Skip to main content

Full text of "Archives de la France monastique"

See other formats


m;^i-jmm. 



«^ >2S9¥f/ 



m 



^^iMê 



♦rt 



^*<. 









/»• -*- 



i 



r/ 




^^ ^i 



/If^- 




-^ 



ù ife»ï; 






"^ 









V 



t 






.^^^ 









i 




■^^"/Z 








>-/■; •i^~L-^-:..-f' 






Xi i^" 



'«Si--^ 




.^ 



■^\ 







,:■:■>' .-1 



V.. 



.^i-... 






^: 



"■"\- 



■■■' k 




i^^>*S:... 



y 



f 







4# - ^^Pï;s^ &\ 





'%^r- 



ABBAYES ET PRIEURES 

DE L'ANCIENNE FRANCE 



II 

Provinces ecclésiastiques d'Aix, Arles, Avignon et Embrun 



H E ce IF 



e-" 



ARCHIVES DE LA FRANCE MONASTIQUE 

VOL. VII 



ABBAYES ET PRIEURÉS 

DE L'ANCIENNE FRANCE 



Recueil historique des Archevêchés, Évêchés, Abbayes et Prieurés de France 

Par Dom BEAUNIER 



TOME DEUXIÈME 



PROVINCES ECCLÉSIASTIQUES 

d'Aix, Arles, Avignon et Embrun 



PAR 



Le R. P. Ddm J.-M. BESSE 






-«e=«>RiS- 



ABBAYE DE LIGUGÉ 



CHEVETOGNE (PAR LEIGNON, BELGIQUE) 



PARIS 

LIBRAIRIE V'"' CH. POUSSIELGUE 
15, RUE CASSETTE, 15 



1909 



B.^ 



PRÉFACE 



Les quatre provinces ecclésiastiques réunies dans ce 
volume correspondent à une division historique de la France, 
la Provence. On comprendra que nous ayons voulu en faire 
un tout. Une modification typographique a permis d'accu- 
muler dans un nombre de pages inférieur un texte plus 
abondant. L'ouvrage est moins volumineux ; le lecteur n'y 
perdra rien cependant. 

Un changement de titre a semblé nécessaire. Le recueil de 
Dom Beaunier ne forme qu'une partie bien faible du présent 
ouvrage. Il en était de même du premier volume ; il en sera 
ainsi de ceux qui suivront. L'Introduction, publiée il y a deux 
ans, est tout entière notre œuvre. Ce n'est donc pas une 
réédition de Beaunier que nous donnons au public. Il y avait 
lieu de mettre les choses au point dans le titre. C'est chose 
faite. 

Je dois un témoignage de reconnaissance à ceux qui m'ont 
aidé à préparer les éléments de ce volume sur la Provence 
monastique. Ma pensée va tout d'abord à un défunt, M. le 
chanoine Espitalicr, curé de Gonfaron et historiographe du 
diocèse de Fréjus ; ses notes manuscrites m'ont beaucoup 
servi pour ce diocèse et celui de Toulon. J'unis dans un même 
sentiment de gratitude M. Mircur, archiviste du département 
du Var, qui a bien voulu corriger les épreuves de la liste des 
prieurs de Fréjus. Je nommerai ensuite M. l'abbé Requin, 



Vllt PRÉFACÉ 

qui mit à me servir à Avignon autant de dévouement que 
d'expérience ; M. l'abbé Chailan, curé d'Albaron, qui a 
choisi l'ancien diocèse d'Arles pour objet de ses études ; 
M. Fournier, qui est un guide précieux pour ceux qui ont des 
recherches à faire aux archives départementales des Bouches- 
du-Rlîône ; M. Aude, conservateur de la Bibliothèque Méjanes 
a Aix ; M. de Bresc, qui m'a facilité l'accès de la riche biblio- 
thèque provençale de son ami, M. Arbaud. Mon confrère, 
le R. P. Dom François Landreau, s'est chargé de dresser la 
table alphabétique des noms de lieux ; je lui exprime ici 
toute ma gratitude. 

Dom J.-M. Besse. 



PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D'AIX 



I 



DIOCESE D'AIX 



[ ' Acquensis in Provincia. Archevêché dans la ville, capitale de la 
Provence ", qui fut suffragante et soumise à la métropole ecclésiastique 

I. Nous plaçons entre crochets le texte de Dom Beaunier. 

a. Chef-lieu d'arrondissement, Bouches-du-Rhône. — Bibliographie : 
Ouvrages généraux sur la Provence. L'Histoire et chronique de Provence 
de César de INostradamus, gentilhomme provençal, où passent de temps 
en temps et en bel ordre les anciens poètes, personnages et familles illustres 
qui ont fleuri depuis 600 ans... Comme aussi les plus signalés combats 
et remarquables faits d'armes cjui se sont passés de temps en temps jusqu'à 
la paix de Vervins. Lyon, i6i4,in-lbl. — La chorographie ou description de la 
Provence et l'histoire chronologique du même pays, par Honoré Bouche. 
Aix, 1661 et 1780,2 vol. in-fol. — Histoire générale de Provence dédiée aux 
Etats, par M. l'abbé Papon. Paris, 1777-178O, 4 vol. in-4. — Voyage littéraire 
de Provence, contenant tout ce qui peut donner une idée de l'état ancien 
et moderne des villes, les curiosités qu'elles renferment, la position des 
anciens peuples, quelques anecdotes littéraires, par Papon. Paris, 1780, 
in-i2, et 1787. 2 vol. in-12. — Description historique et iopograpliuiue des 
villes, bourgs et hameaux de la Provence ancienne et moderne, du Comtat-Ve- 
naissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice, etc., pour servir de 
suite au Dictionnaire de la Provence, par Achard. Précédé d'im discours de 
M. Bouche sur l'état actuel de la Provence. Aix, 178a, a vol. in-^. 

L'état de la Provence, contenant ce qu'il y a de plus remarquable dans la 
police, dans la justice, dans l'église, dans la noblesse, par l'abbé Robert de 
Briançon. Paris, lOijS, 3 vol. in-12. — Traité du gouvernement de Provence, 
par l'abbé de Coriolis. Aix, 178O, 3 vol. in-4. — Dictionnaire géographique, 
historique et politique des Gaules et de la France, par l'abbé Expuly. Amster- 
dam, 1768, in-fol., art. « Provence », t. V, 863-ioo8. — Nouvelle description de 
la France, dans laquelle on voit le gouvernement général de ce royaume et 
celui de chaque province en particulier, la description des villes, maisons 
royales, châteaux et monuments les plus remarquables, tome V, contenant 
la Provence, par Piganiol de la Force. Paris, 1753, in-12. 

Voyage dans le midi de la France (1887-1811), par Millin. Paris, 1807, 5 vol. 
in-8. — Architecture romane du midi de la France, par II. Revoil. Paris, 



2 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D AIX 

d'Arles, avant de le devenir elle-même ; ce qui subsitait encore dans le 
sixième siècle. Elle a été la métropole civile de la seconde Narbon- 
naise dans l'exarchat des Gaules, avant la décadence de l'Empire 
romain en Occident. Mais, quoiqu'elle eût le droit de métropole par les 
notices romaines, elle eut de la peine à s'y maintenir jusqu'au règne 

1878, 3 vol. in-fol. — Armoriai des communes de Provence, ou Dictionnaire 
géographique et héraldique des villes et villages des Bouches-du- Rhône, du 
Var, des Basses-Alpes, de Vaucluse et des Alpes-Maritimes, par Louis de 
Bresg, accompagné de 600 blasons gravés par Reinaud. Paris, 18G6, grand 
in-8. — Loii trésor doa Felibrige, ou dictionnaire provençal-français, par 
Frédéric Mistral, Aix, s. d., 2 vol. grand in-4. 

Le royaume d'Arles et de Vienne (ii3G-i378), étude sur la formation terri- 
toriale de la F'rancc dans l'est et le sud-est, par Paul Fournier. Paris, 1891, 
in-8. — Le royaume de Provence sous les Carolingiens (855-953), par René Pou- 
PARDiN. Paris, 1901, in-8. — La Provence historique, bibliographie générale 
et particulière, par R. Reboul, dans Bulletin du Bibliophile (1890). — Cata- 
logue du fonds de Provence à la bibliothèque de Marseille, par H. Barré. Mar- 
seille, 1890-189/1, 4 vol. in-8. — Catalogue des livres rares et précieux compo- 
sant la bibliothèque de J.-T. Bory, auteur des Origines de l'imprimerie à 
Marseille. Marseille, 1876, in-8. — Répertoire des sources historiques du 
moyen-âge. Topo-bibliographie, par Ul. Chevalier. Montbéliard, 1894-1899, 
art. « Provence », 2468-3473. — Bibliographie de la Provence, par l'abbé 
DuBREUiL, Bil. Aix, ms. i2o4-i2o5. 

Diocèse d'Aix : Annales de la sainte Eglise d'Aix, h Mgr l'éminentissime 
cardinal Grimaldi, son archevêque..., par Jean Pitton. Lyon, 1O68, in-4. — 
Gallia Cliristiana. Paris, 1770, in-fol., I, 397-348 et inst. 62-73. —- Le clergé 
ou tableau historique et chronologique des archevêques, évéques, abbés, abbesses 
et chefs des chapitres principaux du royaume, depuis la fondation des Eglises 
jusqu'à nos jours, par l'abbé Hugues du Temps. Paris, 1774, in-8, I, i-25. — 
La France pontificale, métropole d'Aix, par Fisquet. Bar-le-Duc, 1868, in-8, 
1-368. — Gallia Christiana novissisma. Histoire des archevêchés, évêchés et 
abbayes de France, accompagnée des documents authentiques recueillis dans les 
arctiives du Vatican et les archives locales, par le chan. Alb.\.nès. Montbé- 
liard, 1896, in-fol. I, 1-173, et inst. 1-126. 

Collection diocésaine. La sainte Eglise d'Aix et Arles. Aix, in-12. — Nos 
madones ou le culte de la sainte Vierge dans notre diocèse, par l'abbé Marbot, 
1881. Notre maîtrise métropolitaine, par le même, i883. Notre liturgie aixoise, 
par le même. — Notre métropole ou monograpliie historique et description de 
de la basilique métropolitaine Saint-Sauveur, par J. Mille, i883. — Nos 
paroisses du diocèse d'Aix, leurs souvenirs et leurs monuments, par l'abbé 
Constantin, I, iHqo.^ Nos Saints, lavie et le culte des Saints du diocèsed'Aix, 
par l'abbé Villevieille, 1901. 

Ordormance de Mgr l'archevêque d'Aix qui révoque la permission de prêcher 
et de confesser accordée aux religieux et interdit les églises de leurs monastères. 
Aix, MDCC. Bib. Aix, ms. 828. — Etat du diocèse d'Aix, par paroisses et par 
doyennés. l?ib. Aix, ms. 268. — Etat, en j'orme de rapport, des revenus ecclé- 
siastiques du diocèse d'Aix et de leurs cliarges, dressé par messieurs les com- 
missaires noMiniés par délibération du bureau diocésain, du aS mars 1724, 
pour procéder à la \érilication des déclarations données par lescontribuables 
aux Impositions du clergé... Ibid. ms. 264. Voir : Catalogue, i4i. — Inscrip- 
tions publiques et clirétiennes des églises, couvents, monastères et édifices 



DIOCÈSE d'aIX 



de Charlemagne, qui en écrivit au Pape, et depuis ce temps-là elle en a 
joui. 

Cet Archevêché est sur la petite rivière d'Arc. Si l'on en veut croire 
les Provençaux, l'Église d'Aix est l'une des premières des Gaules. 
Ils prétendent que saint Maximin et saint Célidoine, que l'on croit 
être l'aveugle-né, après s'être séparés, à Marseille, de Marthe et de 
Marie-Magdeleine, allèrent planter la foi dans la ville d'Aix, dont ils 
ont été les premiers évêques. Mais il y a de fort bonnes raisons pour 
prouver le contraire de cette tradition. Cependant je n'y insisterai 
point ; car les Provençaux sont si peu traitables sur cet article que le 
Parlement d'Aix condamna au feu un livre de M. de Launoy, où ce 
fameux critique combattait cette tradition *. 

L'Archevêché d'Aix a cinq sufTragants, qui sont les évêques d'Apt, 
de Fréjus, de Riez, de Sisteron et de Gap. L'on compte jusqu'aujour- 



publiques de la ville d'Aix, colligées et augmentées en octobre l'an MDCCL. 
Ibid. ms. 860. Voir catalogue, /|o5. — Dictionnaire historique du département 
des Boaches-da- Rhône, par k. Sauhel. Digne, i8G/t, in-8. — Dictionnaire des 
villes, villages et hameaux du département des Bouches-du- Rhône , orné decartes, 
plans, dessins et gravures. Marseille, 1877-1879, 2 vol. in-8. — Dictionnaire 
de l'abbé Expilly, art. « Aix », I, 53-8 1. 

Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. 
Départements WI, Aix, par l'abbé Albaî^ks. Paris, 189^, in-8. — Topo- 
bibliographie d'UL. Chevalier, art. « Aix », 3i-33. 

I. Dissertatio de commentitio Lazari, Maximini, Magdalenœ et Marthœ in 
Provinciam appulsu, auctore Joanne de Launoy, Parisiis, i64i, in-8. Après 
une réponse du P. Guesnay, S. J., Launoy publia sa. Disquisitio disquisitio- 
nis de Magdalena massiliensi aduena cum monumentis Magdalenœ Vezeliacensis, 
Parisiis, i643, in-8. C'est l'ouvrage qui fut censuré par l'Université d'Aix et 
condamné par le Parlement de Provence (17 mars i044)- A une nouvelle 
réponse du P. Guesnay, il opposa son Anctuarium J. Launoh, theologi Pari- 
sicnsts, publié à la suite d'une seconde cdilion des deux ouvrages précédents. 
A une réfutation de Bouche, il réi^ondit par son Ilonoratus Bucheus sive 
dispunctio tibri illius quem Bucheus ille adversus Launoii dissertationem dis- 
quisilionemque scripsit. — Les sentin^enls de M. de Launoy sur le livre du 
P. Guesnay intitulé : Auctuarium historicum de Magdalena Massiliensi, Paris, 
1G4O, in-8. — JoAiNNis Launoii, theologi Parisiensis, varia de commentitio 
Lazari et Maximini, Magdalenœ et Marthœ in Provinciam appulsu opuscula. 
Disquitio disquisitionis de Magdaleih'i; massiliensi advenu ; Magdalenœ Veze- 
liacensis et Sanmaximianensis monumenta. Dissertationis et disquisitionis 
conjirmatio quadruplex. Parisiis, i66o, in-8. La thèse de Launoy, souvent 
reproduite au XVII" et au XVIII" siècle, a été reprise récenunent par 
Mgr Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule, Paris, in-8, I. 3n)-3'i't- 
On ne lui a opposé rien de plus fort que les Monuments inédits sur l'apos- 
tolat de sainte Madeleine en Provence et sur les autres apôtres de celte contrée : 
saint Lazare, saint Maximin, sainte Marthe et les saintes Marie Jacobi et 
Salomé, par Paillon, Paris, i848, 2 vol. in-4- 



PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 



d'hui (172/j) soixante-treize prélats d'Aix '. Dans tout le diocèse, il n'y 
a qu'un seul chapitre, qui est celui de la cathédrale, dédiée au Sauveur 
transfiguré. Ce chapitre est composé de vingt chanoines, dont les 
quatre premiers sont le prévôt, l'archidiacre, qui sont dignités, le sacris- 
tain, qui est personat, et le capiscol, qui est ni dignité ni personat, et 
précède néanmoins les seize autres chanoines \ 

La cathédrale d'Aix est la plus belle église qu'il y ait en Provence ; le 
collatéral du côté de l'épître est plus ancien que le reste, et, si l'on en 
croit les chanoines, c'était l'ancienne nef de l'église. Dans ce collatéral, 
on voit une petite chapelle assez basse, dont la voûte est faite en forme 
de berceau. On prétend que saint Maximin y a communié sainte Made- 
leine ; elle est sans doute fort ancienne et bien des savants n'ont pas de 
peine à croire que c'est la première église d'Aix, qui a été enfermée 
dans celle que l'on voit aujourd'hui. Le frontispice de cette catliédrale 
est, comme tous les bâtiments gothiques, chargé de petites figures de 
prophètes, d'apôtres, de saints, placés sans goût et sans choix, et d'une 
misérable exécution. La porte est d'un bois rougi et verni ; elle est 
enjolivée de divers ornements assez délicats. On l'estime pour un 
ouvrage des plus beaux en ce genre et on a feint de la couvrir d'une 
contre-porte ; elle n'est découverte qu'à certaines fêtes de l'année. Sur 
le maître-autel est un crucifiement, oii l'on verra diverses figures de 
bois assez estimées. On remarquera surtout à côté de cet autel le mau- 
solée de Charles d'Anjou, dernier comte de Provence ; il est représenté 
en figure de marbre blanc, étendu de son long, avec divers orne- 
ments et une épitaphe. Vis-à-vis de ce tombeau est celui d'Hubert 
de Garde, seigneur de Vins, un des grands capitaines de son siècle, 
qui mourut le 20 novembre de l'an 1689 à neuf heures du matin, 
d'un coup de mousquet qu'il reçut au siège de la ville de Grasse. La 
province lui fit élever, en lôgo, ce superbe mausolée, dont le 



I. Le siofre archiépiscopal d'Aix était alors occupé par Charles-Gaspard- 
Guiilaume de Ventimille du Luc, licencié en théologie de la l'acuité de Paris, 
prieur de Flassans, de Saint-Pierre et de Sainte-Catherine du Luc, abbé de 
Saint-Dt-nis de Reims et de nellejjerchc. 11 eut pour successeur (1729) J.-B. 
de Hrancas, auquel succéda (1771) Raimond de Hoisgelin. 

3. Les chanoines avaient à se partager 6.600 livres de rente, le revenu de 
ao semi-prébendes, de la mense abbatiale de Sylvacanc et d'un certain 
nombre de prieurés. Il y avait pour le service du bas chœur et pour la 
musique Ho ecclésiastiques. 



DIOCÈSE d'aIX 



marbre fut tiré de la maison du prévôt de l'église cathédrale de Mar- 
seille, où l'on croit qu'il avait autrefois servi à décorer un temple de 
Diane. 

Dans la nef on trouvera une petite chapelle voûtée très ancienne, 
dont l'entrée est interdite aux femmes. Tous les ans, le jour de la 
Transfiguration, le chapitre y vient faire l'office, et on se sert de vin 
muscat nouveau pour le sacrifice. Le baptistère est un morceau à voir; 
c'est un octogone, avec un dôme soutenu de huit colonnes de jaspe et 
de granit, accompagnées de leurs chapiteaux d'ordre corinthien. Les 
sept autels, qui sont pratiqués dans les faces de l'octogone, ont quel- 
ques ornements ; mais les anciens peintres étaient si peu attentifs sur 
les circonstances de nos mystères qu'en représentant sur un tableau 
gothique Notre-Seigneur comme un petit enfant qui ne fait que de 
naître, ils lui font dès lors porter la croix. La chapelle de Notre-Dame 
de l'Espérance est une dévotion bien fameuse dans Aix, qui y attire en 
tout temps un grand concours de peuple. La Vierge est représentée 
tenant d'une main les clefs des huit portes de la ville. L'autel est un 
vieux morceau chargé de statues mal faites. On devrait bien le changer 
de place, parce que ceux qui sont à genoux devant cet autel, en dehors 
de la chapelle, tournent le dos au Saint-Sacrement, quand il est exposé 
sur le grand autel de la cathédrale *. 

La sacristie conserve quelques précieuses reliques. On y montre entre 
autres un morceau du gril qui a servi au martyre de saint Laurent et 
la chape de saint Louis, évêque de Toulouse ; elle est bleue et par- 
semée de fleurs de lys d'or. Parmi l'argenterie, on remarquera une 
image de la Vierge aussi grande que nature. On doit se faire montrer 
une rose d'or, donnée, il y a près de cinq cents ans, par Innocent IV à 
Raymond Bérenger, comte de Provence. Cette rose est une de celles 
que les Papes avaient coutume de bénir le quatrième dimanche de 



I. Notice historique et descriptive de l'église métropolitaine de Saint-Saaveur 
d'Aix, par Mauhin. Aix^ 1889, iri-8. — La sainte IJtjlise d'Aix et Arles. Notre 
métro})ole ou monoijrctphie historique et descriptive de la basilique métropoli- 
taine de Saint-Sauveur, par l'abbé Mh.i-e. Aix, iS8.'>, in-i6. — La sainte Eglise 
d'Aix et Arles. Notre maîtrise métropolitaine ; son histoire, par l'abbé Maubot. 
Aix, i883, in-iO. — Les constructions de la calliédrale d'Aix vont du X' au 
XVJII" siècle ; elle est moiivunent hisloriiiuc. Son cloître est du XII" siècle. 
Le portail mentionné par Heaunier est de l'année 1^76 ; le baptistère, qui est 
du VP siècle, a été restauré au XVIH". 



PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 



carême pour les donner aux princes qui s'étaient signalés en rendant 
au Saint-Siège quelque service important ', 

Le siège épiscopal et le chapitre de la cathédrale étaient autrefois à 
Notre-Dame de la Seds, qui est la plus ancienne église d'Aix. On 
l'appelle dans les anciennes chartes Ecclesia Nostrse Dominas sedis 
episcopalis, et c'est du mot sedis que par corruption on lui a 
donné le nom de la Seds. Le chapitre quitta cette église vers l'an looo, 
durant le temps des guerres, et vint s'établir dans l'endroit de la ville le 
plus peuplé. 11 a donné dans la suite l'église de la Seds aux Minimes, 
qui s'y sont établis l'an i556. C'est une célèbre dévotion où l'on trouve 
un grand concours de peuple. On y voit une image de la Vierge, copiée 
sur celle qui est à Rome dans l'église de Sainte-Marie-Majeure ^ 

Il y a eu plusieurs conciles à Aix. Celui de 1 1 13 est imprimé dans le 
second tome du Nouveau Trésor des pièces anecdotes de Dom Martène 
(p. 129). Celui de i585 est imprimé dans Labbe (xv, 11 19). Enfin 
celui de 16 12 se trouve dans Labbe (xv, 1624). 

L'Archevêché, qui rapportait annuellement So.ooo livres, payait en 
cour de Rome une taxe de 2.400 florins ^.] 

Le nombre des paroisses du diocèse était de 90, distribuées en sept 
archiprètrés * : Aix, Brignoles, Trets, Rians, Lambesc, Pertuis, 
Reillane. 

Il y avait dans l'intérieur et dans le voisinage de la ville un monas- 
tère de Chartreux, des couvents de Grands Carmes, de Carmes 
déchaussés, de Dominicains, de ïrinitaires déchaussés, de Grands 



I. Inventaire da trésor de l'église métropolitaine d'Aix (i3déc. i533), publié 
par l'abbé Albanès, dans Bal. comité des travaux lùstoriqiies, arcfiéologie 
(i883), 1A9-176. 

a. Précis- historique sur l'église de Notre-Dame de la Seds. Notice sur son 
sanctuaire, son image, et sonculte, par Amable Colomb. Aix, 187/i, in-8, laB p. 
— La sainte Eglise d'Aix et Arles. Notre-Dame de la Seds d'Aix, par l'abbé 
Marbot, Aix, 1896, in-i8, 71 p. — Voir : Bibliograplde du culte local de la 
Vierge Marie, par Léon Clugnet, fasc. i, lo-ii. 

3. Voir : Répertoire des sources historiques du Moyen-âge. Topo-Biblio- 
graphie, par Ul. GnKVALiEu, 33. 

4. Le cliiffre de 82 est donné par l'abbé Exph.ly dans son Dictionnaire 
géographique, historique et politique des Gaules et de la France (Paris, 176a, 
in-fol.), I, 79. L'étal de la France..., extraU des mémoires dressées par les 
Intendants du Royaume par ordre du roi Louis XI V à la sollicitation de Mgr le duc 
de Bourgogne (Londres, 1737, in-12), vi, aie, en mentionne 90. Le chiffre de 
97 est donné ailleurs. Voir Gallia Cliristiania novissima par l'abbé Albanès, 
I, 11-12. 



DIOCESE D AIX 7 

Augustins, Augustins déchaussés, de Cordeliers conventuels, de 
Cordeliers observantins, de Capucins, de Récollets, de Picputiens 
ou Tertiaires de Saint-François, de religieux de la Merci, de Ser- 
vîtes, de Minimes, une résidence et un collège de Jésuites, un collège 
de Pères de la Doctrine chrétienne, une maison d'Oratoriens, une 
Commanderie de Saint-Jean de Malte, des couvents de Dominicaines, 
de Clarisses, de Carmélites, d'Augustines etd'Ursulines*. On trouvait, en 
outre, à Brignoles ° des Trinitaires déchaussés, des Grands Augustins, 
des Cordeliers conventuels, des Capucines et des Ursulines; àPertuis^ ^ 
des Grands Carmes, des Capucins, des Oratoriens, des Ursulines et des 
Franciscaines ; à Lambesc *, des Trinitaires mitigés et des Ursulines ; à 
laVerdière% des religieux du même ordre; à Saint-Quinis% des Trini- 
taires déchaussés ; à Cadenet', des Dominicains ; à Istres', des Corde- 
liers conventuels et des Carmes déchaussés; à Reillane", à Tourves'", à 
la Tour-d'Aigues " et à Saint-Pierre-de-Canons'", des Franciscains de 
l'Observance ; à T^ets'^ des Franciscains de l'Observance et des Mini- 
mes; à Pourrières'\ des Minimes; à Saint-Maximin", des Dominicains, 
des Capucins et des Dominicaines; et à Notre-Dame-des-Anges'", des 
Oratoriens. 

Abbayes et Monastères d'Hommes et de Femmes 

Silvacane". — Sauvecane, Silvacana. — Cette abbaye cister- 

i. Voir Dictionnaire d'ExPiLLY, I, 54-57- 

2. Chef-lieu d'arr., Var. 

3. Chef-lieu de cant., arr. Apt, Vaucluse. 

4. Chef-lieu de cant., arr. Aix, Bouches-du-Rhône. 

5. Cant. Rians, arr. Brignoles, Var. 

6. Com. Camps, cant. et arr. Brignoles, Var. 

7. Chcf-liou de cant., arr. Apt, Vaucluse. 

8. Ghcf-lieu do cant., arr. Aix, Bouches-du-Rhône. 

9. Chef-lieu de cant., arr. Forcalquier, Basses- Alpes. 

10. Cant. et arr. Brignoles, Var. 

11. Cant. Pertnis, arr. Api, Vaucluse. < 

la. Com. Aurons, cant. Salon, arr. Aix, Bouches-^u-Rhône. 

i3. Chef-lieu de cant. arr. Aix. 

i4. Cant. de Saint-Maximin, arr. Brignoles, Var. 

i5. Ihid. 

16. Com. Mimet, cant. Gardanne, arr. Aix, liouclics-du-Rhônc. 

17. Coin. La Rofjiic-d'Anthéron, cant. Fjambcsc, arr. Aix, Bouches du- 
Rhône. — Bibliographie : Les archives déparloinontalcs des Bouchcs-du- 
Rhône possèdent 08 articles provenant de cette abbaye (X1-XV° s.), série H. 



8 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

cienne, sous le vocable de Notre-Dame, fut fondée avec des moines de 
Morimond, avant 1 145, par Raymond de Baux ; celte fondation fut auto- 
risée et encouragée par l'Archevêque Pons de Lubières (ii32-ii57). 
Le pape Eugène IV, par bulledu 21 décembre i443, supprima ce mo- 
nastère et donna ses biens au chapitre métropolitain d'Aix ; ce que 
confirma le pape Callixte 111 (19 mai i455). Des abbés qui la gou- 
vernèrent, trente sont connus. La commende avait fait son apparition 
dans cette abbaye quelques années avant sa suppression, en la per- 
sonne d'un évêque de Ross, en Ecosse, pourvu de ce bénéfice par le 
Pape, dès i43o. On voit encore l'église, qui est classée parmi les monu- 
ments historiques, et une grande partie des édifices claustraux. 

Feuillants'. — Ce monastère fut fondé dans la ville d'Aix au début 
de répiscopat de Jérôme Grimaldi (i655). 

Voir : Etat général par fonds des archives départementales, 96-97. Les litres 
postérieurs à la réunion au chapitre d'Aix sont dans la série G. fonds du 
chapitre d'Aix. 

L'abbaye de Silvacane, de l'ordre de Citaiix, au diocèse d'Aix-en-Provence, 
nouvelle liste de ses abbés, par le chanoine ALBA^Ès. Paris, i88a, in-8, extr. 
Bévue des Sociétés savantes, 7"= série, VI (1882), 162-200. L'auteur publie 
douze chartes en appendice. C'est le meilleur travail que nous ayons 
sur celte maison. — Histoire de l'abbaye cistercienne de Silmcane en Provence, 
d'après les documents recueillis par le P. Bernard d'HyÈRES, capucin, com- 
plétés et mis en ordre le x'" d'Estienne DE Saint-Jean. Aix, 1891, in-8, xv- 
179. —Notice historique sur l'abbaye de N.-D. de Silvacane et de ses dépen- 
dances, par Franc. Porte, résumée par Alph. Barbe, dans Revue Sexlienne, I 
(Aix. 1880. in-8), io4-ni, ii3-i2o, 129-186, i/i5-i5i, 161-166, 177-178 ; II, 
1-17,33,49,81. — Inventaire de l'abbaye de Silvacane (1289), publié par 
l'abbc Albanès dans /?ey. des Soc. say. (1879), i">3-t5ri. — Une équipée de 
Rivan-Corbi, co-seigneur d'Aubignan, contre l'abbaye de Silvacane en 1358, par 
Luc. Gap. Avignon. 1896, in-8, ext. Mém. Acad. de Vaucluse. 

Etude d'archéologie comparée. Trois abbayes de l'ordre de Citeaux : l'abbaye 
de Silvacane, l'abbaye du Thoronet, l'abbaye de Senanque, par L. Rostan, 
i852, in-8, ext. Bul. Monumental, XVIII (i852), 107-138. — Note sur l'abbaye 
de Silvacane, par de Jessé-Charleval, dans Congrès scientifique de France, 
xxxui, II (1867), 379-82. — Excursions en Provence, par P. Kuat, Marseille, 
s.d., in-iô, 5" série. — L'abbaye de Silvacane. Architecture romane du 
Midi, par P. Revoil. II, 17-20 et pi. 17-20. — Architecture monastique, par 
Albert Lenoir. Paris, i856, in-/», II, 45-46. — Dictionnaire de l'architecture, 
par Viollet-le-Dug, III, 419, V, 171. — Sceaux des abbés Gislebert (7/55), 
Michel (/224f) et Guillaume (1298), dans Iconographie des sceaux et bulles con- 
servés dans la partie antérieure à 1790 des archives départementales des 
Bouches-du-Rhône, par Blancard. Marseille, 1860, 2 vol. in-fol. I, 217-118 : 
II, pi. 89, n°» 8-10. 

Gallia Christiana, I, 343-345. — Bouche. II, 116. — Papon, I, 2o4. 
— Albanès, I, 07, 59 ; II, 46i-464. — Nos paroisses, par l'abbé Constantin, 
I, 472-498. 

I. De leurs archives, il ne reste qu'un registre aux archives départemen- 
tales des Bouches-du-Rhône. Voir : Etat général des arch. 97, 



DIOCESE D AIX 



La Celle ^ — Arcta-Cella, Arcella, Cella sanctse Perpetuœ. — 
Ce monastère, qualifié souvent d'abbaye, fut fondé avant l'année 
II 60 non loin d'un prieuré dépendant de Saint-Victor de Marseille, qui 

1. Gant, et arr. Brignoles, Var. — Bibliographie : /Irtaceite monasterii 
chartulariiim, Bib. Aix, ms. 344-3/^5. et Titres orùjinaux de La Celle. Ibid., 
nis. 346-352. — Inventaire des archives des dames bénédictines de la Celle, 
dressé par Joseph Carnaud (1686). Ibid., ms. 343. Voir : Catal. bibliothèque 
Aix, 175-186, et Notice historique sur la vie et les travaux de M. Boux- Alphé- 
ran, par Mouan. — Pièces diverses. Bibl. Aix, ms. 757. — Arrêt du 31 mars 
1705 en faveur du monastère de la Celle. Ibid., ms. 83o, n" 24. — Mémoire 
pour les gens des trois Etats de Provence contre le monastère de la Celle, prieur 
décimateur de Cubasse. Ibid., ms. 83 1, n° i3. — Pièces relatives à la réforme 
fXVW s.J. Ibid., ms. 945-ç)52. Bib. Avignon, ms. 1491 et 2648. — Les arch. 
dép. du Var sér. H. possèdent 2 liasses de titres (XIV-'-XVIIP s.). — Mémoire 
instructif pour M. H. de Danian de ]'ernégues, prêtre, bachelier en théologie, 
vicaire perpétuel de l'église paroissiale de Saint-Pierre et Saint-Sauveur de 
Brignoles, intimé en appel comme d'abus de ses paroissiens et demandeur en 
requête du 15 oct. 172S contre M" Josepti-André Leblanc, capiscol de Saint- 
Victor de Marseille, en qualité de prieur de la Celle, appelant, et les dames 
religieuses du monastère de la Celle et M" Pierre Colomb, prêtre du diocèse de 
Digne, défendeurs. S. I. n. d. in-4. — Consultation servant de mémoire pour 
les dames prieure et religieuses du monastère des Sairttes-Perpétue et Félicité 
d'Aix, contre le chapitre de l'Eglise insigne et noble collégiale de Saint-Victor. 
S. 1. n. d. in-4 (1760). — Faclum pour Dom Melcliior Lanon, prêtre, religieux 
de l'ordre de Saint-Benoît, bachelier ès-droit, prieur de Sainles-Perpéiue et 
Félicité de la Celle, diocèse d'Aix, intimé, contre M" François de Quesnel, 
chanoine de Boollot, prétendant droit au même prieuré, appelant, et Dom 
Alexandre Flotte, religieux profès du même ordre, pourvu par dévolu du dit 
prieuré. S. 1. n. d., in-fol. 

Une cliarte du roi Childebert I au sujet de la Celle-lez- Brignoles, \)d,v l'abbé 
J.-B. DisDiEH, dans Bul. soc. et. de Draguiguan, Vil (1868), 377-386. — 
Vente par le monastère de la Celle près Brignoles du capital d'une pension 
pour droit d'albergue {1^25). Détails liisloriqnes, par MuiEuu. Paris, 1886, in-8, 
extr. Bul. Idsl. et nrchéol. du comité trav. hist. (1886), 24-3a. — Le 
prieuré d'Artacelle et son droit de présentation à la cure de Sainle-Marie de 
Boquebrussane (1462), par le même. Ibid., 173-175. — Journal d'une reli- 
gieuse bénédictine du monastère d'' la Celle à Aix-en-Provence (1780-1793), 
publié par Dom L. Guilloueau. Paris, s. d., in-8, ext. Tiexme du monde 
catliolique ^1900) n" 10, 312-426 ; déc. 55i-568, 669-705. — Lettre sur lax, 
mort de M"'" Elisabeth- Magdelainc Pin, ancienne religieuse bénédictine d'Aix, 
morte à Paris le 12 février 1829, prieure du monastère du Temple. Bib. Aix, 
ms. 777. . 

Notice sur le monastère de la Celle, par Rostan. Paris, i854,in-8, cxt. Itul. 
condté de la langue, I (i853), 537-553. Travail consciencieux, accompagné 
de nondjrcux reiivois aux arciiivos du monastère. — Notice sur la Celle, par 
Raynouakd — Notice sur Brignoles, par le même. — Callia Christiana, 1, 
347-348 et, parmi les Instrumenta, Diplôme d'Alphonse, roi d'Aragon (i 167), 
chartes de Rayuioiul Bérengcr, comte de Pioxence (1179), xiv-xvi, p. 67; 
donation de l'éghse de Sainte-Pcrpétuc à Saint-Victor de Marseille (ioi6) 
et charte de l'année i3o6, XXIX-XXX, p. 71-79. — IIonoué Bouche, 
I, 56, 147, i56, i85, 24i, 3io et 1037. — Papon, 1, 2o3. — Achaiid, 
I, 437-441. — Cartulaire de Saint-Victor de Marseille, par B. Guérard, 



lO PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

remontait à 1016. Les religieuses honoraient comme patronne sainte 
Perpétue, martyre de Carlhage, dont elles possédaient les reliques. 
Elles suivaient la règle de Saint-Benoît et dépendaient de l'abbaye de 
Saint-Victor. Cette maison fut très prospère durant le XllP siècle ; les 
comtes de Provence la comblèrent de bienfaits. Il y eut jusqu'à cent 
moniales. Le relâchement, qui se fit sentir dès le XV* siècle, causa vers 
la fin du XVP quelque scandale : Rabelais crut pouvoir y placer la 
scène d'un de ses contes les plus plaisants (Pantagruel, ch. xix). 

Le cardinal de Grimaldi, archevêque d'Aix, d'accord avec le cardi- 
nal Mazarin, abbé de Saint-Victor, soumit les rehgieuses à une réforme, 
inspirée du genre de vie que l'on menait dans l'abbaye parisienne du 
Val-de-Grâce (i658). C'est pour mieux réussir qu'il transféra leur 
monastère dans la ville d'Aix, où elles vécurent, rue Cardinal, jusqu'à 
l'époque delà Révolution. Elles avaient un revenu de 65oo livres, et 
leur nombre s'élevait à Ao. Quelques-unes se joignirent plus tard aux 
Bénédictines du Saint-Sacrement du Temple, emportant avec elles les 
saintes reliques et des documents manuscrits. Leurs archives, après 
avoir appartenu à M. Roux-Alphéran, sont devenues la propriété de la 
bibliothèque d'Aix. Leur église de la Celle est devenue paroissiale ; elle 
est classée parmi les monuments historiques. 

Beunardines d'Aix'. — Ce monastère, étabU par la R. M. de Pon- 
çonas (1639), appartenait à la congrégation de Saint-Bernard. La 
pieuse fondatrice y passa les vingt dernières années da sa vie. Elle 
mourut le 7 février 1667. 

Un monastère de Bernardines fondé à Brignoles*, en i645, disparut 
peu de temps après, faute de ressources pour vivre. 

Prieurés 

Alleins', Alignum, Alenum. Saint-Pons, donné à Montmajour par 

II, 3o5, 33^. O16. — Almanach da Var (1828), 2' partie, p. 7. — Semaine 
reliçiieuse de Fréjus (1869), n- 46 et 47- — I-es monuments de l'histoire de 
France, par Iïennin, III, 278. 

I. Vie de la bienheureuse Louise-Cécile de Ponçonas, institutrice de la 
congrégation des Bernardines reformées de Dauphiné, Lyon, 1675, in-8. — 
Arch. nai., O G18. 

3. Bouche, I, 2i5. 

3. Cani. Eyguicrcs, arr. Arles, B. du-Rh. — Historia Montis Majoris, par 
Ghantelou, 64. — Constantin, I, 5 10. 



DIOCÈSE d'aIX II 



Aicard et Liutgarde, sa femme (1008). — Ansouis, Ansoissœ*. N.-D. 
de Beauvoir, dépendant de Saint-André de Villeneuve. Saint-Etienne 
de Beauvoir et Saint-Maurin, uni au chapitre métropolitain. Saint- 
Pierre de Sane, de Acana, donné à Saint-Victor par les deux frères 
Pierre et Faraud (io45), cella en 1079. — Artigues, Artigiœ^. Sainte- 
Foy, dépendant de Saint-Victor, qui l'avait reçu en 1098 de Pierre, 
archevêque d'Aix. — Aurons, Auros^. Saint-Pierre de Canons, de 
Canonicis, dépendant de Saint-André de Villeneuve, cédé à l'arche- 
vêché d'Aix et transformé en couvent de Franciscains (i5i6). Saint- 
Martin de Sonaillet, dépendant de l'archevêché. 

Beaumont d'Apt, Bellus nions''. Saint-Gervais, dépendant de Saint- 
André de Villeneuve, N.-D. de Villevieille, Saint-Léger et Saint-Ro- 
main. — Beaumont DE Pertuis, i?e//«5 mon5 °. Notre-Dame, mis par 
Grégoire VII au nombre des cellse de Saint-Victor (1079). — Belgo- 
DÈNES, Balcodenœ". Saint-Pierre, donné à Montmajour par Aicard et sa 
femme Liutgarde (1008). Saint-Jacques, donné à Saint-Victor (1020). 
— Besse, Bersa \ Saint-Pierre, donné à Montmajour et à Sainte- 
Marie de Correns (io3o). Saint-Benoît, dépendant de la même abbaye. 
Saint-Étienne, dépendant de Saint-Victor. Il y eut à Blanquefort un 
monastère de Bénédictines, qui fut détruit vers 1200 ; les moniales se 
joignirent à la communauté de la Celle. — Bras, Bracco ^ Saint- 
Eucher, donné à Saint- Victor par Pons et Baude, sa femme (1063) ; il 
y avait une cella en 1079. Prieuré rural des Saints-Médard, Achille et 



1. Cant. Pertuis.arr. Apt, Vaucluse. — Etude sur les abbés de Saint-André 
de Villeneuve, par Méritan, 24. — Inventaire des litres de l'archevêché d'Aix, 
p. 23i, arch. B.-du-Rh. — Dictionnaire des communes du département de Vau- 
cluse, par GouKTET, 3-5. — Chantelou, Si. — Cart. Saint-Victor, I, 333-335. 

2. Cant. Rians, arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, I, aSi et s. — 
Albanès, diocèse d'Aix, inst. xxi. — Artigues, par O. Tessier, br. de 7 p. — 

ACHAUD, I, 24o. 

3. Cant. Salon, arr. Aix. — Méritan, 37. — Constantin, I, 544-545. 

4. Gant. I^crtuis, arr. Apt, Vaucluse. — Mkuitan, 25-26. 

5. Cant. l'erluis, arr. Apt. — Cart. Saint-Viclor, I, 217. — Courtet, 81-82. 

6. Cant. Roquevaire, arr. Marseille, B.-du-Rh. — Chantelou, 64- — 
— Monographie des communes de Peypin, Belcodène, etc., par II. de Gérin- 
RiCAHi), dans il/^'m. acad. Vaucluse, XIX (1900), i-4i- — Acuahd, I, 335. 

7. Chef-1. cant., arr. Drasuignan, Var. — Guantelou, 89, 92, i38. — 
Achard, I, 339-3/10. 

8. Gant. Barjols, arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, I, 328-329. 
Arch. dép. B.-du-Rh., série II, 833 (1062-1790). — Achard, I, 356- 
357. 



Ï2 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Aquilée, uni au chapitre de Saint- Victor en 1745. N.-D. de Lagrenas, 
attribué au capiscol de Barjols. — Bouc, Biiccum \ Saint-André, 
donné à Saint- Victor en 1027. N,-D. de Sousquières, dépendant de la 
même abbaye et uni à l'infirmerie. — Brignoles, Bmniola, Brlniola ^. 
Sainl-Pierre, dépendant de Saint-Victor, mis au rang des cellse par 
Grégoire VII (1079). Notre-Dame, donné au même monastère, en io56. 
Saint-Jean de Caramy ou des Vignes, dépendant de cette abbaye. Saint- 
Martin, Sainte-Anne, Saint-Ëtienne. — Brug, Bmsa \ Saint-Étienne 
d'Auriac, Awiacum, donné à Saint- Victor par Guillaume Rainulf 
(1075), mis par Grégoire VII au nombre des cellœ. Notre-Dame de l'As- 
somption, dépendant du même monastère. 

Cabp.ies, Caprerium, Cabreria\ Saint-Raphaël, dépendant de Mont- 
majour, uni au séminaire d'Aix (i66/t). Saint- Victor d'Ardane, de 
Adana, Edena, donné à l'abbaye marseillaise par Amalric, arche- 
vêque d'Aix (y. 1082). — Cadenet, Cadanetum\ Saint-Jean, Saint- 
Ktienne et Saint-Gésaire, que les moines de Saint-Victor reçurent de 
Saint-Eusobe d'Apt, en échange deN.-D. de Lavelan" (1173). N.-D. des 
Anges, de Verunis, dépendant de Saint-André de Villeneuve. — Calas'. 
Saint-Pierre au Pin, de Pino, dépendant de Montmajour. — Camps, 
Garni \ Noire-Dame, donné à Saint- Victor par Josfred et sa femme 
Scocia (1017). Saint-Martin d'Argentil. — Gharleval', Saint-Jean de 

i.Cant. Gardanne, arr. Aix, B.-du-Rh. — Cart. Saint-Victor, I, 376-381. 
Arch. H.-du-Rh. s. II, 882 (1578-1789). — Constantin, I, 871-378. 

2. Gliel'-l. arr., Var. —Cari. Saint-Victor, I, 353, 37/1, 4oo, voh- table. — 
Notes sur Brignoles, par Ra.ynouaud. Brignoles, i8:u) et i883, in-8. — Essai 
historique sur In oille de Brignoles, d'après les notes de M. Emilien Lebrun, 
par G. RiOBouL. Marseille, 1897, in-8. — Votes Iiistoriques sur Brignoles, dans 
Semaine religieuse de Fréjus (1878), n"^ 34 et s. — Aciiard, I, 3G2-369. 

3. Gant. Barjols, arr. Brignoles. — Cnrl. Saint-Victor, I, 247,827. Arch. 
B.-du-lUi. série II, 83/'i-835 (i075-io85). — Aciiakd, I, 870, II, 4o5. 

4. Gant. Gardanne, arr. Aix, B.-du-Rh. — Innocenta III opéra, dans Pat. 
lat., CGXV, 168. — inv. des titres de l'archev. d'Aix, ms. arch. B.-du-Rh., 
p. a83. — Cahrirs, par Fouunieu, dans Beiuie de Provence, I (1895), 176-184. 
— Aciiaiuj, 1, 876. — Constantin, I, 4oo-4o8. 

5. Ghef-l. de cant., arr. Apt, Vauchise. — - Cart. Saint-Victor, 11,894-898. 
Arch. B.-du-Rh.. H, 826-888 (1576-1789). — Cadenet historique et pittores- 
que, par Cii. Roi.AM). Paris, 1887, in-12.' — Aghahd, I, 877-879. — Gourtet, 

11 2-1 14. — MlÔlUTAN. 26. 

6. Goin.etcant. Griniaud, arr. Draguignan, Var. 

7. Cant. Gardanne. — Constantin, 4o4-4io. 

8. Cant. et arr. Brignoles, Var. — Cari. Saint-Victor, I, 369. — Acuard, 
I, 898-899. 

9. Gant. Lambesc, arr. Aix. — Constantin, 498-5o4. 



DIOCÈSE d'aIX i3 

Vabonnette, Vallis bonita, dépendant de Saint-André de Villeneuve. — 
Ghateauneuf-le-Rouge, Castnim-novum K Notre-Dame, dépendant de 
Saint-Victor et uni à l'infirmerie du monastère. — Chateauvert, Cas- 
trum verum \ Saint-Sauveur, donné à Montmajour par Rainvard et 
son épouse Bélilde (ioo4). On lui unit le prieuré rural de Saint-Pierre 
de Bonsel, deBonosa.— Corbières, Corberiœ\ Saint-Sébastien, dépen- 
dant de Saint-André de Villeneuve et cédé à l'abbaye voisine de Val- 
sainte. — CucuRRON, Cacuronum\ Saint-Victor donné à l'abbaye mar- 
seillaise, en ioi7,et attribué plus tard au chapitre d'Alais. Saint-Cyr, 
uni à l'archevêché d'Aix. 

Eguilles, Arqiiilla \ Aculea. Saint-Jean et Saint-Julien, dépendant 
de Montmajour. N.-D. de Pitié, dépendant de l'archevêché Saint- 
Martin de Tralans, de Trivolaneio, donné à Saint- Victor par Pons Gau- 
telm (io56). — Esparron de Pallières, Sparo \ Saint-Jacques, dé- 
pendant de la même abbaye ; Notre-Dame de Revest, de Rcvesto, donné 
à Saint-Victor par Geoffroy de Rians et sa femme Scotia (io3o). L'é- 
glise s'élevait sur l'emplacement d'un monastère antérieur aux inva- 
sions sarrazines. Ces mêmes personnages firent en ce Heu d'autres dona- 
tions à l'abbaye. N.-D. de Revest fut uni au chapitre de Saint-Sauveur 
de Grignan en Dauphiné. — Fuveau, AffivelUim, Faiellum \ Saint- 
Michel, dépendant de Saint-Victor, depuis le commencement du 
XV« s. 



I. Gant. Trets, arr. Aix. B.-du-Rh. — Constantin, I, 358-3Go. — Arch. 
B.-du-llh., II, 8(3i-864 (1324-1790)- 

a. Gant. liarjols, arr. Brignoles, Var. — Chantelou, 76. 96. — Aciiard, I, 

454. 

3. Gant. Manosque, arr. Forcalquier, Basses-Alpes. — Méritan, 27. — 

Aciiard, I, 47S. 

4. Gant. Gadenet, arr. Apt, Vaucluse. — Cari. Saint-Victor, I, 3a9-332. — 
Albanès, I, 49. — AcuARD, I, 491- — Gourtet, iSg-iGo. 

5. Gant, et arr. Aix. — Constantin, 264-266. — Cart. Saint-Viclor. I, 
263-265. 

6. Gant. Barjols, arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, I, 288-3o2. — 
Bib. Avignon, nis. 855, p. 43o. —Esparron de Pallières, par Fernand Gor- 
tès, dan.s But. soc. et. Dratiiiiiinnn. XVI (i8.S(i), 29-1^72. 

7. Gant. Trets, arr. Aix] U'.-(iu-LUi. — Ca/^ Saint-Victor, I, i42-i'i3ct 
tables. Arch. B.-du-Rh. H. 883-887 et 89',-895 (1030-1789).— nevliercites liis- 
tori<iucs et (ircfu'olxjiqnes sur Fnvenu, par Ghaillan. Ai.\, 1891, in-8. — i\otes 
sur trois inonunn-nls mcrovimjiens des dioches d'Aix et de Frcjus avec des- 
cription des lieux où ils ont été découverts, par le même. Aix, ujo'i, in-8. — 
Constantin, I, 339-347. 



l4 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Gardanne, Garc/awa '. Saint-Pierre, donné à Saint- Victor en 1022 
et uni à la mense conventuelle. Saint-Baudile, donné par l'archevêque 
Pierre à la même abbaye (io43). — Garéoult, Guarildis, Gareu- 
dum^. Notre-Dame et Saint-Médard, dépendant de Saint-Victor (lo/ja), 
donné au prieuré de la Celle, puis uni à la mense conventuelle de cette 
maison (i45o). Saint-Antoine et Saint-Étienne. — Grambois, Guarim- 
6orfmm'. Saint-Christophe et N.-D. de Belveder, dépendant de Saint- 
André de Villeneuve. Saint-Pancrace, uni à l'archevêché d'Aix. Saint- 
Léger. — Gréasque, Gredascjua, Grezascha *. Prieuré donné à Saint- 
Victor, par Archimbert, en io35. — Istres, Morlanum, Istrium'. 
Saint-Pierre de la Mer, dépendant de Montmajour. — Jouques, Jocœ \ 
Saint-Pierre, donné par Rus et ses fils (1069) à Montmajour, qui possé- 
dait encore Saint-Julien. N.-D. de la Roque, de Jdcis, dépendant de 
Saint-Victor. N.-D. de Gerles, uni à l'archevêché. 

La Barben, Barbentum\ Saint-Victor de Dane, de Adana, donné à 
l'abbaye marseillaise par Honorât, évêque de Marseille (9G5-977), — 
La BASTmE-DEs-JouRDANs\ Saiut-Picrre et N.-D. de Pomeirol. — Lam- 
BEsc, Lambiscum \ La Trinité, donné à Saint- Victor, en 1061. Saints- 
Gervais et Protais, dépendant de Montmajour et uni à la mense conven- 
tuelle. Saint-Michel de Goiron, dépendant de Saint-André de Ville- 
neuve, puis de Silvacane.— La Mote d'Aiguës, Mu/^a, Mota Aigueru'". 

I. Ghef-1. cant., arr. Aix. — Cart. Saint-Victor, I, 28i-q83. Arch. B.-du- 
Rh., H, 89O-899 (1550-1789).— Gardanne, par Fournier, dans Revue de Pro- 
vence, I (1895), 3i-46. —Constantin, I, 866-371. 

a. Gant. La Roquebrussane, arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, I, 
380-393. — Arch. du mon. de la Celle, Bib. Aix, ms. 343, SU, 356. — Alba- 
NÈs, 1, !^']. — AciiARD, I, 566-567. 

3. Cant. Pcrtuis, arr. Apt, Vaucluse. — Méritan, 29. — Courtet, 174- 
177. — Pièces concernant ce prieuré, Bib. Avignon, ms. 858, p. 433. — 
Cart. Saint-Victor, I, 259. 

4. Cant. Roqucvaire, arr. Marseille, B.-du-Rh. — Cart. Saint-Victor, 1, 
i52-i56. Arch. B.-du-Rh., II, 906-909(1/195-1789). — Monoqrapliie des com- 
munes de... Gréasque, par Gérin-Ricard, dans Mém. Ac' Vaucluse, XIX, 
(1900), i-^i. 

5. Ghef-1. cant., arr. Aix. — Constantin, 546-552. 

6. Cant. Pe>rolles, arr. Aix, B.-du-Rh. — Constantin, I. 43^-445. 

7. Gant. Salon, arr. Aix. — Cart. Saint-Victor, I, 26a-a63. —Arch. B.-du- 
Rh., II, 80J-807. — Constantin, 536. 

8. Chef-I. cant., arr. Aix. — Cart. Saint-Victor, I, 260-262. — Achard. I, 
63o. — Constantin, I, 52^4 533. 

9. Gant. Perluis, arr. Apt. — .\ciiard, I, 3 10. 

10. Cant. Pcrtuis, arr. Apt, Vaucluse. — Aciiaud, II, 160. — Méuitan. 29. 
— Gourtet, i85. 



DIOCÈSE d'aIX i5 

Saint-Jean, dépendant de Saint-André de Villeneuve. Notre-Dame de 
Carrier. — Lançon, Alansonum'. Saint-Gyr, uni au chapitre métropoli- 
tain d'Aix. Notre-Dame de Calissane, dépendant du Grand Prieuré de 
Saint-Gilles. — La Roque D'ANTHER0N^ Saint-Victor de Gontard, Gon- 
tardum, donné à Saint- Victor en io46, cella en 1079. — La Tour d'Ai- 
guës, Tiirris Ayguerii \ Notre-Dame de Romegas, uni aux chanoines 
de Saint-Ruf (i494)- Notre-Dame la Real et Notre-Dame de l'Estang, 
dépendant de l'archevêché d'Aix. — Lauris, Laurel, Laiiri \ Notre- 
Dame, dépendant de Saint-André de Villeneuve. Saint-Projet, qui 
appartenait à Saint-Victor au XP s. Notre-Dame et Saint-Pierre de 
Mégerest. — Lourmarin, Lucas Marinus ". Saint-André et Saint-Tro- 
phime, que les moines de Saint-André de Villeneuve abandonnèrent à 
Cluny, dépendant enfin de Ganagobie. 

Mallemort, Mala Mors ^. Notre-Dame, fondé par Saint- Victor 
(1099) ; donné avec l'église de Saint-Michel de Bramegean à Montma- 
jour (XIIP s.). Notre-Dame du Plan, dépendant de Montmajour. — Ma- 
ZAUGUES, Masoegse\ Notre-Dame et Saint-Christophe, donné à Saint- 
Victor par le seigneur du lieu, Plantin, vers 1020. — Meyrargues, 
Meyranicœ \ Saint-André, dépendant du chapitre cathédral. — Mey- 
REuiL, Miroliurn". Saint-Marc, qui appartenait à Saint-Victor, au XP s. 
— MiMET, Mimetum'" . Saint-Sauveur, uni à la mense capitulaire de la 
métropole. L'ermitage de Notre-Dame des Anges, occupé quelque temps 



1. Gant. Salon, arr. Aix, B.-du-Rh. — Aciiard, I, 63o-63i. — Constantin, 
426-428. 

2. Gant. Lambesc, arr. Aix. — Cart. Saint-Victor, I, 265-271. 

3. Gant. Pertuis, arr. Apt, Vaucluse. — Aciiard, II, SoS-ôog. — Goxjrtet, 
188-192. 

4. Gant. Gadenet, arr. Apt, Vaucluse. — Cart. Saint-Victor, I, 332. — MÉ- 
RiTAN, 29. — Aciiard, I, 633. — Gourtet, 192. 

5. Gant. Gadenet, arr. Apt. — Achard, I, 644. — Gourtet, 2x5. — Mé- 

RITAN, 3l. 

6. Gant. Eyguières, arr. Arles, B.-du-Rh. — Cart. Saint-Victor, II, 330- 
337. — Constantin, I, 5o4. 

7. Gant. La Roquebrussane, arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, II, 
628. — Aciiauu, II, ii5. 

8. Gant. PcyroUes, arr. Aix. — Constantin, I, !i^o-!\'^ù. 

9. Chef-1. cant., arr. Aix, B.-du-Rh.— Aciiard, II, 126-127. — Const-^ntin, 
287-294. 

10. Canl. Ganlannc, arr. Aix. — Mimct, par Fourniku, dans Rev. de Pro- 
vence (1895), I, 121-129. — Notice lHslori(iue sur la maison et solilude de 
N.-D. des Anges, au territoire de Miniet, par Ferd. André. Marseille, i850, 
in-8. — AcuARD, II, 129. — Constantin, 386-4oo. 



l6 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

par des Camaldules, se trouvait sur cette paroisse (i6o3). — Mirabeau, 
Mirahellam'. Saint-Michel, dépendant de Saint- André de Villeneuve 
et uni à l'archevêché d'Aix. Notre-Dame de l'Etang, de Stagno, dépen- 
dant du même monastère et uni à la Chambrerie. Saint-André du 
Revest, de Hevesto, id. — Montfuron, Monsfuronis"' . Prieuré uni à celui 
deVillemus. — Montmeyan'. Notre-Dame, prieuré de Saint-André de 
Villeneuve. Saint-Michel du Castellet, de Castelletto, dépendant de 
Saint-Victor. — Ollières, Ollarise, Oliverise *. Sainte-Anne, donné à 
Saint-Victor par Guillaume II, comte de Provence (ioi4). uni à la 
mense conventuelle. Notre-Dame du Bois, de Bosco, dépendant du 
même monastère. Montmajour possédait un prieuré en ce lieu. 

PÉLissANE, Pelisana, Peliceana ^. Saint-Laurent, dépendant de Mont- 
majour (1002) et uni à la mense abbatiale. Saint-Laurent de Cabardel, 
uni au séminaire d'Aix. — Pertuis, Pertasium ". Saint-Pierre, dépen- 
dant de Montmajour qui possédait la ville de Pertuis depuis 960 ; il y 
eut quatre moines dans ce prieuré jusqu'au moment de la Révolution. 
Saint-Nicolas, uni à la mense abbatiale de Montmajour. Notre-Dame- 
des-Prés et Saint-Martin. — Peynier, Podium nigrum '. Saint-Julien, 
donné à Saint-Victor par Pons, évêque de Marseille (1008). — Peï- 
rolles '. Saint-Michel de Caderoche, de Cadarocha, dépendant de 
Saint-André de Villeneuve et uni à la mense conventuelle. — Pour- 
GiEux, Porcilii \ Saint-Victor, donné à l'abbaye de Marseille par Bi- 
ll elle, fille du vicomte Guillaume. Notre-Dame de Nazareth, dépendant 



I. Gant. Pertuis, arr. Apt, Vaucluse. — Méritan, 82. — Achard, II, i33- 

l34- — GOUUTET, 23l-233. 

a. Gant. Manosque, arr. Forcalquier, Basses-Alpes, 12. — Achard, II, 
i48. 

3. Gant. Tavernes, arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, II, aaS. — 
Achard, II, i5o-i.52. 

4. Gant. Saint-Maximin, arr. Brignoles. — Cart. Saint-Victor, I, 187-139 ; 
II, 623. — Inv. som. des arch. com. d'Ollières, par Mireur. Draguignan, 
1889, in-8. — Ghantelou, 70. — Achard, II, 18G-187. 

5. Gant. Salon, arr. Aix, B.-du-Rh. — Achard, II, 200. — Gonstantin, 536- 
54 1. — Ghantelou, 5o. 

G. Ghef-1. cant., arr. Apt, Vaucluse. — Ghantelou, 38 et passim. — 
Bouche, I, 219 ; II, 5'i, 55, 109, 206, 2/15, 710. — Papon, I, 2i5 ; II, preuves 
XII, XXXV. — Albanès, I, 44- — AcHAHD, II, 2i5-ai8. — GouRTET, 271-278. 

7. Gant. Trets, arr. Aix, B.-du-Uh. — Gonstantin, 354-357. 

8. Ghef-1. cant., arr. Aix. — Méiutan, 26. 

9. Gant. Saint-Maximin, arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, I, 187- 
i4o ; voir tables. — Achard, II, 238. 



DIOCESE D AIX 



17 



de Saint-Victor, et Notre-Dame de Mizons. — Fourrières'. Notre- 
Dame du Sault, de Saltii, donné à Saint-Victor par Geoffroy et son 
épouse Richisenne (io65) ; on en fit une cella. Saint-Trophime, dépen- 
dant du même monastère. — PuYLouBiER, Podium luperium". Saint- 
Pons, donné à Saint-Victor par les fils du vicomte Guillaume II ; c'était 
une cella en 1079. Saint-Pancrace et Saint-Jean, remontant à la même 
époque (io56). Saint-Serf, dépendant de Saint-Victor, qui s'élevait au 
lieu où vécut un ermite de ce nom. — Puyrigard, Podium Richardi ^. 
Notre-Dame, uni au chapitre métropolitain, Saint-Jean de Sales, de 
Salettis, dépendant de Saint-Victor (io55), puis de Montmajour (i2o4). 
Saint-Jacques, dépendant du chapitre d'Aix. 

Reillanne, Relania\ Saint-Mitre, dépendant de Saint- Victor. Mont- 
majour y possédait les églises de Notre-Dame, Saint-Pierre et Saint- 
Denis. — RiANS, Riancium ^. Notre-Dame, dépendant de Saint-Victor, 
abandonné au chapitre d'Aix (1092). 11 en fut de même de Saint- 
Etienne (ii65), de Saint-Maurice et de Saint-Michel d'Amirat, de Ami- 
ralo. — Rognes, Ronhœ''. Saint-Etienne du Temple, dépendant de 
Montmajour, uni au chapitre d'Aix. Saint-Pierre, dépendant de Saint- 
André de Villeneuve. — Roquebrussanne, Rocabrussani\ Prieuré 
dépendant des moniales de la Celle. Saint-Martin de Fiossac, qui 
dépendait du précédent. — Rousset, RosseUim \ Saint-Privat, mis par 

1. Gant. Saint-Maximin, arr. Brignoles, Yar. — Cart. Saint-Victor, I, i5o- 
i5i. Arch. B.-du-Rh., H, 998 (1573-1789). — Aciiaud, II, aSS-a^o. 

2. Gant. Trets, arr. Aix, b.-du-Rh. — Cari. Saint-Victor, 1, iliS-ili']. Arcli. 
B.-du-Rh., H, 994-998(1040-1789). — AcuAHU, II, a54. — Gonstantin, 347- 
354. — La vie de saint Serf, solitaire en Provence au P siècle. Aix, i65o, in-ia. 
— Nos Saints, par Villevielle, 334-244. 

3. Gant, et arr. d'Aix. — Notice sur Puyricard, par Roustan. Aix, 1857, 
in-ia. — AciiARD, II, 4o8. — Gonstantin, 249-263. 

4. Chef-I. cant., arr. Forcalquier, Basses-AIpcs. — Cart. Saint-Victor, I, 
4o7-4i8. Arch. B.-du-Rh., H, 999 (1400-1789).— Aciiard, II, 2G2-274. — 
Souvenirs relifiieux des églises de ta llaule-Provcnce, par Férauu, 29. 

.5. Ghel-i. cant., arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, l, 238, 370. — 
Albanès, 45, 67-68 et inst. xi. — Aciiard, II, 278-380. 

6. Gant. Lambesc, arr. Aix, B.-du-Rh. — Notes sur trois monuments méro- 
vingiens.... par Giiaillan. Aix, 1903, in-8. — Une commune de l'ancienne 
France. Monographie du village de Rognes, par M"« Marie Tay. Marseille, 
i885, in-8. — Méritan, Sa. — Gonstantin, 5i5-524. 

7. Ghef-1. cant., arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, I, 40i. Arch. 
B.-du-Rh., H, iii2-iii3 (1448-1790). — La Roquebrussanne, nolicc lùslo- 
rique, par Brémonu, dans Bul. Soc. et. Draguignan, X (1874), 9-39. — 
Aciiard, II, 246-3o5. 

8. Gant. Trets, arr. Aix, B.-du-Rh. — Cart. Saint-Victor, II, 45. Arch. B.- 
du-Rh., H, io35-io36 (i53i-i7oo). — Gonstantin, 36i-3C5. 

a 



l8 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D*AIX 

Grégoire VII au nombre des celles de Saint-Victor (1079) et uni au 
prieuré de Trets (1266). Saint-Pierre de Favaric, donné à Saint-Victor 
en io5o. 

Saint-Antonin, s. Antoninus de Bayda *. Donné à Saint-Victor par 
Geoffroy et son frère Guillaume III, vicomtesde Marseille (ioG5), figurant 
parmi les cellse en 1079, uni à l'infirmerie. — Saint-Cannat, S. Cana- 
tus^. Uni àrévcché de Marseille. Saint-André, dépendant de Saint- 
Victor. — Saint-Martin de Pallières', Uni à la mense conventuelle 
de Montmajour. — Saint-Maurice de Reillane, Reilana''. Donné à 
Saint-Victor par Raimbaud, archevêque d'Arles (io3o), mis au nombre 
des cellœ en 1079. — Saint-Maximin, S. Maximiniis-' . Il y eut en ce 
lieu un monastère primitif, qui disparut pendant les invasions sarra- 
zincs. Saint-Victor y reçut plusieurs églises de Pierre I, évêque d'Aix, 
et de ses frères (io38). Le prieuré fut uni à celui de Saint-Zacharie 
(1267). — Saint-Mitre, S. Mitrius". Prieuré de Saint- Victor, qui était 
une cella en 1079, uni par Pie II au couvent des Dominicains de 
Saint-Maximin (iZi58). — Saint-Paul-lès-Durance'. Dépendant de 
Saint-André de Villeneuve, uni à la mense conventuelle. — Saint- 
Savournin, s. Satiirninus de Gardasca^. Cella de Saint-Victor en 1079. 
— Sainte-Croix de la Lauze ", S* Crux. Dépendant de Saint-Victor 
(i025), inscrit par Grégoire VII parmi les cellse (1079). — Seillons, 



1. Cant. Trets, arr. Aix, B.-du-Rh. — Cart. Saint-Victor, I, 1 47-160 ; II, 
872-375. — Constantin, 3o8-3ii. 

2. Ctint. Lambesc, arr. Aix. — Cart. Saint-Vidor, JI, 226. Arch. B.-du-Rh., 
Il, iu38 (1/186-1772). — AcHARD, U, 399-^00. — Nos Saints, par Ville- 
vieille, 263-3G9. 

3. Cant. Riaiis, arr. Brignolcs. — Achaiid, H, /|2i. 

4. (lant. Reillane, arr. Forcalquier, Basses-Ali)es. — Cart. Saint-Victor, I, 
l^(^)■l^l'i. .\rch. B.-du-Rh., H, 999 (1400-1789). 

.'1. Chof-1. cant., arr. Brigiioïes, Var. — Cari. Saint-Virlor, 1, 3i'j-325. 
Arch. B.-du-Rh., II, io4G (1459-1790). — Documents inédits sur l'apostolat de 
sainte Marie-Madeleine en Provence, par Paillon, I, 788 et s. ; II, (305-()87. — 
Voir : Topo-Biblioijrapliie, par M. Ciievaliiou, 273G-2737. 

0. Cant. Sainl-Maxiiiiin, arr. Briij^iiolos, — Carl.Saint-Viclor, 11, 217. — 
Paillon, I, 1009-1015. — Nos Saints, par Villkvieille, 2i8-233. 

7. Cant. l'eyrollcs, arr. Aix, B.-du-Rh. — Mkuitan, 87. — Constantin, I, 
44ti. 

8. Gant. Roqucvaire, arr. Marseille. — Cart. Saint-Victor, 11,217. Arch. 
B.-du-Rh., H, io48 (15961790). 

9. Cant. Reillane, arr. Porcalquier, Basses-Alpes. — Cart. Saint-Victor, I, 
4i3 et s. 



DIOCESE D AIX 



19 



Sillo, Sello\ Saint-Pierre, donné à Saint-Victor par Isnard et Ger- 
maine, son épouse (ioi3), uni au séminaire d'Aix. — Senas, Senas- 
smm\ Saint-Laurent, dépendant de Saint-André de Villeneuve. — 
S1MIA.NE'. Notre-Dame et Saint-Pierre de Venel, Venellum, donné à 
Montmajour par Piambert et sa femme Wilitrude (973). Saint-Germain 
de Venel, donné à Saint- Victor avant 1098. Saint-Pierre de Collongue, 
Caudus longa, donné à Saint- Victor par Pons et Adalgarde, son épouse. 
Saint-Jean de Siège, Segia, donné à cette abbaye par Archimbert et sa 
femme Maimberge (io3o). 

TouuvES, Torrivi\ Saint-Maurice et Saint-Etienne, donné à Saint- 
Victor par Lambert et Laugarde, sa femme (io38). Saint-Pierre de 
Seyssons, Saisini, uni au collège des Jésuites d'Aix. Saint-Jean et Saint- 
Probace, uni à l'archevêché d'Aix. Notre-Dame de Gailet, Gaillenum, 
uni à la collégiale de Barjols. — Trets, Tritum \ La Trinité, prieuré con- 
ventuel dépendant de Saint-Victor, qui possédait le val de Trets. Le B. 
Urbain V y établit une maison d'étude (Stadiuni). Saint-Jean du Puy, 
de Podio, dépendant de Saint-Victor, mentionné par Grégoire VII 
parmi les ce //a3 et donné aux Dominicains de Saint-Maximin (1295). 
Notre-Dame et Saint-Pierre, Saint-André, Sainte-Cécile, donnés à la 
même abbaye. 

Val, F'a//t5^ Notre-Dame, donné à Montmajour en 981, uni à la 



1. Gant. Barjols, arr. Brignolcs, Var. — Cart. Saint-Victor, 1,876. — 
ACHARD, II, 355. 

2. Gant. Salon, arr. Aix. B.-du-Rh. — Méritan, 38. 

3. Gant. Gardanne, arr. Aix. — Cart. Saint-Victor, I, a5i, 278-376, 280- 
281. Arch. B.-du-Rh., 11,1068-1069 (1080-1781). — Gonstantik, 879-885. 

4. Gant, et arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Victor, I et s. Arch. B.-du- 
Rh., H, 1090 (1398-1790). — Albanès, 45-46, 52. — Achard, II, 5i3-5i7. 

5. Ghef.-l. cant., arr. Aix. — Cart. Saint-Victor, I, i4o-i46, voir tables. 
Arch. B.-du-Rh., H, 1092-1099 (1056-1790). — Recherches archéologiques et 
hislorifjues sur Trets et sa vallée, par l'abbé Giiaillan. Marseille, 1898, in-i3, 
viH-284 p. Get ouvrage est à consulter pour les prieurés situés dans le can- 
ton de Trets. — Le Studium papale de Trets au XIV'' siècle, par le mkme. Aix, 
1896, in-8 de i48 p. Voir : art. L. Delisle dans Journal des savants (1898), 
198-195. — Documents nouveaux sur le « stadium » du pape Urbain V à 
Trets. Manosque (186''»- 1867), par le même. Aix, 1904, in-8 de 28 p. Voir : 
art. de Labandk dans Bib. Ec. chartes, LXV, 429-481. — Histoire de l'antique 
église de Marseille, par Belsunce, II, 81, 254. — Acuard, II, 528. — Goms- 
tantin, I, 821-888. 

6. Cant. et arr. Brignoles, Var. — Essai historique sur le Val, par Vidal, 
dans But. Soc. et. Draguignan, II (i858), i-i8, 801-814. — Notice historique 
sur l'église et les chapelles du Val, par H. Rey, ibid. (1898), 167-178. — 



20 



PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aI^^ 



mense conventuelle. — Vaugines, Vallis Jovina, Joyna '. Prieuré 
uni au chapitre calhédral. — Vauvenaugxjes, Vallis ver anica\ Saint- 
Sulpice, donné à Saint-Victor par Blitger et son frère Bernard (looZi). 
Saint-Lambert de Sambuc, Sainbucco, attribué aux Dominicaines 
d'Aix. — Venelles, Velenna nova'\ Saint-Hipolyte, donné à Saint- 
Victor par Adalhard et son épouse, Laugarde (loi/,), cella en 1079, 
uni à l'infirmerie du monastère. — Ventabre?j, Ventabrunum \ Saint- 
Denis, dépendant de Montmajour. Saint-Honorat de Roquefavour, 
Rocca fraudosa, Roca Favario, donné à Lérins par l'archevêque Ro- 
bert (878), cédé à Montmajour (963).— Veudière'. N.-D. du Basset.— 
Villelaijke, Fi//a /aura ". Notre-Dame de Liniens, de Allineo, dépen- 
dant de Montmajour. Saint-Pierre de Sanes et Saint-Suffren de Rail- 
lerne. — Villemus, Villamuris\ Dépendant de Montmajour.— Vinon, 
Vinum\ Saint-Sauveur, donné à Montmajour en 11 18. Notre-Dame 
des ïourques, de Tuscis, dépendant de Saint-André de Villeneuve. — 
ViTROLLES-LÈs-LuBERON, Vitrola\ Saint-Etienne. 

AciiARD, II, 546.— Ghantelou, 102. — SpicUegium de d'Achery, VI, 443, ou 

III, 407. 

I. Gant. Gadenet, arr. Apt, Vancliise. 

a. Gant, et arr. Aix. — Cart. Salnt-Vidor, I, a.jG-aSg. — Le Cengle et ses 
alenlours, par Giiaillan, Aix, 189a, in-ia. — Gonstantin, I, 271-281. 

3. Gant, et arr. Aix, B.-du-Rh. — Cart. Saint-Victor, 1, 284-288. — Gons- 
tantin, I, 282-287. , 

4. Gant. Berre, arr. Aix. — L'ermitage de Saint-Honorat a Roquefavour, 
par FÉL. Vérang. Marseille, i848, in- 12'. — Roquefavour, son ermitage et son 
aqueduc. Marseille, 1882, in-8. — Roquefavour et Ventabren, dans Revue de 
Marseille, XXVIII (188:^), 628 et s. — Boucue, 1, 208. — Gonstantin. I, 409- 
419. — Lettres de Bartin à l'abbé Elanças, prieur de Ventabren {l'j'ào-i'j'àg). 
Bib. Aix, ms. 832, n" 9. 

5. Gant. Rians, arr. Brifjnoles. 

6. Gant. Gadenet, arr. Apt. Vaucluse. — Courtet, SSg-Sgo. 

7. Gant. Reillane, arr. Forcalquicr. — Aghaud, III, 127-129, sup. ms. B. 
Al X 

8. Gant. Rians, arr. Brignoles, Var. — Méritan, 4o. — Albanès. dioc. 

Aix, inst. xi. 

9. Gant. Pertuis, arr. Apt, Vaucluse. 



II 



DIOCÈSE D'APT 



[Aptensis. Evêché de Provence, suffragant d'Aix. La ville d'Apt était 
de la seconde Narbonnaise dans l'exarchat de Gaules". 

L'Evêché d'Apt reconnaît saint Auspice pour son premier évêque. 
Une tradition, justifiée par titres depuis le huitième siècle, porte que 
c'est le même Auspice dont il est parlé dans les actes de la vierge 
Domitille et des saints Nérée et Achillée, qu'il fut envoyé dans les 
Gaules par saint Clément et qu'il souffrit le martyre sous Trajan. Ce 
qu'il y a de certain, c'est qu'il vécut au temps des persécutions et qu'il 

1. Chef-1. arr. Vaucluse. — Bïhliogra^^hie : Cartulaire de l'Église d'Apt, 
rus. Voir: Bibliographie générale des cartulaires, par Stein, n"' 182-184. — 
Invenlaire analytique du cartnl. d'Apt, par Oscau de Poli ; dans Revue hist. 
Provence (1890), i56-i6o, 189-192, 2o4-2o5. — Histoire ecclésiastique du 
diocèse d'Apt, par de Rémeuville de Saint-Quentin. Bibl. du grand sém, 
d'Avignon, ms. in-fol. de 696 p. — L'abbé Albanès, I, 186-187, décrit un 
exemplaire de cette œuvre, que possède une famille d'Apt. — La biblio- 
thèque de Marseille, ms. 1166, en a un exemplaire, avec retouches, notes et 
continuation. — Collectanea variorum diplomalum Ecclesiœ Aptensis, par le 
MÊME. Bibl. sém. Avignon. Ce recueil ne comprend pas moins de 
193 documents du V' au XIV' siècle. — Histoire de la ville d'Apt, où l'on 
voit tout ce qui s'y est passé de plus mémorable dans son estât politique 
depuis sa fondation jusques au règne de Louis le Grand ; l'histoire des 
évoques qui ont gouverné l'église de cette ville et la généalogie des mai- 
sons nobles, tant des familles éteintes que de celles qui subsistent encore, 
par LE MÊME. Bibl. Ma/arine, ms. 3443-3i'i45. — Fragments de l'hist. d'Apt, 
pouvant servir de supplément à l'histoire de Hémervillc, par Ed. Cartier. 
Bibl. Avignon, ms. 1781. 

Histoire de l'Eglise d'Apt, par l'abbé Boze, Apt, i8ao, in-8. L'auteur a 
largement mis à contribution les manuscrits de Kémerville de Saint-Quen- 
tin. — Etudes historicjues et religieuses sur le XIV' siècle ou tableau de 
l'Eglise d'Apt sous la cour paprde d'Avignon, par l'abbé Rose, Avignon, i8'|2, 
in-8. — Gallia chrisliana, I, 3.50-389, instr. 78-81. — Le Clergé de France, par 
Du Tems, I, 26-74. — Gallia chrisliana novissinia, par Albanès, I, 173-004, 
instr. 127-142. — La chorographie ou description de la Provence et l'histoire 
du même pays, par Ho^oRÉ liouciiE, I, 220-225. — Histoire générale de Pro- 
vence, par Papon, I, 219-233. — Dictionnaire d'Expu,LY, 1, 2i.')-2i9. — Diction- 
naire des communes du déparlement de Vaucluse, par J. Couhtet, art. Apt, 
5-16. 

2. Géographie de la Gaule au VI' siècle, par Longnon, 45 i -452. 



2 2 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

cimenta de son sang l'Eglise qu'il avait fondée dans Apt'. Un de ses 
successeurs nommé Léonius souffrit le martyre lors de l'incursion que 
les Allemands firent dans ces contrées, sous leur roi Chrocus'. 
L'Eglise d'Apt compte aussi saint Castor parmi ses évoques les plus 
illustres'. Avant sa promotion à l'épiscopat, il avait embrassé la vie 
cénobitique dans un monastère qu'il fonda lui-même. On l'en tira de 
force pour lui donner le gouvernement de l'Eglise d'Apt, qu'il gou- 
verna saintement, depuis l'an /ioo jusqu'en Zjig. C'est lui à quiCassien 
adressa son livre intitulé Spéculum monachorum (pour de Instltutis 
cœnobitanim), que Castor le pria de composer pour la direction de son 
monastère *. Après la mort de Castor (vers 428), Léonce, qui lui avait 
succédé en l'abbaye, lui succéda aussi en son évêché et laissa la con- 
duite de ses moines à Hellade ^. 

L'on compte 81 évêques d'Apt, depuis saint Castor jusqu'à aujour- 
d'hui ° (1726). Les évêques d'Apt prennent la qualité de prince, qui 
leur fut accordée par l'empereur Charles IV, vers l'an 1878". On voit 
encore aujourd'hui de la monnaie qu'ils faisaient battre ', et l'on y 
remarque la croix et la mitre. Vers le milieu du onzième siècle, l'évêque 
d'Apt avait juridiction sur une partie de la ville; mais, outre que 
l'on ne trouve point l'origine de son droit, les comtes de Provence de 
la maison d'Anjou réunirent le tout à leur souveraineté, en cédant à 
l'évêque quelques autres biens pour faire l'équivalent ; de sorte que le 
roi est à présent seul seigneur de la ville d'Apt. 

1. La mission, de saint Auspice, par P. ue Marmet de Valcroissant, 
Paris, i685, in-8. — Gallia ChrisUana novissima, par albanès, I, i8y-i{j2. 

2. Albanès, oao. cit., 192-194. 

3. Il ligiirc en tête de la liste cpiscopalc publiée par Duchesne : Fastes 
épisGopaux de l'ancienne Gaule, 1, 273-274. 

4. Johaiinis Cassiani. De institatis cœnobitarum et de octo principaliani vilio- 
rnm remediis libri XII, éd. M. Petscuemg. Vindobonœ, 1888, in-8, 1-7. 
Sur la vie de Castor, Acta Sanct. Sept. VI, 249. Gallia Christiana, I, inst. 
73-74. Albanès, I, 195-F99. 

5. Cette opinion, soutenue par de Rémervillc de Saint-Quentin et exposée 
d'après lui par Doin Reaunier, n'est pas soutenable. Elle est aujourd'hui 
complcteinent abandonnée. Albanès, I, 199. 

6. Ce chilTre de 8i est inexact. Laurent" Eon de Ccly (1778-1801), dernier 
évêque de cette ville, n'est que le soixante-quatorzième. Aï.danès, I, 29(1. 

7. C'est une de ces concessions sans portée, comme il en émana tant de 
l'empereur Charles IV. Voir : Paul Fouiinier, Le royaume d'Arles et de 
Vienne, 481-499. 

8. Garcin, Examen du prétendu droit qu'auraient eu les évêques d'Apt de 
frapper monnaie dans leur diocèse. Apt, i865, in-8, i6 p. 



DIOCÈSE d'aPT 23 

C'est une ancienne tradition, dont on ne sait pas l'origine, que le 
corps de sainte Anne repose dans l'église cathédrale'. Ses reliques 
sont conservées dans une magnifique chapelle particulière, avec celles 
des saints Auspice, Castor et Marcian, premier abbé de l'abbaye de 
Saint-Eusèbe. L'on dit à Apt que, lorsqu'on détacha le cœur de saint 
Marcian pour l'inhumer séparément du corps, on eut le soin de 
ramasser dans une petite fiole de verre une eau que la nature a mise 
autour du cœur pour rafraîchir le péricarde, et que cette liqueur 
mêlée à une matière glaireuse a toujours subsisté et se conserve encore 
sans corruption ; ce qui ne peut se faire que par un miracle continuel, 
parce qu'il n'y a rien de plus corruptible, au dire de toute la médecine". 

C'est dans le chœur de la cathédrale d'Apt que, le 19 du mois de mai 
de l'an i365, l'on fit l'ouverture d'un concile provincial, qui peut passer 
pour national, car la Provence, ayant pour lors un souverain particu- 
lier, faisait un État séparé \ Il fut composé des archevêques d'Arles, 
d'Aix, d'Embrun et de leurs suffragants. Les abbés de Boscodon, de 
Saint-Pons de ^'ice, constitués en dignité dans l'Église, y assistèrent 
aussi et souscrivirent. Quelques auteurs ont avancé que ce fut l'arche- 
vêque d'Arles qui présida ; mais il est constant que ce fut Philippe de 
Cabassole, patriarche de Jérusalem et administrateur de l'Église de 
Cavaillon, comme l'assure M. de Remerville de Saint-Quentin *, qui a 



1. Inventio corporis sandse Annx in ecclesia Aptensi sec. VlII. dans .Ida 
Sanct. Jul. VI, 35a-253. — P. Terris, Sainte Anne d'Apt, ses traditions, son 
histoire, d'après des documents authentiques. Avignon, 1876, in- 18, 287 p. 

2. Vita sancti Marciani, dansMABiLLON, Act. Sanct. O. S. B., VI, i, 94-911 et 
2' éd. 85-87. ActaSanctoruni, Aug. V, 271-272. 

3. Mahtène. Thésaurus novus anecdot., II, 33i ; IV, 33t-3't2: Mansi, .Aviplis- 
sima collectio conciliorum, XXVI, /|'45-'|58. Héféi.é, Conciliengeschichte nach 
den Quellen bearbeilet (Fribourg, 1890, in-8), VI, 717-718. Trad. de la pre- 
mière édition parDEi.ARr. (Paris, i883,in-8), IX, (loô-OoS. 

fi. Joseph- François de Rémorville, sieur de Saint-Qncnliii, né vers i65o 
et n)ort à Apt lo /i juillet 1730, s'est activement occupé de l'Iiisfoire do la 
Provence. On lui doit, entre autres ouvrages, une Dissertation sur l'évèiiue 
Léonce, à qui Cassien adressa ses premières conférences. Aj)t, i()82. Canons 
du rnnrite tenu à Apt en ISil'i. Vpt, r7<)'i. Ilistoirc de S. PUzéar de Sahnui, 
dont l'édition fut brûlée chez riin[)rinîeur. Histoire retiijieuse d'Apt, ins. 
du grand séminaire d'Avignon, et Histoire de la ville d'Apt, contenant.... 
l'histoire ctironotouique de ses éiuhjues. mises largement à contrihulidn i)ar 
l'abbé lîo/c, Dos .\otes sur le cartulaire de la ville d'Apt, relromé et 
donné par lui à sa ville natale ; Une Dùsst'/'<rt/ion sur les reliques de sainte 
Anne, restée manuscrite à Apt. Sa correspondance est conservée à la Bibho- 
thèque de Carpcntras. 



24 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

VU et copié l'original de ce concile, qui était autrefois dans les archi- 
ves de l'évêché de Senez. 

L'église cathédrale est dédiée à la Vierge et a sainte Anne pour 
patronne K Son chapitre est composé d'un prévôt, de douze chanoines 
et de treize bénéficiers ou clercs prébendes, qui ont voix au chapitre. 
L'archidiacre, le capiscol et le sacristain n'ont que de simples perso- 
nals. Il y a aussi un chanoine théologal, un maître de musique et 
quatre enfants de chœur ^ 

L'on compte dans le diocèse trente-trois paroisses, quatre abbayes, 
deux d'hommes et deux de femmes ; trois autres, Vaucelles, Entre- 
vaux et Notre-Dame du Val-Sainte-Croix, ont été supprimées et unies à 
d'autres par pauvreté.] 

Il y avait dans la ville des couvents de Cordeliers conventuels, fondé 
vers 12x3, dans lequel étaient conservées les reliques de saint Elzéar 
et de sainte Delphine ; de Capucins, fondé en 1612 ; de Récollets, 
fondé en i634 ; de Grands Carmes, qui remontait à 1296 ; de Clarisses, 
de Visitandines, fondé en iG3i, et d'Ursulines, en i636. Les Frères des 
écoles chrétiennes y furent installés en 1738. Le séminaire, créé en 
1706, était dirigé par les Jésuites. Les Récollets avaient un second cou- 
vent àBonnieux'. On comptait dans la ville d'Apt quatre confréries de 
Pénitents blancs, érigées en 1527, de Pénitents noirs, en i554, de Péni- 
tents bleus, en 1601, et de Pénitents gris, en 1760. 



Abbayes d'hommes 

Saint-Eusèbe. — Sanctus Eusebius^. — Cette abbaye, de l'ordre de 

1. Jouve, Notice sur l'ancienne cathédrale d'Apt. Paris, iSSg, in-8, ext. 
Revue Art chrétien, 111 (iSDg), 3i3-324. H y a une double crypte des VI" et 
X" siècles. Le monument lui-même est des XF, XIV" et XVI" siècles. 

2. C'est l'évèque Amaliic (991) qui établit ce chapitre de douze cha- 
noines, astreints par lui à la vie commune. Gallia christiana, I, instr. p. 74- 
76. 

3. Chcf-1. cant., arr. Apt, Vaucluse. 

4. Com. Saifj^non, cant. et arr. Apt. — Bibliograhpie : Vita sancti Martini 
abbatls Aptensis, dans Mabillon, Acta sanct., VJ, 1, 84-87. — Gallia chris- 
tiana, I, 376-381. — DuTems, I, 49-53. — Bouche, I, 2a4 ; H. 56. — Papon, 
I, 232. — BozE, 70-85. — IMabillon, Annales, IV, 8^0, V, 369. — Diction- 
naire de GouuTET, 292-29'!. — Monasticon benedictinuin, Bib. nat. ms. lat. 
12669, ^- '^-*- — ^'^- Avignon, ms. 2i83, f. 109 et 226. 



DIOCÈSE d'aPT 25 

Saint-Benoît, aurait eu pour fondateur, au huitième siècle, un saint 
abbé Marcien, qui est honoré le aS août. Détruite par les Sarrazins, 
elle aurait été restaurée en ioo4 par un certain Robert et sa femme 
Moigla. Cette restauration pourrait bien être une fondation véritable. 
Elle fut soumise, en l'année 1082, à l'abbaye de Saint-Gilles. La vie 
régulière se maintint dans ce monastère jusqu'à la fin, sans qu'il 
appartînt à une congrégation quelconque. Son église, consacrée par 
Urbain II (1096), est en partie conservée ; ce qui reste du monastère 
est transformé en ferme. Les revenus de l'abbé commendataire s'éle- 
vaient à 3ooo livres, et il payait en cour de Rome une taxe de 200 flo- 
rins. 

Val-Sainte'. — Vallis Sancta. — Abbaye de l'ordre de Cîteaux, 
de la filiation de Morimond, sous le vocable de Notre-Dame, dont la 
fondation est antérieure à l'année 1188. Raimbaud de Simiane lui 
donna alors la seigneurie de Boulinette. Cette donation fut confirmée 
en 1 191, en présence des moines de Silvacane. Les moines, à la suite 
d'une ruine complète, durent se réfugier dans cette dernière abbaye, à 
laquelle la leur fut unie en 1/425. Après la destruction de Silvacane par 
une inondation de la Durance (i54o) et son union au chapitre d'Aix, 
ils revinrent à Yalsainte. Leur nombre se trouva désormais réduit à 
quatre. Après un arrangement conclu avec l'abbé commendataire, ils 
se fixèrent ensuite au château de Boulinette (1657). Leur ancien monas- 
tère était déjà en ruines. Le chœur (XYIIP siècle), qui sert de grange, 
est encore debout. Le commendataire, taxé en cour de Rome à 33 flo- 
rins et demi, percevait un revenu de aooo livres. 

Monastères disparus avaxt le xvui" siècle. — Le monastère fondé 
par saint Castor, avant son élévation à l'épiscopat, était situé à Manan- 
cha, que l'on identifie avec Ménerbes". Il n'a laissé aucune trace. L'ab- 
baye de Saint-Martin ' avait été fondée antérieurement à l'invasion sar- 
razine ; elle fut alors détruite et ses biens furent confisqués. Le comte 

I. Gant. Banon, arr. ForCcalquier, Basscs-Alpcs. — Bibliographie: Gallia 
Christiana. I, 38i-383. — Du Tems. I, .53-58. — Bouche, U. 1O9. — Papon. 
1, aSa. — lîozE, i3i-ia6. — Achard, II, b'A). — Souvenirs religieux des 
églises de la Haute-Provence, par Feraud, 67-71. 

3. Gant. Bonniciix. arr. Apt. — Boze, 27-35. — Dictionnaire de Gourtet, 
art. Ménerbes, 227-238. 

3. Saint-Martin de Gastillon. cant. et arr. Apt. — Gallia Christiana, 
I, inslr. 7.'i. — Boze, 8G-87. — Dictionnaire de Gourtet, 3oo. 



20 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D AIX 

d'Apt, Milo Montanus, descendant des usurpateurs, rendit ce qui en 
restait à l'évêque (835). 



Abbayes tic femmes 

Sainte-Croix d'Apt. — Snncta Crux Aplensis. — Cette abbaye fut 
fondée, en laS/j, par Cécile de Simiane, sur la paroisse de Roussillon*, 
auprès d'une église dédiée à la sainte Croix, que lui avait donnée l'abbé 
de Saint-André de Villeneuve. Elle en fut la première abbessc. Après le 
pillage du monastère par les Tuscins (i36i), le cardinal Anglicus de 
Grimoard, frère d'Urbain Y, l'établit dans l'intérieur de la ville d'Apt 
0372). L'abbaye cistercienne de Mollèges*, au diocèse d'Arles, que les 
guerres et la peste avaient ruinée et dépeuplée, lui' fut unie en i/i35 
par l'autorité du pape Eugène IV. C'est alors que les religieuses, res- 
tées bénédictines depuis leur fondation, entrèrent dans l'ordre de Cî- 
tcaux. L'abbaye de :\otre-Dame du Puy, à Orange, leur fut encore 
unie, quelques années avant la Révolution (1760). 

Sainte-Catherine d'Apt. — Sancta Catharina Aptensis\ — Cette 
abbaye de chanoinesses régulières, sous la règle de saint Augustin, 

I. Cant. Gordes, arr. Apt. — Bibliographie: InslUutio monasterii puellaris 
S. Criicis in Aptensi diœcesi, seii donntio ejundein inonasterii fada ab abbale 
et numachisS. Andreœ Auinionensis, dans Sjjicilejhini dod'AciUvHY, VII, 326, 
(l'e éd.), in, OiG (2" éd.). — Les archives du déparleinent de Vanclusc. 
sér. Il, conservent quelques documents (i53i-i7.'i7). — Mémoire pour 
servir à l'instance pendante au Conseil d'Etat entre les religieux de Sainte- 
Croix en la ville d'Apt et M. l'éocjiue d'Apt, s. 1. n. d., in 4. — Mémoire pour 
M. l'évêque d'Apt, demandeur en cassation d'nn arrêt rendu au l'ailoment 
de Provence, le 9 avril lO^g, en faveur des religieuses de l'abbaye de Sainte- 
Croix de l'ordre de Cîteaux, s. 1. n. d., in-4. — Mémoire inslrnctif pour 
M. l'érnjne d'Apt, doiuaiideur en cassation d'un arrêt rendu an Paricmcnl 
de l'rovence, le 9 avril 1699, etc., s. 1. n. d., in-/». — Siif)i>lén}cnt au 
(( Mémoire inslructif » de M. ïéoèque d'Apt, s. 1. n. d.,in-fol. — Second sup- 
plément au « Mémoire instructif», in- fol. Woir : Catalogue des factum s, par 
Cioivn.v, I, /18-/19. 

Gallia Clirisïiana, I, 38:^-387. — Du Tems, I. r)8-r)3. — Papon, 1, 333. — 
liozi;, 137-1 '|3. — Dictionnaire de Courtkt, art. Apt, p. i3, et Roussu.lon, 
p. 287. — Elude sur les abbés et le monastère de Saint-André de Villeneuve, 
par Mviiius MÉnrr.xN, 36. — Correspondance de Rive, curé de iMoUègcs, 
avec l'dbbesse de SainleCîroix. Bib. Marseille, nis. ii']\. 

3. (I.'uit. Orgon, arr. Arles, liouches-duniiône. 

3. Bibliographie : Abbaye de Sainle-Calkrrine à Apt. parX. Matum-u, Apt, 
i8b3, in-8. — Ri'ijlcs et constitutions de l'abbaye des Dames de Sainle-Cathe- 



DIOCÈSE d'aPT 27 

fut établie par l'évêque Raymond de Bot dans sa maison paternelle 
(1299). Une de ses parentes, Aicarde de Bot, en fut la première abbesse. 
Le nombre des religieuses ne pouvait s'élever au delà de cinquante- 
deux. Leur monastère fut supprimé en 1748 ; ses biens furent partagés 
entre les Visitandines et les Ursulines de la ville, et les bâtiments, attri- 
bués à l'hôpital de Saint-Castor. 



Prieurés 

Apt. Notre-Dame de Clermont, Clams Mons, dans la banlieue, uni 
à la mense épiscopale (XII« siècle). Saint-Michel dépendant de l'ab- 
baye de Saint-Ruf (i466). Saint-Nicolas, ancien hospice desservi par 
des Chanoines réguliers, donné à Saint-Victor, puis à des Ursulines. 
Saint- Pierre-des-ïourrettes, ancienne abbaye, Abbatia S. Pétri, (jiiœ 
Turrita dicitar, ruinée par les Sarrazins, donné à la mense épiscopale. 
Notre-Dame-de-Roquefur, de Rocajura, dépendant de l'évèque'. 

AuRiBEAu, AurLbelkim\ Sainte-Croix, dépendant de Montmajour. — 
BA^'ON, Banonum\ Notre-Dame et Saint-Juste, auquel fut uni le prieuré 
de Monsalliers ; on forma avec ces deux bénéfices la première prébende 
du chapitre régulier de Cruis. On les unit, avec cette collégiale, à l'évê- 
ché de Sisteron (i/iôG), puis au séminaire de Liire (1702). — Bonnieux, 
Bonilii, BonileUe \ Ancien monastère détruit par l'invasion sarrazine. 
Saint-Sauveur, donné à Saint-Victor par Laugier II, évêque d'Apt 

rine en la ville d'Apt. Marseille, 1697, in-i2. — Obituaire de Sainte-Cathe- 
rine, dans DoM Estiennot, IMb. uat. ms. lat. 12772, p. 877-383. Bibl. 
Avignon, ins. ^ôtid, f. 7, 54, 55. — Arrêt du Parlement d'Aix, du 
9 juin 1G39, quiconiinnela seatence rendue par l'évèque d'Apt, pour le 
rétablissenicnt de la clôture et la réforme des religieuses de Sainte-Catherine 
d'Apt, dans Abrè>ji'', des mémoires du clerqé de France, IV, 1718-1721. 

Gallia Cliristinna, l. 387-C89. — Du Tkms, I, 05. — Boze, if, i-iOG. — Diction- 
naire de CouuTEï, art. « Apt », p. i3.— Ai.b.vnks. I, a'io, 287. — Eludes histo- 
riques sur les institutions cliaritables de la ville d'Apt, par Mauius Gar- 
BONEL, dans Annales Soc. litt. Apt, III (i8G5), i83 et suiv. 

I. Du Tems, 05, GO. — BozE, 4^0-/127. 

3. Gant, et arr. Apt, Vauclusc. — Gourtet, 19. 

3. Chef-1. cant., arr. Forcalquier, Basses- Alpes. — Du Tems, I, GG-G7. 
— BozE, 432. — Bouche, I, 22'j. — Aciiaud, l, 281. 

4. Ghef-l. cant., arr. Apt. Vaucluse. — Cart. Saint-Victor, I, 439-44o. — 
L'ermUofje de Sainl-Symphorien à lionnieux, par J. de ïeruis, Garpenlras. 
1882, in-i2. — Du Tems, I, G7-G8. — Boze, 437. — Acuaivd. I, 344-349- — 

GoURTET, I0I-I05. 



28 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

(iio3-iii3). Saint-Marcel, uni à la mense épiscopale d'Apt, après 
avoir appartenu à Saint-Victor et à Montmajour. Saint-Symphorien, 
dépendant de Saint-Victor et devenu un simple ermitage. Saint-Pierre 
des Vaux, de Vallibus, dépendant de Saint-André-de-Villeneuve et uni 
au séminaire de Saint-Charles d'Avignon. — Buoux'. Notre-Dame de 
L'Espeil, Especulum, Espilium, dépendant de Saint-André de Villeneuve. 
— Cariniol, Carniolse '. Saint- Vincent, dépendant de l'évêché. — 
Caseneuve'. Notre-Dame des Aumades, Ulmatum, donné à Cluny par 
révoque Laugier II d'Agoult (i io3). Les moines ne quittèrent le prieuré 
que vers i386. — C£reste, Cederesta*. Notre-Dame de Beauvoir et 
Saint-Michel, donné à Saint-Victor par le même prélat (iioS). Saint- 
Sauveur, dépendant de Saint-André de Villeneuve. Notre-Dame de 
Vaux, de Valle, à Carluec, Carus locus, B. M. Cellârum, prieuré con- 
ventuel de Montmajour, fondé au XP siècle, au lieu et place d'un 
monastère plus ancien. 

Gaugas, Gargaciiim'\ Saint-Pierre, uni à la mense épiscopale d'x\pt. 
Notre-Dame de Bruoux, deBruoUs. — Gig?jac, Gignacium\ Notre-Dame, 
dépendant de l'évèque. Saint-Roman, uni partie à la mense épisco- 
pale, partie à la mense capitnlaire d'Apt. — La Goste, Cosla\ Notre- 
Dame et Sairit-Trophime, uni à l'abbaye de Saint-Eusèbe par Jean XXII 
(iSaô). — Le Castellet, CasteUetum\ Saint-Croix, dépendant de Mont- 

I. Cant. Bonnieux, arr. Apt. — Histoire du village, du château et du fort 
de Buoux, par Gay, Forcalquier, 1866, in-8. — Du Tems, I, 68. — Boze, 

/'137. — COUKTET, 106-110. — MÉRITAN, oO. 

a. Ganl. Banon, arr. Forcalquier, Basses-Alpes. — Du Tems. I, 68. — 
Boze, \'i'i. — iUbl. Avignon, ms aiâ'i, f. 02. 

3. Gant, et arr. Apt, Vauclusc. — Bibliotheca Cluniacciisis. 1729. — 
Sceau du prieur Raymond (i3oi), dans lnv. des Sceaux, par Douet d'Aucq. 
m. n» 9'j!)i. — Du Tems, I, 68. — Acuard, I, /t36. —Boze, /I19. — Courtet, 

137. Al.BANÈS, 1, 22'!. 

/i. Gant. Reillane, arr. Forcalquier, Basses-Alpes. — Aich. B.-du-Rh., 
H, 85()-8.")9 (i'j6.")-i772). — Giiantelou, Hisloria monaslerii Montis Majoris, 
5.5-O0. — Souvenirs religieux de la Haute-Provence, par Féuaud, 52-53. — 
Du Tems, I, 60. — Acuahu. I, f\U et 468. — Boze, /i3o. — .Méiutan, 27. — 
Alranès, I, inst. cxxxiv-cxxxv. 

5. Gant, et arr. Apt, Vaucluse. — Du Tems, I, 70. — Boze, 435. — 
Aciiaud, I, 568. 

6. Gant, cl arr. Apt. — Du Tems, 1, 70. — Boze, /|33. — Aciiard, I. 57'». 

7. Ganl. Bonnieux, arr. Apt. — Du Tems, I, 70. — Boze. /|i6. — Gour- 
TET, 180. 

8. Ganl. et arr. Apt. — Histoire du village de CastcUet-lrs-Leberon, sous le 
rapport religieux, civil, gèoiirapldfiue cl descriptif, par Gay. Forcalquier, 
1878, in-8. — Du Tems, 1, 68. — Boze, 4 19. 



DIOCESE D APT 20 

majour. — Lioux, Leucus'. Saint-Roman, dépendance de l'évêque. — 
OrpEDETTE, Oppedetta'. Notre-Dame de Saint-Didier, dépendant de l'évê- 
que. — RoussiLLOx, RussilLo\ Saints-Michel, Pierre et Serge, donné à 
Saint-Gilles, en io48. — Rustrel, Rastrelliini, Rocastelkim*. Saint- 
Roman, uni partie à la mense épiscopale, partie à la mense capitu- 
laire d'Apt. Saint-Julien, sur l'emplacement d'un ancien monastère. 
Saignox, Sagnio, Sagina^. Notre-Dame, uni à la mense épiscopale 
d'Apt. Saint-Donat et Saint-Michel d'Aubagne, de Albania, unis à 
l'abbaye de Saint-Eusèbe. — Saint-Christol, S. Christophorus'^. 
Dépendant de Saint-André de Villeneuve, uni au séminaire d'Apt 
(1701) avec celui de La Garde, qui lui était déjà annexé. — Saint- 
Martin DE Castillon, MoTiasleriolum\ ancien monastère détruit pen- 
dant les invasions sarrazines, rendu aux évêques d'Apt par Milo Môn- 
tanus (881), dans la suite prieuré uni à la mense épiscopale. Notre- 
Dame de Couronne, uni à la mense capitulaire. Saint-Jean de Boisset, 
Buzetam, dépendant de l'évêque. Saint-Pierre-le-Reclus, S. Petrus 
reclusiis, dépendant de Psalmodi (1099). — Saint-Saturnin d'Apt *. 
Saint-Etienne, uni à la mense épiscopale (1349). Saint-Pierre d'Aniane. 
uni au séminaire d'Apt (171 1). Saint-Maurice, dépendant de Saint- 
Eusèbe, donné aux Templiers pour passer ensuite aux Chevaliers de 
Saint-Jean. Sainte-Magdeleine, Saint-Martin et Saint-André de Groa- 

I. Gant, et arr. Apt. — Du Tems, I, 70. — Achard, I, 64o. — Boze, 436. 

a. Caut. Reillane, arr. Forcalquier, Basses-Alpes. — Du Tkms, J, 71. — 
AciiARD, II, 192. — Boze, 433. — Bibl. Avignon, ms. 1(319. — Consiiltalion 
pour J. A. Miffre de Sainte-Croix, prieur-curé d'Oppcdettc, contre P. Cl. de 
Rosset, seigneur de Saint-Quentin d'Opjjedette. Aix, 1770, in-fol. — -Mémoire 
servant de supplément à la consultation du 39 mai 1775 pour rétablir les 
faits altérés par M. iNIiffrc dans sa consultation du 21 mars dernier. Aix, 
1775, in-fol. — Obsei'vation sur la réponse imprimée du sieur J.-A. Miffre. 
Pour M" de Hosset, contre J. A. Miffre, cy-devanl prieur-curé au lieu d'Op- 
pedelte, à présent curé à celui de llustrel. Aix, 177O, in-fol. 

3. Canl. Cordes, arr. Apt. — Du Ticms, I, 71. — Achard, II, 3i8. — Cour- 

TET, 288. 

4. Gant, et arr. Apt. — Du Tems, I, 71. — Boze, 433. — Gourtet, 
289. 

5. Gant, et arr. Apt. — Du Tems, I, 71. — Aciiaru, II, SaO. — Boze^ 428. 
— Gourtet, 29^. 

6. Gant. Sault, arr. Carpentras. — GounTKT, 294-297. — Méritan, 30. 

7. Gant, et arr. Apt. — Charta Milonis Montani dans Gallia Christiana, I, 
Instr. 74. — Albv.nès, I, 209-210. — Du Tems, I, 72. — Boze, 429. — Gour- 
tet, i3. 

8. Gant, et arr. Apt. — Du Tems, I, 73. — Achauu, II, 45 1. — Gour- 
tet, 3o5-3o8. — Boze, 434. 



3o PROVINCE ECCLESIASTIQUE d'aIX 

gnes, Crognaci, unis à la mense capitulaire (i/i42). — Sainte-Croix a 
Lauze, Alauza\ Dépendant de Carluec, puis de Cruis (XIV^ siècle), 
uni enfin à l'abbaye de Montmajour (XVI* siècle). — Simiawe, 
Simiana *. Saint-Pierre, dépendant de Saint-André de Villeneuve. Dom 
Pélissier, moine de cette abbaye et évêque d'Apt (1607-1628), en fut 
prieur. 

SivERGUEs, Slvergiae, Sex virgines'. Saint-Tropliime, dépendant de 
l'évêque. — Vachères, Vacheriœ^. Saint-Christophe, dépendant de 
Saint-Gilles, Saint-Laurent et Sainte-Eulalie. — Viens, Vienihim, Viens". 
Saint-Ferréol, dépendant de Saint-André de Villeneuve. Notre-Dame 
de Meyrigues, Mariées, dépendant de Montmajour. Saint-Laurent, 
Saint-Amance et Saint-Jean, unis au prieuré des Aumades. Saint-Pierre 
de Thoussis. — Villars, Villarium". Notre-Dame et Saint-Jacques, 
dépendant de Saint-Eusèbe, uni au séminaire d'Apt (1699). 

1. Gant. Reillane, arr. Forcalquier, Basses-Alpes. — Du Tems, l, 72. — 
BozE, 430-431. 

2. Gant. Banon. arr. Forcalquier. — Du Tems, I, 74. — Achard, II, 376. 
Albanès^ I, 285-286. — Méritan. 38. 

3. Gant. Bonnieux, arr. Apt, Vaucluse, — Du Tems, I, 74. — Boze, 437. 

— GOURTET, 332. 

4. Gant. Reillane, arr. Forcalquier, Basses-Alpes. — Du Tems, II, 74. — 
Boze, 43i. 

5. Gant, et arr. Apt. — Méritan, 4o. — Achard, III, iio. — Du Tems, 

C, Gant, et arr. Apt. — Du Tems, I, 74. — Achard, III, 118. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS* 



[ForojuUensLS. Evêché dès l'an 874, aujourd'hui sous la métropole 
d'Aix, situé dans la petite ville maritime de Fréjus, de la seconde 
Narbonnaise et de l'exarchat des Gaules en Provence", aune demi-lieue 
de la mer Méditerranée, près l'embouchure de la petite rivière d'Argens, 
vers le comtat de Nice, proche du golfe de Grimaud. 

L'église cathédrale de Fréjus, dédiée à Notre-Dame, d'autres disent à 
saint Etienne ', était autrefois un temple de faux dieux ; sa structure le 
fait connaître ; elle est aussi fort obscure \ On y descend par quelques 
marches et on y voit quelques tombeaux des évoques. On tient que 
Acceplus a été le premier évêque ; il vivait dans le IV* siècle et assista 
au premier concile de Valence en 874, comme il paraît par la lettre de 
ce concile au peuple de Fréjus °. Saint Léonce fut le second évêque, 
vers l'an 890, et mourut vers le milieu du V» siècle". Les îles de 

1. Chef-1. cant., arr. Draguignan, Var. — Bibliographie : Histoire de la 
ville et de l'Eglise de Fréjus, par Girardin, 1729, a vol. in-ia, xxvn-378 et 
vi-276. — DescripUon historique du diocèse de Fréjus, manuscrils de Girar- 
din et d'Antelmy, publiés par l'abbé Disdier. Draguignan, 1872,^ in-8, 
X-I23 p., ext. Uul. Soc. Etudes, Draguignan (1870). — Les premiers evêques 
de Fn\jus, par l'abbé Espitalier. Draguignan, 1891, in-S. — Les évéïjues de 
Fréjus du VI' au XII' siècle, par le même. Draguignan, 1894, in-8. — Les 
évrques de Fréjas du XIIl" à la fin du XVIIF siècle, par le même. Dragui- 
gnan, 1898, in-8. — Sanctuaires anciens et modernes de la Sainte ■ Vie rpe dans 
le diocèse de Fréjus et Toulon, par H. FouGi;nu:r. Toulon, 1891, in- 16. 

Gallia christiana, 1, /» 18-/1/17, in«^''- 82-85. — Gallia christiana novissima, 
par Ai.BANÈs, I, 3o5-432, instr. 193-2G8. — Du Tems, I, 88-n/i. — Bouche, 
I, 34G-2(io. — I'ai'on, 1, 247-270. — Dictionnaire d'ExpnxT. 111, 517-519. — 
Bibliographie du culte local de la Vierge Marie, par L. CluCiNET, fasc. I, 

33-43. 

2. LoNGNON, Géographie delà Gaule au VF s., 4>>3. 

3. On la désigne sous lo nom de Saint-Elicnne. 

4 Rien n'est moins prouvé. C'est un monvunent qui conserve tous les 
caractères du XI" ou du Xll" siècle, malgré les remaniements qu'on lui a 

fait subir. 

b. Mxîi^i, AmplissimaCollectio Conciliorum, n\, ^'i. 

6. S. Leontius episcopas et martyr suis Forojuliensibus resUtutus, a H. 1 . 



32 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Lero ou de Lérins, autrement Sainte-Marguerite et Saint-IIonorat, 
étaient alors du diocèse de Fréjus ; mais elles ont été depuis de celui 
d'Antibes, maintenant de Grasse. Ce fut du temps de saint Léonce que 
saint Honorât y fonda le fameux monastère de ce nom. Guillaume, 
comte d'Arles, ayant chassé les Sarrazins de Fréjus, vers 970, Riculfe, 
évoque de ce diocèse, rétablit alors sa ville épiscopale et la fit fermer 
de murailles ; ce qui engagea le comte Guillaume à donner la moitié 
de la ville et de son territoire à l'cvêque et à l'Eglise de Fréjus. Les 
successeurs de Riculfe jouirent de ce droit jusqu'à l'an 1189. Ce fut 
alors que Bertrand, évêque de Fréjus, ayant pris le parti de son frère 
Boniface, seigneur de Castellane, contre Ali)honse, roi d'Aragon, 
comte de Provence, il fit révolter la ville que ce roi prit ; il punit sévè- 
rement cet évêque, ôta la seigneurie de Fréjus à l'Eglise et réunit ce 
droit à son domaine, Bertrand de Castellane n'est pas dans les catalo- 
gues communs des évoques de Fréjus ; mais il doit avoir précédé 
l'évêque Raymond, confesseur d'Alphonse, roi d'Aragon, comte de 
Provence, qui donna, en considération de ce prélat, l'an i2o3, à l'Eglise 
de Fréjus la seigneurie entière et la justice de la ville et du territoire ; 
ce roi, comte de Provence, s'élant réservé et à ses successeurs la punition 
des crimes capitaux. Le domaine de Fréjus appartient donc entière- 
ment à l'évêque. Tous les oiïiciers y sont établis par lui ; il a toute 
justice et la viûe lui paie cens et est tenue à la réparation de son palais, 
s'il vient à tomber. La régale n'a pas lieu dans ce diocèse, et, lorsque 
le siège épiscopal est vacant, le vicaire général confère tous les béné- 
fices qui sont à la collation de l'évêque. 

Les évêques de Fréjus ont reconnu longtemps pour leurs supérieurs 
les archevêques d'Arles, qui avaient sous leur juridiction les pays qui 
sont entre le Rhône et les Alpes. Enfin dans le neuvième siècle, ils 
reconnurent pour métropolitains ceux d'Aix, après que ceux-ci se 
furent mis en possession de la dignité archiépiscopale. 

Le pape Jean XXII a été évêque de Fréjus et lui accorda de très 
beaux privilèges. 

Les habits pontificaux que porte l'évoque lors de sa première entrée 
sont dus au chapitre et ont été appréciés par arrêt du Parlement 

LuDovico DU Four S. J. Avcnionc, i636, in-8. Recherches historiques sur 
saint Léonce, évêque de Fréjus el patron du diocèse, par l'abbé J.B. Disdier. 
Draguignan, i86/i, in-8. — Fastes èpiscopaux. . ., par Duchesne, I, 270-377. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 33 

d'Aix à quatre mille huit cents livres. Le chapitre est composé d'un 
prévôt, d'un archidiacre, d'un capiscol, d'un sacristain, de huit cha- 
noines, et de douze bénéficiers. Dans l'étendue de ce diocèse, il y a 
quatrc-\-ingt-huit paroisses*, parmi lesquelles il y en a cinq qui sont 
collégiales : Pignans, dont le chapitre est régulier de l'ordre de Saint- 
Augustin, Barjols', Aups% Draguignan* et Lorgues'. 

La cathédrale n'a rien de singulier qu'un ancien baptistère, séparé 
de l'église ; il est de forme octogone, soutenu par de petits pihers, 
entre lesquels il y a plusieurs autels. L'évèque, qui a un revenu de 
22.5oo livres, paie en cour de Rome une taxe de i.3oo florins.] 

Le diocèse de Fréjus possédait de nombreux couvents de religieux 
et de religieuses : un monastère de Chartreux à la Verne" ; des cou- 
vents de Dominicains à Fréjus, en iG34, à Draguignan ; de Cordehers 
conventuels à Draguignan, fondé en 1222 ; de Cordehers observantins, 
' dans la même ville, fondé en i38o, à Fréjus, qui succédèrent aux 
Minimes vers i553, à Carcès, fondé en 1620 par Jean de Pontevès, et à 
Sainte-Catherine des Arcs ; de Capucins à Draguignan, fondé en i6o/4, 
à Saint-Tropez, en 1G17, et à Lorgnes, fondé en 1667 ; de Grands 
Augustins à Draguignan, fondé en 1206 ; d'Augustins déchaussés à 
Aups et à Bargemont ; de Grands Carmes au Luc, fondé avant i38o ; 
de Carmes déchaussés à Barjols ; de Trinitaires à Lorgnes et au Luc ; 
de Servîtes à Lorgnes, en 1607 : ^^ Minimes à Draguignan, en 1616, et 
à Fayence, en i632 ; de Jésuites à Fréjus, en 1626 ; un collège de 

1. Le chan. Albanès ne parle que de 70, qui étaient distribuées en neuf 
doyennés : Fréjus, Dra<,mignan, Aups, Barjols, Lorgnes, Pignans, Saint- 
Tropez, Seillans cl Bargemon. GnlUa chrisUana novissinia, I, 809. 

2. Ghef-1. cant., arr. Brignoles. L'église était sous le vocable de Notre- 
Dame elle chapitre se composait d'iui prévôt, d'nti capiscol. d'un sacristain 
et de hnit clianoino-, doni l'un ('-lait lliéologal. Il y avait, en outre, deux 
curés, un maître de musique et quelques enfants de chœur. 

S. Chcfl. cant., arr. Draguignan. L'f'glise était sous le vocable do Saint- 
Pancrace et le chapitre .se composait d'un prévôt, d'un sacristain, de six 
chanoines, dt' six bi'iiéllcicrs et de deux curés. 

4. L'église était sous le vocable de iNolrc-Damc et de Sahit-Michcl cl le 
cha])ilre se composait d'un doyen et de six chanoines, dont le plus ancien 
était sacristain cl le second capiscol ; il y avait, en outre, deux curés amo- 
Aibles, deux j)rèlres secondaires et ([ualre enfants de chœur. 

5. Chef-1. cant., arr. Draguignan. L'église était sous le vocable de Saint- 
Martin et le chapitre se composait d'un doyen, d'un capiscol, d'un sacris- 
tain, de trois chanoines, dont l'un était théologal d'oflice, et de quelques 
bénéficiers. 

6. Coni. et cant. CoUobrières, arr. Toulon. 

3 



34 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Pères de la Doctrine chrétienne à Draguignan, une maison du même 
ordre à Saillans ; d'Oratoriens, à Cotignac et à Aups ; des couvents de 
Dominicaines, à Fréjus, fondé en i636 ; de Visitandines, à Dragui- 
gnan, fondé vers i636 ; d'Ursulines, à Pignans, fondé vers 1637, 
deux à Barjols, fondés en iG35, à Aups, à Lorgues, deux à Dragui- 
gnan, en 1638 ; une confrérie de Pénitents à Lorgues, deux de Péni- 
tents blancs et noirs à Barjols, à Fréjus, à Pignans et à Saint- 
Tropez. 



Abbaye 

Le Thoronet*. Thoronetum , Torundam, Floresia. — Cette 
abbaye fut fondée par Raymond Bérenger, comte de Barcelone 
et marquis de Provence (ii40), en l'honneur de Notre-Dame, à 
Floricge^, et transférée, quarante années plus tard, à quelques lieues de 
là, au Thoronet. Les premiers moines vinrent de l'abbaye de Mazan. 
Fouquet ou Foulques, abbé de ce monastère (11 70), poète estimé avant 
sa profession monastique, fut élevé sur le siège épiscopal de Toulouse 
(11 74), où il combattit énergiquement les Albigeois. Les reliques du 
B. Guillaume, religieux de cette abbaye au XIP siècle, y étaient l'objet 
d'une grande vénération. On conserve l'église, le cloître, le chapitre et 

I. Gant. Lorgues, arr. Draguignan. — Bibliographie : On conserve aux 
archives dcparlemcn taies du Var 1/48 liasses de docinTienls (XVP-XVIIP s.) 
provenant de cette abbaye : Bulles, privilèges, fondations, terriers, titres de 
propriété, comptes et procédures. Voir: Etal par fonds des archives, 7^3. — 
Pièces diverses concernant l'abbaye dti Thoronet. Bib. nat. ms. fr. 15720, 
fol. /'157. — Arbitrage d'Adalbert de Moriers en faveur de la Celle contre le 
Thoronet (i i']\)), dans Artacellx carlularium, Bib. Aix ms. 3/i.'i, n° 9 ; autre 
pièce du 18 juin 1218, Ibid. ms. 35o, n" i. 

Elude hidoriqae et archéologi<iue sur l'abbaye du Thoronet, par l'abbé 
Bkh/Vru. Avignon, 188^, in-8, 'i[) p., cxl. Bal. Iiist. et archéol. Vaucluse.W, 
(i88/j). Voir : Bal. Soc. Et. Draguignan, XV (i884), xxvi-xxix. — Elude 
d'archéologie comparée. Trois abbayes de l'ordre de Cileaux : l'abbaye de 
Silvacane, l'abbaye du Thoronet, iabbaye de Senanqae, par L. Rostan. Paris, 
i853, in-8. Ext. But. mon.. XVllI, 111-121. — Excursions en Provence, par 
P. RuAT, 6" série. L'abbaye du Thoronet. Marseille, s. d., in-i6. 

Gallia chrisliana, I, /J/48-/453. — Du Tems, I, 112-11/4- — Bouche, I, a5o, 
a58 ; II, 120. — Description hisloriijue du diocèse de Fréjus, par Disonni, i33- 
i38. — AcnARi), II, /|()8, 5ii. — Viom.et-i,e-Duc, III. ^19; V, i()3; VI, 170. — 
Revoil, II, 1/4, i5, pi. iii-iG. — Notre-Dame de Floriège, dans Sanctuaires. .. 
de la Sainte-Vierge dans dioc. Fréjus, 121-121). — ëspitaueh, Les évêques de 
Fréjus du Vl" au XIII' s., i()3. 

a. Coni. Tourlour, canl. Salcrnes, arr. Draguignan. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 35 

le cellier du monastère bâti à cette époque ; les autres constructions 
ont été remaniées au XV* et au XVIP siècle. L'abbé commendataire 
percevait un revenu de 3ooo livres et payait en cour de Rome une taxe 
de 3oo florins. 

Chapitre de Chanoines réguliers 

PiGNANs', Pm/acam. — Une tradition locale faisait remonter jus- 
qu'au sixième siècle les origines de ce chapitre. 11 fut soumis dans la 
suite à la règle de saint Augustin. Son église était sous le vocable de 
l'Assomption de Notre-Dame. Le chapitre se composait d'un prévôt, 
d'un doyen, d'un sacristain, d'un camérier, d'un primicier, d'un 
capiscol et de douze chanoines. Le pape Clément IX les sécularisa en 
l'année i668. Un certain nombre de prieurés lui avaient été unis. 



Monastères de Femmes 

Bénédictines de Fréjus. — Barthélémy Camelin, qui avait installé 
dans sa ville épiscopale un couvent de Dominicains et une résidence de 
Jésuites, fonda un monastère de Bénédictines avec des rehgieuses 
venues de Tarascon (i63i). Elles quittèrent peu après l'ordre de Saint- 
Benoît pour entrer dans celui de Saint-Dominique (iG35)\ 

Bernardines de Fréjus. — Pierre Camelin, évoque de Fréjus, suc- 
cesseur de Barthélémy, fonda dans sa ville épiscopale un monastère 

1. Gant. Basse, arr. Brif^noles. — Bibliographie : On conserve aux archi- 
ves départementales do Draguignaii un Tonds assez considérable provenant 
de ce chapitre (1128-1788), scr. G. On y voit une coj)io de la charte 
apocryphe relatant la fondation en l'année 517. Voir : Elat par fonds des 
archives, 712. — Bouche. I, aSfj, G22. — Pai-on, I, 265. — Description du 
dioc. de Fréjus, 2()2-279, où l'on trouve, avec la lislc des prévôts depuis le 
XII' s., l'énumoralion dos bénolîces (jui en dépendaient. 

Le cnlle de Marie inauguré par les disciples du Sauveur à Pitjnans, en 
Provence, par un Solitaire (/<• /a mo///rff/A«; (iiouMES, archipiôtre do Fréjus). 
Paris, i8()2, iK-8. — Sanctuaires anciens et modernes de la Très Sainte-Vierge 
dans le diocèse de Fréjus, par Fougeirkt, igg-aoS. — Souvenir d'un pèleri- 
nage à Notre-Dame des Anges à Pignans, par A.-(i., dans Académie du Var 
(18.^17), 95-ioG. — EsprrAUEM, II, n-i5, iG5-i()8 ; \\\, 33, 35. — Inventaire 
sommaire des archives communales de Toulon, par Teissieu, 379. — 
Albanès, m, 239. 

2. Bouche, 1, aSo. — Description du dioc. de Fréjus, 330. — Espitalier, 
III, 227 229, 397. 



36 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

de Bernardines. Les premières moniales vinrent du monastère de la 
Roche, au diocèse de Genève (16/17). L'évèque Martin du Bellay (1739- 
1766) dut supprimer cette communauté, qui ne pouvait nourrir ses 
membres, et attribuer ses biens aux Dominicains *. 
Il y avait une autre maison de Bernardines à Lorgnes*. 



Prieurés 

Ampus, Empiiriœ\ Impurs. Prieure de Saint-Victor rfeiuV/aa/to, fondé 
sur des terres données à l'abbaye de Marseille, en io58, uni dans la 
suite à la mense conventuelle. Prieuré de Saint-Maurice de Reynier, 
Rayncrlo. Prieuré de Saint-Michel, dépendant de Lérins, autour d'une 
église donnée à cette abbaye par Pierre Assalit, en io85. Prieuré de 
Notre-Dame deSpéluque, Spelanca, Speluce vallis , dépendant du même 
monastère, dont l'église fut consacrée en 1090. — Aups*, Alps. Prieuré 
de Notre-Dame de Valmoissine, dépendant de Lérins, fondé au XP 
siècle, uni peu après à la collégiale établie en ce lieu ; elle fut transfé- 
rée dans la ville d'Aups en 1/199. Elle se composait du prieur ou pré- 
vôt, de six chanoines, de six bénéficiers et d'un hebdomadier. On lui 
unit un certain nombre de prieurés, en particulier celui de Fabrègues, 
Fabricae, situé sur ce même territoire. 11 y avait à Aulps le couvent 
de Notre-Dame de Lorette, occupé par les Oratoriens (1623), puis par 
les Augustins déchaussés (1673), et un couvent d'Ursuhnes (1625). 

Bargème, Bargema". Prieuré de Saint-Pierre, uni à l'archidiaconé de 

1. Description du diocèse de Fréjus, .387. — Achard, I, 555. — Espitalier, 
III, 25;^. 

2. Chef-1. cant., arr. Draguignan. 

3. Canl. cl air. Draguignan. — Cari, de Sainl-]'iclor,J, 508-573, v. table. 
— Description du dioc. de Fréjus, 249, Sgo. — Espitalier, II, i.'iS. — Cari, de 
Lérins, I, 53-58 ; II, 37-88. — Invent. sorn. des archives des Alpes- Maritimes, 
par MoRis, sér. Il, 3()5-3(58, t. I, 78-79. — Espitalier, II, la'i. i45, ifJa. — 
Ilist. de Lérins, par Alliez, I, 217. — Sanctuaires de la Sainte-Vienje, par 
FouGEutET, 1-6, 194-195. — Noire-Dame de Spéluque, par l'abbc V., dans 
Sem. relit), de Fréjus, IV (iHlig), (), 25. — Espitalier, H, 100. i43, i5G. 

4. Chei-1. cant., arr. Draguignan. — L'Ecole buissonnière. Aups à travers les 
fl^^s, Brignolos. i885, in-ia. — Espitalikh, II. 168-171. — Liste de prévôts, 
chanoines et bénéficiers, par le même. Ms. cvèchc de Fréjus. — Fougeihet, 
i4o-i42. 

5. Cant. Comps, arr. Draguignan. — Simples notes sur Brenon, dans 
Sem. reliij. de Fréjus (i8y/|), n" 4o. — Cari, de Lérins, I, iJb-6-]. — Descript. 
dioc. Fréjus, i43, 38 1. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 87 

Fréjus. Prieuré rural de Saint-Laurent, uni au prieuré-cure de Brenon 
par Em. de Bausset, évèque de Fréjus (1776). Ces églises avaient 
d'abord appartenu à Lérins. — Ba.rgemon, Barjanio, Bergamoniim '. 
Prieuré de Saint-Etienne, possédé par Lérins en 106Z1, auquel on unit 
celui de Saint-Michel de Favas, Favars, après l'incendie du village par 
Charles de Duras (i38o). Prieuré de Notre-Dame du Peuple, B. M. de 
Plèbe, donné à Saint-Victor de Marseille en 1076. Les Augustins 
déchaussés s'installèrent à Notre-Dame de Montaigu en i638. — 
Barjols, Barjoliam^. Les moines de Saint-Victor reçurent l'église du 
lieu, en 102 1. Raimbaud, archevêque d'Arles, y fonda la collégiale de 
Notre-Dame de l'Espinar (1060). Les chanoines furent au nombre de 
dix, gouvernés par un prévôt. On leur attribua comme prébendes des 
prieurés et autres bénéfices de la région. 11 y avait, en outre, un cou- 
vent de Grands Augustins, un autre de Carmes (1678), et un troisième 
d'Ursulines (i635). — Broves, Broveser, Brovedes^. L'abbaye de 
Lérins reçut un domaine sur ce territoire (1026-1066). Prieuré de Saint- 
Pierre, attribué à un canonicat de Fréjus. Prieuré de Saint-Romain 
d'Esclans, Sclanniim. 

Cabasse, CabacÀa, Cabaza*. Prieuré de Notre-Dame, dépendant de 
Saint-Victor (io36), enrichi par Pons, fils de Guillaume 111, vicomte de 



I. Gant. Callas, arr. Draguignan. — Cati. de Lérins, I, 5i-52. — Inv. des 
arch. Alpes Marit., sér. H, I, 75-76, 78. — Alliez, H, 218. — Cart. de 
Saint-Vidor, I, 520-53i et tables. Inv. ms., 56. — Descript. dioc. Fréjus, 17/»- 
180. — Histoire de Notre-Dame du Peuple, par Laugikk. — Notre-Dame du 
Peuple, dans... Fcjugeiret, i^S-i/jy. — Le trésor inconnu ou panétjyriiiue 
d'une image miraculeuse de la Mère de Dieu conservée à Bargemon, par le 1'. 
Rai'hakl, s. 1. i6/»i, et Fréjus, 1857, in-12. — Histoire religieuse de Barge- 
mon, par Sauzède. Marseille, 1868, in-8. — Acuard, I, 3oo-3o2. — Espi- 
taliek, III, a38 et s. 

a. Chef-I. cant., arr. Brignoles. — Carlulaire de l'église de Barjols. Rib. 
nat. ins. lat. 9^37, ol arch. du Var. — Espitameh, II, i33-i36;HI, v. table. 

— Descript. dioc. l'réjus, 320-228. — Acuard, 1, 3()3-3o5. — Bouche, I, 25i. 

— Prix Jait pour la réparation d'une croix de la collégiale de Barjols (i'i58), 
par MiuKuu, dans Bul. arch. com. trav. hist. {iSç)o), ç)Sino. — Inventaire 
de documents hislorifiues extraits des archives de la ville de Barjols, par E. 
Bahre, dans Bul. S'oc. et. Var, I (i85G), 217-229, 331-379. 

3. Gant. Goiups, arr. Draguignan. — Cart. de Lérins, l, C)-]. — Descript. 
dioc. Fréjus, 259-261, 378-879. 

/(. Gant. Bosse, arr. Brignolos. — (jirl. de Saint-]'i(^lor, I, 5/i.4-5'i7. — 
On trouve des documcnls parmi les papiers du monastère de la Celle. Bit). 
Aix, ms. 3hh. Calai, p. 176-177. — Bouche, II, i/i8, a/ji- — Descrip. dioc. 
Fréjus, 280-282. — AciiARD, I, 873-375. — Espitalieh, II, i/»9-i5o. — 
Albanès, Inslr. ao3. 



38 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Marseille (1069), et abandonne dans la suite aux moniales de la Celle. 
Prieuré de Campdumy, Campus Dornini, dépendant de Saint- Victor, 
uni à la collégiale de Lorgues. — Callas, Calars '. Prieuré de jNotre- 
Dame, dont l'église fut donnée à Saint- Victor par Bertran, évoque de 
Fréjus(v. io55), uni au monastère (1746). Notre-Dame de Saint-Ausile, 
donné au même monastère (loSo-ioSg), mis au nombre des cellœ. 
Pennafort, Penna for Lis, donné à Saint-Victor par Pons de Bras, 
uni au séminaire de Fréjus. — Callian, CalUanum, Calldianiis'. Saint- 
Léonce, donné à Saint-Martin d'Albenga, en Italie (io36). Notre-Dame, 
donné à Lérins, par Gaucclme, évêque de Fréjus (io3o). — Caiicès, 
de Carceribiis^. Beriran, évoque de Fréjus, rendit à Saint-Victor les 
églises possédées dans cette vallée (io85). Prieuré de Sainte-Margue- 
rite, uni à Pignans. Notre-Dame de Caramy, possédé par Lérins en 
II 29, uni au précédent. Saint-Etienne du Clocher, couvent de Fran- 
ciscains, fondé par Jean de Pontevès (i5ao). — Chateaudouble, 
Castelliiin diipliim, diaboli\ Saint-Martin, mentionné par Grégoire VII 
au nombre des cellœ de Sainl-Yictor (1079), uni à Pignans par 
Clément VIII (1596), union annulée par Louis XIV (1GG8). Saint- 
André de la Garde, uni à la mense épiscopale de Fréjus. — Château- 
vieux, Castrum velus". Saint-Pierre en Demueys, S. Pétri de Limosiis, 
abbaye de Cisterciennes abandonnée, dépendant de Thoronet. 

CoGOLiN, Cugullum ". Saint-Sauveur, fondé par Billielde, fille de 
Guillaume, vicomte de Marseille (loio et loaS), donné ensuite à 
Pignans. Notre-Dame des Salles, ou la celle de Contran, sala Gon- 

I. Chef-1. cant., arr. Draguignan. — Cari, de Sninl-VicJor,l, 53i-o33, 
536-537. — EspiTALiKR, I, ii5-iao; II. 128, nyjt. — GiiiAnDiN, 190, 2(10. — 
Antelmy, /joi. — Arch. Bonches-du-Rhùne, srr. H, 8'|6 (i/i')3-i7i)o). Iiiv. ms. 
57. — Essai hist. sur Callas, par Aubin, dans Bal. Soc. él. Dra(j., XVI, xi. 

a. Com. et cant. Fayence, arr. Dragiiignan. — Cari, de Lt'rins, I, 26-30. 

— Invent. arch. dép. Alpos-Mariliincs, sér. H, 3'i0-303, t. I, 76-78. — Dcscrlpl. 
dioc. Frdjus, 156-1.^)9, 390. — Notre-Dame de Beauvoir, dans Koiceiuet, 1G2. 

— EspiTAMEu, II, 127, 128. — Aldanks, 335. 

3. (]ant. Cotignac, arr. Brignoles. — Cart. de Sainl-Viclor, I, .^)93-ri9'i. — 
Cari, de Lérins, I, 23. — Albanès, Inst. 199. — EsprrAUEii, II, i/|2, iS'». 

fi. Cant. flallas, arr. Drrigiiignan. — Cart. de Saiid-Virtor, l, 533-535 ; 
II, 317. — Descrij). dioc. Fréjus, i[w, 388. — .Vc.iiAnn, I, V'|8. 

5. Cant. Coinps, arr. Dragnignan. — Acuaud, I, /|5/|. — Descripl. dioc. 
Fréjus, a()5. — Recherches historiques sur Saint-Pierre en Demueyes, par 
Jui.es CiiAi'EHON. Dragnignan, 19(1."), in-i6(le i5<i p. 

6. Cant. (Jriinaud, arr. Dragnignan. — Cart. de Stiint-Vietor, 1. 160, 3'|5, 
583. — .\r(h. dép. Monches-dn-lUiônc, sér. 11, 879 (1 569- 1790). — Aluanès, 
II, 565, 573, 583. — Dcscrip. dioc. Fréjus, in-ii4, 119-130. 



DIOCÈSE DE FREJUS 89 

tramni, donné à Saint-Victor (io55), puis atlribué à Pignans. Saint- 
Jacques des Garcinières, Granlceriae, uni au prieuré de Saint-Sau- 
veur. — CoMPS, Comi, CumiK Notre-Dame, dépendant de Saint-Victor, 
fondé en 1017, cédé aux moniales delà Celle, puis attribué à l'évêché 
de Fréjus. Saint-Martin de l'Ârgentil, dépendant de Montmajour, men- 
tionné par Célestin III (i 192), uni au grand séminaire d'Aix(XVIII«s.). 
Notre-Dame de Saint-Restitut de Gelline grasse, prieuré rural. Les 
Chevaliers de Malte y avaient une commanderie, ayant d'abord appar- 
tenu aux Templiers. — Correns, Corrense, Correnum, Corredis\ 
Notre-Dame dépendant de Montmajour, fondé par Edelbert de Châ- 
teaurenard (v. 972), avec de nombreuses donations, centre d'un 
pèlerinage, uni à la mense conventuelle. — Cotignac, CoUniacum, 
Quinliniaciim\ Notre-Dame, ayant appartenu à Saint-André de Ville- 
neuve, attribué au prévôt de Pignans. Saint-Martin, dépendant de la 
collégiale de Pignans. Les Oratoriens étaient installés à Notre-Dame de 
Grâces (1599). 

Draguignan, Draguianum, Dracccniim, Dragonian *. Saint-Hermen- 
taire, sur un domaine familial de Saint-Mayol, donné à Cluny (909), 
attribué plus tard à Saint-Pons de Nice, avec Saint-Jacques et Notre- 
Dame des Salles. M. Mireur pense que les Franciscains se seraient 
installés dans ce prieuré. Saint-Etienne et Notre-Dame, donnés à Lérins 
(iio^) par Bérenger III, évèque de Fréjus. Saint-Michel de Gran- 

1. Clief-1. decant., arr. Dragiiignan. — Arch. Rouches-du-Rhône, sér. 
II, 8'i6 (13-5-1789). — Hist. de Montmajour, par Dom ClIA^TKLOu, ms. p. 80, 
223, aSg. — AciiAUD, I, 4C9-473. — Descript. dioc. Fréjus, 180-182, 384- 
386. 

2. Gant. Golignac, arr. Rrignolcs. — Carlulaire du prieure de Corrcns 
(\I°-XII« s.). Arch. dép. BoucIies-du-Rliùne. — Dom Chantelou, pa^sim. — 
BoucuE, I, 80. — AcuAUD, I, 480-483. — Espitalier, II, i43. 

3. Chef-1. cant,., arr. Brignolos. — Histoire de la commune de Cotignac, 
par OcT. Teissieh. Marseille, iSGo, in-16. — Elude sur les abbés de Saint- 
André de Villeneuve, par Méritan, 27. — Descrip. dioc. Fréjus, 226-230. — 
Bib. Avignon, ms. 1745 et 3236. — Etude historique sur l'oratoire de Notre- 
Dame de Grâces à Cotignac, par le P. Martel. Paris, 1882, in- 12. — Histoire 
de Notre-Dame de Grâces à Cotignac, par Laure. — Notre-Dame de Grâces à 
Cotignac, par Garnhcr, dans Bal. Soc. Draguignan, l, 59-64. — Détails statis- 
iuiues sur Noire-Dame de Cotignac, par Aumamj Decormis. Ibid., III, 238- 
254. — l'ouGEUtET, 38-48. — Espitalier, Ml, passim. 

4. Ghcf-1. dTi (l('p. du Var. — Uccueil des chartes de Cluny, j)ar Bruel, I, 
ii(). Cari. Sninl-Dons, 5-, '(86 et 532, ou listes do prieurs. — Les anciens 
couvents de Draguignan. Les Cordeliers, par Mmieur. Uraguignan, 1906, 
in-8. — Cart. de Lérins, I, 4"4- — Espitalier, H, i'i8. —Histoire de l'église 



^O PROVINCE ECCLESIASTIQUE D AIX 

goune, Drago. Joan de Rascas, archidiacre d'Aix, fonda la collégiale 
en 1570. 11 y avait à Dragnignan des Franciscains (1222), des Augus- 
tins (i256), des Dominicains (iSoA), des Cordeliers (i38o), des Capu- 
cins (i6o4), des Minimes (i()i6), des Pères de la Doctrine chrétienne 
(if)38) et des Ursulines (1628). — Entrecasteaux, Inter castellos\ 
Saint-Antonin, donné à Saint-Victor (io38), qui y entretint une celle. 
Notre-Dame, donné au même monastère, uni au grand séminaire de 
Fréjus par Pierre de Caslellane (1710-1739). — Faïence, Faventix \ 
Notre-Dame, uni à l'évêché de Fréjus. 11 y eut, autour de la chapelle de 
Notre-Dame du Cyprès, des Carmes, en 1682 et en 160/1, et desïrini- 
taires, de i633 à i65o. — Figanières, Figa nigra ou ncra'. Saint- 
Biaise, prieuré rural, dépendant de Saint-Pons (1247). Saint-Victor 
reçut un manse sur ce territoire. — Flassans, Flassaniim\ Notre- 
Dame et Saint-Bernard, ancienne dépendance de Correns et de Mont- 
majour, devenu propriété des comtes de Carcès. Notre-Dame du Coudo- 
nier, donné à Lérins, en 1094, par Pierre Amie. Notre-Dame de 
Blanquefort. — Flayosc, Flnjoscum\ Saint-Laurent, donné à Saint- 
Victor (1062) et uni à l'évêché de Fréjus. Saint-Pierre, ancienne 
dépendance de Saint-Victor. ;Notre-Dame du Flayosquet, uni à la 
collégiale de Lorgnes. Notre-Dame de Sevenon, uni à la mense conven- 
tuelle de Saint-Victor. — Fox-Amphous '. Notre-Dame de Cléoux, 
de Clivo, uni à Pignans. Notre-Dame des Plans, à Barjols, — Fréjus. 
Saint-Raphaël, donné à Lérins par Pévêque Bertran (1073)'. 

paroissiale de Notre-Dame d de Saint-Michel à Dragnignan, par Raymond 
PouLLK. Draguignan, i865, in-8. — Acuard, I, 5o,Vr>o8. — CiuAnniN, aSb- 



aW 



i! Gant. Cotignac, arr. Rrignoles. — Cart. de Saint-Vidor, I, Sig-.^aS ; 
Inv. ms., 63. — Agixard, I, 5i6-5i7. — C.iraudin, i3i. ,,.,., 

3. Chef-1. cant., arr. Draguignan. — Cari. Sainl-Pons, h-j. — Notes histo- 
riques sur Fayence, par Sevur. Lérins, 1901, iii-12. — Antelmy, 3o8-3()o. — 
AciiARD, I, 53a. . . , , _. , 

3. Cant. Callas. arr. Draguignan. —Cari. Sam<-Ftc«or , I, 532. — Antelmy, 

^/i~ Cant Hcsso, arr. Rrignoles. — RuHairc de Callislc H, par Robert, 
11^ l's',. — Registre d'Innocent III. dans Paf. lat., CCXV, ',08. — Espitalier, 
11, i/j5. — Acuard, I, .538. . 

5. Cant. et arr. Draguignan. — Cart. Saint-Vidor, 1, ^-j^ ; 11, /109. — 
r.iRAHDiN, i3a. — Antki>my, 333. 

G. Cant. Tavornes, arr. lirignolos. — Girardin, a3a. 

7. Cart. Lérins, I, 5-8. — Giraudin, av-ag. — Espitalier, M, 137. lAo- 
ilii, i/i7-i/,8. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 4l 

Gassin, Gassinum\ Saint-Laurent, uni au chapitre cathédral de 
Fréjus. — GoNFARON, Gonfaromim '. Saint-Pons, dépendant de la 
collégiale de Pignans. — Grimaud, Grimahlum, GriniaUiim\ Saint- 
Michel, donné à Saint- Victor par les vicomtes de Marseille avant 1099. 
François de Piquet, évêque de Babylone, en fut prieur (1662-1680) ; 
il l'habitait avant son départ pour l'Orient. Charles Antelmy, évêque 
de Grasse, l'unit à son séminaire. Saint-Pons et Notre-Dame de la 
Queste (io58), dépendant de Saint-Victor. Saint-Pierre de Miramas, 
dépendant de Lérins (XIP s.), et uni plus tard au prieuré de Saint- 
Michel. 

La Garde Freinet, Fraxiniim, Fraxanedum, Fruxinetum * : Saint- 
Pons, donné à Saint-Victor en io35, où il y eut une cella (1079). Saint- 
Martin, dépendant de Montmajour. Saint-Clément de Miravals, dépen- 
dant de Pignans. — La Motte, Mota ^. Saint-Victor, donné à Saint- 
Victor de Marseille (io44). dont l'église fut consacrée (loôa) par 
Raimbaud, archevêque d'Arles. La chapelle de Notre-Dame du Chemin 
fut élevée sur ses ruines (1587). — La Moure, J/o/o^ Notre-Dame, 
donné à Saint- Victor par Pons, évêque de Marseille (1008). — La 
Napoule, Avinio, Avinionettum \ Notre-Dame, donné à Lérins (io3o). 
Saint-Victor de Marseille céda à cette abbaye l'église de Saint-Martin de 



1. Gant. Saint-Tropez, arr. Draguignan. — Achard, I, 56o. 

2. Gant. Besse. arr. Brignoles. — Albanès, II, 50^-566, 578. — Aciiard, I, 
577. — GiRARDiN, 379-280. — On conserve au presbytère une monographie 

par ESPITALIER. 

3. Chcf-l. cant., arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, I, 58i et 59.'i et 
v. table ; Inv. ms., 67. — Girardin, 120-iaa. — Espitauer, II, i85. — Vie de 
François de Piquet, par Antelmy. Paris, 1732, in-12. — Dictionnaire histori- 
que de la Provence, par Gaucin, I, 5i7-53o. — Cari, de Lérins, l, 3.5. — 
Girardin, 127. — Géographie historique du Freinet, du V° au XVI' siècle, par 
Germondy, dans Bal. Soc. Var, XXXII, 21 5. 

4. Cant. Grimaud, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, I, 583-585. — 
Germondy, 206. — AcHAïuj. i, ôCa-ôG'j. — Girardin, i33-i24. — Espitauer, 
II, 73-102. 

5. Gant, et arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, I, 547-55o et table ; 
Inv. ms., 50. — Girardin, ai'il. — Aciiard, II, 109. — Fougeiret, 192. — 
Espitauer, II, i37-i38. 

6. Cant. Giiinaud, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, I, 23, 139. — 
Girardin, ii3-ii4- — Germondy, 2o5. 

7. Com. Mandolien, cant. Cannes, arr. Grasse, Alpes-Maritimes. — Cart. 
LéW/îs, I, a-5; 11, 38-/10. Inv. arch. Alpes-Mar., série H. 78-83. t. I, lOG, 
369-/101. — Albanès, I. 33G et inst. 198. — Girahdin, 79-83. — Espitaliku, 
II, ia8. — Alijanès, Instr. 198-199. — Histoire de Cannes et de son canton, 
par GiGNou, 23i-23G. — Etude sur les abbés de Saint-André, par Méritan, ag. 



42 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Malavieille et les droits qu'elle tenait de Gaucelme. Saint-Pierre, dépen- 
dant de Saint-André de Villeneuve. — La Roque-Esglapon, Roca de 
Esclapone \ Sainte-Marguerite et la Bastide, unis au chapitre de Fréjus. 
Saint-Eloi, appartenant à Lérins, — Le Cannet du Luc, Cannetam \ 
Saint-Michel, donné à Saint-André de Villeneuve, par Bérenger, 
vicomte d'Avignon (1075), attribué plus tard à l'évêque de Fréjus. 
Saint-André, prieuré uni à la mense collégiale de Lorgues. Saint- 
Maxime, qui avait appartenu autrefois aux Templiers. 

Le Luc, Lucas, Luch\ Notre-Dame de l'Espinassole, dépendant de 
Saint-Victor, uni à la pitancerie du monastère. Sainte-Catherine et 
Saint-Pierre, dépendant de la prévôté de Pignans. Notre-Dame de la 
Lauzade, de Laadata, et Sainte-Magdeleine, uni au même chapitre. 
Notre-Dame la Daurade, donné à Saint-Victor par l'évêque Bertran, 
(1087). Saint-Jean dans la vallée du Luc, dépendant de Montmajour. 
Les Carmes, qui s'y étaient établis au X1V<= siècle, quittèrent au XVIIP. 
Couvent de Trinitaires, fondé en 1662. 

Le MuY, Morfmw *. Saint-André, mentionné par Innocent II (11 43) 
et Alexandre III (1178), parmi les possessions de Saint-André de 
Villeneuve, uni à la mense épiscopale. Notre-Dame de la Laure, uni à 
cette mense. Saint-Cassien, de Sala Laudimii, donné par Bertran I, 
évêque de Fréjus, à Saint- Victor (io38-io58). Saint-Léonce. Les Trini- 
taires eurent un couvent à Notre-Dame de la Roquette, de 1662 à 
1^2^. _ Les Arcs, Arci, Archus \ Saint-Pierre, donné à Saint-Victor 

I. Gant. Comps, arr. Draguignan. — CarL Lérins, I, 67. — Aciiard, II. 
3o5-3o6. — Gn<ARDiN, 20.4. 

a. Gant. Luc, arr. Draguignan. — Girardin, 285-286. — Aciiard, I, 4oi. — 
MÉiuTAN, io. — Un village en Provence. Etude historique sur Forum Vocco- 
nii. Le Ganct, par Marius Sivan, Paris i885, in-iO — Confirmation par Rous- 
lan, fils de Bérawjer, vicomte d'Avignon, de la fondation faite par son père de 
l'abbaye de Saint André au Canet fJ075J, dans Recherches historiques sur 
les vicomtes d'Avignon, par Blégier de Pierregrosse, Mrm. soc. archéol. 
duMvli, IV (i84i), ICI. 

3. Glicf-1. de canton, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, I, -^89-/490; 
II. 208. — GiiANTELOu, 89. — Giraudin, 283-285. — Antelmy, 39^896. — 
AciiaRd, I, 6/i5-G47. — Esimtalier. II. i/ly-iSi. 

4. Gant. Fréjus. arr. Draguignan. — - Cart. Saint-Victor, I, 5(ii-5G6. — 
Giraudin, 83-87. — A.ntelmy, 3oG. — Acuard, II, 16G-167. — Espitalier. II, 
i3G-i37. — Mi-:iuTAN, 3o. — Aliîanès, 336. 

5. Gant. Lorgucs, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, I. 572-575. — 
Arch. B-.da Ilh., série H. 81/1 (1032-1790). Inv. man., 56. — (iiRARDiN, 
3S8-307. — Ar.iiAiii). ï, 125-126. — FouGioiRET, G-8. — Bib. Avignon, ins. 
2903, f. 173. — EspiTAUER, m, 38 et table. — Histoire de Montmajour, par 
CuANTELOU, 90. — Bib. Avignon, ms. 2903, f. 173. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 43 

par Foulques (io55). Sainte-Cécile, dépendant de Montmajour (io45), 
uni à la collégiale de Castellane par Pierre de Castellane, évêque de 
Fréjus (1719). Notre-Dame, uni à La Celle-Roubaud par Jean XXll, 
(iSaS). Il y eut à La Celle-Roubaud un monastère de Bénédictines, 
venues de Sourribes, qui furent remplacées par des Cartusiennes 
(1260), remplacées elles-mêmes, plus tard, par des Franciscaines (i5oi). 
Sainte Roseline de Villeneuve vécut dans cette maison. 

LoRGUES, Leonica, Leonaciim\ Saint-Barthélémy, dépendant de 
Lérins. Saint-Ambroise, dépendant de Saint-André de Villeneuve. Saint- 
Martin, église paroissiale érigée en collégiale par Gilles le Jeune, 
évêque de Fréjus (142 1) ; sept prieurés lui furent unis. Il y eut des 
couvents de Trinitaires (iSôg), de Servîtes (1607), qui allèrent à Aix en 
1741, de Capucins (1667), chargés d'un collège communal qui passa 
aux Trinitaires (1700), d'Ursulines (1639). Les Bernardines, arrivées en 
1628, furent supprimées en 1752. — Moxs, Montes, Mons^. Saint-Mar- 
cellin et Saint-Henri, unis au séminaire de Fréjus (XVIII* s.). Saint- 
Jean-Baptiste de Gau, de Gaiidio, et Saint-Nicolas d'Esclapon, de 
Sclapono, unis à l'évêché. — Montauroux, Mons aurosus^. Saint- 
Barthélémy, uni à l'évêché de Fréjus. Notre-Dame d'Embrian, Umbria- 
nus, donné à Lérins par l'évêque Gaucelme (io3o-io44)- Saint-Michel, 
dépendant de la même abbaye. — Momtferrat, Mons ferralus\ Prieuré 
dépendant de Saint-André de Villeneuve, annexé à l'église de Notre- 
Dame de Belvezer. Sainte-Madeleine d'Esperel, Asperelhim, dépendant 
des Oratoriens de Notre-Dame de Grâce à Cotignac. — Montfort ". 
Notre-Dame de Speluque, Speluca, donné à Saint-Victor, par Bertran, 
évêque de Fréjus, uni à la collégiale de Pignans et enfin cédé aux Ora- 



I. Chcf-1. canl., arr. Dragiiignan. — Hidoire de la commune de Lorgnes, 
par GouDOUAN. I^aris, 186^, in-^). — Une visile à l'oppidum de Saint-Fcrréol, 
par J. n'ÂGiNEr, flans liul. Soc. él. Var, XXIII, 535. — Lorgnes el Toulon, par 
Teissiek. Marseille, i8(i/j, in-8. — Giiuuuin, lag-iSi. — Amelmy, 348-35o. — 
EspiTALiEK, III, V. table. 

a. Gant. Faycnce, arr. Draguignan. — Gihardin, i44. — Antelmy, 879- 
38i. 

3. Gant. Fayencc, aiT. Draguignan. — Cari. Lérins, I, 28. — Girahdin, 
169. — Antklmy, 365. — EspiTAi.iEu, II, 127. 

l. Gant. Galias, arr. Draguignan. — Méuitan, 34- — Girardin, 261. — 
Antelmy, 386. 

5. Gant. Golignac, arr. Brignolcs. — Cnrl. Saint\lclor, I. 598. — Espita- 
LiER, II, i4a, 16O. — Le culte de Marie à l'ignans, i58. — Fougeiret, 194. 



44 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

toriens de Cotignac. — Poi^tevès, Saints-Gervais-et-Protais, uni au 
chapitre de Barjols '. 

RoQLEBuuiNE, Rocca nifjra, briina \ Saint-Pierre et Notre-Dame, 
donné à Montmajour par l'évèque Bertran I, revendiqué par les 
moines de Lérins après une donation de Bércnger III (1094), uni à 
Montmajour par Sixte IV (1479). Saint-Martin, donné à Saint-Victor 
par Francon (io36), au nombre des cellœ énuraérées par Grégoire VIL 
Noire-Dame de Palayon, Pa/c'fo, Pa/awonam, dépendant de la même 
abbaye, ainsi que Saint-Victor de Roquetaillade, Rocca talada, et 
Saint-Sauveur de Barnis. Saint-Michel de Villepeys, Villa piscis, 
dépendant de Montmajour. 

Sainte-Maxime'. Saint-Pierre du Revest, Revestam, dépendant de 
l'évêché de Fréjus, uni à la collégiale de Lorgues après la mort de 
Pierre Camelin (i654). — Saint-Tropez, Sanctus Tropes*. Prieuré de 
Saint-Victor de Marseille, fondé sur des terres reçues des vicomtes 
de Marseille (v. io56). Couvent de Capucins, fondé en 1617 ; d'Ursu- 
lines en i63i, pour être abandonné en 1669. — Salernes, Salernœ\ 
Saint-Pierre, dépendant de Saint-Victor (1012), qui reçut les églises de 
la vallée. Les moines de Lérins contestèrent ses droits. Prieuré uni à la 
mense capitulaire de l'abbaye. Prieurés Sainte-Catherine, Saint-Antoine, 
Saint-Trophime, Notre-Dame de Pitié, appartenant à des particu- 
liers. — Seillans, CiUanum, SelUanœ\ Notre-Dame, donné àSaint-Vic- 

I. Gant. Barjols, arr. Brignoles. — Notice sur Ponlevès, par Vidal, dans 
Bul.Soc.ct. V«r, V, loG, an, 24 1. 

a. Caiil. Fn''jus. arr. Draguignan. — Cari. Urlns, l, 11-16. — Histoire de 
Monlmajonr, par Dom Ciiantiolou, 189, i5a, i.''if). lôV — Espitauer, II, 189, 
ïli\, 153-1.56. — Bib. Avignon, ms. SSig. f. 20. — Recueil Thoisy, IV, ai4. 
Bib. nat. —Cari. S^m^-Vidor, I, 55G-5Go etlabl. — Arch. B.du-Rh., série H, 
1009-1111 (1424-1791). — Ifivcnt. ms. 58, 08. — ANxraMY. SOg. — Girar- 
DiN, 89-95. 

3. Canl. Grimaud, arr. Draguignan. — Guuudin. 9/1. — - Antelmy, 471. 
Groqraj)hie historique du Freinet, par Germondy, aiii. — Espitalier, II, 49- 
55." 

4. Chef-1. canl., arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, II, 420-424. — 
Inv. ms. 58. — Aciiaud, H, 458-458. — CiitARDm, 99. —Antelmy, 396-899. 
— Gehmondy, ao7. — Saint-Tropez, par Mahtin de Roquehhune. Marseille 
186 1, iii-8. -— Vie de sainl Tropez, par Espitai.ieh. Lérins, 1876, in-8. 

5.Chef-I. canl.. arr. Draguif.nan. —Cart. Saint-Victor, \, 4i.)8-5i6. — Arch. 
B.-du-Uh., série II, 1057-1062 (1013-1789). — Inv. nis. 62. — Guiardin, 
ai4. — Antklmy, 4o2. — Aciiaud, II, 827-828. — Espitalier, II, 175. 

6. Gant. Kayonce, arr. Draguignan. —Cart. Saint-Victor, I, 9, 517, 689. — 
Inv. ms. 58. — Aciiaud, II, 35i-35a. — Giuaudin, 189-142. — Antelmy, 
399-400. — Espitalier, II, 137- 



DIOCESE DE FREJUS 



45 



tor par l'évêque Pierre II (iiS/i). Saint-Martin, uni à l'évêché de 
Fréjus, ainsi que Saint-Pierre de Bétons, Bolonls. Ce dernier est une 
ancienne dépendance de Lérins, ainsi que Saint-Pierre de Figolas 
(io3o). Les Pères de la Doctrine chrétienne y dirigeaient un collège. — 
SÉRANON, Sarano\ Notre-Dame de Gratemoine, Grada camona, Gra- 
tamonia, dépendant de Lérins, fondé en 1060. Notre-Dame de Glars, 
dépendant de la même abbaye. Saint-Michel, Sainte-Catherine et Saint- 
Benoît du Yal de Roure, unis à l'évêché de Fréjus. 

Tanneron, Tanaronum^. Saint-Cassien, attribué à l'évêché de Fréjus. 
— Taradel, Taradellam^ . Saint-Martin, dépendant de Saint-André de 
Villeneuve et uni aux Célestins d'Avignon. — Tuoronet, Saint-Martin 
des Codous, Codogneiiis, dépendant de Lérins, fondé au commence- 
ment du XI« siècle*. — Tourettes, Turettse\ Saint-Simon-et-Jude, 
dépendant de l'évêché de Fréjus. Saints-Philippe-et-Jacques de Pibreis- 
son. Podium Bressonum, et Saint-Thomas d'Avaye, Avasia, dépendant 
du même évêché. — .Tourtour, Tortoriam, Tortor\ Saint-Denys, 
dépendant de Saint-Victor. Saint-Domnin de Levenon, que Grégoire VII 
met au nom bre des cellœ de cette abbaye (1079). — ïrans, Transitas, 
Transium\ Saint-Victor, cédé p^r les chanoinesses de Saint-Pierre de 
l'Almanarre à la collégiale de Pignans (1222), qui possédait en ce lieu 
l'église Sainte-Cécile (1188). Notre-Dame de Vallauris, Valtis aurea, 
donnée Lérins (118G), ^juis attribué à l'évêché de Fréjus ainsi que 
Saint-Vincent. L'évôtiue de Fréjus autorisa la fondation d'une collé- 
giale (i584), qui disparut bientôt après. 



I . Gant. Saint-Auban, arr. Grasse, Âlpes-Mar. — Gratemoine est depuis la 
Révohition à Moiistcirel, coni. Brusquol, arr. Castellano, Basses-Alpes. — 
Cart. Lérins, I, O1-G4. — Inv. arch. | Alpes-Mar., série H. /jii-/»u3, 10/19- 
io5i, t. I, 84-86, iGf). — G1HAHDIN, i83. — Anïelmy, 368. — Souvenirs reli- 
gieux des églises de la Haute-Provence, par Féuauu, 47- 

a. Gant. Fayence, arr. Draguignan. — Girauuin, i53. — Antelmy, 398. 

3. Gant. Lorgues, arr. Draguignan. — Etude sur les abbés de Saint-André 
de Villeneuve, par Mkiutain, 39. — Gtuaruin, i33. 

4. Cari. Lérins, I, 2 84-3 85. 

5. Gant. Fayence, arr. Draguignan. — Girardix, i5o-i55. — ântelmt, 382- 
383. 

6. Gant. Salernes, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, I, 5i8;II, 217. 
— Arch. B.-du-lih., série H, 1089. — Inv. ms. 57 et 61. — Gikardin. a58. 

7. Ghef-1. cant., arr. Draguignan. — Le culte de Marie à Pignans, laG, 
aao, a43. — Giraudin, a44-a45. — Acuaku, II, 5i5-5i7. 



46 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

ViDAUBAN, Vitis alba\ Prieuré dépendant de l'ordre du Temple, puis 
de celui de Saint-Jean de Jérusalem. — Villegroze, Villa crossa^. Notre- 
Dame, donné à Saint-Victor (XI* s.) et uni à la mense conventuelle. — 
Vins, Vizini, Viciai^. Saint-Vincent, attribué à la collégiale dePignans. 



1. Gant, du Luc, arr. Draguignan. — Inv. som. des arch. comm. de Vîdan- 
ban, par Mireuh. Draguignan, 1890, in-ra. — Albanès, Inst. aoo. — Notice 
sur le village de Vidauban, par Raymond. Draguignan, 1894, in-8. 

2. Gant! Salerncs, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, table, t. II, 
791. — Arch. B.-du-Rh., série H, iioS-iiia (13441700). — Inv. ms. 61. — 
GiRARDiN, 2ia-2i4. — Antelmy, 4o3. 

3. Gant, et arr. Brignoles. — Espitalier, II, 167. — Girardin, ia6. 



IV 

DIOGÈSK DE GAP^ 



[Vappicensis, évêché dès 45o, aujourd'hui suffragant d'Aix. La ville 
de Gap est de la seconde Narbonnaise et de l'exarchat des Gaules dans 
le Dauphiné. Sa situation est au pied d'une montagne. La ville est 

I. Chef-1. du départ, des Hautes-Alpes. — Bibliographie : Le fonds de 
l'évêché aux archives des Hautes-Alpes secomposede779 articles : Inventaire 
sommaire des archives départementales des Hautes-Alpes, par Guillaume. Sér. G. 
tome H-V. Gap, iSgS-igo^, in-4. — Pouillés de lol6 ou rôles des décimes des 
diocèses de Gap et d'Embrun, publiés d'après le ms. lat. 13780 delà Bib. nat. 
par Guillaume. Gap, 1888, in-8, ext. But. Soc. Etud. Hautes-Alpes (i888), 26 
et 27. — Les prétendus pouillés des diocèses de Gap et d'Embrun,— élude paléo- 
graphique et historique sur la dernière publication de M. Vabbé Guillaume, 
par J. Roman. Grenoble, 1888, in-8. — Fouillé du diocèse de Gap, par 
Guillaume, dans Bal. Soc. Etudes Hautes-Alpes, X (1891), ii3-i46. 278-295. 
— Bénéfices et bénéficiers de l'ancien diocèse de Gap. Archiprêtré de Provence, 
XVI'-XVHP s., compris aujourd'hui dans le diocèse de Digne, par Guillaume. 
Digne, 189G, in-8. — Bénéfices et bénéficiers du Rosanais, XVI-XVlIPs., par 
le même. Valence, 1S92, in-8, ext. But. hist. dioc. de Valence. — Dictionnaire 
topographique du département des Hautes-Alpes, par J. Roman. Paris, i884, 
in-4. — Tableau historique du département des Hautes-Alpes, par le même, 
Paris, 1887, 1890, :'. vol. in-4. — Sigillographie du diocèse de Gap, par le 
même. Grenoble, 1870, in-4. — Armoriai des communes et des établissements 
ecclésiastiques des Hautes-Alpes, par le même, dans But. Soc. Et. Hautes-Alpes, 
XIII (1894), 287-295. -- Répertoire archéologique du département des Hautes- 
Alpes, par LE MÊME. Paris, 1888, in-4- On trouve en tète une bibliographie 
historique et archéologique du département. 

Histoire hagiographique du diocèse de Gap, parDEPKRY. Gap, i852, in-8. — 
Essai sur l'état' monastique dans l'ancien diocèse de Gap, par A. de Taill.\.s, 
dans But. Acad. delphinate (1880), 2oi-25i. — Bénéfices clunisiens du diocèse 
de Gap en 1677, dans Annales des Alpes, 111 (1899), 353-35(1. — Note sur les 
dépendances de l'abbaye de Lérins au diocèse de Gap, par Guillaume, dans 
Bul. Soc. Et., II (i883), 4oi-4i8. — Histoire delà ville de Gap, par J. Rom.vn. 
Gap, 1892, in-8. — Histoire de la ville de Gap et du Gapençais, par Théod. 
Gautier, publiée par Guillaume. Gap, 1908, 2 vol. in-8.— Gallia Christiana, 
I, 452-473, inst. 8C-89. — La France pontificale, par Fisquet. Paris, 18O8, 
in-8. — [.es fastes épiscopaux, par Duciiesne, I, 277. — Gallia christiana 
novissima, par Albamos, I, 433-550, inst. 268-300. 

Bibliographie historique des Hautes-Alpes, par Amat. Gap, i884. in-8 de 
16 p. — " Notice sur les sources historiques des Hautes-Alpes, par Guillaume, 
dans Bul. Soc. Et., I, M, 111. — Bulletin de la Société d'Etudes des Hautes- Alpes. 
Gap, 1882 et s., in-8. — Annales des Alpes. Recueil périodique des Archives 
des Hautes-Alpes. Gap, 1896 et s., in-8. 



48 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

médiocrement grande ; elle commence à se rétablir du sac qu'elle 
souffrit en 1692, par le duc de Savoie. 

Saint Démétrius est le premier de ses prélats qui nous soit connu*. 
Après la condamnation de Sagittaire, évoque de Gap, qui fut dégradé 
l'an 579 dans le concile de Chalon-sur-Saône pour ses crimes, saint 
Arige *, curé de Mongey-en-Bourgogne, fut élu pour gouverner cette 
Eglise en sa place et mourut en 6o4. Avant Sagittaire, cette Eglise avait 
eu trois évoques saints et honorés d'un culte public, tous dans le môme 
siècle, savoir : saint Constantin ou Constantius % saint Tigride et 
saint Remède ou Remy *, depuis environ l'an 520. Le premier se trouva 
au concile d'Epaone, en 517, et assista à celui d'Orange. 

L'an II 84, l'empereur Frédéric! donna aux évoques de Gap la 
souveraineté de la ville et la qualité de princes \ Othon Odifredy, qui fut 
l'un de ces prélats, donna la moitié de la juridiction temporelle de cette 
ville à Charles 1, roi de Sicile et comte de Provence, pour punir les 
habitants qui l'avaient longtemps tenu prisonnier \ Ses successeurs se 
qualifièrent toujours princes de Gap jusqu'au règne de François l''', 
qui nevoulutpas leur permettre de prendre ce titre. Ils ne s'appellèrent 
plus, depuis ce temps-là, que comtes de Gap. 

L'église cathédrale, nouvellement réparée, est consacrée à l'Assomp- 
tion de la Vierge ', et son chapitre est composé d'un doyen, d'un archi- 
diacre, d'un prévôt, d'un sacristain, d'un capiscol et de douze 
chanoines \ Ce diocèse est d'une grande étendue. On y trouve deux 
cent vingt-neuf paroisses, divisées en quatre archiprêtrés '.] 

1. Voir, sur ce saint, les Acta Sandoram, oct. XI, 796. — Origine des Eglises 
des Hautes-Alpes. Saint Marcellin et saint Démétrius, par .1. Uoman, Grenoble, 
1882, in-8. 

2. Aredius ou Arigc fui un corrcspondanl de saint Grc;j:oirc le Grand. Sa 
vie a été écrite par un conleuiporain. Actn Sanctorum, luai, I, 109. 

3. Constantius figure le premier sur la liste que public Mgr Duchesne. 

4. 11 n'est pas sur ce que ces deux saints aient gouverné l'Eglise de Gap. 
Saint Tigride ou Tcridius. Sur un saint Rcmedius, évoque, voir Duchesne, 

I. 99- 

5. Le royaume d'Arles et de Vienne, par Fouhnier, 63. — Albanès, 48i. 

Cela se passait sous l'épiscopat de Guillaume II. 

6. 11 s'agit d'Ollion de Grasse, i25i-i28i. Celle cession fui slipulce dans 
un traité conclu à Aix, le 19 déc. 1271. 

7. Mémoire sur la cathédrale de Gap, démolie en 18G6-1867, par Templier, 
dans Congrès archéol. de France, WXIV (18G7), 207-2/15. 

8. L'inventaire du fonds du chapitre de Gap se trouve aux t. IV et V de la 
ser. (î. par (Guillaume. 

y. C'était le plus vaste diocèse de la Provence. Il s'étendait en Dauphiné. 



DIOCÈSE DE GAP 49 

Il y avait dans la ville de Gap des couvents de Cordeliers, fondés en 
i32o\ de Dominicains, fondés en 1820% de Capucins, en i6i4', 
et d'Ursulines, en 1629 \ Les Chartreux avaient un monastère à Dur- 
bon" et les Cartusiennes un à Berthaud'' ; le premier remontait à 
II 16, et le second à 1188. Les chevaliers de Malte' possédaient les 
commanderies de Gap, RemoUon et Tallard ; les Hospitaliers de Saint- 
Antoine' possédaient celles de Gap, de Déoule, de Veynes, de Bannes et 
d'Esparron. 

Monastères 

Clausonne, Clausonna\ abbaye bénédictine, sous le vocable de 
Notre-Dame, fondée à la fm du Xll* siècle et soumise aux observances 
de l'abbaye de Chalais, habitée par douze religieux, en 1670, et devenue 
'bénéfice simple au siècle suivant. 

Claire-Combe, Clara Comha^", abbaye du même ordre et delà même 
observance, fondée sous le même vocable et vers le même temps, cédée 
par suite d'une mauvaise administration des abbés à la commanderie de 
Saint-Pierre-Avez, après un siècle d'existence. 

Les quatre archiprètrcs étaient ceux de Gapençais, de Ghampsaur, de Rosa- 
nais et de Provence ou Oullre-Durance. 

1. 35 articles aux arch. départem. série H (1/173-1790). 

2. 62 articles. Ibid. (XV'-XVIIP s.). 

3. 3 articles. Ibid. 
!\. 8 articles. Ibid. 

5. Corn. Saint-Julicn-cn-Bauchaine, cant. Aspres. — 209 articles aux arch. 
départ. (11161790). Charles de Darbon, (juatrième monastère de l'Ordre des 
Charlreiur, par Guillaume. Montreuil-sur-Mer, 1893, in-8. Gf. Topo-Biblio- 
graphie, par GiiKVALir.K, 93G. 

6. Gom. Uabou, caiil. Gap. — 28 articles aux arch. départem. Charles de 
N.-D. de Berlaud, par Guillaume. Gap, 1888, in-8. 

7. L'Ordre de Sainl-Jean de Jérusalem dans les Hautes- Alpe'i, par ]. Roman, 
dans Bnl. Acad. delphlnale (i883), 170-205. — La commanderie de Gap, par 
Delaville Le Roui.x, dans Bibl. École des Chartes, XLIII (1883), 219-225. 

8. Les possessions de l'abbaye de Saint- Antoine en Viennois dans les Hautes- 
Alpes, en IH'Xi, d'après un document, par A.lli:mano, dans Hul. Soc. Et. liantes- 
Alpes, XIX (itjoo), 25i-a55. 

9. Gant. Veynes, arr. Gap. — Note sur l'abbaye de Clausonne, par Allemand, 
dans Anmdes du Laus (i885), 555 et s. — Tableau fiislorique du département 
des UanlesAlpcs, jjar Homan, I, i38-i39. 

10. V.oin. et cant. l{il)iers, arr. Gap. — Note sur l'Abbaye de Clairefontaine , 
par J. Roman, dans But. fdstori(iue dioc. Valence, I (1880), 8i-8/i. — N.-D. de 
Clairecombe, abbaye chalaisienne au diocèse de Gap, par Albanès. Ibid., II 
(i88i), a4-35. — Tableau historique, I, i5i-i5a, et il, 367. 

4 



50 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

CiiARDAVON, Clnsia Chardaonis \ préyolè de chanoines réguliers, sous 
le vocable de Notre-Dame et de Saint-Jean-Baptiste, fondée au XP 
siècle, ruinée pendant les guerres du XIV^ et transférée à Saint-Marcel 
de la Baume, faubourg de Sisteron. 

SouRRiBES, Subripœ'^, abbaye de Bénédictines, sous le vocable de 
Saint-Pierre, fondée antérieurement à i i6o, à laquelle fut uni le monas- 
tère de Sainte-Catherine de Digne, annexée à l'abbaye de Sainte-Claire 
de Sisteron (i 464). 

Prieurés 

Gap\ Saint-André, fondé en loio, par Adalard et sa femme Frodina, 
donné à l'abbé de Cluny, par l'évêque Féraud (1029), uni au collège 
des Jésuites d'Embrun (16 18). Saint- Arey, dépendant de l'abbaye 
d'Oulx (XII* s.), disparu au XVII* s. Saint-Mains, S. Mamilus, 
dépendant de Lérins (avant II 5o), cédé au chapitre de Gap (XIV* s.). 
Notre-Dame de Bethléem, à Antraix. 

Agnières, Anera, Agneria''. Notre-Dame de Grâce, dépendant de 
Notre-Dame du Puy, uni à la cure au XVP siècle. — Antonaves, 
Antonnava". Saint-Pierre, donné à Montmajour par Alix, sœur de 

1. Com. Saint-Geniez, cant. etarr. Sisteron. Arch. départem. Basses-Alpes. 

— Souvenirs religieux des églises de la Haute-Provence, 85-89. — Histoire de 
Sisteron, par De Laplane, II, 392-898. — Additions à la chorographie de la 
Provence, par Bouche, 8-i3. — Achard, I, 446-447 ; II, 38i. — Prise de pos- 
session de la prévôté de Chardavon pour M" de Gombert, par Lieutaud, dans 
An. des Alpes, IX (1906), 277-282. 

2. Gant. Volonnes, arr. Sisteron. — Arch. des Basses-Alpes, série H. — 
Gallia christiana, I, 473-473. — Histoire de Sisteron, par De LAPLA^E, II, 38i, 

— Souvenirs religieux des églises de la Haute-Provence, 70-77. 

3. Recueil des chartes de Ùluny, n° 2818, IV, 16; 424i. V, 694. — Ext. du 
carlulaire, Bib. nat. monast. Benedicl. ms. lat. 12659, ^- 353. — Notice his- 
torique et documents inédits sur le prieuré de Saint-André de Gap, par Guil- 
laume. Monlbéliard, 1882, in-8, ext. Bul. hist. dioc. Valence, II (1881), 249- 
a6o. — Observations sur l'analyse de 17 chartes {1010-1122}, relatives au prieuré 
de Saint- André-lès-Gap, par le même, dans Bul. Soc. Et., III (i884), 389-897. 

— Le prieuré de Saint- André -lès -Gap, par Roman, dans Bul. Soc. Et. Hautes- 
Alpes, 111 (i884), 820. — Albanès, 1, Inst. 272-275. — Le procès de Lantehne de 
Chabannes, prieur de Saint-André de Gap (i882-i333), par Glaude Faure, 
dans Annales des Alpes, X (1907), 129-142. — Tableau historique, l, 92 ; II, 

379- 

4. Cant. Sainl-Elicnne, arr. Gap. — Tableau historiiiue, I, 72 ; II, 36i. 

5. Cant. Ribicrs, arr. Gap. — 12 art. aux arcb. départ. — Dépendances de 
Montmajour dans les Hautes-Alpes, par Fillet, dans But. Soc. Et., V (i88Gj, 
361-367. — TalAcau historique, I, i45; II, 36i. 



DIOCÈSE DE GAP 5l 

Conrad le Pacifique, vers 960, uni à l'évêché de Gap. — Aspremont, 
Asperus mons\ Notre-Dame de Suane, dépendant de Saint-Géraud 
d'Aurillac, uni au prieuré d'Aspres. — Aspres-lès-Veyines, Asperi^. 
Saint-Géraud, donné à l'abbaye d'Aurillac (XI^ s.), conventuel jus- 
qu'aux guerres de religion. Saint-Sépulcre, qui existait en 1097, uni à 
Romette. — Baruet-le-Bas, Ba/ve/u/n'. Saint-Michel, donné à Saint- 
André de Villeneuve, par l'évêque de Gap (1080). — Bruis, Brosiiim*. 
Saint-Michel, donné à l' Ile-Barbe, par l'évoque Humbert (av. 971), 
sécularisé en i564. 

CnA.BESTAîi, Cabestagrmin\ Notre-Dame de la Val d'Oze, dépendant de 
Romette, dont l'existence est constatée en 1247- — Chabottes, 
Chabottœ". Notre-Dame, dépendant de Saint-Chalîre. — Clamensane', 
Notre-Dame d'Espinousse, dépendant de l'Ile-Barbe. — Cornillon, 
Cornillio\ Saint-Michel, dépendant de Saint-Victor, puis de l'Ile-Barbe 
(ii83) et enfin sécularisé. — Curban'. Notre-Dame du Pin, dépendant 
dePsalmodi, uni au chapitre d'Embrun. — DROMONS-SAi?{T-GENiÈs,Dro- 
mundiis'". Saint-Geniès, uni au chapitre de Notre-Dame des Doms 
d'Avignon. 

EsPARRON, Sparronum ". Saint-Paul, dépendant de Ganagobie. — 



1. Gant. Âspres, arr. Gap. — Tableau hist. I, m. 

2. Chef.-l. cant., arr. Gap. — Arch. Hautes- Alpes, série G. — Une commune 
bénédictine avant la Révolution, « \illa de Asperls », par de Bonniot. Paris, 
i884, in-8, ext. Rev. Monde catholique. — Aspres-sur-Uuech et ses cliartes de 
coutumes, par M. Boudet. Grenoble, 1903, in-8 de3o3 p., ext. Bul. Acad. del- 
phinale (1902), 172-/175. — Règlement des prieurés de Saillans et d'Aspres-sar- 
Buech, par de Bonniot, dans But. Soc. Et. Hautes-Alpes, IV (i885), 882-394. — 
Le prieuré de Saint-Sépulcre d'Aspreslès-Veynes, par Allemand. Ibid. III 
{i88i), 133. — Tab. hist. l, ii2-ii3; 11,3(32. — Sigillographie du diocèse 
d'Embrun, par Roman, i58. — Histoire de Saint-Géraud d'Aurillac et de son 
abbaye, par Bouange; I, 559-569, II, 50/». 

3. Cant. Ribiers, arr. Gap. — Tab. hist. 1, i56; II, 363, 
/i. Gant. Rosans, arr. Gap. — Ibid., I, iSg. 

5. Gant. Veyncs. arr. Gap. — La paroisse et le prieuré de Chabestan, par 
Allemand, dans Annales du Laus (i883), i32-i'i5. — Monographie de la Val 
d'Oze, par le mkme. Gap, i884, in 8. — Tableau iiist., l, i30-i37 ; H, 191. 

6. Gant. Saint-Bonnet, arr. Gap. — Tab. hist. I, 74 ; II, 365. — Carlulaire 
de Sainl-ChaU're , par Guevalier, 180, 195. 

7. Gant. La Molle, arr. Sisleron, Bas.ses-Alpes. 

8. Gant. Uénuisat, arr. Nyons, Urùnie. — Achard, I, 48o. — Dict. topogr. 
de la Drôme, 112. 

9. Gant. La Motte, arr. Sisleron, Basses-Alpes. 

10. Gant, cl arr. Sisleron. 

11. Cant. Barcclon nette, arr. Gap, Ilautes-AIpes. — Tab. hist. II, 167. 



52 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Etoile, Stella*. Saint- Antoine, donné par l'évcque à Saint-Antoine-cn- 
Viennois(i3i2), céclcau prieuré de Lagrand(XV® s.), puis uni à la cure 
du lieu. — Eygalayes, Aryuelaya^. Saint-Jacques de Scrrières, dépen- 
dant de Saint-Ruf. — Eyguians, Ayguiani^. Prieure clunisle, uni à 
celui deLagrand(XIV"^ s.). — Fouillouse, Fu//o5a''. Saint-Martin d'Aups, 
appartenant à Saint-Antoine-en-Viennos. — Jarjayes, Gargaya"". Saint- 
Pierre, donné à l'abbaye de Conques (X« s.) et cédé à Saint-André de 
Villeneuve. Saint-Martin, dépendant de cette dernière abbaye. Ces deux 
bénéfices furent unis. 

La Batie-Mont-Saléoîn, Mons Seleucus, Bastida montis Sitlay\ Uni 
au chapitre cathédral de Gap. — La Batie-Neuve, Bastida nova\ 
Sainte-Marie de ïournefort, dépendant de Brema en Italie, uni à la 
cure (1616). — La Beaume, Balma Arnaudorum\ Notre-Dame du Pu y 
ou plus tard Saint-Michel, dépendant de l'abbaye de la Cluse. — 
La Faurie, Fabricœ\ Notre-Dame du Viliard, uni à Saint-Géraud 
d'Aspres. — Lagraind, Aregrandis'". Notre-Dame, dépendant du Saint- 
Sépulcre d'Aquapendente, donné à Cluny par Urbain V (i365), occupé 
par cinq religieux, en i55g. Nossagc, dépendant de Sourribes, sup- 
primé au XV* s. — La Piarre, Petra*\ Notre-Dame dépendant de 
Cluny, uni à Saint-Marcel de Die, après 1298. — Ladier, Larderinm*'. 
Saint-Pierre, dépendant del'Ile-Barbc, uni par l'évêque de Gap à l'ordre 
de Malte. — La Roghe-des-Arnauds, Rupes ArnaiidorwiV'\ Saint-Pierre, 



1. Gant. Orpierrc, arr. Gap. — Tab. hisl., I, i55; II, 869. 

2. Gant. Sédcron, arr. Nyons, Drôme. — Did. topogr. Drame, i36. — 
Lacroix, I, 289-801 . 

3. Gant. Laragne, arr. Gap, Hautes-Alpes. — Tab. Jdsl. I, 127; II, 869. 

4. Gant. Tallard. Ibid. 

5. Gant. Tallard. Ibid. — Histoire de Jarjayes, par Allemand, dans Bal. 
Soc. Et. llautes-Atpes, XIV (1895;, 198-257. — Tab. Iiist. I, loi ; II, 872. — 
Cart. de l'abbaye de Conques, par Desjaudins, XIV, 815-817. 

6. Gant. Serres, arr. Gap. — Monograpfiie de la Val d'Oze, par Allemand 
— Tab. Idst., I, 186. 

7. Gant et arr. Gap. — Tab. hist., I, 89. 

8. Gant. Aspres, arr. Gap. — Ibid. ii5 ; II, 8G3. 
g. Gant. Aspres. — Ibid. I, ji4. 

10. («int. Orpierre, arr. Gap. — Bidlarinin Chiniacense, 182. — Le prieuré 
de Notre-Dame de Lagrand, par Allahu, dam Annales du Laus (1882), 285. — 
Sigillographie des Boucfies-du-Rhone, par Blancard, I, 226-326 ; II, pi. 91, 
W" 7, 8. — Tab. tdst., 1, 1/16-147 ; M, 873. 

11. Gant. Serres, arr. Gap. — Tab. Idst., I, 120-121. 
la. Gant. Tallard, arr. (iap. — Tab. hist., I, i6a. 
18. Gant, et arr. Gap. — Ibid., io5-io6 ; II, 878. 



DIOCÈSE DE GAP 53 

dépendant de Saint-Michel de Cluse. — La Roche-sir-Buis, Rocha 
supra Biixum' . Saint-Christophe, dépendant de Saint-André de Ville- 
neuve. — Lazer, Lazariim-. Saint-Georges, appartenant à Monlmajour 
(XIP s.), uni à l'évèché de Gap (i5i6). — Le Castellard', Sainte- 
Madeleine, dépendant de Chardavon. — Le Monétier-Allemont, 
Monasterhim Alamontis\ Saint-Martin, donné à Montmajour par 
l'impératrice Alix (av. 960), cédé ensuite à l'Ile-Barbe. — Lemps, Len- 
ciuni\ Saint-Pierre, dépendant de l' Ile-Barbe. — L'Epine, Spina\ 
prieuré cluniste uni à celui de Rosans. — L'Escale, Scala\ Notre- 
Dame de Mandanois, donné à Saint-Victor de Marseille par Bilisma, 
veuve de Pierre de Volonnes (io63). 

Maluai, Bezaudiim \ Notre-Dame de Rorabelle, cluniste soumis à 
Ganagobie. — Mantayer, Mantherium\ Notre-Dame des Pommiers, 
dépendant de Chardavon, uni à la cure du lieu après les guerres de 
religion. — Melve, Melva '°. Notre-Dame, uni à Sainte-Claire de Siste- 
ron.— Mévolillon, Mediihlio". Saint-Arey, appartenant (iii5) à Saint- 
Ruf, après avoir été sous la dépendance de Saint-Victor. — Mirabeau, 
Mlrahellum'\ Saint-Jean, dépendant de Ganagobie. — Mison, Miso'\ 
Notre-Dame de la Baume, dépendant de Saint-Michel de Cluse. — Mon- 
TAUBAN, Mons alhanus '\ Notre-Dame de Saint-Quentin, dépendant de 
Cluny.— MoNTBRAND, Mons Brandiis ". Saint-Georges, donné à Saint- 

1. Gant. Le Buis-les-Baronnies, arr. Nyons, Drômc. — Did. topog. 
Drôme, 3i3, 334. 

2. Gant. Laragne. arr. Gap, Hautes-Alpes. — Tab. hisi., I, 128. 

3. Gant, et arr. Digne, Basses-Alpes. 

/i. Gant. Larragne, arr. Gap, Hautes-Alpes. — Confirmation par Conrad 
le Pacifique, roi de Boanjogne, des églises de Monélier-Clermont et d'Antonaves 
à l'abl)aye de Monlmajour (965), par Roman, dans Bul. Soc. Et. Hautes-Alpes, 
XVIH (1890). 35i. — Tab. hist., I, i3i ; II, 37^. 

5. Gant.Rt'musat, arr. Nyons, Drôme. — Dict. topog. Drôme, 193. 

6. Gant. Serres, arr. Gap. — Tab. hist., I, i'i6. 

7. Gant. Volonnes, arr. Sislcron, Basses-Alpes. — Cart. Saint-Victor, II, 
49, 53. Arch. B.-du-Rh., I. 881-882 (1790-1789). 

8. Gant. Les Mées. arr. Digne. — Arch. B.-du-Rh.. II, 921 (i534-i643). 

9. Gant, et arr. Gap, Hautes-Alpes. — Tab. hist., I, io3. 

10. Gant. La Moite, arr. Sistcron, Basses-Alpes. 

11. Gant. Scderon, arr. Nyons, Drôme. — Cart. Saint-Victor, II, 209.— 
Dict. topog. Drome, 21G. —Notice historique sur Mévouillon, par A. Vincent. 
Valence, 1860, in-8. 

12. Gant. Les Mécs, arr. Digne, Basses- Alpes. 
i3. Gant, et arr. Sislcron. — Achard, II, i36. 

i/i. Gant. Séderon, arr. Nyons, Drômc. — Dict. topogr., 2 23. 
i5. Gant. Asprcs, arr. Gap, — Tab. hist., I. 119. 



54 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Géraud d'Aurillac et uni au prieure d'Asprcs. — Montéglin, Mons 
AygliniK Sainte-Marguerite. — Montjay, Mons Jayi^. Notre-Dame et 
Saint-Martin. — Mointmaur, Mons Mauru^'. Saint-Pierre, dépendant 
de la prévôté de Chardavon. 

Orpierre, .4 ur/pe^ra*. Saint-Martin et Saint-Vincent, prieurés clu- 
nistes, unis le premier à la cure (av. i5i6) et le second au prieuré de 
Lagrand. — Oze, Oza". Saint-Pierre de Véras et Saint-Sépulcre de la 
Beaumette, prieurés clunistes unis à celui de Romette. — Pelleautier, 
Podium Lhaiiterium \ Notre-Dame de Belvézer, donné à Saint-André de 
Gap, vers 1080. — Pelonne, Pelonna\ Sainte-Appollonie, dépendant 
de rile-Barbe, uni au prieuré de Lemps (1V« s.) — Plaisians, Plasia- 
num \ Saint-Biaise, prieuré de Saint-Victor de Marseille, cédé à l'Ile- 
Barbe et enfin uni à la cure du lieu (XV« s.). Notre-Dame d'Eyguières, 
Agiiateria, dépendant de l'Ile-Barbe. — Pommerol, Pomariohim \ 
Saint-Pierre, dépendant de llle-Barbe. Saint-Roman, de la même 
dépendance, uni à la cure (XVIP s.). 

Reiuianette, Relliana'\ Saint-Michel et Saint-Hippolyte, prieuré de 
Saint-André de Villeneuve. — Ribeyret, Ribeyretam ". Notre-Dame 
des Courtines, appartenant à Cluny, uni à la cure avant 1576. — Ribiers, 
Riperii *^ Notre-Dame du Serre, prieuré cluniste, uni au chapitre cathé- 

1. Gant. Laragne, arr. Gap. — Le prieuré-oare de Montéglin, ses revenus, 
ses prieurs-curés, par Allard, dans Annales du Laus (1882) 297, (i883) 10. 
— Tah. hist., I, 128. 

2. Gant. Rosans, arr. Gap. — Ibid., i48. 

3. Gant. Veynes.— Ibid., i34. Un prieur de Montmaur en f4i5/, par Fillet, 
dansBuL Soc. Et. Hautes-Alpes, IX (1890), 4^6. — Monographie de Montmaur, 
par Allemand. /5id., XI, i43-i64- 

4. Ghef-1. cant., arr. Gap. — Tab. hist., I, 1^9. 

5. Cant. Veynes, arr. Gap. — Ibid., 189. — Sigillographie du diocèse 
d'Embrun, par Roman, iSg. 

6. Cant. et arr. Gap. — Ibid., i63. 

7. Cant. Rémusat, arr. Nyons, Drùmc. — Dicl. topogr. Drôme, 260. 

8. Cant. Le Buis, arr. Nyons, Drame. — Ibid., 157, 276. 

9. Cant. Rémusat, arr. INyons, Drôme. — Ibid., 280. 

10. Cant. Soderon, arr. Nyons. — Ibid., 299. 

11. Cant. Rosans, arr. Gap, Hautes-Alpes. — Tab. hist., I, i5o. 

12. Chef-1. cant., arr. Gap.— Le prieuré de Ribiers, de l'ordre de Cluny, en 
1653, dans Bul. Soc. Et. Ilaates-Alpes, II (i883), 53 1. — Notice sur liibiers, 
par Ali.aud. Ibid., 5i-(3i, 190-198. — Essai historique sur Ribiers, ])ar 
MouuHK. Ibid., VII (1888), 187-198, 281-29',; Mil, 3i-/i9, 110-122, 222-335, 
346-359. — Extrait d'une élude sur Ribiers, par Allauu, dans An. du Laus 
(1877), 54. — Une paroi.'yse avant la Révolution, par le même. Ibid. (1882), 
i56. — Hist. de Ribiers, par J. Roman. Gap, 1892, in-8. 



DIOCÈSE DE GAP 55 

dral de Sisteron. — Roaiette, Rometa* . Saint-Pierre, ayant d'abord 
appartenu à la Novalaise (739), donné à Cluny vers 940, uni à Saint- 
Victor (XIP s.), réclamé par Brema, confirmé à l'abbaye marseillaise, 
occupé par quinze moines en 1817, uni au coUège de Grenoble en 
1784. — RosANs, Rosani^. Notre-Dame la Blanche, prieuré cluniste. 

Saint- André de Rosans', donné à l'abbaye de Cluny par le prêtre 
Richaud (988), habité par six moines en 1296, ruiné pendant les guerres 
de religion. — Saiist-Auban, S. Albaniis''. Notre-Dame de Lespi- 
nasse, dépendant de Saint-Victor. — Saint-Boinivet en Champsaur, 
S. Bonitiis in Campo Sauro'^. Prieuré de Saint- Victor de Marseille, 
ruiné pendant les guerres de religion, uni à celui deRomette. — Saint- 
Ctrice, s. Cyriciiis^, prieuré de Chardavon (XIP s.), uni à celui de 
Veynes (1439), puis à celui de Lagrand (1462). — Saint-Firmo, 5. Fir- 
minus\ donné à Cluny par Nantelme (XP s.), uni à Saint-ChalTre, 
puis à Saint-Michel de Connexe (XIV* s.). — Saint-Genis, S. Ge- 
nesius \ l^olre-Dame et Saint-Léger de Laupjubeo, de Alpis et Jobia, 
possédé par Montmajour dès ii52,uniauprieuréd'Antonaves(XIV'=s.). 
— Saint-Pierre d'Argençon, Argensonum \ Notre-Dame de Font- 
vineuse, possédé par Lérins (XIIP-XIV^ s.), puis abandonné à l'ordre de 
Saint-Ruf. — Saint-Simphorien '", dépendant de Chardavon, uni au 
prieuré de Vilhosc, puis à l'évêché de Gap. 

Saléon, Ce/eoAîum". Saint-Sauveur, uni à la cure, antérieurement à 
i5i6. — Salignac, Salignacus '°'. Saint-Clément, ancienne maison de 

I. Gant, et arr. Gap. — Recueil des chartes de Cluny, IV, n" 3789. — Pierre 
Flamenchi, prieur de Ribiers,\-)ar V. G., dans Bul. Soc. Et. Uanies- Alpes, III, 
(iSS'i), 455-''ir)o. — Tab. hist., I, 108. — Les possessions de Saint-Victor de 
Marseille dans les Basses-Alpes, par D. Arbaud, dans An. des Basses-Alpes, 
XXVI (190.5), 189. 

3. Chef-1. cant., arr. Gap. — Tab. hist., I. i53. 

3. Cant. Rosans, arr. Gap. — Ibid., i55. 

4. Cant. Le Buis, arr. Nyons, Drôme. — Dict. topocj. Drôme, 829. 

5. Chef-l. cant., arr. Gap, Ilautes-Alpcs. — Tab. hist.,\, 80. 
0. Cant. Orpierrc, arr. (iap, Ilantes-Alpes. — Ibid., i55. 

7. Chef-1. canl., arr. Gap, Hautes-Alpes. — Ibid., 65. 

8. Cant, Serres, arr. Gap, Ilaulcs-Alpes. — ïbid., 121. 

9. Cant. Asprcs, arr. Gap, Hautes-Alpes. — Jbid., iio-in. — Cart. de 
Lêrins, II, 6, /jX. Inv. som. arch. Alpes-Marilinies, sér. II, 434 (i336-i'ifi9), 
t. I, 86. — Note sur les dépendances de Lérins au dioc. de Gap, par Guillaume, 
dans Bal. Soc. El. Haut es- Alpes, II (i883), l\oi-!\2-i. 

10. Cant. et arr. de Sisteron, Basscs-Alpcs. — Aciiard, II, 453. 

II. Cant. Orpierrc. arr. Gap, llautcs-Alpcs. — Tab. hist., I, i56. 
13. Cant. et arr. Sisteron, Basses-Alpes. — Acuard, 11,328. 



56 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D AIX 

Templiers, unie au chapitre cathcdral de Sisteron. — Sédekon, Sada- 
roniim '. ^olre-Dame la Hrune, dépendant de Cluny. — Seuues, Cere- 
dum, Serrum-. Saint-Arey, prieure de Saint-Michel de Cluse (isSq), 
sécularisé au commencement du XVIP s. — Sigotieb, Cigoteriiim \ 
Saint-Laurent, dépendant de Saint-Géraud d'Aurillac (XIP s.), uni à la 
cure (XVIi'' s.)- — Sigoyer, Cigoeriuin*. Saint-Laurent, prieuré de 
l'abbaye de Cluse. Saint-Martin d'Aups, dépendant de Chardavon. — 
Sigoyer-Malpoil '. Notre-Dame d'Espavant. 

Tallard, Talardiim". Saint-Grégoire, dépendant de Saint-Michel de 
Cluse. — ïnÈSE, Thesa\ Notre-Dame de Bellevue, prieuré cluniste. — 
Trescléoux, Très Clivi, Tridiviam*. Notre-Dame de Bellevue, donné à 
Saint-Victor de Marseille par Uipert Geraldi (1075).— Upaix, Upasiiim\ 
Saint-Andriol, appartenant à l'abbaye de Cluse, avant le XIII" siècle 
Saint-Jacques, uni à la prévôté de Chardavon. Saint-Martin des Ilorts, 
uni au monastère de Sainte-Claire de Sisteron. — Urtis'% Saint- 
Maxime. 

Valernes, Valerna''. Saint-Arey, donné à Saint-Victor par les frères 
Isnard et Isoard (1069). — Valserres, Valserra'". Notre-Dame du Puy- 
Servier, prieuréclunisteunià la cure de Valserres. Saint-Maurice, dépen- 
dant de l'abbaye de Boscodon (XII* s.). — Ventavon, Venlavonum'\ 
Saint-Laurent appartenant à la prévôté de Chardavon. Saint-Pierre de 



I. Chef-I. cant., arr. Nyons, Drôme. 

a. Ghef-1. cant., arr. Gap, Hautes-Alpes. — Tab. hist., l, laS. 

3. Cant. Serres, arr. Gap, Ilautes-Alpes. —Ibid., laS. 

4. Cant. Tallard, arr. Gap, Hautes-Alpes. — Ibid., 109. 

5. Cant. La Motte, arr, Sisteron, Basses-Alpes. 

6. Chcf-1. cant., arr. Gap. — Notice historique sur l'ancienne communauté 
de Tallard, par Taillas. Grenoble. 1868, in-8. — Tab. hist.,l. i64- 

7. Cant. La Motte, arr. Sisteron, Basses-Alpes. 

8. Gant. Orpierrc, arr. Gap, Hantes- Alpes. — Cart. Saint-Victor, H, 74-77- 
— Arch. B.-du-I\h., H, 1091 (1337-1785). — Tab. hist., I, i56. 

9. Cant. Laragne, arr. Gap. — Arch. départ, sér. G. — Tab. tust., I. 
i3o. 

10. Cant. Turriers, arr. Sisteron. Basses-Alpes. 

11. Cant. La Motte, arr. Sisteron. — Cart. Saint-Victur, H, 6a. 

13. Cant. La lîàtie-Neuve, arr. Gap. Hautes-Alpes.— Notice liistorique sur 
le prieuré de Vnlserres, par Allicmand. dans But. Soc. Kt- llaulcs- Alpes, XV 
(1896), ^99-310. — l'récis liistorique sur la vallée de la Vence, par le même. 
Ibid., XVl'll (i«99). !)^'- 'a?- — Tab. hist., \, iio. 

i3. Cant. Laragne. arr. (îap.— Notice sur le village, le château et les anciens 
seigneurs de Ventavon, par Allaud, Marseille, 1877, in-ia. — Tab. hist., I, 
i3a. 



DIOCÈSE DE GAP 67 

Beaujeu, donné à Cliiny (i022-i023)par Waldemar et sa femme Agnès, 
uni dans la suite au prieuré de Ganagobie. — Venterol '. Saint- 
Crépin, uni avec Saint-Colomban de Piégut, Podium acutum, àChar- 
davon. — Veynes, Venetium ^ Notre-Dame, donné à Cluny par Isoard, 
évêquede Gap (1090). Saint-Sauveur, dépendant de Chardavon, puis 
attribué à Saint-Antoine-en-Viennois (i3i2). — Viluosg\ Saint-Gervais, 
dépendant de Chardavon. — Vitrolles, VUrola\ Saint-Michel, appar- 
tenant à la prévôté de Chardavon. Saint-Pierre de Douzard, prieuré 
cluniste dépendant de Ganagobie. 

1 . Gant. Turriers, arr. Sisteron, Basses-Alpes. 

a. Chef-1. cant., arr. Gap, Hautes-Alpes. — Monographie de Veynes, par 
Allemand. Gap, 1890, in-8. — Tab. hist., 1, i/jo. — Albanès, I, inst. 278. 

3. Gant, et arr. Sisteron, Basses-Alpes. 

4. Gant. Barcillonnette, arr. Gap, Hautes-Alpes. — Les antiquités de Vitrolles, 
par Bonnet, dans Annales du Laus (i88a), 180. — Tab. hist., I, 167. 



V 

DIOCÈSE DE RIEZ^ 



[Rhegiensis, érigé en évêché dès le IV« siècle, aujourd'hui sufTragant 
d'Aix, situé sur l'Auveslrc, sur la gauche de la Durance. Elle est de la 
seconde Narbonnaisc et de l'exarchat des Gaules, en Provence. 

Saint Maxime, abbé de Lérins, fut fait évêque de Riez l'an 433, après 
avoir tenté en vain la fuite et divers moyens d'éviter le fardeau de 
l'épiscopat. 11 gouverna son Église pendant l'espace d'environ vingt- 
sept ans. Fauste, qui avait succédé à saint Maxime dans la charge 
d'abbé de Lérins, lui succéda encore dans l'épiscopat de Riez, vers l'an 
460, et mourut après l'an 485. Pour ce qui est de saint Prosper d'Aqui- 
taine, plusieurs auteurs l'ont fait mal à propos évêque de Riez ; tout le 
monde convient aujourd'hui qu'il mourut laïc. 

L'église cathédrale est consacrée à la Vierge*. Quelques auteurs 
disent que cette église porte le nom de saint Maxime et de saint Thé- 
ode. Le premier fut enterré à Saint-Pierre, qui est une chapelle présen- 
tement hors delà ville et presque abandonnée. Il n'est resté cependant 

I. ChcM. cant., arr. Digne, Basscs-Alpcs. — Bibliographie : Ilistorica et 
chronologica prœsulam sandre Regiensis Ecclesiœ nomenclatura, auct. Simon 
BARTEr.. Aix, iG36, in-8. — Nova Rejensium sive Regensinm episcoponun 
nomenclatura, auct. J. Solomé. Marseille, 1728, in-8. — Documents statis- 
tiques du diocèse de Riez, par l'abbé Féhaud, dans Ann. tiist. des Basses-Alpes, 
m, i43-i5i, 217-32'i. — Géogrnptiie }dstori({ne et biographique des Basses- 
Alpes, par LE MÊME. Digne, 18 Vi, in-8. -- Histoire, géographie et statistique 
du département des Basses-Alpes, par le même. Digne, 1861, in-8. — Souve- 
nirs religieux des Eglises de la llaute-l^rovence, par le même. Digne, 1879, 
in-8. — Histoire de la ville de Riez, par le même. Aix, i885, in-8. — Histoire 
religieuse du département des Basses-Alpes pendant la Révolution, par Mauuel, 
Digne, 1002, in-8. — Le livre de raison du couvent de Rie:, par le même. 
Digne, 1907, in-8. 

Gallia christiana, I (1870), 388-/117, inslr. 8o-8't. — Gallia christiana 
novissima, par Albanês, L ^)Ï)'j-659., in.str. 3(ii-438. — Du Tkms, I, 7.")-88. — 
Fastes épiscopaux de l'Ancienne Gaule, par Duchesne, a74-27(). — RduciiE, 
I, 325-23'». — Papon, 1, 23i4-2'i7. — nirtionnaire d'ExpiLLY, M. 273-27O. 

3. Elle est connue aujourd'hui sous |p, Hln> de Saint-Maxime. Construite 
de 1/190 à i.^a'i. réiablic au coninieiiceiueul du VII' siècle, après les guerres 
(le religion, elle a élé de nouveau restaurée en i8i3, après avoir subi les 
mutilations de la Révolution. 



DIOCÈSE DE RIEZ Bg 

à Riez de ce corps saint que le crâne et un bras ; tout le reste a été 
transféré en l'abbaye de La Grasse en Languedoc, sans que l'on sache 
en quel temps, ni comment ; car les religieux de La Grasse n'ont 
d'autres titres que d'anciens inventaires de leurs reliques, d'environ 
quatre cents ans, qui font mention de ce corps saint. Quoique à Riez 
on cro ieposséder un bras de saint Maxime, les religieux de La Grasse 
ne laissent pas d'assurer qu'ils ont les deux. 

Le chapitre cathédral est composé d'un prévôt, d'un archidiacre, 
d'un sacristain, d'un capiscol et de huit chanoines, dont l'un est théo- 
logal '. On compte dans ce diocèse soixante paroisses \] 

Le séminaire, qui comptait au XVIII^ siècle quatorze étudiants, avait 
pour le diriger un supérieur et trois professeurs. Douze ecclésiastiques 
étaient employés à l'éducation de la jeunesse dans les collèges de Riez, 
des Mées, de Moustiers et de Valensoles. Un aumônier était attaché à 
chacun des hôpitaux du Saint-Esprit à Riez, et de la Charité à Mous- 
tiers. Les Grands Augustins avaient un couvent à Valensoles ; les 
Grands Carmes en avaient un à Saint-André d'Estoublon% qui était l'un 
des plus anciens de leur ordre en France ; les Cordeliers et les Capu- 
cins possédaient chacun une maison dans la ville de Riez, fondées, la 
première en i255, et la seconde en 1607. Il y avait une communauté 
d'Ursulines à Riez, établie en 1623, et une autre à Valensoles. 



Maisons Conventuelles 

Valensoles, Valcntiola. ValenssoHœ*. — Saint Mayol, abbédeCluny, 

1. Il y avait en outre i5 bcnéficicrs, un sous-sacristain, un clerc tonsuré, 
servant pour raditiiiiistration des sacrements, un maître de musique et 
quatre enfants de chœur. 

2. Dont six écfliscs succursales. Le persoiuicl occlésiasliquc, charge de les 
servir au X-VIIl" siècle, se composait de 51 curés, de (i desservants, de 68 
vicaires et de 3o chapelains. 

3. Gant. Mézel. 

4. Chef-1. cant., arr. Digne. — Bibliographie : Le Recueil des chartes de 
l'nbhnye de Cinny, publié par M. Hiujki.. t. III, 80-81, 3()9-1oo, /ji.'i ; VI, 879-880. 
— BoucHi:, II, /j5-/|(). — Charte d'Mnicradc, évoque de Riez (ogcj), dans 
Gallia clirisHnna, I, instr. 80, et Brukl, III, ici, aoi-ao^- — Bihliollieca 
clitniacensis, 1738. — BAUTri., 7^. — Aciiaud, II, b^^-ï'^^)^^. — Monnstère des 
Clunisles à Valensoles, par Fkkaud, dans Annales hist. des Basses-Alpes, III 
(iSlo), ai8 et s. ; VI (i843), 311-319. — Souvenirs relujieux des Eglises delà 
//au^e-Proue/ice, par Féuaud, iio-ii3. — Histoire des Basses-Alpes, par le 



6o PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

naquit à Valensoles. Cette localité fut donnée à l'abbaye par le comte 
Guillaume I, en 990. L'église du lieu, construite en l'honneur de saint 
Maxime, appartenait déjà aux moines de Cluny. C'est vers cette 
époque qu'ils y fondèrent un prieuré, qui pouvait entretenir cinq 
moines et leur prieur ou doyen, et un prêtre séculier attaché à la 
maison. Il y avait encore cinq religieux à la Abeille de la Révolution, 
qui disposaient d'un revenu de 2829 livres. L'église paroissiale 
actuelle a été construite par les Bénédictins; plusieurs familles se 
sont partagé leur monastère. Les États de Provence s'étaient réunis, en 
1296, dans la salle principale, où se tinrent encore les assemblées 
des communes, en 1639 et en i63o. 

SoRPS, Sorpius\ — Fouques de Caille, évêque de Riez, fonda et 
dota l'abbaye de Sainte-Catherine de Sorps pour cent religieuses cha- 
noinesses, suivant la règle de saint Augustin (i255). Il établit dans le 
voisinage un monastère de sept chanoines réguliers, sous le vocable 
de Saint-Maxime, pour le service religieux de cette communauté. 
Fouques rédigea des statuts pour le gouvernement de ces deux 
maisons. Sainte Delphine y fut élevée, avant de devenir l'épouse de 
saint Elzéar. Cette abbaye, décimée et ruinée par les pestes et les 
guerres, fut supprimée par le pape Eugène IV (1437). Le prieuré 
régulier qui la remplaça finit par ne plus être qu'un prieuré rural. 



Prieurés 

AiGuiNEs". Notre-Dame des Sales, S. Maria de Saleta et S. J.-B. de 

MÊME, 3^9-359. — Dissertation sur le lieu de naissance de saint Mayenl, abbé 
de Cluny, par le même,, dans Annales Basses- Alpes, IV (i84i). — Maurel, 
468-471. 

I. A. Fontaine l'Evêque, com. Bauduen, cant. Aups, arr. Draguignan, 
Var. — Bibliographie : On trouve dans ïllistorica pnvsnlum S. Regiensis 
Ecclesice noinenclatura, de Bartel, 209-23iS, les pièces relatives à la fondation 
et à la dotation de cette abbaye et les statuts de Fouques. Carta fandationis, 
dans Gnllia christiana (lOhO), IV, 838-84o. — Bartel, 07-70. — Notes 
historiques sur Foiitaine-l' Euêque oa Sorps, par de Bresc, dans Congrès 
soc. sav. de Provence et Marseille {\qo']), 547-55a. — Bouche, I, aaS ; II, Sog- 
3 10. — Souvenirs religieux des Églises de la Haute-Provence, par Féraud, 71- 

73. 9'- 

a. Cant. Aups, arr. Draguignan, Var. — Cari. Saint-Victor, I, 698-606. — 
Albanès, I, Eglise de Riez, inst. xxix. — Souvenirs relig., par Féraud, 37. 
— Achard, L ï64. 



DIOCESE DE RIEZ 



6l 



Aigiiina, donné à Saint-Victor de Marseille vers io38, par Hildebert et 
ses fils. — Albiosg, Albioscum, Albiols'. Saint-Pierre, donné à Lérins 
parl'évêque Augier (ii33). — âlignosg'. Saint-Martin, dépendant de 
Lérins, uni au prieuré de Roumoulès. — Autignosg, Artignosciim\ 
Sainte-Madeleine, donné à Lérins (ni3) et uni à l'évêché de Riez 
(i3o4). Notre-Dame et Saint-Pierre, dépendant de Saint-Victor 
(1098). 

Baudinard, Bcldlsnard, Bellam Dinacium". Saint-Jacques, donné à 
Lérins par Augier, évêque de Riez (i ii3), uni à l'évêché. — Bauduen, 
fiaurfo/imm'. Saint-Pierre et Notre-Dame de la Blaclie, dépendant de 
levêque. — Betnès, Areolœ, Bedlnx\ Saint-Martinet Saint-Maxime. 
— Bras-d'Asse, Brachium Vallls Assise'. Saint-Nicolas, dépendant de 
l'évoque. — Brunet, Brunetwn\ Saint-Martin, dépendant de Montma- 
jour, uni à la cathédrale de Riez. 

Cuateauneuf, Castriim novuni\ Saint-Pons, dépendant de Montma- 
jour ; Saint-Pierre de Chauvet, Calvetum, unis à l'évêché de Riez. — 
Chateau-Redon, Castram rotundani '\ Saint-Jean-Baptiste. Saint- 
Martin de Sueuil, Airamus, donné à Saint-Victor au X^ s. — Ghe^ie- 
rilles, Caninilise ". Saint-Florent, dépendant de l'évêché. — Cluma?je, 
Clumanciis, Clemanœ'\ Saint-Honorat, donné à Lérins par Pons et ses 
trois frères (1046-1066). Saint-Benoît et Saint-Augustin, prieurés unis 



1. Gant. Riez, arr. Digne, Basses-Alpes. — Cari, de Lérins, I, 321-222 ; II, 
i38-i'i7. — Inv. sotn. arch. Alpes-Maritimes, par Moris. sér. H, 8'49-862, t. I, 
i43-i44. — Souv. relùj. de la Haale-Provence, 44-45; Hist. des Basses-Alpes, 
par Féhaud, 344- 

2. Souv. Haule-Provence, 45. 

3. Gant. Tavernes, arr. Brignolcs, Var. — Cnrl. Lérins, II, i55-i58. — My. 
som. arch. Alpes-Mar., sér. H, 884. I, i46. — Cart. Saint-Victor, II, Scj. — 

ACHAHD, I, 239. — B\RTEL, 2l8. 

4. Gant. Aups, arr. Draguignan, \ar. — Carl. Lérins, l, 223. 

5. Gant. Aups. — Achaud, I, 317. 

6 et 7. Gant. Mézel, arr. Digne, Basses-Alpes. 

8. Gant. Valensoles, arr. Digne. — Bulle d'Innocent III (i2o4), dans Pat. 
lat., GGXV, 46-S. 

9. Gant. IMoustier-Sainle-Maric, arr. Digne, Basses-Alpes. — Bul. d'Inno- 
cent III, dans fat. lat., GGXV, 468. — Souvenirs religieux, par Féraud, 5i.— 
Hisl. des Basses-Alpes, 809. 

10. Gant. Mézel. arr. Digne.— Cart. Saint-Victor, II, 91 et s. Arch. B.-du- 
Rh., II. io45 (1202-1731). ^ GalUa Christ., III. 210. 

11. Gant. Les Mées, arr. Digne. — Aciiauu, I. 456. 

12. Gant. Barrème, arr. Digne. — Cart. Lérins, I, 338. — Inv. som. arch. 
Alpes-Mar., sér. H, 919-931, t. I, i49-i5o. — Acuaud, I, 404-465. 



62 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

dépendant de Lérins. — Creisset, Creissetum\ Sainte-Magdeleine, 
dépendant de l'archevêché. 

Entrages \ Saint-Pierre de Taillas, Tragilœ, donné à Saint-Victor 
vers 1070. — Entrevennes, Antravenœ\ Notre-Dame, dépendant de 
l'évêché. Saint-Pierre, dépendant de Saint-André de Villeneuve. Saint- 
Benoît et Saint-Firmin. — Espahron de Verdon, Sparro, Esparro*. 
Saint-Vincent-et-Saint-/Vndré, dépendant de Lérins (990), uni à la 
sacristie de la cathédrale de Riez. — Espinousse, Spinosa ^ Saint- 
Jacques, uni au chapitre cathédral de Riez. — Estoublon, Stuhlon". 
Saint-Pierre, donné à Montmajour par Svigo et Hébert (ion), qualifié 
monastère par Callixte II (1128) et Innocent III (1206) et uni à la 
Chambrerie (i356). — Gréoiilt, Greols, Gredolœ, Gryseliuni\ Notre- 
Dame, donné à Montmajour vers 109G, cédé dans la suite aux Tem- 
pliers, puis uni à l'évêché. Saint-Pierre de Roussel, uni au séminaire 
de Riez. 

La Palu '. Saint-Maurice de Meireste, Meiresca, mentionné par 
saint Grégoire VII parmi les cellx de Saint-Victor (1079). — La Ver- 
dière". Saint-Pierre de Braug, Braugium, donné à Lérins par l'évêque 
Augier (iio3), cédé aux Templiers (1237) et attribué aux Chevaliers 
de Malte. — Le Gastellet, Castelletum^". Saint-Pierre, dépendant de 
Saint-André de Villeneuve, uni à l'infirmerie (X11I« s.). — Le Poil, 
Pi>u5". Saint-Laurent, dépendant de l'évêché. — Les Mées, Mediœ, 



1. Cant. Mézel, arr. Digne. — Achard, I, 488. 

2. Cant. et arr. Digne, — Cart. Saint-Victor, H, 98. 

3. Cant. Les Mées, arr. Digne. — Etude sur tes abbés de Saint-André de 
Villeneuve, par Mkritan, 27. — Achard, I, 519. 

fi. Cant. Riez, arr. Digne. — Cart. Lérins, l, aaS. — Souvenirs religieux, 
par Fi';RAun, /j5. — Achard, I, 5a4. 

5. Cant. Mézel, arr. Digne. — Achard, I, 5a5. 

6. Cant. Mézel, arr. Digne. — Charte de Fondation, dans Papon, II, 
preuves ni-iv. liouciiE, I, 234- âlbanès, I, inst. 871. — Estoublon, fief de 
Montmajour (11.57), dans^ln. Basses-Alpes, X (1901), 192-193. — Souvenirs 
religieux, par Féraud, 5o-5i ; Ilist. des Basses- Alpes, 280-282. 

7. («vnt. Valeiisoles, arr. Digne. — Achard, I, 687-589. — Souvenirs reli- 
gieux, par Féraud, 5i, 102. 

8. Cant. Mousticrs, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, II, 718. — 
Inv. ms. de l'abbaye, p. 68, arcli. B.-du-R. — Achard, II, 197. 

9. (]ant. Salernes, arr. lîrignoles, Var. — Cari. Lérins, l, 206-210; II, 
159-162. — Inv. arch. Alpes-Mar., sér. II, 886, t. I, 1/17. 

10. Cint. Les Mées, arr. Digne, Basses- Alpes. — Achard, I.iag. — Méri- 
tan, 3o. 

11. Gant. Senez, arr. Gastellane. — Acuard, II, a34. — Le Poil, Histoire 



DIOCÈSE DE RIEZ 63 

Metœ\ Saint-Antoine, donné à Saint-Victor de Marseille (XP s.). 
Saint-Michel, dépendant de Ganagobie. Notre-Dame de Pleins-Champs, 
de Plenis Campis. Saint-Biaise de Palleirosc, dépendant de Boscaudon. 
Notre-Dame de l'OHve, prieuré-cure. — Levens, Leventium \ Saint- 
Barnabe, dépendant de la cathédrale. 

Majastres '. Saint-Pierre. — Mézel, Mesellum \ Saint-Vincent, 
donné à Montmajour par l'évèque Augier (109G). — Moissag, Mosia- 
cum \ Notre-Dame, uni au chapitre métropolitain d'Aix. — Monta- 
GNAC, Montaniacum ^ Notre-Dame, donné à Lérins par l'évèque Augier 
(11 ï3), puis uni à l'évêché de Riez. — Montmeyan, Mons Medianus \ 
Notre-Dame du Plan, dépendant de Saint-André de Villeneuve. — 
Moustiers-Sainte-Marie, Momislerium \ Notre-Dame et Saint-Julien, 
donné à Lérins par l'évèque Augier (1096), habité par une commu- 
nauté monastique jusqu'au XVP s. Saint-Jean-Baptiste, donné à Saint- 
' Victor (1070). — Oerbès, Orborium". Saint-Martin, dépendant de 
Saint- Victor, qui le possédait à l'époque carolingienne.— Puimoisson ". 



féodale, toponymique et religieuse, par Lieutaud, dans An. Basses-Alpes, XXIII 

(1902), 474-491. 

1. Ghef-1. cant., arr. Digne. — Cart. Saint- Victor, II, 89-56. — Achard, 
11^ iirj — Notice historique et statistique de la ville des Mées, par Esmieu. 
Digne, i843, in-8, et Annales hist. Basses-Alpes, YI (i843), i5-2i, 221-227. — 
Souvenirs religieux, par Féraud, 54-55. 

2. Gant. Moustiers, arr. Digne. — Achaud, I, G37. 

3. Gant. Senez, arr. Castellane. 

4. Ghef-1. cant., arr. Digne. — Achard, II, 128. — Souvenirs reli- 
gieux, 5i. 

5. Gant. Tavernes, arr. Brignoles, Var. — Achard, II, 187. 

G. Gant. Riez, arr. Digne. — Cari. Lérins, I, 225. — Achard, II, i4i. — 
Souvenirs religieux, 45. 

7. Gant. Tavernes, arr. Brignoles, Var. — Achard, II, i5i. — Méri- 

tan, 34. 

8. Giicf-I. cant., arr. Digne, Basses- Alpes. — Cnrlulaire de Lérins, I, ai3- 
221 ; II, i48-i54. — Inv. som. des archives des Alpes-Maritimes, sér. H, 873- 
883, t. I, 1 45-1 46. — Histoire de l'abbaye de Lérins, II, 474. — Bautel. 242- 
2l^l^ — Cart. de Saint- Victor, I, 612-61."). — Mémoire historique sur la ville de 
Mousliers, par Jean Solomé. Digne. iS\-i, in- 18, e\t. Annuaire des Basses- 
Alpes, s. I. n. d., in-8, ext. Annales hist. des Basses- Alpes, IX (1849). — 
Notre-Dame de Moustiers, par l'abbé Féhaud. dans le Rosier de Marie, sept.- 
oct. 1866. — Souvenirs religieux des églises de la Haute-Provence, par i,e 
MÊME, 36-43. — Achaud, II, 162. — Bibliographie du culte local de la Vierge 
Marie, par L. Gli^jnet, 21-22. 

9. Gant. Moustiers, arr. Digne. — Souvenirs religieux, par Féraud, 
25-2G. 

10. Gant. Riez, arr. Digne.— Cart. Lérins, I, 236.— Inv. arch. Alpes-Mar., 
sér. H, 932-939, t. I, i5i-i[>2. — Souvenirs religieux, 46. 



64 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

Noire-Dame de Beauvoir, donné à Lérins par Boniface et son épouse 
Stéphanie (XI* s.) et vendu aux Chevaliers de Malte. — Quinson, 
Quincio '. Notre-Dame du Plan, dépendant de Lérins. Sainte-Thècle 
de la Roquette, dépendant du chapitre cathédral. 

Riez. Saint-Etienne de Rejenia, qui était une cella de Saint-Victor en 
1079^. — RoBioN \ Saint-Trophime, qui fut une cella de Saint-Victor 
(1079). — RouGON, Rogomim, Raga\ Saint-Cyr, dépendant de Saint- 
Victor de Marseille (1098). — Roumoulès, Romulse^. Saint-Pierre, 
donné à Lérins en 1081, occupé par deux moines au millieu du XIV"^ s. 
et uni à la mense épiscopale de Riez vers la fin du XVIP s. 

Saint- Je ANNET, S. Johannetiis % dépendant de l'évêque. — Saint- 
JuEKS, S. Georgiiis \ dépendant de la prévôté deSorps. — Saint-Julien 
LE MoNTAGNER, S. JuUaniis Montcineriiis *. Notre-Dame et Saint-Pierre, 
dépendant du chapitre cathédral. — Saint-Julien d'Asse, S. Jiilianus *, 
donné à Montmajour par l'évêque Augier (1096), uni à Saint-Pierre de 
la Villette, de Villela. — Saint-Martin de Bromes, Bromedes *°. Donné 
à Saint-Victor vers 1064. Saint-Pierre d'Archinosc, Archinoschum, 
donné à la même abbaye vers le même temps. — Sainte-Croix de 
Verdon, s* Cruxde Salleta^'. Cella de Saint-Victor (1079). Saint-Pons, 
donné à cette abbaye en 1098. 

Tavernes, Tabcrnœ ". Saint-Cassien, donné à Saint-Victor en 1098, 
uni dans la suite à la prévôté de Barjols. Saint-Maxime, uni à cette 



I. Cant. Riez. — Cnrt. Lérins, I, 218-219 ; II, 142-147- — Achard, II, 258, 
aSg et 3ii. 

a. Cart. Saint-Victor, II, 718. 

3. Cant. et arr. Caslcllanc. — Cart. Saint-Victor, II, 218. Inv. ms. p. 68. 

4. Gant. Mousliers, arr. Digne. — Cart. Saint-Victor, II, 3(j. 

5. Gant. Riez, arr. Digne. — Cart. Lérins, 226-280. — Inv. arch. Alpes- 
Mar., sér. II, 862-872, t. I, i44-i4r>. — B.\utbl, 287. — Souvenirs religieux, 
43-44. 

6. Gant. Mézel, arr. Digne. 

7. Cant. Mousliers, arr. Digne. — Bouche, I, 229. 

8. Gant. Rians, arr. Brignoles, Var. — Aciiaud, II, 4i4-4i5. 

9. Gant. M('zel, arr. Digne. — Alijanès, [, Eijlise de liiez, inst. 371. — 
Bulle d'Innocent 111, dans Pat. lat. GGXV, 468. — Souvenirs religieux, 51. 

10. Cant. Valensoles, arr. Digne. — Cart. Saint-Victor, \, 620-627. — Arch. 
B.-dn-Rli.. M, T()44 (1042-1751). Inv. nis. 69. — Souvenirs religieux, a6. 

II. Gant. Riez, arr. Digne. — Cart. Saint-Victor, II, 89, 718. — Aciiard, 

II. 471- 

12. Chef-1. cant.. arr. Draguignan, Var. — Cart. Saint-Victor, I, 627-680. 

Inv. ms. 69. — Souvenirs religieux, 27. 



DIOCÈSE DE RIEZ 65 

collégiale. — Trigance '. Saint-Julien de Lagnenis, donné à Saint- 
Victor (ioi5-io2o), mis par Grégoire VII au nombre des cellœ (1079). 
Saint-Denis d'Estelle, de Stella, uni au séminaire diocésain. — 
Varages, Varagiœ, Varagines'K Saint-Pierre, donné à Montmajour 
(1082). — VÉRiGNON, Verlgnum\ Saint-Priest, que l'abbaye de Saint- 
Victor possédait en 1098. Lagnères, Lahninœ. 

I. Gant. Comps, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, î, 607-610. Inv. 
ms. 68. — AcHARD, II, 528. 

3. Gant. Barjols, arr. Brignoles. 

3. Gant. Aups, arr. Draguignan. — Cart. Saint-Victor, II, 89. 



VI 

DIOCÈSE DE SISTERON ' 

[Sistaricensis. Évêché aujourd'hui suffragantd'Aix. Il est situé dans la 
ville de Sisteron, de la seconde Narbonnaise et de l'exarchat des Gaules. 

L'église cathédrale, sous le nom de la Vierge^, est bâtie en forme de 
croix : elle est fort ancienne. On croit qu'elle a été bâtie par Charle- 
magne % et l'un des derniers évêques y a donné une très belle argen- 
terie. On ne sait pas si Valère, qui vivait en 617, a été le premier 
évêque de Sisteron, ou s'il y en a eu d'autres avant lui *. 

Son chapitre est composé d'un prévôt et de onze chanoines, dont les 
trois premiers sont l'archidiacre, le capiscol et le sacristain. Outre les 
chanoines, il y a encore dix bénéficiers^, dont deux font les fonctions 
de curé. Il y a dans ce diocèse quarante-six paroisses en Provence, seize 
en Dauphiné et deux dans le Gomtat-Venaissin, qui sont Montréal et 
Piles. Parmi ces paroisses, celle de Forcalquier se dit concathédrale et 
a un chapitre, composé d'un prévôt, d'un sacristain, d'un capiscol, de 
dix autres chanoines et de dix autres bénéficiers *. 

La taxe en cour de Rome est de 800 florins et le revenu de l'évêché 
est de 12.000 livres.] 

1. Chef-lieu d'arr. Basses-Alpes. — Bibliographie : De rébus (jestis episco- 
poriim Sistaricensium libri IV, auct. Joan. Colombi. Lyon, i603, in-8. — 
Histoire de Sisteron, tirée de ses archives, où l'on voit, par les institutions, les 
mœurs, les développements et les vicissitudes de cette ville, le sort et l'impor- 
tance politique de la plupart des anciennes villes du midi de la France..., par 
Ed. DE Laplane. Digne, i843, 2 yoI. in-8. — Gallia Chrisliana, I (1870), 
47i4-5i5,inst. 88-98. — Gallia Christiana novissima, par Albanès, I, 653- 
792, inst. 439-532. — Du ÏEMS, I, i22-i35. — Houche, I, 234-2^1. — Papon, I, 
270-291. — "Dictionnaire d'ExPiLLY, VI, S23-825. — Souvenirs reliç^ieux des 
Etjlisesde laHaute-Pronence, par Féraud. Digne, 1879, in-8. — Voirla biblio- 
graphie du diocèse de Riez. 

2. Primilivement elle avait saint Thyrse pour titulaire. 

3. C'est une erreur. Elle est de la seconde moitié du XII" siècle. 

4. Le chan. Albanès, après la Gallia Chrisliana, lui donne pour prédé- 
cesseurs Chrysophe et Jean I". Mgr Duchcsne ne met avant lui que Jean. 
Fastes épiscopaux, 1, 278. 

5. Il y a, en outre, un maître de musique et quatre enfants de chœur. 

6. Obituaire du chapitre de Saint-Mary à Forcalquier (107^4-1593), par 
J. Roman. Digne, 1887, in-8. 



ClOcIsE DE SiSTËRON 67 

Les Cordeliers conventuels avaient un couvent à Sisteron et à Forcal- 
quier, fondé, le premier, en i238. Les Dominicains en avaient un à La 
Baume-lcs-Sisteron. Les Cordeliers observantins en avaient un à 
Manosque ; les Capucins, à Sisteron, fondé en 1614, et à Manosque ; 
les Récollets, à Forcalquier et à Notre-Dame des Anges, près 
Cuers. Les Grands Carmes étaient installés à Manosque, et les Minimes 
à Mane. Les Lazaristes dirigeaient les séminaires de Manosque et de 
Lure. 11 y avait des religieuses Ursulines à Sisteron, des Yisitandines 
dans cette même ville et à Forcalquier et des Clarisses à Manosque. 

Abbayes et Prieurés conventuels 

VoLX, Baiilœ*. Jean 11, évêque de Sisteron, fonda en 812 ce 
monastère sous le vocable de Notre-Dame. Ademar en fut le premier 
abbé. Cette maison eut peu d'avenir. Elle était, dès le XI^ siècle, unie 
à l'abbaye de Psalmodi, du diocèse de Nîmes. 

Val-Benoit, Bodonense monasterium^. Ce monastère eut pour 
fondateur, au W siècle, un saint Mary, dont son biographe fait un 
moine de Micy. Ruiné une première fois par des barbares venus 
d'Italie, une seconde fois par les Sarrazins, il finit par ne plus être 
qu'un prieuré de l'abbaye de l'Ile-Barbe. 

Lure, Lura\ Cette abbaye, dont l'église était en l'honneur 

1. Gant. Manosque, arr. Forcalquier. — Bibliographie : Charte de fonda- 
tion, dans De re diplomatica de Mabillon, p. 6i4, et Albanès, I, instr. fx'ig- 
44i. — L'abbaye de Voix et lachapelle romane de Notre-Dame de Baulis, par 
Charles de Gantelni d'Ille. Digne, i883, in-8. Ce travail avait paru dans les 
Annales des Dasses-Alpes, I (1882), a/16-25o, 33o-33(3, 3'|0-344, dans la Semaine 
reli(iiense de Diijne {1SS2), 54, 127, 23i, et dans le Bal. de la Soc. scientif. et 
liltèr. de Digne, I (i883), 246, 34o. — Annales benedictini de M\billon, II, 4o4- 
/joS. — Gallia ClirisUana, I, BoS-Sog. — Albanks, I, C72-G73. — Achahd, III, 
232-247. — Souvenirs religieux des Eglises de la Haute Provence, 21. 

2. Saint-May, cant. Remusat, arr. Nyons, Drôme. — Bibliographie : 
Vita S. Marii, dans Maum.lon, Acta Sanct. O. S. B., I. 98, et dans Acta Sanc- 
torum, Januarii, llI, 387-388. Sur la valeur de cette vie, attribuée au palrice 
Dynamo, voir Les Saints de Micy, par Poncelet, dans Analecta bollandiana, 
XXIV (1905), 96. — //Js^oire de saint Mary, premier abbé de Bodan, par 
Jean Germain, prêtre bénéficier de Forcalqtiicr, 173G, I3ib. Aix, ms. 84i- — 
Eludes historiques sur l'abbaye de Bodon à Saint-Mary, diocèse de Valence, par 
l'abbé IsNARD, dixns Bul. Soc. hist. de la Drame, I (18O6), 40-32. — Annales 
benedictini, l, i3i-i32. — Gallia Ckrisliana, I, 5oG-5o8. 

3. Com. et cant. Saint-Etienne, arr. Forcalquier. —Bibliographie : A^o^re- 
Dume de Lure, son abbaye et son pèlerinage, par Alfred Regnier-Vigne. 



68 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aIX 

de Notre-Dame, fut fondée au VP siècle par un saint Donat, dont une 
tradition locale a fait un moine de Micy. Elle disparut pendant les 
invasions sarrazines. Une nouvelle abbaye, confiée aux chanoines régu- 
liers, s'éleva dans ces mêmes lieux vers 1170. Les premiers chanoines 
vinrent de Boscodon ; ils suivaient les règles composées par saint 
Hugues de Grenoble. Le pape Jean XXII unit cette maison au chapitre 
régulier de la cathédrale d'Avignon (i3i8), en attendant que Sixte IV 
prononçât la sécularisation de ces deux chapitres, lors de l'érection 
d'Avignon en métropole (i48i). Il ne resta de l'abbaye de Lure que le 
titre abbatial, donné en commende avec 2,5oo livres de revenu. 

Cruis, Crossia^. Cette maison de chanoines réguliers, sous 
le vocable de Saint-Martin, fut fondée vers le milieu du XP siècle ; le 
comte Raymond Bérenger la fit ériger en abbaye dans les premières 
années du siècle suivant. Elle était exempte de la juridiction épisco- 
pale. L'évêque de Sisteron obtint de Callixte III l'union du titre 



Marseille, 1886, in-i6, et Annales des Basses-Alpes, i883. — Histoire de 
l'abbaye et du sanctuaire de Notre-Dame de Lure, par Féraud, dans Rosier de 
Marie {i858), 473, 494, 5i2, 628. — Histoire de la chapelle ou sanctuaire de 
Notre-Dame de Lure, dans la paroisse de Saint-Etienne, par le chan. Isoard, 
d'après un manuscrit de l'abbé Féraud. Forcalquier, i858, in-8. — Voir : 
Bibliographie du culte local de la Vierge Marie, par L. Glugnet, fasc. I, 26. — 
Sur Saint-Donat : Histoire hagiologique du diocèse de Gap, par Mgr Depéry, 
i45-i6i. — Vita SanctiDonati, dans Calalogus cod. hagiograph. latin. Bib. nat., 
I, 3o9-3i5. 

Factum pour le chapitre de Sisteron et les trois chanoines qui ont fait option 
des prébendes du sieur Arnaull, intimés, demandeurs et défendeurs, contre 
M' Baltazar Barle de Curban, abbé de Lure, prétendant droit à la prébende de 
Saint-Domnin, que possédait le sieur d'Arnault. Paris, 1730, in-fol. — Som- 
maire de la cause signifiée pour le chapitre de Sisteron, etc. Paris, s. d., in- 
fol. Voir : Corda, V, 645-646. — Abrégé des actes du clergé de France, table 
raisonnée. II, 193 et 194. — Sceau de l'abbé Jourdan (1196), dans Sigillogra- 
phie, par Blancard, I, 219 ; II, pl. 90, n° i. 

Annales bened., I, i3i. — Gallia christiana,l,5og-bi2. — Albanès, I, 692- 
593, 708. — Bouche, I, 236; II, 118, 167-168. — Souvenirs religieux des 
églises de la Haute-Provence, i3-i6, 62-67. — Histoire de Sisteron, par de La- 
PLANE, II, 399-402. — Notices géographiques et historiques sur les communes 
du canton de Saint-Etienne-les-Orgues, par Pelloux. Forcalquier, 1887, in-8, 
25 et s. — Histoire générale des Alpes-Maritimes ou Cottiennes, par Fornier, I, 
467-472, 709-711, 73a. 

1. Gant. Saint-Etienne, arr. Forcalquier. — Bibliographie : On conserve 
quelques pièces relatives à cette abbaye (XIV'-XV1° s.) aUx arcliives dcpar- 
lemenlales de Digne, sér. H. — Gallia christiana, l, 5i2-5i3. — Bouche, I, 
a36 ; II, 338. — Âghaud, I, 490. — Histoire de Sisteron, par uk Laplane, II, 
4o2-4o4. — Notice sur les communes du canton de Saint-Etienne, par Pelloux, 
81-92. — Souvenirs religieux des églises de la Haute-Provence, 82-85. 



DIOCÈSE DE SISTERON 69 

abbatial à la mense de l'évêché (i456), ce qui en augmenta les revenus 
d'environ 5ooo livres. 

Ganagobie, Ganagobia, Galobiiim '. Ce prieuré fut fondé vers 
le milieu du X^ siècle, sous le vocable de Notre-Dame et de Saint-Jean- 
Baptiste, par Jean III, évêque de Sisteron, et donné par lui à l'abbaye 
de Cluny. Ce monastère, richement doté et établi au sommet d'une 
montagne, exerça dans la région une grande influence. Plusieurs 
prieurés en dépendaient : PejTuis, Montfort, Sigonce, Peypin, Coste- 
belle. Il devait y avoir constamment quatorze moines, le prieur compris. 
Cette maison fut supprimée par la commission des réguliers (1787). Il 
reste une église et un cloître du XIP siècle. 

La Baume, Balma'. Les chanoines réguliers de la prévôté de 
Chardavon, diocèse de Gap, transportèrent leur maison dans ce fau- 
Jjourg de Sisteron, où ils desservirent l'église de Saint-Marcel. Voir 
art. Charvadon. 

Monastères de femmes 

BÉNÉDICTINES DE Mane, Marina'. Ce monastère, qui pourrait 

I. Gant. Peyruis, arr. Forcalquier. — Bibliographie : On conserve quel- 
ques documents sur ce monastère et ses prieurs aux archives départemen- 
tales de Digne, sér. H, aux archives nationales. O, 634, à la Bibliothèque 
Sainte-Geneviève, ms. 709, f. 66 (visite du prieuré, par Gaspard de 
Simiane de la Coste, vicaire général de Mazarin, i654), et à la Bibliothèque 
d'Avignon, ms. 3688, f. 60 (pièces concernant René de Massebeuf, prieur de 
Ganagobie, 1602-1619). — Recueil des chartes de Cluny, par Brlel, III, 
793; V, 795. — Bibliotheca Cluniacensis, 1737, 1731. 

Précis historique sur le monastère de Ganarjohie, par A. Milon. Tours, 
1880, in-8. — Rapport de M. de Caumont sur un mémoire adressé par 
M. Veuhj-ot sur le monastère de Ganagohie, dans Bullet. monument., XXXII 
(1866), 65-68. — Boucin:, T. 339; II, 57, 1S8. — Aciiard, II, 35i-254. 374. 
L'exemplaire de la BibliothcVjuo Méjanes, à Aix, contient une notice manus- 
crite. — Histoire de Sisteron, par de Lapl.vne, II, 'jo5-iii5. — Souvenirs reli- 
gieux des églises de la Haute-Provence, loS-iio. — Albanès, I, 682-683. — 
Maurel, 467. 

Relation de .'a confidence et usurpation du prieuré de Ganagohie, en Pro- 
vence, par Lambert du Bousquet, seigneur de Sujonce, an préjudice du sieur 
Gajfareli, s. 1., i633, in-/,". Voir : Corda, II, 3 18. — A Son Altesse Mgr l'ar- 
chevêque de Vienne, abbé, chef général, et à Messieurs les définiteurs du 
chapitre général de Cluni, Dom Balthasau Buule, infirmier dé Ganagobie, 
s. 1. n. d. (1725), in-fol. 

a. Gom. Sisteron. — Voir art. Chardavon, p. .5o. 

3. Gant, et arr. Forcalquier. — Achard, II, i4. — Souvenirs reli- 
gieux, 171. 



70 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D AIX 

remonter au XII* siècle, fut détruit pendant les guerres de religion. 
Emeric de Rochechouart, évêque de Sisteron, le fit restaurer, en 1578 ; 
il fut occupé par des religieuses jusqu'au moment de la Révolution. 

Rernardines de Manosque'. — Ce monastère fut fondé par les Cis- 
terciennes de Sainte-Catherine d'Avignon. Anne de Valavoire, qui prit 
l'initiative de cette fondation, en devint la première supérieure (i634). 
Les moniales dirigeaient un pensionnat. Elles prospérèrent jusqu'à la 
Révolution. Leur église a été transformée en salle de spectacle ; la 
gendarmerie et des familles sont installés dans les édifices claustraux. 



Prieurés 

Arpavon, Arpaon". Saint-Etienne, dépendant de Bodon, uni au 
chapitre de Sisteron. — Aubenas, Albeniacum, Albenss\ Notre-Dame. 

— AuBiGNosc,' Albignoscum*. Saint-Julien, uni au séminaire de Sainte- 
Garde de Sisteron (i755). — Augès, Augetum". Saint-Georges, dépen- 
dant de Saint-André de Villeneuve. 

Chateau-Arnoux, Cas tram Arniilphl^. — Chateauneuf-le-Char- 
BONNiER, Caslrum novam de Carhoneriis\ Saint-Donat, donné à Saint- 
André de Villeneuve par Guillaume I, comte de Provence (ioi8). 
Notre-Dame de l'Etoile, dépendant de Cruis, uni à la mense capitu- 
laire de Digne (i54i)- — Chateauneuf-Miravail, Castruni novam 
MirsevalUs \ Saint-Mary. 

Dauphin, Delphlnas \ Saint-Patrice, dépendant du chapitre cathé- 
drale d'Alais, Saint-Sauveur. — Fontienne, Fonteana »°. Saint-Pierre, 

I. Histoire de Manosque, par Féraud, ^oS-'igS. — Souvenirs religieux des 
églises de la liante-Provence, i0()-i7o. 

a . Gant, et arr. Nyons, Drùme. — Dictionnaire topographique de la Drôme, 
par Bkun-Durand, 10. 

3. Gant. Rcillane, arr. Forcalquicr. 

II. Gant. Volonne, arr. Sisteron. — Aciiard, I, a58. 

5. Gant. Peyruis, arr. Forcalquicr. — Méritan, a5. 

6. Gant. Volonne, arr. Sisteron. 

7. Ibid. — Monographie de Chdteauneuf-Val-Saint-Donat, par J.-M. Maurel. 
Forcalquicr, i8()i, in-8. — Acuard, I, iiSa. — Mêuitan, 36. 

8. Gant. Noyers, arr. Sisteron. 

9. Gant, et arr. Forcalquier. — Aciiard, I, 497- 

10. Gant. Saint-Etienne, arr. Forcalquicr. — Cart. Saint-Victor, II, 20-21. 

— Albanès, I, C)i)i. — Notice sur les communes du cant. de Saint-Etienne, 
par Pelloux. — Souvenirs religieux, 3o. 



DIOCESE DE SISTERON 7I 

donné à Saint-Victor de Marseille par Gérard Chévrier, évêque de Sis- 
teron, vers 1060. — Forcalquier, Forum Calcherium, Forcalque- 
rium *. Saints-Promasse, Maurice et Romain, donné à Saint-Victor par 
Bertrand, comte de Forcalquier (io44). On voit encore l'église et le 
prieuré. — La Brillane, Briniana^, dépendant de l'évèque. — 
Le Poët-Sigillat, PoteZa/n % prieuré-cure, vmi à celui de Saint-May. — 
La Roche-Giron, Roca, Rupes Gironis *. 

Malefougasse, Malafugacia ^ Saint-Jean-Baptiste, dépendant de 
Saint-André de Villeneuve, uni à Tabbaye de Cruis et à l'évêché de 
Sisteron. — Mane, Mana\ Saint-André, dépendant de Saint-André de 
Villeneuve, donné aux Minimes de Mane (XVIP s.) avec les prieurés de 
Notre-Dame de Châteauneuf, Saint-Jean de Fodilz, Notre-Dame de Sala- 
gon et Saint-Laurent, situés sur la même paroisse, qui lui étaient unis. 
— Manosque, Manoasca \ Notre-Dame de Romigier, donné à Saint- 
Victor au X® siècle, centre d'un pèlerinage célèbre, occupé par une 
communauté monastique jusqu'au XV« siècle, uni plus tard à l'hôtel- 



1. Chef-1. arr. — Les quatre paroisses de Forcalquier et leur union en làl5, 
par de Berluc-Perussis, dans An. Basses-Alpes, III (1887), 36i, ^Sa, 607.— 
Cart. Saint-Victor, II, 3-i8. Arch. B.-du-Rh., sér. H, 889-893 (io44-i7S9)- — 
Souvenirs religieux, 29-30. 

2. Cant. Peyruis, arr. Forcalquier. 

3. Cant. Rémusat, arr. Nyons, Drôme. — Dict. topog. de la Drame, 279. 
\. Gant. Banon, arr. Forcalquier, Basses-Alpes. 

5. Cant. Saint-Etienne, Ibid. — Méritan, 3i. — Achard, II, 11. 

6. Cant. et arr. Forcalquier. — Méritan, 3i-32. 

7. Chcf-1. cant., arr. Forcalquier.— Virgo Homigeria seu Manuacensis, 
aucl. J. CoLOMBi, Lyon, i638, in-4, et 16^8, m-12.— Manuasca. Virgo manua- 
censis, Guillelmus junior Forcalquerii cornes, Episcopi Sistaricenses, auct. 
J.CoLUMBi, Lyon, 1662, in-8. Voir : Opuscula varia, du môme auteur, Lyon, 
i6f)/i et i()C8, in-fol. — Notre-Dame de Romigier ou de Manosque du 
P. Goi.oMiii; Iraduilesur l'édition de 1668 par Damase Aruaud. Dig^ne, i838, 
in-13. —Histoire de Manosque du P. Colombi, traduite par Henri Pellicot. 
Apt, 1808, in-8, 2i/t-a/i6. — Notre-Dame du Romigier, par l'abbc Féraud, 
dans Rosier de MariedS^-]), 5i6, 533.— Histoire civile, politique, reliriieuse et 
bio(iraphi(iue de Manosque, par le même. Dij^ne, i8/i8, in-8, p. 393-/ji6. 
Annales liist. des Basses-Alpes, Vil (i84(i), 308-327. — Souvenirs religieux des 
églises delà Haute-Provence, par le même, 27-29. — Etudes historiques sur la 
ville de Manosque au moyen-âge, par Arbaud. Digne, i85/i, in-8. Voir : Biblio- 
graphie du culte local de la Vierge Marie, par L. Clugnet, 3o-32. 

Cart. Saint-Victor, I, <i39-G/i9 ; II, 3-5. Arch. B.-du-Uh., II, 912-920 (io36- 
1789). — Liste des privilèges de Manosque. Carlulaire municipal latin-provençal 
(1169-1815), par IsNARD et Ghabaneau. Paris, in-i. — Dissertations historiques 
sur les comtes de Provence, par Rurn, 63-66. — Achard, II, 17. — Cuante- 
Lou, 73. 



72 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D AIX 

lerie de l'abbaye. — Montfort, Mons fortis *. Sainte-Magdeleine, 
dépendant de Ganagobie. Saint-Donat. — Montfroc, Mons frocus*. — 
MoNTLAUx, Mons launis \ Saint-Jacques et Saint-Christophe. — Mont- 
SALiER, Mons selicus *, dépendant de Cruis, attribué au séminaire de 
Lure (1702). 

NiozELLES, Nuacellse''. Saint-Marcellin, donné à Saint-Victor (io3i), 
puis dépendant de Ganagobie, uni à l'infirmerie. — Noyers, Nogeriœ^. 
Notre-Dame de Nazareth, dépendant de Ganagobie, uni à l'infirmerie. 
Saint-Nazaire et Saint-Julien, dépendant de Cruis. — O^îoles'. Notre- 
Dame du Revest, dépendant de Saint-André de Villeneuve. 

Peipin, Podium pini \ dépendant de Saint-André de Villeneuve. — 
Peyruis, Petrosiiim\ Saint-Pierre, donné à Ganagobie par Ours, 
évêque de Sisteron, après 967. — Pierrevert, Pelra viridis '". Notre- 
Dame, dépendant de Saint-Victor. Saint-Michel, Saint-Jean et Saint- 
Pierre, dépendant de Saint-André de Villeneuve et cédé à Saint-Victor 
(XVII^ s.). Sainte-Marguerite, dépendant de Saint-André. — Redor- 
tiers, Redorterlum". — Revest-Enfangat, Revestam Enjangastum ^'. 
Saint-Martin, donné à Saint-Victor (v. io4o), mis par Innocent 111 au 
nombre des cellœ (i i35). 

Sahune, Aseduna *'. Saint-Pierre, dépendant de l'Ile-Barbe. Saint- 
Jean, dépendant de Saint-May, — Saint-Auban, S. Albamis^\ dépen- 
dant de Ganagobie, uni à la sacristie. — Sainte-Tulle, S* Tullia^'^, 



I. Gant. Volonne, arr. Sisteron. — Histoire de Monlfort, par Andrieu. 
Digne, i884, in-8. — Notes sur l'ancien monastère de Saint-Donat, par le 
MÊME, dans An. des Basses-Alpes, I (i88a-i883), 45o. — Aghard, II, iii7. 

a. Gant, de Séderon, arr. IS'yons, Drôme. 

3. Gant. Saint-Etienne, arr. Forcalquicr. 

4. Gant. Banon, Ibid. — Aciiakd, II. i/jo. 

5. Gant, et arr. Forcalquier. — Cart. Saint-Victor, II, aS-aS. — Biblioth. 
Clunia., 1781. 

6. Ghefl. cant., arr. Sisteron. — Ibid.. 1781. — Achahd, II, i84. 

7. Gant. Saint-Etienne, arr. Forcalquier. — Achard, II, igi. 

8. Gant. Volonne, arr. Sisteron. — Méritan, 3/». 

9. Ghef-1. cant., arr. Forcalquier. — Achard, II, aaa. — Albanks, I, 
684. 

10. Gant. Manosque, Ibid. — Méritan, 34, 87. — Cart. Saint-Victor, II, 
aa6. 

II. Gant. Banon. Ibid. 

la. Gant. Saint-Etienne. Ibid. — Cart. Saint-Victor, II, i5, 326. 
i3. Gant. Rémusat, arr. Nyons. — Dict. topofir. de la Drame, 326.34a. 
i4. Gant. Buis-les-Baronnies. arr. Nyons, Drôme. Bibl. — Cluniac, 1780. 
i5. Gant. Manosqne, arr. Forcalquier. — Méritan, 87. — Souvenirs reli- 



DIOCÈSE DE SISTERON 78 

fondé sur le tombeau de sainte Tulle, fille de saint Eucher, évêque de 
Lyon, dépendant de Saint-André de Villeneuve, ainsi que Notre-Dame 
de Beauvoir, situé sur le même territoire, uni au séminaire de Lure. 

— Saiint-Maime, s. Maximiis '. — Saint-Martin de Renacas "'. — 
Saint-May, s. Marins °, dépendant de l' Ile-Barbe. — Saint-Michel, 
S. Michael*, dépendant de Saint-André de Villeneuve, qui conserva 
une communauté monastique jusqu'au XV« siècle. Notre-Dame d'Ar- 
dène, dépendant de la même abbaye. Autre prieuré donné à Cluny par 
l'évêque Ours (après 967), uni à la mense abbatiale de Ganagobie. — 
Saint-Sauveur, S. Sa/ua^or '. Saint-Sixte, dépendant de Montmajour. 

— Saint-Trinit, S^ Trinitas", dépendant de Saint-André de Villeneuve. 

— Saint- Vincent, S. Vincentius' , dépendant de l'abbaye de Cruis. — 
Saumane, Saiimana \ Saint-Pons, donné à Montmajour (io3o). — 
S1G0NCE, Slgoncia ^ dépendant de Ganagobie. 

Valavoire'". Notre-Dame de Bethléem. — Valbelle, Vall'is bclla ". 
Saint-Sauveur, dépendant de Montmajour. — Villeneuve, Villa 
nova '*. — Villesèche *\ Saint-André. 

gieux, 60. — âchard^ II, 473-475. — Histoire de sainte Tulle, patronne de la 
paroisse qui porte son nom, par L. Robert. Digne, i843, in-8, ext. An. hist. 
Basses-Alpes, V-VI. 

1. Gant et arr. Forcalquier. 

2. Cant. Rémusat, ar. Nyons. — Dict. topogr. de la Drame, 35 1. 

3. Cant. Reillane, arr. Forcalquier. 

4. Cant. et arr. Forcalquier. — Recherches sur l hospitalité de Notre-Dame 
d'Ardène et ses juspatrons, par Gonzague de Rey. Marseille, 1869, in-ia. — 
L'Hospitalité d'Ardène, par Signoret, dans Sem. relig. de Digne (1890), 191- 
192. — Souvenirs religieux, 58-6o. — Biblioth. Cluniac, 1731. — Albanès, 

1, 684. 

5. Gant. Le Buis-les-Raronnies, arr. Nyons. — Dict. topogr. de la 
Drame, 36 1. 

6. Gant. Sault, arr. Garpentras, Vauclusc. — Méhitan, 37. — Gourtet, 
3o9-3io. 

7. Cant. Noyers, arr. Sisteron. — Achard, II, 459-462. — Bouche, I, 34o. 

8. Cant. Banon, arr. Forcalquier. — Bulle; d'innocent 111, dans Pal. lat., 
CGXV, 468. — C11ANTELOU, 69. 

9. Gant, et arr. Forcalquier. — Aciiard, II, 37'4-375. 

10. Cant. La Motte, arr. Sisteron. 

11. Cant. Noyers, Ihid.— Bulle d'Innocent III, dans Pal. lat., CGXV, 468. 

— Aciiard, II, 547- 

12. Cant. et arr. Forcalquier. 

i3. Gnm. Les Orn«rgnes, cant. Noyers, arr. Sisteron. — Achard, II, 190. — 
Bib. Avignon, iiis. 223o, f. 53, et 2756, f. 126. 



PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D'ARLES 



DIOCÈSE D'ARLES' 



[Arles, Urbs Arelatcnsis, ville archiépiscopale de Provence, 
près le Languedoc, sur la gauche du Rhône, Cette ville de la Vien- 
noise, dans l'exarchat des Gaules, n'avait point la dignité de métropole 

I. Chef-1. arr., B.-du-Rh. — Bibliographie : Pontificium Arelatense, seii 
historla priniatum sanctce Arelatensis Ecclesiœ, aucl. Petko Saxio. Aix, 1629, 
in-4. — Histoire de l'Eglise d'Arles, tirée des meilleurs auteurs anciens et 
modernes, par Gil du Pokt. Paris, 1691, in-12. — Histoire de la sainte Eglise 
d'AWes, par l'abbé Trichaud. INîmes-Paris, 1857, 4 vol. ïn-S. — Les livres 
liturgiques d'Arles au XVI^ siècle, par l'abbé Ciiailan, dans Congres des Soc. 
savantes de Proue/ice. Mai'seille, 1907, in-8, 217-253. — Gatlia christiana,l,5i5- 
628; inst. 93-[o5. — Du Tems, I, 266-3i4. — Gallia christiana novissima, par 
l'abbé Albanks, 111. Valence, 1901, in-fol. — Fastes épiscopaux de l'an- 
cienne Gaule, par Mgr Duchesne, 1, 2/42-203. — Bouche, I, 3o5-328. — 
Papon, I, 291-336. — Dictionnaire de l'abbé Expilly, I, 248-260. — Les 
paroisses du diocèse d'Aix, par l'abbé Constantin, II, Aix, in-12. — Diction- 
naire lopographuiue contenant les noms de lieux anciens et modernes, par de 
Revel du Peuron et DE Gaucourt. Amiens, 1871, in-4. — Répertoire des 
sources historiques du moyen-âge. Topo-bibliographie, par Ur.. Ciievalieu, 21a- 
2i4- — Catalogue général des manuscrits des bibliothè(]ues publiques. Départe- 
ments, XX. ylr/e.s," par l'abbé Ai.uanès, 345-520. — Communautés séculières et 
régulières de la ville et du diocèse d'Arles. 1Mb. Arles. 2 vol. nis. 159-160. — 
Diocèse et communautés religieuses d'Arles. Ibid. nis. 161 — Etat des chapitres, 
canonicats, oénéficiatures, paroisses et couvents tant d'hommes que de femmes 
du diocèse d'Arles (1767). I3ib. Aix, ms. 288. — Livre dans letjuel sont écrits 
tous les bénéfices fondés dans Arles, son terroir et son diocèse. Ibid., nis. 289. 
— Rentes, cens, redevances en Javeur des églises d'Arles, hospices, abbayes, 
prieurés, bénéfices, avec l'indication des particuliers redevables de ces rentes, 
des actes qui les ont constituées el des notaires ijui conservent rt'i;a(;/f.s(\VIl'' s.). 
Ibid. ms. 290. — Inventaire chronologique des chartes de ta maison de Baux, 
par Barthélémy. Marseille, 1882, in-8. — Papsturliunden in Erankreich, von 
W. WiEDERHOLD. Bcrlin, 1907, in-8, IV, 45-172, 



76 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

civile dans les notices romaines ; mais, comme on y établit dans le 
quatrième siècle une justice supérieure pour ce qu'on nommait les 
sept provinces, c'est-à-dire pour les Gaules Narbonnaise et Viennoise, 
elle prétendit aux droits de métropole ecclésiastique ; ce qui lui fut 
accordé dans le concile de Turin, où on lui assigna une partie des 
suffragants qui avaient été sous Vienne. Ses prélats, dans la suite, 
allèrent encore plus loin ; prétendant que la métropole ecclésiastique 
devait être d'une aussi grande étendue que la civile, ils afTectèrent la 
primatie sur les sept provinces dont je viens de parler. Quantité de 
Papes favorisèrent leurs prétentions durant les cinq, six et septième 
siècles, en les faisant leurs vicaires apostoliques. Mais tout cela n'était 
que personnel et il ne leur est demeuré que le titre de métropolitain 
sur la province, qui fut nommée la seconde Lyonnaise'. 

Saint Tropbime, premier évêque d'Arles, fut, dit-on, disciple de 
saint Paul. Mais il n'est venu à Arles que vers le milieu du IIP siècle. 
Cette église prétend avoir le corps de saint Lucien, prêtre d'Antioche, 
martyr, depuis le temps de Charlemagne et elle lui rend un culte parti- 
culier. Saint Honorât en fut évêque (426-429). Son corps y demeura 
jusqu'à ce que, en 1891 % il fut transporté dans l'île de Lérins, appelée 
depuis de Saint-IIonorat '. Saint Hilaire lui succéda (429-449)*. Saint 
Césaire fut fait évêque, l'an 5o3, après Eone, et mourut en 543 ° ; 
ensuite saint Aurélien l'an 546, après la mort d'Auxane, successeur de 
saint Césaire ; il mourut en 55o. Saint Virgile fut fait évêque de la 
ville d'Arles en 588 '. Saint Rieule est compté aussi parmi les évêques 
d'Arles. Quelques-uns ont cru que c'était le même que le premier 
évêque de Senlis '. 

1. Géographie de la Gaule au VI" siècle, par Aug. Longnon. Paris. 1878, in-4, 
433-46i. — Faslcs épiscopaux de l'ancienne Gaule, par Duciiesne. Paris, i8c)4, 
in-8, t. I, 8/t-i4'i. — La primalie de In sainte Eglise d'Arles, par Bernard. 
Avignon, 1886, 2 vol. in- 18. — La primalie d'Arles, par Ducuesne, dans 
Mém. Soc. anliq. France (1891), i55 cl s. 

2. Sa vie a été écrite par Saint IIilaiue d'Arles, Acta Sanct. (1875), .lan. I, 
338-.S56. 

3. Le récit de cette translation est public, Ibid., 388-390, et Chronologia 
Lerinensis, par Barraus, 79-87. 

4. Ad. Hanc.L, niaii, 11 26-35. 

h. Sainl-Ccsaire, évêque d'Arles, par Malnory. Paris, 189/i, in-8. 

6. Acta Sanct., mars, l, 399-402. 

7. C'est à tort qu'il est inscrit sur la liste épiscopalc d'Arles après saint 
Trophiine. Saint Rieul n'a pas occupé ce siège. Dughesne. /oc cit., 247- 



DIOCKSE D ARLES 77 

Saint Gilles, abbé du temps de saint Césaire, est regardé comme un 
des Saints de la ville ou du diocèse d'Ailes, de même que saint Génies, 
qui y naquit et souffrit le martyre sous Maximien Hercule. Sainte 
Rusticle, Rasticola, abbesse de Saint-Césaire d'Arles ou du Grand- 
Monastère, y mourut en 682 ; son corps a été depuis transporté dans 
la cathédrale de Saint-Trophime, mais la tête est restée dans l'abbaye. 

Le bienheureux Louis Aleman, cardinal, fut fait archevêque d'Arles, 
en 142a, parla démission et la retraite du cardinal Jean de Brognié, et 
mourut l'an i45o '. J'en passe sous silence plusieurs autres, parce que 
cela suffit pour prouver la magnificence de l'Église d'Arles. 

On croit que saint Virgile, archevêque d'Arles, fonda, en 626, 
l'église métropolitaine de Saint-Trophime et qu'il en fit bâtir la plus 
grande partie, qui est plus solide que celle que le bienheureux Aleman, 
l'un de ses successeurs, fit construire au quinzième siècle. Les murailles 
en sont si épaisses qu'on y voit plusieurs tombeaux enchâssés, avec 
les épitaphes des évêques, des chanoines et des personnes de qualité 
qu'on y a enterrés. Cette partie a neuf arcades, qui font toute la lon- 
gueur du chœur et de la nef. Elles sont accompagnées, de chaque côté, 
d'une aile fort étroite, qui commence depuis le portail jusqu'à la 
grande arcade. La croisée occupe la neuvième, où l'on voit, du côté de 
l'évangile, la chapelle de Saint-Geniès et, du côté de l'épître, la sacris- 
tie et la porte par où l'on monte au cloître. Dans la suite, le bienheu- 
reux Louis Aleman, cardinal, agrandit considérablement cette église ; 
il en fit bâtir le sanctuaire, composé de trois arcades de chaque côté et 
de trois autres, qui font le rond-point du derrière du maître-autel. 
Ce sanctuaire est accompagné d'une aile spacieuse et de chapelles 
bâties tout au tour, à la moderne. A l'endroit du rond-point, il y a une 
double voûte, portée par un arc doubleau ; c'est le lieu où l'on con- 
serve la grande châsse d'Arles ; elle est d'argent et on l'appelle la Sainte 
Arche, à cause qu'elle renferme quelque partie du Suaire où Notre- 
Seigneur fut enseveli, de ses vêtements, des épines de sa couronne, des 



I. Notes pour servir à l'histoire de l'Eglise de Lyon : le B. Louis Allemand, 
chanoine et custode de l'église, comte de Lyon, abbé de Saint-Pierre-la-Tour, 
chanoine et précenteur de l'église de Narbonne, évoque de Maguelone, cardinal 
du titre de Sainte-Cécile, archevêque d'Arles, par J. Bessac. Lyon, uScjy, in-8, 
ext. de la Revue du Lyonnais — Le cardinal Louis Allemand, par Gabuiel 
Péhouse. Paris, igo^, in-8. 



^8 PROVINCE ECCLÉSIAStlQtJE d'aRLES 

habits de la Vierge, des ossements de saint Pierre, de saint Paul et de 
saint Jean l'Evangéliste et les reliques dé saint ïrophime. Le grand 
autel est décoré d'un beau tabernacle d'argent, richement travaillé, qui 
représente le martyre de saint Etienne. Cette église a un grand portail 
de marbre, construit à la gothique et enrichi de quantités de figures 
en relief. On y voit celle du Sauveur du monde, au milieu des quatre 
animaux du prophète Ezéchiel, qui représentent les quatre évangé- 
listes ; on y voit encore les figures des douze apôtres, parmi lesquelles 
saint Trophime, qui a un pallium. On monte à cette éghse par un 
grand perron de sept ou huit marches, qui en contient toute la façade, 
qui sert aux deux petites portes carrées de pierres, qu'on a faites depuis 
peu de temps, aux deux entrées du grand portail de marbre, qui est au 
milieu et qui a six colonnes avec des piédestaux de marbre, trois de 
chaque côté '. 

Le chapitre de la métropole d'Arles est composé de vingt chanoines. 
Le prévôt, l'archidiacre, le sacristain et l'archiprôtre sont les quatre 
dignités de ce chapitre, et le capiscol, le primicier et le trésorier sont 
personnats, c'est-à-dire qu'ils ont un degré au-dessus des simples cha- 
noines, qui sont seulement au nombre de treize, et dont l'un est théolo- 
gal. 11 y à encore dans ce chapitre vingt bcnéficiers, qui, ainsi que les 
chanoines, reçurent tous la règle de saint Augustin, à la persuasion de 
Pierre Aymard, l'un de leurs archevêques, et qui se sécularisèrent en 
i484, sous Nicolas Cibo, leur prélat. Les chanoines de Saint-ïrophime 

I. Elude historique el archéologique sur Sainl-Trophime d'Arles J«_ II' an 
Xnt siècle, par Labanue, dans Bal. mon., LXVil (1903;, /(Sg-ZigS- Voir : Ul. 
CiiEVAUi:u, Topo-Bibliographie, 2ii.— Y isile de Sainl-Trojihime d'Arles, par 
Gaspauu DU Lauiœins, archevêque d'Arles (i(iiG), publiée par .Iac.quemin, 
dans Revue des Sociélés savantes (18G8), /l8;^^t(l5. — Inventaire descriptif des 
trésors de l'ancienne cathédrale de Saint-Trophime et de Notre-Dame de la 
Major, par Uoboli.y, dans Congrès archéol. XLIII (187O), 678-68(7. Ce volume 
contient des travaux intéressants sur Arles et la région. — Description de 
l'église mélropotilaine d'Arles, par S.-J. Estuangin. Marseille, i83j, broch. 
in-8. — Iconoijraphie du portait de Saint-Trophime, par Honoré Chxui. Tours, 
1877, brocli."in-8. — La basilique primuliate de Saint-Trophime d'Arles, par 
l'abbé Heunarij, archiprèlre d'Arles, 2 vol. in-8 : (i" vol. paru à Aix, eu 
1893, die/ Mcot; a° vol., à Arles en 1900, chez Jouve). — Le cloître de 
Saint-Trophime, par \.k mi":mf.. Avignon, s. d., broch. in-8. — Les reliques 
conservées dans la basilique primatiale de Saint-Trophime d'Arles, par le 
MÊME. Avignon, 188^, in-3'j de /j'i p. — Orfèvres el orfèvrerie du moyen- 
âge, par L. Jacqukmin, dans Annales archéologiques, XXll (i86a), 1, Chasse 
pour le chef de saint Etienne, p. i45-i46. 



mOCESE D ARLES 79 

ont un privilège fort particulier. Quand ils vont aux processions, tous 
les curés et tous les religieux laissent leurs croix dans l'église métro- 
politaine, marchent sous celle de ce célèbre chapitre et ils ne les 
reprennent qu'après la procession. Et parce qu'aux enterrements les 
Corps séculiers et réguliers ne peuvent laisser leurs croix dans l'église 
de Saint-Trophime, à cause qu'ils vont droit à la maison du défunt, 
alors ils les portent abattues et il n'y a que la croix de la métropoli- 
taine qui paraisse '. 

Le palais archiépiscopal est à gauche de l'église. L'archevêque, qui, 
outre la qualité de primat, se dit prince de Salon et de Montdragon, a 
quatre sufFragants, qui sont Marseille, Toulon, Sainl-Paul-Trois-Châ- 
teaux et Orange ; ces deux derniers sont du gouvernement du Dauphiné. 
Son diocèse est composé de cinquante et une paroisses, dont il y en a 
trente-neuf en Provence, sept en Languedoc et cinq dans l'île de 
Camargia, Camargue, qui sont succursales. Dans le nombre de cin- 
quante et une, il y en a huit dans la ville, dont la plus considérable 
s'appelle Notre-Dame la Majeure, ou la Mojoiir ; c'est une collégiale 
depuis l'an i55i, que le pape Jules III y établit un chapitre, composé 
d'un doyen et de neuf chanoines.] 

Cet archevêché, qui a So.ooo livres de revenu, est taxé en cour de 
Rome 1008 florins et demi. 

Il y a dans la ville d'Arles des couvents de Trinitaires, fondés en 1 200 ^, 
de Dominicains, avant 1281% de Franciscains, en 1218*, de Grands 

1. Notes pour servira l'histoire ecclésiastique d'Arles, I, Le chapitre, par Du 
RouRE. Arles, 1906, in-8, 1-26. — Les archives du clia[)itre métropolitain 
sont conservées aux archives dcparleinonlales des Bouches-du-Rhône. II 
y a aux archives municipales d'Arles le carlulaire dit authentique 
du chapitre métrop. contenant des actes depuis le VI" s. juscju'en i-Ah). 
Copie, Bib. d'Avignon, ins. 3908. — (lartulairc du sacristain du chapitre, 
archives de la catliédrale. — Répertoire des titres et autres documents con- 
servés aux archives du vénérable chai)itrc de la sainte Efïlise métropolitaine 
d'Arles. Arch. des B.-du-Rh. — V. liiblio(irapUic des carlulaircs, \)in- Stein, 
n"" 20i-ao2, p. 94. 

2. liullaire des Trinilaires d'Arles, par PonciuKR. Arch. des B.-du-Uh. Stkin, 
2o3. — ChronnUxjœ des ministres de celle niaisun, servant aussi d'annales, 
par i,E MÊME, arch. B.-du-Rh. Etal géii. des arch. 98-99. — L'ordre des 
Triiiiluires, par Deslamjues, 1, 1^53-/(57. 

3. Le fonds de ce couvent, aux arch. des B.-du-Rh., comprend 5i registres 
et 171 liasses (i227-XVin- s.) 

/j. On conserve 11 registres et fi'] liasses provenant de cette maison avec 
2 inventaires, aux arch. des B.-du-Rh. (i25a-XVIIl'' s.), sans parler des pièces 
en original ou en copie qui se trouvent à la Bib. d'Arles. 



8o PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

Augustins, en i2(33*, de Carmes, en i3/i9% de Franciscains de l'Ob- 
servance, en i5i7 "^ de Capucins, en i584, transféré à Trinquetaille en 
1677*, de Minimes, installé à Trinquetaille en i6io% d'Augustins 
réformés, en iG3i", de Carmes déchaussés, en iG38', un collège de 
Jésuites, en i636*, et une maison d'Oraloriens' ; des monastères de 
Clarisses, fondé vers i255 *", de Carmélites, en i632", des couvents 
d'Ursulines*% en 1603, de Visitandines", de Dames delà Miséricorde'*, 
en i665, de religieuses du Refuge'" et de Religieuses hospitalières, 
introduites au Grand Hôpital en 1 634". L'Ordre de Malte avait dans 



I. Aux arch. des B.-du-Rh., 27 registres et 89 liasses (iSaS-XVlII' s.), 
3 inventaires des archives, un inventaire du matériel et des ornements de 
l'égliae {iûiq), une Chronologia conventuum Provinciœ. — Bib. Arles, ms. 
159, 85. 

a. 4 reg. et 29 liasses, aux arch. du B.-du-Rh. (i^oi-XVIII' s.). 

3. 2 reg. et 5 liasses. Ibid. (XII' et XVIIP s.). Bib. Arles, ms. iSg. p. 295 
et s. 

4. I reg., 3 liasses avec un inventaire des archives (i64o) aux arch. des 
B.-du-Rh. 

5. 5 reg. et 12 liasses (XVII'= et XVIII' s.), Ibid. — Annales du couvent des 
M//u/nes (i 581-1705), par P. Falac. Bib. Arles, ms. 166. 

6. 3 reg. et 9 liasses, Ibid. 

7. I reg. et i liasse (1053-1787), Ibid. 

8. Bib. Arles, ms. 42J. 

9. 3a reg. et 3i liasses avec un inventaire (i665) aux arch. B.-du-Rh. — Livre 
de visites, bib. Arles, ms. 167. 

10. 21 reg. et 39 liasses (XIII' et XVIII' s.), aux arch. des B.-du-Rh .— Du 
RouRE, ouv. cité, 27-89. 

II. 7 reg. et i5 liasses aux arch. des B.-du-Rh. Bib. Arles, ms. 159, p. 293. 
Les religieuses carmélites d'Arles, par Tuichauu. Arles, 1859. in-32. 

12. Vie delà Mère Jeanne de Jésus, religieuse nrsulinr, fondatrice des monas- 
tères de Sai nte-Ursule de l'ordre réformé de Saint-Augustin, dans les villes 
d'Arles, d'Avignon, de Tarascon,de Valréas,de Bollène et Sainl-Bemy. Avignon, 
1751, in-i2. 

i3. 8 reg. et 32 liasses, Ibid. — Bib. Arles, ms. iSg, p. 3Ai ; 160, p. 188, aôi. 

i4. Histoire de la fondation du monastère de la Miséricode de la ville d'Arles, 
par le R. P. Alkxandiœ, d'Arles, prédicateur capucin. Aix, Jean Adiberl, 
1705, in-i2. Bib. d'Arles. — Vie de In Mère Marie de Jésus {Mlle de Séjour), 
religieuse du monastère de la Miséricorde d'Arles, née à Paris en 1635, décédée 
à Arles le 30 janvier 168ï>, par Sœur Marie de l'Enfanl-Jésus, secrétaire du 
chapitre dudit monastère. Arles, i085, in- 12 de 19 p. — Mémoires pour servir 
à l'histoire des monastères de la Miséricorde établis à Arles, à Salon, etc. Bib. 
d'Arles, ms. 170. 

i5. 3 reg. cl 9 liasses, Ibid. — Bib. Arles, ms. 64, 65, 60. 

iG. llisloirr des rcli<iieuses Augustines de l'II6lel-f)ieu d'Arles, 166U à ISbO, 
par l'abbé Thichalu. "Bib. Arles," ins. 1O9. — Règle et constitutions pour les 
religieuses hospitalières de Saint- Augustin. Arles. Claude et Jacques Mesmer, 
1577, in-i8. 



DIOCESE D ARLES 8l 

Arles le Grand-Prieuré de Saint-Gilles, les commanderies de Saint- 
Thomas, de Saliers et de Sainte-Luce*. 

Il y avait dans le diocèse des couvents de Dominicains à Tarascon ; 
de Franciscains à Salon, à Saint-Remy, à Tarascon et à Barbentane ; de 
Trinitaires à Saint-Remy et à Tarascon' ; de Minimes, à Marignanes ; 
de Capucins, à Tarascon, à Salon, à Ferrières-lès-Martigues et à Jon- 
quières ; un collège de Doctrinaires à Tarascon, et une maison d'Ora- 
toriens à Salon ; de Clarisses, à Saint-Remy et à Tarascon; dans cette 
dernière ville elles furent remplacées par des Visilandines (1659) ; 
d'Ursulines, à Salon, à Saint-Remy et à Tarascon ; de Visitandines, à 
Tarascon, et d'Augustines, à Saint-Remy'. 

On comptait trois collégiales : Saint-Laurent de Salon s avec un 
doyen, huit chanoines, autant de bénéficiers, un curé et quelques cha- 
pelains ; Saint-Remy ', fondée, en i33o, par Jean XXII, avec douze 
chanoines, quatre bénéficiers, un curé et quelques prêtres habitués ; 
Sainte-Marthe de Tarascon \ fondée par Louis XI, en 148a, avec un 

1. Le fonds provenant du Grand-Prieuré de Saint-Gilles (1103-1701) se 
compose de 2891 reg., ai/igUasses et 8 atlas de plans, auxarch. desB.-du-Rh 
Voir: Etat gén. des archives, loi-ioa. — Cartulaire ou Authenticum domus 
Hospitahs prioralus S. ^Egidii, arch. mun. d'Arles. Inventaire analytique du 
cartulaire de l'Hôpital de Saint-Gilles, par Du Roure, dans Rev. hist. de Pro- 
vence (iSgo), i3, 57,80 et ii5. Cartulaire général du grand prieuré de Saint- 
Gilles, formant les preuves d'une histoire, par Raybaud, Bib. Aix, ms 33q 
Voir Stein, 2434-2435.— Cartulaire général de l'Ordre des Hospitaliers de 
Saint-Jean de Jérusalem, par Delaville le Roulx, t. I, xxviii-xxxvii — 
Histoire des Grands Prieurs et Prieuré de Saint-Gilles, par Jean Rayb\ud 
publiée par Nicolas. ISimes 1904-1906, 2 vol. in-8. — L'hôtel prieural de 
Saint-Gilles à Arles, nouveaux détails inédits, par Chailan, dans But Soc 
amis du Vieil- Arles, IV (1906), a-6o. — Le Grand-Prieuré, par Chailan 
dans Bul. Soc. du Vieil-Arles, 1(1904). 108-127, 172-180; II (igoS), la-ai-l 
Les reunions des Chevaliers de Malte au Grand Prieuré, 1622-1791 nar'iF 
MÊME, ihid., IV (1907). 331-356. 358-398. ' ^ 

2. Deslandres, ouv. cité, t. I, 570 et 575. — Orfèvres et orfèvrerie du 
moyen-âge, par L. Jagquemin, dans Annales archéologiques, t XVIJ 1862 
Châsse de saint Roch, p. i5o-i55. — Catalogue des religieux (trinitaires) de 
Tarascon (par le P. Sicole), ms. de 34 p. in-fol. des archives de l'abbé 
Chailan, curé d'Albaron. 

3. Sur les archives de ces divers couvents. Etat général des archives 
96-101. 

4. Chroniques de la ville de Salon..., par Louis Gimon. Aix, i88a in-8 

5. Saint-Remy de Provence, son histoire nationale, communale, religieuse, 
par labbe L. Paulet. Avignon. 1907, in-8 de xv-55i p. - Nimes, Arles, 
Orange, Saint-Remy, par Rogek Peykes. Paris, 1903. in-8. 

6. Inventaire sommaire des archives communales antérieures à 1700 Coar 
Paul Meyer), s. 1. n. d. in-4. — Histoire de la vie et du culte de sainte 



82 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

doyen, quinze chanoines, quinze bénéficiers, un maître de musique et 
six choristes. 



Abbayes du diocèse 

Abbaye de Montmajour. — Montmajour, Mons Major \ est une 
abbaye de Bénédictins, sous le vocable de Saint-Pierre, dont la fonda- 

Marlhe, hôtesse de Noire-Seigneur Jésus-Christ, patronne du diocèse d'Avignon 
et delà ville de Tarascon, suivie d'une notice historique sur cette dernière ville, 
par M. l'abbé Joseph Véran, chanoine honoraire d'Aix. Avignon, 1868, 
in-8 de Lvni-552 p. 

I. Com. Arles. — Bibliographie : Les archives de cette abbaye, conservées 
en partie aux archives départementales desBouches-du-Rhône, se composent 
de 1 1 4 registres et de 809 liasses (X-XVIII' s.), sér. II. On y trouve des Bulles 
des X^, Xle, XlPs., des chartes des comtes de Provence du X'^ s,, des diplômes 
impériaux des XIII' et XIV" s., des documents divers du X" au XVII' s., des 
inventaires, les pièces du procès soulevé, au sujet des reliques de saint 
Antoine, entre les moines de Montmajour et les religieux de Saint-Antoine 
de Viennois (XIII« et XVP s.). Voir : Etat général des archives. — Les 
archives municipales d'Arles possèdent de nombreux documents provenant 
de cette abbaye. Voir : Les archives de l'histoire de France, par Stein et 
Langlois, I, '601. — Les anciennes archives de Montmajour, par F. Daudet, 
dans Revue du Midi (1896), /igi-HoG. Voir : Le bibliographe moderne, I (1897), 
100. — Répertoire général de l'abbaye de Saint-Pierre de Montmajour-lès-Arles 
touchant les titres et privilèges de la dite abbaye. Arch. des B.-du-Rh. — Car- 
iulaire de Montmajour, dit de Saint- Antoine, contenant les documents relatifs aux 
rapports avec Saint- Antoine-de-Viennois. Ibid. — Recueil de titres sur Montma- 
jour, par Dom Estiennot. Bib. nat. ms. lat. 12-762, agS-SiS. Voir : Stein, 
2559-2560. 

D'autres documents relatifs à ce monastère sont dispersés dans d'autres 
dépôts : Bib. Nat. Extraits du nécrologe dans Dom Estiennot, ms. lat. 12. 
761, f. 397-399; notes de Dom Dulaura dans i\/o/(as/tco/t benedict inum, \ns. 
lat. 12.685, t". 2/|/i, 399 ; ms. 12.686 Bulle de Boniface VIII pour régler 
les rapports entre Montmajour et Saint-Antoine. Nouv. acq. lat. ms. 
33o6, f. 32. Fouillé des bénéfices de Montmajour, ms. lat. 17.050. 

Arch. com. d'Arles. Dissertation sur la fondation de Montmajour, ms. 5o. 
— Bib. Arles. Fouillé des bénéfices et documents sur la suppres.sion, ms. 1 10. 
Documents divers, ms. i25, 160, i64, i65, 166, 220, 23i, 287, /j34. Concordat 
de l'abbé commendataire avec les Mauristcs (1639), ms. i63. Voir : Calai, 
gén. des manuscrits. XX, Arles. 657-658. — Bib. Àix. Fouillé, ms. 817. Disser- 
tation et C()i)ics d'actes, ms. 819, 835, 902, 1002. Voir : Ibid, XVI, 667. — 
Bib. Avignon, ms. 855, 1751, 18/io, 2370, 2393, 2399, 275/), 2756, 3904, 
3319. 

Index monasteriorum, dans Pat. lat. CCXX, 1107. — Confirmation de privi- 
lèges ( lOOO) par l'nns, arch. d'Arles, dans d'AcuEuv, VI, /|23, ou III, 383. — 
B. coniilis arelat. epistota ad Grcgorium VU de Uernardo abbale, dans Bai.uze, 
Miscellanea, III, 7. — Epistola monachorum Montis Maioris ad Grcgorium V 
pro Rient fi) Vorojaliensi ejii-ictipo, dans D. Bouquet, X, /491. — Bkéquigny, 
tables des vol. — Conjirmntion par Conrad le Pacifique, rui de liourgogne, des 
églises de Monélier-Allemont et d'Aulonaves à l'abbaye de Montmajour (9 déc. 



DIOCÈSE d'arles 83 

tion ne remonte pas au-delà de 948. Les biens qu'elle reçut dans les 
diocèses voisins lui donnèrent une influence considérable. Elle rivalisait 
avec Saint- Victor et Lérins. Les moines de la congrégation de Saint- 



955J, dans Bal. Soc. Hautes-Alpes (1899), 35i-353.— Sur les terres, comtes et 




maud, par L. Blangaud. /fjïd. 3 19-341. — Dépense à l'occasion du dîner à 
Montmajour du roi René et de la reine Jeanne de Laval, en 1U76, dans Butlet. 
monurn. (1878), 168-170. 

Sceaux de l'abbaye en 1229 et 1238, dans Sigillographie. ... par Blancard, 
I, 233-225; II, pi. 91, n°' 3, 4- — Sceau de l'abbé Théodore {XV' s.) , dans 
Collection des sceaux, par Douet d'ARC, III, n° 8861. — Restitution d'une ins- 
cription du XI" siècle, par de Lasteyrie, dans Mém. Soc. antiq. France (1904), 
247-250. — Dom Bousquet, Recueil des Historiens, V, 387. 
_ Sommaire pour les religieux de Montmajour, défendeurs et intimés, contre le 
sieur Touret, demandeur en complainte. S. I. n. d., in-fol. — Mémoire pour 
M. le Cardinal Bichi, abbé de l'abbaye de Montmajour, pour le sieur Peihieu. 
économe, et pour les religieux de la dite abbaye, contre te chapitre de l'église 
cathédrale d'Arles. S. I. n. d.. in-fol. — Mémoire pour le chapitre de Saint- 
Pierre de Mont-Major-lez-Arles, ordre de Saint-Benoit, prieuré, curé primitif 
de l'église paroissiale de Saint-Julien et de Saint-Antoine de la même ville, 
contre M. Jacques Simon pourvu par le dit chapitre de la cure-vicairie perpé- 
tuelle de la dite paroisse de Saint-Julien. Paris, 1732, in-fol. — Mémoire pour 
messire Cl.-Fr.-R. de Montboissier-Beaufortde Canillac, abbé com. de l'abbaye 
royale de Saint-Pierre de Montmajour, contre la demoiselle Faverolles deBlerée, 
fdle majeure. Paris, 1740, in-îol.— Mémoire pour le même contre Jean Mauche, 
négociant de la ville de Tarascon. Paris, 1742, in-fol. — Mémoire pour le 
syndic du chapitre de Montmajor-lez- Arles contre messire François de Seylres, 
seigneur de Chdteauneuf, et dame Elisabeth de Dony, veuve de M. Paul de 
Seytres, marquis de Vaucluse. Paris, 1742, in-fol. Voir : Catalogue des factums, 
par Corda, III, 663. — Arrêt du Parlement d'Aix, du 16 mars 1674, qiii 
déclare capable de succéder un religieux du monastère de Montmajour, qui 
avait porté l'habit de religion 20 ans, mais qui n'avait point fait profession 
expresse, dans Abrégé des Mémoires du clergé de France, IV, 32 et s. 

Breviarium ad usum Montis Majoris. In civitate Valentina, i5i4, in-8. — 
Ordo divinioj'flcii... ad usum regalis Abbatiœ Montis-Majoris, pro anno Domini 
^766. Arles, Jacques Mesnier, in- 12 de 48 p. Bib. d'Arles. — Discours pro- 
noncés par le R. P. D. P. [Guilbardy] le lundi de Pâques en présence de Mon- 
seigneur l'Archevêque d'Arles, lorsqu'il mil ta première pierre du nouveau 
bâtiment de l'abbaye de Montmajour. S. I., 1703, in-4, 17 p. Bibl. d'Arles, 
dans Recueil Jactiee de !8 discours prononcés par des Arlesiens ou prononcés 
dans la ville d'Arles, recueil formé par l'abbé Bonnemant. 

Mons-Major seu hisloria monasterii S. Pétri Montis Majoris secus Arelatem 
in Provincia, ord. S. Benedicti, congregationis S. Mauri, studio et opéra Fr. 
Claudii Ghantelou, ejusdem ord. etcongreg., presbyteri. Bib. Arles, ms. 162, 
i63, iG4, Bib. nat. ms. lat. iS.giS. Bib. Àix, ms. 329. — L'abbaye de Mont- 
majour, étude historique d'après les manuscrits de Dom Ciiantelou et autres 
documents inédits, par Marin de Caruaurais. Marseille, 1877, in-8, ext. 
Revue de Marseille et de Provence, XXII (1876), 449-46i, 5o9-535. 631-646; 
XXIII, i85-2o3, 225-343, 331-338. — Revue hist. de Provence, I (1890), i-33, 
65-96, 139-152, —Biographie de Dom Cl. Chantelou, par Dom Paul Pioun. 



84 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d' ARLES 

Maur y furent introduits en 1639. Le cardinal de Rohan en fut le 
soixante-huitième et dernier abbé. Le roi Louis XVI unit la mense 



Le Mans, 1879, in-8. — Les ruines de l'abbaye de Montmajoiir d'Arles, par 
Trichaud. Arles, i854, in-8. — L'anachorète de Montmajour, par le même. 
Arles, 1862, in-8. — Montmajour -Vez- Arles, par Dom Th. Bérengier. Mar- 
seille, 1870, in-8, ext. Revue de Marseille, XVI (1879), 287-252. — Histoire de 
la fondation et des ruines de l'abbaye de Montmajour d'Arles, par un ex-ouvrier 
mineur (Frère Zoel). Arles, 1871, in-12. — Dépendances de Montmajour dans 
les Hautes- Alpes, paT Vahhé Fillet. Gap, 1886, in-8, ext. Bul. Soc. études 
des Hautes-Alpes, V(i886), 3G1-367. — Colonies dauphinoises de l'abbaye de 
Montmajour, par le même. Valence, 1891, in-8, ext. Bal. Soc. archéol. Dronie, 
XXV (1891), 2oi-ai5, 3i3-324 ; XXVI, 15-69, i36-i44- — Notice historique 
sur les reliques de Saint-Ajitoine du Désert. Marseille, i855, in-8. — Disserta- 
tion sur la translation de saint Antoine dans la ville d'Arles contre les Pères de 
Saint-Antoine de Vienne, par Jos. Seguin, Avignon; i856, in-8. — Tablettes 
d'un curieux. Le bedeau de Montmajour, par E. Fassin, dans Bul. Soc. Vieil- 
Arles, III (1906), 189-194. — Les derniers Bénédictins de Montmajour, par 
J. Auvergne. Ibid. 12-22. — Fontvieille. Notes et documents, par le même. 
Jbid. IV, 398-415 ; V, 2-57. — Nimes, Arles, Orange, Saint-Remy, par Roger 
Petre. Paris, 1908, in-8, p. 118-124. 

La bibliothèque de l'abbaye de Montmajour, par Perrier, dans Archives de 
la Société des collectionneurs d'ex-libris (1904), 27. — Inventaire de la biblio- 
thèque de Montmajour, dressé en 1667, par Dom Jacques Alboy, prieur, et 
Gabriel Conte, sacristain. Arch. d'Arles, ms. — Veber mittelalterliche Biblio- 
teken, von Gottlieb, 91. 

Die Romanische Portalarchitektur in der Provence, von Rudolf Bernouilli. 
Strasbourg, 1906, in-8. Voir : Bul. monum. LXXI (1907), C02-610. — 
Chapelle souterraine de Montmajour, par L. Maître, dans Rev. Art. chrét. 
(1907), 1-17. 

Chapelle de Sainte-Croix à Montmajour, par Didron, dans Annales archéo- 
logiques, XVII (1857), 162-1G3. — Les raines de Montmajour, par Lacoste, 
dans Revue de l'Agenais, I (1874), 3 17-8 28. — Montmajour, les Baux, par 
A. BuxoN, dans Bul. Soc. archéol. Tarn-et-Garonne, XXV (1877), 58-67. — 
Villes antiques. Arles gallo-romain. Saint -Trophime et Montmajour. Guide du 
touriste archéologique, par IIip. Bazin. Paris, 1896, in-8. — Note sur la date 
de la chapelle Sainte-Croix de Montmajour, par Brutails. Paris, 1898, in-8, 
ext. du Bul. de l'Acad. d3S Inscrp. et Belles-Lettres. — Architecture romane 
dans le midi de la France, par Revoil, I, 18-17, pi. vi-viii ; II, 26-82, pi. 
xxxi-XL. — Montmajour, par le Marquis de Laincel, dans Bul. hist. et 
archéol. de Vauclnse, III (1881), 859-877. — Voyage de la Soc. archéol. de 
Tarn-et-Garonne au Comtat Venaissin et en Provence, par Aug. Buxon. Mon- 
tauban, 1896, in-8. — L'étude des monuments français, dans VAmi des jl/o/ut- 
menfs, XVI (1902), 355-860. — Etat descriptif de l'arrondissement d'Arles, 
par Revel du Perron et de Gaucourt. Amiens, 1871, 161-162. — Orjèvres 
et orfèvrerie du moyen-âge, par Jacquemin, dans Annales archéologiques de 
Didron, XXII, i46-"i5o. 

Gallia chrisliana, l, t'}o3-(jiç) ; inst. io3-io4. — Du Tems, I, 3oi-3o8. — 
Bouche, I, 817, 65a, 796; II, 56, 194, 346. — Papon, II, preuves, 2, 7, 9, 16, 
17, 35. — Acharu, II, i49-i5o. — Les paroisses du diocèse d'Aix, par l'abbé 
Constantin, II, 244-a57. — Annales Ord. S. Benedicli, de Mabillon, III, 
788; IV, 885; V, 817. — Gallia christiana novissima, III, voir tables. — Wie- 
derhold, ouv. cit., 49-50. 



DIOCÈSE d'arles 85 

abbatiale à l'archevêché d'Arles et aux évêchés de Glandèves, de Vence 
et de Saint-Paul-Trois-Châteaux (1786). Il reste l'église et le cloître 
(XIP s.), un donjon (XIV«= s.) et des édifices claustraux en ruines (XVII* 
et XVIII^ s.). 

Abbaye de Saint-Césaire d'Arles'. — Ce monastère, fondé par 
saint Césaire (5i3), sous le vocable de Saint-Jean, eut pour première 
abbesse sa sœur, sainte Gésarie. Les moniales, qui suivirent d'abord la 
règle de leur fondateur, adoptèrent dans la suite celle de saint Benoît. 
Les premières abbesses, Gésarie II, Liliola, Rusticola, Preminola, sont 
vénérées comme des saintes. 

Il y eut dans la ville d'Arles ou ses faubourgs d'autres monastères, 

I. Bibliographie : Le fonds de Saint-Césaire aux archives départemen- 
tales des Bouches-du-Rhône se compose de 6A registres, de 5i liasses, et 
10 chartriers fX^-XYIII" s.). Contrats, correspondance, comptabilité. Inven- 
taires des XYII-^ et XVIII" siècles. Livre de raison de M-" de Graveson, 
abbesse (1709). Voir : Etat général des archives, 99. — Bib. Arles, Chartes 
originales (i325-i643), ms. 375 ; Récit de ce qui s'est passé au monastère le 
10 janvier iSig et jours suivants, ms. 424. Procès de la famille Nicolay 
contre l'abbesse i^XVIl» et XVIIPs.), ms. 35a. — Bib. Aix. Précis des diffé- 
rends entre l'archevêque et l'abbesse (1744), ms. 917. Concordat entre 
l'abbesse et les religieuses anciennes et réformées (1647), ^ns. 892. — Bib. 
Avignon. Extrait des archives, ms. 1842. Bulle de Célestin III pour la réfor- 
me de l'abbaye (10 mai 1195). ms. 2754. Registre de quittances (1715-1723), 
ms. 3684. Recueil concernant le monastère (XV1I1« s.), ms. 2i3o. Voir : ms. 
368i, f. 12. Mémoires de l'abbaye de Saint-Césaire, tirés du livre de la 
réforme de la dite abbaye, aux archives de l'archevêché, ms. 2754. — Chro- 
nolorjie du monastère royal de Saint-Césaire, par le P. Melchior Fabre, pro- 
vincial des Minimes. Bib. Aix, ms. 892. Avignon, ms. i843 ; arch. ms. i64 ; 
Marseille, ms. 1223 ; arch. com. Arles, ms. 17. — Histoire el carlulaire de 
Sainl-Césnire d'Arles. Bib. Arles, ms. i68. — Voir: Catalogue général des 
cartulaires des archives départementales, 210-211. — Obituaire du XVI* s. 
Bib. nat., ms. lat. 5546. — La règle du B. saint Henoit avec les déclarations 
sur tous les chapitres pour servir de constitutions aux religieuses de l'abbaye 
royale Je Saint-Césaire. Arles, 1695, in-13. — Charte de franchise donnée à 
Saint-Césaire d'Arles par l'arctievcque Rostain (897), dans Rev. Soc. sav. 
(1868), 1, i48. — Inventaire de l'abbaye de Saint -Césaire d'Arles (i473). 
publié par l'abbé Albanks. Ibid. (1879), 168-171. — //(r/cx monnsteriorum, 
dnnn P(U. lat., CCXX, 1017. — Bréquigny, I, 491- — Ueber mittelalterliche 
Dibliotlielîen. \on Tu. GoTTUŒB, (ji. — Codex regularum, par IIoi.stenius, 
III. 16-46. —Pat. lat., LXVII, iio3-ii38. — Actasancl.. Jan. Il, n-19. — 
Vie de saint Césaire, énèiiiie d'Arles, par l'abhé Mai.nouy. Paris, 1894, in-8, 
344-283. — Le Temple de Diane à Arles, par Aug. Véuan, dans Bul. Soc. 
Vieil-Arles, IV (1907), 352-255. 

Annales Ord. S. Renedirti de Mabh.lon. I, 762 ; III. 158. — Du Tems, I, 
3o9-3i3. — Gatlia Cliristiaua, l. ^uj-Q'ifi ; inslr. 100. — Bouche, II, 47, 
193. — Aciiaru. II. 4oo-4o3. — Constantin, II. 136-146. — Gallia christiana 
novissima, IH, 120, i33. 237, 248. 271, 290, 46i. 517, 536. 555, 670, 690, 
745, 748, 764, 781, 873, 889, 967, 980, 1071. — Wiederuold, ouv.cilé, 5o. 



86 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D ARLES 

qui ont disparu depuis fort longtemps. Le plus ancien est celui que 
saint Gésaire reçut à gouverner, après son ordination sacerdotale ; il 
était situé dans une île du Rhône, on ne sait trop où'. L'évèque saint 
Aurélien fonda pour les hommes le monastère de Saint-Pierre et celui 
de Notre-Dame pour les femmes, vers 548. Il rédigea une règle pour les 
moines et une autre pour les moniales*. 

MoLLÈGES, Molegesum\ — Abbaye de Cisterciennes, sous le 
vocable de Notre-Dame, fondée en 1208, transférée dans la ville d'Arles 
en i3o5, puis unie au monastère de Sainte-Croix d'Aptfi^ai). Le 
prieuré du lieu, sous le vocable de Saint-Pierre, était uni à l'abbaye \ 

Sylveréal, Silva-realls, vel Ulmetum'. — Ce monastère de l'ordre 
de Gîteaux, sous le vocable de Notre-Dame, fondé d'abord à Ulmet', 
vers 1157, avec des moines venus de Bonnevaux, au diocèse de Vienne, 
fut transféré à Sauve-Réal, après l'année laoo, oii le roi d'Aragon 
Alphonse avait établi une nouvelle abbaye (1 194)- On l'unit au monas- 
tère de Valmagne, en iSai. 



Prieures 

Arles. Saint-Honorat et Saint-Geniès des Alyscamps, donné à Saint- 
Victor, par Raimbaud, archevêque d'Arles (io3i-io44), appelé par 

1. Malnory, ouv. cité, a'i et s. 

2. GalUa Chris llaiin, T, 5()f)-rioo. — Mabh.lon, Annales benedielini, 1. 128- 
i3o. _ IIoLSTioNius, Codi'x'rcgnlarnni, II, ofi-ii/i ; III, 68-7^, et Pat. lat. 

3. Gant. Orgon, arr. Arles. -- Bibliographie : Concessio Ecdcsio' pnrro- 
chialis conventui de Moleyeso (i>ji3). Hib. Arles, ms. 169, f. 347. Bib. Avi- 
gnon, ms. 2754, f. 117. — Copie de bulles et de chartes par l'abbé Bonne- 
manl' et notes historiques. Bib. Arles, nis. 160, f. 55. Le ms. précédent 
contient une liste des abbesses. — Constantin, 157-159. — Les dinnes de 
MolVenes. par E. Fassin. dans Le Musée, V (1880-1881), 17-19. — (^M''' c/m.s- 
tiana, I. G25-627. — Bouche, H, 20/1, 254. — AciiAnD, II, i38. — Stalisliqne 
du canton d'Orgon, par D.-J. Quknin. Arles, i838, in-8. — Voir : art. 
« Sainte-Croix d'Apt ». 

4. Dans l'île de la petite Camargue. Rouche.s-du-Bhùne. — Bibliographie : 
Pièces sur les abbayes d'IJImct et de Silveréal, Bib. Arles, ms. 160, f. 124 ; 
i63 f. lia. — GnUin chrislinna, I, r)2/|-(i25, iiistr. io3-io5. — Bouciii:. II. 149. 
175. — AciiAno, II, 266. — Janauscher, I, ifiS. — L'abbaye de Syliwrral. par 
Em. Fassin, dans le Musée. Revue Artésienne (1877), 24 1, 34'i et s. — Sceau de 
l'abbé Pierre ///(122'j), dans SifjiU<>(jrapliie... de Bi.ANCARn. I. 22a ; H. pi. 90, 

no g Constantin. M, 273. — Gallia ctirisliann mwissiina, III, 246, 260, 

290, io5i. — Klal descriptif de l'arr. d'Arles, déjà cité, 230. 

5. Près de l'Etang d'Ulinct, Camargue. 



I 



DIOCÈSE d'aRLES 87 

Grégoire VIT monastère, monasteriiim (1079), cédé dans la suite aux 
Moniales de Tarascon, qui l'abandonnèrent aux Minimes (1616). Ce 
sanctuaire fut de tout temps vénéré des Arlésicns. L'église subsiste 
encore'. Notre-Dame de Bellis ou de Abelliis, uni au séminaire 
(i656)*. Saint-Césaire, peut-être sur l'emplacement du premier monas- 
tère de Saint-Jean, dépendant de l'abbesse de Saint-Césaire, ainsi que 
Notre-Dame de Beaulieu, de Pulchro Loco\ Saint-Michel de l'Escale, 
aux arènes, supprimé en 1617*. On lui avait uni Saint-Pierre de Fabre- 
goule, aux Aliscamps. Saint-Julien du Bourg, donné à Montmajour 
en i45i. Ce fut la maison de ville des moines. On y conserva les reli- 
ques de saint Antoine, qui furent l'objet d'interminables débats entre 
les Bénédictins de Montmajour et les Hospitaliers de Saint-Antoine en 
Viennois". Saint-Isidore, dépendant de Montmajour", uni au chapitre 
de Saint-Trophime. — Saint-Lucien, qui s'élevait sur un ancien tem- 
ple de Minerve, auquel fut uni Saint-Vincent '. Saint-Martin, donné 
par Louis le Débonnaire à Aniane (809), uni à Saint-ïrophime'. 
Saint-Jean de Moustier, dépendant de Saint-Césaire". Saint-Georges, 
uni à Notre-Dame la Major. Saint-An toine-le-Viennois, dépendant de 
Saint-Antoine-en-Viennois. Saint-Pierre de Trinquetaille, dans un fau- 
bourg d'Arles, dépendant de l'abbaye de Saint-Gilles, uni au prieuré 
de Saint-Jean de Néjan, en Camargue '". Saint-Genès de la Colonne, 
dans le môme faubourg, uni à la sacristie de l'abbaye de Cruas, dio- 



1. Cari. Sainl-Viclor, I, 176-178. Inv. ms. 76. — GnlUa cltristiana, I, ao4- 
3o5*. — Chantei.ou, 83. — Les Champs Elysêes d'Arles, par Tuiciiaud. Arles, 
1853, in-8. Voir : (Iuevalier, Topo-Bibliographie, 53. — Constantin, 222 
230. 

2. C(3NSTANTIN, 23G. 

3. Ibid., [)!i, 237. — Albanès, 528, 5C3, 681. 

4. Ibid., 2/10. 

5. Ibid., 1/(6-172. — Extraits dos délibérations du conseil de ville au sujet 
des reliqnes de Sainl-\ntoiric et de l'union de l'abbaye de Montmajour à 
celle de Saint-\nIoine (1 l90-i55i). Hib. Arles, ms. i63, loi-iii. — Visite 
des reliques de Saint-Anlo'inc dans l'église de Saint-Julien, à la demande des 
consuls (i563). Ibid., ms. i5i, 69'». 

6. Constantin. 161. — Provisio prioralus S. Ysidori Arelali pro regenle 
scolas dicUv civitatis (IWS). Bib. Arles, ms. 435. 

7. Constantin, 97. 

8. Ibid., 95. 

9. Ibid., m. 

10. Ibid., 193, 2^18. — Arcli. du Card, G, ii63 (relatif tout entier 
au prieuré Saint-Pierre de Trinquetaille). 



88 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

cèse de Viviers, puis au séminaire de ce diocèse*. Saint-Césaire de 
Villeneuve, en Camargue, donné à Saint-Victor par Guillaume et sa 
famille avec le consentement de l'archevêque Raimbauld (v. loZio)*. 
Saint-Médier, S. Mederias. Lérins posséda, dans l'île de la Cape, le 
monastère de Saint-André. Saint-Michel, en Camargue, uni à Saint- 
Trophime. La Trinité en Camargue, uni à Sainte-Marthe de Tarascon'. 

— Saint-Pierre de Méjanes, en Camargue. 

Albaron, Albaro*. Saint- Vincent, donné à l 'abbesse de Saint-Césaire 
parle comte Raymond-Bérenger IV (i233). — Aureille, Auricula'. 
Notre-Dame, uni au chapitre de Notre-Dame des Doms à Avignon, 
dont il dépendait, ainsi que Notre-Dame de l'Ile, sous Barbegat. 

— Beaucaire, Bellicadrum, Belcarium^ . Notre-Dame des Pommiers, 
dépendant de la Chaise-Dieu, en Auvergne, sécularisé et érigé en collé- 
giale par Clément VIII (1597). Saint-Denis d'Argence, dépendant des 
moniales de Saint-Sauveur de la Font. Saint-Paul de Valar, uni à la 
mense conventuelle de ce monastère. Notre-Dame d'Adan, Adavum, 
uni au chapitre cathédral de Montpellier. Saint-Romain de Aca, donné 
à Psalmodi par l'archevêque d'Arles, Gibelin (iioa). Saint-Sixte de la 
Roque, dépendant de Psalmodi. — Berre, Berra\ Notre-Dame, uni à 

I. Constantin, 196-197. 

3. Cart. Saint-Vidor, I, i84. Inv. ms. 77. — Ibid., aSS-aôS. 

3. Constantin, 197-201. 

4. Cant. et arr. Arles. — Achard, I, 3o3. — Constantin, 276-285. — 
Albaron (simples notes), par E. Fassin, dans Le Musée, revue arlésienne, V 
(1881-1882), 81-82, 96-96, 98-99, 190-192, 238-239. — Etat descript. de 
l'arr. d'Arles, déjà cité, 3-^. 

5. Cant. Eyguières, arr. Arles. — Constantin, 399-^03. — Etat des- 
cript., 18. 

6. Chef-1. cant., arr. Nîmes, Gard. — Pouillé des diocèses anciens compris 
dans le diocèse actuel de Nîmes, par Goiffon, dans But. corn. art. chrêt., VI 
(1896), 216. — Fondation de la collcyiale de Beaucaire, par le même, dans 
Mém. Acad. Gard (1899), 97-114- — Paroisses de l'archiprétré de Beaucaire 
d'après les documents oriç/inaux, par le même. Mîmes, 1901, in-8. Voir ; 
Ul. Chevalier, Topo-bibliographie, 334- — Donation de Saint-Bomnin à 
Psalmodi, dans Albanès, 186-187. — Les Cordeliers de Beaucaire, par labbé 
BouziGE, dans Bulletin du comité de l'art chrétien (diocèse de IVîmcs), II, 382- 
389. — La chapelle du château de Beaucaire, par l'abbc Bondin, dans Bal. 
com. art chrél. (Nîmes), III, 353-388. — Les anciennes éfflises de Beaucaire 
{Saint-Sixte), par Domergue, dans Bul. com. art chrét. (Nîmes), I. 137-139. 

— Saint-Bomainen-Argence, par C.-M. Domergue. Avignon, 1881. in-8. 

7. Chcf-1. cant., arr. Aix, H.-du Rh. — Cart. Saint-Victor, I, 180, 326- 
aaS. — Répertoire des titres conservés aux arch. de la métropole, 296, 485. 
Arch. B.-du-Rh. — Achard, I, 338-339. — Berre, ses barons, sa commune, 
ses armoiries, par L.-P. Desvoyes. Marseille, 1882, in-8 de 162 p. — La 
chapelle de Caderol à Berre, par L. Desyoyes. Marseille, i884, in-8 de 4a p. 



DIOCÈSE d'aRLES 89 

l'archidiaconé d'Arles. INotre-Dame de Caderot, Cadarosca, donné à 
Saint-Victor avec les églises de Saint-Geniès, de Saint-Nazaire et de 
Saint-Victor, par l'archevêque Raimbauld (io4i). 

Chateauneuf-lès-Martigues, Castrum A'ouum*. Notre-Dame, uni au 
collège des Jésuites d'Arles (1641). — Comps^, Notre-Dame, uni à l'ar- 
chevêché d'Arles. — Cormllon^. Notre-Dame, dépendant de Montma- 
jour. — Fo^T VIEILLE, Fon^ vetas\ Saint-Jean du Grès, de Grisio, donné 
à Saint-Victor par Raynald Rostang et sa femme Narbone (1067). 
Saint-Victor, longtemps contesté entre Saint-Victor de Marseille et 
Montmajour et enfin attribué à cette dernière abbaye par l'archevêque 
Raimbauld et le vicomte Guillaume (io4o). Saint-Pierre d'Entremont. 
— Fos-sur-Mer, Fossas °. Abbaye fondée sous le vocable des Saints- 
Gervais-et-Protais par Annon, archevêque d'Arles (989), soumise à 
Cluny par Rostang de Fos, archevêque d'Aix (1081), à cause du relâ- 
chement des moines, sécularisée et transformée en collégiale (laaS). 
Saint-Sauveur, uni à l'archidiaconé d'Arles. — Fourques, Farchse *. 
Saint-Geniès d'Argens, dépendant des moniales de Saint-Sauveur de la 
Font. Saint-Martin, uni au chapitre catliédral. Saint-Jacques de Sau- 
jan, dépendant de Lérins, uni à l'archevêché (1225). 

GiGNAc'. Saint-Michel, dépendant de l'archevêché. — Grans'. Saint- 

I. Gant. Martigues, arr. Aix. — Achard, I, 451. — Constantin, 5i4-5a3. 
3. Gant. Aramon, arr. Nîmes, Gard. — Diction, top. du Gard, 64. 

3. Gant. Salon, arr. Aix. — Achard, I, 479. 

4. Gant, et arr. Arles. — Cart. Saint-Victor, I. 189-191. — Constantin, 
3ao-328. — Etat descripl. de V arr. d'Arles, 99-100. — Fonlvieille, notes et 
documents, par J. Auvergne, dans Bulletin de la Société des Amis du Vieil- 
Arles (1907), 399-4i5, (1908), a-57. 

5. Gant. Istres, arr. Aix. — Carta obedientiœ abbniis S. Gcrvasii (ii85). 
Bib. Avignon, ins. 2754, f. 45. — Bulle d'Innocent 111 permettant à l'arche- 
vêque de sévir contre l'abbc (ii<)8). Accord entre l'abbé Geolîroy et l'arche- 
vêque Hugues (i4 juil. 1217). Ibid., f. 172, 180. — Pièces sur l'abbaye de 
Saint-(iervais, Bib. Arles, ms. i63, f. iia. — Recueil des chartes de Cluny, 
Bruel, n"' 3587, 3588, 4oo4, 4349, t. IV. 736. 737 ; V, 358, 6o5. — Les 
chartes de l'abbaye de Saint-Gervais-lès-Fos, avec l'histoire de cette abbaye et 
notes criti<iues, par L. Blancard. Murseilio, 1878, in-8, exl. liêpert. traxK de 
la Soc. de statistique de Marseille, XXXVII (1878), aoi-23o. — Gallia chris- 
tiana, I, fioi-fioa. — Alhanès, voir Tables. — Achard, I, 547. — Constantin, 
43i-444. — Bouche, II, 208. — Wiederhold, ouv. cit., 5o. 

6. Gant. Boaucairc. arr. Nîmes, Gard. — Cart. de Lérins, II, 26-27. — Inv. 
archives Alpes-Maritimes, sér. 11, 3ii (i225-i3o8), t. I, 70. — Goiffon, 
ouvrages cites à l'article Beaucaire. 

7. Gant. Martigues, arr. Aix. — Monor/raphie de Gignac, par Ollivier. 
Marseille, 1895, in-8. — Constantin, .^)24-536. 

8. Gant, Salon, arr. Aix. — Achard, I, 582. 



go PROVINCE ECCLESIASTIQUE D ARLES 

Pierre. — Jonquières-Saint-Vingent, Juncariœ\ Saint-Laurent, dépen- 
dant de Psalmodi, uni à l'évêchc d'Alais. Saint-Vincent de Cannois, 
uni à l'archevêché d'Arles. — Lansac, Lancaiciis". Saint-Pierre, donné 
à Saint-Victor par Guiniman et son épouse, Marie (ioi5), cédé à Saint- 
Trophime sous le titre de Notre-Dame (XII* s.). Saint-Gabriel et 
Saint-Philippe, uni à l'abbaye de Saint-Honorat de Tarascon. — Les 
Baux, Balcias, Bauciuni \ Saint-Vincent et Saint-André, donnés par 
l'archevêque Aynard aux chanoines réguliers de Saint-Paul de Mau- 
sole (vers 1 185) et attribués, avec cette collégiale, au chapitre de Notre- 
Dame des Doms d'Avignon (iSiq), ainsi que Notre-Dame de l'isle. 

Maillane, Malhcma *. Saint-Pierre, donné à Montmajour par le 
comte Guillaume I et uni à l'infirmerie (1767). Notre-Dame de Beth- 
léem, fondé au temps des croisades et uni à la mense archiépiscopale. 

— Marignane, Marlgnana \ Saint-Victor, donné à l'abbaye de ce nom 
par Pons, archevêque d'Arles (1022-1029), uni au chapitre métropoli- 
tain, ainsi que Notre-Dame de Nazareth. — Martigues, Marlicum '. 
Notre-Dame de l'Ile, Insula S. Gcnesii, plus tard Sainte-Magdeleine, 
qui avait appartenu aux Chevaliers de Saint-Jean. Saint-Gcnics de 
Jonquières, Jiincarla, donné à Montmajour par l'archcvcque Raim- 
baud (io4o) et uni à la mense conventuelle (i45i). Saint-Louis de 
Ferrières, Ferrarix, et Saint-Mitre, unis à la mense archiépiscopale. — 
Meynes, Medenœ\ Saint-Barthélémy et Notre-Dame, uni au chapitre 
cathédral de Montpellier. — Miramas, Miramare^. Notre-Dame de 
Beauvezer, donné à Montmajour par les seigneurs de Baux (XP s.). 

I. Gant. Reaucaire, arr. Nîmes, Gard. 

a. Coin. Tarascon, arr. \rlcs. — Cart. Sninl-Vlclor, I, aa'i. — A.cuard, II, 
48a. — Constantin, 328-837. — Elal dcscripl. de l'arr. d'Arles, i3a. 

3. Gant. Saint-Reniy, air. Arles. — Achakd, I, 3i3-3i4. — Constantin. 
3r)o-38a. — Inventaire chronolofiiqiie des chartes de la maison des Baux, par 
Bautuki.kmy. Marseille, i88a, in-8, où l'on trouve dos renseignements sur la 
plupart des établissements relifrieux do la coutroe. — Les Baux et Cas- 
tillon, par Paulkt. Salnt-Rcmy, 1903, in-8. — Etat descript., aS-ag. 

II. Gant. Saint-Romy, arr. Arles. — Acii.vhij, II, ()-8. — Constantin, 3/46- 
359. — Notre-Dame de Grâce de Maillane, Précis hislorifjiie sur son ctille, par 
le P. HoNouAT DU Maillank. Clemiont, 1899, in-8. — Etat descript., ^8-29. 

5. Ghefl. cant., arr. Aix. — Cari. Saint-Victor, I. 333-237. .Vrch. B.-du- 
Rh., sér. G. — AcnAni), II, a^-aO. — Ibid., iVi-i'ii- 

I). f;iicf-l. cant., arr. Aix. — Histoire de Marti(jnes et de Pnrt-de-Bouc, par 
Saurel. Marscillo. i8(i2, in-ia. — Ciiantklou, 33. — Achaud, II, loa-ioG. 

— Constantin, /j6o-5o.5. 

7. Gant. Aramon, arr. Nîmes, Gard. — Pouillé..., par Goiffon, 217. 

8. Gant. Salon, arr. Aix. — Constantin, 419-427. 



DIOCESE d'aRLES 9' 

C'était l'un des prieurés les plus riches de cette abbaye avec ses 
1 200 livres de revenu. Montmajour possédait les autres églises du lieu. 

— MouRiÈs, Moreriœ'. Saint-Jacques, cella de Saint- Victor en 1079, 
avec des possessions qui remontaient à 1073. Notre-Dame et Saint- 
Romain, donnés à Montmajour par l'archevêque Gibelin (1106). 

RoGNAC, Rognacum\ Sainte-Magdeleine, uni chapitre métropoli- 
tain. — Saint-Ciiamas, s. Amantiiis \ Uni à la mense archiépiscopale. 
Saint-ïrophime de la Palud, uni au séminaire d'Arles (17 10). Saint- 
Léger, donné à Saint-Victor par Guicheran et sa femme, Dode (io35). 

— SAiNT-EriENT^E DU Grès, S. Stcplianus in Grisio\ dépendant des 
moniales de Saint-Laurent d'Avignon, auquel on unit Saint-Lambert et 
Notre-Dame du Château. — Sai?«te8-Maries', Sancta Maria de Mare, 
donné à Montmajour (1086), centre d'un pèlerinage très fréquenté. 
^Saint-Martin de Castillot^, S. Martinus de Felauria\ dépendant 
de Montmajour, ainsi que Saint-Romain de Maussane, Mamiiciana. — 
Saot-Martin de Crau ', S. Martinus de Palude, donné à Saint-Tro- 
phime d'Arles (io52). Sainte-Foi de Vaquières, donné à Saint-Victor, 
puis cédé à l'archevêque (i 168). —Saint-Mitre, S. Milrius\ dépen- 

1. Gant. Saint-Rcmy, arr. Arles. —Cari. Saint-Victor, I, 186. — Constan- 
tin, 393-398.— Les Baux et Caslillon, par Paulet, 202-209. — Etat descript., 
iG5-iè6. 

2. Cant. Bcrre, arr. Aix. — Acuard, II. 289. 

3. Cant. Istres, arr. Aix. — Cart. Saint-Victor, I, 2,'")9. — Aciiard, II, 

4. Com. et cant. Tarascon, arr. .\rles. — Constantin. 337-346. 

5. Chefl. cant., arr. I>i.T\cs. — Monuments inédits sur l'apostolat de sainte Marie- 
Maqdeleine, par Kaiixon, l, i3o.4-i330 ; II, Gon-Oi/l. — Constantin, 285-3o9. 

— L'église des Sainles-Maries de la ViUa-de-la-Mar, par GAUTiuEn-DEscosTES. 
Avi^rnon, 1879. in-8. — La tradition des saintes Maries, par F. Ueynaud. 
Maiscillo, 187'!, iti-8. — Les saintes Maries, leur vie et leur culte, par 
L\MouuEUX. Avifîiion, 1898, in-8. — Histoire de sainte Marie Jacobé et de 
sainte Marie Salomé, suivie des offices de leurs fêles, leurs messes propres et 
votives, par un prêtre du clergé '(sic) [Biscarel, aucien curé des Saintcs- 
Mariosl. Paris, .I.-li. (Jarnier, 1750, iii-18. I5ibl. d'Arles. — A.<'S saintes Maries 
Jacobé et Salomé, par i'abbé Magnan, Paris, i8()(i, petit in-18. — La léiiend.e 
des saintes Maries. — Uéponse à la tradition des saintes Maries, essai criti- 
que, Documents inédits de M. F. Ueynaud. par I. Cilles. Paris-MarseiUc, 
1874, broch. in-8. Bibl. d'Arles. — Les Mariades ou les saintes Maries 
allant en Provence élatdir l'Etjlise des Gaules, poème en dix chants, par 
A. Maestrati. Nice. 1894. in-8" de xx-i87 p. 

6. Le Paradori, cant. Saint-Ileiuy, arr. Arles. — Constantin, 383-392. — 
Etat descriptif, i'j']-i']8. 

7. Ait. Arles. — Acuaud, II, 421. — Constantin, 4o4-4io. — Ibid., 220. 

8. Cant. Istres, arr. Aix. — Constantin, 45o-459. 



92 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D ARLES 

dant de l'archevêché. Notre-Dame de Châteauvieux, Caslrum vêtus, 
Caslelveyre. — Salon *. Notre-Dame de Laval. 

VÉLAUî '. Saint-Trophime, dépendant de Montmajour, uni au cha- 
pitre métropolitain. — Vitrolles^. Saint-Gérard, Notre-Dame de 
Lyons et Saint-Bardulfe. 



I. Chef-1. cant., arr. Aix. — Chroniques de la ville de Salon, par L. Gi- 
MON. Marseille, 1882, in-8. 

a. Cant. Bcrre, arr. Aix. — Achard, II, 578. 

3. Gant. Berre, arr. Aix. — Cart. Saint-Vicior, I, aag-aSa. — Monogra- 
phie de Vilrolles, par Adrien Pascal. Marseille, 1904, in-8 de 178 p. 



II 

DIOCÈSE DE MARSEILLE* 



[Marseille, Massiliensis, ville épiscopale en Provence, suffragante 
d'Arles, située sur une hauteur faite en amphitéâtre, au bord de la mer 
Méditerranée, à la droite de la petite rivière de Veaune, l'Huveaune. 
Elle est de la seconde Viennoise et de l'exarchat des Gaules *. Ses pré- 
lats, qu'on y voit dès le troisième siècle, prétendirent au droit de 
métropolitain de la seconde Viennoise, au préjudice d'Aix ; ce qui 
leur fut accordé au concile de Turin, l'an 397. Mais les papes Boni- 
face I", Célestin I" et Léon I" cassèrent cette ordonnance et rédui- 



I. Chef-1. dép. des Bouches-duRhône. — Bibliographie : Histoire de la 
ville de Marseille, par Ant. de Ruffi. Marseille, 1690, a vol. in-fol. — L'anti- 
quité de l'Eglise de Marseille et la succession de ses évêques, par de Belzunce. 
Marseille, 1 747-1 751, a vol. in-fol. et 3 vol. in-4. — Calendrier spirituel de 
Marseille avec un précis historique des paroisses, de l'abbaye de Saint-Victor et 
des ordres religieux, par Agneau. Avignon, 1759, in-ia. — Alnianach histo- 
rique de Marseille. Marseille, 1770- 1790, in-Sa. — Eglises, chapelles et monas- 
tères, qui ont été démolis ou qui ont cfiangé de destination depuis 1789 jusqu'à 
nos jours, par Bousquet, dans Revue de Marseille et de Provence, V (1859), 
VI et Vil. — Marseille à la Jin de l'ancien régime, par Dollieule. Bérengier, 
etc. Marseille, 1896, in-8. 

Dictionnaire topograpliique de l'arrondissement de Marseille, par Mortueuil. 
Marseille, 187a, in-8. — Stalistùjue du département des Bouchesdu-Wiône, par 
le comte de Villeneuve. Marseille, i8ai, !\ vol. in-'|. — Iconographie des 
sceaux et bulles, conservés dans la partie aiilérieure à 1796 des archives des 
Bouchcsdn-Rtiàne, par Blancaud. Marseille, 18G0, a vol. in-fol. 

Catalogue général des manuscrits, XV, Marseille, par l'abbé Alranès. Paris, 
189a, in-8. — liiblioUièque de la ville de Marseille, Cntaloi^ue du fonds de Pro- 
vence, par II. Baurk. Marseille, 1890, 4 vol. in-8. — Mémoires publiées par 
l'Académie de Marseille, 160Q ei s., in-8. — Répertoire des travaux de la 
Société de statistique de Marseille, 1887 et s., in-8. — Revue de Marseille et de 
Provence, 1867 ^^ ^■' '"^-^- — Répertoire des sources historiques du Moyen- 
Age, Topo-bibliograpliie , jjar Ul. Chevalieu, art. Marseille, i8.")7-i8()a. 

Gallia christiana, 1, ()a7.7o4, inslr. i()l)-n7. — Bouche, I, 338-335. — 
Papon, I, 336-370. — Dictionnaire de l'abbé Expilly, IV, 5G8-0o8. — Gallia 
christiana novissima, par l'abbé Albani'os, et (Ihevalier, t. II, Marseille. 
On trouve, dans l'introduction, des indications bibliof,Maphi(iues. 

a. Géographie de la Gaule au Vl« siècle, par Longnon, 447-449- 



94 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

sirent Marseille à son titre d'évêché, qui était autrefois sous la métro- 
pole de Vienne '. 

Saint Lazare a été choisi par le clergé et le peuple de Marseille, pour 
être leur Patron. On y a établi aussi un culte particulier à Sainte-Mag- 
deleine.... L'église cathédrale, sous le nom de Notre-Dame de la Major, 
était autrefois dédiée, à ce que l'on dit, à Diane d'Ephèse. La forme en 
paraît extraordinaire ; mais on n'a voulu y rien ajouter ni diminuer, 
jiour la conserver dans son assiette naturelle ^. Son trésor est rempli 
de plusieurs saintes reliques. On y voit le chef de saint Lazare, dans 
une châsse d'argent doré très bien travaillée ; aux deux côtés sont 
représentées Magdeleine et Marthe. Le chef de saint Cannât, second 
évoque de Marseille, s'y voit aussi avec un pied de saint Victor, aussi 
frais que si on venait de le couper, le clief de saint Adrien et plusieurs 
autres reliques \ 

Le chapitre de l'église cathédrale de Marseille est composé d'un 
prévôt, d'un archidiacre, qui sont dignités ; d'un sacristain et d'un 
capiscol, qui sont personnats, de neuf clianoines capitulants, de dix 
bénéiîciers, appelés dans les anciennes chartes clerici intitalali. Le 
chapitre seul a la collation des bénéfices et l'évêque n'a voix dans cette 
occasion que comme chanoine*. Il y a quatre paroisses dans la ville 
et trente-deux dans le diocèse '.] 

I. Fastes épiscopaux de Vancienne Gaule, par Duchesne, I, loo-io'i. 

a. La Major, cathédrale de Marseille, par Bousquet. Marseille, 1807, in-8. 
— Voir : Chevalier, Topo-biblioijraplile, 1818. On conserve aux archives du 
département des Bouches-du-IUiône le Livre vert de l'éoeché de Marseille, 
ms. du \in° s. avec des additions postérieures conlenant des actes des 
années ii.'ii-ii5i. Ce fonds est très riche. Voir : Etat par fonds des archi- 
ves, 9/1. 

3. Inventaire du trésor de la cathédrale la Major de Marseille (1600), par 
le D' BAinina-EMY. Marseille, 1880, in-8. 

4. Livre jaune ou cartulaire du chapitre calliédral do Marseille, ms. du 
XIII' s. avec des additions postérieures, contenant des actes des années 1119- 
i535, conservé aux arch. dép. dos B.-du-lUi. Lo fonds do l'évôché no com- 
prend pas moins de 79 registres et aaf) liasses. Voir: Etat par" fonds des 
arcliives, 94. — Des anciennes possessions de l'Eglise de Marseille, par Famin, 
dans Revue de Prov., V (1859-18(50), 537-r)'i9 ; VI, ai7-a33. — Les possessions 
de t'Eijlise de Marseille au commenecmvnl du IX' siècle, par Moirnu:uu,. Mar- 
seille, i8r)5. in-8. 

5. Paroisses de la ville de Marseille ; Saint-Martin, (pii osl i^n môme 
temps coliégiale. Un épisode de l'histoire de l'éytise de Saint-Martin de 
Marseille, ses ])rieurs et ses vicaires pendant te Moyen- Aije, par IUuthéi.kmy, 
dans Rev. de Mars., XXVIII, 433-45(). — Notice sur l'é(jtise paroissiale et 
cathédrale provisoire de Saint-Martin, par Louche. Marseille, 187 1, in-8. 



DIOCÈSE DE MARSEILLE qB 

Il y avait dans la ville et le diocèse de nombreuses communautés 
religieuses. Voici celles sur lesquelles nous n'aurons pas à revenir * : 
les religieux de Saint-Antoine, installés avant 1180 ; les Trinitaires, 
vers 1300"; les Dominicains, en 1324'; les Clarisses, en 1254, elles 
émigrèrent ensuite à Saint-Cannat* ; les Augustins, vers i258°; les 
Carmes, vers 1285°; les Franciscains de la Stricte Observance, en i432, 
ils eurent un second couvent hors de la ville ' ; les Servîtes, en 162 1 ; 
les Capucins et les Minimes, en 1678'; les Augustins déchaussés, vers 
i6o5 '; les Oratoriens, en 1620, on leur confia le collège de la ville ; 
les Jésuites, en 1621 et en i63o '" ; les Récollets, en 1621 " ; les Car- 
mélites, les Visitandines et les Capucines, en i G i3'' ; les Chartreux, 

Notre-Dame des Acoules, qui est également collégiale. L'église paroissiale et 
collégiale des Acoules et la chapelle du Calvaire, par Daspbes. Marseille. 1879, 
in-8. Saint-Laurent. Notice historique sur l'église et paroisse de Saint-Lau- 
rent, par Daspres. Ibid., 1877, in-8. Saint-Ferréol, etc. 

1 . Nous avons emprunté cette liste et les dates qui l'accompagnent à la 
Gallia Christiana, 1. 1, 629-632. 

2. L'ordre des Trinitaires, par Deslandres, I, 528-54o. C'est le 21 mars 
i3o2 que les comtes de Baux prirent sous leur protection le couvent fondé 
par saint Jean de Matha. 11 y eut en outre un bureau de la Rédemption. 
Leur fonds, aux archives départ., se compose de 21 reg. et 74 liasses. 

3. 11 reste de leurs archives i5 reg. et 35 liasses. D'autres proposent i2i5 
pour la date de leur fondation. Les Dominicains transportèrent leur couvent, 
après i524, dans une autre partie de la ville. Leur église porte encore le 
nom des Prêcheurs ou de Saint-Cannat. 

4. 11 ne reste qu'un article de leurs archives. 

5. Leur ancienne église a reçu depuis le nom de Saint-Ferréol et est 
devenue église paroissiale. 11 ne reste que 2 reg. de leurs archives. 

(). 11 rjo reste de Icvus archives que 9 reg. et 12 lias. Leur église est deve- 
nue paroissiale sous le vocable de Notre-Dame du Mont-Carmel. Monogra- 
phie de Notre-Dame du Mont-Carmel à Marseille, par Castel, dans Rev. de 
Mars., XX (1874), 377-396. 

7. On conserve dans leur fonds, aux arch. dép., 4 reg. et 19 liasses. 
ALBANi':s, 469. 

8. Cart. des Capucins de Saint-Louis. Bib. Marseille, ms. i2o4. On con- 
serve aux arch. dép. 8 reg. et 3 lias., provenant des Minimes. 

9. i6 reg. et 17 lias, avec un invent, aux arch. départ. L'église Saint- 
Vinccnt-de-Paul occupe l'emplacement de celle des .\ugustins réformés. 
Notice sur les inscriptions découvertes dans le sous-sol de l'église Saint-Vincent- 
de Paul, par Rotukn. Marseille, 1857. 

10. 7 reg. les concernant aux arch. dép. 

11. 2 reg. et i invenl. HiùL Leur église est devenue l'église paroissiale de 
Sainl-'i'liéodore. Notice historique sur l'église de Saint -Théodore depuis sa 
fondation jusqu'à nos jours, par Bolsoukt. Marseille, i85(), in 8. 

12. Les deux couverils de Visitandines étaient connus sous le nom de 
Grandes et de Pelites-Maries. 8 reg. et 26 lias, aux arch. dép. Le fonds des 
Capucines est beaucoup plus riche. Abrégé des affaires du couvent, ms. du 
XYIIP siècle. 



96 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

en i633*, ils avaient déjà un monastère à Montrieux*; les Carmes 
déchaussés, en i633'; les Augustines et les Dominicaines, en i636 ; 
les prêtres du Saint-Sacrement, fondés par Dom Christophe Authier, 
moine de Saint-Victor et plus tard évêque de Bethléem, en i638 ; les 
Récollètes, en 16^0*. Vinrent ensuite les religieuses de la Miséricorde, 
les Ursulines ^, un second couvent de Visitandines, les religieux de la 
Merci, les prêtres de la Mission, qui reçurent à gouverner le séminaire 
diocésain (1673)*, les religieuses Tertiaires de Saint-François (i654), 
les Trinitaires déchaussés (i658)', et les Filles du Saint-Sacrement 
(1659). 11 y avait, en dehors de la ville, des Carmes à Mazargues et aux 
Aygalades ; des Oratoriens, des Servites, des Minimes, des Capucins 
(1608) et des Ursulines, à la Ciotat ; des Trinitaires, à |la Cadière ; 
des Franciscains de l'Observance et des Ursulines, à Aubagne ; des 
Dominicains, à Saint-Zacharie et à la Sainte-Baume \ 



Abbayes du diocèse 

Saint- Victor de Marseille. S. Victor prope Massiliam ^ — [L'an- 

1. 5 reg. et 7 lias, aux arch. dép. où un invent. Leur église est devenue 
la paroisse Sainte-Magdeleine. Monographie de la Chartreuse de Marseille, 
par Fkux Vkhany. Marseille, 1860, in-8, et Les nouveaux embellissements de 
l'église Sainte-Madeleine, par le même. Ibid., 187/», in-8. 

2. Com. Méouncs, Var. 34o art. aux arch. du Var, où Cartulaire, conte- 
nant 25o actes de iia3 à i5()5. Voir : Stein, 3696 et 3597. — Notice sur la 
Chartreuse de Montrieux, par de Villeneuve-Flayosc. Brignoles, 1870, 
in-8. 

3. 17 reg. et 5 lias, aux arch. (1G33-1769). 

4. i3 reg. et 17 lias, aux arch. (1643-1739). 

5. 6 reg. Ibid. (1630-1717). 

6. L'église de la Mission fut acquise par les Jésuites au XIXe s. 

7. L'église des Trinitaires réformés est devenue la paroisse de la Très- 
Sainte-Trinité. 3 reg. et 4 lias, aux arch. dép. Voir : Deslandres, I, 537- 
54o. 

8. Sur ces diverses maisons, Belzunce, L'antiquité de l'Eglise de 
Marseille, en se reportant aux tables. 

9. Bibliographie : Le chartrier de l'abbaye de Saint- Victor est conservé 
aux arcliivcs (iépartcinenlales des Bouches-du-Ilht^ne, série H, où il n'y a 
pas moins de ii3o articles : (irand et petit cartulaire (780-1318), recueil de 
chartes (780-1/440), livre noir (1079-1790), ai registres d'actes (ioSq- 1790), 
adminisiralion intérieure de l'abbaye (XIV'-XVIII' s.), litres concernant 
les prieurés et les dépendances (IX'-XVIIi" s.), délibérations du conseil et 
du chapitre (1534-1790), i3 registres de terriers, inventaires, voir : Etat 
général par fonds des archives, 96. — Inventaire de l'orfèvrerie et ornement 



DIOCESE DE MARSEILLE 



97 



tiquité de cette abbaye remonte jusqu'aux premières années du 
christianisme... Gassien en fut le premier abbé (v. 4i3-45o). Elle 

des prieurés et de l'abbaye de Saint-Victor, arch. B.-du-Rh., série H, 1119- 
1 131, II 23-1 126, — Inventaire des pièces concernant Saint- Victor etLérins 
qui se trouvent dans les archives de notaires, fait par les agents de Philippe 
de Vendôme, Ibid. 1122. — Catalogue des prieurés avec le nom des prieurs. 




inventaire sur fiches de ce fonds. — Chronologie ou démonstration, selon 
la suite des temps des choses plus mémorables intervenues au monastère de 
Saint-Victor de Marseille, en son origine, fondation, dotation, pancartes, privi- 
lèges, etc., jusqu'à présent {162G), dédiée au prince Ant. de Bourbon, comte 
de Moret, abbé du dit monastère, par J.-F. Fabry, sieur de Barras, ms. 
in-fol., aux arch. des Bouches-du-Rhône, sér. H, et Bib. nat. ms. fr. 18.978. 
C'est un sommaire méthodique de la plupart des titres de l'abbaye. 

Cartulaire de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille, par Guér.vrd, Marion 
et L. Delisle. Paris, 1857, 2 vol. in-4 .— Supplément au dictionnaire géogra- 
phique du cartulaire de Saint-Victor de Marseille, par le chan. Veklaque. 
Draguignan, 1898, in-8, ext. Bul. Soc. d'Et. de Draguignan, XXIX (1892), 
131-198. — ?iotice sur les archives anciennes des Bouches-du-HJione, suivie 
dénotes relatives aux plus anciens documents du cartulaire de Saint-Victor, par 
L. Blancaud, Marseille, 18O1, in-8. — A^o^es sur le polyptyque de V>aldade 
{81à) et sur les plus anciennes chartes du cartulaire de Saint-Viclor, par 
L. Blancaru. Marseille, x86i, in-8. — Liste des écrivains qui ont rédigé les 
chartes de Saint-Victor du IX" au XH" siècle, par l'abbé Albanès, dans Revue 
des Sociétés savantes (1877), 198-202.— Note sur le cartulaire de Saint-Victor, 
par Armieux, dans Mém. Soc. archéol. du Midi {i8i!i), 373-370.— Charte 
sarde de l'abbaye de Saint-Victor, écrite en caractères grecs, texte par Wi:s- 
ciiER, notice par Blancard, dans Bib. Ecole des Chartes, XXXV (187/j), 255- 
a65. — Sur la charte marseillaise de Benoit IX (lOW), par L. Blancard, 
Paris, 1893, in-8, ext. Bul. com. hist. — Bibliographie des carlulaires, par 
Stein, n"^ 23G3-a366, /1395-439G. 

Nomenclature détaillée des actes concernant les prieurés situés dans le dio- 
cèse de Mende, dépendant de notre abbaye de Saint-Victor, par l'abbé Rosse, 
dans Bul. Soc. agric. de la Lozère, XiV (i863), 3o2. — Chartes inédites rela- 
tives aux possessions de l'abbaye de Saint-Victor en Espagne, par oe Grasset, 
dans Bévue hist. de Provence, I (1890), 2o5-2o8, 238-2/40, 2G9-272, 3o3-3o4, 
3ii2-S3(). — Dénombrement des biens et droits de l'abbaye de Saint-Victor à 
Marseille, par Sardou. dans Bul. Soc. Et. Draguignan, I (1857). — Note sur 
la consécralion de l'église de Saint-Victor, par l'abbé André, dans Rev. Soc. 
sav. (18G0), I, 2 ; (18G2), I, 90, i8/|. — Communication relative à la charte de 
consécration de l'église de Saint-Victor, par l'abbé Dassv, Ibid. (18G2), n, i32. 
Les obligations des administrateurs de l'abbaye de Saint-Victor {1" sept. 15^5), 
par M. Raimbault, dans Revue hist. Provence, III (1901), 270-281. — Congre- 
gationis cœnobii S. Victoris epislola fratribus in tnonasterio Crassx, dans 
Script, veterum colleclio ûc Mahtène (172'»), I, 5o2-5o'4. — Notitia dcjinitionis 
inter monachos S. Victoris et Psalmodienses, dans Bouquet, XIV, io4-ioG. — 
Des relations du Pape Urbain V avec la ville et le diocèse de Marseille, par Th. 
Roussel, dans Bul. Soc. agric. Lozère, XI (18G0), 87. — Acla concordiiv initie 
inter canonicos Ruthenenses et monachos massilienses, dans Misceltnnea de 
Baluze, II, a 16. — On conserve dans divers dépôts des documents ms. qui 
concernent Saint-Victor de Marseille : Bib. nat. nouv. acq. lat. ms. i3o/i. 



g8 PROVINCE ECCLESIASTIQUE d'aRLES 

est au pied de la citadelle, près le port, et ressemble à quelque château 
ferme de murailles, munies de plusieurs belles tours carrées, d'une 

Monaslicon benedidinum, ms. lat. 12.702; ins. lat. 18.820. —Notes de Dom 
Chantelou, ms. lat. i3.845. — Bib. Marseille : Allâtes San-Victorini (^12- 
6r6i), ms. i^gô, f. 3o8. Description de l'abbaye, ms. 1/I99. Enquête sur la 
prise de l'abbaye dans la nuit du 1 5 au 16 nov. 1691, par le baron de Mco- 
lon, ms. i4io. — Bib. Aix : ms. 262, 344, 345, 340, 348, 349, 357, 762, 827, 
1002. —Bib. Avignon, ms. 855, i548, 1751, i855, ai56, 2157, 2892, 2899, 
2648, 2754. 2756, 3o45, 3472, 3033. — Bib. Toulouse .• Elucubrationes massi- 
lienses du P. Laporte, minime, ou copies et extraits tirés des archives de 
Saint-Yictor se rap])ortant presque uniquement aux monastères de Larigue- 
doc et d'Espagne soumis à cette abbaye, ms. 031. 

Index monasterioram, dans Paf. lat. CCXX, iioo. — Die Urimnden der 
Karolinger von Th. SickEL, II, I, 5i. — Papslurkunden in Frankreich, par 
WiEDEUuoLD, m, 47. — Cartons des rois, par Tardif, n° 8o3o,p. 53 1. — Inven- 
taire des arrêts du Conseil d'Etal sous Henri IV, par Noël Valois, 11289, t. II, 
^Qi. — Gallia christiana novissima, par Albanès, II, /)assim. 

Inventaire des Sceaux, par Douet d'Argq, III, W^ 8279 et 882O. — Sceau de 
l'albaye (ia58 et i58i), de l'abbé P. Guillcrmin (i234), d'Etienne I 
( 1258), de Guillaume de Gretzé (1275), d'Etienne de Clapiers (i255), de 
Guillaume du Lac (i430) et du prieur Hugues (1275), dans Iconographie 
des sceaux et luîtes... des Bouches -du- Rhône, par Blangard, I, 210-214 ; II, 
pi. 88. 

Factums 

Note relative à la nécessité d'introduire la réforme de Saint-Maur dans 
l'allaye de Saint-Victor de Marseille. S. 1., lOOg, in-4. — Arrêt du Conseil 
d'Etat, du 16 mars IGGS, portant règlement par provision pour la réformation 
des abus qui se commettaient dans l'abbaye de Saint-Victor de Marseille par 
les religieux de la dite abbaye. S. 1. u. d., in-4. — Arrêt du Conseil d'Etat du 
26 juillet 1669 contenant des règlements pour l'abbaye de Saint-Victor, dans 
IIÉLYOT, V, 102. — Appendix ad statuta Eminentissimi cardinalis d'Estrées ; 
Calatoqus rerum in appendice conlentarum. Statuta Nicolai V. Statuta a Car- 
dinalCvindocinensi approbala,... S. 1. n. d. — Extrait des registres du Con- 
seil d'Etat (lO mars 1OO8, au sujet de la réforme). S. 1. n. d.— Motifs donnés 
au Roy, à S. A. R. Mgr le duc d'Orléans, régenl, et h Mcssclgneurs du Conseil 
de conscience parlas sieurs Grand-Piieur, officiers et religieux au nombre 
de 21, toiisprofès de l'abbaye de Saint-Yictor, sur ce qu'ils ont appelé les 
l'P. Bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur. S. 1. n. d., in-4. — 
Réflexions tant sur l'intervention que les onze officiers opposants à la 




royaume au Conseil de conscience. S. 1. n. d. in-4. — Lettre de Monsieur 
.'1 Monsieur de ♦■**. S. I. n. d., in-4 (contre M. de Matignon, abbé de Saint- 
Victor, qui voulait introduire la réforme). — Au Roy et à S. R. Mgr le duc 
d'Orléans, régent, supplique des gentilshommes de Marseille contre l'intro- 
duction de la réforme. — Extrait des registres du Parlement de Provence. 
S. 1. n. d., in-4, l'-'déc. 171O (contre Dom Barthélémy La Pradc, qui avait 
tenté d'introduire la réforme). — Extrait des registres du Conseil privé du 
Roy (3 déc. 1725, au sujet des ordinations). S. I. n. d., in-4. 

Factum pour messire Phili[)pe de Vendôme, grand prieurdc France, abbe 
cardinal de la Sainle-Tiinilé de Vendôme et de Saint- Victor de Marseille, 



DIOCESE DE MARSEILLE 99 

grosseur et d'une élévation extraordinaire, et sur le haut desquelles 
on peut se promener. Tout le terrain d'alentour s'appelait autrefois 



contre messire J.-B. d'Estampes, évoque de Marseille. S. 1., 1673, in-fol. — 
Au roi et à Messeigneurs de son Conseil, jDOur J.-B. d'Estampes, évéque de 
Marseille, contre les religieux de Saint-Victor, se prétendant exempts de la 
juridiction épiscopale. par de Fale?«tin. S. 1. 1682, in-4- — Observations de 
M. l'évèque de Marseille sur la dernière poduclion de M. l'abbé de Saint- 
Victor. S. 1., iG83, in-4. — Réponse de M. le grand Prieur de France, abbé 
de Saint-Victor de Marseille, aux observations faites par M. l'évèque de 
Marseille sur la dernière production des titres de l'abbaye de Saint-Victor. 
S. 1. n. d., in-fol. 

Transaction entre Mgr l'évèque de Marseille, Mgr Philippe de Vendôme..., 
les religieux, grand prieur et monastère de la dite abbaye, et les prévôts et 
chanoines du chapitre et paroisse de Saint-Martin de Marseille sur leur pro- 
cès et ditîérent, pour raison de la juridiction spirituelle dans l'étendue du 
détroit et territoire dudit Saint- Victor. S. 1. n. d., in-4. — Addition à l'aver- 
tissement en réponse à celui de la paroisse de Saint-Martin du 18 mai 1680, 
pour l'économe du monastère et abbaye de Saint-Victor, contre l'économe 
de l'église collégiale et paroissiale de Saint-Martin. S. 1. n. d., in-4. 

Mémoire instructif pour Mgr de Belsunce, demandeur, en requête princi- 
pale du 24 mai 1714 et en autre incidente du 17 déc. suivant, contre l'éco- 
nome du vénérable chapitre de l'abbaye de Saint- Victor. S. 1. n. d., in-4. — 
Addition au mémoire pour Mgr de Belsunce, demandeur, servant de réponse 
au mémoire de l'économe de Saint-Victor, défendeur. S. 1. n. d.,in-4. — 
A Mgr de Marseille. Remontrance au sujet de la juridiction. S. 1. n. d., 
in-4. — Remarques sur les deux prétendus privilèges d'Urbain V, desquels 
les religieux du monastère de Saint-Victor se servent pour s'exempter de la 
juridiction de l'évèque du lieu. S. 1. n. d., in-4. — Extrait des registres du 
Parlement de Provence (maintenant Mgr de Belsunce dans l'exercice de sa 
juridiction). S. 1. n. d., in-4- 

Lettres patentes du roi Charles IX, en explication de ses édits, en faveur 
de l'ofTicc d'aumônier de l'abbaye de Saint- Victor (12 déc. i56()). S. 1. n. d., 
in-4. — Instruction sommaire pour M. J.-B. d'Hoslagier, aumônier de l'ab- 
baye de Saint-Victor, intimé en appel de sentence rendue par le lieutenant 
de sénéchal de la même ville (i" juillet 1698) contre Jean Galin. de la même 
ville, appelant. S. 1. n. d., in-4. — Le procureur de l'écoiioino du véné- 
rable chapitre de Saint-Victor, répondant aux dernières écritures de M. 
d'Hostagier, aumônier du dit chapitre, communiqué le 24 mai dernier. S. 
1. n.d., in-4. — Mémoire iustruclif pour Messieurs les directeurs de l'Hôpital 
(iénéral de la ville de Marseille demandovu's en requête contre M. J.-B. 
d'Hostagier, religieux et aumônier de Saint-Victor, défendeurs. S. 1. n. d., 
in-4. — Mémoire pour M. J.-B. d'Hostagier..., demandeur en requête 
tendante en main levée de cas.sation des saisies du 4 juillet 1704 contre les 
Directeurs de l'hôpital de la Charité, défendeurs. S. 1. n d., in-4. — Réponse 
à l'averti-sseinenl des directeurs de l'hôpilal..., comnniniqué, le 11 mai 1712, 
pour M. J.-B. d'Hostagier... S. 1. n. d., in-'i. — \verfisseinent |)our M. J.-B. 
d'Hostagier..., appelant de quatre délibérations du chapitre de l'abbaye de 
Saint-Victor des 21 déc. 1705, la janv. et 21 févr. 170(3. demandeur en 
re(|uète du 27 dudit mois et en autre incidente du 12 juin suivant, contre 
partie des sieurs olliciers, religieux et capilulanls de la dite abbaye, ou soit 
l'économe d'icelle prenant leur fait et cause, (pii sont intimés. S. 1. n. d., 
in-4. — Avertissement pour l'économe du vénérable chapitre de Saint-Mc- 



100 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D ARLES 

Paradisus, à cause de la sainteté des religieux qui l'habitaient... 
Au frontispice de l'église sont ces paroles, adressées à saint Victor, 

tor, intime en appel de diverses délibérations capitulaires, défendeur en 
requête et demandeur en réception d'expédient contre M. J.-B. d'IIostagier, 
appelant, défendeur et demandeur. S. 1. n. d., in-4. — Réponse à l'avertisse- 
ment de l'économe de Saint- Victor, pour M. d'Hostagier, aumônier de la 
dite abbaye. S. 1. n. d., in-4. — Sommaire avertissement pour M. Pierre 
Déolières, religieux et aumônier du monastère de Saint-Victor, défendeur 
en requête, contre Philippe Salle, de la dite ville, demandeur. S. 1. n. d., 
in-4. — Mémoire servant de soutien aux griefs et requêtes incidentes de 
M. Jean Saurin, religieux de Saint-Victor, et de réponse aux objections et 
aux griefs de M. Malaval, religieux delà même abbaye, et la demoiselle 
Glandevès (172.5). S. 1. n. d., in-4. 

Factum pour l'économe de l'église collégiale et paroissiale de Saint-Martin 
de Marseille contre l'économe du monastère de Saint-Victor. S. 1., 1G80, 
in-4. — Mémoire pour messire Jacques de Matignon-, ancien évêque de 
Condom, abbé de l'abbaye royale de Saint- Victor de Marseille, conti-e les 
sieurs Raimond et Aegrel, ses fermiers généraux de la môme abbaye, en 
présence de messire Philippe de Vendôme, ci-devant pourvu de la même 
abbaye, par de Gérondelle. S. 1., 1719, in-fol. 

Réponse pour l'économe de l'abbaye de Saint-Victor à une objection nou- 
velle, qui n'a pas été proposée à l'audience (au sujet des ordinations). S. 1. 
n. d., in-4. — Mémoire instructif pour Ms"^ Louis de Cabre de Roquevaire, 
pourvu par le Pape de la légation d'Avignon, de l'ofQce claustral d'infir- 
mier du monastère de Saint-Victor, demandeur en requête de maintenue 
déHnitive et provisionnelle et défendeur, contre M' Nicolas Chalcornat et 
M' Honoré Basan, tous deux religieux profès de l'abbaye et prétendant au 
même bénéfice, demandeurs et défendeurs (1700). S. 1. n. d., in-4. — Précis 
du procès pour M" Jacques Bcsson, prêtre religieux et premier custode de 
l'abbaye de Saint- Victor, contre M"'" Henri Barbesieux, prêtre et religieux 
du même monastère. S. 1. n. d., in-4. — Maximes et lois fondamentales du 
royaume qui excluent le prétendu pais d'obédience en Provence, soutenu 
par les moines de Saint-Victor dans le procès contre le chapitre calhédral 
de Marseille. S. 1. n. d., in-4. — Réponse au mémoire instructif du chapi- 
tre de la Major, appelant comme d'abus, pour le chapitre de Saint- Victor, 
intimé et demandeur. S. 1. n. d., in-4- — Mémoire pour le sieur adminis- 
trateur du vén. chapitre de Saint-Victor, appelant de sentence rendue par le 
lieutenant du Sénéchal de celte ville, le 3 déc. 17O7, contre Barth. de Ber- 
nardi de Sigoyer, diacre de la ville d'Apt. Aix, s. d., in-4. 

Au procès évoqué du Parlement de Provence, en l'économe du monastère 
de Saint-Victor, demandeur en réparation de troubles, révocation des 
attentats et usurpation des eaux des moulins ;\ blé dudit monastère et des 
contraventions aux sentences de règlement et particulièrement du lieute- 
nant de Sénéchal de Marseille. S. 1. n. d., in-4. — L'économe du monastère 
de Saint- Victor est appelant comme d'abus de la procédure et exécution 
faite sur le bref in forma si in evidentem, par les commissaires à ce députés, 
et demandeur en lettres royaux en forme de cassation des contrats et desem- 
paration de la terre et seigneurie de Villecrose, contre Jean-Augustin 
Albertas, écuyer de la ville de Marseille, détenteur de la dite terre. S. 1. n. 
d., in-8. — Extrait des écritures pour l'économe du vénérable chapitre de 
Saint-Victor, demandeur en requête d'intervention tendante en appel et 
autres fins y contenues du 17 mars 1780, contre les consuls et communauté 
de Puyloubier et M' Jean Roman, conseiller du Roi, secrétaire près la cour 



DIOCESE DE MARSEILLE lOI 



officier des troupes, né et martyrisé à Marseille l'an 290 : Massiliam 
vere, Victor, civesque tuere. Dans une chapelle du côté de l'épître, on 

des comptes, défendeurs. S. 1. n. d., in-/l. — Réfutation de la réponse pour 
les sieurs maire, consuls et communauté du lieu de Trets, contre 
M" François-Camille de Lorraine, prince, abbé commendataire de Saint- 
Victor, et le sieur administrateur en l'église insigne et noble collégiale de 
Saint- Victor de Marseille. S. 1. n. d., in-A. — Précis du procès de l'économe 
de l'abbaye de Saint-Victor, appelant de sentence rendue par le lieutenant 
général de cette ville d'Aix, contre M" Pierre Derres, vicaire de Gereste, 
intimé. S. 1. n. d., in-^. 

Motifs de l'arrêt du Parlement de Provence du ler mars 1728 contenant 
règlement pour l'abbaye de Saint- Victor. Aix, 1726, in-4. — Bulla seculari- 
salionis tam in capite quam in membris monnsterii Sancti Vidoris Massi- 
liensis, dédie 17 dec. 1739. Paris, 1740, in-4. — Requête du chapitre de 
Saint- Victor à M. l'official de Marseille pour obtenir la fnlmination de la 
bulle extraite du gretfe de l'olTicialité de Marseille. S. 1. 1741, in-4. — Bulla 
reformationis qiiorumdam articulorum prœcedentis, die 7 oct. 17^2. Paris, 
1743, in-4. — Secunda bulla reformationis, die 12 aprilis. Paris, 1745, in-4. 
— Arrêt du Conseil d'Etat portant règlement pour les preuves de noblesse 
du chapitre de l'église insigne et noble collégiale de Saint-Victor de Marseille, 
du I" déc. 1747. Marseille, 1752, in-fol. — Mémoire pour le chapitre de 
l'église insigne et noble collégiale de Saint- Victor, servant à justifier le rejet 
porté par la délibération capitulaire du 28 mars dernier des preuves de 
noblesse de M. Louis-Jérôme de Suffren, nommé par le Roy à la prévôté 
de cette église (1751). Marseille, s. d. in-fol. 

Abrégé des Mémoires du Clergé de France, III, 447 ^^ ^- '- I^« ^^^ ^^ ^- ' 
VI, 6(5o et s. ; XI, 1671, et table gén. II, 127-129. — Le Cabinet historique, 
XI(i865), I, 173. 

Liturgie et documents historiques 

Breviarium secundum usum monasterii S. Vidoris Massiliensis. Lyon, i5o8, 
in-8. — Supplementum proprii sandorum secundum usam Ecdesicc S. Vidoris 
Massiliensis ad formata novi officii redaclum. Lyon, i6oo, in-12. — Propriwn 
venerabilis monasterii S. Vidoris Massiliensis, O. S. B., a Piîtuo de Saluan 
ejnsdem monasterii priore majore claustrali. S. G., circa iG35, in-8. — Officia 
propria venerabilis monasterii S. Vidoris Massiliensis, nunc primum recognita 
et emendata. Marseille, 1673, in-12. — Propriwn missarum sandaruni vene- 
rabilis monasterii S. Vidoris Massiliensis, O. S. B. Massiliie, 1O78, in-fol. — 
Le Bréviaire propre à l'abbaye de Saint-Vidor de Marseille, manuscrit illus- 
tré de 1499, dans Sem. liturg. Marseille, VI (1867), 284-285. — L'érudition de 
la Semaine liturgique, par G. (ïiuaud, dans le Messager de Provence, 21 février 
i8()7. — Sur l'usage où sont les chanoines de Saint-Vidor de Marseille de 
communier le Vendredi- Saint, dans Observations de l'abbé Bonnemant. Bib. 
Arles, ms. loG. 

Quelques mois sur Vobituaire du Xll" au XIW siècle conservé dans l'église 
du monastère de Saint-Vidor de Marseille jusqu'en 1703, par Kotudn. Mar- 
seille, 187^1, in-8, CX.I. ù.\x Répertoire des travaux de la société de statistique 
de Marseille, XXXV (1872), 172. — Obitaaires français, par Molinieu, n°626, 

P- 277- 

Incipiunt capitula totias anni secundum usum sacri monasterii S. Vidons 

Massiliensis (XVIe s.). Bib. Toulouse, ms. 88. — Constitutions de Saint- 
Victor de Marseille, statuts, réformes, chapitres généraux (v. i33o). Ibid., 
ms. 4i4. 



I02 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

voit le chef de ce saint dans un grand buste d'argent, d'une grande 
pesanteur, très bien travaillé et donné par Urbain V. Le tombeau de 

Catalogue des ouvrages composant la bibliothèque de l'abbaye de Saint-Vic- 
tor au XW siècle, publié par de Mas-Latrie, dans Mélanges de documents 
historiques inédits, I, 657-665. — L'ancienne bibliotlicque de l'abbaye de Saint- 
Victor, par MoRTREuu.. Marseille, i85^i, in-8. — Observations sur la disserta- 
tion de M. Mortreuil intilalée : « L'ancienne bibliothèque... », par Augustin 
Fabre. Marseille, iSS/i, in-4. — Réponse aux observations de M. Augustin 
Fabre sur l'ancienne bibliothèque de l'abbaye de Saint-Viclor, par INIortreuil. 
Marseille, i854, in-4. — Nouvelles observations à M. Mortreuil, par Aug. 
Fabre. Marseille, i854, in-4. — Ueber Mittelalterliche Bibliolheken, von Tii. 
Gottlieb, I20-I2I. — Catalogue général des manuscrits. Départements. 
XV. Marseille, par Albanès, introd., i-iii. 

La clironique de Saint-Victor de Marseille fo39-io63J, publiée par Alba- 
nès. Paris, 1887, ln-8, ext. Mélanges d'archéologie et d'histoire de l'école de 
Rome, VI (1886), 66-90, 287-826. — Excerpta ex Chronico S. Vidoris ab anno 
638 ad annum Jo6â, dans Nova bibliolheca ms. de Labbe, I, 349-4o4 ; daus 
Bouquet, XII, 348-349 ; XIX, 238-289. — Inventaire des ornements de l'abbé 
de Saint-Victor de Marseille (13b8J, publié par Albanès, dans Rev. Soc. 
sav. (1879), 1, i6o-i66. 

Kistoire et Apchéoiogie 

Massilia sacra et S. Johannes Cassianus illustratus sive Chronicon monasterii 
S. Vidoris, auct. J. Guesnay. Lyon, i652, in-4. — Essai Idstoriqae et archéo- 
logique sur l'abbaye de Sainl-Vidor-lez-Marseille, par M.-B. Cii. Kothen. 
Marseille, i85o, in-8. — Notice historique sur l'abbaye de SaintVictor-les- 
Marseille, par Verlaque. Toulon, i865, in-8. — Saint-Vidor de Marseille. Ses 
origines, son abbaye, ses anciens usages, son église, sa crypte et son souterrain, 
par l'abbé Magnan. Marseille, 1878, in-12. — Monograpliie de l'abbaye de 
Saint-Victor de Marseille, par Grinda, dans VEcho de Notre-Dame de la Garde 
(1888). — Monographie paroissiale, XII. Saint-Vidor, par l'abbé Brieugne, 
Ibid. (1895). — L'abbaye de Saint-Vidor de Marseille, par Meunier, dans 
Rev. du Sud-Est, oct. 1905. 

Les possessions de l'abbaye de Saint-Nidor dans les Basses-Alpes avant le 
XII° siècle avec des rechcrclies sur l'origine de quelques familles de Provence, 
par Damase Aubaud, dans But. Soc. et. des Basscs-.Alpes (1904), 444-46q, 55a- 
569. — Les possessions de l'abbaye de Saint-Viclor de Marseille en Rouergue, 
par l'abbé Arnaud d'Agnel, dans Annales du Midi, XVI (1904), 449-4O7. 

Les possessions de l'abbaye de Saint-Vidor de Marseille dans le Sud-Ouest, 
par LE MÊME, dans Rev. Mabillon, II (1907), 177-184. M. d'Agnel a fait une 
communication sur Les possessions de l'abbaye de Saint-Vidor dans le Bas- 
Languedoc, dans P,ul. liist. com. trav. hist. (1906), i5a. — Un épisode de la vie 
des moines de Saint-Vidor au XIH' siècle, par V. Lieutaud, dans Rev. de 
Marseille et de Provence, XXVI (1880), i85-i88. 

Monuments clirétiens primitifs à Marseille, par le P. Dassy, dans Rev. Arl. 
chrétien, Il (i858), 448-46.") ; voir I, 96. — Caves de Saint-Vidor. Simples 
observations sur les dernières fouilles qu'on vient d'y l'aire, par l'abbé Magnan. 
Marseille, 1857, in-8. — Notice des monamerds conservés dans l'église de SairU- 
Vidor de Marseille, par Mossy. S. 1. n. d., in-12. — Notice sur les cryptes de 
l'abbaye de Saint-Vidor-lez-Marseille. Précis tiislorique, description de ces 
souterrains, avec un plan et .5 fac-similé d'inscriptions, par H. Nodet. Mar- 
seille, 1864, in-8. — Visite des cryptes de Sainl-Vidor, par Peloux, dans 
Congrès arcliéologiques, XXXIII (i866), 274-376. — Les cryptes de l'abbaye 



DIOCÈSE DE MARSEILLE 103 

marbre de ce Pape est à côté du grand autel et au-dessus se conserve la 
bière de bois, dans laquelle il fut apporté d'Avignon. On voit encore 

de Saint-Victor, par II. Guicheuré, dans Revue de Mars, et de Prov., XIV 
(18G8), 75-80. — Les cryptes de Saint-Victor, par Dom Bérengier, dans 
l'Univers, i5 nov. iSOf). — Guide-itinéraire du pèlerin dans ta crypte de 
Saint-Victor, par l'abbé Rigauu. Marseille, 1871, in-8. — Crypte de t'abbaye 
de Saint-Victor, par A. Saurel, dans Congrès archéologique, XLIX (1882), 
103-107. 

Notice des monuments conservés dans l'église noble, insigne et collégiale de 
l'al)baye de Saint-Victor de Marseille, par Fauris de Saint- Yincext. Marseille, 
s. d., in-i3. — Les deux tombeaux d'Urbain V à Saint- Victor de Marseille, par 
Ch. Kotuen. Marseille, 1870, in-8. — Lettre du 2S janvier 1736 de M. l'abbé 
Le Fcurxier au sujet de la Croix de Saint-André, conservée dans l'église de 
Saint-Victor de Marseille. Bib. Aix, ms. 1200. — Notice sur la Croix de Saint- 
André, par l'abbé Magnan. Marseille. i856, in-8. — Instruction pour Messieurs 
les prieurs de la vénérable confrérie de Notre-Dame de la Confession, érigée 
dans l'église intérieure de l'abbaye de Saint-Victor. Marseille, 1789, in-8. — 
Lettre relative à la Vierge Noire de Saint-Victor, par Barbier de .Montault, 
dans Répertoire des travaux de la soc. de statistique de Marseille, XXXV 
(1872), 38-89. — La Vierge Noire de l'abbaye de Saint- Victor-lcs-Marseille, par 
II. Guicheuré, Ibid., XXXV, i43-i5i. — Quelques mots sur la brochure : La 
Vierge Noire..., par l'abbé Morel, dans Semaine lilurg. de Marseille (1878), 
781-786. — Médaille de Notre-Dame des Martyrs honorée à Marseille sous le 
titre de Notre-Dame de Consolation. Mar.seille, 1887, in-8. — La statue de 
Notre-Dame de Confession. Histoire et Iconographie. Marseille, i884, in-8. — 
L'église souterraine de Saint-Victor. Supplément au n° ai8 de la Semaine 
liturg. de Marseille. — Voir : Bibliographie du culte local de la Vierge Marie, 
pai' L. Clugnet, fasc. I, 54-55. 

L'Iiisloire du très illustre et très ancien monastère de Saint-Victor de Mar- 
seille, ses qualités et prérogatives, dans Chroniques générales de l'Ordre de 
Saint-Benoit, de Yeim:z, traduites par Dom Martin Rethelois, VI, 387-899. 
- Annales Ord. S. Benedicti, du Mabillon, tables des volumes. — Achard, 

II, 55-()i. — Hélyot, V, 1 53-1 05. — Histoire de l'abbaye de Saint-Victor, 
dans Histoire de Marseille, par Huffi, t. II, 1. 2. — Histoire de l'antiquité de 
l'Eglise de Marseille, par Bei.sunce, tables. — Monumeids inédits sur l'apos- 
tolat de sainte Marie Madeleine en Provence, par Fauxon, I, 538-553 ; 11, 629- 
()6'i. — Dictionnaire de statistique du déparlement des Bouches-du-Rhdne, par 
DE Vn-LKiNEuvE-HARGEMONT, H, 35o, 455. — Lo République marseillaise du 
XHP siècle fi200-î2G3J, par Félix Poutai,. Marseille, 1907, in-8, pp. 201- 
3ia. — Gallia cliristiana, I, ()79-G95, iiislr. io()-n(). — Du Tems, I, 335-3.''(3. 
— Les monuments de l'histoire de France, jiar Hennin, II, 112, aSfi, 257, 289; 

III, 109, 193 ; V, 20, 349. 

Kistoira littéraire 
Cassien : Pat. lat., XLIX-f-, et éd. Petsciienig. Vienne, 188G-1888. — 
Fie de saint Isnrn, ;ibl)é, dans Mvitn.i.oN, Acla Sancl., VI, i, Go7-0a0. Hisl. 
lit.,'\'U. 556-558. — nif:iiAHD, abbé de Saint-Victor, archevêque de Narbonne 
et cardinal. Pat. Int., Cl. XII, lOoi-iftoG. Hist. lit., X, 816-819. — Gausselme. 
abljé, mort en 1129. Pal. hd., (M. XVI, i335. Hist. lit., XF, 95. — Bernard de 
lloDi:/., moine (i256). Hist. lit., XXI, 6()5. — Pierre I'^lamenqui, moine et 
abbé de Saint-Viclor. Discours ou fragments de discours à l'université de Mont- 
pellier, pour des collations de grades, sermons et projets de sermons. 
Arcli. Bouches-du-Rhône, sur. II, n" 678. Les manuscrits autographes inédits 



lO/i PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

dans l'abbaye sa crosse d'ivoire, ses ornements pontificaux, sa chape 
el ses sandales, et l'on y conserve les informations qui furent faites de sa 
vieet de ses miracles pour procéder à sa canonisation'. 11 était religieux 
de celte abaye, lorsqu'il fut élevé au Pontificat, et c'est lui qui a 
achevé d'embellir cette maison, de la manière qu'on la voit à 
présent. 

Il y a deux églises, c'est-à-dire l'une dessous l'autre ; l'on descend 
dans celle de dessous par trente-quatre marches d'un côté, et par 
trente-cinq de l'autre, y ayant deux escaliers... 11 y a aussi au-dessus 
de la porte du cloître, en entrant dans l'église, un très beau jeu 
d'orgues. L'autel est placé au milieu du chœur, comme est celui de 
Sainl-Germain-des-Prés, fermé par trois magnifiques grilles. Le trône 
est à côté de l'autel. Tout le chœur et la nef sont embellis de tapisseries 
de damas rouge cramoisi de Venise, avec des bordures de crépine et 
galons d'or, qui ont été donnés par M. de Matignon, ancien évêque de 
Condom *. 11 a donné, outre cela, quantité d'autres beaux ornements. 

Il y a plusieurs autres reliques dans cette église. Les chapelles, 
souterraines en sont remplies. L'on y voit le sépulcre de Cassien, 
en marbre, aussi bien que celui de saint Isarn ^ abbé de Saint-Victor 
dans lesquels sont renfermés leurs ossements, excepté le chef de Cassien 
et le bras de saint Isarn, qui sont dans le trésor fort bien enchâssés. On 
voit aussi le sépulcre de saint Mauron *, abl)é de ce monastère et 
évêque de Marseille, qui fut enterré dans un mausolée de païen, comme 



de Pierre Flan\enqni, par Germain, dans Bal. Acad. inscript. rf hcllcs-lellrcs 
(i883), a7'j-aiSo. — Pierre Flamciuiiii. Elude Itislorique et lilléraire il'après 
des manuscrits aulo(jraphes entièrement inédits, par A. Germain. MoulpoUicr, 
i88/j, in7|, cxt. Méni. Soc. arehcnl. — FAocfc historique de Jacques de Mali- 
(jnon, ancien cvrquc de Condom, alibé de Sniid-Viclor (i()/j3-i727), par Am. 
AuTRAN. Marseille, 1871, in-8, oxl. Mém. Acad. de Marseille, \X (1870), 3(i7. 
— Thomas Fourmku, moine do Saiiit-Viclor, mort en 17/13, auteur d'une 
Dissertalion sur l'ancienne biUlioliieciue de Saint-] iclor, etc. Voir Manuel du 
biblioqraphc normand, par l"'iti:ni:, I, /i83. 

I. Act<'s anciens et documeids concernant le li. Urbain V, .^a famille, sa per- 
sonne, son pontificat, ses miracles et son culte, recueillis et publiés par 
Al«ani:s oI (liiKVAiJER. Paiis, 18(17, iii-S. 

a. Jarcjucs (ioujon do Matignon n'<,-ul celte abbaye en 1708. 

3. Isarn, orij^Mnairc de Toulouse, pouvorna colle abbaye de 1021 ou loaa 
à io;i8. Acta Sanct., sept., YI, 728-737. Maimli.on, Acta SB., VI, 1, 53a-534. 
Sur son tomboan, liid. Soc. antiq. France (1872), i5'). 

t\. La date de; la mort de saint Mauron est incertaine, 786 ou 80/1, Acta 
Sanct., oc t., VI, 3G2-370. 



DIOCÈSE DE MARSEILLE Io5 

il paraît par rinscription. Il y a, dans le vestibule, les tombeaux de 
plusieurs évêques et abbés ; ce qui fait juger que certainement on 
n'enterrait pas dans l'église, qui est plus grande et vénérable que déli- 
cate. Les reliques de saint Victor, que l'on y conserve, lui ont donné le 
nom qu'elle porte aujourd'hui, à la place de Saint-Pierre qu'elle portait 
autrefois. 

Elle a été souvent remplie de sujets d'une éminente vertu, puisqu'elle 
a donné deux papes ', plusieurs cardinaux ^ et un grand nombre 
d'évêques à plusieurs diocèses. Tout le monde convient qu'il n'y a pas 
en France d'abbaye, qui soit tout à la fois plus ancienne et plus 
célèbre, ni qui ait plus d'exemptions et de beaux privilèges. 

On y voit la croix de saint André en son entier ; les branches ont sept 
pieds de long et la largeur du bois est de huit pouces ; elle est revêtue 
d'un ouvrage d'orfèvrerie, dont un camérier de la maison avait apporté 
le dessin d'Italie et qui, au goût des connaisseurs, est un morceau 
fini en ce genre. Ce que l'on trouve de plus remarquable dans les 
chapelles qui sont sous l'église, est une petite grotte, où la Magdeleine, 
après avoir débarqué à Marseille, commença à faire pénitence. Elle est 
représentée couchée à l'entrée de cette grotte. 11 y a aussi une belle 
chapelle de Notre-Dame, où il n'est point permis aux femmes d'entrer. 
Cette défense leur a été faite depuis qu'une reine, y étant entrée avec 
trop de hardiesse, en sortit aveugle. 

II y a dans cette abbaye trente-neuf religieux anciens bénédictins, 
qui ont des cérémonies particulières ; par exemple, ils vont, les 
dimanches, faire la bénédiction de l'eau bénite à un puits qui est dans 
le cloître. Ils ont une bulle d'un Pape pour ne porter aucune marque 
d'habits religieux, excepté au chœur. Ils ne portent qu'un scapulaire. 

Cette abbaye a été affermée, en 1720, /|/i.ooo livres par M. de 
Matignon.] 

Le monastère de Saint-Victor atteignit la plénitude de son dévelop- 
pement au XI° et au XIP siècle. 11 eut des domaines avec de nombreux 
prieurés et quelques abbayes dans la Provence, le Languedoc et l'Es- 
pagne. Ces maisons formaient avec lui une famille monastique, que 

I. Le seul pape qui ait été moine de Saint-Victor est Urbain V ou 
Guillaume de Grimoard. 

a. Le plus célèbre de ces cardinaux est Richard, abbé de Saint-Victor, 
que saint Grégoire VII mourant déclara digne de lui succéder. 



106 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

l'on a pu désigner sous le nom d'ordre ou de congrégation de Saint- 
Victor. On tenta vainement, au XVIP et au XVIII'' siècle, de l'incorporer 
à la congrégation de Saint-Maur. Il fut enfin sécularisé (1751). Ses 
religieux devenus chanoines séculiers portèrent le titre de chanoines 
comtes (1774). 

Une reste du monastère que l'église, devenue paroissiale. On conserve 
dans les musées delà ville quelques-unes des richesses archéologiques 
qui y étaient gardées. 

L'HuvEAUNE, Yvelina\ — Abbaye d'hommes, sous le vocable de 
Notre-Dame, de l'ordre de Prémontré, fondée en 1204 par deux reli- 
gieux deFontcaudc, Guillaume et Amans, du consentementdel'évèque 
Raymond. Benoît XII l'unit au monastère de Sainte-Paule (i4o4), 
fondé par Yolande d'Aragon pour les religieuses Augustines. Après la 
ruine de cette dernière maison (i524), les moniales cherchèrent 
un refuge dans l'abbaye de Saint-Sauveur, avec laquelle leur commu- 
nauté se fondit. 

Saint-Sauveur de Marseille '. — Abbaye fondée pour les femmes 

1. Coin. Marseille. — Bibliographie : Invenlaire de l'abbaye de l'Havcaune 
(1388), par l'abbé Albanès, dans Revue Soc. savantes (1^79), I, 166-167. — 
Ueber mitlelalterliche Bibliolheken, von Tn. Gottlied, 108. — GalUa cliris- 
tiana, I, 702-708. — Helsunce, II, 17 et s., 63, 336, 579. — Aciiaud, 1, 1198- 
599. Voir : Abbaye de Saint-Sauveur. — Gallia chrlstlana novissima, II, 2ai, 
526. — La vallée de l'Iinveaane, par Alf. Sauuel. Marseille. 1872, in-8. 

2. Bibliographie : Les archives départementales dos Bouches-du-Rhône 
possèdent i5 ref,nstrcs et io5 liasses de documents, provenant de celte 
abbaye (XI'-XVIH" s.). Bulles, accords avec les vicomtes de Marseille, ordon- 
nances épiscopales, actes perpétuels (1610-1708), délihcialions capitulaircs 
(1763-1789), réforme, etc. Voir: Etat général des archives, gv). — Bélbrme 
des reli<j:ieuses de Saint-Sauveur (160S) et pirces les concernant. Bib. nat., 
nis. fr. 15.725, f. '16"). — Arcli. nal., O, 6/|2-()/j3. — Donation par Louis XIV 
d'une place de religieuse à Charlotte de Cambis-Vellcron (2/» nov. 1680). 
Bib. Avignon, ms. 3/|36, f. ii5. — Quittances de M. de Villeneuve, avocat au 
conseil privé, pour M. Gautier, procureur de l'abbesse de Saint-Sauveur 
(1711-1713). Ihid., ms. 3387, f. 200. — Très humbles remoidranccs au roi de 
neuf religieuses du monastère de l'abbaye de Saint-Sauveur de Marseille contre 
la dame abbesse de ce couvent, par Boucuaud. S. 1., 1716, in-lbl. — Sceau de 
l'abbesse Ermeline des Baux (i2o5), dans Sixjilloçiraphie. .. de Blancahd, I, 
a 16 ; II, |)1. 89, n" 6. 

Histoire de l'abbaye des religieuses de Saint-Sauveur de Marseille, fondée 
au V" siècle, d'après des documents inédits conservés aux arcb. dé[)art., par 
Ferd. André. Marseille, i863, in-8. — Sur sainte Ensébie, abbesse, Acta 
Sanrtorum, oct. IV, 292-290. — Sainle Ensébie, abbesse, et ses (inaranle 
compniines, martyres, par l'abbé Verne. Marseille, 1891, in-8, ext. Revue de 
Marseille et de Provence, WWl {i8f)o), 225-3^0, 269-281. — L'abbaye de 
Saint-Sauveur et Mgr de Delsunce, par Dom Tn. Bérengier. Ibid., XXXV, 



DIOCESE DE MARSEILLE IO7 

par Jean Cassicn. au coiTimcnccmenl du V« siècle. Cette maison, dont 
les observances régulières servirent de modèle aux moniales de Pro- 
vence, eut beaucoup à souffrir, dans la suite, des incursions sarrazines. 
On conserve le souvenir de sainte Eusébie et de ses compagnes, marty- 
risées par ces barbares. Ce monastère atteignit une grande prospérité 
pendant le Moyen-Age. 11 eut sous sa dépendance l'église de Notre- 
Dame-des-Acoules jusqu'à son érection en collégiale (i56o). 

Saint-Po>'S de Géme:nos, Sanctus Pontius'. — Abbaye de Cister- 
ciennes, fondée par l'évêque et le chapitre de Marseille (i2o5). Elle 
fonda à son tour les monastères d'Almanarre et de Mont-Sion. On l'unit, 
en 1407, à la première de ces maisons. Elle posséda, dès sa fondation, 
l'église paroissiale qui était sous le vocable de Saint-Martin. Saint- 
Victor possédait en ces lieux le prieuré de Saint-Michel. 
' Mo>'T-SioN, Mons Sion *. — Cette abbaye de Cisterciennes, sous 

(1889), 303-879. — L'âjUse collégiale et paroissiale des Acoules, par Daspres. 
Marseille, 1879, in-8. 

Annales ben'ediclini de Mabillon, I, 21, 28, 2^6 ; TT, 90-91. — Anliqiiilés de 
l'Eqlise de Marseille, par Belsunce, v. tables. — Cxallia christiana, I, 095-698. 
— DuTems.I, 343-3^0. — Gallia christiana novissima, I, 78, loi, io5, 09^, /401, 

4o8, 690, 804, 931. 

1. Gant. Aubagne, arr. Marseille. — Bibliographie : L'abbaye de Saint- 
Pons, par Alf. Saurel, dans Jicvue de Mars, et de Proo., IX (i803), 293-307, 
348-3Go. — Gémenos-le-Vieux, par le même. Ibid., 453-470. — Notice histori- 
que sur Saint-Jean de Garquier, l'abbaye de Saint-Pons et Génienos, par Alf. 
Sauhel. Marseille, iSG'i, iii-H. — Gallia christiana, l, O98-700, iiislr. 1 1O-H7, 
où charte de fondation. — Boucue, II, 2o3. — Acuard, I, 570. — Belsunce, 
II, 25-31. — Gallia christiana nouissima, II. 2s5, 235, 921. 

Histoire d'Aubaqne, chef-lieu de haronnie, depuis son or Ujine jusqu'en 1789, 
par le D' Barthélémy. Marseille, 1888-1889, 3 vol. in-8. 

2. Dans un faubourg de Marseille. — Bibliographie : On conserve aux 
archives déparlenienlales 11 registres et i3 liasses de documents provenant 
de cetU' ahhaye (WP-XVIIh! s.), contrats, recoiniaissances et comptes. — 
Anluinilcs de l'iùjlise de Marseille, par Bei.su.m.e, II, 108-172. — Gallia 
christiana, I, 700-703. —Du Tems, I, 340-347. — Gallia christiana novissima. 
II, i4o, 285,335. , , , , 

Hègleinents faits parles sieurs commissaires députés par M. l'abbé gênerai 
de Cisleaux h l'abbaye Notre-Dame île MonlSion de Marseille, du 29 mars 
1770. S. 1. n. d. — Mémoire pour Dame Andrée-Jeanne (îaspary de Bel- 
IcYid, ahhcsse de l'abbaye royale du Montde-Sion, ordre de Citeaux, appe- 
lante comme d'abus de l'ordonnance rendue par les préier.dus commis- 
saires de l'abbé de (liteaux, le 29 mars 1770, demanderesse en lévocation de 
l'arrêt de la cour (pii l'homologue et en révocation du décret du 17 sept. 
1770 contre les dames religieuses composant la connnunauté de l'abbaye (le 
Monl-Sion, intimées et défenderesses. S. 1. n. d., in-4. — Consultation 
en suite de laquelle la dame de Gaspary Belleval, abbessc de Mont-Syon, 
demande la surséance à l'exécution de l'ordonnance rendue par les préten- 
dus commissaires de l'abbé de Citeaux, le 29 mars 1770, de laquelle la dame 



I08 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

le vocable de Notre-Dame, fut fondée par l'abbesse et les moniales de 
Saint-Ponsauprèsd'une église et d'un hôpital, qui leur avaientété donnés 
par Richard, liaimond et Pierre de Roquefort (1242). Jean Petit, abbé 
de Cîteaux, introduisit dans cette maison les observances réformées de 
son ordre (1682). 

Bernardines'. — Madame de Ballon fonda un monastère de Bernar- 
dines réformées sur le territoire de Saint-Victor (1C37). Elle se firent 
bâtir une nouvelle maison, qu'elles occupèrent en 1746. On leur unit 
bientôt après le monastère du Petit-Puits. Un monastère de Bernardines, 
établi à Aubagne (1647), ne put subsister faute de ressources. Celui 
de la Ciotat fut fondé en 1642. 

BÉNÉDICTINES DE Saint-Zacharie ^ — Ce monastère rattachait sa fon- 
dation aux origines de la vie monastique en Provence, sans autre 
preuve qu'une tradition vague. Ces moniales furent réformées vers 
i63o. 



abbesse est appelante comme d'abus avec une autre consultation contenant 
la réponse à la requête contraire des dames religieuses se disant composer la 
conuTîunanté de la dite abbaye. S. 1. n. d., in-4. — Observations sur le pro- 
cès pendant à l'audience du rôle du lundi entre l'cconome du monastère de 
Mont-Sion de Marseille, intimé en appel comme d'abus, et la dame de 
Gaspary de BcUeval, appelante. S. 1. n. d., in-/|. 

I, Bibliographie : On conserve aux archives départementales 27 registres 
et 12 liasses provenant de cette maison (XVIIe-XVIIT"= s.) : délibérations 
capitulaires et admissions de novices depuis l'origine, comptes divers, cons- 
truction. Voir : Etat général des archives, 99. — Arch. nat., O, 643. — 
Mémoire au sujet de l'extinction et suppression du monastère des Bernardines 
du Petits-Puits de la ville de Marseille et de l'union de ses biens et revenus à 
celui (les Bernardines dites du Couvent -Neuf de la même ville, par GxHJiET. 
Paris, 1751, in-/|. — Arrêt du Conseil d'Etat du Roy qui ordonne que l'écrit 
intitulé : Mémoire au sujet de l'extinction, etc., sera et demeurera supprimé; 
enjoint à tous ceux qui en ont des exemplaires de les remettre au grelle e^ 
fait défense à tous imprimeurs, libraires, colporteurs et autres d'en impri- 
mer et distribuer. Du i/) juillet 1751. Marseille, 1751, in-ii. Nouvelles 
ecclésiastiques (i']f\[)), i()7; (1750), 302 ; (1751), 117-119. 

Les Bernardines de Marseille sous Mgr de Belsunce, par Doni Tii. Bérengier, 
dans Revue de Marseille et de Provence, XXXIV (1888), ;<J(io()9, /jia-Ziiô ; 
XXXV, 97-104. — Antiquités de l'Eglise de Marseille, par Belsunce, 111, 867- 
372, 389 ; /|27-4-i9. — Histoire d'Aubagne, par Barthélémy, II, 119-121. — 
Vie de la vénérable Mère Louise- Blanclie de Ballon, fondatrice et première 
supérieure de la congrégation des Bernardines réformées. Annecy, 1696, 
in-ia. 

3. Les archives du Var, sér. H, conservent quelques documents sur cette 
maison. — Arch. nat., O, fi/la-G'iS. — Bouche, I, 21 1-212. — Achard, II, 46/4- 
469. — Essai liistori(iue sur le bourg de Saint-Zacharie, par L. Roux. Mar- 
seille, 1862, in-8. — Faillon, I, i558. 



DIOCESE DE MARSEILLE 



109 



Feuillants '. — Ces religieux fondèrent une maison à Marseille en 
1648. 

Prieurés 

Marseille. La Salle, Sala, dépendant de Saint-Yictor *. Notre-Dame 
de la Garde, Gardia, uni à l'office du prieur claustral de cette abbaye'. 
Noire-Dame d'Eoures, Evola, Eaura, dépendance de Saint-Victor, 
cédée aux chanoines de la Major (i 1 19)*. Sainte-Cécile, uni à la ceilé- 
rerie de Saint-Victor. Sainte-Marguerite, dépendant de la même 
abbaye '". Saint-Giniez, S. Genesius, situé au pied de Notre-Dame de 
la Garde, possession importante de Saint-Victor, uni au prieuré claus- 
tral \ Saint-Julien, uni au capiscol de la Major '. Saint-Just, donné à 
Saint-Victor par Pons, évêque de Marseille (io3o) et uni à la sacristie 
de l'abbaye *. Saint-Laurent, prieuré uni à la Major. Saint-Lazare, de 
même'. Saint-Loup et Saint-Thyrse, de même ". Saint-Michel-du- 
Plan, 8. Michaelin Planis, mis par Grégoire VII au rang des cellœ de 
Saint-Victor (1079), cédé aux Minimes en 1690". Saint-Mitre, cella de 
Saint-Victor (1079), cédé dans la suite au chapitre de la Major'". 

1. On ne conserve qu'une liasse de documents sur ce monastère aux archi- 
ves départeiuenlales. — Anliquités de l'FAjlise de Marseille, par Belsukce, III, 
43o. 

2. Cart. Saint-Victor, II, 34o. — Mortueuil, 346-347. — Sauuel, II, 

197- 

3. MoRTREUiL, 25o-25i. — Belsunce, II, 5 1 et s. — Arch. B.-du-Rh., II, 
93(3(1218-1762). Invent, manuscrit, p. 29. 

4. Cart. Saint-Victor, II, 34o. — Moutreuil, i4i. — Saurel. II, 77. 

5. MoRTREUiL, 33 1. — .\'otice historique et topographique sur Sainte-Mar- 
guerite, par Arnaud. Marseille, 1876, in-8. — Diction, des villes... des 
B.-du-Rh., par Saurel, H, 140-147. 

6. Cart. Saint-Victor, I, i8t) et s. Arch. B.-duRh., Il, 939 (1509-1789). 
Inv. nis., 29. — MoRTREUiL, 332. — Notice historique, lopograpliique et 
hagiologique sur Saint-Genièz, par Daspres. Marseille, 1874, in-8. — Saurel, 
II, iSo-iSf). 

7. MoRTREuiL, 33.5. — Saurel. II, 1G9-171. 

8. Cart. Sninl-Viclor, I, (i8-7i. — Mortueuil, 335. — SaintJust-lès- 
Marseille, histoire ecclt'siaslique de ce quartier, par Louche. Marseille, 1873, 
in-8. — Saurel, II, 172-173. 

9. Saurel, I, 3i8 ; II, 174. — Mortueuil, 336. 

10. Histoire du ipiarlier de Sainl-Loup, par Cayol. Marseille, in-8. — 
Saurel, II, 177-179. — Mortreuil, 336-337. 

11. Cart. Saint-Victor, II, 917. — Aluanès, 4o4. — Belsunce, III, 257, 
3i3. 

12. Mortreuil, 34o. — Saurel, H, 191-192. 



110 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

Saint-Su ffren, S. Siffredus, dépendant de Saint-Victor, ainsi que Saint- 
Roch. Saint-Victor de la Grand-Rue, dépendant de ce monastère et 
fondé en 1609 *. Séon-Saint-André, Seonum, Sehon, dépendant du 
chapitre delà cathédrale '. Notre-Dame du Rouet, de lioillo, lioto, 
dépendance de la cathédrale, donné à Saint-Victor par le B. Ur- 
bain V '. Notre-Dame du Mont, dépendant du même monastère *. 

Allauch, AllaudUim-'. Sainl-Sébastien, attribué au prévôt de la Major 
en II 04. — AuBAGNE, ^/6a/u'a°. Saint-Michel, donné à Saint- Victor par 
Guillaume et Foulque, son frère, vicomtes de Marseille (io35) ; Saint- 
Mitre, donné au même monastère, par Guillaume et Foulque, oncles de 
l'évoque Pons (1014-1019). — Aunioi-, Aurioluni\ Saint-Pierre, donné 
à Saint-Victor par Raimbaud, archevêque d'Arles (io35), uni plus 
tard à la mense abbatiale (1286). L'abbaye possédait le ciLstrurn, le 
moulin de Redons et l'église, dédiée à saint Zacharie et à saint Jean- 
Baptiste et l'église du Bourg-de-Saint-Pierre. Sainte-Catherine. — 
Ceyreste, Citharista, Cezaresla^. Notre-Dame, donné à Sainl-Victor 



1. Arch. B.-du-Rh., II, 941 (15091731). 

2. MouTREUii,, 352. — Sauhel, 11, 198-201. 

3. Arch. B.-du-Rh., II, 936-937 (1/139-1774). Inv. ms., p. 8:i. — Mor- 
TREuiL, 330. — Nolre-Dnme du Rouet ou du Roilh, près Marseille, ancien 
prieuré de l'abbaye de Saint-]'iclor ; notice historique, description, plan et 
détails gravés, par Kothen. Marseille, i8()'i, in-8, cxt. Rev. Mars, et Prov., 
X (18O4), 5io-523. — Noire-Dame du Rouet ou la Mère Admirable, dans 
Semaine liturgique de Marseille (i87'4), 43o-433. — Saurel, II, 123-127. 

k- Arch. B.-du-Rh., II, '937-939 (i58()-i789). 

5. (-)arit. Marseille. — Àluanks, 711-713, 727-738. — Moutreuil, 17. — 
AciiARD, I, 205-207. — Saurel, II, 213-229. 

fi. Chef-1. cant., arr. Marseille. — Cari. Saint-Victor, I, 82-8.4 ; H, O7. 
Arch. M.-dii-Rli., Il, 8i5-8iG (121)4-1790). — Histoire (l'Aubanne, chef-lieu de 
baronnie, depuis son origine jusqu'en 17S'.>, par le D"" Barthélémy. Marseille, 
1889, 3 vol. in-8. — Histoire d'Aubagnc, divisée en trois époijues princif)alcs, 
contenant la description des antiquités de Saint-Jean de Garguier, par César 
CouuET. Aubagnc, i8(io, in-8. — Didionnaire de Saurel, H, 23i-358. — » 

MOUTUEUIL, 35-37. — AciIARD, I, 3'|5-25(i. 

7. Canl. Roquovaire, arr. Mar.seillc. — Cari. Saint-Victor, I, 84-95. Arch. 
B.-du-Rh.. Il, 818-828 (1360-1793). — Moutrei;m., 38-3o. — Gallia chris- 
tiana, 1, inslr. 95. — Amptissinia Colleclio, par Martène, 1. 4o8. — Doru- 
meiits sur l'histoire d'Auriol et de son clergé pendant la Révolution, recueillis 
et publiés par Baiu;i;s. Paris, 1888, in-8. — Notice sur un autel chrétien anti- 
que, orné de bns-retie/s et inscriptions antiques, découvert par Bauges. Paris, 
i8(h, in-lbl. — Note sur un ancien autel en marbre trouvé à Aiiriol, par 
Sahatieu, dans Rut. monutn., WWUl (1873), 534-538. — Stalisliipui de la 
commune d'Auriol, par hoso, dans Répert. des trav. de la Soc. de stalist. de 
Marseille, XXXIII. — Saurei,, II, 309-384. — Acuaud, 11, 373-37G. 

8. Canl. La Giotal, arr. Marseille. — Cari. Saint-Victor, 1, iu2-iaG. Arch. 



DIOCESE DE MARSEILLE III 

par Guillaume II, vicomte de Marseille (loai-ioSa) et uni à la mense 
abbatiale. — Gémekos, Geminœ \ Saint-Jean de Garguier, in valle Gar- 
giana, donné à Saint- Victor par Pons, cvêquede Marseille, et son oncle. 
Foulque (1049). 

LaCadière, Cathedra\ Saint-Damien, cella de Saint-Victor fondée sur 
des terres que l'abbaye possédait en 966, unie à la mense abbatiale au 
XIV' s. — La Ciotat, Bargiini cwltalls \ Notre-Dame, érigée sur des 
terres séparées de ce que l'abbaye de Saint- Victor possédait à Ceyreste 
(1429). — LeBeausset, Baiicetiam\ Notre-Dame de Beauvoir, uni à 
révèché de Marseille. Saint-Pierre et le Saint-Sacrement, prieurés 
dépendant de laïques. — Le Castellet, Castellarium\ Notre-Dame, 
dépendant de Saint- Victor, et Saint-Clair, dépendant du chapitre cathé- 
dral. —Le Plan d'Aups, Almse\ Saint-Jacques, donné à Saint-Vic- 
tor par Pons, évêque de Marseille (984). C'est sur cette paroisse que 
'se trouve la Sainte-Baume. — Les Pennes, Pennx '. Sainte-Biaise et 

B.-du-Rh., H, 860 (1461-1773). — MoRTREuiL, 95-97. — Saurel, II, 33i-34i . 

ACHARD, I, 442-443. 

1. Gant. Aubagne. — Saini-Jean de Garguier, par Saurel, dans Rev. de 
Mars, el Prov., IX (iSG3). 221-240. — Notice sur Saini-Jean de Garguier, 
l'abbaye de SaiiU-Pons el Gémenos, par le même. Marseille. i8G4, in-8. — 
Cart. Saint-Viclor,l, 71-74. — Mortreuil, 333. — Saurel. II, 2(39-378. — 

ACHARI), I, 443. 

2. Gant, le Beaussct, arr. Toulon, Yar. — Cart. Saint-Victor, I, lo'j- 
m. — Arch. B.-du-llh. H. 839-844 (1019-1787). — Amplissinia Collectio 
de Martène, I, lo'i, 4 16. — Histoire du prieuré de Saint-Daniien, établi 
sur les ruines de l'ancien Tauroontum, suivi du cartulaire du prieuré 
rural de Saint-Damien, ou recueil des chartes el actes publics relatifs à l'his- 
toire de ce prieuré, par l'abbé Magloire Giuvud. Toulon, 1849, i'i-8, e.\t. 
Bul. Soc. et. du Vnr, XVII, 1-118. — Statistique religieuse de la Cadière, par 
Mac. Giraud. Toulon, i858, in-8, ext. Ibid. XXIV (i858), 217-398. — 
Notice historique sur l'église de Saint-Gyr, ancienne dépendance de la Cadière, 
par LE même. Ibid. (iS.'S.'-,), 89-1^/;. — Achard, I, 384-38c). 

3. Ghel'-l.cant.,arr. Marseille. —Arch. B.-dn-Uii. H, 870-878(1399-1789). 

— MouTHiîuiL, io5. — AciiAHD, I, 450-459- — Saukel. II, 397-316. —Mémoire 
sur l'ancienne ville de Tauroenlum, histoire de In ville de laCiotal, par Marin, 
Avifrnon, 1782, iii-12. — Mémoire hisîorique et statistique sur le canton de là 
Ciotat, par Masse. Marseille, i8'i2, in-8. 

4. Giicf-1. caiit., arr. Toulon. Var. — Monoqraphic de la paroisse du 
Beausset, par Dupuy, dans Bul. Soc. et. de Draguignan, XI (1878), 1 1 i-i83. — 
Dictionnaire topographique ou répertoire archéologique du canton du Beaussel, 
par GiuAUD. — Acharu, I. 326-33o. 

5. Gant, du Beau.^et. — Cart. Saint-Victor, I, 95. — Achard, 1. 428. 

6. Gant. Saiiil-Maxiniin, arr. Brignoles, Var. — Cari. Saint-Victor, I. 96- 
99. — Arch. B.-du-lUi. Il, 990-991 (1490-1791). — Achard, II, 233. 

7. Gant. Gardaime, air. Aix, Hniches-du-IUiùnc. — Cart. Saint-Victor, I. 
74, 94, 99-101. 235. — Arch. B.-du-Kli. If, 988(1576-1742). — Albanè.s, 
7l3. — ACUARD, II, 3o3-2o4. 



112 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D ARLES 

Notre-Dame de Beauvoir, dépendant du chapitre cathédral ; Saint- 
Victor de Sala, donné à Saint-Victor en io5i. 

MÉouNES, Molnse'. Notre-Dame, dépendant du chapitre cathédral. 
Saint-Victor y eut des possessions. La Chartreuse de Montrieux se 
trouvait sur cette paroisse. — Nans, Nantx\ Natœ. Saint-Sébastien-et- 
Saint-Laurent, fondé sur des terres que Saint-Victor possédait depuis 
le VIII" siècle. — Peypih, Podium p'ini\ Saint-Martin, uni à la sacristie 
de la cathédrale. Ners et Pichauri, Ners et Podium auri (aujourd'hui 
com. d'Allauch), dépendant de l'évêché.— Roquefort, Roccafortis\ 
Saint-Jean, mis par Grégoire VII au nombre des cellœ de Saint-Victor 
(1079), uni plus tard au chapitre de la cathédrale. Notre-Dame et Saint- 
André de Juhans eut le même sort (i446). — Roquevaire, Rocca 
vaira \ Saint-Vincent, uni à la sacristie de la cathédrale. 

Saint-Cannat, s. Cannatus\ uni à la mense épiscopale; Saint- André, 
dépendant de Saint- Victor. — Saint-Zacharie, S. Zacharias\ Saint- 
Jean-Baptiste et Saint-Zacharie, donné à Saint-Victor par Pons, 
évêque de Marseille (io33). — Signe, Sinia, Signa, dépendant de 
l'évêché de Marseille. — Riboux, Ribalus \ dépendant de Saint-Victor. 

1. Gant. La Roquebrussane, arr. Brignoles, Var. — Cart. Saint-Vidor, I, 
i(3i.i6^. — AcHARD, II, I20-I32. — NoUce sur le monastère de Montrieux, par 
de Villeneuve-Flayosc. Brignoles, 1870, in-8. 

2. Gant. Saint-Maximin, arr. Brignoles. — Cari. Saint-Viclor, I, m. — 
Arcli. B.-du-Rh. H, 982-983 (150D-1778). — Achard, II, 168. 

3. Gant. Roquevaire," arr. Marseille. — Mortreuil, 371, 247, 273. — 
AcHAKU, II, 218. — Saurel, II, 4o3-^o8. 

4. Gant. La Giotat. — Mortreuil, 3i4. — Saurel, II, 343-35i. — Achard, 
II, 3o8-3io. 

5. Glief-1. cant., arr. Marseille. — Histoire de la ville de Roquevaire et de ses 
seigneurs au Moyen-Age, par Albanès. Marseille, 1881, in-8. — La question 
de Ro(iuevaire controversée avec M. Albanès, par Gilles. Draguignan, 1882, 
in-S. — Saurel, II, 353-368. — Mortreuil, 317-319. — Acuard, II, 3i2-3i4. 

— Arch. B.-du-Rh. H, ioiA-io34 (i3i3-i79o). 

6. Gant. Lambesc, ar. Aix. — Arch. B.-du-Rh. II, io38 (1486-1772). — 
Acuard, II, 4o3-4o5. — Bouche, 1, 335. 

7. Gant. Saint-Maximin, arr. Brignoles, Var.— Car/. Saint-Victor,l, I3b-i3i. 

— Arch. B.-du-Rh. II, io5i-io5() (1306-1791). — AmplissiniaCotlectio dcMAR- 
TÈNE, I. 4oo. — Fau^lon, I, i558 et s. — Achard, II, 462-466. — Essai de 
statistique sur le bourq de Saint-Zacharie, par Roux. Marseille, 1863, in-8. 

8. Gant. Le Beaussèt, arr. Toulon. — Cnrl. Saint-Viclor, I, i65. —Arch. 
B.-duRh. H, 1000 (1476-1799). — Acuard, II, 280, 368-375. 



III 



DIOCÈSE D'ORANGE* 



[Orange, Arausicana civltas, ville épiscopale en Provence, de la 
première Viennoise, de l'exarchat des Gaules et suffragante d'Arles, 
dès l'an 38 1 ... Orange a été une ville célèbre dans le paganisme et dans 
la religion chrétienne par trois conciles qu'on y a tenus. Le premier y 
fut célébré l'an 44 1> sous le pontificat de Léon I*"" du nom ; il 
était composé de dix-sept évêques, et ce fut Hilaire, évêque d'Arles, qui 
y présida. Le second fut tenu sous le Pape Félix IV, l'an 629 ; il était 
composé de quinze évêques assemblés contre les Semi-Pélagiens, et ce 
fut Césaire, évêque d'Arles, qui y présida. On y fit vingt-cinq canons, 
où la doctrine de la grâce, du libre arbitre et de la prédestination est 
expliquée par les paroles mêmes de saint Augustin. Le troisième fut 
tenu sous le pape Honorius 111, l'an 1229, à l'occasion de l'hérésie des 
Albigeois ^. Le Légat du Pape y assista. Il était composé de quatorze 
évêques. Il y a des gensqui prétendent qu'on en a tenu un quatrième; 
mais d'autres soutiennent que ce n'est qu'une continuation du troi- 
sième. 

La cathédrale, dédiée à Notre-Dame de Nazaret, est ancienne ', mais 
pauvre et peu décorée. On prétend qu'elle fut bâtie du temps du 
second concile d'Orange ; c'est de quoi on peut douter. M, Prévost*, 



I. Chef-1., arr. Vaucluse. Orange fut capitale delà principauté de ce nom. 
— Bibliographie : Histoire nouvelle de la ville el principauté d'Orange, par 
BoNAVENTURE DE SisTEHON. AvlgHon, 1741, in-4. — Essai historique sur les 
évêques du diocèse d'Orange, par Bastet. Orange, 1837, in-8. — Histoire de la 
ville el principauté d'Orange, par le même. Orange, i856, in-ia. — Histoire 
de la principauté d'Orange, par A. de Pontbriant. Avignon, 1891, in-8. — 
Galtia Christiana, I, 768-788. — DuTems, I, 877-387. — Gourtet, 251-267. 
Voir : Topo-bibliographie, par U. Chevalier. .ji8o. 

a. Sur CCS divers conciles^ U. Chevalier^ lac. cit. 

3. Cette cathédrale a clé construite de io85 à iia6. 

4. Jean-Louis Prévost termina, en 1705, ses Pontifices Arausicani quorum 
seriem et gesta exquirebat. Bib. Avignon, ms- 2407. 

8 



Il4 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D ARLES 

capiscol de cette église, en a fait l'histoire. Constantius * est reconnu 
pour le premier de ses évêques et saint Eutrope fut fait évêque de cette 
église après Juste, au cinquième siècle, du temps de l'empereur Valenti- 
nien IIP. Le chapitre de la cathédrale est composé de neuf chanoines, 
dont trois remplissent les dignités de prévôt, d'archidiacre et de 
capiscol.] Une collégiale fut fondée à Beaumes-de- Venise ( 1607), avec 
un prévôt et cinq chanoines. 

Il y avait, dans la ville épiscopale, des Cordeliers (1278), des Domi- 
cains (1269), des Carmes (i3o7), des Capucins (av. 1620), des Doctri- 
naires (17 18) ; àAubignan, des Minimes (1750); à Caderousse, des 
Religieuses hospitalières ( 1 7 1 2). 



Monastères de femmes 

Saint-Pierre-du-Puy. S. Petrus de Podio^. — Abbaye de femmes, 
qu'une tradition locale faisait remonter à saint Césaire d'Arles ; elles se 
transportèrent du mont Saint-Eutrope, où elles étaient, dans l'intérieur 
de la ville (iiio). Elles suivaient la règle bénédictine ; mais elles furent 
incorporées à l'Ordre de Cîteaux après l'union à leur monastère de celui 
de Notre-Dame du Plan, qui en avait la règle, B. Maria de Ptanis *, 
fondé en 1200 sur le territoire de Mondragon. L'abbaye, ruinée pen- 
dant les guerres de religion (i562), ne fut relevée qu'en 1660. On la 
supprima pour l'unira Sainte-Croix d'Apt, le 28 avril 1760. 

Bénédictines de l'Assomption \ — Isabeau de Beaulieu de Mazelle, 

1 . Constantius est le premier évoque d'Orange que sifinale Mgr Duchesne, 
Fastes cplscopaux de l'ancienne Gaule, II, 257. Il assistait au concile d'Aquilée 
(38i). 

2. On a la Vie de saint Eutrope, écrite par son successeur Verus {Acta 
Sandornni Maii, VI, 698). 

3. Ilib. Avignon, ms. 2386, f. iio. — GalliaChristiana, II, 789-792. Charte 
de fondation de Notre-Dame des Plans. Ibid. inslruni. i30. — Couutet, 
a65. 

^j. Com. et canl. Bollène. — Chronique de Notre-Dame des Plans, ms. de 
la Hib. du (irand-Sérninaire d'Avignon. — Notice historique sur l'ancienne 
abbaye de \otre-I)ame des l>l(ins près Mondragon, par l'abbé Keii. Ponl-Saint- 
Esprit, i8r)8, jn-12. — Documents rehUifs au monastère de Notre-Dame des 
Plans. Rectifications à la nouvelle « Gallia », par Fillet. Paris, 1896, in-8; ext. 
Dut. hist. et {)hilos. du Comité (i8q5), 84-93. 

5. Arcii. départ, de Vancluse. scr. H (i7'i2-i786). — Supplique au pape de 
François de Tilly, évoque d'Orange, contre l'abbesse de Caderousse. Bib. 



DIOCÈSE d'orange Ii5 

professe de Saint-Césaire de Nyons, et Dauphine de Boullon fondèrent 
à Sarrians un monastère de Bénédictines, qui fut érigé en abbaye par 
bulle du 26 novembre i653 et transféré à Gaderousse (1668). 

Prieurés 

Orange'. Saint-Eutrope, qui fut primitivement une abbaye, réduit 
au rang de prieuré et uni à la mense épiscopale (1297). Saint-Florent, 
ancienne abbaye, devenue prieuré, uni à la mense épiscopale (i4o4). 
Saint-Pierre de Medena, uni à la mense épiscopale avant 1247. Sainte- 
Eulalie, dépendant de Saint-André de Villeneuve, uni à l'infirmerie, et 
Saint-Quartillo, que les moines de cette abbaye cédèrent aux moniales 
de Saint-Pierre-du-Puy ; ces deux prieurés furent ruinés pendant les 
guerres de religion. 

AuBiGNAN, Albinianum^ . Saint-Victor, uni à la prévôté de la cathé- 
drale. Saint-Sauveur, dépendant de Saint-André, uni à Saint-Agricol 
d'Avignon. — Beaumes-de-Venise, Bal/nœ^. Saint-Pierre, érigé en 
collégiale par Jules II (i5o7). Notre-Dame d'Aubune, de Albana, que 
l'on croit avoir appartenu aux Templiers, donné à l'Ile-Barbe (Xll® s.) ; 
Saint- Véran, dépendant de rile-Barbe,et Saint-Michel de Durban, unis 
à la dite collégiale. — Gaderousse, Caderossiain \ Saint-Martin, dépen- 
dant de Gluny, uni au collège des Jésuites d'Avignon (1618), Saint- 
Trophime, uni au chapitre cathédral d'Orange. — Gamaret, Cama- 
reliim ". Saint-Andéol, uni au chapitre d'Orange (1496). 

Avignon, ms. 2908, f. 280. — Règle da B. Patriarche saint Benoît avec les 
déclarations pour servir de constitutions aux religieuses de V Assomption à Ca- 
deronsse. Avignon, 1757, in-ia. — Recherches historiques sw Sarrians, par 
BituYÈiiE, 59-61. — Voir plus bas au mot Gaderousse. 

1. Bib. Avignon, ms. 2386. — Gallia Christiana, I, 788-789. — Méri- 

TAN, 3ili. 

2. Gant, et arr. Carpentras. — Arch. départ, de Vaucluse, sér. G, fonds 
Saint-Agricol (i3o6-i658). — Aciiauu, I, 256-257. — Gouutet, 17. — Méri- 

TAN, 2^. 

3. Glief-1. cant., arr. Orange. — 6 art. aux arch. départ, sér. G (i52i- 
179a). — Monograpfiie de Beaatnes-les-Vcnise, par Allègre. Garpcnlras, i888, 
in 8. — Achard, I, 32i-32/j. — Gourtet, 77-80. 

4. Gant, et arr. Orange. — Arch. départ, .sér. D, fonds collège des Jésuites, 
— Bib. Avignon ms. 159/1, ^' ^^ ^^ lOii. — .\cnARD, I, 379-384. — Gourtet, 
ii4-i 17. 

5. Gant, et arr. Orange. — Bib. Avignon, ms. 1751. — Acuard, I, 896- 
897. — Gourtet, i 18-120. 



Il6 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

La Garde-Paréol, Guardia-ParcoUs*. Saint-Martin, dépendant de 
Pont-Saint-Esprit. — Monduagon, Mons dracjonls^. Prieure uni au 
collège Saint-Nicolas d'Avignon. Saint-Marcel de Costebelle. — Morxas, 
Moronetiim\ Notre-Dame, uni au chapitre cathédral. L'abbaye 
d'Aniane reçut ce lieu de Louis le Débonnaire. — Piolenc, Podio- 
lanum*. Saint-Pierre, donné à Cluny par Rotbold, comte de Provence, 
uni au collège de Saint-Martial, en 1379. — Wociiegvde, Rupes acula". 
Saint-Julien et Saint-Denis, Notre-Dame des Aubagnans, Albacjnone- 
tum, de l'ordre de Saint-Ruf, uni au séminaire d'Orange. — Sarhiaxs, 
Sarrianum". Saint-Pierre, donné à Cluny par Guillaume P% comte de 
Provence, qui y fut enterré (992). — Sehignan, 6Vre/ita/iam'. Saint- 
Etienne, à la nomination du Pape. Saint-Marcel, dépendant de Mont- 
majour. — Travaillans '. Uni à l'archidiaconé d'Orange. — Uchaux", 
Saint-Michel, uni à l'évèché d'Orange. — Yacqueyras, Vacqucyras- 
sium ". Saint-Barthélémy. 

1. Cant. Bollène, arr. Orange. — Achard, I, 565. 

2. Gant, Bollène, arr. Oranjje. — Arch. départ,, série D. — Gourtet, a34. 

3. Ibid. — Bib. Avignon, ms. 2879. — Couhtet, 244-246. 

4. Cant. et arr. Orange. — Arch. départ, .sér. H, fonds collège Saint-Mar- 
tial. Voir aussi les historiens de celte maison. — Bib. Avignon, ms. 34 66, 
f. 119. — Inscriptions du prieuré. Ibid. ms. 2478, f. ii4. — La coutume de 
Piollenc (UiOG), bar Bourgin, dans Mélanges d'Archéol. et d'Hist. de l'école de 
Rome, XXIV (1904). 35-64- — Achard, II, 232-237. — Couhtet, 258-280. 

5. Cant. Saint-l'aul-Trois-Chàteaux, arr. Montéliinart, Drùme. — Livres 
de reconnaissances (1642-1788), Bib. Avignon, ms. i8i5. Autre pièces, ms. 
21 58, 2648, 3279, 3255, f. 109. — AcuARD, II, 193, — Dictionnaire topoyra- 
phitjue de la Urônie, par Buun-Durand, 11. 

6. Cant. et arr. Garpcntras. — Précis pour Mgr de Conserans, prieur et 
seigneur de la ville de Sarrians, contre les consuls et communauté de la dicte 
ville. Carpontras, 1788, in-8. — Ill"'° D. Prolegato Avenionensis Auraicensis 
jurisdictionis. Pro Guillelmo Barret, ecclesiœ parrochialis Sarriani, vicario 
perpétua, contra /?/?. DD. Carolum Salvatoris, ejnsdem ecclesiœ decanum, et 
Carolum Pétri, sacrislam, monaclios ordinis Cluniacensis. Avignon, 1706, in-4. 
— Recherches historiques sur Sarrians, par Buuyèke. Avignon, 1869, in-8. 

7. Cant, et arr. Orange. — Achard, II, 363. — Courtet, 329. 

8. Ibid. — Couhtet, 337. 

9. Ibid. — Couhtet, 338. Bibl. Avignon ms. 3327, f. 3a. 

10. Ibid. — Gourtet, 339. 



IV 

DIOCÈSE 

de Saint-Paul-Trois-Ghâteaux' 



[Saint-Paul-Trois-Châteaux, S. Paiihis Tricastinensls, ville épisco- 
pale de la première Viennoise et de l'exarchat des Gaules, dans le 

Dauphiné. Elle est sufîragante d'Arles avant l'an ^25 La ville a 

pris son nom de saint Paul, son quatrième évêque, qui y fut si aimé et 
si honoré du peuple, qu'il donna son nom à la ville ^ dont saint Sul- 
pice fut le premier évêque'. Un de ses successeurs, appelé Guillaume, 
obtint de l'empereur Frédéric I", l'an ii5/|, le domaine temporel de la 
ville et de son territoire, qui s'étendait depuis le Rhône jusqu'à la 
petite rivière d'Aiguës * ; mais Théodat de l'Etang le partagea avec le 
dauphin Charles, fils du roy Charles V, par un traité, fait en 1409, qui 
fut ensuite appelé le Pariage °. 

I. Chef-1. cant., arr. Montclimart, Drôme. — Histoire de l'église cathé- 
drale de Saint-Paal-Trois-Chdleaux, avec une chronologie de tous les éuéqaes 
qui l'ont gouvernée..., par L. Ans. Boyeu de Sainte-Marthe. Avignon, 1710, 
in-4. — llisfoire des évèiiues de Saint-Paul-Trois-Chdteaiix, corrections et 
documents, par Albanès. Moiilbéliard. i885, in-8. — Les évèques de Saint- 
Paul-Trois-Cliâleaux au XIV s., par le même, dans Bul. hist. archèol. dioc. 
Valence, V (i885), 383-/to8; VI, 5-34, 49-70, 107-12^. — L'arrondissement de 
Montélimart, géograplUe, histoire, stalisluiae, ])ar A. Lacroix. Valence, 1882, 
6 vol. in-8. — Dictionnaire topographique du département de la Drôme, par 
Brun-Durand. Paris, 1891, in-4. — Etat des bénéfices qui composent ce dio- 
cèse tant en Daupldné que Provence et Conilal, par le même, dans Bul. hist. 
Corn. trav. hist. (1887), 185-197. — Gallia christiana, I, 703-730, inst. iiy- 
lag. — Du Tems, I, 355-365. — Duciiesne, I, 255. 

a. Inscrit au martyrologe le i" février. Sa vie a été publiée dans les Ana- 
lecta BolUmdiana, XI, 375 et s. 

3. Dans la liste cpie public la Gallia Christiana, on trouve un Sulpice, 
mais après saint Paul. Le premier évoque est Restilut, identifié au 
XV« siècle avec l'avouirle-né de l'Evangile. Duciiesne, I, 255. 

4. L'authenticité du diplùino, par lc(|uel l'rédéric I octroyé ce privilège, 
est contestée. Le linyaunie d'Arles et de Vienne, par 1<'ournier, p. u). — 
Documents inédits sur les droits réguliers des évèques de Saint-PaulTrois- 
Châteaux, par Fillkt, dans Bul. iiist. Corn. trav. hist. (1886), 330-3/13. — 
Classement des monnnirfi épiscopales de S(dnt-Paul-Trois-Chuleaux, par 
Roman, dans Rev. niiniisnial. (i88()), 488-/i<)8. 

5. L'acte de pariage est parmi les Instrumenta de la Gallia chrisliana, 1, 



Il8 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

L'église cathédrale de Saint-Paul-Trois-Châtcaux est consacrée à 
l'Assomption de la très sainte Vierge '. Le chapitre est composé d'un 
prévôt, d'un archidiacre, d'un sacristain, d'un théologal et de sept cha- 
noines^. 11 n'y a que trente-quatre paroisses dans ce diocèse, dont huit, 
qui sont les plus considérables, sont dans le Comtat Venaissin ^.] 
Il y avait une collégiale à Bollène avec dix chanoines et six bénéficiers, 
et une autre à Grignan (i484), avec un doyen, un trésorier et sept cha- 
noines. Les Dominicains avaient un couvent dans la ville épiscopale 
depuis i633, et un autre à Yisan. Les Récollets en possédaient un à 
Bollène II y avait dans cette même ville des Ursulines et des reli- 
gieuses du Saint-Sacrement. 



Abbaye 

AiGUEBELLE, Aqua bella, Vallis honesta*. — Monastère cistercien, 
de la filiation de Morimond, fondé en ii34, sous le vocable de 
Notre-Dame, en un lieu où existait, depuis io45, un monastère béné- 
dictin. Supprimé par la Révolution, il fut reconstitué le 26 novembre 
i8i5. 



lai. On conserve aux arch. départ, de la Drôme 3 rcg., 4 cah. et 3 lias, 
provenant de cet Evêché. 

I. L'ancienne église calhédrnle de Motre-Dame à Sauil-Paul-Trois-Clu'deaux, 
par Dk Castei-lam:, dans Méin. Soc. archèol. Midi, IV (18^1), 63-78. — 
Notice Imlorinue et nrch(''olofji(jue sur l'ancienne église cntliédrale de Snint- 
Paul-Trois-Chdleaux, par Jouve, dans Conj/rès archéol. de France, XWI 
(i864), 399-419- — L'église calhédrale de Nolrc-Dame de Saint-PaalTrois- 
Châteaux, par de Saint-Andéol, dans Bul. Soc. archéol. Drôme, IV (1869), 
3 I 3-338. 

a. Il y avait, en outre, un préchantre, trois hcbdoinadiers et trois bcnc- 
flciers. 

3. Le nombre des paroisses était, en réalité, de trente-six, dont dix-huit 
en DaiiphirK'', sopl en Provence et on/o dans le (lonilal. 

4. (>om. Monijoyer, cant. Gri^rnan, arr. Montéliuiarl, Drôme. — Les 
archives déparlcmentales de la Drôme et de l'Isère ne possèdent que 
fpicl(|nes dornmcnis provenant de cette abbaye. — Anmdes de l'abbaye 
d'Aignehelle def)ais .'ia fondation jus(iu'i't nos jaurs, par nn Relipieux de ce 
monastère (Dom Hugues). Valence, i8(i3. 2 vol. in-8. — Histoire d'un 
monastère de la Trappe, par Havei.et, dans Uev. Monde cathol. XII (i865), 
6a3-637. — L'atdxiyc d'Aignetielte, par I ii.m.t, dans Itcv. Dauphinc et Viva- 
rais, V (1881J, 8r)-iua. — GulUa chrisliana, 1, 737739. — Janauscuek, Ori- 
gines cistcrcienscs, I, 45. 



DIOCÈSE DE SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX ÎK 



Prieurés 

Allan, Alondus\ Notre-Dame, dépendant de l'Ile-Barbe (ii83), 
attribué à l'évêché de Saint-Paul et à la collégiale de Montélimart. — 
BoLLÈNE, Abolena\ Saint-Martin, fondé sur des terres et avec des 
droits confirmés à l'Ile-Barbe par Conrad le Pacifique, roi de Bour- 
gogne (971), et uni au collège d'Annecy à Avignon par Martin Vf 1427). 
Sainl-Blaise de Bauzun, dépendant de l'Ile-Barbe et uni au collège 
d'Annecy. Saint-Pierre de Sénos ou de Barry, dépendant du prieuré 
cluniste de Pont-Saint-Esprit. La Motte, dépendant de l'Ile-Barbe et 
uni au chapitre cathédral de Saint-Paul, — Bouchet, Boquetum, 
Boschetum \ Ancien monastère de Cisterciennes sous le vocable de 
Notre-Dame, remontant au XIP siècle, supprimé et uni à l'abbaye 
,d'Aiguebelle (i/ii3), puis au collège du Roure à Avignon (1/176), uni 
lui-même à celui d'Annecy (1709). 

Chamaret, Camaretum*. Saint-Barthélémy, appartenant à l'évêque 
diocésain. — Chantemeule, Canta Merulis \ Saint-Maurice, dépendant 

1. Gant, et arr. Montélimart. — Masures de l'Isle-Barbe, par Le Labou- 
reur, l, 117. — Diction, topogr., 5. — Lacroix, l, 77-89. 

2. Arch. départ, de Vaucluse, sér. D, fonds du Collège Saint-Nicolas 
d'Annecy. — Bib. Avignon, ms. a3o8, 2908, 390^. — Le Laboureur, I, 117. 
— Notice sur l'ancienne chapelle et l'ermitage de Nolre-Dame-des-Grdces, 
appelé communément Saint-Arles, à Botlène, par 1'. de Faucher. Avignon, 
i883, in-8. — Choix de notes sur l'histoire de Botlène, précédé de la mono- 
graphie des anciens fwfs de celte vilte, Barry, Bauzun, Chabrières, par 
Prompsault. Avignon, 1887, in-8. — Courtet, 93-100. — Sceau du prieuré 
Saint-Martin de Botlène, dans Bev. archéol. (i8/|5), GGo. — Exemplar biillaî 
erectionis in Collegialam ecclesiœ parrocliialis S. Martini villa3 Abolcnac, 
1737. Avcnione, 1732, in-4. — S. Congr. de Propaganda Fidc, Emincn- 
tissimo Cardinali Tanara, episcopo Tricast., pro RK. Subpriore et monachis 
S. Martini Abolenarum contra R. D. J. Proloquin, vie. cur. Roma% 1718, 
in-fol. — Signatura justitiae R. P. D. Epis. Tricast. pro capitulo cl cano- 
nicis regularibus S. .Martini Abolenarum R. D. J. Proloquin. S. L n. d. 
(1717). — Signatura juslitia? R. P. D. Gherardo Tricast. pro RR. monachis 
et saccrdotibus regularibus S. Martini de Bolcna ac promotore fiscali curiae 
episc. Tricast. Romîo, 1716, in-fol. — Factuni intéressant S. Martin de Bot- 
lène, le curé e': les moines qui le desservent. S. 1. n. d., in-fol. — Factuni 
sur la prééminence {)rétcndue par le sousprieur et les moines de Saint- 
Martin do BoUrne sur le vicaire et les autres prêtres. S. 1. n. d., in-fol. 

3. Gant. Saint-Panl-Trois-Ghàteaux, arr. Montélimart. — Gatlia chris- 
tiana, I, 739. — Lacroix, L 3i 2-344- — Bib. Avignon, ms. lÔg/i, f- 2. — 
Sceau d'abhesse (latifi), dans Collection des sceaux, par Douet d'Arcq, 111, 
n° 9190. — Annales d' Aigucbelle , \, i!\[\ et s., 285, 296, 537-5/j6. 

4. Gant. Grignan, arr. Montélimart. — Lacroix, I, 345-879. 

5. Ibid. — Ibid. I, 380-398. 



120 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

de Saint-Amand de Monlségur et uni à la charge de précenteur du 
chapitre cathédral. — Chateauneuf-du-Riione, Castnim noviim ad 
Rhodamim '. Saint-Pierre du Palais, dépendant de lahbaye d'Ainay et 
uni à cette abbaye (i568). — Clansayes, Clansaiiim'\ Saint-Michel, 
appartenant au prieuré de Saint-Amand, uni au chapitre de Grignan. 
— CoLONZELLE, Colunzellœ '. Saint-Pierre, doyenné de l'ordre de Cluny 
sous la dépendance de Pont-Saint-Esprit, uni au chapitre de Grignan 
(i533). — DoNzÈRE, Donzera\ Notre-Dame, fondé au VIP siècle par 
les moines de Fontenelle, donné à Tournus (85o), uni à l'évèché de 
Viviers (i374)- 

EsPELucHE, Speliichia\ Saint-Etienne, appartenant à Cluny sous la 
dépendance de Saint-Marcel de Sauzct, uni au prieuré de Rochcfort. — 
Grignan, Grainamim, Grasignanum \ Saint-Esprit des Tourrcttes, 
Turretœ, dépendant de ïournus et uni au chapitre de Grignan (iBSq). 
Saint-André de Sarson, Cersors, appartenant à Cluny, uni à Saint- 
Marcel de Sauzet (i643). — Grillon, Grillionum'. Uni au chapitre de 
Grignan (i539). Saint-Martin du Croc, Crocum. — La Baume de 
Transit, Balnise \ Saint-Sépulcre ou Sainte-Croix, appartenant à l'évê- 



1. Cant. et arr. Montélimart. — Terrier du prieuré de Sainl-Pierre du 
Palais (1300-1754), aux Arch. départ, du Rhône. — Grand cartulaire de 
l'abbaye d'Ainay, par Guigue. I, i i. 298. — Molice historique sur Chàleauneuf- 
du-Rhone, par. Vincent. Valence, i863, in-8. — Lacroix, !I, itVaScj. 

2. Cant. Sant-Paul-Trois-Chàleaux. — Ibid. II, 2/,o-3oo. 

3. Cant. Grignan. — Chartes de Cluny par Buuel, III, b'x-]. —Notice 
historique sur les paroisses de Colonzelle et de Manjcrie, par Fili.et, dans 
But. hist. dioc. Valence, IV (i88i), 227-344, a53-27i. — Lacroix, II, SOq- 
407. 

4. Cant. Pierrclatte, arr. Montélanart. — Diction, topoqr., 127. — Notice 
historique sur Donzère, par Vincent. Valence, 1857, in-i6. — Notice histo- 
rique. Donzcre rrliqienx, par Fii.let. Monlb:'liar(l. 1882, in-8, cxl. Dut. hist. 
dioc. Valence (1881). — Histoire de la principauté de Donzère, par Ferrand. 
Paris, 1887, in-i8. — Gallia clirist. I. 737. — Lacroix, III, 289-367. 

5. Cant. et arr. Montélimart. — Notice lii.itorique sur Espclucfie, par 
Vincent. Valence. iSOi, inia. — Laciroix, III, 3(J8-3()2.— Dict. topoqr., i33. 

6. ChoM. cant.. arr. Montélimart. — Hib. Carpcnlras, ms. 1848. — 
Catalogue des arcldocs de la maison de Grujnan, par Vai.i.et de Viri ville, 
Pari.s, i844, in-8. — Griqnan reliqirux, par Fillkt. dans liul. Soc. arcliéol. 
Drdme. XI-XIV. — La(;i<(.ix, IV, 139 352. — Diet. lopoijr., 170. 332, 3.)2. 

7. Cant. Valicas, arr. Orangf. VaiicIiLse. -- Hib.' Avif^non, ins. 2(534, 
3094. — Diction, des communes de Vaucluse, par Courtet, 177. — Notice his- 
iorique sur la vallée et le canton de Valréas, par Aubenas. Paris, i838. in-ia. 

8. Cant. Sainl-Paul-Trois-Ch;\traux, arr. Moiilclimurt, Drùinc. — 
Lacroix, I, ujS-aSo. — Dict. topocjr., 2G. 



DIOCÈSE DE SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX 121 

ché. — La Garde-Adhémar, Garda\ Notre-Dame du Val-des-Nymphes, 
Vallis Nympharum, dépendant de Tournus et uni au chapitre de Gri- 
gnan(i539). Saint-Michel de la Garde, appartenant au précédent. — 
La Motte, Mota ^ dépendant de l'Ile-Barbe, uni au chapitre cathédral 
de Saint-Paul-Trois-Châteaux. — La Palud, Palus\ Saint-Pierre-ès- 
Liens, uni à la Prévôté du chapitre cathédral. — La Touche, Toschia*. 
Saint-Jean, sous la dépendance du prieuré d'Espluche. 

MoNTJOYER, Monsjuerii^. Saint-Paul, appartenant à l'abbaye d'Aigu e- 
belle. — MoNTSÉGUR, Mous securus \ Saint-Amand, dont la possession 
est confirmée à Cluny par Conrad le Pacifique (gSS), uni au chapitre 
cathédral (i4o4 et i5i5), puis au chapitre de Grignan (i6o5). Saint- 
Jean, sous la dépendance de Saint-Amand. — Pierrelatte, Petra 
lala\ Saint-Jean, uni à la cure (1669). Sainte-Foy, appartenant à Saint- 
Ruf, uni au chapitre cathédral. — Portes, Portse \ Saint-Pierre de 
Lanson, ayant appartenu à l'ordre de Cîteaux, puis sécularisé. — 
PuYGiRON, Podium Gironis \ Saint-Bonnet, appartenant à Cluny sous 
la dépendance de Saint-Marcel de Sauzet, uni à la cure (XVII^ s.). — 
Rac, Raciim ^°. Saint-Jean-Baptiste, de l'ordre de Saint-Ruf, uni au 
collège des Jésuites d'Avignon (1620). — Ré avyille, Regalis villa^\ 
Sainte-Madeleine, unie à l'abbaye d'Aiguebelle. — Richerenghes, 
Richarenchse^'\ Notre-Dame, ancienne commanderie de Templiers, 

I. Gant. Pierrelatte. — Dict. iopogr., i55, 2/17. — Lacroix, IV, 5-i2/|. — 
Histoire de Tournus, par Juénin, 127, i45. 

3. Gant. Boliène, arr. Orange, Vauclusc. — Les masures de Vile-Barbe, 
\, 118. 

3. Ibid. — Notice historique sur la paroisse de la Palud, par Rose. Garpcn- 
tras, i85/i, in-8. — Gourtet, 18G. 

4. Gant, et arr. Montclirnart. — Dict. topogr., 889. 

5. Gant. Grignan. — Lacroix, IV, 3io-33i. — DÏd. topogr., 23i. — An- 
nales d'Aiguebelle, I, 286, 547. 

6. Gant. Saint-Paul-Trois-Ghâteaux. — Charles de Cluny, II, i^O; III, 
160. — Révocalion de l'union au chapitre cathédral par Jean XXII, dans Bul- 
larium Cluniacense, i8/i. — Dict. topogr., 235, 328. — Lacroix. VI, 332-382. 

7. Ghef-1. cant., arr. Monlélimart. — Notice historique sur Pierrebdte, par 
Vincent. Valence, 1850, in- iG. — Lacroix, VH, 5-ii3. — Dict. topogr. ,2--o, 'Sic). 

8. Gant, et arr. Montéiiinarl. — Lacroix, VII, i34-i4o. — Dict. topogr., 
284- 

9. Ibid. — Ibid., VIL i4i-i56. — Idid., 292. 

10. Ibid. — IniD., 157172. — Ibid., 294. 

II. Gant. Grignan. — Iiud., 173186. — Ibid., 297. 

12. Cimt. Valrcas, arr. Orange, Vanchisc. — Cartulaire de la commanderie 
de nicher enches, de l'Ordre du Temple {J13G-121Ù), par le Mis de IIippeut- 
Monclar. .-Avignon, 1907, ia-8. 



122 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 



donné par Julien de la Rovère au collège Saint-Nicolas d'Annecy à 
Avignon (1470). — Rochefort, Rupes fortis\ Saint-Blaisc, apparte- 
nant à Saint-André de Villeneuve, sous la dépendance du prieuré 
d'Espluches. — Roussas, Rossacium*. Appartenant au chapitre de 
Grignan. 

Saot-Pantaléon '. Sous la dépendance du prieuré de Rousset. — 
Saint-Raphaïiil *, à Solérieux, ayant appartenu à Richerenches, uni à 
la précentorerie du chapitre cathédral. — Saot-Restitut", uni à levê- 
ché. — SuzE-LA-RoussE, Siiza russa". Saint-Roch, dépendant de Cluny 
et sécularisé (i665). — Valaurie, Valaiiria\ Saint-Martin, uni à la 
sacristie du chapitre cathédral. — Visan, Avisanum'. Saint-Martin, 
dépendant de Pont-Saint-Esprit, attribué par Grégoire XllI au collège 
des Jésuites d'Avignon (1678). 

1. Gant, et arr. Montclimart, Drôme. — Lacroix, VII, aoi-aiS. — Dicl. 
topogr., 3 10. 

2. Gant. Grignan. — Lacroix, vu, 259-273. — Did. topogr., Sig. 

3. Ibid. — Ibid., 3o3-32i. — Ibid., 354. — Notice historique sur Saint-Pan- 
taléon, par Barthélémy. Nyons, i86a, in-8. 

II. Gant. Saînt-Paul-Trois-Ghâteaux. — Lacroix, VIII, 85-92. 

5. Ibid. — Ibid., 5-20. 

6. Ibid. — Ibid., 77-128. — Notice historique sur Suze-laRousse, par Vin- 
cent. Valence, 1860, in- 18. 

7. Gant. Grignan. — Dict. topogr., 4oi. 

8. Gant. Valrcas, arr. Orange, Vauciuse. — Gourtet, 393-396. — Bib. 
Avignon, nis. 1745 et i838. 



V 

DIOCÈSE DE TOULON' 



[Toulon, Tholonensis. Ville épiscopale de la seconde Viennoise et de 
l'exarchat des Gaules, sufTiagante d'Arles, dès l'année 45o. Sa situa- 
tion est admirable, exposée au midi et couverte au septentrion par des 
montagnes élevées jusqu'aux nues. L'église cathédrale, sous l'invocation 
de la Vierge et de saint Cyriaque, peut passer pour une belle église 
dans la Provence ; mais l'on y garde point le Saint-Sacrement \ Elle 
est remarquable particulièrement par son maître-autel et par deux très 
belles chapelles, qui sont aux côtés, où sont quantités de saintes 
reliques dans des châsses d'argent couvertes de pierreries ^. Cet évêché 
est d'une très petite étendue j car il n'a que vingt-cinq paroisses, parmi 
lesquelles Six-Fours* est collégiale, depuis l'an i65o. Guers et llyères le 
sont aussi : Guers ^ depuis le môme temps, et Hyères en 1572 °. On croit 

1. Chef-1. d'arr., Var. — Bibliographie : Histoire de Toulon depuis les ori- 
gines de la ville jusqu'à l'époque de la Révolution, par (iusx. Lambert. Mar- 
seille, 1886-1890, 3 vol. in-8. — Histoire de Toulon au Moyen-Age, précédée 
d'une notice topographique, par Oct. Teissier. Paris, 1869, in-8. — Notice 
historique sur les églises des deux cantons de Toulon et description d'objets 
d'art qu'elles renj'ernient. Paris, 1896 et 1897, in-8, ext. Méin. lus à la réu- 
nion des Sociétés des Beaux-Arts. — Gallia christiana, I, 789-764. instr. 129- 
i3i. — Du Tems. I. 3O7-376. — Bouche, I, 336-34i. — P.\pon, I, 870-388. 

2. Etude archéologique sur la cathédrale de Toulon, par D. Rossi. Paris, 
s. d., in-8. 

3. Inventaire de la catfiédrale de Toulon (7 nov. i833 et 11 oct. lôog), 
public par l'abbé Albanès, dans lievue des Sociétés savantes (1879), I, 171- 
178, et fi88o) I, 156-169. 

4. Six-Fours, Sex-Furni, cant. La Seyne, arr. Toulon. L'érection de l'église 
paroissiale en collégiale, qui avait Saint-Pierrc-ès-lions pour titulaire, se fit 
sous l'épiscopat de Jacques Danes. L'église, qui est conservée, remonte au 
XI" siècle; mais elle a subi des remaniements au XVII'" s. L'église de Saint- 
Pierre-ès-liens à Six-Fours en Provence, par Arnaui) et Carrel. Toulon, 
1861, in-8. — Arcfiileclure romane dans le midi de la France, par Revoil, I, 
23 pi. 18. Voir : Topo-bibliographie d'ilh. Cuevauer, 2970. 

5. Chef-1. caiit., arr. Toulon. — Cuers, Corerr. Le chapitre se composait 
du prévôt, du sacristain, du capiscoi, de huit chanoines, de deux curés et 
de plusieurs bénéficicrs. 

6. Chef-l. cant., arr. Toulon. — L'érection de l'église en collégiale fut 
faite par Guillaume Le Blanc, évoque de Toulon. Il y avait dans ce chapitre 
un prévôt, six chanoines, quatre bénéficiers et deux curés. 



124 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D* ARLES 

qu'Honoré ou Honorât en fut le premier évêque'. Saint Cyprien est 
compte pour le troisième ou le quatrième*, après Gratien vers l'an 5x6. 
Il mourut avant l'an 5/19, où l'on voit que Pallade, son successeur, a 
souscrit au cinquième concile d'Orléans ; il est le second patron ou 
titulaire de l'église, après la Sainte Vierge. On honore encore un mar- 
tyr de ce nom dans la même ville. 

Le chapitre de la cathédrale est composé d'un prévôt, d'un archi- 
diacre, d'un sacristain, d'un capiscol et de huit autres chanoines, dont 
l'un est théologar'. M. Armand-Louis Bonnin de Chalucet, évoque de 
Toulon, fit paraître en 1707 tant de zèle, pendant le siège de cette ville 
par le duc de Savoie et ses alliés, qui en levèrent le siège au mois 
d'août, que, en reconnaissance de ce zèle, la ville lui a fait dresser un 
monument dans la Chambre de ville. M. de la ïour-du-Pin-Montauban 
Remontra pas moins de zèle dans la peste, qui fit de très grands ravages 
dans celte ville, en 1721.] Cet évêché, taxé à 4oo florins, rapportait 
20.000 livres. 

Il y avait, dans la ville épiscopale, six couvents d'hommes : de Domi- 
nicains, fondé en i3o3, deCapucins, fondé en i588, de Minimes, fondé 
en 1609, de Carmes, en 1 635, de Récollets, en 16/18, et d'Augustins 
déchaussés, en i636 ; un collège d'Oratoriens, en 1626; une résidence 
de Jésuites, en 1 686, un hospice de religieux de la Merci, en i6/i6, et des 
maisons d'Ursulines (i625), de Visitandines (i633), et de Clarisses. On 
trouvait à Ilyères des Cordclicrs conventuels, fondés en 1290, des 
Récollets et des Clarisses ; à Cuers, des Récollets ; à la Seyne et à 
Solliès, des Capucins ; à Ollioulcs, des Cordeliers ; à Bormes et à la 
Valette-du-Var, des Minimes ; à Cuers, des Ursulines. 

Monastères de femmes 

IIyères, Areœ*. — Conrad, évtque de Porto et cardinal de Sainte- 

I. liO premier évoque connu est Auguslalis, qui assista aux conciles 
d'Oraiipc (Ui) cl de Vaison {4/ia). Ducuksne, Les Fastes éj)iscopmi.r de l'an- 
cienne CdUlc, I, 2(i(). 

a. Il est au second ranp; sur la liste dressée par !\Ii;r Ouclicsne. G'csl le 
biographe de salnl (]ésaire. 

3. Il y avait, on outre, douze bénéliclors, deux curés perpétuels cl un 
maître do rnnsiquo. 

4. Chef-l. de caul., arr. Toulon. — Bibliographie : Les archives du Var 



DIOCESE DE TOULON 125 

Ruffine, établit une abbaye de Cisterciennes (i3 mars 1220) dans le 
prieuré de Saint-Pierre d'Almanarre(/l//na/iarra)', dépendant du monas- 
tère de Saint-Gervais-de-Fos, dont les moines s'étaient abandonnés à un 
relâchement incurable. Cette maison fut détruite pendant les guerres 
de la fm du XIV« et du XV" siècle. Elle fut reconstruite dans la ville 
d'Hyères. L'abbaye de Saint-Pons de Gémenos, au diocèse de Marseille, 
qui avait fourni les premières moniales d'Almanarre, lui fut unie vers 
cette époque. L'abbesse et la communauté jouissaient de 10.000 livres 
de revenu. 

BER?jARDii>(ES DE CuERs ET DE TouLON. — Le mouastèrc des Bernar- 
dines de Toulon ' fut fondé en i635, et celui de Cuers, en i6Z|o. Le 
premier fut supprimé par un arrêt du Conseil et uni au second, le 
i3 juin 1767. 

possèdent une liasse de documents relatifs à cette maison (XV» s. — 1788). 

— Bulle de Paul III (9 février i535), lettres patentes de François I" (10 juin 
i538) et arrêt du Parlement d'Aix (i4 août i538). Bib. Avignon, ms. 2766, 
f. 16. — Charte de fondation (1220), Bulle d'Innocent IV prenant l'abbaye 
sous sa protection (i25o). Bulle de Benoît XIII unissant l'abbaye de Saint- 
Pons (i4o6), dans GalUa chrisliana, I, Instr. 1 29-131. — Mémoire pour les 
économes et religieuses de l'abbaye de Saint -Pierre de La Manarre, ordre 
de Citeaux, établies dans la ville d'Yères en Provence et les gens des trois 
états du pays de Provence, contre la dame abbesse du même monastère. 
Paris, 173/», in-fol. Au sujet des privilèges des religieuses contestés par l'ab- 
besse. — Mémoire instructif où l'on examine les titres et les défenses des 
religieuses de Saint-Pierre de la Manarre dans la ville d'Yères en Provence. 
Pour le visiteur géii^'ial de l'ordre de Citeaux en Provence, contre la pré- 
tention des religieuses de disposer librement de leurs prébendes. S. 1., 1734, 
in-fol. Voir : Couda, II, 83o. 

Histoire de la vie et des mœurs de la très illaslre et très vertueuse dame 
Madame Mar<juerile Solliez, religieuse de l'ordre de Citeaux et abbesse du très 
di-vol monastère de Sainct- Bernard d'Hières, recueillie et composée par le U. 
P. Joseph Victor Thidaud, de l'ordre des Minimes, autrement de Jésus- 
Maria de Saint-François de Paule, prédicateur ordinaire de Madame royale 
rcyne de Chypre, duchesse de Savoye et princesse de Piedmont. Romans, 
iG58, in-8. Marseille. 1O7G, in-4. — L'abbaye de Saint-Pierre d'Almanarre, 
Nouvelle historique, traduite du prorençal en français, par Alpu. Denis. 
Paris,i883, m-^. — Gallia christiana, I, 761-70/,. — Bouche, II. 169, a5o, 435. 

— Achaud, I, 590-597. — Du Tems, I, 375-37O. — Janauscuer, 'I, lxmi. — 
Promenades pittoresques à llyères ou notes historiques sur cette ville el ses 
environs, par A. Denis. Toulon, i853, in-8, 19-22, 85, i63, 3i7-3i8, 477-480. 

— Chroniques provençales, Toulon, in-8. — Notices historiques sur les rues 
d'Hyères, par Jules Icahu. llyères, 1889, in-8. 

I . A peu de distance de llyères. 

a. AcuAiiD, I, 494; II, 5o3. — On conserve quelques documents aux 
archives du Var. 



126 PROVINCE ECCLIÊSIASTIQUE d'aRLES 



Prieurés 

Belgencier, Balmetœ, Belgcnciacam\ Saint-Barthélémy, que Gré- 
goire MI met au rang des cellœ de Saint-Victor ; cette abbaye avait des 
possessions en ce lieu, dès io/i4- Notre-Dame-du-Pont, dépendant du 
même monastère. — Bormes, Bormœ'. Saint-Trophime, uni à l'archi- 
diaconat de la cathédrale de Toulon. Saint-Clair, attribué à la prébende 
d'un bénéficier. Saint-Pierre et Saint-Georges de Brezançon, donné 
à Saint- Victor, par Rostan, archevêque d'Aix(io62), et uni plus tard 
au chapitre cathédral. 

Carnoules, Carnolœ \ Saint-Victor ou Notre-Dame, donné à l'abbaye 
de Marseille par Albert et son épouse, Adalgarde (1087), attribué à la 
collégiale dePignans (1357) et aux Frères-Prêcheurs de Saint-Maximin 
(1/478), pour revenir au prévôt de Pignans (i683). Saint-Michel, uni à 
la chambreric de Pignans. Saint-Paul de Château-Royal, dépendant du 
Prévôt. — CoLLOBRiÈRES, Cohibreira\ Saint-Pons, donné à Saint-Vic- 
tor par Gui et son frère, Giran (loGo). Notre-Dame et Saint-Martin, 
dépendant du même monastère. Sainte-Magdeleine de la Castagne, 
dépendant de la prévôté de Pignans. — Cuers, Corel, Coira ". Saint- 
Martin, donné à Saint-Victor, par Geoffroy, vicomte de Marseille (io64- 
1079). Saint-Laurent, dépendant de la même abbaye. 

EvENos, Evense\ Saint-Martin, uni au chapitre cathédral de Toulon. 
— IIyères, Ilerœ, Eirx '. Saint-Michel, donné à Saint-Victor par 
l'archevêque d'Aix, Rostan (1062). Notre-Dame du Piol, de Podilo, 

1. Gant. SoUiès, arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I, 470-473. — Arch. 
B.-du-Rh., H. 83o-83i (1578-1788). — Aciurd, I. 336. — Cf. But. Soc. du 
Var, XIX. 172. 

a. Gant. Gollobrières, arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I, 478. — Achard, 
I. S/i^-^Si, 358-3.5(). 

3. Gant. Gucrs, arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I, 462-470. — Achard, 
I, 4o8-4io. — Descrip. hist. du dioc. de Fréjus, par Gikahdin, 279. 

4. (^lief-1. cant., arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, 1, 473-/|8i. 

5. Gliof-1. cant., arr. Toulon. — Iltid., /|58-4*J<). — Aciiaud, I, 493-49'». — 
Arch. de la ville de Cuers, par E. F., dans Bal. Soc. et. Var, V (i804), 297; 
VI, 35. 85; Vil, i35. 

0. (]ant. Ollioules, arr. Toulon. — Achard. I. 5a6-529. 

7. (;iicf-l. cant., arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I, 476-482. — Bouche, 
I, 3'ii ; 11, iijj. — Ac.iiAiiu, 1, 5()r)-()oo. — (miiahdin, 277. — Promenades pit- 
toresques à Uyèrrs <m notices lùstoriijues sur IIyères, par A. Denis. Toulon, 
i853, in-8, 3i-39, 87-ya, 33o-332, 476. 



DIOCESE DE TOULON 127 

dépendant de la prévôté de Pignans, uni au séminaire de Toulon (1726). 
Saint-Colomban de Saint-Martin et Saint-Honorat, Saint-Benoît des 
Salins d'Hyères, Salinse opud Eiras, fondé pour l'exploitation des 
marais salants, que l'archevêque Rostan avait donnés à Saint-Victor 
(1075). Saint- Jean, prieuré séculier. Il y eut, dans l'une des îles d'Hyères, 
un monastère occupé par des Cisterciens, puis par des Chanoines 
réguliers (1198), que les Maures ruinèrent. 

La Valette, Vallis lœta\ Saint-Jean et Sainte-Cécile, dépendant de 
la prévôté de Pignans. — Le Puget-près-Cuers, Piijetum ^ Saint- 
Laurent, donné à Saint-Victor par Gui au moment de sa profession 
monastique (1060), uni au chapitre de Toulon, Notre-Dame in Des- 
censa, donné à Saint-Victor dans la même circonstance. — Le Revest 
DE Toulon'. Saint-Antoine, attribué à un chanoine du chapitre cathé- 
, dral. — NÉouLES, Novola, Nonnula*. Saint-Jean, donné à Saint-Victor 
par Guillaume II, comte de Provence (ioi5), uni au chapitre de Toulon. 

— Ollioules, Olivœ, Oliolœ ". Saint-Laurent, dépendant de Saint-Vic- 
tor et attribué au sacristain du chapitre cathédral. Saint-Jacques. Saint- 
Joseph, prieuré séculier. Saint-Nazaire, dépendant de Saint-Victor, uni 
au chapitre de Toulon. 

Pierrefeu, Petra Foci\ Saint-Jean, donné à Saint-Victor par Gui 
(1060), uni au chapitre cathédral. Saint-Colomban, dépendant de la 
prévôté de Pignans. 

Sainte-Aisastasie', dépendant de Saint- Victor, uni à la collégiale de 
Pignans. — Six-Fours, Sex Furni*. Notre-Dame, donné à Saint-Victor 

I. Gant, et arr. Toulon. — Inv. soin, arch., com. de Toulon, p. 38i. — 
Histoire de la Valette, par Laurent Germain. Toulon, 1891, in-8. — Les cor- 
respondants de Peyresc, Joseph Gauthier, prieur de la Valette, par Tamizey de 
Laruoque, dans Mém. Acad. Aix, XII (188a), 299. — Aciiaud, II, 552. — 
Notice historique et archéologique sur la commune de La Garde-près-Toulon et 
sur l'ex-commune de Sainte-Marguerite, suivie de promenades artistiques et 
archéologiques, par Ch. Ginoux. Toulon, i885, in-8. 

3. Cant. Cuers, arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I, l{Qi-!i8f\. — Hist. de la 
commune de PugetVille,]^aT Grégoire, dans But. Soc. Acad. Var, VII (1870), 
ai5-3Go. 

3. Cant. et arr. Toulon. 

4. Cant. La Roqnebrussanc, arr. Brignoles. — Cart. Saint-Victor, I, 386. 

— AcHARD, II, 170-173. 

5. Chef-1. cant., arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I, 456. — Acuard, II, 
187-189, 427-430. 

6. Cant. Cuers, arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I, 473-484. 

7. Cant. La Roqnebrussane, arr. lîrignoles. — Acharu, II, 469. 

8. Chef-1. cant., arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I, 45a-457. Arch. B.- 



128 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aRLES 

par Geoffroy, vicomte de Marseille (1079), vini à la mense abbatiale. 
Saint-Victor de l'Ile, in Insiila, que Grégoire VII range parmi les cellœ 
de l'abbaye. Sainte-Cécile de Ambiez. — Solliès-la-Farlède, Ferleda*. 
Saint-Jean, dépendant de Saint-Victor, uni à la cathédrale de Toulon. 
— SoLLiÈs-PoNT, Solarium ', Sainte-Trinité, donné à Saint- Victor par 
Foulque, vicomte de Marseille, et sa femme, Odula (io5o). Notre-Dame 
de la Sallade, Saint-Nicolas et Saint-Michel, dépendant de la même 
abbaye. 

du-Rh., H, 1070-1081 (1038-1786). — Dissertations sur les comtes de Provence, 
par RuFFi, 36. — Annales de Six-Fours en Provence. Toulon, i8(JG, in-8. — 
Notice sur Six-Fours en Provence, par Armieux, dans Mém. Soc. archéol. Midi 
(1874), 35^-890. — Notice sur Six-Fours et la Seyne, par A. Viennr, dans Dul. 
Soc. scienc. Var, IX (i85i), 77-108. — Sur l'invocation des Saints dans le dio- 
cèse de Fréjus, par Henry, dans Mém. Acad. Var [iSluj), ao5. — Acuard, II, 
383-386. 

1. Gant. SoUiès-Pont, arr, Toulon. 

2. Chef-1. cant., arr. Toulon. — Cart. Saint-Victor, I. 457. Arch. B. -du- 
Rh., n, 1082-108(3 (1037-1788). — AciiARD, II, 391. — Obsei'vations complé- 
mentaires sur t'oriijine, les monamenls et l'état actuel de Solliès-Ville, par le 
D' Rossi, dans But. Soc. Var, V, 289-29G. — Cent ans de laites entre les bour- 
geois et les seigneurs de Solliès, par O. Teissier, Ibid., XVII, iC3-2ii. 



PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D'AVIGNON 



DIOCÈSE D'AVIGNON' 



Avignon, Avinionensis, qui fut la capitale du Comtat Venaissin, est 
le siège d'un éveché, qui appartint longtemps à la province ecclésias- 

I. Chef -1. du dép. de Vaucluse. — Bibliographie : Ballarium eivitatis Ave- 
nioiiensis. Lyon, 1657, in-fol. — CarLalaire de l'université d'Avignon, par 
Laval. Paris, 1884, in-8. — Bibliographie générale des carlalaires, par Stein, 
n" 3i2-3iG. 

Histoire du diocèse d'Avignon et des anciens diocèses dont il est formé, jiar 
GnANGET. Avignon, 1862, 2 \oL in-8. — Problèmes d'histoire ecclésiastique 
concernant Avignon et le Comtat, par Albanks. Avignon, i885, in-8. — Dic- 
tionnaire historique, biograpliique et bil)liograplù<iue du déparlemenl de Vau- 
cluse, ou reclierches pour servir à l'Iiisloire scientifique, lilléraire et artistique, 
ainsi qu'à l'histoire religieuse, civile et militaire des villes et arrondissements 
d'Avignon, de Carpeniras, d'Aptet d'Orange, par Bar.tavel. Carpentras, i84i, 
3 vol. in-8. — Dictionnaire géographi(pie, liislorique, arcliéologique et 
biographique des communes du déparlement de Vaucluse, par J. Couutet. 
Avignon, 1857, in-8. — Descriptio triplex Ecclesiœ et diœcesis Avenionen- 
sis, quaruni una a J. F. Dordino, arcliiep. anno 1601, altéra a Gonterio, 
arctùcp., anno 1708, tcriia demum a De Manze, archicp., anno 1761, 
copie du chan. Corenson, lUb. Grand Séminaire d'Avignon. — Pouillé du 
diocèse Avignon. Bib. Avignon, ms. 2892, f. 20; 2396, f. 162. Voir : 
ms. i838. — liecueil des épilapties et inscriplions qui sont dans les églises 
d'Avignon, avec un abrégé de la J on dation des dites églises, ytar J. l\. Deveuas 
(1750), ms. 1788. — liibliollièque avignonaise ou Catalogne des ouvrages tant 
imprimés cpie manuscrits concernant l'iiistoire civile et ecclésiasticpie de la 
ville d'Avignon et de son diocèse, de la l^rovcnce, du Comtat-Venaissin et 
de la principauté d'Orange, par Massu.ian. Bib. Avignon, ms. 2887 et 
202/1. Cet ecclésiasticpie, prévôt de la collégiale Saint-Didier, avait formé un 
recueil de documents sur l'histoire d'Avignon, du Comtat et de la princi- 
paulé d'Orange. Il est conservé à la Bibliotliètpie d'Avignon, ms. 2879-2400. 
— Catalogue général des manuscrits des i:iblii)tliè(}ues publiques de France. 
Départements, XXVII-XXX. Avignon, par Lauanue. Paris, 189/1-1901, in-8. — 
Mémoires de l'Académie de Vaucluse, Avignon, i88a, in-8, suite jusqu'à 



l3o PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

tique d'Arles. Lorsque le Saint-Siège se trouva en possession de cette 
ville (1274), elle prit une grande importance religieuse, qui s'accrut 
encore le jour où Clément V s'y installa (i3o5). Ses successeurs y habi- 
tèrent avec la cour pontificale jusqu'en 1378. Les papes schismatiques 
y continuèrent après eux: leur séjour. L'cvêclié fut érigé en métropole 
sur la demande du cardinal de la Rovèrc, qui en était titulaire (1/174) ; 
on lui donna pour sufFragants les évêchés de Carpentras, de Cavaillon 
et de Vaison. Le chapitre cathédral, composé de chanoines réguliers, 
suivant la règle de saint Augustin, fut sécularisé en 1481. Son église, 
sous le vocable de Notre-Dame des Doms, subsiste encore '. 

Avignon renfermait sept paroisses, dont cinq étaient collégiales, 
vingt-sept maisons de religieux et vingt-deux de religieuses. Voici les 
noms des collégiales : Saint-Agricol, composé d'un doyen, d'un capis- 
col, d'un ouvrier, de quatorze chanoines et de seize bénéficiers. 11 y 
eut, au début (G80), une colonie de moines de Lérins \ Saint-Didier, 
avec un prévôt, un capiscol, un sacristain et dix chanoines, fondé par 
les héritiers du cardinal Bertrand de Dencio (i355) ; cette église appar- 
tenait aux moines de Montmajour depuis l'an 1003 '. Saint-Geniez, 
avec un prieur, un capiscol et dix chanoines *. Sainte-Magdeleine, 
avec un archiprétre, un capiscol et six chanoines*. Notre-Dame la 
Principale, avec un recteur, un capiscol et dix chanoines '. Saint- 



riicurc présente. — Table générale des minâtes de notaires de l'arrondissement 
d'Ainrinon. Avignon, 1889, in-8. 

Gallia chrisliana, I, 793-892. — Du Tems, II, i-aS. — Duciiusne, I, 258- 
3G2. — Expir-LY, I, 337-347. — Ul- CHEVALiiin, Topo -bibliographie, 281-285. 

1. Los arclùvcs dopaiienientales do Vauchise conservent i[)2 articles pro- 
venant de ce chapitre. Le cartulairc s'y trouve. — Catalogue des ms. par 
Lahande, III, 787-790. — Fragment tûslorupie sur l'église méiropolilaine 
d'Avignon, j)ar Fuansoy. Avignon, 1819, iii-8. — Note relative à ta dédicace 
de la catliêdnde d'Avignon (ioCmi), par Dkloye, dans Bal. arctiéoL, coniilê 
trav. hist. (1891), 292-301. — L'église Notre-Dame des Doms à Avignon, des 
origines au Xlh s., par Labande, Ibid. (1906), 282-305. 

2. 93 articles an\ arcli. départ., sér. G (i3i5-i79o). — Documents con- 
servés à la bib. datai. III, 80G. — Notice }iistori(]ue et nrli^tiiiae sar l'église 
paroissiale de Saint-Agricol, par Moutonneï. Avignon, 18^42, in-8. — S(dnl- 
Agricol d'Avignon, son église, son cliapitre et son étal actuel, par un parois- 
sien. Avignon, 1873, iniO. 

3. 80 art. aux arch. départ., sér. G (1215-1790). — Catal. des ms., III, 
800-807. 

A. 29 art. aux arch. (1308-1790). — Ibid., III, 807-808. 

5. 17 art. (1A05-1798). 

6. 7 art. (1587-1790J. — Ibid., III, 8o3. 



20 



DIOCESE d'aVIGNON i3i 

Pierre, avec un doyen, un capiscol, dix chanoines, quatre hebdoma- 
diers et neuf officiers*. Saint-Symphorien, avec un sacristain et six 
chanoines \ Il y avait, dans la ville, des couvents de Dominicains, fondé 
dans une île du Rhône, qui leur fut cédée par les consuls, en 1224* ; 
de Cordeliers, arrivés en 1227*; de Grands-Augustins ou Guillel- 
mites, qui existait avant 1261'; de Grands-Carmes, qui existait en 
1267° ; d'Antonins, remontant au commencement du XIIP siècle ; de 
Trinitaires, fondé en i353'; un collège et un noviciat de Jésuites, 
arrivés dans la ville en i564'; un couvent de Capucins, fondé en 
1676, et un noviciat, dont les constructions furent achevées en 1662'; 
des couvents d'Observantins (1469) '% de Minimes (i575) *', de Carmes 
déchaussés (1608) ", de Picputiens (iGSg) ", d'Augustins réformés 
(1610)'*; une commanderie de Malte, qui remontait à laSS "; des mai- 
sons de Doctrinaires (1698) ^% d'Oratoriens (1646)^', de Lazaristes 
(i65o)^% de Frères des écoles chrétiennes (1703)", de Sulpiciens( 1706) 
et de Gardistes (1723)^'. 



1. 5i art. (1322-1790). — Catal. des ms. 809-810. 

2. i4 art. (1267-1789). — Ibid., 811. 

3. 32 art. aux arch. départ., sér. H (1252-1789). — Ibid., III, 785. — 
Prxdicaloriam Avenionense seu hisloria convenlus Avenionensis FF. Prxdica- 
loram, a J. Maiiuet. Avignon, 1678, in-8. 

4. 42 art. aux arch. dép., sér. H, (1406-1778), où buUaire de 1247 à 
i3o8, inventaire et visites des Provinciaux. — Ibid., III, 783. 

5. 3G art. aux arch. départ, sér. H (1213-1792). — Ibid., III, 761. 
(3. 17 art. (1287-1752). — Ibid., 762-763. 

7. I art. (1671-1725). — Ibid., 8i5. — L'Ordre des Trinilaires, par Des- 
LANDUES, I, 4O1-466. 

8. 9 art. aux arch. départ., sér. D (1679-1781). — Cakd. des ms., III, 
765-766. 793. — Fragments d'un cartulaire, ms. 32^7. 

9. I art. aux arch. dép., sér. H (1739-1790). — Calai, dés ms., III, 76a, 
8o3. 

10. I art., ibid. — Ibid., 8o/i. 

11. 83 art., ibid. (1596-1789). — Ibid., 800. 

12. II art., ibid. (150/1-1789). — Ibid., 763. 
i3. 6 art., ibid. (1600-1790). 

i4- Calai, des ms., III, 762. 

i5. Quelques art. aux arch. dép. {i5\6-i';8fi).— Ibid., 808. — Carlidaire de 
la commanderie d'Aviijnon. Arch. des H.-du-Rh., .sér. H. 

16. 17 art. aux arch. dép. (1555-1792). — Calai, des ms., III, 784. 

17. 12 art., ibid. (1232-1799). — Ibid., 8o/|. 

18. Calai, des ms., III, 800. 

19. Ibid., 785. — Vie de sainl J.-B. de la Salle, par Guibert. Paris, iqoo, 
in-8. 

20. Calai, des ms., 81 a. 
ai. Ibid., 8ia. 



l32 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D AVIGNON 

Voici la liste des religieuses établies dans Avignon : les Clarisses, 
établies à Sainte-Claire (laSo) ' ; les Dominicaines à Sainte-Praxcde 
(i53G) et dans un autre monastère, voisin du séminaire Saint-Charles 
(1730)*; les Carmélites (iGi3) ', les Annonciades (1639)*, les Ursu- 
lines (1637)°, les Visitandines (iGaS)"; les religieuses de Notre-Dame 
de la Victoire (i634)', de Notre-Dame de la Miséricorde (i 643)% de 
Notre-Dame de la Garde (i644)% de la Propagande (iG58) ", de Saint- 
Eutropc(i67o)", du Bon-Pasteur (1701)"; les Orphelines (1374)", les 
Hospitalières (1671). 

Le diocèse possédait, en dehors de la ville épiscopale, les collégiales 
de Notre-Dame de Villeneuve, avec un doyen, un capiscol, un sacris- 
tain, neuf chanoines, dix bénéficiers, deux diacres et deux sous-dia- 
cres** ; de Saint-Jean de Roquemaure, avec un doyen, douze chanoines 
et deux bénéficiers; de Saint-Remy, avec un doyen, onze chanoines et 
quatre bénéficiers"; de Sainte-Marthe à Tarascon, avec un doyen, un 
trésorier, un chantre, douze chanoines et quinze bénéficiers, fondé par 
Louis XI (1482)" ; un monastère de Chartreux à Villeneuve"; des cou- 
vents de Récollets à Eyguières, Roquemaure et Villeneuve ; de Corde- 
liers, à Barbcntane, Noves, Saint-Remy et Tarascon ; de Capucins, à 

1. a8 art. aux arch. départ., sér. H (1280-1791). — Catal. des ms., III, 
812. 

2. 70 art., ibid. (i3i5-i783). — Ibid., 8ia. — Intérieur d'un cloîlre domini- 
cain. Le monaslère de Sainle-Praxède à Avignon, sa chronique, etc., par le P. 
RoussET. Âvif,'non, i87(), in-8. 

3. 79 art., ibid. (1011-1792). — Calai, des ms., HI, 7G2. 

4. I art., ibid. (1680-1787). — Ibid., 753. 

5. 18 art., ibid. (1158-1791). — Ibid., 818. 

6. /|0 art., ibid. (1392-1771). — Ibid., 808, 819. 

7. 53 art., ibid. f iOiii-1792). — Ibid., 819. 

8. 33 art., ibid. (i64i-i793). — Ibid., 800. 

9. 32 art., ibid. (1589-1792). — Ibid., 8o3. 

10. 7 art., ibid. (1554-1789). 

11. 17 art., ibid. (1G05-1789). — Ibid., 807-808. 

12. 37 art., ibid. (1571-1792). — Ibid., 7(12. 
i3. Calai, des ms., III, 7tii. 

1,4. Invenlaire sommaire des archives du départemeni du Gard, série G, par 
DE Lamotiie, 258-277. Voir la bibliographie de l'abbaye de Saint-André. 

i5. Voir la bibliogr. de Saint-Remy. 

ifi. Arch. B.-du-Rh., sér. (î., une liasse. — Bibl. Avignon, voir Catal des 
ms., III, 1/179. 

17. Inv. som. arch. Gard, sér. H, 81-92. — La chartreuse de Villencuvclès- 
Aviijnon, ISolice historique et documents, par Coulondues, dans Mém. Soc. hisl. 
d'Alais, VII (1875), 129-185. — Origine et esquisse lopoyrapliique de la Cliar- 
ireuse de Villeneuve. Avignon, 18G8, in-8. 



DIOCESE D AVIGNON l33 

Montfavet et à Tarascon ; d'Augustins réformés, à Tarascon et à Fri- 
golet ; de Trinitaires, à Saint-Remy et à Tarascon* ; de Doctrinaires, à 
Bédarides et à Tarascon ; de Clarisses et d'Augustines, à Saint-Remy ; 
de Franciscaines, à Villeneuve ; d'Ursulines, à Saint-Remy et à Taras- 
con ; de Visitandines, à Tarascon. 



Monastères d'hommes 

Saint-André de Villeneuve ^ Monasterhim Andoanense. — Cette 
abbaye de l'ordre de Saint-Benoît avait pour patrons saint André, 

1. L'Ordre des Trinitaires par Deslandres, I. 670, 575-577. 

2. Chef-1. cant., arr. Uzès, Gard. — Bibliographie : Les archives départe- 
mentales du Gard. sér. H., possèdent 18 art. provenant de cette abbaye 
(XII« s. — 1791), et celles de Vaucliise, i art. (1(553-1778). — Nombreux 
documents et pièces diverses à la bibliothèque d'Avignon, yoirCatal. des ms., 
table, m, i54i-i5/i2. Quelques documents à celle de Carpentras, voir Calai, 
des ms., table III, ii/i3, où Pancarte des bénéfices, ms. 5i3, f. 2G9 ; Inven- 
taire des titres qui se trouvent dans le chartricr, dressé par Dom'j.-Th.-J. 
Cauvet, le 27 févr. 1790, ms. i6n et extraits decartulaire dont l'original est 
perdn, dans les Annales de Polycarpe de la Rivière, ms. 5o3. — Collection du 
Monnslic.on, \\\h. nat.ms. lat. 12659, f- i"" ^^V^- n. éd. Peigné-Delacouut. — 
Extrails du nêcroUMje, par Dom EsTUiNiNox, Ibid. ms. 12761, f. 97. Nécrologe 
de l'abbaye de Sainl- André, copie par Ménard. Bib. Avignon, ms. 2/189," f. 
33. —Bib. Carpentras, ms. 5i3, 5i^, lOii, 1757, i85'j, i858, i8()3. 

Bulles de Grégoire V, dans Pal. lat., CXXXVII, 937; d'Urbain II. CLI, 
216. /i8o; de Gélase II, CLXIII, 5/|3. — Papslnrkunden in Frankreich, \on 
WiEDEUHOLD, IV, 4i. — Ordounanccs des rois de France, 1290, 1292 
(septembre), i362 (septembre), 1393 (avril), 1^63 (mai). — Donation 
par Ililflcbert, évèciuc d'Avignon, dans le Spicile(iiiun de D'Acueuy, III, 
38.'j, ou VII, 197 ; Donations diverses, 111 ou VII, pàssini ; Slaluta ad inslan- 
randain diseiplinani monasticain in monaslerio S. Andrœ Avenionensis (iw]?,), 
III, 03 1, ou VIII, 23o; voiries tables de clia([uo. vol. — G(dUa Chrisliana 
noDissima, I, Instr. i2-i3 et table Goi. — Acies du Parlemenl de Paris, par 
BouïAïuc, n» 7703. — Invenlaire des arrêts du Conseil d'Elal sous Henri IV, 
par Valois, n° 1A7/18. — Collerlion des sceaux, par Douet d'Abcq; sceau de 
l'abbaye, n" Si/i'» ; de l'Abbé Bércngcr fi3i7). n° 85i3. — Dictionnaire topo- 
<jraphi<iue du dcparlrtncnl du Gard, par Geumeu-Duhand. 20/t-2()5. 

IJreviarium sacri inonasleril S. Andreiv prope Avenionem, ord. S. lienedicli, 
inipensis D. Franc, de Castellane, dicti nwnaslerii abbatis, inipressuni. .\^e- 
nione, i553, in-8. — Le Cabinet des manuscrits, par Delisle, III, 6-8. — 
Ueber millekdlerlirlic Hibliotltcl.en., von Tu. (JoTTLnou, i^g. 

Faclnm pour Fr. François Daymar, religieux profès de l'ordre de Saint- 
Benoît en l'abbaye d(> Saint-André de ViMeneuve, contre M" André Madon 
et Fr. Louis llenneciuin. S. 1. n. d.. in-/|. — Avis au pid)lic iiour le 
paiement, à partir du 1" janvier 1775. des lods et cens dûs à Saint-André. 
S. 1. n. d. — Inslruclion pour le syndic du cbaijilrc de l'église collégiale de 
Notre-Dame de Yillencuve-lès-Avignon. apjjelanl, contre M. J. B. Fonde- 
vigne, curé vicaire perpétuel de la paroisse de Saint-Pons de la même ville 



l34 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

saint Martin et sainte Casarie, qui mourut en ces lieux (8 dec. 586), 
après y avoir mené la vie de recluse. Garnier, évêque d'Avignon, y 
établit des moines (976). Ce fut moins la fondation que la restauration 
d'un monastère plus ancien, dont les origines sont inconnues. Saint 
Pons, dont le culte fut très populaire, le gouverna de io63 à 1087. 
Gélase II consacra l'église en 1 118. Les moines obtinrent de Louis VIII 
de fonder une ville libre autour de leur monastère (1226); ce qui fut 

et contre le syndic des Bénédictins du mon. de Saint-André, intimés. Tou- 
louse, 1759, in-fol. — Réponse au mémoire signifié, le 10 avril 1760, de la 
part du syndic des religieux de Saint-André. Pour le syndic du chapitre 
de Notre-Dame appelant. Contre le syndic des dits religieux et M" Ponde- 
vigne. Toulouse, s. d., in-fol. 

Historia monaslerii S. Andrese secus Avenionem, aut. Dom Claudio 
CiiANTELOU. Bib. Avignon, ms. 24oi. Bib. nat. ms. lat. iS.yiG. — Etude 
sur les abbés et le monastère de Saint- André-de-Villeneuve-lez- Avignon, par 
l'abbé Méritan. Avignon, 1898, in-8, cxt. Mém. Acad. de Vaucluse. 
XVII. Travail sérieux, où l'on trouve une étude sur les sources histori- 
ques de l'abbaye et des notices sur ces prieurés et dépendances. — Ville- 
neuve-lez- Avignon, son abbaye, sa chartreuse, ses établissements religieux, sa 
paroisse, par l'abbé Goiffon. Nîmes, i88/i, in-8. — Essai d'un abrégé chrono- 
logique sur Villeneuve-lez-Avignon, par Vailiien. Avignon, in-8, i^hf\. — Etude 
d'histoire et d'archéologie sur Villencuve-lez-Avignon, par Fuzet, dans Revue 
Art chrétien, (i884) Mcj-hb?», (i885) /li-52. — L'abbaye bénédictine de Saint- 
André dans la forteresse de Villeneuve-lez-Avignon, dans Revue Soc. sav. (1870), 
II, 55. 

Louis VIII à Scdnt-André et Bermond de Clausonne, iS*^ abbé du monastère 
de Saint-André, par Coulonhues, dans Mém. Acad. du Gard (1876), 333-370. 
La tour de Philippe le Bel à Villeneuve lez-Avignon, par P. D. dans But. Iiist., 
et archéol. de Vaucluse, I (1878), 81, 127, 170, 391. — Journal de Soumille, 
publiée par A. Coulonuues. Alais, 1880. — Les moines de Saint-Maur à Saint- 
André de Villeneuve, par l'abbé Méritan. Nîmes, 1899, in-8, ext. Revue du 
Midi (i8ç)()), 35i-3(32, 393-4o6. 

Mémoire sur le culte de sainte Casarie à Villeneuve-lès- Avignon , par Fuzet, 
Nîmes, 1887, in-8. — Merveilleuse délivrance d'un démoniaque faite en vertu 
des reliques de sainte Cazarie, qu'on vénère au monastère des religieux béné- 
dictins du fort Saint-André-lez-Avignon (i6a3). Avignon, 1623, placard. — 
S. Ponlii, abbalis S. Andréa; juxta Avenionem, vila, dans Acia Sanct. de 
Mahillon, VI, II, li(jf\-5oï. — Paiiégyriijue de saint Pons, abbé de Saint-André 
de Villeneuve, prononcé en la fête de l'inveidion de ses reliques, dans l'église 
paroissiale de Villeneuve-lez- Avignon, le 3 juillet 1887, par l'abbé C. Ferhy, 
Nîmes, 1887. in-8. 

Bulle du vice-légat Jean-François de Bagni, confirmative du collège fondé 
dans le monastère de Saint-André (liUf)). Bihl. Avignon, ms. 1751. — Thèses 
plnlosophicK. lias Thèses lueri conabuntur scholares bcnedictiniCongregationis 
S. Manri, die 2*7 mensis Augusti, anno Domiin 1782, a serunda usijue advespe- 
ram. Auenione, 1782. — Sur le collège Saint-André de l'abbaye de Villeneuve. 
Bib. Avignon, ms. a38i, f. ifi8. 

Gallia christiana, I, 871-885, inst. i/|0. — Du Tems, II, 17-21. — Annales 
Ord. S. Bened. de Madillon, II, 99 ; IV, V, VI, voir Tables. — Bouche, II, 
84, i63. 



DIOCÈSE d'avignon i35 

exécuté en 1393, sous Philippe le Bel. Ce fut une ville française très 
prospère, en face de la ville des Papes. L'abbaye se dressait sur une 
colline d'où l'on domine le cours du Rhône ; les rois de France y éle- 
vèrent une forteresse, transformée plus tard en prison d'État. L'abbé 
commcndataire J.-B. du Roure appela dans cette maison les religieux 
de la congrégation de Saint-Maur (i635). Saint-André de Villeneuve 
avait en Provence de nombreux prieurés et un collège dans Avi- 
gnon. 

Collège Saint-Martial'. — Le B. Urbain V donna aux moines de 
Cluny (1862) le palais que Hugues de Baux, sénéchal de Provence, 
s'était bâti dans Avignon, en i346. Par bulles de 1379, Clément Vil y 

I. Bibliographie : Les archives départementales de Vauclusc possèdent 
i3 registres provenant de ce collège : on y remarque les statuts, les privi- 
lèges, le répertoire des cartulaires et l'histoire des recteurs. Voir : Ela( géné- 
ral des archives, 751. — La Bibliothèque Calvet d'Avignon conserve des 
documents qui intéressent cette maison : Recueils de pièces originales ou 
copiées et de notes. Ms. 855 ; 1686 ; 1724 ; 2088, f. 11, 97 ; 2881, f. 189 ; 2897 ; 
2899, f. 38o; 2466, f. ii2-i58; 2477; 2478; 2822; 2870; 2906; 3244; 8291; 
S5o3. Voir Catal. des ms., III, 766-767. — Bib. Cai'pentras, ms. 1767, i858. 

— Arch. nat., S, 64i6. — Biiliarium Cluniacense, 186-189. 

BuUa ereclionis coUegu S. Martialis Avenionensis (1879). S. 1. n. d., in-fol. 

— Mernoriale pro D. Ilonorato de Pezieii,reUgioso expresse professa, reclore et 
admiiiislralore S. Martialis. S. 1. n. d., in-4. — /?""" D° Alex. Codebo, aadi- 
tori generali hujas f.egationis Avenionensis, pro Eni. Theodosio a Tiirre Arver- 
nice, cardlnali BiiUionis, abhali CÀuniaciensi , contra D. Adnocatum Fisci et R. 
Canierœ apostollcx. Avenione, 1704, in-4 (Procès au sujet des dépouilles 
d'Honoré de Longecombe de Pésieux, recteur du collège). — Arrest du 
Conseil d'Etat du roy portant révocation des arrests du Graiid Conseil du 
II août i()'i4, 28 mars, 18 décembre 1645, avec renvoi devant 1rs ofTiciers 
du Saint-Siège à Avignon, en faveur de M° de Siniiane de la (]osle, recteur 
du coll'>ge pour le fait do la maintenue de la rcctorerie. S. 1. n. d., in-4. — 
Arrêt (hi Conseil du i3 décembre iG45 en faveur de Pierre d'Aymar, recteur 
du collège de Saint-ÎVlarlial. S. 1. n. d., in-4- — Pièces relatives à l'empri- 
sonnement de Dom Pierre d'Aymar (iGVi)- S. 1. n. d., in-4. — Moyens de 
revision que met et baille Dom Pierre d'Aymar par devant vous, nos 
seigneurs du Grand Conseil du roy, et en exécution des lettres de Sa Majesté 
du 27 mars 1G47 contre les nommés Duret, Calvet et autres. S. 1. n. d., 

in-4. 

Histoire abrégée da wonastère-collège de Saint-Martial d'Avignon, suivie 
d'une table elironologuiue des recteurs de 13H3 à 17CA]. Bib. vVvigrion, 
ms. 2489. — llisloria chronologiea rectnrum collcgii S. Martialis Avenionensis, 
auct. D. Beutkt. Avignon, 1688, in-A)l. — Histoire des recteurs du collège 
de Saint-Marlifd d'Avignon, par le 1'. Bkutkt. Avignon, 1688, in-fol. — Le 
monastère-collège de Saint-Martial d'Avignon. Les moines et les étudiants il'au 
Irefois, par l'abbé (^moment. Avignon, 1898, in-8. — Le collège de Saint- 
Martial d'Avignon, par Dom Urs. BimuiiHi':, dans Revue bénédicline, XI, 
{1894), 346-357. — Ilisioire da monastère et de la bibliothèque, dans Cnlal. 
gén. des manuscrits, XXVU. Avignon, par Lauande. Introduction, xlvi-lxii 



l36 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

érigea un collège, où l'Ordre pourrait entretenir douze moines et douze 
jeunes religieux qui suivraient l'enseignement de l'Université. Cette 
maison fut dotée avec la terre de Piolenc. Les religieux de ce collège 
reçurent, en 17G7, la direction du collège des Jésuites. Ils durent le céder 
aux Doctrinaires, en 1785. Le jardin botanique occupe l'emplacement 
de Saint-Martial. Le musée et la bibliothèque Calvet possèdent, avec les 
livres de leur bibliothèque, quelques débris de leur ancien monastère. 

Collège de Jujon ou de Dujon ou de Saint-Eutrope. — Ce 
collège fut fondé, vers le milieu du XV" siècle, pour les moines de 
Montmajour, qui suivaient les cours de l'Université. 

Collège de Sénanque *. — Jean Casaleti fonda, en i3G5, ce collège 
pour les religieux de Senanque, qui suivaient les cours de l'Université 
d'Avignon. 

Célestins d'Avignon^. — Clément VIL l'antipape, fonda ce monas- 



et Lxx-Lxxxvni. — L'universilé d'Avignon aux XVII^ et X V II I^ siècles, par 
J. Marchand. Paris. 1900, in-S. — Couhtet, 60. 

Oraison funî-bre du très illustre seigneur messire Gaspard de Simianc 
La Coste, abbé d'Auchi, prieur de Bonieux, recteur perpétuel du collège 
Saint-Martial d'Avignon, prononcée dans l'église de Saint-Didier, le 2^ sept. 
1G86. Lyon, 1G87, in-A. — Invitation au service solennel qui sera célébré, le 
i3 mai 1767, dans l'église de Saint-Martial d'Avignon pour le repos de 
âme de Fréd. Jér. de Roy, cardinal de la Rochefoucauld, abbé général 
de Cluny. S. 1. n. d., in-8. — Avis portant que, le vendredi 29 novembre 
17O5, les prières des Quarante heures seront dites dans l'église de Saint- 
Martial pour le rétablissement de la sanlé du Dauphin. S. 1. n. d., in-8. 

Thèses de sacramentis. Avenione, i()85, in-4. — Thèses theologicœ jaxla 
mentem D. Anselmi cl D. Thomœ, uniiis professinne, allerius benediclione bene- 
diclini. Avenione, 1692, in-/|. — Cours de tliêolot/ie professé ou collège de 
Saiiit.-M(irtlal. Voir : Inocnlaire des manuscrits delà Bib. nul. Fonds de Cluny, 
par L. Dklisus, i3'i-i35. — Prospectus du pensionnat établi dans le collège 
de la ville d'Avignon sous la direction des RK. PP. Bénédictins du collège 
de Sainl-Marlial, ordre de Cluny, étroite observance. Juillet 1709. Avignon, 
X7O9, in 8. 

1. Collège de Saint-Bernard de Senanque (1/191-15.37). Bib. Avignon, ms. 
a38i, f. i5'i. — Pièces concernant ce collège : iichat de vignes et de terres 
par Jean Casaleti, abbé de Senancpie (1/199). Statuts. Bib. ^h^rseille, ms. 
ii()8. — Inventaire de la bibUotlicijuc du collège de Senanque, dans les biblio- 
thèques de l'Uinversilé et des collèges d'Avignon pour les étudiants endroit, par 
Maucki, Fournu:», dans Nouu. Revue Idst'. du droit (1890, 70-112, Les sttUuts 
et privilèges des universités françaises, 11, 5ii. — - L'université d'Avignon aux 
XVII" el Wlll' siècles, par J. xMauchanij. Paris, 1900, in-8. 

a. Bibliographie : Le chartrier de ce monastère est en grande partie con- 
.servé aux archives dé[)arlemenlales de Vaucluse (1282-1791 ) : Inventaires, 
carlulaire, fondations et privilèges, mortuaires, titres concernant le |)éage 
de larascon. reconnaissances, co[)ic du procès de la canonisation de Saint- 
Pierre de Luxembourg. Inventaire ms. de la série 11,35-58. Voir : État général 



DIOCÈSE d'aVIGNON iSy 



tère auprès du tombeau du B. Pierre de Luxembourg (1890). Le corps 
du fondateur fut transporté dans l'église (1420), où on lui éleva un 
monument. Cette maison fut enrichie par le roi René (1476). Le chan- 
celier de l'Université de Paris, Gerson, lui légua sa bibliothèque. 



des archives, 751. — Sur lecartulaire (1272-1606, io3 pièces) et le bullaire 
(i2/ii-iG9o, 61 pièces), voir Catal. gén. des car tu laires, par Steitsi, 223-323. — 
On conserve à la Bibliothèque d'Avignon un bon nombre de documents 
originaux ou copies qui intéressent cette maison : ms. 228, 782, 895, i323, 
i6o5, 1608, 1611, iG35, 1C86, 1786, 1751, 1753-1768, 1825,2020, 20G3, 2o83, 
2270, 338i, 2895, 2897, 2899, 2/i65, 2477, 2487, 2490, 2495, 25(38, 2G48, 2816, 
3827, 28G^, 2870, 2885, 2933, 8272, 3288, 8333, 338G, 3385, 8891, 8428, 3463. 
Pour le détail, voir la table du catalogue. — Bib. Carpentras, ms. 5i8, 5i4, 
789, 7G8, 917, 1798, 1862, 1943. — Arch. nat. O, 5G7, 621. 

Hisioria Cœlestiiiorum Avenionensiiun et historia faclorum aliorum memora- 
hilium ab anno 13à7 , a R. P. JNicolao Mallet. Bib. Avignon, ms. 2885. — 
Martirologinm fratram Cœlestinorum monasterii S. Pétri confessoris Avenio- 
'îiensis (XV° s.). Ibid.,ms. 1753. — Mortuologium insignium benefactorum luijiis 
cœnobii Cœlestinorum B. Pétri de Luxeinburgo de Avenione, collectum et 
scriptum jussu R. O. Nicolai Mallet, pro tune prioris ejusdem monasterii, 
anno 1677. Ibid., ms. 1754. — Histoire des familles dont les membres ont été 
bienfaiteurs de l'ordre des Céleslins, par le li. P. Mallet. Ibid., ms. 1870. — 
Calalogus tum codicnm manuscriptorum tum librorum typis mandalorum, in 
omni génère scientiarum, qui extant in bibliotheca RR. PP. Celesfinorum 
Auenionis, una cum indice generali auclornm, quorum opéra hic continentur, 
per ordinem alphabelicum disposito, anno salutis I76b. Ibid., ms. 1838. — 
Bibliothèque des Pères Céleslins d'Avignon. Catalogue, par le M'^ de Camhis- 
Yelleuun. Notes du mùme sur d'anciens manuscrits dos Célestins. Ibid., 
ms. 2020. — Catalogue général des manuscrits des bibliothèques, XXVIL 
Avignon, Introduction par Lauande, xx-xxxix, lxx-lxxxviu. 

Concordia fada inter Cœlestinos Avenionenses et comilem de Luxemburgo, 
dans Spicilegium de D'Achery, III, 7G0, ou IX, 299. — Factum pour la ville 
d'A\ign<nî contre les UU. PP. Célestins sur leurs immunités prétendues 
Avignon, 1G78, in loi. — Factum pour Trophime Emeric, avocat de la ville 
d'Avignon, contre le R. P. économe du couvent des Itères Célestins, appelant 
de la sentence du lieutenant de la ville d'Arles du n juillet 1735. S. 1. n. d., 
in-4. — Mémoire pour les HR. PP. Céleslins de la ville d'YVvignon proprié- 
taires des péages tant par eau que par terre de Tarascon, de Saint-Gabriel 
et de Laurade, Avignon, 1758, in-4. — Mémoire signifié pour les prieur et 
couvent des Célestins de Saint-Pierrc-dc-Luxembourg d'Avignon contre le 
nommé Jean Biossard. Paris. 17G8, in-4 — Lettre de protection du roi 
Louis XIV en laveur du couvent royal des Célestins de la ville d'Avignon. 
Avignon. iG7i. ])larard, et 17G8, in-4. — Mémoire à consulter cl consulta- 
tion pour les lil}. PP. Célestins d'Avignon contre les consuls elconimunauté 
du Pont-de-Sorgucs. 5 sept. 1777. Avignon, s. d., in-4. — Mémoire à con- 
sulter et consultation pour les Rl{. PP. Célestins d'Avignon, appelant de 
sentence rendue par la sénécliaussée ci-devant établie en cette ville, le 8 janv. 
1774, contre les sieurs consuls et communauté de Pont-de-Sorgues, intimé 
S. 1. n. d., in-4. 

nierarchia ciclestina, a P. Nicolao de la Vh,le. Louvain, i66i, in-i3, 
p. 239. — Cxlestinorum monasteriorum fundaliones, a P. Becquet. Paris, 
17 19, in-4, p. 38. — Vie de saint Pierre Céleslin, par Dom Auuélien, 289- 



l38 PROVINCE ECCLlêsiASTIQUE d'aVIGNON 

CÉLESTms DE Gentilly*. — Le cardinal Annibal de Ceccano fonda 
dans son propre, château une collégiale, que son neveu, le cardinal de 
Florence, transforma en monastère de Gélestins (i356), avec le consen- 
tement du pape Innocent VI. 

]\Ionastères de femmes 

Abbaye de Saot-Laurent*. — Cette abbaye de Bénédictines remonte 

392. — CouRTET, 61. — Les œuvres d'art du monastère des Célestins d'Avignon, 
par L. DuiiAMicL, Gaen, 1888, in-8, ext. Bal. monam. LIV (i888), loy-iSo, 
ai7-2'i4. — Avùjnon. Le cloître des CélcsUiis, par A. IIallais, dans Journal 
des Débats, 17 mars igoô. — Les Célestins à Gcnlilïy et à Avignon, par l'abbé 
Bkuykre. Avignon, 1878, in-8, exl. Rev. bibliotlièques pciroissiates. — Le 
cloître des Célesiins d'Avignon, par R. de Bonne val, dans le Monde illustré, 
3 janv. 190/4. 

Sur le 13. Pierre de Luxembourg, Acla Sanct. Julii, I, 455-/|G3. — Réper- 
toire des sources historùjnes du Moyen-Age. Bio-bibliographie, par Ul. Ciieva- 
i,u^,n. — Eloge funèbre de Louis le Juste, XIII" du nom, roi de France et de 
Navarre, contenant quinze victoires qui représentent les vertus de sa vie et les 
merveilles de sa mort, prononcé en Avignon, dans l'église du monastère 
royal des RH. PP. Célestins. en présence de Mgr le Vice-Légat, par le R. P. 
R., prieur cies Atigustins déchaussés d'Avignon. Avignon, lO.'iS, in-A. — 
Oraison funèbre de Marie-Tliérèse d'Autriclie, reine de France et de Navarre, 
prononcée en l'église royale des RR. PP. Célestins d'Avignon, par le R. P. 
Paul d'Uijate, de l'onhe des Minimes, le 2^i sept. 1683. Avignon, iG83, 
in-i2. Le Mercure galant a publié le dessin du catafalque dressé à cette occa- 
sion. — RelaLion de ce rpii s'est fait par messieurs de l'académie des Belles- 
Lettre" d'Avignon en action de grâces à Dieu pour le rétablissement de la 
santé du roi Louis XIV dans la chapelle de Saint-Pierre de Luxembourg. 
Avignon, 1087, in-4. — Oraison funèbre du roi Louis le Grand, .V/l" en nom, 
roi de France et de Navarre, dans l'église royale des RR. PP. Célestins d'Avi- 
gnon, le 12 décembre 1715, par M. Léonaud. Avignon, 1788, in-4. — Relation 
des fêtes données par la ville d'Avignon pour célébrer la naissance de Mgr le 
duc de Bourgogne. Avignon, 1751, pp. 27-39. — Avis du pardon des (^)ua- 
rantc heures pour le rétablissement de la santé du LXauphin, qui aura 
lien le 38 nov. 1705 en l'église des (lélcstins d'Avignon. S. 1. n. d. 

I. Com. Sorgues, cant. Bédarides, arr. Avignon, Vaucluse. — (Les 
archives déparlcmcnlales de Vaucluse conservent 58 art. ])rovennnt de ce 
monastère (12/10-1792) : Inventaires, bulles, privilèges, statuts, délibérations 
cai)it\daires, etc. Inventaire sommaire de la série H, I, .^g-dG. Voir : Fiat 
général des archives, 751. — On trouve dos documents qui le concernent à 
la bibliolhèque d'Avignon : ms. 188, 711 où ol)iluaire, 858, 1358, i555, 1O8G, 
1751, 1799, aafii, 2370, 238/j, 2896, 2899, u.')87, 2635, 3827, 28G9, 3a36. 
Pour plus am|)Ies renseignements, voir la table du Catalogue de la biblio- 
tliéque d'Avignon. — Bib, Carpcniras, ms. 5i/|, 789, 922, iG55. — Les 
(Célestins éi (ienlilly près de Sorgues, par l'abbé Bmuykhe, Avignon, 1878, in-8, 
ext. Revue des BibUotttètjues j)aroissiales. — Vie de saint Pierre Célestin, par 
Dom AuHÉMEN, 28'i-285. — Colutet, 334. 

a. Les arch. dép. de Vaucluse possèdent 71 articles provenant de cette 



DIOCÈSE d'avignon iSg 

à la première moitié du X« siècle. Leur monastère fut reconstruit en 
1827. L'IIôtel-de-Ville et le Théâtre s'élèvent sur son emplacement. 

Saint-Véran. Sanctiis Vero\ — Ce monastère de Bénédictines, 
situé dans un faubourg d'Avignon, fut fondé vers i i4o par Guy, comte 
de Forcalquier. On l'unit à celui des Cisterciennes de Sainte-Catherine 
(i436). 

BÉNÉDICTINES DE Saint-André. — Ccs mouialcs s'installèrent, en 
1617, dans le collège que les moines de Saint-André de Villeneuve 
avaient dans Avignon. Le couvent des Ursulines occupait au XIX" s. 
l'emplacement de leur monastère. 

Saint-Honorat de Tarasgon *. — Jean Gantelmi fonda cette abbaye 

abbaye (1203-1791), Cartulaire, élections, comptes divers. Voir: Etat général 
des archives, 753. Le cartulaire comprend iSq pièces originales de i2o3 à 
1G06. Catalogue général des cartulaires, ^22-223. — On conserve à la biblio- 
thèque d'Avignon de nombreux documents concernant cette abbaye : ms. 
706, 1598, i68(3, 1732, 1751, 3o83, 2i5i, 2i58, 221G, 3270, 2882, 2897, 33()9, 
a'iGô, 2'i77, 2/187, 27.^'^. 277O, 2816, 2818, 3238, 8270, 3819. Règlements pour 
le monastère de Saint-Laurent (XVll-XVIII' s.), ms. 706. Visite générale du 
diocèse d'Avignon, par de Gonteni, archcv. d'Avignon, ms. 1782, f. 89. 
Pour plus de détails, voir la table du Calalogae des mannscrils d'Avignon. — 
Bib. Carpenlras, ins. 1751, 2007. — • Statuts de i3'i8. Visites du commence- 
ments du XVII* s. et règlements divers. Ms. du Grand-Séminaire d'Avignon. 
— Pièces du procès entre les religieuses de l'abbaye de Saint-Laurent d'Avi- 
gnon, au sujet du changement de l'ancien voile. Rome, 1782, 4 pièces. 

Gallia christiana, I, 883-889. — Pétrarque et le monastère des Dames de 
Saint-Laurent à Avignon, par Aug. Deloye, dans Annales du Midi, 11 (18S9), 

463-477- 

Officium S. Benedicti et S. Theodori ad usuni monialinin S. Laurentii. Avi- 
gnon, 1647, in-ia. — Ordre des offices qui se disent cliaque jour de la semaine 
au monastère des dames bénédictines de Saint-Laurent d'Avignon par un pri- 
vilège spécial du Saint-Siège. Avignon, 1751, in-4. 

I. Notes et documents recueillis par P. Aciiaud sur le camp de François I'"' 
au monastère de Saint-Véran (1589), la ruine du monastère et la pension 
accordée par les rois de France aux religieuses. Rib. Avignon, ms. i58o. 
Documents sur cette abbaye. Ibid., ms. lôoS, f. i/i'i, 1698, 1751, 2088, 2089, 
2882, 2897. Voir : Table du catalogue de la bibliothèque d'Avignon. — Rib. 
Carpentras, ms. 1881, f. 5o8. — Recommandations de M"^'' l'abbesse de Saint- 
Véran-hors-les-Murs d'Avignon à ses moniales. Texte provençal inédit du W" 
siècle, suivi d'une traduction française du XVI" et [irécédé de (pielqnes 
réflexions, par le R. 1*. Dom (Jaiinieu. Avignon, 1888, in-12. Rib. Avignon, 
ms. 707. — Description d'un pied de croix du XIV" siècle ayant appartenu 
à l'ancien monastère de Saint-Véran près Avignon, par L. LAitAisnE. Paris, 
1901, in-8, ext. iJall. archéol. du comité (kjoo). — G(dHa christiana, I, 
869-870. 

I. On ne conserve aux arch. départementales des l5ouches-du-IUiônc que 
3 registres provenant de cette maison. — Les archives des Alpes-Maritimes, 
sér. II, 3i2-81o, sont beaucoup plus riches. Inventaire sommaire des archives 
des Alpes-Maritimes, sér. Il, par II. Mouis, 70-75. — Bulle d'Urbain V auto- 



lllO PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

de Bénédictines (i564), qui fut soumise à la juridiction de l'abbé de 
Lérins. Il y eut, dans le voisinage, un monastère où vivaient quelques 
moines de Lérins chargés de la direction spirituelle des religieuses. On 
les remplaça dans la suite par des prêtres séculiers et les religieuses 
furent mises sous l'autorité de l'Ordinaire. 

Abbaye de Sainte-Catheuine '. — Ce monastère de Cisterciennes 
fut fondé par Zoen, évoque d'Avignon (i254). Le cardinal de Grimoard, 
frère du B. Urbain Y, le restaura. 



Prieurés 

Avignon, Sainte-Croix, uni au chapitre de Saint-Agricol. — Auamon, 
Saint-Pierre du Terme, Termini, uni aux Minimes d'Avignon. — 

risant cette fondation (i5 août i3()3), dans Carfulaire de Lérins, par Monis, 
II, 28-32. — Notes sur Saint Honorât de Tarascon. Bib. Avignon, ms. a38/|. 
f. 107. Confinnalion de la fondation par Innocent VI, nis. •Ï6(j[), f. 2y3. — 
Convention entre les Minimes et 1'Abbes.se (1G17). Bib. Arles, ms. lOG. — 
Récit de rétablissement de ce monastère, par Denis FauchivR, dans ses 
Annales Provinciœ. Bib. Aix, ms. 760, f. 191. — Arch. nat. 0, (J()6. 

Faclum pour mcsslcc Silvi de Roussel, comte de Boulbon, contre dame 
Jeanne de Mon^iron, abbesse du monastère de Saint-IIonorat de Tarascon. 
S. 1. n. d., in-fol. — l'actum pour dame Jeanne Maugiron, abbesse du mo- 
nastère royal de Notre-Dame et Saint-IIonoré de la ville de Tarascon, contre 
les religieuses du même monastère, défenderesses. S. 1. n. d., iu-fol., rela- 
tif à l'administration des revenus do l'abbaye attribuée à l'abi)essc par arrêt 
du II juillet 1G78. — Mémoire pour dame Jeanne de Mongiron, contre M. 
de Roussel, comte de Boulbon. S. 1. n. d., in-fol. — Elotje de Scholnstiqne de 
lindoz, nbbesse de Sdiiil-IIonorat de Tarascon, dccédôe en Ib^ù , par la M'' de 
Bi.KMUu, dans l'Anijr des personnes illuslres, 11, 755. — Gallia chrisliana, l, 
8(jo-8i)2. — Du Tems. II, a 1-23. — iJouiuii:, II, 3(j5. — Acuvrd, II, /j8i. — 
On consultera avec fruit les historiens do Lérins. 

I. On conserve aux archives départemenlales de Vaucluse 71 articles pro- 
venant de cette maison (i:<()3-i7()i) : privilèges, professions, [)éages. pensions, 
titres divers. Voir : lUat (jêncral des archioes, 753. — Les pièces conservées à la 
Bibliothèque d'Avignon, relatives à Sainte-Catherine, .se trouvent dans les 
ms. y.'iS, i.').')*), i(i35, iCilifj.iCGlj, i(i8(>, 1732, 1739, 17.^)1, 1825, 2(iS:!, 2083,2270, 
2382, 23()7, 2399, 2'iGr), 2''|GG, 2/178. 2'|8o, 2.'i87. 219.^), 2G3.'t, 2812, 2879, 3()25, 
32/j'i, 3270, 33o.3, 33ii, 333G. 345,^. Voir table du catalogue de la bibliolhècpie 
d'Avignon. — Bib. Carpentras, ms. 18G2, f. 3/iG. — De S. Calliarin.T .l/crr/zi- 
drin:e iji-slis, laiulihiis cl inarlyrlo ot'fdin ad lll. cl Anip. D. D. .hdi. Franriscnm 
de Kaijiii in Ancnionis lc(jalioiie pri)le>jainin a Fiia.ni: \ ali:.mi.M). Avenionensi, 
octavo ;rlalis anno, Avenione habita in illiiis Diva' xdibus et die illi sacra anno 
IGîG. Avenione, iGiG,in-i2. — Gnllia chrisliana, I, 889-890. — Histoire du dio- 
cèse d'Ainiinon, par (!u.vngi:t, I, /t."t3. — Une cause iidéressanle, par Dom 
S. Gailliïmin, dans Cietercicnscr Clironik, XIX {1907), 129-133. 



DIOCÈSE D AVIGNON l/^I 

Barbentane, Barbentana'. Notre-Dame de Grâces, uni à la prévôté du 
chapitre métropolitain. — Bédarrides, Dltturlta, Belhoritx *. Saint- 
Etienne, uni au couvent des Minimes d'Avignon. — Boulbon, Balho ^ 
Saint-Marcellin (nommé quelquefois Saint-Julien), dépendant de 
Cendras, uni au chapitre de Saint-Agricol. Saint-Michel de Frl- 
golef^, dépendant de Montmajour, sécularisé par Jean XXÏI et uni au 
chapitre métropolitain (i/jSo) ; restauré au XIX^ siècle par les Prémon- 
trés et érigé en abbaye. Saint-Pierre de Mézargues, uni au chapitre de 
Saint-Agricol. 

Chauteauneuf-Calcernier '. Saint-Théodoric, fondé par les Tem- 
pliers (XI^ s.), érigé en vicairie par Jean XXII (iSig) et uni à la métro- 
pole d'Avignon par Jules II (i5oZi). — Chateaurenard, Castriim de 
Raynero \ Saint-Pierre, uni au chapitre métropolitain ; Saint-Honorat, 
dépendant de Lérins, mentionné dans une bulle d'Alexandre IV (laôg), 
uhi au chapitre de Saint-Agricol ; Saint-Sulpice, dépendant de Mont- 
majour. — CouRTHÉzoN '. Saint-Martin, uni au chapitre de Saint- 
Agricol. 

1. Cant. Châteaurenard, arr. Arles, Bouches-du-Rhône. — Pièces con- 
cernant la cure et le prieuré de Barbentane, qui appartient au prévôt de 
l'église mctropolilaine (1643-1791). Bib. Avignon, nis. 3336, f. 216. — Rollc 
de tous les joyaux et meubles, qui sont en l'église de Barbentane (i 690). 
Livre des cens dus au prieur (1697). Etat du prieuré (fin du XVIP s.). Pré- 
tentions du prieur contre les marguilliers. Ibid., nis. iSl'j. — Copies des 
recognoiscenccs pour le prieuré de Barbentane (1^80-1496). Bib. Avignon, 
ms. ai32. — Histoire de Barbentane, par Fontaine. Tarascon, i854, in-8. — 

ACIIARD, I, 283. 

2. Clief-1. cant., arr. Avignon, Vaucluse. — Papiers des Minimes concer- 
nant leur prieuré de Bédarrides, voir Inv. ms. des arch. dép. de Vaucluse, 
sér. H, I, lOo-iGi. Arrenlenient du prieuré, dans Arch. du notaire Vin- 
centi. — Notice sur Bédarrides, par Guanget. — Couutet, 85-88. 

3. Cant. Tarascon, arr. Arles, B.-du-Rli. — 5 cart. aux arch. dép. de 
Vaucluse, sér. G, fonds Saint-Agricol. Reconnaissances passées en faveur 
du prieuré de Saint-Marcellin (1379). Bib. Avignon, ms. 1827. — Aciiard, 
I, 353. 

4. Exemptions données au monastère de Krigolct par Raymond, abbé de 
Montmajour (ia5o). Bib. Avignon, ms. 2399, f. 192. — Essai hisiorique 
sur t'aljbaye de Vlinmacatée-Conceplion et Saint-Micliel, par Aug. C^aron. Avi- 
gnon, 1871, in-8, et 1875, iii-12. — Boulbon, Saint-Victor, Frigolet, par 
Gili.es, dans But. Iiist. et arcliêol. de Vaucluse (1878), 427-435. — Hxursions 
en Provence. Saint-Michel de Frigolet, pnv P. Ruaï. Marseille, s. d., in-iG. — 
Bib. Carpentras, ms. i845, f. 233, et i854, f. 4- 

5. CoURÏET, i47-i52. 

6. Chef-1. cant., arr. Arles, B.-du-Rh. — Un registre aux arch. de Vau- 
cluse, sér. G, fonds du cha]). mélrop. Quelques articles, fonds Saint-Agricol. 
— Cari, de Lérins, II, G. — Bib. Avignon, ms. 2i45, f. 7. 

7. Cant. Bédarrides, arr. Avignon, Vaucluse. — Quelques art. aux arch. 



1^2 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

Entraigues, Inter aquas^. Saint-Pierre, uni au chapitre métropoli- 
tain. — EvGUALiÈuES, De AqmUs\ Saint-Laurent, uni à Sainte-Croix 
d'Apt. — Eyguiiîues, Aquarise". Sainte-Magdeleine, donne à l'ordre de 
Saint-Ruf (10G8) et uni à l'évcché de Sisteron (1778). Roque-Martin, 
dépendant de Saint-Victor. — Eyuagues, Eiraga *. Sainte-Maxime, uni 
au chapitre de Saint-Paul à Saint-Remy. — Ghaveson, Graveso ". 
Notre-Dame, uni au chapitre métropolitain (i/iOg). Cadillan de Gra- 
veson, uni au chapitre de Saint-Agricol. 

Jonquerettes, Jancariœ\ Saint-Martin, donné Saint-André de Ville- 
neuve, en 1000, par Rostan, évoque d'Avignon, et uni à la menseahha- 
tiale. — La Manon, Alainanum \ Uni au chapitre métropolitain. — 
Les Angles, AnguU\ Notre-Dame, dépendant de Saint-André, uni à 
la mense abbatiale, le 7 décembre 1287. Saint-Julien des Yssarts, 
dépendant du même monastère, détruit par une inondation du Rhône. 
Au même lieu, Saint-Pierre, uni au priorat de cette abbaye par Clé- 
ment VII, le 18 août 1347. — LiRAC, Alliracum ^ Saint-Pierre, donné 
à Saint-André de Villeneuve par l'évêque Ilildebert (1006) et uni à 

de Vaudnsc, scr. G, fonds Saint-Agricol; trois registres au fonds du chap. 
métrop. 

I. Cant. et arr. Carpentras. — Registre aux arcli. de Vauclusc, scr. G, 
fonds du cliap. motiop. — Aciiaud, I, 5i5. 

3. dont. Orgon, arr. Arles, B.-du-llli. 

3. (Uicf-1. cant., arr. Arles. — Lettres patentes du roi qui confirment le 
décret d'union du prieuré d'Eyguièrcs à l'cvèclié de Sisteron, de novembre 
178/1. Aix, 1785, in-4. — Mémoiie pour M" H. Gilles, prètre-curc perpétuel 
d'Eyguièrcs, intimé en appel, contre M" L. Espérandieu, curé de Caumoiit, 
au sujet de la cure. Aix, 1779, in-fol. — Mémoire sur le procès pendant à 
l'audience du rôle du jeudi pour M" II. Gilles, prieur-cvué d'Eyguièrcs, 
appelant comme d'abus de l'acte de la section du dit prieuré-cure, du 
3 janvier lOa^, et do l'ordonnance du vicaire général d'Avignon, contre le 
procureur général du roi et l'évètpie de Sisteron. Aix, 1781, in-fol. — 
Eyijaières. Son histoire féodale, communale et reWiieiise, par Paulet. Mar- 
seille, 1901, in-8. — Islori de la vilo d'Eyçjniero, par Aufos Michel, dans 
Bul. Soc. (H. Drafiuigiuin, XlV(i88a), 68 et s. 

4. (^ant. Cluileaurenard, arr. Arles, B.-du-I\h. — Aciiaud, I, 53i. 

5. Ibid. — Un registre aux arcli. dép. de Vaucluse (1283-1673), scr. G, 
fonds (lu chap. mi'trop. 

G. (lanl. L'Ishï-surSorgues. arr. Avignon, Vaucluse. — Méritan, 28. 

7. Cant. Eyguières, arr. Arles, B.-du-Rli. — Arch. dép. de Vaucluse, sér, 
G, fonds du cbap. métrop. 

8. Gant. Villeneuve, arr. Uzès, Gard. — Dictionnaire topogrophiqae du 
Gard, par Geumeu-Duhand, 8. — Méritan, 3o, 3i. 

9. Cant. Uoqucmaure, arr. Uzès, Gard. — Germer-Durand, iiO. — 
Méritan, 3i. — Arch. dép. du Gard, sér. II, aGi-a65, 276. Invent. som. 
par DE LamotuEj 72-73, 76. 



DIOCÈSE d'aVIGNON i43 

Notre-Dame de Rochefort, en i64o. — Montfaucon, Mons FalcoK 
Saint-Gilles, uni à la collégiale de Roquemaure. — Montfavet '. rsotre- 
Dame de Bon-Repos, de l'ordre de Saint-Ruf, fondé par le cardinal 
Bernard de Montfavet, neveu de Jean XXII (i338), uni par Nicolas V à 
l'administration du pont d'Avignon (14^2), desservi par des Récollets 
à partir de i6i3, et par des Capucins à partir de 1759. — Morières, 
Moreriœ \ Saint-André, uni au chapitre métropolitain par Be- 
noît XII. 

Orgon*. Notre-Dame, uni au chapitre métropolitain. — Pujaut, 
Podium Altiim^. Saint-Jacques, dépendant de Saint-André; Saint- Véré- 
dème, uni à la pitancerie de cette abbaye (i283). — Rochefort, Roca 
fortis\ Saint-Bertulfe, uni à Notre-Dame, en i4io. Notre-Dame de 
Grâce, dépendant de Saint-André et uni à la pitancerie du monastère. 
Ce fut un centre de pèlerinage très fréquente ; il était desservi par 



I. Gant. Roquemaure. — Germer-Durand, i/ji. 

3. Près d'Avignon. — Notes de l'abbé Massillan ( 1336-1759). Bib. Avignon, 
ms. 2881. — Monographie des trois monastères forlifiés du XIV" siècle cons- 
truits au sad-esl d'Avignon, Montfaavet, Sainte-Praxède et Bonpas, par Gayet, 
dans Mcm. Acad. Avignon, V (188G), 1-9O. 

3. Gant, et arr. Avignon. — Un registre aux arch. départ. (1301-1781), 
sér. G, fonds du chap. métrop. — Gourtet, 2/13. 

4. Ghef-1. cant., arr. ArJes, B.-du-Rli. — Arch. dép. Vauduse, sér. G, 
fonds du chap. mctrop. — Statistique du canton d'Orgon, par Quenin. Arles, 
i838, in-8, ext. Rèpcrl. Soc. slntisl. de Marseille. 

5. Gant. Vihcncuve, arr. Uzès, Gard. — Arch. départ. Gard, sér. H, 277- 
379. — Invent. soin. 77. — Geumer-Dur.vnd, 176. — Méritan, 35. 

tj. Gant. Roquemaure, arr. Uzès, Gard. — Arch. dép. du Gard, sér. Il, 
245-2G8, — Inv. soni., 69-7/». — On conserve des documents dans la maison 
des prêtres attachés au service du sanctuaire. — Bib. nat. ms. lat. 12.681, 

f. 347- 

Inlegerriniœ semper Virgini, Del et gratiarum Matrl sanctisslnuT, Rupeforti 
ejus in sacris n-dibus, Juliana Morell, Ord. S. Doininici in cœnobio S. Praxedis 
Avenionensi religiosa superior cjusdenuiue Dciparu' serva liundllinia. Avi- 
gnon, 1O37, placard. G'est une prose latine de 31 strophes. — La sainte 
montagne de Notre-Dame de Hoche fort célèbre par les miracles que Dieu y fait 
continuellement, parle R. P. Dom Mège. Toulouse, 1071, in-ia. — Suite des 
merveilles opérées dans la chapelle de Notre-Dame de liochcfort pour servir à 
la continuation de l'histoire de Dom Mège. Ms. conserve à Rochefort. — La 
dévotion à Notre-Dame de Grâce de liocl'iefort. Avignon, 1710, in-i3. —Notre- 
Dame de Rochefort. Histoire de sa cliapclle, de son pèlerinage et de son couvent 
depuis leur origine jus(pi'à nos jours, par un P. Marisle. Avignon, uSGi, in-12. 
— Les troubles d'un prieur et les ennuis d'une communauté au XVII" siècle, 
par L. BASCour, dans But. com. Art. chrétien, Vil (190V). 573-58'|. — Histoire 
du diocèse d'Avignon par Grainget, 396-297. — Dictionnaire topographique 
du Gard, i85. 



l44 PROVINCE ECCLlésiASTIQUE d'aVIGNON 

quelques moines. — Rognonas'. Saint-Pierre, uni au chapitre Saint- 
Agricol. — RoQUEMAURE, Rocca Maura^. Saint-Sauveur de Trucl, 
Torcular, uni à la mense abbatiale de Saint-André. Saint-Agricol de 
Albaretam, fondé par l'évêque d'Avignon (i i iG) et uni à la pitancerie. 
Saint-Andéol ', dépendant de Montmajour. — Saint-Geniès de 
CoMOLAS, S. Gencsius de ComoUaco" , uni à la collégiale de Roque- 
maure. — Saint-Laurent-des-Arbres, s. Laurentius de Arboribus % 
uni à la même église. — Saint-Remy, S. Rcmigius '. Prieuré donné par 
l'évêque Albert à Saint-Remy de Reims (iioo), sécularisé par Jean XXII 
(i3i8) et érigé en collégiale. Saint-Pierre, dépendant de Montmajour, 
uni à l'évêché d'Avignon par Jean XXII. Saint-Paul de Mausolée, 
monastère de chanoines réguliers, sécularisé et uni au chapitre métro- 
politain (i3i5). — Saint-Saturnin-lès-Avignon, S. Saturniniis\ Notre- 
Dame, uni à la collégiale de Saint-Didier. — Sauveterre, Salva 
Terra \ Saint-Jean-Baptiste, cédé à Saint-André par l'évêque d'Avi- 



I. Gant. Châleaurenard, arr. Arles, B.-du-Rh. — Arch. dcp. Vaucluse, 
scr. G, fonds Saint-Agricol. 

a, Ghef-1. cant., arr. Uzès, Gard. — Méritan, 36, 4o. — Germer-Durand, 
Saint-Agricol dans la coin, de Sauveterre. Diction, lopogr. da Gard, i43. 

3. Cant. Orgon, arr. Arles. 

4. Gant. Roqucmaure. — Germer-Durand, 206. 

5. Ibid. — Ibid., 2i5. 

6. Chef-1. cant., arr. Arles, B.-du-Rh. — Arch. départ. Vauclnsc, sér. G, 
fonds chap. métr. liib. Avignon, ms. 2487. Archives municipales intéres- 
santes. — Gallia christiana, l, inst. i4i. — Monuments antiques de Saint- 
ftcmy, décrits el e.xpU<iuàs, par Malone. Avignon, 1818, in-8. — Saint-Remy 
de Provence au Moyen-Afje. La ville, ses éçjlises et son prieuré. Leurs rapports 
avec l'abbaye de SaiiU-Remy de Reims, par M. Delociie, dans Mémoires de 
l'Académie des Inscriptions el Belles- Lettres, XXXIV (1892), I. 53-i.U. — 
Triens mérovingiens du pays de Reims, à lu légende « Vico S. Rémi » ou 
« Remidi », par'Cu. Louiquet. Reims, 1880, in-8. — Eludes de numismatique 
mérovingienne, par M. Delociie. Paris, 1890, in-8, p. 87-143, et Revue numis- 
matique, 3° sér., V, 119-178. — Arckiteclure romane dans le midi de la 
France, par Rkvoil, H, 3-5, pi. m. — Acuaud. II, 438-448. 

7. Gant. L'Islc-siir-Sorgues, arr. Avignon, Vaucluse. — Arch. départ, 
sér. G, fonds Saint-Didier. — Gourtet, 3o5. 

8. Cant. Roqucmaure, arr. Uzcs, Gard. — On trouve des documents sur 
cette maison à la ITihliollirque d'Avignon, ms. i()o.t, 2o83, 2382, 2899, 348G. 
— Caria inslilutionis monasierii B. Maria' de Furnis in dùrcesi avenionensi 
per Calvcriam, abbatem S. Andrc.T (1239), dans Spicllegium de d'Acni:uY, III, 
619. ou VII, 371. — Dictionnaire topoqraphuiue du Gard, par Gehmeu-Durand, 
i55. — Gatlia christiana, I, 870-871. 

Notice sur le monastère des bénédictines de Notre-Dame des Fours, par 
Tii. Blanc, dans Bal. corn. Art. chrétien, I (1878), i53-i59. — L'abbaye de 
Notre-Dame da Four, par A. Sagnier, dans Mém. Acad. Vaucluse, XV (1896), 



DIOCÈSE d'aVIGNON i45 

gnon (1195) et uni à l'aumônerie. Saint-Agricol, dépendant du même 
monastère. Notre-Dame des Fours, B. Maria de Farnis, monastère de 
Bénédictines fondé par l'abbé de Saint-André (i238). Les Moniales 
furent transférées à Saint-Véran près \vignon (i368) ; leur monastère 
fut uni par Martin V au collège Saint-Nicolas (1A28). Il resta à Fours 
un prieuré, qui fut donné à la Chartreuse de Villeneuve. — Saze, 
Sadurn'. Saint-Pierre de Gazan, Gajanum, dépendant de Saint-André, 
uni au chapitre métropolitain. — Senas '. Saint-André, uni au monas- 
tère des Bénédictines de Cavaillon. Notre-Dame de Méjanes, uni au 
chapitre de Saint-Agricol. — Sorgues, Pons Sorgix\ Notre-Dame de 
Belvédère, donné à Cluny par Bérenger, père de Rostan, évêque d'Avi- 
gnon (io63), uni au collège Saint-Martial. Saint-Martin de Gigognan, 
Gujognaimm, dépendant de Saint-André, uni au chapitre métropoli- 
tain. Saint-Vincent de Gigognan, uni aux Célestins d'Avignon. 

Tarascon, Tarasco \ Saint-Nicolas, donné à Saint-Victor de Mar- 
seille par Gibilin, archevêque d'Arles, ce qui fut confirmé par Urbain II 
(lOQÔ), uni au chapitre de Saint-Agricol. Saint-Aloan, donné à Mont- 
majour par le comte Bertrand (io4o). Saint-Antoine de Jarnèges, 
Jarnica ; Saint-Lazare-hors-les-Murs. — Tavels, Tavelli \ Saint- 
Ferréol, dépendant de Saint-André. 

VEDÎiNEs, Vcdenie\ Saint-Tiiomas, uni au chapitre métropolitain. — 



126-133. — L'église el le monastère de Sninle-Marie de Fours, par Fuzet, 
dans Rev. Arl. ciirét. (i8<S7). — Méiutan, 27, 38. 

1. (lant. Villeneuve, arr. Uzès. — Mériïan, 28. — Germer-Durand, 23/». 

2. Gant. Orgon, arr. Arles, R.-du-Rh. — Arcli. dép. Vaucluse, sér. G, 
fonds Saint-Agricol, — Aciiaud, II, 356. 

3. Cant. Bédarridos, arr. Avignon, Vaucluse. — Bib. Avignon, ms. a3{)(). 
Charte de fondation, dans Gallia chrisliann, I, inst. i4o, et Recueil des 
chartes de Cluny, par Buuel. — Mémoire pour Dom Tcmpicr, nonuné à la 
vicairic perpéluclln de Sorguos par Mgr le card. de la Rochefoucauld, abbé 
de Cluny, contre Uoin l'cru, nommé et pourvu de la même vicairic par 
Mgr le vice-légat. S. 1. n. d., in-4. — Acuard, II, 325. — Courtet, 332-330. 

— Méiutan, 28. 

/(. Chef-1. cant., arr. Arles. B.-du-Rii. — Ainplissima Collectio deMARTÈNE, 
I, 556. — Cart. Saint-Victor, I, 2/|2-a/|6. Arch. li.-du-Uh., sér. H. — Bib. Avi- 
gnon, ms. 238/|. f. m. — Hisloria Monlis Majoris, par Chantelou, 76-77. 

— Achard, II, li']8-f\8^t. — Observations sur la jxiîjlication de rinncitlaire des 
archives de Tarascoii par Meyer, dans Bib. Ecole des Charles, XXVI 
(186/,), 65. 

5. Cant. Roquemaure, arr. IJzcs. Gard. — Méritan, 39. — Germer- 
DuuANi), a/|3. 
G. Cant. Bédarrides, arr. Avignon, Vaucluse. — Arch. départ., sér. G, 

10 



l46 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

Verquières*. Saint-Sépulchre, dépendant de Montmajour. — Ville- 
neuve, Villa nova^. Notre-Dame de Montault, Mons allas, fondé pour 
Saint-André par le cardinal Pierre Bertrand (i34o), uni à la mense 
abbatiale (i^Sg) et séjour des abbés. Saint-Etienne de Candau, Can- 
dalum, donné à Saint-André au commencement du XP siècle. 

fonds du chap. métropol. Bib. Avignon, ms. 2i44, f- 8; 2^87, f. 64 ; 3366, 
f. i5o. — GouRTET, 375. 

I. Gant. Orgon, arr. Arles, B.-du-Rh. 

a. Ghef-1. cant., arr. tJzès, Gard. — Réception des religieux de Saint- 
Maur au prieuré de Montault. \V\h. Avignon, ins. 2384, 2765. — Le prieuré 
de Monlaull, par A. Sagnier, dans But. hist. et archéol. de Vaacluse, 11 (1880), 
218 ; m, 178. — Méuitan, 26, 33. 



II 

DIOCÈSE DE CARPENTRAS- 



Les origines de l'Eglise de Carpentras, Carpentoractensis, sont 
inconnues. Saint SifTrein, Slffredus'^, qui aurait reçu la consécration 
épiscopale des mains de saint Césaire d'Arles, est le plus connu de 
ses évêques. La cathédrale est sous son vocable et il est le patron de la 
ville. Le diocèse, qui faisait partie de la province ecclésiastique d'Arles, 
fut incorporé à celle d'Avignon. Malachie d'inguimbert, qui le gouverna 
de 1733 a 1752, fut le bienfaiteur insigne de son église et de sa ville 
épiscopale. 11 laissa à Carpentras sa bibliothèque et ses collections 
artistiques '. 

Le chapitre cathédral se composait d'abord de seize chanoines ; on 
réduisit le nombre à douze (1241)*. Il y avait dans la ville des couvents 
de Dominicains (i3i2)°, deCordeUers(i563)\de Capucins' (i 591), de 
Carmes déchaussés', un collège de Jésuites (1607)', des maisons de 

I. Chef-1. arr., Vaucluse. — Bibliographie : 58 art. aux arch. départ, de 
Vaucluse, sér. G. (1^70-1787). — Pouillés des bénéfices. Bib. Avignon, 
ms. 1787; Bib. Carpentras, ms. i3i2, i3i3, 1821, lia'i, 1725, 1741. La Bib. 
de Carpentras possède le cartulaire de l'évèché, ms. 5Go-562. Voir Catalogue 
général des manuscrils des Bibliothèques publiques de France. Départements. 
XXXIV. Carpentras, par Duhamel, I, 345-353. Cette Bibliothèque contient 
de nombreux documents et travaux sur ce diocèse, voir t. III, p. 656 et s. 
— Les évêques de Carpentras par J. de Teruis. Avigrnon, 1886, in-8. — His- 
toire de Carpentras, par Liahastue. Carpentras, 1891, in-fol. — Gallia chris- 
tiana, I, 893918. — Du Tems, II, 23-32. — Duchesne, II. 263. — Expilly, 
II, 84-106. 

a. Vie de saint Siffrein, évêque de Carpentras, avec pièces justificatives, par 
Ricard. Carpentras, i8()<), in-12. 

3. Dum Matacliie d'inguimbert, de l'ordre de Cilenux, archevêqueévéque de 
Carpentras {H'jH3-17b7), par Dom Béuengier. Avignon, 1888, in-8, ext. 
Semaine religieuse d'Avignon. — Duiiamef,, Catalogue. Introduction. 

4. 20 art. aux arch. départ, sér. G. (i454-i783). — liib. Carpentras. Table, 
m, 671-673. 

5. 21 art. aux arch. départ, sér. II (i5o3-i79i). — Bib. Carpentras, Ibid. 
665. 

6. 7 art. Ibid. (1376-1791). — Bib. Carpentras, 665. 

7. Bib. Carpentras, 6^1. 

8. 6 art. aux arch. départ, sér. H (1617-1792). — Ibid. 661. 

9. I art. Ibid., 66a. 



l48 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

Carmélites (1627) ', d'Ursulines (1682)% de Visitandines (1670)', et du 
Refuge (1G97)*; et des Dominicains, à Bédouin (1677) et à Sault(iG58); 
des Franciscains à Montcux ; des Récollets à Mazan (1611); des Cor- 
deliers à Caromb (161G) ; des Ursulines à Caromb (1622) et à Pernes 
(1G16) ; des Gardistes à Pernes (1728). 



Monastères 

Notre-Dame-des-Grès et Saint-Jean-du-Bourg ^. — Les chanoines 
réguliers de l'ordre de Saint-Ruf avaient une maison à Notre-Dame-des- 
Grès, en dehors de Carpcntras. Ils s'établirent à l'intérieur de la ville 
(i38o) auprès de l'église de Saint-Jean-du-Bourg, qui avait été primi- 
tivement desservi par des Bénédictins. Ce prieuré fut, dans la suite, uni 
au collège des Jésuites d'Avignon. 

Abbaye de Sainte-Magdelei>'e ". — Ce monastère, fondé à Montéoux 
pour des Bénédictines par Jean Blanqui d'Avignon (i35/i), fut transféré 
à Carpentras au temps de l'antipape Clément VII (1379). On ne sait 
quand ni comment les Cisterciennes y furent introduites. 



Prieurés 

Carpentras. Saint-Paul de la Quintine', dépendant de Notre- 
Dame-des-Grès, uni au collège des Jésuites. Saint-Martin de 
Serres, uni à la dignité de chantre de la cathédrale. 

1. Ibid. — Bib. Carpentras, 661. 

2. Ibid. — IbicL, G7/,. 

3. i3 art. Ibid. (iGo/,-1792). —Ibid. 
/|. Ibid., Ibid., 670. 

5. f)7 art. aux arch. dép. de Vaticlusc, sér. G. (1603-1791). — Pièces 
nonibro,ns(>s à la 1Mb. (îarpciitra.s, voir Calnl. III, Odf) et 070. — I)ocnin(Mils 
sur les prieurés que le coUt'ge des .Icsuiles d'A^igno^ possédait dans le dio- 
cèse de (Jarpcntras, Bib. Avi^^non, ms. 3236. — Exph.ly, II, loo. — Courtet, 
i3/|. 

(>. 8 art. aux arcli. départ, sér. II (1351-1783). — Bib. Avignon, nis. 798, 
f. /i9^; i8a5, f. 83; 3385, f. /,2 ; 2399, f. 337; 2()32, f. 86; 28i3, f. 182. — 
Bib. Carpentras, Cnird. III, 667. — Supplique adressée h !N. S. P. le Pape 
Pie VI ]t;u- les religieuses de Sainle-Magiicleine de Carpentras. S. 1. n. d., 
in7|. — (iallia chrisliaiKi, I, 917. — Expilly, II, loa. 

7. GOURTKT, i3^. 



DIOCÈSE DE CARPENTRAS 1^9 

AuREL, Aarelliis'. Saint-Pierre, dépendant de Saint-André de Ville- 
neuve. — BÉDOUIN, Bedoiniun^. Saint-Pierre de Monistrol ou Notre- 
Dame du Moustier, donné par Exmido à l'abbaye de Montmajour 
(v. 992). Saint-Etienne de Corcolèze, dépendant du même monastère. 
Saint-Biaise, uni au séminaire de Carpentras. Notre-Dame des Vans, 
attribué au théologal de Carpentras. — Blauvag, Blaiizaciim\ Saint- 
Etienne, dépendant de Saint-André, uni au collège des Jésuites d'Avi- 
gnon par saint Pie V. — Caromb, Carombus*. Notre-Dame de Grâces 
ou Saint-jMaurice, uni à la pénitencerie du chapitre cathédral de Car- 
pentras. Saints-Innocents, dépendant de l'abbaye del'Ile-Barbe à Lyon. 

— Crillon, CreduUo, Crillonium \ Saint-Pierre de Vassols, donné quel- 
quefois sous le titre de Saint-Jean, ancien monastère, réduit en prieuré 
de Montmajour et uni au couvent des Minimes d'Avignon. Saint- 

' Romain, dépendant des Hospitahers de Pont-Saint-Esprit, uni au 

précédent. 

Flassan, Flassanum \ Notre-Dame, dépendant de Saint-Ruf, à la 
nomination du Pape, qui le donnait à un cardinal ou à un personnage 
ecclésiastique considérable. — La Roque-Alrig, Rupes Alarica\ Saint- 
Michel, uni à la sacristie de Carpentras. — La Roque-sur-Pernes, 
Râpes super Paternas\ Saint-Pierre et Saint-Paul, à la nomination du 

1. Cant. Sault, arr. Carpentras. — Procès de l'évêque de Carpentras 
contre le prieur d'Aurel (1704-1716). Bib. Carpenlras, ms. i4i7-— Mémoire 
instructif pour Dom J.-B. Allant, prieur du prieuré régulier Daurcl, appe- 
lant de sentence du lieutenant de la Comté de Sault, du 20 mars 171 't.' 
contre l'évêque de Carpenlras. S. 1. n. d., in-lol. — Avertissement jîonr 
M" Abbaty, évoque de Carpentras, contre Dom Alphant, prieur d'Aurel. S. 
1. n. d., in-fol. — Couutkt. 18. — iMéiutan, a5. 

2. Caiit. Mormoiron, arr. Carpenlras. — Bibl. Carpentras. Calai. HT, fiiS. 

— Ilisloria monasleru Montis Majoris, par Chantelou, /»i. — Aciiard, I, 33 1- 

334. 

3. Cant. Mormoiron, arr. Carpenlras. — Méuitan, 26. — Gourtet. 93. 

4 Cant. et arr. Carpentras. — Inventaire des biens du prieuré de Caromb, 
Bib. Carpenlras, ms. i3ao, f. ift'i; i538, i5/i5, f. 67; lôga. Calai, de la Bib. 
lil, 655. — ExpiM.Y, II. 84. — AcifAKD, I, 4ii-4i2. 

5. Cant. Mormoiron, arr. Carpenlras. — Arcli. d'Avignon, sér. II, fonds 
des Minimes (ia()5 17.S1). Bib. Carpenlras, IH, io(i3. — Ilhlnirc de SiaintPierre 
de Vassols, par Constantin. Carpentras, i88'i, in-'i. — Expilly, 11, 538-5Vi. 

— CouKTET, 157-159. 

0. Cant. Mormoiron, arr. Carpenlras. — Expu.i.y, III, 170. — Courtet. ib:i. 

7. Cant. Beaumes, arr. Orange. — .\c.iiaui). 11. d»»6. 

8. Cant. Perncs, arr. Carpentras. — Livre des cens de ce prieure, Bib. 
Carpenlras, ms. 1737. f. 453.-— Histoire de La Roquesur-Pernes, par Constan- 

ThN. — ACUARD, 11, 307. 



l5o PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

Souverain Pontife. Saint-Roman, uni à la cure de Vaucluse. — Le 
Bauget, Baucetum '. Saint-Gcnt, monastère fonde autour du tombeau 
de ce saint, mort en II 4o, transforme plus tard en prieure dépendant 
de révêque. Le Souverain Pontife s'en réserva la collation. — Les 
MÉTHAMis, Momelamli, Melamiœ'. Saint-Denis, dépendant de Saint- 
André de Villeneuve, uni au collège des Jésuites d'Avignon, Sainte- 
Foi, uni à Notre-Dame des Grès. — Liouî, Leucus\ Notre-Dame de 
Bézaure, Saint-Lambert, dépendant de l'évêque de Carpentras. Saint- 
Pierre de Javon. — Loriol, Auriolum *, Saint-Pierre, uni à l'archidia- 
conat de Carpentras. Notre-Dame des Anges à Meyras, qui avait appar- 
tenu aux Templiers, uni à la sacristie de Sarrians. 

Malemort, Mala mors^. Notre-Dame, ancien établissement de Tem- 
pliers, uni au collège du Roure (1/176). — Maza^, Mazana^. Saints Celse 
et Nazaire, ancienne commanderie de Templiers, uni par Jean XXII 
à la mense épiscopale de Carpentras. Saint-Donat, dépendant de 
Saint-Ruf. — Modène, Mutina, Maudena\ Notre-Dame, uni au chapitre 
cathédral de Carpentras (1298). — Monieux, Monilli\ Saint-Pierre, uni 
au chapitre cathédral. Saint-Michel, dépendant de Montmajour. — 
Monteux, MoiitUium\ Saint-Martin, dépendant de Montmajour, cédé 



1. Gant. Pernes, arr. Carpentras. — Histoire de Beaiicet-Saint-GenI et vie de 
SaintGenl, par Olliviek, revue par I'rompsault. Lérins, 1877, in-12, et 
IVancy, i885, ifi-8. — Achakd, I, 3i'i-3£5. — CoumET, 7<">-77. 

2. Cant. Mormoiron, arr. Car^îentras. — Arch. départ, sér. D, fonds collège 
Jésuites. — ExpiLr,Y, IV, 706. — Gouutet, 23o. — Méritan, 33. 

3. Cant. Sarrians, arr. Carpentras. — Bib. Carpentras, ms. 1376, 1729, 

1734. EXPIF^LY, IV, 16O. COUUTET, 2l5. 

4. Cant. Cordes, arr. Apt. — Aciiaud, I, (102 ; II, /jUi. 

5. Cant. Mormoiron, arr. Carpentras. — Inventaire du prieuré de Male- 
mort. Bib. Carpentras, ms. iSao, f. i38. ms. 558, i322. — Inventaire de 
tons les biens, rentes, fondations et plusieurs autres choses conceiiiant ce 
prieuré. Bib. Avignon, ms. i8o3. 2()'j3. Bib. Aix, ms. 752. — Acuaku, II, 12. 
— CouRTET, 221-222. 

6. Cant. et arr Carpentras. — Bib. Carpentras, ms. 558, i7'ji. — Bib. 
Avignon, ms. 32()5, f. loa, — \ciiAun, II, ii5. — CotuTrrr, 22a-22,'4. 

7. Cant. Mormoiron. arr. Carpentras. — Bib. Carpentras, ms. 1738. — 
Histoire de Modhie, par Puompsaui.t. (Jarpentras, i883, in-8. 

8. Cant. Sault, arr. Carpentras. — Documents concernant le prieur, le curé 
et le vicaire de Monieux. Bib. Avignon, ms. 2()ii. — Etat des biens, fonds, 
rentes, revenus et charges du prieur. Bib. Carpentras, ms. i545. f- 'oo. — 
Aciiard, II, 3.'i'j-34<>. — CouRTET, 237-239. 

9. Cant. et arr. (Carpentras. — Documents sur les dîmes et les droits du 
prieuré. Bib. Carpentras, ms. i3()2, ir>4<), 1738. — Histoire du diocèse d'Avi- 
ijnon, par Gra.nget, I, 506. — .\guaud, II, ^^b-l!^-. — Gourïet, 239-242. 



DIOCÈSE DE CARPENTRAS l5l 

quelque temps aux religieux de Saint-Antoine-en- Viennois pour revenir 
aux premiers propriétaires. Saint-Hilaire, dépendant des Bénédictines 
de Cavaillon, dont le monastère fut primitivement établi dans ces lieux 
(i35i). — MoRMomoN, Miirmiirio\ Saint-Laurent, dépendant du 
prieuré cluniste de Pont-Saint-Esprit. — Murs, Mari"'. Saint-Loup, 
uni au chapitre cathédral de Carpentras. Saint-Cernin de Ferreriis, 
dépendant de Saint-André de Villeneuve, cédé de bonne heure à 
l'abbaye de Sénanque. 

Perîjes, Paternœ\ Notre-Dame de Nazareth, de l'ordre de Saint- 
Ruf, dépendant de Notre-Dame des Grès à Carpentras, uni au collège 
des Jésuites d'Avignon. Saint-Pierre, donné à Montmajour par 
Guillaume, comte d'Arles (vers 992), occupé par les Jésuites. Saint- 
Victor et Saint-Philippe, unis à Notre-Dame des Grès. Saint-Barthélémy 
de Carausac, Carossaciim, dépendant de Saint-André de Villeneuve, 
uni au séminaire de Carpentras. Saint-Gilles. — Saint-Didier, S. Desi- 
derius\ uni au capiscol de Carpentras. — Saint-Hippolyte'. — Sault, 
Saltus'. Notre-Dame, dépendant de Saint-André, ainsi que Saint- 
Sauveur et Saint-Martin. Saint-Jaumes ou Jacques, dépendant de 
Montmajour. Saint-Jean de Durfort, uni à l'évêché de Carpentras. 
Saint-Christophe, uni au collège des Jésuites d'Avignon. — Velleuon, 
Avellero\ Saint-Michel. Notre-Dame de Nazareth, dépendant de Saint- 



I. Chef-1. cant., arr. Carpentras. — Inventaire des revenus du prieuré. 
Bib. Carpentras, ms. 1862, f. 5-]'^ ; i5^5, f. i35. — Aciiard, II, iSS-iTiq. — 

CoUKTET, 2/i0-248. 

a. Cant. Gordes, arr. Apt. — Inventaire des biens et revenus. Bib. Carpen- 
tras, nis. i545, f. 102. Voir : ms. i359, 2oi3. l'ib. Avignon, ms. 2635, agii. 

AciIAKU, II, iGO. MlClUTAN, 30. 

3. Clicf.-l. cant.. arr. Carpentras. — Pièces concernant Notre-Dame de 
Nazareth. I5ib. Avipfnon, ms. iS^f), 2098 et SaSO. — Livre dos reconnais- 
sances. Bii). Carpentras, ms. 1J72. Voir ms. lô^i, lôOo, 17/10. Sur Sainl-liar- 
théiemy, ibid., ms. i35a, i3(3a, 1370, 16^41. Inventaire des biens de Sainl- 
l'hiiippe, ibid., ms. i5'45, f. 187; 1740. — Histoire de la oillc de Pernes, par 
Constantin. Carpentras, iSijG, in-8. — Achauu, II, aoû-aog. — Courtet, 207- 
371. 

4. Cant. Pernes, arr. Carpentras. — Aguauu, II, 475- 
.'). Cant. et arr. Carpentras, 

G. Clief-I. cant., arr. Carpentras. — Bib. Avignon, ms. 2i5G, f. ai ; 2908, 
f. iG; 2911, f. 299. — Hib. Carpentras. ms. 1417, i543, 1738. — Aciiauu, II, 
343-344. — Expnj.Y, IV, G75. — Gouutet, 3i3-32a. — Méritan, 38. 

7. Cant. Pernes, ar. Carpentras. — Censés du prieuré. Bibl. Avignon, ms. 
34i8, 1". a 18, 4i5. Bib. Carpentras ms. i537, 13G7, 137G, 1788. — Couuïet, 
376-378. 



l52 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNOI^ 

Eusèbe d'Apt. — Vénasque, Vendasca*. Saint-Pierre in valUhus, uni 
au chapitre calhédral de Carpcnlras. Saint-Maurice, uni à la Chartreuse 
de Villeneuve (r35G). — Ailles, Villœ *. Sainl-llonorat, uni au collège 
du Roure (lAgG)- 

1. Cant. Perncs, arr. Carpcnlras. — Livre des reconnaissances dos recteurs 
du prieuré de Saint-i'icrre. liib. Avignon, ms. i82(). Inventaire des revenus 
et des cliarges. Bib. Carpcntras, ms. i545, f. laa. Sur Saint-.Maurice, Ibid.. 
ms. 5i3. — (louKTioï, 37()-38(). 

a. Cant. Mornioiron, arr. Carpcntras. — Bib. Carpcnlras, ms. 14O7. i5/ia, 
— Maiiifcslwn prioratiis de VilliSj Bib. Avignon, ms. i836, f. 2/12. — Cour- 
TET, 890. 



m 

DIOCÈSE DE CAVAILLON ' 



L'église de Cavaillon, Cabellio\ ne paraît pas remonter au delà du 
quatrième siècle. Genialis, qui assista au concile de Nîmes (396), passe 
pour le premier de ses évêques. Le plus célèbre est saint Véran, mort 
après 589 ; il est le patron de la ville. Ce diocèse, qui dépendait primi- 
tivement de la métropole d'Arles, fut rattaché à celle d'Avignon. 
L'église cathédrale fut consacrée en l'honneur de la Vierge (i25i). Son 
chapitre se composaitd'un prévôt, d'un archidiacre, dedouze chanoines, 
de dix bénéficiers, de deux curés et de huit choristes ^ Il y avait, en 
outre, une collégiale à ^Isle^ Notre-Dame des Anges, fondée en 1212 
par Bertrand, évéque de Cavaillon, avec un prévôt, dix chanoines et 
treize bénéficiers, et une autre, fondée à Oppède* par la baron du lieu, 
Jean de Meynier, avec un prévôt et cinq chanoines. 

La ville possédait des couvents de Dominicains (i536), de Capucins 
(1694), d'Oratoriens (i6ii) remplacés par les Dominicains (1680)°, 
de Carmes déchaussés (1697), de Carmélites (iGGG)" et d'Ursulincs 
(1646)'. Il y avait des Carmes à Notre-Dame des Lumières, près de 
Goult*, et à L'Isle, des Capucins, des Minimes", des Doctrinaires, des 
Clarisses, des Ursulines *» et des Hospitalières. Les Chevaliers de Malte 

I. Chef-1. cant., arr. Avignon, Vaucluse. — Aux arch. départ, de Vau- 
cluse, sér. G, 8 art. (1171-1754). Cartulairo (ii7i-i63(j). — Gfdlinclirisl. I, 
909-960. — Du TiîMs, /jo-48. — Ducui;sNE, I, aOa. — Acharu, I, /(3 1-435. 

EXPILLY, n, I28-l32. CoUUTET, l4'^-l5o. 

a. 23 art. aux arch. départ, sér. G (i270-XVIII° s.) Répertoire général et 
carlulairc. 

3. 2 art. aux arch. départ. (1516-1790). 

4. 5 art., ihifl. (1589- 1790). — Oppnle (in Moyen-A(ie cl sa instilnliom^, par 
L. Gap, cltins (ioiujrès des Sociélès sdiHinlcs de fravcmu: à Marseille (l'.iO? J, 
3i3, 359. — Oppède el ses environs. Fratjmeids d'nrelicolo(iie el d'histoire du 
ComtnIVenaissiii, par Antonin Woijsski-. Marseille, 1902, in-8. 

5. Qiichjiies piè'ccs aux arch. départ. 

6. Ibid. 

7. Jbid. 

8. Ibid. (1405-1790), 

9. Ibid. 

10. Ibid. 



l54 mOVlNCB ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

avaient eu à Cavaillon la commanderie de Saint-Jcan-Baptistc. Les 
Cliartreux possédaient un monastère à Bonpas'. 

Monastères 

Senanque. Sinanca *. — Abbaye de Cisterciens, sous le vocable de 
Notre-Dame, fondée, en ii48, par Alfant, éveque de Cavaillon. 
L'église, le cloître et la plus grande partie du monastère, fort bien 
conservés, sont un monument curieux de l'architecture cistercienne 
(XI1« s.). 

Saint-Jean de Cavaillon'. Abbaye de Bénédictines, fondée primiti- 
vement à la campagne sous le vocable de Saint-Marcel-aux-Aiguillères, 

I. Com. Canmont, cant. Cavaillon. — 190 art. aux arch. départ., sér. H 

— La Chartreuse de Bonpas, pur Gazet, dans Méin. Acad. Vauduse, V (1886), 
64-92. 

a. Com. et cant. Gordes, arr. Apt, Vauclnse. — Bibliographie : Les 
archives départemeii laies de Vauchisc possèdent, entre autres débris du 
chartrior de cette maison, un inventaire (1736) et le carlulaire, 3 vol. in-4. 
Voir : Elal. tjéiiéral des archives, 751. — Les cahiers, litres divers et dépenses, 
documents qui la concernent, à la bibliothèque d'Avignon se Irovivenl dans 
les ms. ih'.'yç), f. 4; i54i. f. i3; 2127, f. 18; 2385, f. 139; 2399, f- ^^^^ ' 2487, 
f. lo; 2r)2o, f. 5; 2582, 324o, f. 171; 3769, f. 208. Pour plus de détails, voir 
la table du Catalogue des inansucrils d'Avujnon. 

Valhonne, Auincbellc, Senanque, Bonpas, La vallée de bénédiction, Nolre- 
Ikinie de l'Erniilage, on notices sur ces monastères, par Aiu;. Gaishon. Avi- 
gnon, i85o, in-i2. — L'(d)baye de Senancjue, diocèse d'Avignon, notice histo- 
rique et archéologiijue, par l'abbé Moyne. Avignon, 1857, in- 12. — Lettre de 
M. le comte de Momalemukut au R. P. Supérieur de l'abbaye de Senanque, 
au sujet de l'histoire de Senanriue ('2'^2 jano. 1807). Avignon, s. d., in-ia. — 
Pèlerinage à la nouvelle abbaye de Senanque, par Eue. Roux. Aix, 1861, in-12. 

— Elude d'archéologie comparée : trois abbayes de l'ordre de Citeaux, l'abbaye 
de Silvacane, l'abbaye de Thoronet et l'abbaye de Senanque, par L. Rostan. 
Paris, i852, in-8, ext. Bulletin monumental (i852), i3o-i35. — IJ' abbaye de 
Senanque, par Couutet, dans Revue archéol. (i845), 37-46. — Architec- 
ture romane dans le midi de la France, par Revoil, U, 7, pi. 8 et 9. — 
Dictionnaire d'architecture, par Viollet-le-Duc;, III, 119; V, 198. — Restau- 
ration de l'abbaye de SenaiHjue. Paris, i85(», in-8, ext, Atni de la Religion. — 
Le /f'"" Dom Marie Bernard, fondateur et premier vicaire général des Cister- 
ciens de l'Imnuiculée-Conception de Senamjue, par Mgr Redon. Lérins, 1904, 
i n - n )l . 

(i(dlia chrisliana, I, 961-964, instr. i55-i57. — Do Tems, II, 47-48. — 
Bouche, II, iiC). — Aciiard, I, 569-570. — Origines ciste rcienses, de Janau- 
sciiEcK, 112. — Fleurs monastiques, par Maxime de Montuoxd. — Couutet, 
I 69- «71. 

3. 8 art. anx arch. départ., sér. II (1313-1789). Rib. Avignon, nis. 2385, 
f. 97; 2869, f. ()3i. — Gallia christ., I, 963. — Kxpuj.y. II, i3(). — Conslitu- 
tiens tirées des anciens usages de l'abbaye de Saiidlienoit de Cavaillon, par le 
P. DES Geneys, s. .1. Cavaillon, 1743, in-ia. — \ie du \cn. César de Bus, 



DIOCÈSE DE CAVAILLON l55 

puis à Senas et aux Taillades. Jean XXII les plaça auprès de l'église de 
Saint-Jean, qui avait appartenu aux Chevaliers de Malte. Leur monas- 
tère fut transféré par Urbain V dans l'intérieur de la ville auprès de 
l'église Sainte-Catherine. César de Bus les réforma au XVP s. 

Bernardines*. — Fabrice de la Bourdesière, évêque de Cavaillon, 
fonda un monastère de Bernardines dans sa ville épiscopale (iGZii). 

Prieurés 

CAVAILLO]s^ Notre-Dame des Yignières. Saint-Sixte et Saint-Julien, 
unis au chapitre cathédral. Saint-Pierre, au pied du Léberon, et Saint- 
Phalet, sur cette montagne, unis à la mense épiscopale. Saint-Etienne. 
— Caumont, Cavus ruons \ Saint-Symphorien, donné à Saint-Sympho- 
rien d'Autun (de 960 à 972) et uni plus tard à la Chartreuse de Bonpas, 
qui se trouvait sur ce territoire. — Chateauneuf-de-Gadagne, Castnim 
novumGiraudiamici\ Saint-Jean-Baptiste, de l'ordre de Saint-Ruf, 
uni au collège de cet ordre à Montpellier. — Gordes, Gordx \ Saint- 
Chaffre, dépendant de l'abbaye de ce nom au diocèse du Puy, uni au 
collège du Roure, le \k sept. 1476. Saint-ïrophimc, uni à l'évêché. — 
GouLT, Agiiltiim \ Saint-Michel et Notre-Dame, dépendant de Saint- 
Victor de Marseille. Saint-Véran et Saint-Pierre. 

Le TnoR, Thoram\ Notre-Dame et Saint-Pierre, dépendant de 

fondnienr de la Confirèrjalion des Prêtres séculiers de In Doctrine chrétienne et 
de iinslilid des Ursulines de France, par Chamou.\. Caromb, 18G8, iii-i6. 

I. EXPILLY, II, i3o. 

a. AcuAnn, I, !^?^'^-f^i^. — Expii>ly, II. i3i. 

3. Gant. Cavaillon, arr. Avignon. — Arch. dcp. de Vauclnsc, sér. II, fonds 
de Bonpas. — Bords de la Durance. Cliapellt- Saiiil-Symplwricn, par Dcha- 
MKL, dans Le Monde ilUislrc, aa août njo'S. — Acuahd, I, 436. — CouRTiiT, 
189. — (Jrangkt, I, 378. 

4. Gant. L'Islc, arr. Avignon. — Arch. dcp. sér. G. fonds du cliap. 
mctrop. (ii/io-1780). — AcHAUD, I. 45i. — Gouutet, i5a-i55. — Guanget, 
L 5(j7. 

5. Ghcf-I. cant., arr. .\pt. — Arch. départ, sér. G, fonds év. de Cavaillon 
(i/io8-i7o5). — Union du prieuré au colli-ge de Uourc, Bib. Aix, ins. 75a. 

6. Cant. Gordes, arr. Apt. — CnrI. Saint-] iclor, l, ti-2H-.\:iS ; II. f)i8. Bib. 
Avignon, ms. ^6'M\^j, f. 7; 3(J3a, 3G33, 3(')7i, f. 35. — Achauu, I, 576-680. — 

COUHTET, I7I-I7'|. 

7. Gant. L'Islc, arr. Avignon. — Arch. départ. Vaucluse, sér. Il, fonds de 
Bonpas. — Aciiauij, II, !\f)5. — Couutkt, i()3-i98. — Méhitan, 89. — Un 
coin du Comlal-Vrnaissin : Le Tlior, son éiilise, ses remparts, les chapelles de 
Tliouzon, par DuuAMiiL, dans Le Monde illustré, i4 février 1908. 



l56 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

Saint-Andro de Villeneuve, uni par saint Pie V au collège du Roure. 
Notre-Dame de Thouzon, donné à cette abbaye par Ingilramn, évoque 
de Cavaillon. Saint-Micbel, uni au cbapilre caihédral et Saint-ÎNlarlin, à 
la chartreuse de Bonpas. — L'Isle, Insula*. Saint-Antoine de Méné- 
mènes, dépendant de Montmajour, uni aux Célestins de Gentilly. 
Saint-Andéol de Vélorgues, uni au chapitre de Cavaillon, ainsi que 
Saint-Véran. Saint-Pancrace, uni à la sacristie de la collégiale du 
lieu. Notre-Dame de Sorguette, uni à l'éveché. La Trinité, uni au 
séminaire. Saint-Gervais, dépendant de Saint-André de Villeneuve. 

Maubeg, Mallbcciim \ Saint-Pierre, qui avait d'abord appartenu aux 
Templiers, semble-t-il. — Ménerbes, Minerbia^. Saint-Etienne, dépen- 
dant de Saint-Gilles, uni au chapitre de Saint-Agricol (i548), après la 
sécularisation de cetteabbaye. — WnxmDOh, Merindollain' . Saint-André, 
uni à la collégiale de Salon. — Robion, Robio '\ Saint-Maurice, uni à 
l'abbaye de Saint-Jean deCavaillon. Saint-JulicnetSaint-Picrre, servant 
à constituer la prébende, chacun de deux chanoines de la cathédrale. 

— Saumanes, Saamanx ". Saint-Trophime, uni à l'abbaye de Senanque 
par Sixte IV (147G). Saint-Julien, uni à la cure de Vaucluse. — Vau- 
CLUSE, Vallis dma''. Saint-Véran, donné à Saint-Victor de Marseille par 
Clément, évoque de Cavaillon (io4o). Ilyeut une communauté mo- 
nastique jusqu'au XV® siècle. 

1 . Mémoire dn prieuré de Saint- Antoine de ce que nous m^ons sonffert au temps 
des Irouldes (0. l.'>().'j) el rtnsons pour n'être pas taxés à ta côte du clerijé de 
Cavaitlon. liib. Avignon, ms. 1007. — Couutet, 208. — Acuard, I, (5o() . — 
EXI'ILLY, III, 8^u. — Méuitan, 3i. 

2. Cant. Cavaillon, arr. Avignon. — Bib. Avignon, ms. 8222, SaSo, 333(). 

— AcHAUi), If, 11^. — E\pu.LY, IV, Gaç). 

3. (^anl. lîonnieux, arr. Apt. — Arch. départ, scr. (i. (1321-1792), fonds 
Saint-Agricol. Hlb. Avignon, ms. 1619, 2879. — Saint-Afiricol d'Avùjnon, par 
UN PAnoissii.N, f'io-()5. — Acuard, II, 119-1^0. — Couutet, 225-228. 

4. Cant. Cadcncl., arr. Apt. — A<;iiAiin, 11, 12/1. 

5. Cant. Cavaillon, arr. Avignon. — Aciiard, II, 287-288. — Couutet, 
385-28S. 

6. Cant. L'Isle, air. Avignon. — Aciiard, II, 3/17. — Courtet, 32/i. 

7. Ibid. — Amiilissima Colteclio de Mauti;ne, 11, r»()i-r)()3. — Cart. Saint- 
Victor, I, fi'M'y. Al (11. li.-du-Hli., scr. Il, iioo (10(17-1732). — A'ii//ce liistoriijuc 
sur le tombeau de saint Véran à Vaucluse, par Andiuc. Carpenlras. i8.')2, in-8. 

— Autel-laide de l'éfitise de Vaucluse, dans liev. Art. chrétien, Il (iSjS). uo- 
III. — Monuments el histoire de \auctuse dans tes tcmi>s anliiiucs et (Ui Moyen- 
Afie, par C IUvi.e, dans Méin. Acad. Vaucluse, VllI (1889), 286-3oi. — 
Acuard, II, 5Gi-563. — Courtet, 365-374. — Bib. Avignon, ms. 2899. 



JV 

DIOCÈSE DE VAISON' 



Ce diocèse dépendait de la métropole d'Avignon, après avoir fait 
partie de la province ecclésiastique d'Arles. Son église cathédrale était 
sous le vocable de Notre-Dame et de saint Quinin ; elle avait pour la 
desservir un chapitre composé de dix chanoines. Il y avait, dans la 
ville, des couventsde Cordeliers (1628) et de Dominicains (1672); àVal- 
, réas, des Franciscains (laSi), des Antonins, des Capucins (161 1) et des 
Ursulines ; à Malaucène, des Augustins et des Ursulines ; à Nyons, des 
Récollets (1642); à Buis, des Dominicains (1244) et des Ursulines 
(1643). 

Monastère 

Saint-André des Ramières, Ramcriœ \ — C'était primitivement une 
dépendance de Montmajour. L'abbé l'abandonna aux moniales de 
Notre-Dame de Pr<'bayon% qui s'y réfugièrent, en 963. Leur monastère 
aurait été fondé par sainte Germelia, disciple de sainte Radegondc. Une 
inondation les en avait chasées, en 962. Elles adoptèrent la règle cartu- 
sienne, en 12G8. Leur abbaye fut supprimée (17CG) après quelques 

I. Chcf-1. cant., arr. Oranp:e, Vaucluse. — De rébus geslis episcopormn Va- 
sionensiiwi librl IV, aucl. J. Columby. Lyon, i()5<i, in-/|. — Ilisloirc île l'cjUse 
cathédrale de Vaison, avec une chronologie de tous les évèques qui l'ont gouvernée 
et une chronologie, par L. Hoyfh im Saintr-Maiue. A^i^MlOIl, 17;?!, -a vol. in-'i. — 
La calliédrale de Vaison. Etude historique et archrnlo/jitjue, par l..\nAM>E. 
dans Bul. monuin., LMX (1905), aSS-Sai. — L'arrondissement de Nyons, par 
A. Lachoix. Valence, 1877-1885, in-8. — Gallia chrislinna, I, 9U)-()'io. — Voir : 
Topo-Hihliograpliic, par Ll. Chevaluîh, Saoy. — Vassioncnses prioratus, Hib. 
Avi^^non, ins. aOii.'i, f. aoo. 

a. Goni. Sablet, cant. IJaumes, arr. Orange. — Hib. Avignon, ms. 2683. 
— Histoire de ce monastère, par I'fikij. Coui.omdeau. lUb. Carponlras, nis. 
lOOg, — Sceau de la prieure (12(i()) et du monastère, dans Collection des 
sceaux, par Douet u'Ahcq, rn"* yOSg, 9'|5(3. — Expiu.y, VI, 743. — Achaud, il, 
192, 35o. — GouRTET, 290, 3a8. 

3. Corn. Scgurct, cant. Vaison, arr. Orange. 



l58 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

tentatives de réforme. Les biens furent attribués aux évêques 
d'Orange. 



Prieurés 

Beacmont-d'Orange, Bellas Mons\ Saint-Michel, dépendant de 
Montmajour. Notre-Dame de la Palud ou des Fourches, dépendant de 
rile-Barbe. Il y avait un monastère de femmes, qui fut uni à Sainte- 
Croix d'Apt. — Beauvoisin, Bellum vicinum*. Saint-Simon et Saint- 
Jude, église dépendant de Saint-André de Villeneuve. — Bénivay, 
Benivayuni^. Saint-Antoine. — Buisson, Buissonum*. Saint-Pierre-ès- 
liens, commanderie du Temple d'abord, puis de Saint-Jean, devenue 
prieuré dépendant du Souverain Pontife (i32o). 

Caiuanne '. Saint-André et Saint-Genest, qui passa des Templiers à 
l'ordre de Saint-Jean et fut cédé à Jean XXII (iSao). Saint-Andéol, 
dépendant de Montmajour. — Cuateauneuf de Bordette, Castriim 
novum de BordeUa\ Saint-Michel. — Cuestet, Creslelu.m\ Saint- 
Sauveur, uni à l'évêché. — Entreghaux, 'Inlercalles* . Saint-Lau- 
rent, uni à l'évêché. — Faucon, Falco\ Saint-Germain, dépendant 
deTournus, après avoir appartenu aux Templiers. — La Fare, Fara*". 
Saint-Christophe et Saint-Cirgue, dépendant de Saint-André de Ville- 
neuve. — La Penne, Penna". Notre-Dame des Aspirants ou d'yVspiran, 

1. <]ant. Malaucène, arr. Orange, Vaucluse. — Bib. Avignon, ms. aSOg, 
f. G28. Arrenlernent de ce prieuré (i5a(j), arch. iiol. do M" Oirandi. — 
AcHAUD, \, 325. — Histoire de la ville de Malauccne et de son territoire, par 
Sauuel. Avignon, 1882, in-8. 

2. Canl. du Huis, arr. Nyons, Drùmc. — Méuitan, afi. — Lacroix, l, 108-112. 

3. Gant, du Buis, arr. iNyons. — Dictionnaire topojraphique de la Drôme, 
par Bhun-Durand, 3i. — Lacroix, I, 1 19-122. 

4. ('ant. Vaison, arr. Orange, Vaucluse. — Courtet, 106. 

5. Ibid. — AciiARD, I, 3()2-3()3. — Courtet, iuj. 

G. Canl. et arr. Myons, Drùme. — Diction, topogr., 7O. — Lacroix, I, 211- 
ai6. 

7. Cant. Vaison. — Achard, I, 488. 

8. Cant. Malaucrne, arr. Orange. — Aciiard, I, BaG. — Courtet, iGi. 

9. Canl. Vaison. — Consultations pour le prieur de Faucon. liib. Avignon, 
ms. 2()3/», f. 170. — Histoire de Tournas, par Juenin, p. i/i5 et 176. — 
Aciiard, I, 53.'). — Courtkt. i63-i64. 

10. (^aiil. Bcaunies, arr. Orange. — Méhitan, 29. 

11. Gant, du Buis, arr. ^yons, Drôme. — Ibid., 34. — Diction, topogr., 
3/17. 



DIOCÈSE DE VAISON iBq 

Aspirannum, dépendant de Saint-André, auquel on avait uni Saint- 
Brice de la Penne et de Pierrelongue. — Li^ Bakt^ovx, Albarussium, 
/l/6a /?ti/^'- Saint-Jean-Baptiste. — Le Buis-les-Baronnies, Buxum'. 
Notre-Dame de Nazareth, ayant appartenu aux Templiers (1222), uni 
à la charge de capiscol du chapitre cathédral de Vaison (XVI« s.). 

Malaucène, Malausana^. Saint-Michel, dépendant de Saint-Victor 
de Marseille. Notre-Dame de Grozel, Grausellum, ancien monastère, 
que l'on croit d'origine mérovingienne, donné aux moines de Saint- 
Victor par Pierre II, évêque de Vaison (1069); la vie conventuelle y 
dura jusqu'au XI V*^ siècle; on l'unit au chapitre métropolitain d'Avi- 
gnon (1598). Sainte-Magdeleine, dépendant de l'Ile-Barbe. Notre-Dame 
de Vaux, VitiiU, uni à l'église du lieu. Saint-Baudile. — Mirabel, 
Mirahclliim *. Notre-Dame de Beaulieu, Bellus lociis, dépendant de 
Saint-Victor et cédé aux Chevaliers de Saint-Jean (XllPs,). — Mollans, 
MoUanP. Notre-Dame de la Lauze, Lauza. Saint-Michel, Saint-Pierre 
de Thoulourenc, donné en ioi4 ; Saint-André et Saint-Marcel, dépen- 
dant de Saint-André de Villeneuve. — Ntons, Nyon^. Saint-Césaire, 
monastère de Bénédictines, dépendant de Saint-Césaire d'Arles, établi 
d'abord à Saint-Pierre et transféré dans l'intérieur de la ville (XIIP s.). 

PiÉGON, Podium Guigiio''. Notre-Dame de Cadenet, uni au chapitre 



1. Cant. Malaucèno, arr. Orange. 

2. Chel'-l. cant., arr. Nyons. — Notice sur le Buis, par Vincent. Valence, 
i858, in-i2. — Diction, topogr., 53. — Lacuoix, I, iSa-igS. 

3. Clief-1. cant., arr. Orange. — Cari. Saint-Victor, 11, 27-30. — Arcli. dé- 
part. Vauchise, sér. G, fonds du chap. métrop., 7 vol. in-fol. (rSag- 
17G8). — Bib. 'Vvignon, ms. iBg^, 2i58. a()35, aO.^S. — Hib. Aix, ms. 767. — 
Histoire de la ville de Malaucène et de son territoire, par Ferd. Saurkl. Avi- 
gnon, 1882, 2 vol. in-8. — Abrégé de l'histoire de Malaucène, par le même. 
Paris, i885, in-iO. — Notice historique sur le sanctuaire de Notre-Dame de 
Groseau à Malaucène. — Annales Benediclini de Mabillon, I, 700. — Aciiauu, 
II, 9-10. — ExPiLLY, IV, 5o.'i-5oG. — CounTET, 217-221. 

4. Cant. et arr. Nyons, Drùmc. — Cart. Sainl-Vidor, II, 3o-3a. — Diction, 
topogr., 2/jG. — Notice historique sur Mirabel, par Vincent. Valence, 18G2, 
in- 12. 

5. Cant. du Buis, arr. Nyons. — Méritan, 33. — Diction, topogr. 221, 3ja, 
357. — Notice historique sur Mollans, par Vincent. Valence, 18G0, in-ia. 

G. Chcf-1. ar., Drùmc. — i rcg. et i8 lias, aux arch. départ, de la Drùino. 
— Dict. toitoyr., 248, 358. — Bib. Avignon, nis. 3705. — Mémoires concernant 
ce prieuré. Bib. Arles, ms. no. — Histoire de la ville de Nyons, par Vincent. 
Valence, 18G0, in-iG. — Monographie de la Ville de Nyons, par Emile Remy. 
Grenoble, 1900, in-8. 

7. Cant. cl arr. Nyons. — Diction, topogr., 269. 



l6o PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'aVIGNON 

cathédral de Vaison. — Propiag, Propriacum '. Notre-Dame ou Saint- 
Denis de Proyas, dépendant de Saint-André de Villeneuve, uni au cou- 
vent des Dominicains du Buis (XVP s.). — Puymeras, Podium Aime- 
ratium*. Saint-Michel, uni à Saint-Romain en Viennois. Saint-Georges, 
ancienne dépendance de l'Ile-Barbe. — Roaix, Royssiiim\ Notre- 
Dame, dépendant des Templiers, uni à la Chambre apostolique. 
Saclet, Sabletum\ Saint-Nazaire, uni à Parchidiaconat de Vaison. 

— Saint-Léger \ dépendant de l'évêché de Vaison. — Saint-Maurige", 
prieuré séculier. — Sain t-Romain-en-Viennois, S. Romaniis Vienncsu\ 
dépendant de Pile-Barbe. — Saint-Romain de Malegarde, S. Romanus 
Malarjuardiœ \ ayant appartenu aux Templiers.. — Séguret, Secure- 
tiim \ Saint-Jean d'Olonne, dépendant de Montmajour, cédé aux 
Temi)liers, uni à la Chambre apostolique. Saint-Just et Saint-Pastcur, 
uni au chapitre cathédral de Vaison. — Tudette, Tuddela '% dépen- 
dant de Pont-Saint-Esprit. — Vat-héas, Valrlaciim''. Saint-Vincent, 
dépendant de Pile-Barbe, uni au collège du Roure à Avignon. — Ven- 
TKROL, Ventcriolam'-. Notre-Dame, dépendant de Saint-Ruf. — Vin- 
sobres, Vinsobrium", uni au chapitre cathédral de Vaison. 

1. Gant, du Buis, arr. Nyons. — Ibid., 291. — Méritan, 34. — Notice sur 
la commune de Propinc, par Alf. Sauukl. Avignon, i8Ga, in- 12. 

2. Canl. Vaison, arr. Orange. — Acn.vnD, II, 2J/i-255. 

3. Ibid. — ExpiLLY, VI, 333. — Carlulairc de la Commandorie de Roaix. 
Bib. nat., ms. lat. 1082, cl Collection des cartalaires dauphinois, parUL. Che- 
vALiEU, III, 59-13G. 

4. Gant. Beaumcs, arr. Orange. — Courtet, 289-290. 

5. Gant. Malauci'nc. — Iiud., 3oo. 

6. Gant, et arr. .Nyons, Drôme. — Dict. lopogr., 35o. 

7. Gant. Vaison, arr. Orange. — Mémoire pour servir de réponse aux mo- 
tifs de la sentence qui conlirme le dévobi jcllé par M' Bréniond, capiscol de 
Vaison, sur le prieuré de Saint-Romain, légitimement occupé par \P Artaud, 
appelant. S. 1. n. d., in-fol. — Gourtet, 3o3. 

8. Gant. Vaison, arr. Orange. — Acuaud, II. /|/|8. 

9. Ibid. — Notice sur Sêgurel, par Daniel. Villodien-Vnison, 190;"), in-8. — 
Essai sur l'adnnnistralion municipale, judiciaire et miUlaire de Scyuret, par 
Lucien Gap, dans liai. hisl. cl nrcliéol. Vauclnse, VI (i88/i). a3o. 291,3/17, 419- 

— AciiAHD, II. 35o. — Kxpii.i.Y, VI. 7.i3. — Goi utet, 32()-329. 

10. Gant. Saint-Paul-Trois-Ghàleaux, arr. Monléliniarl, Drùmc. — Did. 
lopogr., 398. — Notice historique sur Tutelle, par Vincent. Valence, 1861, 

11. Ghof-l. cant., arr. Orange, Vauclnse. — Bib. Avignon, ms. 858, f. 96. 
iVo//cr hislori'jue sur la vallée et le canton fie Valrras, par Ed. Auuenas. 



Paris, i838. in-ia. — Aciiaud. 11,55/1. — Gouktet, 359-365. 
lu. Gant, cl arr. Nyons, Drùmc. — Diction, lupogr., ^09 
i3. Ibid. —Ihid., /|i8. 



PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D'EMBRUN 



I 

DIOCÈSE D'EMBRUN* 



[Ambrun, Ebredunensis, situé dans la ville du même nom en Dau- 
phiné, près la Provence, sur la droite de la Durance, qui passe au 
pied..., est de l'exarchat des Gaules. On doute si elle était métro- 
pole des Alpes-Maritimes dès le cinquième siècle ^. Quelques-uns 

I. Chef-1. arr. Ilaules-AIpes. — Aux arch. départ. 43 art. provenant de 
l'archevêché d'Embrun, et i53 du bureau ecclésiastique. — Inventaire som- 
maire des archives départementales des Hautes- Alpes, par Guillaume, scr. G, 
t. I. Archidiocèse d'Embrun. Gap, 1891, in-/i, xxxiv-5o2. — Dictionnaire 
topotjraphique da département des Hautes- Alpes, par J. Roman. Paris, i884. 
in-4. — Hépertoire archéoloyiqae du département des Hautes-Alpes, par le 
MÈMK. Paris, 1888, in-4. — Tableau kistorique du département des Hautes- 
Alpes, par LE MÊME, l^aris, 2 vol. in-4, 1887 et 1890. — Sùjillographie da 
diocèse d'Embrun, par le même. Paris, 1878, in-4. — Recherches historiques 
sur les Hautes-Alpes, L'abbaye de Saint-Marcellin d'Embrun. La Novalaise et 
ses dépendances alpines, par le même. Paris, 1881, in-8. — Histoire (jéogra- 
phuiue, naturelle, ecclésiastique et civile du diocèse d'Embrun par Aldeht, 
cure de Scync. S. 1. (Embrun), 1788, in-8. — Histoire ecclésiastique du dio- 
cèse d'Embrun pour servir de continuation à l'histoire générale du diocèse, 
par LE MÊME. S. 1., 1783, in-8. — Histoire générale des Alpes-Maritimes ou 
Cotiennes et particulière de leur métropolitaine Embrun, par le P. Marcellin 
FoRNiEK. Paris, 1889-1890, 3 vol. in-8. — Annales ecclesiasticl sanctœ metro- 
polilance Ecclesix Ebredunensis, par le même. Hib. nal., ms. lat. 9ia3. Hib. 
Carpenlras, ms. 5i2. — Gallia christiana, III, io5i-ii07, inst. 177-208. — 
Du Tems, IV, 255-274. — Bibliographie, Essai historique sur la ville 
d'Embrun, par Sauret. Gap, i8Gi, in-8. — Biographie et bibliographie da 
Briançonnais, par Aristide Aliieut. Grenoble, 1887, in-8, continuée dans le 
Bulletin de la Société d'études des Haules-Alpes (1888-1889). — Annales de 
Notre-Dame du Fmus, com. en 1876 à Gap. 

2. La métropole d'Embrun fut orf^aniséc à la fin du VII 1° siècle dans les 
limites de l'ancienne ijiovince des Alpes-Maritimes. Les Fastes épiscopaux de 
l'ancienne Gaule, par Ducuesne, I, i39-i4o, 280. — Juridictions mélropoli- 

II 



l62 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 

prétendent que l'cvèque Ingénu céda son droit de métropolitain à 
saint Ililaire, évoque d'Arles. D'autres auteurs disent qu'on lui 
voulut contester son droit de métrople dans le cinquième siècle, mais 
que le pape saint Léon le lui conserva, et que, ayant été ensuite ruinée 
par les Sarrazins, elle ne se rétablit que vers le temps de Cliarlemagne. 
La ville d'Ambrun eut, au quatrième siècle, saint Marcellin pour 
apôtre et pour premier évêque, qui mourut vers l'an 872*. On prétend 
qu'il la rendit toute chrétienne. 

L'archevêque d'Ambrun est seigneur temporel de la ville et a la jus- 
tice en partage avec le roi. Il se qualifie prince, comte de Guillestre et 
de Beaufort. Il avait autrefois celui de triscamérier ou chambellan de 
l'Empire, avec droit de faire battre monnoye. Il a ses cinq suffra- 
gants en Provence : savoir les évoques de Digne, de Grasse, de Vence, 
de Glandèves et de Senez '. Il y a quatre-vingt et une paroisses dans ce 
diocèse, sans y comprendre celles qui sont dans la vallée de Barcelon- 
nette'. Le palais archiépiscopal est magnifique, situé dans le plus 
haut de la ville, et défendu d'une forte tour, qu'on appelle brune, et 
près de laquelle il y a un puits taillé dans le roc, plus profond qu'elle 
n'est haute ', L'égHse cathédrale, consacrée à la Vierge, a été bâtie par 
Gharlemagne ; elle peut passer pour une belle éghse dans le Dauphiné. 
Les collatéraux sont anciens. A côté de l'autel, il y a deux petites 
tribunes, comme deux chaires de prédicateur, dans lesquelles on 
chante l'épître et l'évangile'. 

taines des Mpes-Marilimes ou recherches hislariques sur les ressorts ecclésias- 
tiques cl civils et les diverses transformalions des diocèses d'Embrun et de Gap, 
par (hiÉHivs. (Jap, i8(3o, in-8. 

1. Mgr Duchesnc qualifie la Vie de saint Marcellin, Acla Sanct. april., II, 
761 et s., « un docunionl de bonne noie ». Ouv. cité, 280. 

2. Mce faisait partie de la province ecclésiastique d'Embrun. 

3. L'archevôché d'Embrun comprenait en tout 98 paroisses, dont G2 en 
Daupliiné. 

\. Le territoire sur lequel s'exerçait l'autorité seigneuriale des arche- 
vêques était I'Embhunojs. La Tour brune est une construction du XIl" s.; 
les créneaux et les màcbicoulis sont du XV". 

5. Notre-Dame, église catbédrale, est un monument du XII' s. ; les slallcs, 
quel([ues vitraux, des peintures sont du XV" s. — llisloire de i\olre-Daine 
d'Embrun ou la \'ii'r(ie de la Real, par (iAUXAUD. Gap, i8Ga, in-8. — Les 
onjues de Notre-Dame d'Embrum, par (iun.LALME, dans Réunion des Sociétés 
snvaides. Paris, i88(). p. 2'(9. — Date des oniues de Noire-Dame d'Embrun, 
par UoMAN, ihid., 1887. — Documents fixant la date de la construction des 
cathédrales de Gap et d'Embrnn, par i.k mkmk. INogcnt, i88'i. in-8, cxt. Rul. 
Soc. antiq. France. — Les cathédrales du Dauphiné. Analyses archéologiques. 



DIOCÈSE d'embrun i63 

Pendant les guerres civiles du quatorzième siècle, cette viUe servit de 
proie aux soldats. Le grand capitaine et connestable de Lesdiguières 
l'ayant prise sur la fin de l'année 1 583, la plupart des chefs et des 
soldats huguenots se jettcrent dans la cathédrale, où, parmi les beaux 
ornements, dont elle était enrichie, et qui furent enlevés, il y avait deux 
grandes images d'argent massif, d'un poids très considérable, l'une 
de la Vierge et l'autre de saint Marcellin '. Deux des sept paroisses 
qu'on y comptait ont été brûlées". 

Un des archevêques de cette Église a été pape et dix ont été cardi- 
naux. Le chapitre cathédral est le seul qu'il y ait dans ce diocèse. 11 est 
composé des dignités de prévôt, de sacristain, affecté au plus ancien 
chanoine, de chantre, d'archidiacre et de dix-neuf canonicats \ Le 
premier canonicat est possédé par le Roy. Et Louis Xlll, allant en Pié- 
mont, en 1629, prit séance dans cette église, en cette qualité*. Le 
second canonicat est uni à la mense archiépiscopale. Le revenu de 
l'archevêque est d'environ dix-huit mille livres, en y comprenant ce 
qu'il retire de la vallée de Barcclonnette.] 

11 y avait dans la ville épiscopale des Gordeliers, fondés vers la fin 
du Xlll" s. ^, des Capucins (i633), des Jésuites (iSSa et i6o5), qui 
dirigeaient le séminaire ", des Visitandines (iG23)', des Hospitalières 

Eglise cathédrale de Noire-Dame d'Embrun, par de Saint-Andéol. S. 1. n. d. 
(1868), in-8. — Histoire et descriplion de Notre-Dame d'Embrum, par Roman. 
Paris, 1884, in-8. 

1. Les guerres de religion et la société prolestante dans les Hautes- Alpes, 
par CiiABiJONNET. Gap, 1861, in-8. — Actes et correspondances du connétable 
de Lesdiguières, publiés par Douglas et Roman. Grenoble, 1878-1883, 3 vol. 
in-8. — Histoire de la vie du connétable de Lesdiguières, avec toutes ses 
actions depuis sa naissance jusqu'à sa mort, par Vidkl. Paris, 1(328, in-fol. — 
Deux récits des guerres de religion dans les Alpes, par Roman. Embrun, 
1886, in-8. 

2. Les sept paroisses d'Embrun étaient : Saint-Marcellin, Saint-IIilairc, 
Saint-Pierre, Saint-Vincent, Sainl-Donat, Sainte-Cécile et Notre-Dame, il no 
restait que les trois derncire au moment de la Révolution. 

3. Le nombre dos chanoines n'était (jue de seize. 11 y avait, en outre, 
deux capiscols, deux diacres, deux sous-diacres, un maître de musique, un 
organiste et six enfants de chœur. 

4. Recherches sur le pèlerinage des rois de France à Notre-Dame d'Em- 
brun, par I'abue. Grenol)lc, 185;), in-8. — Louis \I a-t-il été le premier roi 
de France chanoine d'Embrun'.^ |)ar Gau-laud, dans Annales du Laus (1880), 
121. — Relations de Louis XI et de Charles \IH avec Gap et Embrun, par 
Guillaume, dans But. Iiisl. ecclés. Valence (1881). 

5. 6 art. aux arch. départementales. 

6. 2 art., ibid. 

7. i5 art., ibid. 



l64 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D EMBRUN 

Augustines (1748) * ; et à Briançon une collégiale, fondée avec quatre 
chanoines en 1746*, des Gordeliers (iSgo), des Dominicains (1626), 
des Récollets (1642) et des Ursulines (iG32). 



Abbayes d'hommes 

[BoscAUDON OU Boscodon', Boscoldunum, Boscaudanensis, Bosco- 
donum, située sur une montagne à deux lieues d'Ambrun vers le 
midy, la rivière entre deux, dans une agréable solitude. 11 y a douze 
anciens Bénédictins, qui vivent en commun dans un même réfectoire 
et couchent dans un même dortoir. Ils se lèvent à quatre heures, 
chantent en notes tout l'office, font ensuite une méditation et partagent 
le reste du temps entre la lecture et le travail manuel. Cette abbaye 
fut fondée l'an 1x32, non pas pour des Chanoines réguliers, comme 
l'a écrit sans fondement le Père Fournier, mais pour des Bénédictins, 
qui suivaient l'institut de l'abbaye de Chalais, dont les anciens règle- 
ments sont imprimés au quatrième tome des Anecdoctes des Pères 

1. Voir le fonds de l'Hôpital général d'Embrun. 

2. 2 art. aux arch. départ. 

3 Corn, et cant. Les Crottes, arr. Embrun, Hautes-Alpes. — Bibhogra- 
phie : 45 articles aux arch. départ, sér. H (XMI-XVIH^ s.). Missel et leclion- 
naire du XII" s. avec additions postérieures, au fonds de l'Hôpilal d'Embrun. 
Ibid — Inventaire des archives (171 2), appartenant à M. J. lloman, amsi 
que d'autres actes concernant cette abbaye. — Invent. som. des arch. 
départ, par Guillaume, t. V, sér. H snp., n"' ()3-(i6. p. 5o-5/j. — necueil de 
chartes, par Dom Chantklou, mon. bencd. Bib. nat., ms. lat. labb.?, f. io4. 

— Col. Moreau, 791. Ms. lat. i3.8i(). f. 2o4. — Bulle d'Eugène III 
(G nov. II 45). IJib. Avignon, ms. 2487. — Deux bulles inédites des papes 
Euqèite III el Alexandre III en faveur de l'abbaye de Boscodon et du prieure de 
Sainte-Colombe de Gap, par Guillaumk, dans Annales des Alpes, VIII (iç)o4). 
88-91. _ SufiUoqraphie du diocèse d'Embrun, par Roman, 82-88. — Abbaye 
de Noire-Daine de Boscodon, près Embrun, règle de saint Benoit, chef d'ordre, 
par PiLOT ni; Tiiouky. Grenoble, 1873, in-8. — Inscription relative a l'eglise 
de Boscodon et au siège de la liocfielle (/«28), dans Bul. Soc. etud. IJaides- 
Alpes, VI {1887), 71-73. — L'église de Boscodon en 1599. Ibid., Ml, i3()-i38. 

— .Monographie de la commune des Crottes, par J. Roman, Ibid., X\l_ (190a) 
et XXIl". — Histoire générale des Alpes-Maritimes, par Fornieh, 3o5-2()o, 
689-697. 704-709. — Notice sur le monastère de /iosoodim, rédigée par Samuel 
GuicuENON. sur" les notes de Mahcellin Founucii. Bib. Grenoble, ms. 1419. 

— Gallia christiana, I. 1102-1107. — Du Tems, IV, 275-277. — Maillon. 
Annales, VI. 19',. —Bouche, H, 118. 191. — Histoire hagiologique du diocèse 
de Gap, par Depéuy, 481-498. — Tableau liist. du départ, des Hautes-Alpes, 
par Roman, I, 29-80 : voir tables de cet ouvrage. — Catalogue du fonds dau- 
phinois de la Bibliothèque de Grenoble, par Maignien, I, 117. 



DIOCÈSE d'embrun i65 

Bénédictins. Le revenu de l'abbé est de quatre mille livres, toutes 
charges payées ; mais c'est en y comprenant le prieuré de Paillerols, 
qui est dans le diocèse de Riez et annexé à cette abbaye.] Cette abbaye 
fut supprimée, en 1769, par la commission des Réguliers ; on attribua 
ses biens partie à la mense archiépiscopale, partie à l'hôpital d'Em- 
brun. 11 ne reste que l'église et des ruines. 

Il y avait, au XllI» siècle, un monastère de femmes à Saint-Saturnin 
sous les murs d'Embrun \ 



Prieurés 

Bayons, Bayon^. Notre-Dame, confirmé à l'Ilc-Barbe, par le 
^pape Lucius 11 (ii83), abandonné par les moines au XVP s. — 
Briançon, Brigantiurn^. Notre-Dame, d'abord donné à l'abbaye 
de Novalaise, dépendant ensuite de la prévôté d'Oulx, ainsi qu'un 
grand nombre d'églises de cette vallée. — Chateauroux, Caslrum 
Rodiiplhi '. Sainte-Croix, abbaye bénédictine de l'observance de Cha- 
lais, remontant au Xll* siècle, unie à celle de Boscodon (1293), 
réduite ainsi au rang de prieuré, attribué, après la suppression du 
monastère, au séminaire d'Embrun. Saint-André-des-Baumes, d'abord 
sous le vocable de Sainte-Marie, dépendant de Sainte-Croix puis de 
Boscodon, uni au collège d'Embrun (i584). — Chorges, Catarrigœ, 
Cadurcuni". Saint-Victor, donné à Saint-Victor de Marseille, par 

1. FOUNIER, 253. 

2. Cant. Tiirriers, arr. Sisteron, Basses-Alpes. — Les fiefs du monastère 
de Saini-Marlin de l'Ile-Barbe, par Arnoux, dans Bul. Soc. él. Basses-Alpes 
(1903), 21-2/4. — Môme recueil (1888), iGi-iOd- — Souvenirs religieux des 
églises (le la Ilauic-Provence, par Fkraud, 58. — Formkr, I, 729. 

3. Clicf-1. arr. Ilanles-Alpes. — Aperçu hisluriijue sur Brianron, par 
CiiABRAND, dans Bul. Soc. élud. Hautes-Alpes, 1 (1882), 237-2/17; II, 3i-33. 
— Recherches historiques sur la belle Briançonne ou Noire-Dame du Chdleau, 
par (iAii,L.\ui). (!ap. iSOi, in-8. — Biographie-bibliographie du Brianronnais, 
canton de Largeiilière ; canton de Briunçon, par Aiustidi: Ai.hkht. (ireiioblc, 
1891, 1895, ln-8. — Le pays briançonnais. Notes sur le canton de Largenlicre, 
par LE MÈMio. Grcnobl(% 1887. in-8. — Monograpliie du mandement de Lar- 
genlière, par Roman. Paris, i883, in-8. — i'uiiNiion, I, (i()7 et s. — Tableau 
histor., I, 6-8. 

d. Canl. et arr. Em!)rnn, Ilaulcs-AIpos. — Obituaire de Sainte-Croix, Bib. 
nat., ms. lat. 555/». — Ilist. du dioc. d'Embrun, par Albert. I, iSg-iAo. — 
FoRNiER, 1, aGo-2Gi, G()8-07o. — Taljlcau histor. 1, 26-27. 

5. Ghef-1. cant. et arr. Embrun. — Cari. Saint-Victor, II, 4i-43. Arch. 



l66 PROVINCE ECCLlESIASTinUE d'EMBRUN 

Rado, archevêque d'Embrun, et Tsoard, vicomte de Gap (1020). 
Saint-Sépulcre, donné à Saint-Victor (ii36), puis à Boscodon (ii/i5). 
Saint-Denis, dépendant de Boscodon. Notre-Dame de la Blache, 
dépendant du même monastère. — Eyglieus, Eyglerii\ Notre-Dame 
de la Ghalp, de Calma, à Mont-Dauphin, appartenant à l'abbaye d'Oulx 
(iiZi5), uni à l'hôpital du lieu (iG(j3). 

Faucon, Falconettum, Falco *. Notre-Dame, fondé avec des religieux 
venus de Lavercq. — Gigors, Jugumœ, Gigoru". Notre-Dame et 
Saint-Jean, donné à Saint-Victor, par Pierre, vicomte de Gap (io45), 
figurant parmi les cellœ de l'abbaye (1079), ayant sous sa dépen- 
dance quatre cures, dont les titulaires prenaient le titre de prieurs : 
Gigors, Belle-AlTayre, ïurriers et Faucon-de-Turricrs. — Guillestre, 
Guillestra*. Notre-Dame de l'Aquilon, qui appartenait, avant 11 18, 
à Saint-André de Villeneuve ; cette abbaye possédait dans le voisi- 
nage les églises de Ceillac et de Risoul. 

La Bréoles, Bredala °. Notre-Dame, qui figure parmi les cellœ de 
Saint- Victor, en 1079. — La Vallouise, Vallis pula, Vallis jaren- 
tonna'^. Donné par Abbon à son monastère de Novalaise (789), devenu, 
au XI» siècle, la propriété de l'abbaye d'Oulx. — Le Monestier de 
Briançon, Monasleriuni de Brencione '. Notre-Dame, donné à l'abbaye 

Bouchcs-du-Rhône, sér. II, 868-8G9 (ioGO-1790). — Albert, l, 200. — Tableau 
historique, I, /16-/J7. — Charges, par Pilot, dans Album du Dauphiné, I, 1G8. 

I. Cant. Guillcslrc, arr. EniBrun. — Muni -Dauphin', noies historifjues, 
par Albert. Grenoble, 1878, in-8. — Monl-Dauphin, par Pu.ot, dans Album 
du Dauphiné, 1, 33. — Tableau hislor., I, 59. — Former, !_, 2(3i, 489, 49G, 
0(17. — l'Jssai hisloriqne sur Guilleslrc, 81-90. 

a. Cant. et arr. Baicclornictte, Basses-Alpes. — Aciiard, I, 297. — 
Albert, I, 38i. — Férauu, 5G. 

3. Cant. Turriers, arr. Sisteron, Basscs-Alpcs. — Cart. Saint-Victor, II, 
3a-38, /i13-/|/i8. Arch. B.-dn-lUi. Il, 902-90/1 (151/1-1789). — Les possessions 
de Sainl-\ iflor dans les Basses-Alpes, par Arbaud. — Acharu, I, 575. — 
Albeht, I, 5i2-5i3. — FiîRAUD, 35. 

/». Cliof-licu cant., arr. Embrun, Haules-Alpcs. — Guilleslre, par Pilot, 
dans Album du Dauphiné, I, io5. — fJssai hisloriipie sur Guilleslre, publié 
par Annales des Alpes, 81 et s. — Albert, I, i '17-1 '19. — Tableau hist. I, 
54-55. 

5. Cant. Le Lanzcl, arr. Barcclonnctlc, Basscs-Alpcs. — Cari. Sainl-Viclor, 
II, 42, 219. — Albkrt, I, /|88-/|89- — Féraud, 35. 

6. Cant. Larfrcnlirie, arr. l?rian(,on. — Lettres sur la Vallouise, jiar Rossi- 
gnol. Turin, 1802, in-8. — Tableau hist., I, i(i. 

7. Ghcf-licu cant., arr. Briançon, Ilautcs-Alpcs. — Le Monéiwr de firiançon, 
par Alukivt. (îronoble. — Le (basset, par IMlot, dans Album du Dauphiné, I, 
33. — Ite.cherrhes hislori<]ues sur les Ihnites-Alpcs, par Guillaume, 78 et s. 
— Albert, I, 272-373. — Tableau hist. I, 9-10. 



DIOCÈSE d'embrun 167 

de Novalaise par Âbbon, son fondateur (789), attribué à Cluny après 
la destruction de ce monastère, et, après 1280, au prieuré de Romette. 
: — Le Sauze, Salix, Salcelï^. Saint-Martin, dépendant de Boscodon, 
uni à la cure (XVIP s.). — Les Vignaux, Vignales ^ Notre-Dame, 
dépendant de Novalaise, puis de l'abbaye d'Oulx (i i83). 

MÉoLANs'. Saint-Maurice deLavercq, Lavercum, dépendant de Bos- 
codon. — MoNTGARDiN, Mons gardiiiiis \ Saint-Géraud, dépendant de 
l'abbaye d'Aurillac (XIP s.), ruiné pendant les guerres de religion, uni 
à la cure après 1616. — Pontis', dépendant de Boscodon. — Pru- 
NiimES, Pninerii". Saint-Michel de la Couche, donné à Saint-Michel 
de Cluse (XP s.), dépendant de Boscodon (ii/|o). — Remollon, Romo- 
lomim \ Saint-Pierre et Notre-Dame, appartenant à Boscodon. — 
Revel*, Saint-Jacques, ancienne dépendance de Boscodon. — Saint- 
ExiENiNE d'Avançon, Avausonum \ dépendant de Boscodon, uni à la 
cure en i5i6. — Saint-Mautin-lez-Seyne, Sazena*", dépendant de l'ile- 
Barbe. — Savines, Cagniim Pontis Saliiiœ ". Saint-Florent. — 
Sellonet, Salonum '^ Notre-Dame d'Entraygues, Inter aquas, appar- 

I. Cant. Savines, arr. Embrun. — Tableau hist. I, 3i. 

3. Gant. Largcntièrc, arr. Briançon. — Tableau hist. I, 18. — Albert, I, 

3i4. 

3. Cant. Le Lauzet, arr. Barcclonnclte, Basses-Alpes. — Alceut, I, /|2i. 
— Féuaud, 55-56. — FoRNiEU, I, O9/1, 7i(i. 

f\. Cant. La Bàtie-Neuve, arr. Gap, ilautcs-Alpes. — Saint-Géraud d'Au- 
rillac et son illustre abbaye, par Bouange, I, Sôg-SGg ; H, 504-506. — 
FoRNu:a, II, 81. — Tableau hist. I, 48. 

5. Cant. Le Lauzet, arr. Rarcelonnclte, Basses-Alpes. — Aciiard, H, 287. 

0. Cant. Cliorges, arr. Embrun, Ilantes-Alpcs. — Albert, I, 192. — Fur- 
NiER, I, 628-632, 638, 708, etc. — Tableau hist. I, 33. 

7. Cant. Chorges. — Tableau Iiisi., I, 49-5i. 

8. Cant. Le Lauzet, arr. Barcclonncîllc", liasscs-Alpcs. — Féraud, 56. 

9. Cant. La Bàtie-Neuve, arr. (Jap, llnutcs-Alpes. — Tfdileaii hisl. I, 56. 

10. (Jant. Scyne, arr. Digne, Basses-Alpes. — Les fiefs de ille-liarbe, par 
Arnoux, dans Rec. cité (1903), 31-34. — Féraud, 48, i4i- — Essai sur l'his- 
toire de Seyne-les- Alpes, par J. Delmas, dans Mém. Acad. Vaucluse (igoS), 
21, 169. 

II. Chef-1. cant. arr. Embrun, Ilautes-Alpcs. — Tableau Jdst. 1, 34. 

13. Cant. Seync, arr. Digne, Basses-Alpes. — AcuAun, IF, 334. — Albert, 
I, ^^8. — Féraud, 57-58. — Les jiej's de ille-Barbc, [)ar Arnoux, dans 
Recueil cité. — Honoré Bonet, prieur de Salon, par N. Valois, dans Idb. Fx. 
des chartes, LU (1891). 265-268, Cf. 48i-483. — Un ouoratje inédit de Honoré 
lionel, prieur de Salon, par N. Valois. Paris, 1890, in-8, cxt. Bal. an. soc. 
hist. de France. Au sujet de l'apparition de Jean de Menn ou le Somje du 
prieur de Stdon, par Honoré Bonet, prieur de Salon et docteur en droit 
(1378), public par la Société des Bibliophiles français. Paris, i845, in-4. 
xxui-85 p. et 10 pi. — Essai sur l'histoire de Seyne- les- Alpes, par Delmas. 



l68 PROVINCE ECCLESIASTIQUE d'eMBRUN 

tenant à l'Ile-Barbe, uni à Boscodon (i5ii). — Ubaye, Uhaya '. Sainte- 
Madeleine ou Saint-Martin, dépendant de l'Ile-Barbe. — Uvernet*, 
Moiilanès, donne à l'abbaye de Boscodon avec le monastère de Lavercq. 

I. Gant. Le Lauzct, arr. Rarcelonnclle, Basses- Alpes. — Albert,!, 5oo- 
5oi. — AciiARD, II, 569-571. — Féraud, 57. — Arnoux, art. cité. 

a. Gant. Le Lauzet. — Albert, I, 390-891. — Achard, I, 396. — 
Féraud, 56. 



II 

DIOCÈSE DE DIGNE 



[Digne, Diniensis, ville épiscopale des Alpes-Maritimes, et de 
l'exarchat des Gaules, dans la Haute-Provence, sur la rivière de Bléone, 
entre de hautes montagnes. Cet évêché, sous la métropole d'Em- 
brun dès l'an 3i5, est à dix lieues du Piémont et autant du Dau- 
phiné. La juridiction de la ville appartenait autrefois aux évêques 
et aux comtes de Provence, et celle du Bourg au prévôt de la cathé- 
drale. Cette église, qu'on croit être du temps de Charlemagne% 
est sous l'invocation de Sainte-Marie du Bourg. Les Calvinistes l'ayant 
pillée, les chanoines furent obligés de se retirer dans la ville pour y 
faire l'ofRce dans la paroisse de Saint-Jérôme, où ils sont encore à 
présent'. On y conserve le Saint-Sacrement, non au maître-autel, mais 
dans une chapelle. Dans l'ancienne cathédrale, il était dans une tour 

I. Chef-lieu du département des Basses-Alpes. — Bibliographie : Nolilia 
Ecclesice Diniensis, aucl. Gassendi. Paris, i654, in-4 ; Dipne, i84/i, in-ia, et 
traduit en français sous ce titre : Notice sur Véglise de Digne, par Fium. dui- 
ciiAUD. Digne, i8^5, in-12. — Histoire retiijiciise et hagiotogiqiie du diocèse de 
Digne, ]paT lechan. Cuuvelieu et l'abbc ândiueu. Aix, 1898. in-8. — Histoire 
et géographie des Basses-Alpes, par l'abbé Féuaud, 3' éd. Digne, 1890, in-8. 

— Souvenirs religieux des Eglises de la Haute-Provence, par l'abbé I'éraud. 
Digne, i 87g, in-8. — Essai historique sur le cominalat dans la ville de Digne, 
par FniM. Guichaud. Digne, i8'jG, 2 vol. in-8. — Histoire génénde des Alpes 
Maritimes ou Cotiennes, par le P. Marcei.mn Fornieh. V. table gén., III, 107. 

— Les possessions de l'abbaye de Haint-Viclor de Marseille dans les Basses- 
Alpes, parDAMASE Arbaud, dans Bal. Soc. Basses-Alpes (hjo3), 3()-G/|, 131-189, 
189-208. — Les fiefs du monastère de Saint-Martin de l'Ile-Barbe, par J. Ar- 
Noux, dans le même recueil (1908), 21-2/1. 

Gallia christiana, III (Paris, i87f)), iio8-ii44 et instr. 209-aio. — Du Tems, 
IV, 278-287. — Bouche, I, 268-272. — Papon, I, 889-408. — Expilly, II, 63o- 
63i. 

3. C'est une construction des XII" et X1II° siècles, qui est encore conservée. 
Notice sur l'rtilise de Notre-Dame du Bour<j à Digne, ancienne cathédrale, par 
Cruvelter, d'ans /iH/. hist. Dioc. Valence,' \U, IV, V (i888-i885). — L'autel 
mérovingien de Notre-Dame du Bourg, à Digne, dans Bal. Soc. scient. Basses- 
Alpes, Il (i884). 97-110. 

3. Cette église de Saint-Jérôme, bâtie de 1/190 à i5oo, sert encore de cathé- 
drale. 



I yo PROVINCE ECCLESIASTIQUE D EMBRUN 

de bois, qu'on voit encore aujourd'hui. Le chapitre a été autrefois 
régulier de l'ordre de Saint-Augustin. Il est compose d'un prévôt, d'un 
capiscol, d'un archidiacre, d'un sacristain, de neuf autres chanoines et 
de huitbénéficiers'. Il y a dans le diocèse trente-trois paroisses, en y 
comprenant celle de la cathédrale. Saint Domnin a été le premier de 
ses évoques. Il vînt d'Afrique avec Marcellin vers 3i5 et saint Vincent 
fut son successeur ^ Les évoques de Digne se qualifient barons de 
Lauzicre.] Ils jouissaient de 9.000 livres de revenus^ et ils payaient en 
cour de Rome une taxe de 4oo florins. Il y avait dans la ville un cou- 
vent de Trinitaircs, un de Cordcliers conventuels, fondé à la fin 
du XIII° siècle, un de Récollets, fondé en 1/195, un de Visitan- 
dines, établi en iG3o, et un d'Ursulincs, en iG4:?. Les Jésuites diri- 
geaient un collège depuis l'année iG52. Le séminaire ne fut fondé 
qu'en 1779. 

Prieurés 

DiGNK. 11 y eut dans cette ville un monastère de Chanoinesses régu- 
lières, suivant la règle de saint Augustin sous le vocable de Sainte- 
Catherine, dont l'origine est inconnue. On l'unit, pour cause de pau- 
vreté, au monastère de Sourribes (i/i3o), puis avec ce dernier à 
Sainte-Glaire de Sistcron (i/i4o)'. Saint- Vincent-lès-Digne, uni au 
chapitre cathédral. 

AiNAc, Ainacam \ Notre-Dame de Salloe. — Beaujeu, Bellum 

I. Il y avait en outre deux chapelains, ctiargcs du service de la paroisse, 
six vicaires, six clercs, un maître de cliapellc et six enfants de chœur. 

a. Saint Domnin est bien le fondateur de l'Éf^disc de Digne ; mais il n'est 
pas sûr qu'il ail été évèque. DuciiiiSM:, Les J'dslcs l'piscnpnnx de. l'ancienne 
Gaule, I, 282-383. La date de 3i5 assignée pour la fondation de celte Kglisc 
ne saurait être acceptée. Il faut se rapprocher davantage du milieu de IV« 
siècle. 

3. ExpiLi.Y parle de 12.000. 

4. Gallia chrisliana, 111, 1 1^2-1 i4'i. — Soiwenirs rcluficnx..., par Fkuaud. 
73-75. — Clinpelle de Sdinl-Vincenl à D'ujne, par Kr.ouiiST, dans />'«/. Soc. 
aniiq. de France {1882), 181-18G. — Nole'sur la chapelle de Saint-Vincent et 
sur (lueliiues Ims-reliefs du Moyen-Age provenant de cet édifice, par (]..., dans 
Annales des liasses-Alpes, 1 (1882), 200-211. — Bas-reliefs de Saint-Vincent- 
lès-Di(jne, par Jul. Arnoux, dans liai. Soc. scienc. liasses- Alpes, II (188G), 
438- /J', 7. 

5. Gant, cl arr. Digne, Basses- Alpes. — Histoire, géographie... des Basses- 
Alpes, par Féuaud, ia4. 



DIOCÈSE DE DIGNE I7I 

jocum\ La Celle-Saint-Pierre qui paraît avoir appartenu aux Cheva- 
liers de Malte. — Entrages'. Saint-Michel de Cousson, Mons Curso, 
donné par Almerade à Saint-Victor de Marseille (io35). — Gaubert, 
Gauberlum\ Saint-Pierre et Notre-Dame. — La Javie, Gevada*. Notre- 
Dame et Saint-Apollinaire de Clochers, Clocher'mm, Tnichetiim, mis 
par saint Grégoire VII au nombre des cellœ de Saint-Victor (1079). 
Saint-Pierre et Saint-Martin de Chaudol, Caldiiliis, dépendant de Saint- 
Victor (XI« s.).— Le Brusquet". Mousteiret, dépendant de Lérins.— 
Le Vernet, Vernediim\ Saint-Clément, qu'Innocent II mit parmi 
les cc/te de Saint-Victor (11 35). — Malemoisson, Mannaniim\ Notre- 
Dame, appartenant à l'ordre de Cluny. — Margoux, Marcosium \ 
Saint-Raphaël, ayant autrefois dépendu de Lérins. — Prads, Pratl\ 
Notre-Dame de Faillefeu, Falli-focas, ancienne abbaye cistercienne, 
'abandonnée peu après sa fondation, unie à Valbonne (12 12), puis à 
Boscodon(av. 1285) et enfm au collège de Saint-Martial d'Avignon, 
réduit dès lors au rang de prieuré simple cluniste. — Saint-Jurson, 
S. Georgius^", dépendant de Lérins, uni à Saint-IIonorat de Clumane 
(1407). — TnoARD, Thoardam". Saint-Etienne, dépendant de l'évêché 
de Digne ; Saint-Martin, de la prévôté de Chardavon. 

I. Gant. La Javie, an\ Digne. — Ibid., 127. 

a. Gant, et arr. Digne. — Cari. Saint-Vidor, U, (ji-ioi. — Gallia clirisL, 
Ill.inslr. 209. — Essai hist. sur le coiainalal de Digne, U, 9. — Souvenirs reli- 
gieux, 23-25. 

3. Gom. Digne. — Aciurd, I, 569. 

4. Gh.-l. cant., arr. Digne. — Cnrt. Sainl-Vidor, U, SS-go, /i38-/i4i. Arch. 
B.-du-Uli.. II. 8GJ (12/4O-1701). — Gallia chrisL, III, ii'ti cl inst. 209. — 
Essai hist. sur le coininalat, II, 10. — Aguaud, I, dgg- — Kounier, 1, 537. — 
Souvenirs relifiieux, 22-23. 

5. Gant. LaJavio, arr. Digne. — Inv. som. arch. des Alpes-Marilinies, par 
Mouis, sor. II, n» 887, p. 1.17. — Soiinenirs religieux, fi-j. 

G. Gant. Seyne, arr. Digne. — Curt. Suint-Viclor, II, 227. 

7. Gant, et arr. Digne. — Hist. el géogr. des Basses-Alpes, 7O. 

8. Wikl. — Ihid., ii4. — Achaui), II, i5. 

9. Gant. La Javic, arr. Digne. — Gallia christ., III, ii^i. — Souvenirs reli- 
gieux, (ji-Ga. — Hist. génér. des Alpes, par Fohnieii, I, 738-739. 

10. Gant. Mé/cl, arr! Digne. — Uib. Avignon, nis. 32()2, f. 187. — Inv. som. 
arch. Alpes-Mariiunes, sur. il, 888, p. ih-]. — lioucuE, I, 270. 

II. Gant, et arr. Digne. — Agiiauu, II, 29^. 



HT 

DIOCÈSE DE GLANDÈVES 



[Glandèves, Glandatensis , ville épiscopale des Alpes-Maritimes et de 
l'exarchat des Gaules, sur leVar, en Provence. Cet évêché est, dès l'an 
/il 7, sous la métropole d'Embrun. Il est situé proche le comté de Nice. 
11 était autrefois dans le lieu qui portait le nom de Glandèves ; mais, 
ayant été détruit, on le transféra dans la ville d'Entrevaux, éloignée 
d'un quart de lieue, où la plupart des habitants s'étaient retirés à cause 
des fréquentes inondations du Yar'. Fralerniis, le plus ancien de ses 
évoques dont nous ayons connaissance, souscrit à l'épître synodale des 
prélats du royaume au pape saint Léon\ Le chapitre cathédral a un 
prévôt, un archidiacre, un sacristain, un capiscol et cinq chanoines *. 
Ce diocèse contient cinquante-six paroisses, dont trente et une en Pro- 
vence et vingt-cinq dans le comté de Mice.] L'évoque avait 11.000 livres 
de revenu ; sa taxe en cour de Rome était de /400 florins. 

11 y avait primitivement un monastère chargé du service religieux 
de la cathédrale. 11 disparut au X'= siècle. Après la restauration de (Jlan- 
dèves (XP siècle), on le confia à des chanoines réguliers, qui furent 
sécularisés à une époque inconnue. Les prieurés simples du diocèse 
furent unis à la mense capitulaire par l'évêque Isnard, à la fin du 

I. Com. et cant. Entrevaux, arr. Castcllane, Basscs-Alpcs. — Gallia Chris- 
tiana, III, iu30-i2/i(). — Du Tkms, IV, 3i()-3a3. — Souvenirs relUiieux de la 
llaule-Provi'iice, U73-287. — BouciiK, I, 37<)-383. — Papon, I, 438-/i.'49. — 
IUssai hislorique sur Enlrcuaux et sur les privilètjes et franchises dont cette 
ville a joui jusqu'à la Ilcvolulion, par Ai.bin I5khnaiu), iNSi). iii-ia. — Los 
archives du dôparleinenl des Alpos-Marilimcs possèdent 3o art. au fonds de 
cet évêché et 35 à celui de roilicialilé. 

a. Il reste à fJlandrvos mèrne des débris do l'ancionno cathédrale (XP s.) 
et du palais é[)iscopal. l/é{,diso. do Noho-Danio d'iMiIrovaux. (pii louait lieu 
de calliédralo, est du XV'el du \V1* siècle. 

3. Il n'est pas corlaiii que ce Fralcrnus fut évoque de Glandèves. Ducuesne, 
Les Fastes éjnscopaux..., I, aiS3-2<S'i. 

4. Il y avait, en outre, deux curés perpétuels, quelques béncficiers, un 
maître de musique et deux clercs. 



DIOCÈSE DE GLANDÊVES I^S 

XVP siècle. Ce diocèse n'eut son séminaire que peu d'années avant la 
Révolution (1775). 

Monastère 

Bernardines d'Entrevaux '. — Monastère fondé par Gaspard de 
Tressemanes deBrunet (1768), évêque de Glandcves, avec des reli- 
gieuses venues de Manosque ; elles s'occupaient de l'éducation des 
jeunes filles. Le successeur de l'évêque fondateur supprima cette 
maison. 

Prieurés 

Amirat, /Imira/um^. Saint-Cassien, donné à Saint-Victor de Mar- 
seille, par Adelbcrt et sa femme Ermcngarde (io/|3), mis par saint Gré- 
goire VII au nombre des cellœ (1079). — Annot, Anoth, Sigumanna^. 
Saint-Pons, donné à Saint-Victor par Pons Silvain et sa famille (1043), 
mis par saint Grégoire Vil au rang des cellœ (1079). Notre-Dame 
de Virimanda, dépendant de Saint-Pons de Nice (1247) et uni à la 
charge de prieur claustral (1610). — Briançonnet, Drianzum, Brla- 
cioniun '*. Notre-Dame, dépendant de Lérins. — Entrevaux. Saint- 
Michel, uni au cIi ipitre cathédral. — Gilette, Glleta °. Notre-Dame, 
uni au même chapitre. Saint-Pancrace. — Guillaumes". Notre-Dame. 

La Rociiette-Cuanant, Rochelia \ Saint-Saturnin et Saint-Martin, 
dépendant de Lérins. Notre-Dame de Parans, uni à l'archidiaconat de 
Glandèves. — Le Fugeret, Folgairetuiïi\ Saint-Pons, dépendant de 

I. Souvenirs religieux des églises de la Haute-Provence, par Fkuaud, 190. 

— ACIIAUU, I, ÔlS. 

a. Canl. Saint-Auban, arr. Cirasse. — Cari. Saint-Victor, il, i2()-i3o. 

3. Ghef-1. cont., arr. Casliîllaiio, Hasscs-Alpcs. — Ibid., i2()-ia(). — Les 
possessions de Saint-Viclor dans les Basses-Alpes, par Auuaujj. — Cari. Saint- 
Pons, 57, /i3(). 

^. Gant. Saint-Auban, arr. Grasse. — Cart. Lérins, I, 202, 809 ; II, 5o-58, 

— Inv. soin. nrch. Alpes-Marilinics, sér. Il, /| 25-439, p. 87-88. 
5. Cant. Ro(iuc; litron, arr. Puget-Tliéniers. 

G. Ghef-1. cant., arr. Puget. 

7. Gant. Entrevaux, arr. Gastellano, Basscs-Alpcs. — Cart. Lérins, II, 78. 

— Inv. soin., 91-92. — AciiAitD, 11,289. 

8. Gant. Annot, arr. Gastellanc, liasses- Alpes. — Cari. Sainl-Vidor, II, 
689. — Aguard, I, 557. 



174 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 

Saint- Victor. — Les Ferres*. Notre-Dame, donne à Lérins à une 
époque inconnue et uni au prieuré de Roqucstéron (XIV® s.), Saint- 
Martin, du même monastère. — Les Majouls, Magili^. Saint-Sépulcre, 
dont saint Grégoire VII fait une cella de Saint-Victor (1079). — 
MALAussi;NE\ Saint-Pierre, uni au chapitre cathédral. — Méaille, 
Medullœ *. Notre-Dame, dans la même condition. — Peyresq', uni à 
l'Évêché. — Puget-Figette, Boniun Villare °. Saint-Pierre, donné à 
Saint-Victor par Jean et ses fils (ioZi4) et cella en 1079. — Puget-Thé- 
N1ERS, Pogii-Teiiias \ Notre-Dame et Saint-Martin, donné à Lérins par 
Ripert et sa famille (Xl^ s.). 

RoQUESTÉRON, Rocasteron". Notre-Dame, dépendant de Lérins, uni 
au prieuré claustral (1/449)- — Saint-Antonin '", donné à Lérins par 
Boniface Malbec et ses frères (1091). — Saint-Benoit". — Saint- 
Pierre". Notre-Dame de la Penne, que saint Grégoire Vil met au 
nombre des cellœ de Saint-Victor (1079).— Sallagriffon, Sallagrijo**. 
Saint-Pons, dépendant de Saint-Dalmace de Pedone. Sainte-Marguerite, 
uni à l'Évêché. — Sauze, Salicse". Saint-Pierre de Castellet, dépendant 
de Saint-Dalmace de Pédone. Notre-Dame de la Colle, dépendant de 
l'Évêché. — TouDON, Todonuni '*. Saint-Jean-Baptiste, donné à Lérins 
entre loSa et loôo. — Tourrettes du Château ". Saint-Jean de 
Revest, donné à Lérins par Boniface Malbec et les frères Aldebert et 
Pierre (1091). — Ubrate, Ubradia*'. Saint-Martin. 

1. Gant. Courségoules, arr. Grasse. — Cart. Lérins, I, i83; II, 7, 77. — 
Inv. soin., 8<S. 

2. Cant. Saint-Auban, arr. Grasse. — Cart. Saint-Victor, II, 219. 
.H. Cant. Villars, arr. Piipet. 

^. Cant. Annol, arr. Caslellanc, Rasses-Alpes. 

5. Cant. Sainl-Andié-de-Méouilles, arr. Caslellanc. 

6. Cant. Entrevaux, arr. Castcllane. — Cart. Saiid-Vidor, II, iSi-iSa. — 
AciiAUD, H, 2/17. — Souvenirs reli(iieu.T, 3i. 

7. Chcf-1. arr. Mpos-Marilinies. — Cari. Lérins, l, i8o-i8a, 186-188; II, 
59-77. — Inv. sont., 88-89. — • Souvenirs relitjienx, .'19. 

8. (]hcf-l. cant., arr. Puget. — Cart. Lérins, II, 77. — ïnv. som., 90-91. 

9. Cant. Rnqucsli'îron, arr. Pugot. — Cart. Lérins, I, 18/1-18I). 

10. (]aiit. Annol, arr. Caslellanc, Hasses-Alpcs. — Aciiard, II, 898. 

11. Cant. Knlrcvaux, arr. de Castcllane. — Cart. Saint-Victor, 11, 43i. — 
Souvenirs religieux, 3'i. 

12. Cant. Sainl-Anban, arr. Grasse, Alpcs-Mar. — AciiAnn, II, 329. 
i3. Cant. Giiillainncs, arr. Puget. 

i4. Cant. Hoqnesléron, arr. Pngct. 

i5. Ibid. — Cart. Lérins, I. 1 84- 186. 

iG. Cant. Annol, arr. Castcllane, Basses-Alpes. 



IV 

DIOCÈSE DE GRASSE' 



[Grasse, Grassensis, ville épiscopale de la Haute-Provence. On y a 
transféré l'évêché d'Antibes^, le 19 juillet 1245. Le pape Clément VHI 
le voulut unir à celui de Yence (lôga), mais cette union ne put réussir. 
Son évêché est suffragant de l'archevêché d'Embrun. L'église cathé- 
drale est dédiée à la Sainte Vierge, dont il y a une image à toutes les 
portes avec une lampe qui brûle devant, toute la nuit ; et tous les soirs 
on y chante les litanies. L'on dit que c'est un vœu de M. Godcau, qui, 
étant évoque de Grasse, mit la ville sous la protection de la Vierge et 
en ressentit les effets, lorsque les ennemis, s'étant présentés devant 
Grasse, se retirèrent au bout de trois jours, sans y faire de mal. Le 
chapitre de l'église cathédrale consiste en un prévôt, un archidiacre, 
un capiscol, un sacristain, un archipiêtre et sept ou huit autres 
chanoines ^ 11 y a dans le diocèse vingt-deux paroisses et l'abbaye de 
Lérins. Les revenus de l'évêché s'élèvent à 7000 Uvres et la taxe en 
cour de Rome est de 45o florins.] r' 

La ville épiscopale possédait des couvents de Grands Augustins, 
fondé en 1259*; de Dominicains, fondé en laSG"; de Cordelicrs con- 

1. Chcf-1. d'arr., Alpes-Maritincs. — Bibliographie : Gnllia chrislinnn, III. 
ii/i5-i2ii : instr. 2o<j-a32. —Du Tems, IV, 2S8-2()(). — Bouciik, 1, 287-29S, 
— Pai'ON. I, Ao3-425. — Ilisloire civile et religieuse d'Antihes. suivie d'une 
notice liistori(iuc siir les monninents religieux détruits depuis 1789 dans 
l'arrondissement de Crasse, par Am;x. Audkut. Antihes, i8()(j, in-8. — 
Ilisloire d'Anlibcs, par E. Tisskkanu. Anlibes, 1877, in-8. — In Dentaire des 
archives municipales de Grasse, par Saudou. Grasse, i8()r), in-/|. — Grasse. 
Notes à la suite de l'inventaire des archives communales, par Si^îniooiiucr. Grasse, 
i8()3, in-8. — Bioiirapliic et PÀldingrapliie de l'arrondissement de Grasse, par 
lloitERT Urboul. Grasse, 1887, ia-8. 

2. Clief-1. cant., arr. (irassc. 

:i. Le fonds de l'èvèché d'Anlibes ei de Crasse a<i\ archives départemen- 
tales se compose de 22 A art. ; il y en a 1978 provenant du chapitre calliédral ; 
3, de l'ollicialilé diocésaine, et 50, du séminaire. 

/i. Inv. soni. arch., série H, par Moins, 1, 203-209. — Sém^quucu, 102-ioj. 

5. Ibid., 189-198. — SiiNÉQUiEU, 105-107. 



176 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 

ventuels, fondé en la^o'; de Capucins, en i6o5'; d'Oratoriens, en 
i63i'; de Visitandines, établies dans une maison d'Ursulines qui 
embrassèrent leur genre de vie (iG34)*. Il y avait des Cordeliers de 
l'observance à Antibes depuis l'année i5i5% et à Cannes, des Capucins". 



Lérins 

Sanclus Honoratus Lirinensis. 

[Celte abbaye est située dans l'ile du même nom, dans un petit golfe, 
entre Antibes et Fréjus, ayant entre elle et le continent une autre île 
plus grande, nommé autrefois Lero et maintenant l'île Sainte-Margue- 
rite, comme Lérins s'appelle l'île Saint-Honorat. Elle était d'abord du 
diocèse de Fréjus et par la suite elle s'est trouvée de celui d' Antibes, 
dont le siège a été depuis transféré à Grasse. La quantité de serpents la 
rendait entièrement déserte, lorsque saint Honorât s'y retira avec 
quelques compagnons. 11 y fonda vers l'an 891 ' le célèbre monastère 
qui subsiste encore aujourd'hui, mais sous la règle de saint Benoît. Ce 
monastère fut, durant plusieurs siècles, le séminaire des évèques de la 
Provence et de plusieurs autres provinces de France et d'Italie. Entre 
tant de saints et savants prélats qui sortirent de cette école, les premiers 
furent saint Maxime de Riez, saint Ililaire d'Arles, saint Loup de 
Troycs, saint .Jacques de Tarentaise, saint Eucher de Lyon, qui a fait 
un éloge particulier de cette maison. 

La fête de tous les saints de l'île de Lérins se fait le i5 mai. On y 
compte trente-quatre saints évoques, dix abbés, quatre confesseurs et 
cinq cents martyrs". Saint Caprais, ayant été le directeur de saint 
Honorât et son guide dans ses pèlerinages, se fit religieux dans Lérins 



I. Inv. som. arc.h., 199-202. — Ibid., 99-102. 

a. Sknéquieu. 107-109. 

.3. Inv. soin. 2ii-2i(). — SÉNÉQUiEii, 109-111. 

4. Ibid., 22a. — Ibid., iia. 

.'i. Ihid., 217. 

(). Ibid., 218. 

7. Ce scinit dans les premières années du V' siècle d'après Tillemont, 
Mémoires, XII, /17,'i. 

8. rsousne ^Miaiilissons pointrcxacUtudc historique de ces chilTrcs, attes- 
tes sculeincnl par une tradition locale. 



DIOCESE DE GRASSE I77 

SOUS lui'. Saint Loup% évêque deTroyes, exerça quelque temps la vie 
religieuse à Lérins, et son frère, saint Vincent, y passa le reste de ses 
jours. On croit que c'est celui qui est connu sous le nom de Vincent de 
Lérins \ Saint Virgile, éveque d'Arles, a été religieux à Lérins'*, de 
même que saint Attale, abbé de Bobbio en Italie \ Saint Césaire, qui 
fut évêque d'Arles au commencement du VI« siècle, avait été religieux 
de Lérins, d'où il n'était sorti que pour cause de maladie *. Saint 
Ayou ou Aigulphe, abbé de Lérins après Vincent vers l'an 668, fut tué 
en 675'. Saint Porcaire, second du nom, abbé de Lérins, fut massacré 
(731) par les Sarrazins avec tous les religieux de l'abbaye qui s'y rencon- 
trèrent et qui montaient à près de cinq cents. Ils sont honorés comme 
martyrs le 12 d'août*. Saint Antoine, venu de l'Illyrie du temps du roi 
ïhéodoric, a été moine de Lérins \ et saint Lambert, évêque de 
Vence au XIP siècle, avait été longtemps religieux à Lérins i% et plu- 
sieurs autres dont le nombre est trop grand pour être rapporté ici *'. 

1. La fête de saint Caprals se célébrait le i"juin. Ada Sanctoram, Jun. I, 

75- 

2. On célèbre sa fête le 39 juillet. Il mourut en /»79. Ada Sandonim, jul. 

V, G2-80. — TiLLEMO^T, Mémoires pour servir à l'hisloire ecdésiasiique,Wl, 
126-189. 

3. C'est une opinion abandonnée depuis longtemps. Tillemont, XV, 859. 
/i. 11 est inscrit au martyrologe le 5 mars. Il mourut en Oio. 

5. Ce saint passa peu de temps à Lérins. A la discipline alfaiblie de ce 
monastère, il préféra l'observance rigoureuse des disciples de saint Colomban 
à Luxeuil. 11 mourut le 10 mars 627. 

G. S. Césaire, éveque d'Arles (5o3-543), par l'abbé Malnort. Paris, 1894, 
in-8. 

7. C'est la date acceptée par Mabillon. Ada Sand. O. S. B., II, 627-037. 
Acta Sandorum, Sept. I, 728-7^3. 

8. Mabillon, Ada Sanct. O. .S'. B. III, n, ^93-495; V, 787-788. Ada Sando- 
rum, Aug. III, 733-789. 

9. Sa vie a été écrite par Ennodius de Pavie. Magni Felids Ennodii opéra 
omnia, éd. IIatitel, Vienne, 1882, in-8, 383-393. 

10. Ada Sandorum, mai VI, 3ii-8i3. 

11. Nous empruntons à IJuuciiii,!, 295, le Catalogue des Saints qui ont vécu 
à Lérins et dont la fête se célèbre à jour certain : SS. Honoré, iG janvier; 
Venant, 80 mai , .lust, évêque de Lyon, 2 sept. ; Caprais, abbé de Lérins, i" 
juin; Vincent, 24 mai; Euchcr, évèquc de Lyon, iG nov. ; Ililaire, évoque 
d'Arles, 5 mars ; Véran, évèquc de Vence, 10 sept. ; Eude, 20 nov.; Maxime, 
évèquc de Riez, 27 nov. ; Loup, évèquc de Troyes, 29Juil. ; Salvien, prètrede 
Marseille ; Anatole, évèquc. 25 sept. ; Salone, évèquc de Vienne, 28 sept. ; An- 
toine, 28 déc. ; Fausle, évèquc de Rie/, iG janv. ; Apollinaire, évoque de 
Valence, 5 oct. ; Jean, abbé de Réomc, 28 janv. ; Eloi, i5 janv. ; Silïrcd, 
évêque de Carpentras, 29 nov. ; Césaire, évèciuc d'Arles, 28aoùt; Germain, 
évcciue de Paris, 28 mai; lionou, abbé de Lérins, 29 mai; ,\tlale, () mars; 
Virgile, éveque d'Arles, 5 mars ; Arnoul, évèciue de Metz, 18 juin ; Aigulphe, 

12 



178 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUX 

Le corps de saint Honorât ou Honoré, archevêque d'Arles et fonda- 
deur de la célèbre abbaye, demeura à Arles, jusqu'à ce que, en 1892, 
il fut transporté dans l'île de Lérins, appelé depuis Saint-Honorat'.] 

Lérins*eut beaucoup à souffrir des incursions sarrazines, du VII' au 
X* siècle et plus tard encore. Les abbés se virent dans l'obligation de 
construire une tour fortifiée, qui reste debout. Saint Mayol réforma celte 



abbé de Lérins, 3 sept. ; Amand, abbé, 18 nov. ; Agricole, évêque d'Avignon, 
a sept.; Porcaire, abbé de Lérins, la août; Bernaire, 2 janv. ; Lambert, 
évêque de Vence, 2G mai. 

Catalogue de quelques autres saints Personnages, qui ont vécu à Lérins, et 
dont l'on n'y célèbre pas la fêle. SS. Valère, évêque de Nice ; Vincent, évêque 
de Saintes; Magonce, évêque de Vienne; Sedast, id. ; Nazaire, évêque d'Arles ; 
Concorde, id. ; Tbomas, évêque de Taren taise ; Marin, abbé de Lérins; 
Polème, id. ; Florent, id. ; Anschne, id. ; Nazaire, id. ; Ardème, Elibode et 
Evode, abbés ; Théodore, martyr ; Ferréol, moine. 11 va sans dire que nous 
ne nous portons pas garant de toutes ces attributions. 

I. Les revenus de l'abbé s'élevaient à 8000 livres. Il avait son palais abba- 
tial à Vallauris. La taxe en cour de Rome était de 100 florins. 

a. Arr. Cannes. — Bibliographie : AnciiivEs et Documents publiés : 
Les archives et les manuscrits de l'abbaye de Lérins sont conservés aux 
archives départementales des Alpes-Maritimes. On y trouve le cartulaire 
(XIII« s.), des bulles (i iS^-iÔgS), des lettres patentes (11G7-1583), des édits 
et arrêts du Conseil d'Etat (i 503-1787), des registres de recettes et de dépenses 
(1^95-17,19), des hommages et dénombrements depuis iSgg, un inventaire 
des archives avec table dressé en iGi4o, Ms. 4 vol. in-fol. — Inventaire som- 
maire des archives départementales des Alpes-Maritimes, sér. II, par Moris. 
Nice, 1893, irj-/|. — Étude sur les archives de Lérins, par l'abbé Barbe, dans 
But. Soc. et. Draguignan, I (i85(3), io6-in. — Inventaire des écritures et 
vieux titres du monastère Saint-Honorat de Lérins, Ibid., VI (186O), 3i2-a54; 

VII (i868), 91-100. — Cartulaire de l'abbaye de Lérins, par Moris et Edmond 
Bi.ANc. Paris, t. I, i883, in-/i ; II, igoS, in-4- — Cartulaire de l'abbaye de 
Lérins, par De Flammare. Nice, i885, in-8. — Le cartulaire de Lérins, par 
l'abbé Barbe, dans liai. Soc. et. Draguignan, I (i856), Sg/j ; III (1860), i55, 
169. — Une note sur le cartulaire de Lérins, dans Annales Soc. Alpes-Maritimes, 

VIII (i88a), 368-371. — Bulle du pape Alexandre IV, en faveur du monastère 
de Lérins fl2.'j9J, par l'abbé Verlaque, dans Revue Sociétés savantes ( 187SJ, 
I, /t07-4i2. — Pièces concernant l'abbayede Lérins. Bib. nat., ms. fr. 15731, 
17662. Monasticon, ms. lat. 12675, f. 69. Collection Morcau, ms. 791. f. 181. 

be catalogue des manuscrits provenant de Lérins conservés aux archives 
des Alpes-Maritimes .se trouve dans l'Inventaire sommaire, par Morris, p. a/»- 
3i, et dans le Calai, des manuscrits conservés dans les dépôts des archives 
départementales, p. 8-i3. — Psalterium Lyrinensc : vide litanias post iiymnos 
in fine codicis, ubi sancti Lyrinensrs pterique et inter sanctos monachos Guil- 
lelmus et Willelnius, forte comités Provinciu' et monachi Cluniacenses et Montis- 
Majoris. Petit in-fol., conservé à la Bib. nat., ms. lat. 767. Manuscrits de la 
bibliothèque de Peyresc, par Omont, dans Annales du Midi, I, 33a. — Obituaire, 
voir : les obiluaires français, par Molinier, n" 639, p. a8o. 

Pancarte des bénéfices dépendant du monastère de Lérins. Bib. Avignon, 
ms. 1751 ; Bulle de Célestin III au prieur et atix moines de Lérins (1191). 
Ibid. ms. 3754. Convention entre Louis de Broglic, évoque de Vence et abbé 



DIOCÈSE DE GRASSE I79 

abbaye (978), qui resta soumise à Cluny jusqu'au XIV^ siècle, époque 
où elle passa sous la dépendance de Saint-Yictor de Marseille (i366). 
La réforme des monastères de Provence, qui eut pour promoteur prin- 
cipal Grimaldi, évêque de Grasse, au commencement du XVI^ siècle, 

de Lérins, et les moines de cette abbaye (24 février iSgS). Ibid. ms. SBSg. — 
Pièces concernant le monastère de Lérins. Bib. Cannes, ms. i, 10, 29, 3i. 

Noie sur les dépendances de l'abbaye de Lérins au diocèse de Gap, par l'abbé 
Guillaume. Gap, i883, in-8, ext. Bal. Soc. et. Haules-Alpes, II, 4oi-4i8. 

Pour les œuvres des moines de Lérins et les documents sur ce monastère 
publiés par Migne, voir Index monasicriorum. Pat. lat., CCXX, 1088. — • 
Table chronologique des diplômes, chartes, etc., par Bréquigny, I, 89, /|i ; II, 17, 
132, 253, 264, 273, 53i ; m, IV ; Vil, 280; VIII, 44. — Acta regum et impe- 
rnlorum Karolinorum, de Sickel, II, 18, 428. — Papslurkunden von Wiede- 
RUOLD, IV, i3-54. 

Inventaire des arrêts du Conseil d'Etat (règne de Henri IV), par N. Valois, 
ïi° i2'io3, t. II, 483. — Arrêt du Parlement d'Aix, du 21 mars i6a3, par 
ïcquel l'évèque de Grasse est maintenu au droit de visiter les paroisses 
dépendant de Lérins, dans Abrégé des mémoires du Clergé de Fra/ice, III, 710- 
713 ; VII, 88-91. Arrêt du Parlement d'Aix (8 mars i()6o) par lequel le vicaire 
perpétuel de Cabris, dépendant de Lérins, est condamné de payer à levêquo 
de Grasse 5o livres pour les frais de sa visite au dit lieu. Ibid., VII, 106-108. — • 
Autre arrêt rendu en exécution du précédent, par lequel l'assignation donnée 
à l'évoque de Grasse, à la requête de l'économe de Lérins, pour comparaître 
en cour de Rome, est déclaré abusive. /6Jt/., 108-ni. — Arrêt du Parlement 
d'Aix du if) juin 17 16 qui reçoit le Procureur général appelant d'abus du 
mandement de M. l'évèque de Grasse du lO du mois de mai précédent. 
Paris, 1716, in-4. 

Lettre de Louis XIII à M. le Maréclial d'Eslrées, ambassadeur à Rome, 
pour être autorisé à remplacer à Lérins les Bénédictins du MoiU-Cassin 
par les Bénédictins de Saint-Maur, 2H mars 16J8, par l'abbé Tisserand, 
dans Revue des Soc. savantes (1870), 1, OSo-Bfio. — Factuin des reli- 
gieux bénédictins de la congrégation de Sainte-Justine de Padoue, 
autrement du Mont-Cassin, pour la réunion de l'abbaye et monas- 
tère Saint-IIonoré de Lérins à la dite congrégation, par D. Maynier. S. 1., 
liàti'i, in-4. — Mémoire des religieux de Lérins, signifié le lâ sept. 1735, con- 
cernant le droit de nomination du roi à l'aljbaje de Lérins. s. I. n. d. — 
Mémoire signifié pour Mt'"" Charles d'Anlclmy, évêque de Grasse, demandeur, 
contre les religieux de l'abbaye de Lérins, défendeurs. Paris, 173."), in-4. — 
Au roi et à nosseigneurs de son conseil. Uecjuêlc dos religieux de l'abbaye 
de Lérins, prétendant au droit d'élection de leur abbé, confie l'évèque de 
Grasse, nommé par le roi. Paris, 1788, in-fol. — Observations de M. l'é- 
vèque de Grasse, nommé par Sa Majesté à l'alibaye de Lérins, sur la requête 
imprimée des rcligieuxdecelleabbaye, Paris, i~'^[), in-fol. — Extrait d'unodéli- 
bération prise le 5 août 17'!") par les religieux du monastère de Saint Hono- 
rât de Lérins, qui justifie que ces mêmes religieux ont protesté et se sont 
opposés aux arrêts du Conseil rendus sur requête, aux mois de mai 17^1, 
scptcini)re i7'|2<'tjnin i7'i3, qui soumettaient ce monastère sous la juridic- 
tion de l'ordinaire. S. I. n. d., in-4- — Arrest du Conseil d'Klat du Koy du 
du 9 juillet 1766, qui confirme l'union du monastère de Lérins h. l'ordre 
de (jluny, ancienne observance. Paris, 1750, in-4. — Procès-verbal d'une 
contribution que le monaslèrc de Lérins fut obligé de payer, en i74<3, au 
général austro-sarde et supplique du monastère de Lérins au roi, en 1749, 



l8o PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 

ramena la vie régulière parmi les moines de Lérins, qui entrèrent 
bientôt dans la congrégarion italienne du Mont-Cassin (i5i6j. Celte 

relativement à la vicairie apostolique d'Antibes, publié par l'abbé Tisserand, 
dans Revue des Soc. sav. (1870), 1, 477. 

Histoire 

Chronologia sanctoruin et aliorain uiroruin ac abbaluin sacrœ insahe Leri- 
nensis. a D. Vincentio Bahkali, inonacho Lerinensi. Lyon, iGi3, in-4. — 
Fana venerandœ anlùiuitalis niuniimenta pro historia nrckislerii S. Ilonorati 
Lerineiisis in clironico ejusdein dornus a D. Vi.nc. Bauuau aut omissa aut 
dccurtata hic collecta studio D. Cl. Estiennot, t. XII de ses Fragmenta. Bib. 
nat. ms. lat. 12775. — Le trésor ou abrégé de la chronologie de l'abbaye et 
vénérable monastère de Saint-IIonorat,par Gaspar Augeh. Aix, i6/j4, iii-8. — 
Deux documents relatifs ù l'abbaye de Lérins, par A.. Saudou (Le saint Thré- 
sor de Lérins, par Gaspau Auger, et Recueil et inventaire de reli<]ues, i63G) 
dans Ann. Soc. tel. Alpes-Maritimes, X (i885), 365-373. — Mémoire concer- 
nant l'abbaye de Lérins, par Ch. Antelmy. Paris, 1735, in^. — Les origines de 
Lérins. Défense de Joseph Antelmy, par l'abbé D. — Réponse au défenseur 
d' Antelmy, par l'abbé Pierrugues. S. 1. n. d., ln-8, ext. Sem. relig. dioc. Fré- 
jus ^1875). 

Histoire du monastère de Lérins, par l'abbé Alliez. Paris, 186a, a vol. in-8. 
— Histoire de l'abbaye de Lérins, par Mouis, en cours de publication. — 
Historia monasterii Lerinensis usque ad annum 731 enarrata, auct. Silfver- 
BERG. Hauniœ, i834, in-8. — Abbaye de Lérins, par P. Sénéquier, dans 
Annuaire du Var. — tXotice sur l'abbaye de Lérins, par Honoré Tournaire. 
Marseille. i85o, in-8. — Notice sur les îles de Lérins, par de Laroche-Héron. 
Draguignan, iSSg, in-8. — Chronologie des abbés de Lérins, par Tisserand, 
dans Mém. Soc. Sciences de Cannes, 111(1873), 19-39, i35-i53 ; IV, (îi-iaS ; 
V, 17-50. — Sur les comtes de Vinlimille et les abbés de Lérins, par Garlone, 
dans Congrès scientif. de France, LVI (18OG), 3ia. 

Ecloga de laudibus insulœ Lerinensis, a Dionysio FAUciiEnio, dans Vinc. 
Barral. — De situ et laudibus insaUc Lerinœ, a D. Cortesio. Paris, 1597, 
in-8. — Mémoire sur les iles de Lérins, par Liiuillier, dans Revue médecine 
militaire, 183/1. — Lcrins and S. Patrick, par Gallacuer, dans Calho- 
cli World, XXXV, 45. — Les iles de Lérins. par Bourquelot. Moulins, s. 
d., in-8, ext. des Arts en province. — Les iles de Lérins, Cannes et les 
rivages environnants, par L. Alliez. Paris, 18G0, in-8. — Les iles de Lérins, 
par AzAïs. Mmes, i8Ga, in-8. — Les iles de Lérins et le monastère de Sainl- 
Honorat, par J. Puverel. Antibcs, 18G9, in-iG. — Une visite archéologique à 
l'île de Sainl-Honorat, par G. Houault de Kleury, dans Mém. Soc. sciences 
de Cannes, I (18G8), 38. — Une Journée aux lies de Lérins, par Alex. Aubert. 
Grasse, 1869, in-8. — Les iles de Lérins, par Dom Th. l3ÉRE^GIER, dans Rev. 
Art chrétien, XIV, 176-308. — Courte notice sur les nouveaux moines de 
Lérm.s (ordre de Citcaux). Lcrins. 187/1. i"-33. — Guide topographique, archéo- 
logique et historique du visiteur à Lérins ou monographie de file SaintHono- 
rat. Lérins, 1880, in-3a. — Souvenir des iles de Lérins, par Louis Lafonge 
et J. Renou. Cannes, i88ii. in-33. — Lérins et Marmoutier, ou les deux centres 
missionnaires des Gaules, par G. Appia. Paris, 1887, in-18. — Le Révérendis- 
sime boni Marie Bernard, fondateur et premier vicaire général des Cisterciens 
de l'Immaculée-Conception de Sénanque, abbé de Lérins, par Mgr Redon. 
Lérins, 1904, in- fol. 

Histoire de Cannes et de son canton, par GiiiGOU, dans Mém. Soc. 
sciences de Cannes, VI (1876), passini. — Cannes, vassale de Lérins, par 



DIOCÈSE DE GRASSE l8l 

dépendance de supérieurs étrangers fut pour eux une source de diffi- 
cultés, surtout après la surprise de leur île par la flotte espagnole 

Sardou^ dans A/m. Soc. let. Alpes-Marillines, X (i885), 335-373. — Notice 
historique sur Cannes et les îles de Lérins, suivie d'une dissertation sur 
l'Homme au masque de fer, par le même. Cannes, 1867, in-13. — Biographie 
et bibliographie de l'arrondissement de Grasse, par Reboul. Grasse, 1887, 
in-i(3, igS-aoS. 

Le souvenir de Michel- Ange à Cannes et à Lérins, par Doublet, dans Bul. 
Soc. archéologique du Midi de la France (1900-1901), 218-319. — Remarques 
sur quelques monnaies rares ou inédiles de la bibliothèque de Marseille, 
décrites dans un article de M. Carpenlin, par de Longpérier, dans Revue 
française de numismatique (1860), 57-Gi. — De quelques imitations de la 
monnaie fran<;aise du XIV" au XVII' siècle. Monnaies des abbés de Saint- 
Ilonoral de Lérins, par de Lo?<GPi':Rn:u. Ibid. (1866), 453-473. — Sur le droit 
de monnayage du monastère de Sainl-llonorat, par Gallois-Montdrun, dans 
Congrès scienlifiques, 33" session, LYI (18G6), 3o4. — // Jèudo di Seborga. 
par Ambrosoli, dans Gazetta numismatica, IV (i884), 11, ii-i3. — La fin du 
' monnayage des abbés de Lérins à Sabourg, par Maurice Raimbault. l'aris, 
1898, in-8, ext. Gazette numismatique française (1898), 60-68. 

Chroniques générales de l'ordre de S. Benoit, par Dom Yepès, traduites par 
Doin Martin Retiiélois, I, 270-285. — Annales Ordinis S. Benedicti, par 
Mabu.lon, voir table générale de chaque volume. — Anales ecclesiasii Fran- 
corum, par Le Cointe, même remarque. — Hisloire désordres religieux, par 
IlÉLYOT, V, 116-135. — Gallia chrisliana, 111, 1 188-1209. — Du Tems, IV, 299- 
307. — Histoire de la Provence, par Bouche, I, 293-29O, 55i ; II, 44, iio-n3, 
191, 431, 436, 5i5, 839, 899-909. — Nouvelle description de la France, par 
PiGANiOL de la Force, V, 374-390. — Architecture romane dans le midi de la 
France, par Uevoil, I, 5-8, pi. i ; II, ii-i4, pi. 13, i3. — Architecture monas- 
tique, par Lenoui, I, G4. — Dictionnaire d'architecture, par Viollet-le-Duc, 
VII, i3i. — Iconographie des sceaux et des bulles conservés aux archives dèp . 
des Bouchesdu-Rhône, par RlaiNcard, I, 227 ; H, pi. 93, n" 3, 3. 

Particularités historiques 

Relacion de la nueva villorin que han tenido el marques de Santa-Cruz y el 
marques de Villa franco, duquc de Fernandina, gênerai de las gâteras de 
Espana en la cosia de Francia, de la toma de las dos islas y Jorlalezas de 
Santa- Margarila y San-IIonorato, en 13 de settiembre deste ano UJ'Jô. iiarcc- 
lona, i(i35, in-4. — L'ordre et l'altiuiue à l'isle de Saint-Margucrile par 
l'armée navale de France selon qu'il niuiit esté concerté. Alx, .'(>37. in-13. — 
La prise des isles et forts de Sainte-Marguerite et Sainl-llonorat par l'armée 
du roy (Louis XIII) el les capitulations faites aux ennemis. Lyon, 1637. in-8. 
— Relalion de ce qui s'est passé en la reddition du fort réal de l'isle Sainte- 
Marguerite par les Espagnols suivant les articles accordés par la capitulation. 
Aix, 1637, in- 12. — Articles accordés à la garnison espagnolle sortant de 
l'isle de Sainle-Marguerile et Sainl-llonorat de Lérins. Aix, 1637, in-8. — 
Lettres du Roy à M. l'archevêque de Hordeaux sur l'allnque des isles de Sainte- 
Marguerite et de Saint -Honorai île Lérins. Aix, 1637, in-8. — Panimyrique à 
Mgr le comte de Harcourt sur la reprise des iles de Lérins, par François de 
iMeaulx. Aix, 1639, in-foL — A Monsieur de MeauLr pour son Panégyrique à 
Mgr le comte de HnrronrI sur la reprise des iles de Lérins, par François Mar- 
cnÉTY. Aix, 1639, in-fol. Ode. — Reprise des iles de Lérins sur les Espa- 
gnols (lO.'lij- 16.37), par J. .\. Aubenas, dans But. Soc. études. Drapuip^nan, 
XVIlI (1890), 97-189. — La reprise des iles de Lérins, mars-avril 1637, par 



l82 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'EMBHUN 

(i635). Il fut alors question de les incorporer à la congrégation de 
Saint-Maur. Cette union dura peu de temps. Les moines de Lérins 

L. Pélissier, dans Rev. hist. Provence (1901), 585, fiOG. — Prise des lies de 
Lérins par les Espagnols, par M. Bertrand, dans Congrès des Sociétés 
savantes de Provence à Marseille (1907), 397-311. 

Histoire des canons de l'abbaye de Saint- Honorât de Lérins. Episode du 
xr/e siècle, par (Jii. Barneaud, dans Bal. Soc. niçoise, II (1880), 212. — Un 
épisode de l'histoire du sacré monastère de Saint-Honorat de Lérins, par 
Gallois-Montbrun. Marseille, 1860, in-8. 

Hagiographie et htistoire littéraire 

Abbréyé de la vie des saints du célèbre monastère de Lérins et de tous les 
abbés qui l'ont gouverné jusqu'en l'année IWô, par Dom Demsle, prieur et 
religieux du dit célèbre monastère de Lérins. Bib. Gi'asse, ms. aS. — 
Recueil et inventaire des corps saints et autres reliques qui sont au pays de 
Provence, par G. Augeri. Aix, 1623, in-13 ; i636, in-12. 

Lérins au cinquième siècle. Thèse présentée à la Faculté des lettres de Paris, 
par l'abbé Goux. Paris, i856, in-8. — De Schola Lerincnsi .vtate merovin- 
gica, Thesim Facullali litlerarum burdigalensi proponebat P. Lauargou. 
Paris, 1892, in-8. — Sainct Honoré, abbé de Lyrin, archevesque d'Arles, par 
Augeri. Aix, iGS/l, in-12. — La vida de saut Honorât, légende envers proven- 
çaux du XHI" s., par Piaymond Féraud, nirois et moine de Lérins. Analyse et 
morceau.T choisis avec la traduction textuelle, la biographie du vieux poêle et 
une notice hislori(jue sur Saint-Honorat et les îles de Lérins, par A. L. Sardou. 
Paris, i858, in-8. INicc, 1875, in-8, ext. Ann. Soc. lettres Alpes-Maritimes, 
III, Nice, 1880, in-8. — La vie latine de saint Honorât et Raimont Féraut, 
par Paul Meter. Paris, 1880, in-8, ext. Romania, VIII. — Recherches sur 
les légendes du cycle de Guillaume d'Orange, par Bédier, dans An. du Midi, 
XIX (1907), i53-2()5. — Saint Honorât et son monastère, par de Gai.bert, 
dans Bul. Acad. Delphinale (189C), 97-110. — La légende dorée des Gaules. 
Légende de saint Honorât et de l'abbaye de Lérins, par G. Florisoone, dans 
La Quinzaine, 1905, i" mars. — Processus tj'anslalionis corporum SS. Hono- 
rati, archiepiscopi Arelatensis, et Alphonsi (dibatis, ad monastcrium Leri- 
nense (13b3). Remarques faites sur une prétendue procédure de la translation 
des reliques de saint Honorai, archevêque d'Arles, et Alphonse, abbé, faite en 
i3b3. Bib. Arles, ms. 108. — Abrégé de la vie de saint Ayoul, abbé de Lérins 
et martyr, avec un office pour sa fête et celle de ses compagnons aussi martyrs. 
Paris, i()()8, in-12. — La fin de Lérins ou le martyre de cinq cents moines et de 
leur at>bé, par l'abbé Pierrugues. Paris, i883, in-8. — Saint Agricol, moine 
de Lérins, évcque et patron d'Avignon, par l'abbé Paul Terris. Fréjus, 1876, 
in-8. — Voir : Bibliolhè(iue historique de la France, par Lelong, 1, 751-752. 
— Topographie des Saints, par Baillet, i35-i36', 

Nous ne pouvons donner que des indications incomplètes sur cliacun des 
écrivains de l'abbaye de Lérins. On pourra les compléter aisément par la Bi- 
bliotheca Medii yEvi de Potthast. — S. Honorât : Histoire liltéraire de la 
France, II, i56-if)i. Histoire des auteurs sacrés, par Dom Cellucr, VIII, 
44o-452. — Saint IIilamU'; : Pal. Lat. L. 1249-1293. Hist. lit. de la France, 
U, 2()3-275. Dom Cellier, VIII, '|33-/|52, r)io"-<)i3. Tillemont, XV, 36-97, 
8/4a-8/j(). Les Pères de l'Eglise, par Barueniiever. Paris, i8()f), in-8, II, 472- 
473. — Saint EuciiER : Pat. Lat. L, 701-1249. S. Euclierii Lugdunensis opéra 

I. Pour comploter ces indicalions, il siifQl de recourir aux Répertoires bibliogra- 
pliiques de Chevalier, de PolUiasl et des liollandibles. 



DIOCÈSE DE GRASSE l83 

firent partie de la Congrégation Cassinienne, jusqu'en 1756, époque 
où on les fit entrer dans l'ancienne observance de l'ordre de Cluny. 

Cette abbaye possédait un grand nombre de prieurés dans les divers 
diocèses de la Provence. Ils étaient occupés par des moines jusque 
vers le XV« siècle. Elle exerçait par ce moyen une influence considé- 
rable sur toute la région. 

Les moines de Lérins furent dispersés par la Révolution. Les Bernar- 
dins réformés de Sénanque ont restauré leur monastère. 

Bernardines d'Antibes^ — Le monastère de ces religieuses fut 
fondé, le i5 novembre i634, sous le vocable de saint Bernard. 



omnia, éd. Carolus Wotke, Vienne, 1891^, in-8. Hist. lit. de la France, II, 
275-394. DoM Cellier, VIII^ A32-458. Tillemont, XV, i20-i36, 848 857. 
Bardenhever, II, 469-471. De vitaet scriptis S. Eacherii Lufjdunensis episcopi, 
auct. A, Mellier. Lyon, 1878, in-8. S. Eiicher, Lérins et l'Eglise de Lyon aa 
V siècle, par A. Gouilloud. Lyon, 1881, in-8. — Vincent de Lérins : Pat. 
Lai. L., 687-686. Commonitorium..., éd. Kluepfel. Vienne, 1890, in-8. flist. 
m. de la France, II, 3o5-3i6. Dom Cellier, VII, 456-468. Tillemont, XV, 
i43-i46, 859-862. Bardenhever, II, 474-476. De utroque comnionitorio Liri- 
nensi dissertatio, auct. M. Poirel. Nancy, 1895, in-8. — Fauste : Pal. Lai. 
LVIII, 788-890. Fausti Reiensis prxler sermones pseudo-Eusebianos opéra, éd. 
Engelbrecht. Vienne, 1891, in-8. Hist. lit. de la France. II, 685-619. Dom 
Cellier, X, 891-897, 420-487. Tillemont, XVI, 4o8-436, 778-778. Barden- 
hever, III, 94-101. Elude sur sainl Fausle, par l'abbé Edmond Simon. Toulon, 
1882, in-8. Sainl Fausle, éuêque de liiez. Monographie historico-dognialique, 
par Ant. Koch. Stuttgart, 1895, in-8. — Saint Césaire, Pat. Lai. LXVII, 
io4i-nfi2. Bardenhever, III, i2i-i3'|. Césaire d'Arles et l'Eglise gauloise de 
son temps, par Arnold. Leipzig, 1898, in-8. S. Césaire évéque d'Arles, par 
l'abbé Malnory. Paris, 1896, in-8. — S. Césaire, évéque d'Arles, par l'abbé 
Lejay. Paris, 1897, 'u-8. — Lérins et la légende chrétienne, par Dm-ouRcg, 
dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles- Lettres 
(1903), 4i5-423. Cf. Analecla bollandiana, XXV (1906), 201-208. — Elude sur 
les '< Gesla martyrum » romains, par Dukourcq, t. Il, Le mouvement légendaire 
lérinien. Paris, 1907, in-8. Cf. Rev. Bénéd., XXIV (1907), 587-546; Anal, 
bolland., XXVII, 3i5-2i8. 

Libellas de auctorilale sacri concilii generalis. Libellas adversus luereses 
Bohemorum, par Geoffroy II, abbé de Lérins (i4ao-i43i). Bib. Mazarine. 
ms. 1687, n"' 3, 4, 16. — Le R. P. Denis Faucher, prieur de Lérins au AT/e 
siècle, par Henri Tournaihe, dans Mém. Soc. sciences de Cannes, ill ^1878), 
89-68. — Etude sur Denis Faucher, moine de Lérins {1US7-1562), par Mouan, 
dans Mém. Acad. Aix, VI (i845), 208-287. 

Note de Calvet sur un manuscrit de Lérins, par Pélissier, dans Rev. des 
bibliotlièques, I (1891). mai. — Le moine des îles d'or, par Chabaneau, dans 
Ann. du Midi, XIX "(1907), 864-872. — Le théâtre an monastère de Lérins sous 
Louis XIV, par Doublet, dans Bal. hist. et phil. du Com. trav. hist. (1904), 
525-587. 

I. Inv. som. des archives du département des Alpes-Maritimes, sér. H, i486- 
1495, par Morris, 320-221. — luv. Arch. com. de Grasse, par Sardou, 4. 



l84 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 



Prieurés 

Grasse*. Saint-Honorat, donné par Geoffroy de Grasse (1078) aux 
moines de Lérins, qni curent, en outre, dans cette ville un hospice 
connu sous le nom de Prieuré de l'Infirmerie. Saint-Honorat fut cédé 
aux Oratoriens (1628). Saint-Laurent de Magagnosc, dépendant de 
révêché. Saint-Pancrace de Placassier, dépendant du Chapitre cathé- 
dral. 

Antibes, AntipoUs^. Saint-Jean, donné à Lérins par l'évêque Alde- 
bert (1028-1041) avec les églises de Saint-Michel et Saint-Martin. Saint- 
Maxime de Rcvest, Revestani, donné à Lérins par le même évoque et 
doté par Guillaume et sa femme Adhois (io3o-io46). — Biox, Disotam^. 
Sainte-Madeleine, dépendant de l'évèché. — Cannes, Cannia *. L'abbaye 
de Lérins possédait la seigneurie du lieu, qui lui fut confirmée par 
Raymond Bérenger (ii3i). Saint-Etienne d'Arluc, Aureus locus, Auri 
lucus, monastère de femmes, fondé par saint Nazairc, i4" abbé de 
Lérins, qui existait encore à l'époque où Lérins fut soumis à 
Gluny (979). L'abbaye reçut ce village de Guillaume, au moment 
de sa profession monasti({ue (v. 990), d'Aldebert, évéque d'Anli- 
bes (102G-1069) et d'autres bienfaiteurs. Saint-Martin, dépendant 
de révêché. La Sainte-Trinité. — Chate\uneuf, Castriim novum". 
CiPiÈREs, Cipcrige\ Saint-Mayeul, dépendant du Chapitre cathédral. 

EscRAGNOLLES, Sclangola\ Saint-Clair, uni à l'évèché de Grasse. 
Saint-Florent de Canaux, Canals, de l'abbaye de Lérins, uni au prieuré 



1. Cart. Lérins, I, 109-116; II, 87-92. — Inv. som. sér. II, lOo-iSg et 
1078, p. 107-iyo et 1G8. — Inv. nrch. Grasse, par Saruou, 4- — Grasse, par 
Sénéouier, a32-234, 293. — Histoire de Grasse, par Massa. Cannes, 1878, 
in-8. 

3. Chef-1. cant., arr. Grasse. — Cart. Lérins, I, 93, 125-129; II, 107-109. 

— Inv. som., p. 121-122. — Histoire... d' Antibes, par Aubert. Antibes, 18G9, 
in-8. — Histoire d' Antibes, par Tisserand. Antibes, 1877, in-8. 

3. Cant. Antibes. 

Ix. Chcf.-l. cant., arr. Grasse. — Cart. Lérins, I, 69-90; II, 79-84. — Inv. 
som. 93-97. — Gallia Cfirisliana, III, 1209-1210. — Bouche, I, 297. — Arluc 
ou Sainl-Casxirn, par A. Sarduu. Nice, 1892, iri-8; vxl.Ann. soc. scient. Alpes- 
Marilimrs, XIV. — Histoire de Cannes et de son canton, par Guigou, 325-23q. 

— Les lies de Lérins, par Alliez, 286-299. 

5. Cant. Le Har. 

6. Cant. (Joursogoulcs. — Aciiaru, 1, 469. 

7. Cant. Saint-Yallicr. — Cart. Lérins, I, ii5; II, 88. — Acuard, I, 622. 



DIOCÈSE DE GRASSE l85 

Saint-Honorat de Grasse (i34/i). — Gourdon, Gordonum\ Saint-Vin- 
cent, dépendant du Chapitre de Vence. Saint-Ambroise, cédé par 
l'abbaye de Lérins à la cathédrale de Grasse (i3o3). 

Le Bar, Albarnum" . Saint-Jacques, dépendant de l'évêché. Saint- 
Michel-entre-deux-Eaux, appartenant à l'ordre de Saint-Ruf (XIP s.) 

— Le Tignet, Antiniacum^ . Saint-Hilaire, dépendant de l'évêché. — 
MouANS, Mohani *. Saint-André, dépendant de l'évêché. Saint-Martin 
de Sartoux, Sartoboliim, donné a Lérins par Belieldis et uni au prieuré 
de Saint-Honorat de Grasse (i344)- — Mougins, Moginum^. Saint- 
Pierre, donné par Geoffroy, évêque d'Antibes, à Lérins (io83), qui 
tenait de Gauceran la seigneurie du lieu. Saint-Martin, dépendant de 
Saint- Victor de Marseille (1079), uni à la sacristie. — Opio". Saint- 
Trophime, uni au Séminaire. 

PÉGOMAS, Pegomaciiim \ Notre-Dame et Saint-Pierre, dépendant de 
Lérins, qui possédait la seigneurie du lieu. — Roquefort, Rocafors^. 
Saint-Pierre d'Ulmo, dépendant de Lérins. Saint-Michel d'Aspres, 
Asperi, appartenant à la même abbaye, uni au prieuré Saint-Honorat 
de Grasse (i344). — Saint- Vallier % dépendant du Ciiapitre cathédral. 

— Valbonne, Vallis Bona^", ancienne abbaye cistercienne, fondée sous 
le vocable de Notre-Dame par Olivier (11 99), évêque d'Antibes, soumise 
à Saint-André de Villeneuve (1297), puis unie à Lérins et réduite à la 



I. Gant. Le Bar. — Cart. Lérins, II, ia8. — Achard, I, 58i. 
a. Chef.-l. cant. — Achard, I, 281. 

3. Gant. Saint-Vallier. — Ibîd., II, aoi. — Cabris et Le Tignet, par Séné- 
QUiER. Grasse, s. d., in-8. 

4. Gant. Gannes. — Cari. Lérins, I, io3 ; II, i34. — Inv. soin. p. 117-120. 

— Histoire de Cannes, par Guigou, 255. — Mouans-Sarloux, pur Sénéquier. 
Grasse, 1887, in-8. 

5. Gant. Gannes. — Cart. Lérins, I, 89-92 ; II, 97-100. — Iitv. soni., ifig. 

— Cart. Saint-Vidor, II, 219, 227. — Histoire de Cannes, 25o. — Les Iles de 
Lérins, 284. 

6. Gant. Le Bar. 

7. Gant. Grosse. — Cart. Lérins, II, ioo-io3. — Inv. som. ii/i-117, 169. 

8. Gant. Le Bar. — Cart. Lérins, II, 89. 103-107. — Inv. som., 120-121. 

9. Ghcf-L cant. — Achard, II, 458. — Saint-Vallier, par Sénéquier. 
Grasse, 1891, in-8. 

10. Gant. Le Bar. — Cart. Lérins, II, io9-i3i. — Inv. soin., i22-i3(, 108- 
169. — Acte par leguel Bertrand, abbé de Valbonne, soumet son monastère à 
celui de Saint-André (1207 J. Bib. Avignon, ms. 2899, f. 21O. — Étude sur les 
abbés de Saint- André-de-Vitleneuve, j)ar INlKRrrAN. 4<i. — Callia cliristiuna, 
III, laio-iaii. — L'Abbaye de Valbonne, au d<oct's^M/'/l/)/j/>es, par Verlaque. 
Paris, 1887, in-8; ext. Bul. hist. com. trav. hist. (1886), 2G9-277. 



l86 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 

condition de prieuré (i3o3). Villebruque, Villabrusqua, dépendant de 
Lérins. — Vallauris, Vallis Aurea\ Monastère de femmes, fondé en 
1227 parles moines de Lérins sur des terres leur appartenant depuis 
Tannée io38, réduit plus tard à la condition de prieuré, dans lequel 
résidaient l'abbé et une communauté de religieux. 

I. Gant. Antibes. — Cart. Lérins, I, iiG-ia5; II, i3i-i36. — Inv. som., 
i3i-iAi, 169. — Gallia christiana, III, 1210. — Achard, II, 553. — Fondation 
d'an nionaslèrc de femmes à Vallauris en 1227, par II. de Fi.amare, dans Bal. 
Soc. niçoise des sciences, I (1878), 33. — Les Iles de Lérins, par Alliez, 307- 
273. 



DIOCÈSE IDE NICE* 



Les deux diocèses de Cimiez (Cemeneliun) et de Nice (Nicœensis), 
distincts sous l'Empire, n'en firent plus qu'un vers la fin du Vl^ siècle. 
Le comté sur lequel s'étendait le diocèse de Nice resta soumis aux 
comtes de Provence jusqu'en l'année i388, époque où les princes de 
Savoie en devinrent les souverains. Il a été depuis annexé à la France 
(1860). La cathédrale, qui se trouvait d'abord dans l'église de Notre- 
'Dame, fut ensuite transférée dans celle de Sainte-Réparate. Elle avait 
pour la desservir un chapitre de vingt-quatre chanoines réguliers, sui- 
vant la règle de Saint-Augustin. 11 se compose depuis sa sécularisation 
d'un prévôt, d'un archidiacre, d'un sacristain et de sept chanoines, 
dont l'un remplissait les fonctions de curé. Deux paroisses de la ville 
étaient desservies par des couvents de Grands Carmes et de Grands 
Augustins % fondés en i4o5. 11 y avait en outre, dans la cité, les fau- 
bourgs et sur le territoire, des maisons de Dominicains (i343)% d'Ob- 

1. Chef-lieu du dép. des Alpes-Maritimes. — Bibliographie : Niera 
civitas sacris momimentis illastrata, a Petro Joffui;do. Turin, iC)58, in-fol. 
— Histoire civile et religieuse de la cité de Nice et du département des 
Alpes-Marilimes,pnrTissERA.îiD. iNicc, i8(32, 2 vol. in-8. — Cartulaire de l'aii- 
cicniie cathédrale de Nice, par Gais de Pieulas. Turin, 1888, in-4. — Le XI" 
siècle dans les Alpes-Maritimes, par le même. Turin, 1889, in-/». — La ville 
de Nice pendant le premier siècle de la domination des princes de Savoie, par 
LE MÊME. Turin, 1898, in-8. — La province des Alpes-Maritimes : anciens 
comtés de Nice, de VÏidimille et de Tende, baronnie de Beuil el principauté de 
Monaco, par Urbain Bosio. Nice, 1902, in-8 de 3i8 p. 

Gallia Christiana, III, iaG7-i3oa, instr. 199, 337-a5a. — Bouche, I, 298- 
3o5. — Papon, I, 463-478. — Dictionnaire administratif el historique des com- 
munes des Alpes-Maritimes, dans Annuaire des Alpes-Maritimes, publié par 
la Société des lettres, sciences et arls des Alpcs-Maritinics, 18O9, i-i34- — 
Bibliographie générale du département des Alpes-Maritimes, par Lizan. Mcc, 
Barnia, 1900, in-8. — Inventaire des archives départementales, Alpes-Mari- 
times, sér. H, par II. Moris. Nice, 1893, in-4, xxvi-248. 

2. Arch. dép., scr. II, iSgi-r'ioô. Inv.som., 209-aio. Le couvent a été trans- 
formé en caserne. — Notes hisloriques sur la paroisse de Saint-Martin et 
l'ancien couvent des Augustins, par Arène. Nice, 1908, in-8. 

3. Arch. dép., scr. H, iio-O-isao. Ibid., 172-188; cf. p. xv-xvi. Le palais 
de justice occupe l'emplacement du couvent. 



l88 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 

servantins (i25o), de Minimes (iGSa) et de Théatins (1698), de Rccol- 
lets (i543), de Capucins (i552), d'Augiislins reformés (1682), de Carmes 
déchaussés (i652), de Clarisses (iGo3)' et de Visitandincs (i635 et 
1669). 

Monastères 

SAiNT-Po>fs, .S'. Pontias Nicœensis-. — Une tradition locale attri- 
buait la fondation de cette abbaye à Siagrius (777), qui en fut le pre- 
mier abbé, avant de devenir évequc de Nice. Les comtes de Nice lui 
prodiguèrent les marques de leur bienveillance généreuse au XI^ siècle. 
Elle posséda de nombreux prieurés dans le diocèse de Nice et les dio- 
cèses limitrophes. Pour remédier à une décadence, qui avait commencé 
au XIII* siècle, Urbain V la soumit à Saint-Victor de Marseille (i36G); 
ce qui amena des conflits, un siècle plus tard, avec l'évêque de Nice. 
Celui-ci tenta, à maintes reprises, sans succès définitif, d'unir la 
mense abbatiale à la sienne. L'abbaye de Saint-Pons fut détruite pen- 
dant la Révolution et les archives furent dispersées. 

Bernardines de Nice \ — Les Bernardines d'xVntibes fondèrent à 
Nice le monastère de Sainte-Agnès (iGG3), avec le concours des Pères 
Jésuites. 



Prieurés 

Nice*. Sainte-Képarate, donné à l'abbaye de Saint-Pons (1075), 
érigé pKis tard en paroisse, échangé avec la paroisse Saint-Jacques 
(1531-157G) pour être transformé en cathédrale. Notre-Dame de Cimiez, 
dépendant de la même abbaye (1267). 

I. Arch. drp., sér. II, iSof). Ibid., 332. 

3. Charlricr de l'abbaye de Saint-Pons-hors-les-Murs de Nice, publié par le 
comte Cais dk Piehi-as, continué et anj^monlé (l'iinc étude et de tables par 
(ît!STAVi-; SviGE. Monaco, ii)<n-i()o,'<, in-'i. — Carlidairc de l'dm'irnite catlir- 
tlrnle de \'ii-e, \K\r (Iais uk 1Mi:ul\s. Turin, i8S<S, in-'i, n"* 28, 53, 72-75, 77, 
80, etc. — Callia chrisliana, III, ia()7-i3ou, inslr. 337-353. 

3. Iiw. sotn. ari'Ii. Alpes-MariL, sér. Il, i'|()'i-i5o3, vr, p. 221-333. 

f\. Cart. Sninl-l^iiiis, xxin et chartes diversos; voir table, p. 537, où se 
trouve une liste des prieurs mentionnés au cartulairc. 



DIOCÈSE DE NICE 189 

AsPREMONT, Aspermiim, Aspenis nions^. Notre-Dame de Saletés, 
appartenant à Saint-Pons (1247). — Bairols, BairoUi^. Saint-Martin, 
appartenant à Lérins (laôg), qni avait des domaines et des droits en ce 
lieu, dès le milieu du XI"" siècle. — Beaulieu, Belliis locus '. Notre- 
Dame, dépendant de Saint-Pons (12^7), qui l'avait reçu de l'cvêque de 
Nice, Archambauld (1078). — Belvédère, Belliim videre \ apparte- 
nant au Chapitre cathédral. — Berre, Berra '\ Saint-Valentin, dépen- 
dant de Saint-Pons (1247). 

C11ATEAUNEUF, Castrum noviim \ Notre-Dame de Villevieille, Villa 
vetiila, possession de l'abbaye de Saint-Pons, reçue de Pons, évêquede 
Nice, cédé aux chanoines de la cathédrale de Nice (1142). — Coa- 
raze, Caiidaraza\ Saint-Jean, donné à Saint-Pons avec des terres par 
Pons, évêque de Nice (io3o). — Contes, Cornes^, donné au Chapitre 
cathédral. 

DuRANNUs". Roquesparvière, Roccasparaveria '°, appartenant à la 
cathédrale. — Eze, Saint-Laurent, donné à Saint-Pons par les fils de 
Raimbauld et Rostaing(i075). — Faligon, Faliconum ". Notre-Dame, 
dépendant de Saint-Pons (1247), ^^^ ^ l'office de camérier. Au même 
lieu, cette abbaye possédait Saint-Michel de Barbalata. — Ilonse, 
llonza ". Saint-Laurent, dépendant de Lérins. — Isola, Insula ". Saint- 
Pierre, appartenant au Chapitre cathédral. 

La Bollène, Abolena^\ Notre-Dame de Gardolon, donné à Saint- 



I. Gant. Levons, arr. A'ice. — Cari. Saint-Pons, 67; ^6'u ou liste des 
prieurs. 

a. Gant. Le Villars, arr. Pugot-Thénicrs. — Cart. Lérins, I, 3i3-3i5 ; II, 
7. — Inv. soin., p. i/ia. 

3. Gant. Villefi-anchc, arr. INicc. — Cari. Sainl-Pons, 22, /i5, 67 et 469. où 
liste des prieurs. 

/i. Gant. Saint-Martin-Vésubie, arr. Nice. — Cari, cathédrale. 

5. Gant. Contes, arr. Nice. — Cart. Sainl-Pons, 07. 

0. Ibid. — Ibid., 9-1 1, 27. — Cari, cathédrale, ,\, 5. — Le fief de Cliâleau- 
neuf, par Gais de Phuilas. Turin, 1892, in-8. 

7. Ibid. — Cart. Saint-Pons, 9-1 1. — Cari, cathédrale. 

8. Gtief-1. cant., arr. Nice. — Cari, cathédrale, i, 3. 

9. Gant. Levons, arr. Nice. 

10. Gant. Villofranche, ibid. — Cart. Saint-Pons, 19-20. 

II. Gant, et arr. do Nice. — Cart. Saint-Pons, \ix, xx, 21, 57, 489, où liste 
des prieurs. 

13. Gant. Saint-Sauveur, arr. Puget-Théniers. 
i3. Gant. Sainl-Étienne, arr. Puget. 

i/i. Gant. Lanlosquc, arr. Nice. — Cart. Sainl-Pons, 19-20, 49G où liste des 
prieurs. 



igO PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D EMBRUN 

Pons par les fils de Raimbauld et de Rostaing, son frère (1075). — Lantos- 
QUE, Lantoscuin^. Loudc, Loc/a, appartenant au Chapitre cathcdral. — 
La Roquette du Var, Racheta^. Saint-Martin, donné à Saint-Pons par 
Gisbcrn et sa femme, Adalaix (1028). — La Tour, Tarns\ apparte- 
nant au Chapitre cathédral. — L'Esgarène, Scarenna*. Saint-Pierre, 
doimé à Saint-Pons par les fils de Raimbauld et de Rostaing (1075). 
L'abbaye possédait en ce lieu les églises de Saint-Martin et de Sainte- 
Hélène. — Levens, Lentiam". Notre-Dame-des-Prcs, donné à Saint-Pons 
par les mêmes bienfaiteurs (1075). Saint-lilaise-des-Prés et Saint- 
Antoine. — Lieuche, Lieucha\ Saint-Ferréol, uni à Saint-Dalmace de 
Pédone. — - Luceram ". Notre-Dame, donné à Sainl-Pons par les fils de 
Raimbauld et de Rostaing (1075), uni plus tard à l'infirmerie du 
monastère. Braous, Bravo, appartenant au Chapitre cathcdral. Saint- 
Pierre de Bonvillars, dépendant de Saint-Pons. 

Marie, Maria \ appartenant au Chapitre cathédral. — Massoins, 
Mansuini\ de la même dépendance. — Monaco '". Notre-Dame, 
appartenant au Chapitre cathédral. Sainte-Dévote, donné à Saint-Pons 
par les fils de Rimbauld et de Rostaing (1070). Saint-Martin (1247). — 
Peille, Pilia". Notre-Dame et Saint-Siméon de Ongran, Oira, donnés 
à Saint-Pons par les mêmes bienfaiteurs, cédés aux chanoines de la 
cathédrale (1142), dépendant de l'Ordre de Saint-Ruf. — Peillon **, 
Sainte-Tècle-sur-Drac, donné à Saint-Pons par les mêmes et cédé à la 
même époque que le précédent au Chapitre cathédral. 

RniPLAS, Raymplatiam '\ appartenant au Chapitre cathédral. — 



1. Chef-1. cant., arr. Nice. —Cari, callmlrale, xxix, /iS-^g. 

2. Cant. Levens, arr. Nice. — Cart. Sainl-Pons, 7-8, ao. 

3. Cant. Villars, arr. Pu^'ct. 

4. Chef-1. cant., arr. Nice. — Cari. Sainl-Pons, 19, 487, où liste des 
prieurs. 

5. Chef-1. cant. arr. Nice. — Ibid. k), 57 et 5oG. 
fi, Cant. Villars, arr. Piip^ct-Thcnicrs. 

7. Cant. L'Eï-.carc'ne, arr. Nice. — Cart. Saint-Pons, xx, 20, 607, où liste 
des prieurs. Cart. calhédrale, 86. 

8. Gant. Saint-Sauveur, arr. Pugct-Théniers. 

9. Canl. Villars, arr. l>ug('t. — C.nrl. Lrrins, I, 3i/i ; Inv. soin., p. i/|2. 

10. Principauté de Monaco.— Cart. Saint-I><>ns, ao, ,5 36, où liste «le prieurs. 
Documents hislori(iurs sur la principauté de Monaco, par Saigl:, 111, xnu. 

11. Canl. 1/Escarcne, arr. Nice. — Cart. Sainl-Pons, 31, 27, 52o, où liste 
des pricnrs. 

12. Ibid. — Und. 

i3. Cant. Saint-Sauveur, arr. Pugel. 



DIOCESE DE NICE I9I 

RoQUEBiLLiÈRE Roccahigliera '. Saint-Julien. Saint-Michel du Gast, 
donné à Saint-Pons par les fils de Raimbauld et de Rostaing (1075), 
cédé plus tard aux Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem (ii4i). — 
RouRE, Rora°', appartenant au Chapitre cathédral. 

Saint-André '. Saint-Martin de la Roque, dépendant de Saint-Pons, 
dont les moines reçurent des domaines sur ce territoire de Miro et 
d'Odila, sa femme (999). — Saint-Blaise *. Dépendant de Saint-Pons 
(1247). — Saot-Dalmas-le-Selvage % appartenant au Chapitre cathé- 
drale. Saint-Honorat, appartenant à Lérins. — Saint-Etienne de Ti- 
NÉE °, appartenant au Chapitre cathédral. — Saint-Martin de Vésubie '. 
Saint-Nicolas d'Andobie, Andobuim, donné à Saint-Pons vers 1060. 
Notre-Dame des Fenêtres, donné au Chapitre cathédral en i335. — 
Saint-Sauveur ', appartenant au Cliapitre cathédral. — Sospel, Sospi- 
■tellam^. Saint-Michel, dépendant de Saint-Pons (1229) ainsi que Saint- 
Nicolas (1247). Notre-Dame de Verx, dépendant de Lérins. 

Thiéry, Therium*". Notre-Dame, dépendant de Lérins (1269). — 
Touet de Beuil, Thoetum". Notre-Dame, appartenant au même monas- 
tère (1259). — Touet de l'Escarène, Thoetum '^, appartenant au Cha- 
pitre cathédral. — Tournefort, Tornafort '% propriété de la même 
église. — Tourette DE Levens, Torreta^*, même dépendance. — Utelle, 



1. Gant. Saint-\Iaitin-de-Vésubie, arr. Nice. — Cart. Saint-Pons, ai. 

2. Cant. Saint-Sauveur, arr. l^uget. — Cart. cathédrale, 11. 

3. Cant. et arr. Mce. — Cart. Saint-Pons, 3, 17. 

4. Cant. Levens, arr. Nice. — Ibid. 57, 53i, où liste de prieurs. 

5. Cant. Saint-Étienne, arr. Pugct. — Cart. Lérins, II, i38. — Ino. som., 

l/l2. 

6. Chef-1. cant., arr. Puget. 

7. Chef-1. cant., arr. Nice. — Cart. Saint-Pons, i4. i5. — Cart. cathédrale, 
II, 3i. — Le (jlurie di Marin Santissima net prodifiioso siniolncro que sioenera 
net sanluario di Fineslre dcscritte da un sacerdote di Lei divolo. Niz/a, i70'i, in- 
la. — Les Alpes-Maritime.t et ta vallée de la Vésuhie. La Madone des Fenêtres, 
par Ernest iMicnEL, dans Semaine reli<jicuse de Nice (187a), 389, loi. — Sanc- 
tuaire de Nolre-Dnme-des-Fenêtres, Ibid. (1889), Gi3-(ii(). 

8. Chef-1. cant., arr. Pugct. 

9. Chef-1. cant., arr. Nice (Ane. dioc. Vintiinille). — Cart. Saint-Pons, 
48, 57, 541. où liste des prieurs. Inv. som., 167-158. — Isloria delta citta di 
Sospelo, par Ai.heuti. Turin, 1728, in'i. 

10. Cant. Villars, ;ur. Pugct. — Cart. Lérins, II, 7. 

11. Ibid. — Ibid. — Inv. som., 28, ^2. 

12. Gant. L'Escarène, arr. Nice. — Cart. cathédrale, 1, 3. 
i3. Gant. Villars, arr. Pugct. 

i4- Gant. Levens, arr. Nice. 



192 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE D EMBRUN 

Uelz*. Revesl, Reveslam, donné à Saint-Pons par Léger et sa femme 
Odila (1029). 

Val-de-Blore, Vallis de Blora '', appartenant an Chapitre cathédral. 
Saint-Dalmas dn l'ian, Plnmim, dépendant de Saint-Pons. — Venan- 
soN, Venazo", appartenant au Chapitre catliédral. — Villaus, Vila- 
r'mm \ Saint-Jean et Notre-Dame de Cians, dépendant de Lérins. — 
ViLLEFRA^CHE \ Saint-Hospicc, donné à Saint-Pons par les fds de 
Raimbauld et de Rostaing (1075). Notre-Dame d'Ûlivula, donné à la 
cathédrale. 

1. Chcf-1. cant., arr. Nice. — Cart. Sainl-Pons, 8. 

2. Cant. Saint-Sauveur, arr. Pugct. — Cari. SainUPons, i5, 3o3. — Cart. 
cathédrale, i, 3. 

3. Cant. Saint-Martin-Vésubie, arr. Nice. 

Ix. Chef-1. cant., arr. Puget. — Cart. Lérins, II, 7, i38. — Inv. sont., i/ia. 
5. Chef-l. cant., arr. Nice. — Cart. Saint-Pons, 21. — Cart. cathédrale, 7. 



VI 

DIOCÈSE DE SENEZ' 



[Senez, Senecensis, ville épiscopale de Provence, sur le bord de la 
rivière d'Asse, entre celle de Verdon et celle d'Asse, dans des montagnes 
très rudes. L'évêché suffragant d'Embrun peut avoir environ quarante- 
deux paroisses, dans un pays très désert. Son église cathédrale est 
sous l'invocation de la Vierge \ Le plus ancien de ses évêques qui 
nous soit connu est Ursus, qui souscrivit à l'épître synodale des prélats 
des Gaules, sous le pape saint Léon '. Le Chapitre, qui fut sécularisé 
l'an i65o par le pape Innocent X\ est composé d'un prévôt, d'un ar- 
chidiacre, d'un sacristain et de cinq autres chanoines, outre un curé 
et trois autres ecclésiastiques. Le palais épiscopal est sur une émi- 
nence, à un quart de lieue de la ville, ou, pour mieux dire, village, 
tant elle est affreuse.] Le revenu de l'évêché s'élevait à lo.ooo livres et 
la taxe en cour de Rome était de 3oo florins. 

Le séminaire diocésain, fondé en i644 par Louis Duchaine, évoque 
de Senez, fut dirigé jusqu'au moment de la Révolution par des Pères 
de la Doctrine chrétienne. Il y avait à Castellane un couvent de Grands 
Augustins, fondé en laSi, un autre de religieux de la Merci et une 
communauté de Visitandines, fondée en 1644. Quelques évoques préfé- 
rèrent le séjour de Castellane à celui de Senez ; il fut môme question 
à diverses reprises d'y transférer le siège épiscopal. 



I. Chef-1. canl., arr. Castellane, Basses-Alpes. — Bibliographie : Gallia 
chrisUana, III. laSo-iaGH, instr. 234-338. — Du TiiMs. IV, 3a4-3a9. — 
Boucm:, I, 273-279. — Papon. 1. /i5o-/|63. — Souvenirs religieux des /ujlises 
de la Haute-Provence, 252-273. — Voir Bibliographie du diocôsc de Digne. 

a. Elle fut construite de n6o à 1176 et consacrée en 1242, peul-êlrc après 
une reconslruclion. 

3. Il n'est pas certain que cet Ursus ait gouverné l'Eglise de Senez. 
DuciiESNE, Les fastes épiseopaux..., l, 283. 

4. Il se composait depuis un temps inuncrnorial d'une communauté de 
chanoines réguliers suivant la règle de saint Augustin. 

i3 



194 PROVINCE ECCLESIASTIQUE D EMBRUN 



Prieurés 

Allons, Alontium, Alonz\ Saint-Martin, confirmé à Saint-Victor de 
Marseille par Adelbert, évêquede Senez (11 32). — Angles, Ang^/r. Notre- 
Dame et Saint-Honorat, dépendant de Lérins, uni au prieuré de Ver- 
gons (1454). — Argens, Argentiam\ Notre-Dame de Beaulieu, uni à 
l'évêché et à un canonicat de la cathédrale. — Barrême, Barrema\ 
Saint-Jean-Baptiste, dépendant de l'évêché. Saint-Jacques-lès-Barrème, 
prévôté de chanoines réguliers (XIP s.) sous la dépendance du Chapitre 
de Senez, détruite pendant les guerres de religion (1570). — Blieux, 
Bleus, Blevi^. Saint-Symphorien et Pons, confirmé à Saint-Victor de 
Marseille par levêque Adelbert (11 22). Lérins avait un prieuré sur ce 
territoire. 

Castellane, Petra Castellana, Cimira\ Notre-Dame du Roc et 
Saint- André, donné à Saint-Victor de Marseille vers 962. Notre-Dame 
du Plan, fondé par Saint-Victor, au siècle suivant, pour le service reli- 
gieux de la nouvelle ville de Castellane, établie dans la plaine. Saint- 
Victor, fondé par la même abbaye pour le service religieux du 

1. Cant. S. André-de-Méouilles, arr. Castellane, Basses-Alpes. — Cart. 
Saint-Victor, II, 133-124. — Gallia christiana, III, instr. 286. — Souvenirs 
religieux, 33. — Achard, I, aog. 

2. Ibid. — Cart. Lérins, II, i63-i65. — Inv. soin. arch. dép. Alpes- 
Maritimes, sér. H, par Moris, i 48-149. — Histoire de l'abbaye de Lérins, par 
Alliez, II, 392. — Souvenirs religieux, 48. 

3. Ibid. — Achard, I, 327. 

4. Chef-I. cant., arr. Digne. — Prévôté de Saint- Jacques de Barrême, dans 
Annales des Basses-Alpes, I (1881), 62-69, ii8-i3o, 345-357, 4i2-43i. — 
Histoire de Barrême, par Cruvelier. Calais, 1889, in-8. — Bouche, I, 277- 
278. — Papon, I, 463. — Achard, II, 407. — Souu. relig., 89-91, 254-255. 

5. Cant. Senez, arr. Castellane. — Cart. Saint-Victor, II, 122, 4i6-4i8. — 
Gallia christiana, III, instr. 289. — Cart. Lérins, II, 165-167. ~ Soav. relig., 

34. 

6. Chef-I. arr., Basses-Alpes. — On conserve aux archives départentien- 
tales de Digne, sér. H, quelques documents provenant du prieuré Saint- 
Victor. — Cartulaire de Saint-Victor, II, io4-io5, ii3-i34. — Gallia chris- 
tiana, III, instr. 234-236. — Histoire de Castellane ou connaissance exacte des 
changements survenus à celte ville, des différentes parties qui la composent, 
des lieux qui en dépendent et des événements qui la concernent par rapport au 
gouvernement ecclésiastique et séculier, avec une suite chronologique et histo- 
rique des évêques de Senez, par le prieur Laurensi. Castellane, 1898, in-8. — 
Bouche, I, 375. — Papon, I, 46o. — Souvenirs religieux des Eglises de la 
Haute-Provence, 3o-33. — Les possessions de Saint-Victor dans les Basses- 
Alpes. 



DIOCÈSE DE SENEZ ig5 

nouveau bourg. Ce dernier fut le plus important des prieurés victo- 
rins; la vie conventuelle s'y conserva jusqu'au XVII« s. Saint-Pierre 
du Bourget, dont la possession fut confirmée à Saint-Victor par l'évêque 
Adelbert (1122). Saint-André, dépendant de l'évèché. Notre-Dame de 
la Breya. — Gastillo?j, Castilloniun'. Saint-Etienne, dépendant de 
l'évèché. — CuASTEuiL, Castellliim^ , Saint-Martin, dépendant de l'évè- 
ché, — Chaldon, Caldoniim\ Notre-Dame du Plan, uni au Chapitre, 
de Senez. — Clumane, Clamanus*. Saint-Honorat, donné à Lérins par 
Pons et ses frères (1046-1066). Saint-Benoît, uni au précédent. Notre- 
Dame, dépendant de l'évèché. Notre-Dame du Mont, Mons Romaldi, au 
Roubauld, appartenant à Saint-Victor (1122). — Colmars, CoUls mar- 
tls, Colmartium'' . Saint-Martin, uni à la charge de prévôt de la calhé- 
, drale Saint-Jean. 

DEMAi\DOLx\ Saint-Julien, uni à la sacristie de la cathédrale. Saint- 
Pierre, dépendant de l'évèché. — La Garde, Giiardia\ Notre-Dame, 
dépendant de l'évèché. — La Mure, Mura^. Notre-Dame, donné à 
Saint-Victor par Meynard, au moment de sa profession religieuse, uni 
à Notre-Dame du Plan de Castellane. L'abbaye possédait la seigneurie 
du lieu. Notre-Dame de Vauvert, Vallis viridls, dépendant de Saint-Vic- 
tor.— Muriez, Morerii \ Notre-Dame de Serret, donné par Bellielda et 
et ses fils (XP s.) à Lérins, qui possédait encore les églises de Saint- 
Martin et de Saint-Maximin, uni à l'infirmerie du monastère (i3io). 
Sainte-Magdeleine et son annexe Saint-Pierre de Courchons, dépendant 
de l'évèché. 

Peyroules, Petrolae'". Saint-Pons, dépendant de révcché. Saint-Jean 
du Foux, Fos, appartenant à Lérins. — Saint-Auban". Saint-Etienne, 

1. Gant, et arr. Castellane. — Achard, l, 43 1. 

2. Ibid. — Achard, I, 447- 

3. Gant. Barrême, arr. Digne. — Ibid. 455. 

4. Ibid. — Cart. Lérins, I, 238-239. — inv. som., i49-i5o — Cart. Saint- 
Victor, 11, 122, fii6-lii8. — Gallia christiana, III, instr. 236. —Achard, I, 
464. — Souv. relig., 48. 

5. Ghef-I. cant., arr. Gastellane. — Achard, I, 466. 

6. Gant, et arr. Gastellane. — Ibid., II, 4io-4i3. 

7. Ibid. — Ibid., I, 52o. 

r 8. Cant. Saint-André-de-MéouilIes, arr. Castellane. — Cart. Saint-Victor, 

n. iii-ii3. — Achaud, II, i65. — Souv. relig.. 32-33. 

9. Ibid. — Cart. Lérins, I, 236-238; II, 171. — Invent, som., i5i-i52. — 
Souv. relig., 48-49- — Achard, II, i56. 

10. Cant. et arr. Gastellane. — Cart. Lérins, II, 6. — Achard, II, 220. 

11. Ghef-I. cant., arr. Grasse, Alpes-Maritimes. — Achard, II, 397. 



igÔ PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 

dépendant de l'évêché. — Saint-Julien du Verdon*, appartenant à 
Lérins. — Saint-Lyons, 8. Leontius'. — Soleilhas, Soleilhascum^. 
Notre-Dame du Plan, uni à un canonicat de Senez. — Tartonne, Tar- 
tona*. Notre-Dame d'Entraigues, Inler aquas, uni à la cure du lieu. 
Saint-Gervais de la Penne. — Tiiorame, Thoramina\ Notre-Dame et 
Saint-Etienne, appartenant à Saint-Victor (XP s.), soumis au prieuré 
du Fugeret. — Vergons'. Notre-Dame de Valvert, Vallis viridis, appar- 
tenant à Lérins. 



1. Cant. et arr. Castellane. — Cart. Lérins, II, 172-177. 

2. Cant. Barrême. 

3. Cant. et arr. Castellane. — Ibid., II, 887. 

4. Cant. Barrême, arr. Digne. — Achard, II, A8il. 

5. Cant. Colmars, arr. Castellane. — Cart. Saint-Victor, II, io4-io8. — 
Galiia christiana, III, 287. — Achard, II, /49O. — Soiiv. relig., 33. 

6. Cant. Annot, arr. Castellane. — Cart. Lérins, II, i63-i65. — Inv. som., 
i^S-iig. — Histoire de l'abbaye de Lérins, par Alliez, II, aga. — Notice sur 
Vergons, ancien monastère de religieux de Lérins. Chapelle de Notre-Dame de 
Valvert, dans Semaine religieuse du diocèse de Digne (1881), i5, 65. — Souv. 
relig., 48. 



VII 



DIOCESE DE VENGE 



[Vence, Venciensis, ville épiscopale de l'exarchat des Gaules, en Pro- 
vence. Cet évêché est sufTragant d'Embrun dès l'an 874. Ciément VIII 
le voulut unir à Grasse et le roi Louis XllI y avait consenti ^ mais les 
habitants ont empêché que cela n'ait réussi. Le premier évêque de 
Vence, dont on ait connaissance, est saint Easèbe, qui vivait l'an 874'. 
Saint Véran, fils de saint Eucher, évêque de Lyon, fut fait évêque de 
Vence un peu avant le milieu du V^ siècle, et saint Lambert, moine de 
Lérins, le fut en iii4> après la mort de Pierre, et mourut l'an ii54, le 
25 de mai. La cathédrale est consacrée à la Vierge ; l'on croit que c'était 
un ancien temple'. Il y a dans le chapitre de cette église un prévôt, 
un archidiacre, un capiscol, un sacristain, un théologal, cinq chanoines 
et huit bénéficiers, deux desquels font les fonctions de curés °. Il n'y a 



1. Chef-lieu de cant., arr. Grasse, Alpes-Maritimes. — Bibliographie : 
Aux Arch. départ. !^oZ art. au fonds de l'évèché de Vence avec un pouillé 
du diocèse; 289 à celui du chapitre cathédral ; a6 à celui de l'olïîcialilé. — 
Histoire de Vence, cité, évèchê, baronnie, de son canton et de l'ancienne vigaerie 
de Saint-Paul du Var, par E. Tisseuand. Paris, i8()o, in-8. — Monoyrapliie des 
paroisses du canton de Vence, par Doublet, dans Ann. Soc. Alpes-Maritimes, 
XVII (1901), 137-188. — Monograpliie de celles des paroisses des cantons de 
Coursc'ijoules, Saint-Aaban et le Bar, qai firent partie du diocèse de \ence, par 
Doublet. Nice, igoS, in-8. — Galliachristiana, III, iai2-i335,instr. a3i-a34. 
— Du Tems, IV, 3oS-3i8. — Bouciie, I, 283-287. — Papon, I, ^25-138. 

2. On avait tenté déjà sous le pape Eugène IV de l'unira révèché de Senez 
(1/I72) et à ré\ôchc de Grasse (i5()a). 

3. Il n'est pas sûr que ce saint Eusèbe ait été évêque de Vence. Duchesne, 
Les fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule, I, 28A-a85. 

4. Elle porto aujourd'hui le litre de saint Martin. Ses conslruclions appar- 
tiennent aux X, XI, XII, \V et XVPsiècles. On y voit encore le sarcophage de 
saint Véran. La cathédrale de Vence, Moles historiques et arcliéokxjiques, par 
Edm. Bl.vn'c, dans Bul. monum. (1877), 6o3 622. Monographie de l'ancienne 
cathédrale de Vence, par G. Doublet, dans Ann. soc. tel. Alpes-Maritimes, XVI 
(1899), i59-2o5. 

5. Il y avait, en outre, un maître de musique et six clercs de chœur. 



198 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 

que vingt-trois paroisses dans ce diocèse, vingt en Provence et trois dans 
le comté de Nice. Le domaine temporel est partagé entre l'évêque et le 
baron de Vence. M. Godeau, de l'Académie française, aussi illustre par 
sa piété que par ses écrits, qui l'ont rendu un des plus grands orne- 
ments de son siècle, a été évoque de Grasse et de Vence ; il mourut le 
21 d'avril 1672. 11 fut nommé à l'éveché de Grasse en i636 et sacré à 
Saint-Magloire, au mois de décembre. Il réunit à l'éveché de Grasse, par 
droit de patronage, l'église d'Antibes, qui, depuis que le siège épiscopal 
en avait été transféré à Grasse, n'avait été d'aucun diocèse. Il obtint 
d'Innocent X des bulles d'union de l'éveché de Vence avec celui de 
Grasse (i6/io), comme son prédécesseur, Guillaume Le Blanc, en avait 
obtenu de Clément VIII. Celte union paraissait bien fondée, parce que 
ces deux évêchés ensemble n'étaient que de 10.000 livres de revenus, 
qu'ils n'avaient que trente paroisses et que les villes de Vence et de 
Grasse n'étaient éloignées l'une de l'autre que de trois lieues ; cepen- 
dant après avoir reconnu que le peuple et le clergé de Vence s'oppo^ 
saient à cette union, il aima mieux céder son droit que de poursuivre 
un procès, et se contenta de l'Église de Vence], dont les revenus annuels 
s'élevaient à 5i5o livres. Les Pères de la Doctrine chrétienne, établis à 
Vence (16G9), furent appelés à diriger le séminaire (1681) '. L'église de 
Saint-Paul-du-Var fut érigée en collégiale (1667) avec un doyen, un 
capiscol, cinq chanoines et deux vicaires '. 

Prieurés. 

Vence. Notre-Dame de Pitié, ù l'Arrat, fondé par Pierre du Vair 
dépendant du Chapitre cathédral. Notre-Dame de Crotons, Crotoni, à 
Malvans, Mali vini, donné à Saint-Victor de Marseille par Durand, 
évèque de Vence (io4o) et enrichi par les donations de Lambert et de 
sa femme Austrude (io/i3) \ 

Andon, Andonuin *. Saint-llilaire, uni à un canonicatdc la cathédrale. 

I. Arch. départ., srr. II, i/i79-i/,8.'î. Inv. som., p. 319. 

a. Cant. Ca^^nes, arr. (îrassc. — i5 art. aux arch. dép. — Le trésor d'orfè- 
vrerie de Saint-Paul-du-Var, par Douhlet, dans Bal. archéol. corn. trav. hist. 
(i«(j8), /j(j-tii. — La coUéqinle de Saint-PauL par le mèmk, dans Ann. Soc. 
lettres... des Alpes-.Marit., XVII (uScjq). 

'6. Cnrt. Saint-Victor, II, 137. i.''4()-'i48. — Tisseuand, a5-30, 271, aSO. 

4. Caiil. Saint-Auban, arr. Grasse. — Aguaud, I, ai 5. 



DIOCESE DE VENGE I99 

Notre-Dame du Désert à Thorenc, uni à l'évêché. — Bezaudon, 
5esaurfanum*. Notre-Dame du Peuple, uni à l'évêché. Saint-Antonin, 
donné aux Doctrinaires. — Bouyon, Boyo \ Saint-Trophime, uni à l'évê- 
ché. — Gagnes, Cagna'. Saint-Pierre, uni à l'évêché et au chapitre. 
Saint-Veran, plus connu sous le jnom de Noire-Dame la Dorée, B. 
M. Deaurata, monastère que l'on prétend remonter à Charlemagne, 
rétabli, vers loio, avec des moines venus de Saint-Eusèbe d'Apt, uni à 
Lérins, vers io5o, par l'abbé Pons et réduit dès lors au rang de prieuré. 

— Caille, Cailla''. Saint-Étienne, uni à un canonicat de la cathédrale. 

— Carres, Carroclum \ Notre-Dame, dépendant de l'évêché, ainsi que 
Notre-Dame de Séoules. — Gourmes, Corma\ Sainte-Madeleine, uni à 
un canonicat. — Gourségoules, Corsicula\ Sainte-Madeleine, uni à un 
canonicat de la cathédrale. 

Gattières, Gaterlœ^ Saint-Nicolas, dépendant de l'évêché. Saint- 
Étienne, donné à Saint-Victor par Amiens et son frère Lambert (1087). 
Notre-Dame, dépendant de Saint-Pons de Nice (1247) et uni, dans la 
suite, au prieuré de Sainte-Réparate. — Gréollières, Graolerlœ \ 
Saint-Étienne de GréoUières-Hautes et Saint-Pierre de Gréollières-Basses, 
unis à deux canonicats de Vence. Notre-Dame de Verdelay, donné à 
Saint-Victor par Etienne et ses frères Guillaume et Ingilran (1047), 
compté, en 1079, parmi les cellœ de l'abbaye. — La Gaude, Alagouda '". 
Saint-Pierre, uni au Ghapitre et à l'évêché. — Le Broc, Brocum ". 
Saint-Pierre de Gilete, Gelata, mis par saint Grégoire VII au nombre 
des cellœ de Saint-Victor de Marseille (1079). Saint-Pierre d'Olive, Oliva, 



1 . Gant. Gourségoules, ibid. 

2. Ibid. 

3. Ghef-1. cant., arr. Grasse. — Cart. Lérins, I, i33-i/»8. — Irw. som., iSa. 

— Chronologia Lerinensis, 36o et s. — Gallia chrisliana, III, inst. 23i-23a. 

— HoucuE, I, 28O ; II, 50. — Papon, 1,437. 

4. Gant. Sainl-Auban, arr. Grasse. 

5. Gant. Vcnce, ibid. 
G. Gant. Le Bar, ibid. 

7. Ghcfl. canl., arr. Grasse. 

8. Gant. Vence, ibid. — Cart. Saint-Viclor, II, i/io. — Cart. Sainl-Pons, 
XX, 57, /194, où liste des prieurs. — Gatlûres, une enclave italienne sur la rive 
française du Var, par Doublet, dans Ann. Soc. tel. Alpcs-Mariliincs, XXIX 

(1905), 1-76 et XXX. 

9. Gant. Gourségoules. — Cart. Saint-Victor, II, 139. 

10. Gant. Vence. 

11. Ibid.— Cart. Saint-Victor, II, 219.— Cart. Sainl-Pons, 67, 5i8, où liste 
des prieurs. 



200 PROVINCE ECCLÉSIASTIQUE d'eMBRUN 



dépendant de Saint-Pons de Nice (1247). Saint-Jean-Baptiste des Deux- 
Frères. 

SAir(T-LAURENT'. Nolre-Dame la Major, dépendant de l'évcché de 
Vcnce. Jean XXII unit à la mense épiscopale, en en faisant un prieuré, 
l'ancien hôpital Saint-Laurent d'Agremont (1327), qui remontait au 
Xll' siècle. — Saint-Paul \ Notre-Dame de la Visitation du Canadel, à 
la Colle, donné à Notre-Dame la Dorade, vers 1012, par Pierre et sa 
femme Hermengarde, uni à la mense épiscopale (io55). — Tourettes- 
lès-Venge, Tarreta ". Saint-Martin de la Pclotte, acquis de Saint-Victor 
de Marseille par l'évèque de Vence {\bl\li). — Villeinelve-Loubet, 
Villa nova\ Saint-Marc, uni au Chapitre cathédral. La Trinité. 

1. Gant. Gagnes. — Achard, II, 4i6-4i8. — Tisserand, 3a, 49- 

2. Achard, II, /j33. — Tisserand, 375. 

3. Gant. Le Bar. — Tisserand, 286. 

4. Gant. Gagnes. — Tisserand, 292-294. — Villeneuve- Loubet et ses sei- 
gneurs, par le Mis de Panisse-Passis. Paris, 1892, in-4. 



APPENDICE 



XDiocèse d.e IFréj-ms 

TITULAIRES DES PRIEURÉS' 



Ampus (p. 36) 

1094 Ebrald, présent au synode de Frcjus ; 

1248 Fulco ; 

1492 Jean de Montaigu; 

1505 Nicolas de Fiesque, évêque de Fréjus; 

1517 Philippe de Fiesque ; 

1534 Augustin de la Trémoille, cardinal; 

1554 Balthasar de Villeneuve, archidiacre de Fréjus; 

15G1 Jean-Jacques de Villeneuve ; 

1563 François de Villeneuve; 

1570 Balthazar de Villeneuve ; 

1652 Balthazar de Villeneuve, neveu du précédent ; 

1660 Joseph de Villeneuve, prieur de Bargemon ; 

1710 Christophe de Villeneuve; 

1756 Barlhélemy-Joscph de Villeneuve. 



I . Les listes de prieurs, que nous publions, ont été dressées par le chanoine Espi- 
talier, curé de Gonfaron et historiographe du diocèse. 11 les avait mises 5 notre 
disposition, avant sa mort. Grùcc à l'iiitcrvenlion de M. lo chanoine Arnaud, 
supérieur du Grand Séminaire, de M. le chanoine Boycr et do M. le chanoine 
Daniel, nous avons pu dépouiller les manuscrits laissés par ce prêtre labo- 
rieux. Ils ont été remis ensuite soit à l'évcché de Fréjus, soit aux archives départe- 
mentales à Draguignan. 



202 APPENDICE 



Notre-Dame de Spéluque (p. 36) 

1506 André de Mandolis; 

1506 Bertrand Néron, archidiacre; 

1554 François de Villeneuve, présent à l'assemblée du clergé diocésain. 



Saint-Maurice de Reynier (p. 36) 

1537 Georges Fénilis, prévôt de la cathédrale ; 

1541 Pierre Lieutaud ; 

1563 Jean-Pierre Giraud ; 

1597 Mathieu Giraud, de Flayosc ; 

16?9 Jean Giraud, de Flayosc. 



Bargème 

Prieurs de Saint-Laurent (p. 37) 



f 1510 Bertrand Âudoard. 

1510 Etienne Dilles, prêtre de Barjols ; 

1515 Honorât Roque, bénéficier do la cathédrale; 

1515 Marc FaissoUe, clerc de Draguignan; 
f 1534 Guillaume Achard; 

1534 François Millon, prêtre de Draguignan; 
•{- 1560 Vincent Ranc, clerc de Picrrelate; 
1560-1573 Jean de Bcrton. clerc d'Avignon ; 

1573 François Guérin ; 
1573-1578 Jacques Flollo, de Scillans; 
1578-1570 Langicr de Candia, clerc de Salernes; 
1.570- !.">'.) 6 Marc-Anloinc Sirlol, de Faycncc; 
1.506- lOOi? Jehan Iléraud, prêtre de Flayosc ; 
160^-1603 Pierre Iléraud, de Draguignan; 
1603- 1652 Jean Laurent, de Draguignan ; 
161'3-I6?4 Jacques Laurent; 
1C)1>4-1(;S6 Ballliazar Flotle d'Agoult ; 
1686-1747 Joseph do Flollo, bachelier en théologie; 
1747-1771 Clément Pauvert, du diocèse de Grasse; 

1771 Jacques Cauvin. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 2o3 

Bargemon 

Prieurs de Saint-Etienne (p. 87) 



1276-1280 Isnard Rabardoni ; 
1280-1320 Raymond de Fayence; 
1320-1330 Raybaud de Rouinoules, abbé de Lérins; 
1330-1330 Geoffroy Latil; 
1339-1350 Jacques Boissier; 
1350-1355 Jacques Arnaud; 
1355-1364 Jacques Veyrier ; 
1364-1366 Jean de Nice; 
1366-1368 Guillaume Dominici; 
1368-1377 Bertrand Rostagny; 
1377-1395 Raymond de Guillelmi; 
1395-1443 Jean de Gastello; 

1443-1480 Antoine Tholozan ; il assiste le 16 avril 1453 au chapitre géné- 
ral de Lérins ; 
1480-14. . Urbain de Fiesque, évoque de Fréjus; 

14. .-1506 André de Mandolis; 

1506-15. . Nicolas de Fiesque, évêque de Fréjus ; 

1514 Jean Bocqui, qui fonde la chapelle des onze mille vierges ; 
1520-1530 Alexandre Argulus, vicaire général de Franciot des Ursins; 
1546-1562 Claude de MandoUs ; 

15. ,-1565 Jean Bocqui ; 

1562-1592 Honorât Bocqui, qui fonde le vicariat en 1580 ; 

1592-1595 D. Aurélien de Seillans, religieux de Lérins; 

1595-1638 Balthazar de Villeneuve, prieur deN.-D. de Plèbe, d'Ampus et, 

en 1(H2, de N.-D. du Chemin à la Motte; 
1638-1660 Balthazar de Villeneuve, neveu du précédent; 
1660-1710 Joseph de Villeneuve, prieur de N.-D. de Plèbe; 
1710-1756 Christophe de Villeneuve; 
1756- Barlhélcmy-Joscph de Villeneuve, priem- d'Ampus en 1783. 



Prieurs de N.-D. de Plèbe (p. 87) 

1477-1507 Honorât Audibert-Caille ; 

1507-1543 Gabriel Digiii^, docteur in ulroqiir,, chanoine do Fréjus 1583; 
1546-1562 Etienne Digne; il embrassa le réforme et fut interdit par le 
vicaire général Boniface Pignoli ; 



204 APPENDICE 

1562-1565 Jean Guigonis, religieux et aumônier de Saint- Victor ; 

1565-1606 Louis Ghatranet ; 

1606-1629 Jean Chatranet-Moréri, ordonné prêtre aux Qualre-Temps de 

l'Avent 1610; 
1629-1660 Bal thazar de Villeneuve, prieur de Saint-Michel de Favas et 

d'Ampus ; il fonde le vicariat en 1638; 
1660-1710 Joseph de Villeneuve ; 
1710-1764 Christophe de Villeneuve; 
1764-1782 Charles de Sade, prévôt de l'église collégiale de Saint- Victor et 

abbé séculier de N.-D. d'issoudun ; il résigne, le 15 avril 

1782 ; 
1784- Jean-Paul de Villeneuve, chanoine de Saint-Victor. 



Callas (p. 35) 

1475-1512 Barthélémy Dolphin ; 

15. .-1577 Honorât-Gaspard Delphin; il assiste en 1553 et 1554 à l'assem- 
blée du clergé. Par son testament de 1553, il lègue aux égli- 
ses de Callas et de Callian les biens qu'ils possède; 

1577-1590 Charles de Malespine, religieux de Saint- Victor; 

1590-1604 Jean Martin, religieux de Saint-Victor; 

1604-1607 Jean AUovitis, religieux de Saint-Victor; 

1607-1621 Ascagne Martin, religieux de Saint- Victor, neveu du précé- 
dent; 

1621-1637 Jean-Ascagne Martin, religieux de Saint- Victor ; 

1637-1641 Paul Martin, religieux de Saint- Victor ; 

1641-1677 Lazarin de Gérente, religieux de Saint- Victor ; 

1677-1688 François de Gérente, religieux de Saint- Victor ; 

1688-1692 Auge de Foresta de Colloiigue, prêtre de Marseille; 

1692-1694 Jean de Foresta, prêtre, docteur en théologie; 

1694-1697 Jacques Tiran, prêtre de Toulon, religieux profès de Tordre de 
Saint licnoît; 

1697-1705 Jacques Tiran, neveu du précédent; 

1705-1740 Joseph Tiran. 



Prieurs de Notre-Dame de Favns 

1!{66 Guillauiuc Dominici ; 
1444 Honoré Espilalier; 
1546-1565 Girard Boqui; 



DIOCESE DE FREJUS 



205 



1565-1574 Gautier-François Boqui ; 

1574-1586 Melchior Geoffroi Delphin Gansard, capiscol d'Aix; 

1586 Hugues de Valbelle, religieux de Saint-Victor ; 

1648-1650 François de Valbelle ; 

1650-1655 Jacques Talent ; 

1655-1658 Jacques Camelin, prêtre de Fréjus ; 

1658-1660 Louis Espitalier, recteur de Saint-Louis et Saint-Raphaël ; 

1660-1667 Honoré Espitalier, clerc de Fréjus ; 

1667-1671 Honoré Emeric, moine et sacristain de Saint- Victor ; 

1671-1685 Pierre-Antoine Murris^ docteur en théologie, moine de Saint- 
Victor ; 

1685-1694 Marcellin d'Audiffred, clerc de Marseille ; 

1694-1748 Melchior Robert, prêtre jadis de l'ordre des Frères Prêcheurs, 
maintenant de l'ordre de Saint-Benoît ; 

1748-1757 Antoine Chautard ; 

1757-1771 Antoine Chautard, neveu du précédent; 
1771 Joseph Chieuse, chanoine de Lorgues. 



Saint- Ausile 
1546 Thomas Mège. 



Prieurs de Pennafort (p. 38) 

1444 Pierre Thomas, archidiacre de Fréjus; 

1444 Raphaël de Triatoris, chapelain de Saint-Martin de Fréjus, 
vicaire de Mons ; 

1505 Louis de Candia; 

1585 Hercule Bomport; 

1585 Jean Authoard, bénéficier de Saint-Sauveur d'Aix; 

1603 André Borelly : 
1603-1610 Nicolas Borelly, clerc d'Aix; 
1610-1614 Jacques Ravel, bénéficier de Fréjus; 
1614-1650 Joseph Mosson, chanoine de Fréjus; 
1650-1061 Nicolas Vaixière ; 
1661-1664 Jacques Caille; 
1664-1669 Honoré Caille; 
1669-1704 Louis Guignes; 

1704 Joseph Vairac, supérieur du grand séminaire, chanoine de 
la cathédrale. 



206 APPENDICE 



Callian (p. 38) 



1005 Gérard, religieux de Lérins, assiste au synode tenu à Fréjus 
au mois de mai par l'évêque Bérenger ; 

1299 Jean de Grimaldi; 

1347 Guillaume de Solethatius; 
1512-1562 Barthélemy-Honorat et Gaspard Delphin ; 
15G2-1582 Balthazard Delphin ; 

1582 Melchior Delphin: 

1599 Jean Raimbaud ; 
1599-1644 Antoine Tardieu, vicaire de Saint-Etienne de Bargemon, plus 

tard vicaire de Grasse ; 
1644-1664 Honoré Tardieu, prêtre de Grasse; 

1664-1689 François Vitalis, prêtre de Grasse, syndic du clergé en 1675; 
1689-1690 Balthazar Gaytte ; 
1690-1729 Anselme de Verrayon, religieux de Lérins, bachelier en 

théologie ; 
1729-1733 Casimir de Raousset, religieux de Lérins; 
1733-1760 Joseph de Mazier; 

1760-1772 Pierre Taxil ou Tassy, doyen de la collégiale de Salon ; 
1772-1785 Joseph-Christophe-Henri Porre, de Montmcyan ; 
1785-1786 Balthazar de Sabran, chanoine comte de Saint- Victor ; 

1786 IIonoré-Donat Gaytte, recteur de Saint-Jean du Puget, assiste 
à l'assemblée de 1789. 



Carcès (p. 38). 
Prieurs 



1406 Raymond de Saint-Christophe; 

1515 Nicolas de Fiesque, évêque de Fréjus; 

1518 Guillaume de Laval ; 
15. .-1562 Honoré Mcge; 
1562-1572 Durand Mêge ; 
1572-158'| Boni face Serre; 
1584-1589 Bernard Tornus, d'Auriol; 

1589-1612 Honorât de Cuers, prêtre d'OUionles, crée le vicariat; 
1612-1624 Guillaume de Rivière, clerc de Marseille, neveu du précédent; 



DIOCESE DE FREJUS 



207 



1624-1650 Antoine Borrely, vicaire de Gotignac; 

1650-1680 Louis-Marie-Armand de Simiane, évêque de Langres; 

1680-1704 Simon Aubert, chanoine de Langres, docteur en tliéologie, né 

à Garces ; 
1704-1736 Louis Paul, vicaire de Correns; 
1736-1772 Honoré Paul, neveu du précédent; 
1772-1790 Michel Ghrétien, du diocèse de Blois, chanoine de Sens. 



Ghâteaudouble 

Prieurs de Saint-Martin 

1507 Jacques Durand ; 

1507 André Calvin ; 
1548-1572 Paul Perrache, vicaire de Fayence; 
1572-1576 Honoré Perrache, vicaire de Fayence; 
1576-1578 Pierre Giboin; 
1578-1622 Jean Giboin; 

1622-1646 Antoine Bonnet, clerc de Castellane; 
1646-1668 Balthazar d'André; 
1668-1678 Louis Picot; 
1678-1699 Honoré de Raphelis de Broves ; 
1669-1721 Jean de Laugier, du diocèse de Riez ; 

1721 Jean François de Laugier de Verdachc, frère du précédent; 
1741-1747 Henri de Gaslellane de la Valette; 

1747 Clément Pauvert; 
1747-1784 Jacques Gauvin, aumônier de l'évêque; 
1784-1790 Joseph Paulrat, chanoine de Pignans ; 

1790 François Paulrat, chanoine de Pignans. 



Saint-André de la Garde 
1554 Barthélémy Portalenqui, évoque de Troie? 

Cogolin 

Prieurs de Saint-Sauveur (p. 38). 

1438 Pierre Aycard; 

1462 Jacques du Puget, prieur des Garcinières; 



208 APPENDICE 

1499 Antoine Guiramand, évoque de Digne, prévôt de Barjols ; 

1510-1523 Pierre Boyer, ciianoine de Fréjus; 

15?3-1553 Jacques Boyer, frère du précédent; 

1577 Frédéric de Ragueneau, évêque de Marseille et prieur des 
Garcinièrcs ; 

1579-1583 Antoine Raynaud, chanoine de Marseille; 

1583-1591 Michel Abraham, prieur des Garcinières ; 

1591-1600 Raynaud Roux; 

1600-1614 Honoré d'Estienne, religieux de Saint- Victor ; 

1614-1633 Henri Fournier, religieux de Saint-Victor ; 

1633-1686 François de Jarente, clerc de Marseille, camérier de Saint- 
Victor ; 

1687-1717 François de Jarente, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, 
neveu du précédent ; 

1717-1732 Lazare Victor de Jarente, archidiacre de Carpentras en 1725 ; 

1733-1759 Joseph de Jarente; 

1761-1765 Antoine Chaulard ; 

1765-1783 Antoine Chautard; curé de Bagnols, neveu du précédent; 

1783 César de Montgrand, vicaire général en 1787. 



Prieurs de Notre-Dame des Salles 



1442 Constant Revel, chanoine de Pignans ; 

1540 Pierre Boysson, clerc de Fréjus; 

1548-1565 Jean Boniot ; 

1583 Honoré Gattus ; 
1583-1592 Pierre Gattus; 

1592-1606 Honoré Boutin, chanoine de Pignans ; 
1606-1621 Bernardin Gaston, chanoine de Pignans; 
1621-1628 Arnaud Gattus, prieur du Luc; 
1628-1651 Jean Veyrier, chanoine de Pignans ; 
1659-1670 Louis Desparra, chanoine infirmier de Pignans; 
1670-1676 Biaise Desparra ; 
1676-1682 Jean-Baptiste Desparra ; 

1682-1695 Louis Desparra, frère du précédent, acolythe de Brignoles; 
1695-1736 Joseph Sermet, clerc tonsuré du Val, chanoine de Pignans ; 
1736-1783 Louis Renoux, prieur du Val, chanoine de Pignans; 

1783 Jean-Baptiste Guérin, vicaire de Pignans; en 1781, il refuse la 
cure de Bargème ; 



DIOCRSE DE FREJUS 



Saint-Jacques des Garcinières 

1234 Gauffred de Cagnosc ; 

1438 (ou 1538) Antoine Raynaud, chanoine de Pignans ; 

1462 Jacques de Puget ; 

1503 Antoine Guiramand : 

1546 Jacques Boyer; 

1591 Raymond Rouve. 



209 



Comps 

Commandeurs 



1283 Montréol ; 

1550 Jacques de Grasse; 

1582 Claude de Roquemartine ; 

1609 Balthazar d'Agoult ; 

1652 Annibal de Blacas. 



Cotignac (p. 89). 

1502-1503 Jean Marin, clianoine de Fréjus; 

1546-1581 Balthazar Ferricr, sacristain de Riez; 

1581-1608 Rollin Ferrier; 

1608-1624 Gaspard Ferrier, sacristain de Riez; 

1624-1645 Gaspard Ferrier, neveu du précédent, prieur de Saint-Michel 

de iioqucfort ; 
1645-1684 Balthazar Ferrier, prieur de Saint-Michel de Roquefort; 
1684-1715 Gaspard Ferrier d'Auribeau ; 
1715-1745 Henri Gaspard Ferricr d'Auribeau; 
1746-1760 Marc Antoine de Gautier d'Aiguines ; 
1760-1778 Jean Baptiste de Gautier d'Aiguines ; 
1779-1789 Antoine Gerbaud, prêtre du diocèse de Riez; il fait unir le 

prieuré à la vicairie : 
1789 Antoine Gai, prêtre du diocèse d'Aix ; il prête, puis rétracte le 

serment. 

14 



2IO APPENDICE 

Draguignan 

Prieurs de Sainl-Ilermentaire (p. 39). 

1497-1514 Jean Grailler; 

1544-1559 Jacques Blanc, professeur de théologie; 

1559 François Poulie ; 

1567 Claude Blanc ; 
1507-1013 Thomas de Villeneuve, professeur de théologie ; 
1013-1622 Guillaume André ; 

1022-1667 Esprit de Mainier, reUgieux de Saint- Victor ; 
1067-1689 Pierre de Mainier, religieux de Saint- Victor ; 
1689-1090 Charles Cclebrin, infirmier de Saint-Pons de Nice ; 
1090-1732 Jean-Louis de Laugier, acolythe de Grasse, bénédictin en 1725; 
1732-1700 Honoré Mossony ; 

1700-1770 Joseph Latil, prêtre de la Doctrine chrétienne; il assiste à 
l'assemblée de 1789. 



Entrecasteaux (p. /|o). 

1438 Raymond Raynier, qui fonde la chapelle de Sainte-Madeleine 
à Flayosc; 

1441 Jean Gués ; 

1476 Jacques Fournier ; 

1512 Pierre Rostaingt ; 
1545-1554 Philippe Costerellis, clerc de Fréjus; 
155'i-1562 Honorât Gotlc, prieur de Biot; il est suspendu en 1502 par le 

vicaire général, h cause de son immoralité ; 
1584-1587 Pierre Marron, prêtre de Chateaudoublc ; 
1587- 1595 Jacques Avril ; 

15'.)5-10()() André \n(liir, vicaire de Pontevès ; 
1000-1007 Annibal de IMacas ; 
1007-1010 Marcel Chalatin, prêtre de Pontevès; 
10)0-1024 Honoré Hagnoly, chanoine de Barjols ; 
1024-1052 Mt)nti'il de («rigiian ; 
1052-1001 Auguslin de Gautliier ; 
10*i!-1715 DoiiiiiiifUie de Gntithier ; 
1715-1745 Joseph-Domiiii(iue de Gauthier. 



DIOCESE DE FREJUS 211 



Prieurs de Saint-Thomas d'Ai^aye. 



1575 Chrisloplio Capvis, chanoine de Marseille; 
1575-1579 Jean Angics, Lcnéficier de la cathédrale; 
1579-l(i04 Barthélémy de Camelin; 
1604-1605 Jean de Camelin; 

1605 Pierre de Camelin, archidiacre, évêque de Fréjns; 
1650-1056 Jean de Camelin; 
1657-1667 Pierre de Camelin; 

1719 Pierre de CameUn, chanoine de Fréjus; 

1766 Jacques François, capiscol de Pignans ; 

1778 Pierre-Franç.ois-Gabriel-Raymond-Ignace-Fcrdinand de Bausset, 
clerc du diocèse de Bourges. 



Figanières 

Prieurs de Saint-Biaise (Ao) 
uni en 1618 à la collégiale de Lorgues 

1561 Augustin Guillon ; il fut déclaré indigne pour cause d'hérésie 
par le vicaire général Boniface Pignoli ; 
1561-1565 Boniface Boysson ; 
1565-1578 Jacques Hoysson; 
1578-1582 Jean Sassy, clerc d'Aups; 
158i?-1615 Jean Gros; 
1615-1649 André Gros; 
1649 Jacques Habiiis; 

1685 Honoré Camelin. 



Flassans 

Prieuré de Notre-Dame (p. Ao) 



1540-1544 Antoine d'Oraison; 

1559-1560 Antoine Provincial, clerc du diocèse d'Apt; 



212 APPENDICE 

1560-1572 Magdelon de Vintimille, prévôt de Riez ; 

1572-1576 Aymard Bausset, deBormes; il fonde, en 1578, la vicairie; 

1576-1590 Balthazar (ou Gaspard) Paris du Revest, chanoine de Tou- 
lon; 

1590-1592 Pierre Bcrmond, bénéficier de Toulon; 

1592-1597 Honorât de Caen, chanoine de Toulon; 

1597-1637 Horace de Paris du Revest, protonotaire apostolique, recteur 
de Notre-Dame de Consolation de Flassans, prévôt de 
Riez; 

1637-1654 Hubert de Vintimille, des comtes de Marseille ; 

1654-1680 Jean de Vintimille, docteur en théologie, prévôt de Riez, frère 
du précédent ; 

1680-1732 Charles-Gaspard-Guillaume de Vintiniilie, neveu du précé- 
dent. Chanoine sacriste de Toulon, il devient évêque de Mar- 
seille, archevêque d'Aix, puis de Paris ; 

1732-1763 Jean-Baptiste-Gaspard-Hubert de Coriolis d'Espinouse, prieur 
du Luc; 

1774 Jean-Baptiste-François Ganier, du diocèse d'Aix, docteur en 

théologie. Ordonné prêtre à Marseille en 1771, il est nommé 
en 1787 capiscol de Lorgues, mais il refuse; vicaire général 
de Fréjus en 1785. 



Fox-Amphoux 

Prieurs de Notre-Dame de Cléoux (p. Ao) 

1576-1600 Antoine Siméon, chanoine de la collégiale de Saint-Pierre d'A- 
vignon ; 
1600-1647 Joseph Fournier; 
1647-1657 Louis Fournier; 

1657-1666 Pierre Fournier, deSeillans; secondaire deBagnols en 1680; 
1666 Jean Fournier; 

1743-1748 Joseph Fournier; 
1748-1789 Joseph-Gaspard Rossely, clerc de Scillans. 



Gonfaron 

Prieurs da Sainl-Sépulcrc (p. /ji) 

1415 Jean Bernard assiste au chapitre général de la collégiale de 
Pignans; 



DIOCESE DE FRÉJUS 2l3 

1533 Georges Imbert, clerc du Luc, filsd'Amédée Imbert, conseiller 

au Parlement d'Aix, frère d'Antoine Filholi, archevêque 
d'Aix, prieur de Saint-Pierre et de Sainte-Catherine du Luc; 

1550-1552 Jacques Botry; 

1552-1582 Pierre-Théodoric Ragueneau, évêque de Marseille, prieur de 
Cogolin ; il fonde le vicariat perpétuel en 1572; 

1582-1586 Philippe Bosquet, chanoine d'Aix ; 

1586-1592 Nicolas de Brange; 

1592-1599 Jean Raynaud; 

1599-1605 Martin Durand, religieux de Saint-Victor ; 

1605-1622 Charles Grisolle, de Garéoult; 

1622-1625 Jean-Louis Valeran ; 

1625-1652 Honoré Durand, religieux de Saint- Victor ; 

1652-1688 Pierre de Barbaroux, religieux de Saint- Victor; il établit la 
confrérie de la Charité; 

1688-1726 Jacques-Claude de Ricouard ; 

1726-1760 Jacques-Joseph de Ricouard; 

1760-1770 Henri-François de Damion (?), curé de Brignoles ; 

1770-1790 François-Paul-Barthélemy dlloltemar, chanoine de Pignans. 



Prieurs de Notre-Dame du Figuier 

1415 Constant Reyelly, chanoine de Pignans; 
1568-1573 Louis Berard, chanoine de Pignans; 
1573-1590 Gaspard Berard, prieur claustral; 
1590-1624 Gaspard Turrel, chanoine de Pignans; 

1624 Pierre Amus (?), prêtre de Toulon ; 
1683-1689 Jean Jonquier, prêtre de Toulon; 

1689-1690 Pierre de Vallavielle, clerc de Toulon et chanoine de la collé- 
giale d'Hyères ; 
1690-1693 Joseph Portails, docteur en tiiéologio, chanoiîic d'Hyères ; 
1693-1756 Jean-Baptiste Laurent, clerc d Hyèrcs, prêtre de l'Ojatoire ; 

1756 Joseph Bellon. 



Prieurs de Saint-Jean de Cagnosc 

1246 Pierre de la Tour ; 

1415 Anloine Raynaud, chanoine de Pignans; 
1565-1586 Ballhazar (ou Barthélémy) Martin, chanoine de Pignans; 



U/H(i tr/jii inim liupHid, rUHnn\nn(Ui l'i(^(H<Mi»( 

1M<;i lî/l'i t.tmmui ('UaniMitm, rMtinninu (in I')»/m«k(:; 

tWKi KiO'i l^<«»)v<'ls lixMlin, rwl^ur «U< Moliw Ommix fUis fi«ll««) /1« fiDUft^ 

lih ; 
l«i(l() l(i)V ttnitni^>. Moulin, 

1(iV« 1(W« IMnri \uUmu . 

KiVM IfiW 4««»» M/<y<', riiiiitiilnt: «!<-. l'Jt/n*»fia, 

M'i'.tl VVil l'»»M(»,oJs IfVnuMl, <:lw»;r1*< \Si\tinu\m', 

17/«7 t7f)<i Jh/<|»m<« l'Mnf^M», «:)»»iM»Jh« Ih^jlotfwl d'AvIt/Moii , 

t'ncni!) lin Hdint .hin/in'n ili- C'if/nnur. 

IffMl it'hii iUniiUiii »1« Vint», iit'MiitUi l'i«MMn» ', 
)!«K1 Honora V^iflilloii; 

Jt^Oli i)iniUiiuin: iHijiïM, (ii|(J!s»nl<h< l'it/iKiMU , 



Df'.l Mntiut'i . 
Ith;* i'i»n«< lU'.Cit'i ^i< II; , 
f{*);< lf(;r.' Au«ui5l.in lUi (iiiu«»M», «^v^fiUM <1« (irHi»8f<, 

U(K;i lf«K(( (iHililMUMM'rfMUMilJI i 

|f(><tl \M'i AitlnitM: <:f((ili/iiinJ, »Mtv«ii «i»' \'iiii\ii'^.f'i\mi d'AU ; 
t!('.l'i i:<'.)l) iiiiinhi fil. MMiil<H|iia, 
t:/lli 1ii()7 (:i»Mrl«<4 iIm ^Minl-MMif . 

tWf7 Ifi;!/» I.«MJ)« d« VhmI^J, tH(*|l(l(ril«)lM MlH(ijlMll(|(llii 

li/'(() Km.' l'«i(H»,»(in «1m l'i»)ii«(l, lUiU' ^h^ tMnihtnU Wfdwi.Mo, 
K):/' 11)1)1 (»«/iijMlMtfl»i l'i(|)tMl, (|mI f4nli*<lt Im (iiMiiilit OlMdIriiHMii 
Kini KilW (l«uirrr»y »1»i J'i<|iM(l, (!»<»»! rtn l.yiMt» 

IIMW IhNl |flMIM;<»l*> (1« l*l<|H»l( (l»iViMMl Av/l<|UM (l«(l/lattlM|»()li«» //( /««///<«*, 

k\iHin< N|iMQlnlif|tiinliv Hitltyl<iit«< , 
IhN) tlUV.I \fMi<nni< I'hIIii, «Inrliun t>h llii\nlH|^lf(, ilii iIiid^dk iIm lotiiHi 

1I)>1'.) |l)'.ll i,il>ilU» ^.li>>Ul, l|lll |I«IMM(I(M(V(«: JMtiUlVHMl ilM(M lit ^uUH\^AlUi 

htiiMl Auilr^ il«< MMiitMlHitlIit, 



mOCXSK. DE FBEJirS 3i5 

P " 

tfi97-173i Cti 1 trnen Anbâmj, OernLr - 

i- 1 /^ aai an grand sÉm 



La Garde de Freînet 



1438 Etienne Âmat; 

1541 Caande Paséati; 
1561-1576 Jacques Gaîraid; 
1576-1600 Jean de laPalnd; 
1600-163-2 Antoine Sériel; 
1632-1677 LooK-Honoré Senet; 

1677-1703 Louis Berard, Iwdhetifr en thétdogie. frère de Jacqœs Beraid. 
Ticaire de Grîmand; il laisse an smiinaire nn capital de 
5ooo livTes pour dire une messe fous les jours : 
1703-17% Melcliior de Bergue. docteur en tbéoloeie. ficaire du Val; 
1725-1761 Josqih de Bergue, du Val : 
1761-176-2 Antoine Court : 
1762-1777 ieph Basset, prieur de >'otre-Daine des Salles à Roque- 

1777- Jean - Honoré Chabriel, qui asdsteà l'assemblée de 1789. 



La Motte p. Ai) 

1208 Raymond Farandi, prévôt du chapitre; il âgne. sous ce titre, 
une charte d'Ddefonie U, en faveur des évêques de Fréjus ; 
1505-1515 Louis de Candie, prieur de Pennafort; 

1542 Boniface Pignoly ; 

1542 Louis LyceJ. prêtre de Riei; 
1548-1560 Antoine d'Oraiion . 
1560-1561 Jean Vien: 
1561-1568 Laugier CaussemiUe; 
1568-1587 Honoré Caussemille; 
1587-1612 Jacques Figuière, de Draguignan ; 



21 6 APPENDICE 

1612-1639 Pierre d'Ollières, religieux de Saint- Victor, fonde le vicariat en 
1619, passe au conveut en 1635 ; 

1639-1663 Christophe d'Authier de Sisgau, évèque de Bethléem; 

1003-1665 François Bataillier, religieux de Saint- Victor, docteur en théo- 
logie ; 

1665-1668 François-Octave d'Authier de Sisgau ; 

1608-1698 Baltliazar d'Authier de Sisgau, prieur-curé de Saint-Didier d'A- 
vignon ; 

1698-1711 Jean de Durand; 

1711-1724 Jean de Licutaud ; 

1724-1730 Jean-François Sarion(?), de Marseille; 

1730-1751 Thomas Le Fournier ; 

1751-1755 Louis-Hippolyte Le Blanc ; 

1755-1702 Louis-René Vaille de Vellarna, du diocèse d'Auxerre; 

1762-1785 François Vaille de Vellarna; 

1785 Jacques-Edmond- Jean Maurel, du diocèse d'Auxerre, 



Prieuré de Saint-Roman d'Esclans 

1501 Jean de Bo... , clerc de Pierrefeu; 

1532 François Bonaud; 

1500 Joseph Porre; 

1560-1588 Helias Mosson, clerc de Draguignan; 

-1622 Jean Vaille ; 
1628-1637 Pierre Peyron ; 
1637-1642 Jean Raynaud, clerc de Frcjus; 
1642-1662 André Legel, vicaire de Fréjus ; 
1062-1665 Marcel Leget, frère du précédent ; 
1665-1718 Anselme Leget, vicaire de Fréjus; 
1718-1747 Jean Bellissen; 

1747-1755 Bernard Bernard, Père de la Doctrine chrétienne; 
1755-1701 Joseph Fcru, hénédcier de Lorgnes; 
1761-1783 Vincent Pons, curé de Riez ; 
1783-1785 Louis Chautard ; 
1785- Joseph Micliel, recteur du Saint-Esprit à Draguignan. 



La Moure (p. 40 

1561 Honorât Pansart; 
1561-1568 Jean Audibcrl, d'IIyèrcs, recteur des cinq chapellenies des 
Acoulcs h Marseille, etc. ; 



DIOCESE DE FREJUS 317 

1568- Antoine Serre, prêtre do Toulon; 

1581-1628 Pierre Viallis, docteur en tliéologie, prévôt d'Hyères ; 

1658-1651 Charles Viallis, qui obtient aussi la prévôté d'Hyères; 

1651-1659 Charles Viallis, clerc d'Hyères, docteur en droit, neveu du pré- 
cédent ; 

1659-1663 Charles Viallis, du diocèse de Toulon ; 

1663-1697 Joseph Viallis, prévôt d'Hyères ; 

1697-1700 Jean-François Ricaud, prêtre d'Aix ; 

1700-1702 Jean-Baptiste Bourol, du diocèse de Nice, demeurant à Paris ; 

1702-1717 Nicolas Percheron, prêtre de Paris; 

1717-1730 François-Alexandre Percheron, docteur en Sorbonne; 

1730-1736 Antoine Boyer; 

1736-1748 Antoine Courbon, prévôt d'Aups ; 

1748-1761 Pierre Courbon ; 

1761-1768 Jean-Augustin de Seguiran, chanoine sacriste de Riez, qui 
résigne en faveur de son frère ; 

1768-1771 Marc-Antoine de Seguiran ; 

1771- Emmanuel-François-Paul-Gabriel-Hilaire de Bausset-Roque- 

fort, clerc du diocèse de Marseille. 



La Napoule (p. 40 

1095 Pons de Callas, moine de Lérins, assiste au synode diocésain 
de Fréjus ; 

1348 Guillaume de Blevis, abbé de Lérins ; 
1437-1476 Jean Jordany, procureur du monastère, en 1437 ; il assiste au 
chapitre de 1453; 

1554 F. Vinant Roquemaure, prieur de Lérins ; 

1648 Jérôme de Beaufort, prieur claustral de Lérins; 

1669 D. Maur de Guérin; 

1688 D. Félix, cellérier de Lérins; 
1738-1743 François Jordany, ancien abbé de Lérins ; 
1743-1745 Germain Ravel d'Esclapon, religieux de Lérins; 
1745- Antoine Moricaud ; 

1779-1789 Barthélémy Moricaud. 



La Roche-Esclapon 

Pieurs de Saint-Nicolas (p. 40 

1520 Pierre Bogno, chanoine de Fréjus; 
1543 Boniface; 

i5. 



2l8 APPENDICE 

Firmin Gachon ; 
1564 Barthélémy Bausset, chanoine de Fréjus et de Barjols; 
1582-1609 Claude de Perrussi ; 

1609-1621 Antoine de Bausset, chanoine de Fréjus, prévôt de Marseille; 
1621-1692 Philippe de Bausset; 
1692-1736 Joseph de Bausset, neveu du précédent; 
1736-1785 Nicolas Mordelli, clerc de Riez ; 
1785-1786 L'abbé de Montgrand ; 

1786- Joseph-Marie de Bausset-Roquefort, qui se fait représenter à 

l'Assemblée du Tiers État (1789). 

Prieurs de Saint-Eloi. 

1304 Amand Roude ; 
1589 Jean Tarde. 



Le Cannet 

Prieurs de Saint-Maxime (p. 43) 

1462 Jean Rodulphe, professeur de théologie, vicaire général de 

Fréjus ; 
1514 Baptistin Pontat, archidiacre de la cathédrale de Toulon ; 
1537 Jean-Baptiste d'Auraison, évêque de Senès ; 
1573-1582 Jean Seguin; 
1582-1592 Pierre Escarrat, prêtre de Flassans ; 
1592-1598 Jean Vidal, prieur du Revest de Toulon, archidiacre de 

Toulon ; 
1598-1634 François de Thomas, protonotaire apostolique ; 
1634-1665 Claude-Thomas de Pierrefeu, clerc et plus tard chanoine 

d'Aix ; 
1665-1669 Jean Amalric, vicaire du Cannet ; 
1669-1691 Joseph . . . Marguerite de Rascas, âgé de huit ans ; 
1691-1715 Joseph Issaurat, clerc de Salcrnes ; 
1715-1732 Balthazar Issaurat, clerc de Salernes ; 
1732-1773 Ignace de Mouriès. prieur-curé de Draveil au diocèse de Paris 

et doyen de Lorgues ; 
1773-1783 Jcan-Baptisle de Mouriès, prêtre, religieux profès de l'abbaye 

de Saint-Martin du Canigou en Roussillon ; 
1783 Jean-Charles Moriez, qui assistée l'assemblée de 1789. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 210 



Le Luc 

Prieurs de Saint-Pierre et de Sainte-Catherine (p. 4a) 

1426 Jean de Ferrier, dans l'affaire des deux évêques de Toulon 
durant le schisme, soutient le faux évêque • 
1437-1448 Guillaume Cordeil ; ' 

14()2 Sauveur de Bras ; 

1478 Jean Rodulphe. distinct de l'archidiacre ; 

1519 François Hugolin ; 
1558-1561 Honorât Hugolin ; 

1561-1582 Gaspard Hugolin, prieur claustral de Pignans- 
1582-1596 Pierre Blancard; 
1596-1600 Gaspard Bérard ; 

1600-1611 Balthazar Olivier, qui permute avec le suivant • 
1611-1648 Jacques Ravel, chanoine de Fréjus, prieur de Saint-André de 

ia,o,aa<.r ^^"^^t^^^^' secteur de Notre-Dame de Pitié à Cogolin; 
lb4o-lbb9 Laurent Ravel ; 

1669-1672 Jean Ravel, clerc de Vidauban ; 
1672- Joseph Ravel ; 

1692 François Vallavieille, prêtre de Toulon ; 
1692-1732 Charlcs-Gaspard-Guillaume de Vintimilie. évêque de Marseille 

17.0 .7«n n ^''^7^^"^ ^'^i^ «" 1708. puis archevêque de Paris . 
1732-1760 Gaspard Norbert de Goriolis d'Espinouse • 

1760-1790 Auguste-Jean-Baptiste-Pierre-Marie d'Hottemar, clerc du dio- 
cèse d'Avignon, qui assiste à l'Assemblée de 1789. 



Le Muy 

Prieurs de Saint-Cassien (p. /^a) 

1517 Pierre de Millau ; 

1545-1578 Jean Vaille; 

15781592 Guillaume Tournier; 

1592-1595 Jean Poesy, moine de Saint-Victor • 

1595-1596 Nicolas Antelmy ; 

1596-1599 Hugues de Valbelle ; 



320 



APPENDICE 



1599-1602 Madelon de Lacépède, religieux de Saiut-Victor ; 
Ui02-1650 François de Valbelle ; 
1 050-1 65G Pierre de Povrade ; 
1056-1695 Jacques Ramberl ; 
1695 Roland Turles ; 

1695-1726 Pierre de Laubre, clerc de Vidauban, religieux de Saint- 
Victor ; 
1726-1783 Esprit-Honorc Robert ; 
1783- Antoine-Félix Mourre, clerc de Lorgues. 



Les Arcs 

Prieurs de N.-D. de Beauvoir et Saint-Pierre (p. 43) 



1212 Aldebert Bailé ; 

15. . Jean Lombard ; 

1531 Barthélémy Lombard, neveu du précédent. 

1562 Honoré Richelmy, installé le 7 mars, qui a pour compétiteur 
Jean Francolis ; 

1562 Antoine Manfred Besson, docteur en droit, qui demande à la 
sénéchaussée des lettres de sauvegarde ; 

1565 Barthélémy Lombard, fils de Jean, de Six-Fours, tonsuré à 
Six-Fours par Barthélémy Por taies... le 2 août 1551; se 
marie avant d'être dans les Ordres, en 1573 ; 

1573 Gérard Bellanger, chanoine de la métropole d'Aix, évêque 
nommé de Fréjus, docteur in utroque, fait prendre posses- 
sion par Donat Gilly, le 21 janvier; 

1578 Jean Licutaud, clerc de Six-Fours, recteur de Sainte-Cécile ; 

1581 Hercule de Vintimille ; 

1584 Gaspard de Pontevès ; 

1586 Pierre- Antoine Guillaume, dit Colloms ; 

1590 Annibal de Pontevès ; 

1611 Jean-Gaspard d'Albertas ; 

1014 François-Boniface de la Môte ; 

1030 Louis Boniface, oncle du précédent ; 

1034 Charles de Villeneuve, prieur de Collobrières ; compétiteur : 
Pierre de Margalet, seigneur de Collobrières ; 

1600 François de Thomassin ; 

1662 Louis de J'homassin, docteur en droit et en théologie, évêque 
de Vence (1677). de Sisteron (1681); 



221 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 

1718 Joseph d'Astre, prêtre du diocèse de Sisteron : 
1723 Gaspard d'Ansoni, prêtre d'Avignon. 



Prieurs de Sainte-Cécile (p. 43) 

1461 Fulchron Baudoin ; 

1500 Bertrand Pierrugues ; 

1505 Jean Fronton, clerc de Fréjus ; 

1562 Barthélémy Lombard ; 

1578 Jean Lieutaud ; 

1582 Gaspard Boyer ; 

1614 Jean-Antoine Carlon, bénéficier de Fréjus ; 

1660 Jacques de Rasty ; 

1663 Jacques Ferry; 

1667 René le Mussier. 



Mons 

Prieurs de Saint-Marcellin (p. 43) 

1562 François Nansi; 

1562-1587 Jean Sardou; 

1587-1635 Jean Sardou, neveu du précédent; 

1635-1655 Honoré Sardou ; 

lfi5r"lr7o f ,\V''^""'^ "^^ Villeneuve, clerc et seigneur de Beauregard ; 
1676-1679 Balthazar Garnier, de Saint-Tropez ; 

1679-1704 Jean Porre. prêtre de Mons. vicaire de Vissouls. diocèse de 
Paris ; 

1704-1705 Antoine Merle, prêtre de Callian. docteur en théologie, direc- 
teur du petit séminaire de Fréjus ; 
1705 Joseph Jourdan. 



Prieurs de Saint- Jean-Baptiste de Gaud 

1521 Jérôme Pagani ; 
1542 Jean Visiliz ; 
1542-1578 Joseph Porre; 



222 APPENDICE 

1 582 Barthélémy Cavalier ; 

1595 Michel Rebuffcl ; 
1595-1600 Jean Rebergne; 

1600-1601 Jacques Ravel, bénéficier de la cathédrale ; 
1601-1621 Jean Antoine, abbé de Bagnols; 
1621-1641 Guillaume Sardou; 
1641-1655 Honoré Sardou; 

1655-1656 Barthélémy de Villeneuve, clerc de Beauregard; 
1656-1675 Honoré Sardou ; 
1675-1677 Joseph Sardou; 
1677-1732 François Jordany ; 
1732-1769 Jacques, abbé de Fayence ; 

1769- Antoine-Boniface Mougins de Roquefort, curé de Grasse. Il se 

fait représenter à l'Assemblée de 1789 par le curé de Callian. 



Montferrat 

Prieurs de Saint-Etienne et de Saint-Pons (p. Ii3) 



1622-1637 Antoine de Tabartelis; 
1637-1639 Malhiet Pascalis ; 
1639- Jacques Talent ; 

1698 Jacques Pascalis ; 

1698 Claude Pascalis. 



Montfort 

Prieurs de Spélugue (p. Zi3) 



1246 NoëlFouques; 
1561 Louis Suât; 
1561-1575 Joachim de Montaigu, chanoine de la collégiale de Saint-Gai 

à Langeac, diocèse de Saint-Flour; 
1575-1576 Claude de Chavaignac, de Saint-Georges d'Aurac, diocèse de 
Saint-Flour ; 
1576 Claude de Lorme, diocèse de Saint-Flour ; 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 223 

1576-1 602 Honoré Boyer, d'Ollioules; 

1602-1604 André Boyer, clerc d'Ollioules ; 

1604-1620 Charles Gautier, vicaire général ; 

1020-1626 Guillaume Augery, sacriste de Fréjus ; 

1626-1632 Honoré Imbert, prêtre de l'Oratoire de Cotignac; 

1632 Bernard Ramberl, prêtre de l'Oratoire. 



Ramatuelle 

Prieurs de Saint- André 



1561 Geofroy Mosson ; 
1561- Hélias Mosson ; 

1601 Jean Maitre, de Saint-Tropez ; 
1607- Jean Marquesy, vicaire ; 

1612 Jacques Ravel; 
1612-1G18 Balthazar Olivier, bénéficier de Lorgues ; 
1618-1621 Pierre Constant, de Biot ; 
1621-1624 Balthazar Borrely, prieur de Saint-Tropez ; 

1624 Jean Coste, de Saint-Tropez ; 
1682 Joseph Antiboul ; 
1682-1691 Joseph Antelmy, mis en possession à 22 ans ; 
1691- Charles Sevin, prêtre de Paris ; 

1722 François Brunet; 
1722-1737 Jean Bellissen, prêtre de Gallian ; 
1737-1762 François Giraud, de Montauroux ; 
1762-1784 François Gcnis ; 

1784 François-Nicolas Moret, vicaire de Villecroze ; 

1789 Jean-Joseph Rey, qui se fait représenter à l'Assemblée de 1789. 



Roquebrune 

Prieurs de Notre-Dame des Salles 



1475-1506 Guillaume Gilet, chanoine de Fréjus; 
1506 Augustin de Fiesquc, chanoine de Gènes; 

1517-1553 Honorât Clément, capiscol de Lorgues; 
1554 François Boutin; 



22/i 



APPENDICE 



1559-1565 Jean Grany, chanoine de Fréjus; 
1565 Jean Ginoard: 

1579 François Brunel ; 
1579-1602 Gaspard Brunel; 
1602-1604 Honoré de Villeneuve de Lascaris ; 
1604-1612 Claude Bernard, de Grasse; 
1612-1626 Alexis Mouton, capiscol de Grasse; 
1626-1657 Alexis Aillaud, docteur en théologie et prévôt de Grasse; 
1657-1692 Honoré Debout; 
1692-1708 Jean-Baptiste Pagnani; 
1708-1717 Jacques Gazan ; 
1717-1736 Jacques Neyrin; 
1736 Joseph-Ignace Olivier; 

1736-1762 Joseph Brunet; 
1762-1768 Antoine Court ; 

1768-1769 Emmanuel-François-Paul-Hilaire de Bausset-Roquefort, du 

diocèse de Marseille ; 
1769-1778 Jacques Cauvin; 
1778-1779 Joseph Pautrat; 
1779 Joseph Gros; 

1779 Jean -Baptiste-Charles d'Astier, chanoine de Lorgues. 



Prieurs du Revest 

1521 Honorât Clément, capiscol de Lorgues ; 
-1541 Jean Maurel; 
1541-1543 Boniface Pignoli ; 
1543-1559 François Bonaud ; 
1559-1571 Pierre Bonaud ; 

1571-1599 Joseph de Roman, prévôt de Glandèves ; 
1599-1613 Nicolas Antelmy ; 
1613-1652 Pierre Camelin. archidiacre, puis évêque de Fréjus; 

1652 Jean Camelin, flls de Pierre, avocat, prieur de Saint-Thomas 
d'Avayc, petit-neveu de l'évêque Pierre; 
1683-1691 Honoré Brunel; 

1691 Henri d'Authier de Sigaud, clerc de Draguignan. 



Saint-Tropez (p. /i5) 

1234 Durand, qui passe avec les habitants une transaction, le 
24 février 1234 ; 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 225 

Jean Millon ; 

1532-1555 Jean Gaudemard, recteur de Notre-Dame de la Quesle ; 

1555-1562 François Antiboul ; 

1562-1573 Jean Sereize, a contre lui Honoré Mathei; 

1573-1586 Jules Talamer; 

1586-1591 Jean Sereize; 

1591-1594 Jacques Martin, religieux de Saint-Victor; 

1594-1640 Charles A.ntiboul, chanoine de Sisteron, a pour compétiteur 

Jean Vaille, vicaire de Fréjus; il fonde le vicariat, en 1639; 
1640-1663 Charles Antiboul ; 
1663-1676 Pierre Antiboul; 
1676-1082 Joseph Antiboul ; 
1682-1697 Joseph Antelmy ; 
1697-1734 Honoré Augier, de Bargemon. En 1703, il obtient un arrêt qui 

oblige les consuls à lui fournir une maison claustrale pour le 

logement des prêtres. 
1739-1752 Pierre-Marc-Antoine Augier, neveu du précédent; 
1752-1754 Barthélémy Bérard, docteur en Sorbonne, premier vicaire delà 

Madeleine de Paris ; 
1754-1757 Honoré Ricard, prêtre de Callian, docteur en théologie, maître 

es arts et gradué de l'Université de Paris ; 
1757-1765 Pierre Paul, prêtre de Callian, chapelain de Saint- André des 

Arts à Paris ; 
1765-1789 Jean-Joseph Garcin ; 

1789 Antoine Chautard, bénéficier de la cathédrale, recteur des 

SS. Antoine et Etienne de Bargème, de Notre-Dame de 

Rosans et Saint- Honorât de Callian, prieur-curé d'Escragnol- 

les. H assiste à l'assemblée de 1789. 



Seillans (p. 45) 



1403 Raymond Durand ; 
1540-1575 Jean Ragnoard, ordonné sous-diacre à Aups, le 18 septembre 

1540, par Barthélémy Portalcnqui ; 
1575-1614 Joachim Ragnoard; 

1614-11)52 Jacques Ragnoard, recteur de Saint-Jean-Baptiste à Ampus ; 
1652-1667 Jean-IIonoré Gautier; 
1667-1671 Laurent Courtes, vicaire de Claviers; 
1671-1673 François Lombard; 
1673-1683 Laurent Courtes ; 



220 APPENDICE 

1683-1713 Pierre Abeille, sous-diacre de Claviers; 
1713-1744 François-Emmanuel Raphelis, sacrisle de Draguignan ; 
1744-1776 Jean-Drac Renom, prêtre de Draguignan ; 
1776-1784 François Renou ; 

1784- Thomas-Auxile Pellicot, assiste à l'assemblée de 1789; mort, 

le 7 juin 1837, chanoine honoraire de Notre-Dame de Paris. 



Prieurs de Saint-Martin 

1501 Jean Dubourg, clerc de Pierrefeu : 
1540 Honorai Perrache; 

1540-1586 Jacques Avril, prêtre de Sénés; 

1586-1596 Hélias Mosson; 

1596-1608 Pierre Mosson; 

1608-1631 Joseph Moret, bénéficier de Fréjus; 

1631-1636 Guillaume Garcin, docteur en théologie, bénéficier de Fréjus; 

1636-1637 Pierre Barboux; 

1637-1691 Pierre de Bausset, prévôt de la cathédrale de Marseille; 

1691-1695 Joseph de Bausset, acolythe de Marseille; 

1695-1711 François-Bernard de Bausset, clerc tonsuré de Marseille; 

1711-1750 Pierre de Bausset, clerc de Marseille ; 

1750-1774 Lazare- Victor de Jarente, chanoine trésorier de Saint- 
Victor ; 

1774-1782 Antoine Peyron, de Toulon ; 

1782- Pierre-André Peyron, tonsuré en 1769, minoré le i" avril 1775, 
sous-diacre le 11 mai 1776, diacre le ?0 novembre de la 
môme année. 



Seranon 

Prieurs-curés de Saint-Michel (p. 45) 



1511 Honoré Ribergue; 

Benoît de Sanctis, secrétaire du cardinal Nicolas de Fiesque; 

1532 Boniface Pignols; 
1542-1546 Jean Bnslan ; 
1559-1567 Roslan Garnicr ; 



DIOCÈSE DE FREJUS 227 

1577-1580 Claude Reboul ; 

1580-1582 Louis de Saint-Bonnet; 

1582-1593 Georges de l'Orme ; 

1593-1633 Pierre Tardieu ; 

1633-1661 Jacques Caille; 

1661-1666 Nicolas Vaixière, prieur de Pennafort ; 

1666-1675 Jacques Sassy, qui meurt en 1677; 

1675-1679 Louis de Thorigny, curé de Troie, diocèse de Langres ; il accom- 
pagne l'évêque Antoine de Clermont dans sa visite de 1677, 
comme maître des cérémonies et confesseur; 

1679 Antoine Porre ; 

1679-1680 Honoré Raybaud, vicaire de Bagnols,; 

1680-1700 André Jourdan ; 

1700-1714 Joseph Jourdan, qui permute avec le suivant ; 

1714-1745 Honoré Gandolbert, recteur de l'église des dix-mille vierges des 
Arcs; 

1745-1760 Antoine-Ignace Gandolphe ; 

1760-1761 Joseph Chautard, capiscol de Lorgues ; 

1761-1767 Jacques Revel, bachelier endroit civil et canonique, sacristede 
Lorgues ; 
1767 André Bérard, présent à l'assemblée de 1789. 



Prieurs de Notre-Dame de Gratemoine 



1560 Laurent Isnard ; 
1560-1568 Jacques Boysson, clerc d'Aix ; 
1568-1582 D. Maxime de Colmars, religieux de Lérins ; 
1582-1615 D. Marc-Antoine de Cannes, religieux de Lérins ; 
1615-1624 D. Antoine de Grasse, religieux de Lérins; 
1624-1657 D. Benoît d'Mx, religieux de Lérins; 
1657 D. Théodoric-Félix d'Aix, religieux de Lérins ; 

1722 D. Ililaire de Gastadu, religieux de Lérins ; 
1722- D. Anselme de Verrayon, religieux de Lérins ; 

1759- D. Louis-Honorat Raymbert, religieux de Lérins. 



Prieurs de Saint-Benoît 



1438 Philippe Pardigon ; 
1582-1628 Jean-Honorat Dominicy; 



228 APPENDICE 

1628-1636 Charles Dominicy ; 

1636-1646 Henri Dominicy ; 

1646- Claude Raibaud, clerc de Glandève ; 

-1659 Charles Raybaud ; 
1659-1705 Claude Raybaud; 
1705-1736 Joseph Boyer ; 

1737-1781 Guillaume-François-Isidore Pellegrin ; 

1781-1789 Louis Chautard, prieur-curé d'Escragnolles, de Notre-Dame 
d'Embrian ; 
1789 Antoine Chautard, prieur de Saint-Tropez. 



Tanneron 

Prieurs de Tournon et de Tanneron, sous le titre de Notre-Dame d'Em- 
brian et de Saint-Cassien (p. 45) 

1532 Philippe Néron, chanoine de Fréjus; 
1532- Etienne Néron, clerc de Grasse ; 

1557-1564 Rarthélemy Néron, chanoine de Grasse; 
1564-1614 Jacques Mérigon, archidiacre de Grasse ; 
1614-1616 Honoré de Robert d'Escragnolles ; 
1616-1626 Jacques iMérigon, archidiacre de Grasse; 
1626-1636 Jean Mérigon, de Grasse ; 
1636-1639 Jacques Mérigon, arcliidiacrc de Grasse; 
1639-1650 François Christian, clerc de Grasse; 



(Prieurs de Notre-Dame d'Embrian*) 

1650-1656 Scipion de Castcllane ; 
1656-1660 François de Castellane; 



I. A partir de i65o, les deux prieurés n'ont plus les mêmes titulaires. 

Prieurs de Saint-Cassien 

1650-1659 Antoine Christian; 

1659-1 7 IH François Christian; 

1718-1728 Claude Christian ; 

1728-174H Jean liellisset; 

17W-I780 Joseph Mazardi, acolythc de Callian ; 

1780- Alexandre (Jardiol, curé de Callian ; 

1789- Louis-Antoinc-Gabriel Ferri, acolythe. 



DIOCESE DE FREJUS 220 

1660-1667 Henri Brémond, prêtre de Montauroux ; 
1667-1682 Joseph de Castellane, clerc de Draguignan; 
1682 Elzéar Tardieu, clerc de Draguignan; 

1691 Jean de Grasse; 
1691 Pierre- Antoine d'Aquin ; 

1718-1727 François de Castellane; 
1727-1728 Jean Albin, clerc de Fréjus ; 
1728-1730 François Gaytte; 
1730-1734 Jean Belissen ; 
1734-1742 Joseph Espitalier, recteur de Notre-Dame et de Saint-Pierre 

de Callian ; 
1742-1748 Louis de Bompard ; 

1748 Paul de Carpillet, de Grasse; 
1748-1764 Honoré Pugnaire ; 
1764-1771 François Poulie, curé de Montauroux; 

1771 Jacques Cauvin; 
1771-1774 Joseph Bellisset, alias Pellissier ; 
1774-1789 Louis Ghautard. 



Taradel 

Prieurs de Saint-Martin (p. 45) 

1514 Honoré Vaysson ; 
1546-1563 Jean-Baptiste Robert ; 
1563 Honorât Mainier, chanoine sacriste de Grasse ; 

1588 Jean Léonard; 
1588-1606 Jean Fauchier ; 
1606-1648 Jean Bermond; 
1648-1679 Claude Bermond ; 

1679-1700 Jean-André Bernard, vicaire d'Ongles (Sisteron); 
1700-1701 Pierre Eymard, clerc de Forcalquier; 
1701-1710 Louis Eymard ; 
1710-1731 Pierre Dille; 
1731-1747 Jean-Baptiste Sallier, chanoine de Barjols. 

1747 François Sallier. 



Tourettes 

Prieurs de Saint-Siméon 

1561 Pierre Tournon-Perrache; 

1561 Antoine Prunery, curé de Fréjus; 



230 APPENDICE 

1561-1562 Jean de Villeneuve ; 
1562-1563 Toussaint Durand; 
1563-1565 Gabriel Gourdon; 

1582 Jean de la Garde, prévôt de Fréjus ; 
1614-1617 Jean Sénéquier ; 

1617 Guillaume Sénéquier; 

1682 Honoré Gourdon ; 
1682- Gaspard Gourdon ; 

1705-1740 Jacques Méro; 

1740-1771 Clément Pauvert, aumônier de l'évcque, pourvu en régale; 
1771-1782 Jacques Cauvin, aumônier de l'évèque, chanoine de Pignans; 
1782-1789 Honoré-Etienne Carlavan, recteur de Saint-Martial de Fréjus 

et directeur du grand séminaire ; 
1789- Etienne Sisteron. 



Tourtour (p. 45) 



1227 Bernard, l'un des procureurs de l'abbé de Saint-Victor dans sa 
transaction passée entre ce monastère et le seigneur de Saler- 
nes, Boniface de Gastellane ; 
1246 Pierre d'André, témoin à une délimitation de territoire; 
1452 Durand Fabre, qui emprunte 25 florins à Arnaud de Ville- 
neuve et donne en garantie 1 13 porcs. 
14G1 Bernardin de Candie, prolonotairc du Saint-Siège; 
1478 Pierre Raynaud ; 

1560 Julien Raynon, religieux de Saint- Victor ; 
1562 Jean -Antoine de la Tour, seigneur de Cogolin; 
1568-1602 Esprit du Puget; 
1603-1607 Jean du Puget; 
1607-1612 Henri Lambert, bénéficier de Saint-Pierre d'Avignon, qui 

fonde le vicariat, en 1611; 
1612-1621 André Bonfils; 
1621-1624 Jean-Baptiste Bonfils ; 
1624-1631 François Bonûls ; 
1631- Honoré Bonfils ; 

1659-1660 Cliarics de Boyer ; 
1 660 Pierre Desparre, clerc de Brignoles ; 

1688 Pierre-Dominique Desparre; 
1692-169H Elzéar-Charles Desparre ; 
1698-1705 Joseph-Sauveur Desparre ; 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 23 1 

1705-1708 Philippe Lhéritier, clerc du diocèse d'Évreux ; 

1708-1715 Balthazar Gaitte ; 

1715-1716 Antoine Giraud, de Monlauroux; 

1716-1732 Henri Giraud, neveu du précédent ; 

1732-1753 Jean-Etienne de Bernardy, docteur en théologie, chanoine de 

Saint- Sauveur à Aix ; 
1753- Jacques-Louis -Auguste de Thomassin de Peynier. 



Trans 

Prieurs-curés de Notre-Dame des Aires et de Saint-Victor (p. 45) 



1319 Bertrand Aunel, chanoine de Pignans; 

1500 Nicolas Jobite; 
1546-1561 Armand Jobite; 

1561-1565 Raymond Jobite, chanoine de Pignans; 
1565-1609 Paul Geoffroy ; 
1609-1655 Barthélémy Geoffroy; 
1655-1668 Charles Goiran, prieur de Saint-Tropez ; 
1668-1711 Claude Goiran ; 
1711-1720 Joseph Goiran; 
1720-1760 Jacques-Philippe Louïe ; 
1760-1769 Bernard Louïe ; 

1769- Alexandre-Honoré Allaman, prêtre de Lorgnes, un des rédac- 

teurs du cahier de doléances (1789; et qui prêta serment. 



Prieurs de Notre-Dame de Vallauris 



1319 Jacques Spoli, chanoine de Barjols ; 

1463 Barthélémy Fassy; 
1553-1561 Pierre Perrache, bénéficier de Fréjus ; 
1561-1572 Antoine Brunicr, curé de Fréjus; 
1572-1577 Luc Dolle. docteur en droit; 
1577-1582 Longier de Gandia; 
1582-1585 Antoine Courdonan ; 

1585-1590 Joseph Scgond, clerc de Draguignan et de la cathédrale; 
1590-1603 Jean Moret; 



232 APPENDICE 

1603-1608 Honoré Broc, vicaire de Chaleaudouble ; 

1608-1037 Pierre Francolis, bénéficier de Fréjus ; 

1037-1657 Jean Francolis ; 

16r)7-]667 Jacques Camelin, clerc de Fréjus; 

1667-1719 Pierre Camelin, chanoine du chapitre; 

1710-1734 Jacques-Pierre-François Attanoux, chanoine de Fréjus ; 

1734-1736 Jean-Joseph Attanoux ; 

1736-1774 Jean-Baptiste Bousquet, vicaire de Montferrant; 

1774-1784 Jacques Cauvin, secrétaire de l'évèque; 

1784- Joseph Pautrat, chanoine de Pignans. 



Prieurs de Sainl-Vincent 

1540 Jean Vincent ; 
1540- Antoine Lombard ; 

1577 Pierre Maunier; 
1577-1582 Antoine Courdouan; 
1582-1601 Jean Longier ; 
1601-1611 Pierre Saurin ; 
1611-1622 Scipion Charlan; 
1622-1639 Pierre Durand; 
1639-1652 Antoine Durand, de la ville d'Aix ; 
1652-1654 André Durand ; 
1654-1669 Richard Asse; 
1 669- 1 689 Mclchior G érard ; 
1689-1718 Pierre-Antoine d'Aquin ; 
1718-1727 François de Cas tellane; 
1727-1741 Jean-Charles Albin, prévôt de Fréjus; 
1741-1767 Marc-Antoine Albin, chanoine de Fréjus ; 
1767-1784 Jacques Sahne, bénéficier de Fréjus; 

1784 Jacques Cabanon ; 

1784 Jean- Joseph Audibert, qui assiste, à ce titre et comme 
vicaire général, à l'assemblée du Tiers-État de 1789. 



Vidauban (p. ^6) 



1582 Jean de Glandéve ; 

1659 Paul de Forbin, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, com- 
manderie de Marseille. 



DIOCÈSE DE FRÉJUS 233 



Villecroze (p. 46) 



1ÛG4-1079 Hugues {Cartut. de Saint-Vidor, ch. 486). 
118-2 Michel (Ibid., cli. 223). 
I'il2 Rodulphe de Moreriis (Ibid., ch. 1003). 

l?3l Raimond de Munet, témoin à vine donation {Ibid., ch. 1034). 
1244 Bernard, qui passe une convention avec Boniface de Gastellane 
{Ibid. ch„ 1031). 



Vins (p. 46) 



1549 Antoine Sartol ; 

1562-1505 Pierre Patron; 

1565-100 1 Antoine de Bcrgue, religieux de Mont-Majour ; 

1601-1618 Jean Laurent, prêtre de la Roquebrune, vicaire de Forcalquei- 
ret; 

1618-1636 Olivier Maifredy, qui fonde le vicariat, en 1631 ; 

1636-1652 Pierre Barre t, vicaire de Vins ; 

1652-1670 Jacques Chabert; 

1670-1672 Joseph Gaillard, clerc d'Aix; 

1672-1680 Guillaume Gaillard, sacrisle de la calhédrale de Digne ; 

1680-1687 Pierre Guillaume, prêtre de Brignoles, docteur en théologie, 
recteur de la chapellcnie Saint-Joseph de Vins, de Sainte- 
Anne et Saint-Etienne de Brignoles; 

1687-1718 Charles Gazille, clerc d'Aix ; 

1718-1741 Claude-François de Fulconis, capiscol de Pignans, recteur de 
Sainte-Catherine de Brignoles et de Saint-Loup de Cabassc; 

1741-1744 Nicolas Chabaud de la Fosse, chanoine d'Amiens; 

1744-1745 Jean llenrtaud, prêtre du diocèse de Bourges ; 

1745-1752 Pierre Donadieu, prêtre du diocèse d'Alais; 

1752-1779 Jean-François Dupin, clerc du diocèse d'Alais ; 

1779- Jean-François Chabot, prêtre du diocèse d'Alais. 



i6 



TABLE ALPHABÉTIQUE DES MONASTÈRES 



Abelliis (de), 87. 

Aholcna, 119. 

Acana. Cf. Sane. 

Acu : St-Roniain, 88. 

Aculea. Cf. Eguilles. 

Adan : N.-D., 88. 

Adana. Cf. Dane. 

Agnières : N.-D. de Grâce, 5o. 

Ayullam, i55. 

Aiguebelle, 118. 

Aiguines : St-Jean-B., 61. 

Ainac, 170. 

Alagauda, içjg. 

Alamaiium, 142. 

Alansonum, Cf. Lançon. 

Albareluin, i44. 

Albarimm, i85. 

Albaron : St-Vincent^ 88. 

Albanissium, iSg. 

Albiosc : St-Pierrc, Gi. 

Alenani. Cf. Allcins. 

Alignosc : Sl-Marlin, (ii. 

AUan : N.-D., 119. 

Allauch : St-Scbaslien, iio. 

Alleiris, lo. 

AlUiieo : Cf. Linicns. 

Alllracum, i^a. 

Allons : St-Martin, 194. 

Almanarre : St-Pierre, ia5. 

Alnix, III. 

Alondas, 119. 



Amanlias (S.), 91. 
Ambiez : Ste-Cécile, 128. 
Amirat : St-Michel, 17; St-Cas- 
sien, 173. 

Ampus : St-Victor, St-Michel, 36 

et 201. 
Andoanense monasterium, i33. 
Andobie : St-Nicolas, 191. 
Andon : St-IIilaire, 198. 
Angles : N.-D., St-Honorat, 194 ; 

St-Pierre, 142. 
Annot : St-Pons, 178. 
Ansouis : Sl-Maurin, 11. 
Antibes : S t- Jean, i84. 
Anliniacam, i85. 
Antonaves : St-Pierre, So. 
Antonins : à Gap, Déoules, Veynes, 

Bannes. Esparron, 49; Marseille, 

95; Avignon, i3i ; Cavaillon, i54. 
Antraix : N.-D. de Bethléem, 5o. 
Antravenœ. Cf. Enlrevennes. 
Apt : St-Michel, Saint-Nicolas, 27. 
Aquarùc, 142. 
Archinosc : St-Pierre, 64. 
Les Arcs : St-Pierre, Ste-Cécile, 

N.-D., 42, aao. 
Arcla-CcUa, Arcella. Cf. Celle. 
Ardane : St-Victor, 12. 
Ardène :N.-D., 73. 
Areœ, 134. 

Aregrandis. Cf. Lagrand. 
AreoUe. Cf. Beynes. 
I Argence : St-Denis, 88. 



236 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



Argens, kj/^. 

Argcntil : St-Marlin, 12, 89. 

Arles : St-Césaire, 85 ; St-Honorat, 

St-Geniès, St-Isidore, etc., 86-88. 
Arluc : St-Elienne, 18A. 
Arpavon : St-Etienne, 70. 
Artignosc : St-Marlin, N.-D., St- 

Pierre, 61. 
Arligues : Ste-Foy, 11. 
Asperellam. Cf. Esperel. 
Asedana. Cf. Sahune. 
Aspiran : N.-D., i58. 
Asp remont, 189. 
Aspres : St-Michel, i85. 
Aspres-lcs-Veyncs : St-Géraud, St- 

Scpulcrc, 5i. 
Asse : St-Julien, fi/i. 
Aubagnans, i lO. 
Aubagne : St-Michcl, 39, iio; St- 

Mitrc, 110. 
Aubenas : N.-D., 70. 
Aubignan : Sl-Victor, Sl-Sauveur, 

ii5. 
Aubignosc : St-Julien, 70. 
Aubune : N.-D., ii5. 
Auges : St-Georgcs, 70. 
Aufjuslins : à Aix, 7 ; Brignoles, 7 ; 

Aups et Draguignan, 33 ; Barge- 

mon, 35 ; Valcnsolcs, 59 ; Arles, 

80; Marseille, 95 ; Toulon, 124 ; 

Avignon, i3i ; Tarascon et Frigo- 

let, i33 ; Malaucène, Grasse, 175; 

Nice, 187, 188 ; Senez, 193. 
Augustines : Aix, 7; Saint-llemy, 81 

et i33; Marseille, 96. 
Aumades, a8 et 3o. 
Aups, 3G ; St-Marlin, 5a et 56. 
Aurcille : N.-D.. 88. 
Aurel : SlPiorrc, 1/I9. 
Auriiic : Sl-Élienne, la. 
Auribeau : Sle-Croix, 37. 
Auriol : St-Pierrc, Ste-Gatherine, 

1 10. 
Aarioluin, i5o. 



Avancon : St-Étienne, 167. 
Avaye : St-Thomas, Ito et 211. 
Avellero, i5i. 
Avignon : Sle-Croix, i4o. 
Avinio : Cf. La Napoule. 
Avisanuin, 122. 



Bairols : St-Marlin, 189. 

Dalinetx, ia6. 

Banon : N.-D., St-Jusle, 27. 

Le Bar : St-Jacques, i85. 

Barbalala : St-Michel, 189. 

Barbenlane : N.-D., i4i. 

Bargème : St- Pierre, Si-Laurent, 36, 
202. 

Bargcmon : St-Étienne, 87, 2o3. 

Barnis : St-Sauveur, 44. 

Barrènie : St-Jean-Bapliste, St- 
Jacques, 194. 

Barret-le Bas : St-Michel, 5i. 

Le Barroux, 169. 

Barry, 119. 

Basset : N.-D., 20. 

La Bastide-des-Jourdans : St-Pierre, 
i4. 

La Batie-Mont-Saléon, 52. 

Le Baucet, i5o. 

Baudinard : St-Jacques, 61. 

Bauduen : St-Pierre, 61. 

Baiilsc. Cf. Voix. 

La Baume, 69. 

La Baume-de-Transit, 120. 

Les Baux : SI- Vincent, St-André, 90. 

Bauzun : St-Blaise, 119. 

Bayda : St-Antonin, 18. 

Bayons : N.-D., i65. 

Beaucaire : N.-D., 88. 

Bcaujcu : St-Pierre, 57, 170. 

Beaulieu : N.-D., 159, 189, 189. 

Beaumcs-de-Vcnisc : ii4. ïi5. 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



287 



La Beaumetle : St-Sépulcre, 54. 
Beaumont d'Apt, 11. 
Beaumont d'Orange, i58. 
Beaumont de Pcrtuis : N.D., 11. 
Le Beausset : St-Pierre, St-Sacre- 

nient, m. 
Beaiivezer : N.-D., 90. 
Beauvoir : N.-D., 11, 28, 64, m; 

St-Étienne, 11. 
Beauvoisin : St-Simon et St-Jude, 

i58. 
Bédarrides : St-Élienne, i4i. 
Bédouin, 149. 
Belcodénes : St-Pierre, St- Jacques, 

,11. 
Belgencier : St-Barthéleniy, N.-D., 

ia6. 
Bellis: N.-D., 87. 
Belveder : N.-D., i4. 
Belvédère, 189. 
Belvézer : N.-D., 54. 
Bénédictines : a Blanquefort, 1 1 ; 

Fréjus, 82 ; Manc, 69 ; etc. 
Bénivay : St-Antoine, i58. 
Bergamonuni. Cf. Bargemon. 
Bernardines : à Aix, 10 ; Brignolcs, 

10; Fréjus, 35; Lorgues, 36; 

Manosque, 70 ; Marseille, 108 ; 

Cuers et Toulon, ia5 ; Cavaillon, 

i55; Entrevaux, 178; Antibes, 

i83 ; Nice, 188. 
Berrc : N.-D., 88; St-Valentin, 189. 
Besse : St-1'ierrc, St-Benoît, 11. 
Beynè.s : St-Marliii, St-Maximc, 61. 
Bezaudon : N.-D. du Peuple, Sl- 

Antonin, 199. 
Bitturita, i4i. 
Biot : Ste-Madeleine. i84. 
La Blache : N.-D., 61, i66. 
Blanquefort : N.-D., 4o. 
Blauvac : St-Étienne, 149. 
Blauzac, 149. 
Blicux : St-Symphoricn, St-Pons, 

194- 



Bobbio, 177. 

Bodonense. Cf. Val-Benoît. 

Bois : N.-D., 16. 

Boisset : St-Jean, St-Pierre, 29. 

Bollène : S t- Martin, 119. 

La Bollène, 189. 

Bonnieux : St-Sauveur, St-Marcel, 

St-Symphorien, 27. 
Bonsel : St-Pierre, i3. 
Bonnm Villare, 174. 
Bonvillars : St-Pierre, 190. 
Bonnes : St-Trophiuic, St-Clair, 

St-Pierre, ia6. 
Boscaudon, i64. 
Boschetum, 119. 
Boscodon, 23, 68. 
Bouc : S t- André, 12. 
Bouchet, 119. 

Boulbon : St-Marcellin, i4i. 
Boulinelte, 25. 
Bourg : St-Julien, 87. 
Bourg-de-Saint-Pierre, iio. 
Bourget : St-Pierre, 195. 
Bouyon : St-Trophime, 199. 
Bramegean : St-Michel, i5. 
Braous, 190. 
Bras Bracco, ii. 
Bras d'Asse : St-Nicolas, 61. 
Braug : St-Pierre, 68. 
Brencio, i66. 
La Bréolcs : N.-D., 166. 
Bressonuin. Cf. Pibreisson. 
LaBreya : N.-D., 195. 
Brezançon : St-Georges, 126. 
Bnan(,on : N.-D., i65- 
Briançonnet, 178. 
Brignolcs, la. 
La Brillane, 71. 
Le Broc, 199. 
Bromes : St-Martin, 64. 
Broves : St-Picrrc, 87. 
Bruc, Brusa : N.-D., la. 
Bruis : St-Michel. 
Brunet : St-Martin, 61. 



238 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



Bruoux : N.-D., 28. 

Le Rrusquet, 171. 

Le Buis-lcs-Baronnios, 1Ô9. 

Buisson, i58. 



Cabasse : ÎN.-D., 87. 
Cabestagnum. Cf. Chabestan. 
Cabries : St-RaphaëL 12. 

Cadenct : St-Jean, St-Eticnne, St- 
Césaire, 12; N.-D. des Anges, 12 
et iSg. 

Cadcroche : St-Michel, 16. 

Caderot : N.-D., 89. 

Caderousse : St-Martin, St-Tro- 
phime, ii5. 

La Cadière : St-Damien, m. 

Cadurcum, i65. 

Gagnes : St-Pierre, St-Veran, 199. 

Caille : St-Etienne, 199. 

Cairanne : St-Andié, St-Genest, St- 
Andéol, i58. 

Calars. Cf. Callas. 

Calissane : N.-D., i5. 

Callas, 35, 20/4, 38. 

Gallian : St-Léonce, N.-D., 38, 206. 

Camaret : St-Andéol, ii5. 

Campdumy, 38. 

Camps : N.-D., 12. 

Canadel : N.-D.. 200. 

Canaux : St-Florcnl, i8/|. 

Candan : St-Elicnno, i4fi- 

Cannes : Si-Martin, la Trinité, i8/|. 

Le Cannel du Luc, /|2, 218. 

Cannois : St-Vincent, 90. 

Canons : St-Picrrc, 11. 

Caprerium. Cf. Cabries. 

Capucins : h Aix, Perluis cl St- 
Maxiniin, 7 ; Apt, 2'i ; Draguignan, 
Sl-Tropoz et Lorgnes, 33 ; Gap, 
/i9 ; Riez, 59 ; Sistcron, O7 ; Ma- 
nosque, 67 ; Arles, 80 ; Tarascon, 



Salon, Ferricres-les-Marlignes et 
Jonquières, 81; Marseille, 9Ô ; La 
Ciolat, 9G ; Orange, ii4; Toulon, 
la/i; La Seyne et Solliès, 124 ; 
Avignon, i3i ; Monlfavet et Taras- 
con, i33 ; Carpentras, 1/17; Ca- 
vaillon, i53 : L'isle, i53 ; Valréas, 
167; Embrun, i63; Grasse, 176; 
Cannes, 176; Nice, 188. 

Capucines : à Brignoles, 7 ; Marseille, 
95. 

Caramy : N.-D., 38; St-Joan, la. 

Carausac : St-Barlhclemy, Si-Gilles 
i5i. 

Carcès : Ste-Marguerile, 38, ao6. 

Carluec : N.-D., 28. 

Carmélites : à Aix, 7 ; Arles, 80 ; Mar- 
seille, 95; Avignon, i3i ; Carpen- 
tras, i/|8 ; Cavaillon, i53. 

Carmes : a Aix, 6 ; Perlais, 7 ; Istres, 
7 ; Barjols et Luc, 33 ; St-André 
d'Esloublon, 59 ; Manosque, 67 ; 
Arles, 80 ; Marseille, 90, 96 ; Ma- 
zargues, 96 ; Aygalades, 96 ; 
Orange, ii4; Toulon, 12/j; Avi- 
gnon, i3i ; Carpentras, 1^7; Ca- 
vaillon, i53; N.D. des Lumières 
près Goull et Nice, 187, 188. 

Carniol : St-Vincent, 28. 

Caromb : N.-D., 149. 

Carres : N.-D., 199. 

Carrier : N.-D., i5. 

La Castagne : Sic-Madeleine, 126. 

Le Caslellard : Ste-Madcleine. 53. 

Castcllane : N.-D., St-André, Sl- 
Viclor. 194- 

Le Caslellcl : Sic-Croix, 28 ; Sl- 
Pierre, 62 et 174; St-Micliel, 16; 
N.-D.. Ht. 

Gaslillon : St-Marlin, 29, 91 ; St- 
Elicnnc, 19Ô. 

Caudara:a, 189. 

Caudus longa. CL Collonguc. 

Caumont : St-Symphorien, i55. 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



289 



Cavaillon : St-Jean, i54; St-Sixte, 
St-Julien, St-Pierre, St-Phalet, 
i55. 

Caleonum. Cf. Saléon. 

Célestins : Avignon et Gcnlilly, i36- 
i38. 

La Celle, 9-10. 

Celle-Roubaud, ^3. 

Celle : Sl-Pierre, 43. 

Cerediim. Cf. Serres. 

Cercste, Cederesta : St-Sauveur, 28. 

Cersors, lao. 

Ceyreste : N.-D., no. 

Chabestan : N.-D., 5i. 

Chabottes : N.-D., 5i. 
' Chalais, 49- 

La Chalp : N.-D.. 166. 

Chamaret : St-Bartliélemy, 119. 

Chantcmerle : St-Maurice, 119. 

Chardavon, 5o. 

Chartreux : h Aix, 6 ; La Verne, 33 ; 
Durbon, 49 , Marseille, g5 ; Mon- 
trieux, 96 ; Villeneuve, i32 ; Bon- 
pas, i54. 

Chasteuil : St-Martin, igS. 

Château-Arnoud, 70. 

Châteaudouble : St-Martin, 38, 207. 

Chùteauneuf. i84 ; St-Pons, 61 ; N.- 
D., 71. 

Chàteauncuf-Calcernier, i4i. 

Chùteauneuf de Bordette, i58. 

Châtcauneuf de dadagne, i55. 

Chàlcanncuf du Rhùne, 120. 

Ghàleauneuf-le-Chcrbonnier, 70. 

Châleauneuf-le-Rougc, i3. 

Chàleauncuf-les-Martigues, 89. 

Chàtcannenf-Miravail, 70. 
. Chàleaurcnard : St-Picrre, Sl-llono- 
rat, St-Sulpicc, i4i. 

Château-Redon, 61. 

Château-Royal : St-Paul, 126. 

Ghâteauroux : Ste-Croix, St-Andrc, 

I2.'î. 

Châteauvcrt : St-Sauvcur, i3. 



Châteauvieux, 92. 

Chaudol : St-Pierre, St-Martin, 171. 

Chaudon : N.-D., 196. 

Chauvet : St-Pierrc, 61. 

Chemin : N.-D,, 4i. 

Chenevilles : St-Flaurent, 61. 

Chorges : St-Victor, St-Sépulcre, St- 
Denis, i65. 

Cians : N.-D., 192. 

Cigoterium. Cf. Sigotier. 

Cigoeriam. Cf. Sigoyer. 

Cilianum. Cf. Seillans. 

Ciniira, 194- 

Cimiez : N.-D., 188. 

La Ciotat : N.-D., m. 

Cipières : St-Mayeul, 184. 

Citharista, 110. 

Claire-Combe, 49- 

Clansayes : St-Michcl, 120. 

Clarisses : à Aix, 7 ; Apt, 24 ; Ma- 
nosque, 67 ; Arles, 80 ; St-Rcmy 
et Tarascon, 81 ; Marseille, 95 ; 
St-Cannat, 95 ; Toulon et Hycres, 
124 ; Avignon, i3i ; St-Remy, i33 ; 
L'Isle, i53; Nice, 188. 

Clars : N.-D., 45. 

Clausonne : N.-D., 49- 

Cléoux : N.-D., 4o, 212. 

Clermont : N.-D., 27. 

Clocher : St-Eticnne, 38. 

Clochers : N.-D., St-ApoUinaire, 171. 

Clumane : St-IIonorat, St-Benoit, 
St-Augustin, 61, 195. 

Coaraze : St-Jcan, 189. 

Codous : St-Martin. 45. 

Cogolin : St-Sauveur. 38, 207. 

Colle : N.-D., 174. 

Collobrièrcs : SI- Pons. N.-D.. St- 
Martin. 12G, 

Collongue : Caadus longa : St-Picrre. 

19- 
Cnlmars : St-Martin, igS. 

Colonzellc : St-Picri'c, 120. 

Cornes, 189. 



2^0 



TABLE ALPHABÉTIQUE DES MONASTERES 



Comps : N.-D., 89, 89. 

Contes, 189. 

Gorbières : St-Sébastien, i3. 

Cordeliers : à Aix, lirignoles et Tstrcs, 
7 ; Apt, 3/1 ; Draguisnan, Fréjus, 
Carcès cl Ste-Cathcrinc des Arcs, 
33 ; Gap, Ao ; Rie/, 69 ; Sistcron et 
Forcalquier. 67; Manosque, G7 ; 
Orange, ii/l ; Hycres et Ollioulo, 
i2d ; Avignon, i3i ; Barbenlane et 
Noves, i32; St-Remy et Tarascon, 
i32; Carpentras, 1/47 ; Caromb, 
i48; Yaison, 167; Embrun, i63; 
Briançon. i64 ; Digne, 170 ; 
Grasse, 176 ; Anlibes, 176. 

Corel, 326. 

CorniUon : St-Michel. 5i; N.-D., 

89. 
Correns : N.-D., 89. 
La Costc : N.-D., St-Trophime, 

28. 
Costebelle : St-Marcel, 116, 69. 
Cotignac : N.-D., St-Marlin, 89,209. 
La Couche : St-Michel, i()7. 
Coudouier : N.-D., /|0. 
Gourmes : Stc-Madeleinc, 199. 
Courscgoules : Ste-Madeleine, 199. 
Cour thé/on : St-Martin, i4i. 
Courtines : N.-D., 5'i. 
Cousson : St-Michel, 171. 
Grau : Si-Martin, 91. 
Credulio, 1/19. 

Creissel : Ste-Magdeleinc, 63. 
Crcstet : SI- Sauveur, 108. 
Grillon : Sl-Romain, 1/19. 
Croapnes : St-André, 3o. 
Croc : St-Marlin, 120. 
Grotons : N.-D., 198. 
Gruis, 08. 
Cucurron : Saint-Victor, Saint-Cyr, 

i3. 
Cuers : St-Martin, SI- Laurent, 138, 

126. 
Cugnum, 167. 



D 



Dalmas-le-Selvage, 191. 

Dane, Adnna : St-Viclor, i.^. 

Dauphin : St -Patrice, St-Sauveur, 70. 

La Daurade : N.-D., k^. 

Demandolx : Sl-JuIien, 196. 

Descensa : N.-D., 127. 

Deux-Frères : St-Jenn-Baptiste, 200. 

Digne : St-Vincent, 170. 

Doctrinaires : à Aix, 7 ; Draguignan 
et Saillans, 34 ; Orange, i i/i ; Avi- 
gnon, i3i ; Bédarides et Tarascon, 
i33 ; L'Isle, i53; Senez, 198; 
Vence, 198. 

Dominicains : à Aix, 6; Cadencl, 7 ; 
Fréjus cl Draguignan, 83 ; (iap, 
/19; La Baume-lcs-Sisleron, O7 ; 
Arles, 79 ; Tarascon, 81 ; Marseille, 
95 ; Sl-Zacharie et Ste-Baume, 96 ; 
Orange, n/r, St-Paul-Trois-Châ- 
teaux, 118; Visan, 118; Avignon, 
i3i ; Carpentras, 1/17 ; Bédouin, 
ï!\8; Suult et Cavaillon, i58; 
Vaison, 157; Buis, 157; Briançon, 
i64; Grasse, 175; Nice, 187. 

Dominicaines: à Aix, 7; St-Maxiniin, 
7 ; Fréjus, 34 et 35 ; Marseille, 96 ; 
Avignon, i3i. 

Donzère : N.-D., 120. 

La Dorée : N.-D., 199. 

Douzard : St-Pierre. 57. 

Draguignan : St-Hcrmentaire, St- 

Eliennc. N.-D., 89, 210. 
Dromons : St-Gcniès, 5i. 
Dujon, i36. 

Durban : St-Michel. ii5. 
Durfort : St-Jean, i5i. 



Edena. Cf. Ardane. 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



2/41 



Eguilles, Arqiiilla : St-Jean, St- 
Julien, N.-D. de Pitié, i3. 

Embrian : N.-D., /i3, 228. 

Embrun: St-Saturnin, i65. 

Emparise. Cf. Ampus. 

Entrages, 171. 

Entraigues : St-Pierre, i/i2;N.-D., 
196. 

Entraygues : N.-D., 167. 

Entrecasteaux : St-Anlonin, N.-D., 
4o, 210. 

Entrechaux : St-Laurent, i58. 

Entremont : St-Pierre, 89. 

Entrevaux : St-Michcl, 178. 

Entrevennes : N.-D., St-Pierre, 62. 

Eourcs : N.-D., 109. 

L'Epine, 53. 

L'Escale : N.-D., 53; St-Michel, 87. 

L'Escarène : St-Pierre, 190. 

Esclans : St-Romain, 87, 216. 

Esclapon : St-Nicolas, 43, 217. 

Escragnolles : St-Clair, iS'i. 

Esparron : St-Paul, 5i. 

Esparron de Pallières, i3. 

Esparron de Verdon, 62. 

Espavant : N.-D., 56. 

L'Espeil : N.-D., 28. 

Espeluche : St-Etienne, 120. 

Esperel : Ste-Madeleine, 43. 

L'Espinar : N.-D., 87. 

L'Espinassolc : N.-D., 43- 

Espinousse : N.-D., 5i, St-Jacques, 

(i2. 

L'Estang : N.-D., i5. 

Estelle : St-Denis, 05. 

Esfoublon : St-Pierre, 62. 

Etoile : St-Antoine, 52. 

Evenos : St-I\Iartin, 136. 

Eygualiores : St-Laurenl, 142. 

Eyguians, 52. 

L'Eyguières : N.-D., 54 ; Ste-Mag- 

deleine, i^a. 
Eyragues : Stc-Maxinie, 1^12. 
Eze : St-Laurent, 189. 



Fabrèges, 36. 

Faillefeu : N.-D., 171. 

Falicon : N.-D., 189. 

La Fare : St-Gristophe et Cirguc, 

i58. 
Faucon : N.-D., 166; St-Germain, 

i58. 
Favaric : St-Pierre, 18. 
Favas : N.-D., 2o4 ; St-Michel, 87. 
Fayence, Favantise : N.-D., 4o. 
Felaiiria, 91. 
Fenêtres : N.-D., 191. 
Les Ferres : N.-D., St-Martin, 174. 
Ferrières : St-Louis, 90. 
Feuillants : à Aix, 8 ; Marseille, 109. 
Figanières : St-Blaise, 4o, 211. 
Fiossac : St-Marlin, 17. 
Flassan : N.-D., 149. 
Flassans : N.-D., St-Bcrnard, 4o. 211. 
Flayosc : St-Laurent, St-Piorre, 

N.-D., 49- 
Floresia. Gf. Thoronet. 
Floriège, 34- 
Fodilz : St-Jcan, 71. 
Folgairelam, 187. 
Fontienne : St-Pierre, 70. 
Fontvielle : St-Victor, 89. 
Fontvineuse : N.-D., 55. 
Forcalquier : SS. Promasse, Maurice 

et Uomain, 71. 
Fos-sur-Mcr, 89. 

Fourques : St-Geniès, St-Martin, 89. 
Fours : N.-D., i45. 
Foux : St-Jean, igS. 
Francisrnina : à Roillane, Tonrves, 

La Tour d'Aiguës, SI Pierre de 

Canon et Trets, 7 ; Draguiguan, 

4o, Arles, 79 et 80 ; Salon, St-Remy 

et Tarascon, 81; Marseille, 95; 

Aubagno, 96 ; Avignon, 181 ; Mon- 

leux, i48; Valrcas, 157. 



242 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



Franciscaines : à Perluis, 7 ; Ville- 
neuve, i33. 

Frcinet, Fraxinum : St-Pons, St-Mar- 
tin, 4i, 2i5. 

Fréjus : St-Rapliaël, 4o. 

Frigolet : St-Michel, i4i. 

Le Fugeret : St-Pons, 173. 

Fitcelhim. Cf. Fuveau. 

Fuvcau : St-Michel, i3. 



G 



Gailet : N.-D., 19. 

Ganagobie : i5, 69. 

Gap : St-Andrc, St-Arey, St-Mains, 

5o. 
Garcinières : St-Jacques, Sg. 
Gardane : St-Plerre, St-Baudile, i[\. 
La Garde, 29; N.-D., 109, igS; 

St-André, 38, 207; St-Michel, 121. 
La Garde-Adhémar, 121. 
La Garde-Paréol, 116. 
Gardolon : N.-D., 189. 
Garéoult : N.-D., St-Médard, St- 

Antoine, St-Élienne, i4. 
Gargas : St-Picrre, 28. 
Gargaya. Cf. .Tarjayes. 
Gassin : St-Laurcnt, /ii- 
Gast : St-Micliel, 191. 
Gattières : St-Nicolas, St-Étienne, 

N.-D., 199. 
Gau : St-Jcan-Iîaplisle, .''|3, 321. 
Gaubcrl : St-Picrre. N.-D., 171. 
La Gaudc : St-Pierre, 199. 
Gazan : St-Picrre, i/|5. 
Gcmcnos : St-Pons, 107, m. 
S. Georgius, 171. Cf. St-Jucrs. 
Gerlcs : N.-D., i4. 
Gevada, 171. 
Gignac : N.-D., Sl-Roinain, 38; 

St-Michel, 89. 
Gigognan : St-M;irliii, Sl-Vintcnt, 

1^5. 



Gigors : N.-D., St-Jean, iCG. 

Gilete : St-Pierre, 199. 

Glandèves, 172. 

Goiron : St-Michel, i^- 

Gonfaron : St-Pons, /ii, 212. 

Gontard : St-Victor, i5. 

Gordes : St-Chaffre, St-Trophime, 
i55. 

Goult : St-Michcl, N.-D., St-Vcran, 
St-Pierre, i55. 

Gourdon : St-Vincent, St-Ambroise, 
i85. 

Grainanum, 120. 

Grambois : St-Christophe, St-Pan- 
crace, St-Légcr, i^. 

Grangoune : St-Michcl, Sg. 

Graniceriœ. Cf. Garcinières. 

Grans : St-Picrrc, 80. 

Grasse : Sl-llonorat, i84- 

La Grasse, 69. 

Gratemoinc : N.-D., 45, 227. 

Graveson : N.-D., 1^2. 

Gréasqne, i^. 

GrcoUières, 199. 

Gréoult : N.-D., O2. 

Grès : St-Étiennc, 91 ; St-Jean, 89. 

Grignan, 120. 

Grillon, 120. 

Grimaud: St-Michcl, St-Pons, /|i, 31/j. 

Gro/cl : N.-D., Ste-Magdeleine, St- 
Baudile. 159. 

Gnarimbodiiim. Cf. Grambois. 

Guillestre : N.-D., 16O. 

H 

Hercc, 126. 

Ilorls : St-Marlin, 50. 
llnveaune : N.-D., iu6. 
Hyères, 128 et 136. 



Insula, i56. 



TABLE ALPHABETIOUE DES MONASTERES 



243 



lion : St-Laurent, 189. 

L'IsIe : St-Véran, St-Pancracc, La 
Trinité, St-Gervais, i56 ; St- Vic- 
tor, 128. 

Isola : St-Pierre, 189. 

Istres : St-Pierrc-dc-Ia-Mer, i4. 



Jarjayes : St-Pierre, St-Martin, 52. 

Jarnèges : St-Antoine, i45. 

La Javie : N.-D., 171. 

Javon : St-Pierre, i5o. 

Jésuites : à Aix, 7 ; Apt, a4 ; Fréjus, 
33 ; Arles, 80; Marseille, 96, Tou- 
lon, 124; Avignon, i3i ; Carpen- 
tras, 147; Embrun, iG3 ; Digne, 
170. 

Jonqucreltes : St-Martin, i4a. 

Joiiquicrcs : St-Gcnit-s, 90. 

Jonquièrcs-Saint-Vincent, 90. 

Jonques: St-Pierre, i4- 

Jovina, Joyna. Cf. Vaugines. 

Jujon, i36. 

Julians : St-André, 112. 



Ladicr : Sl-Pierre, 52. 

Lagucnis : St-Julicn, 65. 

Lagnères, 65. 

Lagrand : N.-D., 5a. 

Lagrcnas : N.-D., 12. 

Lambesc : La Trinité, SS. Gervais et 

Protais, i4- 
Lançon : St-Cyr, i5. 
Lansac : St-Pierrc, St-Gabricl, St-Phi- 

lippc, 90. 
Lanson : St-Pierrc, lai. 
Lantosquc, 190. 
Latipjnbeo : St-Légor, 55. 
La Laure : N.-D., 42. 



Lauris, N.-D., St-Projet, i5. 

La Lauzade : N.-D., 42. 

La Lauze :N.-D., 159. 

Laval : N.-D., 92. 

Lavelan : N.-D.. 12. 

Lavercq : St-Maurice, 167. 

Lazaristes : à Manosque et Lure, 67 ; 

Avignon, i3i. 
Lazer : St-Georges, 53. 
Lemps, Lenciam, 53. 
Lentiam, 190. 
Leonica. Cf. Lorgnes. 
Lérins, Sa, 176-183. 
Lespinassc : N.-D., 55. 

Leiicus, i5o. 

Levenon : St-Domnin, 45. 

Levens : N.-D.-des-Prés, St-Blaisc, 
St-Antoine, 190. 

LeA'ens : St-Barnabé, 63. 

Lieuche : St-Ferréol, 190. 

Liniens, N.-D., 20. 

Lioux : N.-D., St-Lambert, lôo ; 
St-Roman, 29. 

Lirac : St-Piene, i42. 

Lorgnes : St-Rarthélemy, St-Am- 
broise, St-Martin, 43. 

Loriol : St-Pierre, i5o. 

Loude, 190. 

Lourmarin, Lucns Marinas, i5. 

Le Lxic : Ste-Cathcrine, St-Pierrc, 
St-.Iean, Ste-Mag(l<lcinc, 43. 219. 

Luceram : N.-D., 190. 

Lure, 67. 

M 

Magagnosc : St-Laurcnt, i84. 
Maillane : St-Pierre, N.-D., 90. 
Majaslres : St-Picrre, 63. 
Les Majonls : St-Sépulcrc, 17'). 
Malauci'-nc : N.-D., 159. 
Malaussènc : St-Pierre, 174- 
Malavicille : St-Martin, 42. 
Malcfougassc : St- Jean-Baptiste, 71. 



244 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



Malemort : N.-D., i5o. 

Malemoisson, 171. 

Mallemort : N.-D., i5. 

Mal vans, 198. 

Manancha, 2.5. 

Mandanois : N.-D., 53. 

Mane, G9 ; Si-André, St-Laurcnt, 71. 

Mannamwn, 171. 

Le Manon, 1^3. 

Marcoux : St-Raphacl, 171. 

Mariées : Cf. Meyrigues. 

Marie, 190. 

Marignane : St- Victor, 90. 

Marseille : St-Sauveur, 106 ; Ste-Cé- 

cile, Ste-Marguerite, St-Giniez, 

St-Julien, St-Just, St-Laurcnt, 

St-Lazare, etc., 109. 
Martigues, 90. 
Massoins, 190. 
Maubec : St-Pierre, i56. 
Mausolée : St-Paul, i/^/i. 
Maussane^ 91. 
Mazan : St-Donat, SS. Gelsc et 

Nazairc, i5o. 
Mazanges : N.-D., St-Christophe, i5. 
Mcaille : St-Pierre, 17/). 
Medena : St-Pierre, 11 5. 
Meduhlio : Cf. Mévouillon. 
Mcdulhe, 17/1. 
Les Mées, Médire, 03. 
Mégerest : IN.-D., St-Picrre, i5. 
Meircste : St-Mauricc, 62. 
Méjanes : N.-D. ^^5; St-Pierre, 88. 
Mche : N.-D., 53. 
Méncmènes : Sl-Anloine, i5G. 
Mcncrbes, 25, i5(). 
Méouncs : N.-I)., 112. 
Merci (Religieux de la) : à Aix, 7 ; 

Marseille, 96; Toulon, 124 ; Senez, 

193. 
Les Méthamis : St-Denis, Stc-Foi, 

i5o. 
Mévouillon : St-Arey, 53, 
Meynes, 90. 



Meyrargues : St-André, i5. 

Meyras : N.-D. des Anges, i5o. 

Meyreuil, Miroliam, i5. 

Meyrigues : N.-D., 3o. 

Mézargues : St-Pierre, i/ji. 

Mézcl : St-Vincent, 63. 

Mimet : St-Sauveur, N.-D. des 
Anges, i5. 

Minimes : a Aix, 6 ; Pourrières, 7 ; 
Fréjus et Draguignan, 32 ; Fa- 
yence, 33 ; Mane, C7 ; Arles, 80 ; 
Marignanes, 81 ; Marseille, 95; La 
Giotat, 9O ; Aubignan, ii4; Tou- 
lon, Borme et Valette-du-Var, 
124; Avignon, i3i ; L'Isle, i53; 
Nice, 188. 

Mirabeau : St-Miclicl, iG ; St-Jean, 
53. 

Mii-abel, iSg. 

Miramas : St Pierre, /n, 90. 

Mira vais : St-Glcmcnt, /ji. 

Mison : N.-D. de la Baume, 53. 

Mizons : N.-D., 17. 

Modène : N.-D., i5o. 

Moissac : N.-D., G3. 

Mollcns : N.-D., St-Michel, St-André, 
St-Marcel, 169. 

MoUèges : N.-D., St-Pierre, 86, 2G. 

Molnse, 112. 

Moinelanii, i5o. 

Monaco : N.-D., Ste-Dévole, St-Mar- 
lin, 191. 

Monasteriolam. Cf. Castillon. 

Mondragron, ii/i, iiG. 

Le Moncstier de Briançon, 166. 

Le Moneticr-Alleniont, 53. 

Monicnx : St-Pierre, Sl-Michcl, i5o. 

Monislrol : St-Pierre, 1/19. 

Mons : St-Marcellin, St-Marlin, 43, 
221. 

Mons Romain : N.-D., 195. 

Monsalliers, 27. 

Mont : N.-D., 110. 

Montagnac : N.-D., 63. 



TABLE ALPHABÉTIQUE DES MONASTERES 



2A5 



Monlauban : N.-D. de St-Quentin, 

53. 
Montault : N.-D., i46. 
Montauroux : St-Barlhélemy, St- 

Micliel, 45. 
Monlbrand : St-Georges, 53. 
Montéglin : Ste-Margueiite, 54. 
Monteux : St-Hilaire; St-Marlin, 

i5o. 
Montfaucon : St-Gillcs, i43. 
Montfavet : I\.-D., i43. 
Monlfcrrat : St-Michel, 43, 223. 
Montfort, 69, 72. 
Montfroc, 72. 
Montfuron, 16. 

Montjay : N.-D., St-Martin, 54. 
Montjoyer : St-Paul, lai. 
Monllaux : St- Jacques, St-Chris- 

tophe, 72. 
Montmajour, 82. 
Montinaur: St-Pierre, 54- 
Monlmeyan : N,-D., i5. 
Montsalier, 72. 
Montségur : Sl-Amand, St-Jean, 

121. 
Mont-Sion, 107. 
Morianum. Cf. Istres. 
Moricz : St-Martin, St-Maxiinin, Ste- 

Magdeleine, 195. 
Moricres : St-Andié, i43. 
I\lormoiron : St-Laurent, i5i. 
Mornas : N.-D., 11 G. 
La Mote d'Aiguës : St-Jcan, i5. 
La Motte, 4i, 119, 121, 3i5. 
Mouans : St-André, St-Martin, i85. 
Mongins : St-Pierre, St-Martin, i85. 
Moiilanès, iGH. 

La Moure, Mola : N.-l)., 4i, ai6. 
Mouriôs : St-Jacques, N.-D., St- 

Roniain, 91. 
Mousteiret, 171. 
Mousticr : N.-D., r'ig. 
Moustier-Sainte-Marie, 03. 
Mugili, 174. 



La Mure : Iv.-D., 195. 
Mur mur io, i5i. 
Murs : St-Loup, i5i. 
Mulina, i5o. 

Le Muy, Modium : St-André, St- 
Ciassien, St-Léonce, 42, 219. 

N 

Nans : SS. Sébastien et Laurent, 112. 
La Napoule, Avinio : N.-D., St-Pierro, 

4i, 217. 
NaliV, 112. 

Nazareth : N.-D., 16. 
Néoules : St-Jean, 127. 
Ners, 112. 

Nice : Ste-Réparate, 188. 
Niozelles : St-Marceliin, 72. 
Nonnula, 127. 
Nossage, 52. 

Notre-Dame-des-Grcs, i48. 
Noyers : N.-D., St-Nazaire, St-Julicn, 
Nyons : St-Césaire, iSg. 



Oira, 190. 

Olive : St-Pierre, 199; N.-D., G3. 

Olivula : N.-D., 192. 

Ollièrcs : Sle-Anne, iG. 

Ollioules : St-Laurent, St-Jacques, 

St-Joseph, St-N'izaire, 127. 
Olonnc : St-Jean, iGo. 
Ongran : St-Siméon, 190. 
Opio : St-Trophime, i85. 
Orange : St-lîutrope, St-FIorent, 

Sle-Eulalie, St-Quarlillo, ii5; N.- 

D. du Puy, 26. 
Uratoricns : à N.-D. dos Anges, 

Pcrluis et Aix, 7 ; Cotignac et 

Aups, 34. 36; Arles, 80; Salon, 

81 ; Marseille, gS : La Ciolal, 9G ; 

Toulon, ia4 ; Cavaillon, 153; 

Grasse, 17G. 



•2H 



/i6 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



Orgon : N.-D., i43. . 

Orpierre : Sl-Marlin, Sl-Vinccnt, 54- 

Ourbès : St-Marlin, 03. 



Palais : St-Pierre, 120. 

Palayon : N.-D., Vi. 

Palleirosc : St-Blaise, 63. 

Pallicres : St-Mavlin, 18. ^ 

La Palud : St-Pierre, 121. Cf. 91. 

Parans : N.-D., 173. 

Paternx, i5i. 

Pégomas : N.-D., St-Pierre, i85. 

Pciile : N.-D., 190. 

Pcillon : Stc-Tècle, 190. 

Peipin, Podium pini, 73. 

Pélissane : St-Laurcnl, 16. 

Pclonne : Stc-A-ppollonie, 54- 

La Pelottc : SL-Martin, 200. 

Pennafort, 38, 2o5. 

La Penne: St-Gervais, 106; N.-D., 

i58, 174. 
Les Pennes, 1 1 1 . 
Pernes : N.-D.. St-Pierre, St- Victor, 

St-Pliilippe, i5i. 
Pertuis : St-Pierre, St-Nicolas, N.- 

D. des Prés, St-Martin, 16. 
Petrolœ, igS. 
Peuple : N.-D.. 37. 
Peynier, Podium nigrum : St-Julicn, 

16. 
Peypin, (kj, 11 a. 
Pcyrcsq, 174. 

Peyroules : St-Pons, St-Jean, igS. 
Peyruis, 69, 72. 
La Piarre : N.-D.. 52. 
Pibrcisson : SS.-Pliilippe et Jacques, 

45. 
Pichauri, 112. 

Picpuliens : à A.ix, 7; Avignon, i3i. 
Piégon, r5(). 
Pierrcleu : Sl-Jean, St-Coloinban, 

127. 



Pierrelatte : St-Jean, Stc-Foy, lai. 

Pierrevert : N.-D., St-Michcl, Sl- 
Jean, Sle-Marguerile, 72. 

Pignans, 35. 

Pilia, 190. 

Pin : St-Pierre, 12; N.-D., 5i. 

Piol : N.-D., 126. 

Piolcnc : St-Pierre, ii6. 

Placassier : St-l\incrace, i84- 

Plaisians : St-BIaise, 54. 

Plan : N.-D., i5, 4o, 63, 64, 192, 
194, 196. 

Le Plan d'Aups. : St-Jacques, m. 

Plèbe : N.-D., 2o3. 

Pleins-Cbamps : N.-D., 63. 

Podiolanum, 116. 

Podium Almeralium, lOo. 

Podium Allum, i43. 

Podium auri, 112. 

Podium Guigo, i5q. 

Podium pini, 112. 

Le Poët-Sigillat, 71. 

Pogll-Temas, 174. 

Le Poil, Pirus : St-Laurent, 62. 

Pomeirol : N.-D., i4. 

Pommerol : St-Pierre, St-Roman, 
54. 

Pommiers : N.-D., 53. 

Ponlevcs : SS.-Gcrvais et Protais, 

44. 
Ponlis, 167. 
Pourcieux, Porcilii, ifi. 
Pourrières : St-ïroplùme, 17. 
Propriac : N.-D., 160. 
Proyas : St-Dcnis, 160. 
Prunières, 167. 
l^salmodi, 67. 

IMigel-lMgelte : St-Pierre, 174. 
Le Puget-près-Guers, 127. 
Pugel-ïliéniers, 174- 
Pujaut : Si-Jacques, St-Ver6dème, 

i43. 
Puy : Sl-Jcaii, 19. 
Puy giron : St-lionnet, 121. 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



2^7 



Puyloubier : Podium laperinm, 17. 
Puymeras : St-Michel, St-Georges, 

iGo. 
Puyricard : N.-D., St-Jacques, 17. 
Puy-Servier : N.-D., 56. 

Q 

La Queste : N.-D., Ai- 

La Quintine : St-Paul, i48. 

Qainliniacum. Cf. Cotignac. 



Rac : St-Jean-Baptiste, 121. 

Raillerne : St-Suflfren, 20. 

Ramières : St-André, 167. 

Rayinplalium, 190. 

La Réale : N.-D., i5. 

Réauville : Ste-Madeleine, 121. 

Récollets : à Aix, 7 ; Apt, 24 ; Bon- 
nieux, a4 ; Forcalquier et N.-D. 
des Anges près Cuers, 67 ; Mar- 
seille, 95 et 96; BoUène, 118; 
Toulon, 124 ; Hyères et Cuers, 134 ; 
Eyguières, Roquemaure et Ville- 
neuve, 182; Mazan, i48; Nyons, 
i48; Briançon, i64 ; Digne, 170; 
Nice, 188. 

Redons, no. 

Reilhanette : St-Michel, St-Hippo- 
lyte. 54. 

Reillane : St-Milre, Sl-Pierre, St- 
Denis, 17; St-Maurice, 18. 

Remollon : St-Picrre, N.-D., 167. 

Renacas : St-Martin, 78. 

Revel : St-Jacques, 1G7. 

Revest : St-Jean, 174 ; St-Maxime, 
i84; N.-D., i3, 72; St-Pierre, 44, 
192, 224. 

Revest-Enfangal : Sl-Marlin, 72. 

Le Revest de Toulon : St-Antoine, 



Reynier : St-Maurice, 36, 202. 
Rians : N.-D., 17. 
Ribalus, 112. 
Riboux, 112. 

Richerenches : N.-D., 121. 
Riez : St-E tienne, 64. 
Rimplas, 190. 
Roaix : N.-D., 160. 
Robion : St-Trophime, 64 ; St-Mau- 
rice, St-Jullen et St-Pierre, i5o. 
Roc : N.-D., 194. 
La Roche des Arnauds : St-Pierre, 

52. 

Rochefort : St-Bertulfe, N.-D., i43 ; 

St-Blaise, 122. 
La Roche-Giron, 71. 
Rochegude 



St-Denis, 



i4 



12 



j- 



St-Julien, 
n6. 

La Roche-sur-Buis, 53. 

La Rochette-Chanant, 178. 

Rognac : Ste-Magdeleine, 91. 

Rognes, Ronhse, 17. 

Rognonas : St-Pierre, i44- 

Romegas : N.-D., i5. 

Romette : St-Pierre. 

Roniigier : N.-D., 71. 

La Roque : St-Sixte, 88; N.-D. 
St-Martin, 191. 

La Roque-Alric : St-Michel, i4i». 

Roquebillière : St-Julien, St-Michel, 
191. 

Roquebrune : St-Pierre, N.-D., St- 
Martin, 44, 228. 

Roquebrussanne, 17. 

La Roque-Esclapon : Ste-Marguerite, 
La Bastide, St-Éloi, 42. 

Roquefavour : St-Honorat, 20. 

Roquefort, i85 : Sl-Jean, N.-D., 112. 

Roquefur : N.-D., 27. 

Roque-Martin, i42. 

Roquemaure, i44. 

La Roque-sur-Perncs, 149. 

Roquelaillade : Sl-Victor, 44. 

Roquevaire : Sl-Vincent, 112. 



248 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



Roquesparvière, 189. 

Roquestéron : N.-D., 174. 

La Roquette : Ste-Tècle, 64. 

La Roquette du Var, 190. 

Roiabelle : N.-D., 53. 

Rosans : N.-D., St-André, 55. 

Rouet : N.-D., iio. 

Rougon : St-Cyr, 04- 

Rouinoulès : St-Pierre, 64. 

Roure, 191. 

Roussas, 122. 

Roussel : St-Privat, 17 ; St-Pierre 

62. 
RoussiUon : St-Michel, 29. 
Ruslrel : St-Romans, St-Julien, 26. 



Sablet : St-Lazare, 169. 
Sadum, i45. 

Sahune : St-Pierre, St-Jean, 172. 
Saint- Agricole, i44. 
Saint-Andéol, i44. 
Saint-André, 191, 189. 
Saint-Andrc-des-Baumes, i65. 
Saint-Antonin, 174. 
Saint-Auban, 195, 72. 
Saint-Ausile, 2o5, 38. 
Saint-Benoît, 174. 
Saint-Biaise, lyi. 
Saint-Bonnet en Cliampsaur, 55, 
Saint-Cannat, 18, 112. 
Saint-Ccrnin, i5i. 
Saint-Chamas, 91. 
Saint-Cristol, 29. 
Sainl-Cyrice, 55. 
Saint-Didier, i5i, 29. 
Saint-Eusèbc, 23, 24. 
Saint-Eutropc, i36. 
Saint Firniin, 55. 
Saint-ficniès de Gomolas, i44. 
Saint-Genis : N.-D., 55. 
Saint-Gent, i5o. 



Saint-Gilles, 25. 

Saint-Hippolyte, i5i. 

Saint-Jaumes, 10 1. 

Saint-Jean de Malte (Chevaliers) : à 
Aix, 7; Gap, Remollon et'fallard, 
49; Arles, 81; Avignon, i3i ; 
Cavaillon, i54. 

Saint-Jean-du-Bourg, i48. 

Saint-Jeannet, 64. 

Saint-Juers, 54. 

Saint-Julien-le-Montagner, 64. 

Saint-Jurson, 171. 

Saint-LaurenL, i38, 210. 

Saint-Laurent-des-Arbres, i44. 

Saint-Léger, 160. 

Saint-Lyons, 196. 

Saint-Maime, 78. 

Saint-Marcel-aux-Aiguillères, i54. 

Saint-Martial, i38. 

Saint-Martin, 25. 

Saint-Martin-lez-Seyne, 167. 

Saint-Maxirnin, 18. 

Saiat-May, Marias, 78. 

Saint-Michel, 78. 

Saint-Mitre, 18, 91. 

Saint-Pantaléon, 122. 

Saint-Paul, 200. 

Saint-Paul-les-Durance, 18. 

Sainl-Pierre-du-Puy, 1 14. 

St-Pierre en Deniueys, 38. 

Saint-Pons, 188. 

Saint-Pons de Nice, 28. 

Saint-Raphaël, 122. 

Saint-Rcmy, 81. 

Saint-Restitut, 12a. 

Saint-Restilut de Golline, 89. 

Saint-Roniain-en-A icnnois, 160. 

Saint-Saturnin d'Apt, 29. 

Saint-Saturnin-lez- Avignon, i44- 

Saint-Sauveur, 78, 191. 

Saint-Savournin, 18. 

Saint-Symphoricn, 55. 

Sainl-Trinit, 78. 

Saint-Tropez, 44i 224. 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



2^9 



Saint-Vallier, i85, 

Saint- Véran, iSg. 

Saint- Victor de Marseille, 96-106. 

Saint-Vincent, 73. 

Saint-Zacliarie, 18, 108, 112. 

Sainte-Anastase, 127. 

Sainte-Catlierine, i^o. 

Sainte-Catherine d'Apt, 36. 

Sainte-Croix d'Apt, 2O. 

Sainte-Croix de La Lauze, 18, 3o. 

Sainte-Magdeleine, i48. 

Saintes-Mariés, 91. 

Sainte-Paule, 106. 

Sainte-TècIe-sur-Drac, 190. 

Sainte-Tulle, 72. 

Sdangola, i8i. 

Sclannuni : Cf. Esclans. 

Seignon : N.-D., St-Donat, ag. 

Saisini : Cf. Seyssons. 

Salagon : N.-D., 71, 

Salceti, 167. 

Saléon : St-Sauveiir, 55. 
Salernes : St-Pierre, Ste-Calherine, 
St-Antoine, St-ïropliinie, N.-D. 
de Pitié, ^^. 
Sales : N.-D., 60 ; St-Jean, 17. 
Saletés : N.-D., 189. 
Salignac : St-Clénient, 55. 
Salins d'flyères, 127. 
La Sallade : N.-D., 128. 
Sallagrilïon : St-Pons, Stc-Margue- 

rite, 174. 
La Salie, 109. 
Salles : N.-D., 38, 208. 
Sallela : Cf. Verdon. 
Salloe : N.-D., 170. 
Salon, 8i, 93. 
Sanibuc : St-Lambert, 20. 
Sanes, 20, 1 1. 
Sarrians, n5, i iG. 
Sarson : St-André, 120. 
Sarloux : St-.Martin, i85. 
Saujan : St-Jacqucs, 89. 
Sault : N.-D., 17. 



Saumane : St-Pons, 78. 

Saumanes : St-Trophimc, St-Julien, 
i56. 

Sauvecane : Cf. Silvacane. 

Sauveterre : St- Jean-Baptiste, Si- 
Agricole, i44. 

Le Sauze : St-Martin, 167. 

Savines : St-Florent, 167. 

Saze, i45. 

Sazena, 166. 

Séderon : N.-D. la Brune, 56. 

Séguret : St-Just, St-Pasteur, 160. 

Seillans : N.-D., St-Marlin, 44, 225. 

Seillons : St-Picrre, 19. 

Sellonet, 167. 

Sénanque, i36, i54. 

Senas : St-Andi'é, i45, i55; St-Lau- 
rent, 19. 

Sénos : St-Picrre, 119. 

Séon-Saint-André, iio. 

Séoules : N.-D., 199, 

Séramon : St-Michel, Ste-Catherine, 
45, 226. 

Serignan : St-Étienne, St-Marcel, 
116. 

Serre : N.-D., 54. 

Serres : St-Martin, i48; St-Arey, 56. 

Serret : N.-D., 195. 

Serrières : St-Jacques, 52. 

Servîtes : à Aix, 7 ; Lorgnes, 33 ; 
Marseille, 95 ; La Ciotat, 96. 

Sevenon : N.-D., 4o. 

Seyssons. Saisini : St-Pierrc, 18. 

Siège, Segia : St-Jean, 19. 

Signe, 112. 

Sigonce, 69, 73. 

Sigolier : St-Lauront, 56. 

Sigoyer : St-Laurcnt, 56. 

Siguinanna, 173. 

Silvacane, 4 (note), 7, a5. 

Silvcréal, 86. 

Siniiane : St-Piorre, 3o : N.-D., 19. 

Sivergues : Sl-Tropliinie, 3o. 

Six-Fours, ia3, 137. 



îBo 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



Soleilhas : N.-D., 196. 

SoUiès-la Farlcde, laS. 

Solliès-Pont : Ste-Trinité, St-Nicolas, 

St-Michcl, 128. 
Sorguos : IN.-D., i45. 
Sorgucltes : N.-D., i56. 
Sorps, 60. 
Sospcl, 191. 

Sounibes : St-Pierre, 5o, 170. 
Sousquicres : N.-D., 12. 
Spéluquc : N.-D., 30, 43, 202,222. 
Suanc : N.-D., 5i. 
Sucuil : St-Martin, Ci. 
Suze-Ia-Rousse, 122. 



Taillades, i55. 
Taillas : St-Pierre, G2. 
Tallard : St-Grégoire, 50. 
Tanneron : St-Gassien, 45, 228. 
Taradel : St-Martin, 45, 229. 
Tarascon : Ste-Marthe, 81 ; St-Hono- 

rat, 139; St-Nicolas, St-Aloan, St- 

Lazare, i45. 
Tavels : St-Ferréol, i45. 
Tavernes : St-Gassien, St-Maxime, 04. 
Temple : St-Éticnnc, 17. 
Terme : St-Picrrc, i4o. 
Thèse : N.-D. de Bellcvue, 50. 
Thiéry : N.-D., 191. 
Thoard : St-Etiennc, St-Martin, 171. 
Le Thor: N.-D., St-Picrre, St-André, 

St-Michel, St-Martin, i55. 
Thoranne : N.-D., St-Etienne, igO. 
Thorenc : N.-D., 199. 
LeTlioronet, 34. 
Thoulourenc : St-Pierre, 159. 
Thoussis : St-Picrre, 3o. 
Thouzon : N.-D., i50. 
Le Tignet : Sl-Hilairc, i85. 
Tinée : St-Eticnnc, lyi. 
Torcular, i44. 



Torrivi. Cf. Tourves. 

Torwidum : Gf. Thoronet. 

La Touche : Sl-Jean, 121. 

Toudon : St- Jean-Baptiste, 174. 

Toiiet de Beuil, 191. 

Touet de l'Escarène, 191. 

La Tour, 190. 

Tourette de Levens, 191. 

Tourettes : SSts-Simon et Jude, 45, 
229. 

Tourettes-les-Venccs, 200. 

Toui-nefort, 191. 

Tournefort : Ste-Marie, 52. 

Tourrettes : St-Pierre, 27; St-Esprit, 
120. 

Tourtour : St-Denis, 45, 280. 

Tourves, Torr'wi : St-Maurice, St- 
Etienne, St-Jean, St-Probace, 19. 

Tragilx : Gf. Taillas. 

Tralans : St-Martin, i3. 

Trans : St-Victor, 45, 23i. 

Travaillans, 116. 

Trcscléoux, 50. 

Trcts, Tritnm : La Trinité, N.-D., St- 
Pierre, St-André, Ste-Gécile, 19, 17. 

Trlnitaires : à Aix, 6 ; St-Quinis, 7 ; 
Lambesc, La Verdière et Brigno- 
Ics, 7 ; Lorgues et Luc, 33 ; Arles, 
79 ; Marseille, gS et 9Ô ; La Gadière, 
9O; Avignon, i3i; Sl-Rémy et 
Tarascon, i33 ; Digne, 170. 
Trivolaneis : Gf. Tralans. 
Tnichetam : 171. 

Truel : St-Sauveur, i44- 

Tudette, iGo. 



u 

Ubayc : Ste-Magdeleine, 1G8. 
Ubrayc : St-Martin, 174. 
Uchaux : St-Michel, 11 G. 
Ulmatiim : Gf. Aumadcs. 
Ulinetum, 80. 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



201 



Ulino : St-Picrre, i85. 

Uinbrianas : Cf. Embrian. 

Upaix : St-Andriol, St-Jacques, 56. 

Ursnlines : à Aix, Pertuis, Brignolos 
et Lambesc, 7; Apt, aA ; Pignans, 
Barjols. Âups, Lorgues, Dragui- 
gnan, 34 : Gap. ig ; Riez. 59 ; 
Valensoles, 69 ; Sisleron, 67, Arles ; 
So ; Marseille, 96; La Ciotat, 96; 
Aubagne, 9G; BoUène, 118 ; Tou- 
lon, 124; Cuers, 124; Avignon, 
i3i ; St-Rémy et Tarascon, i33 ; 
Carpentras, i48 ; Caromb, i48; 
Pernes, i48; Cavaillon, i53; L'Isle, 
i53: Valréas, Malaucène et Buis, 
167; Briançon, i64; Digne, 170; 
Grasse, 176. 

Urlis : St-Maxime, 56. 

Utelle, 191. 

Uvernet, 168. 



Vabonctte, Vallis boniia, i3. 
Vachères : St-Christophe, St-Gillcs, 

St-Laurent, Stc-Eulalic. 
Yacqueyras : St-Barlhélemy, ii6. 
Val : N.-D., 19. 
Valar : St-Paul, 88. 
Valaurie : St-Marlin, 122. 
Valavoirc : N.-D., 73. 
Valbelle : St-Sauveur, 73. 
Val Benoît, 67. 
Valbonno, i(S5. 
Val de Blore, 192. 
Val de Grâce (à Paris), lO. 
Val de Rourc : St-Benoît, 45. 
Valensoles," 59. 
Valernes : St-Arcy, 56. 
La Vallctte : St-Jean, Slc-Cécilc, 
1-27. 

Vallauris : N.-D., 45, 186, a3i. 

Vallis Ixla, 127. 



Vallis puta, jarentonna. 160. 

La Yallouise, 166. 

Vahnoissine : N.-D., 36. 

Valréas : St- Vincent, iGo. 

Valsai nte, i3, 20. 

Valserres : St-Maurice, 56. 

Valvert : N.-D., 196. 

Vans : N.-D., 149. 

Vaquières : Ste-Foi, 91. 

Varages : St-Pierrc, 65. 

Vassols : St-Pierrc, i49- 

Vaucluse : St-Véran, i56. 

Vaugines, Vallis Jovina, 20. 

Vauvert : N.-D., 195. 

Vaux : N.-D., 159; St-Pierrc, 28. 

Vedènes : St-Thomas, i45. 

Vélaux : N.-D., 92. 

Velleron : St-Michel, N.-D., i5i. 

Velorgues : St-Andéol, 106. 

Venanson, 192. 

Vénasque : St-Pierre, St-Maurice, 

l52. 

Vence : N.-D. de Pitié, 198. 
Venel : St-Pierre, St-Germain, 19. 
Venelles, Velenna nova : St-llippo- 

lyte, 20. 
Ventabrcn : St-Denis, 20. 
Ventavon : St-Laurent, 56. 
Venlcrol : N.-D., 160; St-Grépin, 

56. 
Véras : St-Pierrc, 54- 
Verdelay : N.-D. 199. 
Verdon : Ste-Croix, 64; St-Julicn, 

196. 
Vergons, 196. 
Verignon : St-Pierre, 65. 
Le Vcrnel : St-Glcment, 171. 
Vcrquières : St-Sépulcre, i46. 
Veranis : N.-D., 12. 
Vcrx : N.-D., 191. 
Veynes, Venelium : N. D., Sl-Sau- 

vcur, 57. 
Vcsnbic : St-Marlin, 191. 
j Vidauban, 23a, 46, 232. 



202 



TABLE ALPHABETIQUE DES MONASTERES 



Viens : St-Fcrréol, St-Laurent, St- 
Amance, St-Jean, 3o. 

Les Vignaux, 167. 

Vignières : N.-D., i55. 

Yilhosc : St-Gervais, 57. 

Villard : N.-D., 52. 

Villars : N.-D., St-Jacques, 3o ; St- 
Jean, N.-D., 192. 

Villcbruque, 186. 

Villecroze : N.-D., 233. 

Villefranche : St-Hospicc, N.-D., 
192. 

Villcmus, 16, 30. 

Villeneuve, 73 ; St-Césaire, 88. 

Villeneuve-Loubet : Si-Marc, La Tri- 
nité, aoo. 

Villeneuve-St-André, i33. 

Villepeys : St-Michel, 44- 

Villes : St-IIonorat, i52. 

Villesèche : St-André, 73. 

Villevieillc : N.-D., 189, 11. 

Vins, Vieilli : St- Vincent, 46, 233. 

Vinsobre, 160. 



Virimanda : N.-D., 173. 

Visan : St-Martin, 122. 

Visitandines : à Apt, a4 ; Draguignan, 
34 ; Sisleron et Forcalquicr, G7 ; 
Arles, 80; Tarascon, 81 ; Marseille, 
95, 96; Toulon, 124 ; Avignon, 
i3i ; Tarascon, i33 ; Carpentras, 
i48; Embrun, iG3; Digne, 170; 
176 ; Nice, i83 ; Senez, 193. 

Vitroles : St-Michel, 57. 

VitroUes-lès-Luberon : St-E tienne 
ao. 

Vitrolles : St-Gérard, N.-D., St-Bar- 
dufle, 93. 

Vitiili, i5q. 

Voix, 67. 



Yssarts : St-Julien, 142. 
Yoelina, 106. 



TABLE DES MATIÈRES 



Province ecclésiastique d'Aix 

Aix I 

Apt ai 

Fréju3 ■ 3i 

Gap /i7 

Riez 58 

Sisleron 66 

Province ecclésiastique d'Arles 

Arles 75 

Marseille gS 

Orange ii3 

Saint- Paul-Trois-Ghâteaux 117 

Toulon 123 

Province ecclésiastique d'Avignon 

Avignon 129 

Carpentras i47 

Gavaillon i53 

Vaison 167 

Province ecclésiastique d'Embrun 

Embrun 161 

Digne 169 

Glandèves 172 

Grasse 176 

Nice 187 

Senez 193 

Vence 1 97 

Appendice. — Titulaires des prieurés du diocèse de Fréjus 201 

Table alpuabétique des monastèhes 235 



IMPRIMERIE E. AUBIN 



LiGUGÉ (Vienne) 



.'•■# 






^^ 



.HA 



_--<-??>■ 



fe^^^îS» 



■Jifelr.'^ 






>^' 









V 



^.Jm^ ^ sff 



<5t..-.- ■■>»,> 



: /f^_ '••:'WPî; ^ 



>^^ 






^v 






, ■/ 



:><./^^*^»îÈ^cr^„ / 



^■' 




■3,<?- 







<^. V^'^ 



^^Sf 






Archives de la France monastique 



% 



CIBPKCATE AS MQNOGRAPH 



\1 




PLEASE DO NOT REMOVE 
CARDS OR SLIPS FROM THIS POCKET 

UNIVERSITY OF TORONTO LIBRARY 



^ ^ vVfe^'y^ 



:^>f^ 



h. *• 






taiSs? 



y^^ 



r^4> 



,4f A^- 



t.'?^j 



M^'- 



•■■'^.>*^ 






*"* 



è*?« >- S