. act. 

!. Département (affaires militaires.) Président du 2 
Dép. — : le comte Pierre Tolstoy , gén. d'infant.; 
Membres — : Mr. d" Essen, gén. d'inf. ; Mr. de Sou- 
kin% gén. d'inf. ; Mr. de Golenischtzchef -Koutouzoff, 
gén. d'inf.; le prince Menscht s chik of f , vice- amiral. 
I. Département (affaires civiles et ecclésiastiques). 
Président du 3 Départ. — : L'amiral Mor divin of f ; 
Membres — : Mr. de Balascheff, gén. d'inf. ; Mr. de 
Kouschnikoff , cons. pr. act. ; Mr. d'Olénin\ cons. 
pr. act. 

r . Département (Economie politique). Président du 
, 4 Dép. — : Le comte de Litta, grand - chambellan. — 
"'Membres — : Mr. de Toutolmine , cons. pr. actuel; 
le comte Strogonoff, cons. pr. actuel; le comte Wo- 
ronzow , gén. d'inf. ; Mr. de Willamoff, cous, privé. 
, Département (affaires de Pologne). Président du 
5 Dep. — : le feldmaréchal prince de r Varsovie, com- 
te Paskewitsch- d' Et ivanski, et pendant son absence 
de la capitale le conseiller privé actuel d 1 Engel. — « 
Membres — : Mr. de Nowosilzoff, cons. pr. act. ; — 



320 Russie. 

le comte Zamoiski , cous. pr. act. ; le comte Kl 
sinski , gén. de cav. — Mr. Ro sehnet zki , gén. 
cav. — Comte Grabowski , lieut. - général ; — le 
Lubetzki, cons. privé. 

Membres du conseil de Vempire qui ne siègent jj 

dans les départements. 
Son Altesse impériale , Monseigneur le grand -i 
Michel le feldmaréch al prince Wittgenstein; — 
feldmaréchall comte von der Osten- Sacken. — T 
le comte de Suchtelen, gén. du génie. — Mr. " 
Rymski - Korsakoff , gén. d'inf. — Mr. le coij 
Araktschéjeff , gén. d'artillerie.— Mr. le prince' 
mitri Lahanoff- Rostoffski , gén. d'inf. — Mr. l'ai 
mirai Tschitschagoff. — Mr. le prince Dimitri i 
litzin\ gén. de cav. — Mr. de Jermoloff, gén. d'inf 
Mr. de Bachmétieff, gén. d'inf. — Mr. de Schis 
hoff, Amiral. — Mr. le comte de Toll, gén. d'inf 
Cte de Renkendorff , gén. de cav. — le prince D 
gorouki f cons. pr. act. — le comte Panin, cons. pr. s 

Minist èr e d'Etat. 
Ministres. 

Ministre de l'intérieur — : Mr. de Rloudoff, cons.pri 
de la cour impériale — : le prince Pierre 

Volkonski , gén. d'inf. 
de la marine — : Mr. l'Amiral Moller I. 
des finances — ; Mr. le comte Cancrin, g< 

d'inf. 

de la justice — : Mr. de Daschkoff, cons.prr 
de la guerre — : Mr. le comte Tschernische 

gén. de cav. 
de l'instruction publique — : Mr. d'Ouvarc 

cons. privé, chargé de l'administration 

ministère. 

des affaires étrangères — : Mr. le comte N 
selrode , vice - chancelier. 
Le directeur général des voies de communication 4 
Le chancelier des ordres et directeur général des ] 
stes de l'empire — : le prince Alexandre Golizr 
cons. pr. act. "j 
Le contrôleur de l'empire — : Mr. de Hitrowo , coi 
privé. I 



Russie. 321 

e directeur général des affaires ecclésiastiques des 
cultes étrangères — : Mr. de Bloudoff , cons. privé, 
[remplit les fonctions de cette place ad int. 

Comité des Ministr es. 
[résident—-: le prince "Victor Kotschoubei, cons. pr. 
[actuel. 

embres d'après leur ancienneté — : L'Amiral Mord- 
pinoff; le cte de Litta; le comte Pierre Tolstoy ; 
Mr. de Paschcoff ; le prince Alexandre Golizyn ; le 
comte Nesselrode ; le comte Tschernischeff ; leprin- 

Ice Lieven ; le Comte Cancrin ; l'Amiral Moller; 

JMr. de Benkendorff; le prince Menschicoff ; Mr. 
de Hitrowo; Mr. de Bloudoff ; Mr. de Baschcoff. 

C ommission de requêtes. 
•ésident Mr. de Kuschnikoff , cons. pr. act. (en 
fonction, pendant l'absence de Mr. de Toutolmin '.) 
Ipmbres : Mr. de Besrodnoy , cons. prive; Mr. de 
Slobodskoi, cons. privé; Mr. de Novosilzoff ; cons. 
privé; Mr. de Longinoff , cons. privé, secrétaire 
a'état , chargé de recevoir les requêtes ; Mr. de Sa- 
mnowitz v cons. d'état act. 



Pour V administration du grand-duché de Finlande. 
mverneur -général — : le Vice -Amiral prince Men- 
whtschikoff. — Secrétaire d'état — : Le comte de 
Uehbinder , cons. privé. 

I Corps dipl. à St. Pet er sbour g. 

[iérique, Etats-Unis — : Mr , E. e. et M. 

>1. — Mr. Watts , secr. de lég. 

triche— : Le F. M. Meut, comte Ficquelmont, amb. ; 
e baron de Kaisersfeld , ch. d'aff. 
tvière — : Cte de Lerchenfeld- Ko ef 'er ing , E. e. et 
û. pl.; Mr. F. W. Walz, C. 
jésil — : Marquis de Taubate , E. extr. et M. pl. 
Inemarck — : le lieut. gén. cte Otto de Blome , E. 
| et M. pl.; le cte Theod. de Reventlow 9 secr, de 
leg. ; Mr. Morten Mayer^ 2d secr. 
Urne année* A a 



322 Russie. — Sardaigne. 

Espagne — : Don Jéan Miguel Paez de la Cadet 

E. e. et M. pl.; Don Franc. Xav. Peres, secr. 
France — s. le maréchal Marquis Maison, amb. ; N| i 

de Lagréné , 1er, cte de Bearn , 2d, baron Andi* 

3ème secr. d'amb. 
Grande-Bretagne — : Sir Stratford Canning, amMfi 

IVlr. Bligh, lr secr. d'amb. 
Hanovre — : Mr. le lieut. gén. de Dœrnberg , JE. e, 

M. pl. ; Mr. E. C. Bayley , C. gén. 
Pays-Bas — : le bar. de Heeckeren , E. e. et M. p 

M. J. C. Gevers , secr. de leg. 
Portugal — : 

Prusse — ■: Mr. de Schœler, gén. de cav., Ei e. et 



pl. ; Mr. de Küster , cons. de léç. , et lr secr. 
lég.; comte de Galen, cons. de leg. 
Sardaîgne — : le comte Simonetti, E. extr. et M. p 

le Marquis Pareto , secr. de lég. 
Saxe — : le major et adj. gén. baron de Lutzer& 

E. e. et M. pl. 
Siciles — : le prince de Castelcicala, E. e. et M. pl|ei 
Suède — : le bar. de Palmstjerna , E. e. et M. p 

Mr. de Nordîn, secr. de lég. 
Suisse—: Mr. Duval, cons. gén. (en congé); B 

Ph. Duval , VC. 
Villes libres anséatiques — : Mr. CharL Godefn 
M. R. 

Württemberg— : le prince Henri de Hohenlohe-Kir* 
ôerg, major- gén. et adjud. du Roi, E. e. et M. p 
le cte de Degenfeld , secr. de lég. 



*uw #\*\r«r tvwi 



ARDAIGNB. 



Autor it es supr émes. 
Ministère des affaires étrangères — : le Comte Sailli 
delà Tour , général de cavalerie, ministre 

Sremîer secrétaire d'état, 
e l'intérieur — : le comte de VEscarhne y n 
jor - général , premier secrétaire d T état. 
des finances — : le comte Caccia de Ronm j 
tinoy pr. secrétaire. ! \ 

de la guerre et de la marine — : le chevalii \ 



Sardaîgne. 323 
^ p €S de Villamarina , lieutenant - général , pr. 
secrétaire. 

tarde - Sceaux — : le comte Barbaroux, pr. président, 
! ministre d'état , chargé du portefeuille des aff. ec- 
S clésiastiques , de grâce et de justice, 
linistère des affaires de Sardaîgne — : le chevalier 
Pes de Villamarina , lieut. - gen. , en même temps 
i ministre de la guerre et de la marine. 



Conseil d'état. 
présidé par S. M. le Roi. 
ice- président annuel — : le maréchal comte Thaon 
I de Revel de Pralungo ministre d'état. 
Bction de l'iutérîeur — : Président: le major -général 
! comte Alexandre de Saluées, ministre d'état, 
ection des aff. ecclésiastiques , de grâce et de justi- 
ce — : Président: le pr. président comte Peyretti de 
Condove ? ministre d'état. 

ection des finances — : Président : le comte Prosper 
de Balbo , ministre d'état. 



Conseil Royal suprême pour tes affaires de 
| Sar daigne. 

résident — : le pr. président comte Peyretti de Con- 
dove , ministre d'état. 



En Sardaîgne. 
lice - roi - lieut. et capitaine- gén. du royaume—: le 
lieutenant -général chevalier Joseph Montiglio de 
Villanuova. 

Chancellerie Royale. 
égent — : . . . 

Secrétairerie d y état et de guerre. 
pgeut — : le chevalier Randacciu. 

Corps dipl. à Turin. 
îtriche — : le comte Henry de JSombelles r E. e. et 
M. pl.; Je baron d'Erberg, cons. de lég. 
iivière — : le chev. d'Olry , M. R. 

A a 2 



324 Sardaigne. — - Saxe -Royale. 

Brésil — : le chev. Rodrigues , ch. d'aff. 
Espagne — : le chev. TX Anduaga , E. e. et M. pl. 
France — : le baron de Barante , amh. ; Mr. Chatea 

secr. de lég. ; Mr. de Maussion, att. à l'amb. j 
Grande-Bretagne — : Sir Auguste Jean Foster, bar 

net , E. e. et M. pl. ; Mr. Henri Fox, seer. de lé 
Pape — : Mr. l'Abbé Pasquale Gizzi , ch. d'aff. 
Pays-Bas — : le chevalier Heldewier , ch. d'aff. 
Portugal — : 

Prusse — : le comte Louis de JValdbourg- Capustigaï 
gén. -major , E. e. et M. pl. ; le comte Alex, de K\ \ 
wecke, premier secr. de lég. ■ 

Russie — : le chevalier d'Obrescoff, E. e. et M. pli 1 
le cons. d'état comte de Strogonoff , secr. de lég. » 

Siciles — : le Marquis de Gagliati , E. e. et M. pl. : \ 

Suède — : le chev. de Lagerswœrd , ministre res 
dent (résidant à Florence)! 

■ i 

Saxe - Royale. 

S. A. R. prince Frédéric Auguste , duc de Saxe, C| ■ 
régent. j 



Autorités suprêmes d'état. |j 
I. Ministère en commun. Membres: Mss. lesminîstfj ■ 
d'état de Lindenau (préséant), de Zezschwitz, i 
Minkwitz , de Carlowiz , de Kœnneritz , de 2fy 
chau , D. Müller. j i 

Deputation suprême des comptes — : Directeur, Rflfl] 
le min. d'état de Gt&iowiz. 
il. Conseil d'état. 
Président: S. A. R. le prince Jean, duc de Saxe. 
Membres ordinaires — -: le min. de conf. et con 
privé act. Mr. de Nostitz et Jœnckendorff, chaöl D 
de l'ordre; les membres du conseil I; Mr. le prc ! 
du tribunal suprême d'appel baron de Teuberi 
le prés, de la deputation de l'écon. nation, eil 
Mr. de Wietersheim ; le cons. pr. Mr. de Zah 
Mr. le prés, du tribunal de justice, Dr, Eisenstuc, 
le prés, de la régence de la prov. de Lusace m 
do Gerssdorf; Mr< le cons. pr. de lég, Breuel I) 



Saxe - Royale. 325 
Mr. îe cons, pr. de just. D. Schumann; Mr. le 
cons. pr. de rég. D. Merbach; Mr. le cons. pr. de 
cab. Kriebitzsch ; Mr. le cons. d'appel D. Kreissig. 
Membres extraordinaires : 

Pour les aff. militaires: Les lieut. -gén. Mrs. de 
s Gablenz et de Cerrini. 

Pour les aff. du culte et de l'instr. publique : Mr. 
le vicaire apost. evêqoe Mauermann ; Mr. le cons» 
pr. d'église et prédicateur supr. à l'église de la 
i cour D. d'Amman. 
\, Départements ministériels. 

1) Min. de la justice — : Chef, Mr. le min. d'état 
de Kœnneritz. 

2) Min. des finances — : Chef, Mr. le min. d'état de 
i Zeschau. 

Directeur de la le section — : Mr. le cons. pr. des 

finances de Nostitz et Jœnckendorf. 
Dir. de la 2de section — : Mr. le cons. pr. de Zahn, 
5) Min. de l'intérieur — : Chef, Mr. le min. d'état de 
Lindenau. 

J) Min. de la guerre — : Chef, Mr. le min. d'état de 
f Zeschwitz. 

5) Min. du culte et de l'instr. publ. — : Chef, Mr. 
L le min. d'état D. Müller. 

pi) Min. des aff. étrang. Chef, Mr. le min. d'état 
de Minkivitz ; du même chargé du ministère de la 
maison royale. 

I Autorités immédiatement sous les ministères, 

1) Sous le min. de la justice : 

Collège de la justice—: Président, Mr. le Dr. 
Eisenstuch. 

Tribunal d'appel — : Prés. Mr. le bar. de Teubern, 
Tribunal de cour de justice à Leipsic — : 

2) Sous le min. des finances: 

Collège suprême des taxes — : Directeur, Mr. le 

baron de Fischer. 
Tribunal supr. des mines à Freiberg — : Mr. le 

baron de Herder, capitaine gén. des mines. 
Direction des postes à Leipsic — ; Dir. } Mr. de 

Hüttner. 
ï) Sous le min. de l'intérieur : 



326 Saxe - Royale. 

Direction de l'économie nationale — : Préside»! 

Mr. de Wietersheim. k 
Commission gén. de compensation des franchise 

rurales et le partage des biens communaux — 

Directeur, Mr.^ le cons. d'appel de Hartmaml 
Commission des lieux de détention et des hö pi 

taux — : Dirigeant , Mr. le min. d'état de Liim 

denau. (mi 
Commission d'assurances pour les incendies — a 

Dirigeant, Mr. le président de Wietersheim. ||E 
Commandement gén. des gardes communales Hl 

Comm. gén. prince Jean , duc de Saxe. -in 
Dir. gpjn. de l'académie des beaux -arts — : Direci a 

gén. , comte Pitzthum d" Eckst œdt. lat 

4) Sous le conseil des ministres: jco 
Régence de la province de Lusace — : Présiden ta 

Mr. de Gerssdorf. ge 

5) Sous le ministère de la guerre: m m 
Collège de tribunal de la guerre — : Présid. , Msp 

le gén. major de Wolan. 

6) Sous le ministère du culte et de l'instr. publ. 
Consistoire supr. — : Directeur, Mr. D. de Wébex 

cons. privé. 

Consistoire à Leipsic — : Directeur, . . . . i 
Le vicariat apostolique — : Mr. le vicaire aposj 

évêque J. B. Mauermann. 
Tribunal du vicariat — : Préséant, Mr. l'évéqijf 

J. B. Mauermann. 
Consistoire cathol. — : Préséant, Mr. L. Maum 

mann. 

Etat-militaire. 
Chef de Farinée: Sa maj. le Roi; le Pr. Frédéric 

Auguste co -régent. 
Ministère de la guerre , v. ci - dessus. 
Commandant — ■: Mr. le lieut.-gén. de Cerrini, 
Brigadier de la cavalerie — : Mr. le maj.-gén. Stunstf 

ner. 

Brigadiers de l'infanterie — 1) Mr. le maj.-gén. à\ 
Hausen. 2) Mr. le maj.-gén. Bevilaqua , 3) de! 
demi - brigade d'inf. légère, Mr. le colonel de Nostita 

Brigade d'artillerie volante — : Mr. le Meut, - coloiu 
de Rouvroy. 



Saxe -Royale, 327 
Animent d'artill. à pied — : Mr. le maj.-gén. Baabe. 
■iiverneur de la résidence — -: Mr. le lieut. -gén. de 
'f ab lenz. 

I Charges supr émes de la cour. 
(and-maréchal de la cour — : Mr. de Beitzenstein, 
a'jhargé en même temps de la direction de l'écono- 

lie de la cour. 
Ijänd -chambelL — : Mr. le cons. pr. act. d'XIichtritz. 
| [Envoyé extr. à Vienne.) 

jjand-écuyer — : Mr. le comte Vitzthum d'EcTcstœdt, 

Ions. pr. act. et chambellan, 
and -veneur de la cour — : Mr. le chamb. d'Oppeh 
réchal de la maison — : Mr. le comte de Loss, 
ons. pr. act. 

ind -maître de la cour du prince Frédéric co- re- 
çut — : Mr. le cons. pr. de Minkwitz. 
ecteur-gén. du théâtre de la cour et de la musi- 
ue -— : le cons. int. act. Mr. de Lüttichau. 
and -maître des cérémonies — : Mr. de Preuss. 

Corps dipl. à Dresde. 
■triche — : Mr. lé comte François de Colloredo- 
wfSalsee, E. e. et M. pl. ; le cons. de leg. Mr. Em- 
merich , secr. de lég. 

yière — : Mr. le C. de Luxbourg, E. e. et M. pl. 

Jr. Berlin) ; le bar. de Freiberg- Eisenberg, ch. d'aff. 

nemarck — : Mr. de Coopmans , ch. d'aff. 

mce — : Baron Paul de B our going , E. e. et M. 

il. (aussi à Weimar, Cobourg, Meiningen et Alten- 

jiourg) ; comte Edouard Boger , secr. de lég. 

ande- Bretagne — : Mr. F. R. Forbes, M. pl.; Mr, 

Vownshend Barnard, secr. de lég. 

novre — : Mr. Bœrries Guill. de Münchhausen, 

2. e. et M. fl. (à Berlin). 

asse — : Mr. le cons. int. actuel de Jordan , E. e. 
:t M. pl. ; Mr. de Buch , secr. de lég. 
ssie — : Le cons. d'état act. de Schrœder, E. e. et 
H. pl. (aussi à Hanovre et Weimar) ; Mr. de Hode- 
wws, lr, Mr. de Bichter , 2d secr. de lég. 
xe-Altenbourg — : ^ Mr. Paul de Carlowitz, ch. 
I Cobourg-Gotha — : ) d'aff. 



328 Saxe-Boyale. — S.-Altenbourg. — S.-Cobourg-Gotha. 
Suéde — : Mr. de Braudel, E. e. etM.pl. (v. Berli 
Württemberg — : le C. de Bismark, E. e. et M. 
(v. Berlin). 

Saxe - AlTENBOURG. 

Ministère privé. 
Mr. de Braun, cons. privé act. et ministre, prés. 1 

la chambre des fin. 
Mr. de ffustemann, cons. prive' de conférence et vi< 

président du consistoire. j 
Mr. Hermann, cons. prive de conférence et préside 

de la régence. 

Charges supr. de la cour. 
Grand - maître de la vénerie — : Mr. Jean Guillaui 

de Seebach. 

Maréchal de la cour — : Mr. Charles Fréd. de Munt 

hausen, colonel et adjutant-gén. de S. A. S. le di 
Grand -écuyer — : Mr. Silv. Henri Adolphe de Pc 

zensky et Terïczin, chambellan autrichien. 
Corps dipl. a Alt enh our g. 
Autriche — : Le cte François de Colloredo - WaUi] 

E v e. et M. pl. ; Mr. d Emmerich , secr. de lég. 

Dresde). 

Bavière — : le cte de Luxbourg , E. e. (Berlin); 

baron de Freiberg- Eisenberg, ch. d'aff. (àDresd 
France — : le baron Paul de Bourgoing, E. et. et] 

pl. (à Dresde) ; comte Edouard Roger , ch. d'aff. 
Prusse — : Mr. de Jordan, E. e. (à Dresde). 
Saxe (royale) — : 

Saxe - Cobourg - Gotha. 
Mi ni s t ère. ■ 
Le .conseiller privé M. de Carlowiz, ministre di j 
géant. 

Le cons. iut. des conférences et prés, de la regen 

Mr. Opitz. 
Le cons. int. des conférences Mr. Lotzr. 
Le cons. int. de légation Mr. Habermann. \ 
Le cous. îut. des conférences Mr. de Trutzscliler. 



Saxe-Cobourg-Gc-tha. — S.-Meiningen. — S.-Weimar. 329 
Conseil privé. 
Les Membres du ministère; en outre du côté de 
Cobourg: 

r. le conseiller prive' actuel Hofmann. 
r. le directeur de la régence Regenherz. 

Du côté de Gotha: 
r. le cons. privé actuel de Seebach, chanceliier. 

Charges supr. de là c our. 
aréchal de la cour à Cobourg — : Mr. le cons. pr. 
de Meyern- Hohenberg. 

aréchal de la cour à Gotha — - : Mr. Jules de Wangen- 
heim. 

Corps dipl. à Cob our g. 
yjez Aîtenbourg. 

i Saxe -Meiningen. 

Minist er e du Pays. 
5 cons. privé actuel Mr. Krafft. 
î cons. du ministère et dirigeant du sénat d' admi- 
nistration de la régence , Mr. de Fischern. 

Conseil privé, 
mposé d'un président, des conseillers privés san9 
rtefeuille, des membres actifs du ministère et des 

officiers d'état y appelés, 
ï président du conseil privé baron de BaumbacJi, 
«rand- maître de la cour. 
î cons. pr. actuel baron de Donop. 
î cons. pr. et président du sénat des finances de la 
régence baron de Bibra. 

Corps dipl. à Meiningen. 
>yez Aîtenbourg. 

Saxe - Weimar. 

Ministère d'état. 
•emier ministère, ou département, de la régence et 
de la justice (rclatiom étrangères, maison grand - ducale, 



330 Saxe - Weimar. — Schwarzb. -Roudolstadt. 

correspondance, archives de l^état, aff. de la conféd. gernr.l Iii 
université, justice, fiefs et régales , administration du pays! Il 
police, instruction, culte, guerre). — M. le baron dt 
Fritschy cons. privé actuel et ministre d'état. 

Second ministère ou département des finances (cham 
bre des fiuances et des domaines) — : M. le bar.oi|£ 
de Gersdorf, cons. pr. act. , ministre d'état. 

M. Schweitzer , coris. privé actuel. 

Les 3 référendaires pr. , Mss. Thon, de Waldungen« 
baron de F ritsch, assistans aux séances du conseil intime 
ont voix délibérative selon la constitution. 

Charges suprêmes de la cour. 

Grand - chambellan — : Mr. Wolfskcel de Reichenberg 
cons. pr. act. 

Pr. grand- écuyer — : Mr. de Seebach, cons. pr. acl 
et maj.-gén. 

Grand -maître de la vénerie — : Le baron Frédéri 

Aug. de Fritsch. 
Grand - maréchal de la cour — : Le baron Spiegel d 

Pickelsheim. 

Grand -maîtresse de la cour de S. Alt. Imp. la grand 
duchesse — : la comtesse Henchel de Donner smarelty] 
Corps dipl. a W 'eimar. 

Voyez Altenbourg. 

Russie — : Le cons. d'état act. Mr. de Schrœder , Ej 
e. et M. pl. (à Drèsde); comte de Santi , ch. d'afi 
(à Weimar). 

Schwarzbourg - Roudolstadt. 

Conseil p riv ê. 
Mr. de Ketelhodt, cons. privé , chancelier et préslj 

du consist. t L 
Mr. Schwarz , prés, de la chambre des finances. B 
Mr. Au£. de Beulwitz, cons. privé de légation. jj, 
Mr. Fred, de Witzlében, gr. ecuyer. { 
Mr. Chr. Fréd. Conradi, cons. de régence. 

Charges supr. de la cour. J jj 

Grand - Intendant du château—: le colonel Mr. d 

Brockenbourg, 



îwarzb.-Roudolst. — Schwarzb.-Sondersh. — >■ Beux-Siciles 331 

réchaî de la cour — : Mr. Aug. de Ketelliodt. 

and-écuyer — : Mr. Fred, de W r it%leoen. 
Corps dipl. à Roudolst ad t. 

triche — : le cons. de lég. chev. Lothar de Berks, 
|h. d'aff. (consul- gén. d'Autr. à Leipsïc). 
lusse — : Mr. de Jordan , M. pl. (à Drèsde). 

SCHWARZBOURG-SONDERSHAUSEN. 

Conseil priv é. 
de Ziegeler , cons. privé , chanc. et pre's. du con- 
ist., chef. 

Gonth. Louis de Fassheber , grand -veneur. 

Charles Chr. F. Chop r cons. pr. , vice -chanc. et 
ice-prés. du consîst. 

Ebart , prés, de la chambre des finances. 

de Weise , prés, de la chambre des finances. 

Gonth. F. C. Chop, cons. de la régence et du con- 
istoire (faisant fonction en même tems du secrét.) 

Charges suprêmes de la cour. 
iréchal de la cour et grand -écuyer — : Mr. Adol- 
fe de IVeise à Sondershausen, 
tréchal de la maison — : Mr. Theod. de IVurmb à 
Lrnstadt. 

Corps dipl. à Sondershausen. 
yez Roudolstadt. 

Deux - Sic îles. 

Conseil ordinaire «T état. 
maj. le Roi. 

I Marquis Gérol. Ruffo, conseiller et ministre d'état, 
nin. secr. d'état. 

|n Ch. Averna, duc de Gualtieri, cons. et ministre 
l'état. 

prince délia Scaletta, \ 
chev. Intonti, § 
Marq. Fietracatella, > min. secr. d'état, 
général Far délia, I 
. de CassarOy ) 



332 Deux- Siciles. 

Pr. (VOttajano, cons. d'état. | 

Conseil des ministres. 
Président du conseil des ministres — : Vue de Guv 
tieri. 

Min. des aff. étrang. — : Pr. de Cassaro. 
Min. de l'intér. -— le chev. 3\icolo Santangelù. 
Min. de la justice, de la grâce et du culte—: Dj 

TSiicol. Parisio. 
Min. des finances — : Le Marquis Giovanni d? Andre 
Min. de la guerre et de la marine — : le lieut. - gé! 

Giambattista Far délia. 
Min. de la police générale — : le Marquis del Carre] 
Ministère pour les affaires de Sicile — : Chev. D 

Antonio Franco. 
Ministres sans portefeuille — : le Marquis Pietrac 

tella; le duc de Laurenzana. 

En Sicile. 
Lieutenant - général — : Prince Leopold, comte 

Syracuse , frère du roi ; cons. du gouvernement - 

le baron Ondes ; secr. — : Mr. de Lima. 
Commandant - gén. des armées — : le lieut. gén» Me 

quis Nunziante. 
Min. secr. d'état — : le chev. Mastropaolo. 
Min. de l'intérieur, des finances, de la police et à 

aff. étrang. — : Duc de Sammartino. 
Min. de la justice, de la grâce et des aff. ecclés» - 

Mr. Scovazzo. 

Corps dipl. à N api es. 
Amérique , états - unis — : Mr. Nelson , ch. d'aff. 
Autriche — : le bar. de Lebzeltern , E. e, et M. pl. » 

chev. de Menz ; , cons. de lég. 
Danemarck — : Mr. T ogt, ch. d'aff. 
Espagne — : le Marquis de Bassecourt, E. e. et I 

pl.; Mr. Biezma, secr. de lég. 
France—: Baron Durand de Mareuïl , amb.; bar 

de Billing 7 1er secr. d'amb. 
Grande-Bretagne — : Mr. le chev. Guillaume Tempi 

E. e. et M. pl.; Mr. Jean Kennedy esq., secr. delcl 
Lucques — : (voy. Espagne). 

Pays-Bas — : Mr. N. W. Mollerus, ch. d'aff. et Oj 
Portugal — : le chev. Amato Grehon , ch. d'aff. 



Deux-Siciîes. — - Suède et Norwège. 333 

russe — : le ete de Lettum, E. e. et M. pl. ; de de 
Redern, cons. de leg. 

»me — : Msgr. comte Ferretti, Nonce; Msgr. Fava, 
auditeur. 

assie — : le cte de Stackelberg , E. e. et M. pl. 
trdaigne — : le Marquis Quesada de S. Saturnino, 
m e. et M. pl. ; le comte Vaïperga de Cuorgné, secr. 
de leg. 

lède — : Mr. de Lagcrswœrd , M. R. 
iirttemberg — : Mr. de Lœffler , agent. 

Suède et Norwège. 

Suède. 

t Conseil d'état, composé des deux ministres, de six 
conseillers d'état , du chancelier de la cour comme membres 
permanents, et des rapporteurs, forme le ministère du 
roi de Suède. Les deux ministres d'état, le maréchal de 
l'empire et les seigneurs de l'empire nommés par S. M. la 
[coi sont les plus hautes charges du royaume, 
i Conseil d'état. 

inîstre d'état de la justice — : cte de Rosenblad. 
inistre des aff. étrang. — : comte de IVetterstedt, 
en même temps chef du dép. des colonies, 
mseiller d'état — : Cte de Mœrner , seign. de Tém- 
( pire. 

Comte de Lagerbjelke , seigu. de 

l'empire. 
Cte de Lœwerihjelm , seign de 
l'empire. 
- - Cte Adelswœrd. 

Baron d? Akerhjelm. 
îancelier de cour — : Baron de Schulzenheim* 

Rapporteurs. 
iancelier de justice — : Mr. de Bergenskbld. ^ 
jicrétaire de la guerre, ad intérim — : Mr. Grip. 

de l'intérieur — : Mr. de Dankwardt, 
des finances et du commerce—: Mr, de 

Skogmann. 
d'état des affaires de l'église et du culte — : 
Mr. de Hartmansdorff. 



334 Suède et Norwège. 

Commandement de l'armée — : Liëut. -gcn. cte |î« 

Brahe, seign. de l'empire. 
Commandement de la marine — : le vice -amiral I 

de Klint. 

« . |K! 

Grand -amiral de Suède, chef supérieur de l'adm 
stration de la marine, et grand - maître de l'arti, I 
rie — : S. A. R. le Prince- Royal. 

Maréchal de l'empire, vacant. — Mr. le cte de Brt 
remplit les fonctions de cette place-. 



N B RWE 6 E. 

Le conseil d'état, composé du gouverneur du royau iß 
du ministre d'état et des conseillers d'état, forme le m 
stère du royaume de Norwège. Les secrétaires d'état 1 
sont pas membres. Une partie de ce ministère , savoi 
ministre d'état , et deux conseillers d'état , lesquels chanj 
alternativement tous les ans, résident auprès du Roi à Sto 
holm; les autres composent la régence à Christiania. 

Partie du conseil d'état à Stockholm. 
Ministre d'état — : Mr. Lœvenskiold. 
Conseiller d'état — : Mr. Krogh. 
- - — ; Mr. Holst. 



Secrétaire d'état — : Mr. Due. 



Partie du conseil d'état à Christiania. 
Gouv.-gén. du royaume — : 
Conseiller d'état—: Mr. Collet , chef du dép. 

finances, du commerce et 

douanes. 

Mr. Dirieksy chef du dép. du eu] 
Mr. Fasting, chef du dép. de 
marine , actuellement aussi 
dép. de l'armée. 
- - chef du dép. de 

justice et de la police. 



Suède et Norweger. 335 

i onseiller 4' état — : Mr. Motzfeldt, chef du dép. de 

la révision. 
Ii— - Mr. Vogt , sans dép. f 

Mr. Stöbern t sans dép. 
ecr. d'état — : Mr. Stoud Platow, 

i I 

S djudant- général pour l'armée — i l'Aide - de - Camp 
gén. Spœrck. 
la marine — : l'Amiral Fabricius. 
g II . Grandes char g es de cour. 

aréchal du royaume — : . . . . ; le grand-écuyer 

comte de Brahe remplit les fonctions de cette place. 

jrand- chambellan — : Comte Gustave de Lewenhaupt. 

Irand-écuyer — : comte de Brahe. 
irairand- véneur — : Baron de Sprengtporten. 
■M Corps dipl. à Stockholm. 

Amérique, états -unis — : Mr. Chrétien Hugues , E. 
ir e. et Min. pl. 

«riche — : le C. de Woyna , E. e. et M. pl. ; Mr. 
^\de Philippsberg , secr. de lég. 

résît — : Mr. Alfonso Carvalho (aussi à Copenhague), 

Ch. d'aff. et C. G. 

anemarck — : Mr. le chambellan de Moltke, E. e. et 
M. pl.; Mr. de Bille , secr. de lég. 
spagne — : Mr. Manuel de Pillena , ch. d'aff.; Don 
José More'no , secr. 

irance — : Marquis de St. Simon, E. e. et M. pl.; 
Mr. Billecocq , secr. de lég. 

rande - Bretagne — : Rt. hon. Lord Howard de Waiden, 
E. e. et M. pl. ; Hon. John Arthur Douglas Bloom- 
field, secr. de lég. 

lys-Bas — : le baron de Combrugghe de Looringhe, 
i E. e. et M. pl. ; le comte de Hemricourt secr. de lég. 
dortugal — : . . . .; Mr. Beyer, cons. gén. 

russe — : Mr. de Tarrach , E. e. et M. pl.; Mr. 
îllld' Engelhard , secr. de lég. 
e iome — : Mr. Cartoni , C. gén. et ag. dipl. 
iiussie — : le C. de Suchtelen, E. e.et M. pl.; Mr.de 

Bodisco, cons. d'amb. 
3 ixe (Roi de) — : Mr. de Merbitz , ch. d'aff. (v. Da- 

nemarck.) 



J 



336 Suède et Nonvège. — Suisse. 

Sardaigne — : M. Cartoni, C. gén. 

Siciles — : M. Cartoni , C. gén. et ag. dinl. 



Suisse. 

La délibération des affaires concernant toute la confédéra 
helvétique est réservée à la diète (Tagsatzung ou TagJ 
stung) , composée des députés des 22 Cantons confédér 
Cette diète , où préside le bourgmestre ou l'avoyer du c 
ton directeur, se rassemble ordinairement le premier lu 
du mois de juillet dans la capitale de ce canton. La d 
déclare la guerre et conclut la paix ; elle fait des allian 
avec les puissances étrangères , elle nomme les agens dij 
matiques et dispose de la force militaire. — Lorsque la d: 
n'est pas réunie , la direction des affaires générales est c 
fiée au canton directeur (Vorort). Le directoire change 
temativement de deux ans en deux ans entre les cantons 
Zuric, Berne et Lucerne, de sorte que le tour ayant ce 
mencé le 1 janV. 1815 , Lucerne a la présidence en 1831 
1832, Zuric en 1833 et 1834 et Berne en 1835 et 18 
La chancellerie confédérale est composée d'un chanceliei 
d'un secrétaire d'état, lesquels sont nommés par la diète. 
La diète a décidé le 17 juillet 1832, de soumettre le tri 
de confédération du 7 août 1816 à une revision. 

Fonctionnaires confédéraux ytour 1833, 
S. Exc. Mr. Jean Jacques Hess, bourgmestre 
charge du canton de Zuric, président de la diè 

Conseil d'état du Canton de Zuric comme cant 

directeur de la confédération. 
S. Exc. Mr. Jean Jacques Hess, bourgmestre 

charge, président. 
Mr. Conrad Melchior Hirzel , bourgmestre. 
Cinq conseillers d'état. 

Chancellerie fédérale, 
Mr. Jos» Charles Franc. Am-Rhyn, de Lucerne , cha 
celier. 

Mr. Henri Mousson, de Morges, citoyen à Zuric 

à Berne, secr. d'état. 
Mr. Charles Wild , archiviste , à Berne. 



Suisse. — Toscane. 337 

rentiers fonctionnaires des deux cantons co- direc- 
teurs Berne et Lucerne 1833. 
erne — : Mr. Charles de Lerber. 
jucerne — : Mr. Xavier Schwytzer, 

Corps dipl. en Suisse. 
Amérique, Etats-Unis — - : Mr. J. G. Boeker, C. gén. (à 
; JBâle. ) _ 
[t itriche— : le Cte. Louis B omb elles , E. e. et M. pl.; 

Mr. de Koller , secr. de leg". 

Me — : Mr. le cons. int. de lég. de Dusch, M. R. 
lodere — : le Baron de Hertling, M. R. 
"jmagne: .... 

J [an ce — : le Cte. de Rumigny, Aml>. ; Baron de Bel- 
ll leval, secr. de leg. 

: " rande- Bretagne— : Mr. D. Richard Morier, Es q., 
M. pl. 

1 ipe— : Mr. De Angelis, archevêque de Carthage, non- 
ïm apostol. ; Mr. T iale Préla, auditeur. 
[jiys-Bas— : Mr. Henri Faesi, C. ge'u. 

i3 -U3se — : le Baron d' Otterstedt , E. e. et M. pl. (v. 
1 Carlsrouhe ) ; le Baron d' 01 fers, Ch. d'aff. 

issie:— le Chev. de Severine, Ch. aff. 
a irdaigne — : le Baron L. dePignet, E. e. et M. pl. 5 

Mr. de Magny , c. gen. à Géuève. 

ciles— ■: le Baron Gaétan de Tschudy, ch. d'aff. 

urttemberg — : .... 

j) <J*jr*M t/JMM JhJT*-» 

\\ T O S C A NE. 

[pnseil royal d'état, des finances et de la guerre. 
r. le Cte Fossombroni , Cons. prive' act. d'état , des 
finances et de la guerre, secrétaire d'état., minist, 
des affaires étrang., et premier directeur des secré- 
taireries etc. 

jlr. JS eri, des Princes de Corsini, Cons. privé act. 

d'état, des finances et de la guerre , directeur de 
,la chancellerie royale d'état, chef du départ, de la 

santé. 

r. Cempini, Cons. privé actuel d'état , des finances 
Time anné. - B b 



33S Toscans. 

et de la guerre ; directeur de la chanc. des finance 

et de la dépositairerie royale. 
Mr. Nomi, Cous, privé actuel d'état , des finances c 

de la guerre. 

Quant aux envoyés de S. A. Imp. et B.. dans l'étranger, 
faut remarquer , qu'à l'exception de la mission à Paris t 
à Vienne , les missions autrichiennes sont chargées en mêra 
temps des affaires de la cour grand-ducale près les gouveïl 
s nements étrangers. 

Charges suprêmes de la Cour. 

Grand -maître de la cour de S. A. I. R. le Grandjia 
duc — : Comte Guido Alberto délia Gherardesca, 

Grand -chambellan — : le Chevalier Jean Gi norû 

Grand-écuyer — - : Chev. îXicolo Martelli. 

Grand-maître de le vénerie — : Marquis Léop. Chai 
- les Ginori Lisci. 

Graud- maître de la cour de S, A. I. R. la Grand-di 
chesse — : Duca Ferd. Strozzî. 

Grand-maîtresse — : Marquise Franç. Ginori Riccard 
née Lisci. 

Corps dipl. à Florence. 
Autriche — : Cte Senfft de Pilsach, E. e. etM. pl. ; 1 

cons. de lég. comte Mocenigo, ch. d'aff. 
Espagne—.: Don Joachim de Zea Bermudes , charg 

d'affaires. (àLucques.) 
France — : Baron de Talleyrand, E. e. et M. pl, 
Grande-Bretagne—: Mr. George Hamilton Seymoui 

MR. ; hon. George Edgecumbe , secr. de lég. 
Pape — : Don Girolamo Feliciangeli , nonce; Abbj 

Rossi, Secr. 
Pays-Bas — : ... 
Prusse — : Comte Louis de Waldbourg - Capustigarl 

Gén. -Major, E. e. et M. pl. (aussi a Turin. )*, Ctr 

Alex, de Kamecke, secr. de lég. 
Russie — : le Pr. Gortschakoff , Ch. d'aff.; le Comt, 

d'Hitroff, secr. de lég. 
Sardaigne — : Cte Broglia de Mombello, Ch. d'aff. , ' 
Siciles — : Cte Luigi Griff eo de' principi di Partann ,sc 

Ch. d'aff. ( v. Parme ) ; le Chev. Coppetti, Aff. , ' 
Suède — : le Chev. de Lagerswœrd, MR. en Italie» I 
Württemberg — ; Mr. de Guebhard, C. 



Turquie. 339 

■ Turquie. 

Irand-Visîr — : Elhatch-Mehemed-Emin-Rè'uf -Pacha. 

ufti , Chef suprême de la religion — : Mecki-Sadeh- 
I Mustapha- Asim-Ef fendi. 

lapudan - Pacha ou Grand - Amiral — : Tahir - Pacha. 
>[3rasquier (Généralissime des troupes réglées à Con- 
stantinople ) — : Chosrew - Mehemed - Pacha. 

Ministère. 

iaja-Bei (Min. de l'intérieur) — : Mohammed- Said- 
Pertew-Ej fendi. 

eis - Effendi ( Min. des aff. étrang. ) — : Elhatz-ATcif- 
Effendi. 

schausch-Bachi (Maréchal de l'empire) — : Salih- 
Effendi. 

Secrétaires d'état sous le Ministère. 

îjuk-Teskirezi ( Grand- maître des requêtes)—: Sa- 
Ïih-Effendi. 

itj uk - Tesldrezi (Maître des requêtes en sec.) — : 
Aar if -Bei- Effendi. 

ektubdschi-Effendi (Secr. du Cab. du Grand- Visir.) — : 

\Aatif-Bei. 

eschrifatschi- Effendi (Maître des cérémonies) — : 
Said-Bei. 

îgliktschi - Effendi ( Rapporteur d'état ) — : Nuri- 
Ef fendi. 

iaja-Kiatibi (Secr. du cab. du Kiaja-Bei)— ■: Edhem- 
Èffendi. 

jîschandschi-Baschi (Secr. d'état Garde des Sceaux) — : 
Naschid-Bei. 

ersana-Emini ( Min. de la marine) — : Elhadsch-Ali- 
Bei. 

'irbchane-Emini ( Chef des monnaies) — : Esseid- Ali- 
Riza. 

öchebcchane-Emini (Int. des arsenaux) — : Soulei- 
man-Effendi. 

lefter-Emini (Directeur des archives) — : Aarif-Ef' 
fendi. 

jrogman de la haute Porte — : Esrar - Effendi, 
Bb2 



340 Turquie. — Waldeck. 

Corps dipl. à C on st antino pl e. 
Amérique, Etats -Unis — : Mr. Dav. Porter, ch. d'à 
faires. 

Autriche — î le Baron d? Ottenfeh - Gschwind, Inte 
nonce (en congé; pendant son absence Mr. de Stu 
mer, en miss, extraord.) ; Mr. de W Oldenbourg, s! 
crétaire de lég. 

Danemarck — : le Baron Chev. de Hubsch - Grosstha 
MR. 

Espagne — : . . . , MR.; Don Ant. Lopez de Co 
dova, Secr. 

France — : Vice-amiral et pair, Baron Roussin, Aml{ 

Baron de Varenne , Mr. de Cohorn , et Mr. Gilbe 

de Voisins, Secr. de lég. 
Grande-Bretagne — : Rt. hon. Lord . John Ponsorib 

amb. ; Mr. Mandeville, ministre plénip. et sécréta 

d'amb. 

Pays - Bas — : le Barou van Zuylen van Nyevelt , Am 
(en congé); Mr. G. Testa,' Cons. d'amb. 

Prusse — : Mr. le Colonel Baron de Martens, E. e. 
M. pl. ; Mr. jfVagner, att. à la légation. 

Russie — : Mr. deButenieff, E. e. et M. pl.; le cou ( 
de lég. Baron de Ruckmann, secr. de lég. 

Sardaigne — : Le Chévalier Chirico , Ch. d'aff. 

Siciles — : Le Command. d'Ambrosio, Ch. d'aff. 

Suède — : Mr. Testa, Ch. d'aff. 



W A Ii D E C K. 

Cabinet du Prince. 
Mr. Kreussler, Cons. int. de cab. 

Re'gence du Pays. 
Mr. de Spielker, Cons. pr. et Prés. 

Env oy é. 

Prusse — : Mr. le Colonel baron de Canitz, E. e. et l\ 
pl. 

***** 



Württemberg. 341 

Württemberg. 
Conseil privé, 

\Pr ê si dent : 

5 President du Conseil privé — : Le Baron de Maucler, 

Wemb r es or d in air es. 

/Le Président du dep. de la justice — : Le Conseill. 

! privé de Schwab. 

ILe min. des aff. étrang, — : Comte de Beroldin- 
\ ë en ' 

! Le Président du dép. de l'intérieur , des affaires 
| ecç] asiatiques et de l'instruction — : Le Cons, 
a d'état de Schlayer , prov. 

I Le Min. de la guerre — : Le Lieutenant- Général 
I Baron de Hugel. 

\ Le Président du dép. des Finances — : Le Cons. 
r privé de Herdegen. 



! Cons. prive^ act. de Gros, 
| Cons. privé act. de Kapff. 
î Cons. d'Etat actuel de Leypold, 
; Cons. d'Etat act. de Fischer. 
; Cons. d'Etat act. de Pistorius, 
i Cons. d'Etat de Gœrttner. 

Membres extraordinaires, 

I Cons. d'Etat de Harttmann. 

1 Cons. de la Haute- Cour de Justice WœchteT, 

Grands-dignitaires de la couronne, 
aréchal héréd. du royaume — : le Prince Charles Al- 
\bert de Hohenlohe - Schillings/ ur st. 
'Iraud- Maître héréd. du roy. — : le Prince de Wald- 
bourg-Zeil- Trauchbo arg. 

raiul-Chambellan héréd. du roy. — : le Prince Charles 
Fréd. de Lœwenstein- fVerthheim -Freudenberg. 
finneret héréd. du roy.— : Jean Fréd. Charles Comte 
de Zeppelin. 



342 Württemberg. 

Conseil suprême de la Cour. 
Grand-maître de la Cour — : Baron de Seckendorf/, 
Grand-écuyer — : Baron de Münchingen, Lieut.-Gé 
Président de la chambre de la Cour — : Baron 

t ellnagel, Secr. d'Etat. 
Grand - Chambellan — : Mr. le Lieutenannt - Gen« 

de Spitzemberg. 

Corps dipl. à St outtg art. 
Autriche—: Prince Alfred de Schœnbourg, E. e. 

Comte d' Ugarte, Secr. de lég. 
Bade — : . . . , E. e. et M. pl. ; le Chamb. Ba 

de Rudt de Gollenberg , secr. de lég. 
Bavière — : le Chambellan Jos. Nep. Baron de Te 

phœus, E. e. et M. pl.; Mr. Louis IVich, secret 
France — : Vicomte de Fontenay , E. e. ; Mr. de Ri 

hard, Secr. de lég. 
Grande - Bretagne — : Mr. Cromwell - Disbrowe Er 

M. pl.; Mr. Wellesley, Secr. de le'g. 
Hanovre — : le Cons. int. de Cab. Baron de Straï 

heim, IE. e. ( v. Francfort. ) 
Hesse électorale — : le Cons. privé Mr. de Riess 

Scheurnschloss , E. e. et M. pl. 
Pays-Bas — : Le Cons. de lég. Mr. J. U. d'Eck, 

d'aff. 

Prusse — : . . . . . . E. e, ; le Cons. pr. de 1 

Mr. deSalviati, Ch. d'aff. 
Russie — : Le Cons. d'état baron Meyendorf, E. e. ; ] 

de Stoffregen, Secr. de lég. 
Saxe-Royale — : Baron de Wirsing, Ch. d'aff. 



CHRONIQUE. 

EPUIS LE 1 JUILLET 1832, JUSQU'AU 30 JUIN 

1833. 



laf. — 

JUILLET. 

2. Ouverture de la diète ordinaire à Lucerne en Suisse. 
Soulèvement du colonel Eugénio Gurzoa contre 
„ président de l'Etat libre d'Urugay, Fructuoso Ri- 
ts ira ; le général Lavallej a est nommé commandant 
chef de l'armée; Fructuoso Ribeira fuit vers les 
Entières du Brésil. — Le marquis de Matailorida 
ministre du roi d'Espagne + à Agen. 
I Résolution prise par la Diète germanique concer- 
,nt la censure, l'interdiction des associations ayant 
I but politique, les assemblées ou fêtes populaires, 
m cocardes ou rubans non autorisés, et les mesures 
prendre relativement aux universités. 
L Note adressée à la conférence de Londres par 
'général Goblet, plénipotentiaire du roi des Belges: 
î dernier déclare de nouveau en se référant aux né- 
ciations entamées entre la conférence et le gouver- 
ment de la Belgique, sur les modifications du traité 
15 nov. 1830, que son souverain ne participerait à 
cune novelle négociation, avant l'évacuation des ter- 
oires respectifs. — Mahomet Pacha battu par Ibra- 
n P. à Hems. 

i. Débarquement des troupes de Don Pédro entre 
Ila-do-Coudo et Oporto. 

). La ville d'Oporto est occupée par les troupes de 
•n Pedro. 

H La province de Zacatecas se déclare contre le 
esident Bustamente et reconnaît le gén. Manuel Co- 
ïz Pedraza comme président légitime, 
flme année. a 



(2) Chronique. JUILLET 1832. 

13. Protocole de la conférence de Londres No. 
Nouvelles propositions f de modifications au den 
projet de traité annexé au protocole No. 65 (v. 
juin) entre la Hollande et la Belgique: L'évacual 
des territoires respectifs sera terminée quinze jo 
après l'échange des ratifications ; les tarifs de la c 
vention (signée le 31 mars à Mayence) pour la nï 
gation du Rhin, seront adoptés pour les fleuves et 
rivières qui séparent ou qui traversent à -la -foi* 
territoire hollandais et le territoire belge; dans le 
où il s'élèverait des doutes sur l'exécution, on se i 
portera aux éclaircissements contenus dans le menu 
de la conférence du 4 janv. 1831. — Protocole No. 
La conférence s'adresse de nouveau à la diète i 
maiiique pour l'engager à donner les ordres né< 
sàires pour que Mr. Thorn soit mis en liberté. 

17. Résolution de la diète fédérale, portant qu' 
révision du pacte fédéral entre les 22 cantons aurali 

18. Clôture de la séance des chambres enRelgic 

19. Résolution prise par la diète de la eonfécU 
tion germanique, relativement à la suppression 
feuilles paraissant sous le titre de der Freisinnigi 
ïf^achter am Rhein. 

20. Secousses de tremblement de terre à Lisbor 

21. Convention préliminaire passée par les puiss 
ces alliées par le traité du 6 juillet 1827, avec 
Porte concernant les frontières du royaume de Gr< 

22. Décès du (Vue de Reichstadt, fils de Napolét 

23. Combat près de Val î on go entre les troupes 
duc de Bragancë et celles de Don Miguel. 

21. Combat près de Ponte Ferreira au désavant 
des troupes de Don Miguel, mais sans aueune suitt 

25. Note du plénipotentiaire du roi des Belges 
lative au protocole de la conférence de Londres 
13 de ce mois. 

26. Dissolution de l'assemblée des états de la Ha 
électorale. — Protocole privé de la diète germanicl 
relatif à la mise en liberté de Mr. Thorn à Liixï 
bourg. — 11 éclate à Tripolis dans la Barbarie 
émeute à la tête de laquelle se trouve Sidi Mu 
met, prince héréditaire. 

28. La loi de îa presse rendue le 28 déc. 1831 d| 



Chronique. JUILLET. — AOÛT 1832. (3) 

\ grand -duché de Bade est abrogée par suite de la 
îsolutîon de la diète de la confédération germanique. 
Note du chancelier d'état, prince de Metternich à 
11 Ir Fréd. Lamb ; ambassadeur de la Grande-Bretagne, 
' i sujet des reformes demandées, mais refusées par 
{ | gouvernement pontifical — l'élection du peuple 
lä !imme base des assemblées communales, et la forma^- 
| m d'un conseil d'état composé de laïques, 
i* 29. Décès du comte de Chaptal, pair de France. — 
! Irahim-Pacha bat le feldmaréchal turc Hussein-Pacha 
E lius les gorges de Bylan- Bogasi. 
Iffl 

\l AOUT, 

Ml. La ville d'Antiochia se soumet à Ibrahim -Pacha, 
' 5. Note adressée par l'ambassadeur de Bavière à 
Jlmdres au ministre des affaires étrangères de la 
li Irande -Bretagne, concernant les prétentions juri- 
diques des états riverains du Rhin, au sujet de la 
le ire navigation des eaux intermédiaires entre l'Escaut 
ii le Rhin. 

Kg* Combat près de Santa Redondo entre le général 

ivoas et le gén. Villaflor, 
aß. Le prince Otton de Bavière est élu roi par l'as- 
Emblée nationale de la Grèce. 

c j). Attentat du capitaine en retraite Reindl sur la 
èl rsonne du roi deHongrie àBade en Autriche. — Cé- 

i jratiou du mariage du roi des Belges avec Louise, 
s incesse d'Orléans. 

10. L'amiral Sartorius attaque avec 2 frégates l'es- 
tildre de Bon Miguel (1 vaisseau de ligne, 1 frégate^ 
I Burettes, 3 bricks). 

il La.' Dissolution de l'assemblée des états de Saxe- 
s einingen. 

t6. Prorogation du parlement de la Grande-Bretagne, 
e 18. Retour de la flotte de Don Miguel dans le Tage, 
q (Demetrius Ypsilanti f à Napoli de Romanie. 
I !1. Les soldats de Chrysiotis occupent la salle de 
i ssemhlée nationale et emmènent 9- députés pour ser- 
u | de caution des arrérages de leur sokle. 

!2. La diète helvétique a Lucerue divise la com- 
1 uiauté du canton de Bàle » sens la réserve d'une 

a2. 



(4) Chronique. AOÛT. — SEPTEMBRE 1832. 

réunion nouvelle, de sorte que ce canton dans ses 1 
lations avec la confédération suisse formera un s< 
etat, mais relativement à l'administration publiqr 
il sera divisé en deux communautés politiques pj 
ticulières. 

25. Protestation du bourgmestre et conseiller 
canton de Bàle contre la résolution du 22 de ce moisi 

27. Réouverture de l'assemblée des états de Brt 
swick, à l'effet de consulter sur le projet d'an m 
veau règlement d'états. 

28. La cour d'assises de Paris condamne les cht) 
des Saint - Simoniens a une année d'emprisonnem« 
et à des amendes pécuniaires , pour avoir tenu des l 
semblées illégales et répandu des doctrines contrai) 
à la moralité. 

30. Décret rendu par Don Miguel ayant pour ob 
la réinstallation des jésuites en Portugal. 

SEPT EM BRE. 

2. L'astronome, baron de Zach f à Paris. 

6. Résolution de la diète germanique contre la c< 
trefaçon des livres et des objets d'art. — Note du j 
crétaire d'état des affaires étrangères de la Grand 
Bretagne au plénipotentiaire des Pays-Bas à L< 
dres, concernant la navigation de l'Escaut et d'auti 
eaux intermédiaires du pays. 

8. (9. j 10.) Les troupes de Don Miguel attaqu» 
les fortifications d'Oporto. 

11. Erection de la colonne d'Alexandre à St. I 
tersbourg. 

12. Ordonnance rendue par le grand -duc de Ba 
portant que l'université de Freibourg sera fern 
pour être réorganisée. 

15. Circulaire du souverain pontife, Grégoire X 1 
à tous les patriarches, primats, archevêques et évèqi^ 
concernant les émeutes populaires et les troubles de 
le sein de l'église catholique. 

18. Charles X de Bourbon avec le dauphin et 
duc de Bordeaux mettent à la voile de Newhav« 
Roads pour Hambourg. — Combat entre les trou]! 
du gén, Bustamente et celles de Montezuma près * 



Chronique, SEPTEMBRE. — OCTOBRE 1832. (5) 

olores entre la petite ville d'Obanda et Puerto de 
allinas; Montezuma est battu. 

19. Note de l'envoyé brittanique à Toscane, M. 
îVTiour, à l'ambassadeur d'Autriche à Rome, comte 
;*Lutzow (v. 28 juillet), portant que son gouverne- 
ent trouvait insuffisantes les améliorations adoptées 
& le souverain pontife dans l'administration de 1 Etat 
i l'Eglise, et qu'il était convaincu que les dangers 
minueraient à mesure qu'on suivrait le mode d'amé- 
iration proposé. 

|, ,20. Le plénipotentiaire des Pays - Bas à Londres 

k ,fuse d'accepter les propositions que lui a faites lord 
^Imerston le 6 cour, au nom de la conférence, et re- 

ji une la signature du traité de séparation de la Hol- 
ftde d'avec la Belgique sur le pied des notes néer- 

jj iidaises du 30 juin et du 25 juillet. — Le conseiller 
etat, bar. de Herzog, chef du dép. des finances du 
y. de Wurtemberg f. 
21. Sir Walter Scott f à Abbotsford. 

23. Réorganisation de l'université deFreibourg (v. 12]. 

24. Memorandum sur la situation où se trouve ré- 
ci lté la conférence de Londres par la note du pléni- 
i tentiaire néerlandais du 20 de ce mois. 

I 25. La conférence de Londres adresse au plénipo- 
y titiaire des Pays-Bas de nouvelles questions sur le 
J veloppement des affaires de la Belgique. 

|26. Réponse du plénipotentiaire néerlandais à Lon- 
îm aux questions de la veille. 

Î9. Attaque infructueuse des Miguellistes contre la 
pile d'Oporto. 

J0. Protocole No. 69 de la conférence de Londres. 

II OCTOBRE. 

i| Protocole No. 70 de la conférence de Londres: 
ni plénipotentiaire de France propose d'accorder à 
| 3 (Belgique le droit de retenir un million de florins 

jr semaine sur sa dette , tout le temps que la Hol- 
I jide n'aura pas évacué le territoire belge; le pléni- 
< ( j tentiaire brittanique accède à cette proposition ; mais 
n la plénipotentiaires d'Autriche, de Prusse et de Russie 

clarent n'être pas autorisés à donner leur adhésion 



(6) Chronique. OCTOBRE 1832. . 

à une telle mesure , et que dans le cas que les gj 
verncments de France et de la Grande-Bretagne 
raient recours à des mesures coercitives, leurs coli 
respectives n'y prendraient aucune part. — Le gl 
Savary met en fuite un corps de 12000 Béduins p 
d'Alger. 

3. Décret bolivien concernant la confirmation 
Cobija ou Puerto Lamar comme port franc. 

5. Protocole No. 71 et 72 de la conférence de L 
dres : Le dernier contient en substance qu'à dater 
15 oct. et jusqu'à l'adhésion de la Hollande, la E 
gique sera dispense'e d'une partie de sa dette holl 
daise; les plénipotentiaires des cours du nord i 
fèrent leur déclaration. — Note du gén. Goblet, 
nistre des affaires étrangères de la Belgique, au 
nistre des affaires étrangères de France, par laqui 
le premier réclame, au nom de son çouvernemt 
l'intervention armée de la France. — Resolution pi 
par la diète de la confédération helvétique dans 
53ème session, portant que le canton de Bàle sera p 
tagé en 2 communautés , la ville et la campagne 
17 juillet, 22 août.) 

6. Ibrahim Pacha Karamanli en état d'insurrect 
contre le oacha de Tripolis , fait le siège de C( 
place et déclare le port de la ville en état de bloc 

7. Le gén. Santander entre dans ses fonctions! 
qualité de président de Grenade. 

S. Dans sa 55 séance la diète fédérale ordonne i 
le canton de Schwyz, divise' de fait en une partie 
térieure et une partie extérieure, sera réuni et 
constitué. 

11. Composition du nouveau ministère en Fran 
Le maréchal Soult, duc de Dalmatie, président du c 
seil etc. •— Combat naval entre la flotte de Don ] 
guel et celle de Don Pedro. 

12. Clôture des sessions des e'tats de Brunswick 
Ordonnance rendue par le roi des Français; Nomi 
tion de 59 pairs ; ce nombre est encore augmenté 
3 par l'ordonnance royale du 13. 

13. Nouvellé attaque infructueuse des troupes 
Don Miguel contre le couvent de Serra. » 



& Chronique. OCTOBRE 1832. (7) 

mU. Clôture de la session des états - généraux des 
fys-Bas. 

0! BS Ouverture de la session extraordinaire des états 
gméraux à la Haye-, discours du roi: la condescen- 
| aice que le roi a montrée dans le cours de ses né- 
ciations est arrive'e aux dernières limites tracées 
i c l'existence, l'honneur et l'indépendance du pays. — 
députation grecque est reçue en audience par le 
Il et le prince Otton de Bavière (v. 21 juill. et 8 août). 
r Décret d'amnestie rendu par le roi d'Espagne, en 
g^eur de tous les individus poursuivis pour délits po- 
|], r ques, à l'éxception de ceux qui ont voté à Sevîlle 
j (renversement du trône, et qui se sont trouvés à la 
, 6 de corps armés contre le roi. 
il8. Réponse du plénipotentiaire hollandais à la con- 
îel'ence de Londres relativement aux protocoles du 1 de 
te i mois. 

,r to- Décès du baron de Zu -Rhein, ministre d'état 
8 dép. de la justice en Bavière. 
Il Convocation des états du royaume de Hongrie 
' ur le 16 déc. de c. année. 

$u. Le min, d'état des Pays-Bas, 0. Repelacr de 
c iel f. 

c 19. Arrivée de la flotte française sous les ordres 
ä l'amiral Ducrest de Villeneuve à Spithead. — No- 

I des chargés d'affaires de France et de la Grande- 
(jetagne à la Haye, marquis d'Eyra^ues et G. V. 
i jrniugham , au ministre des relations étrangères des 

jys-Bas, par lesquelles ils déclarent que, dans le 

I où S. M. le roi des Pays-Bas ne consentirait 
Il jusqu'au 2 novembre à l'évacuation de la citadelle 
ti^nvers, leurs gouvernements auraient recours aux 
Jfties, afin de forcer la citadelle à se rendre, à moins 

'elle ne fût évacuée le 15 nov. 
IH Ukase rendu par l'empereur de Russie, concer- 
|i)nt un nouvel emprunt de 20 millions de roubles 
Urgent. 

■ Eruption de l'Etna; la lave se jette d'un côté 
us la vallée de Trifuligliette, de l'autre, vers 
onte. — Mort de î'anatomiste Scarpa à Pavie. 



(8) 



Chronique. NOVEMBRE 1832. 



NOVEMBRE. 

1. Traité d'amitié et d'alliance entre le roi de J 
vière et son Iiis, le roi de la Grèce. 

2. Réponse du baron Verstolk van Zoelen, minis 
des affaires étrangères du roi des Pays - Bas, àj 
note du 20 de ce m.: on refuse la reddition de la 
tadelle d'Anvers. 

3. Le professeur Thibaut à Gœttingue f . 

4. La flotte combinée anglo -française, sous 
ordres des amiraux Villeneuve et Sir Pultney M 
colm met à la voile de Spithead. 

6. Ordre rendu par le conseil privé de S. M. bi 
tanique, concernant l'embargo sur les vaisseaux h 
landais qui se trouvent dans les ports de la Grani 
Bretagne, et la défense aux navires anglais de se n 
dre dans les ports néerlandais. 

T. Arrestation de la duchesse de Berry avec M. 
Mesnars, M. Guibourg et Meile de Kersabîec. — E 
bargo ordonné par le roi des Français sur les va 
seaux néerlandais dans les ports de France. — Ni 
de l'ambassadeur d'Espagne , le chevalier de Zea 
Bermudez à lord Palmerston , au sujet de la fav< 
dont le gouvernement brittanique, malgré ses as: 
rances d'une parfaite neutralité , fait jouir Don Péi 
dans ses entreprises contre Don Miguel. 

8. Ordonnance rendue par le roi des Français , \ 
laquelle les chambres sont chargées des mesures ul 
rieures à prendre, relativement à la duchesse de Ber 

9. Décret rendu par le roi d'Espagne , ayant p< 
objet la formation d'un ministère de l'intérieur. 

13. Ouverture des chambres à Bruxelles ; discoi 
du roi: les puissances garantes du traité du 15 n< 
sont disposées à en assurer l'exécution. L'on poui 
maintenant s'occuper plus exclusivement des amélio 
tions administratives et financières que réclame 1' 
térêt du pays ; déjà l'organisation du pouvoir ju 
ciaire est venu compléter la constitution de l'état; 
projet de loi sur l'organisation de l'armée, en ten 
de paix, sera présentée , quoiqu'il soit difficile enc( 
de fixer l'époque d'un tel arrangement; l'adminisô 
tioii provinciale et communale sera un des objets l 



Chronique. NOVEMBRE 1832. (9) 

is importants des délibérations ; si la durée de la 
[îsion le permet, l'attention des chambres sera aussi 
[pelée sur l'enseignement public; on proposera les 
Léliorations devenues nécessaires dans les lois sur 
garde civique et la milice; quelques parties de la 
•islation pénale seront également soumises à une 
rjsioii, qui les mette en harmonie avec les institu- 
as et la moralité du pays. 

4. Sortie de la garnison d'Oporto vers Villa Nuova. 
Jean Baptiste Sayà Paris -{-. 

5. L'armée française franchit la frontière belge. — 
unirai lord Exmouth -j- à Plymouth. — Le publiciste 
! de Schmidt - Phiseldeck f à Copenhague. 

6. Arrêté du roi des Pays - Bas, relativement à 
nbargo mis par la Grande-Bretagne (v. 6.) et par 
France (v. 7.) sur les navires néerlandais: 1° Tous 

navires français et anglais auront à quitter le ter- 
bire néerlandais dans trois jours, 2° et ne seront 
I admis avant que les navires sous pavillon néer- 
i il ai s puissent entrer librement dans les ports d'An- 
terre et de France. — Les amiraux Malcolm et 
leneuve mettent à la voile des dunes pour la côte 
i Hollande. 

7. Nouvelle sortie de la garnison d'Oporto contre 
lia Nuova. — Note du vicomte de Santarem, ministre 
il relations étrangères de Portugal, a l'amiral an- 
is Parker , par laquelle il lui annonce le blocus du 
uro. 

8. Note de M. Dedel, ministre plénipotentiaire du 
( des Pays-Bas, au vicomte Palmerston , par la- 
îlle il réclame la levée de l'embargo, et une indein- 
é des pertes qui pourraient s'en suivre pour les su- 
8 de S. M. néerlandaise. 

9. Attentat commis sur la personne du roi des 
stnçais , tandis qu'il arrivait à l'extrémité du pont 
al , pour se rendre à la chambre des députés. — 
Iverture de la chambre des députés de France; dis- 
jara de la couronne : La république et la contre- 
folution ont été vaincues. On examinera si la lé- 
gation n'a pas besoin d'être revue et complétée, et 
I quelles mesures peuvent être garanties à la fois 
isûreté de l'état et la liberté des citoyens j c'est en 



(10) Chronique. NOVEMBRE. — DECEMBRE 1832. 
ermanant clans ces voies de modération, qu'on se mont 
dèle aux principes de la révolution de juillet; s 
fragcs du système de Périer ; les heureux effets 
cette politique se font ressentir: la confiance rena 
le commerce et l'industrie reprennent leur essor, 
a tout lieu de compter sur les dispositions pacifiqij 
des puissances étrangères; une seule question enco 
celle de la Belgique, pouvait entretenir en Eun 
quelque inquiétude, mais la Grande-Bretagne et 
France sont convenues de pourvoir à l'exécution 
traité du 15 nov. 1831. Traité conclu avec les Eta 
Unis de l'Amérique le 4 juillet 1831. Fondation 
trône de la Grèce et garantie d'un emprunt indisp 
sable à l'affermissement de ce nouvel état. On p 
sentera à la chambre des projets de loi sur la resp 
eabilité des ministres , sur les administrations dep 
tementales et municipales , sur l'organisation de V 
struction publique. Le roi regrette de ne pouvoir p 
poser dès à présent une réduction des charges pul 
ques; mais les arrangements prochains des aiïai 
générales de l'Europe permet d'entrevoir le terme 
si grands sacrifices. — Les états du grand -duché 
Weimar proposent la publicité de leurs séances 
janv. 1833). 

24. La convention de la Caroline du sud décl; 
nulles les résolutions du congrès des Etats-Unis re 
tivement au tarif etc. (v. 27). 

27. Message du gouverneur de la Caroline du s 
James Hamilton v aux représentants de cet état, è 
cernant le refus d'accepter le tarif et les mesure 
prendre en cas de contrainte. 

30. Sommation adressée par le maréchal comte ( 
rard au gén. hollandais comte Chassé, de rendre 
citadelle d'Anvers. Refus du gén. Chassé. 

DÉCEMBRE. 

2. La corvette anglaise la Clio prend possession < 
îles Falkland, antérieurement au pouvoir de Buen 
Ayrès. 

3. Proclamation du roi d'Angleterre ayant pour i 
jet la dissolution du parlement actuel et laconvocati 



Chronique. DÉCEMBRE 1832. (11) 

3!| nouveau. — Circulaire de M. Zea - Bermudez , mi- 
* j;re des relations étrangères d'Espagne, aux am- 
ts (sadeurs d'Espagne près les cours étrangères , con- 
ti Inant la règle de conduite que s'est tracée le gou- 
, 1 nement. 

'? i. Ouverture de la session du congrès de l'Amérique 
C5 feentrionale. 

Il Ouverture de l'assemblée des e'tats du grand- 
c 't ihé de Hes'se. — Protocole de la diète germanique: 

I Iblissement d'un corps prussien pour couvrir la fron- 
13 re sur la rive droite de la Meuse. — Combat entre 
i généraux mexicains Santa -Anna et Bustamente 

II de Puebla, au désavantage du dernier. — Départ 

I Sei Otton de Munich pour la Grèce. 

f , Proclamation du président Jackson aux citoyens 
\ Etats-Unis en réponse aux dispositions prises par 
j Convention de la Caroline du Sud, contre l'cxécu- 

II de la loi de tarif donnée par le congrès. — Ar- 
ij|ce entre, Santa -Anna et Bustamente (v. 6) à 
«ûi ente -Mexico. 

] m Déclaration de l'assemblée législative de la Ca- 
e [ne du Sud contre la proclamation du président 

I IfS on du 10 de ce mois. 

0. Ouverture de la diète de Hongrie. 
c 'i | Combat près deKonieh (Iconium) entre le grand- 

II Reschid- Pacha et Ibrahim - Pacha ; le grand- 
ir est totalement battu et fait prisonnier de guerre. 

j| Le g en. Chassé, commandant de la citadelle 
«fnvers offre à capituler; le maréchal Gérard refu- 
1 1 d'accepter les conditions proposées, en envoie 
litres. La garnison sera prisonnière de guerre 
G qu'à la reddition des forts de Lillo et de Liefkens- 
'« |k. — Les Hollandais attaquent les Français près de 

L Reddition de la citadelle d'Anvers. ~ La grande 
jsquée d'Alger est consacré au culte chrétien. 
;6. Installation de la régence à Puebla , sous la 
f [sidence du gén. Pedraza. 

m 17. La garnison de Mexico commandée par Herrera 
déclare en faveur du gén. Pedraza. 
{». L'armée française en Belgique se met en marche 
ti ir rentrer en France. 



(12) Chronique. DECEMBRE 1832. — JANVIER 1833. 

30. Projet de traite entre la Hollande d'une part, 
la France et la Grande-Bretagne d'autre part, c 
cernant l'arrangement avec la Belgique, communi 
le 2 janvier 1833 par le marquis d'Eyragues au ba 
Verstolk de Sœlen ministre des relations étrange 
des Pays-Bas. 

31. Déclaration autographe de S. M. le roi d 

1>agne, portant que, le décret pour l'abolissement 
a pragmatique sanction confirmée le 29 mars 1830, 
ayant été extorqué pendant sa maladie, ce dit dé< 
sera annulé et l'ordre de succession restera en vigu 
conformément au décret du 20 mars 1830. — Traite 
commerce entre la Suisse et le Mexique. 



JANVIER 1833. 

1. Décret rendu nar le roi d'Espagne, concern 
la publication des négociations qui ont eu lieu en ] 
dans l'assemblée des Cortès , relativement à l'abrc 
tion de l'ordre de successiou changé par le décret 
10 mai 1713. 

2. Résolution prise par un conseil sous la pr 
dence du Sultan, portant que la révocation du 
prononcé contre Mehemet-Ali pourrait avoir lieu s 
des conditions acceptables, et que dans ce cas Mt 
met -Ali serait gratifié du pachalik de Syrie. 

3. Le baron Solignac est nommé général -major 
troupës de Don Pedro à Oporto. 

4. Le gouvernement du grand - duché de Weil 
refuse la publicité des séances réclamée par les ét 
— Le roi d'Espagne , après sa guérison , reprend 
rênes du gouvernement, en remerciant la reine 
peines qu'elle s'est données. 

6. Ouverture d'une académie nationale à Bogota 

9. Réponse du roi des Pays-Bas au projet d'an' 
gement avec la Belgique proposé par la Grande -E 
tagne et la France. 

10. Ordre de cabinet rendu par le roi de Pru 



Chronique. JANVIER. — FÉVRIER 1833. (13) 

rt ant pour objet la dissolution da corps d'observation 
fbtine pour les rives de la Meuse. 
, Q "I5. Ouverture de l'assemblée des états du royaume 
V Wurtemberg- ; discours du roi: Nouveau code pé- 
S e t; organisation de la landwehr; diminution notable 
■,,,ns le prix du sel et dans les taxes dites du notariat; 

nplification et diminution dans le cens foncier. 
, Bt p. Le pacha Mehemet- Ali fait passer à son fils 
\ -ahirn l'ordre de cesser les hostilités à l'approche du 
r ec| néral russe Murawieff. 

j ,lf !3. Le vice -amiral lord Exmouth f à Teignmouth. 
ie Ï5. Ouverture de la séance du troisième congrès 

institutionnel à Venezuela , sous la présidence du 

ii. Paez. 

!7. Ouverture de la diète du royaume de Saxe. 

Et. Arrivée du roi de la Grèce àNapoli deRomanie. 

FEVRIER. 

î. Les plénipotentiaires de France et de la Grande- 
Bretagne rejettent le projet de traité du roi des Pays- 
Mis, et proposent un nouveau traité préliminaire. — 
'% reis - effeudi demande à l'ambassadeur de Russie 
1 Constantiuople l'envoi d'une escadre avec des trou- 
js de débarquement, et un corps auxiliaire de 25 à 
pOOO hommes contre Mehemet -Ali. 
l l. Les plénipotentiaires de France et de ïaGrande- 
^•etagne présentent au gouvernement des Pays-Bas 
eJ . nouveau projet de traité, ayant pour objet la levée 
l'embargo , la mise en liberté des prisonniers de 
"erre et le renouvellement des relations amicales 

tre la Grande-Bretagne, la France et les Pays- 
nl is. M. de Zuylen, ambassadeur de Hollande ne 
Ji nne pas son adhésion à ce projet, 

Ë Un nouveau projet de traité, comme celui de la 
"iîle, où l'on réclame en outre la conclusion d'un ar- 

istice, la reconnaissance de la Belgique etc. est en- 
1 re proposé par les plénipotentiaires de France et 
' !I î la Grande - Bretagne à Londres. 
1 5. Ouverture du parlement de la Grande-Bretagne, 

scours du trône: On déplore la continuation de la 
Tierre civile en Portugal et l'on regrette que les ef- 



(14) Chronique. FÉVRIER 1833. 

forts pour effectuer un arrangement définitif entre* 
Hollande et la Belgique, aient été jusqu'ici sans au< 
effet -, cependant la conduite loyale de la France 
les assurances des autres cours de l'Europe sur le 
dispositions amicales font espérer que la paix gé 
raie ne sera point troublée. L'expiration procha 
des chartes de la banque d'Angleterre et de la c( 
pagnie des Indes orientales , demande une révision 
ces établissements; l'attention des chambres sera ai 
appelée sur l'état de l'église. Pour ce qui rega 
l'Irlande, on recommande l'adoption d'une mesure 
laquelle sur le principe d'une juste compensation, 

Possesseurs de terres pourront se libérer du fardi 
'un paiement annuel; mais l'esprit d'insub ordinal 
et de violence ayant été porté dans ce pays au pc 
de faire craindre les conséquences les plus deplo 
bles, les chambres ne refuseront pas de* confier 
gouvernement les pouvoirs extraordinaires pour c 
tenir et punir les perturbateurs du repos public. 

6. Entrée solennelle du roi de la Grèce dans I 
poli de Romani e (v. 31 janv.). — Note du baron] 
Zuîlen r plénipotentiaire du roi des Pays-Bas à L 
dres, relativement à la communication qui lui a\ 
été faite le 4 de ce mois par les plénipotentiaires 
France et de la Grande-Bretagne. 

12. Manifeste rendu par l'empereur de Russie ay 
pour objet la publication d'un code renfermant la c 
lection complète de toutes les lors et dispositions 
Elémentaires réunis en un corps de lois uniformes, 
puis 1649 jusqu'au 31 déc. 1831 (12 janv. 1832). Ce e< 
aura force de loi à dater du 1er (13) janv. 1835. 

13. Ouverture du Tème storthing ordinaire de N 
wège. — Le prince Stanislas Pouiatowsld , ne 1 
d'Auguste Stanislas, roi de Pologiie, né 21 nov. 11 
meurt à Florence- — La 2de chambre des députés 
roy. de Hanovre adopte la loi fondamentale de F et 

14. Note du prince de Talleyrand et de lord F 
merston au baron de Zuylen de Nyevelt, concern 
les mesures ultérieures pour ; l'exécution du traité p| 
posé par les puissances alitées , relativement à la 
paration de la Belgique d'avec la Hollande. 

17. M. Lehon, ambassadeur belge présente au 



Chronique. FÉVRIER 1833. (15) 

lis Français l'acte de reconnaissance voté par la 
lambre de9 de'putés de la Belgique, pour la prise de 
citadelle d'Anvers par l'armée française. — Mé- 
prandum du reis - ef feudi à M. de Buteniew, ayant 
ftir objet de retarder pour le moment la marche de9 
pup es auxiliaires^ russes , vu les dispositions t où se 
[)uve le vice -roi d'Egypte d'entamer des négocia- 
is de paix. Réponse de l'ambassadeur de Russie. 
18. A son arrivée à Constantinople , l'amiral Rous- 
i demande la confirmation de la promesse donne'e au 
arge d'affaires de France , de renoncer au secours 
: la Russie. — Expulsion des autorités ottomanes de 
nirne par Emin- effendi. 

20. Une escadre russe mouille près de Bujukdère 
t 2 févr.). 

[21. Déclaration du reis - effendi, Hadschi-Mehemet- 
pf , portant que la sublime Porte acceptait la mé- 
at ion de la France pour la conclusion d'un arran- 
gent avec M eh émet- Ali -pacha, d'après lequel ce 
rnier aurait à se soumettre et recevrait les districts 
Acre, de Tripolis en Syrie, de Jérusalème et de 
ojipîoiise; et que, dans ce cas, la Porte renoncerait 
I secours étranger qu'elle s'était vue réduite à re- 
im er. 

22. Déclaration de la duchesse de Berry, portant 
al'elîe avait contracté un mariage secret pendant sou 
fjonr en Italie. — Dépèche de l'amiral Roussin, am- 
jssadeur de France à Constantinople, au vice-roi 
Egypte, par laquelle il somme ce dernier de se con- 
flit er des districts de St. Jean d'Acre, de Jérusalem, 
jr Naplouse et de Tripolis en Syrie, et de retirer 
n armée. 

£3. Clôture de la 4ème diète de la province prns- 
|mne de Saxe. — Note du reis -effendi à l'ambassa- 
[ur de Russie portant l'expression de reconnaissance 
i secours amical que l'empereur avait prêté à la 
prte, et par laquelle il déclare ^ue les affaires 
(Egypte étaient arrangées conformément aux désirs 
iji grand - seigneur par l'entremise de l'ambassadeur 
H France à "qui l'on avait annoncé que la flotte russe 
litterait le canal au premier vent favorable. — 24. 
«ambassadeur de Russie renvoie au reis - effendi la 



(16) Chronique. Février. — Mars 1833. 

déclaration de la veille en lui faisant observer 
dans tout ce qui concernait les relations amie 
entre la Russie et la Porte , aucune influence et 
gère ne pouvait être admise. 

24. Clôture de la diète provinciale de Sile'sie 
verte le 13 janv.). 

26. Réponse du roi xles Pays-Bas à la note d 
de ce m. ; développement de voies que le gouve 
ment néerlandais a suivies pour parvenir à une 
vention préléminaire, et assurance de la sincérit< 
sa politique. t 

28. Arrêté pris par le conseil privé du roi de V 
temberg à la chambre des députés, portant qu'on j 
tend a voir la chambre rejeter avec une juste indif 
tipn la proposition du député Pfizer, relativement 
résolutions prises par la diète germanique le 28 
1832. 



MARS. 

4. Irréussite d'une attaque des troupes de Don 
guel contre les positions de Lordello et de Pas 
leiro devant Ö porto. — Le gén. Jackson prend p 
la seconde fois la présidance. 

5. Ouverture de la diète du grand - duché de M< 
ïenbourg à Malchin (clôture le 28 de ce m.). 

8. Ouverture de l'assemblée des états de l'électi 
de Hesse. — Refus du vice -roi Mehemet- Ali, en 
ponse à la réclamation de l'ambassadeur de Frai 
du 22 févr. 

9. Lettre des députés de vieux Schwyz , d'Un 
walden, d'Ury, de la ville de Bàle et de Neucha 
rassemblés a Schwyz (3 cantons entiers et 2 demis 
la diète de Zuric (v. 11.) , par laquelle ils se p( 
voient contre ses arrêtés. 

10. L'amiral Sartorius fait connaître à Don Pe 
sa résolution, de le quitter avec son escadre si 
équipage ne reçoit pas de solde. 

11. Résolution prise par la chambre des députés 
royaume de^ Wurtemberg en réponse à l'arrêté 
conseil privé du 28 février. La chambre refuse 
satisfaire à la réclamation. — Ouverture de la di 



Chronique. MARS 1833. (IT) 

traordinaire de la confédération helvétique avec 17% 
. .tttons ; les députés de Bàle-campagiie y assistent pour 
Ii» première fois. La lettre des députés de Schwyz 

t mise ad acta. (v. 9.) 

(13. Don Pédro démet l'amiral Sartoriu9 du com- 
indement en chef de la flotte. 

Intl. Ordonnance rendue par le roi d'Angleterre et 
;r ïanovre et le duc Guillaume de Brunswick, en vertu 
\\ laquelle le duc Charles de Brunswick est privé de 
j propre administration de ses biens, dont la cura- 
Ile est confiée au duc de Cambridge comme premier 
rçpeur ( v. 8 mai. ) 

s 15. Résolution prise par la Convention de la Caro- 
le du Sud concernant la révocation de la protesta- 

jn de nullité du 24 nov. 1832. — Ouverture du con- 
jàs du Mexique: le gén. Santa-Anna président, Gomez 

irias vice-président de la république. 

[6. Les troupes auxiliaires russes entrent à Jassy. — 

nformément au désir de D. Miguel et en vertu d'un 

cret rendu par le roi d'Espagne, la princesse de Beira 
nitre en Portugal accompagnée de l'infant Don Car- 
s l| et de sou fils Don Sébastien avec leurs familles. 
L.8. Dissolution de la diète de l'électorat de Hesse 

. 8. ) ; en vertu d'un rescrit ministériel du 19 mars 
e , nouvelle assemblée des états est convoquée pour le 

avril. — Prorogation de l'assemblée des états du 
! Biime d'Hanovre. 

!l. Les députés des cantons d'Uri, de Schwyz, d'Un- 
J'yvalden etc. se refusent de siéger dans la diète (v.ll.) 

réitérant leur déclaration antérieure qu'ils ne re- 
i iinaitraient jamais une assemblée illégalement formée 
,,[nme une diète fédérale ni ses arrêtés comme obli- 
I jtoires. 

jp. Dissolution de la diète de Württemberg (v. 11.) — 
nvention supplémentaire entre la France et la 
,, ande- Bretagne ayant pour objet la répression delà 
,,ite des nègres. 

!3. Publication du nouveau sénat de la république 
, Cracovie , relativement aux réformes introduites 

r les commissaires autrichiens , prussiens et russes, 
conseiller de légation baron de Pflugl, le conseiller 
; ime de régence M. de Forckenbeck, et le conseiller 

Time année. b 



I. 



(18) Chronique. M.4R9. — • AVRIL 1833. 

d'état Tengoborski. ) — Note de M. de Dedel, envojÉj 
extraordinaire, avec un projet d'arrangement à conclujjp 
entre la Grande-Bretagne, la France et les Pays-Bas. r 

29. Clôture de la diète du grand-duché de Wehm] 
( v. 18 nov. 1833. ) — Manifeste rendu par le roi 4 
Württemberg, par suite de la dissolution de l'assemblai 
des états. — La troisième lecture du bill pour la sujifll 
pression de troubles en Irlande passe dans la chambi s, 
des députés de la Grande-Bretagne, à une majorii* 1 
de 345 voix contre 88. — L'expédition préparée 
Odessa pour secourir la Porte contre Ihrahim-Pasch 
met à la voile avec des troupes de débarquement. 

AVRIL. 

1. Installation du gén. S autan der en sa dignité i 
président de la Nouvelle-Grenade. 

2. Note du prince de Talleyraud , plénipotentiaii 
de France, et du comte Palmerston secrétaire d'ét; 
d'Angleterre, à M. Dedel, ambassadeur du roi dilti 
Pays-Bas, portant le rejet du projet d'un arrang* il 
ment (v. 23 mars). — Le baron Ternanx f . | 

3. La tranquillité est troublée à Francfort s. M. 

5. Arrivée d'un corps de 5000 hommes de troupes aux 
liaires russes à Bujukdère (v. 21 févr. et 29 mars). 

6. Le lord - lieutenant d'Irlande applique pour 
comté de Kilkeuny le biîl voté pour la suppression d< pli 
troubles locaux. 

8. Le graveur Raphaël Morghen f. 

10. Lord Anglesea déclare dissoute la société d< 
volontaires irlandais. 

11. Arrêté ayant pour objet l'organisation et Fa< 
ministration du royaume de la Grèce. 

16. La chambre des députés de France condami 
M. Lionne rédacteur de la Tribune, à 3 ans de prise 
et 10000 fr. d'amende. — Note de M. Dédel , plénîpi 
teutiaire des Pays-Bas au lord Palmerston et au prin« 
de Talleyraud , en réponse à la note du 2 avr. , dai 
laquelle il est donné des éclaircissements sur les olfig 
jections contre le projet du 23 mars. 

17. Massacre des Portugais à Para. 

18. Installation du gén. Santa-Anna dans la prés 



Chronique. AVRIL. — MAI 1833. (19) 

ace des états -uni9 de l'Amérique centrale et de 
îxîco. 

2. Résolution prise par la diète fédérale d'accorder 
canton de Schwyz de participer aux délibérations 
la diète. 

3. Note du prince de Talîeyrand et de lord Pal- 
rston en réponse à celle de l'ambassadeur des Pays- 
s, M. Dedel du Mi. de ce m. 

4. Clôture de la session du parlement de France; 
werture de la session nouvelle est annoncée. 

6. Ouverture de la session nouvelle des chambres 
France. 

7. Le duc de Dalbergs f à son château de Herns- 
m près de Worms. — Protestation du canton de 
îwyz contre la résolution de la diète du 22 de 

m. 

8. Dissolutiou de la chambre des représentants de 
Belgique. 

m Déclaration de l'infant Don Carlos de Bourbon, 
ée de Romallao , portant que, dans la conviction 
il est de la légitimité de sa succession au trône 
Ispagne,, dans le cas que le roi ne laisserait point 
éritïers mâles , ni sa conscience ni son honneur ne 
i permettent de prêter le serment d'obéissance à la 
ncesse d'Asturie. 

|| Soulèvement populaire en Bosnie. — Article 
flicatif et supplémentaire à l'article 8 de la conven- 
! de Londres du 7 Mai 1832, signé à Londres par 
I plénipotentiaires de la Grande-Bretagne, de la Ba- 
re, de la France et de la Russie, relativement à 
dre de succession à la couronne de la Grèce. 



M A I. 

, Don Pédro remet l'amiral Sartorius dans sa di- 
te' après s'être reconcilié avec lui (v. 10 mars). 
, Le grand- seigneur cède au Pacha M eh cm et 
fgypte le district d'Adana en fermage ( v. 21 et 

Tévr.) 

Firman du grand-seigneur, portant que tout évé- 
lent antérieur entre la sublime Porte et Mehemet- 

b % 



(20) Chronique. MAI 1833. 

Ali sera oublié; les assurances de fidélité et de dé 
vouement qu'ont données en dernier lieu Mehemet 
Ali-Pacha et son fils Ibrahim ayant été agréées , l! 
bienveillance impériale leur est de nouveau accordée! 
les gouvernements de Crète et d'Egypte ont été cou; 
firmés à Mehemet - Ali et on lai a accordé les dépai, 
tements de Damas, Tripoli de Syrie, Seyde, Safei, lt 
Alep ; les districts de Jérusalem et Naplouse avec ÎK 
conduite des pèlerins et le commandement de DjiddfjL 
et en outre le département d'Adana en fermage. Solj, 
fils Ibrahim a eu de nouveau le titre de chéikh-al-hî" 
ram de la Mecque et du district de Djidda. 

7. Réponse du roi d'Espagne à la déclaration d 
l'infant Don Carlos du 29 avril: Des raisons de polit 
que importantes , les lois , le propre repos de l'infai 
interdisent son retour en Espagne; c'est pourquoi ^ 
est autorisé à se rendre avec sa famille dans l'Et? J 
de l'Eglise^ L'Espagne ne cédant d'ailleurs dans so j 
administration intérieure à aucune influence étrangèr<|L 
on ne pourra pas faire aux souverains d'Europe iL 
communication demandée de la déclaration de l'infanr 

8. Prétendue protestation du duc Charles de Bruni 
wick contre la disposition du 14 mars, par laquelle 1 
le prive de l'administration de ses biens. 

9. Le pacha d'Egypte autorise son fils Ibrahim, d| 
faire repasser le Taurus à l'armée égyptienne. 

10. Accouchement de la duchesse de Berry 
Blaye. . ■ g 

15. La diète de la confédération germanique invilL 
la confédération suisse d'employer tous les moyeroL 
qui sont en son pouvoir pour empêcher le mal qnf 
les états voisins d'Allemagne ont à craindre des intrj 
gues des Polonais qui ont pénétré en Suisse. — I 
gén. Sauta-Anna prend la présidence de Mexico. ! 

16. Note de M. Dedel plénipotentiaire des Payf 
Bas à Londres , au prince de Talleyrand et à loi! 
Palmerston, ayant pour objet la convention préliminaiil 
à conclure entre la France, la Grande-Bretagne et't 
Hollande (v. 21 mai). L 

18. Protestation du roi des Deux-Siciles cont]|' 
l'abrogation de l'ordre de succession établi par le r [ ( 
Philippe V le 10 mars 1T12, et contre le nouvel ordir 



- Chronique. MAI 1833. (21) 

I succession tel qu'il a été fixe' en faveur de l'infante 
prie Isabelle Louise le 20 mars 1830. 
Ï9. Réponse du prince de Talleyrand et de lord 
Umerston à la note du 16, par laquelle ils témoignent 
îr joie de ce que les déclarations du gouvernement 
[s Pays-Bas donnent enfin lieu d'espérer que l'on 
«•viendra à conclure une convention préliminaire. 
20. Ouverture de la^ diète du royaume de Wurttem- 
Ikg. Le chef du département de l'intérieur le con- 
ftlJer d'état de Schleyer , prononce le discours du 
l'me: Une marche modérée et libre de toute entrave 
s délibérations, et la confiance mutuelle, promet une 
lution satisfaisante des propositions qui ont été fai- 
!. (v. 22 et 29 mars.) — Ouverture de l'assemblée 
S états de Bade. Discours du grand -duc: Quoique 
puis quelques années par suite d'abolition et de la 
ninution des impôts , par la reprise des dettes de 
elques districts, l'abolition des corvées en faveur de 
tat et des seigneurs ainsi que celles des dimes, les 
arges publiques aient été réellement diminuées, 
tat des finances est satisfaisant, et l'on trouvera 
►yen, par des mesures nécessaires et utiles de dimi- 
er encore les charges existantes. Les projets de 
sur l'abolition des dîmes, sur la diminution du prix 
sel et sur l'annulation des droits de sortie sont 
plus grand poids pour l'économie politique. — Ou 
couvre une conspiration en Piémont, 
îl. Convention préliminaire conclue entre les plé- 
»otentiaires de la Grande-Bretagne et la France 
me part, et la Hollande d'autre part: l'embargo sur 
i vaisseaux hollandais est levé , la garnison de la 
adelle d'Anvers prisonnière en France est remise 
liberté^ le gouvernement hollandais lève les en- 
ives de la navigation et l'armistice entre la Hollande 
la Belgique durera jusqu' à la séparation définitive 
s deux pays. 

Î4. Ibrahim -Pacha évacue Kiutahia. — Décès du 
es. Anselm de Feuerbach au service de Bavière. 
Ï9. Arrêté rendu par le roi de la Grande-Bretagne 
atif à la levée de l'embargo sur les vaiss. hollân- 
is du 6 nov. 1832. 



(22) Chronique. JüiN 1833. 

30^ Décès da sieur Jean Emaimel de Küster cou» 
privé d'e'tat et ambassadeur de Prusse à la cour 1 
Munich. 

JUIN. 

1. Note du prince de Talleyrand et de lord Pj 
merston à M. van de Weyer, ambassadeur belge 
Londres, par laquelle ils l'informent de la conventi J 
conclue le 21 mai, et invitent la Belgique 1 ) de s'a * 
stenir de toute hostilité contre la Hollande jusqus if 
la conclusion définitive du traité, et 2) de laisser libtl ï 
les communications avec Mastricht. — Fondation • 
l'ordre grec (du Sauveur). 

2. Décès du duc de Rovigo (Savary). 1 

3. La chambre des lords de la Grande- Bretag 
adopte à la majorité de 80 voix contre 68, une pi i 
position ayant pour but de présenter une adresse I 
S. M. B. pour la prier d'ordonner que dans les afft I 
res de Portugal l'Angleterre garde la plus stricte ne kj 
tralité. — Le baron de Maltzahn, ambassadeur du I ï 
de Prusse à Vienne , f . f 

6. La division du président mexicain, D. Antoi » 
Lopez de Sauta-Anna séduite en route par le généi h 
Arista, se saisit du président à Juchi. si 

7. Ouverture des chambres de la Belgique. Di 1 
cours du trône : La convention conclue entre la Frant |U 
l'Angleterre et la Hollande permettra à la Belgiq i 
un désarmement partiel ; il sera exécuté de manière fs 
diminuer les charges du trésor, sans affaiblir l'org jo 
nisation de l'armée ; le gouvernement pourra donn oi 
une attention soutenue et des soins efficaces aux am ai 
liorations intérieures du pays. L'industrie et le co les 
merce se placent au premier rang des intérêts: ( 1 
doivent occuper l'administration ; les négociations en iol 
mées à cet égard avec la France seront continuel la 
avec persévérance; on a obtenu des Etats-Uni» d'An: 1 
rique des stipulations favorables; on recommande] 'a; 
l'attention des chambres le projet de grande commu 2 
cation de la mer et de l'Escaut à la Meuse et I l'E 
Rhin. jt, 

8. Embarquement de la duchesse de Berry avec sf ni 



Chronique. JülN 1833. (23) 

niant à Blaye pour Palerme. ~ Arrivée da capitaine 
japier à Oporto pour remplacer l'amiral Sartorius 
ans le commandement de la flotte. 

10. Réponse de M. van de Weyer à la note du lr 
pce m.: Son gouvernement continuera à s'abstenir 
je toute hostilité contre la Hollande pourvu que la 
lelgique soit mise en possession des avantages qui lui 
ut été assurés par la convention du 21 mais, et qu'elle 
'y éprouve aucune contrariété; elle rétablira de son 
ùté la libre communication avec Maastricht: pour 
iciliter les rapports réciproques, on désire qu'on éta- 
lisse quelques dispositions réglementaires. — L'état 
1 siège des départements Maine-et-Loire, Vendée, 

asse-Loire et Deux-Sèvres est levé. — 

11. Ouverture de l'assemblée des états de l'électorat 
! Hesse; discours d'ouverture: Succès des négocia- 
is relatives à la réunion du système de douanes avec 
1 Bavière, le Württemberg, la Saxe et les autres états 
1 la Thüringe; traité avec les dynastes ayant pour 
bjet la cession de plusieurs droits et leur indemnité.— 
Ixécution du lieutenant Tola et condamnation d'autres 
lilitaires au service de Sardaigne, pour s'être rendus 
tmpables de participer à un complot tendant à révér- 
er le trône et à établir une république. — Le con- 
eiller privé D. Crome f. 

13. Le général Solignac annonce au duc de Bra- 
jance sa résolution de rentrer en France, parceque 
1 proposition de se porter sur Lisbonne et d'attaquer 
38 troupes de D. Miguel devant Oporto a été rejeté, 
joutant qu'il tenait une expédition dans les Algarves 
lour un expédient des plus dangereux. — Le président 
lauta-Anna (v. 6.) échappe dans les environs de Guautla 
es mains du gén. Arista et s'enfuit à Puebla. 

14. Le duc de Bragance accepte la démission du général 
iolignac du service deD. Maria. — Convention au sujet 
u service des postes entre la France et l'Angleterre. 

i 17. Clôture des sessions des états généraux des 
'ays-Bas. 

| 20. Les députés des provinces et des villes du royaume 
'Espagne prêtent le serment de fidélité dans l'église 
It. Jérôme à l'infante Donna Marie Isabelle Louise 
princesse d'Asturie comme héritière de la couronne.— 



(24) Chronique. JülN 1833. 

Une flotte ayant à bord 3000 hommes commandés pl. 
le comte Villa-Flor, met à la voile d'O porto pour Lp 
bonne sous les ordres du vice-amiral ]\apîer. ( 

24. Débarquement de l'expédition sous les ordr 
du vice - amiral Napier et du comte Villa-Flor (v. Sa d 
près de Villa-Real, à l'embouchure du fleuve Guadia; ï 
en Algarve. e 

25. La Porte ottomane reconnaît les frontières il ia 
Servie d'après la décision prise en 1813, et l'incorpor 7 
tion des six districts qu'il a cédés. ^ H 

26. Clôture des sessions des chambres de France.! *. 
28. Déclaration des états suisses d'Uri, Schwy . 

Unterwaiden, Baie et Neuchàtel , qu'ils ne prendro; 
part à aucune diète où siégeront les députés de ci 
portions déchirées des deux cantons de Bàîe-campagi 
et de Schwyz -extérieur, qu'ils ne reconnaîtront ]; 
comme valioes ni comme obligatoires les résolutif j 
d'une telle assemblée qui n'est ni légale ni fondée si 
le nacte, et qu'ils se réservent formellement tous h 
droits. 

30. Ouverture de l'assemblée des états de Bruni 
wick. — Lagos est occupé par les troupes de D. Pi 
dro (v. 24.) 



(25) 

'ableau de température de l'Europe. 

ies lieux sont disposés d'après la Latitude géographique , du 
N". au S. ; et les hauteurs sont calculées en pieds de Paris ; 
['état du thermomètre d'après R. et les degrés de froid sont 
narqués par un point (.)] 



Lati- 
tude 



Lon- 
gitude 



Hau- 
teur 



Lie 



Hi- I 

ver | 



43 30 
39 55 

30 
43 10 

4 13 

38 02 
28 02 

39 5T 

24 18 
47 58 
28 29 

35 43 

25 30 
67 09 
55 12 
30 52 

30 14 
38 09 

36 37 

31 56 

26 23 

27 38 
15 25 
11 20 
31 03 
38 42 
22 30 
27 33 
17 35 



1341 



Cap - Nord 
Enontekis 
Eyafîordur 
Uleaborg . 
ReyMavik 
Umea . . 
Trondhiera 
Abo . . 
Ullensvang 
St. Petersbourg 
Christiania 
Stockholm 
Edimbourg 
Kasan . . 
Moscou . 
Lund . . 
Copenhague 
Kœnigsberg enP, 
Bantzic . . 
Swinemunde 
Cuxhave . 
Hambourg 
Manchester 
Dublin . . 
Berlin . . 
Varsovie . 
Amsterdam 
Gottingue 
Londres . 



0,1 
2,1 
0,0 
0,5 
3,8 
16 
3,4 
3,6 
5,3 
2,7 
4,2 
4,5 
7,1 
2,0 
2,8 
5,8 
6,6 
4,9 
6,2 
6,0 
6,8 

7,0 
7,5 
6,6 
7,0 
8,7 
6,6 
T,8 



3,7 
13,5 
5,0 
, 8,9 
, 0,7 
, 8,2 
, 3,8 
4,3 
0,8 
7,3 
2,9 
2,9 
3,0 
9,5 
9,5 
1,0 
0,4 
2,6 
0,6 
1,0 
0,2 
0,2 
2,2 
3,6 
0,4 
1,0 
2,2 
0,7 
2,8 



(26) 



No 


Lati- 
tude 


Lon- 
gitude 


Hau- 
teur 


Lieu 


An- 
née 


Hi- 
ver 




30 


1)1 


Uo 


t 

34 42 


380 


Breslau . 


6.3 


o 

. 0,8 


il 


31 


51 


fit 


31 24 


360 


Dresde . . . 


6,5 


. 0,7 


15 i 


32 


OU 


59 


27 40 




Erfort . . . 


72 


. 0,4 


14 


33 


50 


riß 

Ol) 


29 17 


'503 


Jena .... 


67 


. 0,5 


13 


34 


50 


07 


11 35 




Penzance . . 


8,5 


45 


12 


35 


50 


07 


26 15 


'278 


Francfort 8. M. 


8,0 


1,2 


14 ! 


36 


50 


05 


32 04 


612 


Prague . . . 


79 


. 0,3 


15 


37 


49 


56 


29 16 


1050 


Bareith . . . 


61 


. 13 


12 


38 


49 


48 


24 45 


448 


Trêves . . . 


79 


12 


14t 


39 


49 




27 54 


525 


Wurzbourg . . 


81 


0,6 


15 j 


40 


49 


29 


26 08 


284 


Mannheim . . 


79 


06 


15 


41 


10 


su 
ui 


29 36 


1050 


Ratisboime . . 


69 


. 1,1 


14 i 


42 


48 


59 


25 57 


361 


Carlsruhe . . 


8,3 


1,2 


15 i 


43 


48 


50 


20 00 


222 


Paris .... 


8,6 


2,9 


14 1 


44 


48 


46 


26 57 


759 


Stuttgart . . 
Tubingue . . 


7,8 


0,5 


15 1 


45 


48 


31 


26 43 


1008 


6,8 


. 0,2 


13 » 


46 


48 


21 


28 33 


1464 


Augsbourg . . 


6,5 


. 0,8 


13 » 


47 


48 


12 


34 02 


480 


Vienne . . . 


83 


01 


lt 1 


48 


lu 

■m 


ou 
«8 


29 14 


1569 


Munich . . . 


7,0 


. 9 


14 3 


49 


47 


47 


28 14 


3088 


Peissenberg 


4,6 


. 16 


11 s 


50 


47 


29 


36 41 


474 


Bude .... 


8,5 


. 0,5 


17 S 


51 


J7 


22 


26 12 


1350 


Zuric .... 


70 


. 0,9 


14(1 


52 


46 


56 


25 06 


1708 


Berne .... 


62 


. 0,9 


là 8 


53 


46 


'm 
au 


26 03 


6439 


St. Gotthardt 


. 1,0 


. 6,5 


I c 

13! C 


54 


Iii 


i - 


23 48 


1218 


Genève . . . 


7,9 


1,6 


55 


45 


Pif; 


24 44 


7668 


St. Bernard 


. 5 


. 5 8 


4 Ca 


56 


45 


46 


20 45 


1265 1 Clermont Ferr. 


8,5 


2,2 


14 a 


57 


45 




26 51 


390 


Milan .... 


10,3 


1,8 


1É Cl 


58 


44 


.ni 


17 06 




Bordeaus . . 


11 1 


4,9 


n ce 


59 


44 


OU 


29 01 


230 


Bologne ... 


11,0 


18 


1S Ci 


60 


4.J 


£7 
0< 


22 28 




Avignon . . . 


11,7 


49 


lflï 


61 


43 


46 


28 55 


'. 205 


Florence . . . 


n\i 


53 


Ifl h 


62 


43 


42 


16 37 




Dax 


10,9 


54 


1( II 


63 


43 


41 


24 56 


.' .62 


Nizza .... 


124 


7,5 




64 


43 


17 


23 02 


.160 


Marseille . . 


11,5 


6,6 




65 


42 


42 


20 33 


..64 


Perpignan . . 
Mont Louis . . 


12 4 


5 8 


\{ 


66 


42 


30 


19 37 


4890 


a,2 


. o;2 


11 



(27) 



Lati- 
tude 

41 53 
40 50 
40 25 
38 42 
1J38 06 
35 28 



Lon- 
gitude 



Hau- 
teur 



30 09 

31 55 
13 58 

8 321. 
31 01 . 
41 40,. 



.176 



2016 



Rome . 
Naples 
Madrid 
Lisbonne 
Païenne 
Canea (Candie) 



Hi- 
ver 

o 

6,4 
8,2 
4,9 
9,3 
9,1 
9,9 



150 57[28 22{ 951! Gotha . 



l£,4 
13,5 
11,7 
13,1 
13,9 
14,5 

5,6 (0,81 1«,2 



Eté 



18,3 
19,2 
19,9 
17,4 
18,9 
20,4 



TAB 
.bo . Ko 
msterdam . 
.ugsbourg . 
;vignon . . 
iareith . . 
i erlin . . . 
• erne . . . 
iernard , St. 
lologne . . 
lordeaux 
Ireslau . . 
lüde . . . 
Jan die . . 
Jap -Nord . 
!arlsruhe 
Christiania . 
Jlermont 
îopenhague 
luxhave 
>antzic 
&ax 

>resde 
•ublin 
Hdiinbourg . 



LE ALPHAB 
. 8 Enontekis No, 
27 Erford . . 
46 Eyaiiordur . 
60 Florence . . 
37 Francfort 
25 Genève . . 
52 Gotthardt St. 

55 Gœttingen . 
59 Hambourg . 
58 Jena . . . 

30 Kasan . . . 
50 Kœnigsberg . 
72 Lisbonne 

1 Londres . . 
42 Land . . . 
11 Madrid . . 

56 Manchester 
17 Manheim 
21 Marseille . 
19 Milan . . . 
62 Mont Louis . 

31 Moscou . . 
24 Munich . . 
13 Naples . . 



ETIQUE. 

2 Nizza . 

32 Palerme 

3 Paris . . . 
61 Peissenberg 
35 Penzance 
54 Perpignan . 
53 Petersbourg 

28 Prague . . 

22 Ratisbonne . 

33 Reykiavik . 

14 Rome . . . 
18 Stockholm . 
70 Stuttgart 

29 Swinemunde 
16 Trêves . . 
69 Trondhiem . 

23 Tubingue 
40 Uleaborg 
64 Ullensvang . 
57 Umea . . . 
66 Varsovie . . 

15 Vienne . . 
48 Wurzbourg . 
68Zuric . . . 



No. 63 
. 71 
43 
49 
34 
65 
10 
36 
41 
5 
67 
12 
44 
20 
38 
7 

45 
4 
9 



(28) 

a. Tableau statistique des cid 







Population 


Ö 


Où 

s 


O 

S 


{ 


Etats 


ce 
o 


absolue 


relative 


3 IOO habitants 


[ mille carré l'on 
compte 


;ompte I ville surj 


s'occupent j 


Franc© • 


10,000 


32,900,000 


3290 


67 


33 


3 


6 


44 : 


Grande - Bret. 


5,500 


24,270,000 


4120 


50 


50 


7 


5 


34 


Autriche . 


12,100 


32,500,000 


2680 


77 


23 


6 


15 


69 


Prusse . . 


5,100 


13,100,000 


2570 


73 


27 


3 


6 


66 


Russie . . 


75,000 


56,800,000 


750 


88 


12 


2| 


46 


78 




milles d'Allemagne. 




ames par m, e. 


J dans des villages. 


(vivent dans des villes. 


villages. 


j milles carrés. 


| à l'agriculture. 


Remarque. On a cru devoir se borner dans ce tableau à < 
nombres ronds , ceux-ci s'imprimant plus facilement à 
mémoire dans les comparaisons ; et les objets statistiqi 
étant d'ailleurs sujets à des fluctuations continuelles. I 
états sont disposés par l'ordre alphabétique. — Il s'ente 

j 



p 



(29) 



pandes Puissances de l'Europe. 



u 

\ 

* 

n 

D 

3 
i 


Nombre proportionnel 
du commerce étranger. 


1 écolier élémentaire sur 


On compte 1 Journal 
sur 


Biens nationnaux. 


Revenus nationnaux. 


Dettes de l'état. 


| Revenus de l'état 


Chaque tete contribue 
aux revenus de l'état 


o 
o 

p 

CD 

? 


| Marine de guerre. 




24 


36 


52 


27000 


3000 


2200 


436 


13,2 


503 


320 


»I 

1*2 


45 


11 


46 


45000 


5000 


9500 


634 


26,1 


91 


600 


|« 


4 


13* 


376 


22500 


2500 


800 


149 


4,4 


768 


70 


jj 


17 


7 


43 


7000 


800 


360 


87 


6,6 


524 




? 


10 


775 


674 


'i 


7, 


530 


231 


4,0 


862 


250 




CD 


s* 


o 


Millions d 


e florins. 


32 

o 


3 


< 




itièmes. 


ntants. 


)0 habitants. 


*) La Hongrie -et la 
Transilvanie ne sont 
pas comprises dans ce 
nombre, qui ne serait 
pas si favorable pour 


5* 


lie hommes. 


a 
P 










ces 


pays. 












que clans les rubriques de la surface et de la population 
de la France et de la Grande-Bretagne on ne s'est pas 
rapporté aux colonies de ces puissances. Il en est de 
' même de la Russie relativement à ses possessions en Asie 
et en Amérique. — Pour les autres états d'Europe, nous 
renvoyons à l'almanach de l'année dernière. 



(30) 



'S 

45 





Pie- 




w 


saî«»!8aS , a 8r aS , ' ot!r a3 , »aï&l 


ijlllillpllllllllps^ 


III 


llllllllllllllllpsii 


11 


Illlilllllllllllllill 


i 


liiiiiiiiiii» 


M 




il 

« 

eä 


1. Autriche I— III. 

2. Pmsse IV-^-VI. 

3. Bavière VII. 

4. Saxe IX. 

5. Hanovre X. 

6. Württemberg VIII. 

7. Bade VIII. 

8. Hesse -Cassel IX. 

9. Hesse -. D ärmst. VIII. 

10. Holstein X. 

11. Luxembourg IX. 

12. Brunswick X. 

lo. IViecKlD.— oCnW. X. 

14. Nassau IX. 

15. S.-Weimar \ 

16. S.-Cob.-Gothal Div. de 

17. S. -Meiningen i réserve. 

18. S.-Altenbourg ; 

19. Meckl.-Strélitz X. 

20. Oldenbourg et Knipli. x. 

21. Anhalt-Dp«««.. \ n a~ 





(31) 




)es fait le montant de la population, telle qu'elle était 
le réserve à la confédération germanique fait la moitié 


s fe s gs ^ s s s s £ s * 

j4iÄrH CO »Ä CM tO d !D rH CM C 








iPfiftf§IIflf| 




Le eentuple du nombre des trouj 
à la fin de I8l7» — Le contingent < 
des troupes. 


t Division de réserve. t* « m H ^ 

llllïî/ 



(32) 



6,8 

O • n 

ru 



a©, a «sî s- 

C t>. g 4 



?£ ift t- © os f? co co 



OS (M CO 35 ffCi"* CD 

co so cd so rt" ao - 



_ _ tO r-H CO l=- 
35 !M — -C « 
O »O vf2 i« vft if5 



t^trs e co tft n ifs 
oscot^QCiÄcot^xrs 



a i &U Si i.S 









1 




O 




os 
05 
fO 


n3 o 

S s 


fi 








S 


o 

rH 


•S 




flor 


•43 
O 

ffS 


H 

a* 




33 

o" 


3 
t> 


<u 
tf 




S -g 


GD OS OS 






171238 
321209 

403014 
305590 


Ph C 


O ■ rj 

Pw ~ 


illes 
Tés. 


en i-Tt-» en 
co 1~ co 


§ s 






o 

u • • • 




s 






p 

Qi 
Ü 


Lac de Cor 
Haut-Rhin 
Rhin-raoyt 
Bas-Rhin 



(33) 



I Dettes de ijètâi 9 
1 en écus. | 


■*WN § 

rrt <s «S 73 
SMS'* 

^ es oc ce 
•#ocT r-T 


15,482987 ! 




; Dettes de l'état 
| en florins, 


i 

co_ 










p 




§ 5 

5 
s 

CD 
> 

S sa 
£ " 

o, o 
P-i ^ 

E3 F" 


CD 
—1 


ce 
f 
kO 

«c; 

ce 
05 
urs 


£ Royaume de Württemberg. 




1 

5*3 




9,403339 

a) taxes et impots : 

3,315967 

b) produits des fonds 
de l'état et des in- 
stituts publiques : 

6,087371 


ce 

Ö 
o 

S 

> 

o 


Dans l'année de 1832 
à 1833 d'après la loi 
financielle du 26 avril 
1830: 

5,274169 des taxes 
4,140386 des domain. 


! 

co 
m 
>o 

OS 


«H-JOM Ci 

m ih co o co 

X CO vft CG CO CO 
rH.in CS »fs «î 


S -g 

CS S 




i- 

<# 


Xt-?OXTt< 
t-OODcDifî 

C35 CM CM ÎH rtH 
f CM CM 
ÎO CM iO rH tM 


es" 
cs_ 

CM 


"3 c 




CO 

c~ 

CM 

os" 


cd as <sH as fh 

CM fC CS WS CO 

x"c£s"îo -hod" 

t-rfXcMCO 


§ 2 


ce coco 

COCOr-lOS 
rH 


Misnie . . . 
Leipsic . . . 
Erzeburg . . , 
Voigtland . . - 
Haute-Lusace 

Total 
Militaires 




a» 

Si 

u 


Neckar . . . 
Forêt-Noire . . 
Danube , . . 
Jaxt .... 


> 


tM 
ce 

X 



71me année. 



(34) 

g. Aperçu statistique des états 
l'Amérique et des colonies. 



Suri ci ce 
par m. c 



Popula- 
tion. 



98,000 
77,600 

8,700 

19,000 
{ 51,700 < 

23,300 
19,300 

8,000 
42,700 



13,000,000 

Le ci - devant 
royaume de la nou\ 
7,000,000^ Espagne avec une 
[tite partie de Gv 
(mala. 

[La ci -devant capi 
fnerie générale de G 
l,700,00(Ktimala, à l'excep 
I; ; I d'une petite parti» 

(son territoire. 
800,000f La . "-devant capi 
( nene gen. de Lara 
1,400,000 [L'ancienne Audie 
jde Santa Fé de Bog 

600,000 (La présidence de Q 
1,700,000 ^ce- royaume 
' f (Pérou. 

[Le ci-devant Alto 
l,750,000<Jrou> une partie 
vice - royaume de 
Plata. 

1,400,000 L\ ci-devant capi 
r ' { nerte generale del Cl 
[La plus grande pa 
800,000<du ci-devant vie e-i 
aume de la Plata (B 
(nos - Ayrès.) 



Etats. 



Etats - Unis de 
l'Amérique se- 
ptentrionale 

Etats - Unis du 
Mexique . . 



Etats - Unis de 
l'Amérique cen- 
trale . . . 

La république 
de Venezuela 

La républ. de 
Cundinamarca 

La républ. d'E- 
cuador . 

La rép. du Pé- 
rou . 

La rép. de Bo- 
livia , a . 



La rép. du Chili 

Les Etats-Unis 
de la Plata . 



Lat. 130,150,000] 



Remarques. 



„Etats. 



Surface 
par m. c. 
géogr. 



Popula- 
tion. 



Remarques. 



nul)î. Orient, 
ï Uruguay 



lictatorat de 

tguay 
tnpire con- 
tutionnel du 
ësil. . . 
rép. de Haïti 

liens inde'- 
ndants] 



sessions brl- 
iiniques 



sessions es- 
gnoles . 



jsess. fran 
ises . . . 



cessions hol- 
hdaises 



ransp 
3,750 

4,100 

140,000 
1,300 



120,000 

2,200 

1,390 
1,800 



30,150,000j 



70,000^ 



200,000 



r La Vanda Orientale du 
vice-royaume de la Pla- 
ta, plus tard la pro 
vince brésillienne de 
Cisplatina. 

Partie du ci-devant vi- 
ce-royaume de la Plata 



4,500,000 
850,000. 

'Les Araucanos dans 
l'Amér. mérid., les di 
1,500,000^ verses peuplades de 
l'Amér.-sept. avec les 
Esquimos etc. 
Les Canadas avec les 
autres possessions dan; 

ï of;nnftfi> l ' A - s - i>io^°°o ha ~ 

1 W" UU <bit. , la Jamaïque etc 
avec la Guinée 850jOOO 
habit. 

L'île de Cuba (d'aprè 
le dénombrement tb 
l'année 1827=730,562 
1,160,000^ habitants ) , Portorico 
(288,437 habit. 
|1827) et les îles de 
(moindre étendue. 
[Une partie de Guiana 
250,000<ha Martinique, Guade- 
loupe, les Saintes etc 
(Une partie de Guiana 
100,000<St. Eustache, Curaçao 
(etc. 



Lat. 1 40,730,000 1 

c 2 



(36) 


Et ats. 


Surface 
par m. c. 
géogr. 


Popula- 
tion. 


Remarques. 


T 

Possessions da- 
noises . . . 

Possessions rus- 
ses . . . ' 

Possessions sué- 
doises . . . 


ransp. 
210 
23,000 
3 


40,730,000 
52,000 
35,000 
17,000« 


Groenland, St. Cr 
St. Thomas. 
'Kodjak, Silka, A 
tes etc. 

L'île de St. Baril; 
mi aux Indes occi< 
taies. 


Total de la population 
de toute l'Amérique. 


56,834,000 





On peut donc admettre que la population de l'Améri 
en 1833 monte approximativement en nombre rond à 41 i 
lions. A. de Humbold l'estimait en 1823, par conséquen 11 
ans plus tôt, 34,942,000 ames. Toutes les données su te 
population des états du nouveau monde seront peu exae I 
aussi long-temps que' les gouvernements ne seront pas à m ;li 
d'en faire des dénombrements réguliers; et le rapport de 1 ha 
dès et du ministre Alaman sur la population du Mex; 
(Annales de Berghaus vol. 8.) prouve combien cela doit " 
difficile, nommément pour les états hispano-américains, 
tableau ci-dessus est calculé en nombres ronds. Il eût m 
facile de mettre plus de précision dans les données sur q sr 
ques états; mais nous avons cru devoir y renoncer, car |t 
données trop minutieuses sur la population d'un état ne j tr 
vent offrir qu'un calcul imaginaire , même dans les états le 
l'on porte la plus scrupulense attention à l'étendue de la ! I 
face ; la mobilité de l'élément est telle, qu'il n'en peut b 
autrement. D'après cela il est concluant qu'une donnée 1 
nutieuse de la population de l'Amérique ne peut être qu'il S 
ginaire. M 

Parmi les états libres le nombre des habitants des élrii 
espagnols est à celui des pays anglo-américains et des èw 
portugais comme 17g : 13 : 4§* p 

On peut estimer le nombre des Allemands dans les ét; k 
unis de l'Amérique Sept, au-moins jq de toute la populalk 
ou 1,200,000 ames. *- 

| 



Ibani ♦ » ♦ 

uiînbourg ♦ • 
;liérkjue, Etats-Unis 
ifdeterre ♦ « 
(ialt-Bernbourg ♦ 
- Bernb.-Schaumbourg 8 



AELE DE LA GENEALOGIE 

ET DE L'ANNUAIRE DIPLOMATIQUE. 



Page 

♦ 65 

3. 328 
256 
22. 287 
7. 258 



Cœtheu ♦ 
Dessau » 
nberg » 
rsberg « 
^ustenbourg 
pi (riche * 



8. 258 

7. 257 

66 
68 
17 

8. 258 
II. 265 



siberini Colonna ♦ 88 

tfoian et Belgiojoso 70 

feld, H.-Philippsthal 26 
hyani-Strtettmann 



ffremont 
ctkière ♦ » 
et wfort-Spontin 

k 

gique ♦ ♦ 
itflllieim » 
Steinfourt 
, fecklenbourg-Rheda 



72 
12. 267 
74 
18 

14. 269 

♦ 75 

♦ 78 
77 



Bernbourg « » 

- Schaumbourg ♦ 
Biesterfeld, Lippe • 
Biron-Sagan » » 

- Wartenberg • 
Borghèse • ♦ • 
Bouillon, v. Rohan « 
Bourbon . » « 
Braunfels « ♦ 
Brème * • « 
Brésil ♦ ♦ ♦ 
Bretzenheim de Regecz 
Brunsvic . » « 
Buoncompagni-Ludovisi 
B.-L.-Ottoboni 4 
Cardinaux ♦ «. 
Carolath-Beuthen ♦ 
Clary et Aldringen « 
Cobourg-Gotha • 
Cœthen * ♦ « 
Collalto ♦ . ♦ 
Collorédo-Mansfeld » 
Colonies danoises ♦ 

- françaises « 
britanniques 



Page 

7. 258 

♦ 8 
. 34 

♦ 92 

♦ 93 

♦ 79 

♦ 187 

♦ 21 
. 221 
. 270 

15. 27I 

♦ 80 

16. 272 
178 

♦ 179 
« 40 

♦ 80 
. 83 

I. 328 

8. 258 

♦ 84 
. 85 
. 274 

♦ 281 
. 289 



(38) Table de la généalogie et de l'annuaire diplom. 



Page 

Colonna . ♦ ♦ ♦ 88 

— Palliano . ♦ 90 

— di Sciarra . .90 
Confédér. germanique « 285 
Courlande « • »91 
Crac o vie ♦ « « »273 
Croy ♦ ♦ . ♦ 93 

— Dülmen . , . 94 

U Havré ♦ . ♦ 95 

Czartorisky « • .96 

Danemark . ♦ 16. 274 

Darmstadt ♦ ♦ 27.297 

Dessau ♦ ♦ ♦ 7- 257 

Detmold . * . 33. 299 

Deux-Ponts ♦ . ♦ l4 

Dietrichstein « » »97 

Doria ♦ ♦ ♦ .99 

Ebersdorf ♦ ♦ 51. 3l8 

Espagne . ♦ * 19. 276 

Esterhazy ♦ « ♦ 101 

Faucigny-Lucinge ♦ ♦ 102 

France ♦ • ♦ 20. 277 

Francfort . ♦ »284 

Fugger-B abenhausen »105 

Furstenberg ♦ ♦ .108 

Gera . ♦ ♦ 49. 318 

Gotha ♦ ♦ . 1. 328 

Gottorp . • 30 

Grande-Bretagne ♦ 22. 287 
Grassalcowich de Gyarac 112 



Grèce 
Greiz ♦ ♦ 
Hambourg » 
Hanovre . ♦ 
Hatzfeld . ♦ 
Hechingen » 
Hercolani * 
Hesse-Cassel ♦ 
Hesse-Grand-Duché 

— Hombourg 

— Plülippsthal 



22. 292 

48. 318 

♦ 293 

22. 294 
4 112 

28. 298 

♦ 115 

23. 295 
27. 297 
27. 298 

♦ 25 



Pa 



Hesse-Philipp sthal-B archf. 

— Rothenbourg ♦ , 
Hohenlohe ♦ ♦ ♦ 

— Bartenstein * 

— — Jagstberg 

— - Kirchberg . « 

— Langenbourg « 

— O ehrin gen ♦ ♦ 

— Schillingsfurst ♦ 
Hohenzollern-Heching. 28 

— Sigmaringen 29. 2 
Holstein-Beck (Glucksbourg) 

— Gottorp . « 

— Oldenbourg 31. i 



— Sonderb.-Ai 
stenbourg 
Hombourg « 
Jablonowsky » 
Irlande • » 
Isembourg « 

— Birstein 

— Philippseich 
Isles 'ioniennes . 
Kaunitz-Rietberg 
Khevenhuller-Metsch 
Kinsky ♦ 
Kohary ♦ , 
Kœstritz ♦ 
Lamberg . 
La - Trémouille 
Leiningen, v. Linange 
Leuchtenberg ♦ 
Leyen • , 
Lieh * ^ 
Lichnowsky ♦ 
Liechtenstein « 
Ligne ♦ » 
Linange « » 
Lippe ♦ . 

— Biesterfeld 

— Schaumbourg 



xgu- 



28. 2 



, lU 



, Ii 
• } 

! 1 
1 

j> h 

2 MIHI! 

Ij if 



31. 



36. 



Table de la généalogie et de l'annuaire diplora» 
Page 



36. 



»pe-Weissenfeld 
i>enstein * r 
jkowitz • « 
Iwenstein-Werthehn 
rwenstein-Wertheim- 
freudenberg . • 
wenst.-Wertheim-Ro- 
ihefort ou Rosenberg 
|jz_ et Corswarem 
iraine ♦ * 
i)eck ♦ « 
|)orairsky • 
:]ues • « 



Strelitz 
mngen 
tternich 
fclène » 
friaco ♦ 
(itmôrency 
>les '-« 
s au [Weil bourg] 
Saarbruck 
Usingen 
Wege ♦ ♦ 
pscalchi ♦ 
|tingen • 
Spielberg 
Wallerstein 
bourg 

L • • 

îan, Maison d' 

f y. . : • 

ivicint . 
iano (Colonna) 
ri-Gundelnngen 
et Cardinaux 
ne » • 



34 
52 
146 
149 

150 

152 

153 
156 
300 
157 
301 
160 

darin ♦ ♦ . 302 

oklenbourg-Schwerin 37. 302 
38. 303 
3. 329 
. 161 

38. 303 

♦ 163 

♦ 164 
56. 331 

39. 304 

♦ 40 
. 40 

58. 334 

♦ 166 
. 168 

♦ I7O 
. 171 

31. 305 
. 172 

59. 339 
. Iy3 
» 174 

♦ 192 

♦ 90 
. 176 

40. 306 
44. 307 



Pays-Bas . ♦ 
Philippsthal, Hesse 
Piorabino 
Pologne * 
Poninski * 
Porcia , 
Portugal . 
Prusse 4 
Puckler-Muskau 
Putbus 4 
Radzivill . 
Reuss-Ebersdorf 

— Gera 

— Greiz 

— Kœstriz 

— Lobenstein 

— Schleiz 
Rohan-Guémem 

— Rochefort 
Rosenberg 
Rospigliosi 
Rotenbourg 
Rpudolstadt 
Ruspoli • 
Russie » 
Saarbruck 
Sahn » 

— Kirbourg 

— Horstmar 

— Reifferscheid-Ki 



Bouillon 



— — Dyk 
Salm-Salm 
Saluzzo « 
Sardaigne 
Saxe -Royale 

— Altenbourg 

— Cobourg-Gotha 

— Meiningen 

— Weimar » 
Sayn et Witgenstein 
Sayn-Witgenst.-Berlebourg 207 



(39) 

Page 
44. 308 
. 25 
. 178 

♦ 310 
. 180 

♦ 180 

♦ 45 
46. 311 

. 182 

♦ l84 

♦ 185 
51. 3l8 

318 



48. 318 
. 49 
. 52 
48. 3t8 
187 



, 189 

♦ 192 

♦ 26 

55. 330 
. 193 

52. 319 
. 40 

♦ 193 
. 200 
. 201 

201 
203 
. 199 
. 204 

53. 322 
5. 324 
3. 328 
1. 328 

3. 329 

4. 329 
204 



'auth. 



(40) Table de la gé 


néa] 


ogïe 


et de l'annuaire diplom 






Page 




P 


Sayn-Witgenst.-Hohenst. 


208 


Suisse « « « 


♦ c 


— — Sayn . 




207 


Sulkowsky , , 


4 s 


Schaurabourg-Lippe « 


36. 


300 


Talleyrand • ♦ 


t c 


Schleiz ♦ ♦ ♦ 


48. 


318 


Toscane . ♦ « 


85. î 


Schœnbourg « ♦ 




209 


Tour et Taxis . 4 




Schœnbourg-Hartenstein « 


212 


Trauttmansdorff * 


# r 


— , Hintergîauchau « 


212 


Trémouille- • , 


* ] 


— - Rochsbourg 




213 


Turquie « • « 


59. ; 


— - Waldenbourg 




211 


Ursini ♦ « ♦ 


. 3 


— ,*Wechselbour? * 


214 


Waldbourg ♦ 4 




Schwarzb.-Roudolstadt 


55. 


330 


Walclbourg-Capustigal 




— Sondersli» ♦ 


54. 


331 


— Wolfegg-Waldsee ♦ î 


Schwarzenberg » 




214 


— Zeil et Traachb. A 


Schwerin ♦ » 


37* 


302 


— — Ijustenaii- 




Sciarra (Colonna). ♦ 




90 


Hohemems 




Siciles ♦ . ♦ 


56* 


331 


— Pins 




Sigmaringen ♦ » 


29. 


299 


— Zeil-Wurzach 




Sinzendorf « « 




218 


Waldeck . 


59. ; 


Solms » « » 




219 


"Weimar ♦ » . 


4. l 


Solms-Braunfels » 




221 


Weisse-nfeld-Lippe • 




— Lieh . 




222 


Wied (Neuwied) ♦ 




Sondershausen « * 


54! 


330 


Wlndischgrœtz « 




Starhemberg . ♦ 






Wolfenbuttel . ♦ 


16* î 


Stolberg-Gedern . 




225 


Wrède . ♦ ♦ 




Strélitz ♦ ♦ ♦ 


3S. 


303 


Württemberg ♦ ♦ 




Suède , . ♦ 


58. 


333 







TABLE DES MATIÈRES. 



TANT -PROPOS . m 

Iditions et changements V 

\LENDBIER. 

)RTRAITS. 

Louise, Reine des Belges. 

O t h o n I , Roi de la Grèce. 

Marie, Reine de Portugal. 

Ernest Auguste, Duc de CumberlancL 

Frédéric, Prince des Pays-Bas. 

Charles, Prince de Talleyrand. 

Le Maréchal S oui t. 

GÉNÉALOGIE DES SOUVERAINS de l'Europe. i 

GÉNÉALOGIE des familles de plusieurs Princes 
non - souverains » » • • • « • 63 

Prologe • . 251 

ïNUAniE DIPLOMATIQUE . . 265 

IRONIQUE : Depuis le I juillet 1832 jusqu'au 30 juûi 

1833 (l) 

LBLEAU DE TEMPERATURE de l'Europe . . (25) 
LBLEAUX STATISTIQUES: 

a) des cinq Puissances de l'Europe • • • • (28) 

b) de la Confédération germanique • • * « (30) 
) du Royaume de Bavière . • « « • (32) 

id) du Grand - Duché de Bade ♦ ♦ . • . (32) 

je) du Royaume de Saxe .»••»« (33) 

iF) du Royaume de Württemberg ♦ , • ♦ (33) 

g) des états de l'Amérique • • • • • (34) 

iJble de la généalogie et de l'annuaire diplomatique • (37) 



AVIS. 

Cet Almanach reparaîtra Tannée prochaine et les su] 
vantes , selon le plan qui lui sert de base. 

Il se vend aussi sans Calendrier pour les pays où I 
Almanachs. étrangers sont prohibés , ou soumis à i 
droit de timbre qui en augmenterait trop le prix.. 

L'exemplaire , doré sur tranche, bien relie et enfers 
dans un étui, coûte 1 taler, argent de Saxe, 1 fll 
rin 48 kreuzers du Rhin ou 4 francs de France. 
Le même sur papier vélin collé , relié élégamme 
en maroquin coûte 2 talers ou 8 francs. 

L'éditeur, sachant que plusieurs personnes desirf 
compléter leur collection d 1 Almanachs de Gotha, lei 
offre les dix -sept dernières années (1817—1833) poJ 
la moitié du prix ordinaire, c'est-à-dire pour 8| talf 
argent de Saxe , 15 florins 18 Xr. argent du Rhi 
ou 34 francs de France , à condition que Ton pre 
dra les dix-seot années en bloc. 

S'adresser au Libraire - Editeur à Gotha. 



Il a naru la septième année du recueil des notic 
généalogiques sur les Familles comtâles de l'all 
magne , publié en langue allemande et portant le 

tre de • « 

©cncalo0i8cï)c0 ÇTaodjntïiurïj 

ber 

îrnttfrljeu $vàûicl)en fyàuîç 

4uf t>a$ 3al;r 1833. 

Ce manuel a obtenu du publique l'accueil le pî 
favorable et reparaîtra tous les deux ans avec Z'J 
manach de Gotha. Cette année, ornée du portrait!' 
Comte de Berstorff , Ministre d'état intime acttii 
au service de S. M. le roi de Prusse, contient î 
généalogies de : plus que 400 familles. 



SS 

c\