(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Annuaire administratif, statistique et historique du département de l'Eure"

Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 



ANNUAIRE 



ADMINISTRATIF, STATISTIQUE ET HISTORIQUE 



DU 



DÉPARTEMENT de L'EURE 



POUR L'ANNÉE 



4862. 



EVREUX, 

CANU, IMPRIMEUR i)E LA PRÉFECTUllE, 
Rue ChartrJlne, 35. 

1862. 



j:.- 



é * 



,} 






r: 



Cfjyf^'&/2y 



ANNUAIRE 

Administratif, Statistique et Historique 



DU 



DEPARTEMENT DE L'EURE 



EN \%^%. 



La collection des Annuaires de l'Eure forme un 
ensemble d'un sérieux intérêt où se remarquent plu- 
sieurs travaux signés par des hommes considérables 
dans la science et dans l'administration, entr'autres 
par le savant et regrettsUble M. A. Le Prévost. Néan- 
moins le dernier Annuaire qui ait été publié date 
déjà de 1854. 

M. JANVIER, Préfet de l'Eure, dont l'active et 
haute intelligence embrasse tout ce qui peut intéres- 
ser le beau département qu'il administre, a été frappé 
de cette lacune. Il a décidé que désormais l'Annuaire 



#d 



paraîtrait régulièrement chaque année, et il a bien 
■voulu nous charger de la rédaction de ce travail. 

Nous le diviserons en trois parties : la première 
comprendra la nomenclature du personnel des grsinds 
corps de l'Etat et des administrations locales. La 
deuxième renfermera des travaux divers sur l'admi- 
nistration, la topographie, la statistique au point de 
vue départemental. La troisième enfin contiendra l'his- 
toire des communes du département. Ce dernier travail 
demandera sans, doute un grand nombre d'années ; 
mais ceux qui portant intérêt aux études locales , et 
qui savent l'étendue des recherches qu'elles exigent , 
n'en seront point étonnés. Nous comptons sur leur 
sympathie , et nous recevrons avec reconnaissance 
les observations et les indications d'erreurs à rec- 
tifier ou de changements et d'additions à faire pour 
donner à cet ouvrage toute l'utilité dont il est sus- 
ceptible. 

Evreux, le 1er octobre 18C1. 

P. -F. L. 



SOMMAIRE DU GALENraiER POUR 1862. 



COMPCT EGGLESIASTIQIJE. 

Piombre d'or I 

Epacte XXX 

Cycle solaire..... XXHI 

Indiction romaine Y 

Lettre dominicale £ 



QUATB&-TEMPS. 

Les 12, 14 et 15 mars. 
Les 11, 13 et 14 juin. 
Les 17, 19 et 20 septembre. 
Les 17, 19 et 20 décemlnre. 



FETES MOBILES. 



Les Gendres 5 mars. 

Là Passion 6 a?ril. 

Les Rameaux .... 13 avril. 

PAQUES 20 ayrU. 

Rogations. . . 26, 27 et 28 mai. 



^ASCENSION. . 
LA PENTECOTE 

La Trinité 

La Fête-Biev... 
L'Àvent 



29 mai. 
8 juin. 

15 Juin. 
19 juin. 

30 nov. 



FETES CONSERVEES EN FRANCE 

DANS LE COURS DE LA SEMAINE 

{Concordat du 15 juillet 1801). 
L'ASCENSION, fête mobile. | LA TOUSSAINT, le 1*' nov. 



L'ASSOMPTION, le 15 août. | NOËL, le 25 décembre. 



COMMENCEMENT DES SAISONS. 

Printemps Le 20 mars, à 8 h. 53 m. du soir. 

Été Le 21 juin, à 5 h. 30 m. du soir. 

Automne.. Le 23 sept, à 7 h. 36 m. du matin. 

Hiver. ... Le 21 déc. à 1 h. 29 m. du matin. 



Temps moyeu 
de Paris. 



PRINCIPALES EPOQUES POUR L'ANNÉE 1862. 

Commencement du monde 5862 

Depuis le déluge '. 4205 

De la fondation de Rome, selon Varron 2615 

De la naissance de Jésus-Christ 1862 

De la monarchie française 1442 

L'année 1278 des Turcs, commencée le 20 juillet 1861 , finira le 
8 juiUet 1862. v 

ÉCLIPSES DE L'ANNÉE 1862. 

Le 12 juin, éclipse de lune, invisible à Paris. 
Le 27 juûi, éclipse de soleil. Invisible à Paris. 
Le 21 novembre, éclipse de soleil, invisible à Paris. 
Le 6 décembre, éclipse de lune, visible à Paris. 
Le 21 décembre, éclipse de soleil, invisible à Paris. 

1* 



ANNUAIRE 



ADMINISTRATIF, STATISTIQUE ET HISTORIQUE 



DU 



DÉPARTEMENT DE L'EURE 



POUR L'ANNÉE 



4862. 



•^ 



EVREUX , 

CANU, IMPRIMEUR BE LA PRÉFECTUUE , 
Rue Chartraine, 35. 

1862. 



AVRIL. 



1 


mardi 


2 


mercredi 


3 


jeudi 


4 


Tendredi 


5 


samedi 


6 


DlMATiGHE 


7 


lundi 


8 


mardi ' 


9 


mercredi 


iO 


jeudi 


M 


Tendredi 


12 


samedi 


13 


BlHANCHB 


14 


lundi 


15 


mardi 


16 


mercredi 


17 


jeudi 


18 


vendredi 


19 


samedi 


20 


BiniÀNCHE 


21 


lundi 


22 


mardi 


23 


mercredi 


24 


jeudi 


25 


vendredi 


26 


samedi 


27 


Dimanche 


28 


lundi 


29 


mardi 


30 


mercredi 



5. Hugues, s, Valéry, 

s. François de Paule. 

s" Marie Egyptienne, s. Richard, s, Herman, 

s. Isidore. év.,fti Théodule, 

s. Vincent Terrier, s^ Irène. 

Passion, s. Célestin (Célestine), s. Prudent. 

s. Hégésippe, s. Clotaire. 

s. Gauthier. 

ss" Marie et Salomé, «. Christian, s. Hugues, 

s. Fulbert. 

s. Léon-le-Grand, pape. 

s. Jules. 

Rameaux, s" Herménegilde, mart. , s/ Justin, mart. , 

s* Ide {Ida). 
ss. Tiburce, Valérien et Maxime, mart., s* Avoie, 
s. Pierre Gonza/ès. 
s. Paterne, év. 

Jeudi-Saint, s. Anicet, pape, s. Rodolphe. 
Vendredi-Saint, s. Parfait, s. Apollon, 
s. Léon IX, pape, s. Timon, s. Hermogène. 
PAQUES, 5" Emma, s. Théotime. 
s. Anselme, év. 

ss. Soter ei Caîus. papes et mart. 
s. Georges, mart. (Georgette), s. Adalbert, s. For- 

tunat. 
s. Fidèle, mart. 
s. Marc, évang. 

ss. Clet et Marcelliii, mart., s^ Espérance. 
Quasimodo, s" Opportune, v*, s. Antime. 
s. Pierre, mart., s. Prudence. 
s. Vital, mart., s. Robert. 
s. Adjutor, moine, s. Eutrope. 



F- Q. le 7, 2i h. S3 m. da soir. 
P, L. le 14, il 3 h. 7 m. da soir. 



D. Q. le 31, Il 6 h. 13 m. da matin. 
N. L. le 38, k 11 h. 36 m. da soir. 



Les jours croissent de 58 m. le matin et de 44 m. le soir. 



Le 15 , le soleil se lève k 5 h. 43 m. et se concbe k 6 h. 48 m. 
13 n. 54 m. de jour — 10 h. 6 m. de nuit. 



n 



C:fjyfr^/::yy 



ANNUAIRE 

Administratif, Statistique at Historique 



DU 



DEPARTEMENT DE L'EURE 



EN 4862. 



La collection des Annuaires de l'Eure forme un 
ensemble d'un sérieux intérêt où se remarquent plu- 
sieurs travaux signés par des hommes considérables 
dans la science et deois l'administration, entr'autres 
par le savsint et regrettsJale M. A, Le Prévost. Néan- 
moins le dernier Annuaire qui ait été publié dato 
déjà de 1854. 

M. JANVIER, Préfet de l'Eure, dont l'active et 
liante intelligence embrasse tout ce qui peut intére^?- 
ser le beau département qu'il administre, a été frappé 
de cette lacune. Il a décidé que désormais l'Annuaire 



MM. 



i 


jeudi 


2 


vendredi 


3 


samedi 


4 


Dimanche 


5 


lundi 


6 


mardi 


7 


mercredi 


8 


jeudi 


9 


vendredi 


10 


samedi 


M 


DiniÂiscBE 


i2 


lundi 


13 


mardi 


14 


mercredi 


15 


jeudi 


16 


vendredi 


17 


samedi 


18 


Dimanche 


19 


lundi 


20 


mardi 


21 


mercredi 


22 


jeudi 


23 


vendredi 


24 


samedi 


25 


Dimanche 


26 


lundi 


27 


mardi 


28 


mercredi 


29 


jeudi 


30 


vendredi 



31 



samedi 



s. Philippe et s. Jacques apôtre. 

s. Âthanase, év., «• Zoé. 

Invention de la s** Croix, ss. Alexandre, Juvénal 

et leurs Compagnons. 
s» Monique, s. Sylvain. 
s. Pie V, pape, s. Ange. 
s. Jean P.-L , «" Judith, s" Prudence, 
s. Stanislas, év., s. Auguste, s* Euphrosine. 
Apparition de s. Michel, arch., 5. Désiré, s' Aglaé. 
s. Grégoire de Nazianze, év., s* Hennance, 
s. Ântonin, év., ss. Gordien et Epimaque. 
s* Catherine de Sienne, v. s. Mamert, s" Palmyre, 
ss. Nérée et Achillée, mart. (Achille.) 
*. Servais. 

8. Boniface, mart., s. Pacôme, 5* Félice iFélicia). 
5* Venise. 

s. Jean INépomucène, s. Honoré, s. Adam. 
s. Pascal, s" Giselle. 
g. Venant, mart., s. Claude [Claudine), ê' Eu- 

phrasie, s. Eric. 
s. Pierre Célestin, pape, s" Pudentienne, s. Yves. 
s. Bernardin de Sienne, s, Ethelbert. 
s. Ubalde, év., s" Virginie, 
s* Julie (Juliette, Julia), s. Emile. 
s. Didier, év. et mart. 

N.-D. Auxiliatrice, ss. Donatien et Rogatien. 
6s. Mauxe et Yénérand, s. Urbain, s. Humbert. 
Rogations, s. Philippe de ?<éri, s. Eleuthère, 

s. Béranger, 
8" Marie-Madeleine de Pazzy, v. 
8. Grégoire VII, s. Germain de Paris. 
ASCENSION, s. Maximin, s" Théodosie. 
s. Félix, pape, s. Exuperance, 

s. Ferdinand. 
s* pétronille, s* Pen'ine, 



P. Q. le 7« b 3 h. 83 m. du matin. 1 D. Q. le 20, k 3 b. 47 m. di soir. 
p. L. le 13, it II b. 8 m. dn soir. | N. L. le 28, à 6 h. 15 m. da soir. 

Les jours croissent de 39 m, le matin et de 40 m. le soir. 



Le 15, le soleil se lève k 4 h. SO m. etse conche k 7 h. 88 m. 
15 h. 13 m. de jour— 8 b. 47 m. de nuit. 



FOIRBS DE MAI. 

1 . Le Nenbonrg, St-Philippe, grains, chevaux, bestiaux, four- 
rage, fil, lin, étoffe. 

1. Saint- André, Mai, grains, bestiaux. 

2. Cormeilles, bestiaux, toile, laine. 
7. Gharleval, cheyaux, bestiaux, etc. 

9. Pont-de-1'Arche, St-Grégoire, bestiaux, mercerie. 

10. Le Bec-Uellouin, Saint-Nicolas, chevaux, poulains, bestiaux, 
toile, mercerie. 

15. La Groix-Saint-Leufroy, bestiaux, lin, fil, mercerie. 

26. Tbiberville, bestiaux, lin, fil, toile. 

28. Nonancourt, bestiaux, laine, mercerie. 

30. Couches, bestiaux, fer, fonte, clouterie. 

31. Bourth, bestiaux, mercerie. 

31. Bourgtberoulde, bestiaux, draperie. 



Travanx agricoles et horUeoles. 

Semis du mois précédent, semis des œillets, du chanvre, du 
colza et du sarrasin, et, vers le 15, des choux-fleurs d'automne. 
Ebourgeomiement des arbres et de la vigne-, greffe en fente et 
en couronne ; sarclage et écliardonnage des blés et autres céréales. 
— Tonte des bois, sortie et tonte des orangers -, second labour 
de la vigne, hersage des pommes de terre. — Pâturage et pacage 
des moutons. — Semis des haricots ; repiquer le céleri, les bette- 
raves, choux et rutabagas : ligature des laitues pour les faire 
pommer. — Veiller à la sortie des essaims. 

Floarff. — Les soins à donner au jardin pendant ce mois sont 
les mêmes que^ceux du mois dernier ; il faut cependant y ajouter 
les arrosemeuts. — On j)eut semer : balsamines, cuphea platy cen- 
tra, er^simum de Marsall, giroflée grosse espèce et ses variétés, 
kelmie à grandes fleurs, lin à fleurs rouges, némopbile à fleurs 
ponctuées^ reine-marguerite. — On peut bouturer : datura arbo- 
rea, jasnnn d'Espagne, phlox à feuilles en croix, rose trémière, 
sauge à fleurs larges. — Les chrysanthèmes et les dahlias peuvent 
être mis en place à partir du 10 de ce mois. 



i 

2 


Dimanche 
lundi 


3 
4 


mardi 
mercredi 


o 
6 
7 
8 
9 
10 


jeuai 

vendredi 

samedi 

Dimanche 

lundi 

mardi 


11 
12 


mercredi 
jeudi 


13 
14 
15 


vendredi 

samedi 

Dimanche 


16 


lundi 


17 
18 


mardi 
mercredi 


19 


jeudi 


20 
21 
22 
23 
24 
25 


vendredi 

samedi 

Dimanche 

lundi 

mardi 

mercredi 


26 
27 
28 
29 
30 


jeudi 

vendredi 

samedi 

Dimanche 

lundi 



JUIN. 

s, Pamphile, s, Probat. 

ss. Pothin, Blandinc, etc.,ss. Marcellin, Pierre et 

Erasme, s' Emilie. 
s* Clolilde, s. Isaac, s' Olive. 
s. François Caracciolo, s. Optât, 
s. Boni/ace, s. Hildebrand. 
s. Norbert, s. Claude, s" Pauline, 
s. Jérémie, moine. 

PENTECOTE, s. Godard, év., s. Médard. 
ss. Prime et Félicien, mart., 5" Pélagie. 
s' Marguerite, reine, s. Landri, s. Evremont, 

S'' Diane. 
Q. T. S. Barnabe, ap., s. Eller. 
s. Jean de S. Fagondet, s. Basilide, 5" Olympe, 

s. Onuphre. 
Q. T., s. Antoine de Padoue, s. Foi^tuné. 
Q. T, s. Basile, év., 5* Valère. 
Trinité, ss. Guy, Modeste et Crescence, mari., 

s" Léonide {Léonie,) 
s. Jean-François Régis, ss. Cyr et Julitte, s. Auré- 

lien. 
s. Avit, s' I sauve, s. Manuel. 
ss. MarcetMarcellin,mart.,s*3/flnne, 5. Amand, 

s. Léonce. 
Fête-Dieu, s*' Julienne de Falconieri, v. ss. Ger- 

vais et Protais, s* Aline. 
s. Latuin, év., s. Sylvère, pape, s" Florence. 
s. Leufroy, abbé, s.Alban. 
s. Louis de Gonzague, s. Paulin, év., s. Faron. 
s~. Jacob, s. Elhelrcd. 
s. Jean-Baptiste, «• SlmpUcie. 
s. Guillaume, abbé, s. Prosper, s. Maxime, 

s" Fébronie. 
OcT. Fête-Dieu, ss. Jean et Paul, mart., 5. Salvien. 
s" Adèle, s. Feniand. 
s. Irénée, év. 
ss. Pierre et Paul, ap. 
Comm. de s. Paul, s. Thibaut, 5" Lucine. 



P. Q. le 5, à 2 h. 52 m. du soir. 
P. L. le 12, à G h. 26 m. du matin. 



D. Q. le 19, à 3 h 20 m. du matin. 
N. L 



le 27, à 7 I). 3 m. du matin. 

Les jours croissent jusqu'au 22 de 6 m. le matin et de 13 m. le soir. 

Le 15, le soleil se lève !i 3h. 58 m. et secourhc a 8 h. 3 m. 
16 h. 5 m. de jour — 7 h. 55 m. de nuit. 



FOIRES DE JUIN. 

3. Damifille, St-Barnabé, grains, best., foiirr., laine, étof., mert*. 

4. Les Ândelys, Ste-Clottlde, chevaux, bestiaux, mercerie, etc. 
9. Pont-Âudemer, chevaux, bestiaux, cuir, toile, draperie^ etc. 
9. Montreuil-rArgillé, bestiaux, lin, fil, étoffe. 

9. Villiers-en-Désœu\re, bestiaux, araperie, mercerie. 

iO. Evreux, Mardi de la Pentecôte, chev, poulains^ best., fourrage. 

i 1 . Bernay, aux chiens, chevaux, poulams, bestiaux, toile, froc 

II. Bourg-Achard, St-Barnabé, chevaux, bestiaux, drap, fil, lin. 

II. La Barre, St-Barnabf^, bestiaux, laine, lin, fil, froc, etc. 

iS, Rugles, bestiaux, clouterie, mercerie. 

14. Bourneville, St-Onuphre, chevaux, bestiaux, drap, fil, fin. 

19. Amfreville-la-Campagne, bestiaux. — Brionue, bestiaux, dra- 
perie, mercerie. 19. — Chennebrun, bestiaux, etc. 

24. Fresnelles (hameau de), commune de Boisemont, chevanx, 
bestiaux, draperie ; on y loue des moissonneurs. 

24. lYry-la-Bataille, S^-Zccw-^ap^is^e, l)cst., cuir, lutherie, merc. 

24. Le ^{enhoxiT^.St'Jean'Bapltste (2 j.), grains, chev., ânes, best., 
lin, fil, étoffe; commerce considérable de laine et de toile. 

24. Etrépagny^ St-Gervais, chevaux, bestiaux, mercerie. 

25. Ecos, St-Eloi d'ét(*, chev., best., toile, roueunerie, mercerie. 

25. Routot, S/ -/e an, bestiaux, lin, fil, drap. 

26. Epaignes, chevaux, bestiaux, etc. 

26. Lyons-la-Forét,S^Sac7emfn/, chev., best., menus obj. demén. 

28. St-Nicolas-de-Pont-St-Pierre, St-Pierre, bestiaux, mercerie. 

29. Couches. St, -Pierre, chevaux, bestiaux, foin, fer, fonte, etc. 
29. Montfort-sur-Risle, St-Pierre, bestiaux, lin, fil, toile. 

29. Mainneville, chevaux, bestiaux. 

Travaux agricoles et horticoles. 

Fin des semis. On sème encore radis, navels, raiponces, laitues, 
navette du printemps, turnc] s, cardères et beaucou]) de planter» 
potagères. — Pincer les branches et couper les extrémités des 
branches gourmandes. Ebourgeonnement des arbres et de la 
vigne, tontnres, boutures et marcottes d'arbustes, (ireffe en ap- 
proche. — On rame les haricots ; on découvre les serres chaudes 
et on sort les plantes de la zone torride. 

Fleurs. — lAèmes soins qu'en avril et mai : donner des tuteurs 
aux asters, dahlias, roses trcmière%; palisser ou donner des rames 
aux plantes grimpantes, clématites, cobéas, convolvulus. 

C'est le moment de semer : ancolies, buglose d'Italie, campa- 
nules, coquelourdes, couronne impériale, croix de Jérusalem, di- 
gitales, giroflée grecque, monnaie du pape, muflier bicolore, 
œillet de poète, oreille d'ours, pensée des jardins, phlox, pieds- 
d'alouette élevés, poléraoine bleue, primevères, roses trémièros. 

2* 



ip.^ 



ANNUAIRE 



ADMINISTRATIF, STATISTIQUE ET HISTORIQUE 



DU 



DÉPARTEMENT de L'EURE 



POUR L'ANNÉE 



4862. 



9> 



EVREUX , 

CANU, IMPRIMEUR DE LA PRÉFECTUllE , 
Rue Chartraine, 35. 

4862. 



SEPTEMBRE. 



\ 


lundi 


2 


mardi 


3 


mercredi 


4 


jeudi 


5 


vendredi 


6 


samedi 


7 


Dimanche 


8 


lundi 


9 


mardi 


10 


mercredi 


n 


jeudi 


12 


vendredi 


13 


samedi 


14 


Dimanche 


15 


lundi 


16 


niprdi 


17 


mercredi 


18 


jeudi 


19 


vendredi 


20 


samedi 


21 


Dimanche 


22 


lundi 


23 


mardi 


24 


mercredi 


25 


jeudi 


2G 


vendredi 


27 


samedi 


28 


Dimanche 


29 


lundi 


30 


mardi 



ss. Evêques d'Evreux. s. Gilles, abbé. 

s. Etienne, roi, s. Ântonnin, mart., s. Calliste. 

s. Césaire, év., s Leu, év.. «• Phœbé. 

5* Rosalie, s' Hermione, s' Rosamunde. 

Invention du corps de s. Taurin, s, Bertin, 

s. Viciorin. 
s. Laurent Justinien, év. ; s. Onésiphore,s* Eve. 
s, Cloud, s* Reine. 

Nativité de N.-D., s. Adrien, mart.^ s. Ammon. 
s. Gorgon, mart., s. Orner. 
s. Nicolas de Tolentin, s" Pulchéiie. 
s. Protus, mart., s. Emilien. 
s, Raphaël, s* Bonne, 
s. Aimé, év., s. Maurille. 
Exaltation de la s** Croix. 
s. Nicomède, mart., 5. Valérien, s. Luhin* 
s. Corneille, s. Cyprien, mart., s" Euphémie, 

mart., s* Lttcie, s' Edith. 
Q. T., Les Stigmates de s. François, s. Lambert. 
s. Joseph de Cupertiuo, «• Stéphanie (Fanny) . 
Q. T., s. Janvier, év., s' Constance. 
Q. T., s. Eustache, mart., 5' Candide, 
s. Matthieu, ap., se Iphigénie. 
s. Thomas de Villeneuve, év., s. Maurice, 

mart., s. Lô, s" Aimée. 
s. Lin, pape, s* Thècle, v. 
N.-D. cfe la Merci, s. Germer. 
s. Firmin, év., 5* Euphrasine. 
s. Cyprien et s* Justine, mart. 
s. Côme et s. Damien, mart. 
s. "Winceslas, mart., s. Eustochie. 
s. Michel, archange. 
s. Jérôme, doct. 



P. Q. le U à 10 h. 38 m. da matin. 
P. L. le 8, à 8 h. 6 m. da matin. 
D. Q. le 16, à 4 h. 31 m. du matin. 



N. L. le 23, à 9 h. 6 m. da sOir. 
P. Q. le 30, k 4 h. 18 m. du soir. 



Les jours décroissent de 43 m. le matin et de 61 m. le soir. 

Le 15, le soleil se lève à 5 h. 37 m. et se conche à 6 h. 13 m. 
13 h. 36 m. de jour — 10 h. 24 m. de nuit. 



r. 



cfjyf^'&z^y 



ANNUAIRE 

Administratif, Statistique et Historique 



Bt) 



DÉPARTEMENT DE L'EURE 



EN 4862. 



La collection des Annuaires de l'Eure forme un 
ensemble d'un sérieux intérêt où se remarquent plu- 
sieurs travaux signés par des hommes considérables 
dans la science et dans l'administration, entr'autres 
par le savsint et regrettable M. A, Le Prévost. Néan- 
moins le dernier Annuaire qui ait été publié dato 
déjà de 1854. 

M. JANVIER, Préfet de l'Eure, dont l'active ol 
haute intelligence embrasse tout ce qui peut intéres- 
ser le beau département qu'il administre, a été frappé 
decettolacune.il a décidé que désormais l'Annuaire 



OCTOBRE. 



i 


mercredi 


2 


jeudi 


3 


vendredi 


4 


samedi 


5 


Dimanche 


6 


lundi 


7 


mardi 


8 


mercredi 


9 


jeudi 


\0 


vendredi 


11 


samedi 


12 


DlMANGDE 


13 


lundi 


14 


mardi 


15 


mercredi 


16 


jeudi 


17 


vendredi 


18 


samedi 


19 


Dimanche 


20 


lundi 


21 


mardi 


22 


mercredi 


23 


jeudi 


24 


vendredi 


25 


samedi 


26 


Dimanche 


27 


lundi 


28 


mardi 


29 


mercredi 


30 


jeudi 


31 


vendredi 



s. Rémi, év. 

ss. Anges gardiens, s. Léger, év. 

s, Gérard, s* Romaine. 

s. François d'Assise (Frank, Francisque, Francis), 

5° Aure. 
s. Placide, mart., «• Flavie, s* Tullie, 
s. Bruno, s* Foi. 

s. Marc, pape, s. Serge, s' Justine, 
s* Brigitte, s. Evode. 
ss. Denis, Rustique et Elenthère, mart. 
s. François de Borgia, s. Gédéon. 
s. ISigaise, m., s' Gomer, s" Pladdie, s, Gusman. 
s. Séraphin, s, Vtlfrid. 
s. Edouard, roi, s. Théophile. 
s. Galixte, pape et mart., s. Just. s* Fortunée, 

s. Céleste. 
S" Thérèse (Thérésa). 
s. Gai, s. Bertrand, s. Dieudonné. 
s" Hedwige, veuve, s. Florentin, s* Artémise. 
9. Luc, évangéliste, s. Athénodore. 
s. Âquilin, év. s, Amable, s. Savinien. 
s. Jean Gantius. 
s. Pierre-d'Alcantara , s. Hilarion, s* Ursule, 

s" Céline {Célina). 
s. Mellon, év. 
Le saint Rédempteur, s. Romain, s. Gratien, 

s. Albin, 
s. Raphaël, archange, s. Magloire. 
s. Chrysanthe, s' Darle, m., ss. Grépin etCrépinieD. 
s. Evarisle, pape. 
s. Armand. 

ss. Simon et Jude, apôtres, s. Alfred, 
s, Maximilien, s, Narcisse, 
s. Lucain, s* Zénobie* 
s. Quentin, s" Exupérie. (Vigile- Jeûne.) 



P. L. te 7, à 8 h. 54 m. du soir. 1 N. L. le SB, li 7 b. 45 m du matin. 
D. Q. le 15, à 11 h. 51 m. du soir. > P. Q. te SO, \ 11 h. 53 m. du soir. 

Les jours décroissent de 47 m. le matin et de 59 m. le soir. 

Le 15, le soleil se lève à 6 h. 31 m. et se eoocbe li 5 h. 10 m. 
10 II. 47 m. de jour — 13 h. 13 m. de nuit. 



FOIRES d'octobre. 

1. Les Ventes, St-Remi, bestiaux. 

4. Vemeuil, St-Denis, chevaux, bestiaux, instrumeob aratoires, 
étoffe. 

6. Etrépagny, St-Michel, bestiaux. 

7. Gaillon, bestiaux, draperie, mercerie. 

9. La Barre, St-Denis, t)estiaux, chanvre, lin, quincaillerie. 
9. Brionne, St'Denis, grains, bestiaux. 

14. BenzeTilIe, St-Eugène, chevaux, bestiaux, lin, fil. 

15. La Croix -Saint-Leufroy, chevaux, bestiaux. 
i6. Lyons-la-Forét, grains, bestiaux. 

17. Broglie, St-Luc, bestiaux étoffe, lin, fil. 

18. Gisors, St-Luc, grains, chevaux, bestiaux, quincaillerie, lin- 

gerie, draperie, nouveautés, bijouterie, coutellerie, biinbe- 

lottcrie, chaussures. 
18. Harcourt, St-Luc, bestiaux, étoffes. 
\fk Nonancourt, St-Luc, bestiaux, laine. 
18. Thiberville, St-Luc, bestiaux, toile, lin, fil. 

27. Beaumesnil, bestiaux, draperie, rouennerie. 

28. Hontfort-sur-Risle, St-Simon et S^-/tfde, bestiaux, toile, lin, fil. 
28. Breteuil, St-Simon, bestiaux quincaillerie, clouterie, chanvre, 

lin. 



Travaux agricoles et horCleolea. 



Transplantation des semis des mois précédents; séparation des 
marcottes -, plantation des jaeinthes,*kiarcisses, jonquilles, tulipes, 
renoncules. ÊÊf. sème les mâches, les épinards. Maturité des pom- 
mes de reinene; rétolte des fruits tardifs à pépins; rentrée des 
orangers; récolte du houblon, du gland.— Labours préparatoires; 
donner les derniers labours aux terres fortes et humides. Botte- 
lage des foins ; rentrée des moutons dans les étables ; cueillette 
des derniers fruits de l'automne; récolte du chanvre mâle, des 
pommes à cidre. — Vendange des raisins.— Récolte des faines et 
^es châtaignes. 

•*' 
Fleura.— L'entretien du jardin devient pendant ce mois assez 
difficile, car les feuilles commencent à tomber. Les tige9 des. 
plantes vivaces qui ont cessé de fleurir doivent être coupées. Les 
plates-bandes doivent être fumées et labourées, afin d'y planter 
de suite : campanules, œillef^de poète, mufflcs de veau, scabieuses. 




bre de plantes. 

3 



NOVEMBRE. 



1 

2 


samedi 

DlMAmB 


3 


lundi 


4 


mardi 


5 


mercredi 


6 


jeudi 


7 


vendredi 


8 


samedi 


9 


Dimanche 


10 


lundi 


i\ 


mardi 


12 


mercredi 


13 


jeudi 


14 


yendredi 


15 


samedi 


16 


Dimanche 


17 


lundi 


18 


mardi 


19 


mercredi 


20 


jeudi 


21 


vendredi 


22 


samedi 


23 


Dimanche 


24 


lundi 


25 


mardi 


26 


mercredi 


il 


jeudi 


28 


vendredi 


29 


samedi 


30 


Dimanche 



TOUSSAINT, s. Bénigne. 

s. Vigor. 

Les Morts, s. Marcel, s, Hubert, «• Sylvie. 

s. Charles Borromée, év. (Caroline, Goralie), 

ss. Vital et Agricole. 
s. Zacharie, pape. 
s. Léonard. 

s, Florent, s. Ernest, $• Amaranthe. 
s. Godefroy. 
Dédicace de s. Sauveur, s. Théodore, s. Ursin, 

s. MathuHn. 
s. André Avellin, s. Typhon. 
s. Martin, év., s. Menne. 
s. Martin, pape et mart., s. René^ «• Estelle. 
s. Didace. 

s. Brice, év. •♦ 

s*" Gertrude, v., s. Maclon (s. Malo), s. Eugène, 

s, Léopold. 
s. Edme. 

s. Grégoire Thaumaturge, s. Aignan. 
Dédicace de s. Pierre et s. Paul, «• Aude, 
s" Elisabeth de Hongrie (Elisa, Babet), s. Ponthien. 
s. Félix de Valois, s. Edmond, s. Octave. 
Présentation de N.-D., s. Columhan. 
s« Cécile (Céoilia). 

s. Clément, pape et mart. (Clémence), s* Félicité. 
s. Jean de la Croix, s. Chrysogone, s* Flûte [Flo- 

rine^ <Florest%ne). 
s" Catherme, v. et mart. 
s. Pierre d'Alexandrie, s* Victorine, s. Philéas, 

s. Conrad. 
s. Maxime. 
s. Sosthène. 
s. Saturnin. 
AvENT, s. André, apôtre. 



P. L. le 6, à ta. 58 m. du soir. 
D. Q. le H, Il 6 b. 19 m. du soir. 



N. L. le SI, il 6 h. S3 m. du soir. 
P. Q. le S8, à 10 h. Il m. do inatîD. 



Les jours décroissent de 43 m. le matin et de 35 m. le st)lr. 

Le 15, le soleil se lève à 7 h. 10 m. et A concbe ^\ h. 19 m. 
9 h. 7 m. de joar — 14 h. 53 m. de nuit. 



FOIEBS DE NOYEMBRE. 

2. Pacy-sar-Eure, les Morts^ chevaux, besUaux (génisses et 
moutons principalement), mercerie. 

2. La Ferrière-sor-Risle, les Morts, bestiaux, étoffe. 

3. Les Andelys, chevaux, bestiaux, instruments aratoires. 

5. Le ISeubourg, chevaux, bestiaux, étoffe, fil. 

6. Cbennebian, bestiaux, ferronnerie. 

8. MainnevUle, bestiaux, mercerie. 

9. Bourg-Achard, St-Martin d'hiver, bestiaux, draperie, toile. 
H. Louviers, St-Martin d'hiver^ chevaux, bestiaux, arbres, 

quincaillerie. 

11. Nonancourt, St-Martin d'hiver, bestiaux, laine. 

W. Lieurey, St-Martin d'hiver, bestiaux, laine, toile. 

17. Gharlevid, chevaux, bestiaux, rouennerie. 

17. Vemenil, Ste- Cécile, bestiaux, instruments aratoires, étoffe. 

25. Beurgtheroulde, Ste-Catherine, bestiaux, fil, lin, toile. 

25. Damville, Ste-Cathei^ine, bestiaux, étoffe, oignon. 

25. Folleville, Ste-Catherine, chevaux, poulains, bestiaux, mer- 
cerie. 

25. Pont-de-rArche, Ste-Catherine, bestiaux, mercerie. 

25. Montreuil, Ste-Catherine, bestiaux, étoffe, lin, fil. 

25. Rugles, Ste-Catherine, bestiaux, oignon, clouterie, épingles. 

30. La Neuve-Lyre, St- André, bestiaux, clouterie, mercerie. 

30. Le Bec-Hellouin, St-Anaré^ chevaux, poulains, bestiaux, 
toile. 



teavaux Agrleoles et korlleoles. 

Couches d'hiver en serres chaudes ; couches de champignons et 
de chicorée dans les caves ; transplantation du céleri dans des 
tranchées profondes. Abriter les jeunes légumes. Semis des plantes 
délicates et des climats chauds ; on les entoure de paille et de fu- 
mier; semis d^un grand nombre d'arbres et d'arbustes. — Exé- 
cuter les labours (Fhiver, réparer les chemins. — Coupe des bois; 
récolte des nèfles, et des pommes d'api. — Semis des plantes hâ- 
Uves. — Plantation d'automne des arbres fruitiers et ^ornement. 
- Récolte des dernières semences. 

Fleura. — Supprimer tontes les plantes qui ont péri ; couvrir 
les plantes vivaces. 

Les arbrisseaux et arbustes d'ornement devront être plantés 
dans ce mois, c'est le meilleur moment. 

Les oignons à fleurs et les griffes qui n'auraient pas été mis 
en terre le mois dernier devront être plantés au plus vite. 



DECEMBRE. 



1 


lundi 


2 


mardi 


3 


mercredi 


4 


jeudi 


5 


vendredi 


6 


samedi 


7 


DlMANCDE 


8 


lundi 


9 


mardi 


10 


mercredi 


H 


jeudi 


12 


vendredi 


13 


samedi 


14 


Dimanche 


15 


lundi 


16 


mardi 


17 


mercredi 


18 


jeudi 


19 


Teudredi 


20 


samedi 


21 


Dimanche 


22 


lundi 


23 


mardi 


24 


mercredi 


25 


jeudi 


26 


vendredi 


27 


samedi 


28 


Dimanche 


29 


lundi 


30 


mardi 


31 


mercredi 



s. Eloi, éy., s. Philarète. 

8* Bibiane, s* Aurélie. 

s. François -Xavier, 5. Claudien, 

s. Pierre Chrysologne, s* Barbe. 

s. Sabas, abbé. 

s. Nicolas, év. (I^icole), s. Léonce. 

s. Ambroise, év., s* Fare. 

Immaculée Conception. 

si Léocadie, «• Gwgonie, s. Enguerrand. 

N.-D. deLorelte, s. Melchiade, «• Valère (Valé- 
rie), s* Eulalie. 

s. Damase, pape, s, Daniel, 

s. Maxence, s. Corentin, s. Valéry. 

8« Lucie (Luce, Lncile), £. Aubert, s. Josse. 

s, Arsène. 

s. Mesmin, s. Faustin. 

s. Eusèbe, év., s* Adélaïde [Délia], s* Blanche, 
s' Albine. 

Q. T., s. Lazare, s* Yolande. 

L'Attente de l'Enfantement de N.-D. , 5. Ga tien . 

Q. T., s. Timothée, s. Timoléon. 

Q. T. s. Philogone. 

s. Thomas, apôtre. 

s. Honorât. 

s* Victoire. 

Vigile jeûne, s. Delphin {£%lphine), s. Elmire. 

I<iOEL, s° Anastasie. 

s. Etienne (Stéphane, Stéphanie.) 

s. Jean, apôtre. 

Les ss. Innocents. 

s. Thomas de Cantorbéry, martyr, s. Evroult, 
s» Trophime, s. David, «• Eléonore. 

s. Sabin, év., s. Roger. 

s. Sylvestre, s' Colombe. 



P. L le 6, à 7 h. 47 m. da matin. N. L. le 31, !i 5 h. 13 m. du matin. 
D. Q. le 14, Il 10 h. 41 m. du matin. P. Q. le 97, & 11 h. 53 m. du soir. 

Les jours déeroissentde 11 m. le matin et de 4 m. le soir. 

Le 15, le soleil se lève )i 7 b. 49 m. et se covche la 4 h. 9 m. 
8 h. 13 m. de jour. -- 15 h. 47 m. de ntrït. 



FOIRES DE DÉCEMBRE. 



• 



I. Ecos, St-Eloi d'hivei\ chenaux, bestiaux, draperie, roueu- 

nerie, coutellerie. 
6. Evreux, St-Nicolas (2 jours), cheifaux, poulains, ânes, bes- 
tiaux (pores principalement), pommes à cidre, oignons, 
étoffe, bonneterie, rouennerie, commerce considérable 
d'ari)res fruitiers et d'agrément. 
6. La Barre, St-Nicolas, bestiaux, lin, chauTre, fil. 
8. Beaumont-le-Roger , St-Nicolas , cbeyaux , bestiaux , toile , 

bonneterie. ^ 
19. BrogUe, Noël, bestiaux, étoffe, lin, fil. 
21. Gormeilles, St-Thomas, bestiaux, lin, fil, toile, Ijiine. . 
21. Grossœuvre, St-Thomas, bestiaux. 
26. Gonches, St-Etienne, bestiaux, foin, fer, fonte, clouterie. 
26. Yemon, St-Etienne, bestiaux, draperie. 
^. Saint-Nicolas-de-Vont-Saint-Pierre, St-Nicolas, cbCTaux, bes- 
tiaux, arbres, etc. 



Travaux agricoles et horlleele*. 



Continuer les labours si la saison le permet. Commencer le bat- 
tage des grains. Finir d'engraisser les porcs qu'on doit tuer à 
Noël» et qu'on sale de suite. Continuer la plantation des arbres 
fruitiers a pépin. Première taille du pommier et du poirier.— 
Couches sous yitraux. — Transplantation; abritage; préparation 
des pépinières. — On met des amandes en terre pour germer. — 
Récolte des navets et des tumeps. — On profite des beaux jours 
pour faire sortir les moutons. — Couvrir les ruches de surtouts; 
on 4oit pourtant ménager quelques issues à l'air, et laisser libre 
la porte d'entrée du guichet. 

Pleurs. -r-Les travaux pendant ce mois sont à peu près nuls. 
Lorsque la température sera douce ^ le temps beau , on pourra 
donner un léger labour aux plates-bandes et aux massifs. 



3* 



POIRES DES PAïSr VOISINS DU DÉPARTEMENT DE L'EURE. 



JANVIER. 

2. La Ferté-Vidame (Eure-et-Loir). H. Gacé (Orne). 14. Gour- 
nay (Seine-Inférieure). * 

FÉVRIER. 

1. Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir). 2. Magny (Seine-et-Oise). 
W, Laigie (Orne), Gournay (Seine-Inférieure). 20. Rouen 
(<5 jours). 

MARS . 

5. Châteauneuf (Eure-et-Loir), Houdan (Seine-et-Oise), Lisieux 
(Calvados). H. Gournay (Seine-Inférieure). 15. Gacé (Orne). 
26. Saint-Lubin-des-Joncherets (Eure-et-Loir), Lillebonne (Seine- 
Inférieure). 27. Caudebec (Seine-Inférieure), Moulin-la -Marche 
(Orne). 28. Honfleur (Calvados). 31. Fervaques (Calvados). 

AVRIL. 

3. La Bouille (Seine-Inférieure). 7. Elbeuf (Seine-Inférieure), 
(8 jours), Beaumont-en-Auge (Calvados). 8. Gournay (Seine- 
Inférieure). 15. Notre-Dame-de-Courson (Calvados), Le Sap 
(Orne). 17. Lisieux (Calvados). 22. Duclair (Seine-Inférieure), 
Laigie, Vimoutiers (Orne). 26. Touques (Calvados). 

MAI. 

1. Courtonne-la-Ville (Calvados), Magny, Septeuil (Seine-et- 
Oise). 3. BrezoUes, Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir), Ry (Seine-Infé- 
rieure). 5. Pont-1'Évêque (Calvados). 7. 'Mantes (Seine-et-Oise). 
11. Chartres (10 jours). 1^. Chaumont (Oise). A3, Lillebonne, 
Gouniay (Seine-Inférieure). 17. Gacé (Orne). 20. Blangy (Cal- 
vados). 28. Beaumont-en-Auge (Calvados), Rouen. 

JUIN. 

1. La Ferté-Vidame (Eure-et-Loir). 2. Pont-1'Evêque (Cal- 
vados). 8. Equemanville (Calvados). 9. Dreux (Eure-et-Loir). 
10. Gournay (Seine-Inférieure). 11. Lisieux (Calvados), 8 jours. 



FOIBES DBS PAYS TOISINS. 31 

U. Vimoutiers (Orne). 16. Senonches (Eure-et-Loir). 17; La 
Rocbe-Guyon (Seine -et -Oise). 19. La Ferté-Fresnel (Orne). 
20. Rouen (15 jours). 21. Âuet (Eure-et-Loir). 24. Duclair (Seine- 
Inférieure). 26. Dammartin ( Seine-et-Oise) , Moulin-la-Marche 
(Orne). 28. Gacé (Orne)* 29. Grand-Quevilly (Seine-Inférieure). 
30. Lisieux (Galyados). 



JUILLET. 

1. Laigle (Orne). 2. Orbec (Calvados), Ghâteauneuf (Eure-et- 
Loir). 4. Dammartin (Seine-et-Oise). 5. Kogcnt-le-Roi (Eure-ei- 
Loir). 7. Dreux (Eure-et-Loir), Pont-rEvéque (Calvados). 
8. Goumay (Seine-Inférieure). 10. Elbeuf (Seine-Inférieure), 3 j. 
17. La Rivière-Saint-Sauveur (Calvados) 12 jours. La Bouille 
(Seine-Inférieure). 19. Caudebec (Seine -Inférieure). 22. Touques 
iCahados). 28. Mantes (Seine-et-Oise) 3 jours. 24. Saint- Julieu- 
sur-Calonne (Calvados). 26. Gacé (Orne), Houdan (Seine-et-Oisc). 



AOUT. 

1. Lisieux (Calvados). 12. Goumay (Seine -Inférieure). 
21. Chartres (3 jours). 

SEPTEMBRE . 

1. Dreux (Eure-et-Loir), 3 jours, Elbeuf (Seine-Inférieure), 
8 jours, Mantes (Seine-et-Oise), Vimoutiers (Orne). 5. Laigle 
Orne). 6. Nogent-le-Roi (Eure-et-Loir), Saint- Julien-de-Mailloc 
Calvados). 8. Chartres (10 jours). 9. Gacé (Oi*ne). Goumay 
Seine-Inférieure). 10. Oissel (Seine-Inférieure). 14. Blangy (Cal- 
vados), Ry (Seine-Inférieure). 15. Goumay (Seine-Inférieure), 
8 jours. 17. Mantes (Seine-et-Oise), Lillebonne (Seine-Inférieure). 
{8. Ânet (Eure-et-Loir). 20. Caudebec (Seine-Inférieure). 21. Hou- 
dan (Seine-et-Oise). 22. La Feuillie (Seine-Inférieure. 29. Magny 
Seine-et-Oise), Senonches (Eure-et-Loir). 30. Pont-TEvêque 
Calvados). 

OCTOBRE . 

J. Orbec (Calvados). 2. La Ferté-Vidame (Eure-et-Èoir). 
S.Fervaques (Calvados). 8. Lillebonne (Seine-Inférieure). 9. Dreux 
Eure-et-Loir), Mantes (Seine-et-Oise. àO. Duclair ( Seine-Infiâ- 
rienre), Honfleur (Calvados). 11. Serifontaine (Oise), 3 jours. 
14.Goumay (Seine-Inférieure). 16. Lisieux (Calvados). 21.Meulles 



32 FOIRES DES 9kYS VOISINS. 

(Gavados). 28. Rouen (15 jours). 25. Mouiin-la-Marche (Orne), 
Moyaux (Gahados). 

NOVEMBRE. 

2. Le Sap (Orne), 3 jours. 7. Orbec (Gahados). 1 1 . Dammartin 
(Seine-et-Oise, Gournay (Seine-Inférieure), Nogent-le-Roi( Eure- 
et-Loir). 12. Laigle (Orne) , Pont-l'Eyéque (Gahados). 25. Ron- 
fleur (Galyados), 15 jours. 27. La Ferté-Fresnel (Orne). 30. La 
Bosse (Oise), Brezolles (Eure-et-Loir). 

DÉCEMBRE . 

2. La Roche-Guyon (Seine-et-Oise) 3. Mantes (Seine-et-Oise). 
6. Ghaumont (Oise), L'Hôtellerie (Galyados). 9. Groumay (Seine- 
Inférieure). 22. Saint-Martin-de-Pontcbardon (Orne), 2 jours. 
25. Touques (Gahados). 



j 



w m >^ 



PREMIERi; PARTIE. 



EMPIRE FRANÇAIS. 



HAPOLëON m (CSiarles-Louis), Empereur des Français, né 
le 20 aTril 1808, du mariage de Louis-]>ïapoléon, roi de Hollande, 
et de Hortense-Eugénie , reine de Hollande, marié le 29 janvier 
1853, à 

EUGÉNIE (Marie) DE GUZMÂN, comtesse de Teba, Impéra- 
trice des Français, née le 5 mai 1826. 

Le PRINCE IMPÉRIAL (Napoléon-Engène-Louis-Jean- Joseph), 
né le 16 mars 1856. 

FAMILLE IMPÉRIALE. 

MATHILDE-LiETrnA-WILHELMmE, née le 27 mai 1820, 
mariée en 1841 au prince Anatole Demidoffde San-Donato, cou- 
sine de l'Empereur. 

NAPOLÉON-JO%PH-€HARL£SPAUL, néle 9 septembre 1822, 
marié le 30 janvier 1859 à 

LOUISE-THÉRÈSE-MARIECLOTILDE, née le 2 mars 1843, 
fille de Victor-Emmanuel II, roi dltalie. 



GOUVERNEMENTS ÉTRANGERS. 

Autriche. — Fiaiiçois-Josbph I*', empereur d^ Autriche, roi de 
Hongrie et de Bohême, né le 18 août 1830. 

B€u4ère, — Maximilibn U (Joseph) , roi , né le 28 noTcmbre 181 1 . 

Belgique. — Léopold (Georges-Chrétien-Frédéric), roi, né le 
16 décembre 1790. 

Brésil, — Bom Pkdro de Alcantàrà , empereur, né le 2 décem- 
bre 1825. 

Danemareh: — Fhédébic VTI (Charles-Chrétien), roi, né le 6 oc- 
tobre 1808. 



34 MAISOIf DE l'empereur. 

Espagne. — Isabelle II (Marie-Louise), reine, née le 10 octo- 
bre 1830. 

Etats- Romains. —Vie IX (Mastai-Ferretti), pape, né à Sinigaglia 
le 13 mai 1792. 

Grande-Bretagne et Irlande. — Victoria I" (Aleiaudrine), 
reine, née le 24 mai 1819. 

Grèce, — Othok (Frédéric -Louis), roi, né le l*' juin 1815. 

Hanovre, — Georges Y, roi, né le 27 mai 1819. 

Italie. — Victor-ëmmainuel II, né le 14 mars 1820. 

Pays-Bas, — Guillaume III. roi, grand-duc de Luxemboorg, 
duc de Limbourg, ué le 19 janvier 1817. 

Portugal. — Dom Louis 1*% fils de feu dona Maria, né le 
31 octobre 1838. 

Prusse, — Guillaume IV, roi, né le 22 mars 1797. 

Russie. — Alexandre II (Nicolaéwitchj , empereur de toutes les 
Rossies, né le 29 avril 1818. 

Sardaignc. — Voyez Italie. 

Saxe, — Jean, roi, né le 12 décembre 1801 . 

Suède et Norwège, — Charles XV, roi, né le 3 mai 1826. 

Turquie. — Abd-ul-Aziz-Khan, sultan, né le 9 février 1830. 

Wurtemberg, — Guillaume V (Frédéric-! Jiarles), né le 27 sep- 
tembre 1781. 



MAISON D£ L'EMPEREUR. 



MINISTRE DE LA MAISON DE L'EMPEREUR. 

S. Exe. le M-' VAILLANT (G ^), Sénateur, Membre du Conseil 
privé, Grand-Maréchal du Palais, Ministre de la Maison de 
l'Empereur, 

M. Gauthier (C ^), Conseiller d'Etat, Secrétaire général du 
Ministère de la Maison de l'Empereur, 

GRAND-AUMONIER. 

S. Em. Mg' le C'> MORLOT IC #), Archevêque de Paris, Séna- 
teur, Membre du Conseil privé, Grand- Aumônier. 

Us' MiNJAUD, (C *), Archevêque de Bourges, Premier Aumônier, 



MAIgOll DB LBHPBKIUB. 35 

W TiBHÂRCBB ^, Evêque d'Adras, Second Aumônier. 
M. PAbbé Dbyezb #, Vicaire-Général. 

M. FAbbé Yehsini , ( />i.^«^j^i^- 

M. FAbbé LuBEUF , ( ^Aopefûin*. 

M. TAbbé Laine, chargé des fonctions cnriales, ) 

M. l'Abbé Oditi-Lâcboix , Secrétaire-Général, 

M. l'Abbé DE GuTTOLi, Maître des Cérémonies de la Chapelle. 

M. PAbbé ALLiiif, Prêtre, Sacristain de la Chapelle. 

GRANB-MARËGHAL DU PALAIS. 

S. £xc. le M*i VAILLANT (G ^), Sénateor, Membre du Conseil 
priyé, Grand-Maréchal du Palais. 

M. le G^ de division Rollin (G O #), Adjudant général du 
Palais. 

PRÉFETS BO PALAIS. 



M. le B<>" de M ontbmn ^. 
||u.Ie B<*'>deyareigneduBoarg# 



M.deValabregnedeLawoestine^ 
M. le B«- Morio de l'Isleij^. 



PREMIER MÀRECHAL-DES-LOGIS SURINTENDANT DES 
^ ^Al^AIS IMPÉRIAUX. 

M. le G** Lepic (G^),'Aide-de-canip de FEmpereor. 



• v^ 



t 



*MARÉCHAUX-1)ES-L06IS . 

411. le B<"> Emile Tascher de la \ VL Oppermann (O #). 
Pagerie ^. I 

^ Palais des tuileries et du Lcnwre. 

H. le G** Lbchbsnb (G O ^), Gouverneur. 

K Palais de Saint-Cloud, 

M. le G«» Thiéron (G #), Gouvememr, Député. 

^ GRAND-GHAMBELLAN, 

S. Exe. M. le Duc DE BASSANO (G O #), Sénateur, Grand- 
Chambeilan. 



36 



MAISON DB L'BMPBBEUR. 



PRElllER CHAMBELLAN. 

M. le G** Bagiocgbi (G ^), Surintendant des spectacles de la Cour 
et des Théâtres impériaux, de la Musique de ia Chapelle et 
de la Chambre. 

CHAMBELLANS. 



M. le Duc de Tarente (O. #), 

Dépaté. 
M. le V»* Olivier de Walsh *Rj. 
M. le M" de Gricourt (O ^). 
M. le M" de Ghaumont-Quitry 

*, Député. 



M. le M'* de Gonegliano ^^ Dé- 
puté. - 
M. le B<» de Bulacb ^. 
M. le V" de Laferrière (O *). 
M. le G** Roger de Riencourt. 
M. le V** Georges d'Arjuzon. 



CHAMBELLANS HONORAIRES. 



M. le G** de Villeneuve de Che- 
nonteaux (O ^), Sénateur. 

M. le G" oe Laoedoyère ^^ 
Sénateur. 

M. le M" de Latour-Manbourg 
^, Député. 

M. leC" de îSieuv^erkerke (G ^), 
Dir. gén. des musées imp., 
intendant des beaux-arts delà 
maison de l'Empereur. 



M. le G*« de Ghampagny(J-P)*, 

Député. 
M. le G*" de LasGases^, Dépoté. 
M., le G^* Henri de la Bourdon - 

naye-Goetcondec. 
M. le G»* de la Pocze. - K 
M. le M» de Gadore (O *). 7^ 
M. Tboinnet ^, Député. 
M. le M'* Visconti-Ajmi. 
M. le B*» Solignac. w 



CABINET DE L^EMPEREto. 

M, Mocquard (G ^)^ secrétaire de l'Empereur, Chef du Cabinet. 
M. del)almas (O #), Sous-Oèfif à^ Cabinet, Député. ^^ 

SERYICE DES DOMS $T SECOURS 

M. le docteur Gonnean (G #), Directeur, 
M.Peupin #, Directeur-adjoint. 



1 



-» 



GRAftD-ÉGUYER. 



^...,jGrand'Ecuyer. 



^ Les boréaux da service des dons et secours soot sitaés roc Saint- 
Honoré, 216. 



•MAISON DE L*BMPBBBl}R« 37 

PREMIER ÉGUTEB. 

M. le Gr*^ Flkdbt (G jjf^), Aide-de-camp de l'Empereur, Directeur 
général des Haras. 



ÉCUTERS. 



M. Bachon (O #). 

M. le B»» Boorgouin #. 

M. le C" d'Aygues-ViYCS #. 

M. de Graimnont. 

M. le B»» Lejeime iRj. 



M. le G'* de Castelbajac. 
M. Dayilliers (O #). 
M. le W de Ceux. 
M. le M'* de la Tonr-da-Pûi- 
Montauban. 



EGUIER HONORAIRE. 
M. de Bnrgb. 

ÉGUTER INSPECTEUR. 
M. le C" d'Aure (O *). 

GRAND-VENEUB. 

S. Exe. M. le M-i MAGNAN (G #), Sénateur, Grand-Veneur. 

* 
PREMIER VENEUR. 

M. le V* DE LA MosKOVA (G ^), Sénateur, Aide-de-eamp de TEra- 
perenr 

COMMANDANT DES CHASSES A TIR. 

M. le Marquis de Tuulongeon (G #), Aide-de-camp de l'Em- 
pereur. * 

LIEUTENANTS DE YÈNERIE. 

M. le B"»- Lambert jj{s. 

M. le M" de Latour-Maubourg ^, Député. 

LIEUTENANT DES CHASSES A TIR. 
M. le W^ Delage (0 ^) 






38 MAISON DE L'BMPEKEUB. 

GRAND-MAITRE DES CÉRÉMONIES. 

S. Exe. M. le Dac DE GAMBAGÉRÈS (G O #), Sénateur, Grand- 
Maître des Cérémonies, 

PREMIER MAITRE DES CÉRÉMONIES. 
M. le G'' Rodolphe d'Obnano (O e$), Dépoté. 

INTRODUCTEURS DBS AMBASSADEURS, MAITRES DES 

CÉRÉMONIES. 

M. FenUlet de Gonches (G ^) 1 M. le B^ de Lajus (O #). 

AIDES DES CÉRÉMONIES, SECRÉTAIRES A l'iNTRODUCTION 

DES AMBASSADEURS. 

M. Jules Lecocq #. | M. le B*»" Sibuet. 

TRÉSORIER GÉNÉRAL DE LA COURONNE. 

M. Bore (O *). 

Trésorier de la Cassette. 
M. Gharles Thélin *. 

MUSIQUE DE LA CHAPELLE ET DE LA CHAMBRE. 
M. AuBER (G ^), membre de Tlnstitut, Directeur.. 
M Labarre } ^i^nistes accompagnateurs. 

SERVICE DE SANTÉ PRÈS LL. MM. 
M. le Docteur Gosseau (G ^\ Premier Médecin de V Empereur, 

Médecins et Chirurgiens ordinaires. 



M. Andral (G ^Y 

M. Rayer (G ^). 

M. Jobert de Lamballe (G ^) 



M. le B"» Hip. Larrey (G ^), 
M. Gonrisart(O^). 



MAISON MILITAHIB. 



39 



Chirurgien-Âeeouch^ir^ 
M. le B«» Paul Dubois (C #). 

Méieeina et Chirurgiens consultants. 



M. Levy (C «). 

H. BouUlaud (O ^). 
M. Qoqnet (C ^]. 
M. V«lpeau(C^). 
M. Vemois (O ^). 



M. Mélier (G #). 
M. Alquié (G ^). 
M. Lenéritier ^. 
M. Tardieu (O #). 



Médecins et chirurgiens par quartier. 



M. Delaroqut fils ^. 
M. Tenain ^. 
M. Longet (O *). 
M. Boolu #. 



M. Arnal (O *). 
M. de Pietra Santa #. 
M. Maffei. 
M. Dayaine^. 



M. Barthez #. 



M. Eyaus. 



M. Talma. 



M. Acar j^. 



Médecin ordinaire du Prince Impérial. 



; Chirurgien-Dentiste. 



Médecin-Dentiste honarairê. 



Premier Pharmacien. 



MAISON MILITAIRE. 



S. Ex. M. le M*» VAILLANT (G ^). Sénateur, Membre du 
Conseil privé, Grand-Maréchal du Palais, Ministre de la Mai- 
son de r Empereur, 

M. Rou5 (G O if^), Général de division, Adjudant- général du 
Palais. 



40 MAISON MIUTÀIBB. 

AIBES-BE-GAMP DE l'eMPEREUR. 

M. le G" RoGUET (G O #), Sénateur, 

M. le G** de Goyon (G *}, 

M, de Failly. (G O #), 

M. le G*" de Montebello (G O #), > Généraux de division. 

M. Le Boeuf (G O ^), 

M. Frossard (G o ^), 

M. MOLLARD (G O ^, 

M. le B»" de Béyille (G *), j 

M. leP'*delaMosKOWA(G^),Sénateur, > Généraux de brigade. 

M. Fleory (GO*), I 

M. de Waubert dsGenus (G *), 

M. Gastelnau (G -«ftî), 

M. le M" de Toulongeon (G #), ) Golonels d'état-major. 

M. le G" Lepic (G ^), 

M. le G'* Reille (O ^), 

M. Fayh(0 *), Golonel d'artillerie, 

CHEF DU CABINET TOPOGRAPHIQUE DE l'eMPEREUR. 

M. le B<>" de Béville (G ^), Général de brigade, Aide-de-Gamp 
de l'Empereur. ^ 

OFFICIERS d'ordonnance DE l'eMPEREUR. 

M. le B"" de Méneyal ^, Lieutenant-Golonel d'artillerie. 

M. de Yassart ^, Ghef d'escadron d'artillerie. 

S. A. le ?«• Murât ( Joachim) >J^, Ghef d*escadron de cayalerie. 

M. Klein de Kieinenberg ^, Gapitaine d'état-major. 

M. Lebon-Desmottes ^, Gapitaine de cayalerie. 

M. de Jouffroy d'Abbans ^, Gapitaine d'infanterie. 

M. Beaupoil de Saint- Aulaire ^, Gapitaine d'artillerie. 

M. le O* de Clermont-Tonnerre ^, Gapitaine d'état-major. 

M. Musnier de Maufroy ^, Gapitaine d'infanterie. 

M. Rolin ^, Gapitaine d'état-major. 

M. Hulot ^, Gapitaine d'infanterie. 

M. Hameiin #, Lieutenant de yaisseau. 

M. de Quélen *, Gapitaine de cayalerie. 

M. le M" de Gallifet #, Gapitaine de cayalerie. 

GARDE IMPÉRIALE. 

S. Exe. M. leM-»REGNAUD-DE-SAINT-JE\N-D'AKGELY(G*), 
Sénateur, Commandant en chef. 



MAISON DE LIMPËRATRIGB. 

Grande Maîtresse de la Maison. 
M»* la Princesse D'ESLING. 

Dame d*honneur. 
M"« la Duchesse DE BASSANO. 

Dames du Falais. 



M"* la €*•••• DE MONTEBBLLO. 

M-* la C»""* DB Lbzât-Màriibsia. 
M-" la B*»« DE Pierres. 
M"* la M'** DE Lis MiBiSMAs. 
M"* la M*** DE Latour-Maubodrg. 
M-« la O"" DE Labeootère. 

M"* la €*•••• DE LOURMEL. 



M" la C""" DE LA POÈZE. 
M"* la €*•"• DE RA¥IfEYAL. 

M"** DE Sangt née Lefebvre- 

Dbsnoiibttes. 
M"* DE Saulgt. 

m», la ^OBM pg VlRY-COHEN- 
DIER. 



Dame lectrice. 
M"* la C**"* DE Pons de WAGfiER. 

Premier Chambellan» 
M. le Duc DE TÀSGHER DE LA PAGERIE (0«), Sénateur. 

Chambellans, 

M. le G^ DE Lbzat-Marnbsia ^. 
M. le M'* d'Ayrincourb #. 

Premier Ecuyer, 
M. le B*» de Pierres ^. 

Bcuyer. 

H. le M" DB LA6RAH6B #. 

Secrétaire des commandements 
M. Dahas-Hinabd (O #). 

Bibliothécaire particulier, 
M. de Saint-Albin ^« 

-1* 



MAISON DES ENFÂI9TS DE FRANGE. 

Gouvernante. 
M""" TAmirale B&uat. 

S<yus-Gouv€rnantes, 

M"* BlZOT. 1 M"* DE BBANeiON. 



MAISON DE S. A. I. M«» LE PRINCE NAPOLÉON. 

Chambellans, 

M. le G'* DB Lastic ^, 
M. le Q* DE Ratneyàl ^. 

Chambellan honoraire. 
M. le B"" Mariani (O 'Sk) , Député. 

Secrétaire particulier. 

M. HUBAINE. 



MAISON MILITAIRE. 

Premier Aide-de-Camp. 
M. FaANCoifiàRE DE LA MoBTE Gbabens (G#), Coloiiel d'état-major. 

Aides 'dg' Camp. 

M. Febbt-Pisani (Gamille; (O #), Lieutenant-colonel d'état- 
major. 
M. Ragon (O #;, Lieutenant-colonel du génie. 

Officiers d'ordtfnnance, 

M. GEOBGETTE-DuBuissoif (O #), Capitaine de frégate. 
M. le B""* DE PcssiN-AsiOBY jj^, Capitaine au S"*" régiment de 
hussards. 



ICAISON B£ S. A. I. H- LA PRINCESSE MARIE GLOTILDE' 

Dame d*konneur, 
M"* la Duchesse D^ABBÂifTfts. 

Dames pour accompagner. 

M"* la O^** DB ÇLERnONT-TONNBRRB. 

M"" la B<^* DE LA Roncière-Leroubt chargée du Secrétariat. 
M" la ¥••'•• Henri Bertrand. 



MAISON DE S. A. I. M»« LA PRINCESSE MATHILDE. 

Dame d*honneui\ 
M"", la Baronne de Serlat, née db Rovigo. 

Dames pour aecompagner, 

M"* Frédéric db Reiset. 
M"* la Baronne Portalis. 

Dame Lectrice, 
Madame deflt. 

Chevalier d*honneur. 
M. le (xénéral de division Bougehel (G O #]. 

Secrétaire des commandements. 
M. DE Margol. 

Médecin. 
H. Le Helloco (O ^). 
H. Verdb de Lisle, Médecin-Adjoint. 



/ H. le Ci* de Lastie et M. le Gt« de Rayneval remplissent également les 
[ODCttons de cbam])eUans dans la maison de S. A. I. Madame la princesse 
Mvie-Clotilde. 



MINISTÈRES. 



I. MINISTERE D'ÉTAT. 

P«/«M du Louvre. 

S. Exe. M. le Comte GoLonpii WALEWSKÏ (G. *), Sénateur, 
Membre du Conseil pri?é, Ministre d'Etat, 

DIVISION BU CABINET ET DES ÉTABLISSEMENTS SCIENTIFIQUES 

ET UTTÉRAIRES, 
M. DB Sa» CO. ^) Chef de division. 

Bureau du Cabinet. 

N , chef de bureau. 

On?ertnre et enregistrement des dépêches. Transmission de la 
correspondance aux divers services. Affaires réservées. Demandes 
d'audiences. Moniteur. Bibliothèqne. Matériel. 

Bureau des établissements scientifiques et littéraires. 

M. Bellaguet ^, chef de bureau. 

Institut impérial de France. Académie impériale de Médecine. 
Ecole impériale des Chartes, Bibliothèques, Impériale, Maiarine, 
de l'Arsenal, de Sainte-Geneviève. Journal des Savants. Souscription 
aux ouvrages de sciences et de littérature. Répartition entre les 
bibliothèques publiques des ouvrages provenant des souscriptions. 
Catalogue des manuscrits des bibliothèques publiques des départe- 
ments. Encouragements et secours aux savants et aux hommes de 
lettres. Voyages et missions scientifiques et littéraires. 

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL. 

M. Eugène Marchand (O jK(), Conseiller d'Etat, Secrétaire général. 
Personnel. Haras. Service législatif et comptabilité. Bâtiments 
civils. BeauK-Arts. Théâtres. Monuments historiques. Service des 
travaux extraordinaires. 

Bureau du Personnel. 
M. Daird, chef de bureau. 



HiiiiniRBB. 45 

Tenafi du registre matricule. Personnel. Pensions ciTiies et 
divers senrices. Décorations. Archives de l'Empire. Correspondance 
de Napoléon I*'. 

DIRECTION GÉNÉRALE DES HARAS. 

M. le G*» FLEURY (G.-O. ^), Premier Ecnyer, Aide-de-camp 
de l'Empereur, Directeur général. 
M. DB Bàtlbn ^, Administrateur, 

Premier Bureau. 

M. de Vuillefiroy, chef, 

PoYonnel des haras et administration des dépôts d'étalons. Ids- 
pecteors généraux, directeurs, sous-directeurs, surveillants, vétéri- 
naires^rigadiers-chefs, brigadiers et palefreniers des dépôts d*éta* 
Ions. Préparation des budgets. Examen des comptes et approbation 
des dépenses des établissements. Comptes d'exercices. Comptabilité 
en matières. Cautionnements. Règlements généraux de service. Or- 
ganisation du service de la monte. Mouvements de chevaux. Réfor- 
mes d'étalons. Devis, baux et marchés. Contrôles d'inspections 
générales. 

Deuxième Bureau. 

M. Roony, chef. 

Remonte des haras et encouragements à l'industrie particulière. 
Achat et répartition des étalons. Répartition des fonds d'encoura- 
gements. Courses de chevaux au galop et au trot. Steeple chases. 
Nomination des commissions de courses. Examen des programmes 
et des procès- verbaux des courses. Ecoles d'équitation et de dres- 
sage. Primes de dressage. Approbation d'étalons particnliers. Ré- 
partition et liquidation des primes aux étalons approuvés et anx 
juments de race pure. Concours régionaux et départementaux d'é- 
talons et juments poulinières et pouliches. Sommation des jurys. 
Examen des programmes et comptes-rendus des concours. Corres- 
pondance avec les sociétés hippiques. Missions à l'intérieur et à l'é- 
tranger. Concours pour l'admission dans le service des haras. 
Commission supérieure des haras. Comité des haras. Commission 
centrale des courses et du Stud Book. Examen des titres généalo- 
giques des chevaux de race pure et rédaction do registre matricule. 
Statistiqae chevaline. Souscriptions et impressions. Enregistrement 
des dépêches à l'arrivée et au départ. 

SERYIGE LÉGISLATIF ET COMPTABILITÉ. 
M. DB MoNTDui (O j)f(), Chef de division. 



46 HINISTÉHSS. 

Bureau du Service législatif. 

M. Graziani, (A. G.)i chef du bureau. 

Rapport do Sénat et da Corps législatif avec l'Empereur et le 
Conseil d'Etat. Préparation des projets de décrets relatifs aux pen- 
sions extraordinaires des grands fonctionnaires de l'Empire^ etc. 
Relations ayec la grande chancellerie delà Légion-d'Honnear. Ad- 
ministration dn service intérieur de l'asile impérial de Saleme. 
ÂrcbiTes dn ministère. Conservation des décrets impériaax et ar- 
rêtés ministériels, des adresses à l'Empereur et procès-?erbaax de 
prestation de serment entre les mains de S. M. Ampliations. Inser- 
tions au Bulletin des lois. 

Bureau de la Comptabilité. 

M. Freslon, chef de bureau. 

Préparation des Budgets. Situations provisoires. Comptes défi- 
nitifs. OuYerture des crédits extraordinaires et supplémentaires et 
virements. Demandes de fonds mensuelles. Ecritures centrales. Or- 
donnance des dépenses imputables sur les fonds généraux du 
budget. Examen et vériûcation des justifications à produire. Cen- 
tralisation des comptes-matières des établissements dépendant du 
ministère. 

BATIMENTS CIVILS. 
M. DB Gardâillag ^^ Chef de division. 

Premier Bureau. — Rédaction des projets ; Exécution 

des travaux. 

M. Poulin, chef de bureau. 

Etude et rédaction des projets de construction des bâtiments 
civils et monuments publics. Préparation des budgets , projets de 
loi^ décrets et décisions ministériellea. Expropriations pour cause 
d'utilité publique; acquisitions , aliénations et transactions en gé- 
néral relatives aux bâtiments et terrains; pourvois devant le Conseil 
d'Etat, autorisation des dépenses et répartition des crédits; exécn- 
tiou et surveillance des travaux neufs et des travaux d'entretien ; 
conseil général des bâtiments civils ; personnel des architectes et 
des agences chargés de diriger et de surveiller les travaux ; corres- 
pondance générale. 

Deuxième Bureau. — Révision et comptabilité des tra- 
vaux. 

M. Guillemot #, Chef de bureau. 
MM. Lambert et Broglia, contrôleurs. 



HiNisiiu». 47 

Adjadication des trafaux. Rédaction des marchés et soumissions 
dts entreprenears. Examen des devis. Série des prix et cahier des 
charges ; contrôle et révision des comptes ; préparation do travail 
relatif à la liquidation des dépenses. Régularisation des pièces de 
la comptabilité. Tenue des écritures sur la situation des crédits 
attribues aux constructions. Fixation des prix de base qui doivent 
servir au règlement des comptes. Examen des réclamations des 
entrepreneurs. 

Conseil général des bâtiments civils. 

Le Conseil général des bâtiments civils examine les projets et 
devis concernant les constructions de tous les bâtiments civils de 
l'Empire et les plans d'alignements des rues et places de Paris et des 
antres villes; il donne son avis sur les questions d'art et de eompta- 
bililé qui sont soumises à son examen par les divers ministères, 
n prononce snr les concours entre les architectes. 

Le Secrétaire-général, Président 

M. Garistie (O #), de l'Institut, inspecteur général des bâtiments 
civils, Vice-Président. 

M. Dnban (O ^), membre de l'Institut, I Inspecteurs généraux 
H. DeGisors(04^),membrederinstitut, f des bâtiments civils. 

H. Gilbert (O ^) membre de l'Institut, ] 

M. Constant-Dufeux (O #), ( Archilectea 

M.Questel*, ( Arcmiecies. 

M. Lenormand #, / 

U . Di GsBDàiLLic ^, Chef de la division des bâtiments civils. 

Auditeurs^ MM. Louvel, Bonnet, Bonwens, Domet. Secrétaire 
du Conseilr M. Salles. Contrôleur^ M. Lambert. 

BEAUX-ARTS. 
M. GoDRKONT ^^ Chef de division. 

Bureau des Beaux- Arts. 

M. Tournois, Chef de bureau. 

Ecole des Beaux-Arts à Paris^ Ecoles de Rome et d'Athènes. 
Ecole des Beaux-Arts de Lyon et de Dijon. Ecoles de dessin à Paris 
et dans les départements. Acquisition et conservation de marbres. 
Erection de monuments, statues, etc. Commandes et acquisitions 
d'œavres d'art, peintures, sculptures, médailles, estampes, etc. 
Conservation et distribution de ces ouvrages. Encouragements aux 
Beaux-Arts et indemnités aux artistes. Fétcs et cérémonies publi- 



48 MINISTiRBS. 

Î[ae8. Ântorisatioo de médailles. Voyages et missions artistiques, 
nspection des Beaux-Arts. 

Inspection des Beaux- Arts. 

K. Alfred ARioo #, Inspecteur général des Beaux-Arts. 

M. Arsène HoussàTS ^^ Inspecteur général des ceuvres iTart, des 
écoles de dessin et des misées des départements autres que 
les musées impériatix* 

S: Katni'l;' l ^«spteteurs des Beaux-Arts. 

Bureau des Souscriptions. 

M. Merlin #, Chef de bureau. 

Conserva tion des collections du dépôt légal. Souscriptions aux 
ouvrages d'art. Répartition entre les bibliothèques publiques des 
ouvrages provenant des souscriptions. 

Bureau des Monuments historiques. 

M. Gasnier, Chef de bureau. 

Recherches des antiquités et conservation des monuments histo- 
riques. Distribution du crédit alloué pour ce service. Rapport avec 
la commission chargée d*examiner l'importance et l'intérêt histo- 
riques ou artistiques des anciens monuments de la France, et 
d'émettre son avis sur les subventions demandées pour assurer la 
conservation de ces monuments. Musée des Thermes et de l'hôtel 
de Gluny. 

Inspection des monuments historiques. 

M. MÉRiHÉB (G#), Sénateur, membre de V Académie française 
et de V Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, inspecteur- 
général honoraire. 

M. Bœswillwald, ^, Inspecteur général, 

M. De Sommerard ^, Conservateur administrateur du Musée des 
Thermes et de V Hôtel de Cluny. 

Commission permanente des monuments historiques. 

S. Exe. le Ministre d'Etat, Président. 
M. le Secrétaire-général du Ministère d'Etat. 
M. Mébihêe (Prosper) (G i#), Sénateur, Membre de V Académie 

française. 



MINISTÈBES. 49 

M. Bœswillwald ^, Architecte, Inspecteur général des monu- 
ments historiques, 

M. Caristie (O ^}, Architecte, Membre de l'Institut. 

M. Cour mont ^, Chef de la division des Beaux -Arts. 

M. Daban (O ^), Architecte, membre de r Académie des Beaux- 
Arts, 

M. leB"" de Guilhermy ift, Conseiller référendaire à la cour des 
comptes. 

M. le C** de Laborde (O ^]^ Directeur général des Archives, 
membre de l'Institut, 

M. Labrouste (Henri) (O ijjt), Architecte inspecteur général des 
édifices diocésains, 

M. DeLongpérier^, membre de l'Institut, 

M. le C*» de Nieuwerkerke (C ^)^ Directeur général des musées 
impériaux, intendant des Beaux-Arts de la maison de l'Em- 
pereur, membre de l'Institut, 

M. Qaestel^, Architecte du palais de Versailles. 

M. Du Sommerard ^, Conservateur-administrateur du Musée 
de Cluny. 

M. Vaudoyer (O #), Architecte^ inspecteur général des édifices 
diocésains, 

M. Vioilel- Leduc (O ^), Architecte , inspecteur général des 
édifices diocésains. 

M. Gasnier, Chef de bureau des monuments hîstoriqxies, secré- 
taire. 

M. Violiet-Leduc (Louis-Eugène) Secrétaire-adjoint. 

XHÉAinES. 

M. Camille Dovcrr (O ^), Chef de division. 

Bureau des Théâ.tres, 

M. Cabanis ^^ Chef de bureau. 

Théâtres de Paris et des départements. Conservatoire impérial 
de musique et de déclamation. Ecoles de musique de Toulouse, 
Lille, Metz et Marseille. Nomination des directeurs. Règlements et 
sQryeiUance. Indemiiilés aux auteurs et artistes dramatiques. 
Encouragements à l'art dramatique et à l'art musical. Examen et 
autorisation des ouvrages dramatiques. 

DIEECTION GÉNÉRALE DES ARCHIVES DE l'eMPIRE. 

nue de J*aradis-du-Temple, 20. 

M.leC**L. DE Làborde(0 ^), membre de Tlnstitut, Direc^et^r 
général. 

5 



50 HINISTKBES. 

Section du secrétariat. 

M. Goschler, Chef. 

M. Chauvin, Agent comptable. 

M. Varin, Commis d'ordre. 

Conservation des documents provenant de l'ancienne secrétairie 
d'Etat et du cabinet de l'empereur Napoléon P% de ceux contenus 
dans l'armoire de fer et des versements du ministère d'Etat. Clas- 
sement et conservation des documents concernant l'organisation et 
le service des Archives, de la minute des ouvrages publiés par Tad- 
ministration des Archives, des inventaires des documents contenus 
dans les divers dépôts d'archives appartenant à l'Etat, aux dépar- 
tements et aux communes* Enregistrement, classement et conser- 
vation des dépêches; expédition et transmission des réponses; 
réception et enregistrement des demandes de renseignements; scel- 
lement et délivrance des expéditions ; service de la salle du public, 
de la bibliothèque, delà comptabilité, du matériel; travail jour- 
nalier avec le directeur général. 

SECTION HISTORIQUE. 

M. DE Beâughbsne #, Chef. 

Trésor des chartes et son supplément. Monuments, écrits, 
remontant, au septième siècle. Monuments plus spécialement 
ecclésiastiques (cartulaires^ bulles, églises de Paris et autres, fabri* 
ques, paroisses, établissements monastiques). Mélanges (ordres 
militaires, anciens établissements d'instruction publique, titres 

§énéalogi(]ues, etc.). Collection de moules et empreintes de sceaux 
u cinquième siècle à nos jours, 

SECTION ADMINISTRATIVE . 

M. DE MAS-LàTRiEdj^, Chef, 

Documents plus spécialement relatifs à l'administration doma- 
niale, financière et contentieuse de l'ancienne France, tels que les 
ordonnances, les bons et brevets du roi, les actes émanés du 
Conseil d'Etat, du conseil de Lorraine, des états provinciaux^ de la 
chambre des comptes de France, du bureau de la ville de Pans, les 
archives de la Couronne ; les papiers relatifs aux domaines des 
princes et aux apanages, aux séquestres et confiscations ; les ver- 
sements des ministères de Tlnténeur, de la Guerre, de l'Instruc- 
tion publique et des cultes, de l'agriculture, du commerce et des 
travaux publics. 

SECTION LÉGISLATIVE ET JUDICIAIRE. 

* 

M. Gbun jj^, O^e/. 

M» Cauchois- Lemairej^, Chef-adjoint . 



HINISTè»BS. 51 

Expéditions et copies aulheatiques des lois et décrets rendas 
depais rA8semi)iée constituante en i789 jusqu'en l'an ix; minutes 
et copies authentiques des procès-?erbaux de l'assemblée des nota- 
bles et des élections pour les états-généreux de 1789, minutes et 
procès- Yerbaux, etc., des assemblées nationales. Grande chancelle- 
rie; secrétaires du roi ; prévôté et requêtes de l'hôtel; grand con- 
seil; conseil privé; commissions extraordinaires; Parlement et 
conseils supérieurs ; Ghâtelet de Paris ; Cour des Aides. Cour des 
Monnaies; eaux et forêts; amirauté; conoétablie, bureaux des 
finances ; bureau de la ville de Paris, grenier à sel ; chambre des 
bâtiments, des décimes; ofûcialités; justices seigneuriales, etc.; 
tribunaux extraordinaires, versements du ministère de la justice. 



ir. DEPARTEMENT DE LA JUSTICE. 

Place Vendôme, «o 13. 

S. Exe. M. DELANGLE (G ^) , Sénateur, Garde-des-Sceaux , 
Ministre Secrétaire d'Etat au département de la justice '. 

Cabinet particulier du Ministre. 

M. DE GoNBT, Chef, 

M. E. Mégard de Bourjolly, Auditeur an Conseil d'Etat, sous-chef. 

OuTcrture et enregistrement des dépêches ; demandes d'audience, 
affaires qui ne sont attribuées à aucun bureau ; correspondance 
particulière du ministre; centralisation du travail avec l'Empereur; 
insertions au Moniteur. 

Secrétariat Général. 

M. Lascoux. (C ^), Conseiller d'Etat, Sea^étaire général, Commis- 
saire impérial près le conseil du sceau des titres'. 

1 Le ministre donne des andiences, sur la demande qu'on lui en fait par 
écrit, en indiquant l'objet dont on désire l'entretenir. Il reçoit MM. les sé- 
nateurs, les députés et les eonselllers d'Etat, les mardis et jeudis , de 3 à 5 
heures. 

2 Bureaux rue du Luxembourg, 36. ~ Le secrétaire- général reçoit les lun- 
dis etjeudis.de midi à 4 heures, pendant les sessions, MM. les sénateurs 
et les députés; les samedis» de 4 à 5 heures et demie, MM. les conseillers d'E- 
tat et MM. les conseillers à la cour de cassation, et sur lettres d'audiences les 
autres magistrats. Il donne des audiences particulières aux personnes qui en 
font la demande par une lettre indiquant l'objet dont elles veulent l'entretenir. 
— Le public n'est pas admis dans les bureaux ; il est reçu par les directeurs les 
vendredis de 3 ii 4 heures. Le burelin des légalisations est ouvert tous les jours 
non fériés, de midi li 2 heures. 



52 HINISTÈEIS. 

Sarreillance directe de tout le travail du ministère de la jastice ; 
présidence du conseil d'administration ; direction spéciale do per- 
sonnel des cours et tribunaux ; discipline de la magistrature ; per- 
sonnel de l'administration centrale; Légion-d'Honneur ; honneurs 
et préséances; enregistrement et distribution des dépêches; archives. 

SOUS-DIRECTION DU PERSONNEL. 
M. de Laigue (Alphonse) ^, sous-directeur. 

Premier Bureau {stus la direction du Sous-Directeur.) 

Personnel des cours, tribunaux de première instance, tribunaux 
de commerce et justices de paix, registres de patente; mesures dis- 
ciplinaires; congés ; greffes. 

Deuxième Bureau. 

M. Mausat-Laroche , chef. 

Personnel de la magistrature des offlciers publics et ministériels 
de l'Algérie et des Colonies ; légalisation des actes civils et judi- 
ciaires pour les eolonies et l'étranger. 

Bureau de la Comptabilité et des Pensions. 
M. Brayoud, chef. 

Comptes et budgets ; répartition des crédits, demandes de fonds, 
ordonnancement de vérification ; examen des comptes rendus par 
les préfets ; retraites , pensions et secours ; matériel du ministère. 

Bureau des Archives. 
M. de Laigue (Emile), chef, 

DIRECTION DES AFFAIRES CIVILES ET DU SCEAU. 

Rue du Luxembourg, 36. 
M. DE Dalm AS (C i^\ Directeur. 

Premier Bureau. 
M. Grellet ^, Chef. 

Correspondance relative à tout ce qui concerne les matières ci- 
viles; commissions rogatoires ; conflits; publication des jugements 
en matière d'absence et de successions en déshérence; dénonciation 
à la Cour de cassation pour excès de pouvoirs et pourvois dans Tin- 
térét de la loi ; questions d'organisalfon judiciaire et de législation 



niNISTÈRES. 53 

civile oa commerciale ; création des tribunaux de commerce, de 
justices de paix, de chambres temporaires dans les cours impériales 
et les tribunaux de première instance ; tableaux d'avocats ; état 
civil; partie civile du bulletin officiel des arrêts de la Cour de cas- 
sation. 

Deuxième Bureau. 

M. Charles de Dalmas ^, chef, 

Naturalisations ; autorisation de servir à l'étranger ; dispenses 
d'âge, de parenté et d'alliance pour mariage; changements et addi- 
tions de noms; majorats; dotations; règlement des droits de sceau; 
personnel et discipline des référendaires au sceauMe France. 

Troisième Bureau. 
M. Âlauset #, cîief. 
Régime, organisation et discipline du aotariat 

Quatrième Bureau. 
M. Nonssiton, chef. 

Personnel des avocats à la Cour de cassation, des avoués , com- 
missaires-priseurs, huissiers et gardes du commerce; police et dis- 
cipline; création et suppression d'offices ministériels. 

DIRECTION DES AFFAIRES CRIMINELLES ET DES GRACES. 

Rue du Luxembourg 36. 
Premier Bureau. 
M. GuTOT ij^. Chef. 

Poursuite des crimes; délits et contraventions ; surveillance de 
riostroction des procédures et de l'exécution des condamnations ; 
pourvois en cassation dans l'intérêt de la loi ; demandes en règle- 
ment de juges et en renvoi pour cause de suspicion légitime, mise 
en jugement des agents du gouvernement ; nomination des prési- 
dents d'assises ; examen des comptes-rendus des sessions; ques- 
tions relatives aux tribunaux militaires et maritimes ; examen et 
exécution des conventions concernant Textradition des malfai- 
teurs ; commissions rogatives ; question de compétence criminelle ; 
questions relatives aux frais de justice; partie criminelle du 
bulletin officiel des arrêts de la cour de Cassation ; examen des 
listes du jury. 

Deuxième Bureau. 

M. BiLLECOCQ ^, Chef, 

Recours en grâce et en commutation de peine, réhabilitations ; 

5* 



54 HraisiiBU. 

envoi à la cour de Cassation des ponrrois formés contre les arrêts 
et jugements rendus en matière criminelle, correctionnelle et de 
simple police ; renvois des arrêts intervenus sur ces pourvois. 

Troisième Bureau. 

M. Arondeao ij^, Chef. 

Préparation des comptes généraux; réunion des statistiques 
judiciares publiées à l'étranger. 

Quatrième Bureau. 

M. GÉBABD *, Chef. 

Vérification, régularisation et ordonnancement des frais de 
justice. 

Iir. DÉPARTEMENT DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. 

Quai â^ Orsay. 

S. Ex. M. THOUVENEL (G ^). Sénateur, Ministre et secrétaire 
d'Etat au département des Affaires étrangères. 

Cabinet du m.inistre et Secrétariat. 

M. Berthbmt (O ^), Chef, 

M. de Saint-Ferriol, Sous-Chef. 

L'ouverture des dépêches, la correspondance personnelle du 
ministre, les audiences, les travaux réservés ; le chiffre, le départ 
et l'arrivée des dépêches et des courriers ; la centralisation des 
élats relatifs au personnel ; la statistique, les traducteurs, et la 
correspondance. 

Bureau du Protocole. 

M. Feuillet de Conchbs (G i}^). Sous-directeur, chef travaillant 
directement avec le ministre. 

L'expédition des traités et conventions ; les pleins pouvoirs, 
commissions, provisions, exequatiir ; les ratifications ; les let- 
tres de notification, de créance, de rappel et de recréance ; le 
cérémonial et le protocole ; les privilèges, immunités et franchi- 
ses diplomatiques; les audiences diplomatiques, les décorations, etc. 

Bureau du départ et de l'arrivée des correspondances. 
M. Le Rée dj^, Chef, 

DIRECTION BES AFFAIRES POLITIQUES. 
M. Besedetti (G O ^), conseiller d'Etat, Directeur. 



HlNISTàBlIS. 55 

Les aflkires politiques ; les questions de limite et d'extradition. 
Les conventions de poste; le personnel des agents diplomati- 
qaes, etc., etc. 

SODS-UIBECTION DU MIDI ET DE l'ORIBRT. 

M, Fangère (O #), sotis -directeur. 

Correspondance et trayaux concernant l'Espagne, le Portugal , 
les Etats italiens, la Suisse, l'Empire ottoman, la Grèce, les Ré 
gences barbaresques, le Maroc et la Perse. 

SOUS-DIHECTION DB NORD. 

M. Desprez (O #), sous-directeur. 

Correspondance et travaux concernant la Grande-Bretagne , la 
Rassie, la Prusse , rAutricbe, les divers Etats allemands, la Belgi- 
que, les Pays-Bas, la Suède et le Danemarck. 

SOLS-DIRECTION DE L^AMÉRIQUE, DE L'iND0-€H1NE ET DU CONTENTIEUX. 

M. Noâi (O #), sous -directeur. 

Correspondance et travaux cencernaut les Etats de l'Amérique du 
Nord et du Sud, et de l'Indo-Cbine. Affaires contentieuses ; conven- 
tioos de poste et d'extraditions. 

DIRECTION DES CONSULATS ET AFFAIRES COMMERCIALES. 

M. Herbet (Charles-François-Edouard), (C ^), directeur. 

Affaires commerciales ; traités de commerce et de navigation ; 
personnel des agents consulaires et des drogmans de consulats. 

SOUS-DIRECTION DU MIDI ET DE l'ORIENT. 

M. Heurand (O #], sous-directeur. 

Correspondance et travaux concernant l'Espagne, le Portugal, les 
Etats d'Itolie, la Grèce, l'Empire ottoman , les Régences barba- 
resques, le Maroc, la Perse, les colonies espagnoles et portugaises. 

sous- DIRECTION DU NORD. 

M. Jsgerscbmidt #, sous-directeur. 

Correspondance et travaux concernant la Grande-Bretagne , la 
Russie, la Prusse, TAutriche, les divers Etats de l'Allemagne , la 
Belgique, les Pays-Bas, la Suisse, la Suède, le Danemarck, les colo- 
nies anglaises, néerlandaises et danoises. 

eous-direction de la marine et de l'indo-chine. 
M. le Vicomte d'Arlot #, sous-directeur. 



56 MIRIRàBBS. 

Correspondance et travaux concernant les Etats d'Amérique du 
Nord et du Sud et de l' Indo-Chine. 

DIRECTION DES ARCHIVES ET DE LA CHANCELLERIE. 

M. Centrât (C ^), directeur, 

M. Dumont (O 'i^), sous-directeur. 

BUREAU DE LA CBANCELLBBIB. 

M. Bosseront d'Anglade ^^ sous-directeur, chef. 

Passeports, légalisations ; transmission des actes judiciaires et 
des commissions rogatoires; discussion des questions touchant à 
l'Etat civil et l'instruction des réclamations relatives à des matières 
d'intérêt privé en pays étranger. 

Ce bureau est le seul du département des affaires étrangères qui 
soit ouvert au public. On peut s'y présenter tous les jours (les di- 
manches et fêtes exceptés), de onze a quatre heures. 

DIRECTION DES FONDS ET DE LA GOUPTABILITÉ . 

M. de Billing (Frédéric) (O #), directeur, 
M. Guéroult ^, sous -directeur. 

IV. DÉPARTEMENT DE L'INTÉRIEUR. 

Ploêe Beauvau; les bureaux rue de la Vill^l'Evéque, 41, et rue 

de Grenelle, 103. 

S. Exe. M. le Comte DE PERSIGNY (G ^\ Sénateur, Membre 
du Conseil privé, Ministre Secrétaire d'Etat au département 
de l'Intérieur, 

M, de Laire, Secrétaire particulier du Ministre, 

DIRECTION GÉNÉRALE DU PERSONNEL ET DU CABINET. 

Rue de la Ville-l'Èvégue , 41. 

M. G. DB Saint Paul (O ^), Directeur général du personnel et du 
cabinet. 

Premier Bureau. — Correspondance générale. 
M. DE Valaviellb, Chef de bureau. 

Correspondance générale. Affaires réservées. Elections. Formation 
des bureaui des conseils généraux. — Organisation municipale 
des villes de Paris et de Lyon. Personnel des maires et adjoints. 



MINISTÈRES. ST 

Saspeosion, dissolation des conseils mnnicipaai. Rapports pério- 
diques des préfets et sous-préfets. Inspections admtnistratiTes. 

Deuxième Bureau. — Personnel. 
M. Berger, Chef de bureau. 

Personnel des préfets, sous - préfets, secrétaires génértiux et 
conseillers de préfecture. 

Troisième Bureau. — Cabinet. 

M. Magnieu (Ed.), Chef de bureau. 

Ouverture, enregistrement, répartition et départ des dépêches. 
Correspondance particulière du ministre. Audiences. Admission 
dans les établissements généraux de bienfaisance et dans les kos- 
pices de Paris. 

DIRECTION GEÎ^ÉRALE DE l' ADMINISTRATION BEPÂRTEHENTALE 

ET COMMUNALE. 

Rue de la Ville-révégue, 41 . 

M. Thuilibb (C i^)^ conseiller d'État, Directeur-général. 

DIVISION DU SECRÉTARIAT. 
Rue de Grenelle Saint-Germain 103. 

M. ueMâbtbes ^, Chef de division. 

Premier Bureau. — Secrétariat, 
M. de Lapeyrie ^^ Chef de bureau. 

('* Section. — Personnel de l'administration centrale. Réunion 
et suite des affaires à envoyer au Conseil d'Etat. Feuilles de tra- 
vail pour la signature de l'Empereur. Conservation et expédition 
des décrets, arrêtés et circulaires. Archives du minislère. Insertions 
ao Bulletin des lois. Bulletin officiel du ministère. Examen des 
recueils administratifs de préfectures ; légalisations. 

^^ Section. — Matériel et dépenses intérieures. Impressions et 
aatographies. 

Service intérieur de l'Hôtel. 
M. Prévost, Chef, 

Deuxième Bureau. — Archives départementales et 

communale s . 

M. Aimé ChampolUon-Figeac, Chef de bureau. 

Archives départementales, communales et hospitalières. Biblio- 



58 MlNISTÈaBS. 

théqaes adinmistrafives. Examen des archivistes. Publication de 
documents. Révision et centralisation de tous les inventaires. 
Contrôle des suppressions et des ventes de papiers inutiles prove- 
nant de toutes les administrations départementales. Inspection des 
archives. Snite à donner aux rapports des inspecteurs généraux. 

m' F^nds Wef \o iX^) I ^^^P^^^^^rs généraux des Archives 
m: lîTgTeSr^el; | départementales. 

Troisième Bureau. — Établissements généraux de 

bienfaisance. 

M. Normant (Fr.) ^, Chef de bureau. 

Sociétés de charité maternelle. Crèches. Sociétés de prévoyance 
et de secours mutuels. Établissements généraux de bienfaisance des 
Quinze-Vingts, de Charenton, des Sourds-Muets de Paris et de 
Bordeaux, des Jeunes-Âveugles et du Mont - Genevre. Asiles impé- 
riaux de Vincennes et du Yésinet. Amélioration des logements 
d'ouvriers. Bains et lavoirs publics. Service de médecine gratuite. 

DIEBGTION DES PRISONS ET DES ÉTABLISSEMENTS . 

PÉNITENTIAIRES. 
Hue GrenelleSûint'Hênoré, 103. 

M. Louis Perbot (O ^) , Directeur, vice-président do conseil 
des inspecteurs généraux. 

Premier Bureau — Adm.imstration générale 

des i^risons. 

M. BacRET (Ch.) ^^ inspecteur général honoraire, Chef de bureau. 

Administration des maisons centrales de force et de correction , 
des établissements destinés aux jeunes détenus des prisons et de 
tous les autres lieux de répression. 

Deuxième Bureau. — Administration financière des 
maisons centrales et établissements de jeunes dé- 
tenus. 

M. Le Forestier ^^ Chef de bureau. 

Services économiques des malsons centrales en entreprise on en 
régie. 

Troisième Bureau. — Administration financière des 
maisons d'arrêt, de justice et de correction 

M. Bremont ijjf, Chef de bureau. 

Services économiques ; budgets et comptes ; approbation des 
marchés ; autorisations. 



mmsTsaBs, 59 

Service g;énéral des transfèrements des détenus. 
M. Desfontaines, Agent spécial, 

DIVISION DS l'administration GÉNÉRALE ET 

DÉPAIITEMENTÀLE, 
Rue de la ViUe»l*Evéque, 41. 
M. Ddput (C i^), Chef de division. 

Premier Bureau. ^ Administration générale, 
élections, gardes nationales, pensions. 

M. Tbigant pe Beaumont #, Chef de bureau. 

Division politique et administrative de l'empire : dénombre- 
ment quinquennal et mouvement annuel de la population. Orga- 
nisation municipale et départementale ; conseils généraux et 
conseils d'arrondissement; convocations, sessions; analyse des 
vœux; contentieux électoral ; gardes nationales; sapeurs-pompiers ; 
tutelle des orphelins de juin 1848; poursuite contre les fonction- 
naires administratifs autres que préfets, sous-préfets, secrétaires- 
généraux et conseillers de préfecture; traitements des pr^ets, soos- 
préfets, secrétaires-généraux et conseillers de préfecture; frais d'ad- 
ministration des préfectures et sous-préfectures, comptes d'emploi, 
témoignage de reconnaissance publique; questions d'attributions ; 
honneurs et préséances; pensions aux fonctionnaires administratifs; 
caisses de retraite et de pensions des employés de l'administration 
centrale des lignes télégraphiques, des prisons, des administrations 
départementales, communales et hospitalières ; timbres et cachets 
des autorités départementales et municipales ; état civil. 

Deuxième Bureau. — Dépenses départementales. 

M. Pavetde Gourteille ^, Chef de bureau. 

Répartitions du fonds commun; règlement des budgets départe- 
mentaux ; impositions extraordinaires ; emprunts; routes départe- 
mentales ; bâtiments départementaux ; mobilier des préfectures et 
sous-préfectures; constructions , réparation et entretien des bâti- 
ments des cours impériales; menues dépenses et frais de parquet 
de ces cours ; contentieux des départements. 

Troisième Bureau. — Aliénés, enfants trouvés, 

mendicité. 

M. DnrangeUH. >Ss), Chef de bureau. 

Aliénés ; asiles publics et privés , domicile de secours, police ; 
enfants trouvés ^ maisons départementales d'accouchement, extinc- 
tion de la mendicité; dépôts de mendicité; maison de refuge; or- 
phelinat du Prince impérial ; statistique des mendiants, indigents , 
aveugles, sonrds-muets , institutions privées de jeones aveugles et 



60 mmiST^REB. 

« 

de sourds-muets; associations et établissemeuts particuliers de 
bieufaisance ; œayres d'utilité publique ^ demande en reconnais- 
sance et approbation des règlements. 

DIVISION DE l'administration GOMMDNALB £T HOSPITALIÈRE. 

Rue de la Ville-l'Évégue, 41. 

M. Edmond Blanc ^, Chef de division. 

Premier Bureau. — Administration et comptabilité des 

communes. 

M. Wion-d*Onzy >S*, Chef de bureau. 

Octrois. Avis au sujet des coupes de bois communaux. Fixation 
de l'abonnement pour frais de casernement accordé aux communes 
qui ont des octrois. Instructions relatives à la comptabilité commu- 
nale. Impositions extraordinaires. Emprunts commuuaux. Compte 
annuel des emprunts et des Impositions. Situation tinancière des 
communes. Taxe municipale sur les chiens. Cotisations municipa- 
les. Règlement des budgets et des comptes de la ville de Paris. 
Droits de place et de pesage dans la même ville. Contrôle des déci- 
sions des préfets sur les affaires décentralisées par le décret du 
25 mars 1 852 et relatives à ces diverses matières. 

Beuxièrae Bureau. — Contentieux des communes. 

M. Marçuerie i^, Chef de bureau. 

Conflits de pouvoirs. Pourvois au Conseil d^Etat formés par la 
voie contentieuse, et recours devant le même conseil en matière d'au- 
torisation de plaider; recours devant le ministre contre les arrêtés 
préfectoraux pour excès de pouvoir ou mal jugé. Expropriations 
pour cause d'utilité publique (excepté eu ce qui concerne la voirie). 
Réclamations relatives aux droits de place, de pesage, de meso- 
rage et jaugeage publics. Droit dans les abattoirs. Dettes anciennes 
communales. Responsabilité civile des communes. Legs et dona- 
tions quand il y a réclamation de la part des familles. Distraction 
des parties superflues des presbytères^ lorsqu'il y a opposition de 
l'autorité diocésaine. Questions relatives aux frais du culte. Aliéna- 
tions, échanges, partages des boîs commuuaux soumis au régime 
forestier; difficultés au sujet de la jouissance en nature des biens 
communaux, du parcours et de la vaine pâture, aliénations, échan- 
ges, acquisitions, baux, travaux, marchés de gré à gré. traités d'as- 
surance, tarifs des pompes funèbres et cimetières, en ce qui con- 
cerne la ville de Paris. Contrôle des arrêtés préfectoraux qui ont 
statué sur les objets décentralisés par le décret du 25 mars 1852 et 
relatifs à ces diverses matières. 

Troisième Bureau. — Voirie communale et police 

municipaler 

M. Meunieç ^^ Chef de bureau. 



KlRIISTIBeS. 6f 

Chemins vickiaax et ruraux. Voirie urbaiue. Pools cominviiaiiz 
k péage. CoaHits de pouvoirs, pourvois deTant le Conseil d'Etat au 
confealieux et en autorisation de plaider en ce qui* concerne ces 
matières. Kxpropriations pour cause d'utilité publique relatives à 
la voirie urbaine; classement, comme chemins vicinaux, des por- 
tions de routes impériales abandonnées. Travaux mixtes. Alicoe- 
œcots, acquisitions, aliénations, échanges, transactions, exécutions 
des travaux concernant la voirie en ce qui louche la ville de Paris. 
DirBcultés relatives à ces questions pour toutes les autres villes ou 
communes. Recours contre les arrêtés préfectoraux statuant en 
matières de chemins vicinaux ou ruraux , d'alignement dans les 
communes, de droits de voirie, de pavage, de trottoirs, de police 
mnoicipaJe. Contrôle des arrêtés préfectoraux concernant le ser- 
vice dans la voirie relativement aux objets décentralisés. 

Quatrième Bureau.— Hospices communaux, bureaux 
de bienfaisance, monts-de-piété. 

M. Dnpaaajt^, Chef de bureau. 

Hospices, bureaux de bienfaisance et monts-de-piété, création, 
secours. Legs et donations en leur faveur, lorsau^il y a réclama- 
tion des familles. Expropriations pour cause d'utilité publique. 
Pourvois devant le Conseil d'Etat eu matière contentieuse. Acqui- 
sitions, aliénations, échanges, partages de biens, transactions, 
travaux de construction et d'entretien, règlements de service et 
traités avec les communautés religieuses, en ce qui concerne 
l'administrai ion générale de l'assistance publique et le mont-de- 
piété de Paris. Emprunts, aliénations, partages et transactions 
relativement aux bois soumis au régime forestier. Contrôle des 
arrêta préfectoraux qui statuent sur (es objets décentralisés par 
le décret du 25 mars I8S2 en matière d'assistance publique. 

DIVISION DE LA. COMPTABILITÉ. 

Rue de Grenelle-Saint-Germûi»M 103. 

H. le C** DE Webdel #, Chef de division. 

Premier Bureau — Opérations et écritures centrales. 

H* Martin ^, Chef de bureau. 

loitrnctions générales sur la comptabilité. Préparation des 
budgets, comptes annuels et situation provisoire des exercices. 
Demandes de fonds , reprises, reversements, débets. Envoi des 
ordonnances au trésor. Délivraoce des lettres d'avis^ états d'ap- 
pointement de l'admluistration centrale et relevés des états de 
service, travail relatif aux observations de ia Cour des comptes. 
Ecritures en partie double. Dépouillement des bordereaux men- 

6 



62 SINfSTftlICS. 

« 

sueU d€8 préfets et des payeurs. Vtremenls de fonds. Centralisa- 
tion des comptes-matières de tous les établissements ressort issa Dis 
ao ministère. Approbations définitives. Comptes des agents comp- 
tables de ces mêmes établissements. Résultats à produire à !a 
Cour des comptes. Comptabilité spéciale des exercices clos et des 
exercices périmc^s, préparation des projets de décrets ou de lois 
i%lat|rs à ce seryrce; formation des états nominatifs de créanciers 
et transmission au ministère des finances. 

Deuxième Bureau. — Ordonnancement. 

M. Borde, Chef de bureau. 

Examen, yérification et ordonnancement des dépenses imputa* 
blés sur les fonds généraux du budget. Snrreillance de l'emploi 
des crédits. Ordonnancement des dépenses apparu;uant ani exer- 
cices clos et aux exercices périmés. Livres auxiliaires. Rédaction 
des développements du compte annuel d'exercice. 

Troisième Bureau.-^ Comptabilité départementale. 

M. Phellippon #, Chef de bureau. 

Ordonnances de délégation de fonds départementaux. Ordonnan- 
cement direct an profit des créanciers résidant à Paris, des dépen- 
ses imputables sur le fonds commun Vérification des situations 
triniestrielies des produits éventuels départementaux. Modifications 
aux budgets départementaux par virement et par allocation de cré- 
dits supplémentaires. Règlement des comptes des dépenses dépar- 
tementales. Règlement des reports après clôture de l'exercice. 0>r- 
respoodance au sujet de toutes les questions de comptabilité des 
fonds départementaux. Etablissement de la partie du compte an- 
nuel concernant les services départementaux. 

DIRIXTION DE LIMPRIMERIE ET DE LA LIBRAIRIE. 

Rue de la Ville-l'ÉviqueAl. 

M. Imhaus (O ^). JOireeteur, 

^Bureau du Becrétariat de la direction. 

M. de Courcelles $, Chef. 

Correspondance générale. Correspondance particulière. Direc- 
tion générale du service. Moniteur des communes. Affaires réser- 
vées. Enregistrement de la correspondance. 

PRSMIÈBE DIVISION. 
M. JciLLERAT (Paul) ^, Chef de division.' 



r^ -^ - 



VINISTÀBES. 63 

Premier Bureau. — Imprimerie et Librairie. 

H. de Savignac, CheJ de bureau, 

Sarveillance générale de rimprimerie et de la librairie. Brevets 
d'imprimenrs en lettres, d'imprimeurs lithographes, d'imprimears 
en taille douce et de libraires. Contraventions auK lois et règle- 
ments. Aotorisafion de presses portatives. Indemnités littéraires. 

Deuxième bureau. — Propriété littéraire. 

N . . . . , Chef de bureau. 

Dépôt légal. Eiamen et aotorisation préalable des gravures, 
estampes, etc. Eiécation des conventions littéraires internationales. 
Enregistrement des ouvrages étrangers. Surveillance de la pro- 
priété littéraire à l'intérieur. Contrefaçons. Ordres de service 
SOI commissaires de police de l'imprimerie et de la librairie. 
Renseignemeuta aux auteurs et éditeurs dans l'intérêt de leurs 
droits. 

BBUXIÈMS DIYISIOtf. 
N. Reboul #, Chef de division. 

Premier Bureau.— Colportage. 

H. Pétiniaud de Ghampagnac^, Chef de bureau. 

Surveillance générale des colporteurs. Examen des livres^ etc. 
Ordres d'estampillage. Etudes des publications populaires à eu- 
courager. 

Deuxième bureau. — Administration, exécution des 
lois et décrets sur la presse. 

Le chef de la division dirige ce bureau. 

Application du décret organique du 17 février 1852. Prépara- 
tion des matières législatives. Statistique de la presse parisienne 
et départementale. Aotorisation et cautionnements. Correspon- 
dance avec les préfets., Annonces judiciaires. Communiqués* 
Comptabilité. Bibliothèque des Journaux. 

Troisième Bureau. — Statistique de la presse 

étrangère, traduction. 

M. Gourdon ^, Chef de bureau. 

Service général de la Iradnction. Presse anglaise et des États- 
Unis. Presse allemande et du Nord. Presse des Etats du Midi. 
Re?ne et brochures politiques et étrangères. 

DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÛRETÉ PUBLIQUE. . 
Bm it ia Tilte-^Bvéque, 41. 
[Ifi préfet de police est sous l'autorité du ministre de l'Inté- 



64 MINISTÈRES. 

rieur, chargé de la direction générale de la sûrelé publique. Les 
bureaui formant au ministère de rintérienr la divibion de la 
sùrelé générale sont sous sa direction.) 

M. B0ITFLLE(0«5), préfet de police. 
M. Ebiau 4^, Chef de division» 

Premier bureau. —Correspondance politique. 

M. Jogla #, Chef de bureau. 

Exécution des lois relallves à la police générale. — Affaires con- 
cernant la sûreté générale de l'Etat. Surveiliance des condamnés 
politiques. Surveillance des étrangers dangereux. Grèves. Coali- 
tions. Rébellion contre les agents de l'autorité. Police des cultes. 
Subsistances. Rapports de la gendarmerie. Emploi des fonds. Per- 
sonnel des commissaires de police. Police des chemins de ftnr. Ser- 
vice des gardes-cbampélres. Archives. 

Deuxième Bureau. — Polioe spéciale. 

H. Gabourd ^, Chef de bureau. 

Réunions et associations. Police des cafés, cabarets et lieux pu- 
blics. Police des étrangers et des réfugiés. Surveillance des con- 
damnés libérés. Rupture de ban. Interdiction de séjour dans le dé- 
partement de la Seine et dans la circonscription de ragglomératiOQ 
lyonnaise. Exlradilions. Examen des demandes tendant à obtenir 
naturalisation ou admission à domicile. Transport des corps ; in- 
humations* Transit d'armes et vente de poudres. Evénements 
divers. 

Trolsiôme Bureau. — Police administrative. 

M. de Nervaux, Chef de bureau. 

Emigration. Loteries. Passeports. Passeports dMndigenfs et se- 
cours de roule. Livrets. Police delà chasse. Ports d'armes. Autori- 
sation de résidence à l'étranger des pensionnaires civils et mili- 
taires. Recherches dans l'intérêt des familles. Frais de rapatrie- 
ment des Français indigents. Mendicité. Vagabondage. 

DIRECTION GÉNÉRALE BBS LIGNES TÉLÉGRAPHIQUES. 

nue de GrenelleSaint-Gemtin^ 108. 

M« le Yieomte bb Vougt (O #), Directeur ffénérâi. 

Bureau central. 
M. DE SiOHAc, Chef de bureau. 

Bureau du pereonneA- 
M. Drevet, Chef de bureau. 



MiNiSTiems. 65 

Seryice du matériel et des dépêches. 
M. Pierrct i^ , lospeeteur général, chargé du service. 



V. BÉPARTEMElNt DES FINANCES. 

S. Eic. M. DE FORCADE LA ROQUETTE (O *) , Ministre 
Secrétaire d'Etat au dépm*tement des finances. 

Cabinet du Minietre. 
N , Chef. 

Ouverture des dépêches. Correspondance particulière. Réception 
et transmission des dépêches télégraphiques. Relations avec le 
Hfonilejur. Demandes d'audiences» Affaires réservées, etc., etc. 

ABMIiNlSTRÂTlON GSNTEAIB DU MINISTÈRE. 

Direction du personnel et de l'inspection générale. 

M. Haumand (Pline) (O.^), JHreetmr. 
M. Lemaire ^, sous-directeur. 

Préparation des portefeuilles du ministre. Personnel, Receveurs 
généraux et particuliers, payeurs, perci^pteurs et receveurs muni- 
cipaux. Personnel des agents des régies financières dans les dépar- 
tements dont la nomination est réservée à l'Empereur ou an mi- 
nistre. Nomination des agents de change près la boane de Paria et 
des membres de la cour des comptes. 

Bureau de Tinspection générale des finances. 

M. Harmand (Alpb.) ^^ inspecteur des finances, chargé prûVisoi' 
remtnt des femctims de chef de hureem. 

Personnel du corps dé Tinspection générale; direction du service. 

Secrétariat général. 

M. Serveux (C #), Conseiller d*£tat. Secrétaire général, 

M. Roy ^^ Directeur, 

M. Le Clercq ;jjr, sous^irecteur. 

Correspondance et décisions sur les questions délSéréea au mi- 
nistre par les administrations de finanees. Examen dea projets de> 
baâgets de ces administrations» PvMeta de loi, décréta et arrêtés 
concernant le service des r^ies fiiiaiicières. Pourvois démit le 
Conseil d'Etat. Traités de commerce et conventions postales. Dé- 
pêches et contre-seing. Ordonnancement et comptabilité spéciale 
des dépenses dn œinisière. Serrke tetérleBrr Archives et biMio- 
thèqne. 

6* 



66 MininritiB. 

PHBMIÈRE DIVISION. 

Administrations janancières. Dépêches et 

contre-sein^. 

M. Roy ^, s(ntS'direc(eur, 

Centralisation et examen de tontes les aflàires déférées par les 
administrations de l'enregistrement et des domaines, des forêts, 
des contributions directes, des douanes et des contributions indi- 
rectes, des tabacs, des postes et par la commission des monnaies. 
Préparation des décisions du ministre, des projets de lois, décrets 
et arrêtés concernant ces différents seryices. Correspondance 
avec les ministres, les préfets et antres fonctionnaires publics. 
Correspondance et décisions du ministre sur les réclamations des 
communes et des particuliers qui ont dtes intérêts à discuter stcc 
les administrations de finances. Introduction on défense des 

Î pourvois au Conseil d'Etat. Affaires relatives à la liquidation de 
'ancienne liste civile. Traités de commerce et de navigation. Con- 
▼entions posta!es avec les offices étrangers. Dépêches. Dépôt de 
lois, décrets, arrêtés et décisions. Ampliations. 

Premier-BureauL 
M. Ton mus. Chef. 

La suite des affaires concernant les administrations de Teore- 
glstrement, des domaines et des forêts. 

Deuxième Bureau; 
M. Denelle Chef. 

La suite des affairesconcdmant les administrations des douantos, 
des contributions indirectes et des tabacs. 

Troisième Bureau. 
M. BeMirin^, Chef. 

La suite des affaires concernant les admintstralions des postes, 
des contributions directes et la commission des tabacs. 

Quatrième Bureau. — Dépêches et contre-seing. 

M. de Colmont, Sous-chef, 

Réception et enregistrement des dépêches, repartition. Départ. 
Dépôt des décrets impériaux, des arrêta et des décisions du mi- 
nistre. Expédition et transmission des ampliations aux fonction- 
naires chargés de concourir è leur exécution. Insertions à fiiire 
au BuUetindes lois. Légalisations de pièces et de signatures. 
Renseignements généraux sur la situation des affaires soumises au 
ministre '• 



« Le l>priao 4es reBfisigMpsat» ait «avari ao |iablie Isas les lests tfe 9 ir 

4 heures ; excepté les dimaaches et fêtes. 



■iNisiiRBS. 67 

DEUXIÈME DIVISION. 

Ordonnancement. Comptabilité spéciale des défienses du mi- 
nUtère. Archives. Matériel. 

H. Le Gusq >)fs, Sous-Directeur, 

Biireau d'Ordonnancement et de Gomptabilité. 
M. Gémeau #, Chef. 

Archives âc Bibliothèques. 
M. Pierra<:;iement ^^ Bibliothécaire-'AreMviste, 

Service des Bâtiments de conservation du Mobilier. 
M.Eades #, Architecte et Ccnservateur du mohilier. 

Service militaire de l'hôtel. 

M. Doolmet #, Capitaine en retraite, Commandant le Service 
militaire de V hôtel des finances. 

DIRECTION DU CONTENTIEUX DES FINANCES. 
(Décret do 5 aoât 1859 ) . 

M. Ghoubt (J.-M.) (O ^), Directeur. 

M. Labeyrie#, Sous-Directeur, Agent judiciaire du Trésor. 

Premier Bureau. 

M. Labeyrie #, Sous-Directeur. 
M Jules de Hémanl, Sous-Chef. 

La poorsuite des débets des recefeurs, payeurs, comptables di- 
Ten, fourolsseors et entrepreneurs de travaui publics. 

Deuxième Bureau. 

M. Laserrolle {j^, Chef. 

Défense aux actions intentées contre le Trésor. Réception et an- 
Qulaiton des cautionnements en rentes et en immeubles. 

Troisième Bureau. 

H. Dubos jj{(, Chef, Conservateur des oppositions. 

Examen, réception et annulation des oppositions et significations 
de transports et jugements faits au Trésor. 

DIESCTION DU MOUVEMENT GÉNÉRAL DES FONDS. 

M. Maubil (C ^\ Directeur. 
M. Bunel (O #), Sous-Directeur. 



68 MINISTàBBS. . 

Bureau Central. 
M. Bonel (O #], Som-Virecteur, chargé du bureau central. 

Dépêches à l'arrivée et archives. Correspondance générale. Ser- 
vice a Paris. Préparation des décrets et arrêtés. Personnel et maté- 
riel du service de trésorerie anx armées et en Algérie. Autorisation 
à la caisse. Ventes et achats de rentes pour le compte d'habitants 
des départements. Service des banques et des caisses d'épargnes. 
Négociations. Emprunts. Emissions de valeurs. Service de Tamor- 
tissement de la dette publique. Engagements des compagnies de 
chemins de fer envers l'Etat et conversion en obligations des sub- 
ventions qui leur ont été attribuées. Etablissement da droit sur les 
valeurs étrangères. Cote à la Bourse des valeurs industrielles et 
commerciales. Circulation monétaire. Donation de l'armée. Snits 
des rapports de^i'inipection des finances. Affaires réservées par le 
directeur. 

Surveillance des comptoirs d'escompte et des sous-comptoirs. 
Examen et contrôle des comptes rendus d'opérations. 

Distribution mensuelle de fonds aux départements miniatérids. 
Enregistrement des ordonnances dans la limite des crédits disi>o- 
nibles. Confection d'extraits d'ordonnances. Bordereiox pério- 
diques. Avis divers. 

Bureau du service extérieur. 
M. de Mongeot ^, Chef. 

Correspondance administrative sur les affaires du service exté- 
rieur. Ordres à donner aux receveurs généraax et aux payeurs pour 
les mouvements de fonds. Alimentation des caisses de r^erve. 
autorisations aux receveurs généraux pour dispositions sur la 
caisse centrale et pour encaissement de sommes yersées aux 
comptes des receveurs généraux. Correspondance spéciale aux 
comptes courants des receveurs généraux. 

Bureau des Ecritures. 
M* Raffart ^, Chef, 
Comptabilité et comptes conrants. 

DIRECTION DE LA DETTE ÉCRITE. 

M. Andrev {C ^)^ Directeur, 
M. Herson (O j^), sous-directeur. 

Bureau central. 

M. DE GotJTTÉs itf, Chef, 

Interprétation et application des lois spéciales eoncemaut les 
rentes mscrites. Surveillance de l'exécution des règlements rda- 



iHINISTèRES. 69 

tife aux agenis de change , oppositions et empêchements adminis* 
tratifs. Contrôle des emprunts. Consolidations. Contrôle des opé- 
rations sur les rentes dites départementales, et \ériflcation des 
comptes annuels des receveurs généraux. Renouvellement et rem- 
placement des extraits d'inscription. Rétablissement des renies 
non viagères portées aux portions non réclamées et frappées de la 
prescription quinquennale , et des rentes \iagères présumée 
éteintes. Recherches et vériflcations des origines, majorais, em- 
prunts spéciaux , correspondance relative a ces divers objets, 
findgets et comptes annuels de la dette inscrite. 

Bureau du Grand-Livre. 

M. Hermant jj^, agent comptable. 

Inscription des rentes viagères et non viagères créées en vertu 
des lois. Mouvement journalier du grand-livre. Extrait d'inscrip- 
tion pour les rentes nominatives et au porteur. Tenue des comptes 
ouverts aux receveurs généraux , aux établissements publics et 
antres. 

Bureau des transferts et mutations. 

M. Jabineau #, Chef, agent comptable. 

Bureau des pensions. 

M. Ch. Bienaymé ^^ Chef, agent comptable. 

Application des lois relatives aux pensions à inscrire sur les 
livres du Trésor. Liquidation et renvoi à Texamen de la section 
du Conseil d'Etat. Inscription sur les livres du Trésor public et 
ordonnancement des pensions de toute nature. 

Bureau des cautionnements. 

K. HuBK #, Chef. 

M. Le Sérurier, sous-chef. 

Application de la législation spéciale et des ordonnances on dé- 
cisions concernant les cautionnements en numéraire. Immatricule 
des cautionnements nouveaux. Délivrance des certiâcats dinscrip- 
lion aux noms des titulaires. Préparation des états annuels de 

Siement des intérêts et des états de remboursement de capitaux, 
rrespondance et comptabilité. 

BIUCTION DE LA COMPTABILITÉ CtNÉRALE BBS FINANCES. 

H. DcLÉpiNE (C ^), Directeur, 

M. Du Sommerard ( O ^), sotts-directe^tr. 

Bureau central. 

M. Do SoMMVBiRD (O #), Som -Directeur, 
M. Boyer, Chef, 



Mi 



70 UINISTÊBCS. 

Journal ci çrand-Ihrc de la comptabilité générale des finances. 
Situations périodiques et comptes généraux de Tadministration des 
finances. Relations avec les comptabilités centrales des différentiî 
ministères ordonnateurs. Budget général de l'Etat. Crédits supplé- 
mentaires et règlement des exercices. Contrôles prescrits par les 
ordonnances des 10 décembre 1823 et 9 juillet 1826. Reddition à 
la cour des comptes du compte spécial des opérations constatées 
par virement d'écritures. 

Bureau de la perception des contributions directes et 
de la comptabilité des percepteurs et receveurs des 
communes et établissements publics. 

M. Chollet ^, Chef, 

Bureau de la comptabilité dgs receveur» des finances. 
M. Petetin ^, Chef. 

Bureau de la comptabilité des payeurs et trésoriers 

coloniaux. 

M. Saint-Raymond S5, Chef. 

Bureau de la comptabilité des régies et administrations 

financières. 

M. Revenaz^, Chef. (Enregistrement et postes). 

M. Vetter^, Chef. (Douanes et contributions indirectes. — 
Monnaies). 

DIRECTION DES CAISSES CENTRALES DU TRÉSOR P'JBLIC. 

M. Thomas fj.) (G 0#), Directeur-comptable. 

M. dePerlhuis (O ^), Sous Directeur. 

M. Thomas (Charles) >fjs, Sous-Directeur-ad joint. 

Bureau central et do comptabilité. 
M. MesnagoriJ^, Chef. 

Bureaux de paiement de la detto pnbliriuo et dos 
dépenses des ministères et de trôsoiorie. 

M. Gremcl ^, Chef^ chargé de la surveillance des bureaux de 
paiement. 

DIVISION DU CONTRÔLE CENTRAL. 
(Exécution des articles 1, S, 4 et 5 de la loi da Mi avril 1833.) 

M. IIàrma.xd (Georges) (O #), Contrôleur central du Trésor 
public, chef de ta division, commissaire du gouwmemeni 
pour l'emprunt grec. 



MINI8TÉBBS. fl 

M. Gangain de Saint- Victor ^, Ctmtrôleut'Central'ad joint, Chef 

du premier bureau. 
M. Lorcet^, chef du deuxième bureau. 



VI. DÉPARTEME^T DE LA GUERRE. 

Ku Saint-Dominigue-Saint-Germain 90> et les bureaux même rue 8Qei88K 

S. Kxc. M. le Maréchal RANDON (G ^), Sénateur, ministre se- 
crétaire d'état au département ae la Guerre. 

Cabinet du ministre. 

M. Ribourt (Pierre-Félix) (C #), Golouel au Corps d'ctat-major, 

Chef. 
M. Ferdasne de Lépine (Aimé-Philippe-Charles) ^, Chef de 

bureau. 

Ouverture, enregistrement et départ des dépêches. Centralisa- 
tion du travail avec l'Empereur. Affaires de franchise et contre- 
>mu- Audiences publiques. Communication avec les journaux. 
Affaires réservées et secrètes. 

PEEMIIRE DIRECTION. — CORRESPONDANCE GÉNÉRALE . — 
ÉTATS-MAJORS. — RECRUTEMENT. — JUSTICE IIIUTAIRE. — 
INFANTERIE. 

M. Blotsdel (Lucien- Antoine) (C #), général de brigade, direc- 
teur. 

M. Ilartung (Edme-Henri-David) (O ^), Licntenant-oolouel au 
corp.s detat-major, Directeur-adjoint. 

Premier Biireau. — Correspondance générale. — 
oijôrations militaires. 

M. Porchet (Charles-Guillaume-Théodore) *, Chef. 

Correspondance avec les autorités civiles et nlilitaires pour 
tout ce qui concerne la sûreté mtérieure de FEtat. Affaires géné- 
rales. Elections. Apposition de scellés dans les cas prévus par 
i arrêté du 43 nivôse an x. Interprétation des règlements com- 
ninns à toutes les armes, et modifications à apporter à ces règle- 
ments. Application à l'armée des lois générales de l'Etat. Céré- 
monies publiques. Revues et autres solennités militaires, honneurs 

1 Le public est admis toas les mercredis de 3 li 5 heures k la section de 
l'enrcfistremeot et des reDseigooments, roe Saint-Dominiqae, 88. 



72 MidiSTkuSé 

et préséances. Conflits. Discipline des troupes. Nomination des 
sous-officiers en activité à des emplois dans les services publics 
(correspondance avec les ministères compétents). Gardes natio- 
nales en ce qui concerne le département de la guerre. Police et 
inspection annuelle des officiers en non activit<^. Médailles d'hon- 
neur et de sauvetage, eu ce qui concerne larmée. Ofiérations 
militaires. Marches militaires et manœuvres. Emplacement et 
mouvement des ti'oupes. Camps et formation d'armées actives. 
Assiette des gîtes d'étape. Missions militaires. Effectif de l'armée. 

Deuxième Bureau. ~ Etats-majors. — Ecoles 

militaires. 

M. Devilliers (Pierre-Louis-Emile) ^, Chef, 

Officiers généraux. Corps d'état-major des places. Aumôniers. 
Interprètes et agents du service télégraphique. Ecoles impériales 
d'application d état-major, pol) technique, deSaint-Cyr, prytanée 
impérial de la Flèche. Ecole normale de tir. Ecole normale de 
gymnastique. Ecoles régimentaires. Gymnases réglmentaires. 
Musiques militaires. 

Troisième Bureau. — Recrutem.ent. 

M. Fellman (Georges- Julien) (O^ft^), Chef. 

Appel des classes, répartition du compte. Opérations des con- 
seils de révision. Mise en activité et incorporation. Engagements 
volontaires et rengagements. Remplacements. Libérations. Congés 
illimités de renvoi et de réforme. Réserve de l'armée. Dépôts 
de recrutements. Exécution de la loi du 26 avril 1855 en ce 
qui concerne la dotation et le recrutement de Tannée. 

Quatrième Bureau.— Justice militaire. 

M. de Chénier (Louis- Joseph-Gabriel) (O ^), Chef, 

Correspondance judiciaire sur les matières civiles et criminel- 
les. Notification et classement des jugements de conseil de guerre. 
Recherche et poursuite des déserteurs et insoumis. Gite et géô- 
laçe. Amnisties. Grâces. Compagnies de discipline. Pénitenciers 
militaires. Condamnés. Prisons militaires. Algérie. Extraditions. 
Prisonniers de guerre. Naturalisation de militaires. 

Cinquième Bureau. — Infanterie. 

M. Colson (Claude-Alexis) ^, Chef. 

Personnel, orgapisation, inspection et état civil et militaire 
des régiments d'infanterie. Des sapeurs-pompiers de la vUle de' 
Paris. Personnel des officiers dlnfanterie en non activité. 

Deuxième Bureau. — Cavalerie. — Gendarmerie. 

M. le C" DE ViG?{0LLE (IIorace-Numa) (C#), général de brigade, 

Directeur. 



■miffrkBBS. 73 

Preroier Bureau. — Cavalerie. — Remontes. 

M. Gaillard (Paul-Anguste-Abraham) (O #), Chef, 

Personnel, organisation, inspection et état chil et militaire de 
l'escadron des cent-gardes, des régiments de cavalerie, de la 
garde impériale et de la ligne. Ecole impériale de cavalerie. Per- 
sonnel des officiers de cavalerie en non activité. Etablissements 
de remontes de l'intérieur. Vétérinaires des corps de troupe à 
cheval. Entretien des élèves militaires à Alfort. Remonte des corps 
de la cavalerie. Achat de chevaux, de mules, mulets. Remonte à 
titre onéreux des officiers de la gendarmerie impériale. Bisposi- 
lions relatives au régime hygiénique des chevaux dans les corps 
de troupes à cheval. Harnachement. 

Beuxiôme Bureau.— Oendarmerie. 

M. Pemot (Félix-Louis) ^, Chef, 

Personnel, organisation, mouvement, service, inspection, ha- 
billement, équipement, harnachement et casernement. 

TROISIÈME DIRECTION. — SERVICE DE l' ARTILLERIE . 

H. DB Bbessollbs (Antoine* Joseph-Ferdinand) (G^), général de 
division, Directeur, 

Première Section, — Personnel, 

M. DuPenhoat (Louis-Hervé) (O #), colonel d'artillerie. Chef, 
Personnel. Harnachement des troupes d'artillerie. Ecoles régi- 
mentaires de l'armée. Nomination des chefs armuriers des corps 
de troupes. 

Deuxième SectUm^ — Matériel, — Comptabililé, 

M. ShampoUion - Figeac (Pierre-Jules-Isidore) (O #) , colonel 
d'artillerie, Chef, 

Ecoles et direction d'artillerie. Arsenaux, forges, fonderie, 
pondreries et raffineries de salpêtre. Dépôt central et musée de 
rartillerie. Formation des équipages d'artillerie de siège et de 
campagne. Armement des places et des côtes. Manufactures 
d'armes. Armement des troupes et de la garde nationale, déli- 
vrance des nmnitions, abonnement d'entretien. Confection des 
drapeaux et des bâtons de maréchaux de France. Importation 
et transit des armes. Comptabilité des dépenses afférentes au 
serrica de l'arilllerie. 

QUATRIÈME DIRECTION. SERVICE DU GÉNIE. 

M. Mengin-Lscrbclx (François- Joseph-Maurice-Gabriel} (G^), 
général de division. Directeur, 



74 MiniSTlmB* 

Première Section. — PerionneL 
M. Véronique (Jacques) (O #), Colonel da génie, Chef. 

Personnel. Écoles réeimentaires du génie. École impériale 
d'application de ^artillerie et du génie à Mett. Directions et 
arsenal du génie. Dépôt des fortifications et galerie des plans en 
relief des places de guerre. Harnachement des cheyaux de trOape 
du génie. 

Deuxième Section, — Matériel. — Cmnptabilité. 

M. de Lapisse (Charles-Alexandre) (O ^), lieutenant-colonel da 
génie, Chef, 

Travaux des fortifications et des établissements militaires. 
Travaux mixtes intéressant les divers départements ministériels et 
celui de la guerre. Location de terrains et de bâtiments. Caserne- 
ment des troupes. Domaine militaire. Servitudes militaires dans 
le rayon des places de guerre. Comptabilité des dépenses affé- 
rentes au service du génie. 

CINQUIÈME DIRECTION t — INTENDANCE MILITAIRE. — 

SERVICES ADMINISTRATIFS. 

M. Dabricau (Daniel-Charles- Auguste) (G ^), Conseiller d'état, 
intendant-général , inspecteur et directeur. 

Premier Bureau. — Intendance militaire. — Personnel. 

— Inspections administratives. — Service de marche. 

— Transports. — Squipages militaires. 

M. Caillé ( Jacques- Alexandre-Adolphe) #, Chef, 

Deuxième Bureau. — Subsistances railitaires — 

Chauffage. 

M. Gauldrée-Boilleau (Adolphe-François-Michel) (O #, Chef 

Troisième Bureau. — Personnel des officiers de santé. 
Hôpitaux militaires. — Hospices civils. — Infirmeries 
régimentaires. — Invalides. 

M. Lemaire (Michel-Joseph-Philippe-Désiré) ^^ Chef, 

Quatrième Bureau. — Habillements. — Lite militaires. 

— Campement. 

M. Leboul (Jean-Pierre-Edmond) ^, Chef 

Cinquième Bureau. — Solde. — Revues de comptabilité. 
—Administration intérieure des corps de toute arme. 

M. Delorme (Edouard) Sf, Chef 



MINISTÈRES. 75 

SIXIÈME DIRECTION. DEPOT DE LÀ GUERRE. 

M. Blondel (Lucien- Antoine) (C #), général de brigade, Direc- 
teur. 

Première Section, — Géodésie. — Topographie. — Dessin 

et gravure. 

M. Levret (Uippolyte-Louis) (G #), colonel au corps d^état- 
major, Chef. 

Deuxième Section. — Travaux historiques. — Statistique mili- 
taire. — Bibliothèque. — Archives historiqties. — Cartes et 
plans. 

M. Saget (Eugène) (C ^), colonel au corps d'état-major, Chef. 

SEPTIÈME DIRECTION. COMPTABILITÉ GÉNÉRALE. 

M. Pbtitct (Nicolas) (GO ^), conseiller d'état, Directejtr. 

Premier Bureau. — Contrôle des dépenses. — 
Contentieux. -— Budgets généraux. 

M. Ferlât (Jacques-Philippe) 4fe, Chef. 

Deuxième Bureau. — Fonds. — Ordonnances.— 

Comptes généraux. 

M. Geoffroy (Jules-Claude) (O ^), Chef. 

M. Foumier (Charles- Antoine), Agent comptable. 

Troisième Bureau. — Comptes-matières. 
M. Toréas (Cyprien) *, Chef. 

Quatrième Bureau. — Penôions. — » Secours. 
M. Debèse (Jean-Pierre) ^^ Chef. 

Cinquième Bureau. — Service intérieur. 
M. Pittaud-Deforges (Auguste) # , Chef 

Sixième Bureau. — Lois. — Archives. — Décorations. 
M. Proste (Didier-Edouard) ^, Chef. 

SERVICE DE l' ALGÉRIE AU MINISTÈRE DE LA GUERRE. 

(Dccret du 10 décembre 1860.) 
V. Tassin (Charles-Aimé) #, Chef. 



76 HINISTfcBBS. 

VU. DÉPARTEMENT DE LA MARINE ET DES COLONIES. 

Rue Royale-Saint- Honoré. 

S. Exe. M. le C" P. DE CHASSELOUP-LAUBAT {G *), Mi- 
nistre secrétaire d'Etat au déferlement de la ^narine et des 
colonies. 

Cabinet du Ministre. 

M. Delarbre (O #) CheJ du Cabinet. 

Premier Bureau. — Cabinet. 
M. Gallet de Kulture, Sous-Chef chargé du cabinet. 

OuTerture, enregistrement et répartition des dépêches. Cen- 
tralisation du travail avec l'Empereur. Expédition des affaires 
secrètes et réservées. Audiences. Corresponaance particulière du 
minisU^. Insertions au Moniteur et au Bulletin des Lois. Aumô- 
niers. 

Deuxième Bureau. ~ Service intérieur. Archives 

et Bibliothèques. 

M. d'Avçzac #, Chef. 

CONSBRViTION DES ARCHIVES. 

M. Jal (O #) historiographe de la marine, Conservaleur des 
archives, 

PREMIÈRE DIRECTION. MOUVEMENTS DE LA FLOTTE 

ET OPÉRATIONS MILITAIRES. 
Ce service est dirigé par le chef d'état-major du ministre. 
Premier Bureau. — Etat-major de la Flotte. 
M. Revelière ^y Chef. 

Conseil d'amirauté. Conseil des travaux. Préfectures maritimes. 
Officiers aspirants et volontaires de la Marine. Composition des 
états-majors. Ingénieurs hydrogra])bes et personnel du dépôt des 
cartes et plans. Ecole navale impériale. Concessions de bourses 
dans les collèges des ports militaires. Eiaminateurs et profes- 
seurs d'hydrographie. 

Deuxième Bureau. — Mouvements. 

N , Chef. 

M. Pélissier ^, Chef-adjoint. 



■1RI8TÉBB8. 77 

Monvement des forces nayales et opérations maritimes. Arme- 
ments et désarmements. Instractions anx inspect^irs générant 
et aux officiers enToyés extraordinairement en mission. Dépôt 
des cartes et plans. Reconnaissances hydrographiques. Objets 
d'art et d'instmction relatifs à la navigation. Publications de 
voyage», etc. Matériel scientifique des écoles de la navigation* 

BBCXIÈHB DIRECTION. PERSONNEL. 

M. LiTBLB (C ^), conseiller d'état, Directeur. 

Premier Bureau. — Corps entretenus et Agents 

divers. 

M. Ginonx de la Coche (G #), capitaine de frégate, Cike/. 

Deuxième Bureau —Inscription maritime.— Squipages 
de la flotte et justice maritime. 

H. Henneqnin i^, Chef, faisant fonctions de commissaire del'ins* 
cription maritime à Paris. 

Troisième Bureau. — Pêches et domanialitô m.aritime. 
M. FUIean #, commissaire-adjoint de la marine, Chef. 

Quatrième Bureau. — Troupes de la marine. 
N. Godefroy ^, Chef. 

Ginq[uième Bureau. — Solde, habillement et revues. 
H. Dodin #, Gonunissaire-adjoint de la marine, Chef, 

Sixième Bureau. — Subsistances, hôpitaux 

et chiourmes. 

M. Ghabrié (Eugène) #, commissaire de la mavine, Chef 

TROISIÂHE DIRECTION. — MATÉRIEL. 

M. Do Put di Lôhk (G ^), conseiller d^tat, directeur des eons- 
tractions navales, Directeur. 

Premier Bureau. — Constructions navales et travaux 

hydrauliques . 

M. Pastonreau-Labesse #, ingénieur de \^ classe, Chef. 

Deuxième Bureau. — Matériel d'artillerie. 

M. Regnaad (O ^), lieutenant-colonel d'ariillerie de la marine, 
Chef 

7* 



■^«««««^M'^MV^^rt^ffMMatM*! 



I • •— ^ « 



78 HINISTftBlS. 

Troisième Bureau. -^ Approyisionnements généraux. 
M. Jacques (O ^), commissaire de la marine, Chef, 

QUATMÈMB BitlEGTION. — COLONIES. 

M. le baron de Rouioux (G #), conseiller d'Etat, inspectenr 
en chef, Directeur. 

Premier Bureau. — Administration générale. 

M. Beau, Chef agent central de Vindemnité coloniale. 

Deuxième Bureau. — Administration intérieure. 
M. Blanquet du Chayla (O j^), commissaire de la marine, Chef. 

Troisième Bureau. — Justice, régime pénitentiaire. 
M. Michaux #, Chef 

Quatrième Bureau.— Finances, hôpitaux et vivres. 
M. Aiguillé ^, Chef 

EXPOSITION PEBMANBNTE DES COLONIES. 

M. Aubry-Lecomte #, Sous-commissaire de la marine, Conser- 
vateur. 

GII«QnÈMS DIRBCTION. — COMPTABILITÉ GÉNÉRALE. 

M. Blanchard (G ifjs), Directeur, 

Premier Bureau. — Fonds et ordonnances. 
M. Fleuriais (O #), Chef, 

Deuxième Bureau.— Dépenses d'outre-mer. 
M. Ghandelot #, Chef 

Troisième Bureau. — Comptabilité centrale des fonds. 
M. Renaud >i^ , Chef. 

Quatrième Bureau. — Comptabilité des matières. 
M. Cousin ^, Commissaire-Adjoint de la marine, Chef. 

AGENCE COHPTABLE DU HimSTiBB. 

M. Champy #, Agent comptable. 

AGENCE COMPTABLE DBS TBAITES DE LA MAMNE. 

M. Halgan [C^), Agent c<nnptabl0. 






■iNisrlttig. 79 

Vm. DÉPARTEMENT DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE 

ET DES CULTES. 

MMe de GrenelieSaini-Germûi», 110. 

M. ROULAND fG. O. *), Sénateur) Ministre Secrétaire d: Etat ^ 
président du Conseil impérial de l'instruction publique. 

N Secrétaire particulier du ministre. 

DOBCTION ])U PBRSONNEL BT DU SBCRBTARIAT GÉllBRAL. 

Cabinet. 

M. RouLAND (Gnstaye) ^ , Directeur du personnel et du secréta- 
riat général, Chef du Cabinet^. 
H. du Mesnil, chef de bureau, Secrétaire. 

Bibliothèque de FunÎTersité. Bibliothèque et musée d'Alger. 
Souscription aux ouvrages. Dépôt des souscriptions et répartition. 

Cabinet. — Bureau des cultes. 

M. Tardif (Ad.) ^^Che/de bureau. 

Affaires réserrées. Promotions an cardinalat. Nominations aux 
srcbeYêcbés^ évéchés, canonicats de Saint-Denis. Nominations 
dans la Légion-d'Honneur. Honneurs et préséances. Insertions au 
Mmiteur, ConTocations. Pétitions transmises par le Sénat. Eglises 
nationales étrangères. Cultes non reconnus. 

Bureau du cabinet. 

X. Barandon, Chef de bureau adjoint, 

Onrerture de la correspondance. Audiences. Affaires réservées. 
Centralisation du travail avec l'Empereur. Enregistrement et 
traDamission des ordres du ministre. Personnel de l'administra - 
tioD centrale. Service intérieur. Procès-verbaux des conseils aca- 
démiques.. Nominations dans la Légion- d'Honneur. Pétitions trans- 
mises par le Sénat. Insertions au Moniteur. Publications offlcielles. 
Protocole. Correspondance télégraphique. Traductions. Convoca- 
tions. Honneurs et préséances. Souscriptions ouvertes en faveur 
des établissements de bienfaisance. Statistique. 



* Le Directear da personnel reçoit les membres da Sénat et du Corps- 
UgisUUr et da Ck>nseil d*Btat| les mardis et vendredis de 4 k 5 beom. 



go MlRISTÉm. 

Service intérionr. 
M. Magnabal, Sotts-CheJ^ chargé da service intérienr, 

DIRECTION DU PERSONNEL ET DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL. 

SECTION DU PEB80NNEL. 

M. Mesnard #, Chef de section. 

Personnel de l'administration académique, de ^instruction su- 
périeure et de l'instruction secondaire. 

Premier Bureau. — Travaux historiqoes. — XStablisse- 

ments scientifiques et littéraires. 

M. Senraux, Chef. 

Comité des travaux historiques et des sociétés savantes. Sociétés 
scientifiques et littéraires. Publication des documents inédits dt 
l'histoire de France. Carte topographique des Gaules. Ecole fran- 
çaise d'Athènes. Collège impérial de France» Muséum d'histoire 
naturelle. Bureau des longitudes. Observatoira de Paris, de Mar- 
seille et d'Alger. Ecole impériale et spéciale des langues orientales 
vivantes. 

Deuxième Bureau. — ArchîTes, prooôs-verbarot du 
conseil impérial, enregistrement des dépêches. 

M. Renault, Chef. 

COLLECTIONS DBS SOCIÉTÉS SAVANTES. 

M. Tittcent ^^ membre de l'institut, conservateur. 

DÉPÔT DES LIVRES. 

M. de Watteville, Sous-chef, chargé du dépôt des souscriptions 
du ménistère et des nouvelles publications. 



ADMINISTRATION DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE. 

V^ DIVISION. — ADMINISTRATION ACADÉMIQUB BT 

INSTRUCTION SUPÉRIEURE. 

M. Petit ^, Chef de division. 

Premier Biûreau. — Administration académique.— 

Instruction supérieure. 

(Ce boreav est soot ta âirectH» hpmédiatt d« diefde 1» dfvMoB.) 



MINtSTèBK8. 81 

Enseignement et discipline. Approbation des programmes des 
cours. Collation des grades. Expédition des diplômes. Concours 
pour l'agrégation. Demandes en autorisation d'exercer .la méde- 
cine en France avec un diplôme étranger. Instruction supé- 
rieure en Algérie. 

Deuxième Bureau. — Matériel de radministration aca- 
démique et de rinstruction supérieure. 

M. Monrier ^, Chef, 

2® DIVISION. -^ INSTBUCTION SECONDAIRE. 

M. Ddhaigb ^, Chef de la division. 

Premier Bureau. 
M. Fontaine de Resbecq, Chef. 

Lycées et Collèges. Enseignement et discipline. Examen pour 
Tagrégation des Lycées. Affaires relatives aux établissements 
libres. Bourses impériales, départementales et communales. 
Exemptions de frais d'étude pour les externes. Instruction secon- 
daire en Algérie. 

Deuxième Bureau. — Matériel de rinstruction 

secondaire. 

M.Danet, Chef. 

3® DIVISION. — INSTRUCTION PRIMAIRE. 

M. PiLLBT (Gustave) (O^), Chef de division. 

Premier Bureau.— Personnel de l'instruction primaire 

M. Dronet, Chef. 

Personnel de rinstruction primaire. Distinctions honorifiques. 
Associations religieuses. Legs et donations. Instruction primaire 
en Algérie. 

Deuxièmie Bureau.— Matériel de l'instruction primaire. 

M. Bouin (Adolphe) $, Chef 

Liquidation des traitements et des frais de tournée. Règlement 
des budgets départementaux. Fixation des budgets et vérification 
des dépenses des écoles normales primaires. Allocations pour 
acquisition, construction et réparation de maisons d'école. Statis* 
tique de rinstruction primaire. 



8fi MiNuràRis. 

ADMINISTRATION DES CULTES 

Place Vendôme, 13. 

M. DECk)TBNciN(A) (0#), conseiller d'État, Directeur-général •. 

Bureau du Secrétariat et des Archives. 
(Ce bureau est dirigé par le chef do 1er bureau de la première division.) 

Enregistrement. Affaires réservées. Légalisation des signatures 
ecclésiastiques. Archives et bibliothèque. Travaut statistiques. 
Défôt et expédition des décrets et des décisions de l'Empereur, 
des arrêtés <ra ministre et des avis du conseil d'Etat. Gommissiou 
des arts et édifices religieux. 

l" DIVISION. — PERSONNEL. — CONTENTIEUX. 

M. NiGoif m Bbrtt jsj^, chef de la division. 

Premier Bureau.— Persoimel du clergé. -^ Police 

ecclésiastique. 

M. DevUle (P.), Chef. 

Présentation à l'agrément de l'Empereur des nominations aax 
titres ecclésiastiques. Frais d'établissement des cardinaux, arche- 
vêques et évéques. Traitement des titulaires ecclésiastiques. In- 
demnités pour visites diocésaines. Nominations aux fonctions de 
trésoriers des grands séminaires et des maisons ou caisses de 
retraites pour les prêtres â^és et infirmes. Nominations aux bour- 
ses fondées dans les séminaires diocésains. Administration tempo- 
relle du chapitre impérial de Saint-Denis. Appels comme d'abus. 
Pensions de retraite. Répartition du crédit alloué pour subven- 
tions annuelles à des congrégations religieuses. Secours person- 
nels aux ecclésiastiques et aux ancieunes religieuses. NomuiaticHis 
à des bourses fondées dans les pensionnats de quelques commu- 
nautés de femmes. Etats du personnel du clergé et des séminaires. 
Publication des bulles, brefs et rescrits. Statuts des chapitres 
cathédraux. Réunion des cures aux chapitres. Organisation des 
conseils de fabriques. Ecoles secondaires ecclésiastiques. Exécu* 
tion des règlements sur les sépultures. Correspondance relative 
aux affaires de l'Algérie et des colonies. Concession de chapelles, 
bans et tribunes dans les églises. Différends entre les fabriques et 
les communes. Dépenses du culte paroissial. Tarif des oblations. 
Pompes funèbres. 

^ Le Directeur général reçoit les membres du sénat, du corps-léglslatir et du 
eonseil d'Etat les mercredis et samedis, de midi ii 3 heures. 

Les chefs de division et le soas-dlrecteur des cultes non catholiques re- 
çoivent les lundis, mercredis, jeudis et samedis, de midi k 3 henres« 



VINlSTiBBS. 88 

Deuxième Bureau.— Service paroissial. — Contentieux. 
Congrégations religieuses. 

tf . Belamarche, Chtf, 

GontenUeax des fabri(][aes. Emploi on destination de lenrs biens 
et immeables. Acquisitions, aliénations, échanges, emprunts, 
transactions concernant ces établissements. Approbation et auto- 
risation des congrégations religieuses et des établissements qui 
en (j^pendent. Modification des statuts. Actes d'acquisition, de 
vente, d'éctiange^ d'emprunt, de transaction, concernant les congré- 
gations religieuses d'hommes et de femmes. Autorisation pour 
l'acception des dons et legs aux établissements ecclésiastiques 
et religieux. 

2^ DIVISION. «—ADMINISTRATION TEMPORELLE DES INTÉRÊTS 

DIOCÉSAINS. TRAVAUX DIOCÉSAINS. 

N. HàMiixE (Yictor)^, Chef de la division. 

Premier Bureau. — Administration temporelle. 

M. de la Motte ^. Chef, 

Acquisitions^ échanges, aliénations, emploi de fonds, transac- 
tions et autres affaires contentieutes relatives aux établissements 
diocésains. Maisons et caisses de retraites pour les prêtres àg^ et 
infirmes. Tarif des droits de secrétariat a'éYêchés. Comptes an- 
naels des grands séminaires. Budget des fabriques des cathédrales, 
circonscriptions des diocèses et des paroisses. Secours aux com- 
munes pour églises et presbytères. 

Deuxième Bureau. ^ Travaux diooésains. — 

Subventions. 

M. Blanc (Hippolyte),^Ae/. 
M. Wehe, Chej adjoint. 

Travaux pour la construction ou la conserration des cathé- 
drales, archevêchés, évêchés et séminaires. Acquisitions concer- 
nant ces édifices. Examen et approbation des projets, adjudication 
des travaux. Comité des inspecteurs généraux des travaux diocé- 
sains. Nomination et personnel des architectes. Répartition et 
emploi des fonds affectés par le budget des cultes aux dépenses 
dioe^teaines. Ameublement des archevêchés et évéchés. Maîtrises 
et bas-chcBurs des cathédrales. Subventions pour acquisitions d'or- 
oements. Paiement de loyers pour évêchés et séminaires. Ecole 
de musique religieuse. Nomination des élèves boursiers. 

SOUS-DIRECTION DES CULTES NON CATHOLIQUES. 
M. Sayous (André) djjt. Sous-directeur. 



84 HtNISTftEBS. 

Nominations, attributions et renouTellement des consistoire. 
Suppléments de traitement et indemnités. Organisation et circons- 
cription des églises consistoriales et oratoriales et des synago- 
gues et temples. Secours pour constructions et réparations. Biens 
et revenus des églises. Dons et legs. Acquisitions et échanges. 
Police ecclésiastique. Administration des séminaires protestants 
et du séminaire Israélite. Bourses. 

BIVISION DE LÀ COMPTABILITÉ CENTRALE DE l' INSTRUCTION 

PUBLIQUE ET DES CULTES^. 
Ruê de Grenelle-Saint^ermain 110. 

M. Jourdain #, Chef de la diviHon. 

Premier Bureau. — Comptabilité do rinetructxon 

publique. 

M. Forget, Chef.- 

Deuxième Bureau. — Comptabilité des cultes. 
M. €k)qnillar, Chef. 

Troisième Bureau. — Pensions de retraite. 
M. Granet #, Chef. 



JX DÉPARTEMENT DE L'AGRICULTURE, DU COMMERCE 

ET DES TRAVAUX PUBLICS. 

Bue Saint 'Dominigue'Saint-Germain, 62 et 64 

S. Exe. M. ROUHER (G #}, Sénateur, Ministre, secrétaire 
d*StatK 

Cabinet particulier du ministre. 

M. Marchand (Victor) ^, chargé provisoirement du cabinet» 
M. Rouher (Gustave) Auditeur au Conseil d'Etat, secrétaire 
particulier du minisire, 

Outerture des dépêches. Correspondance particulière. De- 
mandes d^audiences. Affaires résenrées. 



t Le chef de la division de la comptabilité reçoit lo public \ê jeudi de S )i 
4 heures. 

t Le ministre reçoit lorsqu'on en fait la demande par écrit en indiquant 
robjetdont ou désire l'entretenir. 



" ADMINISTRATION CENTRALE * . 

Bureaux de FAdministration centrale. 

M. DB BocBECiLLE (O ^), Conseiller d'Etat, inspecteur général des 
mines, Secrétaire-général '. 

Services généraux placés sous la direction du secrétaire 

général, 

DIVISION DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL. 

M. DiLLÉ ^y Chef de division. 

Enregistrement, distribution et départ des dépêches. Réonion 
du travail pour le conseil d'Etat et pour la signature de lEmpe- 
reur. Conservation et expédition des décrets. Leur insertion au 
Bulletin des Lois, Dépôt des circulaires et instructions minlsté- 
rieîtes. Dépenses intérieures. Souscriptions et abonnements. 
Questions générales et affaires qui ne ressortissent spécialement 
à aucune division. Francbise et contre-seiug. Centralisation des 
budgets et propositions de virement de crédits. 

Premier Bureau. — Secrétariat général. 
M. IHllé ^, Chef de division (déjà nommé). 

Deuxième Bureau. — Service centrai d'expédition 

et d'auto graphie. 

N. Giannetti, Chef de bureau, 

DIVISION DU PERSONNEL. 
M. PoBÉB ^, Chef de division. 

Premier Bureau. — Nominations, promotions et 

mouvem.ent8. 

M. Deloche ^, Chef de bureau. 

Employés de l'administration centrale. Ingénieurs et agents des 
ponts et chaussées et du service des mines. Officiers et maîtres 
de ports (service maritime). Inspecteurs des ports, gardes-ports 
(navigation intérieure). Personne! du service de surveillance ad- 
ministrative des chemins de fer. Professeurs, fouctionuaires et 
agents des écoles impériales vétérinaires, de Técole centrale d«s 



1 Les bnreaax ne sont ouverts aa publie que les mardis et vendredis de S 
b 4 beores 

s Le secrétaire-général donne des audiences particulières sur demandes 
spéciales et reçoit les mardis et samedis de midi a deui heures. 

8 



S€ KIRIITàlB* 

arts et manufactures, du conservatoire des arts et métiers et des 
écoles industrielles. Personnel du service des baras. Comité con- 
sultatif d'hygiène publique. Comité consultatif des arts et naaim- 
lactnres. Commissaires du GouTemement près les sociétés indus- 
trielles. Médecins et agents sanitaires. Personnel du serrioe de 
▼érification des poids et mesures. Nominations dans Tordre de 
la Légion-d'Honneur. Ecoles ImMériales des ponts et chaussées et 
des mines. Ecole des mineurs de Saint-Etienne. Ecole pratique 
des maitres-ouyriers mineurs d'Âlais. 

Premier Bureau. — Frais et indemnités , secours , 

ptensions, contentieux. 

M. Lemairé ^, Chef de bureau. 

Règlement des frais de bureau, de tournées et demissioiis, et 
pour traYanx d'intérêt communal bu privé. Contrôle et surveil- 
lance des chonins de fer. Règlement du budget des écoles des 
Sonts et chaussées et des mines. Pensions de retraite. Retemies. 
[esures générales. 

BITISION DB LA COMPTABILITÉ • 

M. Mabcband (Victor) ^^ Chef de division (déjà nommé). 

Premier Bureau. — Opérations centrales et 

ordonnancement. ' 

M. Delahaye, Chef de bureau. 

Deuxième Bureau. — Comptabilité de ragxicolturç 

et du commerce. 

M. Magnan (Jules) #, Chef de bureau. 

Troisième Bureau, — Comptabilité des ponts et 
chaussées et des mines. 

M. Bigame, Chef de bureau. 

BÉPÔT DBS CARTB8 BT PLANS. — ABCHIVBS. 

Bue des Saintê-Péres 98. 

M. YiGNoif 4^, ingénieur en chef des ponts et chaussées, JHrec-' 

teur du dépôt. 

H. Duban, Sous-Chef , faisant JoTicHons de chef de bureau. 



■imtràui. 67 

AGRICULTURE ET COMMERCE. 
ttue de Varennes 78 bû. 

BmSIOlf DB LA STATISTIQUE 6ÉNÉRALB B8 PEA^tCE. 

1I« LnsoiT^, Chef de division. 

M. I^ayron, Chef de bureau. 

Mouvement de la population de la France. Commissions can- 
tonnales permanentes de la statistique. Centralisation, élabora- 
tion et publication des documents destinés à la continuation de 
la statistique générale de la France. Service statistique de la 
caisse des retraites pour la yieillesse (calcul des tarifs et table de 
mortalité). Examen des tarifs des compagnies financières autori- 
sées par le gouyemement. 

DIRECTION DE l'aGRICCLTURE. 
M. DE MoifiiT DE MoHNÂi (O ^), Directeur. 

Premier Bureau. — Snseig'nement agricole 

et vétérinaire. 

M. Prévost #, Chef de bureau. 

Inspection de Tagriculture. Ecoles impériales d'agricuHnre. 
Fermes-écoles. Vacheries, bergeries. Colonies et asiles agricoles. 
Ecoles impériales vétérinaires. Examen des travaux et règlement 
des dépenses de ces établissements. Exercice de la médecine vété- 
rinaire. Epizooties. Règlement des frais de traitement des épizoo- 
ties* Commission de Herd-Book. 

Deiixiôme Bureau — Encouragement à l'agriculture 

et secours. 

M. Porlier #, Chef de bureau. 

Conseil général d'agriculture. Chambres consultatives d'agricnl- 
tare. Préparation des lois et règlements relatifs à ^agriculture. 
Associations agricoles. Missions agronomiques. Concours d'ani- 
maux de boucherie, d'animaux reproducteurs, de produits agri- 
coles, etc. Encouragements à l'agriculture. Perfectionnement de 
l'industrie rurale. Dessèchements et assainissements. Drainase. 
Irrigations. Police rurale. Usages locaux. Mise en culture des 
landes. Reboisement. Centralisation et publication des rensei- 
gnemenis concernant l'agriculture. Souscription aux recueils 
agricoles et ouvrages agronomiques. Industrie séricicole. Secours 
pour pertes résultant d'épizooties, grêle, inondations, incen- 
ilies, etc. 



88 vtRiSThitt. 

Troieièuie Bureau. — Subsistances. 
M. Fonbert ^, Chef de bureau. 




de 

raies dé la France et de l'étranger. Libre circulation des grains. 
Etablissement des foires et des marchés aux bestiaux. Recours en 
matière de règlements sur la boulangerie, la boucherie, les abat- 
toirs, et sur la Tente des comestibles dans les foires et marchés. 
Approyisionnement de Paris en combustibles. Marchés et chan- 
tiers de bois à brûler et charbons . 

DIRECTION BU GOMMEaCB INTÉRIBUR. 

M. Julien ^, Directeur, 

Premier Bureau. — Gommerce. 

M. Langlois de ^ieuyille ^, Chef de bureau. 

Préparation des lois et règlements relatifs au commerce inté- 
rieur. Chambres de commerce. Concours à l'établissement des 
tribunaux de commerce et approbation des listes de notables pour 
les élections consulaires. Création et police des bourses de com- 
merce. Magasins généraux, récépissés et warants. Vente publique 
de marchandises en gros. r<omination des agents de change dans 
les départements et des courtiers dans toute Ta France. Droits de 
courtage. Sociétés anonymes. Caisses d'épargne. Caisses de re- 
traite pour la yieillesse. Assurances. Tontmes et commission de 
surreillance de ces établissements. Sociétés d'encouragement pour 
le commerce. Recours en matière de règlements sur la police 
commerciale dans les foires, marchés, ports et autres lieux pu- 
blics, et l'exercice des professions qui s'exploitent sur la yoie 
publique. 

Deuxième Bureau. — Industrie. 

M. Audiganne ^^ Chef de bureau. 

Préparation des lois et règlements relatifs aux arts et manufac- 
tures. Comité consultatif et chambres consultatives des arts et 
manufactures. Conservatoire impérial et écoles impériales des arts 
et métiers. Ecoles centrales des arts et manufactures. Ecoles 
industrielles. Sociétés d'encouragements pour l'industrie. Conseils 
de prud'hommes. Brevets d'invention. Dessins et marques de 
fabriques. Livrets d'ouvriers. Travail des enfants dans les manu- 
factures. Exposition publique des produits de l'industrie. Condi- 
tions publiques des soies. Encouragements à l'industrie. Statis- 
tique industrielle. 






■INISTkwS, Sd 

Troisième Bureau. — Police sanitaire et industrielle 

M. Vaadremer ^, Chef de bureau. 

Police sanitaire. Comité consultatif d'bygiène publique. Gom- 
floissions et agences sanitaires. Lazarets. Quarantaines, etCi Corres- 
pondance relative à Fétat de la santé publique, tant en France 
qu'à l'étranger. Epidémies. Rapports avec Tacadémie impériale 
de médecine. Encouragement et propagation de la vaccine. 
Règlement sur la police des professions médicales Remèdes secrets. 
Mesures générales relatives à la salubrité. Police et régime des 
établissements d'eaux minérales, examen et approbation des rè- 
glements relatifs à ces établissements. Pîomination des médecins- 
msMcteurs des établissements de TEtat et des départements. Sub- 
ventions. Etablissements dangereux, insalubres et incommodes, 
système métrique. Vérification des poids et mesures. 

DIRECTION DU COMMERCE EXTÉRIEUR. 

M. Ozeime #, sous-directeur, chargé de la direction. 

Premier Bureau. — Législation et tarifs des douanes 

en France. 

H. Ozenue ^, sous-directeur (déjà nommé). 

Conseil supérieur du commerce, de l'agriculture et de l'indus- 
trie. Recbercbe et discussion des moyens d'étendre et de fortifier 
le commerce de la France et ses relations avec ses colonies et 
l'étranger. Traités de commerce et de navigation. Préparation des 
tarifs et lois de douane^ instructions des réclamations éontre l'ap- 
plication qui en est faite. Institution et régime des entrepôts et 
des docks. Pèches maritimes : baleine, morue, hareng, etc. Liqui- 
dation des primes. Salaisons. Commissaires experts et jury asser- 
menté pour l'examen des questions relatives a l'application du 
tarif des douanes et à la recherche à l'intérieur des tissus pro- 
hibés. Rapports avec le comité consultatif des arts et manufac- 
tures. Publication au Moniteur et aux Annales du commerce 
extérieur. Secours aux colons de Saint-Dominçue et réfugiés de 
Saint-Pierre et Miquelon. Autorisations et fixation du cautionne- 
ment pour les opérations de l'émigration 

Deuxième Bureau. — Législation commerciale et tarifs 

des douanes à Fétrang-er. 

H. Richelot, Chef de bureau. 

Centralisation des documents sur la législation commerciale et 
maritime des pays étrangers ainsi que de leurs traités de com- 
merce. Traduction, étude et appréciation des tarifs de douanes 
et de navigation de ces pays. Questions concernant leur appli- 
cation an commerce de la France et les réclamations y relatives. 
Publication an Moniteur et aux Annales du commerce extérieur. 

8* 



90 MlRKTtetS. 

Troisièm© Bureau.— Mouvement çrénéral du commerce 

et de la navigation. 

M. Dufourc d'Autist, Chef de bureau. 

Centralisaiion des documents coneemant la navigation, le com- 
merce et l'industrie de la France, de ses colonies et des pays 
étrangers. Etude et appréciation des résultats constatés. Publica- 
tion au Moniteur et aux Annales du commerce extérieur. Com- 
mission permanente pour la fixation annuelle des valeurs de 
douanes. Etude des expositions de Tindustrie dans les pays étran- 
gers et dispositions à prendre dans Tintérét des fabricants fran- 
çais qui participent à ces expositions. 



TRAVAUX PUBLICS. 



lo PONTS BT CHAUSSÉES ET CHEMINS DE FRR. 

M. DB Fbanqubvillb (O ^] conseiller d'Etat, inspecteur général 
des ponts et chaussées. Directeur généraV, 

Ponto et ChauMiéefl. 

DIVISION DES ROUTES ET PONTS. 
M» Ghaillot (O #), Chef de division. 

Premier Bureau. — Routes impériales. 

M. Thomas de Gabanoux #, Chef de bureau. 

Construction, rectification et entretien des routes impériales. 
Exécution des lois et règlements sur la grande voirie. 

Deuxiôme Bureau. — Routes départementales 
et police du roulage. 

M. Potcy^, Chef de bureau. 

Classement, construction et rectification des routes départe- 
mentales. Examen des projets de ponts communaux communi- 
qués par le département de l'intérieur. Exécution des lois et 
règlements sur la grande voirie. Police du roulage sur les routes 
impériales et départementales. 

1 1.0 directeor général reçoit les mardis, jeadis et samedis, de onze bcarcs 
il midi. 



MlNISTàBBS. 91 

DIVISION DE LA NAVIGATION. 
M. DuHOusTiER 4^, Chef de division. 

Premier Bureau. — Ports maritimes. —Canaux 

de navigation. 

H. Gaulet de Longchamp ^, Chef de bureau. 

TraTaax d'amélioration et d'entretien des ports maritimes de 
commerce. Construction des digues. Concession des lais et relais 
de mer. Eclairage et balisage des côtes. Canaux de navigation 
maritime et intérieure. Tarif des canaux. Inspection des ports 
dans le bassin de TapproTisionnement de Paris. Baux de pèche. 
Pisciculture. Exécution des lois et règlements sui* la grande 
Toirie en ce qui concerne les ports maritimes de commerce et 
les canaux de navigation. 

Deuxième Bureau. —Rivières navigables et flottables. 
M. Bénard, Chef de bureau. 

Entretien et amélioration de la navigation des fleuves et riviè- 
res navigables. Chemins de balage, barrages, écluses, quais, bas- 
]>orts. Baux de pèche dans les rivières canalisées. Amélioration et 
règlement du flottage. Organisation des associations syndicales. 
Service des bacs. Exécution des lois et règlements sur la grande 
\oirie en ce qui concerne les rivières navigables ou flottables. 

DIVISION DU SERVICE HYDRAULIQUE. 

M. Dg PisTOYB^i^, Chef de division. 

Premier Bureau. — Usines et services divers. 

H. Machlzot, Chef de bureau. 

Police des cours d'eau non navigables ni flotta1)les. Curage, 
amélioration et organisation des associations syndicales. Règle- 
ments des usines, des barrages et prises d'eau d'arrosage. Conces- 
sion ou exécution des canaux d'irrigation. 

Deuxième Bureau. — Dessèchements et services 

divers. 

M. Lefort, Chef de bureau. 

Dessèchement des marais et assainissement des terrains insalu- 
bres. Organisation des associations syndicales. Drainage. Exécu- 
UoQ de la loi des prêts. Etudes de travaux pour la mise eu valeur 
des terrains communaux incultes. Plantation des dunes. 



92 MlNfSTfcBES. 

CHEMINS DE FP.R. 

DIVISION DES ÉTUDES ET TRAVAUX. 

M.DELOBnB^, Chef de division. 

Premier Bureau. — Etudes et concessions. 

M, Boyer, Chef de bureau. 

Etudes de chemins de fer, soit sons le rapport technique, soit 
sons le rapport commercial. Instruction sur les ayant-projets. Pré- 
paration des actes concernant les concessions. 

Deuxième Bureau. — Travaux. 
M. de Muizon, Chef de bureau. 

Construction des chemins de fer exécutés par l'Etat et des 
chemins de fer concédés. Contentieux relatif à ces chemins. 
Exécution des cahiers des charges. Garanties d'intérêts pendant 
l'exécution des trayaux. Subientions. 

DIVISION DE l'exploitation, 

M. TouBNEUx (Prosper) #, Chef de division. 

Premier Bureau. — Exploitation commercialeu 

M GHV! y Chef de bureau. 

Surveillance de l'exploitation commerciale. Tarifs. Traités. 
ÂTis à donner sur les statuts. Garanties d'intérêts. Conventions 
Internationales. 

Deuxième Bureau. — Exploitation technique. 

M. Laurent ^, CJiefde bureau. 

Police et surveillance de l'exploitation technique. Ordres de 
service. Règlements d'exploitation. Fournitures de matériel. 
Inventions. 

STATISTIQUB CBlfTRiLB DBS CBEHIIIS DB PBB. 

N , Chef de bureau. 

So UINES. 
Ce service est placé sons la direction du secrétaire général. 

division des mines et des usines 

M. jABiRiàu #, Chef de division. 



niNiSTkiis. 93 

Premier Bureau. — Mines. — Eaux minérales. — 

Appareils à. vapeur. 

M. Nanta #, Chef de bureau. 

Recherches et concessions de mines. Etudes de terrains. Topo- 
graphies souterraines. Surveillance des mines, minières, tourbiè- 
res, carrières. Recherche, conserration et aménagement des 
sources minérales. Avis à donner sur les statuts des sociétés 
anonymes formées pour les exploitations de mines, d'usines 
minéralurgiques. etc. Secours aux ouvriers mineurs, etc. Machi- 
nes et bateaux à vapeur. 

Deuxiôme Bureau. — Usines métallurgiques. — Gartef:: 
géologiques et cartes agronomiques. 

M. Teinturier ^, Chef de bureau* 

Antorisation et police des usines métallurgiques. Cartes géolo- 
giques et cartes agronomiques. Collections géologiques et miné- 
ralogiqnes.. Laboratoires de chimie pour l'anal vse des substances 
minérales, des engrais industriels. Redevances des mines. Annales 
des mines. 

STATISTIQUE DE l' INDUSTRIE MINÉRALE. 

H. le C** Vassart d'Hozieb, ingénieur . ordinaire des mines de 
deuxième classe, chargé provisoirement de la direction du 
service. 

M. Lartigue, Chef de bureau. 

Réunion et coordination des documents statistiques sur les 
mines, usines, carrières, etc. Sur les machines et bateaux à 
Tapeur. Questions de douane, d'octroi. Questions techniques. 
Comptes rendus. 



GRANDS CORPS DE L'ËTAT. 

SÉNAT. 

buebàu dd sénat. 

Président du Sénat* 

M. TROPLÔNG (G i^), premier président de la Cour de cassai' 
tion, membre du conseil privé. 

Vice-Présidents du Sénat, 

H. DB RoTBB (GO ^), premier vice-président du Sénat* 
S. Exe. le M** G** Babàguey-d'Hillibbs (G ^). 

S. Exe. le M*^ REGNAULT-DE-SAINT-jEàN-D'AnOBLY (G ^). 

s. Exe. le M*^ PsussiEa Duc db Malakopf (G ^), membre du 
conseil privé, 

Grand-Référendaire du Sénat. 

M. le G-> M^' d'Haotpoul (G*). 

Secrétaire du Sénat. 
If. le B<** DB Lacbosse (G O #). 

SBIf ATBUB8 BBSIDANT DANS LB DÉPABTBUBNT DE L'eUBE. 

M. Tboplong, premier président du Sénat (G #), membre du 
conseil privée à Paris, au Palais du Petit-Luxembourg. 

H. le M» DE Geoix (O '^), à Paris, rue de Grenelle-Scunt-Ger- 
main, 29. 

M. Lefebybe-Dubuflé (G ^), rue de Yaugirard, 46. 

M. BoNJBAN (G #), rue de Vaugirard, 22. 

GORPS LÉGISLATIF. 



BUBBAu DD C0BF8 lioiSLATiF. (Sessioii de 1861.) 

Président. 
S. Exe. le C** de Mobnt (G ^)] membre du conseil prHfé, 

Vice-Présidents. 
M. ScBHBiDR (G o #). i M. Rbybil (G #). 



GliNDB C0IP8 Dl L'ÉTAT. 95 

Secrétaires. 



M. VnifiEi (O #). 
H.leC**MimAT (Joachim) ^. 
M. DB Sairt-Gebhain ^. 



M. le M'* DB Talbour âk. 

M. le B«- Da?id (O ^). 

M. le G** Lb Pbllbtibb-d'Aokat^. 



Questeurs, 
ï. leG-i Pebbot (G O #), | M. Hébbbt (O ^fi), 



DÉPUTBB AU C0BP8 LÉGISLATIF, BLC8 PAB LB DBPABTBHBNT DB L'bOU. 

H. le Dac d'Albofbba ^, membre du Conseil général, à Paris, 

place Vendôme, 17. 
H. le M'* DE BLossETitle ^, membre da Conseil général, à Paria, 

Rue Richelieu, 69. 
V. le C** d^Arjdzon ^^ membre da Conseil général. chambeUan 

deS.H.FEmpereur, a Paris, rue du Faubourg-Saint-Honoré,70. 



CONSEIL D'ÉTAT, 

Séênt rue de Lille, 62, (Faubourg Saint-Germain.) 

Président du Conseil d*Etat, 

X. BiiocBB (G #), ministre sans perte-feuille, membre du Cim- 
teil privé, me de Yarennes, 78: 

Vice-Président. 

N.diPabibu (G O ^)j président de la section de Législation , 
de la Justice et des Affaires étrangères), rue de Belle- 

Chasse, 31. 

Présidents de sections. 

K le (y^ Allabd (G O ^), rue du Luxembourg, 24. {Onerre, 

marine, colonies^ Algérie. 
■ BooDR (C ^), ayenue Gabriel, 42. (Contentieux.) 
M. VuiLLBFBOT (C ^), rue de Bruxelles, 24. (Travaux publies, 

agriculture et commerce. 
X. BonviLLiEBS (C #), rue de Choiseul, 3. (Intérieur, instrucUon 

Pttbliqtte et cultes.) 
M. VoiTiT (G #), rue de Penthièrre, 7. (Finances.) 



PRÉFECTURES. 



PRÉFETS. 

MM. 

Amelin Ariège. 

Andigné (C" Ch. d') Sarthe. 

Araoux (d') Cantal. 

Beiurgey de Grandyille Mayenne» 

Boby de la Chapelle Vendée. 

Boffioton Charente-Inférieure, 

Bohat Corrèze, 

Boselli ffaute-Guronne, 

Bourlon de Rouvre Maine-et-Loire, 

Boaville (C" de) Manche, 

Ghadenet Yonne. 

Cbarnailles (Y'"' de) Aube. 

Cha8S8igne ......> Marne. 

GheTreau (Henri) Loire-lrtfériewe. 

Gheyreau (Léon) ••. Oise. 

Goétlogon (G" de) Loiret. 

Gomuau Somme. 

Debry (B»») • Côte-d^Or. 

Démanche Ardèche. 

Démonts Aveyron. 

Dieu Savoie. 

Durand S*-Amand Vaucluse. 

Dureau. . . . • . . Landes. 

Fléart Ile-et-YUaine. 

Fleury (M» de) Var. 

Feriay Drame. 

Farrand. Haute-Savoie. 



PBÉFBCTURES. 97 

Foy (V** Tiburce) Ardennes. 

Gamier Hautes-Pyrénées. 

Gaoville (V** de) Gers. 

GaYini Alpes-Maritimes. 

Genteo^^. Allier, 

Géry Corse, 

Gimet Basses- Alpes, 

Girard de Yillesaison Haute-Marne, 

Gnéronnière (B°» de la) Vosges, 

Haassmann (B*»") Seine, 

Isoard Haute-Saône, 

Janvier de la Motte Eure, 

Jaabert Eure- et- Loire, 

Jeanin (B**") Moselle, 

Ladreit de la Charrière JDordogne, 

lassas S* Génies (B«" de) Seine-et-Marne, 

Léfèvre Meurthe, 

Lenglé Morbihan, 

Le Masson Ain, 

Le Peintre Haules-Alpes, 

Lepic (B°") Aude, 

Le ProTOst de Launay. ^. Calvados. 

Le Rat de Magnitot Nièvre, 

Leroy (B" Ernest) Seine-Inférieure, 

LerainTille Tarn-et- Garonne. 

Le^ert Vienne, 

Lorette Deux-Sèvres, 

Massy (B*-) Isère, 

Matharel (de) Orne, 

Manpas (de), sénateur (Chef de 
l'administration da départe- 
ment.) Bouches-du-Rhône, 

Mentque (de) Gironde. 

Michel (B*») Charente, 

9 



98 PBEFECTURE9. 

Migneret Bas-Rhin. 

Montois * Loi. 

Mouzard-Sencier Loire, 

Nau de Bauregard Jttra. 

Odent Haut-Rhin. 

Paillard. Lot-et-Garonne. 

* Pastoureau Doubs. 

Paul de Rostan d^Ancezune Haute-Loire. 

Paulze-d'lToy Cher. 

Pébeyre (du) Lozère. 

Piétri (Joseph) Hérault. 

Podevin Indre-et-Loire. 

Ponsard , , Saône-et-Loire. 

Poriquet Meuse. 

Pougeard-Dulimbert Gard. 

Preissac (C" de) ^ Puy-de-Vâme. 

PFon Basses-Pyrénées. 

Richard (B»») Finistère. 

Rivaud de la Riffaudière (C»«)... Côtes-dU'Nord. 

Rousselière ( de la) Creuse. 

Saint-Marsault (C" de) .^. Seine-et-Oise. 

Salles Pyrénées-Orientales, 

Sohier Indre. 

Soubeyran (de) Loire-et-Cher. 

Tanley (C" L. de) Pas-de-Calais. 

Tonrangin (A) Tarn. 

Yaisse, sénateur (chargé de Fadministration du départem.). Rhône. 
Vallon Nord. 

' ALGÉRIE. 

Lapaine Constantine. 

Majorel Oran. 

Mercier-Lacombe (chargé de radniinistration du départem.) Alger. 



PRÉFECTURE DE L'EURE. 



M. JANVIER DE LA MOTTE (O *,G#), Préfet du déparlement 
de l'Eure, nomme le 16 février 1856 '. 

M. Flecht, Secrétaire général. 

CaSSEIE. DE PBÉFfiCTVRE. 

M. Molle, doyen ^ nommé le 3 décembre 1830. 
M. P. CoGET, nommé le 28 janvier 1851, 
M. Fleury, nommé le 2 novembre 1859. 
M. ^EYEu, nommé le 18 mai 1861. 

CABINET DU PRÉFET ^ 
Chef dn cabinet, M. de Gauyille. 



Réception et ouverture des dépêches. Rcpartilion du courrier 
ealre les divisions. Lettres de rappel. 

AfTaires confldentielles et réservées. 

Personnel. Demandes d'emplois. Arrêtés de nominations, de 
suspension, de révocation. Prestations de serment et installations, 
CoDgés et délégations. 

Elections politiques, départementales et communales. Formation 
•'1 révision annuelle des listes électorales. 

Cérémonies publiques. Préséances. 

Secours individuels. 

Légion-d'honneur. Etat des décès des légionnaires et des mé- 
daillés militaires. 

Orjganisation des commissions administratives et personnel des 
hospices et bureaux de bienfaisance. 

(.oniités consultatifs. 

Sapeurs-pompiers. Présentation des candidats pour la nomina- 
tion d'officiers. 

* M. le Préfet reçoit le public les mercredis et samedis, de midi îi 3 heures. 
U. le Secrétaire général reçoit tous les jours de midi à 3 heures. 

Les séances du Conseil de préfecture ont lieu les mardis et vendredis ii 
une beore. 

* L'organisation du travail intérieur de la préfectaro est réglée par nn 
irrété de M. le Préfet du 98 décembre 1859, approuvé par S. B. M. le 
Ministre de l'intérieur le 18 janvier 1860. 



100 PlÊrBCniRB Dl l'bous. 

Télégraphie. 

Belles actions. Demandes de récompenses. 

Beaux-Arts. Sociétés sayantes. Théâtres. 

Bibliothèque administrative. Bibliothèques publiques. 

Débits de boissons. Gafés-Goncerts. Gercles. Débits de tabac et 
de poudres à feu. 

Police générale. Service des commissaires de police. Spectacles 
forains. Saltimbanques. Joueurs d'orgue et chanteurs. Police de la 
presse. Imprimerie et librairie. Demandes de brevets. Dépôt légal. 
Journaux et écrits périodiques. Annonces judiciaires. 

Presses autographiques. Autorisations de colporter. Estampil- 
lage. Gondamnés libérés; changements de résidence; surveillance 
légale; transportatiou. Réfugiés étrangers. Rapatriemeuts. Emi- 
gration française. Autorisations de visite dans les prisons. Délivran- 
ce des passeports. Recherches dans l'intérêt des familles. Légalisa- 
tions des signatures. 

Conseil de Préfecture. 



«'• DIVISION. 
admuvistratioiv générale et communale. 



Ghef de la I'* division, M. Wolff. 
4er BUREAU. 

Ghef du l" bureau, M. Prévost. 



Hospices et hôpitaux. Gréation de ces établissements. Traités 
avec les congrégations hospitalières. Règlements du service inté- 
rieur. Acquisitions. Aliénations. Echanges. Baux. Transactions. 
Poursuites judiciaires. Emprunts. Adjudications de travaux et four- 
nitures. Marchés pour les mêmes objets. Assurance des propriétés 
mobilières et immobilières contre l'incendie. Fondations de lits. 
Admissions des malades, infirmes, vieillards ou incurables. Admis- 
sion des aliénés à titre provisoire, des militaires et marins, des 
prisonniers. Acceptation des dons et legs. Statistique de ces éta- 
blissements. Remboursement de rentes ou de capitaux et place- 
ments en rentes sur TEtat. Demandes en main-levée et radiation 
des inscriptions hypothécaires. Inspection départementale. Secours 
généraux. 



PBÉFBCTIiBB DE L'eDBB. fOI 

Bureaux de bienfaisance. Création. Administration des biens. 
DoDs et legs. Dons manuels et anonymes. Remboursement de 
rentes. Main-levée d'inscriptions hypothécaires. Placement de fonds 
sar l'Etat. Aliénations d'immeubles. Baux. Tableaux statistiques. 
Secours généraux. Loteries de bienfaisance. Société de secours- 
mutuels. Aliénés. Organisation générale du seryice. Asiles publics 
et privés. Placements volontaires et d'office. Répartition du cou- 
coi^^s du département^ des communes et des familles à la dépensai 
(les aliénés. Recouvrements. Etats de maintenues et de sorties. 
Aliénés étrangers au département. Statistique de l'aliénation 
meotale. 

Enfants assist(*s. Service général. Admissions d'enfants aban- 
donnés et d'orphelins pauvres. Enfants secourus lemporairedient. 
Noarrices et placement des enfants. Reconnaissance et remise des 
enfants. Enfants étrangers an département. Dépenses intérieures 
et extérieures. Tableaux statistiques. Inspections départementales. 

Sourds-muets et jeunes aveugles. Instruction des demandes et 
admission dans les institutions impériales, y 

Aveugles-travailleurs, Instruction des demandes d'admission 
dans l'asile spécial fondé à Paris. 

Sociétés de charité maternelle. Vérification et approbation du 
compte moral et du compte annuel des recettes et dépenses de 
ces sociétés. Secours sur les fonds généraux de TEtat. 



2e BUREAU. 



Chef du 2« bureau, M. Lagrue. 



Recueil des actes administratifs. Impressions et autographies. 

Agriculture, Chambres consultatives. Comices agricoles. Con- 
cours. Ecoles régionales. Rapports périodiques sur les récoltes. 
Pesage des grains. Drainage. Police rurale. Amélioration de 
l'espèce chevaline. Commissions hippiques. Concours. Personnel 
des vétérinaires. Ecoles vétérinaires. Commissions cantonales de 
statistique et travaux de ces commissions. 

Industrie. Expositions des produits de l'industrie. Brevets d'in- 
vention. Livrets d'ouvriers. Tribunaux de commerce. Conseils de 
Prud'hommes. Chambres consultatives des arts et manufactures. 
Ecoles des arts et manufactures. Ecoles impériales d'arts et 
métiers. Inspection du travail dans les manufactures. Statistique 
iodustrielle. 

Police des subsistances. Foires et marchés. Fidélité du débit et 
sophistications. Mercuriales. Boucherie. Boulangerie. 



f02 PBBPEGTDBV DB L*BDBB. 

Police sanitaire. Personnel médical. Conseils d'hygièoe publi- 
que et de salubrité. Service des épidémies. Visite des phannkcles 
et drogueries. Vaccinations. Logements insalubres. EtablissemeDls 
dangereux, insalubres ou incommodes. Service des épizooties. 

Police industrielle et commerciale. Vérification 'des poids et 
mesures. 

Enregistrement et domaines. Régie des biens de l'Etat. Sé- 
questres. Mains-levées. Successions en déshérence. Ventes par 
adjudications, concessions ou rétrocessions de biens de l'Etat. 
Ventes de mobiliers. Epaves. Liquidations de frais. Formalités 
préalables aux actions judiciaires. Demandes en remises d'amendes. 

Eaux et forêts. Police de la pèche. Adjudication du droit de 
pèche. Forêts de l'Etat; délimitation, bornage; coupes ordinaires 
et extraordinaires; adjudications; droits d'usage; concessions; 
affectations; échanges. Ecole forestière. Bois de particuliers ; gar- 
des; défrichements; droits d'usage. 

Service des postes. Correspondances en franchise. Voitures pu- 
bliques. 

Incendies, sinistres (statistique). Compagnies d'assurances. 



3« BUREAU. 



Chef du 3* bureau, M. Legras. 



Culte catholique. Cures et succursales; érection; établissement 
de vicariats. Chapelles vicariales et annexes. Chapelles de secours. 
Chapelles domestiques. Congrégations religieuses; reconnaissance 
légale; administration des biens. 

Fabriques. Organisation. Baux. Acquisitions. Aliénations. Echan- 
ges. Bemboursements de rentes. Placements de capitaux sur l'Etat. 

Culte protestant. Temples et consistoires. 

Instruction secondaire. Collation des Bourses dans les lycées et 
coHèges. 

Instruction primaire. Délégation cantonale. Ecole normale. 
Instituteu? s communaux. Institutrices communales. Kcoles libres. 
Pensionnats. Ouvroirs. Salles d'asile. Mobilier des écoles. Secours 
généraux. 

Circonscriptions territoriales, Yxetiion^, divisions et suppres- 
sions de communes. 

Police municipale. Arrêtés. Bèglemenls. Impositions extraordi- 
naires (dépenses facultatives). Emprunts communaux. Transactions. 

Dons et legs. Aux communes, aux fabriques et aux établisse- 
ments religieux. 



PBinCTOEB OB l'epbb. 103 

Sdiiments communaux. Acquisitions. GonstractioD s. Répara- 
lioDs.Kaaz. Aliénations. Echanges. Assurance contre Tincenaie. 

Biens communaux. Mode de jouissance. Partages. Amodiations. 
ÀliénatioDs. Echanges. Usurpations. Bornages. 

Cimetières comviunaux. Etablissement. Agrandissement. Trans- 
lation. Sépultures. Concessions. Pompes funèbres. Police des 
iobumations. 



4^ BUREAU. 



Chef do 4* Bureau, H. Bourdon. 



Affaires militaires. Direction et contrôle du recensement 
aDDiiel. Tirage au sort. Révision. Remplacements. Substitutions. 
Kiemptions^ Exonérations. Engagements volontaires et rengage- 
ments. Notification d'ordres de route. Logements militaires. Ma- 
riage -des militaires. Adjudication des fournitures de l'armée. 
Remonte. Inscription maritime. Secours aux anciens militaires. 
Gendarmerie ; casernement ; rapports. Sapeurs-Pompiers. 

Chasse. Police de la chasse. Déliyrance des permis de chasse. 
Looyeterie; nomination des lieutenants ; battues et primes ; destruc- 
tion des animaux nuisibles. 

Etablissements de repression. Maison centrale de Gaillon. 
Régie. Prisons départementales. Commissions de surveillance et 
règlement du service intérieur. Régime économique et discipli- 
naire. Travail des condamnés. Transfèrements. Jeunes détenus. 
Quartier d'éducation correctionnelle à Gaillon. Dépôts et cham- 
bres de sûreté. Recours en grâce ou en commutation de peine. 
Grâces collectives. Réhabilitations. Jury criminel, liste générale 
et de service. 

Etat-civil, Registres annuels. Tables décennales. Naturalisa- 
tions. 

Population. Mouvement annuel. Recensements qoinqneonaux. 



2- DIVISION. 
adbunistration départementale et comptabilité 

Chef de la 2* division, M. Halbout. 



104 PBBracroiiE de l'eobk. 

1«f BUREAT7. 

M. Halbout^ chef delà 2' di?isiou, chargé de ce bureau. 

Conseil général. Envoi des délibérations el des vœux. Trans- 
cription et publication du procès-verbal. 

Budgets départementaux. Préparation des budgets primitifs et 
de report. Publication. 

Ressources du département. Impositions. Produits éventuels. 
Emprunts. Dons et legs au département. 

Propriétés du département. Transactions; Expropriations. 
Actions judiciaires, etc. 

Travaux dHntérêt départemental. Concessions. Adjudica- 
tions, etc. 

Cadastre, Etablissement et conservation.. Mutations. 

Contributions directes. Répartition de l'impôt. Emission et 
publication des rôles généraux, spéciaux et supplémentaires. 
S'ominatioa des répartiteurs. Instruction des réclamations. Frais 
de poursuites. 

Dette publique, ConiT6\QàG% inscriptions et visa. 

Versements au Trésor, Visa et enregistrement des récépissés. 

Vérification jies caisses publiques. Transmission de procès- 
verbaux. 

Pensions civiles. Fonds de l'Etat. Versement des retenues. Li- 
quidations des pensions. 

Caisses de retraites départementales. Organisation^ modifi- 
cation, versement des retenues, liquidation et paiement des pen- 
sions. 

Evénements malheureux. Instruction. Dégrèvements. Seconrs. 

2e BUREAU. (Travaux publics). 

Chef du 2* bureau. M. Ango. 

Grandes voiries. Routes imoériales et départementales. Pro- 
jets de travaux. Approbation. Ouverture, classement, déclassement, 
redressement, enquêtes, expropriations et acquisitions amiables. 
Entretiens. Adjudications et marchés. Extraction de matériaux 
et occupation temporaire de terrains. Plantations et bornages. Cu- 
rage et entretien des fossés. Ponts suspendus et autres. Aligne- 
ments. Plans de traverses et autorisations de réparer. Bâtiments 
menaçant ruine. Contraventions de grande voirie. Secours aux 
ouvriers blessés. Statistique des routes. 



i 



PBiraGTCRt DB l'buu* 405 

chemins dé fer. Concessions et études préparatoires* Enquêtes 
et expropriations. Occupation temporaire de terrains. Réception 
de travaux. Surveillance administrative. 

Lignes télégraphiques. Permission de voiries et autres. 

Navigation, Rivières et canaux. Déclaration de navigabilité et 
de flottabilité. Travaux de canalisation. Ports. Chemins de halage 
et francs-bords. Bacs et bateaux. Phares et fanaux. 

Service hjfdratUique, Cours d'eau navigables et non naviga- 
bles. Moulins et usines, patouillets, bocards. Lavoirs à usines. 
Irrigations, syndicats, curages. Faucardements, endiguements, 
dessèchements. Police des cours d'eau. Règlements. 

Services divers. Mines, minières, carrières et tourbières. Indus- 
trie métallurgique. Usines à fer. Appareils à vapeur. Statistique. 

3® BUREAU. 

Chef du 3' bureau. M. Berger. 



Comptabilité générale. Liquidation et mandatement des dépenses 
do ministère d'ttat, du ministère de Tintérieur, du ministère de 
l'apiculture, du commerce et des travaux publics, du ministère de 
la justice, du ministère de riustruction publique et des cultes, du 
ministère des finances et du ministère de la marine. Comptes et 
sitoations. Budgets des dépenses de la maison centrale de Gaillon et 
des prisons du département. 

Comptabilité départementale. Vérification des pièces, liquida- 
tions et mandatements des dépenses départementales ordinaires, 
facultatives, extraordinaires, spéciales pour chemins vicinaux. 
Sitoations mensuelles. Rédaction et publication des comptes. 



4e BUREAU. 



Chef du 4*' bureau. M. Lelaup, (Comptabilité communale et des 

établisements de bienfaisance.) 

Receveurs, Remises. 

Budçets primitifs et additionnels. Règlement. Crédits anpplé- 
mentaires. Caisse de service, retraits de fonds. Mandats d'office. 

Comptes administratifs. Arrêtés. 

Comptes de gestion. Juridiction de la cour des comptes. Arrê- 
tés saisissant la cour. Avis annuels sur les comptes, expédition 
et notification des arrêts. 



106 PBÊFSCTUll Dl L'BDU. 

Juridiction du conseil de préfecture. Expédition et notifica- 
tion des arrêtés. Révision. Gestions occqltes. Certificats de 
qaitas. 

Instruction primaire. Comptabilité spéciale. Recettes et dé- 
penses* Résumé des votes des conseils manicipaux. Imposition 
des centimes ordinaires. Décompte de la rétribution scolaire. 
Vérification. Résumé. 

Produits communaux. Amendes de la police rurale et munici- 
pale. Liquidation des états. Ventes de meubles, fruits, berbes^ etc. 
Taxes affouagères et de pâturage. Locations diverses : pîècbe, 
chasse, boues, etc. Bureaux de pesage, de mesurage et jaugeage. 
Droits de place aux halies, foires et marchés, l'arifs, adjudica- 
tions, cautionnements. Octrois : institution, modification, suppres- 
sion. 

Personnel, Frais de perception. Baux. Frais de casernement. 
Transactions. Non-valeurs. Cotes irrecouvrables; décision; ordon- 
nance. 

Impositions extraordinaires et emprunts. Dépenses obligatoi- 
res. Impositions communales et emprunts pour dépenses obliga- 
toires. 

Cotisations municipales. Recettes. Fonds commun. Dépenses. 
Arrêtés et titres de recouvrement, extraits aux maires. 



AGENT-VOYER EN CHEF. 

M. BouLANOEH ^^ Agent -Voyer en chef . 

BUREAU DE LA VOIRIE COMMUNALE, 



Chef du burean, M. Desormières, 

(Ce bureau comme tout le service des chemins, rues, etc., est 
placé sous la direction immédiate de M. 1 Agent-Voyer en chef.) 

Voirie urbaine. Plans généraux d'alignement. Pavage et trot- 
toirs. 

Voirie vicinale. Personne! des agents-voyers. Chemins yicinanx 
ordinaires. Classement. Déclassement. Aliénations. Indemnités de 
terrains. Prestations en nature. ImpOvSitions d'office. Souscriptions 
volontaires. Subventions pour dégradations extraordinaires. Plan- 
tations. Fossés et talus. Alignements et autorisations de réparer. 
Extraction de matériaux et occupation temporaire de terrains. 



PRÉFBCTOBB DB L*BORE. 407 

Chemins vicinattx d'intérêt commun. Classement. Oavertures. 
Redressement et eatretieo. Centralisation des ressources. 

Chemins vicinaux de grande communication. Classement et 
déclassement. Fixation des contingents communaux. Concours 
volontaire des communes et des particuliers. Subventions départe- 
mentales. Exécution des trayaux. Personnel des cantonniers. Ali- 
goements et autorisations de réparer. Contraventions et amendes. 

Chemins ruraux. Reconnaissance et police. Bornage. Aligne- 
ments et plantations. Etablissement. Redressement. Elargissement» 
CoDtraven tiens et anticipations. 



ARCHITECTE DU DÉPARTEMENT. 
M. BocBGDiGNON, Archttecte du départetnent. 

BCRBÂU DES BATIMENTS CIVILS BT DU MOBILIER DÉPARTE-* 

MENTAL. 

(L'architecte dn département est chargé de la direction de ce 
bureau.) 

Bâtiments de VEtat et du département» Etudes, plans, devis. 
CoDstructions. Entretiens. Adjudications» Acquisitions. Aliénations. 
Echanges. Baux à loyer. Assurances contre l'incendie. 

Mobilier départemental. Acquisition et entretien. Inventaires et 
récolements. 

ARCHIVES DU DÉPARTEMENT. 
M. l'Abbé Lbbeubibr , Archiviste du département. 

Archives départementales. Inspection des archives communales 
^1 hospitalières. Bibliothèque administrative (conservation et 
catalogue). 

(Le bureau est ouvert au public tons les jours de midi à 
Heures, les dimanches et fêtes exceptés.) 



HUISSIERS DE LA PRÉFECTURE. 

MM. Alexis CoBViLiEB, Huissier de cabinet^ Misebet et Duplis, 
huissiers. 



PlinCTDil OB LEU*E. 

œKSEIL GÉNÉRAL DU DÉPARTEMENT. 



MM. Awwo« (C"D') (O *) député (Montfort). 
B«m (C- D»),inaire (Verneu. ). 

Clément dÏ t. Rt.i.cita«-LE-NouM (C #), contre- amirBl 

(Evreui sud). ^ , 

Ci.ni"ONT-ToNNïBW (M" DEl (Conclies). 
Tnmi IM" Di) 10 *). sÉnBleur Bemay). 

Dmu.-W».».«-ii. (h-1 s.,JBe.iinionl-lc.RoBerl. 
EsThEtC"), «.propriétaire (Etrépagnï). 

F","iVi« i,.ai™ (Be.™«»ii). 

HmBi- ft. médecin à Boisuej (Brionne). 

Hocnoi « propriétaire, maire rPont-de-l'Arcbe). 

S™ « ÏM.iJeiil du tribunal cirii dE.reni (Kéubomgl. 

T.ru.wklC" F nal *, député du Gers iGisors). 

I ÎRnFrr-rWitOT W, maire de Bouqneion IQuiUebenï). 

LàZiîJm™* IC «1, Mneleop (Bourgtberoiadel. 

L;"™ » maU dî&nt-Andemer (S.int.G<»rges). 

I-KTtrHKii O UïCLÉ maire (Breteuil). 

M.BCKrt iDKl *, maire de St-Germain-la-Camp'.miberïUIe). 

MaSiX S*iT-ALi,.>, pariétaire (BeoieWlle). 

SlraîriG 0«rg*é'^^»'L {E.re>.t nord). 
Pmr (GuilIaSmé) (0#1. raanntacturier tLou.iera). 
?^-BE-BLM8«yii^ m #, dépulÉ, maire (Amtfer.lte^a- 

Poiim''s|rnialenr, maire (Fleurr-sur-Andelle). 
Relset (^-de) 10#, c j^^i (Samt-André). 
S»iNT-HiLài»i (B" Dubois be) (GaUlop). 
SiicncT duc d'Albuïébi *, député, maire (VerDon . 
TiX-NO (S Ew. M.t ^'*). président du Sénat pwmiw 
. président de la Cour de Caasatioo.wMinbre du coMrii 

privé iConneilles). 
TautiT (Paull, propriéUire ffaeTI- 
ViLO» (C" ot), propriétaire (Lyons). 



SODS-PRiFEGTURES ET ARRONDISSEIEHTS. 



ARRONDISSEMENT CHEF-LIEU D'EVREUX. 
i 1 cantons, 224 communes, \ i 5,237 habitants. 

CONSEIL D*ABRONDISSEUENT. 



MM. I MM. 

Abboctï ^, (DamTille). L'Hôpital (Grcorges) (Evreui 

BifiOT (Ferdinand) (Evreuxi^.)* ^^^)' 

BiRiGUEY (Rngles). Martin (Saint-André). 

GiDviN DE LAHPÉBiàBE (Pacy). MoBicE-GoNORD (Vemeuil). 

DissiULT (Conches). Rotgolrt (Yemon). 
Gaioih (Nonancoort). 



ARRONDISSEMENT DES ANDELYS. 
6 cantons, 117 communes, 62,537 habitants. 

M. Metgé ij^, Sons-Préfet, 
M. N...., secrétaire, 

CONSEIL d'arrondissement. 



MM. 



BiLTEL (Fleury-Bur-Andelle). 
• CàRi] (Fleory-sur-Andelle). 
DiFoifTàNGES (G ^j (AJidelys), 
DuHEsifiL J Andelys) . 
Lkopx (Ecos). 



MM. 
Mazirb (Lvous-la-Forèt). 
Pagnebbe (Gisors). 
Thiebri (Gisorsl. 
TAUELLE-SAifiT-EvROFf ( Etrépa- 

gay)- 



ARRONDISSEMENT DE RffiNAY. 
6 GBBtons, 424 communes, 74^081 habitants. 

M. RANDdvui (Jules), auditeur au Conseil d'Etat, Sous-Préfet* 
M. Pichot, Secrétaire^ 

10 



i 1 SOCS-PnÉFECTUBES. 

CONSEIL D*ARR0NDISSE1IENT. 



MIVI. 

Bknard (Thiberville). 
BiARD (Beaumesnil). 
BiocHE (Beaumont). 
Boucher (Brionne). 
GoNARD (Vincent) ^ThibervAle). 



MM. 
FocET (Emile) (Bernay). 
FouQDET (Paul) (Broglie). 
Marie (Brionne). 
Vï (Emile) (Bernay). 



ARROl^DISSEMElVr DE LOUVIERS. 
5 cantons, i f I communes, 66,791 habitants. 

M. DE Casabianca, Sous^Pré/et. 
M. Frémont, Secrétaire. 

CONSEIL P'ARRONDISSEMENT. 



MM. 
Assire(L.) (ÂmfreTille). 
HuET (Gaillon). 
L^HUiLLiER (Louyiers). 
PÉTEL (LouYiers). 



MM. 
VÉRON (Neubourg). 
ViGBR (IHeubourgJr 
Requibr (Pont-de-F Arche.) 



ARRONDISSEMENT DE PONT-AUDEMER. 

8 cantons, 124 communes, 80,015 habitants. 

M. DE Saint-Pbibst, SouS' Préfet. 
M. Plouin, Secrétaire. 

CONSEIL d'arrondissement. 



MM. 

AiiBRON (Pont-Attdemer). 
Lefbanqois-Dumanoib (St-Georges* 

du-Vièvre). 
Le^effait (Montfort). 
LucDAPT (de) (O #), (Bourgthe- 

roulde.) | 



MM. 

PaÉYosT <Pont-Aadflmer). 
SiGNOL (Gormeilles). 
Talon (Qnillebeuf). 
Trcfley (Routot). 
Vauquelin (Beuserille). 



MMinSATIOlf COMTOHÀU. 



1H 



ORGANISATION COMMUNALE. 

Tableau des Communes du département avec leurs Arrondis- 
sements et Cantons, les Bureaux de poste, les noms des 
Maires et la Population. 



Non. La lettre a désigne l'arrendissement des Àndelvs, — b, J^«mcy« 
— e, Bvreux. — 1, Lauvier». — p, Pont-Audemer. 



Communes. 



Arronditft. 
et cantons. 



Bureaui 
de poste* 



Maires. 



Popu- 
latioB. 



Aclott 

Acoo 

Acquiffoy 

Aif^leriUe 

Ailiy 

Ailier 

Ajou 

Alizay 

Ambenay 

Amécourt 

Amfreirille-la-C* 

AmfrcTille-les-C» 

AmrreTilIe-sa-Ies-M 

Amfreville-sar-Iton 

ADdé 

A^DELYS (les) 

AogenriUe-la-G. 

Appevilledit An. 

Annentières 

Aroières 

Asoières 

Aubevoye. 

Anlnay 

AQtheoay 

Aotheail 

Aatherernes 

Authieux (les) 

Aoiboo 

Attlhouillet 

Aovergny 

AtIfod 

Avrilly 

Bacquepuis 



Brionne b 
Nonanc. e 
LoQviers I 
Pacy c 

Gaiilon J 
Quiliebenfp 
BcBumesn.b 
PtdelArc. 1 
Rngies e 
Gisors a 
Amfr. la G. 1 
Fleurys.A.a 
Flenrys.A.a 
Louviers 
LouTiers 
Andelys 
Evreux 
Mont fort 
Verneuil 
Evreax {s) e 
Cormeiilesp 
Gaitiou ) 
Efreux {s) e 
Damfille e 
Gaiilon 1 
Gisors a 
St-André e 
Montfort p 
Gaiilon 1 
Rugles e 
Evreux(n) e 
Damfille e 
Evreux (n) e 



Brionne 

TillièressA. 

Louviers. 

Pacy 

Gaiilon. 

Quillebeuf 

Beaumesnil. 

Ptdel'Arcb. 

Rugles , 

Gisors 

Amfr: la G. 

PtSt Pierre. 

Pt SI Pierre. 

Louyiers. 

SlPier.duV. 

Andelys 

Evreux 

Montfort 

Verneuil 

Evreux 

Corineilles 

Gaiilon 

Evreux 

Damville 

Cx.St-Leuf. 

les Tbilliers 

St-André 

Montfort. 

Cx. St-Lenf. 

Rugles 

Evreux 

Damville 

Command' , 



AuTray 


360 


Dagomet 


665 


Roger-Damanoir 


836 


Malassis 


132 


Foucber 


968 


Rozelet 


208 


Letellier 


391 


Requier 


600 


de Maarepas 


914 


Dumesnil. 


206 


M'*deBlosse?iire 


729 


Milliard (lère 


371 


Letanneur 


444 


Isa bel 


605 


Margotte 


420 


Mettais-Cartier 


5137 


Plaisance 


141 


Quesney 


951 


Deméniguérée 


335 


Selle 


528 


Duhamel 


564 


Ttaézard 


556 


Havage 


242 


Hellard 


204 


Delabrosse 


420 


Poittevin 


208 


Couturier 


f53 


Menicber 


281 


Dumesnil 


253 


Beauzamy 


i\3 


Monnier 


178 


Legendre 


185 


Lemaitre 


481 



(12 



OBGilflMTION COimOllALB. 



CoEnmunes. 



Ârrondiss. 
et cantons. 



Bureaux ' 
de poste. 



Maires. 



PopQ- 

laûon. 



Bacqueville 

Bailleal-laYallée 

Bâlines 

Barc 

Barils (les) 

Barneyille-sar-S 

Barquet 

Barre (la) 

Barville 

Baux-de-Breteuil 

Banx-Ste-Croii 

Bazincourt 

Bazoques 

Beaubray 

Beaaficel 

Beaumesnil 

BeanmoDtel 

BeaaiDont-le-R. 

Bec-Helloaia (le) 

Bec-Thomas (le) 

Bémécourt 

Bôpenge?illelaG. 

BERNAY 

BemienTille 

Bernières 

Bernouville 

Berthenonville 

BertbouYille 

Berrille-la-Gamp 

BervilIê-en-Roam. 

Berville-sur-Mer 

Beuzeville 

Bezu-la -Forêt 

Bezu-Saint-Eloi 

Bois-Ânzeray 

Bois-Ârnault 

Botsemont 

Bois-Hellain 

Bois- Jérôme- St- 

Bois4e-Roi[Ouen 

Boisney 

Bois-r<<ormand 



Flearys.Â.a 
Cormeilles p 
Yernenii e 
Beaamont b 
Verneuil e 
Routot p 
Beaamont b 
Beaumesn.b 
Tbibervill.b 
Breteali e 
EYreux {s) e 
Gisors a 
Thiberyill.b 
Conches e 
Lyoas« a 
Beanmesn.b 
Beaumont b 
Beaumont b 
Brionne b 
Amfr. la G 1 
Breteail e 
?ïeubourg 1 
Bernay b 
Evreux [n) e 
Gaillon 1 
Gisors a 
Ecos a 

Brionne b 
Beaumont b 
Bourgtber.p 
Reuzeyille p 
Beuzeyille p 
Lyons a 
Gisors a 
Rugles e 
Rugles e 
Andelys a 
Cormeilles p 
Ecos a 

Si-André e 
Brionne b 
Ragles e 



Econis 

Cormeilles, 

Verneuil 

Beaumont 

Verneuil 

Bourg-Ach. 

Beaumont 

la Barre 

Thibenrille 

Breteail 

Evreux 

Gisors 

Thiberville 

Conches 

Lyons 

Beaumesnil 

Beaumont 

Beaumont 

Brionne 

Amfr. la G. 

Breteuil 

Gommand". 

Bernay 

Gommand' . 

Gaillon 

Gisors 

les Thilliers 

Brionne 

Conches 

Bourgther. 

BeuzeTÎIle 

Beuzeyille. 

Lyons 

Gisors 

N?e-Lyre 

Rugles 

Ecouis 

Cormeilles 

Vernon 

St-André 

Brionne 

Nve-Lyre 



Maillard 

Danfresne 

Rosse 

Gaillard 

Boucher 

d'Eté 

Richomme 

Panthou 

Debled 

Lherminier 

Lefort 

B'^'de Montreuil 

Theby 

Lerot 

Dufour. 

Martin 

Samson 

Vittecoq 

Féron 

Sevaistre 

Métayer 

N. 

Focet 

Leclerc 

Hébert 

Hugonet 

Legrix 

Lecomte 

Haet 

Vauquelin 

Langlois 

Vauquelin 

Fleury 

M'* de Médine 

d'Esclavelles 

Maillard (L.) 

Bertaux 

Voisin 

Rozé 

Peltier 

Malherbe 

Leroy 



501 
448 
211 
777 
337 
681 
489 
903 
248 

«403 
430 
497 
320 
479 
433 
603 
609 

2099 
698 
306 
627 
248 

7566 
237 
202 
t99 
257 
708 
262 
608 
454 

2454 
450 
757 
253 
994 
569 
322 
472 
694 
511 
572 



tl3 



Gommiiiies. 



Arrondiss. 
et cantons. 



Boream 
de poste. 



Maires. 



Popu- 
lation. 



Boisset-le-Chàtel 

Boisset les Pré?. 

Botssière (la) 

Boîssy Lamberv. 

Boissy-s' Damy. 

Boocoort 

Bonneriile (la) 

Bonnerille-App. 

Bosbénard Com. 

Bosbénard-Oes. 

Boflchenrille 

BosC'Morel (le) 

BoscRenooltenO. 

BoseRegnoultcoR 

Bocc-RogerenR 

Boagooefc (le) 

BosguéranIdeM 

Bo8-Mormand 

Bosqoentin 

Boirobert 

Bottereaux (les) 

Booafles 

BoQcfaeYiUiers 

Boolay-Morin 

BooileTille 

BojDqaelon 

Bonqaetot 

Boai^-Acbard 

Bourg-Beaudoin 

Boorglberoolde 

BoamaÎDTiUe 

Bournefitle 

Boarlb 

Bray 

Brestot 

Bretagpolles 

Breteail 

Bretigny 

BreailpODt 

Breox 

Brionne 

Broglie 



Boorgther.p 


Bonrgtfaer. 


C*" de Blangy 


448 


Pacf e 


Pacy 


Garnier 


303 


St-André e 


St-André. 


Leblanc 


2i0 


Thiberrill.b 


Thibenrille 


Rocher 


564 


Damville e 


Damyille. 


Drooet 


332 


Pacy e 


Pacy 


Trestan 


138 


Goncbes e 


Gooches 


Noblet 


417 


Montfort p 


Montfort 


Pottier 


380 


Bonrgther.p 


Bonrgibe . 


Leclerc 


36B 


Boargtber.p 


Boorg-Àcb. 


Doyal 


221 


Boorgtber.p 
Broglie b 


Bourgther. 


Leduc 


t52 


Broglie 


Groult 


268 


Beaomesn.b 


la Barre 


Goojet [r^mttoil. 


32» 


Boargtber.p 


Boorgther. 


Bose-BegnoaU-dc- 


214 


Boorgther.p 


Boorgtber. 


Caillooei 


202O 


Rootot. p 


Boorg Ach. 


Vittecoq 


454 


Boargtber.p 


Bourgther. 


Caosté 


660 


Bourgther.p 


Boorgtber. 


C* de îjichapt 


351 


LyoDs a 


Lyons 


Delesqoe 


257 


Brionne. b 


Brionne 


Vochelet 


435 


Rugles e 


Rugles 


de Gorday 


277 


Andelys a 


Andelys 


DesTOSseanx 


291 


Gisors a 


Gisors 


Nangot 


133 


E?reDx(n) e 


Etrenx 


Renoolt 


197 


Benze? ille p 


Reozeyille 


Pépin 


39t 


QaiUebeofp 


Pont-Aud. 


€»• d'Osmoy 


401 


Rontot p 


Bourg- Ach. 


Mattard 


840 


Roatot p 


Boorg-Acb . 


Lecointe 


4230 


Fleor s. A.a 


Fleory-s-A. 


Benêt 


678 


Boorgtber.p 
Tbibenr. b 


Boorgtber. 


Vitlecocq 


751 


TbiberTille 


Buod 


415 


QoiUebeofp 


Pont-Aud. 


Pnyal 


713 


Yeroenil e 


Yerneoil 


Putd 


1808 


BeanmoBt b 


Beaumont 


Flicher 


412 


Montfort p 


Routot 


Mignot 


721 


St-André e 


St-André 


Mulot 


202 


Brelenil e 


Breteuil 


dTrclé (P.) 


2108 


Brionne b 


Brionne 


Marabout 


274 


Pacy e 


Boeil 


Ilochon 


686 


Nonanc. « 


Tiilièress.A 


Gautier 


50 f 


Brionne b 


Brionne. 


Boucher 


• 3940 


Broglie b 


Broglie 


Renault 


J2i4 



10' 



M4 



OUàlllSàTHIII OOBSUirALK* 



Communes. 



Arrondisg. 
et cantons. 



Bureanx 
de poste. 



Maires. 



Popu- 
lation. 



BrosvUle 

Bneil 

Barej 

Bas-Saint-Remy 

Gahaignes 

Caillouet-Orge- 

Cailly [ville 

Gallevllle 

Gampigny 

Ganappeville 

Gantiers 

Gaorebes 

Gapelles-les- 

Garsix [Grands 

Gaugé 

Gaumont 

Gauyerville en R 

Gesseville 

Ghaignes 

GhaiseDioudaT 

Chamblac 

Gbambord 

Gbarobray-s.-E. 

Ghamp Dolent 

Champenard 

Gbarapigaolles 

Gbampigny-Ia-F 

Ghauteloup 

Gbapelle-Bayyel 

Chapelle-da-Bois-d^F 

Cbapelle-Gauthfer 

Cbapelle-Réanvide 

Ghapelle Hareng 

Gbarleval 

Gbâteau-s'- Epte 

Ghauviocourt 

Chavigny 

Ghennebrun 

Cbérouvilliers 

Ghesne (le) 

Gierrey 

Gintray 



Errenx {nie 

Pacy 

Gonches 

Ecos 

Ecos 

Pacy 

Gaillon 

Brionne b 

Pont-Aud. p 

Neubourg 

Ecos 

Bernay 

Broglie 

Bernay 

Evreux 

Routot 

Routot 

Neubourg 

Pacy 

Rogles 

Broglie 

Rugles 

Vernon 

Gonches 

Gailion 

Rugles 

St-André 

Damville 

Gormeillesp 

Eyreux (n) e 

Broglie b 

Vernon e 

Thiberv. b 

Fleur, s. A. a 

Ecos a 

Gisors a 

St-André e 

Verneuil e 

Rugles e 

Breteuil e 

Pacy e 

Breteuii e 



1 
a 
b 
b 
b 

P 
P 
1 
e 
e 
b 
e 
e 
e 
1 
e 
e 
e 



Evrenx 

Bueil 

Gonches 

Ecos 

LesThlltiers 

Pacy 

Gx-St Leuf 

Brionne 

Pont-Aud. 

Lonviers 

les Thilliers 

Bernay 

Broglie 

Bernay 

Evreux 

la BonilleS-I 

Routot 

Neubourg 

Pacy 

Chanday O. 

Broglie 

Rugles 

Pacy 

Gonches 

Gaillon 

Nve-Lyre 

St-André 

Damville 

Gormeilles 

Evreux 

Broglie 

Vernon • 

Thiberville 

Fleury-s-A. 

les Thilliers 

Efrépagny 

St-André 

Verneuil 

Rugles 

Breteotl 

Pacy 

Breteuil 



Ghandelier 


371 


Prunier fils 


415 


Chéron 


102 


Joly 


309 


Ridel 


343 


Quelvée 


306 


Rémond 


218 


Voranger 


549 


Laval 


668 


Auzoux. 


558 


Hébert 


193 


Jouas 


230 


Blondel 


876 


Ecalard 


528 


Paumier. 


358 


de Golorobel 


844 


Deiaroque (B.) 


183 


Lamboy 


434 


Hurei 


201 


VdeGourteilles 


512 


Letort 


392 


Duchapelet 


398 


Petit 


390 


Lecomte 


70 


Gruel 


106 


Raisant. 


113 


Laval. 


366 


Gouyer 


III 


Bouchard 


462 


V*«deBiosseville 


190 


Lecomte 


606 


Guirot 


306 


Touflet 


348 


Guerard 


1457 


Trouard 


150 


Rouget 


228 


Boissel 


502 


ViiroolMei-BrosMs 


277 


Pi tache 


656 


Métayer 


597 


Lefebvre 


205 


Bertio-Déiivet 


527 



OBOAXISATIOlf COBHONALB. 



113 



CommQDes. 



Arrondiss. 
et cantons. 



Bureaux 
de poste. 



Maires. 



PopQ- 

lalioo. 



Civières 

Clavilte 

Coliaodres 

Colletât 

Comboo 

Cooches 

Condé-sur-Iton 

Condé- sur-RisIe 

Coonelles 

GoDterilte 

Gormeilles 

Corneoil 

Corncfille-la-F. 

CorneYiUe-s'-R. 

Comy 

CoQdray (le) 

Coodres 

CouloDges 

Courbépioe 

Coarcelles-s'-S. 

Coordenianclie 

Coarteilies 

Couture BoQSsey 

Crasviile 

Crestot 

Creton 

Criquebeof la C. 

CriquebenfsrS. 

Croisille(la) 

Croisy 

Croix StLeufroy 

Crostille la Vieil. 

Croth 

CoTerrille 

Dame-Marie 

Damps (les) 

Oampsmesnil 

DamvUle 

Daaga 

Dardez 

DaubeuMa-G. 

ûsttbeurp.Vat. 



Ecos a' 

Evreni (j)e' 
Conches e' 
Pont-Âud.p, 
Beaumont h 
Conches e 
Breteuil e' 
Montfort p' 
Pt-de-l'Arc.l 
Benzeville p| 
Gormeilles p; 
Damyille ej 
Beroay b 
PoDt-Âud. p, 
Andelys a' 
Etrépagny a| 
St-André e 
Damville e\ 
Berna y b, 
Andelys a 
?(onanc. e{ 
Yerneuil e, 
St-André e, 
Louîiers 1 
Neubourg 1 
Damville e 
Neubourg I 
Pt-de-l'Arc I 
Conches e 
Pacy e 

Gaillon 1 
Neubourg 1 
St-André e 
Andelys a 
Breteuil e 
Pt-de-FArci; 
£co8 aï 

Damville e 
Gisors a 
Evreux (n)e 
Neubourg 1 
Andelys a , 



Ecos 

Eyreux 

Couches 

Pont-Aud. 

Beaumont 

Conches 

Breteuil 

Montfort 

St-Pier.duV 

Beuzeville 

Conneilles 

Damyille 

Berna y 

Pont-Aud. 

Ecouis 

Fcouis 

St-André 

Damville 

Berna y 

Andelys 

Nonancourt 

Verneuil 

Bueil 

Lonviers 

Neubourg 

Damville 

Neubourg 

Pontdel'Àr. 

Conches 

Pacy 

Croix-St-L. 

Neubourg 

Saint- André 

Andelys 

Breteuil 

Pontdel'Ar. 

Ecos 

Damville 

Gisors 

Evreux 

Neubourg 

Andelys 



LecIerc-de-Poligny 226 

Dumontier 607 

Duval 324 

Harel 160 

Guilbert 861 

Prévost f9f5 

Perrier 9ii8 

Desrues 550 

Frénel 227 

Joret 706 
Tottaet-Dnmesnil 1 426 

Carville 326 

Leroy 188 

Attbert 1068 

Leroy. 226 

Delacour 284 

Hucher 549 

Dujardin 318 

Bernais 807 

Prévost. 277 

Duval 364 

Lanoê 302 

Martin 643 

Levigneron. 25 1 

Hermier 505 

Dhostel 338 

Letoumeur. 402 

Morel 1218 

Godard 142 

Gorgedoux 238 

Lefebvre 696 

Roussel 486 

Fessard 487 

Rousselin 313 

Goupil 2t0 

Duhordel 324 

de Fayet 300 

Damitle 1003 

Dalleré 586 

Faucbet(E.) 53 

Anest 359 

Carrière 442 



l^ 



116 



OIOÀMISATIO?! GOHWNAU. 



Communes. 



Arrondiss. 
et cantons. 



Bureaux 
de poste. 




Dooains 
Dondeauville 
DouTille 
Droisy 
Drncourt 
'Dnranville 
Ecaquelon 
Ecardcik\iIIe-la-G. 
RcardeDYillesrEure 
£cau?ille 
Ecos 
Ecouis 
Ecquetot 
Emalleville 
Emanville 
Epaignes 
Epégard 
Epieds 
Epinay 
EpréTÎIIe. 
Epréville-en-L. 
EpréTille-en-a. 
Essarts (les) 
Etrépaffoy. 
Elrévine. 
Etnrqueraye 
EVREUX (n, s.) 
Ezy 
FaiDs 
Farceaox 
FatouTille-Gres. 
FauTille 
FaveroIles-la-C. 
Faverolles-les-M 
Fa?ril (le) 
Ferrières Haute 
Ferrières-St-Hil 
Fcrrière-s'-Risle 
Feuguerolles 
Fideiaire (le) 
Fiquefleur-Equ. 
Flancourt 



Vernon ' e 

Etrépagny a 

Fleur-s-A. a 

Nonanc. e 

Thibcr?Ul.b 

Thibervill.b 

Montforl 

Beaumont 

Gaillon 

Neubourg 

Ecos 

Fieur-s-A 

Neubourg 

Evreux (n) e 

Couches e 

Cormeilles p 

Neubourg 1 

St-Aodré e 

Beaumesn.b 

Neubourg } 

St-€reorgesp 

Bourgther.p 

Damville e 

Etrépagny 

Routot 

Roufot 

CHXF-LIKD 

St-Aodré 
Pacy 

Etrépagny 
Beuzeviile . 
Evreux (s) e 
Couches e 
ThiberTill.b 
Thibervill.b 
Couches e 
Broglie b 
Couches e 
Neubourg 1 
Couches e 
Beuzeviile p 
Bourgther.p 



Vernon 

Etrépagny 

PontSt-P. 

Nooancourt 

Thiberville. 

Thiberville 

Montfort 

Beaumont 

Croii-St-L. 

Command* 

Ecos 

Ecouis 

Neubourg 

Evreux 

Command* 

Cormeilles 

Neubourg 

Saint-André 

la Barre 

Neubourg 

Lieure} 

Bourg-Ach. 

Damville 

Etrépagny 

Boulot 

Routot 

Evreux 

Ivry 

Pacy 

Etrépagny 

Beuzeviile 

Evreux 

Couches 

Thiberville 

Tbiberrille 

Couches 

Broglie 

Ferrière-sR 

Command* 

Nve-Lyre 

Bcoievillc 

Bourg-Ach.. 



jLedanois 

^Lebret 

! Saint- Arnaud 

Délavai 

Couard 

Peauger 

Parnuit 

Bittière 

Gorgedoux 

Portevin 

M» de Fayet 

Delaisement 

Saugrain 

Leroux 

Huvey-Leger 

Hauvel ^ 

N. 

Mulot 

Leeonte 

Dumontier. 

Vy 

Elie 

Perrier 

Leconlteni deCantélM 

Bacheley 

de Malorlie 

Deschamps 

Jourdain 

Renault 

du Manoir 

Lefrançois 

Pradal 

Metton 

Pilon 

Cousioard 

Metton 

Cholet 

Guérin 

Doucet 

Laconr 

Lang 

Dnperrey 



317 
254 
356 
363 
1212 
284 
964 
666 
342 
13/ 
53H 
967 
39/ 
160 
583 
1729 
557 
373 
505 
580 
590 
444 
42a 
1663 
972 
349 
12265 
1106 
234 
328 
665 
i22 
194 
218 I 
455 , 
3H9 > 
438 I 
514 
26( 
1343 
633 
47/ 



i 



01G1NI8ATI0N GOMMUIIALB, 



HT 



Goinniiiii68. 



ArroodUs.^ 
et caotoQs. 



Bureaux 
de poste. 



Maires . 



Popu- 
lation. 



Fleary -la-Forét 

Fleury-sar-Ând. 

FlipoQ 

FoUenlle 

Fontaine Bellen. 

Fontaine-Heud. 

Foiitaiofr-l'Âbl>é 

FootaioelaLou. 

Footaine la Sor. 

FoQlaÎDesoasJ. 

Fonteuay 

Forêt -dn-Pa PC 

Forètla-Foiie 

Fort-Hoville 

FoQcraioTiilc 

Foulbec 

Foaqaeville 

Foorges 

Foormetot 

Foors 

Francheville 

FranqueîiUe 

Freoeuse-sur-R. 

FresDe (le) 

Fresne-CauTerT. 

Fresae-l'Archev. 

Fresoey 

Frétils (les) 

Gadencourt 

Gaillardbois-Cr. 

Gailion 

Gamaches 

Gareocières 

Garenues 

Gasny 

Gaaciel 

Gaodreville la R 

GaaTille 

Gisay 

Gisors 

GîYerny 

GiTerville 



Lyons a 
Fleur.-8-A.a 
Fleur.-s-A.a 
Thibervill.b 
Gailion 1 
Gailion 1 
Beruay b 
ThiberTill.b 
Beaumont b 
Evreux {s)'e 
Ecos a 

St-André e 
Ecos a 

Beuzeville p 
St-André e 
Beuzeville p 
Amfr-la-C 1 
Ecos a 

Pont-Aud. p 
Ecos a 

Breteuil e 
Brioone b 
Montfort p 
Couches e 
Cormeilles p 
Aadelys a 
St-André e 
Rugles e 
Pacy e 

Fleur.-s-A.a 
Gailion 1 
Etrépagny a 
St-André e 
St-André e 
Ecos a 

Evreux {s) e 
Couches e 
Evreux (w) e 
Beaumesn.b 
Gisors a 
Ecos a 

ThibenrilLb 



Lyons 

Fleury-s-A . 

Pt-Sl-Pierre 

Tbiberville 

Gailion 

Cx-St-Leuf. 

Berna y 

Tbiberville 

Beaumont 

Evreux 

Tourny 

St-Audré 

Aodelys 

Pont-Aud. 

St-André 

Pont-Aud. 

Amfr-la-C. 

Ecos 

Pont-Aud. 

les Tbilliers 

Breteuil 

Brionne 

Montfort 

Couches 

Lieurey 

Rcouis 

St-André 

Rugles 

Pacy 

Fieur-s-A. 

Gailion 

Etrépagny 

St-André 

Bueil 

Vemon 

Evreux 

Couches 

Evreux 

la Barre 

Gisors 

Vernon 

Giverville 



Boullanger 


73(1 


Pouyer 


1534 


Milliard 


351 


Lemarcband 


577 


Marquais 


337 


Lemarié 


229 


Taillebois 


591 


Beoard 


732 


Bessaut 


544 


Lecœur 


525 


Parisse 


302 


Leroy 


295 


Amaury 


561 


Meulent 


1006 


Ledoux 


117 


Delà baye 


491 


Lemaitre 


498 


de Flamarens 


457 


Frilleux 


652 


Guillaume 


226 


Rosse 


1694 


Mauesse 


253 


Binet 


753 


Letourneur 


293 


Auber 


523 


Brunel 


472 


Ledoux 


250 


Coisnon 


129 


Picard 


228 


Laine 


451 


Ruzé 


3340 


Doré 


345 


Gazon 


807 


Bourgeois 


648 


Legoux 


974 


Leclancber 


223 


Pellerin 


212 


Lagrue 


166 


Douche 


572 


Thierry 


3654 


Siogeot 


354 


Vauquelin 


582 



U9 



OKOiNISAnON OOHMBIUU. 



Communes. 



Arrondiss. 
et cantons. 



Barë&ax 
de poste. 



Maires. 



Popu- 
lation. 



Gllsolles 

Glos-sur-Risle 

Goulafrière (la) 

Goupillières 

Crournay-le-Ga. 

Gouttières 

Gouville 

Grain?iile 

Grandcamp 

Grandcbain 

Grandvilliers 

Graveron 

Gravigny 

Grosley 

Grossœovre 

Gros-Theil (le) 

GnernauTille 

Gruerny 

Gueroulde (la) 

GuichaiDYiUe 

Guiseniers 

Guitry 

Hacqueville 

Harcourt 

Hardencourt 

Harengère (la) 

Haricourt 

Harquency 

Banville 

Haye-Âubrée(la) 

Haye-de-Galley. 

Haye-de-Ro«tot 

Haye-dn-Theil 

Haye-le-Comte 

Haye-Malherbe 

Haye-St-Sylvest. 

Hébécourt 

Hecmanville 

Hécourt 

Hectomarre 

Hellenvilliers 

Hennezis 



l 



Goncbes 
Montfort 
Broglie 
Beaumont b 
Verneuil e 
Beaumesn.b 
Damville e 
Fleur-s-A. a 
Broglie b 
Beaumesn.b 
Damville e 
Evreux(n) e 
Evreux(n) e 
Beaumont b 
St-André e 
Amfr-la-C.l 
Breteuil e 
Gisors a 
Breteuil e 
Evreux {$)e 
Andelys a 
Ecos a 

Etrépagny a 
Brionne b 
Pacy e 

Amfr-la-C.l 



Ecos 

Andelys 

Boutot 

Routot 

Brionne 

Boutot p 

Amfr-la-C.l 



a 
a 

P 

î 



Louviers 

Louviers 

Bugles 

Gisors 

Brionne 

Pacy 

Neubourg 

Bamyille 

Andelys 



Couches 

Montfort 

Montrenil 

Beaumont 

Chanday(O) 

Beaumesnil 

Dam\ille 

Fleury-s-A. 

Broglie 

Beaume^l 

Damyille 

Command* 

Evreux 

Beaumont 

St-André 

Amfr.-la-C. 

Breteuil 

les Thilliers 

Breteuil 

Evreui 

Andelys 

Tourny 

les Thilliers 

Brionne 

Pacy 

Amfr-la-C. 

Vernon 

Andelys 

Routot 

Routot 

Brionne 

Routot 

Amfr.-la-C. 

Louviers 

Louviers 

la Barre 

Gisors 

Brionne 

Pacy 

Neubourg 

Damville 

Andelys 



Damiens 


341 


Leréffait 


466 


Leconte 


474 


Bioche 


1021 


V'« de Petitefîlle 


275 


Groult 


378 


Deslandes 


306 


Blot 


492 


Lemercier 


437 


B" de Forval 


304 


Alleaume 


283 


Letellier 


224 


Guérin 


664 


Barbey 


550 


Héron 


465 


Assire 


908 


Panthou 


208 


de Boury 


209 


Boucher 


1034 


Buisson 


450 


Legendre 


395 


Legrand 


355 


Moreaux 


433 


Gascard 


1068 


Aubert 


2t4 


Dubazé 


463 


Errard 


107 


Canivet 


3H 


Depoilly 


4391 


Truflcy 


684 


Prévost 


423 


Quesnot 


301 


Malatiré 


341 


Cristot 


53 


W de Guenet 


4232 


B- de Vieilles 


524 


Camel 


504 


Plessis 


203 


Soûlas 


270 


Hue 


234 


Hatay 


489 


Prévost 


559 



OBGiNISiTlON GOMIfUNlLB. 



Ii9 



Commuoes. 



Arrondies, 
et cantoDS. 



BareauK 
de poste. 



Maires. 



Popu- 
lallOQ. 



Herqneirille 

Heubécourt 

Heodebottville 

Heodicoort 

Heodreville en L 

Heodreville 8' E. 

HeoDière(la) 

fleogaeville 

Hogneft(le8) 

Hoodouville 

HoBguemare-G. 

HonetteTille 

Hoolbec Cocher. 

HoDlbecp'leGr. 

HoQssaye (la) 

HouTille 

Haest 

Igovilie 

lUeriiies'Montf. 

Uliers-rEvèqae 

locarville 

lorreTilie 

Irreville 

IrUle 

Ivry-la-Balaille 

Jonquerets deL. 

Joaveaoi 

Jooy-sor-Eure 

Juignettes 

Jumelles 

Uode (ta) 

Undeperease 

U&din (le) 

Uanay 

Léry 

Lctleguifes 
l;Habil (le) 

Lienrey 

Ligaerolles 

Ully 

Lisors 



I 

e; 
al 
a 
1 



Pt-de-rArc.l 
Ecos a 

LouTiers 1 
Étrépagny a 
Thibervill.b 
Gaillon 
Yemon 
Andeiys 
LyoDS 
Loaviers 
Routot 
Neubourg 
Yemon « 
Amfr-la-G. 1 
Beaamonl b 
Fleur-s-A.a 
E?reux(«) e 
Pl-de-l'Arci 
Moutfort p 
Monanc. e 
Lomiers 1 
Bonrgther p 
Evreiu (n) e, 
Neubonrg ij 
St- André e, 
Beaumesn-bj 
Gomelllespi 
Evreax (s) ej 
Rugles et 
St- André e\ 
Benzerille p 
Beaomesn.b 
Eoatot p 
Beaumout b 
Pt-de-l'Arcl 
Fleor-s-A. a 
St-André e 
BamTille e 
St-Georg. p 
St-André e 
tyons a 
Lyons a 



S-Picr-du-V 

Vernon 

Loayiers 

Etrépagny 

Thiberville 

LouTiers 

Yernon 

Andeiys 

Lyous 

Louviers 

Bourg- Ach. 

Louyiers 

Pacy 

Bourgther. 

Beaumont 

Ecouis 

Eyreux 

Pt-de l'Arc. 

Montfort 

Nonanc. 

Louyiers 

Bourgther. 

Eyrenx 

Neubourg 

lyry-la-Bat. 

Beaumean. 

Lieurey 

Eyreux 

Rugles 

St-André 

Beuxeville 

Beaumesnil 

Bourg- Ach. 

Beaumont 

N.-D-du-Y. 

Fleury -s-A. 

Saint- André 

Tillièr-8-A. 

Lieurey 

St-Andi^ 

Lyons 

Lyons 



Maillet du Boallay 


78 


Béguin 


279 


Haniette fils 


560 


Michel 


732 


Balicorne 


412 


de Grayeron 


75i 


Queryelle 


189 


Jugenot 


333 


Ferment 


1085 


Quillet 


602 


Ilérondelle 


538 


Hardy 


220 


Cbeyallier 


457 


Yallon 


260 


LetelUer 


203 


Fleury 


206 


Leuiarié 


195 


Foucber 


42$ 


Marc 


846 


Girard 


751 


Morel 


498 


Leclerc 


608 


Lemarié 


231 


Lenoble 


567 


Lebigre 


953 


Bicherel fils 


406 


Martin 


244 


Brault 


475 


Lemaréchal 


283 


Couturier 


163 


Anzerais 


802 


Dodon 


500 


ll'*di<3iaii]aont-Q«t>7 


271 


Bellouin 


306 


Fumierre 


994 


Portrait 


252 


Lhermerottt 


374 


Abrouty fils 


157 


Vattier 


2209 


Cissey 


250 


disle 


174 


Lenionnier 


470 



120 



OEGANISATION COMMUNALE. 



ComiDDoes. 



Arrondiss. 
et cantons. 



Bureaui 

de poste. 



Maires. 



Pop 
lation. 



Li?et-8ur-Aath. 

Longchamps 

Lorleau 

Louversey 

LOUVIERS 

Louye 

Lyoïis-la -Forêt 

Madeleine-de-N. 

Mainneyille 

MaIleYilIes''ieB. 

Malouy 

MandeTille 

Mandres 

ManneTille-la-R 

ManneTille-s'-R. 

Mauoir (le) 

Mauthelon 

Marais-Vernier 

Marbeuf 

MarcillylaCamp 

Marcilly-s' Eure 

Martaguy 

MartamyiDeduG 

MartainYiUe-en- 

Martot [LieuYin 

Mélicourt 

Ménesqueyille 

Menilles 

Menneval 

Mercey 

Merey 

Mesnil-Fugaet 

Mesnil -Hardray 

Mesnil-Jourdain 

Mesnil Rousset 

Mesnil s* Vienne 

Mesnil sM^Estrée 

Mesnil YercIÎTes 

Mézières 

Minières (les) 

Ttfiserey 

Moisriue 



Brionne b 

Etrépagny a 

Lyons 

Conches 

Louviers 

Nonanc. 

Lyons 

Nonanc. 

Gisors 

Brionne 

Bemay 

Amfp.la-C. 1 

Verneuil e 

BeuzeTille p 

Pont-Aud. p 

PtderArc. 1 
DaniYille e 
Qniilebeufp 
Neubourg 1 
Nonanc. e 
St-André e 
Gisors a 
Pacy e 

Beazeville p 
PtderArc.l 
Broglie b 
Fleur.-s-A. a 
Pacy e 

Bemay b 
Vemon e 
Pacy e 

Eyreux (n) e 
Conches e 
LouYiers 
Broglie 
Gisors 
Nonanc. 
Flenr.s. A.a' 
Ecos al 

DamYille e' 
Eypbux (s) e| 
Nonanc. c' 



1 

^\ 
a 

e! 



'Brionne 

{Etrépagny 

Lyons 

Conches 

LouYiers 

'Nonanc. 

i Lyons 

I Nonanc. 

Gisors 

Brionne 

Bemay 

'Amf.-la-C. 

Verneuil 

!BeuzeYille 

'Pont-Aud. 

iPt-de-PArc 

'DamYille 

I Pont-Aud. 

'Neubourg 

Nonanc. 

St-AndFé 

'Gisors 

Pacy 

BeuzeYille 

Pt-de-1'Arc. 

Montreuil 

Fleury s. A. 

Pacy 

Bemay 

Vemon 

Pacy 

Eyreux 

Conches 

LouYÎers 

Montreuil 

Gisors 

Nonanc. 

Ecouis 

Vemon 

Damyilie 

Evreux 

Damyilie 



Chardon 


303 


Pagnerre 


663 


Lccordier 


374 


Soligny 


323 


Prétayoine 


10841 


Moitessier 


28» 


Mazire 


4443 


Hubert 


853 


Pagnerre 


580 


Vittecoq 


367 


Quercy 


241 


Sauvage 


279 


Bertrand 


326 


Delamare 


507 


Saussaye 


804 


Bisson 


855 


Oury 


353 


Fontel 


544 


Cirette 


430 


Gaudin 


915 


de Caqueray 


676 


Lefebyre 


393 


Langlois 


428 


Bellié 


614 


Grandin 


279 


Boucher 


160 


Grancher 


278 


Vallée 


763 


Isabelle 


790 


Brunet 


80 


Rousseau 


170 


Turlure 


88 


Prétrel 


179 


Letellier 


390 


Leter 


323 


Catei 


220 


JoUy 


524 


Petit 


450 


Delapue 


510 


Coipel 

de Glatlgny 


216 


329 


Uaet 


243 



i 



OlOiffiBATION GOHMONALB. 



121 



Commanes. 



Ârrondiss. 
et cantons. 



Bureaux 
de poste. 



Maires. 



Popu- 
lation. 



Montaare 

Montfort-s'Risle 

Moutreoil l'Ârg. 

MoraiDTilles'D. 

Morainville-p'- 

MorgDy[Lienre7 

Morsan 

Mouettes 

Mouflaines 

MonsseaaxNeo- 

Kaids [ville 

Mofy 

Kagel 

Nassandres 

NeauflesStMart. 

Meaufles s'Risle 

Neubourg (le) 

Neuilly 

Neuve-Grange 

Neove-Lyre 

NeuTÎUedaBosc 

^'enTille8''Aath. 

Noards 

Koé-Poulaiu(ta) 

Nogent-le-Sec 

Nojeon-le-Sec 

Menancoort 

IformanTille 

N.-D.-dEpine 

N,-D..de 1 Isle 

N.-D. duHamel 

N.-D.duVaudr. 

Noyer en Quelle 

Nojersp'Vesly 

Ormes 

Orranx 

Pacy-sur-Eure 

Pttnilleuse 

Fanlatte 

PanUle 

PerriersIaCamp 

Fcrriers s' And, 



Pt de l'Arc. 1 
Montfort p 
Broglie b 
DamyiHe e 
Gormeillesp 
Etrépagny a 
Brionne b 
St-Andrë e 
Etrépagny a 
St-André e 
Gaillon 1 
Nonanc. e 
Gonches e 
Beaamont b 
Gisors a 
Rugles e 
Neoboorg 1 
Pacy e 

Etrépagny a 
Rugles 6 
Brionne b 
Brionne b 
StGreorg. p 
StGeorg. p 
€k>nches e 
Etrépagny a 
Nonanc. e 
ETreux(n) e 
Brionne b 
Andelys a 
Broglie b 
Ptde r Arc. I 
Beaomesn.b 
Gisors a 
Gonches e 
Goncbes e 
Pacy e 

Ecos a 

Nonanc. e 
ETreux(;t) e 
Beeumont b 
lFl6iir.s.A.a 



Louviers 

Montfort 

Monireuil 

DamyiUe 

Lienrey 

Morgny 

Brioune 

St-André 

les Thilliers 

St André 

S.Pier.duV 

Nonanc. 

Gdnches 

Beaomont 

Gisors 

Rugles 

Neubourg 

Bueil 

Etrépagny 

Nve-Lyre 

Brionne 

Brionne 

Lieurey 

Lienrey 

Goncbes 

Etrépagny 

Nonanc. 

ETreux 

Brionne 

Vernon 

Montreuil 

Yaudreuii 

Beaamesnil 

les Tbilliers 

Gonnmand*" 

Gonches 

Pacy 

Vernon 

Nonanc r 

ËYrenx 

iBeanmont 

[Fteurys. A, 



Uenllant 


H64 


Dufresue 


687 


Benard 


902 


Hellard 


202 


Toutaln 


800 


Laprie 


927 


Allienne 


316 


Lefèvre 


472 


leValllantdeChamy 


284 


Durand 


465 


Lafosse 


756 


licmaire 


516 


Bagot 


136 


Nourry 


675 


Lepère Abel 


837 


Lanier 


546 


Lemenu 


2567 


Hallay 


209 


Dubos 


293 


Guelfe 


712 


Laurent 


645 


Leclerc 


380 


Siard 


274 


Yottement 


272 


Langlois 


368 


Gatbcux 


384 


Renout 


1404 


deGhampigny 


270 


Leseigneur 


236 


Ledanois 


626 


Gatine 


663 


deMontalembert 


901 


Régnier 


5-16 


Thibault 


214 


(rosse 


438 


de Postel 


172 


Besnard 


4723 


Harmant • 


351 


Lebeuf 


128 


Goqaet 


160 


Philippe 


293 


Beauqucsnc 


1044 



11 



122 



OBttiNlSàTION GOaMUXÀLB. 



Communet. 



Arrondiss. 
et cantoDs. 



Bnreaus 
de poste. 



Maires. 



Popu- 



Pcrniel 

Fiencourt 

Pinter^illc 

Piseiix 

litres 

Places (les) ' 

Plainville 

Planches (les) 

Planqaay (le) 

Plasnes 

Plessis-Grohan 

Plessis-Hébert 

Plessis -Ste - Op. 

PONT-AUDEM' 

Pont-Authou 

Pont de l'Arche. 

Porte-Joie 

Portes 

Port-Mort 

Poses 

Poterie-Mathieu 

Préaux (les) 

PressagnyTOrg. 

Prey 

ProTemont 

Pncbay 

Pullay 

Pyle (la) 

Quatremare 

Quessigny 

Quillebeuf 

Qttittebeuf 

Radepont 

RenneTille 

Reuilly 

Ricbevilie 

Roman 

Romilly-s'-And. 

RomiUylaPuth. 

Roncenay (le) 

Roquette (la) 

Rosay 



Flear.s.A.a'Fleorys. A. Godard 
|Thiberyill.b,ThibervUle . Coure! 



Louviers 
Vemeuil e 
Pt de l'Arc. 1 



1 Louviers jdeBois-Guilbert 

Ywneuil iChéron 

Pt de l'Arc. jVigor 

ThibenilibThibenriile Halbout 

Bemay blBemay i Hubert 

! Louviers 1 1 Louviers Grandin 

Thibervill.biThiberville .Beshayes 



Bemay b' Bemay 
Etreux {s) e Evrenx 
Pacy e Pacy 



Beanmont b 
Pont-Aud. p 
Montfort p 
Pt de l'Arc. 1 



Beaumont 
Poni-Aud. 
Montfort. 



Pt-de-1'Arc. Thorei 



JDumont 
Saudbreuil |i|s 
Auger 
Hermier 
Lereffait 
Lefebvre BviUlé 



Pt de l'Arc. l'SPâerr.dttV Bellemère 



Couches e , Conebes 
Andelys alAndelys 
PtderArc. 1 Yaudreuil 
St-Georg. p Lieurey 
Pont-Aud. p PoBt-Aud. 
Ecos a Yemon 

St-André e St-André 
Etrépagny a Etrépagny 
Etrépagpuy a Etrépa^y 



Vemeuil e 
AmIir.laC. 1 
Louviers 1 
St-André e 
Quillebeuf p 



Yemeuil 

Amfr.-la-C. 

Louviers 

St-André 

Quillebeuf 



Evreux ( n ) e , Commander 
Flear.s.A. a|F]eury-s.-A. 
Fleur.s.A. a Fleury-s.-A. 
Evreux (n ) e ' Evreux 
Etrépagny a|lesTbillier8 
Bamville e ' Daraville 
Flenr.s.A. a PtSt-Pierre 
Beaumont b Beaumont 
Bamville e| Bamville 
Andelys a Andelys 
LyoBf a.Lyons 



Renaud 

Angot 

Lenfant 

de Livet 

{liCbouteux 

ide Perrier 

Fonass^ 

Bore 

Marest 

Moutier 

Lépreux 

Lesueur 

Bttiaaon 

Petit 

Chevalier 

Levayasaettr 

Lesnr 

Poulain 

de SaiDt-ECienae 

Pioque 

Lecomte 

Pattey 

Bréent 

Campigay 

MUliant 



m 

465 
433 
578 
930 
208 
274 
86 
430 
784 
391 
2S8 
447 

6136 
517 

«661 
2H 
306 
488 

t2H 
442 
372 
344 
313 
t02 
732 
328 
i8< 
349 
124 

t449 
528 
906 
2H 
286 
355 
364 

1366 

478 

4ft 

195 

943 



0B8ANISATI01I COmUllàLB. 



123 



Commîmes. 



Arrondiss. 
et cantons. 



Bnreanx 
de poste. 



Maires. 



Popu- 

latiOB. 



RoQgemontiers 

Roage^Perriers 

Ronssière (la) 

Rontot 

Rourray 

Ragles 

Sacq (le) 

SttcquenTille 

StAgnandeCern. 

SUmandd'H.T. 

Saint-André 

St Antonin de S. 

StAquilind'Aug. 

^AqoilindePac 

StAubind'Ecros. 

StAubms'Quil. 

St Aubin deScell. 

St Aub.d* Hayes. 

St Aub. duThen. 

StAub.leGuich. 

St Aubin le Vert. 

StAub.s^aillon 

SteBarbes'Gail. 

St Benoit d*Om. 

SIÇfcuHStophes'^A 

SCGfarist firCondé 

StCiaird'Arcey. 

SteCoIombelaC. 

Ste Colombe p*V 

SteCroixs'Aizier 

StCyrdeSaleme 

StCîrduVaudr. 

StCyrlaCamp. 

StDenisd Auger. 

St Den. d« Monts 

St])en.di^hél. 

St Den. le Ferm. 

StDidier des Bois 

Saint-Elier 

StEloidcFonrq. 

St Etienne du y. 

St Etienne F Ail. 



Rontot p 
Beanmont o 
Beaumesn.b 
Routot p 
Vernon e 
Rugles e 
BamTîlle e 
£?reux(n) e 
Broglie b 
Amft.la.G. 1 
St-André e 
Rugles e 
Broglie b 
Pacy e 

Neubourg 1 
Quillebeufp 
ThibenrilLe 
Beauraesn.b 
Broglie b 
Beaumesn.b 
Bemay b 
Gaillon I 
GaiUon 1 
S.-Georg. p 
Yerueuil e 
St-Georg. p 
Bemay t» 
Eyreux (n) e 
Vernon e 
Quillebeufp 
Brionne b 
Ptdel'Arc.l 
Amfr.laC. 1 
Broglie b 
Bourgther p 
Breteuil e 
Gisors a 
Amfr. la C. 1 
Concbes e 
Brioune b 
LouTiers 1 
St-Georg. p 



Rontot 

Nenbourg 

Broglie 

Rontot 

Pacy 

Rugles 

Damville 

Evreux 

Montreuil 

Amfr.-la-G. 

St-André 

Rugles 

Montreuil 

Pacy 

Neubourg 

Quillebeuf 

Thiberville 

Beaumesnil 

Broglie 

Beaumesnil 

Bemay 

Gaillon 

Gaillon 

St-Georgcs 

Verneuiï 

St-Georges 

Bemay 

Commander 

Gaillon 

Quillebeuf 

Brionne 

Yaudreuil 

Elbeuf(S-I.) 

Montreuil 

Bourgther. 

Breteuil. 

Gisors 

Amfr.-la-C. 

Conches 

Brionne 

S.Pierre d.V 

Lieurey 



Billard 
PreYOSt 
Cogis 
Decaux 
Heozon 

Collas de Goornay 
Hodey fils 
Decorcbemont 
Lange 
Boutté 
Morin 
de la Chaise 
Bechain 
Léponzé 
Taurin 
Guerard 
Dumont 
Pelvilain 
Ductos-Desroques 
Lafosse 
Frossey 
Malide 
Thézard 
Duclos 
Hermier 
Aubert 
Guerard 
Massiel 
Roycourt 
Couturier 
Duclos 
Aoseaume 
Guibert 
Prodhomme 
Lejeune 
Marais 
Guesnet 
Viel 

Alexandre 
Lambert 
Hochon 
jCallais 



671 

402 

407 

968 

71 

1853 
176 
441 
270 
352 

1492 
294 
199 
382 
839 
342 

1207 
279 
813 
557 
574 
876 
390 
237 
30J 
740 
480 
566 
223 
587 
503 

1005 
417 
171 
295 
203 
505 
624 
95 
491 
512 

nio 



424 



ORGlNISinOil GOMHORAUt. 



CooiiDuneB. 



Arrondiss. 
et cantons. 



Rureaux 
" rie poste. 




StEtien.8'Baill. 

Ste Genev. les G. 

St Georges du M. 

StGeorg.duViè. 

StGeorg.s'Eure 

StGermainde F. 

StGerra.de Pas. 

StGerm.d'Ang. 

StG«rm.laCam. 

StGerm.s'' Avre 

StGerra. Village 

StGrég.duVièv. 

StJeaiidelaLéq. 

StJeanduTheo. 

St Julien de la L. 

St-Just 

St Laurent des B. 

St Laurent du T. 

St Léger deRotes 

St Léger du Gen. 

St Léger S' Bonn. 

StLuc 

StMacIou 

St Marcel 

StMardsdeBIac. 

StMardsdeFr. 

SteMarg. deVk. 

SteMar^.enOuc. 

Ste Marie de Vat. 

Ste Marthe 

StMartinduTill. 

StMart.laCamp* 

StMart.StFirm. 

StMelainduBosc 

St]\icolasd'Attez 

StMc.dePtS.P. 

StNicol. duBoso 

S-NicduBoscPA 

SteOpp.duBosc 

SteOpp. p'V.P. 

StOuen d'Attez 

StOuenduTUl. 



Gaillon. 1 
Ëcos a 

St-Georg. p 
St-Georg. p 
Nonanc. e 
St-André e 
Amfr.IaC. 1 
Evreux(n) e; 
Thibervili.b 
Nonanc. e 
Pont-Aud. p 
St-Georg. p 
St-Creorg. p 
Broglie b 
Gailiou i 
Yemon e 
St'André e 
Broglie b 
Bemay b 
Bourgther p 
Beuzeyille p 
Eyreux [s) e 
Beuzeyill e p 
Vernon e 
Pont-Aud. p 
Thibervili.b 
Breteuil e 
Beaumesn.b 
Etrépagny a 
Couches e 
Bemay b 
Evreux (») e 
St-G«org. p 
Amfr.laG. 1 
Breteuil e 
Fleur. s. A. a 
Amfr laC. 1 
Bernay b 
Beaumont b 
Quiliebeufp 
Breteuil e 
Bourgther p 



Gatflon 

Vemon 

LieuFey 

St-Georges 

Nonancourt 

St'André 

£lbeuf(S-I). 

Ettcox 

Orbec(Calv) 

No^ancourt 

Pout'Aud. 

St-Georges 

Lieurey 

Broglie 

Gaillon 

Vemon 

St-André 

Montreuil 

Bemay 

Bourtner. 

Beuzeville 

Evreux 

Pont-Aud. 

Vemon 

Pont-Aud. 

Thiberviile 

I Breteuil 

Beanmesnil 

'les Thilliers 

Conches 

: Bernay 

, Evreux 

Lieurey 

i Amfr.- la -C. 

Breteuil 

Pt-St-Pierre 

Amfr.-la-G. 

Bemay 

jNeubourg 

Quiilebeuf 

Breteuil 

[Bourgther. 



Jumelle 

Leceltier 

Aubert 

Simon 

Devoise 

Legrand 

Malassis 

Lemarié 

de Margeot 

Evrard 

Bataille 

Gallais 

Vandard 

Bodey-Bunel. 

Robe 

Hasié 

Dolbert 

Petit 

Ecalard 

Ghrétieu 

Enguerrand 

Devin 

Vaiiquclin 

Boissay 

Auberon 

Demares 

de Postel 

Laprestey 

Lefebvre 

Nez 

Thuloup 

Piéton 

Rîcq»i8 

Desportes 

Moulin 

D'Houdemare 

Lepic 

Monsillon 

Rouget 

Gastel 

Girard 

Sorcl 



201 

tso 

383 

««62 

523 

22f 

1!20 

t08 

121 { 

586 

689 

777 

321 

336 

218 

269 

«40 

«t9 

514 

477 

«89 

115 

621 

754 

545 

809 

841 

228 

264 

574 

195 

74 

517 

123 

186 

934 

311 

329 

284 

381 

330 

514 



OBGiNISiTlON CÛMUUXALB. 



125 



GommaDes. 



Arrondiss. 
et cantoQs. 



Bureaux 
de poste. 




SiOnendePonc. 

StOuendesGh. 

StOaendeThoo. 

SiPaêr 

StPaoldeFourq. 

StPaolsurRisle 

StPhilberts'^B. 

StPhUb. S' Risle 

StPierred'Aatils 

StPierredeBaU. 

StPierredeCem. 

St Pierre de Cor. 

Si Pierre de Sal. 

StPierre desCer. 

St Pierre des Ifs 

StPier.duBosg. 

StPier.dnMesnil 

StPierre da Val. 

StPier.dnVauv. 

StPier.laGaren. 

StQaentindesIl. 

StSamsondelaR 

Saiot Sébastien. 

Saint Siméon. 

StSolpicedeGr. 

StSylvestredeC. 

St Symphorien, 

Saint Urien. 

St Victor de Chr. 

StVict' d'Epine. 

St Victor s'ATre. 

Saint Vigor. 

StVuic' des Bois 

StVinc* du Boni. 

Sancourt 

Sassey 

Sanssaye (la) 

Saussay la Vache 

Sébécourt. 

Séez Mesnil. 

Selles 

Serex 



Amfr.laC. 1 
QuUlebeufp 
Routot p 
Gisors a 
Brionne b 
Pont-Aud. p 
Bourgthcr p 
Montfort p 
Yernon e 
Gaillon 1 
Broglie b 
Gormeillesp 
Brionne b 
Amfr.laC. 1 
St-Georg. p 
Amfr.la C. 1 
Beaumesn.b 
Benzeyilie p 
Lou^iers 1 
GaiUon 1 
Broglie b 
Quillebeufp 
Evreux {s) e 
Gormeillesp 
BeuzeYille p 
Gormeillesp 
Pont- Aud. p 
Quillebeufp 
Beruay b 
Brionne b 
Vemeuil e 
Evreux (s) e 
Vernon e 
Thibenrill.b 
Gisors a 
Evreux {s) e 
Amfr.laC. 1 
Elrépagny a 
Couches c 
Ck)nches c 
Pont- Aud. p 
St-André e 



Amfr.-la-CJ 
Pont-Aud. i 
BouiUe (S-I) 
Gisors 
Brionne 
Pont- Aud. 
Bourgther. 
Montfort 
Vernon 
Gaillon 
Montreuil 
Cormeilles 
Brionne 
Amfr.-la-C. 
St-Georges 
Bourgther. 
la Barre 
Beuzeville 
S.-P.-du-V. 
Gaillon 
Broglie 
Pont-Aud. 
Evreux 
Lieurey 
Pont-Aud. 
Cormeilles 
Pont-Aud. 
Pont-Aud. 
Bemay 
Brionne 
Vemeuil 
Evreux 
Vernon 
Thiberville 
Gisors 
Evreux 
Elbeuf(S-I.) 
I Ecouis 
^ Conches 
Couches 
Pont-Aud. 
' St-André. 



Auvray 
Denise 
Hébert-Delahaye 

Lefèvre 

Laurent 

Balicorne 

Lejeune fils 

Laignel-Duval 

Dagomer 

de Fontenay 

de Vigan 

Couard 

Blinfils 

Petel 

Dapin desVastincs 

Boulen 

de SaiDt-Philbert 

Goblot 

Laquerrière 

LegrandDuruflé 

Thuloup 

Talion 

Baudard 

Maugard 

Maréchal 

David 

Gloquet 

Duval 

Puelvey 

de Vaugirand 

Vavasseur 

Bonvallet 

Roussel fils 

Gore 

Pagnerre 

Lefebvre 

de Bostenney 

Simon 

Odieuvre 

Levieux 

Mauduit 

Fouquet 



103 
256 
998 
109 
310 
456 
156 

1168 
746 
600 
434 

1013 
419 
411 
570 
389 
261 
672 
542 
455 
267 
371 
225 
497 
142 
556 
336 
326 
421 
819 
120 
168 
112 
750 
171 
108 
681 
296 
50 i 
269 
600 
151 



126 



ORGAllISATlOlf COmiONALB. 



Communes. 



Arrondiss. 
et cantons. 



Bureaux 
de poste. 



Maires. 



Popu- 
lation. 



Serquigny 

SuriauTilîe 

Surville 

Suzay 

Theillement (le) 

Theil -Noient 

Thevray 

Thiberville 

Thibouville 

Thierville 

Thil (le) [xin 

Thilliers en Ve- 

ThomerlaSôgne 

Thuit (le) 

Thuit-Anger 

Thuit-Hébert 

Thuit- Signol 

Thuit-Simer 

Tilleul Dame Af nés 

Tilleul-Lambert 

Tilleul-Qthon 

Tillièress'Avre 

Tilly 

Tocqueyille 

Torpt (le) 

Tosny 

Tostes 

Touffreyille 

Toarnedos laCamp. 

Tournedos s'Sei- 

Toumeyille [ne 

ToumyrAudem. 

Tourvilles'Pont 

Tounrille-la-C* 

Toutainrille 

Touville 

Tremblay (le) 

Trinité (la) 

TrinitédeThonbenr 

Trinité de Révil. 

TricqueYille 

Troncq(le) 



Bemay b 
Louviers 1 
LouTÎers 1 
Andeiys a 
Bourgther p 
Thibervill.b 
Beanmesn b 
Tbibenrill.b 
Beaumont b 
Montfort p 
Etrépagny a 
Etrépagny a 
Damyille e 
Andeiys a 
Amfr-la-G 1 
Bourgther p 
Amfr.-Ia-G.l 
Amfr.-la-Cl 
Beaumont b 
Evreux (n)e 
Beaumont b 
Verneuil e 
Ecos â 

QuiJlebeufp 
BieuzeTille p 
Gaillon 1 
Pt-de-l'Arc 1 
Lyons a 
ETreux (n)e 
Pt-de-l'Arc 1 
Evreux (n) e 
Ecos a 

Pont- And. p 
Amfr.-Ia-G.l 
Pont-Aud. p 
Montfort p 
Neubourg 1 
Evreux {s) e 
Rontot b 
Broglie p 
Pont-Aud. p 
Neubourg 1 



Bemay 

Louviers 

Louviers 

les Thilliers 

Bourgther. 

Thiberville 

la Barre 

Thiberville 

Beaumont 

Montfort 

Etrépagny 

les Thilliers 

Damvtlle 

Andeiys 

Elbeuf (S-I.) 

Bonrgfher. 

Amfr.-la-G 

Amfr.-laC. 

Couches 

Commande 

Beaumont 

Tillières-s-A 

Vernon 

Pont-Aud. 

Beuzeville 

Gaillon 

Pt-de-l'Arc. 

Lyons 

Command* 

S-Pierrd-V 

Evreux 

Tourny 

Pont-Aud. 

Amfr-la-C. 

Pont-Aud. 

Montfort 

Neubourg 

Evreux 

ourg-A ch. 

Montreuil 

Pont-Aud. 

Neubourg 



Lucas 


1010 


Levigneron 


331 


Pétel 


555 


Lesellier 


286 


Martin 


211 


Petit 


422 


Basset 


584 


Leroy 


1362 


Ledost 


637 


Duhamel 


377 


Marre 


307 


Defontenay 


217 


Masson 


361 


Dupont 


145 


Delamarre 


338 


Ribard 


269 


Harent 


903 


Thibout 


307 


Leiellicr-Beuzelin 


243 


Touzey 


252 


Picard 


457 


Notramy 


1229 


Dnmesnil 


336 


Letellicr 


189 


Trémois 


388 


Picard 


319 


Dedessuslamarre 


183 


Leraonnier 


368 


Feugère 


241 


Bellemëre 


171 


Denesle 


204 


Drevet 


803 


de Cacheleu 


529 


Lenoble 


681 


Turpin 


794 


Lecerf 


141 


Legonex 


315 


Ragot 


76 


Testn 


220 


Bignaux 


442 


Hopsore 


718 


Brios ne 


208 



ORGANISATION COHMUIIÀLE* 



127 



Gomiimnes. 



Ârrondiss. 
et cantons. 



Bureaux 
de poste. 



Maires. 



Popu- 
lation. 



Tronqnay (le) 

TrooviUe-Ia-HauIe. 

Vacherie (la) 

Valailles 

Val-David (le) 

Valletot 

Vandrimare 

Vannecrocq 

Vascœoil 

Vatteville 

Vaux -sur- Eure 

Vaux-sur-Risle 

Venables 

Venon 

Ventes (les) 

Vemeuil 

Vemeosses 

Vemon 

Vesly 

Vézillon 

Vieil-Evreni (le) 

Vieille-Lyre (la) 

Vieux-Port 

Vieux-Villez 

VUlalet 

Villegats 

VilIersenVexin 

Vilierss'leRoole 

Villettes 

Villes s- BaiUeal 

ViUez Champd«». 

Villezs'leNeub. 

ViIliers-en-I>é- 

Vironvay [sœuv. 

Vitot 

Voiscreville 

Vraiville. 



Lyons a 
Qnillebeufp 
LouTÎers 1 
Bernay b 
St- André e 
Routot p 
Fleur-a-A. a 
BeuzeTille p 
Lyons a 
Pt-de-l'Arc.l 
Pacy e 

Rugles e 
Gaillon 1 
Neubourg 1 
Evreux {s) e 
ITernenil e 
Broglie b 
Vemon e 
Gisors a 
Andelys a 
Evreox (s) e 
I Rngles e 
Quillebeufp 
Gaillon 1 
Dam ville e 
Pacy e 

Etrépdguy a 
Gaillon 1 
Neubourg 1 
Vernon e 
Damville e 
Neubourg 1 
Pacy e 

Louviers I 
Neubourg 1 
Bourgtherp 
Amfr-la-C. 1 



Lyons 

Quillebeuf 

Louviers 

Bernay 

St-André 

Routot 

Fleury-s-A. 

Pont'Aud. 

Lyons 

Andelys 

Pacy 

Rugles 

Gaillon 

Neubourg 

Evreux 

Verneail 

Montreuii 

Vernon 

les Tbilliers 

Andelys 

Evreux 

Nve-Lyre 

Quillebeuf 

Gaillon 

Damville 

Pacy 

les Tbilliers 

Gaillon 

Neubourg 

Vernon 

Damville 

Neubourg 

Bueil 

Louviers 

Neubourg 

Bonrgiber. 

Amfr.-la-G. 



Boullenger 


1059 


Cabot 


1019 


Duvaltier 


387 


de Gauville 


317 


Buhot 


265 


Vivier 


330 


Jouan 


513 


Pain 


265 


Delamarre 


427 


Decorchemont 


197 


Lebugle - 


187 


Bagot 


145 


Langlois 


674 


Saugrain 


215 


Baziret 


598 


Cte de Barrey 


3714 


Vallée 


510 


SucheUd'Alboféra 


7410 


Morlet 


628 


Rouen 


131 


Tborel 


317 


Hérisson 


709 


Lemariey 


278 


Renoutt 


126 


Guillaine fils 


141 


Chapelain 


282 


Hébert 


293 


Dehors 


295 


Huet 


233 


Lemarié 


278 


Legendre 


205 


Dufour 


344 


Allorge 


633 


Olivier 


167 


Dumoulin 


416 


MuUot 


146 


Dumoutier 


504 



GOUVERNEMENT DE L'ÉGLISE UNIVERSELLE. 

LE PAPE ÂCTOELLIMKlfT BÉGUÀNT, 

S. S. PIE IX 
Jean-hàrie des GOUTES Mastai-Ferretti, 

Né à Sinigaglia, le 13 mai 4792. 

Créé cardinal par Grégoire XYI, le 23 décembre 1839, et 
pablié dans le consistoire du 14 décembre 1840. 

Élu pape le 16 juin 1846, et couronné le 21 du même mois. 

Il avait été, avant sa promotion, chanoine deSSainte-Marie in 
via lata, évéque dlmola et archevêque de Spolète. 

l^oucValuTi du SaVtiV-Sxi^i tu ¥mtiUr« 

Mgr Charles Sagconi, archevêque de Nicée, nonce apostolique. 
Mgr Mbglia, auditeur de la nonciature. 
M. l'abbé Compibta, secrétaire. 



ÉTAT des Cwéinamm^ Aréhewê^nem eéÉvèqae* de Ifnuiee 
selon le rang qu'ils observent entre eux. 

Les cardinaux ont le premier rang ; ils suivent Tordre de leur 
promotion au cardinalat. 

Les archevêques ont le second rang ; ils suivent Tordre de lear 
promotion à Tarchiépiscopat, sans égard à Tannée de leur sacre. 

Les évêques ont le troisième rang; ils suivent 1 ordre de leur sacre. 

CARDINAUX FRANÇAIS. 

Lew's Éminences Nosseigneurs : 
De BoNALD (C #)^ archevêque de Lyon. 
Mathieu (C ^;, archevêque de Besançon. 
Gousset (C ^;, archevêque de Reims. 
DoNNET (O ^), archevêque de Bordeaux. 
Moblot (C ^), archevêque de Paris. 
YiLLEcouET (G ^), cardinal résidant à Rome. 

Nosseigneurs les Archevêques : 
Promot. 



Chambéry,BihUKt(C #), 1840 

Alby, DE JERPHANION if^. . . 1842 

Sens, JoLY # 1843 



Promot. 
Rouen, DE BoNNEcaosB ^. 185S 
Rennes^ Brossais -Saint - 
Mabc{0 *) 1859 



il&i^non, Derelat (O ^). 1848 Jîowrflrcs, Menjaud (C i)^). 1869 

Cambrai, Régnier, (O ^ ) . . 1 850 Toulouse, Dbsprbz ^ . . . . 1 839 

Aix, Chalandon ^ 1857 Atich, Delamarre # 1861 

Tours, GuiBEHT ^ 1 857 



60DVERNBMBNT DE L EGLISE. 



129 



Nosseigneurs les Êvéques 



Saeret 

Clertnont^ Féroti $^ 1834 

Arreu, Pisisis (O ^) .. 1835 
il«/t<n, deMabguerie ^.. 1837 
Bayonne, Lacroix ^.... 1838 

Dijon, Rivet [0 1/^) 1838 

Tarentaise, Tuwnas {O^) 1 838 

Meauœ, Allou ^ 1839 

Ma«rf«n7îg,ViBEHT(0^).. 1840 

Verdun, Rossât e^^ 1841 

Strasbourg t Robss 1 84 1 

Agen, de Yesins ^ . . . . . 1841 
Beauvais, Gig?ioi;x>|(^.... 1842 
Angers^ Angbbavlt^.... 1842 

Tuile, Behteavd 1842 

Cahors, Bahdou ^ 1 842 

Metz^ Dupont des Loges. 1843 

Séez, Rousselet 1844 

Montauban , Do?iEY 1844 

Crap^ DspÉRY 1844 

Tarifes, Laurence ^ 1845 

Laval, WicART ^ 1845 

Alger, Pavt (C ^) 1846 

Le Puy, DE MoRLHON ^. 1847 

Digne, Meirieu 1 849 

Saint'Dié, Gaverot ^... 1849 

Nantes, Jaquehbt ^ 1849 

Mende, Foulquier ^. . . . 1849 

Poitiers, ViE 1849 

Or/éan^, DupANLOup [O^) 1849 
Moulins, deDbeux-Bbézé. 1850 
Angoulême, Gousse au ^. 1850 

Blois, Pallu-Duparc 1851 

.. ^_,^« Gasanelu d'Itria 1853 
^^^^^ 1 Sarrebayrou&e. . 1851 

Lan grès, Guerrin 1852 

Chartres , Regn ault 1 853 

Grenoble, Ginoulhiac ^. 1853 
Coutanc€S,D\mEL{0^)., 1853 
Perpignan, Gerbet ^... si 854 



Saore. 
Carcassonne, de la Bocil- 

LERIE >j^ 1855 

Quimper, Sergent ^ 1855 

Le Mans, Nanquette ^.. 1855 

Rodez, Delalle ^ 1855 

Nîmes, PLANTiEn ^ 1855 

Fréjus, JoRDANi 185<5 

La Rochelle, Landriot... 1856 

fiayeux, Didiot 1856 

Amiens, Boudinet 1856 

Viviers, Delcist >ft* 1857 

Saint-Denis (La Réunion, 

Afrique), Maupoint » 

Belletj, Giraud de Langa- 

LERIE » 

Valence, Lyonnet 1857 

Sninl' Flour, de Pompign ac 1 857 
Versailles, Mabille *fi5. . . 

Nice, Sola (0*j^) 

Saint-Claude , Fillion. . . 
Ehreux, Dbvoucoux*|^... 
Saint'Brieuc, Martial... 

Pamiers , Belayal » 

Nancy, Darboy >j^ 1859 

Limoges, Fruchaud 1859 

Aire, Epiyent 1859 

Châlons, Bara ^ 1860 

Annecy, Magnin 1861 

Marseille, Grlice ij^t . . . . 1861 

Mon (pelliei\ Lecourtier^ 1 861 

Périgueux, Baudby ..... » 

iVeye/ -5, Forcade 1861 

Basse- Terre ( Antilles ) ,N . » 

Soissons, Ghristopue (O # 1 861 

Troye, Ravi-vet 1861 

Saint' Pierre et Fort-de- 
France (Antilles) , N . . . » 

Luçon, Golet 1861 

Vajines, Dubreuil 1861 



1858 
1858 



1858 



DIOCESE D'EYREOX. 



' 



Population 404,665 1 Paroisses 

Commnnes 700 Cures.... 



567 
39 



ËvèQui D'ÉvBEUx: Mgr Jean-Sëbastien-Adolpbe DEVOUCOUX 
(#), né à Lyon, le 18 mars 1804 ; sacré le 16 mai 1858. 

Vicaires généraux titulaires: MM. Headebertet DeoeuTe. 

Vicaires généraux honoraires: MM. Denis, supérieur du 
Séminaire; Dorey, chanoine; Juillet, vicaire général d'Autun, 

Secrétariat: MM. Hugonin, secrétaire général; Ametle, prO' 
secrétaire; De Muzy, secrétaire de Monseigneur. 

Ouvert tous les jours, les dimanches et fêles eiceplés, de neuf 
heures du matin à midi, et de deux à cinq heures du boir. 

Chapitre de la Cathédrale: MM. Roussel, Gauchie, Leiyon, 
Jouen, Aube, Dubreuil, Dorey, Douio, chanoines titulaires. 

Grand S&ininaire: M. Denis, supérieur. 

Petit Séminaire de Sainl-Aquilin, à Etreux: M. Sebire, 
supérieur. 

Petit Séminaire de Pont'Aitdemer : M. Féret, supérieur. 

Maison d'Écouis: M. Torquet, supéiieur. 

Mission diocésaine: M. Girard, directeur. 



Arehlprétré d'Evreax (160 paroissis). 



EVREUX, N.-D. : MM. Duhoii- 
TiKR, archiprétre, doyen de 
^.'Ù.; Bignon, Bourdon, Oli- 
vier, vie. 



PAB0188BS. 

Arnières 

Baox-Ste-Croix 

Gaugé 

Claville 

Fontaine s. Jouy . . . 

GuichainTille 

Huest 

Jouy sur Eure 

Miserey 

PlessisGrohan(le).. 

Si. Sébastien 

Yeutes (les)........ 

Vieil Evreux (le) . . . . 



I COR ES. HM. 

Pommier. 

N. 

Thirel. 

Saunier. 

Lefebvre. 

Béhue. 

Leroy. 

Delaroque. 

Sauvage. 

Ducable. 

Cbilard. 

Delà porte. 

Thierry. 



EVREUX, Saint-Tanrin, &IM. 
PBÊ4UX, doyen; Bréham, Bo- 
heroult, vie. ; ffaulard^ pr. h. 



PAROISSES. 

Bernien ville 

Boulay Morin 

Brosville 

Chapelle du Bois des 

Fanlx (la) 

Gauville la Campag. 
Parviile, ch. vie... 
Graveron Sémervil. 

Gravigny 

{rrevilie 



Normanviile. 
Quittebeuf.. 
Reuilly 



COBBS. MH. 

Foubert. 
Jourdan. 
Michel. 
MoDgailloa 

Anger. 
Bourbonne. 
CotttelUer. 
Lebenrier. 
Duboe. 
Brunet, p. 
N. [h, 

Maillart. 
Cachera t. 



ORGANISATION ECCLÉSIASTIQUE. 



PA10I8SE8. 

SacqneDTiUe 

Ste Colombe 

Tilleul Lambert. . . . 
Tournedos Bois H. 



CUBÉS. Mil. [ 

de Boucloni 
Herout. 
Coupey. 
Buoel. 



BRETEUIL : MM. Bavent, doyen ; 

Lecoq, vie. 
Baux de Breteuil ... Oury . 

Béinécoort Paston. 

Chesne (le) Godde. 

Cintray Âmory, 

Condé sur Iton Leprévost, 

Francbeville Durdan. 

Hanoc, vie. 

Guernanville Laurent. 

Gueroulde (la) Dupont. 

Ste Marg. de TAutel. Crocbard. 
S. Ouen d'Attez .... Fermanel. 



PAROISSES. . 

Gorneuil 

Coulonges . . 

dreton .......fft •« 

Essarte (les) 

Gouville 

Grandvilliers 

UellenviUiers . . . . . 

Mantbelon 

Roman 

Thomer la Sôgne. . , 
Ville}! Ghampdom.. 



131 

C0IÉ8. MIT. 

Hardy. 
Seigneur . . 
Picqoe. 
Diibolf. 
Gauthier. 

N 

Pontet 

Letellier. 
Berthout, 
N. 
N. 



NONANCOURT : MM. Porchbi, 
doyen; Déraine, vie; Beau^ 
drouetj pr. hab. 



Acon 

Brenx 

Gourdemancbe. .... 

Droisy 

Illiers rÉvéqae. . . , . 

Louye 

Madeleine de Non. 
Marcilly la Cainpag. 
Mesnil sur l'Estrée . 

Moisville 

Mnzy 

S. Georges s. Eurei 
S. Germain s. Avre« 



COTCGHES: MM. Jolbn, doyen; 
Canard^ vie. 

Beaubray N. 

Bonneviile (la) Belhoste. 

Gbamp-Dolent .... Deshayes. 

Colla ndres Massé. 

Croisille (la) ....... Gonard. 

Eoianville Glérisse. 

Faverolles Bizet. 

Ferrières H. Clocher . Favez. 
Ferrière sur Risle..iMalot. 

Fidelaire (le) ' Bocage. 

GlisolleB ! Vallée. 

Louversey ! Bizet. 

ISogent le Sec Leraonnier 

Ormes . . ' Delabaye. 

Orvauz ILcroy. 

Portes ' Ozanne. 

Ste Marthe ' Bnlard. 

Sébécourt JTouchardf 

Séez Mesnil , . . ' Letpurueur 

1 Villegats 1 Martin. 

DAMVILLE : MM. I|bbbbt, doy. ;||Villiers en Désoeuvré .Lefaye. 

Jean^ vie. 
Boissys. DeipvMle. Ypchelef. 



Maillard. 

Roche. 

N. 

Margueritte 

Le Danois, 

Guillemitt, 

Le Danois. 

Sylvestre. 

Cliàles. 

Leblanc. 

Picot. 

Vavasseor, 

Pdtot. 



PAGY : MM, Lbhbbgibb , doyen ; 
Ro^^ vie. 

Breuilpont De l'Iioste, 

Bueil, ,. N, 

Gaillouet , Poulain. 

Gadeucourt '. Brousset. 

Hécourt , . . . . jRoze. 

Martainviîle du C. . . ! Desjardins. 

Menilles jDelépine. 

Plessis Hébert (le).. !n. 

Vaux sur Eure iGirondeau . 



f32 



0E6ARISATI0N 



aUGLES : MM% GrOSSB, doyen; 
Mineray, vie. 



PAR01SSB8. 

AmbdDBy ••• > 

Bois Anzeray 

Bois Àmaalt 

Bois Normand .... 

Bottereanx (les) 

Chaise Diea du Tti. 

Chambord 

GhéronviUiers 

Haye S. Sylvestre... 

Jaignettes 

Neaufics sur Risle.. 
Neuve Lyre (la) .... 
S. Antonin de S.... 
Vieille Lyre (la) 



CURES. MM. 

Gouas. 

Robillard. 

Leblond. 

Dufonr. 

Juglet. 

Paimparay. 

Beiiencontre. 

Hervieu. 

Bigot. 

Breux. 

Manoury. 

Mailloc. 

Prévost. 

Cornu. 



BCGIiISUSTIQVB. 

pinoissBS. 

Prey 

S. Germain de Fr. 

Val David (le)!!!.'!! 



SAINT ANDRÉ : MM. Saintard, 

doyen; A'., vie. 
Bois le Roi 



BretagnoUes 

Champigny la Futel. 

Ghavigny 

Cottdres 

Couture (la), , . . 

Croth 

Epieds 

Ezj 

Forêt du Parc (la).. 

Garennes 

Grossœuvre 

Ivry fa Bataille 

Marcilly s. Eure.... 

Mouettes 

Mousseayix 



Tontain. 

Billard. 

Lefebvre. 

Canu. 

Legendre. 

Morin. 

N. 

Bourdon. 

SaotellL 

l>andin. 

Langlois. 

Trottin. 

Murage. 

HoueT, vie, 

Guille. 

N. 

Beslon . 



GOflfe. MU. 

Bnet. 
RelNifféy, 
Trancbard. 
Hue. 



VERNEUXL ;MM. Marie, doy.; 

Hero^ vie; Laine et Blot, 

pr. b. 
N.-D. de Verneull : MM. Lksic», 

Pépin, vie. 

Armentières 

Bâiines 

Barils (les) 

Bourth 

Chennebrun 



Courteilles 

Gournay leGuérin. 

Mandres 

Piseux 

Pullay 

S. Christophe s. A.. 
TilMères 



Hue. 

Magne. 

Belieiigcr. 

Bainard. 

Porcher. 

N., chap. 

Larcber. 

Pavée, 

Rouget. 

Vavasseor . 

RovgeoUes. 

Haraoois . • 

Leroy 



VERNON : MM. Moulin, # doy.; 
Tissandier, Gottches^yic^Bes- 
sin. Potier de Coursy, p. hab. 

Veroonnet : MM. Dei«^ou.e 



Chambray •••• 

Chapelle Réanviiie. . 
DouaiÏM. .......... 

Houlbec Cocberel . . 

S. Marcel* •.,. 

S. Pierre d'Autils. , . 
S. Vincent des Bois. 
Villez sou$ Bailleul. . 



Goniier. 

Bardou. 

Mercier. 

LeiBaiire. 

Boulanger. 

Fréret. 

Mercier. 

Séaé. 



OBOÀNiSATIOn BCGlisiASTIQilB. 



133 



Arehiprèlré de Benuiy (111 Paboissks}. 



BERNAT : MM. Picbot, archi 
prétre-doyen ; Dubois^ Cou 
pey, Yic. ; Porcher, Lamarre, 
pr. hab. ; Lelarge^ aum. 

N.-D. de la Coature: MM. Ad- 
■OHT ; Fresne^ Tic. 

Hospice, M. Bertot^ aom. 

PAROISSES. 

Caorches 

Garsiz 

GornevillelaFoDq.. 

Conrbépine 

Fontaine TAbbé.... 

Malouy.... 

Menneval 

PtaioTille 

Plasnes 

S. Aubin le Vertueux 

S. Clair d' Arcey 

S.L^erdeRotes... 
S. Martin du Tilleul. 
S. Nicolas d.B.l'Ab. 
S. Victor de Chrét. . 

Serquigny. 

Valailles 



CURES. MM. 

Agis. 

Crozet. 

Louvet. 

Aossour. 

Acarin. 

Mabier. 

Morin. 

Andrieu. 

Binet. 

Boutelet. 

Chevalier. 

Gohoo. 

Poocbain. 

Mary. 

Lavaiay. 

Boulanger. 

Lehôriâ. 



BEAUMESNIL : MM. Lkbbl, 
doyen ; Dugenetcuf^ tic, 

Ajoa 

Barre (la) 

Bosc RenoiiJt...., 
Epinay 



Giaay 

Grtnchain. 



JoiHnierets (les).... 

Landepereuse 

Noyer (le) 

Ronssière (la) 

S. Aubin des Haye». ^ 



Pichon. 

Lemonne. 

Lefaye. 

Fonbert. 

Vavasseur^ 

pr. hab. 
Chesnot. 
Primois. 
N,yy\c.:Pe- 

cey^ en. b 
Lehéricey. 
Loavel. 
Mare. 
PinchoD. 
Legrii. 



PAROISSES. I CUBÉS. MM. 

S.Aubin le Guichard Maillard. 



S. Pierre du Mesnil 
Thevray 



BEAUMONT:MM. 

Bonhomme, yic 

Barc 

Barquet ... 

Beaumontel 

Berville 

Bray 

Combon 

Ecardenville la G... 
FontainelaSoret... 

Gonpillières 

Groslay 

Iloassaye (la) 

Nassandres 

Perriers 

Plessis Mahiet Sie 

Opportune 

Romilly la Puthen. . 
Rouge-Perriers. . . . 
Ste Opportune du B. 

TbibouTille 

Tbilleul Othon 



Neveu. 
Louée. 

DuBos, doy.; 

Patin. 

N. 

Noient. 

Bercber. 

Rouen. 

Vinnebanlt 

Larroqae. 

Fleury. 

Aubin. 

Langloifl. 

Franchet. 

Eudeline. 

Gonget. 

Garcin. 

Monroeq. 

Launay. 

Bailly. 

Onfroy. 

Accard. 



BRIONNE : MM. Picabd, doyen; 
Tourmel, Orford, vie. 



Aclon 

Bec Hellonin (le) 

Berthouville . . • . 

Boisney 

Bosroliert 

Bretigny 

Calle?ille 

Harcourt 






HayedeCalleville... 

flecmanville 

Livetsur Authon... 



Fréminot. 
Walone. 
Hannoy. 
Bertout. 
Tbétiot. 
Mouton. 
Rouleau. 
Dubean- 
coudré. 
Picot^ vie. 
Fret. 

Delà marre. 
Hatté. 



19 



431 



OR«iI«nATIOI« ECGLBSIiSTIQtB. 



PAROI8SK8. 

MalleWlle sur le Bec 

Morseot 

NeuTÎlledu Bosc... 
Neayille sar Aalhou 
StCyrde Salerne... 
S. Eioi de Fourques. 
S. Paul de Fonrq. . . 
S. Pierre de Salerne. 
S. Victor d'Epine. . . 



CUBSS. MU. 

Bayeux. 

Dévreux. 

De Bouclon 

Loué. 

Lemeslay. 

Lerallois. 

N. 

Beauvoisin. 

HeuUant. 



BROGLIE : MM. TaiBinra 

doy. ; Sebille^ vie. 
Gapelleslea Grands. 



GIttiBblac 

Cbapelle Gauthier.. > 
FerrièresS. Hilaire.' 

Goulafrière ila) i 

Grandcamp I 

Méliooart 

MoDtreaU l*Ârgillé. . 

I^.^D. du Hamel . . . ' 
S. AgnandeCero...' 
S. Àttbii^duTben.. 
S. Denis d'Auger. . . 
S. Jean du Tbenney 
S. Pierre de Gern. 



Odienne. 
Desportes ^ 
Guillois. 
Leroux. 
Bournel. 
Le Roy, 
Bordeaux. 
Goater. 
Maddeine- 
Delande. 
Avice. 
Collas. 
Heurtin. 
Durand. 
Gambette. 
Avignon de 
I Morlac. 



FABOlSSiS. 

S.Quentin d. Tsles.. 
Trinité de Réville . . 
Yerneusses 



CURES. MM. 

Roussel. 

Griea. 

Lamarre. 



THJBERVILLE : MM. Tessos, 
Leloup, vie; Mattard^ ch. b. 
hab. 



pr 

BarviUe 

Bazoqnes 

Boissy Lamberville. 

Bournainvtlle 

Chapelle Flareug... 

Duranville 

Drucourt 

Favril (le) 

Folleville 

Fontaine la Louvet . 

Giverville 

Heudreville 

Plencourt 

Planquay (le) 

S. Aubin de Scellon. 
S. Grermain la Camp. 

S. MardsdeFresne.. 
S. Vincent du Boul. 
Tbcil Noient (le).... 



Chrétien. 

Racavel. 

Locqnet. 

Jouanne. 

Frichot. 

Dionis. 

Bourdon. 

Thomas. 

Renard. 

DauYél. 

Lucas. 

Dubns. 

Dodeman. 

Cbanteau* 

Roger. 

Aobrée. 

LeloupfiK. 

Harent. 

Ménarn. 

Pasqnier. 



AreMprétré de PoMt-Andener <I06 pAa^ntu). 



PONT AUDFMf.R : MM. Bkocbu, 
archiprètre-doyen; ffamelet, 
Lagrange, Demarest, vie; 
Vi€l, Philippe, pr. hab. 

Hospice, M. Héfyyuard^ aum. 

S. Gerinaio de Poot^Andeorer : 
MM. GàBftHB, c. Concedieu^ 
yït. 

Campigny IBandry. 

Golletot IQuesney. 

GoroevUIe sur Risle. ; Philippe, 



Foarmetot 

ManneviHe sur Risle 
N.-D. de Préaux ... 
S. Mards de Blecarv. 
S. Paul sur Risle... 

S. Sympfaorien 

Selles 

Tourville . *. 

Touta in ville 

Triqneville 



Bidault. 

Costey. 

Lemariey. 

De Paris. 

Cauchard. 

Cordier. 

Poulain. 

Berlaut. 

Dnbos. 

Chapey. 



0BfiàNISATiOII SCOUISaSTIQCB^ 



iSS 



BEDZEVILLE : Hambi*, doyen, 
Duelos^ Tic. 

PA10I86ES. I CUBÉS« HH. 

BerriJlesar Mer.... Saugraia. 

GoDteville Dnbois. 

FatouvUle Grestain. Lemariey. 
Fiqaefleur Equaiii. GomillOD. 

Fort MoTÎHe Loqnio. 

Foalbee ' Micouin. 

Lande (la) Letellier. 

IHajmeTiUe la R. . . . . Robine. 

Martain ville ;DeWilie. 

5. Léger s. Bonoer. ! Leroy. 

S. Haclon ' Jouen. 

S. Pierre da Yal. . . Guillaume -| 
Torpt (le) ;Gos8e. 

BOURGTHEROULDE: MM.Mia- 
TEL, doyeu ; N., vie. 



PiBOIfiSES. 

s. Gervais d'Asoiê- 

res..« 

S. Pierre de Corm.. 
S. Siniéon 



CVaSft, HM. 

Fouquet 
JV., vie. 
Huet, 
Jeanne. 
S. Sylvestre de G. [ Chemin. 



MONTFORT: M. Acbest, doy. 

Appeville dit Ânne- 
baut Campigny. 

Authou Malherbe. 

Bonneville Appetot. Gonard. 

Brestot Lavabre. 

Condé sur Risle. . . . Guerre-Da- 

clos. 

BourguignoB 
Lecrouland 
Dugay. 
Belieneontre. 



Benrille en Roumois 
Boisset le Châtel... 
Bosbéoard Commin 

Bosc Roger 

Bosguérard deMaf- 

coQville 

BosDorniand 

Eprev. eu Roumois 

FlaDCourt 

lofreville 

S. Denis des Monts. 
S. Onen du Tilleul.. 
TheiUement (le).. .. 
Thait Hébert (le)... 



Dagomer. 
Surbled. 
Lecoq. 
Goulay. 

Lecomte. 

Pctel. 

Duval. 

Duhamel. 

Accard. 

Bourdon. 

Guillet 

Mullois. 

Lenormand 



Ecaqudon 

Freneuse s. Risle. . . 

Glos sur Risle 

iBeville s. Montfort. 

Pont-Authou jGueffe. 

S. Philbert s. Risle.. Garadant. 

iThierville Bronner. 

Touville Legrix. 

QUILLEBEUF; MM. Docastbl 
doyen ; Philippe, vie 



GORMEILLES : MM. LsvoaT, 

doyen ; De Bouclon^ vie. 

BaiHeiil la Vallée. . . jBessin. 
Bois Hellain (le) .... : Hnrel. 
Chapelle Bay vel .... Pigeon. 
Epaignes 



Bouquelon 

Bourneville 

Marais Vemier (le). 

S. Aubin 

SteCroixs. Aizicr.. 

Sle Opportune 

S. Ouen d. Champs. 
S. Samson de la R. 

S. TJrien 

Tronville laHauIe.. 
Vieux Port 



Fresne Ganverville. 

JoQveaux 

Monioville 



Dussaulx. 
3Iotte^ vie. 



Barbot. 

DingOTille. 

Delamare. 

Chouart. 

Desmonts. 

Fortin. 

Lecointre. 

Gunisse. 

Lévesque. 

Hopsor, 

Massieu. 



RGIÎTOT: MM. Fodet, doyen; 
Atibin, vie. 



Barneville 
Bosgouet ..... 
LerefTâit. jlBouquetot . . . . 
Lwarpentier. Bourg Achard 
Sauvage. Caumont 



Tardif. 

Leroy. 

Aube. 

Verger. 

Legay. 



^j.^ 



•^m 



186 



OUANISATIOH ICCLÉSIABTIQOS. 



PiHOlSSKS. I GUEBS. VH. 

EtréTille Homo. 

Etor<{Deraye Conlvée. 

Haaville Lannes. 

Haye Anbrée (la).. . Dobost. 
Haye de Roatot. . . . 'Pernelle. 

Hongaemarre Sori|[Qet. 

Roogemontiers j Bataille. 

S.. Ouen de Thoub. Roche. 
Valletot IPinot. 



PiROISBIS. 

Liearey 



SAINT-GEORGES-DU-VIÈVRE 

M. Delootb, doyen. 
Epréyille | Compagnon. 



Noards 

;Noé Poulain (la)... 
Poterie Mathieu .... 
S. Christophe sur 

Goodé -.. 

S. Etienne l'Allier . . 
S. Greorges du M. . . 

S. Grégoire 

S. Martin S. Firmin 
S. Pierre des Ifs.» .. 



CVBBS. MS. 

Bonteloop. 
Jktqttesne. 
Yallée. 

N. 
Alix. 

SoordoD. 
Lefaillaot. 
Chéroo. 
Lamperîer. 
FUioîie. 
Dapré curé 
Dugay t. 



Arehtpréiré des Andelys (103 Paroisses). 



ANDELYS : MM. Lbnorhand, 
archiprétre- doyen ; Boëlle, 
Frémont, y. Giiérard, aura.; 

Petit- Andely : MM. Gobu ; Le- 
febvre, anc. curé; Dubois^ 



vie. 

Boisemont 

Bouafles 

Gorny 

GuTenrille 

Daubeuf. 

Fresoe l'ArcheTèque 

Guiseniers 

Harquency 

Henuezis 

HeuqucYille 

M. D. del'Isle 

Port Mort 

Suzay 



Savary. 

Duchemin . 

L'Anthoên. 

Frétigny. 

Fournier. 

Rouelle 

Lecoq. 

Frémont. 

GhauTet. 

Fromenteau. 
Serain. 
Piquerel. 
Mercier. 



EGOS : M. Dahoisbau, doyen. 
BerthenouTille Sordot. 



Bois Jérôme S. O... 

Gahaignes 

Gantiers 

Civières 



Chemin. 

N. 
Delamarre. 

N. 



Dampsmesnil 

Fontenay 

Forêt la Folie 

Fourges.... 

Fours ;.. 

Gasny 

Givemy 

Guitry 

Heubécourt 

Mézières 

Panillense 

Pressagny l'Orgueil- 
leux 

Tilly 

Tourny 



Larh. 

Jullien. 

Lebrun. 

ChedeTille . 

N. 

Béguin. 

N. 

Halle-Halle 

Joly. 

Fournier. 

Contant. 

Boutigny. 

Prévost. 

Baudot. 



ECOUIS : MM. CaRBriBii, doyen ; 
Amaury, vie. 



Amfreville les Ch... 
Anifreville les Monts 

Bacqueville 

Bourg Beaudoin.... 

Charleval 

Donville 

Fleury sur Andelle. 



Hersent. 
Jahier. 
Allard. 
Dagomer. 
Dnsaussay. 
Thuault. 
Cbarpenticr. 
Servante 



OB641flSAf ION ECCLBSIA8TIQUK. 



137 



PAV0I8SSB. 
FIIpoo 

GaUlardbois 

GraiDville 

Hoaville 

LetteguîTes 

Meoesquerille 

MesDil yerclives... 
PerriersS. Andelle. 

Radepont 

Rorailly S. Ândelle. 

S. Nicolas de Pont 

S.Pierre...... 

Senneville 

Yandrimare 



CUBES. HH. 

Gombault. 

Amaury. 

Dnboc. 

Forster. 

Leprêtre. 

Soardon. 

Dragaeville 

Martin. 

Oail]y. 

Dantu. 

Gk)ujon. 

Soardon. 



KTRÉPAGNY : MM. LrrifAS* 

8BDI, doyen ; N,, vie. 



Gondray 

Farceaax... 

Gamactiea . . 

HacqueviUe. 

Hcadicoort. 

LoQgcfaamps 



M(Hi6ainea 

Keuve Grange (la).. 
IS'ojeon le Sec ...... 

Pacbay 

Rictievine 

Stc Marie de Vati- 

mesnii 

Sanssaye la Vache.. 

Thil(le) 

VUlierseu Yexin... 



Boissière. 

N. 

Julien. 

Gordier. 

Putel. 

Brégaud. 

AnqoetÎD. 

Lefebyre. 

Donxanti. 

Delaonay. 

Audienne. 

Lairot. 

Gosnet 
Desgrez. 
Leclerc« 
Gordien. 



GISORS: MM. Lejabd, doyen, 
Féret, IsfebvrCy Tic. 



PABOISSES. 

Améconrt 

Aathevernes 

Bazincourt 

Bezn S. Eloi 

Rouchevilliers 

ChauvîncourV 

Dangu 

Guerny 

Ilébécourt 

Mainneville 

Martagny 

Mesnii b. Vienne... 
Neaufles S. Martin. 
S. Denis le Ferment. 
Vesly 



CUBES. M». 

Lefebrre. 

Lehec. 

Lcmeilleur. 

Àmette. 

N. 

N. 

Blet. 

Larcber. 

Hébert. 

Porqnez. 

Gaucby. 

Dabosc. 

Leblanc. 

Lematire. 

Lebret. 



LYONS : MM. Maonan, doyen ; 
Laloue, Tic. 



Beauficel 

Bezn la Foret 

Rosqaentin 

Fleur y la Forêt 

Hognes (les) 

Lilly 

Lisors 

Lorleau 

Rosav 

Touffreville 

Trouqnay (le) 

Vascœoil..... 



Herricu. 

Piban. 

Flambard. 

Marguery. 

Roqaet. 

Garpentier. 

Ghenv. 

LcTaché. 

Lahaye. 

Gasselin. 

Deiarue. 

Morin. 



Arehiprètré de liOa^lemB (90 Parolsses}. 



L(]fUVIERS s MM. Godbsaolt. 
archiprètre-doyen ; Mulet, Ba- 
rette, Parent hoën, Vaura- 
bourg^ Tic. 

S. Germain de LouTiers . M. Jo- 

▼I6HT. 



AmfreTille s. Iton. . Grucbet. 



Andé 

Grasvljle 

Haye Malherbe.... 
HendebouTille ..... jLefebvre. 
HondouTille Gamel. 



N. 

Letdlier, 
Letannenr . 



Acquigoy GouHois. ||IacarYllIc ; Goêsnon. 

12* 



138 



ORGÀlllSAnON BQGLBUÀnriQOB. 



FAB0I8SBS. 

Mesnil Jourdain... 
PinterYille 

§'aatreinare 
• Etienne du Vau- 

S.Pierre du Vauv. 

Surtauviile 

Survitle 

Vacherie (la) 



CURB8. HH. 

Morel. 

Thouvenot 

Bertrand. 

Perdrix. 

Gordier. 

N. 

Lebret. 

Fermanel. 



AMFREVILLELACAMPAGNE 
M. BicBOT, doyen. 



Bec Thomas (le).... 

Fouqueyille 

Grostheil (te) 

Harengère (la) 

Haye du Theii (la) 

Houlbec 

Mandeville 

Pyle(la) 

S. Amand des Hau- 
tes Terres 

S. Gyr la Campagne 

S. Didier 

S. Nicolas du Bosc 

S. Pierre des Cerc. 

S. Pierre du Bos- 
guerard 

Saussaye (la) 

Thnit Anger(le].... 

Thuit Signol(le)... 

Thuit Simer (le)... 

Tourville la Camp. . 

Vraiyille 



Rebas. 

Bisson. 

Robin. 

Groult. 

Maurice. 

Mainet. 

Lelontre. 

Douesnard, 

Quesney. 

Jamin. 

Dière. 

N. 

Pichou. 

Hamel. 

Dentze. 

Poirier. 

Lecomte. 

Bellet. 

Lepert. 

Lenoble. 



GAILLON: MM. Coqdbbbi., doy. ; 
Lefirançois, Aumont^ aumô- 
niers de la Maison centrale. 



PÂBOISSBS. I 

Fontaine Belleneer.' 
Fontaine Heudebert| 
Heudreville sur Eure; 

Muids ; 

S. Aubin s. Gaillon 
Ste. Barbe s. Gaillon 
S. Pierre de Bailleul. 
S. Pierre la Garen 

Tosny * 

Venables 

Yillien s. le Roule . 



GOBBS. MM. 

Anquetia. 

Drouard. 

Huet. 

Leneven. 

Forcinal. 

Aumout. 

Harent. 

Desprez. 

Jeannin. 

Denise. 

N. 



N EUBOURG : MM. Lbbodx, doy.; 
Criquet, vie. 

Bérengeville la G... Fouqnet. 

Canappeville 

Gesseville 



Ailly 

Aubevoye.. 
Authouillet 
Croix S. Leufroy...! 



Quesnot. 
Barette. 
Legouez. 
Delaune. 



Ecardenville | Leroy. 



Crestot 

Criquebeuf la G . . . 
GrosTille la Vieille. . 
Daubeuf la Camp... 

Ecqnetot 

Epégard 

Epréville 

Feugnerolles 

HouettcTille 

I?ille 

Marbeuf. ».... 

S. Aubin d'Ecrosvil. 
Tremblay (le) 

Troncq (le) 

Villettes 

Villezsurle Neub.. 
Vitot 



Desmottes. 

Cobert. 

Girard. 

Delabigne. 

Lecombe. 

Ferrand. 

Prévost. 

Lhomet. 

Barantin, 

Bonnet. 

Barette. 

DulODg. 

Delaroarre. 

PeUetier. 

Degoupil- 

lieres. 
Germond. 
Grippon. 
Robin. 
Guérin. 



PONT DE L'ARCHE: MM. Da- 
HOisKAO, doyen ; Philippe^ vie. 



Alizay. . . . 
Connelles 



Criquebeuf s. Seine 



Delahaye. 
Jonanne- 
Delaaoay. 
Savalle. 



Igoville iFarin. 



OROÀinsATion BcciiuiffriQOB. 



PllOISSCg. 

Léry 

Manoir (le) 

Mootanre 

I<I.D. du Yaadreoil. 

Pitres 

Porte Joie 



CUBES. MM. 

Tranchard. 

Bostel. 

Marette. 

Concediea. 

Boaillant. 



PÀR0I8SBS. 



Poses. 



S. Gyr da Yaudreaii 



139 

CURES. MM. 

Ifiarang. 
Vallée ane. 

caré. 
Aaglement. 



œMMUNAUTÊS RELIGIEUSES. 

Les Dames Ursulines 

Les Sœors de la PrôTîdence 

Les Sœurs de Saint-Yincent-de- 

Paal (hospice) 

EnuRix. ....... ^ Les Sœars de Boa-Secours. 

Les Sœurs de Marie-Joseph (pri- 

sooJ. 
Les Sœurs du Sacré-Cœur de 

Goutances ('Lycée). 

GRATiGaT,pr..KTnaz. Les Dames Garmélites 

Yernbuil Les Dames Bénédictioes. ....... 

!Les Sœurs de Saint-Yincent-de- 
Panl (hospice) 
Les Dames cie l'Adoration perpé- 
tuelle 

HARcomn Les Dames Angnstines (hospice) 

PofiT-AuoBUR . . . Les Dames d'Ernemont (hospice] 

Gisoas Les Dames de Saint-Thomas de 

YiUeneuve (hospice) 

LouTiBRS. Les Sœurs de la Providence (hos- 
pice) 



AUMÔNIERS, MM. 

Hucher. 
Haranger. 

PechoD. 



BourbOnne. 
Pasturel. 

Bertot. 

N. 

Picot. 

Héronard. 

Lebouvier. 

Lemonater. 



JT. B. Les faospiees qa*OD ne mentionne pas ici sont dirigés par le clergé 
de la paroisse. Un grand nombre de paroisses ont des Sœars se la Provi- 
dence d'Evreax poar les écoles et les secours k domieils ; d'autres ont des 
Sœors de Saint-Aubin de Rouen, de la Providence de Roaen, d'Brneffloot 
de Rouen, de Saint-Paul de Chartres et de la Croix. 



ORGANISATION JODICIAIRB. 



COUR IMPÉRIALE DE ROUEN. 



M. Massot (O ij^), premier président* 

présidents. 



M. G€sbert (O ^), 

M. Letendre de Tourville (ij{J), 

M. Forestier {^|, 

M. Tnicbard-Dumolin (^), 



Conseillers. 



MM. Renandeau (^). 

BoiYin-Champeaiix (^). 
Nepveur (^). 
Charles (de Malmain). 
Justin . 

de RamfreYille (^). 
Godefroy (A). 
Compans (^). 
Gronse. 

Lecauchois-Feraad (#). 
Morel-Beaulieu. 
Cocaigne. 
Censier (^) . 



MM. Lacroix (>j|}). 
Rréard. 
Saurai. 
Deiaache. 
Homberg. 
De Loverdo. 
Legentil. 
O'Reilly. 
PreTOSt. 
Ricqoier. 
Moreau. 
Malbéné. 



PARQUET. 

M. MilleToie (O !f^), procureur général. 

Avocats généraux. 

MM. Bardon, Thiriot, Auguste Martin. 

Substituts» 
MM. Couvet, Pouyer. 
M. Yimard, Qreffier en chef. 



OBGARIMTKM JODICIilHB. f4f 

TRIBUNAUX DE PREMIÈRE INSTANCE. 



ARRONDISSEMENT d'éTRBUX. 



MU. Huet {^) y président; Buverger, vice-président; Disabievèl, 
jvge d'instruction; Bordeaui, Bouquelon, Roussel, Thubeuf, 
jvigti-yljAchkrfrejuge honoraire; David, Molle, juges suppléants; 
BoiTin-Champeanx, procureur impérial; Loiseau, Herail , subs- 
tituts, 

M. Silly , greffier en ch^; MM. Corbel^ Leboacq, Fremanger, 
^flitrs assermentés. 

Avocats, 

MM. ÀTril de Bnrey (^), bâtonnier ; Duwamet père (^) , Ger- 
nttm(jit^),Bagot,€rOiilliart, Hoollier, Benoist-Loais, Bordeaux (jgt), 
&■ Dawamet fils. E. Golombel, FleaH, Cauét, secrétaire. 

Avoués . 

MM. Prieur, pr^^e7if;Alaboissette, «^nc/ic; Lepouzé,Dramard, 
rapporteur; Maheu, Lemoine, secrétaire-trésorier ; Hillemand , 
wclany, Beaunier. 

Huissiers, 

MM. Béranger, trésorier; Saunier (^], Queiiier.syndiC'président; 
I^ud, Lair, secrétaire-^ Bosguerard, Vaillant, Manoury. 

iours d^ audience : \^ chambre, les lundi, mardi et mercredi 
'affaires dviles); 2* chambre, le jeudi (police correctionnelle)^ le 
Teodredi (affaires civiles ), le samedi (criées, et, à défaut, affaires 
<^iTiles),à H heures. 



ARRONDISSEMENT DES ANDELTS. 



. MM. Niellon, président; Legay,>tt^e d'instruction; Legendre , 
^9«;Hallay, Juge 5«ppWan^;Marye, procureur impérial; Chrétien, 

f^bstitut. 

MM. Leroux, greffier en chef; Bouquet, Contant, Lemarié, 
^^^fii^nisgr^fiers. 

Avocats. 

MM. Mettais-Cartier, bâtonnier; Vhiot, Mesteil, Ronssel-Des- 
'rtches, secrétaire; Pajot, trésorier; Metton, Poncet fils. 



I4â OUÀNlBATlOli JUMClilBB. 

Avoués. 

MM. Hagonet, secrétaire; Milliard, président; Privé, Leeoutu- 
rier, rapporteitr; Guiard de Marigny, Dufour, syndic. 

ffuissiers, 

MM. Lehalleur, Bnffe, syndic; Fonbert, trésorier; inmeUn. 
secrétaire; Malcappe. 

Jours d'audience : mercredi (affaires de commerce) : jeudi (af- 
faires civiles) ; vendredi (police correctiomielie), à 1i nenres. 



àrrondissehknt db bbunat. 

MM. Heuzey, président; Dulac de Fugères, juge d'instruction; 
Qeoîfroy Juge; Dubus (^), Froudière, Marie, juges suppléants; 
Chevallier, procureur impérial ; Théry, substitut, 

M. Dèsmares, greffier en chef; MM. GaiUy et Faguet, comwi 
greffiers. 

Avocats. 

MM. Dubus (^), bâtonnier; Lys (^), Marie (Vict.); Marie 
(Cb.-A.) à Brionne; Froudière, Salle-Labruyère, Laignel-LaTas- 
tine fils. 

Avoués. 

MM. Quemin, Vaucanu, Frémy, Frémont, président; Lambert, 
Haillard, secrétaire; Turpin fils. 

Huissiers. 

MM. Baufresne, Hérl^sey, Lenormand, Màroquesne, Letellier , 
syndic; Martine, Gens. 

Jours d'audience : les mardi, mercredi et jeudi (affaires civiles), 
à midi; le vendredi (police correctionnelle), à il heures. 

ARRONDISSEMENT DE LOOVIERS. 



MM. Hûreau(^), président; Jolly,^'t/pe d'instruction; Sauluier, 
juge; Hébert-Desroquettes , Renault, Boucher, juges suppléants; 
Leroux, procureur impérial; Eloy, substitut. 

MM. Levasseur, greffier en chef; Saint-Etienne, commis greffiet- 

Avocats. 

MM. Renault, bâtonnier; Hébert - Desroquettes , Lemercter, 
Boucher. 



J 



OlOANISAnOlf JODiCIitRB. f43 

Avouée* 
Mil. Morel, pi^ésident; Muriel, Bricard, Gaillard, Patte. 

Huissiers. 

MH. Garpentier, Thierry; Dahazé, syndic; Langlois, Pinard, 
Servant, Labroutil. 

/oifr« cPcpudience : les mercredi , yendredi et samedi (affaires 
civiles); le jeadi (affaires correctiomielles), à 11 heures. 



AAROKDISSKOBNT DR PONT-AUDEMER. 



MM. Goadé, président; Seoey d^Argenoes, ji*çe; Huet, juge 
d'instruction; Lerefait, juge suppléant; GuiUet-I>éigroifi, procu- 
reur impériai; Bligny, substitut. 

MM. Gbambéry Budésert, ^rej^er enc/ie/; Bonhomme, Lambert, 

commis greffiers. 

Avocats. 

MM. Dumont , bâtonnier; Moisant, Lerefait, Prieur, secrétaire; 
Broalin, Daufresne. 

Avoués. 

MM. Bouché, pré^5i(f en ^;Leteliier, Poucet, 5^nef te; Leduc, Royer, 
Qouard, secrétaire-^ Rocray, rapporteur. 

Huissiers. 

MM. J. Galle, syndic; Gh. Galle, Lerat, Heutte, Pelcat, Goblot. 

Jours d'audience: les jeudi et vendredi (affaires civiles); le sa- 
nwdl({U)lioe correotionaelle}, à 11 heures. 



BUREAUX D'ASSISTANCE JUDIGUIRE. 



Arrondissement d'Evreux., 

MM. Masson de Longpré, conservateur des hypothèque»^ délégué 
de Tenregistrement. 

Molle, conseiller de préfecture, délégué du préfet. 

Bandard, président, ) 

R. Bordeaux (^), avocat, 7 ddégués du tribunal. 

Letellier, ancien avoué, | 



144 0B6ANI8ÂTI01I JODICIAIBB. 

Arrondissement de^ Àndelys. 

MM. Pesson, conservateur des hypothèques, délégué deTeMnegis- 
trement. 
Dumesnil, ancien notaire, délégué du préfet. 

* 

Mettais-Cartier, président, ) 

Lauvray, notaire, > délégués du tribunal. 

Ghapé, ancien avoué, ] 

Arrondissement de Bemay, 

MM. Ceillier, conservateur des hypothèques, délégué de Tenre- 

gistrement. 

Bubus (4^), avocat, délégué du préfet, président. 

Garpentier, ancien avoué, i 

Théophile Marie, ancien notaire, > délégués du tribunal. 
- Laignel-Lavastine fils, avocat, ) 

Arrondissement de Louviers. 

MM. Martin, receveur de renreglstrement, délégué de Tenre^s- 
trement. 

Guillaume Petit (O *), délégué du préfet. 

Marcel (^), ancien notaire, prés, i 

Morel, avoué, > délégués du tribunal. 

Lemercier, avocat, / 

Arrondissement de Pont-Audemer. 

MM. Prieur, conservateur des hypothèques, délégué de renregis- 
trement. 

Ecalard, délégué du préfet. 

Dumont, avocat, président, \ 

Bouché, avoué; > délégués du tribunal. 

Manchon, ancien notaire, ) 



JUSTICES DE PAIX. 



Tableau des Juges de paix et de leurs Greffiers, 
avec les heures d'audience. 



CAIITONS. 



JUGES 
DE PAIX. 



GBEFFIEQS. 



Audiences. 



Bvreux (nord). 

Svreux (sud). 

Breteuil. 

Gonches. 

DamTille. 

Nooancouri. 

Pacy. 

Kugles. 

Saint-André. 

Vemeuil. 

Vernon. 

Pont-Aîidemer. 

Beaze?ille. 

Bourgtheronlde. 

Conneilles. 
Montfort-sur-Risle. 

Quillebeuf. 

Routot. 

StGeorges duVièyre 

Bernay. 

Beaumesnil. 

Beaomont. 

Brionne. 

Broglie. 

Thiberville. 

Louviers, 

Amfreville. 

Gaillon. 

Neubourg. 

Pont-de-rArche. 

Andelys. 

Ecos. 

Elrépagny. 

Fleury. 

Gisors. 

LyoB8-la-Forét. 



Hébert. 

Bor^ille. 

Amours. 

Fleuriot :^. 

Abronty ^. 

Rocque. 

Fouquet. 

Chapel. 

Richer. 

Caget. 

Chardon. 

Roger. 

Pains. [Paêr. 

Grout-de-St- 

Signol. 

Grodin. 

Collet. 

Racoir. [ndr. 

Lefrançois-Duma - 

Pb. DelalQode. 

Legras. 

Guillaume. 

Belhache. 

Lebourg. 

Turpin père. 

Dufey. 

Vigreux. 

Champion. 

Véron. 

Lehodey. 

Carré. 

Corbin. 

Couard. 

Lamer. 

Lenoir. 

Brigalsnt. 



Guidé. 

Fouquet. 

Rosse. 

Duval. 

Chauyicourt. 

Léclair. 

Crosnier. 

Béuard. 

Demoete. 

Dupont. 

Denis. 

Bonhomme. 

Dupont. 

Vornier. 

Mare. 

Tougard. 

Dubos. 

Perrey, 

Prey. 

Qyemin-Daval 

Flicher. 

Damour. 

Philippe. 

Morel. 

Hauyel. 

Bréant. 

CuTier. 

Boufflet. 

Chemin. 

Roger. 

Thorel. 

Guillermet. 

Canu. 

Bemier. 

Patte. 

Douelle. 



mardi midi, 
mercredi i i heur, 
samedi 11 heur, 
vendredi H h. 
Tendredi 11 h. 
mardi 11 heures, 
jeudi 10 heures, 
samedi midi, 
jeudi H heures, 
mardi 11 heures, 
vendredi midi, 
vendredi midi, 
mercredi 11b. 
mardi 11 heures, 
mercredi 11 h. 
samedi midi, 
jeudi 11 heures, 
mardi 11 heures, 
jeudi 11 heures, 
samedi 10 heures, 
lundi midi, 
vendredi 11 h. 
mercredi midi, 
vendredi 11 h. 
mardi 10 heures, 
mercredi midi, 
jeudi 10 heures, 
mardi 1 1 heures, 
mardi 1 1 heures, 
mercredi midi, 
mardi 11 heures, 
jeudi midi, 
mardi midi, 
mercredi midi, 
lundi 11 heures, 
vendredi H h. 

13 



TRIBUNAUX DE COMMERCE. 



MM. Cauét-Villet ^, pré^5irfew/;Letellier-Lecarpentier, Goget, 
Lemercier. ^W(7M; Lépany, Paul Kique, juges suppléants ; Vou- 
lain, gremer. , 

Jour d audience : le jeudi, à midi. 

ANDELTS. 

U n'y a pas de tribunal de commerce; le tribunal civil en rem- 
plit les fonctions, le lundi à 1 1 heures. 

BEBKAT. 

MM. Emile Vy,/?r^«teftfn^;Bisson, Hourdet, Gonord a!né, Mas- 
selin jeune, juges; Fosse, Rouyrel, Jamas, Dumoulin , Juges sup- 
pléants; Malbrancbe, greffier. 

Jour d'audience : le yendredi, à midi. 

LOCYIERS. 

MM. Â. Jeuffrain, président'^ CDannet, ?(oufaard, H. Poitevin, 
Jupe^; Baril, L. }AsirsolleiJu(fes suppléants; Marqnet, greffier. 
Jour d'audience : le mardi, à midi. 

POIÏT-AUDEMER. 

MM, Verger aîné ^ président; Turgis, Leroy-Lemonne , Baille- 
terre, juges; Beuzard. F. I^nnel Juges suppléants; Belin, greffier. 
Jour d'audience : le jeudi, à midi. 



CONSEILS DE PRUD'HOMMES, 



EYREUX. 

MM. Dupont, président; Desmares-Tfaélot, viee-^ésident; Mo- 
reau, Rosset, Bryère, Canu, Guillard, HuTcy, Derrillers, Godin , 
Désormeaux, Chérel (Alphonse) et Bosgaerard ; Lemarié , se- 
crétaire. 

Jours d'audience: les lundi et vendredi. 

BERNAT. 

MM. Sèment père, président; Dutal, v<ce-pr^«i^en/;LeboiilleQ- 






COXaiSSAIAES DE POLICE. U7 

ger, Juif, Leroy, Lécuyer, Prerost, Morisse, Bunel, Lucas, Beau- 
douin, Yauquelin, Legeu^re fils, Morieux ; Emult, secrétaire. 
Jour d'atuiience : le mardi. 

»RIONI«E« 

MM. Despoisses, pr^^kfen^ ; Delamarre, vice-président ; Le- 
moine, Picard, Fleury, Cœurderoy, Jouvaux, Auglemeat, Legoa- 
pil, Rouland, Ligeaux, Morieutt, Pelissier, Hardy, Goufner, Os- 
mont j Philippe, secrétaire» 

Jour d'audience : le samedi. 

LOUYIEaS. 

M. G. Petit #, président ; H. Poitevin, vice'pré$ident\ Pre- 
Tost-Sébirot, Houel, Du\a!, MarsoUei, ComeyiHe, Mongruel, F. 
Botté, Martin, Delouis, Ptchon, Mercier, DuYallet; Garon, se- 
crétaire. 

Jour d'audience : le jeudi. 

f^oia» n n'y a pas de prud'hommes à Pont-Audemer ni aux 

AndelYs. - 

m 

COMMISSAIRES DE POLICE. 



ARRONDISSEBIENT d'ETBEUX. 

Evreux {nord) M. Laporte-Raynal, 

Eweiix [sud] M. Larguier. 

uTtteUil •••.....••■ra****** ML* Sk» 

CoHches M. Bayeur. 

Damville... M. Dupont. 

yonancourt M. Fayette. 

Pacif M. Lemoine. 

Rugles M. Tirrard. 

^mt'André M. Houchard. 

yerneuil M. Lacour (*). 

y^non M. Streicher. 

ARRONDISSEMENT DE POTT-ÀCDEHEB. 

Pont-Audemer M. Ddmas. 

Bmemlle M. Chaumeil. 

Bdurgthermlde M. Dertberpré(^). 

Corneilles M. Pautel. 

Montfort-mr'Risle M. Buzet. 

Quillebeuf, M. Couy. 

^outot M. Boutin. 

^int'Georges-dU' Vièvre .... M. Gatin. 



1 48 NOTÀIBES. 

ABRONDISSEIHENT DE mmiUT. 

Be^nay M. Berlier. 

Beaumesnil M. Sendrct (djj^). 

Beaumont M. Gréaume. 

Brionne. . . - M. Baudey. 

Broglie M.Proust. 

Thiberville M. Dedde. 

AHRONDISSEHENT DE L0UVIEB8. 

lAMViers M. Renault. 

Amfreville M. Milan. 

Cruillon M. Mottet. 

Neuhourg M. Lemercier. 

Poné-de-V Arche M. Massias ^. 

ARRONDISSEMENT DES 1NDELY8. 

Andelys M. Régnier. 

Ecos M. Languerrand. 

Etrépagny M. DerueUe. 

Fleury M. Delaune. 

Gisors ... M. N. 

LyonS'la- Forêt M. Guérin. 



NOTAIRES. 



ArrfÀdlflseiiient d'Evreiix. 

Canton d'Evreux: MM. Ghefdeville, Petel {président)^ Âllaire 
{secrétaire)^ Sorel, à Evrcux. 

Canton de Breteuil: MM. Alleaame, Marcel, à Breteuil. 

Canton de Conches : MM. Payer (trésorier) ^ à Couches ; Gaéria, 
à la Ferrière-sur-Risle ; Chevallier, à EmaoYilie. 

Canton de Damvillei MM. Damitte, Bouqnelou, àDamvîlle. 

Canton de Nonancourt : MM. Besnard, à Nonancourt; Ernaol^ 
à Illiers. 

Canton de Pacy: MM. Collier, Merel, à Pacy; Goussard, à 
Brenilpont. 

Canton de Ruglesi MM. Bardout, à Rugles; Séjoarnay, à 
la Neuve-Lyre. 

Canton de Saint-André: MM. Chrétien, à Saint-André; Coi- 
gnard, à Ivry. 

Canton de Vemeuil: MM. Marey, Du Buat, à yenieoil;N., 
à Bourth; Marie, à TiUières. 

Canton de Vernon : MM. Letanneor (rapporteur); Morin , à 
Vernon. 



>0TÀIM8. \À& 

ArrondlMenteni 4tui ABdely». 

Canton des Andelys : MM. Garin, LaaTray, Gamier, aux 
Andelys. 

Canton d*Ecosi MM. Réthoré, àEcos; Garnot, Idoine, à Tonroy. 

Cantond' Etrépagny, MM. Belhoste^Deslonchamps, à Etrépagny. 

Canton de Fleury^sur-Andelle: MM. Lainay, à EcouU; Bâclé, 
à Pont-Saint-Pierre. 

Canton de Gisors : MM. de Nay^ille, Foulon {président)^ à Gisors ; 
Delesqne neyeu, à Mainneville. 

Canton de Lyons: MM. Golombel, à Lyons; Badin, à Flenry- 
la-Forét. 

ArrondlMieiiieiit de Semay. 

Canton de Beaumesnil: MM. Martin, à Beanmesnil; Gotis, à 
la Barre. 

Canton de Beaumonti MM. Graffin, Leconte, à Beaamont. 

Canton de Bemay: MM. Simon, Délavai, Rafln, è Bernay. 

Canton de BrUmnei MM. Marie (pré«i(2enQ,Defrance, à Brionne; 
Brancard à Hareourt. 

Canton deBroglie: MM. Dnrand, à Broglie; Benard à Montreuil. 

Canton de ThiùervUle: MM. Hue, à TliibenrUle; Saugraio, à 
FoUeville. 

Arr*iidls«eiiieiit de lÉOUTtertf. 

Canton d'Amfreville: MM. Duqnesnay (trésorier) ^ à Amfre- 
Tille; Leheo, à tourville. 

Canton de Gaillon : MM. Poiret {syndic)^ à Gaillon ; Desmarest, 
à la Croix-Saint-Leufroy. 

Canton de Lotwiers: MM. Cheurei (président)^ Bary, Gastillon 
[secrétaire), à Louviers. 

Canton du Neubourg: MM. Lenoble, Lemenu (rapporteur) ^ an 
Neuboarg; Picard, à Daubenf. 

Canton de Pont-de-V Arche: MM. Mesnil, à Pont-de-l'Arcbe; 
Coricoa, à Léry. 

Arrondissement de Pont-Andemer. 

Canton de Beuzeville: MM. Tuvache (^^ndfic), Doucet, à Beu- 

leviïle. 

Canton de Bourgthei-oulde: MM.Leclair, à Bourgtheronlde; 
Tocque, à Boissey-le-Châlel. 

Canton de CormeiUes: MM. Henien (rapporteur)^ à Gormeilles; 
MaUetàEpaignes. 

Canton de Mont/ort: MM. Létorey, à Montfort; Verrier, à 
Poot-Aathon. 

Canton de Pont-Audemer: MM. Dnbosc [secrétaire)^ Lemon- 
Qier, l^Tafasseur, à Pont-Audemer. 

. Canton de Quillebet{fi MM. BeUin à QaiUebenf ; Lemariey, 
a Bourneville. 

13* 



1 ■ liVP W 



i50 Huissnis oo dspâbtembkt. 

Can^o» de Routât: MM. Tngia («ré«ort«r), à Roatot ; Deniie, 
à Bourg-Achard. 

Canton de Saint 'Georges: MM. Laîney {président) à Saint- 
Georges; Bertrand, à Lieorey. 

HUISSIERS DU DÉPARTBMENT. 

(P<mr les huissiers des villes, chef -lieux d'arrondissement, 
voyez les trihunaiix de première instance), 

Arrondl«0eiiieni d'ETrenz. 

Canton d'Evreux: M. Bacy, à la Gommanderie. 

Canton de Breteuil: MM. Morel, Bailly, Letbeuil, à Bretenil. 

Canton de Conches: MM. Chayantré, Ghéradame, à Gonches^ 
Li>uêr, à la Ferrière-sar-Risle. 

Canton de Damville: M. Porqaerel, à DanivUle. 

Canton de Nonanoourt : MM. Gbennebot, Loisel, à Nonaneoort. 

Canton de Pacy-sur-Eure : MM. Moncel, Letellier, à Pacy- 
sur-Eure. 

Canton de Rugles: MM. Ghevalier, Vacher, à Angles; Desraitt, 
à la Neuve-Lyre. 

Canton de Saint- André: MM. Morin (rapporteur)^ à Saint- 
André; Glachant, à Ivry-la -Bataille. 

Canton de VerneitiliVi}\, Roussel, Tirart, Moisson, à Verneail; 
N à Bourlli. 

Canton de Vernon: MM. KicoUe, Buqnet, à Yernon. 

Arrondtasement de« Andelya. 

Canton d'Ecos: MM. Aug. Delamarre, à Ecos; Alpli. Delamarre, 
à Tourny. 

Canton d'Etrépagny: MM. Viconte, Gamns, i Etrépagny. 

Canton de Fleury-sur-Andelle : MM. Dugrippon, Morel fils, 
à Fleury-sur-Andelle; Simon-Labaulie, à Ecouis; Raffy, à Pont- 
Saint-Pierre. 

Canton de Gisors: MM. Grosuier, Pelaunay, Denis, Gauthier, 
à Gisors. 

Canton de LyonS'la-Forét : MM. Samson, Mabire, Maillard, i 
Lyons-la-Forét. 

Arrondl««eiii«BS de BemAy. 

Canton de Beaumesnil: MM. Prévost, à Beaumcsnil; Rocher, 
à la Barre. 

Canton de Beaumont-le-Roger : MM. Massy, Dnval, Fessard, 
à Beaumoot-le-Roger. 

Canton de Brionne: MM. Leclerc, Féron, Yitteco^, à Brionne. 

Canton de Broglie: MM. Lécolier, àBroglîe; Philippe à Mon- 
treuiH'Argillé. 



I 



COHBlISSilBBS-PBlSEUBS. I5t 

Canion de Thiberville: MM. Peulvey, Bautier, Langlois, à 
Thibenrille. 

ArrondlMieiiieiil de IiOirrfeni. 

Canton d'Amfreville'la-Campagnez'ilRl, Botterel, à Âmfreville- 
la-Gampagoe; Godet, à Fouqaeville. 

Canton de Gaillon: MM. Thorel, Flenry, à Gaillon, Milsan, à 
la Groii-Saiat-Lenfroy. 

Canton du NeubourgiWA. Hoael, Gbaon, Lesage, au Neobonrg. 

Canton de Poni-ie-V Arche: MM. Pochon, Divay, à Pont- 
de-VArche. 

ArrondUMeineiit de Pont-Andemer. 

Canton de Beuzeville: MM. Âvequio, Homo, à Beazeville; 
Leelerc, à Saint-Maclou. 

Canton de Bourgtherouldei MM. Gainet, Danyy, à Bourgthe- . 
ronlde; Fouet, à Boissey-le-Ghâtel. ' 

Canton de CormeillesiWA, Delabigae, Beaumer, à Gormeilles; 
Narette à £pa ignés. 

Canton de Mont/ort: MM. Bunel, Febvrot, à Montfort. 

Canton de Quillebeuf: MM. Yornier à BournevUle; N ^ à 

SaioteOpportu ne. 

Canton de Routot: MM. Martin, Garbonnier, à Routot; Man- 
sel, Mallet, à Boorg-Achard. 

Canton de Saint-Georges-du-Vièvre: Boullenger, Gastine. à 
Saint-Georges-du-Y ièvre ; Frileux, à Lieurey. 



COMMISSAIRES-PRISEURS. 



Arrondissement d*Evreux, 

MM. Leciere, Benêt, à ËTreux; 
M. Genest à Yernon. 

Arrondissement des Andelys» — M. Fleury. 

Arrondissement de Bernay. ^ M. Boutigny. 

Arrondissement de Louviers. — M. Tboué. 

Arrondissement de Pont-Audemer, — M. Anzerais. 



PRISONS. 



MAISON CENTRALE DE GAILLDN. 



MM. Leblanc ^, direct eiur. 
Kê:) inspecteurs. 
Renard, économe. 

Périnelle, instituteur. 
Carvillc père, médecin. 
Garrille fils, chirurgien. 
Rigade, pharmacien. 



PRISONS D£PARTEMENTALES. 



M. DB LiNiàHBs, directeur des prisons du département. 

PRISON d'ÉYREOX. 

MM. de Linières, directeur. 

L'abbé Boheroult, aumônier . 
Buisson, médecin. 

PRISON DES ANDELYS. 

MM. Pattey, gardien chef. 
Rouelle, aaanônier,. 
Motte ^, médecin. 

PRISON BE BERNAT. 

MM. Ghoquet, gardien chef. 
Dubois, aumônier. 
Bardet, médecin. 

PRISON DE LOUYIBRS. 

MM. Leynaud, gardien chef. 
Mulet aumônier. 
Picard ^, médecin, 
Petel, médecin-adjoint. 

PRISON DE PONT-AUDBMER. 

MM. Coqueret, gardien chef. 
N. , aumônier, 
Letorey, médecin. 



ORGANISATION MILITAIRE. . 



2« DIVISION MILITAIRE. 



Le siège de la 2" dÎTision militaire dans laquelle le départe- 
ment de rEure est compris est à Rouen. 

Elle comprend : la Seine-Inférieure, l'Eure, le Gahados et 

l'Orne. 

État-Major. 

M. le B"" Renault (G #), général de division, sénateur, 
commandant la division, à Rouen. 

M. Ladreit de la Charrière (G ^, G )g(), général de brigade, 
commandant la 2° subdivision, à Evreux. 

H. Renaat, lieutenant au 97", offlcier d'ordonnance. 

Intendance. 

M. Teinturier (O ^), Intendant militaire de la division, à 
Rooen. 

M. Lemaire (O ^). sous-intendant de 1'« classe, à Evreux. 

M. Sinot, officier d administration de 1^ classe. 

M. Gneueau de Montbelliard (^), sous-intendant de 2* classe, 
à Vemon. 

M. Wemert, adjudant d'administration en second. 

Gendarmerie impériale. 

M. Buirette (G ^), colonel, commandant la 3* légion, à 
Rouen. 

M. Ma^on de la Giclais (j^), chef d'escadron, commandant la 
compagnie du département, à Evreux. 

M. Sistach, sous-lieutenant trésorier, à Evreux. 

M. Nattiez, maréchal -des- logis, adjoint au trésorier. 

M. Belland-de-Ghaban(!)i^), capitaine, à Evreux. 

M. Adam, capitaine, à Pont-Audemer. 

M. Maurice (^), lieutenant, à Bemay. 

M. Michel, capitaine, àLouviers. 

M. Chabrier, lieutenant, aux Andelys. 

Génie. 

M. Thomas (O #), colonel, directeur des fortifications de la 
2* directioB, an Havre. 



154 ORGANISATION HILITÂIBE. 

M. Chômât i^, garde de i^ classe, à Evreux. 
M. Riyery (O ^}, chef de bataillon, à Vernon. 

Recrutement et réserve. 

M. Zanaardi, capitaine au 22' de ligne, commandant da recru- 
tement, à Evreux. 
M. BouUenger, lieutenant-adjoint. 

Remonte, 

M. d'An?in de Hardenthun ^, chef d'escadron, commandant 
le dépôt de remonte du Bec-Hellouin. 
MM. Manisolle et Gilliot, capitaines, officiers-acheteurs. 
M. Flamant ^, capitaine, officier comptable. 
M. Roger, vétérinaire en premier. 



Equipages militaires. 

M. Gharonnet (O ^), colonel, directeur du parc de construc- 

)n des équipages militaires, à Vernon. 

M. Vincent (O #), chef d^escadron, sous-directeur, à Vernon. 

Artillerie. 



M. Lepage $, colonel commandant la direction de Tartillerie 
du Havre. 

Justice militaire. 
Premier conseil à. Rouen. 

M. Guérin de TourviUe (O #) , chef de bataillon en retraite, 
commissaire impérial. 

M. Desnouveaux ^, capitaine au 15' régiment d'Infanterie, 
rapporteur. 

M. Henry (Jean- Joseph), greffier. 



SAPEURS-POMPIERS. 



ARRONDISSEMENT DES ANDELYS. 

Canton des Andelys, 

MM. HOMMES. 

Andelys compagnie Garnier, capitaine 86 

Portmort subdivision Angot, lieutenant 33 

Canton d'Ecos. 

Ecos compagnie Monfiliatre, capitaine 53 

Foorges subdivision Lefebvre , sous-lieutenaut 31 

Gasny 'id. Belaporte, id. 34 

Gaitry id. Beslboste , id. 21 

Mézières id. Guimier, id. 22 

Tilly id. Vallée, id. 28 

Tourny id. Desabrie, capitaine 37 

Canton d'Etrépagny, 

Etrépagny compagnie Liénard, capitaine 48 

HacqueTille id. Moreaux , id. 51 

Hendicourt subdivision Ânquetin, sous-lieutenant 39 

Longebamps id. Moucbelet, lieutenant 21 

Morgny id. Cbevailier, sous -lieutenant 35 

Puebay compagnie Lebrun, capitaine 60 

Canton de Fleury-sur-Andelle. 

Fleary-sur-Andelle. . compagnie Miqoei, capitaine 25 

Bacqueyille subdivision Delesque, lieutenant 42 

Gharleval compagnie Peynaud^ capitaine 36 

Ecouis. é . . • subdivision Lehideux, sous-lieutenant 34 

Grainville id . Blot, id. 21 

Perriers-8ur-Andelle. id. Melissent, id. 28 
St -Nicolas - de - Pont- 

St-Pierre id. N..., id. 20 

Canton de Gisors. 

Gisors compagnie Renaiilt, capitaûie 50 

BézQ-Saint-Eloi submvision Blacet, sous-lieutenant 30 

Bangu id. Roger, id. 32 

Mainnevllle id . Hucber, id. 1 6 

St-Denis-le-Ferment. id. Valentiu, id. » 

Vesly id. Bestint, id. 25 



156 SAPBURS-POMPIBBS. 

Ckmton de Lyons-la-Forét 

MM. HOMMES. 

Lyons-la-Forét compagnie Letailleur, capitaine 43 

Bézu-la-Forét sobdiviiion Manger, sous-lieutenant 22 



ARRONDISSEMENT DE BERNAY. 

Canton de Beaumesnil. 

La Barre compagnie Bordel , capitaine 40 

Canton de Beaumont. ' 

Beaumont-le-Roger . compagnie Yaussard, capitaine 38 

Bray subdivision Bidault, lieutenant 41 

Goinbon compagnie Dumontier, capitaine 51 

EcardeuTille-la -Cam- 
pagne id. Guilbert, lieutenant 40 

Fonâine-la-Soret ... id. Lemenu, capitaine ^ 

Goupillières id . Brouet, lieutenant ^ 

Romilly-la-Puthenaye id. Thorel, id. 26 

Rouge -Perriers compagnie Prévost, id. ^ 

Tilleul-Othon id. N... id. 30 



84 



Canton de Bernay. 

Bemay compagnie Lecœur, capitaine 

Serquigny id. id. id. ^' 

Canton de Brionne. 

Brionne compagnie Jourdain, capitaine ^| 

Bec-Hellouin subdiyision Ileuclin, lieutenant ^^ 

Boisney id. Hamel, id. 

Harcourt compagnie Duchemin, capitaine 

Canton de Broglie, 

Broglie subdivision Fresne , lieutenant ^ 

Montreuil-r Argillé. . . id. Girard, id. ^ 

Canton de Thiberville. 
Tbibcrville compagnie Leroy, capitaine ^' 



70 
52 



i 



SÂPEnBS-POHPIERS. 157 

ARRONDISSEMENT D'EVREUX. 

Canton de Breteuil. 

MM. HOMMES. 

Breteuil compagnie Chartier. capitaine 50 

Franches ille la. BonneTilie, id. 38 

Canton de Conches. 

Goncbes compagnie Lefort, capitaine 47 

Ferrière-sur-Risle... subdiTision Desseaux, soiis-Ûeutenant 19 

Canton de Damville. 

Dannille compagnie Fouques-Desloges, capitaine 52 

Canton d'Evreux. 

Eyreux compagnie Avril de Burey, capitaine 190 

Sainte - Colombe - la - 

Campagne subdivision Beaunier , sous-lieutenant 21 

QaTille id . Bumoutter , lieutenant 40 

Qoittebeuf id . Tonterre , sous-lieutenant 31 

Sacquenyille compagnie Liard, capitaine » 

Canton de Nonancourt. 

Nonancourt compagnie Lefort, capitaine 38 

lUiers-rEvêque subdivision Buval, sous-lieutenant 90 

Mesnil-sur-rEstrée • . id. Lefèvre, id. 32 

St-Georges- sur-Eure. id. Bignon, id. 26 

Canton de Pacy, 

Pacy-sur-Eore compagnie Pinat, capitaine 50 

Breailpont. • subaivision Foynard, lieutenant 88 

Menilles • id. Renault, capitaine 39 

ViUiers*en-Désœuvre id. Binet, sous-lieutenant 30 

Canton de Rugles, 

Rngles compagnie Yallet, capitaine 44 

Neave-Lyre subdivision Dutertre, lieutenant 36 

Canton de Saint-André, 

Saint- André compagnie Crevel, capitaine 49 

Gonture-Boussey • . . , id. Bizard, id. 55 

E>y id ?(..., lieutenant 32 

iTry-lA-Bataille id. Boudrouet, capitaine 87 

Garennes subdivision Martin, sous-lieutenant 27 

MarcUly-sur-Eure. . . id. Gillain id. 80 

14 



158 SAPBUBSHPOVPinS. 

Canton de Vemeuil. 

MM. HOMMES. 

Verneiril eompagnie Clément, capitaine 55 

Bourth ûi* Mesnel id. * 

Tillières-sor-Âvre . . • subdivision Paris , sous-lieut^ant 36 

Canton de Vernon, 

Yenion compagnie Butitre, capitaine 66 

Saint- Jast subdiTision Ducèté, sous-Ueutenant 29 

Ytilez^sous-Bailleui.. id. Legendre, id, 21 



ARRONDISSEMENT DE LOUVIERS. 

Canton d'Amfreville, 

Amfreville - la - Cam- 
pagne.. compa^ie Yigreux, capitaine 5f 

Grostbeil (le) ....... subdivision Assire, sous-lieutenant 43 

Canton de Gaillon. 

Gaillon compagnie Yédie, capitaine 52 

Ailly tubdif isioD Foucher, lieutenant » 

EcardenTiUe^Bar-Eure id. Cocqueterre, id. 20 

Fontaine Heudebourg subdivision Letellier, 80tts-ll«ateilftnt 27 

L«Croix-St-Leufroy. compagnie Aubert, capitaine 28 

9t-Pierre-de-Bailleul. subdivision Malide, lieutenant 37 

Yenables compagnie Jean, capitaine 58 

Canton de Louviers. 

Louviers.... compagnie DiboA, capitaine 86 

Canton du Neubourg. 

ïïeubourg compagnie Ducy, capitaine 62 

Si-Aubin- d'Ecrosville subdivision Lelievre, sous-lieutenant 31 

Canton de Pont-de-V Arche, 

Pont-de-PArcbe compagnie Froment, capitaine 43 

Léry subdivision Prévost, lieutenant 29 

II.-D.-du-Yaudreuil. id. Carpentier, sous-lieutenant 38 

Pitres id. Duval, id. 4 

St-Cyr-du-Yaudreuil. id. Manchon, lieutenant 26 



ADVIRISTIATIOm flUAlfClkltt. fS9 

ARRONDISSEMENT DE PONT-AUDEMER. 

Canton de Beuzeville, 

MM. «OMMBS. 

BeazeTiUe subdivision Heuzé, lieutenant 20 

Canton de Bourgtheroulde, 

Boorgtheroulde compagnie Legrix, capitaine 54 

Boisset-le-Ctiâtel subdivision Bazin, sous-lieutenant 20 

Canton de Cormeilles, 
Gormeilles compagnie Lecompte, capitaine 63 

Canton de Montfort. 

Montfort-sur-RisIe. . . subdivisioar'Letorey, sous-lieutenant 23 
ÂQthou id . Chardon , lieutenant 00 

Canton de Pont-Audemer, 
Pont-Audemer ...... compagnie Verger, capitaine 58 

Canton de Quillebeuf, 
Qaillebeaf subdivision Henzé, lieutenant 00 

Canton de Routot. 

Koutot subdivision I>etoy, lieutenant 00 

Bourg-Achard.. id. Jeanne, Id. 40 

Canton de Saint-Georges-du-Vièvre, 

St-Georges-du-Vièvre subdivision KaguetdeSt-Vulfranc, s. -1*. 27 
Ûeuiey id. Lallier, lieutenant 31 

ADMINISTRATIONS FINANCIÈRES. 

RECETTE GÉNÉRALE. 

M. CURNIER, receveur-général. 

MM. Delamarre et Nosley^ fondés de poritoirs. 

M. Foucàer, caissier. 

U caisse tst ouverte tous les Jours de U semaine de 9 heures du mâtin à 
3 heures du S9ir, 



160 



ADVIIflSTBATIOHS FINANGlBaES. 

RECETTES PARTICULIÈRES. 



MM. Db la Babre, receTeur particulier aux Audelys. 
Daniel ^, — à Bernay. 

Le receveur-général, — à Erreux. 

De Vallbttb, — à Louyiers. 

Mbnbssieh-Nodieb, — à Pont-Audemer. 



ÉTAT DES PERCEPTIONS DU DÉPARTEMENT. 



Percepteurs. 
MM. 
EUies de Préyal. 



Gombert, résidant 
aux Andelys. 

Juquin , résidant 
aux Andelys, 

Dumontier. 



ARRONDISSEMENT DES ÂNDELTS. 

Communes. 



Delaporte. 



Drevet. 



Ddlamarre. 



Mignot, résidant à 
Etrépagny. 



ANDELYS, Boisemont, Corny, Harquency, 
Suzay. 

Hennezis, Boaafles, Courcelles, Guiseniers, 
Notre-Dame-de-risle, Port-Mort, Vézillon. 

Heuqîtevilley Cuverville, Danbenf près Valte- 
Tille, Fresne-l'Archevéque, Roquette (la), 
Thuit (le). 

ECOS, Berthenonvlile, Bus-Saint-Remy, Gahai- 
gnes. Château -sur- Epte, Civières, Damps- 
mesnil, Fours, Heubécourt. 

Gasny, Bois-Jérôme-Saiot-Ouen , Fonrges, 
Giverny, Uaricourt, Sainte-GeoevièTC-les- 
Gasny. 

Tourny, Cantiers, Fonteoay, Forét-la-Folie, 
Guitry, Mézières, Panilieuse, Pressagoy- 
rOrgueîUeux, Tilly. 

ETREPAGNY, Farceaux, Gamaches. Hacqne- 
Yïile, Mouflaioes, Provemont, Richeville, 
Sainte-Marie-de-Vatimesail, Thil (le), Tbil- 

• liers (les), Villers-en-Vexin. 

Puchay, Coudray, Doudeanville, Heudicourt, 
Longcfaamps, Morgny, Neuve-Grange (la)i 
Nojeou-le-Sec, Saussay-la-Vache. 



Percepteurs. 
MM. 
Leraillant. 



Groubault. 
Davenière. 

Lachaume. 

Magnen. 

Fossart. 



Odoard de Bois- 
millon. 



Àl>MlNISTBAtI0N8 FlIIJLIICltelS. 

Communes. 



m 



Coqnerel. 



FLEURY-sUR-AiyDELLE , Boarg - Beaadoio , 
Gharleyal, Letteguives, Menesqueville, Per- 
riei*s-sar-Andelle, Perruel, Radepont, Ren- 
neviUe, Vandrimare. 

Ecouis, Bacqueyille, Gai11ardbois-€ressen?ille, 
Grainville, Houville, Mesnil-VercliTes. 

Pont-Saint-Pierre , AmfreTille-les-Champs , 
Amfreviile-ftoas-les-MoDts, Douville, Flipou, 
Romilly-sur-ADdelie. 

G1SORS, Bazincourt, BernouTiUe, Bézu-Saint- 
Eloi, Saint-Paêr. 

Dangu, Authevernes, ChauYîacourt, Goemy, 
I^eaafles-Samt-MartÎD, Noyers, Yesly. 

Mainneville, Amécourt, Boacheyilliers, Hébé- 
coart, Martagny, Mesnil-sous-Yienne, Saint- 
Denis-le-F^meat, Sancourt. 

LYONS-I<A-FORÉT, Hognes (les), Lisors, Lor- 
leau, Rosay, Touffreville, Tronquay (le), 
Vascœoil. 

Fleury-la-Forét , Beauficel , Béza-la-Forêt , 
Bosquentin, Lilly. 



ARRONDISSEMENT DE BERNAT. 



Percepteurs. 
MM. 
Lion. 



Geffroy. 



Saint- Marc-Gastel. 



Communes. 

BE^UMBSIVIL, Ajou, Gouttières, Grandchain, 
JoQquerets-de-Li?et ( les ) , Landepereuse , 
Noyer (le), Saint-Aubin-des-Hayes, Saint- 
Aubio-le-Guichard , Sainte-Margaerite-en- 
Oacbe, Thevray. 

Sarre {la\ Bosc-RenouU (le), Epinay, Gisay, 
Roassière (la), Saint-Pierre-du-Mesuil. 

BEAimoNT-LE -ROGER, Barc, Beanmontel, 
Bray, Grosley, Launay, Ttlleol-Othon (le). 

14* 



162 

Percepteurs, 
MM. 
Boucher. 



Lemercier. 



RoQssan. 



ADMIRlSTBÀTlONfl FraiNCltelS. 

Communes. 

Barquet, Berville, Combon, Houssaye (la), 
Plessis-de-Sainte-Opportune (le), RomiHy- 
la-Pothenaye, Tilleul-Dame-Agnès. 

Goupillières, Ecardenville-la-Campagne, Fon- 
taine-la-Soret, Nassandres, Perrière, Rou- 
ge-Perriers, Sainte-Opportuoe-do-Bosc, Tm- 
bouville. 

BERNAY, Carsix, Corneville-la-Fouquetière, 
FoDtaiDe-l'Abbé, Menneval, Saint-Aubin-le- 
Vertueux, Saint-Clair-d'Arcey» Saint-Léger- 
de-Rotes, Serquigny. 



Lebertre, résidant 
à Rernay. 



Faure. 



Courbépine, Caorches, Malony, Plamyilç, 
Plasnes, Sainl-Martin-du-Tilleul, Saïut-Ni- 
cola8-du-Bo8C-l'Abbé,Saint-Victor-de-Chré- 

tienville, Yalailles. 

BRiONNE, Bec-Hellonîn (le), Boso-Robert, 
Bretigny, LiTet-sur-Authou, Malleville-sur- 
le-Bec, Sainl-Eloi-de-Fourqnes, Saint-Paul- 
de-Fourques, Saiol-Pierre-de-Salerue. 

niipmel résidant à Berthouville, Acloo, Boisney, FranqaeriUe, 
Queniel resmani a ^ ^^^^^^^.^^[^^ Morsao, NeuviUe-sur-Authou, 

Notre-Dame-d'Epine, Saint-Cyr-de-Salerne, 

Saint-Victor-d'Epine. 

ffarcourt, Calleville, Haye-de Calleville (la), 
KeuTiUe-du-Bosc. 

BROGLIE. Bosc-Morel (le), Capelles-les-Grands, 
Chamblac (le), Chapelle-Gauthier (la), Fer- 
rières-Saint-Hilaire, Grand-Camp, Saint- 
Aubin-du-Thenney, Saint-Jean-dn-Thenney» j 
Saint-Quentiu-des-Isles. 

3fow^rcMiî-ri4r5f?W^,Gonlafrière(la),MéIicourt' 
Mesnil-Rousset (le), Notre-Dame-du-Hamel, 
Saint- Agnan-de-Cernières, Saint- Aquilin- 
d'Augerons, Salnt-Denis-d'Augerons, Saint- 
Laurent -du -Tencement, Saint -Pierre- de- 
Cernières, Trinité-de-Réfille (la), Verncus- 
ses. 



Brionne 

Langlois. 
Morel . 



Girard. 



\ 



Percepteurs, 

H* 

la. 



mtier. 



rr. 



IDHrNISTR^TIONS FINÀRGiBaES. 

Communes, 



163 



TBœERVii.LE, Barville, BoarnaioTille, Ghflh 
pelle-Hareog (la), Drucourt, Duranyille, Fa- 
verolles-les:- Mares , Fontaine-la-Loiivet , 
Pieocourt, Places (les). 

Boissy-Lambei^llc , Bazoqucs, Favril (le), 
FolleTille, Giverville, Headreville-en-Lieu- 
TÎD. TbeU-Nolent (le), Saiat-Aubin-de- 
ScelloD. ^ 

\saint-Germain-la-Campagne, Planqaay (le), 
' St-Mards-de-Fresae, Sl-YiDceiit-du>Boutay. 



ARRONDISSEMENT D EYREUX. 



Boi 
Dell 

» 1 

al 
(ie 



rcepteurs. 
lil. 

lignoD. 



lay résidant 
tenu. 

pla?ille. 







. résidant à 
nés. 

lie, résidant 
oches. 



tenrlre. 



Communes. 

BRETEUiL, Cbesoe (le), Gondé-sur-Iton, Saint- 
Deals-da-Béhélan. 

Baux-de-Breteuil (/6£),Bén]écourt, Gaeroan- 
ville, Sainte-Marguerite-de-r Autel . 

Guéroulde (la), GIntray, Dame-Marie, Fran- 
cheTiile, St-Nicolas-d*Âttez, St-Oaen-d*Attez. 

CONGHES, Beaubray, Nagel^ Saint-Elier, Séez- 
Mesnil. 

Ferrière-sur-Risle (la), Gollandres, Fidelaire 
(le), Sainte-Martbe, Sébécourt. 

Louversey, Borey, Eman^ille, FaveroUes, Fer- 
rières-Haut-Glocber, Ormes, Portes. 

Fresne (?c), Booneville (la) , Gbampdolent, 
Groisille (la), Gaudreville, Glisolies, Mesnil- 
Hardray (le), Nogenl-le-Sec, Orvaux. 

DAMYiLliE, Aulbenay, Boissy-sur-DaraTillc, 
Grêlon, Gouville, Grandvilliers, HellenYil- 
liers, L'Hosmes, Minières (les), Morainville- 
sur-Damville, Roman. • 



164 



iDHINISTBATIOlCS FINANCIE&ES. 



Percepteurs. 
MM. ' 
Leroux, résidant à 
Damyille. 



Fonché. 

Chardon, résidant 
à Evreux. 



Bréant, résidant à 
Evrenx. 



Vigny, résidant à 
Ëvreux. 

Morin, résidant à 
Evreux. 



Lecoq, résidant à 
Erreux. 

Gosse. 



Desbois, résidant à 
Nonancourt. 



Givaudan. 



N. 



Communes. 

Corneuil, Avrilly, Chanteloap, Coulonges, Es- 
sarts (les), Manthelon, Roncenay (le), Saq 
(le), Thomer-la-Sôgne, Villalet, Villez- 
Chaoïpdominel. 

EVREUX. 

Gravigny,ky\voïi^ Boutay-Morin (le), Brosville, 
Gh^pelle-da-Bois-des-Faulx (la), Dardez, 
Emalleville, Irreville, Mesnil-Fuguet (le), 
Kormanville, Renilly, Sacquenville, St-Ger- 
niain-des-ÂDgles, Toorneville. 

Sainte-Colombe- la- Campagne , Bacquepois, 
Bernien ville, Gauville-la^ampagne, Grave- 
roa-Senierville, Parville, Quittebeuf, Saint- 
Martin-la-Campagne, Tilleul-Lambert (le), 
Tournedos-Bois-Hubert. 

Gauciel, Fauville, Foniaine-sous-Jouy, Huest, 
Jouy-sur-Eure, Miserey, St-Vigor, Sassey. 

(xuichainville, Angerville, Baux-Ste-Croix (les), 
Plessis-Grohan (le), Saint-Luc, Trinité (la), 
Ventes (les), Vieil-Evreux (le). 

Saint- SébasHen-de-Mor sent, Arnières, Aul- 
nay, Gaugé, Clavillc. 

NOiVANCOUET, Acon, Breux, Droisy, Mar- 
cilly-la-Campagne, Moisvilie, Pan laite. 

Illiers-VÉvéqiie, Courdeniancbe, Louye, Ma- 
deleine-de-CSonancourt (la), Mesnil-sur-l'Es- 
trée, Muzy, Saint-Georges-sur-Eare, Saint- 
Germain-sur-Avre. 

PAGY-SUR-EURE, Aigleville, Boncourt, Chai- 

fnes, Groisy, Fains, Hardencourt, Menilles, 
aint-Aquilin-de-Pacy, Vaux-sur-Eure, Vil- 
legats. 

Breuilpont , Boisset-les-Prévancbes ^ Bueil , 
Caillouet-Orgeville, Cierrey, Gadencourt, 
Hécourt, Martainville-dn-Cormier, Merey, 
Neuilly , Plessis-Hébert (le), Vlllîers-en-Dé- 
sœuvre. 



ADBIRISTRÂTIONS PITIÀlIGlkHES. 

1 Communes. 



105 



Percepteurs, 

[M. 

ielle<, résidant à' RUGliES, Ambenay, Bois-Ârnaolt, Bottereaux 



lugles. 



tie. 



Taisenr. 



naa'me. 



orel. 



îroat, résidant à 
Saint-André. 



abéry-dnBoulIey. 



(les), Ghaise-Dieu-dii-Theil, Cbéronvilliers, 
Frétils (les), Jnigoettes, Saint-Antonin-de- 
Sommaire. 

Neuve- Lyre (/a), Aavergnj, Bois-Anzeray , 
Bois-Normand près Lyre, Chambord, Gham- 
pignoUes, Haye-St-SylTCstre (la), Neaufles- 
sni^Risle, Vaux-snr-Risle, Vieille-Lyre (la). 

SAINT-ANDRÉ, Authleux (les), Fôrét-du-Parc 
(la), Gareocières, GrossœnTre, Jnmelies, 
Prey, Qnessigny, Saint-€rermain-de-Fresoey, 
Val-David (le). 

Coudres, Bois-Leroy, Champigny-la-Fntelaye, 
ChaTÎgny-Baillenl, L'Habit (le), LigneroUes, 
Saint- Laurent-des-Bois. 

Ivn/'la Bataille , Croth, Ezy, Garennes, 
Marcilly-sur-Eure. 

MousseauX'Neuville^ Boissière (la), Breta- 
gnolles, Gouture-Bonssey (la), Epieds, Fon- 
crainville, Fresney, Mouettes, Serez. 

VERNEUII.. 



cbrii, résidant à Baurth^ Armentières, Barils (les), Ghenne- 
Verneuil. brun, Gournay-le-Guérin, Mandres, Pnllay, 



^ Varencs. 
iorard. 



Saint -Ghristophe - sur -Avre , Saint -Victor- 
sur-Avre. 

Tillières-sur-Avre, Baslines, Gonrteilles, Pi- 
senz. 

VBRNON, Ghambray, Ghapelle-Réanville (la), 
DouaiDs, HeuDière (la), Houlbec-Gocherel, 
Ifercey , Ronvray , Sainte-Golombe près 
Vernon, Saint-Jnst, Saint-Marcel, Saint- 
Pierre-d'Autils, Saint-Vincent-des-Bois, Vil- 
lez-soas-Bailleul. 



i 



166 



ADHIRI6TKATION8 FlfliNOlÉBB. 



Percepteurs, 
MM. 
CbeTallier. 



Delasalle. 



PlaolegcnelB. 



Michel. 



Baudot. 

Blot. 
Ledanois. 

BelisseDt. 



ARRONDISSEMENT DE LOUYIERS. 

I Communes. 



AHFREVILLE-LA-CAMPAGIVS , FouqaeTilIe , 
Grostheil (le), Haye-da-Tbeil (la), Hoalbec- 
près le Grostheil, Pyle (]a), Saint-Amaad- 
oes-Hantes-Terres , Saint-Meslin-da Bose', 
Saiot-Nicola8-du-Bo8C, Saint Ouen-de-Pont- 
cheuil, St-Pierre-du-Bosguérard, Toarville- 
la-Gampagne. 

Saussaye {la), Bec-Thomas (le). Hareagère 
(la), MaodeTille, Sa in UCyr- la-Campagne, 
Saint-Didier , Saint-Oermain-de-Pasquier , 
Saint-Pierre-des-Cercueils , Thuit-Anger , 
Thuit-Signol (le), Thuit-Simer (le), Vraiville. 

GAILLON, Anbevoye, St-Aubin-sur-Gaillon. 
Ste-Barbe-sur^Gaillon, St-Etienoe-soas-Bail- 
leul, St- Julien-de-la -Liègue, St-Pierre-de- 
Kailleul, Sl-Pierre-la -Garenne, Vieux-Villex. 

Croix-Saint- Leufroy (/a), Aulheail, Aathouil- 
let, Cailly, Champenard, Ecarden ville-sur- 
Eure , Fontaine-Heudebourg , Heudreville- 
sur-Eure. 

Venahles, Ailly, Bernières, Fontaloe-BelleDger, 
Mnids, Tosny, Villers-sur-Ie-Roule. 

LOUVIERS. 

Acquigny, Amfreville-suMton, Hondonville, 
Pintervilie, Planches (les), Vacherie ^la). 

Saint-Pierre-du-Vauvray, Andé, Heudebon- 
Tille, Incarvilie, Saint-Éticnne-du-Vaavray, 
Vironray. 



Gasse, résidant à 
Lonviers. 



Lefebvre. 



Surville, CrasTille, Haye-le-Comte (la), Haye- 
Maiberbe (la), Mesnil-Jourdain (le), Qua- 
tremare, Surtauvitle. 

NEUBOURG, Crestot, Crosville-la-Vieille, Epc- 
gard, Epréville près le Neubourg,Hectomare, 
Iville, Marbeuf, Tremblay (le), Troncq (le, 
Villez-sur-le-Neubourg, Vilot. 



Percepteurs. 
MM. 
Âazoux. 



Lamai'anthc. 



Villez. 



IDHIRISTBÂTIONS FlNANaàRBS. 

Communes, 



167 



Saint' Aubin- d'EcrosvUle , Bérengeville - la - 
Campagne, GanappeYille, Gesseyille, Griqae- 
beuf-la - Campagne , DaubeuMa-Campagoe , 
Ecauville, Ecquetot, FeugueroUes, Houette- 
ville, Venon, Villettes. 

PONT-DE-ié'ARCHB, Alizay, Criquebeuf-snr- 
Seine, Damps (les), Igoville, Manoir (le), 
Martot, Montaure, Pitres, Tostes. 

Saint'Cp-'du-Vnudreuil, Connelles, Herque^ 
▼iUe,Léry, Notre-Dame-du-Vaudreail, Porte- 
joie, Poses, Tournedos-sur-Seine, Vatteville. 



ARRONDISSEMENT DE PONT-AUDBMER. 



Percepteurs, 
MM. 
Belauney. 

Legaesnier. 



Blin. 
Mounier. 



Buisson. 



Leiort. 



Communes. 

BEUZEViLLE, BouUeville , Ma n ne ville -la- 
Raoult, Saint-Maclou, Torpt (le). 

Conteville, Berville-sur-Mer, FatouYille-Gres- 
lain, FiqueJleur-EquainviUe, Foulbec, Saint- 
Pierre-du-Val, St-Sulpice-de GraimbouYille, 

Martainville, Fort-Moville, Lande (la), Saint- 
Léger-sur-Bonneville, Vannecrocq. 

BOURGTHE&OULDE , Berville - en - Roumois , 
Bosbénard-Commin, Boscheryille, Bosc-Ro- 
ger, Bosguérard-de-Marcouville , Bos-Nor- 
mand, Infretiile, Saint-Ouen-dn-Tilleul , 
Tbnit-Hébert (le). 

Boisset-le-Châtel , Bosbénard-Crescy, Bosc- 
RegDonlt, Ëpréville-en-Roumois, Flancoort, 
Saint-Deois-des-MoQts. Saint-Léger-du-Ge- 
netey, Saint-Philbert-sur-Boissey, Theille- 
inenl(1e), Voiscreville. 

fîORiiBilitiES, Bois-Hellain, CbapelIe-BayTel, 
Epaigoes, Saint-Pierre-de-GonDeilles, Saint- 
Siméon. 



168 

Percepteurs, 

MM. 

Quedville, résidant 
à Gormeilles. 



DenayTille. 



iDHIRlSTBÀTIONS FINÀffClkBBS. 



Tréfouel. 



Mioot. 



Baudard. 



Heuzé (atné). 



Boolouse. 

Bourguignon. 
Hauteterre. 



Caste). 
Lacatey. 



Communes. 

Morainville, Âsnières , Bailleul- la -Vallée, 
Fresne-CauverTÎUe, Jonveaux, Saint-Syl- 
Testre-de-Gornaeilles. 

MONTFOBT, ÂppeviUe dit Annebaut, Brestot, 
Gondé-snivRisIe, Ecaqnelon, llleTill&-sar- 
Montfort, Saint-Philbert-sur-Risie, Toaville. 

Pont'Authou, Aulhou, BonneTillCrAppetot, 
Freneuse-snr-Risle, Glos-sur-Risle, Thier- 
yille. 

PONT-AUDEMER , GoUetot , GomeYilIe-sur- 
Risle, Fourmetot, Manneville-sur-Risle, St- 
Grermain-Viliage. 

Préaux {les), Campigny, Saini-Mards-de- 
Blacarville, Saint-Paul-sur-RisIe, SaintrSym- 
pborien, Selles, Tounrille, ToutainTille, Tri- 
queville. 

QUiLliEBEUF, Bouquelon, Marais-Yernier (le), 
Saint-Aubin-sur-Quillebeuf, Ste-Opportune» 
St-Ouen-des-Champs , St-Samson-ae-la-Ro- 
que, St-Urien. 

Bourneville, Aizier, Sainte-Groix-snr-Aizier, 
Tocqueville, TrouTille-la-Haule, Vieux-Port. 

ROCTOT, Bouquetot, Hauville, Haye-de-Ron- 
tot (la), Lanoin (le), Rongeniontiers. 

Bourg-Achard, Barneville, Bosgouet (le), Gao- 
mont, Honguemare-GuenouTille, Saint- 
Ouen-de-Tbouberville, Trinité-de-Thouber- 
Yille (la). 

Étréville, Gauyer?il!e-en-Ronmoi8, Dtnrque- 
raye, Haye-Aubrée (la), Valletot. 

SAiivr-GEORGES-DU-viEVRC, Salnt-Beaoist- 
des-Ombres , Saint-Christopbe-sur-Gondé, 
Saint-Etienne-r Allier , Saint-Grégoire-do- 
Vièvre, Saint-Martin-Saint-Firmin, Saiiit- 
Pierr^-des-Ifs. 



ADniNiSTBATIOXS FINlNGlèSKS. 469 

Percepteurs. Communes. 

MM. 

Querey. Lieurey, EppéTille-en-LieaYin, Noards, Noê- 

Poulatn (la), Poterie-Mathieu (la), Saiot- 
€reorge8-da -Mesoil, Saint-Jean - de - la -Lé- 
queraye. 

PAYEUR DU DÉPARTEMENT. 

M. Ligneau-Gbàndcoub. 
Caissier, M. Lamy. 

La caisse est onverte de 10 ii 3 henres. 

CONTRIBUTIONS DIRECTES. 

MM. Masson ^^ directeur. 
Courut, inspecteur. 
de Boislinard^ premier commis de direction. 

CONTRÔLEURS. 

MM. Epinette. contrôleur principal, à Erreux. 
Leroy y à Vemon. 
Dubois^ à Couches. 
Berteaud.k Vemeuil. 
Suhot^ à Bemay. 
Chapelain^ à Brionne. 
Cousin des Louvellières, à Pont-Audemer. 
Hémon^ à Pont-Audemer. 
Mériel-Bussy, à Lou^iers. 
Lavande à Lou?iers. 
Leclerc, aux Andelys. 
Laigneau^ à Gisors.* 

CADASTRE. 

MM. Lefébcbe, géomètre en chef, à Evreux. 
Désormeaux, employé de confiance. 



GfiOMfeTRES DE PREMIÈRE CLASSE. 



MM. Lefebvre, 
Lenglet. 
Pilier. 



MM. Martin. 
Buquet. 
Lefebvre (Félix). 

15 



170 ADHINISTRÀTIONS FINiNGlÈBKS. 



CONTRIBUTIOÎNS INDIRECTES. 

MM. MoLHOGuiBR, directeur du département. 
Flécbard. premier commis de la direction. 
OHifier, deuxième commis de la directloo. 
Biou, surnuméraire de direction. 

Arrondissement d*Evreux. 

MM. Luard, inspecteur, à Evreux. 

Parrod, receveur principal, entrepoienr, à Evrenx. 

Lenormand, commis près la recelte principale, à ETreai- 

de Jancigny, contrôleur, à Evreux. 

Loisel, receveur à cbeval, à Saint-André. 

Gesbert, iofciw, à Breteuil^ 

Prunier^ idem, à Gonches. 

Mauduit idem^ à Nonancourt. 

Gobin, idem^ à Pacy. 

Délava lice, idem^ k Rugles. 

Geffroy, receveur à pied, à VerneuiJ. 

Delange, idem^ à Vernon. 

Bounamour, receveur de navigation, à Vernon. 



BUREAU DE LA GARANTIE, A EVREUX, 
POUB L^BNSEaiBLE DU DÉPARTEMKHT. 

MM. Fléchard, contrôleur^ à Evreui. 
Parrod, receveur, à Evreux. 
Hérouard, essayeur, à Evreux. 

Arrondissement des Andelys. 

MM. Gagnebin, sous- inspecteur, aux Audelys. 

Bédu, receveur principal, entreposenr, aux Anddys. 
de Bardy, commis près la recette principale, aox Andcb^ 
Bertrand, commis principal, aux Andelys. 
Latombe, receveur à cbeval, à Etrépagny. 
Lailbaugue, idem y à Fleury-sur-Andelle. 

Lurois, receveur à pied, à Gisors. 
Ghiraldi, receveur a cheval, à Lyons-la-Forèt. 
Derrieu, idem, à Toumy. 



Arrondissement de Bemay. 
M. Tilloy, sous-inspecteur, à Bernay. 



ADMINISTRATIONS PlNANClèRRS. f7l 

MM. Courtellemont, receveur principal, entreposeur, à Bernay. 
Huberdeau, commis près la recette principale, à Bernay. 
Lechat, commis principal, à Bernay. 
Retout, receveur a cheval, à Beauroont. 
Miriel idem, à Brionue. 

Gourtel, idem^ à Broglie. 

Dubois^ idem, à Tbiberville. 

Arrondissement de Louviers. 

MM4 Lefebvre, sous- inspecteur, à Louviers. 

Bories, receveur principal entreposeur, à Louviers. 
Leschevin, commis près la recelte principale, à Louviers. 
Gosset, commis principal, à Louviers. 
Goudal, receveur à cheval, à Amfrcviile. 
Mieusset, idem, à Gaillon. 

Guidet, idem, au Neubourg. 

François, idem, à Pont-de l'Arche. 

Gourmes, receveur de navigation, à Pont-de-l'Arcbe. 

Arrondissement de Pont-Audemer. 

l^rM. Lefrançois, sous-insçecteur, à Pont-Audemer. 

Guérout, receveur principal, entreposeur, à Pont-Audemer. 
Goffestre Laussel, conunis près la recette principale, à 

Pont-Audemer. 
Bonnin, commis principal, à Pont-Audemer. 
Barey, receveur a cheval, à Beuzeviile. 
Bizet, idem, à Bourg-Achard. 

Lefebvre, receveur à pied, à Bourgthcroulde. 
N...., receveur à cheval, à Bourneville. 
Biou, idem, à St-Georges. 

OCTROIS. 



Communes du département ou il est établi des Octrois. 



Andelys (les). 
Bernay. 
Evrenx. 
Gisors. 



En régie simple, 

Louviers. 
Neubourg (le)^ 
Quillcbcuf. 
Saint -André. 



Pont-Andemer 

Veriieuil. 
Vernon. 



172 



ADMINISTRATIONS FINANClkAIS, 



Beaoïnont-le-Roger. 

Bec-Hellouin (le). 

BeuzeTille. 

Boisset-le-Chàtel. 

Bourg-Achard. 

Bourgtheroulde. 

BourneviUe. 

Breteuil. 



En ferme, 

Brionne. 

Broglie. 

Gonches. 

Gormeilles. 

BamTille. 

Harconrt. 

Lieurey. 

iMontfort. 



Montreuil-I'Arg illé . 

Routot. 

Rugles. 

Saint - Georges - do - 

Vièvre. 
Thibenrille. 



Les droits d'octroi de la yille de Yernon sont per<çus par 
'ment aTec Padministration des contributions indirectes. 



abon 



nement 



ENREGISTREMENT ET DOMAINES. 

DIRECTION DU DÉPARTEMENT. 

MM. Artàl'lt de Taubiao, directeur, à Evreux. 
Hubert, inspecteur , à Evreux. 
Delalonde, premier commis de la direction. 
De Gironde, garde-magasin du timbre. 

YÊRIFICATEURS. 



MM. 
Quénescourt, aux Ânddys. 
David, à Bernay. 
Arnaud, à Evreux. 



MM. 
Dartige, àLouTiers. 
Gourmaux, à Pont-Audemer. 



RECETEURS DANS LES CHEFS-LIEUX D ARRONDISSEUENT. 

Evreux. 



MM. 

Versey (timbre extraordinaire). 



MM. 

Guitard (actes judiciaires). 
Renoux (actes civils). 

Andelys. 
M. Brunat. 

Bernay, 
M. Rossignol (actes judiciaires). | M. Deschamps (actes civils). 

Louviers, 
M. Maudelonde (Martin). 

PontrAtidemer, 
M. RoufGac (actes civils). i M. Baudet (actes judiciaires). 



J 



IDIUKISTBATIONS FI!IA?IGliBB8. 



BBCRTBUR8 DANS LES CHEFS-LIEUX DE CANTON. 



173 



ÂmfreYille .... 

Beanmesni] .... 
Beaumout - le - 

Roger 

Benzerille 

Bonrgtheroulde 

Breteail 

Brionne 

Broglie 

Gonches 

Gormeilles 

Damyille 

Ecos 

Etrépagny 

Fleury-sur-An- 

delle 



Guillon des Bru- 
Ions 
Lecointe des Iles 

Pétel 

Ramet. 

Benoist. 

Bresdin. 

Mitaiime. 

Pavard. 

Testard. 

Toutaln. 

Dauriac. 

Quentin. 

Cal?el. 

I 

LebouIIeur. 



Gaiilon 

Gisors 

Lyons-la Forêt. 

Montfort 

Neubourg 

Nonancourt . . . 

Pacy 

Pont-de-FArche 
Routot 

Rugles 

Saint-André . . . 
Saint-Georges . 
Thiberville . . . . 

Vemeuil 

Vernon 



Guillot. 
Lafontan. 
David. 
Ledouarec. 
Cropet. 
Langlois. 
Gautier. 
Guiuat. 

D'Imbert de 
Montruffet. 
Gosset. 
DuTignau. 
Cahet. 
Viet. 

Harerabert. 
Bidoux. 



EAUX ET FORÊTS. 

2* arrondissement comprenant les départements de la Seine- 
Inférieure et de FEure. 

MM. Henri de Sisannb >|^, conservateur, à Rouen. 

DeMontferrand, sous^inspecteur sédentaire, chef des bureaux 
de la conservation, rue de Crosne, 43. 

INSPECTION DE LTONS , 

Comprenant partie de l'arrondissement des Andelys 
et de celui de Neufchâtel (Seine-Inférieure). 

MM. Lioult de Chênedollé, inspecteur, à Lyons. 
De Framond, sous- inspecteur, ibid. 

Avenel, garde- général , à la FeuiUie. 
Demouy, garde-général adjoint , à Lyons. 
Lemoine, brigadier sédentaire, à ^inspection. 

INSPECTION DE LOUYIERS, 

Comprenant les arrondissements d'Evreux, de Lonviers, 
de Pont-Audemer, deBemay et des Andelys (partie). 

MM. Lemaire. inspecteur, à Lonviers. 

Bigeon ae Coursy, sous-inspecteur, à Louviers. 
De Fay, garde- général, à Vernon. 

15* 



{74 ADMimSTaiTIOnS FINiNClfalES. 

>IM. le baron Schiner, garde-général, à Montfort-sor-Risle. 
De Kirwan, garde-général, à Eyreux. 
Crousse, brigadier sédentaire. 
Galle, commis attaché à Tinspection. 



LODVETERIE. 
LIEUTENANTS DE LOUYETERIE DU DÉPARTEMENT. 

Arrondissement (TEvreux: MM. Edouard Doyal, à Evreux ; 

Léon de Goanral, à Rugles. 

— des Andelys : MM. comte Henri d'Onsembray, à 

Grainville: 
comte de Y alon, à Rosay ; 
baron Emm. Le Gou lieux de 

Ganteleu, à Elrépagny. 

— de Bemay: 31. N 

— de £otft>ier5: MM. baron Emm. Le Goultenx de 

Ganteleu, à Etrépagny : 
M'* de Montalembert, à Notre- 
Dame-du- Vaudreuil . 

— de Pont'Aud. : M. comte Edmond de Grente, à 

Glos-sur-Risle. 



ADMINISTRATION DES POSTES. 
INSPECTION DU DÉPARTEMENT. 

M. Lelku, inspecteur des postes et des.relais du département. 
M. Poinsot, sons-inspecteur, attaché à l'inspection. 

DIRECTION CENTRALE d'ÉYREUX. 

M. DoBLAA, directeur comptable du département. 

Bureau. 
M. Clée, t*' commis. | M. Galopin, gardien du bureau . 



ADHINISTBITIONS FIlIlNCliBIg. 



175 



DIRECTIONS DU DËPÀRTEHBNT. 



AmfireTille, D^^" Deglaire. 
Andelys (les), M. Sadre. 
Barre (la), M. Horel. 
BeaumoQt, M"" Boisset. 
Beaumesnil, M*^* Petit, 
fiemay, M"*" de la Bretoanière. 
BenzeTille, M. Brassy. 
Boarg-Âcbard, M. Bellenger. 
Boargtheroulde, M"" Ghapey. 
Breteail, M. Auzoat. 
BrioDne, M""» Havas. 
Broglie, M°« de la Tour-d*Aa- 

Yergne. 
Gommaoderie (la), M"* Yillefa- 

made. 
Concbes, M. Famqnemberqne. 
Cormeilles, M. Banet. 
Damyille, M°* Deiorme. 
£co8, M'« Poulain. 
Kcoais, M"* Lenzeier. 
Eirépagny, M*"' Moulin. 
Fleory-s'-Andelie, M*"' Magnnski. 
Gaillon, M. Froidure. 
Gisors, M^" Lesnier. 
Irry-la-Batailie, M" Vialar. 



Lieurey, M"* Banscaren. 
Looviers, M. Lebars. 
Lyons-Ia-Fôret, M"" Jeanssou. 
Montfort, M"* Rousset. 
Montreuil, M"* Guyon. 
Neubourg (le), M'"" Quibeuf. 
Neuve-Lyre (la), M. Morel. 
Nonancourt, M"« de Vergnettcs. 
N.-D.-du-Vaudreuil, M— Cas- 

tilloo. 
Pacy, M""" de Bellocq. 
Pont-Àudemer, M. Verdier. 
Pont-de-l'Arcbe. M-^ Thibout. 
Pont-Saint- Pierre, M. Gonon. 
Quillebeuf, M»* Manchelle. 
Routot, M" Lecouvé. 
Rugles, M»* Tissot. 
Saint-Âudré, M*"' Roussel. 
Sl-Pierre-du-Vau?., M"* Toucher 
ThiberTille, M" Le L^ard. 
Tbilliers-en-Vexin, M"* Aonfray. 
Tillières-sor-Avre, M"* Herbert. 
Tourny, M"" Jacquemart. 
Verneuil, M"* Maire. 
Vernon, M. Duhal. 



Bureaux de distribution: Ferrière-sur-RisIe , dépendant de 
la direction de Goncbes, M. Roussel; Giverville, dépendant de 
Thiberville, M"*" Déliard; Saint-Georges-du-Vièvre, dépendant de 
Lienrey, M. Marie; la Groix-Saint-Leufroy, dépendant de Gaillon, 
M"' Milsan; Morgny, dépendant d'Etrépagny, W% Petit; Bueil, 
dépendant d'Iyry-ia-Bataille, M. L'Honoré. 





POSTE AUX GHKVAUX. 




Maîtres de Poste, 




MM. 




MM. 


Andelys Beudon. 


Breteuil 


Guédat. 


fieaamont-le-Rog. Buisson. 


Brionne 


Havas. 


Bemay 


Gécile. 


Broglie 


Bailly. 


Beazeyille 


Lenoble. 


Gormeilles 


N... 


Bourg-Achard 


DuYal. 


la Gommanderie 


Brouard 


Bourgtheroulde 


Lecerf. 


Qoncbes 


Rose. 



«76 



ADHrniSTBATIONS FmAffCitoSS. 



Damyille 

Ecouis 

Etrépagny 

Evreux 

Fleury-8'-Andelle 

Gaillon 

Gisors 

Neuve-Lyre (la) 

LouYiers 

Lyons- la-Forêt 

Marché-Neaf 



MM. 

Biquet. 

JuUiea. 

Defontenay. 

Guillotaaffy. 

Piard. 

Faucher. 

Marion. 

Gueffe. 

Petite 

Richard. 

Rocher. 



Neubonrg 

Nonancourt 

Pacy-sur-Eure 

Pont-Audemer 

Pont-Saint-Pierre 

Rivière-Thib. (la) 

Saint- André 

jThilliers-en-V. 

Tiiiières-sur- A. 

Verneuil 

Vemon 



MM. 

Brouard. 

Guerescbe. 

Roger. 

Lenoble. 

N... 

N... 

Guersent. 

Psalmont. 

Mouton. 

Pottier. 

Camus. 



TÉLÉGRAPHE. 
M. BucÔTÉ, inspecteur des lignes du département. 

Bureaux. 

Evreux. 

MM. de Grandpré, directeur de station. 
Millot et Peiguot, stationnaires. 

Andelys. 

M. N...., chef du service, 

Bemay. 

M. Hénocque, chef du seii>lce, 

Louviers. 

M. Lefebyre, chef du service. 

^ Poni'Audetner, 

M. DescheTEux-Dumesnii, chef du service. 

Quillébeuf. 

M. Colin, chef du service. 

Indépendamment de ces cinq bureaux, les dépèches privées 
sont reçues aux gares suivantes : Beaumont-le- Roger. — Boisset- 
Pacy. — Bueil, — Couches, — Gaillon, — la Bonneville, — Pont- 
de-F Arche, — Romilly, — St-Mards-Orbec, — St-Pierre, — Ser- 
quigny, — Vernon. 

A Evreux, et dans les gares, les dépêches sont reçues de 7 heu- 
res du matin en été, et de 8 heures eu hiver, jusqu'à 9 heures 
du soir. Les autres bareaux ne sont ouverts que de 9 heures du 
matin à midi et de 2 à 7 heures du soir. 






PONTS IT CHÀUSSin. i77 

POIDS ET MESURES. 

Vérificateurs des poids et mesures. 

Arrondissement d'ETrenx, M. Dbsloges, ?érificateur-principal . 

M. Fennent, Térificateur-adjoinf. 

— des Ândelys , M. Gharton. 

— de Bemay, M. Babillon. 

M. Richer, Térificateor-adjoint. 

— de LouYiers, M. Chayonnet. 
~ dePont-Ând. M. Denizc. 



PONTS ET CHAUSSÉES. 



SERYICB ORDINAIRE. 

Ce senice est compris dans la i'" division, dont M. TOSTAIl^ 
(G 'f^) est inspecteur. 

Ingénieur en chef. 

M. AhkdébMÉRT(0«). 

Ingénieurs ordinaires. 

MM. PicQUENOT, chargé de l'arrondissement d'ETrenx. 
Begband, id. des Ândelys. 

Gahdier, id. de Beruay. 

Lbclbbc, conducteur principal , chargé par intérim de Tar- 

rondissement de Louviers. 
RooGERON, conducteur embrigadé de 1** classe , chargé par 

intérim de ^arrondissement de Pont-Audemer. 
BocQAREL^, chargé du service hydraulique du département. 

Bureau de V Ingénieur en chef. 

MM. Chartier. conducteur principal, chef de bureau. 
Delombelle, conducteur embrigadé de i'* classe. 
Morise , id. de 3* classe. 

Foloppe , id. id. 

Védie, employé secondaire de 1^ classe. 
Martinot, id. id. 

Cellier, id. id. 

Ridel, id. de 2* classe. 

Billiard, id. id. 

Larmurier^ employé temporaire. 



178 PONTS Et GHADSSéBS. 

Bureau de l'arrondissement d*Euretix, 

MM. Dtmcerain, conducteur embrigadé de 2' classe. 
Ebrard^ id. de 3* classe. 

Langlois^ id. de 4" classe. 

DelamarrCy conducteur auxiliaire. 
Mulet ^ employé secondaire de f classe. 
Cauchois, id. de 2° classe. 

Bureau de V arrondissement de Louviers. 

MM. Leclerc^ conducteur principal. 

Façonnée^ conducteur embrigadé de 4* classe. 
Sevestre , id. id. 

Lemonnier^ conducteur auxiliaire. 
Peschard, employé secondaire de 3' classe. 

Bureau de l'arrondissement des Andelys, 

MM. Weglinski, conducteur embrigadé de 1"^* classe. 

Grancourt, id. de 2* classe. 

Desdouis^ id. id. 

Leborgne, id. id. 

Lefrançois, id. id. 

Lavenant, id. de S** classe. 

Frémont, id. de 4" classe. 

Renard j id. id. 

Martin, id. id. 

Morel, employé secondaire de $• classe.. 

Bureau de V arrondissement de Pont-Audemer 

MM. Rougeron, conducteur embrigadé de i'" classe. 
Levilain, id. de 2* classe. 

Wrzesniowski, id. de 4» classe. 

Lemarié, employé secondaire de 1^ classe. 
Thibault, id. id. 

Leboucher, id. id. 

Levillain , id. de 2*" classe. 

Sas, id. de 3* classe. 

Bureau de l'arrondissement de Bernag, 

MM. Tessier^ conducteur embrigadé de 2* classe. 
Bardel, id de 4" classe. 

Lelarge, conducteur auxiliaire. 
Guillouard, employé secondaire de 2* classe. 
Peauger, id. id. 

Haubert, id. de 3*" classe. 

Varin, employé temporaire. 
Elie, id. 



PONTS ET CDiUSSÉES. |79 

SERVICE HYDRAULIQUE. 

Le personnel de ce service, placé sous les ordres de M. rinffé- 
meur en chef, est ainsi organisé : * 

iDgénienr du service : M. Bougirel ^, à Evreux. 

MM. Lapeyruque, conducteur embrigadé de i" classe, à Evreux. 
Seuron, id. de 3« classe, id. 

Quinquet, id. id. à Bemay, 

^oy, id. de 4« classe, à Louviers 

Sauvage, employé secondaire de 3« classe, à Evreux. 



TABIEAD DES ROUTES IBPÉRHIES ET DÉPARTEBEUTAIBS 

Du département de l'Eure. 
ROUTES inPËRIÀLES. 

Le département de TEure est traversé par douze routes impé- 
riales dont la longueur totale est de 458 kilomètres , savoir : 

Routes de i** classe. 

ÎS'" 12. de Paris à Brest, passant par Nonancourt, Tillières, 
Yemeuil et Armentières. 

N" 13, de Paris à Cherbourg, passant par Pacy - sur-Eure , 
Evreux, la Gommanderie, Fontaine -la-Soret. 

Routes de 2r classe, 

V 14, de Paris au Havre, passant par les Thilliers, Ecouis , 
Fleury-sur-Andelle et Bourg-Beaudoin. 

N** i 4 bis, de Paris au Havre (subsidiaire), passant par Gisors , 
Etrépagny, Ecouis. 

TS** 15, de Paris à Dieçpe, passant par Gisors et par Tenclave 
près Bouchevilliers. 

^» 24 bis, de Paris à Granvillc, passant par Yemeuil et Ghanday 
lOme). 

Routes de 3' classe, 

N** 30, de Rouen à la Capelle, parcourant Tenclaye de Vascœuil. 

N"* 138, de Bordeaux a Rouen, passant par Broglie, Bemay, 
Brionne et Bourgtheroulde. 



180 PORTS «T CBâCSSÉBS. 

N** 154, d'Orléans à Rouen , passant par Nonanconrt, Evreiix, 
Louifiers , Pont-de-1' Arche. 

N" 180, d'Honfleor à Rouen, passant par Fiquefleur, Pont- Aude- 
mer et Bourg-Achard. 

N" 481, d'Evreux à Breteuil (Oise) , passant par Pacy, Vemon, 
les Thilliers, Dangu et Gisors. 

N* 182, de Mantes à Rouen , passant par Yemon , Gaillou, le 
Yaudreuil et Pont-de-r Arche. 



ROUTES DÉPÀRTBMEIVTALBS. 

N* 1*', de Rouen au Mans^ passant parle Meubonrg, Goncbes, 
Breteuil et Vemeuil. 

N* 3, de Chartres à Lisieux, passant par Montreail-rAi^é. 

fi" 4, de Paris à Honfleur, passant par HeudebouTille,Lomien, 
Tounrille, Montfort et Pont-Audemer. 

N" 5, des Andelys à Paris , passant par Harquency , Travailles 
et Mouflaines. 

y 6, des Andeljs à Rouen, passant par le Thuit , Henqneyille. 
AmfreTille-les-Champs et Pont-Saint-Pierre. 

IS** 7, de Yemon aux Andelys, passant par Pressagny , Port- 
Mort et Bouafles. 

If» 8, de Yernon à Magny, passant par Gasny. 

If» 9, dTyreux à Alençon, passant par GlisoUes, Gonches, It 
^euye-Lyre, Ambenay et Rugles. 

If* 9 his, d'Eyreux à Gonches, passant par la Bonneyille. | 

71* 40, de Pont - Audemer à Evreux , passant par Montfort, 
Brionne et le haut de la côte de la Rivière-Tbiboorille. I 

N* 1 1 , de Rouen à Falaise, passant par Beroay et Orbec (Cal- 
yados). * ' 

42, de Bourgtberoulde à Goumay, passant par Bosc-Rogeft 
Pont-de-l'Arche, Pont-Saint-Pierre, Charleyal et Lyoni* 
la Foret. 

N" 43, de Bernay à Louylers, passant par Serquigny, Beaumonl 
le -Roger et le Neubourg. 

N" 44, de Rouen à Gaen, passant par Beuzeville. 

N* 45, de Lonviers à Goumay, passant par Yenables, lesAndeljJ 
Saussay-la-Yache , Puchay, NeuTe-Grange , Morgny » 
Bézu-la-Forêt. 



IX 



COEHINS DB FEB. 181 

N* 16, deLouyiersà Elbenf, passant par SaintrPieire-de-Lié- 
roalt (Seine-Inférieure). 

N* 17, de Neabourg à Pont-l'Evêque, passant par Brionne, Pont- 
Anthou,Saint-Georges-cra-VièTre,LieureyetCormeilles. 

N** 48, de Bemay à Lisieux, passant par Thiberville. 

N"* 19, de Lisieux à Aizier, avec embranchement sur la Maille- 
raye, à Gormeilles, Pont-Audemer et BonmeYilIe. 

N** 20, de Damyille à Pont-Audemer, passant par Ck)nches, la 
Ferrière, Beeumesnil, Bernay etLieurey. 

M* 21 , de Rugles à Pacy , ayec embranchement vers la limite 
d'Eure-et-Loir, au-dessus dlyry, à Breteuil, Damyille, 
Saint- André et la Couture. 

N'* 23, d'Evreux aux Andelys, passant parGrayigny, Saint-Yigor 
et Gaillon. 

N** 23, de Louyiers à Dreux, passant par Acquigny , la Croix- 
Saint-Leufroy, Autneuil, Pacy-sur-Eure et lyry. 

N*" 24, de Bourgtheroulde à la Mailleraye , ayec embranchement 
sur la Chapelle-Brestot, à Bouirg-Achard et B.outot. 

N« 25, de Thiberyille à Orbec. 

N"* 26, de Gisors à la Roche-Guyon, passant par Bangu, Ber- 
thenonyille, Ayeny et Bray. 

N<> 27, de Chartres à Yemeuil, passant par Brezolles (£ore-et- 
Loir). 

SERVICE DES MINES. (Division du Nord-Ouest) 

M. LsyiLLOis (O #), inspecteur général de 2* classe, à Paris. 

Arrondissement de Rouen ^ comprenant la Seine-Inférieure, 
VEure, VEure-et-Loir, la Manche, le Calvados et VOrne. 

M. HiRLET ^^ ingénieur en chef de 2* classe, à Rouen. 



CHEMINS DE FER DE L'OUEST. 

Service de contrôle et de surveillance des chemins de fer 

en exploitation, 

MM. DvpABc jjfs, ingénieur en chef des ponts et chaussées de pre- 
mière classe , à Paris. 

Ruaulty conducteur, à Eyreux. 

16 



<82 



lliTlGÂTlON DE LA SBIRE. 



Inspection de la voie et du matériel. 

MM. Girodde (£.)> ingénieur ordinaire des ponts et chaussées, à 
Paris. 
Bochet, ingénieur ordinaire des mines, à Paris. 

Inspection de Vexploitalion commerciale. 

MM. Vincent ^, inspecteur principal , 

Meynard, inspecteur particulier, ? à Paris. 
Goldsmitb , inspecteur id. • 



CHEMIN DE FER DE PARIS A. CBERR0CR6. 

MM. Rigondet, sous-inspecteur du contrôle. 
Richard, sous- inspecteur du mouTement. 
Lebas, commissaire de surveillance administratiTe, àETreux. 



Bueil 

Boisset-Pacy . . . 
ETreux 

Bomieville (la). 
Couches 



STATIOXS. 




MM. 




MM. 


Pasquier. 


Rorailly 


Drouot. 


Joly. 


Beaumont 


Simone!. 


Drouard. 


Serquigny 


Haimeqain. 


Pelpel. 


BeHûay 


CbéroQ. 


Durand- Mazier, 


St-Marcd'Orbec 


Ficht. 



Vernon 
Gaillon 



CHEMIN DE FER DE PARIS A ROUEN. 
STATIONS. 
Mltf. 

Leroy. 
Benard. 



MM. 
St Pierre Louv"jTabourin. 
jPont-de -l^ArchelFontame. 



CHEMINS DE FER DE SERQUIGNY A ROUEN , DE LAIGLE A 
CONCHES, DE LOUVIERS A SAINT-PIERRE. — ÉTUDES BT 
CONTRÔLE DES TRAVAUX EXÉCUTÉS. 

M. Dufresne i^, ingénieur en chef de 2* classe, à Paris. 



NAVIGATION DE LA SEINE. 

3' section des fortifications de Paris au pont de Brouilly 

près Rouen. 

M. Beaulieu ijjj, ingénieur en chef de 2« classey à Paris. 



NAYlGATIOFf DB LA SEINE. 183 

AGBNTS DANS LU DfirARTEMKMT. 

MM. Doulé, conducteur. 

Labhé, employé secondaire. 

Adam, préposé de navigation. 

Leqtieux, éclusier chef, à Notrc-Daroe-de-la-Garenne. 

Autin, garde de naTigatiou, à Poses. 

Hayet, idem^ à Pont-de-PArche. 

Herpin, chef barragiste, à Notre-Dame-de-1'IsIe. 

Giiérard, garde de navigation, à Anet et Amfreyille-sous- 

les-Monts. 
Cauckoix^ éclusier, à Notre-Dame-de-ia-Garenne. 
Morlet , idem^ idem. 

Prévost^ idem^ à Poses. 
Riberprey, idein^ idem, 
V Letàiais, idem^ à Pont-de-l'Arche. 
Leroy, barragiste, à Anet et AmfreTille-sous-les-Monts. 

A*" section, — Dupont de Brouiliy à la mer, 

MM. EaisERT(0 #), ingénieur en chef de 2* classe, à Rouen. 
Thiennotte, conducteur. 
Huet, idem, au pont de Quillebeuf. 

Toujfet, chef baliseur. 
Coussin, aide baliseur. 
Moutier, idem. 
Féret, mousse baliseur. 
Bretteville, gardien de phare, à Fatouville. 
Gilles (Jacques), idem^ à Berville. 

Lertffait, idem, à Fatouville. 

Homo (fils), idem, à Quillebeuf. 

Bayeux, idem, à la Roque. 

Qillel (Alphonse), idem, à Fatouville. 

J5ro?7io (Charles), idem, à Gros -Heurt. 

Carré, idem, à Courval. 

Bataille, idem, à la Vaquerie. 

Levillain, idem, à Aizicr. 

SERVICE DE LA NAVIGATION INTÉRIEURE. 
MM. MÉiY (Amédée) [O^), ingénieur en chef du département. 

Bivière d'Eure. 

Girard, éclusier, à la Villette. 
Gilles, idem, au Vaudreuil. 
Throude, idem, à Folleville. 



184 SBHTICB flCIRAL. 

Rivière de Risle. 

MM. Lemoine, chef-baliseur. 
Duterire, aide-baliseur. 



SERVICE VICINAL. 



••* 



M. BouLiRon (^), Agent- Voyer en chef, à Eyrenz. 

Bureau de VAgent-Voyer en chef. 

MM. Désormière, chef de bureau. 
Driège, comptable. 
Moutier, dessioateur. 
Duval, piqneur. 
Godard jeune, surnuméraire. 



ARRONDISSEMENT DES ANDELTS. 

MM. Marais, af^ent-yoyer d'airondissement, aux Andelys. 
Godard aine, piqueur. 

Agents-voyers cantonaux. 



MM. 

Guiliot, aux Andelys. 
Herpin, à Ecos. 
Duparc, à Etrépagny. 



MM. 
Tassel, à Flenry-sur-Andelle. 
Renault, à Gisors. 
Ratel père, à Lyons-la-Forét 



ARRONDISSEMENT DE BERNAT. 

MM. Pichot, agent-Toyer d'arrondissement, à Bernay. 
Gliquoty piqneur. 

Agents-voyers cantonaux. 



MM. 
Ameline, à Beaumesnil. 
Férey, à Beau mont. 
Morand, à Bernay. 



MM. 

Boulanger Albert, à Brionne. 
CheTaliier, à Broglie. 
Fournier, à Thiberviile. 



ARRONDISSEMENT d'êYREDX. 

MM. Duvallet, agent-?oyer d'arrondissement, à Evreai. 
N , piqueur. 



MM. 

Qaéneau, à Breteail. 
Cbopey, à Gooches. 
Leclerc, à Damville. 
Letellier, à Evreax (sad). 
Perrée aîné, à ETreai (nord). 
Ratel fils, à Nonanconrt. 



SBRTICE f ICINAL. 

Agents-voyers cantonaux. 

MM. 



185 



Baillivet, à Pacy-sur-Eure. 
PiédeTant, à Rugles. 
Tremblay, à Saiot-André. 
Gouverneur, à Yerneuil. 
Mers, à Vernon. 



ÀRBONDISSEMENT DE lOUYIERS. 

MM. Durand, agent-voyer d'arrondissement, à LouTiers. 
Gondard, piqueur. 

Agents-voyers cantonaux. 

MM. 



MM. 

LeTavassenr, à ÂmfreYille-la- 

Gampagne. 
Grimoult, à Gaillon. 



Bontemps, à Lonviers. 
Morin, au Neubourg. 
Touzard, à Pont«de-r Arche. 



ARRONDISSEMENT DE PONT-AUDBIIER. 

MM. Perrée jeune, agent-Toyer d'arrondissement, à Pont- 
Audemer. 
N , piqueur. 

Agents-voyers cantonaux. 

MM. 



MM. 

Leblond, à Beuzeville. 
Rouppert, à Bourgtheroulde. 
Sayin, à Cormeilles. 
Ronssan, à Montfort. 



Alépée, à Pont-Audemer. 
Prévost, à Quillebeuf. 
David, à Routot. 
Vachel, àSt-Georgesdu-Yièvre. 



TABLEAU DES GnEMIHS DE GRANDE GOSHCNICATiON. 

1 des Andelys à la route impériale n*" 30 (la Feuillie), par Ecouis, 
Lyons-la-Forôt, Tronquay 24,990 met. 

2 des Andelys à Bray, par Tourny, Civières, Ecos et Saint- 
Rémy 23,1 47 met. 

3 de Gasny à Bouchevilliers, par Corbie^ Tourny, Guitry, Mou- 
flaines, Yatimesnil, Etrépagny, Heudicourt, Sancourt, Mainne- 
Tille 88,986 met. 

16» 



186 SEBTICB TICIKIL. 

4 de Poot-de-r Arche à la roote départementale n* 13, par Tostes, 
Montaare, la Haye-Malherbe, Surtauville et Daubeuf. 18,074 met. 

5 da Neuboorg à Bourgtheroolde, par la Pyle, la Haye-da-Theil 
et Boscherville 16,200 met. 

6 d'Eyreux à Verneail, par Garel^ Damyille, Roman, Dame- 
Marie, Grosbois 32,408 met. 

6 bis de DamTille à Nonancoort, par Minières, Morainyille et 
Droisy 14,682 met. 

7 d*E?reux à Nonancourt, par Guichainyille, Prey, le Parc, 
Saint-André et Gondres 32,875 met. 

8 de Bernay à Verneail, par Liyet, Landepiereuse, Epinay, la 
Barre, MarnUres^ les Frétils, Rngles, Bois-Arnaalt et Boortb, 
longueur..., 44,655 met. 

8 bis de Rngles à GIos-la-Ferriëre (Orne), par Jnignettes et la 
Selle 8,999 met. 

9 d'Orbec à I^onancourt, par Saint-Gcrmain-la-Campagne^Saiot- 
Anbin-du-Thenney, Broglie, la Barre, Vieille-Lyre, Neuye-Lyrc, 
les Baux-de-Breteail, Breteuil, Condé, Grandyilliers, Hellenyilliers 
et Droisy... 64,197 met. 

9 bis de Breteuil à Ghandey (Orne), par Bourth. . . 15,423 met. 

10 de Thiberyille à Honflenr, par Saint-Pierre-de-Cormeilles, 
Gormeilles, Beuzeyille, MahneylUe, Equainville et Fiqneflear, 
loùgueur 26,757 met. 

11 de la Riyière-Thibouyille à la route départementale n° 9, par 
Nassandres, Beanmoutel, Beaumont, Ajou, la Ferrière-snr-RisIe 
et la Vieille-Lyre 27,240 met. 

1 2 dePont-Audem. à Quillebeuf, par Ste-Opportune 1 2,285 met. 

13 de Beuzeyille à Lieurey, par Epaignes. 18,049 met. 

14 de Pont-Audemer à Saint-Georges-du-Vlèyre, par Cam- 
pigny 11,700 met. 

15 de Routot à Saint-Georges- du- Vièyre, par Appeyille-Amie- 
baut, Montfort, Saint-Philbert et Saint-Pierre-des-Ifs 1 6 ,61 4 met. 

16 d'Appeyille à Bourgiheroulde, par Touyille, Basville et 
Angoville 17,238 met. 

17 de Montfort à Louyiers, par Saint-Denis- des-Monts, Gros* 
theil, Haye-du-Theil, Touryille-la-Gampagne, FouqueTiile. Um- 
beuf, Vraiyille et la Haye-Malherbe 31 ,295 met. 

18 des Andelys à Ry, par Fresne-PArcheyêque, Grainyille, 
Charleyal, Perriers, Perrnel et Vascœuil 20,595 met. 



SBlVICi TIGIRÀL. 187 

19 d'Etrépagny à Ry, par DoudeauTilIe, Neuve-Grange, Lyons- 
la-Forét, Hogues et vascœoil 26,195 met. 

20 de Banga à la Feuillie, par Bernonville, Heudicoart, Long- 
champs, Morgny, TiUy et Fleupy-la-Forêt. 25,586 ma. 

20 M5 de Morgny à Lyons, par Beauficel 8,098 met. 

21 d'Etrépagny aux Thilliers, par Gamaches.... 7,680mèt. 

22 des Andelys à la Roche-Guyon par Nézé^ Tilly, Haricourt 
etGasny 6,230mèt. 

23 de Serquigny à la route impériale n» i3, par Goupiliiè- 
res 7,4i1mèt. 

24 de Beaumont-le-Roger à Glos-Ia-Ferrière ('Orne), par Beau- 
mesnil, la Barre, Bois-Nfmvel et Ghambord 27,654 met. 

25 de Thiberville à Glos-Ia-Ferriëre (Orne), par Brucourt, 
Saint-Vincent-du-Boulay. PlainTÎUe. Saint- Yictor-de -Chrétien- 
Tille, Grandcamp, Broglie, Ghambiac, Saint-Pierre-du-Mesnil, 
la Haye-Saint-Sylyestre et Ghambord 30,727 nfèt. 

26 de Brionne à Lieurey, par Glyerrille 19, 146 met. 

27 de Thiberrille à Lieurey, par Saînt-Aubin-de-Scellon et 
Cauverville 10,629mèt. 

28 de Bemay à Saint-Georges-du-Vièvre, par Boissy-Lamber- 
ville et Giverville 1 1 ,100 met. 

29 de Rouge -Perriers à Ecardenville , par le Mesnil^Pi- 
part. 8,680 met. 

30 d'Erreux an Neubourg, par Parville, Gaoville, Saint-Martin^ 
Bacquepnis et Quittebeuf 19,539 met. 

31 d'Evreux à Beaumont-le-Roger^ par Paryille, Glaville et la 
JBuanière, Rotigejosse 23,949 met. 

32 d'Eyreux à Yemon, par Nétreville, FauTiile, Gauciel, 
Jouy, Cocherel 23,017 met. 

33 de Pacy à SepteuU, par Breuilpont, Chanu, Yilliers-en- 
Désœuvré et Breval (Seine-et-Oise) 6, 345 met. 

34 de Saint-André à Rosny (Seine-et-Oise), par la Gouture, 
Garennes, Bueil, Yilliers-en-Désœuyre et Samt-Illiersle-Bois 
(Seine-et-Oise) 6,906mèt. 

35 de Saint-André à Dreux (Eure-et-Loir), par Touvoie, Saint- 
Laurent-des-Bois et Marcilly-sur-Eure 11 ,020mèt. 

36 de Couches à Louyiers, par Burey,Ferrières-Haut-Glocher, 
ClayiUe, Bacquepnis, BérengeTille-la-Campagne , Houetteville, 
Hondouville, Amireville-sur-Iton et les Planches... 30,549mèt. 



188 SUTIOV VICINAL. 

87 d'Eyrenx à Breteuil, par Arnières, Baaz-Sainte-Groix, la 
Trigale, le Nuisement . les Bssarts et Saini-Denis-dn-Béfaé- 
lan 28,074 met. 

88 de DamTille à TiUières, par GrandTiltiers i2,i67inèt. 

89 de Breteoil à la Ferrière-sur-Rlsle, par Sainte-Margaerite- 
de-FAutel et le Fidelaire 19,185 met. 

40 de Brionne à Elbeuf, par GalleTille, Grostheil, Haye-du- 
Theil et Salnt-Pierre-des-Cercueils 17,695 met. 

41 de LouYiers à MéuesqueyiHe, par Saint-Etienne-du-VauTray, 
Saînt-Pierre-du-Vauvray, Andé, HerqueTiIle, Daubeuf, Vatte\ille, 
Houyille, Bacque^ille et Gaillardbois 31^71 7 met. 

42 da Pïeabourg à Gaillon, par Yenon, Acquigny, Ailly , 
longueur 18,619 met. 

43 d'Evreux à Saint-Pierre-de-Liéroult, par Caer, Pfomiaii- 
▼ille, Toumeyille, BrosTille, Houetteyille, Quatremare, Grasyille, 
SnrtanTille et le Boshu 26,198mèt. 

44 de Quillebeuf à Routot, par TrouTills et Boumeyille, 
longueur 18,005mèt. 

45 d'Appeyille à Vieux-Port, par les Marettes^ Boumerille et 
Tronyille-la-Haule 13,259 met. 

46 de Montfort à Duclair, par Catelon, Flancourt, Boors- 
Achard, Bamerille et Iville (Seine-Inférieure) 16,922 met. 

47 de ToutaiuTille à Fiquefleur, par Foulbec^ Gonterille et 
BervUle 16,650mèt. 

48 de Gonches à Beaumont-le-Roger, par LouTersey, les Aa- 
thieux, Barquet et Barc 15,653mèt. 

49 de Bueil à la limite d'Eure-et-Loir, station de Bueil , 
longueur 1,662 met. 

50 de Damyille à Elbeuf, par Yillez-sur-Damyille, la Trigaley 
Glisolles, Gaugé, Bacquepuis, Feu^erolles, Yillettes, Daubeuf - 
la-Gampagne, MandeyiUe et Saint-Didier 38,324 met. 

51 de la Neuye-Lyre à Glos-Ia-Ferrière (Orne), par Bois-Nor- 
mand, le Rabais 12,147 met. 

52 de Pont-Audemer à Gormeilles, par Saint-Grermain-Yillage , 
Yannecroeq et la Ghapelle-Bayyel 12,881 met. 

53 de Routot au bac de Jumièges, par HauyiUe et le Lan- 
din 5,635 met. 



'>^ 



54 de Duclair à Mouliueanx, par Bas-Caumont et la Bouille, 
longueur 3,010mèt. 



SBBYICK VICIIIàL. 189 

$5 de Peiriers-snr-Andelle à Dametal, par Fresne-le-PIan 
(Seine-Inférieure) ....r 4,208mèt. 

56 d'Ecoois à la route départementale n"* 6, par Villerets, 
Marœuville et Homille 7,757 met. 

57 de Yemon à Bray, par Giverny, Sainte-GrenerièTe, Gasny et 
Fourges i6,459 met. 

58 de Pont-^aint- Pierre au port de Poses, par la rive gauche 
de r Andel le 4 , H 5 met . 

59 des Andelys à la vallée d'Epte, par Harquency, Forét-la- 
Folie. Guitry, Fontenay, Gahaignes^ Réquiéeourt et Saint-Clair- 
sor-Epte , 17^039 met. 

€0 d'Ecos à Gasny, parValcorbon et le Mesnil-Milon 7,778 met. 

61 de Beanmont-le- Roger à la grande ligne n*" 8, par Grand- 
chain 10,770 met. 

62 de Bernay à la Ferté-Fresnel, par Saint -Quentin-des-Isles, 
Broglie. Trinité-de-Réville, Saint-Agnan-de-Gemières, Saint- 
Picrre-de-Cemières et Notre-Dame-du-Hamel 26,318 met. 

63 du Sap à la Ferrière-sur-Risle, par les Essarts, Montreuil- 
l'Argillé, Saint-Pierre-de-Cemières. Saint -Pierre-du-Mesnil, St- 
Oaen, la Barre, Saint Aubin-sur-Risle et Ajou 27,861 met. 

64 de Serquigny à Saint-Georges, par Rates. Garsix, Boisney^ 
Berthouville et Saint-Victor-d'Epine 1 5,891 met- 

65 de Thiberville à Moyaux, par la fféroudière et l'Ambi- 
nière 3,411 met. 

66 de Lyre an Neubourg, par le Fidelaire, Sébécourt, Qulncar- 
non^ station de Romilly, les Authieux et Emanville. 19,01 2 met . 

67 de Pont-Authou à Boisset-Ie-Ghâtel, par Bonneville-Appe- 
lot 7,104 met. 

68 de Gbambray à Yemon, par Sainte-Golombe, Réanville, 
C3iapelle-RéanTU]e et Saint-Marcel lS,532mèt . 

69 de la Ghape]le-Réanville au Goulet, par Yillez-sous-Bail- 
leal 7,920 met. 

70 de Rugles à Gbennebrun, par GhéronTillicrs, Ghaise-Dien- 
da-Theil, Gournay-le-Guérin 17,605mèt. 

71 de INonancourt à Marcilly-sur-Eure, par la Madeleine, 
Goordemanche et le Brémien 12,914 met. 

72 de Pacy à Gaillon, par Menilles, Houlbec-Gocberel, Beau- 
chesne, les Rotoirs et Jeufosse 1 6,337 met 

73 de Quittebeuf à Amfreville-la-Gampagne, par Saint-Aubin- 
d'EcrosTille, Cesseyille et Hectomare. 14,845 met. 



190 8BBTICB TrCIRiL. 

74 de Bonmerille à Saint-Macloa, par Saint-Urien, Boaçie- 
lon, Foolbec 17,470 met. 

75 de Routot à Gandebec, par le Roumois et le Quesneyy 
lODgaenr 4,375 met. 

76 de MénesqneTille à la route impériale n^' 181, parTouffre- 
\ille, Lisors, Goudray, Puchay, Nogent-ie-Sec, Doudeantllle, 
Etrépagny, Proyemont et GbauTincourt 24,534 met. 

77 de Tronyille à Ste-Opportune, par la Land e. . 2^250 met. 

Longueur totale 1 ,434,178 met. 

TABLEAU DES CHEMINS D'INTÉRÊT COMMUN. 



1 des Andelys à la station de 
Saint-Pierre. 

2 de Gisors à Mainneville. 

3 de Gisors à Vesly. 

4 d'HeudicourtàIarouteîmp.15 

5 desThilliersà Ecos. 

6 de Berthenonville à la route 
impériale 181. 

7 de Broglieà la ligne n*" 8. 

8 de Pont-Authou au Nenbonrg. 

9 de Bernay àTheil-Nolent. 

10 deBernayàSt-Aubin-de-Scell. 

11 deCeintare de Bernay. 

12 deBeruayàSt-Yictor-d'Epine 

13 deBrogUe à la Ferriëre. 

14 d'Eyreux à Ghambray. 

15 duVal-DavidàSaussay-s'-Eur. 

16 de Breteuil à Tillières. 

17 du Breraien à la Couture. 

18 du Boulay-Morin à Venables. 

19 d'Eyreux a Garennes. 

20 de la Vieille-Lyre à Marcilly- 
sur-Eure. 

21 de Lyre à Senoncbes. 

22 de Nonancourt à St-Georges. 
28 de Goncbes à Ambenay. 

24 de Bois-Normand à Yillers. 

25 de Pacy-sur-Eure à Mantes. 

26 de Garennes à Louviers. 

27 de Couches à Saint-André. 

28 de Saint-André à Dreux. 

29 de Gaillon a Muids. 

30 de Cormeilles à Blangy. 



31 de Lleurey à Moyaax. 

32 deNeubourgàBourg-Acliard. 

33 de Montfort à Epaignes. 

34 de Pnnt-Audemer à .serqutgny . 
33 de Vcrneuil à BrezoUes. 

36 deSt-Pierre-d*AâtiisàMercey. 

37 d'Avrilly à Emanville. 

38 de la Perrière à la statiim de 
Romilly. 

39 de Bernay à Beaumont. 

40 des Tbilliers k Gaillon. 

41 d'Aillyà Cbauffoor. 

42 de Coudres à Dreux. 

43 de Notre-Dame-du-Vaudreuil 
à Poot-de-l'Arcbe. 

44 de Carbec à St-Macloa. 

45 de la route impériale 13 au 
Neubourg. 

46 de Vernon à TilIiers-en-Dés. 

47 de Pont-St-Pierre à Andé. 

48 delà ligne n" 12 au Yal-de-Ia- 
Porte. 

49 de St-Georges à CauveryiUe. 

50 de Routot au Val-des-Lenx. 

51 de Pont-Audemer à la Roque. 

52 de Beuzeville à Conteyille. 

53 de St-Gatien à Epaignes. 

54 deGiyerville à St-Aubin-de-Sc. 

55 de Beaumont au Grostheil. 

56 de Marcilly à Houdan, 

57 d'Anet à la Couture. 

58 d'Ecouis à Alizay. 

59 de Lyons à Mainneyille. 



INSTRUCTION PUBLIQUE. 



ACADÉMIE DE CAEW. 

^^' ^SeLî^ * C *. àaut titulaire de VUniversité), 
GoDABT, secrétaire. 

Inspeelion académique de l'Eure. 

Jlbé, inspecteur d'académie, à Efreui 
Gervais, commis d'inspection, à Evreux. 

Conseil départemenUil. 

M. le Préfet, président. 
Mgr. VEvéque. 
MM. le Procureur impérial, 

le Président du tribunal civil, 
ffochon , \ 

De Blosseville, 1 

DeForval, \ conseillers généraux. 

De Saint'Hilaire, ) 
Deneuve, i?icaire-général. 
Jubé, inspecteur (f académie. 
Rozier^ inspecteur primaire. 

LYCÉE IMPÉRIAL D'ÉVREUX. 



'IM, Ucavdey , ch. proviseur. 
Pessonneaux, censeur. 

l?*?^ (^ourtonnel, aumônier. 
Pyjol, économe. 



PROFESSEURS. 

^^- Deladéréere , J 

pZ%[^ch I ™^***^™»*^q«es pures et appliquées. 

S% u i sciences physiques, chimiques 
Mathieu, ch. f et naturelles, ^ 



1 92 INSTBCCTION PUBLIQU B . 

JDeladéréere, travaux graphiques. 

De Louvigny^ ch. dessin. 

Ropiquet, Idgique, 

Valade^ ch. histoire. 

Roger (s), rhétorique. 

Lucas ^ seconde. 

Royer, troisième. 

Meurer^ allemand. 

Martin, anglais. 

Profillet, quatrième. 

Robert, ch. cinquième. 

Vauraoourg, ch. sixième. 

^Ja^i'^ \ classes élémentaires. 
HauHon, 

f&ard, 1 ^^^'^^^ profesionnels. 



Levé, 

DOUtté, 



cours préparatoires. 



COLLÈGE COMMUNAL DE BERNAY. 

MM. Colin , principal. 

Aumjont, curé de Notre-Dame-de-la-Couture, aumônier. 
D*héral'de'Brisis, régent de mathématiques et de physique. 
Germain, id. de rhétorique et seconde. 

Laurent, id. de troisième et quatrième. 

Belin, id. de cinquième et de sixième, 

Bosquain, id. de septième et de huitième. 

Pareil, maître d'anglais. 

Borel, \ régents des cours spéciaux d'enseigne- 

Prévost, ) ment primaire. 

Démarre \ "*^tres-adj oints aux cours spéciaux. 

ETABLISSEMENTS PARTICULIERS D'INSTRUCTION 

SECONDAIRE. 

Andelys. ..... .f pensionnat des Andelys MM. Cave. 

j ....... ^ pensionnat Tremblay. 

Ecouis. . • maison diocésaine .... l'abbé Torquek. 

Gisors institution Masson. 

Louyiers pensionnat Simeray. 

Neubourg institution l'abbé Lenormand. 

Pont-Âudemer . pension Pinson. 

Verneuil ..«.., pension uuiversitaire. . Droupy. 

Yernon mstitution Dubois. 



ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. 

INSPECTEURS DES ECOLES PRIMAIRES. 

MM. Rozié , pour rarrondissement d'Evrenz : 

Pinet , pour Tarrondissement de Bernay et cinq cantons de 

l'arrondissement de Pont-Âudemer (Beuzeyille, Cor- 

meilles , Pont-Audemer , Quiilebeuf , Saint-Georges- 

du-Vièvre) ; 
Blangis, pour l'arrondissement de Lonyiers et trois cantons de 

l'arrondissement de Pont-Audemer (Bourgtheroulde, 

Montfort-sor-Risle et Boutot) ; 
Legrand, pour l'arrondissement des Andelys. 

Êeole normale du déparlement. 

MM. Sautâge, directeur. 

Vabbé Olivief\ aumônier. 

B&es, I maitres-adjoints. 

Piéton y maître d'horticulture. 
Champion^ maître de chant. 
Lucas y maître de Técole primaire annexée. 
Monvoisin^ maître d'orgue. 

TABLEAU DES INSTITUTEURS PRIMAIRES 

DU DÉPARTEMENT ^ 



Arrondissement des Andelys. 

CANTON DES ANDELTS. 



Communes. Instituteurs. 

MM. 
^Dehors. 
Boucher. 
.D'»^ Cossard. 
IS' Marie Fortunée 

A««A«iv« jflenry, libre, 

Aoaeiyv \D"'Célesle Jullien 

libre, 
'D""Delaboullaye, 

libre. 
ID"* Lecuyer, Wôrc 



Communes, Instituteurs. 
MM. 
Boisemont...|Goua8. 

JS' Lebé, libre. 

Bonafles Cartier. 

Yèiillon. 
Corny....... Yard. 

Courcelles.... Lavallée. 

Cuverville. . . . Dizengremel. 

Daubeufp*yat Roufliac. 
Vatteviltej e. de 
pont de l'Arche. 



« Daoa ee tableaa, la lettre B, qui suit certaines communes, sfgnifle réunie 
poor l'école. Le nom des communes réunies se retrouve Imprimé en caractères 
uallqnes au-dessous de la commune à laquelle elles sont réunies. Tons les 
institateurs dont le nom n'est pas suivi du mot libre sont des instituteurs 

commanaai. 

17 



f94 

Communes » 



1IV8TITDTE0H8 rBIMÀIBEfi. 



Instituteurs. 

MM. 
Fresne rAreh. Gompiègne. 
Guiseniers • . • Pincbon. 
Harquency... ADCOurt. 

Heuoezis Lecercle. 

Heuqueyille . . Koaget. 
N.D.deTIsle. Gauthier. 

iBrochard. 
S' Graadhomme, 
libre. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 
Roqnette(la).. Pelletier^ 
Tkuit (le), 

Sazay FanTel, libre. 

Thuit (le) .... R. à la Roquette. 
Yézjlloo R. à Bonades. 



•^ 



CANTON DECOS. 



Communes, Instituteurs. 
MM. 

^ irSi. 

Bertbeoon ville Berry. 
Ckât. sur Epte, 
Bois Jérôme St 
Ouen ...... RoQsselet. 

BosStRémy.. Mary. 
Gaha ignés ... . Luce. 

Gantiers Miraux. 

Ghâtean s'Epte R .à BerthenonTil . 

Givières L'bomer. 

Dampsmesnil . Haranger. 
Fontenay .... Masson. 

Forétla Folie. jM?|.'gi.„„,„j^^ 

i7/vn«.«*oa JFoubert. 

^^^^^^^ iS'Cauvin, libre 



Gasny 



Communes. Instituteurs. 
MM. 

Fours Jollien. 

(Petit. 
'•""iS'LasDOD. 

Giverny Lavallée. 

Guitry. ...... Ancourt. 

Haricourt. ... R. à Heabécoart. 

Heubécourt.. Levean. 
Haricourt, 

Mézières Goimier. 

Panillease. . . . Lefrançois. 
Pressagny rOr. Tborel. 
Ste Gene?iè?e 

les Gasny... D'^" Duval. 
Tilly Guay. 

^^"'^y }S' Massé. 



CANTON D*ÉTRÉPAGNY. 



Communes, Instituteurs, 
MM. 

ÎMessent. 
S' Lecoq. 
D»« David, libre. 

Goudray Guibert. 

Doudeauville . D°''' Bizet. 

Farceaux Dutois. 

Gamaches.... Mesnet. 
Hacqneville.. Bracq. 



Communes, Instituteurs. 
MM. 

ÎFreolet Ph. 
S' Ridel, en re). 
S'Eiie, libre. 

Loagchamps.j|r-'|{,A'«- 

^''''^-î ir^^Slrd, «are. 

Mouflaines... Picbard. 



1 



tlfSTITOTimitS PBniAiRÈS. 



1195 



Communes. Institutew^s, 
MAT. 
Neuve Grange Fillâtre. 
NojeonleSec. Métayer. 
ProvemonU,, R. à ChauTinc*, 
c. de Gisors. 

Pnchay Pontet. 

Ricbeville. . . . Leroux. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 
Ste Marie de 

Vatimesnil . Baron. 
Saussaye la V. Lerat: 

IThil (le) Lefebvre. 
ThillïersOes). » 

Villersen Vex. Letaillear. 



CANTON DE FLEURY-SUR-ANDELLB. 

Cmmunes. Instituteurs. || Communes. Instituteurs, 
MM. MM. 



/Lemalre. 

\ dré. 
AmfreTille les 

Champs.... DdaToipierre. 
Amfrevillesoas 

les Monts... Herpin. 
Bacqoeville... Andrienx. 
Bourg-Beand. Andrieux. 

Charleval J Boucher, 
^.flânerai . . . .^ jju. p^jjjjj 

DoaTiUe Amette. 

/Pichard. 
ErAnîa /S' Tranchand, en 

*^^°" ) rel.S^MarieAdé- 

\ laïde. 

* lipon S' Larcher, en rel. 

S' Marie Fru- 
menée. 
Gaillardbois G Dumontier. 



Grainville .... Duquesne. 

HouYille Lebec. 

Letteguives... Roze. 
Renneville. 

Menesqueville. Lebègue. 
Mesnil Verclit. Masset. 
/DuYal. 
Perrierss'An-JS'Fils, en relig. 

délie j S' Marie de la 

\ Délivrande, lib, 

Perruel R. à Yascœnil, c. 

deLyonslaFor. 

! Papillon. 
D"" Mouchard, 
libre. 

Renneville ... R. à Letteguiyes. 
Romilly s' An-jDeshayes. 

délie I D"»« Tannery. 

Vandrimare.. Delamarre. 



CANTON DE GISORS. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 

/MassoH. 

IS' Mauray. 

ILaurent dit frère 
G"ow / Aurence-Marie , 

1 litfre. 

iDubus, libre. 
^ ^ ^S'Quinquet./t^. 

Amécourt.... Sanglier. 
Antheverncs.. Goubert. 



Communes. 

Bazincoart . . . 
Bernouville... 

BezuStEloi.. 
Bernouville. 

Bouchevilliers 
Chauvincourt. 

Provemont, e. 

ifEtrépagny. 



Instituteurs. 
MM. 
Lelièvre. 
R. à BezuStEloi. 
Bourdel. 

S'Guilleronenrel. 
S'StJ.-B.,ii&re. 
Croisy. 
Mignart. 



196 



IHgTITUTIDBS PRIHAIBU. 



Communes. Instituteurs. 

MM. 
_ (Ricard. 

ï>aDg« IS' Marais, lUn-e. 

Gaerny Gaillard. 

ÎATice. 
S' Socro, en rel. 
S' Martial, Zi&rc. 
Mainneyille... Lesage. 
Martagny.... Ducrocq. 
Mesnils'Vien. Lefebvre. 



1 



Communes. Instituteurs. 

MM. 
Neaufles Saint|Gaignet 

Martin (S' Itelabique. l$à. 

Noyers Loriot. 

St Denis leFer-fTNoêl. 

ment fS* Bellemare. 

StPaêr R.àBezaStEloi. 

Sanconrt Barbay. 

Vesly Morel. 



CAÏÏTON DE LTONS-LA-FOEÊT. 



Communes. Instituteurs. 

MM. 
Forchy. 
Lyons la Forêt S' Leroy. 

(Léger, libre. 

Beanficel Legrand. 

BeznlaForèt.. Ricard. 
Bosqnentin... Marette. 

Lilly. 
Fleury la Forêt Prunier. 

Hogues (les).. T^ourthier. 

Lilly R» à Bosquentin. 



Communes. Instituteurs. 

MM. 

Lisors Dafonr. 

Lorleau Lefrançois. 

Rosay Lehec. 

Touffre?ille . . Couturier, 
rr „««^ (\^\ iMontailâtre. 
Tronquay(le).|g,coloiiibcl. 
,. ., iFreulet. 

Fleury <r And. 



Arrondissement de Bemay. 

CANTON DE BEAUMESNIL. 



Communes. Instituteurs. 

MM. 
Bcaumesnil.. .(Portier. 
Gouttières. ] S' Groliier, libre. 

Ajou.. R. au Noyer. 

■o /f«\ (Saint- Yves. 
Barre (la).... jg^Lemasle. 
BoscRenonlt. » 

Epinay ^ Lamory. 

Gisay Nativel. 

Gouttières... R.àBeaumesnil. 
Grandchain • . (Caplain. 

Ste Marg.en 0.\S' €r0ndclin. 
Jonquerets de 

Livet(les).. Fontaine. 
Landepereuse. S' Houdou. 



Communes. Instituteurs. 

MM. 

Noyer (le).... Duval. 

Ajou. 

Roussière (la). Fengère. 
St Aubin des 

Hayes ..;.. S'Plet. 
Saint Aubin le 

Guichard . . Dandin. 
S*" Marguerite 

en Ouche. . R. à Grandiain. 
St Pierrre du 

Mesnil S'Favrie. 

m. (Gehan. 

Themy js-Dumont. 



1N8TITUTEUB8 PBIMAIBBS, 



«97 



CANTON DE BEÀUMONT. 



Communes, Instituteurs, 
MM. 

ÎDesperrois. 
S' Pachand. 
lyi' HareJ, libre, 
ÎMatte. 
S' Fréret, eq. rel. 
S' Ste Françoise, 
libre, 
Rapquet Lecerf. 

Beaomontel.. Loiselear. 
Launay. 

Benille » 

Bray R. à Ecard. la C: 

Combon YaudraD. 

Ecardenvillela 

Campagne.. Picton. 
Bray, 

rODtaioe lajLecIerc. 
Soret (S'Dugard. 



Communes, 



Instituteurs. 
MM. 



Goapinières..j^r£'1^-^„,. 

Grosley Genêt. 

Houssaye(la). » 

Launay R. à Beaamontel. 

Nassandres. . . Pourchel. 
Perriers ..... » 

PlessisSteOp. Gallet. 
RomillylaPu- 

thenaye. . . . Douis. 
Rouge Perr... Glonet. 
Ste Opportune 

du B08C, 

Tillenl Dame 

Agnès Renaalt. 

Tilleul Othou. Pommery. 



C(mmunes. 



Bernay 



Instituteurs, 
MM. 
Honard. 

»S' Depuybnsque. 
ICbartier, libre, 
fGranier Alph. dit 

F* Jules, libre, 
lD"''Piquenot,2i6. 
fD"* Borel, libre, 
,D»- Longlet, libr. 

Caorches R. à St Vie. de Ch . 

Carsix Beneuil. 

Corneville la 
Foaquetière R. à Font. l'Abbé. 

Coarbépme...j»fPi„«-S; 

Fontaine TAb. HonCroy.' 

Corneville 4a 

Fouquetiére, 

Malouy ©"• Bnron. 

Menneval Saint-Léger. 

ralailles, 

PlainTille .... R. à St Victor de 
Gbrétienvilie. 



CANTON DE BERNAY. 

Communes. Instituteurs, 

MM. 

Plasnes Contant. 

Saint Anbin le 

Vertueux ... Duval. 

Striair d'Arc JMénereuil. 
Muaira Arc. jg, Vauthier, lifyr. 

Saint Léger de S' Boitard^en rel. 

Rôtes S' Sainte Appoli- 

naire. 
St Martin du 

Tilleul S'Fayel. 

St Nicolas du 

Bosc l'Abbé.. R.àStVic.deCh. 
SaintVictorde 

Gbrétienvilie Delayillette. 

Cadrchet, Plain- 

ville et Stifieolat 

du Bosc t*Abbé, 

iDemartigny. 
S' Vadet, en rel. 
S' Athanase. 
Valailles R. à MennevaL 



17* 



^ 



198 



INSTrrOTSORS PHIHAIRB8. 
CANTON DE BRIONNK. 



Commîmes. Instituteurs. 
MM. 

iDelalande. 
S' Pbstel. 
Dou^enou, libre. 
S' Gazier, libre. 
.D^'DelalandeWô. 

Aclou R. à Franqwevillc 

Bec Helloain. Boulanger. 
Bertbouviller. » 

„ . Leieune. 

Boisney j^J. Leieune, lib. 

"^Ji^X 'j2^|sTa«nU, me. 
le Bâc, • 

Bretigny » 

CalleTille....||?g^XtlD,H6r. 
Franqueville. Dulong. 

Àelou et Hec- 

manville. 

ÎHermier. 
S'Boucher,enrel. 
S^MarleÀdèle. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 

HayedeCalley. Amaury. 
HecmanvUle.. R.àFranqueville. 
Livets'Aulhou E. à Keuv. s' Aat . 
MallcTiUe s^ le 

Bec R.àBosrobcrt. 

Morsan » 

NeuTille du 

Bosc Mallebranche. 

Neuville -sur- 

Authou Féré. 

Livet mr io- 

thêU. 

N.D. d'Epine. Finot. 
St Cyr de Sa-JLefebvre. 

lerne lD"«Leinire, libre. 

S Eloi deFour- (Lerat. 

ques iS'Gancel, libre. 

Saint Paul 4e 

Fourgues. 
St Pierre de 

Salerne Thouin. 

St Victor d*Ep Quesney. 



Communes. 



Instituteurs. 

MM. 

Ti..n«iîo JFillâtre. 

Broghe js' Marais. 

BoscMorel(le) R. au Chambiao. 

Gapelles - les (Maiigard. 
Grands iS'Néhou. 

Cbamblac... Delaltre. 
Le Bosc Morel. 

Chapelle Gau- 
thier > 

Ferrières St 
Hilaire Mesnil. 

Goulafrière . . Girard. 

Grand Camp. S" Lecordier. 

Mélicourt.... » 

Mesnil Rouss. D^^* Herblin. 



CANTON DE BROGLIE. 

Communes. 



Instituteurs. 
MM. 

Montreuil rArjGueurel. 
gillé . . . i . . . (S' Lethimonnier. 

StÀguilind^Âu- 

gérons. 

St Denis ffÂu- 

geroHs. 

N. D. du Ha-j|rGi7thiereurel. 

™®* ( S'Araalbert,K6. 

St A^an de R. à St Pierre de 

Cernières . . . Cernières. 
Saint Aquilin 

d'Augerons.. R àMonlr.l'Arg. 
St Aubin dujPilet. 

Thenney....|S' Travers. 
I 8 Jean duTkenney. 



INSnniTBUllS PBIHÀIBES. 



<99 



Communes, Instituteurs. 
MM. 
St Denis d'Au- 

gerons R.àMontr.l'Arg. 

Saint Jean du R. à St Aubin du 

Thenney .... Tlienney. 
St Laurent du 

'Tencement. . R. àVerneusses. 
St Pierre de (Michel. 

Gemières ...\S' Durand, libre. 

st Âgnan de 

Cemiéres. 



Communes, Instituteurs, 
MM. 
St Quentin des 

Isles D"» y* Leclerc. 

Trinité de Ré- 
sille Vauqnelin. 

Yemeusses... Laignel. 
Saint Laurent 
du Tencement. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 

Thibei'yaie...j|"{|?^y*- 

Bar?ille R.àStÀub.deSc. 

Bazoques Racavei. 

Boissy Lam- 

berrille Goujon. 

Bouma in ville. Ghoquense. 

Paverolles les 

Mares. 

Chapelle Ha- 
reng » 

""■-rt gttelot. 

Duranville ... R. à FoUeyllIe. 
Faverolles les 

Mares R. à BournainT. 

Favril (le). . . . Marie, libre. 
FolleyUle (Legrahd. 

Duranville, (D*^' Masquera y. 



CANTON DE THIBERVILLE. 

Cojnmunes. 



Instituteurs. 
MM. 



Fontaine la 

Louvet Mias. 

Giverville. ... N. 
Heudreville . . » 

Piencourt. . . .(S' Thomasse, en 

Places (les). \ rel.S'S'Siméon. 
Planqnay (le) . . Bouchard . 
Saint Aubin dejGoujon. 

Scellon |S' Vaudichon. 

Barville. 
St Germain lajLucas. 

Campagne... |S' Thomas. 
Saint Mardsde 

Fresoe « 

St Vincent duCDoulay. 

Bonlay \%^ Marais. 

iTbeil Noient.. 



Communes, Instituteurs. 
MM. 

ijnmel. 
S^ Leblond. 
S-^ Godard, libre. 
Baux de Bre-(Isoré. 

teuil îS'HaiUard. 

Bémécourt... Lizot. 



ArrondlAflement d'JBvrenx. 

CANTON DE BRETEUIL. 

Communes. 



Instituteurs. 

MM. 

Chesne (le) . . . JDuperron. 

StDenUduBé'\W^ Duval, libre, 
hélan. 

Gintray Pouchet. 



»^ 



20O 
Communes. 



Instituteurs. 
MM. 
Dame Marie. . David. 

FrancheviUe..jgS?'»y„^^ 

GueraanTille . » 

StDenisduBé- 
hélan R. au Ghesne. 



llfSTfTDTBUBS PRIHAIBES. 

Communes. 



Instituteurs. 
MM. 
SteMarguerite 
de l'Autel... Gulard. 
S^IS'icolasd'Atr 

tez * 

Saint Oueu 
d'Attez Belacour. 



CANTON DE GONGHES. 

Communes. Instituteurs. |[ Communes. Institttteurs. 



MM. 

IHoussemaine. 
L^abbé Letour 
neur, lidre. 
Lacour, libre. 
lyi'Prétrel, libre 
S' Gillot, libre. 
Beaubray .... Dervelois. 
Bônneville (la) Beauvisage. 
Âulnay, canton 
d'Evrtux sud. 

Burey N, 

Croisille (la). 
StElier, 

Ghampdolent. R. à Glisolles. 
GoUandres. . . . Désoteux. 
Groi8ille(la).. R. à Burey. 
Emanville.... Yiel. 
Faverolles ]a(R. à Louyersey. 
Gampagne ..fS"^ Letard, libre. 
Ferrièreshaut 

Glocher Démery, 

Portes. 

Ferriëre surjlsabel. 
Risle )S'' Marais, Julie. 






MM. 

Fresne (le) . . . N. 
Gaudreyille la 

Rivière R. à Glisolles. 

Glisolles iBrossard. 

Ckampdolent. {S' Aloyse, Marie, 

Gaudreville. { Hlffe. 

Louversey. . . . N. 

Faverolles la 

Campagne. 
Mesnil Har- 

dray N. 

Orvaux. 



Nagel R.àSéez-Mesml. 

NogentleSec. Delarosière. 

Ormes Fauvel. 

Orvaux R. àMesnil-Har- 

dray. 
Portes R. à Ferrières- 

Haut-Glocher. 

StElier R. à Burey. 

Ste Marthe. . Duval. 
Sébécourt.... Dubost. 
Séez Mesnil... Renault. 
Nagel. 



CANTON DE DAHVILLE. 



Communes. Instituteurs. Il Communes 
MM. Il ^ 

Baniville (Gouturier. 

Minières (les). \W^ Hébert. llAvrilly.. M- Gordier. 

Roncenay (le). Id"« Larue, libre.i 



Instituteurs. 
MM. 
Authenay . . . . R à Roman . 



institctehiis phimaibes. 



201 



Communes. 

Boissy s'Damy 
MorainviUetur 
Damville. 

Chantelonp... 

Goroeni] 

Goulonges. . . . 
Sacq (le). 

Greton 

Essarts (les). . . 

Chanieloup» 

GooTille 

Grandyilliers. 

L'Hoêmes. 
HelleoYilliers . 



Instituteurs. 
MM. 
Retout. 

R. aux Essarts. 

Hénanlt. 

Omont. 

R. à Moisnlle , 
c". dé Nouanc*. 
Gbristot. 

Lucas. 
Freulet. 

R. à Panlatte, 
cdeNonanc*. 



Communes. 

L'Hosmes. . . . 
Mantheloa . . . 
Minières (ies). 
Morainville s' 

DamYiile.... 
Rôiuan 

Àuthenay, 
Rooceuay (le). 

Sacq (le) 

ThomerlaSô- 

gne 

Villalet 

Yillez Champ- 
domiael .... 



Institutewrs. 

MM. 
R. à Grandyil- 
Anceny. [tiers . 
R. à DamTille. 
R. à Boissy -sur- 

DamTille. 
Leroy. 

R. à BamTille. 
R. à GouloDges. 

Nicolle. 

R. aux Ventes , 
çon d'ETreux sud 



CANTON D*ÉVRKUX (noRD). 



Communes. Instituteurs, 
MM. 
/Laine, école mu- 
tuelle. 

Quérité^ à la Ma- 
deleine. 

Barrucand , dit 
f Vénéfrid. 
Corbeau, libre. 
S'Legagneur, é- 
cole du Pont- 
I St-Tbomas. 
jS'Lecellier. école 
du Puits-Carré. 

Evreux 'S' Mancbon , ou- 

\ vroir. 

iS'Lesaulnier,Ca- 

mille, Provid. 

d^Evreux, libre. 

D"* Lefeb\re, lib 

D"« Colin, libre. 

D"" Tburet. libi'e 

S' Guillot , dite 

S' Marguerite , 

Ursulines. 

S' Cuvillier, dite 

S" Marie , ou- 

vroir libre. 



Communes. 

Ayiron 

Bacquepuis. . . 
Bernienville . . 
Boulay Morin. 



BrosTille .... 
Chapelle du 

Bois d* Faulx 

Boulay Morin. 

Emalleville. 

Irrêville. 

Dardez 

EmalleyiUe.*. 



Instituteurs. 

MM. 
Ri à Gauville. 
R.àSacquemille. 

R. à la Chapelle- 
du - Bois • des- 
Faulx. 

Foubert. 

Aubin. 



R. à Reuilly. 
R. à la Chapelle- 
duBoisdesFaulx. 



\ 



Gauville la 
Campagne.. Quérité. 

Aviron. 
Parville. 

Graveron Se- 

merville 

GraTigny .... 
Irrêville 



Revert. 

Ton. 

R. à la Chapelle- 

du - Bois - des- 

Faulx. 
S' Chaumière, «ô 



ao2 

Communes, 



Instituteurs. 
MM. 

Mesnil Fugnet » 

NormaDYille..(N. 

$t Germain d««{S'Pacreau,diteS' 

Angtes. { SirSiméon, libre 

Parrille. .... R. à GauTÎUe-la- 

Campagne. 
Qnittebenf . . . Mouchet. 
Reoilly ...... Lejeone. 

Dardex. 
Sacquenville. . Carré. 

Bacquepuis. 

Saint Martin la 

Campagne. 



IK8TITUTBUBS PBnÀIBlES. 

Communes. 



Instituteurs, 
MM. 

Ste Colombe laJGastine. 
Campagne. . . «S' Retoat , libre. 
Tilleul Lambert. 
StGermaln des 
Angles R. à NormanvUle 

Saint Martin la 

Campagne... R. à Sacquenville 
Tilleul Lam-R. à Sainte -Co- 

bert... lombe-la-Cam- 

Tournedos- [pagne. 

Bois Hubert. Âmette. 
Tourneville . . • 



Communes^ 



Instituteurs, 
MM. 
Angerville la R. à Guichain- 

Campagne . . Tille. 

Amières Quidbeuf. 

Aulnay R.àlaBonneTille, 

C"» de Coucbes. 
Baux Ste Croix Desbayes. 

Caugé Pattey. 

Cla?ille Tboué. 

Faucille R. à Huest. 

Fontaine sous 

Jouy Bordel. 

8t Vigor. 

Gauciel Réuni à Huést. 

GuichainTille . Duhamel. 

Angerville. 
Huest Canny. 

Fauville. 

Gauciel. 

Sassey. 



CANTON D'ÉVRBXJX (SUD). 

Communes. Instituteurs. 
MM. 
Jouy sur Eure Demay. 
/Wallet. 
Miserey )S' Quettevillfi, 

Cierrey, cant.) dite S' Marie- 

d» Paey. [ Natalie, lilfre. 
PlessisGroban Gallais. 

St Luc ChedeTiUe, libre. 

StSébastiende 

Morsan S'iefeuTre. 

St Vigor R. à Fontaine- 
sous- Jouy. 

Sassey R. à Huest. 

Trinité (la)... » 

Ventes (les)... Morphé. 

Yillalet, cant. 

de Damville. 
Vieil Evreux.. Peltier. 



CANTON DE NONANCOURT. 



Communes, Instituteurs, 
MM. 

iChauyet. 
S'^Fromant, libre 
M»* Dantu, libre 

Acon Auvray. 

Breux » 



Communes. Instituteurs. 
MM. 
Courdeman- R. à Illiers-me- 

che que. 

Droisy Couturier. 

Illiers l'ËTé-CDumesnil . 

que IM"" V* Quérey. 

Courdemancke. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 
Louye S' Toulier libre. 

Madeleine dejL^^^;;?; ,., ^^ 

^ Marie-Béatrix. 
Marcilly la 

Campagne . . Pia. 
Mesoil S' l'Es-jJolibois. 

tPée \S' Larcher, libre 

MolsviUe Delattre. 

Creton, cant.de 

Damville. 

CANTON DE PACY. 



imSTlTOTEUBS PBIHAIBES. 203 

Communes. Instituteurs. 
MM. 

Muzy.... Breton, 

Panlatte Barré, 

Helienvilliers , 
canton de Dam- 
ville. 

StGreorges sur 
Eure Lesage* 

St Germain s' 
Ayre Bmnel. 



Communes, Instituteurs. 
MM. 
(Videcoq. 
y Thomas, I- 

^<^n'E^r^-U^I[j^raj, libre 



Communes. Instituteurs. 
MM. 
Hardencourt.. R. à Vaux-sur- 

Héconrt R. à Breuilpont. 

Martainville 



W'Cogmei, libre] du Cormier.. Buperron. 



|D"« Dupont, /iôre 

Aigleville R. à Villegats. 

BoissetlesPré- R.àMartainyille- 

Tanches du-Cormier, 

Concourt R. à Caillouet. 

Breoilpont . . . Soulaître. 

Hécourt. 

Boeil Renault, 

Caillouet Orge- 

^iïïe .. Cucu. 

Boncourt. 

Chaignes R. à Villegats. 

Cierrey R. à Miserey, c» 

d'Evreux sud. 

Croisy D»« JuUian. 

Pains R. àGadencourt. 

Gadencourt.. Leroy. 

Fains^ Mérey. 



Boisset lût Pré- 
vanches. 

Merey . R. à Gadencourt 

•Neuilly R. à Epieds, c»» 

de Saint-André. 
Plessis Hébert. Bamour. 
St Aquilin de 

Pacy Peltier. 

Vaux 8^ Eure.. Dufour. 

Hardencêurt 
Villegats Remy. 

Aigleville. 

Chaignes. 

VilliersenDé-JPérier. 
sœuvre JS' Criére, libre. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 

IBronin, dit P* 
Qémentin. 
S' Mullot 
Juhel, libre. 
B"«Onfray,;<ôrf 



CANTON DE RUGLES. 

Communes. Instituteurs. 
MM. 

Ambenay Marvin. 

Auvergny . . . . R, à Ncaufles- 

sur-Risle. 



Bo«Arnault..jg»'«|;a 



(S' Godard. 



204 

Communes, 

BoisAazeray.. 
Bois Normand 

près Lyre . . • 
Bottereanx . . . 

Frétits (lesj. 
Chaise Dieu du 

Theil 

Ghambord . . . 
GampigDolles. 
GhérouTilIiers 
Frétils (les) . . 

HayeSaintSyl 
Teslre 



INSTITOTBOBS PaiMAlHES. 

Communes. 



Instituteurs. 
MM. 
S' Rosnay. 

L'herminier. 
Fleuriot. 



Delouye. 
Genty. 

» 
Ledoux. 
R.auxBottereaux 
/Mainguy. 
IS' Simon, diteS' 
) Jeanne -Marie , 
[ libre. 



InstiMeurs. 
MM. 



Juignettes.... 
Neaofles sur 
Risle *. BuTal. 

Âuvergny. 

Si Antonin de 
Sommaire. . . .Prévost. 
YauxVRisie.. ■ 

ViPîllP T vpp ( Lecointre. 
Vieille L.yre..|jy,.jj.,çgjj^ 



CANTON DE SAINT-ANDRE. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 
/Conard. 
Saint André .)S' Allais, Aimée. 
Àuthieux{les). )J^^' Beaudrouet, 

( libre. 
Authieux (les). R. à Saint-André. 
Bois le Roi . . . .(Lepage. 
L'Habit [le). |M"" Mercier, Wô. 
Boissièrella).. * 

BretagnoUes.. Leroy. 
Champigny la 
Futelaye.. . Labrouty. 
GhaYignyBail- 

lenl Caçny. 

Gondres Thirion. 

Lignerolles. 
GoutureBons- 

sey(la) Bertin, 

Groth Lepage. 

/Léger. 

Epîeds )S' Hellot, dite S' 

Neuilly^CMtan) Marie - Bemar 
de Pucy. ( ^^ lii^c^ 

£zy Lraiaire. | 



Communes. Instituleun, 
MM. 

ForêtduParc. Péchon. 

Quessigny. 

Foucrain?ille. R. à Monssesax- 

MeuviUe. 

Fresney Porchet. 

Garencières . . Bourguignon. 
Garennes .... Deshayes. 
Grossœuyre.. Magnan. 

Jumelles. 

Ivryl.BataillejB?'^^. 
Jumelles R. à GrosscBOvre. 

T »w«Kî# ii^\ i^' ^ Bois-Leroy. 
L Habit(le).. .|DUe(j,„jig,^^|^e 

Lignerolles . . R. à Gondres. 
Marcilly sur 

Eure Lemercier. 

St Laurent des 

Bois. 

Mouettes » 

Mousseaux- 

NeuTille.... Droox. 

Fouerainjfille. 



i 



INSTrrUTBtJBS PBlMilRES. 

Communes, 



203 



Communes, Instituteurs, H Communes, Instituteurs. 
MM. MM. 

Prey Frayer. Il St Laurent des R. à Marcilly - 

Quessigny. ... R. à la Forét-du - 1 Bois sur-Eure. 

St Germain de [Parc . il Serez 

Fresney.... » Il Yal David (le). Deslouis. 



CANTON DE VERNEUIL. 



Communes, 



Vemeuil. 



Armenticres. 

Bâlines 

Barils (les) . . 

Boortb 



Instituteurs, 

MM. 
Challet. ^ 
Jacquet, dit f* 

Aquilin-Marie. 
S' Deboos. 
D»" Fouquet, lib, 
S' Gueroult, dite 

S'Ste-Gertrude, 

libre. 
S' Tahon, dite S' 

Sainte-Mathilde, 
\ libre, 

D»« Herblîn,/<ô. 
R. à Gourteilles. 
Solard. 

iChéron. 
S' Gonor. 



u 



Communes, Instituteurs. 
MM. 
Cbennebrun.. Fages. 
Gonrteilles . . . (Marcbois. 

Bûlinet, ]S'Quillet, libre. 

Gonrnay le 

Guérin Lecointe. 

Mandres Guill émette. 

Piseux Anceliu. 

Pullay N. 

St Christophe 

sur Avre. . . . Renault. 
Si Victor sur 

Ayre » 

(Châles. 
Tillières surlS' Tessier.diteS' 

Avre i Ste - Marie- du- 

l Rosaire. 



Communes. 



Vernon, 



CANTON DB VERNON. 



Instituteurs. 
MM. 
Renard. 
Couchut, dit f* 

Abasins. 
Bouveret, libre. 
M-Vincent,W6rc 
M™" BouTeret , 

libre, 
S'Beantier, libre 
S' Boumais, dite 

S' Ste - PhUo- 

mène , libre. 
M"" ▼• Loeffer , 

libre. 
D"«Jacqaette,;td. 



Communes. 

Ghambray . . . 

Chapelle Ré- 

anville 

Douains 

IHeunière(la). 
Houlbec Co- 

cherel 

Mcrcey 






Ins tituteurs, 

MM. 
(P^azou^ 
|S'Lebeugle,Ziôr. 

Perré. 

Gaifelle. 

Doucet. 

Troude. 

R. à St-Vincent- 
des-Bois. 



Rouyray » 

Ste Colombe 
prèsVernon. BoumcTille. 

Champenard, 
c. de Gaiilon, 

18 



É 

f 













— ï*^. --l:i^-T12 



- X5. -ï m. 






:ii 



àlafimille- 



*- A 






\ & Tx 



feljS. 









»r-siBc:ttt -^MLîtMK'.. S^ )U3><Mi, dite 

t ^;^':^e . 



> l. 

Kit Hî»»» ^ .^ ,. y. ^^ 



-.-^^ 



•I**' L«fcapiois. 



Communes. Instituteurs, 
MM. 
Autheuil Groisy« 

Àuthottillet. 

EcardenviUt se 

Bure. 

Aothoaillet. . . R. à Autheuil. 
Bernières . . . . R. à Tosuy. 
Cailly. . . ^« . . . R. à Fontaine- 

Heudebourg. 
Gbampenard . R. à Ste-Golom- 

bejC'^deVemon 
Croix St Leu-(Sarazin. 

froy JM"» Prévost, lih, 

Plcardenville 

sur Eure .... R. à Autheuil. 
FoDtaîne Bei- 

lenger Quillet. 

Fontaine Heu- 
debourg .... Barat. 

Cailly. 



mSTlTUTIUBS PR1HAIBB8. 

Communes. 



207 



Heud reville s' 
Eure 



Muids 



Leroy. 
S' Aussant. 
Leroy. 

S' Grandhomme, 
l^e. 



Instituteurs. 
MM. 
St Aubin suWPicard. 

Gaillon }D"« Miserey. 

st Julien de la 

Liégue. 
Ste Barbe sur 

Gaillon R. à Gaillon. 

St Etienne sous R. à St-Pierrede 

Bailleul .... Bailleul. 
St Julien delà R. à St - Aubin- 

Liègue sur-Gaillon. 

St Pierre dejLahaye. 

Bailleul \S' Morin, lihre. 

st Etienne tou8 

Bailleul. 
SI Pierre la Ga- 
renne Brière. 

Tosny Petit. 

Bernières, 

Yenables Gonvreux. 

Vieux-Villez. . R. à Gaillon. 
Viilers sur le 

Roule Dubosc. 



Communes, 



Instituteurs. 
MM. 
Herbin, dit f^ 
Jules. 
Collier. 
S' Ducrocq. 
S' Mériel. 
- . Morin, libre, 

Louviers - Dutilleux, libre. 

^Barette, libre, 
JGobillon, /idre. 
S' Levasseur, lib. 
fD"»Grenet, libre 
D"' Boudin, ^6»e 
iy>« Hardy, t'iôrc. 
Acqnîgny ....(Bnrey. 
Les Planches. tS'Leprovost. 
Amfreville sur 
Itoo Dreux. 



CANTON DE LOUVIERS. 

Communes, 



Instituteurs. 
MM. 

Andé Gillot. 

Crasville R. à Surtauvffle. 

Damneville... » 

Haye Lecomte R. à Surville. 
Haye Malher- (Laurent. 

be(la) <!)»'• Dupuis. 

Heudebouville Buleux. 
Vifonvay. 

Hondouville. . Rony. 
Incarville . . . . S' Torel, dite S' 

St-Léger. 
Mesnil Jour- 
dain Levillain. 

Pinterville ... Freulet. 
Planches (les). R. à Acquigny. 
Quatremare.. R. à Venon, c*' 
- du Neubourg. 



208 



IIISTITCTBOBS PBIHAIRES. 



Communes. Instituteurs, [ Communes. InsMutmi. 
MM. MM. 

St Flienne dojHérisson. Sarville Lecerf . 

Vauvray .... JS' Bertrand, libreW La Haye Le- 



comte. 
Vacherie (la). » 

Vironvay R. à Heudebou- 

ville. 



St Pierre du 

Vauvray» 
St» Pierre da R. à St-Etienne- 

Va uvray .... du- Vauvray . 
SortauTilie. . . Damame. 

Crasville. 

CANTON DU NEUBOtJRG. 

Communes. Instituteurs. 
MM. 



Communes. Instituteurs. 

M\f. 
/Duval. 
i^T 1- \S' Veyrière, dite 

Neubourg . ...) cr Sébastienne . 
Le Tremblay. )^a.e ^Qi\ier, libre 
\D"« BUlard, libre 
Bérengeville la 
Campagne... Dauvel. 
CanappeTille . Dieu. 
Gesseville .... Leroy. 

Grestot Damois. 

Criquebeuf la 
Campagne... Doutté. 
Groseille la 

Vieille Revert. 

Daubeuf la 
Campagne... Orget. 

Ecauville Réunie à Saint - 

Aubin - d'Ecros- 
ville. 

Ecquetot Duval. 

Ëpégard Mesnil. 



» 



Eprévîlle près 

le Nenbonrg. Colas. 

Yillez sur le 

Neubourg. 
FeugueroUes . 
Hectomare . . . 
Houeiteville . . 

Iville Fort. 

Marbeuf..... Galopin. 
St Aubin d'E*|Guincêtre. 

crosville . . . . iS' Maxe. 

Ecauville. 

rr-^«,Ki«« Mo\ JR- a« Neubourg. 
Tremblay (le).Jp^j.j,^,^^ ^^g. 

Troncq (le). . . S* Marais, liln'e. 
Venon Paris. 

Quatremare , 

c. de Louviers. 

Villettes Mélay, libre. 

Villcz sur le R. à Epréville, 

Neubourg . . , près le Neuboarg 
Vitot D"" Lefrançois. 



CANTON DE PONT-DE-L* ARCHE. 



Communes, Institutews. 

MM. 
Pont de l'Ar-(Legros , dit ^• 

che l Bertraridieu. 

Les Damps, (S' Branly. 

Àlizay. 

Igoville. 

(R. à Pont-de- 

Alizay \ l'Arche. 

IS^Maussion. 



Communes, Instituteurs. 
MM. -^ 

Connelles W* Baquet. 

Herqueville. 

Criquebeuf s'(|?5J'4on,ditfiS' 

^6**"® ( St e-Honorine. 

Damps (les).. R.; à Pont - de- 

l'Arche. 
Herqueville.. R. à Connelles. 



Commîmes. Instituteurs. 
MM. 
/R. à Pont-de- 
j 211 1 l'Arche. 

^80™« S' Mabire, diteS' 

( Joséphine-Marie 

^^ jS'Langlois. 

Manoir (le) . . > 

Martot • 

Montaore . . . .(Cocagne. 

Tottes, 1D"« Martin. 

Notre DamejCbarpentier. 

da YaudreoillS' Robert. 



It(8tITDTBOI8 PEIHAllttS. 

Communes, 



Instituteurs, 

MM. 
Di4t.4>e (LeyaTasseur. 

^^^^^ |D"« Frétigny. 

Portejoie Hermier. 

^^^^^ )D»«Magmer. 

Tannery. 



St CyrduVau- 

dreuil 

Tostes 



S' Malais. 

R. à Montanre. 



Tournedos s' 

Seine » 

Vatteville.... Moisson, libre. 



Arrondissement de Pont-Andemer» 

CANTON DE BEUZEVILLE. 

Communes, 



Communes, Instituteurs, 
MM. 

BeuzeTilIe....t|«Sy;,.,^ 

Berrilles'Mer D-* V Lambert, 

Hhre. 
BouUeville . • . Lemercier. 
CoDteTille. . . . Joueu. 
(Gana. 
FatoaYille - )S' Lemeltief, dite 
Grestain . . • . j S' Marie-Annon- 

\*ciade, libre, 
Fiquefleur-E- 
qnaiuTilIe... Lamperière. 

Fort-MoviUe.jgXtd^is. 
Foulbec Leroux. 

5/ Sulpice de 

Graimbouville. 
Lande (la) ... Fierfolle, 
ManneTille la 
RaoDlt Grosselin. 



Instituteurs. 
MM. 

iBéeart. 
S'Leseignenr^dite 
S^te Constance, 
libre, 
/R. à Bonneville la 
St Léger suri Lonvet (Calya- 
BonneTille . .) dos). 
(Devé. 
StMaclou ... Caille. 

/Dupnis. 
St Pierre du)S' Rontemps, dite 

Val ) S' Sta Placide, 

\ libre. 
Saiot Sulpice 
de Graim- 

bouTille .... R. à Fonlbec. 
Torpt (le)... Vollet. 
Vannecrocq.. R. à Martain?ille 
en Lieuyin. 



CANTON DE BOURGTHEROULDE. 



Communes, Instituteurs. 

MM. 

Boargtheronl -( Couture, 
de tS'Ledo. 



Communes, Instituteurs, 
MM. 

Rerrille - en (Lebas. 
Roumois. . . . (Si'Lacheray, libr^ 
le Theiilcmeni 



210 



IHSTirOTBOaS pniMilBES. 



Communes. Instituteurs. 
MM. 

Boisset le Châ-Lf^^ngrd, dite S', 
tel ....•• • • •) Marie-Eupbémie 

saint Léger du^ "'"* ^ 

Gennetey, 

VoiscrevUle. 



Bosbéoard - 
Commin.... R. àinfreville, 

Bosguerard de 

Marcou\Ule. Moue. 
Boscherville.. R. à Bosnormand 
Bosc Regnoult 

eoRoumois. R.àTouviUe,c 
de MoDtfort. 

IBioche. 
Bosc Roger. . ^ DUe^epouzé, libr. 

BosDormand . * 

Boscherviile. 
Epréville - en 
RouoQois ... Vasiei. 
Flancourt.... Lebreton. 



C<mmunes. Instituteurs. 
MM. 

Infreville Frayer. 

Bosbénard Com- 
min. . 

SainlDenisdes 

Monts Letourneur. 

St Philbert sur 
Boisset. 

Saint Denis du 

Bosguerard.. * 

^^l^r.'î'ÎH, à Boisset -le- 

Châtel. 
Saint Oacn dnjDelaraarc. 

Tilleul Id- Préaux, afrrc. 

St Philbert sur _ . _ 

Boisset R. à St Denis des 

Monts. 
Theillement.. R. à Bervilleen 

Ronmois. 
Thuit Hébert Lecomte. 
I BosbénardCres- 



ÎVoiscreviUe . . R. à Boisset - le 
Châtel. 



CANTON DE CORMBILLES. 



T^cfu.jfpurs I Communes. Instituteurs. 
Communes. Instituteurs. ^^' ^^^ 



MM. 

... iLefort. 
Cormeilles . • «Isr Beaudoin. 

BailleuUaVal 

lée H^rPV'î* 

Bois Hellain. Lefortier. 

Chapelle Bay- 

^el Prévost. 

Chapelle Bec- 

J*"®* (Vallée. 

Epaignes ^g. Morin, libre. 



MM. 
Jouveaux .... R. à Fresne Cau- 

Terville. 
Morainville p* 

Lieurey Feugere. 

Saint Gerrais 
d' Asnières. . . S' Leguen. 
St Jean d'As- 

nières , * 

ÎYver. 
D^i- Delagorgue, 
libre. 
StSiméon Démarais. 



iniimTEDU FUBltBK. 



CANTON DB KONTFORT. 



Institvtewri. 
MM. 



Communes. 

,, „ , ILefebïre. 

GkfZl 'àiVh ' '*"' Lefe''"*- 

Apptîille Doré. 

tulhOD R.àPont&alhoa. 

BonDËTille Ap- 
pelât LeroDi. 

Bw^i^i iMérimé. 

^^'0' iD"' Berthelot. 

Condé e' Hisle Daval. 

E«,........|!f.?™i^„.. 

FreaeuBe snr 
Hisle Calle. 



GlOB Bor Hisle R.à Moulforl. 
llleTille - sur 
HonlTart Lebreton. 

PoDt-AuthDU . S' Lelort. 

■. ni,-ii,»_. .[Paamicr. 

,1 PhilbertBnrlg, ^^^i^ ^,|e S- 

»">'« I Harie-Julia, «6. 

Thienille.... 
.Touvillc Lejeune. 

I litTOttlie. 



CANTON DE PONT-ACDEMER. 



Communes. In$lUvteuT>. 



,S' PlaochoD, dite 
) S' Si-Bernard in. ' 
'D'>'DaboU,I>6i'e. 
" "■ Talion, ijftre. 

S' Hancel, dite S' 
Saiot-FloraDtin, 

libre. 
. Thilianil. 
. Jorel, libre. 



Campigoy. . . 

Collelol 

Corner ille si 

Riale 

Fonrmetot . . 



, Deniic. 
j Quentin. 
■JS' Anvraj. 



Communes. Imiituieurs. 
MM. 

jPréanï (les) .-j^TiXwn, Wrc. 
SalalGermain 

Village S" DaiRnan, dile 

S' Ste-Gerlrude, 
lib. spéciale aux 
filles- 
Saint Mardsde 
Blacarrille.. Doprej. 
Saint Paul sur 

Ri!lB 

SaÎDl Synipho- 

I Selles Lfproni. 

Tourïille... S'Serïan. 
ToulaiDTille. . CoUin. 
Triqaeville. . . Gondoin, 



212 



llBTITIJmBS PMHiim. 



GA19T0N DE QUILLEBEUF. 



Communes. Instituteurs, Communes, 
Mm. 

iSulpice. 
S' Fréret, dite S 
Ste Lidavine. 
Aizier Drieuz. 



Vieux-Port, 
Boaqoelon... Leroy. 

BounieTUle...|^,^«i",: 

Tocquevtlle. » *^»«»o» 
Marais - Ver- 

nier Flamant. 

Saint Aubin s' 

Quillebenf. . . » 

Sainte Croix i" 

Ailier Huot. 

Ste Opportune Grosse. 
St Urien. 



Instituteurs, 
MM. 



St -Ouen-des 
Champs .... 

St Samson de 
la Roque.... 

Saint Urien.. 

TocqneYilie . . 



Trouville • la 
Haule 



VieaiPort... 



R.àS*« Opportune 
R.àBonrneTille. 
Mondot. « 
S' Hoquet, dite S' 

M'* Domitile. 
S' Fouqnet, dite 

S' St-Beroard, 

libre. 

R. à Aizier. 
S'Biard, a&re. 



CANTON DE ROTJTOT. 



Communes, Institutettrs, 

MM. 

iii%n*/^« (Paulmier, 

^^^^ Is'Lasseur. 

Barnefille. . . . Lemercier. 

Bosgouet .••• Levacher. 

Bouqnetot . . . Duchemin. 

/Pinebon. 

•» » ■- jjD"* Deswastine, 

Bourg Kcb»Td{"nf^^^' ' 

IS^Leelere, libre. 

Thouherville. 
Gauverville en 
Roumois. ... » 

Et'^"'* !S?^t«chet. , 

Etorqueraye.. Lebas. ' 

GuenouTille., » 

i Robin. 
S' Maosslon, li- 
bre. 



Communes, Instituteurs. 
MM. 

H.yeAnbrée.j|fâ"e5i,rd,«ftre. 
Haye de Ron- 

tot(la) GniUot. 

Hongnemare.. Mansaid. 
Landin (le) . . . S- VUlain. 

Rçmgemoa- S^-f^^ ,^ ^^ 

"®"" [ Aimée, de Jésus. 

StMichel de la 
Haye » 

Saint Ouen delS' tvii.m»^ ur^^ 
ThouberviUep Delattre, hôre. 

Trinité - de - 

Tbouberville R. àCaumont. 
Valletot Sanglier. 



FTABLISSEBIKVTS DB BIKlfFilSlNGE. 



2«a 



CANTON DB SAINT -GBORGBS-DU-VIBVRE. 



Communes', Instituteurs. 

St^Georgc daj]^?|- 

^ ^^^^ JDn'Decaui, libre. 

Epréville -en- (Robin. 

Lieofin ]S' Montanban. 

Woarit, 

T ipiirpv jDelamare. 

^^^^^^^ JS' Larcher, libre. 

Noards. R. à Rpréville en 

Lieuyin. 
Noë Poulain.. D"« Gens, libre 

spéciale aux fill* 
Poterie - Ma- 
thieu Bnnel. 

St Benoit des 



Communes, Instituteurs. 
MM. 
/Groiset. 
SI Etienne l'Al-JS' Nourry, diteS' 

lier .1 Ste Madeleine, 

\ libre. 
St Georges du 

Mesnil Quesnay. 

st Jean de la 
Léqueraye. 
St Grégoire du 

Vièvre Legnay. 

st Benoit des 
Ombres, 
St Jean de la 
Léqueraye . . R. à St Georges 

du Mesnil. 
St Martin St 



Ombres R. à St Grégoire |%.™?"'" ^* ^. , 

duVièTre. sfpTè^rë'dlî; 

St Christophe M Pierre des 

sur Coudé. . . Mangeant. l| ^" l-aignel. 



ETABLISSEMENTS DE BIENFAISANCE. 



HOSPICES. 



COMMISSIONS DES HOSPICES. 

ÀNDELTS (60 lits). 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président. 
Pegouet. 
Legeudre. 



Administrateurs. 
MM. Michel. 
Dumesnil. 
Ghapé. 



BERNAT (129 lits). 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président^ 
Pichot. 
Gonord. 



Administra leurs. 
MM. Bisson. 
Roussan. 
Simon. 



214 



■TABUSSmNTS DB BIBKPiUAlICi. 



Boueo-Aghard (SI lits. 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président. 
Mancel. 
Mallet. 



Administrateurs, 
MU. M'* de Ghamnont-Qoitry. 
Yerger, desserrant. 
Goqaelin. 



Bbbteuil (6 lits). 



Administrateurs. 
MM. hem^ire, président. 
Bayent, curé. 
Lunois. 



Administrateurs. 
MM. Pillet. 

Levacher-de-la-Veronerie. 
Houdouard. 



Brionnb (37 lits). 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président. 
Picard, curé. 
Bourard. 



Administrateurs, 
MM. Lemoine. 
Goquelin. 
Detrance. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président 
Haet. 
Guérin. 



GoNGHES (44 lits). 

Administrateurs, 
MM. Ghignon. 
PoaUh. 
Lefort. 



Ecouis (6 lits). 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président. 
Leroy. 
Ganu. 



Administrateurs. 
MM. LahauUe. 
Lainay. 
Ghrétien. 



Eyreux (233 lits). 

Administrateurs. Adminisfrateurs, 

MM. le Maire, président, MM. Letellier-Vallée. 



Lemrez. 
Moisy. 



Soilly. 
Langlois. 



Gisoas(46 lits). 



Administrateurs^ 
MM. le Maire, président. 
Marais-Monyoisin. 
Fourmont- de - Boispréaux. 



Administrateurs. 
MM. Yinot 
Dnmont. 
BayUlier. 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président* 
Tragin. 
Gascard. 



ETABLISSEMENTS DE BIBNFAISilfCE. 

Harcourt (89 lits). 



Administrateurs, 
MM. Hardy. 

Vayasseur. 
Binot. 



Administrateurs^ 
MM. le Maire, président» 
Bertrand. 
Marqaet. 



LouviERS (474 lits). 



Administrateurs, 
MM. GhenneTière. 
Gheuret. 
Poîteyin, 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président. 
Duey. 
Véron. 



Neubourg (29 lits). 



A dministretteurs, 
MM. Viel. 
Poussin. 
Couy. 



Administrateurs, 
"M. le Maire, président. 
Porcher, curé, 
du Buat. 



NONANCOURT (8 lits). 



Administrateurs. 
MM. Aubert. 
Brieux. 
Gapiain. 



Administrateurs, 
«M. le Maire, président 
Pinat. ^ 

Lemercier, curé. 



Pacy (10 lits). 

Administrateurs, 
MM. Fouquet. 
Ducoudré. 
Girard. 



PONT-AUDEMER (90 lits). 



Administrateurs, 
™- le Maire, président. 
Ecalard. 
Gannel-Duhétray. 



215 



Administrateurs. 
< MM. Verger. 
Leroy. 
Grochon-de-Ia Prairie. 



Administrateurs. 
«M. le Maire, président, 
Delapolterie. 
Grenier. ^ 



Pont-de-l' Arche (40 lits). 

Administrateurs, 
MM. Morel. 

Damoiseau, curé. 
Lehodey. 



216 BORBAUI DE BIBNFÀISÂNCI. 

Yebneuil (79 lits). 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président, 
Marie. 
Femet. 



Administrateurs. 
MM. Harel. 
Baupley. 
Pottier. 



Vernon (156 lits). 



Administrateurs. 
MM. le Maire président. 
Baron. 
Renard. 



Administrateurs. 
MM. Moulin. 
Chardon, 
de Gray. 



BUREAUX DE BIENFAISANCE. 

Commlssloiui des bureaux de blenfalMuiee. 

Arrondissement des Andelys. 
ANDELTS. 



Administrateurs, 
MM. le MdLÏrey président* 
Michel. 
Pégout. 

Les communes de Hennezis et Suzay, dans le canton des Ândei 
lys, oBt aussi un bureau de bienfaisance» 



Administrateurs. 
MM. Gamier. 
Chape. 
Sombret. 



EGOS. 

Administrateurs, j Administrateurs. 



MM. le MsLÏre., président. \ MM. Marye. 

Damoiseau, curé. | Saintard. 

Delu. Perichon. 

Toutes les communes du cantpn d'Ecos ont aussi un bareaa ai 
bienfaisance. 

ÉTRÉPAGNT. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président. 
Levasseur, curé, 
Lehec. 



• Administrateurs. 
MM. Ethis-de-Gomy. 
Lecoulteux. 
Couard. 

Les communes de Doudeauville, Farceaux, Longchamps, ^^ 
le canton d'Etrépagny, ont aussi un bureau de bienfaisaiMy' 



J 



BOBEAOX DE BlIIf F AISANCE. 217 

FLBURY-SUR-ANDELLE . 

Administrateurs. I Administrateurs. 

MM. le Maire, président» '■ MM. Lecoutorier. 
Charpentier., curé. Lamer. 

Demeulies. Slœsser. 

Les communes de Amfre\ille-Ies-Champs, Charle^al, Grainville, 
Perriers-sur-AndelIe, dans le canton de Fleury-sur-Andelle , ont 
aussi un bureau de bienfaisance. 



GISOBS. 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président. 
Dailly. 
Lejard. 



Administrateurs. 
MM. Marais-Monvoisin. 
Davillier. 
Regnault. 



Lies communes de Guemy, Hébccourt, Mainneville, Mesnil- sous- 
Vienne, Keauflés-Saint-Martin, Saint-Denis-ie Ferment, Vesl), 
dans le canton de (risors, ont aussi un bureau de bienfaisance. 

LYONS-L A-FORÊT. 

Los communes de Fieury-la-Forêt, Lilly et Rosay, dans le 
canton de Lyons, ont des bureaux de bienfaisance. Le chef-lieu 
de canton n'en a pas. 



Arrondissement de Bernay. 



BEAUMESNIL. 



-4 dm in is ira tetcrs . 
MM. Lebel. 
Legras. 
Flicher. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président. 
Aubert. 
Lecomé. 

Les communes d'Ajou, Gouttières, Gisay, les Jonquerets-de- 
Livet , la Barre , le Bosc-Renoult , le Noyer, la Roussière, 
Saint- Aubin-des-IIayes, Saint- Aubin-le-Guiohard, Sainte Margue- 
rite-en-Ouche, Saint-Pierre-du-Mesuil et Thevray, dans le canton 
de Beaumesuil, ont aussi un bureau de bienfaisance. 



Administrateurs. 
MM. leM&ire^pi'ésident. 
Pattey. 
Dnbus, curé. 



Beaumont-le-Roger. 

Administrateurs. 
MM. Simon. 
Vaussard. 
Vallon. 

19 



Lo < #— w » ii - t et Barc, Sarqnet, BeaonMHitel, Bray, Goapil- 
licres, Etardomlie-la-Caiiipagiie, Fontaine -la-Soret , Laana\. 
^iasBandres, PerrîcrSf ILonge-Peiriers, Samte-Opportune-da-Bosc , 
TUkiiKNlioa, TiUeal-Omie-Aeiiès, TbibouvilJe, dam le canton 
de BcamiMMit, ont avss on boieaa de bienfaisance. 

BBBXAT. 

Administrateurs, 
MM. Geofiroy-Châtean. 
Philippe Delalonde. 
Delangle. 



jiM* le 

Hoordct 
Qnemin. 



Tontes les conunmies dn canton de Bemay, excepté celles de 
Plasnes et Sahit-Nicolas-dn-Bose-rAbbé, ont un bureau de bien- 
faisance. 



BRIO!«fNK- 



Administrateurs. 
IDl. le Maire, président. 
Bigourdan. 
liânoine. 



Administrateurs , 
MM. Cœurderoy. 
Bourard. 
Picard. 



Les communes d'Aclou, Boisney, BoscRobert, Bretigny, Galle- 
ville, Franquerille . Uarcourt, Hecmanyilie, le Bec-Hellooin. 
livet-snr-Authou, Malle?ille-sur-le-Bec, Nearilie-sur-Autbon, ?îeii- 
TiUe-dn-BcKsc, Saint-Cyr-de-Saleme, Saint-EIoi-de>Fourques, St- 
Pierre-de-Saleme, St-Yictor-dTpine, dans le canton de Brioûnt^ 
ont aussi un bureau de bienfaisance. 



BROGLIE. 



Administrateurs. 
MM. le Maire président. 
Thibierge; curé-doyen. 
Mortaigne. 



Administrateurs. 
MM. Durand. 
Louvel. 
Fourquemin. 



Les communes de Montreuil-rArgillé, la Oculafrière , Kotre- 
Dame-du-Hamel, Saint-Agnan-de-Gemières , Saint-AquiJin-d'Aa 
gérons, Saint-Aubin-dn-Tbenney, Saint-Denls-d'Augerons, Saiat- 
Laurent-du-Teucementj $aint<Jean-du-Thenney. Saint-Pierre-de- 
Gernières, Saint-Quentm-des-Isles, Triniié-de-KéTille, Vemeassp». 
dans le canton de Broglie, ont aussi un bureau de bienfaisauce. 

Thiberville. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président, 
L'esperon-d'Amf reville. 
Lair. 



Administrateurs. 
MM. Vattier. 
Biard. 
Teison. 



BOBliUS DB BIBNFÀISANGE. 



219 



Toates les communes du canton de Thiber?ille, e^Lcepté celles 
de les Places, le Theil-lNolent et Saint-Germain-la-Campagne, oHt 
un bureau de bienfaisance. 



Arrondissement d'Evreux. 



BRETEUIL. 



Administrateurs . 
MM. le Maire, président» 
Lemoule. 
Baudoire. 



Admin istraleurs . 
MM. Levacher-de-la-Verroîî- 
nerie. 
Bayent, curé. 
Houdouard. 



Tontes les communes du canton de Breteuil, excepté celles de 
Dame-Marie. GuemanyiUe, Sainte-Marguerite-de-r Autel, Saint- 
Nicolas-d'Attez, ont un bureau de bienfaisance. 



€ONCHES. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président, 
Delarue. 
Gberadame. 



Administrateurs . 
MM. Peltier. 
Lefort. 
Jouen. 



Les communes de Collandres, EmanTille, Glisolies; Louyersey, 
la Bouneyille, le Mesnil-Uardray, Ormes, Portes, Nogent-le-Sec^ 
Sainte-Martbe, Sébécourt, dans le canton de Couches, ont aussi 
un bureau de bienfaisance. 



DAUVILLE. 



Administrateurs. 
MM. Hébert, curé. 
Abrouty. 
Mathieu. 



Administrateurs. 
3fM. le Maire, président. 
Désaché. 
Fouques-Desloges. 

Les communes de Créton, Gomeuil, Goulonges, Gouyille, 
Grandyilliers, les Essarts, Manthelon, Thomer-laSôgne, Villez- 
Ghampdominel, dans le canton de Damyille, ont aussi un bureau 
de bienfaisance. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président. 
Fortin. 
Bagot. 



EVREUX. 

Administrateurs. 
MM. Alaboissette. 
Martel. 
Moisy. 



22Ù 



BOREAUX DB BIKNFiUUIGB. 



Les communes de BernienvUle, Bonlay-Morin, Brosville, Cha- 
pelle dn-Bois-des-Faulx, Emalleville, GraTeron-Semerrille, Irre- 
ville, Mesnil-Fuguet, Normanville, Reuilly, Par?ille, Sainte- Co- 
loml)e-la -Campa gne , Saint-Germain-des-^gles , dans le canton 
d'Evreux (nord)^ ont aussi un bureau de bienfaisance. 

Les communes de Angcrville-la- Campagne, Caugé, Fontaine- 
sous-Jouy, Gauciel. Guichainville, Miserey , Plessis-Grohan. 
Saint-Luc, Saint Sébastien-de-Morsent, Vieil-Evreux, dans l*" 
canton d'Evreux {sud), ont aussi un bureau de bienfaisance. 



NONANCOURT. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président. 
Porcher, curé. 
Leroux. 



Administrateurs. 
MM. Chemin. 
Caplain. 
Desmoliens. 



Les communes d'Acon, IlIiers-l'Evéque, Louye, Mnzy, Saint 
Creorges-sur-Eure, dans le canton de Nonancourt, ont aussi m 
bureau de bienfaisance. 

PACY-SUR-EURE. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président. 
Ducoudré. 
Poulailler. 



Administrateurs. 
MM. Girard. 
Crosnier. 
Lemercier. 



Les communes de Aigleville, Brenllpont, Boisset-les-Préranches, 
Croisy, Cierrey, Menilles. Plessis-Hébert, Saint-Aquilin-de-Pacy, 
Villegats, Villiers-en-Desœuvre, dans le canton de Pacy-sur-Eore. 
ont aussi un bureau de bienfaisance. 



RUGLE9. 

Administrateurs. 
MM. Vallet. 

Collas (A). 
Fouquet. 

Les communes de Ambenay, Bois-Arnault , Bols-Anzera) . 
Chambord. Chaise-Dieu-du-Theil , Chéronvilliers , Haye-Saint - 
Sylvestre, Juignettes, Neaufles-sur-Risle , Vieille-Lyre, dan>Io 
canton de Rugles, ont aussi un bureau de bienfaisance. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président 
Collas-de-Courval. 
Gosse. 



SAINT-ANDRE. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président. 
Richer. 
Jouen. 



Administrateurs. 
MM. Saintard, curé. 
Lechat. 
Feugère. 



Les commîmes de Bois-le-Ro<, ChavisDy-Baill«al , Epleds, 
Ext, GrossiSDvre, Forêt -da-Parc, Fresney, Jamelles, les Autbieni, 
Honsseaai-Ncuville, Harcil! y- sur-Eure, Prey, Quessigny, dans le 
cantoQ de SaiDt- André, ont aussi nn bnreaa de bleDiaisanee. 



Adminislraleart. 1 AdminisCraleurs. 

MH. le Maire, président. HH. Leeage, curé. 

Fii]Des-Deforge«. Poltîer. 

Marie, I Des MRzis. 

Les communes de Baslines, Bonrth, Coarleilles, Chenoebruii, 
Piseni, Pnllay, Tillières-sur-ÀTre , dans le canloD de Verncail. 
ont aussi nn bureau de bienraisance. 

VEKNON. 

Àdminfitratewi. | AdminUtraleurs. 

MU. le Maire, président' HH. Masurier. 

Bourdet. Adam. 

Roycourt. I Rigault. 

Les commuies de Cbambray, Chapelle-Réanyille, Douaius, 
Saint-Jnst, Saint-Marcel, Saint'Pierre-d'Autils.Villez-sous-Bailleul, 
dans le canton de Yernon, ont aussi nn bnreati de bienfaisance. 



Arrondiesemeiit de Liouviars. 
A MFRE V I LLE-L A-G AHP AGNE . 

Administrateurs. | Administrateurs. 

MH. le Maire, président. HH. Leblond. 

Ricbot. Coquerel (A|. 

Coquerei (J.-B.)- I Bubot. 

hea communes de Ha^du-Hieil, HarengËre, Sansaaye, Saiut- 
Gyr' ta- Campagne, Thuit-Siguol, dans le canton d'AmlreyiNe-la- 
Campagne, ont anssi un bureau de bienfaisance. 

OAIltON. • 

! Administfateiirs. 

HM. Goqnerel, doyen. 
Ri^de. 

I Leblanc, 



222 



BOSEACX M BIBHffÀISàlCCB. 



Les coromimes de Ailly, Aabevoye, Headreville-sur-Eare, Ve- 
nables, dans le canton de GaiUon, ont aussi un bureau de bien- 
faisance. 



LOUVIERS. 

Administrateurs. 
MM. Bertrand. 
Lejenne. 
Lemercier. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président, 
Poiteyin. 
Bury. 

Les communes de Crasrille, les Planches, la Vacherie, Saiut- 
Etienne-du-Vauvray, Saint-Pierre-du-Yanyray, dans le canton de 
Louviers, ont aussi un bureau de bienfaisance. 



NEXJBOUBG. 

Administrateurs, Administrateurs. 

MM. le Maire, président. MM. Bucaille. 

Leroux. • - Corel. 

Colombe (N. ) . Colombe (F. ). 

Les communes de Ecquetot, Epégard, dans le canton da T<ea- 
JM)nrg, ont aussi un bureau de bienfaisance. 



PONT-DS-L ARCHE. 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président. 
Damoiseau, curé. 
Bertrand. 



Administrateurs, 
MM. Lallemand. 
Lehodey. 
Mesnil. 



Les communes de Léry, les Damps, Notre-Dame-du-Vaudreuil, 
Portejoie, dans le canton de Pont-de-VArche, ont aussi un bu- 
reau de bienfaisance. 



Arrondissement de Pont-Audemer. 



BEUZEVILLE. 



Administrateurs, 
MM. le Maire, président, 
Tuyache. 
Homo. 



Administraters. 
MM. Campion. 
Cuyelier. 
Hamel , denenant. 



Toutes les communes du canton de Beuzeyille ont aussi un 
bureau de bienfaisance. 



BUIIADI Dt BIMFIIUIICI. 2 

BOURGTHBB0VI.DB. 

Admtnistraleun. 1 Admitiiitrateurs. 

MH. le Maire, préitdent. HH. Paveo. 

Lambert. Ledac, 

Foulard, i Martel, desserrant, 

ToDles les communes dn caiilOD de Boiu^eronlde ont ans 
□0 bureau de MeofaUance. 

COBMEILLES. 

Administrateurs. 1 Administrateurs, 

sa. le Maire, pr^fldenf. HM. Leconpeur. 

Lefort. Signol. 

Qérlsse. | DelBaney. 

: Cormeilles ont aussi v 

HONTFORT. 

Administrateurs. 1 Administrateurs. 

HM. le Maire, président. HH. Brv. 

Barel. Sabasse. 

Anbert, curé. i Laignel. 

Toutes les communes du canton de Moolfort ont aussi ud bi 
reau de bienfaisance. 

PONT-AUDBHBB. 

Adminislratiiurs. 1 Administrateurs. 

HH. le Maire, président. MH. Veiner. 

AubroD. LereTalt. 

Grochon. [ Nonrr]'. 

Toutes les communes du caDtOD de Pont-Audemer ont austi u 
iMirnau de bienbiaauce. 

qUILLEBEUF. 

Administrateurs. j Administrateurs. 

flM. le Maire, président. MM. LeteUier. 

Oncastel. Debeulle. 

Lebret. | Liétoul, 

Tontes les communes du canton de Quillebeuf ont aussi u 
borean de bienfaisance. 

nOOTOT. 

I Administrateurs. 

MM. Tragiu. 

i Fouet. 



224 



DOCrniU EN MBOKINB. 



Tontes les communes dn canton de Rontot ont anssi on bureau 
de bienfaisance. 



Administrateurs. 
MM. le Maire, président 
Quentin. 
Mouard. 



SÀINT-GEORGES-DU-VIEVRB. 

Administrateurs. 
MM. Delouye, desserrant. 
Dubos. 
Vachei. 



Tontes les communes du canton de Saint-Georges-du-Viè^re 
ont aussi un bureau de bienfaisance. 



LISTE 
dk doctburs en médecine, officiers de sante, hiitres en pbidxicii^ 

Pharmaciens bt Saqbs-Femmes, 

CLASSés DANS L'ORDRB DE LEUR RÉCEPTION, AVEC INDICATION DE 

LEUR DOMICILE. 



Doeieani en Médeelne. 



MM. 

Motte, Andelys, 1817. 
Letor«y, Pont-Ândemer, i818. 
Broutin, Couches, 1818. 
Rouget, Gisors, 1818. 
Picard, Louviers, 1819. 
Carrille, Gaillon, 1819. 
Perrier, Bernay, 1820. 
Chanoine, Yemon, 1821- 
Chambellan, Neubourg, 1822. 
Olivier, Pont-de-rArche, 1H22. 
Auvray, Nonancourt, 1824. 
Grevel, HondouyiUe, 1824. 
Romet, Vemeuil, 1825. 
Follet, Pont-Audemer, 1826. 
Hérondelle, Bourg-Achard,1826. 
Bardet, Bernay, 1827. 
Dufay, Gisors, 1827. 
Brochard, Cormeilles, 1827. 
Picard, Louviers, 1828. 
Rocher, Breteuil, 1829. 
Fortin, Eyreus, 1829. 



MM. 

Lesueur, Bernay, 1829. 
Delahaye, Lyons-la -Forêt. 1829. 
Mainot, id. \m. 

Vallée, Vernon, 1831. 
ForcinaL Rugles, 1832. 
Postel, Louviers. 1832. 
Lambert, Bourgtheroulde, 183<. 
Bandry, Ëvreux, 1834. 
Lestorey, Fourmetot, 1834. 
Pétel, Louviers, 1835. 
Cordier, Bernay, 1836. 
Duhordel, Evreux, 1836 
Crouzet, Neuve-Lyre, 1836. 
Decoularé de la Fontaine, Neu- 

hourg, 1836. 
d Espouy d'Ardiège, Gisors, 1836. 
Mias, Thiberville, 1836. 
Lebouis, Emanville, 1837. 
Bellencontre, Thiberville. 1831. 
Pescheux, Yerneuil, 1837. 
Grosfillay, Nonancoort, 1838. 



Filleul, Fleury 
Knhn, Gaillon, IS39. 
Fouqnet, iTrT-le-BaUille, 1839. 
Hertiert, TUlières-sur- Atre 1 840. 
UHMnme, Beaumesoil, Ig^O. 
Allbran, Pacy-sQT-EDre, (840. 
ChanTlD.DaniTille, IS40. 
Sellerier, Bonrtb, 1840. 
Vallier, Vemon, 1840. 
Sciaui-Toulia , Lyons-la-Fo- 

rtt, 1840. 
Qaenlin, Saint-Georees-da-Viè- 

Tre, 1840. 
Barrât, vaiien-en-DésosuTre, 

IS40. 

Molinië, „_, 

Lererdier, Hontreuil-l'AreUlé, 

1841. 
Haorey, Clatille, 1842. 



Bigot, Evreui, 1845. 
BisDDrdaii, BrioBoe. 1845. 
Bidanll, ETreni, 1845. 



MM. 

ATenel,Glsora, I84T. 
ViBite, BenieTlIle, 1847. 
ToHtaîD, ADdelys, I84T. 
Prévost Pacy-Bur-Eure, tW9. 
Raliec, Bernay. 1849. 
Canille (Sis), Gaillon, 1849. 
Lemoute, Breleuil, 1849. 
BulsïOD, Evreui, I8SI. 
Bariod. Toamy, 1852. 
Lliuillier, Dainville, IBS2. 
Hargerïe, Bera»y. IS53. 
Feu gère, Saint- André, 1853. 
Iluet, Rugles, 1853. 
Daufresne, Cormeilles, 1854. 
Hou lier, ADdelys, 1853. 
LODde, VemoD. 1855. 
Leborgne, Poot-St Pierre, 1856. 
Frilleui, Pont-Audemcr, I85<. 
Biasieui. Vcmeuil, 1856. 
Thorel, lesThillieps, 185T. 
Qupsney,Nei]l>ourg, 1857. 
Dubois, Lautiers, 1859. 
BoDbonune, Nouancourt, <859- 
Guludej, Etrenx. 1859. 
Delboninie, LouTiers, 1859. 
Lemariey, Pout-Audemer, 48M. 
Saint, Eireux, 1861. 



oracle n d« iMinlé. 



MM. 



Lecbaogeur, Tillières-aor-ATre, 

1808. 
Fossé, Foutaine-la-LouTet, 1813. 
Fontaine, Saint-André, 1813. 
Haimboarg, Lieurey, ISIS. 
Fabnrel. Morgny, 1815. 
Hamel, Boisney, 1815. 
Aory, Vemeuil. 1816. 
Fourquemiu, Broglie, <8I7. 
Qaesney, Goupilliéres, 1817. 
Teslu, Monireuil, 1817. 
Hanvel, Euaignes, tSIT. 
Halbout, Giverville, 1818. 
Lebec, Elrépagny, 1818. 



I MH. 

Iluart, Chennebrun, 18IS. 
Lbullier lpère\ Damville, 1819. 
Fils, Saint-Germain-la^ilaiiipa- 

gne, 1819. 
Féron, Bec-Hcllouin, 1819. 
Jullien, Neuve-Lyre, 1820. 
Goujon , Ferrière-sur •Rlale, 



Trétouel , Monttort-si 

1825. 
Brunet. Beuzeville, 1828. 
Touflet, Routot, 1830. 
Sauvage, Broglie, I83A. 
Rabeïte, Bourneville, 



-Blsle , 



226 



HilTBI» m PBARHÂCU. 



MM. 

Beuve, Triqaeviile, 1831. 
Coquet, Beaumout. 1831. 
Dussac, lUiers-rETeque, 1831. 
Gallois, Breteuil, 1832. 
Guerbe, Etrépagny, 1833. 
Bry, Moûtfort-sur-Risle, 1834. 
Ricque, id., 1834. 

Laphin, Gharleval, 1834. 
Laugueneur, le Planquay, 1835. 
Jnlhen, Croix^St-Leufroy, 1835. 
Goujon , Notre-Dame-du-Vau- 

dreuil, 1835. 
Pode^in, Boisset-le-Cliàtel, 1835. 
Lesimple, Uarcourt, 1837. 
LeTaTasseur, la Haye-Malherbe, 

1837. 
Hocquigny, Bourgtheroulde , 

1837. 
Leyesque, Beuzeyille, 1837. 
Gonnier, Brionne. 1838. 
Leroy, Gros-Theil, 1839. 
Pigny, Vernon, 1840. 
Leclerc, Bourg- Acbard, 1840. 
Masson, Vernon, 1842. 
Ribail, Ghennebrun, 1843. 
Bayeul, Croix-St-Leufroy, 1843. 



MM. 
Launay , Romilly-sur-Andelle , 

1843. 
Leleu, Routot, 1845. 
Guérard, Pont-Audemer, 1845. 
Pignol , Gbaise-Dieu-du-Tbeil , 

1845. 
Prempin, Brionne, 1846. 
Hue, Beaumont, 1846. 
Petit, Ecouls, 1846. 
Plichon, Harcourt, 1847. 
Essillard, GonteTille, 1847. 
Duval, Amfre?ille-la-Gampagne, 

1848. 
Dubus, Tbiberville, 1849. 
Quesney, Quillebeuf, 1852. 
Bucarouge, Pacy-sur-Eure,l853. 
YiTien, Gonches, 1853. 
Enoult, Ecouis, 1853. 
Delaporte, Saint -Georges -du- 

Vievre, 1853. 
Bocage, FoUeville. 1853. 
Lampérière, Gonches, 1853. 
Bemommerot, Mainne>ille, 183i 
Delalonde, Bourueyille, 1854. 
Quillet, Fleury-s'-Andelle, 1857. 
Leblond, Gonches, 1859. 



ll»ttre«i en Pharmaele. 



MM. 

Lamer, Andelys, 1825. 
Ozanne, Bernay, 1827. 
Limare, Pont-Audemer, 1828. 
Lehongre-Duboullay, Lyons-la- 

Forêt, 1835. 
Neveu, Etrépagny, 1836. 
Delaquaize , Boisset - le - Ghâtel , 

1836. 
Salnelle, la Ferrière-sur-Risle, 

1836. 
Patey, Beaumont, 1837. 
Levinville, Pont-Audemer, 1838. 
Cbedeville, INonancourt, 1838. 
Blondel, Bernay, 1838. 
Accard, Rugles, 1838. 



MM. 
Detoy, Routot, 1840. 
Hérouard, Eyreux, 1840. 
Hédouin, Pont-del'Arche, 1841 
Lepape, Gisors, 1843. 
Mercier, Gonches, 1843. 
Thibault, id. 1843. 
Fleury, Pont-St-Pierre , 1844. 
Picard, Lieurey, 1844. 
Gouturier, Bernay, 1844. 
Billon, Neubourg, 1844. 
Goquelin, Brionne, 1844. 
Gilot, Eyreux, 1846. 
Poussin, Neubourg, 1847. 
Boulanger, la Barre, 1847. 
Poulain, Breteuil, 1848. 



PBARMIGIBNS. 



227 



MM. 

Brétignières, Tillières-sur-Avre, 

1848. 
Lock, Yemon, 1850. 
Dubos , Saint-Georges-du- Yië- 

\fre, 1851. 
Omont, £?reiu, 4852. 



MM. 

Langer, Yerneoil, 1854. 
Malherbe. Pont-Audemer, 1855. 
Gascard, Eyreiu, 1855. 
Liénard, Yemon, 1857. 
Gourty, Saint- André, 1858. 



Pharmaciens. 



MM. 

Saunier, Gisors, 1812. 
Le Carpentier, Toumy, 1817. 
Rozé, Yernon, 1818. 
Decatn, Routot, 1820. 
Gosselin, Beozeville, 1822. 
Dupuy, Rugles, 1825. 
Laniel, Bonrg-Achard, 1825. 
Menand, Gormeilles, 1826. 
Simon, Beaumont. 1826. 
Lemenu, Andelys, 1827. 
Blard, Broglie, 1827. 
Legrix, Beazeyille, 1828. 
Bertrand, Poutde-rArche,1829. 
Leroy, Ivry-la-Bataiile, 1830. 
Hae, Quillebenf, 1831. ' 
Querey, Neuve-Lyre, 1831. 
Galenge, Yemeuil, 1832. 
Gastel, Bretenil, 1832. 
Delhomme, Yerneuil, 1833. 
Auiagneaux, Routot. 1833. 
ISeTen, Gros-Theil, 1834. 
Forte], BourneTille, 1834. 
Jallien, Audelys, 1834. 
Ferart, Bourth, 1835 
Leconte, Louyiers, 1835. 
Réauté, Gormeiiles, 1836. 
Colombe, Gisors, 1836. 
Prévost Croix-St-Leufroy, 1837. 
Baisson, Broglie, 1837. 
Olivier, Evreux, 1838. 
Cottard, Gonteyiile, 1838. 
Halbout, Montfort, 1840. 
May, Epaignes, 1840. 
Duquesne, Pacy, 1840. 
Désaché, DamTille, 1840. 



MM. 
Lion, Lomiers, 1840« 
Bénard, Bernay , 1 84 1 . 
Lelièvre, Thiberrille, 1841. 
Jousselin, la Ferrière-sur-Risle, 

1841. 
Legras, Brionne, 1841. 
Legrand , St-Cyr-du-Yaudreuil , 

1841. 
Cornu, Gaillon, 1842. 
Leverdier, Montreuil, 1843. 
Fossey, Bernay, 1843. 
Ducbemin, Montfort-sur-Risle, 

1843. 
Bouquet, Bourgtheroulde, 1843. 
Pociey, Ghennebrun, 1843. 
Lailler, Liearey, 1843. 
Moulin, Nonancourt, 1845. 
Labiche, LouTÎers, 1845. 
Gaisney, Beuzeville, 1846. 
Adam, Conches, 1847. 
Duperrier, Etrépagny, 1847. 
Berthou, Gaillon, 1848. 
Lemercier, Neubourg, 1848. 
Boussard , Fleury-sur - Andelle , 

1851. 
Delamarre, Bourg-Achard, 1 851 . 
Fleury, Pont-St-Pierre, 1851. 
Leclere, Mainneyille, 1852. 
Cartier, HauTille, 1853. 
Auger, Pont-Audemer, 1854. 
Jacquot, Evreux, 1854. 
Decaen, Lyons-la-Forét, 1855. 
Guérin, Pacy, 1856. 
Chevalier, Bourgtheroulde, 1856w 
Ducbemin, Boumeville, 1 856. 



fiAGES-PKHMES. 



MM. 
D'Harmelicourt, Louviers, 1857 
Etable, Thiber\ille, 1857. 
Homo, Poni-Âudemer, 1859. 



MM. 
Halley, HaFCOort, 1859. 
Roussel, Bernay, 1860. 



MM-". 

Lenfant, Gasny, 1814, 
Letellier, Pont-Audemer, 18141 
Postel, Port-Mort, 1815. 
Géroult, Andelys, 1816. 
Buquet, Quittebeuf, 1817. 
Hue, Neubourg, 1822. 
Ruais, Ormes, 1822. 
Coisy,Broglie, 1823. 
Alexandre,- les Thiiliers, 1824. 
Rozé, Vernon, 1824. 
Terrier, Bourg-Achard, 1824. 
Aube, Saint-Cyr-du-Vaudreuil , 

1824. 
Pessey, Verneuil, 1825. 
Grouard, Rougemontiers, 1825. 
Lecœur, GharleTal, 1828. 
Duret, Couches, 1830. 
Eudeline, Epaignes, 1831. 
Hayot, Tillieres-sur-Avre, 1831. 
Duchenay, Poses, 1832. 
Vlel. Rosay, 1833. 
Hoellerer, Dangu, 1834. 
Senneur, Couches, 1834. 
Qément, Bernay, 1835. 
Vaillant, Gaillon, 1835. 
Plessis, Serquigny, 1835. 
Lozier, Pacy, 1836. 
Defresne, Lieurey, 1838. 
Raffy, Touruy^ 1839. 
Mercier, LouTiers, 1839. 
Laplanche, GrossœuTre, 1839. 
Huet, Louviers, 1840. 
Langlois, Eyreux, 1840. 
Letellier, Vernon, 1840. 
Mary, Bus-Saint- Remy, 1840. 
Cahagne, Vernon^ 1841, 



MM—. 

Chandelier, Garennes, 1841. 
Nicolle, Gasny, 1843. 
Cousinard, Beaumont, 1843. 
Morin, Nonancourt, 1844. 
Martel, iTry-Ia-Bataille, 1844. 
Duyaltier, ta Vacherie, 1845. 
Manger, Bretenil, 1848. 
Moutardier, Boisney, 1849. 
Brière, Saint-Germain-sur-ATret 

1849. 
Boudinet, DamTille, 1849. 
Letailleur, Cormeilles, 1849. 
Desmares, Bosc-Roger^ 1849. 
Pelcat, Pont-Audemer , 18 
Gasse, Gisors, 1851. 
Cartier, Perriers-sur-Andelle, 

1852. 
Gombault, Bois-le-Roi, 1853. 
DuTalj Rugles, 1853. 
Damoiseau, Eyreax, 1853. 
Lesieur, id. 1853. 

Dubosc, Pont-de-rArche, 1853. 
Guillomet, Brionne, 1854. 
Echard, Saint-André, 1854. 
Levesquc, Bernay, 1855. 
Lenfant, Gasny, 1855. 
Guay, N.-D.-de-risle,1855. 
Leproux. la BonneTille, 1856. 
Poreau, Morgny, 1856. 
Levaillant, Andelys, 1857. 
Turpin, Mandenlle, 1858. 
INolent, BeuzeTille, 1858. 
Brière, Verneuil, 1859. 
Lamy, Evrenx, 1860. 
Piquelet, Gisors, 1861. 



i 



VÉTÉRINAÎRES BREVETÉS. 



229 



ABROIfDISSEMENT DES ANDBLYS. 

MM. M)f. 

Pommeret, Etrépagny, Alfort, Morin, Gisors^Àlfort, 1844. 

1812. Lapôtre, Arofreville -sous -les- 

Montier, Fleary-sur-Ândelle, Monts, Alfort, 1853. 

Toulouse, 1832. Philippe, Fleury-sur-Andelte, Al- 

LelièTrç, Gisors, Âlfort, 1842. | fort, 1854. 

ARRONDISSEaiRNT DE BERNAT. 

M. Jouau, Beroay, Alfort, 1850. 

AERONDISSBHIENT d'ÊVREUX. 



Carville, Evreui, Alfort, au vi. 
Deschamps^Etreui, Alfort, 1817. 
SergeDt,NoDancourty Alfort, 1 84 1 . 
Heuyer, Pacy, Lryon, 1842. 



Villain, Eyreux, Lyon, 1843. 
Pommeret, Vemou, Lyon, 1852. 
Macé, Yerneuil, Alfort, 1856. 
Fouchet, Evreux, Alfort, 1S56. 



ARRONDISSEUENT DE LOUYIEBS. 

Lebert, Pïenbonrg, Alfort, 1828. {Vaste, PoDtderArche,Alfort,1835 
Corneille, Loufiers, id., 1832. JLebert, Neubourg, 1846. 

ARRONDISSEMENT DE PONT-AUDEMEB. 



Buquet, Bourg-Achard, Alfort, 

1833. 
Constantin, Pont-Audemer, Al- 

fort« 4846. 



Lemarchand, Lieurey, Alfort, 

1811. 
Peteaux, Pont-Audemer, Alfort, 

f833. 

(Service des Enfanto trouvés. 

M. Belhache , inspecteur, à Evreux. 

M. Poupardin, sous - inspecteur , à Eyreux. 

iSoctété d'AgrIcultaro da départeinent dé TEare. 

MM. LeB*"* DE LA RoNciÈRE LE NocRY, coDtre-amiral (C^),présid. 
Le Marquis DE Blossbyille {^ )g(), yice-président. 
Emile Colombel, secrétaire perpétuel. 
Letellier-Lccarpentier , trésorier. 



-S 
^- 

asn 



I 



•"S 



Montier 

Jullien 

Pommeret 

Lepage 

Lemaire 

Motte 

Filleul 

Avenel 

Pâmer 

Charpentier 



Conseils d'Hygiène. 

4RB0NDiSSEMENT DES ANDELYS. 

docteur-médecin Audelys 

pharmacien Idem. 

Yétér inaire Etrépagny. 

pharmacien Gisors. 

propriétaire Andelys. 

docteur-médecin. Idem. 

idem Fleury-sur-Andelle. 

idem Gisors. 

pharmacien Andelys. 

propriétaire Idem. 



230 



OOmBILS D'Hf OiftfIB. 




I 

n 





AHlOilOISSBMENT DE BBBlfAT. 

docteor médecin Bernay. 

aTocat Idem. 

propriétaire Idem. 

pbarmacîea Idem, 

idem Idem. 

docteur-médecin Bernay. 

pharmacien Idem. 

Tétérinaire Idem. 
D'Héral de Briais profess' de chimie Idem. 

Roussel pharmacien Idem. 



Margerie 

Marie 

Charlemaine 

Beoard 

Ozanne 

Bardet 

Couturier 

Jouan 



Fortin 

Bidault 

Hérouard 

Gilot 

Bougarel 

Nomy 

Baudry 

Bigot 

OliYier 
] Vilain 
/ Bourguignon 
\ Guindey 



ABBONDISSBMBRT D*BTBBUX. 

docteur-médecin Eyreux. Vice-président 



idem 


Idem. 


pharmacien 


Idem. 


idem 


Idem. 


ingénieur 


Idem. 


professeur 


Idem. 


docteur-médecin 


Evreuf. 


idem 


Idem. 


pharmacien 


Idem. 


Tétérinaire 


Idem. 


architecte 


Idem. 


docteur-médecin 


Idem. Secrétaire. 



ÀBB0RDIS8BMENT DB L0UTIBB8. 

docteur-médecin Louyiers. 

pharmacien Idem. 

hibricant de draps Idem. 

conseiller gén . pr'* Idem. 

manufacturier Idem. 

docteur-médecin Louviers. 
D'Harmelincourt pharmacien Idem. 

Corneille yétériuaire Idem. 

PrétaToine maire Idem. 

Leclerc coud' des p" et ch" Idem. 



Pétel 
Labiche 
Cbenneyière 
Guillaume Petit 
Paul Dibon 
Picard 



ABBOHDISSEMBNT DB P0NT-AUDEME8. 



Letorey 

Yvelin 

Malherbe 

LerefEait 

Guérard 

Prévost 

Constantin 

Lemariey 

Turgis 

Rougeron 



docteur-médecin Pont-Auderoer. 



pharmacien 


Idem. 


idem 


Idem, 


maire 


Idem. 


officier de santé. 


Idem. 


manufacturier 


Pont-Andemer. 


Tétérinaire 


Idem. 


docteur-médecin 


Idem. 


négociant 


Idem. 



cond' des p** et ch** Idem. 



PARTIE HISTORZQUIS. 



NOTICES fflSTORIQUES SOR LES COMMUNES DD DÉPARTEMENT 

DE L'EURE AVANT 1790. 



La seconde partie de VAnnuaîre , qui devait renfermer des 
travaux divers sur Tadministration, la topographie et la statis- 
tique, n'a pu y trouver place, à cause de l'étendue donnée aux 
deux autres parties. Nous aurons soin d'éviter, à l'avenir, cet 
inconvénient. 

Les notices historiques sur les communes du département 
que nous commençons cette année formeront un immense tra-' 
vail. Nous ne saurions le poursuivre sans le' concours de tous 
ceuxqui portent intérêt à l'histoire locale, et celui que nous avons 
rencontre dès le principe nous permet d'y compter pour l'avenir. 
W> les Maires et Mm. les Curés des trois communes dont 
nous publions les notices nous ont aidé de tout leur pouvoir, 
M. le vicomte de Janzé, à Acon, Madame la comtesse Dumanoir^ 
à Acquigny, ont mis à notre disposition les richesses de leurs 
charthers. M. Bonnin nous a ouvert les trésors de sa collection 
^ même temps qu'il nous aidait des conseils de son amitié. 
Nos savants confrères MM. Charles de Beaurepaire, Sainte- 
Marie-Mevil et Â.Canel nous ont donné plusieurs pièces et d'u- 
tïies renseignements. M. le Riche, d'Acquiçny, a fait de même 
et nous a servi de guide dans les explorations topographiques. 
M. René Bonnin , ingénieur distingué, a levé les plans que 
Jpus ayons fait graver. M. Morise a photographié le château 
^ Acquigny et l'inscription de S. Mauxe. M. Izarn enfin nous 
^ pi^té son affectueuse collaboration, et nous pourrions mettre 



PÀBTIB HISTORIQUE. 

son nom en tète des notices, s'il ne s*y rencontrait des lacunes, 
des imperfections et sans doute aussi des erreurs dont ma 
devons porter seul la responsabilité. 

Nous avons rédigé notre travail par commune sans nous as- 
treindre à aucune autre division territoriale. Les diviàoni 
modernes, le canton et l'arrondissement, n'ont point de raciD« 
dans le passé, et ne s'harmonisent point avec Thistoire anté- 
rieure à 4790. Les divisions anciennes manquent d'unité e 
s'enchevêtrent les unes dans les autres, selon qu'elles appar 
tiennent à l'Eglise, à la féodalité, à l'administration ou à la 
justice. La commune de 1790, l'ancienne paroisse, a au contraire 
traversé les siècles en conservant ordinairement le même terri- 
toire depuis son origine. Elle a eu sa vie propre et il est possibk 
d'en écrire l'histoire. 

Le plan par commune ou ancienne paroisse une fois arrête, 
l'ordre alphabétique ne présentait plus d'inconvénient. Nous 
y trouvons l'avantage d'attirer, dès le principe, Tattention el 
de porter la lumière sur plusieurs points du département éloi- 
gnés les uns des autres, au lieu de concentrer longtemps nos 
recherches sur une seule contrée. 

Notre grande ambition, nous l'avouerons volontiers, serait 
de contribuer à développer le goût des recherches historiques, 
de les rendre plus faciles par l'indication des sources et d'as- 
surer la conservation des anciens titres en montrant l'intérêt 
qui s'y rattache et le parti qu'on peut en tirer. Nous suivrons 
ainsi la voie ouverte par M. A. Le Prévost dans ses Mémoim 
et notes pour servir à V histoire du département de lEure, 
œuvre interrompue par une mort" regrettable, mais dont la 
publication par MM. Léopold Delisle et Louis Passy est on 
service signalé rendu à l'histoire du pays. 



NOTICE HISTORIQUE 



sm 



LA COMMUNE D'ACLOU 



La commune d'Âclou, canton de Brionne, était, avant la 
révolution, une paroisse du diocèse de Lisieux, doyenné de 
Bernay, vicomte de Pont-Audemer, élection de Bemay, gé- 
néralité d*Alençon. Elle avait pour seigneur patron le prieur de 
Saint-Lô de Rouen , et payait au xvi® siècle 30 livres de déci- 
mes' ; son église est dédiée sous le vocable de Saint-Remi. 

L'absence de tout fief, autre que celui des prieurs de Saint-Lô, 
seigneurs patrons de la paroisse, mais complètement étrangers au 
pays, explique le peu d'importance historique d*Aclou. Ce lieu 
remonterait néanmoins à 1 époque celtique, si on accepte l'éty- 
mologie de M. A. Le Prévost, qui fait dériver Aclou ou 
Arclou de Ar-Kleuz, le fossé, la banque, la clôture de terre ; 
ou de Ar-Klueil, la barrière» la claie, Tenceinte de claies ou 
de Dieux. 

On a trouvé sur les bruyères communales, au triège de la 
Mouquetière, environ 50 médailles romaines de Néron, de 
Domitien, d* Adrien, d*Antonin-le-Pieux et de Faustine sa 
femme ^. 

Les biens communaux^ ^*on évalue à 4S hectares, sont 
possédés de temps immémorial par les habitants d* Aclou, sans 
qu'on connaisse Torigine de cette possession. Ils occupent une 
grande partie des coteaux, qui bordent la rive çauche de la Risle 
et une portion de la vallée, au-dessous des biens communaux, 

^ EccUtia tTArclou. — Prior S. Laudi Rothom,, ao xit« siècle. EecleHa 
de Aeloto, an xvie siècle. *- Fouillé de Lisieax de M. A. Le Prévost 

' Ces médailles ont été tronvéos en 1848, à peo de profondeor et dans no 
terrain vierfe, mais très-près d'un cheaii. La pins grande partie est entre les 
mains de H. AoYray, maire d'Aclon, qni a bien voula nons les soumettre. 

1 



2 



— 2 — 

ue Judith de Bretagne assignait, au xi^ siècle, aux habitants 
e Serouigny et de Fontaine-la-Soret. 

Dès le XII® siècle, la seigneurie et le moulin d*Âclou, avec 
droit de présentation à la cure, étaient la propriété du prieuré 
de Saint-LÔ de Rouen. On les trouve désignés dans plusieurs 
bulles et chartes de confirmation des biens du prieuré, savoir : 
une bulle d^Ëuffènç III en iH4 — Àclou cum ecelena et mo- 
lendino ; une bulle d'Alexandre III en 4 4 56 — Arclou cvm 
ecclesia et molendino; une bulle de Grégoire IX en 42)8 — 
Villam Artlou cum ecclesia et molendino '; une charte 
d'Henri II, roi d'Angleterre et duc de Normandie, donnée à 
Cherbourg (1474-448^), Arclou cum ecclesia et molendino*. 

Une porte romane ornée de losanges et encadrée dans le 
mur plus moderne de l'église, au midi, témoigne que ce mur 
fut reconstruit, au moins en partie, au xii® siècle, tandis 
qu*au nord, une petite baie ogivale tres-éfroite accuse le com- 
mencement du XIII®. Cette circonstance nous porte à croire 
que le village d'Aclou avait une église bâtie en pierre à aoe 
époque très-ancienne; que le mur du midi eut besoin d'être 
reconstruit au xii® siècle ; mais qu^au nord, où les murs ont 
toujours beaucoup plus de durée, la reconstruction a*eut lieu 
qu'au siècle suivant. 

En 4202, les religieux de Saint-LÔ transformèrent en on 
revenu fixe dexiii* xv» vi^ angevins, diverses redevances, 
qu'ils prenaient sur Roger Boutel, meunier d'Aclou, en se 
réservant de faire moudre tout le blé nécessaire à leur maison 
d' Arclou, — in nostro hospitio de Arclou — sans payer aucun 
droit et immédiatement après le blé trouvé dans la trémie ^ 

* L'original de la bulle d'Eugène 11! n'existe plos ; on en a dei eoeici 
modernes aux archifes de la Seioe-Inférieare avec les origioanx des oeu 
autres bulles. 

^ Charte citée par M. A. Le Preyost , art, Acioa. 

' Voici des fragments 4e cette charte, dont Toriginal en partie illisible le 
trouve aux archi\«s de la Seine-Inférieure. Fonds du prieuré deSsiut-Ld. 

Omnibus saocte ecclesie filiis ad g noticiam voinmus pervenire qoos 

cum Rogerns Boutel hcc tenfementa suKscripta de nobls apnrt Arclou jof* 
heritark) tcueret et reddltns et servitia redderet scilicel super hoc qnod bab^ 
bamus in molendino decem libras et quatuor denarios et qnam aaserem et 

duos capones et duos denarios et Tlglnti pra et de uiia acra terre ••• 

omnes vero predictos redditds et servitia ad petlllonen ipsius Rogeril et pro 

servicio suo in redditum denariornm coovertimns....*.* Factttm fait aoe 

apud Rottimnainim in capitule nostro quinte kal. nartil aniio Yerbi incanaii 
ifo cc« secundo. 



— 3 — 

Les Religieux, outre le manoir et le moulin dont àûus venons de 
parler, possédaient encore àAclouune pêcherie sur la Risle, des 
terres et les redevances féodales ordinaires Ils avaient le droit 
de basse justice sur toute la paroisse et prenaient les deux 
tiers de la dîme de ions les biens du prieuré. C'est ce qu'expli- 
que l'aveu rendu au roi en 4393«. 

Deux ans plus tard, en \ 395, commençait un procès entre le 
procureur du roi et les religieux d'une part, et le comto 
d'Harcourt de l'autre. Celui-ci réclamait la haute justice et 
juridiction du fieu d'Arclou assis près de sa ville de Briosne, 
et prétendait que ses prédécesseurs en avaient joui de temps 
immémorial. Un accord entre les parties, confirmé par arrêt de 
l'échiquier du 4«' novembre 4406, termina ce procès. Les 
reli^eux furent reconnus seigneurs dudit lieu d'Aclou, et 
vrais patrons de l'église Saint-Remi, avec droit de basse jus- 
tice sur la paroisse, mais dans le ressort de la haute justice 
du comte. Toutefois le manoir et son enclos, les familiers et 
les domestiq[ues des religieux y habitant, les granges et le co- 
lombier furent maintenus en la justice du roi et exempts de celle 
du comte'. 

En 4405, Jean des Haïes, curé de Saint-Remi d.irc/ou, 
fieffa une pièce de terre de frère Guillaume, prieur, et du cou- 
vent de Saint-LÔ, en leur noble fief d'Arclou®. ? < 

Au xvie siècle les habitants d'Arclou firent reconstruire le 
mur du midi de la nef, dont les fenêtres accusent l'architecture 
de cette époque. La voûte ogivale en bois est sans doute du 
même temps. Les peintures qui la décorent présentent un 
fond bleu, parsemé d'étoiles avec des têtes d'anges, le mono- 



' c Item ou dit bailliage de Ronen en la viconté de Pont Âatlioa et 

du Pont Aademeret es mettes denviron, la ville Daacloa un manoir assis en 
icelle, rentes et revenues appartenant à icellui.la presentacion etpatronnage do 
ieglise deladi'.e ville, lesdeui pars des dismes dicelle, un moulin en la rivière 
de Rille, pescherie et gort en la dite rivière, prez pastnrages, bois, et tout se 
tiennent francement a court et usaige et toute droiture de fief (fui a simple 
justice peut et doit appartenir tant en hommes hommages reliefs dangiers et 
astres choses il ce appartenant. Item eu la dite paroisse et en la paroisse de 
Fontaines la Sorel prcz pastnrages et anlnoys. » 

Aveu des religieux, prieur et couvent de StLô à Rouen, du 31 féfrier 1^3. 
Archives imp., P. 307, no 196. 

' Archives d« la Selne-Inférleure, Fonds da prieuré de Salnt-LÔ , pièces de 
proeédore. 

' Uid. 



— 4 - 

gramme de Jésus, celui de Marie et des coBors percés de trois 
clous. Elles sont beaucoup plus modernes. 

Dès le commencement du xvii® siècle une famille noble» du 
nom de Folleyille, habitait Adou sans y posséder aucun fief; ses 
membres fisurent dans les actes de l'état-civil depuis 4649 
jusqu'à la révolution et prennent souvent le titre de seigneurs 
de la Garenne. 

Une confrérie du Rosaire existait dans Téglise dès \ 629 et 
faisait célébrer une messe basse tous les samedis de Tannée*. 

Les comptes de la fabrique, qu'on a conservés, commencent 
par celui de 4 649, que rend Jean de Folleville, escuyer, sieur 
de la Garenne et trésorier en charge. On fit cette année des 
réparations assez importantes à l'église, car le trésorier paya 
XVI livres x sous, pour 45 journées du maçon avec son ms, à 
raison de 28 sous par jour. 

Il était d'usage a Aclou, comme dans la plupart des parois- 
ses, de faire des offrandes en nature. Le jour ae la fête patro- 
nale de Saint-Remi, on offrait du lin que le trésorier taisait 
vendre chaque année, ou tous les deux ans, au profit de l'église, 
ce qui montre que la culture du lin était dès lors fort répandue 
dans le pays"*. 

En 4 66^, on fit refondre la cloche et cette opération coûta 
57 livres 3 sous, dont 30 livres 3 sous furent payés par la 
fabriqué et..2l7 livres données par le curé. 

En 4668, les trésoriers firent paver l'église; le pavé coûta 
46 livres 40 sous, et la pose 4 livres. En 4669, ils firent re- 
faire les vitres pour la somme de 5 livres ". 

* C'est ce qui résulte da registre des comptes de cette confrérie de 16S9 à 
1666 aux archives de ia mairie d'Aclou. 

^0 Voici les sommes produites par la veote da lin de 1649 îi 1673 (elles qoe 
les donnent les comptes de la fabrique conservés à la mairie. 

1649 pour S ans 11 1. 

1651 9 « 

1653 7 10s. 

1654 pour 2 ans 15 14 

1655 IS 13 

1656 16 

1667 13 

1659 pour Sans 80 6 

1663 pour 3 ans 33 

^* Voici quelques autres dépenses que nous croyons devoir sigoater. En 
1659 on paie 1 livre pour le cierge de la Dédicace, 75 sous pour celai de Saint- 
Rémi et 8 livres au cirier qui avait refait les cierges k Pâques ; en 1069 4 il- 



1663 161. 10*. 

1665 pour 3 ans 16 

1666 5 8 

1667 10 

1668 19 6 

1669 16 

1671 pour 3 ans 99 

1673 9 10 



■V, _ ,. 



— r> 



Les registres d'état-civll du xvii« siècle renferment un 
grand nombre de délibérations des paroissiens , pour l'assiette 
de la taille et la nomination des collecteurs. Elles témoignent 
de la progression rapide que suivit la marche des impôts sous 
te règne de Louis XIV. Ainsi la paroisse d'Aclou , qui payait 
722 livres pour la taille en 4662, payait 4353 livres en 4677 »'. 

Jusque vers la fin du XYii^ siècle, la paroisse d'Aclou 
n'avait point eu de vicaire. Mais en 4 684 un prêtre qui y habi- 
tait, Gihes Chapel, donna par testament '* 4 pièces de terre 
et une maison au lieu où il serait inhumé, soUs la condition de 
célébrer chaque année un service anniversaire le jour de sa 
mort et sous d'autres conditions que devait résler son exécu- 
teur testamentaire. Or, Gilles Cihapel mourut a Aclou, et il y 
fut inhumé le 8 mai 4692. Le 28, Philippe de Mailloc, curé de 
Boisney et exécuteur testamentaire, arrêta du consentement des 
héritiers qu'outre le service anniversaire, il y aurait diaque 
dimanche et. fête, à perpétuité, une basse messe célébrée par 
un prêtre choisi par le curé d* Aclou et l'exécuteur testamen- 
taire, leouel prêtre tiendrait les écoles, ferait le catéchisme et 
l'ofâce ae vicaire, et que la fabrique lui abandonnerait la 
jouissance de la maison et des terres léguées par Gilles Chapel. 

L'année suivante, lUie profonde misère régnait par toute la 
France. Une délibération des habitants d' Aclou du 4«r avril 
4693 donna 8 sous à chaque pauvre de la paroisse, en vertu 
d'un arrêt du parlement, qui statuait que cette dépense serait 
prise par voie de taxe sur tous les propriétaires de biens. On 
trouva trente pauvres dans la paroisse , et l'abbé de Ghoisy, 



vresponr un manuel par Tordonnanee de Monseigneàr de Lisienx et 3 livres 
poar un processionnaire; en 1665 5 livres S sons ii an libraire ponr les livres 
deréglise; en 1667, ISO livres ponr < un chasuble de satin blanc avec voife, 

> sne tunique blanche, denx chapes dont l'une est par ffeur et l'autre noire, 

> un ehasuble noir et un grand missel > ; en 1679^ 46 livres pour un chasuble 
dedanas rouge avee le voiie et une banière et 10 livres peu huo croix. 

** Toici la 8éric des sommes payées de 1663 à 1677. 



1669 


7âd livret. 


Il 1671 


781 livrcB. 


166» 


703 


1673 


974 


1664 


680 


1 1673 


1079 


1665 


680 


H 1674 


1099 


1666 


7ST 


1 1676 


1388 


1667 


767 


1 1677 


1359 


1668 


732 


H 





11 



Voyer ce testameol a«x pièces jastiAcfttiies. 



— 6 -^ 

prieur de Saint-LÔ , et comme tel seigneur d'Aclou , fut mis 
en tète des propriétaires taxés. 

Le 20 juillet 4706, monseisneur de Matignon, évèquo de 
Lisieux, fit sa "visite pastorale dflhs l'éslise d'Âclou. Ayant 
constaté que le vicaire n*était point paye de la fondation de 
Mo Gilles Ghapel, il prit une oraonnance pour réunir les biens 
de cette fondfation a la cure, sous la condition qu'accepta le 
curé d'entretenir un prêtre approuvé pour faire les fonctions de 
vicaire'*. 

Le 20 mai 4744, les habitants se réunirent pour délibérer 
sur un exploit que leur avait fait signifier Tabbé ae Choisy, leur 
seigneur, pour être payé des droits seigneuriaux sur la fonda- 
tion Ghapel. Il fut convenu que les actes de la fondation 
seraient communiqués au receveur de Tabbé, et l'un des habi- 
tants d'Aclou, le sieur Deshayes, fut prié de se rendre à Paris 
auprès de l'abbé de Choisy pour « lui représenter Testât de 
» l'église et les besoins ou elle est de réparations et autres 
» choses nécessaires, estant sans ornements ny livres nece»- 
> saires pour chanter l'office divin ^^, > Nous ignorons le résultat 
de cette démarche. 

Pierro-Jules-César de Rocbechouard, évêque d'Evreux et 
prieur de Saint-LÔ, fit tenir son gage-pleige, le 49 juin 4743, 
dans le manoir seigneurial d'Aclou; le registre dressé à cette 
occasion peut tenir lieu de terrier de la paroisse ^*. 

Le 30 août 4764, sur les six heures et demie du matin, le 
tonnerre tomba sur l'éfilise d'Aclou et fit des dommages consi- 
dérables au clocher et à la nef. Les paroissiens se rassemblè- 
rent au son de la cloche le 8 septembre suivant pour délibérer 

^' Cette ordonnance ne paraît pas avoir été mise k exécntion, car par nn bail 
du 18 mai 1770 devant Jacqoes Desperrois, notaire a Brionne, les trésoriers 
louent 6 pièces de terre avec bâtiments et jardin, à raison de 350 livres desU- 
nées a payer le desservant de la fondation Cliapel. 

^' La famille Deshayes était l'une des plus importantes de la paroisse. Plu- 
sieurs de ses membres ont été receveurs de la seigneurie. En 1733, Jean-Bap- 
tlste-Joseph Deshayes, maître de poste do la Mare-Pequet, fait baptiser son lus 
le 8 juin. L'hAtelierie delà Mare-Pequet, où se trouvait un relai de poste et 
qu'on voit mentionnée dans les registres de rétac-civil dès 169S> était située 
sur l'ancienne route de Rouen a Alençon. 

*' Ce registre, déposé 1 la mairie d'Aclou, est intitulé: Gage-pièges du noble 
flef terre et seigneurie d'Aclou, scitué au dit lien, appartenant a Messire 
Pierre-Jules Gsesar de Rocbechouard prestre chanoine de la cathédrale d*0^ 
léans prienr de St-Lo de Rouen, evesque d'Evreux seigneur et patron d'À- 
clon tena an manoir aeigtearal le 19 Join 1748. 



'H 



— 7 — 

sur les mesures à prendre. Ils nommèrent séance tenante deux 
députés pour obtenir de Tintendant d'Alençon un exécutoire, 
afin de lever sur les fonds de la paroisse la somme nécessaire 
aux réparations. 

Au moment de la révolution, limite de notre travail, les 
revenus de la cure variaient de 1 ,500 francs à ^ ,700 francs ". Le 
registre des vingtièmes en 4786 porte que les revenus du 
prieur à cette énoque consistant en 50 acres de terre, le moulin 
et les droits féoaaux étaient affermés 4,800 livres". 

L'église fut fermée en 4794 et au mois d'avril de cette même 
année elle fut dépouillée de tous ses meubles et ornements'^. 

Nous croyons utile en terminant de doimer la liste des curés 
dont nous avons pu retrouver les noms : 

4405 Jean Deshates, cité plus haut. 

4653-4693 Nicolas de la Pille, mort le 45 janvier 4693, 
après 43 ans de fonctions de curé. Le registre de 1 état-civil dit 
au'il fut inhumé le S6 janvier dans le chœur et « dans la tombe 
de Messieurs les Curés. » 

4705-4722 Louis Filogque, inhumé le 4 4 août 4725, après 
47 ans de fonctions. 

4722-4738 Jacques Delacour précédemment vicaire; il 
mourut le 9 septembre 4738. 

4739-4774 François Bultbt, décédé en 4774. 



«' Déclaration da cnré Pierre-Sebastien Builet âgé de 41 ans et curé depuis 

8 ans à la manicipalité de Bernai en 1789 (Archives de Bernai). Registre d'en- 
registrement de demandes en fixation de traitement , art. 135 (Archives de 
l'Eure). 

«' Ce registre est aux archives de TEure, G. 133; il évaloe k 20 livres l'acrf, 
les terres en labour, 40 livres les masures et les prés, et 8 livres les bois. 

*' Le 14 germinal an 3 (3 avril 1794), on retira de l'église d'Aclou 66 livres 
de cuivre , 165 livres de fer, 4 livres d*étain, 113 livres de plomb et 6 livres de 
métal de cloche qui forent envoyés ii Bernay. — Le 19 germinal an 3 (8 avril 
1794), le citoyen Jean-Baptiste-François Desplan ques, oracier municipal, porte 
an directoire du district les effets ci-après : 

Uncalice et sa patène, un soleil, un ciboire, une eostode. letoutpesant4m4o4g. 
Plus: Plomb 1131. étain 7 1. cuivre 37 1. métall31. fer 391.— 6devants d'autel, 
3 tapis decotonnette à couvrir les autels, 4 nappes de communion, 3 voiles, 6 
anbes avec les ceintures, 4 surplis, 7 essuie-mains, un lot de petits linges. 4 
bourses, 13 chasubles et leurs garnitures, llchanes, 1 drap mortuaire, 3 aln- 
melies, 3 mauvais surplis, 3 tapis pour le lutrin, 3 voiles, 4 tabliers, plusieurs 
livres, 4 rideaux de toile flamée servant ^ couvrir les autels. 3 bonnets carrés , 

9 lanternes, 1 corde de cloche, un voile de tabernacle, 3 bannières, 1 vieux 
dais. - Etat collectif du district de Bernay (Archives de TËure). 



' 



— 8 — 

4782-4790 PiEBRE-SÉBASTiEN BcJLLBT, il resta josqu'à la 
fermeture de l'église. 

Hameaux d'Aclou : La Boissaie, les Fretelots, les Friches, 
la Mare-Abraham, la Mare-Pecquet, le Moulin-d'Aclou, la Mou- 
quetière, la Pie, la Rue-Havard, la Rue-Signol. 

Trièges : L'Acre-Marot, le Bosquet-Tibri, les Bruyères^' A- 
clou, la Croix-Crespin, la Fosse-au-Geai, lesFossetes, la Petite- 
Campagne, le Val-Accard, les Vallées. 

On trouve, dans le Dictionnaire de M. Gadebled, sans indi- 
cation de source, la note suivante, que nous croyons devoir 
reproduire : 

«On a découvert sur cette commune, à la fin du dernier siècle, 
de larges pierres sépulcrales, des casques, des boulets et une 
grande quantité d'ossements humains, avec de nombreuses 
monnaies de cuivre et d'argent du xvi® siècle, surtout de 
Henri III. On pense qu'il s'est livré sur ce point un combat 
au temps de la Ligue, vers 4 590, époque où le château de la 
Rivière-Thibouville, qui en était voisin, tomba au pouvoir des 
Ligueurs.» 



PIEGES TUSTIFICATIVES. 



Testaient du sibur Gilles Cdapel, PRftTBB, DEHEtRANT bn la paboissb 

D^ACLOD, bailliage DE BbiOISNE, VICOMTE DE PONTAUDEHER, PASSE 
DEVANT FRANÇOIS DUCY ET JEAN CbEVIEB, NOTTAIBES GARDES N0TTB8 

DU Rot en la ville et banlieue de Rouen , le dimanche après 
■iDi 28 décembre 1681 . 

 toas ceox qui ces présentes etc., fut présent M* Gilles 
Chapel, prêtre, demeurant en la paroissç d'Aclou, etc., de pré- 
sent à Rouen, logé en la maison et botelerie on pend pour 
enseigne l'image de Sainte Catherine, hors le pont, paroisse saint 
Martin, sain iresprit, jugement et entendement , lequel considé- 
rant que rien n'est plus certain que la mort et incertain que 
Fheure d'icelle , ne désirant partir de ce monde sans au préa- 
lable avoir fait son testament et disposé de sa dernière volonté 
qu'il a dictée et nommé en la manière qui suit : 

Premièrement il recommande son âme à Diea, le père tout 
puissant, créateur du ciel et delà terre; à Jésus-Christ son fils 
unique, notre Sauveur et Rédempteur qui a souffert mort et pas- 
sion en Tarbre de la croix pour la rédemption du genre humain ; 
au Saint-Esprit . à la bienheureuse Vierge Marie et à saint Gilles 
son patron qu'il prie de toute la force de son zèle supplier la 
divine Majesté de colloquer son âme au nombre des bienheureux 
et de lui pardonner les fautes et péchez qu'il a commis et qu'il 
commettra jusqu'à llieure de son décès, lequel arrivant il veut et 
entend son corps être porté et inhumé en la paroisse ou au lien 
et endroit où il décédera et ses obsèques et funérailles être faites 
honnêtement selon sa condition à la discrétion toutes fois du sieur 
exécuteur du présent son testament, cy après nommé, ou des su- 
périeurs du couvent ou il sera, ou curé de la paroisse, au cas 
qu'il meure en quelque couvent, par lavis néanmoins du sieur 
exécuteur. 

Item veut et entend que soit dit et célébré audit couvent ou 
paroisse, par chacun an et à perpétuité, le jour de son déceds un 
service sofemnel sçavoir trois hautes messes, oraisons et suffrages 
ordinaires avec un cierge ardent sur sa sépulture et aspersion 
d'eau bénite , le tout pour le repos de son âme, auquel service 
sera tenu d'assister le nombre de nuit religieux ou prêtres sans y 
comprendre le curé ou supérieur, auxquels curé ou supérieur 
sera payé 15 * par chacune messe haute, et auxdits prêtres cha- 



— «0 — 

cnn fS* à la charge qu'ils célébreront la sainte messe à rinten- 
tion du fondateur et asiisteront aux dites trois hautes messes 
et service, pour à quoi parvenir et exécuter son intention ledit 
sieur testateur entend léguer et donner comme il donne et lègue 
par ces présentes, au monastère ou trésor et fabrique delà paroisse, 
selon le lieu où il sera inhumé, quatre pièces de terre et un mannoir, 
la 1'*, etc., etc., sans desdites terres et mannoir par ledit sieur 
testateur en rien réserver ni retenir qui demeureront affectées 
au contrat de fondation qui sera pour cet effet passé par ledâi 
sieur ou exécuteur soit au profit audit couvent ou paroisse par 
les religieux ou curé et trésorier. Dans lequel contrat de fondation 
lesdites terres seront plus amplement bornées et désignées, suiraiit 
les contrats lots et partages qu^on délivrera à cet effet et ledit 
senice réglé comme cy dessus. Et dautant que lesdites terres et 
mannoir sont plus que sufflsants qu il ne convient pour porter et 
payer ledit senice , ledit testateur consent et accorde que le 
surplus du revenu soit employé à la célébration de messes et 
services ce qui sera réglé par lui ou par son exécuteur et employé 
à même temps dans le contrat de fondation avec les clauses et 
charges de couvent et fabrique ordinaires et sonnerie à pro- 
portion, auquel sonneur sera payé la somme de 30 * si mieoi 
n'aime ledit testateur régler et faire ladite fondation de son 
vivant et à tel lieu qu'il souhaitera, ce qui demeure à sa liberté et 
veut le contenu cy dessus être exécuté de point en point comme 
étant son intention et pour lexecuteur dudit présent son testament 
ledit sieur Ghapel a nommé et élu la personne de M* Pierre 
Âuvrey, prêtre curé de la seconde portion de Saint- Martin de 
Fontame la Soret , qu'il prie vouloir accepter cette charge et 
faire pour lui en cette rencontre comme il voudroit lui être fait 
en cas pareil. Et fut après que ledit testament eut été lu et rdn 
audit sieur testateur mot après autres par l'un desdits noltaires 
l'autre présent et des témoins cy après nommés, qu'il a dit avoir 
bien et intelligiblement entendu , auquel il persiste promettant 
le tenir sur Tobligation de tous ses biens présents et à venir. 
Fait et passé à Rouen en Tétude de Grevier l'un desdits nottaires 
soussignés. L'an 1681, le dimanche anrès midi 23 décembre pré- 
sents Jacques Bourdet et Charles Luc témoins demeurants à 
Rouen qui ont signé avec ledit testateur à la note des présentes 
demeurée au nottariat de Rouen pour être registrée suivant 
1 ordonnance. (Reg. de 1 état civil d'Aclou,, n" 3.) 



NOTICE HISTORIQUE 



8m 



LA COMMUNE D'ACON, 



La coDunane d*Acon, canton de Nonancourt, était, avant la 
révolution , une paroisse du diocèse d'Evreux, doyenné de 
Nonancourt, vicomte de Couches et Breteuil, élection de 
Couches, généralité d*Alençon. Son église est dédiée sous le 
vocable de Saint-Denis '. 

D'après M. A. Le Prévost, le nom d*Acon serait d'origine 
celtique et signifierait \me pierre , un rocher ^. Le vocable de 
Saint-Denis porte le même savant à faire remonter la fondation 
de l'église à Tépoque mérovingienne. 

M. Guérard rapporte à notre Acon un Bernard de Acum 
cité comme témoin dans une convention entre Sulpice le Doyen 
et Jbs religieux de S. Père au xii^ siècle ^. 

Un document, s'y rapportant d'une manière certaine , nous 
montre cette paroisse pleinement constituée à la même époque, 
c'est la charte par laquelle Simon d'Anet confirme la donation 
faite par Simon son père, aux religieux du Bec, de l'église de 

* Poiillé da diocèse d'Evren aaz arebives de rEiire. 

* H. Le Prévost s'appuie particulièrement sor l'analogie do nom avec i^atmiMi 
(Saint-Maarice en Valais) dont il a été dit : IgaunKm accote inlerpretatioBe 
Ssllici sermoDis saxam dicltar. (Aet. S. MaariciiJ — Agaunmm vester g^ilioo 

priipoque sermone petra esse dignoscitor (Yita S. Romani, abbatise de 

Coodato fandatoris). Noos remarqaerons tontefois qa*on trouve Agûnit FtV/a, 
Aogonville, bamean de Montbossier (Eore-et-Loir), dans le cartnlaire de S. 
Père; et Aeaniaeum Goigoé (Seine-et-Oise), dans le cartnlaire de N. D. de 
Paris. Enfin, Acre en Syrie était nommé Acon par les croisés, d*oà Jean de 
Brienne, grand Bonteiller de France, est appelé Joannes do Aoon en 1899. 
Olim. tom S.pag. 648. On tronvc encore MaUre Etienne d*Acon (M. Stepbanum 
de Acon), cité dans un parlement de 1906, Olim, tom. S, page oliB. 

' Cart. de S. Père, p. 593, 



- 12 - 

Saint-Denis d^Acon avec le patronage.de toute la dîme. Le même 
Simon d'Anet confirme aussi la donation faite par Raoul de 
Berou de la dîme de ses moulins d>'Acon ^ 

Gomment Simon d'Anet et Raoul de Berou avaient-ils en, ran 
le patronage, Vautre les moulins d'Acon, lorsque la présence à 
Âcon d'une famille noble de ce nom parait constatée , il nous 
serait difficile de l'expliquer. Toujours est-il qu'en 4212, un 
représentant de cette dernière famille, Vincent d*Acon, dispu- 
tait aux religieux du Bec le patronage de l'église. Le procès fut 
terminé par un accord, le jeudi fête de S. Vincent (22 janvier 
4842), aux pleines assises de Vemeuil, présidées par Guemon 
de Verberie, bailli du Roi, en présence d'un grand nombre de 
chevaliers et de prêtres. Vincent abandonna tous ses droits 
moy^nant quatre livres tournois que le sacristain du Bec lui 

Eaya au nom de l'abbé et du couvent. La notice de cet accord 
it rédigée immédiatement ^ et Vincent donna aux religieux 
une charte de cession scellée de son sceau ^. 

Toutefois la propriété n'était pas encore assurée à l'abbaye. 
Berthe d'Acon, tante de Vincent, réclamait aussi des droits sur 
le patronage. Ce second procès se termina, comme le premier, 

Ï)ar une renonciation que fit cette dame aux, assises de Vemeuil, 
e jeudi après la fête de Saint-Aubin (4^'' mars) de la même 
année 4842. 

On rédigea une notice ^ et Berthe donna deux chartes de 
cession, la première n'ayant point sans doute paru suffisante. 
La seconde en diffère en ce que la tante de Vincent reconnaît 
que les religieux possédaient le patronage anciennement et à 
bon droit *. Il parait que Raoul de Cierrey, évêque d'Evreux , 
s'était interposé pour l'arrangement de l'affaire , .xar le bailli 
Guernon de Verberie lui en rendit compte par une lettre qui 
nous a été conservée *. 
En 4255, les droits de l'abbaye du Bec furent contestés non 



' Inventaire da Bec i la Bibl. imp., p. 139. Aoon y est écrit Dmod, ceqti 
ne peat être qa'ane erreur de copiste; 

■ Voyez celte notice. Pièces Jnstiflcatives, No l. 

• Voyez cette charte. Pièces justificatives, No 3. 
' Voyez cette notice. Pièces jD»tificatives, No 8. 

• Voyez cette charte^ Pièces Justificatives, No 4. 

• Voyez cette lettre, Pièces justificatives, No 6. 



- 13 - 

plus par les seigneurs, mais par le curé d'Acon. Une sentence 
du chantre de Lisieux, subdélégué du chapitre de cette ville, 
maintint l'abbaye en possession de percevoir les deux tiers de 
la dîme des fruits croissant dans la paroisse, et le tiers seule- 
ment pour les terres placées entre le territoire de Breux et le 
chemin d*Acon (10). ^ 

Un Guillaume d'Acon, prêtre (Guillelmo de Acon presbitero^, 
est témoin de la donation que Hugues de Hellenvitliers fit ae 
la dîme de ses bois aux moines du Bec en \ 254 ; et en 4269 un 
Jean d'Acon (Johannem dictum Acon) est Tun des arbitres 
choisis par les religieux de Bonport et les bourgeois de Mantes 
dans leurs différends pour des droits de péage (41). 

Au xive siècle, Jean d' Acon était seigneur d'Acon et relevait 
comme tel du seigneur de Breux, lequel relevait à son tour de 
Tévêque d'Evreux en sa baronie de Condé. Ce Jean d'Acon 
mourut en 4 384, et ses enfants furent mis sous la garde noble 
de Jean de Pommereuil, seigneur de Breux (42). 

Un autre Jean d'Acon, peut-être le fils aîné du précédent, 
prit à ferme, du même Jean de Pommereuil, le fief de Breux 
avec la partie de la rivière d*Avre qui en dépendait, et remit 
cette ferme sur quittance en 4399 (43). 

Au xve siècle, Thibaut d'Acon possédait la seigneurie d* Acon. 
Le 48 mai 4 460 il confirma aux habitants des villages d'A- 
con, duRousset, du Mesnil-Pipart et des Moulins, leurs anciens 
droits d'usage sur la pièce de terre appelée la Gommune-d'Acon, 
droits dont les titres avaient été perdus pendant les guerres. 
L'acte de confirmation impose aux habitants l'obligation d'en- 
tretenir, k leurs frais, un banc pour la dame d'Acbn dans l'é- 
glise de la paroisse. Cet acte fut vidimé en 1492 (14). 

(lOj Inventaire da Bec, ibid. 

(11) Cartal. de Bonport, pag. 978. Nous donnerons la charte de Hugues de 
HellenvilUers k l'article Hellenvilliers. 

(13) « Ilom, ily a une lettre comme les enfants de Jeban d'Àcon (urent mis en 
la garde dn dit Jehan de Pommereul povr le fief d'Acon, (ena de ce dit fief de 
Brenil, qnl fut faite l'an mil m'' iiii« et iiii. » (M(^moire manuscrit du xve 
siècle au cbjrtrier d' Hellenvilliers, communiqué par M. le comte rt'Erard.) 

(13) c Item il y a une lettre de ferme comme Jeban d'Âcon tenoit le dict fief 
de Brueil et la rivière d'Avre consprins, soubz le dict do I^ommereul et com- 
ment le dict tl'Acon la rcmist es mains du dict PomrocrruI alors, el le quitta 
icelluy Pomraereul du temps qu'il avoil tenu, qui fut faictc l'an mil iii" iiii«« et 
XIX. » Mémoire cité plus haut. 

(14) Pièces justificatives, no 6. 



- 14 — 

Thibaut avait épousé Catherine de Beauvillier, quatrième en- 
fant de Philippe de Beauyillier, seigneur du Plessis-Menart, dit 
deBeauvillier, deMorsent, deNeuvy, de Friaize, deVillemancy 
et de Boisganiere, et de Gillete de Villebresme. Cette dernière 
mourut en 14 68 y et lors du partae;e de sa succession, le 7 février 
de la même année, Catherine était veuve de Thibaut d'Acon, et 
remariée à Jean de Lodières le jeune (45). 

Jean d*Âcon, fils et successeur de Thibaut, possédait la sei- 

goeurie en 4 466 , lorsque Henri de Mailloc rendit aveu de son 
ef du Chastel ou de Breux à Tévèque d*Evreux. Cet aveu nous 
apprend que le fief d'Acon, demi-fief de haubert, se relevait par 
VII livres x sous tournois de plein relief, et que le seigneur 
d'Acon devait faire SO jours de garde au château de Condé» à la 
décharge du seigneur de Breux (46). 

Jean d*Acon mourut peu de temps après cette époque. Il eut 
pour successeur Robert d'Acon, son frère, qui fisure comme sei- 
gneur du lieu à la montre de l'arrière-ban du baillia^ d*E vreux 
en 4469, parmi les nobles placés sous la garde du roi à cause de 
leur minorité (47). 

Ce même Robert d'Acon au partage de la succession de Phi- 
lippe de Beauvillier son aïeul, le 9 octobre 4 476 , représenta 
Catherine de Beauvillier sa mère, conjointement avec sa sœur 
utérine, Marguerite de Lodières (4 8). 

Robert reçoit le titre d'escuier, seigneur du lieu et de Malas- 
sis, dans des lettres de doléance qu'il obtint le â4 avril 4490, 

(15) P Anselme, t. iv, p. 730, D. 

(16) € A caascdoqael flef do Chastel est tcna de moi le flef d'Acooffoe tient 
a présent Jehan d'Acoo fllz de Tibaolt d*Acon, par nng demy flef de uiobert, 

3 ni se reliefve par viii z soix tournois de plain relief et des aides a porcion et 
es demys relicfz , avecqae foy et hommage, reliefs, treizièmes, aides , dé- 
nombrement, droys et devoirs seignenriauiz, qaant le cas s^offre et l*one on 

plusieurs d'icelles choses eseheent. : Item j*al sur la dicte rivière deolx 

monlins neufs. Cest assavoir le moulin a bled assis auprez de leglise de Brudl 

et le moulin a blé assis k Acon et onltre luy doy quarante jours de garde 

k cause de mon dict fief dessus dict en son chastcau de Condé a mes propres 
desfiens qgant mesiicr est, desquieix Quarante jours, Jehan d'Acoa en doit xx 
Jours à ma descbarge k cause die son def d*Acon dont il est mon soortenant. > 
Copie infàrme du xv« aiécle au ehartrier iPHellenvilliert. — Ason est encore 
mentionné parmi les arrière-fiefs relevant du Chaste! dans les aveox des évè- 
ques de 139â et 1400. Trésor des chartes, P. 308, no 1 et n» 364. 

(171 Voyez cette montre publiée par M. Bonnio, Recueil des travaux de ta 
Société libre de l'Eure, 1850-1851, p. 385. 

(18) P. Anselme, t. iv, p. 730, D. 



I 



— 15 — 

contre Guillaume le Conte, lieutenant, à Nonancourt. Celui-ci 
prétendait ou'une pièce de terre possédée par Robert d*Âc(m 
était du fieldllou et ressortait à la juridiction de Nonancourt. 
Ce dernier soutenait au contraire que la pièce était du domaine 
de son fief de Malassis, et comme telle de la juridiction tempo- 
relle de Tévèque d*£vreux, à cause de la baronie de Condé te- 
nue du château de Breteuil (49). 

n dévint, peu de temps après, propriétaire du fief de Breux^ 
car on le désigne comme seisneur du lieu et de Brueil (Breux) 
dans de nouvelles lettre? ae doléance, qu'il obtint en 4497 
contre Jehan de Toumeton , lieutenant du maître des eaux et 
forêts à Nonancourt, et qui furent signifiées à sa requête le 4 4 
février 4499 (20). 

C'est vers la fin de la vie de Robert d'Âcon qu'a été 
construite Téglise actuelle, pendant Tadministration de Jean 
Beausire, qui fut curé d'Âcon près de 35 ans, de 4 484 à 4549. 
La nef, construite aux frais des habitants, a une étendue qui 
atteste l'existence d'ime nombreuse population. Le chœur, bâti 
sans doute aux frais des moines du Bec, gros décimateurs et pa- 
trons de la paroisse, est orné de larges fenêtres à meneaux de 
la renaissance. La voûte ogivale et le clocher sont en bois. 

L'église fut dédiée et le cimetière béni, le vendredi 30 juin 
1544, par Toussaint Varin , évêque de Thessalonique et suffra- 
gant de l'évêque d'Evreux (24). 

Nous croyons que cette bénédiction du cimetière eut pour 
cause son déplacement, amené lui-même par le déplacement de 
l'église , d'autant plus que l'édifice actuel ne laisse apercevoir 
aucun fragment mus ancien. Or on sait que nos ancêtres, 
par respect pour la consécration des anciennes murailles, les 
conservaient, autant que p'&ssible, au milieu des nouvelles cons- 
tructions. Une tradition locale, dont nous ne saurions attester 
l'exactitude, rapporte que Té^se et le village étaient placés au- 
trefois près de 1 ancienne ferme de la Corvée. 

En 454 8' la seigneurie était passée aux mains de Nicolas d'A- 
con, seigneur du dit lieu et du Breuil,fils aîné et principal héri- 
tier du prudent. Il confirma le 2 juin 4648 un échange que 



(19) ArdiiTes de la commune. 

(90) ibid. 

(31) Grand poalllé, au Archives de rCarc. 



— I6«- 

Robert son père avait fait avec Jehan Cécile dit Brainville (22), 
et eut en 4 535 un débat de tenure avec Michel Defossez, sei- 
gneur de la Presle (23). En 4542 il obtint sous forme d'échange 
de Guillaume Forcuit, prêtre, la moitié des moulins à blé et à 
foulon avec divers autres héritages (2 4). Le 8 janvier 4556, Ga- 
briel le Veneur, seigneur de Breux, avait vendu à un nommé 
Biaise Foreuil un sault d'eau à prendre au-dessous des Planches 
de Breux pour y élever un mouhn à foulon, mais ce projet n'eut 

Sas de suite, parce que roreuil acheta le 5 février, de Louis 
*Acon, seigneur du Voisinet, le droit de faire un cours d'eau 
au-dessus ae son propre héritage pour y construire ce moulinet 
arroser ses prés. Nicolas d'Acon y consentit le 47 février 4 558, 
moyennant x sous de rente, et à la condition que le moulin ne 
servirait qu'à fouler les draps ou à la fabrication du tan (25). 
La nécessité du consentement de Nicolas d'Acon vint sans 
doute de ce que l'emplacement du moulin avait été choisi sur le 
territoire de son fief. 

Gilles d'Acon avait succédé à son père avant 4560. A cette 
époque , il réclamait la propriété des oiens communaux contre 
les habitants des villages d'Acon, du Rousset, du Mesnil-Pipart 
et des Moulins, qui prétendaient qu'elle leur appartenait en 
vertu de l'acte de 4492. Une sentence du bailliage du temporel 
de l'évêché d'Ëvreux aux assises de Gondé, le 47 février 4560, 
les mit en demeure de produire cet acte (26). 

Il paraît que ces mêmes habitants avaient détruit ou négligé 
^'entretenir dans l'église le banc de la dame d'Acon. Une sen- 
tence du bailli de Condé les condamna, le 7 mars 4 560, à placer 
dans réélise un banc ou siège pour cette dame, et le 5 avril sui- 
vant, Gilles d'Acon attesta devant le notaire de Tillières qu'ils 

(32) L*acte passé le 3 juin 1518 au tabcllionasc de Nonancourt est au char- 
trier dn château d'Acon. M. le vicomte de Janze a bien voulu nou» communi- 
quer les titres de ce cliartrier. 

(33) Sentence de Galliaamede MalYoae, llenteiant )i Bretenil, da 15 sfnl. 
1586. ibid. 

(84) Acte dn 1er déc 1543, ibid. 

(35) Actes cités dans un mémoire manuscrit du xvme siècle au cbartricr 
d'Acon. 

(36) Ghartrier da château. — On y voit aussi l'acte d'acquisftion d^one pièce 
de trrre que Gilles avait faite du vivant de son père, le 6 février 1550, au ta- 
bellionagede Dampierre. Il y est nommé : noble homme Gilles d'Acon escuier 
flîs de uoble homme Nicolas d'Acon sieur du lieu. 



— n — 

avaient exécuté convenablement cette sentence (27). On voit 
encore Gilles d*Acon servir de témoin, le 26 avril 4573, devant 
les notaires' d'Ëvreux pour lavante de la seigneurie de Pomme* 
reoil à Renée le Veneur (28); mais il mourut avant 4 585. 

Pendant la vie de Gilles d*Acon, le fief changea de mou- 
vance. Jusauo-là il avait relevé , comme nous Tavons vu , des 
évêques d'Ëvreux, par Tintermédiaire du fief de Breux, tenu 
lui-même de la baronie de Gondé. Mais en 4565 la puissante 
famille des le Veneur obtint Térection de la baronie de Tillières 
en comté, et pour augmenter l'importance de ce nouveau comté 
on lui réunit le fief de Breux ou du Ghastel , dont on ôta la 
mouvance au temporel de Tévéché d*Evreux occupé alors par 
Gabriel le Veneur. Â partir de cette époque le fief d Âcon releva 
du comté de Tillières. 

L^ deux fils de Gilles d*Acon, Urbain et Jean, prennent tous 
les deux le titre de seigneur d*Acon. Jean, le plus jeune, signa 
le 4 4 avril 4 585, au manoir seigneurial du Buisson-^arembourg, 
près d*Evreux, un fort singulier marché. Il acheta d*Ambroise 
de Bence, seig;neur du Buisson^ueramboult, \m cheval cour- 
taut de poil bai et de 5 ou 6 ans, pour 600 livres, sous condi- 
tion de ne les payer que lorsqu'il serBii prestre, mort ou maryé 
et non autrement, ou bien à la première succession qui lui 
arrivera de ses parents, François du Bue, seigneur de Saint- 
(}ermain-de-Fresney, lui servit de caution (29). 

Urbain, seigneur d*Acon , figure comme parrain le 30 mars 
464 4 dans les registres de la paroisse; sa femme était noble da-^ 
moiselle Madelaine du Val. Catherine leur fille fut baptisée à 
Acon le 45 octobre 4647 et eut pour parrain M. de Saint-Martz, 
et pour marraine noble dame Catherine de Bassompierre, com- 
tesse de Tillières. Une autre de leurs filles, Susaime d'Acon, y 
fut aussi baptisée le 23 mars 4632 ; mais ils en avaient au 
moins une troisième, Anne d'Acon , probablement Tainée, qui 
survécut à ses sœurs et fut la dernière du nom. Celle-ci était 



(27) Ârchif es de la commane. 

(38) Minâtes de M. Ghefdeville, notaire à Evretfx. 

(39) Minâtes de M. GhefdeTille. — Jean d'Acon y est ainsi désigné : nobie 
homme Jehan d'Acon seiguear do dit lien fils et héritier de Gilles d'Aeon 
seigneur da dit lien. —Jean d'Acon escuier se.gneur du lieu flgare encore 
comme parrain snr les registres de la paroisse le 3 février 1633, le 7 avril 1634 
et le 8 Jaillet 1639. — Noos avons aassi tronvé un Charles d'Acon escuier sei'- 
gnear d'Acon, parrain le 39 décembre 1689 et le 6 août 1645. 

S» 



— la- 
veuve de Jacques de Gremeur, seigneur de Gast, lorsqu'elle 
épousa le 4 3 novembre 4642 Louis de Tiily, seigneur de Lorleau 
au bailliage de Gisors, fils de Louis de Tilly, seigneur châtelain 
de Blaru, dp Port-de-Villers, Jeufosse et YiUegast, et de Marie 
le Pelletier de la Houssaye (30). 

Urbain acheta le 9 octobre 4643 de Tenneguy le Veneur, 
comte deTillières, le droit de prendre l'eau de la rivière d'Àvre, 
du côté de la Normandie, pour arroser ses prés, par dessus les 
héritages relevant du dit comte , au moyen d'im ruisseau de 42 
pieds de largeur sur 8 de profondeur , l'ouverture commençant 
au-dessous des Planches de Breux, à la charge d'ajouter dans 
son aveu au comte de Tillières une paire de gants de chevrotin 
ou 40 sous tournois payables à laSaint-Remyde chaque année. 
Par le même acte le comte de Tillières lui céda l'emplacement 
du moulin d'Acon avec le droit de le faire réédifier , et reçut 
en échange le droit de pécher dans le bief du moulin à tan du 
Voisinet, du côté de la France (34). Ce document montre qu'Ur- 
bain possédait dès lors le fief du Voisinet (commune de Breux). 
Au reste il s'intitule seigneur d'Acon, Voisinetz et les Brûlez, 
dans des actes de 4640, 4646 et 4648 (32). Il rendit aveu du 
fief d'Acon, le 9 juin 4644 , à Tenneguy le Veneur , comte de 
Tillières (33). 

Le manoir seigneurial fut reconstruit, selon toute apparence, 
pendant la vie d'Urbain d'Acon. Cet édifice, en bois et oriques, 
sans beaucoup de caractère , a été remplacé , il y a quelques 
années seulement, par un château moderne (34). 

Louis de Tilly, gendre d'Urbain, y vint habiter avec son 



(90) Lonis de Tilly avait poor frères aînés : Charles de Tilly, seignenr de 
Blaro et gouverneur de Yernon , et Adrien de Tiliv, seigneur de Yillegats. 
Voyez d'Hozier et la Chesnaffâ^DeiboU, articles Tiity. 

(31) Cliartrier du château. — L'acte est passé an tabellion nage de Tillières. 
Nous avons déjà vu note 13 que le moulin d'Acon faisait partie du ûef de Breu, 
lequel fat réuni au comté de Tillières en 1565. 

(3S) Chartrier du château — Ces trois actes sont passés au tabellionnage de 
Tillières ; ce sont : lo une promesse de vente d'un pré faite par Pierre For- 
cuit, greffier au bailliage du Voisinât; So Tacte de vente du même pré le 17 
septembre 1646; 3o un acte de vente d'un arpent de bois taillis du 37 décembre 
1648. 

(38) Pièces justificatives, n« 7. 

(34) Une toile de petite dimension, représentant rabeien manoir, se voit au 
château d'Acon : c'est ce qui nous a permis d'en fixer approximativement l'é- 
poque. 



1 



— 19 — 

beau-père dès les premiers temps de son mariage. Ses enfants , 
Pierre, Urbain, Henri et Anne-Judith furent tous baptisés dans 
l'église d'Acon (35). Le comte et la comtesse de Tillières ser- 
virent successivement de parrain et de marraine , témoignant 
par là des bons rapports qui les unissaient à cette famille. Le 
parrain d'Anne-Juditn fut un prêtre de la même famille, Georges 
d'Acon, prieur dllou et de Notre-Dame de Tréon, qu'on re- 
trouve assez souvent dans les registres de la paroisse, et qui fut 
inhumé dans le chœur de l'église le 24 février 4671 . 

Nous n'avons pu retrouver l'époque précise de la mort d'Ur- 
bain d*Acon; mais elle précéda le 23 février 4657 , car à cette 
date son gendre prend le titre de seigneur d'Acon dans un acte 
de baptême. Magdelaine du Val sa femme lui survécut assez 
long-temps ; elle continua d'habiter Acon et y fut inhumée le 
24 février 4674. £lle avait une grande dévotion au Saint Sa- 
crement de l'autel et voulut fonder ime chapelle sous ce vo- 
cable^ dans son château d'Acon. Henri de Maupas, évêcpe 
d'Evreux, donna les lettres d'érection, et nomma pour premier 
chapelain , le 9 mars 4 668, Jacques le Cornu , prêtre, sur la 
présentation de la dame d'Acon (36). Cette chapelle, fort petite 
d'ailleurs, a subsisté jusqu'à la reconstruction du château par 
M. le vicomte de Janzé. 

Louis de Tilly, seigneur de Lorleau et d'Acon, rendit aveu de 
ce dernier fief le 4 octobre 4557, et fut inhumé à Acon le 46 
avril 4667 (37). 

Anne sa veuve conserva les seigneuries d'Acon, du Voisinetet 

(35) Pierre, l'afné, eut pour parrain, le 22 avril 1645, haut et puissant sei- 
gnenr Pierre de Gruel: Urbain fut nommé, le 10 août 1651, par Urbain d'A- 
con son aïeul, et par Claude Rouault, comtesse de Tillières; Henri fut nommé, 
le 3 février 1655, par Henri le Yeacur, comte de Tillières, et par Claude d'Ar- 
conard (sic), épouse de Charles de Tilly, seigneur de Blaru. Anne-Judilb ftit 
nommée, le 28 août 1661, par Georges d'Acon, prieur d'IUou et de Tréon . et 
par Judith Tombelon , femme de François de Clinchamp, seigneur de Belle- 
garde. 

(36) Grand pouillé, aux archives de l'Eure La fondatrice dota la chapelle de 
150 livres de rente par acte du 23 juillet 1667 passé au Ubelltonage de Nonan- 
court. Les lettres épiscopales sont du 5 novem]>rc 1667. — Chartrier du 
ehâlcau. 

(37) Pierre de Tilly. son fils aîné, mourut, d'après la Chesnaye -Desbois . il 
l'Académie, à Paris, en 1664 Henri, son flls cadet, fut, d'après d'Hozior, 
seigneur de Sainl-llier-le-Bols, capitaine de cavalerie, puis prieur de Notre- 
Dame-de-Théon. Il ne prend aucun titre dans Tacte de baptême de son neveu, 
que nous citons plus bas, en 1673. L'aveu de 1557 est au chartrier du château. 



des Brûlez qui venaient de son chef. Elle augmenta de 50 livres 
de rente la dotation de la chapelle du S. Sacrement fondée par 
sa mère, à condition que le chapelain dirait deux messes de plus 
par semaine, l'une le vendredi, jour de la mort de son père, et 
1 autre le jour où elle mourrait elle-même (38). 

Le 4 février 4 674 , Anne d* Acon maria son fils, Urbain de 
TiUy, avec Barbe de Guillon, fille d'Antoine de Gulllon, seigneur 
de Marmoussè, Gornay et S. Bénin, et de Marie des Trapes de 
Pressy (39). Les nouveaux époux vinrent habiter le château 
d*Acon , et Anne vécut encore huit ans après ce mariage. Elle 
mourut la dernière de son nom et fut inhumée dans Téglise 
S. Denis d'Acon le 4 4 décembre 4679 (40). 

Urbain de Tilly, chevalier seigneur d Acon, le Yoisinet, les 
Brûlez, Saint>Eliieivles-Bois , les Espoisses, etc., eut de son 
mariage avec Barbe de Guillon dix enfants, tous baptisés à 
Acon, excepté le dernier (44). Il avait pris du service et est 
qualifié capitaine de cavalerie, régiment deGrignan, dès 4678, 
et lieutenant colonel, au même régiment, en 4694. On a de 
lui un aveu rendu, le 44 octobre 4685, de son fief d'Acon, 

Slein-fief de Haubert, à Henri le Veneur, comte de Tillières et 
e Carouge. Sa femme fut inhumée à Acon le 26 janvier 4694 
et Urbain lui-même le 24 février 4708. 

Henri de Tillv, seigneur d'Acon , le Voisinet, les Brûlez et 
autres lieux, nls atné du précédent, était, d'après d'Hozier, 
lieutenant de cavalerie au régiment deGrignan, lorsqu'il épousa 



(88) L'acte passé devant le tabelUonage de Nonancoart est du 10 mars 1669. 
Le chapelain, d'après Taete de foodiitioa. devait déJii acquitter dciw messes par 
sânalne pour les parents et amis de Madeleine du Val. — Gliartrier du eliAtean. 

(39) La date de ce mariage est donnée par d'Hozier. Les titres sont men- 
tionnés dans des actes qiie nous citons plus loin. 

(40) L'acte porte : Anne d'Acon dame du lieu dernière du nom. 

(41) 1« Henri nommé, le 35 octobre 1673« par Henri de Tilly son oncle, et 
Marie desITrapes son aïeule ; d" Léonard nommé, le 39 mars 1674, par Léo- 
nard de Guillon «seigneur de Marmoussè, et Anne d'Aconson aïeule; 8*» Aieiandre 
nommé , le 13 septembre 1675 , par Alexandre et Françoise de Guillon ; 
40 Claude-Antoinette nommée, le 16 mars 1678, par Jacques-Léonard de Guil- 
lon, seigneur de Gornay; 5" Marie nommée, le 5 septembre 1680, par Antoine 
de Guillon, chevalier^ gentilhomme de la chambre de feu Monseigneur le duc 
d'Orléans, et damoiselle Nicole de Beaumaistre ; 6« Urbain-Jacques nommé, 
lej décembre 1681, par Jacques de la Vallée, seigneur de la Roche; 7" Cbar- 
les-René baptisé le 9 novemnre 1683; 8» Barbe baptisée le 4 août 1684; 9 • Jo- 
seph baptisé le 7 août 1686; 10* Barbe baptisée le 19 juillet 1688. 



i 



- ai -- 

en 1696, du vivant de son père, damoiselle Marie- Anne-Ëlisa- 
beth le Bel de la Boissière. Il en eut trois enfants baptisés à 
Acon (42). Ce seigneur d'Acon était premier chambellan du duc 
d'Orléans dès 1707 ; mais il se qualifie d'ancien chambellan à 
partir de 1714 (43). Le 29 septembre 1713 il avait rendu aveu 
de son fief d'Acon à Jacques Tenneguy le Veneur, comte de 
Tillières (44). 

Sa sœur Barbe de Tilly épousa dans la chapelle du château, 
le 9 juin 1716, Mathurin de Quincarnon, chevalier seigneur de 
Morainville, le Geriay, Boullaye et Mergent, fils de feu Mathu- 
rin de Quincarnon et de Madelaine du Bourg. La noblesse des 
environs assistait au mariage, et dans les registres de la pa- 
roisse Tacte est suivi d'une page de signatures, où on remarque 
les Barbery de Courteilles, les Acres de l'Aigle , les du Bourg , 
les Doumengin, les Potin, les Raruel , etc. 

Le 14 janvier 1720, Henri maria sa fille Geneviève de Tilly à 
Louis-René d'Erard, chevalier de Saint-Louis, seigneur de 
Chamboy, premier cornette des chevaux-légers de la reine, ma- 
réchal-de-camp de cavalerie, fils de feu Louis Hierôme d'Erard, 
chevalier seigneur de Rey, conseiller au parlement de Norman- 
die, et de Louise-Marie de Rosnivinem, dame de Chamboy. Le 
mariage fut béni dans Téglise paroissiale , au milieu (Tune bril- 
lante réunion , par Pierre des Maretz, bachelier de Sorbonne , 
abbé commendataire de S. Bénigne de Dijon et de S. Nicolas 
au Bois, prieur baron de S. Ange, prieur de S. Germain de 
BrezoUes et conseiller né au parlement de Dijon (45). 

(42} lo Geneviève-Elisabeth nomnnée, le 7 avril 1705, par Urbain de Tilly son 
aïeul paternel, et Geneviève-Aotoinette du Cerceau, comtesse de la Boissière , 
son aïeule moternelle; 3o Marie- Elisabeth nommée, le 13 septembre 1707, par 
Jacques de là Vallée, seigneur de la Roche, et Elisabeth de Tilly; 3o Henri 
nommé, le 25 septembre 1714, par Léonard de Tilly, chevalier, seigneur do 
Saint-Ellier-le-Bois, major du régiment de cavalerie <ie la Flèche, son oncle, et 
Barbe de Tilly, dame de Yilliers>le-Lezar, sa tante. Le père est qualifié pre- 
mier chambellan dans Pacte de*1707, et d'ancien chambellan dans celui de 1714. 

(43) Voyez la fin de la note précédente. 

(44} Chartrier du château. 

(45) Il bénit le mariage da consentement de Jean d'Hanteterre, curé d'Acon, 
prieur de Saint-Nicolas du châtean et de la Madeleine de Tillières, de Resnei 
et Saint-Maurice. On remarque parmi les témoins, outre la mère de l'époux et 
le père et la mère de l'époase: Augustin Hiérome d'Krard, chevalier, sei» 
snenr d'Hellenvilliers, Boissy et Couionges, frère de l'époux; Joseph, Henri de 
la Vallée, seigneur de la Roche; Louis de Beaumaitrc , seigneur de Villalet, 
Claude de Fontaine , seigneur de Livot. 



-22- 

Henri de Tilly et sa femme devaient alors 20,000 livres à 
Florent Boutet de Guignou ville, conseiller au parlement. Vou- 
lant éteindre cette (iette, ils empruntèrent 44,000 livres de 
Claude Davignon, conseiller au bailliage de Chartres, pour les 
joindre à 9,000 livres qu*ils avaient en main. L'emprunt se fX 
au denier soixante, c'esf^-dire par une constitution de rente de 
4 83 livres 6 sous 6 deniers , hypothéquée sur tous leurs biens 
qui sont ainsi désignés : < Notamment la terre, fief et seigneu- 

> rie d'Acon, consistant en château et plusieurs batimens, cent 
» cinquante arpens de bois, deux cens arpens de terre laboo- 
» rablt , quatre vingt seize arpens de terre en prez, deux ar- 
» pens de vigne; plus un moulin à eau, avec trois arpens de 
» prey, affermez à Michel de Fert qui en fait sept cens livres de 

> ferme par chacun an ; plus les fiefs nobles de Yoisinet et des 
» Brûlez ausquels il y a haute, moyenne et basse justice ets'é- 
» tendent sur cinq paroisses. Ils consistent en ventes , reliefs, 
» rachapts et rentes que le dit sieur d'Acon fait valoir. Plus une 
» censive et métairie Heudée située sur la coutume de Chateau- 
» neuf, baillage de Chartres » , de cinq cents livres de ferme (46). 

Marie-Anne-Ëlisabeth le Bel de la Boissiëre, daine d'Acon, 
figure encore dans les registres de la paroisse en 4731 , mais elle 
était morte le 4 octobre 4734, date du mariage de sa fille Marie- 
Elisabeth de Tilly avec François-Alexandre de Guenet, cheva- 
lier seiçneur châtelain de Louye, Musy, la Rivière, le Bois et 
autres lieux, conseiller en la grande chambre du parlement de 
Bouen, fils de feu Alexandre de Guenet et de Françoise Des- 
moulins de Lisle. Le mariage fut béni dans la chapelle du châ- 
teau d'Acon par Messire Paul-Alexandre de Guenet, évêoue de 
Saint-Pons , conseiller du roi en tous ses conseils et frère de 
l'époux (47). 

Henri de Tilly contribua efficacement à la fondation de la 
charité instituée en 4744, sous le vocable deSaint-Roch , dans 



(46) L*acte passé par procorenr, devant les notaires de Chartres, le S7 sep- 
tembre 1720, rut ratiflé, le S9 janvier 1731, par Henri de Tilly et sa femme. 
demeurant ordinairement en leur ckdteau d'Acon, en présence de Messire 
Gilles Potin, chevalier seignear des Minières. — Ghartrier du ehlteaa- 

(47) On remarque parmi les témoins : Gilles Pottin, seigneor des Minières» 
Françoise-Henriette de la Grange, baronne du Goulet; Charles-Michel de Ki- 
rnel. marquis de Merey, et Elisabeth de Talon sa femme; Jacques Hersan io 
Touches, seigneur d*Escorpio; Henri de Baignard, seigneur dn Jarrier-Ar- 
nauld et de Vilez, etc. 



î 



— 23 — 

réglise d'Acon. Les habitants de toute la paroisse se rassem- 
blèrent au château et dressèrent, en présence de leur seigneur 
et de leur curé, les statuts de la nouvelle confrérie, pour laquelle 
on ne parait pas avoir réclamé Tapprobation épiscopale (48). 

Cing ans après Henri de Tilly mourut en son cnâteau d*Acon, 
et fat inhumé dans le chœur de Vé^Use le 9 avril 4746. L*acte 
d'inhumation, outre les titres déjà cités, lui donne celui de che- 
valier de Saint-Lazare (49). 

Nous ignorons Tépoque précise de la mort de son fils et de 
celle de son gendre ; mais le 28 janvier 4755 un aveu de pièce 
de terre est rendu à haute et puissante dame Marie-Elisabeth 
de Tilly, dame d'Acon et des hautes justices du Voisinet et des 
Brûlez, veuve de Messire François-Alexandre de Guenet, che- 
valier seigneur châtelain de Louye et de Muzy , sei^eur haut 
justicier de Cocherelet autres lieux, conseiller du roi honoraire 
en la grand chambre du parlement de Normandie (50). 

Marie-Elisabeth de Tilly figure comme marraine sur les re- 
gistres de la paroisse le 49 avril 4773 , et nous croyons qu'elle 
vécut jusqu'en 4784. Du moins , le 20 juillet de cette année , 
les habitants de Breux firent signifier unere(]uète contre un bar- 
rage élevé sur la rivière d'Avre par le fermier de Madame de 
Guenet , tandis que la transaction qui intervint le 24 octobre 
suivant est faite au nom de Henri-François de Guenet, cheva- 
lier seigneur d'Acon , ancien officier au régiment des gardes- 
françaises et chevalier de Saint-Louis (54 ). 

Ce fut le dernier seieneur d*Acon , et, dès le 24 novembre 
4790, il n*est plusoue le citoyen maire de Senonches, proprié- 
taire de la terre d'Acon (52). 

(48) Pièces Jnstiflcatives, no 8. 

(49) L'inhumation eut lien en présence de Henrl^Alexandre de Gnenet, ehe- 
^r, seignear cbfitelain de Lonye. conseiller honoraire de la grande chamlire 
w pirlement de Normandie ; d'Auffostin-Aotoine d'Erard. chevalier, seignear 
efaâlelain de Chamboy , capitaine de cavalerie an régiment de Cooty; et d'An- 
toioe-Aleiandre de Qoincamon, chevalier, seignear de Morain ville. 

(50) Chartrler da ehâteaa. 

(51) Ibidem. 

(59) Echange d'one pièce de terre passé an notariat de Tillières. — Ibidem. 

L6 domaine d'Acon vendu par M. de Goenet le 520 mars 1793, après avoir 
P3»é par plasiears mains, a été acheté le SI octobre 1887 par M. le vicomte 
ueJanzé, d'une noble famille originaire de la Bretagne. M. de Janzé a fait re- 
construire le château et embellir cette propriété. Il a mis la pins grande com- 
plaisance a nous eommoniqucr les titres de son chartrier, et c'est pour nous 
ttn devoir de l'en remercier ici. 



L 



-24 — 

LISTE DES CUBÉS D*AGON, 

Ëx Irai te du grand pouillé du diocèse d'Evreux et des actes de l'Etat civil. 

4 460, Jean Larcheb. 

Avant 4482, Robert de Foue. 

4482, Jean de Gbemps, présenté le 30 septembre 4482, 
après la mort du précèdent, par le seigneur d'Acon. Il n*estpas 
sur qu'il ait été institué. 

Avant 4484, Jean Foullon. 

4484, 30 juillet, Jean Beausibe, après la mort du précédent. 

4549, Pierre Regnauld, prêtre^ après la mort du précédent. 

4526, Robert Convenant présente, le 28 avril 4526, des 
lettres de provision de Rome. 

Avant 4 539 , Olivier Conseil permute , le 26 novembre 
4539, avec Robert Convenant, pour le canonicat et prébende 
de Saint-Pierre dans la cathédrale de Bayeux. 

Avant 4564, Raoul le Danois, prêtre, docteur en théolo- 
gie et chanoine d'Evreux, se démet le 24 février 4564. 

4565, 28 mai, Nicolas Laurent^ prêtre. 

4579, 28 mars, Pierre le Blanc, prêtre, par résignation du 
précédent. 

4 584 , Robert Mottey, prêtre, résigne en cour de Rome au 
mois de septembre 4 584 . 

4 584 , 4 octobre, Robebt Leruinyeb, prêtre, par résignation. 

4584, 40 janvier, Jean Alton, prêtre, par résignation du 
précédent. 

4584, 46 janvier, Guillaume Hallotel, prêtre, après la 
mort du précédent. 

4587, 25 septembre, Jean Hamfbay, clerc, en vertu d*une 
signature de Rome donnée par suite de la mort de Jean Alton. 

4 588, Louis Mullet, prêtre , par résignation du précédent. 

4604, Alexandre Olivier, prêtre, après la mort du pré- 
cédent. 

4609, 48 février, Blaise Rebuffet, prêtre, par permutation 
avec le précédent pour la cure de Saint-Sulpice-de-Montron , 
diocèse de Soissons. 

4642, 23 janvier, Benoit le Goubme, prêtre, par permuta- 
tion avec le précédent pour la cure de Saint-Pierre-de-Panlatte. 

4642, 24 décembre, Jacques Lefebvre, prêtre, par rési- 
gnation du précédent. 

4626, Toussaint Lefebvbe, prêtre. 



J 



4636, Jacques Lefebvre, prêtre, permute, le S7 
avec le précédent pour la cure de Foalaine-le-Com 
lie Poitiers. 

Apres 1651, Sbgnaud dd Vivier, prêtre, insl 
juillet 1636, après la mort de Toussaint Lefebvre, i 
du bénéfice avant 1654 , puisque les actes de cette i 
diquenl encore Jacques Lefebvre comme curé. 

1653, 23 avril, Chablbs Cabtbrow, prêtre grt 
la mort du précédent. 

1654, 9 novembre, Jérôme Laleau, prêtre du 
Chartres, par résignation du précédent. 

1670, 18 décembre, Jacques Ls Cornu, prêtre, 
tation avec le précédent pour la chapelle du Saint 
dans le manoir d'Acon. 

1680, \^' juillet, Pierre Siuon, prêtre, par rés: 
précédent. Il est inhumé h. Aconle 7 avril 1686. 

1686, Bobbrt Binet. prêtre du diocèse de Lisiei 
ilans l'église d'Acon, à 56 ans, le 93 avril 169S. 

1696, Noël le Maréchal, prêtre, curé d'Acon i 
villiers. Inhumé le 11 janvier 1701. 

1701, Le Mesnager. 

170a. Le Hoult, jusqu'en 1717, 

1T1S, Jean d'Hautbterrb, prieur de Saint-Nice 
Madeleine de Tilliëres. Il meurt à 53 ans, le 34 jai 

1734, Nicolas Brétignièrb, décédé le 14 nove 

1735, AuBROiSE MiLON, décédé à 33 ans. Inhu 
chœur le 6 août 1738. 

1740, Brisoh, jusqu'en 1744. 
17(6, Lefranc, jusqu'en 1748. 
1748, Charles Lozoult, mort à 41 ans le S7 
1757, et inhumé le 28 dans le chœur. 
1753, RiPAULT, jusqu'en 1765. 
1763, TALBOT.jusquen 1787. 
1790, Pierre. 



— 26 — 



TOPOGRAPHIE FÉODALE , MONUMENTS, &. 



La paroisse d*Acon paraît avoir contenu trois fiefs : 4° le fief 
d*Acon; So lefief des J^rulés; 3^ le fief de Malassis. 




toooo 



LEGENDE : FiEFS, \ Mali^ssis, S Acon, k l9« BnUé». — S BgUso, A route de Brait-' 
CemiVNU UMiTBoraES : 5 PapUtte, 6 Dampierre-sur-ATre, 7 Béxoa, 8 Brem 

FIEF D'ACOH. 

Son chefmois était situé àVendroit même où s'élève le château 
moderne, à l'extrémité d*un coteau qui s'avance en forme de 
promontoire et domine la charmante vallée de TAvre. Acon était 
un demi-fief de Haubert , ayant droit de colombier à pied et 
relevant du fief de Breux. Celui-ci relevait avant 4 565 de Té- 
véque d'Ëvreux en sa baronie de Gondé , et depuis 4 565 du 
comté de Tilliëres. L'aveu rendu en 4708 par le comte de Til- 
iiëres mentionne encore Acon comme un demi-fief; quoique les 



^^-jf^_ -_^^^^_^^-_-_^^^ ir.-..aiiTrr7i.jii-jfc, 



-^J 



- 27 — 

seigneurs d*Acon, dans Taveu de 4 644 et dans les aveux sui- 
vants, le présente comme un plein fief de Haubert. 

Justice. Le fief n*avait que la basse et la moyenne justice , 
qui s*exerçaient par un sénéchal. Les causes supérieures étaient 
portées devant le bailli de Tévêque à Condé, et, par appel, à la 
vicomte de Bretéuil (53). 

Domaine. Il sortait peu de la paroisse d'Âcon , et n'avait 
d'extension que sur celle de Penlatte (54). Le domaine non fieffé, 
d'après Taveu de 4644, était de 180 arpents de bois, 200 de 
terres labourables , 80 de pré et 6 de vignes. Ces 6 arpents de 
vignes existaient encore en 4 685, mais il n'y en a plus que deux 
et demi en 4743 et deux seulement en 4724 . 

^OULIN ET Rivière. Le moulin d'Acon appartenait avant 
4643 au seigneur deBreux, qui le vendit, comme nous l'avons 
vu, à Urbain d'Acon, par contrat du 9 octobre de cette même 
année. Il était affermé 700 livres en 4724 , et d'après l'aveu de 
1657 et les suivants, il avait le droit de banalité sur tous les 
hommes du fief en cas de recéanee, et droit de verte monte en 
cas de non recéanee. Les aveux attribuent au seigneur la pro- 
priété de la rivière d'Avre depuis le fief de Breux jusqu'à celui 
de Dampierre. 

Droits seigneuriaux. Us n'offrent rien de particulier. Les 
aveux expriment le droit do préséance à l'église, et celui d'une 
ceinture tunèbre en dehors et en dedans de cet édifice. 

Biens communaux. Ces biens d'une contenance de 63 hec- 
tares, aujourd'hui en bruyères, étaient primitivement couverts 
de bois. Un mémorial de 4402 mentionne une sentence donnée 
aux plaids de la seigneurie, contre un habitant qui nyait pelé et 
vendu lescorce des bois du commun (55). Le droit d'y faire 



(53) Voyez les sentences que nous avons citées en 1490 et 1560— et le mé- 
morial que noas citons plus bas, sur les biens communaux. 

(54) « Item du dit flef de Brenx dépend le flef d'Acon pour, un demy flef de 

* Haubert dont le manoir et la plus part des dépendances du dit flef sont assis 

* en la dite paroisse d'Acon et sextend en outre en celle de Panlatte consistant 

> en domaine fieffé et non fieffé, rente en deniers, grains, œufs, oyseaux, cou- 

> Jpmbier, garennes, viviers, moulin, prairies, pastures, vignes, bois-taillis, 

* terres labourables et non labourables, reliefs, treziesmes et autres droits sei- 

* pieuriaux possédés par Mrede Tilly.» Aveu du comté de Tillières en 1708. 
Archives de la Seine-Inférieure. 

(55) « Le neuflesme jour de juin l'an mil quatre cents et deux, Jean Besnois 
Bst amende pour avoir pelé et vendu l'escorce des boys du commun, tenant du 



^tà^mia^m fî ^ i i^^ r ^ *■ "wr 



— 28 — 

paître les bestiaux et d'y couper du bois, pour brûler, et pour 
oâtir sur le territoire du fief, avait été concédé par les seigneurs 
aux habitants des quatre villages d'Acon, du Rousset, du Mes- 
nil-Pipard et des Moulins. Cette concession fut renouvelée en 
1460 (56). 

I«lste desnielgneurs. 

XII® siècle, Simon d'Anbt. 

id. Simon d'An ET , fils du précédent. 

4242, Vincent d'AcoN. 

Avant 1384, Jean d'Acon. 

1399, Jean d'Acon. 

1460, Thibaut d'Acon. 

1 466, Jean d'Acon, fils du précédent. 

1 469-1 499, Robert d'Acon, frère au précédent. 

1 51 8-1 558, Nicolas d'Acon , fils du précédent. 

1560. Gilles d'Acon, fils du précédent. 

1585-1648, Urbain d'Acon, fils du précédent. 

1657-1667, Louis de Tilly, gendre du précédent. 

1667-1679, Anne Td'Agon, veuve du précédent. 

1679-1708. Urbain de Tilly, fils du précédent. 

1708-1746, Henri de Tilly, fils du précédent. 

1746, François- Alexandre DE Guenet, gendre du précéd. 

1773-1784. Marie-Elisabeth de Tilly, veuve du précédent. 

1784-1790, Henri-François de Guenet, fils du précèdent. 

Armes: Celles de la famille d'Acon nous sont inconnues. 

Tilly est d'or à la fleur de lys de gueules. 

FIEF DES BRULÉS. 

Aucun titre ne nous a fait connaître la situation du chef- 
mois, qu'il est naturel de placer au hameau qui porte encore 
aujoura'hui le nom des Brûlés , sur la rive droite de TAvre. 
Une quittance du 24 mars 1552 (57) mentionne l'achat, que ve- 

dit sieur d'Acon, tenant d'an bont au chemin qui mené d'IIou k Malassis; et 
après gagea aux gents et habitants du commun du dict boys pour le dommage 
du dict boys et pour ce qu'il, ne les autres du dict commun, ne peuvent vendre, 
transporter, ne ailiener rien du dict boys, si ce n'est pour son user, pour ses 
droicts ou ediffier soubs la dicte seigneurie non atlleurs, et si il fait le contraire 
il perd son usage.> Gollationné il la suite de l'acte de 1460. Pièces jast., no d. 

(56) Pièces Justiâcatives, v> 6. 

(57) Chartrier d'Acon. 



— 29 - 



naît de faire Louis d*Acon, de la terre et seigneurie de Voisy- 
net et Brulletz, tenue de la chatellenie de Brezolles. Cette ma- 
nière de parler qu'on retrouve dans les titres subséquents pa- 
raît indiquer (jue la haute justice de Voisinets se composait de 
deux fiers qui auraient eu précédemment une existence dis- 
tincte. C'est par ce motif que nous mentionnons le fief des Bru- 
lés sur le territoire d'Acon. On trouvera ce qui concerne ce fief 
dans l'article du Voisinet, commune de Breux. 

FIEF HAUSSIS. 

Son chefmois nous est inconnu; mais d'après un plan des 
bruyères d'Acon et d'Ilou dressé en 1751 (58), les terres et bois 
du fief Malassis étaient situés â l'est du Mesnil-Pipart et bor- 
nés au sud par les bruyères d'Acon dont ils étaient séparés par 
le chemin du Mesnil-Pipart à Godeneval. Robert d'Acon reçoit 
le titre de seigneur de Mal assis dans un acte de 1 490 que nous 
avons .cité. Idâis comme c'est le seul auquel nous ayons vu 
donner ce titre, il est possible que Malassis n'ait été qu'une 
aînesse , ou un fief réuni à celui d'Acon et confondu avec 
ce dernier peu de temps après 1490. En tout cas, Malassis 
aurait, d'après le même acte, relevé de la baronie de Condé. 

MONUMENTS. 

Il n'y en a pas d'autres que l'église dont nous avons parlé à 
la date de sa consécration en 1 51 4. 



Hameaux d'Acon: Les Brûlés, la Corvée, Heudez, le 
Mesnil-Pipard, le Moulin, les Planches, le Rousset. 

Trièges : L' Attouche-Piant, la Baste, Bellevue, le Bois-de-la- 
Mariette, Brieux, les Canaux, les Champ&-des-Vignes , les 
Chamçs-du-Puits, les Champs-Pieux, la Côte-des-Laris, la Côte- 
de- Voisinet, les Domaines , leDezert, l'Etoquet, le Fond-du- 
Val, la Fosse-à-Regnier, laFosse-Diard,lesFriches-Communales- 
du-Mesnil, les Glands, la Grande-Mare, les Grands-Fonceaux, 
le Haut-des-Masures, le Haut-du-Bois-de-la-Mariette, Malassis, 
la Mare-aux-Dorlot , la Mare-des-Champs , le Paro-d' Acon , les 
Petits-Fonceaux, Pizot, les Prés-d'Acon, les Princes, Servray, 
les Vallées, les Vieux-Brulés. 

(58) Archives de la. commune; une copie est aux archives de l'Eure. 

3* 



PIÈCES JUSTIFICATIVES 



Notandam quod cum contencio verterctur inter religiosos 
abbatem et conventum de Becco et Yincentium de Acon sui>er 
patronata ecclesie de Acom, tandem consilio prudentam sopita 
fuit conteocio in hune modam, videlicet quod dictus Yincentius 
dictis abbaii et conyeutui concedit et dimittit quicc^uid juris 
babebat vel habere poterat in dicto patronatu pro iii]*" libris tur. 
de quibus sacrista de Becco qui tune erat presens loco dictorum 
abbatis et con^entus dictum Yincentium inpiena assista Yernol. 
die jovis in festo beali Yincentii, anno Dommi m*' ce*" xl" secnndo 
per plegio assignavit, presentibns istis Wernone de Verbria, 
ballivo. Guillelmo Pipar, Nicholao de Lucas milite, vicecomite 
GuillelmoGramario, W. de Chavigne, W.de Jarrieto, Raginaldo de 
Haya, Oyrs de Borz, PetroGazel^W. de Pommerul, Raginaldo de 
Herupa, Girardo leChauf, Gaufrido Tboma, Rogero de Herlen- 
viler, Hugone de Herlenviler, militibus, Johanne decano de Yer- 
nolio, W. presbitero de Marsille, Erneis de Puisseus, Arnolfo 
Bocart de Chamelcs, presbitero de Moreinvile, Guiardo de 
Grantviler presbitero, Raginaldo de Longalnna presbitero , Ro- 
berto presbitero de Dalleincort. 

Orig. se. enlevé, Bibl. imp, F» lat. n* 921 1 . 

II 

Noyerint universi tam présentes quam futuri quod cum conten- 
tio moyeretur inter me Yincentium de Acbon, armigerum et viros 
rcligiosos abbatem et conventum de Becco super jure patronatas 
ecclesie de Acbon , utrisque partibus ad assisiam de Yernolio 
comparcntibus, ego dictus Yincentius supra dictis yiris religiosis 
abbati et conventui de Becco in dicta assisia dimisi et omnino iu 
perpetuum quietayi quicquid juris ego Yincentius yel heredes mei 
in dicto patronatu ecclesie de Acbon reclamabamus yel reclamare 
poteramus. In cujusreitestimoniumpresenti carte sigUlummeum 
apposui. Actum anno Domini millesuno ducentesimo quadrage- 
simo secundo, mense januario. 

Orig. se. enleyé, Bibl. imp. ibid. 

III 
Hii sunt qui présentes fuernnt apad Acon quando Berta mater- 






— 31 — 

teraVincencide Acon quietavit patronatura ecclesie Beati Dyonisii 
de Acon abbati et comentuide Becco, yidelicet Giardus de Grant- 
▼iler, presbiter, Radulphus de Moreinyilla pwsbiter, Erneis pres- 
biter de Puiseus, Raginaldus presbiter de Longaluna ^ Nicholaus 
presbiter de Breel , Robertus presbiter de Alanicuria, Bominus 
Willemus Pipart, Dominus Rogerus de Chantelou, Dominus Hugo , 
de Hellenyiler, Dominas Rogerus de Hellenviler, Bominus Rober- 
tus de Fossez, Dominus Robertus Lemanant, milites, anno Do- 
mini H<* ce* XL° secundo, mense marcii. 
Orig. se. enlevé, Bibl. imp. ibid. 

IV 

Noverint milyersi tam présentes quam futuri quod cum con- 
tencio verteretur inter me Bertam materteram Vincentii dicti 
preposlti de Acon, armigeri, et yiros religiosos abbatem et con- 
▼entum de Becco super jure patronatus ecclesie de Acon, utrisque 
partibus in assisia de Yernoiio comparantibus . ego dicta Berta 
suprtdictis Tiris religiosis abbati et conventui de Becco in dicta 
assisia dimisi omnino et in perpetuum quietayi quicquid juris ego 
dicta Berta et heredes mci in dicto patronatu dicte ecclesie de 
Acon reclamabamus yel reclamare poteramus yel poterimus (eo 

3uod ego scivi et scio dictum patronatum dicte ecclesie de Acon 
ictis y iris religiosis abbati et conventui de Becco et eorum mo- 
nasterio ab antiquo pertinuisse et pertinere pleno jure). In cujus 
rei testimonium presenti carte sigillum meum apposui et in dicta 
assisia legi feci. Actum anno Domini m" gg*^ xl" secundo, mense 
marcii. 

Orig. se. enleyé, Bibl. imp. ibid. 

Les mots entre parenthèses sont la seule différence qui se rencontre entre 
cette charte et la première que Berthe d*Acon donna aux religieux du Bec, et 
que pour cela nous n'avons pas cru devoir reproduire. 



Reverendo in Christo patri ac domino R. Dei gratia Etiroicensi 
episcopo G. de Verbrie domini régis ballivus de Vernolio, salu-. 
tera et paratam ad beneplacita yoluutatem. Noyerit paternitas 
vestra quod Berta raatertera Vincentii dicti prepositi de Acon, ar- 
migeri, omnino rcnunciayit cause quam moyebat in assisia do- 
mini régis contra yiros religiosos abbatem et conyentum beccen- 
sem super jure patronatus ecclesie Sancti Dyonisii de Acon, pro- 
raittens quod ipsa amodo dictos abbatem et conventura super 
dicto jure patronatus amplius non yexabit et hoc yobis tenore 
presentium certifico. Datum anno Domini m'» co" xl» secundo, die 
Joyis proxima post festura beati Albini confessoris, in mense 
martii. Bene et diu yaleat paternitas yestra. 
Orig. se. enlevé, Bib. imp. ibid. 



— 32 — 

V£. 

A tous ceaz qui ces présentes lettres verront on orront, Pierre 
Ângueran Tlcointe de Dampville et garde des sceaux des obligatioiu 
de Ta baillée dudit lieu salut : scavoir faisons que aujoard'buy par 
devant Jean Audiger clerc tabellion commis juré et establj i 
Tbillieres soubs Jean Delousche clerc tabellion aadit lien d« 
BampTille auquel nous adjoustons foj, fut présent en sa personne 
Thibauld d'Acon escuyer sieur dudit lieu, lequel de sa boooe vo- 
lonté sans contrainte congnutet confessa voult, consentit et accorda 
Sue ses hommes tenants de lui en la paroisse d*Acon deçà la rivière 
*Avre en Normandie, c'est a scavoir d'Acon, le Rousset , le Mes- 
nil-Pipard et les Moulins, jouissent et usent doresnavant pleine- 
ment et paisiblement, sans aucun contredict ne opposition, de tous 
et tels droicts, usages, franchises et libériez que les hommes esfaii/5 
manans et habitants es lieux dessus nommés ont droict d'ancien- 
neté et en précédent des guerres, au veu et sceu dudit escnyer, si 
comme il dit, d'aller mener leurs bestes pasturer nnict et jour, 
couper, brusler et maisonner pour eux et leurs hoirs sans vendre 
ny distribuer a antruy, en certaine pièce de terre appeliez com- 
mune, assise en ladite paroisse d'Acon, tenant d'un bout anx boys 
du roi, d'un costé ledict escuyer, d'autre bout les terres de Ifa- 
lassis; par condition que lesdicts hommes manants et habitaos es 
lieiix dessus nommez et leurs hoirs, ne attribueront en rien en 
commune, certain lieu nommé le Vaux Jollis, et pour iceile fran- 
chise «t liberté avoir, jouir et exploicter a toosjours mais, eux et 
leurs hoirs, seront iceux hommes subjects et tenus faire a l'adve- 
nir audit lieu d'Acon un banc ou siège en l'église dudict lieu tel 
qu'il appartient , a leurs propres cousts et despens ; et pour qae 
lesdits nommes manants et habitants en ladite paroisse ont par la 
fortune des guerres perdu les Chartres et enseignements de Jean 
franchises et libériez, icelui escuyer veut, consenti et accorda , et 
par ces présentes veult , consent et accorde, que eux et leurs hoirs, 
jouissent plainement et paisiblement, sans contredit, ne leur don- 
ner par lui ne par ses hoirs aucun arrest, destourbier , ne emoês- 
chement, en faisant et accomplissant ce que dit est et devisé; des- 
quelles choses dessus dictes, icelui escuyer fut et se tint pour con- 
tent, es présence de vénérable et discrelte personne messire Jeao 
Larcber pr^^^e curé dudict Acon, messire Simon de Goupilles pr^ 
curé de Thillieres, Jean Lemercier l'aisné, Jooachiuot Roussel, 
Pierre de Merbouton, Geffroy Leveau, Guillot Langlois et Robin 
Heusselin, et promist iceluy escuyer les foy et serment de son corps, 
pour ce main levée ausdits baillée en la main dudict juré, icelles 
franchises et libériez par luy ainsy donnez et reconGrmez, tenir, 
observer, garder, des maintenant a tousjours, tant pour luy qoe 
pour sesdicts hoirs, sans jamais aller ne venir allencontre , en au- 
cune manière, pour les faisances dessus dictes, soubs l'obligaHoa 



,TU.. 



— 33 — 

de tous ses biens et ceux de ses hoirs meubles et héritages , pré- 
sent et advenir, en renonçant généralement à toutes choses quels 
conques tant de faict, droict^ que de coustume, qui la teneur et 
effet de ses présentes pourroient empescher en tout ou partie en 
aucune manière. Ces présentes lettres refaictes pour seconde fois 
par le mandement de justice donné à Dampirille par Jacques Lau- 
rent vicomte du lieu le traiziesme jour d'apvril après Pasques mil 
quatre cents quatre vingt et dix, parroy lequel ces présentes sont 
annexez des propres mots et droits du registre^ sans y avoir mis ne 
adjofisié aucune chose sinon scellé du tat)ellion ; et si les lettres 
précédentes sont retrouvez^ les deux ne seront que d'une roesme 
substance et effect, en tesmoiu desquelles choses nous a la relation 
de Jean Guilles commis par justice et ayant la garde des registres 
dodict Âudiger tabellion doffunct, avons scellé ces présentes des 
sceaux dessusdits, ce fut faict le dixhuitiesme de may l'an mil quatre 
cents soixante. 

Copie collationnée en 1792, au chartrier du château. 

VII. 

De vous hault et puissant seigneur messire Taneguy le Veneur 
chevallier des deux ordres du Roy comte de Tillieres et Carouges, 
baron deBourg et du Homme, de Sainct Eslier, seigneur des chaa- 
telenies de Renay, Ligneres et Sainct Callais, conseiller du Roy en 
ses conseilz destat et privé, capitaine de cinquante hommes d'armes 
de ses ordonnances et grand chambellan de la Roy ne d'Angleterre. 
Jay Urbain d'Acon, seigneur dudit lieu d'Acon, confesse et avoue a 
tenir de vous par foy et hommage et par un plain flef de haubert le 
fief, terre et seigneurie d'Acoo, relevant oeumeot de vostre comté 
de Tbillieres, auquel fief, terre et seigneurie il y a domaine qui 
coQciste en maison, grange, estables, pressoir et coulombier a pied, 
ainsi que le tout est a présent construit et basty , avec court et 
enclos, et un hault bois proche le dit logis, contenant le tout deux 
arpens ou enuiron; et outre il y a cent quatre vingts arpeus de 
bois taillis , en un tenant qui font une garenne de laquelle jay 
droit ; outre ledit domaine concistc encor en un moullin a bled 
basty sur la rivière dAvre et en un droit en la dite rivière laquelle 
ni'apartient proprietaireroent pour en jouir, et icelle posséder a 
commencer depuis le flef du Bruel, a vous appartenant et ainsy a 
continuer, en descendant jusques au fief de Dampierre, qui apar- 
tient au sieur deMesnillet. Il y a aussy deux cens arpens de terre la- 
bourable en trois pièces assises en la paroisse d'Acon closes et fer- 
niées de fossés et plantes vifves, dont la première contient six 
vingts arpens entre les villages du Mesnil et du Roussel, la seconde 
vingt arpens scituée près lesglise Sainct Denis du dict lieu d'Acon 
et la troisiesme soixante arpens avec une maison, grange et esta- 
ble, quej'aurois nouuvellement faict bastir au dedans du village 



— 34 — 

du Mesnil le dit domaine eonciste encor en six arpens de vignes en 
deux pièces fermées de mars de bauge, et en quatre vingts arpens 
de pray en trois pièces, assis sur la dite rivière d'Avre avec droict 
de proprietté des twres vaines et vagues non labourées qui sont an 
dedans du dit fief et rednittes en pastures et communes de quelqne 
quallitté ou natnre quelles puissent estre. Comme aossy le dit fief 
terre et seiffueurie d'Acon conciste en domaine fieffé qui s'estend 
au dedans des parroisses du dit lieu de Sainct Denis d'Acon, Perce- 
valle (1. Penlatte) et le Brueil. A cause de auoy jay droit de conrt 
et usage , de basse et moien ne justice, droit ae pieds et gage-pleiges, 
pour la recongnoissance et paiement des rentes et autres droii 
apartenant au dit flef, desquelles rentes en deniers reviennent a la 
somme de soixante livres ou environ, et vingt-deux chapons et dix 
poulies, qui se paient par les détenteurs des maisons et masnres 
scitués au village du Mesnil, Acon et Rousset. Outre lesquelles rentes 
en deniers et espèces, jay droit d'avoir sur mes hommes et vassaux 
traiziesmes, reliefs de mort, aydes de relief, droit de confiscation, 
service de prevosté et antres droitures, et redevances, selon l'usage 
et coustume de ceste province de Normandie. Et est la dicte es- 
glise dAcon bastie et assise sur mon fief, en laquelle j'ay droit de 
préséance et honneurs honorifiques sainture dedans et dehors 
Icelle, sépulture, et les autres drois apartenant a patron ; la ^fHem- 
tation ayant été aumosnée par mes prédécesseurs seigneurs d*Âcon 
a labbé et moines du Bec-Hellouln. Jayaussy droit de prendre et 
tirer de l'eau delà rivière d'Avre a vous apartenant, pour abrever 
mes dicts prays avecq droit de fossé et chaussée, estant le dit fossé 
de douze pieds de largeur, le tout suivant et conformément à la 
fleffede cefaicte, passé par devant les notaires, le neufiesme jonr 
d'octobre mil six centz quarante troys. A cause de quoy et de mon 
dit fief, je vous en doibs les foy et hommage, la garde noble, la 
somme de quinze livres de plein fief quand le cas soffre. Es pieds 
du comté de Thillieres, tenus audit lieu par nous Pierre Thierry, 
licencié es loix senechal et juge politique audit comté, le jeudi neu- 
fiesme jour de juing l'an mil six cens quarante etijuatre. Le présent 
adveu a esté baillé et advoué par le dit sieur d'Acoq au procureur 
dudit comté, lequel la receu sauf a blasmer dans le temps de Tor- 
donance. Donné comme dessus. Signé Thierry , Landoys 1644. 
Lecerf. (Orig. sur parch. au cbartrier du château d'Acon.) 

Vin 

Statuts 

Concernant la Confrarie de la Charité d'Acon, fondée en V Église 
paroissiale de Saint Denis du dit lieu^ en Vhonnettr et révé- 
rence du Sauveur et Rédempteur notre Seigneur Jésus Christ 
et de toute la cour céleste, de la glorieuse Vierge Marie^ de 



— 35 — 

saint Denis et de saint Roch, instituée en icelle église par les 
paroissiens et habitans dudit lieu , desquels les noms seront 
enrôlés au matheloge de la ditte Contrarie et Charité , corn-' 
mencera dès à présent, et dont la première /este atrivera le 
safze aoust mil sept cents quarante un. 

Prehièrement. 

Est ordonné que la ditte Charité sera gouvernée partraize per- 
sonnes , assistées d'un crieur et d'un clerc qui tous seront frères 
et serviteurs de la ditte charité , entre lesquels il y en aura un 
nonimé Prévost, l'autre Echevln , et les autres seront nommés 
frères et serviteurs d'icelle. Ceux qui seront élus à l'office de 
Prévost et Echevin serviront à la ditte Charité chacun trois ans et 
les autres deux seulement. 

Item les dits frères auront les chaperons tons d'une conteur 
qui sera violette, et à leurs dépens. 

Item seront tenus et sujets a comparoir à toutes les assemblées, 
fêtes et solenmités de la ditte Charité et porter leurs chaperons, sur 
peine de cinq sols d'amende ; les dittes festes seront Pasque, la 
Pentecoste, la feste de Dieu , la Toussaint, la Saint Denis, Noél, 
les Rois, et toutes les Notre-Dames et la Saint Roch. 

Toute personne qui sera de discrétion et d'âge suffisant qui 
voudra se rendre à la ditte Charité sera reçu en prestant le serment 
et payant pour son entrée ce qui lui plaira, pour le bien et ang- 
mentation a'icelle,pourveu qu'il ne soit point en sentence d'excom- 
muni, on autrement (1) qu'il ait fait ses pasques et qu'il soit d'une 
bonne vie et prestera serment au dit sieur curé. 

Item celui qui sera Prévost fera la réception de tous les frères 
qui s'y voudront faire inscrire et du consentement de Monsieur le 
Curé de la ditte paroisse. 

Item il y aura à la ditte Charité une boeste ou tronc fermant à 
deux serrures dont M. le Curé aura une clef et l'Echevin l'autre, 
dans lequel sera mis toutes les qnestes et aumosnes faites à la 
ditte charité, pour après estre emploies aux plus pauvres mala- 
des ou nécessiteux de la paroisse (2), qui seront distribuées par le 
sieur Curé du lieu. 

S'il se trouve quelques personnes qui veuUent faire inscrire 
leurs enfans dans la ditte charité ils paieront pour leurs entrées 
deux sols, et deux sols par chaque année qui sera mis avec les 
questes et aumosnes pour estre emploies comme dessus. 

En la ditte charité, il y aura un livre, lequel sera nommé 
Matheloge dans lequel seront escrits tous les noms et surnoms 
des frères et sœurs dicdle charité. 

(1) Ce qui sait jusqu'il Talinéa est ajouté après coup et d'une autre encre. 
(9) Ce qui suit jusqu'à l'alinéa a été s^jonté après coup et d'une autre encra. 



— 36 — 

Item assisteront tous les frères, oa gens pour eux à tous les 
enlerremens tant grands que- petits qui se feront dans la ditte 
paroisse, sur peine de vingt sols d'amende, et pour les frères et 
sœurs senrans à trente sols d'amende qui seront mis et emploies 
comme dessus. 

Item tous les frères qui sont en charge s'obligent de faire dire 
et célébrer chacun une messe pour le repos des âmes des 
frères et sœurs qui seront morts pendant l'annéCj laquelle 
messe sera annoncée au orosne de' lagrande messe paroissiale tous 
les premiers dimanches ou mois. 

Item se serviront les dits frères de tous les ornements de 
l'église pour tous les enterremens de la ditte paroisse , tant 
grands que petits, scavoir, la croix, la bannière, drap mortuaire, 
chandeliers et cierges, comme à l'ordinaire et autres et le sur- 
plus sera fait aux dépens des parens. 

Item les dits frères ne seront point obligés de sortir hort la 
ditte paroisse, a moins que ce ne soit un frère ou sœur qui ait 
servi à la ditte charité et ne recevront à la ditte charité aucmie 
personne hors de la paroisse. 

Tous les habitans de la paroisse d'Acon se sont assemblés au 
château d'Acon en présence de hault et puissant seigneur Henry 
de Tilly, chevalier, seigneur d'Acon, Voisinet et les Bruliés, 
ancien grand chambellan de son Altesse roiale Monseigneur le 
Duc d'Orléans Régent du royaume et Messire Oaude Brison 
prêtre, curé d'Acon qui tous d'une commune voix ont nommé 
kobert Le\eau Prévost, Louis Duval Echevin, Jacques Page 
porte-croix^ André Page, Pierre Hervieu, Urbain Trompe, 
Urbain Petit, Germain Poucbet, Jean Brecq, Denis Bœuf, Char- 
les le Breccj, Pierre Joanne^ Charles Page, François Petit clerc 
de la chanté et Jean Marais crieur, qui ont tous accepté et 
signé. 

Signé : Henrt de Tillt, Brison, curé d'Acon, Robebt le Veau, 
Jacques le Page, André Page, Louis Dlval, Pierre Hebvieu, Ger- 
main PoucnET, Jean Brec, Denis le Boeuf, Charles Bregq le 
jeune, Pierre Jouen, Urbin Trompe, Urbain Petit, Charles li 
Sage, François Petit. — L'original de cette pièce est en tète du 
registre de la charité d'Acon. 



NOTICE HISTORIQUE 



SUS Là 



COMMUNE D'ACQUIGNY. 



La commune d'Acquigny, canton de Louviers, était, avant la 
révolution, une paroisse du diocèse d*Evreux, doyenné de Lou- 
viers, vicomte et élection de Pont-de-l'Arche, généralité de 
Rouen. Les moines de Couches y possédaient le prieuré de 
^inl Mauxe et de saint Vénérand, et avaient le patronage de 
l'église qu'ils échangèrent au xvine siècle avec les seigneurs 
du lieu. La paroisse comptait 160 feux en 4763 (1). 

Cette commune était le chef-lieu d'une ancienne baronie 
long-temps divisée en plusieurs parties et possédée par d'illus- 
tres familles. Elle a eu sur son territoire un prieuré, avec une 
chapelle fréquentée par beaucoup de pèlerins, plusieurs fiefs 
secondaires et un château-fort qui a soutenu au moyen-âge, 
non sans éclat, un certain nombre de sièges. Tous ces faits 
donnent à l'histoire d'Acquigny une importance particulière. 
Pour plus de clarté, nous la diviserons en chapitres, sans nous 
éloigner toutefois de l'ordre chronologique. 

Chapitre I^r. 

Hhtoire d'Acquigny depuis les premiers temps jusqu*au XP 
siècle, — Vestiges des JRomains. — Propriété confirmée à 
Vabbaye de Saint-Ouen. — Martyre de S, Mauxe et de S. Vé- 
nérand.— Enlèvement de leurs corps au X' siècle.— Inscription. 

C'est vers les limites du territoire d'Acquigny qu'on commence 
(1} Fouillés do diocèse d'Bvren. 



— 88 — 

à remarauer sur le bord de la rouie d'Evreux à Louyiers des 
tuyaux de terre cuite entourés de cimeDt et d^une origine évi- 
demment romaine. Ils paraissent avoir été destinés à conduire 
Teau de la fontaine de Becdal vers Louviers, dans un lieu qm 
n'a pas encore été déterminé d*une manière précise. On a aussi 
trouvé, il y a quelques années, dans Tenclos-mème du parc da 
château d'Acquigny, quelques médailles romaines, entr'auties 
un Gallien en argent et un Constantin de petit module. 

Le titre le plus ancien où il soit fait mention d'Acquigny est 
un diplôme de Charles-le-Chauve qui confirme en 876 les posses- 
sions de l'abbaye de Saint-Ouen, parmi lesquelles on reman]|ue 
dans la vallée d'Eure : Acquigny (Aciniacus), Chambray, Pin- 
terville et les Damps (2). Cette propriété d'Acquigny par les 
moines de Saint-Ouen, confirmée en 876, pouvait être beau- 
coup antérieure, et l'existence d'une église a dû suivre de bien 
près, sinon précéder, l'arrivée des religieux. 

Si on s'en rapporte à une légende évidemment interpolée, 
mais que l'histoire ne doit pas rejeter absolument, Acquigny 
serait devenu célèbre, plusieurs siècles avant Gbarles-le-Chauve, 
par le martyre de saint Mauxe, de saint Yénérand et de leurs 
38 compagnons. Saint Mauxe, d'après ce document, serait un 
évéque d'origine italienne qui, après avoir souffert pour la foi 
dans son pays, se serait sauvé dans les Gaules vers le commen- 
cement du v^ siècle, accompagné de Yénérand, son diacre et 
son frère par le sang, et de deux prêtres Marc et Etherius. Us 
étaient parvenus au confluent de la Seine et de l'Oise lorsqu'ils 
apprirent que le proconsul Sabinus, auquel ils avaient édiappé 
en Italie, était venu les poursuivre jusque dans les Gaules et 
arrivait sur leurs pas avec 20D satellites. Ils passèrent la Seine, 
pénétrèrent dans l'Evrecin et furent atteints par leurs ennemis 
a Acquigny. Là, Sabinus fit trancher la tète à saint Mauxe, à 
saint Yénérand et à ^8 de ses propres 'soldats que venaient de 
convertir les paroles et Ips miracles du sain^ éveciue. Les deux 
prêtres, Marc et Etherius, ramenés vers la cité d'Evreux, 
s'échappèrent dans le trajet et revinrent à Acquigny iiAumer 
les corps des martyrs, non dans le lieu-même ou ils avaient 

(S) Nous croyons da moins reconnaître ces lieux dans le passage solvant do 
diplôme de Charles-le-Cbauve : Cambrosius etiam, Hedanae pratorinm, Perio- 
dlvlllare. Genistosc, Aciniacus, Conflnendis, cum omnibus appenditils eamm, 
Neastria pia« p. 7. D. Pommeraye, Hist. de l'abbaye de St-Oaeo, p. 401, 
donne : Gedanae et Grenistosae au lieu de Bedfuiae et Genistose. 



— 39 — 

soufieri, mais dans Tiâtérieur des murs à demi ruinés d'tme 
ancienne église. C'est l'emplacement actuel du cimetière d'Ac- 
qaigny où s'élève la chapelle de Saint-Mauxe (3). 

Quoi qu'il en soit du fond même de la légende, la chronique 
de Fontenelle nous rapporte que sous le gouvernement de l'abbé 
Mainard, vers 960, un étranger venu d'au-delà de la mer en 
France se rendit pendant la nuit à Acquigny, y trouva les corps 
des deux saints, comme il l'avait appris par révélation, et les 
emporta secrètement. Mais sur le pomt de s'embarquer au port 
de Loge (Caudebequet), il tomba comme un homme ivre et ne 
put jamais monter dans le bateau sur lequel il devait prendre 

{lassage. Conduit au monastère de Fontenelle il lui fallut déve- 
opper son précieux fardeau et raconter ce qui s'était passé. Les 
moines en ayant référé à Richard 1er, duc de Normandie, ce 
prince ordonna que les reliques resteraient au lieu où la volonté 
divine et celle des saints eux-mêmes les avaient conduites (4), 
et leur fit bâtir une chapelle de l'un des côtés du chœur de 
l'église de Saint Vandrille. Plus tard, en 1026 ou 4027, l'abbé 
Girard, après avoir fait placer dans une châsse d'argent les 
reliques de saint Wulfran, renferma dans une autre châsse les 
reliques des SS. Mauxe et Vénérand (5). 

Après l'enlèvement furtif que nous venons de raconter le 
tombeau d' Acquigny ne conservait plus que les ossements des 
38 compagnons de saint Mauxe et de saint Vénérand et, selon 
la tradition locale, les chefs de ces deux derniers. On voit en- 
core aujourd'hui, dans l'église de la paroisse, une ancienne 
inscription latine gravée sur une petite plaque de marbre noir 

(3) Cette légende tirée d'un manuscrit de la bibliothèque d*E?reux est reje- 
tée comme fabuleuse par les Bollandistes (BoUand.^ 25 mail). D'après eux, la 
patrie de ces saints est inconnue, on les aurait appelés martyrs selon l'usage do 
temps, parce qu'ils seraient morts de mort violente et par la main de voleurs 
sortis d'une forêt voisine. Les miracles qui illustrèrent leur tombeau les auraient 
fait bonorer comme saints. Mais leur nistoire authentique ne commence qu'à 
l'invention de leur corps au x* siècle. Un passage de la neuvième leçon de 
l'office des SS. Martyrs, dans le bréviaire de Mathieu des Essarts cité par 
les Bollandistes, porte : Pagns denique Achiniaco proximus sylva impiorum 
seu finientium vocatur; ob impietaiem illorum qui de sylva illa ex insidiis 
sanctos adorti sunt; vel ab eorum fine et interitu, quem statim post consum- 
matam contra sanctos persecutioncm pertulerunt. 

(4) Nous donnons le passage entier de la chronique de Fontenelle, Pièces 
jastif. no 1. 

(5) Beatornm quoque martyrum Maximiet Venerandi decenter reposuil inalio 
(loculo).— Appendlx ad chron.,Fontan.,cap.7,apuda'Achcry, tom. III, p. 363. 



— 40 — 



et dont voici la traduction : Ici est le lieu du tombeau et les 
restes des saints martyrs Mauxe et Vénérand et de leurs trente^ 
huit compagnons (6). On la conservait autrefois dans la cha- 

Selle du prieuré. Elle est peut-être antérieure à l'enlèvement 
es corps au x« siècle, et a pu servir à faire reconnaître le 
tombeau des martyrs, après les ravages des Normands. 



Chapitre IL 

XI* et XI P siècles. — Acquigny sous les Tosny, — Donations à 
Vahb'iye de Conches. — Château fort. — Incendie du bourg. 
— Àcquigyiy pris, cédé et repris sous Philippe-Auguste. — Les 
Tosny se retirent en Angleterre, — Les Poissy, — L abbaye 
dît Bec. 



Les ravages et rétablissement des Normands en Neustrie 
avaient bouleversé l'état de la propriété dans cette province. 
Plusieurs abbayes avaient été détruites pour ne plus se relever; 
d'autres, restaurées par les vainqueurs, étaient rentrées dans 
une partie de leurs biens, ou avaient reçu de nouvelles terres, 
penaant que les anciennes restaient aux mains des barons nor- 
mands. Acquigny était devenu la propriété de la puissante fa- 
mille des Tosny, et celle-ci y fit bâtir un château fort dont nous 
verrons bientôt l'existence constatée. 

Vers l'an 1035, Roger de Tosny, seigneur de Conches, petit- 
fils de Malahuce, oncle et compagnon de Rollon, ayant fondé 
l'abbaye de Conches, lui donna l'église d' Acquigny avec la dîme 
du blé, du vin, du poisson péché dans l'Eure et des moulins (7). 
Il fut l'un des seigneurs opposés à GTiillaume-le-Bâtard au 
commencement de son règne, et mourut vers 4 050 avec deux 



(6) HIC EST LOCVS UARTIRII ET BELIQVIB SANTORVH MARTIRVH MAXIHI RT 
VBNBRANDT RT SOCIORVM BORVM TRINGIf^TA ET OGTO. VO}CZ la graVDre de 

cette iDScrip lion, pièces justif., no 3. D'autres lisent: Loc'vs Martirvu. 

(7) Ecclesiam de Achineio cum ofTerendis et decimis de annona et de viDO ex 
intègre, et de piscibus aquae qnae dicitur Aactara et de molendinis in eis. 
Gall. chr. Instr. col. 128. Roger portait déjh les armes en 1016, car en celte 
année il fut chargé avec Raoai de Tosny son përe de garder le château de 
Tlllières que venait de bâtir Richard II, dac de iXormandie. Giiill. de Jumiè- 
ges, Hist. deFr., tom. 10, p. 187, et Chroniques de S. Denis, ibid., pag. 808. 



— 4* — 

de ses fils Helberi et Hélinant, dans un combat contre Roger 
de Beaumont(8) qui tenait le parti de Guillaume. 

Raoul de Tosny, porte-étendard de la Normandie, fils et suc- 
cesseur du précédent, combattit à la bataille de Mortemer en 
4054 (9). Il donna de concert avec sa mère Godehilde, aui 
naoines de Gonches, à Acquigny, im gord de cinq mille anguil- 
les et plusieurs terres avec la aime de ses moulins et de toutes 
ses rentes en deniers (1 0). Privé de ses biens et exilé en 1 061 

Sar les intrigues dé Roger de Mont^omery et de sa femme 
[abille, il fut rappelé en 4063 et prit part à la conquête de 
r Angleterre en 4066 (44). Parmi les donations qu'il fit à 
l'abbaye de Saint-Ëvroult on remarque celle d'un hôte à 
Acquigny (42). 

Pendant la vie de Guillaume, les barons normands avaient 
été forcés de recevoir des garnisons royales dans leurs châteaux; 
mais à sa mort, en 4087, les principaux seigneurs,, entre autres 
Raoul de Tosny, se hâtèrent de renvoyer ces garnisons (4 3). 
En 4090 s'éleva entre le même Raoul et Guillaume, comte 
d'Evreux, une guerre excitée par la jalousie de leurs femmes 
(44); mais on n y voit pas figurer Acquigny. 

L'année suivante on trouve Raoul attaché à la fortune de 
Guillaume-le-Roux. Dans le traité que fit ce roi avec son frère 
Robert Gourte-Heuse, duc de Normandie, les terres de Raoul 
de Tosny furent placées, avec celles de Gérard de Gournay et 
les comtés d'Eu et d'Aumale, sous la suzeraineté du roi d'An- 
gleterre, qui vint habiter avec sa cour (regali more), du mois 



(8) Ord. Vit, 1. 1, p. 180; 1. 3, p. 40, édit. A. Le Pfevost. 

(9) Ord.Vit.. 1. 7, p. 238. 

(10) Ego Badniphas de Totteseio cnm Godehilde matre mea pro sepoltara 
patris met Rogerii eoDcedo S. Pctro de Casteilione apud Achinetum gordam 
nnom quingne millium angnillarom de Sancta Cecilia , fœsum qaoque Clavc> 

rii, et lœsutn Obardi et mansuras pluies et terras in eadem Tilla et 

concedo omnem decimam omnium molendinorum mcorum per tolam meam 

terram et decimam omnium denariorum meorum in Conchis, in Fer- 

raria, in Achineio 6all. clir., ibid.,col. 139. 

(11) Ord. Vît. , 1. 3, p. 81, 93 et 148, édit. A. Le Prévost. 

(13) Ord. Vit.,]. 5, p. 401, 403: la cliartc entière, extraite du cart. de 
S. Evroult, est donnée dans l'Appendice, tom. 5, p. 180. 

(13) Ord. Vit., 1.8, p. 345. 

(14) Ord, Vit, 1. 8, p. 366. 



— 42 — 

de janvier au mois d*aoùt, dans ses nouvelles possessions (4 3). 

Raoul mourut en 4102. Isabelle, sa femme, nlle de Simon de 
Montfort, et sœur d'Amaury de Montfort qui devint comte 
d'Evreux, lui survécut long-temps et finit par prendre le voile 
au monastère des Hautes-Bruyères pour y expier les fautes d'une 
jeunesse licencieuse (46). Elle eut sans doute Acquigny en 
douaire, ou au moins des revenus sur ce domaine, puisqu'elle 
donna aux religieuses des Hautes-Bruyères cent boisseaux de 
blé, cent sous de rente et un gord à Acquigny (47). 

Raoul-le-Jeune, fils et successeur du précédent, passa en 
Angleterre dans le cours de Tannée 4403. Le roi Henri I«' lai 
remit les terres que son père y avait possédées, et le maria à 
Adelise, fille du comte Waltheof et de Judith, fille de la com- 
tesse d'Aumale , sœur germaine de Guillaume -le -Conqué- 
rant (4 8). Aussi Raoul suivit en 4406 le parti de ce même roi 
Henri contre le duc Robert, et ne l'abandonna pas en 4 4 4 9,dan8 
la guerre qu'il soutint contre Louis-le-Gros(49). Cependant 
aprSs la bataille de Bremule, Amaury de Montfort, comte 
dEvreux, oncle maternel de Raoul et partisan du roi de 
France, promit à celui-ci l'appui de son neveu, si on parvenait à 
s'emparer de Breteuil, qui menaçait de trop près les terres da 
seigneur de Conches, pour lui permettre de se déclarer. Dans 
son discours, Amaury fait valoir l'importance de cet appui à 
cause des nombreux chevaliers qui obéissent à Raoul de Tosny 
et de la force de ses châteaux : Conches, Tosny, Portes et 
Acquigny [tO), C'est le premier texte oà il soit question da 



(15)0r(i.Yit.,l. 9, p. 476. 

(16) Isabel vero postquam in vidnitate dia permansit, lethalis lascivi» (coi 
nimis in juventute servierat) pœnitens, sœcalum reliquit et in monasterio 
sanctimonlalium apud AKam Broerlam vélum sascepit, iblqne vitam snam 
laudabiliter in timoré Dei perscvcrans sainbritcr correxit. Order., 1. y., p. 404. 

(17) Nous n'avons pas la charte d'Isabelle, mais sa donation est rappelée 
dans deax chartes de Henri II, données, l'une avant son Mvënement an trône 
dUngleterre 1151—1154, et l'autre après cet avènement , mais sous Tépisco- 
pat de Rolron, évêqac d'Evreux, qui cessa de l'être en 1I6S. Voyez ces deox 
chartes aux pièces justif., nos 3 et 4. 

(18}0rd. Vit., 1. xi,p. 198. 

(19) Ord Vit., l xn,p.346. 

(30) Et Badul[ihus de Conchis nepos meus nobis adhap.rebit eim 

ennctis hominibus suis et munitionibus. Ipse fortia possidet castra : Conclus et 
Toeniom, Portas et Archinneium, probatique barones gestantejns domininn 



— 43 • 

château fort d*Acquigny ; mais on voit qu'il avait dàs lors une 
grande importance et il est probable qu il existait depuis long- 
temps. 

Raoul de Tosny mourut, selon Orderic Vital, S4 ans après 
son père, c'est-à-dire en 4425 ou 4126 (24). 

Roger de Tosny, fils de Raoul et d'Adelise, succéda à son 

Eère et fit don à l'abbaye de Couches de la dîme de tous ses 
iens, dans lesquels Acquigny se trouve nécessairement com- 
pris (22). Il montra de bonne heure de la sympathie pour 
Geoffroy, gendre d'Henri 1er, et devint assez suspect au roi, 
pour que celui-ci crût devoir mettre une garnison royale dans 
le château de Couches (23). 

A la mort de Henri 1er, en 4 4 35, Roger prit en effet très- 
vivement le parti de Geoffroy d'Anjou contre le roi Etienne, et 
dans la guerre qu'il soutint alors contre les deux frères Galeran 
de Meulan et Robert de Leycester, partisans d'Etienne, son 
château d' Acquigny lui servit de place d'armes. Il en partit 
dans les premiers jours du mois de mai 4 4 36 pour surprendre 
la forteresse du Vaudreuil ; mais elle fut reprise trois jours 
après par Galeran de Meulan , avec l'aide des bourgeois de 
Rouen. Du Vaudreuil, Galeran vint, le lundi de la Pentecôte, 
brûler entièrement le bourg d' Acquigny. Le lendemain Roger 
se mit à sa poursuite et brûla trois de ses villages (24). La 
guerre continua ainsi avec diverses chances et pendant que les 
Angevins ravageaient le Lieuvin, Roger de Tosny, aidé de Guil- 
laume de Pacy et de Roger-le-Bègue, seigneur de Grossœuvre, 
tint tête à Galeran dans l'évêché d'Évreux. Au mois d'octobre 
il attaoua le château de la Groix-Saint-Leufroy, bâti par le 
comte ae Meulan, et' n'ayant pu le réduire, il brûla le bourg, 
saccagea l'abbaye et s'empara des dépouilles de tous ceux qui 
s'y étaient réfugiés; puis, se rejetant sur la vallée du Vaudreuil, 



Sut per ipsam solum multipliciter nosirum aagcbunt nnmeram. Ts nimfrum 
retolio nunc coarctatar nec nobis, quia non audet, nonc adminiculatur, ne 
tota statlm terra ejus dcvastetnr. Ord. Vit., lib. xii, p. 365. 

("il) Radalphas fllias ejus fcre xiiv annis patrinm jus obtinnit. Ord. Vit.» 
I. 5, p. 404. 

(33) Pièces jDSttr., no 5. 

(33) Ord. Vil., 1. xiii, t. 5, p. 47. 

(34) Ord. Vit., I. xiii, t. 5, p. 59. M. A- Le Prévost pense que ces trois 
villages sont : la GroU-Saint-Leufroy, Callly et Ecardenville-snr-Eore. 



— 44 — 

il la ravasea et réduisit en cendre, le 3 octobre, l'église de Saint- 
Etienne-ou-Vauvray. Il en fut puni le iour-mème; car vers le 
soir, lorsmi'il revenait à Acguigny, n ayant avec lui qu'une 
poignée d^ommes, parce ou'il avait envoyé à l'avance Guil- 
laume de Pacy et Roger-le-bègue avec le butin, les prisonniers 
et la plus grande partie des troupes, le comte Galeran et Henri 
de Pommeraye sortirent d'une forêt voisine à la tète de 500 
chevaliers et le firent prisonnier malgré sa vigoureuse résis- 
tance (25). 

Le roi Etienne ne lui rendit la liberté que six mois après, et 
à de dures conditions (26). Néanmoins des le mois de mai de 
l'année suivante, il avait les armes à la main pour r^ister an 
comte Galeran (27). Au mois de septembre il prenait et brddail 
Breteuil, ce qui ne Tempécha pas ae traiter avec les comtes de 
Meulan et de Leycester, qui le réconcilièrent la même année 
avec le roi Etienne et lui préparèrent une réception honorable 
en Angleterre (28). 

Nous ignorons la date de sa mort. Il avait épousé Gerimde, 
fille de Beaudoin, comte de Hainaut, dont il eut quatre fils (29). 
Raoul de Tosny, l'atné, lui succéda, et mourut en 4462, lais- 
sant de sa femme, fille de Robert comte de Leycester, un jeune 
fils du nom de Roger (30). 

Ce Roger de Tosny, encore enfant (parvulus) en 446S, n'était 
pas en état de défendre par lui-même se% châteaux dans l'in- 

(SS) Gnalerannas cornes et Henrieas de Pomerelo corn qoingeo- 

tis miiitibus deTicina sylva egressisunt Bogerius aatem qui mal- 

tam aadax et probus erat, cum paocis miiitibus quos secom habebot (Goiliel- 
mam cri m de Paceio et Rogeriam Balbam cum suis copiis et prseda et eaptivis 
Achinneiam praemiserat) , frustra fortiter in hostes pugnavit, sed miiltitadfD« 
pressus et victiis suscubuit et captus ingemnit infortunioqoe soo ma- 
gnum inimicis gaudium et vicinis pagensibns securitatem peperit. Qrd. Vital , 
i. xiti, tom. 5, p. 77. Robert Dumont dit de son côté : Eadcm septimana Ga- 
leranus cornes Melienti cepit apud Âchionum Rogerinm de Toenio rapine ti 
Incendie vacantem. Hist. de Fr., t. un, p. 388. 

(36) Ord. Vit., ibid., p. 83. 

(37) Ord. Vit., ibid., p. 108. 
(88) Ord. Vit , ibid.. p. 115. 

(■29) Gislcbcrtus Montens. Hannoniœ chro. Hist. deFr., t ziii, p. 558. 

(30) Radulphns de Toeni moritur relicto parvulo ex fllia Robert! comitis Ut- 
cestri». Robert du Mont, Hist. de Fr., t. xiii, p. 307. Raoul confirma une do- 
nation de droits d'usage faite par Roger son père aux moines de PEstrée. Sa 
charte qui a pour témoin Sllvestre» abbé de Gonches, est antérieure )i IIOO. 
Gart. de l'Estrée, areli. de TEure. 



— 45 — 

vasion que le roi de France fit en Normandie, pendant Tabsence 
de Richard -Cœur -de -Lion. Philippe -Auguste s'empara du 
Vaudreuil, de tout le Vexin et même d'Evreux. Il est certain 
qu'Acquigny fut aussi une de ses conquêtes, puisque, dans le 
colloque tenu entre Verneuil et Tillières en 1194, on convint 
que Philippe retiendrait la contrée du Vaudreuil, savoir : le 
vaudreuil lui-même, Louviers, Acquigny, Léry et tout le pays 
jusqu'à la Haye-Malherbe et à Pont-de-l' Arche, et que le roi 
d'Angleterre garderait la Haye-Malherbe, Pont-de-l' Arche et 
tout ce qui était au-delà (31). 

La guerre bientôt reprise fut de nouveau suspendue par le 
traité de Louviers en janvier 1 1 96 ; des bornes furent plantées 
à moitié route entre le Vaudreuil et Gaiîlon, et une ligne pas- 
sant par ces bornes fut tirée de la Seine à la rivière d'Eure. 
Tout ce qui était du côté du Vaudreuil resta au roi anglais 
et ce qui était du côté de Gaillon au roi de France (32). 
Acquigny se trouvait sur la limite, mais du côté normand, 
puisqu'à la mort de Richard en 1 1 99 Philippe-Auguste s'en 
empara dès les premières hostilités (33). Il le rendit au mois 
de mai 4200 par le traité du Goulet qui lui conservait Evreux 
et une partie de l'Evrecin. On fixa les limites de ce dernier 
territoire à moitié route du Neubourg à Evreux en prenant la 
même distance vers Couches et vers Acquigny (34). Roger fut 



(31) 3. De Yalle Rodolii in hune modom erit. Bex Francise tenons erltde 
vallc Rodolii. sicut erat prius, scilicet de ipso Rodolio et de ipsa tota villa 
com ecclesiis et de Lovers et de Aqiiigener et de Laire et dealiis osque ad 
Haiam Malherbe et usqiie ad Pontem Archise. De Hai.i veto Mallierbe et de 
uUra et de Ponte Archise et de ultra erit tenens rex Anglias. Roger de Hove- 
den, Bist. de Fr., t. xvii, p 570. 

(32) Voyez ce traité, Cartul. norm. de Philipp, Aug. n* 1057. 

(33) Eo tempore rex Francorum statu rerum sibi lu melins mutato, civita- 
tem Ébroicum cepit cum circumpositismunilionibus, scilicet : Apriliacum et 
Aquioiacnm. Rigord., Hist. de Fr., t. xvii, p. 50. 

(34) Mete aulcm sunt posite in média via inter Ebroicas et Kovum bur- 

gam et quantum terre babebit dominus rex Francie versus No vum 
urgum, tantum) terre habebit versus Conches et veri'us Akenny. Voyez ce 
traité, Cart. norm. de Philippe Aug., uo 1063 M. Duffus Hardy a publié le 
procès-verbal de la pose des bornes. — Rotuli chartarum \ol. 1 , pars la , 
pag. 97 : Ad eaodem similiter niensnram quse est inter l-:broycnm et Novnm 
Burgum (ccc ix cordse, qnœ corda coiilinet xx teysas). posila est meta inter 
t'broycum et Aquineum et est uieta apud Vacariam ad Nuceriuoi qui appella- 
tur Nncerium de Vall. in Valic, scilicet subitus monasterium ejusdeui ville ex 
parte Aquiney inter Walteri Galet. 



— 46 — 

un des garants de ce traité du côté du roi d'Angleterre et s'en* 

§agea par serment sur les saintes reli(jues à se soumettre au roi 
e France avec tous ses fiefs, si la paix était rompue par Jean- 
sans-Terre (35). 

La paix ne dura point, mais Roger de Tosny continua d'être 
l'un des conseillers intimes du roi d'Angleterre, et fat 
envoyé à Philippe -Auguste, pendant le siège du Châ- 
teau4jaillard en 4202, pour l'endormir par des demandes de 
trêve et d'entrevue (36). Aussi lorsque ce roi consomma la 
conquête de la Normandie le 4 ^^ juin \ 204 par la capitulation 
de Rouen, qui assurait aux seigneurs normands la rentrée dans 
tous leurs biens, à la condition d'accepter ce traité, Roger de 
Tosny et ses fils en furent nommément exceptés (37). Les 
Tosny se retirèrent dans leurs domaines d'Angleterre et leurs 
propriétés en Normandie furent distribuées par Philippe- 
Auguste à ses compagnons d'armes. 

Une partie du domaine d'Acquignv avait déjà cessé d'appar- 
tenir aux Tosny, et paraît avoir été donnée en dot à Godechille 
de Tosny, fille de Raoul-le-Jeune, laouelle épousa, vers 4144, 
Robert de Warvich. Leur fils Henri au Neubourg eut pour fille 
Isabeau du Neubourg qui épousa Robert de Poissy, sieur de 
Malvoisine , et lui apporta la baronie de Pont-Saint-Pierre 
et celle de Longboel. Leur fils Robert de Poissy, mort avant 
4 4 97, épousa Luce du Plessis, dont il eut Robert, seigneur de 
Noyon-sur-Andelle et d'Acquigny, que nous retrouverons au 
chapitre suivant (38). 

Les moines du Rec avaient aussi quelques propriétés à Ac- 
quigny. Une charte, qui ne peut être postérieure au xii« siècle, 
contient la donation de 7 acres de terre, sur les monts d'Ac- 
quigny, faite à cette abbaye par Guillaume des Monts, et confirmée 



(35) II signa an Gonlet même une charte 4e garantie qui a été publiée par 
M. Leopold Delisle, Car t. norm., no 1064. 

(36) Rymer, 1. 1, p. 43, edit. 3a, cité dans une note ad Rigord. Hist. de Fr., 
t. zviT, p. 57. — An mois de décembre 1303 Jean mandait au connétabio des 
Marches de faire pour le maintien de la trêve avec le Roi de France ce que loi 
ordonneraient Roger de Tosny et Pierre des Roches.— Rôles normands, édit. 
Léchandé, p. 113. 

(37) Excepte et Rogero de Toniaco et filiis ejus quos dominos rex 

Franciae de omnibns conventionlbus excepit. Rigord. Hist. de Fr., t. xtii, 
p. 57. 

(38) Hist, de la Maison d'Harcourt, t. I, p. 363. 



— 47 — 

par Roger de Tosny. Les droits seigneuriaux, ^'abandonne 
(juillaume dans cet acte, montrent qu'il était possesseur 
d'un arrière-fief sur le territoire d'Acquigny (39). 

Remarquons enfin, avant de terminer ce chapitre, qu'on 
trouve au xi® et au xii® siècle divers personnages portant le 
nom d'Acquigny. Ainsi dans les listes de l'abbaye de fa Bataille 
publiées par Duchesne, les noms Akeny, Dakeny se voient parmi 
ceux des nobles qui avaient suivi Guillaume-le-Gonquérant en 
Angleterre. Un Beaudoin d'Acquigny (Baldewinum de Acquini), 
est compris dans le traité de 4494. On le retrouve cite avec 
Guillaume d'Acquigny dans les rôles de l'échiquier en 4498. 
La Trinité T de- Beauniont avait pour prieur Guillaume d'Ac- 
qui^y en 4464, et un Roger d'Acquigny est mentionné dans 
plusieurs Chartres du xii^ siècle. Parmi ces personnages figu- 
rent sans doute des membres de la famille des Tosny ou des 
hommes qui prenaient le nom du lieu de leur origine ; mais 
d'autres parafent avoir appartenu à une famille importante 
du nom d'Acquigny qu'on retrouvç epcore au xv® siècle (40). 



Chapitre IIL 

Acquigny au XIIP siècle. — PnEviàBE moitié de u bâeonib. -r 
Barthélémy de Roue. — Mathieu de Montmorency. — Maison 
de Laval, — Charles des évêques d'Evreux pour le patronage^ 
— Secorde moitié de la babonib. — Maisons de Poissy et de 
Léon. — Chartes de V abbaye du Bec et du prieuré des Hautes^ 
Bruyères, 

Apres la conquête de la Normandie, Acquigny ne demeura 
pas long-temps aux mains de Philippe-Auguste. Ce roi le donna 
par ime charte de 4206 à Barthélémy de Roye, qui devint en 

(39) Pièces jastif., n* 6. 

(40) Bobert d'Acqalgny est no des conseillers do roi en la chambre des en- 
aaètes, qui figurent dans le procès criminel fait ii Pierre da Tertre en 1378. 
SecoDSse, t. S, p. 385. Un mandement du roi lai ordonna de se trouver à 
l'échiquier de la Saint-Michel k Rouen en 1403, et loi-même donne qoittanceau 
vicomte de Rouen le 39 novembre 1403. Enfin le 13 octobre 1507. Domp 
Jacques d'Acquigny, prieur de Saint-Lambert à Nassandres, donne au receveur 
de la vicomte d'Orbec une quittance de 13 livres tournois de rente due li son 
prieuré. Ces trois derniers documents se trouvent an cabinet des titres, Bibl, 
impér. 



— 48 — 

4209 chambrier de France (44). C'était un des personnages les 
plus importants de la cour de Philippe, qu il accompagna dans 
toutes ses guerres, et dont il fut l'un des exécuteurs testamen- 
taires (42). Il laissa deux filles de Perronnelle de Montfort, sa 
femme, et mourut, selon le përe Anselme, après 1234. 

Au mois de mars 4222 il était encore seigneur d'Acquigny 
puisqu'il fit don, à cette date, au prieuré de Saint Mauxe et de 
Saint Vénérand de trois acres d'un bois appelé Gastinet (43). 

Les religieux, malgré les donations faites par les Tosny, ne 
possédaient pas sans conteste le patronage de la paroisse et 
d'après trois titres, que nous allons citer, le chapitre et Tévèque 
d'Evreux y avaient au moins des prétentions. Le premier de 
ces titres est une charte de 4215 par laquelle Robert-le-Rivet, 
abbé de Couches, règle de concert avec Luc^ évêque d'Evreux, 
et le chapitre, les droits réciproques du prieuré et du vicaire 
perpétuel, sur les revenus du bénéfice. A cette époque l'abbaye 
possédait les deux tiers de la dîme du blé, du lin et du chan- 
vre, toute la dîme du vin, 42 sous de rente pour 2 gerbes sur 
une terre de l'autre côté de l'eau, un clos situé près de l'église 
des Martyrs, entre l'Eure et l'Iton, avec une habitation et ses 
dépendances. Le vicaire avait entre autres revenus, le dernier 
tiers de la dîme du blé, du lin et du chanvre, toute la dîme des 
fruits, de la laine, des agneaux, du foin et des terres situées 
au-delà de la rivière, les noix du cimetière, 4 sous de rente 
sur l'autel des martyrs et la terre dite de la Croix-Philippe, 
avec les hôtes et les cens. Dans le règlement de 4245, tous ces 
revenus sont abandonnés, soit par l'abbaye, soit par le vicaire 
à deux moines, que l'abbé devra établir à Acquigny, pour y 
célébrer le service divin, dans l'église des Martyrs. Le vicaire, 
présenté par. l'abbé , pour prendre la charge des âmes, devait 
jouir des autres revenus de l'église paroissiale en payant seule- 
ment 40 sous de rente le jour de la fête des Martyrs. Les moines 
lui abandonnaient en outre, à titre de pension, une rente an- 
nuelle de 40 sous et de 3 muids de vin (44). Richard de BéHe- 
vue,- successeur de Luc dans l'évêché d'Evreux, donna par une 



(41) Pièces jnslif., n« T. 

(43) Guill. le Breton, Hist. de Fr , L xvii, p. 115. 
(48) Pièces justif., n» 8. 

(44) Pièces jnstif., no 9. 




— 49 — 

charte de ^%ti, confirmée par le chapitre, l'église de Sainte- 
Cécile d' Acquigny , avec tous ses revenus, aux moines de Con- 
ches résidant au prieuré, en réservant toutefois. pour le vicaire 
un revenu convenable (45). Le même évêque, dans une nouvelle 
charte de 4 2 27^ expliqua la nature de ce dernier revenu qui se 
composait principalement des offrandes et revenus accidentels , 
de la dîme des aneilles et de quelques autres petites dîmes (46). 
Barthélémy de Roye cessa vers cette époque de posséder 
Âcquigny, qui passa, nous ne savons de quelle manière, dans 
les mains de Mathieu II de Montmorency. Mais le célèbre conné- 
table ne jouit pas long^-temps de cette nouvelle propriété, puis- 
qu'il mourut le 24 novembre 1230 (47). 

Guy de Montmorency, fils de Mathieu et d'Emme de Laval, 
sa seconde femme, eut des biens de son père la baronie d'Ac- 
quigny, par partage fait avec ses frères en 4231 (48), Sa mère 
lui ayant cédé le titre et la seigneurie de Laval, il devint la 
souche de la branche de ce nom et est appelé, par Duchesne, 
Guy VII de Laval. Il épousa, en 1239, Philippe de Vitré, fille 
de André de Vitré, laquelle, par la mort de son jeune frère, 
hérita de tous les biens de sa famille et mourut elle-même le 
1 6 décembre 1 254. Guy se remaria avec Thomasse de Mathe- 

(45) Pièces jostif., n« 10. 

(46) Nous ne connaissons cette cbarte que par une mauvaise traduction 
qu'on trouve dans le cartulaire du prieuré, fol. 5. C'est elle peut-éire que le 
Gall. Christ, rapporta en 1332. Elle assigne au vicaire les offrandes et autres 
re\enns accidentels, la dîme des abeilles et les petites dîmes, réservant aux 
religieux les dîmes de la laine, des agneaux, du chanvre, du lin. des légumes, 
des fruits, du vin et du blé. Le vicaire devait leur faire en outre une rente de 
XVI livres en trois termes, Noël, Pâques et l'Assomption. Ce cartulaire du prieuré 
est an registre In-fol. de 85 feuillets, au chartrier du château d'AcquIgny. 11 a été 
rédigé au siècle dernier par un copiste ignorant, qui a souvent défiguré par de 
mauvaises lectures les titres originaux, et a malheureusement remplacé les 
titres en latin par des traductions déplorables. Il est intitulé : Copies des 
fondations du prieuré de saint Mauxe de la paroisse d'Acquigny. 

y ^7) Dncbesne, Hist. de la maison de Montmorency, p. 143. 
arthelemy de Roye, d'après le père Anselme, n'eut que deux filles : 1° Alice 
de Roye, mariée en premières noces à Jean d'Alençon, remariée en 1314 à 
Raoul de Neele, et morte sans enfans ; 3o Amicye de Roye, mariée en 1334 \ 
Guillaume Crespin, et qui laissa une nombreuse postérité. 11 est probable que 
Barthélémy de Roye céda par échange ou vendit la baronie d'Acquigny 11 
Mathieu de Montmorency, son compagnon d'armes, et comme lui-même l'an 
des grands officiers de la couronne. 

(48) Duchesne, ibid., p. 538. Guy prit le nom de Laval en retenant les 
armes de Montmorency, qu'il brisa comme puiné de cinq coquilles d'argent 
sur la croix. 



5 



— 50 — 

félon, accompagna Charles d*Ânjou à la conquête de la Fouille 
en 4265, et mourut après son retour en France, en 4 S 66 ou 
4267(49). 

Guy YIII de Laval, fils aîné du précédent, lui succéda dans 
la baronie d'Ac(|uigny. Il avait épousé en 4255 Isabeau de Beau- 
mont, fille unique de Guillaume de Beaumont, seigneur de 
Pacy-sur-Mame, Villemonble, etc. Il accompagna S. Louis à la 
croisade de 4270. Au retour, le roi Philippe III requit de lui, 
dans la guerre contre le comte de Foix, le service militaire qu'il 
devait pour Acquigny (50), service que le rôle de 4 274 évalue 
à deux chevaliers et demi (54). En 4272 il comparut dans Ten- 
quête que le roi fit faire à Tours, sur le service militaire que lui 
devaient ses vassaux. Il y reconnut devoir, pour la moitié de 
la baronie d'Acquignyy le service de trois chevaliers dont il 
était en effet accompagné. Plus tard les habitants d* Acquigny 
et de la Croix-Saint-Leufroy furent aussi requis de rendre au 
roi le service militaire qu'ils lui devaient (52). En 4283, Guy 
de Laval fut, comme comte de Caserte, dans le royaume de 
Naples, l'un des principaux seigneurs qui se rendirent à Bor- 
deaux, pour soutenir Charles, roi de Sicile, contre Pierre d'Ara- 
gon. Il épousa en secondes noces, en 4286, Jeanne de Brienne 
dite de Beaumont, et mourut en 4 295, après avoir ordonné par 
son testament de restituer à ses vassaux les emprunts et foua- 
ces qu'il avait levés sur eux pour ses voyages de Tunis et 
àe Bordeaux, 

La seconde moitié de la baronie d' Acquigny ne fut point conr 
fisquée, comme la première, au commencement du xiii^ siècle. 

(49) Dachesne, p. 560. Noos avons saivl son ordre. Le père Anselme appelle 
Guy vl le fils d'Emme de Laval, et celte dilTéroncc continue pour tous les sac- 
pesseurs de Guy. 

(50) Ducbesne, p. 5C4. 

(^51) « Guy de Laval doit service de deux chevaliers et demy pour sa terre 
> de Acquigny. > De la Roque, Traité du ban et de rarriëre-ban, Rôle de 
1271, baillage de Gisors. p. 65. Voyez pour l'interprétation de ce texte et du 
suivant notre introduction au nôle des taxes de l'arriére'ban du baitiage 
d'Evreux en 1562, p. 17 et 18. 

(52) Dominns de Yalle-Guidonis (de Laval) comparuit personaliter, recog- 
nosccns sedebere Domino régi très milites pro ezercitu, pro média parte de 
Àguigne, quos secum ducit, et sic vocantur : Johannes le Bocbe, Gulllelmum 
Noturnm et Lucas de Chemire milites. De la Roque, ibid , p. 80. On trouve 
plus loin parmi les villages cités in exerpîtum calvatenensem, pour les baillies 
de Vcrneuil et Gisors: Aquignoium, Crnx S. Leufredi, ibid , p. 94. 



— 5< — 

Bile appartenait alors à Robert de PoissV, fîls de Robert, mort 
avant 4 4 97, et de Luce du Plessis (53). Ce seigneur était bien 
venuL de Philippe-Auguste dont il reçut en 1213 la seigneurie de 
Noyon-sur-Andelle. ïl acheta des moines du Bec, en 1226 ou 
4^36, pour 20 sous <ie rente sur sa prévôté d'Acquigny, une 
pièce de terre située près du pont d*Acquigny, à l'entrée du 
manoir de son fils Guillaume (54). Les moines du Bec, à leur 
tour^ affranchirent, en 1245, pour 42 sous tournois, une rente 
annuelle de 12 deniers qu'ils payaient à Raoul Ausic, le jour 
de la Saint-Martin d'hiver, pour leur masure d'Acquigny, si- 
tuée çrès de la masure du prêtre d'Acquigny (55). 

Gnillaimie de Poissy, dont le manoir était près du pont d'Ac- 
quigny, eut de sa femme, Mahaud de Talbot, un fils aîné .appelé 
aussi Robert de Poissy, qui hérita de la moitié de la baronie. 
Ce dernier épousa, en 1261, Isabelle de Marly. Leur fille uni- 
que, Mathilde de Poissy, fut mariée à Hervé de Léon, et, de 
concert avec lui, échangea plusieurs biens avec le roi Philippe- 
Ie-Hardien1281 (56). 

Isabelle de Marly devint veuve peu de temps après son 
mariage, et eut sans doute Açquigny en douaire, car, dans une 
charte de 1265, elle s'intitule dame d'Haqueville et d'Acquigny 
en partie. Par cet acte elle échangea une rente de cinq bois- 
seaux de blé, mesure d'Acquigny, d'un demi-millier de pim- 
pernaux et de cinquante sous tournois que les religieuses des 
Hautes-Bruyères touchaient depuis long-temps sur la partie 
d'Acquigny qu'elle possédait (57), pour vingt-et-une livres 
parisis de rente sur sa prévôté d*Acqui^y, ou, en cas d'insuf- 
nsance, sur tous ses revenus au même lieu, à charge par les 
religieuses de célébrer chaque année son anniversaire dans 
l'é^se de leur prieuré (58). 
En 1 267 Isabelle était remariée à Guillaume de Beaumont, 

(53) De la Roqae, Maison d'Hareoart, t. 1, p. 963. 
(64) PièceâjasUf..noll. 

(55) Pièces jiistir.,n« 13. 

(56) De la Roqae, 1. 1, p. 363.— Gartul. Nonn. de Philippe-Ang., n. 973, 
973 et 974. 

(57) Il est facile de reconnaître ici la moitié de la rente donnée précédem- 
ment par Isabelle de Montfort an monastëre des Hantes-Bruyères. L'antre 
moitié était sans doute payée par les Laval. 



(68) Pièces jastif.,n» 18. 



— 52 — 

seigneur de Pacy-sur-Marne, Villemonble, etc. Ce dernier ra- 
tifia, au mois ae novembre, l'échange qui précède par une 
charte semblable à celle de sa femme, excepté sur deax poinis : 
40 La rente de 24 livres parisis y est réduite à 210 livres; 
2° Guillaume veut que si ses héritiers ou ceux de sa femme 
refusent d'exécuter les clauses du contrat, les religieuses pren^ 
nent 40 livres sur sa propre terre de Villemonde (Villemoable), 
à charge de célébrer chaque année son anniversaire avec celui 
de sa iemme (59). 

A la mort d'Isabelle, la seconde moitié d'Acqulgny dut faire 
retour à son gendre Hervé IV de Léon, mari de Mathilde de 
Poissy. Celui-ci eut pour fils Hervé V de Léon qui épousa 
Jeanne de Rohan, et mourut le 44 avril 4304 (60). 

Nous trouvons encore, dans ce siècle, un fait digne d'être si- 
gnalé, c'est la visite faite à Acquigny par Philippe de Chaour- 
ces, évèque d'Evreux, le lendemain de la Saint-Hilaire, 4 5 jan- 
vier 4279. Il coucha au prieuré, sur l'invitation du prieur 
Amoult; mais, avant de partir il laissa une charte, scellée de 
son sceau, pour constater qu'il était venu à ses propres dépras, 
et non par droit de visite épiscopale (64). 



Chapitre IV. 

Acquigny au XI V siècle, — PHSHifcftB moitié de la BARomE. — 
Suite de la rnaison de Laval. — &iège et prise du château en 
1364. — - Sa démolition en 1378. — Sbconub uoitjb de la bahok». 
— Suite de la maison de Léon. — Les Prémontés d'Abhecourt 
et les religieuses des Hautes- Bruyères, — Sous-division de 
cette moitié^ les Kergorlay et les Rohan , 

Guy IX de Laval succéda à son père en 4295 pour la pre- 
mière moitié d' Acquigny. Il épousa Béatrix de Gavre, fille 
imique de Rase, seigneur de Gavre, accompagna Philippe-le- 
Bel dans ses guerres de Flandres et mourut en 4323 (62). Il 

(59) Pièces jiistif.,n« 14. 

(60) Toutes les fois qne noas nindiqaons pas d*aatre source, la deseeadiiiee 

3ue nous donnons des LéoB est tirée de leur généalogie manuscrite, an cabin. 
estitr. Bibl. imp. 

(61) Le cartalaire du prieuré, fol. 45, donne une traduction de cette charte. 

(62) Duchesne, p. 567. 



— 53 — 

avait transigé en 4 306 avec le prieuré d' Acquigny pour la dime 
du bois des Faux qu*il promit de remplacer par une rente 
annuelle de sept livres tournois (63). 

Guy X de Laval, fils du précédent, fut marié par son père 
dès Tau 1315 à Béatrix de Bretagne, seconde fille d'Artus II, 
duc de Bretagne. Il suivit le duc Jean III, son beau-frère, au 
secours de Toumay en 1340, et mourut à la bataille de la 
Roche-Derien en 1347. Sa veuve Béatrix lui survécut jusqu'en 
43B4 (64). 

Guy XI de Laval, seigneur de Laval, Vitré, Gavre et Acqui- 
gny, comte de Caserte, fils aîné du précédent, avait épousé en 
1 338 Ysabeau de Craon, fille de Maurice, seigneur de Graon et 
de Marguerite de Mello. Il fut fait prisonnier en 1347 à la ba- 
taille de la Roche-Derien et mourut l'année suivante sans pos- 
térité, après avoir été délivré par sa mère au moyen d'une forte 
rançon. Sa veuve Ysabeau de Graon eut en douaire les baro- 
nies d'Acquimy et de Grevecœur (65). 

Ysabeau de Graon se remaria en secondes noces à Louis de 
Sully, fils de Jean de Sully et de Marguerite de Glermont. Une 
sentence de Pierre Pépin, vicomte d' Acquigny, le 30 avril 
1 370, est donnée en son nom sous cette forme : « En la vicomte 
d* Acquigny en la part de Monsieur Suly et de Madame sa 
femme dame de Laval à cause de douoire (66). » 

Au milieu des guerres qui désolaient la Normandie à cette 

époque, la dame d Acquigny ne put jouir paisiblement de son 

ciiàteau fort. Dès 1356, après l'emprisonnement de Gharles- 

le-Mauvais, le duc de Lancastre, envoyé par le roi d'Angleterre 

au secours de Philippe-de-Navarre, frère de Charles, vint le 

joindre à Evreux oà se trouvèrent douze cents lances, seize 

mille archers et deux mille hommes armés de brigandines, « si 

> se départirent, raconte Froissart , ces cens d'armes d'E- 

» vreux en grand'-ordonnance et bon arroi, bannières et pen- 

» nons déployées, et chevauchèrent devers Vernon. Si passe- 

* rent à Acquegni et puis à Passy; et commencèrent à piller à 

(63) Cet accord est rappelé dans l'acte de 1483 que nous citons plas loin. 

(64) Dachesne, p. 569. 

(65) Dachesne, p. 570. Cette baronie de Crevecœur, qui resta long-temps 
vnie a celle d'Acquigny» avait son chefmois sitaé sor la rivière d'Eure, prW 
de la Groix-Saint-Leufroy* 

(66) Gartnl., fui. 40. 



— 54 — 

» rober et a ardoir tout le pays devant eux et à faire le plus 
» grand exil et la plus forte guerre du monde (67)». 

Le château d*Acquigny fut pris à cette occasion par le parti 
Navarrais ou était déjà en sa possession. Toujours est-il qu'après 
la bataille de Gocherel, le 4 6 mai 4 364, il servit de refuge à 
une partie des vaincus et fut une des places fortes d'oh les 
Navarrais inquiétèrent le roi de France. Charles V chargea son 
frère le duc de Bourgogne de réunir à Chartres une armée qui s'y 
sépara en trois corps. Le premier, sous la conduite de Duguesclin, 
marcha vers Cherbourg. Le second, sous la conduite de Jean 
Bureau de la Rivière, favori du roi, vint mettre le siège devant 
Acquigny, tandis que le gros de l'armée attaquait Marcerau- 
ville. Jean de la Rivière avait en son corps, nous dit Froissart, 
deux mille combattants (68) : < Dedans le châtel d' Aquegny 
» avoit Anglois et Normands et Navarrois, qui là étoient retraits 
• puis la bataille de Coucherel; et se tinrent et défendirent le 
» châtel moult bien ; et ne les pouvoit-on pas avoir a son aise, 
» car ils étoient bien pourvus d artillerie et de vivres, pourquoi 
» ils se tinrent plus longuement. Toutefois finablement ils 
» furent si menés et si appressés qu'ils se rendirent, sauves 
» leur vie et leurs biens et se partirent et se retrairent dedans 
» Chierebourc. Si prit messire Jean de la Rivière la saisine du 
» dit château d' Aquegny et le rafraîchit de nouvelles gens; et 
» puis se délogea et tout son ost et se trairent par devant la 
» ville et la cité d'Evreux. » 

Ce récit montre assez quelles étaient, au xiv® siècle, la force 
et l'importance du château d' Acquigny. Il était situé au même 
endroit que le château actuel, comme l'indiquent les aveux 
que nous citerons plus tard. Ses fortes murailles étaient entou- 
rées de larges fossés dans lesquels coulait la rivière d'Eure, au 
rapport d'un autre historien du même siège (69). Le château 
d' Acquigny fut sans doute rendu à Charles-le-Mauvais par 
le traité au 6 mars 1 365, dont l'article 6 porte : que le roi 
de France rendra tous les châteaux pris sur le roi de Navarre 



(67) T. 1, édit. Buchon, p. 329. 

(68) Ibid.,p. 486. Voyez aussi Seeoasse, T. 1, p. 57. 

(69) « El tous ensemble alèrent par devant ung fort d'Angloiz et de Navar- 
rois mettre le siège. Et seoit cellui fort sur la rivierre d'Eure, si que ia diete 
rivière avironnoit tout entour icellui fort, et estoit nommé Aquigny. » Cbroa. 
des quatre premiers Valois, p. 151. 



— 53 — 

ou son frère, excepté ceux de Mantes et de Meulan (70). Mais 
il dut être rasé en 1378, puisoue Charles V fit alors détruire 
en Normandie les fortifications de tous les châteaux qui tenaient 
pour le roi de Navarre, excepté Cherbourg dont les Français ne 
purent s'emparer (71). Aussi dans les lettres de rémission 
accordées Tannée suivante aux partisans du roi de Navarre on 
en trouve une pour Jehan Ricart, l'un des compagnons d'Ar- 
noton de Milan, capitaine d'Acquigny (72). 

A la mort d'Ysaoeau de Craon, dont nous ignorons l'époque 
précise, la baronie d'Acquigny revint à Guy XII de Laval, 
frère et héritier du premier mari d'Ysabeau. 

Guy XII de Laval, seigneur de Laval, Vitré et Gavre, pos- 
sédait Acquiçny le 20 mai 1 41 1 , car, à cette date, Etienne 
Osmont s'mtitule: Vicomte d'Acquigny en la partie Monsieur 
de Laval (73). Après la mort de sa première femme, Louise de 
Chateaubriant, Guy s'était remarié en 1384 à Jeanne de Laval, 
sa parente, veuve de Duguesclin. Il mourut le 24 avril 1412, 
laissant pour unique héritière Anne de Laval, sa fille (74). 

La seconde partie d'Acquigny était possédée au commence* 
ment du xiv® siècle par Hervé VI de Léon, seigneur de Chat- 
teaunéùf et de Noyon-sur-Andelle , fils d'Hervé V que nous 
avons vu mourir en 1304. Il eut la douleur de perdre en 1330 
Jeanne de Montmorency, sa femme, fille d'Erard de Montmo- 
rency, seigneur de Conflans. L'année suivante, au mois de mai, 
il assigna quinze livres tournois de rente sur sa prévôté d'Ac- 
qui^y aux prémontrés d'Abbecourt, pour une cmpelline qu'il 
avait en leur abbaye (75). Il mourut en 1337. 

Hervé VII son fils, seigneur de Noyon-sur-Andelle et d'Ac- 
ouigny, épousa en premières noces Marguerite de Rais et en 
deuxièmes noces Marguerite d'Avaugour. Il testa en 1 344. 



(70) Secousse, Hist. de Charles-le-Maavais, p. 85. — Lebrasseur, Hist. du 
comté d'Evreux, p. 105 des preuves. 

(71) Secousse, p. 199. — Lebrasseur, p. 359. 

(75) Ces lettres du 39 juin 1379 sont publiées par Secousse, Preuves, t. 3, 

p. 457. < Charles , etc comme Jehan Ricard se fust pieça mis ou service 

de Arnoton de Milan lors capitaine de Acquigny et eust chevauchié avecquet 
loi en tenant le parti du Roi de Navarre notre ennemi etc. » 

(73) CartuU fol.60. 

(74) Dnchesne, p. 571. 

(76) Pièeesjustif., nol5. 



— 56 — 

Hervé VIII, fils du précédent, seigneur de Noyon-sur-An- 
delle et d*Acquigny, mourut sans postérité en 4363. Laurens 
de Limoges, son baiili à Âcauigny, donna sentence en son nom 
au mois d'octobre 4348 et le 2 avril 4353 (76). Â sa mort, la 
seconde moitié de la baronie d'Acquigny fut divisée entre ses 
deux sœurs Jeanne et Marie de Léon. 

'Jeanne de Léon avait épousé Jean I«', vicomte de Rohan, et 
dans une lettre du 4 2 décembre 4366 Robert du Bosc s'intitule 
bailly d*Acquigny pour Monsieur de Rohan, sire de Léon et de 
Noyon (77). Jeanne mourut en 4372, et son mari en 4396. ^ 

Alain VIII, leur fils aîné, vicomte de Rohan, sire de Léon, 
seigneur de Noyon-sur-Andelle, Pont-Saint-Pierre, Radepont, 
etc, mourut en 4429 (78). 

Marie de Léon , sœur de Jeanne et d'Hervé VIII, se maria 
deux fois, 4» à Jean de Kergorlay, et 2o à Jean Malet, seigneur 
de Grasville. Ce dernier est mentionné comme propriétaire 
d'Acquigny dans une transaction du 4er mars 4370 entre les 
prémontrés d'Abbecourt et les religieuses des Hautes-Bruyères. 
L'abbaye d'Abbecourt touchait, comme nous venons de le voir, 
XV livres tournois ou xii livres parisis de rente sur la prévôté 
d'Acc[uigny. Le prieuré des Hautes-Bruyères prenait deux muids 
de blé chaque année sur les greniers des prémontrés à Abbe- 
court et 33 setiers de grain sur leur dîme de Thiverval, Les 
terres sur lesquelles ces rentes étaient assises ne produisaient 
plus rien par défaut de culture, et les religieuses réclamaient le 
paiement de leur rente sur les autres revenus de l'abbaye. Les 
prémontrés donnèrent en échange la rente de 4 2 livres y)arisis 
sur Acquigny et toute la dîme de Thiverval, sauf aux religieuses 
à tirer de cette dernière ce qu'elles pourraient (79). 
' A la mort de Marie de Léon sa part d'Acquigny revint à sa 
£Me Jeanne de Kergorlay qu'elle avait eue de son premier 
mariage. Celle-ci épousa Raoul de Montfort, et nous verrons 
leur fils Jean de Montfort, seigneur de Kergorlay, épouser 
Anne de Laval en 4404 (80). 

(76) CartQl., fol. 54 et 60. 

(77) Cariai., fol. 80. 

(78) La Chesnaye-Desbois, édit. de 1778, t. 13, p. S60. 

(79) Pièces jnstif., n» 16. 

(80) Dochesne, p. 573, et de la Roque, Maison d'Hareoart, t. 1 , p. 676. ïa 
Gartul. da Prieoré, fol. 61, donne une sentence rendue le 35 février 1889 par 
le bailli d'Acquigny, en la partye de Monsieur de Qoergollé. C*éttlt Jeu de 
Montfort 00 son père. 



— 57 



Chapitre V. 

Acquigny depuis le commencement du XV* siècle jusqu'à la fin 
de ta maison de Laval en 1539. — Phehièbe moitié de la baaoiiie. 
— Suite de la maison de Laval, — Confiscation de la baronie 
par les Anglais. — Restauration du prieuré. — Seconde moitié 
DB LÀ BABONiE. — R&union dc la partie des Kergorlay, — Suite 
des Rohan.—Héunion de leur partie,— Procès entre le prieuré 
et le vicaire, 

Anne de Laval, fille unique de Guy XII, avait du vivant de 
son père, en 1 404 , épousé Jean de Montfort, seigneur de Ker- 
gorlay, sous la condition qu*il prendrait le nom et les armes de 
Laval. Il se fit en effet appeler Guy XIII de Laval, à la mort 
de son beau-père en 1412 (81). 

Guy XIII de Laval ^ seigneur de Laval, Vitré, Gavre, Ac- 
quigny, etc., était, comme nous l'avons vu précédemment, pe- 
tit-fils de Marie de Léon. Il possédait à ce titre le quart de la 
baronie d* Acquigny quand la première moitié lui vint du chef 
de sa femme, à Ta mort de son beau-père. Il survécut neu à ce 
dernier, et mourut à Rhodes en 4 41 5, au retour d'un pèlerinage 
en Terre-Sainte. 

Anne de Laval, sa veuve^ ne mourut qu'en 1465. Elle obtint 
des lettres de délai d'hommage pour Acquigny en 1417 (82) ; 
mais il est probable qu'elle fut long-temps sans pouvoir rendre 
ni hommage ni aveu. Les Anglais, appelés par la faction bour- 
guignonne en 4416, étaient déjà maîtres de Louviers en 4418. 
Henri V confisqua en 4 41 9 le domaine d' Acquigny, évalué à 800 
écus de revenu, sur Anne de Laval restée fidèle à la France, 
et le donna à un de ses propres partisans nommé Guillaume 
le Maréchal . Celui-ci devait en rendre hommage par un fer de 
lance apporté chaque année, au château de Rouen, le jour de 
Saint-Jean-Baptiste, et entretenir au service du roi deux 
hommes d'armes et quatre archers (83). 

La guerre força plusieurs fois les officiers de la justice sei- 



(81) Doetaesoe, p. 573.— De la Roque, Maison d'Harc, 1. 1, p. <S76. 

(83) Arch. delà Seine-Inf., B. 901. Son mari avait rendu hommage en 
Ulj/lbid. 

(83) Pièces jn8lif.,n'» 17. 



— 58 — 

gneuriale de tenir leurs audiences à Louviers. Le cartulaire du 
prieuré porte en tête de trois pièces de 1 425 , 4 428 et 4 434 : 
En la vicomte d*Acquigny tenue à Louviers pour occasion de 
la guerre (84). 

Lorsque les Anglais furent contraints de quitter la Normandie 
en 4 450, Anne de Laval reprit possession de sa baronie d' Ac- 
quigny. Elle en fit hommage au roi en 4454, et en rendit aveu 
par lettres datées de Vitré le 4 juin 4 455 (85). Les deux baro- 
nies d'Acquigny et de Crevecœur étaient dès lors réunies en une 
seule, dont ïe chef-lieu était Acquigny. t'aveu mentionne les 
deux châteaux comme ruinés depuis long-temps par la guerre , 
et déclare perdus la plupart des titces de propriété. 

Le prieuré d' Acquigny avait lui-même beaucoup souffert et 
tombait en ruines, ainsi que l'abbaye de Couches dont il dépen- 
dait. Les moines résolurent de restaurer ces deux établisse- 
ments au moyen d'aumônes recueillies dans divers diocèses , et 
de provoquer ces aumônes en transportant, de paroisse en pa- 
roisse, les chefs de Saint Mauxe et de Saint Vénérand, et d'au- 
tres reliques conservées soit dans l'abbaye, soit dans le prieuré. 
Guillaume de Floques, ç^ue les Français avaient opposé comme 
évoque d'Evreux à Pierre de Comborne, attaché au parti 
anglais, s'empressa, par lettres du 42 mars 4450(86), d'en- 
gager les curés à recevoir les saintes reliques processionnelle- 
ment, une fois dans chaque paroisse, et à presser les fidèles, par 
leurs paroles et par leurs exemples, de contribuer à une aussi 
bonne œuvre, il accorde quarante jours d'indulgence à tous 
ceux qui y prendront part, et rappelle qu'une multitude de pè- 
lerins viennent de divers pays visiter le tombeau des martyrs. 
De son côté, par lettres du 5 mai 4 454 (87), Guillaume 
Prestrel, abbé de Conches, chargea d'accompagner les reliques 
Jean Hérisson, Çrieur d' Acquigny, quatre moines de Concnes, 
les curés de Pinterville et du Fresne et deux clercs. Il leur 
donna pouvoir de se choisir des subdélégués, et de parcourir les 



(84) Fol. 51, 61 et 62. La première pièce est da 4 oct. 1435, la seconde d« 
14 mars 1438 et la troisième du 30 ayrll 1431. 

(85) Poor l'hommage, voy. Arcb. de laS.-lDf., B. SOI, et poar Taveo, Piè- 
ces jostif., no 18. 

(86) Elles ont été publiées dans l'AImanach da diocèse, en 1861 . 

(87) An cbartrier dncbâteaa d* Acquigny. 



— 59 — 

diocèses de France en demandant des lettres et des indulgences 
aux prélats. 

La restauration du prieuré s'accomplit alors avec une cer- 
taine magnificence, et on voit encore, à l'entrée du cimetière 
d'Acquigny, les restes d'un élégant portail de l'ancienne cha- 
pelle S. Mauxe, reconstruit à cette époque. 

Anne de Laval mourut le 25 janvier 1465. Son fils aîné 
Guy XIV, seigneur de Laval, Vitré, Gavre, Acquigny et Tin-» 
teniac, avait épousé, en premières noces^ Isabeau de Bretagne, 
et, en secondes noces avant 1454, Françoise de Dinan, dame 
de Ghâteaubriant. Il eut trois fils et sept filles du premier 
mariage, et trois fils du second. Il était seigneur d' Acquigny 
depuis la mort de son père pour le quart que celui-ci avait 
possédé de son chef. Le cartulaire du prieuré le mentionne 
sous le titre de comte de Laval en 1481, 1482 et 1483 (88). 
Il mourut le 2 septembre 1486 (89). 

François de Laval, comte de Montfort, fils aîné de Guy XIV, 
eut à la mort de sa grand' fnère, Anne de Laval, la première 
moitié d' Acquigny, et rendit aveu de la baronie au roi le 1 8 
octobre 1467 (90). Il prend les titres de « François, aisné fils 
du comte de Laval, comte de Montfort, sire de Gavre, de la 
Guerche, de Louvoys et d' Acquigny » dans des lettres du 27 
avril 1 483, par lesquelles il confirme au prieuré de Saint-Maux e 
le gort appelé le Gort-aux-Moines et leur accorde vu livres 
X sous de rente à prendre sur la prévôté d'Acquigny, à charge 
de célébrer chaque année, le vendredi après la Samt-Mauxe, 
un service anniversaire pour ses prédécesseurs, seigneurs d'Ac- 
quigny^ pour lui-même et pour sa femme Catherine ^ seule 
fille aAlençon (91). Son mariage avec cette Catherine d'Alen- 
çon, fille unique de Jean II, duc d'Alençon, et de Marie d'Ar- 
magnac, avait eu lieu à Tours en 1 461 , sous l'influence de 



(88) Le 5 mars 1481, 18 déc. 1483 et 37 avril 1483 — Fol. 33, 83 et 3. 
(69) Duchesne, p. 576. 

(90) Cet aveu est cité dans l'arrêt de marn-Icvée de 1674, Arch. de la Scine- 
Inf. B. 303. Le comte de Montfort est encore mentionné dans des lettres des 
6 janvier 1480 et 30 novembre 1484 données par son receveur 2) Acquigny, 
Guillaume de Chalenge escuier, garde du scel aux obligations des cbateilenies 
d'Acquigny et de Crcvecœur. cart.^ fol. 15 et 66. 

(91) Pièces justif,, n» 19. 



Louis XI qui estimait Dotre comte de Hontfort et le fit gou- 
verneur de Melun (9Ï). 

A la mort de son père en iHB François de Laval prit le 
nom de Guy XV de Laval. Il est souvent désigné sous les 
titres de comte de Laval, baron d'Acquigny et de Grevecœur, 
de liS9 à 1498 (93). Il mourut sans postérité en 1500, après 
avoir été nommé, par Charles VIII , grand Maitre-d'hitel de 
France (9i). Il avait institué son héritier Nicolas de Laval, son 
neveu, fils unique de Jean de Laval, seigneur de la Roche- 
Bernard. Celui-ci k la mort de son oncle prit le nom de Guy 
comme ses prédécesseurs. 

Guy XVI, comte de Laval, de Montfort et de Quintin , sei- 

Sneur de Vitré , de Gsvre et de la Hoche-Bernard , baron 
'Acquigny, rendit aveu au roi pour cette baronie le 33 jan- 
vier 1529(95). Il fut lieutenant général et amiral de Bretagne, 
et mourut le 20 mai 1531 (96). Il avait eu trois femmes et un 
grand nombre d'enfants. Anne de Laval sa fille, née d'Anne de 
Montmorency sa seconde femme, porta en dot les baronies 
d'Acqukny et de Crevecœur à Louis de Silly, seigneur de la 
Roche-Guyon, qu'elle épousa le 16 février 1539 (97). La ba- 
ronie d'Aci^igny sortit par ce mariage de la maison de Laval, 
dont les atocs l'avaient possédée pendant plus de trois siècles. 
Il est temps de revenir à la seconde moitié de la baronie 
mie nous avons vue divisée en deu^t portions en 1 363. Guy XIV 
ae Laval réunit à la mort de son père, en 1186, le quart pro- 
venant des Hontfort de Kergorlay, à la première moitié qu'il 
avait déjii par succession de sa grand' mère Anne do Laval. 

Le dernier quart était passé en 1439 à Alain de Roban, neu- 
vième du nom et fils aine d'Alain VIIL il mourut en 1462. 
Marguerite de Rohan, la seconde des filles qu'il avait eues de 

(90) Diicli<!sne, p. Sn. 

(93) C»rl.,fol. 11,15,17,37,31. 

[91] DicïcsDB, ibtd. 

[95] A>eu elle dans l'irrUde main-leT. dcl6T4. Arcb, de la Scine-lDfér., 
B. W3. GuilJauDie de Cbalcngc. escaler, rinUtale: Garde du sce\ ani ab\i- 
lations dei Ftiilcllenies d'A(ilDlgoy nie Creveccenr, pour bant cl paltsul 
seiRoenr, llnnaieur le conile itc Laval, Klgm-nr cl biron <\a dii rien el dt 
OreveccrDr. dans des tcltrca des S4 boi. IE03, SO Jain 161S et 19 janv. IS19 



- 61 — 

Margaerite de Rohan, épousa en 4449 Jean d'Orléans, comte 
d'ÀDgoulôme et de Péri^ord, fils putné de Louis de France, duc 
d'Orléans , et de Valentine de Milan. Son mari mourut le 30 
avril 4467; mais elle vivait encore en 4 496(98). C'est à elle que 
revint la partie d'Âcquigny possédée par les Rohan, et dans une 
lettre du 23 juin 4469 laccpes G balenge s'intitule: «lieutenant 
de noble homme Jean de la Rivière, escuyer, verdier d'Acqui- 
gny pour haute et puissante princesse Madame la comtesse 
d'Àngoulême, dame dudit lieu (99)». Elle se trouve aussi, dans 
la montre de Tarrière-ban du bailliage d'Ëvreux en 4 469, com- 
prise parmi les nobles de la vicomte d'Evreux qui n'y résidaient 
point, et dont les biens sont saisis jusqu'à ce qu'ils aient fourni 
un certificat de comparution à une autre montre (4 00). 

Avant de mourir, la comtesse d'Angoulême vendit sa portion 
d'Acquigny et Crevecœur à Jeanne de Laval, troisikne fille de 
Guy XIV, qui avait épousé en 4 455 René, roi de Jérusalem et 
de Sicile et duc d'Anjou. Cette reine de Sicile , dame d'Acqui- 
gny et de Crevecœur, mourut sans enfants, et institua pour 
son héritier Guy XV de Laval son frère, gui réunit par là en ses 
mains toutes les portions de la baronie a'Acquigny (404). 

Il nous reste à signaler, cour terminer ce chapitre, quelques 
faits qui se rattachent à l'histoire de la paroisse. En 4525, un 
ancien prieur de Saint-Mauxe, Nicolas Le Vavasseur, devenu abbé 
de Gonches, mourut à Acquigny le 5 novembre et y fut enterré 
dans réélise, selon les auteurs du Gallia christiana. Deux ans 
plus tard , un mémoire des religieux de Conches remis à l'offi- 
cial d'Evreux, le 4 juin 4527, dans un procès qu'ils soutenaient 
contre Jean Vimont, vicaire perpétuel d'Acq[uigny, contient 
des renseignements utiles à recueillir. Les religieux s'y décla- 
rent seuls vrais curés d'Acquigny et appuient leurs prétentions 
sur divers motifs dont voici le résumé : ils paient comme curés 
les droits synodaux et archidiaconaux et les réparations de 

(98) La Chcsnayc-Desbois, t. 13, p. 900, et Morerf. 

(99) Cart., fol. 10. 

(100) On t'y df^signe ainsi : c La dame d'Ângoolème dame d'Acqaigny. Elle 
est demeurante hors d« Normendie.» — liecneil de la Société libre de TEnre 
l8SiO-l851 , iKlge 337. 

(loi) Cette vente d'Acquigny et Crevecœur par Marguerite de Rohan, eom- 
lesse (TAngouléme, est consignée dans un mémoire qui fait partie d'un recoeil 
de la Biblioth. iinp. intitulé : Pièces sur la Bretagne et la maison de Rohan. 
Blancs-Manteaux, 73, D. t. v, fol. 307. 

6 



— «2 — 

réfB^ise; ils foumiséeni le vin pour la comnranion le jeodi- 
saint et le jour de Pâques ; ce dernier jour ils sont obligés de 
célébrer la messe dans l'église paroissiale et d'administrer le 
sacrement d'Eucharistie aux fidèles ; les corps des paroissiens 
sont inhumés dans le cimetière du prieuré; un proc^ sem- 
blable ayant eu lieu précédemment, la pension du vicaire avait 
été réglée avec l'approbation de Mathieu, évèque d'Evreux 
(probablement Mathieu des Essarts, 4295-4340); depuis ils 
jouissent tranquillement de toutes les dîmes, à l'exception de 
celles assignées alors au vicaire, savoir : « les dîmes des cochons 
à laict, veauX; poullets, oyes, abeilles, fromage, et de sa terre 
de l'aumosne ; » le vicaire fut exempté à la même époque de 
payer aux religieux les xvi livres de rente assignées par 
Richard, évèque d'Evreux; enfin la pension du vicaire est p!u$ 
que suffisante puisque le dit Vimont ne réside pas, et que le 
prêtre, établi par lui pour desservir la paroisse, est obligé de 
lui envoyer tous les ans à Paris, lieu de sa résidence , trenter 
six ou quarante livres (4 OS). 



Cbapitrb VI. 

Arrière- fiefs sur le terrHoired'Acquigny.Secdal.'^Cambrêmoni 
ou le ffaniel.'—Le Camp-Jaquet ou Surville^-^Les deux fi^$ 
de la Métairie»— Succession des seigneurs» 

Pendant la période dont nous venons de résumer l'histoire 
au chapitre précédent, les fiefs secondaires situés sur le terri- 
toire a Àcquigny commencent à nous être mieux connus. Ce 
n'est pas qu'ils ne soient pour la plupart beaucoup antérieurs, 
car le GuillajLmie des Monts, que nous avons vu taire au Ti\i9 
siècle une donation à l'abbaye du Bec, les chevaliers qui accom- 
pagnèrent Guy de Laval à Tours en 427S1, étaient sans doute 
propriétaires de quelques uns de ces fiefs ; mais l'aveu 
de la baronje ep 4 455 (4 03) nous les fait tous connaître , 
tels qu ib ont subsisté jusqu'à l» révolution. Ils étaient au 
nombre de six, dont l'un, le fief Saintr-Mauxe, a une origine et 

(109) CartaI.,fol.8I. 
(103) PièccsjasUr., no 18. 



- 63- 

des développements suffisamment connût. Nous allons rappor-' 
ter brièvement ce que nous savons des cinq autres. 

Begdal. Ce fief était en 4 455 possédé par Denis le Roux , 
dont le fils Guillaume tenait le fief du Moucel à Heudreville. Si 
l'on s*en rapporte à un long article généalogique donné par la 
Chesnaye-Desbois sur la famille le Roux , ce Denis le Roux , 
seigneur de Becdal et de Vtllettes, capitaine de Louviers, avait 
épousé Guillemette du Buisson^ Il était fils de Martin le Roux 
tué à la bataille de Yerneuil en M%k, et de Guillemette de 
Bailleul dame de Villettes. Martin le Roux avait pour père Jean 
le Roux, seigneur de Becdal, fils lui-même de Ricnard le Roux , 
vivant en 4 31 5 et marié à Barbe du Mesnil qui lui aurait ap- 
porté le fief de Becdal. Les du Mesnil seraient ainsi les premiers 
seigneurs connus de Becdal. 

A Denis le Roux , mort après 4 455 , succéda Guillaume le 
Roux son fils. Il avait épousé vers 4450 Alison du Fay, fille 
de Guillaume du Fay, lieutenant général à Gisors , et de Phi- 
lippote Roussel, nièce de Raoul Roussel, archevêque de Rouen. 
Il comparut en 4 469 à la montre générale de Normandie pour 
les fiels de Becdal , le Moucel et Villettes. 

Guillaume le Roux, fils du précédent, épousa par acte du 27 
juin 4 486 Jeanne Jubert> fille de Guillaume Jubert, seigneur de 
Vely, dont il eut quinze enfants. Il fut nommé conseiller à l'é- 
chiquier permanent de Rouen par l'édit de création de 4 499. Il 
ajouta aux terres qu'il tenait de son père celles de Bourgthe- 
roulde, Lucy, Tilly et Sainte-Beuve, et devint possesseur d'une 
très-grande fortune. C'est lui qui fit commencer à Rouen le ma- 
gnifique hôtel de Bourgtheroulde, ou' acheva son fils aîné Guil- 
laume le Roux, abbé d Aimiale et du Yal-Richer. Nous ignorons 
l'époque de sa mort. 

Nicolas le Roux, un de ses fils, conseiller au parlement, 
prieur du Mont-aux-Malades, eut la terre de Becdal, et devint 
abbé du Val-Richer en 4540. Il prend les titres de seigneur de 
Saint-Aubin-d'Ecrosville, Villettes et Becdal dans une décla- 
ration ou' il fit à la baronie d'Acouigny le 9 mai 4542, comme 
tuteur des enfants de son frère Claude le Roux (404). Il rendit 
aveu le même jour et au même titre du fief de Cambremont (4 05), 



(104) Déclaration de rotares relerantd'Acqvigny.—Aocbartrierda château. 

(105) Cet aveu est cité dans an arrêt de main-levée de la baronie d'Âcqai- 
gny. ^Arelude la Seine-Infér., B. 902. 



— 64 — 

pennuta en 4548 son al4>aye du VaV-Rkher pour celle d'Aumale, 
et mourut le 44 septembre 4564 (406). Il avait obtenu le 47 dé- 
cembre 4553, des habitants d'Acquigny, trois pièces de leurs 
lûens comnranaux, qu*il voulait réunira son fief deBecdal, pour 
d'autres terres qu'il leur donna en échange (407). 

Robert le Roux, son neveu, fils de Claude le Roux et de 
Jeanne de Ghalenge, lui succéda dans la seigneurie de Becdal. 
Robert eut aussi les terres de Tilly et de Villettes, fut conseiller 
au parlement, épousa, par acte du S5 janvier 4 576, Barbe 
Guinart, dame des Nonettes, et mourut en 4583 (408). 

Robert le Roux, leur fils unique, seigneur de Tilly, Villettes, 
Becdal, etc., épousa, le 26 novembre 4599, Marie oeBellièvre, 
fille de Pomnone de Bellièvre, qui devint chancelier de France. 
Robert fut a'abord président aux requêtes, puis conseiller au 
parlement et mourut en 4638. Il avait rendu aveu de Becdal à 
ta baronie d'Âcquigny, le 7 décembre 4589 (409). 

Claude le Roux, quatrième fils du précédent, eut la seigneu- 
rie de Becdal , fut conseiller au parlement par résignation de 
son père et épousa par contrat du 42 avril 4644 Madeleine de 
Tournebu, vidame de Normandie, baronne d'Esneval, etc. 
Dans un bail de la ferme de Vironvay passé par son procureur 
le 25 mai 4 651 (4 4 0), il est appelé seigneur de Becdal, Folle- 
ville, Vironvay, Mesniln)ourdam et du Colombier, demeurant 
en son manoir de Becdal. Il quitta bientôt cette humble de- 
meure poar aller habiter le château d'Acquigny dont il acheta 
la baronie en 4 656 et oh nous le suivrons plus tard. Il avait 
fondé dans le manoir de Becdal une chapelle dédiée à saint 
Claude, et, par contrat du 3 janvier 4 667 passé au notariat de 
Louviers, les religieux de Sainte^Barbe s'engagèrent à v célébrer 
plusieurs messes et en furent institués comme les cnapelains 
perpétuels (4 4 4 ). Le contrat fut approuvé par le vicaire-général 
de l'évêque d'Evreux le 48 juillet 4668. 

(106) Cailla ebrist. 

(107) Orig. commnniqné par M. le Blehe, d*ÂcquIgny. 

(108) La Chesnayc-Desbois. Cest 1 loi quMl faut recourir lorsqoe oons a*ift- 
djqaons pas d^aatres sources. 

(109) Cet aveu est mentionné dans un arrêt de main*levée ponr Aeqaffiiy. 
— Arch. de la Seine-lnf., B. SOS. 

(llOj Orig. an chartrier du château d'Âcquigny. 

(Il 1} Us devaient dire une messe basse tous les seconds diauuicbfs de 



— es — 

CAMBRfiHONT OU le Hamel, ce fief appartenait en 4 455 à 
Jean de Chaienge. Il paraît avoir fondé dans l'église de Notre-* 
Dame-de-Louviers une chapelle dédiée à saint Jean-Baptiste 
et à saint Jean-rEvangéliste et vulgairement appelée la Cha- 
pelle de Chalenge ou du Beffroi. Le premier chapelain connu 
est Robert Fresmont qui mourut en \ 484 (4 1 SI)» Jean de Gha* 
lenge, seigneur du Hamel-d'Acquigny et de Bérengeville, pré- 
senta à cette chapelle en 4484, 4497, 4500, 4504 et 4505(4 43). 
On le trouve encore qualifié d*escuyer, seigneur du Hamel- 
d'Acquigny^ dans divers actes de 4473 à 4508(444). Il eut 
pour successeur immédiat un Guillaume de Chalenge, proba- 
Diement son frère, qui rendit aveu en 4 54 4 du fief de Vaux- 
Caillouet àinfreville (445). Leur héritière, Jeanne de Chalenge, 
dame du Hamel, épousa Claude le Roux, fils de Claude le 
Roux, fondateur deVhôtel du Bourgtheroulde à Rouen. Cette 
dame mourut le \^' décembre 4534 . Son mari épousa en secon- 
des noces Madeleine Payen, dont il n'eut point d'enfants. Il 
était mort en 45421; car le 9 mai de cette année Nicolas le Roux, 
son frère, tuteur des enfants qu'il avait eus de Jeanne de Cha- 
lenge, donna déclaration à la Daronie d'Acquigny de pièces de 
terre qui en relevaient (446) et lui fit aveu du fief même de 
Cambremont(447). 

ebaqae mois de 8 ii 9 heares du matin , le ^26 jain fête de Saint-Claude 
premier patron, le SS juillet fête de la Madeleine seconde patronne, et tons les 
premiers lundis de chaque mois, jour du décès de Madeleine de Tournebu. Le 
couvent reçntdu donateur une pièce de terre sur le Mesnil-Jourdain appelée 
le Clos-Mlclo. une rente de 13 livres 10 sous t., et fut déchargé de 10 livres t. 
de rente qu'il pavait ii l'archevêque de Rouen. — La eopie de ce contrat est 
aax Arcliives de rEure, Fonds Sic- Barbe. — Le terrier de 1787 montre que 
la fondation était encore exécutée à cette époque. 

(lis) Grand pouillé du diocèse d'Evreux aux Arcb. de TEure. 

(113} Ibid. 

(114) Contrats d'acquisition de rente, sentences de réunions d'héritages, 
etc., le 17 mai 1473, le 8 septembre 1474, le 3 août 1507 et le 13 juillet 1508. 
— Au chartrier du château d'Acquigny. 

Il faut peut-être, de 1455 li 1508, compter plusieurs Jean de Chalenge, mais 
rien dans les titres ne permet de les distinguer. 

(115) Aveu il ia baronie de la Londe cité dans l'arrêt de main- levée de cette 
barooie en 1673.— Arcb. de la Seine-Inférieure. 

(lia) Cbartrier d'Acqnigoy.— Bans cet acte feue Jeanne de Chalenge est dite 
béritière de Jean et de Guillaume de Chalenge, successivement seigneurs d« 
ûet dn Hamel. Les enfants mineurs sont Claude, Robert, Jean et Marie le Roax. 

(117) Voyez note 10&. 

6» 



Robert le Roox, seigneur de Tilly, Becdal, Villettes, etc., 
second fils du précédent, eut en partage, le fief de Gambremont. 
Il est nommé seigneur de Tilly et du Hamel de Gambremont, 
conseiller au parlement, dans une sentence des requêtes de 
Rouen çp'il obtint le %1 juin 4571 contre les habitants d'Ailly 
qui avaient fait pâturer leurs bètes dans ses bois (418). 

A sa mort, en 4483, Barbe Guiffart sa veuve eut en douaire 
la seigneurie de Gambremont et se remaria à Glaude Groulart, 
chevalier, seigneur de la Gourt, conseiller du roi en son conseil 
privé et premier président du parlement de Rouen. Gelui-oi loua 
le manoir et les terres par bail du 34 octobre 4598 (449). Après 
Barbe Guiffart, morte en 4 599, la seigneurie de Gambremont 
revint à Robert le Roux son fils aîné, que nous avons déjà vu sei- 
gneur deBecdal. Il loua aussi le manoir et les terres de Gambre- 
mont par bail du 4 9 janvier 4 636 (4S0)et mourut le 24 mai 4638. 

Pompone le Roux, son troisième fils, hérita d'une partie du 
fief de Gambremont. Il est appelé : chevalier, mattre d'hêtel 
ordinaire chez le roi, gouverneur de Golioure au comté de Rous- 
sillon, maréchal-de^amp et seigneur de Gambremont, dans 
une sentence de son sénéchal donnée à sa requête le 7 mai 
4654 (4SI4). Il était, en 4652, lieutenant-général de l'armée de 
Gatalogne, et mourut à Pezénas, le 4 9 janvier 4 656, à Tàge de 
52 ans. 

L'autre partie de Gambremont était possédée par Claude le 
Roux, seigneur de Becdal, frère de Pompone, qui, à la mort de 
ce deraier, hérita de la première partie et obtint plus tard la 
réunion du fief entier à la baronie a Acquigny (422). 

Le Gàmp-Jaqubt ou Siieville. Le possesseur de ce fief est 
4 455 était Richard Goullé. Ge doit être le même personnage 
qu'un Richard Goulley, bourgeois de Rouen, qui est mentionné 
en 4450 comme propriétaire du fief de Feugueray à Bourg- 



(118) Orig. aa chartrier d<Ae<iiilgny. 

(110) Bail passé au not. deLoaviers.— Cbartrierd'Acqiilgoy. 

(1*20) OrIg. an chartrier d* Acquigny. 

(131) Ibid. 

(139) Ciiiide est nomné 8êigiienr de Gambremont dan* un bail d'ine auison 
k Vironvay qu'il lit en 1649. (Orig. an chartrier d* Acquigny. ) Dans Tavei 
qn*il rendît d'Acaaigny en 1GS5^ il se déciare propriétaire do lef de Casabre- 
mont par succession de son père Robert ei de sou /rèrc Pompone. 



— «7 — 

Achard (423). Il avait eu pour prédécesseur, d'après l'aveu de 
4 &84, Guillaume Levesque, d*ou le fief de Surville était aussi 
appelé, en \ 455, le Fief à Levesaue, Richard Goullé, écuyer, 
sieor de Surville, avait épousé Charlotte Baignart, fille amée 
de Guillaume Baignart, seigneur de Folleville, à Louviers, et 

? partagea ce dernier fief le 7 juillet M 54 2 avec ses deux beaux- 
rères(424). 

Plus tard, d'après l'aveu de 4584, une Françoise de Goullé, 
veuve de Louis de Houeteville, seigneur de Muids, posséda 
ce fief qu'elle laissa à son fils Louis de Houeteville, sieur de 
Megremont. Celui-ci épousa le 4 4 février 4 564 Charlotte des 
Hayes, dame de la Haye-le-Comte (425) et était seigneur du 
Camp-Jaquet ou Surville, en 4584. 

Au XVII® siècle le fief passa à une famille Bardouil dont 
nous trouvons un représentant , Pierre Bardouil, écuyer sieur 
de Surville, figurant comme parrain dans les registres d'Ac- 
qui^y le 4 août 4 679. 

L année suivante le Camp-Jaquet passa aux mains de Pierre 
le Pesant de Boisguilbert, seigneur de Pinterville. En 4722, 
Nicolas-Gabriel-Louîs le Pesant, lieutenant^énéral au baillase 
de Rouen, que nous croyons fils de Pierre, était seigneur de 
Pinterville et probablement du Camp-Jaquet. Son fils, Jean-^ 
Pierre le Pesant de Boisguilbert, seigneur de Pinterville et lieu- 
tenant au baillage de Rouen, mourut vers 4762. Il avait épousé 
Charlotte-Marie Lecoq de Villeray dont il eut un fils, Jean- 
Pierre-Adrien-Augustin de Boisguilbert mii était seigneur de 
Pinterville et du Camp4aquet en 4787, d'après le terrier 
d'Acquigny (426). 

PEEViEa FIEF DE LA MÉTAIRIE. Le fief de la Métairie, pro- 
bablement unique dans Torigine , était divisé au xv^ siècle en 
deux huitièmes de fief placés sur la limite d'Acquigny près 
d'Amfreville. L'un d'eux, que nous appellerons premier , 
pour le distinguer de l'autre fief, appartenait en 4455 a l'Hôtel- 



(ISd) Aven du fief de Rnïïiiox ^ Bouqactot. — Trésor des chartes, P. 905, 
IIOS89. 

(124) Lots de 1513 communiqués par M. Odoart du Hazé. 

(185) De la Roqae, Hfst. de la mais. d'Hare. p. 1313. 

(196) Acte de 1680 que nous citons il l'article Topographie féodale. — Acte 
de 1732 commoniqué par M. OdoaH'd dit Hâzé. -^ Généalogie manuscrite des 
Boisguilbert, au château de Pinterville. 



— «8 — 

Dieu de Louviers. Il avait été possédé antérieurement, d'après 
Taveu de 4584, par Pierrot Jourdain dit le Camus. L'Hôtel- 
Dieu en conserva la propriété jusqu'en 4657, où il fut acheté 
par Claude le Roux, baron d'Acquigny, qui en obtint la réunion 
à la baronie. 

Deuxième fief de là lifËTAiRiE. Son propriétaire en 4455 
était Claudin d'Amfreville, écuyer. Il était fils, de Pierre d'Am- 
freville qui combattit à Azincourt en 4415. Le domaine d'Am- 
freville, auquel était déjà uni sans doute le petit fief de la 
Métairie, fut confisqué par les Anglais sur Pierre d'AmfrevOle 
en 4 432 et donné à Pierre Poolin, bailli d'Harcourt; mais en 4454 
Claudin d'Amfreville rentra dans les biens de son père (427). 
Il vivait encore en 4469 oh il est mentionné comme seî- 

fneur d'Amfreville dans la montre de Tarrière-ban du baîllage 
'Evreux. Il eut pour successeurs , d'après M. A. Le Prévost : 
de 4484 à 4512, Jacques d'Amfreville ; de 4516 à 4532, Nicolas 
d'Amfreville ; en 4 540 Robert de Pommereuil, premier écuyer 
d'écurie du roi, capitaine du Pont-de-l' Arche, maître enquêteur 
et réformateur des forêts en Normandie et Picardie; de 4555 à 
4563, Françoise d'Amfreville. Celle-ci était veuve de Robert 
de Pommereuil auquel elle avait apporté les fiefs d'Amfreville et 
de la Métairie (4 28). 

En 4 584 la Métairie était, d'après Taveu d'Acquigny, aux 
mains de Nicolas de Vipart, baron du Bec-Thomas et seigneur 
d'Amfreville-sur-Iton. Il avait hérité de cette dernière terre en 
4570, d'après M. A. Le Prévost, de Catherine d'Amfreville et 
la conserva jusqu'à sa mort en 4590. 

Après avoir été possédée en 4622 par Anne de Sabre vois, nièce 
de Nicolas de Vipart, mariée à Jacques de Beaulieu, la terre 
d'Amfreville fut vendue à Guillaume Guyot, seigneur des 
Fontaines, dont le fils aîné, Guillaume Guyot, seigneur d'Am- 
freville, de la Mare, des Plis et de la Métairie, épousa par 
contrat du 46 juillet 4652 Elisabeth des Voisins de Cnampront. 
Leur fils aîné, Alexandre Guyot, marié en 4 693 avec Anne- 
Madeleine d'Andel, lui succéda dans les seigneuries d'Amfreville 
et de la Métairie et eut lui-même pour fils François-Robert 



(m) M. A. Le I^evost d'après le cabinet des titres dossier AmfrevIIIe. 
(198) Ms. de la BU)1. imp. Fi. Golbert, no 9649. 



— 69 — 



Giiyot qui mourut en 4753 (429). Il avait, d'après le terrier de 
4 787, reiidu aveu du fief de la Métairie le 9 mars 4748. Son 
fils, Antoine-Jean-Baptiste Guyot, en rendit aveu en 4780 et te 
possédait encore en 4787. 



Chapitre VII. 

Acquigny de 1539 à 1646.— if aison de Silly.— Agrandissement du 
ohcsuT de V église, — Construction du chdteaii. — Maison de 
Gondfj, — Vente de la baronie, — Dévotion des peuples pour les 
reliques de S. Mauxe et de 5. Vénér and, ^Erection de la 
charité.— Processions dans les temps âe peste et de sécheresse, 
— Travaux divers à Véglise, 

Louis de Silly, seigneur de la Roche-Guyon, Auneau et Ro- 
chefort, devint comme nous Tavons vu baron d' Acquigny et 
Crevecœur par son mariage avec Anne de Laval, le 46 itévrier 
4 S3d. Une sentence de la vicomte du Pont-de-l* Arche du 2t 
mars de la même année le mit en possession de cette baronie 
(430) et il en rendit aveu au roi le 22 janvier 4550 (434). Ce 
Louis de Silly était fils de Charles deSilly^ seigneur de la Roche- 
Gayon mort en 4 54 8 et petit-fils de Bertin de Silly qui vivait 
encore en 4506(432). 

Dès 4 543 le nouveau baron d* Acyiigny et sa femme donnèrent 
aux habitants 4 6 perches de terram pour agrandir le chœur de 
réglise paroissiale (433). On se mit bientôt en devoir de démo- 
lirTancien; mais le prieur qui, comme curé primitif, était tenu 



(199) M A. Le Prévost, Article Bee-Thomas. — Généalogie des Gnyot, aux 
Arcb. de I*£are. 

(lao} Inventaire des pièces da cliartrier d* Acquigny communiqué par M. le 
Rldie.— Nous le citerons désormais sons le seul nom d'Inventaire. 

131) Aven rappelé dans Tarrêt de main-levée de 1674.— Arcb. de la Seine- 
B 203. 



(131] 
Infér.^ 

(133) Moreri. 

(183] Acte de donation du 1er février 1543, par Louis de Silly, seicnenr de 
la Rocne-Guyon. conseiller et chambellan du roi notre sire, baron d' Acquigny 
et de Crevecœur, ratiflépar Anne de Laval, sa femme, baronne d' Acquigny et 
de Crevecœur, diime de Salnte-*Margaerite.^Cbarlrier du château. 



— 70 — 

de rentreteQÎr, s'opposa par acte du 43 jain 4544 (434) à cette 
démoUtion. Une transaction intervint au mois de février 4546 
par laquelle les religieux abandonnèrent leur opposition et les 
nabiiants se chargèrent de l'entretien du nouveau choeur (4 35). 

C'est à Louis de Silly et à sa femme Anne de Laval qu'on 
doit la reconstruction du château. Leurs chiffres entrelacés sont 
sculptés sur la frise de la façade et se remarquent encore dans 
la grille du parc. Bâti sur l'emplacement de l'antique forteresse 
des Tosny, le château moderne n'en a rien conservé et ne pré- 
sente plus Qu'une agréable habitation oh Anne de Laval aimait 
sans doute a passer une partie de l'année (436). 

Louis de Silly mourut de 4554 à 4559, et le 4 4 janvier 4560, 
Anne de Laval, sa ve^ve, rendit aveu au roi de la baronie 
d*Acquig|ny (437). Elle vivait encore en 4572, puisqu'elle obtint 
le 5 mai de cette année une dispense du ban et arrière-ban 
pour la même baronie (438). 

Henri de Silly, comte de la Roche-Guyon, damoiseau de Com- 
mercy, baron d'Acquiany, chevalier des ordres du roi, fils aîné 
de Louis, avait succédé à sa mère avant 4 584 et rendit aveu 
au roi le 3 janvier de cette année (4 39). Il avait épousé Antoi- 
nette de Pons, marquise de Guercheville, fille d'Antoine de 
Pons et de Marie de Monchenu, dont il eut un fils unique, 
François de Silly. En 4 589 Antoinette de Pons était déjà veuve, 
et c'est à elle que s'adresse l'arrêt de main-levée rendu par la 
chambre des comptes le % mars de la même année (440). 

François de Silly, fils unique de Henri, obtint en 4 606 un 
arrêt de la chambre des comptes confirmant les droits d'usage 



(lai) Inventaire, cote 50. 

(135) Ghartrier da château. 

(136) L'aveu de 1584, que nous citerons bientôt, déclare que le châteaa est 
' maintenant rebasty et de nouveau conttruit. Piederaut, dans sa Métamor- 
phose des Nymphes, strophe xx^ a écrit : 

Bans le grand pourpris de ce val, 
La comtesse Anne de Laval 
Baslit son chastean de plaisance. 
Voyez le plan et la vue que nous donnons de ce château I Part. Monuments. 

(137) Cet aven est mentionné dans Tarrêtde main-levée de 1674. 

(138) Inventaire, cote 38. 

(139) Pièces justificatives, No XX. 

(140) Voyez la note au bas de l'aveu de 1584. 



— 7! — 

des barons d'Âcqui^y et de Grevecœur dans la forêt de Bord. 
Ces droits consistaient principalement à prendre dans la forêt 
le bois dont ils avaient besoin pour bâtir ou réparer leurs châ- 
teaux d*Acquigny et de Crevecœur et pour le chauffage de leur 
maison, et à y envoyer pattre leurs bestiaux et leurs porcs. 
Pour user de ces droits, les barons d*Acquigny étaient tenus de 
payer à la verderie du roi, le 1 er mai ae chaque année, une 
douzaine d'aiguillettes de sole verte. Le droit de chauffage avait 
été fixé, par arrêt du parlement, à 80 mesures de bûches de 
deux pieds et demi de longueur que devaient fournir, chaque 
année, au baron d'Acquigny, les adjudicataires des ventes de 
la forêt, en leur payant 12 deniers par mesure {M^), 

Au mois de janvier 1621, François de Silly obtint du roi, 
d'après le père Anselme, l'érection de la Roche-Guyon en 
duché-pairie. Les lettres d'érection lui donnent les titres de : 
« chevalier des ordres du Roy, conseiller d'état, capitaine de 
400 hommes d'armes des Ordonnances^ grand louvetier de 
France, comte de la Roche-Guypn, seigneur d'Astie et de Che- 
rance, baron d'Acquigny et de Crevecœur, marquis de Guer- 
<dieviUe, damoiseau de Gommercy, seigneur souverain de 
EmuUe. » Il rendit aveu au roi le 12 janvier 1608 pour les 
baronies d'Acquigny et de Crevecœur (1 42J et mourut au siège 
de la Rochelle, le 19 janvier 1628, sans laisser d'enfants de sa 
femme Catherine Gillone de Matignon. On lui fit un service 
à Acquigny au mois d'avril, et, d'après le compte de cette 
année, l'église reçut 40 sous pour la diminuticfn du luminaire. 
A sa mort, Pierre de Gondy hérita de la moitié de la baro- 

(141} L'arrêt de la chambre des comptes mémoriaux^ B. 35, fol. SSO, porte .- 

* Prendre bot» pour ardre et brusler, bastir et réparer les maisons du diei 
Aequigny et Crevecœur, pasturage pour leur bestiail, pennage pour lettre 
porcê et autres droictures qu'ont les francs usagers. De tous lesquels droiets 
ses prédécesseurs seigneurs de là dite terre ont jony de temps immémorial* 
soos la condition « de faire et payer aujRoy et au verdier ou forestier de la 
dite forestf chacun an le premier jour demay, une douzaine desguillettes de 
siiie verde > L'arrêt do parlement du 94 janvier 1584 (Arch. de la Conr de 
Rooeo) ordonne la délivrance au baron d'Acquigny < pour son ehauffauge de 
lu prétexte année, . . le nombre de quatre vingt mesures de buehes de dena 
pieds et demi de longueur, et de grosseur à l'equipollent, à les avoir et 
prendre par les mains des adjudicataires des ventes de la dite forest de 
Bord, en payant par le dit demandeur au dits marchands, douu deniers pour 
lu façon de chacune mesure. » 

(143) Arch. de la Seine-Inf., B. SOI .— Nous ne donnons pas cet aveu dans 
1^8 pièces justificatives parce qu'il reproduit celui de 1584. 



— 72 — 

nie d'Àcquigny au droit de sa mëre, Françoise-lfargiierito de 
Silly, cousine germaine de François. U acheta Taulre moitié lo 
24 mars 4663, des représentants de Madeleine de Silly, sa 
tante, qui avait épousé Charles d'Angennes, seigneur de 
Farcis (143). 

Pierre de Gondy épousa en \ 633 sa cousine, Catherine de 
Gondy, duchesse de Retz, et obtint de Louis XIII, en 4 63i, le 
renouvellement en sa faveur de la duché-pairie de Retz (444). 
Il rendit aveu au roi le 21 mai 1636 pour les baronies d'Acqui- 
gny et de CrevecoBur (1 45), et les vendit par contrat du 24 sep- 
tembre 1646., devant les notaires du Châtelet , à deux 
gentilshommes, riches spéculateurs de ce temps-là: Anne Le- 
lanc du Rollet, seigneur de la Croisette, et Jacques Deshom- 
mets, conseiller au parlement de Normandie (146). 

Avant de suivre la baronie d'Acquigny dans les mains de ses 
nouveaux possesseurs, il est nécessaire de retourner sur nos 
pas, afin de recueillir quelques faits de Thistoire de la com- 
mune que nous avons omis pour ne pas interrompre trop fré- 
quemment Tordre de succession des seigneurs. 

La dévotion des habitants d*Acqmgny pour les reliques dépo- 
sées dans la chapelle du prieuré les porta, en 1606, à deman* 
der au cardinal du Perron, évêque d'Evreux, Térection d*une 
confrérie en Vhonneur de saint Mauxe et de saint Vénèrand. 
D*après les statuts soumis à l'approbation du cardinal les 
confrères, au nombre de 96, se divisaient en six dizaines de 4 5 
membres chacune, sous Tautorité d'un des six plus anciens frères. 
Chaque dizaine était de service pendant deux mois. Tous lesfrères 



(143) C'est ce qni résolte des termes de I*ayeo de 1636 qae nous citons plus 
bss, et du préambule do terrier de 1787. Pierre de Gondy était frère do cardi- 
nal de Retz et fils de Pbiiippe-i' mmannel de Gondy. qui s'était retiré h l'Ora- 
toire «près la mort de sa femme en 1690, et y vécnt prêtre pendant trenfe-«faif 
ans, n'étant mort qn'en 1669. 

(144) Morerl et la Chpsnaye-Desbois. 

(145) Je Pierre de Gondy, dnede Rets et dn Boispréaux, pair de 9met, 
comte de JoiKny et de Cbenviliey, baron de Montminii, Trosney, Montiiaxln . 
Moilevrin, Mortaigne, Tiffaigne, Aeqalgny, Creveenear lui appartient 

len " 



moitié an droit et comme héritier de feu Monsieur de la Rocbe-Gayon, et \ 
tié par acquisition de Mi* Eléonor de Chabot, chevalier sieur de Brion,* 
représentant le sieur marquis de Mirebeao et le dit sieur de Mirebean, madane 

Madeleine de Silly, dame de Fargis, ma tante (Areh. de la Seioe-lnf., 

B. SOI. 

(UG) Inventaire. — Aveo de 1665. 



— 7$ — 

doraient assisler à la méat» e( à la procession de la fête des 
martyrs et quelques autres jours, tenant à la main un cierge 
ardwAft d'une livre au moins. La dizaine en exercice assistait à 
une mesM basse eélébrée tous les dimanches dans la chapelle 
dn prieuré et aux inhumations des confrères décédés sur le ter- 
ritoire d*Acqaigny (447). Ces statuts, approuvés le 43 juillet 
4606, furent confirmés en 4659. M. de Beaumesnil, vicaire- 

Sénèral de Gilles Boutault, qui donna la confirmation, permit 
e porter à 4S0 le nombre des frères, et une assemblée générale, 
réunie cette même année , ajouta divers règlements aux pre^ 
miers statuts (4 48). 

La confiance dans les saints martyrs s'étendait bien au-delà 
des limites d'Acquigny. On venait de toutes parts recourir à 
leur intercession, surtout dans les temps de peste et de séche- 
resse. L'usage même s'établit dans les calamités publiques 
d'apporter avec une grande solennité, à la cathédrale aEvreux, 
les eliefs de saint Mauxe et de saint Yénérand. C'est ce qui eut 
lieu sur la demande des députés de la ville, pendant la peste 
de 4547 (449) et pendant la sécheresse de 4556 (450). Mais la 
translation la plus célèbre est celle de 4645 , ordonnée par 
Monseigneur de Pérîcard, évèque d'Evreux, sur la demande de 
ses diocésains. 

Le vendredi S6 juin, de très-grand matin, les paroisses les 
plus voisines, entre autres celles de Louviers, avec la charité 
et le corps de ville, se rendirent à Aopiigny, où les attendait 
M. le Jau, vicaire-général. La procession se mit en marche à 
la lueur des flambâtux et des torches. Les prêtres, revêtus de 
diapes, étaient précédés des croix et des bannières de toutes les 
paroisses et d'un nombre infini de peuple. A l'entrée d'Evreux, 
an bout du faubourg Saint-Léger, on déposa les saintes reliques, 
avec le chef de sainte Marie-MadeleinQ, sur un autel préparé 
à cet effet. Monseigneur de Péricard les reçut entouré de son 

(117) ODj»eot voir pour las antres règlemcnti les statats eii*nême8. — 
PikeiJaati^,N»XXl. 

(148) Plèees Jouir., K« XXII. 

(148) Les comptes de rbOtel-de-tille Bientionneot le vin offert I eette oe- 
caaiOB |Mr les bonrceols aux rellglenx d*Aeqaigoy. » Chemin, Vie de Saint 
Haoxe et de Saint vénérand, p. Si. 

(150) Le Braaaenr, p. 890, renarqne qn'nne ploie abondante tomba dès le 
lendemain de la procession. 

7 



clergé et de toute la ville. Ed tète de la procession marchaient 
les écoliers vètos d'aubes blanches, tenant chacun un eierge à 
la main et conduits par leurs régents ; -venaient ensuite les 
gardes et jurés de tous les métiers, portant des tordies air- 
dentés, puis les frères de charité, les capucins, les oordeliers, 
les jacobins et les bénédictins, ceux-ci portant les reliques de 
S. Taurin et de S. Laudulphe, les huit curés de la Tille avec 
tout leur clergé, les chapelains et les chanoines de la cathé- 
drale revêtus de leurs chapes les plus précieuses et portant la 
châsse des saintes Marie, Jacobé et Satomé, et les chefs de 
S. Mathieu et de S- Switin, enfin .révèque accompagné de 
ses archidiacres et des doyens ruraux revêtus de chapes et 
d*étoles. Après Tévôque marchait le présidial, suivi des éche- 
vins et de tout le peuple. La procession entra par la porto 
peinte, alla jusqu'au faubourg Saint-Gilles et revint à la cathé- 
drale où il y eut messe pontificale et prédication. Après qpioi 
on reconduisit les reliques jusqu'à la maladrerie ae Saint- 
Nicolas, et une pluie abondante rafraîchit la terre aussitôt 
qu'elles eurent été reposées en leur lieu (451). 

Dans la première moitié du xviï® siècle, la fabrique de 
l'église paroissiale y fit exécuter diverses réparations. Ainsi en 
1616 on refit la charpente et la couverture du vieux chancel 
au prix de 220 livres 18 sous 6 deniers. La couverture était en 
tuile avec gouttières de plomb. En 1619 on fit couvrir en ar^ 
doises, moyennant 30 livres, la pyramide ou flèofae de l'Eglise. 
En 1 628 on fit, moyennant 36 livres, réparer le grand autel, 
peindre et redorer le tabernacle. La moyenne cloche fut refon- 
due en 1620, et la grosse en 1632 (152). Un don de 60 soos 
à la confrérie de S. Sébastien fait, en 1629, par Nicolas Piede- 
vont, vicaire d'Acquiony et^ de présent) curé de For est, 
montre que cette confrérie existait dès lors à Acqiiigny (153). 



(151) Picard, cité par Chemin, p. S8. - Le Batelier, Histoire d*E?renx, 
man., p. 174. 

(153) Tous ces détails sont tirés d*an registre des comptes de la fabriqaede 
16l3 à 1690, conservé dans Pégllse d'Acquigay-lie trésorier de 1890 porte eo 
rcccxte 30 livres poar un don de Monseigneur Le Conte, et U livres 8 sons 
pour un autre don de Madame de Saint-Sauveur. Noos supposons ane ces 
personnages étaient le parrain et la marraine de la cloche. En 1632 Mademoi- 
selle lie Tlily. marraine avec M. le Générât, donna 18 livres. La refonte de h 
moyenne cloche coûta 346 livres 9 sovs, elcollede la seconde 389 Hvres 8 soos. 

(153) Ce Pledcvant, rimeur infatigable, était né 1i Àcqolgny, et est Tantenr 



— 75 — 

Nous meDtionneiroDs encore une ordonnance rendue le 30 
août 4645 par l'archidiacre duNeubourg, en cours de visite, qui 
veut que les trésoriers portent au billon, confqrmément à 
redit du roi, la monnaie étrangère qu'ils possèdent en ducat- 
tons pièces de quarante-six sohs, pièces de trente solzs, 
testons de Lorraynne barrée^ ung demy jaccobbus et une 
imperialle. Le tout m(Hitant à 85 livres d'argent. 



Chapitre VIIL 

Àcqvigny de 4646 à 1746. — Désunion des baronies d'Acquigny 
et de Crevecœur, — Anne Leblanc du Rollet, baron d'Acquigny. 
— S(^jour de Madame de Longueville. — Vente de la oaronie 
en 1656. — Maison le Roux d'Esneval, — Visite des reliques, 
—Faits extraordinaires. 

Anne Leblanc du RoUet, seigneur de la Croisette, et Jacques 
Deshommets, conseiller au parlement de Normandie, avaient, 
comme nous l'avons vu au chapitre précédent, acheté la baro- 
nie d'Acquigny et Crevecœur par contrat du 24 septembre 
4646. Ils obtinrent au mois de novembre de la même année 
des lettres de désunion des deux baronies par lesquelles le roi 
incorpora au domaine non fieffé de Crevecœur 682 acres de 
bois de l'ancien domaine d'Acquigny, situées au-delà de la 
rivière d'iton, du côté de Crevecœur (154). L'année suivante, 
par acte du 1 juin, ils firent entre eux le partage des baro- 
nies. Anne Leblanc choisit Acquigny et Jacques Deshommets 
Crevecœur (155). 

Dès qu'Anne Leblanc fut devenu seul propriétaire d'Acqui- 
gny, il s'empressa d'arrondir le domaine non fieffé de la baronie 
en y réunissant par clameur féodale un assez grand nombre de 
pièces de terre. Il rendit aveu au roi en 4651 et acheta en 1653, 



de divers opuscules dont nous parlerons dans la suite. Son don devait être em- 
ployé k faire et à dorer le bâton de la confrérie. Il donna 63 sous à la même 
eoufrérie en 1652 et 1653 

(154) Mémoriaui de la. e)u des comptes , B. 66, fol. 55. 

(155) Acte passé au taMlionage de Lonviers. — ËrtraUs au chartrier da 
château. Anne Leblanc y prend les titres de chevalier seigneur du Bollet, la 
Croisette et de la Londe le Buse, conseiller du roi eu son conseil d'état , 
maître d'hfttel ordinaire de » maison.. 



— 7« — 

pour cinq miUe livres, rtisufniit da château d'Acquignyt dont 
jouissait encore Catherine de Matignon, veuve de François de 
Silly (456). La femme d'Anne Leblanc, Françoise Dossigny, ne 
nous est connue que par deux dons de S 4 livres chacun qu*dle 
fit à l'église d*Acquigny en 465S et 4653, pour entretenir a huile 
la lampe du grand autel (4 57). 

Anne Leblanc descendait de ce Pierre Leblanc du RoUet ooi 
avait conservé Pont-de-l* Arche à Henri III, pendant que les 
villes voisines embrassaient le parti de la lieue, et (|ui, en 4594, 
sous le maréchal de Biron, s'était emparé de Louviers. Récom- 
pensé par les gouvernements des deux villes , Pierre Leblanc 
ne laissa pas de joindre aux revenus de ces charges de grandes 
contributions levées sur les pays voisins , et eut F audace , en 
4 594 , de tenter un coup de main sur Rouen , pendant qoe 
Rosny y traitait de la paix au nom d'Henri IV (458). Lorsoue 
le duc de Longueville eut le gouvernement de Normandie , les 
du Rollet s'attachèrent à sa fortune, et MademoiseUe dit de 
notre Anne Leblanc, baron d'Acquigny , c^e c'était un gentil- 
homme à M. de Longueville, une manière de favori (459). 
Piedevant célèbre son intimité avec le duc et attribue aux 
dons de ce prince une grande partie de ses richesses (460). 
On l'appelait ordinairement la Croisette, à cause de son fief de 
ce nom. 

Le baron d'Acouigny aida sans doute puissamment le duc de 
Longueville dans la guerre de la Fronde en 4 649, quoique nous 
n'en ayons point trouvé de preuves. Mais les registres de la fa- 
brique d'Acqui^y nous révèlent les craintes qu éprouvaient les 
populations paisibles, craintes trop justifiées par les habitudes 
des gens de guerre. Les trésoriers réunirent les plus précieux 
ornements de l'église dans une pièce dont on fit boucher la porte 
avec du plâtre. Plusieurs habitants y déposèrent une partie de 



(156) Contrats d'acquisition an chartrier da eblteao. — Atco cité daas le 
registre B 901, aux Arcb. de la Seine-Inf. — Acqnisitioa de Tasafriit 
lovent., cote S6. 

(157) Comptes de la fabrique , fol. 80 et 91. Il est b remarquer que Piede- 
vant, qai fait un si grand éloge da iMron d'Acquigny dans son poème de t> 
Métamorphose, ne consacre pas an seol vers k sa femme. 

(158) Daniel, Hist. de Fr., tome XIII, p. 109k IIU 

(159) M. Goasin, Madame de Sablé, p. 346. 

(160) La Métamorpliose des Nymphes, stances Sff et 98. Pièets Jottif., rS9* 



— 77 — 

leurs meubles et payèrent à réalise pour ce ser\ice une somme 
de 57 sous (i 61 J. 

En 4650; après 1* emprisonnement des princes, au mois de 
janvier, Madame de Longueville, réfugiée en Normandie, ne 
trouva pas du RoHet plus disposé que les autres gentilshommes 
de la province à renouveler immédiatement la guerre civile. 
Elle s'en montra blessée, mais elle se raccommoaa plus tard 
a^ec lui par le moyen de son intime amie, mademoiselle des 
Vertus, et nous le voyons agir auprès de Mazarin et de la cour 
potir qu'il fût permis à la duchesse de retourner avec son 
mari (162). 

Après la conversion de madame de Longueville arrivée, 
coimne on sait, à Moulins, le 2 août \ 654, ce-fut à Acquigny 
que Viliùstre princesse vînt chercher pour un temps une pai- 
sible retraite. Elle y était au mois d'octobre, attendant M. et 
mademoiselle de Longueville (163) et elle s'y trouvait encore le 
4 er janvier 4655, où Piedevant dédiait son poème de la Méta- 
morphose à « Madame la duchesse de Longueville estant de 
présent au cha^teau du dit Âquigny. » 

Nous n'avons d'autres renseignements sur le séjour de ma- 
dame de Longueville à Acquiony que le poème de Piedevant 
(4 64) et une ligne des comptes de l'église, 4654-4655, indiquant 
qu'une somme de vi livres a été donnée par madame de Lon- 



(161) < Payé poar da piastre, employé a boachefet a desboucher la porte 
du tbresor, pendant les . guerres, af fin de mettre en seureté les ornements de 
relise, et pour le masson , la somme de ciiii s.; sur quoy il a esté donné a 
l'église par quelques uns de ceux qui avaient mis des meubles dans le tbresor, 
pendant les guerres, lviis. sy bien qu'il a convenu payer pour l'église la 
somme de uvii s. » — Registre des comptes» 1649, fal. 266. 

(102) M; Goasin, Madame de Sablé, p. 347» 

(163) Dans une lettre en date diu 36 octobre 1654, écrite par la prjncéase 
de Contt k son mari , on lit ces paroles : « MUe de Longheville me vin 
9 voir ier et me dit qu'elle partiroit bientost pour aller trouver Me de 
» LoBglwvfi)e a Qolni'iiie maison qui est a la Groissette et ou Mr de Longhe- 
» ville ce trooteroit. A ce que je peux connoistre elles ne son pas for bien 
» easembje. v — Ms.de la Bibl. imp., F> Gaigniëres, no 3800. — M. Cousin 
(Madame de Sablé, p. 416) a mal lu ce passage et a Imprimé r « Pour aller 
trouver Mme de Longuevirte a G. maison qui est ^ la Croisette. » 

(164) Ce petit poème a été imprimé à Rouen, X. Mourry , 1655, in-8o de 
16 p. jr est devenu line rafe(6 bibliographique , et nous n''avons pu notts en 
procurer qu'une copie (aitc avec une grande exactitude par M. À. Canel , 
fui a bien voulu nous la communiquer avec son obligeance ordinaire. Nous 
favoDS firït imprimer en entier. Pièces jnsUf.^ a* 33^ . ^ 



— 78 — 

gueville en trois diverses fois. Quant au poème de Piede- 
vani, au milieu de son pathos mythologique» il est assez difficile 
de distinguer les faits réels miil veut décrire. Si cependant 
nous TavoDs compris, un ^and festin aurait été donné, dans 
les bois d'Àcqui^y, au tnëge du Ghàteau-Robert. Les jeunes 
filles du pays Dnllërent dans les danses qui suivirent le repas, 
et du Rollet pensa leur être agréable aussi bien qu'à madame 
de Longueyilie en les engageant à un nouveau ballet dans son 
propre château. Mais soit que le baron ne fàt point goûté de 
ses vassales, soit tout autre motif, une partie de ces deoioi- 
selles refusa l'invitation et le poète suppose, qu*en punition de 
ce crime elles furent changées en truite» saumonnées. 

Anne Leblanc du Rollet ne garda pas long-temps la baronie 
d'Acquigny, après le départ de madame de LongueviUe. D la 
vendit 486,000 livres à Claude le Roux, seigneur de Cambre- 
mont, par contrat du 42 octobre 4656 (465). 

Claude le Roux, qui était conseiller au parlement, obtint, par 
lettres-patentes du mois de décembre 4 665, la réunion à cette 
baronie de ses fiefs de Cambremont, Becdal, le Mesnil-Jour- 
dain et la Métairie (466). Il rendit aveu au roi le 9 décembre 
4665 et mourut à 75 ans^ le 5 avril 4689 (467). 

Son fils aîné Robert le Roux, chevalier, baron d'Esneval el 
d'Acquigny, vidame de Normandie, sire de Pavilly, châtelain 
de Cambremont et du Mesnil-Jourdain, seigneur de Becdal, 
conseiller au parlement de Rouen, était ambassadeur en Portogal 
lorsque son père mourut. Il envoya de ce pays en 4689 une 
procuration pour choisir comme préciput dans Théritage imter- 
nel la baronie d'Acquigny. Son aïeule Françoise de Pronelé 
lui avait donné en 4677 la baronie d*Esneval et le vidamé de 
Normandie, sous condition d'en prendre le nom et les armes. 
Il avait épousé le 5 avril 4684 Anne-Marie-Madeleine de Ganoo- 
vilie, et mourut en Portugal le 46 février 4693 (468). 

(166) Le eontrat aoqnel consent Françoise Dossignv, femme de ém Boliek , 
est passé aa tabelUoiiage àe Loovlers. lovent., cote 18 et aven de leos. 

(166; Aveo de 1665, B. 901, anx Areh. de la Sefoe-Inf. —Terrier de 17B7. 
Les lettres de réonlon forent enregistrées ai parlement le SO mai 1669, et k b 
chambre des comptes te 9 août 1669. 

(167) Il achetait encore des pièces de terre à Acquigny le 98 oelolNe lesi, ec 
soa flis l'ambassadeor envoyait de Portogal en 1689 nne proearation fomr ' 
tir son precipot.^InTent., cotes 36 et 89, et Pièces Jnsttf., 95. 

(168) La Chesnaye-Desbois et in vent, eete 88. 



«F"» ' — "W — «I ■■ I ■ Vf 



— 19 — 

Anne-Glaude-Robert le Roax d'Esnevai, chevalier, baron 
d*Esne\al et d*Âcquigny, vidame de Normandie, sire de Pa- 
villy, etc., conseiller au parlement de Rouen, fils aîné du pré» 
csèdent, succéda à son père dans la baronie d*Ae(}uigny sous 
la garde noble de son oncle Claude le Roux. Il devint président 
à mortier en 4742, et épousa au mois de mars 4744 Marie- 
Marthe le Marchand de Bardouville. Il en eut un fils unique 
Pierre-Robert le Roux auquel il remit sa charge de président 
dès 4744 et la baronie d'Acquigny vers 4746 (469). 

Dans cette période de 4 646 à 4 746 nous avons rencontré trois 
faits qu*il est non de recueillir. Les deux derniers se rappor- 
tent aux relises des martyrs et pourraient s'appeler miracu- 
leux s*ils étaient suffisamment attestés. Mais miel que soit le 
jugement qu'on en porte, ils appartiennent à rhistoire de la 
paroisse et fournissent d'utiles renseignements sur les usages 
et les mœurs du pays. 

En 4662, le 5 septembre, l'archidiacre du Neubourg en cours 
de TÎsite ne trouva ni curé, ni vicaire, ni aucun autre prêtre 
à Acquigny, mie le sieur le Chien, clerc de la paroisse. Vu le 
danger de ce délaissement pour une population aussi nombreuse, 
r archidiacre chargea ce dernier de la conduite de la paroisse, 
sauf à prendre, sur les revenus du bénéfice, acquis au défunt 
curé» une somme qui serait taxée par Fofficial (470). 

Le 3 mai 4688, Jacques Potier de Novion, évèque d'Evreux, 
vint faire à Acquigny sa visite épiscopale, et voulut s'assurer 
par lui-même de l authenticité des reliques, mais le prieur lui 
refusa les clefs. M. de Novion prit immédiatement une ordon- 
nance pour fixer la visite au jeudi 20 mai, et obliger le prieur 
de comparaître devant lui. Le 4 8 mai, le prieur fit signifier au 
prélat un acte juridique contre la validité de son ordonnance, 
fondé sur ce aue l'entreprise était nouvelle, et protestant qae 
Ventrée qu'il aonnera de son église, sa comparution et la visite 
des reliques, ne pourront préjudicier à ses droits, ni diminuer 
en rien le culte et la vénération qui sont dus aux glorieuses 



(ie9) Le ebartrier dvehâteao contient ooe sommation do 30 Jaillet 1744, 
ftlt ao nom (l*Anne*CIati(|e Robert le Roax comme baron d*Acqaigny, et nn 
bail dn 16 mal 1746 ftdt par Pierre Robert an même titre. Le père ne moumt 
«i*en 1666. 

(170) Registre de la febriqi» d*Acqnigny, fol. 859. 



dépouilles des saints martyrs Mauxe et Véhérand et de leurs 
38 compagnons (474). 

Le 20 mai, un concours prodigieux de peuple remplit l'en- 
ceinte du prieuré. M. de Novion s'étant fait présenter les osse- 
ments des compagnons de S. Mauxe et de S. Vénérand ne les 
trouva pas conservés avec assez de décence, et en distribua 
libéralement à ceux qui V entouraient 1 Arrivé à une dernière 
caisse de laquelle sortaient les quatre coins d'un linge blanc y 
il prit les quatre coins de ce hnge et rerwersa sur la nappe 
de l'autel les ossements qu'il contenait. Et ce linge parut 
au prélat et aux spectacteurs aussi rouge que s'il venait 
d'être trempé dans le plus beau sang quil fût possible de 
voir. Le prélat effrayé remit les ossements dans leur caisse et 
reprit ceux qu'il avait distribués. Le .même jour, lorsqu'il re- 
tournait à Evreux, le meilleur des six chevaux qui traînaient 
son carrosse, tomba mort au passage du Bois-des-Faulx, à Ten- 
droit oh les martyrs avaient été poursuivis. Près d'Bvreui, 
sur le. pont de Gravieny, les chevaux prirent l'épouvante, et le 
prélat revint à pied dans son palais où il resta quelque temps 
malade (472). ,. 

Le 25 mai 4724, fête des martyrs, Acquigny fut témoin d'un 
autre fait extraordinaire. Une demoiselle Bourdon, d'une fa- 
mille honorable d'Ëlbeuf, et si faible des jambes, depuis long- 
temps, qu'elle ne pouvait marcher, avait été apportée devant 
l'autel de S. Mauxe et de S. Véhérand, Elle y recouvra la 
force nécessaire pour suivre la procession jusqu'au lieu du 
martyre où elle passa à genoux sous l'autel de pierre comme 
il est d'usage. La foule émue criait miraole. La demcMselle 
Bourdon revint pendant plusieurs années suivre la procession 
du 25 mai, un cierge à la main (473). 

(171) Des copies de rordosnaace éplscopale et de la protestalidn do yneur 
sont au chartrier d'Acqaigoy. 

(173) Ce récit est tiré d'une loQgUQ lettre écrite eo 177^. ^ M- le Président 
d* Acquigny oui l'avait demandée, par un ancien curé de Bomilly près Cou- 
ches, nomme Gosseaume. Ce prdtre avait alors 80 ans et tenait ces détails de 
son père, témoin oculaire. Le bon curé a soin d's^onter qu'il supprime les 

Îfropos abondants et peu châtiés qao tint le public sur les événements de cette 
ournéo. Cette lettre est conservée h l'église d'Ac^pigny au milieu des «nthea^ 
tiques des reliques. Quelques circonstances sont ibentiônnées dans une notf 
de la main du prieur, à la suite de la protestation dé 1688. — Arcb. de PEarc. 

(173) Ces faits sont constatés dans une enquête officielle faite eo 1771 , sr 
la demande de M. le Président d' Acquigny et par onUe de î'évéqne 4'£vien. 
Cette enquête est conservée parmi lôs ÉÙlhéDâqiAfes. 



— 81 — 



Chapitre IX. 

Aequignv de HAB ànW.-^Pierre-Robert le Roux (VEsneval, dit 
président d*Acquigny, <— Echange du patronage. — Acquisi^ 
tion du priemé.^AgrandUsements de V église, ^Consécration 
de Vévéque de Coutanees.-- Translation de onze cercueils des 
membres de la famille le JRoux.-^Processions de f 785.— ifor< 
du président.— Son fils. 

Pierre-Kobert le Boux d'Esneval, président à mortier au 

Sarlement de Normandie, et connu sous le nom de président 
'Acquigny, possédait cette baronie du vivant de son père en 
4746, comme nous Tavons vu au chapitre précédent. Il avait 
épousé, par contrat du 23 juillet 4742, Françoise-Catherine 
Cfierel de Rampen, baronne du Bois-Normand, dame de Sey, 
Saint-Côme et la Bouilliëre (474). Magistrat d'une piété émi* 
nente, Pierre-Bobert le Boux professait la plus grande véné- 
ration pour les martyrs d'Acquigny, et ne voulut rien négliger 
pour augmenter celle des peuples. 

Dès le 40 mai 4746, M'' de Bochechouart, évèque d*£vreux, 
était sur son invitation au château d'Acquigny. Après avoir 
d(mné la confirmation dans Véglise paroissiale, le prélat se 
rendit processionnellement à la chapelle Saint-Mauxe qu'il 
trouva dans un état peu décent. Il prit une ordonnance pour 
enjoindre au prieur de faire les réparations nécessaires, sous 
peine d'interdiction de la chapelle. M. le Président s'étant 
chargé de la restauration des reliquaires, M** de Bochechouart 
revint, au mois de décembre de la même année, placer les pieuses 
dépouilles dans une nouvelle châsse et dçux nouveaux bustes, 
n rendit à cette occasion une ordonnance qui prescrit de célé- 
brer la procession et l'office des martyrs sous le rit solennel 
majeur, et permet aux membres de la confrérie de Saint-Mauxe 
d*v porter les châsses contenant les reliques, après toutefois 
8*ftre approchés du sacrement de pénitence (475). 

(174) Elle était fille d*ADdré Clerel* eheTtlier, seigneur de Sey, et de Gathe- 
rine-Francoise de Tbleuville, baronne do Bois-Nomand et des Bottereau, 
dame de Saint-GAme, de la RonilUère, etc. 

(176)Eitrait8 d'ane ordonnance de M. de Roelieehoiiart di 91 déeenbra 
1746. Cbemin« Yfe des bienbeoreni martyrs 8. Manxe et S. Vénérand, p. 88. 
Dans m vielle de la ebapelle, le prélat onvrlt les eaisses soeUées da seean de 



1 



— 82 — 

En 4747, par contrat du 28 novembre, M. le Président 
d'Acquigny' échangea avec le même évêque d'Evreux, abbé 
commendataire de Gonches^ le patronage de la cure d'Acquigny, 
a'avait cette abbaye, pour le patroqage alternatif de la cure 
e Vaux-sur-Risle, qu'il avait lui-même, comme baron da BoL^ 
Normand et des Botteraux, du chef de sa femme (476). 

Cette même année, le pieux président, qui n'avait encore 
qu'une fille née en 1744, efjrouva une grande joie de la nais- 
sance d'un fils arrivée la nuit même de la Pentecôte. Il le nom- 
ma Esprit-Robert-Marie et voulut, par reconnaissance, faire 
reconstruire Tautel principal de l'église d'Acquigny, derrière 
lequel il fit graver une inscription commémorative (177). 

En 1750, M^' de Rochechouart, sur la demande du curé, du 
vicaire et des habitants d'Acquigny, et par suite de l'inexécu- 
tion de son ordonnance de 1746, interait la chapelle Saint- 
Mauxe, et prescrivit le transport des reliques dans l'église parois- 
siale. Cette cérémonie eut lieu le "1 9 avril de la même année. 
" L'état d'abandon du prieuré affligeait la piété de M. d'Ac- 
qfuignyi II ne vit pas de meilleur moyen de le faire cesser que 
d'acheter lui-même l'établissement, ce qu'i^fît en 1752 (178). 
Le contrat l'obligeait à payer 900 livres de rente au prieur et 
à supporter toutes les charges du prieuré. De plus, il avait la 
liberté de démolir l'ancienne chapelle et les bâtiments réguliers, 
à condition d'édifier sur le tombeau des martyrs une chapelle 

11. de Novion et replaça les^sements des martyrs dans deax châsses de bois 
d'acacia, excepté huit de ces ossements quMl mit dans un reliquaire de bois 
sculpté et doré destiné à l'église paroissiale. — Voyez <e procès-verbal des 
visites des reliques publié dans TAlmanach du diocèse de 1861. 

(176) L'autre patron alternatif était le seigneur de Taux. Cet échange» passé 
au notariat d'Rvreux, fut confirmé par lettres-patentés de février 1748 (Mémo- 
riaux de la chambre des comptes en 1752, B. 195, Arcb. de la Sejne-inf.). et 
par un bref de Benoît XIY du 4 ma^s 1755 enregistré au parlement le 1^ join 
suivant (terrier de 1787) . . ' 

(177) Le texte de cette inscription gravée sur cuivre est donné. Pièces justi- 
ficatives n*» 24. 

(178) Contrat du 9 mai 1753 communiqué par M. le Riche. Il est passé an 
notariat de Rouen avec les procnreurs de Guillaume-Louis Forcade, prienr 
d'Acquigny, et des abbés* et rellgi^ux de Cbncnés. Il fut confirnié par lettres- 
patentes de juin 1753, Mémor. dé la cfbambre des comptes, B. 1^, fol. 77. Sur 
une requête présentée par M. d'Acquigny îi la diète de là congrégation de Saint* 
MsRur* on lui permit de laisser: les- reliques dans l'église paroissiale, à eoôdi- 
tion d'en faire placer des ossements dans la otaapelie qa'il devait oonstriire, 
et un reliquaire boofièie dans régUse dt Goaches.-^Cbaptrier d'Ase^niilo j. 



— «3 — 

plus petite pour y acquitter les fondations. Les clauses de ce 
contrat furent scrupuleusement accomplies. M. d'Acquîgny fit 
bâtir une nouvelle chapelle avec les débris de l'ancienne, 1 en- 
toura de boiseries à T intérieur, et plaça sous Vautel une grande 
partie des ossements des martyrs, dans l'état où. nous les voyons 
encore aujourd'hui. 

Le pieux président ne s'en tint pas là, il voulut faire aug- 
menter et orner magnifiquement l'église paroissiale. La première 
pierre des nouvelles constructions^ fut bénie le 27 septembre 
1755, et les travaux étaient terminés le 27 mai 1756, où eut 
lieu la bénédiction des parties neuves de la nef par M^ Arthur- 
Richard Dillon, évêque d'Evreux, assisté de MM. de Lavaur, 
Booth et de Lubersac, ses vicaires-généraux (179). 

Le 31 octobre de la même année, un autre évêque fort lié 
avec le président, JacqueSfBichier de Cerisy , évêque de Lom- 
be2, bénissait une tribune construite au bas de la nef (180). 

L'année suivante eut lieu, dans l'église d'Acquigny, une 
cérémonie que voit bien rarement une simple église rurale. 
Jacques-Lefebvre Duquesnoy, évêque nommé de Coutances, y 
fut consacré par Louis-François Néel de Gristot, évêque de 
Séez, assisté de Jean-François Dondel, évêq[ue de Dôle, et de 
François-Joseph de Montlouet, évêque de Samt-Omer. En mé- 
moire de ce fait, le nouvel évêque fit remettre à l'église d'Ac- 
quigny un bras de S. Gaud, évêque d'Evreux, dont les reliques 
sont conservées à Saint-Pair, dans le diocèse deCoutances (181). 
Madame la présidente d'Acquigny était morte à Rouen le 8 
mars 1753. Le président maria, le 17 août 1763, sa fille Anne- 
Marie-Françoise le Roux d'Esneval, âgée de 19 ans, avec 
Armand-Michel de Pomereu , chevalier, marquis des Riceys, 
président k mortier du parlement de Rouen, âgé de 25 ans (1 82). 

(179} Procès-verbal de celte bénédiction aux Archives du château. 

(180) Procès-verbal, ibid. 

(181) La reiiqoe fut rmiae b Rouen k M. le Président d*Âcqnigny . le 11 
février 1760. par l'évêque de Coutances qui s'y trouvait alors pour rassemblée 
provineiale du clergé. L'authentique, conservé li l'église d'Acqaiguj, mentionne 
tous ces Âits. 

(182) Armand-Michel de Pomereu était fils de feu Jean-André de Pomc- 




..'Acquigny _ . . , . ^ 

tenant aux gardes-françaises; Catherine-Elisabeth de Pomereu , veuve de Louis 



— 84 — 

Son fils EspritrRobertrMarie épousa, le l^ noTembie 177S, Fran^ 
çoise-Félicité de Morant (483). Ces deux mariages eurent lieu 
dans VégUse d*Acquiçiy et y nirent bénis par Mathieu-Rèné de 
JLangle^ chanoine, puis archidiacre d*£vreux. 

Dans 1* intervalle M. d'Àcquigny avait fait construire derrière 
le chœur de l'église une chapelle fort richement ornée qui fut dé- 
diée au Saint-Esprit en 4769 (484). Il avait résisné en 477S sa 
charge de président à mortier en faveur de son ms ({u*on appela 
le président d'Esneval, tandis que le père conservait le nom de 
pr^ident d'Àcquigny. 

A partir de cette époque, Pierre-Robert le Roux d'EsDeval 
appliqué plus que jamais aux exercices de la piété chrétienne, 
vint habiter plus souvent son château d*Acqui^y. Il donna une 
nouvelle marque de son affection pour cette résidence en y 
faisant transférer, le 6 mars 4779, les corps de tous les mem- 
bres de sa famille inhumés dans Téglise des Célestins, de Rouen, 
qu'on venait de supprimer (4 85). Onze cercueils de plomb ei une 

le Boalenger d'HaoqneviUe. mattre des requête»; Anne-Glaode-Roberl le Ron 
d'Esneval, vidame de Normandie, etc., aleal de réponse et sa femme Marie- 
Marthe le Marchand de Bardonville; Bsprit-Robert-Marie le Roox d*£8fleval , 
frère de l'épouse, ele. 

(188) Elle était flile de fea Thoaitt-Cliarlet de Monat, cheTilier, eoMtede 
Pensés, baron de Pontenay, seigoeor châtelain deBreqnigny, de Konan, Kra- 

Soumart et Gnernliac, maré«hal-de-camp. chevalier de Saint-Loais, et de feue 
inne-Françoise de la Bonde d'iberville. dame de Rnpiere. Les témoins sont : 
le père de réponx. président h mortier bonoralre dn parlement de Roneii« éê- 
■lenrant ordinairement è Rouen, h son hôtel, rue de la Chaîne, et dciMÛs pins 
d*an an li son château d'Esneval, paroisse de Pavllly ; Armaod-Miehei de Po- 
mereu et sa femme; Françolse-Marihe- Angélique de Nollent, dame d*Hebertot, 
veuve de Henri- François de Paule d'Aguessau, conseiller d*Etat; Marle-Ca« 
therine de Bigards de la Londe, venve de Charles-François de la Bonde d*I- 
berville, président h la cour des comptes de Normandie, aïeule maternelle de 
réponse; Tbomas-Louis-MarieGeneviève de Morant, frère de l*époase; Marie- 
Charlotte-Josephede Morant de Pensés, sa sœur. 

(184) Proeès-verhan an chartrier da château. — La première p l a n* avail 
été bénie par le curé d'Acquigny. le 90 février 1768, et la chapelle elle-aBême 
le IS décembre 1700 par Mathlen-Réné de (.angle. 

(165) Procès-verbal de cette translation, Pièces jaatlf., n* «S. Un déetet dn 
cardinal de la Rochefoucauld, archevêque de Rouen, du 19 juillet 1783, et «a 
arrêt du parlement du 99 avril 1784 transfèrent dans Téglise d'Acquigay les 
fondations faites le 19 septembre 1699 dans celle des Gélestins. EUea eoasia- 
taient eu vingt quatre messes basses le premier lundi et le premier wtodi 
de chaque mois, et en deux services solennels, Tun le 3 janvier jour du décès 
de Madeleine de Toumebu en 1661, et l'autre le 5 avril jour dn décès de 
Claude le Roui, seigneur de Gambremont en 1689. — Ancien tablean des fon- 
dations de l'église d'Acquigny. 



— 85 — 

boite d* argent, qui contenait le cœur de Pompone le Roux, 
furent placés dans un caveau derrière le grand autel. 

Le mausolée des le Roux en marbre noir et en marbre blanc 
fui aussi un peu plus tard transporté à Acquigny et placé dans 
une chapelle construite à cet effet au bas du sanctuaire du 
côté de révangile, et dédiée à S. Robert le 31 mai i779 (486). 
Les soins pi^ux du président d* Acquigny ne l'empêchaient 

{)as d'être mêlé aux événements de son époque et de défendre 
Qs intérêts du corps auquel il appartenait. En 4 753, dans l'affaire 
des refus de sacrements à Vemeuil , il faisait partie des mem- 
bres du parlement mandés à Paris pour y recevoir du roi et du 
chancelier Lamoignon une sévère réprimande (487). Il en reçut 
une plus dure encore en 4755, pour son opposition à l'éditdu 
4 octobre, auquel la chambre de-; vacations au'il présidait 
avait défendu d obéir (488). En 4774, après la aissolution du 
parlement, un arrêt du conseil supérieur de Rouen lui ayant dé- 
fendu de se qualifier président, il n'en fit attcnre (4 89), et avec 
raison, car trois mois après, le parlement était rétabli. M. d' Ac- 
quigny assista avec son fîls au fameux banquet donné à cette 
occasion, et qui coûta la somme énorme de 23,600 livres (490). 
Avant de mourir, le vénérable président eut la joie de voir 
une nouvelle manifestation publique de la confiance dans le 
secours des martyrs d' Acquigny, confiance qu'il éprouvait lui- 
même à un si haut degré. C'était en 4785; une sécheresse ex- 
traordinaire ayant régné pendant tout le printemps, M«f de 
Narbonne, évêque d'Evreux, autorisa une procession solennelle 
à Acquigny, pour implorer l'appui des saints martyrs. Le 46 mai 
au soir, lundi de la Pentecôte, deux députés du chapitre d'Evreux 
accompagnés de M. de Ronnières, vicaire-général, et de trois 
autres chanoines, se rendirent à Acquigny. Le lendemain, arri- 
vèrent dès cinq heures du matin, avec une grande affluenoe de 



(186) La béni^diction fnt faite par M. de Bonnières , chanoine d'Evreni. — 
Terrier de 1787, p. 9. Une vertèbre du cou de S. Robert, fondateur de Ci- 
teaox, obtenu des religieux de IMolesne, fut transférée dans cette chapelle, au 
milieu d'un grand concours de peuple, le 10 juin 1781. Procès-verbal de cette 
translation parmi les authentiques de l'église. 

(187) Floquct, Hist. du pari., t. 6, p. 298. 

(188) Flo^aet, t. 6, p. 343. 

(189) Floquet, t. 6, p. 721. 

(190) Floquet, t. 7, p. 29. 

8 



pe 
les 



- 86 — 

uple, les processioDs de 4 3 paroisses voisines. Oo y remarquait 
es péniteDts, le corps de vilfe, les officiers de la haute-justice 
et presque tous les nabitants de Louviers. Après une messe 
solennelle, la procession sortit de l'église à sept heures pour se 
rendre au lieu du martyre appelé le Clos-Saint-Mauxe. Les 

Srincipales reliques étaient portées par les chanoines d'Ëvreux. 
[. le Président d'Acquigny et tout le peuple suivaient. Du lieu 
du martyre on revint à l'église chanter une seconde messe où 
prêcha M. de Bonnières. Le lendemain une ondée de pluie ra- 
fraîchit la terre et les processions continuèrent d'affluer les jours 
suivants (4 94 ). 

Pierre-Robert le Roux d'Esneval mourut à Acquigny, le 
Or septembre 4788, à l'âge de 71 ans et S6 jours, il fut inhumé 
le 3 dans le caveau placé sous la chapelle du Saint-Esprit. Son 
cœur, d'après son ordre verbal, fut porté, le 9 du même mois, 
dans le caveau du monastère des Gravelines de Rouen, où re- 
posait madame la Présidente (49Î). 

Cette mort fut pour le pays un deuil public. La majeure partie 
des grands revenus de M. le Président d'Acquigny avait été 
employée en bonnes œuvres. Il donnait beaucoup aux pauvres 
et se plaisait à orner et à bâtir des églises. Il a reconstruit 
à ses frais presque toutes celles des paroisses dont il avait k 



(191) Une relation de cette cérémonie se trouve parmi les authentiques de 
l'église. On y trouve les noms des paroisses qui acromplirent ie péteriDage , 
savoir : le 17 mai, Notre-Dame, Saint-Jean et Saint-Germain de Lonviers, les 
Flanelles, Pinterville, Yillctcs, Yironvay, Daubruf, Amrreville , Hendreville, 
Fontaine-Hcudebourg, Cailly, Saint-Yigor. Le 95 : les Planches , Pintervilie, 
Fontaine-Heudebourg. Feuguerolles, Saint-Germain-des- Angles , Emalleville, 
Mesnil-Foguct, Champenard, Saint^Pierre-la- Garenne, Saiot-Picrre-de-Ball' 
leul surnommé Notre Dame-de-la-Grâce, Yillez-sur-Grâce, Saint-litienne- 
sous-Bailleul, la Ghapelle-Genevrav, Saint-Ooen-d'Acanville (I. Salnt-Amand- 
d'Ëcauville), Saint-Ouen de Port-Mort. Le 97 : Quatremarre, Surville, Snr- 
tinvilic, Crosville, Damneville, Montaure, Rcquetot» Irreville, Caër, Norman- « 
viUe. Fontaine-sous-Jouy. Les processions continuèrent Jusqu'en jmlkt, et celle 
de Muids fut la soixaote-unlëme et la dernière. 

(193) L'acte lui donne les titres de : chevalier, btron d'Acqaigof, da Boi»- 
liormand, des Botlereaux, marquis de Gremon ville , seigneur et patron d*lve- 
erique, seigneur et patron honoraire d*Amrreville-les-Gbamps, conseiller do roi 
en tous ses conseils, président k mortier honoraire du pÂrleraent de Rouen. 
Son fils Esprit-Uobert-Mi 'ie y est qualiOé: chevalier, baron d'Esneval, vidame 
de Normandie, sire de Pavillv , seigneur et patron de Vitlers-le-ChambellaB, 
Ecales-Neville, la Heuse, Bellenlot, les Ifs, les Calilloos. seigneoretMtron 
honoraire de Barentin , conseiller da roi en tons ses conieHs, président a mor- 
tier du parlement de Rooeo. 



•v 



— 87 — 

•-a.^x'oiiage. On en compte trois dans le département de TEure : 
^oguigny, le Bois-Normand près Lyre et les Bottereaux. 

Son respect pour les reliques des saints était extrême; la 
>réseiice de leurs restes vénérés le pénétrait d'un vif souvenir 
ie leurs vertus et Tanimait d'une généreuse ardeur à les imiter. 
À.\:Lssi n*a-t-il épargné ni frais, ni démarches, pour en fairevenir 
de diverses contrées en sa chère église d'Acquigny (193). 

Il l'avait aussi pourvue de beaux livres liturgiques et de 
maLgnifiques ornements, avec une mitre et une crosse, à l'usage 
des nonibreux évoques qui venaient lui rendre visite (194). 

Il allait lui-même visiter souvent les religieux de la Trappe. 
A. Acquigny, il quittait le château de temps à autre, pour 
lnal)iter avec un seul domestique un logement très-simple, con- 
1.1 gu. à rés;lise et à une tribune ouverte sur la chapelle du Saint- 
Esprit. C^est dans cette humble demeure qu'il est mort. A côté 
de la tribune on voit encore im petit oratoire où le vénérable 
président, prosterné aux pieds du Crucifix et les yeux attachés 
su.r \xne tête de mort, méditait les vérités éternelles. Cette tête 
est celle d'un religieux mort en odeur de sainteté que M. le 
"Président d' Acquigny avait beaueoup connu. 

Le fils du président, Esprit-Robert-Màrie le Roux d'Esneval, 
qui était lui-même président à mortier au parlement de Nor- 
mandie, eut la baronie d' Acquigny à la mort de son père et ea 
a été le dernier seigneur. Le château et les terres sont encore 
aujourd'hui la propriété de madame la comtesse Dumanoir, sa 
petite-fille. C'est à la bienveillante communication qu'elle nous 
a faite des pièces de son chartrier que nous devons la plus 



(193) Outre les reliqaes des martyrs d'Àcqaigny, cette église en renferme 
encore de S. Taorin, des apôtres S. Pierre, S. Paul, S. Jean TEvangéliste, S. 
Thomas, S. Jacques le Majeur^ S. André. S. Philippe, S. Barthélémy, S. Ma- 
thieo, S. Jacqries le Mineur, S. Mathias, S. Simon et S. Tbaddée, de S. Fran- 
çois de Sales, Ste Jeanne de Chantai, S. Robert, Ste Cécile, S. Vital, S. Yen- 
ceslas, S.Jean-François Régis, S. Letancius. S. Lucencius, S. Maxime, S. Mo- 
deste, S. Flavien, S. Ccsaire, Stc Vincence, les SS. compagnons de S. De- 
nis, Sic Perpétue, Ste Félicité, S Sébastien, S. Amand, S. Bénigne, S. Go- 
lumban, S. Basile, S. Généreux, Ste Catherine, Ste Marthe, S. Joseph de Cu- 
perlin, Stc Austreberte, Ste Framéchilde^ Ste Julienne, Ste Pauline, S. Gaud, 
S. Antoine et S. Eterne. 

(194) Mgr Dillon, évêque d'Evreux, étant k Acquigny le 29 mai 1756, donna 
par écrit l'autorisation pour les évêques de France de faire dans l'étendue de la 
paroisse toutes fonctions et cérémonies épiscopales, excepté l'ordination. Cette 
autorisation fut renouvelée par Mgr de Lézay de Marnézia le 18 mars 1762 et 
par Mgr deNarbonne ie 25 décembre 1780. Authentiques de l'église. 



— 88 — 
grande partie des renseignements contenus dans cette notice. 

LISTE nES CURÉS OU VICAIRES PERPÉTUELS D^ACQUIGIfT, 

Extraite du grand pouillé du diocéie d*Svreux et des actes de i'Etat-ciml, 

Avant 4489, Jean Baudet. 

4489, Guillaume Godefroy, après la mort du précédent. 

4 497, Jean de Lan, par permutation avec le précéoent (4 95). 

45312, Gilles le Quin, après la mort du précédent. 

4523, Jean YiMONT.par lettres de provision du légat. 

4528, avril, Antoine Patouillet, permute a\ec le suivant. 

4528, avril, Michel Duplessis, prêtre, par permutation 
avec le précédeot. 

4528, septembre, Michel de Quittebeuf, prêtre, après 
démission au précédent. 

4 528, novembre, Guillaume Geboult, prêtre, après dé- 
mission du précédent. 

4528, décembre, Antoine Pasquot, par lettres de provision 
de Rome. 

4530, Jean de Maillot, après démission du précédent. 

4544, Nicolas Durand, prêtre, par lettres de Paul III. 

4 556, Thomas du Boullet, prêtre, après la mort du pré- 
cédent. 

4557, iuillet, Guillaume le Chien, prêtre, après la mort 
du précédent. 

4557, septembre, Jean de Saint-Gler, religieux deCon- 
ches, après la mort du précédent. 

4567, Jean Rassent, religieux de Gonches. 

4568, Mathurin le Yavasseur, religieux de Gonches, après 
la mort du précédent. 

4587, Mathurin Ddprey, religieux de Gonches, par per- 
mutation avec le précédent. 

4588, Jean le Vavasseur, prêtre, chapelain de la cathé- 
drale d'Evreux^ après la démission du précédent. 

4589, Denis Guerin, prêtre, après la démission du précé- 
dent. 



(195) Jean Mallet est présenté le 93 mai 1498, après la mort de Gnillaome Go- 
defrov, et permute son droit le Saoàt 1500 avec Guillaame Postei poor la core 
de SalDt-Aubin-du-Vieil-Evreox. Ils ne paraissent pas avoir eu la possessioa 
réelle du bénéflce. 



— 89 — . 

1603, Marin Rbgnault, prêtre, par permutation avec le 
précédent. 

4 608, Mathurin Picard, prêtre, par résignation du 
précédent. 

Avant 4644, Pierre Frigard. 

4644, Jacques Philippe, sous-diacre, après la mort du 
précédent. 

4 645, Jean du Bue, diacre, par résignation du précédent. 
4 662, janvier, Gabriel de Mogeretz, prêtre, après la mort 
du précédent. 

4 66S, septembre, Jean Heurt ault, prêtre, après la mort du 
précédent. 

4 664, Philippe Langer, par permutation avec le précé- 
dent. 

4684, Nicolas Godin, après la mort du précédent (496). 
4 685, Guillaume Beaucousin , par résignation du précé- 
dent. — Mort à 69 ans et inhumé à Âcquigny le 28 août 4721 . 
4722, Sauvalle, devenu curé d'Ancretie ville en 4752. 
4752, Saintard n'a signé qu'un acte le 44 mars et est de- 
venu curé du Mesnil-Jourdain. 

4752, Hébert, curé du mois d'avril au mois de septembre, 
depuis curé de Villettes. 
4752-1765, Ducler. 
4768-1776, DuMAis. 
4776-mai 4791 , Faucon. 



(196) Guillaume Prévost, prêtre, est présenté la même année par Antoine Le- 
roi des Bordes, prieur d' Acquigny,, mais il ne paraît pas avoir pris possession. 
Néanmoins, en 1688, le prieur présenta Guillaume Beaucousin sur la démission 
de Guillaume Prévost, sans doute pour soutenir ses prétentions. Ce Guillaume 
Prévost a fait quelques actes en 1683, mais dès 1683 la paroisse est administrée 
par un prêtre commis par l'évêquc jusqu'à la fin du procès entre les présentés. 



8* 



-90 — 



TOPOGRAPHIE FÉODALE, MONUMENTS, &. 



La paroisse d*Acquigny contenait sept fiefs : ^o Acqaigny; 
20 Becdal; 3» Cambremont ou le Hamel; i^ie Gamp-Jaquet ou 
Surville; 5» la Métairie; 6^ un second fief du nom ae la Métai- 
rie; 70 Saint-Mauxe. 







"îSjjy 



^< ..^^-'"^ 



""ullW""*""''*"' 




J 



eoo 



LEGENDE : FiETS, 1 Becdal, 8 Camp-Jaqnet ou Surrllle, 8 ChlteauHl'Acqiligiiy, 4 SaiaX- 
Haaze ou le Prieuré, 6 Cambrenont on le Uamel, 7 les deui fiefo de la Méuirie, — 8 teUie 
marquée par une croix à cAté du cbâteau, S emplacement de la chapelle Saint-LoBMrt, 
A route d'Evreux à LouTiers, B enceinte fortifiée appelée Château»BobeTt, x x tome qui 
sépare cette enceinte du plateau. — Cohmurm limitrophes : 8 Le Mesnil-Jonrdain, 9 Pu- 
terTiUe, 10 HeudebouTille, 11 AiUy, Il HeudreTiUe, 13 Les Planches, 14 AmfreTiUe-siir- 
Iton. 

I BARON» D'ACQUIfiNT. 

Son chefmois a toujours été situé à l'endroit qu'occupe le 
château (197). Celui-ci qui n'est plus qu'une agréable habita- 



(197) L'avea de 1584 , parlant de l'ancien châteaa détroit , dit qn'i) était 
placé prêt de l'église, .. et de la rivière d'Eure. » 



— 91 — 

tioB de campagne a été construit vers le milieu du xvï« siècle 
sur les ruines de l'ancienne forteresse des Tosny détruite 
en 1378. 

Le baron d'Acquieny était membre de droit de Tancien 
écfaicpiier de Normandie, et tenu d'y comparaître. 

Dix-huit fiefs relevaient d'Acquigny d'après le terrier de 1787 
et les aveux que nous publions. Voici la liste de ces fiefs : 

Fiefs relevant d'Acquigny. 

Pleins-fiefs. 4o La Chaçelle-du-Bois-des-Faux; 2» les Plan- 
ches; 30 le MesnilnJourdain (4 98). De ce dernier relevaient 
trois quarts de fie£s: La Yillette a SainWean-de-Louviers, le 
Vieux-Rouen à Saint-Pierre-du-Vauvray, Montpoignant à Léry; 
et un huitième de fief à Criquebeuf-sui^eine, designé succes- 
sivement sous les noms de Voignard, Mesnillet, Mesnil ou fief 
de Griquebeuf. 

Quarts de fief. Sur Acquigny, 1 «le fief Saint-Mauxe; 2^ Cam- 
bremont ou le Hamel; 3«> SurviUe ou Camp-Jaquet; 4® Becdal, 
d'où relevait un huitième de fief situé sur Heuareville et appelé 
le Mouchel. SurVieux-Villez, 5® le fief de la Rue ou du Vieux- 
Villez. Sur Heudre ville , fio le Quart-d' Acquigny ou Bois- 
Renard (4 99). 

Huitièmes de fief. Sur Acquigny^ deux fiefs du nom de la 
' Métairie. Sur la Vacherie, deux fiefs du nom de Carcouet (200). 

Justice. La baronie jouissait des droits de haute, moyenne 
et basse justice. Ces droits étaient exercés par un vicomte ou 
bailli vicomtal et son lieutenant, assistés d'avocats, d'un pro- 
cureur fiscal, d'un greffier, de sergents, d'un garde du scel, 
d'un tabellion, de jaugeurs, etc. Il y avait aussi droit de ver- 
derie avec serments dangereux et à garde pour la conservation 
des bois et rivières. Les appels des sentences du verdier étaient 
portés devant le bailli vicomtal. 

Le bâtiment où se rendait la justice, et qu'on appelle encore 
aujourd'hui la prison, se trouve près du pont, sur la rive droite, 

(198) La chatcllenie da Mesnil- Jonrdain ne relevait pas d'Acquigny avant 
1661, où elle loi fut réanie par lettres-patentes. 

(Id9) Snrviile, Vieui-Villez et Bccdal étaient dits hoitiesmes de fief dans 
l'aveu de 1455. 

(SCO) L'nn des fiefs de la Métairie appartenant ii THÔtel-Dien de Loaviers 
fat réani îi la baronie en 1657. 



— 92- 

et a peut-ètf e remplacé ce manoir de Guillaume de Poissy que nous 
avons vu, situé au xui® siècle in exitupontis. C'est une construction 
eu partie duxvi^ siècle avec croisée en pierre de taille àjneneaux. 

Le rez-de-chaussée, qui est maintenant une cave , servait de 
prison, et le premier étage contenait une assez vaste salle d'au- 
dience. Le propriétaire de la maison nous a montré un tableau 
peint .à l'huile qui ornait autrefois cette salle. Il représente un • 
Christ en croix accompagné de la Sainte Vierge et de Saint Jean. 

Au bas est écrit le texte : Noli qucerere fieri judex, etc 

Eccl. 7., et la date 1596. 

La haute justice d'Àcquigny recevait les appels des sentences 
rendues par les sénéchaux des arrière-fiefs. Les appels de ses 
propres sentences étaient portés devant le juge royal du Pont- 
de-1' Arche. 

Domaine. Le domaine non fieffé était presque tout entier 
compris sur le territoire d'Acquigny. Ses principales extensions 
étaient sur la paroisse d'Heuareville. Son étendue en terres a 
constamment varié. Les bois avaient une contenance de 630 
acres en 1787. 

Moulins, Rivières et Forêts. Le terrier de 1787 men-, 
tienne trois moulins à Acquigny : le moulin du Bourg, le moulin 
de la Ruelle sur l'Iton, et un troisième sur l'Eure, au village du 
Hamel, converti en moulin à drap. L'aveu de 1584 parle d'un 
quatrième moulin sur l'Iton, au lieu nommé Perchet, cpii était 
aétruit dès cette époque, parce que les autres suffisaient aux 
besoins des vassaux. Ces moulins avaient le droit de banalité 
sur tous les habitants des paroisses d'Acçiuiany, de Vieux-Villez 
et de la partie d'Heudreville qui relevait d Acquigny. Les pro- 
priétaires qui ne résidaient pas étaient tenus de payer les vertes 
montes de toute espèce de grain, à raison delà 1 6^ gerbe, avant 
que rien ne soit enlevé du champ, sous peine de confiscation 
aes gerbes, charrettes, chevaux et harnais. Tous les vassaux de 
la baronie étaient tenus de venir moudre au moulin d'Acquigny, 
s'ils n'avaient eux-mêmes droit de moulin, ou si leur moulin ne 
marchait pas. Les habitants d'Ailly en particulier devaient por- 
ter leurs grains au moulin du Hamel de Cambremont, quand 
le moulin du Ru du Bec ne marchait pas. 

Le baron d'Acauigny avait la propriété de la rivière d'Eure 
et droit de pèche depuis le fossé d'Iton, près le clos Saint-Mauxe, 
jusqu'à la Fieffé de Pinterville^ à un grand orme planté sur le 
bord de la rivière ; et, à partir de cet orme, il avait encore le 



— 93 — 

droit de faire jeter Tépervier volant jusmi'à l'endroit dit le 
Clos-Miclor ou Fosse-Mouille-Pain, Son aroit de pêche sur la 
rivière d'Iton s'étendait depuis les porteiles au-dessous du pont 
des Planches jusou'à l'embouchure de cette rivière dans l'Eure. 
Les droits de la baronie d'Acquigny dans la forêt du Pont- 
de-1'Ârche ou de Bord consistaient en droit de pennage et pâtu- 
rage pour ses bêtes et porcs, droit de prendre tout le bois néces^ 
saire à construire et à léparer ses bâtiments et en outre quatre-* 
vingts mesures de bûches par an de 42 pieds et demi de long, en 
payant 42 deniers pour la façon de chaque mesure. Le baron 
devait en outre payer chaque année en la recette du domaine 
du Pont-de-l' Arche une douzaine d'aiguillettes de soie verte, 
d'après une ordonnance de la chambre des comptes en 1589. 

Droits seigneuriaux. L'aveu de 4455 mentionne encore 
le service à'ost. Tous marquent nour les vassaux nobles l' obli- 
gation de faire la garde à l'une aes portes du château, et pour 
les roturiers celle de faire le guet sur les murailles. 

Le droit de fouage subsiste, au moins dans les titres, jusqu'en 
4787. Il consistait a lever, sur tous les habitants de la baronie 
et des fiefs qui en relevaient, 4 % deniers par feu de â ans en 
3 ans à la Saint-Jean, comme le roi faisait lui-même en son 
duché de Normandie. 

L'aveu de 4584 parle du droit de four banal^ comme ayant 
déjà été accensé aux habitants d'Acquigny, pour une redevance 
fixe. 

Le droit du pressoir banal pour vins et toutes sortes de 
boissons était du sixième pot. 

Le terrier mentionne encore les droits ordinaires de tor et 
ver, de colombier à pied, àe treizièmes, champart,reliefs,eic. 
Ce dernier droit offrait un usage particulier. A la mort de cha- 
que vassal, le lieu du décès, s'il lui appartenait, payait 3 sous, 
1 acre de terre 4 sou, les vignes, prés et autres biens suivant 
leur valeur. 

Mais l'un des droits les plus importants était celui de quatre 

Êtres par an, les jours de Saint-Vincent, 22 janvier. Saint- 
arc, ^5 avril, Sainte-Anne, 26 juillet, et Saint-Luc, le 48 
octobre. Anne de Laval avait obtenu leur établissement de 
Charles IX par lettres-patentes du mois de décembre 4566 
enregistrées au Pont-de-T Arche le 45 février 4567. Le baron 
avait aussi' droit de marché le mardi de chacjue semaine, 
avec droit de coutume sur toutes les marchandises vendues, 



— 94 — 

d*un denier sar chaqae marchand et de quatre deniers sor tout 

Eoinçon de vin Tendu à Acquigny ou transporté hors de la 
aronie. 

Les rentes sei^euriales consistaient en 438 livres 42 sods 
4 denier à la Saintr-Remy, 50 œnfe à Pâques, 6 piquets d'a- 
voine, un boisseau de pommes de rainette à la Sainte-Cécile, 
4 livre de poivre à la Saint-Remy, 2 truites et 4 barbeaux au 
temps qu'il plairait au seigneur de les demander, 4 5 chapons 
4/2, 6 poules et 4/6 et 6 poulets à Noël. 

Biens communaux. Ces biens avaient une contenance d'en- 
viron 46 hectares et consistaient en pâtures ou friches. M. Le 
Roux d'Esneval, dans un acte du 7 décembre 4790, mentionne: 
« Les friches du trièse du Haut^es-Faux; la friche de l'autre 
côté de l'eau, triège de la Futaie et de la Chesnaye; la friche 
de Cambremont proche Gruchet dont il réclame la nue-proprié- 
té^ ne laissant aux habitants qu'un droit de pâture. L acte de 
4553, que nous avons cité chapitre vi, montre cpie les habitants 
d'Acqui^y avaient, en dehors des biens désignés précédem- 
ment, d'autres terrains communaux dont ils étaient les vrais 
propriétaires. 

liUile des Seigneurs. 

4035-1050. Roger de Tosnt. 

4050-4402, Raoul de Tosny, fils du précédent. 

4402-4426, Raoul de Tosny (le jeune), 61s du précédent. 

ÂcquigDy paraît alors avoir été divisé entré Roger de Tosny et Godecbildc 
de Tosny, sa sœar. 

PREMIÈRE MOITIÉ d'àCQUIGNY. 

4426,4 136 , Roger de Tosny, fils du précédent. 

-1 1 62, Raoul DE Tosny, fils du précédent. 
1162-.1204, Roger de Tosny, fils du précédent. 
4204-4 206, le Roi de France. 
4206,4222, Barthélémy de Roye par donation du ror. 

-4230, Mathieu de Montmorency. 
4230-4267, Guy VII de Laval, fils du précédent. 
1267-4295, Guy VIII de Laval, fils du précédent. 
4295-4323, Guy IX DE Laval, fils du précédent. 
4323-4347, Guy X de Laval, fils du précédent. 
4347-4348, Guy XI DE Laval, fils du précédent. 



t — 93 — 

4348,4370, IsabeauDE Graon, veuve du précédent, douairière 
remariée à Louis de Sully, morte après 4370. 
-4442, Guy XII de Laval, fils et héritier de Guy XI. 
4442-4445, Guy XIII de Laval, autrement Jean deMontfort, 

seigneur de Kergorlay , gendre du précédent. 
4 44 5-4 465, Anne de Laval, veuve du précédent. 
4465-4500, François de Laval, depuis Guy XV de Laval, 
petit-fils de Guy XIII, réunit en ses mains toutes 
les parties de la baronie. 

SECONDE MOITIÉ D'ACQUIGWY. 

4 4 44 Robert de Warvich, mari de Godechilde de Tosny 
et gendre de Raoul le jeune de Tosny. 

— Henri du Neubourg, fils du précédent 

— Robert de Poissy, gendre du précédent. 
4497 Robert de Poissy, fils du précédent. 
4226 Robert de Poissy, fils du précédent. 

— Guillaume de Poissy, fils du précédent. 
4264 Robert de Poissy, fils du précédent. 

4265,4^67, Isabelle DE Marly, veuve du précédent , rema- 
riée en 4267 à Guillaume de Reaumont. 

— Hervé IV de Léon, cendre du précédent. 
-4304, Hervé V de Léon,' fils du précédent. 

4304-4337, Hervé VI de Léon, fils du précédent. 
4337-4344, Hervé VII de Léon, fils du précédent. 
4344-4363, Hervé VIII de Léon, fils du précédent. 

A sa mort la seconde moitié de la baronie fut divisée entre ses deux sœurs. 

4»'e partie de la seconde moitié d'Acquigny, 

4363-4373, Jean 1er de Rqhan, beau-frère du précédent. 
4372-4429, Alain VIII de Rohan, fils du précédent. 
4429-4462, Alain IX de Rohan, fil» du précédent. 
4462-4467, Jean d'Orléans, comte d'Angoulême , gendre du 

précédent. 
4467,4469, Marguerite de Rohan, veuve du précédent. 

— , Jeanne de Laval, reine de Sicile, acquiert cette 

Êartie de Marguerite de Rohan et la laisse en 
éritage à son frère Guy XV de Laval , qui la 
réunit à la première moitié de la baronie. 



— 96 — 

2<: partie de la seconde moitié d*Acquigny. 

4 363 Jean db Kergoblat, premier mari de Marie de 

Léon, sœur d* Hervé VIII. 
4 370 Jean Mallet de Grasvillb, deuxième mari de 
Marie de Léon. 
, Raoul DE MoNTFOHT DE Kergorlat, gendre de 
Marie de Léon. 
4404-1415; Jean de Montfort de Kergorlay, fils du pré- 
cédent, devient en 4412 Guy XIII de Laval. 
4415-4486, Guy XIY de Laval, fils du précédent. 
4 486- , Guy XV de Laval, fils du précédent, réunit cette 
partie au reste de la baronie qu'il possédait déjà. 



SUITE de la baronie ENTIERE. 

4 500-4 534 , Guy XVI de Laval, neveu de Guy XV. 

4539-4554, Louis de Silly, gendre du précédent. 

4560-4572, Anne de Laval, veuve du précédent. 

4584, Henri de Silly, fils du précédent. 

4589-4628. François de Silly^ fils au précédent. 

4628-4646, Pierre de Gondy , cousin du précédent, héritier 
pour moitié et acquéreur pour Vautre moitié. 

4646-4647, Anne Leblanc du Rollet et Jacques Deshom- 
MBTS, coacquéreurs. 

4647-4656, Anne Leblanc du Rollet. 

4656-1688, Claude le Roux acquiert la baronie du précédent. 

4688-1693, Robert le Roux d'ësneval, fils du précédent. 

4693-1746, Anne-Claude-Robert le Roux d'Esneval, fils du 
précédent. 

4746-4788, Pierre-Robert le Roux d'Esneval , fils du pré- 
cédent. 

4788-1790, Esprit-Roberi-Marie le Roux d'Esneval, fils du 
précédent. 
Armes : Tosny porte : d*or à une rose de gueules (201 ). 
Roye : de gueules à la bande d'argent. 



(901) D*antre8 disent : d'argent Si trois hnres de sanglier de sable; d'antres 
encore : d'argent il un dextrochère avee gonfanon de gueules tenant ou ra- 
meau de sinople. — Y. de ta Roqoe^ Mais. d'Harc., t. l'r, p. sie. 



— 97 — 

Montmorency : d*or, à la croix de goeules, cantonnée de 

seize alérions d*azur. 
Laval : les mêmes que Montmorency en brisant de cinq co- 
quilles d'argent sur la croix. 
Poissy : d'or au chef de sable. 
Léon : d'or au lion de sable. 
Roban : de gueules à 9 macles d*or, 3, 3 et 3. 
Silly : d'hermines à la fasce livrée de gueules, surmontée de 

trois tourteaux de même. 
Gondy : d*or à S masses de sable passées en sautoir et liées 

de feules. 
Leblanc du RoUet : aazur à trois licornes effarées d'argent, 

% en chef et 4 en pointe. 
Le Roux d'Esneval : écartelé au 4 a'azur à la croix fleurde- 
lisée d'or, qui est de Pavilly ; au 2 pallé d'or et d'azur 
de six pièces, au chef de gueules , qui est d'Esneval ; au 
3 échiqueté d'or et d'azur, a l'orle de gueules , qui est de 
Dreux ; au i de gueules, à 6 annelets d'or, 3, 2 et 4 , qui 
est de Prunelé ; au 5 d'argent, à la bande d'azur , qui est 
de Tournebu ; et sur le tout d'azur, au chevron d'arçent, 
accompagné de 3 mufles de léopard d'or, S et 4 , qui est 
le Roux. 

II BEGDAL. 

L'ancien manoir de Becdal existe encore aujourd'hui au ha- 
meau de Becdal, à l'extrémité d'Acquigny, du côté de Louviers. 
Il est entouré de 4 hectares de terre, clos de murs, qui longent 
la route d'Evreux à Louviers. La porte de cet enclos, couverte 
selon l'ancien usage du pays, est ornée de quelques sculptures. 
Du côté opposé et sur le chemin du hameau de Becdal se voient 
l'un des pignons et les fondations du manoir du xv» siè- 
cle. Auprès de la porte de l'enclos, la plus voisine de ces ruines, 
on remarque un regard ou meurtrière, percée obliquement dans 
une pierre du mur, de manière à commander l'entrée. Le second 
manoir , aujourd'hui maison du fermier, est une construction 
en bois du xvii® siècle. L'une des chambres a conservé la 
plus grande partie des peintures qui ornaient ses cloisons et les 
solives de son plancher. 

Justice. Le fief n'avait que basse et moyenne justice et dé- 
pendait de la haute justice d'Acquigny. 

Domaine. Le domaine nom fieffé est évalué par le terrier de 

9 



— 98 — 

4787 à 425 acres 4 vergées et 6 perches, doDt 70 acres de bois. 

Moulin et Rivière. Le fief de Becdal ne paraît pas avoir 
eu de moulia particulier et dès-lors les habitants étaient tenus 
d'aller faire moudre leurs grains aux moulins de la baronie. 

Droits SEIGNEURIAUX. Ils n'offrent rien de particulier, le 
terrier de 4787 mentionne les droits de colombier et de toret 
ver. 

LISTE DES SEIGNEURS. 

4315- Richard le Roux, par Barbe du Mesnil, sa femme. 

— Jean le Roux, fils du précédent. 
-4424, Martin le Roux, fils du précédent. 
4 424-4 455, Denis le Roux, fils du précédent. 
4 469 Guillaume le Roux, fils du précédent. 
4 499 Guillaume le Roux, fils du précédent. 
4542-4564, Nicolas le Roux, fils du précédent. 
4564-4583, Robert le Roux, neveu au précédent. 
4583-4638, Robert LE Roux, fils du précédent. 
4 638- , Claude le Roux, fils du précédent. Il obtint la réu- 
nion du fief de Becdal à la baronie d'Acquigny . 
Armes. Voyez Acquigny. 

III CAnBRUOHT. 

Les ruines du manoir couronnent un mamelon placé sur la 
rive droite de l'Eure, au-dessus du village du Hamel. Vus de 
loin, l'escarpement du coteau et la falaise se mariant aux ruines, 
donnent à 1 ensemble l'aspect d'un château-fort, d'où est venue 
sans doute à M. A. Le Prévost, et à beaucoup d'autres érudits, 
l'idée que c'étaient les ruines de la forteresse des Tosny. Mais 
nous avons déjà montré que cette dernière occupait l'emplace- 
ment du château actuel d'Acquigny. 

Quant aux ruines de Cambremont dont voici le plan, il suffit 
d'y jeter les yeux pour reconnaître qu'elles n'ont rien de com- 
mun avec les châteaux-forts des xi® et xiï« siècles. Placées à 
45 mètres au-dessus du niveau de la vallée et à la même hau- 
teur environ au-dessous des coteaux voisins, dont elles sont 
isolées par un ravin profopd^ ces ruines se composent d'une 
enceinte de 4 4 5 mètres de longueur sur une largeur maximum 
de 47 mètres et minimum de 23 mètres. Les murs extérieurs 
ont une épaisseur de 75 centimètres à 4 mètre et une hauteur 



de 1 mètre 50 ceotimËtres à S mètres sans laisser voir aucune 
trace d'ouvertures. A l'intérieur et au nord oa remarque les fon- 
dations du b&tlment principal (no 1 ), ayant 50 mËtres de lon- 



gueur sur 10 de largeur. A l'est on distingue encore les traces 
d'un autre bâtiment appliqué également h la muraille extérieure, 
et un peuplas loin les fondations d'un colombier (n" 3), ayant 
8 mètres 10 centimètres de diamètre intérieur, avec des murs 
de 90 centimètres d'épaisseur à leur base. Au sud se trouve 
l'entrée, à l'est de laquelle eiistent encore les murs latéraux 
d'une construction semi -souterraine fn" 3) de 5 mètres 75 cen- 
timètres de larseur, sur environ SS ae longueur, se terminant 
oirculairement du cdtè de la porte (no 4), et que les habitants 



— 100 — 

da pays appettœt les Caves. Â Tangle de ces caves se voit loo- 
vttiure d un puits récemment comblé, et marqué sur notre 
plan par un petit cercle. Nous sommes bien, il faut en conTeair, 
en présence des ruines d*un manoir très-ordinaire. Néanmoins, 
au devant de l'entrée, on suit les traces d'un retranchement 
assez profond; et au nord, sur le versant le plus accessible du 
mamelon, on aperçoit une suite de fossés et de circonvallaticms 
qui nous ont paru être des travaux de défense ou d'attaque. 

Dans les documents que nous avons cités surCambremout, ce 

fief est appelé le Hamel, le Hamel d'Acquiguy, le Hamel de 

Gambremont et enfin Gambremont. Ge n'est qu'à l'arrivée des 

le Roux qu'il prend ce dernier nom, lequel finit par exclure les 

autres dénominations. D'un autre côté, à l'entrée du village du 

Hamel et au pied de Gambremont, est une vieille maison en bob 

à un étage, fieffée au xvii® siècle par les seigneurs d'Acquigny 

à une famille de pécheurs et que nous prendrions volontiers pour 

l'ancien manoir des Ghalenge. Les le Roux auraient fait bâtir 

sur le mamelon voisin, appelé Gambremont, peut-être à cause 

de sa forme cambrée, un nouveau manoir qui subsistait encore 

comme nous l'avons vu en 4636. Les fossés et circonvallations 

qu'on aperçoit sur les versants peuvent être antérieurs à la 

construction du manoir et avoir eu pour but de défendre une 

position militaire qu'il était naturel oe choisir. Mais ce sont-Ià 

des hypothèses que le lecteur est libre d'admettre ou de rejeter. 

Justice. Le fief avait basse et moyenne justice exercée par 

un sénéchal dont nous avons cité une sentence en 4 654 . Les 

appels étaient portés à la haute justice d'Acquigny. 

Domaine. L'étendue du domaine non fieffé en terres labou- 
rables nous est inconnue, les bois contenaient 70 acres en deux 
pièces appelées la Futaie et la Ghesnaye. Us étaient, d'après /e 
terrier ae 4787, soumis au tiers et danger, avant leur réunion 
à la baronie. 

Moulin et Rivière. Le moulin du Hamel ne parait pas 
avoir appartenu aux seigneurs de ce fief, puisque les aveux de 
la baronie en attribuent la propriété aussi bien que celle de 
la pèche aux barons d'Acquigny. 

Droits seigneuriaux. Nous ne pensons pas qu'ils aient 
rien eu de particulier. Nous avons déjà mentionné l'existence 
d'un colombier, mais nous n'avons pu trouver aucun aveu do 
fief de Gambremont qui nous ait permis de connaître en détail 
les droits et privilèges du seigneur. 



• ~^^^^*''^^^^ -"»~i"^^p— ^^^"^^■— "Wi^^^^^ 



— (01 



LISTE DES SEIGNEURS. 



U55-4508, Jean de Chalenge. 
4 51 4 Guillaume de Chalenge. 
4531 Claude le Roux, mari de Jeanne de Chalenge. 
1542-1583, Robert le Roux, fils du précédent. 
1583-1599, Barbe Guiffart, veuve du précédent. 
1599-1638, Robert le Roux, fils du précédent. 
1 638-4 656, Pompone le Roux, fils du précédent. 
1638- , Claude le Roux, frère du précédent, possède d'a- 
bord une partie du fief, et en 4656, a la mort de 
Pompone, le fief tout entier, dont il obtint la réu- 
nion à la baronie d'Acquigny. 
armes. Chalenge porte : de gueules à trois soleils d*or. 

IV CAnP-JAQUET OU SURVILLE. 

Le chefmois du Camp-Jaquet était placé sur les coteaux qui 
dominent la rive droite de l'Eure, à l'extrémité d'Acquigny, du 
côté de Pinterville. Nous avons pu y distinguer encore les 
fondations d'un colombier et quelques traces d'autres construc- 
tions. L'emplacement du manoir et les terrains qui l'environ- 
naient sont aujourd'hui couverts d'un bois taillis fort épais. 

Justice. Le fief avait sans doute moyenne et basse justice. 
L'aveu de 1 584 déclare simplement qu'il avait cour et usage. 

Domaine. Nous ignorons quelle était son étendue. L'aveu 
d'Acquigny en 1584 dit seulement qu'il y avait plusieurs bois 
sujets au droit de tiers et danger envers la baronie, et qui ne 
pouvaient être vendus avant d'avoir été marqués par les offi- 
ciers du baron. 

Moulin et Rivière. Aucun moulin ne dépendait du Camp- 
Jaquet et dès lors le seigneur et ses tenanciers étaient tenus 
d'aller moudre leurs grains aux moulins de la baronie. En 1 680, 
Pierre le Pesant de Boisguilbert, seigneur du Camp-Jaquet, 
acheta, du baron d'Acquigny, un droit de pêche sur la rivière 
d'Eure (202). 

Droits seigneuriaux. Ils n*ont rien de particulier. Nous 



(909) Orig. ao cbartrier d'Acquigny 

9» 



'^m 



— 102 -r 

avons déjà mentionné Texistence d'un colombier. Le terrier 
d*Acquigny en 4787 nous apprend que, suivant une transaction 
du 4 S septembre 4778, le seigneur du Camp-Jaqaet avait 
remplacé, par une rente de x livres à Noël, le droit de tiers et 
danser (}ue le baron d*Acquigny réclamait sur ses bois, et 
qu'il était tenu en outre de donner, pour le droit de pèche fieffé 
en 4680, deux truites et quatre barbeaux au même baron, à l'é- 
poque que ce dernier voudrait choisir. 

LISTE DES SEIGNEURS. 

Guillaume Leyesque. 
4455,454s, Richard Goullé. 

Louis DE HoDETEViLLB, mari de Françoise de 

Goullé. 
Françoise de Goullé, veuve du précédent. 
4 584 Louis* DE HouETEY ILLE, fils du précédent. 

4679 Pierre Bardouil. 

4680 Pierre le Pesant de Boisguilbert. 

4 72S Nicolas-Gabriel->Louis le Pesant, fils du précédent. 
4762 Jean-Pierre le Pesant de Boisguilbert, fils 
du précédent. 
4762-4787, Jean-Pierre-Adrien-Augustin de Boisguilbert. 

Armes. Celles des familles Levesque et de Goullé nous sont 
inconnues. 
Houeteville porte: d'argent, à la fasce de sable. 
Bardouil : d azur à la croix d'argent, ancrée et flamboyée 
des angles. 

Le Pesant de Boisguilbert: d'azur au chevron d'or accompa- 
gné de deux tètes de lion d'or lampassées du même en cJief et 
STun cœur d'or en pointe. 

T FIEFS DE LA lÉTAIRIE. 

Leur chefmois a complètement disparu et long-tempis avant 
la révolution ils ne consistaient plus qu'en pièces de terres. Le 
terrier de 4787 se contente de dire qu'ils avaient les préroga- 
tiens ordinaires de fief noble. 

liste des seigneurs du 4er FIEF. 

^ Pierrot Jourdain dit le Camus. 
f 455-4 657, l'Hôtel-Dieu de Louviers. 



— 103 — 

4 657- I Claude le Roux, qui acquît ce fief et obtint sa 

réunion à la baronie d'Acquigny. 

LISTE DES SEIGNEURS DU 2® FIEF. 

4 44 5-4 iZ%, Pierre d*Ahfreville. 

1 432- » Pierre Poolin, par confiscation sur le précédent. 

4 454,4469, Glaudin d'Amfreyille, fils de Pierre. 

4484-4542, Jacques d'Amfreyille. 

4546-4532, Nicolas d'Amfreyille. 

4 540-4 555, Robert de Pommereuil, mari de Françoise d'Am- 

freville. 
4555,4563, Françoise d'Amfreyille, Yeuve du précédent. 

-4570, Catherine d'Amfreyille. 
4570-4590, Nicolas de Vipart, héritier du précédent. 
4622- , Jacques de Reâulieu, mari d'Anne de Sabrevois, 
nièce du précédent, 
Guillaume Guyot, par acquisition. 
-4652, Guillaume Guyot, fils du précédent. 
-4693, Alexandre Guyot, fils du précédent. 
4748-4753, François-Robert Guyot, fils du précédent. 
4753-4787, Antoine-Jean-Baptiste Guyot, fils du précédent. 
Armes : Celles delà famille d'AmfreYille nous sont inconnues. 
Vipart porte : d'argent au lion de sable, armé et lampassé de 
gueules. 

SabreYois : d'argent à la fasce de gueules, accompagnée de 
roses de même, 3 en chef et 3 en pointe ; ces dernières 2 et 4 . 
Gu3rot: d'azur au cheYron d argent, accompagné de 3 
champignons d'or, 2 en chef et 4 en pomte. 

■ONUHEHTS, ft. 

Eglise. Elle est bâtie partie en brique, partie en pierre. 
Les augmentations successiYes faites par M. le Président d'Ac- 
quigny lui ont ôté à l'extérieur tout caractère d'unité. Un bas- 
relief en pierre fort remarquable, représentant la mort de sainte 
Cécile, est placé au-dessus de la porte. La sainte est couchée 
sur le côté, et entourée de personnages en prière. Deux anges 
lui apportent la palme et la couronne. L'intérieur est orné de 
belles Doiseries sculptées et dorées dans le style du xyiii^ siècle, 
La Yoùte, quoique en plâtre, les autels, les reliquaires» les tri- 



— 104 — 

bunes, les cadres des tableaux, en un mot toute rornementation 
intérieure, appartenant à la même époque, présentent un caractère 
d'unité et de richesse qu'on n'est pas habitué à rencontrer dans 
les églises de village. La chapelle du Saint-Esprit placée der- 
rière le maître-autel, et séparée du reste de 1 église par une 
belle arcade, prolonge le vaisseau et lui donne un certain aspect 
de grandeur. 

Les comptes de la fabrique de 4 64 3 à 1 694 , les seuls aul aient 
été conservés, donnent pour moyenne du revenu annuel 264 li- 
vres , et pour moyenne de la dépense 254 livres. A la fin du 
xvïie siècle elle touchait 72 livres de rente et 425 livres de 
fermages (203). 

De 4644 à 4627 les bateaux, passant par Acquigny, étaient 
dans l'usage de faire quelques dons à l'église ; le trésorier les 
porte chaque mois en recette sous ce titre : Pour des bateaux, 
et une fois : Pour un don de bateaux, La recette de l'année 
entièrevarie de 4 à 6 livres. De 4627 à 4694 on ne trouve plus 
que trois dons minimes en 4633 , 4635 et 4649. • 

Les ventes du lin donné à l'église produisaient des sommes 
qui ont varié de 4 à 4 3 livres. On trouve aussi des ventes de 
chanvre, et en 4648 le trésorier inscrit en recette 44 sous 
trouvé en cherchant le chanvre de la Toussaint, ce qui cons- 
tate l'usage d'une quête faite à cette époque de l'année pour re- 
cueillir des dons en nature. 

Château. C'est un édifice bâti, comme nous l'avons déjà vu, 
par Anne de Laval, vers la moitié duxvi® siècle. Il est surtout 
remarquable par la singularité de son plan que reproduit la 
gravure ci-jointe. 

Les teintes plus claires indiquent les additions faites postérieu- 
rement. L'entrée principale est en A, où est marquée la projec- 
tion d'une charmante tourelle bâtie en encorbellement. Une frise 
élégante règne sur toute la façade. Elle est ornée de sculptures 
qui présentent deux mains unies alternant avec lechi£fre A. S. L. 



(303) Parmi les dépenses on remarqae la refonte d'nne moyenne cloche en 
1630 pour 346 1. 9 s., et d'une grosse en 1633 poar 339 h 8 s. On ajoata 
300 livres de métal en 1630, et 100 livres seulement en 16S3. 

On paie en 1631 « pour ung chasuble de damas blanc fourny d'estole et fi- 
non, avec un drap de mortuaire, nn voille de tafetas incarnat brodé et noe 
platine de damas rouge cramoysy. la somme de xlii livres. > — En 1633 
< pour la chaire à faire le prosne xviii livres.»— En 1638 « pour la baniere de 
damas rougo cramoys! avec les images qui sont dessas zzvxi livres. > 



3ue notre gravure reproduit aussi, et qui est tonne des initiales 
ea noms d'Anoe de Laval et de Louis de Silly son mari. La 
singularité du plan du cbJkteau donne h penser qu'on a voulu y 



reproduire les lettres A et L qui s'y lisent aaseï facilement. 
Quant à l'S, il faut plus de bonne volonté pour l'y découvrir. 
La vue placée en tMe de cette notice, et faite d'après une 
photographie, montre le château du câté opposé à la façade, avec 
ses deux pavillons et l'appendice dumilieu qu'on peut considérer 
comme le sommet de l'A. Ce côté ne présente aucun ornement, 
mais il permet d'appréder l'eiTet général des constructions. 

CHAPBLtB DR Saint-Mauxb. Cette chapelle , reconstruite 
par M. le Président d'Âapiigny en 175Ï, existe toujours dans 
l'ancien cimetière du prieuré, qui continue d'Être celui de la 
commune. Elle a huit mètres de longueur sur cinq de largeur. 
Le portail de l'ancienne chtpelle, coupé à la hauteur du mur 
de clôture, sert d'entrée au cimetière. On y remarque encore 
des colonnettes et d'élégants chapiteaux du xv« siècle. Cette 
ancieune chapelle, dont les fondations sent visibles, avait à l'in- 
térieur environ 30 mètres de longueur sur \0 mètres de lar- 
geur. Les matériaux ont servi h. reconstruire la nouvelle. On 
y voit plusieurs vitraux des xvi« et xvii» siècles portant les 
armoiries des Laval et des fragments de celles de Silly et d'Es- 
neval. La croisée du chevet, qui est du xiv siècle, est ornée 
d'une verrière b oeuf sujets. Dans le trèfle un crucifiement, 
dans les deux panneaux supérieurs , S. Mauxe et S. Vénéraud 



— 106 — 

portant leurs têtes, dans les six autres, des images de la S*e Vierge 
ou des allégories s'y rapportant, avec des légendes commençant 
toutes par Sancta maria. Les murs sont revêtus à une certaine 
hauteur de boiseries en chêne. Le tombeau de l'autel est placé 
immédiatement au-dessus de celui des martyrs, et laisse Toir, 
à travers un vitrage, de nombreux ossements. 

Chapelle Saint-Lambert. Ce petit édifice a été vendu par 
la commune et détruit il y a peu d'années. Nous n'avons pu 
découvrir son origine. Il avait, dit-on, des fenêtres ogivales, 
et il appartenait, dès le xvii« siècle, à la paroisse qui le fai- 
sait réparer et en touchait les revenus. Ceux-ci consistaient 
dans le produit des auêtes faites à certains jours et d'offrandes 
déposées par les pèlerins qui venaient vénérer les reliques 
du saint (204). 

Ruines de Cambremont. Nous en avons parlé suffisam- 
ment à l'article du fief de Cambremont. 

•Chateau-Robert. En face du château d'Acquigny, de 
l'autre côté de la rivière d'Eure, s'élève en B un coteau abrupte, 
séparé par deux vallons de Cambremont et du massif du Camp- 
Jaquet. C'est sur son sommet qu'est placée l'enceinte dite le 
Chateau-Robert. Assez resserrée d'abord, elle va en s'élargis- 
sant vers la plaine. Elle suit quelque temps la crête de chaque 
vallon et se referme du côté de la plaine par un fossé x z de 20 
mètres de largeur et de 5 de profondeur, dont les terres rejetées 
vers l'enceinte forment un retranchement de 6 mètres au- 
dessus du sol, et de 44 mètres au-dessus du fond du fossé. 
Cette puissante défense réunit les deux flancs du coteau en 
s' abaissant peu à peu, et isole ainsi une surface de 6 hectares 
environ , qui a dû servir de camp , principalement aux époques 
d'invasions. 

Fort aux Anglais. Cette enceinte retranchée, que plusieurs 
savants placent sur le territoire d'Acquigny, appartient en réa- 



(904) Dans les comptes de 1663-1664 le trésorier porte en dépense la pein- 
ture des deux images de S. Lambert. En 1673-1673 les réparations du portail 
Saint-Lambert. On trouve ensuite beaucoup d'autres réparations, et parnii les 
recettes plusieurs produits inscrits sous ces titres : Aux relique.^ de S. Lam- 
bert, à S, Lambert, la cueiete de S. Lambert ^ et en 1667 pour les pardons 
de S. Lambert. Ces produits sont de 43 sous en 1667, 6 sous en 1671, SOsoos 
en 1673, 33 sous en 1673, 30 sous en 1674, 34 sous 10 deniers en 1675, 5S 
s. 4 deniers en 1676. On y faisait ane procession le 18 septembre, ou le di- 
manche qui suivait ce jour. 



— 107 — 

lité à la commune du Mesnil-Jourdain; mais elle est située 
dans des bois qui dépendaient de la baronie d*Acquigny. 

Population. Les registres de Tétat-civil conservés à la 
mairie commencent à 4594, mais sont très-incomplets jusqu'en 
1 664. Le nombre des naissances pour une période de 4 ans 
atteint son maximum de 4 670 à 4 674, où il est en moyenne de 
35 par an, et descend à son minimum de 4749 à 4753, où il 
n'est plus que de 46. Dans la période de 4788 à 4792 il s'était 
relevé à 49. Deux années de mortalité extraordinaires, 4694 
et 4694 (205), donnent la première 63 morts et la seconde 95, 
tandis que la moyenne des morts de 4687 à 4698, en n'y com- 
prenant pas 4694 et 4694, n'est que de 48. 

Impôts. Le registre des vingtièmes déposé aux archives de 
l'Eure porte 3,079 livres 44 s. 6 d. pour le vingtième payé par 
la paroisse d'Acquigny en 4774. Cette somme fut réduite à 
2,239 1. 5 s. 6 d. en 4784. La réduction de 840 1. est faite en- 
tièrement sur les impositions payées par M. d'Acquigny. En 
4790 la commune payait 4,776 1. 49 s. 9 d. 

Hameaux d'Acquigny: Becdal, le Bout-de-la-Ville, le Bout- 
du-Pont, les Grandes-Ruelles, le Hamel, le Moulin-Postel, 
Saintp-Mauxe, la Vignette. 

Trièges: les Bassiers, les Bugreux, le Camp-Cardon, la 
Carbonnière, le Cardonnet, le Château-Robert, le Chiquet, le 
CloSf-Saint-Mauxe, la Côte-des-Prats, la Côte-sur-l'Eau, les 
Erretes, les Faulx, les Grands-Champs, la Grosse-Borne, 
Longlée, la Levrière, la Malaisée,- le Mauvais-Pas, la Métairie, 
la Nauraie, les Pâtis, la Pelleraye, les Petits-Sablons, la Plan- 
che-Jobbey, le Pré-Massieu, Saint-Lambert, la Sente-Herpin, la 
Sente-Saint-Lieunard, le Souillet, Trou-Michault, les Valgens, 
la Vallée-au-Sel, la Vallée-de-1'Etréval, les Vallées, le Val-Noël, . 
le Val-Omont, la Vente-aux-Hommes, la Voie-Monneuse. 



(305) L'histoire de Loaviers, par Morin, signale Tannée 1694 comme une 
année de disette et de maladies. 



3 ^^r ^ - ^ .,.^- :l=^ 



i e 




-««^«•T'JMkki .A.i« 







«S'il 



III 

H5l~f«54 

UcnricQsDai Normaniaeet Acqaitanise et cornes AndoganTexisis, 
archicpiscopis et omnibus episcopis, corail ibus. baronibus, jasli- 
tiariis, viceconiitibus, ministris et oiuDÏbus Gdelibus et amicis sois 
Normauis. salulem. Sciatis lue concessisse et conOrmasse saneti- 
monialibus de Âltabruiera omues deemosinas quœ eis in Korman- 
Dia ralionabiliter dats sunt, quicumqae eas iUis dederit^ videlicet 
centum libras de redita Guaravili» quas Amaltritos cornes Ebroi- 
censis illis dédit, et dcccm niodios anaon», et centum solidos de 

i-edditu Abinnœis ex dooo Isabellae de et Badi Glii soi et Ro- 

fierii de et gorlum unum apud Ahinnseumex dono eornmdera. 

Quare toIo et firmitcr prœcipio ut ecclesia de Altabruiera et sanc- 
iimoniales ibi Deo serTientC5, omnia supra dicta bene et in pace, 
libère, quiele et bouoriOce tcneant et possideant sicut liberam et 
perpetuam eleemosinam. Testibus Pb^* episcopo Garnotensi, Bo- 
berto de Novoburgo et aliis. 

Cette charte, ainsi qoe la soivante, est tirée d'une copie informe dn xyiii* 
siècle qoe nous avons trouvée au cbartrier d'Acquigny. Cfelle-ci a été faite kvlt 
une copie coliationnée par les notaires du Cbâtelet en 1544, et porte en marge 
que les blancs viennent de ce que les noms propres étaient illisibles. On pour- 
rail combler les lacunes de cette manière « isabellae de Monfeforti et Badalpbi 
filii sui et Rogerii nepotis su! » en supfosarit doux ratifications successives par 
Itaoul et Roger de Tosny. Le prieuré des Hautes-Bruyères, ordre de Fome- 
vraull, était h Saint-Remi-l'Honoré (Scine-et-Ol"îc); nos rccbcrcbes pour re- 
trouver ses archives ont été infructueuses. 

IV. 

I154-tl62 

Ucûrirusrex Anglorum et dux Normaniœ ut Aqnitauiœ et coines 
AUdrgauveusis , arcbiepiscopis, episcopis, abbatibus, coniitibus, 
baronihus, justitlariis, vicecomitibus, miuistriset omnibus iidelibus 
suis Anglis (^t Normaois salufeni. Sciatis me concessisbe et confir- 
masse sanctimonialibus de Hallebruiera omnes elecmosinas qua* 
eis in Anglia et Normania ralionabiliter dafœ sont , quicumque eas 
illis dederit; videlicet cenlnm libras de rcdditu Guaravillas quas 
Amaltrilus cornes Ebroiccusis illis dédit , et decem modios annooac 

et centum solidos de rcdditu Achinnsis ex dono Isabellœ de 

et Badi filii sui et Rogerii de et gortum unum apudAbennœiuin 

ex dono eorumdem. et très modios frumenli in molendinis suis 
castri Ibreiiensis ex dono Guillermi Rupelli, atque quemdam bos- 
pitani Drogonica nomine liberum et quietum ab omni censu, ei 
dono pncdicti Guillermi Ruppelii atque Matildis uxoris ipsins et 



— ni — 

Gualeranni filii eorum. Quare toIo et firmiter praecipio quod eccle- 
sia de Haltebruiera et sanctimoaiales ibl Deo servientes onmia su- 
pra dicta bene et in pace, libère, quiète et honoriQce tcaeant et 
possideant in cuUaris, in pratis et pascuis, in viis et semitis, in 
aqais el niolendinis et in omnibus rébus, cum omnibus libcrtatibus 
et liberis consuetudinibus, sicut cartœ donatorum suorumtestanlnr. 
Testibus B.episcopo Ebroiceusietaliis. 

Notam sit omnibus bominibus tam futuris quam presentibus 
quod ego R. de Tboenio, filins Radolpbi minoris do et concedo pro 
Dei amore monachis sancli Pétri Castellionis décimas omnium ve- 
uationum mearum et omnium bestiarum mearum vi?arum et mor- 
tuaram et omnium reddituum meorum ubicumque per totam ter- 
ram meam fuerunt. Testes sunt michi Radulplîus de Fraxino et 
Gerelinus frater ejus, Robertus de Vacaria, Guillelmus Âlis de 
Portis, Gencelinus clericus, Robertus Rex, Godardus famulus , 
Willermus Boeth etplures alii. —Copie collationnée par les notaires 
de Ck)nches eo 1469, au chartrier du cbûteau d'Acquigny. 

VI 

Nofum sit tam presentibus qoam futuris quod ego Willelmus 
de Montibus desdi Deo et Sancte Marie Becci. in perpetuam ele- 
mosinam, scptem acras terre in montibus Âcninnei. Hanc antem 
dedi predicte ecclesie terram ila liberam et ^uietam ab omni con- 
saetudine et servicio : quod mouachi Becci, et qui[cumque] alis 
(1. alii) predictam terram tenebunt, non de [bebunt] micbi de illa 
oec heredibus meis in sempiternum nec tailiam, nec auxilium, 
nec levamen, nec aliquod serricium. Factura est hoc cousensu et 
voluntate Domini R[ogeriil de Toeneio, de quo eandem terram 
tenemus, et consensu et voluntate flliornm meorum. Hanc autem 
donationem Willelmi de Montibus, ego Rogerus de Toeneio con- 
cedo et ad posterorum noticiam hujus sigilli oiei confirmo festi- 
monio. Testes ex utraque parte Gaufridus Wistanel, etc., Ysenbar- 

dus sacrista Becci dédit Wiilelmo de Montibus solidos in 

festimonium hujus libertatis.— Fragm. ducart. du Bec, auxArcb. 
de l'Eure. 

VII 

In Domine sancte et individae Trinitatis, amen. Philippus, Det 
ffratia, Francorum rex. NoTerint noiversi, présentes pariter et 
Fatori, quod nos dilecto et fldeli nostro Bartholomeo de Roia et 



— 412 - 

heredibas sais de anore sua desponsata datnus et concedimm 
Aqttidfacum , cum omnibus pertineoeiis suis, lam in bosco qaam 
in piano, in terris et in aqnis, tam in feodo quam in domanio, 
ita quod idem Bartholomeus et heredes sui illud sub eisdem con* 
suetudinibus et libertatibus, tam a nobis qnam a nostris beredibos, 
eo modo possidebaot quemadmodum alii predecessores ipsîus 
Bartholomei, domini Aquiniaci, illnd antea posséderont et tenue- 
runt, reddendo tamen nobis et heredibns nostris illud serviciam 
quod feodnm débet. Quod ut perpetuum robur obtineat, sigilli 
Dostri auctoritate et regii nominis karactere inferius annofato pre- 
sentem paginam precepimus communiri. Âctum Parisiis aDoo 
incamali Verbi M« CC«» VI», regni vero nostri XX» VIU", asfan> 
tibus in palatio noslro quorum Domina supposita sont et signa : 
dapifero nullo; signum Guidonis buticularii, Malbei caméra rii, 
Droconis conslabularii, data vacante cancellaria. — Gart. norm. 
de Pbilippe-Auguste, N» 1086. 

Vin 

Bartholomeus de Roia, Franciœ camerarius, omnibus presentî- 
bus licteras inspecturis in Domino salutem. Noverit universitas 
Testra quod nos dedimuset concessimus, pro remedio anime nosfre 
et amicornm nostrorum^ in perpetuam elemosinam, ecclesie Sancti 
Maximi et monachis ibidem Deo serrientibus, très acras bosei 
nostri, qui dicitur Gastinellns» tenentes Bosco Galterii Postelli 
Tersus Hamellum. Quod ut eis perpetuum robur obtineat, présentes 
litteras sigillo nostro fecimus confîrmari. Actum anno Domini 
■• ce" Yicesimo secundo mense marcio. — Copie collât, par lestabèll. 
deConchesle 5 atril 1469, an chart. d'Acquigny. 

On voit par une autorisation de couper ces trois acres de bois, donBée aux 
moines en 1469, qu'elles étalent situées au triège du Château-Robert. 

IX 

Universis Christi fidelibus presentem paginam inspecturis R.Bei 
gratia abbas et conventus Sancti Pétri de Castellione salutem. Ad 
presentium et futurornm volumus venire noticiam quod de assensu 
et Yoluntate venerabilis patris nostri L. Dei gratia ebroicensis épis- 
copi et capituli ipsius ordinavimus de ecclesia nostra de Aquineio 
in hune modum. Duo monachi iostituentur in eadem qui residen- 
ciam ibidem facient et divinum regulariter servicium celebra- 
bunt. Ad quorum sustentât ionem assignai imus qnicquid halieba- 
mus in eadem villa ratione ecclesie: duas scilicet parles décime 
bladi et totam decimam vini, duas partes lini et kanabi, claosam 
etiam juxta ecclesiam martirum cum herl)ergagio sicut contine- 



♦ '« 



— H3 — 

fur inter Âudiiram ctltonem^ et duodecim solidos qnos Rogerus 
de Yirgulto reddit de daabus garbis de ultra aquam. Si vero con- 
ligerit quod ex causa revocaverirnus dictes mooachos, alios sine 
dilatione iustituemus ibidem servituros. Quod si non faceremus 
episcopus et successores sui ad hoc faciendum per reddituum 
sustrationem nos compellant. De biis autem que ad cantuariam 
ejusdem ecclesie pertinebant data sunt et concessa de assensu epi- 
scopi et capitoli ebroicensis, ad sustentationem predictorum mo- 
nacorum ; bec scilicet: tertia pars décime btadi, cum tota décima 
frnctuum, cum nucibus cimitterii et décima lane et agnonim, 
tercia pars lini et canabi, décima feni, décima terre de ultra 
aquam , x solidi annuatim in altari beatorum martyrum Maximl 
et Yenerandi, terra de cruce Philippin hospttes et census. Totum 
autem residuum relinquitur vicario sine diminutione in perpe- 
tunm a vicario ibidem ministrante percipiendum. Et sciendum 
est quod xl solidos et m modios vini quos nos annuatim percipie- 
bamus nomine pensionis omnino quietavimus, percipiendo so- 
lummodo per annum in festo martirum a vicario memorato x 
solidos. Nos Tero et successores nostri tenemur idoneum vicarium 
presentare qui pos'sit et velit in^eadem vicaria residere , et in 
propria persona deservire, et curam gerere unimarum. Hec omnia 
concessa sunt salvo episcopo et successoribus suis jure pontiflcali. 
Et ut hoc perpetuam obtineat Ûrmitatem, sigiilorum nostrorum 
appositione confirmavimus. Datum anno gratie m** cC^° y" x*. — 
Orig. au chartrier d'Acquigny. 



 tons ceulx qui ces présentes lettres verront ou orront, Cons- 
tant Pincbon garde du seel des obligacions de la viconté du 
Pontdelarche salut. Savoir faisons que au jourdui quatriesme 
jour de novembre lan de grâce mil quatre cens et vingt huit nous 
feust tesmoigné par Robin Delestre tabellion juré pour le Roy 
nostre sire en la dicte viconté ou siège de Loviers avoir veu tenu 
et leu de mot en mot unez lettres saines et entierres en seei et es- 
cripture, contenant la fourme qui ensuit : Universis sancte matris 
Ecclesie filiis ad quos presens scriptum pervenerit, H. decanus et 
ebroicensis ecclesie capitulum salutem in salutis actore. Noverit 
universitas vestra nos cartam venerabilis patris nostri Ricardi 
Dei gracia ebroicensis episcopi inspexisse in hec verba : Universis 
sancte matris Ecclesie filiis ad quos presens scriptum pervenerit, 
Ricardus Dei gratia ebroicensis episcopus salutem in Domino. 
Noverit nnivcrsttas vestra quod nos divine pietatis intuitn, assensu 
et voiuntate H. decani et capituli nostri^ dedimus et concessimus 
monacbis de Conchis apud Sanctos Maximum et Yenerandum de 
Aqaigneio residentibns, ad instanciam precum dilectorum filiorum 

10' 



— H4 — 

abbatis et conventus deConcbis, ecclesiam sancte Gecilie de Aqoi- 
goeio cam omnibus proventibas sois, et in usus ipsoram proprios 
convertimus, babendam et possidendam in perpetaum, libère et 
quiète, pacifiée et intègre, saWa competenti vicaria presbiteri in 
prefatta ecclesia curam animarum gerentis. Et ne bec nostra do- 
natio in posterum aliqua posstt occasione infirmari, presens scrip- 
tum sigilli nostri apposicione corrobora vim us. Actum anno grstie 
milesimo cC xxiiii*'. Nos autem banc donacionem ratam et 
gratam babemus sigilli nostri munimine confirmamas. Actnm 
anno gracie milesimo ce" xiiin" mense junio i En tes- 

moing de ce nous a la relacion dudit tabellion avons mis a ce pré- 
sent transcript le seel des dites obligacions. Ce fut fait lan et le 
Jour premiers dessus dis.— Orig. au cbarlrier d'Àcquigny. 

XI 

Notum sit omnibus presentibns et futuris quod ego Robertas de 
Pissiaco miles recepi a Domino Henrico abbate de Becco et 
ejusdem conventu, ad opus^illelmi filii mei suoromque beredam, 
unam pecbiam terre sitam apud Acqnigaeium^ que est juxta pou- 
tem ejusdem yille et in exitu domus dicti Willelmi filii mei, tenen- 
dam babendam ad flrmam in perpetuam hereditatem michi et 
dicto Willelmo snisqne heredibus pacifiée et quiète perpétue jure 
bereditario nobis predictis possidendam pro vigenti solidis turo- 
nensibus singulis annis reddendis dicti abbati et conventui in festo 
Sancti Remigii de prepositura ipsius yille, per manum prepositi 
quicumque fuerit ibidem pro tempore deputatus. Dicti vero abbas 
et conyentus michi et Willelmo filio meo suisque heredibus pre- 
dictam pecbiam terre contra omnes tanquam suam propriam ele- 
mosinam garantizare tenemur, ita tamen quod si dicti abbas et 
Gonventus dictam pecbiam garantizare non possint, ego WiUelmus 
meique heredes ad soluttonem dictorum yigenti solidorum tene- 
mur. Si vero contigerit quod dictus prepositus non solverit pre- 
dictos viginti solidos ad terminum supradictum, bene licebit dictis 
abbati et conventui facere justiciam super prepositum ibidem pro 
tempore existentem. In cujus rei testimonium presentem paginam 
sigilli mei munimine dignum duzi roborandam. Actum anno Do- 
mini millesimo dncentesimo cesimo sexto mense octobri. — 

Fragm. du cart. du Bec, aux Arch. de l'Eure. 

xn 

ISotum sit omnibus presentibns et futuris quod ego Radolfus 
Ausic tradidi et concessi et bac preseuti carta confîrmavi abbati 
et conventui de Becco Helluini duodecim denarios usualis monete 
in N'ormannia annui redditus quos dictus abbas et conventos niihi 



— H5 — 

annnatiin reddebant ad festom Sancti Martini byemaiis pro masa- 
grio de Âqaigne, quod sitam est juxta masaciuin presbiteri de 
Aquigneio, teneodos et jure bereditario possidendos bos dictes 
duodecim denarios reddilus. Eisdem abbati et conveotui et eorum 
saccessoribus dictes xii denarios redditus contra omnes gentes et 
in omnibus, ad usus et consuetudines Normannie deffendere et 
garantizare tenemur. Et pro concessione bujus venditionis pre- 
dictas abbas et dictus couTcntus pr» nianibns pagaverunt duodecim 
solides turonenses. Et ut boc ratum et^stabiie permaueat banc 
presentem carlam fleri feci et sigillo meo confirmavi. Actum anno 

Domini h° cc° quadragesimo qninto, mense januarli. Hujus 

soni Rogerus Leblont et ceteri. — Fragments du cartul. du 

Bec aux Arcb. de TEure. 

xm 

TJniTersis présentes ]itteras inspectnris, Isabellis domina de 

HacqueTilte et de Acquignœyo in parte, salutem in Domino. 

NoYerint univers! quod cum religiosa» Domina priorissa et 

coDTentus Altœbrueriœ, ordinis Fontisebraudi camotensis diocesis, 

faabeant et babere debeant, et, diu est, fuissent et essent et adbuc 

sint in possessione percipiendi et babendi annis singuUis, nomine 

reditas apud Acquigoœum, in parte terr» me» seu baereditatis mess 

de Acquignaeo, quinque modios bladi monturengiœ, ad mensuram 

de Acquignsyo, dimidium milliare pimpernillorum, et quinqua- 

ginta soins turonenses in pecunia numerata , et eisdem priorissœ 

et conyentui sumptuosum sit nimiset difficile percipere redditus 

supradictos apud Acquignœum annis singuUis, ego Isabellis, dictas 

priorissam et conventum ac earumdem monasterium indempnes 

super biis seryare cuppiens in futurum, yiginti et unam libram 

pariaienses annni reditus eisdem priorissœ et conventui, nomine 

admodiatlonis pNerpetuàt, seu permutationis causa, pro prœdictis 

reddifibus, Yidelicet quinque modiis bladi, dimidio milliarii pim- 

pernillorum, capiendorum super gordum quod tenent hœredes 

Gaufridi dicti Machtie^ per roanum meam seu mandait mei, et 

quinquaginta soins turonenses trado, concède, libero et assigno, 

ab eisdem religiosis seu earum mandate percipiendum et baben- 

dum annis singullis in futurum nomine redditus, in crastino 

Omnium Sanctorum, in prœpesitura mea de Acquiguaeie, per 

maoum illius qui dictam prœjpositnram tenuerit a nobis ?el baere- 

dibas nestris, sive ego vel allius quieumque sit; et si dicta pne- 

positura non sufficeret ad soUutioncm dictarum Tiginti et unius 11- 

brarnm parisiensium, quod residoum super allies redditus meos 

de Acquignsio capperetur, tali modo quod si ille qui. dictam prie- 

posituram tenuerit, aliquo anno cessayerit seu defecerit in sollu- 

tiene dicti redditus, in dicte termine, ut dictum est, facienda, toIo 

et statue, et etiam oblige me, et bœredes mees, quod pro qualibet 



— H6 — 

die, in qoa post dictom terminnm cessaverit vel defTecerit in soUa- 
tione pnedtcta, soWat et reddat et soWere et reddere tenealur dictis 
religtosia seu earum mandato quioqoe soins parisienses, pro 
pœna et nomine pœnae et intéresse earamdem; pro qoibos reddito 
et pœna solvendis, nt dictum est, dictam praeposituram et alios 
reddittts meos de Acquignaeio obligo speciaitter et expresse, et 
etiam pro anniversario meo, annnatira in monasterio Altasbrneris 
faciendo. Reuuncians in hoc facto exceptioni doli, omni inri aaiiHi 
canonici et civilis, omni coosuetndini et statuto cnjuslioet patris, 
et omnibus privillegiis et gratiis a sede apostolica yel r^e seo 
qoocumque alio principe concessis et concedendts, et omnibus 
alits exceptionibns et allegationibus joris et facti, quae contra pre- 
sens instrnmentnm vel factam possent objici vel opponi, in caJDs 
rei testimoniaro, praesentibus litteris sigillum meum apposoi. Datam 
anno millesimo quadringentesimo septnagesimo qainto» mease 
jannarii. 

Copie informe da xviiie siècle an chartrier d'Acqaigpy. Noos crcjODS 
qnUl faat lire, ducentesimo sexagasimo qaiato. La pièce saifaote eUnt 
nécessairement poslérieare à celle-ci. 

XIV 

Universisprassentea litteras inspectnris^Guillelmnsde Bellomoote 
salatem in Domino. Noverint nniveni , qnod cnm religiosœ Do- 
mina priorissa et conventus AltœbmeriaB ordinis FonstisabrandJ, 
càrnotensisdiocesis, hat>eant et habere debeant, et, diu est, fuissent 
et essent et adhuc sint in possessione percipiendi et habendi aonis 
singnllis nomine reditns apud Acqnigniacum, in parte terr» sea 
hsreditatis de Acqnigniaco, in ratione hasreditatis nobilis Domins 
azoris meas contingente, quinque modios bladi moturengis, ad 
mensnram de Acquigniaco, dtmidium milliare pimpernillornm , et 
qninqoaginta soins turonenses in pecunia nnmerata, et eisdem 
priorissae et conventui sumptui sit nimis et difficile percipere redi- 
lus supradictos apud Acquigniacom annis siognllis, c^o Guillelmos, 
dictas priorissam et conventum ac earumdcm monasteriom ia- 
dempnes super hiis servare cupiens in futurum, viginti libras pari- 
sienses annui reditus eisdem priorissae et conventui, nomine admo- 
diationis perpetuœ seu permutationis causa, pro prasdictis reditibas 
trado, concedo, libero et assigno ab eisdem religiosis seu earum 
mandato percipiendas et habendas annis singullis in fntnrum, oo- 
mine reditus in crastino Omnium Sanctorum, in praepositura met 
de Acqnigoiaco , in ratione hœreditatis diclœ uzoris meae contin- 
gente, per manum illius qui dictam prœposituram tenuerit anobis 
vel bœredibns nost ris, sive ego, vel alins quicumque sit, et si dîcti 
pnepositura non sufflceret ad sollutionem dictarum viginti libra- 
rom {Nirlsiensium, qnod residnnm super aiioa reditus meoa de Ac- 



— H7 — 

qaigniaco capperetur tali modo^ quod si illeqni dietam pnepo^ 
sitaram teouerit aliqao anao cessaverit sea deffecerit in soUatione 
dicti reditus in dicto termioo, otdictum est, facienda, voloetstatao 
et etiam oblige me et baeredes meos quod, pro qualibet die in qua 
post dietam terminum cessaverit vel defecerit ia sollutione prœdicta, 
solvat et reddat et solvere et reddere teneatur dictis mooialibus 
seu earam mandato quinque sol us parisienses, pro pœoa et nomine 
pœnae et interesse earumdem ; pro quibos reddita et poena solvea- 
dis, ut dietam est^ dietam prœposituram et ailios reditas meos de 
Acqaigniaco obligo specialiter et expresse. Praeterea si forte cootin- 
gerit quod bsBredes mei vel bœredes dictœ uioris meae prœdictam 
assignationem redditus in posferum infriagere ▼oiuertnt Tel aliqno 
casa contradicant. ego praedictus Guillelmas, ut dicta priorissa et 
coDventus et monasterium earamdem iodempues penitus observen* 
tur, eisdem priorisse et conventui ac earum monasterio praedicto 
tradoetassigoo, in recompensationem et permutationempraemisso- 
nim, quadraginta libras paris, annui redditus percipiendas et ha- 
beadas ab eisdem, in crastino Omnium Sanctorum aonis singullls, 
snper totam hœreditatem meam apud Villemondesitam. Qnas qua- 
draginta libras toIo et concedo reddi in dicto termine annis singu- 
lis prœdictis moniailibns ac earam monasterio sub poena prœdicta. 
Ad quae tenenda firmiter, et fideliter in posteram observanoa, obligo 
me et dietam haereditatem meam de Yiliemonde, et baeredes meos 
aniTersos et singullares quoslibet in solidum et pro toto. Et si con- 
tingent quod cappereot dictas quadraginta libras apnd Villemonde, 
proot superias dictum est, dictae moniales, ex tune tenerentur ce- 
iebrare anniTersarium menm et uxoris meœ in ecclesia sua Altae- 
bmeriae, annis sin^llis in futurum. Reonncians in hoc facto excep- 
tioni doli, omnis juris aoxilii canonici et civilis, omni consuetu- 
diai et statuto cujuslibet patriae, et omnibus privilegiis et gratiis a 
sede apostolica vel rege seu qaocumque alio prioeipe concessis et 
coflcedendis, et omnibus aliis exceplionibus et allegationibus juris 
et facti, quae contra praesens inslrumentam vel factum possent ob- 
jici vel opponi. In cujus rei testimoniom, praesentibus litteris si- 
gillnm meum apposui. Datum anno Domini millesimo ducentesimo 
seiagesimo septimo, mense novembris. •— Copie informe du xvin* 
siècle, an cbartrier d'Acquigny. 



XV. 

A tonz ceuis oui ces lettres verront et orront, Hervé de Léon 
chevalier^ sire de Noyon-sur-Audelle , salut. Savoir feisons que 
nous pour le sain de nostre ame, de noz ancesseurz et suecesseura, 
avons donné et ottroié, donnons et ottroions en pure et perpétuel 
aosmone a noz amez hommes relegieus et bonestes l'abbé et le cou- 
vent de l'abbaie d'Abbecourt quinze livres tournois de rente à 



— ns — 

prendre et a receyoir chascon an sar nostre prevosté d'Aqaiagny 
on terme de Noël jasques a tant que nous ou les diz relcgieus 
puissions trouver ailliours ta dicte rente a nchater et voulons bone- 
inent et accordons que se les diz rele^ieus ou leur mandenoent por- 
tant ces lettres ne povoient estrc poiez cbascun an de la dicte rente 
audit terme, que pour cliascnn jour après les octaves dudit terme 
nous et noz hoirs noslre prevost ou celi qui de nous aroit cause 
rendroit dens soûls tournois de paine avesques le principal ; c'est 
assavoir pour nnecbappellineque nous devions avoir en la dicte 
abbate comme il est plus plainement contenu en une lettre que nous 
avons des diz relegieus sur ce faite; la quele rente en la manière que 
dessus est dit et devisé nous leur promettons en bone foy pour nous 
et pour noz boirs a poier au terme dessus dit; et quant a ce tenir 
fermement et loiaument et de non venir encontre par nous ne par 
antres ou temps a venir, nous leur obligions nous noz hoirs touz noz 
biens et les biens de noz boirs meubles et non meubles presenz et 
a venir. Un tesmoing de ce nous leur avons données ces présentes 
lettres scellées de nostre propre seel, en l'an de grâce Mil II [* trente 
et un, le vandredi avant la feste Saint Michel ou Mont de Gargan. 
— Orig. sur parch. se. enlevé, aui Arch.de Seine-et-Oise, F* d'Ab- 
becourt. — Copie communiquée par M. Sainte-Marie Mevil, archi- 
viste de Seine-et-Oise. 

XVI. 

A tous ceulx qui ces présentes lettres verront ou orront, suer 
Marguerite d'Estreinnes, humble prieuse de Haute Bruiere , d( 
l'ordre de Fontebrani, frère Gille Poitevin prieur de la dicte église* 
et tous li couvens de ce lieu salut en Nostre Seigneur. Gomme le 
religieux abbé et couvent de Uabecourt de l'ordre de Premonstré e 
leor église fussent tenus a nous et à nostre dicte église en la somrat 
de deux muis de blé cbascun an de rente annuelle et perpétuelle 
paiez au terme de la Toussains cbascun an, comme dit est, prins e 
greniers des diz abbé et couvent de Habecourt et en leur dicb 
église, à la mesure de Poissy; et de la dicte rente de ii muis de bl 
dessus diz fussent annuellement et perpetuelment chargiez les di: 
religieux abbé et couvent de Habecourt et leur église, pour caust 
de certainnes terres seaus assez près de la porte de la dicte eglist 
de Habecourt. Item eussions et prenissions trente trois sextiers de 
grain chascunan c'est assavoir, xi seitiersde blé, xi sextiers d'orge 
et XI sextiers d'aveinne de rente annuelle et perpétuelle, prins sus 
la dime de Tiverval, dont la propriété appartient et appartenoit 
ans diz religieux abbé et couvent de Habecourt et à leor église, 
paiez par la main des diz religieux chascunan, comme dit est, au 
terme de la Toussains dessus dit^ et il soit que les dictes terres, 
pour les quelles nous et uostre dicte église avions et prenions les 
II maia de blé de reote desaos diz es greniers des diz religieux de 



j 



— H9 — 

Habecoort et sur leur dicte église, soient loutes demeurées en friche 
savart et désert, chargées de haies bois broussez et buissons par 
telle manière que jamais ne sont espérées d'estre mises à labeur; 
et aussi les dismes de la dicte ville de Ti?erval sont par telle ma- 
nière diminuez par faute de labeurs , que pieca elles ne valurent 
riens ans diz religieux de Habecourt ne à leur église, ne yceulx 
religieux ne espèrent que au temps advenir les dictes dismes leur 
puissent jamais riens valoir, ja soit ce que ou temps passé quant 
generaulx labeurs se faisoient ycelles dismes estoient ans diz re* 
ligieux bien pourfitables ; et non obstant les choses dessus dictes, 
nous par voie de justice contra ingnion s chascun an les diz reli- 
gieux de rendre et paier a nous et a nostre dicte église les dictes 
sommes de grain tant blé orge comme aveinne, et estions en sai« 
sine et possession de prendre avoir et percevoir les dictes sommes 
de grains et estre paiez par la main des diz religieux et sus les 
lieux dessus desclairiez, comme possesseurs propriétaires, tenanset 
possidans les choses dessus dictes, qui dévoient et doivent a nous 
et a nostre dicte église les choses dessus dictes chascun an comme 
dict est, et de ce avoir et percevoir nous et nostre dicte église es- 
tions en bonne possession et saisine de ci long temps qui n'est mé- 
moire du contraire. Sachent tuit que pour bien de pais avoir, et 
concorde nourrir entre nous et les diz religieux, et pour eschuer 
matcre de plait et de procès, nous et nostre dict couvent avons 
transsigié et acordé, transsigons et acordons avecques les dix reli- 
gieux abbé et couvent de Habecourt que douze livres parisis, que 
yc«aix religieux de Habecourt ont et prainnent chascun an de rente 
annuelle et perpétuelle toute admortie en la ville d'Acquigny, sua 
la terre et prevosté d'icelle ville appartenant a noble homme et 
puissant Monseigneur de Guerartvillc, et de laquelle rente de xii 
livres parisis les diz religieux abbé et couveut de Habecourt dlent 
avoir bonnes Chartres; laquelle rente de xii livres parisis demourra 
franchement et quielement à nous et à nostre dicte église de Haute 
Bruiere à tousjoursmains et tout tel droit et action, comme les diz 
religieux abbé et couvent de Habecourt et leur église ont et puent 
avoir en la dicte rente de xii livres parisis, peinneset autres choses 
adraortis, comme dit est, sans riens retenir pour eulz ne pour leur 
dicte église de Habecourt ne pour leurs successeurs; et avecques ce 
les diz religieux deHabecourtnousbailleront les dictes Chartres de 
la dicte rente de xii livres parisis et peinnes contenues en ycelles, 
pour nous en aidier à tousjours partout ou il appartiendra et ou 
mestier nous sera. Et renoncent et ont renoncié les diz religieux de 
Habecourt pour eulz et pour leur église et leurs successeurs du 
tout en tout à la dicte rente de xii livres parisis et peinnes contenues 
ez Chartres d'icelle rente; et vouldrent et veullen^ que ycelle rente 
et peinnes soient desoresmais en avant au profit de nous ou de 
nostre dicte église ou noz successeurs en puissons aucune chose de- 
mander ou requere aus diz religieux abbé et couvent de Habecourt 



— 120 — 

ou a leurs successeurs en quelque manière ne par qodque voie 
que ce soit ou temps présent ou advenir, sauf et réserve pour nom 
et nostre dicte église de Haute Brniere et pour nos saccessenn 
que tout ce que nous ou nos dis successeurs perrons avoir re- 
querreet pourcbacier ou temps advenir de nostre dicte rente, que 
nous avons sus la dicte disme de Tiverval et sus les tenans et pos- 
sidans d'icelle, sera a nostre propre et singulier poarfit de nous et 
de nostre dicte église, et le pranrons par tout eà, en tous lieni, oo 
nous ou noz successeurs en pourrons aocune chose avoir et prendre 
de raison, sauf ce que nous ou nos successeurs en puissions jamais 
à nul jour susvenir demander ou requerre aus diz religieux de Ha- 
becourt ne à leurs successeurs par quelque manière ou condicioo 
que ce soit, ja soit ce que il soient ou aient esté dit propriétaires de 
la dicte disme a laquelle propriété les diz religieux de Habecoort 
pour euU et leurs successeurs ont renoncié et renoncent expressé- 
ment. Tentes lesquelles choses dessus dictes et chascune d'icellei 
nous promettons en t>onne (oj pour nous et pour noz sucoesseun 
tcHiir, garder, enteruer etacomplir de point en point, sanz jamaii 
aJer venir ou faire aler ne venir par nous ne par autres ou temps 
advenir encontre, sur ypothèque et obligacion de touz noz bieoset 
des biens de nostre dicte église que par ces présentes lettres nom 
en faisons et renonçons à toutes choses quelconques qui tant de 
fait comme de droit aidier et valoir nous pourroient a aler et &ire 
aler encontre, par nous ne par antres, ou temps advenir, et especial- 
ment au droit disant gênerai renonciation non valoir. En teMBOing 
de ce nous avons scellées ces présentes lettres da propre seel de 
nostre dicte église duquel seul et pour le tout nous usons en tootei 
noz causes et besongnes. Ce fut fait le premier jour de mars l'ao de 
grâce mil trois cens soixante et dix. 

Orig. sur parch. sceau enlevé. — Archives de Seine -et-Oise, 
F* d'Abbecourt — Copie communiquée par M. Salnte-Marie-MefU, 
archiviste de Seine-et-Oise. 

Les religieux d'Abbecourt donnèrent de leur côté one charte 
semblable dont nous avons retrohvé une copie informe an chartrier 
d'Acquigny et doflt voici les premières lignes : « A tous ceulx qoi 
ces présentes lettres verront on orront, frère Jehan Dorenc, par la 
grâce de Dieu humble abbé de l'église de Habecourt de l'ordre de 
Premontré, et tout le couvent de ce lien, salut en notre Seigneor. 
Gomme nous et notre église feussions tenus aux religieuses et cou- 
vent de Haulte-Bruiere de Tordre dé Fontevrault, en la somme de 
deux muids de blé » 

xvn 

Rex omnibus, etc., Sciatis ^od, etc., et pro bono servido 
quod dilectus armiger aoster Wili^lmos Maresdiall, nobisimpeD- 



— 121 — 

dit, etc., dedimns et cencessimas ei totom domiaium d'Ac(|aigiiy, 
cum oinntbuç terris, etc.quibiiscumque cuni sais pertinenciis, in- 
fra bailiagiade Rouen et Crisors in ducatu nostro Normannie, que 
fserant Domine de Layal, que hucusque rebellis contra nos exis- 
tit^nt dicitur, quequidem dominium terre et possessiones cum suis 
pertinenciis predietis valoris octogintorum seutorum per annum 
existant, nt dicitur, habend. et tenend. dictum dominium cum 
omnibus, etc., per homagium, ac reddendo nobis et beredibus 
nostris «pud castrom nostrum Rothomagi ferrum unius lancée , 
ad festum natÎYitatis Sencti Jobannis Baptiste, singulis annis im- 
perpetuum. Reseryata, etc. Pro?iso semper quod predictus Wil- 
leimns et beredes sui duos bomtnes ad arma et quatuor sagitta- 
rios ad equitandum nobiscum. etc., inyenire teneantur, etc. In 
CBJns, etc. Teste Rege apud civitatem régis Rotbomagen. xvi** die 
l^marii. Per brève de privato sigillo.— Rôles normands de Bre- 
qatgny publiés par la Sc«iété des Antiq. de Norm., n** 304. Gail- 
iBiime Marecbal fit hommage le même jour. Ibid., n** 31 2. 

xvra 

0a Roy mon sonrerain Seigneur je Anne contesse de Laval tieng 
ei advoae à tenir nuement et sans moyen par foy et par bommaige 

Rmr moy el mes soubztenants a cause de son pays et duchié de 
ormendie oh bailla^e de Rouen et Tieonté du Pout de larche, la 
Baronie et cbastellanie on cbastellauies terre et seigneurie d'Ac- 
qatgny etCrevecuer sar la rifière d'Eure, pieça divisée en deux par- 
ties etde présent radjoinete et unye ainsi quelle sestend et comporte 
tant en chief que en membres tenus franebement et noblement par 
ime baronye entière et ses appartenances jouste les lois et cous- 
tomes da dit duchié de Normendie et dont le chief est assis en la 
dicte paroisse d'Aoqui^y et y sooloit avoir deux cbasteaux oa 
maisons fortes sur la dicte rivière, lune au dit lien d'Acquigny et 
lautre a Grevecner de présent et deiongtemps en ruyne a loccasion 
des guerres; et sesteno la dicte baronie es paroisses d'Acquigny, les 
Planches, Sorville, Griquebeuf la Ghampaigne, Heudéryville et les 
Fanlx, le Bonlay Morin près Evreux, la Vacherie sur Hodouville, 
la Groix Saint Lieffray. Au regard du dit lieu de Grevecuer et si 
sestend es paroisses de Itardes, ireville, Ruilly, Saint Vigier, Fon- 
taines souDz Jooy, le Haut Gocherel, Brainvilliers ( 1. Yieuvil- 
liers) et es parties d'environ ; en laquelle baronie a plusieurs fo- 
resti et grant quantité de bois sans tiers et dangier, ensemble ga- 
renne on garennes, aunes, rivierre, moallins, œfs, rentes et autres 
droiz, et mesmementhauhe justice, moyenne et basse, bailly, viconte 
el veraier esdites eaues et forestz, sergens et tout cognoissance de 
tente jnridiction excepté des cas reservez au Roy notre dit Sei- 
gneur par la ditte coustume du pays, et ensem^it hommes, hom- 
malges, rentes en deniers, grains, œfs, oyseaux et antres espèces, 

II 



— 122 — 

ooustume, fouaige par toute la ditte baroniej amendes^ forfaictores, 
pasturaiges, adienaiges et toutes autres droictures, dignitez et pré- 
rogatives a baron et haut justicier appaKeuant, selon la ditte 
coustume saus aucune rcseryacion et excepcion. Et de laquelle ba- 
ronnie tiennent noblement par foy et homniaige plusieurs per- 
sonnes qui ensuivent. Premièrement en la paroisse du dit lieu 
d'Acquigny, les religieiu abbé et couyent de Couches uug quart 
de fief ; Denis le Roux ung huitième de fief appelé le fief de Yec- 
quedal et duquel est tenu ung autre huitième de fief assis en la 
dite paroisse de Heuderiville nommé le fief du Moucel dont est a 
présent tenant Guillaume le Roux son fils. Item maistre Jehan 
Chalenge ung quart de fief nommé le fief du Hamel. Item Richart 
Goule un huitième de fief nomme le fief a Levesque. Item le maistre 
et administrateur de Fhosteldieu de LouYiers en tient unghuttieme, 
et Claudin d'Amfreville escuier uug autre huitième de nef appelés 
les fiefs de la Meltaierie. Item Messire Jehan de HellenvUlier che- 
valier en tient le fief des Planches par ung fief entier et sestend au 
dit lieu des Planches êtes paroisses de SourvUle et de Griquebeuf. 
Item Jehan Hervieu soubzaagé en tient ung huitième de fiei duquel 
est tenu ung autre porcion de fief appartenant aux hoirs Jehan du 
Val et sa femme le tout assis à Brenvilliers. Item Jehan Henné- 
quin et Jehan Hébert escuiers en tieiment ung fief entier assis en 
la paroisse deRuilly et environ. Item Gilles de la Haye escuier en 
tient ung quart de fief ou hamel de Chantciou. Item le dit Henné- 
quin en tient ung huitième de fief ou hamel deCarcouet. Item Phi- 
lippe le Veneur escuier en tient ung autre huitième de fief ou dit 
hamel et environ. Item Nouel le Francoys en tient ung huitième 
ou hamel du Mesnil Anceaulme. Item Philippes deThierray (sic) 
escuier en tient un fief entier assis en la paroisse d Ireville. Item 
Guillaume le Roux en tient ung huillicme de fief assis a Crcyecuer 
appelle le fief de Bailleul. Item Guillaume Maillart escuier et sa 
femme au droit d'elle eu tiennent ung plain fief appelé le fief de 
Champaignes. Item Dame Jehanne de Marcilly veuiVe de Messire 
Bertrand de Tcsèay chevalier en tient ung fief entier ai)pelé le fief 
de Dardes duquel sont tenuz deux huitièmes de fief lun appelé le 
fief du Mesnil Morin et l'autre le fief au Frant assis en la paroisse 
de Fontaines et environ. Item elle en tient un quart de fief appelé 
le flef de Verdun. Item Dame Charlotte de Lyon en tient nu fief 
entier appelle le fief de Fontaynes soubz Jouy, duçiuel est tenu ung 
huitième de fief appelle le fief de la Ronce en la dite paroisse. Item 
Alips Brodon Damoiselle en tient un quart de fief assis au haut 
Cocherel et environ. Item Guillaume de Mailloc escuier et sa 
femme fille de Messire Bertrand du Mesnil en son vivani chevalier 
en tiennent au droit dlcelle femme ung fief entier appelle le fief 
du Boulay Morin. Item Guillaume de Gisencourt escuier en tient 
ung fief entier appelle le fief de la Chapçelle des Faulx et les ap- 
partenances. Item Drouet Recusson escuier eu tient un fief entier 



— «23 — 

• 

duquel est tenue certaine TaTassonrie le tout assis en la paroisse 
de Cliambroys sur Eure et euTiron. A cause des queix ficfz iceuix 
nobles tenantz me sont tcnuz faire bommaige, ensemble le ser- 
vice d'ost et payer les reliefs treziesmes et autres aides et droiz 
«eigneuriaulx pour ce dcuz et accoustumez selon les loys et cou- 
tumes du dit pays de Normendie ; et ai^ecques ce ay droit de tiers 
et dangier sur tous les anciens boys des dits nobles tenans; et en 
oultre sont tcnuz chacun tenant desditz fiefz entiers, et les autres 
membres a Icquipollent. faire garde par chacun an et par certain 
temps à Tune des portes desditz chasteaulx ou maisons fortes 
d'Âcquigny et Crevecuer. Et aussi les subgietz non nobles dicelle 
baronie y sont tcnuz faire le guet de nuit chacun à son tour et eu 
droit soy le tout quant mestier seroit et que les ditz chastcaulx ou 
maisons fortes seroient en reedifflcation. A cause desquelles mes 
dittes terres baronnie et seigneurie d'Acquigny Crevecuer et au- 
tres seigneuries et chacune d'icelles en son regard et leurs appar- 
tenances, je doy au Roy notre dit seigneur pour moy et mesdits 
soubz tenants foy et bommaige de bouche et de mains, service d'ost, 
reliefs, treiziesmes et toutes autres droictures et aides cousturaières 
toutteffois que les cas escheent et ainsi que les autres barons et 
nobles tenans du dit duchié de Normendie et que faire se doit 
selon raison et la coutume du pays^ et lequel adveu je baille au Roy 
notredit seigneur par protestacion et reservacion que pour ce que 
j'ay perdu à l'occasion des guerres la pluspart des enseignements 
et escriptures de mesdittes terres et seigneuries, il estoit trouvé cy 
en arriéres que en «est aveu eust aucun erreur ou préjudice du 
Roy notredit seigneur, moy ou mes subgestz, à le augnienter, di- 
minuer et ramener à la vérité et estât du, touttefois quil vendra a 
cognoissance. En tcsmoign de ce j'ay fait apposer mon scel à ces 
présentes Donné à Viitré le quatriesme jour de juiug l'an mil cccc 
cinquante cinq. 

Arch. imper. P. 303 d* partie Orig. cote 432. 

XIX 

François, aisné fils du comte de Laval, conte de Monifort, sire 
de Gavre, de la Guerche, de Louvoys et d'Aquigny, a tous ceux 
quy ces présentes lettres verront salut. Gomme de la part des 
Religieux hommes et honnestes personnes les Religieux abbé et 
couvent et monastère de Saint Pierre et Saint Paul de Chastilion- 
les- Couches nous ait été exposé comme ja pieca par nos prog&> 
niteurs et prédécesseurs sieurs d'Aquigny leur furent donnée et au- 
mosnée plusieurs dixmes et revenus en icelle notre ditte terre 
d'Aquigny, pour fgire prières et oraisons et pour le salut de leurs 
âmes et par especiallement entre les autres dons aumosne et 
octroys par nos dits prédécesseurs faits aux dits Religieux abbé 
et couvent leur fut concédé la dixme de tous nos bois de notre 



— 124 — 

ditte seigneurie d'Aqaigiiy ensemble celle des poissons prins en 
la miere d'Eure en tant qu'il nous en apartient en notre ditte 
seigneurie en la ditte rivière d'Eure au dessus du grand pont dn 
dit Acquigny, appelle le Gort aux Moynes, lequel gort au temps 
dn dit don ils dient avoir esté de la valleur de six cens anguilles 
par chacun an. Et ausy que en depuis, savoir en Fan de Kotre 
Seigneur mil trois cens six, comme question fut meue entre 
Monseigneur Guy, lors conte de Laval et les dits religieux abbé el 
couvent pour la dixme des bois des Fault, iceluy conte leur bailla 
en recompense dicelle sept livres tournois a leur estre payées par 
chacun an au jour et terme de Toussaint sur les deniers de la 
prevosté du dit Acquigny, desquelles choses et chacune ils ont 
]ouy et possédé plamnement et paisiblement au moyen des dits 
octroys par longue espace de temps sans aucun contredit, et jus- 
ques a ce que les guerres et divisions eurent cours en ce royan- 
me, par lesquelles leur ditte possession a esté retardez et la 
jouissance de leurs dits droits enpeschée, nous supliant les Reli- 
gieux Abbé et Couvent, nous informer sommairement et de plain 
de leurs dits droits, faire voir tout, visiter leurs Chartres et ce 
congneu, en aquiessant au dit don, bon voulloir et largission de 
nos dits prédécesseurs, les maintenir en leurs droitures en les 
faisant jouir d'icelles toutes (1. selon?) la forme et teneur de leurs 
dites Chartres. Ouye laquelle requeste, en considération de ce i^e 
dessus, voullant a un chacun estre rendue droicture, et especia- 
lement le droit des eglizes garder, nous ayons par nos biens 
amez et féaux nos bail 1 y et autres ofGciers du dict Aquigny fait 
faire enqueste sur le droit et possession des dits religieux, abbé 
et couvent bien et denment, ainsi que en tel cas est requis, et 
icelles enquestes et informations fait aporter par devant nous et 
les gens de notre conseil, lesquelles ensemble les dittes Chartres 
des dits Religieux- nous avons faft voir et visiter par grand et 
meure délibération, et ne nous est point aparu que les dits reli- 
gieux abbé et couvent soient eu aucune possession de percevoir 
et avoir les dicts droictures, fors seullement du dit sort dont ils 

l' ouïssent, et que au regard du dit apointement qui fut fait entre 
e dit Monseigneur Guy comte de Laval et eux, touchant les sept 
livres tournois pour recompense de la dixme du bois des Fauta 
il n'est point sorti son effet au proffit d'eux, mais est Fopinion 
de plusieurs antiens et notables gens de la ditte terre d'Aquigny 

Sue, pour recompense de toutes et chacimnes les droitures dessus 
ites, autres fois ait été baillée par nos prédécesseurs au dessus- 
dits religieux, abbé et couvent, autres flef, bois et revenus qu'ils 
ont à présent en notre ditte seigneurie d'Aquigny, et dont ils jouis- 
sent ; parqnoi ne sommes aucunement tenus . de droit entérinez 
leur requeste, ne leur faire délivrance des dittes dixmes et autres 
droitures; mais pour la grande et singulière dévotion que avons 
aux benoist Saint Mauxe, Vénérand et leurs compagnons martirSi 



— 125 — 

en Ihonncur desquels fat par nos dits prédécesseurs fondé le 
prieuré d'Aquiguy, menbre dépendant de la dite abaye de Cou- 
ches, et auquel prieuré les reliques des dits benoits martirs repo- 
sent, et pour faire par le prieur du dit lieu d'Aquigny et ses reli- 
gieux a toujoursmais perpétuellement, pour les araes de nous, 
notre très chère et très amée compagne et espouze Catherine 
seuUe fille d'Allencon et de nos dits prédécesseurs trespassez un 
anniversaire solemnel, savoir vigilies et messe des trepasez à 
diacre et soudiacre chacun an, le vendredi prochain après le 
jour de la solemnité des dits martirs Mauxe et Yenerand et 
leurs compagnons, et ainsi pour demourer a estre perpétuellement 
es autres biensfaits prières et oraisons des religieux des dits 
abaye et prieuré; savoir faisons que nous avons donné et donnons 
par ces présentes au dit prieuré d'Aquigny et religieux qui 
serviront en icclui a toujours a perpétuellement par héritages la 
somme de sept libres dix sols tournois, rente annuelle et perpétuelle 
gue voulions leur estre payée et continuez par chacun an an 
jour et termes de Tousains sur les deniers de notre prevosté 
da dit Aquigny, a commencer le premier jpayement a la feste de 
Tousaints prochainement venant et à condition réservée avons que 
toutesfois et quantes que par nous ou nos successeurs et héritiers 
sieurs du dit Acquiguy sera baillée au prieur et religieux du dit lieu 
la somme de cent livres tournois a un seul payement a estre 
convertis eu rente pour et au profit du dit prieuré les dits sept 
livres dix sols tournois demeureront franches et quittes a nous 
on a nos dits successeurs, et sera notre ditte prevosté déchargez 
du dit devoir et ne leur seront point les arrérages des dits sept 
livres dis sols tournois qu'il auront receus, déduites ne rabatues 
sur te principal de la somme des dits cent livres tournois. Et 
sinon (1. donnons) en mandement a nos receveurs ou fermiers du 
dit Acquigny présents et avenir qu'ils et chacun deux payent et 
continuent par chacun an pour ladvenir au prieur du dit Saint- 
Mause la ditte somme de sept livres dix sols tournois, et par 
raportaut ces présentes ou le aouble d'icelles'autenticqué deument 
pour une fois seullement aveques les quittances pertinentes du dit 
prieur, elle leur sera allouée ainsy quil apartiendra. En tesmoings 
de ce nous avons signez ces présentes et fait sceller du seel de nos 
armes le vingt septiesme jour d'avril l'an mil quatre cens quatre 
vingt trois. Par Monseigneur le Conte labbe de Clermont , le 
prieur de Sainte Catherine les Laval, le Seigneur de la Leserie et 
autres présents. 

XX 

Bu Roi mon très souverain seigneur. Je Henri de Silly chevalier 
Seigneur de la Roche Guyon et Baron de la terre seigneurie et 
Baronnye d'Acquigny et Crevecœur tiens et advoue a tenir c'est 
assavoir la dite terre seigneurie et Baronnye d'Acquigny et Cre- 

ir 



— 126 ^ 

tecnenr, a laquelle d'ancienoeté y aToyt deux chasteanlx et ma- 
noirs seigneuriaulx avec les préclosares d'iceulx, l'un assis au dit 
lieu d'Acquigny près Teglise du dit lieu et de la rivière d'Eure, 
maintenant rebasty et de nouveau construict et ediffié de mai- 
sons et aultres edifflces en pourprys et enclos, à l'endroit duquel 
y a bouche caves maisons et autres lieux et aisances pour le dit 
chasteau, dessoubz la cariere a moy appartenant; et l'aultre au dit 
lieu de Crevecueur ruyné par les antiennes guerres; ainsi qae les 
dites places se poursuyvent et comportent. Item en icelle terre 
seigneurie Baronnie et cbastellenie du dit Acquigny et CreTecuenr, 
jai tous droits de haulte justice moyenne et basse, et cognoissance 
de touttes causes querelles, tant civilles que criminelles, confisca- 
tions forfaictures et tous autres droits appartenant! a baronnyes 
chastellenyes et banltz justiciers, selon la coustume du pays, sauf 
celles gui sont réservées au Prince. Et pour Texercice de la dite 
baute justice, j'ai bailly, vicomte a présent reduitz en l'office de 
bailly vicontal par l'ordonnance du Roi, verdier, procureur fiscal, 
greffier, procureur recepveur, sergentz^ seel autentique, tabellions 
et aultres officiers a l'exercice d'icelle justice, tant par appel que 
par ressort, et aussi cognoissance des nobles tcnantz de moy nefs 
et arrière fiefz, a cause de ma dite Baronnye d'Acquigny et Creve- 
cueur. Jai aussi a cause de ma dite seigneurie, droict de foire et de 
marché. Touttes lesquelles offices sont en ma présentation nomi- 
nation et plaine disposition. Item m'appartient aussi en patronage 
lay la cure Saint Vigor sur Ure, dont la collation appartient a Mon- 
sieur d'Evreux, et des cures en patronage lay de mes vassanlx te- 
nans fiefz et arrière fiefz de moy, s'il y enaauîcuns vaccans au dict 
Acquigny^ durant la garde noble, avec les fruitz de la ditte garde. 
Item, j'ai droit de pressurage, droict de tor et ver et aultres 
droictures a tel fief appartenautz, suyvant la coustume de Norman- 
dye Item mappartient a cause du domaine du dict Crevecueur, 
oultre le circuyt du dict chasteau, envyron le nombre et quantité 
de vingt cinq acres, tant en terres labourables, aulnoys que pas- 
tures, ou est assys la fontaine du dit Crevecueur. Item soiUeyt 
avoir en la dite Baronnye d'Acquigny et Crevecueur six moulins 
moulans bled et farine, c'est assavoir quatre au dict Acquigny, et 
de présent n'y en a que deux, l'un nommé le moullin du Bomv, le 
second le moullin du Hamel, et le tiers nommé le moullin & la 
Ruelle est de présent en ruyne, le dict moullin du Hamel assis en 
la rivière d'Ure, et le dict moullin du Bourg assys sur la rivière 
d'Yton esquelz raoullins tous les subjetz de la dicte Baronnye d'Ac- 
qui^y sont subjects a y venir mouldre leur grain et en |.ayer Ja 
droicture accoustuniée sur la peine de forfaitture ; Et sy y sont 
subjetz les manans et babitans du village de Vievillers demeuranti 
en la dicte seigneurie a y aller mouldre comme les habitants du 
dict Acquigny; et ceux qui tiennent terres au dict village de Vie- 
villers, et qui sont demeurant hors la ditte terre, sont tenus payer 



^I2T — 

les mollîtes des terres qullz tiennent snr la dicte baronnye d'Ac- 
qnigny, a cause du fief nomme le fief de la Rue appartenant a 
Payen Bot ou ses héritiers et representans sieurs du dit fief, et 
en payer pour la dicte moulte de seize gerbes Tune, avant que riens 
enlever, sur peine aussi de forfaitture; et pareillement Ions les 
antres tenaniz terres et héritages roturiers en toutte la ditte Ba- 
ronnye d'Acquigny et GreTCCueur qui sont deraeurantz hors la 
dite terre et Baronnye d'Acquigny et CrcTecueur sur la dicte 
peine de forfaicture. Et quand au quatriesme moullin assys au dict 
Ac^uigny au lieu nommé Perchet, qui soullo^t mouldre de la ditte 
rlTiere d'Iton, il est de présent en ruyne et non valleur, pour ce 
que les deux aultres moullins peuWent satisfaire à mouldre les 
grains des subjectz et bannyers a'iceulx. Et quant aux deux aultres 
moullins sont assis sur la rivière d'Ure api)artenant au dict sieur, 
l'un appelé Fricault et Taultre le Moullin Neuf. Esquels deux 
moullins sont subjectz tous les demeurantz au dict lieu de Crevé- 
cueur, Saint Yigor, Dardez, Rully, les Faulx, et la Chappelle du 
Boys des Faulx et aultres. Et ceux qui tiennent terres en la dicte 
Baronnye demeurantz hors la dicte terre sont tenus en paier la 
monlte, ainsi que dessus est dict et declairé, sur la dicte peyne de 
forfaicture. Et sy appartiennent ans dicts moullins droictz de biers 
pescheryes et tous aultres droictz accoustnmez et aultres aisances. 
Et sy m'appartient la dicte rivière d'Eure et tous droictz de pesche- 
ries en icelle en tant qu'elle se conciste et extend dedans ma dit e 
terre et Baronnye du dict Acquigny et Creyecuebr; et pareillement 
la pescherye de la rivière d'Iton depuys les portelles qui sont an 
dessoubz du pont des Planches tout le long d icelle rivière d'Iton 
descendant du dict Acquigny en la dicte rivière d'Eure. Pareille- 
ment les subjectz du dict Acquigny, Yievilliers^ Sorviile, les Faulx 
et le Moucbel de Heudreville sont subjectz de curer et nettoyer 
les biez des deux moullins du Bourg et la Ruelle de trois ans 
en troys ans et chacun faire une journée. Et avec ce sont subjectz 
et bannyers ans ditz moullins les honunes et subjectz de mes 
vassaulx tenantz fiefz et arrière fiefz de moy, pourveu que n'ayent 
moullins ne droict de moullins ou que leurs moullins ne feussent 
snffisantz a mouldre les grains de leurs subjectz pour leur provi- 
sion, sans les porter mouldre ailleurs sur peine de forfaicture. 
Onltre sont tenus tous les bannyers du moullin Fricault me paier cha- 
cun an an jour de Noël un boisseau de bled oultre la redebvance 
du ban et les moultes de leurs grains. Et oultre ce jay sur la dicte 
rivière d'Eure une porte de rivière par lacjuelle les basteaulx pas- 
sent appelée la porte Fricault, que le moulmier peult tenir fermée 
pour tirer l'eau en s(m moullin, et quant les basteaulx approchent 
d'icelle porte montans et avallans il doibt ouvrir la ditte porte 
pour passer les dictz basteaulx ou vaissel; et pour la dicte porte, 
doibt avoir pour chacun vaissel plain de sel montant deux deniers 
tournois, combien que je prétends en avoir quatre deniers ainsi 



quUl a esté nsè par ci-derant. Et sy doibti chacun bastean mon- 
tant et chargé de quelque marchandise que ce soit passant par la 
ditte porte quatre deniers tournois. Et oultre les habitans de la 

Êarroisse d'Âilly sont tenus aller mouldre a mon dit moullin du 
[amel tous leurs grains pour leurs provisions touttes et quantes 
fois que le moullin d'icelle seigneurie d'Ailly appelé le moulin dn 
Ru du Bec de présent en non falleur ne fcroyt de bled faryne, et 
autant qu'il ne pourroyt suffire s'il estoit en yaieur à servir les 
ditz parroissiens d'Ailly, sur peine de forfaicture comme dit est. Et 
vallent de présent tous les ditz moullins de ferme par chacun an 
en communs ans ou environ la somme de quatre centz livres tour- 
nois évaluez a cent trente trois escus cinq tiers le tout baillé en- 
semble. Item y a greffe en ma ditte haulte justice lequel m'appar- 
tient, sur le revenu duquel se paient les gages de mondit bailly 
vicontal. Item j'ai tabellionnage au dict lieu d'Acquigny et Grève- 
cueur. Item m'appartient à cause de ma ditte Baronnye et sei- 
gneurie du dict Acquiçny et Grevecueur du domaine d'icelie les 
pièces de prey ci-apres mentionnées. Premièrement: une pièce 
de prey nommée les grandz preiz de la Buttayne contenant neuf 
accres une vergée ou environ; d'un costé la rivière d'Eure, d'anltre 
costé les pastures, et des deux boutz en deux pointtes. Item une 
aultre pièce de prey nommée les Prez du Lyon près de Bccquedal, 
contenant trois accres demye vergée ; d'un costé le chemin tendant 
a Louviers, d'anltre costé les Goustnres, d'un bout les pastures et 
d'anltre bout le siéur de Becquedal. Item une aultre pièce au dict 
triège contenant demye vergée on environ, tenant des deux costez 
Marin Moysant a cause de sa femme, des deux boutz les pastures. 
Item une aulire pièce de prey près l'enclos du chasteau du dict 
Acquigny contenant troys vergées ou envyron, tenant d'un costé 
moy-mesme, d'aultre costé les héritiers de deffunt messire Richard 
Havart prebtre d'un bout la rivière d'Eure et d'autre bout mon- 
sieur Jean Perroy advocat au droit de sa femme. Item une aultre 
Sièce de pré assize en la parroisse du dict Grevecueur près le chas- 
îau du dict lieu contenant dix neuf accres ou envyron, bonrnée 
des deux costez et des deux boutz moy mesme a cause de mon 
domaine du dict Grevecueur, réservé le costé vers la rivière d'Eure. 
Item une isle assise au Hamel du dict Acquigny, contenant une 
accre et tenant des deux costez et des deux boutz a moy a cause 
de mon dict domaine, qui peuvent valloir communs ans l'un pour- 
tant l'aultre, parce qu'il y en a de petitte valleur, la somme de cent 
livres tournoiz ou environ. Item l'eau de la rivière d'Eure depuys 
le fro aux pastures et depuis l'endroict de Pinterville jusqu'à la 
fosse d'Yton près le cloz Sainct Mauxe et aussi l'eaue de la rivière 
d'Iton depuys les dittes portelles jusques a la rivière d'Eure, au 
dessoubz du moullin de la Ruelle. Et l'eaue de Grevecueur de la 
ditte rivière d'Eure, depuys la séparation de la ditte rivière d'Eure 
appartenant à l'Abbé de la Croix au gord de au dessus de 



— 129 — 

Cailly jusqQes an manoir da sieur de Cleres, m'appartient en tont 
droite de hanlte justice, pescheryes, corrections œengins, sergens 
dangereux pour en faire les captions et assignations par devant 
mon dict bailly Ticontal au dit Acquigny; et en ay les amendes, con- 
fiscations, forfaictures et tous aultres droictz a moy appartenants 
comme hault justicier et correcteur des ditz engins. Âusquelles 
riYieres nul ny peult pescher en quelque endroit que ce soyt sans 
ma permission congé et Ucence et de mes officiers, sur peine de 
forfaicture de leurs bestiaulx, engins et jX)issons et d'amende arbi- 
traire. Laquelle pescherye des dittes rivières me peult valoir de fer- 
me par communes années, l'une portant l'aultre, la somme de cent 
cinquante livres tournois. Item jai droict de coustume a ma ditte 
terre d'Âcqnigny de touttes denrées et marchandises qui sont 
Tendues au dict lieu d'Âcquigny, et de chacun châtiant ung deniers, 
et de chacun poinsson de vin vendu au dict Acquigny et trans- 
porté hors du dict lieu d'Acquigny quatre deniers; et vallent a 
présent les dictz droictz quinze ou seize solz tant seulement, parce- 
que je ne jouys a présent du marché ny foires en ma ditte terre 
d'Acquigny et Grevecueur, encorres que jen aye lettres desquelles 
je protestes m'esjouir quant il appartiendra. Item mes prédéces- 
seurs soulloient avoir audict lieu d'Acquigny four bannyer qui 
n'est de présent en valleur, mais a esté par cy devant assencé a 
rente a mes subjectz d'Acquigny. Item jai au dict Acquigny et 
Grevecueur droict de champart^t champartage sur auicunes terres 
fiubjettes au dict droict, qui se baille par chacun an a ferme, (jui 
n'est de présent de grand proffict, parceqne je n'ay encorres retiré 
les aultres déclarations de mes subjectz redebvabies au dict droict 
de cbampart ou champartage, n'y pareillement de mes aultres ren- 
tes seigneuriales a moy deues.soubz protestation de lesadjoustercy 
après, après que j'auray retiré de mes subjectz l'entière congnoissance 
de mes dictz droictz. Item les rentes seigneuriales portantz reliefz, 
treiziesmes, forfaictures, amandes et aultres droictz seigneuriaulx 
a moy deuz des héritages roturiers tenus de moy a cause de ma 
ditte terre Baronnye et seigneurie du dict Acquigny et Grevecueur, 
payables chacun an a ma recepte du lieu d'Acquigny aux termes 
saint Michel, saint Remy, Toussaintz, Noël, aux Brandons, Pas- 
qœs^ et saint Jehan, me vallent chacun an quant a présent, selon 
les déclarations que jay peu retirer de mes subjetz, a tous les dictz 
termes, en deniers la somme de unze vingtz dix livres ou envyron, 
bled de rente troys boisseaulx troys quartes et demye, orge deuz 
boisseaulx. avoyne de rente dix neuf boisseaulx, chappons de rente 
TÎngt ung, poulies douze, poussins^ demy poussin, sauf à y adjous- 
ier comme dit est. Item les habitants de Bardez, Rully, le Boy on 
Crevecueur en partie et l'Engle, tenantz bestes a louage ou a moit- 
tié, me doibventpar chacun an assavoir: pour chacune bete à cornes 
le jour de l'Ascension deux deniers par chacun an, chacune beste 
« layne, pour la première nng demer et les aultres en suyvantz 



— 130 — 

rnie maille, poar chacune cheyre quatre deniers au jour de 
TÂscension, sur peine de forfaicture ou de depry, lequel droict me 
peuit valloir chacun an selon les bestes qui y sont dix solz tournois 
ou enyiron. Item a cause de ma ditte Baronnje d'Âcquiguy et 
Grevecueur jai droitz de reliefz, treiziesmes, sur tous les tenantz 
roturiereinent de moy soient gentilz hommes ou aultres qui est 
de vingt deniers t. par chacune livre de la yente.« Et sy ay aultres 
reliefz, sur chacuns de mes hommes qui deceddent: trois solz pour 
le lieu ou ils deceddent et a eux appartenant en propriété, et pour 
chacune accre de terre a luy (sic) appartenant douze deniers 
tournois, et les vignes preiz et aultres héritages a Tesquipollent, 
que sont tenus paier leurs héritiers ou successeurs après leurs 
decez. Et si je pu)s user par voye d'arrest et de saisye, a deffaulte 
des dictz.droictz non payez et en faire les fruictz rayens, sur tous 
les dictz héritages, et aussi a faulte des rentes et droictz seigneu- 
riaulx non payez et adveux non baillez, et selon la coustume et 
usance du pays. Item jay droict de fouage en toutle ma ditte Ba- 
ronnye d'Acquigny et Grerecueur, sur tous les manans et babitaus 
demeurantz en ma ditte terre, et des fiefz et arrière fiefz d'icelle 
terre ressort et soubztenantz dicelle, et tout ainsy que le Roy le 
prend en sa Duché de Normandie, qui est de douze deniers tour- 
nois sur chacun feu a paier de troys ans en trojs ans, qui se prent 
et receojt par mon recepveur d'Acquigny, a la coutraiuctedel'unde 
raessergentz, après que rassiette et cueulte enserafaittepar les ha- 
bitans chacun en droyt soy, quilz seront tenus apportera mon dict 
receveur au dict Âcquigny, selon le roolle qui en sera faict par 
les dictz habitans et affermé par eulx par devant mon bailly du oict 
Âcquigny pour en tenir compte au oict recepveur, et le tout aux 
despens des dictz habitans. Item j'ai droictz a cause de ma dicte 
terre Baronnye d'Acquigny et Grevecueur de chauffage en la forest 
de Bord et d'y avoir boys a bastir touteffoys que la nécessité y 
est par les délivrance des officiers ordinaires de la dicte forest, 
francs passage, (1. pasnage), pasturage, coustumes et aultres droictz 
que franc usager doibt et puist avoir selon droict et coustume. Item jay 
en ma dicte terre et Baronnye d'Acquigny et Grevecueur droict de 
gaulées et mezures tant a vins, vaisseaulxa grains, que futailles; 
aussi a bailler aux mesureurs mesures; et pareillement Visitation 
sur le pain et aultres droictz et marchandises, et aussi de mettre 
prys sur le vin et aultres bruvages venduz en toute ma ditte 
baronnye terre sieurye du dict Acquigny et Grevecueur. Item 
mappartient a cause de ma dicte Baronnye d'Acquigny et Greve- 
cueur du domaine dicelle plusieurs pièces de boys qui soulloient 
estre par cy devant et d'ancienneté en hault boys, et de présent 
sont en taillyset tailles ordinaires desquelz la déclaration ensuit. 
Premièrement, une pièce de boys de présent en taillys vulgaire- 
ment appelée la Tasse et la Romière au dessus du dict Acquigny, 
contenant le nombre de quatre centz huict accres troys vergée^ 



— 131 — 

Tisgt deux'perches ou envyron, la pièce ainsi quelle se comporte, 
tenant d'un coté les terres tenues en roture de moy, danstre costé 
le sieur de Cayoyille et les dittes terres tenues en roture de moy, 
d'un bout la vallée de Becquedal, et d'aultre bout les pendantz 
d'Anffreville et les terres tenues de moy en roture. Item une 
aultre pièce de boys taiilys assise au dict Âcquigny au triège de 
Ingremare, contenant cent dix acres une vergée deux perches ou 
environ, la pièce ainsi quelle se comporte, d'un costé les terres 
roturières tenues de moy et aultres, d'aultre costé les seigneurs de 
Beauvays et du dict Ingremare, d'un bout les boys du sieur du 
Camp Jacquet et d'aultre bout les boys du sieur du Hamel et les 
ditz sieurs de Beauvays. Item une aultre pièce de boys tailiys appe- 
lée les Mareltes assize sur les pendantz d'Anffreville, contenant 
trois centz cinquante quatre acres troys vergées et demye quatre 

fïerches ou environ, la pièce ainsi qu'elle se comporte, d'un costé 
e sieur de Verdun et aultres d'aultre costé les sieurs des Planches, 
et les terres labourables, d'un bout les pendantz d'Anffreville, et 
d^aultre bout le sieur de la Vacberye sur Hondouville. Item une 
aultre pièce de Boys en ma ditte Baronnye a l'endroict des Grands 
Faulx, contenant deux cent quarante et une acre et demye troys 
perches ou environ. La ditte pièce ainsi quelle se comporte, d'un 
costé le sieur de la Chapelle et de Verdun, d'aultre costé les terres 
du Vert-Buisson et des Faulx, et des deux boutz moi mesmes. 
Item une aultre pièce de boys taiilys assise en notre ditte Baron- 
nye, vulgairement appelée la Grande Onglée et la Petite Onglée, 
contenant le nombre de soixante accres et demye trente perches 
tenant d'un costé les sieurs des Planches et du Homme, d'aultre 
costé le dict sieur des Planches et d'un bout le sieur de la Cha- 
pelle. Item une aultre pièce de boys taiilys assys en ma ditte 
Baronnye, vulgairement appelée le Fay, contenant quarante deux 
accres et demye dix neuf perches, tenant d'un costé les terres la- 
bourables de la seigneurie de Hondouville, d'aultre costé les Fres- 
ches, d'un bout le sieur de la Londe et d'autre bout en pointe 
unissant en riens. Item une aultre pièce de boys taiilys. assys a 
Grevecueur, vulgairement appelée le Clappier Madame, le Vaulx 
Lescard, Mare Koze et le Lignereulx, contenant le tout cent douze 
accres troys vergées trente perches ou ^vyron, la pièce ainsi 
qu elle se comporte, d'un çosté les terres et vignes du Mesnil 
Anseaulrae, d'aultre costé les terres roturières tenues de moy. 
Item une aultre pièce de boys taiilys avec les brieres du Boschyon, 
contenant cent trente accres vingt perches, tenant d'un costé les 
vignes de Rully et d'aultre costé les Lignereulx. La ditte pièce 
vulgairement appelée le Vaulx de Lyvet et la Fontaine Faulxpays. 
Item une aultre pièce de boys taiilys assize au dict lieu de Gre- 
vecueur au triege des Aulnoys, vulgairement appelée le Bocquins, 
contenant demye acre une perche, de tous boutz et costez mon 
domaine non ûeffé. Item une aultre pièce de boys taiilys assisie 



— 132.— 

an dit lien de Grerecoair, assise an triage des Aulnoys près la 

Sièce ci-dessus, contenant deux accres et demye trente perches, de 
ïos boutz et cpstez mon dict domaine non fieffé. Item une aultre 
pièce de terre en fresches et buissons, assize prèsiesGrands Fanlx, 
ynlgairement appelée le Heuzeron, contenant le nombre de dix 
accres troys vergées trente cinq percbes ou emyron, la pièce 
ainsi quelle se comporte, tenant (fun costé le cliemin d'ETrenx, 
d'aoltrecosté la seigneurie de Heudrevillé^etdes deux boutz les terres 
roturières tenantz de moy. Item une aultre pièce de friesche en 
coste assize sur Cailly et Fricault, contenant grand nombre qui ne 
se penlt labourer ny cultiver bonnement pour la roydenr de la 
ooste, etpeultbien contenir trente cinq accres ouenyyron, tenaot 
d'un costé les boys du sieur d' Yreville et aultres, d'auitre costé le 
chemin tendant de Gailly à Crevecuenr. Item au dict lieu de 
Boscbyon, entre RuUy et le dict Boscbyon, y a grand nombre de 
brièFes qui sont de présent en non valleur et de nul proffict par- 
cequilz ne se labourent point. 

Tons lesquels boys et choses dessus dictes m'appartiennent a 
canse de mon dict domaine, et ne sont subjectz en tiers ne 
danger ny aulcnne dixme, mais sont en ma plaine liberté et dis- 
position a les vendre par chacun an par couppes ordinaires et 
anltrement, ainsi qu'il me plaist en disposer et ordonner. Et pour 
le regard d'iceux boys jay verdier, sergeutz ordinaires qui font 
les captions adjournementz emprisonnemcntz et tous aoltres 
exploits de justice , lequel vierdier a toutte congnoissance de 
deliti pilleryes qui se font et commettent es dits boys, en première 
justice, et par appel pardevant mon bailly suivant la réduction des 
juges au dict Acquigny. et sy jay es dict boys tout droict dV 
mandes arbitraires, confiscations, aubeynes.foffaictures et anUres 
droictz de haulte justice, et oultre j'ay es dictz boys et en tontte 
ma ditte terre et Baronnye d'Âequigny et Grevecueur et es dépen- 
dances d'icelle, toutz droictz de prennes, chasse au gros et an 
menu, et pareillement a la ditte rivière et (sic) dTton en tant que 
se conciste ma ditte terre et Baronnye d'Aequigny et Grevecueur 
et qu'il m'appartient en icelle, prohibitive a tous aultres, en laquelle 
aussi et es dictz Boys nul ny peult chasser de quelque estât et 
qualité qu*il soyt au gros et au menu, sans mon vouUoir congé et 
licence sur les peines a ce requises; et aussi nul ne peult mettre ni 
faire mettre bestes pasturer a me» dictz boys, ni en iceulx pren- 
dre couppes, ny desrobber aulcun boys, sur la dicte peine de 
forfaicture et d'amande arbitraire. Ensuit la déclaration /des 
nobles tenantz flefz par foy et hommage et en plain fief de moy 
nuement et sans moyens a cauw ée ma ditte Baronnye et cbastel- 
lenye d'Aequigny et Grevecueur, a la charge des dits foy et hmn* 
mages qu'ils sont tenus en faire, et de m'en payer les reliefs, Irei- 
liesnies, garde-noble et aultres droictz seîgneuriauli 

à moy appartenants selon la coustume du pays. Et premièremont 



— 133 — 

les abbé et couvent de Saint Pierre de Gonches en tieiment ong 
qnart de fief a court et usage assis au dict Acquigny. Item Fran- 
çoise de Goulle, veufye de feu Loys de Houetteville sieur de Muydz 
• présent noble homme Loys de Houetteville sieur de Mesgre- 
mont tient ung fief assys au dict Acquigny, nommé le fief de Sieur* 
TÎlle^ aultremeiit le Camp Jacques, qui est ung quart de fief a court 
et usa^, qui fut a Guillaume Levesque et depuis a Richard Goulle 
dont est a présent tenant le dict sieur de Mesgremont, ou il y 4 
plusieurs boys subjetz envers moy à tiers et danger, appelle mes 
officders, et merquez a mon mère et marteau, ce quilz sont tenus 
faire toutes et quantes fois quilz sont vendus. Item ung aultre 
fief appelé le fief de Becquedal en la ditte parroisse d'Acquigny, 
tenu en nombre d'un auart de fief qui fut a Denys Le Roux et de 
présent au& hoirs de aeffunct M« Rx)bert Le Roux, duquel fief le 
dict sieur de Becquedal dict estre tenu de luy un membre de fief 
appelé le fief du Mouchel, qui fut a OlUifier de Gos escuyer, et 
depoys a Guillaume Le Roux. Item ung quart de fief appelé le 
fief du Haaiel d'Acquigny, qui fut à M* Jehan Challenge, et depre- 
sevt en est tenant le dit M* Robert Le Roux ou ses dictz hoirs^ ou 
il y a plusieurs pièces de boys subjectz envers nous a tiers et 
danger comme dessus. Item le fief des Planches qui est ung fief 
de baul>ert, tenu en nombre de fief entier a court et usage avec 
les appartenances, qui fut a noble homme Jehan de Herenvilier, 
a cause duquel entrô autre choses il dict estre patron de Teglise 
de la paiToisse du dict lieu des Planches, et s'extend le dict fief 
en la ditte parroisse des Planches et es parroisses de Criquebeuf- 
la-'Champaigne, Seunrilie et ailleurs, et en est de présent tenant 
noble homme Jehan de Manbeville, et auquel fief et ses deppen- 
dances il y a plusieurs boys subjectz envers moy a tiers et danger 
comme dessus. Item ung aultre fief a la Mestairie près Anffreville, 
tenu par ung huictieme de fief dont fut pieça tenant ung nommé 
Pierrot Jourdain dit Le Camus que Ton dit l'Hostel Dieu de 
Lottviers en estre de présent tenant a la charge d'homme vyvant 
et mourant. Item ung quart ou huitiesme de fief assis en la par- 
roisse de Yievillé a court et usage, qui fut antiennement à Jehan 
Hervieu Escuyer et le tiennent a présent les héritiers de noble 
homme payen Bot demeurant au dict lieu. Item ung aultre 
fief assys a Heudreville nommé le Quart d'Acquigny qui fut a 
Loys Friandel,et est le boys Regnard, qui est tenu en tiers et 
danger, et en est de présent tenant noble homme François de 
Qutevremont. Item a Crevecueur et illec envyron ung huitiesme 
de fief nommé le fief Bailleu a court et usage, qui fut a Jehan de 
Baillen, et depuis a Guillaume Le Roux, et de présent a Pierre 
Challenge. Item ung aultre fief assis en la parroisse de Rully» 
qui fut a Jehan Hennequyn escuier, qui est ung tiers de fief, dont 
est ti présent tenant Georges Hennequin ou ses héritiers. Item 
ungaiiltre fief assis eii ia ditte parroisse, qui est nog tiers de fief, 

13 



O^BHl^. ..HLJk^S^nS-^P^BiCC^qV^^^^^^^B^VSn^^SiMip 



— 134 — 

Sii fut a Raolland do Banbigny, depuis a Jehan Hesbert filz de 
uillaume Hesbert , et en est a ùresent tenant Gilles de Venoix. 
Item ung aultre fief nommé le nef d'Ireville qui fut a Philippe 
de Charre, qui est un fief entier de haubert, et en est de présent 
tenant M* Jacques Fizel conseiller au Parlement de Rouen. Item 
ong auùre fief qui est ung quart de fief nommé le fief du Mesnil 
Anseaulme, dont est a présent tenant M* Jacques Challenge. Item 
ung aultre fief noble assys au Mesnil-Ânseaume, qui fut a Grosse- 
Jambe depuis a r^oel Le François d'ETreux qui est ung quart de 
fief dont est a présent tenant le dit M° Jacques Challenge. Item 
le fief, terre et seigneurie de la Cbappelle du Boys des Faolx^ qui 
fut a deffuut Billard du Bus, et de présent aphaHenant a Nicolas 
de Limoges escuyer, qui est ung plain fief entier de haubert. 
Item, le fief terre et seigneurie de Dardez, qui est un plain fief 
entier de haubert, qui fut a Messire Bertrand de Tessey, et de 
présent en est tenant Antboine de Sillens escuier. Item ung aultre 
fief nommé le fief du Mesnil- Morin, qui fut a Jehan de Dardez, 
dont est a présent tenant René de Tessey ou ses représentants. 
Item ung aultre fief terre et seigneurie de Champaignes, qui est 
img plain fief entier, qui fut a Guillaume Maillard et sa femme, et 
en est de présent tenant Jacques Maillard ou ses representantz. 
Item le fief terre et seigneurie duBoulley-Morin,qui est ung demy 
fief, qui fut a M* Bertrand du Mesnil, dèpuys a Guiliaame de 
Ifailloc, et en est de présent tenant Christo(>he de Mailloc on ses 
representantz: et y a au dict fief quelque portion de boys tenu de 
moy a tiers et danger comme dessus. Item le fief terre et sienrie 
de Fontaynes soubz Jouy, qui est un plain fief entier qai fut 
à Messire Ândrieu Dasnieres,et de présent en est tenant Jehan de 
la Haye par acquisition. Item le fief de Laulnay assys au dict lieu 
de Fontaine, qui est ung huitiesme de fief, qui futa JehanLefranc, 
et de présent le tienVledict Jehan de la Haye. Item ung aàltre fief 
^i est ung huitiesme de fief nommé le fief de Verdun, dont est a 

J>resent tenant M" Jehan Le Tellier. Item ung aultre fief nommé 
e fief de Moret assisa Verdun, qui est ung aultre huitiesme de fief, 
dont est a présent tenant ledit M* Jehan Letedier. Item nnganltre 
fief terre et seigneurie nommé le fief de Cbantelou, qui est un quart 
de fief de Haubert, qui fut à Philippes de la Ha\e escuier, et de 

S resent a Jehan de la Haye, assys au hamel de Chantelou; aaqnel 
ef y a plusieurs pièces de boys qui sont tenues et subjectes en- 
ters moy a tiers et danger, touttes et quantes fois quilz sont Ten- 
dus et cryez en la présence de mes officiers et marquez a mon 
marteau. Item le fief de Carconet qui fut a Jehan le Moyne d'E- 
Treux, qui est ung huitiesme de fief, qui fut a Jehan Henneqnin, et 
a présent le tient Jacques D'Âfoynne sieur de Manneville, a cause 
de sa femme héritière de Georges Henneqnin. Item ung aultre fief 
au hnmel de Carcouet qui fut a Philippe le Veneur, qui est ong 
huitiesme de fief, et de présent en est tenant Teoneguy le Veneur 



— «35 — 

siear de Garrouge. Item uug huitiesme de fief appelle le fief de la 
Ronce^ assys au lieu de Fontaynes sous Jouy, qui est un quart de 
llef dont est a présent tenant ; et dict le sieur de 

Fontaynes quil est tenudeiuy, etmoy au contraire. Itemungaultre 
fief qui est ung quart de fief assys au bâuItCocberel, en la parroisse 
du dictCocherel, dont est a présent tenant une nommée Marguerltte 
d'Etanson ou ses hoirs. Item ung aultre fief entier assis en la par* 
roisse de Ghambrey sur Ure duquel est tenu une Yavassorerye près 
Vernon,qui fut à Brouet deRecusson; auquel fief y a grand nombre 
de boys subjetz envers moy a tiers et danger, selon Tusance et cous- 
lame dessus ditte, et duquel fief est a présent tenant 
Item ung aultre fief de la Mestairye près Acquigny, qui est ung 
huitiesme de fief, c[ui futaClaudin d'Auffrevilleet de présent a Ni- 
colas Yipart escuier sieur du Betbomas. Les tenantz de tous les- 
quels fieis et arrière fiefz sont tenus de m'en bailler les adveux, et 
faire foy etbommagede boucbe et de mains, et m'en payer les re- 
liefzettreiziesmesct aultresdroicts seigneuriaulx, selon la coustume 
du pays; c'est assavoir : pour le relief de cbacun plain fief, quinze 
livres tournoyz, et des aultres al'esquipoUent, et pour chacune ven- 
dition qui en seroit faicte le treiziesme denier. Et sy m'appartient 
avoir la garde des soubz aagés de mes dictz vassaulx, quant le cas y 
escbet. Item mes dictz vassaulx tenantz les dictz fiefz et arrière 
fiefz sont tenus garder les portes des dictz cbasteaulx ou cbaslel* 
lenyes, ou cas qu'ilz soient en fortifications^ chacun d'eux jouxte 
que leurs prédécesseurs estoient tenus faire par leurs adveux an- 
tiens ; et les aultres subjetz sont tenus faire le guet de nu) t les dittes 
places redifGées comme dyt est. Item tous les aultres boys des dictz 
fiefz et arrière fiefz sont subjectz a tiers et danger envers moy, et 
ne les peuvent vendre ou faire user, sans c[ue le tiers et danger en 
ayt esté passé par enchères enma jurisdiction, et le merc etmarteaa 
délivré, sur peiue de forfaicture, et le dict uroict a moy paie. Et 
la quelle terre seigneurie et Baronnye d'Acquigny et Crevecueur 
me compette et appartient au droict de la succession de dame 
Aune de Laval ma mère, a laquelle elle appartenoyt a cause de la 
succession de ses prédécesseurs; et en doibtz au Roy mon dict 
seigneur foy et hommage, reliefz et treiziesmes, et aultres droictz 
et debvoirs seigneuriaulx, quant le cas soffre et y escliet. selon la 
coasturoe de ce pays et Duché de Normandie. Et oullre je doibtz 
par chacun an, au terme du premier de may, une paire de gants, 
pour le droict que jai en la ditte forest de Bord, d'avoir boys à 
ardoir et bastir, usage et pasturagc; les dictz gandz payables au 
domaine de sa magesté, en lavicontédePont de larche- Pour pro* 
teslation que sy aulcune chose avoit esté obmise par inadvertance 
non counoissanceou aullremeoten ce présent adven ou déclaration, 
q'.ie ce ne me puisse préjudicier a eu bailler et faire plus ample 
déclaration, ou diminuer, si plus ou moins en vcnoit a ma dite 
coognoissance quil n'est cy dessus déclaré; a quoi je n'entendz être 



— 130 — 

^iadicié, aini reservez. En tesmoing de qooy jai signé le présent 
Adrea et dénombrement de ma main le troisiesme jour de jaoTier 
mil einq cent quatre vingt et quatre. 

Signé Henry de Sillt. 

Plut bas est écrit: Le deuxiesme jour de mars mil cinq cent 
quatre vingt neuf, main levée a été octroyée par la Gbamb. dei 
eomptea de Normandie a Dame Antboinete ae Pootz, Teufve do 
dict de Silly a présent deffont, ayant la garde noble des eofiioli 
aoubiaagé du dict deffunct et d'eUe, selon les lettres de vérifica- 
tion du Bailly de Rouen ou son lieotenan^en la vicomte de Pool 
de l'arche, du premier jour de juin et aultresen suivants qatou 
cent quatre vingt quatre et einq. Réservé pour ledroict de patroosfe 
de Si Vigor, ensemble la tenure des fieb de Launay et le Boys 
Regnard, autrement eut dictleQuardd'Acquigny^qui ne setrooTeot 
employez aux anciens adveuz, tepresentsz parla dicte veuve, poor 
letquelz rapportant pièces valables, sera faict droict, a la charge 

Sue le mot d'aubeyne en sera effacé, et que au lien de la redebvaoee 
'une paire degandz pour le droict de cbauffage^ il employroit si» 
douzaine d'esguillettes de soye verte, payable par chacun an, w 
premier de may, suivant l'arrest de la chambre de parlement porté 
par la dic(e veufvedu 2i janvier 1384, contenant vérification da 
lettres et chartes y mentionnés de la concession du dict chaansge 
et l>oys a bastir, eta la charge aussi de paier par la dicte veufve, les 
droictz de reliefz et autres droictz, sy aucuns en sont pour ce doltt, 
si paiez n'avoient esté Je tout suivant qu'il est plus amplemeat 
spécifié aux lettres d'expédition de la dite mainlevée dnditjoDr 
et an a elle délivrée; signé: Roussel. 

Orig. aux Arch. de la Seine-Inférieure. 

XXI 

JOANTSES DESCHAMPS çresbiter canonicus et officialis ebroi- 
censis vicariusque geueralis in s[)iritualibus et temporalibos 
illustrissimi et reuereudissimi domini domini JACOBI miseratiope 
diuina tiiuli sanctie Agnetis in agone sanctœ romanse ecclesis 
presbiteri cardinalis a Perronio nuncupati ebroicensis ei)isco]pi 
vniuersis prœsentes litteras inspecturis salutem in fîlio virginis 
tiloriosœ, qui est cunctorum bonorum et omnium in eo speran- 
gum adjutor et vera sains. Supplicationem dilectorom nostrorom 
Kicolai Malassis, Jacobi Petit, Michaelis Guerin. Francisci Haze, 
Guillelmi le Tellier filii Simonis, Pétri le Chien filii Nandini, 
magistrorum Marini Regnault decani de Loconeris et Tassim 
Herichon presbiterornm, Philippi le Boullenger, Simonis da 
Gard, Nicolai Boudeuille, magistri Francisci Boudenille, Nico- 

lai de Caulx Guillelmi de Cricquebeaf, 

Jacobi Dorbec, Ludouici de Caulx, Naudini Guerin, Pétri de la 



- 137 — 

Ck)nrt, Ladouici Behon, Roberti Gouyer, Ludouici le Mercier, 
I^icolai Piedeaan fiiii Roberti, Francisci Herichon, Roberti 
Labye, Pétri le Maistre, Naudini Cirasse. Joachim Piedeuant, 
Henrici le Chien, Micbaelis le Chien filii Colini, ISaudini Âia- 
moult; Joannis Guerin filii Bionisii, Naudini Foucher, Joannas 
le Bonllenger viduae defuncti Joannis Petit, Guillelmi Varin, 
Francisci Petit filii Jacobi, Guillelmi le Chien filii Michalis 
Stephani Osmont, Pétri le Carpentier, Nicolai Piedeuent senio- 
ris, I*licolai Piedeuent filii ?ïicolai, Martini de Cricquebeuf,Ludo- 
nici le Mercier senioris, Roberti Piéton, Egidii Desmons» 
Nicolai Theroude, Eustacbli Osmont, Eustachii Labye, Joannis 
Labye, Michaelis Gagain filii Guillelmi, Matburini le Forestier, 
Paschasii Osmont, Jacobi Dehon, Matburini Dorbec, Mathei le 
Mercier, Egidii Hazé, YaleriiFresté, Michaelis Piedeuant^ Cbristo- 
fori Herichon, Claudit Piéton, Guillelmi Dollepierre, Micbaelis 
Camus, Stephani de Cricquebeuf, Joannis Hazé filii Eustachii, 
Michaelis Hazé, Thassini Herichon, Tussani de Cricciuebeuf^ 
Pétri le Mesie, Jacobi le Yillain senioris^ Marini le Chien filii 
Michaelis^ Cbristofori Mauzin, Ludouici Piéton, Jacobi Petit 
filii Rauhni, Stephani le Pelletier, Leodegarii Verard^ Joannis 
le Chien filii Joannis^ Dionisii Foucher, Guillelmi Gaigain 
senioris, Francisci Petit senioris, Tussani le Bref, Nicolai le 
Page, Guillelmi le Tellier filii Joannis, Francisci Hazé filii 
Francisci, Marini le Chien filii Jacobi, Pétri Piedeuant, Joannis 
Landron, Mathei Melime, Michaelis Desmons, Joannis Rousselin, 
Joannis Bonhomme, Matburini Dumont, Jacobi Herichon» 
Âugnstini Mauzin, Nicolai Osmont et aliornm confratrum con- 
fratrie» sanctorum Maximi et Yenerandi, commorantium in page 
de Aquigneio et in locis ejusdem circunuicinis nostrae diœcesis 
ebroicensis, hodie recepimus, continentem quod ob honorem 
Domini Nostri Jesu Christi et beatissimae Yirginis Mariae geni- 
tricis ejus et predictorum sanctorum Maximi et Yenerandi totius- 
que celestis cnriœ, pro augmentatione diuini cultus, sub auctori- 
tate tamen et beneplacito prefati domini ebroicensis episcopi 
▼olebant et intendebant inter eos erigere et de noTO instituere 
?nam confratriam sub titulo et nomine predictorum beatorum 
Maximi et Yenerandi in prioratu ejusdem loci de Aquigneio quolibet 
anno celebrandam et solemnisandam, pro qua quidem confratria 
eri^enda instituenda et intertenenda fecerunt inter se cum matura 
deliberatione zelo piœ deuotionis et affectionis charitatiue com- 
moti quœdam statuta et ordinationes, quse nobis scriptis similiter 
porreierunt et tradiderunt formam quœ sequitur contûientes : 



Statutz bt Ordonnances de la contrarie que désirent ériger les 
habitants de la parroisse d'Acquigny soubz le bon plaisir 
de Monseigneur tillustrissime et reverendissime Cardinal 

12" 



— 138 — 

du Perron euesque d^Eureux ou de messieurs sesgrandz nleai- 
res pour estre exercés et contintiés cy après au prieuré et 
chapelle des martris sainci Mauxe et sainct Venerend situés 
en la diète paroisse du consentement du prieur du dict Heu 
ou de son représentant^ Domp Jacques Thiessereligieux demeu- 
rant au dict lieu, 

pBBHlÈBtlIBIlT. 

En la dicte confrérie y aora le nombre de quatre yingtz sene 
frères seruantz personnes de bonne vie et de la qaalité requise 
lesqaelz serniront par ordre et par dixaine ainsy qn'il ensoit. 

IScauoir est que les six anciens frères de la dicte parroisse d'Açqai- 
gny seront eleux pour chefs de la dicte coufrarie desquels châcim 
commandera et servira en son rang et ordre et selon quil a esté 
recea en la dicte confrarie. 

Soubz chacun des dictz cben se réduiront les dictz frères 
jnsques au nombre de quinze pour par eulx seruir lespace de 
deux moys entiers et subir toutes les subiections cy après décla- 
rées durant le dict temps de deux moys à la fin desquels ilz en 
demeureront quictes et deschargez. 

Le premier chef et sa dixaine aiant semy par lespace de deux 
moys, a luy succédera le second et ainsy par ordre juscfiies a 
rentier seruice de tous, lequel accom][>ly , le dict premier chef 
auec sa dixaine recommencera son seruice. 

Et ou les dictz frères en personne ne pourront assister lors de 
leur charge et exercice ilz se pouront faire descharger par commis 
pourueu quil soit Ivn des confrères receuz en la dicte confrarie. 

Ce neanlmoins tous les frères seruants de la dicte confrarie 
encores quilz ne soient en exercice, seront tenuz d'assister en 
personne a la messe et procession solemnelle qui se célébrera es 
jours et festes de sainct Mauxe et sainct Venerend vingt cinq** 
may, du lundy de Pasques, lundy de Penthecosteet sainct Estiene 
le lendemain de la natiuité deNostreSeignenr, chacun d'icenlx por- 
tant vn cierge ardent en la main et sur peine aulx: défaillants de 
douze deniers d'amende aplicable au profict de la dicte confra- 
rie sil ny a cause et excuse légitime laquelle sera jugée par le 
roy et les chefz de la dicte confrarie. 

Item chacun des dictz confraires seruants entrant en la dicte 
confrarie sera tenu paier à la dicte confrarie vne liure de cire en 
essence pour Tentretien du luminaire dicelle confrarie. 

Item sera tenu de porter vn flambeau ardent du poix d'mie 
livre ou plus, pour honorer Dieu et les sainctes reliques lors quel- 
les seront portées aux processions qui arriueront durant le temps 
de son exercice, sans empescher toutesfoys ceulx des dictz con- 
frères qui désireront y assister par deuotion. 

Item sera dicte et célébrée par chacun dymanche une messe 
basse en la dicte chapelle sainct Mauxe aux despeudz des dicts 



-" •• "* 



— «39 — 

confrères a laquelle seront tenue d'assister les frères sentants en 
la dicte confrarie sur peine de paier deux soulz et six deniers 
applicables a la dicte confrarie. 

Item sera eleu m des dictz confraires par chacun an, pour reoe- 
uolr tous et chacun les deniers de la dicte confrarie, lequel eu 
rendra bon et loyal compte, en présence du roy et des diciz chefz 
le lendemain de la dicte feste sainct Mauxe, a la fin de la messe 

Îiai 'sera chantée solemnellement au dict lieu , a ^intention des 
reres et de tous fidelles trespassez. 

Item par chacun an le jour et feste de sainct Mauxe susdict 
sera designé lun des dictz confrères pour estre roy de la dicte 
confrarie le tout par ordre et selon l'antiquité de réception. 

Item le baston de la dicte confrarie sera conuoyé par les dictz 
confraires tous assemblez et portants cierges en leurs mains 
iusqnes en la maison du roy, pourueu que sa demeure ne soit 
hors le district de la dicte paroisse. 

Item pour Pentretieu de la dicte confrarie^ chacun des dictz 
confrères sera tenu paier par chacun an, entre les mains du re- 
ceueur qui sera eleu, la somme de deux soulz six deniers. 

Item les dictz confrères seruants pouront receuoir en leur 
dicte confrarie toutes sortes de personues hommes et femmes, 
pour estre associez aux prières, lesquelz pour entrer paieront 
deux soulz six deniers, a raison de chacune personne, et par 
chacun ansuiuant, douze deniers. 

Item arriuant le decez d'un des dictz confrères chacun des 
antres sera tenu paier la somme de deux soulz six deniers pour 
faire dire messes et seruice a Hntention du defunct en leglise 
paroissiale du dict Âcquigny, la dicte somme sera receue et tou- 
chée par le receueur de la dicte confrarie. 

Item si le defunct est trouué n'auoir moyen d'aulcun linceuil 
pour Tensepuelir les dictz frères en fourniront aux despendz de 
la dicte confrarie. 

Item le chef et frères seruants pour lors en leur exercice 
seront tenuz assister a la sépulture du dict confrère defunct 
aiants leurs cierges ardants et porter son corps jusques au tom- 
beau, pourueu que ce ne soit hors le territoire de la dicte par- 
roisse, le tout sur peine de dix soulz applicables à la dicte con- 
frarie. 

Item le dict chef sera aduerty par le roy de la dicte confrarie, 
et ayant receu le dict aduertissement sera tenu faire aduertir sa 
dizaine, et en cas de default, paiera la somme de cinq soulz appli- 
cable a la dicte confrarie, moyennant que le defunct soit decedé 
en la dicte paroisse et que les frères de la dixaine soient resi- 
dentz et demeurantz en la dicte paroisse d' Acquigny. 

Requirentes nobis et petentes quatenus hujusmodi confratriae 
erectionem et institutionem predicta statuta, ordinationes et insti- 
tntiones et contenta in eis landare ratificare et approbare nos- 



— 140 — 

tramqne saper ilUtf decretnm et aoctoritatem interponere velle- 
mas et dignaremur. Hinc est qaod nos cupientes singulos cbristi 
fidèles et maxime gregem nobis commissum in bonis operibos 
persenerare et in cbaritate Cbristi jugiter permanere, yisis et 
mature deliberatis supradictis constitationibus statutis et ordina- 
tionibus, sperantes tanto efficatias gratum Deo prestare obse- 
quinm ^ quanto feruentias christicoias incitauenmus ad opéra 
charitatis, per quœ pœnas infernales euitare possint et astema 
gaudia promereri, et quia illa quae sunt ad laudem et gloriam 
omnipotentis Dei cultusque diuini augmentnm et salutem anima- 
rum conspicimus vtique approbatione digna, supplicationi pre- 
dictorum coufratrum et consororum tanquam ratîonabili et 
juriconsonœ pie etclementer annuentes, constitutiones et ordina- 
tiones predictas, pront superius designantur, tanquam laadabiles 
approbabiles et a flde catholica ac canonum conslitutionibns non 
déniantes , auctoritate nostra et in quantum de jure possomns, 
iaudamus et approbamns ac tenore presentium connrniamas. 
Decernentes ipsas et earum quamlibet a fratribus dictae confra- 
tris presentibus et fnturis teneri, et a modo et deinceps inaiola- 
biliter obseruari ac roboris habere firmiiatem, jure prefati 
Domini ac Domini cardinalis a Perronio ebroicensis episcopi ac 
c^uolibet alieno in omnibus semper salTO, ea tamen lege et condi- 
tione quod si occasione dictœ confratriae aliqua oriatur discor- 
dia terminabitur in curia episcopali ebroicensi et non alibi. 
Geterum ut catbolicse fîdei cultores attente magis et accarrate 
rem banc cordi habeant, quo ^berius de tbesauro pi» matris 
Ecclesiae se conspexeruit esse refectos, NOS DE OMNIPOTENTIA 
Dei misericordia et gloriosissimae Virginis Marias ac l)eatorum 
apostolorum Pétri et Pauli meritis et intercessionibus confisi, 
omnibus Ttriusque sexus vere pœnitentibus et confessis sacraqne 
communione refectis, qui in missa seu missis dénote interfuerint 
ipsa die sanctorum Maximi et Yenerandi, etiam et qui Deum exo- 
rabunt pro fratribus defunctis et benefacteribus ejusdem confra- 
triœ, centum dies de injunctis sibi pœnitentiis miser icorditer in 
Domino relaxamus. Datum Ebroicis sub magno sigillo coris 
episcopalis ebroicensis die décima tertia mensis julii anno Domini 
millesimo sexcentesimo sexto. (Signé) Deschamps et MinTin. 

Nous Vicaire gênerai d Illustrissime et Revcrendissime père en 
Dieu, Messire Gilles Boutault par la grâce de Dieu et du Saint 
Siège apostolique Euesque d Eureux, a tons les fidelles chrétiens 
salut en notre Seigneur. Âprez auoir yen leu et curieusement 
examiné les statutz et constitutions cydessus, contenant, la con- 
frérie érigée en Téglisc du prieuré d'Acquigny en ce diocèse 
d'Eureux, considérant que la dicte confrérie souz le nom et inuo- 
cation des Bienheureux Saint Mauxe et Saint Venerand a pour 
but la gloire de Dieu, le salut et le repos des âmes, et que de 
Tobseruance des dictz statuts et constitutions il en resuite et pro- 



fûeai de très grands fraitz, I<IOf}S de lauffaorité de mon dict sei- 
gneur Euesque, attoas ieelle confrérie confirmée et ratifiée, et 
les statuz et constitutions d^icetle et louez approuuea^ et par ces 
présente» le» louons et approunons , exhortons en notre Sei- 
gneur les confrères de la dicte confrérie le nombre desquelz a esté 
redait et réglé par Festablissement d'icelle, au nombre de quatre 
Tingtz seize frères et une sœur, et lequel nous permettons et 
eonsentoDs estre augmenté jusqu'au nombre de six i^ingtz, sans 
y comprendre le chapelain, le sonneur et la scFur, de les garder 
et obseruer religieusement, et tous les fidelles chrétiens d'honorer 
cberir et reuerer la dicte confrérie, et de se faire enrooller en 
kelle. Donné a Enreui le sixième jour de juillet mil six cent 
cinquante oeul. (Signé) J. db Beaumbsnil. — Original au châ- 
teau d'Âcquigny. 

XXII. 

Statuts et Ordonnances arrestez et establls parles confrères de 
la confrérie érigée dans Vcglise du prieure d'Acquigny sous 
Vinuocation des bienheureux Martyrs S*. Maujce et S* Ve- 
nerand pour estie par eux entièrement et inuiolablanent 
obseruez. 

Il est premièrement à remarquer que cette confrerye fut éri- 
gée en l'an rail six cents six le 13*^ jour de juillet, auec appro- 
bation et permission de yenerable et diserette personne M '^ Jehan 
Deschampz, pour lors chanoine en Teglise cathedralle Rostre- 
Dame d'Eureux, officiai et rkatre-general de Monseigneur le 
Cardinal du Perron pour lors euesque d'Eureux. 

Que la ditte confrairie estoit pour lors composée du nombre 
de quatre vingt saize frères semants et vue seur. 

Qae depuis quelques années beaucoup de personnes, esmenes 
de piété enœrs Dieu et de deuotion cnuers les dictz bienheureux 
Martyrs S'. Mauxe et S^ Yencrand, ont demandé auec instance 
une place dans la ditte confrairie, ce quils n'ont pu obtenir, à 
raison que le nombre de quatre Tingt saize frères s'est tousjours 
trouué complet depuis beaucoup d'années. 

Ce qui a excité les frères de la ditte confrairie de présenter 
requeste à Monseigneur l'illustrissime et reuerendissime Père 
en Dieu Messire Gilles Boutàult maintenant euesque du dit 
Eureux ou en son absence à Messieurs ses grandz vicaires aux 
fins quil leur fust permis de recepuoir en la ditte confrairie par 
augmentation le nombre de vingt et quatre frères qui feroit en 
tout le nombre de six vingt, sans y comprendre le chapelain, le 
sonneur et la seur. 

Laquelle requeste présentée a este accordée du sixiesme de 
juillet année présente 1659 par vénérable et diserette personne 



— 142 — 

M** J^an de Beaamesnil presbre cbantre et chanoine de la ditte 
église cathedraile officiai et yicaire gênerai de mon dit seignenr 
euesque. Et afin que cette augmentation n'apporte aucun desor- 
dre dans la dite confrérie, mais au contraire que Diea y soit 
d'autant plus glorifié en ses saincts , les dits confrères assembles 
en gênerai, après une meure délibération etdun aduis yniforme, 
ont joinct et adjousté aux anciens statuts et ordonnances qui 
seront inuiolablement gardez et obseruez ceux qui ensuiuent sor 
les mêmes peines. 

Pbemiehehent 

Les Tingt et quatre frères d'augmentation qni seront reeeos 
en la ditte confrérie doibuent estre de bonne vie, gens de bien et 
sans reproche lesquels seruiront auec les quatre vingt saize an- 
ciens selon leur ordre et dixaine ainsy quil est porté dans le 
premier statut. 

Cbacun des vingt et quatre frères payera à son entrée vingt soli 
tournois comptant pour estre employez aux choses nécessaires 
pour le maintien et entretien de la ditte confrérie. Chaque 
dixaine sera composée de vingt frères semants, tous lesquels sur 
peine de l'amende portée au premier statut, syls nont excuse lé- 
gitime, seront tenus et obligez d'assister à la messe delà confré- 
rie tous les dimanches pendant les deux mois quils seront en 
charge, et ce auec déuotion et bon ordre et auec vn manteau, syls 
en ont, sur i)eine damende , afin que dans lexercice de leor 
charge il paroisse en eux de la deuotion enuers Dieu et les bien- 
heureux Martyrs. 

Gomme l'institution première de la confrérie porte qae Ion 
peut recepvoir associez toutes personnes de lun et lautre sexe 
en payant par chaque personne a son entrée deux sols six deniers 
et vn solz par cbacun an, conformément à ce premier statut; 
toutes personnes de quelque lieu quils soient seront receus asso- 
ciez en payant leur entrée et vn solz par cbacun an, à raison 
de quoy la confrérie sera obligée de faire dire après leur très- 
pas pour la desliurance de leur ame, et an plustot après que les 
frères en auront esté aduertis, un nocturne et laudes de loffice 
des morts auec la messe, le tout chanté, et le libéra à la fin 
deuant le crucifix, pourquoy sera payé a celuy qui dira la messe 
et chantera loffice la somme de et an prestre ^i 

aura sonné le soir précèdent et le matin du jour que se dira 
ledit office et pour ayder a le chanter la somme de 
sans pourtant qu'aucun des ditz associez puissent prétendre que 
les frères seruants soient tenus d'assister à leurs inhumations 
excepté ceux de cette parroisse. 

Ârriuant le deceds de quelque vn des six vingt frères seruants 
tons les vingt qui seront en charge seront obligez en personne 
ou par commis dans le mesme ordre et au mesme estât quil est 



- 143 — 

dit cy dessus pour la Messe d'assister tant au conuoy qu'à Mn- 
horoatiou du dit frerc deffunct sur peine de l'amende portée par 
le premier et ancien statut. 

Quand à l'inhumation des personnes de ceste parroisse qui 
sont associez en la confrérie, les vingt frères en charge seront 
diuisez en deux parties, dont il y en aura dix qui y assisteront 
aaec le roy en qualité d'echeuln pendant le ])remier mois. Les 
dix autres y assisteront pendant Je second mois auec celuy qui 
aura este receu pour estre Roy l'année suiuante en qualité de 
preuost, le tout auec le mesme ordre et sur les mesmes peines 
portées cy dessus. 

Et s'il arriue pour lors que la dixaine en charge ne soit com- 
plette ny fournie des vingt frères semants et que ce soit au second 
mois, une partie des dix du premier mois seruira alternatiuement 
après auoir esté aduertie a un que rien ne déroge de ce qui est 
dit cy dessus et ce sur les mesmes peines. 

Le sonneur assistera à l'inhumation des frères et seurs asso- 
ciez de cette paroisse comme à celle des frères semants et luy 
sera payé pour faire la fosse dvn grand cor^^s la somme de 
et pour la fosse dun petit corps la somme de par 

les plus proches parents des deffuncts qui ne pourront prendre 
▼ne autre personne à son préjudice pour faire les dittes fosses, 
et ce pour le soulagement de la confrérie qui autrement seroit 
obligée de luy faire grande augmentation de gages à raison que 
sa charge augmente de beaucoup en peine. 

Gomme tous les frères seruants de la confrérie parlant en 
gênerai sont demeurants les vus en partie dans les extremitez de 
cette parroisse, les autres au bout du pont et au Hamel de Gam- 
bremont, les autres à Becdal et les autres dans le gros du village 
et aux enuirons, qui néanmoins sont les vus dune dixaine les 
autres dvne autre ; syl arriuoit désormais un corps a inhumer 
soit d'un frère semant soit d'un associé ; comme la confrérie 
est augmenta non seulement de vingt et quatre frères seruantz 
mais aussy d'une grande quantité dassociez, le sonneur auroit 
l)eaucoup de peine et de trauail, outre quil luy faudroit beau- 
coup de temps pour aller dun hameau à lautre, du gros du vil- 
lage aux autres extremitez, pour aduertir les frères de la dixaine 
qui pour lors seroit en charge, pour quov le payer raisonnable- 
ment il conuiendroit luy augmenter de beaucoup ses gages oe 
qui seroit une grande charge et bien au desauantage de la confré- 
rie. Partant il est nécessaire pour obuier a cette peine et à 
cette despence que les dixainés soient assemblées selon la demeure 
des frères, par exemple que les frères qui demeurent au haroel 
soient joints à ceux qui demeurent au bout du pont pour estre 
dune mesme dixaine, et ainsy du reste de lestendue de la parois- 
se pour toutes les dixainés , aûn quil y aye de lunion non seule- 
ment dans le corps de la confrérie, mais aussy dans chacqne 



— M4 — 

dixaine, les frères dune mesme diiaine estantz proches les uns 
des aatres. Et en cas aue pour cet article ii se trouue quelque 
obstiné contredisant il doibt estre chassé et effacé du noo&re des 
confrères par ordonnance de toute la confrérie assemblée, pour 
estre reoeu en son lieu et place un autre plus humble et plus 
soubmiz que luy. 

Les frères receus dans le nombre des six Tingt c<Hifrere8 eeront 
obligez dauoir tu frère seruant pour leur commis, lorsquils se- 
ront en charge, j^our assister en leur place a la messe des di- 
manches et aux inhumations qui se feront tant des frères ser- 
uants que des frères et seurs associez. 

Quand aux processions solemnelles qui se font aux testes de 
l'Ascension, du S^ Sacrement et des glorieux martyrs S* Manxe 
et S' Yenerand, tous les confrères , sils n'ont excuse légitime , la- 
quelie toutes fois ils seront tenus de déclarer au premier siège, 
assisteront personnellement ou par commis associé, marchants en 
rang des deux costez de la rue et portans en la main un cierge 
orné de fleurs le mieux qui leur sera possible, sur les peines 
portées par le premier et ancien statuts. 

Le chef de chaque dixaine marchera au millieu des deux rangs 
selon lor(k« de sa dixaine portant vu cierge pesant une lixire non 
moins, lequel auec le chandelier fera la hauteur de plus de cinq 
pieds, auquel sera attachée Tue placque de bois ou ae fer blanc 
on seront peintes les images de S* Mauxe et S^ Yenerand, le tout 
sur les mesmes peines. 

Pour les confrères ecclésiastiques au regard des dites proces- 
sions et des Messes de siège de la confrérie ils auront tu lrei« 
associé pour leur commis qui portera leur cierge en main et 
marchera après le dernier des frères de leur dixaine. 

Et pour euiter au desordre et à la confusion qui arriue sou- 
vent dans les diltes processions, soit de la part des confrères soit 
de la part des autres personnes qui y assistent, et pour faire en 
sorte, syl est possible, que tous les confrères soient tous jours dans 
TU bon ordre, dans la oeuotion et dans la modestie, et pour don- 
ner vn exemple de piété aux assistants, il sera bon de faire eslec- 
Uon dun des six vingt frères qui comme tu appariteur fera mar- 
cher TU chacun en rang derrière son chef, empescbera qu*aucan 
des assistants aux processions ne se mesle parmy les confrères et 
prendra garde qu aucun des dits confrères ne deuisent ou faceni 
quelque action indécente pour en faire son rapport le dimanche 
suinant, sur lequel il sera ordonné selon que jugeront a propos 
les confrères assemblez, laquelle sentence seront obligez de subir 
les deffaiUants sur peine d'estre effacez du nombre des confrères. 

(Signé) 

I^EPBEYosT. F.Laqoette. François Hazb. Lemercde JanGuBBiii. 
LscfliBN. MoiiN. DiMuux. Uhxà. Pierre Hâ». Le sain de Pierre 



— U5 -:-. 
Dbcaulx. Le merc de Jean Regnoiix. Loais Hazé. Romain Leboul- 

LE?iGEB J. LeCIIIEN. Micbcl HiZÉ. J. M. PlEDEUANT. J. BiBBET. 

François Hazé. Eudeline. Michel David. Pierre Lecabpentieb. André 
Lbpaige. Gille Malassis. Jacques de Gbiquebeitf. Le saing de Jean 
RocssELiN. François Le sain d'Est ienne Piedeuant, 

Anthoine de Gbiquebecf. Ysambard Landbon. Jean Le MEBciEn. 
Vincent Hazé. Delagoub. François Guéein. François Labié. M. 
PiKDBUANT. Le sain de Jacques Levillain. Pierre Guébin. Le sain 
de Jacques Petit. Le merc dAntoine Hébichon. Le sain de Leufroy 
Laguettb. Justin Maujin. Jacques Tabaine. Le merc de Henry 
Thbboudb. Ghretofle Lefondeub. Jean de Quebibeuf. Artns Godabd. 



LA MÉTAMORPHOSE 

DES NYMPHES DES BOIS D*AQUIGNY EN TRVITBS SAYMONNÉES 

de la rivière d'Eure qui passe au dit lieu. 



A BOVBN, DB L'iBPRIHBHIB DB LADRENS HAD&RT. 

■■■ I 

LÀ MlgTAHORPHOSfi 
DBS NYMPHES DES BOIS D'AQUIGBT. 



A Madame 
Madanie la duchesse de Longueville, estant de présent au cbasteau 
du dit Aqulgny. 

STANCES. 
I II 

Que les ingrats sont odieux On dit un jour que Jupiter 



Aux sentiments de tous les dieux, 
Puisque dans lenrs pleines délices 
Ce crim^ porte leur pouvoir 
A livrer au;i derniers supplices 
Ces cœurs rétifs à leur devoir. 



Qu'il ne faut jamais dépiter 
A moins qu'aussitost se résoudre 
De cheoir en proye aux maux divers 
Que fait l'épouventable foudre 
De son homicide revers. 

13 



— M6 — 



ni 

Ce père ayant jcf lé les yeux 
Sur les plus agréables lieui 
De tous les cantons de la terre, 
Pour y rencontrer un séjour 
Où les Gers rameaui de la guerre 
Fissent place aui roses d'amour, 

IV 

Dans ce globe prosqu'InGny, 
Sa grandeur ne ni qu'Âquigny 
Qui fut digne de ses caresses, 
Et le plus propre où le destin. 
Pour tous les dieux et les déesses 
Lu y flst un solemnel festin. 



Eutre EFreux,Ga illoo et Louviers, 
Eure qui court sur des graviers. 
Passe dans ce bourg honorable, 
Qui rend ce lieu si gracieux 
Que du jour la torche adorable 
IXe voit rien d'égal sous les cieux. 

VI 

Cette Tallée a des appas 
Où les Parques ne peuvent pas 
Esteudre aisément leurs ravages, 
Tant sont d'accord les élémens ; 
Les monts, la plaine et les rivages 
Y donnent de bons alimeus. 

vn 

Là Cérès jaunit les guérets;, 
Là Bacchus rougit les clairets, 
Diane y fait ses nobles chasses; 
Verlomne y fauche ses moissons 
Et Palemon a les mains lasses 
D'y prendre les friands poissons. 

VIII 

C'est là que les beaux yeux des fleurs 
Font voir ceux de l'Aurore en 

pleurs ; 
Là sont les desserts de Pomone, 
Et le doux murmure des eaux 



Dît aux violons de Crémone 
Qu'ils choquent le chant des oi- 
seaux. 

IX 

Dans le grand pourpris de ce val, 
La comtesse Anne de Laval 
Bastit son cbas)eau de plaisance, 
Si beau, si riche el glorieux 
De l'art qui fait sa sufGsance, 
Que tout le plan en rit aux yeux. 

X 

A deux cents pas de ce chasteau, 
Près d u fleu ve, a u ha utd 'un costeau, 
Ganymède couvrit les tables 
Dans l'enclos du chasteau Robert, 
Tout orné de bois délectables, 
Qù Zéphir a toujours du vert. 

XI 

Cybèle d'un soin gracieux 
Y porta ses dons précieux. 
Là toutes les délicatesses 
Qu'oqt les mets et lesinstmmeots. 
Pour tous les dieux et les déesses 
N'a voient que des ravissements. 

XII 

Sitost que le bel Apollon 
Porta l'archet au violon. 
Les Grâces et la Courtoisie 
Servirent ce banquet divin 
Où le nectar et l'ambroisie 
Firent tout l'office du vin. 

XIII 

Quand le repas fut achevé. 
Que chacun des dieux fut levé, 
Pour n'oster pas à rabondance 
L'ornement qui lui donne prix, 
Jupiter voulut que la dance 
Fust l'esbat des divins esprits. 

XIV 

Lors toutes les nymphes des bois 
Dançautaux accords du haut-bois, 
Ouvroient leurscœursà la Tlcloin;: 



— M7 — 



3Iai8 le concert estant finy, 
Jupiter en donna la gloire . 
Aux nymphes des bois d'Âquigny . 

XV 

Tons les dieui furent ébahis 

S lue les nymphes de ce pays 
br les bocagères déesses 
Fa isolent enchérir leurs appas, 
Ktsuivoient le mieux lés adresses 
D'Apollon qui jouott les pas. 

XVI 

Jamais, dit-il, je ne pleigny 
Magraceanx u^mphesd'Aquigny; 
Car chacun les liouve si belles, 
£t dit si bien de leur amour. 
Que le récit qu'on m'a fait d'elles 
M'oblige à leur faire la coar. 

XVII 

Pais j'entends (leur dit Jupiter), 
Pour mieux mes faveurs mériter, 
QaeYotre humeur la plus civile 
Honore d'un nouveau balet 
La duchesse de Longueville 
Aa château d'Anne du Rollet. 

XVIII 

Cet objet dn sang de Condé 
Et de Bourbon sera fondé 
De qualités si souveraines, 
Qu'eicepté celle des Gaulois, 
L'univers n'aura point de reynes 
Qui ne doivent aimer ses loix. 

XIX 

Pallas, sous ses rares vertus, 
Verra ses honneurs abatus; 
Car si de l'une à l'autre zone 
Elle obtient le gouvernement, 
Elle ne vit jamais d'amazone 
Régner plus sonverainement. 

XX 

Ses célestes perfections 
Picqueront vos affections 



A loi rendre un dévot hommage; 
Car à voir son front radieux. 
Vos yeux croiront que c'est l'image 
Que Junon a parmi les dieux. 

XXI 

Puis son duc estant de retour 
De Paris, où sera la cour^ 
Qu'on lui chante une sérénade, 
Lorsque jo\eux, libre et dispos, 
Ou la chasse ou la promenade 
Le voudront rendre à son repos. 

XXII 

Ce héros, Henry d'Orléans, 
Plus généreux que les géants. 
Aura tant d'heur en sa parole, 
Qu'il fera rallier les droits 
Qui sont de l'un à l'autre pôle. 
Aux appartenances des rois. 

XXIIÏ 

Son cœur, issu de sang royal, 
Sera si ferme et si loyal 
Au bonheur de toute la France, 
Que le quatorzième Louis 
^ous ses soins verra la souffrance 
Loin de ses estais réjouis. 

XXIV 

L'excellence de son esprit. 
Dans celui du roy mesme écrit. 
Aura des clartés si parfaites, 
Que la paix qu'on ne peut payer, 
N'aura ses clauses satisfaites, 
S'il n'en fait dresser le cahier. 

XXV 

Ce prince fera pleinement 
Rire sous son gouvernement 
Tout le rond de la Normendie, 
Tant heureuse durant ses jours 
Que nul ne sera qui mendie 
QueThouneurde le voir toujours. 



— 148 — 



XXVI 

VosdeTOirs faits à leurs grâtfQeursi 
l^é privez pas de vos ardeurs 
Les mérites de la Crolsette, 
Et pour mieux les rendre immor- 
tels. 
Il les fànt écrire en rosette 
Aux corniches de mes autels. 

^ XXVII 

Ce Rollet, baron d'Aquigny, 
Sera fort à ce prince uoy. 
Et d'une si constante chaîne, 
Que sa foy ne lui faillira 
Pendant que le fleuve de Seine 
Les ponts de Paris mouillera. 

XXVIIÎ 

Aussi ce prince tant heureux 
 cet esprit aventureux 
Donnera tant de récompenses, 
Qu'un jour son noble revenu 
Pourra répondre des dépenses 
D'un régiment entretenu. 

XXIX 

Ces ingrates trop aigrement 
Goûtèrent ce commandement, 
La troupe des dieux s'en offense. 
Blâmant ce fait malicieux, 
Et pas un ne prend la défense 
De leurs esprits capricieux. 

XXX 

Aux plus douces à leur devoir 
Les destins permirent d'avoir 
Les traits derhumainesemblance, 
D'un teint si blanc et tant uny 
Quec'estd'oùprovientl'excellence 
Des belles filles d'Aquigny 

XXXI 

MaisThémis qui pèse les droits 
Aussi bien des dieux que des rois, 
Saisit les autres vagabondes. 
Et de l'advls de tous les dieux 



Condamne à la merci des ondeft 
L'horreur de leur crime odieax. 

XXXU 

Ony, je veux (dit lors Japiterj 
Les voir en l'eau précipiter; 
Qu'Hure, des pieds jusqa'eo la 

bouche , 
Les métamorphose en poissons. 
Et que leurs corps, pour une 

mouche, 
Se fasse prendre aux hameçons. 

XXXUI 

Je veux que, hors cet éfément, 
|Bacehus les passe en aliment 
Qui paisse le goust et la veue, 
Et qu'où leur orgueil aboutit. 
Entre le nombril et la queae. 
Soit le morceau de l'apétit. 



XXXIV 

Qu*à leur feint le pourpre attaché 
Marque la peine du péché 
Qui les flétrit et qui m'affronte; 
Lt pour avoir armé mes mains. 
Que leur chair rougisse de honte. 
Au conspect de tous les humains. 

XXXV 

Partant, je veux que cet arrest 
Presse le curé de Forest 
D'en écrire en vers les paroles; 
Car estant enfant d'Aquigny, 
Il faut que sa rime et mes rôles 
S'en lisent jusqu'à Tinfiny. 

XXXVI 

L'arrest donné, leur fronts! beau 
Perdit sa forme au fond de l'eau, 
Puis toutes leurs grâces détruites, 
Doride, déesse des flots, 
Dans des corps de grandes truites 
Cacha leur honte et leurs sanglots. 



— 149 — 



XXXVII 

Combien fat grand leur repentir; 
Quand le fleuve leur fit Testir 
Tant de paillettes écaillées, 
Qu'Iris, l'Anrore et le Soleil 
Peignent d'étoiles émaillées 
Qui les font connaître à notre œil. 

xxxvni 

Or des crimes le dieu vengeur 
Fera toujours voir la rougeur 
Dans lear chair jadis savonnée, 
Pour enseigner aux curieux 
D'où la truite saulmonnée 
A pris son nom mystérieux. 

XXXIX 

Quand la princesse en va pescher, 
Elles ne peuvent s'empescher 
D'avoir un peu l'œil sur sa face, 
Dont Téclat n'a rien de pareil 
Qu'une vénitienne glace, 
Quand elle est pleine de soleil. 

XL 

Elles n'ont pas la privauté 
D'envisager cette beauté 
Durant la moindre part d'une 

heure, 
Que soudain coulant sous les eaux, 
Elles vont prendre une demeure 
Dessous rherbeoudans les roseaux 



XLI 

Tous les friands ont beau prier. 
Tous les marchands ont beaucrier, 
Quand onauroit la mort en l'âme. 
Ces truites sont en prison ; 

Madame, 
de Votre Altesse, 



Le I de Tan 1655. 



Mais quand on dit: C'est pour Ma- 
dame, 
La rivière en donne à foison. 

XLII 

Ohr que leurs regards sont confus 
De nos vœux et de leurs refus 
Envers le prince et la princesse. 
On leurs ferveurs dévoient courir 
Pour fuir le sort qui sans cesse 
I*(ous fait vivre et les fait mourir. 

XLIII 

Mais qu'il en meurt un cent par 

jour, 
Pourveu toujours qu'à nostre 

amour 
La rivière d'Eure en fournisse 
Dans tous les temps doux etdivers, 
Et que sur chacune on bénisse 
L'illustre sujet de mes vers. 

XLIV 

O fleuve et flots bien fortunés I 
Doux bain des poissons saulmonnésl 
Votre humeur seroit basseet vile. 
Si TOUS ne rendiez grand honneur 
Aux altesses de LonguevHle 
Qui vous ont acquis ce bonheur. 



XLV 

Sus donc , qu'avec nous tous vos 

dieux 
Chantent, d'un air mélodieux. 
Vive le duc et la duchesse, 
Dans l'heur d'une éternelle paix. 
Et qu'ils en causent la richesse 
Au sceptre françois pour jamais! 

Le très-humble et 
très-obéissant serviteur. 

PiEDBVANT, d'Aquigny, 
curé de Forest. 



M. E. Frère menlioDne sept autres pièces de vers publiées par Pfedevaat.- 
Sans l'une d'elles il fait en passant l'éloge de son vind'Acquigny. 

13* 



— 150 — 
XXIV. 

RESTACftATO ADOHRATO QCE TBMPLO : OB INNUMERA 
GOLLATA SIBI DENUO BENIFICIA, AC PBiESEBTIH 
OB 8USCEPTUM IPSA NOCTE PENTECOSTES ANNI PROXIHE 
ELAPSI PIUUM : NEMPE UT SERTETUB ACCEPTUS DEO 
PEB OHNIA, 8ACBIS QUE SPIBITU8 8ANCTI, CUiUS 
IN8IQN1TUS EST NOniNE, D0NI8 PEBPETUO GLOBIABI 
XBBBATUB. IN SOLBMNE ET GBATITUDINIS ET DESIDBBII 
PIGNUS HOC ALTABE MUNIFICENTISSIMO DEO SACBUH 
IN HOlfOBESI 8ANCTA CMCIUM YIB6INI8 ET HABTIBIS 

EXTBuxiT Petbus Robebtus Le Roux D'bsneyal 

D'ACQUIGNT in 8UPBEM0 NOBHANNIiE SENATU 
PRjBSBS INFULATUS NEC NON BUJUS BCCLESIifi DOHINCS 
ET PATBONUS, UNA CUH DIL^CT1S8IHA CONJUGE FRANCISCA 
CATBABINA CLEBEL DE BAMPBN ANNO AB INCABNATIONE 
DOHINI MILLESIMO SEPTINOENTESIMO QUADRAGESUttO 
OCTAVOy QUM BEGNABET IN 6ALUA LUD0TICU8 
DBCIHUS 0UINTU8^ 8EDEM QUE EFISCOPALEM EBBOÎCIS 
TBNSBET D D PetrOS JUUUS Gi£SAB DE 
RoCflBGHOUABT. 

En tète de la plaqoe de cuivre on volt gravé on Saint-Ksprit, et au bas les 
armes de If. d'Acquigoy et celles de sa femme. 

XXV 

L'an mil sept cent soixante-dix-neuf, le sixième Jour de mars, 
par la permission deson EminenceMonseigneurdela Rochefoucanlt, 
cardinal prêtre de la sainte église romaine, archevêque de Rouen , 
primat de Normandie, abbé, chef^ supérieur général et administra- 
teur perpétuel de l'abbaye et de tout Tordre de Gluny , la dite per- 
mission en date du deuxième jour de mars de la présente année 
mil sept cent soixante-diz-neuf, signée Terrisse, vie. gén.., et con- 
tresignée Aubry et scellée du sceau de son Eminence, ont été trans- 
férés de l'église de Notre-Darae-du-Val de la ville de Rouen, qui 
appartenait aux religieux Gélestios avant leur suppression, et con- 
duits en cette église paroissiale de Sainte-Gécile d'Âcquigny , par 
M. Jean leTellier, prêtre chapelain de ladite ég1ised*Acquigny> onze 
cercueils de plomb, lesquels renferment les corps de plusieurs de la 
famille de messieurs le Roux, seigneurs de Tilly, Villette , Becdal, 
Gambremont , Vironvey , Mesnil-Jourdain , Acquigny , etc. Da 
nombre desquels sont les corps de messire Robert le Ronx , es- 
cuyer, seigneur des terres de Tilly , du Mesnil-Jourdain, Villette , 
Becdal, Gambremont, de Vironvey, FoUevilIe et autres terres, con- 
seiller du Roy en son parlement de Normandie, décédé le vingt- 
quatre mai mil six cent trente-huit, âgé de soixante-six ans. 



. — «51 — 

De la dame son épouse , Marie de Bellièfre , fille de Messire 
Pompooe de Bf^Uiëvre, ambassadeur en Suisse, Poiofçne, Angle- 
terre, pléDipotenliaire à la paii deVervains et chaocelierdn France, 
et de Marie Prunier de Saint-Audré; laquelle Marie de Bellièvre 
décéda le premier décembre mil six cent quaraute-deux, âgée de 
soixante-six ans. 

De leur aisné fils Robert le Roux de Tilly, cbeyalier, conseiller 
an grand conseil, décédé le quatre juillet mil six cent soixante-seize, 
âfi[é de soixante-quatorze ans. 

De son fils Robert le Roux, chevalier, conseiller au parlement de 
Rouen, décédé le treize juin mil six cent soixante-seize, âgé de 
quarante-sept ans. 

De messire Claude le Roux, chevalier, seigneur de Cambremont, 
baron d'Acquign^, conseiller du roy en son parlement de Norman- 
die, décédé le cinq avril mil six cent quatre-vingt-neuf, âgé de 
soixante-quinze ans, quatrième fils de Robert le Roux de Tilly et 
de Marie de Betiièvre. 

De la dame son épouse Madeleine de Tournebu, décédée le trois 

i'anvier mil six cent soixante-un, fille de messire Anne de Tournebu, 
>aron de Livet , seigneur châtelain de Bouges , président aux re- 
quêtes du palais à Rouen, et de dame Françoise de Prunelé , vi- 
damede Normandie, baronne d'Esneval, vicomtesse de Gomblisy, 
dame châtelaine de Pavilly. 

De dame Marguerite le Gordierde Bigars, première femme de 
messire Pompone le Roux, vicomte de Gomblisy, et de demoiselle 
de Gomblisy sa fille, qui décédèrent le sept octobre mil sept cent. 

De messire Pompone le Roux , chevalier, seigneur, vicomte de 
Gomblisy , châtelain de Buxeuil, seigneur et patron de Vironvey, 
colonel du régiment de Luxembourg, décédé le onze janvier mil 
sept cent treize, âgé de cinquante-neuf ans. 

De Dame Catherine Grossin, seconde femme et veuve de messire 
Pompone le Roux, vicomte de Gomblisy, décédée le 23 décembre 
mil sept cent trente-sept, âgée de cinquante-neuf ans. 

Et a été aussi transféré le même jour et apporté des Célestins de 
Rouen par le dit M. le Tellier, prêtre, une boite d'argent gravée 
aux armes de Messieurs le Roux, et qui renferme le cœur de messire 
Pompone le Roux de Tilly, seigneur châtelain du Mesnil-Jourdain, 
comte d'Argiles en Catalogne, lieutenant -général des camps et ar- 
mées du Roi et gouverneur de GoUioure , troisième fils de Robert 
le Roux de Tilly et de Marie de Bellièvre. Il décéda à Pezénas le 
19 janvier mil six cent cinquante-six, âgé de cinquante -deux 
ans. lequel cœur, avec les onze corps enfermés dans les onze cer- 
cueils ci-dessns mentionnés , ont été par moi prêtre, curé de 
Sainte-Cécile d'Acquigny, soussigné, inhumés dans le caveau qui 
est sous le chevet de cette église, derrière le grand autel, et des- 
tiné à la sépulture de cette noble famille; présence de messire 
Pierre Robert le Roux d'Esneval , chevalier, baron d'Acquigny et 



— «2 — 

da Bois-Normand, narqois de GremonTÎHe, seignenr de Becdal, 
Gambremont, Mesnil- Jourdain, Yironvey, Tyecriqae, et président 
à mortier honoraire du parlement de Rouen , et de M. Fran- 

Î ois-Clair Dagoumer, notaire garde-nottes à Louviers , de M. Jean 
ietellier, prêtre chapelain de l'église d'Âcquigny, qui a conduit 
les susdits corps depuis Téglise des Gélestins de Rouen jusqu'en 
celle de cette paroisse, et présence des autres témoins soussignés. 

Signé : Dagouhbb , le Roux d'Esnbtal d'âcquight , Fooloii, 
curé de Villette , le Tellieb , prêtre, Mihbt^ ancien curé de 
Saint-Etienne,!. Grandboume, curé de Gavoville, Habarg, 
ficaire d'Acquigny, Faucon, curé d'Acquigoy. 



ERRATUM. 



P. 12, 1. H et 23, au lieu de 1842, l. 1242. 
P. 87, 1. 2, au lieu des Botteraux, /. Vilietes. 



Table des mâtiëres. 



Pages. 

Sommaire da calendrier pour I8C2 5 

Calendrier 6 

Foires de chaqae mois dans le département 7 

Trayant agricoles et horticoles de chaque mois 7 

Foires des pays voisins dn département de l'Lure 30 

Empire français 33 

Famille impériale 33 

Gonyernements étrangers 33 

Maison de l'Empereur 34 

-— militaire de l'Empereur 39 

— de l'Impératrice 41 

— des Enfants de France 42 

— de S. Â. I. Msr le Prince Napoléon 42 

— de S. A. I. M"* la Princesse Mérie-Glotilde 43 

— de S. Â. 1. M*^ la Princesse Mathllde 43 

Ministères 44 

I Ministère d'Etat 44 

II Département de la Justice Si 

III — des Affaires étrangères 54 

IV -• dermtérienr 56 

Y — des Finances 63 

VI — delà Guerre 71 

VII — de la Marine et des Colonies 76 

Via — de l'Instruction publique et des Cultes .... 79 

IX — de TAgriculture, du Commerce et des Tra- « 

Taux publics 84 

Grands Corps de l'Etat 94 

corpjhLégisiVtif '.!/.*. !'.!!!! !!.!!!!!!*.!!!!*!!!!!. !!!.*//.! 94 

Conseil d'Etat 95 

Préfectures. — Préfets 96 

Préfecture de l'Eure 99 

Conseil général du département 108 

Sous-Préfectures et Conseils d'arrondissement 109 

Obganisatioii coHBUPfALB. -— Tablcau des communes du dépar- 
tement, arrondissements, cantons, bureaux de poste, maires, 

population i H 

OBGàNisiTTON ECCLÉSIASTIQUE. — Pape, uonciaturc, cardinaux, 

archevêques et évéques de France 128 

Diocèse d'Eyreux 130 

Communautés religieuses 139 

OnoAiiiSÀtioif JUDICIAIRE. — Cour Impériale de Rouen 1 40 

Tribunaux de première instance du département 141 



— 154 — 

Pages. 

Bureaux d'assistauce judiciaire i43 

Justices de paix • ^... 145 

Tribunaux de commerce .7... 146 

Conseils de prud'hommes 146 

Commissaires de police 147 

Notaires 148 

Huissiers 150 

Commissaires- prisenrs 151 

Prisons. — Maison centrale de Gaillon. — Prisons départe- 
mentales 152 

OacANtSÀTioN MiLiTAiHB. — 2* divisiou militaire 153 

Sapeurs-Pompiers 155 

Adhiiiistbations PHAticiBuEd — Recctte générale 159 

Recettes particulières . 160 

Perceptions du département 160 

Payeur du département 169 

Contributions directes. . , 169 

Cadastre 169 

Contributions indirectes 170 

Bureau de la garantie des matières d'or et d'argent 1 70 

Octrois 171 

Enregistrement et domaines 172 

£aux-et-foréts 173 

Louveterie 174 

Administration des postes 1 74 

Postes aux chevaux 175 

Télégraphes 176 

Poids et mesures 177 

P0NTS-ET-Cn4t]SSÉES 177 

Service hydraulique 179 

Routes impériales du département 179 

Routes départementales 180 

Service des mines 181 

Chemins de fer de l'Ouest 181 

Navigation de la Seine 182 

Navigation intérieure, rivières d'Eure et de Risle. 183 

Service vicinal 184 

Tableau des chemins de grande communication 185 

— des chemins d'intérêt commun 190 

Instruction publique. — Académie de Caen. — Inspection aca- 
démique et Conseil du département 191 

Lycée impérial d'Evreux 191 

Collège communal de Vernay 192 

Etablissements particuliers d'instruction secondaire 192 

Enseignement primaire. —• Inspecteurs 193 

pcole normale 193 



J 



~ «55 - 

Pages. 

Tableau des instifateors primaires du dépariement «93 

Etablissements DE BIENFAISANCE. — Hospices 213 

Bureaux de bienfaisance 2<6 

Médecine. — Personnel médical du département 224 

Vétérinaires brevetés * 229 

Service des enfants trouvés 229 

Société d'agriculture > 229 

Conseils d'hygiène 230 

PARTIE HISTORIQUE. 

Notice bistobiqoe sub là cohhunb d'Aclou 1 

Pièces justificatives 9 

Notice bistobiqib sub la commdre d'Acon H 

Topographie féodale, monuments, etc 26 

Fief d'Acon 26 

Fief des Brûlés 28 

Fief Malassis 29 

Monuments 29 

Pièces justiHcatives 30 

Notice bistobique sub la cohmu:«b d'Acquigrt 37 

Ghapitbb V, — Histoire d'Acquigny depuis les premiers temps 
jusqu'au xi* siècle — Vestiges des Romains. — Propriété 
confirmée à l'abbaye de Saint-Ouen.— Martyre de S. Mauxe 
et de S. Vénérand. — Enlèvement de leurs corps au x* siè- 
cle. — Inscription , . . 87 

Gbàpitbb II. — XI* et XII* siècles. — Acquigiiy sous les Tosny. 
— Donations à l'abbaye de Conrhes. — Château-fort. — In- 
cendie du bourg. — Âcquigny pris, cédé et repris sous Phi- 
lippe-Auguste. — Les Tosny se retirent en Angleterre. ~ 

Les Poissy. — L'abbaye du Bec. ...... 40 

Gbapitub ni. — Âcquigny au xiii" siècle. — Première moitié 
de la baronie. — Barthélémy de Boye.— Mathieude Mont- 
morency. — Maison de Laval. — Chattes des evèques d'E- 
vrcux pour le patronage. — Seconde moififi de la baronie. 
Maisons de Poissy et de Léon. — Chartes de l'abbaye du 

Bec et du prieuré des Hautes-Bruyères 47 

Gbapitrb IV. — Acquigny auxiv* siècle. — P emière moitié 
delà baronie. — Suite de la maison de Laval. —Siège et 
prise du château en 1364. —Sa démolition en 1378. — Se- 
conde moitié de la baronie. — Suilede la maison de Léon. 
Les Premontés d'Abbecourtet les religieuses des Hautes- 
Bruyères. — Sous-division de cette moitié, les Kergorlay et 

les Rohan •. 52 

Gbàpitbb V. —Acquigny depuis le commeiioement duxv'siècle 
jusqu'à lâ fin de la maison de Laval, en 1539. ^Première 
moitié de la baronie,—Smie de la maison de Laval. ~Goa-