Skip to main content

Full text of "Bulletin de la Société agricole, scientifique & littéraire des Pyrénées-Orientales"

See other formats


Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 




SILAS ^v•RICmT DINMNG 

IIEQIEM' 
IMNKRSrn- ,.,■ NnCIIIC;.VN 
: (ii;NKlt.>il. I.IllKAin 



SOCIÉTÉ DES PYriNÉES-ORlElNTALES 



XLVII 






BIBLIOGRAPHIE BOUSSILLONNAISE 



DRBSSÉB PAB 



Pierre VIDAL et Joseph CALMETTE 



INTRODUCTION 

Parmi les manuels indispensables à Térudit et utiles 
au simple amateur, il n*en est certainement pas de plus 
précieux qu'un répertoire bibliographique. 

Un tel répertoire n*a jamais été fait pour le Roussillon. 

Nous Tolfrons aujourd'hui à ceux qu'intéressent les 
choses de notre province. Aussi bien nous a-t-il paru 
que, malgré son aridité apparente, notre travail avait sa 
place marquée dans le Bulletin de la Société Agri- 
cole, Scientifique et Littéraire des Pyrénées- 
Orientales, c'est-à-dire dans une collection qui contient 
déjà les Monnaies de Colson, VEpigraphie de Louis 
de Bonnefoy et la Sphragistique de E.de Fouchier, en 
un mot, tous les ouvrages de références du même ordre 
parus jusqu'à ce jour parmi nous. Notre répertoire 



^^^^^^^^^^^^^^^H ■ 


SOCIÉTÉ ^ 


AGRICOLE 


SOlENTinOUE i LinEBAIRE 



DES PYRÉNÉES-ORIENTALES 

FONDÉE EN 1833 

Reœnnne comme établissemeot d'atilité publique en 1841 

QDABANTK-SBPTifiHE VOLUME 

FitiMii uni un «EiirU foai qn'ui fuM 
Un BD linir : Il r ni 1 Ptrplgïu soi ud) 




PERPIGNAN 

IMPRIMERIE DE CHARLES LATROBE 



— 8 — 



DEUXIÈME PARTIE 

SCIENCES NATURELLES 

A. Généralités. 

B. Météorologie. Climat. 

C. Géologie. Minéralogie. 

D. Hydrologie. Etablissements thermaux. 

E. Faune. 

F. Flore. 

G. Paléontologie animale. L*homme fossile 01 

torique. 

TROISIÈME PARTIE 

GÉOGRAPHIE 

A. Généralités. 

B. Géographie physique et pittoresque. 

C. Géographie historique. 

D. Cartographie. 

QUATRIEME PARTIE 

SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES 

A. Sociologie et statistique. 

B. Enseignement. 

C. Institutions de charité. Hygiène. 

D. Commerce et industrie. Arts et Métiers. 

E. Travaux publics. 

F. Agriculture. Irrigation. Elevage. 




CmoniÈUB PARTIE 

B15T0IRB 

A. Généralités. Bibliographie historique. 

B. Soarcea. 

C. Histoire générale. 

D. Histoire politiqae. 

E. Histoire religieuse et ecclésiastique. 

F. Familles et personnages bistcriqaes. 

G. Monographies locales. 

H. Mosors et coûtâmes. Faits divers. 

SIXIÈME EARTIE 

DROIT BT JURISPRUDENCE 

A. Droit pnblic, institutions et histoire du droit. 

B. Droit civil et, criminel. Jurisprudence. Factoms. 

SEPTIÈME PARTIE 

LANGUE ET LITTÉRATURE CATALANES 

A. Grammaires. Dictionnaires. Philologie. 

B. Histoire de la littérature catalane ancienne. Cri- 

tique littéraire. 

C. Littérature catalane ancienne. 

D. La Langue catalane en Roussi lion. Philologie. 

Littérature (1659-I904j. 




HUITIÈME PARTIE 

ABCHâOLOQlE 

A. Généralités. 

B. Monographies. 

C. Nomisniatique. 

D. EpigrapLie. 

E. Sigillographie et art héraldique. 

Bien que nous noas toyoos efforces de ne rien omettre 
d'essentiel, nous n'avons pas l'illasion d'avoir complète- 
ment réussi, et nous serons reconnaissants à toutes les 
personnes qui voudront bien noas signaler des lacunes ; 
nous en ferons notre profit pour le Complément que 
nous publierons ultérieurement et que nous avons prévu 
d'avance comme inévitable. 

P. V. et J. C. 



PREMIERE PARTIE 



» 9 



BIBLIOGRAPHIE GENERALE 
BIBLIOGRAPHIES ET PÉRIODIQUES 



A) Catalogues. 

B) Périodiques annuels. 

C) Revues. 

D) Journaux. 



BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE 



BIBLIOGRAPHIES ET PÉRIODIQUES 

A) Oatalognes 

1. Catalogue des livres de la Bibliothèque publique de 
PUniversité de Perpignan. Perpignan, Joseph-François 
Reynier, 1771 , iD-4 de iv-44 pages. 

2. FouRQUBT (Antoine). Catalogue des livres imprimés et 
Manuscrits de la Bibliothèque communale de Perpignan. 
Perpignan, J.-B. Alzine, 1866, in 8 de xii'472 p. 

3. Catalogue de la Bibliothèque de la Société de Saint- 
Vincent'de-Paul de Perpignan. Perpignan, J.-B. Alzine, 
1867, in^8 de 47 p. 

4. Catalogue de la Bibliothèque de la Société de Saint- 
Vincent-de-Paul de Perpignan. Religion^ Histoire, Philo- 
sophie^ Littérature, Voyages. Perpignan, Aymerich, 1878, 
in-8 de 60 p. 

5. Lapierrb. Bibliographie pyrénéenne. Nomenclature 
des ouvrages concernant les Pyrénées et qui se trouvent 
dans la Bibliothèque de Toulouse. Toulouse, 1890, in-8 de 
15 p. 

6. Cadier (Léon). Manuscrits de la Bibliothèque de 
Perpignan. 

Dans Catalogue général des manuscrits des Bibliothèques 
publiques de France. Départements, t. xiii, p. 77-131. Paris, 
Plon-Nourrit, 1891, in-8. 

7. Règlement de la Bibliothèque militaire de Perpignan. 

Catalogue. Perpignan, Ch. Latrobe, 1892, in-8. 

Avec des « annexes » qui ont été fondues dans l'édition 
de 1902, 



— 14 — 

8. Vidal (Pierre). Catalogue des incunables de la Biblio- 
thèque publique de la Ville de Perpignan, Paris, H. Welter, 
1897, in 8 de 80 p. 

9. Règlement de la Bibliothèque militaire de la garnison 
de Perpignan, Catalogue, Carcassonne, André Gabelle, 
1902, iQ-8 de 151 pages. 

Remplace l'édition précédente de 1892. 

10. Catalogue de la Bibliothèque de la Société de Saint- 
Vincent-de-Paul de Perpignan, Religion, Histoire^ Philoso 

phie, Littérature^ Voyages. Perpignan, Ch. Latrobe, 1903, 
in-8 de 64 p. 

B) Périodiques annuels 

11. Calendari curiosy util o Almanach rossellones per lo 
any bixet de gracia MDCCXCIL — Thuir, En casa de G... 
[Guillaume] Agel, in- 12 de 16 feuillets non paginés, [1791]. 

En 1795, le Calendrier dit de Thuir parut en français. En 
1802, Agel étant venu s'établir à Perpignan, le Calendrier 
y fut imprimé par lui jusqu'en 1813. A cette époque, Agel 
revint h Thuir en qualité «d'instituteur». Le Calendrier 
de TJinir fut alors imprimé à Lyon, par Boursy, et édité à 
Perpignan par B. Ay, « libraire, sous la Halle delà Loge». 
De cette nouvelle série nous ne connaissons que celui 
de 1813. 

12. Almanach du département des Pyrénées Orientales, 
ou Annuaire administratif , ecclésiastique , militaire, statis- 
tique et commercial, 1805-1870. Perpignan, P. Tastu, puis 
P. Tastu père et fils, Mlle Ant. Tastu ; petit in-12. 

1\^. Le RoKSsillonnais, Calendrier adr/iinisfratif, judi- 
ciaire, militaire et religieux, avec notices historiques et 
statistiques. Perpignan, J. Alzine, J.-B. Alzine, puis Ch. 
Latrobe, 1811-1904, petit in-12. En cours de publication. 

Les (( notices historiques » furent rédigées par Alart, de 



— 15 - 

1859 à 1881. Elles ont été réunies en deax petits volumes 
sous le titre de Notices historiques sur les communes du 
Roussillon. 

14. Bulletin de la Société d'Agriculture, Arts et Commerce 

des Pyrénées- Orientales, Perpignan, Tastu père et fils, puis 

Mlle Ant. Tastu, 1820-1829. 

Le numéro 1 est daté de janvier 1820; le ll^' et dernier, 
sans date, contient des documents se rapportant à Tannée 
1829. La pagination se suit et les 11 numéros constituent 
un volume in-8 de 434 pages. 

Gravure représentant l'appareil de M. Fraisse destiné à 
remplacer la grue de sondage pour puits artésiens. 

15. Ordo divini Officii recitandi^ sacrique peragendi, 
juxta ritum breviarii ac missalis romani, ad usum diœcesis 
Elnensis, Perpiniani, ex typis J. Alzine, J.-B. Alzine, 
Ch. Latrobe, 1826-1904, in-12. En cours de publication. 

16. Annuaire statistique et historique du département des 

Pyrénées- Orientales pour l'année 1834, dédié à MM. les 

Membres du Conseil général, l'« année (seule parue). 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1834, in-12 de 438 p. Une carte 

du département. 

Cet Annuaire contient des notices du plus grand intérêt, 
tant au point de vue historique qu'au point de vue écono- 
mique. Il est devenu très rare. 

17. Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pf/rénées- Orientales. 1835-1904. 45 vol. in-8. 
Perpignan J.-B. Alzine, jusqu'en 1866; à partir de 1867, 
Ch. Latrobe. En cours de publication. 

Fondée en décembre 1833, sous le nom de Société philo- 
matique de Perpignan, la Société fit paraître un Bulletin 
dès Tannée 1835. Dans la séance du 6 février 1839, elle 
changea sa dénomination en celle de Socirié des Pyrénées- 
Orientales, sciences, belles-lettres, arts industriels et agri- 
coles; en 1843, elle prit le nom actuel. La tomaison des 
volumes est unique. 



— lo- 
is. Thomas (Edouard) et Arnaud (A. -P.). Annuaire 
commercial et mxiritime du Port de Cette. 

Avec des notes sur les ports d'Agde, de La Nouvelle et 
de Po^^ Venrfrcs, pour les années 1861-1883, Montpellier, 
Gras, in 12; et Cette, Patras et autres, in-8. 

19. Deville (P.). Annuaire statistique, historiqu£, admi- 
nistratifs agricole, commercial et industriel des Pyrénées- 
Orientales. Perpignan, Honoré Saint- Martory, 1866, in-12 
de 330 p. Une carte du département. 

20. Almanach de l'Indépendant des Pyrénées-Orientales^ 

administratij , commercial et historique. Perpignan, impr. 

de V Indépendant, 1872-1904, in-li. Encours de publication. 

Les notices historiques furent rédigées par Alart, de 
1872 à 1880; puis, par Pierre Vidal jusqu'en 1889. Elles se 
rapportent à la période révolutionnaire (1789-1795). 

21. Deville (P.). Annuaire statistique, historique, admi- 
nistratif, agricole, commercial et industriel des Pyrénées- 
Orientales. Perpignan, Ch. Latrobe, 1878, in 12 de 343 p. 

22. Le Perpignanais, almanach agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées Orientales pour Tannée 1880. — 
Perpignan, J. Gomel, in'12. 

23. Annuaire des Pyrénées-Orientales. De la collection 
des (( Grands Annuaires du Midi ». 1883-1893. Montpellier, 
Gabirou frères et G»®, in-8. 

24. Deville (P.)* Annuaire statistique, historique et 
administratif des Pyrénées-Orientales. Revu, corrigé et 
publié dans un ordre nouveau par M. Eugène Dorche, avec 
l'autorisation de la famille Deville. Perpignan, J. Gomet, 
1884, in-12 de 224 p. Une carte. 

25. Almanach du Propriétaire publié sous les auspices 
du Syndicat agricole des Pyrénées-Orientales, 1889. — 
Perpignan,!. Comet, in-16. 



— 17 — 

26. Perpignan militaire et administratif, PerpignaD, 
librairie-papeterie Py-Oliver, petit in-12, 1896 1904. 

Les deux dernières années portent en tête une notice sur 
Perpignan ancien et moderne par Jacques Llancy (P. R. 
Thomas). 

27. Guide des Pyrénées-Orientales, administratif , judi- 
ciaire, commercial, Montpellier, 1894, imprimerie méridio- 
nale, in-8. De la Société des Guides méridionaux et autres 
publications. L. Fadnt et Ë. Roche, directeurs-proprié- 
taires. 

Un plan de Perpignan et une carte du déparlement. 

28. Indicateur- Annuaire des Pyrénées-Orientales, Perpi- 
gnan, imprimerie Joseph Payret, 1901, in-12. 

29. A Imanach- Annuaire de la République des Pyrénées- 
Orientales, pour 1904. Perpignan, imprimerie de la Répu- 
blique, in-12. 



G) Revues 

30. L'Album Roussi llonnalH. Bi-mensuel. 1*^^ février 
1840 — 15 janvier 1841. 

Cette petite revue était dirigé par M. Léon de Costa. 
Elle publiait des gravures et souvent des morceaux de 
musique, œuvres d'un compositeur roussillonnais de 
grand talent, M. Bonaventure Petit. 

31. Reçue des Pf/n'ncea-^h'icntalcs, feuille religieuse, 
littéraire et artistique. Tome 1'-^ sans fin ni suite (sic). 
Perpignan, Fourquet, 1842, in-4 de 148 p. Gravures. 

32. L* Etoile du mat in. Organe olliciel de l'Archicon- 
frérie de la Cour de Marie ou du culte perpétuel de la 
Sainte Vierge. Revue mensuelle des œuvres catholiques et 



— 18 — 

diocésaines. Publié sous la direction de M. l'abbé Boher. 
Perpignan, Pierre Bardou Job, 1867. 

Continué sous la direction de M. Tabbé Guitard et 
imprimé successivement chez Bardou-Job à Perpignan, 
Jammet à Espira-de TAgly, Latrobe à Perpignan, et Fena- 
teu à Narbonne. En cours de publication. 

33. La Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 
1869. Perpignan, Ch. Latrobe. En cours de publication. 

34. La Ilustraciô Catalana, Revue artistique, littéraire 
et scientifique illustrée, paraissant tous les quinze jours. 

Fondée en 1880 sous la direction de Carlos Sanpons y 
Carbô, elle fut dirigée ensuite par Tillustre poète catalan 
P'rancesch Matheu; elle a cessé de paraître en 1894. 

Nombreux articles et gravures concernant le Roussillon. 
liarcelona, tipografia de E. Ullaslres, 1880-1894. 

35. Le Passant, Revue littéraire et artistique bi-men- 
suelle paraissant le 5 et le 20 de chaque mois. Directeur: 
Amédée Reynès. Direction du Midi: Place d'Armes, 
Perpignan. — Perpignan, Charles Latrobe, 1884-1886. 

36. Journal commercial, maritime, artistique ci littéraire 
illustre des J\f/ renées-Orientales, fondé par Joseph Payreten 
1891; interrompu en 1893. Mensuel. — Nouvelle série 
depuis 1896. En cours de publication. 

37. LaClavcllina. Revue littéraire du Roussillon, parais- 
sant le L^ de chaque mois. 1896 1902. Perpignan, impri- 
primerie Coopérative; quelques numéros chez J. Payret. 

A fusionné depuis le l^*'' janvier 1903 avec la Renie 
Prorinriftle, JjLnguedoc et Roussillon, publiée à Toulouse. 

38. Renie d'histoire et d'archéoloqie du Roussillon. 
Perpignan, J. Payret. 

Revue mensuelle, formant un volume chaque année. Le 
premier numéro a paru le 15 janvier 1900. En cours de 
publication. 



— 19 — 

39. UAme Françaine, Revue sociologique et littéraire y 
paraissant tous les mois. Directeurs: Léonce de Guardia et 
Edmond de Rivais de Boussac. Pdrpignan, imprimerie 
Ch. Latrobe, 1901. En cours de publication. 

40. Le Bulletin Catalan. Revue trimestrielle illustrée. 
Administration : Bordeaux, rue de Brezets. Avril 1901 — 
Août 1902. 

41 . Recista de hihliografia caialana. Catalumja, Balëars, 
Rossellô, Valencia. Barcelone, imprimerie de l'Acenç. 
Massô Torrents (Jaume), directeur. 

Le premier numéro porte la date de janpr-junt/ de 1901. 
L'année 1903 a paru en un volume. 

C'est une des publications les plus soignées et les mieux 
faites qui soient en Espagne. Elle est précieuse pour 
quiconque veut suivre le mouvement politique, scientifique 
et littéraire connu désormais sous le nom de « Catalanisme ». 



D) Journaux 

42. Affiches, Annonces et Avis divers de la Province de 
Roussillon. Perpignan, Joseph-François Reynier, rue des 
Marchands, 1776, in-4. 

C'est le premier journal paru dans la province de Rous- 
sillon. Le n^ 1 est du l*^'^ mai 177B. Le journal paraissait 
les l'-*", 11 et 21 de chaque mois. Le prix de l'abonnement 
pour Tannée était de G livres pour Perpignan, et 6 livres 
10 sous, franc de port, pour la campagne. M. de Nauteuil, 
licencié en droit, étranger au Roussillon, était privilégié 
du roi pour les Affiches. Le dernier numéro parut le 
21 octobre 177G ; on remboursa la moitié de l'abonnement 
non satisfait aux souscripteurs. 

On trouvera cette collection rarissime à la Bibliothèque 
municipale de Perpignan. 



— 20 — 

43. L'Echo des Pyrénéen, Fondé par le citoyen Jaubert, 
administrateur du département, le 1^' mai 1793. Perpi- 
gnan, imprimerie J. Pourtet et Julia. 

On Y trouve de très curieux détails sur la campagne 
de 179â en Roussillon. 

Un exemplaire incomplet de cette collection existe aux 
Archives départementales des Pyrénées-Orientales. 

44. I/Acani-Garde, Paraissait à Perpignan pendant 
Tan 11 (1793-1794), rédigé par Pavot Ricord, ex-procureur- 
général syndic du département des Bouches-du- Rhône. 

Nous ne connaissons pas de collection complète de ce 
journal. 

45. Mémorial administratif du département des Pyré- 
nées-Orientales, Paraissant le samedi. Perpignan, P. Tastu, 
in-8. 

Le premier numéro est du 19 août 1815. A partir de 
janvier 1816, il devient le Recueil administratif du dépar- 
tement des Pyrénées-Orientales. 

4G. Feuille d'affiches, annonces, aris divers ou Mémorial 
administratif, politique, commercial et littéraire du dépar- 
teniênt des Pyrénées-Orientales. Paraissant le samedi. 
Perpignan, P. Tastu, in-8. 

Le premier numéro paru avec le nouveau titre est du 
samedi 4 novembre 1815. C'est la suite du précèdent. Ils 
sont très utiles tous les deux pour Thistoire du départe- 
ment sous la Première Restauration. 

47. Journal de Perpignan et des Pyrénées-Orientales. 
h\jr/usirement consacré aux Annonces judiciaires, aux 
A ris (lirers, au (Commerce, à V Agriculture, à la Jurispru- 
denre, aur Lettres et aux Arts. Paraissant le samedi. 
Perpignan, Tastu père et fils, in-8. 

(^'est le nouveau titre de la Feuille dWffiches à partir 
de 1819. 



48. Le Journal des Pyrénées-Orientale». A partir do 
18S], \e Journal de Perpignan et dea Pyrénéeë-Orientale^ 
prend le litre de : Journal des Pyrénées-Orientales. 

Il paraissait les mercredi et samedi. 11 devint eDsuîte quo- 
tidieo. Il n'a cessé sa publication qu'en 1S76. Perpignaa, 
ld"° Taxia, in-4, puis in-folio. I.-B. Rodange était la 
gérant responsable (mort en 1874). 

49. ie Ptû>licateur du département des Pyrénie»' 
Orientales, feuille é^A/Jiches judiciaires, d'Annoraes et 
Aoiê divers, commerciale, industrielle, scientifique et Utté^ 
rtàre, etc. 

Le journal paraiRsait le samedi de ohaqae semaine^ 
arao faculté de paraître, en cas d'urgence, le samedi et 
la îeudi ou tout autre jour. L'abonnement était de 6 fraoci 

Er aa. Le premier numéro est du X" janvier 1832 ; le 
rnier, du samedi 30 décembre 1837. Perpignan, J. Alzine 
et J.-B. AIzine. 1832-1837, grand in-4(> et in-folio (la 
dernière année). 

Très précieux pour l'étude du mouvement historique en 
Roassillon & cette époque. 

50. L'Indépendant des Pyrénées-Orientales. Le premier 
Quméro parât le 1^' janvier 1846. La joarnal cessa de 
paraître le & août 1818. 11 reparut le 16 septembre 1868. 
Républicain. Perpignan, imprimerie de ^Indépendant. En 
cours de publication. 

La première série fut imprimée par J.-B. AIzine. 

51 . Le Roussillonnais, Journal des Pyrénées-Orientales. 
Fondé dans les premiers jours de novembre 1847, il parais- 
sait deux fois la semaine, le lundi et le jeudi. Perpignan, 
imprimerie de M"" Tastu. 

Le rédacteur-gérant étail M. C. Lesaulnîer. 

52. Z."£"(oi7erf(t^or(KS(/fon, 1848-1850, dirigée par Paul 
de Lourdoueix. Conservateur. Perpignan, imprimerie 
J.-B. AIzine. 



- 22 — 

53. Le Pompier des Coulisses, Satirique et humoristique, 
illustré. Le l®*" numéro parut le 22 février 1864; 3 numéros 
seulement. Perpignan. 

54. L'Echo du Roussillon. Perpignan, 1864. 

55. Le Cep Roussillonnais. Perpignan, 1865. 

56. Le Rou.ssillon. Le n® 1 parut le lundi 2 mai 1870 
avec M. Marins Sepet, ancien élève de TÉcole des Chartes, 
comme rédacteur en chef. Royaliste. Perpignan, impri- 
merie Ch. Latrobe. En cours de publication. 

57. Bulletin de VEnseifjnement primaire des Pi/rénées- 
Orientales, mensuel. Perpignan, imprimerie de fJndépen- 
dant, 1870; actuellement, imprimerie de la République, 

58. Le Pot-Pourri, journal humoristique. Imprimerie 
Pondony, puis de V Indépendant^ 1872. 

59. Le Drapeau Français, Organe royaliste. Perpignan, 
1872. Il s'éteignit le 24 mai 1874; les abonnements en 
cours furent continués gratuitement par le Roussillon, 

60 . Le Républicain des Pyrénées-Orientales . Créé en 1875. 
Cesse de paraître en 1879 ; reparaît le 9 août 1881, rem- 
plaçant la Farandole, D'abord quotidien, puis hebdoma- 
daire. En cours de publication. 

61 . L'Etincelle, Le n^ 1 est daté du 4 janvier 1876. Impri- 
meur-directeur : Eloi Aubert, place de la République à Ille- 
sur-Tet. Plus tard, Perpignan, imprimerie Rondony, 1879. 

62. Le Patriote de^i J^f/rénées-Orirntales, Journal de 
r Appel (Kl Pruplf. Quotidien. Organe du parti bonapartiste. 
Fondé en 1876, il s'éteignit en 18S7. Perpignan, Place 
Grétry, imprimerie du Patriote. 

63. Le Cri-Cri, journal agricole. — Sérigno, directeur. 
Perpignan, imprimerie Hondony, 1876. 




-aa — 

64. Le Canigan Illufitré. Dinctear: Cbarlw Fal^ Par^ 
pignan, imprimerie Falip-Tutu, 1876. 

fô. La Loge. Va seul ouniéro; illustré. 26 iain 1876, Sur 
la msDChette on lisait : a Directeur panlocratiqua. Gagne, 
srchi-monarque. — Rédacleav en chel-.Bartoumeou AaeeU/it- 
fiaparous et les 3L originauc de la Loge. » 

66. Le Réveil des Pi/rfinéet-Orientalea, paraitaaat tou» 
U» jourt (le lundi Fxcepiè). Bureaux de la rédactîOD, rue 
Mirabeau, 3, Perpignan. De l'iniprimerïe Roadony. 

Le D<^ 1 est daté du Tsudredi 3 novembre 1877. Il cessa 
de paraître le dimancbe 37 janvier 1878. Le directeur était 
Emile Brousse. 

67. La République, journal des Pyrénéen-Orientales, 
paraissant tous Us jours. Bureaux, rue du Temple, 3, ft 
Perpignan. De l'imprimerie de la République. 

Le n« 1 est daté du samedi 2 novembre 1878. Le journal 
cessa de paraître le samedi 9 février 1879. Le directeur 
était Edouard Véry. 

68. Le Courrier de Céret, Gazette d'Amélie-les-Bains. 
Fondé en 1878., Céret, imprimerie Lamiot. En cours de 
publication. 

69. Le Canigou, journal de Prudes et des Pyrénées- 
Orientales, paraissant le samedi. Fondé k Prsdes en 1878. 
Prades, imprimerie Larrieu et C", puis, E. Cochsraux. En 
cours de publication. 

70. L'Arlequin, dirigé par Amadis, imprimé par Ron- 
dony, Perpignan. 1878-1879. 

71. La PuWiciïe. Journal d'annonces gratuit. Perpignan, 
imprimerie Cornet, 1879-1896. 

72. La Farandole, organe de la Libre-Pensée, succéda 
en 1879 au Républicain dea Pi/rcnèen-Orientales qui lui 




— 24 — 

SQCcéda, à 30D tour. CD 1881. Rédacteur; Justin Alavai!!. 
Perpignan, imprimerie Rondony. 

73. L'Eclaireur den Pyrénécg-Orientaleg, journnl répu- 
blicain, radicai-socialiaie. 11 août 1880 — 6 juin 1895. 
PerpigQao, imprimerie de VÈclaireur. 

74. A l Galllner, journal humorisli^iif c( théâtral , 
hebdomadaire. 1880-1891. Le 1" numéro porte la date du 
24 octobre 1880. Perpignan, imprimerie Rondony. Devient 
Le Phari- nrlintiqiip Bprès le numéro du 5 janvier 18'30. 

75. Le MatiiU'ur HoassiUonnai» . Hebdomadaire, agri- 
cole. Perpignan, Cornet. 1881-1884. 

76. L'An de Boxfoiië. Perpignan, imprimerie Rondony, 
1881. 

77. L'Espérance, journal mt/mlii/iif el nn/nlistr rie» 
Pyrénées-OrientnleH. Parnitixant toun l--" joui-k ejrepli' li: 
dimanckf. Rue des Augustins, 26, l'erpignnn. Fondée le 
1«' janvier 1S81 ; éteinte le 1" décembre 1884. 

78. Le Phare, journal d'intérêt local, conuncrcial et 
maritime, paraissent le samedi. Port-Vendres, imprimerie 
Cornet (succursale de la maison de Perpignan). 1881 188 .;. 

79. L'Écho de Cëret et de l'Arrondissement. Journal 
républicain hebdomadaire, publiant rèfiiilifirement la Unie 
des étrarif/ers d'AinéUe-len-Hainx et de la Fontaine du 
Boulon. Fondé le 1" janvier 1883. Cérel, imprimerie 
Sévérac. En cours de publication. 

80. Le Passe-Partout, revue humoristique. 1882 188H. 
50 numéros. Perpignan, A. Julia. imprimeur-libraire, 

81. /,-■ R'.n.'i.tilionnaiH. 3J décembre 1882 — 30 décembre 
1883. Dirigé par Albert Lavigne. Perpignan, imprimerie 
Charles Latcobe, 



— 25 — 

82. Le Progrès, journal de V arrondissement de Prades, 
paraissant le mercredi et le samedi ; plus tard, le dimanche. 
— 1" juin 1882 — 30 décembre 1889. Républicain. Im- 
primé à Perpignan par les presses de V Indépendant, 

83. Petite Gazette de Vernet-les-Bains. Hebdomadaire. 
1883. 

84. L'Agltj. Hebdomadaire. 1883-1884. Rivesalies, im- 
primerie Hugues. 

85. L* Avenir de Port-Vendres^ Collioure, Banyids et de 
la région. Républicain, — Scientifique, Littéraire et Artis- 
tique — Maritime et Industriel, Paraissant le dimanche. 
Port- Vendras, imprimerie Arsène Bonaure, 1883. 

86. Le Papillon. Fondé au mois d'août 1884 pour suc- 
céder au PoHse-Partout. Il s'éteignit le 1®' juillet 1888. Le 
1" numéro du Passe-Partout est daté du 1<^' octobre 1882. 
Celui-ci prit le nom de Papillon le 6 avril 1884 avec le 
n^91, car la numérotation fut continuée. 

87. Le Trait'd' Union, Perpignan, 1884-1889. 

88. La Gazette du Roussillon. Succéda au Moniteur 
roussi llonnais, Perpignan, imprimerie Cornet, 1884. 

89. L'Alliance, journal de Cèrot et des Ptjrënèes-Orien- 
tales. Journal catholique. Hebdomadaire. Cérel, impri- 
merie Roque. Fondée le dimanche 15 novembre 1885. En 
cours de publication. 

90. LWbeillo. RonfisiUonnaisn. Hebdomadaire. Journal 
agricole, coimaercini, induMrid ff rronntninuc. Fondé à 
Perpignan le 11 avril 1885, il disparut en 1889. Imprimerie 
Joseph Bardou et fils. 

91. Le Petit Catalfin, Journal quotidien. 
Républicain. Le premier numéro ne porte point det^hitTre; 



— 26 — 

il est daté ainsi : mercredi 11 mars 1885 — 21 ventôse 
an 93 (n^ spécimen). Mort le 25 juillet 1886. Perpignan, im- 
primerie du Républicain, 

92. Ihdletin rjénéral de la Boulangerie, bimensuel. 1885- 
1889. Perpignan, imprimerie Comel. 

93. Les Affiches pyrénéennes, journal publiant les 
Annonces Judiciaires. Hebdomadaire. Perpignan, impri- 
merie de VEclaireur ; quelques numéros à Prades, 
imprimeries réunies (C. Larrieu et O). 18S5-1889. 

94. La Vérité des Pyrénées-Orientales, journal repu- 
blirnin f/notidien. Rédacteur- gérant : Ulysse Crouzet. — 
Fondée au mois de novembre 1886. Perpignan, imprimerie 
Rondony. 

95. La Lessive ou Le Cri du Peuple conservateur. Heb- 
domadaire. Rédacteur en chef: Justin Bechet. Perpignan, 
1886-1887. Le premier numéro est daté du 27 juin 1886, 

96. ULcho de Cerbère et de Port- Vend res, journal 
du ('ointiicrce international, paraissant tous les samedis. 
Sans nom d'imprimeur. 1886. 

97. Le Radical des Pyrénées-Orientales, journal répu- 
blicain-socialiste. 1«' juin 1886 — 22 mars 1887. 

98. Loii Journal de la Traseta, yazeta de las donas, 
Pnroi.ï: cada dioumenfje. — Le premier numéro porte la 
date du 19 septembre 1886. Paraissant à Perpignan. 11 était 
imprimé à Prades chez Larrieu et 0'\ Quelques numéros 
imprimés à Perpignan chez Rondony. 

99. La Répiddiifiir Drf/tocratit^itr. Socialiste-révision- 
niste. Quotidien. Rédacteur en chef : Manoury, rue du 
Quatre Septembre, Perpignan. 1880-1891. 



— 27 — 

100. Lo PallagoustL Hebdomadaire. Satirique, littéraire 
et mondain. 188&-1889. Perpignan, imprimerie Eloi Py. 

101. Le Napoléon des Pyrénées-Orientales, Créé en rem- 
placement du Patriote, il ne vécut que 3 numéros ; le 1*"^ 
est daté du 10 juin 1887. Toulouse, imprimerie F. Tardieu. 

102. La Tramontane, Perpignan, 1887. Dirigée par Véry. 

103. Le Réveil démocratique. Socialiste. Quotidien. 
Perpignan, 26-28, rue Mailly. 

104. Bulletin hebdomadaire du Syndicat agricole des 
Pyrénées-Orientales, Fondé le 1®' janvier 1888. Perpignan, 
imprimerie spéciale du Syndicat agricole. En cours de 
publication. 

105. Le Perpignanais, journal satirique, humoristique et 
des théâtres. Le 1^' numéro parut à l'erpignan le 21 octo- 
bre 1888. 

106. L'Avenir des Pyrénées- Orientales, Quotidien. 
Monarchiste libéral. Rédacteur en chef : H. Remy de 
Simony, rue du Quatre-Septembre, 3, Perpignan. Le 
no 1 porte la date du \.^^ janvier 1888. Mort le 10 juin de 
la même année. 

107. Echo Méditerranéen. Organe des stations balnéaires, 
thermales et hivernales du littoral. Hebdomadaire. 

A Banvuls-sur-Mer. 1888. Rédacteur en chef : Du Wal. 
Paraissant 36 fois par an. Républicain. Organe des intérêts 
de Banyuls-sur-Mer, Cerbère, l^ort- Vendres, Collioure, 
Argelès, du littoral méditerranéen et des stations hivernales 
balnéaires et thermales du littoral. 

108 . Lo Radica l- Socia liste des I \//rori rcs- Orionta les . Q u o 
tidien. Directeur: Manourv, Avenue de la (iare (maison 
Ourtous), Perpignan, 18S8 L88Î). Le n*' l est daté du 
vendredi 27 avril 1888. 



- 28 — 

109. LWvenir d'AméUe-les-Bains. Bi-mensuel. Journal 
des intérêts de la station. Politique, littéraire, artistique, 
commercial et satirique. Amélie-les-Bains, 1888-1889. 

110. L* Union, Perpignan, 1888. 

111. La Rëvmon. Républicain socialiste démocratique. 
Place de la Banque, Perpignan. 1889-1891. 

112. Le Rappel des Pyrénées-Orientales, Républicain 
radical socialiste, 26-28, rue Mailly, Perpignan ; tri- 
hebdomadaire. 1889-1891. 

113. Union des instituteurs et des institutrices des Pt/ré- 
nécs-Orirntalcs. Professionnel, mensuel. Directeur : Viros. 
1889-1896. Perpignan, imprimerie de l'Indépendant, 

114 . L'Impartial des Pf/rénées-Oricntales. Hebdomadaire. 
Républicain socialiste. 14 décembre 1889 — fin décem- 
bre 19J3. Perpignan, imprimerie Muller. 

115. 1/ Anti-Clérical, journal religieux dissident. Dirigé 
par l'abbé Roca. 1889-1890. Perpignan, imprimerie de 

l'Eclaireur. 

116. Le Mignon, Hebdomadaire. Artistique et littéraire. 
Journal des spectacles et concerts. Directeur : Mas. Perpi- 
gnan, Passage Arago. 1889-1891. 

117 . L'Indépendance radicale. Tri-hebdomadaire (mardi, 
jeudi, samedi). Républicain. 1889-1891. 9, place Laborie, 
Perpignan. — N<> 1, mardi 10 septembre 1889. Fusionne le 
28 septembre 1889 (n^ 10) avec le Réreil déinorratiqae, 

lis. L' F.rposiiion de Pcrpif/nan. Journal du ('onronrs 
/if'f/ionc/ ci des direi'scs e.rp()si/.(fj/)s oi'f/nftist'rs à Forrasinn 
di' rr concours. Bi- hebdomadaire, 1890. Directeur : Ma- 
noury. Perpignan, imprimerie Muller. 

119. L'Union ('(tfniniuifde. Fondée en 1890. Perpignan. 



— 29 — 

120. L* Action agricole et viticole. Léon Joué, rédacteur 
en chef. Hebdomadaire. Le 1^^ numéro est daté du 
samedi 21 juin 1890 ; le dernier, du 4 juin 1891. 

121. Le Bâtiment des Pyrénées-Orientales. Hebdomadaire. 
Directeur : Jean Bourrât. Perpignan, imprimerie Éloi Py. 
Bureaux : rue Petite la-Réal, 6. Le n® 1 est daté du 
dimanche 28 septembre 1890. 

122. Le Fantaisiste. îlehdotnadaire. Littéraire, artistique 
et pédagogique. 1890-1891. Perpignan, imprimerie Eloi Py. 

123. Réveil des Instituteurs et des Institutrices des Pyré- 
nées-Orientales. Perpignan, 1890-1892. 

124. U Union Commerciale du Midi. Perpignan, 27, rue 
Mailly. Gratuit. 1890-1893. 

125. L'Echo de Galamus. Publié et dirigé à Saint-Paul- 
de-Fenouillet par Raynaud. 1891. Quelques numéros 
seulement. 

126. Le Catalan-Cycle. Organe des clubs régionaux 
franco-espagnols. Hebdomadaire. 1891-1892. Reparut en 
1894 pour disparaître bientôt après. Perpignan. 

127. Les Bouchons et les Vins. Mensuel. Au Boulou. 
Publié par la maison coopérative des Bouchons-Torrent, 

1892. Céret, imprimerie Lamiot, puis imprimerie Roque. 

128. La Tribune libre, journal polit if/ ii(% littéraire, ar/ri- 
cole, judiciaire et comnierrial, pdrais.sdnt chaque Henuiine. 
Fondée le 20 février 1892, elle s'éteignit la même année, 
le 30 octobre. Perpignan, imprimerie Eloi Py. 

129. Le Réveil Social. 24 décembre 1892 — 10 septembre 

1893. Perpignan, imprimerie Rondony. 

130. La Fédération socialiste. Journal républicain- 
socialiste. Perpignan, imprimerie Eloi Py, 1892-1893. 



— 30 — 

131. La CraracAe. Hebdomadaire. Satirique. Perpignan, 
189M893. 

132. La Sauterelle, journal littéraire et artistique, rue 
des Marchands. Directeur: Mercier. Perpignan, imprimerie 
Eloi Py, 1892. 

133. Al Pal Perpignan, 1893. 

134. La Revue littéraire. Fondée en 1893 à Perpignan, 
elle disparut en 1895. Imprimerie Eloi Py. 

135. La Giffle, Perpignan, imprimerie Eloi Py, 1893. 

136. La Démocratie, journal quotidien. Républicain, 
vadi cal-soc ialinte des Pyrénées-Orientales, Fondée à Perpi- 
gnan le 16 septembre 1893 pour remplacer VEclaireur, elle 
s'éteignit en 1895. 

137. Amélie- Journal, Hebdomadaire. Amélie-les-Bains, 
imprimerie Xatard, 1893. 

138. L'Avenir de Perpir/nan et des Pyrénées-Orientales, 
journal hebdomadaire, exclusivement économique. Organe 
du Comité de la démolition des remparts. Fondé le 10 juin 
1893, il disparut le 23 septembre 1894. Perpignan, impri- 
merie Rondony-Alavaill. 

139. La Griffe, Aulographié. Perpignan. 1894-1895. 

140. La Tet et rAf/ly, journal de l'arrondissement de 
Prades, de Rivesaltes et des Pyrénées-Orientales. Parais- 
sant le samedi. 1894 (?). 

141. La Bourse du Travail. Orfjanc officiel des CJanuhros 
sf/ndirah's ouvrière.^ et f/roupes corporatifs de Perpif/nan 
fPf/r.-Or.), paraissant le Stf de chaque mois. Le l'-^numérc 
parut en février 1894. En cours de publication. 

142. La Marotte, née et morte à Perpignan en 1896. 
Imprimerie Eloi Py. 



— 31 — 

143. £e Progrèè de Perpignan. 1896. Directeur: Cantié. 
Perpignan, imprimerie Muller. 

144. Le vrai Chrétien. 1896, àCollioure; journal d'évan- 
gélisation. 

145. Le Catalan-Cf/cle, Perpignan, 1896. 

146. La Vie publique. Fondée en 1896 par EloiPy, im- 
primeur. Cesse de paraître en 1900. 

147. Le Vélo Catalan, Directeurs: Cantié et Sîné. Per- 
pignan, imprimerie Muller, 1896. 

148. L* Avant-Garde, Socialiste. Hebdomadaire. Perpi- 
gnan, imprimerie Coopérative, 1896. Quelques numéros 
seulement. 

149. Le Flambeau, Quelques numéros seulement; Perpi- 
gnan, imprimerie Eloi Py, 1897. 

150. La Croix des Pyrénées-Orientales. Fondée en 1897. 
Catholique. Imprimerie Joseph Payret. En cours de publi- 
cation. 

151 . Al Parterre, Journal artisiic/ue pcrpignanais, parais- 
sant quatre fois par semaine, Perpignan, imprimerie de 
rindépendant. Le n** 1 est daté du samedi 8 janvier 1898. 
En tout, 5 numéros. [Directeur: Horace Chauvet]. 

152. La Vedette roitssillonnaixe, journal républicain, 
commercial, agricole. Perpignan, imprimerie (Coopérative, 
1899. 

153. La Jh'molition des rrjHpfuis, orf/nnc Ju'hdonfdddivo. 
IirrltLsiremcnt économif/m*, pour la dr/'cnsc de la (jacstion 
des remparts et la sanrcf/ardc des intorris dr la ril/c, des 
contrihuahlcs et de la pnpah/tion ourvirrc. Le n*^ 1 est daté 
du dimanche 1*-'^ avril 19()0. Gérant et rédacteur en chef: 
Salvat (Firmin). 



— 32 — 

154. Le Tracailleur Républicain. 1902. N'eut que 5 ou 
6 numéros. Imprimerie de V Indépendant, 

155. Le Socialiste, Hebdomadaire. Perpignan, impri- 
merie Coopérative, puis imprimerie Muller, 1902. En 
cours de publication. 

156. La République des Pyrénées -Orientales, journal 
d'union radicale et socialiste. Quotidien. Rédacteur en 
chef : Marcel Huart. Le n^ 1 est daté du 26 octobre 1902. 
Perpignan, imprimerie de la République, 

157. Bulletin de V Association amicale des instituteurs et 
inutituirices des Pyrénées-Orientales, Paraissant tous les 
mois, excepté août et septembre. Le n** 1 est daté du 
30 juin 1902, in-8. Les dix premiers numéros ont été 
imprimés par l* Indépendant ; la suite, par la République des 
Pyrèn ëes- Orientales. 

158. Paris-Roussillon. Directeur: Léon Lacour. Rédac- 
tion et administration : 76, rue de Rennes, à Paris. Le 
n«' 1 est daté du 24 juin 1903. 

159. Gazette de Ver net-les- Bains et du Canigou. Parais- 
sant le dimanche. Directeur et imprimeur : Joseph Payret. 
Perpignan, 1903. En tout 6 numéros. 

160. Bu.lletindela Coopératice des prolétaires. Paraissant 
une fois par mois. Perpignan, Indépendant. 3 numéros 
parus: 1'^ janvier, l^^»" février et 1®' mars 1903. In 8 de 
4 pages. 

161. La Liberté. Journal républicain. Perpignan, impri- 
merie Eloi Py, 1903. 



DEUXIEME PARTIE 



SCIENCES NATURELLES 

A) Généralités. 

B) Météorologie. Climat. 
G) Géologie. Minéralogie. 

D) Hydrologie. Etablissements thermaux. 
Ej Faune. 

F) Flore. 

G) Paléontologie animale. L'homme fossile ou 

préhistorique. 



SCIENCES NATURELLES 



A) Généralités 

162, [Palassou (Pierre-Bernard)]. Essai sur la minera* 
logie des Monts-Pyrénées, suivi d'un Catalogue des Plantes 
observées dans cette chaîne de Montagnes ; Ouvrage enrichi 
de Planches et de Cartes. Paris, Didot jeune, 1781, in-4. 

163 . Dralet. Description des Pyrénées, considérées prin- 
cipalement sous les rapports de la Géologie, de V Économie 
politique, rurale et forestière, de V Industrie et du Commerce,., 
avec cartes et tableaux. Paris, Arthus Bertrand, 1813, 
2 vol. in-8. 

lf^4. Palassou (Pierre- Bernard). Mémoires pour servir à 
l'histoire naturelle des Pyrénées et des pays adjacents. Pau, 
Vignancour, et Paris, Barrois l'aîné, 1815, in 8. 

P. 261: tremblement de terre de 1431 en Roussillon; 
P. 269 et suivantes : tremblement de terre à Perpignan et 
dans les environs en 1797. 

165, Palassou (Pierre-Bernard). Suite des Mémoires 
pour servir à rhistoire naturelle des Pyrénées et pays 
adjacents. Pau, Vignancour, 1819, in 8. 

166. Companyo (Le docteur Louis). Histoire naturelle du 
département des Pyrrnécs-Oricntales. Perpignan, J.-B. 
Alzine, 1861, 3 vol. in 8. Planches. 

Le tome I contient une suite d'itinéraires qui constituent 
unesortede «guide du naturaliste» dans le département. Le 
livre a quelque peu vieilli, surtout au point de vue de la 
géologie et de la paléontologie, mais il n'en reste pas moins 
un ouvrage de tout premier ordre. 



— 36 — 

167. Assises régionales, agricoles et scientifiques tenues à 
V occasion du concours régional de 1880, à Perpignan. 
Perpignan, Ch. Latrobe, 1880, in-8 de 95 pages. 

Compte rendu sur la grôle, la botanique, la faune, les 
mines, etc., du département. 

168. Martinet (Le docteur Ludovic). Banyuls-sur-Mer. 
— Histoire naturelle, Ethnographie, Climatologie. — Paris, 
G. Masson, 1883, in-8. — Carte des Monts Albères au 
l/80.000\ 

169. Jeanbernat(D' K.) et Timbal-Lagrave (Edouard). 
Le Capsir, canton de Mont-Louis, Pyrénées-Orientales. 
Topographie, Géologie, Botanique, Paris, Savy, 1887, 
grand in*8 de 250 pages ; 20 planches par le docteur 
E. Bucquoy. 

170. Exposition scientifique départementale organisée à 
V occasion de l'Exposition de Perpignan, 1890, Perpignan, 
Ch. Latrobe, 1890, in-8 de 23 p. 

171. DoNNEZAN(Le docteur Albert). Excursion au Musée 
de Perpignan. 

Dans Bulletin de la section du Canigou du Clup Alpin 
Français, 1894. Perpignan, imprimerie de V Indépendant, 
p. 39-77, in-8. 

Cette étude constituait un véritable guide pour les visi- 
teurs du Muséum, alors que celui ci était installé dans 
Tancienne Université. Il a perdu ce caractère pratique, 
depuis que les collections ont émigré dans l'ancien hôtel 
Sagarriga; mais la valeur scientifique n'en reste pas moins 
entière. 



— 87- 

B) Météorologie, Olimat 

172. Talayrach. Description de la grêle tombée à BcUxas, 
le i« août 1835. 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
t. II, 1836, p. 122-124. 

173. BEGUIN. Tableau des Observations météorologiques 
Jaites en 1836 à l'Observatoire de l'Ecole Normale de 
Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
t. m, l^* partie, 1837, p. 189. 

174. FoRTANER (Le Chanoine). Mémoire sur les débor- 
dements des rivières de la plaine du Roussillon, 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
t. IV, 1889, p. 157-173. 

175. BEGUIN. Résumé des Observations météorologiques 
faites à l'Ecole Normale primaire de Perpignan pendant 
Vannée 1850. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. viii, 1851, p. 376. 

176. BÉGUIN. Résumé des Observations météorologi- 
ques faites à l'Ecole Normale de Perpignan pendant les 
années 1851, 1852 et 1853, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 537. 
Tableaux. 

177. GuiRAUD DE Saint-Marsal (Le Baron). Mémoires 
sur les inondations occasionnées par les crues de la Tet et 
de la Basse aux environs de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 223-273. 






•*f 



« 



— OT — 

178. Aymerich. Mémoire sur les inondations.-^ Rap- 
port de la CommtBsion. ^^ Extrait du' mémoire sur les 
inondations présenté à la Société par M. Aymerich, le 
20 décembre 1836. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, i. xi, 1858, p. 633-644. 

179. BEGUIN. Relevé des Observations météorologiques 
faites à l'Ecole Normalede Perpignan» Années 1854 et 1855. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et littéraire 
des Pyrénées-Orientales, t. zi, 1858, p. 665-680. Tableaux. 

180. Rathsau (A.) Notes sur un phénomène d'optique 
observé au sommet du Canigou. 

Daus Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xiii, 1863, p. 172-174. 

181. Fines (Le docteur Jacques). De la pluie dans les 
Pyrénées-Orientales. — Etudes par le docteur Fines. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xvi, 1868, p. 177-192. 
Figures. 

Tableaux pour le résumé des observations pluviométri- 
ques faites dans le département des Pyrénées-Orientales. — 
A Perpignan, pendant 3 J années (1834 à 1845 et 1850 à 1867); 
dans le département, pendant 5 années (1863 à 1867). 

182 . Fines ( Le D' Jacques). Observations plumométriques 
faites dans le département des Pyrénées-Orientales. — 
Discussion. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xvi, 1868, p. 145-176. 

183. Fines (Le D' Jacques). Météorologie et maladies 
régnantes observées à Perpignan pendant Vannée 1869. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xvin, 1870, p. 101-244. 



— 39 — 

184. Fines (Le D' Jacques). Différence de température 
observée à la ville et à la campagne, à Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales ^ t. xix, 1872, p. 139-151. 

185. Fines (Le D' Jacques). Les froids de décembre 1871 
à Perpignan, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xix, 1872, p. 152-160. 

186. ARNAUD et RouFFiANDis. Aurorc boréale du 4 février 
1872: son influence sur les appareils télégraphiques du 
poste de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xx, 1873, p. 120-136. 

187. Fines (Le D' Jacques). Vent, sa direction et sa force 
observées à Perpignan avec un anémométrographe électrique. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. XX, 1873, p. 169-303. Figures. 

188. Fines (Le D' Jacques). Bulletin météorologique 
annuel du département des Pyrénées-Orientales, publié sous 
les auspices du Conseil général par le /)' Fines. — Perpi- 
gnan, Ch. Latrobe, 31 fasc, in 8, 1872 1902. 

189. Fines (Le D' Jacques). Vent, sa direction et sa force 
observées à Perpignan avec un anémométrographe électrique 
pendant Vannée 1873. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxi, 1874, p. 117-145. 

190 Fines (Le D'' Jacques). Vent, sa direction et sa force 
oh.Hcrrées à Perpignan arec un anémométrographe électrique, 
par le docteur Fines, pendant Vannée 1874. 

Dans Bulletin de la Soriété agricole, scientifiqve et 
littéraire des Pyrénées-Orientales^ t. xxii, 1876, p. 257-285, 



— 40 - 

191. Fines (Le D' Jacques). Trombe de Rivesaltes (du 
19 août 1876), 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxiii, 1878, p. 244-256. 

192. Fines (Le D' Jacques). Notes sur la Climatologie 
du Roussillon. 

Extrait des Annales du Bureau Central météorologique 
de France, 1881. — Paris, Gauthier- Villars, 1883, in-4. 

Travail de la plus grande importance pour la climatologie 
historique du département, en raison de la compétence 
spéciale qui caractérise les nombreuses études scientifiques 
publiées par Téminent Directeur de l'Observatoire régional, 
météorologique et magnétique de Perpignan. 

193. Fines (Le D^ Jacques). Revue Climatologique men- 
suelle du Roussillon, 1886-1902. 

Dans Bulletin mensuel du Bureau Central météorologique 
de France, publié par M. E. Mascart (sous les auspices du 
Ministère de l'Instruction publique), Paris, Gauthier-Villars. 

Les journaux des Pyrénées-Orientales (principalement 
Indépendant et Roussillon) reproduisent régulièrement les 
Revues climatologiques mensuelles. 

193. Fines (Le D"^ Jacques). Observations magnétiques 
faites à V Observatoire de Perpignan pendant Vannée 1886. 

Sans titre. [Extrait des Annales du Bureau Central 
météorologique de France, publié chez Gauthier-Villars et 
Qls, à Paris]. Infol. de 8 p. 

194. Cœurdevache. Observations magnétiques faites à 
rObservatoire de Perpignan pendant Vannée 1887. 

Sans titre. [Extrait des Annales du Bureau Centrai 
météorologique de France, publié chez Gauthier-Villars, à 
Paris]. In-fol. de 10 p. 

195. Fines (Le D^ Jacques), //Observatoire de Perpignan 
en 1887. Perpignan, Ch. Lairobe, 1887, in 4, de 16 p. 



— 41 — 

196. Cœurdbvaghb. ObsertHxHons magnétiques faites à 
PObservaioire de Perpignan pendant tannée 1888, 

Saos titre. [Extrait des Annales du Bureau Central 
météorologique de France, publié chez Gauthier- Villars, à 
Paris, 1886-1900]. Sans lieu ni date, in-fol. de 12 p. 

197. Arabeyre (Pons). Projet de prévision automatique 
du mistral à Paide d'un appareil électrique. 

Dans Bulletin de la Société météorologique, 1887, p. 288. 

198. Fines (Le D' Jacques). Revue climatologique, 
météorologique, agricole et sanitaire de l'année 1888, à 
Perpignan. Perpignan, Ch. Latrobe, sans date, brochure 
in-4 de 16 p. 

199. Fines (Le D' Jacques). Revue clim/Uologique, 
météorologique, agricole et sanitaire de l'année 1889, à 
Perpignan. Sans indic. typog. [Perpignan, Ch. Latrobe], 
m-4 de 32 p. 

2C0. Boixo(P. de). Notice sur les inondations de 1888 à 
1891 et sur le déboisement dans le Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 91-119. 

201. Fines (Le D' Jacques). Mesures des coups de vent. 
Anémomètre de Bourdon, Manomètre à maxima. Sans lieu 
ni date, broch. de 6 p. Figures. 

202, Cœurdevache (Paul). Variation diurne de la fré- 
quence de la pluie à Perpignan. 

Dans Annuaire de la Société météorologique de France. 
Paris, Gauthier-Villars et fils, 1895, p. 21. 

2». 3. Cœurdevache (Paul). Durée de La pluie en heures 
au Parc Saint-Maur, près Paris, et à Perpir/nan. 

Dans Annuaire de la Société météorologique de France. 
Paris, Gauthier-Villars et fils, 1895, p. 18. 



— 42 — 

204. Cœurdevache (Paul). Nébulosité à Perpignan 
suivant la hauteur du baromètre. 

Dans Annuaire de la Société météorologique de France, 
Paris, Gauthier-Villars et ûls, 1896, p. 22. 

205. Cœurdevache (Paul). Influence de la lune sur la 
sérénité du Ciel à Perpignan, 

Dans Annuaire de la Société météorologique de France. 
Paris, Gaulhier-Villars, 1897, p. 112. 

206. Cœurdevache (Paul). Electricité atmosphérique à 
Perpignan. 

Dans Annuaire de la Société météorologique de France, 
Paris, Gauthier-Villars, 1898, p. 35. 

207 . Cœurdevache (Paul). Nébulosité dans le Roussillon, 
Dans Annuaire de la Société météorologique de France, 

Paris, Gauthier Villars et fils, 1899, p. 39. 

208. Lamarque (D^ Henri). Le climat du Vallespir, 

Stations de haute et moyenne altitude. 

Dans Gazette des eaux, juin-juillet 1899. Tirage à part, 
Paris, Maretheux, in-8 de 23 pages. 

209. Capkille (J.). L'inondation de 1763 dans le Vallespir. 
Dans Bévue d* histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1901, p. 406 408. 

210. C<EURDEVACHE (Paul). Variation diurne des vents 
cabnrs à Perpignan. 

Dans A nnuaiï'c de la Société météorologique de France. 
Paris, Gauthier-Villars et fils, 10J2, p. 20G. 

211. Fines (LeD'" Jacques). La Pluie duns le drpfirfement 
(les Pf/n'Hées-Orientales, ISol-lOOO. l*erpignan, Charles 
Latrobe, 10J2, gr. in 4 do 74 p. 



— 43 — 

C) Géologie, Minéralogie 

212. NoGUÈs (A.) La géologie stratigraphique et minera- 
logique des sédiments inférieurs et des terrains cristallins 
des Pyrénées-Orientales, Lyon, 1862, in-8. 

213. NoGUÈs (A,) Le terrain jurassique du Languedoc. 
Pyrénéo-Méditerranéen, — Géologie des Altères. Bordeaux, 
1863, in-8. 

214. Penck. La période glaciaire dans les Pyrénées, 
traduction de Braemer. Toulouse, 1885, in-8. 

215. Margerie (E. de). Note sur la Structure des Cor- 
bières, 1890, in-8. Planches. 

216. Bertrand (L.) et Mengel (0.). Obseroations sur 
le Synclinal d*Amélie-les-Bains. 

Dans Comptes- rendus hebdomadaires de V Académie des 
Sciences, 1901, t. cxxxiii, p. 1258-1260. 

217. Depéret (Ch.). Description géologique du bassin 

tertiaire du Roussillon, 

Dans Annales de la Société géologique de France, t. xvii, 
1885. 

Thèse de doctorat. 

218. Lacroix (A.). Le granit des Pf/rénéen-Ovientales et 
ses phénomènes de contact. 

Dans Bulletin des services de la Carte géologique de 
France, n^ 71, 1899-1900. 

Deux mémoires. 

219. V\\LLKrvE[\,]. Notice sur lc^h(tx><ins Jiou II Icrs iJc la 
partie orientale de la cJiautc des Piirciiées. 

Dans Annales des Mines, 3" série, t. xvi, p. 149-176. Tne 



1 i_ 



— 44 — 

220. Leymerie (Alexandre). Notice géologique sur 
A m élie-les' Bains, 

Dans Actes de la Société linnéenne de Bordeaux, t. xxiii, 
p. 445. 

221. François (Jules). Recherches sur le gisement et le 
traitement direct des minerais de fer dans les Pyrénées, 
Paris, Carilian Gœury et V^f Dalmont, 1843, in-4. 

222. Bouis. Tableau des terrains traversés par M. Fraisse 
aîné, dans le sondage qu'il a fait, à sa campagne près de 
Toidouges, classés par M. Bouis, professeur de chimie. 

Dans Bulletin de la Société d'Agriculture, Arts et Com- 
merce des Pyrénées- Orientales, 1820-1829, n® 11, p. 433. 

223. Charpentier (J. de). Essai sur la constitution géo- 
gnostique des Pyrénées. Paris, F. -G. Levrault, 1823, in 8, 
une planche et une carte géognostique des Pyrénées. 

224 . Farines. Lignites de Serdinya, 

Dans le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1832, n® 27. 

225. Bouis. Couche d'argile noire. — Examen de cette 
i>nhs tance. 

Dans le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1832, n^ 36 
et 37. 

226. A. J. G. Curiosités naturelles [du département. — 
La grotte de La Preste]. 

Dans le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1832, n«45. 

227. P'aiunes. — Xate sur la lignite d^Estarar. 

Dans le Publicateur des Pyrénées- Orientales , 1833, 

228. 1''ahinf,s. Marbres des Pyrénées. 

Dans /'' Pahlicatear des Pifrénées-t )r{entnJes , 1833, 

Il «• 4 . 



— 45 — 

22%^. Fauvellb. Notice sur les marbres d'EsiageL 
Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
t. l«^ 1835, p. 17-20. 

230. Farines. Minéralogie, Chaux sulfatée trapézoïdale 
(aux environs de Taurinya et au lieu dit Puig Estela). 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
l. I, 1835, p. 47. 

231 . Farines et Vène. Note sur un gisement de mine de 
cuivre et sur un calcaire de transition. 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
l. I, 1835, p. 20. 

232. Bouis. Mine de Zinc du Puig Cabrera (Communi- 
cation du 4 février 1835). 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
%. II, 1836, p. 47-55. 

233. Bouis. Recherches sur les gypses (pierres à plâtre) 
employés dans le département des Pyrénées-Orientales, 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
t. II, 1836, p. 82-131. 

234. Durand (Eugène). Tableau géologique représentant 
la coupe des terrains traversés dans le forage de Toulouges, 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan. 
t. II, 1836, p. 144. Planche. 

235. Bouis. Composition de pierres à chaux du départe- 
ment des PyrénéeS'Orientalen. 

DdiUS Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
t. III, lr« partie, 1837, p. 133-154. 
Tableau contenant Tanalyse des calcaires cités. 

236. Bouis (Jules). Note sur un nouveau gisement de 
sulfate de magnésie. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 1843, 220-222. 



— 46 — 

237. RozET. Mémoire géologique sur l'extrémité orien- 
tale des Pyrénées, 

Dans Comptes rendus hebdomadaires de V Académie des 
sciences, t. xxxi, juillet-décembre 1850, p. 884. Cf. Dufré- 
noy, Annales des mines, année 1834. 

238. Magnan (Henri). Matériaux pour une étude strati- 
graphique des Pyrénées et des Corbières, les roches ophi- 
tiques et les terrains qui les renferment. Remarques sur la 
formation des montagnes pyrénéennes et corbériennes et 
notamment sur l'importance des failles et des érosions. 

Dans Mémoires de la Société géologique de France, 

2^ série, t. x. 

Tirage à part de 111 pages. Paris, Savy, 1874, gr. in*4. 
Cartes. 

239. Renard de Saint-Malo. Les volcanisations occi- 
taniques et les volcanisations du pays de Bas, en Catalogne, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales^ t. viii, année l8ôl, in-8®. 
[Liste chronologique des tremblennents de terre.] 
Cf. Henry, Histoire du Roussillon, t. 1^"*, note xix, pages 
494-495 ; — et Palassou, Mémoires pour servir à l'histoire 
naturelle des Pyrénées et des pays adjacents, p. 261, 
2G9 et 285. 

24'\ Lyell. On a freshœater formation containing lignite 
in Cerdagne. Londres, 1854. 

241. Falip (Titus). Recherche de la houille dans le 

dé. parte tuent des Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 309-317. 

242. Fauvelle. Etudes sur le bassin de la Trt. 

Dans Comptes rendus hebdomadaires de r Académie des 
Srienres, t. XLIII, 1856, p. 688. 



— 47 — 

Les cailloux roulés de la Tet indiqueDt par leur ÎDclinai- 
son les lieux d*où ils vienDent, et la hauteur de leur dépôt 
détermine TaDcien niveau de la rivière. Elle a coulé plus 
haut que certaines roches et les a sciées du haut jusques 
en bas. La hauteur du sommet de ces roches sciées, au- 
dessus de certains terrains très voisins où il semble que la 
rivière eût dû se jeter de préférence, donne à croire que 
c'est À l'usé inégal des roches qu'il faut attribuer les 
anomalies apparentes. L'étude du cours de la Tet démontre 
aussi que, entre deux chaînes de montagnes, une rivière 
coule toujours au pied de la plus basse et qu'elle suit à 
peu près la résultante des forces des divers affluents qui 
concourent à la former. 

243. ÂRCHiAC (Le Vicomte D') Les Corbières, Etudes 

géologiques d'une partie du département de l'Aude et des 

Pyrénées-Orientales, Paris, Louis Martinet, 1859, in-folio. 

Carte géologique. 

Ouvrage remarquable qui a servi de point de départ aux 
nombreuses études qu'on a publiées sur la géologie des 
Corbières depuis bientôt un demi-siècle. 

244. NoGuès. De la géologie stratigraphique et minera- 
logique des sédiments inférieurs et des terrains cristallins 
des Pyrénées-Orientales. Lyon, Barrât, 1862, in 8 de 46 p. 

Extrait des Annales de la Société impériale d'agriculture 
et d'histoire naturelle et des arts utiles de Lyon, 1862. 

245. NoGUÈa (A.-F.). Notice géologique sur les Altères. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 

littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xiii, 1863, p. 175-200. 

246. Notice sur les marbres roussi llonnais (Pyrénées- 
Orientales). Nouvelles carrières décourertes aux environs 
de Perpignan. Paris, siège de la Société, boulevard du 
Prince Eugène, 226, 1863, in 8 de 16 p. 

247. Charbonnages. Mines de honille de Rasiguèves 
(Pyrénées-Orientales). Perpignan, J.-B. Jacob et C. Pujol, 
1865, in-8 de 16 p. 



— 48 — 

248. Ferrer (LéoD). Analyse d'une notice géologique 
sur Amélie-leS'Bains de M, le professeur Leymerie, de 
Toulouse, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xv, 1867, p. 180 186. 

249. Leymerie (Alexandre). Récit d'une exploration 
géologique de la vallée de la Sègre, (Catalogne) 

Dans Comptes rendus de l* Académie des sciences, t. lxviii, 
janvier-juin 1869, p. 550-553. Planches. 
Noie de M. A. Leymerie présentée par M. de Verneuil. 

250. Leymerie (Alexandre). Récit d*une exploration 
f/éo logique dans la vallée de la Sègre. 

Dans Bulletin de la Société géologique de France, 
2"" série, t. xxvi, 1869, p. 604-666. Une planche. 

251. RouFFiANDis. Position géologique de Perpignan et 
des Oïl rirons. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et 
Uitévaive des Pyrénées-Orientales, t. xx, 1873, p. 113-119. 

252. Ferper (Léon). Analyse chimique du lignite 
H'/'Jsffirar (Pyrénées- Orientales), 

Dans Bulletin de la Soriété agricole, scientifique et 
littcniirp dos Pyrénées-Orientales, t. xxi, 1874, p. 56-58. 

253. CzYSKOWSKi (Stéphen). Exploration géologique de 
la rcffioti ferrière du Canigou (Pyrrnérs-Oricntalrs). Alais, 
J. Martin, 1879, in-8 de 31 p. avec carte géologique du 
district de Prades. 

254. Dkpérkt (Ch.). Sur Canalogie des roc/tes anciennes 
érnptircs et scdimentaircs de la (^orse et des Pi/rénées- 
t )rientales. 

Dans Comptes rendus hebdomadaires de l* Académie des 
sciences, 8 août 1898, in-4o. 



— 49 — 

255. Depéret (le docteur). Etude géologique du terrain 
tertiaire supérieur de Millas, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scient ijîque et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t. xxiv, 1880, p. 55-67. 
Planches. 

256. Henrion(â.). Les gites miniers exploités dans le 
département des Pyrénées-Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxv, 1881, p. 114-163. 

257 . Seignette ( Paul). Les Albères. Étude géographique, 
orographique et hydrographique. 

Dans Bulletin de la Société languedocienne de géographie 
de Montpellier, t. iv, 1881, p. 301-35'. 

Carte des Albères françaises et espagnoles. 

258. BLANCHOT(Le Commandant). Déierminationdu point 
extrême de la chaîne des Pyrénées dans sa partie orientale. 

Dans Bulletin de la Société de géographie de Toulouse, 
2e année. Toulouse, Ed. Privât, 188^, in-8, p. 342-352. 

259. WiCKERSHEiMER. Etudc sur le terrain gluciaire des 
Pyrénées- Orientales . 

Dans Annales des mines, juillet- août 18!'5. 

Tirage à part, Paris, V'*U!h.Dunod, 18^5, in-8 de 28 pages. 

260. Carez (L.) et Vasseur (G.)- ('<^iric géologique de la 
France au 1 /oOO.OOO^, Feuilles xiv X.-F. et xiv X.-O. 
Paris, Becquet, 1886. 

Un tableau tiré à pari porte la Légende soDunaire. 

261. Carkz (L.). Note, sur Vp.risirncc df p/if'nnnit'nes de 
recouvrement dans les Pi/rrnrrs de IWudo. Paris, librairie 
polytechnique, Baudry et C'\ 1889, in-8. 

Extrait du Bulletin des services de la (^avte ucologitfue 



- 50 — 

(le France et des topographies souterraines, n^ 3, sep- 
tembre 1889. 

262. Roussel {le D' Joseph). Etude stratigraphique des 
PjjrenéeH. Paris, Baudry et O^, 1893, in-S. 

Extrait du Bulletin des services de la Carte géologique de 
la France et des topographies souterraines, n® 35, t. v, 
1893-1894. Figure et carte en couleur. 

263. Pruvot (S.)- *S'wr les fonds sous-marins de la 
région de Banyuls et du Cap de Creus, 

Dans Comptes rendus de V Académie des sciences, 1894, 
2'' semestre, p. 203. 



2f 



Î64. Lacroix (A.). Les phénomènes de contact de la 
Uterzolite et de quelques ophiies des Pyrénées, Paris, 
Baudry et C^ 1895, in-8. 

Extrait du Bulletin des services de la Carte géologique de 
la France et des topographies souterraines, n^ 42, t. vi, 
1894 1895. 

265. Roussel (le D"^ Joseph). Massif montagneux du 
Canigoii et de VAlbère. Paris, Baudry et C^^ 1896, in 8. 

l^]x trait du Bulletin de la Carte géologique de France, 
no 52. 

206. Caralp (J.). Recherches géologique}^ sjir la zone 
frontière des Pyrénées-Orientales, du Perthvs à la Médi- 
terranée. Toulouse, Edouard Privât, in-8. 

207 . TuuTAT. Dépôts glaciaires de la rallée inférieure du 
Ti'cli, Toulouse, 1875, in-8. 

268. GouRDON (Maurice). Quelques Jours aux rires du 
T('cJ( (Pi/renées-Oricnfales). Sans indication typoi^^raphi- 
que, in-8. 






^ 51 — 

U Màoiun. Mémoire sur la partie inférieure du 
terrain de craie des Pyrénées françaises et des Corbières 
(résumé). 

Dans Bulletin de la Société géologique de France, 
2» série, l. ix. 

270. Hébert. Observations relatives au travail de M, Ma- 
gnan sur la partie inférieure des terrains de craie des 
Pyrénées. 

DsDS Bulletin de la Société géologique de France, 
2« série, t. xxix. 

271. TouRNAL. Observations faites dans les montagnes 
des Corbières et des Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société géologique de France, 
1^ série, t. m. 

272. NoGUÈs. Sur le grès rouge des Pyrénées et des 
Corbières. 

Dan9 Bulletin de la Société géologique de France, 
2fi série, t. xvi. 

273. NoGuès. Gypses secondaires des Corbières. 

Dans Bulletin de la Société géologique de France, 
2« série, t. xx. 

274 . DoNaEUX ( Louis). Monographie géologique et paléon- 
tologique des Corbières orientales. Lyon, A. Rey, 1903, in-8. 

Thèse de doctoral. 

275. Depéret (Charles). Aperçu géiAogique sur les 
montagnes de Calce ( Pi/rênées-Orientales) , 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientijique et 
littéraire des P y rénées-Orientales , t. xliv, 1903, p. 201-248. 

276. Freixe (J.). Formation du passage du Perthus. 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1903, no 3. 



— 52 — 

277. Freixe (J.). Aperçits historiques fondés sur les 
ir a nsif or mations du littoral roussillonnais. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903, no 5, 11 et 12. 

278. Glangeaud (Ph,). Géologie [des Pyrénées-Orien- 
tal a^], 

A Tarlicle (( Département des Pyrénées Orientales » 
dans La Grande Encyclopédie, inventaire raisonné des 
sciences, des lettres et des arts par une société de savants 
et de gens de lettres, t. xvii, p. 1051 et suivantes. 

279. VÉLAiN (Ch.). Pyrénées. 

Dans La Grande Encyclopédie, t. xvii, p. 1007 et 
suivantes. 



D) Hydrologie. Etablissements thermaux 



280. Marge. Dissertation en forme de lettre sur la 
ndture, les vertus et rasage des eaux thermales de la Preste, 
par M. Marcè, Docteur en médecine de la Faculté de Per- 
pignan. Perpignan, chez J.B. Reynier, imprimeur du 
Roy, du clergé et de la ville, sans date [1755?], in-16. 

L'exemplaire que possède la Bibliothèque de Perpignan 
porte, sur le feuillet qui sert de couverture, cette note 
innnuscrite : « Je rédigeai cet ouvrage à la prière de 
M. Damien Costa, professeur et docteur en médecine. )). 

281. BoNAFOS. Mémoire sur les eaux de la Preste en 
Ji^oussillon. 

Dans Mémoires de la Société royale de médecine. Mé- 
moire lu le 17 décembre 1777. 



— 53 — 

282. Barrera - Vilar (Pierre). Mémoire analytique et 
pratique sur les eaux minérales de Wernet, Perpignan, 
J. Âlzine, an vu de la République, ia-8 de 129 pages. 

S 83. Carcassonne (le docteur). Notice sur les bains et 
douches de vapeurs établis à Perpignan. Perpignan, 
J. Alzine, 1827, in 8 de 106 pages. 

284. Basterot (Le Chevalier de). Fontaine jaillissante. 
Rapport lu à la séance du Conseil de la Société royale 
d'agriculture f le 7 juillet 1829. 

Dans Bulletin de la Société d* agriculture, arts et com- 
merce des Pyrénées-Orientales, n® 11, 1829, p. 427-434. 

Il s'agit d'un sondage fait prÔ9 de Toulouges par 
M. Fraisse. Un tableau des terrains traversés dressé par 
M. Bouis, professeur de chimie. Un dessin du chevalier de 
Basterot représente l'appareil employé par M. Fraisse pour 
remplacer la grue de sondage. 

285. Bouis fils aîné. Eaux sulfureuses de Vernet, Copie 
du rapport joint à la demande pour obtenir Vautorisation de 
les employer en bains et en boisson. 

Dans le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1832 n<>* 43 
et 44. 

286. Bouis fils aîné. Eaux minérales, A propos de 
Vouvrage d'Anglada sur les eaux minérales du département. 

Dans le Publicateur des Pf/rcnccs'Orlentales, 1833, n^» 32 
et 33. 

287. Bouis. Extrait d'un rapport de AI. Bouis, pro- 
fesseur de chimie, imprinïé dans le Bulletin de la Société 
des sciences, belles-lettres, arts industriels et agricoles des 
Pi/rénées-Orientales. Eaux sulfureuses de Vernel. Sources 
Mercader. Sans date. (A la fin : Perpignan, imprimerie de 
M"<' A. Tastu). In-8 de 10 pages. 



— 54 — 

288. Eau sulfurcnae de Vernet (Pyrénées-Orientales). 
Source Rluhanys, Copie du rapport joint à une demande 
d'autorisation pour construction de bains. 

Dans Ir Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1834, n^ 24. 

289. Bouis. Eauœ sulfureuses de Vernet ( Pyrénées- 
Oriental rs). 

Dans Bulletin de la Société philoinatique de Perpignan, 
t. m, 1837, l-^'- partie, p. 55-75. 

Deux planches représentant : 1® Vue des bains du Petit- 
Saint Sauveur à Vernet; 2o Vue de Tancien établissement 
à Vernet. « 

290. Bouis. Eavj: sulfureuses de Vernet, 

Dans Ihdletin delà Société philornatifjur de Perpignan, 
t. m, 1837, p. 45-75. Deux vues. 

291 . Notice sur les établissements thermauj: de MM, de 
Lacririer et Couderc dans la commune de Vernet (Pyré- 
nées-Orientales) prise sur le <( Traité des eaux minérales 
dea Pyrénées-Orientales •» (IS'iti) par J, Anylada... et sur 
le rapport de M. Houis.,. par un baigneur . Albi, S. Ro- 
dière, 1837, in 8 de 17 pages. 2 planches. 

Les deux planclies représentent : \^ Vue des bains du 
Petit Saint-Sauveur; 2» V^ue do l'ancien établissement. 

292. Durand (Eugène). Observation sur les troisième, 
fjuatricmo, cinquième fontaines jaillissantes obtenues à 
T()ulou(jvs. 

Dans JiuUdin de la Société philofnatiquc de Perpignan, 
t. m, 1837, l^'^ partie, p. 1-23-132. 

293. Xoffcc sur VctablisscjHCut tlicnitul de Veniet connu 
sons le nom de Pains Mercuder. Bt'vJers, Jean-Joseph 
Fusier, 1839, in-8. 

294. FiLiiOL. Etablissement thrrmul dr Vernet, 18391851. 



— 65 — 

295. SmvBK (Jûsej^). Voyage aux Bains de la Presie, 
deuxième arrùmligêement des Pyrénéee^Onentales (lôjmllei 
1835). PerpigoaQ, J.-B. Alzine, 1839, in-8 de 38 pages. 

296. Projet de Société anonyme pour Vexploitation des 
eaux thermales d'Amélie-les-Bains (Arles les- Bains ^ Pyré- 
nées-Orientales), Perpignan, J.-B. Alzine, 1840, in-8 de 
16 pages. 

297. Bouis (Dominique). Notice sur les eaux thermales 
sulfureuses d^Arles-les-Bains (Amélie-les-Bains) départe- 
ment des Pyrénées- Orientales, et sur un projet de Société 
pour l'exploitation de ces eaux, [A la an : imprimerie 
de J.-B. Alzine, à Perpignan, 1840]. 

298. Notice sur les eaux acidulés, alcalino-ferrugineuses 
du Boulou et de Saint-Martin de Fenouillar (Pyrénées- 
Orientales) prise sur le « Traité des eaux minérales des 
Pyrénées-Orientales » (1833) par J, Anglada et sur une 
nouvelle analyse de ces eaux faite le 26 avril 1840 par 
M. Bérard, professeur de chimie générale et de toxicologie 
à la Faculté de médecine de Montpellier. Montpellier, 
X. Jullien, 1840, in-8 de 32 pages. 

299. BÉGHAMP (A.). Analyse des eaux minérales, acidulés- 
alcalines- ferrugineuses du Boulou, [A la fin : Montpellier, 
typographie de Boehm et fîls]. Sans date. In-8 de 40 pages. 

300. BÉGHAMP (A.). Nouvelle analyse de Veau minérale 
acidule-alcaline-ferruf/ineuse du Boulou. [A la fin : Mont- 
pellier, typographie de Boehm et fils]. Sans date. In-8 
de 24 pages. 

301. Grand établissement hj/dromineral du Botdou, à 
22 kilomètres de Perpignan,, . Page 3; Eaux minérales cupro- 
arsénio-ferrugineuses. Sans date. [A la fin: Montpellier, 
imprimerie Gras]. Brochure- réclame, in 16 de 16 pages. 



-^ 56 — 

3u2. [Bouis (Dominique)]. Obsercations mur les eaux 
minérales des Pyrénées et analyse d*une eau sulfureuse 
d\ 1 nie lie- les- Bains (Bains d\A ries), Pyrénées- Orientales. 

Dans Bulletin de la Société ar/ricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. v, 1841, p. 67-96. 

303. Bouis. Eaux tninérales sulfureuses de Molitg avec 
unr nodee médicale par M. Paul Massât. Perpignan, 
M^'' A. Tastu, 1841, in 8 de 66 pages. 

304. Hureau-Bachevillier (F.-J.). Irma et Florestine, 
mes Bères au Vernet-les-Bains, arec une notice sur cet 
éffdjiissement et un aperru historique sur le Confient et la 
Corda fj ne, Les Esraldes et Molity. Paris, 184 î, 2 vol. in-12. 

305. Bouis. Eaux de Molity, 1841. 

306. (Iros (J.-L.). Le monument thermal de Vernet, 
arrondissement de Pi^ades (Pyrénées-Orientales). 

Dans Mémoires de la Société archéologique du Midi de 
la France, t. iv, lï4l, p. 347 351. 

307. Garrigou. Monographie des eaur minérales des 
Pyrénées. Paris, Masson, 6 vol. 

3Û8. [CouDERC (Comnnandant)). Xotice sur le grand 
étahlisser/tent thermal de Vernet-les Bains ( Pjfrénées-Orien- 
tdles), Paris, Lacrampe el C'*\ 1842, in 8 de 32 pages. 

Kiguris. 

309. Vvi\ï>K (}.].'\.]. Xotice sur les noureaux therr/tes 
dWîin'lie-h's-Bains, anciennement Jhiins d'Arles, pouvant 
scrrir de g aide au baigneur dans le e/ioi.r des eaux minéro- 
thrrmalrs (jui les alimentent, ainsi que dans le mode d'en 
faire usage. Perpignan, M'''" Anl. Tastu, 1843, in-8 de 
liO pa^^Hs. 

l'ne planche représentant l'ensemble de rétablissement. 



— 57 - 

310. Faup. Projet d'un réservoir pour alimenter les 
fontaines de la ville de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 1843, p. 223 228. 

311. Roux (le docteur W.). Mémoires sur les eaux sulfu- 
reuses des Pyrénées-Orientales, Genève, 1843, in-8. 

312. Bouis. Hydrologie. [Source Fauvelle à la place 
Saint-Dominique de Perpignan; eaux jaillissantes de 
Bages, de Toulouges, de Rivesaltes ; hypothèse du parcours 
des eaux]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. vu, 1848, p. 283-312. 

313. Massot (Paul). Rapport de M. Paul Massot sur 
les eaux minérales de Saint-Martin-de-Fenouilla (sic). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vu, 1848, p. 321-325. 

314. Ferran (P.). De l'emploi des eaux thermo-minérales 
de La Preste (Pyrénées-Orientales) dans les maladies 
des voies urinaires et Vaffection calculeiuse. Montpellier, 
L. Cristin et C^^, 1850, in-8 de 57 pages. 

Thèse présentée et publiquement soutenue à la Faculté 
de médecine de Montpellier le 30 décembre 1850 par 
P. Ferran, d'Argelès-sur-Mor (Pyrénées-Orientales), doc- 
teur en médecine, chirurgien militaire. 

315. Lacvivier (de) et Lloi derc. Xotice sur riHablii^ne- 
ment thermal drs ancivns T/ten/ws de Vcrnet, Pj/rénécs- 
Orientales, 2© édition. Perpignan, M'^^' Antoinette Tastu, 
1851. In-S*' de 40 pages. [Signé, à la ^n : De Lacvivier et 
Couderc] 

Une lithographie représentant : Vue d'une partie de l'éta- 
blissement thermal des Commandants. 



— 58 — 

316. Bouis. Notice sur les eaux thermales alcalines, 
sfU/'itreifaes et non sulfureuses d*Olette. Perpignan, J.-B. 
Alzine, 1852, in 8. 

A la suite, et sans interruption de pagination : « Obser- 
vations médicales, par M. Puig », « Copie du procès- 
verbal d(3 jeaugeage déposé à la mairie d'Olette », 
(( Académie nationale de médecine », séance du 15 octobre 
1851. Extrait du rapport relatif à des observations sur les 
(^aux sulfureuses d'Oletle (département des Pyrénées- 
Ori(^ntales), présentées à TAcadémie de médecine en 
novembre 1850 (Commissaires: MM. Pâtissier, Lecanu 
et Boutron, rapporteur). Un tableau de sources et une 
carte de la position des sources. 

317. Puig (le docteur). Deuxième série (V observations 
Dirriiralcs Hur les eaux thermales, alcalines, sîdfurcuses et 
non Hulfareuses d'Olette (Pyrénées-Orientales), recueillies 
en 1H!}2 et publiées par M. Puig, médecin- inspecteur, 
Perpignan, J. B. Alzine, 1852, in-8de 55 pages. 

318. FiLHOL (docteur il.). Xotice sur les eanx minérales 
sulfureuses de Vernet. Montpellier, Boehm, 1852, in-8 de 
80 pafjjes. 

319 . FiLHOL ( le docteur E. ). Eaux minérales des Pt/rénées, 
[ToulouseJ, Victor Masson, 1853, in-18 avec 3 planches. 

320. Fauvelle. Notice sur le puits foré au Pont-d'En- 
Vcstif [à Perpignan]. 

Dans Bulletin de la Société ar/ricole, sriçntififju.e et 
liitéruirr don J^//rénées-()rirrdalrs, t. ix, 1854, p. 23-28. 

321. Puig (le docteur). Troisième série d'observations 
f/tcdirulcs sur /f».s eaux thermales, nlrtflinrs, sulfureuses et 
nnn sulfureuses (V( ih-ito ( Pfjrrm'rs-Orft'nndcs), publiées par 
M. Pf'ff/, mt'dcrin-inspecteur, précédées d'une seconde 
/>offc<'. l^erpignan, J. B. Alzine, 1854, in-8 de 09 pages. 



^ 59 — 

322. CoicpiiNYa âls (te doctôur Louis). Statiêtique des 
forages artésiens du département des Pyrénées-Orientales. 
Rapport sur les puits artésiens qui existent dans le dépar* 
tement* 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 497-501. 

A la suite, un tableau statistique des forages exécutés 
de 1829 à 1854. 

323. Génieys (le docteur Ernest). Etude sur Amélie- 
les-Bains au point de eue du traitement prophylactique et 
curati/des maladies chroniques des organes respiratoires, 
Montpellier, Ricard frères, 1855, în-8 de 95 pages. 

324. GuiRAUD DE Saint- Marsal (le baron). Mémoire sur 
les inondations occasionnées par les crues de la Tet et de la 
Basse aux environs de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 223-273. 

325. HoNAFOS (le docteur). Calculs vésicaux. Observa- 
tions de lithotomies. Notes. Eaux de La Preste, 

Extrait de la Revue médicale de Toulouse, Sans date. In-8. 

326. Auberge (le docteur P.-J.-F.). Hydrologie médicale 
de l'établissement thermal de La Preste, Perpignan, An- 
toinette Tastu, 186Ï, in-8 de 84 pages. 

327. I^UJADE (le docteur J.). Coup d*œil rapide sur les 
avantages de la libre concurrence /a/drologique, sur les 
Inconvénients, les dangers d'incompatibilité municipale, dé- 
partementale, gouvernementale, dans le fonctionnement des 
eaux minéro-thermales ; sur les incidents, conflits secon- 
daires se rattachant au. même service; inspection, assistance 
publique et autres charges exceptionnelles, etc. Montpellier, 
Bohem et fils, 1861, in-8 de 76 pages. 



- 60 — 

328. PuiG (le docteur). Observations sur l'emploi spécial 
des eaux thermales des Graus d*Olette dans le traitement de 
quelques maladies, précédées d'une notice topographique, 
Perpignan, J.-B. Alzine, 1861, iii 8, xxxviii-65 pages. 

Une planche représentant « TEtablissement des Graus 
d'Olelte). 

329. Bouis et Massot (Paul). Eaux minérales sulfu- 
reuses de Molitg (Pyrénées-Orientales), Perpignan J.-B. 
Alzine, 1861, in-8 de 5b pages. 

330. GÉNIEY8 (le docteur Ernest). Indicateur médical et 
topographique d'Amélie-les- Bains (Pyrénées- Orientales). 
Paris, Victor Masson, 1862, in- 16 de lt'4 pages. 

331. PuJADE (le docteur). Album de la station thermo- 
hyèniale du docteur PujadCy enrichi d'un certain nombre de 
gravures photographiques. Perpignan, J.-B. Alzine, 1863, 
in-8 de 60 pages. Planches. 

Les planches représentent : 

1. Edifice thermo-hyémal ; 

2. Maison solaire ; 

3. Buvette annexée à la nouvelle galerie des bains ; 

4. Buvette de TOrangerie ; 

5. l^iscine de natation-type ; 

6. Salle aspiratoire Eugénie. 

332. PuiG (le docteur). Observations sur l'emploi spécial 
des eau^' thermales sulfur-euses et désulfurées, alcalines 
(les CtJ'ous d'Oletie (Bains Bouis) dans le traitement de quel- 
qucii maladies... précédées d'une notice topograp/iique par 
M. B. P. Perpignan, J.-B. Alzine, 1863, in-8 de 131 pages. 

Planche représentant « les Bains Bouis, Graus d'Oletle. » 

333. [Lacvivier (C. de)]. Station d'hiver. Etahlissemeni 
tJicrnuil dit des Commandants à W'rnot-les-Bdins, proprié- 
taire et directeur (\ de Lncviricr. Montpellier, Gras, 1865, 
In-8 de 15 pages. [Signé, à la (in : C. de Lacvivier.] 



— 61 — 

334. BouYER Considérations pratiques sur l'asthme, sa 
nature, ses différentes for tnes, et sur l'action des eaux sulfu- 
reuses d'Amélie-les-Bains, appliquées au traitement de cette 
affection, Paris, P. Asselin, 1866, in-8 de 40 pages. 

335. FoRNÉ (le docteur). Amélie-les-Bains, Topographie 
et Climatologie. Indications thérapeutiques, Paris, Victor 
MassoD et fils, 1867. In-16 de 65 pages, plus la table. 

336. RoLiN (F.) Station thermale d'Amélie-les-Bains. 
Etablissement des Thermes romains. Notice sur les anciens 
et les nouveaux Thermes romains d'Amélie. Perpignan, 
Charles Lalrobe, 1867. In 16 de 69 pages. 

337. Ferrer (Léon). Analyse chimique d'une source 
d'eau minérale sulfatée calcique au pont de la Fons (sic) 
près Saint'Paul'de-Fenouillet. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xv, 1867. p. 227-236. 

338. BouYER (le docteur Achille). Notice sur le climat 
d'Amélie-les-Bains. Paris, Asselin, 1867, in-16 de 46 pages. 

339. RoLiN (F.). Station thermale d'Amélie-les-Bains ; 
établissement des Thermes romains. Perpignan, 1868, in-8. 

340. Vincent (le docteur A.). Notice sur l'établissement 
thermal de La Preste. 

Dans Archlres de médecine navale.., Paris, J.-B. Bail- 
lière et fils, t. ix, 186*^, p. 30 et suivantes. 

341. Ferrer (Léon). Xoilro sur VèiahlUsomeni therjnal 
de La Preste, par le docteur A. Vincent, inspecteur adjoint 
au service de santé de la marine. Compte rendu par 
M. Léon Ferrer. 

Dans Bulletin de la Sorloic a (/ virole scientifique ri 
littéraire des Pyvénées-Oricnialcs, t. xvi, 1868, p. 233-240. 



— 62 — 

342. PicoN (le docteur). Notice et obsercations cliniques 
Hfir les eaux minérales de Mo lit g -les- Bains (Pyrénées- 
Orientalps). Perpignan, Charles Latrobe, 1868, in-8 de 
232 pages. 

343 . MoJitfj - les - Bains (Pyrénées- Orientales), Sources 
sfilfiirrrs, sadiques, iodées, de 25 à 38® c, selon la source. 
(iônes, Armanino, sans date, in-12 de 16 pages. Photo- 
graphie. 

344. DéchaxMP (A.). Analyse des eaux acidulés, alcalines, 
ferruf/ineuscs du Boulou, Montpellier, 1869, in-8 de 
40 pages. 

345. Pyrénées-Orientales. Eaux minérales du Boulou 
ors('nio-/erruyineuses... Montpellier, Gras, 1869, in-16 de 
3 2 pages. Brochure-réclame. 

346. Pyrénées-Orientales. Eaux minérales du Boidou 
nfff/dies, alcalines f ferrugineuses...^ sans date. Montpellier, 
Boehm et fils, in-32 de 16 pages. Brochure-réclame. 

347. Pyrénées-Orientales. Eaux minérales du Boulou 
(K'if/u.les, alcalines, ferrugineuses^ arsenicales. Identité de 
eo/fipnsitio/) et d'action arec celles des sources les plus 
ij II port a ni es de Vichy, employées arec la plus grande 
('/'/ff'acitc dans toutes les maladifs qui réelament l'emploi 
des erni f de Vichy. Boisson, hains, dourJtes. Montpellier, 
Gras. xMHcccLxix, in 16 de 32 pages. 

348. Massé (le docteur M.). Vrrurt-les-lhnus n les eaux 

su/ffircnsf's drs t/terhn's Mcrmdi'r f J^i/rém'Cs Oricululcs), 

Montpellier, ('. Goulet; Paris, A. Delahaye, 187'\ inl8 

de 111 pages. 

Planche représentant les (• Thermes Mercader i\ \'ernet- 
les- Bains )). 






— 68 — 

349. BouiLLARD. Chauffage de'f hôpital militaire (f Amélie- 
les-Bains par la circulation de Veau thermale dans des 
tuyaux defofde. 

Kxlrait des AnnahB d'hygiène et de médecine légale 
pabliées par J. Baiilière et fils, 2^ série, L xlvi, 2« partie, 
1876. 

350. BouYER (le docteur Achille). Etude médicale sur la 
station hivernale d'Amélie-les-Bains, suivie d'un appendice 
historique et topographique de cette station et de ses environs. 
Paris, Crermer-Baillière, 1876, in-16 de 183 pages. 

351. FiLUOi^ (L.). Analyse des eaux minérales de 
Canaveilles. Perpignan, Charles Latrobe, 1877, in-8 de 
17 pages. 

352. Fbrrer (Léon). Analyse d'une source d*eau miné- 
rale sulfatée ferrugineuse [à la Vall de Pintes, près Port- 
Vendres]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxvi, 1884, p. 244-248. 

353. Etablissement thermal de Nossa-les-Bains, à un 
quart d'heure de la station de Vinça et à une heure et 
demie de Perpignan par la voie ferrée. [A la fin : imprimerie 
Aymerich, Perpignan], sans date ni nom d*auteur. 

354. Berny (François). De Vutilité des eaux de La Preste 
dans le traitement de quelques maladies, Montpellier, 
L. Crislin et 0\ 1878, grand in-4" de 63 pages. 

Thèse de doctorat. 

355. SouBEiRAN (J.-Léon). Les Pf/rénées-Orientales et 
leur hydrologie. 

Dans Bulletin de la Société languedocienne de géogra- 
phie de Montpellier, t. iv, 1881, p. 429-438. 



— 64 — 

356. BouYER (le docteur Achille). Etude médicale sur la 
Mat ion hivernale d* Amélie-les-Bains, suivie d'un appendice 
historique et topographique de cette station et de ses 
enrirona. Deuxième édition. Paris, Germer-Baillière, 1881, 
in 16 de 183 pages. 

357. Granier (le docteur Louis). Etude clinique sur 
Amélie-le.s-Hains^ ses eaux et son climat, Paris, G. Masson, 
M Dccc Lxxxiii, in-S de 86 pages. 

358. Etablissement thermal de La Preste (Pyrénées- 
Orientales). Béziers, J.-B. Perdraut, 1883, in-8de 16 pages. 

359. Noticia sobre el algua de La Presta (Pyrénées- 
(Jrientales). Céret, Lamiot, sans date. 

360. Mae\ty (le docteur). Etude des eaux sulfureuses 
dWmélie-les- Bains (Pyrénées -Orientales). Années 1883 
et 1884. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxvii, 1896, 2^ série, 
p. 221246. 

361. La Preste (France). 

1)8 ns Les Echos de J^aris, revue mensuelle du voyageur 
et du touriste, sans nom d'auteur, avril 1884, p. 39-42. 

3G2. [Massina (docteur)]. Etablissement thermal de Ver- 
not-les-Jhiins. Perpignan, imprimerie de V Indépendant, 1889, 
in-4^ de 7 pages. Photogravure. 

3*33. Dai'diès Pams (Th.). Contribution à l'hydrologie 
r/r.s Pfircnécs-Orientales. Etude géologique et hydrologique 
du hussin (le IWgly. Paris, G. Masson, 1884, grand in-8 de 
43 pages. Une carte liydrologique. 

304. Etablissement thermal de La Preste. Pau, A. Mene- 
lirre, 1886, in-8 de 14 pages, sans nom d'auteur. 



-Ô6- 

365. Mahty (le docteur). Etude sur les eaux sûlfu- 
reuses d'AméUe-les-Bains (Pyrénées-Orientales), arméps 
1883 et 1884. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxvii, 2^ partie, 1886» 
p. 231 246. 

366. Etablissement thermal des Graûs d'Olette-Thuès 
(Pyrénées-Orientales). Perpignan, Joseph Bardou et fils, 
1887, in-lS de 9 pages. Analyse de M. Willm. 

367. Mabbot (le docteur Joseph). Le Boulou. Com- 
munication sur les eaux du Boulou faite au Congrès 
international d'hydrologie lors de la visite au Boulou, 
le 26 octobre 1886. Perpignan, imprimerie de Y Indépendant, 
1887, in48 de 26 pages. 

368. [Carnot]. Analyse de la source Saint-Martin au 
Boulou. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxx, 1889, p. 484-485. 

369. Berny (docteur F.). Notice sur l'établissement 
thermal de La Preste. Narbonne, Bousquet, 1889, in- 18 
de 16 pages. 

37Û. Berny (docteur F.)- Etablissement thermal de 
La Preste. Narbonne, Bousfluet, 1890, in-8 de 30 pages. 

371. Testory (Paulin). Du fer et des eaux ferrugineuses 
dans le département des Pyrénées-Orientales. Montpellier, 
Gustave Firmin et Montane, 1890, in-8. 

Une photographie et une lithographie. La photographie 
représente un creuset catalan; la lithographie, une forge 
catalane (disposition actuelle) et un creuset catalan actuel 
(coupe verticale). 



— 66 — 

372 . Les eaux minérales naturelles de La Preste (Pyré- 
nées-Orientales), Narbonne, Bousquet, 1892, in-8 de 
12 pages. 

373. EssNER (Ch.). Considérations générales sur la 
genèse et les causes de la composition des eaux de la 
vallée de Cosperons, et sur quelques eaux sulfatées calci- 
ques des environs de Port- Vendres et de Collioure. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 210 228. 

374. Ferrer (Léon). Analyse de quatre sources d'eau 
sulfureuse des Gratis d'Olette-Thuès, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxv, 1894, p. 161-168. 

375. Notice médicale sur rétablissement thermal de 
La Preste. Cérel, L. Roque, 1895, in-8 de 14 pages. 

376. Parahy (le docteur). L'arthritisme à Thuès-les- 
l^ains. Perpignan, Ch. Latrobe, 1896, in-8 de 62 pages. 

377. Van Merris (le docteur C). Aniélie-les-Bains, — 
Le clijnat et les eaux sulfureuses, Nouvellle édition illustrée 
de cinq photogravures hors texte. Perpignan, imprimerie 
de YLndépendant, 1898, in-18 de 134 pages. 

378. Jeanbrau (le docteur). Notice médicale sur Vétablis- 
sentent thermal de La Preste. Céret, L. Roque, 1900, in-8 
de 16 pages. 

379. Lc.^ Eaicr du Boulou. Perpignan, imprimerie de 
V Indépendant, 1900, in-8. 

Bibliographie des travaux, brochures et articles publiés 
sur ces eaux. En tôte, réimpression du diplôme de 
(Iharles-le- Chauve, de 869, d*après Marca hispanica, 
col. 798. Ce diplôme signale «la fontaine de Saint Martin 
do Fenouillard», Tune des sources minérales «du Boulou )). 



- 67 — 

380. Ferrer (Léon). Analyse des eaux sulfureuses de 
Vernet'leS'Bains. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xu, 1901, p. 130-138. 

381. VwsAc(\Q&OQiQ\iT],Amélie-leS' Bains, Guide médical. 
Excursions. Amélie-les-Bains, J. Xalard, 1902, in-16 de 
69 pages. 

382. Anglada. Traité des eaux minérales et des établisse- 
ments thermaux du département des Pyrénées-Orientales. 
Paris, Baillière; Montpellier, Sevalle. 1833, 2 volumes 
in-8. Gravures. 

C'est le travail le plus important qu'on ait fait sur les 
eaux minérales des Pyrénées-Orientales. C'est un ouvrage 
fondamental. Il est distribué en cinq livres. 

Les quatre premiers sont consacrés aux quatre sortes 
d'eaux minérales dites Eaux sulfureuses, Eaux thermales 
simples. Eaux ferrugineuses^ Eaux salines. 

Le cinquième livre est réservé uniquement à l'histoire 
des applications médicinales que l'on peut faire de ces eaux. 

Les gravures ont été dessinées par N. Maurin et litho- 
graphiées par Villain. 

Tome I : 

1. Bains d'Escaldas (des Escaldes en Cerdagne). 

2. Bains du Vernet. 

3. Bains de Molitg. 

4. Bains de Vinça (Etablissement de Nossa). 

Tome II : 

1. Bains d*Arles (Amélie-les-Bains). 

2. Bains de la Preste. 

En tête du 1'-'" volume, une Carte hf/drolof/ique [du dé- 
partement] pour servir à rindication den sources d'eaux 
minérales et des étahlissernents (jui existent dans le dépar- 
tement. 



— 68 — 



E) Faune 



383. Barrère (Pierre). Ornithologue spécimen novum 
sive séries acium in Ruscinone, Pyrenœis Montibus, aique 
in Gallid yEquinoctiali Ohservatarum, in Classes, gênera et 
species, nova methodo, digesta, Auctore Petro Barrere, 
Socieiatis Regiœ Scientiarum Monspeliensis Socio,.. — 
Perpiniani, apud Guill. Simonem Le Comte, Régis Typo- 
graphum. M. DCC. XLV. In-4, de 84 pages, plus 12 pages 
non numérotées pour l'index, la table, Tapprobation et le 
privilège. 

Une planche gravée par Baour. 

384. Farinbs et Carcassonne. Mémoire sur un céiacé 
échoué, le 27 novembre 1828, sur la cote dépendant de la 
commune de Saint-Cyprien, Pyrénées-Orientales, présenté à 
V Académie des sciences. Perpignan, M^^® Tastu, 1829, in-8 
de 27 pages. 

Figure représentant la tète de a la Balneinoptère Arago ». 

385. CoMPANYO (le docteur Louis). Mémoire descriptif 
et ostéographie de la baleine échouée sur les cotes de la mer 
près de Saint-Cyprien, département des Pyrénées-Orientales, 
le 27 novembre 1828. Perpignan, J. Alzine, 1830. 

Lithographies représentant le profil de la tête, Tensemble 
de la tête, la mâchoire inférieure, divers os, les omoplates, 
les nageoires pectorales. 

[Companyo, Carcassonne et Farines avaient adressé, 
quelque temps auparavant, au préfet, un rapport sur ce 
cétacé. Voy. Bulletin de la Société d\i(/riculture, arts et 
co/amerce des Pyrénées-Orientales, n^ 9.J 



fJjT. 



— 08 — 

386. FABXHEa^ Description de irais espèces nouoellesde 
eoquiUes vivantes du département des Pyrénées-Orientales^ 
J.-B. Âlzine, 1834, in-8 de 8 pages. Figures. 

Réimprimé dans le Bulletin de la Société ptulomathique 
de Perpignan, t. !•', 1835, p. 59-67. 

387. Jaubbrt db Réart et Companyo (le docteur Louis). 
Rapport sur un serpent de 11 pieds de longueur et 
18 pouces de circonférence, tué dans le département des 
Pyrénées-Orientales [en 1787, entre Port-Vendres et Ba- 
nyuls-sur-Mer]. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. n, 1836, p. 70-81. 

388. Delocre et Companyo (le docteur Louis). Rapport 
sur un tableau contenant une collection de mollusques 
terrestres et fluviatiUs du département des Pyrénées- 
Orientales, offert à la Société philomathique par M. Aleron. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. m, l'« partie, 1837, p. 85-104. 

389. Farines (J. N.). Notice sur le Cebrio Xanthomerus, 
Hoffnu (de l'ordre des coléoptères). 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
1. 111, 1837, p. 105109. 

390. Aleron. Notice sur le Cebrio Xanthomerus. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. m, 1837, p. 111-116. 

391 . Companyo. Catalogue des oiseaux qui ont été trouvés 
dans le département des Pyrénées-Orientales, soit séden- 
taires, soit de passage. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan^ 
l jv, 1839, p. 54-107. 



— 70 — 

302. CoMPANYO. Catalogue descriptif des mammifères 
qui ont été observés et qui cicent dans le département des 
Pyrénées- Orientales . 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. V, 1841, p. 421-475. 

393. CoMPANYO. Observations sur la présence de trois 
oiseaux nouveaux pour la faune du département. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 1843, p. 229-234, 

394. GoDART. Description d'un coléoptvrc de la famille 
des carabiques (genre stenolophns), trouvé dans les environs 
de Canet, 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 1843, p. 222. 

395. GoMPANYo (le docteur Louis) et Massot (Paul). 
Description d'une espèce nouvelle de Mulette. — Mulette 
dWleron (Unio Aleronii.) 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 1843, p. 234 235. 

396. Massot (Paul). Description d'une espèce nouvelle 
de physe. Physe cornée. Physa cornea, [Nota, sur « la 
Panopée Arago »]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scient if que et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 1843, 2*^ partie, 
p. 236. Une planche. 

397. CoMPANYO (le docteur Louis). Cdialogue des insectes 
coléoptères observés dans le drpartrwrnt des Pyrénées- 
Orirntfdes arec indication drs localités. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 413 477. 
La suite au t. .\, p. 303 396. 




BoNvouLoin (le Vicomte Heary de). i?emar9iM«8ur 
quelques insectes aoeugle» des grottes des Pyrénées, 

Dant Bulletin trimestriel de la Société Ramond. Bagnère»- 
da-Bigorre, J. CasenaTe, in-S, 1" aoDée, 1866, p. 132 et 
■uivaDtea. — Troiaième année, 1888, p. IM. 

399. CoMPANYO (le docteur Louis). Notice surdes cttaeée 
échoués sur les côtes de la M^iterranée, entre Sairtt- 
Laurent'de-la-Salanque et Leucate, en /écrier 1864. 

lytnaBulletinde la Société agricole, scientijîque et littéraire 
des Pyrénées-Orientales, t. xv,1867, p. 127-139. 4 plaoche». 

400 . Pbllrt (Pétri ) . Histoire naturelle du département des 
Pyrénées-Orientales. Entomologie. Suite au iraoail sur les 
insectes coléoptères des Pyrénéen-Orientales deM. ledoeteur 
Louis Company o. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientijlqueet littéraire 
des Pyrénées-Orientales, t. xv, 1867, p. 140-163 et 193-226. 

401 . Pellbt ( Petrî ). Histoire naturelle du département des 
Pyrénées- Orientales. Entomologie par M. P. Pellet... 
Description d'un nouoel insecte de la famille des « Lamelli- 
cornes » ou ff Scarabéides », genre « Trichiua » et « Fabri- 
eius, « Trickiua Noui n, mihi. 

DaasBulletin de la Société agricole, scientijiqueet littéraire 
des Pyrénées-Orientales, 1. xviii, 1870, p. 472-475. 

402. MAsaoT (Paul). Enumération des mollusques terres- 
Ires et Jtuciatilea oicants dea Pi/rênées-Oricniales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xix, 1872, p. 33-138. 

403. Pellet (Petpi). Histoire naturelle du département 
des Pyrénées-Orientales. Entomologie. Coccinellides. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientijtqiic et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xix, 1872, p. 161-195. 



— 12 — 

404. Pellet (Pétri). /r/«^oire naturelle du département 
des Pyrénées-Orientales. Entomologie, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xx, 1873, p. 137-168. 

405. Philippe. Ornithologie pyrénéenne, oiseaux séden- 
taires. Oiseaux de passage régulier, irrégulier et accidentel, 
Bagnôres, J. Cazenave, 1873, in-8, vii-1^8 pages. 

406. Pellet (Pétri). Histoire naturelle du département 
des Pi/ rénées- Orientales. Entomologie. Description d'une 
larve de la famille des C arabiques, genre Cardiomera de 
(( Bassi )). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t. xxi, 1874, p. 59-64. 

407. Pellet (Pétri). Faune entom,o logique du départe- 
ment des Pyrénées-Orientales, Deuj^ième famille, Carabides, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxi, 1874, p. 65-116. 

408. Pellet (Pétri). Un mot sur le lépidoptère qui 
attaque les artichauts. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxii, 1876, p. 57-63. 

400 . Pellet (Pétri). Faune entomologique du département 
des Py renées-Orientales. Suite à la deuxième famille, 
Carabides. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxii, p. 321-375. 

410. Depéret (le docteur Charles). Essai sur les chéirop- 
tères du département des Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, i.XMll, 1878, p. 257-272, 



-«. 73 — 

411. DspénBT (le docteur Charles). Contribution à Vétude 
des oUeaiix du département des PyrénéeB'-Orientalee. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ ecientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxiv, 1880, p. 257-264. 

412. Soubbiran(J.-L.). Statistique des pêches maritimes 
sur le littoral méditerranéen de Port-Vendres à Arles 
(1865-1878). 

Dans Bulletin de la Société languedocienne de géogra- 
phie, t. m, Montpellier, 1880, in-8, p. 320-329. Tableaux de 
statistique. 

413. Depéret (le docteur Charles). Caractères de la 
faune omithologique des Pyrénées-Orientales et des parti- 
cularités qu'elle présente. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales^ t. xxv, 1881, p. 78-102. 

414 . BucQUOY ( E . ) et Dautzbnberg ( Ph . ). Les mollusques 
marins du Roussillon. Paris, JrB. Baillière et fils, 1882. 
Figures. 

415. Martinet (Ludovic). La pêche au bœuf de la 
sardine et de l'anchois sur les côtes du Roussillon. Paris, 
1887, in-8 de 14 pages. 

ExtraitdelajRerae8cfe/i^t/?çrue(((Revuerose))),21mail887. 

416. Xambeu (le Capitaine). Recherches entomologiques 
aux environs de Ria, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxi, 1890, p. 144-174. 

417. Faure (Charles). Note malacologique. 
[Présence du genre ^cme dans les Pyrénées-Orientales]. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 

littéraire des Pyrénéen-Orientales, t. xxxi, 1890, p. 175-177» 



— 74 — 

418. Analyse des principaux mémoires relatifs aux 
înatnuiifères en général, aux faunes locales et aux musées, 
[Travaux de MM. les docteurs Ch. Depéret et Albert 
Donnezan]. 

Extrait de Y Annuaire géologique universel, t. vu, 1890, 
p. 818. 

419. Xambeu (le Capitaine). Mœurs et métamorphoses 
(Vinaectes. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pgrénées-Orientales, t. xxxii, 1891, p. 473-484. 

420. Lagaze-Duthierb (H. de). Note sur la présence du 
KopJiohelomnon dans les eaux de Banytds. 

Dans Comptes rendus hedomadaires de l'Académie des 
sciences, t. cxii, 8 juin 1891. 

421. Xambeu (le Capitaine). Une chasse entomologique 
aux environs de Ria, à Coubezet (25 juillet 1891), 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pf/rcnées'Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 229-240. 

422 . Xambeu (le Capitaine). Description do quatre coléop- 
tères nouveaux et particuliers à notre département. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 241-243. 

423. Sol (M^^® Margurîrile). Les poissons, les crustacés 
et 1rs mollusques de la Méditerranée. Narbonne, F. Pons, 
1893, petit in-4 de 112 pages. 

A la tin : (( visite au Laboratoire zoologique maritime de 
Hanyuls ». 

424. Xamueu (le Capitaine). Rechorehes ento/nologiques 
tnt.r étangs du. Canigou du, 10 ortohrc. 

Dans Bidletin de la Sorirfc afirimle, sfienfifiqttp et 
littéraire des Pf/rénées-f orientales, t. xxxv, 1894, p. 134- 140. 



— 75 — 

425. Xambeu (le Capitaine). Notes entomologiques, 
Hémiptères, Orthoptères, Névroptères, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxv, 1894, p. 141-144. 

426. Lacazb-Duthiers (Henri de). Les laboratoires de 
Roscoff et de Bani/uls. 

Extrait des Archives de zoologie expérimentale et géné- 
rale.,. Paris, C. Reinwald et C»«. Un fascicule sans indica- 
tion typographique, p. 255-363. Six planches. 

427. Xambeu (le Capitaine). Notice sur les mœurs et 
les métamorphoses de « la Depressaria subpropinquella », 
Stainton microlépidoptère nocture. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxvii, 1896, p. 221-228. 

428. Combes. Notice sur la collection ornithologique 
départementale du Muséum de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxvii, 1896, p. 84-86. 

429. Calas (Julien). La processionnaire du pin « Cnetho- 
cainpa pityocampa » mœurs et métamorphoses, ravages, 
destruction. 

Dans Bulletin de In Société agricole^ scientifique et 
littéraire des Pyrénées - Orien taies ^ t . x x x v 1 1 1 , 1897 , 
p. 79-166. 

430. Xambeu (le Capitaine). Mëlangem cntotnologiqucs. 
Dans Bulletin de la Société (igrirob^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xliii, 1902, p. 110-125. 

M. le capitaine Xambeu a publié, en outre, dans divers 
périodiques scientifiques, des mémoires sur les mœurs et 
métamorphoses des insectes, en général, qui touchent plus 
ou moins directement à l'entomologie des Pyrénées-Orien- 



— To- 
tales. Voici la liste de ces mémoires, telle qu'il a bien voulu 
la dresser pour nous : 

l^r Mémoire. — Ordres divers (Annalea de la Société 
Unnéenne de Lyon, 1891, 260 pages). 

2^ Mémoire. — De divers Coléoptères (Revue Unnéenne 
de Lyon, 1892, 96 pages). 

3® Mémoire. — De Coléoptères BuprestidesCi^erue d'ento- 
mologie, 1893, 126 pages). 

4« Mémoire. — De Coléoptères Ptinides (Annales de la 
Société entomologique de France, 1894, 46 pages). 

5e Mémoire. — De divers Coléoptères (Annales de la 
Société Unnéenne de Lyon, 1895, 168 pages. 

6^ Mémoire. — De divers Coléoptères (Revue Unnéenne 
de Lyon, 1896, 150 pages). 

7*^ Mémoire. — De divers Coléoptères (Annales de la 
Société Unnéenne de Lyon, 1897, 164 pages). 

8^ Mémoire. — Monographie des Longicornes (Revue 
Unnéenne de Lyon, 1897-1902, 220 pages, une planche). 

9« Mémoire. — Coléoptères divers (Revue d'entomologie, 
1898, 181 pages). 

10« Mémoire. — Monographie des Clytres et des Crypto- 
céphales (Annales de la Société Unnéenne de Lyon^ 1899, 
72 pages). 

11® Mémoire. — Mélanges enlomologiques. 

12e Mémoire. — Monographie des Pecticornes (Annales 
de V association pour V avancement des sciences, 1901). 



F) Flore 



431 . Picot de Lapeyrouse. Histoire abrégée des plantes 
des Pyrénées et itinéraire des botanistes dans ces montagnes. 
Toulouse, Bellegarrigue, 1813, in-8. 

Cite les botanistes roussillonnais Xatard, Pujade, Bar- 
rera, Coder (p. xiv, p. xv, p. xxvi.) 
Tournefort en Roussillon vers 1680 (p. xxiii). 
Lemonnier au Canigou en 1739 (p. xv). 



- 'r 



-77 — 

482. Bbntham (Georges). Catalogue des plantes indigè- 
nes des Pyrénées et du Bas-Langu^oc. Paris, M"^ Hazard, 
1826, in-8 de 128 pages. 

433. Farines. Note sur la vallée de Carança [botanique]. 
Dans Bulletin de la Société p/dlomathique de Perpignan, 

1. 1, 1835, p. 50. 

434. CoMPANYO (le docteur Louis). Itinéraire de quelques 
vallées du département des Pyrénées-Orientales suivi du 
Catalogue des quarante-trois premières familles naturelles 
des plantes observées dans cette contrée. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 2® partie, 1843, 
p. 93-220. 

435. CoMPANYO {le docteur Louis). Description de deux 
nouvelles plantes de la famille des Ginestées recueillies dans 
le département des Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. vu, 1848, p. 213-320. 

436 . Phiuppe. Flore des Pyrénées, Bagnôres-de-Bigorre, 
1852. 2 vol. iD-8. 

437. CoMPANYO (le docteur Louis). Sar la priorité de la 
(( Suhularia aquatica ». 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 477-478. 

438. Philippe. Géographie descriptive des fougères, des 
mousses et des lichens qui croissent sur les Pyrénées. 
Tarbes, 1857, in-8. 

439. Clos. Révision comparative de l* herbier et de l* his- 
toire abrégée des Pyrénées de Lapeyrouse, Toulouse, 1857, 



— 78 — 

440. RouMEGuÈRE (Casimir). Florale des Pyrénées- 
Orientales, Itinéraire de Pierre Barrera. Autograpfies 
inédits des botanistes mëridionniix. Communication faite à 
1(1 S or i été botanique de France en session extraordinaire à 
Prades le 5 juillet 1872, 

Dans Bulletin de la Société ar/ricole, scientifique et litté- 
raire des Pf/ ré nées- Orientales, t. xx, 1873, p. 49-70. 

441. RouMEGUÈRE (Casimir). Ramond et Picot de 
Lapej/rouse. Leurs démêlés à propos de Vhistoirc naturelle 
des Pt/rénées expliqués par des correspondances inédites. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pi/ rénées-Orientales, t. xx, 1873, p. 71-98. 

44*2. RouMEGUÈRE (Casimir). Une visite au jardin 
d\wclimatation et d*expériences botaniques de Collioure, 
[Lettre à M. le docteur Louis Companyo]. 

Dans Bulletin de la Société agricole , scientifique et 
littéraire des Pi/ renées-Orient aies, t. xx, 1873, p. 99-112. 

443. Debeaux (0.). Description d'une espèce nouvelle de 
rose des Pf/rénées-Orientales. 

Dans /bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pi/rénées-Orientales, t. xxi, 1874, p. 146-160. 

44 i. RouMEGUÈRE (Casimir). Réfutation des inconvé- 
nients attribués au platane. 

Dans Bulletin de la Société agrieole, scientifique et 
littéraire des Pgrénées-Orientales, t. xxi, 1874, p. 209-216. 

445. RouMEGUÈRK (Caslmlr). (riossaire nn/rohigique. — 
Ktijmologie et concordance des no/ns vulgaires on. patois 
(irec /es rnnns fraîie.ais et seierttifiqnes des prineipan,r eham- 
j)i(/nons alimentaires et vénènevr du Midi de ht France. 

Dans Ihdietin de la Société agric(jlf\ scient i/i(/ ne et litié- 
rfirr fies Pf/rénées-t >rientales, t. xxi, 1874. p. 217-259. 



-.79 — 

446. DEapRta (inles). Les Bois. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scierUifique et lUtér 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxu, 1876, p. 43^. 
[L'auteur prend la défense des forêts et de la sylviculture.] 

447. RouMEouÈRE (Casimir). Nouveaux documents sur 
la botanique pyrénéenne. Correspondances scientifiques 
inédites échangées par Picot de Lapeyrouse, Pyr. de 
Candolle et Léon Dufour avec P: de Barrera, Coder et 
Xatart, mises en lumière et annotées par M. C. Roume- 
guère, précédées d'une introduction par M, Ch. Naudin, de 
rinstitui. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté' 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxii, 1876, p. 90-248. 

448. Debeaux (0.). Observations sur deux espèces du 
genre « Erica », nouvelles pour la fijore des Pyrénées- 
Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxii, 1876, p. 286-298. 

449. Debeaux (0.). Herborisation faite à Casas-de-Pèna 
(Pyr. -Or.) le 12 juin 1874. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxii, 1876, p. 299-320. 

450. RouMEGUÈRE (Casimir). Nouceaux documenta sur la 
botanique pyrénéenne. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxiii, 1878, p. 51-57. 

45 1 . Debeaux (0. ). Matériaux pour servir à l'étude mono- 
graphique des rosiers qui croissent dans les Pyrénées- 
Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, l. xxiii, 1878, p. 69-98. 



— 80 — 

452. Debbaux (0.). Recherches sur la flore des Pyrénées- 
Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
taire des Pyrénées-Orientales, t. xxiii, 1878, p. 99-230. 

453 . Bulletin de la Société botanique de France fondée 
le 2S avril 1854, Tome dix-neuvième, 1879. — Session 
extraordinaire à Prades-Mont- Louis, juillet 1872, 

[Excursions botaniques en Confient et en Cerdagne; 
matériaux pour servir à i*histoire de la botanique dans le 
Roussillon et du jardin des plantes de Perpignan. (Extraits 
des Archives des Pyrénées-Orientales, C. 13u7); Notice sur 
Jean-Louis Companyo et bibliographie par M. Casimir 
Roum^uère.] Paris, au bureau de la Société, fasc. in-8. 

454. Debeaux (0.). Excursion botanique à Saint-Paul- 
de-Fenouillet, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxiv, 1880, p. 68-87. 

455. Dbbeaux (0). Notes sur plusieurs plantes rares ou 
nouvelles pour la flore des Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxiv, 1880, p. 88-109. 

456. Warion (Le docteur A.). Herborisations dans les 
Pyrénées-Orientales en 1878 et 1879, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxiv, p. 244 256. 

457. RouMEGuèRE (Casimir). Note sur un nouvel habitat 
d'un lie lien rare dans les J\i/ renées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littcrairc des Pyrénées-Orientales^ t. xxiv, 1880, p. 239-243. 

458. Timbal-Lagrave (Ed.). E.^^sai monographique sur 
les Dianthus des Pyrénées françaises avec 32 planches 



deniMieapar hdoeteurE. Buequoy.PBifigjtajx, P. Mow^i 
HDi date [1881], in-S de iv-26 psges. 

Dana Bulletin de ta Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénéei-OrieniaUë, t. xxv, 1881. 

Cet essai a été édité par P. Morer, et ioséré dans le 
Bulletin avec aoe pagination à part, iV'SS. Figure. 

459. OuvBR (Paul). Plantes exotique» qui Mutera Hre' 
euUioÉes dont le département des Pyrénéea-Vrieniales et 
utilitées par l'agriculture ou l'industrie. — Des plantes 
exotiques naturalisées en Roussillon au point de vue de 
la botanique. 

Dana Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxv, 1881, p. 45-60. 

460. Dbbkaux (0.). Des plantes caractéristiques de la 
Flore méditerranéenne dans le Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
Utiéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxv, 1881, p. 61-70. 

461. BucQUOY (E.). Habitat des Cypéracée» dans les 
Pyrénées-Orientales. 

Dana Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxvi, 1884, p. 2^243. 

462. BucQuoY (E.). Habitat du genre trifolium dans les 
Pyrénées- Orientales. 

Dans Reme de Botanique, t. ii ( 1883-1884). Tirage à part. 
Auch, imprimerie et lithographie, G. Foix, iQ-8del2pages. 

463. BvcQVOY (E.). Florulp du Rounsillan. Etude delà 
famille des Renonculacéen, plantes trouvées jusqu'à ce jour 
dans les Pyrénées-Orientales. 

Dans Revue de Botanique, bulletin mensuel de la Société 
française de Botanique, t. iv (1884-1885). Tirage à part, in-8 
de 40 pages. 



— 82 — 

464. Marcailhou d'Aymeric (H^) et Galussibr. Excur- 
sion botanique au lac de Lanoux et au Pic de Carlitte 
(Pyrénées-Orientales), les 29, 30 et 31 juillet 1888. 

Dans Revue des Pyrénées, t. ii, 1890, p. 573. 

465. Pons (le docteur Simon). Note sur un «Dianthus», 
hybride nouveau pour la flore de France [trouvé dans la 
vallée d*Eyne]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxii, 1891, p. 469-472. 

466. Pons (le docteur Simon). Recherches sur la flore 
rfe.s Pyrénées-Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 246-254. 

467. Pons (le docteur Simon). Une herborisation à «la 
Trancada d'Ambouilla », près Villefranche, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, 1892, t. xxxiii, p. 255-261. 

468. Calas (JuMen), Essences forestières des Pyrénées- 
Orientales, Nature et utilisation de leurs produits. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiv, 1893, p. 204 307. 

469. Pons (le docteur Simon). Etude critique des roses 
des Pyrénées-Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, l. xxxiv, 1893, p. 321-344. 

470. Pons (le docteur Simon). Une excursion botanique 
aux Gourgs de Nehèdes. 

Dans Bulletin de la Société a(jriroU% scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxv, 1894, p. 147 160. 

11 s'agit ici de Tétang Noir, d'où sort la rivière d'EvoI, 




de l'étaDg Bleu et de l'âtang Éloilé sîtaét tous deux au 

Sied du pic de Madrés, tout i fait an sommet de la vaUte 
Nobèdes. 

471. FLABAIH.T (Ch.|> Introductioa au « Catalogue rai' 
aonni de la Flore des Pyrénées- Orientales n. Perpignan, 
Ch. Latrobe, 1893, in-8 de 48 pages. 

472. Gautbier [Gaston). Catalogue raisonné de la Flore 
des Pyrénées-Orientales. Taris, Paul Klincksieck, sans 
date, ia-8 de 550 pages. Introduction par Ch, Flshaalt. 

473. Pons (le docteur Simon). Herborisation dans les 
i'^r^nées-O/'ienteies; 1. Environsd'Ille-aur-la-Tet. — 2. Fort- 
Réal. — 3. Enrirona de Corbère. — 4, CamélasetCastelaou. 
— 5. Saint- Michel-de-Llotes, Casefabre ; Boule-d'Amonl, 
Prunel, Gazas, vallée du Boules. — 6. Montalba.— 7. Tré- 
Tillacb. — 8. De Montalba à Vinca. — 9, Pont de la 
Fou, près Saint-Paul. — 10. Forôt de BoucbeviUe. — 
11. Caoet. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxvii. 1896, p. 203-220. 

474. PoNS (le docteur Simon). Une excursion botanique 
au lac de Carança, juillet 1897. 

Dans Bulletin de la Société ugricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxix, 1898, p. 100-114. 

475. Pons (le docteur Simon). Deux lettres inédites de 
De Candolle à Joseph Coder (1814-1813). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifiijue et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xl, 1899, p. 159-171. 

476. Calas (Julien). Recherches sur une variété de pîn 
Laricio. Le pin a Laricio de Salzmaon. » 

Dans Bulletin de la Société agriciile, ttcientifique et Ulté- 
ralre des Pyrénées-Orientales, l. xl, 1899, p. 173-212. 



— 84 — 

477 . Pons (le docteur Simon). Recherches rhodologiques 
dans les Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xli, 1900, p. 93-98. 

478. Pons (le docteur Simon). Etude comparative des 
(( Rosa micrantha, Sm. » et « Rosa rubiginosa, L. » dans 
1rs Py vpn ces- Orienta les. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xli, 1900, p. 99-106. 



G) Paléontologie animale. — L'Homme fossile 

ou préhistorique. 

479. Seurbs (Marcel de). Notes sur un fémur de masto- 
donte à dents étroites, découvert dans les sables marins 
supérieurs des environs de Perpignan. 

Dans Annales de la Société Nationale, 1828, t. xiii, p. 73. 

Cf. du môme, Géognosie des terrains tertiaires, p. 69, où 
Ton trouvera des détails sur un mastodonte à dents étroites 
trouvé dans les marnes argileuses bleues de Banyuls-dels- 

Aspres. 

480. [Farines]. Os d'éléphant fossile. 

Dans /.e Puhlirateardes P y rénées-Or ientales,\^2>'^, n*^26. 

481. Karînes et Fauvelle. Rapport de MM. Farines et 
lùinrrl/r sur une dent fossile [trouvée à Trouillasl. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scient i/h/ue et 
Utti-raire des Pyrénées-Orientales, t. i, 1835, p. 68-71. 




— «6- 



Itier. Sur If calcaire et les coDemes à oasemefU» à 
Vilieffanche en Conjlent cl lîe Vicdeteoj», 

Dans Bulletin de la Société philomaihique de Perpigno* 
i. III, 1'" partie, 1837. p. 77-83. 

483. CoMPAKYo (le docteur Louïa). ContidérfUiona au 
dea oasementë fossiles trouria dans le basain du BottaaiUo, 
et sur deux tètes hun\aine». 

Dans Bulletin de la Société agricole, »cient^fique. et Utte 
raire dea Pyrênéea-Orientales, t. vm, 1851, p. 3âO-26Q 
Udb plancha. 

484. Gervais (P.) Sur une nouoelle espèce d'Hippariot 
découoerie auprès de Perpignan dans le terrain nUocèa 
supérieur. 

Dans Comples-rendus hebdomadaire» de l'Académie de 
science», t. xlviii, 1839, p. 1117. 

485. FoMTANNEs (F.}. Lei* inoertébréa du bassin tertiair 
du S. E. de Ut France. Les mollusques pliocènts de L 
vallée du Rhonc et du Roussillon. Lyoo-Paris, 18791882 
2 Tolumes. 

486. P^pRATX (Eugène). Découverte» paléontoUtgique 
dans le département des Pyrénées-Orientales en 1883. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et Utté 
raire des Pyrénées-Oriuntnki, t. xxvi, 1884, p. 218-221. 

487. Depérett (le docteur Charles). Description géologi 
que et pnléontologiquc du bnnsin tertiaire du Rousaiilon. 

Dans AnnaleK de la Soriétii géologique de France, t. xvii 
1885, p. 214, planche iv, fig. 1314. 

488. DEPÉBFrr (le douleur Charles) et Rekolle (L.). Nut 
sur la géologie et sur la niammiféreu fossiles du hnsxii 
lacustre tfdocène supérieur de la Cerdagne. 



- 86 - 

Dans Bulletin de la Société géologique de France, 
3^ série, t. xiii, p. 488 et suivantes, séance du i«' juin 
1885. Une planche et une carte. 

489. DoNNEZAN (le docteur Albert). Découverte de fossi- 
les. Communication faite à la section des sciences [de la 
Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées- 
Orientales] dans la séance du 10 février 1886. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire den Pyrénées-Orientales^ t. xxvii, 2® partie, 1886, 
p. 247-252. 

490. Depéret (le docteur Charles). Sur l* importance et 
la durée de la période pliocène, d'après Vétude du bassin du 
Boiissillon ; nouveaux documents pour Vhistoire des verté- 
brés fossiles de ce bassin. 

Dans Comptes-rendus hebdomadaires de V Académie des 
sciences, t. cm, 1886, p. 1208-1210. 

491. DoNNEZAN (le docteur Albert). /?a/)por^ sftr le con- 
cours et les travaiw scientifiques de Vannée 1886. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxviii, 1887, p. 127-140. 

492. Gaudry (Albert). Découverte d* une Tortue gigan- 
tesque, par M. le docteur Donnezan. [(( Testudo Perpi- 
niana. »] 

Dans Cof aptes rendus Jiebdonmd aires de V Académie des 
sricnccs, t. cv, p. 1225, séance du 19 décembre 1887. 

493. DoNNK/.AN (le docteur Albert) et Depéuet (le doc- 
teur (lliarles). Siu- a la Tesliido perpiniana Depéret », 
f/if/((n(('s(ji(e tortue du pliocinr moyen de Perjfignan. 

Dans Comptes rendus hebdomadaires de l' Académie des 
srirnrcs, t. CV, p. 1225, séancc du 19 décembre 1887. 



— 87 — 

494. PipRATx (Eugène). Ostréa et BélemnUe$ de 

Dans Bulletin de la Société agricole, 8cient\fique et Utté^ 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxviii, 1887, p. 165-168. 

495. 6audry(A.), Sur une Tortue gigantesque du Plio- 
cène de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société géologique de France^ 
3« série, t. xxi, p. 243. 

496 . Fischer { F. ). Sur le dermato-squelette et les affinités 
xoologiques du Testudo perpiniana, gigantesque Tortue 
fossile du pliocène de Perpignan. 

Dans Comptes-rendus hebdomadaires de l'Académie des 
sciences, t. cvii, 1888, p. 458. 

497. DsPÉRET (le docteur Charles). Résumé des décou- 
vertes paléontologiques faites dans ces dernières années 
dans le terrain pliocène du Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxix, 1888, p. 90-106. 

498. Depéret (le docteur Charles). Sur la présence d'un 
Macaque fossile dans le terrain pliocène de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société anthropologique de Lyon, 
t. VI, p. 40-43. 

499. PÉPRATX (Eugène). Mer tertiaire du Roussillon, 
Nouvelles découvertes. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxix, 1888, p. 107-109. 

500. Meunier (Stanislas). La tortue monstre de Per- 
pignan, 

Dans La Nature du 25 février 1888, p. 199 200. 



— 88 — 

501. Gaudry (Albert). Sur la découverte d'un singe 
fossile par M. le docteur Donnezan, Remarques de 
M. Albert Gaudry, 

Dans Comptes-rendus hebdomadaires de V Académie des 
sciences, séance du 23 décembre 1889, t. cix, p. 955, 

Cf. La Nature, 28 décembre 1889. 

502. Dkpéret (le docteur Charles). Sur « le Dolichopi- 
thecus ruscinensis », nouveau singe fossile du pliocène du 
Roussillon, 

Dans Comptes- rendus hebdomadaires des séances de 
V Académie des sciences, t. cix, p. 955, séance du 23 décem- 
bre 1889. 

503. DoNNEZAN (le docteur Albert). Découvertes de 
fossiles dans le pliocène de Perpignan, 

Dans Association française pour V avancement des sciences. 
Congrès de Limoges, séance du 11 août 1890, 

504. Depéret (le docteur Charles) et Donnezan (le 
docteur Albert). Les animaux pliocènes du Roussillon, 
Paris, Baudry et C'*', 1890, grand in -4 de 194 pages. 
Figures. 

Extrait des Mémoires de la Société géologique de France, 
Paléontologie, t. i. Mémoire n^ 3, 1890, in-fol. 

La première partie est l'œuvre personnelle de M. le 
docteur Depéret; la seconde est due à la collaboration des 
deux savants. 

505. Donnezan (le docteur Albert). Découvertes de 
non rcaux fossiles an Serrât d'En Vaquer. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pijrénées-OvientaleSy t. xxxi, 1890, p. 137- 
143. 



— 89 — 

506. DoNNEZAN (le docteur Albert). Note sur de nouvelles 
découvertes de fossiles dans les environs de Perpignan, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxii, 1891, p. 198-217. 
Planches. 

507. DoNNEZAN (le docteur Albert). Découverte du 
« Mastodon Borsoni » en Roussillon, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiv, 1893, p. 318-320. 

Présentée à TAcadémie des sciences. Voir Comptes-rendus 
hebdomadaires, séance du 6 mars 1893. Cf. Revue scienti- 
fique, 18 mars 1893. 

508. DoNNEZAN (le docteur Albert). Découverte de verté- 
brés fossiles faite dans les environs de Perpignan, 

Dans Association française pour ^avancement des 
sciences. Congrès de Caen, 1894. l^aris, secrétariat de 
l'Association, 1894. Tirage à part, in 8 de 12 pages. Figures. 



GÉOGRAPHIE 



A) 04n«raUt«s 

509. La Vahâe. (J.), Biuon (Louis) et Bmm (Louis 
père). Voyage dans les département» de la France, Enrichi 
de tableaux Géographiques et d'Estampes...., Pyrénées- 
Orientales. Paria, Brion, l'an vu de la République frao* 
(aise, iD-l8 de 47 pagea. Figures- 

510. Dralet. Description des Pyrénées. Paris, Arthur 
Bertrand, 1813, 2 vol. io-S. Cartes et tableaux. 

Cf. pour la partie aocieDDe touchant les forâts : Alfred 
Maury, Les forêts de la Gaule et de l'ancienne France, 
Paris, Ladraoge, 1867, in 8. 

511. Jalabert (François). Géographie du département 
des Pyrénées-Orientales. Perpignan, Tastn père et fils. 
Parts, Baudoin frères, 1819, io-S de iiv (sic pour vu) — 
172 pages. 

Il existe du même auteur : v Première réponse à l'écrit 
intitulé Errata de la Géographie du déparlement des 
Pyrénées-Orientales », imprimé chezJ. Alzine, A Perpignan, 
sans nom d'auteur [par M. Jslabert]. 

Narbonne, François Gaillard, sans date, in-S, de 8 pages. 

512. Lettres sur la France. Pi/rénées-Orientaies. 

Dans Len Jeunes voyageurs, 1821, p. 8î-96. Vignette 
avec une caite minuscule du département, par A. M. Perrot 
et Blanchard. 



- 94 — 

513. Basterot (Le Chevalier de). Voyage pittoresque 
dans le département des Pyrénées-Orientales [en lithogra- 
phies représentant les principaux sites et monuments du 
département]. Perpignan, Chape, 1824-1825, in-4. 

514. Melling. Voyage pittoresque dans les Pyrénées- 
françaises... Paris, 1826, in-folio. Voyez le suivant. 

515. Cervini de Magerata (J. A.). Voyage pittoresque 
dans les Pyrénées françaises et dans les départements 
adjacents on Collection de 72 gravures.., d* après les dessins 
de Melling.,. avec un texte rédigé sur les lieux mêmes, par 
J. A. Cervini de Macerata. Paris, Treuttel et Vûrtz, 1826- 
1830, in-folio oblong. 

516. Arbanère. Tableau des Pyrénées françaises conte- 
nant une description complote de cette chaîne de montagnes 
et de ses principales vallées^ depuis la Méditerranée jusqu'à 
r Océan. Paris, Treuttel et Viirtz, 1828, 2 vol. in-8. 

517 . Du Mège ( a. ). Statistique générale des départements 
pi/renéens. Paris, Treuttel et Viirtz, 1828, in-8. Un atlas de 
planches in folio. 

518. Chausenque (V. de). Les Pyrénées ou voyages 
pédestres dans toutes les régions de ces montagnes depuis 
l'Océan jusqiCà la Méditerranée, contenant la description 
(jênérale de cette chaîne... arec une carte et quelques vues 
des Pyrénées. Paris , Lecointe et Pougin (imprimerie 
Noubel, Agen), 1834, 2 vol. in-8. 

519. (jiraultde Saint- P^AiuEAi;(Eusùbe). Le Guide pitto- 
ri'Sfjiic du. Vojiagenr en France. Paris, 1834 et années 
suivantes, 6 vol. in-8, avec gravures et atlas. 

Ouvrage estimable, très bien informé pour Tépoque. La 
partie des Pyrénées-Orientales est très soignée. 



— 95 — 

520. Richard (Audin). Guide aux Pyrénées, Paris, 
Maison, 1834, in-8. 

La seconde édition, (( considérablement augmentée », est 
de 1839. 

De miace valeur intrinsèque, ce livre inaugure la 
méthode par itinéraires et se trouve être le point de départ 
des guides perfectionnés, le prédécesseur des Guides- 
Joanne, 

L'itinéraire n® 4 a pour titre : De Paris à Perpignan, On 
y trouve une ascension dramatique au Canigou, extraite du 
journal de Maine-et-Loire (\S3'Z) ei signée C. L. On sait 
que, depuis, le livre a eu de nombreuses éditions. 

521. Taylor (le baron J.). Voyages pittoresques et 
romantiques dans l'ancienne France. Paris, Firmin-Didot 
frères, 1835, grand in-folio. Gravures. 

Le Languedoc comprend 3 volumes ; le t. ii contient 
« le Roussillon ». 

522. Henry. Le Roussillon [selon les touristes ; réfuta- 
tions]. 

Dans Le Publicateur, 1837, n»» 8 et 9. 

523. Henry. Le Guide en Roussillon, Perpignan, J.-B. 
Alzine, 1842, in-12 de 354 pages. Carte et gravures. 

Très incomplet pour la partie purement (( touristique » 
surtout dans les régions montagneuses, que Fauteur 
n'avait point visitées; détails historiques, souvent trop 
étendus mais pleins d'intérêt, dans les chapitres qui trai- 
tent de la plaine. 

524. Taylor (le baron J.). Lea Pyrénées , Paris, C. Gide, 
1843, grand in-8. 

Il n'est pas question des Pyrénées dans le livre, mais 
exclusivement d'histoire et d'archéologie du moyen ège. 
C'est une suite à l'ouvrage de Millin. 

En ce qui concerne les Pyrénées- Orientales le texte est 
le même que celui qui se trouve dans le Roussillon des 
Voyages pittoresques et ronianti(jucs dans V ancienne France, 



- 96 — 

525. TuiERS (A.). Le Languedoc et le Roussillon. 

Dans Le Routier des prooinces méridionales. Toulouse, 
de Pablos, 1842, grand iQ-4, p. 397-398. 

526. Malte- Brun (V.-A.). La France illustrée. — 
41e série: Pyrénées-Orientales. Sans date. Paris, Roufi 
et Ci'', in -4 de 32 pages. Une carte, une planche et 
trois vignettes. 

527. Des Dœhmischen Hem Leos von Rozmital Ritter^:. 
Hof == iind Pilger Reise (Bibliotek des literarischen 
Vereins in Stuttgart, t. vu. Stuttgart, 1844, in-8). 

Curieuse relation d'un voyage à travers l'Europe au 
xv*^ siècle. Le chevalier Rozmital visita la Catalogne et le 
Roussillon en 1464. 

528. JuBiNAL (Achille). Lettres sur les Pyrénées ou 
roi/aye de Paris au Caniyou. Paris, Amyot, 1848 (impri- 
merie Boehm, Montpellier), grand in 8 de 232 pages. 

Avec la mention : Ce licre naété tiré quà cent exemplaires 
seulcmenf. 

Réunion d'articles parus à diverses époques et dans diffé- 
rents périodiques. 

529. JoANNE (Adolphe). Itinéraire descriptif et histo- 
ri(jue des Pyrénées... contenant 9 panoramas dessinés 
d^aprcx nature par Victor Petit, (> cartes et ^ plans de 
rilli\ Paris, Hachette (Tavertissement daté de 1858), in 8 de 
684 pages à deux colonnes. 

Edition à peu près introuvable aujourd'hui. 

On sait que le livre a eu un grand nombre d'éditions 
successives, toujours précédé de la belle introduction 
d'Elisée Reclus. 

La 3' édition, qui parut en 18G8, est plus développée et 
concentre les découvertes faites par les touristes depuis 
dix ans, notamment par Russell pour les Pyrénées- 
Orientales. 



— 97 — 

530. Tonnelle (Alfred). Troh mois aux Pyrénées et dam 
le Midi en 1858, journal de voyage d'Alfred Tonnelle. 
Tours, Marne, 1859, in-12 de 523 pages. 

C'est encore ici ud livre fondamental sur le « pyrénéis- 
me ». Le mouyement d'ensemble est admirable ; les notes 
concises, vécues et franches d'allure sont d'un touriste qui 
n'a été influencé par aucun livre et dont les impressions 
sont absolument spontanées. 

De Luchon à Perpignan, par la Catalogne ; Andorre, 
Urgel, Arles-sur-Tech, Céret, Rosas, Perpignan, 

531. RussELL-KiLLOUGH (le comte Henri). Les grandes 
ascensions des Pyrénées d'une mer à Vautre, guide spécial 
du piéton^ orné de douze cartes, Paris, Hachette, et 
Toulouse, Privât (imprimerie Rives, Toulouse), sans date 
[la préface est datée de 1866], in-12 de 288 pages. 

Nul livre n'a laissé plus de traces dans la littérature 
pyrénéiste, si l'on en excepte ceux de Chausenque et de 
Tonnelle. 

Russell fît l'ascension du Pic de Carliten juin 1864, par 
l'étang de Lanous, alors région mystérieuse pour les tou- 
ristes (le Joanne de 1858 ne la connaît pas). Il dressa sur 
la tête de ce « Vice- Roi de l'Est» un cairn ou tourelle qui 
existait encore dans ces derniers temps. — « Le Canigou, 
dit-il, est extrêmement facile ; en y allant seul, on ne 
risque que de perdre beaucoup de temps ; la vue est d'une 
grande magnificence ». 

532. Thiers (Adolphe). Les Pyrénées et le Midi de la 
France, Paris, 1876, in-8, 2*^ édition. 

533. Reclus (Elisée). Nouvelle géographie uninerselle. 
T. II, La France. Paris, Hachette, 1877, grand in-8. 

Les Pyrénées-Orientales occupent les pages 126-130. 
Excellent résumé de la géographie du département. 

534. Vidal (Pierre). Guide historique et pittoresque dans 
le département des Pyrénées-Orientales. V^ édition. Par- 



— 98 — 

pignan , imprimerie de Y Indépendant, 1879, iD-12 de 
vii-516 pages. 

535. Mattes (J.)« Petite géographie du département des 
Pyrénéen-Orientales, rédigée d'après le nouveau, programme 
d'enseignement adopté par V Université, 6« édition. Perpi- 
gnan, Honoré Saint-Martory, 1880, in-12 de 88 pages. 
Une carte. 

La première édition date de 1866. 

536. JoANNE (Adolphe). Géographie du département des 
Pyrénéen-Orientales avec une carte coloriée et 13 gravures, 
2o édition, l'aris, Hachette et 0% 1882, in-12 de 64 pages. 

537. Rérolle (Louis). Voyage en Roussillon et en Cer- 
dar/ne. 

Dans Bulletin de la Société de géographie de Toulouse, 
1'^ année, Toulouse, Ed. Privât, 1882, in 8, p. 365380 
et 415 431. 

538. RocHAT (Edouard). Quelques mots sur VAude et les 
Pyrénées- Orientales. 

Dans Annuaire du Club Alpin Français^ 11* année, 
1884, p. 240 et suiv. 

539. Jkanbernat et Timbal-Lagrave. Le Capcir, canton 
dr Mont- Louis ( Pyrénéos-Orienialcs). Topographie, Géolo- 
f/ir. Botanique. Toulouse, 1887, in-8, 20 planches. 

^40. DuJAHDiN (Victor). Voyages Ofix Pyrénées. Soure- 
nirs <hi Alidi par un Jiotnrno du Sord. Le Roussillon. 

l'ne c'irto dressée par les officiers du corps d*Elat-Major. 
Céret, L. Lamiot, 1890, in-18. 

Le livre contient des erreurs historiques, mais il est très 
intéressant au point de vue des mtiBurs et coutumes ; écrit 
sans prétention, avec une grande honhomie, il n'ea est 
pas moins rempli d'observations très fines et t.^ès justes. 



- 99 — 

541. Labbovcbe (Paul), Pyrénées connues et inconnues. 
Entre les deux mers. 

Dans Revue des Pyrénées, t. ii, 1890, p. 341-373. 

Les chapitres xii et xiu se rapportent aux Pyrénées- 
Orientales. A la fin, très intéressante Note sur un Itiné- 
raire-type : De la Rhune au Canigou. 

542. BiEDEKER (K.). Le Sud-Ouest de la France, de la 
Loire à la frontière d'Espagne, Manuel du voyageur. 
6« édition revue et mise à jour. Leipzig, Karl Bœdeker, 
Paris, Paul Ollendorff, 1897, in-16. 10 cartes et 15 plans 
de ville. 

La partie qui concerne les Pyrénées Orientales (de la 
page 35() à la page 364) est très abrégée mais presque tou- 
jours exacte. 

543. Vidal (Pierre). Guide historique et pittoresque dans 
le département des Pyrénées-Orientales. 2® édition, Perpi- 
gnan, Alté et Fau, 1900, in-8, illustré. Une carte. 

Voir compte rendu de A. Molinier dans la Revue histo- 
rique, de mai-juin 190^. 

544. ToRRAS (César August). Pirineu Catalâ. — Guia- 
itinerari del excursionista à Camprodon. Barcelone, 
tip. de VAvenç, 1902, in-16. Cartes et gravures, xxviii-643 
pages. 

La partie comprise entre les pages 273 et 442, concer- 
nant le Vallespir, le Confient et la Cerdagne, c'est-à-dire 
une grande partie du département des Pyrénées Orientales, 
se vend séparément. 

545. Serisiat (le docteur) et Soulier (P.). ColUoure 
et ses enrirons . Etudes /tistoriques , r/éof/rapJiirjfirs , 
climatologiqnei>, géologique^i , enloniolof/if/ncs et pitto- 
resques sur cette localité. 3^' édition, 1902, sans nom de lieu 
et sans nom d'imprimeur, in-8. 



— 100 — 

546. Beraldi (Henri). Cent ans aux Pyrénées. Paris, 
1898 1904, 6 vol. in-8 [imprimerie L. Danel, à Lille]. 

C*est un inventaire fort complet des diverses littératures 
pyrénéistes : (( livres de sommets, livres de demi-sommets, 
livres de vallées, livres d'établissements thermaux. » Cette 
bibliographie pittoresque est exacte, complète, écrite dans 
un style original, d'allure leste et désinvolte qui sied bien 
à un livre consacré à Texcursionnisme. 



B) Géographie physique et pittoresque ^ 

547. Laporte (Tabbé de). Le Boussillon. In-12 de 118 p. 
Extrait de Le Voyageur français publié en 1765 par 

l'abbé de Laporte. Le Roussillon en 1661. 

C'est une description, sous forme épistolaire, de cette 
province. 

548. MÉCHAiN et Delambre. Base du Système métrique 
di'rirnaJ ou Mesure de Varc du méridien compris entre les 
parallèles de Dunkerque et de BarcPÏone, ejrécuté en 1792 
et années suivantes (de 1792 à Van Vil). Paris, Baudouin, 
2 vol. in-4, 1806-1807. 

Dans le 1. 1®^ p. 409 415, et dans le t. ii, p. 48-52, on trou- 
vera la description des deux massifs de maçonnerie établis 
h Salses et au Vernet et constituant les termes boréal et 
austral de la base de Perpignan. 

Cf. La Bécolution française, n^ du 14 février 1904, article 



^ La frontière qui sépare la géographie physique de la géologie 
estant essentiellement indécise, on rapprochera utilement les études 
citées dans les deux sections. 



s; :. -- 



— lot — 

de F. Gerbeaux sur « Le mètre de marbre de la rue de 
Vaugirard. d 

549, CoRABCEUF (lieutenant-colonel). Mémoire sur les 
opérations géodésiques des^ Pyrénées et la comparaison du 
niveau des deux m£rs, par M. CorcAœuf, lieutenant-colonel 
au corps des ingénieurs-géographes. 

Dans Mémoires présentés par divers satants à T Acadé- 
mie royale des sciences de Vlnstiiut de France et imprimés 
par son ordre. Sciences mathématiques et physiques, t. m, 
Paris, Imprimerie Royale, 1832, gr. in-4, p. 43-131. 

Cet important Mémoire fut présenté à TAcadémie des 
sciences, le 7 mars 1831. 

Appendice: 

I. Exposé des opérations qui ont été faites en 1825, aux 
deux extrémités de la base de Perpignan. 

IL Donnée de départ pour la détermination des hauteurs 
au-dessus du niveau de la Méditerranée. 

II I. Donnée de départ pour la détermination des hauteurs 
au-dessus de VOcéan (mer moyenne). 

IV. Note explicative de l'exemple que nous offrons dans 
les deux tableaux suivants du calcul des probabilités appliqué 
à la recherche de la mesure d'exactitude du nivellement 
géodésique des Pyrénées. 

L'Appendice est suivi d'un Tracé trigonométrique des 
points du premier et du deuxième ordre, composant la 
chaîne principale formée sur la ligne frontière des Pyré- 
nées, depuis Perpignan jusqu'à Rayonne. 

Le Mémoire se termine par des tableaux donnant la 
Direction méridionale du nivellement géodésique des 
Pyrénées. 

Cf. Pierre Vidal, Guide historique et pittoresque dans le 
département des Pyrénées-Orientales, 1^« édition (1879), 
p. 13 : 



— 102 - 

(( Au sortir de la gare de Salses, le voyageur apercevra, 
à sa gauche et sur la route natioDale, une petite colonne 
en fonte fixée sur un large pilier en maçonnerie. C'est la 
borne du Terme boréal, qui, avec une autre borne située 
au Vernet (banlieue de Perpignan) et constituant le Terme 
austral, forme la base de Topôration astronomique qui 
servit à la détermination de Tare du méridien compris 
entre Dunkerque et Barcelone et aussi à la triangulation 
de la chaîne des Pyrénées. La montagne ou Serra 
d'Ëspira- le l'Âgly eut un signal attaché par Méchain à 
celte base d'opération. » 

550. Baude (J.-J.). Les côtes de Roussillon. 

Dans Revue des Deux Mondes, l®*" juillet 1849. Tirage à 
part de 32 pages. 

551. Bouis. Vallée de la Tet. Affluents et itinéraires. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 

littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 481-536. 

552- Caverel (Philippe de). Ambassade en Espagne et 
en Portugal (en 1582) du R, P. en Dieu Don Jean Sarra- 
zin. Arras, Courtin, 1860, in-8. 

Sarrazin traverse le Roussillon et le décrit (p. 183 et 

suiv.). 

553. Martins (Ch.). Une station géodésirjne au sommet 
du Canigov. 

Dans Revue des Deud.- Motides, 15 décembre 1872. 

554. Jeanbernat et Timbal- Lagrave. Le massif du 
Lanronti (ancien Donnoz-nn), canton dr Qucrigut (Arirgc), 
ftrrc une carte en cinq con.lenrs, au 1/ 40. 000^ par Pierre 
Lazrrgrs, ot une planche botanique en noir. Toulouse, 
Librairie centrale, 1876, in 8 de 430 pages. 

555. Lequeutre (A,). ï^ne cj-rur^ion dans les vallées de 



— 108 — 

l'Aude et du Rebent y (canton de Quérigut), Paris, 1876, 
in-S, 12 pages. 

Extrait du Bulletin du Club Alpin Français, 3« trimes- 
tre, 1876. 

556. Lbqueutre(A.). Signal de Campcardos et Pic de 
Pei/re Fourque (Pyrénées-Orientales), 

Dans Annuaire du Club Alpin Français, 3« année, 1876, 
p. 17 et suiv. 

Le (( Signal » de Campcardos est à l'altitude de 2.914"». C'est 
à tort que M. Lequeutre le dénomme « le sommet le plus 
élevé du département des Pyrénées-Orientales ». Cet 
honneur revient de droit au Pic do Carlit dont l'altitude 
est de 2.92 1™. C'est encore par erreur que M. Lequeutre 
prétend que lo « Pu y de Carlitte (Pic de Carlit) est situé 
moitié dans le département de rAriège, moitié dans 
celui des Pyrénées-Orientales ». La montagne de Carlit est 
entièrement dans ce dernier. 

557. Lequeutre (A.). Le Lac Lanoux et le Puig de 
Carlitte *. 

Dans Bulletin de la Société Ramond, Paris, Savy, 
12e année, janvier 1877, p. 1-16. 

558. De Saint' Béat à Bourg-Madame par le versant 
méridional des Pyrénées (Pyrénées françaises et espa- 
gnoles). 

Dans Annuaire du Club Alpin Français^ 4« année, 1877, 
p. G1-9Î). 

559. Lequeutre (A.). Excursion dans les Corbivros orion- 
talos (rallée de IWIfjnotti*, montagne Rttzc. et vallée de la 
Hotdzane ; foret des Fanges, vallée de Caudiès et vallée de 

' Cette forme est de fabrication française et moderne. Les gens 
du pays ont toujours dit et écrit: Carlit, Quelle nécessité d'allon^^er 
ainsi les noms propres et de les estropier? 



— 104 — 

VAgly ; vallée de la Maury, Pierre Perihuse, vallée du 
Verdouble ; Saint-Antoine de Galamua), 

Dans Annuaire du Club Alpin Français, 5« année, 1878, 
p. 609-629. 

56U. HÉROLLE (Louis). Excursion en Cerdagne et ascen- 
sion du PuigmaL 

Dans Annuaire du Club Alpin Français, ?• année, 1880, 
p. 322-341. 

561. Saint-Saud (le baron de). La Sierra de Cadi 
(Pyrénées catalanes). 

Dans Annuaire du Club Alpin Français, 7® année, 1880, 
p. 385-395. 

562. Seiqnette, Les A Ibères, 

Dans Bulletin de la Société languedocienne de géographie, 
Montpellier, Bohem et Fils, t. iv, p. 301 355, 1881. Une 
carte. 

563. JoANNE (P.) et Raymond (Charles). Vernet-les- 
Bains, A mélie-les-Bains et les Pyrénées- Orientales. De la 
collection des « Guides Jeanne ». Paris, Hachette, 1881, 
in 18 de vni-172 pages. 3 cartes et 20 gravures. 

564. Vidal (Pierre). Guide du touriste à Vernet et dans 
les callées du Canigou, Perpignan, Ch. Latrobe, 1881, in-12 
de 176 pages. Une carte. 

565. CoNs (H.). De Atace, Paris, Thorin, 1881, in-8. 
Thèse latine pour le doctorat ès-lettres. 

566. CoNS (H.). U Aude y ses alluvlons et le port de 
Nar bonne. 

Dans Bulletin de la Société languedocienne de géographie. 
Montpellier [1882], t. v, p. 161-234. Une carte. 




. DaicriptioQ dw sonrcea et do la basto raUéti» I'AvABi 
en Capcir. 
EteprodoctioD de la Ihtee latine prteédento. 

867. Labrouchi. Bmeunioa dt Ptrjàgnan à foût. 
Bordeaux, 1883, in-S de 38 pagea. 

568. JousLA (le docteur). Lei Pyrénéêê ùieonnuêt. ht 
Capeir et le Donnexan. Paria, in-12. 

569, RocHAT (Edouard). Promenada dont tet Pyrénéa 
en juin 1883 (Gavamie, Ariège, Andorre et Cerdagne). 

Dans Annuaire du Club Alpin FrançaU, 10* année, 1883, 

p. idi-sûs. 

570. Vidal (Pierre). Bteurtion à Saint-LauretU-de- 
Cerdan», dan» Ut haute vallée de la Mùga, à Couetouge», 
aur « la Serra de Montner », iur le sommet de la Garée et 
le Pilon de Bellmatx, 

Dana Le Papillon des 6 et 13 juillet 1884. 

571. MâNÉTRiEH. Ze Canigou est-il visible de iffarteiltet 
Dana Bulletin de la Société agricole, seietU\fique et 

littéraire de» PgréaéefOrientalea, t. xxvii, 1885, p. 137- 
143. 

572, Vidal (Pierre). Souoenira d'un tçuriate. Excursion» 
et ascensions dans les montagnes du massif de Carlit 
(Cerdagne française). Perpignan, A. Julia, 1887, ia-12 de 
73 pages. 

573, RussBL (le comte Heory). Souvenirs d'un Mon- 
tagnard, 1858-1S88, Pau, Vignancourt, lo-S de xx-508 
pages. 

Deuxième édition. La première, imprimée en 1878, ne 
fut pas mise dans te commerce j Russell la jeta au Gave. 
Il n'en est resté que de « rarissimes exemplaires ». 



— 106 — 

574. Saisset (Albert). Une excursion dans l'arrondisse^ 
ment de P rades. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littérnire des Pyrénées-Orientales, t. xxx, 1889, p. 486-500. 

575. Taillefer (Auguste). Le département des Pyrénées- 
Orientales. Perpignan, Brun frères, 1891, in-l8de 112 pages. 
Petites cartes par cantons intercalées dans le texte. 

Une deuxième édition, parue la même année que la pre- 
mière, contient des corrections et modifications, d'ailleurs 
insuffisantes. 



/. 



576. OsoNA (Arthur). Guia-Itineraria de las régions del 
jJns.sanes, J\f/rineus, Cerdanya, Serras deCadi y Andorra. 
Barcelona, F. Altés y Alabart, 1894, in-12 de 367 pages et 
une carte. 

577. Brousse fils (Kmmanuel). La Cerdagne française. 
Perpignan, imprimerie de VIndépendant, 1896, in-18. 
Gravures. 

578. Salsas (Albert). De Cerdagne en Vallespir, Notes 
de touriste. 

Extrait du Bidletin du Club Alpin Français (section du 
(Janigou), Perpignan, imprimerie de V Indépendant. 1896, 
in -8® de 30 pages. 

579. Lkfrançois (Cli.). Aa Canigou. La brrrhe Durier, 
Le C/tàlet gardé des Cortnlets. 

Dans Annuaire dic CInb Alpin Finançais, 2'M année, 
1891). Tirage à part, Paris, Cliamerot et Renouard, in-8 

(le 42 p;«ges. Figures. 

580. Brousse fils (Emmanuel). Frrur.sion.s dans les 
hautes rtdl('rs de la Tel, de VAu.de ei du Sègre (Hnut- 
C'aifletti, (\fpeir, Cerdagne). Guide pratique du touriste 



— IW — 

publié sous le patronage du Club Alpin Français, seetion 
du Canigou. Perpignan, imprimerie de YIndépendant, 1897, 
in*18. Gravures. 

Ml. MoNY (A.). Notes de Voyage. Du Vemèt à Ax-les- 
Bainspar la montagne. Moulins, 1897, 28 pages. 

582. Delebegqub (André) et Ritter (Etienne). Sur quel- 
ques lacs des Pyrénées-Orientales et des Hautes-Pyrénées. 

Dans Comptes Rendus de VAcadémie des Sciences, 
t. cxxvii, 1898, p. 740-742. 

583. Spender (Harold) et Llewellyn Smith (H.). 
Through the high Pyrénées. Londres, 1898. 

Une partie de la Cerdagne est décrite dans les chapitres 
I et II (p. 10-30). Nombreuses illustrations et cartes. 

584. OsoNA (Arthur). Guia-Itineraria del Llussanés, 
de las Concas del Llobregat, del Cardoner y del Segre, de 
las Serras de Busa, Cadi, Bescaran y Pyrineus ah la 
Cerdanya. Dividida en 176 itineraris, Barcelona, estampa 
de F. Altés y Alabert, 1899, in-12 de 432 pages. Une carte. 

585. Kalguèrb (J.). Excursions estivales. Notre-Dame du 
Château, Saint-Jacques de Calahons (près Catllar), 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
tales, fasc. XXXIII et xxxiv, 1899. 

586. Congrès du Club Alpin Français dans les Pyrénées- 
Orientales, du 31 août au 7 septembre 1899, 

[L*Etnographie des Pyrénées-Orientales, conférence de 
M. Emmanuel Brousse; le Déboisement et le relief du sol, 
conférence de M. Eugène Trutat ; les Cours des Guides, 
communications de Henry Cuënot et Ch. Lefrançois ; 
Noms des membres du Club qui ont pris part aux excur- 
sions du Congrès]. 



— 108 — 

Supplément aux n^ 8, 9, 10 (août-septembre-octobre 
1899) du Bulletin du Club Alpin Français. Paris, 1899, 
in-S de 88 pages. 

587. Brossard (Ch.). Géographie pittoresque et monu- 
mentale de la France. Paris, E. Flammarion, 1900-1903, 
4 vol. gr. in 8. Tirage à part (contenant l'Âriège), de 
47 pages. Cartes et gravures. 

Le volume qui contient le Roussillon a pour titre « La 
France du Sud-Ouest ». 

588. Bosch de la Trinxeria (Caries). Aux rocs de 
Tnlaixa (en Vallespir). 

Dans Journal commercial illustre des Pyrénées-Orien- 
tales, fasc. XLiv et xlvii, 1900. 

589. Calas (Julien). Recherches sur les modifications 
anciennes et récentes du bassin moyen de la Tet. 

Dans Ballet in de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Ptjrénées'Oricntalcs, t. xli, 1900, p. 107-164. 

590. ^l ARTAGO"!^. Montagnes et Afontagnards. 1^^ série : 
Pf/rénées, Catalogne, Ile de Majorque, Provence. Paris, 
A. Lemerre, 1901. 

Les chapitres qui intéressent notre région sont: De 
Vic-I)essos à Porté, le Pic de Carlitte (avec itinéraire 
graphique) ; De Bourg-Madame à Quillan. Les excursions 
décrites datent de 1891. 

591. Alcover. Impressions de oiatge [en Rossellô, 1901- 
1902.] 

Dans Bulletin de la Société agricole , scientifique et litté- 
raire des Pj/rénées-()rientales, t. xliii, 19U2, p. 342-382. 
Impressions et notes linguistiques et archéologiques. 

592. Btdletin trimestriel du Syndicat d'initiative de 
Perj)if/nan et du Boussillon, Pyrénées-Orientales. Perpi- 
gnan, Ch. Latrobe, sans date [1898], in-8. Gravures. 



— 109 — 

593. MoRER (SauTear). Noire département. Sans indica- 
tion typographique, in-18. 

594. Hugo (Abel). France pittoresque. — Département 
des Pyrénées-Orientales (ci-devant Roussillon). Sans indi- 
cation typographique, gr. in-8 à 2 colonnes. 

595. MoNCERDÀ DE Macia (Dolorès). Impressions d'un 
touriste [en Cerdagne et en Roussillon]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien' 
taies, fasc. xuii, xuv, xlv, xlvi, 1901-1902. 

596. Notes d'un touriste sur le Haut-Vallespir. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orienta- 
les, fasc. LxxiY et suiv., 1902. 

597. Grand (E.-D.). Pyrénées -Orientales. 

Dans La grande Encyclopédie, inventaire raisonné des 
sciences, des lettres et des arts par une Société de savants 
et de gens de lettres. Paris, Société anonyme de la Grande 
Encyclopédie, livraisons 672 et 673. 

598. Excursion au Canigou. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
tales, 1902, fasc. Lxx. Vues. 

599. TouBERT et Soler (J.). Excursions dans les Pyré- 
nées-Orientales. Guide pratique du touriste publié sous le 
patronage du Club Alpin Français (Section du Canigou), 
Perpignan, Brun frères, sans date, 3 séries, in-18. 

1'® série, Les vallées du Canigou, 48 pages. 
2® série. Plages du Roussillon, 48 pages. 
3® série, A Ibères, vallée du Tech, Haut- Vallespir (Le 
Boulou, Amélie-les-Bains, La Preste), 48 pages. 

600. Lamarque (Docteur Denis). Notes de Voyage, A 
Ventrée du Vallespir. Elne et sa cathédrale. 



— 110 - 

Dans Bulletin catalan^ août 1902. Tirage ô part, Bor- 
deaux, G. Delmas, 1902, in-S de 11 pages. 

601. GiBRAT (Abbé J.). Notes d*iin touriste sur le Haut- 
ValU'spir. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
taies, fascicules divers des années 1902 et 19U3. 

602. PiAzzA (D.). Le Canigou vu de Marseille. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
tales, fascicule lxxvii, 1903. 

603 . Vidal( Pierre). Ascension du Caniyou, par Pierre III, 
roi (VArafion, en Î2S5, 

Dans Rertie d'histoire et d*arcJiéoloyie du Roussillon, 
1903, n« 12. 



G) Géographie historique 

604. Henry. RechercJies sur la roie de Rome en Espagne 
à Iravrrs le Roussillon. Perpignan, Tastu, 1820, in-8 de 
31 paijres. 

605. Saint-Malo (De). Examen de divers systèmes 
pnhll.rs jusqu'à ce jour stir une des roies romaines condui- 
sant fie Narhonne en Ihérie. 

Dans IjC Pid)liratrur des J*i/rénées- Orientales, 1832, 
po^ 37) et 36. 

CM. Saint-Malo (Do). Reche.rchos sttr la topof/raphie du 
Roussillan dans le Moifen-Agi'. 

Dans Ij', Piddîr.atcur drx }\f/rcni'f's- Orientales, 1833, 
n^^ 23, 24, 25, 26, 27. 

Détail : i. Alamanys ; ii. Torrent (Torrent d'amont et 



»»2'?'.-**f" 



— m — 

Torrent d'avall); m. Cellule de saint Félix ; iv« Cellule de 
saint Julien ; vi. Tresmals, village ; yii. Cellule de saint 
Martin ; viii. Cellule de saint Vincent ; ix. La Garriga ; 
X. Vilanova, village ; xi. Molars, hameau ; xn. Saint- 
Pierre d*Argelôs, village, et Saint-Laurent-du-Mont ou 
de TAleu. 

607. Saint Malo (De). Etude sur la voie romaine con- 
duisant de Narbonne en Ibérie. 

Dans Annulaire statistique et historique du département 
des Pyrénées-Orientales^ 1834, Perpignan, 1834, in-12. 

608. Saint-Malo (De). Essai sur la prétendue division 
du diocèse d'Elne en trois comtés particuliers. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1834, 
n~6-10. 

609. PuiGOARi (Pierre). Recherches sur les « Ceretani )> 
des Pyrénées. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées -Orientales, 1835, 
nos 25 et 26. 

610. Saint-Malo (De). Résumé des découvertes faites 
depuis 1815 sur la topographie du Roussillon au temps des 
Romains. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales , 1836, 
no* 48 et 49. 

611. Alart. Géographie historique du Confient [avec 
une carte historique du Gonflent]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orient aie s, t. x, 1856, p. 67-112. 

612. Arago (Antoine). Etude sur la composition terri- 
toriale du canton de Latour. Perpignan, AIzine, 1857, 
in-8, de 30 pages. 



- U2 — 

613. JuNOY (Fr. Tomâs). Disertaciones sacadas de la 
historia inedita de los Ceretanos, Barcelone, 1857, in-12 
de 64 pages. Deux cartes. 

614. Alart. Géographie historique des Pyrénées-Orien- 
tales [période gallo-romaine, période wisigothique, domi- 
nation arabe]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xii, 1860, p. 67-130 et 
273-286. 

615. Alart. La voie romaine de Vancien Roussillon, 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 

littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xii, 1860, p. 131-194. 

616. Garrucci. Sur un nouvel itinéraire découvert dans 
les (( Aquae Apollinares ». 

Dans Revue archéologique, nouvelle série, 5« vol., 

Paris, 1862. 

Note sur la partie de la route qui traversait le midi de 
Tancienne Gaule. 

617. Saulgy (Fr. de). Compte rendu à l'Académie des 
Inscriptions d'une exploration quil vient de faire dans les 
Pyrénées- Orient aies de concert avec M. le général Creuly. 

Dans Revue archéologique, nouvelle série, 4® année, 
7e vol., p. 268. 

Cf. Bulletin de l* Académie des Inscriptions , mars 1863. 

618. IIerzog (Ernest). Gallia Narhonensis provinciae 
romanœ historia, descripiio, institutorum expositio. Lipsiœ, 
Teubner, 1864, in-8. 

619. Saulgy (Fr. de). Etude topographique sur V « Ora 
marlilma » de Ru/us Festus A vie nus. 

Dans Revue archéologique y nouvelle série, 8** année, 
15e vol., 1867, p. 54-62 et 81-98. 



"".:- *'^'-i<>* 



— 113 — 

620. MÉNÉmiBR. Notice êur bt voie romaine dans U 
1ioU88itton,ùidiqtiéê dans les itinéraires d^Antonin et de 
Peutinger, 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et 
littéraire des Pi/rénées-Orieniale^, t. xvni, 1870, p. 245-270. 

Une (( Carte du tracé pour servir à rihtelligence du 
texte ». 

621 • Arbois de Jubainviulb (H. d'). « Les Elesyces » ou 
n Elisyci » et Y ^ Ora maritima » de Festus Amenas. 
Dans Revue archéologique^ i, xxvih, p. 230. Année 1874. 

622. A(.ART* Documents sur la géographie historique du 
Roussillon, 

Six textes: 1** Rôle du fogal^e.,. offert par la défense 
de Sardaigne (▼. 1354) ; 2* id. pour la guerre de Castille 
(1358) ; Z^ id. (1385) ; 49 Livre de voyage des quêteurs delà 
oonirérie de Santa- Barbara de Prunières (1395) ; 5<» Mémo- 
rial des revenus et droits royaux des comtés de Roussillon 
et de Cerdagne (1395) ; 6<» Subside levé sur le clergé du 
diocèse d'Elne (1455). 

Dans Bulletin de la Sociëté agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxii, 1876, p. 505-608. 

623. Aragon (Victor). Recherches sur la voie romaine 
en Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société languedocienne de géographie. 
Montpellier, 1879, t. ii, n^» 3 et 4. 

624. Thiers (Paul). Tracé de la raie domitienne de 
Narhonne à Perpignan, 

Dans Revue des Pyrénées, t. ii, 1890, p. 781-789. 

625. Thiers (Paul). De Narbonne aux Pyrénées par la 
voie romaine. 



— 114 — 

Dans le Bulletin de la Société archéologique de Narbonne, 
année 1895, 2« semestre, p. 639-666, Narbonne, F. Gaillard, 
1895, in-8. 

626. Brousse (Emmanuel). La Cerdagne française. 
Perpignan, imprimerie de V Indépendant, 1896, in-18. 

627. Lenthéric (Charles). Les Villes mortes du Golfe 
de Lyon, « lUiberis » — « Ruscino )) — « Narbon » — 
Agde — Maguelone — Aiguesmortes — Arles — les Saintes 
Maries. Paris, E. Pion, Nourrit et Ci«, 1898, in-16, 
6<^ édition. Cartes. 

Les chapitres ii à v de la seconde partie s'occupent 
à^Illiberis, de Ruscino et de la côte méditerranéenne, 
depuis le Cap de Creus jusqu'à Leucate. 

Cf. Hennebert (le lieutenant-colonel), Histoire d'Anni- 
bal. Paris, Imprimerie Impériale, 1870, tome i®'. L'auteur 
décrit la partie orientale de la chaîne des Pyrénées, la 
Catalogne et le Roussillon, à propos du passage de l'illustre 
général carthaginois en 218. 

628. Brousse (Emmanuel). L'Ethnographie des Pyré- 
nées-Orientales. 

Dans Bulletin du Club Alpin Français, août-septembre- 
octobre 1899. 

Résume les travaux d'Alart (Géographie historique du 
(iëparteweni des Pyrénées-Orientales) , de Ludovic Martinet 
( Banyals-sur-Mer) et du Docteur Albert Donnezan (La 
Grotte d'Estagel). 

G29. Freixe (Jacques). [La voie romaine de Narbonne à 
Gerona]. Série d'articles parus sous différents titres 
dans la Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900-1902. 

Démontre que la voie passait au Perthus et s'efforce d'en 
déterminer exactement le tracé et les stations. 



— 115 — 

630. Vidal (Pierre). A propos de la voie romaine de 
l'ancien Roussillon, 

Revue d*histoire et d*archéologie du Roussillon, 1903, 
p. 369-375. 

631. MoNSALVATJE Y F0SSA8 (D. FpaDcisco). Gco^ro/ïa 
histôrica del condado de Besalû. (Noticias histôricas, t. x), 
Olot, Ignace Juan Bonet, 1899, in-S de 331 pages. 



D) Cartographie < 

632. [Vue de la ville de Perpignan, assiégée]. Gravée 
[à Venise] en 1542. Au dessus de la date : E. V. 

Autour de la ville : Guasconi, Frazesi, Borgognoni, 
Suizeri, Italiani, disposés en carrés ; plus, un carré de 
Lanzi ou Lansquenets. 

633. Mercator (Gérard). Comitatus Ruscinonis vulgo 
(( Roussillon » in que Episcopatus Helnensis gallice 
« Evesché d'Elne ou de Perpignan ». Dans Atlas de 1595. 

634. Mercator (Gérard). Atlaa de Gérard Mercator de 
nouveau rereu, toutes les renies corrigez et en outre aug- 
menté d'un Appendir, par Josse Ilondius. Amsterdam, 
Johannes Cloppenburgius, 1630. 

Carte de TAragon, n« 75 ; de la Catalogne, 178. 

^ Notre relevé n'a pu êtri, en ce qui concerne la Cartographie, 
aussi complet que nous l'aurions désiré : nous serons donc plus parti- 
culièremeot reconnaissants aux personnos qtii nous signaleront des 
cartes et des plans^ en vue du Supplément annoncé dan? notre 
iotroducticD. 



— 116 — 

635. Blaeu ou Blaeuw (Guillaume et Jean). Grand 
Atlas ou (( Theatrum Mundi », Carte de la Catalogne avec 
texte. Amsterdam, 1632, io-folio. 

636. Boisseau (Jean). iVbure//e description du comté de 
Roussillon, Ensemble d'une partie des Mans Pirenees ou 
confinent la France à l'Espagne, Paris, Jean Boisseau, enlu- 
mineur du Roy, 1639. 

637. Boisseau (Jean). Comté de Roussillon. Paris, 1639, 
Amsterdam, Jean Blaeu, 1663, in-folio. 

638. Catalogne et Arragon. 1641. Echelle de 15 lieues. 

639. Profil de la Ville et Citadelle de Perpignan, 1642. 
Dans le «Grand Atlas de Beaulieu », réédité au xix^ siècle, 

par l'Administration des Musées Impériaux et Nationaux. 
Calcographie du Louvre. Feuilles in-folio. 

640. Beaulieu (Le sieur de). Plans, cartes et profilz des 
Villes j Chasteaux et Costes de mer de la principauté de 
Catalogne, Roussillon et Serdaigne et les portraits noms et 
arfnes des Vices Roy s et lieutenants Généraux qui ont com- 
mandé souhz Louys xiii et Louis xiiii a presant régnant 
Dessignées sur les lieux et présenté à Monseigneur le 
Mareschal de Gramont Par le S^. de Beaulieu le Donjon 
Ingénieur et Géographe ordinaire du Roy gentilhomme de 
sa Chambre et ayde de Camp en ses Armées 1653. 

In-plano, xvii® siècle. 

Le litre est fait à la main comme la plupart des cartes 
et plans contenus dans le volume. 

(l'est un exemplaire tout spécial du Grand Beaulieu, qui 
doit provenir de TEcole des Cadets Gentilshommes de 
Perpignan, plus connue sous le nom d* Académie, Appar- 
tient à la Bibliothèque publique municipale de Perpignan. 

641. Sanson. Sardanes. — Evesché de Elue, ou de 



— 117 — 

Perpignan. Comté de RotAssiUon où sont les Veguerie de 
Perpignan, Souveguerie de Vall Spir, Veguerie de Ville- 
franque de Confient, Souveguerie de Capsir; Tout ce comté 
de Rouêsillon, et partie de celuy de Cerdaûe, sont à présent 
réunis à la France. — Par le sieur Sanson, d'Abbeville, 
géographe ordinaire de S, M. 1660. 
Gravé par L. Cordier. 

642. Sanson (Nicolas). Eoéché de Perpignan. 
Paris [Mariette et Robert], 1660, in-folio. 

643. Plan de la Ville et Citadelle de Perpignan assiégée 
par Sa Maiesté très Crestienne Louis XIII... Dessigné et 
présenté au Roy par le sieur de Beaulieu... Sans indication 
typographique. 

Dans le « Grand Beaulieu ». 

644. Beaulieu (Sébastien de Pour avlt de). Recueil des 
plans et vues des Sièges et Batailles de Louis le Grand. 
3 vol. in-folio. 

Réduit en 2 recueils, format in-4° oblong (7 volumes), 
dits (( Petit Beaulieu. » Ingénieur et maréchal de camp, 
Beaulieu mourut eu 1674; créateur de la topographie 
militaire sous Louis XIV. 

645. Collioure. — Roussillion, — C. N. Cochin fecit. 
Vue cavalière. 

Dans le « Grand Beaulieu. » 

646. Perpignan capitalle de Roussillon.^Vue cavalière. 
Dans le « Grand Beaulieu ». 

647. Val (Pierre du). Le Roassillon. Paris, 1677, in-fol. 

648. Beaulieu (Le sieur de). P/an rff^ Siège de la Ville 
et Chasteau de Coliovre au comté de Roussillon... A Paris 



— 118 — 

par le sieur de Beaulieu le Donjon, ingénieur ordinaire de 
Sa Majesté. 

Echelle de 200 toises. 

Dans le « Grand Beaulieu ». 

649. Beaulieu (Le sieur de). Les plans et profils 
des principales villes et lieux considérables du Comté de 
Roussillon, Confiant et Cerdagne. Avec la carte générale et 
les particuliers de chaque département, l vol. oblong, sans 
date. 

La plupart des planches ont été gravées par A. Perel. 
A la suite : plans et profils des principales villes et lieux 
de la Catalogne. 

Fait partie du u Petit Beaulieu ». 

650. Cantelli (Giacomo). Le Roussillon. Roma, 1690, 
in-folio. 

651 . Beaudrand (Michel- Antoine). Le Roussillon, Paris, 
1G95, in-folio. 

652. Mont-Louis, est une place forte et nouvelle Bastie 
par le Roy Van 1678, dans les Monts Pyrénées du Comté 
de Cerdagne, a deux lieues de Puïcerda, a 42 degrez 
8 minutes de latitude, 22 dcgr. 30 minutes de longitude, 
sur la petite Rivière de la Teille. 

Sans lieu ni date. Echelle non indiquée. 
Lisez la Tet. 

653. VisscHEH (Nicolas). Exacta Principatus Cataloniœ 
tabula. 

Ex ofïicina Nicolas Visscher, sans date [xvir- siècle]. 

6r)4. Baudrand. La principauté de Catalogne rt le Comté 
de Rousi>illonf suivant les nouvelles observations. 

(iravé par G. Roussel, 2 feuilles jésus. Paris, 1695 et 1703. 




Dédie* à Monteigaew te Mttr^hal de îfoaiUe», par 
I.-B. JVoIîn, géogM^he ordinaire du Roy. 

655. Citadelladi Salles ô Salcea nelRosaiglione descritta 
e dedietUa dal P. Conmogra/o CoronelU al M. S. P. D. 
Gioaeppe Maria Cigala Ckierico RegoU^e Predieatort, ete, 

Plao eo italien. Bcbelle de 40 cannes. Sans liea ni date, 
[fin du x.vif siècle {?)] 

656. Samson. Principauté de Catalogne où sont comprit 
le» Comté» de Rouaaillon et de Cerdagne, dioiaé6 en leur» 
Vigueriea, par le 5* Sanson, géographe ordinaire du Roy. 

Paris, chez le sieur laillot, géographe de Sa Majesté, 
1706. Gravé par Cordier. 

657. FER(Nicols8de).Z«£oiu8i^/on. Paris,[1706, Desnos, 
1760] in-folio. 

668. [Fer (de)]. CoUioure, Ville forte. Port sur la Mer 
Mêdilerr[anée], aux frontière» de france et d'Espagne du 
Comté de Roiusillon au Roy depuis l'an 1642. elUe»t »ituée 
a42, degre»50. minutes de latitude et a S3. degrei 40, minu- 
tes de lo/igitude. 

Sans indication typographique. Echelle de 140 toises. 

659. [Fer (de)). Belle-Gardeest une petite Place Forte du 

Comté de Rouasillon au Roy située sur un Rocher ou Mont, à 
42. degrez de latitud[e] et 33. degrei 29. minutes de 
longitude. 
Echelle de 50 toises. laselin fecit. Sans date. 

660. [Fer (de)]. Prats de Moliou, Place Forte du Rous- 
sillon, située sur la Ririère du Tech, à 41. degrez 50. mi- 
nutes de Latitude et a 22. degré: 50. minutes de Longitude 
au Roy. 

Sans indication typographique. Echelle de 100 toises. 



— 120 — 

C61. Place de Perpignan, capital (sic) du RoussiUon. 
Sans indicatioD typographique. Echelle de 5^0 toises. 
Peut-être de De Fer. 

662. Plan de la Citadelle de Perpignan, Sans date. 
Echelle de 100 toises. 

«Table pour l'intelligence des choses les plus remarqua- 
bles de la Citadelle de Perpignan ». 
Peut être de De Fer. 

663. Placide (Le P.). La Catalogne. Paris, 17u7. 

664. MicHELOT et Brémond. Nouvelle carte des côtes de 
Catalogne, Roussillon, Languedoc, Provence, Italie et 
partie de Vile de Cor ce. 

Marseille, chez Laurent Brémond, 1718. In-folio, de 
18 planches. 

665. P^ER (N. de). Le Roussillon Subdirisé en Cerdagne, 
Capsir, Conjians, Vais de Carol et de Spir, ou se trouve 
encore le Lampourdan, faisant partie de la Catalogne, mis 
au jour par N. de Fer, géographe de Sa Majesté Catolique, 

Gravé par H. Van Loon. Paris, G. Danet, sans date [1720?]. 

Il existe une autre édition datée de 1772, chez Desnos, 
corrigée et augmentée sur les nouvelles observations de 
TAcadémie des sciences. 

G66. Fer (N. de). Introduction à la fortification. Paris, 
J.-F. Benar, 1723. In-folio oblong. 

Planche 180, Pur/cerda; Planche 181, Mont-Louis. 

667. MicHELOT et Brémond. Plan de la ville ci port de 
Collionrc. Paris, 1727, gravé par ï\ Starck-Man. 

668. Fer (de). Perpignan, Ville forte Capitale du Comté 
de Roussillon au Roij (Upuin 1612. Située sur la petite 




— 121 — 

Rioièré de LtU et (sic) a 4g. degrés ISi minute d^LatUade 
et 23 degrés 25 minute» de Longitude. 
Kchella de 100 toisea. Sans légeode. Lisez: La 7W. 

669. Cabsini db Thury. Carte de France (1744-1787). 
Les feuilles iZZ. 133, 139, 140, 149, 21 G, 22 J. se rappor- 
tant aux Pyréuâes- Orientales. Carte dite de Caasirù. 

670. Vaugondy (Robert de). Etats de la couronne 
d'Aragon où se trouvent les royaumes d'Aragon et de 
Naoarre, la Principauté de Catalogne, 1768. 

671. Apierici (Joseph). Nueca descHpcion geograjîeadel 
Principado de Catalufia, 

Dddiée à S. M. Philippe V, par l'stiteur D. Joseph 
Apierici, sod géographe, ea 1769. A t'échelle de rîngt 
lieues de 3.000 pas au degré. 

672. GnANDVOiNET. Carte géométrique de ts crête dêa 
Pyrénées dont les eaux versantes doivent /aire ta diotaondu 
Comté de Poix d'aoec la Principauté souveraine d'Andorre, 
Cette dernière par indivis entre la France et l'Espagne, et, 
enfin, la Vallée de Carolle, Cerdagne Française, Capsir et 
Donezan, 1772. Par le sieur Grandvoinet, ingénieur- 
géographe du Roi. 

673. Desaucbe. Carte de la Province du Languedoc 
Divisée suivant ses différens Diocèses. Dans laquelle sont 
Comprises les Prorinces du Rouergue, du Quercy, du 
Roussillon et du Comté de Foix. Dressée, D'après plusieurs 
Cartes particulières et manuscrites, lecèes sur les Lieux, et 
Assiijetie aux Obserrations Astronomiques âè M. M. de 
l'Académie des Sciences. 

Cette feuille contient: Partie Méridionale du Languedoc, 
comprenant le RoussUton et te Cnriilc de Foix. 
Paris, chez l'auteur, 1785. 



— 122 — 

674. Bonne. Gouvernements de Languedoc^ de Roussil- 
Ion et de Foix, Par M. Bonne, Ingén[ieu]r'Hydrograp?ie 
de la Marine. 

Gravé par André. Sans date. 

675 . Roussel. Carte générale des Monts Pyrénées, par- 
tie des royaumes de France et d'Espagne, par le sieur 
Roussel, ingénieur du Roy, 

Carte en 4 feuilles jésus. 

676. Comitatus Ruscinonis vulgo Roussillon in quo Epis- 
copatus Helenensis Gallicé Ecesché d*Elne ou de Perpignan. 

Précédé d'un texte qui a pour titre : Du Comté de Rous- 
sillon, des villes de Perpignan, Colioure, Salces, etc. 
Grand in-folio à 2 colonnes. Cf n® 633. 

677. BouRGOiNG. Carte du diocèse d'Alet, gravée par 
Aid ring. Grand in-folio. 

Contient une partie du département des Pyrénées- 
Orientales. 

678. Citadelle de Perpignan , échelle do 100 toises. 
Villa-franca de Confient y échelle de 100 toises ; 
Elna, échelle de 150 toises. 

3 plans sur la même feuille. 

A Amsterdam chez C. Allard, avec privilège, sans date 
[xviii^ siècle]. 

Légende en français. 

079. Mont Loîtis, échelle de 10() toises. 
Prati de Mola. Prata de MoUou of Prati de Mola cen 
France... Echelle de 300 toises. 

Amsterdam by C. Allard, op. den Dam met Privilégie. 

A Leide, chez Pierre Vander Aa. Sans date. 

2 plans sur la môme feuille dans un même encadrement. 



— 128 — 

680. Plan de la cille de ColUoure. PlanduChasteau de 
Salcea, 

A Leide, chez Pierre Vao der Aa. Sans date. 

2 plans sur la môme feuille dans ud môme encadrement. 
Légende en français. 

Echellede 100 toises. 

681. Beaurin (De). Le comté de Romaillon, 

Paris, chez M. de Beaurin, G. Or. du Roy, quai des 
Aogustins. Sans date. 
Gravé par Incelin. 

682. Belle-garde, échelle de 100 toises. 
Colliure, échelle de 300 toises. 
Perpignan, échelle de 100 toises. 
Kasteel van Salses, sans échelle. 

3 plans et une vue cavalière (Salses), sur la môme feuille. 
C. Allard, exe. Amst. c. Pr. Sans date. 

Légende en hollandais. 

683. Beaurin (le sieur de). Le Roussillon. In-fol. La 
légende porte: «le Comté de Roussillon a pour ville 
capitale Perpignan, cette Province est Située entre le 4. et 
43. degré de Latitude et Sétend depuis 20. jusqu'à 21. 
deg[rés] 2. m. de Longit[ude] Suivant les nouvelles 
Observat[ions] ». 

684 . Plan du Port Vendres situé dans le Roussillon près 
les Frontières d'Espagne et la Carte des côtes de la Médi- 
terranée pour connoitre sa position. — D'après les dessins 
du sieur de Wailly. Kchelle de 150 toises. 

Gravé par Moithey. Sans date. 

685. Département des Pyrénées-Orientales. Décrété le 



— 124 — 

9 février 1790 par l'Assemblée nationale^ divisé en 3 arron- 
dissements et 17 cantons. A Paris, chez Basset. 
Dans Atlas national de la France, n^ 6S, 

686. LoPEz (Tomas). Atlas geografico de Espana, 

Cet atlas date de 1810 et renferme une carte de la Princi- 
pauté de Catalogne, en 4 feuilles jésus. 

687. Carte du Dépôt de la Guerre, publiée en 1824. 
Echelle de 1/345.600. Lieues d'Espagne 17 Va au degré. 
Feuille 23 Est et 23 Ouest, Girone et Barcelone. 

688. Falip. Rapport sur une Carte du département des 
Pjf renées-Orientales, par M. Giraudeau de Saint-Geroais, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. vi. 1843, p. 241-248. 

689. Plan du port et de la rade de Port-Vendres (côtes 
du Roussillon, département des Pyrénées- Orientales), levé 
en 1842 sous la direction de feu M. Monnier..., par MM. Le 
Bourguignon-Duperré et Begat... et Lieussou... Revisé en 
1873 par MM. Germain Hanusse et Bouillet. 

Au Dépôt de la Marine, n® 1043. 

Gravé par Chassant. — Ecrit par J. M. Ilacq. 

690. Fervel (J. N.) Campagnes de la Révolution dans les 
Pyrénées-Orientales, Atlas de 15 cartes. 

691. DuBARD (Lo capitaine) et Azéma (Le capitaine). 
Carte de la zone frontière des Pyrénées-Orientales^ levée et 
dressée sous ladireetion de M. Blanr/iot, commandant^ par 
M. Duhard, capitaine nu 7o^ régiment d'infanterie et 
Az-èma, lieutenant du 143^. 

Éiai-major du XVI»' corps d'armée, feuilles 1, 2, 3 et 4. 
1(V' région. Cf n^ 7Û4. 
Dépôt de la Guerre. 



— 185 — 

692. Mafistab 1:576:000 der natUrlichen Grofse. 
Wiener t Klafter Osterr, Meilen. 

Feuille de Barcelone. 

693. Pyrénées-Orientales. Carte dressée à Téchelle de 
1/400.000^ sur les documents les plus récents «c les phis 
précis )), 1857. 

Perpignan, Chape, lithographe, éditeur. 

694. DoNNBT (A.). Département des Pyrénées-Orientales. 
Atlas des départements de la France. Région du Sud, n<^66. 

Dressé par A. Donnet, revu et rectifié par Ernest 
Granzez. — Le plan par Malo et la lettre par A. Lahanier. 
Paris, A. Logerot. Sans date. 

695. Place de Perpignan. Atlas national. 

Paris, Arthème Fayard, gravé par R. Hausermann. 
Sans date. 

696. JoANNE (Adolphe). France. Pyrénées-Orientales. 
Paris, Hachette et O^. Gravé chez Erhard, dessiné par 

Alphonse Mouraux. Imprimerie Monrocq. 

697. Ville de Perpignan, Plan de nivellement. Echelle 
de 1 à 1250 (0>°004 pour 5^000). 

Perpignan, lith. Joseph Bardou. 

698. Ville de Perpignan. Plan de nivellement. Echelle 
de 1 à 4000°». 

Perpignan, lith. Joseph Bardou fils. 

699. DuFOUR (A. H.). Pyrénées-Orientales, 
l^aris, Auguste Logerot. Impr. Geny-Gros. 

700. Roucoules (Louis). Carte du département des 
Pyrénées-Orientales, Echelle de 1/100.000^. 

Paris, Lemercier. Gravé chez Erhard. 



— 126 — 

701. Carte du département des Pyrénées-Orientales 
d'après les documents les plus récents et divisée par cantons, 
éditée par le journal « La Dépêche » [de Toulouse]. 

Imprimerie Cassan fils, Toulouse Paris. 

702. Carte dite « de V Etat-Major » au 1/80.000» (type 
1889). 

Feuille 254, Quillan, 

255, Perpignan, 

256, UHospitalet. 

257, Prades. 

258, Céret. 
Imprimée au Dépôt de la Guerre. 

703. Carte de France dressée au dépôt des fortifications. 
Feuille xiv. — Barcelone^ Perpignan. 

Echelle = 1: 500.000 (2 millim. pour 1 kilom.) 
Imprimé en 5 couleurs. 

704. Carte de France. Echelle de l/50.000e. 

Carte tirée en couleurs donnant toute la Cerdagne fran- 
çaise, TEnclave de Llivia et une partie de la Cerdagne 
espagnole; la Solana jusqu'à Bellver et Martinet; la Baga 
jusqu'au village d*Alp. 

705. Atlas pht/siqae et MatlHiique départemental. Pyré- 
nées-Orientales. 

Réduction par la lithophotographie du l/320.000e de 
l'Etat-Major. 

706. Perpignan. Cartede France au 1/2OO.O0G", feuille 78. 
Correspondant aux feuilles Quillan, Perpignan, Prades et 
Ceret de la carte au l/80.000«. 

Dressée, gravée et publiée parle service géographique de 



— 127 — 

l'Armée. Ed six couleurs avec courbes de Diveau relevées 
au crayon lithographique. 

707 . Carte de la France dressée par ordre du Ministre 
de V Intérieur. 

Echelle de 1: 100.000» (1 centimètre pour kilomètre). 
Dressée par le service vicinal. 

Feuille xvi — 38, Ax-les- Thermes, 

— XVI — 39, Saillagouse. 

— XVII — 37, Saint'PauL 

— XVII -- 38, Prades. 

— XVII — 39, Céret. 

— XVIII — 37, Riccsaltes, 

— XVIII — 38, Perpignan, 

— XVIII — 39, Bant/uls-Hur-Mer. 

708. Pyrénées-Orientales, A l'échelle du 350.000«. Des- 
sinée par H. Davinière ; gravé et imprimé par Erhard 
frères. Paris, 1900. 

Dans La Grande Encyclopédie, t. xxvii. 



QUATRIEME PARTIE 



SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES 



A) Sociologie et Statistique. 

B) Enseignement. 

C) Institutions de charité. Hygiène. 

D) Commerce et Industrie. Arts et Métiers. 

E) Travaux publics. 

F) Agriculture. Irrigation. Elevage. 



SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES 



A) Sociologie et Statistique 

709. Etat des prix moyens des grains et de celui des 
autres denrées, avec la taxe du pain et de la viande dans les 
principaux marchés des Pyrénées-Orientales. [Statistique 
18191829]. 

Dans Bulletin de la Société d'Agriculture, Arts et Com- 
merce des Pyrénées-Orientales, 1820-1829. Tableaux à la 
fin de chaque numéro. 

710. IzERN (Raymond). Statistique générale du départe- 
ment des Pyrénées-Orientales. Paris, Abel Ledoux, 1834, 
in8. 

711. SmvEN (Joseph). De Vutilité des salles d'asile à 
Perpignan. A MM. les membres du Conseil municipal de 
la ville de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. iv, 1839, p. 227-230. 

712. Société philanthropique militaire de Saint-Georges, 
fondée à Perpignan en J850 et autorisée par arrêté de 
M. le Préfet des Pyrénées-Orientales, le 18 août 1853. 

Perpignan, Mlle Antoinette Tastu, 1863, in-8del5 pages. 

713. Alart. Ep/iemrrides. li^^l.A. de Codalet s'associe 
avec deux indicidas pour Ve^rploitation da mener don/ Vahhé 
de Saint-Michel lui a fait concession dans les territoires 
d'EscarOf de Fillos et de Taurinya. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 5 février, n'^ 27. 



— 132 — 

714. Tastu (Antoine). Moies sur le mouvement de la 
population dans le département des Pyrénées-Orientales 
pendant la période de 1861-1865, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, l. xviii, 1870, p. 78-95. 

715. BocAMY (D' J.). Rapport sur le choléra épidémique 
pendant les ?noisde juillet-novembre 1854. Perpignan, 1856, 
in-8. 

716. BocAMY (D*" J.). Rapport sur l'épidémie du cJioléra 
qui a régné à Perpignan pendant le mois de juillet- 
octobre 1884. Perpignan, 1885, in-8. 

717 . Brutails (A.). Etude sur la condition des populations 
rurales du Roussillon au moyen âge. Paris, Imprimerie 
Nationale, 1891, xliv-314 pages. 

Ouvrage important, couronné par l'Institut. 

718. GuiBEAUD (Jean). Les naissances hors mariage à 
Perpignan de 1684 à 1894. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire rfe.s Pyrénées-Orientales^ t. xxxvi, 1895, p. 431-446. 

719. GuiBEAUD (Jean). Etude sur les nom^ de baptême à 
Perpignan (1516 à 1738). 

Dans Bulletin historique et philologique du Comité des 
travaux historiques et scientifiques, 1897, p. 339-487. 

720. Florent- Serrurier [Emile Desplanque]. Etude 
locale snr la forme primitire de la Corporation au moyen âge. 

Dans le Devenir Hocial, n^^ de décembre 1895 et jan- 
vier 1896. Paris, Giard et Brière, in-8. 

721. Florent - Serrurier [Emile Desplanque]. Les 

()iivrier>^ du bâtiment et leurs anciennes Corporations en 

Poussillon. 



— 133 — 

Dans le Devenir social, n^ de décembre 1896. Paris, 
V. Girard et E. Briôre. 
La flo de ce travail n'a point para. 

722. Salsas (A.). Un recensement de Vancien diocèse 
d'Elne au XIV^ siècle. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
t. II, 1901, p. 55-66. 

C*est une partie d'an recensement ordonné par les Corts 
de 1359 et trouvé aux Archives de la Couronne d'Aragon, 
à Barcelone. Publié déjà par Don Prospère de BofaruU 
dans le tome xii de la Coleccion de Documentos ineditos, 

723. KovALEwsKi. Le développement économique de 
l'Europe jusqu'à l'avènement du Régime Capitaliste (en 
russe). Moscou, 1900, 2 vol. in-8. 

Die okonomische Entwickelung Europas bis zum Beginn 
der kapitalischen Wirtschaftsform. 

Traduction allemande du précédent. Berlin, t. i (seul 
encore paru), 1901, in-8. 

L'auteur étudieà fond la condition des Pagesos de remensa. 

724. HiNOJOSA (D. Eduardo de). Origen y vicisitudes de 
lapagesia de remensa en Cataluha (discurso leido en la Real 
Academia de Buenos letras de Barcelona, 16 mars 1901. 
Barcelone, Casa provincial de Caridud, 1902, 28 pages. 

L'auteur prépare un travail définitif sur cette question, 
à la suite d'une enquête où le Roussillon se trouve compris. 

Cf. Cataluha vindicada par D. Luis Cutchet, eh. xi; 
il y est longuement question des pagesos de remensa. 

725. Pratx (Maxence). Un lotissement de terres féodales 
en Roussillon au XVI 11^ siècle. 

Dans Reçue d'histoire et d* archéologie du Roussillon, t. ii, 
1901, p. 123-136 et 154-165. 

Tirage à part, Perpignan, Joseph Payret, 1901, in-8 de 
26 pages. 



— 134 — 

B) Enseignement 

726. Etat de V Université de Perpignan. 

Perpignan, Jean -Baptiste Roynier, 1768, in-4 de 22 pages. 

727. Mémoire pour les recteur, doyen, professeurs et 
docteurs de la Faculté de Médecine de Perpignan, contre le 
sieur Carcassone, chirurgien-barbier de la même ville, 

[Paris], Knapen, 1768, in 4 de 15 pages. 

728. Carrère (Joseph François). Réponse à un ouvrage 
qui a pour titre: « Recherches anatomiques par Louis-Michel 
Costa, médecin de l* Université de Montpellier, professeur 
roijal de botanique dans celle de Perpignan et bibliothécaire 
de V Université de la même ville , par Joseph-François 
Carrure, médecin-conseiller du roi, docteur en médecine de 
r Université de Montpellier, de la Société royale des sciences 
de In même ville, agrégé et professeur d'anatomie et de 
cJiirargie de V Université, dans laquelle Vnuteur établit avec 
évidence la compression que les artères iliaques reçoivent de 
r intestin rectum trop distendu », 

Perpignan, C. Le Comte, 1771, in-4 de 63 pages. 

729. Dissertât io medica de Retrogrado snnguinis motu, 
qtunn in Ludovicei Perpinianensis fano die (27) mensis 
(jnnii) anno 1772, hora (3^) post meridiem pro baccalau- 
réat us gradu consequendo tueri conabitur Franriscus Gaude- 
rif'us Pu.f/tc, e loco Sancti Laurentii diocesis Perpinianensis, 
(ipiid Ru.srinonenscs, Ardu m Ubernrium Matjister et Jam 
diidiitii nicdicincB (ilumnu,s. Prœside R. R. D. J). Josepho- 
Franrisro Carrrrc... 

Perpiniani, ex typis C. Le Comte, NLD.CC.LXXII, 

in 12 de 54 pages. 

Les indications manuscrites du titre sont entre paren- 
thèse. Très curieuse thèse. 



135 - 



■ 



730. Assemblée générale de ^Université de PerpigiutÀ 
tenue le 17 rMrembre 1784. 

Perpignan, Josaph-Françoï) Heynier, 1785, ia-4 de 
21 pages. 

Deux procès- verbaux de sôsncu de l'Unirersité en 
faveur de M. de Mailly. 

731. Actes pubiica dea élivea du pensionnat étahli au. 
eolUge de Py, à Perpignan, près l'Ecole Centrale dudépar- 
iement des Pyrénées-Orientale». , . 

Ces actes sont pour l'an XI de la République, 6^ année de 
l'établissement de cette école, fondée et dirigée par le citoyen 
Jaubert.. . 

Perpignan, J. AIzine, Âa XI, iD-4de 65 pages. 

732. Ecole Centrale des Pyrénées-Orientales. Exercice» 
littéraires de l'an VII!. 

Perpignan, Tastu et veuve Raynier, in'4de68pages. 

Les môoies pour les Ans IX, X et XI, respectivement 
S9, 35 et 28 pages. 

733. Règlement du Collège et Pensionnat du département 
des Pyrénées-Orientales. 

Perpignan, J. Alzïne, An X de la République, in-8 de 
30 pages. 

734. Exposé des motifs propres à déterminer le Conseil 
municipal de la cille de Perpignan, à voter des fonds pour 
l'achat d'une maison qid doit xprrir d'établissement à den 
religieuses enseignanten, destinées par Mgr l'Evêque n 
perpétuer celui des Dames Du Crotet. 

Perpignan, J. AIzine, 1825, 3 pages. 

735. Exercices classiques dfx ('Ifves de la maison d'édu- 
cation dirigée par Mesdames Du Crozet, sous In protection 



— 136 — 

spéciale de Mgr VEoèque, Ces exercices auront lieu, le 30 et 
le 31 août 1826. 
Perpignan, J. Âlzine, 1826, grand in'4 de 48 pages. 

736. MoRER. Notice historique sur le rétablissement de 
V Université de Perpignan, sous la domination française, 
(xvn« siftcle). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. viii, 1851, p. 261-266. 

737. Distribution des prix faite le 16 août 1856 dans le 
Pensionnat des religieuses du Sacré-Cœur de Jésus, au 
Vernet. Perpignan, J.-B. Alzine, 1856, in-8 de 14 pages. 

7o8. Alart. Ephémérides, 1425, Ordonnance d'Al- 
phonse, roi d* Aragon, prescrivant Renseignement de la 
doctrine de Raymond Lull à toutes les Universités de son 
royaume. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 15 janvier, n® 24. 

739. Alart. Ephémérides, 1793. Note sur Vorganisa- 
iion de l'enseignement secondaire. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 26 mars, n° 34. 

740. Alart. Ephémérides catalnnes. 1326. Statut de 
Bérenger Batlle, évêque d'Elne, 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 15 mars 1867. 

Ce statut des ides de mars 1325 est Tune des premières 
mesures prises en faveur du haut enseignement à Per- 
pignan. 

741. Denifle (H.). Die Entstehung der Uniccrsitaten 
des Mittelalters bis 1400. Berlin, 1885, in-4. 

Voir, sur TUniversilé de Perpignan, p. 515 à 519. 

742. FouRNiER (Marcel). Les Statuts et Pricil^f/es des 
Unircrsités franraises depuis leur fondation JKSfju'en 1789, 



— 137 — 

Paris, L. Larose et Forcel, 2 vol. gr.in-l, 1B90»1891. Dans 
le t. u : « Université de Perpignan », p. 651-716. 

Le manuscrit 51 de la Bibliothôque municipale y est 
largement mis à contribution. 

743. Vidal (Pierre). Note sur l'instruction publique dans 
le département des Pyrénées-Orientales pendant la Révo- 
luÉion. 

Dans Union des Instituteurs et des Institutrices des 
Pyrénées-Orientales, l'« année, 1889, p. 63-68, 92-99. 

« 

744. Douais (C). Les établissements d'instruction publi- 
que dans le Midi de la France, avant la Révolution, avec la 
bibliographie de l'histoire de l'enseignement dans le Midi. 
Paris, Alphonse Picard, 1891, in-8. 

745. ToRRBiLLBS (abbé Philippe). L'Université de Perpi- 
gnan avant et pendant la Révolution française. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 273- 
386. Tirage à part, Ch. Latrobe, in-8 de 114 pages. 

746. GuiBBAUD (JeB^n). Notes statistiques sur l'instruction 
à Perpignan (1684-1891). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiv, 1893, p. 522-527. 

747. ToRREiLLES (abbé Philippe). Le Collège de Perpi- 
gnan depuis ses origines jusqu'à nos jours. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiv,1893, p. 345-436. 
Un plan. 

748. ToRREiLLES (abbé Philippe). L'Ecole Centrale de 
Perpignan, 1796-1804. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 



— 138 — 

ralre des Pyrénées-Orientales, t. xxxv, 1894, p. 187-252. 
Tirage à pari, Ch. Lalrobe, in-8 de 94 pages. 

749. ToRREiLLEs (Philippe) et Desplanque (Emile). 
]^' Enseignement élémentaire en Roiissillon, 

Important mémoire rempli de faits nouveaux. 

Dans Bulletin de la Société agricole ^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxvi, 1895, p. 145-398. 
Tirage à part. 

750. ToRHEiLLES (abbé Philippe). U enseignement en 
Roiissillon à lu veille et au lendemain de la Révolution 
française. 

Dans les travaux du Congrès de la Société bibliographi- 
que tenu à Montpellier les 11, 12 et Ll février 1895, Mont- 
pellier, Firmin et Montane, 1895, in 8 de 16 pages. 



G) Institutions de charité. Hygiène. 

751. Défense des pauvres de V Hôpital général de Notre- 
Daiiic de Miséricorde de Perpignan, Appollans, Contre la 
(^omtnunduté des Prêtres- Bcnéficiers de V Eglise Majeure de 
Salnt-Jean-Iiapiistede la incnie cille. — Signé: J. Jaume. 

Pt-rpignan, Joseph-François Reynicu', sans date |xvin'^ siè- 
cle |. Kaclum de 40 p. in-folio. 

752. Description (Vune rpidemic ([ui a vvgnè en 1774 
juirmi /es so/dats de la gfirnisnn de Perpif/nnn. 

Kxlrait de la correspondance de M. Bonafos, Ménioires 
f/c (({ SiK'icii' royale de jncdediie, 177 7-177 S, p. 139-145. 



- 139 - 

753. Chéron. Sommaire de ta topographie physique et 
médicale de la Citadelle de Perpignan. 
Perpignan, 1828, îd-8. 

TVI, PuiADB {!.). Histoire rapide de la grippe de 
1837 dans la vallée du Tech et description d'une affection 
fébrile, réputée épidémique, qui a régné à Fort-les-Baina, 
de 1822 Jusqu'en 1836. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1838, in-8de 66 pages. 

7&5. Sirvbm{J.). Notice sur la fondation de l'Hôpital 
Saint-Jean, de l'Hospice de la Miséricorde et du D^t de 
Charité de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et Utté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 544-558. 

756. StRVEN (Joaeph). Ephémérides de l'Hôpital Saint- 
Jean et de fHospice de la Miséricorde (1116-1850). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xi. 1858, p. 309-350; t. xii, 
1860, p. 195 208; I. xiii, 1863, p. 129158. 

757. Alart. Ephémérides catalanes. — 1116, Fondation 
de l'Hôpital Saint-Jean de la rille de Perpignan. 

Dana Journal des Pi/rénées-Orienlale>i, 19 avril If 67. 

758. B0NAF03 (docleur). Compte-rendu du nerrice de 
l'Hôpital ciril de Perpignan, annfi- 1S08. 

Dana Reçue médicale de Toulouxe. Tirage S part, Tou- 
louse, Douiadoure, petit in Sda 12 pages. 

759. Commission adminitiratire des honpiccu de Perpi- 
gnan. Hoxpice de la Misèricordi-, .'il décembrr 1S72- 

Perpignan, Falip-Taslu, 187-, in-8 de '>^ pages. 



— 140 — 

760. Mémoire à M, le Ministre de V Intérieur concernant 
V Hospice de la Miséricorde de Perpignan, 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1872, gr. in-4 de 23 pages. 

761. Vassal (Jacques). Les léproseries du Roussillon au 
moyen âge. 

Dans Reçue d* histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. Il, 1901, p. 1-7. 

762. BoRRALLO (J.)« Œucre de V aumône et de Vhospice 
de r église d'Elne, 

Dans Journal Commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
fasc. Lxv, Lxvi, 19J2. 

763. Ville de Perpignan^ distribution des eaux. Con- 
cession aux particuliers. Règlement, tarif et cahier des 
charges. 

Perpignan, imprimerie de VEclaireur, 1886, in-8 de 
18 pages et une page de dispositions complémentaires. 



D) Commerce et Industrie. Arts et Métiers. 

764. Fou fêta y public ada la présent publica crida en la 
plaça de Llotia à 10. de octubre 1G2S. ab reit de dues trom- 
petes.per mi JoanGaspar Pau trompeta Real. 

Criées faites à Perpignan d'ordre de Jean Sentis, évo- 
que de Barcelone, lieutenant et capitaine général dans 
la Principauté de Catalogne et Comtés de Roussillon et 
Cerdagne, sur les échanges ou cainbis de fircs avec plu- 
sieurs villes de l'étranger. 

Sans indication typographique, infoliode3 feuillets non 
numérotés. 



— 141 — 

765. Tarifa delspreus de les teles y altres sorts de robes 
y mercaderies. Perpignan, 1654, in -8. 

Tarif des droits d'entrée fixés par le « Général de Cata- 
logne. )) 

766. Ordonnance du siège de l'Amirauté de Collioure 
en Roussillon du 12 octobre 1755, Perpignan, J.-B. 
Reynier, in-8 de 16 pages. 

767 . A rrest de la Cour du Conseil Souverain de Roussil- 
lon, servant de Règlement sur ce qui doit être observé par 
les Maîtres Poissonniers de cette Ville, et par les Chasses- 
marées, tant de la Province que de l'Etranger, à l'égard 
du Poisson qui sera porté à vendre à la Halle de Perpignan, 
Du 16 juin 1770. 

Extrait du Registre du Conseil Souverain de Roussil- 
lon. Perpignan, J.-B. Reynier, sans date, in-4 de 14 pages. 

768. Capmany y de Montpalau (Antonio de). Codigo de 
las costumbres maritimas de Barcelona hasta aqui vulgar- 
mente llamado « Libro del Consulado de Mar. » 

Texte catplan avec la traduction castillane. Barcelona, 
Antonio de Sancha, 1783, in-4. 

769. Capmany de Montpalau (Antonio de). Memorias 

histôricas sobre la marina, comercio et artes de la antigua 

ciudad de Barcelona. Madrid, Antonio de Sancha, 1783- 

1792, 4 vol. in-4. 

Quoique le but principal des Memorias soit de faire con- 
naître en particulier « le peuple de Barcelone » pendant le 
moyen ôge, on y trouvera des renseignements du plus haut 
intérêt sur le commerce et l'industrie catalanes en général; 
c'est môme, à certains égards, une histoire de la marine 
et du commerce maritime de l'Europe au moyen Age. 

Voir Juicio critico de las obras de D. Antonio de Cap- 
many y de Montpalau, par Cîuillermo Forteza y Valentin. 
Barcelona, Tomâs Gorchs, 1857, in-8. 



— 142 — 

770. Capmany y de Montpalau (Antonio de). Antiguos 
irai ados de paces y alianzds entre los rey es de Aragon y 
principes infieles del A/rica y Asia en los siglos xiii, xiv y 
XV. Madrid, imprenla Real, 1786, in-4. 

771. Tronçon de Coudra y. Mémoire où sont décrits les 
ateliers et le travail des forges du pays de Foix et du Bous- 
sillon, 1775. 

772. Arrêt de la Cour du Conseil Souverain de Roussil- 
lon, qui permet à toutes Personnes qui porteront du Poisson 
frais à la Halle de la Poissonnerie de cette ville, de fixer 
par eux-mêmes, ou par les Personnes quils auront préposés 
à la rente, le prix de leur poisson: etc. Du 22 février 1779. 

Extrait des Registres du Conseil Souverain de Roussillon. 
Perpignan, Joseph-François Reynier, sans date, in-4 de 
7 pages. 

773. Arrest de la Cour du Conseil Souverain de Rous- 
sillon. [Sur le transport du poisson dans la province de 
Roussillon et la ville de Perpignan.] 

Perpignan, J.-B. Reynier, sans date, in 4 de 4 pages. 

774. Arrêt de la Cour du Conseil Souverain de Roussil- 
lon , serrant de Règlement pour la Mouture des Grains aux 
Afonlins sitîiéSy tant dans la Banlieue de Perpignan, que de 
eeu-T situes dans le Ressort. Du 16 novembre 1780. 

Extrait des Registres du Conseil Souverain de Roussil- 
lon. Perpignan, Joseph- François Reynier, sans date, in-4 
de 14 pages. 

775. Arrêt de la. Cour du Cortseil Sourerain de Roussil- 
lon ^ (jiii^ en ordonnant rej'erution de son Arrêt de Règle- 
meni , du. .V mars dernier, pour la rente du Poisson frais, 
fait défenses à tous Pêcheurs, Propriétaires des Barques, 



- m - 

Voituriers ou ChasseB-marées, et leurs Préposés, d'excéder 
le prix fixé par le Tarif annexé au présent Arrêt. Ou 
23 août 1781. 

Extrait des Registres du Conseil Souyerain de Roussil- 
loD. Perpigoan, Joseph-François Reynier, rue Saint- Jean, 
sans date, in 4 de 8 pages. 

776. Lettres-patentes du Roi, qui suppriment les Droits 
de Traites qui se perçoivent en Languedoc sur les Marchan- 
dises et Denrées qui viennent du Roussillon ou qui y sont 
envoyées ; qui suppriment pareillement les Droits particu- 
liers au Roussillon^ connus sous le nom de « Real » et 
i* « Impariage », le tout à compter du premier janvier 1787. 
Du 24 septembre 1785. 

Extrait des Registres du Conseil Souverain de Roussil- 
lon. Perpignan, Joseph- François Reynier, rue Saint-Jean, 
sans date, in-4 de 6 pages. 

777. Mémoire relatif aux Lettres-patentes du 24 sep- 
tembre 1785, portant suppression des Droits locaux de 
« Real )), d'i( Impariage », doublement d'u Impariage », et 
Sou^ pour livre, ensemble de ceux de Traites qui se perce- 
voient à la frontière qui sépare le Languedoc du Roussillon, 
et création d'une Crue sur le Sel, 

Sans indication typographique, in-4 de 54 pages. 

778. Marge (abbé). Essai sur la manière de recueillir 
les denrées de la province du Roussillon à moindres frain. 

Perpignan, 1785, in-12. 

779. Duhamel. Description de la construction des forges 
du Comté de Foix et du Roussillony in-8, 1785. 

780. Ordonnance de Monseigneur le Maréchal duc de 
Noailles, Pair de France, Chevalier des Ordres du Roi, 



— 144 — 

Gouverneur et Capitaine général de la Province de Rot»- 
sillon, etc., coDcernant le droit de Chasse dans la Réserve, 
près Perpignan. Du huit mars mil sept cent quatre-vingt- 
neuf. 

Extrait des registres de la Capitainerie générale de 
Roussillon. Perpignan, Joseph François Reynier, sans 
date, in -4 de 3 pages. 

781 . Tableau de dépréciation du papier-monnaie depuis 
1791 jusqu'au 12 thermidor an IV, dressé en exécution de 
la loi du 5 messidor an V. 

Extrait des registres de l'Administration Centrale du 
département des Pyrénées-Orientales. Perpignan, Tastu 
et veuve Reynier, viii® année. [A la fin : signé au registre, 
La Ferrière... F. Arago... Jalabert... Cassanyes... B. 
Pons... J. Vaquer]. 

782 . [ Sur les Assignats]. Extrait des registres de V Admi- 
nistration centrale du département des Pyrénées Orientales, 
séance du 9 thermidor, 5® année républicaine. 

Perpignan, Tastu et veuve Reynier, in-8 de 24 pages. 

783. Tablas de comparaison entre les mesures anciennes 
du département des Pyrénées-Orientales et celles qui les 
remplacent dans le nouveau système métrique. Perpignan, 
an X, grand in-4 de 28 pages. 

784. Octroi municipal et de bienfaisance de la ville de 
Perpignan. Du 18 novembre 180G. 

Perpignan, P. Tastu, sans date, in-8 de 16 pages. 

785. MuTHUON. (J. M.). Traité des for g os dites à la 
catalane, et Vart d'extraire directement et par une seule 
opération le fer de ses mines. Turin, 1808. 



— 145 — 

786. Renard de Saint-Malo (Jacques). Renseignements 
historiques sur le commerce de la Draperie en Roussillon, 
dans le moyen âge et sous la domination aragonaise. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1833, 
no» 43 46. 

787. Renard de Saint Malo (Jacques). Ebauche de 
nos annales maritimes. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1835, 
no» 40 43. 

788. Bouis. Sur l'état de quelques industries dans le 
département. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. II, 1836, p. 19-46. 

789. Renard de Saint-Malo (Jacques). Les ports napo- 
litains ouverts au commerce. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales , 1836, 
noi5. 

790. Renard de Saint-Malo (Jacques). Document his- 
torique. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées - Orientales , 1 836 , 

no 37. 
Sur le droit de marque. 

791. Renard de Saint-Malo (Jacques). DociunentH 
historiques. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1836, 
no 44. 

Sur la marine marchande. 

792. Renard de Saint-Malo (Jacques). Faits afférents 
an document Jiistorique du « Pahlicateur » n^ 37. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées Orientales, 1836, 



— 146 — 

793. Renard de Saint-Malo (Jacques). Le commerce 
roHssillonnais et le port de Collioure, 

Dans Le Publicateur des Pt/rénées- Orientales, 1837, 
no« 15-20. 

794. Fraisse. Note sur l'industrie sétifère. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. III, 1837, p. 171-188. 

795. Paillette. Notice sur un local « ditMolid'Aram », 
prùs Prats-de-Mollo. Conséquences qu'on peut en tirer pour 
riustoire des mines dans le Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société philomatique de Perpignan, 
t. IV, 1839, p. 47-53. 

796. RouFFiA (C). Système légal des poids et mesures à 
rasage de la classe industrielle du département des Pyré- 
nées- Orientales. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1840, in-12. 

797. Paillette. Notes pour servir à l'histoire de l'art 
(/f^s mines dans le département des Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. v, 1841, p. 53-67. 

798. CoMPANYO, Sirven (Jo'^eph), Saleta et Méric 
(François). L'induatrie sétifère du département en 1842 
et 184S. . 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
liitoraire des Pyrénées-Orientales, l. vi, 1843, p. 1-42. 

709. François (Jules). RerhevrJies sur le gisement et le 
traitement direct des minerais de fer dans les Pyrénées et 
partirjiJièrement df/ns VArirge suivi de considérations histo- 
7'iqt/es, économiques et pratiques sur le traitement du fer et 



— 147 — 

de Vacier dans les Pyrénées. Planches et dessins au 
microscope par M. Ferdinand Mercadier. 
Paris, Carilian-Cœury, 1843, in-4. 

800 . Pétition adressée au Conseil municipal de Perpignan 
par quelques bouchers de la Ville, 

A la fin, les noms des pétitionnaires. 
Perpignan, J.-B. Alzine, 1843, in-4 de 24 pages. 

801. Réponse de Rougé et Bedrède au mémoire, en 
forme de pétition, présenté par les bouchers au Conseil 
municipal de Perpignan. 

Sans titre. A la fin: Perpignan, M^^^ A. Tastu. Sans date, 
in-4 de 14 pages. 

802. Réfutation de la réponse de Rougé et Bedrède à la 
pétition présentée par quelques bouchers au Conseil muni- 
cipal de Perpignan. 

Sans titre. A la fin : Perpignan, J.-B. Alzine, 1844. In-4 
de 12 pages. 

803. Renard de Saint Malo (Jean- Baptiste). Notice sur 
le commerce catalan de la cote de Barbarie [xiiP xiv^* siècle]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, srientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales y t. vu, 1848, p. 73-178. 

804. GiNESTOUs (Marquis do). Notes sur r industrie 
fiéfifère dans le canton de Laionr. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scicntl/ique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. viii, 1851, p. 204-220. 

805. Renard de Saint-Malo (Jean- Baptiste). (Quelques 
pages de nos annales industrielle^. Premicre a/ teinte portée 
an.r fabriques de lainage en RoassiUoji | xv siècle]. 

Dans Bulletin de la Société agrlath', scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales^ t. viii, 1851, p. 24-32. 



— 148 — 

Ces études des frères Renard de SaÎDt-Malo(no«786,787, 
788, 791,793, 793, 803 et 805) constituent encore un des cha- 
pitres les plus neufs et les plus intéressants de notre histoire 
locale. Quoique, de leur temps, nos riches archives 
n'eussent encore été l'objet d'aucun inventaire sommaire 
ni d'aucun classement méthodique, les deux érudits 
roussillonnais, à force de sagacité et de patience, purent 
ébaucher le tableau de nos principales industries, raconter 
les origines de notre commerce et exposer les diverses 
phases de sa prospérité et de sa ruine. Ils avaient mis 
aussi à contribution les œuvres de Capmany, citées plus 
haut, les Documents historiques inédits publiés par Cham- 
pollion-Figeac et VAperçu de M. de Mas-Latrie sur le 
commerce des villes de Tltalie du Nord avec les Musul- 
mans. 

806. Falip (Titus). Recherches de la houille dans le 
département des Pyrénées-Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 309-317. 

807. MoRER (Joseph). Recherches historiques sur Van- 
ci enne exploitation des mines en Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 290-308. 

808. Lloubes (A.). Exposition universelle de 1855, — 
Rapport présenté au jury départemental. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 181-197. 

Décadence industrielle du Roussillon depuis sa réu- 
nion à la France ; ses causes ; énumération des produits 
roussillonnais envoyés à l'Exposition. 

809. SiAU (Antoine). Rapport sur Vindustrie maraîchère 
dos Pjj rénées- Orienta les . 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 198-222. 



— 44» — 

810. SiAU (ÀDloiDe). Rapport sur Pindmtrie séricicole 
du département des Pyrénées-Orientales en 1859. 

DàUê BiAUetin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xii, 1860, p. 257-266. 

811. Thomas (Edouard) et Arnaud (A.-P.)* Voir plus 
haut D"" 18. 

812. DoNiOL (Henry). La prime d'honneur des Pyrénées- 
Orieniales en 1862. 

Gap, P. Jouglard, sans date, iD-8 de 34 pages. 

813. Alart. Ephémérides, 1444. Privilège d'Alphonse, 
roi d'Aragon, confirmant aux Consuls de mer de Perpignan 
l'usage de connaître de toutes les affaires d'armements de 
ne/s, galères ou bateaux. 

Dans Ec?u> du RoussiUon, 1865, 5 mars, n^' 31. 

814. SiAU (Antoine). Rapport sur nos édu^cations de 
vers-à-soie en 1865. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xiv, [1866], p. 120-128. 

815. SiAU (Antoine). Aperçu sur les éducations des vers- 
à-soie dans les Pyrénées- Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xv, 1867, p. 119- 121 ; 
t. XVI, 1868, p. 55-58. 

816. Ablard. Mémoire sur la sériciculture. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xvii, 1868, p. 23-33. 

817. PÉPRATX (Justin). Société pour le développement et 
la défense du commerce et de Vlndustrie des Pyrénées- 



— 150 — 

Orientales, — Rapport sur le but et les avantages de la 
Société, 
Perpignan, M^i® Antoinette Tastu, 1870, in-8 de 20 pages. 

818. Ville de Perpignan, — Rapport présenté au Conseil 
municipal par la Commission chargée de Vexam^en du ques- 
tionnaire sur les Octrois, 

Perpignan, M^^® Antoinette Tastu, 1870. 

819. Alart. Annonce et avis de la foire de Montagnac 
(Hérault) aux préposés des pareurs de Perpignan, 

Dans Revue des langues romanes, t. iv, 1873, p. 257-260. 

820. Labau. Rapport sur la culture du Ramié chez 
M. Pams-Boher [h la Garrigue, près Palau-del-Vidre]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des P y rénées-Orientales f t. xxii, 1876, p. 51-56. 

821. SiAU (Antoine). Rapport sur les éducations de vers- 
à-soie en 1874 et en 1875 avec notes historiques. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pf/rénées-Orientales, t. xxii, 1876, p. 64-72. 

822. SiAU (Antoine). La Sériciculture en 1878 dans le 
département des Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxiv, 1880, p. 44. 

823. IIenrion (A.). Les gites miniers exploités dans le 
dcpd rirni on t des Pyrèn ces- Orien taies . 

Dans Bulletin de Ui Société agricole, scientifique et litté- 
rnirr dos Pyrénées-Orientalos, t. xxv, 1881, p. 114-163. 

824. Alart. Marbres de Vil/e/'ranche. 
Dans Lo Papillon du 1^^"^ juin 1884. 



— 161 — 

825. AuQÉ. Rapport sur la sériciculture. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxvui, 1887, p. 32-39. 

826. Comptes rendus des travaux de la Chambre de 
Commerce de Perpignan. 

Années 1882-1903. Un fascicule annuel, in-8. Perpignan. 

827. AuGé (Eugène). Commission départementale de 
sériciculture, — Rapport. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. XXXI, 1890, p. 49-55. 

828. Exposition scientifique départementale organisée à 
^occasion de ^Exposition de Perpignan, Î890. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1890, in-8 de 24 pages. 

8*29. Exposition de Perpignan, 1890, sous le patronage 
de la Municipalité, de la Chambre de Commerce, du Tribu- 
nal de Commerce et du Conseil général des Pyrénées- 
Orientales. 

Catalogue officiel. — Exposition des Arts industriels, des 

Beaux-Arts, Scientifique, Scolaire et Agricole. Sans nom 

d'auteur. 
Perpignan, Ch. Latrobe, 1890, in-8 de 100 pages. 

830. Le Livre d'or du Concours régional et de V Exposi- 
tion de Perpignan. Sans nom d'auteur. 

Perpignan, Joseph Bardou et fils, 1890, in-4. 

831. Henry. Collioure, Pori-Vendres et la Marine du 
Roussillon au moyen-âge. 

Publié par Pierre Vidal d'après le manuscrit de la 
Bibliothèque de Perpignan n^ 94, intitulé Mélanges histo- 
riques sur l'ancienne province de Roussillon, faisant suite 
à Vhistoire de cette province. 

Dans Courrier de Céret, décembre 1895- mars 1896. 



— 152 — 

832. GuiBEAUD (Jean). Une page d'histoire sur la tan- 
nerie à Perpignan, 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orienta- 
les, fasc. IX, 1897. 

833. Questions maritimes. — Brochure éditée par les 
Hoins du Syndicat professionnel des patrons pêcheurs de 
Collioure. 

Perpignan, imprimerie de VIndépendant, 1899, în-8 de 

27 pages. 

• 

834. Gazes (Gustave). Za hausse du Change espagnol. 
Ses effets dans les Pyrénées-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. XL, 1899, p. 69-82. 

835. Bosch de la Trinxeria (Caries). La pèche de la 
truite aux étangs de Carença (traduit du catalan). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orienta- 
les, fasc. XXXIV, XXXV, xl, 1899. 

836. Payret (Joseph). L'usine hydro-électrique de Rodés. 
Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orienta- 
les, fasc. XXXV, 1899. 

Plusieurs vues. 

837. Palustre (Bernard). Vente aux enchères après 
dcri's des ejfeis mobiliers de Jean-yiathias de Lanta, écèque 
d'EIne, 1743-1744. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 1. 1, 
1900, p. 380-383. 

<S38. Vidal (Pierre). Expédition des îuarins et marchands 
rnu^.sillonnais sur les côtes de la Syrie et de l'Egypte pen- 
dant le ma y en- âge. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
mire des Pyrénées Orientales, t. XLi, 1900, p. 221-257. 



~ isa — 

839. Alliâ8 (J.)- Mine% de cuivre du dépariemeni des 
Pyrénées- Orientales. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orienta- 
les, fasc. xLvni, xux, u, 1900. 

840. Palustre (Bernard). L'industrie laitière en Rous- 
sillon, — Rapport au Ministre de l'agriculture. Perpignan, 
imprimerie de V Indépendant, 1901. . 

Cf. Compte rendu dans Revue historique^ 1901, p. 413- 
414. 

841. Auoé (Eugène). Commission départementale de 
Sériciculture. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xlii, 1901, p. 186-128 ; 
t xLiii, 1902. p. 43-46. 

842. Mines de fer de Fillols et de Casteil. 
Imprimerie de la Bourse du Commerce, 3, rue J.-J. 

Rousseau, 1902, in-4 oblong. 

843. Bordes (P.). Etat des forges dans le canton d'Arles- 
sur- Tech pendant Vépoque révolutionnaire. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. IV, 1903, p. 52-55. 

844. Masnou (P.). Constitution d'une Société de Com- 
merce en 1406. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
l. IV, 1903, p. 56 62. 

845. Calmette (Joseph). Benoit XIII et le Muscat de 
Claira. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
t. IV, 1903, p. 229-230. 



— 154 — 

846. Salsas (Mheri). L'Etablissement du papier timbré 
en Roitssillon (1772), 

Dans Revue d* histoire et d'archéologie du JRoussillon, 
t. IV, 1903, p. 231-246. 



E) Travaux publics 

847. Bach. Phare de Port- Vend res. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des P y rénées- Orientales f t. m, 1837, p. 41-54. 

?48. Edit du roij pour la construction d'un canal de 
cojnwunication des deux mers Océane et Méditerranée pour 
le bien du commerce et autres avantages y contenus 
(octobre 1666). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, l. xxvii, U^" partie, 1885, 
p. 88-101. 

849. Farines (J.-N.). Statistique des forages artésiens 
du département des Pyrénées Orientales. 

Dans Le Pnhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1835, 
no 27. 

850. Aymerigh. Mémoire sur Port Vendres. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 

t. Il, 1836. 

(le hic/noirc avait clé présenté au Conseil général du 
département des Pyrénées Orientales, session de 1833. 

851. Lacombi: Saint- Michel. Rapport sur les travaux 
d'art à faire à Port \'endr€i<. 

Dans Bulletin de la SoritUé p/iilofnaf/iir/ue de Perpignan, 
t. IV, 1839, p. 117-125. 



— 186 — 

852. Pauvelle. Consiruetion d^unepik de pont au milieu 
de VAgly sans l'emploi d'un batardeau pour contenir les 
eaux filtrantes. 

Dans Comptes rendus de V Académie des sciences, t. xi, 
1840, p. 708. 

853. Réclamation des communes de Villeneuve- la-Rivière, 
ComeHa-la- Rivière, Pézilla, Baho et Saint-Estève, ap- 
puyées par la commune de Saint- Laurent-de- la- Salanque, 
contre le projet de direction de la partie qui reste à 
construire de la route départementale n« 5, avec deux 
cartes explicatives des lieux. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1842, in-4. 

854. Au droit seul la justice ou réplique à un mémoire 
écrit, déposé après le terme de V enquête pour enlever aux 
communes intéressées l'utilité de la route départementale 
n^ 5, avec une carte expliquant la question, 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1842, in-4 de 27 pages. 

855 . A Messieurs les membres de la commission d'enquête, 
nommée pour donner son avis sur les deux projets dressés 
par les ingénieurs des Ponts et Chaussées, pour l'embran- 
chement de la route départementale n° 5, avec la route 
départementale n^ 1. 

Sans titre. A la fin : P. Talayrach, F.-J. Azema, 
F. Farines et B. Sol. Perpignan, M^^® A. Tastu. Sans date, 
in-4 de îiO pages. Un plan. 

856. Denamiel (Joseph). Mémoire sur le projet de conS' 
traction du pont de V Agi !f, comprenant Vexhaussement de 
la route roi/ale n° 9, entre ce pont et la Montée des « Baixa 
nencs » et sur la rectification de cette route, depuis le Vernct 
jusqu'à Salces. 25 août 1844. 

Perpignan, M^^^ Antoinette Tastu, sans date, grand 
in-4 de 19 pages. Une carte. 



— 156 — 

857. NoÉ (Michel). Assainissement de la ville de Col- 
lioure, 

Perpignan, Âlzine, sans date, in-8 de 16 pages. 

858 . Pétition à MM, les membres du Conseil municipal 
de Salces suivie d'un tableau statistique de l'hygiène de cette 
commune depuis 29 ans. (Second tirage, seul valable), 

Perpignan, M^^^ Antoinette Tastu, 1853, grand iQ-4 de 
^3 pages. 

859. Exposé des motifs pour la création d'un chemin de 
fer de Narbonne à Perpignan et en Espagne, 

Perpignaa, M^^® A. Tastu, 1852, in-8 de 16 pages. 

860. Avenir du chemin de fer de Narbonne à Perpignan. 
Perpignan, M^i® A. Taslu, 1853, in-8 de 32 pages. 

861. ViGNOL (J.). Constructions civiles. Travaux de bâti- 
ments j série de prix pour Perpignan, Céret et Prades. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1870, in-4 de 28 pages. 

862. Atelier de construction de dev^ batteries d'artillerie 
pour le département des Pyrénées- Orientales. — Dépenses. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1871, in-folio de 12 pages. 

863. Chemin de fer de Perpignan à Saint- Girons, com 
plétant le chemin de fer stratégique de Rayonne à Perpignan. 

Carcassonne, Labau, 1875, in-4 de 8 pages. 
[Extrait du procès-verbal des délibérations du Conseil 
général de l'Aude, séance du 21 octobre 1874]. 

864. Dagneaux (Jules). Chemin de fer de Perpignan à 
Foix et Saint- Girons, par Larelanet, Chalabre, Quillan, 
Saint-Paul-deFenoiullet, Esiagelet Ricesaltes, complément 
de la ligne stratégique de Rayonne à Perpignan, par Jules 
Dofj neaux, ingénieur. 

Carcassonne, l^omiès, 1875, in 4 de 12 pages, avec carte. 



— 157 — 

865. Chemin de fer de Saint-Girons à Perpignan par 
Foix, Lavelanet, Chalabre et Quillan, 

Carcassonne, P. Labau, 1877, îd-8 de 31 pages. 
[Extrait des délibérations du Conseil général de TAude 
session d'août 1876, séance des 1®' et 4 septembre]. 
Rapport présenté par M. L. Anduze et discussion. 

866. Anduze (Lazare). Considérations sur le chemin de 
fer de Saint- Girons à Perpignan, par Foix, Lavelanet, 

Chalabre et Quillan. 
Foix, Pomiès, 1878, in-4 de 20 pages. Cartes. 

867. La question du chemin de fer sous-pyrénéen par un 
membre du comité de Foix, 

Foix, Gadrat aîné, 1878, in-12 de 43 pages. 
[Etudes publiées par le journal VAriège.] 

' 868. Tarif des prix à la façon des ouvrages en menui- 
serie. Ville de Perpignan. 

Perpignan, typographie de l'Indépendant, 1881, in-8 de 
19 pages. 

869. Vidal (Pierre). A propos du projet fontinal [de 
Perpignan]. 

Dans Le Papillon du 20 octobre 1884. 

870. Le Pont suspendu du Boulou. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées Orien- 
tales, fasc. xxvii, 1898. Une vue du pont. 

871 . Abram ( Louis). Mém(nre sur Vinstallation électrique 
à Laroque-des- Altères. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. XL, 1899, p. 2U9-212. 



— 158 — 



F) Agriculture. Elevage. Irrigation. 

872. FossA (François). Réponse pour le marquis d'Oms, 
seigneur de Sorède et autres lieu^, au mémoire du sieur 
Bertaux, régisseur des Domaines de Sa Majesté, 

Perpignan, C. Lecomte, 1777, in-4 de 90 pages. 

Cette (c Réponse » de Fossa constitue le meilleur ouvrage 
qui ait été écrit sur la propriété privée des eaux en 
Roussillon. C'est un résumé du volumineux dossier 
établi au cours du procès relatif è la mouvance des eaux 
de la petite rivière de Sorède. (Archives des Pyrénées- 
Orientales ^ fonds d'Oms). 

873. Instruction sur la nature et le traitement de la 
maladie qui attaque principalement le gros bétail dans 
plusieurs endroits du Roussillon. Publié par ordre de 
M. r Intendant de la même Province et Comté de Foiac, 

Perpignan, Joseph-François Reynier, imprimeur du Roi, 
rue Saint Jean, 1783, in 4 de 8 pages. 

874. NoYÈs. Traitement pour la gale par le citoyen 
A'o//f>.9, artiste-vétérinaire en chef de Varmée des Pyrénées- 
Orientales. 

Au quartier-général de Figuères, de l'imprimerie de 
Pourtet et Julia, sans date [1^94], in-4 de 15 pages. 
Il s'agit de la gale des chevaux. 

875. Recueil d* « ordonnances de règlement » concernant 
/r Ruisseau de <f Las (finals », 

Un plan cavalier du ruisseau de Las CanaJs depuis sa 
prise d'eau, au-dessus d'Ille, jusqu'à Perpignan. 
Appartient à la Bibliothèque de Perpignan, xyiii'- siècle. 



— 159 — 

876. Recueil d'instructions, d'avis, d'expériences et de 
découvertes concernant les diverses branches de l'agricul- 
ture imprimé et publié chaque mois par ordre et d'après 

l'approbation du citoyen Charvet, préfet du département des 
Pyrénées Orientales, 

Le N® I correspond au mois de pluviôse an IX. 
Perpignan, Tastu et Veuve Reynier, in-4 de 73 pages 
sur 2 colonnes. Catalan-français. 

877. Questions sur Vétat de l'agriculture dans le départe 
ment des Pyrénées- Orientales, Etat de l'agriculture en 
1789 et en l'an 10, [Précédé d'une lettre du général de 
brigade, préfet du département]. 

Perpignan, Tastu et Veuve Reynier, in-4 de 12 pages. 

878. Règlement [préfectoral] concernant la Rivière de la 
Tet depuis le Pont de pierre ju8f/u*à la mer. Du 7 juillet 1816, 

Perpignan, J. Âlzine, grand in-4 de 12 pages. 

879. HÉRiCART DE Thury. Rapport à la Société 
royale et centrale d'agriculture, sur l'Histoire des canaux 
d'arrosage et des cours d'eaux des Pyrénées-Orientales de 
M, Jaubert de Passa, 

Paris, Mme Huzard, février 1819, in-8 de 50 pages. 

880. Jaubert de Passa (F.). Mémoire sur les cours 
d'eaux et len canaux d'arroaage dei< Pf/rcncrs-Orientales. 

Paris, 1821, in-8. 

Dès son apparition, ce ?ncmoire, publié par la Société 
royale et centrale d'agricuUare, fut très favorablement 
accueilli. Lorsque, vers 1840, une réaction domaniale me- 
naça les droits des usiniers et des arrosants, sa réputation 
grandit en raison des services qu'il avait rendus. Il n'a pas 
été remplacé jusqu'à ce jour, et son ancienne réputation 
s'est maintenue, au moins parmi les lecteurs qui se sont 
tenus au courant de l'histoire des eaux en [{oussillon, très 
négligée pendant un certain temps. 



— 160 — 

L*ouvrage présente pourtant des lacunes : Thistorique 
de chaque canal est souvent incomplet ; les références 
sont fréc[uen)ment erronées; la confusion entre les canaux 
de moulins et les canaux d*arrosage ne permet pas tou- 
jours de suivre le développement progressif de remploi des 
eaux pour Tindustrie et pour les irrigations. 

881. PoNS-PÉLissiKR (Barthélemi). Rapport ou notice 
historique sur l'établissement des bêtes à laine mérinos 
dans le département des Pyrénées-Orientales (importation 
Gilbert). 

Dans le Bulletin de la Société d'Agriculture, Arts et 
Commerce des Pyrénées-Orientales (1820-1829), n» 1-!1. 

882. Pons-Pélissier (Barthélemi). Remarques sur la 
race indigène des bêtes à grosse corne dans le département 
des Pyrénées-Orientales. 

Dans Société d'Agriculture, Arts et Commerce des 
Pyrénées- Orientales (1820-1829), n^ 2. 

883. Consultation pour les sieurs François de Roig. 
Augustin Tardieu et Antoine- Maria Delhom, propriétaires, 
domiciliés à Thuir, agissant tant en leur propre, que comme 
représentant Vassociation de tous les autres propriétaires du 
ruisseau et moulins à farine de Thuir. 

Montpellier, Veuve Picat, 1824, in-4 de 40 pages. 

884. Farines (J. N.). Puits artésiens [à Bages et à 
Rivesaltes]. 

Dans Le Puhlicrtteur des Pyrénées-Orientales^ 1835, 
n« 9. 

885. Farines (J. N.). Statistiques des forages artésiens 
du département des Pyrénées-Orientales. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées Orientales, 1835, 
no27. 



— 161 — 

886. Farines (J. N.), Fraisse et Marcel de Serres. 
[Puits artésiens]. Rapport et répliques. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. 1, 1835, p. 21 46. 

887. Lapabrèoue. Analyse des titres, documents et 
autorités concernant les droits des tenanciers arrosants 
d'Estagell, Rivesaltes et Claira, droits contestés par les 
soi-disant tenanciers arrosants de Caramany. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1836, in-4 de 62 pages. 

Le mémoire débute par une intéressante analyse des 
titres de concession des eaux de la vallée de TAgly, puis 
vient une dissertation historique: 1^ sur les droits qu'avaient 
les seigneurs féodaux d'aliéner les eaux dans leurs domai- 
nes, avec un résumé des règles exposées sur la prescription 
contre le Domaine, contre les riverains ou entre étrangers ; 
2o sur le maintien des droits acquis. Toute cette dernière 
partie du mémoire est une discussion approfondie des 
droits des tenanciers arrosants dont la défense est assurée 
par des arguments décisifs. 

888. RiBES. Des lois et usages sur les cours d'eau 
servant à l'irrigation des terres dans le département des 
Pyrénées-Orientales, par M. Rihes, conseiller à la Cour de 
Montpellier* 

Cet ouvrage est cité dans le mémoire de Lafabrègue 
(nû 887), p. 45, 46 et 50. 

Il nous a été impossible de voir le livre de Ribes. A la 
page 46 du mémoire de Lafabrègue on lit : « Les particu- 
liers ne peuvent dériver les eaux... même pour rirrigalion 
des terres sans Tautorisation du Prince, dit M. Ribes, 
L. c, p. 646, 659, 660. » 

Cette citation semble indiquer un recueil de « Lois 
Civiles » dans lequel l'ouvrage de Ribes a peut être été 
publié. 

889. Serres (Marcel de). Observations sur les puits 



11 



— 162 — 

artésiens creusés depuis peu de temps dans le département 
des Pyrénées-Orientales, 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. II, 1836, p. 55-69. 

890. Durand. Observations sur les troisième, qua- 
trième, cinquième fontaines jaillissantes obtenues à Tou- 
louges. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. III, 1837, p. 123-132. 

891 . Bouis. Alcoolicité de plusieurs vins du département 
des Pyrénés-Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. IV, 1839, p. 115-125. 

892. CoMPANYO. Notice sur les insectes qui ravagent 
quelques cantons de vignobles. 

Dans Bulletin de la Société agrirolcy scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, i. iv, 1839, p. 183-220. 

893. RouFFiA (CAme). Rapport sur un premier essai de 
cultures des Ipomes bâtâtes. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales y l. v, 1841, p. 109-112. 

894. RouFFiA (Côme). Procédés de culture et usages 
locaux de quelques localités des A Ibères. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 

littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 1843, 2^ partie, 

p. 56-G8. 

Ce petit travail avait déjà paru dans la Revue agricole 
de février 1842. 

89."). Jaubert(A.). De r Arrosage dans le départejnent 



— 163 — 

des Pyrénées-Orientales et des droits des arrosants sur U 
eaux par M, A. Jauhert de Perpignan, 

Paris, Madame veuve Bouchard-Huzard, 1848^ in-8 d 
78 pages. 

A consulter pour la coDstatatiou et la conservation d( 
droits des arrosants. La partie historique est empruntées 
mémoire de Lafabrègue (Voir plus haut, n® 887). L( 
références, qui auraient permis de se reporter aux doci 
ments originaux, ont été négligées. 

896. Renard de Saint-Malo (Jean -Baptiste). Notice si 
V ancienne culture de la garance en RonssiUon, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientijif/ue et litt 
raire des P y renées- Orient aies t t. vu, 1848. 

897. Falip (Titus). Etude sur le reboisement des tcrraii 
en pente. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientijif/ue et litt 
raire des Pyrénées-Orientales, t. vu, 1848, p. 27-61. 

898. AzÉMAR et Guiraud. Mémoire sur Tétat présent t 
la culture du chêne-liège. 

Dans Bulletin de hi Société agricole, scientifique 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. viii, 1851, p. 335-348. 

899. Pages (Narcisse). Apliorismes ruraux... Compos 
par M. Narcisse Fages de Roma, traduits du catalan 
français par M. Louis Fahrc. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et liti 
raire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 515-530. 

900. Fauhe. Rapport sur /'h'/positlon fi'Horh'-Floricr 
tare du f7iois de septembre dr ranrtcc ISo.j. 

Dans Bulletin de la Sorlrté agrfcol(\ scientifique et lit 
raire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 565-57 1. 



— 164 — 

901. SiAu (Antoine). Rapport surVindustrie abeillère des 
Pyrénées- Orientales . 

Dans Bulletin de la Société agricole ^ scientijique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 351-425. 

902. Lamer (Jules de). Rapport sur la fertne de Vesian 
[Sur la route de Thuir, à sept kilomètres de Perpignan.] 

Dans Bulletin de la Société agricole, scient i^que et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 476-48'^. 

903. CoMPANYO (le docleur). Observations sur les insectes 
nuisibles aux oliviers dans le département des Pyrénées- 
Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 537-572. 

904. BÉDOS (Stéphane). Rapport sur la maladie de la 
ri g ne. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 606-613. 

905. Lamer (Jules de). Le cheval dan.s le départcfnent des 
Pyrénées- Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 625-632. 

906. Malègue. I)i's races perfectionnées dans le départe- 
ruent des PyrénéesOricntalrs. 

Dans Bulletin de la Société ngriroh>, scientifique et litté- 
raire dex Pyrénées-(^)rientnles, t. xii, 186 "^^ p. 245-256. 

907. CoNTK. Notice de AI. Conte d'Estagel sur le sou- 
/'rdf/c des vignes. Au/: ritictiltenrs Roussi! tonnais. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 1860, n^ du 
18 avril. 




908. I^BSua-S.AiNT-GENiÉs (Le Baron de), [Acteg dioen 
de ce pri'/et des Pyrénéex-Orientalet concernant FacqtiUi- 
tion de» <( Etangt de la Bouillouae, Carlits (sic) et Lanoua 
formant un groupe de SI réêerooirs d'eau. »] 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 25 arti\, 13 mai, 
19 mai, 13 juin 1860. 

Le rapport du Préfet eu Coateil général sur cette affaire 
est du 3 juillet 1860. Voir ft ce sujet le compte-rendu du 
Conseil général, session extraordinaire, da 3 juillet 1860. 
Rapport du Pré/et. Perpignan, M"« Antoinette Tastu, 

909. SiAu (Antoine). Rapport sur les produits envoyés 
par la Société [agricole, scientifique et littéraire des 
Pyrénées -Orientales] au concoure de Carcaseonne en 
mai 1859, et sur la culture des artichauts. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xii, 1860, p. 267-272. 

910. Saisset (Pierre). Ruisseau des jardins de Saint- 
Jacques. Notice historique. 

Perpignan, M"« A. Tastu, 1861, in-8 de 16 pages. 

911. SiAU (Antoine). Notice sur les eig nobles du Roits- 
sillon (Pyrénées-Orientales). 

Extrait du Messager agrimle, Montpellier, Gras, 1861, 
in-8 de 13 pages. 

912. VniA.v. Etude sur les irrigations des Pgrénées- 
Orientales et en particulier sur un phénomène dit de la 
reproduction des eaux ohserré dons les vallées de In Tet 

Dans Annales des Ponts et Ciiausnées, 1862, mémoires, 
l. xii. n" 138, p. 314-379. 
Carte hydrographique du bassin de la Tet. 
Il existe un tirsge à pari, I^aris, veuve Dunot. 



— 166 — 

913. Conrours régional de Perpignan, — Concours 
départpmental d*anirnaux reproducteurs de la race cheva- 
line, d'animaux gras et d'animaux de travail. 

Sans nom d'auteur. 

A la fin : Perpignan, Â. Tastu, 1862, in 8 de 16 pages. 

914. Concours régional agricole de Perpignan, 1862, 
Sans nom d'auteur. 

Perpignan, M^'o A. Tastu, 1862, in-8 de 24 pages. 

915. Ministère de l'Agriculture, du Commerce et des 
Travaux publics. — Concours régional agricole de Perpi- 
gnan du tV au 11 mai 1SG2, 

Catalogue des animaux, instruments et produits agricoles 
exposés. 

Paris, Imprimerie Impériale, 1862, in-8 de 70 pages. 

916. Dei.hoste (abbé). Rapport sur l'exposition Jï orale et 
iiKivdicJK'Vc du Cimrours régional de Perpignan^ mai 1862. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientijique et litté- 
raire des Pgr'énées-Orientules, t. xiii, 18G3, p. 120-124. 

017. Tastu (Antoine). Réserroirs de la Bouillouse et 
du Plu des Abeillans, et eu nul d'arrosage de la rire droite 
fie lu Tel. — Projet de cahier des eharges. 

Sans litre. A la fin : l^erpignan, M'^^' Antoinette Tastu, 
1864, in 4 de 12 pages. 

918. IlouFFiA (Côme). AmpélograpJiie du HoussiUon. 
Dans Bulletin de lu Sorién'' agricole, seientijlf/ue et litté- 
raire des J\i/rénées-Orie/ifules, t. xiv, 1866, p. 129-144. 

919. Bektran I3al.\M)a ( I^). Jurisjtrudenre en matière 
fie funffUri' (le dessèc/fement. 

Dans BiiUefin de lu Soriéff' uf/nfole, scientifique et litté- 
ruirr firs Pi/rénées- Orieutfiles, t. wi, 1868, p. 83-89. 



M 



— mi — 

920. DuRAMD (r^ureot). Un mot êur ^espèce booinedu 
département. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xvi, 1868, p. 77-81. 

921. SiAU (ÀDtoiue). Rappori sur les ptantatiora d'oran- 
gerie et d'arbres fruitiers de Madame oeure Marqui, 
pépiniériste, à Ille-sur-Tet. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litlé' 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xvi, 1868, p. 91-101. 

922. DEePFtia (Jules). Considérations sur le domaine 
forestier dans le département des Pyrénées-Orieniales. 

Perpignan, Lstrobe, 1869, io-S de 64 pagea. 

9'?3. Labau (Joseph). Culture de la rigne. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xtih, 1870, p. 36-56, 

924. Enouétb SUR l'Agriculture : 

1. Mémoire de M. Labau, sous-directeur de ta Ferme- 
Ecole de Germaincille [près de Thuir]. 

2. Mémoire de M. Morer (Sauveur), professeur au 
collège de Perpignan. 

3. Mémoire de M. Jules Desprès. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scicnlifique cl litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xix, 1872, p. 249-278. 

925. Enquête AGRICOLE DE 1870 : 

1. Mémoire de M. Durand Laurent. 

2. \<>le de M. Siuu. 

3. Mole de M. Nuina Lloubes. 

4. Noie sur le micocoulier pour la fiihricalîan fia mnn- 
ckes de fouet. 



— 168 — 

5. yote de M. Mercadier \sur leb sucres indigènes). 
Ddiis Juillet in de la Société agricole, scientijique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xx, 1873, p. 25-48. 

926. Lloubes (Numa). Etude économique, — Rapport 
dcdir aux ar/riculteurs du département. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientijique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxi, 1874, p. 40 56. 

927. Pfxlet (Pétri). Un mot sur le lépidoptère qui atta 
([ue les artichauts. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientijique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxii, 1876. p. 57-63. 

928. Compte- rendu des travaux de la commission 
di'pftrtcmentalf* contre le phylloxéra, — Rapports et docu- 
mentai. 

l^erpignan, Ch. Latrobe, 1874 et 1878, 2 fascicules, in-8 
de 207 et 160 pages. 

Une carte du département. 

029. Labau. Guérison dos vignes phylloxérées par le 
prorrdé de submersion. 

Dans Bulletin de la. Société agricole, scientijique et 
Uttrrdire drs 1 Pyrénées-Orientales, t. xxiii, 1878, p. 51-57. 

[)',]() ^ Association pour défendre le département des 
Pf/rf'Nées- Orientales contre les menaces d*invasion du 
plijlllo.rèra. 

Dnns Bn/feti/i de la Sodétf' agricole, scient iji<iue et litté- 
ral rr (les Pyrénres Orieidab's, t. xxiiî, 1878, p. 51-57. 

'Jol. Assises rèf/fo/ifilcs (ff/ricolcs et scientifiques, tenues 
(( r occasion du Concours rt'fjional de JSSO, à Perpignan. 
( 'otiipie-rendu. 

IVupignan. Cli. Latrobe, 1880, in-8 de 06 pages. 



— 169 — 

93^. TKRRA'iS (François de). Reboisement par les pins 
maritimes des terrains improductifs formant le littoral de 
la Méditerranée, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxv, 1881, p. 30-34. 

933. Terrats (François de). Mémoire sur la question des 
submersions et des irrigations pour le département des 
Pyrénées- Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxv, 1881, p. 35-44. 

934. Alavaill (Justin). Réservoirs et canaux d'arrosage 
à construire dans les vallées de VAgly, de la Tet et du Tech, 
— Etude préparatoire,,, avec préface de Charles Cotard, 
ingénieur civil, 

Perpignan, P. Rondony, 1883, in-8 de 146 pages. 

935. Labau. Les assolements dans les Pyrénées-Orien- 
tales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxvi, 1884, p. 177-200. 

936. Réponses de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, au questionnaire proposé 
pour l'étude de la question agricole. 

Dans Bulletin de la Sociètr agricole, scientifique ci litté- 
raire des Pyrénécii Orientales, t. xxvi, 1884, p. 366-368. 

937. Mémoire dos Syndirs des tenanciers arrosants, 
propriétaires des canaiw de P rades. 

Prades, C. Larrieu, 1887, in 8. 

938. Ferrer (Léon). Enqiœte sur les r ignés américaines 
du département des Pyrénées Orientales en 1886, 

Dans Bulletin de la Société agricole , sricntifiqa.c 



— 170 — 

et littéraire des Pyrénées- Orientales ^ l. xxviii, 1887, 
p. 97-109. 

939. AuGÉ (E.). Rapport sur V établis sèment dans le 
département des Pyrénées-Orientales de champs de démons- 
tration, de recherches et d* expériences. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées Orientales, t. xxviii, 1887, p. 110- 
126. 

940. Ferrer (Léon). Rapport sur le vignoble des Pyré- 
néen-Orientales en 1886, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique 
et littéraire des Pyrénées Orientales, t. xxxviii, 1887, 
p. 50-60. 

Voir dans les volumes suivants les rapports annuels de 
M. Léon Ferrer sur le môme sujet. 

941. Brutails (A.). Notes sur Véconomie rurale du 
Rows.sillon à la /in de l* Ancien Régime, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. xxx, 1889, p. 225-451. 

9r2. Ferrer (Léon), Gazes (Gustave) et Auge (E.). 
Xotr complémentaire sur Vétat de l'agriculture dans les 
I \i/n'n ('ca - Orientales en 1889 . 

A la suite de : Notes sur Véconomie rurale du Roussillon 
à ht fin do F Ancien Régime par M. J.-A. Brutails. 

l)ans Bulletin de in Soriétè (tgrirol(\ scientifique et 
liitcntirc r/rs Pr/rénées ( >rient(deSy t. xxx, 1889, p. 452- 
476. 

ÎM3. RossiN (Henri). Irrigiftion des rif/noljles du Rous- 
sillon c( (lessi'.clicmvnt des marais par la capiaiion de la 



— 171 - 

rivière souterraine des Corbières alimentant les sources de 
la Rigole et de Fontdame, 

Perpignan, Imprimerie de VIndépendant, 1890, in-S^de 
33 pages. 

944. Ferrrr (Léon). Rapport sur la situation du 
vignoble des Pyrénées-Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxi, 1890, p. 95-102 et 
années suivantes. 

945. Cazes (Gustave). Les vins du Roussilhn à l'Expo- 
sition Universelle de 1889. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scieniiJiqvLe et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxi, 1^90, p. 107-109. 

946. Ferrer (Léon). Champ d'expériences et de démons- 
tration dans les Pyrénées-Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxi, 1890 et t. xxxii, 
1891. 

947. Cazes (Gustave). Le Concours régional de Per- 
pignan en 1890, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. XXXII, 1891, p. 82-94. 

948. Ferrer (Léon). Azotes sur les champa d'expériences 
dans le département (1889 1890), 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté 
mire des Pyrénées Orientales, t. xxxii, 1891, p. 189 194. 

949. Sorel (Georges). Note sur les bases des règlements 
d'arrosage. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté 
raire des Pyrénées Orientales, t. xxxii, 1891, p. 103-188. 



— 172 — 

r'5'.). Boixo (P. de). Notice sur ''e.? inondations de Î88S 
à 1891 et sur le déboisement du Houssillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 91-119. 

951. Calas (Julien). Notice sur les travaux de restaura- 
tion de terrains en montagne entrepris par l'administration 
fore.'itière dans le bassin de la Tet, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 125-209. 

952. Boixo (P. de). Notice sur les forêts et sur le déboi- 
sement dans les Pyrénées Orientales, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiv, 1893, p. 111-203. 

953. Santol (abbé Joseph). De Vindustrie et du com- 
merce en Roussi lion durant le moyen- âge. La vigne, Cérel, 
Roque, 1893, grand in-AP de 32 pages. 

Plein d'utiles renseignements, dont il est malheureu- 
sement très souvent difficile de vérifier l'exactitude. 

954. Gazes (Gustave). Quelques chiffres de statistique 
af/rirole en Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté 
mire f /es Pyrénées Orientales, t. xxxiv-XLiii, 1S93-19Û2. 

955 . (Iazes (Gustave). N'ote sur une expérience de culture 

(le scif/le. 

Dans Pidletin de la Sorietè agrirole, scientifique et litté- 
l'dlrc df's Pyrrnées-Orie/Ualcs, t. XX XIV, 1893, p. 313-315. 

1)5G. (]a/.es (Gustave). L'r.iploiiatiim riiicole en Rous 
s/'lhjn. 

Dans lUdletin de la Société af/ricole, scientifique et litté 
rffirr des Pyrénées Orir/tfa/es, t. xxxv, 18V)4, p. 112-115, 



— 173 — 

957. VuiLLiER. Essai du lupin comme engrais dans les 
vignes du Roussillon, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales^ t. xxxix, 1898, p. 95 99. 

958 . Réponse au questionnaire de la Commission riticole 
de la Chambre des députés. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, 1902, xliii, p. 78-86. 

959. Cazks (Gustave). Quelques chiffres de statistique 
agricole. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire dei< Pyrénées-Orientales, t. xliii, 1902, p. 102 110. 

960. GuiBEAUD (Jean). Enquête économique sur le Rous- 
sillon en 1775 [avec préface de Ph. Torreilles], 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xliii, 1902, p. 251-291. 

Il s'agit de la répartition des cultures et de la fortune 
territoriale. 

961. Pratx (Maxence). Ze Régime des eaux en Rous- 
sillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xliv, 1903, p. 115-200. 

Tirage à part, Perpignan, Charles Latrobe, 1903, 
in -8 de 88 pages. 

Travail de tout premier ordre, fait avec une sûreté de 
méthode remarquable et une profonde connaissance de la 
matière. 



CINQUIEME PARTIE 



HISTOIRE 

A; Généralités. Bibliographie historique. 

B) Sources. 

G) Histoire générale. 

D) Histoire politique. 

E) Histoire religieuse et ecclésiastique. 

F) Familles et Personnages historiques. 
6) Monographies locales. 

H) Mœurs et Goutumes. Faits divers. 



HISTOIRE 



A) Généralités. Bibliographie historique. 

962. ToRREiLLES (Tabbé Philippe). Le mouvement histo- 
rique en RouBsillon au XI X^ siècle. 

Congrès proviDcial de la Société bibliographique, session 
tenue à Montpellier les 11, 12 et 13 février 1895, p. 206-229. 

Tirage à part, Montpellier, Firmin et Montane, 1895, 
in-8 de 23 pages. 

Cf. Vidal (Pierre). Notice sur la vie et les travaux de 
Bernard Julien Alart , ancien archiviste des Pyrénées- 
Orientales, ch. IV, intitulé c Les études historiques en 
Roussillon avant Alart. » 

963. Calmette (Joseph). Bulletin historique régional: 
Roussillon. 

Dans Revue des Universités du Midi, t. ii, avril-juin 1896, 
Bordeaux, Feret et fils, in-8. 
Bibliographie critique pour les années 1886-1896. 

964. Vidal (Pierre). Bulletin bibliographique pour Van 
née 1901. 

Dans Revue d'histoire et d'archéolor/ie du Roussillon. 

On trouvera dans cette revue divers bulletins bibliogra- 
phiques oîi sont annoncés , analysés ou appréciés des 
travaux concernant le Roussillon. 

965. Elias de Molins. Bibliogrq/ia hisfôrica de Cata- 
luna. 

Dans Revista critica de historla tj de literaiura espario- 

12 



— 178 — 

/a.s, poriiiguesas, hlspano-americanas, novembre 1901 et 
suiv. (Publication inachevée). 

966. Vidal (Pierre). Chronique [bibliographique] du 
jR aussi lion. 

Dans Annales du Midi, xiv, p. 125 et xvi, p. 136. 
1902 et 1904. 

967. Calmette (Joseph). iVb^es de bibliographie catalane, 
[Genealogia dels reys d*Arago e de Navarra e comptes de 
Barchlnona, publié par Joseph Gudiol y Cunill, conserva- 
teur du Musée de Vich ; — Arqueologia cristiana, du mê- 
me ; — Coleccion diplomàtica del Condado de Besalu. 
(Xoticias Histôricas, par M. Montsalvatje, t. xi et xii).] 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903. 



B) Sources. 

968. Inventaire sommaire des Archives départementales 
antérieures à 1790. Gr. in-4 à 2 col. 

T. I, série B (par J.-B. Alart). Paris, P. Dupont, 1868. 

T. II, série C (par J.-B. Alart). Paris, P. Dupont, 1877. 

T. III, série G (par A. Brutails, E. Desplanque et B. 
l^alustre). Perpignan, 1904. 

069. Langlois (Gh.- Victor) et Stein (Henri). Les archi- 

rcs de l'Histoire de France, Paris, Picard, 1891, in-8, 

de XVII 1000 pages. 

Quelques renseignements sommaires sur les principaux 
dépôts des Pyrénées-Orientales. 

970. De8PLanqi:e (Kmile). Inventaire sommaire des 



— 179 — 

Archives communales antérieures à 1790, Ville de Thuir, 
Perpignan, 1896, gr. in-4 de 148 pages. 

L'introduction constitue une contributioB fort impor- 
tante pour l'histoire de Thuir. 

971. Massô Torrents (Jaume). Manuscrits de la 
Biblioteca de l'Ateneu barcelonés. 

DansHeoista de Bihliograjia catalana, 1901, l'^ année, n<^2. 

Parmi les manuscrits de V « Athénée » qui intéressent le 
Roussillon et que signale l'auteur de ce catalogue, citons 
VHistoria dels comtes d'Ampuries, Peralada i Rossellô^ 
par José Taberner y de Ardena, xviii® siècle, et les Misce- 
laneos de Torme y Liori, dont 4 livres sont consacrés à la 
guerre de Catalogne de 1639 à 1642. 

972. Palustre (Bernard). Accroissement des Archives 
départementales 1901-1902. 

Dans Revue d^histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, p. 231-238. 

973. Calmette (Joseph). Notice sur la seconde partie du 
manuscrit Catalan P, 13, de la BihliotJièque nationale de 
Madrid, 

Dans Bibliothèque de VEcole des Chartes, t. lxiii, 1902, 
p. 587-595. 

Il s'agit du Mémorial de Joan Francés Boscha quia 
servi de source à Zurita, notamment pour le récit du siège 
de Perpignan en 1475. 

974. RiGAU. Rerollecta de tots los privilec/is, provisions, 
pragmatiques e ovdlnacions de la Fidelissima rila de 
Perpenya, 

Barcelona, Johan Rosembach, 1510, in folio gothique. 

Ouvrage rare, mais d'une extrême importance, car il 
représente un dépouillement des archives de la ville de 
Perpignan à une époque où elles étaient bien plus com- 
plètes qu'aujourd'hui. 



— 180 — 

975. Marineus Siculus (Lucius). Opus de rébus Hispa- 
niae mcmorabilibiui. 

Alcalâ de Henares, 1533, in-folio. 

Rempli de détails sur l'histoire des comtes de Bar- 
celone et des rois d'Aragon, notamment sur l'époque 
du roi Jean II. Voir au Livre xviii : De Perpignani 

obsldione. 

976. Carbonell (Père Miquel). Chroniques de Espanya 
fins acL no divulgades : que iracta (sic) dels Nobles e Inmo 
tissirns Reys dels Gots: y gestes de aquells: y dels Comtes de 
Ihircelona: e Reys de Arago : ab moites coses dignes de 
perpétua memoria. Compilada per lo honorable y discret 
mossen Père Miquel Carbonell: Escriva y Archiver del 
Rey nostre senyor. e Notari publich de Barcelone, 

Novatnent imprimida en lany M.D.XLVII. In-folio 
gothique. 

Oq sait que ce livre contient la « Chronique de Pierre IV » 
dit lo Ceremonios et del Punyalet. Dès le xvi® siècle, 
l'historien Zurita soupçonnait que cette a Chronique » 
n'avait pas été écrite par le roi lui-môme mais qu'elle avait 
été composée en son nom par un historiographe. Dans 
ces derniers temps, seulement, on a pu s'assurer que cet 
écrivain s'appelait Dez Coll. Celui-ci fut mestre racional 
ou « maître des comptes » et conseiller de Jean I®^; il mourut 
vers 1390, c'est à-dire peu de temps après le roi Pierre TV. 
Lorsque Michel Carbonell, un siècle plus tard, composa 
ses C/troniqiœs d'Espagne, il trouva dans les Archives de 
la Couronne d'Aragon un manuscrit de « la Chronique du 
loi Pierre IV », qu'il inséra en entier dans son livre et qu'il 
donna comme l'œuvre du roi d'Aragon. 

A ce sujet, voir : Recherc/tes sur la C/froni(/ue catalane 
attrihure à Pierre IV d'Aragon, par M. Amédée Pages 
Romnnln, t. xviii, 1889, p! 233-280) et Bemardo Dez 
('o/l es p/ autor de la Crônica catalana de Pedro IV el 
('('renio/u'oso de Araf/on... par D. Gabriel Llabrès (Revista 
dr Are/tiros, Biblioteeas y niuseos, ano vi, n" 11, noviem- 
brel902.) 



— 181 — 

977. Jacques I«' (Jaume lo Conqoeridor). Chronica, o 
commentari del gtoriosissim, e invictissim Rey En laeme 
per la gracia de Deus Rey de Arago.., feyta e aeriia per 
aquell en sa llengua naturaL 

Valence, veuve de loan Mey, 1557, ia-folio. 

C'est la première édition de cette célèbre autobiographie 
écrite vers le milieu du xiii® siècle. Une partie seulement 
de Tœuvre complète avait paru en 1515 dans VAureun 
opu8. 

978. MuNTANER (Ramon). Chronica, o descripcio dels 
fêta, e kazanyes del inclyi rey don Jaume primer Rey 
Darago, de Mallorques, e de Valencia : Compte de Barce- 
lona, e de Muntpesller : e de molts de sos descendents. 

Fêta per lo Magnifich En Ramon Muntaner, hqual servi 
axi al dit Inclyt Rey don Jaume, com a sos Jills^ e descen- 
dents : es troba présent a les coses contengudes en la présent 
historia. 

Barcelone, Jaume Cortey, 1562, in-folio. Il existe une 
édition de Valencia, Joan Mey, 1558, in-folio. 

979. Desglot (Bernât). Historia de Cataluna,,. de las 
empresas hechasensus tiempos... hasta la muerte de don 
Pedro el grande... Traduzida de su antigua lengua Cata- 
lana.,. por Raphaël Ceruera. 

Barcelone, 1616, in-4. 

Il existe un manuscrit de cette chronique à la Bibliothèque 
publique épiscopale de Barcelone el un autre à la Biblio- 
thèque nationale de Paris. C'est ce dernier que prétend 
avoir reproduit Buchon. Voir plus bas, n® 986. 

980. SoLORZANO DEL Castillo (AloHso). EpUoine de la 
vida y hechos del Rey D. Pedro III de A rar/on. 

Caesaraugustae (Saragosse), apud Petrum Dormer, 
1639, in 8. 



— 182 — 

981. Llibre de privilegis, iisos, stils y ordinacions de 
Consulat de mar de la Jidelissima cila de Perpinya, 

Estampât en Perpinya, en casa de Esteve Bartau, al 
Carrer de Espirâ, 1651, in-8. 

f82, Traitié de Paix entre les couronnes de France et 
d'Espagne avec le contract de mariage du Roy Très Chres- 
tien et de la serenissime infante Fille aisnée du Roy Catho- 
lique le 7 novembre 1659, 

Avec V explication de V Article XLII du susdit Traitté 
concernant le Roussillon : du 31 may 1660, 

Leus, Publiez et Registrez en Parlement, Chambre des 
Comptes, et Cour des A y des, es mois de luillet et d'Aoust 
ensuivans. 

A la fin : A Paris, de Tlmprimerie royale par les soins 
de Sébastien Cramoisy, 1660, in-fol. — Gravures et une 
carte de l'Ile des Faisants. 

983. Marca (Pierre de). Marca hispanica sive limes 
hispanicus, 

Parisiis, Apud Franciscum Muguet, 1688, in-folio. 
Portrait de Marca ; une carte. 

On sait combien cet ouvrage est fondamental. 

(84. MuNTANER (Ramon). Chronique du très magnifique 
seigneur Ramon Muntaner. Traduction française. 

Dans le volume du Panthéon littéraire qui a pour litre : 
« Chroniques étrangères relatives aux expéditions fran- 
çaises pendant le xiii'^ siècle », publiées pour la première 

fois, élucidées et traduites par J. A. C. Buchon Paris, 

Auguste Desrez, 1840, in-8. 

(]f. sur les diverses éditions de Muntaner, le catalogue 
de J. Masso Torrents intitulé Manuscrits Catalans de la 
Jiiblioteca Nacional de Madrid, Barcelona, 1896, in-8, 
p. 142 et suiv, 



— 183 — 

985. JaoqubsI^ (JaumeloCoaqueridor). Historiadelreff 
de Aragon Don Jaime el Conquistador escriia en lemosin 
par el mismo monarca; traducida al castellano y anotada 
por Mariano Floiais y Antonio de Bofarull. 

Palma, RuUbd frères, 1848, in-8. 

986. Desglot (Bernât). Chrônica del Rey En Père e dels 

seus antecessors passats, 

 la suite de la traduction française de Ramon Munta- 
ner, dans le volume cité des « Chroniques étrangères » 
publiées par Buchon dans le Panthéon littéraire. 

9S7. Bofarull y Mascarô (Prôspero de). Coleccion de 
documentos inéditoa del Archivo gênerai de la Corona de 
Aragon, 

Barcelone, 1840-1876, 40 volumes, in-8. 

Beaucoup de textes intéressants pour le Roussillon. 

988. Crônica del rey de Aragon D. Pedro IV el Ceremo- 
nioBo 6 delPunyalet, escrita en lemosinporel mismo monarca, 
traducida al Castellano y anotada por Antonio de Bofarull. 

Barcelone, Alberto Frexas, 1850, in'8 de xvi-432 pages. 

Au texte et à la traduction de la Chronique, Bofarull a 
joint une conclusion sur les dernières années de la mort de 
Pierre IV et un appendice contenant des documents tirés 
des Archives de la couronne d'Aragon. 

989. kLAKT, Les stils de Villefranche de- Confient, 
Dans Revue historique du droit français et étranger. 

Paris, 1862. 
Tirage à part, Paris, Laroze et Forçai, 1862, in-8. 

990. Alart. [Série de chartes]. 

Dans la Semaine religieuse du diocèse de Perpignan^ 
1878-1880. Réimprimé dans le Cartulaire Roussillonnais, 
Perpignan, Ch. Latrobe, 1880, iD-8 de 126 pages. 

Textes de tout premier ordre. 



— 184 — 

991. Aragon (Victor). Voltaire et le dernier gouverneur 
du château de Salces. 

Montpellier, Boehm et fils, 1880, iD-8 de 12 pages. 

Trois lettres inédites de Voltaire adressées à son neveu 
La Houllière. 

992. Crônica del rey d*Arago En Père IV lo Ceremo- 
niôs o del Punrjalet, escrita per lo mateix monarca ah un 
prolech de Joseph Coroleu, 

Barcelone, « Renaixensa )), 1885, in 8 de xi-335 pages. 

L'édition de Bofarull s'était éloignée de l'édition princeps ; 
José Coroleu s'en est au contraire rapproché: c'est le 
premier qui avait raison. 

L'édition de Coroleu est dépourvue d'intérêt. 

993. DELisLE(Léopold). Rapport sur une communication de 
M, Brutails relativeà une bulle sur papyrus,dupape Serge IV, 

Dans Bulletin historique et philologique du Comité des 
travaux historiques et scientifiques, 1885, p. 157-163. 

Il s'agit de la célèbre bulle sur papyrus relative à Saint- 
Martin de Canigou, dont l'original appartient à la Biblio- 
thèque municipale de Perpignan, Manuscrits, n^l2. 

994 . Vidal ( Pierre). Cassanyes et ses Mémoires inédits, — 
Mission de Cassanyes aux A r niées d'Italie et des A Ipes réunies. 

Dans La Révolution française, xiv, 1888, et xvi, 189Û. 
Longs extraits des Mémoires. 

995. Brutails (Auguste). Notes sur quelques documents 
prorenant de l'abbaye de Saint Martin de Canigou, 

Dans Bulletin historique et philologique du Comité des 
travaux historiques et scientifiques^ 1889, p. 251-255. 

996. Jaume. Mémoires de M. Jaume, avocat au Conseil 
Souverain, professeur à V Université de Perpignan. Notes et 
introduction par M. Vabbé Ph. Torreilles. Perpignan, 
Gh. Latrobe, 1894, in-8 de lxii, 216 pages. 



— 186 — 

997. Pasquier (Félix). Lettres de Louis XI relatives à sa 
politique en Catalogne^ 1461-1473. 

Foix, 1895, in-8, 39 pages. 

Texte tiré des archives municipales de Barcelone (Cartas 
Reaies). Quelques dates inexactement réduites. 

998. Palustre (Bernard). Note sur le Cartulaire de 
V église d'Elne. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon. 

1900, t. I, p. 3-7. 

Ce précieux cartulaire a disparu au xix® siècle, mais il 
n'y a aucune raison de croire qu'il ait péri. 

999. Z/6eZZa8 d'Antoine Pastor, édition!. Calmette. 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 1901, 

l. II, p. 241-264. 
Relation du siège de Perpignan en 1473. 

1000. Calmette (Joseph). Documents relatifs à D, Carlos 
de Viane (14601461) aux archives de Milan, 

Rome, Philippe Cuggiani, 1901, in-8 de 20 pages. 

[Extrait des Mélanges d'archéologie et d'histoire publiées 
par l'Ecole française de Rome, xxij. 

1001. Vidal (Pierre). Documents relatifs à l'histoire du 
département des Pyrénées-Orientales pendant le XIX^ siècle 
(années 1813 et 1814), 

Dans Bulletin de la Société ar/ricole, scientifique et litté 
raire des Pyrénées Orientales y t. xlii, 1901, p. 295-381 et 
l. XLiii, 1902, p. 251-290. 

1002. Calmette (Joseph). Documents relatifs à la priiie 
de Perpignan sous Louis XI (1463). 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1901, t. II, p. 294-303. 



- 186 — 



C) Histoire générale. 



1003 . ToMiCH ( Père). Historias e Conquestas dels excellen- 
iissims e catholichs Reys de Arago E de lurs anteçessors los 
comtes de Barcelona compilades per lo honorable historié 
Mossen Père Tomich, cavalier, Affegida la historia del 
excellentissim e catholich Rexj de Hespanya Don Ferrando, 

Barcelona, Caries Amoros, 1534, in-folio. 

Il existe une édition antérieure, très rare, imprimée à 
Barcelone, sans date. 

L'édition de 1534 a été réimprimée à Barcelone, en 
1886, par La Renaixenaa, in-8 de xvi 302 pages. 

1004. ZuRiTA ou ÇuRiTA (Gcronimo). Anales de la 
Corona de Aragon (desde el aho 714-1516). 

Çaragoça, Lorenço de Robles, 1610-1621, 7 volumes, 
in-folio. 

Une autre édition a été publiée à Saragosse, par Diego 
Donner (1668-1671), 7 volumes in-folio. 

Uédition originale a été publiée à Saragosse, volume 
à volume et dans Tordre suivant: t. i etii en 1562, réimpri- 
més en 1579 et 1585; t. m et iv, en 1579; t. v et vi, sous 
le titre de: Historia de D. Hernando el Catolico, en 1580; 
t. VII, IndiceSy en 1604. 

1005. Bosch (André). Siunmari, index 6 epitome deh 
adf/iirahles y nobilissinia titols de honor de Cathalunya, 
Ros^ellô 1/ Cerdanr/a. Y de les f/racics, pririlcgis, preroga- 
(ires, prp/iCf/iinencics, lliberlats, è iinmuniiats gosan segons 
h's propries, y natural llcys... compost per lo doctor 
Andrcu JiosrJi, natnral do la Fidelissinm Vila de Perpinya. 

Estampai en la Fidelissima Vila de Perpinya per Père 
Lacavalleria, 1628, in 8 à 2 colonnes. 



— 187 — 

L'auteur de ce livre a été appelé lomentider (le menteur). 
On ne peut s'en servir qu'avec critique; mais il fourmille 
de renseignements très précieux. 

1006. Dameto (Juan). Historia gênerai del Reyno 
Balearico. 

En la muy Insigne, y Leal Ciudad de Mallorca. En casa 
de Gabriel Guasp, 1632, in folio. 

1007. Abarca. Los reyes de Aragon en Anales histôricos, 
Madrid, Imprenta impérial, 1682, t. i®', in-folio; Sala- 

manca, Lucas Ferez, 1684, t. ii, in folio. 

1008. Feliu de la Pena y Farell (Narciso). Anales de 
Cataluna y epihgo brève de los progressos y/amosos hechos 
de la nacion catalana... divididos en ires tomos. 

Barcelone, t. i, Joseph LIopis, t. ii et m, Jayme Suria, 
1709, 3 volumes in-folio. 

10G9. LAGRAVE(Le chevalier de). Essai historique et 
militaire sur la province de Roussillon. Londres, 1787, 
in-8 de 208 pages. 

1010. Gaillard. Histoire de la rivalité de la France et 
de VEspagne. 

Paris, 1801, in-folio. 

1011. LÉONARD (Joseph). /?^SMme' rfe rAfWo/re du Rous- 
sillon (Pyrénées-Orientales), du Comté de Foix (Ariège), 
du Bigorre (Hautes-Pyrénées) et autres provinces. 

Paris, Lecointe et Durey, 1825, in 12. 

1012. PujADES (Geronimo). Crônica unicersal del Prin- 
eipado de Cataluna. 

Barcelona, José Torner, 1829-1832, 8 volumes in 4. 

Il existe une édition imprimée à Barcelone en 1603, par 
Jérôme Margarit, in-folio, texte catalan, première partie, 
en six livres. Cette édition est fort rare. On sait que 
Pujades écrivit la suite de son ouvrage en castillan. 



— 188 — 

1013 . H ENRY . Histoire de RoussiUon comprenant l'histoire 
du Royaume de Majorque, 

Paris, Imprimerie Royale, 1835, 2 volumes in 8. 

Se défier surtout du texte des pièces, qui est souvent très 
inexactement publié. 

Un complément manuscrit de Tauteur môme figure 
à la Bibliothèque de Perpignan (Catalogue des Manus- 
crits, n9 94). 

1014. CÉNAC-MoNCAUT. Histoirc des Pyrénées et des 
rapports internationaux de la France avec V Espagne depuis 
les temps les plus reculés jusqu'à nos jours. Annales de la 
Catalogne, de V Aragon, de la Navarre, du pays Basque, 
du Béarn, etc. 

Paris, Amyot, 1853-1854, 5 volumes in-8. 

1015. Gazanyola (Jean de) Histoire du Roussillon, 
publiée et augmentée de quelques nouveaux documents histo- 
riques par le baron Guiraud de Saint-Marsal. 

Perpignan, J.-B.Alzine, 1857, in-8dexxn 57 pages. Carte. 

Complète, à certains égards, le livre de Henry, cité 
ci-dessus. 

1016. Balaguer (D. Victor). Historia de Caialuha y de 
la Corona de Aragon. 

Barcelona, Salvador Manero, If 61, 5 vol., gr. in-8. Grav. 

1017. Cénac Moncaut (J.). Histoire des peuples et des 
États pr/rcnécns (France et Espagne) depuis Vépoque celti- 
hcrienne jusquà nos jours. 

Seconde édition de Touvrage précédent du même auteur. 
Paris, Amyot, 1864, 5 vol. in-8. Gravures. 

1018. Germain (A.). Le Roassillon considéré dans ses 
rapports arec la France et arec l'Espagne. 

Montpellier, 1867, in-8 de 32 pages. 

Conférence faite à la salle Arago, à Perpignan, le 18 jan 
vier 1867. 



— 189 — 

1019. BoFARULL Y Broca (D. Aûtonio de). Historia 
critica civil y ecclesiàstica de Catalufia, 

Barcelona, Juan Aleu y Fugarull, 1876-1878, 9 vol. gr. 
in-4 à 2 col. Gravures. 

1020. Taberner y Ardena (Joseph de). Tratado hisiô- 
rico de los Vizcondes de Rossellon, 

Daus Revista de Ciencias histôricas, Barcelona, vol. i, 
1880. (Œuvre posthume). 

1021. Campaner y Fuertes (D. Alvaro). Cronicon 
Mayoricense. 

Palma de Mallorca, 1881, in fol. 

Important ouvrage pour l'histoire du royaume de 
Majorque. 

1022. Terrats (Jaime). Apuntes histôricos del Ros- 
sellon. 

Madrid, 1883, in-8. 

1023. DEVic(Dom Claude) et Vaissete (Dom Joseph). 
Histoire générale de Languedoc avec des notes et des pièces 
justificatives, 

Toulouse, Edouard Privât, 1872-1893, 15 vol. gr. in-4. 

Edition accompagnée de dissertations et de notes nou- 
velles, contenant le recueil de la province, antiquité et 
moyen ôge; publiée sous la direction de Edouard Dulau- 
rier, annotée par Emile Mabille, Edward Barry, Auguste 
Molinier ; continuée jusqu'en 179Û par Ernest Roschach. 

La première édition parut de 1730 à 1745 en 5 vol. in-fol. 
(Paris, Jacques Vincent). 

La deuxième parut de 1810 à 1846, sous la direction du 
Chevalier Al. Du Mège (Toulouse, J. B. Paya). 

Il existe un abrégé de co grand ouvrage publié en 
6 volumes in- 12 par Jacques Vincent en 1749. 



— 190 — 

1024. Variétés historiques : 

1. Extrait d^une lettre de Mazarin du 9 juin 1644 sar les 
affaires de Roussillon. 

2. Extrait d'une lettre publiée par le Moniteur du 30 juil- 
let 1791, sur les événements survenus dans le dépar- 
lement des Pyrénées-Orientales. 

3. L'enseignement de la langue française dans les 
Pyrénées-Orientales (extrait de la séance de la Convention 
nationale du 30 pluviôse an II). 

4. Relation par le Président du Conseil général des 
Pyrénées-Orientales d'un voyage faite Reims pour assister 
au sacre du roi Charles X (1825). 

5. Adresse du Conseil municipal de Perpignan au roi 
Louis Philippe (28 août 1830). 

Da n s .4 Imanach de V Indépendant des Pyrénées- Orientales, 
année 1890, p. 128 et suiv. 

1025. Vidal (Pierre). Episodes et récits de l'histoire de 
I^oiissillon. 

1. Conférences de Céret (fin mars 1660). C'est un article 
d'Alart, qui avait paru dans le Journal des Pt/rénées- 
Orientales du 22 mars 1867. 

2. Etat de la province de Roussillon en 1670. C'est une 
longue lettre inédile du marquis de Chamilly à l'intendant 
Carlier (Archives des Pyrénées-Orientales, G. 1519). 

3. La révolte des Angelets (1666-1670), par Victor 
Aragon. Kxlrail de son livre intitulé le Roussillon aux 
prrjiiicrs temps de la conr/urte. 

4. La révolte des Angelets par Pierre Vidal. 
Dans Crmrrier de Céret, 26 avril- li juillet 1896. 

1026. Comte (Fvancesch). fllftst raclons dels comtats de 
Rnssello, Cerdani/a y Confient. 

Mossun Jaume CoUell en commença la publication dans 



— 101 — 

La Veu del Montserrat. en 1879, d'après le manuscrit qui 
se trouve à la Bibliothèque épiscopale de Vich ; mais il 
n'en parut que 48 pages, c'est-à-dire les quatre premiers 
chapitres ; M. Jaume Massô-Torrents a donné la table des 
chapitres suivants (5-15) dans la Revista de Bibliograûa 
catalana, any II, p. 250-251. 

1027. RoscHACH. Abrégé de l'histoire du Languedoc. 
Dans Revue des Pyrénées, t. ix, 1897, p. 113 et suiv. 

1028. Jannbsson (Victor). Histoire militaire du Rous- 
sillon. 

Perpignan, D. M uller, 1898, in-8 de 158 pages. 

Simple exposé des campagnes qui ont eu le Roussillon 
pour théâtre. 

1029. Balari y Jovany (D. José). Origenes histôricos de 
Cataluha. 

Barcelone, Jaime Jépus, 1899, in-4 de xxxvii-751 pages. 
Cf. Revue historique, t. lxxix, mai-juin 1902, p. 158-160, 
article de M. G. Desdevises du Dezert. 

1030. Font y Sagué (Norbert). Historia de Caia- 
lunya. 

Barcelone, estampa « la Catalana », in-8 de 168 pages. 
Ouvrage élémentaire. Gravures. 

1031. MiRET Y Sans (Joaquim). Los Vescomtes de 
Cerdanya, Confient y Bergada, 

Memoria Ilegida en la Real Academia de Buenas Letras 
de Barcelona, los dies 28 de mars y 18 d'abril de 1901. 
Barcelona, Casa provincial de Carilat, 1901, gr. in 8. 

1032. Andreu (Jaime). Catàlogo de una coleccion de 
impresos (libros, folletos y liojas volantes), referentes à 
Cataluha, siglos xvi, xvii, xviii y xix. 

Barcelona, VAvenç, 1902, in 8. 



— 192 — 



D) Histoire politique. 



a) Préhistoire, 

1033. Cartailhac (Emile). Indications bibliographiques 
pour Vhistoire des premières populations et pour la géologie 
et la paléontologie quaternaires des Pyrénées. 

Toulouse, Ed. Privai, grand in-8. 

1034. Regnault (Félix). Fouilles dans les grottes du 
Roussillon, 

Extrait du Bulletin de la Société d'histoire naturelle de 
Toulouse, 1876-1877, p. 128-133, in-8. 

1035. DoNNEZAN (docteur Albert). Grotte fnéo lithique] 
d'Entagel. 

Dans Bulletin de la Société agricole j scientifique et litté- 
raire des Pf/rénées Orientales, t. xxxvi, 1895, p. 82-108. 

1036 . Cartailhac (Emile). Le Préhistorique pyrénéen. 
Dans Mélanges Couture^ Toulouse, Privât, 1902, p. 1-22. 

1037. Freixe (Jacques). La Balma de Na Crestiana et 
Iet> prêt)} ( ers habitants du Roussillon, 

Dans Reçue dliistoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903, t. IV, p. 115 122, 131-146, 19M97. 

h) Anii(juiti\ 

1038. SmvEN (Joseph). Assassinat de Constans L-^, troi- 
sivtne fils de Constantin le (rrand, à Elne, 'i50. 

Dans Ihdlotin de la Société agricole, scientifique et litté 
raire des Pijvénées-tJrientales, t. xiv, 1866, p. 113-116. 



— 193 — 

1039. JuLUAN (Camille). La politique romaine en Pro- 
vence. 

Dans Revue historique de Provence^ Marseille, n<* 7, 
juillet 1901. Tirage à part de 23 pages. 
Conquête de la Narbonnaise. 

c) Moyen Age. 

1040. Barellas (Estevan). Centuria o Historia de los 
famosos hechos del gran Conde de Barcelona don Bernardo 
Barcino, y de don Zinofre su hijo, y otros cavalier os de la 
provincia de CatJialuha. 

Barcelona, Sébastian de Cormellas, 1600, in-folio. 

1041. MoNCADA (Don Francisco de). Espedicion de los 
Catalanes y Aragoneses contra Turcos y Griegos, 

A la fin, folio 184 v»: 

En Barcelona, en la enprenta de Lorenço Deu, delante 
el Palacio del Rey. Aiio m.dc.xxiii, in 8. 

1042. GisPERT DuLÇAT. Observations sur le Traité du 
17 calendes Août 1258, considéré principalement dans son 
rapport avec le Roussillon. 

Perpignan, Jean Goully, 1790, in-4 de 172 pages. 

1043. Gaillard. [Ambassades] : Instructions baillées à 
Moreau de Wissant, clfanibellan, Pierre Roger de Lyssac, 
maître d^hôtel du duc d* Anjou, et Thibaut Hocie ou Hocrey 
secrétaire du Roi, envoyés par Loys I, duc d Anjou, à Henri, 
roi de Castille, touchant les royaumes de Majorques et 
Minorques , Comtés de Ronssillon et de Cerdaigne , 
occupés par le roi d'Aragon, arec les réponses du roi de 
Castille, . . 

Sans litre et sans indication typographique. 



— 194 — 

1044. Champfeu (le Comte de). Expédition des Catalans 
et (les A rrarjonais contre les Turcs et les Grecs par Moncada; 
traduit de Vespacjnol par M, le Comte de Champfeu, 

Paris, C. J. Trouvé, 1828, in 8. 

1045. H ESRi, Jean B lança. 

Dans Le Publicateur des Pt/ renées- Orientales, 1832, 
n^^ 34, 35. 

1046. Campagne FossA (F.). Observations sur Vopinion 
de M. Henri à Végard de Jean Blanca, 

Dans Le Publicateur des Pyrénées Orientales, 1832, 
no^ 36 et 37. 

Cf. sur cette question : Histoire de la ville de Perpignan 
par Pierre Vidal, p. 328-329. 

1047. Renard de Saint-Malo. Comte de Roussillon 
Imaginaire, 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1832, n<*39. 

1048. Renard de Saint-Malo. Observations et critiques 
sur la chronologie des comtes de Roussillon, 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1833, 
no^ 10 et 18. 

J049. PuiQGARi (Pierre). Faut-il regarder comme comtes 
apanages du Roussillon et de Catalogne Don Sanche et son 
fils D. Nunyo Sanchcz ? 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1833, n®47. 

1050. Renard DE Saint-Malo. Publication de la trêve 
dWlmajano [8 août 1428]. 

Dans Le PubUcateur des Pyrénées-Orientales, 1836, n® 11. 

1051. Ca.mpahne ( François). Les comtes héréditaires de 
Roiis,^iUo/i étaient ils dépendants de ceu.r de Barcelone f 



— 195 — 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1836, 
nos 45-47. 

1052. PuiGGARi (Pierre). Dates du Synode et du Concile 
tenus, dans le XI^ siècle^ à Tulujes, en Roussillon^ pour 
V établissement de la <( Paix » et de la « Trêve de Dieu », 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1837, 

no 21. 

Fixe respectivement ces dates à 1027 et vers 1065. — 
Cf. une bibliographie récente de la question dans l'ouvrage 
de M. Sabaté que nous citons plus loin^ p. 82-124. 

1053. [Tastu (Joseph)]. Note sur l'origine des comtes 
héréditaires de Barcelona et d'Empurias-Eoussillon. 

Montpellier, Grollier,1851, in 8 de 35 pages. 

Avec (( Généalogies comparées » ; erreurs nombreuses. 

1054, Renard de Saint-Malo. L'Infant don Ferrand 
de Majorque, 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. ix, 1854, p. 376-391. 

1055, Alart (Bernard- Julien). Apparition des routiers 
dans le Confient, 1364. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales y t. ix, 1854, p. 392-400. 

1056, Alart ( Bernard- J ulien ). ^p//eme/vV/(?s. 1344. Récit 
abrégé de la guerre qui se fit en Çerdagno, lors de la 
revendication du trône de Majorque par Jacques II. 

Dans Echo du Roussillony 1864, 20 novembre, nP 16. 

1057. Alart (Bernard-Julien). Note du notaire Arniany 
racontant une sortie de la host de Perpignan contre Millas^ 
1499, 

Dans Echo du Roassillon, 1865, 5 janvier, n'' 24, 



— 196 — 

1058. Alart (Bernard-JuIioD). Les faux Ducs de Rous- 
sillon. 

Dans Journal des Pyrénées- Orientales, 1867, n®» 96 
et 97. 
Discussion avec Pi (Honoré), l*auteur des Biographies 

Carlocingiennes , qui se faisait appeler (( Le Duc de 
Roussillon ». Cf. ci-dessous, n^ 1062. 

1059. Alart (Bernard- Julien). Les d'Armagnac en 
Roussillon sous Louis XI, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xvii, 1868, p. 87-100. 

1060. BoAÇA (F.- A. de). Note sur quatre documents en 
langue hébraïque conservés aux Archives du département 
des Pyrénées-Orientales. 

Contributions imposées aux Juifs de Perpignan (xv® siè- 
cle); testament de Auro, femme de En Samuel Rimoch 
(xv^ siècle). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xvii, 1868, p. 169-202. 
2 fac-similés. 

1061. Brieudes (Théodose M- Notice sur Jacques T^' le 

Conquérant. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. XVIII, 1870, p. 276-284. 

1062. Le Duc de Roussillon. Biographies Carlovin- 
f/icnnes. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1870, in 8 de 200 p. de texte et 

162 p. de pièces justificatives. 

Le vrai nom de Tauleur était Pi. 

Cf. Alart, n« 1058. 

(1) C'est par erreur que le Bulletin attribue à M. Brieudes le pré- 
nom de Thomas. 



— 107 — 

1063. Alart (Bernard- Julien). Jugement inédit de 
Van 865 concernant la ville de Prades. Examen critique 
des documents relatifs à l'origine des possessions de Vahbàye 
de La Grasse en Roussillon et en Cerdagne et à l'histoire de 
la maison Comtale de Cerdagne et de Barcelone. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xx, 1873, p. 323-352^ 
Fac-similés. 

1064. Dblamont (Ernest). France et Aragon, La Croi- 
sade de 1285. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxi, 1874, p. 394-454. 

1065. Fixer é Inglès (Joseph). Invasiô dels Alarbs en 
Cerdanya y reconquista d'aquesta comarca per los Cris- 
tians. 

Barcelone, imprimerie de « La Renaixensa », 1878, 
in-12 de 30 pages. 

1066. Sanperb y Miquel (Salvador). Los Alarbs y la 
Cerdanya. 

Aaociaciôn literaria de Gerona. Certamen de 1878^ 
Gerona, Vicente Dorca, 1879, in-8, p. 147-189. 

1067. BoFARULL Y Broca (Antonio de). La irupciô dels 
Alarbs contra Cerdanya, 

Asociaciôn literaria de Gerona. Gerlaraen de 1878. 
Gerona, V. Dorca, 1879, in-8, p. 193-213. 

1068. [Alart (Bernard- Julien)]. De l'emploi des canons 
en Roiissillon, au XI V^ siècle. 

Dans Le Papillon, 1884, n*>» 121, 122, 123. 
Publication posthume, sous le pseudonyme Historich. 



— 198 — 

1069. Vaesen (J.). Du droit d'occupation d'une terre sans 
seigneur, sous Louis XI, 

Dans Revue d'histoire diplomatique, t. i, p. 435-445. 
Paris, 1887, in-8. 
II s'agit de rannexiondu Roussillon à la France en 1463. 

1070. Vidal (Pierre). Les Juifs des anciens comtés de 
Roussillon et de Cerdagne. 

Dans Revue des Etudes Juives, t. xv et xvi. 

Tirage à part. Paris, A. Durlacher, 1888, in 8 de 93 pages. 

1071. Lecoy de la Marche (A.). Les relations politiques 
de la France avec le royaume de Majorque, 

Paris, Leroux, 1892, 2 volumes grand in-8. 

Ouvrage très utile, mais fait hâtivement et qui est loin 
d'avoir épuisé le sujet. 

1072. Carreras y Candi (Francesch). Père Joan Ferrer, 
miliiar y sent/or del Maresme. 

Barcelona, imprenta de « La Renaixensa », 1892, in-8 de 
184 pages. 

Intéressant pour les affaires du Roussillon au xv^ siècle. 
Ferrer fut gouverneur en 1462-1463. 

1073. Courteault (Henri). Gaston IV, Comte de Foix, 
ricomte souverain de Béarn, prince de Navarre, 1423-1472. 
Etude historique sur le Midi de la France et le Nord de 
r Espagne au XV*' siècle, 

Toulouse, Edouard Privât, 1895, in-8 de xxxii-409 pages. 
BibliotJièque méridionale, 2^ série, t. m. 

Consulter principalement les chapitres viii et ix. 

1074. Pasquier (Félix). La domination française en 
Cerdagne sous Louis XL 

Dans Bulletin historique et philologique du Comité des 
(ruraux Jàstoriques et scientifiques, 1895, p. 391-407. 
Textes tirés des archives de Puycerda (Espagne). 



— 199 — 

1075. Baudon DE MoNY (Ch.). Relations politiques des 
comtes de Foix avec la Catalogne jusqu'au commencement 
du XI V' siècle. 

Paris, Picard, 1896, 2 volumes in-8. 

Oavrage très consciencieusement composé, principa- 
lement d'après les archives capitulaires de La Seu d'Urgel. 

1076. Cauvet (Emile). Etude historique sur Rétablisse- 
ment des Espagnols dans la Septimanie aux Vllfi et 
IX^ siècles et sur la fondation de Fontjoncouse par 
Vespagnol Jean, au VIII^ siècle, 

Narbonne, Gaillard, 1877, in-8 de 180 pages; Mont- 
pellier, Hamelin frères, 1898, in-8 de 188 pages. 

Cf. sur la môme question, Imbart de la Tour, Les colo- 
nies agricoles et Inoccupation des terres désertes à l'époque 
carolingienne, dans les Mélanges Paul Fahre, 19U2. 



, ,.->*.. 



1077. Cortes de los antiguos reinos de Aragon y de 
Valencia yprincipado de Catalufia publicados por la Real 
Academia de la Historia, t, i, 2* parte, 1331-1358, Cortes 
de Catalufia, i, — T. ii, 1359-1367, Cortes de Catalufia. 

Madrid, in-folio, 1896-1899. Publication en cours. 
Compte rendu dans Revue historique de mai -juin 1903, 
p. 135. 

1078. Calmette (Joseph). Un épisode de l'histoire du 
Roussdlon au temps Charles VIT. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1900, t. I, p. 7-12. 

1079. MiRET Y Sans (Joaquim). Los Vescomtes de 
Cerdanya, Confient y Bergadà. 

Barcelone, imprenta de la Casa provincial de Caritat, 

1901, gr. in-8 de 63 pages. 

1 fac-similé et 2 tableaux généalogiques. 

C'est un excellent mémoire lu à la « Real Academia 



— 200 — 

de Buenas Lelras de Barcelona » daDS les séances du 
28 mars et 18 avril 1901 et publié dans les Memorias de 
TAcadémie. 

1080. Calmette (Joseph). L'avènement de Ferdinand le 
Catholique et la « Leuda » de Collioure, 1479, 

Dans Reoue d'histoire et d*archëologie du Roussillon, 
1900, t. I, p. 353-359. 

1081. Calmette (Joseph). De Bernardo Sancti Guil- 

lelmijilio (?-844). 
Tolosœ, Privai, 19J2, in-8 de 116 pages. 

Thèse latine pour le doctoral ès-letires. Il y est question 
de Gaucelme, frère de Bernard et comte de Roussillon. 

1082. ScHLUMBERGER (G.). Expédition des « Almugaca- 
res)) ou routiers catalans en Orient de l'an ï 302 à l'an 1311, 

Paris, Plon-Nourrit, 1902, in-8, 392 p., avec une carte. 

Voir compte rendu dans Revisia de Arçhivos, biblioteca^ 
y museos (tercera epoca) ano VI, n^^ 4 y 5, abril-mayo 1902 
et dans Revista de Bibliografiacatalana, any ii, n® 4, janer- 
juny de 1902. 

1083. Calmette (Joseph). Alandement de Louis XI à 
Danois, i juin 1469. 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
1902, t. III, p. 59-61. 

Publie l'original, qui est aux Archives départementales, 
dans B. 286. 

1084. Calmette (Joseph). La fin de la domination fran 
rai. se en Roussillon au XV'^ siècle. Etude dliistoirc diplo- 
mdtifjue. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté 
j'uire des Pt/rénées-Orientales, t, xliii, 1902, p. 161-193. 

1085. Descallah (X, de). Episodes de la domination 



— 201 — 

française dans les comtés de RoussiUon et Cerdagne sous le 
règne de Louis XI. 

Dans Reuue d'histoire et d'archéologie du RoussiUon, 
1902, t. III, p. 3Ô9-371. 

1086. Calmette (Joseph). Les origines de la première 
muison comtale de Barcelone. 

Rome, Philippe Cuggiani, 1900, in-S de 10 pages. 
Extrait des Mélanges d^archéologie et d'histoire publiés 
par l'Ecole française de Rome, t. xx. 

1087. Calmette (Joseph). Notes sur Wifred-le-VelUé 
Madrid, Viuda e hi}os de M. Telle, 1901, ia-8 de 

10 pages. 

Extrait de la Revista de Archivos, Bibliotecas y 
Museos, julio 1901. 

1088. Calmette (Joseph). Rampon, comte de Geronaet 
marquis de Gothie sous Louis-le-Pieux, 

Paris, E^ile Bouillon, 1901, in-8 de 6 pages. 
Extrait du Moyen Age, année 1901. 
Voyez Annales du Midi, l. xiv, p. 256. 

1089. Calmette (Joseph). Les marquis de GDthie sous 
Charles-le-CJiauve, 

Toulouse, Edouard Privât, 1902, in-8 de 15 pages. 
Extrait des Annales du Midi» t. xiv, année 1902. 

1090. Calmette (Joseph). Noies sur les premiers comtes 
carolingiens d'Urgel. 

Rome, Philippe Cuggiani, 1902, in-8 de 12 pages. 
Extrait des Mélanges d'archéologie et d'histoire publiés 
par TEcole française de Rome, t. xxii. 

1001. Martin Chabot (Fernand- Eugène). La politique 



— 202 — 

hors d'Espagne d'Alfonse II, roi d'Aragon (1162-1196), 
marquis de Provence. 

Dans Position des thèses soutenues par les élèves [de 
TEcole des Chartes] /jour obtenir le diplôme d'archiviste 
paléographe, Môcon, Protat frères, 1902, in-8, p. 113-122. 

Voir notamment le chapitre viii, intitulé : -AZ/b/we //, 
comte de Roussillon, 1172 1196, 

1092. Calmette (Joseph). Louis XI, Jean II et la Révo- 
lution catalane, 1461-1473. 

Toulouse, Privât, 1903, in-8 de 612 pages. Bibliothèque 
méridionale, t. viii, 2« série. 

Cf. Compte rendu de M. Boissonnade, dans Annale du 
Midi, 1904, t. XVI, p. 240-245. 

1093. Vidal ( Pierre). Louis XI, Jean II et la Révolution 
catalane. A propos d'un livre récent. 

C'est un compte rendu critique du livre visé au numéro 
précédent. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903, t. IV, p. 147-166. 

d) Epoque moderne. 

1094. Mémorial 6 Discurso hecho por cl Principado de 
Cataluna en respuesta de otro liecho por la Villa de Perpi- 
fian en su nombre ; ij de los Condados de Rossellon y 
('erdana, sobre la desunion // separacion de los dichos 
Condados, que se pide a su Majestad. 

[Barcelone]. Por Geronymo Margarit, afio 1627, in fol. 
de 12 feuillets non numérotés. 

1095. Vérités françaises opposées au.r calomnies espa- 
(j noies. 

Beauvais, 1637, in-fol. 



— 203 — 

1096. [Lettre des députés du Général de Catalogne au 
roi pour lui exposer la triste situation de la province après 
Vinvasion française de 16S9], i 

Sans indication typographique, in-fol. de 4 feuillets non 
numérotés. 



.>» > 



1097. Copia de dos cartes escrites per lo doctor Felip 
Vifies desde Perpiha en 20 de setembre de 1639, en les quais 
conta la oictoria que an tengut los nostres conira lo exercit 
Jrancès. \^ 

Tortosa, Francesch Martorell, 1639. 



Oi 



1098. Carta que ha enoiada la vila de Perpinya a Catha- 
hinya, ahont va contant totas sas desdichas. 
Barcelone, J. Romeu, 1641, in-4 de 6 pages^ 

1093. Marti y Viladamor ( El doctor Francisco). Cataluha 
en Franeia. Castilla sin CataluhayFrancia contra Castilla, 

Barcelone 1641 , in-4 de 426 p. numérotées, plus 42 pages 
non paginées. 

110). Mémorial que se présenta al rey Catolico par el 
embaxador de la fidelissima Villa de Perpiàan en el 
octubre 1640. 

Barcelone, laumeMatevat, 1641, in-4de lOfol. non chiffrés* 

1101. Sala (El P. M. F. Gaspar). Epiiome de los prin 
cipios, y progressas de las gnerras de Cataluha en los 
anas 1640. y 1641. y senalada vitaria de Manjuyque, 

Barcelona, Pedro Lacavalleria, 1641, in-4 de iii-37 fol. 
DOQ chiffrés. 

1102. La famasa Conicdia de la entrada del marques de 
Las Vêlez en Cathaluna, rota de las trapas Castellanas y 
assalto de Monivich . 

Barcelona, layme Romeu, 1641, in-4 de ii-26 folios. 



— 204 — 

1103. La prise des villes de Canei et d'Argilliers dans le 
comté de Roussillon, 

Paris, 1641, in-8. 

1104. Panegyrico apologeiico por la desgraviada Lusi- 
tania, de la seraitud injusta del tyrannico yugo, de la inso- 
portable tirania de Casiilla, 

Traduzido de latin en castellano. 

Barcelona, layme Romeu, 1641, in-4 de 11-I6 fol. chif- 
frés, plus 2 fol. noD chiffrés à la fin. 

1105. Ramquès (El doctor Antonio). Cataluha defendida 
de SHH emulos, illustrada con sus hechos, fidelidad y servi- 
cios a sas reyes 

Lerida, Enrique Castan, 1641, in 4 de 71 pages, plus les 
3 pages de V indice non numérotés. 

1106. Garroca (Joseph). Politica del Comte de Olioares, 
Contrapolitica de Cathaluna, y Barcelona. 

Barcelona, Jaume Romeu, 1641, in-4 de 40 folios non 

chiffrés. 

1107. Font (lusepe). Catalana justicia contra las Cas- 
te llanas armas. 

Barcelona, layme Mateval, 1641, in-4 de 68 pages. 

1108 . Copia de très cartas escritas per sa Magestat Chris- 
tianissima Litys XIII, lo Iiist, nls molt Illustres Senyors 
Députât s del General de Catalanya. Copia de las cartas en el 
princlpio de este papel promet idas y por el discurso del 
aie g ad as. 

Sans indication typographique. In-4 de 30 folios non 
chiffrés. 

1109. Secret. s publies. Pedra de toeli de les intencion^ 
del eneniichy y lliun de la reritat, que manifeste los enganys^ 



— 205 — 

y cauteles de uns papers volants que va distrïbuint lo enemich 

per lo Principat de Cathalunya, 

A la fin : Fidel Mémorial de la Pedra de Toch, 

Sans indication typographique. In-4de 20 fol. non chiffrés. 

1110. PuiG (Le R. P. Jaume). Sermo que predica Jo 
R, P. Jaume Puig.,. en les Reals Exequies que la molt 
illustre y nobilissima Ciutat de Barcelona célébra a 20 de 
juny de 1643. A la grata y bona memoria de Lluys XIII,,, 
Ab una breu relatio de lo succédât en elles. 

Barcelona, Jaume Matevat, sans date, in 4. 

1111. De Perpiniani deditione Epinicium, Carmen Simo- 
nis Olivœ Menellii, Senatoris Tolosani. 

In-4. 

1112. Chanut (Antoine). Perpinianum Captum; auctore 
Antonio Chanut, societatis Jesu, 

Tolosœ (Toulouse), 1642, in-4. 

1113 . Journal de ce qui s'est passé au Siège de Perpignan, 
Paris, 1642, in-4. 

Continuation de ce siège, Paris, 1642, in-4. 
Capitulation de cette ville le 9 août. Paris, 1642, in-4. 

1114. La prise et la Réduction de la Ville de Perpignan. 
Paris, 1642, in-4. 

1115. Les Articles de la Ville de Perpignan, accordés 
par le Gouverneur et habitants, aux Maréchaux de 
Schomberg et de La Meilleraye : ensemble la capitulation. 

Paris, 1642, in-8, 

1116. Lettre du Roi, écrite à M. le Duc de Montbazon, 
Pair et Grand Veneur de France, Gouverneur et Lieutenant 
Général de Paris et Isle de France, contenant la réduction 



- 206 — 

des Ville, Château et Citadelle de Perpignan, en Vohéis" 
sance du Roi. 
1642, in-4. 

1117. Gellerain (De). V Espagne despoûillée, ou, Dis- 
cours politique et militaire sur la prise de Perpignan. 

Rouen, Claude Le Vilain, 1642, in-4. 

1118. Pax promissa, sive pro Perpiniano capta Oratio 
Pane f/î/r ira in Rothomagensi Archiepiscopali schola dicta 
a Guill. Marcello congreg, Oratorii Sacerdote. 

Rothomagi (Rouen), Maurry, 1642, in 4. 

1119. Relacion de la Bataglia que huvo entre Franceses 
// Espanoles, sobre cl socorso de Perpignan. 

Lisbona, 1642, in 4. 

1120. La Trompette Catalane, publiant l'avantage des 
Armes du Roi sur les Castillans j dans le Roussillon et la 
C(italor/ne. 

Paris, 1642, in-4. 

1121. Halley (P.). Card. Duci Richelio Ruœino recepta, 
C(trinen, auctore P. Hallejj. 

Parisiis, Libert, 1642, in 4. 

1122. Rolarlon de los exercitos que tiene en Campa/la el 
R('!l Litdorico XIII. contra el Rey Felippe IV. 

Lisbona, 1642, in-4. 

1123. SoREL (Charles). La dcjfensc des Catalans ou Von 
roiri In juste sujet qu'ils ont eu de se retirer de la domination 
du R(}}/ d'Espagne arec les droits dti Roy sur la Catalogne 
et le Roussillon. 

Paris, Nicolas de Sercy, 1642, in-8 de 171 pages. 

1124. Malvesia (Baldiri). Relacion, (^ en rima de Jaume 



— 207 — 

Koig », de toi lo que ha siœcehit dinire y fora de Perpifià 
en son siii fins al rendirsej y desde la presa de CobUiure 
fin» al rendiment, de Salsas, axi per terra com per mar. 
Composta per Baldiri Maluesia, natural de Picamoxons, 
Barcelona, laume Romeu, 1642, iD-4. 

1125. Relacio molt verdaderade la Victoria que hatingut 
lo senyor Mariscal de la Motte contra lo exercit del Rey de 
Castella, en Torre de Segre, y també cerca del Castell 
de Gerri a la part de Castellô de Farfanya, a SI del 
passât. 

Barcelona, Jaume Mathevat, 1642. 

1126. Relacio verdadera dels succesos del exercit que 
gooema lo excellentissim Mariscal de La Mota Hondeucourt 
(sic) en Arago, 

Barcel0D8,eD la estampa de Jaume Roure, 1642. 

> 

1127. Relacio molt fidedigna de tôt lo que succehi al 
eixir de Perpiha lo Marques de Flores de Avila ah tota sa 
gent y de son Comboy, 

Barcelooa, Jaume Mathevat, 1642. 

1128 . Relacio de la gran Victoria a tingut nou gâteras y vuit 
vaxells de la armada del Christianissim Rey Louis XIII, 
sobre laplaija de la ciutat de Barcelona alsOde agost 1643, 
Presa de quatre vaxells, una pollaca y una barca, anacen a 
portar socorro de blai, sivada y altres prétextas de guerra 
à Rosas. 

Barcelona, 1643. 

1129. Carta del Excellent Issi/n Senyor de La Motta 
tirrey y capità gênerai de Catalunija y dignissim Duc h 
de Cardona enviada al senyor governador de Catalunya 



— 208 — 

donant li avis de tôt lo succehit en la campanya de Lleyda, 
En Barcelona, od casa Gabriel Noguès, en lo carrer de 
Sant Domingo, 1643. 

1130. Casenbuve. La Catalogne francoise où il est traité 
des droits que le Roij a sur les Comtez de Barcelonne et de 
Roussillon et sur les autres Terres de la principauté de 
Catalogne, 

Toulouse, Pierre Bosc, 1644, in-4 de 202 pages. 

1131. Rius (Gabriel Augustin). Cristal de la Verdad, 
espeio de Cataluna. 

Saragosse, Pierre Lanaja y Lamarca, 1646, in 4. 

1132. Marti y Viladamor (Francisco). Mani/esto de la 
fidelidad Catalana, integridad francesa y pertersidad 
cnemigade la iusta conservacion de la Cataluna en Francia, 

Sans nom de lieu et d'imprimeur, 1646, in 4. 

1133. Ros (Alexandre Dominique de). Cataluna desin- 
gahada discursos polit icos : da Alessandro Dominico 
de Ros. 

Napoles, 1646, in-4. 

Cet auteur catalan est mort en 1656. 

1134. Relation de ce gui s'est passé en Catalogne, depuis 
le 27 de septembre jusqu au 10 d'octobre. 

i^aris, 1646, in-4. 

1135. RocABKRTi (Don Ramo Dalmao de). Presagios 
fat (tics dcl niondo Fvances en Cataluna. 

/aragosa, 1646, in-4. 

113G. BisACGiOM (Comte Maiolino). Historié délie 
(]iifrrc ririli di Catalof/na. 
Bologna, 1653, in-4. 



-► 209 — 

1137. Proclamacion Catolica a la Mageaiad piadoaa de 
Filipe el Grande rey de las Espafias, y emperador de las 
Indias^ nuestro Senyor, Los Conselleres y Conseio de Ciento 
de la ciudad de Barcelona. 

Barcelona, Sébastian y iayme Matevad, 1640, in-fol. 

A lasuitederexemplairequi appartient à la Bibliothèque 
de Perpi|Çnan, on a joint une série de pièces imprimées et 
manuscrites relatives à la Révolution de Catalogne. 

Il faut consulter aussi un autre « recueil factice )) connu 
sous le nom de Mémorial dels fonaments et contenant des 
pièces imprimées et manuscrites se rapportant à l'histoire 
de la Catalogne pendant la première moitié du xvii« siècle. 

1138. [Caissel (de)J. Relation de ce qui s'est passé en 
Catalogne, 

Paris, G. Quinet, 1678, inl2, 4 feuillets liminaires, 
^94 pages, 1 feuillet pour le privilège. 

L'épftre est signée D C (De Caissel), et ces initiales sont 
reproduites dans le privilège. 

Suile de la Relation de ce qui s'est passé en Catalogne 
depuis le commencement de la guerre jusques à la paix. 

Paris, G. Quinet, 1679, in-12, 2 feuillets liminaires, 
el 190 pages. 

1139. Marcillo (El P. Manuel). Crisi de Cataluha 
hecha por las naciones est rangeras, 

Barcelona, Malhevat, 1685, in-4. 

1140. Histoire de la dernière récolte des Catalans et du 
siège de Barcelonne, dédiée à M. le maréchal duc de 
Benvick, 

Lyon, Thomas Amanbry, M.D.CC.XV (?). 

1141. FossA (François). Discours sur la présentation des 
lettres de M, le marquis de Mailly ( 19 octobre 1773). 

Perpignan, sans date, in-4 de 42 pages. 



— 210 - 

1142. Procès- verbal des séances de V Assemblée provin- 
ciale de Roussillony tenue à Perpignan^ dans le mois de 
décembre 1787 et janvier 1788. 

Narbonne, veuve Besse, [1788], in 4 de 214 pages, plus 
une page de « fautes essentielles à corriger ». 

1143. Procès verbal des assemblées particulières de l'ordre 
de la noblesse des Comtés de Roussillon, Confient et 
Cerdagne. 

Perpignan, Joseph-François Reynier, 1789, grand in-4 
de 43 pages. 

1144. MoRER (Joseph). De la réunion du Roussillon à la 
France [1659]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. xi, 1858, p. 581-594. 

1145. La Roque (Louis de) et Barthélémy (Edouard). 
(Uitalogne dos gentihJiommes de Roussillon, Foix, Com- 
rainf/es, Couserans, gui ont pris part ou envogé leur procu- 
niiio/i aux assemblées de la noblesse pour Vélection des 
députés aux Etats généraux de 1789, 

PhiIs, Dentu, 1863, in 8 de 36 pages. 

1146. Alaht. Fpltéméridcs — 1598. Lr château d'Opol 
toîiihr entre les mains des Français. 

Dans V Echo du Roussillon, 1865, 19 mars, n° 33. 

1147. Alaht. Epltémérides. — 1519. Sortie de la Main 
Armée (le Perpignan contre Espira (le-VAgli. 

Dans VEcJif) du Roussi/Ion, 1865, 16 avril, n*^ 37. 

1148. Triqihra. T^n épisode inédit de l'annexion du 
lïoussil/on à la couronne de Franre. — Scènes historiques. 

Dans VEc/fO du Roussillon, 1865, n^ 39 et suiv. 






— 211 - 

1149. Alart. Ephémérides catalanes. — 1660. Ci 
renées de Céret. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 22 mars 186'J 
Ces conféreaces se rattachent au traité des Pyrénéei 

1150. Delamont( Ernest). SiègedePerpignan,1641'l\ 
Extrait de TaHistoire du Roussiilon, depuis 1639 jus 

DOS jours ». 

Perpignan, imprimerie de Y Indépendant^ 1873, in-1 
30 pages. 

Il s'agit probablement ici d'un travail inédit de Delan 
que nous ne connaissons pas autrement. 

1151. Pasquier (Félix). Déclaration de Louis XI \ 
la perte de Barcelone en 1652 et autres documents su 
événements de Catalogne, de 1651 à 1660 [extraits 
archives de TAriège.] 

Dans Le Cabinet Historique, publié sous la directio 
M. Ulysse Robert, mai juin 1881, p. 113-142. Tirage à 
in-8 de 40 pages. 

Pièces concernant la famille Pont de Perpignan 
villes de Bellegarde et d'Arles, les affaires administra 
et militaires en Roussillon. 

1152. Aragon (Victor). Le Roussillon aux prêt 
temps de la réunion à la France, 

Montpellier, C. Goulet, 1882, in-8. 

1153. Delpech. Le Roussillon avant la Révolution 
maréchal de Mailly, gouverneur de cette province. 

Amiens, Yvert, 1884, in-â de 33 pages. 

1154. Procès-verbaux des assemblées particulière 
Vordre de la noblesse des Comtés de Roussillon, Cor 
et Cerdagne, 

Perpignan, A. Julia, 1885, in-4 de 35 pages. 



— 212 — 

1155. PuJOL Y Camps (CelestiDo). Melô y la Revolucion 
de Cataluha. 

Madrid, Tello, 1886, grand in 8. 

C'est un discours lu à la (( Real Academia de la Histo- 
ria )) de Madrid sur Touvrage de D. Francisco Manuel de 
Melo, intitulé : Historia de los movimientos, separacion y 
fjuerra de Cataluha^ imprimé pour la première fois à 
Lisbonne en 1645. Voir surtout les Notas, A la suite, la 
réponse de Victor Balaguer au discours de Celéstino Pujol 
y Camps. 

1156. Casgrain (Abbé). Montcalm et Lécia, guerre du 
Canada, 1756-1760, 

Québec, Demers, 1891, 2 volumes in 8. Au 2« volume, 
p. 452-464. 

Pièces justificatives. Deux lettres écrites par M. de 
Jaubert, officier au régiment de Béarn, originaire de 
Perpignan, envoyées du Canada et contenant des détails 
sur la campagne. 

1157. Parets (Miguel). De los rnuchos sucesos, dignos 
de înemoria, que han ocurrido en Barcelona y otros lugares 
de Cataluna, Crônica escrita... entre los ahos 1626- 
1660, 

Edition de Celéstino Pujol y Camps dans le Mémorial 
Iiistôriro espanol, publié par la « Real Academia de la 
historia » de Madrid, t. xx-xxv, 1888 1893, 5 volumes, 
in 4. 

Texte très important pour la révolution catalane du 
XVII*" siècle, édité avec soin par^un véritable érudil. 

1158. Baurier (Léon). Les Gentils/iorames Commingeoisy 
C(jl()nîf(ir'rs à la catu pagne du RottssiUon en 1639. 

Dans Revue des Pj/renées, t. v, 1893, p. 328-331. 

1159. ToHREiLLEs (Abbé Philippe). L'annewion du Rous- 



— 213 — 

sillon à la France ; la vacance du siège d'Elne (1643-1669). 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté* 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xu, 1900, p. 165-220. 

1160. ToRREiLLES (Abbé Philippe)*. La délimitation de la 
frontière en 1660. 

Dans Revue d^histoire et d'archéologie du Roussilton, 
1900, p. 21-32. 

1161. Du lundi 16 août 1762. Au Palais à Perpignan, 
à deux heures de relevée. 

Sans indication typographique, in 4 de 8 pages. 
Sur l'affaire des jésuites. 

1162. Vassal (Jacques). Epilogue du drame des poisons 
en Roussillon, 1682-1724. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1900, p. 341 346. 

1163. ToRREiLLEs (Abbé Philippe). Le rôle politique de 
Marca et de Serroni durant les guerres de Catalogne 
(1644-1660). 

Dans Revue des questions historiques, nouvelle série, 
t. XXV (lxix« de la collection), 1901. 
Voir Annales du Midi, t. xiv, p. 263. 

1164. ToRREiLLES (Abbé Philippe). La révolte des Ange- 
lots, 1667-1671, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1901, p. 46 54. 

1165. Elne (J. d*). Les derniers défenseurs des libertés 
provinciales. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1901, p. 73-77. 

Rattache la révolte des « Angelets » au soulèvement 



— 214 — 

conduit par Âudijos et provoqué par la politique de 
Colbert. 

1166. ToRREiLLES (Abbé Philippe). Les Conspirations en 
1674. 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1901, p. 105-122. 

Conteste la théorie de J. d'Elne sur les Angelets. 

1167. ToRREiLLEs (Abbé Philippe). L'œuvre de Vauban 
en Roussillon, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t, xlii, 1901, p. 181- 
294. 

1168. ToRREiLLES (Abbé Philippe). La Ma armada de 
1613. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, p. 185-192. 

1169. Descallar (X. de). A propos de la Main Armée 
de 1613, 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, p. 279-282. 

Sur le rôle de Dalraau dez Callar, d'après des archives 
de famille. 

1170. Masnou (Paul). Philippe V et Marie Louise de 
Savoie à Perpignan. 

Dans Renne d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, p. 124-128. 

1171. Masnou (Paul). Sejonr en Roussillon de l'i /opéra- 
trice Marie, veuve de MaximiUen II, l''3-2S décembre 1531. 

Dans Revue d'histoire et d\ivcJicol<>gie du Roussillon, 
1902, p. 50-58. 

l'ublie le texle des Mémoires de Sainl-Jean, 1577-1589, 



I 



— 216 — 

folios 124-125, conservé aux Archives de la Fabrique de la 
Cathédrale^ à Perpignan. On trouvera une analyse de 
ce registre dans V Inventaire Sommaire des Archives 
départementales, G. 24'*. 

1172. Calmbtte (Joseph). Un poème latin sur la prise de 
Perpignan sous Louis XIII, 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, p. 128-130. 

Publie, d'après ta Bibliothèque Vaticane (latin 9020, folio 
313), trente vers intitulés : Perpiniani capti elogium* 

1173* ToRRBiLLES (Âbbé Philippe). Xes testaments dés 
Consuls de Perpignan au XVI P siècle. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xliv, 1903, p. 249-298. 

1174. Descallar (X. de). La Compagnie de Cadets- 
Gentilshommes établie à Perpignan en 1726, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1903, p. 263-274. 

1175. TissiER (Jean). Documents inédits pour servir à 
l'histoire de la Réforme et de la Ligue à Narbonne et dans 
le Narbonnais. 

Narbonne, Gaillard, 1900, in-8 de 576 pages. 

1176. TissiER (Jean). Documents inédits pour servir à 
rhistoire de la province de Languedoc et de la ville de 
Narbonne en particulier, 1596 1632. 

Narbonne, Gaillard, 1902, in-8 de 136 pages. 

Plusieurs des documents publiés ici et dans le numéro 
précédent, d'après les Archives municipales de Narbonne, 
intéressent vivement le Rousillon. 

1177. ToRREiLLES (Abbé Philippe). Mémoires d*un chi- 
rurgien an XVII*^ siècle. 



— 216 — 

Le manuscrit est de Jérôme Gros, chirurgien, né en 1^88. 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du RousBillon, 
1903, p. 167 182, 199-215, 



e) Révolution, 

1178. Adresse de l'Assemblée générale des citoyens de la 
ville de Perpignan à l'Assemblée Nationale» 

Perpignan, Jean GouUy, février 1790, în-8 de t9 pages ; 
plus, la lettre aux municipalités du Roussillon, 2 pages non 
numérotées. 

1179. Mirabeau (Vicomte de). Relation de ce qui s'est 
passé à Perpignan depuis la soirée du 7 juin jusqu'au 11 
du même mois relativement au régiment de Touraine. 

Sans lieu ni date, in-8 de 72 pages. 

« Compte rendu par M. le Vicomte de Mirabeau, colonel 
du dit régiment, et certifié véritable par lui >. 

1180. Lundi 28 juin 1790. Relation de ce qui s'est 
passé à Perpignan entre le régiment de Touraine et M. le 
vicomte do Mirabeau; (Compte rendu et certifié véritable 
par M. le vicomte). 

Dans Le Courrier de Paris et des Provinces, à Paris, 
n® XXV. Par M. Gorsas, citoyen de Paris. 

Paris, imprimerie d*A.-J. Gorsas, sans date, in-8. 

1181. Pamphlet intitulé: « Détail circonstancié de la 
noavdlo insarrcction des aristorratcs de Montauhan, arrivée 
le 21 octobre 1790 w, avec la réponse à ce pamphlet. 

Monlauban, Vincent Teulières, 179C), in-8 de 26 pages. 

Le régiment de Touraine, dont il s'agit, venait de 
Perpignan. 



— 217 — 

1182. Détail des horreurs commides à Perpignan par le 
vicomte de Mirabeau, sa fuite à Castelnaudary oà il a été 
arrêté avec le drapeau de son régiment pour être conduit à 
Paris. 

Sans indicatioQ typographique [1790], in-12 de 8 pages. 

1183. Mémoire justificatif pour les officiers du 20^ régi- 
ment d'infanterie, ci-devant Cambrésis, 

Sans lieu ni date, io-S de 108 pages. 

1184. Parisot fils (Valerius). Coup d'œil très rapide 
sur le Mémoire justificatif des officiers du 20^ régiment 
d'infanterie, décrétés d'accusation le 3 janvier 1792, Van 4 
de la Liberté. 

Sans lieu ni date [1792], in-8 de 28 pages. 

1185. Municipalité de Perpignan. Comptes de 1791. 
Perpignan, Joseph- François Reynier, in-4 de 5 pages et 

un tableau des recettes et dépenses. 

1186. Tableau des émigrés du département des Pyrénées- 
Orientales. 

« Fait à Perpignan, le vingt troisième jour de brumaire 
Tan second de la République Française, une et indivisi- 
ble. » Sans indication typographique, 26 pages. 

1187. Haute- Cour Nationale. Affaire de Perpignan 
(février 1791). 

Dans la Gazette des Tribunaux, juin 1792, n^ xv. 

1188. BiROTrEAU (Jean-Baptiste). Convention Nationale. 
Opinion de Jean- Baptiste Birottcau aur le Jugement de Louis 
le dernier. 

[Paris], Imprimerie Nationale, [1793], in 8 de 4 pages, 

1189. Cassanyes (Joseph). Opinion de J. Cassangcs^ 



— 218 — 

député du département des Pyrénées Orientales, sur le juge- 
ment de Louis Capet ; 

Imprimé par ordre de la Convention Nationale, 
[Paris], Imprimerie Nationale, [1793], in-8 deôpages. 

1190. GuiTER (Joseph). Discours de Joseph Guiter sur la 
question suivante: « Louis XVI peut-il être mis en Juge- 
ment f » 

Imprimé par ordre de la Convention Nationale, 
[Paris], Imprimerie Nationale, [1793], in 8 de 6 pages. 

1191. AuBRY (F.). Rapport des commissaires des Pyré- 
nées Orientales fait à la Convention Nationale. 

Paris, Imprimerie Nationale, [1793], in-8 de 52 pages. 

1192! Extrait des registres des séances publiques et 
permanentes du district de Perpignan (24 février, an II). 
Tarif des diverses marchandises. 
Perpignan, J.-F. Reynier et P. Tastu, in-4 de 23 pages. 

1193. MoNTÉGUT. Motion d'ordre faite par le citoyen 
Montégut, député du département des Pyrénées Orientales ^ 
le 30 floréal de Van III, 

Imprimée par ordre du Comité des finances, 
Paris, Imprimerie Nationale, prairial An III, in 8 de 
4 pages. 

1194 . Comptes de la P année rendus par r Administrât ion 
du département des Pyrénées-Orientales, 

Perpignan, Tastu et veave Reynier, in-4, de 1"3 pages de 
texte et tableaux. 

1195. Arrrié du préfet du département des I^yrénées- 
O/'ii-nidlcs, f'onccrnn/if la rentrée des émigrés. 

b^niî (I Pcrjng/ifin, le S (//c/'fnidfjr, an VIII. 
l*orpignan, Tastu et veuve Reynier, in-4 de 4 pages. 



- 2i9 - 

1196. Arrêté du Préfet du département des Pyrénéet- 
Orientales, relatif aux amniatiéa des département» de 
eOueat. 

Du 23 fructidor, an VIII de la République françaiêe. 

PerpigDan, Tastu el veuve Reynier, in'4 de 4 psgea. 

H97. Arrêté du Pr^et du département des Pyrénées- 
Orientale» relatif aux préoenu» d'émigration mis en évroeil- 
lance. Du 19 plufiose an IXde la République française. 

Perpignan, Tastu et veuve Reyaier, ia-4 de 4 pages. 

1198. Marcillac (Louis de). Histoire de laguerre entre 
la France et l'Espagne, pendant les années 1 793-1 79'i et 
partie de 1795. 

Paria, Magimel, 1808, iii-8. 

L'une des sources de Fervel. 

119n. D ELBR EL ( Pierre). Tableau de Aa conduite politique 
et militaire. Eminenta services par lui rendus à l'Etat. 
Pertes, ruines qu'on lui fit éprouver par des disgrâces, des 
proscriptions et un exil injustes et arbitraires. Il réclame en 
cain depuis 1818 la récompense de ses éminents services et 
le dédommagement des pertes qu'on lui fit injustement subir. 

Moisaac, G"" Larnaudës, 1840, in-C. 

Dclbrel, député du Lot, avail été envoyé en mission ô 
VArmée des Pyrénéen Orientakx. II assista à la mort de 
Dugommier, lue sur la Monta^nti Noire. 

120U. Vie de Goupillenu de Fonlenai/. 
Nantes, 1844, in-8. 

Goupilloau fut un des représentants du peuple envoyés à 
VArinée des Pyrénrex-Orientnlcx en l'an 111. 

1201. Fervel (J. Napoléon), (^'nmpugnea dr. In Rérn- 
lulion française dans {m I';/ri>nc'''i orif.ntnhK et di-scription 



— 220 — 

topografique de cette moitié de la chaîne pyrénéenne, 
1793'1794'Î795. 

Paris, Pillet fils aîné, 1851-1853, 2 volumes in-8. 

L'auteur était à cette époque capitaine du génie. 

Une seconde édition, augmentée d'un atlas de 15 plan- 
ches, parut chez J. Dumaine en 1861. 

Ouvrage bien fait et bien informé au point de vue 
militaire. Les civils y sont totalement ignorés ; le rôle des 
administrateurs du département et celui des représentants 
en mission, qui fut si remarquable, est à peine indiqué. 
C'est une lacune grave, en môme temps qu'une injustice. 

1202. Alart. Combat de Llauro en 1793. 

Dans VEcho du Roussillon, 1864, 4 décembre, n<* 18. 

1203. Alart. Ephémérides. — 1794, Rapport de Milhaud 
et Souhrany sur la situation de l'Armée des Pyrénées- 
Orientales. 

Dans Y Echo du Roussillon^ 1865, 26 février, n® 30. 

1204. Alart. Ephémérides. — 179S. Lettre du ministre 
de la marine au sous- chef des classes à Collioure, enjoignant 
défaire mettre V embargo sur les navires espagnols. 

Dans VEcho du Roussillon, 1865, 26 février, n® 30. 

1205. Fervel. La dernière année du général Dagobert. 
Perpignan, imprimerie de VIndépendant 1873, inl2 de 

45 pages. 

1206. Alart. Histoire du département des Pyrénées- 
Orientales. 

Dans V Almanach de VIndépendant, 1872-1880. 
Continuation par Vidal (Pierre). Ibid. 1881-1879. 

1207. Vidal (Pierre). Histoire do la Rrnolut ion française 
flans le département des Py renées-Orientales d'après les 



— 221 — 

documents inédits des A rchives départementales et particu- 
lières (1789-1800), 

Perpignan, imprimerie de VIndépendant, 1885-1889, 
3 volumes in-8. Gravures. 

Le quatrième et dernier volume n'a pas encore paru. 

1208. Delbrel ( Pierre). Notes sur l'Armée des Pyrénées- 
Orientales [1794 1795]. 

Dans Revue de la Révolution fondée en 1883 par 
MM. Ch. d'Hôricault et Gustave Bard. 

1203 . SoREL (Georges). Représentants du peuple à l'Armée 
des Pyrénées-Orientales, 

Dans Reçue de la Révolution, 1889. 

1210. ToRREiLLES (Abbé Philippe). Histoire du clergé 
dans le département des Pyrénées-Orientales, pendant la 
Révolution française, 

Perpignan, Latrobe, 1890, in 8. 

Important dépouillement des séries révolutionnaires, aux 
archives départementales et municipales. 

1211. SoREL (Georges). Les Girondins du Roussillon, 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxx, 1889, p. 142-224. 

1212. Vidal (Pierre). Mission de Cassanf/cs aux armées 
d'Italie et des Alpes réunies. 

Dans La Révolution française, revue /u'storifjue dirigée 
par M. Aulard, t. xvi, 1889, p. 440 et 540. 

Cf. Vidal (Pierre). Le Conventionnel Cassanjjes et sa 
înission politique dans le départe ment du Mont-Blanc^ 
dans Almanach de VIndépendant des Pyrénées- Orientales, 
année 1891, p. 129-149. 

1213. Pasqvier. Me moi ri' contenant les doléances, retnon- 



— 222 - 

trances et réclamations du pays souverain de Donesan à 
l'occasion des États cjénëraux de 1789. [Document réédité 
avec préface et notes]. 

Foix, Gadrat, 1890, in-8 de 23 pages. 

Extrait du Bulletin de la Société ariégeoise, 

1214. ToRRKiLLES (Abbé Philippe). Les élections de 1789 
en Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxii, 1891, p. 389-458. 

1215. PELLEPORT(Le général vicomte). Campagne des 
Pyrénées Orientales et Centrales (1793-1795). 

Dans Reçue des Pyrénées, t. iv, 1892, p. 237-255. 

1216. Vidal (Pierre). Les représentants du peuple en 
mission à Varmée et dans le département des Pyrénées- 
Orientales en l'an HT. 

Dans Revue des Pyrénées, t. vi, 1894, p. 358-388, 498- 
M4, 6 '2 650. 

Tirage à part. Toulouse, Edouard Privât, 1894, in-8 de 
78 pages. 

Rôle joué par Milhaud, Soubrany, Vidal, Delbrel, Goupil 
leaa (de Fonlenay), Pelet (delà Lozère), Projean et Clauzel. 

1217. ToRREiLLEs (Abbé Philippe). Le Roussillon de 
17 SU à IS.W d'après les mémoires ci la correspondance de 
M. Jauberi de Passa. 

Dans Bulletin de la Société ayricole, scientifique et litté- 
mire (les Pyrénées ( }rientales, l. xxxviii, 1897, p. 201-274. 

1218. Vidal (Pierre). L\in O.'J en Roussillon, 1^<^ série, 
(léret, Lamiot, 1897, in- 12 de 80 pages. Portrait de 
('assanyes d'après un médaillon de David d'Angers. 

C'est une édition du compte rendu fait h la Convention 
par Cnssanves de sa mission à l'armée des Pyrénées- 



-^^ 223 — 

Orientales (15 juillet 17P3-2 janvier 1794), avec inlrodi 
tion et notes. 

1219. San Pelayo (Don Juliân de). El gênerai D. / 
de Urrutia y la guerra con la Repàblica francesa 
1795, 

Sevilla, E. Rasco, 1898, in 8 de 63 pages. 

C*est la seconde partie d'un ouvrage dont la premier 
paru en 1896. 

1220. Vidal (F^ierre). Bataille de Peyrestortes{17 s 
tembre 1793), 

Dans Journal commercial illicstré, 1898, fasc. xviii. 
Portrait de Cassanyes; plan de la batnilled'après Fer\ 

1221. Ernest (Le P.)- l^es Capucins et l'armée espagn 
en Roussillon, 1793 1795, 

Dans Etudes Franciscaines, septembre 1901, t. vi, n® 
p. 279 295. 

1222. Lamouzile. Le Bourreau de Perpignan en 179( 
Dans Bulletin de la Société archéologique du Midi de 

France, 1901-1902, p. 120-125. 

1223. Armagnac (J.). François Roussel, membre 
Directoire de département^ et le pai/s de Fenouillèdes f 
dant Vinoasion espagnole de 1793. 

Dans Reçue d^histoire et d'archéologie du Roussili 

1901, p. 194-201, 224 233. 

1224. Armagnac (J.). La contribution patriotique, 
biens privilégiés et les biens nationau.r à Caudiès en 178 

Dans Reçue d'histoire rt d'archéologie du Roussili 

1902, p. 251-261. 

1225. PiNGAUD (Léonce). Lps derfucrrs Campagnes 
Mirabeau cadet. 

Dans Revue de Paris, 1902, 1'^'' décembre. 



— 224 — 

1226. Pineau (Le capitaine Paul). Translation des cen- 
dre» des généraux Dagommier et Dagohert à Perpignan. 

Dans Revue rétrospective, t. xx, p. 350. 
Publié à nouveau par M. Masnou dans Revue d'histoire 
et d'archéologie du Roussillon, 1902, p. 61-68. 

1227. Delmas (Jean). La Patrie en danger. Les volon- 
taires nationaux du Cantal. 

Aurillac, E. Baucharel, 1902, in-8 de 108 pages. 
Extrait de la Revue de la Haute-Auvergne. 

La plupart de ces volontaires servirent dans V Armée des 
Pj/rénées-Orientales ( 1793-1795). 

1228. Pineau (Le capitaine Paul). Le général Dugom- 
mier. Sa vie, sa correspondance. 

Paris, Henri Charles Lavauzelle, sans date [1902], in-8<> 
de 835 pages. 

Portrait de Dugommier par Bouchot (Galeries de Ver- 
sailles, 1er étage, salle 1792, n«> 2358). 

Voir Revue des Pyrénées, juillet-août 1902. 

1229. Thésan (Le marquis Jean- François Bérenger 
de). Mémoires du marquis Jean- François Bérenger de 
Thesan, colonel du régiment de Ver mandois ( 1745 1804). 

Dans Revue des Pyrénées^ n^ de janvier-février 1903, 
p. 51-70. 

Le régiment de Vermandois à Peroignan. Insubordina- 
tion. Départ pour Béziers (lU août 1790). 

1230. ^/"/i document curieux. Ili.storia de la capiivitat de 
Grroiut despres de tin siti dp D mcsos, t/ rnta deh religiosoSy 
(jup foren rondaits als Deposits de la Francia. F sert ta per 
un P. Agustino, que tanihe anaha presoner ah los demes. 

Traduit du catalan par J. Payret. 

Dans Journal cojiunerrial illustre des Pf/rénees-Orien- 
talcs, 1903, no> 83-86. 



,.T \' .-^■■;"T . 



- é25- 

1231. Palustre (Bernard). Inoentaire de l'artillerie 
abandonnée par les Espagnols au fort de Bellegarde en 
1794. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903, t. IV, p. 86 93. 

1232. Fanet (Le capitaine). Dugommier d'après sa 
correspondance durant ses dix mois de commandement à 
Varmée des Pyrénées-Orientales (18 janvier- 17 novem- 
bre 1794). 

Extrait du Carnet de la Sahretanhe, Péris, Berger- 
Levrault et 0«, 1903. 

1233. DOPPET (Le général François-Amédée). Mémoires 
politiques et militaires du général Doppet. 

Paris, Baudouin frères, 1824, iii-8. 

Une nouvelle édition de ces Mémoires a paru en 1903, 
avec des notes de M. Désiré Lacroix. Paris, Garnier frères, 
in- 12. Gravures. 

» 

/) Epoque contemporaine. 

1234 . DuVEYRiER ( L9 baron). Discours prononcé à Perpi- 
gnan à l'ouverture de la Cour d'assises du mois de m,ai 1812. 

Perpignan, Pierre Tastu, 18 2, in 4 de 20 pages. 

Etat de la France ô cette époque; éloge des Roussillon- 
nais. 

1235. Lapfaille (G.). Mémoires sur la campagne du 
corps d'armée des Pj/rénées-Orlentales commandé par le 
général Duhesme en 1808, suicis d'un précis des campagnes 
de Catalogne de 1808 à 1814. 

Paris, Anselin et Pochard, 1826, in-8 de 342 p. Une carte. 

1236. Aymerich (A.). Aux électeurs de V arrondisse ment 
de Perpignan, 1789, 1815, 1830. 

Perpignan, J. Alzine, 1831, in-8 de 15 pages. 



— 226 - 

1237. Arago (Jacques). Pujol, cJief de Miquelets ou la 
Catalogne, 1808-1814. 

Paris, Magen et Comon, 1840, 2 vol. in-8, puis A. 
Ddlahays, 1853, in-S de 335 pages et la table. 

Réimpression: Perpignan, A. Ju lia, 1885, in-8 de 137 
pages et table. 

1238. Amigues (Jules). Lettre à Monsieur le Rédacteur 
en chef du journal flr Le Temps » concernant l'élection de 
M» Isaac Pereire, 

Paris, imprimerie de L. Tinterlin et C>«, 1863, in-8 de 
8 pages. 

1239. Durand (Justin). Réponse de M, Justin Durand, 
ancien député^ à M, Isaac Pereire. 

Paris, Ad. Laine et J. Havard, 1863, in'8 de 23 pages. 

1240. Affaire de Toulouges dite des Durantistes et des 
Pereirisics. Plaidoirie pour les trois frères Bonafos, pro- 
noncée par M^ Astrié' Rolland devant la Cour d* assises de 
V Aude y le 12 août 1864. 

A la fîn : Toulouse, Bonnal et Gibrac, sans date, in-8 de 
35 pages. 

1241. Petit (J.-M.). Les Pereiriennes y chansons et 
romances nouvelles. 

Perpignan, J.-B. Alzine, sans date, in-8. 

1242. Lefranc (Pierre). Le Rasiell électoral. 

Paris, Armand Le Chevalier, janvier 1868, in-8 de 15 pages. 

1243. [Marti (José Maria)]. Defensa de la villa de Puig- 
ccrda contra los Carlistas en las dias de Jucves y Vicrnes 
Santos JO ij n ahril do 1S7.1. 

/\\'hirif)f) rsrrifa par unodo los dr/ensores pcradestinarau 
prof/iirfi) n! alirio de las nrresidadrs de la pohlacion. 

Puigcerda, Juan Diumenge, sans dale [1873], in 4 de 9 p. 



iHi. El libro de honor de Pulgcerdà f siège de 1873]. 
Puigcerdà, Juan Diumenge, 1879, in-4 de 112 pages. 

1245. [CosrB].fournald'un Bourgeois de Pèrpiffnan{ 1817). 
Dans Le Papillon, n^ 16L (9 août iSib et suivants). 
Fragments de ce journal dontle raanuigrcfitefxî^teeti entier. 

I'2l4|$» Affaire des potêrdevin. du projet fontînçLl de Per- 
pignof^ Poursuites exercées par Af. Siinon, maire de la 
villede Perpignan^ contre M. Ulysse Crouxet, rédacteur de 
<r la Vérité* » 

PQ^B^Soaa, in^rimerte doiV Indépendant^ 1887^ in- 16 de 
77 pages. 

1247. PiBRRON (le générai|. La défense des fronfières^de 
la France. 

Paris, L. Baudouin, 1892, grand in-8. 

Le rôle futur dé Perpignan, des Pyrénées et des Corbiè'res 
dans la défense du Midi. 

1248. EcoiFFiER (le docteur François). Allocution pro- 
noncée àVaecasion de la Fête Nationale et deVinaiiguraiion 
du projet fontinal [àTbuir]. 

Pradtss GochaFaux, 1837, in 8 de 6 pages. 

1249. Cantié (P.). La démolition des remparts. 
Perpignan, Eloi Py, 1898, in 16 de 35 pages. 
Brochure de propagande. 

1250. Masnou (Paul). Le département des P// rénées- 
Orientales pendant les Cent- Jours. 

Perpignan, J. Payrel, 1899, in-8 de 37 pages. 

1251. Vidal (Pierre). Documents relatifs à Vhistolre du 
département des Pyrénées-Oriontales pendant le XI X^ siècle. 

Dans Bulletin de la Société agricole , scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xi.ii, 1901, p. 295-381; 
t. xuii, 1902, p. 251 290. 



— 228 — 



E) Histoire Religieuse et Ecclésiastique 

1252. Gallart (Antoine), Évoque d'Elne. Orrfo ecclesiae 
sacrarnenta, et plures alios solemnes Ecclesiasticos ritus 
administrandi Ex Elnensis Ecclesiœ ritus. In quo complura 
ciiram animarum gerentlbus utilia copiosè tractantur. Multo 
nunc auciior et in meliorem formant redactus. Ex mandata 
admodum Illustris et R» D. D. Antonii Gallart Elnena. 
Episcopi excusas, ac omnibus Parochis eius Diœcesis 
liabendus, et sub Anathemutis pœna seruandus. 

L'exemplaire que nous avons vu est incomplet. 
[xvii® siècle]. 

1253. Père de Magarola, bisbe de Elna. Epitome de la 
Imatge de la Verge de la Victoria del lloch de Tuyr. 
[xvii® siècle]. 

1254. Costa, Dissertation sur la relique de Saint- Jean- 
Baptiste [à la cathédrale de Perpignan]. 

Dans Affiches, Annonces et Avis divers de la Province 
du RouHsillon, n^» 6 et 7 (21 juin et l®^ juillet 1776). 

Voir : Mémoires de Tillancourt pour servir à l'histoire 
ecclésiastique des six premiers siècles, t. i, n^ 25, p. 350. 

1255. Llot de Ribera (Pare fra Miquel), dominicain, 
professeur de théologie à Perpignan. Historia de la San- 
fissima Reliquia del bras tj ma csquerra de Sant Joan- 
Baptii^ia [à la cathédrale de Perpignan]. [Perpignan, 1570 
et 159U]. 

1256. Lr.OT (Pare fra Miquel). Llihvcdoln translatio dels 
invinriblcs // fjloriosos Martijn^ de Jcsu Clirist, SS. Abdon 
y Si'rinen, ij de la Afiraculosa aijgiui de la Sancla Tumba 



— 229 — 

del moneatir de Sanct Benêt en la vila de Arles en to 
Comptai de Rossello, 

Perpinya, en casa de Samsô Arbus, 1591 . .— Petit in-4 
de 8 folios non numérotés, de 107 folios numérotés, et de 
1 folio non numéroté ; plus 2 gravures, une au recto et 
une au verso de ce dernier folio. 

1257. DiAOO (Francisco). Historia de la promneia de 
Aragon, de la orden depredicadores^ desdesu origen yprin- 
eipio haeta el afio mil y seis cientos. 

Barcelone, mdxcviiii, in-4. 

Couvent de Saint- Dominique à Perpignan, folio 255 v^ ; 
à Puyoerda, 270 r» ; à CoUioure, 272 v*. 

1258. DoMBNECH (Antonio Vicente). Historia gênerai de 
las Sanioe y varones illustres en Santidad del Principado 
de Caialufia. 

Barcelone, Gabriel Graells et Giraldo Posil, 1602, in-folio. 

1259. Poe (Fray Reginaldo). Compendio de la vida, 
muerte y milagros de los dos ghriosos Labradores San 
Galderique de Canigou y San Isidro de Madrid, repartido 
en dos Ubros. 

Por el R, Padre Presentado Fray Reginaldo Pocnatural 
de Planolas, de la orden de Predicadores, Doctor y Cathe- 
dratico de Theologia en la antiquissima universidad de 
Perpifian. Dirigido a la Jidelissima vila de Perpinan y 
Consules délia, Pedro Montait, Gaston Bearn y de Foix, 
Pedro Arles, Antonio Suner, Miguel Massot y a los 
successores, 

Impresso en Perpinan, en casa de Lluys Roure, 1627, 
in-12. 

1260. DoMENECH (Antonio Vicente). Historia gênerai de 



-«230 — 

los Sanios y Varones ilustres en Santidad dd principado 
de Catnlufla. 

Gerona, 1630, in-folio. 

C'est une seconde édition ; on a ajouté une vie de rauteur. 

1*261 . NicoLAU (Pert). Llibre y declaracio de Noms, 
Virtuts, Per/eccions, Gracias, Titols, Excellencias y Gran- 
d€:sas de la sempre Santa Verge Maria Mare de Deu ; en 
honra y gloria de Sa Immaculada Concepcio, Compost y 
instruit per Père Nicqlau, Prior de la iglesia de Santa 
Maria de Espirà de Confient, 

Perpinya, l^luys Roure, 1630, in 4. 

Une autre édition, chez le même Louis Roure, en 1636, 
in-4, 336 folios numérotés. 

l'^62. EsTRUGus (br. Joseph Elias), Carmélite de Per- 
pignan. Fenix CaiaUi : Llibre dels singulars pricilegis, 
Javors, gracias y miracles de Nostra Senyora del Mont 
dcl Carme. 

En Perpinan, Eslève Bartau, 1645, in 8. 

1261. Gabbiga (Sébastien). Sebastiani Garriga sancte 
theologiae doctoris, ac Elnens (sic) canonici Pœnitentiarii 
moralis, et canonica resolucio De facultate absoloendi a 
rasibus Episcopo reservatis, 

l^erpiniani, typographo Stephano Borlau. bibliopola, 
anno 1645. In-fol. de 6 feuillets non numérotés. 

1264. Resolutio cirra exrommunicationem denunciatam 
per virarinm generalem Capitiili Elnen. scde vacante, contra 
(ili(/ffos Bencjiriatas Kcclf'sie S. Jontmis Perpiniani, die 
décima sexta octobris anno millcHimo sexcentesimo quadra- 
(/('simo scplifHO. 

Sans indication typographique [1647], in f*^ de 8 pages 
non numérotées, 



, V- ..X. 



18B5. Camôs (Narciso). Jardin de Maria plantado en el 
Principado de Catalufia enriquecido con muchas Imagenee 
de esta celestial Seflora, 

Gerona, José Bro, éditions de 1657 et 1772, in-8 de 
448 pages ot 1 gravure. 

1266. [Arrêt du Conseil d* Etat concernant uneexcommU" 
nication lancée contre fondai d*Elne.'] 

Perpignan, 1664, in-4. 

1267. Raqot (Vincent). Facium de Messire Vincent 
Ragotf prestre docteur en droict canonique, promoteur de 
VEgUse et diocèse d*Alet.., contre le prétendu Syndic ^ 
quelques Gentillshommes et quelques Ecclésiastiques et 
Réguliers de ce diocèse, 

Paris, 1666, in-8. 

1268. Descamps (P, knionlgnaci). Delacongregacionde 
Nuestra Senora del Socôs, nueoamentefundada y aprovada 

m 

por Alexandro VII. 
En Perpiûan, 1666, in-4. 

1269. Raoot (Vincent). Les instructions du Rituel du 
diocèse d^Alet 

Paris, Savreux, 1670, in-8. 

1270. Pavillon (Nicolas) el Ragot (Vincent). Rituel 
romain du pape Paul F, à l'usage du diocèse d'Alet, avec 
les instructions et les rubriques enfrançois, 

Paris, Desprez, 1677, in-4. Nous avons vu la 3« édition. 

1271. Confessionari del henaventurat Sant Thomas de 
Aquino.,. Traduit ara nouament de llengua castellana en 
la nostra materna cathalana, per religios zelos del be 
de les Animes» Ab una noua addicio de un tractât de 



— 232 ^ 

unportantisslni pera pcrsonas aprofitadan en la virtut^ 
1077. 

Estampât en Perpinya, en casa de la Viuda de loan 
Figuerola, 1677, in-32. 

1272. GuiLLA (Lluis). Manual de doctrlna christ iana.., 
recopilat, y traduit per Lluis Guilla, Notari publich de la 
Jideh\ssinia ri la de Perpinf/a^ pera us, y proût dels petits 

infants en entrant al us de rao. 

Perpignan, en casa de la Viuda de J. P'iguerolo, 1685, 
in32. 

1273. JocAVELL (Joseph). Reglas y documents parliculars 
per la vida eremitica. 

Perpignan, L. Reynier, 1688, in 12. 

Contient une liste des ermitages situés en Roussillon. 

1274. Avis pour les rurés, ricaires, ronfrsseurs et autres 
ecclésiastiques du diocùsed'Elney 

Dressez en langue françoise et en langue vulgaire cata- 
lane, et publiez par ordre de Monseigneur rillustrissirne et 
Rcvcrendissime Louis Hubert de Montmort, conseiller du 
Roy en ses conseils, et évèr/ue d'Klne. 

Perpignan, Louis Reynier, 1G89, in 12. 

1 275 . Suin mari de las indulgencias concedidas per Nostre 
Santissini Pare Innocenri XI als cnn/rarcs de la confrarie 
(le Xostra Scnyora del ('astell de Vitrera [paroisse de 
Sorède]. 

Perpinya, Fra-ncisco Vigé, 1G94, in-f'^ piano. 

1276. Derocio de la norcna y dczena de S. Francisco 
Xaricr, apostol del Orient, per alcaruyir per medi de sa 
intercessiij les gracies que se desijan. 

Tradu/iida de portuguès en castelUi^ despres en francès 
ij lira tiordfnent en eotlmUi, 



— 2â3 — 

La novena se commença a très de mars, en la iglesia de là 
Compahia de Jésus. 
Eo Perpinya, en casa de Fraociso Reynier, 1696, iii-32. 

1277. MASsoT(Le R. P. M. Fr. Jo«eph). Compendio 
historial de los hermitanos de nuestro padre San Agustin^ 
delPrincipado de Caialuna ; desde los ahosdeS94 queempeço 
San Paulino à plantar Monasierios en dicho Principado 
y de los que despues sa han planiado : Como tamhien de los 

Varones illustres que hanjlorecido en arts, lettras, prestos, 
y virtudes, hasta los aàos de 1699. 
En Barcelona, Juan Jolis, 1699, in-4. 

1278. Ordinis administrandi Ecclesiœ sacramenta et 
plures alios ecclesiasticos ritus partis primœ, liber primus. 

Catalan latin. 

In-8 de 40 pages, xvii« siècle. 

1279. ViBXMONSio (Claudio). Exortacio a la penitencia 
per Claudio Viexmonsio, parisien, traduhida de llati en 
català per lo doctor Francesch de Queralt, canonge de la 
santa iglesia de Etna, y officiai de Perpinyà. 

Segona imprecio. 

En Perpinyà, en casa de la Viuda de Francisco Vigé, 
impressor a la Plaça Nova, any 1707, inl2. 

128J. Cruzat (Rqfel). Nocena en veneraciô del r/lorios 
S, Antonl de Padua... Ah lo ojffiri Menoret y Goiys en 
alahança del mateix Sant. 

Lo toi disposât per lo molt Révérend Raffel Crusai Pré- 
bere y prior del lloch d*Espira de Confient, 

Perpinyà, eu casa de J. VMgé, impressor à la Plaça Nova, 
1714, in-32. 

1281. Histoire de S. Ganderir, confesseur. Contenant 
sa Xaissance, sa Vie et ses \II varies. 

Perpignan, François Reynier, « imprimeur du Roi el 



— 234 — 

Marchand libraire, aux Trois-Rois », sans date [1716], 
in- 12 de 309 pages. 

1282. L. P. D. R. M. Mémoire instructif des miracles 
opères par Saint François de Paule^ fondateur des Minimes 
en faveur des villes et provinces affligées de la Peste, 

Perpignan, Joseph Vigé, m.dcc.xxii, in-8 de 152 pages. 

1283. Rituale Ecelesiw et diocesis Urgellensis, 
Barcelone, Maria Marli, 1727-1728, 2 volumes in-4. 

1284. Horas Cathalanas contenint los très officis menors 
de Nostre Senyora, 

Re-imprimidas, aumentâdas y nooament corregidas. Ter- 
cor a inipressio. 
l'erpinya, Per Francisco Reynier, 1733, in-12. 

1285. Taix (Geroni). L libre dels miracles de Na, Sa, del 
Roser y del modo de dir lo Rosari de aquella, 

Cervera, Thomas Senanl, 1733, in-12. 

Ce livre était très répandu dans tous les pays de langue 
catalane. 

1286. Arrest du Conseil d'estat du roy portant règlement 
des franchises dont doivent jouir les ecclésiastiques demeu- 
rant dans la ville de Perpignan (6 janvier 1733). 

Perpignan, 1733, in-4 de 16 pages. 

1287. CoLL (Le R. P. Jayme). Crônica serafica de la 
Santa Procincia de Cataluha, 

Barcelone, 1738, in-folio. 

1288. (rallia Chrisiiana in provincias ecclesiasticas dis- 
tribut a. 

Paris, unprimerie Royale, 1739, in folio. 
Tome VI, contenant la Procincia Narbonensis. 

1289. Bonaura(Lo R. Père). Tractât de la imitaciô de 






— 285 — 

Vhf^isio y menyifpreu del mon del vénérable ThomJâ» de 
Kempis,,. Dividit en quatre Uibres; iraduhit en Uengua 
cathalàna de son original Llati, per lo R. Père Bohaura, 
Prevere, etc. 
Gerona, Francisco Brô, [1739], iQ-12. 

1290. Manual de exercicis y canticha espirituale, per les 
missions que fan hs P. P. Caputxins en lo Comptât de 
Rossello. 

Tercera edicio, revista, corregida y augtnentada. 
En Perpinya, en casa de Guillem Simon Le Comte, 
impressor del Rey, à la Llotja, 1758, in 12. 

1291. Mémoire instructif pour le chapitre de V Eglise 
Cathédrale de Perpignan, 

Paris, Ch. Est. Chenault, 1758, iD-4 de 47 pages. 

Sur rétablissement d'un bureau ecclésiastique et d*une 
chambre souveraine en Roussillon. Signé: M® Gouilleau, 
avocat. 

1292. Salblles (de). Compte rendu de V Institut et cons- 
titution des soi-disant Jésuites, 

Perpignan, J.-B. Reynier, 1762, in-12. 

1293. Octacarium Elnense seu lectiones II acIIINoc- 
turni pro diehus (regulariter non impeditis) infra octavam 
SS. Virginum et Martyrum Eulalîœ Juliœ,., 

Perpiniani, J.-B. Reynier, m.d.cc.lxiv, in-12 de 16 pages. 

1294. Salamo. Manual de Cantiehs que ne cantan en les 
missions que fan preheres seculars en lo hisbat de Elna. 

l^erpinya, Guillem Simon Le Comte, mdcclxvi, in-12, 
148 pages et 4 de tables. 

129'). Abrégé de la Doctrine Chrétienne en catalan et 
François, en faveur du peuple. 

Composé et mis en ordre par M. rillustrisi^iwp et Revc 



— 236 — 

rendi. Jean Hervé Basan de Flamencille, éoêque d^Elne, 
Pour être seul enseigné dans son diocèse, augmenté des actes 
pour la Communion. 
Perpignan, J.-B. Reynier, 1770, in-12. 

1296. [Bulle de Pie Vl], Jubileum universale. 
Jubilé de Perpignan et Mandement de Tévôque d'Elne 

[Charles de Gouy] du 16 avril 1776. 

Perpignan, Joseph- François Reynier, sans date, in-8 de 
12 pages. 

1297. Crusat (Rafel). Novena del glorios patriarca 
Sant Josep.., 

Novenient corregida y aumentada de una devotio en 
rneinorin y veneratiô de las set majors Alegrias y Tristezas 
del mateix sant, de son offici menoret^ y de très Lletanias 
per ccnerar la sagrada familia de Jésus, Maria, Josep, 

En Perpinya, en casa de C. Le Comte, à la Llotja, 1778, 
in-32. 

Une autre édition de chez J. Alzine, sans date [commen- 
cement du XIX* siècle]. 

1298. E logis de las gloriosas santas verges y martyrs 
Jusia y Rufina. Las insignes y preciosas reliquias de las 
quais son reneradas en Viglesia parroquial de Sant Sulpici 
de la vila de Bula Terranera. 

Perpinya, en casa de C. Le Comte, 1781, in-32. 

1299. De Perpignan. [Au sujet de rétablissement de la 
fête du Sucré-Cœur et du cas de Catherine Olivier^, 

Dans Nourelles ecclésiastiques^ 6 mars 1781. 

1300. De Perpignan. [Arrêt du Conseil souverain rendu 
le 7 janvier 1781 en faveur de V ordre de la Merci.^ 

Dans Nouvelles ecclésiastiques A*'^ mai 1781. 



1>, 



- 28t — 

1301. Abrégé de la doctrine chrétienne, en catalan et 
françcÙB en faveur du peuple^ composé et mis en ordre par 
M. Illustrissime et Reoerendissime Jean Heroé Basdn de 
Flamenville, Éoéque d'Elne. 

Pour être seul eoseigaé daos son diocèse. Augmenté des 
actes pour la communion. 

Perpignan, Joseph -François Reynier, rue Saint-Jean^ 
1791. 

1302. Leyris* Desponchez. Lettre de M. l'évégue de Per- 
pignan à MM. les administrateurs du département des 
Pyrénées-Orientales, 

Sans indication typographique, grand in-4 de 19 pages. 

1303. Manuale ritualis ecclesiœ et diœcesis Elnensis. 
Perpiniani, ex-typis Joannis Alzine, 1801, in-8 de 201 

pages. 
Catalan-latin. 

1304. ViLLANUEVA (El P. Jaîme). Viaje literario a las 
iglesias de Espaha, 

Madrid, Imprenta real, 1803, et Imprenta de la Real 
Academia de la Historié, 1851, 21 vol. in-4. 

Ouvrage capital, indispensable à quiconque s'occupe de 
rhistoire des pays catalans. 

T. ix-xii, voyage à Urgel ; t. xii xv, fin du voyage à 
Urgel et voyage à Gérons. 

1305. Compendi del Catéchisme al us de totas las igle- 
sias del imperi francès, traduit en català, en facor del 
poble, per ordre del illustrissim Scnor Bishe de Carcassona, 

Perpinya, en casa de Jean Alzine, 1807, in-12. 

1306. X. R. Novena del gloi-ios Martyr San Fer r lot, 
Patrô singular de Viena. y pi'otector de la vila de Ceret : 
La capella del quai esta tanihé sltuada en la iglesia pavo- 



^ 288 - 

quial de SufU Jaiune de la fideUssitna cila de Iferpinya, 
Per. N, R. 

Perpinya, J. Alzine, 1817, in- 18 de 24 pages. 

1307 . Xeucainc du blenheuveiuc patriarche Saint François 
de Panli\ fondateur de l'ordre des Minimes, 

PerpignaD, P. Tastu, 1822, iD-16 de 23 pages. 

1308. [P'oRTANER (Joseph)]. Notice ecclésiastique sur le 
Roussillon^ suide du catalogue des évèques d'Elne, par un 
prêtre de Perpignan, 

l'erpignan, Tastu, 1824, in-8 de 120 pages. 

1309. Statuta synodalia diœcesis Helnensis pro anno 

M.DCC.XXVIII. 

Perpignan, A. Reynier, 1828, in-4 de 20 pages. 

1310. Basterot (le Ch®^ de). Voyage aux herniitages des 
Pyrvnèeii-Orientales. 

Perpignan, Aubry et C'*', 1829, in-folio, 12 pages de 
texte et 20 lithographies. 

1311. Saint Malo (Jean- Baptiste Renard de). Rectifica- 
tion que réclame Vépiscopologie de ce diocèse. 

Dans Le Pnhlicatenr des Pyrénées-Orientales, 1832, n<>24. 

1312. PuiGGARi (Pierre). Deuxième observation sur Ukis- 
toire des érèqnes d'Elne. 

Dans Le Publicateurdes Pyrènêes-Orientales, 1832, n^ 2.'^. 

Cf. P)id. no 26, la réplique de Renard de Saint Malo : 

Observations nouvelles sur la même histoire. 

i:U3. PuiGGARi (Pierre) et Saint- Malo (Renard de), 
(^irroTiscrlption de l\ineienne paroisse de Saint-Jean de 
Per pi (put n. 

Dans I.e Pufdicateur des Pyrénées-Orientales^ 1833, 
n«^ 30 et 37. 



^ 230 ^ 

1314. PuiGGARi (Pierre). iVb^e des cominanderies, des 
châteaux et des biens anciennement possédés par les Templiers 
dans le département des Pyrénées-Orientales. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1833, 
n'8l2etl.^. 

13L5. Saint-Malo (Renard de). Découvertes nouvelles 
sur l'histoire des éoêques dŒlne. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1834, 
n#4 19-22. 

1316. Saint- Malo (Renard de). Observations sur le droit 
de siéger immédiatement après son métropolitain qu^on 
a prétendu avoir été accordé dans le temps à Pévêque 
d'Elne. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1834, 
n«» 30-31. 

1317. Saunhac-Belgastel (Jean-François de), ôvèque 
d'Elne. Mandatum illustrissimi ac reverendissimi D. D. 
Joannis Francisci de Saunhac-Belcastel episcopi Elnensis. 

Perpinianî , apud J.B. Alzine, 1835, in'8 de 23 pages. 

■ 

1318. Vida y novena dels invencibles y gloriosos martirs 
los Sants Abdon y Sennen patrons de la vila y vall de 
Arles en VaUespir, 

Perpinya, J.-B. Alzine, 1841, in-12 de 43 pages. 

1319. PuiGGARi (Pierre). Catalogue biographique dea 
écèques d'Elne rédigé d'après les plus exactes recherches 
qui aient été faites jusqu'à ce Jour. 

Perpignan, J.B. Alzine, 1842, in-8 de 132 pages. 

6 gravures: Gui de Terrena, Onuphre Reart, tombeau 
de Louis- Habert de Montmort, Jean -Hervé Basan de 
Flamenviile, Arnaud Ferdinand de Laporte, Jean-François 
Saunhac de Belcastel. 



— 240 — 

1320. Rituel à Vusage du diocèse de Perpignan, publié 
par ordre de Mgr J. -François de Saunhac-Belcastel, 

Perpignan, J.B. Alzine, 1845. 

1321. Chambeu (abbé P.)- Vie des bienheureux martyrs 
Ahdon y Sennen, patrons d' Arles-sur- Tech, suivie d'une 
Notice sur la translation de leurs reliques à Arles,.. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1848, in-16. 

1 322 . Barrera ( P. ) . Bouquet à la Vierge Marie. .. composé 
de t rente-une Jleurs dont une pour chaque jour du mois de mai. 

Perpignan, Mademoiselle Antoinette Tastu, 1856, în-8 

de 43 pages. 

A chaque fleur correspond un sanctuaire, dont l'auteur 
conte la légende. 

1323. Les Petites Sœurs des Pauvres à Perpignan. 
Perpignan, J. B. Alzine, 1856, in 8 de 8 pages. 

1324 . G ERBET ( Mgr) . A llocut ion prononcée par Mgr Gerbet, 
ecè((f(e de J Perpignan, au service funèbre célébré dans la 
cat/iedrole, le 9 septembre 1856, pour Vanniversaire de 
la prise de Sébastopol et pour les officiers et soldats du 
21"^ ri du 49^ régiments de ligne morts dans la guerre 
d'Orient. 

Perpignan, J.B. Alzine, 1856, in-8 de 12 pages, 

13^5. Alart. Lei< Trinitaires de Corbiach, épisode de 
l'histoire du Gonflent au xvi® siècle. 

Dans /bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire de<^ Pgrénées-t frientales. t. x, 1856, p. 113-137. 

1326. Bahthéi.emy (Ed. de), fitade .s7//* les établissements 

)/t(frtastff/iies du Roa.ssiUofi, 

i^aris, Aug. Aubry, 1857, in-8. 

Isxlrait du Bulletin moniuneniaL publié à Gaen par 
M. de CHumont. 



- 241 - 

1327. Campaone (François). Dissertation historique sur 
ScUnte Eulalie, patronne d'Elne. 

Perpignan, A. Tastu, 1858, in-8 de 24 pages. 
Supplément ô la « Dissertation historique sur Sainte 
Eulalie ». Perpignan, A. Tastu, 1863, in-8 de 48 pages. 

1328. Alart. Zes patronnes d'Elne. [Sainte Eulalie de 
Merida et Sainte Julie. Sceaux, xiii^-xvii® siècle]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 261-277. 

1329. Gerbbt (Vfgr). Synodi diœcesanse Elnensis acta et 
documenta. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1859, grand in 4de 96 pages. 

1330 . Observation de Vévèque de Perpignan, au sujet des 
attentats dirigés contre la souveraineté temporelle du pape, 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1859, in'8 de 24 pages. 

1331 . Vida y novena dels invincibles y gloriosos mxirtirs 
los S S. Abdon y Sennen, patrons de la vila y vall de Arles 
en Vallespir. 

Perpignan, Eug. Amadis, 1859, in-8 de 105 pages. 

1332. JusT (Louis). Ermitages du diocèse de Perpignan. 
Perpignan, Mlle A. Tastu, 1860, in-8 de 205 pages et 

1 lithographie. 

1333. FouRQUET (Antoine). Neuvaine en V honneur du 
bienheureux patriarche Saint François de Paule, fondateur 
de l'ordre des frères Minimes^ vénéré d'un culte spécial dans sa 
chapelle de la Cathédrale Saint Jean Baptiste, à Perpignan, 

Perpignan, Antoinette Tastu, 1860, in 12 de 39 pages. 

1334. Delhoste (abbé). Une procession au XV^ siècle. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xiii, 1863, p. 125-128. 



— 242 — 

1335. GmrAnD (ahhé). Notice sur Vorigine de la royale 
archiconfrérie du culte en l'honneur de la Très-Sainte 
Vierge, , . traduite de l'espagnol, 

Perpignan, 2e édition, J.-B. Alzine, 1863, in-lS de 
lOSpages. — Réédition, Bardou-Job, 1870, in-12de 107 pages 
avec vignettes. 

1336. Bartolini (Mgr Dominique). Actes du martyre de 
la très noble Vierge romaine Sainte Agnès et du martyre 
des nobles Abdon et Sennen, 

Paris, A. Levesque, 1864, grand in 8 de 513 pages. 

Les martyres des SS. Abdon et Sennen sont aux 
p. 439-505. 

1337. Alart. Ephémérides. — 117 H, Alphonse, roi 
d'Aragon, confirme les droits et privilèges du prieuré 
auguMin d'Espirade-l'Agli, qu'il met sous sa protection 
spéciale. 

Dans Echo du Roussillon, 1864, 23 octobre, n^ 1?. 

1338. Alart. Ephémérides, — 1720. Délibération des 
Caniics déchaussés au courent de Saint-Joseph, au sujet 
d'unt* procession que Vévèque d'Elne leur avait imposée. 

Dans Eclio du Roussillon, 1864, 23 octobre, n° 12. 

Les prieurs et soas prieurs se soumettent ; tous les 
religieux una voce s'obstinent à refuser obéissance. 

1339. Alart. Ephémérides, — 1777, Lettres patentes du 
roi ([ni ordonnent Verécution des bullos apostoliques portant 
suppression de V Ordre de Saint Antoine et union de ses 
biens et rermioi à r Ordre de Malte. 

Dans EcJto du Roussillon, 1864, 6 novembre, n® 14. 

1340. Alaht. — Ej)/iéniérides. — loSV). Eranrois Albi 
raeoîiic 1rs pênitenres publiques qui eurent lien dans Véglise 
Saint-Jean, lors de la peste de Millas. 

Çans /w7/o du Roussillon, 1864, 11 décembre, n® 19. 



- 243 - 

iâ41 . Alart. Ephëmérides. — 1 791 . GratuPmeêse célébrée 
à Véglise Scdnt-Jean de Perpignan, à Voccasion du réiabli9- 
sement de la tranquillité publique. 

Dans Echo du Roussillon, 1864, tl décembre, n^ 19. 

1342. Société de Saint Vincent de Paul, — Conférence 
de Perpignan. — Assemblée générale du 8 décembre 1863. 

Perpignan, J.-B. Alzîne, 1864, in-8 de 16 pages. 

1343. Alart. Ephémérides. — 1261. Pierre de Cadirèta 
et Bernard dex Bach, dominicains, inquisiteurs, approuvent 
la restitution faite par Jacques le Conquérant à Pons de 
Vemet, fils de Pons de Vernet, reconnu hérétique. 

Dans Ecfio du Roussillon, 1865, 8 janvier, n^ 23. 

1344. Alart. Ephémérides, — Cession de l'étang de 
Bages aux Templiers, qui s'engagent à le dessécher. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 19 février, n® 29. 

1345. Alart. Ephémérides, — 1244. Jacques, roi d'Ara- 
gon, donne à Frère Pons de Sparra, prieur provincial des 
Frères Prêcheurs de la province de Provence, la maison des 
lépreux de Perpignan pour y fonder un couvent de l'ordre 
de Saint-Dominique. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 26 février, n^ 30. 

1346 . Alart. Ephémérides. - 16GS. Bulle de Clément IX, 
accordant à Louis XIV la Jaeulté de nommer à Vévèché 
d'Elne et autres bénéfices consisioviaax du diocèse. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 9 avril, n® 36. 

1347. Alart. Ephémérides. — 1760. Mgr de Gouy 
réduit le nombre excessif des fcies et en supprime trente. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 16 avril, n" 37. 

1348. Alart. Ephémérides, — L507. Bulle du pape Jules II 



— 244 — 

qui unit le monastère bénédictin de Saint-Génis-de^Fon- 
taines à Vahhaye de Notre-Dame de Montserrat, 
Dans Echo du Roussillon, 1865, 30 avril, n® 39. 

1349. Modo de resar lo Rosari de Nostre Senyora del 
Raser à cors o en particular, 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1865, in-12 de 36 pages. 
2^' édition, Ch. Latrobe, 1891, in-12 de 36 pages. 

1350. Decretum Elnens. Beatificationis et Canonizationis 
venerabilis servi Dei P, Angeli a Pas... 

Romee, 1866, ex lypographis R. V. Cam. Apostolica, in-4. 

Snivi des actes du procès de canonisation d*Ange del Pas 
ou Delpas, originaire de Perpignan. 

1351. Alart. — Ephémérides catalanes. — 1527. Sen- 
tences de la Royale Audience, qui condamne la ville de Per- 
pi(/nan à payer une indemnité de 300 ducats à dame 
Jeanne, veuve de Jean de Vivers, donsell de cette ville. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 15 mars 1867. 
Détaiissur l'Inquisition. 

1352. Alart. Ephémérides catalanes. — 1338. Visite aux 
rnanasières de VEula, par Frère Antoine, abbé de Fontfroide. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 5-8 mars 1867. 
Curieux renseignement sur ce couvent de femmes. 

1353. Alart. Suppression de VOrdre du Temple en 
Roussillon. 

Dans IhUleiin do la Société agricole, scientifique et litté- 
raire (h's Pi/r('nées-Orientales, t. xv, 1867, p. 25 115. 

Etude trùs nourrie, constituant un nouveau chapitre 
de l'histoire du Roussillon. 

1354. Causans (Le marquis du)..Vo^/>^ sur les SS. mar- 
ti/n? Ahdon et Senncn et sur le Sarcophage qui contient 



— ?46 — 

fjnelqueê'Unes de leurs reliques et une Eau miféculèuàé, à 
A rles-sur- Teck (Pt/rénées-Ortentales). 
Perpignan, Pierre Bardou-/ob, 1868, in 8 de 48 pages. 

1355; TÔLRA DE BoRDÂB (shb6 J .), Hisfoiré du niàtiyre 
des Saints Ahdon et Sennen, de leurs reliques et de leur 
culte. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1869, in 16. 

1366. Rous (Tabbé Emile). Histoire des Saintes Puelles et 
c2e/earcu/^e [dans les diocèses de Narbonne, EIneetUrgeil]. 
Perpignan, Ch. Latrobe, 1876, in-12 de 188 pages. 

1357. Los set salms de la Penitencia o sentiment d^una 
anima pénitent sobre los set salms de David, 

Perpinyâ, Ch. Latrobe, 1876, in-32 de 36 pages. 

1358. Lasserre (abbé J.-T.). Recherches historiques sur 
la ville d'A let et son ancien diocèse. 

Carcassonne, J. Parer, 1877, in-8 de 372 pages. 

1359. Laffon (Jean). Expulsion des Jésuites du Roussit- 
Ion ; arrêté rendu par le Conseil Souverain, 12-14 juin 1762. 

Perpignan, imprimerie de V Indépendant, 1878, in-8. 

1360. Saleta (M**** Delphine). Cantique de Notre-Dame 
de Font-Romeu. 

Perpignan, J. Comel, 1881, in 8 de 16 pages. Une plan- 
che de musique. 

1361. Tolra de Bordas (abbé J.). L'Ordre de Saint 
François d'Assise en Roussillon. 

Paris, Victor Pahué; Perpignan, Ch. Latrobe, 1884, in-8. 

1362. [RoLLAT (abbé)] Saint Vincent de Collioure et son 
culte dans sa paroisse natale. 

Perpignan, J. Comel, 1885, in 8 de 77 pages. 



— 246 — 

1363. Martyre de Saint Christophe. Se vend au profit de 
Véglise de Corneilla-del-VercoU 

Perpignan, H. Roque, 1885, in-S de 36 pages. 

1364. Saint Ferréol. Son martyre^ son culte ^ Èes reliques 
et sa chapelle, aux environs de Céret, 

Céret, Louis Roque^ 1889, in-8 de 78 pages. 

1365. Ehrle (P. Fr.). Ans den Acten des A/terconcils 
von Perpignan, 1408. 

Dans Archivfûr Litteratur-und Kirchen-Geschichie des 
Mittelalters, t. v-vii, 1889-1900. 

1366. Douais (C). U Inquisition en Roussillon, Cinq 
pièces inédites (1315-1564). 

Paris, Alphonse Picard, 1892, in-8. 

1367. [Ferrer (abbé Michel)]. Le clergé de Prats-de- 
AIollo pendant la Révolution française. 

Céret, L. Roque, 1894, in-8 de 54 pages et la table. 

1368. Clugnet (Léon). Bibliographie du culte local de la 
Vierge Marie. 

France f 2^ fascicule, Province ecclésiastique d'Albi, 

Paris, Picard et fils, in 8, sans date. 

Les n<^^ 857-973 concernent le diocèse de Perpignan. 

13G9. Torreilles (abbé Philippe). Une carrière ecclé- 
siastique sous r Ancien Régime. — Thomas Tolra (1721- 
1789-1801). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxvii, 1896, p. 279-364. 

1370. Gibrat (abbé Joseph). Une paroisse au XVIII^ siè- 
cle. Prais-Balaguer et Fontpédrouse. 
Céret, L. Roque, 1897, in-8 de 84 pages. 



— 24t — 

' 1871. Valois (Noël). La France et le grand schisme 
d'Oeeideni. 

Paris, Picard, in<8, 4 vol. 1896-1902. 

Cet buvragd magistral contient d'intéressantes données 
concernant le Roussillon (fondation de l'Université de 
Perpignan en lb79 et non en 1349, comme l'ont répété 
tous les historiens du pays; relations de Benoit XIII et 
de la France ; Concile de Perpignan en 14^)8 ; note sur 
François Ximenés, évêque d'Ëlne ; séjour de l'empereur 
Sigismond à Perpignan). 

1372. ToRREiLLES (abbé Philippe). Organisation d'un 
diocèse après le Concordat, 

Dans Revue du Clergé français, 1898. 

Tirage à part, Paris, Letouzey et Ané, in-S de 36 pages. 

1373. GuiBEAUD. Sur les prédicateurs. 1553-1791. 
Dans Semaine Religieuse du diocèse de Perpignan, 

9 avril 1898. 

1374. ToRREiLLES (abbé Philippe). Un prêtre ermite au 
XVIfi siècle [mœurs religieuses de village, l'abbé Ciuro, 
à Ca mêlas]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et littér 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxix, 1898, p. 11Ô-164. 

1375. GiBRAT (l'abbé Joseph). La Paroisse et le Clergé 
de Saint'Pierre-dels- Forçats (canton de Mont-Louis) de 
1680 à 1789, 

Céret, Roque, 1898, in 8 de 70 pages. 

1376. MoNSALVATJE (Franclsco). San Martin de Canigô. 
Olot, Juan Bonel, 1839, in-8 de 314 pages, plus 2 pages 

pour y indice. Fig. 

1377. GiBRAT (Tabbé Joseph). Notict^ historique isitr la 
chapelle de Sant Gidllem de Comhret et ses environs. 

Céret, L. Roque, 189\ in-r2 de 41 pages. 



— 248 — 

1378. Va88al( Augustin). La main de Saint Jean- Baptiste. 
Dans L'Univers, 21-22 juillet 1898. A part, Perpignan, 

imprimerie Saint-Jean, 1899, in-8de 15 pages 

Il s'agit de la relique dont il est question ci-dessus, aux 
numéros 1254 et 1255. 

1379. ToRREiLLES (abbé Philippe). Une paroisse au 
XVIII^ siècle (mœurs religieuses de village). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xl, 1899, p. 259 308. 

1380. y A^QK\.(k\ig\i%i\ï\), Culte de la Très Sainte Vierge, 
œuvres d'art en son honneur dans le diocèse de Perpignan. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1900, grand in-8 de ?4 pages. 

1381. Palustre (Bernard). Ouverture du concile de La 
Real, 15 novembre 1408, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900, t. I, p. 190 192. 

1382. Vassal (Jacques). Un pèlerinage roussillonnais à 
Saint-Jacques de Galice en 1482. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1900, t. I, p. 193-199. 

1383. Carsalade du Pont (Mgr de). Lettre pastorale de 
Monseigneur Vévêque de Perpignan, à l'occasion de sa pro- 
chaine arrivée dans le diocèse. 

Auch, Léonce Cocharaux, 190^. 

1384. J. d*E[lne]. Saint Georges, patron du Roussillon 
et de la Cerdagne. 

Dana Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 

1901, n« 16. 

1385. Le jubilé de Vannée sainte 1700. à Perpignan. 
Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 

1901, D« 2. 



— 249 — 

1886. Quelques recherches sur le cuUe, en dehors du 
Roussillon, des Saints Abdon et Sennen. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
n^ 27, 47 et 48. 

1387. Masnou (Paul). Cérémonie célébrée en l'église 
Saint-Jean, de Perpignan^ pour les obsèques de la reine 
Marguerite d'Autriche, 1^^ décembre 1611. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 

1901, t. II, p. 304-310. 

1388. BoRRALLO (J ,). Illustration du chapitre cathédral 
d'Elne. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
tales^ 1901, fasc. Lxiii. 

1389. Remise à François de Moncade, comte d'Aytone^ 
d'une relique de Sainte Florentine de la chapelle Sainte- 
Croix du Château royal de Perpignan, 12 juin 1580. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, l. III, p. 36. 

Texte inédit d'après Archives départementales, G, 978. 

1390. ToRREiLLES (abbé Philippe). Note sur la sépulture 
des Désemparais et des Centensiats. 

Dans Revue d^histoire et d*arc?iéologle du Roussillon, 
19L'2, t. m, p. 69 7e. 

1391. Palustre (Bernard). Note sur le clergé séculier de 
l'ancien diocèse d'Elne, 

Dans Reçue d'histoire et d\irchéologie du Roussillon^ 
1902, t. m, p. 73-85. 

Indique la constitution et les lacunes de la série G 
des Archives départementales des Pyrénées-Orientales, 



- 250 — 

et résume la situalloD et la divisioQ de l'ancien diocèse 
d'Elne. 

1392. Enquête relatice à un miracle de N,-D, del Prepi, 
à Cuœa, 

Dans Revue dliistoire et d*archéologie du Roussillon, 
1902, t. III, p. 227-229. 

Le document est du 2 mars 1668. Prepi ou pessebre 
désigne la Crèche, en souvenir de Tétable de Bethléem. 

1393. Lecestre (Léon). Abbayes, prieurés et coucents 
d'hommes en France. Liste générale d'après les papiers de 
la Commission des réguliers en 1768, 

Paris, A. Picard, 1902, in-8. 

1394 . Armagnac (J . )• L*Evèque d'Alet, Nicolas Pavillon, 
et les Pères Augustins de Caudiès, 1640 1677, 

Dans Revue d* histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, t. m, p. 42-49. 

La source utilisée est le Fac^a/n janséniste de Messire 
Vincent Ragot, Paris, mdclxvi. 

1395. ToRREiLLES (abbé Philippe). L'administration Jan- 
scniste du diocèse dWlet par Nicolas Pavillon (1690-1677). 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, t. m, p. 263-278. 

139G. Don à Louis XI II d'une volique de Saint Gaudé- 
rifjne, J:? /vin JOIl\ 

Dans Rrrae d'/iistoire et d'archéologie du Roussillon^ 
1902, t. III, p. 3ô6-:^.57. 

1307. Masnou ( Paul), f'nc Irrrc. (l'interdit (mai 1,169), 

Dans Rerne d'/ii.^toirc et d^tircla'ohjgie du. Roussillon, 
1002, t. m, p. 372-376. 



— 261 — 

1396. GiBRAT (abbé Joseph). Une confrérie du Rosaires 
16081680. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan^ 1902, 
n^ 14 et 15. 

1399. ToRREiLLBS (abbô Philippe). La publication de la 
bulle (K in Cœna Domini », 

Dans Etudes d'histoire méridionale dédiées à la mémoire 
de Léonce Couture, Toulouse, Privai, 1902, p. 289-298. 

M. Torreilles nous expose comment, pour venir à bout 
de l'ultramontanisme du clergé roussilîonnais, le Conseil 
Souverain de Roussillon supprima en 1763 l'usage de 
publier tous les ans, le jeudi Saint, la célèbre bulle in Cœna 
Domini. Bien avant cette époque, particulièrement en 1719, 
on avait essayé de faire disparaître cet usage, grâce à des 
stratagèmes que l'auteur nous raconte en détail d'après des 
documents tirés des archives des Affaires étrangères. 

1400. Torreilles (abbé Philippe). Mgr de Flamenoille 
et les protestants. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 
1902, no 43. 

1401 . Retour de la relique de Saint Gaudérique à l'abbaye 
de Saint-Martin du Canigou, 30 juillet 1734. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 
1902, no 49. 

1402. Carsalade DU Pont (Mgr Jules de). L'élection de 
Bérenger Guillot, archevêque d'Auch. 

Dans Etudes d* histoire méridionale dédiées à la mémoire 
de Léonce Couture, Toulouse, Privai 1902, p. 213-221. 

Procès-verbal de rélection de Bérenger Guillot à l'arche- 
véché d*Auch (4 novembre 1408), moins d'un mois après la 
mort du cardinal Jean d'Armanach, survenue à Perpignan 
le 8 octobre précédent dans la maison du Chevalier Bérenger 
de Perapertiisa. Benoît XIII, craignant que rarchevêché 
d'Auch n'échappât à son obédience, avait tenu à ce que 
cette élection se ât sans retard. 



— 252 — 

1403. Une page d'histoire locale. Les Petites- Sœurs de 
V Assomption garde-malades des pauvres devant le tribunal 
correctionnel de Perpignan. 

Perpignan, Ch. La(robe, 1903, in-8 de 61 pages. 

1404. Beaulibu (Le Père Ernest-Marie de). Zes Sanc- 
tuaires de la Vierge en Roussillon, 1^^ mois de Marie. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1903, iD-12 de 310 pages. 

2^ mois de Marie, Ch. Latrobe, 1904, iQ-l2 de 364 pages. 

1405. S ARRÊTE (l'abbé Jean). Notre-Dame de la Cer- 
dagne. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xliv, 1903, p. 299-318. 

1406. Sarrète (Tabbé Jean). Etude historique sur le 
couvent des Capucins de Vinça (1589-17913). 

Vannes, Lafolye frères, 1903, in-8 de 37 pages. 

Ce trarail a paru dans Etudes franciscaines (avril et 
juin 19U3) soiis le tilre : Un Couvent de Province aux 
Marches d'Espagne, à Vinça. 

1407. Sarrète (l'abbé Jean). Le Tiers- Ordre franciscain 
à Vinra avant la Réoolution. 

Paris, J. Mersch, 1903, in-8 de 21 pages. 

14C8. Capeille (abbé J.). Instruction d'une affaire 
criminelle par le camérier de Saint-Michel de Cuxa 
(lllll). 

Dans Revue dlùstoire et d'archéologie du Roussillon, 
lOur;, t. IV, p. 20-31. 

14u9. ToHREiLLES (abbé Philippe). Missions montagneu- 
ses (rautrefois. 

Dans Revue du Clergé français, n^ du 15 octobre iy«-3. 

Il s'agit des missions données en li"4') el en ^642 par les 
Jésuites au val d*Aran et dans le Capcir. 



— 253 — 

1410. Armagnac (J.). Caudiès pendant Vépiacopat de 
Nicolas Pavillon (1637- 1677), 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903, l. IV, p. 368-391. 

1411. Capeille (abbé J.). Le dominicain Pierre Nicolas 
Arnu( 1629-1692). 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
1903, t. IV, p. 224-?28. 

1412. Relation de la mission faite en la vallée du Capcir 
[1640]. 

C'est la relation d*une mission des Jésuites en Capcir, 
adressée à leur général. Le document provient de l'ancien 
fonds des Jésuites d*Auch. 

Dans Revue d'histoire et d*archéologie du Roussillon, 
1903, t. IV, p. 123130. 

1413. Caseponce (E.). Les Corps Saints d* Arles à Céret, 

Relation en catalan de Tarrivée à Céret des reliques des 
SS. Abdon et Sennen, d'Arles-sur-Tech (7 août 1738). 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903, t. IV, p. 320 325. 

1414. Sarrète (abbé J.). MarceooL Le miracle de la 
Farine, 

Dans Journal commercial illustrv des Pyrénées-Orien- 
tales, 1903, n^^ 83 et 84. 

1415. Capeille (abbé ].). A travers Vluntoire locale. La 
procession nocturne du Jeudi- Saint à I^er pignon avant la 
Révolution. 

Dans Journal illustré des Pyrénéen Orientales, 1903, 



~ r^Ci 



^ 254 - 



F) Familles et personnages historiques 

1416. [Jaubert-Campagne (Antoine)]. François Durand 
[1768 1852]. 

Perpignan, A. Tastu, sans date, in-8 de 38 pages. 

1417. FoucHiER (E. de). Un poitevin en Roussillon au 
XV"^ siècle. Notice sur Charles de Saint-Gelais, écéque 
d'Elne, 1470-1475, 

Dans Mémoires de la Société des antiquaires de VOuest^ 

t. XXVII, 

1418. Taberner (Le P. Michel). Gesta seu vita incom- 
parabilis Cosmae Damiani Hortolam\ ahbatis monasterii 
Villae Bertrandi (Vilabertran,dans la province deGerona), 
Canonicorum regularium. 

Voir Torres-Amal, Memorias para at/udar ci formar un 
diccionario de escriptores catalanes, p. G12. 

1419. Lacroix (J.) Eloge de M, le Maréchal de Mailly, 
Perpignan, P. Tastu, sans date, in-8 de 56 pages. 

1420. Messire Louis Hubert de Mont mort [évéque de 
l^erpignan]. Notice nécrologique. 

Dans le Mercure Galant , 1695, p. 231-235. 

1421. Le Fkvrk de Saint- Marc (G h. Hugues) et La 
Chassagne (Antoine de). Vie de M. Pavillon, érvque d'Alet, 

Saint Miel (Chartres), 1738, 2 parties en 3 volumes in 12. 
Une deuxième édition : Utrechl (Paris), 1739, 3 volumes 
in-r2. Une carie du diocèse. 

Les auteurs ont travaillé sur des mémoires faits la plupart 
ou revus par Duvaucel, d'après le P. Lelong. 
Intéressant pour le pays de Fenouillôdes. 



— 255 — 

1422. NAKTKmL (de). Eloge historique d'Hyacinthe Ri 
gaud, premier peintre du roi, né à Perpignan, recteur e 
directeur de l'Académie royale de peinture et de sculptur 
par le rédacteur de la Feuille du Eoussillon, 

Dans Affiches de Roussillon, 177(5, n»* 1118. 

1423. AuTHERiVE (d'). Oraison funèbre de... Nicola 
Pavillon, éoêque d'Alet^ prononcée dans l'église collégial 
de Saint' Paul-de-Fenouillèdes.,. le 14 novembre 1677, pa 
M. le théologal de Saint-Paul (d'Aulherive). 

Lyon, J. Cerle, 1678, in-4. 

1424. CouMES (A.). Eloge funèbre de Jacques Gamelifi 
peintre d'histoire, prononcé le 7«' brumaire an XII. 

Carcassonne, G. Gareng, sans date, in 8. Pièce. 
Gamelin, né à Carcassonne, vécut longtemps en Rous 
sillon, où il exécuta des travaux de peinture très estimables 

1425. Carbonell { A.- J.). Mailly ou le tribut de reconnaii 
sance. Ode [précédée d'une notice sur Joseph Augustin d 
Mailly-d'Haucourt]. 

Perpignan, J. Alzine, 1820, in-8 de 32 pages. 

1426. Jaubert- Campagne. Eloge de Joseph Augustin c 
Mailly. 

Perpignan, J. Alzine, 1821, in 8 de 48 pages. 

1427. Dacier. Institut royal de France, Notice historiqi 
sur la vie et les ouvrages de I). Priai. 

Paris, Mme veuve Agasse, in-8 de 29 pages. 
Extrait du Moniteur des 4 et 5 septembre 1829. 

1428. René (E.). Eloge (ht profoi^sonr Anfilnda, pronom 
en séance solennelle dans l'ampJiiiJwntre de la Faculté ( 
médecine, le 9 novembre 1835. 

Montpellier, Jean Martel aine. 1835, in-8 de 46 pages. 



— 266 — 

1429. Saint-Malo (de). Bernard de Saint- Cyprien, 
[xiii® siècle]. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1836, n«l9. 

1430. Massot (Jean). 

Dans Le Publicaieur des Pyrénées-Orientales, 1837, 
n<»« 13 et 14. 

Médecin, ami du prince Potemkin (1787), Jean Massot 
était né à Perpignan en juillet 1754; il y mourut le 
21 mars 1837. 

1431. Du Mège. Eloge historique de M. le marquis 
d'Aguilar. 

Dans Recueil de V Académie des jeux floraux de Tou- 
louse^ 1839. 

1432. Vie du Père Ephrem (Vincent- Joseph-Mathieu 
Ferrer) ou histoire d'un moine de nos jours, mort à V abbaye 
de la Trappe d'Aiguebelle (Drame). 

Avignon, L. Aubanel, 1842, in l2. 

Le Père Ephrem était originaire de Prals de Mollo. 

1433. Le Conseil Souverain de Roussillon et Dona Térésa 
de Béarn. Sans nom d'auteur. 

Dons le journal Le Droit du 20 février 1846, in-8 de 
9 pages. Voir E. Dupré-Lasale, Discours et réquisitoires, 
1886. 

1434. VoiLLOT (abbé). Oraison funèbre de Mgr Paul 
Ndudo, archevêque d* Avignon, prononce le 7 juin 1848, 
dans la niétropolc. 

Avignon, Seguin aîné, 1848, petit in-12 de 35 pages. 
Paul Naudo était originaire des Angles, en Capcir. 

1435. Bahthe (abbé). Biographie de Jacqfie^ Gamelin. 
Dans Mémoires de la Société des arts et sciences de 

C\ircassonne, 1851. 



— 25? — 

i486. LuNBL (B.)* Biographie de François Arago, sa 
naissance^ sa oie, ses travaux, sa mort. 
Discours prononcés sur sa tombe. 
PariSf Gruner, 1853, in-8 de 31 pages. Portrait. 

1437. La Rive (Auguste de). /<>a/iço{8 Ara^o. 

Dans Bibliothèque universelle de Genève, octobre 1853. 
Tirage ô part, Genève, Ferd. Ramboz et C>«, 1853, in-S 
de 13 pages. 

1438. Arago (François). Histoire de ma jeunesse. 

En tète des œuvres complètes publiées par M. J. A. 
Barrai, Paris, Gide, 1854, 17 volumes in-8. 

Préface d'Alexandre de Humbolt, datée de novem- 
bre 1853. 

1439. Sauuères (H. de). Notice biographique sur M. Joug 
^Arnaud, maire de la ville de Perpignan. 

Extrait du Biographe et Historien..., 9« année, 2« série, 
3« volume. 
Paris, 1855, in-8 de 8 pages. 

1440. MoRER (J.). Etude, historique sur le président 
Sagarre. [François de Sagarre, xvii® siècle]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 489-501. 

1441. Fines (abbé). [L'évoque d'Elne] Gai de Terrena 
[xiv« siècle]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 502-503. 

1442. Garrère (de). Carrére [Joseph -Barthélémy-Fran- 
çois, 1740-1803]. 

Dans Bulletin de la Société ar/ricole^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 5U4-507. 

17 



- 258 - 

1443. Faure (D*" Louis). Emmanuel Bona/os [1774- 
1854]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, l. x, 1856, p. 523-539. 

1444. Notice biographique de M, N, Lloubes [banquier 
et homme politique]. 

Extrait du viii® volume des Biographies des Hommes 
marquants du XIX'^ siècle, par V. Laconne et Ch. Laurent, 
185G, in 8 de 8 pages. 

1445. GuYOT DE Fère. m. Siroen, homme de lettres, 
[liiographie de Joseph Sirven, né à Perpignan en 1795.] 

Dans Journal des arts, des sciences et des lettres, 
11 janvier 1857, p. 27-28. 

1446. Notice sur les travaux scientifiques de M, Jules 
Bonis [chimiste, né à Perpignan]. 

Paris, Mallet-Bachelier, 1858, in-f. de 16 pages. 

1447. Negrin (Emile). /. Lomagnc, violoniste- composi- 
teur [de Perpignan]. 

Toulouse, veuve Sens et P. Savy, 1857, in-12 de 24 pages. 
Dans la collection dite Les Artistes vivants du Midi. 
Une deuxième édition en 1858. 

1448. Maites (J.). Notice biographique de François 
Jaiiheri de Passa, membre correspondant de ilnstitut de 
France [1784-1856]. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 426 437. 

1449. Mercadikr (J.). F loge du Maréchal de Mailly, 
liev tenant général du Roussillon et ron) mandant en chef de 
cette jinwince. En vers. 

l^erpignan, J.-B. Alzine, 1862, in-8 de «^2 pages. 



— 259 — 

1450. Simples observations pour MM. Jean Muxari, 
ancien aooué; Auguste Muxart fils, propriétaire. 

Perpignan, W^^ Antoinette Tastu, sans date, in*4 de 
28 pages. 
A la fin : tableau généalogique de la famille d'Oms. 

1451. ToLRA DE Bordas (abbé J.)« Biographies roussil- 
lonnaises. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xiii, 1863, p. 303-370; 
t. XIV, 1866, p. 145-168. 

François Xitnenez ou Eximenis, évoque d'Elne (1400- 
1415) ; Michel Pontich, de Boule Ternère, évoque de 
Gepone (1632-1699); le R. P. Méliton de Perpignan, 
capucin (1680-1755) ; le vénérable Ange del Pas, de Perpi- 
gnan (1540-1596). 

1452. Paroles prononcées par Mgr de la Bouillerie^ éoèque 
de Carcassonne, aux obsèques de Mgr Gerbet, éoèque de 
Perpignan, le 11 août 1864. 

Perpignan, J. B. Alzine, 1864, iD-8 de 8 pages. 

1453. Alart. Ephémérides. — 1648. Dorothée d'Oms 
prononce ses vœux au couvent de Saint- Sauveur de Per- 
pignan. 

Dans Echo du Roussillon, 1864, 27 novembre, n® 17. 

1454. Alart. Ephêjnérldes. — 1499. Jean Porcell, 
marchand de Puigrerda, prend possession de ^héritage 
de son oncle Mercadery agent dénoué de la politique de 
Louis XI. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 15 janvier, n^ 24. 

1455. Alart. Ephémérides. — 1652. Contrat de mariage 
de François de Blanes y Ros, dortcur en droit, et d'Isabelle 
Compter de Çagarriga. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 29 janvier, n<* 26, 



— 260 — 

1456. Alart. Ephémérides. — 119S, Contrat de mariage 
de Raymond de Castell Rossello et de Saurimunda^ fille de 
Marie de Peralada, 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 26 mars, n® 34. 

1457. Pereire (Isaac). Discours prononcé par M. Isaac 
Pereire, député des Pyrénées-Orientales ^ le 31 août 1865, à 
l'occasion de l'inauguration de la statue de François Arago 
[ô Estagel]. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1865, in-8 de 24 pages. 

1458. Cambouliu. Conférences de Perpignan, — Leçon 
d'ouverture (11 janvier 1S67 ), Arago professeur et 
écrivain. 

Perpignan, Mlle A. Tastu, 1867, in-8 de 32 pages. 

1459. VicENZA (Le P. Anton-Mariada) Vitadel vénérable 
i^ervo di Dio P. A ngelo del Pas di Perpignano. 

Roma, G. Aureli, 1867, in-8 de 216 pages. Portrait. 

1460. Alart. Ephémérides catalanes» — Contrat de ma- 
riage de François Rossello-Jorda, bourgeois de Perpignan, 
et de Marie Baldo. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 1867, n^ 96. 

1461. Alart. Ephémérides catalanes, — /•' novembre 
7oi)J. Baptême de Jean-François Réart, fils de Pierre 
Réarty mercadier, et d'Isabelle, dans Véglise Saint-Jacques 
de Perpignan, 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 5 novembre 1867. 

1462. Alaht. Ephémérides catalanes. — 15 novembre 
1G7G. Testamcni de JosepJi Ros de Sorribes. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 26 novembre 1867. 

Détails intéressants sur quelques familles nobles du 
Roussillon. 



— 261 — 

1463. Dblamont (Ernest). Pierre Orséolo (918-987). 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et Utté- 

raire des Pyrénées-Orientales, l. xvii, 1868, p. 203-221. 

1464. Germain (A.). Discours prononcé aux funérailles 
de M. CambouUu, le 30 octobre 1869. 

Montpellier, Martel, in-8 de 10 pages. 

Professeur à la Faculté des lettres de Montpellier, Cam- 
bouliu mourut dans cette ville en 1869. L'un des membres 
fondateurs de la Revue des langues romanes. Il était né à 
Palalda, en 1820. 

1465. AuTiÉ (F.). Cambouliù. 
DBnsJournaldesPyr€néeS'Orientales,lS69^2'bnoyembre. 

1466. MoNTEL (Achille). CambouUu. — Notice nécrologie 
que. 

Dans Revue des langues romanes, t. i, p. 74-85. A part, 
Montpellier, Gras, 1870, in-8 de 16 pages. Portrait. 

1467. Alart. Notice historique sur la famille d'Ortaffa. 
Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 1870, n® 20. 

1468. Bauby (Justin). Etude biographique sur Joseph 
Jaume [Joseph-Jean-Michel, 1731-1809]. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales^ t. xviii, 1870, p. 337-392. 

Cf. Notice historique sur M. Jaunie, par F. Campagne, 
dans Le Publicateur des Pijrcnres Orientales, 1835, n^^*^ 32, 
33 el 34. 

1469. Fabre (Louis). Biographie de Louis Coinpanyo, 
docteur médecin et savant naturaliste. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xix, 1872, p. 7-32. Portrait. 

Companyo fut le véritable créateur du Muséum d'histoire 
naturelle de Perpignan, 1781-1871. 



— 262 - 

1470. Delamont (Ernest). Hyacinthe Rigaud. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique 
et littéraire des Pyrénées - Orientales , t. xix, 1872, 
p, 321-360. 

1471. Aragon (Victor). Pierre Batlle, Notice, 
Montpellier, Bo^hm et fils, 1872, in 8 de 12 pages. 
Extrait des Mémoires de l'Académie des sciences et des 

lettres de Montpellier. 

Pierre Batlle fut un poète roussillonnais très estimable. 

1472. RouMEGuÈRE (Casimir). Notice sur Jean-Louis 
Company 0, lue à la séance publique de la Société botanique 
de France, en session extraordinaire, à Prades, Pyrénées- 
Orientales, le 1^^ juillet 1872. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1872, in 8 de 23 pages. Portrait. 

1473. Pella y Forgas (Joseph). Un catala il-lustre, 
D. Joseph de Maryarit y de Biure, Virrey, Gobernador 
gênerai de Caialanya, TAochtinent gênerai dels exercits de 
Fran^a y Baro de Aguilar. 

Biografia premiada en lo certàmen que célébra, en 1875, 
(( La Asociacion literaria de Gerona )>, 
Gerona, Vicens Dorca, 1876, in folio de 52 pages. 

1474. Laffon (Jean). Théodore Gidter, Biographie par 
Jean Laffon^ directeur de V Indépendant des Pyrénées- 
Orientales. 

Perpignan, imprimerie de Vlndrpendant, 1876, in-8 de 
48 pages. 

1475. Biographie de Vabbé Vilar, chanoine honoraire^ 
anrien curé de ColUonre, drcédf' à Lourdes, le G juin 1872, 
prorêdé d'une courte notice sur Franrois Vilar son père. 

inspira de l'Agly, J. Jammet, 1877, in 12 de 252 pages. 



- 263 — 

1476. Pabre de Llaro. Discours [prononcé] aax obsèques 
de M. Atari [mort le 3 férrîer 1880]. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxiv, 1880, p. 377-382. 

1477. Lefeuve. La fille de M^^ de Ganyes et Thereza de 
Bearn, Particularités historiques, 

Paris, Â. Ghio, 1880, in -12 de 55 pages. 

1478. Derniers hommages à la mémoire de Paul Massot, 
sénateur des Pyrénées-Orientales. 

Perpignan, imprimerie de YIndépendant, 1881, in-8 de 
33 pages. 

1479. Alart. Bernard de Corbiach. 

Dans i'Âlmanach Le Roussillonnais, de 1881. 
Œuvre posthume. 

1480. Albert LÈVï. François Arago. 

Fait partie de la Bibliothèque des écoles et des familles. 
2o édition. 
Paris, Hachette et C<«, 1882, petit in 12 de 36 pages. 

1481. ToupiN (H. C). Notice sur le serviteur de Dieu, 
Jean Sérane, prof es de la Compagnie de Jésus, 

Dans Bulletin d'histoire ecclésiastique et religieuse du 
diocèse de Valence (Digne, Gap, Grenoble et Viviers, 
Romans), t. m, 1882-3, 79 pages avec gravures. 

1482. Nécrologie. — Discours prononcés av^ obsèques de: 
Antoine Siau (1797-1882). 

Jean-Baplisle Alzine (1803-1883). 
Antoine Tastu (f 1883). 
Numa Lloubes (t 1884). 
Raymond Lassaire (f 1884). 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales^ t. xxvj, 1884. 



— 264 — 

1483. Aragon. (Le premier Président Vicior). Notice sur 
le premier Président Massot-Reynier, né à Perpignan 
le 20 décembre 1804, décédé dans la même ville, le 
24 mars 1883, 

Montpellier, Bohem et fils, 1884, in- 8 de 20 pages. 

1484. BouNiOL (le P. Emile). Une gloire du Roussillon. 
Le R. P. Jean Sérane, prêtre de la Compagnie de Jésus, 
mort à Toulouse en odeur de sainteté, — Notice biographique. 

Toulouse, Sistac el Boubée, 1884, in-12 de 172 pages. 

1485. Grahit (D. Emilio). Catalanes illustres, El Carde- 
nal Margarit, 

Gerona, 1885, in-8. 

Juan de Margarit fut évêque d'Elne avant d*ôtre nommé 
à révêché de Gérone, 1462. 

1486. Vidal (Pierre). Les ancêtres d*Arago, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pf/ renées-Orientales, t. xxvii, 1886, p. 304-317. 

Il s'agit des ancêtres de Tillustre astronome dont la 
famille, fixée à Ëstagel, était originaire de Tautayel. 

1487. Discours prononcés aux funérailles de M, Jules 
Boiu'ti, le 23 octobre 1886. Portrait photographique. 

l^aris, Georges Chamerot, in-8 de 20 pages. 

Bouis, professeur de chinnio à l'Ecole de pharmacie, 
mourut à Paris. — Cf. n® 1446. 

1488. Armand Gouffè et Joseph Sirren. Correspondance. 
[Poésies et lettres de Sirven et lettres adressées à Sirven]. 

Beaune, Antoine Devis, 1886, in-8 de 35 pages. 

1489. Vauciielet. Le (jènéral LJuf/omwier. 
Dans Reçue historique, t. xxx, 1886. 

Renseignements et documents intéressants sur la cam- 
pagne de 1794 dans les l'yrénées orientales. 



— 266 — 

1490. Pagâs (Amédôe). Notice sur la vie et les travaux 
de Joseph Tastu. 

Montpellier, Hamelin, 1888, iD-8 de 44 pages. 
Excellente étude sur cet érudit roussillonnais. 

1491. Tarbouriech (Joseph). Biographie d'Hyacinthe 
Rigaud. 

Perpignan, 1889, in 12 de 44 pages. Portrait par Gaston 
Vuillier. 

1492. HoussAYE (Arsène). Hyacinthe Rigaud. Notice 
suivie d'un catalogue de ses œuvres par Pierre Dax. 

Dans V Artiste, revue du XI X^ siècle. Histoire de l'art 
contemporain. Sans date, Paris, Pion, grand in -8, 
p. 273-296. 

1493. [Blanc (Charles)]. Histoire des peintres de toutes 
les écoles depuis la Renaissance jusqu'à nos jour s. — Rigaud. 

Paris, sans date, in f. de 8 pages. Gravures. 

1494. Notice sur Mgr de Montniort. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1889. 

1495. Nécrologie. Notice sur Vilallongue (Sylvestre) et 
sur Donnezan ( Charles). 

Dans Bulletin de la Société agricole y scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxx, 1889, p. 516-519. 

1496. Mandrot (Bernard de). Jacques d'Armagnac, duc 
de Nemours. 

Dans Revue historique, t. xliii, 1890. 

Le duc de Nemours prit Perpignan en 1463. 

1497. Gibert{H). Dir portraits et dix-neuf lettres de 
Rigaud et de Larf/illirre. 

Dans Bulletin arc/fcologiqtœ dfi Comité des travaux Jiis- 
toriques, 1890, p. 276 317. 



— 266 — 

149S. Erection de la statue d'Hyacinthe Rigaud à Perpi- 
fjnan [20 juillet 1890]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxxn, 1891, p. 459-468. 

1499. Flahault (Charles). Notice sur Paul Oliver. 
Dans Bulletin delà Société botanique de France, t. xxxviii, 

session extraordinaire tenue à Collioure, mai 1891. 

1500. [Brutails (Auguste)]. Notice sur M, Antoine 
Puiggari, colonel du génie en retraite, commandeur de la 
légion d'honneur. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1891, in-8 de 33 pages. 

1501. BoNET (abbé Pierre). Vie et Vertus de l'abbé Jean 
Avglade, diacre au Grand Séminaire de Perpignan (1849- 
1876). 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1" édition, 1892 ; 2® édition, 
1902, in 8 de 208 pages. 

1502. SoREL (Georges). François Durruiœ, contribution 
à la psychologie des Mnratistes. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 387-437. 

1503. Inauguration de la statue de François Arago à 
J\(ris^ le dimanche 11 juin 1803. 

1. Discours de M. Tisserand, au nom du Comité de 
souscription et de l'Observatoire ; 

2. Disrofirfi de M. MnwJtcz (M. Tisserand a donné lecture 
de ce discours qui a été retrouvé dans les papiers de 
M. Mouche/, après sa mort) ; 

3. Discours de .\[. Alexis Mnzet^ vice président du Conseil 
municipal de Paris ; 

4. Discours de Af. Hud : 

5. Discours de M. A. Cornu ; 



- 267 — 

6. Discours de M. François de Mahy ; 

7. Discours de M, Poincaré. 

Paris, Chamerot et Renouard, 1893, in-4 de 64 pages. 

15C4. MoRBR (Sauveur). Discours prononcé à ^inaugura- 
tion du monument élevé à la mémoire de Mattes (Jean), le 
5 mars 1893, 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orienta*^ 
les, fasc. XXI. Portrait. 

1505. CoLLELL (Jaime). La musa latina en Monserrat, 
Barcelone, 1893, in-8. 

Notice et œuvres de Â. Brenach, de Villefrauche-de- 
Confient, poêle latin du xvi^ siècle. 

15C6. MoNTLUiSANT (le général de). Le général F, Berge, 
1779-1832. 
Valence, Jules Céas, 1893, in-8 de 71 pages. Figures. 

Le général François Berge était né à Collioure. 

1507. ToRREiLLES (abbé Philippe). Un Curé de campagne 
de V Ancien régime (1770-1819), 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1893, in-8 de 69 pages. 

Il s'agit ici de Tabbé Etîenne-Jean-Jacques Vilar^ curé 
de Ponteilla. 

1508. MiQUEL DE Riu (général). Cavaliers et Bourgeois 
de Perpignan en Franc he- Comté [il 86-11 89]^. 

Dans Bulletin de la Société auricolCy scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxv, 1894, p. 169-186. 

1509. ToRREiLLES (abbô Philippe). Un bourgeois de 
province après la Rêrohdion, 1800-1809, 

Dans Revue des questions historiques, 1895, avril. 

M. Jaume, de Perpignan, d'après ses Afewoires. — Cf. 



— 268 — 

1510. Ledieu (Alain). Le maréchal de Maillf/, dernier 
commandant pour le roi à Abbeville. 

Paris, A. Picard, 1895, ia-8 de 153 pages. Gravures. 

1511. Galaud (Jacques). Eloge de M. Albert Saisset. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxvi, 1895, p. 399-430. 
Tirage à part, in-8 de 34 pages. 

1512. B AON (Henri de). Z.e docteur Albert Donnezan, 
Dans Encyclopédie contemporaine, a<> du 3 nOTem- 

bre 1895. 

1513. PuYOL Safont ( Aguslin).^//os ilustresde Cerdaha. 
Barcelone, Serra hermanosy Russell, 1896, in 8de 135p. 

1514. Vidal (Pierre). Notice sur la vie et les travaux de 
Julien' Bernard Alart, ancien archiviste des Pyrénées- 
Orientales. 

Cette monographie comporte une étude sur le mouve- 
ment historique en Roussillon avant Alart, et une biblio- 
graphie des œuvres et articles de cet éruiit. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxxvii, 1896, p. 87-202. 

Tirage à part, Perpignan, Gh. Latrobe, 1896, in 8 de 
13o pages et table. Portrait. 

151^). TouREiLLEs (abbé Philippe). Une carrière ecclé- 

sifisdfjup sous r Ancien régime. Uahhè Tho/nas Tolra(1721- 
17S*)-1S04). 

Dans Bnllotin do la Société af/rirolc. scientifique et litté- 
raire des Pf/rcnécs-OrirntaleH, t. xxxvii, 1896, p. 279-364. 

1510. CoMi.Tf.l.). lîosemhar/i. luude sur les origines de 
riinpi'inicrio à Porpiijnan. 

Dans BuUo.tin dr la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des PyrénéCi<-Orientaks, t. xxxvii, 1896, p. 417-440. 



- 2ÔÔ - 

1517. Boher François, [peintre et sculpteur, né à Ville- 
franche-du' Confient en 177 î, mort en 1825], 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orienta- 
lesy fascicule m, 1896. 

1518. ToLRA (Henri). Saint-Pierre Orsëolo^ doge de 
Venise t puis bénédictin du monastère de Saint-Michel de 
Cuxa. Sa vie et son temps (928-987), 

Paris, A. Fontemonig, 1897, in 8 de 439 p. Une gravure. 
Cf. Compte rendu de J. Guiraud dans Revue historique, 
t. Lxxi, 1899. 

1519. MiQUEL DE Riu (le général). Extrait des souvenirs 
de M. François Sicart d'Alougny. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales^ t. xxxvin, 1897, p. 167-178. 

1520. Delpont (Jules). 

Pierre Courtais, poète catalan-roussillonnais [mort à 
Argelès-sur-Mer en 1888]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
fascicule ix, 1897. Portrait. 

1521. Falguêre (J.). L'abbé F. Bous [né à Prades en 
1828, mort curé de Banyuls-sur-Mer, en 1897J. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
1897, fascicule xn. Portrait. 

1522. Company (Louis), né à Céret en 1781, mort à 
Perpignan en 1871, 

Dan» Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1897, fascicule xiii. Portrait. 

1523. Capeille (J.). Françoise d'Albert y Meca, Baronne 
de Millas (1663-1683). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
fascicule xvii, 1897, 



- 270 - 

1524. Vidal (Pierre). Le rôle de Casaanyes après 1793, 
Dans Courrier de Céret, année 1897. 

1525. GiBRAT (abbé Joseph). Un instituteur du XIX^ siè- 
cle. - M. Pierre Vilalte, 1803 1875. 

Perpignan, imprimerie Saint- Jean, 1898, in-8de 28 pages. 

1526. Vidal (Pierre). Documents inédits et notes sur 
Dom Brial, 1743-1828. 

Dans Bulletin de la Société agricole y scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxxix, 1898, p. 165-190. 

1527. BoixÉDA (J.). Le docteur Gouell [né à Céret en 
1814, mort à Perpignan en 1894]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales ^ 
1S98, fascicule xix. Portrait. 

1528. Capeille (J.). Frion (1773-1819). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
fascicule xxii, 1898. 

1529. Eugène Pepratx [naturaliste collectionneur, mort 
à Perpignan en 1898]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien 
talcs, 1898, fascicule xxix. Portrait. 

1530. ToHREiLLES (abbé Philippe). Deux lettres inédites 
de D<jm Brial. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté 
ralrc des Pi/rénées Orientales, t. xl, 1899, p. 309-316. 

1531. Vidal (Pierre). Extrait du testament de Dom Brial. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scicntifi(/ue et litté- 

7'aif'c des Pyrénées-Orientales, t. XL, 1899, p. 213-216. 

15:^2. Capeille (J.). De Marca, 1594-ltUyj. 
Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
tales, 1899, fascicule xxx etxxxii. Portrait. 



~ 271 — 

1533. Delpont (Jules). Saissei (Albert). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales^ 
fascicule viii, 1897. Portrait. 

1534. Dblpont (Jules). Mossen Jaum^ Boisséda^ 1837^ 
1898), en catalan. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
tales, fascicule xxxiii, 1899. Portrait. 

1535. Capbillb (J.). Dowtans Marius, 1848-1898. 
Dans Journal comm£rcial illustré des Pyrénées-Orientales^ 

fascicule xxxv, 1899. Portrait. 

1536. F ALQVÈRE ( J. ). Bonaventure Petit [organiste, com- 
positeur de musique, né à Prades en 1811, mort à Perpignan 
en 1901.] 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
fascicule xxxvii, 1899. Portrait. 

1537. Capeille (J.). Louis de Bonnefoy (1816-1887). 
C'est l'auteur de VEpigraphie roussillonnaise. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
tales, fascicule xxxviii, 1899. Portrait. 

1538. Capeille (J.). Mgr Soubiranne (1828-1893), 
l^BUS Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 

fascicule xxxix, 1899. Portrait. 

1539. SoucAiLLE (An ton in). Notice biographique et litté- 
raire sur Aimé Camp (27 septembre 1812-30 juillet 1899). 

Béziers, J. Sapte, 1900, in-8 de 44 pages. 

Ancien inspecteur d'académie à Perpignan, du 11 sep- 
tembre 1867 au 1^^ octobre 187^^. 

1540. IcHÉ. Notes sur Jacques Gatnelin. 

Dans Ihilletin de la Cor/n/tissiu/t arriff'olofjique de Nar- 
bonne, 1900. 



— 272 — 

Narbonne, Gaillard, in-S. 

Ce peintre a longtemps reçu en Roussillon ; il y a laissé 
des œuvres remarquables, notamment les fresques de la 
chapelle de la Conception, dans la cathédrale Saint- Jean de 
Perpignan et les portraits de Dagobert et de Dugommier, 
actuellement à la Préfecture. — Cf. n^s 1424 et 1435. 

1541 . Capeille (J.). Le premier Président Victor Aragon 
(1806- 1886), 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
fascicule u, 1900. Portrait. 

1542. Masnou (Paul). Entrée à Elnede Vévèque François 
Sala jj Raboster, 1591. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900, p. 33-36. 

1543. Edmond BartissoL 

Dans Journal commercial illustrédes Pyrénées-Orientales, 
1900, fascicule xli et xlii. Portrait. 

1544. Capeille (J.). Renard de Saint-Malo (Jean-Bap- 
tiste), 1780-1854. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1900, fascicule xlv. Portrait. 

1545. P'alguère (J.). Mgr de Carsalade du Pont, écéque 
de Perpignan. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
fascicule xlviii, 1900. 

Notes biographiques et bibliographie de ses œuvres. 
Portrait. 

1546. [Lettre de RIgaud à Gaignières] publiée par M. 
CJ((irles de Grandmaison. ' 

Dans/lrc/?tr^.s de Tart français, documents, t. i, p. 159. 



— 273 — 

1547. ToRREiLLEs (abbé Philippe). De Barcelone à 
Valence en 1819, d'après le a Journal de voyage » d^un 
Roiissillonnais [Jaubert de Passa]. 

Dans Revue des Pyrénées j mars -avril 1901. 

Analyse du manuscrit de M. Jaubert avec longs extraits. 

1548. Le P. ValdèSf fondateur du couvent des Minimes 
de Perpignan. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
no 15. 

1549. Capeille (J.). Léon Camhriel [philosophe her- 
métique, né à Latour-de- France en 1774, mort à Paris 
en 1850]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1901, fasc. LUI. 

1550. Capeille (abbé J.)- Jacques Manicl [ingénieur, né 
à Perpignan en 1813, mort en 1871]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1901, fasc. Liv. Portrait. 

Cf. Cézanne (E.). Jacques Maniel. 

Paris, Georges Chamerot, 1873, grand in-8 de 65 pages. 
Portrait de Maniel, par Emile Rousseaux. 

1551. Capeille (abbé J.)- Jacques Galln// [musicien, 
né à Perpignan en 1795, mort à Paris en 1864], 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales^ 
1901, fasc. liv. Portrait. 

1552. Beillari) (Alfred). A. Redier [né à Perpignan en 
1817, mort à Mehin en 1892]. 

Dans Journal commercial illustré des Pt/rénées-Orientales, 
1901, fasc. Lvi. Portrait. 

Mécanicien, fabricant d'instruments de précision. 



— 274 — 

1553. Branet (A.). Un évèque de Perpignan sacré à 
Auch au XV 11^ siècle. 

Dans Bulletin de la Société archéologique du Gers, 1900. 
Cf. Revue d'histoire et d'archéologie du Rovssillon, 
1901, t. Il, p. 174-175. 

Il s'agit de Vincent de Margarit, évoque d'EIne de 1660 
à 1672. 

1554. Falguère (J.). Uahhé Caseneuve [curé de Millas]. 
Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 

1901, fasc. Lviii. Portrait. 

1555. Etienne Arago [né à Perpignan en 1802, mort k 
Paris en 1892]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1901, fasc. Lviii. Portrait. 

1556. Falguère (J.). Le docteur Bocamy [né à Saint- 
André de Sorède en 1823, mort à Perpignan en 1886]. 

Dans Journal corn mcrrial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1901, fasc. Lix. 

1557. Capeille (abbé J.). Boismortier (Joseph Beaudoin 

de) [compositeur de musique, né à Perpignan en 1682, 

mort à Paris en 1765]. 

Suzanne Baudoin de Boismortier, fille du précédent, 
se fit connaître comme littérateur. 

Dans Journal commercial illustre des Pyrénées-tJrientales, 

1901, fasc. Lix. 

155(S. (Iateille (abbé J.). François Fosi>a [jurisconsulte, 
né à Perpignan en 1726, mort en 1789]. 

Danfi Journal comnœrrial illustré des J Pyrénées Orientales, 
1901, fasc. Lxi. Portrait. 

1551). Capeille (nbbéJ.). Adrien Calmèta^ [issu d'une 



— 276 — 

famille roussillonnaise, né à Figuères (Espagne) en 180 
mort eo 187L ; magistrat, homme politique]. 
Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientale 

1901, fasc. Lxiv. Portrait. 

1560. Sèbe (Henri). Notice sur Justin Pépratx. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litt 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xliii, 1902, p. 387-393. 

1561. Elne (J. d*) [Mgr de Carsalade du Pont, évôqi 
de Perpignan]. Monseigneur de Montmort, évêque d'Elt 

Portrait en lithographie. 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillo 

1902, t. III, p. 1-16. 

1562. Masnou (Paul). Lettres intimes de Lucia, proc 
reur général syndic [du département des Pyrénées-Orie 
taies en 1793]. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillo 
190?, t. III, p. 158 164. 

1563. Capeille (abbé J.). Un théologien perpignanais 
Concile de Trente, Come-Damien Hortola (1493- ï 568), 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillc 
1P02, t. m, p. 180-184. 

1564. Capeille (abbé J.). Monseigneur Onuphre Réc 
(1551-1622) [évêque d'Elne]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Oriental 
1902, fasc. Lxv. Portrait. 

1565. Falguère (J.) Gaudérique Sagui [contrôleur 
l'armée, né à Perpignan en 1825]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Oriental 
1902, fasc. Lxvii. Portrait. 



— 276 — 

1566. Capeille (abbé J.)* L'archidiacre Millous (1740- 
1825). 

Dana Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1902, fasc. Lxviii. Porirait. 

(( Le dernier archidiacre de Gonflent. » 

1567. François-Xavier Tixedor [avocat, né à Prades en 
1713, mort en 1778]. 

François- Valère de Tixedor [fils du précédent, avocat, 
député du Tiers aux Etats généraux, né à Prades en 1744, 
mort eu 1818]. 

Dons Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1902, fasc. Lxix. Portrait de P'rançois Valère. 

15GR. Capeille (abbé J.). Joseph Lomarjne [musicien, né 
à Perpignan en 1803, mort en 1868]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1902, fasc. Lxx. Portrait. Cf. nol447. 

1569. CoRBELLA (Mossen Ramon). N'oticies d'en Serrai- 
Ion (/ a. 

Dans La Veu del Montserrai, 1902, pages 18-24, 61-66, 
196-201, 235-241, 273-278, 303 309, 347-354. 

Il s*8git du fameux bandit qui est encore populaire tant 
en Ronssillon qu'en Catalogne. Jusqu'à ces derniers temps, 
on n joué en Roussiilon une sorte de drame catalan intitulé 
Lo hall d^en Serrallonrja. 

1570. CoRBKLLA (Mossen Ramon). Trohallon d'nrxiu. 
Nôvs datoH ^ohro '/.s rrlchres bandolers Rocafjii inarda y 
Servallonfia. 

Vich, Viuda de Ramon Anglada, 1902. Publié d'abord 
dans la Veu del Mont serrât. 

1571. Falgi ÈRH (J.). Patd Oliver [botaniste, né à Col- 
lioure en 1842, mort en 1890]. 



— 277 — 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénéen- OrieniàU 
1902, fasc. Lxxi. Portrait. 

1572. Capeillk (abbé J.). François Vialar [prêtre disti 
gué, û6 à Perpignan en 1754, mort en 1850]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-OrientaU 
1902, fasc. Lxxiv. Portrait. 

Cf. SiRVEN (Joseph). Vialar, 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et lit 
raire des Pyrénées- Orientales, t. x, 1856, p. 515. 

1573. Capeille (J.)» Georges Bousquet [composite 
de musique, né à Perpignan en 1818, mort à Pai 
en 1854]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-OrientaU 

1902, fasc. Lxxv. Portrait. 

Cf. SiRVEN (Joseph). Bousquet [Ange, dit Georges]. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litt 
raire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 518. 
Bousquet (Georges). Lettre à M, Alboize. 
Paris, Firmin Didot frères, sans date, in-8 de 16 pages 

Cette lettre de Georges Bousquet est une sorte d'autobi 
graphie. Âlboize et André avaient écrit les paroles < 
((Tabarin », opéra comique en deux actes (1852), l'une d 
bonnes partitions de notre compositeur. 

1574. Capeille (abbé J.). Mgr PaulNaudo (1794-1846 
[mort archevêque d'Avignon]. 

Dans Journal coni niercial illuMré des Pt/rénées-Orientah 

1903, fasc. Lxxvii. Portrait. Cf. n^ IV,H. 



1575. Capeille (abbé J.). Pierre Saisa.s, docteur 
théologie (1701-1781). 
Perpignan, Joseph Payret, IU03, in 8 de? pages. 



— 278 — 

1576. Lacaze (Alfred de). Le général Dugommier. 
Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 

1903, fasc. Lxxvii. 

1577. Lacazb (Alfred de). Le général Dagohert (1736- 
1794). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales y 
1903, fasc. Lxxxi. 

1578. CAPEiLLE(abbéJ.).//a/ami7/eil/t>o[de Perpignan]. 
Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 

1903, fasc. Lxxxviii. 

1579. Capeille (abbé J.). Joseph Massot-Reynier (ISOé- 
lSSS). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
1903, fasc. Lxxxiii. 

C'est Tau leur des Coutumes de Perpif/nan, mort Premier 
Président de la Cour d'appel de Montpellier. Cf. n^ 1483. 

1580. Oliver (Paul). Barthélémy Xatard (17741846). 
Dans Journal commercial illustré des Pyrénées Orientales, 

1903, fasc. Lxxxn. 

Notice sur un botaniste par un autre botaniste. 

1581. Capeille (abbé J.). Alfred Arago (1816-1892). 
Portrait. 

Dans Journal commercial illustré des Pjivënéei^-Orientales, 
fasc. Lxxxiii. 

L'un des fils de François Arago ; inspecteur général des 
Beaux Arts. 

1^8-2. Capeille (abbé J.). Pierre Baille (1787-1863). 
Dans Journal eotnmercial illustré des Pyrénéen- Orientales, 



A r\if~ï e 



— 27Ô — 

1583. Capbille (abbé J.). Antoine Guerra le Viei 
(î 634-1703). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientak 
19()3, fasc. Lxxxv. 

.Ce peintre perpigoanais eut trois fils dont deux, Antoii 
(Guerra le Jeune) et François, furent aussi des peintn 
distingués, surtout le premier ; celui-ci mourut à Perpiçnc 
en 1711 après avoir habité Madrid, où il avait été peint 
du roi Philippe V. 

1584. Capbille (abbé J.). Etienne Solère, compositei 
(1753-1817). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientale 
1903, fasc. Lxxxvi. 

1585. CoLOMER (Benoni). M. Metge, [curé-archiprôti 
de la cathédrale Saint-Jean de Perpignan]. 

Perpignan, Gb. Latrobe, 1903, in 8. 

1586. Serra y Vilarô (J.). Jean Calcet, abbé de La Réi 
à Perpignan, au XVI^ siècle. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillot 
1903, t. iv, no 3. 



O) Monographies locales 

1587. Jaubert de Passa (Fr.). Notice historique sur i 
cille et le Comté d'Empurias. 

Dans Mémoires de la Société royale des Antiquaires o 
France, t. v, i823, p. 1-86. Planches. 
Tirage à part, Paris, Smith, 1823, in 8 de 86 pages. 

1588. Anglade (Joseph d'). Historique sncrinct de la con 
rntine de Prats-de-Mollo. 

Perpignan, J. Alzine, 1826, in-8 de 39 pages. 



— 280 — 

1589. Renard de Saint- Malo. Notice sur Prais-de- 
Mollo, 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1832, 
nos 45-48; 1833, n^ 1. 

1590. Renard de Saint- Malo. Ancienne abbaye de 
Vallbona, en JRoussillon. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1832, n<>43. 

1591. Renard de Saint-Malo. Notice historique sur le 
monastère de Notre-Dame du Vilar. 

Bans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1833, n® 22. 

1592. Renard de Saint Malo. Notice sur le village de 
Saint-Cyprien. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 18ii3, 
nûs 32-35. 

1593. PuiGGARi (Pierre). Observation,^ sur le nom, l'origine 
et Vancienne population de Perpignan. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1833, 
nos 40^ 41 et 42. 

1594. PuiGGARi (Pierre). Villa Gothorum. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales f 1834, n® 1. 

Villa Got/iorum, petite ville appelée plus tard Malloles, 
près de Perpignan, et aujourd'hui disparue. 

1595. Renard de Saint-Malo. Fragment sur la Roca. 
Dans Le l^ahlicatear dos Pyrénées- Orientales, 1834, 

n^'^ 2 et 3. 

La Roca, village appelé aujourd'hui La Roque-des- 
Albères. 

1596. Renard de Saint-Malo. Fragments sur T/iuir. 
Dans Le Pidjhcaic.ur des Pijrcnées-Orientales, 1834, 



^ rv f' A 



— 281 — 

1^. Renard db SAi>rr-MALO. Capitulation accort 
aux habitants d* Arles, en Vallespir, par Jean II ^ i 
(j^ Aragon, 

DaDs Le Puhlicateur des Pyrénées-Orientales, 1835, n« 

1598. Renard de Saint-Malo. Collioure pendant V 
ierrègne de Louis XI, en Rousssillon. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, I8î 
nw 12 13 ; 1837, no6-7. 

1599. Renard de Saint-Malo (J.-B.). Céret pendt 
l'occupation du Roussillon par Vannée de Louis XL 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 18! 
n<« 16-17. 

1603. Renard de Saint Malo (J.-B.). Coup d'œil f 
Céret. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées-Orientales^ 181 
n°8 22-24. 

— Notice sur Céret, ibid., n»» 27-32. 

— Chronique concernant Céret ^ ibid., n® 45. 

1601. PuiGGARi (Pierre). Notices sur la ville d'Elne. 
Dans Le Puhlicateur des Pyrénées Orientales, 18î 

n«» 24-31. 

Tirage à part, Perpignan, J. B. Alzine, 1836, in-8 
32 pages. 

1602. Renard de Saint-Malo. Le monastère de S ira, 
Dans Le Puhlicateur des Pyrénées Orientales, 1836, n^î 

Sira, près de la commanderie du Mas-Deu, non loin 
village de Trouillas. 

16 '3. Renard de Saint-Malo. Analjfse d'un mémo 
historique sur le monastcre de Saint- André d'Ej^alada. 

Dans Le Pablicateur des J\f/rénêes Orientales, 18i 
nos 39. 40. 



— 282 — 

1604. Renard de Saint-Malo. Analyse d'un mémoire 
sur la fondation du monastère de Cuxa» 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, ^836, n*42. 

1605. Renard de Saint-Malo. Dépendances roussillon- 
naises du monastère occitanique de Fontfroide, 

Dhns Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1836, n** 48. 

1606. Renard de Saint-Malo. Le monastère de Saint- 
Estève, 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1836, n** 33. 

1607. Renard de Saint-Malo. Le prieuré de N.-D. del 
Camp. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1837, 
nos 31-32. 

1608. Renard de Saint-Malo. Second âge monastique. 
Le prieuré de N.-D. de C orne illa de- Confient, 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1837, 
n^^ 25 26. 

N'est pas dans la Gallia Christ iana, 

1609. Renard de Saint-Malo. Dépendances roussillon- 
naises du monastère de Saint-Hilaire [en Rasez]. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1837, 
n«8 41-43. 

1610. Renaud de Saint-Malo. Dépendances roussillon- 
naii>;es du monastère de N.-D. de Villelonfjue en Carcassez, 
— 1 ^rieuré de N. -D. de la Garriga ; Saint Sébastien de 
Aîudagons. 

Dans Le Piib/icateurdcs Pyrénées- Orientales, 1837, n° 49. 

1611. Renaud de Saint-Malo. Notices sur Collioure. 
Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1837, 

n^'^ 2, 3, 4. 



— 283 — 

1612. Renard. DE Saint-Malo. La place de CoUioure. 
Dans Le Publicaieur des Pyrénées Orientales^ 1837, 

n<» 10-12. 
Collioure considéré comme place forte. 

1613. GuiLBERT (Aristide). Histoire des cilles de France 
avec une introduction générale pour chaque province. 

Paris, Fume et C»«, 1818, t. vi. Roussillon propre, 
Vallespir, Confient, Capcir, Cerdagne française, Vallée de 
Carol, p. 297-332. 

Articles d'ElienDe Arago. 

1614. Alart. Quelques chartes et privilèges de Villefran- 
che-de- Confient, 

MarcevoL 

Lectoure, Devillechenous, 1852, ia-S de 40 pages. 

1615. Tastu (Pierre). Notice sur Perpignan. 
Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 1852-1853. 
Etude importante dont il n'a pas été fait de tirage à part. 

16 6. CoTXET (Rév. Bonaventura). A^o^îWa historicadela 
imatge de Nostra Senyora d'Err, seguida de la sua des- 
cripciô, dels noms dels rectors que han gohernat la parrôquia 
dos cents anys, y de una curta relaciô de la sequedat de 
1847, 

Perpinyâ, estampa deJ.-B. Alzine, 1853, in 12 de viii-83 
pages. 

Les pages 56 et 59 manquent. Il y était question du 
maire d*Err, qui obtint par jugement la suppression du 
passage qui le concernait. 

1617. ToLRA DE Bordas (J.). Pèlerlnaf/c à Xo(rr Dame 
de FontRomeu ou Notice JnHi<triqne et topograplnque sur 
V ermitage de ce nom. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1855, in 18 de 96 pages. 



- 284 — 

1618. Alart. Monastères de l'ancien diocèse d'Elne, 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 

littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xi, 1858, p. 277- 

308. 

Abbaye de Sainte-Marie de Jau ou de Clariana, 
xii^-xviii® siècles. 

1619. Aragon (Victor) et Tolra de Bordas (abbé). 
Notice historique, religieuse et topographique sur Força- 
Ré al, 

Perpignan, Saint- Martory, 1859, in 8 de 215 pages. 
Gravures. 

1620. Aragon (Victor). Etude historique sur le Castell 
de Força-Réal, Pyrénées-Orientales» 

Perpignan, Antoinette Tastu, 1859, in-8 de 42 pages, 
une lithographie. 
Tirage à part d'une partie du précédent. 

1621. Delamont (Krnest). Sièges soutenus par la ville 
d' A r gelés en Vallesjjir. 

Bordeaux, 1861, in-8 de 24 pages. 

1622. Le Vallespir et Notre-Dame du Coral [commune 
de Prats-de Molle]. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1862, in-8 de 32 pages. 

1623. Alai\t. Ephcméride.s. — 1591. Don Martin de Guz- 
man, capitaine général des comtés de Rotissillon et de Cer- 
d((f/nc, prend poi^sc^^ion du rhàfeau de. MiUas au nom de 
dona Cdilierinc d* Uvrea, héritière deti droits de Vancienne 
fat ni lie de Pc relias. 

Dans Echo dti. Poussillon, 1864, 16 octobre, n^ 11. 

1024. ÀLAur. Ephéntérides. — iHlô. Wi/red, comte de 
Bc.^nlii, fait donation au monastère d'Arles des hameaux 



- 285 - 

(jPOvança (aujourd'hui Montlouis) et de Casais (La Caha- 
nasse), 
Dana Echo du Roussillon, 1864, 30 octobre, n^ 13. 

1625. Alart. Ephémérides. — 1182. Alphonse, roi 
d'Aragon, donne à Vabhayede Sanies-Creus (tn Catalogne) 
les pacages, eaux et forêts de Barrades (Barrés) et eaux des 
« calmes » de Madérans, Rodel, Cardid (Carlit). 

Dans Echo du Roussillon, 1864, 6 novembre, n^ 14. 

1626. Alart. Ephémérides, — 834, Lothaire confirme, à 
titre d'alleuj à son vassal Wimar et à Rado, frère de ce 
dernier^ toutes les propriétés que leur père avait « tirées du 
désert » dans le territoire situé entre Orle et Théza, et où 
il avait construit la villa appelée « Villanova », 

Dans Echo du Roussillon, 1864, 18 décembre, n® 20. 

Villanova, village appelé aujourd'hui Villeneuve de la 
Raho, 

1627. Alart. Ephémérides, — 1595, Privilège de Phi- 
lippe II, concédant aux habitants de Bouleternère le droit 
défaire passer dans leur commune le chemin royal de Per- 
pignan à Puycerda, 

Dans Echo du Roussillon, 1864, 4 décembre, n® 18. 

1628. Alart. Ephémérides, — 1374, Délibération et 
statuts faits par François Jaubert, prieur de Corneilla-du- 
Conflent, et par les autres chanoines, pour la reconstruction 
de leur monastère. 

Dans Echo du Roussillon, 1864, n® 32. 

1629. Alart, Ephémérides. — 1482. Gispert de Trér/ura, 
damoiseau, domicilié à Ille, rend le lieu et château de Pé- 
rellos (Périllos, canton de Salses) avec ses dépendances au 
chevalier Guillaume de Gleu et de Durban . 

Dans Echo du Roussillon, 1864, 6 novembre, n^ 1-1, 



-- 286 - 

1630. [Noâ (Michel)]. Mémoire sur la création d^un poly- 
gone exceptionnel en faveur de la ville de Collioure. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1864, gr. in-4» de 20 pages. 

1631. Alart. Ephémérides, — 1423, Cession d'une cha- 
pelle de Véglise Sainte- Marie-du-Pont à la confrérie ou 
corporation des « Mercers » de Perpignan. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 12 février, n® 28. 

Cette église était située au faubourg Notre-Dame, à 
Perpignan, tout près du Pont de pierre. 

1632. Alart. Ephémérides, — - 1447, Pierre Torreda, 
d'Ille, donne à Pierre Fort et autres, consuls de cette ville, 
une maison qu* il possède à Perpignan, pour qu'elle soit mise 
en vente et que le produit en soit appliqué au rétablissement 
d'une croix devant « lo Portai de la Croz )), d'Ille, 

Dans Echo du Roussillon^ 1865, 26 mars, n® 34. 
Cette croix existe encore. 

1G33. Alart. Ephémérides, — 1351, Privilège accordé 
par Pierre d* Aragon à Vabhé de Saint-Martin de Canigô 
pour rebâtir le château de Marquexanes (Marquixanes). 

Dans EcJio du Roussillon^ 1865, 19 mars, n^ 33. 

1634. Alart. Ephémérides. — 1351. Pierre d* Aragon 
confirme aux consuls et habitants de Vinça divers privilèges, 
portant abolition de « mauvais usages ». 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 26 mars, n® 34. 

1635. Alart. Eplicmérides. — 1005. Quatre habitants de 
Salses donnent à rabbar/c de La Gra.^se leur portion de la 
« Fontaine Majeure », moj/ennant 5 sols de monnaie rosselle 
et une (^ gonella ». 

Dans Echo du Roussillon^ 1865, 2 avril, n^ 35. 

Il s'agit de la Font Estramer, dite aujourd'hui (( La 



— 287 — 

1636. Alart. Ephémérides. — ÎS68, Vente des justices 
de la seigneurie de Sorède, 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 2 avril, n^ 35. 

[Origines du château d*01trera ou Ullrera, sa description, 
son histoire]. 

1637. Alart. Ephémérides, — 1797. Emeute de Jemmes 
à Collioure, 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 2 avril, n® 35. 

1638. Alart. Ephémérides, — 1095, Guillem- Raymond, 
comte de Cerdagne, fonde une ville libre ou franche. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 9 avril, n® 36. 

C'est Villefranche-de-Conflent. 

1639. Alart. Ephémérides. — 1222. Vente d'un moulin à 
foulon, situé à Vernet^ près de Perpignan. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 23 avril, n® 38. 

1640. Alart. Ephémérides. — 1379. Dans le but de 
repeupler le territoire de La Bastide, le roi Pierre d'Aragon 
affranchit de tous « les mauvais usages » treize menses 
dudit territoire. 

Dans Echo du Roussillon^ 1865, 30 avril, n<>39. 

1641. Alart. Ephémérides. — 1568. Transaction sur les 
cacants et pacages du territoire de Cëvet entre Léon Claude 
de la Nuça, seigneur de cette ville y et les habitants. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 30 avril, n^ 39. 

1642. Barthélémy (Edouard de). Histoire de la ville de 
Perpignan. 

Bordeaux, A. Lavertujon, 1866, in-8 de 62 pages. 

Etude sans valeur. 



- 288 — 

1643. PiCAS (J.). Inauguration du nouveau Palais de 
Justice de Perpignan. Discours de M, J, Picas, président 
du tribunal, 3 novembre 1866, 

Perpignan, Mlle A. Tastu, 1866, in-8. 

1G44. BuzAiRiEs(L.-A.). A^o^ices historiques sur les châ- 
teaux de l'arrondissement de Limoux (Aude), 
Limoux, J. Boute, 1867, in 8. 

On y trouvera une Notice sur le chôteau de Puylaurens, 
Tune des places fortes de l'ancien Pays de Fenouillèdes. 

1645. Alart. Ephémérides catalanes, — 1358, Prise de 
possesHion du lieu de Vinra par le procureur des deux 
i nf tint pi<, filles du roi Pierre d'Aragon^ Constance, reine de 
Sicile et duchesse d* Athènes et de Néopatras, et Jeanne, 

Dans Journal des Pyrénées Orientales, 2 avril 1867. 

1646. Alart. Ephémérides catalanes, — 1213, Charte de 
Pierre II, roi d'Aragon, portant concession de privilèges 
aux habitants de Saint- Laurent- de-la Salanque, 

Dans Journaldes Pt/rénées'OrientaleSf22iévv'ieriS61 ,n^ 16. 

1647. r/n Sanctuaire de Marie dans les Pg rénées. 
[X. D. du Coral, paroisse de Prats-de-Mollo]. 

Dans Rosier de Marie, Paris, 1867, 23 mars. Cf. n^ 1622. 

1G48. Alart. Ephémérides catalanes. — 1243. Jacques 
Ir Cartrj aérant confirme (( à tous les juifs peuplant le Puig de 
Pei'pifftuin » les terrains et les maisons qui leur ont été assi- 
gnés pour les posséder en propre, libre et franc alleu. 

Dans Journal des Pi/rénéex-Orientales, 1867, n" 32. 

1649. Al ART. Ephémérides catalanes. — 1401, Rejet 
d'une proposition qui modifiait la constitution municipale 
de la ville d'Ille. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 5 avril 1867. 



— 289 — 

1650. Un nouveau Sanctuaire à Marie [Noire-Dame de 
Bonheur ou de Villerase, commune de Saint Cyprien]. 

Dans Rosier de Marie^ Paris, 1868, 2 mai. 

1651. Bénédiction d'une cloche à Notre-Dame du 
Bonheur, de Villerase. 

Dans Rosier de Marie, Paris, 1868, 26 septembre. 

1652. Alart. L'hôpital et la commune de la Perche, 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales , t. xviir, 1870, p. 285-336. 

1653. MoLi (abbé). Récit historique de Notre-Dame du 
Coral. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1871, in-16 de 31 pages. 

1654. Inauguration d'un ermitage en V honneur de 
Notre-Dame de Lourdes sur le plateau de Dolcerons, à 
Codalet, 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 
1873, 31 mai. 

Il s'agit d'une toute petite chapelle située à une faible 
distancede l'antique sanctuaire de Saint-Jean de Dosserons 
qui avait appartenu au monastère de Saint Michel deCuxa. 

1655. La Vierge de Planés. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 
1873, 28 juin. 

1656. Le pèlerinage de Font-Hotaeu.. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 
1873, 12 juillet. 

1657. Pèlerinage de J^erpignan à La Real. 

Dans Semaine religiew^e du diocèse de Perpignan, 
1873, 23 août. 



— 290 - 

1658. Pèlerinage de Vinça à Doma-Nova [paroisse de 
Rodés]. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1873, 
23 août. 

1059. Pèlerinage du canton de Rioesaltes à Notre-Dame 
de la Salut, 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1873, 
30 août. 

1660. Pèlerinage du canton de Prades à Notre-Dame de Vie, 
Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1873, 

20 septembre. 

1661. Pèlerinage de Sorède à Notre Dame du Casteil, 
Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1873, 

6 septembre. 

1662. Pèlerinage du doyenné d'Olette à Notre-Dame de 
la Roque. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1873, 
13 septembre. 

16G3. Cauvet (E.). Etude historique sur Fontfroide, 
ahhaye de V ordre de Citeaux, située dans le diocèse et lu 
vicomte de Narbonne (de 1093 à 1790). 

Montpellier, Félix Seguin, 1875, in-8. 

Enumère avec détails les nombreuses possessions de 
cette abbaye en Roussillon. Très intéressante étude; quel- 
ques lacunes et quelques erreurs. 

1664. A. M. (abbé). Notre-Dame du Ménier à Sournia. 
Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1875, 

p. 266-268. 

1665. GuiTER. Souvenirs du Roussillon, — Une visite à 



— 291 — 

1666. Martins (Ch.). La forteresse de Mont-Louis, 
Dans Annuaire du Club Alpin Français, 1875. 

1667. Notre-Dame de Grâce, [Perpignan, église Saio 
Mathieu]. 

Dana Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 187 
7 aTril. 

1668. Alart. Notices historiques sur les communes i 
département des Pyrénées-Orientales, 

Perpignan, Lalrobe, 2 volumes in-12 (!«' volume sai 
date ; 2» volume, 1878). 

La première série comprend : Saint-Marsal, Pézilla-d 
la-Rivière, Molitg, Castell-Rossello, Barons de Domanov 
Saint- Estèoe-del-Monastir, Baho, Vilanooade-Rauter (Vi 
leneuve-de-la- Rivière), les Fonts, Corneilla-de-laRivièr 
Força-Réal, les Patronnes d'Elne, Vallée de Quérol, Vall 
de Banyuls (Cervera, les Abeilles, Banyuls-sur-Mer). 
La seconde série comprend : Ponteilla, La Clusa,Hix et l 
Guinguettes, Baronnie de Cabrenç (Serrallonga et 
Mènera). 

Ces monographies ont une grande importance; elles so 
un peu sèches, mais très documentées et très exacte 

Pour l'ensemble, voir plus haut, n° 13, et, pour l 
Patronnes d'Elne, les no« 1327 et 1328. 

1669. Alart. La baronnie de Joch [canton de Vinça]. 
Dans l'almanach Le Roussillonnais, 1878, 1879 et 188 

1670. Oliver (Paul). Histoire de la procession sur m 
de Saint- Vincent de Collioure, 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1880, în-8 de 12 pages. 

1671. Camps (Isidore). Pèlerinage cantonal de Thu 
[à Notre-Dame de Vilar-Milar]. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 187 
29 novembre. 

Cette chapelle est dans Tancien domaine qui constitue 
le Villare Emiliani, de l'époque romaine. 



— 292 — 

1672. Delamont (Ernest). Histoire de la ville de Prades 
en Gonflent, des communes du canton et de Vahbaye royale 
de Saint-Michel de Cuxa. 

Perpignan, imprimerie de V Indépendant, 1878, in-8. 

1673. RoQUELAURE (abbé de). Histoire de la haute vallée 
(le l'A ude, d'après des documents authentiques inédits. 

Carcassonne, Parer, 1879, in-8. 

Renseignements sur plusieurs communes du Donnezan 
et du Capcir. 

1674. Font (abbé François). Histoire de l'abbaye royale 
de Saint Michel de Cuxa, 

Perpignan, imprimerie Comet, 1881, in-8. 

Le texte des documents est très souvent incorrect. 

Cf. le n® 1672 et : Pierre Vidal, Notes sur Vabhaye de 
Saint-Michel de Cuxa (n° 1694) et abbé Philippe Torreilles, 
Note sur la chronologie des abbés de Saint-Michel de Cuxa 
(no 1699). 

1675. Bénédiction de la chapelle de Notre-Dame de Grâce 
aux Escaldes [en Cerdagne]. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1882, 
V^ juillet. 

1676. GuiTER (A.). Souvenirs du Roussillon [Saint- 
Hippolyte]. 

Perpignan, imprimerie de V Espérance, 1882, in-8 de 
15 pages. 

1677. Alart. T/ Etang de Bages. [1182, cession de Têts n g 
aux Templiers qui rengagent à le dessécher]. 

Dans Papillon du 20 juillet 1884. 

1678. Alart. VUnnova-de-la-Raho. 
Dans Papillon du 27 juillet 1884. 



— 293 — 

1679. Alart. Zrfl PercAe [près de Mont-Louis, Cerdagne.] 
Dans Papillon du 10 août 1884. 

1680. Alart. Pratsde-Mollo. 
Dans Papillon du 17 août 1884. 

Ces quatre articles d' Alart, insérés dans le Papillon, ont 
paru après sa mort ; ils ont été tirés, semble-t-il, d'un 
recueil de Notes historiques que l'auteur avait commencé 
de faire imprimer et qui n'a jamais été publié. 

1681. Vidal (Pierre). U hiver de 1758 [en Capcir]. 
Dans Papillon du l*"" février 1885. 

1682. Vidal (Pierre). Quelques vieilles rues de Perpignan, 
Dans Papillon des 12 et 19 avril 1885. 

Cf. du même auteur, Histoire de la ville de Perpignan, 
chapitre xxii, qui contient un tableau à peu prôs complet 
des vieilles rues de Perpignan. 

1683. Vassal (Augustin). Mémoire sur les Saintes-Hos- 
ties de Pézillade-la-Rivière, consacrées le 15 septembre 1793. 

Présenté dans l'Assemblée générale du Congrès Eucharis- 
tique de Toulouse, le 24 juin 1886. 
Toulouse, imprimerie J. Fournier, petit in-8 de 20 pages. 

1684. ToLRA DE Bordas (abbé J.). Pèlerinage à Notre- 
Dame de Força-Real. 

Perpignan, J. Cornet, 1886, in-12 de 108 pages. 

1685. Vidal (Pierre). Addition à la Gallia Christiana. 
Etude sur le prieuré de Marcevol [canton de Vinça.] 

Dans Bulletin de la Société agricolCf scientifique et litté- 
raire des Pyrénéei^-Orientalei>, t. xxix, 1888, p. 165-207. 

Les documents annoncés par une note insorée à la fin de 
cette étude, n*ont point paru dans le Bulletin, mais on les 
trouvera dans le tirage à part, Perpignan, Ch. Latrobe, 
1888, in 8 de 59 pages. 

Il n'existe pas de notice de ce prieuré d*Augustins dans 
la Gallia Christiana* 



— 294 — 

1686. Pèlerinage de N.-D, du Ménier, grotte de Lourdes, 

près de Sournia. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1889, 
15 juin. 

1687. Espira-de-VAgly [église de N.-D. de Lorette]. 
Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1889, 

27 juillet. 

1688. [Vassal (Jacques)]. Origines chrétiennes du Rous- 
silllon. N,-D. (( dels Correchs », son nom, son église, sa 
statue et son culte. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan^ 1890, 
15 février, 15-22 29 mars, 519-26 avril, 3 10-17 24 mai. 

Tirage à pari. Perpignan, Ch. Latrobe, 1890, in-18 de 
48 pages. 

1689. Rous (abbé Emile). Histoire de Notre-Dame de 
Font'Romeu. 

Ire et 2e éditions, Lille, Desclée, de BrouweretC»*, 189<J, 
in-18 de vi-298 pages et 14 gravures. 

Bonne étude qui corrige et augmente celles qu'on avait 
consacrées à ce sanctuaire, si célèbre en Roussillon, en 

Cerdagne et en Catalogne. 

16 0. Hiatoire de N.-D. de Font-Romeu. 
Dans Semaine religieuse du diocùsc de Perpignan, 1890, 
10-31 mai. 

1691. Le clergé du diocèse et la fête de la Visitation de la 
Sainte-Vierge à Font-Romeu. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 
1890, 5 juillet. 

1692. Tarris (Paul). Notes d'histoire concernant la ville 



— 295 — 

1693. Sabourin ( D' Gh. ). Vernetles- Bains, Le Sanatorium 
du Canigou, 

Paris, MassoD, 1891, in-8 de 24 pages illustré et un atlas 
de vues. 

Une autre brochure, également illustrée, a paru sous le 
môme titre. Vannes, Lafolye, sans date, in-8 de 26 pages, 
non numérotées. 

1694. Vidal (Pierre). Notes sur Vabbaye de Saint-Michel 
de Cuœa, 

Dans Bulletin historique et philologique du comité des 
travatix historiques et scientifiques, 1891, p. 110-127. 

1695. Dksplanquk (Emile). Recherches sur la dette et les 
emprunts de la cille de Perpignan, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxii, 1891, p. 289-388. 

1696. Salsas (Albert). Prats-de-Mollo en Vallespir, 
Dans Courrier de Céret, 1891 1892. 

Une des meilleures monographies locales qu'on ait com- 
posées sur les communes du Roussillon. 

1697. Un sanctuaire de Marie sur la frontière d* Espagne, 
[Notre-Dame du Coral]. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 
1892, 2-9 avril et 7 mai. 

1698. Desplanque ( Emile). Poitr la topograp/nc ancienne 
do Perpignan. Deiu' documents inédits sur Venceinte du 
A'/V® siècle. 

Dans Bulletin de la Socictr agricole, scienlifif/uc ci litté- 
raire des Pf/rénées- Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 438-443. 

1699. ToRHEiLLES (abbé Philippe). Xote sa.r la chronolo- 



- èÔ6 - 

gie des abbés de Saint-Michel de Cuxa (additions et eorree^ 

tions pour la période de 1647 à 1790), 

Dans Bulletin historique et philologique du comité des 
travaux historiques et scientifiques, 1892, p. 208-217. 

C'est une habile critique d'une étude de M. Pierre Vidal, 
(voir n^ 1694), mais présentée sous forme de scie, assez peu 
usitée en semblable matière. 

1700. IzART(abbé F.). 1793-1893, Premier centenaire 
des Saintes Hosties de Pézilla, 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1893, 
21 octobre. 

1701. Castello (F.) et Llouquet (A.). Rivesalies. 
Toulouse, H. Labouche, 1893, in-8 de 71 pages. 

A noter dans celte courte étude: Doléances de la Com- 
munauté de Rivesaltes en 1789 (d'après le Livre Rouge des 
archives communales) et un récit de la prise de Rivesaltes, 
le 8 septembre 1793, d'après la môme source et déjà uti- 
lisée par M. Pierre Vidal dans son Histoire de la Révo- 
lution dans le département des Pyrénées Orientales^ t. ii, 
p. 343 347. 

1702. Vassal (Théophile). Les Saintes-Hosties de Pézilla- 
de la- Rivière traduit du catalan en français et augmenté par 
Vnhhé Emile Rous. 

Bruges, Desclée, de Brower etC'^, 1893, in-8 de 69 pages. 

1703. Vassal (Augustin). Centenaire des Saintes- Hosties 
(Ir PôzilUi de-la Rivière. 

Première édition précédée de deux lettres de Mgr Ricard. 
Dans IJ'nivers du 3 novembre 1893. Tirage à part, Bru- 
xelles, A. Vromanl et C'*^, in-16 de 10 pages. 

1704. [Vassal (Augustin)]. Hommage aux Saintes-Hos- 
ties de PêzUlade la- Rivière. 

Perpignan, Ch. Latrobe, in 8 de 13 pages. 



— 297 — 

1705. Vassal (Augustin). Histoire des Saintes- Hosties 
séculaires de Pézilla de- la- Rivière, 

Bruxelles, imprimerie Â. VromaDt et O®, in-lG de 
14 pages. 

1706. GiBRAT (abbé h). Notes historiques sur l'église Saint- 
Jacques de Perpignan, pendant la Révolution (1790-1816). 

Perpignan, J. Payret, 1894, in-8 de 24 pages. 

1707. Freixb (Jacques). Extraits de la monographie du 
Perthus. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxv, 1894, p. 253-282. 

1708. Carrère (M"*®). Laroque-des-Albères et Sorède. 
Céret, Lamiot, 1894, in 12 de 186 pages. 

1709. [Badrignans (abbé Henri)]. Notice historique de 
Notre-Dame del Coll, paroisse de Calmeilles, 

Céret, L. Roque, 1895, in-12 de 32 pages. 

1710. Vidal (Pierre). Saint-Antoine-de Galamus (VQrmi- 
tage de). 

Dans Journalcommercial illustré des Pr/rénées- Orientales, 
1896, fasc. V. 

Cf. Guide historique et pittoresque dans le département 
des Pi/rénées- Orientales du même auteur, 2^ édition, 1899, 
p. 506-517. 

1711. Giralt (abbé). Notice historique sur la commune de 
Serai ny a et les Horis. 

Dans Bulletin de la Société (lyricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. xxxvn, 1896, p. 229-278. 

17L'2. SiBOUNE (A. de). Mon vieux Céret. 

Céret, 1896, in-8 de 326 pages. 

L'auteur (M. Delmas, avocat) trace un tableau des mœurs 



— 298 — 

et coutumes de la première moitié du xix<» siècle, et souvent 
il le fait avec beaucoup de verve et de finesse. 

1713. ToRREiLLES (abbé Philippe). Perpignan pendant la 
dévolution (1789 1800). 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1896-1897, 3 volumes in-12. 

1714. Vidal (Pierre). Histoire de la Ville de Perpignan 
depuis les origines jusqu au traité des Pyrénées. 

Paris, Welter, 1897, in 18 de 652 pages. Dessins de 
A. Grim. 

Ouvrage fait d'après les sources imprimées et inédites. 
Chaque chapitre est suivi d'une bibliographie. — Cf. 
Compte rendu de A. Molinier (Revue historique^ mai- 
juin 190U). 

1715. Vidal (Pierre). Perpignan depuis les origines jus- 
<]uà nos jours. 

Paris, Welter, 1897, in 18. Figures. Dessins de A. Grim. 

C'est en même temps un abrégé (depuis les origines jus- 
qu'au Traité des Pyrénées) et un complément (de 1659 
jusqu'à nos jours) de l'ouvrage précédent. 

1716. Falguère (J.). Valbonne. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées Orientales, 
1897, fasc. XVI. 

1717. Carrère. Notes et additions à la Monographie de 
la Roq uc des A Ibères . 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1897-1898, fasc. xvii et suiv. 

1718. Falguèiœ (abbé Joseph). Nos rillrs niaritimcs. — 
Colliourr. 

Perpignan, J. Payret, 1898, in 8 de 200 pages. Gravures. 

1719. GiHALT (abbé). Xotirr /fistorirjiœ des communes de 
Xf/cr et Sominyas [canton d'Olelle]. 

Dans Bulletin de la Société ayricolCy scientifique et litté- 



— 299 - 

raire des Pyrénées-Orientales, t. xxxix, 1898, p. 191-247. 

Cette notice, comme toutes celles qu*a données M. l'abbé 
Giralt, sont faites avec beaucoup de soin et d'érudition. 

1720. C[hristofeul (abbé J[oseph]). Notre-Dame du 
Château d'Ultrera, en catalan <( Mare de Deu del Castell », 
paroisse de Sorède, 

Perpignan, imprimerie Saint-Jean, 1'® et 2® éditions, 1898, 
in-8 de 42 pages et 5 gravures, plus une carte dans la 
2« édition [avec une introduction par l'abbé Louis Coll]. 

1721. Falguère (J.). ^r6a/i^a [canton de Prades]. 
Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 

1898, fasc. XXVIII. Vue du village. 

1722. GiBRAT (l'abbé Josepb). Deux études sur le Haut- 
Conjlent, suivies de réflexions morales de François Auberge, 
concernant le ministère pastoral. 

Céret, L. Roque, 1899, in-8 de 71 pages. 

Mouvement de la population dans une commune rurale; 
Bains de Saint-Thomas; les Etangs de Carença ; les Testa- 
ments au xviii® siècle; les Sépultures anciennes dans le 
Haut-Conflent. 

1723. MoNSALVATGE Y FossAS ( D. Francisco). Noticias his 
tôricas. Monasterio de Santa Mariade Arles [en Vallespir]. 

Olot, Juan Bonet, t. vu, 1896, in-8 de 113 pages. 

T. VIII (1890), in-8 de 19L pages. Figures. Afonasterios 
del antif/uo condado de He^alà, [l. Saint- André de Sorède, 
p. 7. — 2. Comté de P'enouillèdes ; Sainl-Marlin de Lez, 
p. 63 70. — 3. Saint-Cyr de Culera, p. 71-106]. 

T. IX (1899), in-8 de 314 pages. Figures. Alonastcrlo de 
San Martin de Canigô. Nous avons déjà signalé cette 
monographie au n" 1376. 

T. X (1899), in-8 de 331 pages. Figures. GeograJIa A/.s/o- 
rlca del condado de Ih'sah'f. 



- 300 — 

1724. GiBRAT (abbé Joseph). Notice historique sur ermi- 
tage de Saint Luc [paroisse de Passa], 

Perpignan, J. Payret, sans date, in-8 de 8 pages. 

1725. GiRALT (abbé Joseph). iVb^tce historique des commu- 
nes de Canaveilles, Llar, Thuès et Talau [canton d'OIette]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xl, 1899, p. 217-258. 

1726. BoRALLo (abbé Joseph). La cathédrale d'Elne. 
Notice historique, archéologique et descriptive de la cathé- 
dralcy du cloître et du chapitre cathédral de la cité d^Elne, 
Dessins de A . Vigo. 

Cérel, L. Roque, 1900, in-8 de 48 pages. 
A la fin on lit: 

La suite de ce travail parait dans le journal V Alliance 
[de Géret] sous forme de feuilleton. 

1727. GiRALT (abbé Joseph). Notices historiques sur les 
communes d*Ayguatébia, Railleu, Caudiès, Sansa et 
Oreilla [canton d'OIette]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xli, 1900, p. 269-312. 

1728. Capeille (abbé J.). Etude historique sur MilUis. 
La seigneurie, la commune et Véglise depuis leurs origines 
jusquà la Révolution. 

Géret, L. Roque, 1900, in 8 de xi 235 pages. 

L'auteur a trop négligé d'éclairer (( les origines de la 
seigneurie » ; c'était pourtant la partie la plus intéressante 
de sa louable entreprise. 

1729. Armagnac (J.). Les premières journées de la Révo- 
hnion à Candies [de-Fenouillèdes]. 

Dans Reriied' histoire et d\t rr héologie d u Roussi l Ion ^ 1900, 
t. I, p. 213-220. 



- 301 — 

1730. Masnou (Paul). Etablissement d^une foire franche 
à Perpignan, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du RoussiUon, 
1900, t. I, p. 243-248. 
Il s'agit de la foire de Saint-Martin, établie en 1759. 

1731. Lacvivier (R. de). Anciennes adjudications muni- 
cipales d'Elne, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900, t. I, p. 314-317, 347-351, 375 379. 

1732. Marie (E.). Les seigneurs de Jujols, des origines 
à 1634, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
1900, t. I, p. 252-262. 

1733. GuiBEAUD (Jean). La rue et Véglise Saint-Mathieu 
[à Perpignan]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xli, 1900, p. 258-269. 

Le même auteur a publié des fragments de notices sur 
les rues de Perpignan dans divers journaux locaux : ces 
fragments n*ont pas été réunis en volume. 

Sur la composition de ces notices, voyez dans le Bulletin 
de la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées- 
Orientales, t. XXXV, 1894, un rapport de M. le D' Albert 
Donnezan et surtout la note qui accompagne la page 
36 du volume. 

1734. Palustre (Bernard). Notre Dame du Pont [à 
Perpignan]. 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900, t. I, p. 274-283. 

1735. Donation au nionastrve de Ripoll d'un alleu sis à 
Caldegas (28 avril 1022) [en Cerdagne]. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900, t. I, p. 128. 



— 302 — 

1736. Pratx (Maxence). Le moulin de Néfiach, 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du RoussiUon, 
1900, l. I, p. 44 58, 70-80, 114-122, 138-145. 

Tirage à part. Perpignan, J. Fayret, 1900, in-8 de 
47 pages et table des matières. 

L'auteur tire, des textes et des faits, par une interprétation 
serrée, tout ce que Ton peut en tirer et en déduit des consi- 
dérations précises sur Téconomie et le régime des biens à 
répoque féodale. 

1737. Pratx (Maxence). Le château de Caladroer^ 
Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1900, t. I, p. 44-58, 70-80, 114-122, 138-145. 

Courte étude faite avec une très grande sûreté d'infor- 
mation. 

1738. GiBRAT (abbé Joseph), Sainte Cécile de Cos et le 
village du Tech. 

Perpignan, sans date, in-8 de 19 pages. 

1739. Ferrer (abbé Michel). Notice historique sur le 
village du Tech. 

Cérel, L. Roque, 1900, in 8 de 61 pages. 

1740. Consécration de l'église Saint-Pierre d'Osséja, 
:? novembre 1219. 

Dans Revue d'IuMoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900, t. I, p. 352. 

1741. Saruète (abbé J.). Une page de lldsioire de 
\'inra. — Le sif^ge de l'iG l. 

Dans Journal co/nmcrcial illustré des Pi/rénées-OrientaleSf 
1900, fasc. XLii. 

1742. Lacviviek (R. de). Notes sur Elne. 

Dans Rente d'histoire ot (Varcltéologie du Ronssillon, 



— 303 — 

1900, t. 1, 146-150, 185190, 220-224, et 1901, t. ii, 166-174, 
201- Î07, 234-240 et 275-278. 

Curieuses notes sur les diverses formes de droits apparte- 
nant à la commune : four, boucherie, boulangerie, cabaret, 
épicerie, mesurage et pesage, garde' des cochons, barque 
de la rivière du Tech, moulin, réparation des digues. 

1743. Vidal ( Pierre). Fondation du prieuré de Serrabona 
en 1092. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 

1900, t. I, p. 13 20. 

1744. Armagnac (J.). Caudiès [de Fenouillèdes] jsenrfan^ 
le Gouvernement révolutionnaire. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1901, t. II, p. 355-364. 

1745. Sarrète (abbé J.). Le pardon de MarcevoL 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1901, t. II, p. 365 376. 

1746. Confirmation par Galcerand de Pinos, chevalier, à 
Elie, abbé de Sainte-Marie de Jau, de la possession de deux 
manses sis à Enreigt, 21 février 1231 - S août 1309. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1901, t. II, p. 383 384. 

1747. Donation à l'église d'Elnepar Suniuldus et sa femme 
AdabradCy d'an alleu à Villcneuve-de-la Raho (14 mars 932). 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1901, l. II, p. 103. 

1748. Sarrète (abbé J.)- Annales du Roussillon. — 
Boulet ernère en 1632. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées Orientales, 
1901, fasc. LUI. 



— 304 — 

1749. GiBRAT (Joseph). Comptes consulaires d'un petit 
village (1755). 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées Orientales, 
1901, fasc. Lviii et suir. 
Comptes d'un consul de Prats-de-Balaguer. — Catalan. 

1750. Album illustré de l'antique citéd'Elne, 

Perpignan, J. Payret [1901], in-8 de 16 pages. 

Publié à l'occasion de Térection de la cure d^Elne en 
archiprêtré le 10 décenribre 1901. 

1751. HuRTEBiSE (Don E. G.). Un document relatif à la 
ville de Perpignan conservé aux archives des finances à 
Gerona (Espagne), 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1901, t. II, p. 140-144. 

Publie un privilège de Pierre IV (1" octobre 1374), vidi- 
mé en 1490. 

1752. Notre Dame du Paradis de Corneilla-del-VercoL 
Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 

n^^« 29, 32, 33, 35, 36, 37, 38, 40. 

1753. GiRALT (abbé J.). Réception solennelle du dernier 
prieur à Corneilla-dc Confient. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
n« 25. 

1754. ToRREiLLES, VicENs et V^iDALET. NotrcDame de 
'( la Volt a » de P rades. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
no^ 23, 24 et 26. 

1755. GiBRAT (abbé Joseph), l^^ne rgli ne paroi su iule dispa- 
rue, " San Rofuu » en Confient. 

Dans Semaine religieuse du diocèiae de Perpignan, 1901, 



— 305 - 

1756. RocA (G.). Noies critiques et historiques sur 
MarcevoL 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
no 18. 

1757. ToRREiLLES (sbbé Philippe). La Peste de 1632 et 
le vœu de la ville de Perpignan. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
nos 13^ 14^ 15 et 16. 

1758. Paroisse Sainte-Marie de Serralongue. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
nol3. 

1759. J. d*E[lne]. Pèlerinage de la paroisse de Tuchan 
au dévot Crucifix de Saint Jean et de Notre-Dame de 
Grâce. — La ville de Canet délivrée de la peste par teinter- 
cession de saint François de Paule. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
no9. 

1760. Fondation d'un bénéfice dans Véglise Saint-Pierre 
de Thuir en 1273. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
no 4. 

1761. Capeille (J.). />^ Courent de.H Grands Carmen de 
Céret, 1633-179J. 

Dans Revue d'histoire et d'arcJièologîe du Roussillon, 
1901, t. II, p. 8-21. 

1762. SArmÈTE (J.)- La Confrérie de la Sanch à Vinça. 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussdlon, 

19i'2, p. 87-96. 



— 306 — 

1763. Pratx (Maxence). Les origines de Belestarde-la- 
Frontière, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
1902, l. m, p. 165-179. — Tirage à part, Perpignan, 
J. Payret, 1902, in-8 de 17 pages et une tabledes matières. 

1764. [Aveu féodal du château de l* Ecluse, 20 mars 1293.] 
Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, t. III, p. 325-326. 

1765. Ferrer (abbé Michel). Notice historique sur le 
villar/e du Tech. 

Céret, L. Roquo, 1902, in-8 de 61 pages et la table. 

1766. Armagnac (J.). Notre-Dame de Laval [près Cau- 
diès-de Fenouillèdes], 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
1902, t. III, p. 152-157. 

1767. Salsas (A.). Consécration de l'église de Saillagouse 
en 913. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, t. III, p. 217-227. 

L'auteur fait, à cette occasion, une intéressante revue 
des actes de consécration du ix« siècle conservés aux 
archives d'Urgel. 

1768. Sarrkte (J.). La confrérie de la Minerve à Vinça» 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, t. III, p. 239 250. 

1769. Gihalt(J.). L'ermîtar/c de Notre-Dame de Vie à 
Ville franche. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
19(j2, fasc. Lxviii. 



— 307 — 

1770. S ARRÊTE (J.). Notes et documents inédits sur Mar- 
cevol. — Les Cloches, — Bulle du Pardon. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1902, fasc. Lxxii, lxxv. 

1771. GiBEiAT (J.). Notice historique sur l'ermitage de 
Saint'Luc [dans la commune de Passa]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1902, fasc. Lxxiv. 

1772. Capeille (J.). Note historique sur l'église de Cal- 
dégas ( Cerdagne française). 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, t. III, p. 318-323. 

1773. Amélie- les Bains. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
fasc. Lxxviii. 

Une vue générale d'Amélie les-Bains et une vue du 
Cloître d*ArIes-sur-Tech. 

1774. Sarrète (J.). La confrérie du Rosaire à Vinça. 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, t. m, p. 341 356. 

1775. Massô Torrents (J.). Sant Marti de Canigô (No- 
ticias histôricas y arqueolôgicas). 

Dans Bulleti dn la Associaciô d*excursions catalanas, 
any xi, no^ 118-120, p. 167-188. 

1776. ToRREiLLEs (abbé Philippe). Les fêtes religieuses à 
Saint-Jean [dans la cathédrale Saint Jean de Perpignan] 
an xvir siècle. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan. 1902, 
no« 2, 3, 4, 12, 20, 21, 22, 26, 27, 50 et 51. 

1777. GiBHAT (J.). Une confrérie des tisserands et des 



— 308 — 
jardiniers à Véglise S aini- Jacques de Perpignan en 1394, 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1902, 
n«>s 18 et 19. 

1778. Les « Cartells de Visita » de Camëlas et de TaiUet 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, t. III, p. 334340. 

Indique le parti qu'on peut tirer de ces (( procès-yerbaux 
de visite canonique )). 

1779. GuissET (B.). Les Illes. Monographie et notes 
d'histoire. 

Cérel, Lamiot, 1902, in-16 de 159 pages. 

Il s'agit du village de Las Illas, dans le canton de Céret. 

1780. GiBRAT (Tabbé J.). Deux nouvelles études sur le 
Haut-Conftent : 

1^ Monographie du moulin de Fontpedrosa, 

2° Petit guide de Nuria, 

Céret, L. Roque, 1903, in-8 de 30 pages. 

1781. Capeille (l'abbé J.). La Seigneurie de Saint-Jean- 
Pla-de-Coris (976- 17 89). 

Céret, L. Roque, 1903, in-8 de 46 pages. 

1782. Sarrète (l'abbé J.). La Cerdagnede 1642 à 1652. 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1903, t. IV, p. 183-190. 

1783. Palustre (B.). La seigneurie d'Hugtéza, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903, t. IV, p. 216-224. 

1 784. Pratx ( Maxence). Notice historique sur Riunoguès. 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1903, t. IV, p. 247-260, 275-287. 

Le village de Riunoguès (canton de Céret) a été habité à 



— 309 — 

toutes les époqujs (contrairement à ce quo Ton a cru pen- 
dant longtemps), et la commune pourrait bien y avoir 
existé dès le xiii^ siècle. 

1785. Capeille (abbé J.). Le château et la baronnie cTUr. 
Dans Revue dliistoire et d'archéologie du Roussillon, 

1903, t. IV, p. 306-319. 

1786. GiBRAT (abbé J.)- Monographie de deux paroisses 
rurales : Passa et Villemolaque. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 

1903, fasc. Lxxx, lxxxviii. 

1787. Capeille (abbé J.). La seigneurie de Banyulsdels- 
Aspres. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1904, t. V, p. 17-26 et 49-60. 

1788. Capeille (J.). Le Couvent de Notre-Dame de 
Belloch [en Cerdagne]. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1904, t. V, p. 257-267. 

1789. OuDET. Saint- Laurent-de-la- Salanque de 1789 
à 1815. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1904, t. V, p. 18M92. 

1790. Torreilles (abbé Philippe). Opoul au XVII^ siècle. 
Dans Bulletin de la Société agricole, srienti/ifjfue et litté- 
raire des Pf/rénées-Orientoles, t. xlv, 2« partie, 1904, 
p. 5-38. 



— 310 — 



H) Mœurs et coutumes ; Faits divart 

1791. Henry. Lettres sur le Roussillon. 

PerpigoaQ, Tastu père et fils, sans date [1823?], in-S 
de 20 pages. Deux gravures. 

Première lettre : Les danses catalanes. 

Deuxième lettre : Une représentation des Mystères ou 

Comédies sacrées. 

1792. [Henry]. Danses catalanes. Description des danses 
catalanes exécutées en présence de S. A, R. Madame 
la duchesse dWn(joulvme [à Perpignan]. 

Perpignan, Tastu, mai 1823, in-8 de 23 pages. Figures. 

1793. Jaubert de Réart. Les feux de la Saint-Jean, 
croyances, usar/es et coutumes. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1833, n®25. 

1794. PuiGGARi ( Pierre). Origine du bruit qui se fait dans 
les églises pendant trois jours de la semaine sainte. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1834, n® 13. 

1795. Henry. Le Carnaval et ses usages sur quelques 
points des Pyrénées. 

Dans AI usée du Midi, p. 61-63, sans date [1835], 

L'exemplaire de cette revue, imprimée à Toulouse par 
K. Cadaux, comprend 160 pages. Sur la dernière pa^e, 
Henry a lui même mis à la plume ces mots: sans autre suite. 

Cf. du même auteur : Histoire du Roussillon, Introduc- 
tion, p. civ-cx et Guide en Roussillon, p. 163 196. 

1796. Notice des Jetés qua rerues M. Laurent Gardas 
à Céret... 

Perpi^^oan, Mlle Tastu, sans date [1846 ?], in 4^ 
Pièce. 

Lauréat Garcias était député de l'arrondissement. 



— 311 - 

1797. Jaubert- Campagne (A.). Le r>ieiix Roussillon, 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, l. viii, 1851, p. 53-174. 

Administration et coutumes. 

1798. Las disgracis d'en Pique A rag nés. — Pochade 
perpignanaise, assaisonnée de couplets, 

Perpignan, A. Tastu, 1860, in 4 de 4 pages non chiffrées. 
Sans nom d'auteur. 

1799. Terrats (J.). [Lettres à divers correspondants^^. 
Dans Journal des Pyrénées-Orientales de 1859, 1860 

et 1861. 

Quelques-unes de ces lettres, fort bien tournées, consti- 
tuent de précieux documents pour étudier les mœurs 
locales du temps. A noter les Promenades digestiveSy dans 
la collection de 1861. 

1800. SiRVEN []osQ^h). Chronique perpignanaise,\^QVY\CQ 
funèbre pour la mort de Philippe III, 17 mai 1621]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t, xiii, 1863, p. 201-204. 

1801. kLART, Ephémér ides. — 1518. Lettres du roi Charles- 
Quint, confirmant à Bertrand de La Sala le droit de cons- 
truire à Salses une maison des courriers, avec privilège de 
tenir la pointe jusqu'à un rayon de trois lieues autour de la ville. 

Dans Echo du Boussillon, 1864, 30 octobre, n® 13. 

1802. Alart. Ephémér ides. — 1372. Convention entre le 
médecin Albert dcl Puig et la ville de Collioure, pour 
Vexercice de non art ; Del Puig s'oblige à soigner gratuite- 
ment tous les malades de la commune, moyennant quoi il 
jouira de rertr/ins droits et dispenses. 

Dans Echo du Roussillon, 1864, 20 novembre, n^ 16. 

Cf. Les Juifs des ancirns comtes de Roussillon et de 
Cerdagne, par lierre Vidal, p. 62 64. 



— 312 - 

1803. Alart. Ephémérides. - 1378. Un tailleur de Perpi- 
gnan s'engage envers un de ses confrères à ne pas jouer 
pendant deux ans, aux « tables )) d'échecs ni à aucun autre 
jeu, en se soumettant à payer 500 sols barcelonais chaque 
fois qu'il ne tiendra pas son serment. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 19 mars, n» 33. 

Cf. Les Juifs des anciens comtés de Roussillon et de 
Cerdagne, par Pierre Vidal, p. 29. 

1804. SiRVEN (Joseph). (( Los Saludadors », esquisse de 
mœurs. 

Dans Bulletin de la Société agricole ^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xiv, sans date [1866], 
p. 117-119. 

1805. Alart. Document relatif aux représentations de 
comédies castillanes qui eurent lieu à Perpignan de 1623 
à 1637. 

Dans Revue des Sociétés savantes des départements, 
6e série, t. m, mai-juin 1876. 

Cf. Histoire delà Ville de Perpignan, par Pierre Vidal, 
p. 535. 

1806. Bach (colonel). Observations sur un ancien pro- 
verbe catalan: « Los dias crexen per Santa Liussa d'un pas 
de pîissa, per Nadal d'un pas de pardal ». 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, l. xxv, 1881, p. 103-105. 

Depuis le 4 octobre 1582, ce proverbe catalan n*a plus de 
sens, et la contradiction qu'il présente avec Talmanach n*est 
qu'apparente et s'explique aisément par le changement de 

calendrier. 

1807. FoNOLLET ( Pierre de). Le bon vieux temps. [Epi- 
sode de l'histoire du Roussillon au moyen âge]. 

Dans Papillon du 11 mai 1884. 



- 313 — 

1808. Vidal (Pierre). Le lionceau couronné, fable allégo- 
rique sur les réjouissances faites par MM, les consuls de 
Perpignan au sujet du sacre et couronnement du Roy 
Louis XV, 

Dans Papillon du 15 juin 1884. 

1809. VicENS (Firmin). Usages locaux des comtés de 
Roussillon et de Cerdagne, 

Prades, C. Larrieu & C*«, 1884, in-8 de 70 pages. 

Texte et traduction annotée des constitutions relatives 
aux poids, mesures, monnaies, règlements sur les cons- 
tructions, les loyers, etc. 

■ 1810. VALLOBERA(Isidrodela) [Premier PrésidentVïcior 
Aragon]. Lo mas de l'Alleu ou les Trabucayres en Rous- 
sillon. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1884, in-8 de 190 pages et 
2 pages de table. 

Récit quelque peu romanesque d'un épisode véridique de 
notre histoire locale au xix® siècle. 

1811. Vidal (Pierre). Les anciens théâtres de Perpignan. 
Dans Papillon, journal de Perpignan, n^» 135, 136, 137, 

138, 139, 4« année 1885. 

1812. Relation de la fête et des réjouissances faites à 
Perpignan le 29 novembre 1722 et les deux Jours suivants ^ 
à Voccanion du sacre et couronnement de Louis XV, se trou- 
vant consuls messieurs Raymond Rovira Moran, Don Joseph 
de Tord, Joseph Bosch, Jean Viguier et Joseph Carrera. 

Dans Papillon des 5, 12, 19 et 26 juillet 1858. Réimpres- 
sion d'une plaquette du temps. 

1813. Vidal (Pierre). Recettes pseudoniédi cales. 
Dans Papillon du 6 décembre 1885. 



— 314 - 

1814. Souoenir des fêtes de Banyals-sur-Mer à VoccaMwn 
de l'inauguration de la Vierge [du sculpteur] d'Oliva. 

PerpignaD, Ch. Latrobe, 1888, in-8. Gravure. 

1815. Brutails (Auguste). Les chiens de garde des 
forteresses du Roussillon. 

Dans Bulletin historique et philologique du comité des 
travaux historiques et scientifiques, 1889, p. 91. 

La commuDicatioQ de M. Brutails n'a pas été insérée 
dans le Bulletin, où Ton ne trouve que le court rapport de 
M. Siméon Luce. 

1816. Balari y Jovany (Joseph). Règles de bona criança 
en menjar, heure y servir à taula, tretes de lo terç del Crestià 
per P. M. Fr. Francesch Eximenis. 

Dans Biblioteca de la « Revista catalana », Barcelone, 
Fidel Girô, 1889, in-8 de 45 pages. 

C'est un très curieux Manuel de civilité du xiv* siècle, 
en catalan. Le livre appelé Lo Crestià (Le Chrétien) est 
un des ouvrages les plus remarquables de Francesch 
Eximenis. 

Cf. Grahit (Emilio), dans la Renaixensa, t. m. 

1817. Vmos (H.). Conférence sur les Trahucayres faite 
à TAssociation polytechnique des Pyrénées-Orientales le 
samedi 26 mars 1898. 

Perpignan, imprimerie de V Indépendant, 1898, in 8 de 
71 pages. 

1818. Chauvet (Horace). Folk-lore catalan. Légendes du 
Roiisaillon. 

l^aris, J. Maisonneuve ; Perpignan, librairie de V Indé- 
pendant, 1899, in 8 de 119 pages. 

Cf. Maspons y Labros, Lo Rondallaifre, Cucntos populars 
rata latin, paasitn. 



— 315 — 

1819. Payret (Joseph). Malloles, 

D^n^ Journal commercial illustré des Pyrénées-Orientales, 
1900, fasc. xLi. 
Curieuse vue d'après un dessin de Boher, fait en 1825. 

1820. BuET (F.). Une saison théâtrale à Perpignan, 
17771778, 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1900, l. I, p. 97-103. 

1821. ViCENS (F.). Un livre de raison catalan du 
XV 11^ siècle y à P rades. 

Dans Reçue d'histoire et d* archéologie du Roussillon, 

1901, l. II, p. 284 287. 

Intérêt à peu près exclusivement familial. 

1822. Vergnes (J.). Quelques fêtes officielles sous le 
Directoire. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1901, t. II, p. 288 293. 

1823. ToRREiLLES (abbô Philippe). Le livre de raison 
d'une famille de paysans roussillonnais au XVII^ siècle. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xLiii, 1902, p. 193-251. 

Il s'agit de la famille Ciuro, de Camélas. Très intéres- 
sants détails sur la vie rurale à Tépoque où le Roussillon 
fut annexé à la France. 

1824. Palustre (Bernard). Vieilles recettes médicales. 
Dans Reçue d'Instoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, p. 130-132. 
Cf. NUISIS. 

1825. GuiBEAUD (Jean). Notice sur les rejouissances pu- 
bliques et officielles sous r Ancien rér/ime. 

Dans Rente d'histoire et d'arc/téologie du Roussillon, 
1902, t. m, p. 192 198. 



— 316 — 

1826. BuET (F.). Une question de préséance (1699). 
Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1902, p. 283-284. 
Conflit entre le Conseil souverain et l'Université. 

1827. ToHREiLLEs (abbé Philippe). Le livre de raison 
d'un curé congruiste. 

Dans Bévue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, p. 101-124. 

C'est le llihre de la rectoria de Palau [del Vidre] rédigé 
par Joseph Pages, curé de la paroisse, entre les années 
1721 et 1768. 

1828. BoYER (César) et Cazau (A.). J' suis candidat à 
Perpignan, Revue locale en trois actes représentée pour la 
première fois au théâtre municipal de Perpignan, le 22 no- 
vembre 1902. 

Paroles de César Boyer, musique de A, Cazau, 

A la fin : impr. lypo-litho J. Payrel, sans date [1902], 
in-8 de '^9 pages. 

1829. [Vassal (Augustin)]. Fête du cinquantenaire de 
rimmaculee Conception à la Cathédrale de Perpignan, 

Perpignan, Ch. Lalrobe, 1905, in-8 del5 pages. Gravure. 



SIXIEME PARTIE 



DROIT ET JURISPRUDENCE 



A) Droit public, Institutions et Histoire du droit. 

B) Droit civil et droit criminel. Jurisprudence. 

Factums. 



DROIT ET JURISPRUDENCE 



A) Droit public. Institutions et Histoire du droit. 

1830. Antiquiores Barchinonensium leges quas vulgus 
Usaticicos appellat, cum Comentariis Supremorum Juris- 
consultorum Jacohi a monte Judaico, Jacohi et Guielermi a 
Vallesicca et Jacohi Calicii cum Indice copiorissimo non 
autea excussœ, 

1544, gr. in-8. 

D'abord promulguée dans le Comté de Barcelone, 
par le comte Raymond-Bérenger le Vieux en 1068, les 
comtes implantèrent ce code dans les pays qui tombèrent 
successivement en leur pouvoir. Dès les premières 
années du xiii^ siècle on le trouve en Roussillon et en 
Cerdagne. 

1831. Constitutions y altres drets de Cathalunya compi- 
lats en virtut del cap, de cort XXIII. de las Corts per la 
S. C. y Reyal Majestat del Rey Don Philip nostre senyor 
celebradas en la vila de Montso. Any M.D.LXXXV. 

Barcelona, 1588-1589, 3 volumes in folio. 

Les ConMitations donnent, en langue catalane, un grand 
nombre de lois édictées en Catalogne, mais la méthode 
d'exposition suivie par les compilateurs est très défec- 
tueuse. Les Constitutionti n'en fournissent pas moins les 
éléments d'un tableau à peu près complet de la législation 
catalane. 

1832. Fuero Jazgo. — Fortis antiquun Gotltorum Regum 
Hispanise olini '< liber ludicum » : Jiodic « Fuero juzgo » 



— 320 - 

nuncupatus.., cui accessit breuis eorandem Historia, Auiore 
Alfonso a Villadiego, 
Madrid, Madrigal, 1600, in-folio. 

Sur le Forum judicum et l'influence de la Loi des Wisi- 
goths dans Tancien Roussillon, voir principalement âlart, 
Privilèges et Titres.,, introduction; et Brutails, Etude 
sur la condition des populations rurales du Roussillon, 
Introduction, deuxième partie. 

1833. Ordinacions y crides fêtes per los molt illustres 
senyors Députais y oydors de comptes del General del 
Principat de Cathalunya y Comtats de Rossello y Cer- 
danya... Publicadas en la ciutatde Barcelona a xi. de octo- 
bre MDC. XXIII. 

1834. Libre dels quatre senyals del General de Cathalunya, 
contenint dicersos capitols de cort, ordinations, déclarations, 
pricilegis y cartas reals fahents per ledit Général»,, 

Barcelone, Hieronym Margarit, 1634, in-4. 

1835. Capitols dels drets y altres coses del General del 
Principat de Cathalunya y comtats de Rossello y Cerdanya 
fets en corts gênerais del any m.ccgc.lxxxi Jins en lo any 
M.D.LXiii inclusiue y dels drets que per practica y altrament 
se paguen. En lo trienni de m.d.lxxv... 

Barcelona, Gabriel Nogues, 1635, in 4. 

1836. Edictés e crides fêtes, y publicades per manament 
del excelleniissim scnijor Phelip de la Motte Houdancourt, 
Mariscal de França, del conseil de sa Magestat, y son 
lloctinent, y Capità General en lo Principat de Cathalunya, 
1/ comtats de Rossello y Cerdanya. 

Barcelona, en casa de Pare Lacauailleria, any 1642, 
in folio de 20 feuillets non numérotés. 

1837. Edictés e crides fêtes y publicades per manament 
del serenissim senyor Henrich de Lorena, comte de Har- 



— 321 - 

court, de Briosna, y de Armenyach, Caualler dels ordensde 
sa Magestat, Par y Caualler y Major de França, de la 
Sacra, Christ ianissima, y Real Magestat Conseller, Lloc- 
tinent y Capitd General en lo Principat de Cathalunya^ y 
Comtats de Rossello y Cerdanya. 

Kn Barcelona : Ëo casa de Pere Lacaualleria, any 1645, 
in-folio de 20 feuillets doq numérotés. 

Ce sont, à peu de chose près, les Edictés e Crides de 
164*2. Le recueil paraissait d'ailleurs chaque trienni, c'est- 
à-dire tous les trois ans. 

1838. Llibre de privilegis, usos, stils y ordinacions del 
Consulat de mar de la Jidelissima cila de Perpinya,,. 

Estampât en Perpinya, en casa de Ësteue Bartau, al 
carrer d'Espirâ, 1651, in-8. 

1839. Crides f y Edictés, feis per lo Excellentissim Senyor 
Don Juan Sentis, bisbe de Barcelona de la Sacra, Catholica 
y Real Majestat Conceller, Virrey, y Capita General, en lo 
Principat de Cathalunya, y Comtats de Rossello y Cer- 
danya sobre la erectio de Fires, y Canibis, en la Vila de 
Perpinya. 

Estampadesen Perpinya, de ordinacio dels molts Magni- 
fichs Matias Girau, Doctor en Lleys, Burges Honrrat, y 
Rafel Pellicer, Mercader, consuls de la Llotja de Mar, lo 
correnl Any M. DG. XXIII. 

Comprovades ab sos Originals, recondits en lo Archiu 
de dita Llotja, per Blazy Ganta Nolari, y Escriua de 
aquella, y del Magistrat do dites Fires. 

Estampades, en la Fidelissim Vila de Perpinya, en casa 
Esteue Bartau, al carrer de Espira, 1651, in-8. 

1840. ConMifiitions // r/lfres drois de CatltaJnni/a, com- 
pilais en rlrfat del capital de cort lxxxii. De las corts 
per la S. C. // H. Majestat del Reij Don Philip IV, 



— 322 — 

Nosire senyor celebradas en la ciutat de Btu^eUma, 
any m dcc ii. 

Barcelona: En casa de Joan Pau Marti y Joseph Uopis, 
estampers, any 1704, 8 yolumes in-folio. 

Cf. n* 1831. 

1841. Directori de la visita del General del Prineipai de 
Caihalunya y comptais de Rossellô y Cerdanya... any 1689. 

Barcelona, Rafel Figaerô, in-4 de 320 pages. 

Page 241 et suivantes : (( Nomina de las ciutats, vilas y 
llochs del Principat de Cathalunya y comptats de Rossellô 
y Serdanya, diyidits per las viguerias. » 

Paraissant par frienni, c'est à-dire tous les trois ans. 
L'exemplaire signalé est remarquable en raison de la 
dernière partie; on observera, en effet, que le Roussillon et 
la Cerdagne, annexés à la France, y figurent malgré le 
traité des Pyrénées. 

1842. Requête présentée au Roi par Jean Harvieu Basan 
de Flamenville, évêque d'Elne ou de Perpignan, pour /aire 
voir que les officiers du Conseil supérieur de Perpignan 
entreprennent sur les droits de Vëvèque d'Elne, du clergé et 
de la juridiction ecclésiastique de ce Diocèse, contre les 
T /sages et Constitutions qui seroent de loi dans le Roussillon. 

Paris, de Laune, 1701, in-folio. 

1843. Requeste au Roy et Mémoire des Citoyens nobles de 
la /rè.s Jidùle Ville de Perpignan pour prouver qu'ils ont 
toujours été membres du Corps de l/j Noblesse. 

Perpignan, Jean Baptiste Reynier, 1742, in-folio de 
6 pages. 

1844. Pièces justificatives de la Xobles.se et des Préroga- 
tives des Avocats de Perpignan et de leurs En fans. 

Perpignan, Guillaume Simon Le Comte, sans date, 
[1744], in-8 de 70 pages. 



- 323 — 

1845. Xaupi (abbé). Recherches historiques sur la noblesse 
des Citoyens Honorés de Perpignan et de Barcelone connus 
sous le nom de Citoyens Nobles ; pour faire suite au Traité 
de la Noblesse de La Roque, 

Paris, Nyon, 1763, in-12; et Paris, Cl. Simon, 1776, 
3 volumes in-12 (édition complète). 

1846. [Xaupi (abbé)].' Continuation du livre des recher- 
ches historiques sur la noblesse des Citoyens Majeurs de 
Perpignan et de Barcelone, imprimé in- 12 chez Nyon, en 
176S. Pour servir de Réponse aux Objections des autres 
Nobles de la Province de Roussillqn ; en la cause pendante 
devant Sa Majesté entr'eux et les Citoyens Nobles de Per- 
pignan, 

Sans indication typographique, in-4. 

1847. Edit du Roi, portant règlement pour l'administra- 
tion des villes et principaux bourgs de Roussillon. 

Perpignan, J.-B. Reynier, sans date, in 4 de 36 pages. 

Du mois d'août 1768. Extrait des registres du Conseil 
souverain de Roussillon. 

1848. Mémoire au roi touchant la contestation entre la 
Noblesse et les Bourgeois honorés de Perpignan. 

Paris, veuve Regnard, 1769, in 4 de 88 pages. 

1849. FossA (PVançois). Ohscr rations hisloriques et cri- 
tiques sur le Droit public de la Principauté de Catalogne et 
dit Comté de Roussillon : On Von five les véritables principes 
et les prérogatives de la Xol)lesse, pour servir à Ventière réfu- 
tation des Ecrits de M. VAhhé Xaupi sur la prétendue dieva- 
lerie des Bourgeois lionorés de Perpignan et de Barcelone. 

Perpignan, Claude Le Comte, 1770, in 4. 

Réfutation de la théorie de Xaupi sur les a Bourgeois 
honorés. » 



- 324 — 

1850. Procès verbal dressé le vingt deuxième juil- 
let 1771 et jours suivans à la réquisition de VOrdre de la 
Noblesse de Roussillon par M, de Bon, Conseiller du Roi,,. 
député par Arrêt du Conseil du 18 Novembre 1769 pour 
V Instruction de V Instance pendante par devant le Roi et son 
Conseil, entre ledit Ordre, celui des A vocats de Perpignan 
et le Corps des Bourgeois honorables et immatriculés de la 
même Ville, 

Perpignan, C. Le Comte, 1771, in 4 de 95 pages. 

1851. Fos8A ( François). Mémoire pour l'ordre des avocats 
de Perpignan^ contenant l'entière réfutation des Recherches 
de M, VAbbé Xaupi sur la prétendue Noblesse des Bourgeois 
Majeurs de Perpignan et de Barcelone. 

Toulouse, Jean-Florent Baour, 1777, in 4 de 382 pages. 

1852. Fos8A (François). Réfutation abrégée des Recher 
ches sur la prétendue Noblesse des Bourgeois Majeurs de 
Perpignan, selon l'ordre des matières. 

Toulouse, Jean- Florent Baour, 1778, in-4 de 168 pages. 
Ordinairement relié avec le précédent. 

1853. Mémoire des Citoyens nobles de la Ville de Perpi- 
gnan en réponse à un imprimé publié au mois de février 1769 
par les Avocats de la même Ville. 

Sans indication typographique, in 4 de 98 pages. 

1854. Observations sur la requête au Roi composée en 
faveur des Avocats de Perpignan par M. Morireaa^ Avocat 
aux conseils de Sa Majesté publié en août de 1760. 

Sans indication typographique, in-4 de 20 pages. 

1855. Lettre en réponse à l/auteur anongjne (mais qui 
seroit fâché de n'être pas connu) de la protestation signifiée 



— 325 -- 

L'objet môme de tous ces ouvrages et mémoires 
coDcerD8Dt« les Bourgeois honorés » de Perpignan n'offre 
plus aujourd'hui qu'un intérêt secondaire : il s'agissait de 
savoir si ces <( citoyens» étaient « nobles » ; mais les notes, 
les analyses et commentaires de documents sont infiniment 
précieux pour l'historien. Les Bourgeois honorés récla- 
maient tous les privilèges de la noblesse héréditaire ; les 
gentilshommes combattaient leurs prétentions, et les 
avocats intervenaient pour faire reconnaître leur droit 
à la noblesse personnelle. L'instance introduite devant le 
Conseil du Roi en 1738 était encore pendante en 1789. La 
Révolution mit tout hors de cause, juges, avocats et 
parties. 

Les écrits de l'abbé Xaupi signalés ci-dessus sont remplis 
d'erreurs de détail, mais on y trouve souvent des aperçus 
très nets sur les grandes questions historiques. Fossa lui 
est supérieur de beaucoup par la solidité de l'érudition, 
l'entente des anciens documents et la critique des antiquités 
locales. Il faut reconnaître cependant que Fossa est plus 
érudit que savant, plus plaideur qu'historien. 

1856. Lettre de M. le Maréchal de Mailly au Roi 
sur Vadministration intérieure qu'il a rempli en Rous- 
sillon. 

Sans lieu d'impression, 1790, in-4. Pièce. 

1857. [Danglade]. Oraison funèbre de l* Ex Conseil sou- 
verain de Roussillon ; Terminée par des Réflexions libres sur 
la noucelle organisation de l'Ordre Judiciaire et sur les 
arnntar/CH de la Constitution. Par un Laboureur du Dépar- 
tement des Pf/rénres- Orienta les, dernii're victime de V Aristo- 
cratie de ce Tribunal. 

Perpignan, sans nom d'imprimeur, 1790, in-12 de 
93 pages. 

L'auteur de ce pamphlet est Jacques d'Anglade, de Prats- 
de-Mollo, qui joua un certain rôle pendant la Révolution. 
Il devint commissaire de guerres, juge de paix et juge au 
tribunal civil de Perpignan. Le môme que le suivant. 

1858. Anglade (Jacques). Réflexions républicaines sur 



— 326 — 

V incarcération de plusieurs patriotes de Perpignan, par 
une des victimes de cette oppression, 

Perpignan, J. Âlzine, An III, in-S de 16 pages. 

1859. Fuero juzgo en latin y castellano cotejado con les 
mas antigos y preciosos côdices por la Real Academia 
Espahola. 

Madrid, Ibarra, 1815, in-folio. 
Bonne édition. 

1860. [Jaubert-Campagnk]. Essai sur les anciennes insti- 
tutions municipales de Perpignan, 

Perpignan, Alzine, 1833, in 18 de 88 pages. 

1861. Renard de Saint-Malo (Jean-Baptiste). Insti- 
tutions analogues à la Députation ou Commission perma- 
nente des Etat s- généraux de Catalogne. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1834, n<>* 36 
et 37. 

1862. PuiGGARi (Pierre) et Renard de Saint-Malo. 

Droit de vindicte exercé Van JSLl par les Perpignanais 
rontre Villrfranche. — Même droit exercé par les mêmes 
en 1629 contre Barcelone. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1834, no*40, 
4243. 

1863. Campagne. Le droit de vindicte. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1837, 
n' "^ 34 et 36. 

1864. l^uiGGARi ET Campagne. Los guerres personnelles. 
Dans Le Publicateur des J^y renées- Orientales, 1837, 

n"^ 37-43 et 48-49. 

18(]5. Henry. iSur l'ancienne constitution militaire de 



— 327 — 

Perpignan, résultante de son droit de guerre ou privilège de 
de la main armée. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. rv, 1839, p. 231-254. 

1866. ViLLAR (Célestin Xavier de). Des franchises du 
Roussillon et des barons de Thoren, 

Paris, E. Proux, 1840, in-8. Pièce. 

1867. Henry. Histoire de la constitution municipale de 
la ville de Perpignan, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales y t. v, 1841, p. 176-266. 

1868. Lacroix (Paul). Dissertations sur quelques points 
curieux de r histoire de France et de V histoire littéraire. 
Sur les Citoyens-Nobles de Perpignan. 

Paris, Techener, 1841, in-8 de 53 pages. 

1869. Massot-Reynier (J.). Les coutumes de Perpignan 
Huicies des Usages sur la dune, des plus anciens privilèges 
de la Ville et de documents complémentaires, publiées en 
latin et en roman d'après les manuscrits, par la Société 
archéologique de Montpellier, avec une Introduction. 

Dans Mémoires de la Société archéologique de Montpellier. 
Tirage à part, Montpellier, J. Martel aîné, 1848, gr. in-4. 

1870. Ebert (Adolf.)- Quellenforsrhungen arts der ges- 
rhichte Spaniens. 

Cassel, 1849, in-8. 

Importantes notices sur les institutions de Catalogne. 

1871. PuiGGAHi (Pierre). Modo d'élertlons ntanicipalrs 
ancienne/fient ctahli à Bircsalfea [1409]. 

Dans Bnllrtln de la Société af/ficole, seLenti/i(/ue et litté- 
raire des Pf/rênées-Orienta/es^ t. vin, 1851, p. 362-368. 



— 328 — 

1872. Clos (Léon). Essai sur l'ancienne constitution mu- 
nicipale de Perpignan. 

Dans Mémoires de l'Académie impériale des sciences, 
inscriptions et belles- lettres de Toulouse, cinquième série, 
l. m, 1859, p. 125-155. 

Tirage à part, Toulouse, Douladoure frères, sans date, 
in-S de 32 pages. 

1873. Alart. Ephéniérides. — 1604, Don Pierre de 
Perapertusa, vicomte de Joch et seigneur de Rodés, change 
en un cens annuel de 3 sols 4 deniers les redevances d'une 
«llampresa » (lamproie) que lui faisait tous les ans le tenan- 
cier du moulin à farine de Ropidera. 

Dans Echo du Roussillon, 1864, 16 octobre, n^ 11. 

1874. Alart. Pierre d'Aragon vend en franc-alleu au 
chevalier R. de Pérellos le mère et mixte empire avec toutes 
les justices du château de Joch. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 8 janvier, n® 23. 

1875. Alart. Ephéniérides. — 1347, Le roi Pierre 
d'Aragon remet en vigueur son privilège qui exemptait les 
Jff//'s de VAljama de Perpignan de Vohligation où ils étaient 
(le faire moudre leur blé aux moulins du roi. 

Dans Ec/io du Roussillon, 1865, 23 avril, n® 38. 

1876. Alaht. Ephé mer ides. — 1264. Délibération de la 
communauié dos « prohomens » de Perpignan, statuant que 
reiir (jui seront élus pour faire la répartition des <( questes » 
rt autres impositions publiques do rront faire ce travail gra- 
fiiiteniont. 

Dans EcJto du Roussillon, 1865, 14 mai, n° 41. 

1877. Alart. Epltémérides ratalunes. — 134,1. Lettre du 
roi Pierre III d'Aragon, ordonnant à son procureur d'exiger^ 



— 329 — 

avec toute rigueur, des habitante du Boulou, le droit de 
<( cena )> (repas), dont ils se prétendaient exempts. 
Dans Journal des Pyrénées- Orientales, 1867, n<> 98. 

1878. Alart. Privilèges et titres relatifs aux franchises, 
institutions et propriétés communales de Roussillon et de 
Cerdagne depuis le xi® siècle jusqu'à Van 1660. 

l*"® partie (seule parue). 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1874, in-4 de m -348 pages. 

Recueil d'une extrême importance que la mort n'a pas 
permis à Tauteur de continuer. 

1879. CoROLEu E iNGLADA(José) et Pella y Forgas (José). 
Las cortes catalanas. Estudio juridico y comparativo de su 
organizacLon y reseha analiiica de todas sus legislaturas, 
episodios notables, oratoria y personajes ilustres, con muchos 
documenios inéditos del Archivo de la Corona de Aragon y 
el del Municipio de Barcelona. 

Segunda edicion. 

Barcelona, imprenta de la (( Revista histôrica latina », 
1876, in-4 de 418 pages. 

1880. Ville de Perpignan. — Règlement général de police. 
Perpignan, imprimerie de Y Indépendant, 1878, in-8 de 

28 pages. 



1881. CoROLEU E Ixglada. El feudalis/no y la servidumhre 
de la gleba en Caialttna. 

Gerona, 1878, gr. in 8. 

1882. Pella y Forgas (D. José). Los fueros de Caialaha. 
Barcelona, 1878, in-fol. 

1883. Mo LIN 1ER (Auguste). Etude ,s/i/- iadrinnistvation 
féodale dans le Ldafiurdoc f i)()()-12'''i0). 

Toulouse, Kdouard Privai, 1879, in-18 de 363 pages. 



— 330 — 

Extrait du tome vu (p. 132-212) de la nouvelle éditioD 
de V Histoire générale de Languedoc, 

L'historien du Roussillon doit lire cette substantielle et 
remarquable étude qui contient nombre de renseignements 
sur les pays catalans. 

1884. Alart. De la répartition des <( questes ^ et autres 

impositions en Roiissillon. 

Dans le Papillon du 31 août 1884. 

Article postume. Voir ci-dessus l'observation présentée 
au no 1600. 

1885. Brutails. Etude sur V esclavage en Roussillon du 
XIII® au xvii® siècle. 

Dans Nouvelle Reçue historique de droit français et 
étranger^ 188Ô. 

Tirage à part, i'aris, Larose et Forcel, 1886, in-8 de 
44 pages. 

1886. LoEB (Isidore). Histoire d'une taille imposée sur les 
jidf'a de Perpignan en 1413. 

Dans Revue des Etudes juives, 1887. Tirage à part, Paris, 
A. Durlacher, 1887, in-8 de 79 pages. 
Elude faite d'après le manuscrit. 

1887. Brutails. La loi stratœ. 

Dans Revue Ifi,stori(/ue du droit français et étranger, 
1888. 
Tirage à part, L. Larose et Forcel, 1888, in-8 de 32 pages. 

1888. Teule (E. de). Etat des juridirtions inférieures du 
coiiiir de Roussillon avant 1790. 

Paris, 1888, in-8 de ôl pages. 

1889. Sauvy (J . ). Listit (liions de la province de Roussillon 
( i:s7 I7S<S). 

Laval, Jamin, 1800, in-12 de 117 pages. 



— 331 — 

1890. Brutails (Jean- Auguste). Les sources du droit 
roussillonnais. 

Dans Revue des Pyrénées, t. v, 1893, p. 298-324. 

1891. Desplanque (Emile). Les infâmes dans l'ancien 
droit roussillonnais. 

En partie dans Bulletin de la Société agricole, scientifique 
et littéraire des Pyrénées- Orientales, t. xxxiv, p. 437-521. 

Tirage à part, Perpignan, Ch. Latrobe, 1893, în-8 de 
142 pages. 

Au verso du faux-titre on lit: Les <( chapitres i à ivdece 
mémoire ont été publiés dans le xxxiv<* Bulletin de la 
Société agricole, scient i^que et littéraire des Pyrénées- 
Orientales, » 

1892. Sellier (Marcel). L'Assemblée provinciale de Rous 
sillon et sa commission intermédiaire. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 

littéraire des Pyrénées-Orientales, t. xxxix, 1898, p. 248-441. 

Tirage à part, Perpignan, Ch. Latrobe, in-8 de 203 pages. 

1893. BovK. Institucions de Catalunya, obra premiada 
en los jochsflorals de Barcelona, Vany 1894. 

Barcelona, sans date, in 8. 

1894. Cortes de los antiguos rcinos de Aragon y Valencia 
y Principado de Catahuia. 

Madrid, io fol., 1896et suivantes, en cours de publication. 
Collection de textes présentant un très grand intérêt. 

1895. Desplanquk (Emile). L'intendance du Roussillon. 
Mènioir-e de P. Poeydarant. 

Dans Bulletin de la Soriclo agricole, scientifique et litté- 
raire des J^yrénecs-Orientalesy t. xxxv, 1S94, p. 283-440 ; 
t. XXXVII, 1896, p. 3(Î5 416; t. xl, 1899, p. 317-358. 

Non terminé. L'original est aux Archives départemen- 



— 332 — 

1896. Sabaté (Charles). Essai sur les sources du droit 
des comtés de Roussillon et de Cerdagne jusqu'en 1344. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1899, in-8 de 389 pages. 

Publie quelques textes inédits, notamment, aux pages 363 
et suivantes, les Coutumes de Tautavel d'après Archives 
départementales des Pyrénées- Orientales, B. 31. 

1897. PiSKORSKi. Le problème de la signification et de 
r origine des six Mauvais Usages en Catalogne (en russe). 

Kiew, 1899, in-8. 

1898. Desplanque ( Emile). Les Constitutions communales 
de Perpignan, 

Dans Revue dldstoire et d'archéologie du Roussillon^ 
1900, l. I, p. 89 96 et 104-113. 
Cf. nos 1860, 1865 et 1872. 

1899. Palustre (Bernard). Délibération de l'assemblée 
de la noblesse du Roussillon, 12 septembre 1738. 

Dans Reviœ dliistoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900, t. I, p. 218-252. 

La noblesse repousse les prétentions des « Bourgeois 
honorables et immatriculés ». 

C'est le commencement du fameux procès dont les princi- 
pales pièces sont signalées ci-dessus, n®*^ 1843-1856. 

1900. Confirmation par le roi Jacques I de Majorque de 
rrrcf/iplion des inaiivais usages octroyés à prix d'argent par 
(hi.iUauiiïc de Canet aux Jiabitants de Fuilla et de Cerset en 
Confient, S juillet 1277. 

Dans Reçue dliistoire et d'archéologie du Roussillon, 
1900, t. I, p. 320. 

1901. Jacomet (Denis), f.e Conseil souverain de Rous- 
sillon. 

Montpellier, Jean Martel aîné, 1801, in-8 de 58 pages. 

Discours prononcé à l'audience solennelle de rentrée du 



^ 333 — 

16 octobre 1901, de la Cour d'appel de Montpellier, par 
M. Jacomet, avocat général. 

1902. [Bertrand de Balanda (Jean)]. Nobles et bour- 
geois nobles du Roussillon, 

Dans Revue d'histoire et d*archéologie du Roussillon, 
1901, t. II, p. 78-84. 

19Û3. Pratx (Maxence). Un lotissement de terres féo- 
dales au xviii® siècle. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1901, t. II, p. 123-136 et 154-166. 

1904. Palustre (Bernard). La réforme grégorienne en 
Roussillon. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1901, t. II, p. 279-280. 

1905. Transaction entre Guillaume, vicomte de Castellnou, 
et Arnald de Saint-Marsal, au sujet des justices de Bellpuig 
(2 mai 1282). 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 

1902, t. m, p. 261 262. 

1906. Galibert (Paul). Le Conseil Souverain de Rous- 
sillon. 

Perpignan, imprimerie de V Indépendant, 1904, gr. in 8 
de 144 pages. 

Bonne étude, écrite d'une plume élégante et facile, mais 
qui, de l'aveu môme de l'auteur, n'est qu'un essai. 

1907. Salsas (Albert). La rnatrirtdrdf's notirr/eois honorés 
de 1(1 Ville de Perpignan. 

Dans Renie dliistoire et d'archéologie du Rousf^illon^ 
1904, t. V, p. 321-360. 



- 334 - 



B) Droit civil et droit criminel. — Jarisprudence. 

Factams. 

1908. Discvrs en /et. Per lo molt illvstre, y egregi don 
Manvel de Lvpia del Orde, y Milicia de Nostra Senyora de 
Alcantara, del Real Conseil de Sa Magestat Catholîca, y 
son Portant Veus de Governador General en lo Principat de 
Cathalunya. 

Contra 
Los nobles Mare, y fill Alamany en excluslo del spoli per 
aquelles prêtés. 
Sans indication typographique. 

1909. Iitris allegationes in facorem Catlierine et loannis 
Maris Mercatoris matriculati Perpiniani, 

Contra 

Egregiam dominam D. Thomasiam de Ardena Marquio- 
nissarn Montisferrarii, in causa inter eos rertente in Su- 
prcma Caria Bussilionis. 

A la fin : Bonet Phile et I. V. D. Imprimatur. Sagarra. 

Sans indication typographique. 

1910. Adsit Lvx sanctissiine Trinitatis. Pro Francisco 
Joli Agricola Loci de Ripisaltis ex ma. 

Contra 

('athcrinam Maris viduam Jacobi Maris Aromatarii, et 
loanneiii Maris Merratorern villae Perpiniani ex alia. 
Juris JJiscitrsvs. 

A la fin : Blay, Vhn\ et LL. D. 

Sans indication typographique. 

1911. Juris disrursrs pro nobili et egregia D. D. Tho- 



— 335 ^ 

masia de Ardena et de Aragon, Marchionisa Moniiè- 
ferrarii. 

Contra 

Catherinam Maris viduam et Sannem Maris Mercaiorem 
matriculatum Perpiniani ejus Filium. 

L'exemplaire que nous avons vu est incomplet. 

1912. Discors en fet, Per lo malt illvstre senyor D, Manvel 
de Lvpia, cavalier del Orde de Nostra Senyorade Alcantara, 
del Real Conseil de Sa Magestat Catholica, y son Portant 
veuH de Governador General en lo Principat de Cathalunya, 

Contra 

Los nobles Z)* Mariangela de Alamany, y de Fontanella 
y Don Joseph de Alarnany y de Bellpuig sonfilL 

Sobre lo fet de la causa, que dits Alarnany s aportan 
contra dit de Lupià vertent en la cort soberana de Rossellô, 
Confient, y pays adjacent de Cerdanya, 

A Relaciô del integerrim Francisco de Marti, y de 
Viladamor, Conseller, y Advocat General en dita Soberana 
Cort, 

A la fin : Ponlalla J. V. D. 

Sans indication typographique. 

1913. Mémorial en fet del syndich de Coblliure, contra 
los Consols, 1/ Sr/ndirJi de la Lloija de mnr de Perpinyà, 
Arrendadors, // ËJ^artors del dret del péri ntge, y contra lo 
sf/ndic/i de la rila de Perpinyà, en la causa que aporta à 
relacio rui/ del Mar/ni/ich Mi.'iHer Ilijacinto Pallarès. 

Signé: Balet V. I. D. 

Sans indication typographique, in-folio de 9 feuillets 
non numérotés. 

1914. Jésus, Maria, Joseph, cura diois Ahdon et Senen 
Arularuia paironis Juris responsiun, in facovern illnsiris 



— 336 — 

Joannis de Torrent, domicelli, et magnifici Antonii Camps 
Burgensis Honoraii Perpiniani, paris ac legitimi admi- 
nistratoris personœ et bonorum alterius Antonii Camps, de 
Torre Nohell et Serrât, Jilii sui, 

Contra 
Nohilem Antonium Berart, notarium Figueriarum, 
A la ÛD : Ortega et Closells soit imprimé : Massia. 
Sans indication typographique, in-8 de 34 pages. 

1915. Jesiis^ Maria, Joseph, cum Angelico Praeceptore 
Divo Thoma. Propugnacvlvm juridicœ veritatis, Pro Lu- 
docico ^' Josepho Crestina, pâtre ^ Jîlio respective, Urbis 
Illiberitanœ Helenensis Diœcesis, 

Contra 

Montserratum ^' Raphaelem Puitgsech ^- Altimir Con- 
juges ejusdem Urbis, 

A la fin : Bou Se Lassus, L. L. D. Perpiniani, Typis 
Francisci Vigé, Typogr. Régis. 

1916. Pro Antonio Guerra pictore Perpiniani, 

Contra 
Praires Maginuni et loannem Colis, et Abdonem Donii- 
niciun Espro.r Burgensem Perpiniani. 
A la fin : De Oianarle. 
Sans indication typographique. 

1917. Copie d'une consultation dWvocats Tenue à Bar- 
re! om' pour les intcresiH du Conrent (^' Religieux de VObser- 
vanre do Saint François de la cille de Perpignan, dont 
Voriginalest gardé dans leurs archives. — En latin. 

Sans indication typographique. 

1918. Jésus, Maria, Joseph, cum dira Icône Jurisconsul- 
torum Patrono colendissimo juris Responsum, in favorem 



— 337 — 

illustris Ahdonis Dominici Esprer ^ de Copons Bur gênais 
Honorait Perpiniani, in album conscripti, 

Contra 
Illustrem Raymundum de Rùcahruna Domicellum Per- 
piniani. 

A la fia : Permis d'iraprimer, Trobat, Ortega & Closells. 
Sans indicatioD typographique. 

1919. Pro illvstri et egregio domino dompno Galcerando 
de Cruilles, et de Sancta Pau, Comité de Montagut et 
antea barone de Mosset, et Castri Follit, 

Contra 

Illustres et egregios dompnum Joannem, et dompnam 
Raphaellam de Crvilles, Et de Margarit conjuges Barones 
de Mosset^ ^' Marquiones de Aguilar. 

Juris discursus, 

A la fin : Soit imprimé, Trobat. Blay, Philosophiœ 
& LL. Dr. 

Sans indication typographique. 

1920. Ad Majorem Dei gloriam, Pro collegio Pharmaco- 
polarum Perpinianensis Vrbis, 

Contra 
Doctorem Petrum Romiu hcios Provinciae Prothophy si- 
ce m Jcris DiscursHH. 
A la fin : De Oianarte V. J. D. 
Sans indication typographique. 

1921. Pro Phllippo Carrera LL, D. 

Contra 
Antonicm loti Burr/ensern. 
A la fin : Carrera LL. D. 
Die 11 lulii 1673. Imprimatur, Fontanella. 
Sans indication typographique. 

22 



— 338 — 

1922. Pvo Philippo Carrera LL. D, 

Contra 
Antoniom Joli Burgensem Perpiniani, Additio, 
A la fin: Graells I. V. D. 
Carrera LL. D. 
Die 2L Novembris 1673. Imprimatur, Fontanella. 
Sans indication typographique. 

1923. Ad majorera Dei gloriam Virginisque Marùe 

Factum. Pour le sieur Barthelemi Conte^ Marchand 

Bourgeois de Perpignan, Jean ^ François Marcous frères, 

^^ Jean Gondret, Marchands associés de ladite ville, Def- 

fendeurs ^ Appellants. 

Contre 

Pierre Auharet, Marchand de Perpignan, Demandeur et 
Intimé. 

A la fin : Bon-Homme, Avocat. 

Imprimatur, Trobat. Monsieur de Montaigne, Rap- 
porteur. 

Sans indication typographique. 

1924. Factum pour noble Jean Baptiste Rohy, sieur de 
Belpech, ancien maior de la ville , <Ç* citadelle de Mont Louïs, 
^ Dame Françoise Roby Se Pujades, sa femme, 

Contre 

Lea mariez Rajimond Rorira Moran, bourgeois Hon- 
noraire Alatricvlr de cotte ville de Perpignan ^- Marguerite 
Rorira, t^* lame. 

A la fin : Bonet Philos, ac J. U. Doct. Vu, permis d'im- 
primer : signé, E. De Ponte d'Albaret. 

l*erpiniani: Typis Francisci Vigé, Typogr. Régis. 

1925. Continuation d'inf^trurtion pour Don Antoine De 
Solcr çÇ' la Damn Dona Jo^eplie De Soler Son Fpouse^ 
Appellants, 



- 339 - 

Contre 
La Dame Isab eau- Marie Bertran Intimée ^ Adhérante à 
l'appel. 

Sans indication typographique. 

1926. RefiexionH qu*employent les sieurs mariés d'Ortaffa 
au Procès qui pend à Juger par devant la Cour, entre le 
sieur Don Raymond de Tamarit Demandeur d'une part, et 
les dits sieurs d'Ortaffa Deffendeurs d'autre. 

Signé : Terrats. 

Sans indication typographique. 

1927. Instruction sommaire contenant les Moyens em- 
ployez en VAudiance du vingt-sixième Mars mil sept cens 
trente-deux. 

Pour 
Le Syndic des Marchands Droguistes de la Ville de 
Perpignan, Appelant de l'Ordonnance de Monsieur le Com- 
missaire du Domaine du Roy, du cinq janvier alors dernier, 
et pour le Syndic de la même Ville, <f- surposez des Man- 
gonniers adhérants audit appel. 

Contre 
Les Frères Bertrand y Fermiers du Poids du Roy de 
ladite ville, et de la Leude. 

Sans indication typographique. 

1928. Discoftrs on fait et on droit: Pour ^V/e Guillaume 
Bru Procureur en la Cour, tÇ^ Curateur du. Pupille Loilis 
Denis Arayre^ 

(^ontre 

Les Exécuteurs test amen t aires de la dernière disposition 
de Philippe Arayre ; le Prieur et Tiers- Ordre de Nôtre- 
Dame du Mont-Carmel, tj- ^lacques Pelegry Sellier de 
Perpignan, en .so/? propre. 

Sans indication typo.ojraphique. 



-^ 340 — 

1929. Mémoire que Messire Silvestre Dubruelh donne 
pour faire voir son bon droit au procez qu'il porte en la 
cour du Conseil souverain de Roussillon contre la Dame de 
Boisambert, au sujet de la Montagne de Caret, comme 
partie ou dépendance de la Terre ou Seigneurie de Mantet, 
en conséquence de la Transaction passée entre le sieur 
Dubruelh et le sieur de Boisambert, 

A la fin : Gisper, Avocat. 
Sans indication typographique. 

1930. Réponse Pour le sieur Jacques Batlle, Bourgeois- 
Noble de Perpignan, et Seigneur de Cochos : Intimé et 
Défendeur en cause. 

A la Démonstration des Griefs, donnée par le sieur 
François Batlle, aussi Bourgeois-Noble de Perpignan^ 
Appelant et Demandeur au Procès. 

A la fin : Pontich et Busquet. 

Monsieur De Bonet et Romanya, Raporteur. 

Vu permis d'imprimer : De Vilar. 

A Perpignan chês François Reynier, imprimeur du Roi 
et marchand libraire, riie des trois Rois. 

1931. Démonstration de Griefs, Pour le sieur François 
Batlle^ Bourgeois Noble de Perpignan, Appellant et Deman- 
deur, 

Contre 

Lt" sieur Jacr/uen Bat lie ^ aussi Bourgeois Noble de Perpi- 
gnan, Intime et Deff'endcur. 

A la tin : Reynalt, Avocat. 

Monsieur de Bonet et Homanya, Raporteur. 

A Perpignan, chez François Reynier, imprimeur du 
Roi, du Clergé et de la Ville, nie des trois Rois. 



- 341 - 

1932. Instruction sommaire Pour Don Etienne de Blanea, 
Marquis de Millas, Conseiller, Chevalier d'honneur au 
Conseil souverain de Roussillon, 

Contre 

La Dame Marquise du Bourg, 

La fin manque dans l'exemplaire que nous avons vu. 

1933. Sommaire Des Raisons que Joseph Paulo, Pages 
du Lieu de Tor relies, oppose au Procès quil apporte 

Contre 

Les Consuls du même lieu, pour soustenir que le Four 
dudit Lieu nest pas Banal comme ils prétendent. 
A la fin : Terrais. 

Vu, permis d'imprimer : E. De Fonte D'Albaret. 
Sans indication typographique. 

1934. Mémoire Pour le Très-Illustre Chapitre de l'Eglise 
Cathédrale d'Elne^ transféré à celle de Saint- Jean à Perpi- 
gnan ; et pour lui son Régent, 

Contre 

Me. Jean Baptiste Rossell, Prêtre^ Docteur en Théologie, 
Vicaire perpétuel de ladite Eglise de Saint- Jean, 

Signé à la fin : Gaffard. 

Perpignan, Joseph-François Reynier, sans date, gr. in-8 
de 44 pages. 

1935. Réponse à V instruction signifiée par la Dame Mar- 
quise do Rehé. le 14, Mars 172 L Pour Don Etienne Mar- 
quis de Blanes, et de Millas. Contre la Dame Marquise de 
Rehé. 

A la fin : Monsieur de Bonet et Romanya, Raporteur. 
M^ Cormouls, avocat. 
Jean Puig, procureur. 



— 342 — 

 Toulouse, de l'imprimerie d'Antoine Rellier, impri- 
meur et marchand libraire, rue de Latbomi. 

1936. Suite d'instruction Contenant Réponse à Vins- 
truction signifiée par la Dame Marquise Du Bourg^ le 
16. Mars 1741. 

Pour Don Etienne de Blanes, Marquis de Millas, 
Conseiller, Chevalier d'Honneur au Conseil Souverain de 
Roussillon. 

Contre la Dame Marquise du Bourg, 

Sans indication typographique. 

A la fin : Monsieur de Bonet, Raporteur; M« Pontich et 
Busquets, Avocat. 

Pons, Procureur. 

1937. Mémoire pour M^ Emmanuel Ausell, Prêtre, Curé 
de Taulis, Appellant comm.e-d*abus de la Sentence rendue 
par les prétendus Commissaires nommés par le Pape, 

Contre 

La Dame Ignace Costa-Mouran, reuve ; le sieur Jacques 
Costa-Mouran, Bourgeois, mère et fils hahitans à Per- 
pignan. 

Sans indication typographique. In-4 de 120 pages. 

1938. Réponse à la réplique Pour Joseph Llauret, Michel 
Alas/arni, André Bonnet.., tous propriétaires par indivis 
des biens et droits ayant appartenu, dans Bellesta et dans 
Lebriès, à feu Demoiselle Deniort, domiciliés dans la Com- 
mune de Nefiach, Intimés; 

Contre le sieur Jean Ribes, Maire de la Commune de 
Bellesta... et contre Jean- Baptiste Puignaut habitant de la 
métairie de la Jouillane... 

Sans indication typographique, in 4. 



— 343 — 

1939. Réplique pour le Maire de la Commune de Bellesia, 
contre la Demoiselle Deniort; et contre le Maire de la 
Commune de Neffiac défaillant, 

Montpellier, Fontenay-Picot. Sans date, iD-4. 

1940. Discursus juris pro Joanne Torrent et aliis contra 
Damianum Cremadells, 

Barcelone, Laurent Deu, 1629, in-folio de 5 feuillets non 
numérotés. 

1941. Factum pour les Pères de l'Ordre des Frères Près- 
cheurs reformez de la Province de Tolose, défendeurs, 
contre le Père A mu et ses Adherans, Religieux du mesme 
Ordre du couvent de Perpignan, 

Sans indication typographique [1664], 75 pages. 

1942. Pro Philippo Carrera LL, Doctove, 

Contra 

Antonicm Joli Burgensem. 

A la fin : Carrera LL. D. 

21. Novembris 1672. Imprimatur: Fontanella. 

Sans indication typographique. 

1943. Juris Responsvm Pro Fr. Isidoro Pont, V, /. D, 
Prœposito Ceritaniae, 

Contra 
JJieronimcin Maria. 

A la fin : Fr. Isidorvs Pont. V. 1. D. 6 Decembris 1675. 
Imprimatur : Fontanella. 
Sans indication typographique. 

1944. Facii et jvris discîcrsus pro Joanna Fahra Vxore 
JJonoratl Cor/nier JAntearii^ 

Contra 
Jarohrni Fonrnicr. 



— 344 — 

A la fin: Vaqver V. I. D. 

Je consens Tlmpression requise à Perpignan le 2 ocio- 
bre 1675, Carlier. 
Imprimatur 2 octobre 1675, Sagarra. 
Sans indication typographique. 

1945. Ivris Disccrscs, Pro Maria Coll vxore losepfU Coll 

Agricolœ Villœ Thuyrii, 

Contra 

Josephum Beringo Agricolam Villœ Caneti. 
A la fin: Solor et Cols I. V. D. 
Febr. 1676. Imprimatur, Fontanella. 
Sans indication typographique. 

1946. Pro Marco Antonio Rossello et lorda Burgense 
honorato et matriculato Perpiniani, 

Contra 

Nohilem Carolvm Ros et de Ortqff'a, 

A la fin: 16 Novembris 1677. Imprimatur, Fontanella. 
Carrera I. C. D. 

Perpiniani, Apud Bartholomœum Breffel Typographum 
et Bibliopolam. 

1947. Jésus f Maria, Joseph Vnacvm dico loanne Baptiata 
Icris Disccrsrs pro losepho Sac:2eras sanctœ theologiœ 
Doctove, lacobo Rodô, Honorato Lafita, et aliis Praeshyteris 
heneficiatis in Ecclesià Sancti loannis Perpiniani residen- 
tihus jimioribus ja.rta iem paris adrnissioneni. 

Contra 

Francisciun Breto, Vincent icm Vidal, losephiun Amell, 
Maginum Salaniô, et alios, 

A la fin: Vaquer, 30 junii 1677, imprimatur. 
Sans indication typographique. 



- 345 — 

1948. Elnen validitatis matrimonii, et legimitatiB Prolis 
pro nohili domina Anna Taqui et Fahra ejus'que JUia: 
Responsum pro oeritate. 

Signé: liieroDimus Melonus. 

Perpiniani, apud Bartholomœum Brefifel. Typographum 
et Bibliopolam. Anno 1682. In-folio de 17 pages. 

1949. Juridica allegatio pro Stephano Vernet agricola et 
baiclo Villœ de Bula Terranera, 

Contra 

Svlpicivm Cadamon agricolam dictœ Villœ, et miUtem 
eguestrem cohortis custodum excellentissimi domini ducis 
de Noailles gubernatoris Provintiae Rossilionis. 

A la fin : 69. Et ita censeo Perpiniani die 15. Norembris 
1687. Salvo, etc. Carrera. 

Permes de Imprimir (sic), Sagarra. Sans indication 
typographique. 

1950. Juri'i discursus pro Anna Itxer cidva cioitatis 

Elnœ, 

Contra 

Procvraiorem fiscalem curiœ dictae cioitatis Michaellem 
Crcsat et Michaellojn Oliver ejusdetn cicitatis, 
A la fin : Perpiniani, 10. Decembris 1687. Carrera. 
Sans indication typographique. 

1951. Jnri.s Disr-nrsrti Prn Chaterina Marin vidua^ et 

Joanne Maris rjtuf Jilio riiorcatore tnatricalato Perpi 

niani, 

C'ontra 

Xohilern et r^fjrer/inm I). D. Tliornasinarn de Ardena, 

MarcJiionisam fie Mfmtferrer. [4 jan. 1688] 

Sans indication typographique. 



— 346 — 

1952. Jnris elfacti discoraos in faoorem PvpilLse Marix 
Therezise Belîabre, 

Contra 

Dominam Mariam Cavalier, et Pujol Viduam Perpiniani 
illius aviam maternam, 
A la fin : Perpiniani 14. Apriilis 1689. De Oianarte. 
Sie Imprimit, fet à 25. Maig 1689. De Frat. 
Sans indication typographique. 

1953. Jésus Maria Joseph, Cum Divis Eulalia et Julia 
Elnensis Dioceseos Patronis. 

Pro illustri ac admodum Reoerendo Domino Antonio 
Jorda et Reart canonico Elnensis ecclesiœ, 

Contra 

Illustrem Saloatorem Reart, in album burgensium hono- 
ratorum Perpiniani conscriptum. Patrem ac legitimum 
adniinidratorem Salcatoris Reart, et Badaula ejusfilii, 

A la fin : Ortega Closells. Die 4. Novembris 1689. 

Imprimatur : De Frai. 

Sans indication typographique. 

1954. Juris et facti disccrsvs in facorem Pvpillœ Mariae 
There^iœ Bellahre, 

Contra 

Dominam Mariam Cavalier^ et Pujol viduam Perpiniani 
illins aviam maternam. 
A la fin: De Oianarte. 
Sie Imprimit, fet à 25. Maig 1689. De Prat. 
Sans indication typographique [1689]. 

10r)5. Responsa nupor dnhia Orta ox processif., vertcnti in 
siiprcma caria intcr sr/miicum actorem, et procaratorem ; 
nuiront ILS Sanrti Marti no de Caniffo, Afjentetu ex nnà, et 



— 347 — 

Sequestratorem mensœ Ahbatialis, dicti Conventua defen- 
deniem ex altéra : Relatione Domini mei Dompni Francisci 
de Calvo,., Pro dicto conoentu. Contra sequestratorem, 
Factum, 

PerpiniaDi, Apud Franciscum Vigé, in Plates Nova, 
Anno 1691, in-folio de 23 pages. 

1 956. Juridica dissertât io, pro Magnifico Bernardo Dome- 
nech, J. U, Z). et domina Narcisa, ejus uxorem (sic). 

Contra 

Magnijicum honoratum Llonguet, J. U, D, et Dominam 
Mariam Agnetem, ejus uxorem, 

A la fin: Bonet, Philee. (sic) et J. U. D. Imprimatur, 
3. junii 1691. De Prat. 

Sans indication typographique. 

1957. Juris et facti discursus pro admodum illustri mul- 
tumque reverendo sancte elnen[sis] ecclesiae capitulo, 

Contra 

Illustrem et admodum révérend, dominum don Reymun- 
dum Delpas et de Camporells canonicum ejusdem capituli. 
Sans indication typographique [1693]. 

1958. A La gloire de Jesus^ Marie, Joseph et S. Thomas 
d'Aquin, mon Patron et mon Maître. 

Alegation de droit pour V illustre Raymond de Rocabrune 
et de Xatmar^ 

Contre 

Abdon Dominique Esprcr, et de CoponSy Bourgeois 
matricule de la ville de Perpignan. 

A la fin: Busquets. Phil. et V. J. Doct. Bon, imprimé, 
signé : Trobat. 

Sans indication typographique [1693]. 



— 348 — 

1959. Jésus, Maria, Joseph, Cum divo Antonio Paduano, 
Veritatis Acerrimo Defensore, et Simulât ionum Clarissimo 
Detectore, 

Juris Responsum, 

In far^orem Honorati Clacaria, Legum Baccalaurei, et 
Mercatoris Matriculati Perpiniani, 

Contra 

Gaaparem Laporta Notarium Regium, et Grapharium 
Curiae Bajuliae prœdictœ Urbis, 
A la fin : Ortega et Closells. 
Perpiniani, Typis Francisci Vigé, 1699. 

1960. A Nosseigneurs du Conseil Souverain de Rous- 
si lion. 

Suplient très humblement les Nobles mariés de Beaufort, 
héritierH de feu André Marcorel Marchand de cette ville ; 
et Jean Pierre Bouttea, héritier de Jaques (sic) Bouttes 
Bourgeois de ladite Ville, domiciliés en icelle... 

A la fin: Signé, Folquet. 

Joint et signifié. Fait au Conseil le 2. juin 1704. Signé, 
Lalu. 

Veu, permis d'imprimer. Signé, E. De Ponte D'Albaret. 

Sans indication typographique [1704]. 

1961. Jpsus, Maria, Joseph. Cum Angelico Prœceptore, 
rt Sanctis Virginibus et Martiribus Justa et Rajina. 

Juris Discnrsvs in favorem Syndicorum multum Rêve- 
vmdœ Com munit atis Prsesbiterorum. Kcclesiîv Parrochialis 
Oppidi Pratorum de Mollô Diœc. Elnen. 

Contra 

Joannem SantgennaAgricohiîii ineodem Oppido commo- 
rantcin. 

A la lin: Bonel, lUiilos. et J. U. Doct. Veu, permis d'im- 



— 349 — 

primer. Fait à Perpignan le 8. Août 1705. Signé, E. De 
Ponte D'Albaret. 

Perpiniani, Typis Franc. Vigé, Typogr. Régis et Urbis 
[1705]. 

1962. Dire par écrit ou requesie remonstrative pour 
Dom Pierre d'Ardenne d'Hervault, seigneur des Illes, 
Llars^ et Thuès d'Allars^ Colonel d'Infanterie, Hollandois 
de Nation, naturalisé François par Lettres Patentes de 
Sa Majesté, domicilié en la Ville d'Ille, dans la Province 
de Roussillon, domination de France, 

Contre Dom Oleguer de Taberner, d'Ardenne, d'Aragon, 
et Ayhar Comte de d'Arnius, domicilié à ^ Barcelonne, 
domination d'Espagne. 

A la fin : Gilles et Baume*s. Veu, permis d'imprimer. 
De Ponte d'Albaret, P. P. 

Au-dessous: A Perpignan, chez la veuve de François 
Vigé, imprimeur du Roy, et de la ville, à la Place 
Neuve, 1713. 

1963. Remarques que la communauté de l* Eglise de 
Saint Jean fait sur les Répliques de Donc Marie Anne 
Reart et de Don Antoine Reart mère et fils, du 28 juin 1718. 

Sans indication typographique [1718]. 

1964. Instruction pour le sieur François et Catherine 
Casenocas et Gely mariez Habitants de la cille d'Ille Sup 
pliants. 

Contre /e sieur Joseph Pons^ Pages du lieu de Fourques 
Défendeur. 

A la fin : Bastard. Veu, permis d'imprimer. Fait à Per- 
pignan le '25 avril 1722. De Ponte d'Albaret, P. P. 

A Perpignan chez Joseph Vigé, imprimeur du Roy et de 
la ville ; à la Place Neuve m.dcc.xxh. 



— 350 — 

1965. Instruction sommaire. Pour le sieur don Bonnor 

Denture d'Ortafa Brigadier des Armées du Roy, et la 

Dame done Hypolite d'Ortafa et de Ros son Epouse def- 

fendeurs en cause, 

Contre 

Le sieur Joseph Reart et Blay Bourgeois Noble de cette 
Ville demendeur en reprise d'instance. [1724], 
Sans indication typographique. 

1966. Mémoire pour Don Juan Etienne de Blancs, 

marquis de Millas, Chevalier d'honneur perpétuel en là 

cour, Demandeur, 

Contre 

Don Joseph de Lanuça, comte de Plaisance, Grand d'Es- 
pagne^ deffendeur, Madame la Marquise du Bourg, deffen- 
deresse en recours, et don Jean, don Joseph, don Jérosme et 
dona Marie d'Albret, épouse de Jean Sala, domiciliés en 
Espagne, défendeurs et défaillants. 

Perpignan, Guillaume Simon Le Comte, 1753, in-4**. 

1967 . Plaidoyer prononcé, le 23 nivôse an 8, à l'audience 
du tribunal civil du Gers^ séant à Auch, par le citoyen 
Antoine- François -Marie Gladi... pour et au nom de la 
citoyenne Jeanne- Joseph- Barbe Meric, épouse du citoyen 
Lan nés, général de division, demeurant à Lectoure, contre 
le citoyen Jean iMnnes, général de division à Varmée 
d'Orient, donncilié de la. commune de Lectoure. 

Auch, Pourquiès-Armagnac, sans date, in-f® de 75 pages. 

Madame Lannes était de Perpignan ; son procès en 
divorce contre son mari est des plus curieux. 

1968. Précis pour le citoyen Donis-Texidor, intimé, 
contre la dame Gobert, la Demoiselle de Niort et la Répu- 
blique appelons . 

A la fin : A Montpellier, de l'imprimerie de Fontenay- 
Picot, in-4o de 55 pages. 



— 351 — 

1969. Réplique pour le très-illustre Chapitre d'Elne, 
résidant à Perpignan ; 

A la Réponse imprimée de Af« Jean-Baptiste Rossell, 
Vicaire-perpétuel de l'Eglise de Saint- Jean, soi-disant curé 
Hehdomadier, 

Signé à la fin : Gafiard. 

Perpignan, Joseph- François Reynier, rue des Mar- 
chands, sans date, gr. in-8de 112 pages. 

1970. M ARiGO- Vaquer, avocat. Mémoire pour la ville de 
Thuir contre l'administration de V Enregistrement et du 
Domaine et M. le Préfet des Pyrénées- Orientales appelé 
dans la cause, 

Perpignan, Alzine, petit in-4o de 44 pages. 

Ce mémoire n'est pas daté, mais il résulte du préambule 
qu*il fut présenté en 1812. Thuir soutient la cause de 
Taliénabilité des biens domaniaux en Roussillon*; l'admi- 
nistration oppose rinaliénabilité de ces mômes biens ; elle 
veut, en conséquence, faire procéder à la vente des trois 
moulins que possède la ville de Thuir et qu'elle considère 
comme domaines engagés. 

1971. Thourel, premier avocat général, et Dessalle, 
avoué. 

Requête contenant réponse aux griefs d'appel pour la 
Commission des Hospices de Perpignan à elle joints la 
darne Henriette d'Onis, épouse dûment autorisée du sieur de 
Contade, sous-pr&foi de Vendôme, et du sieur Comte de 
CaMellaney administrateur des biens du sievr Joseph d*Oms 
— contre lp>i tenanciers arrosants du ruisseau de Riresaltes. 

Montpellier, J. Germain Tournel, 1814, in-4o de64 pages. 

Sur la propriété des moulins de Rivesaltes, du ruisseau 
et de l'eau servant à les alimenter. 

1972. Requête contenant réponse auj: griefs d'appel pour 
la Commission des Hospices de Perpignan... contre les 



— 362 - 

tenanciers arrosans du ruiêseau de RiocêatieB ei pour eux 
leurs syndics appelons. 
Montpellier, J. Germain Tournel, 1814, in-4* de M pages. 

1973. Mémoire pour M. Joseph Lucia, ancien magiêtrai, 
domicilié à Perpignan, contre Louise Guanier^ son ^omse. 

Perpignan, Tastu père et âls, 1820, in-4 de 74 pages. 

1974. Fabre (George), avocat. Consultation pour les 
sieurs François de Roig, Augustin Tardieu et Antoine 
Maria Delhom^ propriétaires ^ domiciliés à Thuir^ agissant, 
tant en leur propre nom que comme représentant Passocia- 
tion de tous les autres propriétaires du ruisseau et moulins 
à farine de Thuir, 

Montpellier, veuve Picot, 1824, in 4 de 40 pages. 

Ce factum débute par l'examen des titres du canal de 
Thuir. 

1975. Observations pour MM. François Rôtira^ Fran- 
çois Morer, propriétaires, et Paul Dieudé, négociant, tous 
domiciliés à Perpignan^ contre les sieurs Léon Daugny, 
François Jaubert de Passa, Jean Pages; et contre le 
s*" Joseph Anglade en la présence du sieur Amédée Jordy, 

Perpignan, J. AIzine, 1828, in-4 de 92 pages. 

1976. Précis sur l'arrêt de défaut à demander ; pour le 
sieur de Jorda^ émigré, appelant ; contre le sieur Caudine, 
intimé, défaillant. 

Montpellier, V« Picot, 1828, in-4 de 13 pages. 

1977. Mémoire pour Rose Vilasseca- Barde ^ femme de 
Joseph Mirapeix et pour le dit Mirapeix, propriétaire, 
domiciliés à Riunoguès ; 

Contre la commune de Riunoguès, et pour elle Bon^^ Po- 
marole, adjoint au maire, 
Montpellier, V« Picot, 1831, in-4o de 72 pages. 



— 353 — 

1978. Jugement rendu par les arbitres dans V affaire 

Joseph Anglade contre Jaubert de Passa et autres. 
[28 juillet 1832]. 

« Une grande contestation existe depuis plusieurs années 
entre Joseph Anglade et ses associés pour la liquidation et 
règlements des comptes de l'entreprise Léon Daugny. » 

Vers 1830, Anglade dut plaider contre Daugny et ses 
associés ; on voulait l'exclure de la Société. 

La soumission de Daugny avait été formulée en un traité 
général qui fut rédigé et dressé en triple à Girona. le 
9 mai 1823, et approuvé par le ministre delà guerre le 26. 

(( Ce traité, suivant son intitulé, est pour l'entreprise 
des transports généraux de la guerre, à effectuer pendant 
une année, à partir du premier mai 1823 sur les points de 
la Catalogne qui seraient occupés par le 4^ corps de l'armée 
française, et ce traité est dit consenti par Léon Daugny 
ayant pour cautions solidaires, Jean Pages, François 
Morer, François Rovira, Amédée Jordy, Paul Dieudé et 
Joseph Anglade. » 

Voir plus haut n» 1975. 

1979. Les Aldeberts aux prises avecla justice et la vérité. 

Perpignan, Jean Alzine, 1834, in-8 de 53 pages. 

Mémoire sur un procès concernant la possession des 
forêts d'Ayguatébia (canton d'Olelle). 

1980. Anglade (Joseph). Observations du sieur Joseph 
Anglade, propriétaire, 'domicilié à Perpignan, fermier 
actuel du Ruisseau de las Canals au sujet du prochain bail 
à ferme de ce ruisseau, 

Perpignan, J.-B. Alzine, sans date [1839]^ in-4. 

1981. Affaire Daugni/- Jaubert dt^ Passa. — Projet de 
t van mot ion à F amiable. 

Perpignan, Mlle Tastu [1842]. Signé : Jh Anglade père. 
Daugny était mort à cette époque. 

1982. Mémoire pourJoseplt A nglade contre Léon Daugntf 
et François Jaubert de Passa et rontre François Pocirà, etc., 

A MM. les arbitres. 

Sans indication typographique. 23 



- 364 — 

1963. Exposé des faits dans le procès d'un fils unique 
plaidant contre son père, qui lui a donné cependant tout 
son hien^ pour Joseph Anglade, de Perpignan. 

Montpellier, Pierre GroUier, 1847, gr. in-4 da 42 pages. 

1984. Procès des Trabucayres denant la Cour d' Assises 
des Pyrénées-Orientales, le 19 mars 1846. 

PerpigDBD, Jean- Baptiste Alzioe, 1846, iD-8 de96 pages. 

1985. RoNOB. Désastre ^ Sinistre — Affaire de M. Ronde, 
propriétaire. Garantie, M. le fonctionnaire maire Guiraud. 

Sans indication typographique. 

[Perpignan], Mlle Â. Tastu, sans date [1847], gr. in-4 de 
12 pages. 

1986. Procès de ^Indépendant devant les Assises des 
J Pyrénées- Orientales, — Défenseur^ Afi Joly. Questions: 
(( De la Résistance légale et de la politique du Système. » 

Perpignan, Jean- Baptiste Alzine, 1847, in-8 de 104 pages. 

1987. Alart. Ephémérides. — 1353. Les sœurs de 
Bérenger de Saint-Jean, seigneur de Saint- Jean- Pla-de- 
Corts, ratifient une sentence arbitrale portant indemnité du 
meurtre de deux habitants du Volo (Boulon). 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 7 mai, n* 40. 

1988. Dernières observât ions dès exécuteurs testamen- 
taires de Mme (VAnglade, en réponse à la Réplique de 
Mme de Roig. 

Perpignan, J.-B. Alzîne, 1865, in-4 de 32 pages. 

1989. Simples observations pour MM. Jean- Baptiste 
Mnxarty ancien avoué ; Auguste Muxart fils^ propriétaire ; 
Jules Parés, avocat, et Henri Delcros, avocat, en leur qua- 
lité d* exécuteurs testamentaires de Mme Anne- Antoinette 
jyOms, V^ de M.Adrien d'Anglade d'.Oms, quand vivait 



— 355 — 

propriétaire à Pézilla-de-la-Rivière, contre Mme Antoinette 
d*Oms épouse de M, François Roig d'Oms, propriétaire à 
Perpignan, en sa qualité d^ héritière instituée de Mme V® d*A n- 
glade d'Oms et contre le^ sieur François De Roig, son mari, 
Perpignan, Mlle Antoinette Tastu, sans date, iD-4 de 
28 pages. 

1990. Simples observations présentées à Messieurs les 
Président et Conseillers de la Cour d'appel de Montpellier 
pour la Ville de Perpignan, et pour elle M, Mercadier, 
son Maire, contre M. Auguste Estrade, propriétaire à 
Perpignan. 

Montpellier, Cristin, Serre et Ricôme, sans date, in-4 de 
40 pages. 

1991. Observations présentées par les avoués près le tribu- 
nal de P^ instance de Perpignan sur les deux projets de loi 
relatifs aux ventes judiciaires de biens immeubles. 

Perpignan, Mlle A. Tastu, 1857, in-4. Pièce. 

1992. Instructions en matière de faillites à MM. les juges 
du tribunal [de Commerce de Perpignan]. 

Perpignan, Ch. Latrobe, sans date, in-8de 10 pages. 

Datées du 25 avril 1876. 

Le nom du président est en blanc. 

1993. Instructions à Messieurs les Si/ndics près le tribunal 
de Commerce de Perpignan. 

Perpignan, Ch. Latrobe, sans date, in-8 de 8 pages. 

Datées du 25 avril 1876. 

Le nom du président est en blanc. 

1994. Conclusions pour l* Association Syndicale de Rodés 
contre V Association Sr/ndicale de Corbère les Cabanes ou 
d'Aval, et contre la ville de Perpignan. 

Montpellier, Grollier, sans date, in-4 de 18 pages. 



— 356 — 

1995. Conclusions pour V Association Syndicale de Saint- 
Michel de Llottes et Ille contre l'Association Syndicale de 
Corbère d'A val ou les Cabanes et contre la ville de Perpignan, 

Montpellier, Grollier, sans date, in-4 de 8 pages. 

1996. Conclusions pour l'Association Syndicale de Boule- 
ternère contre V Association Syndicale de Corbère les 
Cabanes d'Aval (sic) et contre la ville de Perpignan. 

Montpellier, Grollier père, sans date, in-4 de 11 pages. 

1997. Conclusions, Affaire Esprit Singla contre la 
commune de l'Albère, 

Céret, L. Roque, sans date, grand in-4 de 11 pages. 

Renseignements sur Téglise de Saint- Martin d'Âlbère et 
sur Texercice du cuhe dans cette antique église. 

1998. Affaire Segundo, — Assassinat de M, l'abbé Blan- 
que, supérieur du Petit Séminaire de Prades, — Cour 
d* Assises des Pyrénées- Orientales, 

Perpignan, Ch. Latrobe, petit in-4 de 19 pages. 

1999. Vidal (Pierre). Procès entre le chevalier valencien 
Aznar Pardo de la Costa et le chevalier français Pierre de 
la Bac hère en 1419. 

Dans Bulletin historique et philologique du Comité des 
travaux historiques, 1886, p. 279-298. 

Tirage à part, Paris, Imprimerie Nationale, 1887, in 8 
de 19 pages. 

2000. Testament de Guillaume Pons de Ger, .? octo- 
hre 7224. 

Dans Revue d'hi.stoire et d'archéologie du Boussillon, 

1901, t. u, p. 381-382. 

Des noms de localités de la Cerdagne figurent dans ce 
texte. 



SEPTIEME PARTIE 



LVNGUE ET LITTERATURE CATALANES 



A; GraMMAIKES. DlCTIONxNAIRES. PHILOLOGIE. 

B) Histoire de la littérature catalane ancienne. 

Critique littéraire. 

C) Littérature catalane ancienne. 

D; La langue catalane en Roussïllon. Philologie. 
Littérature (1659-1904). 



LANGUE ET LITTERATURE 
CATALANES 0) 



A) GrammaireSy DiotionnaireSi Philologie 

2001. RoGA (Anlich). Lexicon Laiino- Caialanum ex 
Nebrissensi Castellano -Latino, juncta opéra cum Francisco 
Clusttf Humaniorum Literarum in eadem Urhe Professore. 

BarcinoDe, apud Claudium Bornatium (Claude Bornât), 
1561, in-fol. 

2002. Pou (Onofre). Thésaurus Puerifis Anctore Onofrio 
Pocio, Gerundensi, Artium Doctore, 

Barcinone, Joan Menescai, 1580. 

Dictionnaire catalaniatiD à Tusage de la jeunesse 

des écoles. 

L'auteur fut professeur de philosophie à l'Université de 
Perpignan. 

(1) On croit communément que « le Catalan de la Catalogne » 
difTérait du « Catalan du Roussillon ». C'est une erreur: les 
documents administrai ifs, les pièces de pur intérêt privé dont 
nous posst'dons les originaux dans les dépôts publics d'archives 
du pays en font foi. L'unité de langage a toujours existé entre 
les doux pays et il est certain que, jusqu'à la fin du xvii' siècle, 
le catalan parlé à Puigcerda ou à Barcelone ne se distinguait 
en rien de celui qu'on écrivait à Prades ou à Perpignan. On 
lisait en Houssillon les mêmes livres qu'en Catalogne; il sulTit, 
pour s'en convaincre, de parcourir les inventaires dressés chez 
les particuliers pendant plus de v\\\{\ cents ans. Les livres 
catalans ahondent surlout aux xv^ et xvi' siècles, qui sont les 
deux époques les plus riches de la littérature catalane. 

La corruplion du calalan en Houssillon, et principalement à 
Perpignan, commenra vers la lin du xvii siècle, sous l'influence 
du régime français. 



— 360 — 

2003. Antoine de Lebrixa (Elie). Lexicon seu die- 
tionarium Aelii Antonii Nebrissensis ipsius aucioria 
opéra primum concinnatum et postea muliis accessionibus 
aucium ; nunc vero jam denuo post omnia alià innumeris 
dictionibus cura, ac vigilantia doctissimorum virorum 
locupletatum y et ex Latino sermone in Caihalanum 
et Casiellanum ad omnium studiosorum utilitatem con- 
versum. 

Idem eiiam ex Cathalana et Castellana lingua in latinam 
versum,,, 
Barcinone, Antonio Oliver, 1585, in-folio. 

2004. Antoine de Lebrixa (Elie). Dictionarium Ael, 
Antonii Nebrissensis ex catalano in latinum sermonem cui 
haeticus subjunctus est.., Aelii Antonii Nebrissensis Gram- 
matici prœfatio in interpretationem dictionum Hispanien- 
sium in latinum sermonem, 

Barcinone, Antonio Oliver, 1585, in-folio. 

2005. Antoine de Lebrixa (Elie). Onomasticon pro- 
priorum noniinum ex probatissimis graecae et latinae lin- 
r/uae aiictoribus loclupetatum, nunc etiam denuo solerti 
cura ac vigilantia recognituni et emendatum. 

Additœ sani ad calcem vulgares locorum appellationes 
alphahetica série viceuersa digestae. 

Barcelone, Antonio Oliver, 1585, in-folio. 

2U06. Pou (Onofre). Thésaurus pucrilis, Authore Ono- 
p/n-io Ponio Gerundensi Artinni Doctore, 

Barcinone. Ex typographia lacobi à Cendrat. Anno 
MD(1 Sumptibus lo^innis Sglesies, Bibliopolœ. 

Petit in 4 de 216 folios chitïrés, plus 4 folios non chiffrés 
pour la taula. Cf. n*^ 2UU'2. 

2007. Font (P. Antonio). Fons vcrhnram et phrasium 



— 361 — 

ad juoentuteni latinitate imbuendaniy ejc thesauris cariis 
dericatus, . . 

BarciDone: apud Sebastianuin et lacobum Maibevat, 
1637, iD'4 de 347 pages. 

2008. Casadevall (Sîlveslro). Grammatica magna de 
octo partium Orationis constructione quœ in Academia 
Barcinonensi legiiur. Num denuo goiholaunica explicaiione 
aucta et illustrata a Silvestro Casadevall. 

Prima editio. 

BarciDone, Âpud Elenam Deu viduam, 1649, in-S. 

2009. Marcillo (Gerardo). ^lii Antonii Nebrissensis, 
grainmaticaram insiituiionum Lihri quatuor, Nunc denuo 
ad puhlicam utilitatem diligent issime recogniti ; nec 
non Gotholaunicls ExplanationibuSy ac A^otis illustrati, 
plurimisque scitu dignis , quae antea desiderabaniur 
aucti. 

Opéra D. Gerardi Marcillo,,, Liber quartus prosodiœ 
adeo perspicus ac ropiostis Goiholaunica Explicatione nunc 
prodit : ut eo quisque absque Praeceptoris pêne adminiculo, 
Poëiicam sibi Facultaiem perfectè valet comparare, 

Barcinone: apud Anlonium Lacavalleria, 1669, in-4 de 
475 pages, plus une page portant Alphabeium graecum, 

2010. Cendros (Llorens). Gramatica Cathalana breu // 
clara, crplicada ab rnolts exemples, y adrertencias a part ; 
ab lo modo de compondrcr, rrppiir, apantar, escriurer be y 
ab las deyudas lleiras las Dicrions y conscgirlas y decorar- 
las. Ajustdts non Precepif^s de Elegancia, ab sinrji gencros 
de versos ab aqucllas subtiliiats de ingeni romposts, scgons 
lasquals se diulœn Concorda fits, AcrosiicJis, etc.^ ab una 
Nef/ la Contuna, Accent, y Figuras dcl vers. 

Tantes de toi, posndas algunas Xotas^ y Senyals pera 



- 362 — 

saber prest lo Minyo Deciinar^ Conjugar, Temps de Verbs, 
y lo millor de las Declinacions, 

En Barcelona, en casa de Mathevat, admiDistrada per 
Marti Gelabert. Afio 1676, in-32 de 8 et 90 pages. 

2011. ToRRELLA (Jean). Brevis ac compendiaria SynicLxis 
partium orationis institutio ex variis scriptorïbus collecta,,, 
Duplici recenter idiomate, Gallico nempe, ac Goiholanico, 
élucidât a, et explicata, 

Perpiniani, apud Bartholomeeum Breffel, Typographum, 
et Bibliopolam. Addo 1678, iD-12 de 229 pages. 

Outre la partie latine, le livre comprend donc une partie 
catalane et une partie latine, de sorte qu'il est trilingue. 

La partie latine avait été publiée à part. Nous en con- 
naissons une édition donnée par le môme Barthélémy 
Brefïel en 1680, in-8 de 40 pages: 

Brevis ac compendiaria syntaxis partium orationis insti- 
tutio, ex variis scriptoribus collecta,,. Editio quàm priùs 
facta polliceor. 

2012. Lacavalleria y Dulach (Joan). GazophyUicium 
raialano latinum. 

Barcinone, apud Antonium Lacavalleria, 1696, infoiio. 

2013. Casadevall (Silvestro). Grammatica Magna De 
orfu Partium orationis ronstructione, quœ in Academia 
Bavcinonensi Icgitur. OU ni rariis Junii Rabirii, Francisci 
Sroharii, Pauli Laurentii, aliorumque Scriptorum Com 
/nrntariis in luce/n édita. Niun denuo GotJiolaunica explica- 
fionc, Korisquc. Sc/ioliis ad publicani utilitatem aucta, et 
ilhisti'dtn a Sf/lrrsfro (-asadcvall, ]*rcshijtero. 

Segunda editio. Cf. iV' 20u8. 

Barcinofie: Ex Typ. administrata per Marlinum Gela- 
l)ert, 1703, petit in-4 de 539 pages. 

2ul4. ToKRA ( Fere). J )irtinnariiinu ><''u, thésaurus rntalann- 
IfHiiius rcrhorum an phrasiuîn... Quanto lortipletior thesau- 



— 363 — 

ru8 hic hàc quinta, quam aliis ediiionibus, prodeat^ lege, et 
dices, 

Barcinone : Ex officias Joannis Piferrer, in Platea 
Angeli, anno 1726, in-4 de 635 pages, plus 5 pa^s sar les 
Règles de Ortografia, 

2015. Rexach (Baldiri). Instruccions per la ensenyansa 
de Minyons escriias per lo Ri, Baldiri Rexach.,, obra 
ultissima per la Insirucciô dels Minyons, y descans 
dels Mestres^ ah Laminas Jinas pera apendrer be de 
escriurer. 

Gerona : Per Narcis Oliva, Estamper y Llibretér a la 
Plaça de las Cols, iD-12 de 383 pages. Saos date [l'Impri- 
matur est de 1748]. 

C'est un livre destiné aux écoles de l'enseignement 
primaire. 

2016. EsTEVE (Joaquin), Belvitges (Joseph) et Jugla y 
Font (Antonio). Diccionario catalan- castellano-latino, 

Barcelone, Tecla Plà, 1803, 2 volumes in folio. 

Les auteurs utilisèrent largement un travail manuscrit 
laissé par Félix Amatetle Gazophilacium catalano-latinum 
de Joan Lacavalleria y Dulach ; voir n^ 2012. 

2017. RocA Y Cerda (Agustin-Antonio). Diccionario 
manual de la lengua catalana y castellana. 

Barcelone, 18U6, in-8. 

2018. Ballot y Torres (Joseph Pau), (jramàtica // 
apologia de la llengua catalana. 

Barcelona, en la estampa de Joan Francisco Piferrer, 
sans date (la dédicace, écrite en castillan et en catalan 
« A la Real junta de gobern del Corners )), est datée du 
22 décembre 1814), in 12 de 276 pages, plus 4 pages pour 
\ Indire et - pages pour les (^orracrions. 



- 364 - 

2019. Raynouard. Choix des poésies originales des 
Troubadours, 

Paris, Firmio Didot, 1816-1821, 6 volumes in 8. 

Le tome premier comporte une Introduction contenant 
les preuves historiques de l'ancienneté de la langue romane 
et des recherches sur V origine et la formation ae la langue 
romane. Le tome sixième contient la grammaire com- 
parée des langues de l'Europe latine dans leurs rapports 
avec la langue des troubadours. 

Extraits des Troubadours roussilionnais. 

2020. DoMENECH Y CiRCUNS (José). Elcmentos de gramâ- 
tica caste llana-catalana entresacados de varios autores y 
ordenados por D, José Domenech y Circuns. 

Barcelona, 1829, in 8. 

2021. F. M. F. Y M. M. Diccionario castellano-catalàn, 
Reus, 1836. 

2022. Raynouard. Lexique roman ou dictionnaire de la 
lanf/ue des troubadours^ comparée avec les autres langues de 
r Europe latine, précédé de nouvelles recherches historiques 
et philologiques, d'un résumé de la grammaire romane, d'un 
nouveau choix de poésies originales des troubadours et 
d'extraits de poèmes divers. 

Paris, Silvestre, 1838-1844, 6 volumes in-8. 

Extraits des troubadours roussilionnais : Béranger de 
Palasol, Gaucelm Faidit, dans le tome i. 

2023. Labernia y Esteller (Père). Diccionari de In 
Uenfiuu eu ta 1(1 na ah ht correspondencla castellana y latina. 

Barcelona, sans date [1839], 2 vol. in-8. 

Cet ouvra^^e a eu plusieurs éditions. 

La dernière édition, publiée par une Societat de Uterats 
rtunljins, (unadors de la llengua, était annoncée comme 
auincnlada nolablrntrnt. 

Barcelona, Espasa y Companyia, sans date, 2 volumes 
in-folio. Dessins par Apeles Mestres. 



— 365 — 

2024. Diccionari caialày castellà, llaii, francéSy italia» 
Barcelona, 1839. 

Ce dictionnaire qui, selon le titre, avait été composé par 
Una societat de Catalans, ne donnait guère rien de neuf, et 
n'était que la répétition des lexiques précédents. 

2025. J. G. Y G. Nou Diccionari maniial català-castellà, 
Gerona, 1845. 

2026. Pers y Ramona (Magin). Gramàtica caialana 
castellana, 

Barcelona, Verdaguer, 1847. 

2027. D. Y M. Diccionario catalan- castellano, redaciado 
en vista de cuantos se han publicado hasta el dia por 
D, y M. 

Barcelona, 1847, in 16. 

2028. EsTORCH Y SiQUÈs (Pau). Eléments de poéiica 

catalana y diccionari de sa rima. 
Gerona, 1852. 

2029. EsTORCH Y SiQUÈs (Pau). Gramàtica de la lengua 
catalana. 

Barcelona, 1857. 

Estorch se fit surtout connaître par ses poésies catalanes, 
qu'il publia sous le pseudonyme de Tamhoriner del Fluvià. 

2030. BoFARULL (Antonio de). Estudios, sistema gramà- 
tirai y crestoniatia de la lengua catalana. 

A la fin : La lengua catalana considerada historicamente. 
Cette étude, qui avait paru à part, était épuisée. 
Barcelona, A. Verdaguer, 1864, in-8 de 216 pages. 

2031. BoFARULL (Antonio de) y Blanch (Adolfo). Gra 
matica de la llengua catalana. 

Barcelona, Espasa hermanos. 1867, in-8 de 110 pages. 



- 366 — 

2032. Pahissa Y RiBAs(Lloreo8). Compendide Gramdtica 
caialana acomodada al llenguatge del dia, 

Barcelona, 1873, in-4. 

2033. Farrby Carriô (D. Igoasi). Gramdtica catalana. 
Estudis sobre la matexa, 

Barcelona, 1874, in-8. 

2034. MiLA Y FoNTANALS (MaDuel). Estadios de lengua 
caialana, 

A la fin : Imprimerie de C. Verdaguer y O* [Barcelona], 
sans date [1875], grand in-8. 

2035. Ortograjia de la lengua catalana por la Real 
Academià de Buenas Letras, 

Barcelona, Jepus, 1884, in-8 de 32 pages. 
Cf. Romania, t. xiii, p. 487. 

2036. Saura (Santiago-Angel). Diccionario-manual de 
las lenguas castellana-caialana, 

Barcelona, 1884. 

Une première édition de ce livre, tirée à un petit nombre 
d'exemplaires devenus très rares, avait paru plusieurs 
années auparavant. 

2037. Morel-Fatio (A.). Note sur l'article dérivé de 
ipse dans les dialectes catalans. 

Dans Mélanges Renier ^ Recueil de travaux publiés par 
VEcole pratique des Hautes Etudes (Section des sciences 
filsiorl(jues et philologiques) en mémoire de son président 
Léon Renier. 

L'auteur montre que l'article esy so, sa, usité encore à 
Majorque, a dû l'être très anciennement en Catalogne. 



— 367 - 

2038. Sala (Bartomeu). Gramàiica catalana, 
Sant Marti de Provençals, 1889, in-8. 

2039. Meyer-Lubke (W.). Grammaire des langues ro- 
manes.., traduction française par Eugène Rabiet, profes- 
seur à l'Université de Fribourg (Suisse). 

Paris, E. Welter, 1890. 3 volumes in-8. 

Remplace Touvrage de Frédéric Diez publié sous le 
même titre, traduit par Auguste Brachetet Gaston Paris et 
publié à la librairie Franck, Paris, 1874, 3 volumes in-8. 

2040. HovELACQUE. Limite du Catalan et du Langue- 
docien avec une carte. 

Dans Revue de V Ecole d'Anthropologie de Paris, 
15 mai 1891. 
Tirage à part, in 8. 

2041. Segura (Joan). Nomenclatura antigua y explicaciô 
etimolôgica dels pobles de la Cerdanya catalana. 

Gerona, Paciano Torres, 1893. 

2042. NoNELL Y Mas (El P. Jaume), Anàlis morfolôgich 
de la llenga catalana antiga comparada ah la moderna. 

Manresa, 1895, in 4. 

2043. NoNELL Y Mas (El P. Jaume). Anàlis fonolôgich- 
ortografich de la llenga catalana antiga // moderna. 

Barcelona, 1896, in-8. 

2044. NoNELL Y Mas (El P. Jaume). Gramatica de la 
lengv.a ratalann. 

Barcelona, 1895. 

2045. XoNELL Y Mas (El P. Jaume). /r.s7><r/f.s gramatirals 
sobre la llenga catalana. 

Barcelona, 1898. 



- 368 — 

2046. Balari y Jovany (José). Iniensioos 6 superlativos 
de la lengua catalana, Monografia, 

Barcelona, 1895. 

2047. Diccionari suplement de tots los diccionaris publi- 
catsjins ara de la llengiia catalana, 

Barcelona, 1895. 

Ce diccionnaire était annoncé comme étant l'œuvre 
d*une Societat de literats. 

2048. F^ABRA (Pompeu). Ensayo de gramàtica de catalan 
f/iodcrno. 

Barcelona, 1895. 

2049. Ferrer (P. Mro Fr. Magin). Diccionario castel- 
lano-catalan. 

Barcelona, 1896, in-8. 

-050. Ferrer (P. Mro Fr. Magin). Diccionario catalan 

castellano. 

Barcelona, 1896, in-8. 

2051. Farrk y Carriô {Ignasï), Gramàtica histôrica de 
las lenguas castellano y catalana. 

Barcelona, 1896. 

2052. Fabra (Pompeu). Conirihuciô à la gramàtica de la 
/lengua catalana. 

Barcelona, tipographia L'Avenç, 1898, in-8 de 110 pages, 
plus une page pour les crrades. 
Couronnée aux Jeux floraux de 1896. 

2053. Balari y Jovany (José). Etimologias catalanas. 



- 369 - 

2054. Balari y Jovany (D. José). Origenea histôricos de 
Cataluha, 

BarceloDa, Hijos de Jaime Jépus, 1899, gr. in-8 de 
751 pages. 

Excellents renseigoements sur rorigine des noms de 
lieu catalans. 

2055. Careta y Vidal ( Antoni). Dlccionari de barbrismes 
introduhits en la llengua catalana, 

Barcelone, Oliva, 1901, in 8 de 506 pages. 

Très intéressant ouvrage, destiné à épurer le vocabulaire 
catalan ; plus de 3000 articles, avec nombreux exemples 
tirés d'auteurs célèbres et, parfois même, de documents 
inédits extraits des archives municipales de Barcelone. 
Tend à restaurer le catalan classique. 

^056. Grandia (Mossen Marian). Gramàtica etimologica 
catalana. 

Sarriâ-Barcelona, Escôla Tip. y Llibreria Salesiana, 
1901, in 18. 

2057. Alcover (Antoni Maria). Bolleti del diccionari de 
la llengua catalana. El publica Moss. Antoni M^ Alcover 
per pronioure y dur a cap la formaciô del lècsich d*aquexa 
llengua. 

Le premier numéro de ce Bulletin du dictionnaire de la 
langue catalane est daté de décembre 1901. Gr. in -4. 
Giutatde Mallorca, Estampa deN'Amengual y Muntaner. 
En cours de publication. 

2058. FouLCHÉ Delbosch (R.)- Ahrëgé de grammaire 
catalane. 

Barcelone, imprin.erie et librairie de VAvenr, 190?, 
in-8 de 236 pages. 

2059. Alcovek (Antoni Maria). Questions de llengua y 
literatura catalana. 

21 



— 370 — 

Dans Bolleil del Diccionari de la llengua caialana, avril- 
octobre 1903, n® 15. 

Travail de grande valeur, un peu touffu peut être, assez 
mal ordonné quelquefois, mais plein d'érudition sûre et de 
vues neuves. 



B) Histoire de la littérature catalane ancienne 

Critique littéraire 

2060. SiSMONDi. De la littérature du Midi de F Europe. 

Paris, Treuttel et WQrtz, 1813-1829, 4 volumes in-8. 

Excellents chapitres consacrés aux troubadours pro- 
vençaux et aux poètes catalans anciens. 

2061. Ladoucette (Le baron de). Note,., sur le trou- 
badour Guillaume de Cabestaing. (En réponse à un frag- 
ment de /'Histoire du Roussillon par M. Henry). 

Dans Mémoires de la Société royale des Antiquaires de 
France, tome x, 1834, p. 227-229. 

Le passage auquel fait allusion le baron De Ladoucette 
se trouve dans le même volume, p. 221-266. 

2062. Torres-Amat (Félix). Memorias para ayudar a 
fonnar un Diccionnrio criiico de los escritores catalanes y 
dar alguna i'h'o de la aniigua // moderna Uieraiura de 
(\Unlunn. 

Barcelona, J. Verdaguer, 1836, in 4 de i-xliïi et 
1-719 pages. 

2063. CoROMiNAS (El D"^ Juan). Saplemento (ilas a Mémo- 
l'ias para (lyndar a fonnar un Diccionaria critico de los 
escritores catalanes >> pnb/ieadas par et exemo c ihno Sr. 
J). Felir TorreS'Amat. 

Burgos, Arnaiz, 1849, in-4. 



— 371 — 

2064. Pers y Romana (Magin), Bosquejo histôrico de la 
lengua y literatura catalana desde su origen hasta nuestros 
dias. 

Barcelona, 1850, in 8. 

2065. Helfferich (A.)- Raymund Lull und die Anfaenge 
der Catalan! se hen Literatur, 

Berlin, 1853. 

Sur Torthographe du nom, voir Léopold Delisle, Le 
Cabinet des Ms, de la Bibliothèque nationale, t. 2, p. 252. 

2066. MiLA Y FoNTANALs (Manuel). Obsercaciones sobre 
la poesia popular. 

Barcelona, Ranoirez, 1853, in-8. 

2067. Pers y Ramona (Magin). Historia de la lengua y 
de la literatura catalana. 

Barcelone, 1857, in 8. 

Ouvrage commode à consulter, mais sans critique. 

2068. MiLA Y Fontanals (Manuel). De los Trovadores 
en Espaha. Estudio de lengua y poesia procenzal. 

Barcelona, Joaquin Verdaguer, 1861, in-4 de 531 pages. 

Les juglares catalanes sont étudiés dans ce volume à 
partir de la page 257, et, parmi eux, les troubadours 
roussillonnais Bérenger de l^alasol, Guillaume de Cabes- 
tany, Pons d'Orlafa, Ramon Bistors, Promit. 

2069. Mila Y Fontanals (Manuel). Resenya histôrica y 
c rit ira dels atitirhs poetas catalans. 

Couronné aux Jeux floraux de Barcelone en 1865. 
Réimprimé dans le tome m des Ohras complétas de Milâ. 

2070. Bai.agueu (Victor). Espcranças y rerorts. J^oesias 
catalanas (jiin fonnan bi scyona part dcl « Trorador de 
Moniscrrat ". 



-. 372 — 
Barcelone, Jaume Jepus, 1866, in-18. 

Nous citons ici ce livre parce qu'il contient des aperçus 
très intéressants sur la langue et la littérature catalane. 

2071. Baret (Eugène). Les troubadours et leur influence 
sur la littérature du Midi de l'Europe avec des extraits et 
des pièces rares ou inédites. 

Troisième édition, Paris, Didier et O®, 1867, în-16. 

P. 85-161 : L'Ecole provençale en Cataloi^ne. 

Les anciens écrivains catalans se sont inspirés de la 
littérature provençale. 

2U72. HuFFER (Franz). Der Trohador Guillem de Ca- 
bestanh, (Le troubadour Guillaume de Cabestanh, sa vie et 
>ies œuvres), 

Berlin, 1869. 

2073. HoFMANN (K.). Ein Katalanisches Thierepos, von 
Ramon Lull. 

Munich, 1872. 

2074. MiLA Y FoNTANALS (Manucl). Poesia heroïca-po- 
pular. 

Barcelona, 1874, in 8. 

2075. Ml LA Y FoNTANALS (Manucl). Poètes catalans. Les 
noven rimades. La Codolada. 

Montpellier, au bareau des publications de la Société 
pour l'étude des langues romanes ; Paris, Maisonneuve, 
1876, in-8 de 74 pages. 

Etudes rédigées en français. 

2076. MiLA Y FoNTANALS (Mauuel). Méhnf/cs de langue 
catalane. 

Dans Revue dea lanf/ues ronmneii, t. x et xï, 1876 1877, 
p. 146-147 et 225-229. 

Pages 233-240 du t. x, sous le titre de Noten sur trois 



— 373 — 

Manuscrits, on trouvera une note sur le roman catalan de 
Curial y Guelfa. 

2017. MussAFiA (Adolf). Die catalanische metrische. 
Version der Sieben Weisen Meister, 

Texte catalan des Set Sabis de Roma^ avec une intro- 
duction sur la langue catalane. 

Wien (Vienne), 1876, in-4. 

Cf. Reçue des langues romanes, t. x, p. 311-315 et t. xi, 
p. 1U5, article de M. Chabaneau. 

2078. Morel-Fatio (Alfred). Le roman de Blaquerna, 
notice d'un manuscrit du xiv^ siècle appartenant à la 
Bibliothèque de M. E. Piot. 

Extrait de la Romania, t. vï, 1877, in -8 de 27 pages. 

2079. GardOxNa (Enrico). DelVAntiai LrUeratura cata- 
lana. Studii di Enrico Cardona. 

Nâpoli, Furchreim, 1878, inl2 de 240 pages. 

2080. Helfferich. Raymund Lull und die Anfaenge der 
Catalaninchen Literatur. 

Knust, (( MittheiluDgen aus dem Eskurial », p. 526 et 564. 

Tabingen, 1879. 

A propos des Prorerhis e dits de /ilosqfs. 

Cf. no 2065. 

2081. Fehrkr y Bignf, et Rtrio y Ors. Ausias March ji 
su rpora. 

Barcelona, 1882. 

Celte importante biographie d'Ausias March, due à la 
plume de deux écrivains et poètes catalans, fut couronnée 
au concours des Jeux floraux de Valence en 1879. 

2082. Rrrfl Ac(t<h'riii(i EspanoUi^ (lisnirso.s de los AVr*"^®^ 



— 374 — 

Senores D, Victor Balaguer y D. Emilio Castelar, leidos 
en la recepcion pûblica del primera . 

Barcelona, 188^\ gr. in-8. 

Sur littérature catalane. 

2083. Balaguer (Victor). Los Trovadores. 
Madrid, 1882, 2e édition. 

2084. Morel-Fatio (Alfred). Rapport adressé à M. le 
Ministre de l'Instruction publique sur une mission philo- 
logique à Valence, suivi d'une étude sur le « Livre des 
Femmes », poème calencien du xv siècle, de maître Jaume 
Roig. 

l^aris, 1885, in-8 de 1^ pages. 

Extrait de la Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, 1884 
et 1885. 

2085. FoRTEZA (Tomâs). Obserraciones générales sobre la 
lengua materna. 

Dans Museo Balear, 1886, p. 95-107, 295-307, 408-418. 

2u86. GuARDiA (J.-M.). L'ancienne littérature catalane et 
le moaremcnt littéraire contemporain. 

Dans Rerue des Deux Mondes, 15 novembre 1886. 

2087. Parodi (Dott. E. G.). Studi catalani. Nota biblio 
gvqfica. 

Observations intéressantes sur des travaux catalans de 
E. Vogel, G. Morosi et P. E. Guarnerio. 

Extrait des Rendiconti dtdla R. Accademia dei Lincei, 
vol. III, fasc. 8'^ '2^ semestre. 

(^f. Rof/iania, xvi, 1887, p. 634. 

2088. Extrait d'une traduction ratalane de la Légende 
dorée. 

Dans Renne (les langues romanes, 1878, t. xiii, p. 209 212. 
Le passage se rapporte à la vie de Santa Anastasia, 



— 375 — 

2089. Pages (Amédée). Documents inédits relatifs à la 
Vie d'Ausias March. 
Dans Romania, t. xvii, 1888, p. 186- -06. 

20P0. MoRKL Fatio (Alfred). Katalanische Litteratur. 

Dans Grnndriss des Romanischen Philologie de G. 

Grober, 1893. 

Exposé rapide, mais très important, de la littérature 
catalane. Il y a lieu d'espérer que Fauteur fera bientôt 
paraître son Précis de littérature catalane^ attendu dans la 
Bibliothèijne espagnole. 

Tirage à part, Strassburg, 1893. 

2091. Denk (Otto). Einfilhrang in die Geschichte der 
ait ratalanischen Litteratur, 
Manich, 1893, in-8. 

C'est, jusqu'ici, la plu<* complète et la plus scientifique 
des histoires do la littérature catalane. 

M. Ramon Arabia y Solanes traduisit on castillan le 
premier i:hapilre du livre de M. Otto Denk dans le journal 
La Vangaardia de Barcelone, du 15 avril 1893. 

Î.092. Elias de Molins (Antonio). Diccionario biografico 
g bihliografico de escritores y artistas catalanes cùel 
siglo XIX. 

Barcelona, 1894, 2 vol. in-8. 

2093. CiiABANEAU (Camille!. Les biographies des Trou- 
bndon,r,s en langue prorcnralOy publiées intégralement pour 
bt prcniiùre fois arec une intrndurtinn ot des notes, aooorn- 
pugnp^s /II' tr rtfs latins, proronraur,, italiens et espagnols 
conrpvnani res portas, efr. 

Toulouse, Kd. Privât, 1885, in 4 de 204 pages. 

Extrait de la nouvelle édition de V Histoire générale du 
Languedoc, t. x, p. 2u9-4U9 (Notes). 

Bérenger de Paiazols, Guilit3iii Faidet, Pons d'Ortaffa, 
Guillem de Cabestanv, troubadours roussillonnais. 



— 376 — 

2094. Blanco Garcia (El P. Francisco). La Uieratura 
espahola en el siglo xix. 

Madrid, Saenzde Jubera HermaDOs, 1896, 3 volumes in-8. 

La Parte tercera, qui forme le tome m, contient La lite- 
ratura catalana en el siglo xix, de la page l à la page 214. 

Le chapitre premier est un coup d'oeil rapide sur l'an- 
cienne littérature catalane. 

Cet important ouvrage, comme l'indique le titre, est écrit 
en castillan. 

2095. GuiMERA (Angal). La llengua catalana. Diseurs 
presidencial llegit en la sessiô pûblica celebrada en VAteneu 
BarcelonèSf lo 30 de novembre de 1895, 

Barcelona, tipogr. VAcenç, 1896, in 8 de 42 pages. 
Cf. Revue des Pyrénées, t. viii, p. 189. 

2096. André (Marius). Le Bienheureux Raymond Lulle 
(1232-1315). 

Paris, Victor Lecofïre, 1900, in-12 de 216 pages. 

2097. RuBïO Y Lluch (Antonio). Sumario de la historia 
dn la Uieratura espahola. 

Barcelona, imprenta de la Casa provincial de Caridad, 
1901, in 4 de 107 pages. 

Le (( Sommaire » de la littérature catalane va de la 
page 05 h la page 99. 
Excellent cadre. 

2098. RuBio Y Lluch (Anloni). Discurso inaugural leido 
m la, solefnnc aperiura del curso Acadeniico de 1901 à 1902 
an le cl rlaustro de la Unirorsidad de Barcelona. 

Barcelona, imprenla y libreria de Montserrat, 1901, 
in-8. 

C'est un tableau très court mais savamment tracé de la 
littérature catalane ancienne. 

Il existe une traduction catalane de ce discours faite par 
J. Algarra y Postius, Barcelona, Fidel Girô, 1902, in-8 de 
17 pages. 



— 377 — 



G) Œuvres de la Littérature catalane ancienne 

2099. RoiG ( Jaume). Llibre de conseils /et per lo magni- 
Jich mestre Jaume Roig, 

Valencia, Francisco Diaz Romano, 1531, in-4. 

Sur cette édition et celles qu'on a faites plus tard du 
poème de Jaume Roig, voir le Rapport de M. Morel-Fatio, 
cité au no 2084, p. 21-24. 

2100. March (Ausias). Lesobres de Mossen Ausias March 
ah una declaratio en los marges de alguns vocables scurs, 

A la fin : Foren Impreses y acabades les obes (sic) del 
extreu (sic) cavalier en Ausias March en la insigne Ciutat 
de Barcelone per Mestre Caries amoros Provuençal Lany 
M.D.XL.iii (1543). A. XXII. del Mes De desembre. In-8de 
172 folios. 

2101. March (Ausias). Las obras del poeta Mossen Ausias 
March, norregidas de los errores que tenian. Sale con ellas 
el vocabulario de los vocables en ellas contenidos. 

Valladolid, 1555, ia-S. 

Edition rare. 

On possède une édition in-8 publiée à Barcelone, par 
Francesch Pelayo Briz, chez E. Ferrando Roca, en 1864. 

2102. GoMALADA (Honorât). La lu'storia del noble, y 
esforsat raraller Pierres de F^rorenra, y de la gentil Maga- 
lona, fdla dfl Rey de Xapols, y de las fortanas, y trehalU 
fjii.e passàren en la siia m.oU enatnorada vida. 

TradaJdda de Uenga easiellana en la nostra cathalànay 
per lo discret y honrnt (sic) Honorai Comalada. 

En Olot, par Joseph Rovira, Estamper, y Llibreler, 
sans date (xvii*^ s.). 

Ce roman, qui fut si répandu dans les p^iys catalans, 



— 378 — 

paraît avoir été retouché à diverses époques. Oa croit 
qu'il fut composé au xir^ ou au xiii« siècle par Bernât de 
Traviez, chanoine de Maguelooe. Une tradition veut que 
Pétrarque, alors étudiant à Montpellier, lui ait donné la 
forme sous laquelle il nous est parvenu. 

2 103. Manbscal (Onofre). Sermô del Rey Don Jaume, 
[composé en 1597]. 

Barcelone, 1602, in-12. 

2104. Failles de Vsop Filosof Moral Preclarissim y de 
altres famosos Autora, Historiades, y de nou Corregides^ 
ab mes claredat, que fins vuy se sien estampais. 

Juntament ah les sentencies al marge, en declaracio de 
cada Faula. 

ËD Barcelone, per laume Mathevat, Estamper de la 
Ciutat, y sa Vniuersitat, 1^42, iQ-4 de 210 pages, plus 
4 pages pour la taula de las faules. Curieuses gravures. 

2105. Assi comensa la gênerai historia del esforçai Par- 
tinobles, Compte de Blés, y après fonch Emperador de 
cumulant inobla. Novameni traduJdda de llengua castillana 
en la nostra rathalana, 

Tarragona, Magi C^nals, sans date [xvir siècle], in-8. 

C'est la traduction catalane du fameux roman de Par- 
tJtenope-r de Blois, Réimprimé plusieurs fois. 

2lU6. BoECE. Librp de Consolariô de Philosophia, lôqnal 
fnii en In fi lo rjlorios dort or Bocci^ trnnslndat en romane 
rfffrtlanrsr/t snfjiiint In r/posiniô de! beneufjrat sent Thomas 
DnfjiU, r endreent n lait infant en Janrnie de Malorcha. 

Barcelone, sans date, [xYii*^ siècle], in-4. 

2107. Baron (Fray Jaume). Llihre del Bosari de N^ostra 
Srni/ora (b*l Roser^ // fre.sor prr /on rn^x, y per las animas 
del Pi/pf/atori, (jnc conte nioltas e.rcelenciaa^ y alabanças 



— 379 — 

del Rosari de Maria Saniissima, composts par Fray Jaume 
Baron, 
Manresa, Ignasi Abadal, 1732, in-8. 

2108. RocA (Francesch). Theaorper ah vius y Almoyner 
del Purgatori, 

Traduit du caslillan. 
Barcelone, 1743. 

2109. Febrer (Jaume). Trobes de Mossen Jaume Febrer 
que trartcn dels conquisiadors de Valencia. 

Valencia, imprenla del Diario, 1796, in-4 de xxiv-296 
pages et 14 plaaches représentant des blasons. 

Une autre édition donnée par D. Joaquin Maria Bover, 
imprimée à Palma par Pedro José Gelabert, 1848, in-4 de 
312 pages avec planches de blason et les portraits de 
Febrer et de Jacques 1*^"^. 

OnadoutédeTauthenticitéde ces trobesdoni la languese 
rapporte plutôt au wi^qu'au xiii® siècle. Cf. Massa, Manus 
crits catalans de la Biblioteca nacional de Madrid, p. 89. 

2110. Sant Geroni (Lo M. R. P. Fr. Anton de). Repre- 
sentacio de la sagrada Passiô y Mort de nostre senyor 
JesU'Christ novament corregida y regnlada conforme a 
lo que los quatre Sagrata Erangelistas, y sobre ells los 
Interprètes, non ensehan de aquesta tnay ben ponderada 
finesa. 

Barcelona, En la Estampa de Rafel Figuerô, sans date 
[xviir- siècle], in 8 de 72 pages à 2 col. 

2111. Mahtorkll (Johanot). Lihre del micros e strena 
car allé/' Tirant lo Blanc] t ; scritcs lpi< ti'cs parts pcr lo 
tiiagnifich c rirtuos cncailcr Afosscn Johanot Martorcll : c 
a la mort sua arahada la (jaarta, a prcgarias de la sonijora 
dona Isalfcl de Lorir prr M(jsscn Marti Johan de Galra. 

L'un des plus remarquables romans de la lillérature 



— 380 - 

catalaDe. Cervantes, le plus sévère des juges des poèmes 
chevaleresques en prose, faisait un grand cas de Tirant 
lo Blanch, 

Imprimé pour la première fois à Valence en 1490. Le 
titre que nous donnons ci-dessus est celui d'une édition 
de Barcelone, bien postérieure, sans date, 4 vol. iD-4. 

2112. TuRMEDA (Fra Anselm). Libre compost per Fra 
Ansehn Turmeda, ah la oraciô de Sant MiqueL,, 

Barcelona, in 8. 

C'est le petit livre si connu sous le nom de Franselm et 
composé de Maximas morales y cristianas. 

2113. I). J. A. X. Y F. Diccionario de refranes catalanes 
// rasteUanos, recopilados y puhlicados por D. J. A , X. y F. 

Barcelona, 1831, in-l6. 

2114. Xou Testament (Lo) de Nostre Senyor Jesu Christ 
iradufùt de la Vulgata llatina en llengua caialana^ ah pre- 
scnria del ieri original. 

Londres, impres per la Societat inglesa y estrangera de 
la Biblia, en la estampa de Samuel Bagster, menor, 
1832, in-8. 

21 15. Nou Testament ( Lo) de Nostre Senyor Jesu Christ, 
tradu/nt de la Vidyaia llatina en llengua caialana, ah pre- 
sencia del font original. 

Barcelona, 1836, in-4. 

2110. J. M. DK (j. Y J. R. O. Collerrin de ohres antigas 
raialfuws e.sriiUidas entre las de nosfres millors poeia,s. 

Oht'dH do Père Srra/i. 

Barcelona, en la estampa de Joseph Torner, 1840, in 4 
de 172 pages. 

2117. Fages de Roma (Narcis). Cartilla rural en aforis 
mes rnialan,^ composta per J), Xarri.s Fages de Romà 



— 381 - 

comissari régio per la inspecciô de la agricultura gênerai 
del règne en la provincia de Gerona, 

Figueras, imprentay llibreria deGregori Matas de Bodal- 
lès, 1849, in-12 de 122 pages, plus 3 pages pour V indice, 

2118. LuLL(Ramon). Libre appelai Félix de les mara- 
velles del mon, lo quai libre feu mesire Ramon Lull de 
Malorques estant en la ciutat de Paris, Vany de la naiivitat 
de nostre Senyor Deu Ihesuchrist m.cg.lxxx.vi. 

Barcelona, 2 vol. in-4. 

2119. Peregrinaciô del venttirôs peregri anyadit ab las 
coblas de la mort y moltas estampas. 

Manresa, 1851, in-8. 

2120. BoFARULL (Prospero de). Documentos literarios en 
antigua lengua catalana (siglos xiv y xvj. 

Colleccion de documentos inéditos sacados del Archivo 
de la Gorona de Aragon, t. xiii, Barcelone, 1857, in-8. 

1. Sitio y destruccion de Jérusalem por Vespa^iano 

(manuscrit du xv« siècle) 9 

2. Historia del rey de Hungria (manuscrit de la 

seconde partie du xiv^ siècle) 53 

3. Historia del caballero Tuglat (manuscrit de la fin 

du xiv« siècle) 81 

4. Mascaron (manuscrit de la fin du xiv*^ siècle ou 

du commencement du xv«) 107 

5. Vida de Santa Margarita, 119 

6. La Pasion de Jesu-Cristo 131 

7. Orac/'f) (le Xostro Sr J.-C 149 

8. Orario de nostra donn Stn Maria 151 

9. (}ozoi> à la Virgen 152 

10. Oracion à la Virgen 155 

1 1 . Con/esion gênerai 156 

Ces sept manuscrits sont du xiv*-* siècle. 



- 382 — 

12. Fracmento de una Oracion à J. C. (manuscrit du 

xv® siècle) 1B9 

13. Oracion à Santa Catalina (manuscrit du xv« siècle). 

14. Max i mas morales (manuscrit de la fin du xiv® siècle). 165 

15. Mdximas politicas (manuscrit du commencement 

du XV® siècle) 184 

16. Sentencias Morales (manuscrit du xv« siècle) .... 186 

17. Libro de Caion (manuscrit du xv« siècle) 303 

18. Docirina moral y polltica (mB.n\iSQT\i &Q la fin du 

xiv« siècle) 311 

19. Boecio (manuscrit du milieu du xiv* siècle) 395 

20. ('(iria de S. Bernardo a su hermana, (raducida por 

Fr. A. Canals, M. de Sagrada Teologia (manuscrit 
de la fin du xiv® siècle). 

2121. LuLL (Ramon). Ohras rimadas de Ramon Lull, 
escriias en idlomacatalan-provenzal, publicadas por primera 
nez con un articnlo hiof/rqfico, ilnstraciones // variantes y 
sef/uides de un r/losario de voces antiruadas por Gerônimo 
RoHi^ellô. 

Palma, imprenta de Pedro José Gelaberl, 1859, gr. in-8 
de 771 pages, plus une page pour les erratas. 

2122. Lambert ( C. G. A . ) Caialofjue descriptif et raisonné 
des huinuscrits de In Bddiothvrjup de Carpentras. 

Carpeniras, E. Rolland, 1862, 3 volumes in 8. 

On y trouvera l'indication de plusieurs manuscrits cata- 
lans avec des extraits souvent assez étendus. 

2123. Pi:lay Briz ( Francesch) et Candi Candi. Gansons 
de la Terra. Cants fiopnlars catalans rol-leceionats par 
Fvanresrh l^elaïf Jh^l: // Candi (^aîidi. 

Le tome i'^'' : Barcelona, E. Ferrando Roca, 1866. 

Le tome ii, qui porte le nom de Joseph Salto, a été édité 



— 383 — 

par le Centre de obras de Catalunya de Joaa Roca y Bros, 
sans date. 

Le tome m, signé seulement de M. Francesch Palay 
Briz ; édité par Alvar Verdaguer, Barcelone, 1871. 

Le tome V a paru en 1877, Barcelone, Alvar Verdaguer, 
et Paris, Maisonneuve et C»®. 

5 vol. in-18, 1866 1877. 

Le premier volume est précédé d'une très intéressante 
étude sur la poésie populaire (pages i-xlviii). 

Presque toutes les chansons sont accompagnées de la 
notation musicale. 

2124. Llibve intitolai <( Jardinet dels Orats », compost 
de diverses strofes y rirns en moites llengues, 

Barcelona, Joan Roca y Bros, 1868, in-8 de 129 pages, 
plus une page pour la taula. 

Poésies de Mossen Joan Roig de Cornella, Mossen Ber- 
nât Fenollar, en Vidal, en Verdanxa, en Vilaspinosa, 
Mossen Joan Scriva, poèfes valenciens ; du jnagnifich 
Comanador Stela, Miquel Stela, tous deux de Barcelone; 
quelques pièces de Ramon LuU, du commandeur Roca- 
berti, de Mossen Père Torroella, Francesch Ferrer et 
Mossen Alegre, de Barcelone. 

2125. Garcia (Vicens). Poesias jocosas del célèbre 
/)'■ Vicens Garcia, rector de Vallfogona. 

Ultima edici(') arregladn sobre la fêta en lo any 1700, 
adornada ab lo retrato del antor. 

Barcelona, llibreteria de I. Lopez Bernagosi, 1871, in-8 
à 3 col. de 51 pages. 

2126. Maspons Y Labros (Francisco). Lo RondaUayre, 
(jucntos poptilars rafalans folrrrianats pcr Francisro Afas- 
pon^ [I Labrôti. 

Barcelona, Alvar Verdaguer, 1871, 3 séries : 

Tome I, 1871, in-8 de 115 pages, plus une page pour la 



^ 384 — 

iaula; tome ii, 1872, io-S de 110 pages, plus une page 
pour la table; tome m, 1874, in-S de 173 pages, plus une 
page pour la table. 

Chaque série est précédée d'un prolech où Tauteur se 
montre un folk-lorisle de tout premier ordre. 

2127. Febrer (Andreu). La Comedia de Dani Allighier 
(de Florença) traslatada de rims vulgars toscans en rims 
vulgars cathalans per N* Andreu Febrer (siglo XV), dala 
à luz, acompahada de ilustraciones critico- Hier arias, D, 
Cayetano Vidal y Valenciano, 

Barcelone, Alvaro Verdaguer, 1878, 2 vol. in-8. 

2128. LuLL (Ramon). Libre de orde de Carayleria com- 
post a Miramar de Mallorca per Mestre Rnmon LidL 

Edité par Marian Aguilô y Fuster ; Barcelone, Celesti 
Verdaguer, 1879, in-4. 

Fait partie de la Biblioteca de obretes singulars del bon 
tenip.s de nostra lengua materna estempades en letra lemosina. 

2129. MiLÂ Y FoNTANALS (Manuel). Lo sermô d'en Mun- 
taner. 

Montpeller, estampa central del Mitjdia, 1880, in 8 de 
23 pages. 

Elude en catalan. 

2130. MiLÂ Y FoNTANALs (Manuel). Romancerillo cata- 
but. Canciones tradicionales. Segunda ediclon refundida 
y (iiunentada. 

Barcelona, Alvaro Verdaguer, 18S2, in-4 de 456 pages, 
plus 2 pages pour V indice de laa fue/odias (notations musi- 
cales) et une page pour V indice (table des matières). 

Cf. n® 2066, qui constitue la première édition de ce 
Roniancerillo catalan, qui a puissamment aidé à « la 
renaissance » de la littérature et de l'esprit catalan au 
xix*^ siècle. 



— 385 — 

2131. Garcia (Francesch Vicens). Una ohra en prosa 
del popular poeta D^ Francesch Vicens Garcia, recior de 
Vallfogona. 

Reimpresa de la ûDica ediciô de 1622 y precehida de 
un prôlech per N'Enrîch Claudi Girbal, cronista de 
Girona. 

GiroDa,impreDtad'En Manel Llach,1882, iD-8de24pages. 

2132. Historia de Walter e de la pacient Griselda escriia 
en llati per Francesch Petrarca : e arromançada per Bernât 
Metje, 

Barcelone, Alvar Verdaguer, 1883, in-4. 

Edition en caractères gothiques due à Téminent critique 
Marian Aguilô. Elle fait partie de la Bihlioteca d'obretes 
singulars del bon temps de nostra lengua materna estam- 
pages en letra lemosina. 

2133. Lo Libre de Très (Le livre des trois choses). 
D*après le tome ii, du manuscrit 377 de la Bibliothèque 

de Carpentras (xiv« ou xv^ siècle), publié par M. Morel- 
Falio. 
Dans Romania, xii, 1883, p. 230 242. 

Triades faisant partie du recueil intitulé : Proverbis e 
dits dejilosofs, traduit de Tarabe par un juif de Barcelone, 
Jafuda, fils d'Astruc, à la demande du roi Jacques II 
d'Aragon. 

2134. LuLL (Ramond). Proverbis d'ensenyament. 

D'après le manuscrit coté D. 465 Infér., de la Biblio- 
thèque Ambrosienne à Milan, du xvi*^ siècle. Publié par 
M. Morel-Fatio. 

Dans Romania, xi, 1882, p. 188-202. 

Ce sont des proverbes rimes et par conséquent distincts 
de ceux qui ont été publiés à Palma, en 1746, avec une 
traduction latine. 

25 



— 386 — 

2135. La Nouoelle de Frère-de-joie et de Sœur-de-plaisir, 
en vers. 

D*après le manuscrit 111, de la collection Libri publié 
par M. Paul Meyer (Nouoelles catalanes inédites). 
Dans Romania, xiii, 1884, p. 264-284. 

2136. QuADRADO (José Maria). Un drama sacro del 
siglo XIV. 

Dans Museo Balear, 1886, p. 451-454. 

2137. Le livre de Courtoisie. 

D*après le manuscrit 377 de la Bibliothèque de Car- 
pentras où ce petit ouvrage est intitulé Fasses (Facet). 
Publié par M. Morel-Fatio (Mélanges de littérature 
catalane). 

Dans Romania, xv, 1886, p. 192-199. 

Corrections faites par MM. Mussafia et Emile Lévy, dans 
Romania, xvi, 1887, p. 106-117. 

2138. Istoria (La) de la Jilla de l'emperador Contasti 
(La (ille sans main). 

Manuscrit du xv^ siècle de la Bibliothèque nationale ; 
voir le catalogue de Morel-Fatio, p. 361. 

Cette nouvelle a été publiée par M. H. Suchier dans la 
Romania, xxx. y. 519-538. 

2139. Serafi (Pere). Cançons de Père Serafi. 
Barcelona, imprimerie de La Ilustraciô catalana, in-12 

de 111 pages. 

Peintre-poète d'un talent facile et d*un caractère léger. 

2140. LuLL (Ramon). Ohras de Ramon Lull. Texto 
orif/inal piiblicado ron notas, variantes, ilustraciones y 



— 387 — 

estudios biogrqficos y bibliogrqficos, Per Jerônimo Rosseltô, 
de la Academia de la historia, 

Palma de Mallorca, 1886-1887, in-8. 

L'ouvrage parut d*abord par livraisons ou cahiers (cua- 
dernos). Des planches chrocno lithographiques accompa- 
gnent le texte, ^impression est très nette et soignée. 
L'introduction, la biographie, la bibliographie et les notes 
sont en espagnol, ce qui ne laisse pas de surprendre de la 
part d'un catalaniste convaincu, éditant les œuvres d'un 
pur catalan. 

L'impression fut arrêtée en 1887; elle n'a repris qu'en 1901 
par les soins d'une commission composée de MM. Obrador 
y Bennassar, Miguel Costa y Llobera, Antoni Maria 
Alcover. Le premier volume, dont l'impression fut com 
mencée en 1866, n'a été terminé qu'au mois de septem 
bre 1901, après la mort de Jerônimo Rosseliô. Il est précédé 
d'une lettre de Rosseliô à l'archiduc Louis Salvador, qui 
avait pris la publication sous sa haute protection, puis, 
d'un prologue de M. Obrador y Bennassar. Ce volume 
contient : Libre del Gentil et los très Saois, Libre de la 
primera y segona intencio, Libre de mil Prooerbis, suivis 
d'un glossaire par M. Obrador. 

Cette même année I9J1, le poète-abbé Miguel Costa y 
Llobera publia un second volume comprenant : Arbre de 
Filosqfia d\4.mor, Libre de Oraciô, Libres de Deu, de 
Conexença de Deu, del Es de Deu, 

En 1903, parut un troisième volume (en deux tomes), 
le Félix de les Maracelles del Mon avec une préface biblio- 
graphique de M. Obrador. 

2141. March (Ausias). Les obres del caleras cavalier y 
elegantissim poeta Ausias March, ara nocament ab molta 
diligencia révisées y ordenades segons les mes correctes 
edicions antigues. 

Barcelone, 1888, in-8. 

2142. Jafuda Bonsenyor. Sentencies morals, per Jafuda, 
juheu de Barcelona (segle XITI). Trasllat del Codex L. 2 de la 
Bibliot. Nacional de Madrid per Joseph Balari y Jovany. 

Extrait de la Revista ratalana, Barcelona, 1889. 

Cf. A. Helfferich, Raymund Lullund die Anfsenge der Cala- 



— 388 — 

lanischen Litieratur, TourtouloD, Histoire de Jacques /•» 
le Conquérant et Morel-Falio, Katalaniache Litieratur. 

Voir aussi Massô, Manuscrits de la Bibliothèque natio* 
nale de Madrid, p. 82. 

2143. Jafuda Bonsenyor. Llihre de paraulas e dits de 
savis et filosofs ; Los prooerbis de Salomô, Lo libre de 
Catôy fets estampar complets per primera vegada, ab un 
prolech y documents, per en Gabriel Llabrès y Quintana. 

Palma de Mallorca, 1889. 

Le même que le livre édité par M. Balari et cité au précé- 
dent article. 

Voir Massô, Manuscrits de la Bibliothèque nationale de 
Madrid, p. 81-83. 

2144. Metge (Bernât). Le songe de Bernât Metge, auteur 
catalan du XI V^ siècle, publié et traduit pour la première 
fois en français avec une introduction et des notes par 
J. M. Guardia, 

Bordeaux, 1889, in-8. 

2145. Sompni (Lo) den Bernât Metge ab gran diligencia 
reoist e ordenat, afegida novament la historia de Valter e 
de la patient Griselda, per lo mateix Bernât Metge arro- 
mançada, 

Barcelona, 1891, in-16. 

2146. Aliô{I^\). Gansons populars catalanas. 
Barcelona, in-lG, 1892. 

Cf. les recueils de MiU et de Briz, cités plus haut, et 
celui d'Agullrl, cité ci-dessous. 

2147. Aguilô y KasTKR (Maricin). Romancer popular de 
la tprra caialana rrmllit // ordenat por En M. Aguilô y 
Ffi.ster, Bibliotecavi de la IlnirerHUat de Baroelona. 

Cançons fendais rarnlleresques. 

Barcelona, Alvar Verdaguer, 1893, in-8 de 192 pages. 



- 389 — 

2148. Baselga y Ramirez(ë1 û^ D. Mariano). EL Çancio- 
nero Catalan de la Universidad de Zaragoza exhumado y 
anotado por el Z)' D. Mariano Baselga y Ramirez de la 
misma Universidad, 

Obra premiada por Toto undoimeeQ los juegos florales 
zaragozanos de 1895. 

Zaragoza, Cecilîo Gasca, 1896, in-8 de 419 pages ; plus, 
une pour les correctioDS. 

2149. JoRDi DE Sant Jordi. Obres poétiques de Jordi de 
Sant Jordi (Segles XIV^- XV^) recullides i publicades per 
J, Massô Torrents, 

Barcelona, VAoenç, 1902, in-12 de 53 pages; plus une 
page pour la taula. 



D) La langue catalane en Roussillon 
Philologie, Littérature (1659-1905) 

2150. Racine (Jean). Esther. Tragedia Santa, composta 
per Joan Racine, poeta francès, Traduhida en versos cata- 
lans, en très actes. 

Thuir, en casa de Guillem Agel, estamper y Uibreter, 
sans date (avant 1792), in-8 de 44 pages. 

2151. Jésus batojat per lo Precitrsor Sant Joan Baptiste. 
A Thuir, per G. Agel, estamper, 1796, in-12 de 16 pages. 
En vers catalans. 

2152. Tragedia rossellonesa defs inartjjra Sants Cosmo 
y DaiHui, en cinq acie,s. 

Thuir, en casa de Guillem Agel, estamper y Uibreter, 
1797, in -8 de 69 pages. 
En vers catalans. 



— 390 — 

2153. Jaubert de Passa (Fr.). Recherches historiques 
sur la langue catalane. 

Dans Mémoires de la Société royale des Antiquaires de 
France, t. vi, 1824, p. 297-431. 

A la page 5l>7 du môme volarae on trouvera une tra- 
duction de (( la Parabole de TËnfant Prodigue » en 
langue catalane. 

2154. PuiQGARi (Pierre). Notice sur les Troubadours 
catalans et sur un ancien Chansonnier manuscrit de 
l'Académie du Gai Savoir de Barcelone, 

Dans Le Publicateur des Pyrénées - Orientales^ 1833, 
n°5 28 et 29. 

2155. Renard de Saint- Malo. Essai sur Vétymologie 
du nom de « Tautahull )), 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1835, 
nos 48 et 49. 

2156. Renard de Saint - Malo. Le mot vulgaire 
« Gacatx, » 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1835, 
n^ 19. 

2157. Jaubert de Rkart. Essai sur le langage des 

Bohémiens. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées ~ Orientales, 1835, 
n^^ 20, 28, 31, 34, 37, 38, 45 et 47. 

Cf. Prosper Mérimée, Carmen, passira et principalement 
le dernier chapitre. 

2158. Renabd de Saint- Malo. Prétendus restes de 

1(171 (j lie lifj arienne. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1836, 



— 391 — 

2159. PuiGGAiu (Pierre). Le troubadour roussillonnais 
Guillaume de Cabestanh, 
Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1837, n^ 5, 

2160. Tastu (Joseph). Los contrabanders, 

Cansoneta noca, a imitacio d'aquesta den P. J. de 
Beranger, rimada per un curios apassionat de la llengua 
romano'catalana. 

Paris, Henry Dupay, sans date [1833], gr. in-4. Gravure. 

2161. PuiGGARi (Pierre). Grammaire catalane-française 
à V usage des français, 

Perpignan, Jean-Baptiste AIzine, 1852, in-12 de 134 pages. 

2162. Renard de Saint-Malo. La renaissance des lettres 
et leur propagation par la typographie. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
Littéraire des Pyrénées-Orientales^ t. ix, 18'j4, p. 336-349. 

Bibliothèques et imprimeries en Roussillon et Catalogne 
(xv^-xvi^ siècles). 

2163. Alart. Beranger de PaZa^o/ [troubadour roussil- 
sillonnais, vers 1150]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 56-66. 

2164. Récits en vers catalans rimes en al par un roussil- 
lonnais qui orthographie Vidiotae comme on le prononce à 
Perpignan. 

l^erpignan, F. Blanc, 1858, in-8 de 15 pages. 

2165. Alaht. ('hones et autres. — Histoire de quelques 
faurf noms roussillonnais : « La Clasa n, a Bonpas », 

« Canolics )>, <( Saint-Jean Pla de Corts ». — « Un acte 
de poc profit » et les origines de Falltâ. 

Dans Journal des Pyrénées Orientales, 21 juillet, 24 juil- 
let, '2S août, 11 septembre, 16, 20, 23 et 27 octobre 1858. 



— 882 - 

2166. Caicbouuu (F.-R.). Esmî sur l'histoire de la Utté- 
rature catalane. 

Paris, Durand, 1857, in-4 dt 70 pages. UQe2* édition 
augmentée, 185S. Paris, Durand, in-8 de 187 pages. 

2167. Alart. Lettre au rédacteur [du « Joarnal dos 
Pyrénées Orientales »] au sujet de Bérenger de PcUomoI. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 6 octobre ISSO. 

2168. Delhoste (abbé). Noêls catalans [xv« siècle]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xiv, 1866, p. 174-186, 
deux fac-similés et figures. 

2169. Petit (Jean). L'Echo du Canigou, 

Perpignan, J.-B. Alzine, sans date (sous le second 
Empire), in-8. 
Chansons et romances en catalan et en français. 

2170. Petit (Jean). Le Roussillonnais. Chansons et 
Romances nouvelles par J. Petite Facteur des Postes au 
Perthus, Chantées et vendues par Raymond Mouche, 

Perpignan, J.-B. Alzine, sans date, in-8. 

2171. Mattes (J.). Lettons pratiques de grammaire faites 
à V école d'adultes de Perpignan dans lesquelles l'orthogra- 
phe d'usage est consignée au moyen de la langue catalane, 
ouvrage particuliùrement destiné aux ouvriers du dépar- 
tement. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1866, in-16de 192 pages. 

2172. Pépratx (Justin). Tableau des noms géographiques 
employéi^ dans Vidiome catalan, avec leur signification 
frnnoaise ot latine. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire des Pf/rénêes Orientales, t. xxv, 1867, p. 295-299. 



— 398 — 

2173. CouRTAia (Pierre). Flore de Canigô, premi dels 
Jochs ftorals de Béziers en 1868. Poesias catalanas de 
Père Courtais, adjunt de varias socieiats cientificas, 

Perpigoan, Pierre Bardou-Job, 1868, iD-8 de 36 pages. 

2174. Cambouliu (F.-R.). Recherches sur les origines 
étymologiques de Vidiome catalan (premier mémoire). 

Sans iDdicatioD typographique. 

[A la ÛD : Montpellier, Boehm et fils] sans date, in-4 de 
15 pages. 

Extrait des Mémoires de l'Académie des sciences et 
lettres de Montpellier (Section des sciences). 

2175. Alart. Documents sur la langue catalane des 
anciens comtés de Roussillon et de Cerdagne, 

Dans Revue des langues romanes : 
Première série, t. m (1872), p. 265 et suiv. 

T. IV (1873), p. 44 et suiv., 244 et suiv., 353 et sui?. 

T. V (1874), p. 80 et suiv. 

T. VII (1875), p. 42 et suiv. 

T. vni(l875), p. 48 et suiv. 
Deuxième série, t. ii (1876), p. 57 et suiv. 

T. III (1877), p. 173 et suiv. 
Tirage à part, Paris, Maisonneuve, 1881, in-8 de 235 p. 
Recueil d'une importance extrême pour la philologie. 

2176. Rous (Tabbé François). Catalanes y Caialanades 
(parlar rossellonnès). 

Primer llibrct. 

Espira-de-l'Agly, P. Jammet, estamper et llibreler de las 
societats calùlicas, 1873, in-12 de 207 pages. 

2177. Alakt. Annonces et Avis de la foire de Montagnac 
(Hérault) (tax préposés des parenrs de Perpignan (1470- 
1480). 

Dans Revue des langues romanes, t. iv, 1873, p. 257 260. 



— 304 — 

2178. Alart. Le son catalan « ny ». 

Dans Reçue des langues romanes, V^ série, t. vu, 1875, 
p. 446 4ôl. 

2179. Alart. Du passage de si à r et d*r à sz en catalan. 
Dans Romania, 1875, t. iv, p. 466, 

2180. Goigs y cantichs que se cantan dins las Iglesias 
del Bishat de Perpinya. 

Espira-de-TAgly, J. Jammet, 1877, in- 12 de 44 pages. 

2181. Alart. Trois formules de conjuration en catalan 
(1397). 

Dans Revue des langues romanes, 2® série, t. m, 1877, 
p. 9-12. 

2182. Alart. Etudes sur l'histoire de quelques mots 
romans. Damajana (Dame-jeanne). 

Dans Revue des langues romanes, 2® série, l. v, p. 5-8. 

2183. Alart. Etudes historiques sur quelques particula- 
rités de la langue catalane. 

Dans Reçue des langues romanes, 2« série, t. iv, 1877, 
p. 1U9-132. 

2184. Alart. Etudes sur Vhistoire de quelques mots 
romans: Rana, Ran, Randa, Randar, Ranar. 

Dans Reime des langues romanes, 3® série, l. ii, 1879, 
p. 15 28. 

2185. Alaht. Observations sur la langue du roman de 
'< lilandin de Cornouailles et Giullot Ardit de Mirmar. » 

Dans Revue des langues romanes, t. v, 1874, p. 275-304. 

(^f. Chabaneau. Notes critiques sur quelques textes 
provençaux. 



— 395 — 

I . Blandin de Cornouailles, 

Dans Revue des langues romanes^ t. viii, 1875, p. 31-47. 

2186. Alart. Etudes historiques et philologiques sur la 
langue catalane. Diphtongaison de la seconde personne du 
pluriel des verbes. 

On trouvera ces études à la suite du tirage à part 
des Documents sur la langue catalane. Voir plus haut, 
qos 2175 et 2183. 

2187. Alart. Duels et défis [en catalan]. 

Dans Revue des langues romanes, t. vi, 1874, p. 361 
et suiv. 

2188. Alart, Etude sur quelques mots nouveaux d*une 
charte landaise de 1268 ou 1269, 

Dans Revue des langues romanes ^ t. viii, 1875, p. 19-30. 

2189. Vidal (Pierre). Documents sur la langue des 
anciens Comtés de Roussillon et de Cerdagne, 

Dans Revue des langues romanes, 3® série, t. xv, p. 53-76 ; 
t. XVI, p. 257-275 ; 4'' série, t. i, p. 59-78 ; t. ii, p. 146-167, 
410-430, 542-549. 

C'est une suite aux documents publiés par Alart. Voir 
no 2175. 

^19û. PÉPRATX (Justin). Ramellets de proverbis, maxi- 
maHy refrancs // adagis catalans^ escullits y posais en 
quartetas per Justi Pepratx, 

Perpignan, Ch. Lalrobe, 1880, in-8 de 165 pages. 

2191. Bkkgnes. ColU'crif) de procerhis, /nnritnas y adagis 
catalans esrullita per En Berynes. 
Tercera edicio. 
Perpignan, A. Julia, 1882, in 12 de 34 pages. 



— 396 — 

2192. En Peroi, En Japot y Jo, 6 loê doê foresterê 
à la Comedia, grand eêcena comica, escrita en catala- 
rossellonès.. 

Nova edicio corregida, 

Perpinyà, imprenla y Uibraria d'eo A. Jali«, plassa 
Laboria, 1882, io-12 de 28 pages. 

2193. JoFRB (Antoni). Las Bruxas de Carança^ VEt- 
cupinyada de Saianas, la Dona forte, etc^ oisaradas, 
annotadas y aumentadas per el Pastorellei de la Vall 
d* Arles. 

PerpiDyà, Carlôj Lalrobe, 1882, in-8 de 108 pages. 

2194. PÉPRATX (Justin). Espigas y Flore. Obretee d'En 
Pau Farriol de Cerei (pseudonyme de M. Justin Pépratz). 

Perpinyà, imprenta de Carlos Latrobe, 1884, in-8 da 
29 pages. 

2195. BoNAFONT (l'abbé). Garbera catalanaper lo Paeio- 
rellet de la Vall d'Arles (pseudonyme de M. Tabbé Bona- 
font), membre de la societat de las Uenguas romanasy ab 
un prôleoh de Mossen Boher, canonge. 

Perpinyà imprenta de Carlos Latrobe, 1884, in-12 de 
122 pages. 

2196. PÉPRATX (Justin). Comparaisons populaires les 
plus usitées dans l'idiome catalan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pf/rcnées Orientales, t. xxvi, 1884, p. 345-317. 

2197. Vidal (Pierre). Cansoner català de Rossellô y de 
Cerdatuja. 

1. Corrandes, 

2. Cansuns del Pandérô, 

3. Balls y ballades y contrapas llarch. 



— 397 - 

4. Gansons populars. 

5. Relaciô de la vida del Pastor, 

Perpignan» A. Julia, 1885-1888, 5 brochures în-12. 

2198. Recueil de Goigs ou Cantiques roussillonnais. 
Première série. 

Perpignan, J. Comet, 1886, in-8 de 53 pages. 

2199. Souvenir des fêtes de Banyuls- sur-Mer à l'occasion 
de l'inauguration de la statue d'Oliva [15 avril 1887]. 

Perpignan, Ch. Lalrobe, 1888, in-8 de 208 pages. 

Gravure représentant la Vierge Immaculée de Baoyuls- 
sur Mer, œuvre du sculpteur cerdan Alexandre Oliva. 

Discours. — Poésies en catalan. — Vers français. — 
Notice sur Oliva. 

2200. PÉPRATX (Justin). Pa de casa, llibret de versos 
d'En Pau Farriol de Ceret. 

Perpignan, Albert Julia, 1888, in-12 de 72 pages, plus 
2 pages pour la taula. 
Poésies. 

2201. Vidal (Pierre). Etude sur le mot quer et ses 
dérivés. 

Dans Bulletin historique et philologique du Comité des 
travaux historiques, 1888, p. 34-45. 

2202. Lo Pastorellet de la Vall d'Arles (l'abbé 
Bonafonl). Ar/s, Elegias ratnlana.'i. 

Perpinvi'i, estampa de Carlos Latrobe, 1887, in 8 de 
103 pages, plus une page pour la /aida. 

Ce recueil contient des pièces très remarquables. 
M. Bonafont est un des poètes catalans u roussillonnais )) 
qui se sont le moins laissé influencer et par le français et 
par le catalan castillanisé de Barcelone. 



— 3Ô8 — 

2203. Pepratx (Justi). Certamen de Banyuls de la 
Marenda, 8 de setemhre 1887, Memoria del secrelari 
D. Justi Pepratx. 

Tirage à part extrait du n^' 2199 cité plus haut. Perpi- 
gnan, Ch. Latrobe, in-S de 14 pages. 

2204. Saisset (Albert). Oun pougnat da Catalanades, 
Lou Guîgnoun da Moussou Jousep. — Oun Pey d*abril. 

— Oun Casamen tramblan. — L*HourtouIane. 

Parpignâ, imprimaria d*an Ch. La trobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [t887], in-8 de 18 pages. 

2205. Saisset (Albert). Bestis y Gen, 

Lou Pardalet. — An Paou, an Jèpe yM Bourrou. — 
Mousique da Irouque Tamboul. 

ParpigDà, imprimaria d*an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1888], in 8 de 18 pages. 

2206. Saisset (Albert). Cosas y Altres. 

Oune Partida da Mart. — Gat y Rats. — Cap à Poutch- 
Noulôus. — Amourt y Camas. 

Parpignâ, llibraria d'an Ch. Lalrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1888], in-8 de 21 pages. 

2207. Saisset (Albert). Histôris y Coumédi. 

La Foun d'al Gat. — La Calrinelte. Fadrine v Fadri. 
Parpignà, imprimaria d*an Ch. Lalrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1888], in 8 de 22 pages. 

2208. Saisset (Albert). L'Hourtoidana, parâoulas y 
rnoifsira. 

Parpignâ, (]h. Latrobe, 1888, in fol. 

2209. Saisset (Albert), Prnuhem da Rioure! 
La Fira da San Marti. — Avarici. 

Parpign^, imprimaria d'an Ch. Latrobe, sans dale[l889], 



— 309 — 

2210. Saisset (Albert). Bingnas y Dôrids, coumôdi en 
dous actes. 

ParpigDà, Ilibraria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1889], iD-8 de 66 pages. Musique. 

Une édition postérieure avec quelques variantes dans le 
texte et Torthographe. 

2211. Vidal (Pierre). Mélanges d'histoire, de littérature 
et de philologie catalane. 

Dans Reçue des langues romanes, 4« série, t. ii et m 
[1888-1889], Montpellier, in- 8. 

I. Bibliothèque lullienne à Perpignan vers 1535. — 
II. Note sur Tancien théâtre catalan. — III. Exercice de 
vers des dernières années du xiv® siècle. — IV. Fragment 
de poésie du xiv® siècle. — V. Cant de amor. — VI. Cansô. 

— VII. Cansô. — VIII. Paraphrase profane du cantique 
de Siméon. — IX. Cobla esparsa. — X. Maximes morales. 

— XI. Paraphrase de Le Pater noster. — XII. Feuillet 
d'un manuscrit des premières années du xiv« siècle. — 

XIII. Fragment d'un almanach de la fin du xiv® siècle. — 

XIV. Nouvelle note sur l'ancien théâtre catalan. — XV. La 
Loa du mystère de Sant Vicens. 

2212. Vidal (Pierre). Manada de Goigs [recueillis par 
Pierre Vidal]. 

Perpignan, A. Julia, 1890, in-12 de 148 pages. 

5213. Saisset (Albert). Fàblas jj Fabliots. 

Oun Aoussell coumproumaten. — Lou Jâgan y lou 
Nanou. — T'astimi, Traselta ? — L'oull da Bidra. — La 
Porta tancâda. — Cap da Carbasse. 

Parpigna, imprimaria d'an Ch. Lalrobe, carré dais Très 
Reys, sans date [1890], in-8 de 19 pages. 



~ 400 — 

2214. Saisset (Albert). Coùntas da Vattra moun y 
d'aquesi. 

Las sis Dits d'al Garatch. — Oud Ciègou. — Lious Raba- 
Dsns. — Lou Rabiscoulamea da la Foun dal Gai. 

ParpigDB, imprimaria d*an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1890], in 8 de 20 pages. 

2215. Saisset (Albert). Jamecs, 

Lou Bourrîquet pardout. — Mal Temps. — Lou Gall da 
San Joan. — Lou Passarell y lou Cargo!. — Oun Pôou 
que fa pôou. 

Parpigna, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1890], in-8 de 19 pages. 

2216. Saisset (Albert). Ounpoc da tout, 

Lou Moutou, la Cabre y lou Porc. — Al Canigou. — 
Lou Parpalloulet. — Lou Gat dal Sabaté. — Lou Coll-tort 
y lou Boussout. — Lou Coumbat dais Rats y de las Mous- 
télas. — Marits y Mouliès. 

Parpigna, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1891], in-8 de 19 pages. 

2217. Saisset (Albert). Passe-Temps, 

Las Nougas. — La Pesta dels Animais. — Tort y 
Ratort. — Lou Boussout v lou Bôrni. — L'Ascaldat 
boulounlari. — Lou rapey de! Lioun. — Lou môou Gous. 

Parpigna, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1891], in 8 de 2 ) pages. 

2218. ViLAREM (E.) et Carcassonne (11.). Vingt chansons 
populaires du Roussi lion. 

Perpignan, J. Payrel, 1892, in-f«, avec musique. 

2219. Saisset (Albert). Barrajadis. 

Oun bounic Cadô. — Dous Cors. — Al Rey de las Llocâs. 



— 401 — 

— Lou Tambourt-Majort y la Sârda. — La Cigâla y la 
Fourmfga. — Oun Càstic. 

Parpigoa, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1892], in-S de 19 pages. 

2220. Saisset (Albert). Plors y Rialles. 

Lo Gatô dais Reys. — La méoue Pipe. — Pobre Mare. — 
Lou Bouci masprasat. — Oun Préou. — Ouna Biouda 
prassade. — Councourrenci. 

Parpigoa, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1893], in-8 de 19 pages. 

2221. Saisset (Albert). Cansoùs, 

Obre rOull ! — Lous Carrés da Parpigna. — Tristou. — 
Feste-Majou. — Mignounette I — La Joube dal Souldat. — 
Amourt fidel. — Sou V Coul ! — Cansou da Casamen. — 
Daspadide. — Oun Poutou. 

Parpigna, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [189^1, in-8 de 24 pages. 

Î222. Saisset (Albert). Pims y Pams. 

Oun Barnat-Cassayre. — Oun Douel. — Courride de 
Tôrous. — La Bola. — Lous Singes y lou Léopart. — Oun 
Capot... capot. 

Parpigna, imprimaria d*an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1893], in-8 de 20 pages. 

2223. Saisset (Albert). Grammaire catalane. 
Perpignan, Ch. Latrobe, 1894, in-18 de 93 pages. 

L'auteur a préconisé et mis en usage une orthographe 
phonétique du catalan, rompant de propos délibéré avec la 
tradition et Tétymologie. 

2224. Saisset (Albert). Pa la Gen fis. 

Las Dones y lou Sacret. — Daltabay. — La Llèbre y la 
Tourtouffue. — Bel Infân. — Lous dous Couloums. — 

«6 



— 402 — 

Billet da ratôurn. — Lou Caball y loup Lloup. — La Case 
dastimbourlade. 

Parpigna, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1895], in-S de 18 pages. 

Œuvre posthume. Albert Saisset (Oun Tal) mourui à 
Perpignan le 14 août 1894. 

2225. Saisset (Albert). A Tort y a Trabès. 

Lou Trinc mancat. — Lou Ricàs y lou Tacounayre. — 
Oun Lloiiscou gourit. — L'Home y l'Ours. — Mort y Bfou. 

Parpigna, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Trôs- 
Reys, sans date [1897], in-8 de 19 pages. 

2226. Saisset (Albert). Oun moun de Coses. 
L'Home, la Done y lou Dimôni. — Dous Sours qua na 

soun pas. — Oun bon Clian. — Lou Soupa astalbîat. — 
Lou Bardarol. — Oun Moût. — Al Roure y la Cagne. — 
Doues Miseris. -- Lou Carraté ambaoussat. — Oun bon 
mouyen. — La Llalère y lou Pot da llet. 

Parpigna, imprimaria d'an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1898], in-8 de 22 pages. 

2227. EsTEBENOT (L') [Falguère Eiienne]. Lou Paroi de 
la Guidète, comedi en dous actes, paraoules y mousica de 
VEstehcnot, 

Perpignan, Joseph Payret, 1899, in-8 de 25 pages. 

2228. Saisset (Albert). Bersous Nôous. 

Lou Fourmalje. — Oun Malal dificil. — Oun Catjirell. 
— Lou Gous sensé oureilles. — La Mousque y la Dili- 
genci. — Din doun Çamantèri. — Oun Balcoii traydoil. 

Parpigna, imprimaria d*an Ch. Latrobe, carré dais Très- 
Reys, sans date [1900], in-8 de 18 pages. 

2229. Saisset (Albert). Lligiou, 

Oun Didot. — Lou Lloup y lou Gous. — Oun Finâs. — 



'm- 



— 403 — 

Dous Finâssous. — L'Âmboustèrou angagDtft. — Oud bon 
corl. — La Margridette. — L'OuU de rAmou. — Gasayre 
y CasadoO. 

Parpigna, împrimarîa d*aD Ch. Latrobe, carré dais Trôs- 
Reys, sans date [1900], in-S de 18 pages. 

2230. Talrich (Pierre). Recorts del Rossellô, ah traducciô 
alfrancès enfront, 

Illustracio per L, Le Nain y P, Teyssonnières, 
Perpignan, Ch. Latrobe, in-S. Gravures. 

2231. Parmentier (abbé J.) et Petit (BoDaventure). 
Noëls populaires en catalan et en français, mis en musique 
par M, l'abbé J, Parmentier, maître de chapelle, et 
M, Bonaventure Petit, organiste de la Cathédrale, 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1"^« série, sans date, in-8 de 32 p. 

2® série, sans date, in-8 de 43 pages. 

Les deux séries réunies, sans date, in 8 de 69 pages. 

2232. M. F. Note sur la tragédie catalane La Presa 
de l'Hort. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1901, 
no 14. 

2233. Marie- Edouard (Fr.). [Amédée Aragon]. Nadalà. 
Romeria al pessebre de Bethlem. 

A la fin : 

Perpignan, Ch. Latrobe, sans date [1902], in-8 de 22 p. 

Analyse avec autant de goût que de discrétion les Goigs 
catalans consacrés à chanter la Crèche de TEnfant Jésus. 

2234. T al\jt( Alphonse). Dicclonari de la Llengua catalana. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1902, t. m, p. 199-201. 

Expose ses idées sur les conditions pratiques de la 
publicption du dictionnaire projeté par M. Alcover. 



— 404 — 

2235. TaluY (Alphonse). L'orthographe catalane. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1903, l. IV, p. 18-24. 

2236. Falguère (J.). Séance des Jeux floraux à Saint- 
Martin de Canigou, 

Bans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
1903, no 86. 

2237. Vidal (Pierre). Questions de langue et de littéra- 
ture catalane. Une querelle scientifique. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

1903, l. IV, p. 327-339. 

2238. Carcassonne (H.)et Vilarem (E.). Vingt chansons 
populaires du Roussillon, recueillies, traduites et commentées 
par E. Vilarem, notées et harmonisées par H. Carcassonne, 

Perpignan, A. Pomès, 1903, in-8 de 46 pages. 

2239. Pratx (Maxence). Ecoute s'il pleut ! — Contribu- 
tion à l'étude des noms de lieux en Roussillon, 

Dans RcDue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 

1904, t. V, p. 161-170. 

Tirage à part, Perpignan, Joseph Payret, in 8de 10 pages. 

2240. Baille (Gabriel). Montanyas regalada^ (Monta- 
gnes fortunées), rlianson du Roussillon arec accompagne- 
ment de piano et Xotlce sur la Chanson populaire par 
(labriel Bailli-, directeur du Conservatoire de Perpignan 
(succursale de Paris). 

Perpignan, A. Pomès, 1905 [1904], in-folio. 



HUITIEME PARTIE 



ARCHEOLOGIE 



A) Généralités 

B) Monographies 
G) Numismatique 

D) Epigraphie 

E) Sigillographie et Art Héraldique 



ARCHEOLOGIE 



A) Généralités 

2241. Jaubert de Passa. Mémoire sur quelques monu- 
ment s celtiques existant dans le département des Pyrénées- 
Orientales. 

Dans Mémoires de la société royale des Antiquaires de 
France, l. xi, p. 1-14. Figures. 

2242. PuiGGARi (Pierre). Les Sarrasins ont ils laissé dans 
le Roussillon des vestiges de leur séjour ? 

Dans Le Publicateur du département des Pyrénées- 
Orientales, 1832, nos 28, 29, 31. 

Cf. une polémique à ce sujet entre Puiggari et Henry, 
ibid., no02, 33, 34, 35 et 37. 

2243. Jaubert de Réart. Souvenirs pyrénéens. 

Dans Le Publicateur du département des Pyrénées- 
Orientales, 1834, no 49 et 1835, n^^ 10, 11, 18 et 19. 

2244. MÉRIMÉE (Prosper). N'otes d'un voyage dans le 
Midi de la France. 

Paris, Fournier, 1835, in-8. 

Perpignan, Elne, p. 399 416; Céret, Arles, Couslouges, 
Serrabona, p. 416-430. 

2245. Examen critique du chapitre sur le Roussillon dans 
« le Midi de la France » (^ic) par Prosper Mérimée. 

Dans Le Publicateur du département des Pyrénées- 
Orientales, 1836, n^» 4 e» 5 



— 408 — 

2246. Jaubert de Réart. Découverte d'un gite romain. 
DaDS Bulletin de la Société agricole, scieni\fique et 

littéraire des Pyrénées-Orientales, X. ii, 1836, p. 198-202. 
Il s'agit de poteries. 

2247. Henry. Rectijlcation de quelques erreurs au sujet 
des monuments du Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. m, 1837, 2« partie, p. 1-19. 

2248. Barthélémy (Ed. de). Essai sur les monumenis 
du Roussillon (département des Pyrénées-Orientales). 

Paris, Derache, 1855, in-8. 
Extrait du Bulletin monumental. 

2249. Alart. Lettre sur la nécessité de recueillir les anti- 
quités roussillonnaises de toute sorte et d'en former un 
musée. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 5 décembre 1860. 

A propos d'uQ envoi d'antiquités (amphores, urnes el 
lampes sépulcrales, etc.) fait par M. Cavel, consul de 
France à Cagliari (Sardaigne). 

2250. Du Mège (A.). Archéologie pyrénéenne. 
Toulouse, Delboy, 1861, 3 vol. în-8, et un atlas in-fol. 

2251. Congrès archéologique de France, XXXV^ session. 
Séances générales tenues à Carcassonne, à Narbonne, à 
Perpignan et à Béziers, 1868, 

Paris, Derache, 1869, in 8. Figures. 

2252. Album des monuments et de l'art ancien du Sud- 
Ouest, publié sous les auspices de la Société archéologique 
du Midi de la France et la direction de M, Emile Car- 
iai lac h, 

Toulouse, Edouard Privât, in-4. 

Monographies détaillées accompagnées de bibliographies 



— 409 — 

complotes, de uombreux dessins dans le texte et de plan- 
ches en photocollographies. 

2253. Brutails. Noie sur un sarcophage antique [à 
Perpignan] . 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxix, 1888, p. 208-213. 

2254. Monuments mégalithiques des Pyrénées-Orientales, 
Dans Bévue archéologique, t. xxxv, Paris, 1878. 

2255. MÉRiMéE (Prosper). Lettres à un provincial 
[publiées] par M. Sellier. 

Dans Le Correspondant. Tirage à part Paris, de Soye, 
1898, in-8. 

Lettres adressées à Jaubert de Passa, et relatives à des 
moDumeots du Roussillon. 

2256. Brutails. Note sur quelques crucifix des Pyrénées- 
Orientales, 

Dans Bulletin archéologique du comité des travaux histo- 
riques et scientifiques, 1891. 

2257. DoNNEZAN ( le D^ Albert). Notes sur quelques sépultu- 
res du Roussillon [k Espira de-TAgly, Banyuls-dels-Aspres, 
au Vieux Saint Jean, à Pézilla, Ëstagel, Saint-Estève, 
Cases de Pêne, la Grange]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, l. xxxiii, 1892, p. 262 27.*. 
Planche. 

2258. Brutails. Notes sur Vart religieux du Roussillon. 
Dans Bulletin archéologique du Comité des travaux 

historiques et scientifiques, 1892, n** 4, et 1893, n^ 3. 

Traduction catalane augmentée: N^otes sobre Vart reli- 
gios en Rossello, par Jaume Masso Torrents. 

Barceiona, VArenç, 19U1, in 8 de viii-266 pages. Portrait 
de M. A. Brutails, 46 planches. 



— 410 - 

Les conclusions ont été données en français dans Revue 
d'kistoireet d'archéologie du Roussillontl^l, t. ii, p. 145-153. 

2259. Brutails. (Auguste). L'art rouasillonnais et quel- 
ques problèmes d'archéologie. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Rou^sillon, 
t. I, 1900, p. 65-70. 

2260. Masnou (Paul). Inventaire des ornements de l'église 
Saint' Jean le Vieux, au XI V^ siècle. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
t. II, 1901, p. 3:4-354. 

2261. Palustre (B.). La vaisselle d'argent de l'évèque 
de Lanta, 

Dans Revue d* histoire et d'archéologie du Roussillon, 
l. II. 1901, p. 97-101. 

2262. Palustre (Bernard). Inventaire du Château royal 
de Perpignan à la fin du XV^ siècle. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. III, 1902, p. 17-35. 

2263. Marignan. Histoire de la sculpture en Languedoc. 
Paris, Bouillon, 1902, in-8. 

Le chapitre V est intitulé : UEcole de sculpture en 
Roussillon à la fin da XI I^ siècle. 

Voir compte rendu de E. Miintz dans Revue critique, 
1902, et observations de J. A. Brutails dans Revue d'his- 
toire et d'arcliéologie da Roussillon, t. iv, 1903, p. 1-13. 



— 411 — 



B) 



2264. BoHER. Autel de Péxilla [de la Rivière]. 

DaDS Journal des Pyrénées-Orientales^ 1816, n® du 
24 août. 

2265. Renard de Saint- Malo. Un mot sur le proprié- 
taire qui fit construire la maison de la Main de fer. 

Il s'agitde la maison connue aujourd'hui sous le nom de 
L'Union, dans la rue de la Main de fer. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées Orientales, 1833, n®42. 

2266. Gros (J.-P.). Le monument thermal de Vemet 
(arrondissement de Prades, Pyrénées-Orientales). 

Dans Mémoires de la société archéologique du Midi de la 
France, l. iv, p. 347 351. 

2267. Renard de Saint-Malo (J.-B.). Deux « cilla » 
sénatoriales près de l'antique « Illiberis. » 

Dans Le Publicateur du département des Pyrénées- 
Orientales, 1833, no 17. 

2268. PuiGGARi (Pierre). JRuscino, 

Dans Le Publicateur du département des Pyrénées- 
Orientales, 1833, no« 2-4. 

2269. PuiGGARi (Pierre). Tour de Castel-Roussillon, 
Dans Le Publicateur du département des Pyrénées- 
Orientales, 1834, no 12. 

2270. Jaubert de Réart. La Mahut. 

C'est Tancien village de Saint-Martin de Fenollar, près 
du Boulou et sur le passage de la Via Doniitia. L'église 



— 412 — 

contient des fresques remarquables, décrites par LfOuia de 
BoDoefoy dans sod Epigraphie rousaillonnaise. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. i, 2« partie, 1835, p. 55-58. 

2271. SiRVEN (Joseph). Note sur une meule de moulina 
bras [gallo-romaine] trouvée à Ruscino. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. m, 1837, 2® partie, p. 42-45. 

2272. JuLiA (Alexandre). Saint-Michel de Cuxa [près 
Prades]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. i, 2® partie, 1835, p. 29-36. 

2273. Renard de Saint Malo. Monument druidique [près 
d'A ries sur- Tech] . 

Dans Le Publicateur du département des Pyrénées- 
Orientales, 1837, n® 46. 

2274. Renard de Saint- Malo. Le maître-autel d'Elne 

au moyen âge. 

Dans Le Publicateur du département des Pyrénées- 
Orientales, 1836, n** 2. 

Cf. ce qu'en dit Louis de Bonnefoy dans son Epigraphie 

roussi llonnaise. 

2275. PuiGGARi (Pierre). Eglise Saint- Jean le Vieux à 
Perpignan. 

Dans Le Publicateur du département des Pyrénées - 
Orientales, 1836, n^ 51. 

2276. Jaubert de Réart. Le vallon de Montbram, 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. ii, 1836, p. 171-186. 



— 418 — 

2277. Jaubert de Réart. Monument druidique sur la 
montagne de Teulis [dans canton d'Arles -su p-Tech]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. m, 2« partie, 1837, p. 33-35, 

2278. Jaubert de Réart. Souvenirs celtiques du Rous- 
sillon à Mirmande, prôs de Terrats, [canton de Thuir]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. m, 2^ partie, 1837, p. 35-42. 

2279. Puiggari (Pierre). Etat où se trouvait la Loge de 
mer de Perpignan lors de son érection en salle de spectacle 
[1752]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. vi, 18431845, p. 320-325. 
Une planche. 

2280. Soucaille. Notes sur quelques fragments de poterie 
et autres objets antiques trouvés dans les fouilles exécutées à 
l'entrée du village de Jonset [près d'Oletle]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales^ t. vi, 1843-1845, p. 307-314. 
Deux planches. 

2281. Puiggari (Pierre). Notices sur l* ancienne abbaye de 
Saint-Martin de Canigô, tirées de documents authenti- 
ques et particulièrement d'un inventaire des titres de cette 
abbaye, dressé en 1586 par le visiteur apostolique Jean 
d'Agullana, 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, l. vu, 1848, p. 119-176. 
Trois planches. 

2282. Puiggari (Pierre). Archéologie locale. 
Inscription romaine de Saint-Hippolyte; pierres tom- 



— 414 — 

baies du couventde Saint- François de Perpigoan (xiii^xiv* 
siècle). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t. vu, 1848, p. 256-268. 

2283. GuiRAUD DE SaintMarsal. Note sur les bâtiments 
de la Loge [à Perpignan]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t. vu, 1848, p. 326-328. 
Planches. 

2284. Renard de Saint- Malo. Notice sur une pierre 
tumulaire [de Bernard de Sô, vicomte d'Evol, 1385]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées-Orientales, t. vu, 1848, p. 256-260. 

Cette dalle se trouve actuellement dans la cour de 
l'ancienne Université de Perpignan. 

2285. Bonnefoy (Louis de). Notes archéologiques sur 
Saint-Génisdes-Fontaines. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t. viii, 1851, p. 271-281. 

2286. Bonnefoy (Louis de). Autel [romain] de Pézilla 
[de la Rivière]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t. viii, 1851, p. 175-179. 
Une planche. Cf. le n^ 2264. 

2287. Jaubert de Passa. Eglise de Planés [en Cer- 
dagne]. 

Dans Annales archéologiques de Didron, 1854. 

2288. SiRVEN. Le donjon de la Citadelle de Perpignan 
[xiii^ sièclej. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t. x, 1856, p. 540-543. 



— 415 — 

2289. Alart. Archéologie. — Noie sur quelques objets 
découverts sur l'emplacement de l'ancienne maison de 
Bajoles [aujourd'hui Mas Anglade, sur la route de Canet]. 

Dans Le Journal des Pyrénées- Orientales, 1*' mai 1858. 

2290. Ratheau (A.). Monographie du château de Salses. 
Paris, 1860, grand in 4. Figures. 

2291. Alart (Bernard). Rapport sur l'ouvrage intitulé 
Monographie du château de Salses [par le capitaine du 
génie (A.) Ratheau]. 

Dans Le Journal des Pyrénées- Orientales, des 19, 26 jan- 
vier, 2 février 1861. 

2292. Alart. Restauration de l'église Saint- Jean de 
Perpignan, 

Dans Le Journal des Pyrénées- Orientales, 7 août 1861. 

2293. Alart. La maison de la Main de Fer et la famille 
Xanxo de Perpignan, 

Dans Le Journal des Pyrénées- Orientales, 4, 8 et 
11 mai 1861. 

2294. Ratheau (A.). Les ruines de Cabrenç [à Serral- 
longa, canton d'Arles sur-Tech]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées Orientales^ t. xiii, 1863, p. 159171. 

2295. Alart. Ephémérides. — 1279. Le roi Jacques de 
Majorqito autorise et confirme en faveur de son ((fidèle 
juge», Arnald Baille, Vieavre en construction qu* il avait 
faite sur la rue qui séparait sa maison de celle des héritiers 
de Bernard Gand. 

Dans EcJio du Roussillon, 1865, 16 avril, n^ 37. 

Il s'agit de la rue dite la Trauc, à Perpignan. 



— 416 — 

2296. JuLUAC-ViGNOLBs (V^ de). Notice sur PégUse de 
Planés (Pyrénées-Orientales), précédée d'un aperçu histo- 
rique sur la période sarrasine de l'histoire du Roussillon. 

Sans lieu [Montauban], 1866, in-8 de 6 pages. 

2297. Rathbau (A.). Note sur un monument celtique di^L dé- 
partement [dolmen entre Arles-sur Tech et la tourde Baiera]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xiv, 1866. Planches. 

2298. Castklnau. (le marquis de). Compte-rendu d'une 
visite à la Cathédrale de Perpignan, 

Dans Congrès archéologique de France, XXXV^ session 
[1868], p. 168-173. 

2299. Alart (Julien- Bernard). Afémotre sur l'église pri- 
mitive d'Elne et sur l'époque de la construction de la 
Cathédrale actuelle. 

Dans Congrès archéologique de France, XXX V^ session 
[1868], p. 194 208, qui est le no 2251. 

2300. Alart. Mémoire sur Saint-Jean le Vieux de 
Perpignan. 

Dans Congrès archéologique de France, XXXV^ session 
[1868], p. 234 245. 

2301. Verneilh (J. de). Rapport sur les monuments de Per- 
pignan, et en particulier sur les autels de Véglise cathédrale. 

Dans Congrès archéologique de France, XXXV^ session 
[1868], p. 162-168. 

2302. Visite du Congrès [archéologique] à la ville d'Elne 
le 24 novembre 1868. 

1. Rapport de M. l'abbé Pothier. 

2. Discours de M. le Curé d'Elne. 

Dans Congrès archéologique de France, X XX V^ session 
[1868], p. 177-188. 



— 417 — 

2303. Vkrneilh (J. de). Rapporteur Collioure. 

Dans Congrès archéologique de France, XXXV^ session 
[1868], p. 188 191. 

2304. Verneilh (J. de). Note sur les anciennes maisons 
de Perpignan. 

Dans Congrès archéologique de France, XXX V^ session 
[1868], p. 191-194. 

2305. JuiLLAcViGNOLEs(V*«de). Etude historique et archéo- 
logique sur la Citadelle de Perpignan et sur le Castillet. 

Dans Mémoires de la Société archéologique du Midi de la 
France, t. viii, 1861-1865, p. 376. Figures. 

2306. Alart. (( Tumulus » de Saint- Nazaire. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xviii, 1870, p. 271-273. 

2307. Alart. Le <( Munt de la terra » d'Alénya, 

Dans Bulletin de la Société agricole scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, l. XVIII, 1870, p. 274-275. 

2308. RouFFiANDis. Monuments celtiques de la Porteille 
et de « las Clusas », situés sur la montagne de Molitg, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xix, 1873. p. 238-243. 

2309. Alart. Rapport sur l'ancien cimetière de « la 
Vila Vella )) de Banyuls dels-Aspres. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxi, 1874, p. 260-272. 

2310. Delhoste (abbé). Le retable de la chapelle de 
rimmaculec Conception dans Véglise cathédrale de Saint- 
Jean de Perpignan. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1878, 

n09. 

27 



— 418 — 

2311. Ma88ô Torrents (Jaume). SaUd-Martin de Cani- 
gou. Notices historiques et archéologiques, traduction de 
M. Léon Baurier. 

Dans Revue des Pyrénées, t. ii, 1890, p. 873-891. Figaraa. 

Le texte catalan avait été publié par le BuUeti de la 
Associaciô d'excursions cient\fica^ de Barcelone. 

2312. Vidal (Pierre). Reconstruction de la tour de Phor- 
loge de Saint-Jean [à Perpignan]. 

Dans Le Papillon du 28 septembre 1884. 

2313. Vidal (Pierre). Le Pont de Céret. 
Dans Le Papillon du 12 octobre 1884. 

2314. Alart. Lo Trauc [la rue couverte qui fait com- 
muniquer la Place de la République avec la rue de la 
Fusterie, à Perpignan]. 

Dans Le Papillon du 14 septembre 1884. 

2315. Depéret. Note sur un Kjokkenmoedding ou amas 
de débris de cuisine de Vépoque gallo-romaine aux environs 
de Château- Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxvii, 1885, p. 160-164. 

2316. DoNNEZAN (Charles). Note sur les sépultures décou- 
vertes à Perpignan, entre la porte Saint-Martin et les 
remparts de la Citadelle \ xvii® siècle] . 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire dcH Pyrénées-Orientales^ t. xxvii, 1885, p. 123-136. 
Uq plan. 

2317. Brutails (Auguste). Etude sur l'église de Saint^ 
Martin de Fenouillard. 

Dans Bulletin archéologique du Comité des travaux 
historiquen et scientiJif/ueSy 1886, n^ 4. 



— 419 — 

2318. Brutails (Auguste). Etude archéologigue sur le 
Castillet Notre-Dame de Perpignan, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxviii, 1886, p. 184-268. 
Tirage à part. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1886. Figures et planches. 

2319. Vidal (Pierre). Elne historique et archéologique, 
Perpignan, imprimerie de VIndépendant, 1887, in-16 de 

177 pages. Figures. 

2320. Brutails (Auguste). Rapport sur les fouilles pra- 
tiquées dans l'église Saint- Jean le Vieux [à Perpignan]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxviii, .1887, p. 142-154. 

2321. Brutails (Auguste). Etude archéologique sur la 
Cathédrale et le Cloître d*Elne. 

Dans Bulletin de la Société agricole^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxviii, 1887, p. 184 268. 

2322. Campagne (François). Dissertation sur l'église 
Saint-Jean le Vieux, 

Œuvre posthume. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, i. xxix, 1888, p. 110-164. 

2323. Brutails (Auguste). Note sur un Sarcophage 
antique [trouvé à Perpignanl. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. xxix, 1888, p. 208-214. 

2324. NoELL (de). Notice architectonique sur l'église de 
Coustouges [canton de Prals-de-Mollol. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénéen Orientales, t. XXX, 1889, p. 102-141. 

2325. SoREL (Georges). Note sur le vieux pont de Céret. 



— 420 — 

Dans Bulletin de la Société agricole ^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t, xxxii, 1891, p. 273-288. 

2326. Brutails (Auguste). Note sur quelques Crucifix 
des Pyrénées-Orientales (Crucifix d'ADgoustrine, d'Iravals, 
d'Hix). 

Dans Bulletin archéologique du Comité des travaux 
historiques et scientifiques, 1891. 

2^27. Salsas (Albert). La construction du pont de 
Céret (1321). 
Céret, Lamiot, 1892, in-12 de 16 pages. 

2328. Bruel (H.). Etude archéologique sur le village et 
le château d'OpouL 

Perpignan, 1893, in 8 de 25 pages. 

2329. Sabarthez (le docteur Henri). Eglise triangulaire 
de Planés, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté 
raire des Pyrénées Orientales, t. xxxvi, 1895, p. 109-144. 
Photographies et plans. 

Tirage à part, Perpignan, Ch. Latrobe, în-12 de 35 pages. 

2330. Capeille (abbé J.). Ze dévot crucifix de la Cathé- 
drale de Perpignan. 

Dans Journdl commercial illustré des Pyrénées- 
Orientales, fasc. XX, 1898. Dessin. 

2331. Alart. Le Château de Castellnou, 

Dans Bulletin de In Société agricole, scicniifique et litté- 
raire des Pyrén(^cs-Orientales, t. xxxviii, 1897, p. 179 200. 
Œuvre posthume. 

2332. Gravas (Ch.). Une Journée à Força Real. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
fasc. xxi, 1898. Figure. 



— 421 — 

Le clocher de Millas. La chapelle de Força-Réal. Les 
restes de la forteresse de Força- Rôal. 

2333. Brutails (Auguste). Notes de voyage. 

Dans Revue d* histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. I, 1900, p. 389-395. 

Notes archéologiques sur Ëlne, Saint- Martin de Canigou 
et Corneilla-de-Conflent. 

2334. Capfille (abbé J.). Les derniers jours de l'abbaye 
de Saint- Martin du Canigou. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
fasc. XLvii, 1900. 

Vue des ruines de Tabbaye en 1900. Tombeau du Comte 
Guifre à Castell. 

2335. La loge de mer [de Perpignan]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, sri.cntifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, i. xlii, 1901, p, 128-130. 

Leltre de M. Roujon, directeur des Beaux Arts, à propos 
de la marquise appliquée à la façade de cet édifice. 
(26 avril 19jO). 

2336. Vassal (Augustin). La grande custode de la 
Cathédrale de Perpignan (1412). 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1901, grand in 8 de 6 pages. 
Une gravure. 

*337. (iiBRAT (abbé Joseph). Note archéologique sur le 
chntoau de Prats de Balngncr [en Gonflent]. 

Dans Jotivnal commercial illuatré r/e.s Pyrénées-Orientales, 
fasc. Liv, 1901. 

En léte du fascicule on trouve une vue de l'église de 
Prats et des ruines du château. 

2338. BoRRALLO (abbé Joseph). Une promenade à Elne. 



— 422 — 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 

faSC. LVII, LX, LXI, 1901. 

2339. BoRRALLO (abbé Joseph). La cathédrale d'Elne, 
Notice historique, archéologique et descriptive de la cathé- 
drale, du cloitre et du chapitre cathédral de la cité d'Elne. 

Dans Y Alliance, journal de Céret et des Pyrénées- 
Orientales, 1901-1904. 

2340. SARRàT'E(abbé J.). La reconstruction de Véglisede 
Vinça, 17 34 1769. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. Il, 1901, p. 22-25, 33-45, 86-96. 

2341. Vassal (Jacqaes). Z'rrAsaa>> et la pierre tombale 
trouvée dans le sol du Vieux Saint Jean [à Perpignan]. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. II, 1901, p. 376-381. 

2342. Palustre (Bernard). Fragments d'une croix en 
pierre trouvée à Llupia, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. m, 1902, p. 327 333. Planches. 

La croix est de la première moitié du xv^ siècle et la 
construction en doit être attribuée à Nicolas ou à Pons de 
Monsoriu. 

2343. JuLLiAN (Camille). Notes gallo-romaines sur les 
origines d'Elne et d'Auch, 

Dans Revue des études anciennes, publiée à Bordeaux, 
fasc. IV. 

Réédité par la Revue d'histoire et d'archéologie du Rous- 
sillon, t. III, 1902, p. 37-41, moins les notes qui comportent 
des caractères grecs. 

2344. Palustre (Bernard). Coffret-reliquaire de l'église 
de Mosset [dans le canton de Prades]. 



— 423 - 

Dans Revue d*histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. IV, 1903, p. 14 18. 

2345. S ARRÊTE (abbé J.). L'ancienne église d'Osséja [en 
Cerdagne]. Découvertes archéologiques ; agrandissement. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. IV, 1903, p. 77 83. 

2346. ToRREiLLEs (abbé Philippe). La construction d'une 
église de village au XVI 11^ siècle. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. IV, 1903, p. 33 51. 

Il s'agit de Téglise Saint- Vincent du village d'Eus. 

2347. NoELL (L. de). Reconstitution du couvent des 
Franciscains de Villefranche de- Confient, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. IV, 1903, p. 97-114. Planches. 

2348. Vidal (Pierre). Histoire des remparts de Perpignan 
et des agrandissements de la Ville. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. V, 1904; p. 97-143. Gravures. 

Tirage à part, Perpignan, Joseph Payret, 1904, in 8 de 
55 pages. Un Avant-propos en plus et quelques variantes. 



G) Numismatique 

2349. SoLEK (Francesch). Ad edictum de Monetarum 
reformatione in Catalannia. 

En Barcelona, 1611, in 4. 

2350. Bosch (Joseph). Règles pour connoitre la valeur 



— 424 — 

des vieilles espèces de Monnoie qui ont eu cours dans la 
Province de Roussillon, 

Avec l'Arrêt du Conseil Royal de la Principauté de 
Catalogne et des Comtés de Roussillon et de Cerdagne, 
séant à Perpignan, 

Du premier juillet mil six cent cinquante cinq qui ordonne 
la réduction de la Monnoie de Billon, en conséquence de 
VEdit du 15 septembre 1654, portant abolition de cette 
espèce de Monnoie, 

Perpignan, Joseph-François Reyoier, 1771, in-4. 

2351. Salât (Joseph). Tratado de las monedas labradas 
en el Principado de Cataluna con instrumentos justificati- 
vos por el doctor Josef Salât. 

Barcelona, D. Antonio Brusi, 1818, gr. in 8. Deux tomes 
en un volume. 

235?. PuiGGARi (Pierre). Médaille arabe provenant de 
Riiscino, 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1836, n<>41. 

2353. Grosset. Des établissements monétaires de Cata- 
logne et de leur influence sur la guerre de 1808, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. ii, 1836, p. 125-163. Cinq 
planches. 

2354. Grossbt. Des pièces coulées ou altérées qui sont en 
circulation comme monnaies d'argent. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. III, 2« partie, 1837, p. 167- 
170. Deux planches. 

2355. GaossET. Note sur un établissement monétaire en 
Catalof/ne et considérations sur la refonte des espèces déci- 
males non affinées. 



— 425 — 

PerpignaD, J.-B. Atzine, 1839, in-S de 13 pages. Une 
lithographie. 

2356. Grosset. De la valeur monétaire en France et en 
Catalogne jusqu'au Traité des Pyrénées et rapport sur quel- 
ques types de monnaies roussillonnaises. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. v, 1841, p. 267-303. 

2357. Barthélémy (Anatole de). Explication de quelques 
monnaies haronales inédites. 

Dans Revue de numismatique^ Paris, 1846, p. 285-294. 

Note avec vignette sur Gérard ou Guinart II, comte de 
Roussillon, p. 288. 

2358. PuiGGARi (Le colonel Kniomo). Médailles et plombs 
d'A mélie-les' Bains, 

Dans L'Indépendant des Pyrénées-Orientales, 2« année, 
no 200, l«r décembre 1847. Note. 

2359. PuiGGARi (Colonel Antoine). Etude sur les dynars 
trouvés à Monestir del Camp. 

Perpignan, 1852, in 8. 

2360. CoLSON. Recherches sur les monnaies qui ont eu 
cours en Roussillon. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et littéraire 
des Pyrénées- Orientales, t. ix, 1853, p. 29-255. Planches. 

Tirage à part, Perpignan, J.-B. Alzine, 1854, in-8 de 
308 pages. Planches. 

On trouvera des renseignements sur la numismatique 
du Roussillon dans les ouvrages suivants : 

Heiss (Aloïss). Descripcion genoral de las ntoncdas 
Hispano rristianas desde In invasion de los Arabes. Madrid, 
1865 1869, 3 vol. in 4. 

Maillet. Catalogue descriptif de toutes les monnaies 



— 426 — 

obsidionales et de nécessiié. Bruxelles, 1870-1873, 2 toI. 
in-8 et 2 atlas oblongs. 

Delgado. Nueve meiodo de clasificacion de las medaUoê 
autonomas de Eapaàa. Sévitle, 1871-1876, 3 yoI. iD-4. 

Hei88 (AIoïss). Description générale des monnaies des 
rois Wisigoths d'Espagne. Paris, 1872, în-4. 

BoTET Y Siso (Joaquin). Noticia hisioricay arqueologica 
de la aniigua ciudad de Emporeion, Madrid, 1870, in-4. 

Campaner y Puertbs. rfumismaiica Balear. Palme, 
1879, in-4. 

Caron. Monnaies féodales françaises. Supplément à l'ou- 
vrage de Poey d'Avant cité plus loin, n^ 2363. Paris, 1883- 
1884, in-4. 

Campaner y Fuertes. Indicador manual de la numisma- 
tica espanola. Palma de Mallorca, 1891, in-8. 

Engel (Arttiur). Rapport sur une mission archéologique 
en Espagne (1891). Pans, 1S93, in-18. 

C'est un extrait des Nouvelles archioes des Missions 
scientifiques et littéraires, t. m, 1892. 

Hoffmann. Les monnaies royales de France depuis 
Hugues Capet jusqu'à Louis XVÏ, 2 vol. in-4. 

2361. CoLSON. Mémoires historiques. Notice sur des 
monnaies frappées dans la principauté de Catalogne, le 
Roussillon et la Cerdagne pendant la Révolution de 1640 et 
V occupation française jusqu'en 1653. 

Dans Revue de numismatique, 1855, p. 117-146. 

2362. Longpérier (Adrien de). Monnaies de Louis XI 
frappées à Perpignan. 

Dans Revue numismatique^ 2^ série, t. ii, Paris, 1857. 

2363. PoEY d'Avant (Fauslin). Monnaies féodales de 
France, 

Paris, Rolin, 1858-1862, 3 vol. in-4. Planches. 
Sur le Roussillon, t. ii, p. 213-233 et pi. 76-79. 

2364. Longpérier (k&nQn&é). Monnaies frappées pour le 
comté do. Roussillon par les rois d'Aragon, comtes de 
Barcelone. 

Dans Revue numismatique. Paris, 1884. 



- 427 — 

2365. PuiooARi (Antoine). Noie sur des monnaies seigneu- 
riales de Bésalu et du Roussillon trouvées près de la 
Junquera. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1899, in-8 de 31 pages. Planche. 
Œuvre posthume, avec préface de A. Brutails. 

2366. BoTET Y Sisô (D. Joaquin). Lettre à M, le Docteur 
Massot au sujet d'une monnaie wisigothique inédite et des 
récentes découvertes d'Ampurias, 

Dans Revue d^ histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
t. I, 1900, p. 129-137. 

2367. Delorme. Sur un tiers de sou mérovingien décou- 
vert aux environs de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société archéologique du Midi de la 
France. Série in 8, n® 26 (Compte rendu des séances du 
13 mars 190J au 10 juillet 1900). Toulouse, Ed. Privât, 
1900. 

2368. Brutails (Auguste). Note sur la valeur du sou 
de tern en 1298. 

Dans Annales de la Faculté des lettres de Bordeaux, 
4« série, t. m, 1901. Bordeaux, Féret et fils. 

2369. Numismatique. 

Dans Revue d'histoire et d* archéologie du Roussillon, 

t. II, 1901, p. 174. 

Une monnaie de Pierre III d'Aragon et un écu de 
Louis XIV. 

2370. Vidal (Pierre). Numismatique. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. II, 1901, p. 84-^5. Décrit quatre pièces : 1° pièce à l'effigie 
de Julia, femme de Septime Sévère; 2° pièce de Jacques II 
d'Aragon ; 3° pièce de Louis XIV comte de Roussillon ; 
4° pièce de 1646. 



— 428 — 

2371. MoLiNS (Elias de). Bibliografia histôrica de 
Cataluha ; numismatica, 

Daos Reoista critica de hiatoria y de literatura espano- 
las, portuguesas, hispano-americaruis, novembre 1901 et 
suiv. 

2372. Masnou (Paul). La monnaie noire de Toulouse et la 
monnaie tournois en Roussillon au XIII^ siècle. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon^ 
t. II, 1901, p. 136-140. 

2373. Blanchet (A.). Uatelier [monétaire] de Perpignan 
vers 1790. 

Dans Revue numismatique, 4® série, t. v, Paris, 1901. 

2374. Masnou (Paul). Ordonnance du roi Alphonse relative 
à la frappe de la monnaie d'argent de Perpignan (1418). 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. IV, 1903, p. 25-28. 

2b75. Masnou (Paul). (( Le livre des monnaies ». 
Dans Revue dldstoire et d'archéologie du Roussillon, 
l. V, 1904, p. 61 64. 

C'est le commencement de la publication d'un registre 
des Archives communales de Perpignan (AA. 9.) dont le 
véritable titre est: Libre de constitutions, capitols de Cort, 
privilcgis, concessions, provisions e letres régals , faenis en e 
sobre In luoneda barc/iinonesa, axi de dîners menuts, com 
de crnats e encnra de florins de Arago. Le manuscrit a été 
rédigé vers le milieu du xv siècle par Jacques Garcia, 
conservateur des Archives royales. 

2376. Germain. Mémoire sur les anciennes monnaies 
seir/ncuriales de Melgaeil et de Montpellier. 

Dans Mémoires de la Société arcJiéologique de Montpellier, 
li^o série, vol. m, p. 133-256. 



— 429 — 

2377. Bonnet (Emile). Des variations de valeur de la 
monnaie melgorienne. 

Dans Bulletin archéologique du Comité des travaux 
historiques et scientifiques^ 1903, p. 490-514. 



D) Epigraphie 

2378. Jaubert de Réart. Tombeau antique sur la mon- 
tagne de Llauro. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées - Orientales , 1832, 
no36. 

2379. G**» [Gazanyola (Jean de)]. Observations sur 
l'inscription « Flaoio Valerio Constantino Nobilissimo 
Caesari », découverte à Saint- Hippoly te (Pyrénées Orien- 
tales), en octobre 1847. 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1848, in-8 de 8 pages. 

2380. PuiGGARi (Pierre). Découverte d*une [inscription] 
antique à Saint- Hippoly te. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litié- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. vu, 1848, p. 261-265. 

2381. Bonnefoy (Louis de). Epigraphie roussillonnaise 
ou recueil des inscriptions du département des Pyrénées- 
Orientales. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéral n' don Pyrénées-Orientales, t. x (1856) à xiv (1863). 
C'est le recueil fondamental. 

2382. Alart. ^l propos de Vim^cription Ramewishnli. 
Dans Le Journal des PyrénéesOrîentales, 9 août 1862. 

L'auteur renonce à expliquer cette inscription, lue sur 
un bassin de cuivre ou plat à quêtes de la mairie d'Ëlne. 



— 430 — 

2383 . Recueil des inscriptions de la province de Languedoc , 
par Edw. Barry, Lebègue, Germer Durand, etc. 

Toulouse, Kd. Privai, in-4o. 

2384. Alart. Note sur une inscription romaine de Cor- 
nella du BercoL 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, l. xix, 1872, p. 196-198. 

2385. Alart. Note sur une inscription romaine découverte 
à Saint-Nazaire. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées Orientales, l. xxii, 1876, p. 602 608. 

2386. BrutailsI Auguste). A^o^eswrdeturi7i8crfp^ions romai- 
nes. [l*^à Pézilla-de-laRmère;2oà Saint-André de- Sorède]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxviii, 1887, p. 155-164. 

2387. HiRSCHFELD. Corpus inscriptionum latinarum, t. xii. 
Contient les inscriptions de la Gaule narbonnaise. 

Cf. Revue archéologique de septembre-octobre 1888 ; 
Albert Lebègue, Etude sur quelques inscriptions latines 
trouvées dans la Narbonnaise (inscription d*Amélie-les- 
Bains), et 15 septembre 1847 de la même revue, Inscription 
trouvée à Amélie- les- Bains, 

2388. Rivières (8° de). Inscriptions roussillonnaises. 
[Prades, Gatliar, Mosset, Viliefranche de-Gonflent, Mar- 
quixanes, église de La Real de Perpignan, Estagel]. 

Caen, Henri Delesques, 1891, in-8de 14 pages. 

2389. Vassal (Jacques). Une inscription romaine au 
musce de Perpignan. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. 1,1900, p. 173-176. 

Cette inscription provient de Rennes-les-Bains (Aude). 



— 431 — 

2390. Sacaze (Julien). Inscriptions antiques des Pyrénées. 
Toulouse, Ed. Privai, 1892, in-8. Figures. 

Cf. Lebègue, Inscriptions de la Narbonnaise ûanu Histoire 
générale de Languedoc (édition Privât, l. xiv) et Hirschfeld, 
Corpus inscriptionum latinarum, t. xii. 

2391 . Rivières (B**** de). Inscriptions, sentences et devises 
recueillies sur des portes d'églises et de maisons. 

Dans Bulletin monumental, 1901, tirage à part,Caen, Henri 
Delesques, in-8. Les pages 3 à 6 concernent le Roussillon. 



E) Sigillographie 

2392. Garma (Xavier de), A darga catalana, arte heraldica, 
Barcelone, 1753, 2 volumes in-4. Planches. 

2393. Chaudruc de Crazannes (B^^). Notice sur un sceau 
de l'ancien couvent des Carmes de Perpignan, 

Dans Reçue archéologique, t. xni, Paris, 1856, p. 176-181. 
Planche 285. 

3394. F'oucHiER (E. de). Sphragistique roussillonnaise. 
Iconographie de certains sceaux autrefois en usage 
dans les comtés de Roussillon et de Cerdagne [xii^- 
xix»^ siècles]. 

Dans Hulletin de la Société af/ricolCf scientifique et litté- 
raire des Pi/rénéeH'Orienta/es, t. xiii, 1863, p. 205-292. 

2395. Pasquier (Félix). Un sceau d\in ahhéde Cuxa. 
Dans Bulletin archéologique du Comité des travaux 
Jiistoriques et scientifiques^ 1887. Figures. 

Rapport de M. Chabouillet sur cette communication, et 
supplément à ce rapport, ibîdein. 



— 432 — 

2396. Salsas (Albert). Armoriai du Roussillon. 

Dans yl Imanach de l'Indépendant des Pyrénées-Orientales, 
1894-1895. 

2397. Palustre (Bernard). Sceau du baille royal de la 
ville de Thuir 1438, 

Dans Revue d* histoire et d'archéologie du Roussillon, 
l. II, 1901, p. 281-283. 

2398. Salsas (Albert). Briques armoriées provenant du 
Prieuré cistercien de Saint- Guillaume, à Perpignan, 

Dans Revue d'histoire et d*archéologie du Roussillon, 
t. III, 1902, p. 295-302. 
Identifie les blasons. 



SUPPLEMENT 



PREMIÈRE PARTIE 



Bibliographie générale 

BIBLIOGRAPHIES ET PÉRIODIQUES 

2399. CoMET (J). Table générale des matières contenues 
dans les 45 volumes publiés du « Bulletin de la Société 
agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, » 

Ti^u^ Bulletin de la Société agricole, scientifique et littéraire 
des Pyrénées-Orientales^ t. xlv, 2« partie, 1904, p. 193-255. 

2400. Almanach du Roussillon. 
Perpignan, Le Comle, 1772, in-8. 

2401. Nouveau calendrier curieux et utile pour la troi- 
sième année de la République Française, 

A Thuir, de l'imprimerie de P. Cassi et G. Agel, 1795, 
in 8 de 17 pages. 

Il s*agit ici du calendrier dit de Thuir, Voyez plus haut 
le no 11. 

2402. Calendrier pour Vannée bissextile 1796, correspon- 
dant avec la quatrième année de la République Française. 

A Thuir, chez Guillaume Agel, imprimeur, 1796, in-8. 

2403. Calendrier pour l'année de grâce 1797^ correspon- 
dant avec la cinquième année de la République Française, 

A Thuir, chez Guillaume Agel, imprimeur, 1797, in-8. 
En 1798, le litre change; voir le numéro suivant. 

2404. Calendrier de Thuir pour l'an de grâce 1798, cor- 
respondant avec la 6*^' année de la République Française, 



— 436 — 

avec les noms des Saints et l'indication des Dimanches 
et Fêtes (suivant l'ancien style), 

AThuir, chez Guillaume Age), imprimeur-libraire, 1798, 
petit in-8. 

Le Calendrier de Thuir coDtiDua de paraître à Thuir, 
toujours imprimé par Guillaume Agel, de Tan VI à Tan X. 
Celui de Tan X porte sur la couverture cette allusion au 
Premier Consul : Le Ciel l'a fait naître pour nous rendre 
heureux. 

En 1802, Guillaume Agel (qui était né à Thuir en 1753), 
vint s'établir à Perpignan, « rue Vente Farines, prèsTécole 
Centrale», puis « rue Petit Paris », n^ 169. C'est là qu'il 
imprima : 

2405. Calendrier de Thuir, département des Pyrénées- 
Orientales pour Van XI de la République Française, corres- 
pondant avec celui de l'ancien style, depuis le 23 septem- 
bre 1802, jusqu'au 23 septembre 1803. 

A Perpignan, chez G. Agel, Tan XI (1803). 

Agel revint à Thuir en qualité d'instituteur, et VAlmanach 
de Thuir changea de propriétaire et d'imprimerie en 1813. 

2406. Calendrier de Thuir, arrondissement de Per- 
pif/nan, département des Pj/rénées-Orientales, pour l'an 
de [jràce 1813 ; Présenté à M. Matthieu Anrjlade, docteur 
en Médecine, ex-Recteur de la ci-devant Université de 
Perpignan^ et Maire de la ville de Thuir, 

A Perpignan, chez M.B. Ay, libraire, sous la Halle de 
la Loge, imprimerie de J. M. Boursy, à Lyon, petit in-8. 

Le même pour lSi4, Perpignan, chez B. Ay et chez Agel, 
in-12 de 3 feuilles. 

24<j7. Annuaire Jiistoriqueet administratif du département 
des Pyrénées Orientales pour Vannée 1825. Première année. 
l*erpignan, B. Ay, 1825, in-16. 

2408. Compte rendu des séances du Conseil général du 
département des Pyrénées-Orientales. 



— 437 — 

Première série, 1840-1869. 

Perpignan, Mademoiselle Antoinette Tastu, 13 vol. in-4. 
Deuxième série, 1871-1904. 

Perpignan, Ch. Latrobe, V Indépendant, la République, 
45 volumes in-8. 

2409. Compte rendu des travaux de la Chambre de 
Commerce de Perpignan, 1882-1904. 

1882-1889, imprimerie de VEclaireur, 
1890-1893, imprimerie de V Indépendant, 
1894-1904, imprimerie de La Démocratie^ et imprimerie 
de V Indépendant. 
Addition au n° 826. 

24 10. L'A vant- Garde des Pyrénées- Orientales, 

Le n<^ 29, en date du 25 messidor, porte comme titre: 
L'Arant Garde des Pyrénées-Orientales rédigé, en l'absence 
de Pacot-Ricord fils, par Romarin Buffat, substitut 
de VaccHsateur public près le tribunal criminel militaire du 
1^^ arrondissement de Vannée des Pyrénées-Orientales. 

Ricord avait reçu la mission de « jacobiniser» THérauU. 

2411. Perpignan Sport, journal sportif , littéraire, artis- 
tique et mondain, organe hebdomadaire officiel des sociétés 
sportives des Pyrénées Orientales. 

Perpignan, 1904. Quelques numéros. 

2412. La Cracachc, hebdomadaire. 
Perpigan, 1904-1905. 

2413. La Montagne^ Journal I/ebdomadaire de Varron- 
dissement de Praden, organe dit Bloc républicain. Imprimé 
à Perpignan sur les presses de \a République des Pyrénées- 
Orientales. VjH cours. 

Le 1^'^ n'^est dwlé du 22 janvier 1904 (par erreur, puisque 
le second est daté du 29 janvier 1905). 



— 438 — 



DEUXIÈME PARTIE 



Sciences naturelles 

GÉNÉRALITÉS, MÉTÉOROLOGIE, CLIMAT, GÉOLOGIE 

MINÉRALOGIE, HYDROLOGIE, ÉTABLISSEMENTS THERMAUX 

FAUNE,. FLORE, PALÉONTOLOGIE ANIMALE 

l'homme fossile ou PRÉHISTORIQUE 

2414. Babinet. Un jour d'observations dans les Pyrénées 
[au Canigou]. 

Dans Revue Européenne, l. vu, 1860. 

2415. Fines (le docteur Jacques). Sur Vhiver de 1869-1870 
à Perpignan. 

Dans Annuaire de la Société météorologique de France, 
t. XVIII, 1870, p. 53 57. 

2416. Fines (le docteur Jacques). Pluviomètre enregis- 
treur. Anémomètre compteur électrique. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxiu, 1878, p. 231-243. 

2417. Fines (le docteur Jacques). Du froid produit par 
le cent. 

Dans Annuaire de la Société météorologique de France, 
i. xxviii, 1880, p. 91. 

2418. Fines (le docteur Jacques). Anémographe de 
précision. 



— 439 — 

Ûaas Compte rendu de l* Associât ion française pour 
Vavancement des sciences, 1882, p. 303. 

2419. Fines (le docteur Jacques). Sur le tremblement 
de terre du 23 février, enregistré à l'Observatoire de 
Perpignan, 

Dans Comptes rendus hebdomadaires de V Académie des 
sciences, l. civ, 1887, p. 609. 

2420. Fines (le docteur Jacques). Variations de l'électricité 
atmosphérique à Perpignan, Influence de l'humidité sur les 
fils du bifilaire magnétique et moyen de le corriger. 

Dans Compte rendu du Congrès météorologique interna- 
tional, tenu à Paris du 19 au 26 septembre 1889, p. 43. 

2421. Fines (le docteur Jacques). L'hiver de 1890 à 
1891 à Perpignan et ses effets. 

Dans Annuaire de la Société météorologique de France, 
t. xxxix, 1891, p. 220 227. 

2422. Fines (le docteur Jacques). Résumé des observa- 
tions faites à Perpignan pendant cinquante ans (de 1851 
à 1900), 

Dans Bulletin météorologique annuel du département des 
Pyrénées- Orientales, 1903, p. 53-120. 

C'est le dernier travail paru de notre savant météorolo- 
giste, mort l'année suivante. 



2423, Paillette. Sur les terrains de transition. 
Dans Album Roussillonnais, Voir plus haut le n^ 30. 

2424. Archiac (d'). Résuma d'un essai sur la géologie des 
Corbières, 

Dans Institut des 29 août, 5 et 12 septembre 1855, et dans 
Bulletin de la Société géologique de France, 2« série, I. xiii, 
p. 12. 




— 440 — 

2425. Raulin { V.). Ohseroation au sujet du « Résumé d'un 
Essai sur la géologie des Corhières par M, d'Archiac. » — 
Observations de M, d'Archiac, 

Dans Bulletin de la Société géologique de France, 
2« année, l. xiii, p. 170. 

2426. Réunion extraordinaire de la Société (géologique 
de France) dans les Corhières, 

Dans Bulletin de la Société géologique de France, 
3« série, l. xx, 1892. 

Prorès-verbaux des séances et des courses faites dans 
cette région en septembre 1892, précédés d*une liste des 
principales publications géologiques relatives à la région 
visitée, dressée par M. L. Garez. 

2427. Stuart Menteath. Sur les Ophites des Pyrénées- 
Orientales. 

Dans Comptes rendus hebdomadaires de V Académie des 
Sciences, t. cxviii, 1894, p. 32-35. 

2428. Depéret (Charles) et Mengel (Octave). Sur la limite 
du jurassique et du crétacé dans la région orientale des 
Pyrénées et sur Vexistence de deux époques distinctes de 
formation des calcaires à couzeranite. 

Dans Comptes rendus hebdomadaires des séances de 
V Académie des sciences, l. cxxxvii, 19u3, p. 1220-1222. 

2429. Mengel (Octave). Observations géologiques sur la 
partie Sud-Est des Corbières (région de Maury et Estagel), 

Dans Bulletindela Société géologique de France ^ 4^ série, 
l. IV, 1904, p. 256-281. 

2430. Loutrel (Gaston). Le Gothlandien fossilijère de 
Fnlla [dans le canton de Prades]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et littéraire 
des Pyrénées-Orientales, t. xlv, 1904, 2« partie, p. 73-84. 



— 441 — 

2431. Anglada (Joseph). Mémoires pour servir à l'his- 
toire générale des eaux minérales sulfureuses et des eaux 
thermales, 

Paris, Sabon ; Montpellier, Sevalle, 2 vol in-8, 1827- 
1828. 

Le sixième mémoire, compris dans le t. ii est intitulé : 
Du principe sulfureux des eaux minérales sulfureuses des 
Pyrénées- Orientales, 

L'ouvrage avait été imprimé à Perpignan par J. Tastu. 

2432. F. J. H. B. Monrêveen 183,,. au Vemei-les- Bains 
avec une Notice sur cet établissement et un aperçu historique 
sur tous ses environs, 

Toulouse, veuve Dieulafoy, 1840, in 8. 

2433. Verdo (le docteur B.). Précis sur les eaux miné- 
rales des Pyrénées- Orientales et de toute la région qui se 
trouve comprise entre VOcéan atlantique et les rives de la 
Garonne ; précédé d'un traité sur les bains en général et 
suivi d'un Essai sur les bains de mer. 

Bordeaux, Chaumas, 1851, in- 12. Deux vues et une 
carte. 

Le même, 2^ édition, Paris, V. Masson, 1855, in-18. 
Une vignette et une carte. 

2434. Bouis. Bains d'Olette, 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, n^ du 8 août 1860. 

2435. PuJADE (docteur). Thermos des Pyrénées Orientales. 
Dans Journal des Pyrénées-Orientales^ n"*du 21 avril 1860 

et suiv. 

Dans cette série d'articles Fauteur cherche à établir 
que « nous traversons une vraie révolution thermale. » 

2436. Garrigou (le docteur F.). La source bicarbonatée 



— 442 — 

calcique et ferrugineuse de Montesquieu (Pyrénées-Orien- 
tales), 
Perpignan, J. Comel, 1887, in 8. 

2437. Garrigou (le docteur F.). Stations thertnales et 
sanatoriums des Pyrénées. Coup d'oeil général. 

Dans Revue des Pyrénées, t. iv, 1892, p. 409-441. 

2438. Marty (le docteur). Contribution à l'étude des eaux 
minérales d'A mélie-les- Bains, 

Dans Bulletin de la Société agricole y scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxvii, 1885, première 
partie, p. 11 87, 

Cf. no 365. 



2439. Pruvot (S.). Les fonds sous-marins de la région 
de Banyuls et du Cap de Creus. 

Dans Comptes rendus hebdomadaires de l'Académie des 
sciencen, 1894, 2« semestre, p. 33. 

2440. Sol (Marguerite). Visite au laboratoire de zoologie 
maritime de Banyuls. 

Toulouse, Douladoure-Privat, sans date, in-8 de 8 pages. 
Cf. no 423. 

2441. Xambeu (le capitaine). Mélanges entomologiques 
(suite). 

Dans Bulletin de la Soriété agricole, scientifique et litté- 
raire (fes Pyrénées-Orientales, t. xlv, 1904, 2^ partie, 
p. 45 72. 

Voyez les n"^ 416, 419-422, 424-425, 427, 430. 

2442. Conill(L.). Floride de Sorède et Laoaill (Pyré- 
nées- Orientales). 



— 443 — 

Notes scientifiques. Catalogue des plantes caractéristiques 
et rares. Noms catalans. 

Le Mans, imprimerie de l'Iostitut de Bibliographie de 
Paris, 1904, in-8 de 7 pages. 

Extrait du Bulletin de VAcadémie internationale de 
Géographie botanique. 



2443. RÉROLLE (Louis). Etude sur les végétaux fossiles 
de la Cerdagne. 

Dans Reçue des sciences naturelles^ mars 1885. Figures. 

2444. Flahault (Ch.). Essai d'une carte botanique de la 
France (Feuille de Perpignan). 

Dans Annales de Géographie, 6® année, n® du 15 juil- 
let 1897. Une planche. 



2445. Farines et Fauvelle. [Rapport de MM, Farines 
et Fauvelle sur une dent de pachyderme, déterrée au terri- 
toire de Trullas et envoyée par le curé, M. Chapsat], 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1834, 
no 42. 

Le titre ci-dessus se trouve à la tahle. 



— 444 — 



TROISIEME PARTIE 



Géographie 

GÉNÉRALITÉS, GÉOGRAPHIE PHYSIQUE ET PITTORESQUE 
GÉOGRAPHIE HISTORIQUE, CARTOGRAPHIE 

2446. BouLAiNviLLiERS (le Comte de). Etat de la France, 
Londres, T. Wood et S. Palmer, 1752, 8 vol. iQ-l2. 

Au tome vu, p. 1 52 : 

Extrait du Mémoire de la Généralité de Perpignan ou 
Province de Roussillon, dressée par ordre de Mgr le duc de 
Bourgogne en 17 10 y par i>/..., intendant. 

C'est probablement l'œuvre de Etienne de Ponled'Albaret, 
intendant de Roussillon de 1698 à 1709. Son successeur, 
Antoine de Barillon d'Amoucour ne fut nommé que le 
10 décembre 17 lO. 

2447. [Carrére (Joseph- Barthélémy François)]. Voyage 
pittoresque de la France avec la description de toutes ses 
provinces, ouvrage national dédié au roi^ et orné d'un grand 
nombre de gravures, exécutées avec le plus grand soin 
d\tprès Irx dessins des meilleurs artistes, par une Société 
(Je gens de lettres — Province nu [Ioussillon. 

Paris, Lamy, de l'Imprimerie de Monsieur, m. dcc.lxxxvii, 
gr. in fol. Gravures hors texte et « un tableau de la généa- 
logie d(î Guifre, n^tif et seigneur d'Arria, en Roussillon, 
fait comte de Barcelone par Louis-le-Pieux , roi de 
France. » 



— 445 — 

2448. Carrère (Joseph Barthélémy- François). Voyage 
pittoresque de la France aoec la description de toutes 
ses provinces, ouvrage national dédié au roi par une 
Société de gens de lettres, — Province du Roussi l- 

LON. 

Seconde édition. — Paris, Lamy, m.dcclxxxviii, in-12, 
de Lxv-438 pages et de 4 pages non foliotées à la fin, pour 
l'approbation. 

Le texte est le môme que dans le précédent volume : les 
p. i-Lxv contiennent une « Lettre à M. le Chevalier de 
La Grave », qui n'existe pas dans Tédition in folio, et que 
nous citons au n^ suivant. 

2449. Lettre à M. le Chevalier de La Grave,,, sur un 
ouvrage qu'il vient de publier sous le titre d* (( Esssai 
historique et militaire sur la province de Roussillon », pour 
servir de préface à la seconde édition de la description 
de la province, extraite du <( Voyage pittoresque de la 
France », 

Paris, Lami, 1787, in-8, attribuée au médecin Carrère. 

2450. Thiers (Adolphe). Les Pyrénées ou le Midi de la 
France, pendant les mois de novembre et de décembre 1822. 

Paris, Ponthieu, 1823, in 8. 

C'est la réunion d'un certain nombre d'articles fournis 
par M. Thiers au Constitutionnel. 

Reproduit en 18.^8 et 1833 avec de nouveaux frontispices 
et la mention: Seconde édition. Une édition en 1876, citée 
plus haut, n** 532. 

2451. S. P. Observations s^ur un vot/age pédestre dans les 
Pyrénées, par M. Chanssanqi/.e (sic). 

Dans Le Publicatenr des Pyrénées- Orientales, 1834, 
no^ 32 et 33. 

Il s'agit de l'ouvrage cité au n^ 518. 



— 446 — 

245?. Jaubbrt de Réart. Souvenirs pyrénéens. 
Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1834, 
n^ 49 et 1835, n^B 10, 11, 18 et 19. 



24fi3. Dumas et Joué. Calculs effectués par MM. Dumas 
et Joué pour prouver que le Canigou peut, dans certaines 
conditions atmosphériques favorables, être vu de Notre-Dame 
de la Garde, à Marseille, comme Vaffirme l'astronome baron 
de Zach, et contrairement aux conclusions de M. Ménétrier. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xxvii, 1885, première 
partie, p. 143-159. 

• Addition au n^ 571. 

2454. Fabry. (L.). Les Pyrénées vues de Marseille. 
Extrait du Bulletin de la Société de géographie de 

Marseille. 
Sans indication typographique, in-8 de 8 pages, 1886. 
Cf. les n08 571, 602 et le précédent. 

2455. Salomé (Th.). Amélie-les-Bains. 

Dans Annuaire du Club Alpin Français, 1898, p. 242 284. 

Promenades à pied et en voiture dans les cantons de 
Prats-de-Mollo, de Saint- Laurent de-Cerdans, d'Arles-sur- 
Tech et de Cérel. 

2456. Trut AT (Eugène). Le massif du Canigou. Confé- 
rence faite à la Société de géographie de Toulouse. 

Toulouse, Lagarde et Sebille, 1901, in 8 de 32 pages. 
Figures. 

2457. Syndicat d'initiative du Rousaillon. Stations esti- 
vales et hivernales des Pyrénées-Orientales. 

Paris, Baudelot, sans date, petit in-4 de 72 pages. Figures. 
Cf. le no 592. 



— 447 - 

2458. ScHRADER. Le chaînon des Altères, 
Dans Annuaire du Club Alpin Français, 

2459. Marchandise (Joseph). Les gorges de l'Aude et 
de VAgly, 

Dans Annuaire du Club Alpin Français^ 1903, p. 262-281. 

2460. Ardouin-Dumazet. Voyage en France, 37^ série. 
Golfe du Lion, — Garrigues, — Terre d'Argence-Vau- 

nage, — Vidourlenque. — Littoral du Languedoc, — 
Bitterrois. — Narhonnais, — Salanque. — Aspres, — 
Riverai, — Littoral du Roussillon et des Albères, — 
(Région maritime des départements du Gard^ de l'Hérault, 
de VAude et des Pyrénées- Orientales), 

Paris, Berger- Levraull et Ci«, 1904,in-12. Cartes. 



- 448 — 



QUATRIÈME PARTIE 



Sciences économiques et sociales 

SOCIOLOGIE ET STATISTIQUE, ENSEIGNEMENT 

INSTITUTIONS DE CHARITÉ, HYGIÈNE, COMMERCE ET INDUSTRIE 

ARTS ET MÉTIERS, TRAVAUX PUBLICS 

AGRICULTURE, IRRIGATION, ÉLEVAGE 

2461. Cénac-Moncaut. Les richesses des Pyrénées fr an 
raises et espagnoles ; ce qu'elles furent ; ce qu'elles sont ; ce 
qu'elles peuvent être, 

Paris, Guillaumin et C'®., 1864, in-8 de viii 256 pages. 

2462. Projet d'une histoire du Roussillon, compris dans 
une lettre de M. L. R. à un de ses amis. 

Sans indication typographique, in- 12. Pièce. 
(Par l'abbé Louis Raguet, d'après le P. Lelong). 

On trouve cette pièce dans le Recueil Fontanien, t. CLiii, 
à la Bibliothèque nationale. 

2463. Lettres patentes du Roi concernant la police de 
V Université... du 24 juin 1768. 

Perpignan, Reynier, 1769, in 4 de 12 pages. 

2464. Prospectus (d'une école fondée dans la maison 
Benezeth, de la rue Foy, par Laborie, Racine et Ravigué, 
professeurs dissidents de l'Ecole centrale de Perpignan). 



— 449 — 

Perpignan, Tastu et veuve Reynier, sans date [1800], 
in-4 de 4 pages. 

Un autre parut sans indication typographique, daté du 
14 vendémiaire an X. 

2465. BoHER. Leçons de l'école gratuite de dessin et 
d'architecture de la ville de Perpignan. 

Perpignan, J. AIzine, 1819 ; Narbonne, François Gail- 
lard, 1822, 2 vol. in-8. 

2466. SiRVEN (Joseph). Rapport adressé à MM. les mem- 
bres du Comité d'instruction primaire du premier arrondis 
sèment (Pyrénées-Orientales), au nom du Comité local de 
surveillance de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
1839, t. iv, p. 221-226. 

2467. SiRVEN (Joseph). De l'utilité des salles d'asile à 
Perpignan. A Messieurs les Membres du Conseil municipal 
de la ville de Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société philomathique de Perpignan, 
t. IV, 1839, p. 227-230. 

2468. Situation de l'Enseignement primaire dans le 

» 

département des Ptjrénées-Orientales. 

Perpignan, A. Tastu, 1865, gr. in-4 de 9 pages. 

La pièce est signée de M. Ch. Barberet, inspecteur 
d'Académie, et datée de Perpignan, le 14 juin 1865. 

2469. Association polf/tecifnicjue des Pyrénées-Orientales 
fondée en 1S79... Distribution des prix pour Vannée scolaire 
1881188"3, soîis la présidence de M. le docteur Jean Forné, 
le dimanche P^ octobre 1882. 

29 



— 450 — 

Statut et règlement des cours et liste des membres de 

r Association. 

Cours annoncés pour Vannée scolaire 1882-1883- 
Perpignan, imprimerie de VIndépendant, sans date 

[1882], in-8 de 5 pages. 

2470. Annuaire de l'Association polytechnique des Pyré- 
nées-Orientales fondée en 1879, sous le patronage de l'Asso- 
ciation polytechnique de Paris, autorisée par arrêté préfec- 
toral du 5 janvier 1880, 

Perpignan, imprimerie de {'Indépendant, 1883 1896, 
8 fasc. in-8. 



2471. Fabra (Luis). Diseurs sobre la pesta explicant la 
essencia délia, causes, senyals, pronostic y curacio, axi a lo 
que toca en gênerai a la pesta, com en particular acomodant 
lo a la concorrencia del any 1586 fins al présent de 1589, 
Compost per Luis Fabra, doctor en medecina habitant en 
Gerona. 

En Perpinya, ab Uicencia, estampât en casa de Sampso 
Arbus, 1589, in-32 de 287 pages. 

2472. BoGAMY (docteur J.). Rapport sur le Choléra 
épidémique qui a sévi dans les Pyrénées-Orientales pendant 
les mois de juillet, août, septembre, octobre et novembre 1854, 
procédé de la vchiiion sommaire des épidémies de Choléra 
qid ont régné dans le département des Pyrénées-Orientales 
en 1835 et 1837. 

Perpignan, Malemoiselle Antoinette Tastu, 1856, in-8 
de 131 pages, plus 8 pages non chiffrées et 3 pages de table. 

'2473. Décret du 29 août 1866, concernant les Hospices 
de Perpignan. 

Perpignan, A. Taslu, sans date, in-4 de 7 pages. 



— 451 — 

2474. Hospices civils de Perpignan, 
Règlement de Vhôpital [Saint-Jean]. 

Perpignan, Charles Latrobe, 1877, in 8 de 34 pages. 

2475. Projet de création d'un sanatorium pour tuber- 
culeux, à PratS'de-Mollo, 

Bordeaux, G. Delmas, Société pyrénéenne des sanatoria 
et hôtelleries de montagne, 190L, in-8 de 21 pages. Illustré. 

2476. ToRRKiLLEs (abbé Philippe). La peste de 1563 à 
Perpignan. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. V, 1904, p. 361-372. 

2477. Laf ARGUE (S.). La prétuberculose et le sanatorium 
de Banyuls-sur-Mer. 

Paris, Naud, 1904, in-8. 



2478. Edlt du Roi portant suppression des communautés 
d'Arts et Métiers ci-devant établies dans les cilles du 
ressort du Conseil Souverain de Roussillon, et création de 
nouvelles communautés dans celles des dites villes, dont 
l'Etat arrêté au Conseil est annexé au présent édit. 

Du mois de mai 1779. 

Perpignan, Joseph François Reynier, rue des Marchands, 
sans date, in-4 de 14 pages. 

Extrait des registres du Conseil souverain de Roussillon. 

2479. BoHER. Description de (juatre tableaux dliistoire 
représentant les principales époques de la vie des Saints 
Abdon et Senne n^ patrons de la ville d'Arles^ en Roussillon. 

Perpignan, J. Alzine, 1816, in 8 de 16 pages. 

2480. La Torre (Rocamir de). Notice sur des tableaux 
exposés dans le Musée de Perpifjnan. 

Perpignan, J. B. Alzine, 1842, in-8 de 50 pages. 



— 462 — 

2481. Renard de Saint-Malo. Etudes historiques sur 
Vart Roussillonnais. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. ix, 1854, p. 324 335. 

Description du missel de la confrérie des peintres de 
Perpignan (1492), conservé à la Bibliothèque de la ville, 
Manuscrits, n^ 91. 

2482. Description des tableaux, dessins et objets d'art du 
Musée de Perpignan. 

Perpignan, M^^^ Antoinette Tastu, 1855, in-8de3ûpages. 
Une autre édition signée de M^^® Tastu, Perpignan, 
1862, in-12. 

2483. Alart. — Ephémérides. — 1681. La confrérie du 
Très- Précieux Sang de Jésus-Christ, établie à l'église 
Saint-Jacques de Perpignan, charge Antoine Guerra de 
faire les trois « têtes du Mystère )), de la (( Coronacio 
del Senyor », celle de Jésus-Christ couronné d'épines 
et deux tètes de juifs, le tout au prix de 16 doubles 
d'or. 

Dans Echo du Roussillon, 1865, n® 33. 

2484. Alart. Ephémérides. — 1320. S anche de Majorque 
rappelle aux tisserands de Perpignan qu'ils doivent tous 
s'établir au Paig de Saint- Jacques. 

Dans Echo fin Ronssillon, 1865, n® 36. 

2485. Catalogue des objets composant Voratoire de Pierre 
Bardou-Joh. 

Perpignan, Pierre Bardou-Job, 1867, in-8 de 16 pages. 

2486. Delhoste (abbé). Histoire de l'harmonie religieuse 
aux XV^ et XVP siècles en Roussillon. 



— 453 — 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, i. xvii, 1868, p. 61-70. 

2487. Alart. Notes historiques sur la peinture et les 
peintres roussillonnais [xii«-xiv« siècles]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, i, xix, 1872, p. 199-237. 
Cf. Journal des Pyrénées- Orientales, n^àu 9 février 1861. * 

2488. Alart. L'ancienne industrie de la verrerie en 
Roussillon [xiii®-xvi^ siècles]. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, l. xx, 1873, p. 307-322. 

2489. Alart. Tableaux et peintures murales exécutées 

par Gamelia dans la chapelle de la Conception de l'église 

Saint-Jean de Perpignan. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1876, 
nû51. 

Cf. le n'» 2310. 

2493. Fabre de Llaro (Léon). Un chapitre curieux de 
l'histoire des Beaux arts en Roussillon. Biographie de 
Boher, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, t. xxiii, 1878, p. 285-300. 

2491. Société des Beaux-arts des Pyrénées- Orientales 
Catalogue des œuvres exposées [à la salle Arago]. 

Perpignan, au Secrétariat de la Société, 1883, in-8. 

2492. FoNOLLET (Pierre de). Catalogue raisonné de 
VEposition organisée par la Société des Beaux arts des 
Pyrénées-Orientales (novembre 188S). 

Dans Le Passe- Partout y novembre-décembre 1883. 



— 454 — 

2493. Crouchandeu. Catalogue raisonné des objets d'art 
et d'archéologie du Musée de Perpignan, 

Perpignan, imprimerie de YEclaireur des Pyrénées- 
Orientales, 1885, in 8 de 234 pages. 

2494. TouRRET (abbé J.-M.)- Les anciens missels du 
diocèse d'Elne. 

Dans Mémoires de la Société nationale des antiquaires 
de France, t. xlvi, 1885. 

2495. Vidal (Pierre). Règlement de TE cole Nationale de 
Musique de la ville de Perpignan, précédé d'une notice his- 
torique sur la musique et les musiciens en Roussillon, 

Perpignan, imprimerie de V Eclaireur des Pyrénées- 
Orientales, 1885, in-4 de 34 pages. 

2496. Vidal (Pierre). Recherches relatives à l'histoire 
des Beaux arts et des Belles-lettres en Roussillon depuis le 
XI^ siècle jusqu'au XVI I^. 

Première partie (seule parue). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales^ t. xxvii, 2® partie, 1886, 
p. 173 220. 

2497. Une association entre professeurs pour l'enseigne- 
ment des arts à Perpignan [1458, 4 décembre (Archives 
des Pyrénées-Orientales, D., original sur papier)]. 

Dans Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, lu, 1891. 

2498. Pélissieu (Luis). UEstudiantina catalana [de 
Perpignan]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées-Orien- 
tales, fasc. xiii-xvii, 1897. 

Portrait d'Edouard Vallarino, qui fut administrateur de 
cette société musicale. 



— 466 — 

2499. ViCEN8 (Firmin). Les Beaux-arts à Prades. 
Prades, Cocharaux, 1898, io-S de 55 pages. 

2500. Drapé (Alphonse). Recherches sur l'histoire des 
corps d'arts et métiers en Roussillon, sous l'Ancien 
régime, 

Paris, Arthur Rousseau, 1898, in-8 de 261 pages. 

2501. Marché passé par M, de Trobat avec le S^ Jean 
Rogier, marchand de la ville d'Aubusson, pour la fourni- 
ture d'une tenture de tapisserie pour la Chambre du Conseil 
souverain de Roussillon, 18 août 1682. 

Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. II, 1901, p. 384 386. 

2502. Glanures d'histoire et d*art religieux^ série d'arti- 
cles de valeur diverses. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan de 
1901, 1902, 1903, passim. 

2503. Sarrète (abbé J.). La corporation des tanneurs, 
corroyeurs et cordonniers à Vinça, 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
t. V, 1904, p. 144-151, 171-181. 

2504. Masnou ( i^aul ). Histoire d'un portrait de Louis XV. 
Dans Reçue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 

t. V, 1904, p. 268-274. 

Il s'agit d'un portrait de Louis XV par le perpigoanais 
Hyacinthe Rigaud, donné à la ville par le célèbre artiste 
en 1735 et brûlé par le peuple en 1793. C'était une copie, 
d'après l'auteur de l'article. 



— 456 — 

2505. Procès verbal de l'inauguration de la fontaine, 
élevée à Perpignan sur la place de la Liberté. 

Perpignan, Mlle Tastu, sans date, iD-4 de 4 pages. 

Le procès-verbal est du 31 octobre 1831 (?) 
Il s'agit ici de la « Fontaine Desprès » qui vient d'être 
enlevée pour faciliter la construction d'un marché couvert. 

2506. Lamer (Jules de). Chemin de fer de la rive gauc?ie 
du Tech. 

Mémoire adressé à M. le Préfet et à MM. les membres 

du Conseil général des Pyrénées-Orientales, 

Perpignan, J.-B.* Alzine, 1866, in-8. 

Le mémoire est daté de Saint-Laurent-de-Cerdans, le 
15 août 1866. 

2507. Ville de Perpignan. — Projet de distribution d'eau. 
Rapport de la Commission chargée de V examen des divers 

projets. 

Perpignan, Mlle Antoinette Tastu, 1870, in-8 de 30 pages. 

2508. Projet fontinal. Lettre à M. le Maire de Perpignan. 
Observations sur les considérants de l'arrêté préfectoral en 
date du 31 mai 1886. 

Perpignan, Joseph Bardou et fils, 1886, in-8 de 17 pages. 



2509. Déclaration du roi qui accorde des encouragements 
à ceux qui défricheront les Landes et Terres incultes. Du 
13 août 1766. 

Exlraildes registres du Conseil souverain de Roussillon. 
Perpignan, J.-B. Reynier, sans date, in-4 de 8 pages. 

2510. Recueil d^instructions, d*aris^ d'expériences et de 
découvertes concernant les diverses branches de Vagricul- 



— 457 — 

ture,., imprimé et publié chaque mois par ordre et d'après 
Vapprohation du citoyen Charvet^ préfet du département 
des Pyrénées- Orientales. 

N^ 1, mois de pluviôse ao IX. 

Perpignan, Tastu et veuve Reynier, in-4 de 73 pages, à 
deux colones, en catalan et en français. 

2511. DuRAJ4D (Justin). Enquête agricole. Les blés, les 
oins. — Pyrénées-Orientales. 

Paris, Ad. Laine et J. Havard, 1866, in-8 de 31 pages. 

2512. Statuts du Comice viticole du département des 
Pyrénées- Orientales. 

Perpignan, Charles Latrobe, 1867, in-8 de 14 pages. 

2513. Campanaud (Laurent). Le concours d'instruments 
aratoires pour vignes (23-26 novembre 1903). 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. xlv, 1'« partie, 1904, 
p. 70-81. 

2514. Ferrer (Léon). Rapport annuel sur la situation 
du vignoble des Pyrénées- Orientales en 1903. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xlv, 1'« partie, 1904, 
p. 10-13. 

M. Léon Ferrer, qui était président de cette Société 
depuis 1884, est mort le 15 décembre 1903. 

2515. Bertran de Balanda (Jean). Concours d'instruments 
aratoires pour vignes (25 novembre 1903). Rapport présenté 
par M. Jean Bertran de Balanda, rapporteur du jury. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xlv, 1" partie, 1904, p. 83. 

Tableau d'essais dynamométriques. 




— 458 — 

2516. Ordonnance de règlement concernant le ruisseau de 
las Canals. 

Perpigoan, P. Tastu, an XIII, grand in-8 de 26 pages. 

2517. Règlement concernant le ruisseau des Moulins de 
Saint'Féliu-d'Availl. Du 21 décembre 1809. 

Perpignan, P. Tastu, sans date, in'4 de 12 pages. 

2518. Règlement du ruisseau de Vemet et Piaf ait par la 
Chambre du domaine de Roussillon et Vallespir^ le 10 sep- 
tembre 1789. 

Perpignan, Ch. Latrobe, sans date, in-8 de 13 pages. 

2519. [Arrosage dans les Pyrénées- Orientales], 
Jurisprudence des cours royales de Nismes et de Mont- 
pellier. 

Nismes, au bureau de la jurisprudence, rueThoumagne, 
no 12. Années 1835 et 1836. 

Renseignements sur divers procès concernant l'arrosage 
en Roussillon. A signaler dans le volume de 1836, p. 705 
et suivantes: Les tenanciers arrosant de Rivesaltes, Esta- 
f/ell et Claira (contre) les tenanciers de Caramany et autres 
commune.^. 

2520. Rapport au Conseil général [des Pyrénées- Orien- 
tales] sur les irrigations du Roussillon. 

Adoption du rapport et vote du Conseil. 
Perpignan, A. Tastu, 1859, in-4. Pièce. 

Extrait du procès-verbal des délibérations du 27 août 
1859. 

2521. Red ressèment et endigaetnent des torrents du Boules 
et (la Giinencily Pi/ renées- Orienta les . 

Décret du 19 janvier 1861. 

Perpignan, A. Tastu, sans date, in-4 de 10 pages. 



— 459 — 



CINQUIÈME PARTIE 



Histoire 

GÉNÉRALITÉS, BIBLIOORÂPHIB HISTORIQUE, SOURCES 

HISTOIRE QÉNÉRALE, HISTOIRE POLITIQUE 

HISTOIRE RELIGIEUSE ET ECCLÉSIASTIQUE 

FAMILLES ET PERSONNAGES HISTORIQUES 

MONOGRAPHIES LOCALES 

MŒURS ET COUTUMES, FAITS DIVERS 

2522. BoADES (Bernât). Libre dels feyU darmes de 
Catalunya, hon tambë s'hi scriuen algunsfeyts ecclesiàstichs, 
compofit per Mossen Bernât Boades, rector de Santa Maria 
de la vila de Blaneu, del Bisbat de Gerona, et del Vescomptat 
de Cabrera. Acabat en laor de Deu e de la sua benaoen- 
tiirada Mare e del gloriôs mossenyer Sant Marti a IX de 
novembre del any 1420, 

Barcelona, m-49. 

2523. Arnaud (S.). Documents inédits sur Jean-Baptiste 
Claujsel, député de VAriège à l'Assemblée législative, à la 
Convention et aux Cinq-Cents. 

Dans Bulletin de la Société ariégeoise des sciences^ lettres 
et arts, t. vi, p. 115-129. 

Clauzel joua un rôle important dans les Pyrénées- 
Orientales, où il fut envoyé en qualité de représentant en 
mission. 




— 460 - 

2524. AuLARD (F.- A.). Recueil des actes du Comité de 
Salut public avec la correspondance officielle des représen- 
tants en mission et le registre du Conseil exécutif provisoire, 

Paris, Imprimerie nationale, 1889 1904, 15 vol., gp. ia-S. 

Voir les tables. Il D*est pas de volume qui ne contienne 
quelque renseignements pour les Pyrénées-Orientales. 

2525. TuRELL (Gabriel). Recort, obra fêta par Gabriel 
Turell de la ciutat de Barcelona en Vany 1476, 

Edicio accompanyada d'un Prefaci i d'un Index alfa- 
beilc. 

Barcelona, Biblioteca de « TAvenç », 1894, in-16 de 
xv-171 pages. 

La préface est due aux éditeurs, MM. J. Casas-Carbô et 
J. Massô Torrents. 

Le titre donné par Gabriel Turell (d'après le manuscrit 
utilisé et appartenant à D. Ramon Soriano) est : 

Obra feia per en Gabriel Turell, de la ciutat de Barce- 
lona, en Vany de la nativitat de Nostre Senyor Deu Jesu- 
chr'isty mil quatre cents setanta e sis, La quai es appellada 
(( lî écart. )> 

Le volume fait partie d'une collection dite Les Croniques 
catalanes, éditée par « L'Avenç ». 

2526. Blanca (Jérôme). Aragonensium rerum commen- 
tarii. 

CoBsar AugiislsG (Saragosse), apud Laurentium Robles, 
et Didaciim fratres, moxxciix. Figures. 

;2527. MuNTANER (Ramon). Crônlra ratalana de Ramôn 

Mii.nianoj' : tc.rto orir/inal // trndnccion cftstellana^ acompa- 
nci'la de nfunrr()sat< n'Uax par Antonio de BofarulL 

Baicelona, 1860, petit in-4. 

Cf. les iV'^ 978, 984 et 2533. 



— 461 — 

2528. Desclot. Relaciôn hisiôrica de lafamosa invasion 
del ejército y armada de Francia en Catalufia en 1285. Y 
de la calerosa resistencia que los Catalanes, Aragoneses y 
Valencianos, con su rey Don Pedro, hicieron à los enemigos 
en ell Rosellôn y Ampurdàn, por iierra y por mar. 

Madrid, Sancha, 1793, in -4. 

Répandu en Catalogne et daas l'armée espagnole de 
Rîcardos pour leur rappeler les vertus guerrières des 
Catalans, Âragonais et Valenciens du moyen ége qui 
défendirent la frontière des Pyrénées contre les troupes 
envahissantes de Philippe le Hardi. 

Cf. les n'>« 979, 986, et 2532. 

2529. Levaniamiento y guerra de Catalufia, en tiempo de 
don Juan II, documentos relativos a aquellos successos, 
publlcados... por D. Prospero de Bofarull y Mascaro. 

Barcelone, 1858-1861,7 vol. in -8 (t. xiv-xxde la Coleccion 
de documentos inedltos del archivo gênerai de la Corona de 
A rayon). 

2530. Jacques I®*" (Jaume lo Conqueridor). Chronica o 
Comentaris del gloriosissim e invictissim Rey En Jacme 
Primer Rey Darago, de Mallorques e de Valencia, Compte 
de Barcelona e de Montpesler, Dictada per aquell en sa lien- 
gua natural, e de noufeyta estampar per Mariân Aguillô y 
Fuster. 

Barcelona, Alvar Verdaguer, 1873. 

D'après le manuscrit écrit par Celesti Destorrens pour 
Pons de Copons, abbé de Poblet, et intitulé : 

Libre dels foi/ts esdevengnts en la vida del molt ait 
Senyor Rey En Jarme lo Conqueridor ; tret del manuscrit 
que lonrai En Ponç de Copona, per la gracia de Deu abbat 
del mnnesiir de Santa Maria de Poblet, feu escriure de la 
ma den Cpïesti De^forrenia : e fo a^abat lo dia de sent 
Lambert, a xvii de setembre en lany mccgxliii. 

Cf. no« 977, 985. 



— 462 - 

1?531. CoMES (Joan Père). Libre de algunes coses asanya- 
Iodes succehides en Barcelona e en alires parts. Format per 
Père Joan Cornes en 1583, y recôndit en lo Arxiu del 
Excm. Ayuntament, Ara per primera volta publicat ab 
deguda llicencia baix la reoisiô de don Joseph Puiggari. 

BarceloDa, 1878, gr. in-4. 

?532. Desclot (Bernât). Crônica del Rey en Père e dels 
seus aniecessors passais per Bernât Desclot ab un prefaci 
sobre 'Is cronistas catalans per Joseph Coroleu. 

BarceloDS, imprenta de (( La Renaixensa », 1885, iQ-8 
de xxiii-d83 pages. 

î^'533. MuNTANBR (Ramon). Crônica d*en Ramon Mun- 
taner ab un prefaci per Joseph Coroleu, 

Barcelona, imprenta de « La Renaixensa >, 1886, in-S 
de xvn-638 pages. 

2534. Coroleu (José). Dietarios de la Generalidad de 
CataluTïa, 

Barcelona, tipografia de La Vanguardia, 1889, in-12 de 
336 pages. 

2535. Manualde novellsardits vulg arment apellat Dietari 
del Antich Concell Barceloni, 

Publicat per acort y à despesas del Excm, Ajuntament 
constliucional e iniciat per los ilustres senyors regidors 
D. Frederick Schwartz y Luna y D. Francesch Carreras y 
Candi en Coniissiô del mateix Excelentissim Ajuntament. 

Barcelona, Henrich y Companya, 1892-1902, 10 vol. 
gr. in-8. 

Fait partie de la Coleccio de documents histôrichs inédits 
del Arxiu municipal de la Ciuiat de Barcelona, 

2536. Andreu (Jaime). Catdlogo de una coleciôn de 
Ifiipresos (Libres, folletos y hojas volantes) referentes à 



— 463 — 

Cataluna, siglos XVI, XVII, XVIII y XIX, formada por 
Jaime Andreu. 
BarceloDS, L'Avenç, 1902, in-4, 41 facsîmilés. 



2537. Samblancato (Joan). Index Comitum ruscinonen- 
sium, auctore Joanne Samblancato, 

Tolosœ, P. d'Estey, 1642, in-8. 

La fin du volume est occupée par deux poèmes latins: 
Tun sur la prise de Salses en 1630, l'autre sur la prise de 
Perpignan en 1642. 

2538. B.D.A.v.Y.M.F.D. || p.D.N. (En lisant au rebours: 
Don Francisco Marti y Viladaraor, abogado de Bar- 

celona || natural de Puigcerda.) 

Noticia universal de Cataluna, En Amor, Seruicios, y 
Finezas Admirable, En Agrauios, Oppressiones, y Despre- 
cioSf Su/rida. En Constituciones, Priuilegios^ y Libertades, 
Valerosa. En Alteraciones, Mouimientos, y Debates, Dis- 
culpada. En Defensas, Repuisas y Euasiones, Encogida, 
En DioSy Razon, y Armas Precenida. Y siempre en su 
Fidelidad constante. 

A las muy ilnstres Conselleres, y Sabio Concejode Ciento 
de la Ciudad de Barcelona. 

2539. PuJADEs (Geronimo). Semanario historlco, erudito, 
La Coronica universal del Principado de Cathaluna: Que 
coniiene sus pritnerofi Pobladores : Naciones diversas, que 
le imbadieron en dioersos tiernpos... La Compuso el doctor 
Don Gerontjmo de PujndeSy Patricio Barcelonés, en idioma 
Cathalan ; tj la ha Traducido al Castellano para universal 
inieligencia D. Pedro Angel de Tarazona.,. 

Burcelona (sic), Por Raymundo Marti, impressor, en la 
calle de Buen Sacesso, 5 volumes in 12, sans date. 



— 464 — 

2540. DiAGO (Fray Francisco). Hisioria de hs victo- 
riosissimoa antiguos coudes de Barcelona, dividida en très 
lihros. 

BarceloDa, Sébastian de Cormellas, 1603, in-folio. 

2541. Gilabert( Francisco de). Discurso sobre la calidad 
del Principado de Cataluha y inclinacion de sus habitadores, 
con el gouierno parece han menester. 

Lerida, Luys Manescal, 1616, in-4 de 15 folios non 
numérotés et 26 numérotés. 

254?. GiLABERT (Francisco de). Z)«scurso sobre las obli- 
gaclones que las que représentan el Coraçon de Cataluha 
tienen. 

Lerida, Luys Manescal, 1616, in-4 de 7 folios non 
numérotés et 27 numérotés. 

2543. GiLABERT (Francisco de). Discurso sobre la Fuente 
de la cerdadera nobleza, effectos de lajusta, y injusta guerra. 

Lerida, Luys Manescal, 1616, in 4 de 6 folios non 
numérotés et 22 folios numérotés. 

2544. GiLABERT (Francisco de). Discurso del origen y 
obligacion de las casas comunes de las ciudades y villas, 

Lerida, Luys Manescal, 1616, in 4 de 4 folios non 
numérotés et 22 folios numérotés. 

2545. GiLABERT (Francisco de). Discurso de las causas 
tuvo el Principado de C ai alun a para ad mit ir en su gouierno 
el estado Ecclesiasiico. 

Lerida, Luys Manescal, 1616, in-4 de 3 feuillets non 
numérotés et 7 feuillets numérotés. 

25^6. Mémorial dels fonaments y moiius ab los quais se 
prora Jiis jui>iifica que la nominaciô y deputacio de Llochti- 
nent General pera exercir jurisdicciô en lo Principal de 



— 466 — 

Catalunya, no te lloch abans de haver jurai S. M. en la 
ciutat de Barcelona la caria del bouaige, los usaiges de 
Barcelona, consUtucions de Cathalunya, privilégie y immu- 
nitatSj aixi gênerais, com particulars, 

Barcelona,G6roDymMargarit,16'22,iD-foliode 10 feuillets. 

Cf. no 1137. 

2547. Relacion oerdadera de la viioria que ha ienido el 
capitan Don Luis de la Pena en el valle de Rusellon, con 
quinientos hombres de armas, que salieron de Perpinan al 
encuentro de unas emboscadas de mil Franceses que iban a 
socorrer à Salsas en 28 dejunio de 1639. 

Sans indication bibliographique. 

2548. Ara ojats.,. 

Criée faite d*ordre du Comte de Santa Coloma ordonnant 
que tous les Caoalleros qui jouissent du « privilège mili- 
taire », sans distinction de personnes, aillent rejoindre 
l'armée espagnole qui est au siège de Salses, pour repousser 
l'armée française. 

Barcelone, 1639, in-folio de 2 pages. 

2549. Ara ojats,.. 

Criées ordonnées par le Comte de Santa Coloma 
(D. Dalmau de Queralt) et relatives à une pragmatique 
royale établissant une contribution de cent mille livres, 
payable en deux annuités et destinée aux fortifications de 
la Catalogne et des Comtés de Roussillon et de Cerdagne. 

Barcelone, 2 janvier 1639, in-folio de 6 pages. 

2550. Ara ojats... 

Proclamation du Comte de Santa Coloma, capitaine 
général de Catalogne, ordonnant que tous les Français 
résidant dans le Principal de Catalogne et dans les Comtés 
de Roussillon et de Cerdagne remettent aux autorités 
leurs armes dans un délai de dix jours. 

Barcelone, 2 janvier 1639, in-folio de 4 pages. ^ 



— 466 — 

2551. Càrta de uno de los rehenes, qne embio elprincipado 
de Cathaluna al rey Chrnstianissimo, en que reftere à un 
amigo suyo de Barcelona, persona de Pitesto, el cortès 
agasajo que les han hecho los Franceses. 

Sans indication typographique, in-4. Pièce. 
Du 7 novembre 1640. 

2552. [Ordre du général gouverneur de Catalogne, D. 
Ramon de Calders y Farran], 

Ordonne au Somateni de se lever pour combattre les 
Français; y sont comprises toutes les personnes depuis 
Tàge de 18 ans jusqu'à 70. 

Barcelone, 26 décembre 1640, in-folio de 2 pages. 

En catalan. 

2553. Relaciô molt verdadera de la Victoria que ha tingui 
lo Bescompte de Arpajon contra lo exercit del Rey de 
Casiella y dona noticies del bon succès que han tingut las 
armas del Rey Cristianissim (Q. Z). G.), entre Canet y Sta 
Maria de la Mar y la mortaldat y presa que ha Jet en dita 
rafrega a 8 de setembre 1641, 

Barcelona, 1641, in-4 de 4 pages. 

2554. Relaciô de la entrada del exercit del Cristianissim 
Rey de França, Senor nostre, en Rossellô, debaix lo govern 
del Princep de Condê, y son Lloctinent lo marques de 
Arpejon, y los Jinns sJtccessors de la armada de aquellas 
paris y plaças que han rendidas. 

Barcelona, Jaume Matevad, 1641, in-4 de 4 pages. 

2555. Relaciô de la oisita del eminentissim Cardenal 
duch y de Sa Magestai Christianissima, als très embaxadors 
del principal de Cataluha. 

Barcelona, S. et J. Mathevat, 1641, in-4. Pièce. 



— 467 — 

2556. Copia de la emhaxada que a fet Don Joseph Biurd 
y Margarit, embaxador de Principat de CathdlufUt a Sa 
Majesiat Christianissima, 

Barcelona, Mathevat, 1641, iQ-4. Pièce. 

2557. Sala (Gaspar). Abrégé du commencement et 
des progrez de la guerre de Catalogne es années 1640 
et 1641. 

Rouen, BertheliD, 1642, iD-4 de 80 pages. 
Traduction de VEpitome du môme auteur. Cf. n^ 1101. 

2558. Secrets publics de la Catalogne ou La pierre de 
Touche des intentions de l'ennemy, 

Rouen, Berthelin, 1642, iQ-4 de 44 pages. 

Traduction française de la Pedra de Toch, qui est une 
réplique aux feuilles volantes que les Castillans répandaient 
en Catalogne. Véritable œuvre de propagande, elle porte 
le récit des principaux événements arrivés depuis le 
commencement de la guerre. 

Cf. no 1109. 

2559. Catalonia iterum ad lilia perfugiens anno MD CXLL 
Juxta exemplar impressum Barcinonse. 

Parisiis, Vitray, 1642, in-4. Pièce. 

2560. Copia de ana caria enviada de Paris per Don 
Llorens de Barutelly une de les rehenes. 

Barcelona, Nogués, 1642, iD-4. Pièce. 
Du 17 janvier 1642. 

2561. LiBERTiNO (Clémente) [pseudonyme de Melo]. 
Historia de las inovimientoH rj separacion de Cataluha. 

San Vicente, 1645, in 4 de 165 pages. 
Cf. no 1155. 



— 468 — 

2562. Â88ARIN0 (Luca). Rivolutioni di Catalogna, 
aV Anno 1642. 

Bologne, Giacomo Menti, 1648, grand in 4. 
En deux parties : V^ v-204 pages ; 

2« vi-140 pages. 

2563. Copia de una caria que lo rey„, ha enviada als 
illiist. députais del Principat de Caihaluna, y Comptais de 
Rossello y Cerdanya, Y tamhe se dona noticia de una Caria 
que ha enviada lo eminentiss, Cardenal Mazerini, 

Barcelone, Mathevat 1644, in-4. Pièce. 
Du 15 août 1644. 

2564. Ara ojats. 

[Bando ou proclamation déclarant la guerre à la 
France]. 
Sans lieu d'impression, 1662, in-folio de 4 pages. 

2565. Relacion verdadera del dichoso suceso que han 
tenido las Reaies armas en el campo sobre Maurellas, 
governadas por el Duque de S. German, Virrey y Cap,*"^ 
G^^ de Cataluha, 

Barcelone Refeel Figuerô, 1674, in-4 de 4 peges. 

2566. Relacion verdadera del rendimiento à las armas de 
S. M. del Castillo de Bellaguarda, de la Roca y de otros 
lugares del Rosellon. 

Barcelone, R^fiel Figuerô, 1674, in-4 de 4 peges. 
Un plan du château de Bellegerde. 

2r)67. Relacion de los progresos que han tenido les armas 
de Carlos II y gorernadas por el Exmo. Sr. Duque de S, 
German, Vierret/ ij Cap.^^ G^^ de Cataluna desde el 17 de 
Maîjo hasta el 27 de Junio de 1674. 

Madrid, Roque Rico de Mirende, 1674, in- folio de 



— 460 — 

2568. Relacion verdadera de diferentes Sucesoè han eon- 
seguido por su gloria las Armas de S, M,, gobernades por 
el duque de San German, Virrey y Capitan General, en el 
Condado de Rossellon, 

BarceloDs, Rafaël Figuerô, 1674, iD-4de 4 pages. 

2569. Caria nueoa del feliz suceso de la rendicion de 
Ceret y otras Villas y lugares al Duque de S, German, 
Virrey de Cataluna. 

Barcelona, Rafaël Figuerô, 1674, iD-4 de 4 pages. 

2570. Relacion verdadera del dichoso suceso que han tenido 
las Reaies Armas, dirigidas por el Exmo, Sr. Duque de 
S. German, Virrey y C.^^ G^^ de Cataluna en losprim£ros 
pasos que han dado en el Rosellon, 

Barcelona, Rafaël Figuerô, 1674, in-4 de 4 pages. 

2571. Gerardo Dienhercht Vanrretnen, gobernador que 
fué del Castillo de Bellaguardia en los confines de Cataluna 
y Rosellon en el aho 1675, 

Barcelona, sans date [1676?], in-folio de 98 pages. 
Un plan. 

2572. Tratado de Paz entre Espaha y Francia, 
Madrid, 1679, in-folio de 36 pages. 

2573. BoFARULL Y Mascaro (D. Prospero de). Los 
Condes de Barcelona vindicados. 

Barcelone, J. Oliveres y Monmany, 1836, 2 vol. in-8 et 
un tableau généalogique. 

2574. Llobet y Vali.llosera (José Antonio). De los 
paebloH que han incadido, conquistado o dominado la Cata- 
luna, de Hu tipo fitilolôgiro , de su caracter moral y politico 



— 470 — 

y de como se hallan representado en el dia entre los 
Catalanes, 

BarceloDa, imprenta de la Prosperidad, de Hoberto 
Torres, 1847, in-8 de 16 pages. 

2575. Ametller Y ViNYAS (José). Alfonso V de Aragon 
en Italia y la crisis religiosa del siglo XV, 

Pimera parte, t. i. 

Gerona, P. Torres, in-8 de xi-541 pages. 

2576. Freixe (Jacques). Le passage du Perthus de 201 
à 71 avant J,-C, 

Dans Revue d'histoire et d* archéologie du Roussillon, 
1904, t. V, p. 81-96, 211-221, 238-243, 275-288, 313-319. 



• 577. Raymond de Saint Sauveur. Compte de l'adminis- 
tration de M. Raymond de Saint-Sauveur, intendant du 
Roussillon, 

Paris, veuve d'Houry et Ûebure, 1790, in-18. 

2578. La Semaine de Perpignan ou les événements arrivés 
depuis le 26 juillet jusqu'au 2 août [1789]. 

Sans indication typographique, in-12 de 14 pages. 

2579. Mémoire de la Ville de Perpignan et des Troits 
Etats de Roussillon et Confient. 

Sans indication typographique, in-4. Pièce. 
Pour la conservation de leurs privilèges respectifs. 

25 SO. Protestation de plusieurs membres de la noblesse 
du Roussillon... du 24 janvier 1789. 
Sans indication typographique. Pièce. 

2581. Déclaration de l'ordre des avocats... du 26 jan 



-* z^- / \ y^ 



— 471 — 

3582. Protestation de plusieurs membres de la noblesse du 
Roussillon contre les délibérations prises par quelques 
individus de cet ordre illégalement assemblés les 20 et 21 de 
ce mois, et notamment contre l'énoncé d'un écrit déposé à 
l'Hôtel de Ville de Perpignan, ayant pour titre : 

Déclaration de la noblesse du Roussillon. 

Sans iDdicatioD typographique [17^9]. 

2583. Délibération du Tiers-Etat de Perpignan, du 
8 février 1789, 

Sans indicatioD typographique, iD-4 de 4 pages. Pièce. 

2584. Cahier général des plaintes, doléances et remon- 
trances du l^iers-Etat de la province du Roussillon, 

Sans indication typographique. Pièce. 

2585. Lettre à M, le Président de la Société patriotique 
envoyée aussi à toutes les municipalités du Roussillon, par 
les députes de la noblesse de cette province [par les députés 
du clergé et de la noblesse]. 

Sans indication typographique [1789], in-4 de 12 pages. 

2586. Extrait des registres du Comité permanent de la 
Ville de Perpignan. 

Perpignan, Joseph- François Reynier, sans date [1789], 
in 4 de 16 pages. 

2587. Lettre d'un citoyen à des compatriotes Messieurs 
des Trois Etats de la province du Roussillon, 

Sans indication typographique. Pièce (*). 

2588. Ordonnance de M. le juge au siège royal de la 
Viguerie du Roussillon et Vallespir portant convocation des 

(') La plupart dos brochures que nous citons ici avec la quali- 
lication de « Pièce » sont devenues très rares; plusieurs d'entre 
elles n'existent peut-être pas ailleurs qu'à la Bibliolhèque 
Nationale, dans Lb40 el Lb41. 



— 472 — 

Trois Etats de la Province, pour nommer leurs députés aux 
Etats généraux du Royaume, 
Sans indication typographique, in-8 de 8 pages. 

Le juge dont il est question ici, était M. de Terrats qui 
fut nommé député du Tiers. 

2589. Circulaire à MM. les Officiers municipaux. 

Sans indication typograpliique [Perpignan, 1789], in-folio. 

2590. Extrait des registres de V Assemblée des citoyens 
patriotes réunis dans la chapelle Saint-Laurent de la ville 
de Perpignan. 

Sans nom d'auteur. Perpignan, J. Goully, janvier 1790, 
in 4 de 8 pages. 

2591. Observations de M. de Terrats ^ député de la 
province de Roicssillon, sur le projet de Vorganisation du 
pouvoir judiciaire proposé à V Assemblée Nationale par le 
Comité de Constitution, 

[Paris], imprimerie Nationale, in-12 de 8 pages. Pièce. 

2592. Lettre de M*** à son ami, habitant de Perpignan. 
Récit des faits relatifs à la mort de Foulon et Berthier, à 
la démission et à la seconde proclamation de M, le M^ de 
La Fayette, 

Sans indication typographique, in-8. Pièce. 

2593. Mirabeau (Le Vicomte de). Lettre de M. le V^ de 
Mirabeau,... colonel du régiment de Touraine, aux soldats 
de ce régiment en garnison à Perpignan]. 

[l'aris'j, Crapelet, sans date [179U], in-8. Pièce. 

"J594. MiHABEAU (Le Vicomte de). Lettre du V^^ de Mira- 
beau a l'ah})é Manrij. 

Sans lieu d*impression, 1790, in-8. i^ièce. 
Perpignan, 4 juin 1790. 



— 473 — 

2595. Mirabeau (Le Vicomte de). Lettre partiale du 
V^ de Mirabeau à son ami. 

Sans lieu d*i m pression , 1790, in-S de 8 pages. Pièce. 
Le titre de départ, page 3, porte en plus : Sur les événe- 
ments arrivés dans sa route. Perpignan, le 6 juin 1790. 

2596. Mirabeau (Le Vicomte de). Lettre du V^ de 
Mirabeau en réponse à celle de l'abbé Maury. 

[Paris], Laillet et Garnery, sans date [1790], in-8. Pièce. 

2597. Adresse des officiers municipaux de la Ville 
de Perpignan à l'Assemblée Nationale, dans la séance 
du 16 juin 1790. 

Paris, Imprimerie Nationale, sans date [1790], iu-S. 
Pièce. 

2598. Adresse de la Municipalité et du Conseil général 
de la commune de Perpignan à l'Assemblée Nationale^ 
envoyée le 16 juin 1790. 

Perpignan, Joseph-François Reynier, sans date [1790], 
in-8 de 3 pages. 

2599. Adresse des Officiers municipaux de la Ville de 
Perpignan à l'Assemblée Nationale, imprimée par son 
ordre. Du 13 juin 1790. 

Paris, Imprimerie Nationale, sans date, in-8. Pièce. 

Voyez aussi le t. xxii du « Procès- Verbal de l'Assem- 
blée des Communes et de l'Assemblée Nationale, imprimé 
par son ordre. » 

2600. Extrait des deux lettres de Perpignan, le 17 et 
18 juin 1790 y adressées à MM. les députés du Roussillon. 

[Paris], Devaux, sans date [179U], in 8. Pièce. 

2601. Vehgi-:s. Discours prononcé à V Assemblée Nationale 
le 26 juin 17 90 y par M, Vergés aîné, député de la Commune 



— 474 — 

de Perpignan, dprée la lecture de VAdreeee d^mihéeim, du 
16 du même mois. 

Perpignan, Joseph PraoQois {leyaier, 1790, in*8 de 
6 pages. Pièce. 

2602. Vergés. Discours prononcé à l'Assemblée Natio- 
nale par M, Vergés, député de la Commune de Perpignan, 
dans la séance du 26 juin 1790. Imprimé par ordre de 
l'Assemblée. 

Paris, Baudouin, sans date [1790], in-S. Pièce.* 
Voir aussi le t. xxii du « Procès- Verbal. ». 

2603. SiAU. Discours prononcé à l'Assemblée Nationale 
par M. Siau, Médecin, Député de la Garde nationale de 
Perpignan, dans la séance du 26 juin 1790. 

Paris, Baudouin, imprimeur de l'Assemblée Nationale, 
sans date [1790], in -8 de 5 pages. Pièce 

• 

2604. BmoTTKAU (Jean-Baptiste). Discours prononcé à 
l'ouverture de l'Assemblée des citoyens patriotes réunis de 
la Ville de Perpignan par Af« Jean-Baptiste Birotteau^ 
avocat en la cour et président de la dite Assemblée. 

Perpignan, J. Gouliy, in-4 de 6 pages. Pièce. 

2605. Discours prononcé, le dimanche 24 janvier 1790^ 
par M^ Isidore Muxavt aîné, procureur au Conseil Souve- 
rain de Roiissillon, merabre de l'Assemblée patriotique, en 
présence des citoyens composant la dite Assemblée, légale- 
ment réunis dans l'une des salles du Collège royal de Saint- 
Lurent. 

Perpignan, J. Gouliy, sans date [1790], in-4 de 8 pages. 

2G06. Adresse de la Société des Amis de la Constitution 
de Perpignan aux Jacobins de Paris, 

Perpignan, Reynier, sans date [1790], in-8. Pièce. 



— 476 — 

2607. Premier discours aux Roussillonnais. 

Sans indicaiioD typographique [l79u], in 4 de 16 pages. 

2608. Mémoire sur les moyens de détruire la mendicité 
dans la ville de Perpignan^ lu dans une séance de la Société 
des Amis de la Constitution par M. Bouron, ingénieur des 
Ponts et Chaussées et secrétaire de la Société. 

Perpignan, Joseph-François Reynier, sans date [HSO], 
in-16 de 16 pages. 

2609. Précis historique de ce qui s'est passé d» Perpignan 
la nuit du 5 au 6 décembre 1790, publié par la Société des 
Amis de la Constitution, 

Sans indication typographique, 

2610. Discours en action de grâces de l'heureux achève- 
ment de la Constitution Française, et de l'acceptation faite 
par le Roi de l'Acte constitutionnel. 

Perpignan, Reynier, sans date [1791], ia-4 de 7 pages. 
Pièce. 
Prononcé le 16 octobre 1791. 

2611. Muguet. Rapport des événements arrivés le 5 dé- 
cembre à Perpignan, fait au nom du Comité des Rapports 
en la Séance du mardi 21 décembre par Muguet, député de 
la Haute- Saône, 

Paris, Imprimerie Nationale, sans date [1791], in-8 de 
12 pages. 
Voir aussi le « Procès- Verbal », t. xl. 

2612. Réclamations et protestations contre certains 
décrets de V Assemblée Nationale de France et Notes sur 
une lettre de M. Ville. 

Imprimé à Perpignan l'an 1791, In- 12 de 200 pages. 

Protestation du Chapitre de la Cathédrale contre Tex- 
propriation prochaine de ses biens et toutes les commu- 



— 476 — 

nautés religieuses de la ville, aussi bien les séculières que 
les régulières. 

Imprimé en Italie, probablemeut à Rome. 

2613. Mémoire pour MM, Boxader, Coste, Authier, 
Frais y Comeillas, Molinier, BlandinièreSy Bertrand et 
Bonafos, citoyens français, domiciliés à Perpignan, détenus 
aux prisons de la Haute- Cour nationale à Orléans.,, 

Orléans, Letourmy, iD-4 de 14 pages. 

2614. GuiTER (Joseph). Opinion de Joseph Guiter, député 
du département des Pt/ rénées- Orientales, sur un acte de la 
Convention Nationale, à la date du 27 octobre, qui défend 
aux membres qui la composent d'exercer des fonctions 
publiques pendant six ans, à compter de la fin de la 
session. 

Paris, Imprimerie Nationale, sans date, in-S. Pièce. 

2615. Liste de tous les prisonniers traîtres à leur patrie, 
conspirateurs détenus dans les prisons d'Orléans et jugés en 
dernier ressort par le peuple souverain à Versailles, 

[Paris], Pain, sans date [1792], in-8. Pièce. 

2616. Grand Détail de la justice du peuple, exercée à 
Versailles sur les aristocrates et contre révolutionnaires 
prisonniers d'Orléans, , , 

La pièce est signée de Hébert. 

[Paris], impiinierie de la rue Bourbon-Villeneuve, sans 
date [1792J, in-8. Pièce. 

2617. La Soriôfr des Amis de la République séante à 
J^erpifjrian a la Sndéir des Ajiu's de la République séante 
aux ci-devant JacoUins de Paris, SabU. 

Perplf/nan, le i^^i décembre 1792. 

Perpignan, Reynier, sans date [1792], in-4. Pièce. 



— 477 - 

2618. Auhrtj, Isnard, Despinassy, commissaires de la 
Convention Nationale, dénoncés par les hommes libres de 
Cette (5 novembre). Copie de la lettre écrite par les A mis 
de la liberté de Cette aux Commissaires de la Convention 
Nationale après leur départ précipité de cette ville 
(27 octobre), 

Montpellier, Tournel, 1792, An I^', in-4. Pièce. 

2619. Discours prononcé par le Maire de Perpignan, au 
Champ de la Fédération, le 14 juillet 1792.., 

Narbonne, Décampe, sans date [1792], in-8. Pièce. 

C'est Joseph Guiter qui était maire de Perpignan en 
ce moment. 

2620. Mémorial presentado à S. M. por la Ciudad de 
Barcelona ofreciéndole un Cuerpo de 800 Voluntarios 
Catalanes de Tropa ligera, vestidos, armados y mantenidos 
à sus expensas durante laguerracon los franceses y tambien 
los paisanos para guardar la Ciudad. 

Barcelona, 1793, in-folio de 6 pages. 

2621. Pastoral del Arzobispo de Tarragona D. Fan.^^ 
Armand, con motico de haberse declarado la guerra à 
Francia. 

Tarragona, 1793, in-4de 29 pages. 

2622. Edicto del Obispo de Lérida D. Geronimo M^ de 
Torres, mandando hacer rogaticas por la victoria de nues- 
tras armas en la guerra con Francia. 

Lérida, 1793, placard grand in-folio. 

2623. Edicto del Obiapo de Vick, D. Fran^^ de Veijan tj 
Mola, mandando Imcer rogaticas para alcanzar la Victoria 
en la guerra contra Francia. 

Vich, 1793, placard grand in-folio. 



— 478 — 

2624. IzQuiBROO (El R. P. Fray Juan). La lealtad mas 
aacendra. 

OrcLcion por el R. P. Fray Juan Izquierdo, de la Orden 
de S. Agustin, en la benedicion de Bandera del Bat.^'^ î^ de 
Barcelona, 

BarceloDB, viuda Piferrer, 1793, iD-4 de 27 pagea. 

2525. BiROTTEAU (Jean Baptiste). Jean-Baptiste Birot- 
teau,., à ses Commettants. 

[Paris], imprimerie Nationale, sans date [1793], io-S. 
Pièce. 

2626. Les corps administratifs, et les membres de la 
Société populaire séante à Perpignan, réunis en assemblée 
générale, aux corps administratifs et aux citoyens des 
départements voisins (27 juin 1793). 

Toulouse, Lalanne, sans date [1793], in-4. Pièce. 

2627. Marchez si vous voulez être libres.,. Adresse 
aux départements formant la division de l'armée des 
Pyrénées- Orientales. 

Toulouse, Lalanne, sans date [1793], in-4. Pièce. 
Perpignan, 26 août 1793. 

2628. Dagobert (Le général). Réponse du général Dago- 
hert à V arrêté de suspension (20 frimaire). 

Paris, Vezardel Le Normant, sans date [An II] , in 4. Pièce. 

2629. Extrait des Registres, Les représentants du peuple 
en séance, à Toulouse. 

Signé: Paganel, Cassanyes [25 brumaire]. 
Toulouse, veuve Douladoure,sansdale [An II], in-4. Pièce. 
Erection du tribunal criminel de Toulouse en tribunal 
révolutionnaire. 

2630. Armée des Pyrénées-Orientales. Du 20 messidor 



— 479 — 

an IL., précis pour le citoyen Boequet, chef d* escadron du 
26^ régiment de cavalerie, en arrestation à la maison 
commune de Toulouse, 
Sigoé : Le lieutenaot-coloDel Bocqubt, 
Toulouse, Broulhîet, sans date, in-4. Pièce. 

2631. Real Decreto de S, M. para el llamamiento à los 
mozos al Servicio militar, con motivo de la guerra con 
Francia ô del Rosellon, 

Aranjuez, 1794, in-folio de 7 pages. 

2632. Pastoral de los Vicarios Générales de Barcelona, 
Sede Vacante, sobre la guerra con Francia ô del Rosellon. 

Barcelona, 1794, in-folio de 8 pages. 

2633. Edicto del Vicario General de Barcelona, sede 
vacante, D, Roig, Pbro., mandando hacer rogativas para 
la Victoria de nuestras armas en contra de las de Francia. 

Barcelona, 1794, grand in-folio. 

2634. Les Délires du général Doppet, ou inventaire de 
ce quHl avait, de ce qu'il a, et de ce qu'il aura toute sa vie. 
[12 pluviôse an II]. 

Perpignan, J.-F. Reynier et P. Tastu, sans date, in-8. 
Pièce. 

2635. Barère. Rapport sur la victoire remportée sur les 
Espagnols par r Armée des Pr/rénées-Orientales, le 26 ther- 
midor, fait au nom du Comité de salut public, par Barère, 
dans la séance du 5 fructidor, VAn II de la République 
française une et indicisible. Imprimé par ordre de la 
Convention nationale. 

Paris, Imprimerie Nationale, sans date [An II], in-8. 
Pièce. 



— 480 — 

2636. Adresse de la Convention Nationale à V Armée des 
Pyrénées- Orientales, 

Séance du 8 nivôse^ an 11^ de la République. Imprimé 
par ordre de la Convention nationale, 

Paris, Imprimerie Nationale, sans date [âd II], in-8. 
Pièce. 

2637. Vive le peuple ! Périssent les tyrans et les traîtres ! 
La Société régénérée de Perpignan, séance du 14 pluviôse^ 
2^ année. 

Perpignan, Pourtet et Julia, sans date [An 1 1], in-4. Pièce. 

2638. Brigadas en que se distrihuye toda la inf^ del 
Ejercito de Cataluha, 

Barcelona, Carlos Gibert y Tutô, 1794, feuillet in-folio. 

2639. Arrêté de Chaudron- Roussau exemptant les agri- 
culteurs âgés de 18 ans, 

Toulouse, veuve Douladoure, sans date [An II], in-4. Pièce. 
Toulouse, le 3® jour de fructidor, 2« année. 

2640. ScHÉRER (Le général). -fî'x^raiï de la lettre écrite 
au directoire du département de la Haute-Garonne, par 
le général en chef de Varmée des Pyrénées- Orient aies. Au 
quartier général de Perpignan, le 19 fructidor, 5® année, 

Toulouse, veuve Douladoure, sans date [An III], in-4. 
Pièce. 

Appel des volontaires pour les bataillons détachés à 
l'armée d'Italie. 

2641. Gaston. Compte rendu par Gaston^ représentant 
du peuple, des dépenses fj/u'il a faites dans ses missions aux 
armées de la République par ordre de la Convention nationale. 

Imprimé en exécution du décret du 21 nicôse. 
[Paris], imprimerie Nationale, pluviôse an III, in-8. 
Pièce. 



— 481 — 

2642. Au nom du peuple français, Pelet (delà Lozère), 
représentant du peuple près V armée des Pyrénées- Orientales. . . 
5 messidor* 

Toulouse, veuve Douladoure, sans date [âd III], iD-4. 
Pièce. 
Mesures contre les déserteurs. 

2643. Pétition du général Despinoy pour les cendres de 
Dugommier, présenté à la Conventian nationale, dans la 
séance du 8 frimaire,.. 

Paris, Delance, sans date [An III], in-8. Pièce. 

2644. Gaston et Fayau (J.-P.-M.). Compte rendu par 
Gaston et J.-P.-M. Fayau, représentants du peuple, envoyés 
par la Convention nationale dans les départements de 
VArriège et des Pyrénées- Orientales, pour y opérer le 
recrutement de 300.000 hommes. 

Imprimé par ordre de la Convention nationale. 
[Paris], Imprimerie Nationale, pluviôse An III, in 8. 
Pièce. 

2645. Delbrel (Pierre). Compte rendu... par Pierre 
Delhrel, représantant du peuple, des dépenses qu'il a faites 
dans les diverses missions dont il a été chargé. 

Imprimé par ordre de la Convention nationale (9 messidor 
an III). 

Paris, Imprimerie Nationale, thermidor An III, in-8. 
Pièce. 

2646. Armée des Pyrénées- Orientales, sommaire pour le 
26^ régiment de cacaleviey accusé, en jugement au tribunal 
militaire du 2^ arrondissement de Varmée, en arrestation 
en la commune de Toulouse. Du 20 vendémiaire, Van III. 

Toulouse, Lalanne, sans dale [An III]. in 4. Pièce. 

31 



— 482 — 

2647. Mort aux tyrans. Au quartier général de Figuères^ 
le 14 frimaire. Van IIL, 

Au nom du peuple français, les représentants du peuple 
près V armée des Pyrénées- Orientales, à leur collègue 
Mallarmé, à Toulouse, 

Toulouse, veuve Douladoure, sans dçte [âq III], in-4. 
Pièce. 

Arrivée de 4.000 prisonDiers espagnols. 

2648. Gibelin (Antoine- Esprit). Eloge funèbre de Dugom,- 
mier.., prononcé, le décadi 30 frimaire, à la Société 
régénérée.,. d*Aix, par le citoyen Antoine- Esprit Gibelin. 

Aix, P. Mouret, An III, in 4. Pièce. 

2649. G. F. (Officier au service de Portugal). Mémoire 
raisonné sur la retraite de l'armée combinée espagnole et 
portugaise du Roussillon, effectuée sous les ordres du Comte 
de L'Union (sic), 1^^ mai 1794. 

Sans indication typographique. 

2650. Real Cedula para que se observe, guarde y cumple 
et tratado definitivo de Paz, entre Espana y la Republica 
Francesa, 

Barcelone, J.-F. Piferrer, 1795, in-8 de 16 pages. 

2651. Obrkhon (El P. Ignaci de). Oracion funèbre en las 
Exequias celebradas en San Justo y Pastor (à Barcelone) 
par et aima del Conde de la Union, gênerai enjefe deVEjer- 
riio de Campaha, por el P. Ignacio de Obregon, 

[Barcelona], imprenta de C.Gibert, 1795, in-4 de 44 pages. 

2652. Oficio que el Ecxmo Sr. D. José de Urrutia, Gral, 
en jpfe dcl Ejercito de Cataluna, pasô al T^ Gral, D. Juan 
Miguel de Vives y Coman^^ Gral. de los Tercios de Migue- 
letes, relativo à la extinction de dichos Tercios, 

Vich, viuda é hijos de Dorca, 1795, in-4 de 4 pages. 



— 483 — 

2653. Bando de D. José de Urruiia, Capiian GraL de 
Cataluna sobre disciplina del Ejercito. 
BarceloDS, Carlos Gibert y Tulô, 1795, iD-4 de 15 pages. 

r654. Caracter espanoL Elogio del valor inmorial de la 
guarniciôn de laplaza de Rosaspor el Rdo, P. Fray Sébas- 
tian de Jésus Nazareno, 

Barcelona, Carlos Gibert y Tulô, 1795, grand in*4 de 
55 pages. 

Un plan du siège de Roses. 

2655. Gracias que S, M, se ha dignado comunicar à los 
Naturales de este Principado, por el esmero y lealtad con 
que le han servido durante la guerra de Rosellon, 

Barcelona, Carlos Gibert y Tulô, 1795, in-4 de 3 pages. 

2656. Verso heroico en loor del Verdadero héroe en cam- 
pana Z). Pedro Augustin de Echevarria, 

Gerona, Narcis Oliva, 1795, iD-12de9 pages. 

2657. 9 et 10^ divisions militaires,,. Extrait des registres 
des délibérations du directoire exécutif du 7 pluviôse^ 
Van IV. 

Toulouse, veuve Douladoure, sans date [An IV], in-4. 
Pièce. 

Maintien de Tordre dans les départements composant les 
dites divisions. 

2658. Gaston. Réponse aux calomnies de mon collègue 
Jean Expert. 

Sans indication typographique, in-8. Pièce. 
Signé: Gaston, 30 vendémiaire, an IV. 

Gaston et Expert étaient venus dans les Pyrénées- 
Orientales, en 1793, en qualité de « représentants du peuple 
en mission. » 



— 484 — 

2659. Relacion exact a de lo ocurrido en la ioma de 
Puigcerdd por las tropas espanokLs, 

BarceloDa, Carlos Gibert y Tutô^ 1795, iD-4 de 9 pages. 

2660. [Sur les assignats']. Extrait des registres de l'Admi- 
nistration centrale des Pyrénées- Orientales. 

Séance du 9 thermidor, 5« année républicaine. 
Perpignan, Tastu et veuve Reynier, sans date [An VIJ, 
in-8 de 23 pages. 

2661. Izos. Corps législatif. Conseil des Cinq cents. 
Discours prononcé par Izos, député... des Pyrénées Orienta- 
les, sur la loi du 3 brumaire. Séance du 29 vendémiaire, an V. 

Paris, Imprimerie Nationale, vendémiaire An V, in-8. 
Pièce. 

2662. Izos. Motion d'ordre faite par Izos, député des 
Pyrénées- Orientales. 

Séance du 3 vendémiaire an VI. 

Paris, Imprimerie Nationale, An VI, in-8. Pièce. 

Sur la journée du 18 fructidor. 

2663. Izos. Discours prononcé par Izos sur le départ des 
confier ils. .. des Pyrénées-Orientales. 

Séance du 14 nivôse. 

Paris, Imprimerie Nationale, nivôse An VII, in-8. Pièce. 

2664. Dfxarivièhe (P.- F. -T.). Notice historique sur 
C. F.J. Dnf/nn, (jénéral de division... lue à la séance 
puhliqne du joiidi 23 thermidor, an XI (de l'Académie). 

Caen, P. Chalopin, sans date [An XI], in-8. Pièce. 

2065. Izos. Rapport fait par Izos, député... des Pyrénées- 
Orirn{aJci<y sur la distraction de la commune de Pia, canton 
dr Sainf-Laurent-dc-la-Salanque, et sa réunion à celui de 
Rivesaltes. 

Séance du 21 germinal an VII. 



— 485 — 

Paris, Imprimerie Nationale, germinal An VII, in-S. 
Pièce. 

2666. Rabaut (le jeune). Proclamation. Le Délégué des 
Consuls de la République française dans les départements 
de l'Aude, des Pyrénées- Orientales, de VAriège, de la 
Haute- Garonne, du Gers et des Hautes- Pyrénées, aux 
habitants,,, de la Haute-Garonne [du ^ nivôse]. 

Toulouse, Bénichel, sans date [An VIII], in-4. Pièce. 
Objet de sa mission. 

2667. Extrait historique de la légion royale des Pyrénées, 
composée des émigrés français qui se trouvaient en Espagne en 
1793, et formée par M. le M'^de Saint Simon pour le service 
de sa Majesté Catholique par un volontaire de la dite légion, 

Londres, Schulze et Dean, 1818, in 8. Pièce. 

2668. FiGUEUH (Thérèse). Les campagnes de M^ Thérèse 
Figueur, aujourd'hui M^^ veuve Sutter, ex dragon au 15* 
et 9® régiments, de 1793 à 1814, écrites sous sa dictée par 
St'Germain Leduc. 

Paris, Dauvin et Fontaine, 1842, in-8. 

2669. Bataille de Peyrestortes, 
Dans V Indépendant du 30 mai 1846. 

Rédigé d'après des notes de G. C, de Perpignan. 

2670. Y^nGALëT [Chs^vlQ^), Notice sur Goupilleau de Fontenay. 
Nantes, veuve G. Mellinet, sans date [1845], in-8. 

Une 2e édition par Ch. Dugast-Matifeux , Fontenay, 
Robuchon, 1848, in-8. 

2671. Extrait d'une histoire inédite des guerres de la 
République et de l'Empire^ par Victor-François Perrin, 
duc de Bellune. 

Paris, veuve Dondey Dupré, 1853, gr. in 8. 

Dès 1846, avaient paru chez Duipsiipe, in-8, des « Extraiti^ 



— 486 — 

des Mémoires inédits de feu Claude- Victor Perrio, duc de 
Bellune». Les Mémoires du duc de Bellune ont été publiés 
dans la suite et ont doûné lieu à des couteslatioDS de famille. 
Le tome premier seul se trouve de temps à autre dans le 
commerce. Il contient un résumé de la campagne de 1793 
et une relation complète des campagnes de 1794 et de 1795. 

2672. Pelleport (le Vicomte de). Souvenirs militaires 
et intimes du général V^ de Pelleport, de 1793 à Î853, 
publiés par son fils, sur manuscrits originaux, lettres^ notes 
et documents officiels laissés par Vauteur, avec le portrait 
du général, 2 fac-similé et 14 cartes spéciales, 

Paris, Dédies, 1857, 2 vol. in-8. 
Cf. nol21.\ 

2673. HuoT (Paul). Les massacres de Versailles en 1792. 
Eclaircissements historiques et documents nouveaux, 

Colmar, Decker, 1868, in-8. 
Cf. n«» 1187, 2614, 2615, 2616. 

2674. Castéras (Paul de). Histoire de la Révolution 
française dans le Pays de Foix et dans VAriège, 

Paris, Ernest Thorin, 1876, in 8 de 424 pages. 

M. F. Galabert, ancien archiviste départemental de 
l'Ariège, a publié dans La Révolution française du 
15 mai 1905 un très intéressant article sur les Archives 
révolutionnaires de VAriège, suivi d'une bibliographie qui 
ne sera pas inutile à l'historien roussillonnais. 

2675. WallOiN (Henri). Les représentants du peuple en 
mission et la justice révolutionnaire dans les départements 
en TAn II (1793-1794). 

Paris, Hachette et C'^ 1889, 3 vol. in 8. 

Voir surtout le tome ii « L*Ouest et le Sud-Ouest. » 

On trouvera aussi quelques renseignements dans Tou- 

vragedu même auteur intitulé: La Révolution du 31 mai et le 

fédéralisme en 1793, Paris, Hachette et Ds 1886, 2 vol. in-8. 

Voyez encore son Histoire du Tribunal révolutionnaire de 

Paris, Paris, Hachette et O', 1880-1882, 6 vol. in 8. 



— 487 — 

2676. Darnaud (E.). Notice sur la part que prit le 
département de VAriège à la guerre de la République fran- 
çaise contre le roi d'Espagne. 

Cf. du môme, VAriège de 1789 à l'an VIII, 1884. 
Cité par M. Galabert ; voir n<> 2674. 

2677. Vidal (Narcisse). Un monument à Robespierre sur 
le pic du Canigou (PyrOr,). 

Perpignan, Rondony, 1889, in 8 de 44 pages. 

2678. Delbrel (le P. J.). La Union. 

Dans Etudes religieuses, philosophiques, historiques et 
littéraires des Pères de la Compagnie de Jésus. 
Juin-novembre 1889. 
D'après les papiers du conventionnel Delbrel. 

2679. SoRBL (G.). François Ducruix, Contribution à la 
psychologie des Maratistes, 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxxiii, 1892, p. 387-437. 

2680. Mandoul (J.). Le Club des Jacobins de Carcas- 
sonne. 

Paris, L. Maretheux, 1893, in-8 de 72 pages, plus une 

page pour la table. 

Extrait de La Récolution française. 

On sait que, comme le département de TAriège, celui 
de TAude faisait partie de « la division de Tarmée des 
Pyrénées-Orientales. » 

2681. PoEYDAVANT (dô). Mémoires sur quelques objets 
d'administration de la province de Roussillon et du pays 
de Foix 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. xxxv, 1894, p. 283-440; 
t. XXX VIL 1896, p. 365-416 ; t. xl, 1899, p. 317-358. 

Publication non terminée. 



- 488 — 

2682. PEYRU88E (André). La Campagne de VAn II dcLns 
les Pyrénées- Orientales. Rapport historique sur les éoéne- 
ments de la Campagne, Extrait des divers rapports des 
différentes divisions. L'an III de la République, 

Dans Souvenirs et Mémoires, recueil mensuel dirigé par 
Paul Bonnefon, n^^» du 15 décembre 1898 et du 15 jan- 
vier 1899. 

Le rapport est publié par M. Léon-G. Pélissier, d'après 
Toriginal qui se trouve à la bibliothèque de Carcassonne, 
Manuscrits, n» 8540, dans le Fonds Peyrusse. 

2683. Un combat sous le Canigou (29 juin 1793). 

Dans Souvenirs et Mémoires, n® du 15 septembre 1899, 
p. 217-218. Provient du Fonds Peyrusse de la bibliothèque 
de Carcassoûne. 

C'est une lettre signée : L. C. D. du R. de Champagne. 

2684. Delmas (Jean). Une page inédite de la vie du 
général Milhaud. 

Dans Revue de la Haute- Auvergne^ 1904, p. 405 411. 

2685. Arnaud (G.). Histoire de la Révolution dans le 
département de VAriège (1789-1795), 

Toulouse, Edouard Privât, 19J4, in-8 de 670 pages, plus 
une page à'errata. 

Quelques renseignements intéressants pour Thistoire de 
la Révolution dans les Pyrénées Orientales. On a justement 
reproché à l'auteur d'avoir négligé de consulter certains 
travaux publiés sur cette région. 

2686. Berger (Eugène). Le Vicomte de Mirabeau 
(Mirabeau Tonneau) y 17541702. 

Paris, Hachette et C^ 1904, in-16. 

Voir surtout le chapitre III de la première partie et le 
chapitre VI de la deuxième partie (La sédition du régiment 
ih' Touraine [en garnison à Perpignan] en mai 1790), 



— 489 — 

2687. GouviON Saint-Cyr (le maréchal). Journal des 
opérations de l'armée de Catalogne en 1808-1809. 

Paris, Anselin, 1824, iQ-8et ud atlas grand in-foLoblong. 

2688. SucHBT (le maréchal). Mémoires du maréchal 
Sachet,,., sur ses campagnes en Espagne, depuis 1808 
jusqu'en 1814, écrits par lui-même, 

Paris, A. Bossange, 1828, 2 vol. iD-8 et ud atlas grand 
in-folio. 

Une 2e édition, Paris Anselin, 1834, 2 vol. in-8 et 
un atlas grand in-folio. 

2689. Pares (Théodore). A Messieurs les électeurs de 
Prades, 

Perpignan, Mlle Antoinette Tastu, sans date, gr. in-4 de 
4 pages non numérotées. 

C'est une profession de foi de Parés, candidat à la dépu- 
tation. Elle est datée du 25 février 1839. 

2690. Réponse à un article du (( Journal des Pyrénées- 
Orientales )) inséré dans le n^ du samedi 28 juillet 1842, 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1842. Pièce. 

Sur UDO proposition d'adresse au roi, faite au Conseil 
municipal, au sujet de la mort du duc d'Orléans. 

2691. Assemblée nationale Constituante. Aux électeurs 
des Pyrénées-Orientales. 

Signé : E. Rigaud, avocat au Conseil d'Etal, candidat. 
Sans indication typographique, in-8. Pièce. 

2692. PariSy le 12 mars 1848, Jean- Jacques Escanyé, 
DE ViNÇA, à tous les citoyens des Pyrénées- Orientales. 

Paris, lithographie de Le Pelletier-Bouvret, sans date 
[1848], in-4. Pièce. 

Elections générales du 23 avril 1848, 



— 490 - 

2693. Citoyens, nous allons être appelés sous peu de jours... 
Perpignan, Mlle Antoinette Tastu, sans date [1848J, 

in-4. Pièce. 
Circulaire aux Electeurs des Pyrénées-Orientales. 
Elections générales du 23 avril 1848. 

2694. Perpignan, le 31 mars 1848. A MM. les Prési- 
dents et Membres des Comités cantonaux du département, 
le Comité central de Perpignan, 

Perpignan, J.-B. Alzine, sans date, in-8. Pièce. 
Elections générales du 23 avril 1848. 

2695. Aux Electeurs des Pyrénées-Orientales, 

Signé: E. Rigaud, avocat au Conseil d'Etat (Paris, le 
24 avril 1849). 

[Perpignan], J.-B. Alzine, sans date [1849], in 4. Pièce. 

2696. DuLÇAT (de) « Electeurs », f aurais bien voulu 
garder le silence,,. 

Perpignan, lithographie de Buscarons, sans date [1849], 
in folio. Pièce. 

Profession de foi de M. de Dulçat, candidat à la députa- 
tion. 
Elections générales du 13 mai 1849. 

3697. QuÈs (Isidore). Aicx Electeurs des Pyrénées-Orien- 
tales. 

Signé: Isidore Quks, mttîlre-raaçon (Perpignan, le 
23 avril 1849). 

Perpignan, lithographie roussillonnaise, sans date 
[1849], in 4. Pièce. 

2698. Alix Electeurs du département. 

Signé : L"* Monikr. 

Perpignan, lithographie de Bijscarons, sans date [1849], 



4 1 1 : 



— 491 — 

2699. Aux Electeurs des Pyrénées-Orientales. 

Signé : les Comités napoléoniens des trois arrondisse- 
ments des Pyrénées-Orientales. 

Perpignan, lilhographie de Chape, sans date [1849], 
in 4. Pièce. 

Elections générales du 13 mai 1849. 

Il existe à la Bibliothèque Nationale dans Le ''^, n*1063, 
un « Recueil de circulaires du Comité national des Pyré- 
nées-Orientales )) pour les élections de mai 1849; et, n<* 1U64, 
un « Recueil de circulaires du Comité central démocratique 
de Perpignan, » Le premier recueil est in-4 ; le second, 
in-folio. 

2700. Société Roussillonnaise, Candidature du citoyen 
Hippolyte Picas (15 avril 1849). 

Paris, A. Blondeau, sans date [1849], in-folio piano. 
Elections générales du 13 mai 1849. 

2701. Comité populaire, 

Perpignan, lithographie de Buscarons, sans date [1849J, 

in-folio. Pièce. 

Circulaire et liste des candidats du département aux 
élections générales du 13 mai 1849. 

2702. République française,.. Le Comité électoral répu- 
blicain de P rades aux Electeurs de l'arrondissement, 

Perpignan, J.-B. Alzine, 1849, in-4. Pièce. 
Elections générales du 13 mai 1849. 

2703. Aux Electeurs militaires du Roussillon. 
[Perpignan], A. Tastu, sans date [1849], in 4. Pièce. 
Elections générales du 13 mai 1849. 

^'704. Aux Electeurs des Pyrénées- Orientales. 
Signé: le général Piat. 

Perpignan, Mlle A. Tastu, sans date [1849]. Pièce. 
En faveur de la candidature de M. Charles Cavel. 



— 492 - 

2705. Aux Electeurs,,, des Pyrénées-Orientales, 
Signé : Lapabrègue, avocat, 2 mai 1849. 
[Perpignan], J. B. Alzine, sans date [1849], in-4. Pièce. 
Elections générales du 13 mai 1849. 

2706. Souvenir. 

Montpellier, I. Tournel aîné, sans date, in 8. Pièce. 

Extrait de Y Univers du 7 décembre 1857. 
Au sujet des prédications du P. Marie Louis à Perpi- 
gnan. 

2707. Barault-Roullon (Hip.). Souvenirs de Catalogne. 
1809 à 1814, 

Pujol chef de Miqueleis, 

Paris, Beaulé, sans date, in-8. Pièce. 

Extrait du tome xvi du Journal des sciences militaires, 
année 1857. 
Cf. no 1237. 

2708. Protestations contre V élection des Pyrénées-Orien- 
tales^ du 1^^ juin 1803, déposées au Corps législatif, 

Paris, A. Laine et J. Havard, 1863, in-8 de 47 pages. 
Il s'agit de Tw Election Péreire ». 

2709. ViNSAG (J.). Souvenirs d'un déporté des Pyrénées- 
Orientales de 1852. 

Dans VEclaireur des Pyrénées-Orientales^ 1890, n^^ des 
12, 13 et 14 août. 

2710. Castellane (Le Maréchal de). Journal du Maré- 
chal Cn^tcllane, 1801-1802. 

Paris, E. Pion, Nourit et C**-, 1897, 5 volumes in-8. 

Le tome m contient tout ce qui touche au séjour de 
Castellane à Perpignan, 1833-1847. 



— 493 - 

2711. Coma. Llihret intitulât Direciorium Curatorum, 
compost per lo Illustre y Beoerendissim Senyor don Fra 
Père Martyr Coma, bisbe d'Elna, y ara en aquesta ultima 
impresa vist y regonegut per lo Révèrent Francesch 
Navarro, doctor en sacra theologia y lector de la esglesia 
de San Joan de Perpinya. 

Eq Perpinya, en casa de Sampso Arbus, 1584, iD-12. 
VeneDse en casa de la viuda Ymberta. 

2712. Novena al glorios patriarca Sant- Joseph. 
En Perpinya, 1711, in-12. 

2713. Llos (Francisco). Lo llihre primer en loqual se 
tracta com y de quina manera se digue y célébra la primera 
missa en la iglesia nova del Hoc h de Rigarda,,, Compost 
per lo magnijich Francisco Llos y Ribera, en lo any 1644, 

Manuscrit analysé par M. l'abbé Philippe Torreilles. 

Dans La Croix des Pyrénées- Orientales, août-octo- 
bre 1896. 

Voir aussi : Une paroisse au XVII^ siècle, du même, dans 
Bulletin de la Société agricole, scientifique et littéraire des 
Pyrénées- Orientales^ t. xl, p. 259-308. 

Ce Llibre de Llos raconte les événements qui se sont 
passés à Rigarda de 1644 à 1649. 

2714. SuNER (El P. Fr. Domingo). Joyel espiritual en 
que se contiene las exercicios que hazen Los Hermanos, y 
Hermanan de la Tercera Orden de N. P. S. Domingo, y 
para todos los que quieren aprouechar en la virtud. 

Compuesto per (sic) cl P. Fr. Domingo Snfier, Prior del 
Conuento de Predicadores de la fidelissima villa de Perpi- 
han, y Predicador Ordinario de la Magestad Christia- 
nissima Luys XI III. 

Dirigido d la Illustre Senora Elena Ros, y Alzina, Priora 



— 4Ô4 — 

de las Hermanas de la Tercera Orden de N. Padre Santo 
Domingo. 

ËQ PerpiûsD por Esteuan Bartau, Afio 1653, in-32. 

2715. Manual de exercicis y càntichs espiriiuals, per les 
missions que fan los PP, Caputxins en lo Comtat de 
Rossellô, Traduhit del francès per lo P. Fr, Joan Fran- 
cesch de Prada, 

Perpinyâ, 1735, in-8. 2» ediciô. 
Cf. n« 1290. 

2716. Mémoire pour M. Thomas Tolra, vicaire perpétuel 
de V église paroissiale de Prades,,, contre la Communauté 
des prêtres de la dite église, et contre la Communauté 
séculière de la même ville. 

Perpignan, Jean-Baptiste Reynier, 1762, in-4. 

2717. Mémoire pour la communauté ecclésiastique et la 
commune séculière [de PradesJ contre M. Thomas Tolra, 

Toulouse, veuve P. Robert. 

2718. [BiROTTEAU (Tabbé)]. La Doctrine des observa- 
tions chrétiennes. 

Sans indication typographique, 1792, in 8. 

Très utile à consulter pour l'histoire de la constitution 
civile du clergé dans les Pyrénées-Orientales. 

2719. Leyhis-Desponchez. Lettre pastorale de M, Uévèque 
de Perpignan, aux clergé et fidèles de son diocèse. 

Rome, 10 mars 1792, in-4. 
Cf. no 1302. 

2720. Ordo divini officii recitandi missœque celehrandae 
juxta ritum hvevinrii ar misscdis romani, pro anno domini 
1797, Pasclta orcu r rente XVI apri lis, Jussu et auctoritate 
prcsbf/terii Pt/reno'oruni ■ Orieniallum. 

Thuirii, typis G. Agel, typographi, 1797, in 8 de 35 
pages. 



— 495 - 

2721. Ordo divini officii reciiandi missseque celebrandae, 
juxta ritum hreviarii ac missalis romani, Ad usum cleri 
diœcesis, olim Elnensis, nunc Carcassonensis, Pro anno 
Domini 1806, Pascha occurrenie 6 Aprilis, In cujus fine 
propria officia Ecclesiœ majoris et parochialis S, Joannis- 
Baptistœ Oppidi Perpiniani 8unt posiia jussu et auctoritate 
Illustrissimi ac Reoerendissimi D. D. Arnaldi Ferdinandi 
Delaporte^ Carcassonensi Episcopi. 

PerpiDiani.exTypîsJ. Alzine, m.d.ccc vi,in-8 ie 49 pages. 

2722. Cantichs catalans, traduhits dels cantichs de Sant 
Sulpicij per un sacerdot del bisbat de Perpinya, 

Perpioya, en casa de Alzina, 1826, iQ-12 de 60 pages de 
texte et 24 pages d'airs notés. 

2723. Renard de Saint-Malo. Matériaux historiques 
puisés dans les anciens titres déposés récemment à la Biblio- 
thèque publique de cette cille [Perpignan]. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1833, 
nos 36, 37 et 38 

I. Découverte du nom de famille de Guillaume II, 
33^ écèque d'Elne; 

II. Suppression de Bérenger, 35^ évêque d*Elne selon le 
nouveau Gallia Chrîstiana ; 

III. Suppression de Bertrand, 45^ écèque d'Elne selon 
le nouveau Gallia Christiana, par suite de la prolongation 
de Vépiscopat de Bérenger de Cantallops ; 

IV. Rétablissement ^Hur Vépiscopologie d* Elne, de Vévêque 
Bérenger, comme successeur immédiat de Bernard Sala. 

Cf. no« 1311 et 1312. 

Les (( anciens titres » dont il est ici question ont été 
réintégrés depuis fort longtemps aux Archives départe- 
mentales. 

2724. Nova colleccio de cantichs espirituals, 
Avinyo, 1840, in-12 de 72 pages. 



— 496 — 

2725. Bare. Nova colleccio de Cantichs eapirituals sobre 
las principales veritats caiolicas dedicats als parrocos y 
missionistas per lo Rd P. Bare Prebere. 

Avinyo, imprenta Vigorre, 1841. 

2726. Officia propria ad usum diœcesis Elnensis jussu 
Illustrissimi ac Reverendissimi in Christo Patris Episcopi 
Elnensis typis mandati, 

PerpîniaDi, typis J.-B. AIzÎDe, 1847, in-12 de 306 pages. 

2727. ToLRA DE Bordas (abbé J.). Les Saintes Hosties et 
le Ciboire doré de Pézilla-de-la- Rivière. 

Paris, 1865, in-12 de 72 pages. 

2728. La Vierge del Pou à Sournia. 

Dans Rosier de Marie, Paris, 1865, n*' du 15 juillet. 

2729. Alart. Ephémérides. 1245, Consécration de la 
noucelle église des Saintes Juste et Raffine, dans la vallée 
de Prats-de-Mollô, 

Dans Echo du Roussillon, 1865, 23 avril, n® 38. 

2730. Campagne (François). Deuxième supplément à la Dis- 
sertation historique sur Sainte Eulalie « patronne d'Elne. w 

Perpignan, A. Tastu, in-8. 
Cf. no« 1327 et 1328. 

2731. Institution Saint- Louis- de-Gonzague. — Distribu- 
tion solennelle des prixy présidée par Monseigneur Etienne- 
Etnile Ramadié, écèr/ue de Perpignan, le 26 juillet 1S66. 

Perpignan, J. B. Alzine, 1?66, gr. in 4 de 28 pages. 

2732. Oliver (Paul). Historique de la procession sur mer 
de Saint- Vincent de Collioure. 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1880, in 8 de 12 pages. 

Contient les vieux Goiys intitulés : Alabança à Vhonor 

de San Vicens. 



— 407 - 

2733. Jammet (Fortuné). Discours prononcé à l'occasion 
de Vinauguration du monument élevé à la mémoire de 
Monseigneur Ramadié, archevêque d'Albi, fondateur de 
l'Institution Saint-Louis y dans la cour d'honneur y le 
25 octobre 1894. 

Perpignan, imprimerie Saint- Jean, 1895, in-8 de 
25 pages. 

Ramadié avait occupé le siègd épiscopal de Perpignan 
avant d'être nommé archevêque d'Albi. 

2734. Souvenir du sacre de Monseigneur Jules-Marie- 
Louis de Carsalade du Pont, évèque de Perpignan^ en l'église 
métropolitaine Sainte-Marie d'Auch, le 22 février 1900, 

Auch, Léonce Cocharaux, 1900, in-8. 

2735. ToRREiLLES (abbé Philippe). L'Ultramontanisme 
et le Gallicanisme en Roussi lion sous l'Ancien Régime. 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1904, i. V, p. 1-16, 33 48, 65-80, 193-210. 

2736. ToRREiLLES (abbé Philippe). Le Culte de l'Imma- 
culée Conception à la Cathédrale [S'iint- Jean-Baptiste de 
Perpignan]. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1904, 
p. 799-807. 

Détails sur le retable de « la Chapelle de la Conception.» 

2737. GiBRAT (Joseph). N'êtes sur le Clergé de Prats-de- 
Mollô (xvin® siècle). 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1904, 
p. 371 373. 

2738. GiBRAT (abbé Joseph). Caphrcu de VOhra de N.D. 
du Rosaire (1724), [à Saint- Pierre-dels-Forcats]. 

Dans Semaine religieuse du Diocèse de Perpignan, 1904, 
p. 700-702. 



— 498 — 

2739. MoLLAT (abbé G.). Les Comptes de Jean de Rive- 
salies, collecteur apostolique dans le diocèse d'Elne ( 1393- 
1405). 

Dans Revue d'histoire et d'archéologie du Roussillon, 
1904, t. V., p. 296 312, 373-388. 



2740. QuERALT (abbé de). Oraison funèbre de messire 
Etienne de Ponte d'Albaret, premier président du Conseil 
souverain de Roussillon, prononcé à Perpignan dans l'église 
de l'Eule, le 17 nooembre 1727, 

Perpignan, François Reynier. 1727, in 4 de 44 pages. 

2741. La Boissière (abbé de). Oraison funèbre du duc 
de Noailles. 

Perpignan [1766J, Reynier, in-4. 

2742. BoMBART (abbé). Eloge de M, de Marca. Discours 
qui a remporté le prix de l'Académie des sciences et beaux- 
arts de Pau, le 4 février 1762, 

Paris, C. H^rîssant, 1762, in-8. Pièce. 

2743. Notice sur M, Desprès, maire de Perpignan en 
1826, 

Perpignan, sans indication typographique [1831], in-4 
de 4 pages. 
A propos de Tinauguration de la « Fontaine Desprès. » 

2744. Rivière (A.). François Arago. 

Article inséré le 7 mars 1840 dans la «Gazette de France». 
Coup d'oeil sur les travaux scientifiques de M. Arago. 
Tirage à part, Paris, Lacour, sans date [1848], in-8. Pièce. 

2745. Redouly (Charles). Un mot sur François Arago, 
Paris, dans les principaux magasins de librairie, 1855, 

in-12. Pièce. 



— 499 — 

2746. Robin (Charles). Biographie de François Arago, 
Extrait de la « Galerie des Gens de lettres au xix® siècle. » 
Tirage à part, Paris, Villormy, 1848, in-8. Pièce. 

2747. Barral (J. A.). François Arago, 
Paris, Dusacq, 1853, in-8 de 24 pages. 

Extrait du n*' du 20 octobre 1853 du Journal d'agricul- 
ture pratique. 

2748. Flourens. Discours de M. Flourens, secrétaire 
perpétuel de l'Académie [des sciences], prononcé aux funé- 
railles de M. F, Arago, le mercredi 5 octobre 1853, 

Paris, 1853, in 4. 

2749. MiRBCOURT (Eugène de) [pseudonyme de Eugène 
Jacquot.] François Arago, 

Paris, Sarlorius et Roret, etc., 1855-1858, in-32. 1" édi- 
tion 1855, 5e édition 1856 et 1858. 

2750. Petit. Notice biographique sur M, Arago. 
Toulouse, Douladoure, sans date, in-8. Pièce. 

Extrait des Mémoires de l'Académie des sciences de 
Toulouse, 
Lue à la séance du 11 juin 1854. 

2751. Arago (François). Histoire de ma jeunesse, par 
François Arago, précédée d'une préface par Alex, de 
Humboldtet suivie d'une notice complétant l'histoire de sa 
vie et de ses travaux jusqu'à sa mort, d'après MM. Flou- 
rens..., l'amiral Baudin, Combe..., Barral et Gh. Deleutre, 
et sur des documents fournis par sa famille. 

Bruxelles et Leipzig, Kiessling, Schnée et C»^, 1854, 
in 32. 

Cf. no 1438. 

2752. Lestkées (IL de). Du Hatael. Notice biographique. 
Paris, 1855, in 8. Pièce. 



— 500 — 
Extrait de a Le Biographe et rhistorien. » 

Du Hamel avait été préfet des Pyrénées-Orientales 
(1814-1815). 

2753. QuÉTELKT (A.). Notice sur D, F, J, Arago. 
Bruxelles, 1855, iD-12 de 45 pages. 

2754. SiRVKN (Joseph). Duchalmeau [Jean-Baptiste, 1770- 
1804]. 

Fut maire de Perpignan sous le Consulat. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. x, 1856, p. 508-509. 

2755. SmvEN (Joseph). Valant [Joseph Honoré, 1763- 
1829]. 

Homme de lettres, né à Perpignan. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. x, 1856, p. 510-511. 

2756. SiRVEN (Joseph). Carbonell [Antoine -Jacques, 
1778-1834]. 

Homme de lettres, né ô Perpignan. 
Dans Bulletin de la Société agricole , scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. x, 1856, p. 512-513 

2757. SiRVEN (Joseph). Artus [Pierre, 1761-1846]. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des PyrénêcH-Orientales, t, x, 1856, p. 513-514. 

Musicien de talent, né à Perpignan. 

2758. SiRVEN (Joseph). Capdebos [Pierre François, 1797- 
1836]. 

Peintre, créateur du musée de peinture de Perpignan. 
Dans Bulletin de la Soriété agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. x, 1856, p. 516-517. 



— 501 — 

2759. SiRVEN (Joseph). Zq/br^e [Pierre, 1785-1853]. 
Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées-Orientales, t. x, 1856, p. 518-519. 
Musicien de talent, dô à Perpignan. 

276'\ MoRER. Paf^^ari (Pierre) [1768-1854]. 
Dans Bulletin de la Société agricole ^ scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. x, 1856, p. 5M 522. 

Homme de lettres, archéologue, dont nous avons cité 
les travaux, né à Perpignan. 

2761. SiRVEN (Joseph). Une croix d'honneur sous l'Em- 
pire (1811), 

Sur Raymond Gaychet, de Bélesta, grenadier au 
24e régiment d'infanterie légère. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées Orientales, t. ix, 1854, p. 481-483. 

2762. FouRQUET (Antoine). Notice nécrologique sur 
M. Vabhé Jérôme Pujade, chanoine, vicaire- général, offi- 
ciai, archiprètre, curé-doyen de la Cathédrale de Per- 
pignan, et membre du Conseil académique de notre dépar- 
tement. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales^ du 18 février 1860. 

276 5. P'ouHQUET (Antoine). Nécrologie sur M, Joseph 
Jaume, négociant [de Perpignan], suivie d'un aperçu sur 
ses principaux ancêtres. 

Dans Journal des Pyrénées- Orientales^ 24 avril 1861. 

Cf. no 1468. 

2764. TouRTOULON (de). Jacme 1^^ le Conquérant^ roi 
d'Aragon, 
Montpellier, Gras 1863-1868, 2 volumes, in-8. 



— 502 — 

2765. Lavzac (Henri). IsaacPéreire, 

Extrait du iv® rolume de la Galerie historique et critique 
du XIX^ siècle, 

Paris, au bureau, 1864, in-8. Pièce. 

2766. Le Bastard d'Estanq. Biographie de Mgr d'Es- 
ponchez. 

Dans Revue des questions historiques, !•' juillet 1874. 
Leyris-DespoDchez, ancien évoque de Perpignan. 

2767. Inauguration de la statue de François Arago. 
Discours prononcés à la cérémonie d* inauguration (à Per- 
pignan), le 21 septembre 1879. 

Perpignan, imprimerie de VIndépendant, 1879, in-12. 

2768. Notice biographique de Paul Massot, 

Paul Massot, docteur en médecine, sénateur des Pyré- 
nées Orientales, né à Perpignan. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxvi, 1884, p. 133-136. 

2769. Notice biographique de Louis Fabre, 

Ancien professeur du Collège de Perpignan, mort biblio- 
thécaire de cette ville. 

Dans Bulletin de la Société agricole, scientifique et litté- 
raire des Pyrénées- Orientales, t. xxvi, 1884, p. 133-140. 

2770. SuRDUN (le docteur). Lettre écrite à un médecin 
qui désire connaître la biographie de J.-J, Alquié, profes- 
seur à la Faculté de médecine de Montpellier, 

Montpellier, 1886, in 8 de 80 pages. 
Alquié naquit à Perpignan en 1812. 

2771. Cabot (B.). Jofre lo Pelôs. Monografia hlstôrica 
del primer Comte Indepcndrnt de Catalunya. 

Barcelona, 1893, petit in-4. 



— 603 — 

2772. Guillon(E.) et Mainard(L.). Galerie française. 
Pyrénées- Orientales. 

Paris, Curel, Gougis et O®, sans date, in-12 de 72 pages. 
Figures. 

2773. Capeille (abbé J.). Le Vénérable Angel Del Pas 
[p6 à PerpigDaD en 1540, mort à Rome en 1596]. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orientales, 
1901, fasc. Lvii. 
Cf. no* 1350 et 1459. 

2774. RoDRiGUEz Villa (Antonio). Ambrosio Spinola, 
primer Marqués de Los Balbases. 

Ënsayo biografico. 

Madrid, Fortanet, 1905, in-8 de 770 pages, avec portrait, 
armoiries et facsimilé de la signature de Spinola. 

2775. BoissiER (Clément) [Pseudonyme de L. de Casa- 
major]. Famille de Casamajor, 

Paris, Alphonse Picard, sans date, in 8. Figures. 



2776. Pella y Forgas (José). Historia del Ampurdan, 
estudio de la civilizacion en las comarcas del Noresie de 
Cataluha. 

Barcelone, Luis Tasso y Serra, 1883, grand in-8. 
Gravures. 

2777. Fédié (Louis). Le Comté de Rasés et le diocèse 
d'Alet. Notices historiques. 

Carcassonne, Lajoux frères, 1880, in 8. 

Le livre 111 est consacré au Pays de Fenouillèdes, com- 
pris aujourd'hui presque en entier dans le département des 
Pyrénées-Orientales. 



— 504 — 

2778. Barthélémy (Edouard de). La commune de Ville- 
franche-de- Confient (Pyrénées- Orientales). 

Sans nom de lieu, 1863, iD-8 de 12 pages. 

2779. Perpignan au XVIII^ siècle. 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 10 décembre 1873, 

2780. Renard de Saint- Malo. Le Monastir del Camp. 
Dans le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1833, n^ll. 
Cf. no 1607. 

2781. Renard de Saint Malo. Fragments sur Calmella 
(canton de Céret). 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1834, 
no 18. 

2782. Renard de Saint- Malo. Additions à la notice sur 
notre ancien monastère de Vallbona. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées Orientales ^ 1835, 
no46. 
Cf. no 1590. 

2783. Renard de Saint-Malo. Documents historiques 
relatifs à Collioure. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1835, 
no 13. 

2784. Renard de Saint Malo. Fragment sur Argelès 
[sur -Mer]. 

Dans Le Publicateur des Pij rénées- Orientales 1835, no 6. 

2785. Renard de Saint-Malo. Documents historiques 
relatifs à Céret. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales^ 1835, n® 12. 

2786. Renard de Salnt Malo. Le monastère de Font- 
cl ara. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales, 1836, no 18. 



— 506 — 

2787. M AS- Latrie { Le Com le de). Translation des reliques 
de Saint- Pierre Orséolo [moÎDe de Saint-Michel de Cuxs]. 

NogeDtle-Rolrou, 1879, in-S de 20 pages. 
Cf. no 1694. 

Une copie des dépêches et des notes échangées à Tocca- 
sion de cette translation entre Venise, Versailles et Perpi- 
gnan, existe à la Bibliothèque Nationale, dans la Corres- 
pondance des Ambassadeurs de Venise résidant en France. 

2788. Un aperçu sur les Seigneurs de Céret, 

Dans L'Alliance, journal de Céret et des Pyrénées- 
Orientales, 10 et 17 juillet 1892. 

2789. Font (abbé François). Histoire de l'Abbaye royale 
de Saint-Martin de Canigou, 

Perpignan, Ch. Latrobe, 1904, in 8 de 17^> pages. 



2790. Jaubert de Passa. Essai historique sur « les 
Gitanos. » 

Dans Nouvelles Annales des Voyages, 

Tirage à part, Paris, 1827, in-8, avec une planche. 

2791. Renard de Saint-Malo. Pratiques villageoises. 
Les « Saludadors », etc. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales^ 1833, 
no« 19 et 20. 

2792. Akrata (le chevalier). Recueil et choix des meil- 
leures recettes applicables à V économie domestique y par le 
choralier Arrata : — Découvertes chimiques et médicales, 

[Perpignan], Jean- Baptiste Alzine, 1836, petit in 16. 

2793. Amat (Carlos Joan). Quatre cents aforismes 
catalans. 

Cervera, 1805, in 8. 
Une édition in 12. 



— 606 — 



SIXIEME PARTIE 



Droit et Jurisprudenoe 

DROIT PUBLIC, INSTITUTION ET HISTOIRE DU DROIT 

DROIT CIVIL ET DROIT CRIMINEL 

JURISPRUDENCE, FACTUMS 

2794. Renard de Saint Malo. Les Prlcilèges du Volo. 
Dans Le Publicateur des Pyrénées Orientales, 1834, n^ 35. 

27i^5. Massot (Joseph). Discours d'installation, par 
M. Joseph Massot, procureur du roi près le tribunal de 
7^6 instance de l'arrondissement de Perpignan, 13 nooem- 
bre 1832, 

PerpigDaD, Mlle Tastu, sans date, in-S. 

2796. Lettre du sieur de Calco à M, le marquis de Barbe- 
sieux (20 juin 1698). — Lettre du sieur de Calvo à 
Monseigneur le Chancelier (14 décembre 1698). 

Pari.-*, veuve P. Bouillerot, sans date, in-fol. Pièce. 

Contre les empiétements de la juridiction ecclésiastique 
dans le Roussillon. 

Dans le Recueil ThoisY, Matières ecclésiastiques ^ in-fol., 
t. II, fol. 173. 

2797. Lettre des Avocats au Conseil souverain de JRoiAs- 
sillon à Monseigneur le Garde des Sceaux, sur les nouveaux 
Edits transcrits dans les registres de la Cour, du très- 
ej'près commandement du Roi, le 8 mai 1788. 



— 507 — 

1728. Sans aatre indicatioD typographique, in-8 de 
15 pages. 

2798. Observations pour la Dame Mayro Esprer.,, sur 
le Mémoire clandestinement remis par les Dames Ducup et 
Noguer, demanderesses. 

Sans indication typographique, in-8 de 20 pages. 

2799. Réponse de M"^ de Roig aux observations présen- 
tées par les exécuteurs testamentaires de -Af^* d'Anglade. 

Perpignan, lithographie Jh Bardou ûls, in-4 de 26 pages. 

2800. Précis pour M, Auguste Marie ^ avocat et proprié- 
taire, demeurant àPrades (Pyrénées-Orientales)^ demandeur 
contre la Société des forges et hauts fourneaux de Ria dont 
la raison sociale est J, Holtzer, Dorian, Jacomy ^ C*® 
et dont le siège social est à Ria (Pyrénées- Orientales), 
défenderesse, 

Paris, Jouaust, sans date, in-4 de 34 pages. 

2801. Observations de Joseph Anglade contre Léon 
Daugny, etc. 

1. — A messieurs les Arbitres, 27 mars 1827. 
Perpignan, J. Aizine, 1827, in-4 de 49 page.>. 

2. - Nouvelles observations..,^ 29 août 1827. 
Perpignan, Antoinette Tastu, in-4 de 56 pages. 

Joseph Anglade annonce un bénéfice pour Tassociation 
de 1.034, 554 fr. 06. Il exposa ce bénéfice dans un mémoire 
particulier du 28 janvier 1828, in-4 de 56 pnges. 

2802. Mcmoire à consulter pour le sieur Joseph Anglade. 
Perpignar), Mlle Tastii [1828], in-4 de 17 pages. 
Ohsercfftirtns de Joseph A ng lande contre Léon Daugny. 



— 508 — 

2803. Anoladb (Joseph). Joseph Anglade à Messieurs les 
Arbitres, [Perpignan, le 9 janvier 1828], 

Perpignan, Mlle Tastu, sans date [1828] iQ-4. 

2804. Jugement rendu par les arbitres dans V affaire 
Joseph Anglade contre Jaubert de Passa. 

Perpignan, sans date [1832], Mlle Tastu, in 4 de 
85 pages, plus 2 tableaux ou états. 

Les arbitres donnent raison à Joseph Anglade et lui 
accordent sur les bénéfices connus 88.599 francs et cons- 
tatent un déficit de caisse de 129.175 francs ; ils déclarent 
que le déficit doit être supporté par tous les associés, 
moins Joseph Anglade. 

2805. Cayrol (Auguste). La magistrature du scrutin 
d'arrondissement. 

Prades, C. Larrieu et O», 1884. 



280r. Castello. Au Roi. 

Paris, Laurans aîné, sans date, in 4. Pièce. 

Pièces justificatives. Certificat de la noblesse de Perpi- 
gnan. La pièce est signée : Castello et datée d'août 1817. 

28'j7. lIiNOJOSA (Eiuardo de). El regimen sehorial y la 
cuestion agraria on Catalana durante la Edad média, 
Madrid, Victoriano Suarez, 11X15, in Sdexv [iJ-379 pages. 
C'est l'ouvrage annoncé ci dessus, n® 724. 



— 509 — 



SEPTIÈME PARTIE 



Langue Catalane 

GRAMMAIRES, DICTIONNAIRES, PHILOLOGIE 
ŒUVRES DE LA LITTÉRATURE CATALXNE ANCIENNE 
LA LANGUE CATALANE EN ROUSSILLON 
PHILOLOGIE, LITTÉRATURE (1659-1905) 

2808. LucHAiRE (Achille). Etude sur les idiomes pyré- 
néens de la région française, 

Paris, Maisonneuve, 1879, in 8. 

2809. Massô Torrents (Jaume). Manuscriios catalanes 
de la Bihlioteca de S, M, 

Barcelona, VAvenç, 1888, in-16. 

2810. Massô Torrents (Jaume). Manuscrits catalans 
de la Biblioteca Nacional de Madrid, Noticies per un Cataleg 
raonat, 

Barcelona, « L'Avenc », 1896, in-16 de 216 pages et 
un index. 

2811. Massô Torrents (Jaume). Catalanische Manus- 
cripfe in der Bihlioihek von Tarrarjonn. 

Dans Centralblatt fur BihlioiheksweHen, dirigé par le 
D. Ilariwig et édité par le libraire Otto Harrassowitz, à 
Leipzig. 



— 510 — 

2812. Morel-Fatio (Alfred). Catalogue des manuscrits 
espagnols et des manuscrits portugais [de la Bibliothèque 
NatioDale de Paris]. 

Paris, Imprimerie Nationale, 1892, gr. iQ*4 à 2 col. 
Comprend les manuscrits catalans, 

2813. Bbrgnes de las Casas. Raices griegas y germà- 
nicas en la lengua catalana. 

Dans Memorias de la Real Academia de Buenas Letras 
de Barcelona, t. ii, p. 452. 

2814. Grandia (Mossen Marian). Fonética Semitich- 
Catalana, seguida d'un vocubulari d'etimologies Català- 
Semitiques. 

Sarria-Barcelona, Escola Tipografica y Llibreria Sale- 
siana, 1903, petit in-8 de 279 pages. 

Brisant les moules de la phonétique romane, Tauteur 
s'efforce à nous démontrer que la langue catalane n*est 
pas, comme on Ta cru trop longtemps, fille, mais bien 
parente colatérale du latin. Efforts louables donnant Tim- 
pression d*un énorme travail, mais théorie inadmis- 
sible. 

2815. Vidal de Valenciano (Gayeté). Consideracions 
sobra la literatura popular catalana. 

Barcelone, 1879, in-8. 

2816. MiLA Y FoNTANALS (Manuel). Poètes lyriques 
catalans. 

Etude sur quatre manuscrits qu'il appelle Chansonniers 
Vcga-Aquilô, publiée en 1878, dans la Revue des langues 
romanes et reproduite au t. m de ses Ohras complétas. 

2817. Ubach y W iii\ et a (Francesch). Romancer catald, 
histôricif, tradicionnl y de costums. 

Barcelona, Estampa de la Renalxensa, 1877, in-8 de 
306 pages. 



— 511 - 

2818. Hauréau (Barthélémy). Arnaud de Villeneuve^ 
médecin et chimiste. 

Dans Histoire littéraire de la France, t. xxviii (suite du 
XIV» siècle). 

Paris, Imprimerie Nationale, 1881, p. 26-126. 

(( Il était certainement espagnol, dit Hauréau, peut-être 
catalan, plutôt Valençais, s il n'était pas tout à la fois, 
comme nous le supposons, Tun et Tautre » (p. 30). Arnaud 
de Villeneuve mourut en 1312. 

28i9. Hauréau (Barthélémy). Raimond Lulle, ermite. 
Dans Histoire littéraire de la France, t. xxix (suite du 
xiv^ siècle), Paris, Imprimerie Nationale, 1885, p. 1-386. 

2820. Guardia (J.-M.). Las ohras de Ramon Lull. 

Dans Revue philosophique du mois d'octobre 1887. 

A propos de la nouvelle édition publiée à Palma par 
Gérônimo Rossello. 

Cf. no 2140. 

2821. BoFARULL Y San8 (D. Francisco de). El testamento 
de Ramon Lull y la Escuela lulliana en Barcelona. 

Memoria leida en la Real Academia de Buenas Letras 
en la sesion ordinaria celebrada eldia 15 de Enero de 1894. 

Dans le t. v des Memorias de l'Académie, Barcelone, Jaime 
Pepus, 1896, p. 435-479. 

2822. ExiMENis (Francesch) Libre dels Angels. 
Barcelona, 1494. 

Frère mineur, évoque de Gérone et d'Elne, patriarche 
d'Alexandrie. Un des écrivains qui figurent avec le plus 
d'honneur dans rhisloire littéraire de la Catalogne. 

Voir: Emili Grahit, articles sur Eximenis, dans la /?enai- 
xensa, an y II I ; Tolra de Bordas, L'Ordre de Saint- François 
d'Assises en Roussillon, p. 73 et suivantes. IVrpignan, 1884. 

Pour éditions, voir: Massé, Manuscrits catalans de la 
Diblioteca Nacional de Madrid^ p. 113 et suivantes. 



— 512 — 

2823. TuRMEDA (Fra Anselm). Disputa del Ase contra /rare 
Enselme Turmeda sobre la ncetura et nobleza dels animais. 

BarceloDa, 1509, in-4. 

2824. Serra (Mossen Guillem). Compendi historial de 
Bihlia que ah lo tiiol de Genesi de scriptura trelladà de la 
provençal à la llengua Catalana mossen Guillem Serra en 
Vany m.ccccli y ara hafet esiamparper primera vegada En 
Miquel Victoria Amar, 

Barcelooa, any mdccclxxiii (1873) io-16. 

28?5. RoiG (Jacme). Spill o Libre de les dones per mestre 
Jacme Roig. 

Barcelona, UAvenç^ 19J5, in-8. 
BoDDeéditioDcritiquedueàM. le chanoine Roque Chabàs. 



2826. Talrich (Pierre). Souvenirs des Pyrénées (poésie 
catalane). 

Dans Journal des Pyrénées-Orientales, 29 septembre et 
3 octobre 1860. 

Cf. lettre d'Alart contenant d'intéressantes observations 
critiques sur les Souvenirs des Pyrénées (ibidem^ n^ du 
6 octobre 1860 et une spirituelle réponse de Pierre Talrich 

(ibidem, n<^ du 7 novembre, 1860). 

2827. « Lan tneou Bourrou ». Grande scène comique en 
langage populaire. 

Dessins inédits de L. Delfau. 

Dans Journal commercial illustré des Pyrénées- Orienta- 
les, 1902, fasc. Lxviii. 
C'est la reproduction d'une pochade déjà ancienne. 

2828. Delpont (Jules). Flors rofiselloneses (poésies). 
Perpinyâ, Joseph Payret, 1902, in-8 de 81 pages, plus 2 

pages pour la taula. 



— 513 ^ 



HUITIÈME PARTIE 



Archéologie 

GÉNÉRALITÉS, MONOGRAPHIES, NUMISMATIQUE 
ÉPIGRAPHIE, SIGILLOGRAPHIE ET ART HÉRALDIQUE 

2829. Commission archéologique des Pyrénées- Orien- 
tales. 
Instructions à MM. les Correspondants. 
Sans indication typographique, in-4. Figures. 



2830. Jaubert de Réart. Tombeau antique sur la monta- 
tagne de Llauro. 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1832, 
n« 36. 

2831. PuiGGARi (Pierre). Antiquités romaines à trois 
quarts de lieue de Perpignan [à Tendroit dit La Vallauria], 

Dans Le Puhlicateur des Pyrénées- Orientales, 1833, n®8. 

2832. Renard de Saint-Malo. Etudes archéologiques 
sur les montagnes. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées-Orientales, 1834, 

n^ 29. 

33 



— 514 — 

2833. Jaubert de Réart. Monument celtique au col de 
Prunet, 

Dans Bulletin de la société philomathique de Perpignan, 
t. III, 2o partie, 1837, p. 42-45. 

2834. PoRTALON (de). [Au sujet du sarcophage miracu- 
leux de l'église d'Arles-sur- Tech], 

Dans Bulletin des Comités historiques, 1854, t. m. p. 148. 

2835. Castellane (de). Cloître des Grands Carmes de 
Perpignan, 

DaDs Mémoires de la Société archéologique du Midi de 
la France, l. iv, 1841, p. 309. 

2836. Ratheau (le commandant). L'ancienne église 
d'A mélie-les-^Bains. 

Dans Congrès archéologique de France^ xxxv^ session, 
p. 218. [1868]. 

2837. Vidal (Pierre). Le Temple de Vénus pyrénéenne 
de Port Vend r es. 

Dans l'Indépendant des Pyrénées Orientales, n® des 14 
et 15 novembre 1881. 

2838. BoTET Y Sisô (Joaquin). El templo de Venus Piri- 
nàica de Port- Vendres par M. Pierre Vidal. 

Dans Revista de Gerona, ano vu, abril de 1882, n® iv. 

2839. Vidal (Pierre). Guide du touriste et de Varchéo- 
lof/ue dans la Cathédrale et le Cloître d'Elne. 

Perpignan, imprimerie de VIndépendant, 1887, in-18. 
Figures. 

■.?84U. Dargel. Exposition iiniccrscUe de 18S9, Exposi- 
tiijn rétrospective de l'art français au Trocadéro. 

N^» 407, 4u9, 7lO. Description des croix processionnel- 



— 615 — 

les de Saint-Féliu-d* Avait, de Rigarda, d'ane nappe d*autel 

(?) de Téglise de C^isteil (xiv« siècle). 

2841. Darcel. ISur un calice trouoé à Ctxsesnooes, près 
d'Illel 

Dans Bulletin archéologique du Comité des Travaux 
historiques et scientifiques 1890, p. xvi-xvii. 

2842. Brutails (Jean-Auguste). Etude sur la Collégiale 
d' Espira-de-V Agly . 

Dans Gazette archéologique de France, 1890. Figures. 

2843. BoRALLO (abbé J.). Les grands Orgues de Saint 
Jacques[èi Perpignan]. 

Dans Semaine religieuse du diocèse de Perpignan, 1904, 
p. 858-861. 

2844. Brutails (Jean-Auguste). Chape et Chasuble de 
Catllar, 

Dans Bulletin archéologique du Comité des travaux his 
toriques et scientifiques^ 1888, p. 249-251. 



845. Ca rbonnkll et Puiggari. [Sur V inscription des 
(( Decuiaani Narhonenses » de Saint-André de Sorède^. 
Dans Calendrier de Thuir, 1814, 

2846. Puiggari (l^ierre). Inscriptions romaines à Thesa. 
Dans Le Publicateur des P //rénées Orientales ^ 1832, n<>40. 

2847. Puiggari (Pierre). Inscription romaine sur la 
montagne de Madalot/i. 

Dans Le Publicateur des Pyrénées- Orientales^ 1832, n^42. 



- B16 — 

2848. Henry. [Sur les plombs trouvés dans la source du 
Grand Escaldador d'Amélie- les- Bains]. 

Dans Reçue archéologique n^ du 15 septembre 1847. 

Planche donnant nn/acsimile de Tinscriplion. 

Sur celle question, voir V Epigraphie roussillonnaise de 
M. de Bonnefoy, p. 242-250. 

2849. PoRTALON (de). Sur les inscriptions de l'église 
d* Arles en Vallespir. 

Dans Bulletin des comités historiques, t. m, p. 148. 

2850. Castellane (de). Maître-autel de l'Eglise d'Elne 
et son inscription. 

Dans Mémoires de la Société archéologique du Midi de 
la France, 1837, t. m, p. 70. 

Ibidem, p. 258, sur une inscription de la chapelle da 
Saint-Sacrement, de 1320. 

Ibidem., p. 235, sur une inscription de l'ancien chœar, 
de 1294. 

Ibidem, p. 86, sur l'inscription Ecce salutare, du xii« siè- 
cle et p. 81 sur Tinscriplion Elna virens, de 1144. 

Ibidem, p. 83, sur la dalle tumulaire de Guillaume 
Jorda ; 

Ibidem, p. 85, sur la dalle tumulaire de Tévôgne Artal, 
mort en 1201 ; 

Ibidem, p. 197, sur la dalle tumulaire de Tévêque Guil- 
laume d'Orlafa, mort en 1209 ; 

Ibidem, p. 222, sur la dalle tumulaire de l'archidiacre 
Guillaume Jorda, mort en 1226 ; 

Ibidem, p. 65, sur le Sarcophage anonyme. 

Ibidem, p. 255, sur la dalle tumulaire de Noël Raynier 
(1303) ; 

Ibidem, p. 256, sur la dalle tumulaire de Jacques Mar- 



— 517 — 

Ibidem^ p. 240, sur la dalle tumulaire de Béranger de 
Codalel (1316) ; 

Ibidem^ p. 241, sur Tépitaphe doubla de Ai uni iiti Pcia 
Mola et O. Galcerand de Petra Mola (1316 et 1324). 

2851. Castellane (de). Inscriptions de Saint-Jean^ à 
Perpignan, 

Dans Mémoires de la Société archéologique du Midi de 
la France, l. m, 1837, p. 242 et planches. 

2852. BoNNEFOY (Louis de). Notes sur quelques monu- 
ments du Roussillon, 

Dans Bulletin monumental t. xxii, 1856, p. 379-396. 

Complète et rectifie V Essai sur les monuments du Rous- 
sillon de M. Edouard de Barthélémy paru dans le môme 
volume, p. 44-65. Voir n« 2248. 

2853. QuoY. Les Portes de l'église de Palalda, 
Dans Bulletin monumental, t. xxi 1865, p. 87-90. 

2854. RÉviLLOUT. Mémoire sur le quarantième de Gaules, 
à propos d'une inscription du département des Pyrénées- 
Orientales ayant trait à la perception de cet impôt, 

Montpellier, 1866, in 4 de 28 pages. 

Il s*dgit de l'inscription evangelus, de Thésa. 

Cf. no 2846. 

2855. PujOL Y Camps (Célestino). Estudio de las monedas 
de Empurias y Rhode con sus imitaciones. 

Sevilla, José Maria Ariza, 1878, gr. in 8. Figures. 

2856. Alvaho Camtaner y Fuehtes. Indicados manual 
de nuînismatica espahota. 

Madrid, Murillo; Barcelona, Alvar Verdaguer, 1891, 
petit in 4. 



;. 



TABLES 



TABLE ALPHABETIQUE DES NOMS D'AUTEURS 



(I) 



i^"^»^«*»»^i^ 



Abarca 1007. 

Ablard 81(>. 

Abram 871. 

Agein. 

Aguilo y Fusler2l32, 2147. 

Alart 13, 20, 611, 614, 615. 622, 
713, 738. 739, 740, 757, 813, 819, 
824, 968, 989, 990, 1055, 1056, 
1057, 1058, 1059, 1063, 1068, 1146, 
1147, 1149, 1202, 1203, 1204, 1206, 
1325, 1328, 1337, 1338, 1339, 1310, 
1341, 1343, 1344, 1315, 1346, 1317, 
1348, 1351, 1352, 1353, 1453, 1454, 
1455, 1456, 1460, 1461, 1462, 1467, 
1479, 1614, 1618, 1623, 1624,1625, 
1626, 1627, 1628, 1629, 1631, 1632, 
1633, 1631, 1635, 1636, 1637, 1638, 
1639, 1640, 1641, 1645, 1646, 1648, 
1649, 1652, 1668, 1669, 1677, 1678, 
1679, 1680, 1801, 1802, 1803, 1805, 
1873, 1874, 1875, 1876, 1877, 1878, 
1884,1987, 2163, 2165, 2167, 2175, 
2177, 2178, 2179, 2181, 2182, 2183. 
2184, 2185, 2186, 2187, 2188, 2249, 
2289,2291, 2292, 2293, 2295, 2299, 
2:U)0, 2306, 2307, 2309. 23M. 2331, 
2382, 2384, 2385, 2183, 2181, 2187, 
:>488, 2189, 2729, 282(>. 

Alavaill 72. 934. 

Alcover 591, i'()57, 2o:)9. 

Aleron 390. 

Alio 2146. 

Alliés 839. 

Amadis 70. 

Amat 2793. 

Amelller y Vinyas 2575. 



Amigues 1238. 

André 2096, 2775. 

Andreu 1032, 2536. 

Anduze 866. 

Anglada 298, 382, 2431. 

Anglade (Jacques d) 185, 1857, 

1858. 
Anglade (Joseph) 1980, 2801, 2802, 

2803 2804 
Anglade (Joseph d) 1588, 2777. 
Anglade (Joseph père) 1981. 
Antoine de Lebrixa 2003, 2004, 

2005, 2009 
Apierici 671. 
Arabeyre 197. 
Arago (Antoine) 612. 
Arago (Etienne) 1613. 
Arago (François) 1438, 2751 
Arago (Jacques) 1237. 
Aragon (Amédée) 2233. 
Aragon (Victor) 623, 991, 1152, 

1471, 1483, 1619, 1620. 
Arbanère 516. 

Arbois de Jubainville (d')o21 
Archiac(d)243, 2424. 
Ardouin-Dumazet 2460. 
Armagnac 1223, 12^4, 1394, 1410, 

1729, 1744, 1766. 
Arinanâ 2621. 
Arnaud 186. 
Arnaud (A. P.) 1-^. 
Arnaud (S.) î^523. 
Arnaud (G.) 2685. 
Arrata 2792. 
Assarino 2562. 
Astrié Rolland 1210 
Auberge 326. 
Aubert 61 
Aubry 1191. 



(1) L'a.stérisque à la suite d'un numéro indique que ce numéro figure aux AïOli» 
lions et Corrections. 



Auge '«as. fia?. 841. yao, 912 

Au lard 3521. 
Aulherive (d) 1423. 
Autié 14fi.i. 

Ayiiiericli m. <iM, I2*i. 
Aitdina til'l 
Aiccinar 8W, 



Bahiiicl i;414- 

Bacli »I7. 

Bach «:uloiicli 18ui>. 

liadrigiiaiis 1T09. 

Kaedekcr Ji2. 

Baille nio. 

Balaguer 10I6*. S070. StM. iim. 

Balari y .lovany lOS*.). ma, S04I3, 

Hallot V Torres SOIS. 



lâl;.'. 



Itam 

barault Huiilloii 11707. 

Barhcret i\li». 

Bare 3T2.Î. 

Barollas 1040. 

Barère 2t)3.i 

Barrt S07I. 

Baron 5M/7. 

Banal S7r.. 

Barrera (P.) 1322 

Barrera Vilar ïHl'. 

Itjirrère il'terre) 3(^3. 

Biirllie ii:iô 

BarIhéloNiv 211". 

Bnrlliélomv (Analolc dci ; 

Barllir'lciiiv lEd. de) 111.'., 



BarlolJni 



Baurier m». 

Beaulieu (le Ch") ftî9, 610, 6(3. 

614,645,646, M8, 649. 
Beaulieu (le P de) 1404. 
Beauriu(de) 081. 683. 
Bécliamp 299, 30ii, 314. 
Bécliel îiô. 
Bedos 904. 

Béguin 173, 175, 176, 179. 
Beillard 1552 
BelvilRes 2016. 
Bcnlham 432. 
Bcraldi .'i46. 
BcrKer2li»6. 
BerRnes2l9l. 

Bergnes de las Casas 2«13. 
Berny 354, 369, 370. 
Berlran-Balanda (B ) 919. 
Berlran de Balauda (Jeani 1902, 

2515, 
Bertrand 51''. 
Birolteau IISS. 26W, aiSS. 
BirolLeau (abbé) !?18. 
Bi«accioni 1136 
Blaeuw 63 
Blanc 1493 
Blanca io o 
Blanch 2i)JI 
Blanchot M 
Blauro barcia .09t 
Boaca 1Û(]0 
Bonde-, '"iï'' 
Borann 1 H ^472. 
Boafuel 63U 



- 21* 



PO 



Bj 

B farull \ Brni.a JMS. 1019. 1067 

Bnfinll \ MlSC3ro_' 987, 2120. 

1! farull i Sans S2i. 

Il II r bl 10. 2179. 

I! Il r dbte) 19.V 

It is ea I i3< >3 



Bonafos (Docteur) 325, IbS. 

Bonafos (Recteur) 281, 753. 

Bonaura 1380. 

Bonet 1501. 

Bonne 671, 

Bonnefoy 2235, 22*16, 2381. 2S52. 

Bonnet 2377. 

Bonvouloir (de) 393. 

Borallo 762, 138K, 1726, Ï33S, 2339, 

2843. 
Bordes 843. 
Bosch (André) IUOj. 
Boscb (Joseph) 2350. 
Bosch de la Trinxeria ô8H, 835 
Botel y Sis6 2360. 2366. 2838. 
Bouillard 349. 
Bouillerie (de la) 1452. 
Bouis 222. 225. 232, 233. 235, 236. 

285, 386. 287, 289, 290, 297, 303, 

303, 312, 316, 329, 551, 78«, 801, 

2434. 
Boulainvilliers (de) 244<>. 
Bounioi 1481. 
Boureoiniï677. 
Bouroii 2608, 
Bourrât lai 
Bousquet .'i(3, 
Bouyer 334, 33S, 3.îO, 3.56. 
Bové 1893. 
Boyer 1828. 
Branet 1353. 
Brémorid 6*>i. 6tiT 
Brenach 1505. 
Bricudes 1061. 
Brion 509. 
Brossard 5*7. 
Brousse (tUniile) 66. 
Brousse (EmniaiHich .'>;?, .'-^i, 

5X6, 6;6, 628. 
Bruel 232-*, 
Brutails 7i7, lin. y(;-*, <.m. i:«»i. 

1815, I8rt:', I8s7. IWK). Si:>^, ■•••y.i, 

22ri3. 3317. 2318. 2:i-'U. 23i;i, -^HZ:. 

23i(i. 2;i;(3. 2M-». 2:i 
BufTal 241U. 
Bucquov4H, 161. Il 
Bupr l'fïO. 1^^:i!'i. 



Buzairies 1641. 



Cabot 477 1. 

Cadier 6. 

CailleauK 52i«. 

Gaissel (de) 1138, 

Calas 420, 468. 476, 589. 951. 

Calmette 815. 963. 967, 973, f 
10(10, 1002, 1078, HI80, 1081, U 
1081, 1086, 1087, 1088. 1089, U 
1092, 1172. 

Calvo 27itG. 

Cambouliu 1458, 2l6ii". 2171. 

Camos 1265. 

Campagne 1016, 1051, 1327, 1 
1863. 1864. 2322, 2730, 

Campanaiid25l3 

Campaner y Fuerles 1021, 2: 
2355. 

Camps 1671 

Candi-Candi 2123, 

Canlelli 630. 

Cantté 113. 1249, 

Capeille 209. liow. 1111. 1 
1523, 1528. l.>3i, 1535. 1537. K 
1511. 1511, 1M9. 1550, 1551. i: 
].SJ>i. 1550. 1563, l.'i61, i;>66, 1.' 
1,-.7Ï, 1573, 1,)74. 1575. 1578, i; 
i:.81, 1582. 1583, 1581, 1728, r 
1731. 1785, 1737. 1788, 2330. 2: 






de MoEilpalau 7 



.'Nil, 



i:aralpï(i.^, 

Carix.iicll l\. .1 ) U,-:'. i^V: 
Carlioiifll iVcre Miqiipli 'J7ii.' 
Can^assoniie (iV) -ix.i. 3s|. ;is,". 
i;ar<-ass<nnic Ml.t -'-'H. ■,'-':!■!. 
l'anloiia 2ii7;i. 
Carfta y Vidal 'M>:<. 
Carr/, 2iiil.201. 
Cnroii 2360 



Cars 



) 1106. 



«lade du Ponl (de) 13a3, 
ijHi, nos, laei, iim. 
Carlailhac i033. IU3ii, E252. 
Case major 277ii. 
Casadevail 2U0S, 2013. 
CascncuvD 1130". 
Casepoiiuc 1113. 
CasRraiii lIJU. 
Cassaiiyps 1189. 
Cassini de Tury GCil. 
Castelar ïoS2. 

Castellaiie (Maréchal del27lO. 
Caslellaiie (de) ïS35, L'SôO, im. 
CaslPlIo ïWHi. 
Oastcllo (F.) lîOI- 
Caslcliiau (de) Sim. 
Castéras (de) ïfiTl. 
Causaiis (du) 1351. 
Cauvet um, 16133. 
CavcrcI (de) S52. 
Cayrol SSO.ï. 
Cazau ISï!<. 
Cazcs m. ÎHi, 94."i, 917, li,-.l, il.'i:>. 

CtïiiauMoiicaut luil, lUiT, £4i;i. 

Cendros aoiH. 

Cerviiii de Maccrata '>iô 

Céïaiiiiel5:i0. 

Cliatianeau ïû'.tS, ïlsj, 

CliabiiuiJIet 23'j:i, 

Cliaiiipfcii (Uf)l(m. 
CliaiHit lllï. 
Charpciilier idoi ïi^'. 
Cliamlrim Houssau iThi".'. 

CliiHidruc <k' OiiïaiiiK's zm. 
c:iia(isfn(|uc idpi .")!>*. :;i.'il. 



CœurdevBche 194, 196, 202, V», 

201, Ï05, 206, 207, 210. 
Coll 1287. 
Gollell 1505 
Colomer 1585. 
Colson 2360. 23!;i. 
Coma 2711. 
Comalada 3102. 
Combes 428. 
Comcs 2^31. 
Cornet 1516,2399. 
Companyo 106, 322, 385, 387. 388, 

39!. 39ï, .m. 395, 397, 399. 414. 

4:15, 437, 483, 798, 892, 903. 
Comte 1026. 
ConJll ^'112 
Cons 565, 566. 
Coule 907. 
Corabœuf 519. 
Corbella 1569, 1570. 
Cornu 15113. 
Coroleu 6 Inglada 1879, 1881, 

Coromiiias 20G3. 
Coroiielli bâS. 
Costa 1251. 
Costa (Dacnien) 280. 
Costa (Léon de) 30. 
Costc 1245. 
CoUcl lOlG, 
Couderc 3( 



COUΠ



s 1421. 



Courtais2i73, 
Gourleault 1073. 
Crarnoisy 9W2. 
Gros (J- P.)-'->i>6. 
Croucliandeu 2(93, 
Crouzcr.il. 
Criisat lï*i, 1:;97, 
Ciiéoot hAii. 
Çurila llHll 
Cïvskowski '.'-i3. 



Damelo 1006. 

DBulzcDberg414. 

Darnel Snw, l'SU. 

ItariMiidSfl7ii. 

Daudi^s-fâm.s363. 

Debeaux 443, 448. 449. 45t, 1.^2. 

4'i4. 155, 41)0. 
Delembre 50^. 
Delamont 1064, 1150, 1463, 1470. 

1621, 1672. 
Delarîvière SI1B4. 
rielbrel ni». lïOS». 2646. S67R. 
Delebccquo 582. 
DelKado 2.160 
Delhoate 916, 133), !I68, 2310, 

24*-.. 
Delisle(Léopold)W3 
Dclmas i7Iï. 
Del mas (Jean) 1S27. 2&'M. 
Deiocre S88. 
Delormc 2367. 
Delpech llâ-S. 

Deipont 1520. 1533. 1534, 29S8, 
Denamiel fiâG. 
Denifle 741. 
Denk 2091. 
DepiJret £17. 2.>4". 255, 275, 410, 

411. 413, lis. 487. 488, 490. 4i)3. 

4!)7. 49fi. 502. 'm. 2315, 2428. 
Desaufhe 673, 

Descallarfdei i(i85. 1169. 1174. 
Descamps I26S. 
Desclol 979, 0!«», 2528. 2532. 
Despinoy 2611. 
DpRpianqiif 73fi. 721. 7id, 96^, 

970, 1695. 1698, ISI91, 1S9,S, 13!W. 
Despr<>ï416, fl2i'. 931. 
Dcfisatloim. 
Dpvir (Pom) 102:1. 
Devillp 19, 21. 21. 
Deit Coll 970. 
Diacn I2.î7, ï.'jUi. 
r>ic7 2030. 
[)omcnecli (Anlmiio Vicciilc) 

isriM. igiin. 
Domenpch y Cirniris 2020. 
Doncipux 271. 



Doniol 81?, 
Donne! 604. 
Donnezan (Albert) 171. 418, 489. 

491, 493, 50.1. 504. 505 506 .'i07 

508. 1035,1213. 2257, 
Donnezan fCbarles) 2316. 
Doppet 1233. 
Dorche î4. 
Douars 744, 1366. 
Dralet 163. 510. 
Drapé 2500 
Dubard 69i. 

Duc de Roussitfon (Le) 1062. 
Dufour 699. 
Dugast 2670. 
Duhamel 779. 
Dujardin 540. 
Dulçal 2696. 
Dumas 2153 

Durand (Eugène) 234. 292. 890. 
Durand (Justin) 1239, îsil. 
Durand (Laurent) 920, 9Z5. 
Duveyrier 1231. 



Ebert 1870. 

Rcoimer 1248 

E)irle(Le P.) 136,'i». 

Elias de Moljns 965. 3092, 2371. 

EIne (J. d') 1165, 1381, 1561, 175ii 

fînKel 2360. 

Ernest (Le P.) 1221. 

Escanyiî 2692. 



Essn 



■ :t73. 



Esteljf iiot (L'I 2227, 
Estorch V Siqui^s 2028. 2029. 
Esif've 20111. 
EsIruRos i:fi2 
Exinirrtis mi\. 282;'. 



Fahra (Luîsi 2-171. 
ralira IPompeul 20l.s. 20.'.2. 
Kal)rc (GpiirRcsi 197t. 
Eal.rc (Louis) 11*19. 
Fabre de LIaro 1476, 24îKt. 



Kaljry 24:.4, 

FaKesH'JS, SI 17. 
Falguërc (Etienne) iîSl. 
FalKui^rp (Joseph) 5fi5. i5ïi, I53S, 

l-il.i. ijjt, !55<j. 15(», 1571, 1716, 

171». 1721, 2336. 
Kalip (Charles) lit. 
Falip (Titus) 211. 311), CSH. 80e, 

S97 
Faiiet 1M2. 

Farri^ y Carrl6 2033, il}:-\. 
Farines 221, ÏÏ7, 228, 230, ^31, 

S'il. ;i«:>. 3Wi, ;((<9, 433, 180, 181, 

W, S8I. *8fi, 214.1. 
Fanrc (Ch.) 417. OOO. 
Faure (Louis) 1443. 
Fauvelle 220, 212, 3?0*, 481. 852, 

2llj. 
Fayau ïiiU. 
Fpl.rpr(Andreu) 2127. 
Fchrer (Jaume)2109. 
Fedié 2777. 

Fi-liu de ta Peiia y Farell 10^8, 
Fer (do to7. G5S, («9, 6G0. I^il, 

tidï, etki, liliG, (itJH. 

Ferran 31 1. 

Ferrer V itiRné 20NI. 

Ferrer tLètin) 21H. 2Ji. 337, .t 11, 

3,'.2. :i71, :l«il, 'J3'', 910, 912, 9U, 

'JiO. 3iS, :':.H. 
l'errer (Magin)M.(^ 20.v>. 
Ferrer (.Michel) i:«i7. 17:19. ITn:., 
Forvel fM. 1201, U'Dj. 
FicueuriThérèsel-Ws. 



I. 319. 



i>ls 3.' 



|s7. ISS. is',i. 1110. 191, V-K\ 193, 
19... 19S ht'.l,2UI*.-'lJ. ill.%2111), 
Jii;, L'Iis. -.'ir.!, -jud. ■,'|-.'l. ^k';'. 



Font (FraocAia) 1674, 278». 
Font Musepe) 1107. 
Font r Sagué 1030. 
Fontannes 485. 
Fomé 335, 
Fortaner 174, 1308. 
Forteia 2i85. 

Fossa 872, 1141, 1»19. 1S51. 185!. 
F0Ljr)iier<dp] 417,2394. 
l'01lleIiô-UejHjsi-|i20i8. 
Fourni er 742. 
Fourquet 2333, 2762. 2763. 
Frais9e222,794,886. 
François 221. 799. 
Freixe 276, 277, 6», 1037, 1707. 
2576, 

G 

(iaillard 1010, 1013. 

GHiabert 2674. 

Galaud 1511. 

Galibert 1906. 

(iallurl 12.^;^. 

Galissier46l. 

Garcia 2125, 2131. 

Uanna (de) 2392. 

Garrifta 1263. 

GarriRou 307. 

Garri^ou (Docleurj 243i<, 2437. 

GarnieciGie. 

Gaston 2641. 2614, 2658, 

Gaudry l'.e, 495, 501. 

Gauthier 172, 

GiiKanyola 1015. 3379. 

Gellerin (de) 1117. 

Getiii'y.« 323 33». 

Gnibeli:f2l. 1329. 1330. 

(ierniam KJia. 1161, 2376. 






, 137(1, 1375. 1377, 1398, 
•, lia, 1721. 1738, 1719. 
.. 1777. 17.'*0. 178t}, 2337, 



— 527 — 



Gilabert (de) 2541, 2542, 2513, 

^544, 2515. 
Ginestous 804. 
Giralt 1711, 1719, 1725, 1727, 1753, 

1769. 
Girault deSaint-Farjeau5 9. 
Gispert-Duiçat 1012. 
Glangcaud '^78. 
(iodard 394. 
Gorsas 118i». 
Gouffé 1488. 
Gouilleau 1291. 
Gourdon 2ti8*. 
Gouvion-SainlCyr2687. 
Gouy (de) 1296. 
Grahit 148:). 
Grand 597. 
Grandia 2056, 2814. 
Grandvoinel 672. 
Granier 357. 
Gravas 2332. 

Grosset 2353, 2354, 2355, 2356. 
Guardia (J. M.) 2(.86, 2820. 
Guardia (Léonce de) 39. 
Gudiol y Cunill 967*. 
Guibeaud 718, 719, 746, 832, 960, 

1373,1733,1825. 
Guilberll613. 
Guilla 1272. 
Guillon 2772. 
Guimera 209:). 
Guiraud898. 

Guiraud de Sainl-Marsal 177, 

324, 2283. 
Guissetl779. 

Guitard ^2, 13:;5. 
Guiter (A) ICOô, 1676. 
Guiler (Joseph) 1190,2611, 2619. 
Guyot de Fèrc 11 If). 



II 

Halley 1121. 
Hauréaii 2<is, j.Sl'.i. 
Hébert 261 <i. 
Hébert 270. 



Heiss 2360. 

Helfferich 2065, 2080. 

Henneberl 627. 

Henrion 256, 823. 

Henry 522, 523, 6'}4, 831, 1013,1045, 

1791, 1792, 1795, 1865, 1867, 2247 

2818. 

Héricart de Thury 879. 
Herzog 618. 

Hinojosa (de) 724, 2807. 
Hirschfeld 2387. 
Hoffmann 2360. 
Hofmann 2o73. 
Hovelacque 2040. 
Houssaye 1 192. 
Huart 156. 
Huet 1503. 
Huffer 2072. 
Hugo 594*. 
Huot 2673. 

Hureau-BacheviUier 304. 
Hurtebise 1751. 



iché 1540. 

Imbarl de la Tour 1076. 

Hier 482. 

Izart 1700. 

Izern 710. 

Izquierdo 2624. 

Izos 2661, 2662, 2663, 26()5. 



J 



.lacomel 19ul. 

Jacques 1"' 977, 983, 2530. 

Jacquot 2749. 

Jalabert5ll. 

Jafuda Bensenyor 2142, 214:^. 

Jainniel 273:) 

Jaimcsson U'28. 

Janbcrt (A) S'^f). 

Jaiiberl Canipa^'ne 1116, ] U'd 
1707, 1S60. 



— 528 — 



Jaubert de Passa 880, 1587, ai3S, 

2211, 2287, 2790. 
Jaubert de Réart 387, 1793, 2157, 

2243, 2246, 2270, 2276, 2277, 2278, 

2378, 2152, 2H30, 2833. 
.la urne 996. 
Jaume (J.) 751. 
Jeanbernat 169, 539, 554. 
Jeanbrau 378. 

Joanne (Adolphe) 529, 536, 696. 
Joanne (P.) 563». 
Jocavell 1273. 
Jofre 2193. 

Jordi de Sant Jordi 2149. 
Joué 2453. 
Joué (Léon) 120. 
Jougla r)('>8. 
Jubinal .■>28. 
Jugla y Font 2016. 
Julia 2272. 

JuIIiac Vignoles (de) 2296, 2305. 
Jullian H'39, 2343. 
Junoy 613. 
Just 1332. 

K 

Kovalcvvski 723. 



L 



Labau Hl><\ 023, 921, 920. 03:.. 
La boni î a y Estel 1er 2i)'S^. 
Laboissiôre 2741. 
Labrouche r)!!, ôiiT. 
Lacav(»IIoria y Diilacb -Olii. 
Lacaze (Alfred de) lô76, 1577. 
I.araze Duthiers 420. i-^t'^ 
La (Miassagne l\2\. 
La('(unl)e Saint-Micliel S51. 
Laeonno 1 111. 
Lacour l'»^. 
Larroix (A.) 218. 2<)1. 
Laeroix ul.) 1410. 
Lacroix iPaul) 18<i^î. 



Lacvivier (Commandant de) 315. 

333. 

Lacvivier (R. de) 1731, 1742. 

Ladoucette (de) 2061. 

Lafabrègue 887, 27u5. 

Lafargue 2477. 

Laffailie 12.H5. 

Laflfon 1359, 1474. 

Lagrave (de) 1009. 

Lamarque (Denis) 600. 

Lamarque (Henri) 208. 

Lambert 2122. 

Lamer (de) 902, 905, 2506. 

Lamouzile 1222. 

Langiois %9. 

La pierre 5. 

La porte (de) 547. 

La Rive (de) 1437. 

La Roque (de) 1145. 

Lasserre 1358. 

Lassus-Saint Génies (de) 908. 

La Torre (de) 2480. 

Laurent 1444. 

Lauzac 2765. 

La Vallée 509. 

Lavigne 81. 

Lazerges 554. 

Lebùgue 2387. 

Lecestre 1393. 

Lecoy de la Marche 107 L 

Ledieu 1510*. 

Lefranc 1242. 

Lefeuve 1477. 

Le Fèvre de Saint Marc 1421. 

Lefrançois 579, 586. 

Lentbéric 627. 

Léonard 1011. 

Lequeutre 555, b'S, 557, 559. 

Lésa ul nier 51. 

Lestrées 2752. 

Lévy 1180. 

Leymérie 220, 248, 240, 250. 

Leyris Desponchez 1302. 2719. 

Libertino iClemenle) 2561. 

LIabrés 076. 

Lia ne y 2«;. 

Llewelvn Smith 583. 



LIobet y Vallllosera i5H. 

LIos y Ribera !713. 

LIot de Ribera 1255, 1256. 

Lloubes (A) mn. 

Lloubes(Numa)9ï5, 9S6. 

LIouguet 17U1. 

Lœb I8S6. 

L.jrLgperri.-r(de)2362, 23M. 

LopCK 6H6. 

Lourdoucix (de)5ï. 

I-oulrel 2130. 

Luce (Sfin6on| 1S15. 

Luchaire^iWH. 

Lull (Ranion) SU». 2121, i 

2134, 2I4II. 
Lunel 1436. 
Lyell 240. 

M 

Mahy (de) 1503. 
Magarola (de) 1253, 
Magnan 238. 269. 
Maillet 2360. 
Mainard 2772. 
MalëEiie 906. 
.Malle-Brun 52fi. 
Malvcsia1l24. 
Mandoul 2<>S0. 
Mandrot Ide) 1 196. 
Manescal 2i03. 
Manoury 108. 
Marca (Pierre de) 983. 
Marcailhou d'Aymerich 4ii4 
Marcé280, 7;s*. 
Marchandise 2iô'.). 
March (AuRJas) 2100. t'ioi. . 
Man^illac ilc^ l!!>d. 
Marcilio 'Gerardoi -'Oii'i. 
MarciliolMatiueJi llit'.i. 
Margeric (dei :'OIJ. 
Marif fE.) niiï 
Marie-Edouard 2;'33. 
Mari^naji 2:.'i;3. 
Marigo-Vaqiicr l^Tn. 
Marineus Sicuius a"î. 
MartaRon 500. 



Marti y Viladamor 1099. 1132, 

25Î8 
Marti 1247. 
Martin-Chabot 1091. 
Martinet 16<. 415. 
Martins 553, 1666. 
Marlorcll ^111. 
Marty .160, 365, ZiSO 
Mas 116. 

Mas-Latrie (de) 2787. 
Masnou 844. 117o, 1171, 1250, 1387 

1397. 15*2, 1562. 1730. 2260, 2374| 

Maspons y Labros 2126. 
Masse 34â*. 

MassitiaStil!. 

Masso-Torrents 41,97], 984, 1775, 

2311 aso9, asio, 2811. 
Massot (Jean) 1430*. 
Massol (Joseph) 2795. 
Massot (D' Joseph) 387. 
Massot (le P.) 1277. 
Massot (Paul) 303, 313, 329 395 

396, 102. 
Massut-Reynier 1869. 
MBtlcs5a5,li4«, 2171". 
Méchain 5 in. 

Mège (A du) 517, 1023, 1431, 2250 
Melling 514. 
Melo 2561 . 
Ménétrier 571, 020. 
Meugel 216, 242g. 2429. 
Mercadier 925. 1419 
Mercator 033, 634. 
Mercier 132. 
Méric 798. 

Mérimée (Prosper) 2214, 2255. 
Metge 2132, 2111, 2145. 
Meunier 5U0. 
Meyer-Lnbke 2039. 
Mr-yer (Paul) 2135. 
Michelot liHI. 067. 
Mjla y Fotita_nals 2i3l, 2r,fi _ 

-Miqiiel de Riu ir.'W, i.'.ig. 
Mirabeau (Vicomle de) 1179 
25y3, 2501, 2595, 2596, 



Mirecourt 2749. 
Miret y Sans 1031», 1079. 
Molî 1653. 
Moiinier 1883. 

Mollalï73îi 
Moncada dr',il"4l. 
Moiicfrdâ de Macià 595. 
Monicr ïtilis. 

Moiisalvalge y Fossaa 631, 967, 

1376, 1723. 
MonléfiUt 1193», 
Mon tel Um. 
Mon [luisant (de) 1506. 
Mon y 5H1. 
Morel-Fatio 2037. 207'. 208^, 

2090. 2131,2137, 2138. 
Morer 276n. 

Moror fJoseph) 736, 1144, IIW. 
Morer Sauveur) 593. 924. IMI. 
Moui'hcz i.i'ia, 
MuRuel 26P. 

Muiilaner 97S, 981. 2527, 2iS3. 
MiiMsalia 2077. 
Muthuon 7«. 
Mu\art 2ti05. 
.Muïet ]5i>3. 

N 

Xaiilpuil Idp) 4:;*. U-i'. 

Nffriii 1117. 

Nicrilati K'ill. 

SȎ M.-,:, ig:"', 

Norll (doi-'3;i, i':U7. 

Xi)sui'>S *'12. 2i;i.ïll, 21.1, 272. 27;t. 

NiHitll y Mas 20l-.'. 2..13, 2"ll, 



Pagùs 97i\ 149'.*. 2r89. 
Pahissa y Ribas 2032. 
Paillette 219, 7S.i. 797. 24*3. 
Palasaou 16!. 164. 165. 
Palustre »37. 84", 96S, '72, 998. 

1231, 138', 1391, IT31, 1783, 1821, 

1891, 19,),, 2861, 2362, 2342, 2344, 

2.197. 
Parahy Sl>\ 
Partes 26'9 
Parels 11.">7. 
Pariaot ii-ti. 
Parmentior 2231. 
Parodl ï 87. 
Pasquier 997, 1074. 1151. 12I3», 

ï39.-i, 
Pasior 99!'. 

Paslourellft 'Loi 2l9.î. 2S08. 
Pavillon iNicolasi 1270. 
Pavot Ricord II. 2110. 
Payrct l.W, «36.1819. 
Pelay Briz 2123. 
Pelel 2612. 
Pt'Iissier Itm. 
Pella y Forgas UT-K 1879. 188Î, 

Pi'llpport 1215. 2(172. 

Pdiel 40', 401, m, 101. 406. 407, 

-lus, 109, 9^. 
Pnifk 214». 

IVpraIx EustMic; H»'. 491, 199. 
IVpralx Mustint 817, 2172, 219n, 

2191. :'l'.i(). 2200, 2203. 
Prrcire ll.">7 
Pprrin 2671. 
Per-s y Hamona 2020, 2064, 2067, 

Petit inorinventurol 30, 2231. 
P'^tit (.IfjiTi) 21ti9. 2170. 
Petit (.F. M.) 1241. 
l>i,-lrari[UP 2132. 
Peyru.*so 26s2, 
Pllilippf> 405. 436, 138. 



l'iaïza 602. 

Picas (Elippolylc)E700. 

Pica8(J.)lM3. 

Picoti 342. 

Picol de Lapeyrousc 431. 

Pie VI law 

Pierre IV 97G. 'JSH, 9-J2. 

l'ierron iZil. 

l'incau 1£36, Ï2Î8 

Pingaud I22i. 

Piskorski 1S<JT. 

Placide |Lc P.) «:(. 

Poe 1259. 

PocydAvanl:i:Mi3, 2681. 

Poiiicarré i-')(i3. 

Pons lliô, I6li. 4liT, Hî',>. 470. 473. 

174, 47.i, 477, I7S 
PonaPéilssier HRi. 882. 
Portalou(do)2Mi, îïvj. 
l'otliier L'i^'il 

PrStxT2.<. 1111 173(1, 1737. 1763. 

1781, 1903. 2230. 
Pruvol Ï63. Sial), 
Puig (D't 316. 317. 321, 328, 332. 
PlliR(L(! P.) IIH'. 

PuiRgari i.Aiiloiiiel 2358, 23jO. 
Puiiîgari il'ierrc) WJ. lui;», 1(I52. 

131,', 1.(13. 1311. 13111, 15!I3,1.W1. 

imil, 17J1, IXIiS. IWl, 18n, 2154, 

2I5!I, aiiil, 2212. Ï26B, !«i'.t. 2275. 

22?J, 2281. a28i. 2.^"i2, 23SU, 2«il, 

2815, 281(5, 28n. 
l'ujade (I)')213:i, 
Pitiadi- (J ) 701, 
Pujadc I.I .1. V.> ■■"■'>. :i2:. 331. 
Ciijados MI2, i'J3'.i, 
l'iij.jl y Camps 11.-):.. i»:>i. 
INiynl Safonl 1513 
Piiylc 7-',i. 
l'y m. 



Q 



Oiiadrado 21M 
Ouérall ïviu. 



QuéB 2Ô97. 
Quëtelet 2753. 
Quoy 2'M4. 



Rabaut:]2666. 

Kaciiie 2IjO. 

RHKOtiati? 269,1870. 

itaKUft246? 

Ratnques 1105. 

Ralbeau 180, 2Î90, £294, IS97, 
2836. 

Raulin 24?5 

Raymond J63*. 

Raynaud 125. 

Raynonard 2019. 2022. 

Rp.'Ius (Klisùel JÏ9.533. 

Redouly ^715. 

Rcenault 1 31. 

René U2-t. 

Renard de SaintMalo (frères) 
23^) 6 15 mi, 607, tiOS. 610, 786, 
787, T89, 79», 791, 79Ï. 793, 803, 
805, 896, 1017, ims, 105.». 1054, 
1311, 1312,1313,1315, 1316.1429, 
1589. 159(1. 159'. 1592. 1595, 1596, 
1597, .59*. 1.W9. 1600, Hi02, 1603, 
1604, KiOâ, 1006, 1G07, 1608, 16 19, 
1610. 1611, 1612, 1861, 1S6Ï,215J. 
2156. 2158. 2162, 8.'65. Ï267.2273. 
2,'7I. 2i8t, 2181. 

Rérolle 488. 537, 56", 2413. 

Rcvijloul 28.^3. 

Rexach 2015, 

Rilies 8SS. 

Kicliard 520- 

Ri«aLi'.l71. 

RiBiiud (E.) 2691, 2695. 

HiKaiid (R) 1546. 

Ritler 582. 

Hius U3I 

HIvals de noiissacSO. 

Rtvi('Te 2744. 

Hivii^res (del 238?, 23'Jl. 

Robin 2716. 



Itoca (abbé) US. 

Roca y Cerdâ 2017. 

Boca (Anlich, awi. 

Roca iFrBDCeach) SirB. 

Roca (G ) 1756. 

Rocaberll (de) 1135". 

Rochet 53t), 569. 

Rodange 1^. 

Rodriguez Villa S774. 

Rofg (Jaume) 20U9. 

Roi); 2633. 

RoHd 336. 

Rollat 1363 

Ronde 19S5. 

Roquelaure(de)1673. 

Ros (de) 1133* 

RoBchach 1027 

RosHin 943. 

Roucoules 700. 

Rouffia 796,893,894,918 

Rouffiandis 1S6. £51, ï.ittR. 

RoujOD ^335. 

RoiiriKpuiTi" 44P, 411. 113, 44(, 

415, 447.450, 453, 457, 147Ï. 
Rous (Emile) 1356. 1689. 
})ous (François) £170. 
Roussel 675, 

Roussel (Joseph f ibS. 265. 
Roux 311. 
Roiet m. 

Rozmital (Von) 527. 
Rubidy Llucb 2U97.2098. 
Rubi6)'Ors2a81. 
Ruis 1131. 
Russetl-Killough 531, 57:). 



SabarthP7 Î32fl. 

Pabaté !«%. 

Sabourin 16'J.'i 

Sacaze 2390. 

Sainl-Saud(de)5iil. 

Saint-Sauveur (Raymond doi 



Saisset (Albert) 574. 28M, Itos, 
E206, tt'i7, S3U8, iSfO, ttlo, ttlS, 

2it4. ïsis, tilt, an, tns. sc&i, 

E£!l, 12K, £213, ÎS2I, 205. tSK 

2££8, £229. 
Saissel iI'kTrL>l 910. 
Sala (Bartomeu) Si>3*. 
Sala (tiaspar) 1101, 2»7. 
Salamo T.H. 
Salât 23j1 
SalPlJcs dfl 129S. 
SaleU 793. 

Saleta (DelpbiDe) I36». 
Sslomé£455. 
Salsss 578. 72Î, 816, 1696, 1767, 

19(n, Ï327, !3Da. 8398. 
Salvat 153. 
Kanblancato 2r>3T. 
San Pelayo 1S19. 
Sanpére y Miquel 1'66. 
Sanpons y Carbâ 34. 
i^ansoD 611, t4£, 656. 
SantGeroniSilo. 
Santol 953. 
Sarrèle 1405. 1406, 1407, Hi4, 

1741, 1745. 1748. 1762. )7li8. 1770, 

1774, 1782, Î340, Ï34Î, 2503. 
Saulcy (de) 617. 619. 
Saulières{de) 1439. 
Saunhac-BelcagUI (de) 1317, 

1320. 
Saura 2036. 
Sauvy 1889. 
Sch lu m berger 1082. 
Hchôrer ï'Ui'. 
Schrader 2158. 
Sèbe 1560. 
Segura 2i>li. 
Keignelte 357. 562. 
Sellier 1892, 2255. 
Sepel 56. 
Serait 21S9. 
Serisiat Si.i*. 
Sérigni'S 63. 
Serra ï82l. 
."^erra y Vilaro 1586. 
Serres (Marcel de) 479, 886, 889. 



— 533 - 



Siau2603. 

Siau (Antoine) 809, 810, 814, 815, 

821, 8.-2, 901, 909, 911, 921, 925, 

2603 . 
Siboune 1712. 
Silhol 318*. 
Simony 106. 
Sirven 295, 711, 755, 756, 798 

1038, 1188, 1572, 1573, 1800, 1804,' 

2271, 2288, 2166,2467, 2754, 2755, 

2756, 2758, 2759, 2761 . 
Sismondi 2060. 
Sol (Marguerite) 423, 2440. 
Soler (Francesch) 2349. 
Soler(J.)599. 

Solorzano del Castillo 980. 
Sorel (Charles) 1123. 
Sorel (Georges) 919, 1209, 1211, 

1502, 2325. 
Soubeiran 355, 412. 
Soucaille 2280. 
Soucaille (Antonin) 1539. 
Soulier 545. 
Spender 583. 
Stein 969. 

Stuart Mentealh 2427. 
Suchel 2688. 
Suchier213S. 
Suner 2714. 
Surdun 2770. 



Taberner y de Ardena 971, !020. 

Tabernerde P.) 1418. 

Taillefer 575. 

Taix 1285. 

Talayrach 172. 

Talrich 2230, 2S26. 

Talut 2231, 2235. 

Tarbouriech 1491. 

Tarris 16î^2. 

Taslu (Antoine) 714. 917. 

Taslu (Joseph) 1053, 2160. 

Tastu (Pierre) 1615. 

Taylor (B "}521*, 521. 



Terrat8(de)2591. 

Terrais (François de) 932, 933. 

Terrais (J.) 1799. 

Terrais (Jaime) 1022. 

Testory 371. 

Teule 188>^. 

Tézan (de) 1220. 

Thiers (Adolphe) 525, 532, 245"^. 

Thiers (Paul) 624, 625. 

Thomas (Edouard) 18. . 

Thomas (Th. Pr.) 26. 

Thourel 1971. 

Timbal Lagrave 169, 458, 539, 
554. 

Tisserand 1503. 

Tissier 1175, 1176. 

Tolra (Henri) 1518. 

Toira (Thomas) 2716. 

Tolra de Bordas 1355, 1361, 1451, 
1617, 1619, 16.-4, 2727. 

Tomich 1003*. 

Tonnelle 530. 

Torme y Liori 971. 

Torra 2014. 

Torras 511. 

Torreilies 74.% 747, 748, 749, 750, 
%0, 9(52, 1159, 1160, 1163,1161, 
1166, 1167, 1168, 1173, 1177, 1210, 
1214, 1217, 1369, 1372, 1374, 1379, 
139f», 1395, 1399, 110'», 1409, 15(i7, 
1509, 1515, 153t>, 1547, 16^9, 1713, 
1754, 1757. 1776, 1790, 1823, 1827, 
2346, 2176,2713, 2735, 2736. 

Torrella 2011*. 

Torres-Amat 2C62. 

Toubert 599. 

Toupin 1481. 

Tournai 271. 

Tourrct2191. 

Tourtoulon (de) 2764. 

Triquera lU^. 

Tronçon de Coudray 771. 

Trulat 267, 586, 2156. 

Turell 2525. 

Turmeda21l2, 2823. 

U 
Ubach y Vinyeta 2817. 



— 534 - 



V 

Vaesen 1069. 

Vaissète (Dom) 1023. 

Va! (Du) 647 

Vallobera 1810. 

Valois 1371. 

Van Merris 377. 

Vassal (Augustin) 1378, 1380, 1683, 
1703, 1704, 170S, 1829, 2336. 

Vassal (Jacques) 761, 1162, 1382, 
1688, 2341, 2389 

Vassal (Tlîéophilc) 1702*. 

Vasseur 260. 

Vauchclet H89. 

Vaugondy (de) 670. 

Vélain 279. 

Vène 231. 

Verdo 2433. 

Vergés 2601, 2602. 

Vorgnes 1822. 

Verneilh (de) 2301, 2303, 2304. 

Véry 67, 102. 

Veyaii y Mola 2623. 

Vicens 17:.l, 1809,1821, 2499. 

Vicenza (da) 1150. 

Vidal de Valenciano 2815. 

Vidal (Narcisse) 2677. 

Vidal Pierre 8, 20, 531, 513, 561 
570, 572, 61)3, 63(i, 713, H'AH, S{\{) 
962, 901, 966, 994, UlOl, 1025 
1070,1093, 12U7, I2l£, 1216, 12is 
1220, 1251, 1486, 1514, 1521, 1526 
1531, 1681, 1682, 1685, 1691, 171(' 
1714, 1715, 1713, 1807, 1S)8, 1811 
1813, 1999, 2189, 2197, 2201, 2211 
2212, 2237, 2312, 2:n3, 2;JUi, :>:\\s, 
237(», 2192, 2195, 219C., 2s:j7, 2s;59. 



Vidalet 1754. 
Viexmonsio 1279. 
Vigan912. 
Vignol 861. 
Vilarem 2218, 2238. 
Villanueva 13dt. 
Villar (de) \sm. 
Vincent 340. 
Vinsac (D') 38i. 
Vinsac (J.) 27"9. 
Viros 113, 1817. 
Visscher 653. 

Voillol r31. 
Vuillier 957. 



^^r 



Wal (du) 107. 
Warion 456. 
Wallon 2775 
VVickersheimer 259. 



X 



Xambeu 116, 419, 

425, 127, 430, 'JUl. 
Xaupi 1815, 1846. 



Z 



Zurila 1001. 



TABLE ALPHABÉTIQUE DES MATIÈRES 



Abeille Roussillonnaise (L) 90. 

Abeilles 981, 1668. 

Acme 417. 

Action agricole et viticole (L) 120. 

Affiches 42. 

Affiches Pyrénéennes 93. 

Agly 84. 

Aguilar (d) 1431. 

Al (rimes en) 2164. 

Alamanys6i)6. 

Alart %2, 1476, 1514. 

Albère 1997. 

Albt'*res 168, 213, 245, 257, 258, 265, 

562, 2458. 
Album roussillonnais(L') 30. 
Aldeberts (affaires des) 1979. 
Alénya 2307. 

Alel677, 1267, 1269, 1270, 1358. 
Alliance 89, 

Almajano (trêve d) 1050. 
Almanachs 11, 12*, 13, 20, 25, 26, 

20, 2400. 2401, 2402, 2403, 2404, 

2405. 2 m. 
Almugavares 1082, 
Alphonse 11 d'Aragon 1091. 
Alphonse V le Magnanime 2575 
Alquié2770. 
AIzine, 1482. 
Ame française (L) 39. 
Amélie .journal, 137. 
Amélie les Haius 109, 137, 216 

220, 2't8. 296, 297, 302, 309, 323, 

330, 331, 33'». 335, 336, 338, 339, 

349, 350, 356. 357, 360, 365, 377, 

381, 563, 1773, 2358, 2438, 2455,' 

2836, 2848. 
Amis de la (>)nstitution 2G0<î, 

2610. 
Amis de la Képublique 2617. 
Ampurdan 2770. 
Ampurias 1587, 285». 
Ange del Pas 1350, 1451, 1459, 

2773. 



Angelets 1025, 1164, 1165, 1166. 
Anglada 1428. 
Angiade (abbé) 1501. 
Anglade (affaire) 1975, 1978, 1P80, 

1981, 1982, 1983, 1988, 2799, 2801, 

2802, 2803, 2804. 
Annuaires 12, 15, 16, 18, 19, 21,23, 

24, 28. 29, 2407, 2470. 
Anti-Clérical (L') 115. 

Aphorismes catalans 1806,2113, 
2117, i.n43, 2190, 2 91, 2793. 

Aphorismes ruraux 899. 

Arabes 1065, 1066, 1067, 2242. 

Arago (ancêtres d) i486. 

Arago (Alfred) 1581. 

Arago (Etienne) 1555. 

Arago (François) 1436, 1437, 1438, 
1457, 115S, 1480, 1503, 2744, 2745, 
27 Ki, ^747, 274S, i2749, 2750, 2751, 
:.'753, 2767. 

Aragon (Victor) 1541. 

Archives communales 969, 970, 
971. 

Archives départementales 968, 

972, 1391. 
ArgelèslM3, 1621, 2781. 
Arlequin (L) 70. 

ArlessurTech 1151, 1597, 1723, 
:.'273. ;.'x:jl. 2s\9. 

Armagnac (les d) lO.V.). 
Arnaud de Villeneuve 28is. 
Arnu 14 1. 
Arrosage Ss; 8.S8. 895 •n2, 93:!, 

\rM \):\7. 919. 961, 2516, 2519, 

25:>'». 

Artichauts 108, 909,927. 

Art us 2757. 

As de Bas ton s 70 

Ascia 2341. 

Assemblée provinciale 1142, Il \:\, 

1117), ll.')2 lir.l, 189:>. 
Assignais Tsi, :s2, 2<>()0. 
Assises régionales 107. 



lOT. 



2470. 
Assolcmeat8 935. 

Aude riiJ5 ôee, 1073. 
AuKustiiis 1377. 
Aurore boréale iSfi. 
Avant Garde 4t. 148. 
Avaiit-fiarde des Pyrénéei 

Orieiilalcs S41'). 
Avenir d'Amélie-les-Baii 
Avenir de l'erpiundii ;)". 
Avenir de l'orl-Veiwires >*ô. 
Avenir des Pyrénces-Orientali 

KM), 

AyBualébia 1727.1979. 



Uai\as i::.'. 

Uaues (étangs de) i:<tl. 
Bajoles ï:.M9. 
Haleine :iM. Ï8:>. 
Balina de Na Crcstiana 103 
Dudyuls-dels-Aapres I7S7. 
Uariyuls-snr-Mer nw, li!:i. 
]<m isii at33. 214U ;;i77. 
Iliipl.^Mii- munis del 719. 
Ha rlirisrrii's catalans --'i)'!:!. 
Uanli.uJ'ib^Jlxj. 
Ilarotis do llDnianiiva iui>^. 
J!;irrcra i:;i, nu, 117, 
[turlissot lOlJ. 



llH> 



dit syslènie ir 

177, :;il, 
iluLir dei ^'-''7 
r-iil <prlt iliii^ 



Benott Xill aiS. 

Berge 1506. 

Bernard deCorblach 1479. 

Bernard de SafnH:yprien 1489. 

Bernard de Septimanie 1V81. 

Bernard de So ZtU. 

Besald 63\. 

Bétail 873. 

Biblingrapbie du culte local de 

la Vierge Marie 1368. 
Bibliograpbie pyrénéenne 5. 
Bistors 2'iiw. 
Bjura yMarearitiase. 
Blancu lOlS, ui6. 
IllandihdeCuruuuallleB Slfô. 
Blaoes j Ros 14ïa. 
Blaquerna 2UT8. 
Blés 2511. 
Bocamy (D') 1556. 
Bohémiens S1S7. 
Boher 1517. 2190. 
Bois mortier 15i7. 
Boixéda 153^1. 
Bonpas S165, 
Bonafos 1443. 
Boniiefoy (de) 1537. 
Hnsfllll973. 
Houfhonset Vins 127. 
Bouis 1441). 14S7. 
Bouillouse 908 917. 
Il(ml«''s 2521. 

Roulclernère 129^. 1627, 1748. 
llourgeoisbouoréa;ro)iCiloyens 

Nobles 
Itiiursedn travail Hl. 
Bousquet t:ùX 
Bovine lespÈce) 920. 
ISrial(llOMi) 11)7, I5Î6, 1530 1531. 
I(rii|ues armoriées 2398. 
Bulle de Serge IV 993. 

llt'litulel'Associalion amicale 

i>s ]nsliluteursl57. 

Iletin Catalan 40. 

Ili'liii de la coopérative des 



ilcllct;ar(li' 
BdIpuiK I 



'.. 160. 



Biill<' 



Il de le 



eignemenlpri- 



Bulletin Bénéral de la Boulan- 

Berie92, 
BulleliD du Syndicat agricole 



Cahestany IGuillem de) 2068, 

2072. 2093. 2159. 
Cal>renç 1668. 2294. 
Cadels Gentilshommes 117i. 
Cadi 561. 

Çagarriga (Isabelle de) 1455. 
Cahiers de doléances 2584. 
Caladroer 1737. 
Calce (Montagnes de) 275. 
CaldéBas 1735, 1772. 
Caleiidari;i'o(r Almanachs. 
Calendrier de Thuir 11, 2401 à 

2406. 
Calinella2781. 
Calmèles1&59. 
Calvet 1586, 

Camhouliul464. 1465,1460 
Cambrici 1549 
Camelas 1374, 177H, 1823. 
Camp 1539. 

Canal des deux mers N4S. 
ÇaDaveillei.aJl, 1725. 
Caiicionero et cançoner: roir 

chansons, 
Candollc (de) 475. 
Canet 1103. 1759. 
Canigou IrtO. 253. 265, 424. 528. 

531. 5i3. 571, 579. 598. 599. C02, 

fiû3. 2153. 2456, 2683. 
OaniKOU (Journal de l'rades) 69. 
Canigou illustré 6*. 
Caiiiihês 2165. 
Canons 1008. 
Cantiques catalans 1291. 1360. 

2198. 2722. 2721. 272:>. 
Capdelios2758. 
Capitols dels drels in:i.i 
Capsir 169. 539. 506. 5tW, 1412. 
Capucins 1290. lyiu. 2710. 
Carabides. -W?, 409. 



Carabiques, 406. 

Caramany 887- 

Carança 433, 474, 2193. 

Carbonell 2756. 

Carlit 464. 531, 557. 572. 

Carlos de Viana (don) 1000. 

Carmen 2157. 

Carmes déchaussés 1338. 

Carmes (grands) 1761. 

Carnaval 17%. 

Carrt^re 1442. 

Oarsalade du Pont 1545, 2734. 

Cartells de visita, 177S. 

Cartulaire d'Ëlne 998. 

Casais 1624. 

Casas-de-Pèna 449. 

Cascncuve 1554. 

Casesnoves2841. 

Cassanyes 994. 1189, 1212. 1218, 

1524. 
Casteil 842. 2840. 
Casteltnou 2331. 
Castel-Roussillon 1668, 2268. 2269. 

2352. 
Catalan-Cycle 126. 146. 
Catalogue des Gei\tilshommes 

1145. 
Catalogue des insectes 397. 
Catalogue des ]nanimifi''re.'; 392. 
Catalogue des cûseaux391 
Catalogue delà Flore 471.472,2442. 
Catéchismes 1272. 1295. 1301, 

im>, 2718, 
Catllar -i'm. 
Coton (livre de) 2120. 2143. 



Candies 122i, 1391, 1410, 


1727 


1729, 1744. 




f,cbrio Xantliomerus 389. 


390. 


Oltiiiucs (monumeutsi 


2241 


2308, 2833. 




Cent-Jours riX). 




Cep roussillonnais 55. 




Cerbère 1668. 




CiTi-l 1 1 iO, 1599. 1600, 1641 


16.<2 



Cércl ipoiit de); 



CérétaiiB 609, 613- 

Gercet 1900. 

Cétacés 384, 399. 

Champs d'expériences, 939, 94fi, 

9i8. 
Change espagnol 834. 
Chansons et cbansonoiers 1318, 

2130, 213^ 2146, ÎU7, 2148, 21.'. 1, 

2169, 2l7i). 2197. £218, 2238, 2340, 

2S16, 2817. 
Chaux sulfatée 2:<0. 
Chaux (Pierres à) 235. 



Clii'iiiiri.-^ dE^fer 859, 860, 863. à 

w;: ï:.oi;. 

Chi^nos-lirKesS98. 



CA\e\ 



Chirns dp garde 815. 
Chol«ira 7ir,, 7lii.24:î. 
Ciloyens nobles 1813, 1844, 1845, 

ISlii, UIX à 1H55, 1868, 1899, 

l'«l2, l'JO:. 
Ciuro 1823. 

Clanzcl 2M3. 
Clavellina 37. 
Clergé pendant la Itévolutic 



liW.i 






Cluh.Mpiii r>86. 
i:n('IUor»nipa pityorniiipa &. 
CorciiK>llidi-s .W;i. 
Ciidflicl U'ûi. 
Ciidiikl (A. de)7i;i. 



C.ilrr^l de Mos 



C'<[iiit(;dr Nalut imlijic r>2i. 



Companyo 4i3, I46D. 1472. IS22. 
ComparaisoDS populaires 2196. 
Comtes 971, 1017. luis, img. I06i, 

llljt. Vi'.H. 1U62, l.i63, 2573. 
Conciles lO.îï. 13«5. 1371, 1381, 
Concordat 1372. 
Conférence de Céret 1025, 1149 
Co»nent30l, 611, 1722. 
Conjuration (fonnulcs de) 2181. 
Conseil général 1403. 
Conseil souverain 18'6, 1857, 

19)1.25 I. 
Constans 1" ir38. 
Conslitutions y altres drets 1831, 



. 769, 813, 



18tO. 
Consulats de n 

0S1. 1S3H, 

Conirabaiidera 4Los) 2160. 
Coquilles rivantes 386, 
Corbi'ire-les-Cahanes IVJ4, 1995, 

19%. 
Corbière», 215, 213, 369. 271. 278, 

Ï74, 559, 124, 212.1, 2126. 2129. 
Corneilla du-Conflent 1023. 1753, 

Ï333. 

Corneilla-del Vercol 1363. 1752, 

23!*l. 
Corporations 728, 721, 2478. 2500. 

Corles 1077, 1879, 181)1. 
Cosperons 373. 
CiMes: ooir Littoral 
Coubezet lil. 
Courrier de Céret 63. 
Connais l.">^0. 
Cmirloisiellivrr dei 2137. 
Conslougea j~<\ 2321. 
CiHilinncs de l'erpignaii 18t>,'>. 
Cciiituinesdc Tautavel 1H96. 



ai-hi- 



. ;'112. 



Crc'stia <Ln) m<:. 
Cri-Cri '■■■-'. 
Cri .lu IN.uple H-V 
CristulliiLS [terrai 



Croix en pierre !34e. 

Gros 11T7. 

Crucilix 2ï5fi, 3326, 233". 

Cuivre 231 Sas. 

Culture szea. 

Curial y Gueira(Roman de)3076 

i:iixalS(eaudp)3395. 

DypéracécH 4%i. 



Uagoberl 120:). ms, 1577 

Ilamajana n»i. 

Damesdu Crozel 734. 735. 

Danses calalarics IT'Ji. 173.'. 

Dante iib. 

Ilaugny (affaire) ISTS", lOm, l%2. 

Dcboiserapfit 'J5'.', 3.'>2. 

Ile bu rde utei ils;Doirltiondatioiis. 

iK^rrididiunls 25"'J, 

liémocratio <•«). 

l>éinoliliniides remparts 153 

DepreBsuriasiibproi>inqucl]a427 

I)esprèsï7l3. 

Dez Callar 11«9. 

Diaiitiuisi.'pt, i(>ï. 

Dictionnaires catalans 23i 1 à 
i Ip7. »ilî, SJI I. ïOlli, Ï017, 2021, 
2 .22, 2 23, 2 2j, 2(i2tl. 2036, 2U47, 
i'MV, 20.'.". 21):.:.. 2'\jl. ÏÎ31. 

Dietari del Aiilicli Conseil 2533. 

Dietarios de la Generalidad 
;!J3i. 



DiphtontEaiso 
DirertoHiiiii I 
Dtiliclii>|iitlK'< 



Ik ezaii ;,:.i. 5iW, vm. 

Ihmneiiaii Albert I''>U'. 
Diitinezaii Cliarlcs 1 >'J.'> 
Duppet I2K3, Itiiti 
Dosserons HmI. 
l)ouïarisir>3:. 
Drapeau freinais ji) 
Draperie T*ti. Mt'.i. 
Duthalriieau ^"'l. 



Ducruix, 1502. 

Duels et de lis 2187, 
DuKommierlB&ï, IÎ38, 1238,1489, 

Dubainel 2752. 

Dutiesme, 1235. 

Danois 1083. 

Durand François 1416. 

Durand Justin 1239, 1240. 1243. 



Eauxfpropriélësdes) 872,879,880. 

Echo du Canigou n69. 

Echo de Cerbère 96. 

Echo de Céret 79. 

Echo de Ualamus 125. 

Echo Méditerranéen 107. 

Echo de l'ort-VeiidresM. 

Eclioduitoii.ssillon54. 

Eclio des Pyrénées 43. 

Kclaircur73. 

Ecluse (l'tlWif, 1761. 2165. 

Economie ruiale 941. 

Ecoule sil pleut 2^39. 

Edictés é crides 1836. 1837, 1839. 

Elesyces ii2i. 

Elépltaiit fossile 480. 

Elevage 905. '-'uii. UI3, 920. 

ElliP tiOO, er*. 72(, 73', 1038, 1159. 

nm. 1327, 13.8. 1388. 1601, 166S. 

17i6, 1731, 1742, 1750. 1931, 1969, 

Îi74, 2;99, 230Î. 8319, Ï3!1. 2333. 

2338. -.139. l-Sl:!, 1839, Î850. 
Kmi{7<5s l!";, 95.1197,2667. 
Eiifiin prodigue ïE53. 
Knsciiîiieuient 57, 7:W. 21fi8. 
RuquiMe sur l'aHricullure 924, 



Kpbrem 1132. 

Kpidémirs 183. Tl.'.. 716, T5î, 751. 
l;lli). 1757.2571. 2172, 2176. 



— 540 - 



Espérance 77. 

Espira de-l'Agly 1687, 2842. 

Essences forestières 468. 

Eslagel 887, 1035, 2388. 

Estavar 227, 252. 

Esther 2158. 

Estrade (affaire) 190 \ 

Estudiantina ^^498. 

Etangs 908, 1677. 1722. 

Etats généraux de Catalogne 

1861 . 
Echevarria 2656, 
Etincelle 61. 
Etoile du matin, 32. 
Etoile du Houssillon 52. 
Etymologie 204i, 2i'53, 2056, 2172, 

î^l71, i8l4. 
Eula 1352. 
Eus 2346. 
Evc^ques 130S. 1311, 1812, 1315, 

1316, 1319, 1383, 1545, 1553 1561 

1561 1812, 2723. 
Eximenis 1371, 1451. 1816, 282C. 
Exotiques (plantes) 159. 
Expert 2658. 

Exposition de Perpignan 118. 
Expositions 170, 808. 828. 829, 

go 9i)0, 916. 945, 2491.2192. 



F 



Factums 1908 à 1970, 1972 à 1986, 

19SS ù 1998, 2000. 
Fabre 2769. 
Faidit 20"j:i*. 
Faillites 1992. 1993. 
Fantaisiste 122. 
Farandole 72. 
Fauvelle (80un:e; 312. 
Fédération socialiste 130. 
Fenouillrdcs 1223, 1121, 172::. 
Fer 221 253. .371, 7'.>9, 812. 
Fcrrand de Majorque 1051. 
Ferrer 1072. 

Ferruf^inouses (oauxi M\. 
Feslus Avienus ()2l. 
l'Vtes olTicielles 1N22, 1S:.'5. 



Fôtes religieuses 1347, 1776. 

Feuille d'affiches 46. 

Feux de la Saint-Jeau 1793. 

Fille sans main (la) 2138. 

Fiilols 842. 

Flambeau 149. 

Flamenville(de)1400. 

Florsde Canigo 2173. 

Foire de Montagnac 819. 

Foire Saint Martin 1730. 

Folklore 1818. 

Fonds sous marins 263. 

Fous (la) 337. 

Fontaines jaillissantes 281. «%. 

Fontclara 2786. 

Fontfroide 1605 16;)3. 

Fontpédrouse 1370, 1780. 

Font Romeu ; rotr N-D. de Foiil- 

Romeu. 
Forages artésiens (statistique 

des) 322. 
Força Real 1619. 1620. 1668. 2332. 
Forges catalanes 371, 771, 779, 

7!S5, 843. 
Fossa 1558. 
Fossiles 480. 488, 498, 501 à 508, 

2443. 
Fouet 925. 
Fougères 138. 
Four banal 1933. 
Fraisse 11,222,281. 
Franselm 2112. 
Frère de joie et Sœur-dc-plai- 

sir2135. 
Frères Prêcheurs 1257, 1315,1941. 
Frion 1528 
Fromit 2068. 
Frontière IITA 1217. 
Fuilla 1900 2165. 

G 

(laie des chevaux 874. 
(iallay 15.")1. 
(iiillia christiana 1288. 
(lallia narhoFionsis <)is. 
(iîilliner lah 74. 



Gamclin 1424, U3S 15)0, 2189. 

Garance 8%. 

Garcias 17%. 

Gaston IV de Foix 1073. 

Gauceline lOâl. 

GavalxSlM. 

Gaychet 27(il. 

Gazette du RoussJllon 8S. 

Galette de Vernet-les-Baiiis 159, 

Ger (Poria de) 2<M>. 

Gcrbet 1452. 

Gimel35 139. 

Gilbert (importation) 88t. 

Gimeneil 2521. 

Gineslt^es 435. 

Girondins 1211. 

Gitanes 2T90. 

Glaciaires (périodes) 214, 259, 
267. 

Glossaire iiiycologique 445. 

Goifts 21*). ïlliM Ï212, 2233, 2732. 

Golhlandien de Fullla2430. 

Gouell 1527. 

GoulTé 1I8-*. 

Goupilleaii Ue Konlciiay lifiO. 
26;.'. 

Gourgs 170. 

(Jrammaires catalanes 20<8 à 
2011, 2013. 2018. 2020. 2026, 2029 
il 2033, ÏOfH, !Oii, 2015, 2018, 
2i)ol.2 '.'>?, 2056, 2 sa, 2161, 2223. 

Granil 218. 

GnMe w' 172. 

Gn-s ronîîe 272. 
riffi! 13'.i 



Guor 



1 1.> 



2H3. 



Vil- 



Gnerri'sde la Ré\ 



Gnillol Vnlil de Mir 

Guillol (l!.Ti-o«eri I 
GuitfT iJoscplil -'>!'■'■ 



Guiter (Théodore) 1474. 
Guzman (Martin de) 16Î3, 
Gypse 233. !73. 

H 

Harcourt (comte d) i837. 

Ilannonii' religieuse î*86, 

Haute-dour IlsT. 

Ilipparionl'^l. 

Hivers 185, 1681. Z115. !421. 

Hix 1668. 

Hôpital militaire d'Amélie 319. 

Hortilloricullure UOi». 

Hortola 14i8. 1563, 

Houille 21it,311.î47.S08. 

lluiiRria (rey de) iV.O. 

nuylézal783. 

I 

ll|el63£ 1619. 

HItheris 627. if307. 

HustraciA Catalana 34. 

1riitnacul<^e Gonception 1829. 

Impariage 7Tti, 777. 

Impartial des i'yréiiées-Orien- 

taies lit. 
Imprimerie 151G, 216!, 
In Cœna Domini (bulle) 1399. 
Incunables 8. 

Indépendance Radicale 117. 
Indépendant des Pyrénécs- 

OricnlalesSO, 19S6, 
Inondations 171, 177, ITS, ZOO. 2f9, 



3-'4. '.y 
lri(|i: 



sillon 131.1, nm. 

roir Knl.nnciloBii 
Irisci-lcs avenBles3',is. 
Inscrlcs nuisililrs hS2, 90î, 
Institnlenrw cl inslilulricc: 



Ipomcs halates W3. 
ipsc ïoa?. 

Intia et Klorcstine 304. 



,Iarobirisît»l. 

Jarqiios dAnnnEiiac H-'G. 

Jacques 1" ïT6l. 

Jacques II 105(i. 

Jatist^iiisles i3'.i:i. 

.Inniin de Maria lîto. 

Jardiiifl dcis ()rats!l2l. 

Jardiniers 1777. 

Jardins el jardinage '"i'J. 

Jiirdiiis di- SalDl-Jacqucs Ol'i 

Jaiilierl (di-i ll.Vi. 

Jauliorl t\c I'assai;i7 lll^.ir 

Jaunie '.f.Ki.lir^'*, I.iffli. ;7ia. 
Jean 11 d'Araeon 10'.i2. I.VJT. 
Jetiii de ItJvesalteS 2l:'.'K 
Jenrinede Vivers 13M. 
Jésuiles ll';i,. UU. i^W.K U 
Jeux IHI3. 
Jocli \m\i. 1W7I. 
Joiisct :';'So. 

Journal Coiiimcrcial :»■. 
.tiiiimnl lie l'i-rpi^riiin 17. 
Jonniiil des l'yrénOc-s-Oiieii 

les '.tu. 
.louiiial de laTraseta J . 
J'iuv d'Arnaud \m. 
Jul)iii'' v:.^:.. 

Jiiifs li-'^O. lOIO. Ii.h, 1^7.-, 1- 
Jujiilfi IT^IJ. 
Jules II i:iis. 



. ilel 



[.a Hastide 1640. 

La Bochérc (Pierre de) 1999. 

La Cabanasse it>~l. 

Lacs .W2. 

Laforge K5!>. 

La (ïarriga fOS. 

La Crasse K63, 1635. 

La lli.ullii'Te'J'.'l 

Laitii'TC (industrie) »40. 

La Manera itiTiti. 

La Mottc-HoudcDCoarl 1126,1836. 



La 



1%7. 



j:i7. 9(9. 

Lanla )<r. 

La Nuva Ifvl. 

La l'ortellle 230». 

Lu Preste i.':'(i, m>. iW, Ï9â. 311. 
i, :)2:;. 310, 311, 351. 358, 359, 
I, 3111, ;l(;'J, 370. 372,375, 378. 

Lar(,'illi^re 1 197. 

Lariclo (pin) 47<). 

La Higolc ni^S. 

Laroqiie des All)ères 871, 1595, 
170S. 1717. 

Las Cauals (Ituisscau de) 875, 

< lllas 177ii. 
Lassoirellfi:.', 
Lati.ur 612, 801. 
Laureiili iiiiaKsif dei 551. 
Lavaill i\U. 

■!>H'*, JG-.1, S67S. 
L,- Vulliiiiria;.''=32. 
Li' Itoiiluu 2'.!!' ù 31)1, 313, 3(1 ; 



\.vi\ 



r i:(1 



i;794. 



L-' IVl-tlius -W, -i'fK 1707,2076 

LépidtipKres lOS. 9Ï7. 

L0pi"i>Mcries7iil. 

Les KsealdesSiil 
! Les Fouis liwis. 
■ l-.'S llorts m. 
I l/'s GiiiiiH"ii-1les Ui63. 

I Levris Desiioncliei; !7or>. 



— 543 — 



Lherzolitf 264. 
Liberté 161. 

Libre dels quatre senyals 1834. 
Lichens 438, 457. 
Lignites224, 227,210,252. 
Ligurienne (langue) 2158. 
Limites du catalan 2040. 
Littoral roussillonnais 277, 550, 

599. 
Llar 1725. 

Llaurol202 237S. 2830. 
LIoubes 1444, 1482. 
Llupia 2342. 
Loge (La) 65. 
Loi stratœ 18S7. 
Lomagne 1447, 1568. 
Louis XI 997, 1002, 1069, 1074, 

1083, 1085, 1092, 1093, 1453, 1598, 

1599, 2362. 
Louis'xV 1808, 1812, 2504. 
Lucia 1562. 
Lull (Ranrion) 2065, 2073, 2080, 

20%, 2118, 2775, 2819, 2828, 2Si\. 
Lupin 957. 

M 

Macaque 498. 

Madaloth 2817 

Magnétiques (observations) 193 

à 199, 2i 6, 'M20. 
Mahut (La) 2.^70. 
Mailly (de) l'41, li:)3. 14i9, 1425, 

142(i, 1119, i:>l'\ 185(>. 
Main armée 1 ' 17, lloS, IKVMSG?. 

18()3, 1H61, ISiu. 
Malloles l.v.M, lhl9. 
Malte (ordre de) rx/,\). 
Mammifères ;9.\ lis, iss. 
Manie! 1550. 
Manual de doclrina cliristiano 

1272. 
Manual de novels ardits ''y^'\ 
.Marbres :'i'S, 2^'.\ lMC, .v21. 
Marca 1103, 1.')::;', 2712. 
Marcevol Mil, 1611, 26^:>, 171'), 

17:)6, 1770. 



March (Ausias) 2081, 2089, 2100, 

2101. 
Margarit (Juan) 1485. 
Margarit (Vincent de) 1553. 
Margarit y Biure 1473. 
Marguerite d'Autriche 1387. 
Marie (Impératrice) 1171. 
Marie Louise de Savoie 1170. 
Marotte]142. 

Marque (droit de) 790, 792. 
Marquixanes 1633, 2388. 
Mascaron îj120. 
iMassot (D' Jean) 1430. 
Massot (Paul) 1478, 2768. 
Massot-Reynier 1183, 1579. 
Mastodonte 479. 
Matles 1504. 
Maureillas 2565. 
Mauvais usages 1897, 1900. 
Mazarin 2563. 
Médecine 1802. 

Megalithiques(monuments)2254. 
Méliton 1151. 

Mémoires de M. Jaume 996. 
Mémorial administratif 45. 
Mémorial dels fonaments 1137, 

2516. 
Mendicité 2(;08. 
Mercaders 1151. 
Merci 1300. 
Mérinos 8tSi. 
Mer tertiaire 499. 
Mesures 783, 796, 1809. 
Melge 15^5. 
Misnon H'k 
Milhaud I2ii.:, 26S1. 
Mill.ts2r)5, lir)7. 1310, 1623. 172S. 
Millas (baronne de) 1523 
Millas (tertiaire supérieur de) 

25:.. 
Mill us 1566. 
Min . ve 176s. 
Mines et fiiiiierais 231, 256 7î'r). 

7'.i7, 79). S-iT, .S07. 823, 839, 812. 
Mi.iu.Iets 1237. 27«.7. 
.Mira beau (Vicomte de) 1179, 

1180, 11n2, 1225, 265>6. 



MirmandeS27S. 

Miro (famille de) 15TS. 

Missels ^ixi :;i9l. 

Missions monlagneuses 1+09. 

Mislral (Loi 107. 

MolilR 303, 301, 305, 329, 312, U3, 



i 7*&. 



Moli d'Ara 
Mulars 606. 

Mollusques 3S«, 402,114, 123 IH5. 
Monestir del Camp235i). 
Moniteur roussillonnaJs (Le) 75. 
Monsoriu<de)£342. 
Moutaeimc (foire de) 2177. 
Moiitasnc (La) 2413. 
Moiitanyas regalada); 2210. 
Moritliram 2z76. 
Montesquieu 2436. 
Montlouis (Canton dei 169. 
Muntlouis 53g, 652, 66I), 679, 1621, 

1666- 
Moiiliiiort (de) 1120, 1194, 1561. 
.Musset :.':ni, 23!W. 
Moulins 774. 
Mousses 43M. 
Mulctl.'dAleroii395. 
MutiLainTlscpnii) d'eii)212'J. 



Mu: 

Mysl 



■ 30. 
res 17JI, 2110. 213G, 215t. 



N 

Nadalii -'233. 

.Naissances hors niariap' "IR. 

Napnk'on des Pyrêiiées-Orienr; 

les iLr) lui. 
Namio 1434, 1574. 
N^iiul.iBiti^s2«4. 205 -JOT. 
Xéliai-h 1736. 
N<iaillt'sidiT0dei2T41. 
.Noi'lsi-alaliins 21(W.-'i33. 
.\itlirdcs 170. 
Noms (le liapIC-me Tl'-i. 
N.)ssn-Ies-Bains:<:.3. 
N.jtiv lliLiiiiMic Bclliicli irs.\ 
\i)lr(!-|liinie du iloulii'iii 

N.-D. de Villerasc, 



Notre-Dame de! Camp 1607,Ï7«). 
Noire-Dame de la Cerdagnai*». 
Notre-Dame du Casteil 585, 1661, 

1720, 
Notre-Dame de Clariana 1618. 
Noire-Dame delColl 170». 
Notre-Dame de Corneilla-de- 

Gonflent 1608. 
Notre-Dame du Coral 1682, 1647. 

16.i3. 16»7. 
Notre-Dame delsCorrechs 16* 
Nolre-llame de Font-Romeu 

1360, 1617, 1656. 1689. 1690. 1691. 
Notre-Dame de Força Real 1684. 
Noire-Dame de la Garriga 1610- 
Noire-Dame de (jrèce 1667. 1675. 
N(4reDamndeJaul6ls, 
Nolre-llaine de Laroque 1668. 
.\otrR Dame de Lava! 1766. 
Notre Dame du Meiiier 16fti, 1686. 
Noire-Dame de Montsorrat 1348. 
NotreDame du Paradis I75î. 
Noire Dame dcl Pou 2729, 
Nnlre-Danie del Prepi 1392. 
Notre-Dame du Rosaire, 1235, 

273S, 
Notre-Dame de la Salut 1659. 
Notre-Dame de Vie iWiO, 1769. 
Notre Dame du Vilar 1S91. 
Notre Dame de Vilar-Milar 1G71. 
Notre Dame de VillelonguelCIO, 
Notre-Dame de Villerase 1050. 

liijl. nm. 
Notre Ilanie de la Volta 17;..i. 



a ITN 



2178. 



roir 



: (clj«72, 11,->I).1153. 1H7I,1 



Optaites !ft4, un. 

Opoul lUe, 1790, 2328. 

Ora Maritima619. 6ïi. 

Oraneers 921, 1921. 

Ordinackmsy crides lâ33. 

Ordo divini offlciî 15, tOO, Î72i. 

Orella 1727. 

Orséolo I4'i3. 1518. 2787. 

Orlaffa (d'i 1467. 

Ortaffa (Pods d) 2093. 

Orthographe catalaDe2035,2ni*, 

2223, 2235. 
Ossfija 1741. 2315, 
Ostrca et Bélemnites 494. 
Ovança 1624. 



Pages 1827. 

Pagcsos de Bemeasa 723, 7^4, 

SXûl. 
Pal (AI) 133. 
Palalda S8u. 
Palau dclVidre 1827. 
Palazols (B&TiiKi?r de) 2068, 

2093, 2163, 2167. 
Pellagousti (Le) 100. 
Panopée Arago 396 
Papier monnaie ;ro(> Assignats. 
Papier timbré iS16. 
Papillon 86. 
Papyrus 093. 
Paris Rous.siHon 158. 
Parterre (al) 151. 
Partinoplede Blois 2liJj. 
Passa 1786. 
Passant (Lrl 3.) 
I'asspJ';.rluLil (Lc> m. 
Passion (Lai -1:.'ii. 
Patriote dos i'yn-nOes-Orienta 

les (Le) 1.2. 
Patronnes divine iS-î^*. 166S, 2:311 
Pavillon 1,1'. 



Ili3 

POclie 112, 11Ô, 833, S3,-.. 
Pèlerinages 1382, I6r.5 

1671. 1681. 1691, 1715, 



1110, 1421, 



Pépratx (Eugène) W.9. 
Pépratx (Justin) 1560. 
Perapertusa (Pierre de) 1873. 
Péreire 1238 à 121!. 2765. 
Périllos 1623, 1629. 
Perot en Japot y Jo (En) £192, 



Perpignan 

1593, 1615, 

1715, 1751, 

1898, 2779. 

Perpignan, 

Perpignan, 

Perpignan, 

Perpignan, 

Perpignan, 

Perpignan, 

Perpignan, 

Perpignan, 

merce 826. 

Perpignan, 

I3»i, 226Ï, 

Perpignan, 

Perpignan. 

Perpignan. 

Perpignan. 

1216. 1218, 

Perpignan, 

732. 7ia. 
Perpignan, 
Perpignan, 
Perpignan. 

249.>. 

Perpignan, 
Perpignan, 

1876, 
Perpignan. 
Perpignan, 



251, 974, 1094, 1192, 
1612, 1648, 1713, 1714, 
1860, 1867, 1869, 1872, 

Aljama 1875. 
Artillerie 862. 
Bains 283. 
Bibliothèques U lu. 

Boiic lie rsSftû, 801,802. 
Bourreau 1222. 
Casti et 2305 8318. 
Chambre de Com. 
2019, 2409. 
Citadelle 665,678,753, 
2288, 2305. 

Collège 731. 733, 747. 
Consuls 1173.1855. 
Coutumes 1869. 
Eaux 310, 763. 869, 
2507, 2508, 
Ecole centrale 731, 

Ecole de dessin 2465. 
Ecole Laborie 2464. 
Ecole de musique 



>7I3. 



Foires 1730. 
Fontaine Desprës 



.r.rands Carmes 2S.35, 
n.lIApitauxel Hospices 



Perpignan, Loge 2279, 22'3, 2335. 
Perpignan. Maisons 2265. 2293. 



Perpignan, Mercers 1631. 



- M6 - 



PerpignaD,Mu»iép ^49. 238^.2490, 

21S2, 2193. 
Perpieuaa. Muséum 171.i£S. IK9- 
Perpignan, .\olro-I);nii^' du :Pont 

1631. 1734. 
Perpignan.Palais de Justice 1643. 
PerpiRnan, Pesle 1757, 2171, Zm. 
Perpignan, Petites Sœurs dos 

Pauvres 1323, U03. 
Perpignan, Plana 27, 632, 619, 613, 

eiH, 661 . 662, 668, 678, 61IÔ, 697, 608, 
Perpignan, Police 1880. 
Perpignan, Pool den Vestiisao. 
Perpignan, Processinns l-itâ. 
Perpignan, Puig 1648, 2*84. 
Perpignan, Béai (Ul 1381, 1657, 

2388. 
Perpignan, Remparts J 249, 1698. 

2318. 
Perpignan, Rues 168?, 16ȕ, 1733 

229i. 2314. 
Perpignan, Sacré Cœur 737, 1299. 
Pcrpignan.SaintDoni inique 1345 
Perpignan, Saint FrançoisI917. 
Perpignan, SaînlJacques 1706, 

28-i3. 
Perpignan, Saint-Jean (Cathé- 
drale) 1261,1313,1333,1310,1311. 

13*T, 1776, 2292, 2*W, 3301, 2310, 

2312, 23:Hi, 2183, 21*', 273(i, aS-'il. 
Perpignan. Saint Jean le Vieux 

22iii>, 2Ï7.^. 2300, 23ÏO, 2322. 2311. 
PerplRnan, Saint-Mathieu 1733. 
Perpignan, Salles d'asile 711, 2467. 
Perpignan. Sceau dos Carmes 

2393. 
Perpignan.Sépulliin'si-'.-i3. 22*2, 



Perpignan. ThéJÎtrcs iNOr., 1811. 

IMÏII. 

Perpignan, Trauc 229Û.2314. 
Perpignan, Université l,7ïi),7?7, 

7:-'H. 72:', 7;;(l. 736, TJn. T41. 712. 

71i, l«2f,, 2463. 



Perpignan mililaite et ^dlnUi»- 

tratir 26. 
Perpignan-Sport 24U. 
Perpignana s Le) 22.105. 
Petit iBonavcuLure) 1536. 
Petit CaUlati (Le) 91. 
Petite Gazelle de Vern^-JflS- 

Bains (La) 83. 
Peyrestortes 12S0. 2609. 
l'c.iiladr-iaBivii-je 853, 1868. 

1683, ïL'Gl, ïisfi. :;;jsi;, 2727. 
Phare (Le) 78. 
Phare artistique (Le) 74. 
Pbare de Port-Vendfes (Le) S47. 
Philippe le Hardi 1064, 1800. 
Philippe V 1170. 
Phylloxéra 92«,929. 930. 
Pbysa Cornea 396. 
Pia 2665- 

Pierre 111 d'Aragon GOS, B80. 
Pique-Aragnes 1796. 
Platane lU. 

Planés 16:.5, 22a7. 2296, !3a9. 
PliociVne 490. 
I |.>jfil.s230H,2848. 
I' Nie "l >^2, 202, 20S, 211, 8416. 
Poetica calalana 2028. 
Pocydavant 1895. 
Poids et mesures 796. 
Poisons (drame des) 1162. 
Poissons 123, 767, 772, 773, 775, 

2110. 
Pompiers des coulisses 53. 
Pont (taniile) 1151. 
i>ont de l'AglySSa. 856. 
Pont du Itoulou 870. 
Pont de Céret 23i;!. 2325, 2327. 
Ponled'Albarel2740. 
Ponleilla 1668. 
Poulich 1451. 
PorI Vendres 18, 412, 681, 689. 

H:-il S17 ^-.11, 851, 2837, 283S. 



Prals de-RalaguPr 137i),1749,ïC37. 
Perpignan, Minimes 1548. 



Prats-de Mollo 660, 679.1367,1588. 


Raymond de Casteii - ftoBSello 


1589.1622, 1647, 1680.1696,2475. 


1456. 


3720,2737,2777. 


Real et 1 m pari âge 776, 777. 


Prédicateurs 1373, 2706. 


Réarl(J. Fr.fl461. 


PrcsadeVHort2232. 


fléart (Onùphre) 1564. 


Présiîances I83G. 


Reboisement 446, 807. 932, 951. 


PrivilfBesetTriresisrs. 


Rpcotlos l>ii:i, !S24, 2792. 


Prijcpsauiis I33t- 1670. 


Recouvrements ( phéDomëoes 


Progrés de Perpignan (Le) IM. 


de) Ï61. 


Progrès de Prades (Le) 82. 


Recueil administratif 45. 


Proverbes ; roir AphoriBines. 


Redier 1552. 


Priinot2l33. 


Réforme grégorienne 1901. 


Publicateor(Le) 4^. 


Refranes2iia. 


Publicité (La) 71. 


Rteiiiie des eaux 961. 


PuigCàbrora 2:i2. 


Régiment de Cambrésis 1183, 


Puig-Eslel8 230. 


11S4. 


PuiRgari (Antoine) 1500- 


Régiment de Touraiaeim, 1180, 


Puiggari (Pierre) 2760. 


1181, lis?. 2593. 268f(. 


Puîemal 560. 


Régiment de Vermandois 1229. 


Puits artésiens 320», 819, 884. 89:., 


Renard de Saint Malo 1544. 


Si^G. SN'J, suu. 




Pujade 431. 


Représenta nl8 du peuple 1203, 


Pujade (Jérôme) 2762. 


1216, 2642, 2613, 2614, 2645, 2662, 


Pujol 1237, 2707. 


26B6, 2075. 


Puycerda 66<1. 1L'I3. 1214,2659. 


Reproduction des eaux 912. 


Puj-laurens 1614. 


Républicain desPyrénées-Orîen 


Py 731. 


taies (Le) 60. 


Q 


République (La)67. 


République Démocratique (La) 


Ouer 2201. 


09, 


Oueroi 1668. 


Républiquedes Pyrénées-Orien 


guesli's 1884. 


taies (La) 15B. 




Réveil des Instiluteura et des 


R 


Instilulrices (Le) 123. 


Réveil DéiniKTiiIique(Lol 101. 


R et Sz 2179. 


Réveil des Pvréiiées-Oripiitales 


Radical (U) 97. 


ILc) «6. 


Radical-Socialiste (Le; lo-*. 


Réveil Social (Le) 129 


Railleu 1727- 


Révision (La) lll. 


Ramadié 2733. 


Rcvisia de BibJiogralia calalana 


Ramewislirili 33^2, 


11. 


Ramié (culture du) 820. 


Revue dliistoîrc et darcliéo- 


Rana 2m. 


JORie 3-1. 


Rappel des Pyrénées Orientales 


Revue Littéraire 134, 


(Le) 112. 


Revue Provinciale :i7. 


Rasigufres 217. 


Revue des Pyrénées Orientales 


Hasleill 1242. 


31. 



Rie 416, 421. 

Ricbetieu lUl- 

Rigarda 2713. Ï840, 

Riffaud (H.) 1422, 1470, 1491, 1492, 

1493, 1497, 1498, 1546. 2504. 
RiunoKuès 1784, 1977. 
RiveaaIlesl'Jl.WJ 1701,1871,1971. 

Rocaguinarda 1570. 

Rodés 83G. 

Roig (Jaurae) SW. 2099, 

Rondallarrc 2126. 

Ronde (affaire) 198.1. 

Ropidcra 187:i. 

Ros dp Sorribes 1462. 

Rosaire 12«5, 1319, 1398. 1774, 



47S. 



î 443, 



Rossellà-Jorda 1160. 
Rous 1521. 
Roussel 1223. 
Roussillon 'iQ. 
Roussillonnais (Le) 13, 51, ' 
Roule d (parlementa le n' i 
Route départementale u* :i 

a.ii, N.V.. 
Rnutc royale n' 9, S.'iil, 



SainI Fcliu-dAvail 



Saint Félix 606. 

Saint Ferréol 1306, 1364. 

failli FraTii.-ots-d'Aseise (ordre 

de) m 

Saint- François -de-Paule 1282, 

1307, 1333. 
Saint François Xavier 1276. 
Saint Gaudérique 1259, 1281,1396, 

1401. 
Saint-Gelais (Cliartes de) 141?. 
Saint-Gcnis des Fontaines 1348. 
Saint-Georges 712. l3.-'4. 
Saint Guillem-de-Combret 1377. 
Saint llilnjrc- W-'- 
Saint Hippolyle 1676, 2282, 2379, 



Saint Jean- Pla-de-Corts 

1937. 2I6,>. 
.Saint-JoBpph 1297. 2712. 

Saint- 
Saint- 
1616, 
.Saint- 
Saint 
Saint- 
Saint- 
Sailli 



LaurcntdeCerdans 570. 
Laurent-de-la-Salanque 

17p9. 

Laurent du-Mont 606. 
Luc 1721. 1771. 
-Marsal 1668. 
-Marlin «06. 
.\|jiTlin-it'.-\ bére 1997, 
Martin -dc-CaDlgou 995, 



, !(>!: 



■, 19r.5, S231, 



Saiiil- 

Sainl- 
Saint 



., 233:i. 2334. 2789. 
-Martin - de - Kenoulllard 

-MicliH-dc-Cuxa H08, Ifi^ 

!. 1671, KlUt, lIMi, 2272. 
-Nazairc tm, 238.-.. 

Paul de-Kenoulllet 4.^4. 

Pierre-d'Argelrs 6iHi. 

Pierre-dels Forçats 1375, 



Saint Sauveur (Raymond de) 

Saiut-Si5lias1ien-de-Madagons 



— 549 — 



Saint- Vincent 606, 1362, 1670, 2732. 
Sainte-Cécile-de Cos 1738. 
Sainte EuJalie 1327, 1668,2730. 
Sainte-Florentine ' >^9. 
Sainte Marie ; wir Notre-Dame. 
Saintes Hosties 1683, 1700 à 1705, 
2727. 

Saintes Juste et Ruline 2729. 

Saintes Puelles 1356. 

Saints Abdon et Sennen 1256, 

131S, 1821, 1331, 1336, 1354, 1355, 

13K6, 1113, 2479. 

Saints Cosme et Daniien 2152. 
Saisset 1511, 1533. 
Sala y Raboster 1542. 
Salces el Salses (>r)5. Gso, 682. 858 

991, 1635, 18)1, 2291, 25:'.7. 
Salsas 1575. 
Salubrité 703 bis*, 
Saludadors 1801, 2791. 
Sanatorium 2477. 
Sanch fdonfrérie de la) 1762. 
San Rom a 1755. 
Sansa 1727. 
Santa Anastasia '20S8. 
Santa Barbara do Pruniéres 622. 
Santa Mar^'arila 2120. 
Sarrasins l''65, HKk>, 1067, 2212. 
Saurimunda 1456. 
Sauterelle (La) 132. 
Sédiments inférieurs 212, 241 
Sègre 219,251'. 
vSeiffle 955. 

Semaine religieuse (I^a)33. 
Semaine Sainte 1791. 
Serane 1481 1484. 
Serdinya 1711. 
Serpent 'S^l, 
Serrabona 1743. 
Sorrallonga 1569, 157<'. 
Serra ioiif^nic 1758. 
Serrât d'en Vaquer 5"5. 
Serroni 11G3. 
Set Sabis 2077. 
Set Salms Vô-ù. 
Siau ll>2. 
Sicart d'Alougny 1519. 



Sierra de Cadi 561. 
Sigismond (empereur) 1371. 
Signal de Campcardos 556. 
Singla (affaire) 1997. 
Sira 1602. 
Sirven 1415, 1488. 
So (Bernard de) 2284. 
Socialiste (Le) 155. 
Société agricole 17, 936, 2399. 
Société d'agriculture 14. 
Société philomatique 17. 
Soie 797. 798 891, 810, 814,815, 8 

821. 822, 825,827, 811. 
Solère 1584. 
Somatent 2552. 
Sorède 1636, 17 i8, 1723. 
Sorède ^rivière de) 872. 
Souanyas 1719. 
Soubirane 1538. 
Soubrany 1203. 
Soufrage 907. 

Sources du droit 1890, 1896. 
Sournia :.^728. 
Stils de Villefranche 989. 
Subularia aquatica 437. 
Sucre 925. 

Sulfate de magnésie 236. 
Superlatifs 2i'46. 
Synclinal d'Amélie 216. 
Syndicat agricole (Le) 104. 
Syndical d initiative 592, 2457 
Syndicat des pécheurs 833. 
Sz et R2I79. 



Tables d'échecs 1803. 
Taillet 1778. 
ïalaixa Rues de) 5^^. 
Talau 1725. 
Tannerie 832, 2503. 

Tapisseries d'Aubusson 2501 
Tarifa dels preus 765. 
Tastu (Antoine) 14^2. 
Taslu (Joseph) 1490*. 
Taulis 1937, 2277. 



Tautahull 2155. £835. 
Tautavel isoe. 2155, 2835, 
Tech (rivière du) 267. SG8. 
Tech (village du) 1738. 1739, 1765. 
Température 181. 185, leSi, 2m, 

24^1. 
Templiers 13H, 1341, 1353. 
Teresa de Béarn H33. 1477. 
Terrains de traosition 2423. 
Terrena IGuy de) Uil. 
Tertiaire (bassin) îl7, 255. 485. 

487. 
Tertiaire (mer) lie. 
Testament des consuls 1173. 
TestLidoPerpiniBna;roij' Tortue. 
Tet (La) 177. 2i-.\ 321, 551, 58a. 878, 

912. 
Tet et l'Agly (La) 140. 
Théàlre catalan 2311. 
TheatrumMundi 635. 
Thésa 2816. 
Thésan (de) 12:^'9 
Thésaurus; roir Dictionnaires. 

Thoren (barons de) 1866. 

Thuès37l, 376. 17Ï5. 

Thuir 11. 97(1, lïjiï, 15%, 1671, 
176", 19711, 1974. 

Tiers-Ordre 1 li)7, 2714, 

Tiran o Ulanch -'111. 

Tisserands 7ÎT. 

Tixedur 567 

Toira 1369, 1515. 

Torrents 666, 2.5ii. 

Tortue 19,', 193, 105, 4!N1. .WO. 

Touloujes (Concile de) 1' :>i. 

Touluujes (foroffes tlei ±^-^. ï:il, 
ïSl. i'9-'. :!iï. 

Tourncfort 431. 

Trabueflyres i'^ui 1S17, i',i^), 

Trail d'L'niiiii a.el w:, 

Trailé des eaux minérales 
-■s.. l,i,s", :i.s-. 

Traités "■» 9f(:.'",l0lï. insi, 1111, 

1,")U, 

Tramoiilane iLa uii_ 
TraiiciKia d'.Ainbuillu 167. 
Travailleur républicain lLe)l51 



Tremblements de terre. 1A<, %39, 

2119. 
Très (libre de) 2133. 
Tresiuals 'Wi. 
Tribune Ijbre (La) 128. 
Tricbius Novi 401 
Trifoliuin -t'iJ. 
Trinitaires 1325, 
Trombe 191. 
Troubadours 20t9, 206e, 2068. 

2069, 2070, 2083, 2093, 2154, 2812. 

2815. 2816. 
Tuchan 17.59. 
Typograptiie 2162, 

U 

Ultrera 1275. 1636. 

Union (L')liO. 

Union communale (L') 119 

Union commerciale (L') 124, 

Union des Instituteurs et des 

lustitutrices(L')i]3. 
Universités 738. 
Ur 1785. 
Urbanya 1721. 
Urgel 1283. 

Urrutia 1219, 2652, 2653. 
Usages 1831,". 
Usages locaux 894. 

V 



Vaisselle d'argent 2261. 




Valant -'7:)5. 




Valboniie 159il, 1716, 2782. 




Valdi'^s 151H. 




Vall de Finies 352, 




Vallespir -W, M'J, 578, 596, 


600 


Vniiban llii7. 




Vcdrllc i:.;\ 
Vclo--(rati.liin U:. 





— 551 — 



Ventes judiciaires 1991, 
Vénus Pyrénéenne 2837, 2838. 
Vérité (La) 91. 

Vernet (près Perpignan) 1639, 
2518. 

Vernet les Bains 83, 159, 282, 285, 
2SS, 289, 290, 291, 293, 294, 304, 
30^>,308, 315, 318*, 333, 348*, 362, 
380, 563, 1693, 2266, 2132. 

Verrerie 2488. 

Vesian 002. 

Vialar 1572. 

Vicdessos 482. 

Vicomtes 102^, K'31, 1079. 

Vie publique 116. 

Vignes, vignobles 904, 911, 918, 
923, 938, U50, 'J57, 2511. 

Vilallongue 1495 

Vilalte 1525. 

Vilar abbé) 1175. 

Vilar (Etienne) 1507 

Villefranche-de-Conllent 482, 
678, 98'.), 1614, 163S, 2317, 2388, 

2778. 



Villemolaque 1786. 
Villeneuve-de-la-Raho 606, 1626. 

167-, 1747. 
Vinça 1406, 1407. 1634, 1645, 1658, 

1741, 1762, 1768, 1774, 2340, 2503. 
Vins 845, 891,2511. 

Visita de! Général 1841. 

Voie romaine 604, 605, 607, 615, 

616, 620, 623, 624, 629, 630. 
VolcanisatioDS 239, 
Vrai chrétien (Le) 144. 
Vulgate 2114,2115, 2824. 

X 



Xatard et Xatart 431, 447, 1580. 



Zinc 232. 



ADDITIONS ET CORRECTIONS 



N* 12. — Note complémentaire: VAlmanach du département 
des Pyrénées- Orientales.., Perpignan, P. Tastu père et fils, 
M"' Antoinette Tastu, parut dans trois formats: in-12, io-16 et 
in-18. 

A partir de 1834, il fut intitulé : Almanach ou Annuaire des 
Pyrénées-Orientales. 

En 1840, le titre devint : Almanach ou Annuaire adminis- 
tratif, ecclésiastique, militaire et commercial du département. 

A partir de 1841 : Almanach administratif et Annuaire admi- 
nistratif des Pyrénées-Orientales. 

N" 42. - Lire : M. de Nanleuil et non : M. de Nauteuil. 

N* 201. — A paru dans les Comptes-Rendus hebdomadaires de 
V Académie des sciences, 1887, t. civ, p. 1553. 

N* 214. —Le titre de l'ouvrage original est le suivant: Penck. 
Die Eiszeit in den Pyrenaen. 

Dans Mitteilungen des Vereins fiir'Erdkunde zu Leipzig, 1883, 
p. 163-1231. 

N* 254. — Corrigez : Dans Comptes rendus hebdomadaires de 
l'Académie des sciences, 1887, t. cv, p. 318-321. 

N' 268. — Ajoutez : Reproduit dans Le Papillon des 7, 14 et 
21 juin 1885. 

N^ 280 bis. — Carhère (Thomas). Traité des eaux minérales 
du Roussillon. Perpignan, J.-B. Reynier, sans date [1756], in-8 
de 6-166 pages, plus 3 pour l'approbation et le privilège. 

N" 380^. — Carrère (Thomas). Disserta tio. An rerœ phthisi 
piilmonari, ultimum gradum nondum assecutœ, aquœ Prestenses, 
rul(f(j de La Presto. Perpignan, J.-B. Reynier, 1748, in-4. 

N*» 380^ — Carrèhk (Tiiomas). Esmi sur les eaux minérales de 
yossa en Conjhnt. Perpignan, Guillaume Simon Le Comte, 
1754, in-12. 

N" ii98. — Rétablir ainsi les noms des auteurs: [Bérard 
et Anglada]. 

N" 318. — Lire : Silhol au lieu de Filuol. 

N" 320. — Ajoutez: Cf. Nouceau système de forage employé à 
Perpignan par M. Faucelle. 



— 554 — 

Dans Œîwrts compléter d'Arago, ParH Gide et- J; teudry, 

1856-1862, 17 vol. in-8', t. vi, p. 455. 

N* 348. — Lire : Masse au lieu de Massé. 

N» 521. - Compléter de la façon suivante : Taylor (le baron J.), 
Nodier (Charles) et Caillaux (Alphonse de). 

N» 545. - Ajoutez la note suivante: La première édition* avait 
paru chez Latrobe avec le seul nom du* docteur Seriziat. 

N" 563. — Note additionnelle : La préface du livre de 
MM. Joanne (P.) et Raymond (Charles) dit : «Cet itinéraire est 
le premier Guide spécial qui ait été consacré an départèrmeat. » 
Or, dès 1>^4^, Henry avait publié son excellent Guidt en Rou»- 
sillon et, en 1879, M. Pierre Vidal ava-it fdril paraître son Guide 
historique et pittoresque dans le département des Fyrénées- 
Orientales. 

N» 594. — Complétez ainsi : Paris, Rignoux, sans date [1832], 
in 8 de 16 pages à deux colonnes. Carte et figures dont^un« 
« Vue du Canigou », dessinée par Jaubert de Passa'. 

N" 651.— Au lieu de Beaudrand lisez : Baudrand. 

N* 763 bis.— Conseil Central dlwjgiént publique et de salubrité 
des Purènèes-Orientales. Compte-rendu des traraiix. Perpignan, 
imprimerie de ï Indépendant, 1888-1891 , Ch. Latrobe, 1892-ied9; 
imprimerie de \ Indépendant, 1895-19J1 ; imprimerie de La' 
République, 190;^ Il fascicules in-8. 

Le 1" fascicule porte un Exposé sommmre, 1849-1883. Rédac- 
teurs: M. Léon Ferrer, puis le D' Joseph Massot. 

N" 778. — Complétez : Marge (abbé). Essai sur la manière de 
recueillir les denrées de la Province de Roiissillon, à moindre 
frais: de les améliorer, ainsi que les terres; et sur les aulres 
avatitages (luelle pourroit retirer. Par M. IWbbé Marcé, prêtre, 
curé (Ir In Paroisse de Corneilhi-dela'Rîriére. 

Perpignan, C Lo Comte, 1785, in-12 de 108 pages. 

N' 967. — Au lieu de: Aniucolôqia cristiana, lire : Nociemsât 
Anjucoloçiid snqradd catalana. 

Vich, viiida do R. AiifîJada, 190.', in-8 de 647 pages. Figures. 

N" ')76. Ajoutez: imprimé à Barcelone par Caries Amoros. 

N" 982. — Note complémentaire: Le mc^me, Paris, Frédéric 
Léonard, 1680, in- 4" do 76 pages. 

Lo toxto du traité dos Pvrénées fut publié, d'autre part, en 
castillan, à Barcelone, chez .lalabort. 1660, in-fol. de 8 pages, 
Madrid, chez Garcia Morras, 1660, in-4 de 127 pages. 



N* 986. — Note additionnelle. C'eçt la première éfditioa d^ 
Desclot. Elle fut faite d'après un manuscrit de la Biblio^hèquje' 
nationale de Paris. Pour. leS; autr^a, éditions, voir Ma866- 
Torrents, Manuscrits catalans dt la Biblioteca nacional de 
Madrid, p. 138-UO. 

N" 1003. - Note complémentaire c L'édition de Tomicb anté- 
rieure à celle de 1534 fut imprimée à Barcelone par Jean 
Rosembach en 1495. Voir Massé-Torrents, Manuscrits catalans 
de la Uiblioteca na4:ional de Madrid, p. 166. 

L'édition de 1534 a été réimprimée à Barcelone en 1836i à la 
Renaixema par les soins de P. Antoni Bulbena,. in-8 de 
XVI 30i pages. 

N» 1016. — Ajoutez : Une autre édition dans les Obres de Victor 
Balaguer, publiées par Tello, Madrid, 1885-1887. L'Historia dt 
Cataluiia, forme les tomes ix-xx. 

N- 1031. — Répété, à torti au n' 1079. 

N" 1106. - Lire: Çarroca au lieu de Carroca. 

N' 1130. — Lire: Cntelogne au lieu de Catalogne. 

N" 1133. — Lire: desengaiiada, au lieu de desingaùada. 

N" 1135. — Lire: Mando, au lieu de Monda. 

N* 11^3. — Complétez': Pour demander que l'on exploite les 
mines du département. 

N» 1208. — Lire: Gustave Bord, au lieu de Bard et ajouter: 
N* de janvier février 1885. 

N- 1213. — Complétez: Bulletin de la Société ariégeoise des 
sciences, lettres et arts, t. m, p. 263-282. 

N* 1280. — Au lieu de: Cruzat, lisez: Crusat. 

N* 1365. — Au lieu de: Ans, lisez : Ans. 

N" 1430. — Rectification : 11 s'agit de deux articles biograpbi- 
qucs sur Jean Massot et non de deux articles de ce médecin. 

X" 1490. — Ajoutez : Extrait de la Becue des langues romayies, 
18^^, t. xxxii, p. r)7-76 cl 12'>-115. 

N" 1510. — Corrigez : Lediku (Alcius) au lieu de (Alain). 

N" U>7". — Rôpcté, à tort, au ii^ 2732. 

N' 1702. — Complétez : Titre, page 3 (sans numérotation) : 
yenrainc en l'honurur des Saintes Hosties, par Vabbé Thèopliile 
Vassal, ancien cnn' de Vezilla-de-la-Birière, traduite du catalan 
en fratn-fiis et (lugnwnlèe jtar Vabbé E)nile lions, curé doijen de 
Thtiir. 

l^2\> bis. — Vassal {Xususlin). Sa int-Martui du Canigou. Per- 



— 556 — 

pi^nan. Cb. Latrobe, in-8 de 18 pages. Une vue de l'abbaye 
en 1902. 

N* 1830. — Lire au commeDcement de la seconde ligne 
Usaticos au lieu de Usaticicos, 

N* 2011. — Rétablir ainsi les deux premières lignes de la 
note : Outre la partie latine, le livre comprend donc une partie 
cntalane et une partie française de sorte qu'il est trilingue. 

iV 2093. - Lire Faidit au lieu de Faidet. 

N» 2106. — Note addititionnelle : Le Gay Saber, journal de 
Barcelone, publia dans les n"34 à 39 (en 1860) une traduction 
en catalan de iEssai,.. de Cambouliu. 

La Ilenaixensa succéda au Gay Saber en 1871. 

N* 2171. — Dans l'énoncé du titre, ligne 3, au lieu de consignée, 
lisez emeiiinèe. 

TABLE ALPIIAHÉTIQUE DES NOMS D'AUTEURS 

Margorie (de), lusez 215 au lieu de 2ul5. 
Marti, ii^ez 1243 au lieu de 1217. 

Renard de Saint Malo (frères), ajoutez: 2723, 2781, 2782, 2783, 
2781, 278.\ 2786, 2791, 2701, 2823, 2832. 
Wallon, lisez 2675 au lieu de 2775. 

TABLE ALPHABÉTIQUE DES MATIÈRES 

Corbière, lisez 2121 au lieu de 424. 

Corporations, lisez 720 au lieu de 728. 

Craie, //.sr:: 270 au lieu de 260. 

Dante, lisrz 2127 au lira de 215. 

Draperie, lisez 805 au lieu de 80'J. 

Enlonioioj^ie, ajoutez 2411. 

I']pidémics, lisez 2171 au lieu de 2571. 

Ksthor, lisez 21 .V) du lien de 2i58. 

Kstiidiaiilina, lisez 2l'.>8 dn Heu de 108. 

Frtos PiiViiours, lisez loi"» au lieu de 1315. 

.lounial des Py renées-Orientales, lisez 18 au lieu de 08. 

La perche, lisez 1Im2 au lieu de \<ù\). 

Louis XI. lisez ll.">l an lie(( de 1 1.'>3. 

Mines, (iJDUtez irj3*. 

Onis (d). lisez VJ<^ nu limi de VM). 



TABLE DES MATIÈRES 



Pages 

Introduction- 5 

Bibliographie Générale 

Catalogues . 13 

Périodiques annuels 14 

Revues 17 

Journaux 19 

Sciences Naturelles 

Généralités 35 

Météorologie. Climat 37 

Géologie. Minéralogie 43 

Hydrologie. Etablissements thermaux 52 

Faune 68 

Flore 76 

Paléontologie animale. L'homme fossile ou préhisto- 
rique — 84 

Géographie. 

Généralités 94 

Géographie physique et pittoresque {(H) 

Géographie historique 110 

Cartographie 115 

Sciences économiques et sociales. 

Sociologie et statistique 131 

Enseignement 134 

Institutions do charité, llygiono 138 

Coinmorco et Industrie, Arts et Métiers liO 

Travaux Publics 154 

Agriculture. Irrigation. Elevage 158 

Histoire. 

Généralités. Bibliographie historique. . 177 

Sources 178 

Histoire générale 180 

Histoire politique 192 



— 658 — 

Page» 

Histoire religieuse et ecclésiastique 228 

Familles et personnages historiques 254 

Monographies locales 279 

Mœurs et coutumes. Faits divers 310 

Droit et Jurisprudence. 

Droit public, institutions et histoire du droit.. 319 

Droit civil et criminel. Jurisprudence. Factums 334 

Langue et Littérature catalanes 

Grammaires et dictionnaires. Philologie 359 

Histoire de la littérature catalane ancienne 370 

Œuvres de la littérature catalane ancienne 377 

La langue catalane en Roussillon (1659-1901) 389 

Arcfiéologie 

Généralités 407 

Monographies 411 

Numismatique 423 

Epigraphie 429 

Sigillographie et art héraldique 431 

Supplémeyit 

Bibliographie générale . • 435 

Sciences naturelles 438 

Géographie 444 

Sciences économiques et sociales 448 

Histoire 459 

Droit et jurisprudence 506 

Langue et littérature catalanes 509 

Archéologie 513 

Table alphabétique des noms d'auteurs 52i 

Table alphabétique des matières 535 

Additions et Corrections 553 

Table des matières 557 



SOCIÉTÉ 

AGRICOLE SCIENTIFIQUE ET LITTÉRAIRE 

DES PYRÉNÉES-ORIENTALES 



COMPOSITION DU BUREAU POUR L'ANNÉE 1906 

Président d'Honneur: M. GAZES (Gustave). », C. (. 
Président: M. AURIOL (Prosper), 0. (. 
Vice- Président : M. ESCARGU EL (Henri). 
Secrétaire-Général: M. CARCASSONNE (Henri). 
Trésorier: M. le D' LUTRAND (Louis), Q A. 
Archiviste: M. COT (Bon aventure). 



SECTION AGRICOLE 

Directeur: Le Président de la Société. 
Secrétaire: M. CAMPANAUD (Laurent). 

SECTION SCIENTIFIQUE 

Directeur : M. le D' DONN EZAN (Albert), *, O A., C. Ȕ 
Secrétaire: M. le D' de LAMER (Paul), Q L 

SECTION LITTÉRAIRE 

Directeur: M. SAISSET (Frédéric). 
Secrétaire: M. FONS (Joseph). 

SOUS-SECTION DE PHOTOGRAPHIE 

Directeur: M. GILLET (Fernand), Q L 
Secrétaire: M. ARAGON (AMÉDte). 



m 






— 661 — 



SÉANCE POBLIQUE 

DU 24 DÉCEMBRE 1905 



L*an 1905 et le dimanche 24 décembre, à 2 h. 1/2 de 
l'après-midi, 

La Société Agricole, Scientifique et Littéraire des 
Pyrénées-Orientales a tenu sa séance publique à THôtel- 
de-Ville de Perpignan, salle Arago, sous la présidence 
de M. Jules Pams, sénateur des Pyrénées-Orientales. 

Avaient pris place sur l'estrade aux côtés du Prési- 
dent : MM. Prosper Auriol, président de la Société, 
Fleury, préfet des Pyrénées-Orientales, Casteil, prési- 
dent du Tribunal Civil, Gironne, président du Tribunal 
de Commerce, Batlle, président de la Chambre de Com- 
merce, E. Sauvy, maire de la ville de Perpignan, Dauthe- 
ville, procureur de la République, Capra, inspecteur 
d'académie, Roustan, lieutenant-colonel du 12* de ligne, 
Lacombe, lieutenant-colonel de gendarmerie, Escaro- 
Ferrand, président du Syndicat agricole. 

Se trouvaient également sur Testrade : MM. G. Gazes, 
président honoraire de la Chambre de commerce et de 
la Société agricole, Guisquet, secrétaire général de la 
Préfecture, E. Brousse, conseiller général, Hubert, 
directeur de l'Enregistrement, Berriis, ingénieur en chef 
des Ponts et Chaussées, Platel, directeur des Postes et 



— 562 — 

Télégraphes, Moaret, juge dHnstraction, Masnoa, con- 
seiller de préfecture, Fleary fils, chef de cabinet, 
Fraitot, principal da collège, Brial, président de la 
Caisse régionale de Crédit agricole, Rondony, vice- 
président de la Coopérative agricole, Soullier, président 
de la Section du Canigou da Clab Alpin Français et on 
grand nombre de membres de la Société. 

M. le Général commandant la 32® division d*infanterie 
avait bien voulu autoriser la musique du 12® de ligne à 
prêter son concours à cette cérémonie, et les morceaux 
qu'elle a fait entendre sous la direction de son chef, 
M. Vidal, ont été fort goûtés. 

M. Jules Pams ouvre la séance et prononce un discoars 
très applaudi. 

M. L. Campanaud donne lecture du rapport sar le 
concours agricole. 

M. 0. Mengel, directeur de l'Observatoire météoro- 
logique, donne lecture du rapport sur le Qoncoars 
scientifique et les travaux de la section des sciences. 

M. J. Fons donne lecture du rapport sur le concours 
littéraire. 

M. Â. Bausil lit le poème couronné de M. Guy de 
Morlaincourt. 

Après la proclamation des récompenses, faite par 
M. H. Carcassonne, il est procédé à la remise aux 
lauréats des médailles, diplômes et primes. 

La séance est levée à 4 heures. 



— 683 — 



DISCOURS 

De M. Jules PAMS, Sénateur. 



MESDA.MES, Messieurs, 

S'il vient un jour à la pensée d*an juriste compétent 
de relever les contradictions dont est remplie la légis- 
lation des boissons, son œuvre sera la démonstration 
décisive de la variation de Tesprit humain. 

C'est d'abord la doctrine pleinement libre-échangiste 
qui» en 1860, est accueillie par notre département comme 
un principe nouveau de rénovation économique. Précisé- 
ment, à cette époque, venait de s'ouvrir la gare de 
Perpignan. Il semblait à tous que nos vins, dont les 
qualités commençaient à être connues, conquerraient 
rapidement les grands marchés de consommation, et que 
les nouveaux traités de commerce leur permettraient 
d'acquérir rapidement une réputation mondiale. Il en fut 
ainsi dès le début. Notre pays prospéra pendant une 
longue période, mais peu à peu l'on vit s'infiltrer dans 
nos régions sous prétexte de coupages, des quantités 
considérables de vins étrangers; un jour vint où, tout le 



— 564 — 

pays viticole et plus particulièrement le Roussillon se 
trouva en présence de la concurrence brutale des prodaits 
exotiques. 

Le danger d'une telle perturbation n*était pas apparu 
tout d'abord parce que les ravages du phylloxéra, en 
diminuant considérablement la production française, 
n'avait pas rendu sensible !e darger de la pénétration 
étrangère. 

Mais, lorsque le vignoble reconstitué, vous savez au 
prix de quel labeur et de quel effort, eut redonné à notre 
production nationale toute son importance, une ardeur 
violente de réaction se produisit contre la doctrine libre- 
échangiste. 

La loi de 1892, créant le tarif général des douanes, fut 
votée et accueillie dans notre pays par un enthousiasme 
débordant. L'on ignorait alors que pour obtenir cette 
législation nouvelle, il avait fallu contracter une alliance 
avec les protectionnistes du Nord. L'on ne prévoyait pas 
que ceux-ci, grands producteurs de sucre, deviendraient 
rapidement, grâce à cette alliance môme et aux avantages 
qu'ils en retireraient, nos pires adversaires et les des- 
tructeurs de notre prospérité future. 

Le sucre devenait, grâce à l'appoint des voix du Midi, 
le maître d'une majorité parlementaire. Cet événement 
était très gros de conséquences. 

Déjà, en 1854, l'un des théoriciens de la fabrication 
sucrière, Dubrunfaut, publiait une brochure intitulée : 
« La Vigne remplacée par la betterave^ la 
pomme de terre, etc. y pour la production de 
l'alcool, » 

Cet écrivain ne se doutait pas qu'il était un précurseur 



— 565 — 

et qae les héritiers de sa doctrine pousseraient Tambition 
jusqu'à vouloir remplacer la vigne par la betterave pour 
la production du vin lui-môme. C*est à ce résultat lamen- 
table que nous sommes cependant arrivés, grâce à l'unité 
de conduite dont les représentants du sucre ont donné 
un exemple étonnant, grâce au parti qu'ils ont su tirer» 
en en exagérant les effets jusqu'à la démence^ de la 
théorie protectionniste. 

Les représentants du vin, au contraire, sont, dans leur 
défense, entièrement divisés. Quoi que nous fassions^ nous 
n'empocherons pas les représentants des Charentes et de 
l'Armagnac de défendre leurs intérêts soi-disant vinicoles 
en n*ayant en vue que la production de leurs alcools. 
Nous n'empêcherons pas les représentants de la Bour- 
gogne et du Bordelais de ne concevoir la défense viticole 
qu'en vue de maintenir le haut prestige de leurs crus 
renommés ; les représentants de l'Hérault et du Gard ne 
songent, eux, qu'à l'écoulement rapide de leur prodigieuse 
production de vin courant, tandis que les vignerons de 
l'Est et de l'Ouest ne pensent qu'à régulariser la cueillette 
de leurs vertes vendanges par des sucrages savamment 
combinés. 

Aussi sommes-nous toujours exposés à de désagréables 
surprises. Nous pouvons dire que chaque crise viticole 
s'est traduite, pour nous, par des lois restrictives de nos 
libertés ou destructives de nos véritables intérêts. 

C'est ainsi que nous avons limité le plâtrage dans des 
conditions excessives ; nous avons supprimé totalement 
la faculté de vinage ; nous avons môme consenti, dans 
un intérêt de circonstance, au sucrage des vendanges ; il 
est bon de faire cette confession à l'heure où la viticulture 



— 566 - 

méridionale invite ses représentants à demander le 
li sb >M'm» lit (lu privil^^n> des bouilleurs de cru. 

Le:» membres de la représentation feront toat leur 
devoir, soyez-en certains, ils ont reçu vos utiles avertisse- 
ments ; les remarquables rapports qui émanent de voas 
et de la Chambre de commerce, sont étudiés par eax 
avec un intérêt passionné, ils adoptent vos conclusions, 
ils apporteront à leur défense toute leur force et tonte 
leur énergie. 

Il est certain que si le malaise continue, si la situation 
s*aggrave, si la persistance des cours de misère met la 
viticulture en présence d*une situation sans issue, il faudra 
accepter et voter, d*où qu'elles viennent, les mesures qui 
pourront donner à notre malheureux pays un soulagement 
même passager. 

Mais notre souci de faire face par des mesures immé- 
diates à un désastre sans précédent et notre angoisse 
présente ne doivent pas nous faire perdre le sentiment 
de la réalité des choses et nous empêcher de préparer 
des solutions durables. 

Tout d*abord, pouvons-nous compter sur l'esprit de 
solidarité de nos voisins immédiats, de ceux-là même 
qui ont l'intérêt le plus direct à la distillation libre. Cela 
est plus que douteux. 

Chaque département a un particularisme économique 
bien déterminé. Nous devons nous tenir, nous aussi, sur 
le terrain du particularisme viticole. 

N'avons-nous pas un vignoble tout à fait exceptionnel î 
Notre département produit, dans ses hautes vallées, sur 
ses coteaux et même dans les ondulations de sa plaine 
des crus remarquables dont ont été toujours ou sont 



— 567 — 

encore tributaires les vignobles à haute réputation ; 
leurs commerçants viennent chercher chez nous les pro- 
duits qui consacrent et perpétuent leur renommée. 

Pour les vins de consommation courante, nos pro- 
priétaires^ en quantité innombrable/ ont su conquérir 
une clientèle directe qui leur est très fidèle parce qu'elle 
a pris goût à la finesse et au fruité de nos vins, variés à 
Tinfini. 

Nos compatriotes ont créé aussi des débits de vin 
naturel dans les centres de consommation, non sans 
quelque avantage, puisque beaucoup ont transformé 
en installations définitives des dépôts d'abord provi- 
soires. 

Ce sont là des phénomènes que Ton ne voit pas assez. 
Ils amortissent pour quelques-uns la violence de la crise 
et ils entretiennent chez nous la puissance d'initiative 
qui fait le fond de notre caractère catalan. 

Nous conduisons enfin nos vagons-réservoirs au centre 
môme des vignobles les plus renommés où, quoi qu'on 
dise, nos produits s'imposent par leur qualité. Dévelop- 
pons chaque année ce phénomène de pénétration ration- 
nelle jusqu'au moment où nous aurons. modifié au Centre, 
à l'Ouest, à l'Est et au Nord de la France les conditions 
de la consommation générale des vins. Perfectionnons 
nos procédés de vinification et nous deviendrons, à 
rencontre des vins de sucre, les maîtres du marché 
français. 

Personnellement, je ne puis pas croire que tant de 
peines, tant d'efforts, tant de sueur, dépensés pour 
féconder cet admirable sol roussillonnais, n'aient pas un 
jour leur récompense. 



— 568 — 

J*ai une foi profonde dans Tavenir de ce pays. Sa 
terre se prête à toutes les variétés de production ; il a 
été depuis trente ans remarquablement aménagé ; il est 
couvert de routes, les chemins de fer et les tramways 
vont le sillonner de toutes parts ; nos cols réputés 
infranchissables sont devenus des voies de communica- 
tion et des centres de ralliement. Nos montagnes inac- 
cessibles jadis, sont d*un abord très facile, — rien ne 
sera bientôt plus accessible que le Canigou, — et tiennent 
en réserve pour les générations futures des richesses 
inexplorées et d'immenses ressources d^énergie. 

J'ai foi surtout dans Tàvenir de la race môme, da 
peuple merveilleusement vivant du Roussillon. 

Il y a quarante ans, nous étions presque fermés an 
monde ; ils étaient rares ceux-là qui, chez nous, possé- 
daient la haute culture ; la langue générale était un 
idiome catalan mal épuré ; de Tantique splendeur da 
Royaume d'Aragon, il n'était resté que des souvenirs 
lointains et de très rares vestiges de littérature. 

Peu à peu a pénétré chez nous l'esprit de France. 
Cela a été une admirable rénovation. Elle s'est fait sentir 
dans tous les domaines ; aux points de vue artistique, 
scientifique et littéraire, les progrès sont considé- 
rables. 

Dans Tordre artistique, ce sont nos sculpteurs qui 
brillent surtout en ce moment. Nous avons eu, au dernier 
Salon, trois manifestations de sculpture du plus haut 
intérêt : la Fontaine Monumentale qui orne un des 
squares de Perpignan, l'Héléna, qui embellira bientôt, je 
Tespère, une place de la vieille cité d'Elne, et la figure 
si curieuse de TEvôque de Perpignan. 



— 569 - 

f La Fontaine > de Relloc, de cet artiste déjà ëminent, 
traduit révolution rapide qu'a faite le génie Roussil- 
tonnais. 

Sans avoir rien perdu des qualités de solidité, d*étade 
profonde, qui sont à la base de toute œuvre catalane, 
Belloc a, dans son groupe grandiose, développé une 
série de dgures très originales qui démontrent à quel 
point ont pénétré en lui les grandes traditions du 
XVIII* siècle aussi bien que les aspirations générales de 
Rodin. 

L' c Héléna > de Sudre est une œuvre d'une haute 
valeur. On reconnaît aussi les qualités natives du Catalan 
dans cette femme admirablement campée, majestueuse- 
ment assise. Mais l'artiste, par une véritable reviviscence 
du passé, a retrouvé les formes les plus pures et les plus 
exquises de l'art grec et il a fait jaillir de cette 
figure impériale des trésors de grâce et de définitive 
beauté. 

Gustave Violet a su combiner dans une heureuse 
harmonie deux formules d'art qui, au premier aspect, 
paraissent devoir s'exclure par leur opposition directe. Il 
a donné à son buste le caractère froidement et puissam- 
ment hiératique des belles images du moyen âge. Toute 
l'Espagne catholique se retrouve dans cette physionomie 
de prélat. L'on y revoit les lignes rigides volontairement 
heurtées dont est fait l'art espagnol et l'on est heureuse- 
ment surpris d'y rencontrer en môme temps les souplesses 
et les caresses de style qui rendent si esthétiques les 
manifestations de l'art français contemporain. 

L'artiste a été remarquablement servi par son sujet ; il 
a pu rechercher et trouver l'harmonieuse combinaison 



— 570 — 

d*ornements épiscopaax surchargés de dentelarèB et de 
joyaax et d'an visage très fin, très délicat et emprunt 
cependant d*un ascétisme qui fait revivre à nos yeax des 
époques disparues. 

Si la sculpture nous donne de tels résultats par Teffort 
de quelques-uns, soyons certains que le pays de Rigaad 
nous prépare des peintres dignes d'une telle ascen- 
dance. 

Dans l'ordre scientifique, la patrie d*Arago, vous vcos 
en rendrez compte tout à Theure, continue à être uo 
laboratoire d*études, de recherches et de décou- 
vertes et une riche pépinière d'archéologues et de 
savants. 

Dans Tordre littéraire, nous sommes encore à une 
heure de transition. Peu à peu, jour par jour, la jeunesse 
de notre pays transforme sa manière de penser et de 
dire. Partie de la pensée et du verbe catalan, elle subit 
de plus en plus Tiiiâuence de la pensée et du verbe 
français. Elle y est entraînée par le développement pres- 
que invraisemblable des publications quotidiennes. Il est 
peut-être bon de s'apercevoir que le département dont 
Perpignan est le chef-lieu, est peut-être celui qui possède, 
à son usage, la presse locale et régionale la plus 
complète. 

Cela tient au voisinage de ces deux centres de puis- 
sante intellectualité, Toulouse et Montpellier. Cela tient 
aussi à la vitalité très intense de notre population, qui 
est ouverte à toutes les discussions, qui a besoin de 
polémiques ardentes et qui se passionne si facilement 
pour toutes les causes généreuses. 

Puis ce sont les poètes, les évocateurs enthousiastes 



— 671 ^ 

de nos vieilles légendes. Ceux-^là entretiennent le feu 
sacré en célébrant la gloire du vieux génie catalaE. 
Mais ils restent ouverts aux manifestations du génie 
français et ils s'imprègnent, eux aussi, des délicatesses 
infinies de notre langue nationale qui leur permettra 
bientôt de trouver d'admirables accents et des rimes 
exquises pour célébrer le jaillissement de Tâme nouvelle 
du Roussillon. 

De tous ces progrès, de toutes ces transformations 
TOUS êtes, MM. les Membres de la Société agricole, 
scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, les 
guides discrets et éclairés. Vous faites silencieusement 
depuis de longues années l'inventaire des richesses natu- 
relles, intellectuelles et économiques, de notre pays ; 
l'œuvre que vous accomplissez est saine et forte. Vous 
avez la volonté d'y persévérer résolument. Vous vous 
tenez systématiquement en dehors du bruit de la place 
publique et vous recherchez, en hommes de sagesse et 
de haute probité, la solution des problèmes difficiles qui 
se posent devant le pays. 

Vous avez fait une perte qui paraissait irréparable, 
lorsqu'à disparu Léon Ferrer. Il fut longtemps le prési- 
dent de votre honorable Compagnie et Ton ne peut ici, 
sans émotion, saluer sa mémoire. — Depuis sa mort, 
plusieurs années se sont écoulées, vous pouvez dire 
maintenant que vous avez mis à sa place Thomme qui 
convenait. 

Votre jeune Président est de ceux qui ont reçu la 
forte éducation et Tinstruction intensive des lycées de 
jadis. Il est venu à la vie au moment où l'entraînement 



— 572 — 

ne s'appelait pas da sarmenage et où la noble émalation 
n'avait pas dégénéré en arrivisme. 

Il aurait pu, mienx que d'antres, rechercher les car- 
rières de premier rang. Il a préféré donner sa vie à 
l'entretien pieux des grandes traditions familiales et 
consacrer sa haute culture au développement des forces 
vives du pays. 

Nul mieux que lui, à ce moment où plus que jamais 
nous devons conserver les souvenirs du passé et où 
s'élabore Tavenir de notre Roussillon, n'était désigné 
pour diriger votre Société vers ses brillantes destinées. 



— 673 — 



RAPPORT 

SUR 

LE CONCOURS AGRICOLE DE 1905 

Par M. Laurent CAMPANAUD, membre résidant. 



Par ces temps de crise aiguë c*est une bonne fortune 
pour le rapporteur du Concours de 1905 de n*avoir point 
à vous inviter à faire avec lui une tournée dans les 
vignobles. La Société agricole n'a pas voulu constater 
l'inculture, conséquence naturelle de la mévente des vins 
et a désigné pour le concours de cette année, trois bran- 
ches secondaires de Tagriculture. 

1® Les reboisements ; 

2^ Les irrigations ; 

30 La bonne tenue des étables et écuries. 

Elles sont secondaires par rapport à la culture de 
la vigne ; car en réalité il n'y a guère rien de secondaire 
en ce qui concerne la culture et Tamélioration du sol. 

Tout le monde connaît assez pour n*avoir pas à insister 
le rôle important que joue pour la plaine^ le déboisement 
au point de vue climatérique. Les sécheresses prolongées 
et ruineuses que nous subissons si souvent n'ont d'autres 
causes qu'un déboisement irraisonné des montagnes dont 
les antiques forêts se convertissent tous les jours de plus 
en plus en pâturages. 



— 674 — 

L'administration des forêts a maintes fois jeté le cri 
d*alarme et depuis longtemps signalé le péril. Notre 
éminent collègue M. de Boixo et le regretté M. Calas 
ont écrit sar ce sajet des pages remarquables que les 
lecteurs de notre bulletin n*ont pas oubliées. 

c Sous un climat aussi «Acessif que le nôtre, écrit 
c M. de Boixo, la rareté des massifs forestiers augmente 
f sûrement la durée des sécheresses, les degrés de la 
f température, et laisse toute' sa vioienoe à faction des 
f vents dominants. > 
Il en est de même pour les inondations, 
c Si nos montagnes, je cite encore M. de Boixo, 
€ solidement assises sur le granit ne menacent point en 
f général d*engloutir les plaines sous les déjections de 
c leurs ravins, leur dénudation est une cause accélé- 
c rante des inondations comme ne Tout que trop montré 
c les ravages causés par les rivières durant ces dernières 
t années. » 

Malheureusement, il faut le constater, les corps élus 
représentant les cantons montagneux, les communes 
elles-mêmes, ont une tendance à entraver les efforts de 
Tadministration et les propriétaires aiment mieux les 
revenus immédiats que donnent les troupeaux que la 
perspective des longues années d'attente qu'il faut pour 
mettre une forêt en exploitation. 

Nous verrons plus loin, Messieurs, que Tappel de notre 
Société a eu très peu d'écho et que les terrains reboisés, 
que nous avons eu Toccasion de visiter, n'ont pas toute 
l'importance que nous aurions désirée. 

Notre département est un de ceux qui se prêtent le 
plus à l'irrigation. De nombreux canaux, dont quelques 



— 575 — 

ans très anciens, le sillonnent en tous sens et viennent 
apporter la fertilité et la richesse à nos vallées et à nos 
plaines. Cela proave que les hommes ont toujours fait de 
persévérants efforts pour utiliser les eaux, capter les 
sources et convertir en cultures plantureuses des terrains 
jusque-là inutilisés. 

De ce côté de réels progrès sont à mentionner. Tant 
en Cerdagne qu*en Vallespir et en Capoir de nombreux 
espaces ont été conquis par l'ingéniosité de leurs proprié- 
taires. 

C'est certainement !a partie la plus intéressante du 
concours, celle qui nous a donné le plus de satisfaction 
et la Société se fait un devoir de féliciter et d'encourager 
les agriculteurs qui n'ont pas reculé devant des dépenses 
quelquefois considérables pour mettre en exploitation des 
surfaces inutilisées ou incultes. 

Nous nous sommes occupés en dernier lieu de la bonne 
tenue des étables et écuries. 

Cette question d'économie rurale a toujours été bien 
négligée en Roussillon. Le soin, la propreté, l'aération 
des étables sont restés, on doit Tavouer, choses à peu 
près inconnues jusqu'à ces derniers temps. Et pourtant 
qui dira les perte? énormes éprouvées de ce chef? qui 
dira les maladies qui auraient pu être évitées si les pro- 
priétaires avaient veillé avec plus de sollicitude aux 
besoins d'hygiène que réclament les animaux aussi bien 
que les hommes. 

Et à un autre point de vue, intimement lié, du reste, 
à la bonne tenue des étables, se préoccupe- t-on assez de 
ces immenses quantités de déjections accumulées une 
partie de Tannée dans un coin de la ferme, très souvent 

37 



- 576 — 

en plein air, sujettes aux déperditions considérables des 
matières fertilisantes qa*elles contiennent au sortir des 
écuries? 

Messieurs, nous avons constaté quMci le progrès 
marche bien lentement. Peu nombreux sont les agricul- 
teurs, que nous avons visités^ soucieux d^assainir les 
étables et les écuries où en Cerdagne et en Capcir les 
animaux séjournent une partie de Tannée. Nous n*y 
avons remarqué que très rarement des fosses à purin, 
le fumier est presque toujours exposé à Tair, quelque 
fois sous un hangar^ mais en général ce que nous avons 
vu accuse une négligence coupable. Les quelques agri- 
culteurs qui ont porté leur attention de ce côté méritaient 
donc d'être encouragés et récompensés et la Commission 
n'a pas manqué à cet impérieux devoir. 

Sous le bénéfice de ces trop longues observations nous 
commencerons nos visites par ce que j'appellerai un 
« morceau de choix », je veux parler de la propriété de 
M. Joseph Canal, à Montbolo. 

Elle est située sur la route qui conduit d'Amélie à cette 
commune. 

La mise en valeur de ce domaine, date à peine de 
quelques années. M. Canal en est devenu propriétaire 
en 1899. Avant lui on peut dire qu'il n'existait 
pas. 

C'était une montagne dénudée et aride que des efforts 
inouïs et des sacrifices (énormes ont transformée en séjour 
enchanteur. M. Canal y a abordé de front toutes les 
cultures depuis la vigne, les arbres fruitiers, les prairies 
artificielles, jusqu'à la plantation de chênes truffiers. 
Malheureusement le programme de notre concours est 



— 577 — 

borné et je ne pais vous décrire comme je Taorais voala 
cette superbe exploitation. 

Les chênes truffif^rs, qui rentrent dans la section du 
reboisement, sont répartis sur une surface de 10 hectares 
et datent de 1901 et de 1903, c*est dire qu*iis sont, en 
tant que bois, à l*état embryonnaire. Ils ne pourront 
donner des résultats appréciables que dans 10 ou 15 ans. 
Il convient de féliciter M. Canal qui n*a pas reculé devant 
cette longue période d*attente. La production obtenue par 
les rares chênes truffiers anciens, disséminés sur quelques 
hectares, lui donne les plus grandes espérances pour 
l'avenir. Nous ne pouvons lui souhaiter qu*une brillante 
réussite. 

Ces plantations sont admirablement tenues^ les jeunes 
pieds judicieusement élagués et le sol débarrassé des 
ronces et autres plantes parasites qui auparavant Ten- 
combraient. 

Je note pour mémoire la création de magnifiques 
vergers plantés de : 

2.000 pommiers, 

500 poiriers, 

120 pêchers, 

24 noyers. 

La production du domaine se compose donc de luzernes, 

fourrages, fruits, truffes et bétail. 

Pour transformer ainsi qu'il Ta fait de vastes garrigues 
incuites, M. Canal s'est préoccupé d'y amener des eaux. Il 
a capté pour cela deux sources: la première dite de Saint- 
André, de beaucoup la plus importante, se trouve à une 
altitude de 575 mètres, sa production moyenne est de 3 litres 
à la seconde, soit 260 mètres cubes en 24 heures; l'autre, 



— 578 - 

dite soarce Saint-Jean, est à Taltitade de 560 mètres et 
donne 1/2 litre à la seconde on 73 mètres cubes en 24 
heures. Mais il ne suffisait pas de trouver la quantité d*eau 
nécessaire aux besoins des terrains mis en culture, il 
fallait la conduire. C'est ici, Messieurs, que l*eflfort le 
plus considérable a été donné. M. Canal a fait bâtir sept 
réservoirs, de capacités différentes, contenant ensemble 
708 mètres cubes, qui par 600 mètres de canalisation 
souterraine en fonte, 5.000 mètres à découvert et 
200 mètres en poterie irriguent 200 hectares de cette 
superbe propriété. 

Je ne m'arrêterai pas longtemps sur les locaux d'ex- 
ploitation. 

La bergerie loge en ce moment 70 botes à laine et 
donne un revenu annuel de 1.000 francs. Elle est 
amënagée d*une façon pratique et toute moderne, de 
même récurie, la vacherie, la porcherie ne laissent rien 
à désirer sous le rapport de l'hygiène et de la propreté. 
M. Canal n'a pas cru devoir y installer des fosses à purin, 
mais les litières n'en restent pas moins à sec, car les 
purins sont amenés par des rigoles dans des fosses situées 
dehors. 

Messieurs, en transformant un pays naguère pauvre et 
peu productif, rn répandant autour de lui le bien être, 
en rendant au î?ol sa naturelle fertilité, en faisant d'un 
site délaissé un des plus beaux coins du Roussillon, 
M. Canal a donné un bel exemple à suivre à ceux qui, 
comme lui^sont privilégiés de la fortune et la Commission 
a cru aller au devant de vos vœux en lui décernant la 
plus haute récompense dont elle dispose, la médaille d'or. 



— 679 — 

M. de Lamer est un émule de M. Canal. Gomme lai 
il s*applique, en agriculteur consommé, à disputer le sol 
aux bruyères et aux ronces pour le livrer à la culture. 

Il nous a présenté les travaux de canalisation de sa 
propriété du Bac à Saint-Laurent-de-Cerdans. Il a capté, 
depuis longtemps déjà, à 1.800 mètres de sa propriété, 
une source abondante qui lui permet d'irriguer des ver- 
gers et des prairies. 

L'abondance de l'eau et surtout l'altitude de sa prise 
(40 mètres environ) lui a suggéré l'idée de mettre à 
l'arrosage un terrain d'une contenance de 110 ares, 
absolument inculte, situé à 20 mètres plus haut que les 
surfaces jusque-là arrosées, Â cet effet il a construit une 
canalisation souterraine amenant l'eau dans un réservoir 
en ciment, d'une contenance de 80 mètres cubes, qui se 
remplit en 8 heures. Comme ce terrain est fortement en 
pente et que les terres menaçaient d'être entraînées par 
les eaux, M. de Lamer a fait aménager en différents 
endroits 8 bouches d'eau auxquelles s'adaptent des tuyaux 
en toile qui, suivant les besoins, laissent couler l'eau 
dans des rigoles arrosant les plates-bandes ou qu'un 
ouvrier armé d'une lance, manœuvre poui^ la faire tomber 
en pluie sur les arbustes. C'est un travail fort bien com- 
pris et non moins bien exécuté. La Commission regrettant 
que M. de Lamer n'ait concouru que pour la 2® section, 
lui accorde un rappel de médaille de vermeil, et accorde, 
en outre, à son régisseur M. Giral-Brugal, qui a fait 
preuve d'initiative et d'intelligence dans la direction des 
travaux, une médaille de bronze et une prime de 
50 francs. 



— 680 — 

Le D' Venance Paraire, d'Arles-sar-Tech, concourt 
dans les trois sections. La Commission a visité son 
domaine de Fontanills et a constaté que là encore Teffort 
s'est porté sur les irrigations. 

M. Paraire a établi dans le torrent dit < Correch de 
Fontanills > un barrage en ciment et chaux hydraulique 
servant de bassin et lui permettant d'arroser des terrains 
autrefois incultes, aujourd'hui belles prairies. Un peu 
plus loin il a capté par le moyen d*un barrage construit 
de la môme façon une source dite « d'en Malpas » dont 
les eaux, comme celles de Fontanills, concourent à 
l'arrosage d'environ cinq hectares de prairie. Ces 
terrains, naturellement très frais, sont susceptibles de 
donner d'excellents résultats et de compenser largement 
M. Paraire des sacrifices qu'il s'est imposés. Malheureu- 
sement l'eau fait défaut pendant les fortes chaleurs, mais 
M Paraire se propose, pour parer à cette éventualité, 
de capter une autre source dite « d'en Bisternau » dont 
le débit ne tarit pas de toute Tannée. 

Une partie de ces travaux, très méritoires, venaient 
d'être achevés lorsque nous les avons visités, ils n'ont 
donc pas encore fait complètement leurs preuves de 
résistance. 

Comme reboisement M. Paraire nous a présenté, 
disséminés dans les ravins de son domaine, 300 noyers 
d'Amérique, un grand nombre de chônes-rouvre et de 
frênes. Tout cela n'est peut-être pas bien considérable 
mais il nous a paru que les bois, surtout ceux de châ- 
taigniers déjà anciens, (étaient bien r-iitretenus, éclaircis 
comme il convient et témoignant de la bonne adminis- 
tration du propriétaire. 



— 581 — 

Dans la 3e section, la Commission a estimé que 
M. Paraire avait encore beaucoup à améliorer au moins 
à Fontanills. Nous nous serions rendus au domaine du 
Cortal où il a établi une vacherie modèle et où il se livre 
à Tindustrie laitière avec 20 vaches bretonnes et à la 
fabrication du beurre ; mais nous ne pouvions le faire 
sans sortir du programme du concours. 

La Commission a décidé d*accorder à M. Venance 
Paraire une médaille de vermeil. 

Les travaux que M. François Dubois, d'Arles-sur- 
Tech, nous a présentés méritent, sous beaucoup d'égards, 
de servir de modèle à ceux qui, comme lui, possèdent 
des terrains en pente. Il concourt dans les sections d'ir- 
rigation et aménagement des écuries. 

Sa propriété est située sur la montagne de Montalba 
et d'un accès plutôt difficile. Il a capté une partie des 
eaux de la rivière du Mondony par un barrage en 
maçonnerie ayant à plusieurs reprises donné des preuves 
de sa bonne construction. Il a converti en prairies et 
potagers des terrains qui semblaient condamnés pour 
toujours à rinculture à cause de leur pente rapide. Pour 
cela il a édifié des murs en pierres sèches d'une régula- 
rité parfaite qui ont fait notre admiration.il est parvenu 
ainsi à arrêter les terres qu'entraînaient les pluies et les 
arrosages et à mettre en valeur une grande partie de la 
montagne. Au moment où la Commission a visité cette 
intéressante propriété, des seigles superbes prouvaient 
que l'intelligence de M. Dubois était récompensée. 

Mais raraéiiagement des écuries laisse bien à désirer. 
Il est vrai de dire que M. Dubois s'est buté dans ce 







— 662 -- 

pays» JQsqa'à présent sans chemin carrossable et très pea 
accessible, à la difScaltë des transports et à la cherté des 
matériaax. Il est plein de goût et de bonne ?olonté rt 
il se propose de faire mieax aa far et à mesure q«e la 
propriété loi donnera des reyenns. 

La Commission tient à témoigner à M. Doboia aa 
satisfaction poar ses irrigations en lai accordant ane 
médaille de vermeil. 

M. Guitard André, deMontbolo, possède 32 hectares 
environ de chénes*liàges dont la plantation s*est effectoée 
peu à pea à Taide de semis. Sur 9.000 de ces arbres 
7.000 sont en production. Les plus jeunes pourront être 
démasclés dans 8 ans. Si les plants sont de belle venue 
et pleins d*aveoir, c^est que M. Guitard les a entouréa de 
tous les soins que comporte ce genre de plantation. 
Il en a exclu tout pâturage ; sur les points où le sol 
menaçait de se raviner il a édifié des murs en pierres 
sèches, il est même arrivé à irriguer avec le plus grand 
succès. 

Il n*a pas été donné à la Commission de visiter une 
œuvre de reboisement et de prévoyance plus parfaite, 
elle a été heureuse de constater qae la réussite a déjà 
couronné cette belle entreprise, a classé M. Guitard le 
premier de la section et lui a accordé, avec ses félicita- 
tions, une médaille de vermeil. 

Nous avons visité avec le plus grand intérêt les tra- 
vaux d'irrigation que M. Marie Pallarès, de Céret, a 
fait exécuter à sa propriété du Pont-de-Reynès. 



— 683 — 

compétence, hautement reconnue^ de M. Âmade, agent- 
voyer à Céret, pour en venir à bout. 

La prise d*eau se trouve au canal de Céret^ à 
1.200 mètres des terres irriguées. La 1'* partie de 
la canalisation est souterraine et en fonte, d'une longueur 
de 180 mètres ; le reste^ avec des pentes diverses, est à 
jour. L*eau arrive de sa prise à son point terminus avec 
une rapidité moyenne de 2 secondes par mètre et la 
surface arrosée est de cinq hectares. 

C*est une œuvre considérable que la Commission a 
jugée digne d^une médaille d'argent grand module. 

M. Joseph Rogé, à Sainte- Léocadie, près de Sailla- 
gouse, est propriétaire d*un domaine de 27 hectares qui 
avant lui était, sinon abandonné, du moins fort négligé. 
Les bâtiments étaient en ruine, la réfection des toitures 
n'ayant été opérée que partiellement, les écuries n'étaient 
pas pavées, elles n'avaient ni mangeoires, ni râteliers. 
M. Roger, certes, a remis les locaux eu valeur, il a 
rétabli les écuries, les a fait récrépir, paver, mais il n'a 
pas paru à la Commission que dans ces travaux. M. Rogé 
se soit préoccupé outre mesure de l'hygiène ni môme de 
l'aération, il a naturellement couru au plus pressé, les 
planchers qu'il a refaits sont beaucoup trop bas et par 
suite du manque de fosses à purin ou au moins de 
rigoles pour son écoulement, l'air doit y être rapidement 
vicié. Or, les juments poulinières, au nombre de cinq, y 
séjournent une partie de Tannée. 

Il a été donné plus de soins aux travaux d'irrigation, 
car la propriété manquait d'eau. M. Rogé a créé des 
réservoirs souterrains pour alimenter les abreuvoirs en 



— 584 — 

cas de pénurie, il a réussi à capter plaaieors petites 
sources qui lui permettent, par des bassins et des canali* 
sations en fonte, d*arroser 7 hectares de prairie. 

La Commission a estimé qu*il convenait de récompenser 
M. Rogé pour les améliorations incontestables apportées 
à sa propriété, surtout pour les dépendes faites poar ee 
qui concerne Tirrigation, et lui a décerné une médaille 
d*argent grand module. 

M. Laverny Jean, de Céret, est un de ces agrical- 
teurs qui ont acquis, au prix d*un labeur opiniâtre, sinon 
la richesse, du moins ce qu*oii est convenu d'appeler une 
honnête aisance. Il concourt dans les trois sections. 
Propriétaire depuis 12 ans seulement, il n*a cessé depuis, 
d'apporter chaque année une petite amélioration à ses 
terres, tantôt en se mettant à la tête de syndicats pour la 
construction de chemins carrossables, en dressant lai- 
môme le plan, tantôt en créant des conduites d'eau, des 
syphons, des bassins pour irriguer ses prairies et son 
verger. 

A la vérité ses travaux de captation d'eau n*ont pas 
une grande importance et M. Laverny aurait pu arroser 
de plus grandes surfaces en donnante ses deux réservoirs 
de plus grandes dimensions, mais ses ressources sont 
réduites et. il fera mieux dès qu'elles augmenteront. 

Son écurie mérite ur.^ mention spéciale; construite sur 
le rocher elle est vaste, pavée, aérée, bien tenue. 

M. Laverny s'est rendu compte que les soins donnés 
aux animaux constituent un des éléments principaux de 
la prospérité «ru ne ferme. 

Sa propriét(^ du Bac de Riucerda ne nous a satisfaits 



— 585 — 

qa*à demi. C*est une ancienne vigne reboisée en chônes- 
lièges. Ce reboisement date de Tannée dernière et est 
encore envahi par les bruyères et les lavandes. Nous 
espérons que M. Laverny le soignera, car si en fait de 
reboisement, la culture du chône-liège est la plus rému- 
nératrice dans le présent, elle parait devoir Tôtre aussi 
dans Tavenir. 

La Commission a décerné à titre d'encouragement à 
M. Laveiny, une médaille d'argent. 

M. Corrieu Victor, de La Llagonne, concourt dans 
la r* section. 

Son écurie ne laisse rien à désirer sous tous les 
rapports. Aération parfaite, sol cimenté, plafond très 
élevé, fosse à fumier et fosse à purin. M. Corrieu mérite 
d*ôtre cité comme exemple aux propriétaires de cette 
contrée trop enclins à négliger cette chose si importante 
dans une exploitation qu'est la bonne tenue d'une étable. 

La Commission lui a accordé une médaille d'argent et 
une prime de 100 francs. 

M. Valls François, de Montferrer, est encore un 
de ces propriétaires cultivateurs qui méritent la sollicitude 
et les encouragements de la Société. 

Il a capté dans le ravin de la t Ridaule » cinq sources 
qui amènent les eaux dans deux réservoirs, l'un de 
30 mètres, l'autre de 15, et de là arrosent 3 hectares 
de prairie et divers lopins de potagers. Les mômes eaux 
arrosent plus loin une autre prairie de 2 hectares, qui 
avant n'était qu'une châtaigneraie sans valeur. 

M. Valls a fait encore une grande plantation de frui- 



— 686 — 

tiers, mais ces plantations ne pouvant rentrer dans tes 
limites du concours nous ne retenons que 200 chénes- 
lièges et une centaine de cbénes-truffiers. 

La Commission tient à encourager Tintelligence et le 
travail de M. Valls, en lui accordant une médaille de 
bronze et une prime de 100 francs. 

C'est une écurie bien tenue que nous présente 
M, Gaillarde Hyacinthe, de Planés. Nous ne pou- 
vons que le constater de nouveau car il a déjà été primé 
pour cela en 1893. Cependant nous remarquons certaines 
améliorations telles que constructions de hangar et gre- 
nier à foin. Mais M. Gaillarde concourt aussi dans la 
section des irrigations. Là, TefiFort est évident, car dans 
ce pays, la sécheresse pendant Tété se fait vivement 
sentir. Il a capté, à 500 mètres de sa ferme, deux sour- 
ces, et par une canalisation souterraine, fort coûteuse, 
est parvenu à alimenter ses écuries et ses locaux 
d'exploitation. 

La Commission n'a pas été indifférente à ce travail et a 
accordé à M. Gaillarde, un rappel de médaille d'argent 
et une prime de 50 francs. 

M. Saloat Jean, de Matemale, est un propriétaire 
fort ingénieux. Il a déployé ses efforts pour arriver à 
irriguer une prairie qu'il possède devant sa maison. Or 
l'eau est rare à Matemale. Par des drains en bois, à la 
mode du pays et aussi des canalisations en poterie, il a 
utilis;^ les irioindres petites sources, je dirai môme les 
moindres suintements, qui lui ont paru susceptibles 
d'augmenter le volume d'eau n»'cessaire pour arroser son 



— 587 ^ 

pré de 40 ares. Il a, de plus, creasé sous une maison 
voisine un acqueduc amenant reauànn abreuvoir public, 
établi dans sa propriété, ce qui lui permet de recueillir 
les déjections laissées par les animaux du troupeau 
communal. 

La Commission a félicité M. Salvat sans réserves, et 
lui a accordé une médaille d'argent et une prime de 
80 francs. 

M. Gros Sébastien, de Sahorre, a mis en valeur un 
terrain, réparti en diverses a-^sises, d'une contenance 
de lôO-ares. Pour arroser la partie inff^rieure, il a cons- 
truit lui-môme un canal de 200 mètres, prenant les eaux 
dans la Rivière de Py. Pour la partie supérieure, ce 
propriétaire intelligent a capté les eaux d'infiltration 
provenant du canal de Thorent et les a amenées par une 
canalisation de 100 mètres, soutenue par un mur, qu'il a 
lui-môme bâti. Il se propose de continuer ses défriche- 
ments et d'agrandir ses réservoirs. 

La Commission lui accorde une médaille d'argent et 
une prime de 50 francs. 

M, Garrigue Michel, de Prunet et Belpuig, pré- 
sente une propriété de 282 hectares, boisée en chônes- 
verl. Bien des arbres sont susceptibles de donner une 
bonne végétation, mais en général ils sont buissonnants, 
par suite d'une dépaissance intense. Les chênes-lièges, 
du Mont Saint-Hélène ont été plantés beaucoup trop 
vieux pour donner une réussite convenable. Le pâturage 
des moutons paraît être l'idée dominantr» de M. Garrigue 
et c'est cette pratique en contradiction avec toute pensée 



— B88 — 

de reboisement qui stérilise ses efforts. Il ne se dissimale 
pas que la méthode qu*il emploie est mauvaise, mais il 
objecte que sa propriété est affermée, qu*il ne peut 
changer les clauses de son bail et se trouve dans l'impos- 
sibilité de mettre en défends les terrains qu'il reboise. Dès 
que son bail sera venu à terme, il modifiera sa façon 
d'agir et rompra avec ses anciens errements. 

Pour encourager M. Garrigue, et surtout pour lui 
tenir compte des dépenses que lui ont causées l'établisse- 
ment d'un réseau très important de chemins carrossables, 
la Commission lui a décerné une médaille d'argent. 

M. Soubielle Pierre, du hameau d'Espousouille, 
exploite sa propriété avec son fils Dominique. Il s'est fait 
inscrire dans les l^'^et 3* sections du concours. Ses étables 
ont été construites en 1898. C'est une installation bien 
aménagée, l'aération y est parfaite, quoique les plafonds 
soient un peu trop bas, et la propreté en est remarquable. 
M. Soubielle en a disposé le sol en pente, ce qui lui 
permet de recueillir les purins dans une partie destinée 
à cela. Il tient ses fumiers sous un hangar, à l'abri des 
intempéries, mais par suite du manque de fosse, la 
déperdition est sensible. M. Soubielle n'en mérite pas 
moins les félicitations de la Commission. 

Nous avons visité ses deux forêts composées de pins 
silvestres et à crochet et de quelque peu de hêtres. 
Elles nous ont paru bien entretenues et éclaircies con- 
venablement. 

La Commission décerne à M. Soubielle, une médaille 
d'argent et une prime de 50 francs à son fils Dominique. 



— 589 — 

M. Marty François, de Canaveilles, a planté-, sur 
une propriété qu*il possède sur la rive gauche du ravin 
de la Ricolbe, des peupliers, des aulnes et des noyers 
afin d'arrêter rafifouillement des berges. Il y a pleinement 
réussi. Au « prat del Torrent » il a fait encore des 
plantations de peupliers et d*aulnes, où il interdit le pâtu- 
rage. A une auti-e propriété, dite t Au Couscouillas », 
M. Marty a bien fait des plantations, mais le bétail a tout 
dévoré et tout détruit. 

La Commission a cru qu'il convenait de reconnaître les 
efiforts de ce partisan du reboisement, efforts qui, sur 
certains points ont éto couronnés de succès, et lui 
a accordé une médaille de bronze et une prime de 
40 francs. 

Sur la rive gauche du ravin de Ribas, Madame Pech 
Marguerite, de Ria, a capté une petite source qui par 
deux fois en 24 heures remplit un bassin de 5 mè- 
tres cubes et lui permet d'arroser un petit jardin de 
50 mètres de long sur 4 mètres de large. 

La Commission accorde à Madame Pech une prime de 
25 francs pour cette judicieuse disposition qui lui permet 
de cultiver des légumes sur un terrain aride et aban- 
donné. 

La Commission de sériciculture s'est transportée, cette 
année, dans les cantons de Perpignan, Latour-de-France 
et Millas. 

Si dans les deux premiers cantons le nombre des 
éducateurs diminue tous les ans, il n'en est pas de 
môme dans celui de Millas, où la Coramisîîion a visité 
162 éducateurs, alors que seulement 43 éducateurs de 



— 600 — 

Latour et de Perpignan ont demandé à recevoir ta yi 
de la Commission. 

Toutes ces <^dacations, à de très rares exceptions p 
sont irréprochables et conduites avec beaucoup de s 
aussi la Commission a-t-elle souvent hésité avan 
décerner les récompenses que les éducateurs doivei 
la libéralité du Conseil général des Pyrénées-Or 
taies. 

Messieurs, avant de clôturer ce rapport, s'il faut ji 
un coup d'œil d'ensemble, je dirai que sans avoir 
absolument satisfaisant, le concours de 1905 n'a pas 
médiocre. 

La première section en a été la partie faible, et cep 
dant qu'il me soit permis d'ajouter que nous avons 
dans diverses exploitations une tendance bien marqué 
sortir de la vieille routine et vous avez pu constat 
Messieurs, que nous nous sommes fait un rigoun 
devoir de récompenser dignement les propriétaires 
se sont engagés dans la voie des améliorations et 
progrès. 

La deuxième section ; l'irrigation, qui est celle ^ 
résultats immédiats, partant la plus importante, est ai 
celle qui nous a le plus satisfaits. Tous les concurre 
ont produit dos œuvres méritoires et les ressources d< 
disposait la Société, n'ont pas permis à la Commiss 
de récompenser, comme elle l'aurait voulu, les efforts 
chacun. 

La section : reboisement, nous a montré que d'i 
menses progrc'^s sont à faire. Grandes sont les surfai 
qu'il serait facile de conquérir sur les landes dénud< 



— 501 — 

oa broussailleases. De belles plantations, celles de 
MM. Gaitard et Soubielle, sont à citer, mais constatons 
une fois de plus que ce . sont des cas isolés. Espérons 
pourtant, avec M. de Boixo, que c le retour d*une ère 
plus prospère remettra tôt ou tard les bois en honneur 
et que notre beau Roiiasillon n'ajoutera pas son nom à la 
liste déjà bien longue des pays méditerranéens désolés 
sinon ruinés par le déboisement. > 

Avant de céder la parole au rapporteur de la section 
scientifique, j'ai divers devoirs à remplir. 

Je dois d'abord remercier, au nom de la Société agricole 
toute entière, M. le Ministre de l'agriculture qui nous 
permet chaque année de stimuler les bonnes volontés, 
de constater les progrès accomplis et de les récompen- 
ser, remercier aussi le Conseil général qui nous aide de 
son mieux dans l'œuvre entreprise et vous tous enfin. 
Messieurs, qui vous intéressez aux choses de l'agricul- 
ture, qui êtes venus rehausser de votre présence l'éclat 
de cette fête du travail et nous apporter le précieux 
témoignage de votre sympathie et de vos encourage- 
ments. La Société agricole reconnaissante saura se mon- 
trer digne de votre confiance. 



— 502 — 



RAPPORT 



SUR LB8 VI8ITB8 FA1TB8 PAR 



LA COMMISSION DE SÉRICICULTU 

DANS LE CANTON DB MILLAS 
Par M. le Capitaine XAMBEU, membre résidant 



LMnstallation des magnaneries à Millas laisse on pc 
désirer; comme dans la vieille coatamei les ters a 
confinés en nombre, dans des appartements bas, ] 
éclairés, le matériel y est assez bien entretenu; pour q 
fut parfait, il serait bon qu*appartements et maté 
fussent passés chaque année au lait de chaux ; les cli 
en roseaux achèvent de disparaître. 

A Saint-Féliu-d'Amont, à Néflach, le local affectéi 
éducations y est un peu plus aéré, mieux éclairé et 
dimensions en rapport avec les éducations. 

L*art du magnanier dans les trois communes visit 
y est exercé avec entente, avec connaissance parfa 
des détails, aussi les éducations soignées comme elles 
sont, pourront donner un appoint de 2 k. 500 à 3 kiloj 
par gramme de graine ; la récolte a été vendue à forfait 
3 et à 4 francs le kilo de cocons, ce qui est insuffisant; po 



— 593 — 

que la sériciculture prit un plus grand essor dans notre 
département^ aujourd'hui exempt de toute maladie et où 
par suite les éducations se comportent bien, il faudrait 
un prix plus rémunérateur ; 5 francs le kilogramme à la 
livraison. 

Dans les communes visitées par la Sous-Commission, 
la campagne s'annonce bien ; quelques éducations sont à 
la bruyère, la plupart ont franchi la crise critique de la 
5® mue ; certaines sont en retard de par la volonté des 
industriels qui ont tardivement livré leurs graines, il 
n*est pas possible, en c'est état, d'apprécier de la valeur 
de ces dernières, qui appartiennent à une race particu- 
lière de Chine. 

La race actuelle qui est issue des nombreux croise- 
ments dont elle a été l'objet, donne des vers d'un beau 
blanc luisant, se comportant fort bien; quelques variétés 
noires et zébrées plus rustiques et mieux en vigueur sont 
élevées concurremment avec ces premières; à ceux-là, 
faut-il encore ajouter la race des Pyrénées. 

Nous n'avons pas trouvé cette année une régularité 
parfaite dans la marche des éducations: la cause en 
est-elle aux brusques changements de température subits 
en ces derniers temps? C'est probable. 

Ria, le 29 mai 1905. 



— &04 — 



RAPPORT 



SUR LB8 VI6ITB8 PAITB8 PAR 



LA COMMISSION DE SÉRICICULTURE 

Dans les commîmes de Toulooges et Latoor-de-FraDee 

Par M. E. COMBES, membre résidant. 



En conformité de la mission qui nous avait été confiée» 
M. le D'' Gros et moi, nous sommes rendus le 29 mai 
dernier à Latour-de-France pour procéder à la visite des 
éducations de vers à soie. 

Nous avons d'abord eu le regret de constater, que 
dans ces contrées, le nombre des éducations diminue tous 
les ans d'une manière très sensible et que plusieurs 
communes, notamment Estagel et Montner, ont complè- 
tement abandonné cette industrie. La race élevée est la 
Milanaise, et le prix des cocons (3 francs environ), ne 
serait pas assez rémunérateur. 

Par contre, nous avons eu la satisfaction de voir que, 
soit par suite des bons conseils donnés par nos prédéces- 
seurs, dont nous nous efforçons de suivre l'exemple, soit 
par des procédés d'élevage mieux entendus, toute trace 
de maladie épidéraique a complètement disparu et que 
toutes ces éducations, sauf de très rares exceptions, sont 



— 505 - 

absolument irréprochables et condaites avec beaucoup 
de soin, nous mettant souvent dans un réel embarras 
pour le choix à faire, quant aux récompenses à accorder. 
Le seul côté défectueux est i*aérage et la propreté qui 
laissent souvent à désirer. Tous nos efforts tendent à y 
remédier. 

Pour la commune de Toulouges, nous y étant rendus 
le 24 mai dernier, nous avons trouvé les éducations 
beaucoup plus en retard que les années précédentes, soit 
par suite de l*époque plus tardive de la mise en incuba- 
tion, soit que la race choisie (race Chinoise), fut moins 
hâtive. Nous avons été forcés de renvoyer notre visite à 
une date ultérieure. 

Nous nous y sommes rendus pour la seconde fois, à 
la date du 7 juin, et, malgré cette date reculée, de nom- 
breuses éducations n'étaient pas encore parvenues à la 
montée, quelques-unes môme n^étaient qu*au commence- 
ment de la quatrième mue. 

La race uniquement élevée cette année dans cette 
commune est la race Chinoise, peut-ôtre moins hâtive ; 
nous craignons cependant que le retard apporté à Tincu- 
bation ne puisse être nuisible aux jeunes sujets qui, à 
leur éclosion pourraient ne pas trouver une nourriture 
assez délicate. C'est une simple appréciation que l'avenir 
se chargera de juger, vu que c'est la première année 
que nous la voyons élevée sur une aussi grande échelle, 
et que nous n'avions jusqu'ici trouvé que des éducations 
partielles destinées au grainage. Aussi avons-nous tenu 
à faire à leur égard une enquête aussi approfondie que 
possible et venons vous en rendre compte. 

Cette race est assez robuste, de taille sensiblement 



- 696 — 

inférieure à la Milanaise, et semble bien moins redouter 
les inconvénients de Tagglomération que celle-ci. Son 
élevage est un peu moins long et se trouve réduit de 
deux à trois jours, de là évidemment moins de travail et 
moins de chances d*accidents, plus particulièrement à 
redouter à cette période de Télevage. La soie obtenue 
est plus fine, et le prix des cocons d'un tiers 
au moins plus élevé. 

Par contre, Tautre espèce donne un rendement beau- 
coup plus élevé, près du double (en considérant le 
rendement de cocons obtenu, par gramme de graine mise 
en incubation). Les larves de la nouvelle espèce sont 
très souvent, presque toujours irrégulières ; dans quel- 
ques éducations souvent à Texcès^ ce qui nous ferait 
craindre que cette i*ace ne soit moins saine que Tautre, 
et ce qui nous confirmerait dans cette manière de voir, 
c*est que nous avons trouvé une éducation atteinte de 
fiacherie^ ce que nous avions la satisfaction de ne plus 
trouver nulle part, et ce dont il ne reste plus de traces 
dans Tautre espèce, dont toutes les éducations sont 
absolument réussies, comme nous avons eu le plaisir de 
vous rindiquer pour les éducations de Latour-de-France. 

A notre avis, c'est une race qui pourra être très utile, 
pour lutter contre les qualités de soie de Chine et du 
Japon, mais qui demande à être sélectionnée et surveillée 
de très près. 

Tels sont, Monsieur le Président, les résultats de la mis- 
sion que vous avez bien voulu nous contier et que nous 
nous sommes efforcés de remplir du mieux possible. 



— 597 — 



RAPPORT 

8UH 

LE CONCOURS SCIENTIFIQUE 



ET 



Compte reDdo des travam le la SecUoQ les Sciences 

Par M. 0. MËNGËL 
Directeur de l'Observatoire météorologique. 



Monsieur le Sénateur, 
Mesdames, Messieurs, 

Vous venez, Monsieur le Sénateur, de prononcer des 
paroles si éloquentes et d*un si grand intérêt d'actualité; 
vous venez. Mesdames et Messieurs, d'écouter, avec la 
plus légitime attention, un rapport si élégant et si docu- 
menté, que j'ose à peine en ce momeat prendre la 
parole. 

Je devrais tout d'abord, chers Confrères, me demander 
s'il m'appartient bien à moi, nouveau venu parmi vous, 
de parler de travaux auxquels j'ai pris une si petite part; 
mais le fraternel accueil que j'ai trouvé auprès de vous 
m'empêche de me dérober à la flatteuse mission que 
vous m'avez confiée. 



— 608 — 

Sans vouloir faire un discours, je vais vous donner t< 
simplement, votre indulgence aidant, le compte rendu 
nos réunions et le résultat des travaux de la section i 
Sciences et de sa petite sœur, la sous- section de Pho 
graphie. 



Petite sœur a bien grandi: créée conformément 
vote émis à TAssemblée générale de 1904, elle com 
déjà 42 adhérents, qui se livrent en commun à Tétade 
cette partie de la science, si captivante et déjà si anivi 
sellement répandue, qui permet, dans une société comi 
la nôtre, de s'entourer de documents artistiques et 
discuter scientifiquement de leur valeur. 

Ses réunions ont lieu une fols par mois, au siège de 
Société. Toutes les questions concernant la photograpl 
y sont traitées ; la projection sur un écran d*une se 
de vues et Texamen des œuvres des membres occupi 
une grande partie des soirées. La première séance a 
lieu le 27 février 1905, et pour cette inauguration 
dames avaient été invitées. Une séance analogue 
réservée à l'analyse des travaux accomplis dans le ce 
rant de Tannée et à Texposition des collections i 
associés, sera ainsi offerte annuellement. 

Les questions traitées plus spécialemenc depuis 
création de la sous-section ont été les suivantes : 

Développement des négatifs. 

Différents modes de développement. 

Obtention des diapositives. 

Tons noirs et tons chauds. — Virages. 



— 5W — 

Projections. — Ecrans. — Modes d*éclairage. 

Un grand nombre de journaux, bulletins, revues pho- 
tographiques sont à la disposition des sociétaires, à la 
bibliothèque. 

Les résultats ont dépassé les espérances. Avec le seu 
secours de Tart et du bon goût, sous le doigté de pra- 
ticiens habiles et passionnés, comme M. Gillet, le zélé 
directeur de la Sous-Section pour 1905, M. Amédée 
Aragon et le docteur Lutrand, elle rayonne déjà au 
milieu de ses aînées, de tout Téclat de son activité 
naissante et du charme de ses œuvres nouvelles. C*est 
pour conserver ces premières œuvres archéologiques et 
documentaires, dont la liste s'accroîtra chaque jour, que 
le conseil a dernièrement voté Tacquisition d'albums, qui 
constitueront certainement une partie de nos archives la 
plus souvent consultée et qui rendra bientôt cette Sous- 
Section indispensable. 



•*• 



Déjà nos honorables et savants confrères, les archéo- 
logues, sollicitent ses faveurs et demandent à la photo- 
graphie, cette fidèle compagne du Tourisme, cette auxiliaire 
précieuse de la science et de Tart, de faire revivre et de 
fixer, sous le contraste de ses rayons, les beautés de 
fart ancien roussillonnais. La Sous-Section a promis son 
utile concours pour la réunion archéologique qui se 
prépare. 

Ce sera bientôt grande fête en effet, pour la Section 
des Sciences : le Congrès de la Société française d'archéo- 
logie, devant tenir cette année sa réunion à Perpignan. 



— 600 — 

M. Chevallier, secrétaire-général, est venu de Paris à 
Perpignan et, aidé de notre dévoaé directeur, le docteur 
Donnezan, a posé les premi<^rs jalons, pour donner à ces 
assises de la science, Timportance qu'elles comportent. 

M. Lefèvre Pontalis, le zélé président de la Société 
d*archéologie, en collaboration avec MM. Bratailla et 
Palustre, les savants archivistes, qui connaissent si bien 
notre histoire du Roussillon, met la dernière main au 
programme de l'excursion. 

Enfin, M. Lucien Bertrand, proposé par notre société 
et agréé en qualité de trésorier, fait diligence pour orga- 
niser la partie matérielle de la réunion et obtenir le 
plus ^rand nombre possible d'adhésions au Congrès. 

Les visiteurs seront au nombre de 130 à 140. Osons 
espérer que les spécialistes roussillonnais sauront faire 
valoir nos richesses archéologiques et rendre le séjour 
utile et agréable aux intrépides congressistes qui se 
disposent à visiter le département. 

Depuis 1868, époque de la dernière réunion à Perpignan, 
presque tous les archéologues locaux, dont la réputation 
avait dépassé nos frontières, ont disparu. Mais les Saint- 
Malo, Puiggari, Jaubert de Passa, Campagne, Alart, de Bon- 
nefoy, de Vilar, de Boaça, de Balanda ont eu des imitateurs 
qui ont continué leur œuvre et qui présenteront aux savants 
venus de tous les coins de la France, le résultat de leurs 
intéressantes (^tudes. Nous aurons très probablement des 
communications de MM. le docteur Donnezan, Brutaills, 
Palustre, P. Vidal. Calmettes, l'abbé Torreilles. de Noell, 
Freiclie, etc., et on nous fait espérer comme complément 
à l'jeavTe «1^ M. (foison un travail de numismatique de 
MM. le doc'ear Massot, Durand L. et Puigt. 



— 601 — 

Noas entretiendrons aussi les congressistes des récentes 
découvertes communiquées à la Section des Sciences : 
l'inscription romaine de M. Campanaud; certains débris 
intéressants de Téglise Saint-Mathieu (le vieux), rencon- 
trés par le docteur Donnezan, au cours de la démolition 
des remparts ; les témoins de Texistence de l*antique 
villa romaine des environs de Saint-Estève, recueillis et 
décrits par notre savant directeur. 

Enfin, nous espérons qu*avec le concours de tous les 
amis, connus et inconnus du culte du passé, nous pourrons 
démontrer à nos visiteurs, que le Roussillon, tant de fois 
dévasté par les incursions des Barbares anciens et 
modernes, le Roussillon, dis-je, a pu sauver quelques 
débris de son ancienne splendeur et les conserver pour 
les soumettre à Tappréciation de la savante compagnie, 
qui leur fait Thonneur de venir jusqu*à lui. 



•*• 



Vous venez Mesdames et Messieurs, de me suivre avec 
la meilleure grâce, bien loin déjà sur le chemin de ce 
captivant passé; voulez-vous me permettre d'abuser 
encore quelques minutes de votre encourageante attention 
pour remonter avec vous... au déluge, et môme au delà, 
dans la nuit des temps géologiques. 

Un enfant du Roussillon, actuellement une des gloires 
de la science paléontologique française, Téminent doyen 
de la Faculté des sciences de Lyon, M. Charles Depéret, 
membre de notre Société, a pris à cœur d'éclairer les 
ténèbres géologiques qui planaient sur notre région. 
Déjà dans une étude magistrale, qui date de 1885, 



- 602 — 

M. Depéret, aidé par les prëoieosea découvertes patéon- 
tologiques de notre sympathique et savant direotear, le 
docteur Donnezan, a réussi à pénétrer les secrets de 
Torigine marine et lagunaire de ces limons, hélas! inati- 
lement fertiles aujourd'hui, qui constituent la superbe 
et riche plaine du Roussillon. Il vient, cette année, dans 
une étude très savamment documentée, dont il a réservé 
la primeur au Bulletin de notre Société, de donner par 
la géologie, la signification géographique de ce majes- 
tueux belvédère méditerranéen, le Canigou; cet antre 
don de la nature qu'on se décide enfin à exploiter, grâce 
aux efforts combinés de la Section du Canigou du Club 
Alpin Français, de la Société Agricole, Scientifique et 
Littéraire et du Syndicat d'initiative, pour la mise en 
valeur du département. 

A la séance du 15 novembre, M. Depéret faisait égale- 
ment part à la Société d'une nouvelle découverte qu'il 
venait de faire, dans les environs de Vingrau, au cours 
d'une mission dont l'a chargé le service de la Carte géo- 
logique de la France. Là une observation minutieuse de 
l'allure des calcaires urgoniens, qui continuent vers le 
N.-E. la chaîne de Tautavel, lui a montré qu'il se trou- 
vait en présence d'une nappe charriée sur des schistes 
albiens plus récents, qu'elle laisse apercevoir au-dessous 
d'elle par une large boutonnière. C'est là le témoin, pour 
les Pyrénées-Orientales, d'un phénomène tectonique, 
analogue à celui qui passionne depuis quelque temps déjà 
les géologues alpins. 

Je me garlerai b'en de passer sous silence les intéres- 
santes découvertes du collaborateur zélé que M. Depéret 
a trouvé en un de nos collègues, M. Loutrel. Ce cher- 



— 603 — 

chear passionné et méthodique augmente journellement 
notre trésor géologique : de nombreux spécimens d*une 
faune primaire, peu connue avant lui dans la région, 
figurent déjà dans la collection régionale de notre 
muséum. Muséum qui, il est bon je crois de le rappeler 
en passant, fut fondé par la Section des sciences, et a 
été le premier en France de ce genre. Il fit Tadmiration 
de M. Gaudry du muséum de Paris, et tout récemment^ 
cette année môme^ de M. Stehlin, directeur du muséum 
de Bâie. C*est à la belle présentation de la collection 
géologique régionale que M. Loutre! consacre ses loisirs^ 
en sa qualité d*amateur fervent et de membre très dévoué 
de la Commission du muséum. 

Puisqu*il faut tout dire, je vous avouerai que moi- 
môme, guidé par les judicieux et bienveillants conseils 
de M. Ch. Depéret, j*ai cherché à apporter ma modeste 
pierre à la collection scientifique de notre Société. Chargé 
de l'étude géologique d'une partie de la région frontière 
des Pyrénées-Orientales, j'ai été amené à aller chercher 
en Espagne l'explication d'anomalies que je 'constatais en 
territoire français C'est au cours de ces explorations 
que j'ai découvert, au N-0 de Figueras, un témoin 
d'une mer urgonienne très fossilifère ; découverte dont 
j'ai entretenu la Société à la séance du 10 mai. Mes 
dernières courses sur le versant espagnol m'ont conduit 
à attribuer définitivement au Danien et à un Tertiaire 
inférieur fluvio-continental la majeure partie des grès et 
marnes rouges, avec calcaires intercalés, qu'on peut suivre 
de Perelada à Ogassa, en passant par Goustouges et La 
Manère. Elles m'ont en outre montré que ces dépôts sont 
recouverts, vers le Sud, par une série Nuramulitique à peu 



— 604 — 

près complète, quelquefois accidentellement transgressive. 
A Masarach, à Viure, comme à Montbolo j*ai constaté 
la présence des calcaires à Diplopores caractériatiqaes 
du Trias supérieur. J*ai relevé également dans les dépôts 
du Crétacé supérieur et de TEocène inférieur, aussi bien à 
Masarach, à Viure, à Coustouges qu*à Âmélie-les-Bains 
et à Reynës, sur le versant septentrional de la chaîne, 
une analogie si frappante au point de vue de Tallare 
straligraphique et du faciès lithologique et paléontolo- 
gique quHI m*est difficile de continuer à considérer» ainsi 
qu*on semble Tavoir fait jusqu'à présent, le petit synclinal 
secondaire et tertiaire d*Amélie comme un bassin auto- 
nome ; je me propose de rechercher les traces de sa 
jonction avec le bassin espagnol, soit par le Bouleric ou 
le Perthus, soit par le synclinal primaire de Prats de 
MoUo-Montferrer. J'ajouterai que ce synclinal primaire, 
d'une direction S-O-N-E tout à fait anormale, me parait 
être le résultat de deux chevauchements opposés: 
l'un provenant d'un rejet du massif du Canigou vers le 
S'E ; l'autre résultant d'une poussée vers le Nord, 
avec allure de charriage, de toute la région comprise 
entre San-Juan de las Abadesas, le massif du Roc-de- 
France, et un antclinal granitique en partie arasé 
AguUana-Cabanas. 



♦•* 



Les socif^taires s'intéressent à toutes les branches de 
l'activité scientifique. Ainsi c'est avec la plus vive atten- 
tion qu'ils ont suivi l'intéressante conférence qui leur a 
été faite le 14 juin, au siège de la Société, par M. Ber- 



— 605 — 

thelot sur Tutilité d*ane langue auxiliaire internationale. 

A la môme séance ils ont également appris du docteur 
Bonzoms que Tinvention du laryngoscope était due, non 
pas au docteur Garcias, comme on le croit générale- 
ment, mais bien au docteur Baumes qui fut professeur 
au collège de Perpignan. 

La Société a reçu avec reconnaissance de M. Junquet 
d*Âmélie-les-Bains, un travail tle M. Junquet père, 
médecin à Vernet-les-Bains, travail se composant : 1° d'un 
recueil de plantes trouvées au Canigou ; 2« d'une étude 
sur les terrains où ont été recueillies ces plantes ; 3^ du 
récit d'une excursion à Notre-Dame de Nuria. 



♦% 



La Section scientifique ne se contente pas de recevoir 
et de discuter les travaux de ses membres, elle se 
préoccupe en outre d'encourager toutes les manifestations 
scientifiques qui peuvent présenter quelque intérêt pour 
notre petite patrie. C'est ainsi qu'à la séance du 10 mai, 
elle décidait de récompenser pour le concours de 1905, 
le meilleur travail s«nentiflque ou archéologique qui lui 
serait présenté ; de préférence une monographie intéres- 
sant le département. 

Le 18 octobre le Secrétaire de la Section des Sciences, 
le sympathique docteur Paul de Lamer, nous donnait 
connaissance des quatre travaux qu'il avait reçus : 

1° Le français usuel enseigné par les exercices 
de langage et de lecture. Ce travail ne répondant 
pas au programme du concours a été renvoyé à la Sec- 
tion des lettres ; 



— 6W — 

2^ Monographie de Ut commune de La Bastide, 
par M. J. OudeU Une mention honorable est attribuée à 
ce travail d'un genre un peu spécial ; 

3* Addition à la Flore des Pyrénées-Orien- 
tales, par M. Conill, instituteur à Sorède. 

M. Conill n'est pas un inconnu pour la Section scien- 
tifique : une fois déjà elle a eu le plaisir d*ôtre appelée 
à examiner le résultât des recherches de ce fervent 
observateur de la nature. Le mémoire reçu cette année, 
fort bien présenté, est un beau chapitre de plus au très 
intéressant travail auquel il consacre ses loisirs profes- 
sionnels. M. Conill nous montre les variétés nombreuses 
auxquelles a donné naissance sur le sol siliceux des 
Albères, l'espèce Lavandula stœchas, cette plante 
méditerranéende, que tout le monde connaît, de vue au 
moins, à petite grappe violette terminale en pompon 
prismatique redressé, qui couvre nos garigues ensoleil- 
lées. Mais quelle est la raison de ce polymorphisme, de 
ces diverses modalités dans révolution de la plante ? 
C'est ce qu'il serait intéressant de connaître. Un obser- 
vateur aussi méthodique que M. Conill ne tardera pas à 
nous le dire, après l'examen attentif de toutes les 
circonstances particulières qui accompagnent la cueillette 
de ses divers types : nature du sol, humidité, exposition, 
saison, etc. En attendant la Section des Sciences décerne 
à M. Conill, déjà titulaire d'une médaille d'argent petit 
raodulp, une médaille d'argent grand module. 

4* Nous avons reçu de M. Félix Saporte, étudiant en 
médecine, une étude fort bien documentée, sur une 
corporation disparue « Parayres et Teixidors » de l'an- 
cien Roussillon. Ce travail d'érudition répond point pour 



- 607 — 

point aux conditions dû concours. Il traité de la fabrica- 
tion des draps, qui pendant plus de deux siècles a été la 
principiale industrie de Perpignan. M. Saporte présente 
une étude très judicieusement ordonnée en cinq chapi- 
tres : la Corporation ; Y Artisan ; la Fabrique ; le 
Commerce, sa prospérité ; le Commerce, sa décadence 
et sa ruine, xvii® siècle. Il joint à cela une petite notice 
bibliographique qui montre avec quel soin il a discuté et 
contrôlé les curieux renseignements qu*il nous donne. 
Le tout est écrit très correctement dans un style concis, 
simple et agréable. 

Une médaille d'argent est attribuée à ce travail. Que 
M. Saporte voie dans cette récompense le témoignage de 
la valeur incontestable de son premier essai, en même 
temps qu'un encouragement à continuer dans cette bonne 
voie ; la Société examinera toujours avec le plus grand 
intérêt les communications d'un collaborateur aussi 
consciencieux. 

En dehors des travaux qui ont été présentés pour le 
concours, l'attention de la Section s'est naturellement 
portée sur un travail des plus intéressants et en môme 
temps des plus utiles, publié dans le Bulletin de 1904. 
Avec une patience dont nous sommes heureux de tenir 
compte, l'auteur a fait la table analytique des matières 
contenues dans les 45 volumes de la Société Agricole, 
Scientifique et Littéraire, en groupant ces matériaux par 
nom d'auteur. L'importance de ce travail bibliographique 
n'a échappé à aucun des chercheurs qu'intéressent les 
travaux de la Société et a comblé une lacune signalée 
depuis longtemps par tous ceux qui avaient intérêt à 
consulter nos archives. M. Comet, à qui nous devons ce 

89 



— 608 — 

laborieux travail n*est pas an inconnu pour nous : son 
mémoire sar les débuts de Timprimerie à Perpignan, lai 
avait déjà valu une médaille d*argent ; aussi est-ce avec 
un véritable plaisir que le Comité chargé de la distribu- 
tion des récompenses lui décerne, cette année, une 
médaille de vermeil. 



•% 



Par cette énumération des travaux de la Section 
scientifique et de ses collaborateurs, énumération un peu 
longue peut-être, mais que vous avez cependant écoutée 
avec une patiente bienveillance dont je vous remercie, 
vous voyez, Mesdames et Messieurs, avec quel solo 
jaloux la Section des Sciences de 1905 conserve le patri- 
moine d'activité qu'elle tient de ses aînées et avec quelle 
ardeur, de concert avec les Sections Agricole et Littéraire, 
elle travaille à maintenir la belle renommée scientifique 
et artistique du Roussillon. 



— 609 — 



RAPPORT 



SUR 



LE CONCOURS LITTÉRAIRE 

Par M. Joseph FONS, membre résidant. 



Mesdames, Messieurs^ 

La section des Lettres a eu beaucoup de documents à 
examiner. Tous dénotent, chez leurs auteurs, des con- 
naissance? littéraires et de la culture classique. Mais la 
Société n'a pu retenir que les compositions révélant un 
tempérament personnel on, tout au moins, manifestant 
la tentative de le réaliser. 

Ce n'est pas que nous ayons eu la prétention insensée 
de dédaigner l'influence des gloires littéraires, (cette 
influence, nous l'avons ressentie nous-méme, et elle fait 
encore notre joie), mais ce qu'il nous a été impossible de 
consacrer, dans le cercle provincial qui nous est tracé, 
c'est le penchant à se servir — sans chercher à les 
rénover — des idées et des mots d'auteurs illustres, 
c'est la tendance au bovarysme selon l'expression 
très heureuse de M. Jules de Gaultier. 

Nous n'avons pu admettre non plus, malgré certaines 



- 610 - 

qualités, les envois d*ane constraction désagréable qai 
péniblement portent lears rimes comme an fardeau trop 
lourd. 

La Société accorde une médaille (Targent grand 
module à M. Guy dé Morlaincourt, pour son Hymne 
au Roussillon, d*une gracieuse facture et d'une belle 
envolée. 

Le Pendu, de M. Ferdinand Benoit, a valu à son 
auteur une médaille de bronze qui se transformera, 
nous le pensons, en médaille d'argent, au concours de 
190t), si Tauteur veut élaguer de ses productions les 
tournures prosaïques qui en obscurcissent les réelles 
beautés. Il donne une aère allure à certaines de ses 
strophes : 

(( Emule de Pierre Gringoire, 
« Un poète, dans la nuit noire, 
« Vagabondait, le bras ballant, 
« Et, dans sa marche aventureuse, 
« Il s'en allait, Tâme joyeuse, 
« Tète nue et cheveux au vent. 

C'est à regret que la section n'a pas retenu Le Val 
du Tech, par M. Francis Ayrol. Non point qu'elle se 
soit arrêtée aux fautes de prosodie que cette composition 
renferme, mais il lui a semblé que l'auteur n'a pas 
donn*'^ tout ce dont il est capable, ainsi qu'en témoigne le 
joli vers que nous nous plaisons à citer: 

« cette masse imposante, 

<( Semble dans un sommeil dégager sa fierté! » 

Avec de l'application M. Ayrol peut réussir. 



-6ti - 

Passons aux poésies catalanes. 

La section a reçu qainze envois, ce qui est une 
indication (nous la saluotns avec bonheur), du réveil 
de rame roussillonnaise pour le mâle langage de nos 
ancêtres. 

Une médaille d'argent est attribuée à M. Joseph 
Pons, dllle-sur-Tet, qni a brodé une jolie chanson sur 
Fleurdeneige et le chevalier Gentil, héros de 
Verdaguer dans son Canigô. 

Une médaille de bronze est accordée à M. Louis 
Pastre, instituteur, à Perpignan. M. Pastre possède le 
sentiment de la couleur locale, et ceci est très méritoire, 
l'auteur n*étant pas catalan. Le vers est vibrant et nous 
promet de belles productions. Son Amorosa Siesta 
pleine de caressantes pensées, est émaillée d*images 
poétiques sous lesquelles^ disparaissent de très légères 
imperfections : 

« Reposa, tu també, minyona, 

(( Sota las fulles immobils, 

« Sobre las fiors, que tu n'ets uaa, 

« La mes bonica entre cent mils. 

(( Si la nit ven? Com una estrella 

(( No deixaré de t'admirar 

« Fent-té com à les flors l'abellu 

(( Mils besos fins al despertar. 

Unf^ mention très honorable est décernée à Don 
Père Salôm, de Terrassa (Catalogne), pour Tôt l'any, 
sonnets sur les quatre saisons dont Tun Hioern nous a 
paru digne d'être retenu : 



— 612 — 

« Los ci ma del Canigô daen les testes 
(( Âmarades de neus i de gelades, 
(c El glas, encar no es fos à las congestes 
(( I las portes de Naria son barrades. 

La Société se fait un agréable devoir de féliciter les 
lauréats. Quant à ceux qui n'ont pas été primés, elle a 
l*espoir de les récompenser au prochain automne, s*ils 
s*astreignent à la besogne avec courage, s*ils soignent 
avec persévérance la maturation de leurs écrits. 

J*en conviens : tout a été dit, tout a été chanté. Comme 
rhistoire, Tesprit se répète : mais comme Thistoire, 
Tesprit évolue en des phases nouvelles. 

Qu*importe qu*une belle chose ait été dite si on la 
redit bien par une écriture neuve? Virgile a imité 
Homère, Racine a imité Euripide, Boileau a imité Horace, 
et Virgile, Racine et Boileau sont grands. Sur les 
sillons des maîtres antiques, ces imitateurs ont dispensé 
leur propre génie, et Sainte-Beuve signale à plaisir les 
emprunts où Virgile a répandu de l'harmonie et de 
Toriginalité. 

Jeunes amis, ne vous découragez point devant cette 
formule trop absolue: // est impossible de percer, 
les écrioains sont trop nombreux! Incontestable- 
ment les belles-lettres, comme la viticulture, souffrent de 
la surproduction. Ne surproduises donc pas! En 
littérature comme en théologie, a dit notre grand 
Théo^ les Œuvres ne sont rionsans la grâce. Ne 

^ Théophile Gautier, préface des œuvres de Baudelaire. 



— 613 — 

soyez pas valgaires» allez dans les prés, allez sar THymette» 
butinez les corolles des tropes et distillez le miel poétique ; 
mais ne livrez le frait de vos pensées que lorsque vous le 
jugerez (soyez pour vous des censeurs sévères), digne du 
grand jour, et s*il ne vous apporte pas la gloire, il aura 
du moins l'appréciable mérite de vous satisfaire vous- 
mêmes, parce qu*il sera fils de la sincérité de votre âme 
et des vibrations de votre cœur. 

Ne surproduisez pas et ne désespérez pas! La 
poésie traverse parfois des nuage sombres: elle ne 
connaît pas d'occultation! Au cours des siècles, c'est à la 
littérature, dans sa marche parallèle avec la science, 
qu'il appartient de rendre le monde meilleur. La science 
a fouillé le ciel, la montagne et la mer: œuvre grandiose ! 
La littérature a fouillé la conscience: œuvre auguste! Et 
toutes deux, science et littérature, ont bien mérité de la 
terre qui les bénit ! 

Ne désespérez pas ! La science a détruit les légendes 
au nom de la raison humaine, mais la poésie les ressuscite 
au nom du charme et de la couleur, et la tâche n'est pas 
contradictoire. Le géologue a étudié le mont sacré et 
nous a dit: ceci n'est que du granit! Mais le poète, 
amoureux des hauteurs et des sublimes fictions, trouve 
sur le roc solitaire, burinés en caract^r^s que lui seul 
devine, les enseignements des premiers législateurs de la 
pensée humaine, et sur cet Olympe, veuf de la splendeur 
des immortels déchus, il y découvre encore des dieux ! 



— 614 — 

La constante préoccupation de la section a été d*oavrir 
toutes grandes les baies, où pénètre Tair littéraire, aax 
humbles qui. irrités de frapper vainement aux mesqaines 
chapelles, prendraient Tessor si un effort leur était pro- 
curé. Cet effort, cette petite aide dans le tremblement 
des premières envolées, nous raccordons de tout notre 
cœur. Et c*est pourquoi des associations comme la nôtre 
sont nécessaires: elles offrent aux talents hésitants, qu*un 
rêve éthéré sollicite, la ressource morale qui leur fera 
oser frapper aux portes d*azur. 

(( Sonnez ! sonnez toujours, clairons de la pensée I » 

Vous trouverez, jeunes amis, notre volonté disposée à 
accueillir, à encourager vos productions naissantes, et 
quelque limité que soit notre pouvoir, nous vous le prê- 
terons pour cultiver vos jardins de âeurs et vos champs 
d'étoiles. 

Et si, plus tard, après les contrariétés qui momenta- 
nément affaissent, — même les vaillants, — la notoriété 
couronne vos œuvres plus robustes, il nous sera permis 
d'être fiers d*avoir guidé vos premiers pas sur la voie qui 
conduit, — dans une nuée de lumière, hors de toute 
contrainte et de toute sujétion, — à la Terre Promise des 
Lettres où poussent, toujours vertes, les feuilles des 
chênes et des lauriers. 



— 615 — 



HYMNE AU ROUSSILLON 



Pour Albert Sa 
— de toute mon ( 



Je t*aime pour ta plaine ODduleuse et féconde, 
pour Téclat de ton ciel, la tiédeur de ton air, 
Roussillon ! blotti comme une crèche blonde 
entre la montagne et la mer I 

Je t*aime pour tes champs où la luzerne pousse, 
pour tes bois qui te font un magique décor, 
pour tes coteaux escaladés de vigne rousse, 
pour tes sommets irradiés de neige d'or I 

Je t'aime pour ta ligne souple de montagne 
qui vient aux golfes bleus s'apaiser et mourir, 
pour les moissons de ta lumineuse Cerdagne 
et les platanes de ton rude Vallespir. 

Et je t'aime pour les villages que tu poses 
au bord des flots, comme une gerbe de clarté, 
pour ton soleil qui fait chanter les tuiles roses 
dans le rutilement de tes matins d'été. 

Je t'aime pour tes soirs de fête, après la danse, 
lorsque les couples las sur les routes du soir 
s'égarent pour unir leurs bouches en silence 
dans la complicité du crépuscule noir. 



— 616 • 

Je t'aime pour ta race ardente, en qui ruisselle 
et bout le jeune saug des robustes amours 
pour tes filles qui sous les coiffes de dentelle 
ont le soleil enclos dans des yeux de Telours ; 

pour tes commencements d'automne dans la plaine 
lorsque les vendangeurs regagnent les maisons 
sur les lents cbarriots et les comportes pleines 
debout dans la splendeur des rouges horizons. 

Je t'aime encor pour tes romances populaires, 

— musique qui m'émeut de son murmure ami 

— chanson qui s'échappa des lèvres de nos mères 
pour voleter autour des berceaux endormis... 

Quand le dernier sommeil aura clos ma paupière, 
lorsque j'aurai tracé mon suprême sillon, 
je veux que ma poussière unie à ta poussière 
dorme sous l'olivier natal, ô Roussillon ! 

Je veux que ma matière emmêlée h la tienne 
soit un ferment nouveau de ta fécondité 
et je veux que ta voix méditerranéenne 
me berce dans la mort et dans l'éternité. 

Guy de MoRLArNCouRT. 



— 617 — 



FLORDENEU A GENTIL 



Sas manyagas encisadoras 
Gentil, ara 't fan descuydar 
Que contra nissagas tray doras 
Ton pare es sol à peleas. 

LO PASTORELLCT OB la VALL D*AltLB8. 



Senrjpre mil fadas îgDorades, 
DÎDs Testany que 's posa à lluhir, 
Ab SOS Ilabis eoemorades 
te bressolerâD, delicades, 
fias' rhora dolsa de morir. 

Que baixerâs cap à la plaua? 
Dïguis lo que 't falta al entorn... 
(( Pare y mare, grîselda blana^ 
la creu, Tarmada cristiana, 
la complanta y '1 retruny del corn. » 

Com riu baixat de la cinglera, 
escampillant perlas de neu, 
desfaig ma dolsa caballera... 
Aqueixe sera ta bandera 
ta casa payral y ta creu. 



— 618 — 

Si la oit fosca es sensé estrellas, 
Obri 'Is olls eDllahernadors. 
Ab ana armada de doDzellas, 
crits de gaerra son caotarellas, 
armas son ramelleU de flors. 

Ay I las batallas enlayradesl 
Roses, roselles, y clavells 
se llensan ab goig las armadas... 
Fuig una cobla d'Ëacantadas, 
Deixant (ot, armas y maotells... 

Sempre mil fadas igDorades 
dins l'estany qae's posa à lluhir, 
ab SOS llabis eaemorades 
te bressoleràD, delicades, 
fins' l'hora dolsa de morir. 



Jos 



— 619 — 



LISTE DES RÉCOMPENSES 

DISTRIBUÉES 

A LA SÉANCE PUBLIQUE DU 24 DÉCEMBRE lè05 



I. — Récompenses agricoles décernées par la Société 

avec la subvention de M. le Ministre de 1* Agriculture 

au nom du Gouyernement de la République. 

Canal fils, propriétaire à Montbolo, une médaille d*or; 

De Lamer Jules, propriétaire à Saint-Laurent*de- 
Cerdans, rappel de médaille de vermeil ; 

Paraire Venance, propriétaire à Arles-sur-Tech, une 
médaille de vermeil ; 

Dubois François, propriétaire à Arles-sur-Tech, une 
médaille de vermeil; 

Guitard André, propriétaire à Montbolo, une médaille 
de vermeil ; 

Pallarès Marie-Joseph, propriétaire à Arles-sur-Tech, 
une médaille d'argent grand module; 

Rogé Joseph, propriétaire à Saillagouse, une médaille 
d'argent grand module ; 

Soubielle Pierre, propriétaire à Espousouille, une 
médaille d'argent grand module ; 

Gaillarde Hyacinthe, propriétaire à Planés, rappel de 
médaille d'argent et une prime de 50 francs ; 

Corrieu Victor, propriétaire à La Llagonne, une 
médaille d'argent et une prime de 100 francs; 



- 620 — 

Salvat Jean^ propriétaire à Matemale, ane médaille 
d'argent et ane prime de 80 francs ; 

Gros Sébastien, propriétaire à Sahorre, une médaille 
d*argeiit et une prime de 50 francs ; 

Laverny Jean, propriétaire à Céret, une médaille 
d*argent ; 

Garrigue Michel, propriétaire à Pranet, ane médaille 
d'argent ; 

Valls François, propriétaire à Montferrer, ane médaille 
de bronze et une prime de 100 francs; 

Marty François, propriétaire à Ganaveilles, une 
médaille de bronze et une prime de 40 francs ; 

Peix Marguerite, propriétaire à Ria, une prime de 
25 francs ; 

Giral François, régisseur à Saint-Laurent-de-Gerdans, 
une médaille de bronze et une prime de 50 francs ; 

Soubielle Dominique fils, à Ëspousouilles^ une prime 
de 50 francs. 

SERVITEURS RURAUX 

Godail Ferréol, ouvrier agricole chez M. Depéret, une 
médaille de bronze et une prime de 30 francs ; 

Lianes Gabriel, ouvrier agricole chez M. Rogé, a 
Saillagouse, une médaille de bronze et une prime de 
30 francs ; 

Faillisse Sébastien, ouvrier agricole chez M. Joseph 
do Lacroix, à Palau-del-Vidre, une médaille de bronze 
et une prime de 30 francs ; 

Paillissé Pierre, ouvrier agricole chez M. Joseph de 
Lacroix, à Palau-del-Vidre, une médaille de bronze et 
une prime de 30 francs ; 



— 621 — 

Paigtmal Damieo, ouvrier agricole chez M. de Pon8, à 
Amélie-les-Bains, une médaille de bronze et une prime 
de 30 francs. 

Commission départementale de Sérioicalture 

Récompenses décernées à l*aide de la subvention 

accordée par le Conseil général. 

Diplômes et primes de 20 francs 

Cazenove Rosine, à Latour-de-France; Barrère Cécile, 
à Toalouges ; Péjouan Louis, à Toulouges ; Crouzières 
Joseph, à Saint-Féliu-d'Amont ; Billes Bonaventure, à 
Saint-Féliu-d'Amont ; Veuve Gil Joséphine, à Millas ; 
Castillan Michel, à Millas ; Torrens Philippe, à Millas ; 
Olive Porra Antoine, à Millas. 

Diplômes et primes de iO francs 

Bonnet Pierre, à Latour-de-France; Babou Augustin, 
à Latour-de-France ; Veuve Girbeau Marguerite, à 
Toulouges ; Roigt Esprit, à Saint-Féliu-d'Amont ; Pacha 
Emmanuel, à Néfiach ; Rafaigues Joseph, à Néâach; 
Chabrier Antoine, à Millas ; Imbert Anna, à Millas ; 
Gendre-Radonde Jean, à Millas ; Veuve Rose Cot, dit 
Prédal, à Millas ; Adroguer Raymond, à Millas ; Monier 
Auguste, à Millas. 

II. — Section des Sciences. 
Récompenses décernées par la Société pour travaux 

Scientiâques. 

Cornet, à Perpignan, une médaille de vermeil pour 
ses travaux ; 



— Ô22 - 

Conill L., instituteur à Sorède, ane médaille d'argent 
grand modale : Additions à la Flore des Pyrénées- 
Orientales ; 

Saporte Félix, à Perpignan, une médaille d'argent : 
Etude sur Tindustrie des parears et Tabricants de drap 
en Roussiilon ; 

Oudet Jules, instituteur à Saint-Laurent-de-la-Salanque, 
une mention honorable : Monographie de la commane de 
La Bastide. 

III. — Section des Lettres. 
Réoompenses accordées par la Société pour des œuvres 

Littéraires. 

Guy de Morlaincourt, à Perpignan, une médaille 
d'argent grand module, poème français: t Hymne au 
Roussiilon ». 

Pons Joseph, à Ille-sur-Tet, une médaille d'argent, 
poème catalan : c Flordeneu à Gentil >. 

Pastre Louis, instituteur à Perpignan, une médaille 
de bronze, poème catalan: « Amorosa Siesla ». 

Benoit Ferdinand, à Perpignan, une médaille de bronze, 
poème français: « Le Pendu». 

Don Père Salom v Morera, à Tarrasa, une mention 
très honorable : « Tôt l'Any ». 



— «28 — 



DOCUMENTS AGRICOLES 



Perpignan, 24 février 1905. 

Monsieur le Président du Conseil Général 
des Pyrénées-Orientales. 

Monsieur le Président, 

Notre Société a été informée que la Commission 
départementale de i*Hérault, a pris la décision de provo- 
quer une session extraordinaire du Conseil général pour 
le 27 février courant, en vue d'examiner quelles mesures 
il convient de prendre en Tétat de la crise viticole qui 
sévit si cruellement sur la région. 

M. le Président du Conseil général de PHérault, 
a annoncé qu'il devait prier ses collègues des Pyrénées- 
Orientales, Aude, Gard, Vaucluse, Bouches-du-Rhône et 
Var, de réunir les Conseils généraux pour s'occuper de 
cette question. 

Persuadé, Monsieur le Président, que la haute inter- 
vention du Conseil que vous présidez sera d'un grand 
appui pour faire aboutir les revendications de nos popula- 

40 



— 624 — 

tions viticoles, le Bureau de notre Société me prie de 
vous informer qu*il est à votre disposition pour fournir 
au Conseil général tous les documents et renseignements 
qu*il pourrait avoir à lui demander. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président, Tassarance de 
ma considération très distinguée. 

Le Secrétaire-Général, 
H. Carcassonnb. 



Perpignan, le 27 février 1906. 

Monsieur le Président 
de la Société agricole, scientifique et littéraire^ 

Perpignan, 

Mon Cher Président, 

J*ai rhonneur de vous adresser ci-inclus le texte, 
motifs et dispositif d'un projet de loi pour la défense du 
vin naturel que je viens de déposer sur le bureau de la 
Chambre. 

Je serais heureux de recevoir de la Société agricole, 
scientifique et littéraire, qui défend avec tant de zèle et 
dVnergie, la cause de liotre viticulture, les observations 
que pourrait provoquer de votre part et de celle de mes 
collègues le projet que je vous soumets. 

Veuillez agr^^er, mon cher Président, l'expression de 
mes sentiments de très sincère dévouement. 

Bartissol. 



— 625 — 



Proposition de Loi de M. E. Bartissol, 

DÉPUTÉ DES PYRÉNÉES-ORIENTALES 

Ayant pour objet la répression des fraudes dans la vente des vins 



EXPOSÉ DES MOTIFS 

Messieurs, 

La viticaltare française tout entière est ananime à 
demander la répression des fraudes sur les vins. 

Quelle que soit la région, la plainte est la môme, la 
demande est pareillle. 

Le producteur sincère, celui qui cultive les vignes, qui 
fait les frais de cette exploitation agricole tous les jours 
plus onéreuse, plus difficile; qui en supporte les aléas, la 
dépense et l'irrégularité productive ; celui-là ne demande 
qu'une chose : c'est qu'on ne livre sur le marché que les 
vins provenant réellement des récoltes. Il n'est pas 
admissible, en effet, qu'au produit, résultat de tant de 
science, de tant d'efforts, de tant de patience, on laisse 
substituer des boissons factices qui n'ont de vin que 
le nom. 

Les producteurs ont raison : l'Etat qui perçoit les 
impôts, qui retire tous les jours davantage de l'activité 
économique des viticulteurs, ne peut leur refuser une 
aussi légitime protection. 

La vigne et son produit, fournissent au budget environ 
500 millions de revenus par an. Cette culture est la plus 



— 626 — 

dépensière de toutes. Elle achète des masses d*engrais, 
dHnstruments de toute sorte, de produits chimiques. Elle 
paie, en outre, des transports, de Timpdt foiu^ier et des 
taxes de tout ordre, un revenu de 100 millions, sous 
forme de droit de circulation. 

C'est en somme la branche agricole la plus productive 
de matière imposable. 

Enfin, elle est la source unique de la vie de plusieurs 
millions de citoyens, dont les terres sont impropres à 
toute autre culture que la vigne. 

L'intérêt du trésor et une véritable nécessité sociale, 
nous commandent de défendre la viticulture, de la main- 
tenir, car elle crée environ deux milliards de produits 
par an. 

Le commerce honnête. — Celui qui achète de vrais 
vins pour les revendre, est traqué, harcelé, par un bon 
marché toujours croissant. Son honnêteté se heurte à la 
falsification la plus éhontée. Les maisons qui se respectent 
voient leurs affairps péricliter. Il semble qu'un vent de 
misère souffle sur le commerce des vins français. Partout 
le fraudeur empêche la vente des produits naturels, 
partout il inonde les marchés de produits abomi- 
nables. 

Des plaintes s'élèvent de tous les côtés ; une des bran- 
ches les plus intéressantes de Tactivité économique de ce 
pays, est ainsi mise en péril. 

Cependant, cet état de choses exerce une répercussion 

néfaste sur notre commerce extérieur et nos exportations 

diminuent. Elles étaient de 1.900.000 hectolitres en 1901. 

Elles sont tombées à 1.570.000 hectolitres en 1904. 

L'étalage de prix dérisoires, les preuves répétées de 



— Qzr — 

fraades impunies oq impossible à atteindre, porte i notre 
renom à Tétranger an préjudice énorme. 

Le commerce tout entier, constate cette situation et la 
déplore. II en demande la cessation. 

Le consommateur, en présence de cet état de choses, 
se méfie. 

Il délaisse le vin qui Tefifraie ; il porte son argent 
ailleurs. 

La consommation du thé augmente au détriment de 
notre bourse, et, peu à peu, on se déshabitue d*une 
boisson nationale qui, quand elle est loyale, donne la 
force, donne la joie, et est un des facteurs ataviques de 
Toriginalité de notre race. 

L'ouvrier mal servi, délaisse le vin pour les alcools et, 
peu à peu, on voit dans les grands centres, la consom- 
mation des liqueurs, des absinthes et des poisons de tout 
ordre, augmenter sans cesse, au détriment de la santé 
publique. 

Il faut en finir. 

Il faut absolument exiger et obtenir qu'on ne boive en 
France que du vin, fait avec des raisins et sans mélange 
d'aucun autre produit. C'est à cette œuvre que nous vous 
convions. 

LA FRAUDE, VOILA L'ENNEMI. 

Pour l'atteindre, il faut l'enrayer, la rendre impossible 
partout où elle se produit, partout où elle peut se 
produire. 

Ce serait une erreur fatale que de se montrer rigoureux 
pour un des facteurs de la fraude et non pour l'autre. Il 
faut faire, à cet égard, une œuvre d'ensemble, et cette 
œuvre constitue un tout, un bloc nécessaire. Partout où 



— 628 — 

passe le vin, il faut prendre des précaations pour le 
défendre contre la falsification qai le gaette. 

Le vin se trouve chez le récoltant, chez le commerçant, 
chez le débitant. 

Il faut lo suivre, le surveiller dans ses trois stations, et 
faire tout le nécessaire pour qu*i le consommateur français 
ne reçoive que les vins produits par les productears et 
absolument naturels. 

Le récoltant, qui est le premier intéressé, demande et 
accepte qu*on contrôle les quantités produites. Il les 
déclarera désormais; et sa déclaration comparée à la 
surface de ses vignes, permettra de contrôler sa sincérité. 
Cette mesure a été discutée d*abord, mais des exemples 
récents en ont démontré Futilité. Elle empêchera toute 
falsification à la production, car elle en fixera la quantité 
dès la récolte. Elle fera aussi cesser les acquits de com- 
plaisance. Nous sortirons ainsi du vague des statistiques 
officielles ; et nous aurons dès son origine, le vin sous 
notre surveillance. Les lois sur le sucrage en seront d'une 
application plus facile. 

Ce vin, nous demandons qu*on nous dise où il va et son 
degré, et sans rien changer aux lois actuelles sur les 
acquits fictifs nous entourons Texode du vin de garanties 
spéciales par la déclaration concomitante du récoltant et 
du négociant. 

Tout ce qui précède est une mesure de précaution, car 
en réalité ce n'est gu^re chez le récoltant, ni chez le 
négociant entrepositaire, qu*à lieu la plus grande fraude. 
Elle y est très difficile. Mais il faut tout prévoir si l'on 
veut faire une œuvre efficace et pratique. 



— 629 — 

Le vin arrive dans ces villes rédimées. Une fois qa*il 
est rendu chez le débitant qa*y devient-il? 

Le débitant est aujourd'hui absolument libre. La 
loi de 1900, en édictant la liberté du débitant, n*a pas 
prévu que ce serait fatalement la liberté de la fraude. 
En efifet, à côté des débits sérieux, servant une boisson 
saine et pure^ sont venus s*installer des fraudeurs de 
profession. Là le vin n*existe que de nom. On y vend des 
liquides fabriqués de toutes pièces et à des prix dérisoires. 
Personne ne les contrôle, personne ne s'en occupe et l'on 
fraude à volonté. Si bien que toutes les maisons qui 
veulent vendre du vrai vin se ruinent grâce à la 
concurrence déloyale des mouilleurs et des frau- 
deurs. 

Cette situation a pris des proportions colossales. On 
voit afficher des prix de vente inférieurs aux frais de 
transport, de circulation et de camionnage. C'est une 
fraude éhontée. Il y a des industriels qui livrent des 
liquides spécialement destinés pour être mouillés. 

Le débitant le plus loyal est mené à cette pratique par 
la concurrence qu'elle lui fait. C'est la falsification impu- 
nie, non surveillée, et presque obligatoire dans toutes 
les grandes villes de consommation. 

Il faut régénérer le commerce du débitant, le moraliser. 

Il faut, pour cela, le contrôler efficacement et on ne 
peut y arriver qu'en le voulant bien. 

La volonté des administrations existe surtout pour la 
perception des taxes. Sans cela l'Etat est aveugle et 
indolent. Nous établissons donc un contrôle et une taxe 
de contrôle du débitant. Ce n'est qu'à cette condition 
que nous aboutirons. Mais nous demandons surtout la 



- 63Q — 

];>onDe volonté des pouvoirs publics. Sans elle ri^n n'est 
possible. 

Nous avons Thonneur de vous soumettre la propoaîtioD 
de loi dont la teneur suit : 

PROPOSITION DE LOI 

ARTICLE Pbemieb. — Les producteurs feront, chaque 
année, avant le 1**^ janvier, à la recette buraliste de leurs 
différentes caves, la déclaration des quantités de vins 
logées ou récoltées dans Tannée, et de leur teneur 
moyenne en alcool. 

Cette déclaration sera faite sur un registre i souche, 
contre récépissé. Ce registre sera toujours à la disposition 
du public. 

Il sera dressé par les municipalités, dans les deux mois 
de la promulgation de la loi, un état matricule de tous les 
récoltants avec la mention des contenances totales de 
leurs vignobles. Cet état sera déposé à la recette buraliste, 
toujours ouverte au public; il sera annuellement revisé 
et mis à jour. 

La non déclaration de récolte entraînera le refus des 
acquits pour les enlèvements qui seront affichés jour- 
nellement à la porte de chaque recette. 

Art. 2. — Quand les vins quitteront les caves du pro- 
ducteur, celui-ci devra (ou son représentant), conjoin- 
tement avec le négociant en gros (ou son représentant), 
en cas de vente faite à un négociant, déclarer à la régie 
les quantités enlevées et leur degré moyen. Le récépissé 
de cette déclaration, donné en double, accompagnera la 
marchandise. L'autre sera conservé par le producteur. 



— 6ftl — 

A l*arrivée chez Tentrepositaire, ce récépissé sera remis 
à la régie de la résidence. 

En cas d*expédition par le producteur, seul, celui-ci 
fera lui-môme la déclaration d*enlôvement, en mentionnant 
les quantités, le degré moyen et le destinataire. Ces 
quantités ne pourront pas dépasser les quantités déclarées 
ainsi qu*il est dit à Tarticle premier. 

Art. 3. — Le négociant en vins, entrepositaire, reste 
soumis aux lois et règlements existants. Mais il devra 
tenir un registre journalier des quantités de vins reçues, 
leur provenance et leur degré. Ce registre sera visé par 
la régie mensuellement. Il devra être conforme aux 
récépissés des enlèvements, et le récolement aura pour 
but d'en vérifier Texactitude. 

Il n*est rien changé à la législation actuelle sur les 
fraudes et enlèvements de vins. 

Toute expédition de vin devra mentionner sur le fût 
ou sur un des fûts du groupage, le degré du vin qu*il 
contient. L'oubli ou l'inexactitude de cette formalité 

(sauf la tolérance que fixera un arrêté spécial), entraînera 
la confiscation de la marchandise. Cette mention est 
obligatoire, môme dans les villes rédimées et sans octroi. 

Art. 4. — Tous les débitants de vin devront, d'une 
manière bien évidente, mentionner à l'extérieur et à l'in- 
térieur de leur établissement, à côté du prix du vin au 
détail, son degré alcoolique. L'oubli ou l'inexactitude de 
cette mention entraînera la fermeture du débit pour 
8 jours, par simple arrêté préfectoral, sur la constatation 
de la régie. En cas de récidive la fermeture sera de trois 
mois. 

Art. 5. — Chaque débit de vin sera soumis au contrôle 



— 632 — 

permanent de la régie. Ce contrôle donnera liea aa Tisa 
d*un registre spécial placé dans an endroit visible du 
débit et accessible au public; il entraînera la perception 
d*ane taxe mensuelle de deux francs. 

L*inobservation de Tune des dispositions précédentes, 
par le débitant, entraînera les peines édictées à Tartiole 4. 

Art. 6. — Les agents du contrôle auront tout pouvoir, 
pour examiner à tout moment les vins vendus» ou en 
magasin, et pour prélever des échantillons. 

Les condamnations quelconques, pour fraudes prévues 
par les lois existantes, seront toujours affichées à Texte- 
rieur et à Tintérieur des débits, pendant un mois. 
Elles seront transcrites au registre du contrôle dans 
le débit. 

La récidive entraînera, en outre, des peines prévues 
par les lois sur les fraudes, la fermeture définitive du 
débit et rinterdiction du commerce pour le gérant ou son 
répondant. Elles seront mentionnées à leur casier 
judiciaire. 

Il n*est rien changé aux lois et règlements en vigueur, 
pour la répression des fraudes de toute nature. 

Dans le cas où une fraude constatée dans un débit sera 
reconnue imputable au fournisseur de ce débit, ce dernier 
sera condamné aux mêmes peines que le débitant et 
Taffichage des condamnations aura lieu à ses frais sur 
tous ses établissements de commerce quels qu'ils soient, 
et d'une manière très apparente. 

Le fournisseur d'un débit, reconnu coupable d*une 
fraude quelconque sur les vins, sera pécuniairement 
responsable des condamnations pécuniaires prononcées 
contre le débitant. 



— 633 - 

Art. 7. — Des arrêtés ministériels organiseront les 
contrôles des débitants, les commissions d*analyses des 
vins et régleront les dispositions de détail nécessaire à 
la mise en vigueur de la présente loi, ainsi que les tolé- 
rances pour les déclarations qu'elle prévoit. 

DISPOSITION TRANSITOIRE 

Les récoltants devront, dans les deux mois de la pro- 
mulgation de la présente loi, faire la déclaration prévue 
à Tarticle 1*' des vins restant dans leurs caves. 



Perpignan, le 15 avril 1905. 

Monsieur Bartissol, 
député des Pyrénées-Orientales. 

Monsieur le Député, 

A la suite de votre honorée du 17 février, nous 
adressant les motifs et dispositifs d*un projet de loi pour 
la défense du vin naturel que vous avez déposé sur le 
bureau de la Chambre, la Société agricole a été réunie 
en Assemblée générale, en date du 19 du môme mois 
pour discuter le dit projet. 

Le bureau de la Société m*a chargé de vous transmettre 
les observations recueillies auprès de ses membres. Elles 
résultent en grande partie, ainsi que vous pouvez vous 
en rendre compte, des délibérations prises déjà en 
diverses circonstances et dont Texpérience de ces der- 
nières années a montré le bien fondé. 



— 684 — 

Pour rendre mon travail pins clair j*ai saivi TOtre 
projet article par article. 

Article Premibr 

Les producteurs etc., etc. 

Exiger du propriétaire la déclaration de sa récolte est 
évidemment nne chose très importante ; c'est le mettre 
dans IMmpossibilité absolue de la dédoubler (cela s'est pro- 
duit), où tout au moins de l'augmenter, mais i qaelle 
époque devra-t-il faire cette déclaration? Vous indiqaez 
le 1*'' janvier de chaque année dans votre texte. Il noas 
a paru, Monsieur le Député, que c*est une date bien 
tardive pour atteindre le but que vous vous proposez. En 
effet, si le propriétaire n'est tenu de faire sa déclaration 
qu*au l*** janvier, il a largement le temps de combler, 
dans ses caves, les vides creusés par les intempéries ou 
les maladies de la vigne, surtout s*il est alléché par des 
prix rémunérateurs. L'année 1903-1901 peut servir 
d'exemple. La récolte fut, vous le savez, très réduite en 
quantité au point qu'on a pu craindre avec raison qne les 
vins récoltés ne pussent suffire à la consommation, qn'est- 
il arrivé? C'est que le propriétaire qui n'avait pas mouillé 
sa vendange, nous savons du reste que le mouillage à la 
vendange est insignifiant et ne peut augmenter sensible- 
ment la quantité, voyant la fermeté des cours, s'est mis, 
le sucre aidant, à dédoubler sa récolte et que nous avons 
vu les cours si fermes du début (octobre et novembre), 
descendre subitement de 2 fr. 75 et môme 3 francs le 
degré, à l fr. 50 et plus bas en janvier et les mois suivants. 
Il faut donc le mettre dans l'impossibilité de recom- 
mencer et pour cela exiger de lui la déclaration de 



— 636 — 

sa récolte et exiger cette déclaration non pas le 1*' jan- 
vier, mais le 1*' novembre pour le Midi et le 15 novembre 
pour le Nord, afin de concilier les diverses régions qui 
ne vendangent pas à la même époqae. 

Maintenant, ceci admis, nous voudrions bénéficier, 
quant à cette déclarr^tion, d*une tolérance de 10 «/o, en 
plus ou en moins, car il est assez difficile au propriétaire 
de fixer de suite après la vendange la quantité exacte de 
sa récolte. Son vin, surtout chez le petit récoltant, est 
souvent encore sous marc, pais les années sont loin de se 
ressembler. Une année de sécheresse donne au pressoir 
et à la décuvaison bien moins de liquide qu'une année 
humide , de là impossibilité matérielle de déclarer 
exactement la quantité récoltée aux dates que nous 
indiquons. 

De môme pour la teneur en alcool, car s*il est difficile 
de fixer la quantité il est encore plus difficile de donner 
le degré du vin. Il se produit fréquemment dans la fer- 
mentation des arrêts, des reprises dues la plupart du 
temps aux variations de température qui font que le vin 
ne peut pas donner immédiatement la quantité réelle 
d'alcool. Pour notre Roussillon il est, vous ne l'ignorez pas, 
certaines régions, Maury, Estagel, Collioure, Banyuls 
qui ne donnent presque jamais complètement leur teneur 
en alcool. On ne peut pas exiger des propriétaires de 
ces contrées qu'ils déclarent aux dates sus-indiquées une 
teneur en alcool qu'ils ignorent. D'où tolérance indis- 
pensable. 

Art. 2. 

L'Assemblée a été d'avis de modifier ainsi le l*** para- 
graphe de cet article : 



— 636 — 

< L'exactitude de la déclaration pourra être vérifiée 
c par la Régie, le propriétaire ne prenant pas en charge 
c la quantité déclarée, il ne pourra être recherché oa 
f poursuivi que s'il fait sortir plus de vin qa*il n*en a 
« déclaré i. 

Nous avons fait cette modification, très importante à 
nos yeux, parce que beaucoup de propriétaires ont une 
tendance marquée à confondre la déclaration et l*exercice. 
Vous savez, Monsieur le Député, avec quelle Apreté cette 
question a été discutée au Congrès de Béziers et précé- 
demment au Congrès d*Avignon. D'aucuns ont craint le 
rétablissement de l'exercice, c'est-à-dire le contrôle per- 
manent d'une administration tracassière ; ils ont craint que 
si la Régie avait le droit de contrôler la déclaration de 
récolte, elle ne voulut pousser plus loin et plus souvent 
ses investigations et faire, sous de futiles prétextes, dégé- 
nérer en odieuse tyrannie un simple droit de contrôle. 

Il convient donc de rassurer d'une façon formelle ceux 
qui craignent de laisser pénétrer la Régie dans leurs 
caves et de bien indiquer que la vérification de la décla- 
ration une fois faite, la Régie n'aura plus le droit de 
s'immiscer chez eux. C'est dans ce but que nous avons 
adopté le texte transcrit plus haut. 

Art. 3. 

Vous avez, Monsieur le Député, introduit dans cet 
article sur les négociants entrepositaires une motion qu'il 
sera bien difficile, sinon impossible, de mettre en prati- 
que. C'esl l'obligation par eux de la tenue d'un registre 
journalier mentionnant les quantités de vin reçues, leur 
provenance et leur degré. 



— 637 — 

Les négociants déjà soumis à Texercice, vivant sous 
le régime du contrôle permanent, ne peuvent pas aug- 
menter les quantités prises en charge, ce serait vouloir 
paralyser leurs opérations, entraver sans bénéfice aucun, 
les divers coupages, par exemple, qu*ils sont journelle- 
ment obligés de faire pour leurs expéditions. Donc ce 
paragraphe j)ourrait être supprimé sans inconvénient, 
mais vous pourriez par contre y demander que les 
négociants de Paris soient soumis au droit commun, 
c'est-à-dire à l'exercice et y ajouter l'obligation du visa 
en cours de route au-dessus de 5 hectolitres. 

Art. 4. 

Nous avons adopté le texte de cet article^ pourtant on 
nous a fait remarquer, avec juste raison, la nécessité d'y 
ajouter deux mots indispensables. 

f Tous les débitants de vin devront mentionner à 
f l'extérieur et à l'intérieur de leur établissement d'une 
manière bien évidente, etc., etc.. > 

Il ne faudrait pas que les débitants de mauvaise foi 
puissent dissimuler cette mention, ce qui leur serait facile 
si la marchandise n'était pas conforme. 

Art. 5. 

Dans cet article il nous a paru qu'il serait préférable 
d'adopter pour chaque débit, au lieu d'un contrôle men- 
suel, un contrôle permanent, à seule fin que, soumis 
à être vc^rifié à tout instant, le débitant ne pût pas se 
livrer aux fraudes et additions qu'un contrôle mensuel 
lui laisserait le temps d'opérer. Quant à la tenue d'un 
registre avec le visa du contrôle dans un endroit acces- 
sible au public c'est peut-être exagéré. C'est la Régie 
seule qui doit avoir le droit de contrôler. 



— 688 — 

Art. 6. 
Nous avons adopté intégralement votre texte. 

Art. 7. 

Instruits par Texpérience, nous avons pensé, Monsieur le 
Député, que nous pourrions supprimer cet article. Bien 
des lois ont été modifiées par ces fameux règlements 
d'administration publique. Si nous leur laissons le soin 
d*appliquer et d*interpréter nos lois selon leur bon plaisir, 
il est à craindre qu'elles deviennent ou sans effet ou 
qu'elles produisent des résultats opposés aux bienfaits 
que nous en attendons. 

Il vaut mieux que la loi règle elle-même les disposi- 
tions de détail nécessaires à la mise en vigueur sans en 
laisser le soin à une administration ignorante ou indif- 
férente à nos véritables besoins. 

Telles sont, Monsieur le Député, les observations 
que la Société agricole a cru devoir vous soumettre, 
heureuse si elle pouvait vous aider à pallier la crise si 
dure que nous traversons. Nous nous ferons un devoir 
de nous tenir toujours à votre disposition pour tons les 
renseignements ou indications dont vous pourrez avoir 
besoin. 

Veuillez agréer, Monsieur le Député, avec nos encou- 
ragements, l'assurance de notre dévouement et de notre 
respectueuse considération. 

Le Secrétaire de la Section agricole^ 

L. Campanaud. 



— 639 - 



Le Projet de loi Rouvier 

Conformément à la décision prise par les membres de 
la Société, réanis en assemblée générale^ la lettre sui- 
vante a été adressée par le secrétaire-général aax 
députés du département : 

Perpignan, le 10 avril 1905. 
Monsieur le Député, 

Dans son assemblée générale d'hier, la Société agricole 
a examiné le projet de loi sur les fraudes des vins déposé 
par M. Rouvier, à la Chambre des Députés, le30 mars 1905. 

Article Premier. — Le 3® paragraphe de l'article 7 
de la loi du 28 janvier 1903, est modifié ainsi qu'il suit: 

« Toute personne qui, en môme temps que des ven- 
danges, moûts, lies ou marcs de raisins, désire avoir en 
sa possession une quantité de sucre supérieure à 50 kilo- 
grammes, est tenue d'en faire préalablement la déclaration 
et de fournir des justifications d'emploi ». 

Art. 2. — Pour les eaux-de-vie et alcools de vin, la 
délivrance aux bouilleurs de profession d'acquits blancs 
portant certificat d'origine est subordonnée à la justifica- 
tion que le producteur des vins qu'ils mettent en œuvre 
ne s'est livré à aucune opération de sucrage en première 
cuvée. 

Cette justification sera fournie sous la forme d'attesta- 
tions délivrées par le service des Contributions indirectes 
du lieu de production et qui seront représentées par le 

41 



— 640 — 

bouilleur en môme temps que les acqaits-à-caatioD ajant 
servi à légitimer le transport. 

Les infractions aux prescriptions 4n présent article 
seront constatées par les employés des Contribations indi- 
rectes et de Toctroi, ainsi que par tous les agents autorises 
par la loi à dresser des procès-verbanz en matière de 
Contributions indirectes. Elles donneront lien à Tappli- 
cation des peines édictées par Tarticle premier de la loi 
du 28 février 1873. 

Art. 3. — Les vins de marcs, les vins de sacre et 
autres vins artificiels, saisis chez le producteur de ces 
vins, devront être transformés en alcool, après payement 
de leur valeur, ou être détruits. En attendant la solution 
du litige^ le prévenu sera tenu de conserver gratuitement 
les marchandises intactes, sous peine de payer une 
amende complémentaire égale au double du droit de 
consommation sur Talcool contenu dans les liquides 
détournés. 

Art. 4. — A partir du 1*' janvier 1906, toute personne 
exerçant dans Paris la vente des vins en gros sera tenue 
de placer dans les entrepôts publics les boissons destinées 
à ce commerce. 

Toutefois, les commerçants actuellement pourvus d*une 
licence de marchands en gros dans Paris et qui, dans le 
délai de quinze jours à partir de la promulgation de la 
présente loi, justifieront, par la production d*actes régu- 
liers, de la possession d'installations a£fectées à ce 
commerce, seront admis, jusqu'à Texpiration des baux 
en cours et au plus tard jusqu'au l*' janvier 1916, à 
continuer dans ces locaux leurs opérations. Dans ce cas, 
ils seront tenus de souffrir les visites et exercices des 



— 641 — 

employés des Contribations indirectes qai tiendront 
compte des boissons en leur possession et procéderont à 
toutes les vérifications qu'ils jugeront nécessaires. 

Les introductions de boissons seront justifiées par la 
représentation de titres de mouvement; les enlèvements 
devront être précédés d*une déclaration faite deux heures 
au moins à Tavance au bureau de la Régie et donneront 
lieu à la délivrance d*un titre de mouvement que le trans- 
porteur sera tenu de représenter aux employés à la 
sortie de rétablissement. Tout excédent constaté aux 
charges du compte sera saisi par procès-verbal et soumis 
aux droits. Les frais nécessités par la surveillance de 
ces magasins seront remboursés mensuellement à TBtat 
au moyen d'une redevance de fr. 02 par hectolitre de 
vin expédié. 

Art. 5. — Les receveurs buralistes des Contributions 
indirectes sont tenus de délivrer aux personnes qui en 
font la demande des extraits sur papier timbré de leurs 
registres concernant les déclarations dans lesquelles ces 
personnes sont nominativement désignées. 

Il leur sera payé 25 centimes pour chaque extrait, 
outre le coût du papier timbré, et, en cas de recherche, 
un franc pour chaque ann^e indiquée. 

Art. 6. — Tout envoi de sucres ou glucoses fait par 
quantité de 100 kilos au moins, à une personne n'en 
faisant pas le commerce, ou n'exerçant pas une industrie 
qui en comporte l'emploi, sera accompagné d'un acquit- 
à-caution qui sera remis à la Régie par le destinataire, 
dans les 48 heures suivant l'expiration du délai de 
transport. 

Tout détenteur d'une quantité de sucre ou de glucose 



— 642 — 

sapérieore à 200 kilogrammes et dont le eomiaaree oe 
l'industrie n*impliqae pas la possession de soore oa de 
glacose, est tenu d*en faire une déclaration à la Régie et 
de se soumettre aux visites des employés des Ciontribo- 

tions indirectes. 

Seront punies de la confiscation des sacres oa glaooses 
saisis et d*une amende de 500 à 5.000 francs les contra- 
ventions aux dispositions du présent article. 

Comme tous les viticulteurs, nous avons été frappés 
de l'insufiBsance des mesures apportées par ce projet 
de loi qui promettait tout et ne nous donne presque 
rien. 

Je vais^ si vous le voulez bien, Monsiear le Dépaté, 
prendre ce projet article par article et je vous soumettrai 
toutes les observations qui ont été présentées sur 
chacun d*eax par divers membres de notre Société. 

ARTICLE Premier. — Cet article laisse tout d*abord 
subsister int^^gralement les deux premiers paragraphes 
de Tarticle 7 de la loi du 28 juillet 1903 et il se borne à 
ajouter le mot c lies > à Ténumération des produits 
qu*on ne peut avoir en sa possession en même temps que 
du sacre sans en faire la déclaration. 

Il nous a ^^emblé que si la loi veut réprimer d*Qne 
manière efficace la fabrication illicite des vins de sacre, 
elle devrait réserver la faculté de sucrage aux seuls 
récoltants à Texclusion de tous acheteurs de ven* 
danges. 

En conséquence nous demandons que les modifications 
suivantes soient apportées aux deux premiers paragra- 
phes de l'article 7. 
§ I. — c Les récoltants seuls pourront ajouter du 



— 643 — 

< sacre à la vendange; dans ce cas ils seront tenas d*en 

« faire la déclaration, etc. » 
§ II. < Les récoltants seuls pourront se livrer à la 

f fabrication des vins de deuxième cuvée pour la con- 

c sommation familiale ; dans ce cas ils sont tenus d*en 

c faire la déclaration, etc. » 

Nous acceptons ensuite le § III modifié tel qa*il figure 

au projet de loi Kouvier. (Art. l*'"). 

Art. 2. — La justification que le producteur des vins 
distillés ne s'est livré à aucune opération de sucrage 
devrait être demandée, nous a-t-il semblé, à tous les 
bouilleurs sans distinction, et les mots i en pre- 
mière cuvée » qui terminent rarticle devraient être 
supprimés, car ils laissent supposer que des acquits blancs 
pourraient élre délivrés à des bouilleurs qui auraient 
fait des vins de deuxième cuvée. 

Art. 3. — La pénalité que comporte cet article ne 
doit pas être réservée au seul producteur des vins 
artificiels j^aisis ; elle doit être étendue à tout détenteur 
de marchandise produite frauduleusement. Sauf cette 
modification nous avons adopté le texte de l'article 3. 

Art. 4. — Cet article organise Texprcice pour le 
commerce des vins à Paris ; nous en approuvons sans 
restriction les dispositions que notre Société réclamait 
depuis longtemps et nous constatons que c'est la seule 
mesure effective contre la fraude que contienne le projet 
Rouvier. 

Malheureusement ce projet est muet sur un autre 
point sur lequel portent également nos réclamations et 
qui laissp encore une porte largement ouverte à la 
fraude : C'est Vexercice du débitant. 



— 644 — 

Le moQilIage, devena impossible chez le Dégodant, 
continaera à se pratiquer chez le débitaat. Quand ooe 
représentants reprochaient, Tannée dernière» à M. Roa- 
vier« ministre des finances, de ne pas poaraaWre les 
vins falsifiés, il répondait: c Mon administration n^eal 
pas sufiisamment armée. > Il est étrange que le projet 
qa*il soamet aujourd'hui à la Chambre ne contienne 
aucune disposition permettant à la Régie de pénétrer 
chez le marchand de vins, de prélever des échantillons 
et de poursuivre les fraudeurs. Nous demandons qae ce 
droit soit rendu à la Régie et que tout débitant soit mis 
dans Tobligation d'afficher dans sa boutique le degré des 
vins qu*il vend. 

Art. 5. — Il saute aux yeux de tous que cet article 
qui semble vouloir enrayer la pratique des acquits fictifs 
sera en fait absolument inefficace. Très peu de proprié- 
taires voudront demander un extrait de leurs déclara* 
tions pour savoir si, par hasard, on n*a pas abusé de 
leur nom et, dans le cas où le propriétaire serait le 
complice du fraudeur, personne ne pourra déceler la 
fraude. L'affichage des sorties, réclamé par Tunanimité 
des viticulteurs, serait une mesure beaucoup plus simple 
et vraiment efficace. 

Art. 6. — Les restrictions que met cet article à la 
circulation du sucre sont tellement bénignes que la fraude 
serait tout aussi facile qu'avant. Nous ne pouvons pas 
nous contenter d'une réglementation qui parait nous 
donner satisfaction et ne nous accorde rien. 

C'est pourquoi la Société Agricole des Pyrénées- 
Orientales a décidé de se rallier à l'amendement Doumer- 
gue, Sarraat et Aldy. 



— 645 — 

Dans le cas où cet amendement n*aurait pas de chance 
d*ôtre adopté, nous vous saurions gré, Monsieur le 
Député, d'adopter soit le sous-amendement Âugé qui se 
contente de la surtaxe égale au demi-droit sur l'alcool 
ou la surtaxe de 35 francs par 100 kilogrammes de sucre 
employé à la vendange, proposée par le Comité technique 
d'œnologie. 

Telles sont, Monsieur le Député, les modifications très 
importantes que nous voudrions voir apporter par le 
Parlement au projet de loi Rouvier. 

Nous ne saurions trop vous presser de les faire triom- 
pher car sans elles cette loi resterait sans efifet. 

Ainsi que l'y invite la Société Centrale d'agriculture 
de l'Hérault, la Société Agricole des Pyrénées-Orientales 
vous prie instamment de faire alliance avec les bouilleurs 
de cru pour faire aboutir les revendications du Midi, 
mais en exigeant soit le retour intégral à la loi du 
29 décembre 1900, soit l'établissement de la taxe dififé- 
rentielle proposée par le rapport Clémentel, seules 
mesures capables de faciliter la distillation, soupape de 
sûreté des grosses productions. 

Enfin permettez-moi de vous dire. Monsieur le Député, 
que la Société Agricole des Pyrénées-Orientales compte, 
à cette heure décisive pour la viticulture, ^ur tout le zèle 
et le dévouement de ses représentants pour sauver celle- 
ci de la ruine. 

Le Secrétaire-GénéraL 

H. Carcassonne. 



— 646 — 



Les Tins de Coupage du Rouseillon 

Perpignan, le 16 mai 1905. 

Monsieur le Président de la Société Centrale d'agriculture 
de la Haute-Garonne^ 

Toulouse. 

Monsieur le Président, 

Je lis dans un rapport de M. Saint-Pé (Considérations 
sur la crise vinicole et viticole et la nouvelle orientation 
du vignoble. Vœux à émettre), publié dans le journal de 
la Société Centrale d'agriculture de la Haute-Garonne, 
numéro d'avril dernier, que: 

< Les beaux vins de coupage du Roussillon, qui 
f avaient une réputation si bien établie, n'existent 
* plus qu'à l'état de souvenir, ou du moins que leur 
c production est tellement réduite que le comnierce est 
« obligé de demander à l'Algérie, à TEspagne et à Tltalie 
« de quoi les remplacer ». 

Je ne sais sur quels faits, sur quels documents peut 
s'appuyer M. Saint-Pé, pour énoncer une semblable affir- 
mation contre laquelle, au nom de la Société agricole 
des Pyrénées-Orientales, j'ai hâte de protester. 

M. Saint-Pé constate dans son rapport que notre 
département ne récoltait guère que 500.000 hectolitres 
avant le phylloxéra, ce qui est exact. En effet, d'après 
les renseignements communiqués en 1868, au Comice 



— 047 — 

viticole des Pyrénées-Orientales, par radministration des 
Contributions indirectes, le Roassillon a produit : 

en 1864, 439.874 hectolitres 

en 1865, 515.895 » 

en 1866, 600.600 » 

en 1867, 487.658 » 

J'admets qu'à cette époque la totalité de cette produc- 
tion fut représentée par des vins de coupage, mais déjà 
les années suivantes, les plantations de vignes envahis- 
saient les plaines basses du Roussillon et la production 
vinicole, qui s'élevait en 1875, à 1.200.000 hectolitres et 
en 1878 à 1.500.000 hectolitres, comprenait une forte 
proportion de vins titrant moins de 11 degrés: la moitié 
environ, ainsi qu'il résulte des documents recueillis à cette 
époque par le Comice viticole des Pyrénées-Orientales, 
soit au maximum 750.000 hectolitres. Il ressort donc des 
constatations précédentes que le Roussillon n'a jamais 
produit plus de 7 à 800.000 hectolitres de vins de cou- 
page avant l'invasion du phylloxéra. 

Or, à l'heure présente, sur une production totale de 
3.000.000 d'hectolitres environ. (En 1903, 2.700.000 hec- 
tolitres seulement sortirent des ca\es des propriétaires), 
les vins de coupage au-dessus de 11 degrés, figurent 
pour 970.000 hectolitres; il faut ajouter à ce chiffre 
environ 32.000 hectolitres, représentés par les expédi- 
tions de raisins effectuées au moment de la vendange, soit 
un total de 1.000.000 d'hectolitres de \ins de coupage, 
le double de ce que le Roussillon produisait pendant la 
période qui s'étend de 1864 à 1875!!! 

Afin que vous puissiez contnMer mes affirmations, je tiens 



— 648 — 

à \otre disposition le relevé mensuel des quantités en hecto- 
litres de vins sorties de chez les récoltants des Pyréoées- 
Orientales, par recette buraliste et par canton concernant 
les vins de la récolte 1903, avec findication à cdté de cha- 
que recette de la quantité de vins titrant plus de 11 degrés, 
produits sur le territoire de chaque commune, et je puis 
vous affirmer que ces chiffres sont inférieurs à la réalité. 
Je tiens également à votre disposition le relevé des quan- 
tités de raisins expédiées au moment de la vendange, et 
vous n*ignorez pas que les raisins de cuve expédiés ainsi, 
produisent des vins qui titrent tous un très haut 
degré. 

Je puis aussi vous assurer que nos beaux vins de cou- 
page n'ont point perdu la faveur dont ils jouissaient 
autrefois. Il est vrai, et c'est cela peut-être qu*a voulu 
dire M. Saint-Pé, il est vrai qu'un certain commerce 
recherche en ce moment non des vins de coupage, 
mais des vins de dédoublement, et nos Roussillons, 
toujours francs et loyaux, se refusent à se prêter à de 
semblables compromissions. Toujours appréciés à leur 
haute valeur par le Bordelais, la Bourgogne, la Suisse, 
l'Allemagne, etc., ils s'apprêtent à supplanter en Autriche- 
Hongrie les vins Italiens, ainsi que vous pourrez le voir 
dans un rninarquable travail de M. Semichon, directeur 
de la Station œnologique de l'Aude, travail qui paraîtra 
dans notre prochain bulletin. 

Et c'est au moment où nos efforts vont être couronnés 
de succès, au moment où nous attirons sur les beaux 
produits de noire >o\ l'attention des nations chez qui nous 
pouvons développer nos exportations, au moment où 
dans le monde viticole et diplomatique on se préoccupe 



— M» — 

du renouvellement des traités de commerce entre pais- 
sances plus oa moins œnophiles, alors que nos adver- 
saires cherchent à introduire dans les traités de commerce 
de nouveaux artifices (Vino typo Marsala). pour relever 
les barrières que nous avons renversées, alors qu*une 
union pour Tamélioration des conventions commerciales 
entre la France et TEspagne s*agite pour modifier les 
tarifs douanier entre la France et TEspagne en sacrifiant 
les vins français aux articles manufacturés, qu'une Société 
agricole du Midi, se joignant à nos ennemis du dedans et 
du dehors vient donner des armes nouvelles à nos 
adversaires et porter un grave préjudice aux intérêts des 
viticulteurs du Roussillon!! 

J'ai le pénible devoir de vous faire connaître, Monsieur 
le Président, combien la Société agricole des Pyrénées- 
Orientales est affligée de voir la Société Centrale 
d'agriculture de la Haute-Garonne, donner l'appui de 
son autorité aux assertions erronées de M. Saint-Pé, 
contre lesquelles, au nom de la Société que j'ai l'honneur 
de présider, je vous adresse une énergique protes- 
tation. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de 
mes sentiments distingués. 

Le Président, 

P. AURIOL. 



— 660 — 



Perpignan, le 8 juillet 1905. 

Le Président de la Chambre de Commerce de Perpignan 
à Monsieur le Président de la Société agricole^ scienii" 
Jique et littéraire des Pyrénées-Orientales, 



Monsieur le Président, 

J*âi rhonneur de vous informer que dans votre séance 
du 29 juin dernier, j'ai communiqué à la Chaaibre de 
Commerce, la protestation que vous avez bien voqIq 
m'adresser contre la déclaration faite à la Société cen- 
trale d'agriculture de la Haute-Garonne, sur les vins de 
coupage du Roussillon. 

Je suis heufpux de vous faire connaître que la Chambre 
de Commerce a donné son approbation à la démarche que 
vous avez faite en faveur de nos crus, dont la réputation 
si bien établie n'a rien perdu de sa valeur et de vous 
féliciter de votre énergique protestation. 

Veuille/ agréer, Monsieur le Président, l'assurance de 

ma considération très distinguée. 

Le Président, 

D^ E. Batllb. 



— rt51 - 



Perpignan, le 7 juin 1905. 

Le Président de la Chambre syndicale du Commerce 
des vins en gros des Pyrénées-Orientales ^ à M, le 
Président de la Société agricole, scientifique et 
littéraire des Pyrénées- Orientales, 

Monsieur lb Président, 

J'ai l'honneur de vous informer que dans la Séance du 
27 mai, j'ai communiqué au Syndicat du Commerce des 
vins, la protestation que vous avez bien voulu m'adresser 
contre la déclaration faite à la Société centrale d'agri- 
culture de la Haute-Garonne, tendant à établir que les 
beaux vins de coupage du Roussillon n'existent plus qu'à 
l'état de souvenir. 

Je suis heureux de vous faire connaître que notre 
Syndicat a approuvé, à l'unanimité des membres pré- 
sents, la démarche que vous avez faite en faveur 
de nos crus dont la réputation si bien établie n'a rien 
perdu de sa valeur, et de vous féliciter de votre énergi- 
que protestation. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président l'assurance de 
mes sentiments distingués. 

Le Président, 

Eugène Sauvy. 



— 662-- 



Soolété Oentrala d'Agrlooltort i$ la EMita-Q«miM 

Rue de Rémusat, 17, a Toulouse 



Toulouse, le 2S mat 1906. 

A Monsieur le Préaident 
de la Société agricole ^ scientifique et littéraire 
des Pyrénées-Orientales, 

Perpignan. 

Monsieur le Président, 

J*ai rbonneur de voas accuser réception de votre 
lettre du 14 courant protestant contre le résumé publié 
par la presse d*une communication faite à la Société 
Centrale d*agricalture de la Haute-Garonne sur c La 
crise vinicole et viticole et la nouvelle orienta^ 
tien du vignoble > par M. Saint-Pé, l'un de ses 
membres. 

La Sociét(^ centrale d*agriculture, réunie hier en 
séance ordinaire, préoccapée de la confusion regrettable 
née au sujet de cette communication, me charge de vous 
informer sans retard qu'elle n'a jamais eu Tintention de 
critiquer la production vinicole de votre région ni de 
porter atteinte à son exportation. Toutes les Sociétés 
agricoles, je n'en doute pas, profondément dévouées à la 
belle cause qu'elles défendent, n'ont d'autre objectif 
que d'être utiles à notre pays et de faciliter ses 
débouchés. 



— 653 — 

Une seale phrase, dans sa rédaction trop concise, a 
pa donner au compte renda para dans les journaux Tin- 
terprétation qui a fait l'objet de votre protestation. En 
disant que « Uon ne produit pas assez en France 
des bons vins corsés et généreux que produi- 
saient autrefois le Roussillon et le Madiran », 
il n'était certes pas dans l'idée de la Société d'aflSrraer 
que ces contrées n'en produisent plus aujourd'hui, et 
j'ai hâte, au nom de la Société que j'ai l'honneur 
de représenter, de vous en donner l'énergique affir- 
mation. 

II va sans dire que la plus grande liberté doit appar- 
tenir aux membres de notre Société qui font une com- 
munication, mais la Société a le droit de ne considérer 
comme siennes que les propositions sanctionnées par ses 
votes. Vous pourrez vous rendre compte par le procès- 
verbal dont j'ai l'honneur de vous envoyer une copie 
que les conclusions auxquelles elle s'est arrêtée ne sont 
point de nature à provoquer l'émotion que vous mani- 
festez. Il a, d'ailleurs, été précisé à notre réunion d'hier 
que la phrase plus haut citée ne tendait nullement 
à présenter comme disparus vos beaux vins de cou- 
page. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression 
de mes sentiments distingués. 

Le Président de la Société, 

Illisible. 



— 664 — 



Perpignan» le fBè mai 1905. 

Monsieur le Président de la Société Centrale d^agneuliure 
de la Haute-Garonne, 

Toulouse. 

Monsieur le Président, 

J*ai l*honneur de vous accaser réception de votre lettre 
da 23 mai. Permettez- moi quelques préoisions: 

Je n*ai pas protesté dans ma lettre du 16 mai contre : 
c le résumé publié par la presse de la communication de 
M. Saint-Pé, etc., etc. >, ni contre cla seule phrase dont 
la rédaction trop concise, etc., etc. »; j*ai protesté contre 
les assertions de M. Saint-Pé, publiées in extenso dans 
le journal de la Société Centrale de Haute-Garonne, 
no 155, et conçues en ces termes : 

Page 138: c Aussi que sont devenus ces beaux 
c vins de coupage du Roussillon et du Narbonnais qui 
c avaient une réputation si bien établie? Ils n*ea:istent 
< plus qu*à l'état de souvenir, ou du moins, leur 
c production est tellement réduite que le commerce est 
c obligé de demandera TÂlgérie, à l'Espagne et à Pltalie 
de quoi les remplacer' ». 

Et plus loin, page 140: les coteaux pourront 

sûrement produire et remplacer les excellents vins 
de coupage que produisaient c le Roussillon et le 
Madiran >. 

Le journal de la Société Centrale, constatant que la 



— 655 — 

Société Centrale a adopté à rananimité les vœaz qae 
M. Saint-Pé a émis comme conséquence de ses assertions 
dont j*ai démontré le pea de fondement, il m*était permis 
de croire que la Société Centrale faisait siennes les 
appréciations de M. Saint-Pé, alors sartoat que le 
journal de la Société Centrale ne mentionne pas la pro- 
testation autorisée que M. Vincens, directeur de la Station 
œnologique de Toulouse, a fait entendre au cours de la 
séance dans laquelle la Société Centrale a adopté les 
conclusions du rapport de M. Saint-Pé. 

Je m*empresserai, Monsieur le Président, de commu- 
niquer à mes collègues de la Société agricole des 
Pyrénées-Orientales et aux viticulteurs du Roussillon la 
délibération que vous m*annoncez a^oir été prise dans 
votre réunion d'hier, dès que vous m'en aurez adressé le 
texte, et serai très heureux que cette rectification dissipe 
tout malentendu. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression 
de mes sentiments les plus distingués. 

P. AURIOL, 

Président de la Société agricole 
des Pyrénées- Orientales, 



A cette lettre la Société Centrale d'agriculture de la 
Haute-Garonne n'a pas cru devoir répondre. 



— 656 ^ 



Lettre adressée par M, le Président de la Société 
à MM. les Sénateurs et Députés des Pyrénées-Orientales. 



Perpignan, le 6 Juin 1905. 



Monsieur et Cher Collègue, 

Le Bureaa de la Société croit devoir vous faire 
connaître qa*il lui parait impossible qae le projet de loi 
tendant à réprimer la fraude sur les vins soit voté à la 
Chambre et au Sénat avant les vendanges si la discossion 
reste limitée aux séances des jeudis matins. 

En conséquence, la Société vous serait reconnaissante 
de vouloir bien agir sans retard pour que la discussion de 
ce projet de loi se poursuive sans interruption et que la 
loi puisse être votée à la Chambre et au Sénat avant les 
vacances, et promulguée avant la prochaine récolte. 

Veuillez agréer, etc. 

Le Président, 

P. AURIOL. 



— 657 — 



La situation vinicole dans les Pyrénées-Ori 

Lettre à Monsieur le Secrétaire-Général 
des Viticulteurs de France. 

Perpignan, le 15 octobre 1905. 

Favorisées par an temps merveilleux, les vendanges, 
en Roussillon, se sont effectuées dans des conditions 
exceptionnelles. Grâce à l'absence complète de plaie 
pendant les mois de juillet, août et septembre, noas 
avons pu cueillir des raisins absolument sains et mûrs à 
souhait. La température s'étant rafraîchie sensiblement 
dès la fin du mois de septembre et la tramontane n*ayant, 
dès lors, cessé de souffler, la fermentation de nos cuvées 
s'est accomplie normalement, et nos vins^ rapidement 
clarifiés, nous permettent déjà d'apprécier leur fraîcheur 
et leur finesse, leur coloration intense, leur degré élevé, 
toutes qualités qui seront cette année d'un précieux 
secours pour améliorer les produits de si nombreuses 
régions viticoles tant maltraitées par les pluies du 
mois dernier. 

Mais, si la sécheresse nous a protégés d'une manière 
absolue contre la pourriture, elle nous a valu, par contre, 
une notable diminution de nos rendements. L'Admi- 
nistration des Contributions indirectes avait fixé à 
2.897.361 hectolitres la production vinicole des Pyrénées- 
Orientales en 1904. Notre Société avait refusé de sanc- 
tionner cette appréciation, car elle évaluait cette proJaction 
à 3.500.000 hectolitres. Les événements nous ont donné 



- 658 - 

raison. En effet, d*après les relevés de la même adminis- 
tration, il est sorti, de septembre 1904 à septembre 1905, 
des caves des viticultears des Pyrénées-Orientales, 
3.161.863 hectolitres, chiffre auquel il faut ajouter le 
montant de la consommation en franchise, delà distillation 
à la propriété et du stock restant chez les récoltants. 
Ce stock, extrêmement réduit, car il ne dépasse pas 
100.000 hectolitres, ne peut influer, chez nous, sur les 
cours de la campagne vinicole. 

Nous croyons que le département des Pyrénées- 
Orientales aura produit, cette année, un million d'hecto- 
litres de moins qu*en 1904, et nous serions bien étonnés 
que la récolte de 1905 s'élevât à plus de 2.500.000 hec- 
tolitres. Tel doit être aussi Tavis général, car les cours 
des vins se sont légèrement relevés depuis qu*il est facile 
de se rendre un compte exact de cette situation, et 
varient en ce moment, pour les vins courants de 9 à 
12 degrés, de fr. 90 à 1 fr. 25 le degré à l'hectolitre. 
Mais il se traite bien peu d'affaires, car, de jour en jour, 
la propriété accentue sa résistance à mesure que lui 
parviennent, des grandes régions viticoles, les déplorables 
nouvelles sur lesquelles je n'ai pas à insister. 

Je sais absolument certain que sans la funeste législa- 
tion sur remploi du sucre dans les vendanges, et sans la 
scandaleuse inertie de l'administration, pourtant suflS- 
samment armée contre les fraudeurs et les falsificateurs, 
la hausse des cours ne tarderait pas à se manifester 
franchement et permettrait au Roussillon d'écouler, 
rapidement et à un prix rémunérateur, ses remarquables 
vins de 1905. 

P. AURIOL. 



— 659 — 



Assemblée Générale du 28 novembre 1905 



STATISTIQUE VINIGOLB MRNSUELLB 

Le Secrétaire Général lit une lettre de M. le Directeur 
des Contributions indirectes des Pyrénées-Orientales, 
indiquant les chiffres donnés par cette administration 
pour Tévaluation des surfaces plantées en vignes et de la 
quantité de vin récoltée en 1905, et demandant à la 
Société si ces chiflFres sont en corrélation avec les indica- 
tions que la Société agricole a reçues de la propriété ou 
du commerce. Le Président donne lecture de sa 
réponse qui constate que notre Société ne possède aucun 
élément d'informations pour faire ces évaluations ; qu'il 
existe une Commission de statistique qui a été nommée à 
cet effet et que cette Commission n*a pas été réunie depuis 
trois ans ; qu*il lui est donc impossible de donner satis- 
faction à la demande sus énoncée. 

Communication est donnée à l'assemblée d*une lettre 
de M. le Préfet des Pyrénées-Orientales, au sujet des 
dates des convocations des réservistes et territoriaux 
en 1906. Le Président fait connaître sa réponse dans 
laquelle il constate rinconvénient grave qu'il y a à con- 
voquer les réservistes pendant la période des vendanges, 
époque pendant laquelle les ouvriers agricoles pourraient 
toucher un salaire élevé. 

M. le Président met l'assemblée au courant de 



— 660 — 

Tincident provoqué par l'erreur commise par la Régie 
dans l*évaluation du stock commercial des vins dans les 
Pyrénées-Orientales, à fin octobre 1905. Aassitdt que ces 
chiffres lui furent communiqués, le Président fit ane 
démarche auprès du Directeur des Contributions indirectes 
pour lui demander s*il n*y avait pas erreur. Le Directear 
fît répondre que ces chiffres lui étaient transmis par le 
contrôle et qu'il ne pouvait pas y avoir erreur. Là dessus, 
M. le Président reçut une lettre de M. Leenhardt-Pomier, 
protestant contre ces chiffres manifestement inexacts. Il 
fit une nouvelle démarche auprès du Directeur qui lai 
envoya quelques jours après une lettre avouant qaMI y 
avait eu erreur et rectifiant ces chiffres. Ces chiffres 
prouvent que le stock commercial est plus élevé qa*en 
temps normal, mais ils montrent que Técoulement de la 
récolte a lieu régulièrement et que la situation est loin 
d'être aussi mauvaise que le laissait voir Tévaluation 
première de la Régie. 

Le Président donne lecture des lettres suivantes : 



CONTRIBUTIONS INDIRECTES 

Perpignan, le 20 novembre 1905. 

Stock commercial du mois de septembre 
et du mois d'octobre 1905. 

Monsieur le Président, 

Vous m'avez signalé rmexactitude des renseignements 
fournis relativement aux quantités de vin existant dans 



— 661 — 

les chais da commerce de gros à l'expiration des mois 
de septembre et d'octobre écoulés. 

Une révision d'écritures vient d'être faite. Elle a révélé 
des erreurs qu'avaient commises les employés du contrôle 
de Perpignan et dont le résultat est mentionné au tableau 
ci-joint. 

J'ai l'honneur de vous faire connaître que les chiffres 
précédemment indiqués pour l'ensemble du département, 
doivent être ramenés, pour ce qui regarde le mois de 
septembre, à 327.970 hectolitres, au lieu de 466,697 hec- 
tolitres, et octobre à 370.790 hectolitres, au lieu de 
644.448 hectolitres. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de 
mes sentiments très distingués. 

Le Directeur, 
Laussucq. 



Perpignan, le 24 novembre 1905. 

Monsieur le Directeur des Contributions indirectes, 
Perpignan. 

Monsieur le Directeur, 

Emu de la violence des commentaires dont les journaux 
de la ville et de la rëgion ont accompagné la publication 
de la lettre rectificative que vous m'avez adressée le 
20 du mois courant, vous êtes venu me demander de 
vouloir bien vous déclarer, que lorsque je m'étais pré- 



— 662 — 

sente à vous poar faire observer combien je trooyais 
exagéré le chiffre indiqué comme représentant le stock 
commercial, au 31 octobre dernier» loin de rejeter sans 
examen ma requête, vous m*aviez, comme à votre ordi- 
naire, fait un accueil correct et courtois, et aviez donné 
des instructions immédiates pour que Terreur cooimise 
fut réparée. 

Afin d*éviter toute confusion, je tiens, Monsieur le 
Directeur, à préciser les faits: 

Lorsque, le 8 novembre courant, l'employé du Secré- 
taire de la Société agricole, M. Mary, m'a remis le 
relevé que lui délivre mensuellement votre administration, 
je fus supris de l'exagération manifeste du chiffre du 
stock commercial, et je lui donnai l'ordre de retourner 
à la direction et d*appeler votre attention sur les chiffres 
qui lui avaient été donnés par un de vos subordonnés. 
M. Mary revint peu après et me déclara : c que, vous 
ayant transmis mon observation, vous lui aviez répondu 
de s'adresser à l'employé chargé du service de statistique; 
que cet employé lui avait alors déclaré que les chiffres en 
question lui avaient été donnés par le contrôle, que, 
s'il y avait une erreur, elle émanait du contrôle et que 
lui, ne pouvait que maintenir les chiffres donnés à la 
Société agricole i>. 

Les chiffres df^livrés par l'Administration des Contri- 
butions indirectes furent donc publiés. 

Le 18 novembre courant, j'ai eu l'honneur de vous 
rendre visite et, d'appeler à nouveau votre attention sur 
l'exagération signalée plus haut ; vous avez reconnu que 
ma réclamation était fondée. 

Les faits étant tels, je me fais un plaisir de donner 



— 663 — 

satisfaction à la demande que voas m*avez adressée, et 
je me plais à déclarer qu*aa cours de cette visite, comme 
dans toutes les circonstances où j*ai eu l'honneur de 
vous entretenir, vous ne vous êtes jamais départi à mon 
égard de la correction et de la courtoisie auxquelles^ du 
reste, j*avais le droit de m*attendre. 

Je vous prie, Monsieur le Directeur, d'agréer l'expres- 
sion de mes sentiments les plus distingués. 

Le Président de la Société agricole, 
scientifique et littéraire des Pyrénées- Orientales, 

P. AURIOL. 



Monsieur le Président donne lecture du rapport suivant: 
FRAUDES ET FALSIFICATIONS 

Mes Chers Collègues, 

Dans son Assemblée générale du 17 novembre 1904, 
la Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées- 
Orientales adoptait les conclusions d'un rapport que nous 
avions l'honneur de lui présenter, et dans lequel nous 
constations que rabaissement du prix du vin naturel ne 
provenait pas seulement de Tabondance de la récolte 
1904, mais aussi de l'impunité dont jouissaient, depuis 
les vendanges 1903, les falsificateurs et les fraudeurs. 

Pour mettre fin à ces abus, notre Société a demandé 
au Gouvernement d'édicter les mesures suivantes : 

lo La déclaration de récolte ; 



- 664 — 

2^ L*afBchage hebdomadaire des quantités de tiq 
enlevées chez les récoltants ; 

3^ L*ezercice de la Régie chez les marchands de yIqs 
en gros et délai! dans Tintérieur de Paris ; 

4* Le rétablissement de Tezercice chez les débitants; 

5® L*application eu Algérie et en Tunisie de toutes les 
lois concernant en France la vente des vins et alcools ; 

6° Les pénalités les plus sévères pour empêcher Tofire 
et la vente des matières premières servante la fabrication 
artificielle des vins ; 

7* L^application à tous les raisins secs sans distinction 
des droits imposés à ceux destinés à la fabrication du 
vin ; l'extension de ces mesures aux figues, dattes, miel 
et autres produits analogues ; 

8o La réglementation du sucrage. 

A ta même époque, des vœux identiques étaient adoptés 
par la majeure partie des Associations agricoles du 
Midi. 

Deux mois plus tard, le Congrès de Béziers adoptait 
une formule si radicale: t ni sucrage, ni vinage >, et 
donnait à ses ddlc^gués à Paris un mandat impératif si 
étroit, que ceux-ci. à leur premier contact avec les 
membres du Gouvernement, se heurtaient à une fin 
absolue de non recevoir, et se voyaient dans Tobligation 
d'adopter un programme plus modéré et plus applicable, 
en harmonie avec les vœux émis par les Associations et 
Soci(Hés a.^^ricoles du Midi. 

Pour répondre aux revendications des viticulteurs et 
des ouvriers a^^ricoles, le Gouvernement a proposé et a 
fait voter [)ar le Parlement, la loi Rouvier, actuellement 
en vigueur. Dans son Assemblée générale du 9 avril 



— 666 — 

dernier, notre Société a déjà déploré» avant qa*elle ne 
fût votée, rinsafâsance de cette loi qui» depuis sa promal- 
gation, n*a aocunement modifié la situation désastreuse 
de la viticulture, et cela parce qu*elle u*a en rien entravé 
les fraudes et les falsifications qui s^étendent et se multi- 
plient ouvertement. 

De tous côtés sont signalées ces détestables pratiques : 
à Paris, tel négociant se contente de dédoubler du vin 
d*Oran, à 12 ou 13 degrés, légèrement piqué, et le livre 
impunément à la consommation ; dans les départements 
du centre et de TËst, on réduit à 7 degrés des vins de 
10 degrés, piqués à un tel point que la distillerie les refuse. 

Ailleurs, des vins cassés et pourris sont revivifiés par 
une addition d'acide sulfurique, ces mixtures sont la plu- 
part du temps livrées sans congé ni acquit et transportées 
€ comme des pommes de terre ». Combien plus grave 
encore estia constatation énoncée dans le «journal Officiel» 
de la République Française : En Gironde, l'on s'apprête 
à faire 1.500.000 hectolitres de vin de rivière qui empê- 
cheront les cours des vins de raisins de se relever. Enfin, 
dans les nombreuses régions viticoles où les vins nou- 
veaux, récollés comme l'on sait, dans des conditions si 
défavorables, manquent de tenue et de couleur, des 
industriels sans scrupules, colportent des colorants, très 
aisément reconnaissables à l'analyse, qui ne sont autre 
chose que des dérivés du goudron de la houille. Ces 
agissements ont pris de telles proportions que le Syndicat 
Central des fabricants de produits œnologiques, s'est ému 
et a protesté énergiquement contre la tolérance incon- 
venable dont jouissent les auteurs de semblables délits. 

Nous nous étonnons grandement^ nous aussi, de cette 



— 666 — 

impanité. Noos avions tout liea de croire qQ*aprôs la 
lettre adressée le 29 mars 1905, par M. le Directeur 
général de l'administration des Contributions indirectes, 
au personnel sons ses ordres, nous aarions le plaisir de 
constater une transformation à peu près coaiplète dans 
les relations de la Régie avec les contribuables. 

M. le Directeur général, en effet^ enjoignait à ses 
subordonnés de faire une sagace discrimination entre leé 
fraudes et les contraventions, de réprimer impitoyablement 
toute fraude importante, de déférer môme, son auteur 
aux tribunaux, pour que la condamnation fût connue et 
entraînât toutes ses conséquences juridiques; et, par 
contre, il prescrivait à ses agents de ne jamais poursuivre 
avec rigueur une simple contravention, dépourvae de 
toute intention de fraude, et recommandait de ne pas 
abuser de la contrainte par corps. 

Eh bien, mes chers collègues, il est à croire que des 
ordres postérieurs et mystérieux sont venus mettre à 
néant les instructions si équitables de M. le Directeur 
gén(^ral. A Theure actuelle, dans certains départements, 
radministration ferme absolument les yeux et ignore 
toutes les contraventions, tous les délits, à quelque 
classe qu'ils appartiennent; dans d'autres régions, elle 
fait de rares exemples, qu'elle cite pour sa défense quand 
on lui reproche son inertie ; mais, d'une manière géné- 
rale, elle transige à des conditions dérisoires avec les 
gros délinquants, dont la fortune s'accroît par la pratique 
régulière des fraudes de toutes sortes : acquits fictifs, 
mouillage, alcoolisation, transports clandestins de nota- 
bles quantités d'alcool. Par contre, elle est impitoyable 
à l'égard des contrevenants de bonne foi et des humbles 



— 667 — 

délinquants que la misère seule pousse à violer les lois. 

Pourquoi cette rigueur envers les petits, cette indul- 
gence à regard des gros ? C*est que le Trésor considère 
le fraudeur de profession, le gros fraudeur, comme un 
abonné qui, lui versant périodiquement, sous forme de 
transaction, une fructueuse redevance a droit à toute 
Tindulgence, à toute la sollicitude de Tadministration, 
intéressée ainsi à ce que les grosses fraudes se multi- 
plient, à ce que les bénéfices des gros fraudeurs augmen- 
tent, puisqu'elle peut alors prélever une plus grosse part 
de ces scandaleux profits. 

En agissant ainsi, TAdministration se montre évidem- 
ment soucieuse des intérêts du Trésor, mais nous ne 
devons considérer que Timmoralité de ce système, et 
nous vous proposons de saisir à nouveau nos représen- 
tants de cette question, et de les prier de déposer sans 
retard une proposition de loi édictant : 

Que le droit de transaction soit enlevé à la Régie et 
que les tribunaux seuls puissent apprécier la bonne foi 
des délinquants et modérer la peine ; 

Que par conséquent, toutes les contraventions soient 
déférées aux tribunaux correctionnels et que la peine 
de la prison soit appliquée à tous ceux qui sciemment 
auront contribué à une fraude fiscale. 

Le Président, 

P. AURIOL. 

L*Assemblée, adoptant les termes de ce rapport, décide 
qu'il sera transmis à MM. les Sénateurs, Députés et 
Conseillers généraux et communiqué à la presse. 



— 668 — 

M. Prosper Aariol constate qae la noavelle convention 
commerciale Franco-Russe ne donnne a ucane satisfaction 
aux réclamations répétées des viticulteurs du Midi. Les 
modifications apportées par le futur traité sont favorables 
aux eaux-de-vie de luxe et aux fabricants de liqueurs à 
base d'alcool du Nord ainsi qu'aux vins de cru et aux 
Champagnes. Mais les vins communs resteront frappés, 
à leur entrée en Russie, d*un droit de 81.87 par 
100 kilos, droit simplement prohibitif. Grâce an traite- 
ment de faveur qui lui a été concédé» la Russie a pu 
inonder la France de titres financiers de toute sorte ; il 
est regrettable que les négociateurs du futur traité 
niaient pas songé à lui demander par réciproque un 
traitement de faveur pour nos produits. 



Monsieur le Président lit le rapport suivant : 
RÉTABLISSEMENT DU PRIVILÈGE DES BOUILLEURS DE CRU 

Mes Chers Collègues, 

Avant le vote de la loi du 28 janvier 1903, notre 
Société avait toujours été opposée au vinage. Elle estimait 
que cette opération enlèverait au vin sa qualité de vin 
naturel ; que, à Theure où s'engageait la lutte contre 
ralcoolisme, ce serait discréditer le vin que de le laisser 
soupçonner d'alcoolisation ; que les vins du Roussillon, 
naturellement riches en alcool, seraient rabaissés au rang 
des vins inférieurs artificiellement alcoolisés, et que les 
petits vins remontés en degré et colorés au moyen de 
substances étrangères, porteraient un grave préjudice à 
la production naturelle de notre département. 



— 669 — 

Aassi, en toute occasion, notre Société s*opposait-elIe 
à toute addition d*alcooI au vin naturel, pur jus de 
raisins frais. 

Mais, dès le vote de la loi du 28 janvier 1903, la 
Société agricole des Pyrénées-Orientales, estimant qu*il 
était inique de laisser relever le degré du vin avec du 
sucre, produit de la distillation de la betterave, alors 
qu*il était interdit de faire cette môme opération avec 
Talcool produit de la distillation de ce môme vin, réclama 
la faculté du vinage. 

De môme, au mois d'avril dernier, nous avons conseillé 
à nos représentants au Parlement de contracter alliance 
avec les bouilleurs de cru pour faire triompher nos 
revendications. 

Il nous parait utile de rééditer ce vœu au début de la 
session parlementaire et de demander à nouveau à nos 
sénateurs et à nos députés de conclure toutes les alliances 
qui pourraient être favorables à l'intérêt de la viticulture, 
et de réclamer d'urgence le rétablissement intégral du 
privilège des bouilleurs de cru. 

Dans le cas où il serait impossible d'obtenir le rétablis- 
sement du privilège, nos représentants devraient s'attacher 
à obtenir que les viticulteurs, déjà autorisés à relever de 
3 degrés leur récolte en employant du sucre, puissent 
faire la môme opération avec l'alcool qu'ils auraient pro- 
duit eux-mêmes, en distillant une partie de leur récolte. 

Le Président, 

P. AURIOL. 

L'Assemblée, adoptant les termes de ce rapport, décide 
qu'il sera transmis à MM. les Sénateurs, Députés et 
Conseillers généraux et communiqué à la Presse. 



— 670 — 



Félicitations adressées à M. Jonnart 
GoaTerneur général de l'Algérie 

Vœa de M. Joseph Malpas, propriétaire: 

Messieurs, 

Une discussion récente qui vient d'avoir liea à la 
Chambre des députés, nous a révélé parnii dos parle- 
mentaires des divisions là où serable-t-il, laccord eût dû 
être unanime. 

M. Jonnart, gouverneur général de l'Algérie, préoccupé 
à juste titre des embarras dans lesquels se débat la 
viticulture, a créé un marché aux vins algériens, en 
dehors du marché français ; à cet effet, il a organisé des 
comptoirs d'échantillons, de dégustation à Londres, 
Anvers, Hambourg et Berlin, et il a chargé de cette 
organisation moyennant une allocation proportionnée au 
montant des ventes par elle faites, une importante maison 
de Londres. 

Le moyen employé ne peut qu'être excellent, il a 
d'ailleurs fait ses preuves dans certains Etats de l'Amé- 
rique du Nord. 

En France, ou plus exactement à la C'hambre des 
députés, il a été critiqué. 

Je crois au contraire qu'il devrait recueillir notre 
approbation et qu'en outre il devrait être signalé aux 
pouvoirs publics avec cette signification que ceux-ci 
devraient créer pour les vins récoltés en France une 



- 671 — 

organisation spmblable à celle créée par M. leOoavernear 

de l'Algérie. 

Si vous êtes de cet avis, je vous propose d'émettre le 
vœu suivant : 

La Société agricole des Pyrénées-Orientales, félicite 
M. le Gouverneur général de l'Algérie, de l'initiative par 
lui prise de créer à l'étranger, pour l'écoalement des 
vins algériens, un marché pour ces vins. 

Elle espère que les pouvoirs publics de la métropole 
suivront l'initiative prise par M. Jonnart et feront pour 
les vins récoltés en France ce que celui-ci a fait pour les 
vins algériens. 

L'assemblée, adoptant les termes du vœu de M. Malpas, 
décide qu'il sera transrais à MM. les Sénateurs et Députés 
des Pyrénées- Orientales et communiqué à la Presse. 

Le Secrétaire général, 
Henri Carcassonne. 



Alger, le 16 décembre 1905. 

Monsieur le Président de la Société agricole, scientifique 
et littéraire des Pyrénées- Orientales, à Perpignan, 

Monsieur le Président, 

J'ai l'honneur de vous accuser réception du procès 
verbal de la délib(^ration prise par la Société agricole, 
scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, à Focca- 

43 



— 672 — 

sion da débat soulevé à la Chambre sur les débouchés 
des vins algériens. 

Je vous en remercie et je vous prie de transmettre aux 
membres de votre Compagnie mes remerciements les 
plus sincères pour les félicitations qu*ils veulent bien 
m'adresser. 

En présence de la crise que subit actuellement la viti- 
culture, tant métropolitaine qu'algérienne, j*ai tenu à 
indiquer aux producteurs de la colonie que le remède à 
cet (^tat de choses si préjudiciable était drins la conquête 
des marchés étrangers. Je n'ai fait que montrer la voie 
où les intéresses doivent eux mômes s'engager et je ne 
doute pas que les Associations agricoles ne se rendent 
compte du rôle prépondérant qui leur est réservé dans 
cette recherche de nouveaux débouchés. 

Veuillez agrt^er, Monsieur le Président, Tassurance de 
ma considération très distinguée. 

Le Gouverneur général, 

JONNART. 



Assemblée générale du 10 décembre 1905 

Sur la proposition de MM. Horace Chauvet et Joseph 
Maipas, la Soci^^tt^ agricole, scientifique et littéraire, 
décide d'ap[)rouvor le projet de trust des vins, proposé 
par M. Hartissol et d'engager tous les viticulteurs du 
Roussillon à donner leur adh(^sion à ce projet. 



- 673 - 



Assemblée générale du 27 décembre 1905 

M. le Président rappelle à rassemblée le sens d*ane 
communication qu'il fit récemment à nos représentants, 
au sujet de Tabus que la Régie fait de son droit de tran- 
saction. Une affaire récente, dévoilée par an journal régio- 
nal vient de prouver une fois de plus combien cette admi- 
nistration est peu soucieuse des intérêts de la viticulture. 

Une différence de 1.000 hectolitres ayant été constatée 
par la Régie, entre la déclaration d'un propriétaire des 
environs de Perpignan, et le total des acquits délivrés à 
un négociant de Perpignan, l'administration demanda 
des explications au propriétaire qui prouva qu'il n'avait 
vendu que la quantité par lui déclarée. On se trouvait 
donc en présence d'une affaire d'acquits fictifs. Sur l'avis 
de la direction des Pyrénées-Orientales, l'administration 
des Contributions indirectes a conclu à l'abandon des 
poursuites. 

En rapprochant ce fait d'un autre, constaté récemment 
(le cas d'une pauvre femme à qui la Régie réclame 
800 francs d'amende pour avoir fait circuler lit. 25 
d'alcool de plus que la quantité tolérée), on est fondé à 
conclure que la Régie ménage les gros fraudeurs et qu'elle 
est impitoyable pour les petits. C'est contre cet état de 
choses si préjudiciable aux intérêts de la viticulture que 
nous devons protester. 

M. le Président propose d'envoyer à nos députés et 
sénateurs une lettre confirmant la première et signalant 
les faits ci-dessus relatés. Adopté. 



— 674 — 

M. Mengel, directeur de TObservatoire, dit qa*il 
compte entreprendre nne étade sur les chutes de gréle 
dans le département et sur Tefficacité des tirs contre la 
grêle. Il voudrait dresser une carte où seraient signalés 
les points où la grêle est la plus fréquente et où la 
nécessité d*une défense organisée se fait le plas sentir. 
Mais pour dresser cette carte, il aurait besoin d*étre 
en communication rapide avec les points de notre dépar- 
tement, atteints par le fléau. Le moyendecommanication 
le plus facile et le moins coûteux étant le téléphone, il 
demandera que l'Observatoire soit relié à toutes les 
stations téléphoniques du département. 

L'assemblée félicite M. Mengel pour son initiative et 
approuve sa demande de crédit. 



La viniflcatioD en blanc des raisins rouges 

par M. Ilippolyte Després, membre résidant 

L'étude de M. H. Desprès ne vise pas à transformer la 
théorie de la vinification en blanc; elle est plutôt un 
mémoire où sont consignées les observations d'un vitical- 
teur éclairé. 

M. Desprès commence par exposer les avantages de la 
vinification en blanc; il constate que les vins blancs sont 
plus recherché-^ (jue les rouges et par conséquent plus 
pcjyr^s; il engage les viticulteurs à développer cette pro- 
duction qui, selon lui, est rémunc^ratrice. Je ne ferai 
qu'une objection à cette opinion, c'est que les vins blancs 
ne sont pas demand/'. aussi régulièrement que les rouges; 
on W< paie bien cpptames ann/^es, d'autres années ils sont 
presque délaissés. Le viticulteur devrait donc avant 



— 675 — 

chaqae récolte prévoir si les vins blancs seront demandés 
Tannée suivante ; il devrait avoir deax installations et 
deux caves, Tune pour la vinification en rouge, l'autre 
pour celle en blanc. 

Cette prévision et cette installation ne sont guère à la 
portée de la plupart des viticulteurs. Ces raisons m'inci- 
tent à penser que la vinification en blanc ne sera longtemps 
encore que l'exception dans la production méridionale, 
et du reste, si elle se généralisait, la baisse ne tarderait 
pas à atteindre le vin blanc comme son frère le vin rouge. 

M. Desprès décrit plusieurs procédés de vinification : 
la méthode mixte qui est la plus facile à réaliser, la 
méthode du pressurage immédiat, celle du fouloir égrappoir 
Biaquière. Il décrit enfin une installation mécanique pour la 
grande propriété qui lui permet de traiter 4.000 kilogram- 
mes de vendange à l'heure et qui lui donne un rendement 
de 70 ®/o en vin blanc. Une épure est jointe à ce travail 
et permet de s'en rendre compte dans tous ses détail?. 

Je ne trouve qu'une lacune à cette description, c'est 
le coût de l'installation; il serait cependant très intéressant 
desavoir si la plus value donnée au vin par sa transforma- 
tion en blanc n'est pas compensée par l'intérêt, l'amortisse- 
ment et le fonctionnement de rinstallalion de M. Desprès, 

Malgré ces réserves, je me plais à Jcclarer que le 
travail de M. Desprès est très intéressant, qu'il condense 
en quelques page^s toutes les notions pratiques sur la 
question et que ses collègues de la Socitété agricole y 
trouveront certainement des détails qu'ils chercheraient 
en vain dans les traités théoriques. 

H. Carcassonne. 



— 676 — 



QUELQUES CHIFFRES 

DE 

STATISTIQUE AGRICOLE 

Par M. Gustave GAZES. 



Les variations survenues dans le cours de la viande 
ne sont pas assez sensibles pour provoquer des obser- 
vations. 

Les prix des liuemes et fourrages sont plus 
fermes que Tan deriiier ; nous constatons qu'il n'y a pas 
eu, sur ce tableau, de fléchissement depuis quatre ou 
cinq ans ; nous persistons à conseiller aux propriétaires 
de consacrer une partie de leurs terres, lorsque la nature 
du sol le permet, à la culture fourragère, plutôt que d y 
planter des vignes produisant du vin à bas titre. 

Nous espérions que la réduction de la quantité et la 
bonne qualité de la rf'colte oinicole dans les Pyrénées- 
Orientales auraient amené rélévalion du prix du vin, de 
façon à couvrir les frais d'exploitation et à laisser un 
léger profit au producteur ; il n'en a pas été ainsi ; 
l'avenir de la viticulture nous apparaît sous un jour 
sombre ; il nous réserve encore des déceptions. 



— 677 — 



Marché aux Fourrages de Perpignan 





ANNÉE 1905 






MOIS 


PRIX DES 100 KILOGRAMMES 


LUZERNE 


FOIN 


PAILLE 




ire 


2e 


ire 


2« 


1^ 


«• 




qualité 


qualité 


qualité 


qualité 


qualité 


qualité 


Janvier 


8 37 


7 37 


7 25 


6 44 


5 75 


5 25 


Février .... 


8 )) 


7 37 


5 66 


5 » 


4 83 


4 16 


Mars 


9 43 


8 20 


7 30 


6 40 


5 40 


4 70 


Avril 


9 25 


8 37 


7 12 


6 37 


5 37 


4 87 


Mai 


8 37 


7 75 


6 87 


6 25 


5 12 


4 62 


Juin 


8 40 


7 60 


6 80 


6 » 


5 )) 


4 50 


Juillet 


8 25 


7 25 


6 62 


5 75 


5 12 


4 62 


Août 


8 20 


7 50 


6 50 


5 80 


5 30 


4 60 


Septembre. . 


8 50 


7 87 


6 87 


6 12 


5 12 


4 62 


Octobre .... 


8 12 


7 37 


6 62 


6 12 


5 » 


4 50 


Novembre. . 


9 10 


8 20 


6 90 


6 30 


5 30 


4 80 


Décembre. . 


8 87 


8 12 


6 94 


6 44 


5 12 


4 62 


Prix inoven 


8 57 


7 75 


6 79 


6 08 


5 20 


4 65 


Rappel i^^-* 


8 4b 


7 77 


6 70 


5 89 


5 32 


4 76 


des jl903 


8 58 


7 97 


6 62 


5 93 


5 35 


4 83 


années fi9Q2 


7 36 


6 68 6 22 


5 56 


4 94 


4 34 









— 878 — 


i 


c 

î 



3 

c 

l 

a. 


i 1 




4 


T. 

i 1 


CTiooogsoo — -Jifs — ce 


1 




a 


WO*tHMMMt-N(N(M 


■« 


1 1 


ssssssssss 


1 


u 
z 
< 

a. 


â 5 




1 


M 

il 

î 1 


iiliiSiiii 


■2 


îSSÇESggSS 




iSsSSsiiSS 


S 


!!^!!!s!^-! 




■a 
z 




1 


dggiijj^i^ 




— 







— 67» — 



Consommation du Vin et de TAlcool 



QUOTITE PAR HABITANT 



Relevés dans le Bulletin de statisliqtie et de législation comparée 

du Ministère des Finances 



ANNÉES 


FRANCE 


Pyrénées- 

VIN 




Orientales 

ALCOOL 


VIN 


ALCOOL 




HECTOLITRES 


LITRES 


HECTOLITRBS 


LITRES 


1896 


1.08 


4.44 


0.82 


3.24 


1897 


1.11 


4.49 


0.88 


3.41 


1898 


1.12 


5.08 


1.12 


3.70 


1899 


1.13 


4.81 


1.01 


2.86 


1900 


1.17 


4.88 


0.97 


3.37 


1901 


1.40 


3.83 


1.28 


2.20 


1902 


1.44 


3.59 


1.10 


1.83 


1903 


1.31 


3.80 


0.97 


2.23 


1904 


1.27 


4.17 


1.41 


2.67 


1895 












— 680 — 



MARCHÉ AUX BESTIAUX 



PRIX DU 



MOIS 



BŒUFS 



Janvier. . ••. 

Février 

Mars 

Avril 

Mai 

Juin 

Juillet 

Août 

Septembre 

Octobre 

Novembre 

Décembre 

Prix moven 

Rappel! 1904.... 

des < 19U3 

années f 1902 



ire 

quai. 

1 36 
1 41 
1 42 
1 55 
1 60 
1 57 
1 60 
1 68 
1 58 
1 51 
1 52 
1 50 

1 52 

1 53 
1 44 
l 37 



2f> 
quai. 

1 31 
1 30 
1 32 
1 45 
1 50 
1 47 
1 50 
1 59 
1 48 
1 41 
1 42 
1 40 

1 43 

1 46 

L 37 
1 29 



VACHES 



in» 
quai. 

1 31 
1 26 
1 28 
1 44 
1 45 
1 42 
1 37 
1 49 
1 40 
1 40 
1 40 
1 38 

1 38 

1 42 
1 32 
l 23 



2e 
quai. 

1 26 
1 IP 
1 18 
1 34 
1 35 
1 32 
1 28 
1 39 
1 30 
1 30 
1 30 
1 29 

1 29 

1 35 
1 25 
1 15 



OÉNI88B8 



ire 
quai. 

1 43 
1 50 
1 50 
1 57 
1 62 
1 58 
1 65 
1 66 
1 58 
1 51 
1 53 
1 50 

1 55 

1 55 
1 51 
1 43 



2e 
quai. 

L 35 
1 36 
1 42 
1 45 
1 52 
1 48 
1 55 
1 57 
1 48 
1 41 
1 43 
1 40 

1 45 

L 49 
L 43 
L 34 



▼8A0X 



quai. 

1 42 

1 50 
1 54 
1 59 
1 69 
1 73 
1 80 
1 81 
1 79 
1 77 
1 79 
1 77 

1 68 

1 64 
1 61 
1 58 



qu*l. 

1 38 

1 38 

142 

149 

159 

1 63 

170 

172 

169 

172 

171 

170 

159 

157 
151 
149 



— 681 — 



DE PERPIGNAN 



1 3^ * 






















ï' KILOGRAMME 


r 

r 


MOUTONS 


BREBIS 


CHÈVRES 


CHEVREAUX 


AGNEAUX 


PORCS GRAS 




1« 


2e 


ire 


2e 


li-e 


2e 


ire 


2e 


iro 


2e 


ire 


2e 


■ 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


quai. 


■ «. 


1 40 


1 35 


1 30 


1 25 


1 » 


92 


97 


l 88 


92 


88 


1 37 


1 32 




1 47 


1 39 


1 22 


1 12 


77 


65 


1 » 


92 


l C4 


94 


1 32 


1 27 


k. 


1 60 


1 50 


1 48 


1 39 


88 


78 


1 » 


90 


1 )) 


90 


1 35 


1 30 




1 55 


1 46 


1 35 


1 25 


90 


80 


1 02 


98 


1 03 


92 


1 32 


1 25 




1 52 


1 42 


1 40 


1 30 


87 


77 


1 02 


92 


1 02 


92 


1 35 


1 27 


■. 


1 54 


1 44 


l 36 


1 26 


9u 


80 


1 » 


90 


1 )) 


90 


l 31 


1 24 




1 68 


1 58 


1 42 


1 32 


88 


78 


98 


88 


1 » 


90 


1 25 


1 20 




1 62 


1 52 


1 44 


1 34 


90 


80 


1 » 


l 90 


1 » 


9u 


1 32 


1 27 




1 62 


1 52 


1 38 


1 28 


90 


80 


1 » 


90 


l » 


90 


1 40 


1 35 




1 52 


1 42 


1 40 


1 30 


90 


80 


1 » 


90 


1 » 


90 


1 40 


1 35 




1 52 


1 42 


l 40 


1 30 


90 


80 


1 C2 


92 


l 02 


92 


1 41 


1 36 




1 50 


1 40 


1 40 


1 30 


90 


80 


1 07 


97 


07 


97 


1 40 


1 35 




1 54 


1 45 


1 38 


1 28 


89 


79 


1 01 


91 


1 01 


91 


1 35 


) 29 




1 57 


1 50 


l 48 


1 41 


84 


77 


1 03 


95 


1 07 


1 98 


1 36 


131 




1 63 


1 55 


1 50 


1 43 


74 


68 


1 15 


1 06 


1 16 


1 07 


1 47 


1 42 




1 56 


1 46 


1 32 


1 23 


75 


64 


1 79 


l 7u 


1 80 


70 


1 40 


1 34 

1 



— 682 — 



I 

ce 

Xi 



NO 


NO 


CO 


co 


Q> 


H b 


F> 5. 


I o 


1 >^ 






'S. 



;5 

Ni»-» 



S ■§ 

CQ QQ 

§ a 

« s 

O 2 



o 

*5 

a 
a 

o 



73 

Km 

S 
OQ 



Q 

> 
Q 

a: 



CQ 
<! 
H 

Q 

< 



t 

m • 

- f 
û. g 



SmS 










a||aa s 



a 






o« 



S 

s 




* » 



fi fi fi » fi fi « 



£ 



« CD 

0, g 



oo 



fi fi 



fi fi fi fi fi s 






c 
2 S 

Q. 

•o 



00^ 



3 



as**»*» 

^ 04 



I 89 



fi fi 



fi s fi fi fia 



SCO 



09 

as 

o 

»4 

H 
-< 
H 
GO 



S 



a 

es 

C 

ta 



00 s 

fl^ QQ 

"Si: o 












JS es bi O0flf< 



Oi 4> es 




?sssss 


°|||"|"""ll|lïï||" 


i . Pl. ,„..„„ . . ,„ 









--s 










! : 






S 






S 
















[ 


■■=: ■ 




:-s:-< 


— 


i 


■■-.a 


g 


li 


^s^ 
ÈK 




■il -i 


^ 


1 




II 

3 S 


; & 


JSsS 


Èîïi 


£>>^ia 


:s 







— 684 — 
RELEVÉ mensnel d68 quantités en hedolitra de fins aorfiw k à 

de ••ptexAl3z*e i004 



NOMS DBS COViMUNBS 



Septem, 
1904 



T 



Octobre 
1904 



Novem.l IMcem.lJaimr 
1904 I 1904 I 1905 



/ Belfort 

Est. 

Gare 

Ouest 

S ) Nord 

g/ Sud 

S; Tel. 

V Saint-Gaudérique — 

Alénya 

Cabestany 

Canet 

Canohès 

Corneilla-del-Vercol 

Elnc 

Latour-bas-Elnc 

Montescot. 

Saint-Cyprien 

Saint-Nazaire 

Théza 

Toulouges 

Villeneuve-la-Raho 



Total. 



2.205 
1.280 
1.359 

"l48 

328 

007 

6.353 

2.263 

9.346 

3.328 

2.332 

1.520 

1.909 

69 1 

1.139 

1.747 

1 ;i29 

2.119 

589 

4.050 



44.615 



2.381 
1.601 
3.490 

*150 

272 

2.846 

5.^42 

2.039 

12.515 

5.262 

5.429 

788 

2.429 

20 

1.951 

3.603 

1.790 

2.141 

2.285 

2.593 



59.4'-i7 
44.645 



104.072 



3.278 

1.637 

1.923 

> 

18 

631 
1.958 
4.838 
5.940 
12.830 
3.850 
9.109 
2.337 
4.734 

939 
2.017 
4.706 
4 690 
2.667 
3.151 
9.646 



80.899 
104.072 



184.971 



3.864 
1.379 
307 
368 
23 
460 
4.967 
6.562 
2.466 
7.454 
2.045 
5.713 
1.622 
2.177 
1.602 
1.415 
9.134 
2.621 
1.439 
2.116 
1.300 



58.934 
184.971 



243.905 



1.670 

252 

402 

4% 

22 

%i 
2.1^ 
1.612 
2.278 
4.458 
3.358 
1.925 

566 
2.362 
1.213 

724 
3.396 
2.430 

546 
1.151 
2.548 



34.564 
243.905 



278.469 



Cuntom 



Baho 

Horiipas . 

Pia 

Saint-Estève 

Sainte Marie. 

Villelongue la Salanquc 
Villeneuve la Rivière. . . 



Total I » 



2 6fi3 


3.027 


3.647 


8.042 


6.981 


6.220 


1 1 . 301 


8.672 


10.747 


441 


4.3^8 


5.844 




6.363 


7.226 


20. i:^:^ 


19.4 Js 


11.017 


240 


7.017 


4.218 


50.017 


56.826 


18.919 


» 


50.517 


107.343 


» 


107.343 


156.262 



2.200 
8.011 
7.040 
2.972 
3.792 
3.230 
2.256 



5.463 
3.800 
4.813 
3.649 
2.481 
3.223 
6.468 




— 685 — 



des Pyrénées Orientales par recette - boraliste et par canton 

05 (année vinioole) 



Avril 
1905 



Mai 
1905 



Juin 
1905 



Juillet 
1905 



Août 
1905 



TOTAL 
des 12 mois 



Ivnan (Est) 



3.882 


2.336 


7.130 


6.015 


6.140 


2.005 


1.737 


1.714 


2.747 


2.747 


542 


22 


116 


300 


14 


98S 


» 


» 


21 


> 


» 


» 


16 


8 


16 


932 


1.544 


1.052 


713 


635 


2.799 


3.694 


2.997 


2.539 


2.868 


1.157 


5.813 


6.490 


9.595 


8.915 


2.705 


6.698 


9.731 


7.539 


0.221 


7.711 


8.890 


8.755 


7.944 


17.164 


2.181 


4.944 


4.341 


3.879 


4.418 


1.352 


3.186 


3.519 


5.212 


9.010 


1.168 


1.237 


1.103 


259 


387 


1.100 


1.579 


1.904 


2.221 


1.556 


1.064 


1.7% 


1.036 


110 


1.214 


477 


3.088 


1.871 


880 


1.014 


1.998 


3.765 


2.452 


2.916 


6.368 


3.801 


4.636 


4.136 


3.063 


3.005 


2.933 


3.612 


2.812 


1.498 


574 


4.049 


3.471 


3.341 


2.046 


4.020 


2.993 


5.562 


5.100 


7.022 


8.599 


45.837 


67.110 


69.612 


66.527 


87.888 


365.143 


410.980 


478.590 


548.206 


614.733 


410.980 


478.590 


548.206 


614.733 


702.621 



44.312 

20.200 

9.299 

1.997 

426 

8.809 

31.942 

62.263 

57.540 

111.991 

42.177 

51.601 

14.644 

24.461 

11.904 

16.003 

42.730 

36.307 

23.498 

34.460 

56.057 



702.621 



lornan (Ouest) 



2.254 


2.098 


1.793 


3.755 


1.806 


2.988 


7.435 


7.518 


6.272 


1.745 


1.279 


1.466 


3.747 


2.166 


794 


4.858 


2.860 


3.884 


1.793 


1.218 


1.298 


25.587 


18.945 


18.495 


263.193 


288.780 


307.725 


288.780 


307.725 


326.220 



345 
6.570 
4.585 
2.308 
1.154 
1.344 
1.278 



17.584 
326.220 

343.804 



1.267 
297 
5.106 
1.352 
1.346 
2.654 
1.352 



13.374 
343.804 

357.178 



28.662 
59.153 
86.335 
31.038 
42.702 
78.501 
30.787 



357.178 




NOMS DBS COMMUNES ^^ 



Rivesaltes central 

Rivesaltes entrée 

Baixas 

Calce 

Cases-de-Pène 

Claira 

Espira-de rAgly 

Opoul 

Pe^restortes 

Saint-Hippolyte 

St-LaurenVla-Salanque 

Salses 

Torreilles 

Vingrau 



Total. 



1^ 



> 
i 

] 

Si 



Millas 

Corbère-du-Milieu . . . 
Corbère-les-Cabanes. 
Corneilla-la-RiviOre 

Neffiacli 

Pézilla-la-Riviùrc. . . 

Soler (Le) 

Saint-Féliu-d'Amont 
Saint-Féliud'Avail.. 



Total 



— 687 - 



«• tOO'A-tOOK) 



Avril 


Mai 


Juin 


Juillet 


Août 


TOTAL 


1905 


1905 


1905 


1905 


1905 


dea 12 mois 


mtkltem 












10.928 


6.040 


9.480 


8.651 


5.615 


94.079 


9.622 


9.261 


10.661 


12.264 


10.389 


121.862 


5.566 


5.567 


4.839 


2.376 


2.660 


84.107 


84 


187 


122 


» 


» 


8.952 


1.219 


420 


675 


982 


291 


13.259 


8.463 


6.010 


6.183 


4.546 


4.787 


107.467 


2.835 


3.400 


2.391 


2.724 


5.710 


50.682 


1.892 


:e.349 


852 


812 


833 


17.285 


1.814 


1.869 


2.656 


1.680 


318 


29.131 


4.506 


6.148 


4.744 


4.730 


4.403 


67.846 


9.008 


16.228 


11.368 


1.902 


1.613 


69.295 


1.345 


8.864 


2.272 


4.010 


3.773 


55.806 


1.374 


8.353 


8.127 


5.679 


6.905 


122.240 


1.612 


2. (.79 


2.545 


3.148 


2.363 


21.578 


60.268 


76.775 


66.915 


48.504 


49.680 


868.489 


561.347 


621 615 


698.390 


765.305 


813.809 


v 


621.615 


698.390 


765.305 


813.809 


863.499 


» 


5.6*14 


4.848 


5.802 


4.897 


3.053 


48.384 


555 


678 


440 


20 


268 


5.583 


215 


426 


74 


33 


78 


^.425 


2.043 


2.280 


830 


960 


220 


15.600 


225 


665 


926 


515 


635 


6.299 


3.951 


3.25b 


1.020 


1.151 


4.811 


49.965 


1.9<»0 


2.387 


S. 120 


2.261 


2.161 


36.123 


1.191 


1.631 


1.024 


625 


1.019 


13.718 


1.481 


3.141 


1.216 


871 


1.711 


17.504 


17.165 


19.312 


14.452 


11.333 


13.956 


195.551 


119.333 


136.498 


155.810 


170.262 


181.595 


» 


136.498 


155.810 


170.262 


181.595 


195.551 


M 

44 




- 688 — 



B«lA 



NOMS DBS COMMUNES 



Septem. 
1904 



Octobre 
1904 



NoTem 
1901 



Décam 
1904 



G 



Thuir 

Bages 

Brouilla 

Caixas 

Camélas 

Castelnou 

Fourques 

Llauro 

Llupia 

Ortaffa 

Passa 

Pollestres 

Pontcilla 

Sainte-Coloiiibc 

Saint-Jean-Lasseille 

Terrais 

Tordères 

Tresserre 

Trouillas 

Villemolaque 



Total. 



1.289 


1.521 


2.364 


12.837 


15.795 


8.290 


1.068 


1.874 


1.954 


9 


V2 


28 


1 


34 


11 


230 


141 


531 


371 


746 


541 


84 


34 


35 


151 


QQfi 


1.031 


319 


1.066 


1.972 


2.083 


1.481 


2.108 


5.252 


10.054 


11.006 


1.924 


3.037 


677 


936 


751 


632 


548 


Ï78 


1.173 


442 


2.904 


2.441 


77 


294 


4.477 


1.900 


1.273 


1.417 


6.916 


4.784 


6.413 


3.127 


1.965 


2.180 


39.594 


49.052 


49.281 


» 


39.594 


88.646 


» 


88.646 


137.927 



1.615 

9.166 

3.807 

30 

60 

176 

2.S3> 

47 

1.209 

2.017 

2.736 

8.845 

2.Â56 

674 

757 

1.265 

1.684 

1.007 

4.868 

8.374 

48.528 
137.927 

186.455 



Latour 

Bélesta 

Garamany . 
Cassagnes . 
Est a gel . . . 

Lan sac 

Mont al ha .. 
Montner .. 
Planèzes.. . 
Rasiguèrcs. 
Tautavcl . .. 






Total 



1.321 


2.099 


1.275 


2.039 


9S1 


874 


927 


412 


231 


257 


513 


994 


■11>5 


722 


810 


221 


2.723 


2.307 


2 394 


3 683 


99 


76 


87 


370 


15 


139 


9 


141 


1«0 


249 


334 


140 


isy 


83 


133 


342 


■i.vt 


206 


298 


517 


1.712 


1.891 


4.010 


1 653 


8.400 


8.403 


10.790 


10.515 


> 


8.400 


16 803 


27.593 


» 


16.803 


27.593 


38.106 



1 
s 



— 689 — 



nan («nlte île meO'A-ieoS) 



Avril 
1905 



Mai 
1905 



Juin 
1905 



Juillet 
1905 



Août 
1905 



TOTAL 
des 12 mois 



4.781 

10.0% 

467 

244 

76 

551 

1.382 

60 

2..S73 

631 

1.213 

6.531 

6.773 

1.466 

404 

870 

180 

193 

9)5 

405 



4 
1 



44. S'il 
304 011 



348 812 



3.341 
8 095 

386 
55 
32 

310 

2 765 

49 

2 714 

691 
2 439 
1.612 
3.422 
1.220 
l.KK) 

848 

261 
1.440 
.•).906 
2.030 



38 716 
348 812 



387 528 



3.431 

11.098 

478 

20 

14 

280 

1 551 

256 

1.901 

469 

1 719 
6.129 
1.915 
1.601 

668 

2 202 
151 

1.452 
6.072 
2 957 



44 394 
387.528 



431.922 



4 597 

8 781 

372 

23 

29 

231 

1 736 
455 

1.916 
435 
979 
1% 
191 
80(1 

1 298 
3;!9 
554 
295 
11 516 
980 



3 
4 



42 713 
431 922 



474.635 



6.221 

9.019 

649 

39 

31 

416 

1.641 

2.296 

734 

843 

4 975 

3.552 

873 

3.546 

1416 

205 

453 

064 

308 



4 
2 



43 281 
474 635 



517.916 



36.485 

116.924 

13.386 

558 

465 

4.279 
15.529 

1.242 
18.726 
12.181 
20.075 
76.506 
38.510 
11.237 
13 403 
16.3% 

8.599 
13.366 
70.557 
29 492 



517.916 



ir 



2.197 


2.152 


4.097 


3.868 


828 


606 


914 


607 


557 


285 


1.222 


1.358 


579 


475 


703 


736 


742 


1.344 


861 


815 


6.520 


4.519 


8.004 


8.495 


3.688 


32 


41 


137 


599 


451 


130 


144 


68 


83 


75 


1.511 


2.330 


1.036 


637 


275 


679 


786 


29 


109 


5 


414 


490 


1.521 


614 


346 


3.675 


3.3x5 


2.345 


3 413 


1.445 


17 722 


16.861 


19.767 


19.711 


8.916 


101.820 


119.542 


136.403 


156.170 


175.881 


119.542 


136.403 


156.170 


175.881 


184.797 



28.908 
9.151 

10.120 
9.940 

66.782 

3.282 

959 

12.136 
5.212 
6.374 

31.933 

184.797 




— e 



ff 



NOMS DBS a)MM(JNBS 



Si 



Saint Paul 

Ansiffnan 

Caudiès-de-Saint-Paul 

Lesquerde 

Maury 

Prugoaoes 

Saint-Arnac 

Saint-Martin 



Total 



Canton de Perpignan (Est) 44 

— — (Ouest), 5(1 

— de Rivesaltes s9 

— de Millas 7 

— de Thuir :>'.» 

— de Latoiir. s 

— de Saint-i»aul 4 

211 
Total 



— 691 — 



SHAH (moo-A^ieos) 



TOTAL 
des 12 mois 



Avril 
1905 



t-Panl 



Mai 

1905 



Juin 
1905 



Juillet 
1905 



Août 
1905 



1.097 


2.6?6 


1.614 


3.944 


4.414 


212 


779 


445 


572 


564 


345 


242 


812 


1.267 


1.533 


238 


223 


129 


17 


39 


3.478 


2.506 


1.305 


2.958 


1.816 


167 


10 


526 


1.194 


266 


259 


6-' 


125 


53 


78 


159 


23 


50 


238 


109 


5.961 


6.501 


5.006 


10.243 


8.819 


32.969 


38.930 


45.431 


50.437 


60.680 


38.930 


45.431 


50.437 


60.680 


69.499 i 



21.861 
3.741 
7.278 
1.972 

29.694 
2.354 
1.236 
1.363 



69.499 



»nili««emeiit 

1 








RécapitaUtion 




45 837 


67.610 


69.616 


66.527 


87.888 


702.621 




25. '87 


18.945 


18.495 


17.584 


13.374 


357.178 




60 268 


76.775 


66.915 


48.504 


49.680 


863.489 




17.165 


19 312 


14.452 


11.333 


13.956 


195.551 




44.801 


38.716 


44.394 


42.713 


43.281 


517.916 




17.722 


16.861 


19.767 


19.711 


8.91() 


184.797 




5.%1 


O.501 


5 006 


10.243 


8.819 


69.499 




217.341 244.720 


238.645 


216.615 


225.914 


2.891.051 




1.747.816 1.965.157 


2.209.877 


2.448.522 


2.665.137 






1.965 157 I2. 209. 877 


2.448.522 


2.665.137 


2.891.051 














HactoUtres 



— 692 — 



f 



z 



NOMS DBS COMMUNES 



Septem. 
1904 



Octobre 
1904 






Novem. 
1904 



DAcem 
1904 



Jm&TÎer 
190S 



Ountom é 



Céret 

BanyuIs-dels-Aspres. . . . . . 

Boulou (Le) 

Calmeilles 

Ecluse (L') 

Maureillas 

Montauriol 

Oms 

Perthus (Le) 

Reynès 

Saint-Jean-Pla-de-Cors. . . 

Taillel 

Vives 



Total 



1.818 


192 


303 


578 


767 


1.471 


2.436 


4 393 


1 365 


1.930 


288 


2.039 


2.789 


989 


627 


7 


s 


1 


8 


26 


» 


11 


5 


24 


16 


163 


494 


895 


942 


571 


10 


,S8 


91 


201 


41 


28 


3 


15 


160 


26 


n 


17 


5 


87 


5 


3 


33 


22 


23 


128 


250 


309 


487 


278 


710 


4 


6 


l 


5 


2 


2 


3 


3 


86 


30 


3.544 


6.609 


9.010 


4.696 


4.879 


» 


2.544 


10.153 


19.163 


23.859 


» 


10.153 


19.163 


23.859 


28.738 



I 
IJ 



i 



OamU 



Argelès 

Banyuls-sur-Mer 

Cerbère 

(^ollioure 

Laroquo 

Moiilesquiou 

Palaii-(lel-Vidre 

Port Vendres 

Saint André 

Saint-Génis 

Sorède 

VilIelongue-dcls-Monts 



Total 



2.224 


4.4S4 


1.795 


1 825 


2.916 


242 


189 


3.187 


511 


617 


2 


3 


7 


17 


11 


173 


171 


245 


330 


401 


883 


3.033 


2.603 


1 095 


946 


:.'tU 


If)? 


485 


221 


105 


1 . 032 


1.9ÎU 


1.453 


1.693 


1.508 


70 


38 


118 


235 


140 


1.342 


1.851 


3. 238 


3.023 


1.599 


1.101 


1.72() 


1 2*)9 


1.035 


1.347 


;.M0 


314 


53 


217 


328 


Ht>:> 


2i?.'^ 


315 


110 


174 


8.377 


14.13«> 


14.708 


10.351 


10.092 


> 


8.377 


22.r)13 


37.311 


47.662 


> 


22.513 


37.311 


47.662 


57.754 



1 
1 



4 



IS 
5^ 



— d93 — 



905 



^i*ef 



Avril 
1905 



Mai 
1905 



Juin 
1905 



Juillet 
1905 



Août 
1905 



TOTAL 
des 12 mois 



546 


620 


689 


516 


504 


941 


7.801 


S.163 


2.957 


3.585 


2.820 


3.612 


2.833 


32.709 


829 


1.570 


1 805 


96S 


2.121 


;f.231 


17.548 


3^ 


23 


16 


19 


2 


2 


157 


7 


10 


58 


9 


6 


4 


182 


437 


401 


590 


480 


1.108 


4.101 


10.395 


41 


202 


126 


106 


58 


35 


1.007 


13 


18 


15 


16 


25 


259 


591 


45 


3 


3 


6 


9 


3 


185 


115 


23 


58 


44 


48 


23 


587 


624 


732 


663 


828 


428 


641 


6.302 


5 


6 


7 


28 


2 


o 


77 


• 


60 


45 


76 


33 


26 


314 


>.857 


6.625 


7 660 


5.916 


7 956 


11.101 


77.855 


8.740 


38 597 


45.222 


52.8{d 


58.798 


«6.754 




J.597 


45.222 


52.882 


58.798 


66 754 


77.855 



1.005 


1.094 


3.643 


1.262 


2.882 


2.103 


L.194 


1.513 


707 


245 


844 


4«« 


6 


5 


2 


3 


8 


r> 


256 


363 


211 


721 


93 


241 


1.691 


1.045 


1.852 


1.411 


1.639 


1.207 


496 


909 


322 


463 


261 


134 


269 


780 


1.669 


644 


939 


845 


36 


51 


28 


38 


26 


24 


1.036 


3.389 


3.%5 


2.518 


3.011 


1.887 


1.211 


1.292 


1.145 


1.987 


1.346 


1.198 


170 


237 


282 


340 


427 


428 


677 


60 


411 


231 


521 


242 


e047 


10.738 


14.237 


9.863 


11.997 


8.803 


L755 


81.802 


92 540 


106.777 


116.640 


128.637 


l 802 


92.540 


106.777 


116.640 


128.637 


137.440 



31.592 

10.091 

83 

3.588 
18.487 

3.970 

14.780 

824 

31.142 

16.2^3 

3.110 

8.550 

137.440 



/ 



— «M — 



NOMS DBS COMMUNES 



Septero. Octobre 
1904 1904 




Arles-sur-Tech • . 
Amélie-les-Bains 

Palalda 

Montbolo 



Total. . 



1 

» 

15 
3 


1 
» 

16 
4 


2 

> 
36 

» 


7 2 
1 9 

97 100 
7 2 


i 


19 


21 
19 


38 
40 


112 
78 


107 
190 




> 


40 


78 


190 


297 





Canton de Céret.. 

— d'Argelès 

— d'Arles . • 



Total 



3.544 

8.377 

19 


6.609 

14.136 

21 


9.010 

14.798 

38 

'237846 
32.706 


4.696 4.879 

10.351 10.092 

112 107 


11.940 

> 


20.766 
11.940 


15.159 
56.552 


15 078 
71.711 


> 


32.706 


56.552 


71.711 


86.789 






11 
i 



j% i!*roiicU«0emM 



Prades 

Catllar 

' Corneilla-du-Conflent ... 

Eus 

Los-Masos 

Hia 

Villefranche 



147 

12 

3 

6 

30 
o 

3 



157 

113 

15 

6 

9 I 
15 I 



210 

200 

7 

43 
54 
11 
26 



203 



324 
203 



551 
527 



Total. 



527 1.078 



143 


110 


2U5 


200 


35 


91 


62 


50 


100 


90 


5 


5 


12 


10 


562 


495 


1.078 


1.640 


1.640 


2.135 . 



Vinca 1 

Boiiletoriiôre I 

Espira-du-Conflent 

KstoluT i 

Finestrct 

111e sur-Tet :2 

Jocli 

Marquixanes 

Hisarda 

Hodf^s 

Saint-Michel 



» 

8 

» 

51 
» 

21 
1 



144 

115 

> 

8 

42 

. 353 

71 

131 

30 

182 

\) 



_ I 



3.0Gr> 



5.085 
3.U06 



492 

223 

14 

2 

18 

1.991 

42 

380 

38 

7 



3.207 
8.151 



Total 



8.151 ' 11.358 




4.435 
11.358 



15.793 



— 695 — 



•c:«i 


pet (snlte) 










tn 


Avril 
1906 


Mai 
1905 


Juin 
1905 


Juillet 
1905 


Août 
1905 


TOTAL 
des 12 mois 

















7 


3 


6 


2 


10 


12 


» 


5 


1 


6 


3 


1 


a3 


103 


30 


38 


27 


36 


» 


» 


2 


» 


1 


> 


70 


111 


39 


46 


41 


49 


361 


431 


542 

581 


581 


627 


668 


431 


542 


627 


668 


717 



idli 



5.857 

8 047 

70 


6.625 

10.738 

111 


7.974 
|i.856 


17.474 
120.830 


B.880 


138.304 



te ^radei 



53 

20 

625 

19 



717 



7.660 

14 237 

39 


5.916 

9.863 

46 


7.956 

11.997 

41 


11.101 

8 803 

49 


77.855 

137.440 

717 


21.936 
138.304 


15.825 
160.240 


19.994 
176.065 


19.953 
196.059 


216.012 


160.240 


176.065 


196.059 


216.012 





145 

148 

20 

4» 

99 

3 

2 



119 

384 

8 

45 

61 

6 

8 





424 
225 

35 
6 

49 
1.859 
104 
440 
132 
467 

59 



8.800 
28.804 

32.604 



165 

340 

4 

83 

51 

2 

11 



4.264 



353 

1.179 

11 

115 

7 

1.889 

3 

523 

37 

G()5 

26 



4.811 
32.601 

37.415 



217 

290 

14 

35 

89 

6 

2 



653 
4.264 



4.917 



345 

721 

8 

4 

14 

992 

3 

216 

43 

53 



2.399 
37.415 

39.714 



120 

272 

14 

43 

105 

2 

12 



568 
4.917 



5.485 



426 

272 

6 

47 

101 

5 

11 



868 
5.485 



6 353 



2.065 
2.667 
161 
456 
812 
59 
113 



6.353 



700 


642 


5.171 


5:37 


175 


4.979 


2 


6 


642 


15 


103 


335 


21 


130 


641 


2.188 


1.041 


27.051 


2 


10 


261 


175 


179 


2.667 


9 


7 


541 


50 


24 


3.027 


153 


44 


412 


3.552 


2.361 


45.727 


39.714 


43.366 




43.366 


45.727 





A 
F 
P 
T 
T 
V 



raide« (satte) 



— 697 — 



Avril 
1905 



Mai 
1905 



Juin 
1905 



Juillet 
1905 



Août 
1905 



TOTAL 
des 12 mois 



lia 



64 

28 
21 
63 
43 



219 
1.588 

I 1.807 



12^1 

79 

36 

» 

7 
36 



282 
1.807 



2.089 



30 

> 
15 
63 
48 
78 



234 
2.089 



2.323 



12 

134 

11 

> 
10 
74 



241 
2.323 



2.564 



57 

54 
12 

> 
27 



156 
2 561 



2.720 



1.045 
289 
183 
165 
534 
5(M 



2.720 



^ndissemeiit 



631 

3.800 

219 


606 

4.811 

282 


4.650 
33.419 


5.699 
38.069 


38.069 


43.768 



653 

2.399 

234 



3.286 
43.768 



47.054 




54.800 



6.353 

45.727 

2.720 



54.800 



^ral 



217.341 

17.474 

4 6,V) 



244.720 '■ 238.615 

21936 15.825 

5.699 3.2«6 



216.615 

10 994 

4 361 



239.465 272 3.V) 257.756 ; 240 970 



225.914 

19 953 

3.3H5 



249.252 



1.902.^K)5 .2 141. .530 2 413.885 ;2. 671. 641 2. 912. 611 



2.141.530 Î2.413.t'85 |2. 671. 641 |2 912.611 |3. 161. 863 



Récapitulation 

2. 891. 051 

216.012 

54.800 

3.161 863 



Hectolitres 



oût 1904 383.570 hectolitrea. 



— «98 — 



COHPTE-RËNDU 

De la Conférenoe do M. BERTfïELOT 

QUI A RÉSUMÉ EN BXCKLLKNT8 TERMES 
LA SAVANTE BROCHURE DE M. GOUTURAT 

SUR L'UTILITÉ D'UNE LANGUE INTERNATIONALE. 



Hier soir, 13 juin, dans une très intéressante causerie, 
M. Berthelot a fait ressortir les avantages d*une langue 
internationale qui, au point de vue commercial, scientifique 
et littéraire, faciliterait les relations entre les peuples 
qu'on verrait s^unir par les liens d*une étroite solidarité. 

Les relations qui s^étendent et S6 multiplient sans cesse 
font sentir le besoin d*un organe commun; mais « si on 
a rapproché les corps, on n*a rien fait pour rapprocher 
les esprits ». A quoi nous sert en effet de pouvoir facile- 
nient voyager si nous ne pouvons nous entendre. 

La difff^rence des langues est sûrement un obstacle 
sérieux à r^'cliangc des pcMisées, à Tentente complète et 
à la pënéti'ation intime des esprits. 

On coni[)reiid donc facilement que plusieurs sociétés 
savantes aient vivement ressenti le besoin d*une langue 
internationale et ex[)riim^ le vœu d'en voir adopter une. 

Les délégués des congrès et sociétés qui se sont réunis 



— ÔÔ9 — 

dans ce but, ont adopté le plan d'action proposé par 
Tan deax M. Léan, doctear es-sciences, délégué de la 
Société philomatique de Paris. Ils ont rédigé en commun 
une déclaration qui détermine les conditions que la future 
langue internationale devra remplir et fixé la marche à 
suivre pour la réaliser. 

C*est ce programme que M. Berthelot nous a résumé 
d*une façon si claire et si nette que tous les membres 
présents étaient convaincus, je ne dirai pas de Tutilité 
d*une langue auxiliaire qu'on ne saurait contester, mais 
de la facilité avec laquelle on pourrait s'assimiler la 
nouvelle langue étant donnés les éléments qui lui servi- 
ront de base. 

Il ne s'agit pas d'une langue nouvelle, appelée à sup« 
planter la langue nationale, mais d'une langue facile à 
apprendre et destinée à servir aux relations entre 
personnes de langue maternelle différente. 

On ne pouvait songer à adopter une des langues 
actuellement vivantes^ car un tel choix se heurterait, 
non seulement à l'amour-propre légitime des diverses 
nations, mais encore à leurs intérêts politiques et écono- 
miques, car il conférerait, dit avec raison M. Couturat, 
à la nation favorisée un avantage énorme sur ses rivales 
dans les relations commerciales et môme scientifiques. Il 
faut donc que dans leur intérêt commun tous les peuples 
adoptent une langue neutre qui ne coûtera aucun sacri- 
fice à leurs intérêts matériels et moraux et même à 
leur vanité, et qui de plus, par sa simplicité, puisse 
être apprise par tout le monde, dans quelques mois 
d'études. 

On avait d'abord songé au latin, qui fut jadis la langue 



— 700 — 

aniverselle du inonde savant. Sa stractare et son vocabu- 
laire correspondent à an état de civilisation passé et 
irrévocablement dépassé. C'est la raison poar laquelle 
rasage s'en est perdu parmi les savants qui pourtant la 
connaissaient bien. En outre, il serait fort difficile d'ap- 
prendre, sans maître, une langue dont la grammaire et 
la syntaxe sont fort compliquées. 

Il ne reste donc plus qu*un parti: c'est d'adopter one 
langue artificielle qui ne sera pas une langue entièrement 
nouvelle, car on tiendra compte des langues vivantes. 
Le vocabulaire international se rapprochera autant qoe 
possible de nos langues nationales. 

En premier lieu, la plupart des termes scientifiques et 
techniques, généralement empruntés au grec et au latin 
sont les mômes dans toutes les langues européennes. 
C'est à ce titre que les éléments grecs et latins ont droit 
de cité dans la langue internationale. 

Mais ce n'est pas seulement le vocabulaire scientifique 
qui est international. Un grand nombre de mots usuels 
sont communs à toutes les langues européennes. D'autres 
nous dit encore, M. Couturat, sont communs à trois 
langues, l'anglais, l'allemand et le français. Il est naturel 
de les adopter puisqu'ils sont compris par le plus grand 
nombre d'étrangers. 

Pour les idées qui son traduites dans toutes les langues 
par des mots différents, on emprunterait impartialement 
les radicaux aux principales langues européennes ou aux 
langues anciennes, en choisissant les plus courts, les 
plus distincts et les plus harmonieux. Un vocabulaire 
ainsi formé possédera la plus grande internationalité 
possible et sera le plus facile à apprendre pour chaque 



— 701 — 

peaple qai y coDQaltra d*ayance la moitié au moins 
des radicaux. 

Le nombre de mots primitifs sera rédoit an minimum 
et on devra pouvoir former le plus grand nombre possible 
de mots dérivés et composés suivant des règles absolu- 
ment générales et uniformes. 

Ainsi le nom de celui qui pratique un art, une 
science ou un métier se formera au moyen d*un suffixe 
invariable ist, par exemple, au lieu que dans nos lan- 
gues ces sortes de noms ont une foule de suffixes 
différents: dentiste, bottier, pharmacien, com- 
merçant, professeur. 

Au moyen d^affixes empruntés à nos langues vivantes 
ou mortes, on formera un grand nombre de mots. On 
distinguera le sens des mots que nos langues confondent 
sans cesse par des suffixes différents, et Tinvariabilité 
des racines et des afdxes permettront de lire immédiate- 
ment un texte à Taide du dictionnaire seul, ce qui n*est 
possible pour aucune langue vivante. 

Dans la langue internationale toutes les lettres se pro- 
nonceront ; chacune d*elle aura toujours le mâme son 
quelle que soit sa place dans les mots qui se composeront 
de sons simples et francs^ bien distincts. 

Le vocabulaire ne devra pas contenir de mots trop 
semblables de son, ni d'homonymes comme patte 
et pâte. 

La grammaire et la syntaxe seront réduites au strict 
nécessaire, de façon que les règles puissent être apprises 
en quelques heures. On objecte l'impossibilité de faire 
adopter une langue conventionnelle par une entente 
internationale. 



— 702 - 

M. le doctear Donnezaû, fait remtrqaer à M. Berthalot 
qae la plupart des nations se sont déjà entendues poor la 
nomenclatare de la notation chimiqae, la division da 
cercle et celle da temps, le calendrier grégorien, le sys- 
tème métrique, etc., etc. Il est donc permis de supposer 
qu*on réussira à s*entendre pour Tunification da langage 
scientifique et commercial. Il j a lieu pour le moment, 
nous dit M. Berthelot, de distinguer nettement deaz ques- 
tions : la question de principe et la question de choix. 
Or^ pour la question de principe tout le monde est d'accord 
sur Tutilité d*une langue commune. Pour la question de 
choix, il faut s'en rapporter à une institution interna- 
tionale qui ait la compétence et Tautorité nécessaire. Or, 
il existe une telle institution : c'est TÂssociation interna- 
tionale des Académies, fondée en 1900. Pour que cette 
association prenne en considération la question et se 
charge de la résoudre^ il faut évidemment qu'elle soit 
saisie par Tensemble des intéressés. C'est dans ce sens, 
dit M. Couturat, dans la brochure que m'a communiquée 
M. Berthelot, que nous invitons les sociétés des savants, 
des commerçants et des voyageurs de tous les pays, à 
émettre des vœux, à élire des délégués qui se joignent i 
nous pour les présenter à la susdite association, an nom 
du monde civilisé. 

Je rae permets donc, continue M. Berthelot, de prier 
M. le Président de vouloir bien proposer à la Société 
agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, 
la nomination d*un A(^\(>g\ié qui se mettra en rapport avec 
M. Léau, secrétaire général, docteur es sciences, 6, rue 
Vavin, Paris, VI® arrondissement, ou avec le Président, 
M. Couturat, docteur es lettres, rue Nicole, Paris, 



— 703 — 

V* arrondissement, afin de mener à bonne fin cette 
grande réforme, qai contribuera puissamment aux progrès 
de la science et de la civilisation. 

M. le docteur Donnezan a chaleureusement félicité 
M. Berthelot de sa charmante causerie, aussi instructive 
qu^intéressante et lui a promis qu*il proposerait à la 
Société de nommer un délégué. 

Je ne puis résister au désir d'accompagner ce trop 
long compte rendu de quelques réflexions sur Torigine 
du langage afin de pouvoir répondre plus facilement à 
certaines objections qu'on a faites encore contre la créa- 
tion d'une langue auxiliaire. 

Personne n'admet, aujourd'hui, que l'homme muet la 
veille, s'est réveillé le lendemain, possédant une langue 
aussi complète que possible. 

Les animaux comme l'homme ont la faculté d'émettre 
des sons, mais l'homme est pourvu d'un organe vocal, 
qui lui permet de proférer des sons articulés. Vivant en 
société, il éprouve le besoin d'échanger ses pensées avec 
ses semblables. 

Le langage est une invention de l'homme. Il a été * 
progressif et très lent et est en rapport avec le degré de 
civilisation. A quoi se réduit le vocabulaire des peuples 
sauvages? A presque rien. Il en est de même de leur 
intelligence et de leur moralité ; tandis que les peuples 
civilisés, sortis depuis longtemps du règne animal, 
échangent facilement leurs impressions, car ils possèdent 
un vocabulaire très riche, qui est un trésor d'idées et de 
salutaires pensées: La parole, a dit Marion, a été et sera 
toujours le facteur de la civilisation. 



— 704 — 

On objecte que les langues sont un produit de l'esprit 
populaire et ne peuvent se créer par décret ou par con- 
vention. De ce que le langage s*est produit simultanément 
en plusieurs points du globe et d*une façon aussi lente 
qu'imparfaite, est-il permis de supposer que le langage 
ne puisse se former autrement? 

Une langue artificielle, dit M. Max-Muller, peut être 
beaucoup plus régulière^ plus parfaite, plus facile à 
apprendre que n'importe laquelle des langues naturelles 
de rhumanité. 

Bst-ce que la langue française, qui permet aux indi- 
gènes de nos colonies, dVxprimer facilement leur pensée, 
n'est pas pour eux une langue artificielle bien plus 
commode que leur langue maternelle dont le vocabulaire 
est fort restreint, tant il est vrai que le langage suit le 
développement de Tesprit humain. « Dans toutes les 
productions humaines le progrès consiste à remplacer 
l'action spontanée par l'action réfléchie, l'instinct par la 
raison ». 

Oserait-on comparer aujourd'hui nos langues à ces 
idiomes de formation populaire pleins de bizarreries 
et d'absurdités, nous dit M. Couturat. Une langue 
artificielle, logiquement construite, ajoute-t-il, ne sera 
pas seulement c.itid fois plus simple, plus facile, elle 
sera réellement plus naturelle, car elle sera ration- 
nelle. 

Lorsque le (iialecte de l'Ile de France est devenu notre 
belle langue littt^raire et que les autres dialectes n'ont été 
plus que des patois locaux, employés dans la conversation, 
est-ce que la lan^^^ue française n'était pas pour la plupart 
des habitants de la France une langue artificielle? Nous 



— 705 — 

pourrions ajouter que les populations qui sont restées 
trop longtemps attachées à leur patois sont aussi celles 
qui sont le plus en retard à tous les points de vue, tant 
il est vrai que le langage est le facteur de la civi- 
lisation. 

Si nous avons des relations fréquentes avec les Belges 
et les Suisses, n*est-ce pas parce qu*ils parlent notre 
langue. 

Une langue commune unit les cœurs et les esprits : Il 
est permis de supposer que la langue catalane favorise 
les tendances séparatistes de la plus belle province de 
TEspagne, qui par son commerce, son industrie et 
Tactivité de ses habitants, contribuerait à la grandeur et 
à la prospérité de cette belle contrée. 

Notre belle langue a fait de la France un grand 
peuple ; la langue allemande a facilité Tunion de tous 
les états de Tancienne confédération germanique, 
autour de laquelle viendront se grouper sous peu de 
nouvelles provinces, dont les habitants parlent la môme 
langue. 

Si le groupement des populations qu'un môme langage 
unit, a fait les grandes nations, la diversité des langues 
entre les peuples rend toujours les relations beaucoup 
plus difficiles. 

Une langue internatioiiale établirait entre les hommes 
une communauté de sentiments dont les conséquences 
auraient une portée morale considérable : Elle aiderait 
les peuples à se mieux connaître, à échanger leurs idées 
et les mettrait en garde contre ce chauvinisme exagéré 
qui, bien souvent, ne respecte ni le droit ni la justice, 
portant le trouble au sein des populations laborieu- 



— 706 — 

ses, qui ne demanderaient qu'à 8*entr*aider, à vivre 
en pair et à s*unir par les liens d*ane fraternelle 
solidarité. 

Je ne saurais mieux terminer qu*en reprodaisant la 
conclusion de la brochure de M. Couturat que je voudrais 
voir entre les mains de tous les éducateurs de la jeunesse. 
Il n'est pas possible de lire cette brochure sans devenir 
un fervent adepte de la création d*une langue interna- 
tionale. 

c On nous objecte souvent que les langues vivantes 
ont un contenu intellectuel et moral, A savoir Tesprit, 
le caractère et V c âme i d*un peuple. Mais la langue 
internationale, aura un contenu plus riche et plus pré- 
cieux encore : l'ensemble des idées et des vérités 
philosophiques et morales, scientifiques et pratiques, 
qui forment le patrimoine commun de l'humanité. Il 
serait sans doute excessif de prétendre qu'elle sufiSra 
à donner aux hommes la conscience de leur fraternité, 
à empêcher entre les nations tout conflit sanglant 
et à remplacer le règne de la force par celui du 
droit. 

c Mais du moins elle aidera les peuples à se mieux 
connaître, à se fn^quenter davantage, à se comprendre, 
à s*estimer ot à se respecter. Elle pourra dissiper bien 
des préjugés et des malentendus qui les séparent, 
resserrer et multiplier entre eux des relations non 
seulement (rintf^r(^t, mais de sympathie, qui contri- 
bueront à affermir la concorde et la paix. « Nos 
devanciers ont créé la conscience familiale, la cons- 
cience de la citp, la conscience nationale. Il nous 



— 707 — 

c appartient de créer la conscience de rhamaDité(^) >. 
c Cette conscience de rhamanité qui commence à se 
c former et à se manifester, trouvera dans la langae 
c internationale un organe et un véhicule indispensable, 
c II dépend de chacun de nous de hàtur cette grande 
c réforme, qui marquera dans Thistoire de Thumanité 
c une époque semblable à celle de l'invention de Timpri- 
c merie, et qui contribuera puissamment aux progrès de 
c la science et de la civilisation >. 

P. Maniel, 

membre résidant. 



(^) Allocution de M. Boutroux, président à la séance d'ouver- 
ture du Congrus international de philosophie, 1" août 1900. 



— 708 ^ 



SODS-SECTION DE PHOTOGRAPHIE 



La Société agricole, scientifique et littéraire des 
Pyrénées-Orientales, réanie en assemblée générale, a 
voté, àTunanimité la création dans la Section des sciences 
d'une Sous-Section de photographie. 

Conformément à cette décision, un appel a été adressé 
aux sociétaires s*intéressant plus particulièrement à cette 
branche afin de former ce nouveau groupement. 

Dans une réunion qui a eu lieu en décembre 1904, 
le bureau a été constitué et composé pour Tannée 1905, 
de MM. F. Gillet comme directeur et de M. Â. Aragon 
comme secrétaire. 

Il a été décidé que la Sous-Section qui comprenait à 
ses débuts 32 adhérents, s^occuperait de tout ce qui 
pouvait se rattacher à la photographie par Tétude en 
commun des procédés anciens et nouveaux, des appareils, 
produits, inventions, formules, communications diverses, 
œuvres d'art, etc. 

Des réunions ont eu lieu une fois par mois au siège 
de la Soci<Ué, et chaque année une séance est plus 
spécialement réservée aux Dames. 

L'ordre du jour des séances mensuelles comprend des 
causeries sur un sujet photographique et se termine par 
des séries de projections d'œuvres des sociétaires. 



-. 709 — 

Des bulletins et journaux sont mis à la disposition des 
membres de la Sous-Section, à la bibliothèque. 

 la théorie se joint la pratique dans un laboratoire 
particulier, mis gracieusement à la dis