Skip to main content

Full text of "Catalogue des manuscrits"

See other formats


Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 



T-k 2Zé/.é 



1.;^ L;.-.;AiiV. 



MANUSCRITS 



BIBLIOTHÈQUE 



1)K 



L'UNIVERSITÉ DE LIÈGE 



CATALOGUE DES MANUSCIUTS 




LIEGE 

IMPRIMERIE H. VAILLANT-CARMANNE, 

liue Si-A(lalberi, 8. 



1873 



/- 



Ar UNIVERSITY ^. 

( 3 t JUL l%2 

' \ OF OXFORD 

\ / A 



AVERTISSEMENT * 



La ville de Liège, qui possédait autrefois, dans ses 
établissements religieux, des richesses littéraires 
considérables, les perdit presque toutes pendant 
l'époque révolutionnaire de 1795 à 1814. 

Des bibliothèques entières, y compris celle de la 
Ville elle-même, furent dispersées, et pas un manus- 
crit curieux ou important ne put être sauvé. 

Nombre de Livres et Manuscrits, provenant des 
couvents supprimés, furent réunis dans un dépôt 



* La maladie a empêché notre honorable Bibliothécaire, M. Fiess, de 
revoir el de corriger les dernières feuilles de ce Catalogne. 
il se proposait d*y joindre une ample Introduction. 
Nous nous bornons à faire un simple Avertissement. 



— VI — 

central. L'opération se fit avec beaucoup de négli- 
gence. Plusieurs collections n'y furent pas trans- 
portées. 

Vers 1804, la Ville obtint l'autorisation de puiser 
dans ce dépôt pour la création d'une nouvelle 
Bibliothèque publique. 

En ce moment, le Séminaire obtint également d'y 
prendre un certain nombre d'ouvrages. Il choisit, 
entre autres, deux à trois cents Manuscrits. 

En 1812 , Tabbé Terwangne , qui venait d'être 
nommé Bibliothécaire, publia le Catalogue des 
Livres imprimés; il négligea de dresser le catalogue 
des Manuscrits. 

En 1817, une Université ayant été établie à Liège, 
la Ville fit déposer ses Livres sur les rayons de la 
Bibliothèque de cet établissement. 

Vers 1824, le Gouvernement put acquérir les 
Livres et les Manuscrits des anciennes abbayes 
d'Everbode et de Saint-Trond : il nous en fit 
généreusement présent. 

Celaient d'utiles et riches accroissements. 

En 18GI , enfin, la Ville, sous l'échevinat de 



— vu — 

M. Victor Henaux, commença à porter à son budget 
une certaine somme pour acquisition de Livres et 
(le Manuscrits relatifs à l'histoire politique, littéraire 
et artistique du pays de Liège. 

Grâce à ce subside annuel, notre collection de 
Manuscrits a pu recevoir d'heureuses et nécessaires 
augmentations. 

En ce moment, nos Manuscrits sont au nombre 
de 1090. 

Nous en publions ci-après le Catalogue, 



M. GRAND JEAN. 



TABLE SYSTEMATIQUE 



^ ♦-« wtr>s*^— 



•%. — xli«*<»loKl«9. 

Pages. 

V" Emture Sainte «l coinraentîi!re> i 

*» Saints Pères 30 

3*^ Histoire ecclésiastique 125 

V TbMogie dogmatique, lna^alt^ apologétique, ascétique . . 201 

Mathématiques, physiques, natuivlles, médicales 260 

4J. — «IiirtHprii^leiK'.e. 

Droit romain. — Droit ccdôsiasiique. — Droit public. — Droit 

coutumier 275 

Histoire littéraire. — Littérature ancienne et modcrni\ — Phi- 
losophie 321 

K. — lllstolro. 

Pays-Bas 359 

Belgique (provinces et villes.) 366 

Liège 574 

Table alphabétique 577 



'•o'i^oo- 



A. — THÉGLOGIEÎ. 



f <> Acritupe «alato et commentalpea. 



1. Universa Biblia, YulgataB editionîs. 

L'ordre suivi dans ce manuscrit étant essentiellement 
différent de celui de la Vulgate, et plusieurs pièces entiè- 
rement étrangères à la Bible y ayant d'ailleurs été inter- 
calées, je crois utile d'en donner une description détaillée. 

Vol. L p. 1. lucipit Prologus Hieroniroi in Gen^sim. 

Desiderii mei desideratas etc, in fincy in latinum eos 
transferre sermonem. 

P. 1. b. Incipiunt capitula (libri Genesis). 

» 2. Genesis. 

» S6. b. Exodus. (Précédé de la table comme chacun 
des livres suivants). 

P. 46. b. Leviticus. 

» 61. b. Numeri. — Dans ce livre la feuille 64 man- 
quait et a été transcrite de nouveau par une main du 14* 
siècle. 

P. 82. Deuteronomium. 

» 99. b. Josue cum prologo. 

» 111. b. Judices. 

» 123. b. Ruth. 

» 125. Regum lib. IV cum prologo. 

» 186. b. Esaias cum prologo. 

» 209. b. Hieremias propheta cum prologo. 

» 235. b. Hieremise lamentationes et oratio. 

y> 237. b. Ezechiel cum prologo. 

» 262. b. Daniel cum prologo. 

» 273. Duodecim prophets minores, cum prologis in 

singulos. 



— 2 — 

P. 296. Dernier feuillet du premier volume ; une partie 
de ce feuillet est coupée longitudinalement. Dans la 
seconde colonne de ce feuillet, à la suite de Halachias Pro- 
pheta, sont inscrits deux actes de Fabbé Rodulfe de 
St-Trond, malheureusement tous deux incomplets, puisque 
le feuillet est coupé. Je crois devoir transcrire ici le second, 
parce que la date qu'il contient fixe d*une manière certaine 
Tftge du manuscrit. 

Ego Rodulfus gratia Dei cenobi 
dunch in omnibus tertiam partem 
tria bonuaria terrsB in Rothe 
te censum familiarum quicquid est 
functis totum per omnia Exeli. 
in festis. Quam in profestis diebus null 
deinceps allodum a<^ MGXVIIII 
nobili vel extraneo parrochiam 
potestate retineo cui voluero st 
denominata fuerit a dante. 
extraneus parochianus sepelitu 
quicquid sibi oifertum habeat M. 
sione persona nichil querat. 
frater Johannes consilium synodum 
res sui débet procurare. 

Vol. II. p. 1 b. Liber psalmorum cum prologo. 

P. 22. b. Après le Ps 150 se trouve le psaume Ptml/ta 
eram inter fratres qui n*est pas reçu dans la Yulgate. 

P. 23. Cette page contient une énumération des rentes 
et redevances dues à Tabbaye de St-Trond. I/écriture est 
de la même époque que le reste du manuscrit. 

P. 24. Job cum prologo. 

» 40. b. Proverbia Salomonis cum prologo. 

» 84. Ecclesiastes. 

» S9. Gantica canticorum. 

» 60. Liber sapientiae. 

» 67-74. Ces huit feuillets sont transposés par le relieur. 



— 3 — 

Après la page 66 doit suivre dans Tordre du manuscrit la 

P. 75. Jésus filius Sirach cum prologo. Ce livre est suivi 
de la prière de Salomon omise dans la Yulgate. Elle com- 
mence : Et inelinavit Salomon genua sua : in fine, et pro- 
friiius siSy si peccaverit vir in te. 

Après la p. 90 doit venir la page 67 et suiv. incl. 74. 

P. 76. b. Paralipomenon libri duo cum prologo. 

» 114. b. Esdrse libri duo cum prologo. 

y> 125. b. Tobias cum prologo. 

» 129. b. Judith cum prologo. 

» 135. b. Esther cum prologo. 

» 141. MaccbabsBorum libri duo cum indice. 

» 164. PrsBfationes très St.-Hieronymi in Evangelium. 

» 164. b. Argumentum. 

» 465. Praefatio Evangelii secundum Mattbaeum. 

i> 165. fr. Cette page contient la continuation de Ténu- 
mération des rentes et redevances dues à Fabbaye de 
St.-Trond. 

P. 166. Cette page contient une parabole d'un roi qui 
avait quatre filles appelées Miséricorde, Vérité, Justice et 
Paix. Elle commence : Quoniam quidem recentia magis 
placent et quia humana natura solet novitatibus gaudere^ 
et finit : et sic misericordia et veritas obviaverunt sibi : justitia 
et pax osculatœ sunt. 

P. 166. b. Evangelium secundum Matthseum. 

» 177. Evangelium secundum Marcum. 

» 185. Evangelium secundum Lucam. 

» 197. b. Evangelium secundum Jobannem. 

» 207. Actus Apostolorum, avec le prologue attribué à 
St. Jérôme, commençant : Lticas natione Syrus, cujus laus 
in ^angelio canitur. 

P. 222. b. Epistote canonicae VII, avec le prologue 
ordinaire. 

P. 229. Apocalypsis cum prologo, incipiens : Joannes 
Apostolus et Evangelista etc., et cum argumento. 



— 4 — 

P. S3B. b. Paulinae Epistol». 

La fin du volume depuis la page 260 est d'une main du 
14* siècle semblable à celle de la page 64 du premier volume. 

Ces deux volumes d'un très-grand format sont d*une bonne 
conservation et contiennent quelques très-belles initiales 
coloriées en rouge et bleu. Ils proviennent de l'abbaye de 
St.-Trond. 

Cod. Membr. Saec XII. 2 voll. fol. max. pp 296 
et 267. duob column. (224, 225). 

2. BiBLIA UNFVERSA. 

Premier et second volume d'uneb Bible dont le troisième 
manque. Ces volumes contiennent les livres du vieux 
Testament dans l'ordre suivant. T. I. Genesis, Exodus, 
Leviticus, Numeri, Deuteronomium, Josue, Judices, Ruth, 
Regum libri IV, Paralipomenon libri II, Esdrae libri II. 

Tom. II Proverbia Salomonis, Ecclesiastes, Cantica can- 
ticorum. Liber sapientiae, Ecclesiasticus , Job, Tobias, 
Judith, Esther, libri Macchabaeorum, XII Prophetae. 

La première page du premier volume est ornée de fort 
belles vignettes. Les initiales au commencement de chaque 
livre sont très-belles. A la fin du premier volume se trouve 
la souscription suivante : 

Explicit prima pars Biblie Scripta et finita in congregatione 
fratrum in monte Sti. Jeronimi prope Hattem, civitatem 
Ghelriœ, anno Dm MGGGGXXIX drca festumsancti Michaelis 
archangeli. 

Le second volume est en très-mauvais état. La fin de ce 
volume manque. 

Cod. Membr. fol. max. duob. colum. Sœc. XV. 
pp. 291 et 268. (189 et 222.) 



— 5 — 

â. BiBLIA UniYERSA 

L'ordre de ce manuscrit est le suivant : 

Tom. I. Prologus, Genesis, Exodus, Levilicus, Numeri, 
Deuteronomium, Josue, Judices, Ruih, Regum libri IV, 
Paralipomenon libri II, Esdrae liber I, Nehemias, Esdr» 
liber II, Tobias, Judith, Esther, Job. 

Tom. IL Proverbia Salomonis, Ecclesiastes, Liber Sapien- 
tiœ,EccIesiasticus,Isaias, Jeremias,Jeremi8e Lamentationes, 
XII Prophetse, Libri Macchabseorum, Evangeliumsecundum 
Matlbseum , Evangeiium secundum Marcum , Evangelium 
secundum Lucam, Evangelium secundum Johannero,Epis- 
tolse Paulinae, Actus Apostolorum, EpistolaB canonicas, 
Apocalypsis. 

A la fin du premier volume se trouvent les deux sous- 
criptions suivantes : 

Finita est hœc scriptura anno Dni. MGGCGLX per mantu 
Mgri, Petn Morel sacerdotis indigni. Oratepro eo. 

Liber ecclesiœ seu mo7iasterii succursalis Ste. Mariœ alias 
de Sto. Remigio prope Rupem fortem in Fammenna. 

Et en tête du volume : 

Liber fratrum S. Crucis conventus Huyensis. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. duob. column. pp. 
371 et 433. (119, 196.) 

4. EVANGELIA. 

Ge manuscrit qui a appartenu autrefois au B*»" de Grassier 
de Liège, est décrit dans la Bibliotheca Bibliothecarum de 
Montfaucon. Je ne crois pouvoir mieux faire qu'en repro- 
duisant ici cette description. 

Singularitez d^un Ms. ancien de plus de 900 ans contenant 
les 4 Évangiles et conservé en la Bibliothèque du B^^ de 
Crassiet* à Liège. 

A la tête de ce Ms. se trouvent les pièces suivantes : 



— 6 — 

l"" Incipit Epistola Hieronymi Presbyteri ad Damasum 
Papam. 

Beatissitno Papa Damaso Hieronymus. 
Novum opus etc. usque vicina dixerunt. Opto ut in 
Gbristo valeas et memineris mei beatissime Papa. 
3® Incipit prsefatio ejusdem. 
Prologus quattu)r Evangeliorum. 
Plures fuisse etc. usque vivit canendus. 
3* Eusebius Carpiano fratri in domino salutem. 

Ammonius quidem, etc. usque dixisse reperies. 
4® Hieronymus Damaso Papa. 
Sciendum etiam ne quis etc. usque ad quod solum est 
opto ut in Gbristo valeas et memineris beatissime Papa. 

Secondement devant cbaque évangile, il s*y trouve un 
argument ou prologue sur cbacun des Évangélistes dont le 
commencement et la fin sont comme suit : 

Le i^' sur St. Mathieu. 

Incipit argumentum secundum Matthœum. 
Mattbseus ex Judaea, etc. usque non tacere. Explicit argu- 
mentum. 

Le deuxième sur St. Marc. 
Marcus Evangelista Dei etc. usque prs&stat Deus est. 

Le troisième sur St. Luc. 
Lucas Syrus etc. usque fastidientibus prodesse. 

Le qucUrième sur St. Jean. 
Hic est Joannes etc. usque doctrina servetur. 

Lesquels quatre argumens ou prologues se trouvent ici 
écrits dès Tan 800. Il est à présumer qu'ils ne sont pas de 
la composition de Strabus ou Walafridus, moines, qui n'ont 
fleuri que vers le milieu du neuvième siècle. 

En troisième lieu, après les argumens ou prologues sus- 
mentionnés il y a un abrégé ou bréviaire composé d'autant 
d'articles qu'il y a de chapitres dans chaque évangile. Celui 
sur 



— 7 — 

St. Mathieu est de .... XXVIII 

St. Marc XIII , ^. , 

St. Luc XXI ^"^^^^"^^ 

St. Jean XIIII 

En quatrième lieu, la division des évangiles est telle en 

Chapitres et Versets. 
St. Mathieu . . . XXVIII . . CCGLV. 
St. Marc .... XIII . . CCXXXIV. 

St. Luc XXI . . CCCXLII. 

St. Jean XIIII . . CCXXXI. 

Les versets ne sont pas seulement marqués en noir à la 
marge de chaque évangile avec leurs rapports aux canons 
en rouge, mais encore les versets des autres évangiles ou 
évangélistes qui s'y rapportent, y sont ajoutés aussi en noir. 

En cinquième lieu, Tâge de ce rare Ms. se trouve expri- 
mé à la fia de Tévangile St. Jean comme s*ensuit. 

Explicit Evangelium Secundum Johannem V.I. DGGG. 

Après quoi suit pour dernière pièce une espèce de direc- 
toire de ce temps là, dans lequel sont exprimées toutes les 
stations avec les leçons des évangiles pour les dimanches, 
fêtes et fériés de Tannée selon Tusage de l'église romaine. 

Le titre de ce directoire est tel : 

Incipit capitulareis (sic) evangeliorum de anni circule 
sacrae romanae ecclesiaB. 

Plusieurs fêtes y sont rapportées singulièrement, celle 
de la Purification y est dite Ypopanti. Celle de l'Assomp- 
tion : Sollempnia de pausatione Sanctœ Marias, etc. 

Et celle de la dédicace de l'église de Sainte Marie aux 
Martyrs qui s'y trouve rapportée seule des églises de Rome, 
peut donner lieu de présumer que le dit Ms. aurait été 
écrit pour son usage; elle y est marquée de la manière sui- 
vante : 

Die XIII mensis SS. (Scilicet Maii) dedicatio B. ecclesisB 
Sanctœ Mari» ad Martyr. Legitur Evangelium cujus con- 



— 8 — 

currerit Hëodomad. eu qtiod s^ik^ér in bominô celebratur 
ipsa soll6mait!as. 

La fête de tous les saints n*y est paâ lùarquéè, ce qui ne 
vérifie pas peu Vântiquité du Ms. à quoi concourent pareil- 
lement les caractères véritablement du huitième siècle, et 
peu de séparation des mots. Quelques-uns ont été retouchés 
depuis, niais on peut encore reconnaître comment ils ont 
été pour la plupart primitivement écrits, quelques fautes ou 
dmisàions assez communes à ce temps-là, sa forme à peu 
près carrée, sa matière qui est une espèce de membrane 
fort souple dont la superficie s*est détachée en quelques 
endroits des premiers et derniers feuillets. Enfin les orne- 
ments de sa couverture garnie de dorures et de mosaï- 
ques à Tentour d'une grande pièce d'ivoire sculptée en 
bas-relief, au haut de laquelle se voit le Sauveur du monde 
assis, les pieds sur un globe, bénissant de sa main droite, 
et tenant un livre fermé de sa gauche, les quatre signes 
évangéliques sont placés à l'entour, et en bas est repré- 
senté entre une chaise et une chapelle notre fi. évoque 
Notger, le genou droit en terre, priant et tenant un livre 
ouvert des deux mains. 

Sur le bord de la pièce d'ivoire, on voit cette inscription : 

En ego Notkerus, peccati pondei'e pressus, 
Ad te flecto genu, qui terres omnia nulu. 

Il est fort à présumer que cet évéque a voulu être 
représenté ici dans cette posture humiliée, se repentant de 
la ruine des églises qu'il fit abattre en détruisant Chèvre- 
mont, pour réparation de l'une desquelles il fonda en cette 
ville, environ l'an 981, la collégiale de St-Jean-Evangéliste, 
à laquelle entre autres choses il donna ce Ms. qui depuis 
a été à l'usage de cette collégiale jusqu'à cette année que 
Messieurs du chapitre me l'ont donné en récompense 
d'autres bienfaits. 



- 9 - 

Extrait ïtu catalogue bc M. le B<* de Grasster. 

Taxtos 4 RvangoHorum Scriptus anno V. L DGGG déco- 
ratusque tabella eburnea cum bac inscriptione : 

En ego Notkerus^ peccati pondère pi^essus. 

Ad te flecto genu^ qui terres omnia nutu. 

In medio tabellas sculptus est ipse Notkerus Episcopus 
Leodiensis orans genuflexus , tenensque manibus librum 
apertum, in superiore autem parte apparet Salvator mundi, 
inter quatuor signa Evangelistarum , tabellam vero cir- 
cumdant 4 virtutes, ac flumina Paradysi terrestris, ex vitrea 
gemma ornamentis coloratis et deauratis distincta. 

D'après M. de Villenfagne {Mémoires pour servir à 
l'histoire de Liège, p. 47), ce manuscrit passa de la biblio- 
thèque de M. de Grassier dans celle de M. David, chanoine 
de la collégiale de St.-Jean. Ge chanoine étant mort peu de 
temps avant la révolution, il devint la propriété de feu 
M. Sacré, dont le fils en a bien voulu faire hommage à notre 
bibliothèque, sous la condition expresse qu'il demeurerait 
la propriété de la ville. 

Gomme on Ta vu plus haut, M. de Grassier prend le 
signe y. I. DGGG, qui se trouve à la fin de Févangile de 
St.-Jean pour la date du Ms. Je ne puis partager cette 
opinion, et je ne pense pas que récriture soit antérieure au 
10« siècle. 

Cod. Memb. fol. Sœc. X. pp. 442. (430). 

8. EVANGELIA. 

Ge manuscrit, d'une fort belle conservation contient 
plusieurs vignettes magnifiques dont quelques unes cou- 
vrent toute la page. 

P. 1. b. Beatissimo Pape Damaso Jheronimus, 
Novum opus, etc. 



— 10 — 

p. 3. ProloguB quatuor Evangeliorum. 

Plures fuisse, etc. 
» 4. b. Eusebius Carpiano fratri in Damino salutem. 

Ammonius quidam, etc. 
)) 5. Jhieronimus Damoio Pape. 

Sciendum etiam, etc. 

» 5. b. Incipit argutnentum secuudum Matthcsum. 

Mattheus ex Judea, etc. 
» 6. Incipit Breviarium ^usdem. 

Nativitas Ghristi, etc. 

» 8. b. 16. Table de concordance des quatre évan- 
giles. 

P. 16. fr, 17 et 17 b. Ces trois pages sont entièrement 
couvertes de vignettes dorées sur fond et des couleurs les 
plus brillantes. 

P. 18. Commencement de Tévangile S. Mathieu. 

» 55. Fin de Tévangile S. Mathieu. Prologue de l'évan- 
gile S. Marc. 

Marcus Evangelista Dei etc. 

P. 56. Breviarium. 

y> 57. Vignette couvrant toute la page. 

» 57. b. Initium Evangelii Jesu Christi etc. 

» 83. Evangile de St. Luc. 

Lucas Syrus Ântiocensis etc. 

» 83. Capitula in Evangelium Sti. Lucae. 

» 86, 86 b. et 87. Vignettes couvrant toute la page. 

» 87. b, Quoniam quidem multi etc. 

» 129. b. Evangile de St.-Jean. 

Hic est Johannes etc. 

» 130. Breviarium secundum Johannem. 

» 131. Vignette couvrant toute la page. 

In principio erat verbum etc. 

)) 162. b. Directoire avec les leçons des évangiles pour 
tous les dimanches, fêtes et fériés de l'année. 
Abbaye d'Everboden. 

Cod. Memb. Saec XII. fol. pp. 171 (363). 



- n — 



6. Eyangelia. 



Ge manuscrit contient la préface de St. Jérôme, les 
quatre évangiles, les actes des apôtres, les lettres de 
St. Paul, les lettres canoniques et Tapocalypse. 
Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Memb. et chart. fol. duob. column. 
Saec. XV, pp. 164(295). 

7. Lectio Eyangeliorum in singulos dies totius anni. 

Ge volume contient les évangiles pour tous les dimanches 
de Tannée et à la fin les évangiles pour les fêtes des saints. 
Il a appartenu au couvent des Groisiers de Liège et con* 
tient quelques belles initiales. 

II est écrit en grands caractères et a servi probablement 
à la lecture des évangiles pendant la messe. 

Cod. Memb. Saec. XIV, fol. pp. 487 (35). 

8. Evangelia hyemalia de tempore cum postilla 

eorundem. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV A\ p. 56-186 (262). 

9. PSALTERIUM. 

Ge volume contient les Psaumes de David avec la glose 
intercalée dans le texte et des Scliolies marginales. La 
glose s*étend jusqu'au chant d*Isaïe , fils d*Âmos : Confi- 
tebor tibi Domine quoniam iratus es mihi, et les Scholies 
jusqu'au chap. de Moïse : Audite coAi quœ loquor. Âpres les 



- 12 -^ 

Psaumes de David suivent les chants des prophètes , 
rhymne Te Deum, etc., et les litanies des saints. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. membr. SœcXII. 4° pp, 96 (267), 

40. PSALTERIUM, 

Ce magnifique volume du 43« siècle, d'une conservation 
parfaite et dont toutes les initiales sont rehaussées d'or et 
de couleurs, contient en outre une grande quantité de 
vignettes dont plusieurs couvrent toute la page. Il a été 
donné à la bibliothèque de Liège par M. Ista, ancien archi- 
viste de la province de Liège. 

P. 1. ft. Cette page contient la prière suivante en prose 
française. 

Li commandemens de ton cors et de ton sanc Sire Jhu 
Grist ke je nient dignement ose prendre ne veigne mie à ma 
dampnation al jugement mais par ta merci moi doinst anwe 
et facet indulgence de tos mes pechies. Sire sains pères tos 
poissans et parmanable deus done moi ton cors et ton sanc 
en tel manire prendre ke je deserve a avoir remission de 
mes pechies et del saint espir estre raemplie. Excoies moie 
glorious deus. Je toi salue très saintisme char Jhu Cristma 
soveraine dolcour. Le pain des angeles prenderai de la table 
nostre saignor et ton nom Sire appellerai. Ton cors Sire Jhu 
Crist kai recuit à moi puits torner en anwe et en remission 
de mes pechies. Je toi salue celestiens boines desor totes 
choses dulx. Le calisce de salut prenderaige et ton nom 
Sire appeleraige. Li sanc Jhu Crist ke rechuit ai moi tort à 
profit et a remission de mes pechies. Glorious Sire Jhu 
Crist ki por la volenteit et por ta sancte mort rachatas le 
monde délivre moi de totes mes iniquiteis et de tos mais et 
si moi fais obéir à tes commandemens. Si ne moi laisses 
mie départir de tes commandemens. Qui vivis et régnas 
deus per omnia secula seculorum. Amen. 



— 13 — 

P. 2-7. Ces six feuillets contiennent un calendrier. Chaque 
page contient deux vignettes dont Tune représente l'occu- 
pation habituelle de chaque mois et la seconde les signes 
du zodiaque. 

P. 8. Cette page contient le comput ecclésiastique pour 
un certain nombre d'années. La première année à laquelle 
cette table se rapporte, est l'année 1240 indiquée en haut 
de la première colonne. Le revers de cette page de même 
que le revers des trois pages suivantes, est entièrement 
couvert de vignettes l'eprésentant des sujets de l'histoire 
sainte et de celle des Martyrs. 

Le recto des mêmes Teuiliets contient plusieurs prières 
en vers français, que je rapporte ici textuellement. La page 
9 contient la prière suivante, adressée à la sainte vierge. 
vierge de droiture ki de jesse eissis 
Ki la flor engendras sor cui li sains espirs 
Repousat pleinement si condist ysaïes 
Et en soi senspandit pardons de set parties 
Racinne de Jesse ensprendemens damors 
Flors et lis de caste dame digne donor 
Otroie à tu ancelle savorer le sawor (*) 
Dicel saintisme fruit dont tu portai la flor 
Le cuer de tu ancelle enspren de la chalor 
Ri desent par set grasce et départ sue ardor 
Ke la flors de caste ne puist en moi marcir 
Ne la flamme datnor karitable alentir 
Mon esire et mon penser mon vivre et mon parler 
Puist li spirs de science enseignier et douter 
Et cilh de pieteit raemplisse mon cuer 
Par menbrer tes mercis et de nuit et de jor 
Spc (*) consilii ne moi defailh miee 
Kal conseilh descriture puisse atorner ma vie 
Force enaprès motroie dester al ditement 
Ke dire et lire orai precheors et sage gent 

(') DoQC«or. •— (•) SpiritoB. 



l 



— 14 — 

Li palais de mon cuer par le spir de sawor 
Fat sentir con est dulx li savoires toi sawor 
Si moi garde partot li espirs denteilhor 
Re mi arme et mes cors ne chaie en error 
La tremor alsiment filial ferme en moie 
Ki en chacet lorguel et de pechiet la loi 
Flors de totes vertus maison del sain espir 
Del arbre de tes grasce moi degnes repartir 
Ken cest siècle présent si florisse ma vie 
Ke tes fis moie conoisse à filhe et a amie. Amen. 
Page 10. Plus deus omnipotent ki haus siens et lonc vois. 
Ki juske as fins de terres apparustes as rois 
Kant celé estoile virent en orient todroit 
Ri la vostre naiscence finement demonstroit 
Et nez astoit en terre ki tos nos saveroit 
De son precious sanc sen nos ne remanoit 
En Jherusalem vindrent à Hérode le roy 
Ki de vostre naiscence astoit en grand effroit 
Jlb mandat tos les sages et si lor demandoit 
Ke disoit lescriture u Christ nasteroi^ 
Et ilh li respondirent en Bethléem todroit 
Ce dient li prophète ke il la nasteroit 
A ton li troi roi de rode soi turnarent 
Et droit vers Bethléem lors chemine arostarent 
Et vos béas Sire Deus illoc vos trovarent 
Et vos et vostre mère bonement aoarent 
Ofilrande de hau pris awec eas apportarent 
Or et encens et myrre bonement vos donarent 
Le roi la deiteit la mort signifiarent 
De cette amere mort ke giv ( M vos donarent 
Kant en la sainte crois vostre cors afficharent 
Si voirement bea deus con cest voires et jel croi 
Mon cors et la moie arme (*) gardeies en droite foi 
Ken après ceste vie puisse venir à toi. Amen. 

(i) ittiff. — (i) Amt . 



— 16 — 

Page 11. Un faisselles de myn*e en mes amis amoie 
En semblance en dolor traitier emprësen (*) voi 
Done moi pius saveres tel myrre en moi comprendre 
Ke puisse dignement et plorer et complaindre 
Sortes aigres batures ke toi sens okison (') 
Flaelerent (') a l'astache menteor et félon 
Mes amis done moie tel myrre conqueilhir 
Kamertoigne a tojors en puisse mais sentir 
Amere fu ta mors mais mult de bone odor 
Car le honte en soifris dont nos portons lonor 
Oi cum doce myrre ki mettroit son penser 
Desgarder icel home ki lome avoit formeit 
Le Creator del monde et del ciel le saignor 
Traitier et demenere a tele desonor 
Es bras de mon désire fai moie Sire assembler 
G*est faisselet de myrre ke je puisse porter 
Legierement le fais de tribulation 
Ke moi font anemi diables la chars li mons (^) 
Et tote ma grevance et la subjection 
Torne par la vertu de ta compassion 
Si ensiwre ta vie et cure après todor 
Et amender ma vie et servir à tonor 
Et de la pureture de la mortaliteit 
Ke venins de pechiet at en nos ameneit 
La myrre de ta mort ki le monde at salveit 
Garir en puist mi anrme el fin mon eet. 
Par la confession de ta grande piteit. 
Et si latrai à toi à ta bieneurteit (*) 
U (*) lame serat et ta santeis durable 
Et cui li ami dev joie arant permanable. 

P. 12. Commencement des Psaumes de David. 

Ces Psaumes sont suivis de la litanie de tous les Saints et 

(4) Auprès. — (3) Oecuion. — (3) FlageUèreot. — (4) Monde. — (5) Béati- 
Ud«. — (6) Ob. 



- m - 

de diverses autres prières latines. Lç QovmejkOG^kmt de 
chaque Psaume et des prière^ est orné d'une jolie vignette. 

P. 223. Les L Avez de nostre Saignor. 
Ave ki ainse commenças ne qui ja fin ne prenderas 
De totes créatures rois et jugues de totes lois. 
Ave q' par ta créature délivres de la grande ardure, 
Descaindis Sire de hautete en grant dolur et en tristete. 
Ave ki la flor convoitas et ki mansion posas el cors. 
De la virgene Marie de totes vertus aempiie. 
Ave dont eissis la fuitaine ki todis est de grasce plaine 
Ki ki par toi en beverat a tojors sans fin viverat. 
Ave cil ki rescosis lampie ke ci ki sovent desvoie 
Avoit per line obédience toloit Adam et sa simence. 
Ave ki entras en Marie la glorieuse flure florie, 
Et enresis a porte close. Tu ee la flure el est la rose. 
Ave tu ki nos délivras de grans ténèbres et deohaus, 
Yadans nos os enbatus ki par Evam fut decbeus. 
Ave fiz de France pucelle sain père en ciel sain père en 
Rois ki justices les pavers rechois de tes sers. [terre, 
Ave ki par nos combatis et ki a ténèbres rendis 
Lordroit hiretage et délivras del grant servage. 
Ave tu ki es fis et père ta gloriouse doce mère 
Saveres par ton sain mérite conduis k toi mon esperite. 
Ave tu ki est ma vie et voie de paradis et de la joie, 
Ri par tos tems seras durable devan le péreesperitable. 
Ave tu ki soflVis pensance por nos pecbies a aligance, 
Ottroie nos ta compaignie tu kies pais et joie et vie. 
Ave par cui David lignie florit selonc la prophétie 
Et porta fruit ki en a toche nen puet asasier sa boche. 
Ave tu ki devenis sers por traire des morteis enfers. 
Geas ki avoient longement esteit en peine et en torment 
Ave ki tant amas les tiens ki tu entoi et de tos biens 
Lors a donee mansion dues pies otroie nos pardon. 
Ave Ghriste salve Marie en cui tu prensis moirtel vie 
Et cors ki raemplit les places de paradis ki erentgastes. 



— 17 — 

Ave glorious pain de vie en lui larme se glorefie 
Tant ele se sent repoue pie salveres de ta yeue. 
Ave posteis du roi de glore otroie nos sire en ta mémoire 
Ke si te puisons désirer ken toi puisomes habiter. 
Ave tu ki venquis la guerre ki tant jors ot esteit en terre 
Et dérobas le boiseure sire per ton sanc pretious. 
Ave tu ki nés pas faiture main tote riens ta créature 
Sire à ta merci nosacordes ki ja niert (i) sens miséricorde. 
Ave mirabilis deus misericors Jésus Ghristus 
Ki rachatas nostre lignie par la virginité Marie. 
Ave a cui la mer obéit cant elle encontre ceas partit. 
Gui tu degypte convoias et dont tu pius naistre deignas. 
Ave per cui li enfant furent martiriset et ultre mesure 

detrenchiet 
Ce fut œvre de ton jovente a ton père en fesis présent. 

Le volume se termine là ; mais on voit que quelques 
feuillets doivent manquer, puisque des cinquante Ave il 
n'en reste que vingt-trois. 

Cod. Membr. Scbc. XIII. 8« pp. 223. (434). 

11. PSALTERIUM. 

Ce volume contient les Psaumes de David dans Tordre de 
la Vulgate avec une glose très-étendue, intercalée entre 
chaque verset. Il a cela de particulier que la première lettre 
de chaque verset du texte manque, probablement parce 
qu'on se proposait de l'ajouter en couleur. Il a appartenu à 
l'abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XIV. pp. 220 folio (141). 

12. PSALTERIUM. 

Ce volume est incomplet au commencement et à la fin ; 

(' ; Ne sera pas. 



— 48 — 

en tête du volume se trouve un calendrier, ^inscription 
des Psaumes est en langue flamande. 

Cod. Membr. Sœc. XV. 8<> pp. 139. (314). 

13. PSALTERIUM. 

Ce volume contient outre les Psaumes une quantité de 
prières. A la fin se trouvent quelques Psaumes mis en 
musique. 

On a collé dans Tintérieur du volume trois gravures de 
répoque. Il a appartenu à l'abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. S- pp. 310. (322). 

14. Veteris TESTAMENfi partes aliquot. Testamentum 

novum et epistolae Pauli. 

On lit au Y"" du feuillet 39 : Sctiptiis et finitus in oppido 
Lovanii per mdnus Nicolai de Palude anno 1453. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. pp. 273. (349). 

15. Introductio in scripturam sacram et chronologia 

sacra . 

L'introduction à récriture sainte finit à la page SOS ; à la 
même page commence la chronologie sacrée. L'auteur m'est 
inconnu. 

Cod. Chart Sœc. XVIII. fol. pp. 250. (390). 

16. Pétri Comestoris, Scholastica historia. 

Cet ouvrage n'est qu'un extrait ou commentaire de la 
Bible, en quatre livres. Il en a été fait plusieurs éditions; 
notre Bibliothèque en possède une du quinzième siècle, sans 
date ni lieu d'impression, que Hain, dans son Repertorium 
Bibliographkum croit imprimée à Strasbourg, vers l'an 
1474. 



— 49 — 

Notre Ms. est d'une fort belle conservation, si ce n'est 
que l'initiale en tète de l'ouvrage a été coupée. Il contient 
l'ouvrage sans aucune lacune ; les huit premiers feuillets 
renferment la table. 

Abbaye d'Everboden. 

Cod. Membre. Sœc. XIII. fol. binis colum pp. 

128. (55). 

47. CoMMENTARiÀ breviora inlibros veterisTestamentî. 

Ces commentaires embrassent les livres suivants de l'an- 
cien Testament : Exodus, Leviticus, Numeri et Deuterono- 
mium. 

Levolumea été écrit par EgideMichaelis,deHuy,en 1631. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. p. 228. (10). 

18. S. Paterii expositio in ommes veteris Testamenti 

libros. 

Ce manuscrit contient, avec de nombreuses variantes, 
toute la partie du commentaire de S. Paterius, imprimée 
dans la 2* partie du tome 4 des OEuvres de St. Grégoire- 
le-Grand, (édition des Bénédictins, Paris, 1705) depuis la 
page 1"" jusqu'à la page 310. Il manque le commentaire sur 
les Psaumes et toute la seconde partie depuis la page 318- 
586 de la même édition. 

Abbaye de St.-Trond. 

Cod. memb. Sœc. XII. 4« p. 1-89. (79). 

19. JoHANNis DE TuRRECREMATA, Episcopi Sabiciisis, 

Expositio brevis super Psalterium sive Psal- 

mos. 

Ce Ms. porte la date de 1471 et provient de l'abbaye de 
St-Trond. 

Cod. Chartac. Saec XV fol. duob. column. pp. 
165(11). 



— 20 — 

20. CoMMENTARius in Psalmos. 

Ce volume coQtient uq commentaire très-étendu sur 
tous les Psaumes. Il est précédé d'une longue préface 
commençant par les mots suivants : Slcut olim Manna 
habuit delectamentum et omnem saporem suavitatU ; et qui 
se termine comme suit : Quis aulor ipsius Psalmi^ quis 
titulus, quœ înatenUy quœ intentio, qtue sententia in generali. 
Le commentaire du premier Psaume commence, après les 
paroles du premier verset, par les mots suivants : Auctor 
hujus Psalmi proprie ignoratur, lamen magis comuniter 
creditur fuisse Esdras Propheta. Le commentaire du dernier 
Psaume se termine comme suit : Perpelualibus choris inserti^ 
te cum sanctis omnibus collaudamus. Chaque Psaume est 
suivi d'une prière. 

Couvent des Croisiers de Li^ge. 

Cod. membr. et Chart. Sœc. XV. fol. bin. col. 

pp. 172(102). 

21. HugonisdeStoVictore, Allegoriarumin utrumque 

Testamentum libri. 

Ce traité a été imprimé plusieurs fois. 

Parisiis, in offic. Henr. Stephani. 4817. 4** et dans le 
tome 1*^ des OEuvres complètes de Tauteur, pag. 283 et 
dans la Patrol. latine de Migne. Tome 478, p. 633 et suiv. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. membr. et Chart. Sœc. XIV. fol. bin. col. 
p. 174-194(102). 

22. Incerti Auctoris Expositio in librum Job. 

Comm. Parce milii domine. Fin, arbusta vinditatem. 
J'ai compulsé avec soin tous les commentaires connus 



— 21 — 

du livre de Job, et je n'ai trouvé nulle part l'ouvrage ci- 
dessus, il est probablement inédit. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. membr. Sœc. XII. 4« p. 146 ad fin. (260). 

23. Aegidii Wallh, Brugensis, Praelectiones et expli- 
cationes Psalmorum Davidicorum. 

Ce volume commence comme suit : Anno Jesu 1875, 12 
ApriliSy feria Spost dominicam quasidomoy coepitM. Aegidius 
Wallhis Brugensis, prœlegere et explicare Psalmos Davidicos. 
Vient ensuite le commentaire. 

In eod. vol. 

a p. 166. Catechismus catholicus de Sacramentis dictari 
cœptus anno Jesu 1S75 in vigilia Sanctorum Pétri et Pauli 
Aplorum, a M. Aegidio WalliOj Brugensi, Sacrae Theologiae 
licentiato, monasterii Trudonensis lectore ornatissimo. 

In eod. vol. 

b p. 327. Authoritates Sacrae Scripturae et Sanctorum 
Patrum, quae in catéchisme M. Aegidii (Wallii) lectoris 
monasterii d. Trudonis, e fontibus collectae, a° 1578, per F. 
Wilhelmum Laboy a Grœnendael. 

L'auteur de ces trois ouvrages fut nommé professeur de 
théologie à l'Université de Louvain en 1581. Il y publia 
plusieurs ouvrages, tandis que ceux ci-dessus sont restés 
inédits. Foppens, dans la VMiotheca Belgica, pag. 34, lui 
a consacré un article, mais il ignorait qu'il avait fait partie 
du monastère de St-Trond avant sa nomination à Louvain; 
il ignorait également l'existence des irois ouvrages dont il 
est ici question. 

Abbaye de St-Trond . 

Cod. Chart. Sœc XVI. 4^ pp. 372. (316). 



— Î2 ~ 

24. Explan ATio novi Testamenti atque Geneseos. 

Ce manuscrit est probablement un cahier de leçons, il 
porte la date de 1613, et a appartenu au collège des Jésuites 
de Huv. 

Cod. Chart. Saec. XVII, fol. pp. 250 (104). 

25. IsAACï JosEPHi Berruyer, de Jesu Christo Domino 

noslro Disquisitiones ex scriptura sancta ad 
faciliorem novi Testamenti intelligentiam. 

Cet ouvrage du célèbre P. Berruyer, de la compagnie de 
Jésus, auteur de l'histoire du peuple de Dieu, est resté 
inédit. Voici Tintitulé des dix chapitres qui le composent : 
1® de Jesu Christo gentis suse doctore ; â"*. De Jesu Christo 
iiiio Dei. n*^tfyjf vfmvw de méthodo Christi et apostolo- 
rum in Judaeorum institutione. nuptpycf è turt^f de probandis 
ex scriptura fidei catholicae articulis ; 3^. De Jesu Christo 
hominis filio. Âppendix de Jesu Christi D. N. Genealogia; 
4**. De Jesu Christo novi cultus autore ; 8". De Jesu Christo 
mittente spiritum sanctum ; è"" De Jesu Christo in templo 
presentato, et virgine purificata. Appendix de vocibus 
Matth. II, 2!2; 7"* de Jesu Christo apostolos suos mittente. 
Corollarium, de ecclesia Christi romana; 8° De Jesu 
Christo dogmatum traditionem, per apostolos ecclesiae 
committente ; 9° De Jesu Christo pâtre futuri saeculi, sive 
de consummatione seculi ; lO"* De Jesu Christo in supremo 
ecclesiae suge tribunali indesinenter sedente. 

Ces deux derniers chapitres, quoique portés dans la table, 
manquent dans le manuscrit. 

Ce volume provient du couvent des Jésuites de Liège. 

Cod, Chart. Saec, XVIII, fol. p. 395 (103). 



— 23 — 

26. CoRNELii A Lapide, Breensi, compendiosa expo- 

sitio quatuor Evangeliorum. 

Ce commentaire a été écrit d'après les leçons données en 
1605 à Louvain, par le P. a Lapide, par Etienne Pulmex. 

a. p. 107. JacobiJaiissonii commentarius in acta aposto- 
lorum, in epistolam ad Romanos, in primam et secundam 
epistolam ad Gorinthios, in epistolam ad Galatheos, in 
epistolas ad Ephesios, ad Philippenses^ ad Colossenses, ad 
Titum, in epistolus ad Thessalonicenses et in primam ad 
Timotheum. 

Ce commentaire a été également écrit à Louvain, en 
1607 par le même Etienne Pulmex. 

b. p. 364. Guilielmi Esta commentarius in epistolam 
secundam ad Timotheum, in epistolam beati Pauli ad 
Philemonem et ad Hebrseos. 

Ce commentaire est encore de la main d'Etienne Pulmex. 

Cod Chart Sœc. XVII. fol. pp. 529. (22). 

27. Lectura incerti auctoris super Matthœum, usque 

ad vicesimum quintum capitulum textus conti- 
nuata, cum multarum dubitationum decisione. 

Commentaire très-étendu sur les vingt-quatre premiers 
chapitres de St-Mathieu. 

Ce Ms. a appartenu aux Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. pp. 290. (221). 

28. ExPLANATio incerti auctoris in epistolas Pauli. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart Ssec XVI ¥ pp 279. (49). 



— 24 — 

29. Scholia cujusdam viri docli in omnes Paulinas 

epistolas. 

Ce Ms. contient une glose assez étendue sur chaque ver- 
set du texte. Inc. Paulus Servus Christi. Erat Saul rex 
pesnmus, etc. Des. Timotheum dimissum a me in ver quod 
ire volebat. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. membr. Sœc. XII ¥ p. 1-45. (285). 

30. Scholia in duas epistolas beatiPauli apostoli ad 

Romanos et Hebrœos. 

Commentaire philosophique des lettres de St-Paul. 
Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII ¥ p. 153 ad fin. (270). 

31. Apocalypsïs cum Scholiis. 

Ce Ms. contient le texte de l'Apocalypse avec des gloses 
marginales et interlinéaires. Inc. Apocalypsis hœc inter 
reliquos novi Testamenti libros pvophetia vocattu\ etc. Des. 
Dicit qui testimonium prohibet istorum etiam veniam cito. 
Amen. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. membr. Sœc. XII 4° p. 46-65. 



32. Expositio in epistolam beati Pauli Apostoli ad 
Romanos, per D. et Mgm. Guilielmum Fabri- 
TiLM, Neomagiensem, lectoreto Monasterii Sti. 
Trudonis. 

Scripsit liunc librum N. Trudo Wittemius^ Cortenaceuss^ 
et compegit a" 1891. 



— 25 - 

Abbaye de St.-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI 4« 209. ( 296). 

33. LiBERTi Fromondi, Haccuriani, in Acad. Lovan. 

Sac. Theol. Doct. et Prof, Commentarii in 
Actus Apostoiorum. 

Ce manuscrit est un cahier de leçons données à l'Uni- 
versité de Louvain. Dans le même volume se trouvent les 
écrits suivants : 

a. Explicatio Psalmi tertii usque ad decimum sextum ab 
eximio doctore ac M. Sebastiano Stokmans, Ântverpiensi. 

b. Dictata ab eximio D"" ac M, Guilhelmo ab Anaelis in 
primam secundse divi Thomae. 1647. 

c. Dictata in secundam secunda) sub eximio D^" Gerardo 
van Weîme, Trajectensi. 1648. 

d. Tractatus de Pontifice. 1648. 

e. Tractatus de Conciliis. 1649. 

f. Tractatus de Ecclesia militante. 1649. 

g. Tractatus de scriptura sacra. 1649. 

A la lin de ce dernier traité on lit : hanc ultimam lectio- 
nem scripsi undecima decembris anni 1649, Nicolaus de 
Halingj Leodius. 

Abbaye de Sl.-Trond. 

Cod. Chart. Saec XVII. fol. pp. 435. (17). 

34. NicoLAi DE Lyra Postilla super omnes veteris Tes- 

tamenti libros 

Scripius per flratrem Henricum de LeodiOj con. Grucif, 
Huyens. anno 14S0. 

Cod Chart. S»c XV. fol. pp. 195 (95). 



-- 26 - 

35 NicoLAi DE Lyra Postilla super GenesimetExodum. 

Ce volume est précédé de la vie de Nicolas de Lyra. Il a 
appartenu au couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV. fol. pp. 196 

(148). 

36. NicoLAi DE Lyra Postilla super libros Regum et 

Paralipomenon. Ejusdem, Exposilio orationis 
régis Manasse. 

On lit à la fin du volume : 

Finita anno Dni 1438 in die Sti Johannis anie porlam 
per quondam fratrem almœ crucis, Professer em conveiUus 
Leodiefisis. 

Et plus bas : 

Orat scriptor ne vendatur liber quia in eo aliquando domi-^ 
nids diebus et festivis scripsit. 

Couvent des Croisiers. 

Cod Memb. et Chart. Saec XV, fol. pp: 252, 

(75). 

37. NicoLAi DE L\RA Postilla super libros Job,ïobias, 

Baruch, Judith, Esther, Esdras, Nehemias et 
Machabaeos. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. iMembr. et Chart. Saec XV, fol. pp. 240 

(216). 

38 NicoLAi DE Lyra Moralisatio super quatuor libros 
regum, Paralipomenon, primumlibrum Esdrae, 
Nehemiam, Esther, Ezechielem , Danielem, 



— 27 — 

Judith et Tobiam, Job, Actus Apostolorum, 
quatuor Evangelia. 

En tête de ce volume pag. 1-9 se trouve : 
Gollectio Eirorum in Anglia condemnatorum. 
A la fin on lit : Per manus fr, Wolteri de Novimagio 
a« 1454. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart Sœc. XV, fol. pp. 181 (215). 

39. NicoLAi DE L\RA Postilla super libros Leviticum, 

Numcrum, Deuteronomium, Josue, Judicum, 

Ruth. 

« 

On lit à la fin du volume : 

Scriptus a" domini 1468 per manus unius Tratris cujus 
nomen sit scriptum in libro vitse. 

Cod. Memb. et Chart. Sœc. XV, fol. pp 202. 

(214). 

40. NicoLAi DE Lyra Expositio litteralis super Psalte- 

rium. 

Ce volume a été écrit par Daniel Coppé, et a appartenu 
au couvent des Croisiers de Liège. 

Cod Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. pp. 198. 
(355) 

41. NicoLAï DE LvRA. Postilla super librum Prover- 

biorum Salomonis, super Ecclesiasten, super 
cantica canticorum, super librum Sapientiae, 
super Ecclesiasticum. 



— J8 — 
Gouveat des Groisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart SaBc. XV. fol. pp. 238. 

(332). 

42. NicoLAï DE Lyra Expositio super XII minores 

Prophetas et super Apocalypsin. — Ejusdem, 
Moralisatio super Apocalypsim et XII Pro- 
phetas. 

In fine : Scriptum per fratrem Lambertum de Ghinglen. 
Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. pp. 150. (192). 

43. NicoLAi DE Lyra Poslilla super Ezechielem, Danie- 

lem et XII minores Prophetas. 

In fine : Scriptus per fratrem Eustachium A® 1480. 
Gouvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. pp. 544. 

(217). 

44. NïCOLAi DE IjYRA Postilla super Ezechielem et 

Danielem Prophetas. 

In fine : Scripttisper mantis fr. Henrici de Bentliem. A* 
1449. Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod Chart. Sœc XV. fol bin column. p. 1-103 

(218). 

45. NicoLAi DE Lyra Postilla super librum Jeremiae 

Prophetai. — Ejusdem, Moralisatio super Jere- 



— 29 — 

miam Prophetam. Ejusdem Postîlla super 
librum Baruch. 

Saiptiis per Lambertum de Ghinghelim, monachum Stœ. 
Crucis Huyemis anno 1449 et 14S0. 

Fol. 15* siècle, sur papier. 86 ff. (8). 

46. NicoLAi DE Lyra super Isaïam et Jeremiam 

prophetas. 

Couvent des Croisiers de Liège. Écrit en 1467. 

Cod. Memb. et Chart. Ssec. XV. pp. 227(330). 

47. NicoLAi DE Lyra Expositiones super quatuor 

Evangelia. 

En tête du volume se trouve une table de concordance 
des quatre Évangiles. A la fin on lit : Scriptœ per manus 
cujusdam ci'uciferi Conventus Leodiensis setiis utpote plene 69 
annorunif a"* 1446. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV. fol. pp. 345. 

i204). 

48. NicoLAi DE Lyra Postilla super quaf uor Evange- 

listas. 

Couvent des Croisiers de Huy. Écrit en 1432. 

Cod. Memb. Chart. et Saec. XV. fol. pp. 208. 

(240). 

49. NicoLAi DE Lyra Postilla super epistolas Pauli 

Apostoli. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. pp. 167. 

(442). 



— 30 - 

50. NicoLAï DE Lyra Postilla super epistolas beati 

Pauli apostoli. — Ejusdem, Postilla super actus 
Apostolorum. — Ejusdem, Postilla in epistolas 
canonicas. — Ejusdem, Postilla super Apoca- 
lypsin. 

Cod. Memb. et Chart. Ssec. XV. fol. pp. 330. 

(33). 

51 . NicoLAi DE Lyra Postilla super actus apostolorum, 

super canonicas epistolas. — Expositio super 
Apocalypsin. 
Postilla in librum Proverbiorum Salomonis, in 
librum Ecclesiastes et librum sapientiae. 

Scriptus per manus fris. Bertholdi anno 1425-S6. 
Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV. fol. pp. 224. 
(336). 



5^* Saints Pères. 

52. B. DiONYsn Areopagit^e, epistola ad Timotheum 
de passione apostolorum Pétri et Pauli. 

Inc. Saluto te^ elc. Des. quo decet gloria^ laus et cultusetc. 

Celte lettre ne se irouve point dans l'édition des Œuvres 
de Si-Denis TAréopagite. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. etMembr. Saec. XV. fol. bin. col. 
pp.76. b. —79(134) 



- 31 — 

53. S. ÂTHANASii, Alexandrini, Libellus de passîone 

imaginîs domini. 

La version que eonlienl ce Ms. est entièrement diffé- 
rente de celles publiées jusqu'à ce jour ; je la crois anté- 
rieure à toutes les autres, même h celle publiée par Lambe- 
cius, comra. de Aug. Bibl. Vindobon.Tom. L p. 428. Voyez 
encore L. Surius, de vilis Sanctorum. «Tom. VI. d. 9 nov. 
et Sev. Binius, Tom. III. Conciliorum in actis Synodi 
Nicaenae, II p. 329. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Memb. Saec. X. fol. p. 169 ad fin. (345). 

54. EusEBii, Episcopi Emisseni, Homiliae. 

V. in Bibliothec. max. Patrum. Lugdun. Tom; VI. pag. 
618-82:2. 

On lit à la fin de ce Manuscrit : Expliciunt Homiliœ beati 
Eusebii, episcopi Emysseni, Scriptae per manus fratm 
Ghysberti de Vienne. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Char t. Saec. XV. fol. binis 
column. pp. 139 ad fin. (239) 

35. S. Ephraem, Sermo asceticus de vita religiosa 
atque monastica — Ejusdem. de Pœnitentiœ, 
sermo primus. 

Celte ancienne version des deux sermons de St. Ephraêm 
diffère de celle donnée par Gérard Vossius, dans son édi- 
tion des Œuvres de St. Ephraëm. Cologne, A. Quentel. 
1603. fol. 

Voyez cette édition, p. 444 et 839. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr Sœc. XII. 4^ p. 1-38. (293). 



— 32 - 

56. S. Ephraem, Edyssense ecclesisD archidyaconi, 

opuscula, sive tractatusvarii. 

Voici les traités que contient notre Ms. 

l"" de glo'ria cœlesti, ^ de beatitudine animas, 3» de 
pœnitentia , 4'' de luctatione liujus S9eculi. 5"* de die 
judicii, &" de compunctione cordis, V orationes duo, 
S"" admonitio ad monachos. 

Ces divers traités sont épars dans les œuvres de S. 
Ephraém publiés par G. Vossius. La traduction de 
notre Ms. diffère naturellement de celle donnée par Vos- 
sius. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV, fol. p. 76-100. 

(50). 

57. Basilii Magni, Caesariae Gappadociae archiepis- 

copi, tractalus ad nepotes, quo pacto gentilium, 
libros légère christianos opporteat, per Leo- 
NARDUM Aretinum e graeco in latinum traductus. 

Get ouvrage a été imprimé avec les notes de Grotius, à 
Francfort, par S. F. Hocker en 1714. 

Abbaye de S. Trond. 

Cod. Chart. Saec. XV, ¥ p. 21-29 (54). 

58. S. Basilii , Caesareae Gappadociae episcopi , 

Admonitio ad monachos. 

V. s. Basilii magni opéra graeco-latina. 
Parisiis, 1618 fol. in appendice pag. 208. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV, fol. p. 127-133 

(5o;. 



— 83 - 

59. D. Greoorii Nysseni Liber de condîtîonehominis. 

V. D. Gregorii opéra. Goloniîe, M. Novesian. 1881, 
p. 1-28. Le titre que porte ce Traité dans Téditioii précitée 
est : De creatione hominis. 

De decem temptationibus filiorum Israël. 

Inc. Hœc sunt verba quœ locutus est Moyses. Des. 
Quando me misit Moyses famulus domini ut comiderarem 
terram. Â la fin se trouve une espèce de table sous le 
litre de : Recapitulatio temptationem supradictarum. 

Canticum Deborœ et Barach. quod demcto Sysara cednei^unt 
domino. 

Inc. Cecineruntque Debora et Barach. Des. Et ego in 
Psalmi psallam ei. 

Ces deux derniers ouvrages sont écrits de la même 
main, à la suite du traité de St. Grégoire, mais ils ne sont 
pas de cet auteur. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIII. fol. p. 135-149(36). 

60. JoHANNis Chrysostomi Seriïio de patientia et 

gratiarum actione. 

V. Sli. Joannis Chrysostomi opéra. T. X, pag. 806. 
La version que présente notre Ms. diffère de celle qu'a 
publiée B. de Montfaucon. 
Abbaye de St. Trond. 

Cod Membr. Sœc. XIII. fol. p. 104 y^ 106 (45). 

61. Sti. Johannis Chrysostomi Expositiones siveHomi- 

liœ in Evangelium Sti. Matlhaei. 

Ce manuscrit contient de même que le précédent Tou- 
vrage intitulé : Opus imperrectum in Matthseum, attribué 
à St-Jean Chysostôme. Il finit également aux mots : 
Qui in actibu^ Apostoloi'um leguntur, 

V. Sti. Joannis Chrysostomi opéra T. VI in fine. 

Couvent des Croisiers de Huy. 



^ 84 — 

Cod. Chart. et Membr. Sœc. XV. fol. bin. col. 
pp. 164(124). 

62. Sti. Johannis Chrysostomi. Expositiones sive Ho- 

melise in Evangelium Sti. Matthœi. 

Cet ouvrage attribué à St-Jean Ghrysostôme et dont le 
véritable auteur est inconnu, est imprimé à la fin du tome 
VI des Œuvres de St-Jean (édition des Bénédictins). 
Notre Manuscrit ne contient cependant pas tout l'ouvrage 
tel qu*il a été publié par Montfaucon. Voici Tindication 
exacte de son contenu : 

P. 1-96. La préface et les vingt-deux premières Homé- 
lies , voyez pag. 1-CIV de Tédition précitée. Les Homélies 
23-31 manquent. 

Pag. 97-153. Homélies 32-46. Cette dernière Homélie 
n'est pas achevée, elle finit aux mots : qui in actibus aposio- 
hrum leguntur. Voy. pag. CXCVI, 2« col. lit. D. de l'édition 
des Bénédictins. D'après une note placée au bas de cette 
page, un autre Manuscrit dont s'est servi Montfaucon et 
qui appartenait an couvent des Chartreux du Val-Dieu, 
(province de Liège), finissait absolument aux mêmes mots. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Sœc. XV. fol. duob. column. p. 
1-153(151). 

63. S. Johannis Chrysostomi Liber de reparatione 

Lapsi. 

V. s. Joannis Chrysostomi opéra. T. L p. 1, où ce 
Traité est intitulé : Parsenesis sive adhortatio ad Theodo- 
rum Lapsuni. 

b. p. 112. Utrum Salomon Salvus sit. 

Inc. Sokt quam de Salomone an sit perditus^ etc. Des. 
Ipsa nécessitas necesse est utnoceat. 



— 88 — 

e. p. 112 b. 

Ce feuillet contient, d'une niain différente du reste du 
Ms., une ordonnance d'Adelard II, abbé de St. Trond, sta- 
tuant sur les aumônes que le couvent de St. Trond devait 
distribuer journellement aux pauvres. 

Entre les feuillets 113 et 113 il y a probablement une 
lacune, car ce dernier commence par quelques lignes qui 
n'ont aucun rapport avec ce qui précède. 

d. p. 113. Proverbia Philosophorum. 

Celte collection de proverbes commence par le proverbe 
suivant de Pythagore : Gum quidam Stolidm, audiente 
Pythagoia, dicertt malle se cum mulieribus esse quant cum 
phiiosophis conversari, et sues inquillibentius in ceno quant 
in pura aqua versantur; et elle finit par le proverbe attribué 
à Socrate : Geminat delicttim quem delictinonpudet. 

A la fin du volume se trouve Tinscription suivante : Hune 
libi-um fecit scribere Heynricus Prior SU Trudonis. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Ssec. XIII. fol. duob. column. pp. 
93 ad fin. (140). 

64.Sti. JoHANNis Chrysostomi Commentarius in Sanc- 
tum Matthaeum Evangelistam . 

La traduction contenue dans ce manuscrit diffère entiè- 
rement des deux versions publiées dans les œuvres de 
Jean Chrysostôme. Voyez tome VII, p. I, ad finem. Elle est 
de Johannes Burgandionis, V. Martene et Durand, t. I, 
p. 817. 

On lit à la fin du manuscrit : Expliciunt Homeliœ Johannis 
Chrysostomi super M atthœum,.. scriplae per manus diver- 
sorum fralrura domushujusHoyensis,annoD' MCCCCXLII. 

Couvent des Croisiers de Huy. 



-- 86 - 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. pp. 305 
(193). 

65. Sti. JoHANNis Chrysostomi commentarius in Sanc- 

tumMathaeum Evangelistam exversione Aniani. 

Ce manuscrit conlient les vingt-cinq premières homélies 
de S. Jean Chrysoslôme, de la traduction d*Anianus. B. de 
Montraucon, dans son édition des OEuvres de St-Jean 
Chrysostôme, n*a donné que les huit premières homélies 
dans cette traduction. Les suivantes manquaient au manus- 
crit dont il s*est servi, quoi qu1l dise cependant dans sa 
prérace, qu'il ne doute pas qu'Ànianus n'ait fait une traduc- 
tion complète de ces homélies. Notre manuscrit peut donc 
servir à combler celte lacune. 

Voyez le tome VII pag. i et suiv. des œuvres de St-Jean 
Chrysoslôme. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol. duob. column. 
pp. 107 (149). 

66. JoANNis Chrysostomi commentiim, in epistolam 

adHebraeos, exnotis editum posl ejus obitum 
a Constantino presbytero Antioceno, et trans- 
latum de graeco in latinum a Muciano scolas- 
tico. 

Cette version est imprimée dans l'édition des OEuvres 
de Si-Jean Chrysostôme, donnée par B. de Montfaucon. 
Paris, Cil. Robustel, 1735. V. Tom.XII, pag. 8-318. A la fin 
on lit : Expiicit... anno domini 1474. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV. fol. p. 1-112 

(247). 



- 37 ~ 

67. Sti. Joannis Chrysostomi commentum in episto- 
lam ad Hebraeos, ex iiotis editum post ejus 
obitum à Constantino, presbytère Anthioceno, 
et translatum de grœco in latinum a Muciano 
Scolastico. 

V. s. Joannis Chrysostomi opéra, edenle B. de Mont- 
faucon. Paris, Ch. Robustel, 1735, loin. XII, pag. 5-318. 

a p 135. Sti Johannis Chrysostomi ad Amanticum lap- 
sum de reparatione ejus. 

Ce traité est imprimé dans le tome 1"' des OEuvres de 
St-Jean Chrysostôme, sous le titre de : Paraenesis sive 
adhortatio ad Theodorum lapsum. 

La version imprimée est entièrement différente de celle 
du Ms. 

b p. 156 b, Sti. Johannis Chrysostomi epistola quam in 
exilio conslilntus confidenter scripsit : quod nemo possit 
laedi nisi a semet ipso laedatur. 

V. Sti. Joannis Chrysostomi opéra, éd. de Montfaucon. 
Paris, Ch. Robustel, 1721. Tome III, p. 444. 

La version imprimée est également différente de celle 
du Ms. 

c p. 169. Sti. Johannis Chrysostomi et Sli. Basiliiy liber 
Dialogorum dedignitate sacerdotii. 

V. Sti. Joannis Chrysostomi opéra T. I, p. 362. 

La version du manuscrit est entièrement différente. 

d p. 229. Sti. Johaannis Chysostomi Sermo super psal- 
mum quinquagesimum : Miserere mei Deus. 

V. ibid. Tom. V, p. 272. La version de cette homélie 
attribuée ?i St-Chrysostômc, diffère de colle publiée dans 
ses OEuvres. Voyez sur les traductions de Chrysostôme, 
Fabricii Bibli. grseca. T. VIII. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV.fol. p. 249(197). 



— zs — 

68. JoANNES Chrysostomus super epistolam sancti 

Pauli ad Hebrœos. 

Ce n*est qu'un extrait de la première Homélie de St-Jeaii, 
Clirysostôme. Il commence par ces mots : Invicem morde- 
mm, etc. Des. quœ contingat nos omnes adipisci graiia et 
misenrordia domini nostri Jesu Christi, etc. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. membr. Sœc. XII. fol. 144 ad fin. (230). 

69. JoANNis Damasceni quatuor sententiarum libri 

adversus Nestorium. 

Cet ouvrage porte ordinairement le titre : De fide ortho- 
doxa libri IV, il a été publié plusieurs fois séparément et 
dans les œuvres de St-Jean de Damascus. La traduction 
est celle de Jacques Faber d*EtapIes. 

V. S. Joannis Damasceni opéra. Basilise, IS59, fol. 
pag. 1-414. 

On lit à la fm de ce Ms : Finiunt quatuor libri Johannis 
Damasceni per fratrem Bartholomeum Bree, anno 1504. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XVI, fol. p. 41-91. (40 bis). 

70. S. Cypriani Epistolae 

Les lettres de St-Cyprien que contient ce Ms. sont les 
suivantes : 

I. p. 1 b. De baptizandis lisereticis, ad Januurium et 
caeteros episcopos numiJas. Voyez S. Caecilii Cypriani 
opéra studio ac labore Stephani Baluzii, typ reg. 1726, 
fol. Epistola LXX, p. 124. 

II. p. 26. De duobus monlibus, Syon ci Syna, Tractatus 
adversus Judseos. 

Ce traité n'est pas de S. Cyprren, Voyez ibid. app, 
p. XXIII. 



- 39 - 

III. p. 6. Ad Donatum, de sua conversione. 
V. ibid. p. 1. 

IV. p. 10. Tractatus de habitu virginum. 
V. ibid. pag. 173. 

V. p. 15. Liber de lapsis. 
V. ibid. p. 181, 

VI. p. 23. De oratione dominica . 
V. ibid. p. 204. 

VII. p. 31. De unitate cathoHcae ecclesiae. 
V. ibid. p. 193. 

VIII. p. 37 {^.AdversusDemetrianumhaBreticum Tractatus 
V. ibid. p. 216. 

IX. p. 43 b. De morlalitate. 
V. ibid. p. 229. 

X. p. 49. De eleemosina et opère. 
V. ibid. p. 237. 

XI. p. 84. De bono patientiae. 
V. ibid. p. 247. 

XII. p. 89. De zelo et livore. 
V. ibid. p. 238. 

XIII. p. 63. Epistola ad Antotiianum de Cornelio et 
Novaliano. 

V. ibid. p. 66. 

XIV. p. 69. De sacramenlo dominici calicis. 
V. ibid. p. 104. 

XV. p. 73. Cypriaiii ad Sergium et Rogatianum et 
caelcros confessores in carcere conslitutos, epislola conso- 
latoria. 

V. ibid. p. 163. 

XVI. p. 74. Epistola ad Gornelium de pace lapsis dauda. 
V. ibid. p. 77. Cette lettre est intitulée dans noire 

Ms. : De his qui ob tormentorum melum a fide defecerunt. 

XVII. p. 78 b. Epistola Cypriani ad Gornelium, respon- 
sum congratulalorium de illorum reditu ex schismate. 

V. ibid. p. 61. 



— 40 — 

XVIII. Ibid. Epistola ad clerum et plebem de namidico 
ordinato Presbytère. 

V. ibid. p. 48. 

XIX. Ibid. Epistola ad clerum et plèbes in Hispania 
consistentes, de Martiale et Basiiide (heresiarchis). 

V. ibid. p. 117. 
XX. p. 78 {'.Epistola ad Moysen et Maximum presbyteros. 
V. ibid |>. 24. 

XXI. p. 79. Liber delaude martyrii. 
V. ibid. p. 343. 

XXII. p. 8S b. Epistola ad Tbibaritanos de exhortatione 
martyrii. 

V. ibid. p. 90. 

XXIII. p. 887 Epistola ad Fortunatum de exhortatione 
martyrii. 

V. ibid. p. 261. 

Abbaye de Sl-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XIII. fol. bin. column. pp. 

1-92(140). 

71 . Beati Ambrosii Epilogus ex Egesippi historia de 

rébus Judœorum. 

Ce Ms. contient un abrégé de Thistoire d*Egesippe. Le 
titre porte qu'il a été rédigé par S» Ambroise; je crois 
plûlot que c'est l'œuvre d'un inconnu, faite d'après la tra- 
duction de S* Ambroise. L'ouvrage original est au reste 
très-peu écourlé, des chapitres entiers sont copiés littéra- 
lement. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. bin. col. p.1-2d(147), 

72. Divi Ambrosii, Archiepiscopi, Hexameron. — Ejus- 

dera,Tractatus de Paradyso. — Ejusdem, Trac- 
tatus de Caïn et Abel. 



- « — 

Le premier de ces traités commence : Taniumne miror 
opinionis assumpsisse homineSf etc. el finit : Ipse enim requievi 
requievit qui feeit, cui el honor, gloria^ perpetuitas a seculis^ 
et nunc et semper^ et in omnia sœcula sœculorum. Amen, 

V. D. Ambrosii Opéra, p. 801-899. 

Le second commence par ces mots : Etplanttwitdominus 
paradysum in Eden secundum orientem^ etc. et il finit ; Si 
vero spiritualia seminaverimus, metemus et aquœ sunt spin^ 
tnalia. 

V. ibid. p. 899-722. 

Le troisième commence : De paradiso in superioribus 
pro captu nostra, etc. et finit : Nisi eum prœmatura pœna 
rapuisset. 

Voyez ibid. p. 923-951. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Sœc. XII. fol. p. 1-111 (36). 

73. Divi Ambrosii Commentarii in Psalmum centesi- 

mum decimum octavum. 

Inc. Licet mystico qnoque. Des. Postquam in hortis passas 
estChristus 

V. Divi Ambrosii, Med., opéra omnia. Paris. G. Merlin, 
pag. 1421-1612. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. duob. column. SaBC. XV. fol. pp. 
147 (109). 

74. Divi Ambrosii, de officiis libri très. 

Inc. Non anogans viderij etc. Des. Plurimum instruc- 
tionis conférât. 

Y. D. Ambrosii opéra. Parisiis, 1889. Fol. p. 1-78. 

F. p. 119. D. Ambi'osii, commentarii in Evangelium se- 
cundum Lucam. 

Inc. Scripturi in Evangelii libro, etc. Des. In monte com-^ 
plures fuisse. 



~ 42 — 

V. ibid. pag. 1619-1800 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart, et Memb. Saec. XV. fol. pp. 58 ad 
fin. (133). 

75. Sâncti âmbrosii^ Mediolanensis, de înterpellatione 

liber m et IL 

Ces deux livres du traité de St-Ambroise sont intitulés 
dans notre mannscrit : Tractatus in David, et Tractatus in 
Job. Le premier feuillet étant perdu, le commencement de 
Tractatus de David manque. 

S. Ambrosii opéra pag. 1166-1179. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Sœc XII. fol. p. i. et 2 (230). 

76. SuLPicii Severi Opuscula, quae complectuntur 
vitam B. Martini, epistolas, dialogos. 

V.Sulpicii Severi opéra. Amstelodami. Elzevir. 1665. 8** 
pag. 435-572. 

La vie de St-Marlin, les deux lettres et les livres des 
dialogues se suivent comme dans Tédition ci-dessus. A la 
suitedesDialoguessetrouvent plusieurs morceaux intitulés: 
de transitu S. Martini; le tout est terminé par la relation 
de la translation du corps de ce saint. 

in-folio sur vel. 12« siècle. 52 ff. (12). 

77. Sti. HiERONYMi de scriptoribus ecclesiasticis liber. 

V. in Aub. MiraBi Bibliolheca ecclesiastica p. 1. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIII. fol. p. 147-174 (45). 

78. D. HiERONYMi Commentarii in Psalmos. 

Les premiers feuillets de ce volume manquent. 11 com- 
mence aux mots adventum Christi diabolm^ etc., du corn- 



— 43 — 

mentaire sur le Psaume IX, aux mots in convertendo litt. e. 
Tout le reste du commentaire de St-Jérome s'y trouve, 
mais sans le texte des Psaumes. 

V. Sti. Hieronymi Strid. Opéra. Paris, 1643, fol. T. YII 
pag. 8-190. 

A la fin du volume on lit : ExplidtexpositioStù Jheranimi 
Pbri. super Psalteriuniy scnpta per fratrem Johannem de 
Gervo conventualem conventm sanctœ crucis Leodiensis, anno 
incarnationis dominieœ MCCCCXCVIIL 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. duob. column. pp. 
226(113). 

79. S. Hieronymi, Flores super Psalterium. 

* 

G*estun extrait du commentaire de St-Jerôme surles 
Psaumes. V. Sli. Hieronymi opéra. Tom. VII p.l et seqq. 

Cod. Memb. Saec. XV. min. for m. p. 55-85 

(319). 

80. S. Hieronymi, Explanaliones in XH Prophetas 

minores. 

Ce volume contient le commentaire entier de S^ Jérôme 
sur les douze petits prophètes, La préface sur le Prophète 
Osias commence par les mots : Si in explajiationibus^ etc., 
et finit : ea quœ scripta sunt disseramus. Le commentaire 
commence après;les paroles du texte sacré, Verbum Domini^ 
quod factum est ad Osée filium Beevi, etc. par les mots 
suivants: VerbumDomini^quodin principio erat^ etc. Le der- 
nier commentaire se termine par les mots suivants : Helias 
quidem véniel, et si creditis, jam venit in Helia, Johannem 
intelligens. 

Le tout est au reste entièrement conforme à l'édition 
imprimée. 

V. S. Hieronymi Stridonensis opéra, studio Mariani Vic- 
torii Reatini. Parisiis, 1643. fol. Tom. v. pag. 34 ad fin. Le 



— 44 — 

Manuscrit est terminé par la souscription suivante : Finit 
liber explanatianum Eusebii Jheronimiin duodecim prophetas 
minores. Anno Dni^ 1495. 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. duob. column. pp. 

230(128). 

81. Sti. HiERONYHi Explanatio in Danielem pro- 

phetam. 

Ce volume d'une haute antiquité est très-bien conservé 
et contient le commentaire de St-Jérôme sans aucune 
lacune. 

V. Sti Hieronymi opéra T. IV. p. 495-o30. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XL ¥ p. 1-68(257). 

82. Sti. Hieronymi Explanationes in Isaïam pro- 

phetam. 

Ce volume magnifique, d'une conservation parfaite, 
contient le commentaire bien complet de St-Jérôme sur le 
prophète Isaïe. 

V. Sti. Hieronymi Strid. opéra T. IV. p. 1-226. 

Abbaye de St-Trond. 

Seec. XII. fol. duob, column. pp, 214(42). 

83. Sti. Hieronymi Explanationes in Isaïam pro- 

phetam. 

Ce volume, qui a été fort endommagé par l'humidité, est 
bien complet. V. Sti. Hieronymi opéra, utsup. II, provient 
du couvent des Croisiers de Liège, et a été écrit en 1498. 

Cod. Chart. Ssec. XV. fol. duob. column 
pp. 273 (340). 



- 4» — 

84. Sti. Hieronymi Explanatio in Evangelium S. Mat- 
thœi. 

La préface commence parles mots : Plures fuisse, etc., 
et se termine : Scribenda concludat. Après la préface vient 
la table des chapitres. L'ouvrage entier est divisé en quatre 
livres dont le premier contient trente-six (*) chapitres, le 
second vingt; le troisième vingt et le quatrième onze. 
Cette table manque dans l'édition imprimée, dont la division 
est au reste entièrement différente. Cette division est 
indiquée en marge, d'une main postérieure. On lit à la fin, 
pag. 87 : Expliciunt explanationutn beati Jheronimi Presby- 
teii in Matthœuniy libri quatuor , anno 1503. 

a. p. 87 b. Sti. Hieronymi commentarius in Apocalypsin. 
Ce commentaire, qui ne se trouve pas dans l'édition 

imprimée, citée plus haut, est porté par Cave parmi les 
ouvrages de St-Jérôme qui sont perdus ('). 

Le prologue commence par les mots : Diversos marina 
discrimina, etc., et se termine par les suivants : Anatholi 
carissime in Christo, Vale. Le commentaire commence par 
les mots : Apocalypsis Jesu Christi, et finit : qui cum Che- 
rintho hœretico sentiunt. On lit à la fin : Explicita etc., 
anno 1503. 

b. p. 99. b, Sti. //ieronj/mi commentarius in Ecclesiasten. 

Ce commentaire est précédé d'un prologue qui com- 
mence : Meminimeantehocfei^me quinquennium, et qui finit; 
Opinionum rivulos consectarer. Le commentaire commence 
après les paroles du texte sacré : Verba Ecclesiastœ filii 
David, etc., par les mots suivants : Tribus nominibus voca- 
tum fuisse Salomonem scripturœ manifestissime edocent, et 
se termine : Qui dicunt malum bonum et bonum malum. 

(* ) La table en indique trente'^sept. 

(*) Y. G^ Cave, script, ecclesiastic. historia iiUeraria. Col. Allobrog, i^90, 
pag. 474. 



— 4« — 

V. S. Hieronymi opéra T. V. p. 1-33. 

c. p. 141. 5. Hieronymi commentarius in Marcum. 

Le prologue commence par les mots: Omnis scnha 
doctus, etc., et finit : metamus in ccdo. Le commentaire 
commence après les paroles de l'Evangéliste : Initium 
evangelii Jesu Christi, par les mots suivants : Secundum 
Marcum, Evangelium per quod venit redemptio fidelium, et se 
termine : cum Matthaeo et Luca concordans enairat. 

On lit à la fin de cet ouvrage : Fitiit beatus Hieronymus 
super Marcum anno 1503. 

V. S. Hieronymi opéra T. VI. p. 67-88. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. bin. column. pp. 
1-160 (155). 

85. B. Hieronymi liber quaestionum hebraïcarum . 

Notre Ms. ne contient que les qua3stiones in genesim. 
V. S. Hieronymi opéra. Parisiis, 1643, lom. 8 p. 302-322. 

A la suite de ce traité, h la page 736, se trouve une 
chronologie depuis le commencement du monde jusqu'à 
l'époque ou notre Ms. fut écrit, c'est-à-dire jusqu'à l'an 834. 
Voici le dernier paragraphe de cette chronologie. 

A incarnatione Domini usque ad obitum Raroli et 
imperium piissimi Hludovici annis DCGGXIV, régnante 
anno XX Hludovico, indictione prsesenti XII, fiunt ab 
incarnatione domini an. DCCGXXXIIII, a prii^cipio mundi 
usque in praesens an. VIXXXIII. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec.IX. min. form. p. 75 (316). 

86. Hieronymus, de essentia trinitatis. 

V. Hieronymi Stridonensis operum T. IX. Paris, 1643, 
p. 87, où ce traité est intitulé : De his quse Deo in scrip- 
turis sanctis attribuuntur. 



— 47 — 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Ssec. XII. fol. p 132. V. 135 (36). 
87. D. HiERONYMi varia Opuscula. 

a. p. 1 b. Âdversus Jovinianum libri duo. 

Inc. Pauci admodum die$sunt. Des. Epicuri luœuriam 
susceperunt. 
V. S. Hieronymi Opéra. Tom. II. p. 321-380. 

b. p. 53. £jusdem liber de Luciferiana haeresi. 

Ce Traité est précédé d*uDe introduction historique, 
extraite de Fhistoire ecclésiastique nommée Tripartite, pu- 
bliée par Gassiodore. Cet extrait porte l'intitulé suivant : 

Exceiylum est istud quod sequitur de tripertita historia 
qua occasione exorta sit Luciferiana hœrem. 

Il commence par les mots suivants : 

Cum defunclo impei^atore Gonstantino fUius ejus Constan- 
tins obtinuisset impeiiufn; et il se termine atque prœdicatio- 
nibns ecclesiasiim universos instruens. 

Le Traité même commence par les mots : Proxime acci- 
dit, et se termine : nom facilius eos vinci posse, quam per- 
suaderi. 

V. S. Hieronymi Opéra. Tom.II. pag. 421-430. 
€, p. 64 b, Ejusdem Dialogus contra Pelagium hsBreticum. 

Le prologue de ce Traité commence par les mots :Smp/a 
jam epistola ad Ctesiphontem, et se termine : meœ Christus 
reliquerit voluntati. 

Le traité est divisé en trois livres, dont le premier com- 
menco par les mots : Atiicus. Die. mihi Christoboky le troi- 
sième se termine par les suivants : etiam in hac parte ert^ïh 
rem sequamini. 

Suit la souscription suivante : 

Explicit Dialogus Sancti Jeronimi, rectœ fidei Presbyteri, 
cum Pelagio monacho hœretico, dogmatis reparatore, quem 
s^ib nomine Attid et Christoboli voluit annotare. 



— 48 — 

V. S. Hieronymi Opéra. T. II. pag. 584-898. 

d. p. 99. Ejusdem Apologeiicum ad Pammachiutn super 
libris contra Jovinianutn. 

Inc. Quod ad te hucusque non scripsi, etc. Des. vel Laza- 
rum sequi, vel divitem. 

V. S. Hieronymi Opéra. T. II. pag. 387-398. 

e. p. 107. Ejusdem epistola ad Eustochium de virginitate 
servanda. 

Inc. Audi filia, et vide, elc. Des. et flumina non opetient 
eam. 

V. S. Hieronymi Opéra T. I. p. 439-181. 

Au commencement du volume se trouvent quelques 
pièces écrites par une main moins ancienne. La première 
porte ce titre : 

Quomodo imago Christi a Judeis illuditur sive efftisiotie 
sanguinis et aquœ glorificaturj et mut multorum debilium 
infirmitateSy ita vulnus judatcœ infidelitatis hoc miraculo 
sanatur. 

Le récit commence parles mots suivants : £s^ dvitas 
qux vocatur Byrethum adjacens inter teiminos Tyri ac 
Sydonis, et il se termine : Decrevit sancta Romana et Anthio- 
censis ecdesia diem quinto iduum Novembrium sollempnem 
agi in quo hoRc facta sunt. Ad laudem domini nostri, etc. 

Cette pièce est une version du récit de St-Athanase sur 
ce miracle. Cette version a été publiée en entier par 
Lambecius, coram. de Aug. Bibl. Vindobon. T. I. p. 128. 
Notre bibliothèque possède une autre version manuscrite 
de ce récit. 

La seconde pièce est en vers latins, sous forme d*un 
dialogue entre deux personnages appelés Orthodoxus et 
Hsereticus. Elle est intitulée : De virginitate beatœ Mariœ et 
commence par les mots suivants : 

Quod Deus est et homo Christus de virgine natus 
Seribere quorundam sensus me profidus urget, 
Virgo Dei genitrixhominisque beata Maria, etc. 



— 49 — 

Elle est terminée par les mots suivants : 

Quis sapiens intelliget hœc et disseret ista 
Sed sapiens credat, colat, asserat ista fidelis. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Ssec. XII. fol. duob. column. pp. 
H9. (26) 

88. D. HiERONYMi. Epistolœ et alla ejus opuscula. 

Ce Recueil de lettres et opuscules de St. Jérôme est très- 
volumineux. Il contient en même temps les réponses des 
personnes avec lesquelles le Saint était en correspondance. 
Voici Findication exacte du contenu de ce Ms. 

T. I. Ce tome commence par une table indiquant les 
pièces contenues dans les deux volumes. On lit à la fin de 
cette table : Fimtum anno Di 1487. 

1. p. 1. Epistola Damasi Papse ad Hieronymum continens 

quasdam quaBstiones de libro Geneseos. S. Hieronymi 
oper. Paris 1643. T. III. litt. CXXIV, page 699. 

2. ibid. Rescriptum Hieronymi ad Damasum Papam de 

eisdem quaestionibus» ibid. T. III, p. 700. 1. 135. 

3. p. 4. Prologus beati Hieronymi ad Damasum in Tracta- 

tibus Origenis de cantico canticoium. Vid. Origenis 
opéra omnia, éd. Car. Delarue. Parisiis, 4740. T. III, 
p. H. 

4. ibid. Origenis in Canticum Canticorum Homilise duo, 

interprète divo Hieronymo. V. Origenis opéra. T. III, 

p. 12. 
8. p. 12. Hieronymi epistola ad Tranquillinum, quomodo 

Origenem légère debeat. V. Hieronymi opéra, T. II, 

p. 607. 
6. p. 126. Damasus Hieronymo de Osanna, ibid. T. III. 

p. 784. 



— 80 — 

7. ibid. Hieronymus Damaso de Osanna. ibid. 

8. p. 13. Hieronymus Damaso de Seraphim et calculo. Ibid. 

p. 782. 

9. p. 18. Ejusdem ad eundem de eadem visione latius dis- 

putatum, se. de morte Osise régis et Seraphim et cal- 
culo in Isaia propheta. V. ibid. page 777. 

10. p. 18 b. Ejusdem ad eundem de filio prodigo. V. ibid. 
p. 786. 

11. p. 24. Ejusdem ad eundem de septem gradibus eccle- 
siasticis. V. ibid. T. IX, page 47. 

12. p. 28. Ejusdem ad eundem de fide oui in Ântochia com- 
municare debeat. 

13. p. 29. Ejusdem ad eundem de cadem re. 

14. ibid. Augustinus Hieronymo. Y. ibid. T. III. p. 639. 

lit. 90. 
18. p. 29 b. Hieronymus Augustino. Ibid. p. 640, litt. 91. 

16. p. 30. Ejusdem ad eundem. Ibid. page 687, litt. 98. 

17. ibid. Augustinus Prsesidio. ibid. p. 649, litt. 98. 

18. p. 30 b. Ejusdem ad Hieronymum. Ibid. p. 643, lit. 93. 

19. p. 32. Hieronymus ad Augustinum. Ibid. p. 64^i, lit. 92. 
SO. p. 33. Augustinus ad Hieronymum. Ibid. p. 627, lit. 87. 

21. p. 34. Ejusdem ad eundem. Ibid. p. 628, litt. 86. 

22. p. 38 b. Ejusdem ad eundem. Ibid. p. 629, litt. 88. 

23. p. 36 b, Hieronymus Augustino. Ibid. p. 631, litt. 89. 

24. p. 41 b. Ejusdem ad eundem. Ibid. p. 647, litt. 96. 

28. p. 42. Augustinus ad Hieronymum. Ibid. p. 648, lit. 97. 

26. p. 48. Ejusdem ad eundem de animée origine. Ibid. 
T. IX, p. 160. 

27. p. 83. Ejusdem ad eundem de eo, quod scriptum est : 
qui totam legem observaverit, etc. Ibid. p. 187. 

28. p. 86 b. Hieronymus Augustino, rescriptum ad précé- 
dentes duas litteras. V. T. III, p. 646, litt. 94. 

29. p. 98. Ejusdem ad eundem. T. II, p. 611, litt. 80. 

30. ibid. Ejusdem ad eundem et ad Alipium. Ibid. p. 610, 
litt. 79. 



-- 81 - 

31. p. 57 b, Hieronymi ad Damasum, Symboli explanatio. 
Tome IX, p. 60. 

32. p. 58 b. Augustinus ad Optatum, de origine animse, 
ibid. p. 164. 

33. p. 62. Hîeronymus Marcellino et Ânapsychise» ibid. T. 
II, p. 612, lilt. 82. 

34. ibid. Hieronymi et Augustini disputatio de anima. 

35. p. 66 b. Hieronymi ad Heliodorum de laude vitse soli- 
tarise, ibid. T. I, page 1. 

36 p. 69. Ejusdem adRusticum, ad pœnitentiam hortatur, 
ibid. p. 224. 

37. p. 71 b. Ejusdem ad Exuperantium, ad perfectionem 
hortatur, ibid. p. 212. 

38. p. 72. Ejusdem ad Lucinium Basticum, ibid. p. 192. 

39. p. 73 b. Ejusdem ad Florentium de ortu amicitise, ibid. 
page 47. 

40. ibid. Ejusdem ad eundem de eadem re, ibid. p. 48. 

41. p. 74. Ejusdem ad Rufinum, ibid. p. 217. 

42. p. 75. Ejusdem ad Julianum diaconum, ibid. p. 214. 

43. p. 75 b, Ejusdem ad Niceam, Hypodiaconum Aquilejse, 
ibid. p. 219. 

44. ibid. Hieronymus Rustico monacho vivendi formam 
prœscribit, ibid. p. 36. 

45. p. 80. Ejusdem ad Chrysogonum, monachum Aquilejae, 
ibid. p. 222. 

46. ibid. Ejusdem ad Antonium de modestia, ibid. p. 223. 

47. p. 80 b. Ejusdem ad Theodo^ium et alios anachoretas 

ibid. page 215. 

48. ibid. Hieronymus Minerio et Alexandro, exponens illud 
Apostoli, non omnes quidem dormiemus, sed omnes 
immutabimur, ibid. T. VIII, p. 291. 

49. p. 85 b. Hieronymus ad Paulum Monachum senem 
Goncordiensem, ibid. T. I, p. 138. 



— 82 - 

50. p. 86. Ëjusdem ad Julianum exhortatoria et de pigno- 
ribus suis consultnm, ibid. p. 208. 

51. p. 88 b, Ejusdem ad Âbigaum consolatoria, ibid. p. 205. 

52. p. 89. Ejusdem ad Castrutium consolatoria, ne super 
ceoitaie quse ei accidit contristetur. 

53. p. 89 b. Ejusdem ad Nepotianum de vita clericorum et 
monachorum, ib. p. 9. 

54. p. 93 b, Ejusdem ad Oceanum de vita clericorum, ibid. 
T. IX, p. 217. 

85. p. 95. Ejusdem ad Paulinum de institutione monachi, 
ibid. T. I, p. 105. 

56. p. 97. Ejusdem ad Evagrium quod presbyter a diacono 
différât. T. II, p. 623. 

57. p. 98. Ejusdem ad eundem de Melchisedech. T. III, 
p.70i. 

58. p. 99 b, Ejusdem ad Âmandum de diversis qusestioni- 
bus, ibid. p. 794. 

59. p. 101 . Ejusdem ad Rufinum de judicio Salomom's, ibid. 
T. III, p. 739. 

60. p. 102. Ejusdem ad Vitalem quod Salomon et Âchaz 
filios genuisse dicantur, ibid. p. 741. 

61. p. 183. Ejusdem ad Paulum cur non scripsit in Danie- 
lem. 

62. p. 103 b. Ejusdem ad Theophilum, Ep. Alexandrinum, 
ibid. T. I, p. 204. 

63. p. 104. Ejusdem ad Cyprianum, Explanatio Psalmi 
octogesimi noni, ibid. T. III, p. 761. 

64. p. 107. Ejusdem ad Desiderium. 

65. p. 108. Ejusdem ad Suniam et Fretelam de emendatione 
Psalmorum. L^III, p. 745. 

66. p. 115. Ejusdem ad Praesidium de cereo paschali. T. 
IX, p. 73. 

67. p. 117. Ejusdem ad Dardanum de lerra repromissionis. 
T. III, p. 730. 



- 83 ^ 

68. p. 119 b. Epiphanius Joanni episcopo Hierosolymorum 
a Hieronymo translata. T. II. p. 445. 

69. p. 122 b. Hieronymus ad Pommacliiun de optino 
génère interpretandi. T. II, p. 661. 

70. p. 126. Ejusdem ad Ghromaticum, Jovinianum et Euse- 
bium. T. I, p. 220. 

71. p. 126 6. Ejusdem de honorandis parentibus. T. IX, 

p. 46. 

72. p. 127 b. Ejusdem ad Oceanum de repetendo matrimo- 
nio. T. II, p. 613. 

73. p. 130 b. Ejusdem ad Paulinum de omnibus divinae 
historiae libris. T. III, p. 1. 

74. p. 133 b. Pammachus et Oceanus Hieronymo de trans- 
ferendo libros Origenis. T. II, p. 483. 

75. p. 134. Hieronymi rescriptum ad eosdem, ibid. 

76. p. 136 b. Hieronymus contra Helvidium de virginitate 
B. Mariœ. T. II, p. 309. 

77. p. 142 b. Hieronymi contra Jovinianum liber primus, 

ibid. p. 321. 

78. p. 166 b. Ejusdem liber secundus, ibid. p. 360. 

A la fin de ce livre se trouve la souscription suivante : 
Explidt prima pars qtistolarum beati Jheronimi scnpta 
et finita per fratrem Wolterum de Novimagio, anno 
Dni 1457. 

A la fin du même volume se trouvent quelques opuscules 
dont voici Tindication : 

a. p. 185. Incerti auctoris Homeliae duo. 

La première de ces Homélies est intitulée : In divisio7ie 
Apostolorum , elle commence : Hodierna festivitate, fratres 
carissimiy gaudere debemus, etc., et elle finit : principes 
Judœ duces eorum, 

La seconde est intitulée : In conceptione beatœ Mariœ vir- 
ginis ; elle commence par les mots : Generationem domini 



— 84 — 

JesUj et elle se termine : in unitate ejusdem sjriritus sancti 
vivit et gloriatur in sœcula sœculorum. Amen, 

b. p. 20S. Tractatus de accentu. 

Ce traité, qui n'est qu'un extrait d'un ouvrage de gram- 
maire plus considérable, commence par les mots suivants : 
Capitulum tdUmum tractatus de accentu loquitur de débita 
legendi modo, etc. L'auteur m'en est resté inconnu. 

T, II. 

79. p. 1. Hieronymi altercatio Luciferiaiii et Oithodoxi. 

T. II, p. 421. 

80. p. 9 b. Hieronymi pro libris adversus Jovinianum, apo- 
logia ad Pammachium, ibid. p. 387. 

81. p. I6b. Ejusdem, pro libris suis adversus Jovinianum, 
ibid. p. 402. 

82. p. 17. Ejusdem adversus Vigilantii blasphemias, ibid. 
p. 604. 

83. p. 18 b. Ejusdem ad Riparium Presbyterum adversus 
Yigilantium, ibid. p. 404. 

84. p. 19. Ejusdem ad Riparium et Desiderium Presbyteros 
contra blasphemantem (adversus Yigilantium), ibid. 
p. 406. 

85. p. 23 b. Ejusdem ad Âvitum pi^esbyterum de libris «-i^i 
*px^9 diversas et detestandas Origenis haereses enume- 
rans, ibid. p. 439. 

86. p. 28. Praeratio Rufini presbyteri in libros ^tft «f ^«v, 
ibid. p. 481. 

87. p. 29. Apologia Rufini presbyteri quam pro fide sua 
defendenda misit ad S. Ânathasium, Romanse urbis epis- 
copum. T. IX, p. 134. 

88. p. 30. Hieronymus ad Aletium presbyterum scribit, 
respondens objectionibus Rufini presbyteri. T. II, 
ibid. p. 525. 



-55- 

89. p. 43. Ejusdem ad Pammachium et Marcellam Apologia 
adversus Rufinum, ibid. p. 490. 

90. p. 82 b. Ejusdem epistola secunda adversus Rufinum, 
ibid. p. 507. 

91. p. 64 b. Ejusdem ad Ctesiphontem Urbicum (adversus 
Pelagium), ibid. p. 545. 

9S. p. 69 b. Ejusdem ad Domnionem Âpologeticon, ibid. 
p. 398. 

93. p. 71. Ejusdem ad Marcum, presbyterum celedensem, 
ibid. p 607. 

94. p. 71 b. Expositio fidei Nicseani concilii. T. IX, p. 60. 

95. p. 73 b. Ejusdem ad magnum Oratorem urbis Romse. 
T. II, p. 620. 

96. p. 75. Ejusdem ad Pammacliium et Marcellam, ibid. 
p. 608. 

97. p. 76. Ejusdem ad Eustochium de virginitate servanda. 
T. I, p. 139. 

98. p. 86 b. Ejusdem ad eandem de acceptis muneribus, 
ibid. p. 136. 

99. p. 87. Ejusdem ad virgines Hermonenses, ibid. p. 215. 

100. p. 87 b. Ejusdem ad Demetriadem de servanda virgi- 
nitate, ibid. p. 60. 

101. p. 94. Ejusdem ad Furiam de viduitate servanda, ibid. 
p. 81. 

102. p. 98. Ejusdem ad Silvinam de viduitate servanda, 
ibid. p. 73. 

103. p. 101 b. Ejusdem ad Ageruchiam de monogamia, 
ibid. p. 101. 

104. p. 106. Ejusdem ad Laetam de institutione filiae, ibid. 
p. 60. 

105. p. 110. Ejusdem ad Matrem et tiliam in Galliis commo- 
rantes. 

106. p. 110 b, Ejusdem ad easden^. 



-• 56 - 

Ces deux lettres masquent dans Tédition des Œuvres 
de St. Jérôme. 

107. p. 112 b. Ejusdem ad Gelantiamne uxor maritumabs- 
que consensu dimittat religionis gratia, ib. p. 113. 

108. p. 118 b. Ejusdem ad Asellapi de flctis amiciliis. T. II, 
p. 687. 

109. p. 119 b. Ejusdem ad Gastorinam materteram. T. I, 
p. 213. 

110. Ibid. Ejusdem in Sabinianum lapsum, increpatoria, 
ibid. p. 233. 

111. p. 123. Ejusdem in Susannam lapsam objurgatio, 
p. 88. 

112. p. 126. Ejusdem ad Fabiolam de vestibus sacerdola- 
libus. T. III, p. 722. 

113. p. 131. Ejusdem ad eandem de mansionibus israëlitici 
populi, ibid. p. 709. 

114. p. 139 b, Ejusdem ad Hebidiam qusestiones, ibid. 
p. 799, 

115. p. 148 b. Ejusdem ad Âlgasiam quœstiones, ibid. 
p. 812. 

116. p. 160 b, Ejusdem ad Marcellam de quinque qusastio- 
nibus novi Testamenti, ibid. p. 796. 

117. p. 161 b. Ejusdem ad eandem de peregrinis nominibus 
et verbis, ibid. p. 759. 

118. p. 162. Ejusdem ad eandem de decem nominibus qui- 
bus apud Hsebrœos Deus vocatur, ibid. p. 758. 

119. Ibid. Ejusdem ad eandem de fidei dogmatibus (adver- 
sus Montanum). T. II, p. 414. 

120. p. 162 b. Ejusdem ad eandem de blasphcmiu in spi- 
ritum sanctum. T. III, p. 797. 

121. p. 163. Ejusdem ad eandem de Ephod bad, ibid. p.734. 

122. p. 165. Ejusdem ad eandem de Diapsaimate, ib. p. 759. 

123. p. 166. Ejusdem ad eandem de Ophaz, Badin etTharsis, 
ibid. p. 743. 



- 87 — 

124. p. 166 b. Ejusdam ad eandem, Psalmi GXXVI expositio, 

ibid. p. 778. 
128. p. 167 b. Ejusdem ad eaadem de connexionibus litte- 

rarum. 

126. p. 168 b. Ejusdem ad eandem de detractoribus suis. 
T. II, p. 669. 

127. Ibid. Ejusdem ad eandem de Bonaso, ibid. p. 689. 

128. p. 169. Ejusdem ad eandem de muneribus. T. I, 
p. 137. 

129. Ibid. Ejusdem ad eandem de urbe secedendum (invitata 
rus Bethlehemiticum), ibid. p 134. 

130. p. 169 b. Paula et Eustochium Marcellse de locis 
sanctis, (ut commigret Bethlehem), ibid. p. 127. 

131. p. 1"2 b. Hieronymus Marcellae, ut adversa toleret, ex- 
hortatio. T. IX, p. 14. 

132. p. 174. Ejusdem ad eandem. T. II, p. 604. 

133. Ibid. Ejusdem ad eandem de segrotatione BlaBsillse. 
1. 1, p. 189. 

134. p. 178. Hieronymi ad Heliodorum, Epitaphium Nepo- 
tiani, ibid. p. 20. 

138. p. 176. Ejusdem ad Innocentium de muliere septies 
percussa, ibid. p. 239. 

136. p. 180. Ejusdem ad Tyrasium, consolatoria de obitu 
filiae. — Cette lettre manque dans Tédition in-folio des 
OEuvres de Si. Jérôme, mais elle se trouve dans le 
T. IX, p. 287, de l'édition publiée par Migne. 

137. p, 182. Ejusdem ad Theodoram, epitaphium Lucinii 
Bsetici, ibid. p. 196. 

138. p. 183. Ejusdem ad Marcellam de obitu LesB, ibid. p. 
161. 

139. p. 183 b. Ejusdem ad eandem, de vita Aselise virginis, 
ibid. p. 119. 

140. p. 184. Ejusdem ad Paulam, epitaphium Blsesillse filise, 
ibid, p. 162. 



— 58 ~ 

141. p. 187. Ejusdem ad Principiam virginem, de obitu 

Marcellae, ibid. p. 121. 
143. p. 191. Ejusdem ad Eustochium virginem, vita sanctdB 

Paul» matris, ibid. p. 174. 

143. p. 200 b. Ejusdem ad Pammachium, consolatio super 
obitum PaulinsE" uxoris, ibid. p. 167. 

144. p. 204. Ejusdem ad Oceanum de morte Fabiolœ, ibid. 
p. 198. 

On lit à la fin de ce volume : Explicit secunda pars libri 
epistolarum bti. et gloriosi Hieronymi, per manus fratris 
Walteri Pbri. de Navimagio, Uuyens. conventualem anno di. 
1466. 

2 vol. in-foL sur papier et velin 15« siècle. 220 
et 208 ff. (3 et 156). 

89. D. AuGUSTiNi EpistolaB. 

Ce Manuscrit contient deux cent-vingl-huit lettres écrites 
par S. Augustin, ou qui lui ont été adressées par d'au- 
tres personnes. Voici l'indication exacte de ces lettres 
selon leur numéro d'ordre et avec le numéro de 
l'édition des Bénédictins : 

1. Epistola B. Augustini ad Aurelium épiscopum. N^ 22 de 

l'édit. imp. 

2. Ejusdem ad eundem. 60. 
S. Augustini ad Alipium. 227. 

4. Ejusdem ad Ëudoxium. 48. 

5. Ejusdem ad Gœlestinum diaconum. 192. 

6. Ejusdem ad Restitutum diaconum. 249. 

7. Ejusdem ad Largum. 203. 

8. Ad Bonifacium comitem. 220. 

9. Ad Ghrisimum. 244. 

10. Alipii et Augustini ad Peregrinum. 171. 
\\. Eorumdem ad Maximum medicum. 170. 



— 89 - 

12. Augustini ad Hesychium. 197. 
18. Hesycbius Augustino..l98. 

14. Augustinus ad Deuierium. 236. 

15. Ad GaBcilianum. 86. 

16. AdQuintilianum. 212. 

17. Ad Felicitatem et Ruslicum. 210. 

18. Evodii ad Augustinum. 160. 

19. Ejusdem ad eundem. 161. 

20. Ejusdem ad eundem. 163. 

21. Augustinus Evodio. 1S9. 

22. Ad eundem. 162. 

23. Ad eundem. 164. 

24. Alipii et Augustini ad Aurelium Papam. 41. 

25. Augustini ad Laetum. 243. 

26. Ad Italicam viduam. 92. 

27. GoDsentii ad Augustinum. 119. 

28. Augustini et Consentium. 120. 

29. Ad Sixtum. 191. 

30. Ad eundem. 194. 

31. Ad Gœlestinum. 18. 

32. Ad Anlonium. 20. 

33. Ad Gajum. 19. 

34. Ap Hermogenianum. 1. 

35. Ad Romanianum. 18. 

36. Ad Zenobium. 2. 

37. Nebridius Augustino. 8. 

38. Ejusdem ad eundem. 6. 

39. Augustinus ad Nebridium. 7. 

40. Nebridius Augustino. 8. 

41. Augustinus ad Nebridium. 9. 

42. Ad eundem. 14. 

43. Ad eundem. 13. 

44. Ad eundem. 10. 
48. Ad eundem. 4. 



- «0 — 

46. Ad Valentinum. 214. 

47. Ad eundem. 318. 

48. Macedonii ad Augustiiium. 154. 

49. Augustinus Macedonio. 1S5. 

50. Macedonius ad Augustinum. 152. 

51. Augustinus ad Macedoniuin. 153. 

52. Dioscorus ad Augustinum. 117. 

53. Augustinus ad Dioscorum. 118. 

54. PauHni episcopi ad Augustinum. l!21. 

55. Nectarii ad Augustinum. 90. 

56. Augustini ad Paulinum. 149. 

57. Auguslini ad Nectarium. 91. 

58. Augustinus ad Maximinum Donatistam. 23. 

59. Augustinus Donato Presbytero. 173. 

60. Ad Probam. 130. 

61. AdVictorianum. 111. 

62. Ad Orontium. 257. 

63. Ad Olympium. 96. 

64. Ad Gornelium. 259. 

65. Ad Donatum Proconsulem. 100. 

66. Ad Olympium. 97. 

67. Ad Seleucianam. 265. 

68. Ad Girtenses. 144. 

69. Ad Memorium. 101. 

70. Ad Hesycbium episcopum. 199. 

71. Ad Florentinam. 267. 

72. Ad Italicam. 99. 

73. Ad Pammachium. 58. 

74. Ad Severum 110. 

75. Ad Felicem et Hilarinum. 77. 

76. Ad Clerumet plebem Hipponensem. 78. 

77. Ad eosdem. 122. 

78. Ad Possidium. 245. 

79. Audacis ad Augustinum. 260. 

80. Augustini ad Audacem. 261. 



- 61 — 

81. Ad Maximam. 361. 

82. Alypii et Augustini ad Julianum. 183. 

83. Angustini ad Anastnsium. 14S. 

84. Ad Sebastianum. 248. 
88. Ad Consentium. 20S. 

86. Ad Proculeianum. 33. 

87. Ad Valeriutn episcopura. 21. 

88. Ad Profuturum. 38. 

89. Ad Donatum exprocorisulem. 112. 

90. Ad Madauronses. 232. 

91. Ad Epidium. 242. 

92. AdNebridium. 3. 

93. Concilium Zertense ad Donatistas. 141. 

94. Publicolaa ad Augustinum. 47. 

95. Augustini ad Publicolam. 48. 

96. Ad Hartîanum. 288. 

97. AdProbam. 131. 

98. Ad Marcellinum. 139. 

99. Ad Apringium. 134. 

100. Ad Marcellinum. 133. 

101. Concilium Milevitanum ad Innocentium Papam. 166. 

102. Augustinus ad Honoratum, ep. Donalistam. 49. 

103. Ad Glorium, Eleusium, Felices, Grammaticum. 43. 

104. Ad Emeritum. 87. 

108. Ad Eleusium, Giorium et Felices. 44. 

106. Fortunati, Alypii et Augustini ad Generosum. 83. 

107. Augustini ad Donatistas. 108. 

108. AdFestum. 89. 

109. Ad Eusebium. 34. 

110. Ad eundem. 38. 

111. Ad Severinum. 82. 

112. Ad Donatistas. 76. 

113. Ad Januarium, Donatislse episcopum. 88. 

114. Ad Crispinum Galamensem. 81. 



- 68 — 

116. Ad eundcm. 66. 

116. Ad Pascentium. 238. 

117. Ad eundem. 239. 

118. Pascenlius ad AugusiiDum. 240. 

119. Augustinus ad Pascenlium. 241. 

120. Ad Probam et Julianam. 160. 

121. Ad Honoratum episcopum. 228. 

122. AJ Italicam utrum per corporeos oculos Deus videri 
possil. 

Celle lettre n'est qu'un extrait de celle adressée à Pau- 
lina, portant le n? 147 dans le texte imprimé. 

123. Ad Bonifacium. App. 1. 

124. Bonifacii ad Augustinum. Ap. 2. 
126. Augustini ad Bonifacium. Ap. 3. 

126. Ad eundem. Ap. 4. 

127. Bonifacii ad Augustinum.Ap. 6. 

128. Augustini ad Bonifacium. Ap. 6. 

129. Bonifacii ad Augustinum. Ap. 7. 

130. Augustini ad Bonifacium. Ap. 8. 

131. Bonifacii ad Augustinum. Ap. 9. 

132. Ejusdem ad eundem Ap. 10. 

133. Ejusdem ad eundem. Ap. 11. 

134. Ejusdem ad eundem. Ap. 12. 
136. Augustini ad Bonifacium. Ap. 13. 

136. Bonifacii ad Augustinum. Ap. 14. 

137. Augustini ad Bonifacium. Ap. 16. 

138. Bonifacius ad Augustinum. Ap. 16. 

139. Augustini ad Fortunatianum. 148. 

140. Ad Ecdiciam. 262. 

141. Ad Aseliicum. 196. 

142. Ad Paulinum et Therasiam. 80. 

143. Ad Bonifacium comitem. 189. 

144. Acta in designando Augustini successore. Eraclio.213. 
146. Augustini ad Volusianum. 132. 



— 68 — 

146. Volusiani ad Augustinuo). 138. 

147. Auguslini ad Volusianum. 137. 

148. Marcellini ad Auguslinum. 136. 

149. Angustini ad Marcellinum. 138. 

150. Ad eundem. 143. 

151. Ad Longinianum. 333. 

152. Longiniani ad Augustinum. 234. 

153. Augustin! ad Longinianum. 335. 

154. Ad Bonifacium episcopum. 98. 

155. Paulini cl TherasiSB ad Auguslinum. 25. 

156. Augusiini ad Pauiinum. 37. 

157. Paulini el Therasiae ad Auguslinum. 30. 

158. Augustinus ad Pauiinum et Therasiam. 31. 

159. Paulinuset Therasia ad Alypium. 34. 

160. Pauiinus el Therasia ad Romanianum. 33. 

161. Severus ad Auguslinum. 109. 
163. Augustinus ad Licenlium. 36. 

163. Maximi Madaurensis ad Auguslinum. 16. 

164. Augustinus ad Maximum Madaurensem. 17. 

165. Ad Armentarium et Paulinam. 137. 

166. Ad Vicentium. 93. 

167. Ad Deogratias. 103. 

168. Ad Paulinam. 147. 

169. Ad Optalum. 190. 

170. Ad Januarium. 54. 

171. Ad eundem. 55. 
173. Ad Hieronymum. 38. 

173. Ad eundem. 40. 

174. Ad^undem. 67. 

175. Hieronymus ad Auguslinum. 68. 

176. Ad eundem. 83. 

177. Anguslinusad Praesidium. 74. 

178. Ad Hieronymum. 73. 

179. Hieronymus ad Auguslinum. 73. 



— 64 — 

180. Augustinus ad Hieronymum. 71. 

181. Hieronymus ad Augustinum. 75. 
1S2. Adeundom. 81. 

183. Auguslinus ad Hieronymum. 82. 

184. Carmen Liceniii ad Augustinum prseceptorero, in 
lilt. 26. 

185. Auguslinus ad Licentium. 26. 

186. Auguslinus ad PaulinumetTherasiam. 80. 

Celte lettre se trouve deux fois dans notre Ms. Elle est 
la même que le n® 142 ci-dessus. 

187. Auguslinus ad Evodium. 169. 

188. AdVilalem. 217. 

189. Ad Auxilium. 250. 

190. Ad Consentium. 120. 

Celte lettre commence par ces mots : Cogitatianis cama- 
li$y etc., pag. 349 D du texte imprimé, et elle se termine 
aux mots : quo est incomparabiliter justior, pag. 354. 

191. Ad Dulcitium tribunum. 204. 

192. Hilarii ad Augustinum. 156. 

193. Augustini ad Hilarium. 157. 

194. Alipii et Augustini ad Paulinum. 186. 

195. Augustinus Sanclimonialibus. 211. 

196. Ad Theodorum episcopum. 61. 

197. Ad Casulanum. 36. 
19S. Ad Alipium. 125. 

199. AdAlbinam. 126. 

200. Ad Christinum. 256. 

201. Ad Albinum Pinianum et Melaniam. 124. 

202. Ad Romulum. 247. 

203. Ad Pancarium. 251. 

204. Ad Florentinum. 114. 

205. Ad Cresconium. 113. 

206. Ad Fortunalum. 115. 

207. Ad Generosum. 116. 



— w — 

208. Ad Benenatum. 353. 

209. Ad eundem. 2S4. 

210. Ad Rusticum. 288. 

211. Ad Quintianum. 64. 

212. Ad Xantippum. 68. 

213. Ad Celerem. 86. 

214. Alypii et AugusUni ad Castorium. 69. 

215. Augustinus ad Alypium. 83. 

216. Ad Severum. 63. 

217. Alypii et Augustin! ad Severum. 62. 

218. Ad Fabiolam. 267. 

219. Alipii et Auguslini ad Naucellionem. 70. 

220. Augustin! ad Palatinum. 218. 

221. AdFe)iciam.208. 

222. Ad Plebero. 268. 

223. A Paulum. 85. 

224. Ad Victorinum. 89. 
228. Ad Celerem. 57. 

226. Ad Novatum. 84. 

227. Ad Felicem. 282. 

228. Ad Lampadium. 246. 

On Ut au commencement du volume : Hune librum suis 
articulis sibi scripsit vir doctus, Theologus Baccalaureus, etc. 
D. Gerardus cognomeiito gentilitio Broot , decanus cutiœ 
collegiatœ in pago HaestensU etc. 

Abbaye de St.-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. duob. column. 
pp. 252. (13). 

90. Sti. AuGUSTiNi ad Seleucianum utrum Apostoli 
fuerînt baptizati. 

Cette lettre de St-Augustin est imprimée au T. II, 
pag. 896 de ses Œuvres. Elle porte le titre : de Béptismo 
et Poenitentia Pétri. 



— 66 — 

Ejusdero, De Jejunio quatuor temporum. 
Inc. Jejunium primi mensis id est Martii. Des. beatitudU 
nis gaudia possidebit Amen» 
De soUemnitatibus Hebrœorum. 
Inc. Septem sunt Sollempnitates, etc. 
Abbaye de St.-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XII. fol. p. 3 et 4. (230). 

91. Sti. AuGUSTiNi epistola qua Januario respondet, 
docens quid agendum sit in iis, in quibus regio- 
num aut ecclesiarum consuetitudines variant, et 
in quibus consentiunt ; puta de sacramentis, 
festis diebus, Jejunio et Eucharistia. 

V. Sli. Augustin! Opéra. T. II. p. 123 epist. LIV. 

Notre Ms ne contient qu'un fragment de cette lettre. Il 
commence par ces mots : llla antem quœ non scripta, 
(§ 1 p. Iâ4 B), et finit par les suivants : nihil rectum existi- 
ment. (pag. 13«H à la fin du § 3). 

Abbaye de St.- Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. fol. p. 135 b. (230). 

92. Sancti AuGUSTiNi Expositio SucciNCTA omnium 
Heresiarum. 

Après la table des quatre-vingt-dix chapitres qui compo- 
sent ce Traité, le Prologue commence par ces mots : quod 
petis Sœpissime atque instantissime 5'* fUi ut de hœresibus 
aliquid scribam. Les derniers mots du traité sont les sui- 
vants : non Sentiens universo corpori auferri quod captu 
defuisset. Explidt. 

V. Sti. Augustini Opéra. F. VIII, p. 1-28. 

Ejusdem. De coadjutore divi Augustini, Heraclio. 

Inc. Dum Augustinus eps. una cum llegiliano et Marti- 
niano etc. Des. est pro me et pro presbytero Heraclio Dno, 
pace fumlatiS' Explicit, 



— 67 — 

V. Sti. Augustinî. Opéra. T. II, p. 787-790. 
Abbaye de St.-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. fol. 113-129. (36). 

Sti. Augustinî Enarrationes in Psalmos a primo 
usque ad quinquagesimum . 

Ce premier volume du commenlaire de St-Augustin sur 
les Psaumes commence par deux préfaces dont la première 
est intitulée : Primus Prologus egregii ac santi doctoris 
Aurelii Augustini super Psalterium, Inc. Iste Prologus apud 
Hebrœos^ etc. Des. m concilio impiorum. Ce prologue manque 
dans l'édition imprimée des œuvres de St-Augustin. Le 
second commence : Diversa sunt gênera prophetiœ^ etc., et 
finit : Superest ut de ipsis tractemus. 

Ce dernier prologue précède Texposilion des Psaumes 
dans rédition imprimée. Après cela vient le commenlaire 
ou Texposition des cinquante premiers Psaumes. Le volume 
est terminé par deux autres préfaces qui précèdent égale- 
ment le commenlaire dans Fédilion des Bénédictins. La 
première de ces préfaces commence : Omnis scriptura divi- 
nilus inspirata^ etc. Des. quid etiam ipsa Psalmorum indicent 
initia. La dernière est intitulée : De virtute Psalmorum 
et commence : Pivphetiœ spUitus prophetarum mentibus. 
Des. contra omnia vitia sollidludo est^ desiderium regni 
cœlestis dat^ ad quod regnum Jésus Christus^ etc- 

V. Sli. Auguslini Opéra. T. IV, pag. 1-474. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Sœc. XV. fol. duob. column. 
pp. 140. (139.) 

94. Sti. Augustinî Enarrationnes in Psalmos a 
quinquagesimo primo usque ad centesimum. 

V. Sli. Auguslini Opéra. T. IV, pag. 475-1091. 



— 68 — 

Ce volume porte la souscription : Explicit Tractatus... 
aDnol431. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Sœc. XV. fol. duob. column. 
pp. 299. (131). 

95. Sti. AuGusTiNi Enarrationes in Psalmos a cen- 
tesîmo usque ad centisimum quinquagesimum. 

V. Ej. Opéra. T. IV, p. 1091-1698. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod.. Membr. et Chart. Saec. XV, fol. duob. col. 
pp. 368. (47). 

96. D Augustinus, de civitate Dei 

Au commencement de ce Ms se trouve la table des 
vingt-doux livres qui composent ce Traité; vient ensuite le 
prologue tiré du livre II, Gliap. XLII des Rctraclalions : 

Interea Roma Gothorum irruptiotie, etc. Le traité com- 
mence à la page 86. 

Le Ms lui-même est d'un très-grand format et d'une fort 
belle conservation. 

V. Sti. Augustini Opéra. T. VII, p. 1-702. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Memb. Sbbc. XII fol. duob. column. pp. 
231. (62). 

97. Sti. Augustini. Enchiridion defide^ spe et can- 
tate. 

Sli. Augustini Opéra. T. VI, pag. 198-242. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart. Sœc. XV. fol. p 17M99. 

(84). 



— 69 — 

98. Sti AUGUSTIN! Tractatusde fiiga mulierum. 

V. Sti. Augustini Opéra. T. V. App. pag. 488. Sermo293. 
Ce discours porte le titre : De incauta familiaritate extra- 
nearum mulietiÂm, dans l'édition imprimée. Notre Ms 
présente de nombreuses variantes. 

Ejusdem Tractatus de continentia. 

y. ibid. p. 481. Sermo 289. Ce discours y est intitulé : 
De Castitate. 

Ejusdem liber de contemtu mundi. 

V. S. Augustini Opéra. T. VI. App. p. 293. 

Ejusdem Sermones de commuai vita clericorum. 

V. ibid. T. V. p. 1379-1391. 

Couvent dos Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol bin. 
column. p. 43-56. (133). 

99. S. ÂURELii Augustini de vera religione liber unus. 

V. s. Augustini 0pp. T. I, p. 747 et seqq. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. column pp. 
149-169. (135). 

100. Sti. Augustini de doctrina Christiana libri 
quatuor. 

Ce traité est précédé d'une Admonitio ad lectorem 
et d'un prologue. Voyez ces deux pièces, de même que le 
traité tout entier au T. III, pag. 1-92 des OEuvres de 
St. Augustin. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr et Chart. Saec. XV. fol. bin. 
column. p. 1-46. (157). 



— 70 — 

101. Sti. AuGUSTiNi de Genesi ad litteram libri duo- 
decim. 

V. s. Aur. Auguslini opéra, studio et operaMonach. Ord. 
Sti. Bened. T. III. pag. 417-324. 

Collecta ex XXII libris de civilate Dei Sti. Aur. Augustini. 

Ces extraits contiennent les passages suivants de la cité 
de Dieu de St. Augustin : 1*» Le livre XIV tout entier. Inc. 
Diximtisjam in supeiioribus libris. Des. ut sit Detis omnia 
in omnibus. 

V. T. VII. pag. 349-378. 

2« Lib. XX. cap. 21. § 1 et 2. Inc. Propheta Isaias 
Résurgent, inquit, etc. Des. propter aciem geminam testa- 
mentorum duorum. 

S'' Lib. XXII. cap. 12 usque ad finera cap. 24. Inc. 
Sed scimpulosissime quœrere, etc. Des. sed sine uUa camali 
corruptione substantiam. 

i^ Lib. cap. 29 et 30. Inc. Nuncjam quid acturi innty etc. 
Des. cujus nullus est fiinis. 

S. Au^wUSTiNUsde triplici habitaculo liber unus. 

V. Ej. Opéra. T. VI app. p. 189-164. 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec XV fol. bin. column. p. 1-99 

(229). 

102. Sti. Augustini interpretatio de decem talentis 
in quo monstrat Adam pœnitentiam egisse et 
indulgentiam meruisse. 

Inc. Additur huic tempus, etc. Des. quia inveni dena^ 
rium illum quipeiierat. 

Ejusdem. Disputalio de Jejuniis. 

Inc» Hœc dicit Dominus exeixituuniy etc. Des. et vasa 
domus Domini in Babilonem translata sunt. 



71 - 



Ejusdem« De conflictu vitiorum et virtutum. 
Inc. Diabolus rex superbomm^ etc. Des. has plaças 
metuat domino quicumque répugnât. 
Abbaye de St. Trond. 

Cod.Membr.Saec. fol. XII. p. 142 b 143b. (230). 

103. Sti. Augustini, de visitatione infirmorum, libri 
duo. 

Voyez Sti. Augustini, opéra studio mon. ord. Sti. Bene- 
dicti. T. Vlappendix p. 253-260. 

Sti. Augustini sermo de eo quod nibil sit gloriamundi. 

V. Ibid. T. VI. Appendix. p. 367. sermo LVIII. 

Sti. Augustini de lectione proverbiorum Salomonis, ab 
eo loco ubi dictum est, mulierem fortero quis inveniet. 

V. Ibid. T. V. p. 1. pag. 181 sermo XXXVII. 

Sti. Augustini de vita christiana liber unus. 

V. Sti. Augustini opéra T. VI. app. pag 183-192. 

Sti. Augustini àe opeve Monachorum liber unus. 

V. ibid. T. VI. pag. 473-504. 

Sti. Augustini sermo de decem chordis. 

V. ibid.T.V. pag. 48-71. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. p. 132-195. 
fol. (247). 

104. Sti. Augustini sermo de corporis et animae 
misera vita. 

Inc. vita quœ tantos decepisti elc Des. Cum ipsis non 
faciat œtemo gaudio perfrui^ ipsoprœsiante Domino fiostro, etc. 

Il m'a été impos.sible de découvrir ce sermon parmi les 
OEuvres de S. Augustin. 

Ejusdem de opère mouacliorum liber unus. 

V. Sti. Augustini opéra T. VI. pag. 478-504. 



- 72 — 

Ejusdem liber de deeem chordis. 
V. ibii T. V. p. 44.6». 
Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIII. fol. 102-104 et 
107-146. (45). 

105. Sti. Augustini. Sermones ad fratres in Eremo. 

Noire manuscrit. ne contient que vingt-cinq sermons, 
sous ce titre, dont voici Tindication, diaprés Tédilion des 
OEuvres de S. Augustin, publiée par les Bénédictins. 

1® De Epiphania et quaerendo Ghristum. 

Y. S. Augustini opéra. T. VI. app. pag. 353. Serm. 43. 

2"^ Deobedientiaad sacerdotes suos. 

V. ibid. pag. 309. Sermo 8. 

3'' De murmuratione et detractione, et de pœnis damnan- 
domm. 

V. ibid. pag. 329. Sermo 26. 

4o De pietate, caritate et suffragiis defunctorum. 

V. ibid. pag. 384. Sermo 44. 

«H^» De justitia et correctione fraterna. 

V. ibid. pag. 318. Sermo 14. 

6® De fide trinitatis a simplicibus non investiganda, et 
seplem donis spiritus sancti contra septem vitia. 

Y. ibid. pag. 319. Sermo 18. 

7"^. De inobedienta, negligentia, patientia et castitate. 

V. ibid. pag. 321. Sermo 16. 

8® De vigilatione, et otiositate vitanda, 

V. ibid. pag. 321. Sermo 17. 

9'' De invidia cavenda. 

V. ibid. pag. 322. Sermo 18. 
lO"" De vigilia nativitatis Christi, 

V. ibid. pag. 323. Sermo 19. 
11'' Denativitate Domini, 



— 7J — 

¥. ibid. p. 324. SernM) 20. 
12*" De trîplici génère monacborum in iEgypio. 
V. ibid. pag.326.Sermo21. 

13*" De utilitate orationis. 

V. ibid. pag. 326. Sermo 22. 
14'' De institutione vitae regularis. 

V. ibid. pag. 308. Sermo 1. 
15® De pace. 

V. ibid. pag. 306. Sermo 2. 

i&* De cusloclia linguae et silentio. 

V. ibid. pag. 307. Sermo 3. 
17® De prudentiâ acquirenda. 

V. ibid. pag. 308. Sermo 4. 
18' De misericordia. 

V. ibid. pag. 312. Sermo 6. 
19*> De obedientia el ejus discrelione* 

V. ibid. pag. 313. Sermo 7. 
20* De perseverantia. 

V. ibid. Sermo 8. 
21<» De odio et ira cavenda. 

V. ibid. p. 314. Sermo 9. 
22° De puritate conscienliîje. 
V. ibid. pag. 318. Sermo 10. 

23<> De lacrlmis, compunctione et pœnilentia. 
V. ibid. Sermo 11. 
24<> De superbia et bumiiitate. 
V. ibid. p. 317. Sermo 12- 

28'' De forlitudine tenenda. 
V. ibid. Sermo 13. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. bin. col 
p. 107-138. (235). 



- 74 



106. Sti. Augustini, Sermo in natali sanctornm Pétri 
et Pauli, Apostolorum. 

Inc. Notum vobis esty fratres camsimi. Des. Spemit et 
dommum. 

V. S. Augustin! Opéra. T. V. pa^e 334. 

Sti. Augustini. Scrmones quatuor de Sto. Paulo. 

Ces quatre sermons ne se trouvent pas dans les OEuvres 
imprimées de St. Augustin, quoique son nom soit inscrit 
en tête de chacun d'eux dans notre Maouscrit. 

Le 1*"' commence : Audivimm evangelium et quodum- 
modo. Fin. et dedeiit regnum Deo et patrie etc. 

Le 2® commence : Filioli met audite nos. Fin. mullitudo 
cf^edentium. 

Le 3* commence : Grandis fïducia Fin. et omnia possi- 
dentés. 

Le 4* commence : Beato Job. Fin. lequire supra. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Sœc. III. 4« p. 40-53. (260). 

107. Stl Augustini, HomeliaB et alia opéra. 

Ce volume contient cinquante homélies de S. Augustin, 
dont voici l'indication selon leur w" d'ordre, avec le numéro 
de l'édition des Bénédictins en regard. 

No 1. 
» 2. 
» 3. 



» 

» 
» 



. . n« 16. 
. . » 53App. 
Ëxtr. d'une lettre à 
P'àMlin^ydevidendo 
deo. T. II. p. 486. 

4. . . nM13. 

5. , . » 387. 

6. . . » 274 App. 

7. . . » 237 App. 

8. . . » 270App. 

9. Extrait du Sermon 

179. T. V. p. 851. 
10. . , n* m App. 



N« H. . 

» 12. . 

» 13. . 

)) 14. . 

» 15. . 

» 16. . 

» 17. . 

» 18. . 

» 19. . 

» 20. . 

» 21. Enarrat 

» 22. . 

» 23. . 



40. 
253 App. 

39. 
333. 

105 App. 
252 App. 
168. 

11. 
38><. 
« 353. 

oiu Psalm. L, 
109. 

99. 



- 75 — 



N^ 24. 

» 25. 

» 26. 

» 27. 

» 28. 

» 29. 

» 30. 

» 31. 



» 

» 
» 
» 
» 
» 



383. 
339. 

300 App. 
351. 
110. 

17. 

42. 

50. 



Il y a quelques différence.' 
entre le Ms el le texte impri:né 
N» 32. . . n» 32 App. 

Notre Ms. ne contient qu'um 
partie de cette Homélie. 
N» 33. . . n« 72 App. 

» 34. . . » 54. 

» 35. . . » 142. 



N* 36- . 




» 37. . 




» 38. . 




» 39. . 




» 40. . 




» 41. . 




» 42. 




» 43. 




» 44. 




» 45. 




» 46. 




» 47. 




» 48. 




» 49. 




» 50. 





» 


318 App. 
44. 


n<> 


368. 


» 


388. 


» 
» 


311 Âpp. 
211. 


» 


393. 


» 


88. 


» 


135. 


n« 


290. 


» 
» 


101 Âpp. 
86. 


» 
» 
» 


310 Âpp. 
88 App. 
392. 



ËDucieatio ex operibus Sti. Augustin! et aliorum patrum. 

C'est un recueil des passages les plus remarquables 
tirés des OËuvres de Si. Augustin et de quelques autres 
Pères de TEglise. 

L'écriture de ces deux ouvrages est fort belle, les lettres 
sont presque rondes et ressemblent beaucoup à celles 
usitées en Italie pendant les 10« et H"" siècles. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Saec. XI. fol. p. 1-168. (345). 
108. Stl Augustin!, Homiliae et alia opéra. 

Les cinquante homélies contenues dans ce volume, sont 
les mêmes que celles que renferme le volume précédent. 
Ejusdem liber de (ide ad Petrum. 
V. St. Augustini opéra. T. VL app. p. 19. 
On lit à la fin : Explicit,.. sub anno 1428. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. et Membr. Sœc. XV. fol p. 1-138. 
(3601 



— 76 — 

109. Sti. Augustini. Sermones duo de concupis- 
centia carnis adversus spiritum et spîritus 
adversus carnem. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. duob. column. pp. 
198 ad fin. (386). 

110. Sti. Augustini. Sermo in conceptione beatœ 
Mariœ. 

Inc. Conceptionis gloriosœ ac perpetuœ virginis^ etc. 
Fin. miseris semper misereri. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart. Sbbc. XV. fol. binis col. 
pp. 63-65. (134). 

111. Sti. AuGUSTiNr. Sermones et alla opéra. 

Sermones de verbis apostoli. 

Ce recueil contient les sermons de St. Augustin sur les 
paroles de l'apôtre St-Paul dans Tordre ancien, en com- 
mençant par le second sermon : Audivimus veracem 
magi8trum\ei en finissant par le trente-troisième : Qtiandù 
celebramus aies, etc. Il contient par conséquent en tout 
trente-deux sermons. 

Voy. la liste de ces sermons dans la table du T. V. 

Col. 1 et 2. On lit à la fin du dernier sermon : Expli- 
ciunt seiinones beati Augustini de verbis apostoli Pauli finiti 
pei* fratrem Johannem Meys^ ordinis fratrum sanctœ crucis^ 
necnon conventualem domus eorumdem in civitate Leodicnsi^ 
anno ab inc. dom. MCCCCXLIX. 

Ejusdem, confessionum libri tredecim. 

V. Ej. Opéra. T. I. pag. 69-244. 

Ejusdem, Enchiridion de fide, spe et caritate. 



T7 ^ 



V. îbid. T. 6, p. 198-242. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Memb. Sœc. XV. fol. bin. col. pp. 231. 

(115). 

112. Sti. Augustini, Homilîae CXXIV in Evangelium 
secundum Johannem. 

V. sti. Augustini Opéra. T. III. pars 2. pag. 289-826. 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Ssbc. XV. fol. duob. column. pp. 
301.(117). 

113. Sti. Augustini, Homiliœ CXXIV in Evangelium 
secundum Johannem. 

V. Sti. Augustini Opéra. T. III. pars 2. pag. 289-826. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Ssec. XV. fol. duob. 
column. pp. 298. (125). 

114. D. Augustini, Varia. 

Ce manuscrit qui est d*une conservation parfaite, est 
écrit d'une fort belle main, et contient plusieurs initiales 
bien dessinées, et mises en couleur. Voici l'indication des 
ouvrages de St. Augustin, qui y sont contenus. 
I. p. 1 b. Orationes de Sancta Trinitate. 

Ces pièces sont extraites de l'ouvrage suivant. 
il. p. 3. Tractatus de Trinitate. 

Ce traité est précédé d'un extrait du livre des Rétracta- 
tions de St. Augustin et la table des quinze livres qui 
composent ce traité. li commence par un prologue dont 
voici rintitulé : Domino beatissimo et sincerrima caritate 



— 78 — 

venerando sancto fratri et consacerdoti PapœÀurelio, Àugus- 
tinuSy in domino salutem. 
V. Sti. Augustini Opéra. T. VIII. pag. 749-1004. 

m. -p. 141 b. Contra Félicianum Arianum, de Unitate 
Trinitatis, liber unus. 
V. ibid. T. VIII. App. p. 39-48. 

IV. p. 151. Adversus quinque hsereses, seu contra quinque 
hostium gênera, tractatus. 

V. ibid. T. VIII. App. p. 2-12. 

V. p. 160. De iide et symbolo, liber unus. 
V. ibid. T. VI. p. 151-164. 

IV. p. 166 b. De Me, contra Manichseos , liber unus. 
(Evodio tributus). 

V. ibid. T. VIII. p. 26-36. 
VU. p. 175. Collatio cum Maximino Arrianorum épiscopo. 

V. ibid. T. VIII. pag. 649-678. 

VIII. p. 191. Contra Maximinum haereticum, Arrianorum 
episcopum, libri duo. 

V. ibid. T. VIII. pag. 677-744. 

IX. p. 244 b. Collatio cum Pascentio Arriano. 
V. ibid. T. II. suppl. pag. 42-44. 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Sœc. XIII. fol. pp. 228. (132). 
115. Sti. Augustini, varia opuscula. 

a. p. 2. Sermones de verbis Domini. 

Ces sermons se suivent dans notre Ms selon Tordre 
indiqué dans la Table du T. V des OEuvres de St. Augus- 
tin. Les sermons portés dans cette table comme omis, se 
trouventdans noire Ms. A la fin se trouve encore le sermon 
de Si. Augusiin intilulé : De scripturi^ veteribus, veteribus 
ac novis contra Anianos. 

On lit à la fin : Prœsens liber smptus et completus est 



— 79 -^ 

per Henricum de Oerschot^ almœ crueis monasterii Leodien- 
sis fratrem, anno Domini 148S. 

b. 200. Ejusdem, de sermone Domini in monte secundum 
Maihseum, libri duo. 

V. S. Augustini Opéra. T. III. pars 2. pag. 16S-236. 

c. p. 251 b. Ejusdem, de agone christiano, liber unus. 
V. ejusd. Opéra. T. VI. p. 248-262. 

d. p. 263. Ejusdem, de patientia, liber unus. 
V. ibid. T. VI. p. 833-846. 

e. p. 273. Ejusdem, de vera religione, liber unus. 
V. ib. T. I.p. 747-788. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Memb. et Chart. Sœc. XV. fol. duob. 
column. pp. 299. (38). 

116. Sti. Augustini, varia opuscula. 

a. p. 1. Sti. Augustini, de libero arbitrio, libri très. 
V. Sti. Augustini Opéra. T. I, p. 869-642. 

c. p. 91 b. Ejusdem, soliloquiorum libri duo. 
V. Sti. Augustini Opéra. T. I, p. 364-386. 

d. p. 107 b. Ejusdem de immortaiitate animas, liber unus. 
V. ibid. p. 387-398. 

e. p. 114. Ejusdem de duabus animabus, contra Mani- 
chaeos, liber unus. 

V. ibid. T. VIII, p. 78-92. 
/. p. 121. Ejusdem allercatio cum Fortunato, Manichaeo- 

rum Presbytero. 

V. ibid. p. 93-108. 
g. p. 128. Ejusdem fldei catholicae explanatio. 

Ce n*est qu'un fragment du sermon de St. Augustin, inti- 
tulé de tide catholica. 

V. ibid. T. V. App. p. 382, sermo CCXXXIII, § 1 et 2. 
h. p. 129 h. Ejusdem, de opère monachorum, liber unus. 

V. ibid. T. VI, p. 473-804. 



— 80 ^ 

t. p. 142. Ejusdemdeoctoqusestionibusyetemtestamenti. 

Ce n*est qu*un extrait du Recueil des questions de St. Au- 
gnstia sur l'ancien testament . 

V. ibid. T. III. App. p. 41 et seqq. 
/. p. 23!2. Ejusdem, de Magisiro, liber unus. 

V. Sti. Augustini Opéra. T. I. p. 541. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod.Chart. Saec. XVI. fol. duob. col. pp. 242. 
(40 bis). 
117.. Sti. Augustini, varia opuscula. 

a. p. 1. In epistolam Johannis ad Partho8,tractatus decem. 
V. Sti. Augustini Opéra. T. III. pars 2. p. 828-900. 

b. p. 37. Ejusdem de beata vita liber unus. 
V. ibid. T. I, p. 297-312. 

c. p. 44 b. Ejusdem, de fuga mulierum, sermo. 

Ce sermon porte le titre : De wcauta familiaritate extra- 
nearum mulierum, dans Téditiou imprimée. 
V. ibid. T. V. App. pag. 488. 

d. p. 45 b. Ejusdem, sermo de continentia. 

Ce sermon porte le titre : De Gastitate, dans les OEuvres 
imprimées. 
V. ibid. T. V. App. pag. 481. 

e. p. 46 b. Ejusdem sermo de contemtu mundi. 
V. ibid. T. VI. App. pag. 293. 

f> p. iSb. Ejusdem sermo de symbole. 

V. ibid. T. VI. App. pag. 277. 

g. p. 54 &. Ejusdem, Expositio orationis dominiez. 
V. ibid. T. V. pag. 322. 

A. p. 56 b. Ejusdem sermo de decem plagis et decem 
praeceptis. 

V. ibid. T. V. pag. 41. 
Dans le Ms plusieurs passages du texte imprimé man- 



81 



quent, tandis que le commencement et la fin diffèrent 

entièrement. 

i. p. 57 b. Ejusdem, sermo de bono disciplina. 

V. ibid. T. VI. App. p. 295. 
k, p. 59. Ejusdem, sermo de discplina christiana. 

V. ibid. T. VI. pag. 581. 
L p. 62 b. Ejusdem, sermo de decem chordis. 

V. ibid. T. V. p. 48. 
m. p. 68 6. Ejusdem, de assumtione beatae Marias virginis, 
liber unus. 

V. ibid. T. VI. App. p. 249. 
n. p. 72. Incerti auctoris, Meditationes de morte. 

Inc. Meditare igitur, etc. Des. ad impleta. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. 18 p. 1-76. (46). 
H8. Sti. Augustini, Opuscula varia. 

a. p. 5. Contra Academicos libri très. 
V. Ej. Opéra. T. I. pag. 246-296. 

b. p. 53. Ejusdem, de divinatione dsemomun, liber unus. 
V. ibid. T. VI, p. 505-514.. 

t*. p. 59. Ejusdem, de beata vita, liber unus. 
V. ibid. T. I, pag. 297-312. 

d. p. 70 b. Ejusdem, sermo de quatuor virtutibus caritatis. 
V. ibid. T. V. App. p. 490, sermo CVI. 

e, p. 75 b, Sti. Ambrosii, de bono mortis, liber unus. 
V. Sti. Ambrosii Opéra pag. 212-228. 

f. p. 90 b. Sti. Augustini, de catechizandis rudibus, liber 
unus. 

V. Sti. Augustini Opéra. T. VI, p. 263-296. 

g, p. 115. Ejusdem, sermo contra Arrianos. 
V. ibid. T. V. pag. 1313-1320. 

h. pag. 117 6. Ejusdem, contra sermonem Arrianorum, 
liber unus. 



- 82 - 

V. ibid. T. VIII, pag. 625^8. 
». p. 434. Ejusdem, contra adversarium legis et prophe- 

tarum, libri duo. 

V. ibid. T. VIII, p. 849-606. 
k. p. 178. EjusdeiD, Expositio in Apocalypsin B. Johannis. 

V. ibid. T. III, App.^p. 159-182. 
{. p. 210. Ejusdem, de gratia et libero arbitrio, liber unus. 

V. ibid. T. X, p. 718-744. 
m. p. 229. Ejusdem, de correptione et gratia, liber unus. 

V. ibid. T. X, pag. 749-778. 
n. p. 243. Ejusdem, de duabus animabus, liber unus. 

V. ibid. T. VIII, pag. 78-92. 
0. p. 287. Ejusdem, de octo Dulcitii quaestionibus, liber 

unus. 

V. ibid. T. VI, pag. 121-140. 
p. p. 271. Ejusdem, de flde et operibus, liber unus. 

V. ibid. T. VI, p. 168-192. 
q. pag. 293. Ejusdem, de conjugiis adulterinis, libri duo. 

V. ibid. T. VI, p. 187-418. 
r. p. 316. Ejusdem, de continentia, liber unus. 

V. ibid. T. VI, pag. 297-318. 
s. p. 332. Ejusdem, Disputatio conlra Fortunatum Mani- 

chœum. 

V. ibid. T. VIII, pag. 94-108. 
L p. 343 b. Ejusdem, epistola ad Casulanum, de jejunio 

sabbati. 

V. ibid. T. II, pag. 68-82. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. duob. column. pp. 
355. (48). 

H9. Sti. Augustini, Enchiridion ad Laurentium,sive 
de fide spe et caritate, liber. 

V. S. Augustini Opéra. T. VI, pag. 198-242. 



— 83 — 
Abbaye de Si-Trond. 

Cod. Memb. Sœc. X. 8*> pp. 104. (317). 

120. Liber florum coUectus et continuatus dediversis 
libris beati Augustini, Hyponensis episcopi. 

C'est un recueil des passages les plus remarquables 
tirés des OEuvres de St. Augustin. On lit à la fin : Explicit 
liber florum beati Augiistini, scriptus per fratrem Eustacium 
de Brugiule dyaconum anno D^ 1458. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Ch. et Membr. Sœc. XV. fol. p. 1-12. (354). 

121. JoH. Cassiani , Instituta sanctorum patrum 
abbreviata seu de institutis et regulis monaste- 
riorum. 

C'est un extrait en douze chapitres de l'ouvrage de Cas- 
sien. Voici l'intitulé de ces chapitres : 

1® De habitu monachi ; i"* Da canonico nocturne psal- 
lendi modo; 3^ De diurno psallendi modo; 4'' De institutis 
renuntiantium; 8^ De spiritu castrimargiae; 6^ De spiritu 
fornicationis ; l^De spiritu Philargirise; 8® De spiritu ira- 
cundise; 9"" De spiritu tristitise; lO^^De spiritu accidiae; 11* 
De spiritu cenodoxiae ; là"" De spiritu superbiae. 

V. Migne, Patrologia latina. T. 49. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Sœc. XV. (1437). fol. duob. 
column.pp. 153-199.(151). 

122. JoH. Cassiani^ de institutionibus patrum libri 
XII, et de octo princîpalibus vitiis. 

V. Joannis Cassiani Opéra omnia. Atrebali, 1628. fol. 
p. 1-296. 



^84 — 

Ejusdera, monasticarum inslitutionum libri FV de capi- 

talibus vitiis libri VIII, etc. Opéra et studio Henrici 
Cuyckii. AiUverpiae, Plantin, 1578, in-8. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. et Membr. Saec. XV. fol. p. 134, 
ad finem. (50). 

123. JoANNis Cassiani, XXIV coUationes Patrum. 

Ce Manuscrit est orné de fort belles initiales, principa- 
lement aux pag. 67 et 96. Il contient les vingt-quatre livres 
des collations de Gassien en entier. Voyez Joannis Cassiani 
Opéra omnia. Atrebati. 1628, pag. 297-883. A la fin 
(p. 135 6) se trouve le distique suivant : 

Oratio scriptoris. 

Hune librum tibi conscripsit pater inclite Trudo 

Arnulfl pro posse tui pia soUicitudo 

Pensa scribentis meritum reddendo laborem 

Atque michi conrer quem debes patris amorem. 

Hic quoi sunt apices inscripti, tôt vitiorum 

Fac sordes ut sint deleiae quseso meorum ; 

Gratia lectoris scriptori concilietur. 

Et roget ut dominus scriptori propietietur. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. fol. bin. col. p. 5-134. 

(230). 

124. Sti. Prosperi, de vita contemplativa libri très. 

Cet ouvrage que Ton attribuait autrefois généralement à 
St. Prosper n'est pas de lui, mais bien de Julianus Pome- 
rius, qui vécut pendant le 5* siècle de Tère chrétienne. 

V. Sti. Prosperi oper^. Parisiis, 1711, fol. App. p. 1-84. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Memb. Sœc.XIII. fol. p. 1-70. (45). 



— 88 — 

125. S. Leonis papœ, Sermones de tempore et ali- 
quorum festis sanctorum. 

Notre Ms contient : 

1. Sermones in festivitate nativitatis Domini. X ser- 
mons. 

2. Sermones in solemnitate Epiphaniss Domini. VIII S. 

3. Sermones de quadragesima, de passione et de resur- 
rectione. XXXI-S. 

Ces sermons se suivent dans un ordre différent des 
éditions imprimées. 

4. Sermones de Ascensione. II S. 

5. De Pentecoste. III S. 

6. De jejunio Penlecoste. IV S. 

7. In natali Apostolorum Pelri et Pauli II S. 

8. In ociava apostolorum Pétri et Pauli. I S. 

9. In nativitate sanctorum septem fratrum Machabaerum. 
IS. 

10. Homilia de transflguratione domini. I S. 
H. In festivitate S. Laurentii martyris. IS. 

12. De jejunio septimi raensis. IX S. 

13. In festo omnium sanctorum. I S. 

14. De jejunio decimi mensis et de ellemosyna. XI S. 

On lit à la fin de ce dernier sermon, au bas du V** du 

feuillet 101 : Expliciunt sermones.., conscripti per me Hen-- 
ricum- a Bree^ presbyterum professum in domo fratrum 
Cruciferorum Huyensium anno Dni 1541. 

Tous ces sermons se trouvent dans Leonis papa) Opéra. 
Parisiis, Cramoisy, 1618 fol. 

Sur le même feuillet 101 commence : 

Sermo ipsius generalis priorisHuyensis ac totius ordinis 
Sanctae Crucis, progratiarum aclione de sua assumplione. 



— 86 — 

Et au feuillet 102 se trouve : 

Sermo consimilis in anniversario de Assumptione sua. 

Ces deux sermons, dit le copiste, ne sont qu*une imita- 
lion de deux sermons de S. Léon, sur un sujet identique. 

Au verso du feuillet 103 se trouve : 

Summa fidei caiholicse ex episiola beati Leonis papaB ad 
Flavianum Gonstantinopolilanum episcopum. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. bin. ff. 104. (136). 

126. S. Leonis, Papse, sermo in natali apostolorum 
Pétri etPauli. 

Inc. Omnium quidem sanctorum solemnitatum. Des. et 
fbiisfecitœquales, 

V. D. Leonis Opéra. Colon. Agrip. 1869, fol. pag. 66 b. 
Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XII. 4% p. 30 b. 31 (260). 

127. Sti. M/ixiMi, Taurinensis episcopi, SermonesV 
in natali Sanctorum Pétri et Pauli, Asposto- 
lorum . 

Inc. Gloriosmimos christianœ fidei principes. Des. uni- 
versam dejicit vanitatem. 

V. Leonis magni, Maximi Taurinensis et Pétri Chry- 
sologi Opéra. Parisiis, 1641. fol. pag. 658-663. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. 4% pag. 32-40. (260). 

128. AuaELii Cassiodori, Expositio iii secundam 
quinquagenam Psalmorum. 

Ce Ms ne contient que la seconde partie du commen- 



— 87 — 

taire de Gassiodore sur les Psaumes, comme l'indique le 
titre. Il est d'une belle écriture et bien conservé. 

V. M. Aurelii Gassiodori opéra omnia, studio Garetii. 
Rothomagi, 1679. fol. et Gassiodori Expositio in Psalte- 
rium. Basilese, per Joan. de Amerbach, 1491- fol. 

Gouvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Membr. Sœc. XIII. fol. pp. 133. (207). 

129. Martini, episcopi Braccarensis, libellas de 
quatuor virtutibus. 

Ge petit traité que Ton attribuait autrefois à Sénèque, a 
été imprimé plusieurs fois parmi les OEuvres de ce phi- 
losophe. Il a été publié avec le nom de son véritable 
auteur dans le T. X, p. 382 de la Bibliotheca Patrum, et 
dans le Spicilegium de d'Âcbery. T. III. p. 312. Ed. nova. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Memb. Sœc. XIII. fol. p. 96 Vo lOl . (45). 

130. Sti. Gregorh, Papœ, Epistolse. 

Ge Ms contient 677 lettres de St. Grégoire. L'ordre dans 
lequel elles s'y trouvent placées, diffère entièrement de 
celui que les éditeurs des OEuvres de St. Grégoire dési- 
gnent comme l'ordre ancien, quoiqu'il s'en rapproche en 
certains points. La division par indications ou années 
n'existe pas dans notre Ms; il n'y a qu'un seul numéro 
d'ordre pour toutes les lettres, dont la dixième chaque fois 
est seulement numérotée. La première lettre commence 
par les mots : Oporlety fratres carissimi, ut flagella Dei^ 
etc. elle est placée dans l'édition des OEuvres de St. Gré- 
goire, à la suite des Homélies. T. I, pag. 1660. Après cela 
vient le symbole de la foi, placé par les éditeurs dans 
l'appendix du T. II, p. 1283. La677« lettre est adressée à 



— 88 — 

rimpératrice LeoiUia, (lib. XIII, Indict. VI, n" 39. T. II, 
pag. 1245 de Tédilion des Bénédictins) et se termine par 
les mots : In cœlesti regno gaudeatis. A la fin du Ms, on lit 
la souscription suivante : Explidt beatissimi Gregorii Papœ 

registrum, smptum in conventu Huyensi ordinis fratrum 
sanctœ Crucis, Leodiensis dyocesis,.,. anno 1491. 
Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 1-195. (386). 

131. Sti. Gregorii, Explanatio super Ezechielem 
prophetam. 

Ce volume contient les vingt-deux Homélies de St. Gré- 
goire sur le prophète Ezéchiei. Elles sont précédées d'une 
lettre à Tévéque Marianus. Inc. Dilectissimo fratri Mariano 
Episcopo Gregorius Episcopus servus servoram Dei, Homi- 
lias y quœ in p. Ezechielem pfvphetam^ etc. La première 
Homélie commence ainsi : Dei enim omnipotenlis adspira- 
tione, La vingt-deuxième se termine par : ad hereditatem 
perpetuam erudit» Sit gloria itaque omnipotenti Domino, etc. 

V. S. Gregorii Papae Opéra omnia, studio et labore 
monach. ord. Sti. Benedicti. Parisiis, 1705, fol. T. I, pag. 
1173-1430. 

On lit à la fin du volume : VII. KaL Maii obiit dominus 
Theodoricus abbas nostrœ congregaiionis. Cette note est de 
la même main que le reste du manuscrit. L'abbé Theodoric 
est mort le 7 mai 1107. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XII. fol. pp. 77. (33o;. 

132. Oratio seu salutatio B. Gregori Papae ad liono- 
rem quinque vulnerum Christi, metrice. 

Ave dexlra manus Christi, 
Perforata plaga tristi, etc. 



— 89 - 

Cet hymne que notre Ms attribue à St. Grégoire, est 
resté inconnu aux différents éditeurs des œuvres de ce 
saint. Il se compose de cinq versets de quatre vers chacun. 

Cod. Membr. Saec. XV. min. form. p. 121-] 22. 
(319). 

133. Sti. Gregorii, Papœ, Moralia super Job. 

Ce volume ne contient que la troisième partie de l'Expo- 
sition morale de St. Grégoire, commençant parle livre XI : 
Quam in prolixe opère, etc., et il se termine à la fin du S2* 
livre, par : Spiritu ferventiore proferuntur. 

V. Sti. Gregorii Opéra. T. I, p. 368-730. 

Les trois pages qui terminent le volume contiennent une 
relation des miracles arrivés au couvent de St-Trond, du 
temps de l'abbé Contran. Cette relation commence par les 
mots suivants : Hœc su7it opéra domiyn quœ apuci nos digna- 
tus estoperari meritis sanctorum suorum Trudonis, etc. 
Elle se termine par la phrase suivante : 

Ante qtiam hujus miraculi nan^ationem perscripsissem, 
ecce quidam lœtissime accurit, exdamans : Benedictui domi- 
nus qui nos frequentatione suorum mirabilium lœtificat. 

Sur la feuille de garde, en tète du volume, on lit ce qui 
suit : Liber hic scHptus est sub anno 1050, tempore Gun- 
tramni abbatis^ aut sane ante hœc tempora, nam manu 
recentiori in fine adjunguntur quœdam de miraculis S. Ttn- 
donis, quœ scriptor sub Guntramno vivens, ipse vidit ut ex 
toto textu apertissime colUgitur. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Saec. XI. fol. duob. colum. pp. 
190. (230). 

134. Sti. Gregorii, Papœ, Moralia super Job. 

Ces trois volumes contiennent l'exposition morale de 
St. Grégoire sur le livre de Job, telle qu'elle se trouve 



— 90 — 

imprimée dans rédition des OEuvres de St. Grégoire 
donnée par les Bénédictins. T. I, pag. 1-H68. Le premier 
volume commence par le prologue qui est intitulé : Beve- 
rendissimo et sanctissimo fratri Leandro coepiscopo^ Grego- 
riu8 servus setvorum Dei. Dudum te, frater beatissime, etc. 
Des. tnei qmque labor studii ex utraque fulciatur- L'expo- 
sition commence à la page 146 : Vir erat in teira Hus, 
etc., et le volume se termine à la fin du livre X par les 
mots : lectionis quoque intermissione respirât. 

V. Sli. Gregorii opéra. T. I, page 1-366. 

 la fin de ce volume est la souscription suivante : 
Ewplidt prima pars Moralium beati Gregorii quam scripsit 
frater Johannes Houreman anno Dni MCGCGXXV. 

Le second volume commence au livre XI par les mots : 
Quairjis inproliœo opère, etc., et il se termine à la fiu du 
live XXII par : Spintu ferventiore proferuntur . Ibid. pag. 
30B-728. 

Le troisième volume commence au livre XXIII par les 
mois : Prœfatioiiem hujus operis, etc., et il se termine à la 
fin de l'ouvrage par : pro me lacrimas reddit. Ibid. pag. 
729-1168. 

On lit sur la feuille de garde en tète du volume : 
Scripsit frater Johannes Houreman de Arnstfordia, et sur 
la couvei*ture à la fin du volume : Anno domini 1431 corn- 
pletus et ligatus fuit liber iste. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Saec XV. Trib. voU. in-folio 
duob. column. pp. 227, 225 et 311. (122, 123, 
152). 

135. Stl Gregorii, Papœ, Moralia super Job 

Ces deux volumes contiennent les vingt -deux premiers 
livres de TExposition morale de St-Grégoire. Le prologue 



- 91 - 

et la préface se trouvent en tête du premier volume, le 
dernier finit par les mots : Spiritu fervetitiore proferuntur. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart. Seec. XV. duob. colum. 
pp. 135 et 170. (121, 121). 

136. S. Gregoru, Papœ, Regulœ pastoralis, liber. 

V. s. Gregorii Opéra, stud. Benedict. Monach. T. II, 
pag. 1-102. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV, fol. bin. column. pp. 
29 ad fin. (147). 

137. Sti. Gregoru, Homiiiarum in Evangelia, libri 
duo 

Ce volume commence par une lettre de St. Grégoire 
adressée à Tévéque Secundinus. Inc. Inter sacra missarum 
solemnia. Des. cei^tiores fiant. Après cette lettre, suit dans 
notre Ms la table des quarante Homélies que contient le 
volume. Chaque Homélie est précédée du texte de TEcri- 
ture sainle. La première commence par les mots : Dominus 
ac redemtor nosler^ etc. La dernière finit ainsi : per se in 
vestris mentibus loquatur : qui vivit et régnât^ etc. 

L'écriture de ce manuscrit est fort belle et le volume est 
très-bien conservé. 

V. S. Gregorii Opéra. T. I, pag. 1434-1661. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol duob. column. 
pp. 145. (138). 

138. Excerpta ex operibus beati Gregorii Papae super 
vêtus et novum Testamentum. 

Ces extraits sont arrangés selon Tordre des versets de 
la Bible. A la fin de chaque extrait se trouve la citation de 



— 9t - 

St. Grégoire d'où il a été tiré. Le manuscrit commence par 
les mots suivanls : Inclpiunt exceptiones ex opusculis bti. 
Gregorii Papoe super quibusdam verbis libri Genescos. In 
prindpio fecit Deuscœlumet terram, etc. A la fin des extraits 
du Nouveau Testament, on lit : Expliciunt exceptiones ex 
opusculis beati Gregorii Papœ de Apocalypsi beati Johannis 
apostoli. 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XIV. fol. bin. column. pp. 
i-263. (106). 

139. Sti. Gregorii, Dialogorum libri quatuor 

Ce magnifique volume contient le texte des dialogues de 
St. Grégoire, tel qu'il e^^t publié dans les OEuvres de cet 
auteur. T. II, pag. 149-474. Chacun des quatre . livres est 
précédé de la table des chapitres. Toutes les initiales sont 
très-bien dessinées et mises en couleur. L'écriture entière 
du Ms est en lettres onciales, d'une forme gothique, ayant 
près d'un demi -pouce de hauteur. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Memb. Saec. XIV fol. duob. column. 
pp. 181.(43). 

140. Sti. Gregorii, Papœ, Homiliae in Ezechielem 
prophetam. 

Divisé en deux livres, dont le premier contient 12 et le 
second 10 homélies. A la fin du volume se trouve une 
table par ordre alphabétique des matières. 

V. S. Gregorii papœ Opéra omnia, studio et labore 
monach. Ord. Sti. Boiiod. Parisiis, 1705. T. I, pag. 
H73-1430. 

Volume endommagé par l'humidité, in-fol. sur papier 
XV* siècle 122 flf. sur deux colonnes. (4). 



— 93 — 

141. Tabula super Moralia beati Gregorii Papœ 
secundum ordinem alphabeticum. 

Ce volume contient une table très-étendue, arrangée par 
ordre alphabéiique, de l'Exposition morale de St. Gré- 
goire. Les citations se rapportent aux livres, chapitres et 
paragraphes. Cette table finit à la feuille 81. Au verso de 
cette feuille, commence une autre table, également par ordre 
alphabétique, mais qui ne me semble pas se rapporter à 
l'Exposition morale de St. Grégoire. C'est une espèce de 
Dictionnaire de morale donnant, d'une manière très-concise, 
l'explication des mots qui se trouvent en tête de chaque 
article. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

On lit en tête du volume : Liber fratrum sanctœ Crucis 
convmius Leodiensis^quem contultt eisMgr.acDus.Johannes 
de novo lapide, quondam decanus ecclesiœ smicH Servatii 
Trajectensis superioris. 

In-fol., sur papier et velin, écriture du 1B« siècle, 
96fif. (2). 

142. S. IsiDORi, Hispalensis sententiarum sive 
de summo bono libri très. 

Cet ouvrage a été publié séparément dès l'année 1470. 

V. S. Isidori Hispalensis Opéra éd. de La Bigne. Par. 
1580, fol. p. 60-102. — Ejusdem opéra, éd. Jacques Du 
Breul. Par. 1601, fol. p. 617-692. 

iMigue, Patrol. latina. T. 83, p. 538. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. fol. p. 4-50. (333). 

143. IsiDORi Hispalensis synonyma de lamentatione 
animœ peccatricis. 



- 94 — 

Notre Ms contient cet ouvrage tout entier. On lit à la 
fin : Explicit... scriptusper fm. Johannem Voet... A<'1406. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. p. 44-55. (263.) 

144. Bedae, libellus de locîs Sanctîs. 

V. Bedae opéra T. III, p. 487. 

La fin du Ms manque, de sorte que ce dernier traité 
s'arrête au milieu du chapitre VII , aux mots : mille 
passibus a dvitate. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIII. fol. 175 ad fin. (45). 

145. Bedae, Presbyteri, Expositio Evangelii secun- 
dum Marcum. 

La préface de cet ouvrage commence par : In expositio- 
nem Evangelii secundum Marcum^ etc. Après la préface 
vient la table des quarante-cinq chapitres. Après la table, 
l'ouvrage même commence par les mots : Initium Evangelii 
Jesu Christiy etc , et il se termine par les suivants : ut Itberi 
contemplentur formam domini. 

V. Bedae Opéra. Basiliae, fol. T. V, p. 1-178. 

a. p. 776. Ejusdem, Explicaiio Apocalypsis. 

Cet ouvrage est également précédé d*une préface com- 
mençant par les mots : Apocalypsis sancti JoanniSj etc. La 
table des chapitres suit immédiatement. L'explication 
commence par les mots : Apocalypsis Jesu Christi quam 
dédit f7/f,etc.. et elle se termine par une souscription dont 
voici les derniers mots : suis meritis faciant mu fructuque 
potin. Amen. 

V. ibid. pag. 1088-1139. 

b. pag. 113 b. Ejusdem, Expositio super septem épis- 
tolas canonicas. 



— 95 — 

Cet ouvrage est précédé d'un prologue qui manque dans 
Hmprimé. Il commence par les mots : Jacobus^ PetruSy 
Johannes^ Judas j septem epistolas ediderunty etc., et il se 
termine ainsi : Saepe cognominat Antichiistos. Après le 
prologue vient le commentaire. Inc. Jacobus Dei et Domini. 
Des. Et hoc non ab initio temporis alkujuSj sed ante omne 
sœculum, etc. 

V. ibid.pag. 929-1087. 

c. p. 168. Ejusdem, Expositio super Acta Apostolorum. 

V. ibid. pag. 861-928. 

Couvent desCroisiers de Liège. 

Cod. Memb. Saec. XIV. fol. duob. col. pp. 194. 

(73). 

146. Bedae, Commentarii in Parabolas Salomînis. 

Ce commentaire est faussement attribué à St. Jérôme, 
avec les OEuvres duquel 11 a été publié, ( T. VIII, pag. 71 
etsuiv.), mais avec Tindication qu*il n*est pas de lui, mais 
de Beda. Dans notre Ms, le commentaire est précédé d'une 
préface qui manque dans l'édition. Voici Tintituléde cette 
préface : Bemardinus Gadolus Briaianus, Monachm Camal' 
dulensis, pio lectori salutem. 

Elle commence ensuite par les mots suivants : Inveni- 
mus, optime lector, hos très libros super Salomonis proverbia, 
Jheronime titulo praenotatos, etc., et elle se termine : 
et duobus antiquis codicibus fidem adhibentes hanc pio 
Jheronimo piam protulimus sententiam Vale et fave. 

Le commentaire même commence, après avoir rapporté 
les paroles de récriture sacrée : Parabolae Salomonis filii 
David régis Israël^ parles mots suivants : napa^txxt graece, 
latine dicuntur similitudineSy et il se termine par : in prae- 
senti vita collaudare servitiis. 

Bedae, Presbyleri, Expositio in Cantica Canticorum. 



— 96 — 

Notre Ms ne commence qu'au second livre de ce com- 
mentaire par les mots suivants : Cantica Canticorum, in 
quitus sapienlissimus regum Salomon, elc-, et il se termine 
à la fin du sixième livre par les mots : merentur montes 
aromatum, 

V. Bedae Opéra. Basiliae, 1663. T. IV, pag. 1013-1181. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod Chart. Saec.XV. fol. duob. colum. 161 ad 

fin (155). 

147. (Bedae). Historica relatio institutionis festivi- 
tatis Sti. Pétri in vinculis. 

Inc. Symon Johanna filius. Petrus à Petra vocatus, etc. 
Des. laudantes nnum verum dominum in tfinitatey ^ui vivit 
et régnât sine fine- Amen, 

V. Migne, Pairol. lat. 1-95, col. 1488. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. fol. p. 136. (230). 

148. Bedae^ Presbyteri, Expositio super epistolam, 
mulierem fortem quis inveniet. 

V. Bedae Opéra. Basileae. 1563. T. III, p. 982-983. 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. p. 146. 

(247). 

149. Bedae, Presbyteri, et aliorum, HomilisB de 
sanctis . 

a. p. 1. Homilia in vigiliis S. Joannis Baptistse. 
V. ej. Opéra. T. VII, pag. 133-140. 
Cette Homélie est suivie de plusieurs autres sur le même 
sujet. 



— 97 -. 

b. p. 31. Ejusdem Homilia in nativitatem S. Joannis 
Baptistse. 

V. ibid. T. VIII, pag. 281-286. 

e. p. 28 b. Ejusdem Homilia in vigiliis Apostolorum Pétri 
et Pauli. 

V. ibid. T. VI, p. 148-183. 

d. p. 43. Bedae, presbyteri, Homilia in die sancto. 

Inc. Lectio sancti Evangelii. Des. gtiam ipse nobU ante 
sœcida promisit, etc. 

V. Bedae Opéra. T. VII, p. 183. 

Abbaye de Si-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. 4» p. 1-30. 43-47. 

(260). 

150. Bedae venerabilis in libros regum quœstiones 
XXX. 

Ce Ms est de la même main que celui des qusestiones 
bebraicae de St-Jérome, à la suite duquel il est relié. Il 
porte la date de 834. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Chart. Saec. IX. mm. for. p. 
75 ad fin. (306). 

151. Smaragdi, Âbbatis^ Diadema Monachorum. 

L'auteur de ce traité vivait au commencement du 9* 
siècle et fut abbé de St-Michel sur la Meuse dans ie diocèse 
de Verdun. L'ouvrage dont il s'agit ici, est une compila- 
tion, tirée des SS. Pères et traitant des vices et des vertus. 
Il a été publié séparément à Anvers, en 1840. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Memb. et Chart. Sœc. XV. fol. binis col. 
p. 47-94. (157). 



— 98 — 

152. Lanfrancus contra Berengarium de veritate 
corporis et sanguinis domini. 

C'est la réfutation bien connue de Lanfranc contre 
Berenger de Tours, qui a été plusieurs fois publiée sépa- 
rément, et qui se trouve également dans les OEuvres de 
Lanfranc publiées par d'Achery. 

Abbaye de St.-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. 4^ p. 105 ad fin. (79). 

153. Sancti Anselmi, Cantuarensis Archiepiscopi, 
sermo de duabus miseriis et duabus beatîtu- 
dinibus. 

Je n'ai pas trouvé ce sermon dans l'édition des OEuvres 
de St. Anselme publiée par Gabriel Gerberon. Paris. L. 
Billaine, p. 1678 fol. 

Il en est de même des autres traités du même auteur qui 
se trouvent à la suite de ce sermon, et dont voici l'indica- 
tion : Duodecimque ostendunt magnitudinem gloriae sanc- 
torum. De multiplici gaudio electorum. De beatitudine 
sempiierna. De civitate illa superna Jherusalem. De 
gaudiis electorum. In epistolam cujusdam. Detriplici malo 
quod expectes peccatorem. De tribus novissimis me 
tuendis. De horrore futuri judicii. Dediejudicii. 

Ces traités sont également restés inconnus à l'abbé 
Migne. 

Abbaye de St. Trond. 

Cod.Memb. Saec. XII 4^ p. 39-71.(293). 

154. Oratio beati Anselmi de passione Domini. — 
Ejusdem Oratio ad beatam virginem Mariam- 
— Ejusdem Oratio ad beatam virginem Ma- 
riam et sanctum Joannem Evangelistam. 

Aucune de ces trois oraisons ne se trouve dans les 



- 99 — 

OEuvres de St. Anselme, publiées par 6. Gerberon. Paris, 
1675 fol. Je les crois inédites. 

Cod. Membr. Saec. XV. min. form. p. 122- 
129. (319). 

155. HuGoms de St. Victore Didascali libri VII de 
studio legendi. 

V. Hugonis de St. Victore opéra omia. Rothomagi, 1648. 
fol. T. III, pag. 1-55. 

Ejusdem, Libellus de sapientia animae Christi. 
V. ibid. T. m, p. 57-63. 

Ejusdem, de cibo Emanuelis. 
V. ibid.T.III, pag. 97-98. 

Ejusdem, de laude caritatis libellus. 
V. ibid. T. II, pag. 233-236. 
Ejusdem, de eadem re libellus. 

Ce traité est intitulé dans l'édition des OEuvres impri- 
mées : De dilectione^ et ejus ratione duplid. Il est beaucoup 
plus étendu dans notre Ms que dans l'imprimé. 

V. ibid. T. II, pag. 253. 

Ejusdem, de coutemptu mundi libellus. 
V.ibid. T. III, pag. 161. 
Ejusdem, de modo orandi liber. 
V. ibid. T. II, pag. 238-244. 

Ejusdem, quod generalis praedicatio Deum deceat, etc. 
V. ibid.T . III, p. 136. 

Ejusdem, quod non solum corde tenenda, sed et ore 
confitenda fides christiana. 
V. ibid. T. m, pag. 119. 

Ejusdem, de eo quod scriptum est : cum esset Jesos 
annorum duodecim. 
V. ibid. T. III, pag. 121. 



— 100 — 

Ejusdem, Libelius de quatuor voluntatibus in Ghristo. 

V. ibid.T. III, pageSe. 

Ejusdem, de meditando seu roeditandi artificio, opus- 
culum. 

V. ibid. T. II, pag. 284. 

Ejusdem, Annotationes in plurimos Psalmos David. 

V. ibid. T. I, pag. 51-72, ad. fin. cap. LXIX. 

Ejusdem, opus de sententiis vel assertionibus in qui- 
busdam verbis divinis et rerum naturis. 

Cet ouvrage est intitulé : Miscellanea daus les OEuvres 
imprimées, mais l*ordre des chapitres est complètement 
différent dans notre Ms. 

V. ej. Opéra T. III, pag. 91 et seqq. 

Ejusdem, liber de Laude patrum. 

C*est le 3® livre des institutions monastiques. 

V. T. II, p. 274. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. duob. col. pp. 264. 
ad fin. (106). 

156. HuQONis DE St. Victore de sacramentis chris- 
tianae fidei. 

On lit au bas du feuillet 287 : Explicit liber Hugonis de 
sacramentis y scnpttis et completus pei* manus fratHs Henrid 
Oerschoty anno 1803. 

Cet ouvrage est imprimé au T. 3, p. 487 et suiv. des 
OEuvres de Hugues de St. Victor. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc.XV. fol. bin. column. p. i-287. 

(210). 

157. HuGuoNis DE St. Victore, Summa de fide, spe 
et caritate et de septem sacramentis. 

V. Hugonis de St. Victore opéra. T. 3, p. 417 et suiv. 
Couvent des Croisiers de Liège. 



— 101 — 

Cod-Chart. Sœc. XV. fol bin.column. p. 288 
adfioem. (210). 

158. HuGONis DE Sto Victore, Gnostiseliton id est 
scito te ipsum. 

Ce traité commence par les mots : Nosii carissimi quod 
omnis scientia a domino deo est, et se termine : Glorioè 
eoronam. Amen. 

Je n'ai pas pu trouver ce traité dans les OEuvres de 
Fauteur publiées par Tabbé Migne. 

Il est probablement demeuré inédit. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. column. p. 104- 
107. (358). 

159. HuGONis A Sto Victore, Expositio in regulam 
S. Augustin!. 

Cet ouvrage a été souvent imprimé. Ou lit à la fin : 
Explicit... scriptum per me fratrem Petrum de Wesihoven 
anno 1414. 

Abbaye tfEverboden. 

Cod. Chart. Saec. XV. ¥ p. 1-54. (392). 

160. RiCHARDi A S. ViCTORE de exterminatione mali 
et promotione boni. 

Les OEuvres de Richard de St. Victor ont été souvent 
publiées soit ensemble, soit séparément. Le traité ci-dessus 
se trouve à la pag. 1 de ses OEuvres publiées à Rouen en 
1650. L'édition la [lus récente et la plus complète des 
OEuvres de Richard de St. Victor forme le T. 196 de la 
Patrologie publiée par l'abbé Migne. 

P. 16 b, Ejusdem^ de statu interioris hominîs post 
lapsum. 



— 102 — 

Ce traité se trouve à la pag. 33 et suiv. de Tédition de 
Rouen. 

P. 72 6. Ejusdemy tractatus de mystico somno Nabu- 
chodonosor. 

P. 93 b. Ejusdem, tractatus de.visione Danielis. 

P. 101 b. EjtLsdem, Benjamen minor. 

Ce traité a été imprimé séparément et se trouve égale- 
ment dans les OEuvres de l'auteur. V. Migne, 1299-1347. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. bin. col. 
p. 4 ad 148. (135). 

161. RiCHÂRDi DE Sto. Victore, Varia Opuscula. 

a. pag. 2. Expositio in Gantica Canticorum. 

Après la table, le commentaire commence au chapitre 
premier par les mots du texte : In lectulo meo per noctem 
quœsivi. La préface manque ainsi que les derniers chapitres 
du commentaire, de sorte que notre Ms. se termine à la fin 
du chap. 40 par les mots : ad quant nos perducere dignetur 
Jésus Christus sponsus ecclesiœ, qui vivit et régnât^ etc. 

V. Richardi Sti. Victoris Opéra. Coloni» Agripp. 1621, 
4"^ pars II pag. 144 230. Ib. ejus. Opéra, éd. Migne, p. 405. 

b. p. 58. Ejusdem, tractatus de duodecim Patriarchis, 
sive de contemplatione minore. 

Ce traité est intitulé dans l'édition précitée des OEuvres 
complètes de Richard de St. Victor ; De prœparatione animi 
ad contemplationem liber ^ Benjamin minor dictus. Le premier 
chapitre commence par les mots : Benjamin adolescentulus, 
etc. ; le chapitre 87 et dernier est terminé par les mots : 
humana ratio applaudit. 

V. Richardi Sti Victoris Opéra, pars I, p. 178-227, éd. 
Migne, p. 1-63. 

c. p. 87. Ejusdem Tractatus de statu interioris hominis, 
de peccatis eorumque remediis. 



— 103 — 

Cette dissertation est précédée d*un prologue qui com- 
mence par les mots : Sero quidem misiy etc. , et qui se 
termine : Amico saiisfacere volui. £lle est divisée en trois 
traités, dont chacun est sous-divisé en chapitres. Le 
premier chapitre du premier traité commence : Omne caput 
languidum, etc., et le dernier chapitre du troisième traité 
se termine : neque fota oleo. 

V. Richardi Sto. Victoris opéra, pars I, p. 35-70. — Ed 
Migne p. 1115. 

c. p. 107. Richardi de Sto VictorCy Traclatus super Psal- 
mum Afferte Domino, etc. 

Ce commentaire est précédé d'un prologue qui manque 
dans l'édition des œuvres de Richard de St-Victor. Le 
commentaire, après avoir rapporté les premiers mots du 
texte, Afferte Domino filii deiy commence par les suivants : 
Vobis dicitur novitii, et se termine dans notre Ms par 
setmonem in aspiratione voluntatis. 

V. Richardi Sti Victoris opéra. T. II, p. 51-68. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. col. pp. 4-417. 

(358 ). 

162. Richardi de Sto. Victore, Tractatus super can- 
tica canticorum. 

Le premier chapitre commence par les mots du texte : 
In lectulo meoper noctem qtiœsivi, etc. La préface manque, 
mais les quarante-deux chapitres sont complets ; le der- 
nier se termine : ut tecum valeamus peiyetuo gaudere. 

V. Richardi Sti. Victoris Opéra, col. Agripp. 1621. 4^ 
Pars, II, pag. 144-232. Migne, Patrol. lat. T. 196, p. 408. 

A la fin du volume, pag. 187, on lit : Finitus et com- 
pletus sub ajino 1429, et pei* frm. Henricum de Novimagio, 



— 104 - 

conventualem Leodiens. frm. Stœ. Crucis incqttus et per 
frm. Godefiidum Withtis ejusdem conventus completus. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV. fol. pp. 126 
ad fin. (339). 

163. Mgri. RiGHARDi A Su. Victore, commentarius 
super quosdam Psalmos et quasdam sententias 
scripturarum. 

Ala suite de ce commentaire se trouvent deux sermons 
du même auteur intitulés : In die 55. Innocentium. 

Dans l'édition de 1650, des OEuvres de Richard de 
St. Victor, l'ouvrage ci-dessus se trouve au T. II, pag. 
425 et seqq. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XVI. fol. p. 157- 
221. (194). 

164. HoNORii AuGUSTODUNENSis liber qui diciturElu- 
cidarius. Ejusdem. Inevitabile sive de praedes- 
tinatione et libero arbitrio, inter magistrum et 
discipulum Dialogus. Ejusdem, Dialogus an 
presbyteris sit licitum uxorem ducere. 

Les deux premiers Dialogues cités ci-dessus se trouvent 
dans le tome 172 de la Patrologie latine de l'abbé Migne; 
mais je n'y trouve aucune trace du troisième; il me serait 
impossible de décider s'il doit être attribué au même 
auteur. 

Le verso du dernier feuillet de ce Ms contient un poëme 
laiin en 424 vers, commençant par le vers suivant : 
mortalis homOj tibi vUœ carminé prœmo. 



- lOS ^ 

Des. qui sine peccatis opus exerces pietatis. 
Abbaye de St.-Trond. 

Cod. Memb. Saec. XIII, fol. bin. col. fol. 51 
ad fin. (333). 

165. Innocentii papse IIL.De sacro sancto altaris 
officio. 

Cet ouvrage qui ne se trouve pas dans les OEuvres de ce 
pape, publiées à Cologne en 1553, a été publié souvent 
séparément et entre autres à Deventer en 1496, in-4. Il est 
divisé en 96 chapitres. On lit à la fin : 

Explicit opus Innocentii papœ tertii qui Lotharius dya- 
eonus curdinalis vocabatur, de sacro sancto altaris officio^ 
per manus Henrici de Benthem, anno 1434. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Sœc. XV. fol. bin. column. pp. 
93 ad fin. (158). 

166. Innocentii III, papae, de sacro altaris mysterio, 
libri sex. 

Cet ouvrage a été iraprinûé dans les OEuvres d'Innocent 
III, publiées à Cologne en 1552 et dans le lonae IV, pag. 
774 des mêmes OEuvres publiées par Tabbé Migne. Notre 
Ms est suivi de quelques autres ouvrages dont nous 
n'avons pu découvrir l'auteur, ce sont les suivants : 

p. 39. De concordia officiorum totius anni. 

Inc. Olim divinum officium in ecclesia agebatur prout 
unicuique bonum videbatur,.. in fine : ut videlicet pro eis 
orent viri et se moritui^os esse cogitent, 

p. 67. De romanae ecclesiae ordinario. 

Cet ouvrage est du même auteur que le précédent. 



— 106 — 

Inc. de officiis ecclesiasticis per totum annum, etc. Des. 
et compleat opère humiliter et dévote, 

p. 7. V. De oratione dominica, de evangelica salutatione 
et de credo in Deum. 

Abbaye de St-Jacques à Liège. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol. bin. column. pp. 
85. (370). 

167. Tractatus Innocentii, papœ III, de ofBcio missae. 

Notre Ms ne contient que les deux premiers chapitres 
du premier livre de ce traité. 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 43. (263). 

168. Beati Bernardi, Abbatis, Sermones de tempore 
et Sanctis. 

Ce manuscrit contient les sermons suivants : 
1® p. 1. Sermones VII in adventu Domini. 

V. SU, Bernardi opéra. T. III, p; 717-732. 
2** p. 9. Sermones VI in vigilia nativitatis Domini. 

V. ibid. pag. 785-776. 
3' p. 19 b. In nativitate Domini, Sermo I-III. 

V. ibid. pag. 776-784. 
4*» p. 23 fr. GuERRici Abbatis de nativitate Domini Sermo I. 

V. ibid. T. VI, p. 940. 
8® p. 24 b, NicoLAi Glar^evallensis in nativitate Domini 

Sermo I. 

V. ibid. T. V, pag. 574. 
&"> p. 26. B. Bernardi, Abbatis, in nativitate Domini 

Sermo IV et V. 

V. ibid. T. III, pag. 784-787. 
7* p. 28. In nativitate SS. Innocentium, Sermo. 



— 107 - 

V. ibid. pag. 787. 
9^ p. 28 b. Sermones III in circumcisione Domini. 

V. ibid. pag. 788-795. 
9*" p. 32. Sermones III in epiphania Domini. 

V. ibid. pag. 795-803. 
W p. 36 b. Sermo in octava Epiphaniae. 

V. ibid. pag. 804. 
11** p. 37. Sermones II in Dominicam primam post octa- 

vam Epiphanise. 

V. ibid. pag. 805-810. 
12" p. 40. Sermones II in conversione S. Pauli. 

V. ibid. pag. 965-959. 
13*» p. 42. Sermones III in purificatione B. Mariae. 

V. ibid. pag. 959-963. 
14*^ p. 44. Sermones II in septuagesima. 

V. ibid. p. 810-814. 
15«» p. 46. In capile jejunii et quadragesima Sermones VI. 

V. ibid. p. 814-827. 
Le 6« sermon de l'édition imp. manque, le 7** s'y trouve, 
là"" p. 52. In natali S. Benedicti abbatis, Sermo. 

V. ibid. pag. 967. 
17< p. 54 b. Sermones III in festo annunciationis B. 

Mariœ virginis. 

V. ibid. pag. 971-982. 

Le 3* sermon de l'édition imprimée est le premier 
dans le Ms les deux autres suivent. 
18° p. 60 b. In Dominica Palmarum, Sermones III. 

V. ibid. pag. 878-884. 

Le 3^ sermon manque ici, mais il se trouve plus 
loin à la page 67 du Ms. 
19" p. 62 6. Sermo in ferla IV hebdomadae sanctae, 

V. ibid. pag. 884. 
20° p. 66, Sermo in cœna Domini. 

V. ibid. pag. 890. 



— 108 — 

21*» p. 69. In Psalmum qvJi. habitaty Sermones XVII. 

V. ibid. pag. 827-878. 
22** pag. 74. NicoLAi CiARiEVALLENSis Sermo de S. Nico- 
lao, episcopo. 

V. ibid. T. V, pag. 730. 
On lit au premier feuillet : Hune librum sermanum 
(ledit dominiLS ac magister Gosvinus filins Gosvini Apo- 
thecariU Capitularim sancti Johannis in Insula Leodii^ 
fratribus cruciferis Leodiensibus, anno Domini 1439. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol. binis column, pp. 
95.(328). 
169. Oratio beati Bernardi de beata virgine. 

Cette prière à la Sainte Vierge est comprise dans le 
second discours de S. Bernard in adventa Domini. 

V. Sti. Bernardi opéra omnia. éd. Joh. Mabillon. Paris, 
Montalan, 1719, fol. T. I, p. 729 D. 
Oratio de vota ad beatam virginem, metrice. 
Ave nostra domina de humilitate 
Ave felix femina nitens puritate, etc. 
Oratio quindecim gaudiorum beatas virginis. 
Gaudevirgo virginum, mater Jesu Christi 
Primum quia gaudium, nobis contulisti, etc. 
Ces deux hymnes adressés à la Ste. Vierge sont proba- 
blement Tœuvre de St. Grégoire, quoique les éditeurs des 
ouvrages de ce saint ne les aient pas connus. 

Cod. Membr. Saec. XV, min. for. p. 126 ad fin. 

(319). 

470. B. Bernardi, Sermones in Cantica Canticorum. 

Ce volume ne contient plus que les quarante et un 
premiers sermons et une partie du quarante-deuxième ; la 
fm du Ms est perdue. 



— 109 — 
V. Ej. Opéra T. IV, pag. 1267-1414. 

Cod. Membr. Sœc. XIII. fol. pp. 119. (289). 

171. B. Bernardi^ abbatis, sermones in cantîca can- 
ticorum. 

Ce volume contient le recueil complet des sermons de 
St. Bernard sur le Cantique des Cantiques. 

V. S. Bernardi opéra, éd. iMabillon, T. IV, p. 1267-1868. 

On lit à la fin du dernier sermon : Expliciunt sermones 
beati Bernardi doctoris mellillui completi in festo ejusdem^ 
anno 1463, per manus fris. Johannis Noé, 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. binis 
column. pp. 192. (219). 

172. Beati Bernardi, abbatis, sermones de tempore 
et de sanctis. 

Ce manuscrit contient les sermons suivants : 
1** p. 1. Sermones III in die sancto Paschae. 

V. S. Bernardi opéra. T. III, pag. 892-906. 
2« p. 9. Sermones III in octava Paschae. 

V. ibid. T. II, p. 1185 et T. III, p. 908-910. 
3» p. 12. Sermo in rogationibus. 

V. ibid. p. 910. 
4* p. 12 h. Sermones V in ascensione Domini. 

V. ibid. pag. 910-928. 
5^ p. 23 t. Sermones III in festo Pentecostes. 

V. ibid. pag. 928-936. 
6'' p. 28 b, Sermo in nativitate S. Johannis. 

V. ibid. pag. 983-987. 
7*^ p. 31. Sermo in vigilia SS. Pétri et Pauli, aposto- 
lorum. 



— no — 

V. ibid. pag. 987. 
8* p. 32. Sermones III in festo SS. Apostolorum, Pétri 
et Pauli. 

V. ibid. p. 988-995. 
9^ p. 36. Sermo in Dominica IV post Pentecosten. 

V. ibid. pag. 936. 
0® p. 37 b. Sermones III in Dominica VI post Pente- 
costen. 
V. ibid. pag. 938-943. 
l"" p. 41. Sermo in festo beatae Mariai Magdalense. 

V. ibid. T. V, p. 734. 
2^ p. 43 b. Sermo de altitudine de bassitudine cordis. 

V. ibid. T. III, pag. H58. 
3*' p. 44 b, Sermo in labore messis in illud Âpostoli : 
DiligmtibtLS Deum^ etc. 

V. ibid. pag. 1168. 
4'' p. 45 b. Sermo in labore messis, de duabus mensis 
seu de superiori et inferiori irriguo. 

V. ibid. p. 1164. 
S"" p. 46. Sermo in labore messis de verbis Psalmi : 
Hœc est generatio quœrentium Dominum, etc. 
V. ibid. p. 1160. 
6'' p. 48. Sermones V in Âssumptione B. MarisB. 

V. ibid. pag. 995-1006 et T. V, p. 694. 
7*» p. 57 b, Sermo in Dominica infra octavam Assump- 
tionis B. V. Mariae. 
V. ibid T. III, p. 1006. 
8® p. 61 b. Sermo in nativitate B. V. Mari». 

V. ibid. pag. 1012. 
9* p. 65 b. Sermo de B. Maria virgine. 

V. ibid. T. V, pag. 704. 
iO^ p. 68 b. Sermo de tribus ordinibus ecclesiae. 

V. ibid. T. III, p. 1155. 
21* p. 70. Sermones II, festo S. Michaelis. 



— m — 

V. ibid. pag. 1019-1023. 
22® p. 74 b. Sermones II in festo omnium sanctorum. 

V. ibid. pag. 1023-1043. 
Notre Ms ne contient que les premier et cinquième 
sermons de St-Bernard sur cette fête, les 2% 3« et 4* 
sermons manquent. 
23<' p. 80. Sermo in transitu S. Malachiac, episcopi. 

V. ibid. p. 1043. 
Le 2'' sermon sur cette matière manque dans notre Ms. 
24*» p. 82. Sermones V in Dominica I novembris, 

V. ibid. pag. 943-986. 
25« p. 89. Sermonis feslo S. Martini episcopi. 

V. ibid. pag. 1049. 
26^ p. 93. Sermo de S. Clémente Papa et Martyre. 

V. ibid. pag. 1088. 
27'' 94 b. Sermo in vigilia S. ÂndresB apostoli. 

V. ibid. png. 1088. 
28<^p. 66. Sermones II in natali S. Andréas apostoli. 

V. ibid. pag. 1060. 
29*» p. 100. Sermones IV in dedicatione ecclesiœ. 

V. ibid. pag. 1070-1078. 
Les cinquième et sixième sermons manquent dans 
leMs. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. bin. col. 
p. 1-116. (235). 

173. Beati Bernardi, sermones de tempore et sanctis. 

Ce manuscrit contient les sermons de St. Bernard dans 
Tordre suivant : 

1* Homiliae IV super verba Evangelii : Missus est 
Angélus Gabriel, etc. 
V. Sti. Bernardi opéra. T. III, p. 732-788. 



— 112 — 

2* p. 5. Sermones VII in adventu Domîni. 

V. ibid. pag. 717-732. 
3® p. 14 b. Sermones VI in vigilia nativitatis Domini. 

V. ibid. p. 758-776. 
4<^ p. 30. Sermones V in nativitate Domini. 

V. ibid. pag. 776-787. 
S*" p. 38^. Sermo in nativitate innocentium. 

V. ibid. p. 787. 
6^ p. 39 b. Sermones III in circumcione Domini. 

V. ibid. p. 788-798. 
7** p. 44 b. Sermones III in epiphania Domini. 

V. ibid. p. 795-803. 
8<' p. 49 b. Sermo in octava Epiphanise. 

V. ibid. p. 804. 

9^ p. 80 b. Sermones II in dominica I post octavam 
EpiphaniaB. 

V. ibid. p. 805-810. 
10^ p. 54. Sermones II in conversione S. Pauli. 

V. ibid. p. 955-959. 

Il"" 56. b. Sermones III in purificatione B. Marise. 
V. ibid. p. 959-963. 

12^ p. 59. Sermones II in Septuagesima. 
V. ibid. p. 810-814. 

13« p. 61. Sermones VII in capite jejunii et quadra- 
gesima. 
V. ibid. pag. 814-827. 
14'' p. 69. Sermones III in festo annunciationis B. 
Marise, Virginis. 
V. ibid. p. 791-982. 
15^ p. 76. Sermones II in Dominica Palmarum. 
V. ibid. pag. 878-884. 

16® p. 79 b, Sermo in feria IV hebdomadae sanctse. 
V. ibid. pag. 884. 



— 413 — 

17* p. 83. Sermo in cœna Domini. 

V. ibid. p. 890. 
18* p. 84. Sermo in die sanctse Paschae. 

V. ibid. p. 892. 
19* p. 88. Sermones III in tempore resureciionis. 

V. ibid. p. «99-998 et T. II, p. 1188. 
20* p. 91. Sermones II in octava Paschœ. 

V. ibid. p. 905-910. 
21* p. 94. Sermo in rogationibus. 

V. ibid. p. 910. 

22* p. 94 b. Sermones VI in ascensione Domini. 
V. ibid. p. 910-928 et T. II, p. 1184. 

23* p. 103 b. Sermones III in festo Pentecostes. 
V. ibid. p. 928-936. 

24* p. 108. Sermo in uativitate S. Johannis. 

V. ibid. p. 983. 
28^ p. 110 b. Sermones in vigilia SS. Pétri et Pauli. 

V. ibid. p. 987. 
26* p. 111. Sermones III in festo SS. Apostolorum Pétri 
et Pauli. 

V. ibid. p. 988-998. 

27* p. 114 b. Sermo in Dominica IV post Pentecosten. 

V. ibid. p. 936. 
28* p. 118. Sermones III in Dominica VI post Pente- 
costen. 
V. ibid. p. 938-943. 
29* p. 118. Sermo in festivitate sanctissimse Mari» 
Magdalenae. 
V. ibid. T. V, p. 734. 

30* p. 120 b. Sermones V in assumptione B. Marise. 

V. ibid. T. III, p. 998-1006 et T. V, p. 694. 
31* p. 128 b. Sermo in Dominica infra octavam assump- 
tionis. 



— 114 — 

V. ibid. p. 1006. 
33« p. 132. Sermo in nativitate B. Virginis Marise. 

V. ibid. p. 1012. 
ZS"" p. 138 b. Sermo de beaia Maria Virgine. 

Ge sermon est attribué à Ecbert, abbé de Schonau. 

V. ibid. T. V, p. 705. 
34"^ p. 138. SermoQes II in festo S. Michaelis. 

V. ibid. T. III, p. 1019-1023. 
35"" p. 140. Sermones V, in festo omnium sanctorum. 

V. ibid. p. 1023-1043. 
36'' p. 151. Sermonus V, in Dominica 1 Novembris. 

V. ibid. p. 943-956. 
37*' p. 161. Sermo in festo S. Martini episcopi. 

V. ibid. p. 1050. 
38<' p. 165 de S. Clémente Papa et Martyre. 

V. ibid. p. 1065. 
39® p. 166 b. In vigilia S. Ândrae, apostoli, sermo. 

V. ibid. 1058. 
40'' p. 167 b. In festo S. Andreae, sermones II. 

V. ibid. p. 1060-1066. 
41'' p. 171, Indedicatione ecclesise. Sermones VI. 

V. ibid. p. 1070-1074. 
42" p. 197. In Psaimum qui habitat, sermones XYII. 

V. ibid. p. 827-878. 
Notre manuscrit est défectueux dans cette partie, plu- 
sieurs feuillets ayant été perdus. 
43'' p. 199. In natali sancti Benedicti, abbatis. 

V. ibid. p. 967. 
44'' p. 204. In festo S. Andreae, sermo. 

V. ibid. T. V, p. 726. 
Ce dernier sermon n*est pas de St-Bernard, mais bien de 
Nicolaus Clarasvallensis. 
a. p. 206. Pétri Blesensis sermo de transBguratione 
dominica. 



-^ H5 — 

Y. Pétri Blesensis operd, p. 400. 
b. p. 209. Sancti Gregorii, Papas, sermo de angelis. 
Inc. Potestas et terror ad ipsum eH, Des. obacura rema- 
neret. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. bin. column. pp. 
216.(37). 

174. B. Bernardi, abbatis sermones. 

a. p. I. Sermones de diversis. 

Ce Ms ne contient que les n""* 1-32, 40, 41 et 42 de 
rédition des Bénédictins. 
V. S. Bernardi opéra. T. I, p. 1082 et seqq. 

b. p. 65 b, Sermones duo de corpore Christi. 

Le premier commence par les mots : Panem angeloinim 
manducavit, etc. Le second finit par les suivants : illarum 
vestigia humilUer adorare, 

c. p. 79 b. Sermo de beato Andréa. 

Inc. Et quietum studium^ etc. Des. Filius Mariœ, qui est 
DeusbmedictMs m sœcula. 
V. D. Bernardi opéra, T. V, pag. 726. 

d. p. 83. Ejusdem sermo in festo sancti Nicolai. 
Inc. Nieolam iste meus^ etc. Des. in voce exultationis . 
V. ibid. p. 730. 

e. p. 198. Sermo de triplici génère cogitationum. 

A la suite de ce sermon se trouve une Hymne en Thon- 
neur de la Sainte Vierge et de Saint Bernard. 

f. p. 200. jB. Bernardi Homilise super lectionem qux sic 
incipit : Missus est AngeliLS. 

V. Ej. Opéra. T. III, pag. 732-785. 

g. p. 211. Apologeticum beati Bernardi Abbatis- 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. binis 
column. pp. 220. (134). 



— 116 - 

175. B. Bernardi. Sermones. 

Voici rindicatioQ des sermons contenus dans ce Ms : 
1<> p. 1. Sermones de conversione Sancti Pauli. 

V. Sti. Bernardi opéra. T. III, p. 985-989. 
2^ p. 36. Sermones III de purificatione B. Mariae Vir- 
ginis. 
V. ibid. p. 959-963. 
3'' p. 66. In natali Sti. Benedicti. 

V. ibid. p. 967. 
4® p. 10. Sermones III infesto annunciationis B.^Mariae. 

V. ibid. p. 971-982. 
8*' p. 186. Sermo in nativitate S. Jobannis Baptistse. 

V. ibid. p. 983-987. 
6^ p. 28. Sermo in vigilia apostolorum Pétri et Pauli. 

V. ibid. p. 987. 
7<> p. 29. Sermones III in festo SS. Apostolorum Pétri 
et Pauli. 

V. ibid. p. 988-998. 
8^ p. 34. Sermo in in solemnitate beatae Mari» Mag- 
daglensB. 
V. ibid. T. V, p. 734. 
9^ p. 38. Sermo de altitudine et bassitudine cordis. 

V. ibid. T. III, p. 1188. 
10. p. 39. Sermones II in festo Sti. Vicloris, martiris. 

V. ibid. p. 963-967. 
11^ p. 42. Sermones Vin assumptione B. Marias, vir- 
ginis. 

V. ibid. p. 998-1006 et T. V, pag. 694. 
12* p. 88. Dominica in fa octavam B. Mariae, virginis. 

V. ibid. p. 1006-1012. 
13« p. 60. Sermo in nativitate B. V. Marise. j 

V. ibid. p. 1012-1019. 
14» p. 68. Sermo as abbates venientes ad Cisterciense 
capitulum. 



— H7 — 

V. ibid. p. 1155-1158; où ce sermon est intitulé : de 
tribus ordinibus ecclesiae. 
15'' p. 67. Sermones II in commemoratione S. Michselis, 
Archangeli. 

V. ibid. p. 1019-1023. 
16"" p. 70. Sermones V in festo omnium sanctorum. 

V. ibid. p. p. 1023-1043. 
17* p. 85. Sermo in natali B. Martini. 

V. ibid. p. 1049-1055. 
IS"" p. 90. Sermo in natali S. démentis. 

V. ibid. 1056-1058. 
19^ p. 91 b. Sermones in vigilia S. Andréas apostoli. 

V. ibid. p. 1058-1059. 
20^ p. 93. Sermones II in natali S. Andrese apostoli. 

V. ibid. p. 1060-1066. 
21*" p. 98. Sermo in festo S. Lucias, de abscondito in 

agro. 
Je n'ai pas trouvé ce sermon dans les OEuvres de S. 
Bernard. Inc. Sapieniia vincet molitiam. Des : Scimusquo- 
niam dUigentibus deum omnia cooperantur in bonum. 
22^ p. 104 b. Sermones V in dedicatione ecclesiae. 

V. ibid. p. 1070-1082. 
Le sixième sermon manque, 
p. 114. HomilisB de laudibus virginis matris. 
V. ibid. p. 731-755. 

Ce Ms est fort bien exécuté en grands caractères, il y a 
quelques belles initiales. 

In-folio, velin. 14» siècle. 126 flf. s. deux col. 

(9). 

176. B. Bernardi. Epistolae. 

Ce Manuscrit contient trois cent dix-sept lettres de 
St-Bernard, dans Tordre de l'édition des OEuvres. T. I, 



— 118 — 

p. 1-290. 11 manque à notre Ms les lettres 147, 229, 308 et 
309 de l'édition imprimée, tandis que le N"" 307 du Ms 
ne se trouve pas dans cette dernière. 

Cette lettre est intitulée : Ai Anglicanos de cruce susci- 
pienda contra paganos, epi$k>l& quam beatus Bemardus 
didamt in extremis. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. binis col. 
pp. 132. (20). 

177. Beati Bernardi, Epistolae CCCXII. 

des lettres sont imprimées dans l'édition des OEuvres de 
St-Bernard. T. 1, p. 1-290. 
e. p. SOO. Vita beati Bernardis, abbatis. 
V. Sti. Bernardi opéra. T. VI, p. 1076-1176. 

d. p. 258. Sti. Bernardi. Vita S. MalacbisB. 
V. Ejus. Opéra. T. IV, pag. 501. 

Ap. Surium, de 3 novembr., p. 27. 
Et. separatim. Paris, 1667, in-8. 

e. p. 279. Sti. Bernardi, tractatus de prsecepto et dispen- 
sa tione. 

V. Ejusdem opéra. T. II, p. 495-522. 

f. p. 293 b. Sancti Bernardi Epitaphium, metrice. 
Cette Epitapheest différente de celle qui se trouve à la 

page 1291. T. VI, des OEuvres de St-Bernard. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV, fol. binis 
column pp. 293. (84). 

178. Olium litterarium Triennii, excerpta ex divi 
Bernardi Clarsevallensis abbatis primi, mellîflui 
et religiossissimi ecclesiae doctoris, operibus, 
cum annotationibus per fratrem P. C. 1576-79. 



— 119 — 

Ce Ms contient des extraits de toutes les OEuvres de 
St-Bernard. A Fintérieur des deux couvercles sont collées 
deux gravures, l'une sur bois, et l'autre sur acier, repré- 
sentant St-Bernard. 

Abbaye d'Everboden. 

Cod. Chart. Saec. XVI. S^pp. 195. (314). 

179. BoNAVENTURAE, Tfactatus de tribus ternariis 
peccatorum infamîbus. 

Ce traité de St-Bonaventure est imprimé dans le tome 
VI des OEuvres de cet auteur. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. p. 92 v^ 95. (46). 

180. (Sancti Bonaventurae). Apologia pauperum 
adversus calumniatorem. 

Ce traité de St-Bonaventure a été écrit pour la défense 
des Mineurs attaqués par Gérard d'Abbeville. V. Waddîngi. 
Annales Minorum. T. II, pag. 316 et 317, et S. Bonaven- 
turae opéra. Romœ. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol, bin.col. pp. 41. (133). 

181. Raymundi (De Pennaforte), fratris ordinis 
Predîcatorum , Summa de casîbus pœni- 
tentialibus libris IV, seu summa de pœni- 
tentia et matrimonîo; cum glossis Joannis 
DE Friburgo. 

Cet ouvrage a été très-souvent imprimé, entre autres à 
Louvain dès Tannée 1480 et à Rome en 1603. Cette der- 
nière édition contient pour la première fois les gloses 
de Jean de Fribourg. 



— 120 — 
Notre Ms, d'une conservation parfaite, contient quelques 

« 

vignettes au commencement de chacun des quatre livres. 
Abbaye d'Everboden. 

Cod- Membr. Saec. XIV. fol. pp. 270. (137)- 

182. Raymundi de Pennaforte, summa de casibus 
pœnitentialibus. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol. pp. 80. (342). 

183. DioNYSii Carthusiensis (a Ryckel alias Lenis) 
Opuscula varia. 

Ce volume contient les OEuvres de Denys le Chartreux 
dont rénumération suit : 

l"" p. 1. De vita et statu canonicorum. 

2® p. 36. De vita et statu sacerdotum. 

3^ p. 120. De pluralitate beneflciorum ecclesiasticorum. 

4<^ p. 146. De mirabili Christina virgine de oppido SU. 
Trudonis, vel de viilo Brustem. 

5® p. 147. De beatissima et deliciossissima refectione 
sanctorum in cœlo. 

6* p. 149. Sermo de virtute, laude et fructibus obe- 
dientiae. 

V p. 153. De vindicta Domini nostri Jesu Christi. 

S"" p. 1S6. De arcta via salutis et contemptu mundi. 

9*» p. 194. V. De vita solitaria. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. 4^ pp. 201 (292). 

184. Testamentum duodecim filiorum Jacob. 

V. Orthodoxagrapha theologiae. Bas. 1555, fol. p. 1440- 
1467. Magna BibliothecaPatrum éd. Labignc. Paris, 1644, 
fol. T. V, p. 531-564. 



— 121 — 

À la suite des douze lestaments se trouvent quelques 
chapitres relatifs à l'histoire de Joseph, dont voici l'inti- 
tulé : Quando desiderio viri flagrabant in Assenech virgi- 
nem. Descriptio turris qusB viro non patuit in cujus voratu 
ipsa cum suis collectancis suamnutrivitvirginilaiem.Quaoi 
precioso jussit cultu Phutifar Assenech prsecedere surnma 
hilaritate domum orationis contra adventum Joseph. 
Sermo patris ad filiam ut accipiat Joseph. Quae in contra- 
rium allegavit opprobria in Joseph cum indignalione. De 
subito adventu Joseph et ejus regio apparaiu, et quam 
honorifice receptus est a Phutifare et generatione sua. De 
compunctione Assenech quando Joseph despexit. Quo 
casu jussit accersiri Joseph, quia virgo et filia Phutifaris 
esset. Excusatio Joseph ne eam osculetur. Quomodo 
Assenech ad benedictionem Joseph Idolis renuntiavit. 
ScquiLur qualiter post recessum Joseph Assenech com- 
puncta omnia Idola sua confregit et ejecit ea. Qualiter 
Assenech ornavit se contra adventum Joseph. Gontigit 
quod primogenitus Pharaonis vellet spoliare Joseph de 
Assenech. 

V. Fabricii, Cod. pseudogr. T. I, p. 774. Mais le texte de 
notre Ms diffère de celui de Fabricius. 

Ce manuscrit provient de l'abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. pag. 72 ad fin. (293). 

185 Jacobi de VoRAGiNE, episcopi Januensis, liber qui 
dicitur Mariale. 

Cet ouvrage a été imprimé plusieurs fois, sous le titre 
de : Mariale aureum^ de laudibuLs matris Dei, alphabetico 
ordine digestum. et in CLX sermones disttibutum. Il y a une 
édition de Venise, 1497 ; une autre de Paris de 1503 ; et 
une troisième de Mayence, 1616, 4"". 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. binis 
column. pp. 138. (331 ). 



— 122 — 

186. Hugo de Folieto — libri de claustro mater iali 
— de XII claustri abusibus — de Claustro ani- 
mée — de laude caritatis. Sermo de versiculo, 
liberavit Dominus pauperem a potente : Sermo 
de die domioica. 

Hugo de Folieto, qui vécut vers le milieu du 12^ siècle, 
était chanoine régulier du couvent de Corbie, en Picardie. 
Ses écrits ont été souvent confondus avec ceux de Hugues 
de St-Victor, avec lesquels ils ont été ordinairement im- 
primés. L'abbé Migne les a donnés comme supplément aux 
œuvres de ce dernier, dans le tome 176 de la Patrologia 
latina. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Saec. XIII. ¥ p. 4-74. (256). 

187. HuGONis DE Folieto, de claustro animœ. 

On lit à la fin : Explicit liber de clamtro corporis et animœ^ 
editus a venerabili magistro Hugone de Folieto. 

Cod. Memb. et Chart, Sœc. XV. fol. p. 1-123. 

(190). 

188. Venerabilis Magistri Hugonis liber de Hypo- 
critis quoniam in congregatione fructu socie- 
tatis privatur. 

Cet ouvrage se trouve à la suite du traité de Hugo de 
Folieto, de claustro animas. J'ignore s'il est du même 
auteur, car je ne le trouve mentionné nulle part parmi ses 
ouvrages. 

Cod. Memb.et Chart. Saec XV. fol. p 12M35, 
(190). 



- 123 - 

189. Jagobi de Vitrugo, Exemplasecundum ordinem 

alphabeticum disposita. 

Cet ouvrage qui est resté inédit, est une espèce de Dic- 
tionnaire de morale à l'usage des prédicateurs. Les premiers 
mots de rintroduction indiquent assez le but de l'auteur. 
Il dit : Antiquorum patrum exempta didici nonnullos ad 
virtutes inductos fuisse nairationibus edificatariis et exem- 
plis. M. Daunon, à l'article Jacques de Vitry, dans le 
T. XVIII de l'histoire littéraire de la France, parle de cet 
ouvrage, dont il cite plusieurs manuscrits; mais dans 
l'ignorance qu'il était de son contenu, il hésite s'il le doit 
ranger parmi les ouvrages historiques ou théologiques de 
l'auteur. Ce que je viens d'en dire démontre qu'il doit être 
classé dans cette dernière catégorie. On lit à la fin de ce 
Ms : Explicit liber scriptus et finitus per manus Lambei*ti 
dicti Peepkens^ diaeoni, sub anm incarnationis domvii 1419. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XV, fol. bin. column. p. 
101-159. (229). 

190. Albertus magnus de laudibus beatae Mariœ vir- 
gini8. 

Cet ouvrage se trouve dans le tome 20 des OEuvres 
d'Albert-le-Grand- II n'est pas certain qu'il soit de cet 
auteur ; quelques-uns l'attribuent à Richart de S, Laurent, 
sous le nom duquel il a été publié à Douay en 1628, in-4. 
On lit sur le feuillet de garde, en tète du volume : Iste 
liber contulit in testamenio suo Magister Egidius de Spina 
Gapellanus ecclesias Sti. Johannis Leodiensis, fratribus 
Slae. Crucis, conventus, Huyensis. 

Cod. Membr. et Chart. Sçec. XV. fol. bin. 
column. pp. 1-92. (184), 



— 124 — 

191. ÂLBERTus MAGNUS de Sacramento altarîs^ epi- 
logato per modum dialogi. 

Cet ouvrage se trouve dans le tome 21 des OEuvres 
d*Albert-le-Grand, sous le titre : de Sacramento Euchaiis- 
tiœ. Il en existe une édition publiée à Mayence en 1477. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart Sœc. XV. fol. bin. 
column. pp. 93-123.(154). 

192. Alberti MAGNi, Tfactatus de intellectu et intel- 
ligîbili. 

V. Alberti magni opéra. Lugd. 1651. T. V, p. 239. 
Ejusdem, liber de natura et origine anim», tractatus. 
V. Ibid. T. V, p. 185. 

Cod. Chart. Sœc XV. p 256 ad fin. (339). 

193. Alberti Magni. Tractatus de generatione et cor- 
ruptione. 

V. Alberti Magni opéra recognita per J. Jammy. Lugduni, 
1651, fol. T. II. 

On lit à la fin de ce traité : Explicit liber de generatione et 
corruptione Di. Alberti magnij anno di 1407, 17 diejunii. 

Marsilii de Ingen quaastiones supra librum de genera- 
tione et corruptione. 

Le commentaire de Marsilius de Ingen est plus étendu 
que le traité d'Albert-le-Grand. Marsilius de Ingen était 
professeur à l'Université de Heidelberg, où il est mort en 
1394. Fabricius qui cite plusieurs ouvrages de cet auteur, 
ne connaît pas le commentaire qui précède, et qui est 
demeuré inédit. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 1-105. (44). 



— 125 — 

3* Blstoire eeclésIaaUque. 

194. JoHANNis CoMES, Prœdicatorum ordinis, Sacra- 
nim historiarum epitome, certam complectens 
temporum enarrationem ab Adam ad Hiero- 
solymorum postremam destructionem usque. 
Deinde omnium praecipuorum patrum, Patriar- 
charum, judicum, regum, ducum, apostolorum, 
prophetarum, hoc in opère contentorum laco- 
nicam offendes vitam, mores, cultum, et opéra : 
Synceram quoque eorum nominum interpréta- 
tionem, quae omnia diligenti studio sacris ex 
Bibliis atque veteribus authoribus excerpta 
sunt. 

Le titre ci-dessus dit assez le contenu de l'ouvrage. 
L'auteur de l'ordre des Dominicains, au couvent de Liège, 
n'est cité ni dans la Bibliotheca ordinis fratrum Prœdicato- 
rum cCAntonius Senensis^ ni dans les Scriptores ordinis Prœ- 
dicatorum de Quetif et Echard. Son ouvrage qui est, du 
reste, demeuré inédit, est dédié à Grégoire Sylvius, suf- 
fragan de Liège, qui appartenait également à l'ordre des 
Dominicains. Il porte la date de 1557, et est écrit avec 
beaucoup de soin, de la main même de l'auteur. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. pp. 67. (194). 

195. Egesippi de rébus a Judœorum principibus in 
obsidione fortiter gestis, deque excidio Hye- 
rosolimorum, aliarumque civitatum adjacen- 
tium, libri quinque, divo Ambrosio, Mediola- 
nensi episcopo, interprète. 

Ce Ms est d'une parfaite conservation, et contient quel- 



— 128 — 

Il existe un autre Ms du même texte, dans la bibliothèque 
de Stuttgard. La description avec la comparaison du texte 
de notre Ms en a été insérée dans YAnzeiger fur Kunde der 
deutschen Vorzeit, par M. Kausler, T. VI. 1837, pag. 77. 

M. Meyer a publié à son tour celte comparaison dans un 
ouvrage intitulé : Nalezingen op het Leven van Jezus^ enz.^ 
dow G. /. Meyer. Groningen, /. Oomkens. 1838, 8®. 

L'opinion de M. Willems est que ce livre a dû être com- 
posé au commencement du IS"" siècle. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XIII. 4s pp. 147. (437), 

200. Liber de vita beatae Mariae et infantia Salvatoris 
Jesu Christi, scriptus metrice per Lambertum 
de Meyershoven. 

Je n'ai trouvé aucune notice sur l'auteur de ce poème 
très-étendu. Aucun biographe ne mentionne son nom. 

Le poème commence par ces vers : 

Sanctus Ephiphanius et doctor veritatis. 

On lit à la fin : Explicit liber de infantia Salvatoris Jesu 
Christi, scriptus per Lambertum de Meyershoven anno 
Dni 1374. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XIV. fol. p. 441. (263). 

201. Prochori gesta beati Johannis evangelistae post 
ascensionem domini usque ad dormitionem 
ipsius. 

V. Inter Monumenla S. Patrum orthodoxographa. T. I, 
p. 85-90. Basil. 1869, fol. et Magna Bibliotheca veterum 
Patrum. Parisiis, 1644, fol. T. VII, p. 108-182. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV, fol. bin. col. p. 232-268 

(445). 



-' 129 — 

Wi. Acta et Décréta Concîlii Basileensis. 

Ce Ms, d'une grande imporlance pour Thistoire de ce 
Concile, contient une quantité de pièces uniques, qui ne se 
rencontrent nulle autre part. Les éditeurs de YAmplissima 
Collectio le mentionnent fréquemment, en marge des pièces 
quMls en ont extraites, mais ils n*ont guère publié tout ce 
qu'il contient d'inédit. Quelques pièces surtout, d'une 
virulence extrême contre la Cour de Rome, ont été entière- 
ment omises. Quelques-unes de ces pièces , revêtues de 
signatures authentiques, et portant encore les traces des 
sceaux des signataires, sont évidemment des originaux 
rédigés au Concile même. La nature du Ms et la circons- 
tance particulière, que plusieurs aulres pièces, étrangères 
au Concile de Bàle, mais de la même époque et d'un haut 
intérêt pour l'archevêché de Trêves, s'y trouvent reliées 
pêle-mêle, me font présumer que le tout formait primitive- 
ment une liasse de papiers, appartenant à un prélat de ce 
diocèse, laquelle aura été livrée au relieur sans avoir été 
claSsSée préalablement. Selon toute probabilité, il a appar- 
tenu à Nicolas de Cusa, chanoine de Liège et archidiacre 
de Brabant. 

Voici du reste la description exacte de ce Ms, tel qu'il 
se trouve aujourd'hui à la bibliothèque de Liège. 
L pag. 1. Les premiers feuillets du Ms manquent; les pre- 
miers mots du premier feuillet qui reste, sont les 
suivants : Sajicti Benedicti, Cabilonensis Diocesis, et 
Joannis Ursicampi ordinis Cisterciensis. Ces mots se 
trouvent dans le chap. IV de la première session. 
Voyez Sacrosancta Concilia studio Labbei et Cossarlii, 

T. XII, pag. 464 
La dernière session se termine par les mots suivants : 
de injunctis pœnitentiis misericorditer elargiiur^ Datum 
in sessione nostra publica in ecdesia majori Basileensi 



— 130 — 

solemniter celebrata Kalendis Julii anno a nativitate 
Domini millesimoquadringentesimo quadragesimo primo. 
IL p. 104. Oralio ad patres Concilii Basileensis contra Euge- 
nium Papam. Inc. Mecum tacitus sœpenumero cogitavi. 
Des. demum successive in singulis civitatibus episcopos 
presbyteros Apostoli ordinaverunt. 
Cette pièce est inédite. 

III. pag. 118. Joannis Gei^sonii Libellus de Âuferibilitate 
papae ab ecclesia. 

V. Joan Gersonii Opéra. Parisiis, 1606, in-fol. T. I, 
pag. 154-170. 

IV. Pag. 134. Propositio facta Basilese in generali concilio 
et congregalioue patrum anno Dni. 1432, die penul- 
lima mensis novembris, per vicarium Moguntinum 
nomine Electoruin imperii. 

V. Martène et Durand, Arapl. Collectio. T. VIII, p. 225. 

V. pag. 136. Quare Conciliam générale congregatum sit 

in Basilea. 
Celte pièce est également inédite; elle conamence par 
les mots suivants: In primis sacrum Concilium Basileense 

ad tria potissime noscitur institutumj etc. 

VI. pag. 140. Epistola capituli et canonicorum ecclesiae 
Tridentinaa, ad Concilium Basileense. 

V. Martène et Durand, Arapl. Collectio. T. VIII, p. 789. 

Cette pièce, de même que les suivantes, a été publiée 

dans celte collection d'après le Ms même que nous 

décrivons. 

VP". p. 1406. Epistola ad Georgium Heymburg, utriusque 

juris egregio doctori. 
Wl^\ Ibid Epistola H. Maisenheim ad eundem. 
yv^\ p. 141. Epistola B. Uter Egen ad eundem. 
VI•*•^ p. 142. Remédia aliquot. 

W^\ p. 142 b. Epistola capituli Sancti Floriani Confluea- 
tiae, ad decanum suum absentera. 



— 131 - 

Ce doyen éiait Nicolas de Cusa. 

VII. pag. 141 b. Epistola PrsBiatorum et alioruai nationis 
germanic8B ad Àrchiepiscopum Moguntinum. 

V. iMartène et Durand, Ampl. Collectio. T. VIII, p. 924. 

VIII. Pag. 143. Epistola Johannis Cardinalis S. Pétri, ad 
Rabanum àrchiepiscopum Trevirensem. 

V. Marlène et Durand, Ampl. Collectio. T. VIII, p. 952. 

IX. Ibid. Epistola ad Prselatos nalionis Germanicae. 
V. ibid. T. VIII, pag. 943. 

X. pag. Hib, Epistola Philippi Marias Angeli ducis Medio- 

lanensis, ad Archiepiscopum Mediolanensem et epis- 
copum Albiganensem. 
V. ibid. T. VIII, pag. 938. 

XI. p. 145. Epistola Sigismundi imperatoris, ad Paulum 
episcopum Argentinum, suum ad concilium Basi- 
leense oratorem. 

V. ibid. T. VIII, p. 940. 

XII. p. 145 b. Epistola Juliani Cardinalis etlegati, ad deca- 
num et capitulum ecclesisB Herbipolensis. 

V. ibid. T. VIII, p. 941. 

XIII. p. 151 et 152. Ces deux feuillets contiennent le 
commencement de la dix-neuvième séance du concile. 
C*est une répélition de ce qui se trouve déjà à la page 
45 b et suiv. de ce volume. 

XIV. p. 153. Martini V, Papœ Bulla de erroribus Joannis 
WiclcfT de Anglia, et Johannis Hus de Bohemia, 
damnatis in sacro generali Constanliensi Concilio. 

Vid. Sacrosancta Concilia, stud. Phil. Labbei et Gabr. 
Cossartii édita. T. XII, p. 259-272. 

Cette pièce se trouve évidemment intercalée ici par une 
méprise du relieur, les feuillets suivants étant la con- 
tinuation immédiate de la pièce précédente. 

XV. p. 161 et 162. Ces deux feuillets sont la suite des 



> 



— 132 — 

feuilles 151 et 152, et contiennent le reste de la dix- 
neuvième séance du concile. 

XVI. p. 163-169 Ces feuillets contiennent deux pièces très- 
étendues, relatives à Rabanus de Helmstat, archevê- 
que de Trêves, et Ulric de Manderscheit, son compé- 
titeur. Elies sont toutes deux inédites. La dernière, 
surtout, est fort curieuse en ce qu'elle semble être 
Tacte original de la décision rendue par le sacré 
consistoire contre Ulric de Manderscheit. Elle porte 
encore les traces des sceaux des différents conseillers, 
au-dessous de Tavis que chacun d'eux avait émis dans 
cette cause. 

XVII. p. 170 et 171. Décréta et Acta Concilii Constanlien- 
sis. Ces feuilles contiennent les décrets des troisième, 
quatrième et cinquième séances du Concile de Cons- 
tance. 

V. Sacrosancta Concilia, studio Phil. Labbei et Gâbr. 
Cossartii édita. T. XII, p. 17 et suiv. 

XVIII. p. 175-178. Ces feuillets contiennent également 
quelques pièces relatives à la contestation entre Raban 
de Helmstat et Ulric de Manderscheit, compétiteurs, à 
l'archevêché de Trêves. Ce sont les actes produits de 
part et d'autre, et la décision émanée de la cour impé- 
riale siégeant alors à Nuremberg. Ces pièces sont 
également inédites. 

XIX. p. 179-183. Ces feuillets contiennent quelques pièces 
relatives à la translation du Concile de Bâle en la ville 
de Florence. Ces pièces sont d'une très-mauvaise 
écriture, et contiennent probablement une première 
rédaction, car elles sont surchargées de ratures et de 
corrections. 

XX. p. 185. Appellatio principum électorum. 

V. Martène et Durand, Ampl. Collectio. T. VIII, p. 953. 

XXI. p.l86&.Protestatio ultimaMoguntiœconceptaetfacta. 



- 133 — 

V. ibid. T. VIII, p. 956. 
XXII. p. 195 et seqq. Ces feuillets contiennent le procès- 
verbal de la 8® séance du Concile de Bàle. 

y. Sacrosancta Concilia studio Phil. Labbei et Gabr. 
Cossartii. édita. T. XII, p. 497. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. pp. 498 (107). 

203. Declarationes quorundam Concilii Tridentinî 
decretorum a Cardinalibus S. Congregationis 
ejusdem Concilii ad diversos episcopos et prœ- 
latos missse. 

Une note en tête du volume porte : 

F. Huberti Gerrays. Descripta ex exemplari Lovanii a 
D. Cluverio J. U. L. Mihi transmissa, et nuper est reco- 
gnita ad quoddarn exemplar Leodii allatum. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVII. 4° pp. 93. (281 ). 

204. Historia controversiarum quae inter quosdam e 
sacro Praedicatorum et societatem Jesu agitatœ 
sunt ab anno 1548 ad annum 1612, sex libris 
explicata, Petro Possino, ex eadem societate, 
auctore. 

Cet ouvrage est resté inédit comme on peut le voir 
par une note qui se trouve au v* du second feuillet ; il y 
est dit : 

Haec Historia probata et a rêver endo admodum Pâtre 
Goswino Nickel, prœposito generali Sodetatis Jesu, mense 
septembris unno 1659, postquam judicia de ea RR, PP, 



— 134 — 

Remorum faventia vidisset , dédit autem sua Patemitas 
facuUatem hoc opus vulgandi inter nostros, per exemplaria 
manu descrlpta, quia de ediiione cogitari adhue non potet'at 
propter decretum congregationis sancti oficii de non edendis 
libriSy qui controversiam de Auxiliis tractarent. 
Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. duob. yoU. pp. 
360 et 257. (382 et 385). 

205. Historia certaminis rebigiosi in Anglia sub régi 
Henrico VIII. 

Nous ne possédons que la seconde partie de cette his- 
toire volumineuse, dont l'auteur m'est inconnu; elle 
embrasse les années 1829 à 1838. D'après une note en léie 
du volume, l'auteur a commencé cet ouvrage le 13 août 
1899. 

Couvent des Jésuites de Liège. 

Cod. Chart Saec. XVI. fol. pp. 691. (383). 

206. Calendarius. 

Ce calendrier contient les noms des saints pour tous les 
jours de l'année, avec l'indication des lieux où ils sont 
parliculièremeni honorés, ainsi que les motifs de leur 
béatification. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XIV. fol. p. 1-34. (320). 

207. Jacobi Januensis, S. de Voragine, Legenda 
Sanctorum . 

Ce Ms contient la légende dorée dans le même ordre que 
les éditions imprimées, mais il n'y a ni table ni préface. Le 



— 138 — 

volume commence par la vie de St-André et finit par celle 
de Ste-Catherine. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 1-223. (76). 

208. Jacobi Januensis, S. de Voragine, Legenda sanc- 
torum. 

Ce volume contient la légende dorée de Jacques de 
Voragine, telle qu*elle a été souvent imprimée et dans le 
même ordre, sans aucune lacune, jusqu*à la vie de St-Hip- 
polyte inclusivement. Après cela viennent le vies suivantes : 
l"" depassione S. Barbarie; ^ de conceptione beat^e Marise 
Virginis; 3«de vitaS. Servatii episcopi. Toutes les autres 
vies manquent. Le premier feuillet contient une table 
exacte du volume, après la table vient la préface; après la 
préface commence la légende. 

Cod. Membr. Sœc. XIV, fol. binis column. 
pp. 218. (167). 

209. Lectiones de Quibusdam Sanctis. 

Ce sont des notices très-écourtées sur quelques saints, 
entre autres sur S. Lambert, évéque de Liège. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. ¥ p. 189 ad fin. (262). 

210. Liber Passionalis sive historia Sanctorum. 

Ce recueil, qui se composait autrefois de trois volumes, 
mais dont les deux premiers seulement se trouvent à notre 
Bibliothèque, contient les vies de tous les saints honorés 
dans l'abbaye de St. Trond. Il est d'une fort belleexécution. 
Toutes les initiales sont supérieurement dessinées et mises 
en couleur; le caractère employé est très-grand, de même 
que le format des volumes. 



— 436 — 

Voici la description exacte de ces deux volumes : 
T. I. Sur le premier feuillet non numéroté, on lit : Hune 
librum fecit fieri dominus Robertus de Crsenwic, piae 
mémorise, Dei gratia abbas bujus monasterii Sti Trudonis, 
qui perf'ectus, et ligatus fuit anno Dni. 1366. 

P. 1 . In nomine sanclaB et individuae Trinitatis. Incipit 
Prologus subsequeniis operis. 

Sur le même feuillet, au bas de la seconde colonne, après 
le prologue, on lit : 

Incipit divisio libri passionalis in tria volumina. Noian- 
dum quod liber isle, qui passionalis vel passionale dicitur, 
partilus est in très partes sive in tria volumina, quorum 
hoc prsBsens est primum, et incipit a die nativitatis bli. 
Johannis Baplislse, et terminatur exclusive in die beati 
Dionysii. Secundum vero incipit a die beati Dionysii et 
terminatur exclusive in die purificatonis beatse Mariœ. 
Terlium et ultimum volumen incipit a die purificationis 
beatse Marise et terminatur exclusive in die nativitatis 
beati Johannis Baptistae. 

Au verso du même feuillet, commence la table du con- 
tenu de ce premier volume. A la fin de cette table, on lit 
Tavertissement suivant : Notandum quod in bac prima 
parte libri passionalis et in aliis duabus de quibus supra 
notatur, tanlummodo tractatur de passionibus et gestis 
sanctorumde quibus memoria agitur apud nos, et innostro 
monasterio Sancti Trudonis confessons. 

Le passionnaire commence à la page 3, comme suit : 

1« De nativitate S. Joannis Baptislae. Sermo. Inc Cunc- 
torum prophetarum, etc. Des. qua manifestave venerat 
auctorem. 

2* Ibid. Sermo unde supra. Inc. Feslivitatem prœsentis 
diei.^ic. Des. stupenti mundo testis fidelissemus revelavit. 
3*" pag. 3 b. Item sermo unde supra. Inc. Congregavit 



— 137 - 

nos hujus dieij etc. Des. et jam exemplum profidis démons- 
irabat. 

4** p. 4 è. Item Sermo uiide supra. Inc. Elysabeth impie- 
tam est tempus pariendi, etc. Des. pœnam sermotiis evasit, 

5» p. 5. Item sermo unde supra. Inc. Solemnitates nobis 
divei^somm marlyrum. Des. ita de Dei nosin reconciliatione 
lœtamur, cui est honot* et gloria, etc. 

6* pag. 6. Item sermo unde supra. Inc. Hodie^ dilectis- 
simi fratreSy Johannis qui domini prœcunit adveutum celé- 
bramus natalem diem. Des. in illo habitabit in nobis. Chiisto 
adjuvante qui vivit et régnât, etc. 

7* pjig. 7. Item unde supra. Inc. Nativitatem Sancti 
Johannis, fratres caiissimi, hodie celebramus. Des. felicem 
perseveruiHiam custodire, qui cum pâtre et spiritu' sancto 
vivit, etc. 

8** p. 7 b, Passio sanctorum martyrum Johannis et 
Pauli. Inc. Imperante Constantino, Augusto ac Gallicano, 
etc. Des. Acta autem sunt hœc apud urbem Jiomam die sexto 
Kalendarum Juliarum régnante Domino nostro Jesu Christo 
qui cum pâtre, etc. 

9*^ p. 10. Passio septem dormientium. Inc. Eodem tem- 
pore regnans Deciiis crudelissimus imperator, descendit in 
civitatem Constantini. Des. et propter gaudium fidei ipso- 
rum secuii sunt imperatorem in Constantinopolim glorificantes 
Deum propter miraciiluin quod viderant, Gratia et miseti- 
cordiapatris et filii, etc. 

10® p. 14 b. Vila S. Leonis, papae. Inc. Léo junior 
natiœie siculus ex pâtre Paulo, etc. Des. quam studiosissime 
in latinum transtulit, 

11« Ibid. Passio sanctorum virginum Fidei, Spei et Cari- 
lalis et Sophiœ matris earum. Inc. Cum verbi Dei prœdicatio 
per totum curreret orbem, etc. Des. Finit martyrium sanc- 
tarum trium virginum prima die mensis Julii ad gloriart^ 
Christi qui régnât, etc. 



- 138 — 

12* 16 b. Epistola sive planctus Dionysii ad Timotheum 
de morte beatorum Pétri et Pauli apostolorum. Inc. Saluto 
te divinum disciptUum et filium spiritualis et veri patris^ elc. 
Des. et sciverunt qui a caputerat Pauli immaculatiy qui fuit 
servus et apostolus. Domini nostri Jesu Christi quem decet 
gloiiay etc. 

IS"" p. 18 b, Sermo sancti Maximi episcopi de eisdem. 
Inc. Beatissimorum apostolorum passio^ fratres^ quorum 
hodie natalem solemniter celebramus. Des. qui caput suum 
Céhristum vei^bo et opère comtanler imitati fuerunty qui vivit 
et régnât ^.eio. 

14** pag. 19. Passio apostolorum Pelri et Pauli. Inc. 
Cum venisset Paulus in urbem Romam^ convenerunt ad eum 
omnes Judœi. Des. et posita sunt sancti Pétri in vaticano 
naiimachiœ, et sancti Pauli in via Ostiensi ab urbe Roma 
miliano secundo, ubi prœstantur bénéficia orationum eorum 
in seculœ sœculorum. Amen, 

15® p. 23. Passio sancti Peiri singulater. Inc. Post mvJ" 
timoda et multifaria viœvitœque Salvatoris documenta. Des. 
Erant quoque fratres simul lactimantes et exultantes in 
Domino, confortati saepe visione beati Pétri apostoli, glori- 
ficantes Deum palrem omnipotentem. 

16® p. 27. Passio sancti Pauli singulariter. Inc. Fuit vir 
quidam in Jérusalem de tribu Benjamin nomine Saulus, Des. 
Sicque jejunio usque ad vesperam prœcurrente baptizati sunt 
in nomine Domini nostri Jesu Christi, 

17® p. 31. Sermo sancti Maximi episcopi de eadem festi- 
vitale. Inc. Gloriosissimos christianœ fidei pnndpes. Des. 
ubi mundus caput habeat imperii, ibi regni sui principes 
collocaret, 

18® p. 32. Sermo unde supra. Inc. Apostolici natalts 
gaudio, fratres carissimi. Pétri et Pauli, etc. Des. Hœc sunt 
igitur apostolomm Pétri et Pauli stupenda mérita, qui per 



- 139 - 

hœc incedentes miraeiUaj apostolatum suum Domino ac 
Domino nostro effusione devoti sanguinis consecrarunt. 

19"" p. 32 b. Passio SS. Processi et Martiniani. Inc. 
Tempore quo Simon magntis crepuit intus. Des. ubi decoU 
lati sunt sub die VI non JuL ma Aurélia^ ubi prœstantur 
bénéficia eorum usque in hodiernum diem, régnante, etc. 

20® p. 33 b. Pâssio beatorum martyrum âliorum sanc- 
torum Felicitatis (seuSS. Septemfratrum). Inc. Tempori- 
bus Antonini imperatom orta est seditio pontificum^ et Feli- 
citas illustris femina cum septem filiis suis chiistianissimis 
detenta est. Des. Christi amici fact sunti in regno cœlorum, 

21*> p. 34 b. Translatio et adventus sancti patris nostri 
fiei)edicti Castro Floriaco. Inc. Cum gens Longobardorum 
infidelitatis suœ tenebris carere noluisset. Des. sicut viri 
eruditissimi Antberti ejusdem monasterii abbalis in volumine 
quod de hac re composuit^ scripta significant. 

22® pag. 41. Vita vel passio beatse Margaretœ virginis 
Prologus Inc. Post resurrectionem domini Jesu Christi, etc. 
Des. requiem sempitemam cum beata Thecla et sancta 
Suzanna Vita inc. Deatissima igitur Margareta ei^at Théo- 
dosii filia. Des. stare dignetxir ante tribunal judicis sœculo- 
mm orans indulgentiam delictorum, omnibus in fide catho- 
lica concordantibus ante Dominum nostrum Jesum Christum. 

23° pag. 43. Passio sancti Liberli. Inc. Beatus Rumoldus 
Gallias ingressua m cas occidentalium partes se deponit, 
quo Scaldis fluvius œstum, maris in Rupinam usque remit- 
tit, etc. Des. de loco autem sepulchri non ambigua sen- 
tentia est. 

24® pag. 44. Vita sancti Monulfi episcopi. Inc. Beato 
Domitiano humanis rébus exempto. Des. Sepultus est cum 
magno honore VII KaL Aug,, sicut hodie videtur, in vodem 
lemplo ad laudem et gloriam Jesu Chris îi Domini nostri, 

25® pag. 48. Vita sancti Gundulphi. Inc. Post hujua 



140 



beati viri obitum sequitur electio predossissimi confessori^ 
Christiet antistitis^ beati Gundulphi^ ect. Des. hi sunt quos in 
caritate non ficta elegit gracia Christi. Jure etiam vocantur 
columnœ, quia suce sanctitatis humeris sustentant infirmam 
fUiam Christi. 

26*» p. 46. Vita sanctae Praxedis. Inc. fempore Antonini 
imperatoris, cultor et susceptor sanctorum peregrinorum 
summa ambitione fuit quidam homo, elc. Des. Post dies enim 
trigintaoctopost martyrium sanctorum supra dictorummigra- 
vit ad dominum beata virgo sub die XII Kal. Aug. cujm 
corpus ego pastor presbyter, sepelivi ju^ta patrem suum in 
cemeteno Priscillœ^ via Salaria, ubi florent hodie oratiofies 
sanctorum. 

27" p. 47. Sermo de beata Maria Magdalena. Inc. Solem- 
nitate prœclara venerandœ diei hujus, fratres mei, etc. Des. 
ut collaudetur ipse Dominus noster ab eadem perpetualiter. 

28° p. 47 b. Item de transita ejus. Inc. Licet plerisque 
relationis seiies prolixioris materiœ stilo mandata, etc. 
Des. ac si fides poscentis meretur larga exinde annuente 
Christo quisque tam animœ quam corporis reportât bénéficia. 
Cui et honor, etc. 

29» pag. 48 b. Item de ejus translatione. Inc. Nunc ergo 
largiente Domino agrediemiir exponere qualiter gleba coiporis 
ejusdem sacratissimœ Mariœ Magdaleiuz ad locum in quo 
hodie veneratur translata sit. Des. te quis gratissimam^ 
déposée démens veniam, cœlestis aulœ tumulis, quo perfru- 
amur organis. Régi supremo gloria, etc. 

30*» pag. 80. Vita beati Wandregisili abbatis. Inc. Prœ- 
clarus igitur atque gloriosus vir domini, Waridregisilu^s 
cognomento ^^ando, etc. Des. amplectanda omnimodis 
arta et angusta via, per quam vir domini Wandregisilus 
ingressus cœlestis aulae habitator effectus est. 

31*» pag. 83. Passio S. Appollinaris, martyris. Inc. In 



— 141 — 

diebus Claudii Cœsaris^ veniente beato Petro apostolo. Des. 
martyr isattis est autem beatissimtis Appollinaris, sacerdos 
Domini et martyr Christi sub VespasianoAugu^to die décima 
Kalendarum Augiistarum, régnante Domino Dec, etc. 

32*». pag. 86 fr. Viia sanctae ChrislinaB, virginis. Inc. 
Temporibus Diocletiani imperatoris erat quaedam puella de 
Tyro, nobilissima virgo.annorumduodecimy Christinanomine^ 
etc. Des. Passa est autem sancta Christina sub Urbano pâtre 
suo et Leone et Juliano, annorum quatuordecim sub impera- 
tore DiocletianOy nono Kal, Augusti. 

33*» pag. 60 b. Passio S. Jacobi apostoli. Inc. Apostolus 
Jacobus, frater beati Johannis apostoli et Evangelistae^ omnem 
Judœam, etc. Des. una hora simul martyr effectus est^ 
migrnns ad Dominum, oui estgloiia, etc. 

34*» p. 62 b. Passio S. Christophori, martyris. Inc. Tem~ 
pore illo quo Daginus rex regnabat in civitate Samon^ etc. 
Des. Consummavit autem beatissimus Christophorus passio- 
nem suam octavo Kal Augusti, sub Oagno rege^ régnante 
Domino nostro, etc. 

35® ppg. 05. Passio sanctorum septem fratrum dormien- 
tium, sub alio stilo. Inc. Cum per universum orben Chris- 
tianorum cultus exagitaretur. Des. convocatisque episcopis 
celebravit festivitates sanctorum et omnes glorificaverunt 
Dominum, cui in trinitate, etc. 

36* b, pag. 66 b. Passio sancti Pantaleonis, martyris. 
Inc. Régnante impio et iniquo lUaximiano. Des. accipU 
autem sanctus Panlaleon coronam cœkstis gratiœ a Domino 
Jésus Christo, cui et honor, etc. 

37*» p. 70 6. Passio S. Felicis, martyris. Inc. Fuit tempo- 
ribus Constantini magni Pnncipis, usque ad Constantinum 
Augustum, Libcrius quidamy etc. Des cujus natalitia celé- 
brantur IV KaL Augu^sti, régnante Domino JesuChristo^ etc. 

38*» pag. 70 b, Passio SS. Simplicii, Faustini et Beatri- 
cis. Inc. Temporibus Diocletiani et Maximiani^ sceleratissi- 



— U2 — 

momm inimicorum, multi Christiani necati sunt in urbe 
Roma. Des. quod factum est Domino anxiliante^ etc. 

39*» pag. 71. Passio SS. Abdon et Sennen. Inc. Orta 
tempestate sub Decio^ miUH Christiani necati sunt in urbe 
Roma, présidente in urbe Roma^ Galba, etc. Des. et trans- 
lati sunt in cimeterium Pontiani. 

W*» pag. 73. Sermo de instilutione festi Pétri ad Vincula. 
Inc. Festum sancti Pétri apostoli quod ad vincula dicitur 
quadruplici de causa institutum fuisse putatur, etc. Des. 
ipsoque de morte redeunte quae sibi contigerant ommbus 
enarravit. 

41^ pâg. 7S. Passio sanctorum fratrum Machabasorum. 
Inc. Unum esse spiritum veteris ac novi testamenti etiam 
Machabaeorum fratrum magnaîiimitas fidesque déclarât, etc. 
Des. quae ad illam festinabat vitam, ad quam se noverat pia 
pignora prœmisisse. 

42*» pag% 78 b, Passio S. Stephani Pap». Inc. Temporibus 
Valeriani et Gallieni multi Christiani déclinantes saevitiam 
tyrannorum occultabantur. Des. ordinaverunt in loco beati 
Stephani Episc. et martyr. Sixtum Episc. IX Kal. Septemb. 
Valeriano tertio et Gallieno secundo consulibus, apud nos 
autem régnante Domino nostro, etc. 

43* pag. 79 6. De inventione SS. Stephani, Nichodemi, 
Gamalielis et Àbibae. Tnc. Lucianus miseiicordia Dei indi- 
gens, etc. Des. Translatae autem sunt reliquiae ipsius mar- 
tyris VII Kal. Januarii, et tune in tempore jugis et infinitae 
siccitatis, pluvia magna descendit et abundanter inebriata est 
terra. 

44° pag. 81 b. Vita S. Dominici. Inc. Dominicus ordinis 
praedicatorum et dux et pater inclitus. Des. veniens igitur 
praedictus frater Bononiœ, continuo eadem die et hora 
patrem migrasse cognovit. 

45° pag. 87 6. Translatio corporisS. Stephani protomar- 



— 143 — 

tyris ab Hierosolymis Constantinopolim. Inc. Factum est, 
cum caeteris reconditum corpus sancti Stephaniy etc. Des. 
sanitates autem et virtules factœ sunt plurimae super infir- 
mos in diebus illis, in gloriam patriSy etc. 

46<* pag. 89. Translatio ejusdem a Gonstantinopoli ad 
urbem Romam, quœ est pridie nonas Maias. Inc. Totius 
veritatis auctorem, immo veritatem ipsam, etc. Des. sola stUi 
imitatione latius aliquantulum digessimus. 

Cette relation se trouve également dans le Ms n"" 59, 
pag. 130. V. ce que j*en dis à la page de ce catalogue. 

47*' p. 91 fr. Passio beati Sixti, Papas. Inc. ht diebus Ulis 
Decius Cœsar et Valerianus prœfectus, jusserumt Sixtum 
episcopum cum clero suo sibi prœsentari, etc. Des. sepelie- 
nint in cimeterio prœtextati sub die quo supra, régnante 
Dimino nostro, etc. 

48'' pag. 93. Passio S. Donati episc. et mart. Inc. Erat 
guidam puer nomine Donatus in civitate Romana, etc. Des. 
et sepulta juxta civitatem Areciam in pace, régnante, etc. 

49" pag. 94 b. Passio S. Cyriaci, Largi et Smaragdi. 
Idc. Tempore illo nuntiatum est Diocletiano quod fUia ejus 
Arthemia vexaretur a Dœmonio, etc. Des. ubi orationes 
eorum flarent, nunc et semper, et quousque mundus steterit, 
régnante, etc. 

50^ pag. 96. Passio S. Laurentii, mart. Inc. Milites ergo 
tenentes beatum Laurentium. Des. in prœdio Ciriacœ viduœ 
in agi'o Verano IV idu^s Augusti, et jejunaverunt, etc. 

81* pag. 98 b. Sermo Theoderici abbatis de translatione 
SS. Trudonis et Eucherii. Inc. Gloriosum est hodierna die 
tractare de margantis sanctorum. Des. quatinus odoratus 
domiîius placabile eorum sacrificium, gratiae suae nobis 
indulgeat beneficium, qui vivit, etc. 

52« pag. 100. Passio S. Tiburlii. Inc. Insidiabantur 
itaque infidèles fidelibus, etc. Des. effiindens orationem ad 



— 144 — 

Deum uno ictu gladii verberatus abscessU, ibique Christus 
postmodum ad laudem nominis sui muUa bénéficia praestitit. 

SS"" Pâg. 100 b. Passio S. Eupli. Inc. Sub Diocletiano 
novies et Maximiano septies consulibiLS. Des. et omnes infir- 
morum languores sanantur usque in hodieiiium diem , in nomine 
patriSj etc. 

84*» pag. 100 6. Paasio S. Hippolyli ei sociorum ejus. 
Inc. Diebus illis regressus Hippolytus post tertium diem 
martyrii beati Laurentii, veniet in domum suam, etc. Des. 
rogabant omnes, ut primus a primo decollaretur^ cum inten- 
tione ferentes mori laeti, quam vivere maie, 

85<» Pag. 103. Vila S. Eusebii Inc. Eodem tempore que 
Liberius de exsilio revocatus fuerat a Conslantio Augusto. 
Des. et sic cessavit perseoutio,nou tamenper multum tempus^ 
donante D, N. /. C, etc. 

86*^ pag. 103 b, Prologus S. Hieronymi de assumptione 
beatae Marias Virginis. Inc. Cogitis meo Paula et Eusto- 
chium. Des. et de eximiis eximia cogitare, 

87° Ibid. Sermo ejusdem Inc. De assumptione beatae Bei 
genitricis Mariœ. Des. Ibi namque habetis spintum suum, 
ibi pontificem, ibi omnia quœ quœsivistis, illic sit vestra 
intentio, ut cum Christus virginis filius apraruerit in fine 
sœculi, cum ipso et vos appareatis in gloria, 

V. Sti. Hieronymi Opéra. Paris, 1643. T. IX, p. 38-48. 

88*» pag. 112. Vita beali Arnulfi episcopi. In omnipo- 
tentis Dei nomine. Des. legimus namque de multis saltem 
aliqua narrare ne audientibus auribus prolixitate fastidium 
faceremm, auxiliante omnipotente Deo, etc. 

89*» pag. 118 b- Passio S. Âgapiti. Inc. sub Antiocho 
Pagano erat quidam puer nomine Agapitus. Des. multi 
quoque Paganorum crediderunt Deo per famulum suum 
Agapilum, in laudem Domini nostri, etc. 

60*» pag. 117. Passi B. Magni, martyris. Inc. Quicumque 



— 448 — 

cmfessus fuerit nomen filii Deiy Des. audiem haec beatus 
Patemus tulit corpus ejus et sepeUvit Pussus est enim quarto 
deeimo Kal. septembris, regnantey etc. 

61» pag. 119. Vita S. Bernardi. Inc. Bemardus in Bur- 
gundia, Castro Fontanis^ ex nobilibus valde ac religiosis est 
parentibus or tus. Des. legitur in miramlis beati Bernardi de 
keremita qui fuerat decanus Lingonensis^ qui cum fuisset 
XXV annis in nemore Ardannensi, post mortem suam Lingo- 
niensis episcopo in maxima gloria apparuit^ et dizU at, quod 
in hora mortis ejus XXX millia hominum decesserunt e 
quibus ipse et beatus Bernardus, statim in cœlum ascende- 
runt et très in purgatorium, reliqui omnes in infemum. 

62<» pag. 123 b. Vita S. Philibert!. Inc. Sanetus igitur 
Philibertus^ Helisano territorio ortus^ etc. Des. corpus 
namqufi tetra suscepit, anima Christo reddita est^ etc. 

ôS"" pag. lâT.Passio S. Symphoriani. Inc. Cum adversus 
ehristianum nomen persecutionis dirœ procella detonaret. 
Des. et in otius votorun plenitudine felix aperitur ingressus 
ipso adjuvante^ qui esi vita omnium sine fine scaictorumy et 
régnât cum pâtre j etc. 

64"* pag. 128 b. Passio SS. Timothei et ÂpoUinaris. Inc. 
Tempora Ulo agente^ Lampadio pra^ide^ facta est persecutio 
çhristianis. Des. et fabricavit illis basUicam in qua multa 
signa et remédia ostenduntur^ cœds visus, claudis gressus 
restituitury et qui a demoniis vexantur^ in lumine D. N. J. C. 
curantur^ etc. 

65<* pag. 129 b. Passio S. Bartholomaei, apostoli. Iiic. 
Indiœ très esse apud Histariographos dicuntur Des. et per~ 
fectis omnibus atque bene compositis^ migravit ad Dominum, 
eut est honor. 

66^ pag. 132. Passio S. Ruâ, martyris. Inc. In Ulo tem- 
pore Rufus Patricius et consul^ Ducatum habebat Ravenœ, 
etc. Des. cujus corpus apud Capuam civitatem sepultum^ 
requiescit in Domino, cui est honor, etc* 



— 146 — 

67* pag. 132 b. Yita B- Âugustini episcopi, abbreviata. 
Inc. AugustiniÂS doctor egregius in Provincia Africana^ 
civitate Carthaginensi^ ortuSy etc. Des. tantum ab ea peto, 
quantum in valetudinis opem confei*ri potest. 

68*» pag. 138. Passio S. Hermetis. Inc. Quinto loco a 
beato Apostolo Petro Romanœ ecclesiœ cathedra sedit Alexan- 
der, sanctitate ÎTicomparabilis, Des. acta sunt autem hœc 
cura famulos Dei Hermetem et Quirinum^ temporibus Tra- 
jani imperataris et Aureliani ci'udelissmi tyrannie régnante 
Domino, etc. 

69*» pag. 140 b, Sermo Johannis episcopi de decoUatione 
beati Johannis Baplistae. Inc. Hodie nobis Johannis virtus, 
etc. Des. quia Johannes de morte natus est, et de natati sua 
Herodes mortuus est, 

70° pag. 141. b. De revelalione capitis S. Johannis Bap- 
tistae. Inc. Duo quidam monachi de oriente profecti. Des. celC" 
brata est autem depositio S. Johannis prœcursoris Domini 
atque Baptistœ in eadem basilicaXWlU die mensis Octobris 
id est V. Kal. Novembris indictione septima, ad laudem et 
gloriam, etc. 

71 <" p. 144 i^.Vita beati Àugusti non abbreviata. Inc. Beatus 
itaque Augiistinus, ex provincia A f ricana, etc. Des. m qua 
tam ipse quam cœleri apostoli cum omnium gaudeant felici- 
tate justorum, maxime tamen Augustini qui pei*fectus fuit 
imifator eomm, cum quibus in Deo de Deo vivit et vivet in 
sœcula sœculorum. 

72<» pag. loi. Legenda festi nivis, quoniam ecclesia 
beatœ Muriae ad Majores Romae ex ostenso miraculo con- 
structa primo fuit. Inc. Cum ad omnium sanctorum revei^en- 
tiam. Des. Cujus quidem bénéficia plenis effectibus in ipsa 
ecclesia exubérant quotidie ad laudem et gloriam omnipoten- 
tis Dei, etc. 

73" pag. 162 b. Vita SS. Confessorum Eucharii, Valerii 



-> 147 — 

etMaterni, cum prologo quiinc. Quamvisbeatavita Sancio- 
rum. Des. quorum quotidie instruimar exemplis. Vita inc. 
Igitur postquam beatissimus Petrus Apostolus Antiochenam 
eccUsiam, prima cmifessione christiani naminiSy super firmis- 
simam petram fundaverat. Des. et quicumque illuc pio desi- 
derio ac fideli devotione venerit, ibique Dominum pro mérita 
ipsorum de quacumque necessitate exoraverit non solum ea 
qtUB postulaverit consequUw\ etiam et hi$ potiora se prœci- 
pisse lœtatur, etc. 

74" pag. 157. Vita S. Materni. Inc. Eo tempore quo jyrin- 
ceps apostolointm Peti^xiSy Romance possidebat ecclesiœ sedem. 
Des. et sic coipus sanctorum in Treverim delatum juxta 
corpora prœdecessorum ejus est sepultum, et post septingen- 
tos annos IV kal, aprilis reliquiœ cojporis ejtisdem Leodium 
sunt translatée, 

75*" pag. 1S8 b. Passio beatse Sabinae. Inc. Illustrissima 
femina Sabina^ colligens reliquias sanciae et intactae virginis 
Christi Seraphinae. Des. Passa et autem sancta Sabina IV. 
Kal, Septembres et coronata est una cum sanctissima virgine 
Christi Seraphia, qui omnibus in se credentibus virtutem 
dat, etc. 

76® pag. 189. Passio SS. martyrum Felicis et Adaucti. 
Inc. Beatissimi martyres Christi Félix et Adauctus, Des. 
compleverunt autem martyrium suum III. Kal, Seplembris^ 
adjuvante Domino nostro, etc. 

77*» pag. 189 6. Vita S. iEgidii, Abbatis. Inc. Sanctus 
igitur JEgidius^ natione graecus, etc. Des. Affuerunt enim 
illius transuiti fidèles qui dicerent, se choros audisse ange- 
lorum, sanctam illius animam in cœlum cum laudibus feren- 
tiuMy succurrant ergo nobis petimus, etc. 

78** Pag. 162 b. Vita S. Remacli. Inc. Igitur ex Aquitaniae, 
partibus oriundus fuit vir per omnia venerabilis et vita et 
moribus, nomine Remaclus. Des. Celebratur autem depositio 



— 148 — 

tfirt Dei Bemàdi tertio nonanim Septembris, régnante Do- 
tninOy etc. 

79«» pag. 164 b. Sermo Folberli, Carnotensis episcopi, in 
nativitate Sanct^ Marias. Inc. Approbûtœ consuetudinU est 
apud Chiistiatws. Des. Hœc est vera lux quœ illuminât 
omnem hominem in se^ Jésus Ch. D, iV., etc. 

80** pag. 167. De genealogia et nativilate virginis Marias. 
Inc. Nativitois gtoriosœ virginis Mariae, ex tribu Juda, etc. 
Des. et ad mondsterium rediens^ filio virginis de cœtero 
miliiavit. 

81^ pag. 169. Passio S. Âdriani. Inc. Adnanus a Maxi- 
miano impei'atore martyrium passus est. Des. quœ cum 
evigilassei et somnum adstantibus retulisset, valefadens 
omnibus emisit spiritum: fidèles autem corpus ejus acci- 
pienteSy juxta corpus martyrum illud sepelierunt. 

82® pag. 170 b. Passio SS. Gorgonli et Dorothei. Inc. 
Magnum summopere studium in perquirendis SS, Martyrum 
passionibus nobis est habetidum. Des. Inde postea crescente 
in Saxoniœ partibus christiana religioney pars eammdem 
reliquiarumin Saxonia tribuitury ubi idem sanctus Gorgonius 
genti Saxonum et ecclesiœ Orindonensi patrocinatur. 

SS"" pag. 172 b, Vila et passio S. Theodardi. Inc. Beatus 
Theodardus, natus in Gallia, clarebat, etc. Des. Prœcipuit 
Lambertus Theodardo ne solus in hac ecclesia foret martyr, 
O te Leggia felicem, quorum pari deeoraris marlyrio, eorum 
pari ante Deum adjuvaris patrocinio, nos Dominum magni- 
ficemusy etc. 

84** pag. 176. Passio SS. Proti et Jacincti. Inc. Imperator 
CommoduSy septimo consulatus sui anno. Des. per multos 
annos in timoré Christi cum bono vitœ profectu ad syderea 
régna migraverunt, régnante Domino nostro, etc. 

88'» pag. 182. Exultatio S. Crucis. Inc. Tempore illo 
postquam Constantino Augusto contra Maxentium tyrannum 



— 149 - 

prûperranti ad bellum^ sigman sanctœ crueis eœliUis fuisse 
{^tensum. Des. fruitur virtute divma^ persévérante in sûnctae 
cruds signaeulo, miractdofum plurimo incremento^ danante 
Domino nostro^ etc. 

%&" pag. 183. Padsio S. Cornelii. Inc. Temporibus Decii 
Cœsaris maxima persecutio orta est Ckiistianis. Des, Eadem 
vero nocte venerunt clerici et beata Lucina cun familia stia^ 
et rapuerunt corpora sanctorum^ et sepelierunt in agro juxta 
dmiterium Calixtij ubi usque hodie fièrent orationes eorum 
ad laudem et gloHam D. N. J. C, 

87^ pag. 183. b. Passio S. Cypriani. Inc. Tusco et Basco, 
Consulibtis Carihaginis, in secretario patemus Proconsul 
Cypriano episcopo dixit^ etc. Des. indeper noctem sublatus 
est in area Macruvii Candidi procuratoris^ quœ est in via 
Mc^aliensi juxta piscinas^ et ilUc in mapalia positus est in 
pace cum voie et triumpho magno^ ad laudem et ghriam^ etc. 

88*» pag. 184 b. Passio SS. Luciae et Geminiani. Inc. 
Imperaiite Diocletiano octies et Maximiano septies^ in urbe 
RomOy anno tertio imperii eorum^ sœva persecutio advenit. 
Des. de aqua vero quam Dominus condonavit orationibus 
S. Luciœ, si quis potatus fuerit^ qualicumque infirmitate 
possessuSy sanus absceditj prœstante Domino nostro, etc. 

89*» pag. 187 6. Passio S. Euphemiae, virginis, Inc. 
Euphemia fUia senatoriSy videns Christianos tempore Diode- 
tianiy etc. Des. haec sacra virgo tibi^ Domine^ ecclesiam 
tuam commendet, haec pro nobis peccatoribus interpellet, 
haec etiam vota nostra ut virgo vemula illibata tibi praestet. 

90* pag 188. Vita et passio S. Lamberti. Inc. Gloriosus 
vir Lambertus, aeterno régi martyr acceptus, etc. Des. Passus 
est autem S, Lambertus XV Kal. OctobriSy anno episcopatus 
suiXl, sub rege Francorum Hildeberto, Theoderid régis fUio, 
a quo Theoderico reges Francorum solo nomine regnahant, 
pênes majores domus potentia regni constituta usqùe ad Pipi- 
num tertium. 



— 180 — 

91"" pag. 197 b. Passio beat! Eustacii martyris et filiorum 
ejus. Inc. In diebus Trajani imperatoris^ daemonum prae- 
valenie fallada. Des. ista est vita beatorum^ et hic finis 
glotiosi eorum ceiiaminis. Omnes ergo qui merentur celebrare 
memoriam eorum et invocare eos in praesidio impetrabunt 
quae promissa sunt sanctis. 

9^ pag. 202. Passio S. MatthsBi Àpost. et Evang. Inc. 
Quoniam Deo cura est de hominibus, et plus animarum 
curam gerit, quam cmyom. Des. missi sunt ad Persidam 
sancti Apostoli Judas Zelotis et Simon Chananeus^ qui supe- 
raverunt eos in nomine Bomini. 

93*" pag. 20S b. Passio S. Hauritii, sociorumque ejus. 
Inc. Diocktianus quondam Romanae Reipublicae PrincepSy 
cum ad imperium totius orbis fuisset electus. Des. quoti- 
diana devotione et laudibus frequentamuSy adjuvante Domino 
nostro, etc. 

94* pag. 208. Passio SS. Cosma) et Damiani. Inc. Tetn- 
poribus Diocletiani et Maximiani fuit quaedam femina in 
civitate Egea, etc. Des. et alia multa mirabilia quae narrare 
longum est per eos Dominus ad laudem nominis sui facit 
usque in hodieimum diem. 

9S<' pag. 210 b. Sermo beati Augustini in dedicatione. 
Inc. Quotiescumque, fratres carissimi, altaris vel templi fes~ 
tivitatem colimus Des. salva autem erit per filiorum gênera- 
tionem, si primam seiît in fide et dilectione et sanctificatione 
cum sobrietate. 

9&' pag. 212. De S. Micbaele. Inc. Michaelis Archangeli 
sacra solemnitas. Des. et fecit médium fornaci^ quasi ventum 
roris flantem. 

97* pag. 216. Vita S. Hieronyrai. Prologus brevis. Inc. 
Plerosque nimirum. Des. poterunt scire. Vita inc. Beatus 
igitur Hieronymus, génère nobili ortus. Des. ubi praestante 
OominOy saeculi perversitate devicta^ positus est II Kal. 



-^ IBl — 

Octobris expleto aetatis suae anno nonage^imo octavoy impe- 
rii Honorii diu>decimo, imperante utiqae illo cujus anni nec 
inchoantur neque finienturin sœcula. 

98"" pag. 219. Yita B. Remigii. Inc. Beati Remigii antistitis 
tramlatio. Des. ante ipsum fratrem suum fugiens vix 
evasit. 

99« pag. 221 b. Ejusdem Vita et acta. Inc. Post vindictam 
scelerum, quae fada est a Domino^ cœde Galliarum prose- 
quante Wandalorum crudelitatem. Des. sed hic propter 
pluntatem et quia sàepius ibidem ostenduntur omisimus 
ponere. 

lOO"" pag. 233 b. Epistola Gonstantii Presbyteri ad S. 
Patientem Lugdunensem episcopum, de vita S. Germani, 
episcopi. Inc. Domino beatissimo apostolico. Des. meique 
semper memor^ beatissime praesul. 

101"" pag. 234. Alia epistola ejusdem. Inc. Domino bea- 
tissimo et in apostolico honore venerabili. Des. Domini me 
S. Germani sensibus intimetur. 

102'' Ibid. Vita S. Germani, Antissiodorensis episcopi.; 
Prologus inc. Pleriqne ad scribendum sollicitante materia. 
Des. quia quicumque illi me fuerint digniores, YiiSi inc. Igitur 
Gei'manus Antissiodorensis oppidiindigena fuit. Des. Verum 
cuique cupido plenœ narrationis^ libellum,d^ hac ipsa révéla- 
tione ex ordine editum ponere disposuimus. 

103° pag. 236 ft. Revelatio S. Corcodonii et qualiter 
Mamertinus ad baptismum pervenerit. Inc. Quanta sit 
divinœ misericordiae pietas, quant aque bonitatis ejus generi 
humano patientia. Des. Ibique sub die Kalendarum Octo- 
brium a propnis dvibus celeberrimo cultu condignœ est sepul- 
turœ traditum^ ubi innumerabilibus virtutibus pollens summa 
excolitur gloria. Explicit egregii Germani prœsulis aima vita, 
actusque^ obitus, virtutum lumine. clarus. 

104*» pag. 247. Vita S. Bavonis, confessons Christi. Pro- 



— 182 — 

logus. inc. Postquam Dominus et 9alvator noster^ vineam 
quant de JEgypto in manu valida et brachio extento trans- 
tulîL Des. cum et Moysi Jethro aliquid utile locutus sit. Vita 
inc. Gloriosus Dei athleta Allainmy cognamento Bavo, Des. 
ipse apud omnipotentem judicem intercessor sit continuus^ 
qui me haec cum devotione scribentem^ te Christiane^ intuea- 
tur cum fide legentem, 

lOS® pag. 2S4. Passio S. Piatonis, martyris. Inc. lUis 
igitur diebus^ cum Julianus impiissimus Caesar^ décréta prin- 
dpum accepisset. Des. Ecce ejus hodie solemnia celebrantur^ 
qui dum a nobis festivitate veneratur in terris^ a Domino 
magnifieatur in cœlis. Sit tibi Deuspater laus. 

106<^ pag. 285 b. Passio S. Leodegarii, martyris. Inc. 
Igitur beatus Leodegarius^ ex progenie celsa Francorum ac 
nobilissima exorius. Des. Deinde autem ire cœperunl ad mo- 
nasterium beati Maxentii, in quo prius fuerat pater effectua^ et 
quia inibi cieperat prius mentes hominum perversorum mutare 
ad cultum divinum^ justo judido Dei ac providentia censetur 
ut virtutibus fiUgendo summis exemptts annecteret Dei opéra 
ibidetn, 

107. pag. 260 b. Epistola Ursiniad Ânsoaidum, Pictavae 
episcopum. Inc. Domino sanctoque Pontifici Ansoaldo^ 
Prossuli Pictavensi. Jussioni obtemperam vestrœ. Des. in 
quo loco quotidie multipticantur culmina virtutum ad ejus 
mirabile tumulum^ ad laudem et gloriam Dominiy etc. 

108* pag. 261. Vita B. Beregisii, abbatis. Prologus inc. 
Memoriam beati Beregisii abbatis. Des. exordium sumere 
censuimu^, Vita inc. Beregisius ex Conclustro, pago Aus- 
trasiorum, ex vico qui vocatur Spanguis ortus fuit. Des. tU 
cum eis post vitœ terminum mereamur immortalitatis stolam 
adipiscij ac perennis vitœ jucunditate perfruiy te Domine in 
omnibus auxilium ferentem. 

109*> pag. 268 ft. Vita S. Francisci. Prologus inc. Apparuit 



— 158 — 

gratta Dei salvatoris. Des. Initium autem vitœ ipHus^ prih 
gressus et consummatio, quindecim distincta eapUuUs^ descri-' 
buntur inferius annotatis. 

Sequitur tabula capitulorum ipsius vitae. Vita inç. Vir 
eratin civitale Assisii. Des. quo nos introducat verus populi 
dtictor et salvator Chnstus Jésus cnudfixus, per metita servi 
sui Fraficisci ad laudem et gloriamy etc. 

110^ pag. 304. Passio S. Fidis. Inc. Sancta igitur Fides^ 
Aginnensium civitate oriunda fuit. Des. Supradictum vero 
translationis diem Christi plebs pro virginis veneratione œter^ 
naliter sibi prindpium eligit, quem annua observantia uni'- 
vei'salis terrœ illius Chris tianitas extunc usque modo spiri-^ 
tualique tripudio omanty atque festivum recolunt assidue. 

114* pag. 306 b. Vila S. Amoris, confessons. Inc. Igitur 
beatus Amor Aquitania et patriœ suœnobilissimis progenitus. 
Des. Uliîic uM est omnium bonomm mer ces qiiœsumus respi'^ 
ciat nos Deus et Sanctus suus me dico scrU>entemy te legentem 
et omnem credentem^ J. C. D. N. 

 la suite de cette vie, pag. 309 b.y on lit : Explicit libri 
Passionalis prima pars, scripti per Martinum Dominicum de 
Venne. 

112^ Pag. 309 b. Defectus B. De S. Vedasto. Inc. Post- 
quam Deus et D. N. /, C. ovem quaereret perditam. Des. ab 
omni adversitate secura permanebit^ et usque ad perfectam 
beatitudinis gloriam perveniety praestante Domino nostro, etc. 

T. II. Le verso du premier feuillet contient la table du 
volume. Le second feuillet est orné de deux grandes initia- 
les en couleurs, rehaussées d*or ; toute la marge est égale- 
ment couverte d'ornements en couleurs et or, et le bas du 
feuillet représente différents sujets de chasse. 

1** pag. 2 Passio SS. Martyrum Dîonysii, Rustici etEIeu- 
therii. Prologus inc. Gloriosae martyrum passiones. Des. et 
caput proprium ad loeum ubi simul cum praedictis suU sociis 



— 484 — 

tertio fere àb eadem urbe milliario requiesdU ductu angeUco 
dettUit, Vita inc Post beatam salutiferam D. N. J. C. 
poHsionem. Des. seque vivendi facietis finem^ obitu nefando 
ut fuerat et vita in brevi destinavit ad inferos. 

2« pag. 7 b. Eodem de Dionysio Inc. Preciosus denique 
Dionysius cum ards romanœ mœniis sui auspice Christo 
prcesentiam intulit. Des. qua percussus vitam cum tyrannico 
principatu miserabiliter ut par erat amisitj régnante D, N. /. C. 
3** pag. 42.Inventio ejusdem martyris arege Dagoberlo. 
Inc. Quartus a Chlodoveo, qui primus regum Francorum ad 
cultum Dei, docente Remigio Remensi episcopo conversus 
est^ LothariuSy filius Chilperidy etc. Des. et idem monaste-- 
rium ad sanctos martyres in schola Grœcorum appeUari fecit 
ad honorem et memoriam predosissimi Dionysii, sociorumque 
ejuSf quorum cultus et veneratio redundat ad laudem et glo- 
nam D, N. /. C. 

4*» pag. 14 b, Vita SS. Gereonis, Victoris Cassii et FIo- 
reiitii. Prologus inc. Thebeorum martyrum sacratissimam 
legionem. Des. quœ tôt fuisset prœcedentium trita vestigiis. 
Passio inc. Igitur dum incarnationis dominicœ annus fere 
primus post ducentesimum et nonagesimum verteretur. Des. 
et in futuro sempiternis eorum jwigamur consortiis ad lau- 
dem et gloriam D, N. J. C. 

5" pag. 17. Vita SS. Nicasii, Quirini et Scuviculi. Pro- 
logus inc. Cum a fidelibus populis. Des. et ad utilitatis 
memoriam fidelibus commendare. Passio inc Post beatam 
et gloriosam passiomm SS. Pétri et Pauli, Apostolarum. 
Des. in quo loco tam aô ipsis quam et a cœteris fidelibus 
devotiSy œdificata est ecdesia in honore sanctorum^ in qua 
florent benfida ipsorum usque in proMentem diem ad laudem 
D, N. /. C. 

6^ Pag. 20. De S. Quirino, martyre. Inc. Annuseratab 
incamatione Domini octingentesimus octavus. Des. Si quis 



— 158 - 

vero tantœ existit amentiœ^ ut super huju» modi ihesauro 
nobis adeo fortassis audeat nutare, mittimus eum ad Rotho- 
magensis ecelesiœ clerum^ illic docebitiir per veri testimonium 
quod sœpe experti sumusper Dei auxilium, 

7*» pag. 22. Passio S. Callixti, Papae. Inc. Temporibus 
Macrini et Alexandri incendio divino comremata est pars 
Capitolii. Des. sub die XIV KaL Novembris^ régnante, etc. 

8*» pag. 23 b. De sancto Golumbano. Inc. Hibernia ergo 
insula inter Britanniam et Hispaniam sita. Des. Bene valen- 
tem et vestri memorem paternitatem vestram^ in œteinum 

trinitas sancta conservare dignetur. 
9® pag. 80 b. De S. Luca, Evangelista. Prologus inc. 

Clare sacerdos. Des. et omnia futura gubemans, Vita inc. 

Lucas natione SyruSy cujus laus in Evangelio canitur. Des. 

omnem Turcorum exercitum confregerunt. 

10* pag. 31. Passio S. Justi, martyris. Prologus inc. 
Scripturus passianem beati Justi, Des. ejus triumphum mox 
Deo auctore veniamus. Passio inc. Regnantibu^ igitur sœvis- 
sims imperataribus Diocletiano et Maximiano. Des. Unde 
et nos qui ejus solemnitati adstamus, immo omnes ipsum 
fideliter oremus ut participium noMs concédât sui nominiSy 
quatenus verœ justitiœ inhœrentes, cœleslis regni cum ipso 
mereamur fieri participes , prœstante D. N, J. C. 

11* pag. 34. Passio SS. virginum undecim millium, quse 
celebratur duodecimo Kalendas ivovembris. Inc. Régnante 
D. N. J. C. cum post passianem, resunectionem^ et ascen- 
sionem ejus^ eonversis ad Dominum cunctis finibus terrœ, etc. 
Des. vel novissimœ sortie municipium capiamus, prosstante 
D. N. J. C. 

12* pag. 38. Passio S. Ursulse. Inc. Vobis qui pios affec- 
tus ad ea quœ sancta sunt geritis^ ego Elisabeth^ famula 
ancillarum, etc. Des. Et nwic ei qui absconditorum est con- 
ditor^ et cui vult révélât^ non accipiens personam magnorum^ 
nec despiciens humilitatem parvulofnim, benigno et miseri- 
cordi Domino honor^ etc. 



— 186 — 

13* pag. 43. De S. Severino, episcopo Goloniensi. Inc. 
Bominusac redemptor nosteTj caput videlicet universalis eccle^ 
siœ. Des. quibtis animœ in cœlum ah angelis translata^ cor- 
para vero a camificibus bestiis canibusqtLC ac avibus improbis 
voranda $unt derelicta, quœ Christo custodiente a morsu 
horum permanserunt intacta, 

14'' pag. 46. Passio Âpostolorum Simonis et Judas. Inc. 
Simon Chananeus et JudaSy qui et Thadeus^ Apostoli 
D. N. /. C. cum per revelationem Spiritus sancti^ Persidis 
regionem fuissent ingressi. Des. ex quibus decem libris ista 
descripsimus initia de primo libro, et ultima de decimo. Glo- 
ria Deo Patri, etc. 

15® pag. 80 b. Passio S. Quintini, martyris. Inc. Tem- 
poribus igitur IHocletiani et Maxhniani imperatorum, multi 
Christianorum gramssimam persecutionem patiebantur. Des. 
Ubi enim nune pro nobis tanto plus apud Deum inter- 
venire optamus, quanto hic magis pio amore ut sanctissimum 
martyrem decet mérita veneranda complectimur^ ad laudem 
etgloriamy etc. 

!&" pag. S3 b. Miraculum de inventioneS. Quintinî, mar- 
tyris. Inc. Expletis his diebus voluit Dominus ostendere huic 
pUbiy occultatum thesaurum et mysterium copiosum. Des. 
Ipse demum et reliquiis quœ ab sancto corpore sequestrave- 
rat y multa loca condivity multimodaque medela diversis 
eegritudinum cordibus eadem impertienda prœbuit. 

iT" pag. SS. Sermo in Solemnitate omnium Sanctorum. 
Inc. Legimus in ecclesiasticis historiis^ quod S. Bonifadus 
qui quarius a beato GregoriOy Romance urbis episcopatum^ 
tenuitj etc. Des. et si adhuc hic tenemur in infirmitate cor-- 
poriSj tamen ad eos de quibus loquimur toto corde tendamus^ 
ut cum ipsis postmodum in œtema sœcula gauderemereamur^ 
per eum qui vivit et régnât^ etc. 

IS"" pag. 57. Alius Sermo in Solemnitate omnium Sanc- 



— 187 - 

torum. Inc. BodiCy dUectissimiy omnium sanctotiim sub una 
solemnitaiis lœtitia cslebramus festivitatem. Des. eumque 
hujus itineris ducem habeamus, salutis auctoran, Iucxb prin- 
cipem, lastitiœ largitoum, /. C. D. N. 

19*» pag. 88 b. Passio S. Caesariî, Diaconi. Inc. Tempore 
quo Claudius matrem stuim necavit. Des. uM oratîones eorum 
bénéficia prcestantur usque in praesentem diem^ ad latidem 
et glotiam D. N. /. C. 

20* pag. 60. Viia beati Huberti episcopi et confessons r 
Inc. Post gloriosum beatissimi ac praecelentissimi Antistitis 
Lamberti a rébus humants excessum. Des. ut qui nostris 
excessibus gravamur^ tua gratissima opitulatiane a reprobo^ 
rum numéro secerniy justissimaque damnatione libei'ari atque 
in electorum consortio mereamur connumerari, cui est hoiwr^ 
etc. 

21® pag. 68. Vita Odradae Virginis. Prologus inc. Lau- 
dare Dominum in sanctis suis omnes divino oraculo^ PsaU 
mista teste, jubemur. Des. qui sine fine Deus manet^ unu& 
trinus in aetemum. Vita inc Igitur in Campaniae partibus 
in loco qui nunc Scapis ab incolis nuncupatur. Des. qui in 
unitute substantiae^ in discretione personamm.unus Oominus 
vivit et régnât^ etc. 

22^" pag. 68. Vita S. Leonardi confessons. Inc. Beatus 
Leonardus temporibus Anastasii imperatoris in provinda 
Galliarum elaris parentibus extitit natus. Des. Recedente 
igitur Aurora^ cum ipsese suis vicinis demonstravit^ et quam 
mala sibi illata sunt a Tyrannoj quae autem bona a sancto 
receperat LeonardOj seriatim narravit; quanta admiratio 
quantaque lœtitia fuent universiSy non opus est ullius effun- 
dere verbis. 

23'' pag. 71 b. Passio innumerabilium Martyrum. Prolo- 
gus inc. Priscorum mundialium gesta virorum, etc. Des. ad 
nos wque delata sunt. Passio inc» Temporibus igitur Diocl^ 



— 188 - 

(tant et Maximiani, Des. Gaudeamus et nos in tantorum 
martyrum venerationey qui pro innumerosa multitudine 
sancta massa nuncupati sunt, supplidter Christum postulan- 
tes ut qui eis mirabiliter contulit palmam triumphi^ nobis 
praestare dignetur per propriam indulgentiam misericordiae 
suae^ qui in trinitate perfecta vivit^ etc. 

24** pag. 73. Vita beati Willebrordi, episcopi et confes- 
soris, inc. Extitit in Britannia insula, provincia Northarum- 
brana^ quidam paterfamilias^ genet^e Saxo. Des. his ergo 
aliisque signis ejusdem est causa cœkstes locum fréquentasse 
civesy in quo sancta anima migravit ad Christum^ cui est 
honor, etc. 

25« pag. 74 6. Passio SS. quatuor coronatorum. Inc* 
Tempoi*equo Diocletianus Augustus prorexit Pannoniam ad 
metalla diversa stia praesentia de montibus abscidenda. Des. 
Jussit beatus Melchiadis episcopus ut sub nominibus sancto- 
rum Claudiij Nicostrati Simproniani, Castoriiy Simplicii 
anniversaria recolatur dies eorum. Régnante D, et Salvatore 
N, /. C. 

26" pag. 78 b. Passio S. Theodori martyris. Inc. Tempo- 
ribus suis Maximianus, et Maximinus imperatores fj^iseruiU 
per omnem teiram regni sui edictum. Des. et variis infirmi- 
tatibus liberantur usque in praesentem diem ad tandem^ 
etc. 

27« pag. 80 b. Vita S. iMartini. Inc. epistola Sulpicii 
Severi ad Desiderium fratrem de vita S. Martini. Ego qui- 
dem frater. Des. non loquatur auctorem, Prologus inc. 
Plerique mortales studio et gloriœ sœculari inaniter dediti. 
Des. tacere^ quam falsa dicere maluissem. Vita inc. Igitur 
Martinus Sabariœ Pannoniorum oppido oriundus fuit. Des. 
de manu ejus requirilur. 

Cetre biographie est divisée en plusieurs chapitres. 

ÎS** pag. 107 b. Passio S. Menn» martyris. Inc. Anna 



— 189 — 

secundo imperii sui Diocletianus Augustus, etc. Des. in qua 
multas virtutes operatur Dominus ad laudetn nominis sui 
usque in prœsentem diem, cui est honar, etc. 

âO"* pag. ilO. Yita S. Chuniberti, Coloniensis episcopi. 
inc. Temporibus Dagoberii régis Francorum fuit quidam 
adolescens nobilis Chunibertus nomine, ex pravincia MosaU 
nisiy etc. Des. ad locum pristinum a quo venerat rediit sanus 
et gaudens. 

30** pag. 110 b. Vita S. Livini martyris. Prœfatio Boni- 
facii inc. Bonifacius homo peccator servus servomm DominU 
etc. Des. hœc ad laudem et gloriam piipatiis enodare dignum 
censuimus. Vita inc. Tempore igitur quo Colomagnus inclitus 
Rex Scotorum^ in christianœ religionis vir magîiificuSj etc. 
Des. beatam quoque Crapahildem, martyrem Christi, seorsum 
sepelierunt prope sepulchrum beati martyris Livini. 

31** pag. 116 t. Vita S. Britii, episcopi et confessons. 
Inc. Igitur post excessum B. Martini, Turonicœ civitatis 
episcopi, summi et iucomparabili^ viri^ de cujas virtutibu^s 
magiia apud nos volumina retinentur, etc. Des. sanctus Eus- 
tochitis successitj magnificœ sanctitatis, prœstante, etc. 

32*» pag. 117. Vita S. Elisabeth, viduae, Inc. Erat beata 
Elisabeth filia régis Hungariœ. Des. nam guttœ tamquam 
roiHs super gramen distillant, eisque decidentibus vel abster- 
sis alice paulatim renascuntur. 

33"* pag. 121 b. Passio S. Geciliae, virginis. Inc. Humanas 
laudes et mortalium infulas vidimus aut œre conciso serip- 
tas, aut auro radiantibm litteris ad posteritatis memoriam 
commendatas. Des. Domum autem ejus in œternum sanctae 
ecclesiae nomini tradidil, in qua bénéficia domini exubérant 
ad memoriam beatae Ceciliae usque in hodiemum diem. 

34* pag. 128. Vita S. Trudonis. Prsefatio inc. teatissimo 
patri Angilramno Archiepiscopo, Donalus exiguus ultimus- 
que, etc. Des. ad cœpti itineiis callem calamum vertam. 



— m — 

Prologus inc. Haec igitur pauca^ etc. Des. honora virtus et 
jubilatio. 

Après ces deux préfaces vient une table des chapitres 
des deux livres de la vie de St. Trond. Vita inc. Veneràbilis 
Trudo in Hasbaniae finibus, nobilîssima Francorum prosapia 
ortus fuit. Des. moxqtie sequenti die laetissime iter agressa 
ad nos usque pervenit, et gratiarum actiones sancto pro passe 
reddidity nobisque ut fuerant secum gesta revelavit. 

38« pag. 180. Passio S. Clementis. Inc. Tertius Romanae 
ecclesiae fuit episcopus Clemens, qui disciplinam Pétri apos^ 
toli secutus. Des. ^Nam ad ejus quoque tumulum multa divi- 
nitus punt bénéficia, Ejus quoque orationibus in die natalis 
ejus cœci illutninantur^ ubi laus est Domini, 

36"* page 153 b. Passio S. Longini martyris. Inc. In diebus 
D. N. J. C. fuit quidam miles Centurio, nomine Longinus. 
Des. Haec acta sunt in Caesarea Cappadociae X KaL Decem- 
bris sub praeside Oetavio^ régnante Domino nostro, etc. 

37*> page 184. Vita S. Chrisogoni et S. Anastasiae. Prolo- 
gus inc. Omnia quae a sanctis gesta sunt vel geruntur. Des. 
ut hostis incipiat te timere. Vita inc. Praetextati illustris viri 
filiam Anastasiam legimu.^ a Chrisogono viro christianissimo 
eruditam. Des. Passa est autem S. Ànastasia VIII Kal. 
Januarii et in absconditis habita^ deposita autem est postea 
quam Basilica fabricata est in domo Apolloniae^ septimo 
idus SeptembriSy in eadem Basilica^ in qua operatur bénéficia 
sua Dominas, etc. 

38*» page 161. Passio S. Caiharinse vir^nis. Prologus 
inc. Cum saiictomm fortia gesta ad memoriam posterorum 
transcriàimus. Des. taie sumamus exordium, Passio inc. 
Tradunt Annales histoiiae quod Constantinus ^ etc. Des. 
passa est ergo beata Catharina, même Novembno^ vicesitna 
quinta die, feria sexta, hora tertiuj servans videlicet diem et 
horam, qua Christus ad passionem pro mundi redemptione 
properavity cui honor, etc. 



— 161 — 

89« page 17Î. Passio S. Saturtiiiiî, episcopi et rùartyris. 
Inc. Decio vero imperatore^ multa bella adversum christia- 
nutn nomen exoriuntur. Des. in cœlestibus pariter sunt 
eonjuneti. 

40* Ibid. Passio SS. martyrum Saturninî, Sennis et 
Sisinnii. Inc. Tempore Maximiani^ Christiani maximam 
pin-seeutionem perpessi sunt. Des. quorum corpora cum 
Johanne prœsbyiero colligens Tràsorij vir Christianissimus^ 
qui de facultatibus suis martyribu^ multa ministraverat^sepe- 
livit in prœdio suo via salaria ^ sub die tertio Kalendarum 
Decembrium. 

41*» pag. 172fr. De S. Chrysanto martyre et de sancta 
Daria. Inc. Historiam priorum Sandorum ad edificationem 
nostram Deus voluit pei^enire. Des. ut sciât omnis mundus 
quod martyres suos Dominus, Chrysantum et Dariam cum 
multis filiis et cum triumpho martyrii, et glona perpetuœ 
coronœ suscepit. 

42» pag. 177. Passio S. André» Apost. Inc. Passionem 
S. Andreœ^ quam oculis nostris vidimus. Des. Maœimilla 
autem^ quœdam Senatiix, pudicitia et sanctitate omatay cum 
reverentia colligens corpusculum^ condivH, aromatibus et 
optimo in loco sepelivit. 

43^ pag. 179 b. Vita S. Eligii episcopi. Prologus inc. Cum 
gentiles poetœ studeant sua figmenta prolixis pompare stilis. 
Des. nunc vero hosc prima in fronte^ ex ejus vita propono. 
Viia inc. Igitur Eligius, Lemonecas Galliarum urbe, quœ ab 
Oceano britannico fere ducentorum milium spatio sejungitur. 
Des. Tibi etiam inter hœc et per hcec omnia mea lingua prout 
valets affectu reddil prœconium^ qui contulisti praesidium 
quo possit patrari opus optât um. Tibi ergo lau^^ etc. 

44*» pag. 198. Passio B. Barbarae. Inc. Temporibus Blaxi- 
miani imperatoris erat quidam Satrapa Dioscoiiis^ elc. Des. 
Passa est igitur sanctissima virgo et martyr ChrisH Barbara^ 



- 162 — 

imperante Maximiano Augusto et prœsidente Martiano^ apud 
nos vero régnante^ etc. 

4S<' p. 199 ft. VitaS. Nicolai, oui prsecedit proiogus, qui 
iuc. Sicui omnis materies. Des. et ah inimids tutos fore Icete- 
mur. Vila vero inc. Nkolaus itaque ex illustri ortus pro^ 
sapia^ civis fuit Pateiœ urbis- Des. quatenus fideliter 
J. C. D. N. servire mereamur. Qui cum pâtre, etc. 

46'' pag. 210 b. Passio S. Luciae virginis et tnartyris. Inc. 
Cum per universas provincias beatœ Virginis Agathœ fama 
crebresceret, etc. Des. et mysterium corporis et sanguinis 
D. N. J. C. ei dantlbus, atque omnibus dicentibus amen, illic 
emisit spiritum, in eodem loco fabricata est nomini ejus Bast- 
lictty in qua orationes ejus florent, nunc et semper. 

iV pag. 311 b. Passio beati Nicasii. Inc. Beatissimi iVt- 
casii, Remorum Pontifwis, egregiique martyris Christi insi-- 
gnia tiiumphorum certamina recensentes. Des. quorum 
omnium intercessionibus Sanctorum fulti, optata mereamur 
pertingere ad gaudia, ubi sine fine beati vivunt cum Christo 
per œtema sœculorum sœcula. 

iS^ pag. 314 6. Passio B. Ignatii martyris. Inc. Cum 
Trajanus Romanorum suscepisset imperium, Ignatius disei- 
pulus Johannis, etc. Des. qui vero Romœ fuerunt fratres qui 
eum et usque ad martyrium deduxerunt, non dubitaverutU 
ibi ubi licebat congregari fratres j et coUaudare Deum et 
D. N. J. C, filium ejus in spiritu sancto. 

49® pag. 218. Passio S. Thomae Apostoli. Inc. Cum Apos- 
tolus Thomas, qui et Didimus dicitur, esset apud CoMaream. 
Des. Oui agamus grattas nos omnes credentes per gratiarum 
actionem tam indulgentiam consequi peccatorum, quam etiam 
ad Apostolorum pervenire gaudia, ipso prœstante qui vitnt et 
régnât Deus, etc. 

80® pag. 223. De conceptione beatas Mariae Virginis. Inc. 
Anselmus Cantuariensis archiepiscopus et pastor Anglorum^ 



— 163 — 

Coepiseopis suis salutem et perpetuam in Domino benedietùh 
nem. Des. Ut ipsius meritis et precibus a secularibus curis et 
a eunctis vitiis mereamur eripi et ad gaudia extema perduci^ 
ipso prcestante qui vivit et régnât^ etc. 

Sl^" pag. 224. VitH S- Landoaidi sociorumque ejus. Pro- 
logus iiic. Notgerus quoque ac si indignum sanctm Mariœ 
sanctique Lamàerti mancipium. Des. Data XIII KaL Julii 
annodominicœ incamationisDCCCCLXW,indictione octava, 
imperante Domino Ottone post mortem patris anno VIII, 
episcopatus nostH anno nono, Vita inc. Francomm regnum 
a sui principio semper infatigabile tune prœ eœteris siU eoli-- 
mitaneis visum est ftorere. Des. Continuo ptistinœ sospitati 
reddita^ candelam sanctis afferens^ cinctorium simul protulit^ 
pro indepta incolumitate^ gratias Deo per Sanctorum mérita 
immensa pariter retulit. 

S2<' pag. 229. Passio S. Barbarae, virginis et martyris. 
Cette vie se trouve déjà à la page 198, n^ 44 de ce volume. 

BS"" pag. 231. Sermo de nativitate D. N. S. J. Inc. Nati- 
mtas Domini N. J. C. secundum camem. Des. et secundum 
aliquid dissimilis quia de spiritu sancto ex Maria virgine 
natus est. 

84'' pag. 233. De S. Anastasia. Inc. Anastasia nobiUssima 
Romanorum filia prœtextati illustris. Des. passa est autem 
cirea annos Domini GCLXXX. 

SS"» pag. 233 b. De S. Stephano Protomarlyre. Inc. Ste- 
phanus fuit unus de VII diaconibus. Des. Primum fait in 
btato Stephano, secundum in beato Johanne, tertium in 
Intwcentibus. 

S6* pag. 23S b. De miraculo sanguinis S. Stephani quod 
accidit in monaslerio S. Trudonis. Inc. Cum magnam beato 
Protomartyri Stephano, reverentiam debeat locus iste. Des. 
dummodo débita reverentia diligenter tractetur. 

57* pag. 236 b. De S. Johanne Evangelista. Inc. Johan- 



— 464 — 

nés apastoluê et Evangelista, dileetug a Domino^ etc. Des. 
Bibens Utifet'um hausium evasU perictUum, et €odem pros- 
tratos in vitœ reparavU ^tatum. 

88^ pag. 238 b. De Innoceniibus. Inc. Innocenta dicti 
eunt triplioi raJtione^ elc. Des. cwn fratre ordinaverat^ inter- 
fecit. 

69" pag. :i39 b. De Sto. Thoma Gantuarieasi episcopo. 
Inc. Thomas Cantuariensis^ dum in euria régis Angliœ con- 
sisteret. Des. Alii paralysi dissoluti^ alii ameutes effectif 
miserabiliter interierunt. 

60* pag. 240 b. Vita S. Sylvestri, Pap». Inc. Sylvester urbis 
Romœ episcopuSy cum esset infantulus. Des. Tandem Sylves- 
ter morti apropinquans^ clerum de tribus ammonuit^ scUicet 
ut mterse caritatem haberent, ecclesias suas diligentius guber- 
nareut et gregem a luporum morsibus eustodirentj post hoc 
in Domino féliciter abdormivit circa annum Domini GGCXX. 

61* pag. 249. Vita S. Genofevae, virginis. Inc. Sancta 
igitur Genofeva imminet, Odoretisi parochia nata. Des. 
monumentum fulget in virginis dignitatem ante Christum^ qui 
cum œtemo pâtre vivit et régnât, elc. 

62'' pag, 2S3. Vita de S. Paulo, primo Heremita. Inc. 
Paulus, primus Heremita, ut testatur Ilieronymus, elc Des. 
obiit autem circa annum GGLXXXVII. 

eS"" pag. 253 b. Vita de S. Hilario episcopo. Inc. Hilatius, 
Pictavorum urbis episcopus, regionis Aquitaniœ oriundus. 
Des. ftoruit autem circa annum Domini GGGXL, sub Cons- 
tantino. 

64'' pag. 2S4. De S. Felice, qui dictus in Pincis. Inc* 
Félix, pronomine in Pincis dicitur, etc. Des. tandem missa 
celebrata est, populo data pace in pavimentum, in oratione 
se projiciens migravit ad Dominum. 

6S« p. 284 byiu S. Mauri Abbatis, discupuli sanctiBene- 
dicti. Praefatio inc. Faustus Christi famulorum famulus. 



— 168 — 

Des. sanctorum virorum sim pravocatus imperio. Yita inc, 
Postquam Dimnitas Domim et Salvatoris nastri Jesu Ckristiy 
quœ miraculis per carnem corrtàscans, etc. Des. Oblatus est 
Domino ac traditus beato Benedicto cum XII esset anjunimiy 
habitavit cum eo XX annis^ commoratui est monasterio suo 
quodipse œdificŒvit annis XL diebus XIIII, qm simul fiant 
anni LXX, dies quattwrdecim, Per omnia benedicttu DomU 
nus, etc. 

66^ pag. 266. De Sancto Marcello. Inc. Mareellus cum 
Romœ summus pontifex esset. Des. annos Dni GCLXXXVII. 

67"* Ibid. De S. Sebasliano. Inc. Sebastianus vir chris- 
tianissimt^, NarbonensUj etc. Des. et infirmis apud te 
pi'œstat auxilium. 

68'' pag. 268. Vita S. Fabiani. Inc. Fabianus civis Roma- 
nus fuit. Des. passus circa annum Domini dueentesimum 
quinquagesimum tertium, 

69* Ibid. Vita S. Agnetis. Inc. Agnes virgo prudentisima 
ut testatur Ambrosius. Des. preciosam mortem pro Christi 
confessione stLscipie^is simul est ei facta conformis. 

70*» pag. 269. Vita S. Viacentii. Inc. Vincentius, nobilis 
génère sicut fide ac religione. Des. tu duos simul parasti 
laureas. 

71*> pag. 270. De conversione S. Pauli. Inc. Conversio 
5. Pauli Apostoli facta est eodem anno. Des. et e contra in 
Paulo abstinejitia cibi liciti, 

72« pag 271. Vita S. Brigittœ virginis. Inc. Fuit vir 
quidam nobilis, génère Lagiensis, nomine Dubtachus, etc. 
Des. felici fine migravit a sœculo. Régnante D. N, J. C. 

Les deux volumes dont la description précède con- 
tiennent sans doute beaucoup de vies de Saints, déjà 
publiées. J'aurais dû, par conséquent, en me conformant à 
ce que j'ai fait pour les articles précédeiits, citer les 
ouvrages où elles sont imprimées ; mais pour nfi pas allon- 



— 166 — 

ger cet article outre mesure, il m*a semblé que l'indication 
exacte du commencement et de la fin de chaque vie était 
suffisante. Je me suis du reste conformé à cet égard à ce 
qu*a fait Bandini pour des Manuscrits semblables. On 
remarquera que le Passionaire dont la description précède, 
quoique incomplet d'un volume, est cependant précieux à 
cause du grund nombre de vies de Sainis des Pays-Bas et 
de la France, qu'il contient. 

Abbaye de St.-Trond. 

Cod, Memb. Saec. XIV. fol. duob. volumin. 
binis column. pp. 313 et 272. (S7, S8). 

211. Les vies des Saintes des Pays-Bas ou les femmes 
illustres dans l'église (par le R. Bertholet, 
Jésuite). 

Ce Ms qui est de la main de Bertholet, contient après 
un avertissement de Tauteur, les vies suivantes : 

1« Sie-Gerirude, abbesse de Nivelles. 

2* Ste-Begge, fondatrice des cbanoinesses d*Andenue. 

3"* Ste-Waudru» fondatrice des cbanoinesses de Mons. 

i"" Ste*Aldegonde, fondatrice des cbanoinesses de Mau- 
beuge. 

5<^ Ste-Aye, cbanoinesse de Mons en Hainaut. 

6* Ste-Gudule, patronne de Bruxelles et Ste-Reynelde, 
sa sœur. 

?• S*~-Reine et Refroy, fondatrices du chapitre de 
Denain. 

S"" Ste-Rictrude, fondatrice de l'abbaye de Marchiennes. 

9« Sle-Amalberge, vierge. 

10<» Sie-Pharaïlde. 

H*» La vertueuse Gertrude van Oosten, béguine. 

120 s»«-Berlende, None et CeUe, 



— 167 -^ 

13« Ste-Adelaide, abbesse de Villich. 

14© s»*«-Auslreberte et Sure, vierges. 

IS^" La bienheureuse Ide, veuve et comtesse de Bou- 
logne. 

iS"" Ste-Lidwine, vierge, en Hollande. 

17* Sle-Isbergue, vierge. 

18*» S***»-Rolende et Saturnine. 

19" Ste-Ludgarde. 

iù^ Ste-Marie d'Ognies. 

21» Ste-Landrade, vierge. 

ii"* Sle-Julieune, vierge et la bienheureuse Eve, recluse. 

23* Vies de différentes Saintes honorées dans les Pays- 
Bas. 

On lit à la fin du Ms finis impositus \julii 1747. Il est 
inédit. 

Couvent des Jésuites de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. pp. 149. (25). 

212. Vita Sancti Amandi auctore Philippo Harven- 
Gio de Eleemosyna, abbate Bonœ Spei Ord. 
PraBmonst. 

V. in act. Sanct. Antverp. Febr. T. I, p. 887-873. 

c. p. 176. De elevatione corporis St. Amandi, sermo 
Hilonis, monachi Elnonensis. 

V.ibid. p. 891-893. 

d. p. 187 b. Historia miraculorum S. Amandi, quae sunt 
facta per Gallias, auctore Gilleberto, monacho Elnonensi. 

V. ibid. p. 895-900. 

e. p. 203. Historia miraculorum S. Amandi quae sunt 
facta per Brabaïuiam, auctore Gunlero monacho Elno- 
nensi. 

V. ibid. p. 900-903. 
Abbaye de Sl-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. 4«p. 101-215. (41). 



— 168 — 

213. Vita B. ANDîiEiE, primi Averbodicnsis abbatîs, 
conscripta a Nie. Hogelanmo, abbate Middel- 
burgensi. 1730. 

Cette vie a été publiée à Anvers en 1682 ; notre Ms n*est 
qu'une copie de l'imprimé. 
Abbaye d'Everboden. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8<> pp. 360. (413). 

214. Vita venerabilis matris Annae A S. Bartholo- 
MAEO, ordinis Carmelitarum, ab ipsa composita. 

Inc. Cum es$em parvula, ita ut nondum bene possem loqm, 
etc. Des. iiique ejus voluîitatem me résignent. 
Cette vie a été publiée en français. Bruxelles, 1708, S^". 
Couvent des Carmes déchaussés de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. 239. (389). 

215. S. Athanasii vita S. Antonii magni. 

V. ap. Surîum. d. 17 januar, p. 268. 

In Act. SS. Antverp. Januar. T. II, pag. 107-141. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. column. pag. 
269 ad fin. (115). 

216. p. 142- S. Athanasii vita beati Antonii, exgraeco 
in latinum linguam versa, per Evagrium Pres- 
byterum. 

y. ap. Surium d. 17 januar, p. 268. In. Act. SS. Ant- 
verp. Januar, T. II, p. 107-141. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Merab. et Ch. Ssec. XV. fol. p. 142-170. 

(84). 



- 169 — 

217. Vita S. Brictii, episcopi Turonensis, auctore 
S. Gregorio,episcopo Turonensi. 

Vide in Gregorii Tur. hist. Francorum, lib. 2 cap. 1. 

Ap. Surium. Nov. pag. 315. 

A la fin de celte vie se trouve la note suivante : 

Hasilica Sancti Martini abest a civitate passtis D fere et L. 
Habet in longopedes CLXet in latopedes LX. Habet in alto 
usque ad cameram pedes XLV; fenestras in altario XXXII ^ 
columnas XLI\ in toto œdificio fenestras L\XII, columnas 
CXX, ostia VIII j tria in altario, V in capso. 

Item Sollemnitates ipsius Basilicae III idtis Novembris 
deposUionem S. Martini esse noveris ; undecima die mensis 
missam celebrabis , II II monasjulias ordinatwnem episcopatus, 

In-fol. sur velin. 12® siècle, p 52 b. incl. 54 a 

(12). 

217. Fr. Raimundi^ Capuani, Vita S. Catharinae Se- 
nensis. 

Cet ouvrage a été publié dans les Acta Sanctorum. 
April. Tom. III p. 851. 

On lit en tête de ce Ms. Scriptus est hic liber per raanus 
frairis Godefridi, ordinis frairum cruciferorum, nati de 
Câoien, anno 1468. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. pp 109. ( 361). 

218. Translatio S. Cyrici in Elnonense cœnobium 
ab urbe Nevernensi, auctore Philippo, abbate 
Bonae Spei, ordinis Praemonstratensis. 

V. in Act. SS. Antverp. Jun. T. III p. 34-35. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod Chart. Sœc. XVI. ¥ pp.216 in finem. (41). 



— 170 — 

219. Vita S. Dorotheae martyris. 

Inc. Gloriosa virgo et martyr Dorothea ex pâtre Dorotheo et 
maire Theodora progenita. Des. Ultimo vero, ipsum in par- 
ticulas minutas incidi prœcepit et bestiis et volatilibus ad 
manducandum projedt, et sic ipsum Christi martyrem effe- 
cit. Cui est honor^ etc. 

Cette relation diffère entièrement de celle qu'ont donnée 
Surius et les auteurs des Acta Sanctorum. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. 4«p. 8-11. (278). 

220. Vita beateB Elysabeth, quœ fuit oriunda de 
patria Leodiensis prope Erkenrode. 

Je ne pense pas que cette vie ail jamais été publiée. 
L'auteur se nomme dans le premier chapitre en disant : 
Quœ quidem mirabilia damini opéra cum atidissem^ ego 
Fr. Philippus de Claris, circa partes illas officium visitatio- 
nis exetxens, non credebam narrantibus donec ipse veni et 
vidi oculis meis,,.. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. bin. column. pp. 
119-130. (135). 

221. Vita S. Eucherii, Episcopi Aurelianensis. 

V. Acta Sanct. Anlverp. Feb. T. III, pag. 217. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. 4^ p 193-199. (278). 

222. Vita S. Francisci, per Leonem Rufinum et 
Angelum, sociosejus. 

Wadding, au mot Angélus Tancredus, Tait mention de 
cette histoire dans les termes suivants : Vitam ejusdem 



171 



S. Patriarchœ^ simul cum aliis duobus ipsitis sociis Leone et 
Ruffino in ccenobio Grecii in valle Reatina anno 1246, 
jubente Crescentio ministro generali compegit^ quœ proinde 
legenda trium sociorum nuncupatur, 

Vid. scriptores Ordinis Miûorum, etc. rec. Lucas Wad- 
dingus. Romae, 1650, fol. pag. 36. 

Cette histoire de St-François est restée inédite. On lit à 
la fin de notre Ms : Explicit liber de actibus quibusdam 
mirabilibus beati Francisa et sociomm piimorum. Finittts 
anno Dni 1408. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. et Membr. Saec. XV. fol. binis 
column. pp 160 (343). 

223. Passio S. Gereonis et sociorum, Victoris, Cassii 
et Florentii, (auctore Hëlinando). 

Inc. Thebœoi^um martyrum sacratissimam legionem, etc. 
Des. et in futur o sempi ternis eorum jungamus consortiis ad 
laudenij etc. 

V. ap. Supjum, d. 10 Octobris p. 141-143. 

In-fol. sur velin. 12* siècle. 3 fif. (12). 

224. Narratio historica de Martyrio Sancti Gorgonii 
et Sancti Gandidi. 

Le commencement de cette légende manque, le premier 
feuillet étant perdu. Elle est entièrement inédite, et aurait 
mérité de figurer dans les Âcta Sanctorum. Les faits y 
relatés diffèrent d'ailleurs essentiellement de ceux qui sont 
rapportés dans la relation insérée dans cette collection. 
Sept. T. III, pag. 340. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr, Ssec XI. fol. pp. 6-9 ad'finem. 

(257). 



~ 172 — 

225. Vita beati Guilîelmi, Eremitae confessons, a 
Thëobâldo conscripta 

V. Acta Sanctorum Antverp Februar. Tom. II, pag. 450 
et seqq. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart Sœc. XVI. in-4, pp 49-124. (278). 

226. Vita et miracula Sanctae Helenae reginae, matris 
Constantinî magni, imperatoris. 

C'est un abrégé de la vie de Sîe-Hélène, psivAlmannus 
publiée par les BoUandistesdans le tome III du mois d'Août. 
On lit à la fin du Ms.: Explicil... Scripta per manus fratris 
Wolteri de Novimagio auno Dni. 1467. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr et Chart. Saec XV. bin. col. 
pp. 134-147. (135). 

227. Lambërti, Tuitiensis, Vita S. Heriberti, Archie- 
piscopi Coloniensis. 

Comm. Matri ecclesiarum Sancta Romanae. Fin. velaliae 
dvitates, 

V. Acta Sanct. Antv. Mart. Tom. II, pag. 464-475. 

Notre Ms contient tout ce qui se trouve dans l'ouvrage 
précité; mais il cantieur en outre (p. 79-102), une longue 
énumération inédile des miracles de Sl-Heribert, qui semble 
avoir manqué au Ms. dont se sont servis les auteurs des 
Acta Sanctorum. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XII. in-4, p. 64-102. (260). 



— 17.3 — 

228. Vita S. Hubërti, cum genealogia ejusdem. 

Inc. HubertiLSj nobUi exartus prosapia. Des. Obiit Huber- 
tus anno YIIG. XXX. Floribertus in episcopatum successit. 

Où lit en tête du volume: Liber irionasterii Sancti Tru- 
donis in Hasbania, in usum fris Trudonis de Gemblaco in 
Gailo brabantia. 

Cod. Chart. in-4, pag. 1-7 (278). 

229. Adulphi Happart Vita et gesta S. Huberti. 

Adulphe Happart, moine de TAbbaye de St-Hubert, 
écrivit cette vie en 1526, comme il est dit dans la préface. 
Elle est restée inédite. Outre le travail de Happart, notre 
Ms contient le récit de la vie de St-Hubert, inséré dans le 
6*^ volume de Surius. 

n contient également l'histoire de l'abbaye de St-Hubert 
et la vie de Theodoric, abbé de ce monastère, par le 
même Happart. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 159. (18). 

230. Vita beatœ virginis Idae. 

Cette vie est non seulement inédite, mais elle se rap- 
porte probablement à une sainte complètement différente 
des trois saintes qui portent ce nom et dont les vies se 
trouvent dans les Acta Sanctorum. Aprilis T. II, p. 141 
et 157. 

La préface commence par ces mots : Atestante veritatis 
eloquio nemo lucerna accendit, etc. 

Le chapitre suivant, intitulé : De laude Leodiensium et 
unde sit nata virgo Ida, contient une description poétique 
du pays de Liège et nous fait connaître que la bienlieu- 
reuse dont il est question, naquit dans un endroit nommé 



— 174 - 

Lewes dans le diocèse de Liège, son père se nommait 
Gilbert et sa mère Ida. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. col. pp. 232 
ad fin. (J35). 

231. LuDovici, Senioris, monachi et Diaconi Leo- 
diensis, de translatione reliquiarum Sti. Lau- 
rentii Martyris. 

Ce récit succint de la translation de St. Laurent com- 
mence par ces mots : Quidam igitur iiostrœ urbis religiosus 
clericus^ et se termine : omni mundo sptm reddidit et salu- 
tem, Actum Leodii II nouas Junii. 

V. Pezii Thésaurus ar.ecdotorum vol. IV, part. III, 
col. 1-4. 

Dans l'imprimé, la date diffère de celle de notre Ms. Il 
y est dit : Actum Leodii quarto Idus Junii anno 1056. 

Il est écrit d'une main différente à la suite d'un traité de 
St-Ambroise, évidemment pour profiter de quelques pages 
demeurées en blanc. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Saec. XII. fol. p. IH V», 112 V>. 

(36). 

232. Vita Sanctae Mariae Ogniacensis per Jacobum de 
ViTRiACo, cardinalem Tusculanensem. 

V. Acla Sanctorum , Junii IV, 636. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. column. pp. 
171-207. (135). 



- 175 — 

233. Jâcobi de ViTRiACO, vita beatse MarisB Oîgnîa- 
cencis. 

Comm. Prœdfni Daminus Discipulis suis. Fin. et dederit 
regnum Deo et patrie etc. 
V. ActaSanct. Antv. Jun. T. IV, pag. 630-666. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. 4- p. 103-146. (260). 

234. Additiones ad vitam S Mariœ de Oignies, auo 
tore Fr. Nicolao, canonico regulari cœnobîî 
Cantipratensis. 

V. AcU Sanctorum, Junii IV, p. 666-676. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. bin. coll. pp. 
221-231. (135). 

235. (HuGONis Farsiti). Historia miraculorum B. 
MariaB Suessionensis. 

L'auteur de cet ouvrage, qui porte également le nom de 
Hugo FossensiSj de Fosses, petite ville dans la province de 
Namur, où il est né, fut le premier abbé des Prémontrés 
et successeur de S. Norbert. Il mourut le 10 février 1164. 
Uouvrage ci-dessus est imprimé dans Mich, Germanie his- 
t(nia abbatiœS. Maiiae Suessioiiensis. 

V. Possevirj — Sig. Fa. 

Jôcher-Gelehrten Lexikon. T. 2, pag. 1789. 

Henri de Gand, chap. 36, au contraire pense que l'au- 
teur de cet ouvrage est Hugues, évêque de Chiny. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Memb. Saec. XV. fol. bin. column. pp. 60. 

(112). 



... 176 - 

236. Historia de translatione beatae Vïrginis et ma- 
tris Odiliae. 

C'est le récit de la translation des reliques de Ste-Odile 
de Cologne dans l'église de St-Pierre à Huy. Cette relation 
est entièrement inédite. Elle diffère complètement de l'his- 
toire de celte même translation publiée par Jean fianelius. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart Saec. XV. bin. column. 
pp. 131-134. (135) 

237. Sancti Hieronymi vita Beati Pauli Eremitae. 

V. s. Hieronymi opéra T. I, pag. 242. 

On lit à latin deceMs : Scriptus est liber hicper fratrem 
Theodoricura ab Ubach, sacristam domus fontalis ordinis 
cruciferorum, sacerdoiem professum, anno Dni I8i3. 

Cod. Chart. Saec. XVI fol. binis colomn. pp. 
216. (37). 

238. Passio SS. Nicasii Archiepiscopi, Quirini près- 
byteri et Scuviculi Archidiaconi. 

Cette relation qui se trouve également dans le Ms n« 58, 
de notre bibliothèque, à la p. 17, est encore inédite. 

De adveiilu corporis Sancti Quirini martyris apud Mal- 
mundarium. 

Cette relation, probablement fabuleuse, se trouve égale- 
ment dans le Ms prtknté. Elle a été imprimée dans, Thés, 
anecdot, III, p. 1685-1690. C'est de notre Ms. que D. Mar- 
terje s'est servi. 

Miracula in ndventu corporis Sti. Quirini martyris, et 
reliquiarum Nicasii et Scuviculi, Audoeni et Melantii. 

Ces miracles racontés en 17 chapitres, n'ont jamais été 
imprimés ; le passionnaire de St-Trond, Ms n** 58 ne les 



'♦••• »>. 



— 177 — 

rapporte pas, et D. Martene, après avoir réimprimé Tart. 
précédent dit : 

In. Ms sequuntur miracula in adventu corporis S. Quirini 
martyris, et reliquiarum SS. Nicasii et Scuviculi, Audoeni 
Melantii, quae consulto praeterivimus. 

Passio S. Justi martyris. 

Celte relation se trouve également dans notre Ms N® 58. 
Elle est inédite. Dans les Act. Sanct. Octob. VIII, se trou- 
vent deux autres relations entièrement différentes. 

VitaS. Oswaldi, Anglorum régis. 

Cette vie de S.Oswald diffère des deux relations données 
par Surius et par les auteurs des Acta Sanctorum. Elle est 
malheureusement incomplète, la fin manque. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Ssec. XII. 4^ p. 75-98. (256). 

239. HiNCMARi, archiepiscopi Remensis, vita et acta 
intégra de beato Remigio. 

Ce manuscrit n'est pas complet, la préface et un grand 
nombre de chapitres manquent. Voyez Acta Sanctorum BoU. 
Octobris, tome I, p. 138. 

A la suite de ce Ms se trouve: Vita beati Remigii brevis 
(auctore Fortunato presbytero.) 

Ce Ms est conforme à l'édition de cet ouvrage publiée 
par les BoUandistes, Octob. T.I,p. 128, pour les neuf pre- 
miers chapitres. La fin a été remplacée par les derniers 
chapitres de l'ouvrage précédent. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

In-fol. sur papier. Écriture du XV*^ siècle. 18 
feuillets. (1). 

240. Passio SS. Rumoldi et Liberti, martyrum, 
authore Theodorigo^ abbate S. Trudonis. 



— 178 — 

C'est en partie d'après ce Ms que cette vie a été publiée 
dansIesActaSanctorum.Ajitverp. Jul. T.I, p. 341-S49. On 
lit à la fin de cette vie: Explicit... Scripsit Fr. Lambertus 
Stapel. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. 4° p. 3348. (278). 

241. Harigeri, abbatis Lobiensis, Vita Sti. Servatii. 

Comm. Eadem tetnpestate Sanctus Servatius. Fin. orat(H 
rium Sancti Stephani inlapsum pei^mansit. 

y. Chapeauville, Gesta pontificum Tungrensium, etc. 
T. I, p. 28 et seqq. — Acta Sauct. Antv. Mai. T. III, pag. 
SIS et seqq. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Saec. XII. 4° p. 56-63. (260). 

242. JocuNDi, Presbyteri, de vita et virtutibus Sancti 
Servatii episcopi. 

Comm. Igitur cum beatus ServatiiLS. Fin. Salvare dignare- 
tur et tueri. Explicit. 

Voyez ce que dit Henschenius sur cette relation dans les 
Acta Sanct. Antv. Mai. Tom. III, pag. 215. 

A la page 56 de notre Ms, à la suite de la relation précé- 
dente, se trouve une courte notice sur les personnages les 
plus remarquables qui vivaient au temps du Pape Anastase. 
Il y est dit: Anastasii romani pontificis tempore florebaat 

in ecclesia in Gallia.... Servatius quoque, decimus 

Tungrensium episcopus, domini nostri Jesu Ghristi consan- 
guineus, non solum ex eo quod voluntalem domini patris 
faciebat, sed etiam secundum carnem... La page 56 contient 
un tableau généalogique pour prouver cette parenté. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saîc. XII. 4'^ p. S3-56. (260). 



- 179 — 

243. Vita S. Severini, Coloniensis Archiepiscopi 
confessons. 

Inc. Dominus ac redemptar noster. Des. nabis eum fore 
propitium smtiamus. Qui cum pâtre, etc. 

V. ap. Suriura, d. 23 Octobris. p. 358-360. 

De translalione corporis ejusdem S. Severini. 

Inc. Quia beatissimi pontifids et confessoiis Christi Seve- 
rini vitam, etc. Des. opem quœramusejusintercessionis apud 
miseiicordiam redemptoris. Qui cum pâtre, etc. 

V. ap. Suriom, d. 23 Octobris. p. 360. 

In-fol. survelin. 12« siècle. 5 fif- (12). 

244. Translatio Sli. Stephani, protomartyris, quae 
est Ilnonas Maias. 

Cette relation de la translation des restes de St-Ëtienne 
deConstantinopleàRome, au temps de l'empereur Théodose 
et du Pape Pelage, est probablement inédite, elle ne se 
trouve du moins, ni dans les Âcta Sanctorum, ni dans les 
autres recueils qui sont à ma disposition. Elle commence 
par ces mots: Totius veritatis auctorem, etc., et finit par la 
souscription suivante : Haec autem Lucius, Sanctœ romance 
ecclesiœ archidiaconus quemotlmodum prœsens vidit et au- 
divit brevi sermone comcripsit. Quae et nos rogatu domini 
Theodini ejusdem ecdesice archidiaconi mateiHœ veritate in 
omnibus et per omnia conservata, sola stiK immutatione 
latitLs aliquantulum digessimus. 

V. Acta Sanctorum, Aug. Tom. II, p. 528. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Sœc. XII. fol. p. 430-132. (36). 

245. Translatio corporis Sti. Stephani Protomartyr is 
ab Hierosolymis Constantinopolim . 



— 180 — 

Cette relation est iiïiprimée dans plusieurs recueils. 
Voyez L. Surii de probatis Sanctorum vitis. Augast. p. 43. 
S. Augustini opéra. T. VIL Appendix, p. 11. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Saec. XIII. fol. p. 149. v> 150. (36). 

246. Demîraculo sanguinisS. Stéphanie quod accidit 
in monasterio S. Trudonis. 

Inc. Cummagnam beatoprotomartynStephano reverentiam. 
Des. dummodo débita reverentia diligenter tractetur. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. 4^ fol. p. 11-13. (278). 

247. Het Leven van Sin Truyden, in rhetorycxsche 
dichte, door Christian Fastraets. 

La vie de St-Trond nous est transmise ici en deux 
pièces de théâtre en vers flamands. Chacune d'elles est 
précédée d*un prologue dans lequel figure Lucifer siégeant 
en enfer, entouré de ses acolytes. Le prologue de la pre- 
mière pièce est en vers à écho. 

On lit à la fin de la seconde pièce : Fr. CkrisHanus Fas- 
traets compomit; et plus bas : Geschreven int jaar ans 
Heeren 1562. 

a p. 83. Vita Sancti Trudonis confessons, comediis 
duabus expressa. 

C'est la reproduction en latin des diux pièces flamandes 
ci-dessus. On lit à la fin : Fr. Petrus Ci^uels ab Ghinghelîm 
perscribebat anno sal. 1B6S. 

On a collé dans ce volume quelques gravures repré- 
sentant St-Ghristophe et St-Trond. 

Cod, Chart. Sœc. XVI. A^p. M81. (78). 



— 181 — 

248. Theodorigi^ Abbatis^ Vita S. Trudonis, et sermo 
€|}usdem de translatione sanctorum Trudonis et 
Eucherii^ qusB facta est tertio idus Âugusti, 
Nortmannis populantibus Franciam et Lotharin- 
giam. 

V. ap. Surium, d. 23 novemb. pag. 803. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sac. XVI. 4- p. 132-192. (278). 

249. Vita Sancti Trudonis, confessoris, per Th£ODO- 
RiGUM abbatam, et sexmo de ejusdem traiula- 
tione. 

Y. ap. Surium, d. 23 novemb. pag. 503. 

a p. 57. Stepelini, monachi Trudouiani, miraculorum 
S. Trudonis, libri II. 
V. in act. SS. Ord. Benedict. Saec. VI, part. II, p. 85-102. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. in-4p. 1-100. (44). 

9S0. Theodorici, abbatis, vita S. Trudoms, et sermo 
de ejusdem Translatione. 

V. ap. Surium, d. 23 novembris, p. 503. 

Ce Ms est terminé par quelques hymnes en rhonaeur 
de St. Trond, mises en musique. 

Abbaye de S(-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XII. fol. binis column. 
p. 70 ad fin. (12). 



— 182 — 

251. S. WîUebrodi, primi Frisiorum apostoli, vita, 
ex fidissimis auctoribus, monumentis et diplo- 
matibus digesta, ac scholiis ex chronico illus- 
trata, studio ac opéra. G. S. Gerardi Sandelin. 

Ce travail très-étendu de Sandelin est resté inédit et 
probablement inachevé, comme il résulte d'une lettre 
adressée par l'auteur au P: Roberti. Cette lettre se trouve 
jointe au Ms ainsi qu'une autre du ' P. Rosweyd, dans 
laquelle ce père jésuite demande au P. Roberti d'avoir 
communication du travail de Sandelin. L'auteur était, à ce 
qu'il parait, hollandais de naissance et demeurait in fossa 
corbulonis d'où sa lettre à Roberti est datée. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. ( 983). 

252. Passio S. S. Virginum undecim millium. 

Inc. Régnante D. N. /. C. cum post ascensionem ejus, etc. 
Des. vel novissimœ sortis municipatum c&piamuSj prœs- 
tante D. N., etc. 
V. ap. Surium, 21 oct. p. 327. 

In-fol. sur velin. 12« siècle. 6 fif . (12). 

253. Âcta translationis S. unius militis legionis 
Thebaeorum, auctore Rodulfo, Abbate S. Pan- 
taleonis Coloniensis. 

L'auteur de cette relation fut également abbé de Saint- 
Trond, abbaye à laquelle notre Ms a appartenu. Il fut 
témoin oculaire de la translation qu'il décrit, et qui eut lieu 
en 1121. C'est d'après ce même Ms que Martène et 
Durand ont publié cette relation dans TAmplissima Col- 
lectio, T. VI, pag. 1013-1020. 

In-fol sur velin. 12« siècle. 3 flF. (12). 



~ 183 — 

254. Le narré de quelques vertus de Mademoiselle 
Marguerite Delvaux. 

La personne dont il est question dans cette biographie, 
naquit à Souhait, près de Liège, et mourut dans cet 
endroit, le 9 décembre 1663. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Saec. XVII. in-4. pp. 27. (279). 

255. Régula Sancti Benedicti. 

Cette règle a été souvent imprimée. Voyez entre autres : 
Régula Sti. Benedicti cum doctiss. et piiss. commentariis 

Joannis de Turrecremata. Coloniae, ap. Cerv. Galenium. 

157S, fol. 
A la suite du dernier chapitre se trouve : Ordo legendi 

regulam Sti BenedictL 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Ssec. XIV. fol. p 35-74. (326). 

256. Ordinarius seu ordo vivendi Benedictinorum. 

Inc. In nocte qtuindo surgendum est ad matutinas. 
Des. postea signum diei hestemœ et sic de Similibus. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XV. in-4, p. 41-143. (54). 

257. Celebratio capituli generalis ordinis Benedicti- 
norum, de observantia Bursfeldensi . 

Inc. Universis prœsentes literas inspectutis, nos Lambet^tus 
Sancti Maximini, etc. Des. vocatis specialiter et rogatis. 

Celle pièce est de 1422. Les pages suivantes contiennent 
quelques noies relatives aux bénéfices existants à St-Trond. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Ssec. XV. in-4, p. 189-201. (54). 



- 184 — 

256. Constitutiones Benedicti Papae XII, factae super 
ordinem Monachorum nigrorum. 

Vide in Magno BuUario romano. Luxemburgi, 1727, fol. 
Tom. I. pag. 218-237. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XV. m-4, p. 148-189 (54). 

259. Ceremoniale et Regulae Monasteriorum nigro- 
rum Monachorum Sti. Benedicti de observantia 
Bursfeldensi. 

Ce Ms est précédé d*un almanach. A la fin se trouvent 
quelques pièces relatives à l'introduction de cette règle 
dans les couvents des Bénédictins de la Belgique. 

Abbaye d'Oostbrouck. 

Cod. Chart. Saec. XVI. in-4, pp. 429. (29). 

260. Ceremoniale et Regulae Monasteriorum nigro- 
rum Monachorum Sti. Benedicti de observantia 
Bursfeldensi. 

Ce Ms est semblable au précédent. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. pp. 265. (30). 

261. Ceremoniale et Regulae Monasteriorum nigro- 
rum Monachorum Sti. Benedicti de observantia 
Bursfeldensi. 

Ce Ms dont le contenu est absolument semblable aux 
deux précédents, a, à la page 186 V", la note suivante: 

Candido lectorL 

Anno Jesu 1S16 Guilhelmus; hoc notnine quartus cogno- 
mine a Bruxella, fit abbas Monasterii Sti. Trudonis et refor- 
matar, indtictis aliquot Monachis Benedktinis , anno saL 




\ 



— 18B — 

1S20 e Gemblaco^ unde exêmplar hoc Ceremaniarum prof^c^ 
tum putamus^ quod perscripsimus anno sol. i584 feriU 
B. Bemardi. 

P. C. GhingeUm. 

Page 187. Inelramenium quod se Abbas et Gonventus 
unioni Bursfeldensi submisit. 

Page 188. J. Forma juramenti, quod Âbbas, svatim post 
benedictionem suam, nomine et sigillo suc munitum, capi- 
tulo aonali vei prœsidi unionis Bursfeldensi, mittere débet. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. in-4, pp. 189. (303). 

262. Ceremoniale et Regulae Monasteriorum nigro- 
rum Monachorum Sti. Benedicti de observantia 
Bursfeldensi. 

Ce Ms est également semblable aux précédents ; il résulte 
d'une note à la page 178, qu'il a été copié du précédent par 
le frère Guillaume Lamboy de Groenendael. Les pages 
suivantes rapportent plusieurs privilèges accordés aux 
monastères de Tobservance de Bursfeld. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. in.4, pp. 195. (287). 

263. Historia caenobii divî Trudonis, apud Trudo- 
nopolim in Hasbanis^ a Joanne Latomo Bergano 
succinte descripta. 

Gette histoire commence à la fondation du couvent, et 
s'étend jusqu'à l'année 1569. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI, in4, p. 182 ad finem. 

(78). 



— 186 — 

264. Fragmentum historiae abbatum Monasterii 
Sti. Trudonis. 

II ne nous reste malheureusement que la fin de ce Ms, 
qui paraît avoir été très-volumineux. Il comprend This- 
toire complète de Guilielmus a Bruxella, 49* abbé de 
St-Trond. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Saec. XVI. fol. bin. col. p. 5. (28). 

265. Volumen varia Abbatiam Sti. Trudonis spec- 
tantia, et quidem • 

a. p. 1. VitaS. Trudonis, confessons apud Hasbanos. 
Lovanii, apud Serv. Zassen 1540. 4*». 

Voyez au catalogue des livres imprimés. 

b. p. 24 b. Referyn van S. Truyden. 

Pièce de vers en flamand sur la prise et le pillage de 
St-Trond, par les troupes du prince d'Orange, sous les 
ordre» de Philippe Monseur. 

c. p. 27. Vita seu comedia divi Stephani protomar- 
tyris. 

Pièce de théâtre en latin sur la vie de St-Etienne. 

d. p. 45. Het Leven van Sin Truyden in rhetorycxsche 
dichte, van Chrisiiaen Fastraets, pieccher van Loven, uit 
dien couvent (St-Truyden). 

C'est la même pièce qui se trouve au commencement du 
n** 247 de ce catalogue. 

e* p. 106. Comedia una, vilam sancti Trudonis confes- 
soris explicans, auclore Petro Cruls ab Ghinghelim. 

Cette pièce se trouve à la page 83 du même n". 

f, p. 170. Historia cœnobii divi Trudonis apud Trudono- 
polim in Hasbanis a Jokanne Latomo Bergano^ succincte 
descripta. 



- 187 - 

Cette histoire se trouve également dans le volume pré- 
cité, à la page 18^ et suiv. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod.Chart. Saec. XVI. pp. 188. (19). 

266. Cartularius monasterii Sancti Trudonis. 

Ce carlulaire est précédé d'une table de toutes les chartes 
contenues dans le volume. On lit en tète de cette table : 

Incipit tabula carlarum monasterii Sancti Trudonis 
extracta privilegiis, ordinata secundum ordinem alphabeti 
temporibus Zachei abbatis anno domini millesimo CCC 
septuagesimo secundo. 

Le volume dans sa rédaction primitive tenait en tout 
cent-cinquante et une Chartres des onzième, douzième, 
treizième et quatorzième siècles. On y a inscrit en outre 
sur quelques feuillets demeurés blancs, quelques chartes 
d'une date postérieure. 

Les feuillets 443 inclus iSO font double emploi avec les 
feuillets 151 inclus 188. Ces feuillets ont évidemment fait 
partie d'une autre copie du même cartulaire et ont été 
reliés par erreur dans celui-ci. 

Les deux copies sont du reste de la même main. 

Ce volume présente celte particularité que chaque 
charte a été collationnée de nouveau et certifiée véritable 
en 1696 par les notaires H. Loyens, Arn. Moens et J. van 
Wind. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XIV. in-4, 169 f. (27) 

267. Cartularius Monasterii Sti Trudonis. 

Ce carlulaire, écrit à la fin du seizième siècle, renferme 
des pièces de différente nature. Les soixante premières 



— 188 - 

pages coaiienaeni le formulaire relatif à FiatronisaUon de 
Tabbé et des différents dignataires du monastère. Â la page 
61 commence Tinventaire des titres qui se trouvent dans 
le Ghartrier; aucune de ces pièces n*est copiée en entier, 
on n*en donne que Tanalyse, le tout rangé par ordre des 
matières et divisé en vingt-sept chapitres. Âla page 263 se 
trouve Findication des bénéfices du monastère de Saiot- 
Trond. Le volume est terminé par quelques autres pièces 
relatives aux confréries évigéet dans le dit monastère. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. X. pp. 392. (280). 

268. Cartularius Monasterii Sti. Trudonis. 

Ge cartulaîre a été commencé en 1283; il oontient éga- 
lement la copie de beaucoup de pièces du Ghartrier, sur- 
tout de celles qui sont relatives aux biens et rentes de 
Tabbaye. Ges pièces sont rangées d'après l'ordre de la 
situation des biens. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XUL in-4, pp. 2â4. (282). 

269, Lyst van aile Hooflanden toebehoorende aan 
het klooster van Sin. Trudo, tôt Borlo gelegen, 
omtrent het jaar 1639. 

Ge registre contient article par article, l'indication de 
tous les biens appartenant au couvent et situés dans la 
commune de Borlo, avec les noms des différents déten- 
teurs et locataires. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. 61. (31). 



— 189 — 

^70. Ordinarius Ceremoniarum Monasterii Sanctî 
Trudonis. 

Ce Hs contient une exposition très-étendue des cérémo- 
nies religieuses usitées au Couvent de St-Troud, de même 
que la règle particulière de ce monastère. 

p. 94. Liber pacis sive Âccentudrius. 

C'est une méthode de lecture et d'accentuation, intro- 
duite comme règle dans le monastère de Si-Tmnd. 

p. 123. Bénéficia in noslro monasterio Sti. Trudonis 
fundata, quse per sacerdoces religiosos vel seculares ofii- 
ciantur. 

p. 125. Ce feuillet contient un tableau des fêtes mobiles, 
commençant à Tannée 1S64 et se terminant à Tannée 
1589. 

On a collé sur plusieurs feuillets de ce volume des gra- 
vures du 16« siède, dont quelques-unes ne sont pas sans 
mérite. 

Ces gravures se trouvent sur Tintérieur des deux cou- 
vertures et aux feuillets 1, 2, 26, 28, 34, 36, 113, 118, 
122 et 124. La gravure qui se trouve sur la couverture à la 
fin du volume est extraite d*une édition de la danse des 
morts ; elle représente une tête de mort, ayant entre les 
dents un serpent et une mouche sur le front, au-dessous 
se trouve un cercueil sur une civière. Elle porte les ins- 
criptions suivantes en langue flamande : Soe daet ghi wel. 

— Dm tfft es cort^ de dood es snel. — Wacht w van sonden. 

— En hoept in dese werel met seer. — Dit hwske blyft w en 
niet meer. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. în-8, pp. 126. (313). 



- 190 - 

271. Ordinarius Ceremoniorum Monasterii Sti. Tru- 
donis et liber pacis sive Accent uariiis. 

Le contenu de ce Ms est en tout semblable à celui du 
précédent ; le tableau des fêtes mobiles se trouve au com- 
mencement du volume, il comprend les années 1865 
jusques et inclus 1625. Il est écrit, de même que le précé- 
dent, par le frère Trudo de Gembloux, de la main duquel 
nous possédons plusieurs autres volumes. 

Il contient également des gravures à finlérieur des cou- 
vertures et aux pages 1, â, 8, 14, 37, 107, 113, 118, 125. 
139, 143, 148, 181 et 188. Celle qui se trouve sur la dernière 
couverture provient, comme celle du volume précédent» 
d'une édition de la danse des morts. 

On lit à la page 2. Scriptus anno 1864. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Ssbc. XVI. in-8, pp. 162. (308). 

272. Ordinarius Ceremoniarum Monasterii Sti. Tru- 
donis et liber pacis sive Accentuarius. 

Ce manuscrit offre le même contenu que les deux précé- 
dents ; mais il contient quelques chapitres de plus sur les 
cérémonies usitées dans le couvent. Il s'y trouve de même 
quelques gravures aux pages 1, 4, 32, 94, 149, 183 et 161. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. pp. in-4, pp. 479. (302). 

273. Ordinarius Ceremoniarum Monasterii Sti. Tru- 
donis et liber pacis sive Accentuarius. 

C'est un quatrième exemplaire du même ouvrage que les 
trois précédents; il contient en outre une nouvelle règle 
adoptée pour les couvents des Bénélictins, après le Concile 



— 91 — 

de Trente. L'introduction ou plutôt la formule de publica- 
tion est signée par les abbés de St-Trond, de St-Jacques et 
deSt-Laurent à Liège, de St-Hubert en Ardenne et de 
Floreffe. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. in-4, pp. 141. (288). 

274. Ordinarius Ceremoniarum Monasterii Sti. Tru- 
donis et liber pacis sive Accentiarius 

Cet exemplaire n'offre rien de particulier, son contenu 
est absolument semblable aux précédents. On lit à la page 
H après le titre ci-dessus : F. Libricht van Hukbergh 
genaemt Schalum heefl my gesclireven. Perfecttis et ligatus 
est hic liber ipso die S. Trudonis, anno 1564. 

Il s'y trouve quelques gravures aux pages 10, H, 18, 
32, 80 et 132. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. in-8, pp. 174. (314). 

275. Obituarius monasterii Sti. Trudonis. 

Cet obituaire contient, pour chaque jour de Tannée, les 
noms des abbés et moines de Tabbaye de St-Troiid et des 
couvents y affiliés, de même que les noms des bienfai- 
teurs de ces couvents décédés ce jour-là. Avec les noms 
de ces derniers se trouve également l'indication des bien- 
laits dont Uabbaye leur est redevable. Nous lisons au 8 
août : Obiil Dm. PoiUus Heuterus pastor beatœ MatHœ in 
oppido S. Trudonis, enim reliquit nabis medietatem Biblio- 
thecœ 8uœ satis imtructœ. Obiit anno 1602. 

On lit au verso du premier feuillet de ce volume : Hune 
librum fecit fieri Dominus Robertus de Craenweyck. Dei 



— 192 — 

gratin abbas Sti. Trudonis. Qui perfectus fuit et ligatus anno 
Dni iS61, menseMaio. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol. p. 75 ad finem. 

(326). 

276. Liber qui dicitur Sacrarium Monasterii Sti. 
Trudonis. 

Ce Ms contient soixante-trois pièces différentes relatives 
au monastère de St-Trond. La table de ces pièces se trouve 
en tête du volume. Ces pièces sont de nature bien diffé- 
rente ; les unes énumèrent les reliques des saints que pos- 
sédait le couvent, d'autres donnent l'indication des revenus 
et rentes, et d'autres encore sont relatives à l'histoire du 
couvent. Elles sont rédigées en langues latine, française 
et flamande. Quelques-unes de ces dernières sont en 
vers. On a collé sur différentes pages du volume dix-sept 
gravures de l'époque. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. in-4, pp. 335. (366). 

277. Hymni in depositione S. Trudonis. 

Inc. LœUi ùies. Des. lux emergit nox, 

p. 206. Excerpta ex gestis abbatum monasterii S. 
Trudonis. 

Ces extraits contiennent le récit de quelques miracles. 

I. p. 308. Gatalogus Âbbatum monasterii S. Trudonis. 

Gompendium gestorum eorumdem. 

Le récit abrégé s'arrête à l'année 1866. On lit à la fln du 
volume : Describebat F. Pet. Crullus à Ghinghelim^ juxta 
mmvmenta nova et vetera^ anno sal. 1S66, cal. Slartii. 



— 198 — 

Il se trouve dans le volume, aux feuillets 1, 7, 13, 33, 48, 
131,^205 et 207, onze gravures du seizième siècle, dont 
quelques-unes ne sont pas sans mérite. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. 4^ pp. 200, ad fin. 

(278). 

278. Erectio seu institutio caiionicatus ecclesiae B. 
Mariœ virginis apud S. Trudonem. 

Cette pièce est émanée de Jean de Bavière, élu à Liège, 
et datée du 17 mars 1399. Les pages 212 et suivantes con- 
tiennent différents autres documents relatifs à ce chapitre 
ei à des contestations qu'il eut avec l'abbaye de Sl-Trond. 
Parmi ces pièces se trouve un autre édit émané de Jean de 
Bavière et relatif à l'érection d'un couvent de religieuses 
nommé les sœurs de Sleinaerdt, à St-Trond. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XV. 4». 202-254. (54) 

279. Statuta primaria Praemonstratensis ordinis. 

V. Bibliotheca Praemonstratensis ordinis auctore Joanne 
Lepaige. Parisiis, 1633, fol. pag. 784 et seqq. 

Privilégia ordinis Praemonstratensis 

Norre Ms ne contient qu'une partie des privilèges rap- 
portés par Lepaige, dans le chap. III de l'ouvrage précité. 
Le dernier privilège de notre Ms porte le \v^ 87 dans la 
collection de Lepaige. 

Abbaye d'Everboden. 

Cod. Chart. Saec. XV. 4«. pp. 60 ad fin. (392). 

280. Exemplare Missarum monasterii Averbodiensis, 
ordinis Praeraonstratensis, Leodiensis diœcesis, 
tam in scriptura quam in legatura reformatum 



— 194 — 

per dominum Gerardum de Loen^ abbatem, et 
Ecclesiae Averbodiensis restauratorem, anno i 506 
in Septembri. 

Le titre ci-dessus est inscrit en tête du volume. Le vo- 
lume môme contient les évangiles pour tous les dimanches 
et fêtes de Tannée. 

Abbaye d'Everboden. 

Cod. Memb. Sœc. XVI. 4^ pp. 174. (253). 

281 . Exordium magnum ordinis Cisterciensis (auctore 
CoNRADO, abbate Everbacensi). 

Cet ouvrage a été publié dans Berth. Tissier, Bibliotheca 
Patrum Cisterc. T. I, pag. 13-246. 

Notre Ms. contient l'ouvrage tout entier tel que Tissier 
l'a publié; les quatre premiers feuillets contiennent la 
table et une préface en vers qui ne se trouve pas dans la 
Bibliothèque de Tissier. On lit sur le premier feuillet de 
garde : 

Pertinet conventm fratrum sanctœ crucis in Leodio, scriptus 
per manusfratris Lamberti XantiSy Presbyteri ibidem professL 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. binis col. 
pp. 185. (200). 

282. Exordium magnum ordinis Cisterciensis (auctore 
CoNRADO, abbate Everbacensi). 

Ce Ms est en tout semblable au précédent; il contient 
également la table et la préface, mais il manque quelques 
feuillets au commencement et à la fin du texte. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Saec. XV. fol. bin. col. pp. 149. 

(227). 



— 198 ~ 

283. Declaratio regute beati Augustini, episcopi ex 
concilie generali Basileensi, habita anno 1444. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. col. p. 173-184. 

(208). 

284. Beati Jordani de Saxonia, ordinis Eremitarum 
Sti. Augustini, de vitis fratrum ejus ordinis 
libri IV. 

Cet ouvrage a été publié à Liège en 1625, chez Chrétien 
Ouwerx* par les soins d'Augustin Sabothius, religieux du 
même ordre et célèbre prédicateur de son temps. 

Une première édition de cet ouvrage a été publiée à 
Rome en 1887. Notre Ms. donne à l'auteur le nom de Jor- 
danus de Saxonia, tandis que ce nom est attribué à un autre 
auteur par Jôcher et Fabricius, ils le nomment Jordanus 
de Quaedlinburg. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XVI. p. M56. (191). 

28d. HuMBERTi DE RoMANis, Magistri generalis ordinis 
fratrum Preedicatorum, super Constitutiones et 
regulam divi Augustini commentaria. 

Cet ouvrage a été souvent imprimé. 
Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Membr. Saec. XV. fol. binis col. pp. 229. 

(129). 

286. HuMBERTi DE RoMANis^ Magistri generalis ordinis 
fratrum Praedicatorum , super constitutiones et 
regulam divi Augustini commentaria. 

On lit à la fin : Explicit... atmo Dni. 1448. 



— 19« — 

a. p. 189. Ejusdem^ Epistola de tribus essentialibus votis 
religionis. 

Cet ouvrage a été également imprimé plusieurs fois. On 
lit à la fin : Explicit.., atmo Dni. 1449. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. binis col. 
pp. 202. (130). 

287. Liber de officiis fratrum Praedicatorum. 

C*est la constitution de Tordre de St-Dominique par 
Raimond de Pennaforte. La souscription porte que ce Ms. 
a été écrit en l'i.49. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Saec XV. fol. bin. col. pp. 83. (273). 

288. Status almae provinciœ Flandriae FF. Minorum 
RecoUectorum. 

Liste nominative de tous les religieux des différent cou- 
vents de cet ordre qui se trouvaient en Belgique. On sait 
que sous la dénomination de province des Flandres, on 
comprenait la Belgique lout entière. 

On y a joint la liste nominative de toutes les religieuses 
qui se trouvaient dans les différents couvents affiliés à cet 
ordre, vers Tan 1749. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8^ pp. 230. (271). 

289. Décréta et ordinationes capitulorum provincia- 
lium congregationum, annualiura, etc. 

Ce Mr. contient les décrets émanés du chapitre provincial 
des Carmes de l'ancienne observance, ou mitigés. 

A la page 22elsuiv. se trouve la liste des prieurs du cou- 
vent des Carmes de la Xhavée, depuis le 24 novembre 1688 
jusqu'au 21 février 1793. 



— 197 -- 

p. 33. Registre contenant les vestures et professions 
faites dans le Tiers-ordre de la B. vierge Marie du Mont 
Garniel au couvent de la Xhavée, commencé le 2S août 1688 
jusqu'au 4 octobre 1787. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4^ 58 pp. (269). 

290. Onera et obligationes Conventus Leodiensis fra- 
trum Minorum Recollectorum ; anno 1674. 

Ce Ms est une espèce d'indicateur pour le P. Gardien 
du couvent des Récollets de Liège, concernant des aumônes 
que l'on faisait habituellement au couvent. 

Cod. Chart. in-4. pp. 99. (268). 

291. Conventus ordinis fratrum Sanctœ Crucis, se- 
cundum repertam scripturam; et de origine 
ordinis nostri (Sanctae Crucis). 

C'est une énumération de tous les couvents existants de 
l'ordre des Croisiers et une notice abrégée sur la fondation 
de cet ordre. 

On lit à la fin : 

Finitum seu completum fuit hoc presens opusculum 

anno incarnationis Dominiez 1S33 per manus fris. 

Johannis Stockemii de ordine ac professione sanctissimse 
Crucis. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XVI. fol. p. 70 ad fin. (243). 

292. Forma visitationis ordinis Sti. Guilielmi. 

Cette règle, dont les quarante premières pages sont 
arrachées, a été imprimée dans le volume dont le titre 
suit : Statutum universale sive compendiosa prsecipuarum 
constiiutionum collectio ad uniformem observantiam pro- 
posita Amp. Dno de Presseux de Hautregard priori gène* 



— 198 — 

rali, reverendis difflnitoribus, prioribue, venerandis 
patribusordinisSti. Guilielmi. In comiliisgeneralibuscapi- 
tularibus congregaiis in monasterio Beroardifagensi anno 
1687. Âuctore F. Benedicto Bourgoy. Leodii typis Guil. 
Barnabe. 171S, in-8. 

Le contenu de notre Ms. commence à la page 248 du 
volume imprimé, au chapitre de Pmre, et se termine à la 
fin du volume. G*est évidemment ce Ms. même qui a servi 
à l'impression de cette partie du volume, car il est à 
remarquer que des pages entières, qui sont biffées dans le 
Ms. ne sont pas reproduites dans Timprimé. On lit à la pre- 
mière page de notre Ms. : Hune librum curavit fieri^ compt- 
lan, deseribi Dominm provincialis Fr. Tossanus Fabri pei^ 
cognatum suum Zachariam Fabri^ in usum suecessorum 
suorumf priomm scilicet monasteiii Guilielmitarum dicti de 
Motta beatœ virginis. Anno 1676. 

Cod. Chart. in-4. pp. 91. (254). 

293. Tractatus de rébus a Societate (Jesu) gestis, 
auctore R. P. Oliviero MANARiOO. 

Le père Olivier Manart est né à Tournai le 3 février 1523; 
il est moin dans la même ville le 28 novembre 1614. Notre 
Ms contient principalement Thistoire de Tordre des Jésuites 
en Belgique et en France. 

Il résulte d*uue note qui se trouve en marge du premier 
feuillet, que des documents ont été communiqués à l'auteur 
par ordre de Claude Aquaviva, général de Tordre. 

Cet ouvrage est resté inconnu au P. de Backer, il n*a 
jamais été imprimé. 

A la page 157 de notre Ms se trouve un autre ouvrage 
du P. Manart, iniiUilé : 

P. Oliverii Manareai responsio adqusedampostulatadeB. 
P. N. Ignatii virtutibus et documentis à Nicolas Lancilio 
Rom» Tb^logiaB ftudioso. 



— 199 — 

Coll. Haense Soc. Jesu. 

Cod. Chart. Saec. XVII. in.4. pp. 457. (277). 

294. Epistolœ varise patrum societatis Jesu. 

Ce manuscrit contient là traduction en langue anglaise 
de seize lettres écrites par S. Ignace et différents géné- 
raux de Tordre des Jésuites. Voici l'indication du contenu 
de chacune de ces lettres : 

1<» p. 1. An Epistle of S. IcNATiusto the fathers and 
brethem of the Society of Jésus who are in Spain, of reli- 
gions perfection. From Rome, 4 th of march 1547. 

i^ p. 8. An epistle of J. Laynes to the fathers and 
brethem of the Society of Jésus who are in the Indies, of 
the importance of that enterprize and of mantaining of 
spirit in that mission. Rome, 12 th december 1558. 

3<> p. 12. An epistle of F. Borgia to the fathers and 
brethern of the province of Guien, of the means to con- 
serve the spirit of our society and vocation. Rome, april 
1569, 

4*' p. 22. An epistle or Claudius Aquaviva to the supé- 
rieurs of the Society of Jésus of the happy progress of the 
same. Rome 28 th jnne 1581. 

5^ p. 48. An epistle of Claudius Aquaviva to the fathers 
and brethern of the Society of Jésus, of rénovation of 
spirit. Rome, 29 september 1583. 

%"* p. 70. An epistle of Claudius Aquaviva tho the fathers 
and brethern of the Society, of the study of perfection and 
fraternal charity. Rome, 19 may 1586. 

T" p. 86. An epistle of Claudius Aquaviva to the fathers 
and brethern of the society, of the use of prayer and 
penances according to our institute. Rome, 8 th Hay 
1590. 

Bi^ p. 98. An epistle of Claudius Aquaviva, of rénovation 



— 200 — 

of spirit and correspondance with God. Rome, 24june 
1604. 

9*^ p. 122. An epistle of Mutius Vitelleschi, of prayer. 
12 th januaryl617. 

10® p. 136. An epistle of Vincent Carafa of the practice 
of tlie rules. 

11** p. 158. A letter of instruction concerning rénovation 
written by Vincent Carafa. 19 january 1647. 

12* p. 162. An epistle of Goswin Nickel of avoiding in 
the Society the pernicions national spirit. 16 november 
1656. 

13"* p. 176. An epistle of Joannes Paulus Oliva of account 
of conscience 12 th of march 1669. 

14'' p. 181. General advertissements belonging to the 
religions direction of ouf s, and to by preserved by ail. 

15® p. 186. An epistle of Michael Angélus Tamburinus of 
diligence in prayer and ail other spiritual duties. 17 
november 1706. 

16® p. 194. Epistle of Aloysius Centurioni, concerning 
rénovation of spirit. 29 juni 1756. 

A la fin du volume on a collé une lettre en latin portant 
la signature autographe de Laurent Ricci, et datée du 13 
novembre 1763. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. pp. 210. (384). 
29S. Monita privata socîetatis (Jesu). 

Ce volume provient de la bibliothèque de Paquot. 
Acheté à la vente de Tavocat Delrée. 

Cod. Chart. Saec. XVII. iii-4. (652). 



— 501 — 

296. Registre des bénéfices de Fautel de SS. Pierre et 
Paul de l'église Saint-Nicolas, Outre-Meuse, à 
Liège. 

Commencé en 1603 et terminé en 1616. 

Cod. Chart. Sœc. XVII, in-4, pp. 56. (275). 

297. Fouille ou catalogue des bénéfices du diocèse 
de Reims, leurs revenus, leurs présentateurs ou 
collateurs, le nombre des communians de chaque 
paroisse, etc. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. in-8, 136 pp. (457) 



'A* Xbéolo^Ie dog^matlque^ morale, apologétique, 

ascétique. 



298. S. Thomaë Aquinatis prima pars sententiarum. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod Chart. Saec. XV. fol. bin. column. pp. 
290. (144). 

299. Sancti Thomâe de Aquino prima secundae partis 
theologiae 

Voir S. Thomœ Aquinatis opéra T. XI. 

On lit à la fin de notre Ms : Explicit pnma secundœ Sti. 
Thomœ de Aquino^ ordinis fratrum pt-œdicatorum, finita per 
fratrem Heynricum de Cloetinghen, ronventualem apud fra- 
très cruciferos in Leodio, annoDni^ 1488. 

Cod Chart. et membr. Sœc XV. fol. 297. 
pag. (195). 



- 204 - 

305. Commentarius in qusestiones ( sexagesimam 
usque ad octogesimam tertiam) D. Thomas, de 
Sacramentis in génère, de baptismo, de confir- 
matione et Eucharistia authore R. P. Thoma 
South vello. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod Chart. Saec. XVII. in.4, pp. 423. (415). 

306. Conclusiones Sacramentorum de scriptis fratris 
Thofliae et aiiorum doctorum extractae. 

Inc. Quoniam Saepius me rogasH, Petre,., 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 75-99. (263). 

307. Pétri Lombârdi Sententiarum libri quatuor. 

Cet ouvrage qui rendit célèbre son auteur, et dont il a 
tiré son surnom, M agister Sententiarum, a été fréquemment 
imprimé. C'est un recueil de sentences tirées des SS. Pères. 

In-folio, velin, 133 ff. à 2 colonnes, très-belle 
écriture du 14*^ siècle. Provient de Tabbaye de 
St-Trond. (14). 

308. ( Joannis Balbi de Janua) Catholicon. 

J'ai comparé ce Ms. avec l'édition imprimée à Lyon en 
1492 par Jean Du Pré et je Tai trouvé entièrement conforme 
à cette édition en ce qui concerne le Dictionnaire. Les 
préliminaires qui se trouvent dans l'édition imprimée 
manquent à notre Ms. 

Le premier feuillet est orné d'un encadrement contenant 
quelques figures grotesques; l'initiale qui se trouvait sur 
ce feuillet a été coupée. 



— 205 — 

On lit à ia fin de ce volume : Iste liber est Monasterii 
Sancti Trudonis ordinis Sancti Bénédictin Leodiensis diocesis 
quem fecit scribi Johannes de Myrle^ prœpositm ibidem in 
hospitio persomUis habitationis de sua prebenda per manus 
Wilhelmi de Dycka ad honorem Dei et ejus genitricis ac bea- 
tarum confessorum Trudonis et Benedicti, nec non ad utilita- 
tem tant pra^entlum quam futurorum pro perpetuo memoriali 
in remedium omnium suorum delictorum^ qui scriptus et lega- 
tus ac in omîiibus completus est annoDomini 1348, IS"^ mensis 
Decembris, Anno actatis dicti prœpositi in hoc mundo quin- 
quagesimo nono, in ordine vero quadragesimo septimo. Rêve-- 
rendoque pâtre Amelio abbaie, in dicto Monasterio prœsidente^ 
anno creationis suœ in abbatiam decimo norio, prœfatique 
prœpositi in dicto officio anno decimo septimo. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Sœc. XIV. fol. bin. col. pp. 276. 

(223). 

309. Curriculus Theologiœ. 

Ce Ms.provient du couvent des Jésuites anglais de Liège. 
Il contient un traité complet de théologie divisé en 8 par- 
ties. C'est probablement le cours tel qu'on le donnait dans 
le couvent précité. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. iii-4. p. 223. (266). 

310. Cursus theologicus. 

Voici les matières traitées dans ce vol. et qui furent le 
sujet de leçons données pendant les années 1725-1727 : 

1" Tractatus de divina gratia, aulhore R. P. Christophoro 
Walmesley, anno Dni. 1725-1726. 156 pages. 

2" Tractatus de Sacramentis, authore R. P. Thoma Hyl- 
deyardy anno Dni 1725. 110 pages. 



- 206 — 

3"" Traetatus theolopcus de Sacrameiuo pœniteiUias, 
autbore R. P. Christophoro Walmesley, anno 1726-27. 155 
pages. 

i"" Traetatus theologicus de tide divina, R. P. Philippi 
Carteret, Soc. Jesu, anni 1726-27. 162 pages. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVllI. fol. 53 pp. (387). 

311. Dictata theologici argument! Dom. Wigers, 
sacraB theologise Lovanii professer. 

Ce volume contient les traités : 1^ de aclibus humanis ; 
9^ de legibus; S"" de gratia... 

Ou lit à la fin du vol. Dictata Eaurentii Lamotte rdigiosi 
Alnensis. 

Les premiers feuillets du volume manquent. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 424. (233). 

312. Traetatus theologicus de Deo, auctore R. P. 
Antonio Bruning. 

L'auteur de cet ouvrage tut professeur au collège de^ 
Jésuites à Liège, où il mourut eu 1776. Son traité de Deo 
n*a pas été imprimé. 

Couvent des Jésuites anglais. 

In-4^ sur papier, 237 pp. (984). 

313. Traetatus de Deo uno ettrino. 

C'est un cahier de leçons données au couvent des Jésuites 
anglais. On lit à la fm du vol. : Finis., sub R. ae. D. D. 
Joan Daniel, matiuscripta Joan. Sanderson, 1785. Ce San- 
derson était de Douvres. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod Chart. Sœc. XVIII. in-4, pag. 589. (685). 



-- 207 — 

314 Francisci de Lugo. Tractatus de Dec, de actibus 
humanis, de angelis et de gratia Dei, circa prae- 
dpuas qusBstiones St-Thomœ. 

François de Lugo est né à Madrid en 1880. Il entra dans 
l'ordre des Jésuites en 1600, et fut constamment employé 
par cette société dans des missions fort importantes. Il 
mourut le 17 décembre 1652. L'ouvrage ci-dessus a été 
imprimé à Lyon en 1647 en 2 volumes in-folio. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII. in4. duob. voll. pp. 
369 et 390. (435436). 

315. Tractatus de Dei attributis. 

Ce Ms.est incomplet des 78 premières pages. Il est divisé 
en six chapitres dont le premier tout entier et une partie 
du second manquent. Le troisième est intitulé : de visione 
Dei; le quatrième, de scientia Dei, le cinquième, de volunr 
tate Dei, et le sixième, de providentia Dei. A la fin de ce 
chapitre se trouve le portrait gravé de Charles Gaspard a 
Petra, archevêque de Trêves. Sous ce portrait se trouve 
rinscription suivante qui nous révèle le nom de Tauteur 
de ce traité et celui de l'écrivain ainsi que la date du Ms. 

Eminentimmus et reverendissimns Dominus D. Carolus 
Cagparus a Petray Dei gratia S. Sedis Trmrensis A rchie- 
piscopus^ S. R. imperii princeps elector^ quo féliciter et 
maxima pace patriam conservante^ prœsentes tractatus in 
studio nostro Trevirensi a R. P. Remigio a S. Nicolao^ S. T. 
lecture dictatij a F. Ludovico a S. Petro Leodiensi ab 
ineunte decembri 1667 ad capitulum provinciale Coloniœ 
mense maio 1669 celebratum, excripti. 

A la suite de ce traité se trouve le suivant, écrit de la 



— 208 - 

même maia : Tractatus de augtistissimo S5°* Trinitatif 
mysterio. 

Cod Chart. Saec. XVII. iQ-4, 567 etlOS p. (291). 

316. Tractatus theologicus de sanctissima Trinitate, 
per P. Christ. Maire. 

On lit à la fin : Huic de SS®. Trinitate tractatui impositm 
et finis 28 januarii anni a pdrtu virginis 1737. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc XVIII. in-S, pp 152. (412). 

317. Tractatus theologicus de SS\ Trinitate a R. P. 
Anthonio Bruning. — Ejusdem, tractatus theolo- 
gicus de actibus humanis. 

Ces deux traités sont demeurés inédits. 
Couvent des Jésuites anglais. 

In-8 sur papier, 482 pp. (985). 

318. Tractatus de incarnatione. 

Ce traité est divisé en trois parties. Le 1*' traite de 
substantia incarnationis; le 2% de necessitaie et fine incar- 
nationis; le 3** de perfectionibus Christi. 

Le tout est écrit d'une main très-belle et lisible. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. in-8, 176. fol. (433). 

319. Tractatus de incarnatione verbi. 

Traité complet sur cette matière, comprenant la défense 
du symbole de St. Athanase, contre les Juifs, les Gentils et 
les hérétii^ues. C'est probablement le résumé d'un cours 
donné au Collège des Jésuites anglais à Liège. 

Collège des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. in.4, 281 pp. (391). 



~ 209 — 

320. Tractatus de Sacramentis in génère. 

Leçons données au Couvent des Jésuites anglais de 
Douay, par le R. P. Jean Gillon et rédigées par Jean 
Sanderson. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. 4^ pp. 435. (381). 

321 . De necessariis circa septem sacramentaecclesiae. 

Inc. Quœritur quid sit sacramentum. Sacramentum sic de-- 
finitur à Magistro seiitentiarum. In fine : Expliciunt collecta 
de septem sacramentis ecclesiœ, ex diversis dictis et sententiis 
canonistarum. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. bin. 
column. p. 81-100. (220). 

322. Bartholomâei Brixjensis Summa de pœnitentiis. 

Ce petit traité de Bartholomé de Brescia, se trouve à la 
suite de son commentaire sur le Decretum Graiiani. Je le 
crois inédit. 

Abbaye de St-Trond. 

In-folio, velin, à deux colonnes, 14® siècle, p. 

272-273.(15). 

323. Tractatus de sacramento pœnitentiae. 

Le P. Walmesley de la compagnie de Jésus, semble avoir 
été Fauteur de ce traité. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. 8^ 173 pp. (429). 



^ JIO -- 

324. Traité de la confession. 

Nous ne possédons plus tous les volumes de ce traité 
trës-étendu. L'ouvrage parait avoir été divisé en deux 
parties; il ne nous reste que le tome 3 de la 1*^ partie, com- 
prenant les pages 881 à 12*23 de cette partie, et les tomes 
5 et 6 de la â^" partie, comprenant ensemble les pages 1908 
à 3788 de cette partie. 

Cet ouvrage a été évidemment préparé par Fauteur pour 
l'impression ; une note qui se trouve à la fin du 3"^ volume 
de la 1" partie, semble même indiquer que Touvrage a été 
soumis à l'approbation. 

Nous pensons qu'il est l'œuvre d'un pèreJésuile de Liège, 
et si nous ne nous trompons, il doit être écrit de la main 
du P. de Marne, l'auteur de l'histoire du comté de Namur. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4^ 3 vol. (264, 299, 
374). 

325. Practica brevis et utilis super confessionibus 
audiendis, composita a reverendo ac devoto doc- 
tore magistro Jo. Gerson. 

Voyez Opéra Jo. Gerson. Paris, 1606, Tom. II, p. 302 
et seqq. 

On lit à la fin de notre Ms: Johannes Voet me scripsit, 
Parisiis, anno Di 1406. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. p. 61-63. (263). 

326. Bernardi de Reida^ quœstio de secreto confessio- 
nis celando cum sua determinatione. 

Impossible de trouver la moindre notice sur l'auteur de 
ce petit traité qui ne contient du reste que huit feuillets. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 1-8. (361). 



327. R. P. GuERRA; tractatus théologiens de peccatis. 

C'est un traité complet sur cette matière. Je ne pense pas 
qu'il ait été imprimé. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4^ 246 pp. (378). 

328. Tractatus de decem preceptis bonus et utilis 
pro simplicibus. 

C'est un commentaire du décalogue. 

On lit à la fin du volume : ExplicU tractatus de decem 
preceptis bonus et utilis pro simplicibus^ collectus per Fratrem 
Theodoricum de Verlsteie ex diversis libris. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XV. A\ 155 f. (261). 

329. Tractatus de septem peccatis mortalibus et 
eorum filiabus. 

Sermo de electione. 

Utilis et compendiosa confessio peccatorum. 

Sermo pulcher de nativitate Domini. 

Epistola Hieronymi ad Heliodorum monachum. 

Ejusdem epistola de vita clericorum et monachorum ad 
Nepotianum presbyterem. 

Historia brevis de vita et doctrina Âlberti magni. 

Sermo ad Scholares in festoCenae Domini. 

Liber quatuor novissimorum. 

Tous ces traités sont écrits de la même main. Le dernier 
n'est pas le célèbre traité de Denys le chartreux, dont il 
diffère entièrement, quoique traitant la même matière. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. 4^ p. 111 ad fine. (268). 



- 212 — 

330. Tractatus Theologicus de justitia et jure datus 
in coUegio PP. Ang. Leodii 1719. 

Cahier de leçons données sur cette matière en i 719, au 
couvent des Jésuites anglais à Liège. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4^ circa 500 pag. (171). 

331. CoUectorium libri qui dicitur Rationale divi- 

norum offîciorum. 

Cet ouvrage est en grande partie extrait du Rationale 
divinorum officiorum de Guillaume Durand. L*auteur, dont le 
nom m*est resté inconnu, le dit expressément à la fin de 
son travail. Il dit en même temps qu*il en a retranché ou 
abrégé certains chapitres et ajouté quelques autres. 

Une table générale des chapitres qui composent cet 
ouvrage se trouve à la fin du volume. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. 4^ 308 pp. (284). 

332. ViNCENTii Gruner, super oflBcio missœ, libri très. 

Vincent Gruner, théologien distingué, vécut au commen- 
cement du 15° siècle. Il contribua puissamment à la fonda- 
tion de Tuniversité de Leipsic en 1409, et y fut nommé 
professeur. Outre Touvrage ci-dessus, il a encore écrit : 
Compendium artium; de compositione eptstolari^ etc., il 
mourut abbé du couvent de Citeaux. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. p. 224 ad fin. (76). 

333. RoRERTUs abbas, de divinis oflBciis per curiculum 
anni. 

On lit à la page 167 de notre Ms: Finit liber de divinis officiis 



- il3 — 

Domini Robertij abbatis monasterii in Tuito juxta Coloniam^ 
qui primo fuit monachus Sti. Laurentii juxta muros Léo- 
dienses, Indpit libellus quidam apologeticus videlicet inter 
monachum et clericum. 

A la fia de ce dernier petit traité, h la page 169, on lit : 
Finitum et completum anno D. 1453. 

Fâbricius Bibl. med. et inf. lat. T. VI, p. 101, pense que 
Robert, le moine de St-Laurent, n'est pas le même que celui 
qui fut abbé du monastère de Duesberg, mais qu'ils ont 
écrit chacun un ouvrage sous le même titre. Il cite à cet 
effet le commencement du prologue de Fou vr âge de Tabbé 
Robert qui diffère effectivement complètement de notre 
Ms. Néanmoins la souscription ci-dessus semble donner 
tort à Fâbricius. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod Memb. et Chart Saec, XV. fol. bin. colum. 
pp. 169. (100). 

334. Incerti auctoris epistola de ecclesiastica disci- 
plina. 

Inc. Cogit nos veritatis amor et causa Christi^ non 
silere^ etc. Des. hoc quippe facientibus terribiliter phopheta 
vae denuntiat, 

Epistola incerti auctoris de caritate adhibenda in dis- 
ciplina ecclesiastica. 

Inc. Habet omriis ecclesiastica disciplina hanc intentionem. 
Des. Si tamen contra Evangilium^ nihil contra apostolos 
uswyaverit (230). 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII fol. p. 137-140. (230). 

335. GuiDO DE Monte Rogherii^ Manipulas curatorum. 

On lit au feuillet 110: Explicit manipulus curatorum 



— 214 - 

scriptuspermeJohannem NataliColoie Studen, anno D. 1444. 
Guido de Honte Rocherii vécut vers ie milieu du 14* 
siècle, son ouvrage a été publié souvent pendant le 15* 
siècle. Hain en énumère 57 éditions. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. 4^ p. MIO. (258). 

336. Tractatus de Statu, votis et disciplina monas- 
ticae religionis, per Joannem a Valle. 

On lit en tète du volume : Fr. GuUhelmus van Loen mono- 
chus Villariensis^ TiiAdonopoli natm^ scribebat dictante Mo- 
nastmi VUlariensis Uetore et ibidem monacho D. Joanne 
a Valle. 

Abbaye de Sl-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. 4^ 126 pp. (290). 

337. Tractatus primus de religione mopastica, au- 
thore Domino et M™ Guilielmo Fabritio, Neoma- 
gensi, sacrsB theologiae doctore, et in Abbatia 
Sancti Trudonis praelectore. 

On lit à la tin du volume : Finis primi Tractatus de reli- 
gione monastiea per F. Trudonem Wittimonsium Cortetui' 
censem descripti anno 1593. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. 4». 244 p. (486). 

338. Ordinarium vitœ religiosse sive alphabetum a 
fratre Johanne Walensi de ordine fratrum mino- 
rum compositum. 

Wadding, dans sa Bibliotbeca ordinis Minorum, ne cite 
aucun auteur de ce nom, à moins cependant que ce ne soit 



— 215 — 

Joannes Vallo, né dans le royaume de Naples. 11 existe de 
cet auteur un ouvrage intitulé Summa de regimine vitœ 
humanœ^ publié à Venise en 1496 et à Paris en ISll. Il est 
très-possible que Touvrage ci-dessus soit du même auteur, 
mais il ne parait pas avoir été publié. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr et Chart. Saec XV. fol. p. 200 ad 
fin. (190). 

339. Liber profectus religiosorum. 

L*auteur de cet ouvrage ne m*est pas connu. L*ouvrage 
est divisé en deux livres dont le premier porte le titre 
ci-dessus, le second est intitulé de reformatione mentis. 
Chaque livre est sous-divisé en chapitres, que l'auteur 
nomme processus. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. p. 138-200. 
(190). 

340. Centilogium. 

Cet ouvrage, dont je n'ai pu découvrir le nom. de Fau- 
teur, commence par une préface ainsi intitulée : 

Incipit epistola Belzebuch ad universos ecclesiœ t^atres 
perfecta anno Domini 1362. 

L'ouvrage est divisé en chapitres ; en tête du premier, 
on lit : 

Incipit Centilogium Domini nostri Jesu Cbristi, vel epis- 
tola ejusdem Domini ad Innocentium papam sextum, et 
universos alios ecclesisB sanctas rectores. Capitulum 
primum, de creatione mundi et angelorum. 

A la fin du volume, à la page 80, on lit ce qui suit : 

Explicit centilogium Dni. Jesu Christi^ scriptum et finitum 
manu fratris Balduini cujusdam monaehi saltem professione 



— 246 - 

in Bodelo.... tune Umpmis hospes in motiasteiio vallisSti. 
Lamberii juxta Leodium^ completumque aMW ab incarna- 
tioue Domini 1405. 

Sur le verso du dernier feuillet se trouve rinscription 
suivante : 

Liber frairum cruciferorum Leodiensium, quem eisdem 
dédit D°<"* Johannes de Wacheodoro, capellanus sancti 
Pauli Leod. sub anno 1443. 

Cod. Membr. et Chart. Sac. XV. fol. 50. fiF. 

(185). 

341 . Gerardi Rondelli , canonicî Leodiensis, sacrsB 
theologise professons , tractatus an sacerdoti 
missam celebranti liceat, in sacro canone mîsssB 
aliquid addere val subtrahere. 

Ce traité, ou plutôt cette dissertation est probablement 
demeurée inédite. Elle est précédée d'une préface adres- 
sée par l'auteur à D. Philippe, prieur de l'abbaye de 
St-Jacques, à Liège. 

Cod. Membr. Ssec. fol. bin. col. pp. 87-92. 

(158). 

342. Varia theologiam spectantia. 

Ce recueil volumineux, probablement tout entier de la 
main d'un frère capucin de Liège, ne contient que des 
extraits d'ouvrages déjà publiés. Voici l'indication des prin- 
cipales matières traitées dans ce volume. 

1^ Difiiciliora in materia de pecunia, ex P. Martine de 
Silva Vasi. 

2"^ Institutiones pro judiciis frum. min. Sti. Francisci 
Gapucinorum. 

3"" Exposition de la doctrine de l'église caiholique sur 



— 217 

les matières de controverse, tirée d'un lirre composé par 
l'évesque de Condom. 

4* Quœdam desumptaex tractatu Patris Timothei Frugen- 
sis A°. 1643, de potestate regularium tampraelatorum quam 
subditorumcircasacramentorumadministratiouetn. 

S^ Desumpta ex summula selectarum quaBstionum regu- 
larium, quas in specialem usum fratrum Gapucinorum 
ordinis Minorum S. P. Francise! collegit Fr. Bonagratia 
Halsensis, Alsata Franciscanus Gapucinus. Friburgi Bris- 
gavi» ; 4663. 

&" Resolutiones miscellaneae. 

a. Ex compendio Martini fionacinas. 

b. Ex resolutionibuspastoralibusR.P. JacobiMarchantii. 

c. Ex libro Thomse Sanchez de matrimonio. 

d. Ex qusastionibus regularibus et canonicis P. Emma- 
nuelis Roderici. 

e. Ex medulla theologica Ludovic! Âbellii, epi. Ruthe- 
nensis, de Sacramentis in génère et de decem decalogi 
praeceptis. 

f. Ex tribunal! sacramental! R.P. Pétri Marchant, recol- 
lecta. 

g. Ex medulla theologiae moralis P. fiusenbaum de prse- 
ceptis fidei. 

h. Ex tractatu de necessitate et modo ministrandi sacra- 
menta tempore pestis authore R. D. Joanne Chapeauville. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. A\ 317 pp. (416). 
343. Tractatus theologici varii. 

Voici rindicatioi) des matières dont s'occupent ces traités : 
Expositio super oraiionem dominicam. — Super Ave Maria. 
— Super Symbolum Apostoiorum. — De Offleis ecclesias- 
ticis. — De Septem Sacramentis, — De Boris dicendis. — 



— 218 — 

De Adventu Antechristi. — De Lilaniis. — Exempla diversa. 
— Exempla Mgri. Jacobi de Vitriaco. —Stella Clericorum. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saéc XV. 4^ p. 252 ad finem. (54). 

344. Excerpta ex diversis auctoribus tam profanis 
quam christianis, per ordinem alphabeticum 
disposita. 

En tête du volume se trouve la liste des auteurs des- 
quels on a tiré les passages extraits ; il est terminé par la 
liste des mots sous lesquels ces extraits sont rangés. Les 
matières qui y sont traitées sont de nature très-diverse. 

Cod. Chart. Ssec. XVII. 4^ pp. 354. (274). 

345. Excerpta qusedam per ordinem alphabeticum 
redacta. 

Ce sont des extraits tirés des SS. Pères et d'autres 
auteurs, arrangés par ordre alphabétique. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XV. 4^ p. 66 ad fin. (285). 

346. Gerardi Moringi opuscula varia. 

Ce Ms contient la plupart des OËuvres de Gérard Morin- 
gus, tels qu'ils se trouveut énumérés dans le lom. 1^% 
p. 358 de la Bioliotheca belgica de Foppens. 

Horingus était curé à St-Trond au 16« siècle. Outre les 
œuvres de cet auteur que nous énumérons ci-dessous, 
notre Ms. contient quelques autres morceaux que nous 
indiquons à leur lieu et place. 

1"^ p. 2. JoANNis Gampani Antonu, oratio in die cinerum 
apud Pium papam II, pontfiicem maximum habita. 



— 219 - 

Les œuvres de Jean Antoine Gampani ont été publiées 
à Rome en 149S. 

2** p. 22. Praecepta vit» honestae, splendissimo adoles- 
centi D. Roberto comité Aremburgo, s. d. Gerardus 

HORINGUS. 

Gette pièce est datée du couvent de St-Trond, cal. 
Aprilis 1639. 

3« p. 34. Devenatione, epistola eximia, Gerardi Morikgi, 
generoso ac erudito viro D. Guilelmo ab Horion, D'"'' ab 
Oordinghen. 

Gette pièce porte la date do 1544. Elle est suivie de 
plusieurs autres sur le même sujet et entre autres de la 
suivante : Sententia pontificis maximi fladriani sexti de fe- 
ris capiendis, ad verbum posita ut in Archivisolim Lovanii 
etiam nunc est visere. 

4<' Ordo condemnationis Thomae Mori, cancellarii pri- 
marii aliquando regni Anglise, quia in incestas nuptias 
régis Henrici octavi assentiri, cumque caput summun 
ecclesiae, Anglicanae fateri noluevit, per Dominum Gerar- 

DUM HORINGUM, S. Th. L. 

S"* p. 61. Gerardi Moringi vita D. Guiberti. confessons. 

Gette vie porte la date de ISSl. On a collé à la suite 
une gravure représentant S. Guibert. Cette gravure porte 
la date de 1567. 

6<* p. 80. Paraphrasis compendiosa in Lamentationes 
Jeremise auctore Gerardo Moringo. 

Gette pièce porte la date de 1555. 

7"^ p. 132. Gerardus Moringis. D. Nicolao Wingio suo 
canonico regulari Lovanii . 

Gette lettre porte la date du 12 avril 1545. 

S"" p. 140. Apologia Gerardi Moringi in libellum cui 
titulus est De Tungris et Centronibus. 
Date de 1552. 



— 280 — 

9* p. ISO. Ex regulis moralibusJoaDnisGerson. 

lO"" p. 1S6. Aliquot Similitudiiies ex veterum ortho- 
doxorum commenlariis. 

11<^ p. 160. Reverendo in Ghr. patri D. Menardo Man- 
nio abbati, patrono suo, MartinusDorpius. 

Cette lettre deDorpius n'est pas mentionnée parFoppens. 

12o p. 169. Forma juramenti Christophori Blocquerie, 
abbatis Sti. Trudonis. 

IS"* p. 169 b. Examen abbatis quando beuedicitur. 

14'' p. 172. De epistola Pauli ad Galathos. 

15^" p. 180. Oratio de dignitate sacerdotali. 

là"" p. 196. Tractatio Joannis de Pastura de fondatione 
aliquot monasteriorum. 

IT"" p. 218. Collectanea qusadam ex diversis auctoribus. 

18° p. 227. Exemplar litterarum R. P. Mgri Ignatii ab 
Piola generalis propositi Societatis Jesu, ad M. Âdrianum 
Adriani ab Antverpia prsepositi Soc. Jesu Lovaniensis. 

Cette lettre est datée du 28 novembre 1553. 

Ce Ms. contient quelques gravures du 16® siècle. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod-Chart. SaBc. XVI. 4^ 234 pp. (298). 

347. Adriani^ prof. Theol. in Univ. Lovaniensi, 
qusestiones quodlibeticse. — Ejusdem, Tractatus 
de materia resiitutionis. Ejusdem, tractatus varii. 

L'auteur de ces deux traités est le Pape Adrien VI. Le 
premier a été souvent imprimé, mais le second me parait 
inédit. 

V. Adriani sexti Pont. max. Anecdota éd. E. H. Rousens. 
Lovanii, 1862, S\ 

On lit à la fin : Scripta sunt ista per frm. Bartholomeum 
Bree... anno 1503. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Ssec. XVL fol. p. 96 ad finem. ( 46). 



— 221 — 

348. JoANNis JUNiORis vcl iEciDii, ordîiiis praedicato- 
rum scala cœli. 

C'est ua dictionnaire comprenant les matières théolo- 
giques. Le premier mot est abbasy le dernier usura. 

On lit sur le feuillet de garde, en tête du volume : Autor 
hujus libri est Joannes Junior ordinis prœdicatorum quem 
Garetius Joannem jEgidium vocal in libro continente senten- 
tias pro veritate Eucharistiœ. Doctor Antonius Senensis^ ord. 
prœd, in Chronico refe^t hune librum Ulmœ in Germania tm- 
pressum fuisse anno 1410. Vixit hic auctor jaxta caleulum 
Gareetii anno 2406. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV. fol. bin. col. 
pp. 151. (101). 

349. Testamenta VII Patriarcharum. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Ssec. XV. fol. p. 242-245. (354). 

350. Raymundi de Sabunde Liber naturœ sive crea- 
turarum. 

Cet ouvrage qui porte aussi le titre de Theologia natu- 
ralis a été souvent publié pendant les IS* et IB"" siècles. 
Il en existe également plusieurs traductions en langue 
française. L'auteur était espagnol de nation et vécut vers 
le milieu du IS"" siècle. 

On lit en tête du volume, à l'intérieur de la couverture : 

Liber conventus fratrum sanctœ Cruds Uuyensis, Leodien- 
sis diocesis, quem ipsi danavit venerabilis vir Mgr. Wolterus 
Horyon, presbyter et capellanus ecclesiœ nostrœ Oominœ 
Huyensis. 

Le volume est terminé par la souscription suivante . 



— 222 — 

Explicit liber naiurœ Hve creaturarum Mgri. Raymundi de 
Sabunde^ doctoris inum facultatum^ scriptus pro pretio qua- 
tuor florenorum... finitus anno 1460. 

Cod. Chart et Membr. Sœc. XV. fol. pp. 212. 

(359). 

351. (Pétri Alfonsi) opus de fide christiana et 
judaïca perfidîa. 

L'auteur de ce traité est né en Espagne, d'une famille 
juive comme il le dit dans la préface de ce livre. Il se con- 
vertit au christianisme et fut baptisé en 1106, par Etienne, 
évéque d'Osque (Huesca). 

Le roi Alfonse ayant été son parrain, il prit le nom de 
Petrus Alfonsus. Le traité dont il s'agît, est un dialogue 
en douze livres, dont le titre indique assez le sujet. Il est 
publié dans la Bibliotheca patrum. Lugduni, 1677, fol. 
T. XXI, pag. 172 et seqq., et séparément à Cologne 
1836, in-8. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. pp. 139 
ad fin. (360). 

352. Explicatio rerum fidei quae in ter catholicos et 
haereticos controvertuntur. 

Exposé du dogme catholique sur presque tous les points 
controversés. Il semble que c'est la rédaction des leçons 
données sur cette matière dans quelque séminaire catho- 
lique. 

Ce Ms. porte la date de 1602. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII. A\ pp. M52. (270). 



— 283 — 

353. Petrus et Joannes ab hostibus defensati. 

Le but de cette dissertation est de prouver qu'il n'est 
pas vrai que S. Pierre ait été accusé d'hérésie par S. Paul. 
Les preuves sont principalement tirées des évangiles et de 
l'histoire du Concile de Jérusalem. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Saec XVIII. 4^ pp. 58. (118). 

354. JoHANNis Trithemii, abbatis Sti. Jacobi Herbipo- 
leDsis^ Antipalus maleficiorum. 

Il existe une édition de cet ouvrage, imprimée à Mayence 
en 160S, une autre édition a été publiée à Cologne en 1624, 
par Joannes Busseus, dans les paralipomena Pétri Bleseusis 
et Joannis Trithem. 

Notre Ms. est incomplet des derniers feuillets, la fin du 
4'' livre manque. 

Couvent des Carmes déchaussés de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 63. pag. (388). 

355. Historia vîsionîs alicujus religîosi^ quam habuît 
anno 1490. 

Inc. Quidam religiosus in sollemnitate purificationis glo- 
riosissimœ tnrginis. Des. super omnia Deus glariosus et 
adorandus. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XV. 4^ p. 143-147. (54). 

356. DiONYSii, Ruremundani Carthusiensi, exhortato- 
rium novitiorum. 

L'auteur de ce traité est Dionysius de Lewis. (Rickel). 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saéc. XV. fol. p. 142-155. ( 358). 



— 224 — 

357. Incerti Auctorts, Liber de eruditione religioso- 
rum. 

Ce traité est divisé en six livres dont chacun est sous- 
divisé en chapitres. A la fin du Ms. pag. 12o, on lit : Expli- 
cit liber de eruditione religiosorum Deo sit laus, per manus 
fratris Joh'annis Fraeter, 

L*auteur, dans la préface de son ouvrage, s'intitule: Ego, 
in ordini fratrum prœdicatorum minimtis, etc. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. p. M25. 

(338). 

358. Manipulus parochorum. 

Ce Ms. servait de guide aux religieux de Tabbaye de 
St-Trond. Il est précédé d'un calendrier. Outre l'indication 
des cérémonies et prières à réciter chaque jour de Tannée, 
il co]\tient également l'indication des Saints dont on célé- 
brait la l'été dans le couvent. 

A la fin du vol. on lit : Hune librum fecit fieri Winricus 
de Vavrie monachtis hujns loci^ qui perfectus et ligatus fuit 
anno Dni 1429, mense decembris. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XV. in-8, 102 pp. (315). 

359. THOM.E DE Kempis de imitatione Christi liber 
primus. 

Ce Ms. contient les 25 chapitres du premier livre de ce 
célèbre traité. 

Cod.Memb. Saec. XV. min. form. p. 1-49. (319). 



— 228 — 

360. Continuatio Theologiœ spéculative, tractatus 
tertius. 

Nous ne possédons que ce volume de ce traité de théo- 
logie ; à la fin du volume se trouve une table de son contenu, 
et à la suite de cette table se trouve le traité suivant : 

Propositiones et sententiae damnalae a Pio V anno 1567, 
Gregorio m anno 1896, Urbano VIII, 1641, quarum praeci- 
puae fuerunt Michaelis Baii, Joannis Hus et aliorum. 

A l'intérieur de la couverture on lit : 

Ad usum Fratris Norberti, Gapucini Malmumdariensis. 

Ville de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII. 8^ 654 pp. (318). 

361. Desumpta ex libro qui dicitur considerationes 
ad Eugenium papam, secundum ordinem alpha- 
beticum redacta. 

Ce Ms. est incomplet au commencement et à la fin. 
Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4-. 79 pp. (417). 

362. Theologia moralis, Tomus secundus, in quo 
continentiir tractatus de jure et justitia et de 
sacraoïentis à R. P. Georgio à Novilia iectore, 
dictati, a me Alberto Dionantensi, descripti. 
Leodii, 1718. 

Couvent des Capucins de Liège. 

Cod. Chart Sœc. XVIII. 4^ pp. 483. (272). 

363. Opusculum compendiosum extractum ex summa 
Rayhundi et apparatu Guilielmi Redonensis et 
aliorum doctorum juris, quantum ad forum pœ- 



— 826 — 

nîtentiale, judicia sive consilia spectare nos- 
cuntur. 

Le titre ci-dessus indique sufiQsamment le contenu de ce 
Ms. — On lit sur le feuillet de garde en tête du vol. : Liber 
monasterii Sti Jacobi Leodiensis; et plus loin sur le même 
feuillet : Hune librum dédit ecclesiœ Sti Jacobi ï^eodiensis 
dominm Johannes dictus Gosuin.,,. anno domini 1419, die 
Damasi papœ, 

La bibliothèque de Liège a acquis ce volume de M. le 
chanoine Henrotte. 

Cod. Membr. Saec. XIV. 12«. 495 pp. (577). 

364. CoUectarium prœceptorum moralium. 

Recueil semblable à celui inscrit sous le N^" 401. On lit à 
la page 213 : Collegit et scripsit hune librum frater Trudo 
Gemblaeensis Cenobita monasterii sancti Trudonis in Bas- 
bania sub domn, Géorgie Sarefis, abbati. Anno nati Christi 
1649. 

Ce volume est surtout remarquable par 19 gravures sur 
bois et sur acier, toutes du commencement du 16" siècle 
et dont quelques-unes sont certainement des meilleurs 
maîtres de l'époque. 

Couvent de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. bin. column. pp. 
420 (83). 

365. Summa qusestionum moralium. 

Cette somme est divisée en 189 chapitres dont chacun 
est sous-divisé en plusieurs paragraphes. On lit à la fin : 
Anno Domini 1477, finita est hœc summa per dominum Guil- 
helmum de Abiete presbyterum.,, incepta vero per Uenricum 



— 827 — 

Gheriti:s ad commodum et utilitatem magistri Jos. C^erUlx 
medici, 

A la an de la table qui se trouve en tête du volume, on 
lit : explkit ordo et signacio qua^ttonum^ scnpta est tabula 
ptr manus Mgri. Johannis Gherinx medici, anno Domini 1477. 

Enfin, sur Tun des feuillets de garde, on lit : Liber mo- 
nasterii Sancti Trudonis, quem dédit monasterio Hiero- 
nymus Gherinx, scabinus et apolhecarius hujus opidi. 

Cod. Chart. SaBc. XV. fol. biniscol.pp. 391.(56). 

366. Mgri. Gërardi Magni, sive Groot, Dicta de forni- 
catoribus et focaristis. 

Ce traité est composé de vingt-six dits ou chapitres, et 
d'une introduction commençant par les paroles suivantes 
du prophète Isaïe : Recediie^ recedite, exite inde, etc. 

Il a été publié par le S' Joa-Clarisse dans Archief 
voor kerkelijke Geschiedenis. I, p. 364-379. II, p. 307-398 et 
VIII, 5-107. 

Notre Ms. est terminé par la souscription suivante : 
Expliciunt dicta excellentis viri Mgri, Glierardi dti, Groot de 
fomicatoribus et focaristis j scripta et compléta per manus 
fris, Wilhelmi de Tongre,.. sub anno 1481. 

e. p. 192 b, Mgri. Gerardi Magni, sive Groot, Ëpistolae ad 
di versos. 

M. le D' Nolte a publié dans le journal intitulé : Théolo- 
gische QuartalschHft, 82' Jahrgang, p. 280 et suiv. une 
notice sur ce recueil. Il a en même temps publié sept de 
ces lettres. En tète du recueil se trouve une espèce de 
préface, intitulée : Protestatio Mgri. Gherardi Groot, dia- 
coni, super epistolis, dictis, prœdicatiotiibus. 

f. p. 288. Mgri. Gerardi Groot, Traclatus in divinitate 
super septem verba dominica a Domino Jesu Ghristo pen- 
dente in cruce. 

Inc. Est tempus loquendi et tempus tace^idi, etc. Des. Sic in 



— 228 — 

corde tuo septem notœ istœ somierint a te potestatem diaboli 
effUgabunt et salutem prœstabunt quam nobis concédât ille 
cui est honor et imperium per infinita sœcula sœculorum. 
Amen. 
Ce traité est également inédit. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XV. fol. bin. col. pp. 161-269. 

(229). 

367. Gerardi Groot, tractatus de concubinariis. 

Cet ouvrage est resté inédit, d'après Paquot. 
Ejusdem epistola ad bonum ssecularem presbiterum. 
Idem, epistola de recommendatione bonorum presby- 
terorum. 
Ces deux lettres sont également inédites. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 56. (263). 

368. Devota meditatio de beneficiis de quibus dicit 
beatus Bernardus, quod expediret homini chris- 
tiano eogitare quotidie cum mora ad excitandum 
amorem ad Deum scilicet création is conservatio- 
nis nostrae, incarnationis et passionis ejus quae 
vocatur stimulus compassionis. 

Tel est le titre qui se trouve en tête de ce petit poëme en 
vers rimes dont Tauteur m'est resté inconnu. On lit au 
verso du feuillet 90 : Nota quod orania quae habentur in 
hoc opepe extracta sunt de dîversis tractatibus de materia 
passionis et praecipue de operibus beati Bernardi. 

Inc. Jesu Christi céleri misera tio7ie. 

Et Maiiœ virginis intercessione, etc. 

Cod. Membr. Saec. XV. min. form. p. 86-120. 
(319). 



— 229 — 

369. Auctoris incerti Tractatus de cognitione sui 
ipsius. 

Ce traité commence par les mots : StultissimtLs sum vi- 
rorum, et se termine par les mots suivants : et in aliis 
necessitatibiis corporis. 

On lit à la fin de ce traité : Finitus fuerat liber iste anno 
DnL 1479.... per me Christianum de Ziltard^ eotiventualem 
Huyensium, 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. p. 155-166. (358). 

370. B. ViNCENTii, ordinis Praedicatorum, tractatus 
de vita et instructione spirituali. 

L'auteur de ce traité est St-Vincent Ferrer, moine domi- 
nicain, inscrit au nombre des Saints par le pape Calixte III 
eu 1455. Le traité ci-dessus a été imprimé plusieurs fois, 
et entre autres en 1493 à Mogdebourg et en 1500 à Venise. 
Il commence par les mois : Ponam in hoc tractatUy etc., et 
finit : ut te ad gloriam suam œteimam perducat. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. p. 166-178. (358). 

371. JoH. Gerson, cancellarii Parisiensis, tractatus 
pro devotis simplicibus, qiialiter se in suis exer- 
citiis discrète etcaute habere debent. 

Ce traité du chancelier Gerson a été écrit primitivement 
en français. Le nom du traducteur est inconnu. II com- 
mence par les mots : Deus viiît ut sit rationabile, etc., et se 
termine : Confidentiam et divinam charitatem. 

V. Joh. Gersoni opéra. Parisiis, 1606, fol. Tom. III, 
pag. 433-447. 

Couvent des Groisiers de Huy. 



Cod. Chart. Saec. XV. fol. duob. column. pp. 
178 ad fin. (358). 

372. R. P. DoMiNGi Urbina tractatus theologicus de 
merito vit» aeternae. 

Ce traité est demeuré inédit. 
Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. 4% pp. 222.(379). 

373. Tractatus de virtutibus theologicis et tractatus 
de contractibus. 

Ces deux traités semblent faire partie d'un cours de 
théologie dogmatique. Le volume a fait partie de la Biblio- 
thèque des Jésuites anglais de Liège et est probablement 
écrit par l'un des Pères de cette corporation. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. A\ pp. 202. (203). 

374. Je, Warnath, prof, theol. in universitate Lova- 
niensi, tractatus de dispensatione. 

Cet auteur est demeuré inconnu à Foppens et h Paquet. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Ssec. XVI. fol. p. 85 v. 92. (46). 

375. ÂRisoLDi, Tungri, in universitate Coloniensi 
Baccalaurei, tractatus de indulgentiis. 

On lit à la fin : Uabilum in aima universitate Colonietisi 
per Magistrum Amoldum Tongris eo tempore sacrœ theolo- 
giœ baccalaureum formatum ad laudem Dei et edificatUmem 
audientium. 

Le nom de l'auteur est Arnoldus Luydius, de Tongres, 
il mourut à Liège en 1540. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Seec. XVI. fol. p. 76-84. (46). 



— 331 — 

S76. Henrigi de Hâssiâ, de quatuor instinctibus, 
tractatus. 

Cet ouvrage a été imprimé en 1652 à Anvers avec les 
Œuvres de Gerson. L'auteur vivait à la fia du W siècle. 

On lit à la fin de notre Ms. : Joh. Voet de Sto-Trudme 
scripserat me Parisiis anno 1406. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 65-70. (263). 

377. Unum nobilebonum de pusillanimitate. 

Inc. Qui pusUlanimus est et pavidus.,. 
A la fin on lit : Joh, Voet me scripsef^at Parisiis anno 
Dni. 1406. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XV. fol. p. 71-74. (263). 

378. Liber de oculo morali a magistro Petro Luno- 

MENSi (?) viro venerabili et bene docto compo- 
situs. 

J'ai fait en vain des recherches pour découvrir quelque 
notice sur Fauteur de ce traité, qui semble être demeuré 
inconnu. Je ne sais cependant si je lis bien le nom de Fau- 
teur, le manuscrit étant endommagé à l'endroit où est 
inscrit ce nom. 

a. p. S7-89. Ces trois feuillets contiennent des extraits 
de différents auteurs ecclésiastiques. Ils sont de la main 
de Jean Gomer dont nous avons plusieurs volumes prove- 
nant de l'abbaye de St-Trond. 

b. p. 65. Epistola missa ad fratrem Symonem in Eems- 
teyne per fratrem Johannem Schoonhoven de Groenendal. 

Inc. Dilectissimo mihi in Christo Symoni nepoti meo^ etc. 
Des. sed amico petenti satisfacere volui. 



— ÎS2 — 

e. p. 82. Tractatus de confessione. 
Inc. Cum in arte naturalis Medidnœ^ etc. 

d. p. 133. Ce feuillet et le suivant contiennent également 
quelques extraits de Jean Gomer. 

e. p. 141. Historia de visitatione beatissimaa gloriosse 
Virginis MariaB. 

f. p. 149. De eleemosyna. 

g. p. 151. Spéculum peccatorum. 
A. p. 158. Vita veri religiosi. 

i. p. 159 v^. Spéculum mundi. 

En vers latins rimes. 

Inc. Viri fratres servi dei 

Non vos turbant verbi meij etc. 

k. p. 160. Spéculum monachorum , compositum per 
beatum Bernardum. 

Gomme on le voit, ce Ms. est composé d*une quantité 
d'extraits de différents auteurs que Ton a réunis pour 
Tusage des Gonventuels de Tabbaye de St-Trond. Nous 
possédons plusieurs recueils du même genre, tous écrits 
au commencement du 15'' siècle. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XV. 4\ pp. 167.(259). 

379. De indiscrète fervore. 

Inc. Tria sunt quœ exiguut, ut homo cum discretione et 
rationabiliter Deo sa^viat,.. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod- Chart. Ssec. XV. fol. p. 109.111, (263). 

380. Ammonitiones de singulis virtutibus cujusdam 
ad matrem suam. 

Ge traité est attribué par le copiste à St-Àugustin, mais 
c'est évidemment une erreur. 



— 233 — 

On lit à la fin : Explicit Augustinus : êeriptum Leodii 
annoDni. 1418... Ora pro scriptoreJo. Voei, de SU. Ttiidane. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. p. 100-108. (263). 

381. Stimulus amoris, tractatus editus a F. Henrico 
de Balderaco, Westfalo, ordinis minorum. 

Wadding, dans son ouvrage, Scriptores ordinis Mino- 
rum, ne cite pas cet auteur. 

On lit à la fin de notre Ms. : Hune librum fecit fieri Wal- 
tems de Stapel priar monasterii Sti. Trudonis^ qui perfectus 
et ligatus fuit anno Dni. 1447. 

Abbaye de Sl-Trond. 

Cod. Membr, Sœc. XV. 4^ 257 pp. (294). 

382. Praecepta aliquot moralia. 

Ce volume est le second d*un recueil de préceptes de 
morale religieuse ; le premier précepte porte le N"" 366 et 
le dernier le N"" 532. Chaque précepte est suivi d'une 
explication plus ou moins longue. Il me suffira de donner 
rintitulé de quelques-uos des chapitres. N*"* 366. NihU 
novi, novi. 367. Invidis invidentibv^. 368. Gloriœ pondus. 
369. Amo tepropter te, etc. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8". pp. 201. (309). 

383. Summa de vitiis abbreviata. 

Inc. Dicturi de singuHs viciis primo dicemus de vicio in 
communia in fine. Locutum esse aliquid penituit, lacère vero 
nunquam. 

Il m'a été impossible de découvrir le nom de l'auteur de 
ce traité. 

Abbaye de St-Trond. 



Cod. Memb. Saec. XIV. mînor. form. 130 pp. 

(307). 

384. Tractatus secundus de paupertate evangelîca, 
authore Domino et Mr. Guilielmo Fabricio (Guil- 
laume Smith), Neomagensi sacrœ Theologi» 
doctore et in Abbatia Sti. Trudonis lectore 1594. 

In fine : Hune librum scripsit et absolvit F. Trudo WU' 
tctmius, CorienacensiSy anno Dni. lo96, decimo quinto sep- 
tembris. 

Le titre dont nous donnons ci-dessus la copie exacte, 
dit assez le contenu du volume. Mais nous croyons 
devoir observer que Sanderus et Paquot, qui nous ont 
donné la biographie de l'auteur, ignorent complètement 
sa résidence à Tabbaye de St-Trond. Ils ne font pas non 
plus mention de l'ouvrage ci-dessus qui leur est proba- 
blement resté inconnu parce qu'il n'a pas été publié. C'est 
dans l'année même de la rédaction de cet ouvrage que l'au- 
teur fut promu au grade de docteur en théologie à l'uni- 
versité de Louvain. Il occupa plus tard les plus hautes 
dignités dans cette université. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. SsBc. XVI. 4^ pp. 384. (32). 

385. Bartholomaei Brixiensis quaestiones domini- 
cales. 

Ce traité de Bartholomé de Brescin est resté inédit. 
V. Fabricius. Bibl. lat. medii aevi. T. I, p. 176. 

Abbaye de St-Trond. 

In-folio, velin, à deux colonnes. 14* siècle, 
p. 274 ad fin. (15). 



— Î38 — 

386. Horologium œternse sapientiae. 

L'auteur de cet ouvrage est Hbnri Suso, de Tordre des 
Domiuicains. Né en 1300, il mourut en 136S. II existe beau- 
coup de Mss. de cet ouvrage ainsi qu'un grand nombre 
d'éditions publiées pendant les IS'^ et IG"" siècles. 

Quetif, scriptores ordinis praedicatorum. T. I, p. 653 et 
seqq. donne une notice trës-détaillée de cet ouvrage, dont 
il publie la préface et la table des chapitres en entier. 

V. encore Fabrîcius Bibliotheca lat. med. et inf. aet. 
T. III, p. 229. 

La fin de notre Manuscrit manque, il s'arrête au milieu 
du chapitre 5 du 2« livre. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol. bin. column. p. 
179 ad fin. (499). 

387. Horologium aeternae sapientiae. 

C'est un autre exemplaire de l'ouvrage précédent, dont 
l'auteur est Henri Suso, de l'ordre des Dominicains. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Memb. et Chârt. Sœc. XV. fol. bin. col. p. 
4-80.(220). 

388. Liber Apocalypsis moralisatus. 

Les feuillets de ce Ms. ont été intervertis par le relieur. 
Le commencement se trouve au v"" du second feuillet. On 
lit en tête du Hs. : 

Liber conventus fratrum Slae. Crucis, quem eis contulit 
Dus. Wilhelmus de Wavera, canonicus Sli. Johannis in 
Insula Leodii, anno Dni. 1457. 

Et au bas du feuillet 142 : 

Scriptum per Heinricum de Sait anuo Dni. 1432. 

Cod. Chart. Saec. XV. bin. col. ff. 436-478. (499), 



— J36 — 

389. Pétri de Alliaco, episcopi Cameracencis, trac- 
tatus dévot us. 

Iqc. Qui in sui creatoris cogitatione et bona vita cupit 
proficere, etc. Des. libenter vonfiteatur, pure^ plene, fré- 
quenter ^ breviter et discrète. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XVI. fol. binis 
column. pag. 22S ad finem. (191). 

390. Mgri Gerardi Groot, epistola de vita detrac- 
tationis. 

Cette lettre est inédite. 

V. Foppens, Bibliotheca belgica, p. 358. — Fabricius. 
Bibl. lat. med. et inf. lat. T. III, p. 41. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVI: fol. p. 221-223. (191). 

391. Manipulus exemplorum secundum ordinem 
alphabeti. 

Il m'a été impossible de découvrir Tauleur de cette volu- 
mineuse compilation. C'est une espèce de Dictionnaire de 
morale extrait principalement des SS. Pères. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. pp. 124 
ad fin. (154). 

392. Mechtildis, abbatissae, Liber spiritualis gratise. 

L'auteur de cet ouvrage fut religieuse Bénédictine dans 
le couvent de Holpede, dans le comté de Mansfeld ; elle 
était de la famille des comtes de Hackeborn et vivait dans 
le 13^ siècle. L'ouvrage ci-dessus a été imprimé à Paris eu 
1513, et à Venise en 1822. 



- 237 — 

On lit à la fin: Explieit liber.... atmo damini 14S0. 
Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Saec. XV. fol. pp. 61 ad fin. (112). 

393. Aegidius de Roma super salutatîonem angelicam. 

L'auteur, général de Tordre des Augustins, et archevêque 
de Bourges, vivait à la fin du 13* et au commencement du 
14« siècle. Il mourut le 23 décembre 1316, à Tige de 69 ans. 
D'après Jôcher, on trouve beaucoup de manuscrits de ses 
ouvrages, dans les différentes bibliothèques ; cependant 
celui dont il est ici question, n'est pas indiqué par lui. 
L'article que Fabricius consacre à notre auteur, est encore 
beaucoup plus incomplet. 

On lit à la fin du volume : Explidt spéculum beatœ Maria 
virginis in angelica salutatione, traditum a fratre Egidio 
romanOf Doctore in theologia, ordinis heremitarum SU. 
Augustini yponensis episcopi.,. Iste liber pertinet fratribus 
Stœ. Cinids Leodiensis, et est scriptusper manns fratris Pétri 
ejusdem ordinis de Normannia in conventu Cadomensi pro- 
fessi in Leodio tune temporis existenti anno Di. 1446... 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. bin. 
column. p. 101-152. (220). 

394. Praeconia quœdam ex plurimorum venerabilium 
doctorum dictis ac scriptis authenticis congesta. 

C'est un recueil de sentences tirées principalement des 
SS. Pères. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. col. pp. 207. 
T. 219. (135). 



— 2S8 — 

395. Orationes ad sanctos pro singulis dieb'us annî. 

Ce Hs. contient des prières adressées à tous les saints 
du calendrier. Il servait de règle aux moines de Tabbaye 
de St-Trond ; il est précédé d'un calendrier, et il est suivi 
de quelques règles de conduite pour ces moines. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XV. 4«. 194 pp. (300). 

396. Liber precum et meditationes pise. 

C'est un livre de prières à l'usage des moines de l'ab- 
baye de St-Trond. Deux gravures du 16* siècle sont collées 
dans le volume. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. 8^ 78 pp. (342). 

397. Liber precum scrîptus per conventualem quen- 
dam monasterii Corssendonck. 

Outre les nombreuses prières usitées probablement dans 
le monastère de Corssendonck, ce Ms. contient quelques 
autres pièces écrites par le copiste en tête du volume. 
Voici les principales : 

l"" De fundatione monasterii Korrssendonck. 

2* p. 6. Nomina filiorum regum, ducum, etc. hoc tem- 
pore residentiam facientes in Leodio. 

3* p. 9. Formula honest» vit» beati Bernardi abbatis 
Clarevallensis. 

4^* p. 13. Alphabetum monachi in schola dei editum a 
fratre Thoma Kempis, canonico regulari. 

5* p. 18. Propheliae Sibillarum de incarnatione Christi. 

6*» à la p. 39 et suiv. se trouve un almanach, avec l'indi- 
cation des noms des Saints. 

Les prières qui forment la principale partie du volume 
ne commencent qu'à la page K4. 



— S39 — 

Quelques gravures sont collées sur les feuillets du 
volume; elles se trouvent aux feuillets 34, 53, 97,138 
R« et V% 147, 164, 180, 189, 193, 98, i04. 

Cod. Chart. et Memb. 8^ Saec. XVI. 234. fol. 
(660). 

398. Livre de prières et méditations religieuses, 
écrites par la S*" Marie Joseph de St-François, 
née Darkenne, religieuse au couvent des péni- 
tentes Récolectines de la congrégation de Lim- 
bourg, àHuy. 

Ce Hs. a été donné à la Bibliothèque par H. Tavocat 
Nihon. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8^ 484 pages. (680). 

399. CoUectarium. 

Sous ce titre, les religieux de Tabbaye de St-Trond pos- 
sédaient beaucoup de manuscrits, contenant des extraits de 
tous les auteurs ecclésiastiques et profanes connus. Ces 
extraits étaient probablement le résultat de leurs lectures, 
et le nombre relativement considérable de ces Mss. me fait 
supposer que ce travail leur était imposé par la règle. 

En tête du volume se trouve une table. A la fin de cette 
table on lit: Ad iisum fratris Trudotiis de Gemblaco^ A: 1S36. 

Une gravure est collée sur la couverture à la fin du vol. 

Abbave de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. 8". 230 pp. (320). 

400. CoUectarium ex dîversis auctoribus et patribus 
de rébus religiosis. 

Cod.Chart. Sœc. XV. 8». 145 pp. (324). 



— 240 — 

401. CoUectarîum. 

Ce Ms. est semblable à ceux inscrits sous les n** précé- 
dents et les deux suivants. On lit au V"" du feuillet 105 : 
Collegit hune librum frater Trudo Gemblacensis, cenobita 
monasterii Sti. Trtidonis inHasbania, scripsit vero frater 
Jacobus Gomer, religiosus ejusdtm monasterii, sub domino 
Georgio Sarens, abbate, anno nati Chi, 1550. 

Ce volume contient quatre-vingt-quatorze gravures sur 
bois et sur acier, collées sur les feuillets demeurés en 
blanc. Toutes ces gravures sont naturellement antérieures 
à Tannée 1550. Plusieurs d*entr*elles portent la date et le 
chiffre du graveur. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. binis column. pp. 
337. (248). 

402. Collectarium praeceptorum moralium. 

Ce Manuscrit contient un recueil de préceptes, prin- 
cipalement de morale, extraits de différents auteurs. Les 
matières y sont classées et rangées sous différentes 
rubriques. Une table qui se trouve au commencement du 
volume, en indique la division. L*âuteur, moine au couvent 
de St-Trond, y a inséré aux pages 136 et suiv., une his- 
toire très-abrégée des évéques de Liège, et à la page 141, 
celle des abbés de St-Trond. 

On lit à la fin du volume, au feuillet 255 : Collegit hune 
librum frater Trudo Gemblacetisis cenobita monasterii Sti 
Trudonis in Hasbania. Scripsit vero frater Jacobus Gomer 
ejusdem monasterii religiosiLs sub Dno, Georgio Sarens abbate. 

Ce volume est intéressant sous plus d'un rapport. Par 
son contenu, on peut juger du genre d'études des moines 
de l'époque, dans les couvents des Pays-Bas ; car il con- 
tient des extraitsd'une infinité d'auteurs tant ecclésiastiques 
que profanes. 



- 244 — 

On pourrait donc y puiser des renscigncmenls poui Tliis- 
toire littéraire du pays. D'un autre côté, le copiste a collé 
sur des feuillets laissés en blanc à cet effet, neuf gravures 
sur bois, et trois autres sur cuivre, du commencement du 
16« siècle. Quelques-unes d*entre elles sont d'une exécution 
vraiment remarquable et portent le cachet d'artistes 
distingués. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. bin. col. p. 235. (39). 

403. Collectarium. 

Ce recueil, ou collectarium, comme Tiniitule Fauteur, 
est un extrait de différents auteurs sur des sujets de 
piété. Il est précédé d'une table des matières qui y sont 
traitées. Il nous suffira de donner le titre des premiers 
chapitres, pour donner une idée du livre. De mundo. 
Periculosum est dîligere mundum. De ceciiate amalorum 
mundi. De falsa mundi gloria contemnenda, etc. On lit à la 
fin du livre : Collegit hœc [rater Trudo, Gemblacensis 
nationey cenohita monasterii sancti Truùonis in Ilasbania 
sub Dno Georgio Sarens abbate. 

On a collé dans le volume six gravures du 16'- siècle. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI. 12^ pp. 186. (305). 

404. RoBERTi Abbatis, Tractatus de controversia 
monachorum et clericorum. 

Inc. Monachus. Inique agis resislens michi in faciem. Des. 
quamodo ergo prœdicabitur. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Merabr. Sœc. XIII. fol. p. 450-151. (36). 



i 



— 24-2 — 

405. Recueil de pièces manuscrites et imprimées, 
concernant l'ouvrage du professeur J. H. Jans- 
sens, intitulé Hermeneutica sacra. 

Ce recueil a été formé par M. Janssens lui-même. Il 
contient les pièces suivantes : 

A. Pièces imprimées : 

Amandi a Sancta Cruce, dioc. Leod. presbyteri, anunad- 
versiones criiicœ in R. D. J. Hermanni Janssens... her- 
meneuticam sacram. Mosaci, Titeux, 1820, 8^. 

Diaprés une note de M. Janssens, l'auteur de cette 
critique est M. Waltrain, curé à Kermpt. 

2^ Compte-rendu de M. Piquet dans V Ami de la Religion 
et du Roù 

3® Trois extraits réimprimés de Y Ami de la religion, 
relatifs à THerméneutique, le 3"" est la réfutation des 
animadversiones de M. Waltrain. A la tin de ce 3^" extrait 
se trouve la réfutation des observations manuscrites 
envoyées au rédacteur de ÏAmi de la Religion, çSiV un ecclé- 
siastique anonyme, que M. Janssens croit être M. N. J. G. 
Tilquiu, autrefois curé au petit St-Martiu, à Liège. 

4*» Minerva — où le rédacteur rend compte des animadver- 
siones de M. Waltrain, sans les avoir confrontées avec 
l'Herméneutique , que le rédacteur dit n'avoir pu se 
procurer. 

8® Minerva — où le même rédacteur se retracte sur ce 
qu'il avait dit en faveur des animadversiones, et rend 
un compte très-avantageux de l'Herméneutique. 

6*» Minerva. — Réfutation des animadversiones de 
M. Waltrain. 

7® Journal de la province de Liège, 8 août 1818. Annonce 
de l'Herméneutique. 

8* Idem du 19 août 1818. On rend compte de l'Hermé- 
neutique. 



— 243 — 

9^ L'Oracle du 24 septembre 1818. On rend compte de 
rHerméneutique. 
iù^ Der Katholik — idem (copie manuscrite). 
B, Pièces manuscrites. 
1» Lettre de S. E. le cardinal de la Luzerne. 
2^ Id. de Mgr Lejeas, évéque de Liège. 

S*" Id. de H. Fontaine, chanoine et grand chantre dans 
l'église de St-Nicolas, à Fribourg en Suisse. 

4® de M. Overberg, président du séminaire de Munster. 

S^ de M. Collier, président du séminaire de Malines. 

6^ de M. le baron de Villenfagne d'Ingihoul. 

T^" deM.Buydens,archiprêtre de la cathédrale de Namur. 

8» de M. Ducros, professeur et docteur en droit à Fri- 
bourg en Suisse. 

9® de M. Pernaerts, curé. 

lO* de M. Opteynd, curé. 

11® de M. Servais, curé. 

12^ Trois lettres de M. Esseiva, professeur en théologie 
en Suisse. 

i3^ de M. Specht, professeur au séminaire de Stras- 
bourg. 

W de H. Waltrain, curé à Kermpt. 

IB^" Réponse de M. Janssens à cette dernière lettre. 

i&* Deux lettres du rédacteur de la Mincira. 

17* de M. J. Bourqui, professeur d'exégèse et d'hist. 
ecclésiastique au collège de St-Michel, à Fribourg en 
Suisse. 

IS^" de M. Jos. Brunati, prof, au séminaire de Brescia. 

19» Deux lettres de M. Hamer, curé à Limbricht. 

Ce volume a été acheté à la vente de feu M. Janssens. 

In-8, sur papier. 19» siècle. (661 ). 



— 244 — 

406. Distinctiones fratris Nicolai Byardi ordine alpba- 
betico editœ. 

L'auteur de cet ouvrage, qui est demeuré inédit, était de 
l'ordre des Domicains; l'intitulé de notre Ms. le porte 
expressément. Les doutes émis à ce sujet par quelques au- 
teurs, semblent donc être sans fondement. L'ouvrage est 
arrangé par ordre alphabétique et traite de différents sujets 
de théologie et de morale. 

V. Quétif et Echard. Scriptores ordinis praedicatorum. 
Tom. I, p. 123. b. 

Jôcher, GelehrLenlexicon. Tom. I, art. Byart. 

Ce Ms. a appartenu autrefois à l'abbaye de St-Jacques à 
Liège, il a été acheté pour la bibliothèque pour la somme 
de 20 francs. 

Cod. Memb. Sœc. XIV. 4«. pp. 530. (566). 

407. Collecta aliquot spiritualia ad laudem beat» 
virginis Mariœ, caeterorumque cœlitum honorem. 

Ce Ms. contient en 84 pages, des pensées spirituelles en 
l'honneur de la Ste-Vierge ; il est suivi de poésies latines 
intitulées : Sirenum Partheniarum^ également en l'honneur 
de la Ste-Vierge Marie. Par ci par là, on a inscrit d'une 
main postérieure, sur des feuillets demeurés blancs, diffé- 
rentes notices chronologiques et historiques. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8^ 153 pag. (472). 

408. Antonii de Parma sermones de tempore, de 

sanctis et per quadragesimam. 

L'auteur vivait au commencement du 1S« siècle, ses 
sermons sont demeurés inédits. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. bin. coliimn. p. 
1-169. (208). 



— 248 -^ 

409. S. Caesarii, Arelatensis archiepiscopi, sermones 
varii. 

Voici les sermons que contient notre Ms. 

1® Exhortationes ad monachos. 

Il y a dix sermons sous ce titre. 

V. Magna bibliotheca patrum, cd. Labigne.Parisiis,1644. 
T. V, p. 939. 

S. Âugustini Opéra, Tom. V, in appendice. 

2* Sermones générales. 

Sous ce titre notre Ms. contient onze sermons, qui sont 
également imprimés dans les deux ouvrages précités. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. p. 1-127. 

(50). 

410. B. GuERRici abbatis, sermones. 

Ces sermons sont imprimés dans les œuvres de St-Ber- 
nard, pag. 928-1060. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. bin. col. 
p. 88-198. (134). 

411. Homeliae Haymonis, Ilalberstadiensis episcopi, 
de tempore per totum annum 

On sait que Tauteur de ces Homélies vécut au 9*^ siècle. 
NotreMs. commence par la 8® Homélie, in vigiliis nativitatis 
Bomini, mais toutes celles qui y sont contenues ne sont pas 
de Haymon, le copiste y a entremêlé plusieurs Homélies de 
Bëde. 

On lit en tête du volume : In hoc libro habmtur Omeliœ 
Haymmis de tempore pei' totum annum, quem contulit con- 
ventui fratrum saiictœ crucis de Claro loco prope et extra 



— 246 — 

muros oppidi Huyensia Leodieims diocesis^ venerabïlU mr, 
Dominus Christianus de Sto. Trudone ad perpetuam sui 
memoHam, 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. pp. 250. (327). 

412. Jacobi Januensis sive de Voragine sermones de 
sanctis et in evangelîa dominicalia singula. 

Ces sermons ont été souvent imprimés. Notre Ms. est 
écrit de différentes mains. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. pp. 200. (87). 

413. Jacobi Januensis, sive de Voragine sermones 
dominicales per totum annum. 

On lit à la fin de notre volume : Et sic est finitus et corn- 
pletus per me Heinrkum Tulpeti. anno 1435. Et plus bas : 
Iste libei' comparatus seu empttis fuit pro IIIII gr. fol. de 
bonis Magistri Franconis de Veteren, doctoris in medicina^ 
et canonici sancti Johannis Leodiensis anno 1443. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. 244 pp. (96). 

414. Jacobi de Vitriaco sermones quadripartiti in 
Evangelia dominicalia. 

C'est probablement le troisième volume d'un Ms. corn- 
prenant tous les sermons de Jacques de Vitry, comme il 
semble résulter de la souscription suivante qui se trouve 
à la fin du volume. 

Explidt tripartitorum sermonum pars tertia, anno dotnini 
1458... 



- 247 — 

Notre Ms. suit absolument le même ordre que dans 
rédition des sermons de Jacques de Vitry, publiée à Anvers 
chez Stelsius en 1575. Il commence au sermon Dominica 
quarta in quadragesima, et se termine avec le sermon in 
feria quarta post Pentecoslen, pp. 283-596 de l'édition 
précitée. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. Sœc. XV. fol. bin. column. pp. 

255.(198). 

415. Jagobi de ViTRiACO sermones quotidiani. 

Ces sermons qui sont demeurés inédits, sont relatifs à 
la création, jusqu'à la sortie d'Adam du paradis terrestre. 
Une table se trouve à la fin du volume. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XIV. fol. pp. 153. 

(347). 

416. Jacobi de ViTRiACo, Sermones vulgares. 

Ce recueil de sermons est différent de celui inscrit sous 
le n<> suivant. Il est inédit. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. p. 1-226. 

(344). 

417. Jagobi de Vitriaco, Sermones de sanctis per 
totum annum. 

Ces sermons de Jacques de Vitry n'ont jamais été impri- 
més. Il existe un recueil de sermons du même auteur, 
intitulé : Sermones in epistolas et evangeliadominicaliatotius 
anni, publié h Anvers en 1875, par le père Damianus a 



— 248 - 

Ligno, dominicain. Ces sermons sont différents de ceux 
contenus dans notre ils. Le père Daraien de Ligno, dans la 
préface du recueil publié par lui, nous informe qu'il con- 
nait Texislence de ces sermons et exprime l'espoir de les 
voir bientôt publier. Cet espoir ne s'est jamais réalisé. 

On lit à la lin de notre Mznuscvïi : Expliciunt sermones 
ma(jistri Jacobi de Vitriaco de festivitatibus sanctorum^ finiti 
per fratrem Christianum Conventus Huyensis, anno Domini 
1475. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. et Membr. Sœc. XV. fol. pp. 328. 

(334). 

418. Jacobi de Voragine, sive Januensis, sermones. 

Il existe beaucoup d'éditions de ces sermons. 
On lit au V^ du feuillet 86.... Hœc scripta sunt in conventu 
nostro anno 1468. 

Couvent des Croisicrs de Huy. 

Cod. Chart. Syec. XV. fol. p. 1-116. (159). 

419. .( Johannis Herolt), Sermones de tempore et de 
sanctis. 

On lit à la fin de notre Manuscrit: Explicmit saumonés 
ex diversiis sanctoriitn dictis et ex pluribus libvis qui intitu- 
lantur Sermones discipuli, quod in istis seimonibus non sub- 
tilia per modnm Magistri sed simplicia per modum dûdpuli 
conscripsi et collegi. 

Ces sermons ont été souvent imprimés pendant les 18« 
16« et 17« siècles. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. binis col. 
pp. 369.(98). 



-849 - 

4^. iOANMËS ScnoLASTiGus, sive Glimacus, Climax 
sive scala Paradysi. 

Ejusdem^ Sermo ad pastorem. 

Commendatio Johannis Climaci et sermonis 
hujus, édita a Johanne abbate Raythii. 

Vita Johannis Climaci per Danielem monachum 
Raythii. 

On lit à la fin de ces divers ouvrages : Finitus est hic 
liber... per manus eujiÂSdam fratris cruciferi habituatis tum 
damus Hoyemi$ Leodiensis dyoee^is conventualis aniio Dni. 
1436 nonii novembris. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. et Membr. Sœc. XV. fol. p. 1-75. 

(50). 

421. JoANNis ScHOLASTici, sive climaci, liber ser- 
monum, cui titulus, Climax, sive scala cocli. 

Cet ouvrage a été publié plusieurs fois , on le trouve 
dans la Magna Bibliotheca veterum patrum de Labigne, 
tom. V, p. 178. Les OEuvres complètes de Joannes Scho- 
lasticus ont été publiées à Paris en 1633, par le jésuite 
Hatlieus Raderus. La vie de l'auteur par Daniel Monachus 
Raythii se trouve à la fin du manuscrit. Notre Ms. est 
accompagné de glosses assez nombreuses, elles sont 
l'œuvre de Jean Noé, qui s'est nommé dans la souscription 
suivante. 

Glosam prœdicti libri cotnplevit Johannes Noë, in profesto 
saticti Martini anno Dni. 1486. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

In-folio, velin et papier. 126 feuillets. 15* 
siècle. (1). 



— 280 — 

ê 

422. S. JoANNis ScHOLÂSTiGi, abbatis montis Slnai^ 
qui vulgo climacus appellatur, Climax, sive scala 
Paradisi. Ejdsdem, sermo ad pastorem Commen- 
tatio JoHANNis, abbatis Raichii, in sermonem 
praecedentem. Vita Johannis Climaci per Danie- 
lem, monachum Raichii. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol. pp. 118. (99). 

423. Sermones et Postillae Jordani in Evangelia 
dominicalia. 

L'auteur était moine de l'ordre de St.-Augustin à Qued- 
linbourg, et lecteur en théologie à Magdebourg, vers 
l'année 132S. 

Ces sermons ont été publiés à Strasbourg, en 1483. 

On lit en tête de notre Ms. : Liber frattiim sanctœ Cruds 
LeodietisiSy qtiem eis dédit Dns. ac Mgr. Gœswinus filius 
Magistri Gherardi Apothecarii, Capellanus Sti, Johannis in 
Insula, qui obiit anno Domini 1439. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. bin. 
column. pp. 152. (211). 

424. Sernaones venerabilis P. D. Lamberti, mino- 
ritœ, habiti in ostensione reliquiarum. 

Ces sermons ont pour épigraphe le verset suivant du 
Ps. 88 : 

Potens es Domino et veritas in drcuitu tuo. Je ne pense 
pas qu'ils aient jamais été imprimés. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XVI, 4^ p 14-32. (278). 



- 251 - 

425. LucANi. Sermones de sanctis. 

Il m'a été impossible de découvrir quel est ce Lucanus. 
Ces sermons sont divisés en dix livres, le premier est 
intitulé : de Sto. Andréa. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Saec. XV. fol. bin. colum. pp. 
119adfinem. (159). 

426. Sermones dominicales fratris Nicolai de Haque- 

VILLA. 

Je ne pense pas que ces sermons aient jamais été 
imprimés. L*auteur lui-même ne semble guère être connu. 
Je trouve cependant dans la Bibliotheca belgica manus- 
cripta de Sanderus, la mention d*un manuscrit des mêmes 
sermons qui se trouvait à Tabbaye 'de Villers en Brabant. 
On lit à la fin de notre Ms. : Hiinc librum legavit Dnus. ac 
Mgr. Gosuinus filius Gosumi apothecarii, capellantis SU. 
Johannis in Insula Leodiiy fratribus Cruciferis Leodiensibus 
anno D. 1439. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Memb. et Chart. Sœc. XIV. fol. pp. 139. 

(88). 

427. Parati, sermones dominicales super epistolas 
et evangelia totius anni. 

Cet ouvrage a été souvent publié pendant le iS^" siècle 
et au commencement du IB"". Il est suivi d*uue table alpha- 
bétique assez copieuse. A la fin du Ms- fol. 192, se trouve : 
Cotnpetidium laudis de morte ven. viiiprioris domtis Yvoeti- 
m, fratrie Heinrici de Benthem conv. sac, Cruds Huyensis. 

Sur la couverture en bois, à la fin du volume, on a collé 



— 252 — 

un acte ea langue française passé en 1434 devant Hellin 
de Otreppe, notaire public. Les parties contractantes sont 
un nommé ^ehan Wasseige et Hannozet. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

In-fol. 15« siècle. 192 ff. bin. column. (5). 

428. Sermo Pbtri Rayennatis de privilegiis beati 
Johannis Baptistœ. 

Inc. Hodie dilectisMmiy etc. Des. ai gloriam redemp- 
loris, etc. 

Les OEuvres de Pierre de Ravenne, surnommé Ghryso- 
logus> ont été souvent imprimées. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV. fol. binis col. 
p. 71b-76. (134). 

429. Mgri. Radulphi (deDiceto), canonici Sti. Pauli 
Leodiensis, Homeliae quaedam. 

Ces six Homélies, qui sont restées inédites, sont inti- 
tulées comme suit : l"" In adveutum Domini de beata 
virgine; S^" In natali sancti Nicolai episcopi; S"" In natali 
Sti. Thomae apostoli; 4^ In natali Sti. Stephani protomar- 
tyris ; 5<» In natali Sti. Johannis Apostoli et Evangelistae ; 
6*» In inventioae Stae. Crucis. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. duob. col. pp. 292. 

(229). 

430. Excerpta ex lectura Mgri. Reynaldi de Alna 
super libris sapientiae, sermo denomine Jesu. 

L*ouvrage dont le sermon ci-dessus est extrait, est 



— 2BS — 

demeuré inédit, il est ttéqùemmeni attribué à* Robert 
Holcot. 
V. Foppens. — Bibl/belg. p. 1086. 

Cod. Chart. et Membr. Sœc. XVI. fol. p. 224- 
225.(191). 

431 . Sermones sensati de tempore,per totum annum. 

A la fin de ces serinons et avant la table on lit : Expli- 
ciunt sermones sensati consctipti per fratrem conventualem 
hujus veneraUlis conventus... et à la fin de la table on lit 
d'une autre main : Expliciunt sermones sensati comcripli 
pei^ fratrem Johannem de Bree,.. 

Couvent desCroisiers de Liège. 

Cod. Chart. Membr. Sœc. XV. fol. p. 227 ad 
fin. (344). 

432. Serraones de tempore. 

Je ne trouve aucune indication sur l'auteur de ces ser- 
mons. On lit à la page 268 : Expliciunt sermones de tempore, 
plane pulchri, atque bene predicahiles a festo Pentecostes 
inclusive.,., Scripti ac collecti magnis cum laboribus per Fr. 
Amoldum de Clœtingheriy crtungerum. 

Les sermons finissent à la page 268 et sont suivis d'une 
table comprenant 18 feuillets. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. 266 fif. (255). 

433. Liber Homeliarum et sermonum de tempore 
per totum annum. 

Recueil extrait des OEuvres des Pères de l'église. 

On lit au bas du feuillet 206 : Finitus est liber iste Omelia- 
i^m et sermonum de tempore per totum annum anno Dni. 
1450... in conventu Huyensi ordinis fratrum Stœ. cruds^ per 
fratrem ejusdem cotwentusprofessum. 



- 284 — 

A la fin du volume, quelques feuillets ont été transposés 
par le relieur. 

Cod. Membr. Saec. XV. fol. bin. column. pp. 

217.(226). 

434. Sermones de tempore et de sanctis. 

J'ignore quel est Tauteur de ces sermons. En tête du 
volume se trouve une table des sermons qui y sont contenus. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. bin. col. 
pp. 177.(209). 

435. Sermones de tempore. 

On lit au commencement du volume : Indpiunt sermones 
plane pulchri atque bene prœdicabiles de tempore atque festis 
prœcipuiSy super themata sumpta de epistolis et evangeliis ab 
adventu domini usque ad festum penthecostes. 

Et à la fin: Explidunt sermones de tempore,.. Scripti 
atque collecti per magnis cum laboribus. 

Le nom du copiste a été effacé. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. bin. column. p. 173. 

(201). 

436. Sermones de tempore. 

Ce Ms. est défectueux au commencement et à la fin ; les 
premiers feuillets ont été fortement entamés par la dent 
d*une souris et la fin manquait déjà lorsqu'il a été relié 
pour la deruiëre fois. Le premier sermon se rapporte au 
i«' dimanche de Tavent. 

Cod. Chart. Ssec. XV. fol. bin. col. p. 1-135. 
(199). 



— 285 - 

437. Sermones variî in beatam virginem 

Recueil de sermons tirés de différents auteurs relatifs 
aux fêtes consacrées à la Ste- Vierge. 
La fin du volume manque. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. 175-318. (34). 

438. Sermones de Sanctis per totum annum. 

C'est un recueil de sermons tirés de différents auteurs. 
Il résulte d'une inscription à la fin du volume, que ces ser- 
mons ont été coUigés et transcrits par Arnold Clœtinghem 
du couvent des frères Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XIV. fol. 414 feuillets. (89). 

439. Liber Homeliarum et Sermonum aliquorum de 
Sanctis. 

Recueil de sermons tirés principalement des SS. Pères 
par un moine du Couvent des Croisiers de Huy, comme le 
prouve la souscription suivante : 

Finitus est liber iste Omeliarum et Sermonum aliquorum de 
Sanctis^ gratia Dei atmliante anno Dni, 1464.... in converitu 
Huyensi per fratrem qusdem Conventus. 

En tête du volume se trouve une table ; mais le premier 
feuillet de cette table manque. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Sœc. XV. fol. binis col. pp. 165. 

(111). 

440. Sermones variorum auctorum. 

Dix sermons de différents auteurs dont deux de Saint- 
Augustin, intitulés: De Obiedienta et de contemtu mundi. 



— 2o6 — 

Les autres sermons sont intitulés : Contra vitia, ad mona- 
choSj de laude monaehorumy etc. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. column. pp. 
118-141. (358). 

441. Incerti auctorîs opus sermonum super ora- 
tionem dominicain. 

Ces sermons sont précédés d*une préface ou plutôt d'une 
dédicace, qui commence comme suit : Reverendo patri in 
Christo domino G. divina providentia Laussannensi episcopOj 
Fr. G, humilis tnonachuSj etc. 

Après la préface viennent les sermons sur les diffé- 
rentes parties de Toraison dominicale. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. bin. col. 
pp. 95 ad fin. (157). 

442. Sermones varii ex diversis auctoribus. 

Ce Ms. contient en trente chapitres un recueil dé ser- 
mons sur les dix commandements de Dieu et sur les 
péchés. 

On lit à la fin, page 74 v^" : Explicit hic liber qui intitu- 
latur liber de doctrina christiana collectus per patrem Théo- 
doricum de Verstelt ex diversis et pluribus libris..., anno 
incarnationis domini 1405... p^* me Hermannum Haen 
Kempensen minus deferventer finitum et completum. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 1-174. (34). 



♦ 



— 287 — 

443. Homelia super Evangelium. Liber generationîs 
de nativitate beatae Marias virginis. 

Inc. Generationem Domini Jesu, etc. Des. Cum eodem 
pâtre in unilate ejus spiritus Sti. vivU et gloriatur in sœcula 
sœculorum. Amen. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. 423 b-131. 

(247). 

444. Sermo de divisione Apostolorum, incerti auc- 
toris. 

Inc. Hodierna festivitate, etc. Des. Principes Juda duces 
eojiim. 
Très-beau sermon d'un ancien docteur. 

Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Membr. et Chart. Sœc. XV. fol. p. 
143-123. (247). 

445. Breviarum vêtus. 

Ce volume a été malheureusement lacéré partout où il y 
avait des vignettes et des initiales. Quarante-sept feuillets 
ont été complètement arrachés. La pureté du velin et son 
exécution parfaite, font regretter cette perte. 

Il contient les psaumes, les évangiles de Tannée, les 
litanies des Saints et un grand nombre d'Homélies. 

Cod. Membr. Sœc. XV. 4^ 537 p. (252). 

446. Caeremoniale summorum pontificum. 

Ce petit Ms. contient les prières et cérémonies usitées 
pour la réception de tous les hauts dignitaires de l'église. 



— 258 — 

Il est terminé par la bulle de Jules II, Super electîone simo- 
niaca Papse. 

Couvent des Jésuites de Liège. 

Cod. Membr. Saec. XVII. 8«. 24 pp. (367). 

447. Missale ad usum monasterii Sti. Trudonis. 

C'est plutôt un guide pour les religieux du monastère, 
doimant Tindication des prières à réciter dans différentes 
occasions. Entête du volume se trouve un calendrier. — Le 
volume a été complété successivement par des mains 
différentes. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XV. et XVI. ¥. 143 pp. (295). 

448. Antiphonale vêtus, Pars aestivalis, de praecipuis 
festis Sanctorum. 

Inceptaanno 1600. — Compléta anno 1604. 
Antiphonaire à l'usage de Tabbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. S^pp. 457. (283). 

449. Liber de officio Missae et canonis expositione, 
incerti auctoris. 

Cet ouvrage est divisé en trois livres, chaque livre est 
sous-divisé en chapitres. En tête du volume, se trouve une 
table très-étendue. L'ouvrage même commence au feuillet 
S par une préface dont voici le commencement. 

Dulcissimi fratres met cogitanti milii crebrius ac diligenti 
indagiiiediebusmultisetnoctîbus in armario mentis meœ^ etc. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Saec. XV. fol. bin. column. pp. 
1-87. (158). 



— 259 - 

450. GuiLL. DuRANDi, Rationale divinorum officiorum. 

On sait que cet ouvrage est le premier qui ait été imprimé 
en caractères mobiles de fonte, on en compte un grand 
nombre d'éditions. Hain a décrit 43 éditions du Rationale 
appartenant au 15* siècle. Notre Ms. contient Touvrage 
tout entier sans aucune note ni commentaire. 

Couvent de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIV. fol. bin. column. pp. 
467.(150). 

451 . Àntiphonale ad usum ordinîs prœmonstratensis. 

Cet Anthiphonaire, d'une exécution magnifique, a appar- 
tenu à l'abbaye de St-Trond. Toutes les initiales sont 
peintes en couleur. Sa conservation est parfaite. On lit sur 
le premier feuillet de garde : 

Liber monasteri Sti. Tiiidonis qui perfectus et legatus fuit 
anno Dni. 1S39. die sexto mensis septembriSt $ub Dm. 
Géorgie Harem^ abbate. 

Cod. Membr. Sœc. XVI. fol. pp. 124. (24). 



B. — SCIENCES. 



( liatbéinatlfttciues^ pbystques^ naturelles* médicales. ) 



452. Quaestio de tribus dimensionibus s. linea, super- 
ficies et corpus. 

Ce traité est divisé en quatre chapitres, il m*a été impos- 
sible d'en découvrir l'auteur. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Siec. XV. fol. p. 109-121. (44). 

453. Mélanges de mathématiques et de philologie. 

Voici l'intitulé des différents articles que contient ce 
volume. 

De usu Sectoris. — De arca trianguli comparata cura 
laieribus ejusdem. — Algorilhmus rationum geometricarum 
secundum Nicolaum Tartaglia. — Fractionum decimalium 
doctrina. — De radicibus surdis earumque operaiionibus 
arithmeticis. — Construclio aequationum quadraticarum 
affectaruin. — Principaliores iingua» graecœ radiées. — De 
cassinoide seu specie ellipsios, quse ejus inventor Dnus. 
Cassinus ad dimetiendos planetaruui motus uiitur. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ 112 pp. (439). 

454. Astronomia. De eclipsi invenienda. De planetis. 

Cet ouvrage est probablement resté inédit. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 167-240. (354). 



— 261 — 

455. Ouvrages sur Farpentage ou planimétrie que 
Ton nomme communément mesure de terre, 
appartenans à Jean-Bernard-Joseph Henon, de- 
meurant dans la rue du Pont, au cigne couronné, 
à Liège. Escrit le 14 janvier 1730. 4*». 

Bibl. de Donceel. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4". pp. 47. (486). 

456. De mundi systemate, tractatus. 

Leçons données au Collège des Jésuites anglais à Liège, 
sur Tastronomie, la géographie physique et la physique, et 
terminées le 18 mars 1772. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. S^ 261 pp. (431). 

457. R^» P. LiNi tractatus de horologiis. 

Le P. Line, Liiius ou Hall, François, Jésuite, né à 
Londres, en 1595, enseigna les mathémathiques au Collège 
des Jésuites anglais à Liège, où il mourut en 1675. Le 
traité ci-dessus est demeuré inédit. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4". 83 pp cum multis 
fig. (377). 

458. Elementorum gnomicorum libri sex. — Cons- 
tructio horologii universalis. — De chordis 
musices experimentum. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4°. 268 pp. (376). 



. — 268 — 

459. Physica scripta a me Huberto Forgeois, sub 
révérende admodum Domino D"®. Huberto Gau- 
Tius, in Seminario serenissimae Celsitudinis pro- 
fessore. Leodii, anno domini 1697, 15 julii incepta, 
finita 7 maii 1698. 

C'est un cours de physique, compreuant une foule de 
questions de physiologie et d'anatomie, comme on conce- 
vait cette science à cette époque. Une quantité de gravures 
servant à Texpiication du texte sont collées dans le volume. 

Cod. Chart. Sœc. 4^ 501 fol. (1040). 

460. Eiementa physices. 

C'est un cours de physique donné en 1780 et 1781, au 
Collège des Jésuites anglais à Liège. Il est divisé comme 
suit: 

Tractatus de corpore naturali. — Tractatus de sono. — 
Tractatus de magnete ejusque proprietaiibus. — - Tractatus 
de meteoris. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. S^. 176 pp. ( 394). 

461. Physica, tradita a R. P. Thom. Kinsgley, a®. 
1741. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ 595 pp. (408). 

462. Physicae liber secundus et tertius. 

Lib. 3. de Globo terraqueo ; lib. 3. de atmosphsera. 
Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Saec XVIII. 8^ 237 pp. (409). 






463. Phîsîcœ seu philosophie naturalis pars seconda^ 
tradita a R. P. Edisford. 

Cours de physique donné en 1732, au Collège des 
Jésuites anglais à Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ 368 pp. (406). 

464. Physicae tomus secundus. 

Voici les matières traitées dans ce volume : Tractatus 

S"** de corporum graviditate. 6°' de slatica et bydrostatica. 

. 7-9 de mundi systemate. 10*"' deoptica. Il""' de auditu> tactu, 

gustu, odoratu. 13" de corpore liumano, denique quaedam 

de meieoris. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart Saec. XVIII. 8^ 674 pp. (410). 

465. Physicae liber tertius de mundi systemate, liber 
quartus, de mundo terraqueo. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8^ pp. 198. (407). 

466. PhysicaB tractatus tertius, de mundi systemate 
tradita a R. P. Jos Semmes, a° 1773. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^- pp. 286. (411). 

467. Disputata in totam physicam. 

Ce Ms. contient un commentaire trës-détaillé sur les 
matières que Ton comprenait alors sous la désignation 
générale de physique, d'après la philosophie scholastique. 
Il ne contient aucune indication sur le nom de son auteur. 

Cod. Chart. SaBC. XVII. fol. pp. 322. (110). 



— 264 — 

468. Tractatus de lumine. 

Résumé des leçons données au Collège des Jésuites 
anglais. A la fin se trouvent quelques principes de statique. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. S\ 413 pp. (398). 

469. Quaestiones super libros Alberti magni de celo 
et mundo, de anima, de generatione et corrup- 
tione, super très libros meteorum, de sensu et 
sensato, de memoria, de somno et vigilia, de 
longitudine et brevitate vitœ. 

C'est un commentaire très-ample sur ces difTérents 
ouvrages d'Albert-le-Grand. On lit à la fin du dernier : 
ExjHidunt quœstiones super librum de longittidine et brevi- 
tate vitœ 8ub anno Di. 1370. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart. Sœc. XIV. fol. pp 210. 

(346). 

470. Tractatus de physignomonia incerti auctoris. 

Cet ouvrage curieux semble être demeuré complètement 
inconnu jusqu'à présent. 

Il commence à la page 1" par une pièce de vers : Inc. 
Aeole rex for lis, ventosœ cura cohortis. Des.quaslihetin partes 
similes exerceat artes. 

Au verso de ce feuillet commence un extrait d'auteurs 
anciens, intitulé : Sententiœ s^pientum. Ce recueil se ter- 
mine au verso du cinquième feuillet, il est suivi d'une 
petite pièce île vers intitulée : Amiens suo fidelis dïlecto. 

Inc. Ille tuas laudes qui numquam jure tacebit. 

Des. Sub cujus totus legibus orbis eat. 

A la page 6, commence le traité intitulé : P/ij/sto^no- 
monia. L'auteur commence par ces paroles : Eic tribus 



— 268 — 

auctoribus quorum libros prœ manu habui^ Loxi mediciy 
Aristotelis philosophU Palemonis declamatoris, qui de phy- 
siognomotiia scripserunt, ea elegi quœ ad primam iustitu- 
tionem hujus rei pertinent et quœ facilius intelligantur^ etc. 
Après une introduction générale, Fauteur traite de son 
sujet dans les chapitres suivants : Signa capilloruoi. — De 
cute capitis. — De capitisindiciis. — Dcindiciis frontis. — 
De indicis superciliorum. — De indiciis oculorum. — De 
oculis defixis. — De mobiiibus oculis. — Nunc de variis 
oculis disputandum. — Veniamus ad varietatem ;i;«/>oT«f, 
quae ex circulis constat. — Nunc de statu oculorum dis- 
putandum est. — De cavis oculis. — Satis de conclusis 
nunc de patentibus disputemus. — Nunc aulem primo 
dicendum est de inverecundis. — De homestate morum. — 
Deanimosis. — De mansuetis. — De misericordibus. — De 
multiformibusmoribusdeditis. — Nunc de auribus disputan- 
dum est. — Nunc de labiis etore disputandum est. — De 
genis.— De vultu. — De naribus. — Demento. — De cervice. 
De gutture. — De jugulis. —De humeris.— De manibus. — 
De cubitis. — De digitis. — De unguibus. — De pectore. — 
De ventre. — De lateribus. — De Dorso. — De spina. — 
De femoribus. — De genibus. —• De cruribus. — De 
pedibus. — De capillorum qualitate. — De motu corporis. 
— De passibus. — De anhelitu. — De voce, — De colo- 
ribus corporis. — De fortibus. — De timidis. — De inge- 
niosis. — De insensatis. — De impudeutibus. — De 
temperalis. — De securis. — De tristibus. — De andro- 
genis. — De amaris. — De mansuetis. — De ironicis. — 
De cupidis. — • De furiosis. — De incumbonibus. 

Le traité de pbysiognomoiiie est suivi des chapitres sui- 
vants : De tonitru quatuor climalum terrae. Praesagia toni- 
truorura de XII mensibus. — Praefigurationes tonitruo- 
rum. — Praedemonslrationes lonilruorum per diversas 
horas, — De signis fulguris, — De signis Kalendis Jan, 



— 266 — 

singulis septimanse diebus. — Designis celi. — De signis 
solis. — De signis IV lunœ. 

L*autenr termiae son ouvrage par quelques pièces de 
vers dont voici Tindicalion : 
p. 71. Inc. Carminé qui gaudes et in tuni carmitiis audes, 

Carmifia mitto tibi mens tua quod sit ihi. 
Des. Carminibus sentis tranavit stagna charontis. 

Imperioque Domini redditur uxor ei. 
p. 72. Lacs verni temporis. 

Vemum tempus est amenum. 
Et amoris melle pletium. 
Quicquid est in mundo rerum 
Novum facU ac serenum. 
In hoc vere vemant flores 
Quia tellus dat humores 
Puellarum nunc dolores 
Risuspetunt et amores. 
Jam qui amat vel amatur 
Illud petit quo lœtatur. 
Et si locus umquam datur 
Trahit, palpât, osculatur, 

p. 72. RlTHMUS JOCULARIS. 

Inc. Dum transirem Danubium dubitando fluvium, etc. 
Des. Sine magisterio sdtur hcec conjunciio, 
Ibid. Puella ad amicum munera promittentem. 
Inc. Gaudia nimphamm, violas floresque rosarum. 
Des. Busticus es qui me tua non te credis amare. 

p. 73. De Victoria amoris. 

Inc. Femina cunctofum caput est inventa malorum. 

Des. Dum sibi lex major omnia vincat amor. 

pag. 73 V**. L'auteur termine son ouvrage par la pièce de 
vers suivante qui se rapporte comme on voit au traité de 
physiognomonie et il Tadrcsse à un nommé Marbode que 
nous soupçonnons être Févèque de Rennes, mort en 1123. 



— 267 — 

Ergo lilnufn talem tnodicum licet oc manualem^ 

Distinctum flore, per singida multicolore, 

Mellifluis sulsis, miratur Francia dulcis ; 

Ut fatear verum sciiÂtentur ut ahdita rerum. 

Hic notât obscuris quœdam signala figum, 

Ut status, ut vultus, habitus, vox, motio, cultus, 

Absque nota mot^my commendet quemque virorum. 

Vtrum sit justus, virtutum flore ventistus. 

An nequam, fallax et ad omne scelus nimis audax. 

Hoc opus insigne grecis memorabile digne 

Mittit Marbodo, finis hic esto modo. 

Cod, Memb. Sœc. XII. 4^ pp. 74. (77). 

471. Caesarii, Heistërbacënsis, de miraculis et visio- 
nibus suo tempore in Germania factis. 

Ce Ms. était composé primitivement de deux volumes 
dont il ne nous reste que le premier ; il contient les six 
premiers livres. Caesarius vivait dans le 13* siècle et était 
moine de Tordre de Citeaux, dans le couvent de Heister- 
bach, près de Cologne. Il y a une édition de cet ouvrage, 
sous le titre suivant : Cœsarii Beisterbacencis, illustrium 
miraculorum et historiarum mirabilium libri XII, dili- 
genter repurgati et recens in lucem editi (Cura Jac. Fis- 
cheri). Antuerp. ex off. Marti. Nutii 1604. 8^ 

Le même ouvrage se trouve dans Bertrandi Tissier, 
Biblioth. Cisterciens. Tom. II, p. 1-364. Bonafonte, 1663. 
fol. 

Couvent des Cruisiers de Liège. 

Cod. Membr. etChart. Sœc. XV. fol. binis col. 
pp. 166.(86). 

472. GuiDONis BoNATTi de Forlivio, Liber introduc- 
torius ad judicia stellarum. — Ejusd., tractatus 



- 268 — 

super nativitatibus et earum accidentibus. — 
Ejusd , tractatus de mutationibus aëris. — Ejusd., 
tractatus quaeslionum sive interrogationum ( de 
astrologia). 

Tous ces ouviages de Bonatti ont été publiés à Âugs- 
bourg, en 1491, par Erhard Ratdolt, 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. binis col. pp. 242. (126). 
473.^ Sphœra Pythagorica. 

Sur un feuillet demeuré blanc, on a dessiné une sphère 
dite de Pythagore, avec une explication dont voici le 
commencement : Ratio Sphœrœ Pythagoricœ quam si scire 
volueris requirediem in qua œger incident, et summe nomen 
ejus secundum litteras infra scriptas et sic colligens in unum 
partire per tringenta, et quod super fuerit vide in sphœra, si 
supra inveneris vivet, si infra morietur, et sic de quacunque 
re volueris. Après cela viennent quelques explications qui 
qui sont continuées à la page 63 et suiv. du même Ms. 

Abbaye de Sl-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XII, 4*. p. 45 et 63 et seqq. 

(285). 

474. Tractatus de rébus naturalibus. 

Ce traité très-étendu, dont le commencement manque 
malheureusemnnt, embrasse toutes les parties de l'histoire 
naturelle. Malgré toutes nos recherches, nous n'avons pu 
découvrir s'il avait déjà été imprimé. 

L'auteur traite de l'âme, des monstres, des animaux, des 
plantes, de l'air, etc. et l'ouvrage est terminé par quelques 
préceptes médicaux. 

Cod. Merabr. Ssec. XII. p. 75-140. (77). 



— 269 — 

475. Albertus Magnus, de lapidibus nominatîs et 
eorum virtibus. 

Vid. in 0pp. Alberti magni, éd. Jammy. t. II, p. 227-244. 

Cod. Membr. Ssec.XII. p. 140-146. (77). 

476. Haly, de lapidibus preciosis. 

hauteur dit au commencement : hune librum fecitmagnus 
Aristoteles^ filius Nichomachi, magister Alexandri magni^ 
régis Philippin régis MaQedonum filii, et ego transféra ipsum 
ex greco sermone in ydioma Suorum vel Syrorum, 

Cod. Membr. Sœc. XII. p. 154-155. (77). 

477. Notes de M. Dumont sur le terrain antraxifère 
du Brabant, sur le système quartzo-schigteux 
inférieur de TEifel, sur le terrain houiller du 
bassin de Belgique et sur le terrain anthraxifère 
du Condroz. 

Ces notes sont réunies en un carton. (617 ). 

478. Notes recueillies par M. Dumont pendant ses 
voyages en Belgique pour la confection de sa 
carte géologique, pendant les années 1836 inclus 
1854. 

Ces notes sont contenues en 8 volumes in-12 
reliés, et en quatre cartons. ( 615-616). 

479. Description géologique de la Belgique, par feu 
M. le professeur Dumont. 

Notes manuscrites contenues en 18 boites. 
Ces notes sont classées comme suit : 



— 270 — 

1* Description géologique proprement dite, 4559 feuillets 
en 11 cartons, n** 1-11. 

^ Fossiles, 553 feuillets en 1 carton. 

3* Fossiles du terrain houiller, n« 1-212. - Système 
quarizoschisteux. 224-428, eu 1 carton. 

4^ Fossiles tertiaires par localités. — Rive droite de la 
Dyle, en 1 carton. 

5<' Coupes du terrain aitiennais et rhénan. 1 carton. 

6* Crétacés. Angleterre. — France. 

7o Crétacés du nord de la France. 

8° Terrains quarternaires étrangers. — Vallées. 

Ces Ms. font partie des travaux de feu M. 
DuMONT achetés à sa veuve par le gouvernement. 
(587-604). 

480. Recueil de 54 cartes différentes comprenant 

principalement les provinces allemandes de la 

rive gauche du Rhin, collées sur toile, en 2 

étuis, in-8^. 

Ces cartes ont toutes été annotées géologiquement par 
feu M. le proresseur Dumont, ces cartes sont extraites de 
différents atlas, suit Findication de ces différentes cartes. 

!• Aachen. 10» Neuerburg. 

2*» Jûlich. 11^ Kylburg. 

3^ Coin. 12* Kaysersesch. 

4^ Eupen. 13* Boppard. 

S"" Munstereifel. 14'> Mainz. 

6* Bonn. 15* Vianden. 

?• Spa. le*» Trier. 

8* Aremberg. W Witlich. 

9« Coblenz. 

Ces 17 cartes se trouvent dans le premier carton. 
18* Aachen. 20* Kreuznach u. Worms. 

19* Eupen. 21* Oberstein u. Zweybrûcken, 



— 271 — 

2»» Bingen. 39« Coin. 

23* Luxembourg. 40« Siegen. 

24» Prûm u. Clervaux. 41** Marburg. 

25» Coblenz. 42« Malmedy. 

26® Gerolsteinu.Simmern.43<» Andernach. 

27» Andernach. 44° Prûm u. Clervaux. 

28* Id. 48« Gerolstein u. Simmern. 

29* Malmedy. 46o Frankfurl. 

30** Coin. 47*» Luxemburg. 

31® Aachen u. Maestricht. 48** Id. 

32*> Venloo. 49** Zweybrûcken u.Birkenfeld. 

33* Dusseldorff. 80** Id. 

34» Id. M** Worms. 

38** Berleburg. 82** Meiz. 

36** Arnsberg. 83** Saarbrûcken. 

37** Brilon. 84** Landau. 

38** Achen u. Maestricht. (888-886). 

481. Carte de la France à Féchelle de 1 à 80,000. 

Nous ne possédons que les n*** 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9, 12 13, 
14, 18, 20, 21, 22, 23, 24, 28, 31, 32, 33, 48 et 49 plus les 
n^ 14 et 18 en double, de cette carte. 

Toutes ces cartes contiennent des annotations 
géologiques faites par M. le professeur Dumont. 
Elles ont été achetées par le Gou^emement à la 
veuve de M. Dumont. (580-584 ). 

482. Topographische kaart der Grensscheiding tus- 
schen het Oud-Nederland en de Belgische pro vin- 
tien, of wel der zuidelyke Verdedigings-linie van 
Nederland, doorhet Koninglyk Léger thansbezet. 
Maart 1831 , zynde de genoemde Grensscheiding 



— 27-2 — 

aangegeven voor verre zy bepaald is volgens het 
protocol der Conferentie van Londen van den 
20sien january van hetzelfde Jaar, vervaardigd 
onder directie van den Kolonel J. E. Van Gorkum. 
3 feuilles. 

Vervolg der Kaart van de Grensscheiding tus- 
schen het Oud-Nederland en de Belgische provin- 
tien onder de directie van J. E. Van Gorkum. 1834. 
1 feuille. 

Ces quatre feuilles sont annotées par M. Dumont, pour 
toutes les parties appartenant à la Belgique. 

Elles font partie des cartes géologiques acquises 
par le Gouvernement, de la famille Dumont. (578). 

483. Carte topographique de la Belgique dressée 
sous la direction de M. Ph. Vandermaelen à 
Féchelle de 1 à 80,000. En 24 feuilles collées sur ' 
toile et renfermées en 6 cartons in-8°. 

Sur ces cartes, M. Dumont a noté également ses obser- 
vations géologiques pour la confection de sa carte de la 
Belgique. 

Les feuilles 15, Liège; 19, Laroche; 21, Neufchateau; 
22, Arlon ; 23, Meix; et 24, Virtoii, manquent. 

Acheté par le Gouvernement, de la famille de 
feu M. Dumont. (568). 

484. Carte topographique de la Belgique dressée sous 
la direction de Ph. Vandermaelen, à Féchelle de 
1 à 20,000. En 250 feuilles collées sur toile et 
renfermées en 34 cartons in-8". 



— 273 — 

Sur ces cartes, M. le professeur Dumônt a noté ses 
observations géologiques pour la confection de sa carte de 
Belgique. 

Acheté par le Gouvernement, de la famille de 
feu M. Dumont. (567). 

485. Palladh RuTiLii Aemiliani, liber de Agricultura, 

Copie complète et sans lacune du traité de 
Palladius. (77). 

486. Un carton contenant des planches de bota- 
nique tirées de différents ouvrages et des dessins 
de même nature, classées par ordre de familles. 

Les dessins sont de la main de Courtois, qui avait com- 
mencé ce recueil que la mort est venue interrompre trop tôt« 

Un carton in-folio. (730). 

487. Bibliographie botanique par Richard Courtois. 

Cet ouvrage était prêt à être livré à l'impression lors de 
la mort de Tauteur en i83S. Sa veuve en a fait don à la 
bibliothèque de rUniversité. C'est une bibliographie com- 
plète des ouvrages concernant la Botanique, classés par 
ordre de matières. — L'auteur, dans la préface, dit qu'il a 
consacré quinze années, c'est-à-dire plus de la moitié de 
sa vie, à recueillir les notices qui composent cet ouvrage. 

Le tout est contenu en 36 fascicules in-8. ( 694- 

729). 

488. Catalogue des plantes qui croissent spontané- 
ment dans le Département de l'Ourte et dans 
quelques endroits circonvoisins, par P. E. Dossin, 
membre de la Société libre des sciences physiques 
et médicales de Liège, janvier 1807. 



^ 874 — 

Catalogue ne contenant que la nomenclature, sans aucune 
description botanique et rangé d'après le système de Linné. 
M. Ulysse Capitaine, dans le Néci'ologe liégeois, a publié 
une notice sur Dossin. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XIX. 8^ (560K 

489. Râymundi Lulli Medicinalia. 

C'est probablement l'ouvrage de R. LuUe, qui a écrit un 
traité sur l'Alchimie. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 246-251. (354). 

490. Traité de médecine en français. 

Chy commenche une traictiers de toutes aywes qui sont 
extraites d'ierbes... 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. foi. p. 252 ad fin. (354). 

491. Pathologie ou traité des maladies tant internes 
qu'externes, par M. Antoine Petit. 

Pelit n'a jamais fait imprimer son cours de Pathologie. 
Le Ms. que nous possédons est un résumé des leçons don- 
nées par l'auteur pendant Tannée 1754, Torsqu'il étaitdoc- 
teur régent de la faculté de Paris. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 7 vol. 8°. (971-977). 



C — JURISPRUDENCE. 



( Orolt romain. — Orott eccléataatt<iue. — Orott public. 

— Droit coutumler } • 



492. Ulpianus, de edendo. 

Cet ouvrage a été publié en 1809, à Goettingue, par les 
soins de MM. Meywerth et Spangenberg. Notre Ms. pro- 
vient de la Bibliothèque de feu M. Meermann, à la vente 
duquel il a été acheté pour la somme de 50 fil. P. B. 

Cod. Membr. Saec. XIII. 8^ 18 pp. (168). 

493. Geschichte des rœmischen Rechts verbunden 
mit den Institutionen, von Herrn Hofrath Thibaut, 
gegeben auf der Universitàt zu Heidelberg, im 
Sommer 1811 ; nachgeschrieben von Georg. 
Becker von Walldurn. 

Cahier d'une écriture très-nette, de leçons données par 
le célèbre professeur Thibaut. Becker, qui a écrit ces 
leçons, fut plus tard professeur aux Universités de Louvain 
et de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XIX. 4». 398 pp. (375). 

494. B. VooRDÂ, Dictata ad Instituta. 

Cod. Chart. Sœc. XVIU. 2 vol. 4^ pp. 302. 
(69-70). 

495. Dictata Di. Dubois, professons Lovaniensis, 
super Digesta. 



— 276 — 

Ces leçons ont été recueillies par un nommé Guillaume 
Descamps en 1694. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 224 f. (7). 

496« Commentarius ad quatuor libros Institutionum 
juris civilis, continens prœter claram textus 
explanationem, diversarum regionum, ac provin- 
ciarum varias consuetudines, dictatus a cl. vire 
Valerio Andréa, professore regio, Lovanii, 1630. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Ssec. XVII. A^. p. 612. ( 477). 

497. Commentatio generalis de Actionibus. 

Ce Ms. contient un commentaire complet sur la matière 
des actions en droit romain. 

Cod. Chart. Ssbc. XVIII. 4°. pp. 126. (66). 

498. JoHANNis Caldrini, Repertorium. 

Jean Caldrinus était natif de Bologne, il vécut au 14' 
siècle et professa la jurisprudence dans sa ville natale avec 
beaucoup de succès. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages 
de droit, qui furent pour la plupart imprimés pendant le 
18* siècle. Le repertorium juris a été imprimé à Bâie, par 
Mich. Wensler, en 1474. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Ssec. XVI. fol. 403. (246). 

499. Decretum Gratiani cum Glossa. 

Ce Ms., véritable chef-d'œuvre de calligraphie, a élé 
malheureusement lacéré dans une foule d^endroits. Il conte- 
nait une grande quantité dMnitiales peintes, qui ont été 
presque toutes arrachées. 

Cod. Membr . Saec. XIV. fol. bin. col. p. Si 4. (127). 



— 277 — 

500. Bartholomaei Brixiensis, Sumiûa s. commen- 
taria in Decretum Gratiani. 

Bartholomé de Brescia, célèbre jurisconsulte, vécut pen- 
dant le 13* siècle. Son commentaire sur le Decretum Gra- 
tiani a été souvent publié, avec le texte du Decretum. 
Abbaye de St-Trond. 

In-folio, velin, 14® siècle, à deux colonnes, 
p. 1-271.(15). 

501. Fragmentum libri sexti Decretalium, cum glôssa 

JOHANNIS MONACHI. 

Ce Ms. est incomplet au commencement. 

Cod. Membr. Sœc. XIV. fol. bin. column. pp. 

48. (165). 

502. Casus secundum ordinem Decretalium explicati. 

C*est plutôt un résumé des décisions des Décrétâtes sans 
aucun développement. En léte du volume se trouve un 
résumé de droit romain. On lit h la fin de ce résumé au 
bas du verso de la page 28 : Et sic est finis finitus et cont" 
pletus per maniLs Arnoldi Henrici de Mieden notarii impe^ 
rialis et decretorum baculdriiy anno Dni. 14S5. 

On lit à la page 1S3 : Expliciunt casus sexti libri Décréta-- 
lium. Indpiunt casus Clementinarum, 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XV. 8^ 161 pp. (323). 

503. Institutiones juris canonici. 

Ce volume, écrit d'une main très-lisible, contient toute 
la matière du droit ecclésiastique, par demandes et 
réponses. C'est probablement un cahier de leçons. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4^ ( 476). 



— 278 — 

504. Decisiones juris canonici. 

Recueil très-volumineux de décisions relatives au 
mariage et autres matières avec des Tormules nombreuses 
de recours en cour de Rome. A la page 835 et suivantes se 
trouve rénumération de toutes les taxes à payer en cour 
de Rome, et h la page 608, il y a la table des matières con- 
tenues dans tout le volume. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 668. (686). 

505. Convention conclue à Worms en Tan 4122 entre 
l'empereur Henri et le pape Calixte. 

Cette convention est relative aux investitures des 
évoques et des abbés; Tempereur renonce au droit d'inves- 
tir avec la crosse et l'anneau. Elle fut publiée à Worms, le 
23 septembre 1122. 

V. Dumont, corps diplomatique, T. !•% p. 66. — Goldast, 
T. I, p. 288. — Leibnitz, Codex diplomaticus, p. 2 etc. 
Pertz, Leges, T. II, p. 78-76. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. 4°. p. 89. (79). 

506. Collection de documents relatifs aux droits et 
privilèges des Archidiacres de Tancienne princi- 
pauté de Liège. 

On lit à la fin de ce volume : 

Le présent livre concernant les privilèges des Archi- 
diacres de Liège, est tiré d*une copie semblable reposante 
aux archives du Révérend"^ Seigneur Archidiacre de 
Famenne, à laquelle la présente copie est conforme, ce que 
j*aueste. J. Collardt, notre apostoliq. in fidem. 

M. Lavalleye pense que celte copie est de la main de 
Tavocat Defraisne. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. (S33). 



— 279 - 

507. Décréta et declarationes sacrae Congregationis 
in materiis ecclesîasticis. 

Ce volume contient les décisions de la Congrégation ins- 
tituée pour veiller à Texécution des décisions du Concile 
de Trente. Il est probable qu'il ne contient que la dernière 
partie de ces décisions. La première décision est du 17 
janvier 1676. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVII. 4^ (480). 

508. Statuta Synodalia diocesis Leodiensis a Joanne 
( de Heinsberg) Leodiensi episcopo. 

Ces statuts ont été imprimés à Louvain en 1500. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Sœc. XV. fol. pp. 104, ad fin. 

(248). 

509. Tractatusdejureetjustitia. 

Cahier de leçons données sur celte matière. 
Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8^ 267 pp. (427). 

510. Tractatus de jure et justitia. 

Leçons données au couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ 212 pp. (428). 

511 . Tractatus theologicus de justitia et jure, auctore 
P. Carteret. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8v 475 pp. ( 430). 



— 280 — 

512. Zegeri Bernardi van Espen, tractatus brevis de 
sàcris congregationibus inquisitiones contra here- 
ticam pravitatem pro interpretatione concilii Tri- 
dentini, et indicis librorum. 

Ce traité est imprimé dans le supplément des OEuvres 
de Yan Espen, page 1S6 et suiv. 

Ejusdem, tractatus de veneratione Sanctorum, reli- 
quiis eorum et sacris imaginibus. 

OEuvres de Van Espen. - Suppl. p. 131 et suiv. 

Tractatus de ofFiciis et juribus parochorum et ecclesia- 
rum parochialium. 

Frairis Reginalui, episcopi Ruremundensis, instructio 
pro confessoriis. Dalum Ruremundiae, 8 aprilis 1700. 

Décréta facla die martii 1671 in congregatione particu- 
lari, habita super rébus Hollandise, et postea confirmata in 
congregatione generali habita die 17 ejusdem. 

Slatuten van de Beghynhoven onder het Àertsbisdom 
van Mechelen. 

Gompendium regularum legendi et intelligendi scriptu- 
ram Sacram. 

Ce volume provient de la Bibliothèque de Paquot. 

Acheté à la vente de l'avocat Delrée. 

Cod. Chart. Ssbc. XVIIÏ. (652). 

543. Remissorum juris, secundem ordinem alpha- 
bet! per Arnoldum Thici, de HoUandia deRottei^ 
dam, Professus in monasterio viridis valli, ordi- 
nis canonicorum regularium in Zoine silva prope 
Bruxellam. 

Cet ouvrage, remarquable par son étendue, embrasse 
toutes les matières de droit civil et canonique. L'auteur, 
dans la dédicace, adressée à Jean Vout, Chancelier du Roi 



— 281 — 

Philippe II, DucdeBrabant, dit qu*il y a consacré un grand 
nombre d'années et qu'il est le résultat d'un travail assidu, 
commencé à TUniversité de Bologne et continué à Padoue 
et à Vienne, où il a résidé successivement. A la suite de 
cette dédicace, et avant de commencer son répertoire, il 
donne la liste de tous les auteurs dont il a consulté les 
ouvrages. 

II a été rédigé et écrit pendant les années 1427 à 1429 
dans le couvent de Groenendael, près de Bruxelles. 

Abbaye d'Everboden. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. bin. col. vol. trib. 
pp.352, 306 et 339. (51-53). 

514. Territorial Staatsrecht entworfen von Herrn 
RoTH, J. U. doctore und professore ordinario S"^ 
Kurfûrstlichen Gnaden zu Mainz. 

Leçons données par l'auteur en 1782, et rédigées par M. 
Warnkoenig, père de Tancien professeur de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4^ 395 pp. (426). 

515. Remarques sur la joyeuse entrée de S. M. 
comme Ducq de Brabant, par Messire Léon- 
Jean De Paepe. 

Léon-Jean de Paepe, frère de Libert et de Corneille de 
Paepe, fut membre du Conseil d'État et chef-Président du 
Conseil privé. Il mourut en 1685. 

Cod. Chart. Saec. fol. pp. 102. (21). 

516. Acta commissionis cœsareœ Majestatis ab annis 
1603 usque ad annum 1625 inclusive. 



— 282 — 

Recueil complet des actes produits devant la Commission 
impériale instituée pour examiner les griefs relatifs aux 
impôts. 

Acheté à la vente Gollard-Trouillet. 

Écriture du IS** siècle. 

1 vol. fol. 235 feuillets. (965). 

517. Capitalien in dese Landen betœlt. 

Recueil d'ordonnances et d'instructions relatives à l'im- 
pôt dans le duché de Brabant pour les années 1577, 4631, 
1646, 1692, 1702 et 1747. Quelques-unes de ces pièces sont 
manuscrites, les autres sont imprimées. 

Recueil de six pièces en un vol. in-4. (966). 

518. Instruction ende Ordonnantien raekende de 
Beden, Lasten, Imposten in het Hertogdom 
Brabant. 

Ce recueil contient les ordonnances suivantes : 
1** Instruction du mois de novembre 1846. 
Elle manque dans le recueil des placarts du Brabant. . 
2« Instruction du 20 septembre 1481. 
Elle se trouve dans le recueil précité, T. II, p. 2. 
S"" Instruction du 22 mai 1444. 
Manque dans le recueil. 
4*» Instruction du mois de février 1421. 
Elle manque également. 
8** Instruction du 20 avril 1479. 
Cette instruction est différente de celles qui se trouvent 
dans le recueil imprimé sous la date de 1479. 
6'' Ordonnantie van de Bede de anno 1482. 
Cette ordonnance manque également. 

Acheté à une vente faite à Bruxelles. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4^ 32 pp. (978). 



- 283 — 

519. Copie exacte des Actes contenus dans un livre 
intitulé : Register van den Toi, format petit in-4, 
du 14* siècle. 

Celle copie est faite de la main et signée de M. Hye- 
Schouther, en son vivant Secrétaire de la régence de Gand , 
en date du 20 février 1818. 

Cod. Chart. Saec. XIX. fol. 18 pp. ( 171 ). 

520. Verkiaringhe van latynsche et fransosysche 
Woorden die de Practizyns daghelyks gebruyken. 

Ce Ms. est précédé d'un ouvrage par Jacques Thery, sur 
le même sujet, imprimé en 1628. Les mots sont rangés par 
ordre alphabétique commo dans fouvrage imprimé. A la 
suite de ce petit Dictionnaire se trouvent S9 feuillets 
manuscrits contenant des règles de droit pratique, le tout 
en langue flamande. L'écriture est presque illisible. 

Ce Ms. provient de la Bibliothèque de M. Hye-Schouther, 
de Gand. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. 8^ pp. 111. ( 169). 

521. Inventaire des Chartres du comté de Namur. 

Ceslui inventaire ou répertoire a esté doublé par charge 
de Jean Polchet, conseiller et procureur général de sa 
Majesté au pays et comté de Namur, en Tan 1621, pour au 
futur demeurer au comptoir de l'office fiscal, à la meilleure 
direction des affaircis de sa Majesté. Signé, J. Polchet, 
1622. 

Très-gros manuscrit d'une bonne écriture. 

Acheté à la vente de M. de Jonghe, qui lui-même l'avait 
acheté en 1842, à la vente de feu M. Polchet, vice-président 
du tribunal de Charleroi. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. (624). 



— Î84 — 

522. Exposition familière à l'usage des praticiens, sur 
la coutume générale des pays et duché de Luxem- 
bourg et comté de Chiny. 

Commentaire de la coutume de Luxembourg. 

Outre ce commentaire, ce Ms. contient encore ce qui suit: 

pag. 88. Règlement et disposition pour la succession des 
nobles au duché de Luxembourg, en 1600. 

pag. 92. Hypothèque et réalité au pays de Luxembourg. 

pag. 96. Examen des notaires. 

pag. 108. Instruction à Tusage des praticiens de la pro- 
vince de Luxembourg. 

( Par ordre alphabétique.) 

pag. 186. Remarque sur la pratique. 

Cod. Chart. Saec. XVIII, 4". pp. 178. (67). 

523. Pawillart, ou recueil de paix, privilèges, etc. du 
pays de Liège. 

On sait que sous le nom de Pawillart, on comprenait, à 
Liège, les recueils des lois anciennes, franchises, cou- 
tumes, paix, etc., de la cité de Liège. Les auteurs ne sont 
pas d'accord sur l'origine et la véritable signification du 
mot Pamllart. 

Voyez Villenfagne, Essais critiques sur différents points 
de l'histoire civile et littéraire de la ci-devant principauté 
de Liège. Liège, Latour, 1802, Tom. I, p. 239. Warnkœnig, 
Beitrâge zur Geschichte und Quellenkunde des Liitticher 
Gewohnheilsrechts. Freiburg, Wagner, 1838, 8<». fol. 23 et 
suiv. 

Il existe un grand nombre de copies du Pawillart, notre 
Bibliothèque en possède vingt-neuf, mais toutes ne sont 
pas également complètes. 



— J88 — 

Le Manuscrit dont il est ici question a appartenu à là 
Mairie de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. 344. 

524. Pawillart. 

Ce Ms. contient le patron de la temporalité de Jacques 
de Hemricourt. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. pp. 322. (166). 

525. Pawillart, ou recueil de paix, privilèges, etc. 
de la principauté de Liège. 

Ce volume commence par la paix des vingt-deux, du l*' 
mars 1373, et est terminé par la bulle d'or de Charles- 
Quint, de Fan 1830. 

Il a fait partie autrefois de la bibliothèque do B''<* de 
Crassier. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. 305. (250). 

526. Pawelhâr, commençant à la paix du Roi Phi- 
lippe des Romains en l'an 1208, et finissant à 
Ernest de Bavière en 4585. 

Au feuillet 1 se trouve la liste chronologique des paix, des 
lettres, des records, des ordonnances et des privilèges. 

Au feuillet 2. Table alphabétique des matières. 

Au feuillet 404. Liste des évéques de St-Materne à Jean 
de Bavière. 

Au feuillet 411. Les noms des Mres. de Liège, depuis les 
franchises de Liège rendus après la bataille d*0thée, qui 
fut en l'an 1417, s'arrêtanl à Fan 1643. 

Ms. in-fol. de 882 pages. (988). 



~ 286 — 

527. Pawelhâr commençant à la paix de Fexhe en 
1316, et finissant en 1603^ avec le mandement 
touchant l'élection magistrale et abus des 32 
métiers. 

Au feuillet 891, se trouve une copie récente du patron 
de la temporalité. 

Ms. in-fol. de 1186 pages. (989). 

528. Pawillart. 

Ce Pawillart a été acheté à la vente de feu H. de Collart- 
Trouillet à Seraing. U a appartenu autrefois à Wathieu 
Jamart, Chamberlain des échevins de Liège. Une bonne 
table se trouve en tête du volume. Ecriture du 17* siècle. 

1 volume fol. 785 pages. ( 964). 

529. Pawilhar. 

Ce Pawilhar a appartenu aux commissaires de Liège. 
Une table générale de son contenu se trouve en tète du 
volume. Il se composait autrefois de 382 pages, mais la fin 
du volume ayant été lacérée, nous n'en possédons plus que 
178 pages. A la suite de la table, se trouve la liste des 
Bourgmestres depuis l'an 1417 jusqu'en 1633. 

Ville de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 178 pp. (773). 

530. Pawillart. 

Copie faite par Gisbert de Germeau, avocat et licencié 
en droit à Tongres. Outre les pièces que l'on trouve habi- 
tuellement dans les Pawillarts, cette copie contient des 
pièces nombreuses relatives au droit liégeois. 

Cod. Chart. Siec. XVIII. 4^ 2 vol. 547 et 490 ff. 

(687-688). 



— 287 — 

531 . Coutumes de Liège suivies du Pawillart. 

Ce volume contient Tancienne coutume de Liège et est 
suivi d*une grande quantité de décisions de la Cour des 
échevins en matière de droit liégeois. 

In-fol. sur papier. 16® siècle. 194 ff. (663). 

532. Pawillart. 

On lit en tête du vol. et de la main du copiste du Ms. 
Anno Di. 1583. 

Acheté à M. Polain. 

In-fol. sur papier 16*^ siècle. 276 fif. (657). 

533. Recueil contenant les tables des différentes paix 
et ordonnances faisant partie du Pawillart, ainsi 
que la nomination des évoques et magistrats de 
Liège. 

Les deux premiers feuillets sont blancs, à la page 3 se 
trouve dessiné le perron de Liège, avec rinscription sui- 
vante : Fide fideUtate et concordia Legia romanœ ecclesiœ 
fiiiay 164S. Et au-dessous du perron : 

Sois' toujours, ô cité de Liège, 
Fixe et immobile en la foy 
Et on dirat en bonne foy 
Que tu est plus tôt pin que liège. 

p. 4. Amy lecteur, 

L*afrection que j*ai eu toute ma vie pour le bien et main- 
tien de ma patrie, et la passion que j'ai de la voir subsister 
parmy les bourrasques et lempestes des guerres voisines 
qui maintes fois Font réduite à deux doits de sa perte, 
m'at donné Tenvie après mon consulat (assez épineux) de 
faire le recueil présent des paix ci-devant faites. ... 

Et au bas : Du labeur de noble home Henry de Curtz dit 
Gurtius.... jadis bourgmestre de Liège. 1645. 



— 288 - 

Les feuillets 5 et 6 sont blancs. 

Le feuillet 7 contient un avis au bénigne lecteur : Tu 
peult lecteur par ce présent traicté l'origine trouver des 
magnanimes roys des Eburons, etc. 

p. 8. Répétition de ce qui se trouve à la page 4. 

p. 9-21. Recueil de paix commençant par la paix de 
Fexhe. 

p. 21 v''-26. Les noms et la plupart des courtes qui sont 
ressortissantes et subalternes az éschevins de Liège. 

p. 27-29. S'ensuyvent les noms de plusieurs courtes qui 
cy-devant usoient la loy de Liège, et s*en sont abstraites et 
dénaturées, tant en Haynault, Brabant, Namur, Limbourg, 
Luxembourg. 

p. 30 v^-38. Noms des villages restez au pays de Liège 
qui paient encore tailles à Testât, l'an 1645. 

p. 39 et 40 sont en blancs. 

p. 41. Recueiltrès-curieux et pertinent des privilëges,etc. 

C'est la table d'un Pawillart, appartenant au grefHer 
Malaise, rédigée par le nomméGodefroid Massez, également 
greffier. 

Les pages 49, 80, 81 et 82 sont blancs 

p. 83. Noms des èvêques de Tongres. * 

p. o4. Noms des èvêques de Maestreignc. 

p. 84 v". Evesques de Liège. 

p. 87. S'ensuyvent les noms et surnoms des Bourg- 
mestres de Liège. 

Cette liste commence à l'an 1408 et finit à l'an 1644. 

p. 68 et suivantes. 

A cette page commence une autre table d'un Pawillart, 
écrite d'une main différente. Cette table finit à la pag. 102. 

Le resie du manuscrit contient des notes insignifiantes 
du dernier propriétaire, f.u l'avocat Deirée, à la vente 
duquel nous l'avons acheté. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. (648). 



- 889 — 

534. Pawillart, au recueil de lois et staiuts rehtift au 
pays de Liège. 

Ge Ms. est un des plus beaux et û&s ptus ôompl^ts. Il est 
écrit en entier de la môme main. En tâ(e du volume se 
trouve la Caroline, comprenant 50 feuillets. 

La pagination recommence ensuite pour les statuts et 
privilèges de la cité de Liège qui comprennent, avec la 
table qui se trouve h la fin, 430 feuillets. II semblerait que 
tout le volume serait de la main de Thistorien FouDon. 

Acheté à la vente Delrée. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 50 et 430 feuillets. 
(649). 

535. Pawillart. 

Copie assez lisible. — Exemplaire très-complet, conte- 
nant beaucoup de pièces qui manquent souvent. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 882 pages. (628). 

536. Pawillart. 

Écriture très-lisible. — Acheté à la vente de M. Jonghe 
qui l'avait acheté à la vente de M. Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 510 feuillets. (627). 

537. Pawillart. 

Bonne conservation, écriture lisible. — Écrit en 1606 par 
Barthélemi de Hodaige et qui a appartenu en 1688 au bourg- 
mestre Renardi. 

. Acheté à la vente de M. de Jonghe qui, lui-même, Tavait 
acheté à la vente de H. Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. (626). 



— Î90 — 

838. Pawillart, ou recueil de paix et autres actes poli- 
tiques relatifs au pays de Liège. 

Acheié à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. (545). 

539. Pawillart, ou recueil de paix, privilèges, etc., de 
la cité de Liège. 

Fort belle copie, malheureusement endommagée par 
l'humidité. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. (546). 

540. Pawillart, ou recueil de paix, privilèges, etc , du 
pays de Liège. 

Ce recueil contient le patron de la temporaliteit de 
Jacques de Hemricourt, la Caroline, etc. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVt fol. (547). 
544. Statuts de la cité de Liège, 1547. 

Ce n*est rien autre chose que le commencement d'un 
Pavillard, dont la fin est perdue. 

Acheié à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Ssec. XVI. fol. (548). 

542. Pavillard, ou recueil de paix, privilèges, etc., de 
la cité de Liège. 

Ce Ms. très-précieux tant par sa bonne conservation que 
parce qu'il contient une quantité de pièces inédites, est en 
outre précédé d^une excellente table de son contenu. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. (549). 



— 291 — 

543. Pavillart, ou les statuts descripts, par Lambert 
Jenikoz, anno 1621. 

Excellente copie du Pavillart, précédée d'une bonne 
table. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. (550). 

544. Pawillart, ou recueil de paix, privilèges, etc., de 
la cité de Liège. 

Voici une note inscrite en tête du Ms., par G. de 
Réquilé, J. U. D., son ancien propriétaire. Ce Pawillar est 
conforme à l'original reposant es archives de la souveraine 
justice de Liége^ et y al été collationné selon que nCa 
assuré M. FEschevin de Thier^ qui me tat donné le Z de 
juin an 16S2. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. (551). 

545. Pavillard, ou recueil de paix, privilèges, etc., de 
la principauté de Liège. 

Recueil précieux, qui contient outre les matières ordi- 
naires, le patron de la temporalité de Jacques de Hemri- 
court et le pavillard Griffou ou la loi de Gharlemagne. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. S«c. XVII. fol. (552). 

546. Pawillart, ou recueil de lois, privilèges, etc., du 
pays de Liège. 

Bibl. de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVII.. fol. pp. 362. (483). 



547. Pawillart, ou recueil de lois du pays de Li^e. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 1068 pages. ( 482). 

548. Pawillart, ou recueil de paix, privilèges, con- 
cernant le pays de Lii^. 

La table des pièces contenues dans ce Ms. se trouve en 
tête du volume. 

Ge volume a appartenu à la famille Burdo. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. pp. 272. (444). 

549. Fragment de Pawillart. 

Ce Pawillart est incomplet. Les 240 premiers feuillets 
manquent et il se termine au folio 388. - Voici ce qu'il 
contient : 

Modération de la paix de Waroux ou loi nouvelle. Dec. 
1358. 

Mutation et modération de la loi nouvelle. Oct. 1386. 

Paix des vingt-deux. Dec. 1373. 

Lettre du commun profit. 1370. 

Modération de la loi nouvelle de 1403. 

Paix du roi Philippe. 

Record de 1333. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. 140 pp. (422). 

550. Pawillart. 

En tête de ce Ms. se trouve, par ordre de date, l'indication 
des événements les plus mémorables arrivés à Liège 
depuis le meurtre de St-Lambert en 674 jusqu'en 1685. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 163 ff. (421). 



— 293 — 

551 . Pawillart^ ou recueil des anciens statuts, paix, 
privilèges, chartes, etc., du pays de Liège. 

Ce Ms. contient le patron de la temporalité de J. de 
Hemricourt. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 253 pp. (419). 

552. Consuetudines Leodienseset Lossenses ex usu et 
lectione actorum observatse. 

p. 1-61. Coutumes de Liège, rédigées en 471 articles. 

p. 62-70. Coutumes de Looz, en 63 articles. 

p. 71. Consuetudines Leodienses et Lossenses simul. 
4 articles. 

p. 78. Aliqua notanda de retractibus (et quibusdam aliis 
materiis juridicis). 

p. 97. Paix publiée au péron de Liège, le 4 juillet 1640. 

Acheté à la vente Lavelleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. (525). 

553. Coutumes et manière de procéder pardevant 
Mgr. rOfficial et Mess, les Échevins de Liège, Fan 
1748. 

Bibliothèque de Donceel. 

In-fol. sur papier, 18« siècle. (459). 

554. Grand Record de la cité de Liège et autres pièces 
relatives au droit liégeois. 

Ce volume contient : 

!• Le grand Record, 9 septembre 1532. 

S"" p. 137. Ordonnances et constitutions de Corneille de 
Berghes, touchant les reformations et corrections d'aucuns 
abus des courts et justices temporelles tant en la cité et 
bonne ville que du dit pays de Liège, l'an 1S38, 



— 294 — 

3® Lettres données par Tempereur Sigismond, restau- 
rant le pays de Liège entièrement en tous ses privilèges, 
franchises et liberteis. 

Item, nouveaux privilèges par les empereurs Maximilien 
et Charles V, touchant appellations du Conseil. 

Item, l'institution et l'ordonnance du dit Conseil ordi- 
naire et, 

La collation du pain de Cornillon 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. (544). 

555. Recueil de privilèges, records et autres pièces 
de différente nature, relatifs principalement aux 
terres et juridictions de Lantremange fait par 
Pierre Zutman. 

Ce recueil compilé par Pierre Zutman, contient beau- 
coup de choses très-disparates ; mais il est surtout impor- 
tant pour la commune de Lantremange. 

Acheté à la vente de Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. (537). 

556. Notata selecta ad reformationem Groesbeeck. 
Notata selecta ad consuetudines Leodienses, ou 

points marqués pour coutumes. 

Ces notes, qui sont probablemenirœuvre d'un praticien, 
sont tirées principalement de la jurisprudence des tribu- 
naux et des auteurs qui ont traité ces matières. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4^ 162 pp. (351 ). 

557. Ânnotata pro statutis et consuetudinibus Leo- 
diensibus. 



9^--^ 



— 295 — 



C'est un comineatâire sur la coutume liégeoise, au 
moyen de citations des auteurs qui ont écrit sur ces 
matières. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL 4^ pp. 166. (378). 

558. Registre de publications faites au Peron de 
Liège, touchant les monnoyes d*or et d'argent 
avec leurs prix et évaluations, depuis Tan 1477 
jusques Fan 1620. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. (487). 

559. Mandements publiés à Liège, concernants les 
monnaies. 

Le premier mandement inséré dans ce recueil, est du 
23 octobre 1477; le dernier est du 18 février 1620. 

Outre ces mandements, ce Ms. contient des notes et des 
avis relatifs au droit liégeois. 

In-fol. sur papier, 17« siècle, 222 flF. (662). 

560. Réflexions sur les statuts et coutumes du pays 
de Liège, par un célèbre avocat. Liège, 1788. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL fol. 277 pag. (463). 

561. Commentaire sur les coutumes du pays de 
Liège et recueil de divers points de pratique. 

A la fin du volume sont reliées plusieurs consultations et 
mémoires dans des affaires particulières. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pag. 700. (470). 



— 296 — 

562. Stile et manière de procéder dans le pays de 

Liège. 

Bibliothèque de DoQceel. 
Ms. in-fol. 17« siècle, sur papier. (461). 

563. Tj'raité de procédure, selon la coutume lu pays 
4ç Liège. 

t Ce commentaire ou traité est assez explicite et contient 

un grand nombre de questions et de cas spéciaux. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Sœc. XVIIL fol. ^107 pag. (481). 

564. Briève instruction touchant le stile de procéder 
dans toutes sortes d'actions pardevant MM. les 
échevins de la cité et pays de Liège. 

Le môme volume contient : 

Stile et manière de procéder dans toutes sortes de 
causes lorsqu'il y a opposition. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIIL 4^. (531). 

565. Brièves et universelles instructions touchant le 
stile et manière de procéder dans toutes sortes 
d'actions, pardevant les seigneurs échevins de 
Liège, avec plusieurs sortes d'ajours, le tout selon 
le droit, les coutumes et statuts du pays de Liège. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL 4^ (532). 

566. Brief et universelle instruction touchant le stile 
et manière de procéder dans toute sorte d'actions, 



- 897 — 

pardevant Mess, les échevins de la souveraine 
justice de la cité et pays de Liège, avec plusieurs 
formes d'ajournement et plusieurs questions de 
droit, selon les coutumes et statuts du dit pays de 
Liège. 

Provient de la bibliothèque de feu M. l'avocat Delrée. 
Cod. Chart. Sœc. XVIIL 4^ 90 flF. (679). 

567. Coustumes en matière de houillerie. 

Très-bonne et belle copie de ces coutumes, avec les 
records, mandements, etc., y relatifs. 

Cod. Chart. Sœc. XVIIL fol. 51 pag. (979). 

568. Description des ouvrages de houillerie avec une 
explication des termes de Tart qu'un chacun 
deveroit savoir afin de fuir plus sérieusement les 
procès qui se forment si légèrement pour cette 
matière et qui se présentent au tribunal de MM. 
les eschevins de la souveraine justice de la cité et 
païs de Liège. 

Ms. d'une très-bonne écriture. 

Lel«' feuillet du texte manque. (872). 

Il a app.irtenu à François Rosa et à M. Ë. Lavalleye. 

Acheté à la vente de Jonglie. 

Cod. Chart Sœc. XVIII. 8^ 155 et 389. pag. 

569. Règles, statuts, coutumes et usages de houillerie. 

Ce volume est de la main de Denis Dejaer, avocat du 
barreau liégeois. Il contient : 
1" L'explication des termes de houillerie les plus obscurs, 

par ordre alphabétique. 



— 298 — 

i^ La description des ouvrages de houillerie faits en 
1696, par l'échevin de la Ruelle. 

3*" Les noms des veines de houille, dans l'ordre qu'elles 
sont en terre, avec leurs hauteurs ou épaisseurs, avec leurs 
distances. 

4^ Les points pour examiner les jurés du charbonnage. 

g"" Les usages des charbonnages, la paix de St-Jacques, etc. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. S«c. XVIII. 4^ (530). 

570. Points pour examiner les jurez de charbon- 
nages, et scavoir s'ils sont qualifiez pour exercer 
l'office de jurage pour la garde des Araines, à 
cause qu'ils sont les yeux des seigneurs eschevins 
de Liège. 

Ce Ms. contient en outre des points prémentionnés, un 
recueil de mandements, de records et de quaeritur relatifs 
à la même matière. 

Acheté à la vente de Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. (529). 

571. Observations sur la matière de houillerie. 

Ce volume contient les règles sur l'ancien droit houiller 
du pays de Liège. Il contient en outre une qnantité de 
mémoires sur cette matière. 

Acheté à la vente de Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. (528). 

572. Annotationes juris, volumen ubi multa quoad 
HuUi fodinas seu vulgo houillerie congeruntur. 

Annotations par ordre alphabétique, rédigées en latin. 
A la page 196 commencent les points pour examiner les 



- 299 — 

jurés du charbonnage, etc., avec les records et attestations 
que Tony trouve le plus habituellement. Le volume est ter- 
miné par une description des ouvrages de houillerie avec 
des explications des termes de Tart qu*il .est essentiel de 
connaître pour rendre plus aisée la décision des procès 
qui se présentent, et se former sur cette matière des idées 
claires et précises. Cette description estTœuvre de Téchevin 
de Golard. 

Ce volume a appartenu à Tavocat de Harzé. La biblio- 
thèque Ta acquis à la vente de Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. (527). 

573. Recueil des lois et ordonnances et autres docu- 
ments relatifs à l'exploitation des mines de 
houille dans le pays de Liège. 

Recueil complet et bien fait sur les matières de char- 
bonnage dans le pays de Liège. Il y a une table par ordre 

alphabétique en tête du volume et une autre par ordre de 

matières à la an. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Ssèc. XVII et XVIII. fol. (526). 

574. Traité des actions d'après la coutume de Liège. 

Ce petit traité, a en juger par le style et l'ortographe, a 
été probablement rédigé pendant le 17* siècle, la copie que 
nous en possédons est du 18« siècle. C'est un exposé du 
principe sur les matières avec des exemples à l'appui. 

Cod. Chart. Sajc. XVIII. 4o.57ff. (665). 

575. Tractatus de saisiniis luculentissimus, in com- 
plureslibros divisus, continens totam materiam 
saisiniarum generatim in jure et praxi frequen- 
tem authore clarissimo ac consultissimo viro 
Dno. ac Magistro Joanne Omalio. J. U. Licentiato 
et curiae Leodiensis causarum advocato. 



— 300 — 

Bonne copie bien complète de ce traité du jurisconsulte 
d'Omalius. 

Acheté à la vente de M. Lavalleye. 

Cod. Chart. Siec. XVIII. fol. 332 pag. (514). 

576. Tractatus Jacobi Omalius, jurisconsulti et advo- 
cati Leodiensis celeberrimi, de saisiniis et luitio- 
nibus ad usum et praxim forensem curiarum 
civitatis et patriae Leodiensis accomodatus juxta 
caput decimum tertium reformationum felicis 
Record. Gerardi à Groesbeck cardinalis, episcopi 
et principis Leodiensis, in quindecim capitibus 
distributus et distinctus. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 116 pag. (515). 

577. Tractatus de saisiniis et earuni purgatione et 
jure, auctore consultissimo viro Dno. Hieronymo 
PuTEANO (Dupuis), Jurisconsulto. 

Ce travail est divisé en 13 chapitres. Une table se trouve 
en tête du volume. A la lin se trouve un Tractatus de 
fructibus. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. (516). 

578. Tractatus de saisiniis et earum purgationibus, 
auctore Hieronymo Puteano, cum multis aliis con- 
suetudinem Leodiensena et Lossensem. spectan- 
tibus. 

Copie peu lisible de l'ouvrage de Dupuis, mais impor- 
tante par les nombreuses remarques que l'on y a ajoutées. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sieç. XVII. fol. (517). 



— 301 — 

579. Traité de pratiq des actions, contenant la forme 
de procéder, tant pardevant les S" Eschevins de 
Liège qu'autres cours du pays de Liège avecq les 
modèles des billets tant en actions personnelles 
que réelles, et comment Ton doit procéder à 
l'exécution des voies susdites. Avec un petit traité 
des monnaies de Brabant et de Hollande et des 
terres et fonds, par G. D. Germeau, de Tongres. 
An. 1684. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4^ 214 pp. (350). 

580. De appellationibus liber. — Ressort de Liège et 
noms des villes et villages sujets aux Echevins. — 
Consuetudines Lossenses ad ordinem consuetu- 
dinum Leodiensium — authore D° Van Ham, sca- 
bino altaî justitise Blisiensis. — Projet de certains 
points, servantes pour addition ou changement 
de la reformation du pays de Looz, publié par 
Austria, Tan 1548. 

Consuetudines Lossenses par nobilem et ampl. Domin. 
Leonarduin Hagen, scabinum Hermaliensem, observai®, 
ab anno Dni. 1S80. 

Cod. Chart. Saec. XVIL i^, pp. 94. (352). 

581. La méthode de plaider devant MM. les echevins 
de I-iège, par Guill. de Kerchove. 

Traité complet de procédure devant les echevins de Liège. 

Ce Ms. a appartenu à M. E. Lavalleye, à la vente duquel 
feu M. de Jongbe Ta acheté. La Bibliothèque Ta acquis à la 
vente de ce dernier. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL fol. 147. (571). 



— 302 — 

582. De jure hérite vulgo Herstoux quod pertînet ad 
abbates Stabulenses, tractatus. 

Le droit dont il s agit, est celui que possédaient les abbés 
de Stavelot de succéder à tous les habitants de la seigneurie 
de Stavelot, qui viendraient à mourir sans enfants, etc. 

Acheté à la vente Lavalleye, 

Cod. Chart. Saec. XVIII. A^. (559). 

583. Extrait du registre de la compagnie Notre-Dame 
et Sainte Catherine, dite communément des Bout- 
teurs-fou de la cité, franchise et banlieue de Liège, 
descrit par Guilleaume Dufresne, notaire et gref- 
fier sermenté tant du bon métier des charpentiers 
que de la dite compagnie. 

Toutes les pièces dont les copies se trouvent dans ce 
registre, sont contresignées et certifiées conformes à l'ori- 
ginal, par un notaire assermenté. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. (534). 

584. Tractatus de annuis reditibus authore P. J. a L. 
et advocato celeberrimo Leodiensi. 

Le traité des rentes, d'après le droit Liégeois, est divisé 
en quatre livres dont le ^" contient 20 chapitres; le 2% 15; 
le S*, 28, et le 4% 19. Chaque chapitre est sous-divisé en 
paragraphes. 

\ Cod. Chart. Sœc. XVII. 4^ 104 ff. i666). 

585. Pratique poiir le commerce des fers habaîs en 
barre. 

Ce petit volume contient des règles et expose les usages 



- 303 — 

suivis dans le pays de Liëge pour le commerce des fers, 
vers le milieu du 18« siècle. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8^ (561K 

586. Recueil de droit concernant le pays de Liège. 

Ce recueil contieiit les pièces suivantes : 
1*> p. 6. Règlement van Reforraatiederzaele van Curingen 
gedruckt tôt Luyck by Guil. Henr. Nicell. 1667. 
^ p. H. Ex collectaneis Mgri. Godefrîdi Taxis, scabini 

Leodiensis. 

Forme et manière de procéder tant en actions réelles que 
personnelles. 

3^ p. 11 bis. Consuetudines Leodienses usu et lectione 
actorura observât®. 

¥ p. 142. Brevissima recollectio definitionum Dni. de 
Méan ex opère suo posthumo. 

S® p. 244. Extrait des recès pour la régence de la ville de 
Maestricht. 

6" p. 258. Règlement et style de Bruxelles. 

T'» p. 269. Ressort de Liège et noms des villes et villîiges 
sujets aux échevins. 

S"" p. 274. Institution de la cour des biens des absents. 

9^ p. 319. La matricule du pays pour les taxes. 

10° p. 326. Règlement van de Revisieendeanderepointen 
in't Graefschap Loon. 

Ce Ms. a appartenu à Tavocat Gisbert de Germeau de 
Tongrcs, et est écrit en grande partie de sa main. 

Cod. Chart. S»c. XVII. 4^ pp. 350. (353). 

587. Consuetudines patrige et comitatus Lossensis per 
Servatium Haeghen, scabinum de Vliermael tam 
resolvendo quam judicando observatae, ab anno 
1380. 



— 304 — 

C'est on recueil de décisions d'après Fofdre de la cou- 
tume de Looz. 
Acheté à la vente Deirée. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. 90 flP. (684 ). 

588. Gonsuetudines comitatus Lossensis. 

Ce Ms. contient le texte des coutumes avec un commen- 
taire. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. 267 pp. (678). 

589. Copie getroucken uyt den originelen Resolutie- 
boeck der souveraine justitie des Graefschaps 
Looz in Vliermael, berustende in de Archieven 
derselve justitie binnen Hasselt. 

Copie très-nette du registre des délibérations de la cour 
de Vliermael, depuis l'an 1626 jusqu'en 1716. En tête de 
ces résolutions se trouve une copie de l'ordonnance du 
14 mars 1548. 

Acheté à la vente Deirée. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. fol. 179 ff. (645). 

590. Coutumes anciennes et privilèges du pays de 
Limbourg. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. 78 pp. (489). 

591. Consuetudînes Lossenses, ad ordinem consuetu- 
dinem Leodiensium. 

Copie très-lisible faite pendant le 18* siècle. 
Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. in-4^ 60 ff. (488). 



— 985 — 

992. Coutumes du pays et duché de Limboni^g, ^9 
fétrier 1690. 

Bibliothèque de Donceel. 

In-fol. sur pap. 18* siècle. (460). 

593. Réformations et ordonnances du conaté dé Looz, 
publiées dans la salle de Curange^ l'an 1548. 

V. Louvrex. T. II, cap. 34 §7. 

Nouvelle ordonnance sur le point de révision, publiée 
dans la salle de Curange, le 13 mars 1607. 

V. Louvrex. T. II, chap. B3 §4. 

Les coutumes du pays de Liège et comté de Looz, par 
Servais Haeghen, éclievin de Vliermael, observées tant en 
ordonnant qu'en jugeant dès Tan 1880. 

C'est un commentaire sur les coutumes et ordonnances 
qui précèdent. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. p. 21Ô. (82). 

594. Annotata juris. 

Recueil de décisions juridiques. Ce volume n*est que la 
continuation d*un premier volume qui nous manque, la 
pagination commence à la page 478 et continue jusqu'à la 
page 966. À la fin du volume se trouve une table de 
matières. Ce recueil a été formé probablement par un juris- 
consulte liégeois, car il contient une quantité de décisions 
tirées de Fancien droit liégeois 

Ce volume a été donné à la Bibliothèque, par M. X. de 
Theux, qui l'avait acheté à la vente de feu M. l'avocat Delrée. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. p. 488. (684). 



— 306 — 

595. Pétri Orâni jurisconsulti clarissimi procancel- 
larii ac scabini Leodiensis, consilîorum volumen 
primum et tertium. 

Il existe une copie complète de cet ouvrage important, 
aux archives de la province. 

Acheté à la vente Delrée. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 497 et 847 pp. 

(682,683). 

596. Index alphabeticus materîarum juris secundum 
jus Leodiense. 

Ce volume est divisé en trois parties, la première contient, 
par ordre alphabétique des matières, les décisions des 
auteurs et des tribunaux, sur les différentes matières de 
droit liégeois. 

La !S^, intitulée : Alphabetum generalium juris textuum^ 
contient une énuméralion par ordre alphabétique des prin- 
cipes de droit. 

La 3® est intitulée : Regulœ quœdam per Tuldenum de 
jurisprudentia extemperali ex jure decerptœ et hic alpha- 
betico ordine obsei^vatœ. 

C'est par conséquent une table par ordre alphabétique 
des matières traitées par Tuldenus dans son ouvrage 
intitulé : De jurisprudentia extemporali. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 304 ff. (669). 

597. Dictionnaire de droit. 

Ce Dictionnaire assez volumineux semble avoir été 
compilé vers la fin du 18* siècle, par M. S. P. J. Hubert. 
L*auteur cite les décisions des auteurs les plus usitées vers 
cette époque. 



— 307 — 

Les premiers et les derniers feuillets du 2* volume 
manquent. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 2 vol. fol. 746 et 676 
pag. (670-71). 

598. Recueil de mémoires produits en justice par 
Thomas Sauveur, avocat à Liège. 

Tous les mémoires sont signés et ont été rédigés pendant 
la première moitié du 17*^ siècle. 

Acheté à la vente Delrée. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 1398 pp. (650). 

599. Scripta juris gallica. 

Ce volume conlient des avis de droit, des mémoires et 
playdoyers produits en justice, devant les échevins et le 
conseil ordinaire de Liège, par Thomas Saulveur. Tous les 
mémoires sont signés et datés. 

Acheté à la vente Delrée. 

Cod. Chart. Saec. XVII fol. 1243 pp. (644). 

600. Jus civile Leodiense. 

Répertoire alphabétique des matières de droit confor- 
mément au Droit coutumier de la principauté de Liège et 
du comté de Looz. 

Ce répertoire est rédigé en langue latine. 

A la fin du volume se trouvent les règles en langue 
française, sur la procédure dans le pays de Liège. 

Ce manuscrit a été acheté à la vente de feu M. Th. de 
Jonghe qui lui-même l'avait acheté à la vente de M. Tain- 
tenier, juge au tribunal de 1^* instance deTournay. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4^ 357 pp. (569). 



- 308 — 

601. Recueil contenant, des règles de droit et de 
procédure. 

On lit à la première page : Extraict hors (Tun livre inti- 
tulé la praticque de Mansuer. Cet extrait est suivi de quel- 
ques Mémoires produits dans des causes que les Pères Char- 
treux ont eu à soutenir contre plusieurs adversaires. 

 la page 124 commence un recueil de remèdes familiers. 

p. 169. Nomenclator Idiotismi Leodiensis. 

Petit vocabulaire des termes usités en droit liégeois. 

Ce manuscrit a été acheté à la vente de M. Kinable, et 
provient de la Bibliothèque des PP. Chartreux, de Liège. 

Cod. Chart.Sœc. XVIII. fol. 180 feuillets. (563). 

602. Recueil de pièces relatives à l'ancien droit 
liégeois. 

Le principal document qui se trouve dans ce volume, 
est un travail autographe de Vandenbergh, concernant la 
généalogie d*une quantité de ramilles liégeoises. Il contient 
de nombreuses armoiries coloriées. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. (558). 

603. Recueil des mémoires et documents concernant 
l'ancien droit liégeois. 

Ce volume ne contient en général que des mémoires 
relatifs à des contestations privées. Il y a cependant une 
mauvaise copie des statuts et ordonnances du pays de 
Liège. 

Vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sasc. XVIII. fol. (557). 



— 309 — 

604. Recueil de mémoires et pièces relatives à l'an- 
cien droit liégeois. 

Outre quelques mémoires présentés à l'official de Liège 
dans des affaires privées, ce volume contient : l*" Slatuta 
perillustris ecclesiae cathedralis Leodiensis; S'' un mémoire 
iautographe de Louvrex; 3"^ un fragment d'un ancien 
Pawillard, contenant la paix de Wibogne. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. ( 556 ). 

605. Recueil de ( 22 ) pièces relatives à des questions 
de droit liégeois. 

Ce recueil contient quelques pièces relatives à la juri- 
diction de rbfficialiié, et un long mémoire sur les tonlieux 
de l'Avouerie de Fléron. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. (555). 

606. Recueil de mémoires par G. M. de Louvrex, 
relatifs à diverses questions concernants la prin- 
cipauté de Liège. 

Ce recueil contient trois mémoires autographes du 
célèbre Louvrex, dont le V^ est relatif aux investitures des 
princes-évéques de Liège. Le i^ concerne la terre de Laro- 
chette, près de Chaudfontâine et le 3"^ la seigneurerie de 
Pétersheim. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. (554). 

607. Recueil de décisions et mandements émanants 
de l'officialité de Liège. 

Ce recueil est divisé en trois parties, qui sont intitulées : 
Ifihibitio, Mandatum, Citqtio. Chaque partie est précédée 



— 310 — 

d'une table. Il a appartenu à Charles Nicquet, doyen de 
Sle-Croix et membre de TOfficialité. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. (524). 

608. Recueil de mémoires présentés aux tribunaux 
des vingt-deux, de TOfficialité et du Conseil 
ordinaire, par l'avocat Defraisne. 

Ce recueil comprend 150 mémoires présentés aux diffé- 
rentes juridictions dans des causes particulières. 

Acheté à la vente Lavelleye. 

Cod. Chart. S*c. XVIII. fol. 3 vol. (520-523). 

609. Recueil de pièces relatives au tribunal des XXII. 

Ce Ms. contient un recueil de paix, d'ordonnances et 
décisions du tribunal des XXII. On y trouve le serment des 
XXII, les différentes paix dites des vingt-deux, la paix de 
Fexhe, etc. — Enfin un traité intitulé: Raisotis et cas jugés 
pour quellôy en matière de guarandissement, on ne peut décli- 
ner Fautorité des seigneurs XXII . Plusieurs des cas jugés 
sont signés par le Greffier des XXII. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. ( 520). 

610. Recueil de M. Gille de Loneux, en son vivant 
célèbre avocat de la vénérable cour épiscopale de 
Liège, augmenté depuis considérablement, 1749. 

Recueil de questions de droit liégeois. A la tète du 
volumB se trouve une table alphabétique. 

Acheté à U vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. (519). 



— 3H — 

611. Registrum secundum coUectaneonm ad jus 
civile Leodiensium, in duas partes divisum. 

Ce volume contient des annotations sur le droit civil 
liégeois, recueillies sans ordre. Une table alphabétique, à 
la fin du volume, sert à s'yretrouver. Il a appartenu autre- 
fois à Ant. Nicol. Duriau, jurisconsulte et avocat à Liège. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIIl. fol. (518). 

612. Miscellanea juris Leodiensis. 

Renferme un grand nombre de queritur et de records 
des échevins de Liège ; on y trouve également des docu- 
ments sur les mambourgs du pays. Les matières sont ran- 
gées par ordre alphabétique ; le volume ne commence 
qu'à la lettre M. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. (513). 

613. Annotationes in jurisprudentiam Leodiensem. 

Premier volume d'un répertoire par ordre alphabétique, 
sur le droit liégeois. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol; 568 pp. (512). 

614. Recueil de mémoires sur des questions de droit 
liégeois. 

Ce volume contient des mémoires adressés par un avocat 
aux magistrats de différentes juridictions, sur des ques- 
tions de droit liégeois. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. (511). 



— 813 — 

6i5. ApiV)tationes (Juridica?) cDllectaabanno 168S 
in novembri, per Joanbiem Frincisgum Dejâer. 

G'jdst encore i^n recueil de noleç jiji^i(}iques sur les diffé- 
rentes parties du droit liégeois, rangées par qrdre alphabé- 
tique. L'autejur, H. jEA^i-FRANçois Dejaer, était avocat de 
l>ncien ))arreaja ^e Liège. 

Acheté à la vente de M. L^valleye. 

Cod. Chart. Saec. XVII et XVIII. fol. 6 vol. 
(505-510). 

616. CoUectanea jurisprudentiae Leodiensis, auctore 
P. J. Defraisne. 

Ce volun^e contient également un répertoire du droit 
liégeois par ordre alphabétique. Il contient en outre : 

p. 709. Forme et coutume de la patrocinne de Liège. 

p. 787. Les règles et coutumes de houilieries de toute 
ancienneté observées, composées et réduites en 3K articles, 
ensemble le serment des voirjurés de cherbonnage avec la 
méthode pour faire pertinente estime des dommages tou- 
chant les usages de cherbonnage. 

Cette dernière pièce contient des renseignements très- 
curieux et fort utiles sur les différentes areines d'eau qui 
se trouvent à Liège et sur leurs parcours. 

Acheté à la vente de M. Lavalleye. 

Cod. Chart, Saec. XVIII. fol. 809 pag. et l'index. 

(504). 

617. IHiscellanea jurisprudentise Leodiensis, auctore 
P. J. Defraisne. 

Même observation. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 2 vol. (802-503). 



— 31S — 

*• _ 

648. Miscellanea juris Leodiensis auctore P. J. De- 

FRAISNE. 

Même observatip^ que pour les lujimjéros précédents. 
God. Chart. Sœc. XVffl. fol. 3 vol. (499^501). 

619. Repertorium jurisprudentiae Leodiensis, auctore 
P. |. Defhâisne. 

Recueil entièremept semblable aux deux précédents, 
c'^sjt-à-dire que l'ouvrage a été recopié plusieurs fois par 
l'auteur, à fur et mesure que son travail prenait plus 
d'extension. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. 2 vol. (497-498). 

620. CoUectaneajuris Leodiensis, perP.J.DEFRAiSNE. 

Ce volume contient également un recueil de notes, par 
ordre alphabétique, sur le droit liégeois. L'auteur, P. J. 
Defraisne, se donne en tète du volume, les qualités sui- 
vantes : 

Advocfitus Leodiensis, suœ celsitwlinis ii4 sua suprema 
ciiria alladiali coimliaritiSy iiecnwn ejusdem consUit ordinarii 
fiscalis advocatuSj priticipis vero Stabulensis et Malmuda- 
riensis ab intimis cousiliarius. 

Briefve instruction touchant lestil et manière de procéder 
dans toutes sortes d'actions, pardevaiu Messieurs les 
eschevins de la souveraine justice de Liège. 

Acheté à la vente de M. Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. (496). 

621. Jurisprudentia Leodiensis per P. J. Defraisne, 
advocatum Leodiensem. 

Répertoire de jurisprudence, par ordre alphabétique, sur 
les matières de droit ecclésiastique, civil et criminel du 
pays de Liège. 

Cod. Chart. Saec XVIII. fol. IV. vol. (492-495). 



- 314 — 

622. Recueil de mémoires relatifs à des questions de 
droit liégeois, par Adrien de Fleron. 

Ce volume qui contient un grand nombre de Mémoires 
très-intéressants sur le droit liégeois, par le célèbre juris- 
consulte et diplomate, Adrien de Fléron, a appartenu 
autrefois à Louis do Louvrex, chanoine de St-Denis, et 
ensuite à son père G. H. de Louvrex. Il a été acquis par la 
Bibliothèque, à la vente de M. Lavalleye. 

A la fin du volume, on trouve un certain nombre de 
remèdes Tamiliers. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 378 pp. (491). 

623. CoUectanea jurisprudentiae Leodiensis. 

Manuscrit autographe du célèbre jurisconsulte Mathieu 
Guilleaume de Louvrex, renfermant quelques documents 
relatifs au droit du pays. Le volume est divisé par ordre 
alphabétique et sous chaque mot sont consignées les obser- 
vations que M. Louvrex a eu occasion de faire dans sa 
longue pratique. Ce volume peut être compté parmi les 
documents les plus précieux que Ton possède sur l'ancien 
droit du pays de Liège. 

(Note extraite du catalogue Lavalleye.) 

Ce Ms. était probablement composé de deux volumes 
dont celui-ci, acheté à la vente Lavalleye, n'est que le 
premier. Il s'étend jusqu'à la lettre M. 

Cod. Chart. Sœc XVII. 4^ 400 pp. (490). 

624. Dictionarium materiarum juris per Dominum 
de Louvrex. 

Répertoire de droit, rédigé par liOuvrex. Ce répertoire 
était probablement très-volumineux, puisque les deux 



— 315 — 

seuls volumes qui nous restent, ne comprennent que les 
lettres E. F. G. H. et P. Q. R. S. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4^ 2 vol. (478-479). 

625. Repertoriumjuris. 

Table par ordre alphabétique des matières de jurispru- 
dence. Celte table se rapporte probablement à un ouvrage 
de droit, car les citations semblent se rapporter à un seul 
et même ouvrage. 

Bibliothèque de Donceel. 

Col. Chart. Sœc. XVIII. fol. (469). 

626. RecoUectio annotationum juridicarum, ordine 
alphâbetîco. 

Répertoire de droit, par ordre alphabétique, extrait des 
auteurs et des décisions célèbres, par un jurisconsulte du 
pays de Liège. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 2 vol. (467-468). 

627. Manière de procéder tant en actions réelles que 
personnelles. — L'art du notaire avec plusieurs 
formes d'actes. — Les paix faites en pays de 
Liège. — Les observances en matière de houil- 
lerie. 

Ce Ms. est de la main de l'avocat Gisbert Gerneau, de 
Tongres- 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4^ 456 pp. (393), 



— 316 — 

628. Statuts et coutumes à observer, pour très-honoré 

S" Monsieur Técheyin Beckman, fait l'an 1650, le 

8 janvier, le jour de son admission. 

Une table alphabétique des choses contenues dans ce 
Ms., se trouve en tête du volume. Il contient des records 
des échevins, des commentaires sur la coutume de Liège, 
quantité de paix, mandements, édits, ordonnances et privi- 
lèges, le testament d'Erard de Lamarck, la liste des Bourg- 
mestres de Liège, depuis 1417 jusqu'en 1630, etc. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 207 pp. (420). 

629. Recueil des édits, règlements, mandements, 
ordonnances, privilèges, lettres, paix, statuts, 
traitez, concordats et autres Chartres tant de la 
cité que du païs de Liège et comté de Looz, et tant 
en matière de police que de justice, par Albert- 
Joseph GossuART, J. C. et avocat de la cour èpis- 
copale de Liège. 

Recueil très-complet et d'une écriture très-lisible, écrit 
de 1718 à 1720. 

On lit la note suivante à la fin du second volume : Feu 
M, Albert-Joseph Go$$uart^ J. C. et avocat, est mort le 20 
juillet 1720, agez de trente-neuf ans. Cet homme a travaillé 
pendant douze ans, tant à V histoire du pays de Liège que dans 
les rapports de Fofficial clercs et aux échevins de la justice 
souveraine du pays de Liège, selon les manuscrits que fai en 
trois volumes in-folio et qui sont rapportés dans ces deux 
volumes, outre quatre autres volumes qui sont dans ma 
bibliothèque. ( Signé) : G. Burdo. 

Rue d*Âmay, à Liège, Tan 1780. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 2 vol. pp. 568 et 
418, outre les tables qui sont à la fin de chaque 
volume. (446-447). 



— Éii — 

630. Recueil dé facturtiS, avîè, rémonttaîices et pro- 
duits eu justice, eu diverses causés. 

Ce Ms. a appartenu à la famille Burdo et concerné des 
affaires jugées par le tribunal des Vingt-Deux et autres 
juridictions du pays de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. pp. 299. (448). 

634. Codex variarum reruttt et materiarum in quo 
multâ tuïn ad theoriam jtiris, tum ad praxîm et 
consuetudinem spectantia et foro nostro Leo- 
diensi accomodata continentur per me âldërtum 
JosEPHUM GossuART Ictum. et curiae Leodiensis 
advocatuni, passim selectus ex variis tam anti- 
quarum, quam recentiorum et modernorum 
aliquorum , jurisperitorum nostrorum scriptis, 
consiliîs, et commeiïtariis, ut et diversiis patriae 
hujus Leodiensis et vicinarum provinciarum 
constitutionibus, ordinationibus, ac rébus judi- 
catis. Opus in anno 1714 incœptum. 

Tel est le titre qui se trouve en tété du premier volume 
de ce recueil. Le quatrième volume se rapporte à Tannée 
171210, époque de la mort de l'avocat Gossuart. On a relié 
dans le même volume plusieurs pièces des années anté- 
rieures. Le cinquième a été rédigé par l'avocat Burdo, 
petit-fils de Gossuart. Ce cinquième volume porte le titre 
suivaiît : 

CoUectanea variorum juris textuuni et autho- 
rum, avec un recueil de records, sentences et 
résolutions concernant le pays de Liège ; traité 



— 318 — 

concernant la juridiction des seigneurs Vingt- 
Deux du pays de Liège et comté de Looz, servant 
de suite aux codes manuscrits des sieurs Albert- 
Joseph Gossuart J. G. et avocat, en quatre volu- 
mes in-folio; item à quatre autres volumes 
coUectanea juris, appartenant à moi, GoDEFRom 
Antoine Engledert Burdo. 

Ce recueil volumineux contient un grand nombre de 
mémoires et décisions relatives à l'ancien droit liégeois ; 
le cinquième volume contient en outre le récit des prin- 
cipaux événements de la révolution de Liège en 1789 et 
années suivantes. 

Cod. Chart. Sœc. XVIIl. fol. 5 vol. (448-452). 

632. Recueil de plusieurs statuts, règlements et 
mandements relatifs au pays de Liège, recueillis 
et annotés par Albert- Joseph Gossuart. 

Ce recueil se compose des pièces suivantes : 

Tome I. l"" Recueil des poincts marquez pour cous- 
tumes du pays de Liège par le sieur Pierre de Mean. 2* 
édit. Liège, Streel, 1667, in-4^ 

â'^ Règlement de la souveraine justice de Liège du 9 
novembre 1681, publié en justice et mis en garde de loix 
le M du même mois; renouveliée avec une adjouste le 4 
mars 1697, releu et publié de nouveau, avec la dateadjouste 
le IS du dit mois de mars. Liège, Streel, s. d. in-4*'. 

3^ Règlement du 16 février 1711, touchant le stil et 
manière de procéder devant les cours et justices séculières. 

Pièce Mste. mais copiée d'un imprimé, selon la note 
mise en tête de cette pièce. 

4"" Mandement et règlement de Fan 1686. 

B"" Récès fait à Spa le 16 août 1656 touchant les afforains. 



— 319 — 

6"" Mandement de feu le prince Ferdinand de Bavière» du 
4 février 1642, touchant la seureté des Creukeiners, exé- 
cuteurs, sergents et autres ministres de justice. 

V Mandement du prince Maximilien Henri de Bavière, 
du 11 février 1676, touchant les soldats, mendiants, vaga- 
bonds et fainéants étrangers. 

8* Patentes Josephi imperaloris de anno 1710 ratione 
Leodiensiset Lossensis jurisdictionis civilis, ac revisionis 
in causis non appellabilibus coram ofSciale Leodiensis 
agitatis. 

9° Formalitaies in revisionibus adversus sententias offl- 
cialis Leodiensis in causis saecularibus et prophanis. 

10® Patentes Josephi imperatoris de data 5 septembris 
1707. 

T. IL Table alphabétique des matières contenues dans 
le tome premier. 

T. IIL 11° Loix et statuts de Tan 1618 pour le pays de 
Liège et principauté de Stavelot, et comté de Loigne, par 
le prince Ferdinand de Bavière. 

i^ Statuts et règlement de Tan 168S de la dite prin- 
cipauté de Stavelot, comté de Loigne, faits d'autorité de 
S. A. Guiileaume Egon de Furstenberg, evesque et prince 
de Strasbourg, prince administrateur du dit Stavelot. 

13*» Nouveau règlement de Tan 1716, pour la princi- 
pauté de Stavelot et comté de Loigne, fait d'autorité de 
S. A. Jean Ernest, comte de Loewenstein, Rochefort,etc., 
évèque de Tournay, prince administrateur du dit Stavelot. 

14^* Règlement de Tan 1444, renouvelle Tan 1639, renou- 
velle encore en 1705, pour la maison des communs pauvres 
de St-Michel en Isle. 

IS"" Règlement de Tan 1705 pour le nettoiement de la 
cité de Liège. 

16® Autre règlement de 1717 pour le nettoiement de la 
cité de Liège. 



— 316 — 

IT"" Afldn^tie du 23 novembre 1064^ et règlement du 29 
du môme mois. 

IS"" Mandement ou règlement de Tan 1719, le 6 novembre, 
publié le 13 dito, touchant les Vingt-Deux, les causes cri- 
minelles ei les banqueroutiers. 

Tome IV. 1* Statuts et ordonnances touchant le stil et 
manière de procéder en l'administration de justice, édition 
cinquième. Liège, 1648, 4''. 

S'' Recueil des poinctz marquez pour coustumes du pays 
de Liège, par Pierre de Mean. Liège, 16S0, 4^^. 

Ces quatre volumes sont interfoliès de papier blanc et 
contiennent un grand nombre d'annotations de l'avocat 
Gossuart. Son petit-flls, l'avocat Burdo, qui vivait à l'époque 
de ta révolution, y a intercalé une quantité de notes rela- 
tives aux événements de ce temps. 

4 volumes 4^(453-456). 

633. Diplôme de docteur en droit canon et civil, 
délivré à Rome, le 17 novembre 1708, par le 
comte Frédéric de Sfortia à Jacques Philibert 
Dodémont de Liège. 

Ce diplôme est sur vélin, la première page est ornée 
d'un encadrement de fleurs et d'oiseaux. Document curieux 
d'où il résulte que les comtes de Sforce jouissaient héré- 
ditairement, en venu d'un bref du pape Paul III, du droit 
de délivrer des diplômes, ménffe en l'absence du candidat. 

Acheté à la vente Delrée. 

4 feuillets in4*^ sur vélin. (653). 



S>. — LETTRES. 



(Histoire littéraire. — l^lttérature ancienne 
et moderne. — Phliofiophle.} 



634. Catalogus scriptorum externorum qui in Biblio- 
theca majore coUegii Leodiensis habentur, anno 
1678. 

On lit au verso du l*"" feuillet de ce catalogue : Ad faciliO' 
rem oi^dinis servandi intelligentiam notandum. 1° SinguHs 
classibus hujus Bibliothecœprœfixajn esse litteram et numerum; 
numems (1, 2, 3, etc.,) de notât loculamentum, sive seriem 
libromm in classe dispositoriim ; littera ( A. B. G. etc. ,) indicat 
classem. 

2® Litteram illam classium dorso cujusqiie libri esse impo- 
sitam, eamqxiem inter binos numeivs mediam : numerus prior 
désignât quotum sit istius classis loculamentum ; numerus 
postcrioTy quotum, locum obtineat liber in eodem loculamento : 
V. g. liber sic notatus 3. B. 6. significat librum illum in classe 
B esse iw tertio loculamento sextum, ibique et quœrendum et 
reponendum, 

3® Litteram illam, sive classi prœfixa sit sive libri dorso 
impressa, diversi esse coloris rubrividelicet velnigri : Si rubra 
est littera, indicat scriptorem SocMatis, si nigra scriplorem 
externum. 

Collège des Jésuites de Liège. 

Cod. Chart Sœc. XVII. fol. pp. 141. (92). 

635. Catalogus cognominum alphabetîcus Biblio- 
thecae majoris Societatis Jesu Leodii. 

Ce catalogue ne donne à la suite du nom de chaque 



- 322 — 

auteur, qu'une indication tr^'s-abrégée de l'ouvrage qui se 
trouvait à la Bibliothèqne. 

Les noms des villes, de Timprimeuret la date de l'édition, 
manquent partout. Les ouvrages anonymes se trouvent à la 
fin du volume, rangés également par ordre alphabétique. 

Couvent des Jésuites de Liège. 

Cod. Chart Saec. XVIII. fol. pp. 306. (90). 

636. Nomina Benefactorum Bibliothecae Collegii 
Societatis Jesu Leodii. 

Les noms des donateurs sont rangés par ordre alphabé- 
tique. L'indication des ouvrages donnés, se trouve à la 
suite de chaque nom. 

p. 116. Nomina eorum qui Bibliothecam suam inte- 
gram legarunt. 

p. 124. Nomina eorum qui censum aliquem annuum 
assignarunt bibliothecse. 

p. 128. Nomina eorum qui ornatu aliquo illustrarunt 
bibliothecam. 

Couvent des Jésuites de Liège. 

Cod. Chart. Saec XVll. fol. pp. 431. (93). 

637. Catalogus librorum commodatorum ex biblio- 
theca majori Societatis Jesu Leodiensis. 

Catalogue de prêt. Les livres ne paraissent avoir été 
prêtés qu'aux Pères Jésuites. Les noms des emprunteurs 
sont inscrits en tête de chaque page. A la suite de ce 
catalogue se tiouve le catalogue de placement de toute la 
bibliothèque, divisé par classes (probablement les armoires) 
et tablettes. 

Couvent des Jésuites de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVIIl. fol. pp. 144. (91). 



- 323 — 

638. Les œuvres curieux des scavants de la nation 
liégeoise qui ont passé à la postérité (par Abry). 

Ms. autographe de l'auteur. C'est d'après ce Ms. et 
d'après un autre appartenant à M. le comte d'Oultremont, 
que la Société des Bibliophiles liégeois a donné récemment 
une édition de cet ouvrage important. 

Acheté à la vente de M. Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4°. 260 pp. (372). 

639. Bibliotheca patriae Leodiensis sive séries viro- 
rum qui vita et scriptis ad nostra usque tempora 
in patria Leodiensi claruere, auctore Hyacinteo 
Vandermeer. 

Ce Ms. est une copie faite en 1869 sur l'original déposé 
à la bibliothèque de Bourgogne. La Société des Bibliophiles 
liégeois avait fait faire celte copie dans l'intention de 
pnblier cet ouvrage; mais après examen, elle a cru devoir 
y renoncer. 

Ms. sur papier. 194 pp. in-fol. (1004). 

640. Epitome ex optimis quibusve auctoribus col- 
lecta, continens modum legendi, pronunciandi 
inflectendi, construendi et quantitatem sylla- 
barum metiendi, nominuni et verborum, alio- 
rumque syncategorematum linguae hebraicœ per 
Heribertum Artop. Ab anno 1588. 

Grammaire hébraïque copiée probablement d'après un 
Ms. antérieur; la date de i.^88 n'étant évidemment pas 
celle du Ms. dont l'écriture est de la fin du 17** ou du com- 
mencement du 18** siècle. 



— 324 — 
Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVIIl. 4^ pp. 60. (485). 

641. Epitome ac summa univers» Iliados Homeri, 
PiNDARO Thebano, autore, per N. Trudonem 
Wittœmium descripto, anno 4699. 

Ce poème a été souvent imprimé à la suite des OEuvres 
d'Homère. V. Homeri Opéra, éd. Spondani. Aur. Allob. 
1606. fol. 

Abbaye de St.Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. 4. p. 79-101. (74). 

642. Menandri comici, fragmentorum critica col- 
lectio, cum commentario pleno ad quodvis frag- 
mentum a Friderico Jacobsio. 

Ce travail remarquable du célèbre Jacobs était destiné à 
une nouvelle édition de Menander que ce savant préparait. 
Il est malheureusement demeuré incomplet. La biblio- 
thèque de Liège a acquis ce Ms. en mai 1849 à la vente 
même de Jacobs. 

Cod. Chart. Saec. XIX. in-8^ trib. vol. (441-443). 

643. Plutarchus Chaeronensis, de liberis educandis, 
libellus plane aureus Guarino Veronensi inter- 
prète, ex impresso Moguntiae libello descriptus 
per P. Trudonem Wittaemium Cortenacensem ; 
anno 1599. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. S«c. XVI. 4^ 60 pp. (325). 



— 328 — 

644. Aristotelis EthicorumNicomacheorumlibri X. 

Traduction latine de cet ouvrage d*Aristote. Le nom du 
traducteur nous est inconnu. A la suite de cet ouvrage, on 
trouve dans le même volume : 

1° Quaestiones super libres I-VI Ethicorum. 

2^ Une autre série de questions sur le même livre 

d'Aristote. 
3» Quaesliones super libros raetaphysicorum. I-VI. 

4*» Philosophie flores. 

Ou lit à la page 82 : Explicit liber Ethicorum Aristotelis 
finiim per manus JohannisBuss, Leodiemis diocesis anno 
Dni, 1428. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. p. 1-255 (339). 

645. Leonardi Aretini in libros morales Aristotelis 
Isagogicum. 

(3e commentaire a été fréquemment imprimé. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XV. 4^ p. 29 v« 40. (54). 

646. JoH. BuRiDANi; quaestiones super decem libros 
Ethicorum Aristotelis. 

Ce commentaire a été imprimé dans les différentes 
éditions des OEuvres de Buridan, et séparément à Oxford 
en 1637, in-4«. 

Notre Ms. est incomplet de plusieurs pages à la fin du 
volume. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. et passim membr. Seec. XVI. fol. 
bin. column. pp. 318. (116). 



— 326 — 

647. JoHANNis BuaiDÂNi opéra varia. 

Ce volume contient les ouvrages suivants de Buridan. 

Quaestiones super libres physicorura Aristotelis. 

Quaes^iones super librum de anima. Tractatus circa 
sclentiam consequentiarum. Composita verborum cum 
glos?a. Verba deponentalia. 

Tous ces ouvrages ont été souvent imprimés. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. et Membr. Saec. XVI. fol. binis 
coliim. pp. 274. (114). 

648. Quaestio Mgri Johannis Buridani super librum 
Porphyrii. 

Ejusdem quaestiones super diversos libros 
Aristotelis. 

Ces divers traités de Buridan se trouvent dans ses OEu- 
vres publiées à Paris en 1516 et en 1518. 
Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. et Memb. Saec. XV. fol. p. 122 ad 
finem. (44). 

649. Alberti de Saxonia, episcopi Halberstadiensis, 
expositiones libri Ethicorum. 

Ejusdem, expositiones libri œconomicorum. 

L'auteur de ces commentaires sur quelques œuvres 
d'Aristote se nommail Albert de Bickmersdorf. Après avoir 
fait ses éludes à Paris, il fut nommé évêque de Halber- 
stâdt on 1365. 

On lit en léle de notre Ms. : Inclinant expositiones libri 
Ethicorum compilate Parisiis scripte Pragœ anno 1384. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XIV. fol. bin, column. pp. 
1-74. (240). 



— 327 — 

650. Commentarius in octo libros Aristotelis authore 
Jeremia Back sacrae theologiae licentiato et pro- 
fessore, scripsit Franciscus Museur, Aubechiensis, 
1617. 

Cahier de leçons. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4^ pp. 231. (S9). 

651 . Albertus Magnus, super octo libros physicorum 
Aristotelis. 

Cet ouvrage qui a été souvent publié séparément se 
trouve dans le tome i des OEuvres complètes d*Albert-ie* 
Grand. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. et Membr. Sa3c. XIV. fol. binis 
column. pp. 226.(97). 

652. GuALTERi BuRLEY, expositiones super octo libros 
politicorum. 

Ejusdem expositiones brèves super libris decem 
Ethicorum. 

Ces deux ouvrages de Walter Buriey ont été fréquemment 
imprimés, on en compte six éditions dans le IS*" siècle. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XIV. fol. bin. column. p. 
75-192. (240). 

653. S. Thom^e de Aquino sententiae super très libros 
de anima Aristotelis. 

Ce traité se trouve dans le lome 3 des OEuvres de 



— 338 — 

S. Thomas. Il eu existe également plusieurs éditions 
séparées. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr Saec. XV. fol. bin. column. pp. 

40. (161). 

654. Commentarii in diverses librosAristotelis. 

Les livres d'Arisloie dont ce volume contient les com- 
mentaires, sonl : de prœdicamentis, Perihermenias vel de 
iiiterpretatione, de analyticis postevioribus, de topicis, de 
elenchis, de physicis, de anima, de generatione et corrup- 
ixone, de cœlo et mundo, de meteorologicis, de mineralibus. 

On lit sur le premier feuillet : Liber conventus Huyensis 
ordinis fratrum sanctœ Crucis, scnptus per R. Patrem 
Antonium Fresenium gêner aUm, 

Le volume a été écrit pendant les années 1S43 à 1556 
comme l'indiquent différentes souscriptions. 

Cod. Charl. Sœc. XVI. fol. pp. 423. (213). 

655. Pub. Ovidii Nasonis, Sulmonensis, Heroidum 
epistolarum liber, ex postrema Jac. Mycilli reco- 
guitione. Ex impresso libro Coloniae per Petrum 
Horsl, descripsit F. Trudo Wittœmius Cortena- 
censis aiino 1598. 

Abbaye deSt-Trond. 

Cod. Clmrt.Saec. XVI. 4^ p. I02ad tiiiem.(74). 

656. M. T. Ciceronis, Rhetorica. Ejusdern, episto- 
larum lib. XII, XIII et XIV. Ejusdern, Oratio 
Pompeiaua ( pro Milone ). Oratio pro Ligario. 
Oratio pro Dejotaro. Oratio pro Marcello. 

Outre les ouvrages de Cicéron mentionnés ci-dessus, ce 



— 329 — 

Ms. contient quelques autres morceaux dont voici rénu- 
mération : 
Pag. 95. Inc. Lucifer pniiceps tenebrarum, tiistitia profundi 
regem Acherontis imperia,,. in fin : Caractère inrobore pre- 
missoi'um. 

Celte curieuse pièce contient une satire amère contre le 
clergé ; elle porte le cachet des réformateurs de Tépoque et 
|)cut être placée à côté de ce que Ulrich de Hutten a pro- 
duit de plus fort en ce genre. 

p. 128. V» Proposiiio facta St. Pape Pio, per magistrum 
Ëgidium Lnpostol, in jure cnnonico doctore, 29 mens, 
decembris anno 1548. 

p. 129. Francisci Barbari, Veneti, de re uxoria libri duo. 

Cet ouvrage a été publié à Amsterdam en 1639, en un 
vol. in-12. 

p. 143. DicTYs Cretexsis de bello Trojano, liber sextus. 

p. 146. V** Ténor rotuli ex monasterio Sti. Berlini missi 
anno 1506. 

Le couveut de St-Bertin dont il s*agit ici, se trouvait à 
St-Omer, dans le diocèse de Tournay. 

La pièce ci-dossus est adressée à Antoine de Bergh qui 
était en même temps abbé de St-Bertin et Je St-Trond. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saîc. XVI. fol. pp 146. (68). 
6o7. LucANi Pharsalia. 

Ce Ms. contient le poème de Lucain tout entier. 
Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XIII. 4^ 105 pp. (363). 
658. LucANi Pharsalia. 

La fin du 10* livre manque; le dernier vers de notre Ms. 
est le 397* du 10« livre : invenies aude, etc. 



- 330 - 

Monastère de St-Trond. 

Cod. Membr. Ssec. XIII. ¥. 104 pp. (362). 

659. Senecœ Tragoediae. X. 

Quelques-unes de ces tragédies sont accompagnées de 
notes marginales assez nombreuses. Les tragédies se 
suivent dans Tordre des éditions imprimées. Il se pourrait 
que notre Ms. ne soit qu'une copie de Tune des premières 
éditions imprimées. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. pp. 231. (337). 

660. Statu Thebaidos fragmentum. 

Ce fragment comprend les vers 197 mil. 284 du 10« livre 
de la Thebaïde; le feuillet qui les contient a servi de feuille 
de garde à un volume des lettres de St-Grégoire. 

In Membr. Saec. XI. fol. 2 pp. (386). 

661. EuTROPii Breviarium historiae romanae, cum 
continuatione Pauli Diaconi et Landulphi Sagacis 
usquead annum Christi 816. 

C'est l'œuvre complète d'Eutrope avec ses continuateurs. 
V. Migne. Patrol. lat. t. XGY, p. 739 et seqq. Notre Ms. 
est suivi d'un résumé, contenant la suite des Empereurs 
romains, avec l'indication du nombre d'années pendant 
lesquelles ils ont régné. Au feuillet 75 commence une autre 
histoire des empereurs romains, qui, cette fois, est con- 
tinuée jusqu'à l'an mo et est suivie de la nomenclature 
des papes jusqu'à la même époque. Entre les feuillets 82 
et 83, il y a une lacune, un feuillet a été coupé, les traces 
en sont visibles. 

Cod. Membr. Ssec. XII. 4^ pp. 87. (369). 



- 331 - 

662. Epistolœ SfiNECiC; ad Paulutn apostolum et Pauli 
ad Senecam. 

Remédia fortuitorum SENECiE ad Galionem, 
alias dialogus Senecae. 

Proverbia Senec.«, alias proverbia sapientum. 
Tractatus Senec^, de quatuor virtutibus cardi- 
nalibus. 

Ces ouvrages que Ton attribue à Sénèque se trouvent 
imprimés dans le tome 4 des OEuvres philosophiques de 
Sénèque,^ubliées par Lemaire, aux pages 441, 448 et 464. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. binis column. fol. Saec. XIV. p. 
l-4et 191-194.(240). 

663. Daretis Phrygii, vetustissimi scriptoris, de bello 
Troiano in quo ipse militavit, periocha sex 
librorum, quos ipse Dares carminé conscripsit, 
a Cornelio Nepote in latinum sermonem conversa, 
et ex irapresso Basileae anno 1558 libro verbo- 
tenus descripta per F. Trudonem Wittaemium 
Cortenacensem, religiosum ordinis D. Benedicti 
in abbatia S. Trudonis, diocesis Leodiensis, 
anno 1599. 

Comme on le voit, notre Ms. n'est qu'une copie d'un 
livre imprimé. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Ssec. XVI. 4^ 21 pp. (325). 

664. DiCTYS Cretensis, de bello Trojano libri sex. 

On lit à la lin : Finit opus Dictys Cretensis de bello Tro- 



— 332 — 

jano (iescriptas per P. Trudonein Wittœmium Cortenacetisem 
1601 
C'est une copie d'un livreimprimé. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4^ 91 pp. (325). 

665. IsiDOKi HisPALENSis episcopi, originum sive 
Etyaiologiarum libriXX. 

Il est plus que probable que ce Ms. n'est qu'une copie 
d'une édition imprimée, car il est certainement postérieur 
aux premières éditions de ce livre. Il est du reste bien 
complet. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Ssbc. XVI. fol. pp. 168. (202). 

666. IsiDORi HisPALENSis, Syiîoiiymorum libri luo. 

Cet ouvrage a été implimé plusieurs ibis séparément. 
(Antv. G. Leeuw, 1487, 4**), et se trouve dans les diffé- 
rentes éditions des OEuvres de St-Isidore. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Ssec. XIII. fol. p. 70 v^ 96. (45). 

667. Sedulii Carmen paschale. 

Le poème de Sedulius se trouve en entier dans notre 
Ms. Il y a quelques notes marginales. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Sœc. XV. 4^ p. 1-50. (262). 

668. Reinardus Vulpes, carmen epicum. 

C'est d'après ce Ms. que M. F. J. Mone a donné une 
édition de ce poème, publiée en 1832 à Stuttgart, chez 



— 333 - 

Cotta. Une description irës-détaillée de ce Ms. se trouve h 
la page 300 de l'édition précitée. 

Abbaye de Si-Trond. 

Cod. Memdr. Sasc. XIII. 8^ pp. 110. (160). 

669. Reinhardus vulpes, carmen epiciim. 

Cette copie, moins ancienne que la ijrécédenle, a éga- 
lement été utilisée par M. Mone, pour son édition de ce 
poème. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Saec. XIV. pet. p. 91. ff. (161). 

670. GuALTERi DE Castillione, Alexaiidreis. 

Le poème de Gautier de Chatillon a eu de nombreuses 
éditions. Notre Ms. est précieux tant par son ancienneté 
qui remonte à peu près au temps oU l'auteur vécut que par 
de nombreuses notes marginales. Malheureusement les 
derniers feuillets contenant la fin du 10'^ chant sont perdus. 

Cod. Membr. Saec. XIII. 4«. pp. 62. (364). 

671. Grisellis commedia , spéculum seu exemplar 
patientiae, tribus constans actibus scenicis, auc- 
tore M. Eligio Euchario, ludimagislro Gandensi. 

L'auteur de celte tragédie se nommait Eioy Houckaert, il 
était maître d*école à Gand. Il est auteur d*un grand nombre 
de po>mes latins assez estimés de son temps, dit M. Van- 
derhaeghen. Son ouvrage sur Griselidis doit avoir été 
imprimé a Gand vers 1516. Notre Ms. n'en est qu'une 
copie faite au couvent de St-Trond, par le P. Trudo 
Wittem en 1600. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4^ 49 pp. (325). 



— 334 — 

672. (Hermanni a Woestenraedt) Carmina latina. 

L'auteur de ces poèmes, né à Liège, était recteur ou 
prieur du Couvent des Croisiers. Le Ms. que nous pos- 
sédons est probablement écrit de ia main même de Tauteur^ 
Voici rindication complète des pièces contenues dans ce 
volume : 

l'' S. Joannis Damasceni historia de rébus gestis SS. 
Baarlam Eremitse et Josaphat régis Indorum, rudi car- 
mine conscripta. 

2<» Martirologiura Wandelberti Prumensis, cui additi 
sunt alii sancti ex Martirologio Usuardi per Molanum 
aucto et carminé reddito. 

S*" De mundi contemptu R. P. Thomœ Gempesii (sic), 
libri duo carminé redditi. 

C*est rim italien de J. G. mise en vers latins. Ce poème 
a été imprimé à Liège en 1623 en un vol. in-8. 

4"" Dialogus inter S. Crucis et societatis Jesu patres, 
Christophorum et Ignatium, de restauranda monasticae 
religionis disciplina. 

5<* Monachos maie vocari porcos Dei.i 

6*» Caiholicse ac romanae ecclesiae pontificum catalogus. 

V De horis canonicis rite persolvendis. 

8** Epitaphium V. P. Joannis a Bree prioris apud Cru- 
ci feros Leodii. 

9"" Canis Evangelicus. 

10** Erasraus monachus, monachos insectatus est. 

H**Adversus idolatriae stultitiam. 

12*» Encomium deiparae Virginis Mariae. 

13° Jésus Maria. 

U' Dulce nomen Jesu et Maria. 

lo*» De hereticorum idiomate. 

16° In Henricum octavum, regem Angliâe. 

17° De apostasia anglicana. 



-- 338 — 

IS^Honor Humilitalis. 

19* Encomium Virginitatis. 

âO*" Pauperlatis tituli. 

21'' Evangelicse obedientise prsestantia. 

ââ^' Prudens simplicitas. 

23*" Diaboli maiitia maxima. 

^¥ Ad reges et principes catholicos. 

25* De seternitate. 

26'* In gerardum Beeckman, Anagramma. 

27** De numéro vulnerura Christi. 

28" Nomina ecclesiarum et piorum locorum tam in 
suburbiis quam in ainpla civitate Leodiensi. 

Ce dernier poème contient une énumération complète ^e 
toutes les églises, monastères et autres établissements 
pieux de la ville de Liège au 17* siècle. Il a été écrit en 
1630. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 188. (244). 

673. iEGiDius A BocHOLTZ Poemata varia latina. 

Beau manuscrit probablement autographe, d'environ 
400 pages, du commencement dn 17® siècle. L'auteur était 
écolâtre de la cathédrale de Liège, et fils de Georges de 
Bochollz, seigneur d'Aldendorf et d'Elisabeth Marguerite 
Van Erp. Une grande partie des pièces contenues dans ce 
volume ont rapport à la principauté de Liège. Nous cite- 
rons : Descripiio Mosae, des épitres ou des odes adressées 
aux bourgmestres, au prince Ernest ei à une foule de per- 
sonnes du pays. Des poésies grecques el à la fin le martyre 
de St-Mengold, mystère en trois actes. Le tout est inédit, et 
l'auteur est inconnu aux biographes liégeois. 

Acheté à la vente de M. de Jonghe qui l'avait acquis à la 
vente de M. Lavalleye. 

Cod. Chart. Ssec. XVII. ¥. 400 pag. (575). 



— 336 — 

674. Pro coUectis finiendis. 

Tel est le titre d'une pièce de vers latins contenant des 
proverbes ou centons. Il y a à peu près 150 vers. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. p. 60. (263). 

675. Recueil de pièces de vers en langue latine et en 
langue anglaise. 

Ce recueil assez volumineux contient des élégies, des 
paraphrases, des déclamations, des fables, des odes, des 
pastorales, des éclogues et un drame. Le tout semble être 
l'œuvre d*unPère de la compagnie de Jésus. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4^ i03 pp. (414). 

676. Tragicomédie de St-Remy, composée par M. Jan 
de Fies, pasteur de St-Remy, à Huy, Tan 1631. 

Pour juger du mérite de celte œuvre, il suffira, je pense, 
d'en rapporter ici les quatre premiers vers : 

Soleil qui galoppant en ta viste carrière 
A Fun et l'autre monde envoyé la lumière, 
Grand œil de Tunivers, vois tu dessoubs les cieux 
Autre pays pressé de deuils si larmoyeux. 

Cod. Chart. Ssec, XVII. fol. pp. 22. (484). 

677. Daphnie, pastorale, avec musique. 

Cette pièce est dédiée à Thomas Joseph François Strick- 
land, évèque de Nnmur, abbé séculier de la collégiale de 
Notre-Dame et de St-Pierre de Préaux en Normandie. La 
dédicace était signée par Tau leur, mais son nom a été 
coupé au bas de la page. D'après cette dédicace, la pièce 



— S37 — 

fut représenté en présence de l'évéque sur le théâtre des 
pères Jésuites de Namur. Elle porte la date de 1728. 

Couvent des Jésuites de Liège. 

Cod. Chart. Sîbc. XVIIL 4^ 87 pp. (357). 

678. Recueil de quinze chansons relatives à la révo- 
lution du pays de Liège. 

Chansons de peu de valeur, la dernière est en v^allon. 
Bibliothèque de Oonceel. 

Feuilles détachées dans un carton. 18« siècle. 
4*. (458). 

679. Extraits choisis des lectures de J. J. Donckier 
pendant les années 1758, 1759, 1760, 1761 et 
1762. 

Ces extraits sont de nature très-diverse. Le volume est 
suivi d*une table indiquant le sujet de ces divers extraits. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4*. 520 pages. (573). 

680. Mélanges de poésie et de littérature recueillis 
par Joseph Closset de Liège. 

Ce Ms. renferme un grand nombre de pièces de vers et 
quelques morceaux en prose, copiés un peu au hasard vers 
la tin du dernier siècle. Parmi ces morceaux se trouvent 
quelques-uns de poètes liégeois. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Sœc. XVIIL A\ 332 pages. (576). 

681. Varia. 

Ce volume contient des pièces manuscrites et deux 



— 338 — 

ouvrages imprimés. Voici l'indication exacte du contenu 
de ce volume curieux : 

p. 1-6. Le 26 août 1676, le prince d*Orange lève le siège 
de Maestricht à l'approche du maréchal de Schomberg. 

Pièce en vers français. 

p. 7 et 8. Satyre ( en vers français) contre les diflérents 
ordres religieux de Liège. Cette pièce commence comme 
suit : 

Quand on at appris la naissance 

De cet aimable enfant Jésus 

Chacun y fut en diligence 

Et tous y furent bien reçus. 

L'abbé de Beaurepart 

Voicy donc venu en caresse, etc. 
p. 9. Chanson wallonne dont voici les premiers vers : 

Si gesteu è ko à marié 
Git freu my mes affairs 
Git d'visreu d*van desposé 
Ki geù mi necessair. 

p. 10-13. Remarque curieuse sur ce qui s'est passé 
entre les calvinistes et les catholiques à l'occasion de 
quelques portraits l'an 1630. 

A la suite de ces treize premiers feuillets, on a relié 
l'ouvrage suivant : 

Description ou analyse des eaux minérales ferrugineuses 
de la fontaine de St-Gilles, proche de la ville de Tongre, 
par J. F. Brbsmal. Liège, J. L. de Milst. 1701, 12^. 

Vient ensuite une très-longue pièce wallonne, intitulée : 
Les Aiwes de longue. Elle commence comme suit : 
Graçe a bon Diewe k'iente les marasses 
Tôt allant al chesse a begusses 
On vin d'retrové s'en pensé 
Ces bonne fontene de tint passé. 



— 889 — 

Cette pièoe cemplit IS feuillets et est suivie de l'eiiwap 
imprimé suivant : 

Apologie des eaux de Spa par HATmfio NfôsniL. Liège» 
J. P, de Milst, 1713, in-l»». 

Après cet ouvrage viennent 17 feuillets mMuscrîts, qui 
contiennent ce qui suit : 
p. 1-6. Pa skey di quarem et charnée 

Vos n'ô} maye et vos vikans. 

Parlé d'ine pu grande (fisplaihance, etc. 
p. 7-11. Ganticum jesuiticum» 

Opulentas civitales 

Ubi sunt commoditates 

Semper quœruni isii patres, etc. 
Cette pièce se compose de 47 couplets, 
p. 12-17. Réplique al Paskée des Aiwes de Tongue. 
Cette pièce en wallon commence comme suit : 

Di don binamé R'per Ernou 

As li dial Ki tribol a cou, etc. 

Acheté à la vente de Jonghe. (643). 
682. CoUectarii». 

Recueil de pièces de vers, d'extraits des Saints Pères, 
de chroniques, d'adages« réunis sans ordre, et transcrits 
probablement au Air et à mesure que le religieux qui en 
est le copiste, les a trouvés dans les auteurâ qu'il lisait. 
Au milieu du volume, à la suite du feuillet 28, on a relié 
Touvrage imprimé suivant : Martitri episcopi Hbellus^ qui 
formtUa honestœ vitœ inscribitur^ haetenus faho Seneca 
ttsscriptus^ ut ex prœfatione autoris liquet^ a mendis quitus 
scatebat repurgatus^ et nunc in lucem emissus. Novimagii^ in 
off. Pétri Elsenii, 1538, 1*». 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Ghart. Sœc. XVI. là?. ilS pp. (368). 



— 840 — 

683. Mîcellanées historiques et littéraires. 

Ce Ms. contient des extraits d'une quantité d'auteurs 
anciens et modernes, recueillis sans méthode et probable- 
ment comme la lecture de chaque jour en fournissait à Vécri- 

vain. 

Une table qui se trouve en tête du volume, donne Tindi- 
cotion des ouvrages dont le volume contient des extraits 
ou des ouvrages complets. 

Acheté à la vente Delrée. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 655 p. (646). 

684. Les petits desserts ou pièces propres à recréer 
les compagnies et à être exécutées par un seul 
acteur. 

Ce Ms. qui a appartenu autrefois à Ch. N. Simonon de 
Liège, contient vingt-deux petites pièces, dont l'auteur 
nous est resté inconnu. En voici les titres . 

!• La servante de prêtre. 2* Le souper de la St-Marlin. 
3* Les marchés de cabaret. 4^ Les amusements de l'en- 
fance. S*» La fête du village. 6*» Le cérémonial ridicule. 
7^ Le paysan travesti. 8** Le testament du baron de Tire- 
tout. 9*» L'école des begueles. 10** La querelle sans querelle. 
H* Le bail renouvelle. 12* Le parloir des nonnes. 13® Le 
voyageur paysan. 14** Le carnaval des capucins. 15® Les 
comphments de la place. 16*> L'antifuretière. 17*» Les mi- 
gnons de la fortune. 18" Les commères. 19*» La ménagère 
en mauvaise humeur. 20*» Les galanteries militaire^^. 21*» Le 
bureau de fabrique. 22*» Les philosophes du pignon. 

Outre ces 22 pièces, la table qui se trouve à la fin du 
volume en mentionne six autres qui ne se trouvent pas 
dans le volume. Ces pièces sont intitulées : Eloge de Pou- 
papipouface. 2*» Le irialogue à la grecque. S*» La philoso- 



— 341 — 

phomanie. i** Le chapitre général des gaeux. 5* Le sot 
berné. G"" Les quolibets du compère Gervais. 

Ces pièces semblent avoir été composées dans la seconde 
moitié du 18« siècle. 

Acheté à la vente de M. Bartholomé. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ pp. 450. (967). 

685. In den April den 22^«» dach. 
Worden die van Sintruyden bereden. 
Philips Monseur. 

Ces feuillets contiennent quelques pièces de vers en 
langue flamande, sur la prise de la ville de St-Trond, par 
les troupes du prince d*Oraiige, en 1568. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. S«c. XVI. 4^ pp 126-129. (278). 

686. Philosophia universalis ad mentem Scoti, dic- 
tata Leodii a R**^ Pâtre Joanne Antonio Blavier, 
Sacrae Theologiae Doctore, ordinis Fratrum Mino- 
rum Sancti Francisci Conventualium Provincial 
Leodiensis, scripta per Aegidium Limbourg. 

Le père Blavier était professeur de philosophie au cou- 
vent des Mineurs de Liège. Il ftit nommé sufTragant de 
Liège, le 30 janvier 1654 et mourut le 9 juillet 1699. Il est 
enterré dans le chœur de Téglise des Mineurs. 

Ce volume a été acheté dans une vente en 1732, par le 
frère Louis Lipsin du couvent des Mineurs de Dinant et 
donné par le mémo au Père provincial du même ordre, 
Servais Crahai, le 26 septembre 1733. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. 772. (105). 



- 84J — 

W7. thilosophisB cutstts completus. 

Ce Ms. contient un cours de philosophie complet, tel 
qu'on le donnait au Collège des Jésuites anglais à Liège. 
Il se divise comme suit: Dialectka^ philosophia rationalisa 
Physica seu philosophia naturalisa Metaphysica. tl à été ter- 
miné le 6 mars 1738. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4<>. pp. 302. (297). 

688. Abrégé de la Philosophie en tables, par Louis 
De Lesclàche, 1663. 

Cet ouvrage a été publié ; le texte a été gravé par Richer. 
Notre Ms. n*est probablement qu'une copie de Touvrage 
gravé» qui semble être, du reste» très-rare. On lit en tête 
du volume: Cet ouvrage escrit de la main de feu Monsieur 
Godefroy a esié acheté à la vente' de ses livres le 26 de 
juin 1692, par moi soussigné BuUart, et plus bas : Don de 
Madame Bullart au collège des Jésuites à Maubeuge, 1741. 

Cod. Chart. Saec. XVII. ¥. 36 pp. ( 71 ). 

689. Ânnotata Logices quse subauspiciis D. D. Lam- 
berti Vincent Graviensis. S. J., philosophiœ pro- 
fessons primarii necnon D. D. Roberti a Novilia 
Leodii S. P. L. phîloisophiae îtidem prof. Lovanii 
scripsît Joannes Petrus Schell, Leodius, anno 
1664. 

Ce volume a fait partie de la Bibliothèque de M. de 
Yiilenfagne. 

Cod. Chart, Saec. XVII. 4^ 356 pp. (438). 

690. Tractatus de Logica, dictataa J. Neville, scripta 
a J. Hughes, anno 1773. 



— 343 — 

Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL 8^ pp. S33. (434). 

691. Tractatus Logicessub Dno. Sebastiano Husting, 
pastore Sti. Michaelis et sacr» Theologiœ doctore 
auditus. 

On lit à la fin de ce traité : Hec dictata possidet Ltidmcus 
Carpentarius Verviensis hoc 23 jwiii 1617. Gomme on le 
voit, c'est un traité trës-étendu de philosophie comme on 
renseignait dans nos écoles au commencement du IT'' siècle. 
A la suite de ce traité se trouve un tractatus de spbaera, 
écrit de la même main que le précédent. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 183 pp. (329). 

692. Logica. 

Cours de logique, donné en 1740 au couvent des Jésuites 
anglais à Liège. 

Cod. Chart Ssec. XVIII. pp. 302. (399). 

693. Logicœ pars prima et secunda. 

Cours de logique donné en 174% au Collège des Jésuites 
anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ 159 pp. ( 400). 

694. Logicœ pars secunda. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 8\ 144 pp. (432). 

695. Logicae pars secunda et tertia. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ pp. 473. (401). 



— 344 — 

696. Logicœ pars secunda et tertia. 

On lit en tête du volume : Logica^ dictata a R. P. Car, 
NEVILLE, et scripta a Joanne Hughes a*4773. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ pp. 384. (404). 

697. LogicdB tractatus. 

Hs. incomplet au commencement et h la fin. 
Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. 8«. 2S1 pp. (402). 

698. Logicae tractatus quartus et quintus et Meta- 
physicae tractatus unicus. 

Tractatus IV de veritate. Tract. V de discursu; 
Metaphysicam tradidit a 1748. R. J. Eduardus 
Newton, philosophiae professor. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sa3C. XVIII. 8o. 324pp. (403). 

699. Dialectica, dictavit Rdus. admodum Pater H. 
Devillez s. J. in Collegio ejusdem societatis in 
insulà eloquentiœ professor; excepit Arnold 
GoDEFRiD Jos. DoNÇEEL, Lcodius, anno 1757. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII 4^ pag.554. (474). 

700. Alberti Magn! Metaphysicorum libri XIII. 

V. Alberti Magni opéra. Lugduni, i6ol, fol, t. Ilf. 
On lit à la fln : ... per manm Johannis Schellenberg^ 
1405. 



— s« — 

Couvent des Ciroisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. bîn. col. 
pp. 253. (212). 

701. Metaphysica. 

Cours de métaphysique donné en 1772 au Couvent des 
Jésuites à Liège. 

Cod. Chart. SaBc. XVIII. 8. pp. 595. (396). 

702. Metaphysica. 

C*est le même traité que le précédent, dicté également 
en 4772. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ 622 pp (307). 

703. Quaestiones ad nietaphysicam spectantes 

Le commencement manque. La solution des questions 
est trës-abrégée, probablement comme on les dictait dans 
les leçons des Jésuites. — Le Ms. porte la date du 16 
octobre 1765. 

Couvent des Jésuites anglais de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 8^ 111 p. (395). 

704. Metaphysica, tractatus 2 dus. 

Couvent des Jésuites anglais. 

Cod. Chart. Sajc. XVIII. 81 pp. (405). 

705. BoETH, de consolatione philosophiœ libri V cum 
commentariis. 

On lit à la fin du cinquième livre : Hic liber finitus anno 
Dni. 1381... compilatus a Mgro Reiiero^ nato de vUla SU. 



— S46 — 

Tiiidonis, Machglinie tune tetnpùiis Scholœ famosœ ffru- 
(tenter nohiliterque régente^ et per manus Michœlis suot^um 
discipulorum unius de Rechy nati figuratus et scriptus, 

Résulte-t-il de ce qui précède que ce Rein'erus est Tau- 
teur dea commentaires qui accompagnent te texte de 
Boëce î 

Cod. Chart. Saec. XIV. fol. 173 pp. (348). 

706. BoETius de con«olatione vitœ humanae. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. Sœc. XIV. p. fol. p. 1-49. (161). 

707. Franciscus Petrarcha de remediis utriusque 
fortunse, libri II. 

Ouvrage fréquemment imprimé, dès le 18^ siècle, notre 
Ms. est très-complet. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XV. fol. pp. 171. (85). 

708. Collectanea quœdam ex Hieronymi Cardani 
Mediolanensis de subtilitate libris. 

Ce Ms. provient de la Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 8^ 341 pp. et index. 
(466). 

709. Pétri Pauli Vergerii de ingeniis, moribus et 
liberalibus adolescentiœ studiis liber. 

Cet ouvrage a été imprimé sépai^ment à Bâle en -1841 
et à Leipsic en 1604 ; il se trouve également dans les 
OEuvres de Vergerius, publiées à Tubingue en 1563. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Saec. XV. 4^ p. 1-21. (54). 



— JJ4T - 

tlO. Dida quoruindam philosophoi^um. 

G*esi un recueil de préceptes tirés des ouvrages des 
philosophes de l'Antiquité, à commencer par Pythagore. 

Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Chart. Sœc. XV. fol. p. 240-242. (354). 

71 1 . Sententise septem sapîentum . 

Inc. quis dives ? qui nil cupit, etc. Excerpta de sen- 
tentiis SenecaB philosophi. • 

Ces extraits contiennent la 2* lettre de Senèque toute 
entière et des fragments des lettres 3, 4, S et 6. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Membr. Saec. XII. fol. p. 139. (230). 

712. R^ueil des philosophes ou la sagesse des mer- 
veilles du monde tirée de plusieurs auteurs par 
lesquels Ton peut voir que la pierre des philo- 
sophes est possible. Fait à Liège, le 15 avril 
1757. 

Les 95 premières pages de ce Ms. sont «n flamand, la 
fin du volume depuis la page 96 est en français. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4» pag. 166. (574). 

713. CoUectarium, sententias, apophthegmata, fabu- 
las ex variis auctoribus continens. 

L'auteur ou plutôt le compilateur de ce volumineux 
recueil m'est inconnu. C'est une espèce de Dictionnaire de 
morale, contenant par ordre alphabétique ce que les théo- 
logiens, les historiens, les poètes tant anciens que modernes 
ont écrit sur les différentes matières qui sont indiquées en 
tête de chaque article. 



— 8B0 — 

716. Annales mundi a creatîone usque ad nos prœci- 
pua complectentes, et cujusque nationis historiœ 
methodum brevissîmam adaperientes. CoUecti 
ex annotatis. Joannis Balduini Bassonis 

Une note qui se trouve entête de ce Ms., et qui est de la 
main du P. de Marne, si je ne me trompe» dit ce qui suit 
de cet ouvrage : 

a Ce mauvais ouvrage a esté fait par un Récoilet de 
Liège, qui en a laissé cent autres de même taille, sur diffé- 
rentes matières. Ils sont pour la plupart dans le collège des 
Jésuites de Liège. Il ne faut point être la dupe de ses 
étymologies; non plus que de l'érudition historique de ce 
bon père, qui, faute de critique, a passé toute sa vie à faire 
des riens. Il s'appeloit Basson : il nous (aux PP. Jésuites) 
laissa ses papiers, parce que les Récollets assez sages pour 
rendre à ces mauvaises paperasses la justice qu'elle méri- 
toient luy avoient fort assuré, que jamais ils ne soufM- 
raient qu'on les imprimât. Un de nos pères, aussi habile 
critique que luy, luy promit de les faire imprimer, il mourut 
heureusement sans avoir pu tenir parole. » 

Cet ouvrage est divisé en deux parties, dont la première 
contient les annales qui se terminent à l'année 168;;. Voici 
ce que l'auteur rapporte sous cette date : 

1685. Episcopus acprinceps Leodiensis constituit primo, 
atque iterato diplomate mandat, ut conventus omnes regu- 
larium reducaniur ad numerum alumnorum in fondatione 
cujusque praestitum. Quippe Mendicantium multitudo ex- 
cedebat, cum gravamine populi, et odio, despecluque ac 
detrimento evangelicsB istius conditionis. Possidentium 
autem paucitas, locum dabat latrociniis bona gubernan- 
tium, superbiae prs&latorum, vanitati aedificiorum et ulen- 
silium, luxuique monachorum, gui», oliositati, rerum 
curiositati etsuperfluitati, libertati, dissolutioni, evagationi, 
et saucti illius status multiplici sciuidfio^ etc. 



— »1 — 

Cette appréciation un peu sévère des mœurs du clergé 
régulier de cette époque, pourrait bien avoir influé sur la 
critique que fait le P. de Marne de cet ouvrage. 

La seconde partie de Touvrage comprend un Vocabulaire 
étymologique, intitulé : Vocabularium historieO'belgicufn 

Ce Vocabulaire est curieux, ne fut-ce même que pour 
montrer jusqu'où l'imagination des étymologistes peut 
s'égarer. 

Couvent des PP. Jésuites de Liège. 

Cod. Ghart. S»c. XVII. 8- pp. 657. ( 276 ). 

717. Vorlesungen ûber die allgemeine Weltgeschichte 
von Spittler. 

Leçons données par le prof. Spittler à Tuoiversité de 
Gottingue, pendant l'hiver en 1786-87. 

Ce Ms. a appartenu au prof. Wagemaan, décédé à 
Liège en 1826. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4^ pp. 271. (647). 

718. Vorlesungen ûber die Allgemeine Weltgeschichte 
von Spittler. 

Ces leçons ont été données i»endant l'hiver de 178T-88. 
Ce Ms. provient de la Bibliothèque de feu M. Wagemann. 

Cod. Chart. Saec. XVIII 4^ pp. 227. (65). 

719. Vorlesungen ûber neuere Geschichte von Heeren. 

Leçons données par le professeur Heeren pendant 
rhiverde 1798-99. 
Ms. autographe de feu le professeur Wagemann. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. pp. 196. (68). 



— 852 — 

720. B. Antonini Placentini Itinerarium sive relatio 
de locis sanctis. 

Cet ouvrage est imprimé dans les Acta Sanctorum, 
Maii, t. Il, p. X. 

Anioninus vécut du 10* au H'' siècle. 

Récriture est de la main de Jean Slockem, du Couvent 
des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVI. eflF. (243). 

721. Bernardi de Breydenbach^ Itinerarium in terram 
sanctam. 

On lit à la fin : Sanctarum Peregrinationum in montent 
Syan ad venei^andum Christi sepulcurum in Jetiisalem^ atque 
in montem Synai ad divam virginem et martyfum Katha- 
rinam optuculum hoc contetitium anno salutis nostrœ 1804 
Unit féliciter. 

G*est la copie d'un ouvrage déjà imprimé. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. bin. col. fol. pp. 147-286. (239). 

722. LuDOLFUS, rector parochialis ecclesi» in Such- 
tem, itinere terraî sanctsR. 

On lit à la fin : Explicit... scripttu per fratrem Goemnuin 
de Susteren clehcum ordinis fratmm sanctœ Crucis Hoyensis 
anno Dni. 14S8. 

Le voyage de Ludolf aété souvent imprimé à la suite du 
voyage de Mandeville, comme il se trouve également dans 
notre Ms. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Chart. et Membr. Saec. XV. fol. p. 56-87. 

(354). 



- 333 — 

723. JoH. DE Mandeville^ Itioerarius a terra Anglie 
in partes Hyerosolomitanas et in ulteriores trans- 
marinas, éditas primo in lingua gallicana a milite 
suo auctore, anno incarnationis Dni. 1355, in 
civitate Leodiensi, et paulo post in eadem civi- 
tate translatus in hanc formam latinam. 

On iit à la fin : Explicit ititierarius Domini Johannis de 
Mandeville, militis. Scriptiuf per manus Goesivini de Susteren 
navicii conventus Ste, Crucis Huyensis^ anno Dni. 1458. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Memb. et Chart. Saec. XV. fol. pp. 13-55. 

(354). 

724. Chronica Mariâni. 

Marianus a été successivement moine au couvent de 
St-Martin à Cologne, ensuite à Fulde et enfin à St-Alban à 
Mayence. Il est mort en 1086. 

Cette chronique a été imprimée plusieurs fois, entre 
autres par Pislorius, dans les script, rer. germ. p. 358 et 
en dernier lieu par Pertz, dans le tome V, p. 1105-1155. 

On lit à la fin de notre Ms. : 

Scripta est hœc supradicta chronica per fratrem'Johantiem 
Stockem, ac finita est anno dominicœ incamatiottis 1530, 
ipso die beatœ Ceciliœ virginis. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. p. 1-58. (242). 

725. JosEPHi IscANi de bello Trojano libri sex. 

Le poème dlscanus que contient notre Ms. y est intitulé 
comme suit : Daretis Plirygii vetustissimi scrip torts, de bello 
trojano in quo ipse militavit, libri sex, a Comelio Nepote in 



— 884 — 

latinum sermonem anwersi etper S. Trudonem Wittasmium^ 
Cortenacensem descripti anno 1899. On ne fait nulle part 
mention du nom du véritable auteur de ce poème. Cepen- 
dant, à répoque où ce Ms. Tut écrit, il en existait déjà une 
édition donnée par Heniscb, en 1873, chez Perna, à Bâie. 
Nous pensons même que notre Ms. n*est qu*une copie de 
cette édition. 

Abbaye de Sl-Trond. 

Cod.Chart. Sœc. XVI. 4» p. 1-78 (74). 

726. GuiDONis DE COLUMNA, Historîa Trojana. 

L'auteur de cet ouvrage était de Messine en Sicile. En 
finissant il dit ravoir composé en 1287 à la recommanda- 
tion de Mathias de Porta, archevêque de Palerme. Il en 
existe plusieurs éditions, la première parut à Cologne en 
1477. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod.Chart. Sœc. XV. fol. 87 pp. (304). 

727. Flavii Josephi, libri septem de bellojudaico 

On lit à la fin : Belli judaici a Flavio Josepho luculenti$' 
$Une digesti liber septimua finit, anno Dni. 1499. 

Avant cette date, on avait déjà imprimé plusieurs fois cet 
ouvrage, il est donc probable que ce n'est que la copie 
d'un texte imprimé. 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. binis column. fol. 144. fol. (239). 

728. Prœlectiones vir. cl. Jos. Aug. Ernesti in 
P. Burmanni jun. Antiquitatum romanarum des- 
criptionem, habita) anno 1768. 

Cahier de leçons données par le prof. Ernesti à l'uni- 
versité de Coettingue. 



— 385 — 

Ce Ms. a appartenu au prof. Wagemann, décédé Ix Liège 
en 1836. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4^ pp. 175. (163). 

729. Qusedam ex indice Raymundï Marliâni in corn- 
mentaria Caii Julii Caesaris. 

Raymond de Marliano, géographe italien, né vers 1420, 
mort le 30 août liTS, à Louvain. Professeur à l'université 
de cette dernière ville en 1461, il obtint uncanonicatà 
Liège. 

Son ouvrage est intitulé : Veterum Galliœ locorum papu* 
lorum, urbium, inontium ac fluviorum alphabetica desmptio. 

C'est de cet ouvrage qu'est extraite la notice ci-dessus 
relative au pays de Liège. L'écriture est de la main de 
Jean Stockem, du couvent des Croisiers de Liège 

Couvent des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. p. 59. (242). 

730. Raymundï Marliâni commentaria in C. JuL Cae- 
sarem, veterum Galliœ locorum, populorum, 
urbium, montium ac fluviorum alphabetica des- 
criptio. 

On sait que Raymond de Marliano occupa un canonicat 
à Liège dans la seconde moitié du IS*" siècle ; il mourut à 
Louvain, Ie20aotitl475. Son ouvrage aeu un grand nombre 
d'éditions, même pendant le 15" siècle. Notre Ms. n'est 
probablement qu'une copie de l'une de ces éditions. 

Cod. Chart. Siec. XVI. fol. 18 pp. (301). 

731. GuiLiELMi Tripolitanï, De statu Saracenorum, de 
Mahometo pseudo-propheta eorum, et eorum 
legeet fide. 

Cet ouvrage est resté inédit, mais Duchesne en a publié 
un fragment dans le tome V, p. 432, des Historiœ Fran- 



corum scriplores. On lit à la fin : Scriptus per flratrem 
Uermannum de Bocholdia presbyterum anno 1458. 
Couvent des Groisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. SaBc. XV. fol. p. 
92-102. (354). 

732. Martini Poloni, Chronica. 

Celte chronique a eu de nombreuses éditions. On lit à 
la fin : Smptum anm (hii. 1458 per fratrem Hef^mannum 
de Bocholdia presbyterum convetitus Maruz paeis. 

Couvent des Croisiers de Huy. 

Cod. Membr. et Chart. Saec. XV. fol. 104-165. 

(354). 

733. Animorum in Europa et vicioa Asia^ motus de 
suecici belli motu in Polonia sub Carolo Gus- 
tavo, anno 1656. 

In eod. vol. : 

p. 33. Homo politicus et aulicus quoad propriam for- 
tunam. 

Ces deux ouvrages, dont le premier est en vers latins, 
semblent être du même auteur. 

Le premier est dédié à Charles Gustave. 

Bibliothèque de Donceel. 

Cod. Chart. Saec. XVII. 4^ pp. 115. (462). 

734. Genealogia regum Francorum et ducum Lotha- 
ringiœ. 

Cette généalogie se termine au règne de Jean \^, duc de 
Brabant. 

Elle a été publiée par M. Bormans, dans les bulletins de 
la Commission royale d*histoire, T. 10, 3« série. 

Codex Membr. Saec. XIII. 4^. binis col. p. 177 
ad an. (77). 



— S87 — 

735. HuGONis Floriâgensis liber qui modernôrum 
regum Francorum continet actus. 

Hugo Floriagbnsis. Historia nova Francorum. 

Ce Manuscrit contient la chronique complète de Hugues 
de Floreffe, intitulée : Chronica nova regum Francorum^ 
dédiée à Mathilde, reine d'Angleterre. On sait qu'il existe 
très-peu de manuscrits de celte chronique, et que tous ont 
des lacunes plus ou moins considérables. On a pris copie 
de ce Hs. pour l insérer dans la collection des Historiens 
de l'Allemagne publiée par Pertz. 

V. T. IX, p. 376 et suiv. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Memb. Sœc. XII. 4^ p. 90-104. (79). 

736. Abrégé chronologique de Thistoire de France 
recueilli par Pierre Charles Juste Goffin, prê- 
tre, docteur en théologie, licencié en droit, 
protonotaîre apostolique. 

Ce travail, d*un auteur liégeois, demeuré inconnu, 
semble fait avec beaucoup de soin, pour Tépoque où il fut 
composé. Il se termine à la mort de Marie-Thérèse, femme 
de Louis XIV, en septembre 1683. L'écriture est très- 
lisible. 

Acheté à la vente de M. de Jonghe, qui lui-même Tavait 
ncheté en 1845, à la vente de M. Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVII. A^ pp. 660. (579). 

737. Rerum anglicanarum scriptores. 

Ce Ms. contient quatre ouvrages difl'érenls : Le premier, 
sans indication du nom de Tauteur et sans titre, commence 
par les mots Rtitatmia a quodam consvle romano Bruto 



— 388 - 

dictum est. Il se termine par la phrase suivante : Cui rex 
Henricus ibi occurrit, impetravitque ab eo ut omnes consuetu- 
dines quas pater suas in Ànglia et in Noi*mannia kabue- 
rat , et maxime ut neminem aliquando legati offlcio in 
Ànglia fungi permitteret. Il s*agit ici du concile de Reims 
et il s'étend par conséquent jusqu'à l'an 1119. L'ouvrage 
diffère complètement de celui attribué ù Nennius, malgré 
la ressemblance de la première phrase avec le commence- 
ment du second chapitre de cet auleur. 

2**WilhelmusGemiticensis deducumNormaimorumgestis. 
Notre Ms. diffère en beaucoup de points de la publication 
de cet ouvrage faite par Gamden. Evidemment plusieurs 
chapitres ont été interpolés dans cette publication, la fin 
surtout manque complètement dans notre Ms. 

3® Res gesta Britonum, a Gilda sapiente composila. 

Ge Ms. est également différent de l'ouvrage de Gildas 
publié dans les Monumenta historica BritannisB en 1848. 

4*, Prophetia Ambrosu Meruni. 

V. Galfredi Monumenta historias Britannise, liv. VII. 

Notre Ms. est incomplet, la fin manque. 

Cod. Membr. Saec. XII. 4« p. 88 ad fin. (369). 
738. Vers adressés aux chevaliers de la Toison d'or. 

Voici l'intitulé des différentes pièces qui composent ce 
petit recueil : 

Prologue. 

Au herraull de la Thoison d'or 

Au greffier de la Thoison d'or. 

Au trésorier de la Thoison d'or. 

Au chancellier de la Thoison d'or. 

A la majesté impériale chièf de la Thoison d'or. 

A l'empereur chièf et aux chevaliers confrères de la 
Thoison d'or. 

Acheté à la vente de feu M. Hye-Schoutheer. 

Cod. Chart. Saec. XV. 4^ 7 pp. (172). 



— 389 — 

739. Bibliothèque historique des Pays-Bas conte- 
nant le catalogue de presque tous les ouvrages 
tant imprimés que manuscrits qui traitent de 
l'histoire; principalement des dix provinces 
catholiques, ou qui y ont du rapport tant pour 
rhistoire sacrée que profane, du Brabant, Flan- 
dre, Hainaut, Namur, Artois, Luxembourg, Guel- 
dre, Malines et Marquisat d'Anvers : auxquels on 
a ajouté Févéché et pays de Liège, avec quelques 
notes critiques, littéraires et historiques (par 

FOPPENS). 

Anecdotes curieuses et historiques touchant 
plusieurs livres rares servant d'instruction 
aux bibliothèques, faites par l'archidiacre Fop- 

PENS. 

Le premier de ces ouvrages a 168 pages, et le second 
en a 166. 

C'est une des iiombi*euses copies du travail trés-incom- 
plet de Foppens. Notre exemplaire a été acheté à la vente 
de Jonghe pour 29 fr. 70 c. y compris la surhausse. Il 
faisait partie de la bibliothèque Cobentzl à la vente de 
laquelle il a été payé 31 florins de Brabant. 

God. Chart. Sœc. XVIII. fol. (618). 

740. La description des dix-sept provinces des Pays- 
Bas, autrement dit la Germanie inférieure, ou 
Basse-Allemagne, ensemble le duché de Lothair 
et l'évêché et pays de Liège, comme enclavé dans 
les Pays-Bas, etc., contenant une description 



- 360 — 

exacte de toutes ses villes, bourgs et principaux 
villages, hit par le sieur A. B. Draeck, achevé 
l'an 1759. 

Ms. inédit. Les armoiries des provinces et des villes sont 
très-bien coloriées. 

Fol. 18« siècle. 244 pages et la table. (6). 

741. Histoire ecclésiastique des Pays-Bas y compris 
le Martyrologe Belgique, où Ton trouve la vie des 
saints et des saintes, des martyrs, évéques, con- 
fesseurs, anachorètes, vierges, veuves et autres 
vertueux et illustres personnages de Tun et de 
l'autre sexe sanctifiés dans l'église Belgique ( par 
le P. Berthollet). Tome second. 

Nous ne possédons que le second volume de ce Ms., 
écrit de la main même de Fauteur. Le premier volume se 
trouve à la Bibliothèque du séminaire de Liège. Il contient 
comme appendice les vies des saintes des Pays-Bas depuis 
le mois de juillet jusqu*à la fin de Tannée, ei est accom- 
pagné d'une table très-ample. Il a été terminé en 1788. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. pp. 87o. (175). 

742. Recueil héraldique des blasons de toutes les 
familles illustres tant d'Espaigne, Italie, AUe- 
maigne et des Pa^s-Bas, le tout mis en ordre sui- 
vant Falphabet. 

Ce volume donne l'indication des blasons d'environ 
0,000 familles nobles ; mais il n'embrasse qu'une partie de 
l'alphabet depuis A jusqu'à M. Il ne semble pas que l'au- 
teur ait continué son travail» car à la fin du volume se 



361 

trourent quelques notes, qui devaient servir évidemment 
à la rédaction du 2* vol. 

Acheté à la vente du comte de Hinnisdael. 

Cod. Chart. Sœc. XVIL fol. 232 ff. (673). 

743. Généalogies des familles de Le Regniaume ou 
Regnalme et des Cordes, 

La famille de le Regniaume était originaire du Cambré- 
sis. Le premier qui est mentionné dans notre Généalogie 
vivait au milieu du W siècle. Cette famille s*est alliée suc- 
cessivement aux principales familles nobles des Pays-Bas. 

Toutes ces alliances sont longuement déduites jusqu'à la 
fin du IT^* siècle. 

Cod. Chart. Saec. XVIL 4' pp. 239. (970 1. 

744* Mémoire sur Télal politique des Païs-Bas et la 
constitution tant externe qu'interne des pro- 
vinces (par le comte de Neny). 

Cet ouvrage a été publié en 1784 à Neufchatel en un 
volume 8"* sous le titre : Mémoires historiques et politi- 
ques des Pays-Bas autrichiens, avec une dédicace à Sa 
Majesté impériale Joseph II. 

Il en a paru une 3"" édition en 1785 en 2 vol S*" sous le 
titre de Mémoires historiques et |K)litiques sur les Pays- 
Bas autrichiens, et sur la constitution tant interne qu'ex- 
terne des provinces qui les composent. S'' édition, revue, 
corrigée d'après un manuscrit exact ; enrichie de notes qui 
indiquent les changements arrivés depuis la rédaction 
de ces mémoires, et augmentée de diverses pièces intéres- 
santes, Taisant suite aux matières qui y sont traitées. 

Cod. Chart. S»c. XVIII. fol. pp. 225. (998), 



- 368 ^ 

745. Mémoires historiques et politiques sur les Pays- 
Bas autrichiens, par le comte de Neny. 

Ou sait que ces mémoires ont circulé longtemps en 
nombreux exemplaires manuscrits, avant qu'on ne les ait 
imprimés. II en existe de nombreuses éditions. 

Acheté à la vente du comte de Renesse. 

Cod. Chart. Saec. XVIIl. fol. 664 pages. ( 690). 

746. Mémoires contenant des notions générales de 
tout ce qui concerne le gouvernement des Pays- 
Bas, formés en 1730 par M. le vicomte de Wy- 
NANTS, conseiller régent du conseil suprême des 
dits Pays-Bas à Vienne. 

Ces mémoires contiennent un exposé complet de la con- 
stitution et de l'administration des Pays-Bas autrichiens, 
L*auteur, dans une lettre adressée à son fils, et qui se 
trouve en télé du volume, déclare qu'il les a rédigés pour 
riustruction de ce dernier. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL fol. 353 pp. ( 62i ). 

747. Mémoire touchant le gouvernement (par le 
comte de Wynants). 

r/est le même ouvrage que le précédent. 
L'écriture est très-belle et lisible. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. fol. 261 foL (622). 



- 363 — 

748. Mémoire concernant des notions générales sur 
tout ce qui concerne le gouvernement des Pays- 
Pas, par Messire Goswin Arnould comte de Wy- 

NANTS. 

C'est encore le même ouvrage que les deux précédents. 
L'ancien professeur, ^M. Théodore deJonghe, y a ajouté 
une notice détaillée sur la vie de Wynants. Le Ms. n'étant 
pas complet, le copiste «'étant arrêlé à la page 19S, M. de 
Jonghe l'a achevé de sa main. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. p. 343. (623). 

749. Mémoire sur le gouvernement des Pays-Bas 
catholiques par le chef président Hovius, aug- 
menté de notes marginales, par le comte Wy- 
nants, conseiller régent du conseil suprême des 
Pays-Bas. 

Une note marginale du premier feuillet porte ce qui 
suit : 

« Il se voit par le contenu de ce mémoire qu'il n'a pasété 
» fait en 1662, mais plustost, et avant la paix des Piré- 
» nées, conclue avec la France en 1689 ; mais comme 
» cette pièce a été faite pour être envoyée en Espagne, il 
» se peut que cela a été exécuté en 1662. » 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 158 pp. (620). 

750. Analectes belgiques. — Recueil des documents 
relatifs à Fhistoire des Pays-Bas. 

Ce recueil contient les documents suivants : 

1« Traité de confédération et alliance d'entre l'empire et 



364 



les Pays d*en bas, passé en la diète d*Augsboug, le 26 juin 
1548, translaté du haut-allemand en françois. 

2^ Sentence de Jean, duc de Brabant, de l'an 1423, 8 
avril, sur les droits de chasse et fiefs de son cousin, le 
seigneur et les habitants de Wesemael. 

S"" Reddition de la ville de Venlo au duc de Bourgogne, 
en 1473. — Octrois de Philippe II h la dite ville de Venlo de 
profiter des licences et confirmation, 1587, 1593, 1598. 

4^ Sentence du grand conseil au procès des doyen et 
chapitre de la collégiale de Ste-Groix à Liège, seigneurs de 
Bertoigne du comté de Laroche, contre les habitants du 
dit Bertoigne, usagers d'un bois de 2 à 3 lieues en Ion* 
gueur et largeur. 17 jrnvier 1561. — Copie d'un diplôme 
de Tan 1005 du roi Henri III, confirmant la donation faite 
au chapitre de Ste-Croix par Tévêque Notger. 

5» Lettres patentes de relief d'appel de Robert de Flan- 
dres, contre la comtesse d*Ârtois, accordées par Charles, 
roi de France. 7 mai 1323. 

6« Lettres d'amortisation du grand .béguignage de ses 
maisons et héritages en la ville de Malines, mai 1595. 

7"* Mémoire des abus et désordres qui se commettent 
tant au préjudice de sa Majesté, que de ses bons vassaux 
et sujets, sur le fait des licences qui entrent et sortent 
tant en la ville de Bois-le-Duc que aucuns autres. 

8"^ Le traité de Bruxelles et reconciliation à Sa Ms^esté, 
du 10 mars 1585. 

9'' Paix publiée à Liège entre Ferdinand, archevêque de 
Cologne, prince évéque de Liège et les habitants, 4 
juillet 1640. 

Cette pièce est précédée d'une lettre d'envoi signée Ver- 
heyen, et datée de Bruxelles, 8 juillet 1640. Cette lettre, 
qui est un autographe, contient des détails fort curieux 
sur les menées de l'abbé Mouzon à Liège. 



- 365 - 

10* Traité de paix entre la France et la Hollande. Utrecht» 
H avril 1713. 

11"* Dissertation touchant la vente des offices avec un 
extrait des joyeuses entrées des ducs de Brabant. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Ood. Chart. div. Saec. fol. (625). 

751. Recueil traitant des affaires et finances des 
Pays-Bas autrichiens et qui en détaille les revenus 
et dépenses. 

On lit au bas du titre : La première partie traite des 
revenus qui appartiennent au très-auguste empereur 
Charles sixième comme souverain des Pays-Bas, sur le 
pied qu*ils sont perçus actuellement, et suggère les 
moyens pour les augmenter sans charger les peuples, ni 
altérer le commerce. La seconde partie traite des dépenses 
que l'on est obligé de faire pour le soutien des Pays-Bas, 
et propose des moyens de les diminuer, et de les employer 
avec plus d'utilité. 

La partie relative aux revenus contient 18 chapitres ; 
celle qui traite des dépenses en a 8; l'ouvrage est terminé 
par des balances générales. Ce volume contient encore 
d'autres documents, parmi lesquels : des mémoires sur les 
anciens comptes, sur la révocation que l'on devrait faire 
aux Pays-Bas, de toutes les franchises et exemptions de 
quelle nature elles pourraient être, sur le commerce et sur 
les services du baron de Sotelet ; ce qui ferait croire que 
le baron de Sotelet qui s'est beaucoup occupé de finances 
et de statistique, ne serait pas étranger à la rédaction de 
cet ouvrage. 

Ms. in-folio de 174 pages. ( 997 ) . 



- 366 — 

7S2. Chronique abrégée de la ville de Brusselle. 

Cette chronique commence au 21 février 647 et se ter- 
mine à l'année 17S6. Elle contient 188 pages in-folio, plus 
11 feuillets de table. Elle est suivie des pièces suivantes 
toutes écrites de la même main : 

1*» Joyeuses entrées ou privilèges des Brabançons avec 
des i^marques par Messire Jean Léon de Pape, chevalier 
seigneur de Glabeeck, etc. 

2* Lilterae Caroli V Caesaris Barcinonae die 18 octobris 
184*2 quibus nominantur quatuor legati a S. Caes. Majes- 
tate destinât! ad Conciiium Tridentinum recens a PauIoIII 
Pont, indictum, videlicet Nicolaus Perrenot de Granvelle, 
primus consiliarius status, JoannesFerdinandez Manrique, 
marchio de Aguilar, legatus Caasarius Romae, Antonius 
Perrenot, episcopus Atrebatensis et Didacus Mendoza. 

3<^ Oratio habita in concessu Patrum concilii Tridentini 
per Antonium Perrenot episcopum Atrebatensem, cum 
tamquam suse caes. Majestatis orator eo missus fuit anno 
1543, in qua singularem Cassaris sollicitudinem pro Con- 
cilio promovendo exponit. 

4*» Litterae Caroli V imp. ad Robertum de Croy, epis- 
copum Cameracensem, die 7 maji 15S0, quibus mandat, 
ut durante adhuc Goncilio Tridentino, observetur in Bel- 
gio célèbre decretura Augusiae Vjndelicorum editum, vulgo 
intérim ; eidemque episcopo committit curam reformandi 
mores in clero et populo. 

5° Litlerœ Margaret» Ducissae Parmensis ad Antonium 
Havet primam episcopum Namurcensem, quibus ei man- 

aiur ui indilate se conférât ad Conciiium Tridentinum, 
eique providetur de sumptibus necessariis, die 3 marlii 
1561. 

6<» Brève gratulatorium Pii IV ad episcopum Namur- 



-- 367 - 

censem de ejus ad Goacilium Tridentini adventu, die 6 
augusti 1863. 

l"" LittersB Philippi II Hispaniarum régis ad episcopum 
Namurcensem super ejus reditu iu Belgium post abso- 
lutum conciliumTridentinum, die 18 Tebruarii 1663. 

S"" Brève apostolicum Pii IV ad singulos Belgii epis- 
copos datum 17 octobris 1865, quo déclarai Sanctitas sua 
se mittere exemplar auihenticum Goncilii Tridentini cum 
exhortatione ad illius executionem. 

9"* Liiterae ûircuiares Margaretae ducissse Parmensis ad 
episcopos Belgii datîe 8 junii 1864, quibus requirit eorum 
judicium super modo exequendi décréta Goncilii Tri- 
dentini. 

10® Litterae iieratœ circulares Margaretae Parmensis ad 
episcopos Belgii dalaa 7 januarii 1868 pro executione con- 
cilii Tridentini, et punitione hasreticorum, addito mandato 
ad concilia et magistratus ui episcopos ea in re assistant, 
item addito extracto litterarum Philippi II Hispa. régis 
super iisdem negotiis. 

11* Lilterge Caroli V Cœsariis ad Garolum de^Croy, epis- 
copum Tornacensem, quibus niandatur ut interveniet 
coucilio Trideniino, 17 januarii 1581. 

12° liilterse Mar<:aretae, Ducissae Parmensis, guberna- 
tricis Belgii ad episcopum Tornacensem ut publicare faciat 
indulgentias plenarias pro pacc inter principes Ghristianos 
et pro continuatione concilii Tridentini 8 augusti 1882. 

Cod. Chart. Saec. XVIIl. fol (241). 

753. Griefs et considérations que font remarquer le 
clergé général et les trois chefs collèges, repré- 
sentants les Etats généraux de la province de 
Flandres sur le 17® article du Traité de Barrière 
et extension des limites, signé à Anvers» le IS de 
novembre 1715. 



l 



Gopfie faîte sur les pièces originales ^Mposées aux Archi- 
ves des Flandres. 

Cod. Chart. Sœc. XVIIL fol. (170). 

754. La paix de Bruges et du Franc entre l'archiduc 
Maximilien et ses sujets, signée le 27 février 
1484. 

Pièce originale sur parchemin. 

Provient de la vente de M. Hye-Schoutheer. 

In Memb. Sœc. XV. gd in-fol. (173). 

755. Mémoire historique sur les comtes de Hainaut 
de la première race, pour servir de réponse à la 
question proposée par l'académie imp. et roy. 
des sciences et belles-lettres de Bruxelles en 
1783. 

On lit en tête de la première page : Reçu le 13 août, 
renvoyé le 27 août. Jos. Ghesquière. 

Ce mémoire qui est de M. Ernst, a été probablement 
copié par une main étrangère, pour pouvoir concourir. 
Nous ignorons quelle a été la décision de Tacadémie sur 
ce mémoire. Un autre volume contient les matériaux 
écrits de la main de M. Ernst pour la rédaction de ce 
mémoire. 

In eod. vol. : 

Dissertation historique et critique sur la maison 
royale des comtes d'Ardennes. 

L*auteur de ce mémoire est également M. Ernst. Il 
était destiné, comme le précédent, pour un concours; mais 
on lit en tète qu*il n'est arrivé que six jours après la 
clôture du concours. 

Les matériaux de ce travail se trouvent également dans 
le volume précité (1003). 



— 369 — 

756. Abrégé de l'histoire du duché de Luxembourg 
et du comté de Chiny (par Bertholet). 

Cette histoire est divisée en 12 livres commençant en 
963 et s*aiTétant k Tannée 1744. 

Dans la préface» Tauteur déclare que son travail est 
Tabrégé de son premier ouvrage qui contient 8 volumes 
en grand quarto, format rival. 

Ms. autographe in-fol. de 635 pages. (999). 

757. Déduction de fait et de droit en faveur des col- 
lateurs ecclésiastiques du duché de Luxembourg, 
contre l'université et la faculté des arts à Louvain 
au sujet de la prétendue extension de leurs pri- 
vilèges de domination, divisée en deux parties, 
dont la première présente un précis de Forigine 
du droit de patronage ecclésiastique, pour servir 
de fondement au droit des dits coUateurs, et la 
seconde renferme les réponses aux prétendus 
arguments de la dite université et faculté contenus 
dans le dernier mémoire présenté en leur faveur. 
Bruxelles, 15 mars 1766. 

Le titre ci-dessus indique suffisamment le contenu de ce 
mémoire, présenté à S. M. l'Empereur. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL fol. (573). 

758. Les monuments anciens et modernes de la ville 
de Maestricht et de ses environs et de la ville de 
Tongres et de ses environs. 

Recueil de dessins coloriés au lavis. Le premier volume 
contient les antiquités et les monuments de la ville de 






— 870 — 

Haestricht, ie second contient les monuments des environs 
de Maestricht et de Tongres. Le premier contient 167 
planches et le second en contient 138 (981-982). 

759. Historia turbarum et dissentionum quae fiierunt 
in provincia Limburgensi ab a** 1703 quo eadem 
provincia in postestatem Caroli III régis Hispa- 
niarum redacta a ducatu Brabantiae, Philippo V 
Andegavensiumduci parente separataest, quoque 
fuit erectum tribunal provisionale ad decidendas 
ultimo judicio Limburgensium lites usque ad 
annum 1717 quo eadem provincia fuit reunita 
BrabantisB et deinceps usque ad annum 1727. 
Conscripta per R^""» D»»"" abbatem Rodensem (Ni- 
colas Heyendael). 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 27. p. (642). 



■>— « ■ 



F, — HISTOIRE DE LIÈGE 



760. Catalogus quorumdam episcoporum Leodien- 
sium authore Johanne Placentio, Trudonensi. 

L*ouvrage de Jean Placentius dont notre Ms. contient 
un extrait, est intitulé : Catalogus omnium antistUum 
Tungarorum^ Trajectensium ^ ac Leodiensiumy et rerum^ 
domij beUique gestarum compendium, Antwerpîse 1529, 
in-12'. 

Notre Ms. contient l'histoire des Sl^", 52«, 53* et 54* 
évéques de Liège. V. l'ouvrage de Placentius aux pages 
80-103. 

L'écriture est de la main de Jean Stockem, du couvent 
des Groisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. p. 89-68.(242). 

761.ANSELMI, can. leod. gesta pontificum Trajec- 
tensium et Leodiensium^ a beato Theodardo, 
immédiate Sti. Remacli successore^ usque ad 
Wasonem, quinquagesimum secundum episco- 
pum Leodiensem. 

V. Ghapeauville, gesta Pontificum leodiensium. T. L 
Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. p. 16-35. (178). 

762. Harigeri, abbatis lobiensis, gesta Pontificum 
Tungrensium, Trajectensium et Leodensium, a 
beato Materno primo Leodensium episcopo, 
usque ad beatum Remaclum vigesimum sep- 
septimum. 



— 37Î — 

V. Ghapeauville, gesta poatificum leodiensium. T. L 
Couvent des Groisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. pag. i-15. (178). 

763. Le Miroir des nobles de Hesbaye, par Jacques 
DE Hemricourt. 

C'est probablement la copie la plus ancienne, si ce n'est 
le Hs. autographe, de cet ouvrage important. On sait que 
l'auteur mourut en 1403, et il résulte d'une inscription sur 
l'un des feuillets de garde, en tête du volume, qu'en 4439, 
notre Ms. appartenait à un nommé Horion. Voici du reste 
ce que l'on dit en tête du volume, et écrit de la même 
main que le reste du Ms. 

Chest ly noveaz traityés encomenchiés par manière de 
coronyckes par moy Jacque de Hemricourt manant en la 
dteit de Liège, fre Chlr. a pnt, délie ordene del hospitalier 
Saint-Joli, de Ihlrm lan délie nativiteit nre. Saingr Ih, 
Cluist mil trois cens et cinguante trois et par moy mesme 
continuels et finalement conclus par tresgrief paine labure 
et travailhe lan mil trois cent nonante et oivit le queilx trai- 
tiet je Voelh esire appeleit le miroir des nobles de Hes- 
baing. 

Je ne connais aucun Ms. qui ait cette inscription. Elle n'a 
pas non plus été reproduite par Salbray. 

Sur l'un des feuillets de garde se trouve une pièce de 
vers en cinq strophes de dix vers chacune. 

Voici la première strophe : 

Ballade par manière de confession. 

Je cognoy que Dieu m'a formeit 
Après sa très digne senblanche 
Je cognoy que Dieu mat doneit 
Vie ame sens et cognissanche 
Je cognoy qu'a juste ballanche 



— 373 — 

SeloHeq mes fais jugiés seray 
Je cognoy moult mais je ne say 
Cognoistre dou vient la follie 
Je cognoy que je moray 
Et se namende point ma vie. 

Le Miroir des nobles est terminé au y<> du feuillet 178. 
Au r® du fol. 176 commence la guerre d'Awans et de 
Waroux, du même auteur. Les deux ouvrages sont bien 
complets et tels que Salbray les a publiés. 

Acheté à la vente du comte de Hinnisdael. 

In-fol. sur pap. 15- siècle. 203 fi. 

764. Le Miroir des nobles de Hesbaye par Jacques 
DE Hemricourt. — Traité de la guerre d'Awans et 
de Waroux, par le même. — Traité touchant le 
pays de Liège par Del Rey. — Recollection d'au- 
cuns épitaphes. 

Ce manuscrit est écrit de deux mains différentes ; les 
90 premières pages sont d'une autre main que le reste du 
volume. On lit à Tinlérieur de la couverture : Ex libris 
Hennci Hovii^ M. D. escriptus ex auiographo^ anno 1643. 
Le Miroir des nobles et le iraité de la guerre d*Awans et 
de Waroux est en tout semblable au Ms. précédent, mais 
on y a inlercalé les armoiries de familles nobles, coloriées. 

Le traité de Del Rey n'est évidemment qu'une continua- 
tion de d*Hemncourt, qu'il cite du reste fréquemment. 
On y trouve également les armoiries coloriées des familles. 

A la suite de ce traité se trouvent une quantité d*épita- 
phes éparses dans les différentes églises de la ville de 
Liège. On y a reproduit les armoiries et les figures qui 
accompagnent ces épiiaphes. 

Acheté à la vente du comte de Hinnisdael. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 181 ff. (672). 



— 3T4 — 

765. Le Miroir des nobles de Hesbaye par Jacques de 
Hemricourt. 

Copie complète, mais le copiste a cru devoir moderniser 
le langage de Fauteur. 

A la page 332, commence la guerre d*Awans et de Wa- 
roux. Il n'y a pas de blasons dans ce Ms. 

Cod. Chart. Sœc. XVIL fol. pp. 391. (177). 

766. Le Miroir des nobles de Hesbaye par Jacques 
DE Hemricourt. 

Ce Ms., très-bien conservé, contient les armoiries colo- 
riées; il a été écrit en 1619, comme l'indique le Utre. Le 
style de Fauteur a été un peu modernisé. 

p. 103. Recueil en façon de blassons d*armes pour 
cognoistre et apprendre à blasonner armes, recueillie par 
le S' de Boncours de Hollande. 

p. 123. Sensuit un petit traictié des chevaliers. De leur 
origine, ordonnances et coustumes. 

p. 134-140. Copie d'un privilège donné par Fempereur 
Gharlemagne aux bourgeois de Liège. 

Cette pièce est suivie de quelques autres concernant des 
sujets historiques. 

p. 141. Traicté de la guerre entre les linages d'Awans 
et de Waroux. 

Cod. Chart. Saec.XVH. fol. 180 pp. (1043). 

767. Histoire de l'église et de la principauté de 
Liége^ parle P. Jean Bertholet, delà Compagnie 
de Jésus. 

Autographe de Tauteur. On lit au verso du premier feuil- 
let : Les reviseurs ont rejette ce livre à la révision^ tant ceux 
de la province Gallo-Belgique que de la Flandre-Belgique oU 
fauteur, autorisé par N. P. Général, s'était adressé. Signé : 
/• B. de Mame^ coUegii leodiensis me-reetor. 



— J78 -- 

Cet ouvrage comprend Thistoire de Liège, depuis sa 
fondation jusqu*à l'année 1743. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 777 pp. (M). 

768. Chronique du pays de Liège. 

Ce Ms. porte le titre suivant : 

Recueil des choses mémorables concernantes le royaume 
de Tongre, une partie de Tancien et du nouveau testament* 
quelques fragments de Thistoire romaine, le pays de 
Liège et ses environs, depuis son origine jusqu'au com- 
mencement de répiscopat de Ferdinand de Bavière, 61'' 
évéque de Liège, fait par Maître Jean (tOutre-Meuse jus- 
qu'à répiscopat commencé de Jean de Bavière, KO® évéque 
de Liège; le reste extrait des croniques de Jean de Pas, 
clerc des douze seigneurs du pays de Liège, par Jean de 
Stavelol, jusqu'à Tan 1626 commencé. 

C'est le travail de Jean d'Outremeuse et de Jean de 
Stavelot, abrégé et francisé, comme la plupart des chroni- 
ques liégeoises. 

Notre Hs. a appartenu à Lefort, roy d*armes, dont il 
porte la signature. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 254 fol. (183). 

I 

769. Histoire de Liège, tirée d'un vieux manuscrit 
(de Jeân d'Outremeuse). 

Copie incomplètement écrite vers le milieu du 16" siè- 
cle. Elle commence à la fondation de la cité et se termine 
à Tan 1004. C'est presqu*une copie littérale du texte de 
Jean d'Outremeuse. 

Une table rédigée dans le 18* siècle termine le volume. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. pp. 223. ( 176). 

770. Chronique du pays de Liège. 

Cette chronique est une copie de Jean d'Outremeuse, 



— 376 — 

Elle a appartiinu à Lefort, roi d'armes, dont elle porle la 
signature. Nous ne possédons que la première partie de 
celte chronique, depuis la fondation de Liège jusqu'à Tan 
1041. Elle a été écrite en 1601 par Paul de Herck, âgé de 
17 ans et demi, comme il est dit à la page S6 du volume. 
Les feuillets ont été mal assemblés par le relieur. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4'^ pp. 123. (186). 

771 . Chronique de Liège, s'arrêtant à Radulphe en 
Tannée 1171. 

Ms. in-fol. de 300 pages. 

Cette chronique est d'une rédaction moderne, son écri- 
ture est du milieu du IS"" siècle ( 992). 

772. Chronique du pays de Liège. 

Cette chronique, comme presque toutes les autres, com- 
mence par la destruction de Troyes. Le Ms. est incomplet 
à la fin, les derniers feuillets s'étendent jusqu'à l'an 1334. 

Les évèuemeDts des lâ« et 13"" siècles sont racontés avec 
beaucoup de détails. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 205 pp. (425). 

773. Chronique du pays de Liège. 

Cette chronique, dont les derniers feuillets manquent, 
s'étend dans son état actuel jusqu'à l'année 1442. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart Ssec. XVII. fol. (539). 

774. Chronique du pays de Liège. 

Copie d'un texte beaucoup plus ancien et s'étendant 
depuis l'origine fabuleuse de la cité jusqu'au règne de 
Louis de Bourbon en 145â. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 180 pp. (1036). 



- 377 — 

775. Histoire de Liège, commençant au règne de 
Jean de Bavière en 1390 et finissant en 1504, à la 
mort de Jean de Home.» 

ê 

Ms. sur papier, du 16® siècle. 361 pages in-4^. 
(1006). 

776. Chronique de Liège. 

Cette chronique se termine au règne d'Erard de La 
Marck, en 1531, et est suivie d*un grand nombre de pièces 
relatives à la mutinerie des Rivageois. Elle a été écrite en 
1611, comme il résulte d'une souscription au dernier 
feuillet. 

Acheté pour compte de la ville à la vente du comte de 
Hinnisdael. 

Cod. Cbart. Sœc. XVII. fol. 234 ÉF. (668). 

777. Bartholomé FiSEN. HistoriaeecclesiœLeodiensis. 

Ms. autographe de Fisen. Ce volume ne contient que les 
livres 13 et 14 de la 2' partie de Touvrage de Fisen. Dans 
notre Ms., ces trois livres n'en forment que deux, les 13" 
et 14^ Il contient du reste beaucoup de ratures et de cor- 
rections. 

Il comprend les années 1477-1S38. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4^ pp. 135. (187). 

778. Chronique du pays de Liège. 

Cette chronique commence Ix la naissance de J. C. et 
s'étend jusqu'à Tan 1569. Les événements de la première 
moitié du IG"* siècle sont surtout rapportés avec beaucoup 
de détails. L'auteur ou plutôt le compilateur, dans la pré- 
face, date sa copie de l'an 1897. 



- 378 -- 

Cod. Chart. Sœc. XVI. pet. in-fol. 102 pp. 

(425). 

779. Chronique du pays de Liège. 

Cette chronique commence à la fondation de Tongres 
par Tongris et Turnus, et elle se termine à Tan 1580, sous 
le règne d'Ernest de Bavière. 

Acheté à la vente de feu M. Davreux. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. fol. p. 162. (m ). 

780. Chronique de Liège. 

Commence à la destruction de Troie et finit en Tan 
1K80. Copie exécutée pendant le 18'' siècle. Les blasons 
desévéques sont coloriés. 

Acheté à la vente de M. de Jonghe, qui Tavait acheté à 
celle de M. Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 400 pages. (629). 

781. Chronique du pays de Liège. 

Celte chronique embrasse Thistoire du pays de Liège, 
depuis les temps les plus anciens jusqu'à la mort de 
Gérard de Groesbeck, en 1580. 

Collège des Jésuites de Huy. 

Cod. Chart. Saec. XVI. foL pp. 111. bin. col. 

(72). 

782. Chronique du pays de Liège. 

Ms. incomplet au commencement ; les 9 premiers feuil- 
lets, pages 1-18 manquent. La page 19 commence par la 
vie de St-Lambert. Il est encore incomplet à la fin ; les 
pages 306 et suivantes sont perdues. Un copiste du der* 



- 379 — 

nier siècle a cherché à y suppléer en copiant probablement 
un autre manuscrit; mais le premier fascicule manque 
également. Cette lacune semble cependant peu importante. 
Le Ms. est terminé par le règne d'Ernest de Bavière en 
1581. 

A la suite de la Chronique se trouvent les deux pièces 
suivantes : 

l"" Meurtre exécrable advenu en la ville de Dinant Tan 
1581. 

2® Leodinse provincise Principum res prœclare gest». 

Pièce de vers latins, très-étendue. 

k la fin se trouve la relation des funérailles du prince 
Velbruck en 1784. 

Ce Ms. a été acheté de M. le chanoine Henrotte, pour 
compte de la ville. 

Cod. Chart. Sœc. XVl. fol. ( 619). 

783. Chronique du pays de Liège. 

Ce Ms. commence à la fondation de Tongres, et finit en 
1589; c'est une chronologie des principaux faits de l'his- 
toire du pays de Liège. 

Cependant la narration de la mal St-Martin ofi're quel- 
ques détails nouveaux et curieux ainsi que celle de la 
Warde de Steppes. 

Acheté à la vente de Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. (541). 

784. Quelques remarques extraites hors du Cronicq 
de Monsieur Loncin, receveur des Béguines de 
St-Christophe et de celuy Libert. 

Cet extrait comprend Tbi^toire de Uége depuis sa ton* 
dation jusqu'à Tan 1B98, 



— 380 - 

Les événements y sont racontés d'une manière très- 
abrégée. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod Chart. Sœc. XVII. 4«. (538). 

785. Het Leven ende gesten der heyiiger Bisschop- 
pen van Tongeren ende Luyck, int corte hier 
bennen gescreeven 

Excopiatum per me Dionysium ab Hinnesdael 
anno 1599. 

Chronique abrégée, en langue flamande ; elle commence 
à Tan 48 après J. G. et s*étend jusqu'à Fan 1594. 

Acheté à la vente de M. le sénateur de Renesse. 

Cod. Chart Saec. XVI. 4^ 128 fol. (675). 

786. Chronique de Liège , depuis la fondation de 
Rome jusqu'au règne de Louis de Bourbon. 

Ce Ms., d'une écriture peu lisible, est un abrégé des 
grandes chroniques de Liège, il est un peu plus explicite 
sur les événements de la dernière moitié du IG"" siècle. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. 4\ (542). 

787. Chronique de Liège. 

Cette chronique, comme la précédente, commence par la 
fondation de Troie; mais elle est précédée d'un poem^ dans 
lequel l'auteur rend compte de la manière dont il a com- 
posé son livre. Il termine par ces mois : Priant à tou$ lec- 
teurs de prendre ceste œuvre de bonne part, et m'excuser sHU 
y trouvent choses mal couchées ; d^aultant que je Vai coUigé 
hors de chronique vieulz^ escripts de vieil et ancien langage 



~ 881 — 

liégeois. Elle se termine en l'an 1609 et est suivie d'une 
table alphabétique très-détaillée. 

Cod- Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 471. (181). 

788. Chronique du pays de Liège. 

Ce Ms. s'étend depuis la création jusqu'à la mort de 
l'empereur Rodolphe en 1612; mais une main postérieure 
a intercailé de nombreuses augmentations. En tête du 
volume se irouve un sonnet dont voici le premier verset. 

Tu peuXy ami lecteur, parmy touts ces traitez 
Loiigine trouver des magnanimes roys 
Des Eburons, des Ducs et des Evesques Tongrois 
Et les notables faits de leurs antiquttez. 

Au feuillet 114 se trouve une vue perspective de la ville 
de Liège, gravée sur cuivre. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 239. (418). 

789. Chronique du pays de Liège. 

Celte chronique commence comme les précédentes et 
se termine en Tan 1613. Elle est suivie d'une table alpha- 
bétique. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 490. (182). 

790. Cronicque des rois, ducs et évêsques de l'an- 
cien royaulme de Tongre, et évêsques de la noble 
cité et pays de Liège, recueillie et rédigée en 
cette forme par Henric Vanden Bergh^ liégeois, 
en 1619. 

Ce Ms. qui a appartenu autrefois au baron de Crassier, 
a été acheté pour la Bibliothèque de Liège, à la vente de 
l'un de ses descendants en 1851. 

Cod. Chart. Ssec. XVII. fol. 2 vol. (464-465). 



— 3»8 — 

?91. Chronique de Liège. 

Ce Ms. a été écrit à différentes époques et par plusieurs 
mains, il se termine à l'an 1639. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod, Chart. Sœc. XVIII. fol. 239 pp. ( 631). 

792. Summaire et brief recueille des choses mémo- 
rables depuis le premier institution du jadict* 
puissant et renommé royaulme, et fundation de 
la noble cité de Tongres, desquels la cité et 
pays de Liège ont prins source et origine adve- 
nus,aussi des fundations d'aulcunes villes^villages 
et églises, monastères et aultres pieux lieux^ en 
iceulx royaume, cité et païs faictes jusques à 
Fan 1623. A. Gaspar Delevaulx, 1640. 

Le titre ci-dessus indique suffisamment lé contenu de 
cette chronique. Elle est entièrement écrite de la main de 
Delevaux. 

Acheté à la vente de Rf . de Jonghe, qui Tavait acheté 
chez M. Layalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 5S0 p. (630). 

793. Chronique de Liège. 

Celte chronique, comme toutes les précédentes, com- 
mence rhistoire de Liège à la destruction de Troie. Les 
derniers événements qui y sont rapportés s'étendent jus- 
qu'à l'an 1631. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. 226. (180). 



I 



794. Chronique de Liège depuis la destruction de 
Troye jusqu'à Tan 1636. 

Excellente copie, contenant des détails très-intéressants 
sur les Chiroux et la mort de Lamelle. A la fin se trouve 
la relation de la mort de ce dernier. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec XVII. fol. (543). 

795. Chronique du pays de Liège. 

Cette chronique fort étendue commence en 699 et se ter- 
mine en 16S0. Le copiste et probablement l'auteur de la 
dernière partie se nomme dans des vers qui se trouvent 
en tête du premier volume; son nom est Martin Goppens. 

Acheté à M. Polain. 

In-fol. sur papier, 2 vol 17® siècle, 240 et 
352 fif. (658-659). 

796. Chronique de Liège commençant à St-Servais 
et s'arrétant à Tan 4650. 

Ms. in-folio de 532 pages. (994). 

797. Chronique de notre noble cité de Liège, avec 
son origine. CoUigè à grande diligence de plu- 
sieurs anciens manuscripts avec les armes des 
èvesques de Tongre et de Liège. 

Cette chronique s'arrête à Maximilien de Bavière en 
1651. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Ms. in-folio de 4408 pages. (990). 



— 384 — 

798. Chronique des gestes et &its mémorables des 
rois, princes et évoques de Tongres, Maestricht 
et de Liège. 

Cette chronique commence l'an 4023 après la destruction 
de Troie, et s*étend jusqu'à l'an 16S4 après J. G. 

En tête du volume, sur les 21 premières pages, se trou- 
vent des emblèmes coloriées avec des inscriptions tirées 
de différents auteurs. Le volume contient en outre les 
armoiries coloriées des villes du pays de Liège et celles 
des évéques. 

Acheté à la vente de feu M. le sénateur de Renesse. 

Cod. Chart. Ssec. XVII. fol. pp. 404. (676). 

799. Chronique du pays de Liège depuis sa fonda- 
tion du royaume de Tongres jusqu'à 4639. 

Cod. Chart. Ssec. XVII. fol. 362 pp. (4044). 

800. Chroniques du pays de Liège, commençants 
aux rois de Tongres. 

Cette chronique s'étend jusqu'à 1664. 
Acheté à la vente de feu M. Davreux. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. (692). 
804. Chronique de Liège. 

Voici le titre exact de cette chronique : 

Coronicque ou histoire de l'éveschez et pais de Liège 
d*oii est procédé, comment et par qui elle a esté fondée et 
édifiée, qui fut celuy qui Tonda premièrement la grande 
cité de Tongres ; sa ruine par les Huns, le siège épiscopal 
d'icelle transporté à Maestricht par S. Servais et de là à 



— 386 ~ 

Liège par St-Hubert, qui édifia et augmeota grandement 
la cité de Liège avec touts les évesques depuis St-Materne 
disciple <le St-Pierre apostre de Jésus-Christ jusqu'à Fer- 
dinand de Bavière à présent régnant et pour fondement je 
commencerai aux Troyens qui, après la destruction de 
Troye la grande par les Grecs furent espars par tout le 
monde universel. Anno Dni 1665, 16 Ibris. 

L'auteur n'a pu terminer son travail, comme il se le 
proposait dans le titre qui précède, il s'arrête au règne de 
Jean de Bavière. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 448 pp. (424). 

802. Chronique du pays de Liège, avec la fondation 
de toutes les chapelles oratoires, cloîtres, cou- 
vents, églises, hôpitaux, paroisses et secondaires, 
et Tannée qu'ils ont été érigés. 

Avec une table de tous les saints et saintes du 
pays de Liège et le lieu où ils reposent. 

Encore un abrégé de tous les remparts et forti- 
fications de la ville, nombre de tous les ponts et 
leurs noms et toutes les rues et ruelles de la ville. 

Joints tous les privilèges, statuts et franchises 
de la cité et pays de Liège, avec toutes les paix 
faites et accordées par les Empereurs et Rois. 

Avec une table de tous les maistres de la cité, 
premier esleu Tan 1253 jusques à cette année 1663 
et autres en suivans. 

Puis chroniques des évoques des villes de 
Tongres, Maestricht et Liège. 

Item encore des roys et ducs de Tongres avec 
la fondation. 



— 386 — 

Le titre ci-dessus qui se trouve en tète du Ms. en indique 
suffisamment le contenu. Il s'étend jusqu'à Tannée 16G8, 
mais la fin semble manquer. 

Acheté à la vente de Gerlache. 

Cod. Chart. Saec.XVII. fol. 400pp. (1014). 

803. Historiae Leodiensis enneas, seu libri novem in 
très partes distincti, Legiam veterem, novam, re- 
novatam per R. P. Jos. Erardum Foullon, soc. Jesu. 

Exemplar secundum exscriptum ex autographe per 
M. Gabrielem Jacobi , presbyterum Leodiensem, anno 
domini 1664, et 2a martii auni 1667 ab eodem donatum 
nobili el ClarissimodominoD. Ërasmo Foullon a Cameraco, 
D°** in Oley et Grandaxhe, principis consiliario, suprerai 
tribunalis scabino, et exconsuli Leodiensis. 

On lit sur le feuillet de garde en léie du volume, de la 
main de Fauteur : 

Hocce historiœ meœ Leodiensis exemplar, ab amico nostro 
M. Gabriele Jacobi Leodiensi vresbyiero exscriptum, ejus 
rogatu recognoscere cœpi aprilis 1665 die 13, recognitionem 
absolvi die 13 juuii aîiui ejusdem. 

Ipsius et amicorum aliorum sacrificiis ac precibus me corn- 
metido : simul ut nunquam hoc, aliave exemplaria, typogra- 
phis ullis ubivis terrarum dent edenda in publicum, saltem 
me superstite, sine superiorum societatis nostrœ assensu. 

Omnium servus in Christo 
Joannes Er ardus Fullonius, 

Et plus bas sur la même page : 

Historiœ ipsius scriptionem incœpi aprili anntlf>52, ad 
finem perduxi februari 1654, cum in D, Lamberto concio- 
nare : paucis hinc inde postmodum additis, quod hic, ad fir- 
mandam istius exemplaris fidem, subnoto 1 febr. 1667. 

J. E, F. 



— 387 — 

Acheté à la vente de feu M. le sénateur de Renesse. 
Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. 670. (674). 

804. JoAN. Erard. Foullon, Historiae Leodiensis En- 
neas, seu libri novem, in très partes distincti. 

Copie faite sur le Ms. de l'auteur par G. d'OuflFet. 

En tête du volume se trouve la copie d'une lettre de 
Foullon à d'Ouffel, contenant une autobiographie. Notre 
Ms. est du reste entièrement conforme à l'ouvrage imprimé 
plus tard. Cette copie a éié revue et corrigée de la main 
de l'auteur. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 465. (80). 

805. Histoire du pays de Liège (depuis 1538 jusqu'à 
1668 ). 

Cette chronique très-étendue fait évidemment partie 
d'un ouvrage beaucoup plus considérable dont nous ne 
possédons plus que ce volume. Il est écrit d'une main très- 
lisible et contient une relation très*détaillée de tous les 
événements arrivés dans le pays de Liège pendant l'époque 
précitée. L'auteur contemporain d'une grande partie des 
événements qu'il raconte, comme le prouvent beaucoup de 
passages de ces mémoires. 

Cod. Chart. Sœc XVII. fol. pp. 960. (174). 

806. Chronique' du pays de Liège, depuis la fonda- 
tion de la ville de Tongres. 

Cette chronique se termine à l'année 1672. 
Acheté à la vente de Gerlache. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 204 pp. (1012). 



— 388 — 

807. Chronique du diocèse et pays de Liège, ou 
Fabrègè de son histoire universelle, traduit du 
latin en français en 1670 par François Pizart. 

Ms. in-4^ de 360 pag. et une introduction de 
30 pages. 

Cette chronique s'arrête à Tan 1674. 

£lle contient au commencement un poëme anagramma- 
tique sur le nom de Liège par François Pizart, une épitre 
à la mémoire de feu honoré seigneur Jonathas Depardieu 
dit deQuareux, en son vivant maître de forges au pays de 
Siavelot, citain de Liège. Cette lettre est signée de Fran- 
çois Pizart, prestre et bénéficier indigne, à Liège, le 15 
janvier 1673. 

Page 15. De l'introduction cathalogue ou dénombrement 
des evesques, des églises de Liège et de Tongres. 

Gravures. Page 1. Armoirie de Liège par A. Natalis. 

Page. 3. Idem avec cette devise : Legia aquils tuta sub 
alis sanctse romanas ecclesiae filia. 

Page 5. Cne gravure symbolisant la religion. 

Feuillet 121. Le portrait du médecin Gilbert Limborch, 
gravé par Jean Waldor. 

Feuillet 168. Un plan de la ville de Maestricht gravé à 
Anvers en 1673, par Gaspar Bouttals. 

Feuillet 179. Un plan du château d'Argenteau, gravé à 
l'eau forte, par Gaspar Boutthals. 

Feuillet 137 Une feuille imprimée contenant les céré- 
monies gardées par le séréiiissime et révérendissime 
Maximilien Henry, évesque et prince de Liège, etc. aux 
premiers vespres et en la m3sse solennelle chantée en 
appareil de poniife en l'église calhèdrale de Saint-Lambert 
le jour de la Toussaint, 1651. 2 pages in-4'». (994). 

808. Histoire du pa>s de Liège depuis son origine 
jusqu'à l'an 4672. 



~ 389 - 

Ms. très-important pour les événements du 16* et 17« 
siècle. La mort de Lamelle y est racontée d'une manière 
très-circonstanciée. 

Acheté à M. Polain. 

In-folio sur papier, l?*' siècle, 225 pages. (656). 

809. Abrégé de Thistoire de Liège, distribuée par 
siècles et par années. 

Cette chronique, très-détaillée pour les événements du 
17^ siècle, s'arrête à Tannée 1673. Les derniers feuillets 
sont arrachés. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4^ (540). 

8 1 0. Chronique de Liège commençant à la destruc- 
tion de Troye la grande et s'arrétant au 12 août 
1677. 

Ms. in-fol. de 683 pages. 

Au feuillet 232, on trouve une chanson en 79 couplets à 
Toccasiou des troubles lors de Télection de La Ruelle. Elle 
commence ainsi : 

De la parte du noble empereur ^ 
Est venu quelque ambassadeur. 

Au Teuiliet 264. Chanson eu 14 couplets à Toccasion 
des Croates en 1636, commençant ainsi : 

// ne me fust été rebelk 
Mais fi4elle. 

Au feuillet 267, Tragédie funeste de Monsieur le bourg-* 
mestre La Ruelle, d'après un livre imprimé. 

Au feuillet 306. Chanson en 24 couplets sur Monsieur de 
La Ruelle. Elle commence ainsi : 



~ 390 — 

Peuple liégeois fidel. 
Pleuré d'un cœur dolent, 
La mort de la Ruelk. 

Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. 234 feuillets. (440). 

841. Chronique du pays de Liège. 

Cette chronique qui remonte à la fondation de la cité et 
se termine à Tannée 1677 est surtout importante pour les 
événements du 17^ siècle dont elle contient le récit cir- 
constancié. L*assassinai du bourgmestre Lnruelle et tout 
ce qui a rapport h cet événement tragique y est longuement 
raconté. La gravure ancienne représentant Laruelle sur 
son lit de mort est collée sur le feuillet 309 de notre Ms. 

Deux pièces imprimées sont reliées l\ la fin du volume. 
La première est le Tableau de la dévastation du pays de 
Liège. Liège, E. Kints (1746), fol. La seconde a pour 
titre ; Relation des cérémonies qui ont été observées à Vocca-- 
sion de la baretle et du chapeau que Sa Sainteté a envoués à 
sa sérénissime éminence M^' le duc Théodore de Bavière, 
évêqvs et prince de Liège, par Ji«' Lazare de Pallavicini. 
Liège, E. Kints, (1746), 4«. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 362. (479). 

842. Chronique de la noble cité et pays de Liège, 
commençant à la fondation de Tongre, colligé à 
grande diligence hors de plusieurs livres anciens 

et puis escrit par Bartholomé Defraïsne 

ran 4680. 

Ecriture très-lisible, sur papier, 340 feuillets, 
fol. (4005). 



— Z9i — 

813. Chronique de Liège. 

Cette chronique a été copiée par le nommé Henri Pouil- 
let, Tan 1685 et continuée par le même jusqu'en 1689. 

A la tin du volume se trouve la chronique du chevalier 
Bayard, écrite de la même main. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. pp. 300. (633). 

814. Chronique de Liège. 

Comme toutes les chroniques liégeoises, celle-ci remonte 
également à la destruction de Troye; mais elle se distin- 
gue par une foule de détails qui manquent aux chroniques 
ordinaires, surtout pour les deux derniers siècles. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Sœc. XVIL foL 227 feuillets. (634). 

815. Chronique des faits mémorables des princes, 
des rois et èvèques de Tongres, Maestricht et 
Liège. 

Ms. du IT** siècle, d'une bonne écriture. Cette chronique 
commence au règne de Bavo, roy de la haute Frigie et 
cousin du roy Priam, et finit à la prise de Woerden par 
Louis XIV en 1672. Elle est ornée des blasons des évéques. 

Acheté à la vente de M. de Jonghe. 

Cod. Chart Sœc. XVII. fol. (632). 

816. Chronique des faits mémorables des princes, 
rois, ducs et évoques de Tongres, Liège et Maes- 
tricht. 

Cette chronique s'étend jusqu'à vers l'an 1701, 



— S98 - 

Acheté à la vente de Gerlacbe. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. fol. pp. 400. (1043). 

817. Chronique des faits les plus mémorables des 
princes, roys, ducs et évêques de Tongre, Treict, 
Liège, écrits le 12 novembre 1702, par Remy 
Dupont d'Ensival. 

Copie d'un Ms. antérieur peu étendu ; les événements, 
même contemporains, sont rapportés d'une manière trës- 
abrégée. La chronique continue jusqu'au 1^' janvier 1707. 

Acheté à la vente Delrée. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4" pp. 272. (647). 

818. Chronique de Liège, s'arrétant à la mort de 
Georges Louis de Berghes en 1743. 

Ms. in-fol. de 875 pages. 

Les pages 1 à 8 contiennent la liste des églises canonia- 
les du pays de Liège, les collégiales, les abbayes, les 
prieurés, les religieux, les béguinages. 

pag. 11. Liste des premiers évêques de Liège avec leurs 
armoiries coloriées commençant à Sl-Materne et finissant 
à Georges Louis de Berghes. 

pag. 637. Armoiries coloriées des villes de Liège, Huy, 
Dinant, Tongres, St-Trond, Maestricht, Viseit, Fosse, 
Gouvin, Waremme, Thuin, Ginet, Bouillon, Looz,Maseick, 
Hasselt, Vysherck, Brée, Peer, Bilsen, Lamorae, Berin- 
gben, Stockem, Vervier. 

pag. 644. Ghronique des choses principales arrivées 
depuis la naissance de Jésus-Christ (années 1-1702). 

pag. 664. Dénombrement de la valeur des biens des 
abbayes, abbesses des chapitres, priorez, béguinages, hos- 



— 893 — 

piuilit62, pàstoriifs, avec les bénéfices fondez dans les 
dittes églises pastorales, le tout marqué par conseil du 
pays et diocèse de Liège sujettes aux taxes du clergé. 

pag. 807. Les noms des villages divisez en quartiers. 

pag. 826. Gathalogue des premiers bourguemaisires de 
Liège et de ceux qui ont esté élus après la bataille d*Othée 
Fan 1406, du temps de Jeau de Bavière, évesque de Liège ; 
et depuis les franchises rendues après la bataille du temps 
de Henry de Gueldre, quarantième evesque ' de Tan 1253 
à 1723). 

pag. 884. Table alphabétique contenante ce qui s*est 
passé de plus remarquable d*an en an. (993). 

8i9. Année liégeoise, ou journal historique, conte- 
nant à chaque jour de Tan les époques du pays 
de Liège, recueilli par Lambert Max. Gille Lamot, 
prêtre proton, bénéficier dans là cathédrale. 

Un volume in-4'* de 648 pages rédigé vers 1770, avec 
une table générale des matières. 

Ce manuscrit est extrait de Bouille, Chapeauville, Fisen, 
Foullon, Louvrex, Méan, Loyens, Méhirt, Chefneux, (Du- 
puis, histoire des Templiers). Délices des Pays-Bas, Gratry 
( Bergier, histoire des grands chemins ). ( Larrey, histoire 
de Louis XIV). Hemricourt, Bresmal, Bossuet, Manigard, 
Fulgentius. (Heys, histoire de l'empire), prompiuarium de 
Paris, histoire des conciles, histoire des papes, Baronius, 
tablettes ecclésiastiques, Breviarum romanuro, Bibliothè- 
que des Jansénistes, calendrier de la cathédrale, martyrs 
de la nation liégeoise, chronique de Barlandus, chronique 
des ducs deBrabant, martyrologe de la cathédrale, Anna* 
les Brabantiae, Hallebrande, Florimond de Raymond, 
Caesar Ripa, histoire d'Angleterre par le père Orléans, 
Miracus, chronique de Trithême, clef du cabinet, Mercure 



— 394 — 

historique, Gazette de Liège, chroniques de Liège (chro- 
nique de Jean dePrez, Ms. qui se trouvait chez M. le baron 
de Moreau, proche St-Paul), Jean de Slavelot, dont Tori- 
ginal se gardait à St-L.iuretit, les chroniques manuscrites 
ayant appartenu à MM. Lahaut et Dupont ( 1003). 

820. Remarques des choses arrivées dans le pays de 
Liège, commençant Tan 1740. 

Petite chronique qui s'étend de 1740 à 1746. 
Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. 4^ pp. 34. (1042). 

821. Chronique du diocèse et pays de Liège, ou 
abrégé de son histoire universelle tiré du latin 
composé par le R. P. J. C. Foullon, de la com- 
pagnie de Jésus, augmenté et continué par d'au- 
tres liégeois. 

Ce Ms. dont nous possédons cinq volumes, est incom- 
plet des tomes 3 et 4. Les tomes 1 et 2 comprennent le 
commencement de l'histoire de Liège jusqu'à l'an 1668 ; 
le tome y commence au mois de janvier 1704 et Unit en 
1716; le tome 6 comprend les années 1716 inclus 1730 
et le tome 7 et dernier s'étend depuis Tan 1730 
jusqu'en 1746. Le toroe l"'' contient 354 pages, le tome 2 
37:2, le tome 5,279, le tome 6,185 et le tome 7,321. 

Acheté h la vente de feu M. de Gerlache. 
ovoll. 4M 1007 à 1011). 

822. Chronique des faits et gestes mémorables des 
rois, princes et évoques de Tongres, Maestricht et 
Liège, depuis les tenjps les plus reculés jusqu'à 
l'année 179o. 



- 398 - 

Copie très-peu importante d'une chronique antérieure, 
probablement du 17® siècle, les évènemenis du 18« siècle 
qui se trouvent relatés à la fin du Ms. sont insignifianlset 
ne comportent que trois pages. Il y a une table à la fin 
du volume. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. pp. 219. (969) 

823. Mémoires pour servira l'histoire ecclésiastique 
du pays et du diocèse de Liège, par François 
Nicolas Jean-Baptiste Delvaulx, prieur du chapi- 
tre de St-Pierre, à Liéj^'e. 

Ce travail considérable, le plus considérable qui ait 
jamais été entrepris sur Thistoire de la principauté de 
Liég"", embrasse non seulement riiisloirc ecclésiastique et 

civile, mais encore Tliistoire littéraire et artistique du pays. 
L'auteur a puisé h toutes les sources connues à son époque 
et dont plusieurs nous sont devenues inaccessibles aujour- 
d'hui. Le tout se compose de vingt-un volumes in-folio, 
dont les six premiers forment le travail définitif de Del- 
vaulx ; dans les quinze suivants, Tauteur a réuni les docu- 
ments les plus divers, tant manuscrits qu'imprimés, rela- 
tifs à riiisîoire de Liège. 

Nous croyons utile de donner ici la table complète des 
six premiers volumes. (1015-1038). 

Tome 1". 

824. Carte de Math. Seutter des 17 provinces de 
Belgique ou de la Germanie inférieure. 

G. Rogg. delin. 

Carte. Leodium nobilissima Eburonum et 
totius inferioris Geraianiae celeberrima civitas. 
Page 1, Préface. 



— 396 — 

3. Extrait préliminaire tiré de la Gaule Belgi- 
gique selon les trois âges de l'histoire, l'ancien, 
le moyen et le moderne, par le père Charles 
Wastelain, jésuite, 1764. 

Pag. 1. Une note sur les mmnoies. 

Pag. 6. Première dissertation extraite des actes des saints, 
sur la vie de St-Materne, évêque de Cologne. 13 chapitres 
avec des extraits de Leibnitz, de Pistorius, des Bollandis- 
tes, des anciens martyrologes, des annales bénédictines, 
de Jean de Lannoyer. 

Pag. 73. i"" dissertation. La foy a été probablement an- 
noncée dans la Germanie 1'^ et 2« avant le 4« siècle. 

Pag. 98. Saint Materne, évêque de Cologne, apôlre des 
Tongrois. 

Pag. 108. Sain Servais, évêque des Tongrois, à Tongre. 

Pag. 127. L'accomplissement de la prédiction de Saint 
Servais ou la dévastation de Tongre. 

Pag. 131. L'état ancien et actuelle de l'église de Tongre. 

Pag. 132. Les prévôts de l'église colléglalle et archidia- 
conale de Tongre. — Les doiens de Tongre, 1131-1660. 

Extrait hors d'un ouvrage titré Defensio exemptionum 
ecclesiae Tungrensis : pour servir de suite à l'état ancien 
et actuelle de cette ancienne cathédrale. 

Nomenclature des prévôts de l'insigne église collegialle 
et archid. de Tongre (1131-1772). 

Pag. 133. S. Agricolaus, évêque des Tongrois à Maes- 
treeck. 
Pag. 137. S. Ursin, évêque des Tongrois à Maestreeck. 
» 139. S. Désignât, évêque de Tongre à Maestreeck. 
» 140. S. Suppucius, évêque desToiigrois à Maestreeck. 
» 141. S. QuiRiLLK, évêque des Tongrois à Maestreeck. 
» 141. S. EucHEH, évêque des Tongrois à Maestreeck. 



m - 

Pag. 142. S. Falgo, évêque des Trongrois à Maestreeck. 

» 146. S. AcHARius, id. id. id. 

» 147. S. DoMiTiBN, id. id. id. 

» 1S6. L*étât ancien et actuelle de Téglise de Hui. 
Description des dyptiques des trésors de S. Lambert. 

Pag. 157. Les prévôts de l*église collégiale de Hui 
1086-1736. — Description de l'église. Nomenclature des 
prévôts de Téglise collégialle et arch. de Hui pris partie 
hors des différents ouvrages, partie d*après la liste que 
m*en a envoie le R. Doien de Stempels, 1086-1775. 

Nomenclature d^sdoiens de TéglisecoU. et arch. de Hui, 
pris en partie hors des différents ouvrages et en partie 
d'après la liste des Stempels, comparé avec celle de Gos- 
suart , écolâtre de Hui , impossible de les accorder. 
1131-1770. 

Pag. 159. S. MoNULPHE, évêque des Tongrois à Maes- 
treeck. 

Pag. 164. Vie de Ste-Ermelinde, vierge. 

Pag. 165. S. Gondulphe, évêque des Tongrois à Maes- 
treeck. 

Pag. 167. S. Perpète, évêque des Tongrois à Maes- 
treeck. 

Pag. 168. L'état ancien et actuelle de l'église de Dinant. 
Les abbés de l'église collégialle de Dinant, 1134-1761. 
Les prévôts id. 1080-1648. 

Pag. 169. S. Ebregise, évêque des Tongrois à Maestreeck. 
Pr;î. 171. S. Jean l'agneau id. 

Pag. 173. S. Monon, patron de Nassogne. S. Agylfus et 
Ste-Adeldrude, son épouse, père et mère de S. Bavon, 
S. Wilboldus et Ste-Adèle, père et mère de St-Trond. 

Table des prévôts de l'église collégialle de S. Monon à 
Nassogne, 1268-177. 
Pag. 175. S. Amand, évêque des Tongrois à Maestreeck. 
Pag. 187. Lettre du pape Martin à St- Amand, l'an 649. 



— 398 — 

Pag. 191. St-Pepin, St-Itte ou Iduberge, son épouse, 
Ste-Gertrude et Sle-Begge, ses deux filles. 

Liste des abbesses de Nivelles jusqu'à Tan 1S61. 

Pag. 193. St-Bavon. 
» 194. St-Fredegand et la fondation de Moustiers- 
sur-Sambre. 

Pag. 195. Ste-Ragenulfe, vierge. 
» 196. Si-Lanrieliii, fondateur de Lobbes et d*Âlne. 
» 19cs. Liste ou catalogue des abbés des monastères 
de St-Pierre à Lobbes. 686-1728. 

P;ig. 201. St-Remacle, évêque des Tongrois à Maes- 
ireeck. 

Pag. 217. L*état actuel et ecclésiastique de l'abbaiede 
Siavtlot. 

Pag. 218. Liste des abbés, princes et impériaux de Sta- 
veloletdeMalmedi.... 1767. 

Pag. 221. St-Trond, fondateur de Tabbaie de ce nom, et 
^ apôire de la Hesbaye. 

Pag. 225. Etat ecclésiastique actuel de Tabbaie et de la 
ville de Si-Trond. 

Pag. 227. Catalogue des abbés de St-Trond. 727-1690. 

Pag. 229. Si-Hadelin, pairou et fondateur du monastère 
de Selle, 

Pag. 231. St-Bertuiii, patron et fondateur de Malone. 

Pag. 233. St-Landoalde, archipiéire avec ses compa- 
gnons St-Ajfiand, diacre; St-Adrieii, martyre; St-Julien, 
Ste-Vinciane et Ste-Aldolirude, fille de St-Bavon. 

Pag. 235. St-Follian, évêque et martyre et ses compa- 
gnons avec rétat ecclésiastique et actuel de Téglise de 
Fosse. 

Pag. 237. Catalogue des prévôts de Fosse, 1037-1067. 

Pag. 238. St-Amour. 

Pag. 239. St-Théodart, évêque des Tongrois à Maes- 
tricht. 



— 399 — 

Pag. 244. St. -Lambert, apôtre de la Taxandrie et de 
Maline, patron du diocèse de Liège, évêque des Tongrois 
à Maestricht, avec gravure. 

Pag. 326. Dissertations sur le temps de la mon de 
St-Lambert, sur lu cause de la mort de St- Lambert, objec- 
tions et réponses. 

Pag. 376. Les saints personnnges du diocèse dont la 
vie ou la date morlUciire appartient 5 i'âjîe de St-Lambert. 
Ste-Wilf«'ide, St-Symmetre; St-Babolin, 2« abbé de Sta- 
velot; la bienheureuse Agnès, 3® abbesse de Nivelle; 
Ste-Madeibert, vierge, abbesse de Maubeuge en Hainaul; 
Ste-Evermare et ses compagnons, martyrs; St-Sigolin, 
3*^ abbé de Stavelot; Ste-Landrade, vierge, fondadrice de 
Munsterbilsen. (Liste des abesses de iMunsterbilsen, cures 
et bénéfices à la collation de Tabbesse de Munsterbilsen); 
Pierre et Andolet, les bienheureux Adelart et Grimara, 
père et mère des saints Ilarlinde et Relinde^ St-Beregise, 
fondateur d'Anduine ou St-Hubert, St-Goduin, abbé de 
Stavelot, St'Hidulphe, duc de Lobbes et de Binche, 
Ste-Amalberge, veuve. 

Pag. 31*2. Extraits tirés hors de la description de la 
Gaule belgique par Waslelain, pour servir à connaître 
rétendue, la situation et les aggrandissenients de l'évéché 
de Liège au moyen-âge, avec une carte manuscrite de l'an- 
cien pays de Liège. 

Pag. 393. Gravure de St-Huberi. St-Hubert, apôtre des 
Ardennes, évêque des Tongrois à Maestricht, puis à Liège. 

Pa^'. 394 bis. Généalogie d'Eudes duc d'Aquitaine. 

Pag. 410. Naissance de la ville de Liège et translation 
du siège épiscopalde Maestricht à Liège. 

Pag. 437. Martyrologes, offices, reliques, lieux consa- 
crés sous le nom de St-Hubert dans les P. B., en Allema- 
gne, en France. 

Pag. 445. Les saints et les personnes illustres du temps 
de St-Hubert. 



- 400 - 

St-Ode, tante de St-flubert, fondatrice d*Ama, et 
Sl-Porapée, prêtre. 

Pag. 447. Etat actuel de Fëglise collégiale d*Âmay. 

Pag. 448. Catalogue des abbé3 et prévôts d*Amay, 
1430-1778. 

Inscription d*une grande tombe dans le cœur de la 
paroisse d'Amay et inscription de 1443. 

Tableau des très-illustres prévôts de la libre impériale 
église de St-Servais à Maestricht, 817-1772. 

Tableau des très-révérends seigneurs-doyens de Saint- 
S^rvais à Maestricht, 1000-1742. 

Tableau des très-illustres et généreux seigneurs abbés 
séculiers et prévôts de l'ancienne église collégiale de la 
bienheureuse Marie à Maestricht, 1096-17S9. 

Tableau des très-révérends seigneurs-doyens de Féglise 
dfC Notre-Dame à Maestricht, 122S-1750. 

Les prévôts et doyens de l'église St-Servais, l'église 
collégiale de Notre-Dame. 

Etat actuel ecclésiastique de la ville de Maestricht, 
réglise de St-Servais. 

Pag. 450. St-Ursmar, évoque, abbé de Lobbes. 
D 481. Âlpais, pénitente. 
» 45îî!. Ste-Ode, vierge. 

» 453. St-Floribert, évéque des Tongrois à Liège. 
» 476. Les saints et les personnes savantes du temps 
de Sl-Floribert. 

Ste-H:iriinde et Ste-Relinde, abbesses d'Eick. 

Si-Ermin, évéque, abbé de Lobbes. 

Les saints Wulgise, Âmoluin et Âbel ses coadjuteurs. 

St-Eucher, évéque d'Orléans et Robert, comte de 
Uesbaiu. 

St-Anglin, abbé de Stavelot. 

Florus, moine de St-Trond. 

Pag. 480. St-Fulcàire, évéque des Tongrois k Liège. 



— iOl — 

Pag. 499. Les âaiats 6t savants personnages du temps 
de Futoaire. 

St-Elmère, évéque. 

St-Gode^and, évéque. 

Carlomaa. 

St-Théodulphe, évéque, abbé de Lobbes. 

Nebelungus. 

Pag. SOI. St-Agilfride, évéque des Tongrois, à Liège. 

Pag. 816. Les saints et les savants de Tâge de Tévéque 
Âgiirrîde. 

St-Grégoire, évéque d'Utrecht. 

St-Âlberic, id. 

St-Âgilolphe, abbé de Staveiot et évéque de Cologne. 

St-Albric, abbé de Staveiot. 

Ste-Vastrade, mère de Si-Grégoire, évéque d'Utrecht. 

Ste-Rolende, vierge. 

Godeschale, diacre et chanoine de Liège. 

St-Rumold, patron de Maiine. 

Pag. 619. St-Gbrbald, évéque des Tongrois, à Liège. 

» 524. Ecoles capitulaires de Charlemagne, à Aix-la- 
Chapelle. 

Pag. 531. Lettre de Charlemagne à Ghaerbalde, évéque 
de Liège. 
Pag. 534. Lettre de Charlemagne à Gerbalde. 

» 535. Lettre de Gerbalde aux prêtres de son diocèse. 

» 538. Instruction pastorale de Gerbalde. 

» 556. L'archidiaconé de Campine. 

» 558. id. de Hesbaie et de Brabant. 

» 559. id. de Hainaut. 

i> 560. id. de Famenne et de Condroz. 

» 561. id. d'Ardenne. 

» 564. Les saints et les hommes savants de l'âge de 
lévéque Gerbald. 
St-Spée. 



— 402 — 

Anson ou Ansus, abbé de Lobbes. 

Virond, abbé de Stavelot et Christian Druthmar. 

Pag. S6S. Etat de régi ise d'Aix-la-Chapelle. 

Nomenclature des rév. illustres abbés, puis prévôts de 
l'église royale de Notre-Dame d'Aix-la-Chapelle. 779-1745. 

Nomenclature des chanoines de Téglise royale d'Aix. 
1550-4768. 

Nomenclature des écolatres de l'église royale d'Aix. 
1573-1745. 

Nomenclature des archiprétres chanoines de l'église 
royale d'Aix. 1565-1757. 

Nomenclature des R. R. vice-prévots de l'église royale 
d'Aix. 1555-1773. 

Pag. 567. Walcand, évéque des Tongrois, à Liège. 

Capitulaires. 

Pag. 604. Etat actuel de l'abbaie de Saint-Hubert en 
Ardenne. 

Catalogue des abbés de St-Hubert. 838-1737. 

Pag. 605. PiRARD ou plutôt Erard l®^ évêque des Ton- 
grois, à Liège. 

Pag. 608. Les saints et illustres du temps d'Erard ^^ 

Tanci*ade, abbé de St-Hubert. 

St-Liebert, martyr. 

Pag. 609. HiRCAiRE, évéque des Tongrois, à Liège. 
» 614. Les saints du temps de l'évéque Hircaire. 

St-Marcuarde, abbé III de St-Hubert. 

St-Sevelde, abbé IV de St-Hubert. 

Pag. 615. Franco, évéque des Tongrois, à Liège. 

Les Normands. 

Pag. 669. Les saints du diocèse du temps de l'évéque 
Franco. 

St-OJulphe, chanoine d'Utrecht, patron de la collégiale 
de Looz. 

Egile, abbé de Prume. 



— 40.n — 

Ansbalde, abbé de Prume ou de St-Hubert. 

Le St. R. Zuentibolde. 

Ste-Amelberge, abbesse de Susteren. 

Ste-Benedicte et Ste-Cécile, abbesses de Susteren et 
Ste-Relinde de Flémalle; les trois dernières filles de 
Zuentibolde. 

Pag. 672. L'état ecclésiastique du chapitre noble des 
dames chanoinesses de Susteren, en pays de Juliers et 
diocèse de Liège. 

Noms des abbesses recueillies des archives de Munster- 
bilsen. 1060-1789. 

Pag. 673. Etienne, évéque des Tongrois, à Liège. 
» 688. Liste des abbés de Si-Gérard de Brogne. 
959-1564. 

Pag. 689. Les saints du diocèse du temps de l'évéque 
Etienne. 

St-Mengolde, honoré à Hui. 

St-Maur, ermite. 

Pag. 691. RicHAiRE, évéque des Tongrois, à Liège. 
(920-945). 

Pag. 703. Testament de Richaire. 
)> 721. Etat ancien et actuel de Tinsigne église archi- 
diaconale et collégiale de St-Pierre à Liège. 

Pag. 722. Collation du chapitre de Sl-Pierreà Liège — 
libres bénéfices — bénéfices unis tant à la fabrique et 
pupitre. — Revenus. Description de l'église. 

Tableau des prévôts de Téglise collég. et archid. de 
St-Pierre à Liège. 1058-1781. 

Tableau des doyens de St-Pierre. 1046-1734. 

Ecolâtres. 1128-1746. 

Etat ancien et actuel de l'église paroissiale deSt-Servais, 
bénéfices. 

Les abbayes séculières. 

L'abbaye séculière de Notre-Dame à Liège. 



— 404 — 

Inscriptions de Sl-Servais prises hors de Langios. 
Pag. 731. L'abbaye séculière de Notre-Dame : SS. Har- 
linde et Reliade à Eyck, aujourd'huy Maseyck. 
Prévôts et doyens. H31-1759. 
Pag. 736. L'abbaye séculière de Notre-Dame de StrOde 

et St-George à Ama. 
Id. à Tongre. 
Id. St-Sévère à Meffe. 

Pag. 737. L'abbaye de Notre-Dame à Ciney-en-Condros. 
Liste des abbés de l'église arch. et coll. de Ciney. 

1331-4763. 
Pag. 739. L'abbaye de Notre-Dame et de St-Hadelin à 

Celle, aujourd'hui à Visé. 

Id. de Notre-Dame et de St-Perpète à Dinant. 

Pag. 740. Id. de Noire-Dame à Namur. 

Les abbés de Namur. 1131-1872. 

Pag. 741. L'abbaye de Notre-Dame à Malone. 

Id. id. à Aine. 

Pag. 742. Tableau des abbés séculiers d'Aine, XI* 
siècle — 1761. Doyens de Thuin. 

Pag. 743. L'abbaye séculière de Notre-Dame et de 
Sl-Rumold à Maline. 

Prévôts de St-Rumold. 1131-1889. 

Pag. 748. L'abbaye régulière de Gemblours, par Saint- 

Guibert. 
Liste des abbés. 986-1860. 

Pag. 747. Les personnes illustres dans la piété ou les 
lettres sacrées du diocèse de Liège sous l'évêque Richaire. 

Renier, abbé de St-Trond. 

Hilduin, abbé de Lobbes, puis archevêque de Milan. 

Pag. 748. Hugues P' évêque des Tongrois, à Liège 
(948-947). Epitaphe de Hugues. 

Pag. 784. L'abbaye régulière de Wausors. 

Abbés de Wausors. 978-1860. 



— 405 ~ 

Les saints du diocèse du temps de Hugues. 
St-Odilon, abbé de Stavelot. 
L'église paroissiale de St-Etienne, ses bénéfices. 
Inscriptions et épitaphes de Téglise de St-£tienne, hors 
du Ms. de Langius, avec armoiries. 

Pag. 788. Farabert, ou Floribert II, évêque des Ton- 
grois, à Liège (947-953). 

Pag. 765. Les paroisses de St-George, de St-Catherine, 
de St-André et Féglise de Grivegnée. 
Epitaphes et inscriptions de la chapelle de Grivegnée. 

Pag. 772. Rathère , évoque des Tongrois, à Liège 
(953-956). 

Pag. 781. Les œuvres de Rathère. 
y> 782. Balderic V^ évéque des Tongrois, à Liège, 
sa généalogie. 

Pag. 786. Dissertation sur le miracle de St-Hartin 
envers Tévêque Eracle, successeur de Balderic. Objections 
et réponses. 

Pag. 792. Eracle ou Everagke, évéque de Liège (959-971). 

Pag. 818. Etat actuel ecclésiastique de Tinsigne église 
collégiale de St-Martin-en-Mont. 

Inscriptions prises du Ms. de Langius, avec armoiries. 

Prévôts. 963-1713. 

Pag. 1019. Etat actuel eccl. de IVglise St-Paul. Inscrip- 
tions d'après Langius, avec armoires. 

Prévôts. 1190-1777. 
Doyens. 1080-1749. 

Pag. 1023. Les hommes illustres du temps de Tévéque 
Eracle. 
Lanlzo, seigneur de Winterhoven. 
Sigeburge, son épouse. 
Table des matières. 



- 406 - 
Tome II. 

Plan de Liège comme dans le premier volume. 

Pag. 1. 1"^ dissertation sur la manière dont Tévèque 
Notger s'est rendu maître de Chëvremont. 

Pag. 7. 2® dissertation sur la naissance et le monachisme 
de révoque Notger. 

Pag. 12. Notger, évêque de Liège ( 971-1008). 

Pag. 88. Prieurés de Tordre de filugni, dans le diocèse 
de Liège : 

]<" Le Bosquet; ^k Betrée (Bertréez); 3"" àNamècbe; 
4* à Hui; 8<» à Ayw aille. 

Pag. 74. Notger, évêque de Liège, considéré comme 
savant et comme écrivain. 

Pag. 78. Les églises de l'âge de révèque-prince Notger. 
Etat actuel ecclésiastique de la paroisse de Notre-Dame- 
aux-Fonds, curés et bénéfices. 

Pag. 76. Ste-Croix. 
» 78. Prévois. 1091-1709. 

Doyens. 1048-1746. 

Epiiaphes avec armoiries. St-Micbel , avec épitaphes 
et armoiries. Cure et collation. 
. Pag. 81. Ste-Marguerite, au faubourg. 

Ste-iMagdelaine. 

Pag. 82. St-Severin. 

Inscriptions et épitapbes de St-Jean, évangeliste, d'après 
Langius avec armoiries. — Etat actuel eccl. de l'église de 
St-Jeau-évangeliste 

Pag. 84. Prévols de St-Jean-évangeliste 1096-1763. 

» 86. Doyens id. 1101-1764. 

» 88. St-Denis. — Les bénéfices. — Les églises à la 
collation des cbanoines de St-Uenis.— Inscriptions d'après 
Langius.— Prévôts, 1118-1781. Doyens, 1171-1711. 



— 407 — 

Pag. 95. Les paroisses de St-Remacle en mont et de 
St-Remacle au pont. 

Cure, bénéfices. 

Pag. 96. Eglise du chapitre séculier de Thorne. 

Tableau des abbesses, princesses de Thorne. 997-1646. 

Pag. 98. St-Adalbert. luscriplions et épitaphes d'après 
Langius, avec armoiries. 

Les saints, les personnes pieuses, les illustres et les 
savants du diocèse à Tâge de Notger. 

Folcuin, abbbé de Lobbes. 

Tertfroy, abbé de St-Trond. 

Hérigèreou Harigère, abbé de Lobbes. 

St-Ansfride, évéque d'Utrecht, et Ste-Hilsuinde, son 
épouse. 

Adélard, abbé de Si-Trond. 

Pag. 102. Riquier, moine de Gembloux. 

Guikart, abbé de St-Trond. 

Pag. 103. Baldric II,évéque-prince de Liège (1008-1021). 

Généalogie de la Tamille de Looz. 

Pag. 108. Discussion sur le siège vacant. 
» 127. Les fondations des églises de l'âge de Tèvéque 
Baldric. 

Abbaye de Fiorennes, sa bibliothèque et ses manuscrits 
— abbés. 1011-1679-1 7H. 

Pag. 130. St-Bartliélémy, à Liège. Bénéfices. - Epi- 
taphes extraites de Langius, avec armoiries. 

Pag. 131. Prévols, 1043-1770. Doyens, 1043-1781. 
» 136. Abbaye de St-Jacques, reliques. Manuscrits, 
cures et bénéfices à la collation de l'abbé de St-Jacques. 
Epitaphes et inscriptions copiées de Langius, avec armoiries. 

Tableau des abbés, 1048-1764. 

Pag. 141. Le bienheureux Wolbodox, évèque-priace de 
Liège (1018-1021). 

Son mausolée avec épitaphe d'après Gilles d'Orval. 



~ 408 - 

Pag. 159. Si-Adalbert, à Aix-la-Chapelle. Prévôts. 
1620. P. Beeck. 

Herluin ou Erluin, archidiacre de Liège, puis évéque de 
Cambrai. 

Gérard, évéque de Cambrai. 

Pag. 161. Durand, évêque-priîice de Liège (1021-1025). 
5) 166. Son épitaplie par Fabbc Etienne. 
» 166. Réginard, èvêque-prince de Liège (1025-1038). 

Dissertation prélim. Si Réginard itit simofiiaque. Sa 
généalogie. Ses différents noms. 

Pag. 184. Vie de Wazon. 
» 189. Dispute entre Wazon, doyen, et le prévôt 
Jean. Sa lettre. 

Pag. 212. Les églises ou fondations du diocèse de Liège 
du temps de Réginard. 

Abbaye de St-Laurent, sa bibliothèque, cures et béné- 
fices. 

Pag. 217. Abbés de St-L^urent. 1026-1718. 
» 218. St-Nicolas aux mouches. Epitaphes tirées de 
Langius. 

Ste-Véronique, au faubourg d*Avroy. 

Si-Martin en île. Inscription tirée de Langius. 

Pag. 219. Les hommes illustres du diocèse du temps 
des évéques Balderic II, St-Wolbodon et Réginard. 

Bouchard, évêqu.) de Worms. 

Gonso, Gontho, Gonzo ou Wenzo, abbé de Florennes. 

Adelardl«', abbé de St-Trond. 

Adelbolde, évéque d'Utrecht. 

Un moine anonyme de Brogne a composé une vie de 
St-Gérard, abbé de ce lieu. 

Page 223. Nithaud, èvêque-prince de Liège (1038-1042). 
Sa généalogie par Pontanus. 
Pag. 231. Les églises érigées du temps de Nithard. 



— 409 ~ 

St-Retny, cure, valeur, collaleufs, obligations. 

St-Thomas, id. id. 

Pag. 232. Wazon, évêque-prince de Liège (1042-1048). 
» 268. Cérémonies et processions des é,:ilises secon- 
daires h réglise mère de St-Lambert dans les grandes fêtes 
el solemnités. 

Pag. 272. Etat actuel ecclésiastique de Téglise collégiale 
etcuriale deLooz. 

St-Aubin à Namur. Prévôts. 1198-1868. 

Pag. 274. Ste-Gerlrude. 

Les saints du diocèse du temps de revécue Wazon. 

St-Richard, abbé de St-Vanne à Verdun. 

St-Poppon. 

Albert. 

Pag. 277. THEODUiN,évéque-prince de Liège (1048-1075). 
» 283. L'hérésie de Beranger. Lettre d'Adelman. 
» 296. Tableau ou esquisse des maîtres ou profes- 
seurs liégeois. 19 feuillets avec un tableau onomastique et 
chronologique intitulé : Liège ou académie très-célèbre 
pendant trois siècles entre 855 et 1164. Ecoles séculières, 
écoles monastiques, professeurs. 

Pag. 3S3. Les saints personnages et les hommes illus- 
tres du diocèse sous Theoduin. 

Gérard de Florence, évêque de C^.mbrai. 

Adelman, ses écrits. 

Lambert, abbé de St-Laurent. 

Gozechin, scholustique de Liège. 

Eckbert ou Egebert, clerc de Téglise de Liège. 

Anonymes de Lobbes. 

Altman, prévôt d'Aix-la-Chapelle, évéque de Passau. 

Deux anonymes, auteurs de la vie de S*«-Hildrude et des 
miracles de St-Hubert. 

Onulphe et Everhelme. 



•- 410 - 

Alexandre, chanoine de St-Hubert. 

Anselme, chanoine de Si-Lambert. 

L'auteur anonyme du cantatorium ou histoire de Fab* 
baye d'Andaigne dite St-Hubert. 

Warin, abbé de Sl-Arnoul, de Metz. 

Le bienheureux Maurille. 

Etienne, 1^' ou 2« abbé de St-Laurent. 

Louis, moine de St-Laurent. 

Godefroid, prévôt de Stavelot. 

Hermanou Heriman, évéquede Metz. 

Pag. 359. Henri P% dit le pacifique, évéque-prince de 
Liège, 1075-1091. Généalogie. 

Pag. 40â. Sépultures dans Téglise de Flône, tirées de 
Langiusavec armoiries. 

Pag. 403. Etat actuel ecclésiastique de Fabbaye de 
Floue, bénéfices, abbés. 1080-1725. 

Pag. 404. St-Nicolas, Outre-Meuse, bénéfices. 
'> 405. Les saints, les savants et les illustres per- 
sonnes du diocèse de Liège à Tâge de Henri le pacifique, 
évéque de Liège. 
B. Thierry, abbé de Stavelot. 

Gualtëre ou Waltère, chanoine de Si-Lambert, puis 
évéque de Durham en Angleterre. 

Adalberon, moine de St-Hubert, puis abbé de St-Vincent 
à Laon. 

Regina, bienfaitrice du prioré d*Aywaille. 
Franco, écolàtre et chancelier de Liège. 
Lambert de Legia. 
Goderan, moine de Lobbes. 
Stepelinus, moine de St-Trond. 
Estienne, abbé de bt-Airi. 
Guillaume surnommé Walon. 
Joconde ou Juconde, prêtre de Tongres. 



— 411 — 

Pag. 409. Dissert, prélitn. sur Obert, successeur de 
Henri-le-Pacifique. Les historiens contemporains, Tbis- 
toire de Tabbaye de St-Laurent. 

Pag. 410. L'histoire de Fabbaye de St-Hubert. 

Lambert-le-Petit, moine de St-Jacques.^ 

Les historiens non contemporains. Gille d'Orval, lean 

d*Outremeuse. 

Pag. 426. Obert, évêque-prince de Liège ( 1091-1119). 
» 805. Abbaye régulière de Neuf-moustier près Hui, 
ordre saint Augustin. 

Abbés 1308-1712. Cures et bénéfices, église collégiale 
de la Ste-Vierge et de St-George à Wissemberg, diocèse 
de Liège et duché de Juliers. 

Pag. 508. Eglise de St-Hubert à Liège, cure et béné- 
fice. 

Eglise de Ste-Foi au Taubourg de Liège. 

Les saints, les savants et les illustres personnages k 
rage de Févéque Obert. 

Godefroid de Bouillon, roi de Jérusalem. 

Fulcard, abbé de Lobbes. 

Béranger et Hèribrand, abbés de St-Laurent à Liège. 

Thierry II, abbé de St-Hubert. 

Guikart, moine de St-Trond. 

Etienne II, abbé de St-Jacques. 

Olbert II, abbé id. 

Thielmar, abbé de Gembloux. 

Sigebert, moine de Gembloux. 

Pag. 518 Frédéric dit le saint, évéque-prince de Liège 
(1119-1121). 

Etat ecclésiastique de Tabbaye de Rolduc avec la vie 
d* Albert, son fondateur. 

Abbés de Rolduc, 1122-1712. 



- 412 — 

Pag. 840. AlberonI*', évêque-prinee de Liège (H 23-1129). 
» 866. Abbaye de Floreffe, ordre des Prémontrés, 
abbés 1121-1882, cures et bénéfices. 

Abbaye de Vlierbeck, près Louvain, ordre de St-Benoit, 
abbés. 1162-18t)7, cures et bénéfices. 

Pag. 868. Inscriplions de Téglise de Beaurepart copiées 
du Ms. de Langius, avec armoiriers. 

Abbaye de Beaurepart, ordre des Prémontrés, abbés. 
1187-1762. Cures et bénéfices. 

Pag. 878. Prieuré de Beaufays, ordre de St-Augustin. 
Liste des prieurs, 1328-1780. 

Pag. 877. Abbaye de Sl-Gille, ordre de St-Augustin. 
Epitaphes tirées de Langius, avec armoiries. 

Abbés 1122-1719. Cures et bénéfices. 

Pag. 879. Abbaye de St- Victor, à Hui, ordre des filles 
de Si-Benoit. 

Pag. 880. Eglise paroissiale de Ste-Aldegonde, cureet 
bénéfices. 

Id. de St-Clément et de St-Trond. 

Les savants et illustres personnages de ce diocèse aux 
temps des évéques Frédéric et Albéric I". 

Hezelon et Tlieselin, chanoines de la cathédrale et puis 
moines à Clugni. 

Alger, chanoine écolâtre de Liège, puis moine à Clugni. 

André de Cuyck , prévôt de St-Lamberi , puis arche- 
vêque d'Utrecht. 

Godefroid, grand-doyen de Trêves, puis archevêque. 

Pag. 889. Alexandre P'. évêque de Liège (1129-1138). 
» 610. Nomenclature des évéques, archevêques et 
abbés qui ont assisté au concile tenu à Liège en 1331. 

Pag. 624. Abbayo cl j Parc près Louvain, ordre despré- 
monlrés, abbés H42-lo83. 

Pag. 628. Abbaye de Heyiissem, ordre des prémontrés, 
abbés. 1144-1387. 



— 418 — 

Pâg. 626. Abbaye d'Everbode, oixlre des prémontrés, 
abbés. 1139-1726. Cures et bénéfices, épitaphes. 

Pag. 628. Les saints et illustres du temps de l'évêque 
Alexandre 1^'. 
Rupert ou Robert, moine de St-Laurent, ses ouvrages* 
Renier, moine de St-Laurent. 
Raddbodo, chanoine prémontré de i*abbaye du Parc. 

Pag. 637. Dissertation sur le tableau des tresfonciers de 
Tan 1131. Les rois fils, les ducs, les comtes, les barons ou 
nobles avec armoiries. 

Pag. 670. Alberon II, évéque-prince de Liège (1136-1145). 
» 725. Les saints, les illustres et les savants du 
temps de Tévéque Alberon. 

N... doyen et chanoine de St-Bartfaelemy. 

Anselme, de Gembloux. 

Laurent, de Liège. 

Reimbalde ou Reimbaud, doyen de St-Lambert, prévôt 
de Ste-Cioix et de St-Jfean. 

Werselin I", prieur de St-Jacques. 

Erpo, abbé de Rolduc. 

Wijrslin II, abbé de St-Laurent. 

Les moines Lambert, Gilbert, Jean, Nizon. 

Raoul ou Rodulphe, abbé de St-Trond. 

Balderanus, prieur de Lobbes. 

Le bienheureux Guillaume, abbé de St-Thierry, ordre de 
St-Benoit, ses ouvrages. 

Pag. 733. Henri II, de Leyen, mieux de Luxembourg, 
dit lu bâtisseur, évêque-prince de Liège (1145-1164). 

Pag. 780. Abbaye de Malone ou Maloigne, tiré de la 
Gallia christ, tibbés. iloO-1647. 

Pag. 781. Alex.\ndre II, évéque de Liège (1164-1167). 
» 782. On fait lever le corps de Charlemagne pour 
la canonisation, le 29 décembre 1165. 



- 414 — 

Pag. 785. Abbaie de Villers, abbés. 11S4-15S4. 
» 787. Abbaye d*Alne, ordre de St-Bernard, diocèse 
de Liège, cures, bénéfices, abbés. 1117-1678. 

Pag. 789. Abbaye de Leife, près de Dinaot, cure, béné- 
fices, abbés. 1309-1704. 

Monastère de Limbourg, cure, bénéfices. 

Pâg. 797. Les saints, illustres et savants personnages 
du temps de Henri II et d'Alexandre II. 

St-Gerlac, ermite. 

Guillaume, abbé de St-Thierri et Simon. 

Philippe, archidiacre de Liège, moine à Glervaux, prieur 
à Aine. 

Nicolas, chanoine et écolatre de Liège. 

Wibalde ou Wibaud, abbé de Siavelot et de Gorbie, ses 
frères Grébert et Erloboldt, sa sœur Haridis. 

Le bienheureux Lucas I^', abbé de Gornillon, à Liège 
aujourd'hui Beaurepart, ordre des prémontrés. 

Wazelin de Moumale, abbé de St-Laurent. 

Lambert, moine de St-Laurent. 

Laurent, i 

Girald, v abbés de Villers. 

Fastrade, \ 

Hugues, élève ou chanoine de féglise de Fosse, puis 
général des prémontrés. 

Pag. 807. Badulphe ou Raoul , évéque-prince de Liège 
(1167-1191). 
Pag. 830. Liste des béguinages de 1200 à 1431. 
» 832. Lambert-le-Bègue. 

» 839. Incendie de St-Lambert, perte de la biblio^ 
thèque, 

Pag. 840. Composition du livre aux Chartres, descrip- 
tion de la nouvelle cathédrale. 

Pag. 8S4. Abbaye de Herkenrode, filles nobles de l'ordre 



- 4i8 — 

Giteaux, diocèse de Liège, abbesse». 1208-1702, cures, 
bénéfices. 

Pag. 8S6. Eglise de St-Chrislophe, du grand béguignage 
el des autres béguigiiîiges de la ville de Liège, inscriptions 
etépitaphes de Si-Christophe, tirées de Langius. 

Pag. 888. La maison de Cornillon. 
» 889 Eglise de St-Phollien , cure et bénéfices , 
inscriptions tirées de Langius. 

Le prieuré d'Oignies, prieurs. H87-1889. 

Pag. 891. Les illustres et les savants du temps de 
révéque Radulphe. 

Ulric, abbé de Villers. 

Gérard de Maestricht. 

Henri de Calstris, chanoine de St-Lambert, puis évêque 
de Verdun. 

Pag. 893. St-Albert de Louvaiu , évéque-prince de 
Liège (1191-1194). Généalogie. 

Pâg. 912. Eglise de Tillemont, autrefois diocèse de 
Liège, aujourd'hui de Maline. 

Explication du rationale accordé à Tévêque Âdalberon, 
tirée de Ducange. 

A la fin du volume. Nécrologie des pierres sépulcrales, 
épitaphes et sépultures qui se lisaient dans Téglise de 
St-Pierre avant Tan 1762, époque d'un pavé de marbre. 
Sépultures anciennes de la grotte de St-Pierre, copiées 
dans le Ms. de Langius, avec armoiries. 

Tables des noms et des matières du IP volume. 

Tome IIL 

Pagel. Albert II de Cuyck, évéque-prince de Liège, 
(1194-1200) (généalogie). 

Carte des 17 provinces des Pays-Bas et plan de Liège. 

Page 34. Abbaye de Robermont — abbesses (1180-1693). 
» 36. Les Saints, les prieurs, les savants et les 
illustres personnes du temps d'Albert de Cuyck. 



Heranao, abbé de Floreifds. 

Gérard de Thuin. 

Un moine de Porzen. 

Le Val du Ciel. 

Oiilia, récluse et pénitente. 

Ide, de Louvain, religieuse au Val des Roses. 

St-Heribern, ermite de Harlagne. 

Jean de Dinaut, religieux à Oignics. 

Charles, abbé YIII, à Villers. 

Wiuand dËlsele. 

Jean Dalick, moine de St-Jacques. 

Lambert-le-Petit id. 

Pag. 42. Hugues de Pierpont, évéque-priiKe de Liège 
(1200-1229; (généalogie). 

Pag. 171. Abbaye du Val-St-Lambert. -— Epîtaphes drées 
de Langius, avec armoiries. 

Abbés. 1202-1748. 

Page 173. Monastère de Keyserbosch. 

» 178. Abbaye de Milen, abbesses, 1206-1633. 

» 177. Monastère des Awirs. 
Abbaye de Ste-Gertrude, à Louvain. 

Pag. 178. Abbaye du Val-Dieu, abbés, 1124-1711. 
Abbaye de Marie de Terbeeck, autrefois Stralen ou Stra- 
tem, abbesses, 1248-1719. 
Porcet, abbés, 1129-1713. 

Pag. 180. Abbaye de Val-Notre-Dame, lez-Hui, abbesses, 
1248-1763. 

Piig. 181. Maison des chanoines deSt-Croix, àHui, avec 
la vie du fondateur Théodore. 
Pag. 188 Chanoines de Ste-Croix, 1211-1788. 
» 190. Abbaye de Salzinne, abbesses, 1188-1866. 
» 191. Commanderiedu vieux Jong, 1267-1743, cures 
et bénéfices. 



— 447 — 

Pag. 192. Abbaye du Parc, abbesses. 1223-16B9. 

» 193. Abbaye de Hetmunster, abbesses. 1589. 

» 194. Abbaye de Géronsart. 

» 195. Abbaye de Lintre ou Val des Vierges, abbesses. 
1243-4686. 

Paroisse de St-Jean-Baptiste. — Inscriptions tirées de 
Langius, avec armoiries. 

Pag. 196. Les saints, les illustres et les savants du temps 
de Hugues de Pierpont. 

Saintes et dévots de Tabbaye de Viliers. 

Pag. 206. Ermede Després et Beatrix Després , supé- 
rieure de Robermont. 

Gui, curé des béguines de Nivelle. 

Pag. 207. Ste-Marie d'Oignies. 

Jean d'Avelois, abbé de Floreffes. 

Catherine de Louvain. 

Jean de Nivelle. 

Jean Liranus. 

Dom Pierre de Liège, abbé d'Orval. 

Un bourgeois de Dînant. 

Wéric, chanoine de Liège. 

Walthère, chanoine de St-Lambert. 

Hélin, abbé de FlorefTe. 

Chrestien, abbé de St-Trond. 

Ste-Ghrestine, vierge. 

Sœur Sapience. 

Ivette ou Jutte, veuve et récluse. 

Arnulfe Gornubutius ou Gornibourt, à Viliers. 

Arnold de Gorswarem, de la Paix Dieu. 

St-Valhère, martyr, curé d'Onhaye. 

St-Oduin, prêtre et martyr, h Hougaerde. 

Vaselin, abbé de St-J&cques. 

Raoul, de Namur. 

Robert, évéque de Wesprim. 



— 418 — 

Hervarde, archidiacre de Liège. 

Guibert ou Wibert, maityr, abbé de Gembloux. 

Steppon, prêtre. 

flirnaud, archidiacre de Liège. 

Lambert de Liège, moine de St-Laurent. 

Pag.243. Jean D'EpPEs,évéque-prince de Liège (1221-1238) 
(généalogie). 

Pag. 289. Solières ou Oratoire de la Ste- Vierge, 
abbesses... 1^84. 

Argenton, abbaye des filles, abbesses. 1229-1574. 

Eglise collégiale de Sclayen. 

Abbaye de St-Remi — abbés. 1482-1684. Extrait du 
nècrologe. 

L'isle-duc, monastère de Ailes. 

Abbaye de Grand-pré — abbés. 1231. 

Pag. 293. Les frères prêcheurs à Liège. 

Abbaye de Boneflfe, abbés. 1461-1560. 

Inscriptions et épitaphes de la vieille église des Domi- 
nicains, copiées de Langius, avec armoiries. 

Abbaye du Val Benoit — abbesses... 1707. 
Id. du Jardinet, abbés. 1430-1554. 

Pag. 296 et 297. Id. du Val des Ecoliers. 1113-1784. 
Prieurs. 1452-1605. — Epitaphes hors de Langius, avec 
armoiries. 

Abbaye de Moulin. 1414-1558. 

Id. de Vivegnis ou de Vignegnies. Abbesses. 1240- 
1723. 

Id. de la Paix-Dieu, abbesses. 1242-1719. 
Id. du Soleil-Mont, id. 1438-1578. 

Lacommanderie des chanoines de St-Antoine àMaeslricht. 

Pag. 301. Les saints, les dévots et les illustres per- 
sonnes du temps de Jean d'Eppes. 

La bienheureuse Odile et Jean, son fils, abbé de Notre- 
Dame-aux-Fonds. 



— 419 — 

Gualtère, abbé de Villers. 

Catherine de Lexhy, abbesse de Robermonl, et 1'* du 
Val-Benoit. 

Elisabeth de Gravio, Grimelote et Diedele, vierges de 
Nivelle. 

La bienheureuse Ide, de l'abbaye de la Ramée. 

Hugues de Floreffe. 

Renier, prieur de St-Jacques. 

Pag. 310. Guillaume de Savoie, évéque-prince de Liège. 
1238-1239 (généalogie). 

Pag. 318. Robert de Langues, id. 1240-1246 (généalogie). 

Pag. 356. Gravure de Valdor de 1828, représentant 
Isabelle de Hui, Ste-Julienne et Eve, récluses. 

Pag. 378. Exposition sur l'ancienne liturgie de la Fête- 
Dieu, spécialement à St-Martin. Vie de Ste-Julienne. 

Pag. 420. Hospitaliers trinitaires de Bastogne. Prieuré 
de Houfalise, prieurs. 1243-1724. 

Pag. 421. Abbaye d'Orienté près de St-Trond, abbesses. 
1240-1723. 

Pag. 422. Les Frères mineurs de Liège. Inscription, 
épitaphes de Langius, avec armoiries. 

Alberic, moine et l'abbaye de Trois-Fonlaines. 

Pag. 42H. Les saints et dévots personnages du temps de 
Robert de Torote. 

Frère Gérard de Liège, dominicain. 

Frère Servais, id. 

Nicolas, abbé XII de Villers. 

Jacques de Vitri, cardinal. 

Frère Julien, mineur. 

Elisabeth Wanse ou Wansia. 

Jolende, pénitente. 

Abundus, moine de Villers. 

Ste-Lutgarde, religieuse d'Awirs. 

Pag. 433. Henki de Gueldhe et de Montforl, 1247-1274, 
évêque-prince de Liège ( généalogie). 



— 420 — 

Pag. 566. Carmes chaussés à Liège. Inscriptions, épita- 
phes hors de Langius, avec armoiries. 

Pag. 567. Frères mineurs à Hui. 
» 568. Les saints, les illustres et les savants du 
temps de Henri de Gueldre. 

Urbain IV, pape. 

Jean de Diest, évêque de Lubeck. 

Thomas Gantipré, dominicain. 

Arnulfe, abbé XIII de Villers. 

Barthélemi de Tillemont, moine. 

Gonrard de Louvain, dominicain. 

Gobert, moine de Villers. 

Arnoul de Louvain. 

Henri à Galstris, dominicain. 

La bienheureuse Eve, recluse à St-Martin. 

Jean de Lausane, chanoine à St-Martin. 

Berthe de Marbais, abbesse de la Marquette. 

Genta, abbesse du Val des fleurs. 

Sybille de Gage, religieuse aux Awyrs. 

Elisabeth de Spalbeck, vierge. 

Himana, abbesse de Saisine et de Fline. 

Ode, recluse et Ide veuve. 

La bienheureuse Béatrix, prieur de Nazareth. 

Pag. 585. Je4n d'Enghien , évéque-prince de Liège 
(1274-1281) (généalogie). 

Pag. 612. Les saints, illustres et savants du diocèse du 
temps de Jean d*Enghien. 

Grégoire X, page. 

Arnulfe, abbé de Villers. 

Etat ecclésiastique des Groisiers de Liège. Inscriptions, 
épitaphes copiées de Langius, avec armoiries. 

Pag. 615. Jean de Flandre, èvêque-prince de Liège 
(1282-1294) (généalogie). 

Pag. 634. Abrégé du concordat ou paix des clercs. 



^ «1 — 

Pag. 638. Synode diocésain en 1287 à la cathédrale de 
St-Lambert, actes et canons. Modération des précédents 
statuts, faite en 1290. 

Pag. 679. Maison de Keyserbosch. 

Prieuré des Guillelmites près Liège. Inscriptions, épi- 
taphes du Ms. Langius, armoiries. 

Mandeville. 

Pag. 681. Les saints, les illustres et les savants du 
temps de Jean Je Flandre. 

Jacques Sommalius, abbé de Yillers. 

Bouchard ou Burchard d'Avesnes. 

Guillaume d'Auvergne, chanoine de Liège. 

Pag. 684. HuGDEs de Chalons, évéque-prince de Liège. 
1296-1301, généalogie. 

Pag. 711. Les saints, les illustres et les savants du temps 
de Hugues de Chalons. 

Guillaume Bertout, archidiacre de Liège. 

Gui d'Avesne. 

Jean Van Heelu. 

Antoine Termonius, abbé du Yal-St-Lambert. 

Henri, prieur de Villers. 

Godefroid de Fontaines, chanoine de Paris et de Liège. 

Reginald, moine d'Aine. 

Pag. 715. Adolphe de Waldez ou Waldeck, évêque- 
prince de Liège (1301-1302) généalogie. 

Pag. 725. Comices tenus près de St-Barthélemi pour 
régler les droits du peuple. 

Pag. 728. Hommes illustres du temps d'Adolphe de 
Waldeck. 

Jean de Richecour, chanoine de Liège. 

Henri Buten ou de Malinis. 

Pag. 729. Thibaut de Bar, évéque-prince de Liège , 
(1303-1312) (généalogie). 

Pag. 747. Chute d'une partie de la voûte de St-Lambert 
en 1307. 



— 422 — 

Pag. 774. Les illustres et les savants du temps de Thi- 
baut de Bar. 
Frère Gille, moine à Orval. 

Arnoul de Looz, évêque de Ghalons. Extrait de Langius. 
Jean deTongrie. 
Jean de Bray. 

Pag. 778. Adolphe de i\ Marck, ëvéque-prînce de Liège. 
(1313-1344) (généalogie). 
1337. Incendie de St-Martin. 

Pag. 797. Détails sur la cathédrale de St-Lamberl. 
» 813. Nomenclature des hommes de l'église calhé- 
drale. 
Pag. 834. Loi somptuaire. 133:2. 
» 846. Généalogie de Thierri 111 de Hiusberg. 
» 849. Les statuts de réglise cathédrale de Liège en 
1336 et 1337, registrées dans le livre aux Chartres, livre II 
n"" 86, ampl. collectio VIII, p. 1485, d'un Ms. de Crassier. 

Pag. 890. Eglise de St-Hadelin, à Visé. 

» 891. Âbbés de Celles aujourd'hui deVisé. 1131-1701. 
Doyens. 

Pag. 893. Abbaye du Jardinet, abbés. 1438-1859. 
Chartreuse de Zeelem. 

Chapelle des clercs. Inscriptions. Epitaphes. Ms. Lan- 
gius, avec armoires. 

Pag. 894. Hôpital de Mostard. Idem de St- Julien. 
» 898. Les saints, les illustres et les savants au 
temps d'Adolphe de La Marck. 

Thierri, comte de Rochefort, fondateur du Jardinet. 

Herman de Lobbes. 

François des Médicis. 

Jean Belius ou Lebel, chanoine de St-Lambert. 

Jean Warnant, de Tordre des Prémonirés. 

Jean Gilhart, chanoine de Liège. 



— 423 — 

Jean d'Outre-Meuse, 2 janvier 1337, noyé à minuit. Ms. 
des Carmélites. 

Pag. 897. Englebert de La Margk, évéque-prince de 
Liège. 1348-1364. 

Pag. 929. Extraits des statuts de l'église cathédrale en 
1358. Ms. de Crassier. 

Pag. 941. Traduction de la réforme du clergé de Liège 
en 1360. Ms. de St-Pierre. Texieettrad. 

Pag. 988. La Chartreuse de Liège. Epitaphes, Ms. Lan- 
gius, dvec armoiries. Bibliothèque, prieurs. 1360-1766. 

Pag. 963. Les pieux, les savants et les illustres au 
temps d'Englebert de La Marck. 

Jean de Mainville ou d'Ëmainville, général des Croisiers 
il Hui. 

Jean Hocseme, chanoine écolàtre de la cathédr^ale. 

Tilmannus, carme. 

Jean le prêtre. 

Jean Caligator. 

Henri Bathène, chanoine chantre de la cathédrale. 

Simon de Couvin ou de Covino. 

Sibert de Beka ou Becanus. 

Pag. 968. Paix de Ste-Walburge, autrement de Hui en 
1269. 

Table du tome lU. 

Tome IV. 

Pag. 1. Jean d'Arckel, évéque-prince de Liège, 1*' 
comte de Looz (1364-1378). 

Pag. 10 et 30. Jean le Beau ou le Bel , chanoine de 
St-Lambert. 

Pag. 22. Incendie de l'église deSt-Jacques en 1369. 
» 32. Danse Trénétique dans les églises. 

Sermon du docteur Jean de Marville, chan. de Liège. 

Pag. 44. Eglise collégiale de Bois-le-Duc, autrefois 
diocèse de Liège. Doyens. 1366-1860. 



— «4 — 

Les savants du dioeèse de Liège au temps de Vévéque 
Jean d'Arckel. 

Jean Dupin, bénédictin. 

Pierre Pinchare, général des Croisiers à Hui. 

Michel de Bacuieto. 

Jean de Mandeville, anglais. 

Jean de Heu ou Hui, évéque deToul. 

Pag. 48. ARNOLD DE HoRNB, évèque-princc de Liège et 
comte de Looz ( 1378-1390), généalogie. 

Pag. 61. Tremblemert de terre à Liège en 1382. 
» 78. Hôpital Moustard. 

Les pieux, les savants et les illustres du diocèse au 
temps d'Arnold de Homes. 

Gérard-le-Grand, chanoine d'Âix-la-Ghapelle , institu- 
teur des frères de la. vie commune. 

Pierre Herenthals , chanoine régulier , prémontré à 

Floreffe. 
Jean Galigator. 

Levold de Northof, chanoine, abbé séculier de Visé. 

Pag. 80. Jean de Bavière, dit sans pitié, évéque-prince 
de Liège et comte de Looz (1390-1418) (généalogie). 

Pag. 92. Effets de la foudre à Liège en 1392. 
» 123. Les flagellants en 1400. 
» 12S. La peste fait périr 12,000 personnes à Liège et 
aux environs. 

Les Haidroits. 

Transport à Mons des lettres, Chartres, etc. 

Pag. 183. Goncordat dressé à Gonstance entre le pape 
Martin V et la nation germanique, touchant l'administration 
de réglise universelle. 

Pag. 187. Eglise collégiale de ShTrond. 

Marche-les-Dames ou Mache-Ia-Dame, abbaye des filles 
de l'ordre des Giteaux, autrefois diocèse de Liège et à pré- 
sent du diocèse de Namur. 

Abbesses. 1446-1706. 



-* 4îK — 

Pag. 189. Chanoines réguliers de Bethléem près de 
Louvain, prieurs. 1407-lo60. 

Pag. 192. Les saints personnages, les illustres, les 
savants du temps de Jean de Bavière. 

Jean Àegidii, cardinal. 

Louis de Fiesque, cardinal. 

Pierre Stephaneschi ou plutôt Anoibaldi, cardinal. 

Guillaume d'Ârdinghem ou Ordinghem, abbé de Saint- 
Trond. 

Jean Braramart, prieur prov. de l'ordre des Carmes 
dans la B. Allemagne. 

Adrien, prieur de la Chartreuse de Liège. 

Pierre Masocrius, chanoine et chantre de Liège, évéque 
d'Arras. 

Jean Stralen. 

Jean d'Outremeuse. 

JeanGluel, carme. 

Jean Froissart, chanoine-prêtre et trésorier de Cbimay. 

Lucius de Tongres. 

Jean Marchinelles, carme. 

Jacque de Hemricourt. 

Lambert à Stipite, autrement Stokis, moine de Saint- 
Lambert. 

Thomas de Hemricourt. 

Don Arsène. 

Daniel de Liège. 

Jean Béer, autrement Palude, prêtre. 

Jean Van Brederode. 

Herman van Zittard. 

Pierre Plagoul. 

Pag. 304. Jban de Walenrode, èvéque-prince de Liège, 
comte de Looz. 1418-1419 (généalogie). 

Pag. 21â. Jean DE Heinsberg, èyêque-prince de Liège, 
(1419-1456) (généalogie). 



— 426 - 

Pag. 227. Extrait du Concile provincial de Cologne. 
» 231 et 331. Réforme de Tan 1423 extraite d'un 
manuscrit de la collégiale de Si- Pierre à Liège, texte et 
traductiot). 

Pag. 2S0. ÂcadémiedeLouvainet les collèges. Premiers 
de Louvain. 1497-1777. 

Pag. 261. Wathieu d'Athin. 1427. 
» 304. Réformation de Heinsberg. Statuts. 
» 331. Lettre de 32 prêtres en 1440, tiré d*un pa- 
viilard. 

Pag. 334. Statuts du concile de Cologne. 
» 369. Eglise de St-Jacques à Louvain. 
» 370. Prieuré de Dumo. 1452-1720. 
» 370. Chanoines réguliers à Tongres. 

Pag. 373. Croisiers à Maseyck et à Looz. 

L*h6pital St-Jacques à Liège. 

I^ag. 374. Les saints, les savants, les illustres et les 
artistes du temps de Heinsberg. 

Julien Csesarini, cardinal-archidiacre de Hesbaye. 

Nicolas de Cusa, cardinal. 

Pag. 378 et ;^81. Henri Goelhalst, doyen de St-Lambei*t. 

Gérard Scheidam ou Stredam, prieur de la Chartreuse à 
Liège. 

Barthélemi, piieur de la Chartreuse de Ruremonde. 

Marie Vanlillc, vierge. 

Un chartreux, anonyme. 

Jean de Hasselt, prieur de Notre-Dame au Val-Vcrd. 

Jean Vos, chanoine de Windesem. 

Jean de Valle, curé de Hermalle. 

Louis de Bivord, chan. reg. du Val-Verd. 

Charles de Crahen, abbc de Florenues. 

Henri de Mera, de Herenthals. 

Henri Flessers. 

Arnold de Liège. 



- 427 — 

Augustin Bontemps, moiiie-poële. 

Jean de Bout^ 

Jean Gislenus. 

Jean de Stavelot et Adrien du Bosquet, moines de 
St-Laurent. 

Anselme Fabri. 

Everard, N. 

Jean Donckels, prieur de Tongres. 

Guilaume Contins ou Guilaume Goster ou Custodis. 

Jean Reys. 

Chrétien Opiter, dominicain. 

Hubert Yaneyck. 

Jean de Hasseit. 

Hayman van Wyck. 

Pag. 388. Louis de Boukbon, évéque-pnnce de Liège, 
duc de Bouillon, comte de Looz( 1456-1483) (généalogie). 

Pag. 632. Eglise de St-Sulpice il Diest,prévots.l 457-1561. 
» 633. Eglise des religieuses de Sce-Agathe, dites 
sépulchrines il Liège. 

Pag. 634. Les saints, les illustres et les savants per- 
sonnages du temps de Louis de Bourbon, 

Le bienheureux Jean Sorethe , général des Carmes 
chaussés. 

Le vénérable Denis de Rickel, chartreux. 

Jean Eustache avec Thistoire de Tabbaie de Jardinet. 
1430-1660. 

Arnold de Neuve-Maison, 1«' abbé de St-Remî, et his- 
toire de Tabbaie. 1482-1684. 

Ferri de Clugni. 

Guillaume de Clugni. 

Henri de Piro ou du Poirier, prieur des Chartreux. 

Le bienheureux Guitroede, prieur de la Chartreuse à 
Liège. 

Jean Beetzius, carme chaussé. 

Henri Harphius ou Herpius ou d'Erp, etc., frère mineur. 



- 428 — 

Corneille Zanfliet, moine de St*lacques à Liège. 

Amelgarde, prêtre du diocèse de Liège. 

Ange de Curribus, Sabinis et Pascbalius BLerses, moines 
de St-Laurent. 

Adrien de Veteribusco ou du Vieux Bosquet, moine de 
St-Laurent. 

Denis Stéphani, évêque de Rosse, suiïragant de Liège. 

lean de Heesterh, chanoine de Bethléem , près Louvain. 

Radulphe de Beringhen. 

Guillaume de Berchem. 

Mathieu de St-Jean, chanoine régulier de Tongres. 

Guillaume Spreewen, id. 

Barthélemi Mâchai re, commissaire de Tongres. 

Guillaume Abselius, chartreux. 

Eus tache à Straax. 

Pag. 662. Abbaye de Feli-pré ordre de Citeaux, abbes- 
ses.1723. 

Jean Corneli, chanoine régulier de Bethléem. 

Henri de Zoemeren. 

Jean Meerhout, chanoine de Corsendonck. 

Jean Bomroel, dominicain. 

Gérard de Breda. 

Henri Loen ou Loé. 

Gérard de Hui ou Ger. de Hois. 

Haimerie de Gampo. 

Bartholomé de Maestricht. 

Jean Witmekers, chanoine de Tongres. 

Josse Beisel ou van Beyssel. 

Pag. 666. Jean de Borne , évêque-prince de Liège , 
comte de Looz, dit le hardi (1482-1 SOS) (généalogie). 

Pag. 716. Histoire de ostension des reliques célébrées à 
Liège, Fan 1489. 

Pag. 762. Abbaye de Ste-Claire. 

Couvent des pères Récollets à Liège. 



— 4» - 

Inscriptions de Téglise des Augustins, oopiéèsdu Ms. de 
Langius. 

Le prieuré de St-Léonard. 

Couvent des pères Auguslins, faub. d'Avroy. 

Le prieuré des chanoines réguliers de Ste-Groix à 
Dinant. 

Monastère de Ste-Anne à Aix-la-Chapelle. Abbesses de 
Ste-Anne. 1539-1686. 

Pag. 765. Les pieux, les illustres et les savants per- 
sonnages au temps de Jean de Home. 

Gérard d'Orsoy, général des Croisiers. 

Bernard, cardinal, grand prévôt de Liège. 

Jean Jacques Sclafenali, milanais , grand prévôt de 
Liège. 

Jean Cardinal, chanoine de Liège. 

Julien Charini, archid. de Brabant. 

Melchiorou Copis de Meggau, archi. de Hesbaye. 

Fatius Sanctori, chanoine de Liège. 

François de Busseyden, grand prévôt de Liège. 

Henri de Berghes, chanoine de Liège. 

Pierre de Ranchicourt, èvéque d'Arras, chanoine de 
Liège. 

Antoine de Granîs, évêque de Tivoli, ch. de Liège* 

Henri de Beauvoir, èvéque d'Amiens, id. 

Barthèlemi de Ravère, id. 

Justus, id. 

Antoine de Croy, id. 

Jean de Gastillon, archid. de Campine. 

Frère Hubert Léonard, carme, suffragant de Liège. 

Antoine de Bergghes, abbé de Sl-Trond. 

Nicaise Voerden. 

Guillaume Swers. 

Jacques Rotarius. 

Pierre Impens. 

Mathieu Herbenus. 



— 430 — 

■ 

Jean Tinctor. 

Gérard de Marbais. 

Godefroid Candelarius. 

Jean Hoghen. 

Laurent Roosentael. 

Nolmans Calckens. 

Adrien. 

Christophe Mattrée. 

Jean surnommé bon enfant. 

Jean de Hasela. 

Arnold Hessels. 

Boniface. 

Jean de Blaer ou Joannes Diestemius Blerus. 

Guillaume Tzervers ou Guill. Textoris. 

Gérard de Roelants. 

Ludolpbe Enschingen. 

Thomas de Limbourg. 

Henri Von dem Birbaum ou de Piro. 

Pag. 779. Erard de la Marck, évéque-prince de Liège. 
(1480-1482) (généalogie). 

Peste à Liège en 1519. 

Pag. 920. Tombeau d*Erard de la Marck au milieu du 
chœur de la cathédrale en 1527. 

Pag. 921. Abrégé de la fondation de Tanniversaire 
d'Erard de la Marck. 

Pag. 927. L'établissement des frères célites ou Lollards, 
lors de la peste de 1519. 

Pag. 929. Les pieux, les illustres, les savants du temps 
d*Erard de Lamarck. 

Jean Antoine, cardinal. 

Olivier Caraffc, id. 

Antoine Ciocchi dit aussi de Honti. 

Guillaume Enckenwoert, cardinal. 

Jean de Helmont. 

Pierre Accolti, évéque, chanoine de Liège. 



— 431 — 

Jérôme Alexandre, évéque, chanoine de Liège. 

Jean-Pierre GaraiTe, cardinal, chanoine de Liège. 

Mathieu Lange ou Langius. 

Philippe, comte de Duna. 

Eustache de Croy. 

Jean Gopis de Meckan. 

George d'Egmont. 

Adolphe, comte de Schawembourg. 

Pierre Vorst. 

Arnoul de Lude. 

Artus de Linden. 

Jean Renaud de Mallet. 

Remacle de Marche. 

Jean de Langrode. 

Arnold de Solbrecq. 

Jean Pecke, de Looz. 

Jean de Platea ou La ruelle autrement de Senseille. 

Louis Vacca. 

Corneille Clotingen. 

Pierre Borland. 

Remacle d*Ardennes. 

Gaspard de Laet. 

Pierre Heligerius. 

Jean Huberti de Loomel. 

Jean Luydius. 

Paschasius Bcrselius ou de Bierset, moine de St-Laurent. 

Gérard de Jacea. 

Ji an Roest. 

Jean Piacentius. 

François Titelman. 

Eustache Riviusou de Rivis. 

Pierre Blomenvenna. 

Pierre Titelmans. 

Nicolas de Laive ou Laine. 

Thierri de Munster. 



— 48Î - 

Onufride de Celliers, surnommé Gockroiile. 

Guillaume de Meef dit de Gbampion. 

Olivier Bononius ou Bowou. 

Jean MurmeL 

Hubert Thomas. 

Jacques Yolcaerd. 

Jean l'Estanier ou Jean Stannifex. 

Gilbert Limbourg, médecin. 

Lamiiert Limbourg, peintre et architecte. 

JeanlIIditdeSt-Trond. 

Paul de Richelle, architecte. 

Pag. 959. Table du tome lY. 

Tome V. 

Plan de la ville de Liège. 

Pag. 1. GoRNEiLLE DE Berghes, évéque-princc de Liège, 
duc de Bouillon (1638-1544) (généalogie). 

Concordat entre Charles-Quint et Corneille de Berghes, 
le 18 août 1541. 

Pag. 18. Les pieux, les illustres et les savants person- 
nages sous Corneille de Berghes. 

Lambert Herbeto, chanoine du Val-St-Martin. 

Jean Panhuis, abbé de Vlierbeck, près Louvaîn. 

Guillaume Lupus ou Wolfs, professeur à Louvain. 

Guillaume Poesmans, théologien flamand. 

Nicolas Clonard ou Cleynarts, grammairien. 

Guillaume Gorderus, poète. 

Pag. SO. George d'Autriche, évêque-prince de Liège 
(1544-1557). 

Pag. 38. Mandement de réformation et statuts synodaux. 

Pag. 42. Décret de révoque de Liège. 1548. 

Concile diocésain en 1549. 

Pag. 73. Les personnes pieuses, illustres et savantes 
au temps de George d'Autriche. 



— «H — 

Adolphe de Schawembourg, chanoine de Liège et son 
frère Antoine. 

Pierre Woretius, chanoine de Liège. 

Louis de Berlaymont, id. 

Thierry Hasius, id. 

Adam Sasboldus, frère mineur. 

Rutger Rescius ou Rossius, professeur de grec à 
Louvain. 
Jean Brustème, de l'ordre de St-François, à St-Trond. 

Jean Servilius ou Jean Knape. 

Antoine Hemert. 

Giile Synegorus, professeur. 

Antoine Bussennius, médecin d'Anvers. 

François de Bourgogne, de Fallais. 

François Zichem ou Zichen, frère mineur. 

Gérard Rondellus ou Rondelle, d'^ en théol. chanoine 
de Liège. 

Lambert a Valle, curé de Tongre. 

Jean Tielens, chanoine de St-Denis. 

Jean Léonard Hassels ou Hasselius ou Vandereycken, 
professeur. 

Nicolas de Winghe, chanoine à Louvain. 

Paul Chimorrhaus, curé de Sittart. 

Matthias von Ziltardt ou Sittardus ou Aquensis. 

Christian Cleynen, chanoine de Tongre. 

Christian Furnius, principal de Tècole de Maestrichl. 

Pag. 82. Jean Guidonius ou Guyaux. 

Gérard Veltwyck, recteur à Louvain. 

George Halonius ou Halon, chan. de Cambray, docteur 
en théol. 

Gérard Moringe, d' de Louvain. 

Matthias d'Aix-la-Chapelle, professeur. 

Michel Lombart d'Enckevoort, doven de St-Jean h 
Bois-le-Duc. 



- 434 — 

Libert de Hauthen, prieur des chanoines régul. de 

Tongres. 

Jacques La Tomus, docteur en théol. à Louvain. 

François Fabricius. 

Gédéon des Fosses ou Vandergracht, suff de Liège. 

Godefroid Stroye ouStriroyde, dominicain. 

Gilles Boyleau ou de Bouillon. 

Pag. 86. Robert de Berghes, évéque-prince de Liège, 
1567-1563. (Généalogie). 

Pag. 144. La commanderie deGemert^ordreteutonique. 
1670-1690. 

Pag. 145. Les pieux, les illustres et les savants per- 
sonnages au temps de Robert de Berghes. 

Vitelocci, Vitelli, cardinal et chanoine de Liège. 

Alexandre Farnëse, id. 

Antoine Perrenot, id. et archevêque de Malines. 

Philippe Nigrius, I«' évéque d'Anvere, chan. de Liège. 

Louis de Berlaymont, archevesque et duc de Cambrais, 
chan. de Liège. 

Olaus Magnus, archev. d*Upsal, chan. de Liège. 
Nicolas Venier, id. 
Jean de Cockier. 

Herman, comte de Schawenbourg. 
Jean Waslchartz, docteur en théol. 
Michel Draivvus, docteur en droit à Louvain. 
George Macropedius, clerc de la vie commune. 
Jean Gosier, prieur du Val-St-Martin, 
Matthias Zittard, dominicain. 
Léonard Zittard, id. 

Guillaume Menapius, prévôt de St-Adalbert, à Aix-la- 
Chapelle. 

Antoine Sébastien Minturnis. 
Matthias Cremers ou Van Aack. 



Henri Castritius. 

Barthelemi Honorius, chanoine de Fioreffe. 

Ruard Sappers, docteur de Louvain. 

Gérard Ralr.kbrenner ou Galcificis ou Gerardys Hamon- 
tanus. 

Pag. 159. Gérard de Groesbbck, évéque-prince de Liège. 
(1563-1580). (Généalogie). 

Pag. 216. Les pieux, les savants, les illustres person- 
nages et les artistes au temps de Gérard de Groesbeck. 

Louis de Blois, abbé de Liessies. 

Guillaume de Poitiers, chanoine, écolàtre de Liège. 

Charles Langius, chanoine de Liège, le père des fleu- 
ristes liégeois. 

Grégoire Sylvius ou Sauvage, chanoine de St-Paul. 

Ambroise Loots, abbé de Parc. 

Charle de Nichet, chan. de Liège. 

Henri de Meitecoven, chan. de St-Denis. 

Henri Halmael ou Mellis, chan. de Tongres. 

Henri Harphius. 

Libert de Hauthem, prieur des chan. rég. de Tongres. 
Id. prieur des hieronimiies de Liège, 

neveu du précèdent. 

Pierre Lansbergius ou Lansberg. 

Jean Bergius, prieur et liseur de Beaurepari. 

Gualtère Morberius, imprimeur. 

Ghissilino Dancherts, musicien. 

Everard Merburian, général de la compagnie de Jésus. 

Jean Leonius, jésuite. 

François Oranus, conseiller du conseil privé. 

Léonard de Dalem. 

François Fraipont, échinin de Liège et conseiller privé. 

Henri Vevius, docteur en droit. 

Pierre La Ramée, prof. math. 

Jean Studius, mathématicien. 



— 436 — 

François de Bourgogne de Fallaix. 

François Byrsaas ou Byrsei. 

François Jacobi. 

JeanHeuten, dominicain, docteur en théol. 

Jean Soteaulx, à Louvain. 

Gilbert Philarete dit Limburgius ou Gilbert Fuchs , 
chanoine de St- Paul. 

Antoine Denis. 

Jérôme Puteanus, Henri Puteanus ( Dupui) ou Van de 
Putte. 

Collart Racket. 

Pag. 336 et 241. André Alen ou Halen ou Alenus. 
Lambert Lombart, peintre. 
Pironet, peintre. 

Pag. 242. Ernest de Bavière, évôque-prince de Liège, 
(1881-1612). (Généalogie, p. 280). 

Pag. 283. Capitulation ou formulaire de révêque-prince. 
» 284. Concordat. 

» 306, 329 et 401. Démonstration de la nécessité 
d'ériger un nouvel évéché à Luxembourg en 1600. 
Pag. 321. Mandement touchant l'observation du carême. 
» 348. Eglise et collège des Jésuites à Liège, 
id. et couvent des Capucins. 
La maison de miséricorde dit l'hôpital de Bavière. 
Liste des surintendants. 

Pag. 347. Les pieux, les savants et les illustres person- 
nages au temps d'Ernest de Bavière. 
Philippe Guillaume, duc de Bavière, chanoine de Liège. 
Eugène Maurice, prince de Savoie. 
Guillaume deGrimberg, grand doyen de Liège. 

LsBvinus Torrentius, chanoine de St-Pierre, puis de 
St-Lambert. 
François de Gand, dit Villain, chan. de Liège. 



~ 437 - 

Jean Charles Schetz de Grobbendonck, pron. apos. chan. 
de Liège. 

Théobald Craschel, docteur en théol. 

Arnold Wachtendonck, doyen, chan. de la cathédrale. 

Olhon Venius. 

Jacques de Garondelet, chan. écol. de Liège. 

Winand à Wyngaerd, grand prévôt de Liège. 

Antoine Ghenard, vice-doyen et chanoine, inquisiteur. 

Gisbert de Wissocque, seigneur de Bomy ou Bemy, 
chanoine. 

Gille Oranus, protonotaire apostolique, chanoine de la 
cathédrale. 

François Oranus, auditeur du sacré palais. 

George Thourin ou Thourine, docteur en théol. chan. 

Gérard Vossius, docteur et protonotaire, chanoine. 

Nicolas Lampsonius, doyen de St-Denis. 

Dominique Lampsonius, secrétaire. 

Charles Langius ou de Lange ou Langhe, chanoine de 
Liège. 

Gérard Rodolphe de Grave, chanoine de St-Pierre. 

André Papius, chanoine de St-Martin. 

Guillaume Fanius, id. 

Gille Rasyr, chanoine de St-Paul. 

Gille Cuillon, curé de Ste-Marguerite, mathématicien. 
(Vie de St-Léonard ). 

Henri Roelants, prieur de Sept-Fonds,près Bruxelles. 

André Fabrice, orateui* du pape Pie V. 

Godefride Fabrice, son frère, prof. d'Ingolstadi. 

Michel Mulcorpius, chanoine de Uellisem. 

Jean Luniboy, chanoine de Tongre. 

Mathieu Lambertin, prieur d*AIne. 

Nicolas Fal, jésuite. 

G6orge Colibrand, idem. 

Henri Samers ou Samrer, idem. 



- 438 — 

Jean-Baptiste De Glain ou Glens, religieux des Ermites. 

Balduin de Lange, jésuite. 

Michel Willems ou Guillelini, abbé de Lobbes. 

Jean Oranus, jésuite. 

Georges Duras, id. 

François Fléron, id. 

Guillaume Brochaous, id. 

Théodore de Pelte, id. 

Jean-Antoine de Pelte, chanoine de Tabbaye de St-Michel, 
à Anvers. 

Jean-Frédéric Lummius, curé du béguinage à Anvers. 

Remacle Mobyus de Rondchamps. 

Jean Clarius ou de Clare ou Claeren, prof, à Louvain. 

Barthélemi Le Ducquen, docteur en droit. 

Anaetase Cochelet, carme, docteur en théol. 

Nicolas Oranus, frère mineur. 

Alexandre-Charles Trognée, docteur en droit. 

Henri Willot, récollet, docteur en théologie, fameux pré- 
dicateur. 

Louis Turrianus, i*eligieux, professeur de \s^ Chailreuse 
de Liège. 

Nicolas a Poculo, frère mineur. 

Herman Busembaum, jésuite. 

Bertholet Deschamps, docteur en droit. 

Abacuc de Raymond, jurisconsulte, seigneur de My. 

Beaudouin De Vaulx, bourgmestre de Liège, jurisc. 

Henri d'Oupeye, bourgmestre de Liège. 

Charles Billéeou Billehe, conseiller du prince. 

Jean Jugius, échevin de Liège. 

Jean Politus, docteur en droit, historiographe d'Ern. de 
Bavière. 

Jean Wamese, docteur en droit. 

Remacle Fuchs ou Fuschius ou Remacle Lymburgus, 
chanoine de St-Paul, médecin. 



— 439 — 

Catlierine de Potty ou Poty. 

Thomas Ryctius, médecin. 

Pag. 383. Synode de Liège en 158S. 

Jacques Dupont ou lacobus Pontanus. 

Jean Sébastian. 

Hannart Van Gamoren» médecin, poète. 

Lambert de Vlierden, jurisconsulte. 

Thomas Masset, notaire de la cour et des inquisiteurs. 

Louis Radoux, sentenlier et thrésorier du prince. 

Jean Ramiren. 

Lambert Seghers, prévôt de St-Hadelin. 

Henri Buschey, frère mineur. 

Philippe Gueringus ou Guerin, médecin k Liège. 

Jean Gaillet, archiviste. 

Barbe de Porquin (le jardin de Tâme). 

Ida ou Idelette de Gré ou Grez (le petit jardin de Tàme 
en fleurs). 

Guillaume FouUou, orateur et poêle. 

Antoine Gherinx, lie. en droit. 

Pirard Strave. 

François Strave. 

Henri Jaupen, augustin. 

Lambert Le Ruite. 

Pag. 389. Ferdinand DE Bavière, évéquc-prince de Liège 
(1612-1650). (Généalogie). 

Pag. 828. L'église et couvent des Pères mineurs, bâtie 
en 1695. 

L'église des Garnies déchaussés. 

Monastère de Ste-Marie de la Paix, ouïe Val des Vierges, 
abbesses. 1627-1713. 

Pag. 529. Les pieux, les illustres et les savants du 
temps de Ferdinand de Bavière. 

Nicolas-François de Lorraine, chanoine de Liège. 

François de Lorraine, id. 



- 440 — 

Mathieu Hovius, arch. de Maliues. 
Etienne Strechoeus, curé de St-Michel. 
Gérard Corselius, docteur en droit. 
Pierre Stewart, professeur en théol., prévôt de St-Denis. 
Adrien de Fléron, chanoine de Liège. 
François de Moniraorenci, grand doyen de Liège, puis 
jésuite. 

Jean de Chokier, chanoine de St-Pàul. 
Jean-François de Chokier, chan. de Liège. 
Raes ou Erasme de Chokier de Cortils, bourgmestre do 
Liège. 
Arnold de Kerkem ou Kerkhem. 
Jean Cbapeauville. 

Simon Legrand Ramiot, docteur en droit. 
Michel Naveus, Navcu ou Naveau. 
François Agricola, curé de Rodinge. 
Pierre Becanus ou a Beeck, chanoine. 
Amand Gilselius, prêtre de Stc-Croix. 
Jean de Hegelsom, prêtre. 
Pierre Streithagen, chanoine de Heinsberg. 
Henri Wickius, prof. 
Mâthias Naveus, docteur en théologie. 
Hadelin Junius. 
Daniel Raymundi, chanoine. 
Nicolas Lampson, chanoine de St-Denis. 
Reneus André, chanoine de Tongres. 
Nicolas Yerlaye, silentiaire de la cathédrale de Liège. 
Olger à Vivariis, Vivario, prêtre de St-Jean à Liège. 
Augustin Fabius, chanoine de Tongres. 
Guillaume Kerkenroi ou Kerkenroke, prieur à Tongres 
Jean Marcelis. 

Herman à Woeilenracdl, prieur des Cioisiers îi Liège. 
Jean Voest, chan. rég. de Tongres: 
Christian Bouwens, bach. eu thèol. 



- 441 -^ 

Gille Colley, religieux des Croisiers. 

François PirouUe, licencié en théologie. 

Englebert Olivier. 

Antoine Gossart ou Goffart, docteur en théologie. 

Jacques Marchant, licenc. en théol. 

Gérard Witten, chan. régulier. 

Henri Rampen, docteur à Louvain. 

Pierre Bouille, jésuile. 

Pierre Wirotte. 

Gilbert Conventiuus Corsélius, prof, à Louvain. 

Nicolas Nessel, lie. en théol. chan. de St-Paul. 

Christophe Outers, abbé. 

Jean Wessels, prieur de Tongres. 

Henri Somalie ou Sommalius, jésuite. 

Corneille à Lapide (De la pierre), jésuite. 

Jean Horion, jésuite. 

Thomas Cornierus, jésuite. 

Guillaume Marei, id. 

PaulDuizius, id. 

Nicolas Crusenius ou Cruezen, relig. des Ermites. 

Pierre Marchant, relig. de St-François des Récollets. 

Etienne Stapels, jésuite. 

Melchior Dalem, religieux des hermites. 

Arnold Paludanus (Palude). 

Henri Paludanus (Palude), de Tordre des Freines mineurs. 

Henri Philipps, jésuite. 

Philippe Berlaymont, id. 

Philippe Bebius, id. 

Albert Croissant, id. 

Gualtère Paulus ou Paul, id. 

George Maigret, docteur en théologie à Louvain. 

Barthélemi Fisen, jésuite. 

Pierre Bovillius, id. 

Angelin Gazée, id. 



- 442 ^. 

Grégoire Daineffe, docteur en théol., prof, à St- Hubert, 

Un anonyme (la plaie sanglante 1629). 

Pierre de Quercu (Duchêne), notaire de la cour de 
l*official. 

Jean Fabre Omalius, jurisconsulte. 

Richard de Ste-Anne, récollet. 

Samuel Loyaerts. 

Jean Dillen, jurisconsulte. 

Herman de Bourgogne, comte de Fallaix. 

Denis Goppée ou Coppeus, poète. 

Martin Gonstantini, juriconsulte. 

Nicolas de Plenevaux, religieux des hermites. 

Guillaume Van den Bosch, médecin. 

François Wennen ou Wennius. 

Eléonore de St-Bernard. 

Guillaume de Waha. 

Marie Succa, bénédictine. 

AnneBienne, religieuse. 

Théodore de Bry, graveur. 

Simon Pétri, poète latin. 

Gornelis-Henri Motmanns. 

Henri Galenus, lie. en théol. 

Louis Du Ghastcau, prov. des Frères mineurs. 

Albert Victorius. 

Thomas Moniot. 

Pag. 574. Maximimkx Henri, duc de Bavière, elc.,prince- 
évéque de Liège, (1650-1688). (Généalogie). 

Armoiries. 

Pag. 575. Armoiries et portrait de Max. Henri, par 
Natalis 

Pag. 579. Concordat. 
» 619. Les censés qui sont tenues d'entretenir bœufs 
et moutons pour son altesse de Liège. 

Pag. 6oo. Réforme de la discipline ecclésiastique. 



— 443 — 

Pag. 691 . Les illustres, les pieux et les savantes per- 
sonnes du règne de Max. Henri. 
François Egon, avec portrait. 
Guillaume Egon. 
Frédéric Landgrave de Hesse. 
Bernard Gustave, prince de Bade* 
Albert Sigismond, duc de Bavière. 
Wolfgand, George-Frédéric-François, duc de Bavière. 
Jean Gualtier de Sluse, cardinal. 
Gualtere. 
Léonard Brifon. 

François de Rougomont, jésuite. 
Eugène Albert d'Allamont. 
Gille Ursin a Vivariis, avec épitaphes à Rome. 
François de Lorraine. 
Jean Gobbar. 
Richard-Paul Strave. 

René-François de Sluse, chanoine de Liège. 
Libert Froidmont, docteur à Louvain. 
Eustache Froidmont, licenc. en tbéol. 
André Creusen. 
Antoine Dave. 
Henri Calenus. 
Goderroid Wendelin. 

Gille de Liverlo, prieur de la Chartreuse, à Liège. 
Mathias Hauseur, récollet. 
Jean Colchon. 
Jean-Erard FouUon. 
Erasme FouUon, bougmeslre de Liège. 
Jacques Lobbet, jésuite. 
Henri Jonghen, 

Jean Mantel, de Tordre des hermites. 
Jean Rosenihal, jésuite. 
Barthélemi Deschamps, récoliet. 
Henri Hecbtmans. 



— 444 — 

Thomas Leenaerds ou Leonardi, dominicain. 

Laurent Gobart. 

Jean-Ghrysostome de St-Matthieu. 

Matthias de Graty. 

Etienne Rausin, docteur en droit, bourgm. de Liège. 

Pacquay gardier Bertrand. 

Gérard Léonard Erard, sculpteur. 

Deville etRenekin, Rinkiu. 

Jean-Antoine Gurniz. 

Pierre Coelen. 

Laurent Neesen. 

Charles de Méan, avec portrait. 

Pierre de Méan. 

Nicolas de Fisen, chanoine de Visé. 

Henri Godefridi. 

Henri Dumont, abbé de Silly. 

Jean Warin. 

Matthias Pauli, de Tordre des hermiltes. 

André Hannoc. 

Remacle Huart. 

Jean Roberti, jésuite. 

Albert de Loncin. 

Thomas Hayons. 

Pag. 727. Jean-Louis des barons d'Elderen, évéque- 
prince de Liège (1688-1694). ( Généalogie, 742 armoiries ). 

Pag. 793. Les illustres et les savants du temps de Jean 
Louis, évêque-prince de Liège. 

Augustin Closet, prieur de St-Léonard,à Liège. 

Jean-Bapiiste Savenier. 

Henri Scaillle, docteur en ihèol. 

Barthèlemi Pasmjns, id. 

NoëlDesaiîiori, curé de Guelvain. 

Nicolas Nicolaerts, chan. deSt-Jean. 

Louis Flénial, curé de Braine-Lalleux. 



— 440 



Jean le Gouverneur ou Gubernalor (dans le XVI' siècle). 

Pag. 799. Noms des membres du chapitre pendant Fin- 
terrègne. 3 prétendants. 

Pajç. 819. Nom des 21 capitulalres. 
» Décret de la congrégation de Rome du 18 sep- 
tembre 1694. 

Pag. 833. Joseph Clément, évêque-prince de Liège. 
( Généalogie). 723. 

Portrait par Pétris a Gunst et armoiries gravées. 

Pag. 1007. Arrivée à Liège de Pierre-le-Grand, son 
séjour à Spa, gravure de Servay Xhrouet à cette occasion. 

Pag. 1032. Remarques sur Toffîce hebdomadaire de 
St- Lambert. 

Pag. 1036. Les illustres, pieux et savants personnages 
au temps de Joseph Clément. 

Les deux princes de Bavière. 
Emmanuel et Théodore de la Tour. 
Jean-Antoine Blavier, docteur en théol. 
Louis-François Rossius et Liboye, chanoine de Liège. 
Ferdinand- Maximilien, comte de Berlo. 
Pierre-Lambert Ledrou, religieux Augustin. 
Jean d'Emeric, jurisc. 
Godefroid Uldaric, chan. de Liège. 
Jacques Emeric de Mattheis, auditeur de Rote. 
Jean-Ferdinand baron de Méan, doyen de la cathédrale. 
Nicolas Heyndel, abbé de Rolduc. 
ticnvi Dumont, chan. théol. de Liège. 
Joseph Naveus, chanoine de St-Paul. 
Jean Opstraet, prof, h Louvain. 
Jean Lebeau, curé de St-Adalbert. 
François Blondel, médecin. 

Jean-Henri Manigart, lie. en théol. chan. de St-Bar- 
thèlemy. 



— 446 — 

Hermau Daemen, docteur et prof, k Louvaiu. 

Nicolas Dubois, lie. en théol. id. 

Denis Freysers, curé de Ninhove. 

Jacques Dupont, doyen de St*Pierre Gassetensis. 

Pierre Marceilis ou Harcelis, curé de Sl-Micbel. 

Lambert Loneux, docteur en droit. 

Nicolas de Borre, !«' curé de la paroisse de Notre-Dame 
des Lumières en Giain. 

Barthélemi Fibus, jésuite. 

Jacques Goret, id. 

Arnould Hantoir, sculpteur, rival de Delcour. 

Gérard de Lairesse, peintre. 

Michel de Herstal de la Tache, stratégiste. 

Gaspard de Ste-Marie Magdelaine de Pazzi, carme nommé 
dans le monde, Bormans. 

Jean Sweerts ou Sweertius. 

Jean-François Bresmael, médecin. 

Guillaume Depaire, médecin. 

N. Weet de Tinlot. 

Henri Denis, prêtre de la cathédrale. 

Table du Tome V. 

Tome VL 

Plan de la ville de Liège. 

Page. 1 . George Louis , évêque-prince de Liège , 
(1724-1743). 
Pag. 6. Liste des capitulaires. 
» 8. Gravure des armoiries de George Louis, par 
Guillaume Duvivier. Généalogie. 
Pag. 98. Testament de Tévéque-prince George Louis. 
» 163. Les illustres, les savants et érudites personnes 
sous le règne de George Louis. 
Alexis Antoine Christian Ferdinand, prince de Nassau, 
ume Delvaux, professeur k Louvain. 



- 447 ~ 

Augustin Schepers, lie. en théol. 

Servais Hoffreumont, curé de Grâce. 

Pierre Ernest Ruih d*Ans, chanoine de Ste-Gudule. 

Guillaume Renardi, D' de Louvain. 

Matthias Guillaume de Louvrex. 

N. et Jean Valdor, ch. de St-Denis et médaillistes. 

Jean Théodore Jacquet, protonotaire apostolique. 

Edmond Nesselt, médecin. 

Edouard Slaughter, jésuite anglais. 

Brocard de St-Nicoias, carme. 

Pag. 124. Lettre de George Louis, touchant les démêlés 
avec le gouv. des P.-B. 

Pag. 158. Jean Théodore de Bavière (1744-1 763). (Généa- 
logie) par années. 

Portrait peint par Georges de Marées, gravé par Franc. 
Xav. Jungwierlh. 1755. 

Pag. 292. Interrègne. 
» 305. Les noms des tréfonciers. 
» 324. Élection de Monseigneur Charles Nicolas 
Alexandre, comte d'Oultremont. (1763-1771). 

Pag. 384. Les illustres, les savants et les artistes aux 
règnes des princes Jean Théodore de Bavière et Charles 
d'Oultremont. (1744-1771). 

Nicolas François-Xavier De Bonhome. 

Pierre Herman Dosquet. 

N. de Raigecourt, chanoine de Liège. 

Pierre Louis Jacquet, prévôt de Sl-Jean. 

Paiil Gille Alexis, comte de Glimes. 

N. prieur des chan. rég. deSte-Croix (epit.Theol. moralis). 

François de Stempels. 

Servais Augustin de Villers. 

Gilles Bideloz, ecclésiastique, avec portrait par Back, ik 
Liège, 1752. 

Guillaume Godhard, médecin. 




— 448 — 

(le Hubens, baron palatin. 
Coignoul, sculpteur. 
Duvivier, graveur. 
Palante, Mosaïste. 
Pag. 391. Interrègne (1771). 
» 401. Nomades tréfonciers, votants à Télection du 
prince-évéque, F. dbVelbruck. 

Pag. 405. Additio ad statuta S. Ferdinand! episcopi et 
principis leodiensis, de anno 1613 et modificaia 1614. 
Leodii, br. 4* imprimé. 

Généalogie de Velbruck. 

Pag. 414. Tableau des prévôts et doyens de la cathédrale. 
(746-1768). 

Pag. 463. Tableaudes grands doyens de Liège. (727-1 753). 

» 491 . Des anciens monastères du diocèse de Liège 
qui n'existent plus ou qui ont changé leur état primitif, 
tiré de la Gallia christ. Tom. III, page 931. 

Pag. 496. Continuation de l'état ecclésiastique de la 
cathédrale et chapitre de Liège. 

Pag. 803. Patrimoine de St-Lambert. 

Sépultures et épitaphes anciennes de Téglise cathédrale, 
tirées du Ms. de Langius, chanoine de Liège, en 1884, avec 
armoiries. 

Pag. 824. Remarques et recherches sur le chapitre de 
St-Lambert, tirées du Ms. de Langius. 

Pag. 525. Réceptions ou preuves de noblesse faites à 
St-Lambert par des chanoines nobles, depuis Tan 1481 
jusqu'à Tan 1856, tirées aussi de Langius. 

Pag. 583. Répertoire des privilègesou Chartres de l'église 
de Liège. Ce répertoire a été formé par R*"«* D. L. D. et 
L. et G. 34 chapitres. 

Pag. 585. L'index des objets renfermés dans le X« livre 
des Chartres de l'église de Liège. 



440 



Pag. S86. Coutumes et usages de l*égiise par ordre de 
chapitre, ouvrage achevé Fan 1323. 

Pag. S93. Extraits généalogiques tirés du Ms. de Lan- 
gius N® 1-496, avec armoiries. 

Pag. 616. Copie du livre féodal touchant les seigneuries 
plains fiers mouvants, la dignité épiscopale de Liège et de 
la véritable église. 

Pag. 622. Epitaphes retirées de divers endroits du pays 
et diocèse de Liège, tirées en partie du Ms. de Langius, 
pag. 248. 

Dans les églises de Hamal, Mulken, (St-Gilles)à Tongres. 

A Andines. 

A Huy, aux frères mineurs. 

Pag. 635. Contributions du pays de Liège envers FEm- 

pereur. 

Pag. 636. Des états, dignités, offices séculiers tant héri- 
tables, personnelles que durent à la volonté du prince, des 
états ou du peuple qui ont été et sont à Liège, tiré du Ms. 
de Langius. 

Vouerie de Liège, des mambours, des maréchaux. 

Pag. 670. Ancien repartiment en la cité de Liège des 
grands et petits, copié du Ms. de Langius. 

Pag. 672. Sépultures et fenêtres dans la sacristie de 
réglise de Jehet en Hesbaye. 

Pag. 674. Id. dans la chapelle de Chapon-Seraing. 

Id. dans Téglise de Verlaine et dans la cha- 
pelle de la Ste- Vierge. 

» 676. Id. dans l'église de Nassognc. 

» 678. Id. dans Tèglisô du village de Masbourg. 

Id. id. id. deWaha. 

» 679. La famille de Surlet de Chokier. 
» 680. Epitaphes dans Tèglise de St-Jean au village 
de Uemricourt. 



- 450 — 

Page 706. Nomenclature des archidiacres de Hesbaye. 
Id. deBrabant. 
Id. d'Ardennes. 
Id. de Hainaut. 
Id. de la Grande-Campine. 
Id. de Condros. 
Id. de Famenne. 

Page 714. Id. de la cathédrale de Liège. 
» 718. Id. des grands chantres de la cathédrale. 
» 720. Id. des grands écolàtres id. 

» 72^. Id. des costes ou grands trésoriers id. 

Id. des grands pénitentiers id. 

Id. des grands théologals id. 

Id. des anciens abbés de Notre-Dame id. 

Id. des anciens chanoines tréfonciers id. 

Page 828. Carte des tréfonciers de Tan 1665, imprimée 
cette année. 

Page 831. Id. en 1688. 
» 842. Evêques suffragants de Liège. 
» 848. Oflîciallcs de la cour épiscopale de Liège. 
» 852. Grands chanceliers de Liège. 
» 857. Gardes-Scels et grands vie. de Liège. 
Secrétaires du Synode et Consistoire. 
Président de la Chambres des finances. 

Pag. 864. Chronologie des grands maieurs de Liège. 
Noms des seigneurs échevins de Liège. 
Commissaires décisseurs de Liège et Maestricht. 
Ministres de Liège auprès des puissances étrangères. 
Officiers au service du pays 
Avoués de Hesbaye. 

Table du VP volume. 

Les tomes suivants contiennent 425 pièces tant manus- 
criles qu'imprimées. (1015-1035). 



— 451 — 

825. Papiers et correspondance délaissés par le 
bourgmestre Fabry. 

Ces papiers sont du plus haut intérêt surtout pour 
répoque de la révolution liégeoise. Ils s'étendent depuis 
Tannée 1718 jusqu'à Tannée 1796, et se composent de 
1095 pièces. Le tout nous a été donné par la famille de 
M. Fabry. (1046-1056). 

826. Papiers et correspondance délaissés par feu 

M. deDonceel. 

Ces pièces, comme celles de Henkart et de Fabry, con- 
cernent la révolution liégeoise. Elles nous ont été remises 
par la fille de M. de Donceel. Le tout se compose de 310 
pièces. (1058-1059). 

827. Correspondance de Cressener, agent diploma- 
tique de FAngleterre près de TElecteur de Co- 
logne, Jacques Joseph , avec Fabry, depuis 
1755 jusqu'en 1780. 

On sait que Fabry fut bourgmestre de la ville de Liège à 
plusieurs reprises, et qu*il fut l'un des principaux auteurs 
de la révolution liégeoise. 176 lettres des plus intéres- 
santes, relatives aux événements politiques de Tépoque, 
in-4o. (1045). 

828. Correspondance de Henkart depuis 1785 jus- 
qu'en 1813. 

Pierre-Joseph Henkart, né à. Liège le 13 février 1761, y 
est mort le 9 septembre 1815. Il remplissait i\ cette époque 
les fonctions de procureur du Roi près le tribunal de pre- 
mière instance. La correspondance , malheui^eusement 
très-incomplète, ne contient que des lettres reçues par 
lui. Deux ou trois lettres seulement écrites par Henkart 
s'y trouvent mêlées. Néanmoins elle comprend au-delà de 
six cents lettres écrites par le baron de Sluse de Beurs, le 



— 452 — 

baron de Gbestret, Hyac. Fabry, de Paix, Trappe et autres. 
Elle nous a été donnée par M. le docteur Védrine, gendre 
de Henkart. 

In.fol. 3 vol. (1037-1039). 

829. Mémoire à présenter à la Chambre impériale 
de Wetzlaer, dans Tafifaire des jeux de Spa. 

Mémoire autographe de M. de Donceel, bourgmestre de 
Liège, en faveur de Levoz. 

Donné à la Bibliothèque par M""^^ de Donceel. 
Cod. Chart. Sabc. XVIII. fol. (565). 

830. Précis de la révolution faite à Liège, le 18 août 
1789. 

L'auteur de cette histoire est demeuré inconnu. G*est un 
adversaire acharné de la révolution liégeoise. — Il termine 
son récit à la rentrée du prince à Liège par les mots sui- 
vants : Le tout a été remis sur le pied où il était avant le 18 
août 1789, puissent nos petits et arrière-neveux, ne plus 
voir de révolution, et jouir comme nous d'une paix solide 
et durable. 

L'auteur, dans la 2« partie de son travail, donne une 
foule de pièces à l*appui de son récit ; il copie également 
une quantité de chansons (dont une en wallon) en faveur 
du prince et contre les auteurs de la révolution. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. ¥. (640). 

831. Mémoire pour le sieur de Fréron, conseiller 
intime de son altesse le prince de Liège, procu- 
reur général du pays de Liège et comte de Looz, 
et officier de police à Spa^ pendant la saison des 
eaux, 1785. 



— 483 - 

Pag. 17. Note sur récrit intitulé : Mémoire pour le sieur 
de Fréron, signé: N. J. Levoz, 1785. 

Ces deux mémoires ont été imprimés. 

XVIIP siècle, in-fol. sur papier 20 feuillets, 
(963). 

832. Extractum ex libro primo chartarum ecclesisB 
Leodiensis conscripto de mandato capituli. 

Cet important manuscrit rédigé et écrit en entier de la 
main du généalogiste G. B. de Hinnisdael» a été décrit 
longuement par M. S. Bormans dans le tome 13% 2^ série, 
pag. 310, des bulletins de la Commission royale d^his- 
toire. On sait qu*il contient une analyse très-exacte de 
toutes les chartes inscrites dans les cinq premiers tomes 
du liber chartornmde la cathédrale de St-Lambert de Liège. 
Voici du reste la description de notre Ms. 

A. Pag. 1. Extractum ex primo libro chartarum. 

Ce premier livre contient 766 chartes. 

Pag. 149. Secundus liber chartarum, 273 chartes. 

Outre Tanalyse de ces 273 chartes, on trouve à la fin de 
ce livre Tanalyse de 12 autres chartes non numérotées, ce 
qui porte à 285 le nombre de chartes analysées dans ce 
2« livre. 

A la fin de ce livre, on lit : Eœc littera non est intégra et 
sic sine fine illius imponitur finis secundo libro chartarum 
ecclesiœ Leodiensis. M. Bormans induit avec raison de cette 
souscription que probablement ce second volume des 
chartes était déjà imcomplet lorsque Hinnisdael en faisait 
l'analyse. 

Pag. 225. Tertius liber chartarum. 

Les trente-six premières pièces de ce livre ne sont pas 
numérotées ; la numérotation ne commence qu'à la 37<^ qui 
porte le n*» 285. Les n*»» se suivent ensuite régulièrement 
jusqu'au n*» 567. 



454 



M. Bormans pense qu'il y tk encore là une lacune nu 
comnoencemcnt du 3« volume. D'un autre côlé, on pourrait 
conjecturer que les pièces non numérotées à la fln du 2' 
volume, ainsi que celles qui se trouvent au commencement 
du 3**, ont élé ajoutées après coup et que la numérotation 
du 2*^ volume a été continuée dans le 3*. La dernière pré- 
cédant ce livre, qui devrait par conséquent porter le u** 868, 
n'e$t pas numérotée. 

Pag. 289. Liber quartus chartarum. 

Ce livre contient 213 chartes. Elles ne portent pas d e 
n* d'ordre. 

Pag. 328 Liber quartus chartarum. 

Ce livre contient 80 chartes numérotées ; la dernière est 
du 18 mars 1673. 

A la page 336 finit l'extractum, tout le reste du volume 
y a été joint par le relieur, sans avoir aucun rapport avec 
ce qui précède. 

6. Suivent dix feuillets, dont la moitié en blanc, conte- 
nant : 

1** Séries consulum Leodiensium qualem R. P. Foullon 
ex variis et fidis manuscriptis codieibus excerpere potuit. 

Cette liste est continuée jusqu'à Tan 1675. 

ir pîig. 6. Copie de 12 epitaphes qui se trouvent dans 
les églises de Stc-Gertrude, de St-Nicolas-outre-Meuse, aux 
Dominicains , à Robermont , aux Bons-Enfants près 
Sl-Hubert, à Herkenrode et à Mulken. 

C. Extraits de Sock de la grande compterie. 19 feuillets. 

/). Convenances et testaments. 

Analyse de contrats de mariage et de testaments, émanés 
de citoyens du pays de Liège, principalement pendant les 
15« et 16« siècles. Cette analyse est suivie d'une table 
alphabétique des noms qui se trouvent relatés dans les 
contrôles et testaments. A cette table, Tauteur a joint en 
même temps les noms rapportés dans un autre recueil 



— 48S — 

qu*il intitule : Livre du doyen de Ste-Croix. C'est probable- 
ment le cartulaire de cette dernière église qu'il a voulu 
désigner. 

Ce volume a élé acquis aux frais do la ville à la vente de 
Teu le comte de Hinnisdael. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. (667). 

833. Copie des armes et blasons des évêques de Ton- 
grès et de Liège. 

C'est le titre du premier article de ce précieux volume, 
écrit en entier de la main du chanoine H. Van den Bergh. 
Feu M. Gachet ayant publié dans les bulletins de la Com- 
mission royale d'histoire l** série, tome 9, pages 8-101, 
une analyse complète et détaillée du contenu de ce volume, 
nous croyons utile de la reproduire ici : 

PREMIÈRE PARTIE. 

I. Cojrie des armes et blazons des évesques de Tongre et de 
Liège, qu'il convient adviser et corriger en grande partie. 

On y trouve une liste des évoques commençant à saint 
Materne et finissant à Ferdinand de Bavière, et chacun d'eux 
a des armoiries plus ou moins authentiques. Il n'y a pas 
jusqu'à saint Materne qui n'ait les siennes et qui portait 
d'argent à la croix de gueules avec quatre croisettes can- 
tonnées, etc., etc., s'il faut en croire le compilateur! 
Navilus, Marcellus, Metropolus et leurs successeurs ont 
aussi leurs blasons. N'oublions pas cependant que tout cela 
devait être advisé et corrigé en grande partie, et n'accusons 
pas trop vite le clianoine Van dcn Berch de crédulité. 

II. Nous trouvons après cette liste, au P» 14, trois dessins 
de pierres antiques. La première « qui avoit, dit Van den 
Berch, un pied trois quarts, un demi poulx moins, de 
hauteur, et un pied 4 pouces de lonjçupnr, » offre l'inscrip- 
tion suivante : 



- 486 — 

MARTL 

HALANARE 

SACRVBI 

T. DOMIT. VINDEX 

0. LEG. XX. V. V, 

Y« S* La N« 

Cette inscription a été publiée, avec de légères différen- 
ces, par Heylen et par M. Schayes. Voy. les Pays-Bas avaiU 
et pendant la domination romaine^ t. II, p. 353. 

La seconde, dont la longueur était « de deux pieds, trois 
quarts et un demi poulx, et la largeur de trois quarts de 
pieds et ung poulx ^ ne présente pas d*iuscriplion, mais on 
y voit représenté un vase, au-dessus duquel est une espèce 
de chaîne tendue. 

La troisième, dont Van den Berch n'indique pas les dimen- 
sions, porte pour inscription : 

MERGWRl 

INGENVS 

YFHIFI 

Nous croyons faire plaisir aux savants en transcrivant 
ici la note que Van den Berch a placée au-dessous des deux 
premiers dessins : « J'ay tiré, » dit-il, « ces deux pierres 
antiques hors des pierres originelles qui sont massonnées 
dans le muraille de Téglise parochiale de Horne, capitale 
de la comté, aprenaige de la comté de Looz, le 9 d'apvril 
premier des festes de Pasques 1640, et me dict pour lors 
le pasteur du lieu, qu'il avoit plusieurs médailles des em- 
pereurs romains trouvées audit Horne. » 

Van den Berch fait ensuite la description de plusieurs 
antiquités et médailles romaines trouvées à Heel, village 
situé à une lieue de Horne. Il ajoute : « Le plus admi- 
rable est du mesme lieu, que le villaige de Heel s'appelle 
après Helena (i) ; ce qu'ils sont par tradition, et est d'au- 

( 1 ) Le Vicus fltlena ou Hedena n'csl poini le village de Hoel, comme pourrait le 
faire croire ceUc noie de V. D. B. Le; p^re W;^^'lcllain. d'aprè<i tuus les anciens 
géographes, place ce viius à Hesdin. 



487 



tant plus croyable qu'on at trouvé en terre une statue de 
marbre blanc trës-fln qu'on at tiré au jour, et est encor, ce 
18 avril 1640, gissante sur le réal chemin, mais fort des- 
rompue, car on y voit les cuises d'en hauil jusques aux 
chevilles d'une mesme pièce de la hautteur de six pieds 
ung poulx et demi, qui est d'une dame, pour estre par tout 
son corps voiliée corne les dames romaines, et tiennent 
pour certain que la rest de la statue est encor en terre. » 
Dans un autre endroit, il dit que le pasteur lui avait promis 
une pièce de monnaie sur laquelle était écrit le mot heel. 

III. Au folio IS se trouvent enfin des copies de diplômes 
auxquels Van den Berch a joint le plus souvent des dessins 
de sceaux. C'est la partie h plus intéressante du manus- 
crit, celle qui nous a surtout engagé à faire cette analyse. 
Voici le titre que portent ces premiers extraits qtii vont du 
fol. 18 au fol. 122. 

Quœ sequuntur habui per copiant ex ipsis originalibus mihi 
concesm et per me copiatis diversis vicibus de verbo ad ver- 
bum, littera ad litterarriy anno 1634, même aiirili et mayo^ 
H. Van den Berch, Can. SS, Trinit, et omnium SS. Spiren, 
sacripalatii et aulae Lateraneœcomit., mitit, etequit, auratum 
creatum. a^ Domini 1636, mensis februani die 20. 

IV. Les extraits compris entre les fol. 123-142 sont précé- 
dés de cette indication : Le suivant est tout tiré des ar-- 
chives origineles des prescheurs de Liég*'., auxquelles Us m'ont 
favorablement admis en juillet 1633. Ce sont aussi des co- 
pies et des analyses de diplômes. 

V. Plusieurs pièces comprises entre les feuillets 143-180, 
sont accompagnées de cette mention : Ex archivis fratrum 
minomm Leodiensium, 

VI. Les diplômes copiés aux folios 151-188, devaient 
servir à faire des preuves de noblesse comme le démon- 
Ire la note suivante ; 



— 458 — 

Atfestations concernantes les saizes cartkrs ftïlluslre noble 
et généreuse dam!^^^'' madantoiselle Dorothea Anna de Scliwart- 
zefibergh, future channoniese de Thorne^ tant de costé pater- 
ml que maternel^ quej'aye copié des origvielles ce iH^d'aoust 
1637, estant au chasteau deStochem, H. V. D. Berch. 

Fol. 151. 

VII. Tableau généalogique de la D""* Dorothée Anne, 
comtessedeSchwartzenbergh, baronne de Hohenlansbergh 
produit pour entrer au chapitre de Thorn. 

Avec l'attestation du secrétaire du chapitre de Cologne. 

Fol. 156. 

VIII. Note de quelques-uns des enfants de Edmond ^ et 
de dame Claudine de Barbanson. Fol. 156. 

IX. Trois diplômes sont placés sous le titre qui suit : 
Ex copia per onginalem apud Andream^ thesaurarium D. 

Gudulœ BruxellensiSj accepi Stochemiœ a domina comitissa 
de Sehwartzenbergh^ a^ Domini 1638 maii die 15" 

Fol. 157-159. 

X. Note de tous les droits que Ton paye h la réception 
d'une chanoinesse à Tiiorn, et formule de la demande d*un 
canonicat. Cette formule est ainsi conçue : 

Ick biddej my vrouwe, om Godis wille om die provent inder 
eeren Godts ende Onser Lieven Vrouwc, Fol. 161. 

XI. Ex primo libro chartarum illustris ecclesise. 
Premier extrait de ces fameux carlulaires de Liège, qui 

paraissent définitivement perdus ei que Ton ne saurait trop 
regretter. Si jjar un bonheur inospéré cette magnifique 
collection existait encore, peut-être quelques-unes de nos 
indications permettraient-elles d'en constater Tauihenlicité. 

Fol. 162-164, 166-170. 

XII. Tous les docnneut . compris sous le titre suivant 
offrent le plus grand intérêt : 

Omnia quœ sequuntur desumpta sunt ex MS. Hnberti de 
Tolins, S. Johannis evangelistœ Leodiensis decann, quod 



-- 489 ^ 

^dicebat se récupérasse ex manibus magistri Johannis Steelant, 
liquel at esté autrei'ois appartenant ù maistreJeandel^latea, 
doyen et chanoine dudit St-Jean qu*il ledit Platea dût avoir 
rassemblé après plussieurs guerres et perditions de ses 
autres escriptures et livres pour en servir le bien public. 
Estoit subsigné de Platea. Le tiltre est latin de diverses 
mains et ce que est eu francoys est uti supra et signé comme 
dessus. Fol. 471-297. 

Outre ces diplômes on y trouve les pièces et indications 
suivantes : 

a. Vers sur la mort de l'évéque Louis de Bourbon. 
Imprimés dans les Analecta Leodiensia de M. De Ram, p. 

388. Fol. 178. 

b. Fragment de chronique relatifà l'abandon que Richil- 
de fit à l'abbaye de St-Hubert de la terre de Caviniacum et 
de ses dépendances. 

( Iste fiscus continet tredecim villas et est pars maxima 
totius terrae S. Huberti). Fol. 190. 

6'. Advertissement sommaire de plusieurs matières dont 
les déclarations principales sont contenues es registres des 
Chartres de monseigneur de Liège. 

(Espèce de table, avec indication de la pagination, pour 
un des volumes des fameux Libri Cliartarum.) Fol. 238-243. 

d. Les gabelles de la cité, franchise et banlieuwe de 
Liège pour an enthier. 

(Cette liste des droits qui se payaient pour les divers 
objets de consommation ne porte point de date). Fol. 248. 

e. Table analytique de documents du registre de J. de 
Platea avec la note ci-dessous : 

Audit M S. se retrouvent encor beaucoup de pièces faisantes 
(sic) à t histoire de Liège, lesquelles, mancque de loisir, suis 
esté constraint laisser en arrière, ayant seulement quotté les 
feuillets de pièces prin ipales avec leurs tiltres et années, telles 
que s'ensuivent. Fol. 279. 



— 460 — 

XIII. Copie de pièces communiquées par différentes per- 
sonnes. Fol. 299-330. 

XIV. Gatalogus sanctorum et gestorum eorum ex diversis 
volumînibus coUectuS, ediius a reverendissimo in Ghristo 
pâtre domino Pelro de Natalibus de Venetiis» Dei Gratia 
episcopo Equilino. 

(Henricus Vandenberch hoc volumen conscribere cœpit 
a» Dni 1621 sept. 8*. Fol. 331-463 bis. 

XV. Ënumération des parlements de France et nombre 
des diocèses que chacun d'eux comprenait. Fol. 463*481. 

XVI. Généalogie de la maison de Bréderode en hollan- 
dais, avec les écussons. 

(Elle s'arrête à Walram, XIX» s' de Bréderode, et Van- 
denbergh dit l'avoir extraite d'un manuscrit qui lui avait 
été communiqué par une demoiselle de Wiitenhorst, cha- 
noinesse de Rinsberg. Fol. 485-491. 

XVII. Recueil de plusieurs traités, chroniques, anciens 
cartulaires, marbres, et autres mémoires pour parvenir k 
quelque conjoncture généalogique de la noble extraction 
des châtelains de saint-Omer, comtes de Faucquemberghe. 

Fol. 49:-i-504. 

XVIII. Armes de plusieurs royaumes tant d'Asie, Europe 
comme d'Afrique. 

(Blasons coloriés). Fol. 807-S18. 

XIX. Blasons coloriés des officiers héréditaires de l'em- 
pire d'Allemagne. 

Les sept électeurs. — Les quatre ducs d'empire. — Les 
quatre marquis du saint-Empire. — Les quatre bui^raves 
du saint-Empire. — Les quatre lantgraves. — Les quatre 
comtes. — Les quatre chevaliers. — Les quatre cités mé- 
tropolitaines. — Lfs quatre villages. — Les quatre pay- 
sans. ' Fol. 515-518. 

XX. Ex veteri MS. pergameno S. Jacobi Leodiensis. 
Notes sur l'empei^eur et ses droits. 



Notes sur les électeurs. 

— sur les couronnes de fer, d'argent et d*or. 

— sur l'empereur de Constantinople. 

— sur les rois chrétiens qui sont sacrés et couronnés. 

— sur ceux qui ne le sont point. 

— sur ceux qui sont feudataires de l'église. Fol. 819. 

XXI. Blasons coloriés de différentes familles des Pays- 
Bas et autres. Fol. 831-579. 

XXII. Généalogie, avec blasons coloriés, des comtes de 
Hollande jusqu'à Philippe-le-Bon duc de Bourgogne. 

Fol. 589-612. 

XXIII. Généalogie, avec blasons coloriés, des comtes de 
Luxembourg jusqu'à Elisabeth de Gorlitz, épouse d'Antoine 
de Bourgogne, duc de Brabant. Fol. 613-623. 

XXIV. Description des armoiries de quelques princes et 
de quelques villes. Fol. 636. 

XXV. Description des armoiries de familles nobles de 
différents pays. Fol. 63&-668. 

XXVI. Autre description des armoiries Je familles nobles 
de différents pays. Fol. 673-695. 

XXVII. Documents généalogiques pour servira l'histoire 
d'un grand nombre de familles du pays de Liège et des 
Pays-Bas. (Extrait d'un MS. ayant appartenu à M. Paul de 
Halmale.) Fol. 697-712. 

XXVIII. Généalogie du prince du Saint-Empire, Bernard, 
comte de Lippe, qui se fit moine après la mort de son 
épouse Sophie, fille du comte Frédéric d'Arnsberg, et 
devint abbé de Tordre de Gtteaux. Fol. 714 

XXIX. Quelques généalogies des évêques de Liège. 
(Ex opère genealogico catholico de prsecipuis familiis 

im|)eratorum « regum, principum aliorumque procerum 
orbis christiani, auctore Ella Beusnero, Francofurti, ex 
offlcina typograpbica Nicolai Bassœi, MDXCII, in-fol.) 

Fol. 715-744. 



— 468 — 

XXX. Gopieà de diplômes et documents extraits d'ua 
registre ayant appartenu à illustre S' Mohs' Henry^ comte 
de Rlvière-Arschol et de Heers. Foi. 746-750. 

XXXI. Description d*armoiries de quantité de familles de 
Hollande et des Pays-Bas. 

(A la fin se trouvent dessinées plusieurs couronnes, telles 
que celles d'empereur, de roi, d'archiduc, de duc, de mar- 
quis et de comte.) Fol. 783 776. 

XXXII. Fragments généalogiques et héraldiques relatifs 
à plusieurs tournois qui ont été célébrés à Louvain, à Bru- 
ges, à Anvers, à Bruxelles, à Malines et à Utrecht. 

(Gehouden by Willem heer Van Halmale, amman der 
stadt van Antwerpen.) Fol. 785-788. 

XXXIII. Fragment généalogique de la famille de Halmale 
depuis 1366. 

(De mons' Willem Van Halmale, amman de la ville d'An- 
vers.) Fol. 789. 

XXXIV. Copies de diplômes et documents extraits d*un 
registre communiqué au chanoine Van den Bergh, nar le 
comte de Rivière-Arschot et de Heers. 

Aux feuillets 797-799, on trouve des documents généalo- 
giques recueillis contre Jean et Gilles de Bocholt, qui 
demandaient à être reçus chanoines de Liège et à prouver 
leur noblesse. Fol. 7;i0-803. 

XXXV. Dessins de cimiers et d'armoiries de plusieurs 
familles nobles des Pays-Bas. — Blasons coloriés ou dé- 
crits. Fol. 801-810, 818-817. 

XXXVI. Extraits de livres imprimés sur des évêques et 
des abbés du pays de Liège. Fol. 819-824. 

XXXVII. Dessins de quelques monnaies des abbayes de 
Thorn, de Stavelot et de Tévêché de Liège. Fol. 831. 

XXXVIII. Quelques notes sur Tancienne division adminis- 
trative du comté de Looz et sur le ressort et la juridiction 
des communes. Fol. 839-844. 



— 468 -- 

XXXIX. Quelques mots généalogiques sur la famille de 
Sohaing et d*autres sur les familles pairiciennes de Bru- 
xelles. Fol. 863-866. 

XL. Généalogie des vicomtes et hauts voués héréditaires 
de la maison d*Anthine, jusqu'à Florent d'Anthine marié en 
1889. 

(Suivie de diplômes à l'appui.) Fol. 869-889. 

XLI. Courte notice ou petit inventaire des premières 
chartes et titres de la maison et haute vouerie héréditaire 
d'Anthines. Fol. 890-893. 

XLII. Catalogue des généraux de la maison primaire de 
l'ordre des Croisiers à Huy, nommée Glairlieu, suivie d'une 
liste des églises paroissiales de la ville de Huy ; d'une 
autre des abbés de Neuf-moustiers et d'une indication des 
dignités ecclésiastiques du diocèse de Liège. 

Fol. 896-899. 

XLIII. Fragment de la chronique d'Hariger, imprimée au 
tom. 1'*' de Ghapeavilte. On lit à la fin la note suivante : 
Quae hoc caractère conscripta sunl fuerunt desumpta ex 
quadam historia Leod. in-folio pergumeno scripta, quae ali-- 
quaudo pertinuit ad praedicatores Leod. , volumen quidem 
justae crassitudiîiiSy sed parlim deletum et multis locis macu^ 
latum a Johanne Ckapeavillo qui illo usus est in hist. sua 
leod, episc. Fol. 939-947. 

XLIV. Noms des familles dont les blasons étaient dessi- 
nés dans un manuscrit appartenant à M. Paul de Halmale. 

Fol. 983. 
XLV. Descente confuse et assez embrouillée de la noble 
maison de Mailly. Fol. 974-988. 

SECONDE PARTIE. 

746. Régnante Ililderico rege^ junius (sic), dies VL 
Carloman, maire du palais et fils de feu Charles Mar- 



-^ 464 -- 

lel (i), (tonne h Angliniis, abbé de Stavelo et de Malmédy, 
plusieurs villas dont les noms suivent : Levione (in pago 
Gondustrinse), Galdina, Mosavia, Morsipio, Barsina, Halma 
et Haist (iii<jkialdo Manso), Solavia et Wadalino. S.illustris 
vir Karlomannus major domus filius. S. illustris vir Dro- 
gono filio ejus conseiitiente. Ego Hildradus cancellarius 
rogatus hoc tesiaraento scripsi (2). 

(Fuit mihi mis^um Stabuleio per D. Lathour, caiionicum 
Fossensem.) Fol. 320 bis. 

841. Dêta idus julii anno Chmto propitio imperii DtU 
LothartiAn Italia ^16 et in Francia 15. Indict. lia. Actum 
Mandersfelt, palatio regio. 

L'empereur Loihaire donne au monastère de Prume la 
terre d*Hawans en Hesbaye avec la jouissance de tous ses 
droits. 

Signum Hlotbarii Seren. Aug. + Ercabot (Ercamboldus) 
notarius el ad viccm Hilduini (s). 

(Habui a dilecto Alardo de la Roche, ex vero originalî 
codice qui aureus appellatur.) Fol. 112. 

898. Actum octavo idus octobris, amo Incarnatiotus Domini 
DCCC XCVIII Indict, //«. Regnl vero Zttenteboldi serenis- 
simi ne jnissimi régis iiii. Actum villa Aquaductus, in Dei 
nomine féliciter amen. 

Le roi Zuentebold donne à Téglise de Notre-Dame et de 
S*-Lambert de Liège, sous Tcpiscopat de Franco, la villa de 
Teux, située dans le pagus de Tenga sur le fleuve Pole- 



( *' ; Vandon Borgh s'est trompé en disant Charles-le-Chauve. Voy. De Wailly, 
qai cite cette donation, dans ses Éléments de Paléographie^ t. 1, p. 3t}7. De Foy a 
aussi analysé cet acte d'après Berlliolet 

(') Nous avons donné la souscription de ce diplôme d'après Vanden Berch. On 
remarquera qu'elle ditrere beaucoup dans 'M. de Wailly. 

(') Ce nom, qui t^i probablement celui d'un notaire ou d'un ehaocelier de rem- 
pereur Lothaire, manque dans la liste dressée par M. De Wailly, op, cit,, 1. 1, p. 
3fS. 



— 465 — 

dam (i), avec toutes ses appartenances^ telles que serfs des 
deux sexes, champs, bois, prés, eaux, moulins, chiens, 
pêcheries, meubles et immeubles, etc. 

Fac-similé de la signature de Zuentebold. 

(Originale habetur in lib. chartarum Dni Leodiensis 
fol. 3.) Fol. 176. 

910. Quinto iitu novembris. Actum in Gtkneheim. 

Louis, roi de Lotharingie et frère de Zuentibolde, donne 
aux chanoines de Ghèvremont le lieu appelé Mortier (Mbrta* 
rium). 

(A dno. Glaud. Montigni, 1636.) Cette pièce est aussi dans 
mvBdu^y Dipl Bel{i., 1. 1, p. 283. Fol. 305. 

915. Datum viiikL septembris indictione Ilh a^ XXI H^ 

régnante Karolo rege gloriosissimo fnmasterio Si ÀrmU- 

phU in Dei nomine féliciter amen. 

Gharles-le-Simple, roi des Francs, confirme la donation 
de la forêt de Teux faite à Téglise de Liège, et en déter- 
mine les limites. Il déclare en outre que personne ne pourra 
y chasser sans le consentement de Tévêque. 

(Quam constat in pago Luviensi atque in comitatu 
Sichardi sitam, aUftie istis finibus circumquaque conclu- 
sam ; terminatur a Wulfingi fago et awarica usque in flu- 
violum Amblevam, inde ad monasterium Stabulaus, sicque 
vadit ad Mergis, Fraplum et inde ad Selceias usque ad Nor- 
drees fontem et ad Havernai usque ad Vesere, et inde ad 
rivum de Solmania usque ad Solergeias et Hukclebac, us- 
que ad Yeseren et Geislampiam, usque ad bospitale, et sic 
revertitur ad Wulfingi fagum.) 

(Lib. chart. Dni Leod. fol. xu signo xxvii.) Gette pièce est 
aussi dans Mlrasus, 1. 1, p. 254. Fol. 176. 

(*) Ce fleuve,ou plutôt ce ruisseau, a sans doute donné son nom aux localités voi- 
sines appelées PoUeur et PoUenheid. Quant au pagus de Tenga, Miraus a écrit 
Lenga, Liège (DipL Setg.^ t. I, p. 353), et cela est plus confoiine aux autres 
désignations ordinaires du pays de Liège. 



— 466 — 

9B8. Actum IIII^ idm februariU in viUa quœ dicitur Haeta. 

Gerberge» reine des Francs, donne en alleu à saint Rémi 
une métairie du nom de Marsua (in comitatu Masango), 
avec toutes ses dépendances, savoir : Gluina et Lita, Her- 
tra et Àngleeura, ledit alleu consistant en quatre-vingt-deux 
manses, avec terres, bois, prés, vignes, champs, pâturages, 
moulins, eaux, etc. 

(Suivent de nombreuses signatures.) Butkens, t. I. Pr., 
p. 14, d'après Mirseus. Fol. 188. 

(963). Anno secundo post reditum B. Martini ab exilio^ 
tndelicet a civitate Autmodoro providentia Dei et auxilio 
Ingdgitii Gasticonensis comitis^ Hugonis incliti Burgundiae 
dticis consanguinei cura pervigili^ mera sollicitudine et arma" 
tùtiAm copiosa muUitudinej in quo prius venerabatur loco 
honorifice et decenter relocati. 

Everaclius, évéque de Liège, en reconnaissance de sa 
guérison due à la puissance miraculeuse de saint Martin, 
dont il était allé visiter le tombeau, fonde à Liège (in monte 
Publico), une église qui porte le nom de ce saint, et il y 
établit 30 chanoines. Les offices devaient en outre y être 
les mêmes que ceux de St-Martin à Tours. 

(A Dom. Kessel, cantore S^ Martini.) 

Impr. dans Ghapeav., t. I, p. 194. Analyse dans Bréqui* 
gny, t. I, p. 437. Fol. 109. 

965. Data quarto nonas junii. Indlctione VIII, A^ regni 
Ottonis augusti xxx, Ottonis régis v. Actum Coloniae. 

Everaclius, évéque de Liège, donne à l'église de St-Mar- 

tin, qu'il avait fondée, plusieurs biens situés à Bertheim, 

Buteheim, Gresheim, Wittereslucka, Benchoium, Flaredes- 

beim, Brusti, Wolt, Ganne, Hest, Althoust, Hahest, Frère, 

Utheri, Bereldingen, Weromia, Urlis, Rumaureis, Slurin, 

Liedes, Schores, Malgreis, Olfeium, Summa, Lument, Hus- 

mont, Marenisses, Assera. 

(A dom. Kessel, cant. S. Martini.) Nombreuses signatures. 

Fol. 110. 



— 467 — 

966. Indictiùtie septitna, nonis octobtis. 

Otton I, roi des Romains, accorde à Ausfrid plusieurs 
privilèges, entre autres le droit de battre monnaie dans un 
lieu appelé Cassai, situé au pagus Moselana dans le comté 
de Rudolphe. (Mercutum, usum monetae et theloneum in 

villa Eth.) Fol. 820. 

986. Sexto calendas juliû 

Otton III, roi des Romains, accorde au comte Auefrid, 
une part du tonlieu, de la monnaie et du cens qu*il tenaH 
en bénéfice dans le lieu appelé Medenelacba, dans le 
Maslandt. Fol. B20. 

4016. Indictione XIIIU. 

Baldric {indignus sacerdos eccUsiae Leodiensis), évéque de 
Liège, consent à Télection de Gilbert, comte de Looz, comme 
avoué de St-Jacques, et règle son pouvoir. 

(Dimension du sceau.) Fol. 40. 

4020. Indictione XÎIIa. 

Baldric, évéque de Liège, donne à Tabbaye de St-Jacques 
Taileu d*Havreth qu'il tenait de Leugarde, veuve du comte 
Amoulf de Valeticines, et il règle la constitution de cette 
terre. Lambert, comte de Louvain, y avait retenu le droit 
d'avouerie. 

(Description du sceau de Baldric.) Plusieurs témoins. 

Fol. 88. 
4040. Nono kal. februarii, indict. octava. Actum Ulmae. 

L'empereur Henri III donne à Nithard, évéque de Liège, 
en reconnaissance des services qu'il lui avait rendus et en 
mémoire de son père Gonrard, les droits qu'il possédait au 
comté du comte Arnould, dans le pays d'Haespingouw, 
lequel comté est appelé Haspinga (Hesbaye). Les droits dont 
il est question consistaient in moneta vel thdonio. 

(A dom. Alardo de la Roche.) Analyse dans Bréquigny, t. 
II, p. 20. Fol. 442. 



— 468 — 

1084. Ifidictiane FI. 

Henri, évêque de Liège, confirme la vente du praedium 
dotnini Cyrici, au comté de Huy, dans le pagus de Hesbaye, 
ad flumen Eniaw (i), faite à Tabbaye de St Jacques par 
Raginerus de Briey, de la famille de la marquise Mathilde. 

(Description du sceau d*Henri.) Fol. 30. 

1086. IndietioM VUL 

Henri, évéque de Liège, échange, au nom des moines de 
8t-Jaoqu6s, un bois qu'ils' possédaient près de Flémale, 
contre une terre appartenant à la prévôté de St-Pierre. Cette 
terre était, dit la charte, pleine de ce que le vulgaire appelle 
rcupalia, et paraissait propre à faire un vignoble. 
(Description du sceau d'Henri.) Plusieurs témoins. 

Fol. 32. 
1088. Indictione XL Aetum Aquisgrani. 

Henri lY, empereur, confirme la vente du praeéUum 
domini Cyrici, faite en 1084 au couvent de St-Jacques, par 
Raginerus de Briez, serf de la marquise Mathilde. 

(Description d'un sceau et de deux signatures.) Plusieurs 
témoins. Fol. 33. 

Vers 1100 (en latin). Sans date. 

Etienne, abbé de St-Jacques,'rappelle la donation faite à 
son église par SXeppo, chanoine de St-Lambert, de plusieurs 
biens situés à Golumbire, à Bilesten, à Struova, et confirme 
celle qu'il avait faite d'une part d'alleu appelée Masnil, 
moyennant certaines conditions. 

(Description du sceau de l'abbé Etienne.) Fol. 60. 

Vers 1100 (sans date). A tempore Stephani Magni^ S. Jaeobi 

abbatis quinti. 

Charte relatant les conditions auxquelles l'église de St- 

(*) Ce raiftseao qui arrose quelques prés de la commune de Jehay, porte encore 
le nom d*Emawe. 



— 469 — 

Jacques avait acheté des pêcheries à l'église de St-Paul, et 
la manière dont l'investiture devait s'en faire. 

Ex folio pergameni MS. Fol. 113. 

1101. Indictiane VI III. 

Etienne, V"" abbé de St-Jacques, déclare la donation faite 
à son église, par Rodulphe, noble homme de Dongleberge, 
de tout ce qu'il possédait à RoUuz (i). 
(Descript. du sceau de l'abbaye.) Plusieurs témoins. 

Fol. 68. 
1101. Indietione VIIIL Actum Aquisgrani. 

Henri IV, empereur, fait réprimer par jugement les vio- 
lences qu'exerçait dans les villages de Sève et d'Emaus, 
appartenant à St-Jacques, un certain Guillaume de Namur, 
homme puissant et cruel, à qui Arnould, comte de Looz, 
en avait cédé Tavouerie en bénéfice, quoiqu'il n'en eût pas 
le droit. 

(Description d'un sceau et d'une signature.) Nombreux 

témoins. Fol. 37. 

1103. Indietione XL 

Etienne, abbé de St-Jacques, certifie que Rodulphe, fils 
de Lambert ad fiuo(;am de Linehi (s) et Uda sa fille, étant tous 
deux d'extraction libre, se sont donnés à Dieu et à St-Jac- 
ques, en présence et du consentement de leur père. Il 
mentionne en outre la donation de plusieurs terres à 
Linehi, plus celle d'un serf et d'une serve. Parmi les témoins 
se trouve un certain Elbertus Sarracenus de Linehi. 

(Description du sceau de l'abbaye.) Fol. 71. 

1107. Indietione XV. 

Etienne, abbé de St-Jacques, ayant reçu des sœurs 
Adélaïde et Haduide, une somme de douze marcs d'argent 
pour l'abbaye, à la condition d'acheter un alleu dont elles 

( *) Roloax, arrond. de Liëge. 

(*) Sans doute Ligney, canton de Waremme. 



— 470 — 

1 

auraient l'usufruit, déclare que n'ayant rien trouvé à la con- 
venance du couvent, l'argent a été employé d'autre manière, 
et donne en échange aux deux sœurs la rente de la terre de 
RoUues. 
(Description du sceau d'Etienne.) Fol. 69. 

1107. IndictioneXV. 

Etienne, chanoine de St-Lambert, donne à l'abbaye de 
St-Jacques-en-tle, un alleu de deux manses et de sept cour- 
tils (curtiliorum) aptid villam de Akutheurth. 

(Description du sceau de l'évéque Otbert.) Plusieurs 
témoins. Fol. 17. 

1108. Indictione prima^ octavo kal. martii. 

Extrait du Liber chartai'um Leodiensiuntj fol. xxiii, sig. 

Ivii, relatif aux chanoines mourant ab intestat, et réglant 

de quelle manière le chapitre doit ordonner de leurs biens. 

Fol. 174. 
1111. Indictione quarta. 

Etienne, abbé de St- Jacques, déclare la donation du riche 
alleu, de Malle avec ses appendances, faite à son église par 
Oîla, veuve de Walter, qui avait acheté ce bien de Lietdulfe 
et de sa femme Ida. Il mentionne en outre le don d'une mai- 
son située sur le marché à Liège. 

(Description du sceau de l'abbé.) Plusieurs témoins. 

Fol. 64. 
1111. IndictioneXV. 

Âlberon, évéque de Liège, confirme la donation faite à 
l'église de St-Simphorien-au-Bois (cella S. Pétri Gluniacen- 
sis), par Guillaume de Ghiney, son épouse Mathilde et leurs 
enfants Thierri, Guillaume, Gertrude et Àldegonde, tous 
libres, des biens ou droits qu'ils possédaient à l'église de 
Mosen et à celle de Herpinei. La donation a été faite entre 
les mains de Lambert, comte de Montaigu, avoué dudit 
lieu. 



— 471 — 

(Originale habui ab N. Garit, procuratore curiae ofQcialis 
Leodiensis babitantis juxta S. Severinum Leod. 21 decem- 
bris anni 1638.) Fol. 95. 

1112. Indictwne V. 

Otbert, évéque de Liège, confirme la donation qu'il avait 
faite au couvent de St-Jacques, de Téglise de St-Léonard 
dans le faubourg du même nom à Liège, et il la déclare 
libre de toute sujétion. 

(Description du sceau d*Otbert.) Toi. 18. 

1112. Indictione quinta. 

Otbert, èvêque de Liège, règle les droits qu'avait l'abbaye 
de St-Jacques sur deux manses que le bienheureux Pierre 
Laubacensis avait possédées à Havrech, l'une à Herlaul et 
l'autre à Vilerval. Fol. 54. 

1112. Indictione quinta. 

Adelard déclare qu'ayant fait le partage de ses biens entre 
les enfants qu'il avait d'un premier lit, et ayant eu de sa 
seconde femme Ode, un fils, qu'il avait voulu faire instruire 
dans les lettres, il avait acquis pour cela certains biens à 
Horpale et à Fiemale, ainsi qu'une maison à Liège, les- 
quels il donnait à l'église de St-Jacques, tant en son nom 
qu'en celui de son fils, ne se réservant sur ces biens qu'une 
rente viagère de deux deniers pour lui et pour l'enfant, 
rente qui devait cesser, si son fils prenait l'habit monas- 
tique. 

(Description du sceau de St-Jacques.) Fol. 59. 

1125. Acta sunt hœc indictione III, epact. XIIII, régnante 

LothariOy Rom. imper at or e, 

Godefroid, duc et marquis de Lothier, confirme la dona- 
tion faite à l'abbaye d'Afilighem, par Arnould, comte d'Ars- 
chot, de tout ce qu'il possédait à Buchenholt. 

(Cette copie est suivie d'une attestation de l'archevêque 



— 472 — 

de Malînes, Jacques Boonen, du 21 aoûtl6280 Imprimé dans 
MiraBUS, t. II, p. 817. Fol. 168. 

1 128. Indictione IIL 

Henri V, empereur, confirme ia donation faite par une 
veuve, nommée Guda, à l'abbaye de St-Jacques, de deux 
alleus situés à Lira et à Witham, et indique l'usage que la 
testatrice veut que Ton fasse des rentes. 

(Description du sceau et de la signature de Tempereur.) 

Fol. 68. 
1196. Indictione quarta. 

Albéron, évéque de Liège, voulant témoigner la dévotion 
qu*il a pour sainte Marie-Madeleine et à laquelle il s'efforce 
d'exciter les fidèles de son évôché, confirme la fondation de 
l'église que Ip prêtre Bovon a bâtie sous son invocation 
dans le lieu appelé aux Camps^ où ledit évéque lui avait 
concédé deux bonniers à cet effet. Il confirme en outre les 
premières acquisitions faites par Bovon, d'une manse sur 
les bords de la Meuse, et d'un bonnier sur la terre de 
Notre-Dame à Maestricht. 

(Description du sceau de l'évéque.) Fol. 74. 

1130. Indictione octava. 

Alexandre, évéque de Liège, fait connaître que Bovon, 
qui avait construit l'église de Sainte-Marie-Madeleine dans 
une Ile de la Meuse, à l'endroit appelé aux Camps, en face de 
Maestricht, ayant donné cette église avec toutes ses appen- 
dances au couvent de Neufmoustier de Huy, pour l'autel de 
St-Jean-Baptiste , et s'étant lui-même mis sous l'obédience 
des chanoines de St-Jean, a cédé à ces derniers tous les 
revenus de son église. 

(Description du sceau de l'évéque.) Fol. 69. 

1131. Indictione VIIII. 

Alexandre, évéque de Liège, déclare que Bovon, prêtre, 
premier fondateur (plaïUator) de l'église de Ste-Marie-Made- 



— 473 — 

leine dans le lieu appelé aux Camps (Gastris), a acheté sept 

bonniers appartenant à la court d'Heimale pour ladite église, 

et que Tinvestiture dudit bien appartient au mayeur d'Hei- 

male. 

(Description du sceau d'Alexandre.) Nombreux témoins. 

Fol. 73. 
H31. Indktione VWI. 

Alexandre, évéque de Liège, déclare que Bovon, fonda- 
teur de réglise de Ste-Marie-Madeleine aux Camps, a acquis 
plusieurs biens, entre autres, la court de Leincult, faisant 
partie du fisc royal, pour laquelle il doit payer annuellement 
deux sous de cens à Tofficier du roi. 

(Description du sceau de Févéque.) Fol. 70. 

1134. Indktione XIL Actum Aquisgrani. 

Lothaire II, empereur, confirme la donation que Withi- 
kind de Sualemborg, en Saxe, avait fbite à St-Jacques de 
Liège, de tous les biens qu'il possédait à Bacenges sur la 
Gerre (Jechoram). 
(Description d*an sceau et d'une signature.) 
Fol. 22 et 50, mais au fol. BO la charte est incomplète. 

1136. Indictione XIIIL 

Lothaire II, empereur, confirme le testament de Walter, 
surnommé l'Allemand (Teutonicus), qui donnait à l'église de 
St-Jacques à Liège, tout ce qu'il avait à Hadegrinet à Urchit, 
tant en serfs, qu'en vignobles, champs, prairies, etc., en 
outre une rente à Engramroda, ainsi qu'un certain serf 
nommé Walter, sa femme, ses fils et ses filles. 

(Description de la signature et du sceau de Lothaire.) 

Fol. 61. 
1141. Indictione quarta. Argentinœ, in octava Paschœ. 

Conrad III, à la demande de Libert, abbé de St-Jacques 
à Liège, confirme la donation faite à St-Jacques, par Arnould 



— 474 — 

de Nittes, qui allait faire le pèlerinage de Jérusalem» de la 
moitié du domaine de Bacenghes sur la Gerre. Les droits 
de l'avoué Louis, comte de Looz, sont de plus réglés dans 
cette charte. 

(Description du sceau de Conrad et de la signature du 
chancelier Arnould.) Fol. 88. 

1146. Indictione VIIIL Acium felicUer. 

Elbert, huitième abbé de St-Jacques, déclare que Maurice, 
fils d*Hercelon de Glauns (Glons), avant de partir pour la 
croisade, a disposé d'une manse qu'il tenait en fief de l'ab- 
baye de St-Jacques, laissant la moitié à l'église et l'usufruit 
de l'autre moitié à sa mère. 

(Description d'un sceau.) Fol. 16. 

1152. (En latin.) 

Henri, évoque de Liège, déclare de quelle façon Àvelin, 
constructeur de l'église de Ste-Marie-Madeleine-en-Ile, à 
Liège, a libéré cette église de la sujétion à laquelle elle 
était soumise à l'égard de l'église de St-Jean l'évangéliste, 
la dtme du fonds de l'église de Ste-Marie-Madeleine appar- 
tenant à St-Jean. Il mentionne les biens que ledit Avelin a 
donnés en échange. 

(Pas de sceau.) Fol. 78. 

1154. (Acta et peractasunt hœc anno,) 

Henri, évéque de Liège, fait la récapitulation de tous les 
biens qu'il avait acquis pour son église. On y trouve men- 
tionnés le château de Rodhe et ses dépendances, celui de 
Belmont et les alleus de Hastenoit, les alleus de Repe, 
Thiedenbeike, Scans et Gastellare ; les châteaux de Duras, 
de Fontaines, de Borne, de Revogne, de Ehmeirvile, et la 
sécurité (securitatem) du château de Walecure. 

(Deux signatures.) Foi. 190. 



^ 47B — 

1184. Indictionesecunda.ImperanteFrederko. Benrico Eeodiensem 

episcopatum administrante. 

Hugues, comte de Mouzon ? (Musacensis), confirme une 
donation faite par son aïeule la comtesse Hermensende,et 
relative à l'église de St-Jean de Huy. 

(Description d'un sceau.) Fol. 313. 

1169. Indictione secunda. 

Reynier, prévôt de St-Paul à Liège, concède aux frères 
de l'église de Ghastres, située sur la limite de la dtme de 
Lise, l'exemption de la dtme pour tous les animaux qui 
seront nourris dans l'étendue d'un bonnier autour de ladite 
église. Ils ne devront payer que six deniers par an. 

(Description du sceau de l'église de St-Paul.) Fol. 72. 

1173. (En latin.) 

Rodolphe, évéque de Liège, déclare de quelle manière 
noble dame Giele et son fils Lambert, qui avaient engagé le 
quart de la dîme de Flemale à Lambert de Hommale et à 
Godefroid, son frère, puis qui avaient donné en engagère 
aux chevaliers de St-Jean la moitié de leurs alleus pour le 
terme de quatre ans, ont cédé tous leurs droits aux frères 
hospitaliers de Jérusalem, avec la faculté de racheter les- 
dits alleus. 

(A dom. scabino Masset, 21 oct. 1643.) Fol. 117. 

Vers 1173 (en latin). Sans date. 

Les frères de l'hôpital rachètent le quart de la dime de 
Flémale, pour la somme de vingt marcs, à Lambert et à 
Godefiroid de Mommale, qui la tenaient en engagère de dame 
Giele et de son fils. Fol. 328. 

1176. (En latin.) 

Gérard, comte de Looz et de Rinecke, confirme le testa- 
ment et la donation de Henri, fils de Menzo de Bettunville, 
mayeur de Builles, en faveur de St-Jacques. 

(Description du sceau de Gérard.) Fol. 49. 



— 476 - 

1177. {Imperante Frederico, prœsulante Rodulpho,) 

Henri, prévôt, Simon, doyen, et les archidiacres de Liège, 
déclarent que les frères hospitaliers de Jérusalem ont ra- 
cheté de Lambert de Mommale et de Godefroid, son frère, 
leur alleu de Flemale, qu'ils tenaient en engagère desdits 
religieux pour une somme considérable. Gomme ces der- 
niers leur redevaient encore 43 marcs d'argent et un firton, 
lesdits de Mommale retinrent l'engagère de la moitié de 
Talleu avec certaines conditions stipulées. 

(À Dom. scabino Masset, 21 oct. 1643, ex originali in 
pergameno.) Fol. 117. 

1178. Mediante martio in festo S. Gerttudis. 

Henri, prévôt, Simon, doyen, et les archidiacres de l'é- 
glise de Liège, déclarent que les hospitaliers de Jérusalem 
ont racheté de Lambert de Mommale et de Godefroid, son 
frère, l'alleu de Flemale, qu'ils tenaient en engagère desdits 
religieux. Godefroid a été payé intégralement et a donné 
quittance absolue. Lambert a retenu en engagère le quart 
du dit alleu pour cinq ans avec certaines exceptions, pour 
une somme de 26 1/2 marcs d'argent qui lui revenait. 

(Ex originali quod habui a Dom. Scabino Masset, 21 oct. 
1643.) Fol. 97. 

1179. Actum ptinsAntverpiae etpost consummatum Bruxellae. 

Contrat de mariage de Henri, flis du duc de Louvain 
Godefroid, avec Mathilde, nièce de Philippe, comte de 
Flandre. Le duc donne à son fils Bruxelles et son château, 
Leuwe, Uccle et Rusbroech, et tout ce qu'il avait entre la 
Senne et la Flandre, et Henri les donne en dot à sa femme. 
Il est aussi stipulé touchant la succession au duché,laquelle 
revient à Henri, sauf toutefois le comté d'Orthen (Urtina) et 
le comté d*Arschot. 

(Nombreux témoins et description du sceau du duc.) 
Butkens, 1. 1. Pr. p. 43. Fol. 157. 



— 477 — 

1181. IndictioneXIV. 

Forme de la signature impériale. Àcta haec dominicae 
incarnationis M. G. LXXX primo, indictione ÏIÏV décima, 
régnante domino Friderico Romanorum împeratore glo- 
riosissimo, anno regni ejus xx^", imperio vero ejus xxvij 
féliciter amen. Fol. 142. 

(1181-1185). Datum Veron, vii kal. Octobris. 

Lucius III, pape, confirme rétablissement des moines de 
St-Jacques, &it par Tévéque Henri, dans l'église de Ste- 
Marie-Madeleine de Liège, ainsi que les autres concessions 
du môme prélat. 

(Description de la bulle de Lucius.) Fol. 80. 

1187. (En latin.) 

Rodolphe, évoque de Liège, confirme le règlement éta- 
bli par Hermann, abbé de St-Jacques, touchant l'investiture 
delà chapelle de St-Remi. Il mentionne dans cet acte 
l'anniversaire de plusieurs membres de sa famille, tels que 
ceux de son père Conrad (dux Zeringiae) de sa mère Clé- 
mence, de son frère, le duc Berthold, etc. 

(Description d'un sceau presque entièrement brisé.) 

Fol. 83. 
1193. (En latin.) 

Otger, maître des hospitaliers de France, confirme un 
accord signé par Lambert de Momale avec les fils de son 
frère et les religieux hospitaliers au sujet d'un don fait à 
l'église de Flémale. Fol. 503. 

1195. Indictiane XIII . 

Gozuin, abbé de St-Jacques, déclare que toutes les con- 
testations élevées jadis à propos d'une terre à Hodege, par 
Lietbert, chevalier dudit lieu, dans un temps où l'évêché 
lui-même était sujet à toutes sortes de vexations, sont dé- 
sormais mises à néant, depuis qu'Albert de Cuch occupe le 



— 478 — 

siège épiscopal, le chevalier Lietbert ayant renoncé à ses 
prétentions. 
(Description de plusieurs sceaux brisés.) Fol. 65. 

130S. Indiclione VIII. 

Hugues, évêque de Liège, accorde, à la demande des 
habitants de Lexhy, la permission de choisir un prêtre pour 
le service quotidien de leur église, à la condition qu'il sera 
soumis à la présentation de l'investi ou du curé d'Hozémont, 
et que les paroissiens de Lexhy en supporteront toutes les 
charges, sans que l'investi de Hozémont puisse en souffrir 
aucun dommage. 

(Habui a pastore de Hozémont, 4636.) Fol. 148. 

1208. Dedmo meiisis februarii. 

Guillaume, châtelain de St-Omer, donne à l'église de 
Blandecques quinze livres à prendre sur les revenus de ses 
moulins audit lieu. Fol. 862. 

1209. Februario mense. 

Baudouin jeune, châtelain d'Aire, déclare que Gilles de 
Nedonchel et sa femme Adèle, ont donné en gage à l'église 
de Blandecques, la dtme de Tilio, qu'ils tenaient de lui en 
fief. Fol. 502. 

1210. Mense aprUis. 

J., évêque de Térouanne, déclare que Gilles de Nedon- 
chel, Aléis son épouse et M. leur fils atné, ont donné en 
gage à l'église de S^-Golombe de Blandecques, la dtme de 
Tilio qu'ils tenaient en fief de Baudouin jeune de Gomines. 

Fol. 802. 
1210. mi kal. aprilis. 

Malhilde, fille de Guillaume, châtelain de St-Omer, donne 
une partie de terre labourable â l'église de Ste-Golombe de 
Blandecques. Fol. 802. 



— 479 — 

1213. Mense augusto. 

Hugues, évêque de Liège, confirme la paix et Tarran- 
gement Fait par ie comte Pierre et la comtesse Jolande de 
Namur, avec le seigneur Gobert de Bioul, relativement au 
bois de Marlaigne. 

(A côlé de celte pièce se trouve une traduction française 

du temps. L'original était aux chartes de Namur. ) 

Fol. 749. 
1213. (En latin.) 

Thierri, doyen de la grande église de Liège, règle un 
différend qui existait entre le couvent de St-Jacques et 
Renier de Gimeppe, chevalier, au sujet d'un legs fait par 
une certaine dame Ida. 

(Description du sceau de Thierri.) Fol. 47. 

1215. (En latin.) 

Jean, grand prévôt de Liège, et tout le chapitre approu- 
vent l'institution des chapelains de l'évêque faite par 
Hugues, et déterminent la prébende qu'il leur a assignée 
sur la table épiscopale ( mensa episcopali. ) Fol. 162. 

(1216). DatumRomae apud S. SaUnam vii kal. decemb., 

pontif. anno 1®. 

Bulle d'Honoré (III), qui accorde aux Frères prêcheurs, 
dans le cas où les évèques ou ordinaires, sous lesquels ils 
se trouvent, feraient difficulté de consacrer leurs églises ou 
d'en poser la première pierre, la permission de s'adresser 
à d'autres évèques. 

(Simple analyse.) Fol. 136. 

1223. Tertio kalendaaprilis. 

Hugues, évêque de Liège, accorde à l'abbé de St-Jacques» 
la permission de célébrer trois messes par semaine dans 
la chapelle de Ferme. Fol. 44. 



— 480 — 

1224. Même februario. 

Hugues, évoque de Liège, approuve un accord conclu 
entre Tabbaye de Si-Jacques et Antoine de Masnil, cheva- 
lier, au sujet de la mayerie de Havreee. 

(Description du sceau de l'évêque. ) Fol. 82. 

122S. (En latin.) 

Guillaume de St-Omer donne à Téglise de Blandecques 
une rasiëre de blé à prendre 'sur ses moulins dudit lieu. 

Fol. 802. 

(1227.) Datum Laterani pridie idus maiU pontif. anno 1^. 

Bulle du pape Grégoire (IX), adressée à toutes les 
églises, pour que les Frères prêcheurs fussent admis en 
tous lieux aux fonctions ecclésiastiques. 

( Simple analyse. ) Fol. 142. 

1229. Apud Worem feria secunda ante festum Beati 

Laurentii. 

Jean, élu de Liège, fait savoir à maître J., de Tordre des 
Frères prêcheurs, à G., prieur provincial theutonique et à 
tout le chapitre du même ordre, qu^il a accordé l'établisse- 
ment d'un couvent de Frères prêcheurs dans la ville de 
Liège, avec permission de faire des lectures sur la théologie, 
de répandre la parole divine dans le diocèse, d'écouter les 
confessions, etc. 

(Sceau de Jean, élu de Liège. ) 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 123. 

1229. Feria secunda ante festum S. Laurentii. 

Lettres de Jean, successeur Hugues, évêque de Liège, 
qui confirme la fondation du couvent des Frères prêcheurs 
de celte ville. 

(Simple analyse). Fol. 137. 



- 481 — 

1229. Fèria quurîa post Palmamm. 

Hugues, évêque de Liège, autorise les Frères prêcheurs 
à s'établir dans la ville de Liège, à y faire des lectures sûr 
la théologie, à écouter les confessions et à donner Fabso- 
lution. Il nomme comme exécuteurs de sa volonté le véné- 
rable frère Jacques, évêque de Ptolémais (Âccon) et son 
neveu J., grand prévôt de Liège. 
(Description du sceau de Tèvèque Hugues.) 
Cette pièce est tirée des archives originales des prê- 
cheurs de Liège, auxquelles ils m*ont favorablement admis 
en juillet 1633. (Note de Van D. B.) 

Fol. 123 et 141, analyse, fol. 137. 

1329. (En latin.) 

Hugues, évêque de Liège, reconnaît que Tèglise de 
St-Lambert a eu dans tous les temps le pouvoir d'excom- 
munier les malfaiteurs et de prononcer sur les appels inter- 
posés par les églises conventuelles de Liège. 

Fol. 249. 

(1230). Datum Lateran. triiiid. decembris, pontif. noitri 

anno quarto. 

Grégoire IX, prend sous sa protection le couvent et les 
biens de St-Jacques, et confirme la donation que lui a faite 
révèque Henri, de l'église de St-Léonard au faubourg de 
Liège avec toutes ses appartenances. 

( Description de la bulle. ) Fol. 81. 

1231. Meuse maijo, pontificatus nostH anno secundo, 

Jean, évêque de Liège, confirme l'institution de deux 
vicaires ou chapelains épiscopaux faite par Hugues, évêque 
du même diocèse, lequel leur a conféré une prébende sur 
la I ible èpiscopale et un revenu de vingt muids de spelte 
à ViUer et à Seraing. Il déclare en outre qu'ils ont acquis 
différentes autres rentes avec les aumônes que leur a faites 
l'évèque Hugues. Fol. 162. 



— 482 — 

(1231 ). Datum Reatis non. febr.y pontif. anno quinto. . 

Bulle de Grégoire (IX ) au duc de Brabant, pour employer 
les Frères prêcheurs contre les hérétiques. 
(Simple analyse.) Fol. 136. 

1232. (En latin.) 

Jean, évéque de Liège, mande à tous ceux de son dio- 
cèse que les Frères prêcheurs doivent être reçus et admis 
partout, pour remplir les fonctions ecclésiastiques. 

( Simple analyse. ) Fol. 142. 

1232. Metisejunio, feria tertia post octavam Pentecostes. 

W., abbé de Villers, et G. de Laon, chanoine de Reims, 
règlent les différends élevés entre Tévêque de Liège et le 
chapitre de St-Lambert, relativement à certains droits que 
ce dernier prétendait avoir tant dans la cité que dans le 
diocèse. 

(Ex lib. cart. dni Leod. episc. fol. xxviii et xxix. ) 

Fol. 249. 
1232. Mense julii. 

Jean, évéque de Liège, fait savoir aux abbés, prieurs, 
doyens et prêtres de son diocèse, qu'il a reçu du pape 
Grégoire des lettres par lesquelles le souverain pontife 
donne auxFrères prêcheurs le droit de prêcher, d'entendre 
les confessions et d'entendre les pénitences. Il recommande 
de suivre expressément à l'égard des Frères prêcheurs le 
mandement du saint-père. 

(Sceau de l'évêque Jean.) 
Arch. Orig. des Frères prêcheurs de Liège. Fol. 131. 

1233. (En latin.) 

Berthold de Nedonchel, chevalier, donne à Tèglise de 
Ste-Colombe de Blandecques, la dtme de TiliOy qu'il tenait 
de Mons' Baudouin de Comines, châtelain d'Aire. 

Fol. 802. 



— 483 - 

1233. Mense octobris . 

Baudouin de Gomines, chevalier, déclaré qu'il a vendu 

à l'église de Blandecques tous les droits que le S' de 

Nedonchel tenait de lui en fief sur la dtme de Tilio. 

Fol. 802. 
1233. (En latin.) 

Jean, évéque de Liège, ceriifie la teneur et donne le 
vidlmus d'uîi privilège accordé aux Frères prêcheurs par 
le pape firégoire, daié de Lalran, 8 des kal. de juin. Tan 
premier de son pontificat, prïviiége en vertu duquel les 
Frères prêcheurs n*étaient pas tenus de se soumettre aux 
exécutions de sentence faites par le St-Siége ou ses délé- 
gués, si les lettres apostoliques ne renfermaient pas une 
mention spéciale relative à une telle concession. 

(Sceau de Tévêque Jean. ) 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 124. 
1233. (En latin.) 

Vidimus donné par Jean, évêque de Liège, d*une bulle 
du pape Grégoire, datée d*Anagnie le 8 des kal. de juillet, 
Tan premier de son pontificat, et en vertu de laquelle les 
Frères prêcheurs peuvent donner le bénéfice de Tabsolulion 
à ceux qui voulant entrer dans leur ordre, auraient encouru 
une sentence canonique : on ne pourra s*opposer à leur 
projet, pourvu qu ils donnent une satisfaction suflisante à 
ceux qu'ils auraient lésés, et pourvu que le délit ne soit 
pas do nature à exiger leur envoi au saint Siège. 

( Sceau de Tévêque Jean. ) . 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 124. 
1233. (En latin.) 

Vidimus donné par Jean, évêque de Liège, d'une bulle 



— 484 — 

du pape Grégoire, datée d'Anagnie le 3 des ides de juin, 
Fan premier de son pontificat, et par laquelle il défend à 
quiconque a fait profession dans Tordre des Frères prê- 
cheurs, des*en retirer sans la permission de son prieur. 

(Sceau de Tévêque Jean. ) 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 1Î7. 
1233. ( En latin. ) 

Vidimus donné par Jean, évéque de Liège, d'une bulle 
du pape Grégoire, datée de Latran le 4 des nones de 
décembre Tan premier de son pontificat, et en vertu de 
laquelle il ordonne aux Frères prêcheurs de se soumettre 
à leurs évéques diocésains, en tant que les instituts de 
leur ordre soient respectés, surtout relativement à la nomi- 
nation et à la destitution des prieurs. 

(Sceau de Tévéque Jean.) 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 126. 
1S33. (En latin.) 

Vidimus donné par Jean, évéque de Liège, d*une bulle 
du pape Grégoire, datée de Latran le 8 des kal. de décem- 
bre. Tan premier de son pontificat, et en vertu de laquelle 
il est permis aux Frères prêcheurs, clans le cas d'interdit 
général, de célébrer Toffice divin à voix basse, les portes 
étant fermées, et sans bruit de cloches, à Texclusion des 
personnes excommuniées. 

(Sceau de Tévêque Jean.) 

Arcliives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 126. 
1233. (En latin.) 

Vidimus donné par Jean, évéque de Liège, d'une bulle 
du pape Grégoire, datée de Latran, kal. de décembre, Tan 



— 488 — 

premier de son pontificat, et en vertu de laquelle les Frères 
prêcheiirs pouvaient donner la sépulture dans leurs églises 
à ceux qui auraient manifesté l'intention d'y être placés ; 
sans préjudice toutefois de la justice des églises à la 
paroisse desquelles les morts appartiendraient. 

(Sceau de Tévéque Jean.) 

A.rchives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 125. 
1234. Meuse martio. 

Jean, évêque de Liège, confirme le don fait par son pré- 
décesseur et oncle, Tévêque Hugues , à Tabbaye du Val 
St-Lambert, 1* de ses vignobles situés apwl Bruetias, in 
Chastrenel, Gula et Clauso, ^ de la moitié d*une maison et 
d'un pressoir audit Bruyère, renonçant à tous les droits 
qu'il pouvait avoir sur lesdits biens. 

(Sceau de l'évêque Jean.) 

Ex archivis Yallis Sancti Lamberli, 12 decembris 1635. 

Fol. 98. 
1238. Mense maïo. 

Jean, prévôt, le doyen, les archidiacres et tout le cha- 
pitre de Liège, pendant la vacance du siège épiscopal, 
font connaître à toutes les personnes ecclésiastiques ou 
non, aux châtelains, aux baillis, aux écoutètes, aux 
mayeurs et échevins de toutes les communes du diocèse 
de Liège, qu'ils ont chargé les Frères prêcheurs de faire 
l'inquisition des hérétiques qui pourraient exister dans le 
diocèse susdit, et qu'ils devront donner à ces religieux 
l'aiieet l'assistance dont ils auront besoin. 

(Sceau du chapitre de St-Lambert.) 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège . 

Fol. 129. 

1242. Feria tertiapost dominicam Invacavit. 
Otton, doyen de St-Paul, proviseur des biens de St-Jac- 



— 486 — 

ques, règle certains diiTérends eatre Fabbé de St-Jacque$%, 

le chevalier Humbert de Sève et la veuve d'Arnoud, sa 

mansionière (ejus mansionaria), à cause des droits que 

l'église et abbé de St-Jacques prétendaient avoir sur la 

cour de Sève. 

(Description du sceau d*Otton.) 

Fol. 39. 
1243. Mense febi^uario. 

Lambert, mayeur de Liège, et tous les échevins et bour- 
geois de la cité, déclarent que les Frères mineurs ont 
légitimement acquis Tendroit qu'ils occupent depuis peu 
dans la rue Hors-Château^ et que personne des héritiers de 
ceux qui leur ont fait la cession, veuves, orphelins, ou 
autres, n'ont la moindre réclamation à leur Taire. 

(Sceau brisé.) Fol. 143. 

1243. (En latin.) 

Oston de Moriaumés, chevalier, s^ de Lovierval, et les 
hommes dudit lieu, d'une part, et les frères de Biterun- 
sart de la maison des chevaliers du Temple, de l'autre, 
terminent leurs différends au sujet de la forêt de Ruzo- 
mont, par le jugement arbitral de Jean Colin, bailli de 
Namur. 

(Dessin du seau d'Oston.) Fol. 803. 

1243. In crcutino dedicationis ecclesiae Stabuleiisis, 

Frédéric, abbé de Stavelot, prononce sur un différend 
existant entre Thomas, fils de Wéri Streis, et l'abbesse de 
Solières, au sujet de la dîme d'Anthincs. 

(Ex copia mihi concessa a N. Borsut, secrétario nobilis 

collegii D. D. de Andenne. Anno 1643.) 

Fol. 310. 

1243. Le mercredi après la (este de Si-Luc, éwangilisîe. 
Jean, duc de Lothier et de Brabant, déclare tenir de 



- 487 — 

révéque et de Téglise de Liège, le fief d*Hackendeur et ses 
appartenances, et il s'engage à relever et à tenir de la 
même manière tous les biens qui par chartes ou autre- 
ment seront prouvés appartenir au pays de Liège. 

(Ex archivis dominorum S. Lamberti.) 

Fol. 96. 

1243. Dat. Laterani non. kal, apr.^ pontif. annoi^. 

Bulle dlnnocent IV, défendant à toute personne de 
porter Thabit des Frères prêcheurs ou tout autre pareil, 
sous peine d'être réprimandé par les diocésains. 

(Simple analyse.) Fol. 136. 

(1243). Datum Lateranen. x. kal, apr,, ponlificatus 

Innocenta IV anno 1*». 

Bulle du pape Innocent IV, qui déclare qu'on ne peut 
forcer les Frères prêcheurs aux offices, aux visitations, ou 
aux corrections dans les églises ou les monastères, non 
plus qu'aux exécutions de causes, aux dénonciations d*ex- 
communications ou au soin des religieuses. 

(Simple analyse.) Fol. 135. 

(1243). Datum Lateranen. 10 kal. apr.^ pontificat, anno 1*. 

Bulle dlnnocent IV, qui déclare que les évêques peuvent 
absoudre les Frères prêcheurs et leur accorder des dis- 
penses. 

(Simple analyse.) Fol. 138. 

(1243). Datum Lateranen. iiinon. febr,. pontifi4:at. 

Innocetitii IV anno 1**. 

Bulle d'Innocent IV, qui exempte les Frères prêcheurs de 
payer les dîmes pour leurs jardins et leurs vergers, et qui 
leur permet d'administrer les sacrements à leurs servi- 
teurs ( famuiis suis) et de les enterrer dans leurs cimetières. 

(Simple analyse.) Fol. 135, 



— 488 -• 

(1243.) Bat Laieranen. 4 id. febr. pontif. anno l"". 

Bulle d'Innocent IV, qui accorde aux Frères prêcheurs le 
droit d'enterrer librement toute personne dans leurs cime- 
tières. 

( Simple analyse. ) Fol. 135. 

1243 (?). Datum LtLçdunixv kal. octob,, positif. Innocenta IV. 

Bulle du pape Innocent IV, qui prescrit à tous prélats 
d'empêcher qu'on ne moleste les Frères prêcheurs. 
(Simple analyse.) Fol. 134. 

(1243). Datum Laterani 8 kal. apr., pontif, anno 1*. 

Bulle d'Innocent IV, qui permet aux Frères prêcheurs de 
séjourner dans les pays excommuniés, et d'y demander et 
d'y recevoir, quand ils passent, les choses qui leur sont 
nécessaires. 

(Simple analyse.) Fol. 136. 

(1243). Dat. fjateranL non. febr.y pontif. anno 1®. 

Bulle d'Innocent IV, décidant que le maître et le pro- 
vincial des Frères prêcheurs peuvent substituer et rem- 
placer ceux qui sont députés pour prêcher la croix et faire 
inquisition de l'hérésie. 

(Simple analyse.) Fol. 135. 

(1243). Datum Laterani 8 kal. apr , pontif, anno 1**. 

Bulle d'Innocent IV, permettant aux Frères prêcheurs 
d'entendre la confession de tous ceux qui viennent à leurs 
prédications, et déclarant que les prélats des églises peu- 
vent appréhender quiconque aura recueilli de l'argent sous 
l'habit de Frère prêcheur. 

(Simple analyse.) Fol. 136. 

(1243). Datum Laterani vii kal. apr., pontif. anno 1*. 

Bulle d'Innocent IV, qui permet aux Frères prêcheurs 
de célébrer la messe sur un autel portatif. 
(Simple analyse.) Fol. 135. 



— 489 -- 

(1S48). Datum Laterani iiinon. febr., pontif. anm 1^* 

Bulle d'innocent IV, qui permet aux Frères préobeurs de 
célébrer le service divin à voix basse, même dans les lieux 
frappés d'interdit, à moins que les Frères ne soient eux- 
mêmes excommuniés. 

(Simple analyse.) Fol. 136. 

(1243). Datum Latm^ani viii kal. apr., pontif, mno 1^ 

Bulie d'Innocent IV, qui donne le nom de conventuelles 
aux églises des Frères prêcheurs et accorde la licence du 
cimetière aux besoins des Frères et des convers. 

(Simple analyse.) Fol. 135. 

134g. Die Jacobi apostoli (2o juillet). 

Le prévôt, le doyen, les archidiacres et toui le chapitre 
de Liège, demandent au pape Innocent, qu'il accorde à 
l'abbé de St-Jacques, la mître, Tanneau, la tunique, la dal- 
matique et les sandales, pour qu'il puisse remplacer l'évê- 
que de Liège au besoin. 

(Description du sceau de l'évêque.) Fol. 15. 

(1245). Datum Lugduni xi kl. junii^ pontif. nostri anno IJL 

Innocent IV accorde aux moines de St-Jacques la per- 
mission de retenir librement les biens, meubles et immeu- 
bles qui pourraient échoir aux religieux de leur couvent 
par succession ou autrement, excepté toutefois les choses 
féodales. 

(Description de la bulle de Plomb.) 

Fol. 80. 

(1245). Datum Lugduni v kal. apr., pontif. anno tertio. 

Bulle d'Innocent IV, qui permet au:ic Prères prêcheurs de 
saisir leurs Frères apostats, sous quelque habit qu'ils les 
trouvent. 

(Simple analyse.) Fol. 136, 



- 4% — 

(1246). Datum Lugduni xi kal. octob., pontif. anno quarto. 

Bulle d'Innocent IV qui déclare que ceux qui seront 
expulsés de Tordre des Frères prêcheurs ne pourrout plus 
prêcher ni entendre les confessions, et qu'ils ' peuvent 
même être excommuniés par les prêcheurs. 

(Simple analyse.) Fol. 135. 

(1346). Daium Ltigduni v^ idus januarit^ pontif. nostri 

anno tertio. 

Innocent IV, pape, confirme l'institution des deux cha- 
pelains épiscopaux dans Téglise de St-Lambert à Liège, 
ainsi que les prébendes et revenus qui leur sont assignés 
sur la table épiscopale. Fol. 162. 

1246. Datum Lugduni id. januarii pontif, anno i"". 

Bulle dlnnoccnt IV qui déclare que dans le cas où la 
contrée habitée par les Frères prêcheurs serait frappée 
d'excommunication ou d'interdiction, leurs serviteurs n'en 
sont pas atteints. 

(Simple analyse.) Fol. 135. 

(1247). Datum Lugduni viii kL aug,, pontificatus nostri 

anno quinto. 

Innocent IV déclare que les religieux de St-Jacques ne 
peuvent être injustement forcés à donner à personne des 
pensions ou bénéfices ecclésrastiques, au moyen de lettres 
apostoliques qui ne feraient pas une mention expresse de 
de la présente indulgence. 

(Description de la bulle.) Fol. 81. 

1248. Mense martio^ in vigilia Annuntiationis Dominœ 

(24 mars). 

Vidimus donné par le chapitre de Liège des lettres de 
Henri élu de Liège ( en date du mois de mars 1248 in cras- 
txao B. Benedecti abbalis; 22 mars), par lesquelles ce der- 
nier donne cent bonniers à perpétuité ^ Lambert de 



— 491 

Solario, maintenant son maréchal, et à ses hoirs, au cens 
annuel d*un denier d'or, dans la forêt située sur le terri- 
toire Amaniensis, au lieu appelé Tourou. Ils devront de 
plus pour ladite concession cinquante muids d'avoine à la 
St-André. Ils pourront défricher la forêt et nous devrons les 
protéger contre toute violence, en leur laissant la liberté 
du chemin pour aller à Huy et à Aman (Amay). 

(Sceau du chapitre.) 

Arch. orig. des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 133. 

1248. . Mense marlio in aastino beati Benedicti abbatis. 

Henri, élu de Liège, ayant donné à Lambert de Solario^ 
son maréchal et à ses héritiers, cent bonniers de forêt 
in territorio Amaniensi, dans le lieu appelé Conrou (*), 
moyennant un cens annuel de 50 muids d'avoine, déclare 
que lesdits héritiers, après Taccomplissement de toutes les 
clauses de la charte de donation, ne devront plus payer 
ledit cens pendant cinq ans, à partir de la St-Remi prochain 
venant. 

(Description du sceau de Henri.) 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 128. 

1249. Feria tertia post festum Sti-Petri ad vincula. 

Henri, élu de Liège, déclare que la coutume de l'évèché 
étant que révéqiie ou l'élu ait une prébende, il réservera 
pour lui la première qui deviendra vacante et ne la confé- 
rera à personne. Fol. 162. 

1250. Datum V idus novembris. 
Pierre, évêque d'Albani, légat du Saint-Siège, déclare 

(^) Plus haut Tourûu, 



— 4?2 - 

que dans Tëglise €|e St-Lambert de Liège, Tévêque doit tou- 
jours posséder une certaine prébende doni les revenus 
sont réservés à ses deux chapelains. Fol. 163. 

1250. In Vigilia B, Johannis Baptistae. 

Henri, élu de Liège, déclare qu'il s*est réservé la pré- 
bende devenue vacante par la mort de H. De Vaiana, élu 
de Maestricht, et qu'il veut en faire jouir ses deux chape- 
lains, Lambert de Troyes et maître Albéric. 

Fol. 168. 

12S1. Datum Lugduni idus martiij pontificattÂS nastri anno 

octavo. 

Innocent IV, pape, donne des lettres exécutoires pour 
que l'institution de la table épiscopale et l'emploi de ses 
revenus en faveur des deux chapelains ait lieu dans 
l'église de Liège. Fol. 164. 

1251 . Datum Lugduni idus martii, pontificatus nostri 

anno octavo. 

Innocent IV, pape, confirme l'institution faite par l'évé- 
que Hugues, de deux chapela.ns épiscopaux, auxquels il a 
assigné les revenus de la prébende que possède Tévéque 
par un ancien usage. Il confirme en outre la reconstitution 
faite par Pierre d'Albani, son légat. 

Fol. 163. 

1281. Mense novemhri. 

Le chapitre de l'église de St-Martin de Tours adresse à 
celui de Liège du même nom, une lettre de fraternité et 
d'uaion comme ce dernier l'avait demandé, et il l'exhorte 
à envoyer à Tours quelqu'un des siens tous les sept ans, 
conformément à la teneur dudit acte de fraternité. 

(A dom. Kessel cantore B. Martini.) Fol. 110, 



~ 49S - 

\iti. Leàdiiékd.januarti^ pontiflcatus dofriini liiHocenHi^ 

papae llll, anno decimo. 

Hugues, cardinal-prétre du titre de Ste-Sabine, légat du 
Saint-Siège, accorde aux Frères prêcheurs de Liège la per- 
mission de célébrer les offices divins danB les églises où 
ils se trouveront, malgré l'interdit général, ayant soin 
toutefois de fermer les portes, de ne point sonner les 
cloches, de célébrer les offices à voix basse et d'en exclure 
les excommuniés. 

(Sceau du légat.) 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 129. 

12S3. Feria secunda in vigilia divisionis apostohrum. 

Les prélats et les chapitres de toutes les é|;lisel^ et cou- 
vents de Liège déclarent qu'ils se prêteront dorénavant 
une assistance mutuelle en toute occasion, et qu'ils sup- 
porteront en commun les dommages qui seront causés à 
l'un d'eux. Fol. 173. 

1283. Sabbaio post festum Beati Martini hyematis. 

Privilège accordé par Henri, élu de Liège, aux familles 
des églises pour les exempter de la juridiction temporelle 
de la Cité. Fol. 261. 

1264. MachUnioCj idus februarii. Indict XII , 

Confirmation et vidimus du privilège de Henri, élu de 
Liège, relativement à l'exemption des églises dans la juri- 
dic; ion temporelle de la cité, donnée par Guillaume, roi 
des Romains. 

Mention, à la même page, d'une confirmation du pape 
Alexandre pour ce même privilège, en date du 12 kal. jan. 
1284. Fol. 261. 

(1284). OatumLateranen, 4.td. apr., pmtificatus anno primo. 

Bulle d'Alexandre lY qui accorde aux Frères prêcheurs 



— 494 — 

le droit d'enterrer librement toute personne dans leurs 
cimetières. 
(Simple analyse.) ' Fol. 135. 

13S9 (?). In festo Beati Andreae apostoli. 

Frère Jean de Maestricht et le couvent des Frèi'es prê- 
cheurs d'Aix-la-Chapelle, de la province Teutonique, vou- 
lant reconnaître la faveur que lui a faite le couvent du 
même ordre, de la province frî^nçaise, à Liège, en accor- 
dant à leurs Frères quemdam lomm Sti-Vili nuncupatum, 
pour prêcher, recueillir des aumônes, etc., l'espace de 
douze ans, promettent de payer chaque année, pendant le 
même terme, trente-deux florins de Horne aux prêcheurs 
de Liège. 

Arch. orig. des Frères prêcheurs de Liège. Fol. 133. 

13S9. Apiid Franchal^ in octob. 

Accord fait entre Henri, élu de Liège, et Thomas, arche- 
vêque de Reims, touchant leurs droits respectifs dans les 
villages de Saint-Memins, Floins, Fluigneul, Yili, Guionne, 
Villers-Sarnay, Daigny, Lamoncelle, Rubiercort, Lamercort, 
Vassailles, Balans, Proons emprès le bois, Porons, Mont- 
St-Remy, Sedens, Terbie, Douze, Franclial, la rivière de 
Ghiers et la forêt de Bouillon du côiè de la dite riyiëre. 

Fol. 296. 

1263. VI kal. julii, indict. Y, pontificatus vero domini 

Urbani IIU anno pHmo. 

Le pape Urbain IV confirme la fondation du monastère 
de Solières, ainsi que toutes les libertés, privilèges et 
immunités, antérieurement accordés aux religieuses de 
cette maison. Parmi les biens dont il leur confirme la pro- 
priété se trouvent un moulin à Huy et plusieurs parts à 
d'autres moulins de la même ville ; des terres à Avins, 
Moseron, Marnaris, Abrimeis, Latines, Elmonsée, Fys, 



— 495 — 

Elbrenais, Tearus, le patronat et les dtmes de Bens et de 
Ranoelo, celles de Tisan^e, d'Antines , de Perveis , de 
Jalim et de Filées, des terres à Alonsart, des bois à Ghe- 
fait, BiertainfoDtaine et Beau-pré, et le quart de la dtme 
des bois de Beaufort. 
(Sceaux, bulles et signature.) Fol. 99. 

1264. Le jour del Ascentio7i, à Lovaingh devant lecasteal. 

Alaiz, duchesse de Brabant et de Loberègne, déclare 
que devant Henri, évéque de Liège, la paix a été faite 
entre Wilhaume de Bergynes, Baudouin son frère, Ywin 
de Flepe, Nychole Dudengyen, coupables de la mort de 
Godefroid et de Jakemen de Flepe, son frère, et toute leur 
parenlé d'une part, et Jakemon de Gler mont, oncle maternel 
des victimes, avec tout son lignage; à telles conditions 
que les quatre meurtriers susdits ont pris la croix et doi- 
vent aller outre mer à la Terre-Sainte , sans revenir, à 
moins que Jakemon de Ghrmont et Arnul de Flepe ne les 
rappellent, selon les pouvoirs qu'ils en ont de leurs amis. 
Et après eux, les pouvoirs de Jaquemon passent à Jean de 
Bealfort son oncle, puis àmessire Rygaulx de Bealfort, sire 
de Falaix, et ensuite au plus prochain de son lignage. Les 
pouvoirs d'Arnul de Flepe passent à Arnulz de Walehain, 
son frère, et ensuite à son plus prochain parent. 

Guillaume et Ywains qui étaient hommes de Godefroid, 
ont de plua remis tous les fiefs qu'ils tenaient de lui entre 
les mains de Tévéque de Liège, lequel les a rendus à 
quatre membres du lignnge de Godefroid, et le délai de 
leur départ est fixé à St-Jean-Baptiste prochain en un an, 
terme après lequel ils sont bannis du Brabant. 

(Description de plusieurs sceaux.) Fol. 145. 

1264. Sabbato post festum B. Matthaei. 

Arnould, comte de Looz, confirme la donation d*un fief 
situé àWentersoven faite à Tabbaye d'Herckenrode par 



— 4W — 

Raé^de Schoenwinckele qui lé tenait de Gnillaomedë Des- 
senere, et déclare i^ue ce dernier a renoncé lui-même à 
tout bénéfice de son droit. 
( Ex lib. cartarum.) Foi. 310. 

1264. Feria tertia post fesium 0. Peiri ad vincula. 

Le chapitre de Liège règle les différends existant entre 
Tabbé de St-Jacques, le chevalier Fastré de Ferme et son 
fils Robert, sur la prétention qu'avaient ces derniers d être 
hébergés, en tout temps, au monastère de St-Jacques, avec 
leurs chevaux et leur suite. 

(Descript. de deux sceaux. ) Fol. 44. 

1265. Le semedich devant le (este sayns Andrieus, 

Mention d'un acte passé devint les hommes de la Chèze- 

IHew^ Tofflcial de Liège et M® Gérard du Temple. 

(Hors l'archive des chevaliers de Villers-le-Temple en 

Gondros, mis ùrigi9ialilms.) H. V. D. B. 

Fol. 121. 

(126S). Datum Perusii, xvii kal, jnlU.. pontif. anm primo 
ftraruumptis .offidis curiae de data 1267. Mense januario) . 

Bulle du pape Clément lY qui donne aux Frères pré* 
cheurs, pendant lu vacance du siège épiscopal, le droit 
d'absoudre ceux qui se confessent à eux, et de changer les 
vœux en d'autres œuvres de piété. 

(Simple analyse.) Fol. 137. 

(1265-1268). Datum Perusii xvii kal, julii, pontif. amio.... 

Bulle du pape Clément lY déclarant que les Frères prê- 
cheurs ne peuvent être excommuniés que par le souverain 
pontife. 

(Simple analyse.) Fol. 134. 

1267. Mense junio. 
J., prieur du nouvel hôpital de Liège, et les frères et 



— 497 — 

sœurs de ladite maison, déclarent avoir vendu quatre 
tnuids de speite à Béatrice, béguine, pour dix marcs de 
Liége^ et avoir employé cet argent à Tachât de trente-six 
muids qu'ils étaient tenus de payer à Gilles Gramadar 
héréditairement, sur leur moulin de Villers situé au lieu 
appelé Enbruek. 

(Sceau du nouvel hôpital dessiné.) 

Archives originales des Frères prêcheurs de Liège. 

Fol 130. 

(1267). Oa/. Viterbiij 2» ta/, juliï, poniif, anno tertio. 

Bulle de Clément IV, qui permet aux Frères prêcheurs 
de s'absoudre et de recevoir les sacrements même en 
temps d'interdit. 

(Simple analyse.) Fol. 136. 

(1267). Daium Viterbii, 13 kal. jantia.,pontif. anno tertio. 

Bulle du pape Clément (IV), qui permet aux Frères prê- 
cheurs d'user des sacrements ecclésiastiques au temps de 
l'interdit, et de célébrer la messe à portes clauses, au 
temps de l'interdit le plus strict (stiictissimi), 

(Simple analyse.) Fol. 136. 

(1267). Datum Viterbii^ X kal. febr., pontif, anno tertio. 

Bulle de Clément IV, qui défend d'élever aucune maison 
religieuse auprès d'un couvent de Frères prêcheurs, et qui 
détermine à quelle distance. 

(Simple analyse.) Fol. 137. 

1269. Datum et actum Leodii, sabbato post oct^vas 

Sti'Dionysii. 

Le Prieur et les Frères du Mont-Carmel reconnaissent 
certaiiies obligations envers le couvent de St-Jacques, 
pour le terrain qui leur a été concédé sur la paroisse de la 
Madeleine>en-Ile, et pour la permission qu'ils ont eue d'y 
construire une chapelle avec un clocher. Fol. 28. 



— 498 — 

1269. Dominica ante festum beati Marci evangeUstœ. 

Henri, évêque de Liège, déclare s'en remettre à Tarbi- 
trage du comte de Looz, pour savoir le nombre de per- 
sonnes par lesquelles il doit faire hommage à Tarchevêque 
de Reims. Fol. 295. 

1269. McTise februario, 

Guy, comte de Flandre et marquis de Namur, fait l'aban- 
don d'une redevance que les moines de St-Jacques lui 
devaient, sous le nom de porsoing, pour la terre d'Havrech 
dans le comté de Namur, et réduit ses droits à une rente 
de 60 sols par an. 

(Description du sceau de Guy.) Fol. 34. 

1271. Crastino beati Remigii. 

Radulphe, prieur général des Frères de l'ordre de Notre- 
Dame du Mont-Carmel, confirme la convention de 1269, 
passée avec l'abbaye de St-Jacques. (Voy. plus haut.) 

(Il y a un seel en cyre verde, portant l'effigie Nostre- 
Dame naissant, ou à demi, avec le petit Jésus à son bras 
gauche, assise sur une église entre deux thoures, et des- 
soub un carme à genoux, mains joinctes). Note de Y. D. B. 

Fol. 30. 

1273. La nuict de rinvention sainte Crois. 

Testament de Humbert de Ferme, chevalier. Détail de 
biens qu'il laisse à la table du St-Esprit de Ferme et de 
Sève. 

(Description de deux sceaux.) Fol. 42. 

1275. El mois de septembre, 

Jean, avoué de Thuin et sire de Marchines, fait échange 
de quelques biens avec messire Jean de Warnans, dit des 
Preis, en présence de Renier de Vileir, commaistre des 
maisons du Temple en Hesbaye. 



— 499 - 

(Une liste des hommes de fief des chevaliers du Temple 
pour les terres de Musai, Warnans et là entour.) 

Fol. 804. 
1278. Oppenheim, quarto idus septembris, indictione tertia. 

Rodolphe, roi des Romains, confirme le jugement qu'il 
avait rendu au tribunal de l'empire, et d'après lequel il 
n'est point permis aux échevins de Liège de porter de 
sentences contre les su|)pôts des é^'lises. 

(Voyez une autre mention de cet acte, fol. 262.) 

Fol. 260. 
1277. Le diemence c'un chante Lœtare Jherusalem, c'est en 

mi-quaréme. 

Convention relative aux descors et bestens qui s'étaient 
élevés à Liège, à l'occasion délie fermeteit, entre les égli- 
ses ei la commune. L'assemblée réunie à St-Lambert, 
décide qu'on élira une commission de douze, chargée de 
lever une assise sur la cervoise pour refaire les chaussées, 
les ponts, les entrées, les murs et les fossés de la cité, 
là oU besons en serat et mestiers évidents. Les parties jurent 
en outre ke on ne lèverat mais, dedens Liège, fermeteit ne 
choese qui por fermetier soit contée. 

(Cinq sceaux brisés.) Fol. 137. 

1280. Mense augusto. 

. Jean, duc de Lothier et de Brabant, ordonne à tous les 
baillis, mayeurs, officiers, receveurs de tonlieu, etc., de 
ses domaines, de laisser passer, librement et sans payer, 
tous les objets qui appartiendront aux Frères prêcheurs de 
Liège, et de leur prêter assistance au besoin. 
(Sceau du duc Jean décrit.) 
Archives originales dès Frères prêcheurs de Liège. 

Fol. 131. 
1280. Mense augusto. 

Renier de Vellerus, chevalier, déclare les conditions 



— 500 - 

auxquelles il a reçu in perpétuant esiithiûritn de H* Gilles 
de Surelet, investi de Seraiiig, certains biens situés à 
Scopiton(^), aie Marchale, à Bricon Marlière, à Reies^ à 
hollogiiey à Méan, sur le Joncour de Qrotaiey sur les Serreies 
deMoîis, sublus tiliam de Mom, 
(Description de trois sceaux.) Fol. 46. 

1S81. Mense martio. 

Le doyen et le chapitre de Téglise St-Barthélemi de 
Liège, abandonnent les droits qu'ils avaient à la dime 
d'une partie de terre comprise dans le terrain des Frères 
mineurs. 

(Sceau brisé.) Fol. 143. 

1282. Le jour de la Pentecoste, en nostre chasieau de 

Lembourg, 

Jean, duc de Lothier, de Brabant, etc.; donne à Thomas 
d'Antliines, chevalier, la haute vouerie et vicomte, avec 
tous autres droits et juridiction, que ceux de Houfalise 
tenaient de lui comme duc de Limbourg, au lieu d'Anthi- 
nes et d*Ouliare. 

Suivent les droits seigneuriaux appartenant à ladite 
avouerie. ( De son original, au château d'Anthines.) 

Fol. 323 et 877-879. 

(1282). Datum apud Urbem veterem, kal. octob., pontif. 

anno secundo. 

Bulle de Martin IV, qui permet aux Frères prêcheurs de 
confesser et de prêcher autant qu'ils le voudront. 
(Simple analyse.) Fol. 136. 

1283. OpSinl Odulfeus avent. (17 juillet.) 
Jean de Meurs confirme, de concert avec Godefroid de 

(* ) Parmi les d<*pendances de la commune de Mons, arrondissement de Liège, 
on Uouve Crotteux, Mean, Souxhon. Une erreur de lecture peut avoir fait de ce 
dernier mot Scopiton. 



~ 504 — 

Boicholt, mari de sa sœur Alis, la donation d'une eour à 
Holst (em houfstede zu Holst) faite par son père, le comte 
de Meurs, à Tabbé et aux religieux de Campen. 
(Description de quatre sceaux.) Fol. 102. 

1283. In natwitate beati Johannis Baptistœ. 

Jean, duc de Lothîer et de Brabant, et Godefroid son 
frère. S' d'Arsclîot et de Virson, accordent à Jean, dit de 
Riyiren, la division et la distinction qu'il leur avait deman- 
dées de son droit, avec le leur, sur tous les biens qu'il 
possédait dans l'alleu d'Ârschot. De plus, ils reconnaissent 
Jean de Riviren comme issu des comtes d'Ârschot ac de 
fratre majore. 

(Ex charta deposita ad sacellum de Rivieren, in ecclesia 
collegiata S. Potri Lovaniensis.) Fol. 157. 

1284. In crastino dominicœ qua cantatur Oculi. 

Jean, évêqve de Liège, promet aux religieux de St-Jac- 
ques de ne transporter ni en fief, ni en emphytéose, à 
Robert de Ferme ou à ses successeurs, la seigneurie de 
Ferme, dont l'abbé Guillaume lui avait fait la cession. 

(Description du sceau.) Fol. 43. 

(1288). Datwn Reati V. kal. aug., pont, anno primo. 

Bulle de Nicolas IV, portant exemption pour les Frères 
prêcheurs tant au spirituel qu'au temporel. 
(Simple analyse.) Fol. 136. 

1289. Indidione II, 16 kal. nov. 

Acte d'une donation faite à la maison militaire du Tem- 
ple en Hesbaye, par Bauduin de Berseies, et Marie, veuve 
de son frère Guillaume, afin que l'église de Berseies fût 
pourvue à l'avenir d'un recteur. 

(De M. l'échevin Masset.). Fol. 326. 

1292. CoUmiœ, decimo seplimo kal. octobris. Ind ' V. 
Adolphe, roi des Romains, confirme différents privilèges 



502 



accordés à Tabbaye de Thorn, par Henri, roi des Ro* 
mains, super mercatUy theloniOy et districtu ejusdem vilUe 
Thorensis et sur les églises de Beka, Hamerca et Avesaka. 

Fol 521. 

1292. Feria secunda post Quasimodo. 

Waleran, comte de Juliers, sur la renonciation faite par 
Godefroid de Dessener, qui en était le véritable héritier» 
donne en fief à son frère Amis de Dessener une arée (area) 
avec quatre bonniers de terres labourables audit Dessener. 

(Ex original!. Sceau brisé.) Fol. 310. 

1292. /n crastim B. Bariholomm apostoli. 

Le chapitre de Liège reconnaît que Téglise ayant acheté 
l'usufruit et le droit de la dame de Mirwart et de son mari 
Henri de Belleconste, sur le château de Mirwart et ses 
dépendances, lesquels droit et usufruit montaient à la 
somme de 200 livres tournois, il a été convenu que ladite 
dame recevrait sa vie durant, sur la bourse de Tévéque, 
une rente annuelle de cent livres tournois noirs. 

Fol. 181. 

1293. Le vendredi pardevant la feste St-Nicholaî. 

Guy, comte de Flandre et marquis de Namur, termine 
les débats qui existaient entre le couvent de Si-Jacques« 
d'une part, et Robert de Ferme, chevalier, avec Fastré 
son fils, pour la justice de Sève, de Ferme et de Tier- 
moing. 

(Description du sceau de Guy et dessin du sceau de 
Wathier de Merlemont.) Plusieurs témoins. 

Fol. 35. 

1297 (?). Le mardi après la feste de la nativiteit de sain 
Johan-Baptiste milh dois cem et dis et set. 

Les échevins de la cité de Liège rendent à la maison du 



— 803 — 

Temple de Viset, 19 bonniers de terre que leur ont laissés 
Watier Garot et Dame Sophie, sa femme, à charge de 
payer chaque année 30 muids de spelte à l'église Notre- 
Dame de Viset. Ernus de Carnoir, maires de Liège, mit 
cet acte en la garde des échevins. Parmi les échevins, 
sont nommés Jakemes Calot, Jakemon de Lardier, Loweit 

Surlet(*). 
(Dessin de plusieurs sceaux des échevins de Liège.) 
(De M. l'écbevin Masset.) Fol. 327. 

1300. Datum in Ezzelingheiiy 14 kal. octobris, indict. XIIL 

regni vei^o nostri a^ VIL 

Acte par lequel Albert, roi des Romains, promet assis- 
tance contre les Liégeois à Hugues, évéque de Liège, et 
reçoit de lui une promesse semblable contre Jean, comte 
deHainaut(*). Fol. 298. 

1300. Le samedi après V ascension de Nostre-Saingnor. 

Le conseil de la cité de Liège et Je couvent des Cornil- 
lons établissent frère Lambert, maître delk courte Douche^ 
pour faire échange avec Tabbaye de St-Jacques, d'une 
certaine partie de biens situés à Rokelenges et à Doincke. 

(Description du sceau de la cité.) Fol. 49. 

1304. Die Mercurii festo beati Martini hyemalis, 

Thibaud, évéque de Liège, déclare qu'il a promis de 
s'en remettre à l'arbitrage du comte de Looz, sur le nombre 
d'hommes par lesquels il doit faire hommage à l'archevê- 
que de Reims. Fol. 295. 

(*) Dans FodUod, il y a un extrait d'un acte de 1299, où se trouvent cités 
Looy Surlet, Jacquemain de Lardier. Jacquemin Chabot. C'est ce qui nous a engagé 
à mettre cette pièce sous la date de 1297. 

(* ) Fisen mentionne cet acte sous la date du 44 des kal. de janvier, t. H, p. 40. 
Yanden Berch igoute en note : « Indictio bujus instrument! concordat cum anno 
Domini, sed annus regni Alberti régis non concordat cum aliis auctoribus. » 
Albert ne fut en effet roi des Romains qu'en 4998. 



— 804 -< 

1364. Feria seeunda ante festum beati Servatii in 

metue maijo. 

Werric, abbé de St-Laurent, déclare qu'il a vendu à frère 
Richard de Crispoye, représentant les hospitaliers de 
Jérusalem, dont la maison est à Flém:ile, tous les biens 
consistant en terres labourables, cens, alleus, fiefs, jus- 
tices, droits, fruits, revenus des dîmes, etc., que le cou- 
vent de St-Laurent avait audit Flémale, moyennant TSOliv. 
de petits noirs tournois qu'il a reçus, le tout avec le con- 
sentement deThibaud, évéque de Liège. 

(A d. scabino Masset, 21 oct. 1643.) 

Fol. 118. 

1304. Le lundi après les otaveles de Sacrament. 

Thibaud (de Bar), évéque de Liège, confirme la vente feite 
par Werric, abbé de St-Laurent, et contractée par Jean, 
commandeur des hospitaliers d'outre-mer, séants à Fié maie, 
de 60 bonniers de terre, situés audit lieu, du quart de la 
dtme de Flémale, grosse et menue, du droit de patronage 
de l'église, etc., et déclare que ledit Jean tient désormais 
tous les biens en fief de l'évéché de Liège. 

(Ut supra.) Fol. 120. 

1306. Le jour del conversion sain Paul leapostole, elmois 

de janvier. 

Thibaud, évéque de Liège, fait connaître aux échevins 
de la cour de Seraing et d'Avroit, qu'il a donné quittance 
c< du mefîait (rom/ et rapporteit parles voirs jureis de 
charbenage et les eskevins de Sereing, à le haye del allou, 
sor ceas de l'église de St-Jakeme, del warissal qui ià fut 
prechiet. » Il y joint une commission de charbonnage sur 
le lieu appelé en Roufays et une autre sous St-Jacques. 

(Description du sceau de Thiebaus.) Fol. 47. 



-. 80» -- 

1S09. In erastino beati DimysU, 

Acte constatant la mention faite sur un ancien titre en 

parchemin, de Jean, fils de Ei^ln, de Oossuin, fils de 

Winand, chevaliers de Fouron-St-Martin , de Henri de 

Aniin dit Mortier, de Jean s' de Gronselt, chevalier de la 

cour de Fouron St*Mart Q,de Adam, clerc» fil» de Winand, 

chevalier de Fouron-St-Martin. 

(Descripiion du sceau de Jean de Gromselt.) 

Fol. 65. 

1311. Vigilia Natiuitatis beati Johannis baptistœ. 

Arnoud, comte de Looz, Marguerite sa femme, et Louis, 
comte de Ghiny leur tils, restituent à l'abbaye de St-Jacques 
de Liège les dîmes de Asse. 

(Description des trois sceaux .) Fol. IS. 

1312. Le ix^jour du mois de janvier. 

Record rendu par les échevins de Liège, sur la question 
suivante : « Si de laict ou de dict que li maistres et ly 
jureis de la cité de temps pissé aient fait ou dit, et de 
temps advenir fâchent ou dyent ensemble, ung chascun 
pai' luy ou nom de nous et par le besogné de nous et de 
la cité, si les échevins de la cité ou autres en ont à co- 
gnoistreet à juger encontre les maistres et les jureis. » 

Fol. 328. 
1314. Feriasexta post octavas Trinitatis. 

Aelis, fille dlda, dite de Stopitou ('), Jean Gilicus, dit 
Getes, Stassîn, Golin et Berte, héritiers d'Aelis, recon- 
naissent avec Jean de Haneffe, chevalier, en présence de 
François de Milan, chanoine et gardien de St-Lambert de 
Liège, qu'ils sont serfs et appartiennent à la famille dudit 
Jean de HanefTe, le |uel les a offerts à Téglise de Liège et 

(4) Hoofl «rou i^cédwmMt TV Scopikm diat u dipldm« de 1980, 



— 8«6 - 

de serfs les a faits afTranchis ( libertos), moyennant un cens 
annuel d*un denier de Liège, payable par chacun d'eux et 
par leurs successeurs aux gardiens de ladite église. 
(Description du sceau de François de Milan.) 

Fol. 85. 

1315. Die beati Matthœi apostoli et evatigelUtœ. 

Arnould, comte de Looz, et Marguerite sa femme» 
déclarent renoncer à tous les droits auxquels ils avaient 
jusqu'alors prétendu en qualité d'avoués de St-Jacques» 
excepté toutefois au payement annuel de trois marcs six 
deniers de Liège, d'une pelisse d'agneau et de bottes 
{bottaB)^ à prendre sur la cour de Buelses (Buelhes) à 
Rokelenges et sur les biens du couvent à Bacenghes. De 
son côté, Guillaume, abbé de Sl-Jacques, promet dix 
muids de spelte pour leur anniversaire. 
(Pas de sceau.) Fol. 84. 

1315. Le jour délie sain Mathieu Vapostle, et mois de 

septetnbre. 

Autre original de la renonciation du comte Arnould qui 
précède, mais cette fois en langue romane. 
(Description de quatre scenux.) Fol. 19. 

1317. Lesatnedy devant le sain Thumas^ au mois de décembre. 

Fastreis des Bareis de Bafroipont, demeurant à Havrech, 
transporte à l'abbaye de St-Jacques plusieurs biens gisans 
en divers lieux, qu'il relevait de Jean de Flandres, comte 
de Namur, et ce dernier consent à ce que l'abbaye les 
tienne de lui en fi*anc alleu. 

(Description de six sceaux.) Fol . 62. 

1318. El mois toctembre. 

Frère Jean de Saumes, de l'hôpital de St-Jean de Jérusa- 
lem, et les autres frères dudit hôpital, qui jadis furent du 



Temple, ont donné» livré et acensé leur maison de Viset, 
qui jadis fut du Temple, avec toutes les appendances à 
Monsieur Wautier de le Sauch, chevalier et h sa femme. 

(Description des sceaux de Jean de Saumes et de Wau* 
tier del Sauch.) Fol. 504. 

1.S20. Le mercredi devant le saint Gidle après aoust. 

Sentence rendue par arbitres sur le différend mû entre 
Robert d*Orjo et Tabbé de St-Hubert, sur le treffon des 
héritages et la vouerie du ban d*Ausereie (Ansereme), 
l'abbé devant demeurer seigneur treffoncier, et Robert 
d'Orjo, avoué. 

(Du comte de Riviëre-Arschot et de Heers.) 

Fol. 792. 

1321. IndictUme III 1. Mensis septembris dxe septima. 

Jean, s' de Heers-le-Ghftteau, déclare qu'il n'a nullement 
l'intention de s'opposera ce que mons' Henri, abbé de 
St-Jacques et le couvent cultivent les terres qu'ils ont dans 
le domaine de Heers. 

(Description du sceau de Jean de Heers.) 

Fol. 76. 

1322. Le jour délie feste St-Remy elle rhief d^octobre. 

Pierre de Hubine, chevalier et voué de Marloye, déclare 
en quoi consiste l'assise de la haute vouerie de Marloye, 
laquelle est un fief de l'église de Liège. Fol. 748. 

1322. Le vendredi après le fiest Fascension N.-S. 

Jean, s' de Heers-le-Ghâteau, chevalier, reconnaît qu'il 
n'a aucun droit sur les biens de l'église de St-Jacques, 
mais qu'ils sont quittes et liges et flrancs-alleus à ladite 
église de St-Jacques, sauve la haulteur seulement. 

(Description de trois sceaux.) Fol. 76. 

132S. In vigilia beatorvm Philippi et Jacobi apostolorum, 
Henri, abbé de St-Jacques, déclare la donation faite à 



sm couveat par Renier de Fier et son épouse Cécile, four 
raccroissementde la chapelle le St- André» sjse en l'église 
Sie-Marie-Madeleine ad transilum (*). 
(Description du sceau de l'abbé et de celui du couventO 

Fol. 77. 
1325. Die décima rnensis decembris. 

Les chanoiies de Liège, résidant en cour de Rome» 
adhèrent à la translation du chapitre dans la ville de Buy, 
nécessitée par les troubles de la commune de Liège, et par 
les outrages auxquels le clergé y était en butte de la part 
des maîtres, gouverneurs, jurés et bourgeois. 

(Ex arch. S. Lamb. a dom. Âr : Ho : ) Fol. 114. 

1325. Le mardi après le nativité Notre-Dame en mois de 

septembre. 

c< Lettre extraite du papier c*on dist az ahailles^ faisant 
mention des aisemences de la cité de Liège et que les 
échevins n*ont autre loi que la loi Gharlemagne. » 

(Ms. du docteur Mean.) Fol. 323. 

1326. Feria tertia post festum beati Nicolai. 

D"® Adèle de Thys, béguine, demeurant sur la paroisse 
de St-Martin-en-Ile à Liège, donne huit bonniers et une 
verge de terre labourable sur le territoire de Bergilez, 
mouvants de la cour duditlieu, à l'eSet d'établir un second 
chapelain pour l'autel de St-André et de tous les saints 
apôtres, situé au parvis du couvent de St-Jacques. 

Fol. 78. 

1328. Le mardit après le fleste délie sainct Donis. 

Les maîtres, échevins, jurés, etc., de la cité de Liège, 
reconnaissent que Gérard de Dînant, qui tenait pour seize 
sous liégeois de cens annuel, une maison située sur le 

(4 ) 8ft6-M«deleiiM-6n-Ue, à Liège. 



— 509 — 

Pont-cnie, a racheté cette rente moyennant une certaine 
somme d'argent qui a été employée à acquitter les dettes 
dom la cité était chargée envers plusieurs sodiers (*) que 
Ton avait tenus poar ta guerre f^ite contre l'évoque Adol- 
phe et ses aidants. 

(Description du sceau de là cité, avec l'effigie de Saint- 
Lambert et tes mots : Sancta. Legia. Dei. gratia. romane, 
eeclesie. fUia. Le contre-scel présente un double aigle avec 
ces noots : S. seereti. civium. civit. Leodien,) 

Fol. 90. 

1328. Indict. XL i¥ die menais deeembr%9. 

Acte notarié renferm-mt une protestation de plusieurs 
chanoines de Liège, qui avaient été pris et détenus à la 
Violette de la part des maîtres et jurés de la cilé, décla- 
rant que s'ils s'abstenaient du service divin, ils n'enten- 
daient point le faire comme étant frappés d'interdit, mais 
dans la crainte que les chanoines et le chapitre résidant 
à Huy, ne procédassent contre eux et ne leur causassent 
du dommage. 

(Sceau du notaire.) 

(Habui a receptore beneficiaiorum S. Lamberti, H jul. 
1640.) H. V. D. B. Fol. 169. 

1332. Le vigile delU feste St-lMmbert martyr. 

Lettre des Vinniers ou règlement d'Adolphe, évéque de 
Liège, pour la vente des vins étrangers. 

(Extraite d'un Ms. du docteur Mean, qui l'avait copiée 
chez les échevins de Liège.) Fol. 321. 

1333. Ledimenche après le Sainct- Bernard, 12 jour 

en jung. 

Sentence prononcée au nom du roi de France à Cambrai 

(* ) Sodiers, saudoyers, gens de guerre. 



— 510 — 

par révéque de Térouane, Tabbéde St-Nîcaise deBeims, 
rarcbidiacre de Tournay.etc, dans le différend élevé entre 
révéque de Liège et le duc de Brabant. Fol. 225. 

1333. In manasterio. S. Adriani de Geraldi monie^ mensis 

octobriê die xvi. 

Louis» comte de Flandre, de Nevers et de Betbel, se 
reconnaît vassal de Téglise de Liège et fait relief à Tévêque 
Adolphe pour les fiefs de Malines, de Grammont et de 
Bernehem. Cette pièce est signée par plusieurs èchcvins 
de Liège et quelques chanoines ou notaires publics. 

(Haec ex Johanne Ultramosauo. Idem babetur in Gor- 
nelio Zaniaiet, fol. 205, 6.) Fol. 177. 

1334. A Cambray le xai^jour demay. 

Paix de Cambrai prononcée au nom du roi de France, 
par révéque d*Arras et différents commissaires, entre le 
duc de Brabant et révéque de Liège. 

(Gecy est extrait hors Jean d*Uultre-Meuse.) 

Fol. 228. 

1334. A Amiens le pénultième jour d^awaust. 

Ordonnance arbitrale de Philippe, roi de France, sur 

les différends entre le duc de Brabant et révéque de Liège. 

(Imprimée dans la chronique de De Klerk, 1. 1, p. 798.) 

Fol. 191 et 232. 

1335. Lemiijour de Fenailmoix (juillet). 

Accord fait entre Jean, roi de Bohême et comte de 
Luxembourg, et Adolphe, évéque de Liège, au sujet du 
château de Logne. Chacune des parties s'engage à ne 
jamais aliéner ce château des églises de Stavelot et de 
Halmédy, et à ne jamais chercher à s'en emparer pour 
s'en servir en cas de guerre. 

(Ex libro cartarum domini decani majoris ecclesiie 
Leodiensis, fol. vil* Ivi.) Fol. 247. 



— su — 

1338. Donné à Paris le jour de T Epiphanie. 

Philippe, roi de France, ajoute à sa senlence prononcée 
à Amiens, dans le différend de Tévéque de Liège avec le 
duc de Brabant, certaines assignations payables par ce 
dernier. Fol. 238. 

1338. Mensis octobriê die 25. 

Sentence rendue par Adolphe, évêque de Liège, dans un 
différend élevé entre le chapitre de Téglise de Celles 
(maintenant de Visé), et noble homme Jacques de Celles, 
au sujet de la translation du collège et aussi du corps de 
St-Adelin. Fol. 329. 

1339. 

Mention d'un acte par lequel Thiéry, comte de Looz et 
de Chiny, sire de Hynsberghe, transporte à Jean, duc de 
Brabant, Tavouerie de Liège. Fol. 252. 

1343. Le l^ de febvrier. 

Jean de Lardier, chevalier et échevin de Liège, recon- 
naît que Tabbaye de St-Jacques doit avoir la pêcherie en 
Meuse depuis le lieu qu'on dit le Beiche a qui stat aile 
Bovrie ainsi que droite ligne se porte de cel Beiche 
encontre Beaurepaire. » 

(Description du sceau de Tabbé Jean du Lardier.) 

FoK 79. 

1344. Apud castrum Verse [Verschoven] xi^" die maii. 

L'évéque de Liège reconnaît qu'il doit son hommage à 
Tarchevéque de Reims et promet de le lui prêter au lieu 
habituel, aussitôt que les circonstances le lui permettront. 

Fol. 295. 

(1347). Datum Àviniane, kal. maii, pantificatus nostri 

amio sixto. 

Le pape Clément VI autorise l'évoque et le chapitre de 



-^ IM2 — 

Liège à se transporter partout oii ils te jugeront conve- 
nable pour leur sûreté, toutes les fois que les habitants 
de Liège se 60ulèva[*ont contre eux et voudront leur porter 
dommage. 
lEt arch. S. Lamberti a dom. Ar. Ho.) 

Fol. 114. 

1350. (En français). 

Analyse d*une charte de St Jacques où il était Fait men- 
tion d'une d*"* Marie, femme de Gerlac de Mondei-sdorp, 
châtelain de "^aremme. laquelle Marie était fille de Bau- 
douin, jadis châtelain de Waremnie et de dame Geile, qui 
avait épousé en secondes noces messire Henri de Piter- 
sem, chevalier. Il y est aussi fait mention de plusieurs 
autres noms. 

(Pas de sceau.) Fol. 80. 

13S6. Metisis aprilis die xiii. 

Louis, comte de Flandre, de Nevers et de Rethel, fait 
relief à Tévéque Engelberl de Liège pour les flefs de Mali- 
nés, Grammont et Bornehem, et promet en outre, avec 
serment, de maintenir les conditions des articles du con- 
trat de vente fait entre son pè 'e et Tévêque Adolphe de La 
Marck, pour la ville de Malines. Fol. 178. 

1356. Douië^ jours en moix (Tapvril. 

Pierre de Chinvilhe, chevalier, donne quittance à Tab- 
baye de St-Jacques des biens de Malle et Seluzes, qu'il a 
vendus à Gillon Bacheler, procureur et agent de ladite 
abbaye. 

(Descript. du sceau de P. de Chinvilhe.) 

Fol. 79. 

13o7. Menm januaril die décima quar la. 
Engelbert de La Marck, évéque de Liège, fonde le mo- 



— 813 — 

nastère des Chartreux et y fait servir la donation qu'un 
certain Jean, dit de Brabant^ avait léguée à St-Jacques. 

(Description des sceaux de révoque, du chapitre de 
St-Lambert et de Fabbé du couvent de St-Jacques.) 

Fol. 26. 
13S8. Donné à Treit sur Moeuse quini^ jours en décembre. 

Wenceslas de Bohème, duc de Luxembourg, de Lothier, 
deBrabant, etc., promet à Tévêque Engelbert de Liège de 
venir, un mois après sa requête, dans son château de 
Bouillon, faire relief du château de Minvart, et sjoule-t-il, 
de tout ce que Ton nous montrera que nous tenons dudit 
évoque. Fol. 181. 

13S9. Le unzièmejour del mois dejung. 

Le prévôt de Bouillon, Lambert D*Opey, et les hommes 
de fief du château déclarent que le duc Wenceslas de 
Bohème a relevé et repris, en fief de pairie du château de 
Bouillon, du (rès-révérend père en Dieu Mons' Englebert, 
le château et la terre de Mirwart, avec tous leurs appen- 
dices et les hommages y appartenants, sauf toutefois 
Tavoueriede St-bubert qu'il lient de l'abbé dudit lieu. 

(Plusieurs signatures de chevaliers.) Fol. 181. 

1361. U ii^ jour d'apvril. 

Jeanne, duchesse de Brabant, de Lembourg, etc., donne 
acte à messire Thomas d'Ânthines, du relief qu'il lui a fait 
pour les fiefs et l'avouerie d'Anthines, dépendants du Lim- 
bourg. Fol. 882. 

1361 . SeiT^ jour ai mois dejullet. 

Donation et relief faits par Mons' Thomas d'Anthines dit 
du Fane, des biens et du fief à lui cédés par Damp Thomas 
Gorbeal d'Anthines, abbé de Wausor. Fol. 880. 

1363. La nuicte délie Sainct Mathieu apolstre. 
Extrait d'un diplôme de Hugues, abbé de Stavelot et de 



— 614 — 

Malmédy, duquel il appert que Thomas Gorbeal d'Ânttiines 
était châtelain du comté de Logne et podestat de Stavelot. 

Fol. 883. 
1362. Tre^ jour en marche. 

Testament de Robert de Ferme, chevalier, qui lègue une 
partie de ses biens en le vilhe de Tei^moin (Termogne) pour 
la fondation d*un autel. Fol. 44. 

Entre 1364 et 1378. (En latin.) 

Positio pro justificatione judicii pacis pro parte episcopi 
Leodiensis (res notatu digna)^ Avinione exhibita in consis- 
torio pubiico contra ducem Brabantiœ , ou réponse à 
M"" Arnold qui avait plaidé la cause du duel pour le duc de 
Brabant, faite par Tarchidiàcre de Liège, Henri de Tre- 
mogne. 

(V. D. Berch ajoute en note les motifs pour lesquels il 

attribue cette pièce au règne de Jean de Arkel.) 

Fol. 193. 
Entre 1364 et 1378. (En latin.) 

Sequuntur solutiones aliquœ ad» rationes allegatas pro 
parte ducis Brabantiae contra judicium pacis. (Autres rai- 
sons contre le duel suivies d'une ordonnance des cham- 
pions en français.) Fol. 203. 

1368. Del mois de genvier le xvi^jour. 

Mention d'un chirographe record « passé entre le maire 
et les échevins de la grande Flémale et frère Houwe. Pré- 
vost, mattre de Ghanterene (^) de St-Jean de Jérusalem, 

( A ) La commanderie de Cbantereine était-elle dans le faubourg Sl-Vëdard de 
iodoigne oa bieo à Piélrain, où l'on trouve encore deux emplacements appelés la 
grande et la petite Cbantereine? Mirsus dit que cette commanderie près de Jodoi- 
gne était une succursale de celle de Vaillanpont, dans la commune de Tbiene près 
de Nivelles. Au XIV* siècle, elles semblent avoir été bien distinctes et elles 
l'étaient encore à la fin du siècle dernier, lorsque M. le bailli de Crussol était 
commandeur de Cbantereine et M. de Nieuport, commandeur de Vaiilaapont. 
V. Mireus, Op. dip., t. II, p. 4165, et St-Àllais, Vordre de Malte, p. 337. 



- 816 -^ 

et lionorable écuyer Jaan Boileawe de Mods, baiUi de 
Flémale, alors déposé pour quelque folle par lui commise, 
et en sa place mis et institue! t Ameles de Parfonriwe, et 
depuis, ledit Houwes aussi déposé par ses supérieurs et 
en sa place députeit et instabli vénérable et religieux 
homme frère Johans de Duysons maistre de Ghantraines. » 

Fol. m. 

1369. Vingts huit^ jour en moix dFapvril. 

Jean de Ercle (Ârkel) ratifie et agrée, en faveur de Tho- 
mas d'Anthines, certaines œuvres à lui faites des fiefs et 
biens d'Anthines. Fol. 882. 

1370. Le premier dimenehe de may. 

Mention d'un record et jugement rendus sur les diffé- 
rends mus entre Jacques de Looz, s' de Ghâteau-Thiry, 
d*une part, et l'abbaye d'Hastiers, à cause des droits pré- 
tendus par ledit Jacques sur la vouerie de BJaimont. 

(Du comte de Rivière-Arschot et de Heers.) 

Fol. 794. 

1371. U 21* du mois de décembre. 

Frère Henri de Saintron, commandeur en la baillerie 
d'Avalterre (*), de Tordre de St-Jean de Jérusalem, donne 
à cens à Gile de Rochefort, chanoine de Liège, leur mai- 
son de Haneffe. 

(De M. réchevin Masset.) Fol. 327. 

1373. Le 6 d^april. 

Relief delà terre et seigneurie de Bioul, fait par mes- 
sire Gille de Jauche par-devant mons' de Daules, bailli de 
Bouvigne. En tète de cet acte est une description détaillée 

(*} Est-ce le balliage de Flémale, est-ce une autre dénommation de la commaa- 
derie dt Ghantereiiie ? Voy. les actes de 1441 et 14ft0. 



— 516 — 

de la terre de monseigneur Gille de Jaucbe, autour de la 
ville de Bioul. 
(Extrait de Tancien registre de Bioul.) Fol. 750. 

1373. A Bruxelles j neuf" jour en novembre. 

Jeanne, duchesse de Luxembourg, de Lothier, de Bra- 
bant, etc., règle le différend qui existait entre Jean de 
Wesemale, de Fallais, et dame Félicitas, fille de Lambert 
d'Oppey, à Foccasion des château, ville et biens de Fallais; 
de telle manière que la dame Félicitas devait garder le 
douaire que lui avait assigné son mari, Jean de Fallais, 
ainsi que les 10,000 moutons d*or qu'il lui avait laissés. 
Quant au château, il devait appartenir à Jean de Wese- 
male, sauf que la dame Félicitas aurait Tusufruit de tous 
les biens et la possession de tous les meubles. Elle devait 
toutefois y laisser les « arbalesires et artilleries y appar- 
tenantes. » 

(Description de onze sceaux, celui de la duchesse, du 
S' de Bouchout, du S' d'Aa, du S' de Bourgueval, du S' de 
Spontin, du S"" de Ruppemont, du S' de Borchem, du S' de 
Ranst, du S"" de Truwaut, du S' de Wesemale, du S"^ 
d'Oppey.) Fol. 91. 

1373. Le neuffième jour de novembre. 

Jean, sire de Wesemale, de Fallais, maréchal de Bra- 
bant, accepte le jugement rendu par la duchesse Jeanne, au 
sujet de 10,000 moutons d'or que son oncle Jean de Fallais 
avait laissés par testament à la dame Félicitas, fille de 
messire Lambert d'Oppey, et promet de n'en plus rien 
demander à l'avenir. 

(Description du sceau de Jean de Wesemale.) Fol. 91 , 

1373. InUict. XI. Mensis martiidie xvii. 
Nicolas de Herstal, abbé de St-Jacques, et son couvent. 



— 817 — 

d'une part, et Robert de Gérymont, abbé de St-Laureiit, et 
son couvent, de Tautre, règlent leurs différends sur des 
prétentions de préséance dans les processions ou les 
offices, d'après la sentence arbitrale de Jean d'Enghien, 
évéque de Liège. 
(Pas de sceau.) Fol. 82. 

1377. Le U de febvriei\ 

Sentence rendue par les échevinsde Flémale-la-Grande, 
à cause d'un différend survenu entre les mambours de 
l'aumône des pauvres dudit Flcmalle et frère Henri de 
Saint-Troud, maître de Chantraines, commandeur de la 
baillie d'Avalterre et seig^ temporel de la ville de Flémalle, 
relativement à une aumône de 23 muids. 

(De M. réchevin Masset.) Fol. 324. 

1377. Le premier jour de moix de marche. 

Renard de Streez, écuyer, prononce en qualité d'arbitre 
singulier dans une contestation élevée entre la maison de 
la Grande Flémalle et les mambours de l'aumône des pau- 
vres dudit lieu, à l'occasion d'une aumône de pain que 
c( jadit très-longtemps passeit et de grande antiquiteit, 
avoit lassieit un vaillans bons dudit linaige de Flémale, 
qui en sornon estoit Labiere appelieis. » Il condamne les 
religieux à payer aux pauvres une rente de 22 muids de 
spelte et règle la manière dont l'aumône dudit Labiere doit 
se faire. 

(Ut supra.) Fol. 121. 

1378. Le r* décembre. 

Extrait ou analyse d'un document relatif à l'aumône de 
23 muids prétendue par les mambours de l'aumône des 
pauvres de la Grande Fhimale, à charge des commandeurs 
de la baillie d'Avalterre de St-Jean de Jérusalem. 

(De M. réchevin Masset.) Foî. 325. 



— 818 — 

1384. Au dixhuicl^ jour du moix de décembre. 

Frère Henri de Saint-Trond, commandeur en la bailli 
d*Avalterre, confirme la donation faite à Waltier del Saux et 
à sa femme, par frère Hue le Prévôt, jadis commandeur de 
ladite baillie, de leur maison et cour de visite qui jadis fut 
du Temple. 

(Description d*un sceau de témoin.) Fol S04. 

1384. Lesiexième de septembre, 

Baudouin de Mostiers remontre par-devant le bailUi du 
comté de Namur, que messire Jacques de Looz, sire de 
Château-Thiry-sur-Meuse était redevable à Maroie d'Ar- 
tois d*une certaine somme de 40 sols sept deniers et un 
esterlin de vieux gros. En vertu de quoi le bailli fait assi- 
gner madame de Stoizembergh , dame de Chàteau-Thiry, 
pour montrer payement. 

(Du comte de Rivière-Arschot et de Heers.) 

Fol. 794. 

1388. xix^jouren mois de novembre. 

Ansely de Wartain, abbesse de Boneffe, accepte le tes- 
tament de Watier de Hemmetines,. jadis chanoine de Liège, 
par lequel il léguait à ce couvent plusieurs biens en la 
ville et ban de Waseiges, à la condition d'un anniversaire 
et d'une distribution de rentes. 

(Description du sceau de l'abbesse.) Fol. 81. 

1389. Selon le stiel de la duché de Triveies, le semhdy 
devant le dimenche qu'on chante Reminiscere. 

Huart d'Auteil, sénéchal du comté de Luxembourg, 
établit Pirlo de Thines comme châtelain et garde de Ghà- 
teau-Thiry-sur-Meuse deleisDinant, lequel avait été trans- 
porté au roi des Romains par la dame Marie de Lone 
(Loz), dame de Rovelcheit et Arnoul de BouUant, son fils 
atné. 

(Du comte de Rivière- Arschol et de Heers.) Fol. 791. 



— 819 - 

» 

1390. Le viii décembre^ au chasteau de Huy. 

Ferry de Brandenberg fait relief à Jean de Bavière, élu 
de Liége> pour la seigneurie, hauteur et justice, château, 
maison, ville et terre de Hubines, avec toutes rentes, 
revenus, cens, etc. Fol. 747. 

4392. Vingt siex^ jours etijuin. 

Acte de relief et ratification du contrat de mariage entre 
Adam Corbeal d'Anthines et Damchellin d'Andrimoat. 

Fol. 887. 

(1392). Sans date. 

Lettres de noble homme (Walerand de Luxembourg), 
comte de St-Pol, envoyées aux Frères prêcheurs de Liège 
pour les informer des dommages que lui et son armée 
avaient causés aux dits Frères dans le pays de Luxembourg, 
dans la guerre (^) que ledit comte de St-Pol faisait au 
comte de Luxembourg (Wenceslas de Bohème). Le comte 
de St-Pol paya en argent aux Frères prêcheurs les dom- 
mages qu'il leur avait causés. 

(Simple analyse.) Fol. 137. 

1398 ou environ. 

Mention d'un record rendu sur les droits qu'avait le 
damoiseau Arnould de Bollant comme haut voué de Fal- 
mignoul. Fol. 800. 

139S. Le dixnœuffième jour du moix de septembre. 

Record de la justice de Fontaine FÉvesque, touchant la 
hauteur, ville, terre et seigneurie dudit lieu. 

Fol. 217. 

1398. Le 23 febmier, 
Marie de Looz, dame de Stoizemberghe et de Château- 

(^iChron. des comtes de St-Paul, par Ferry de Loeres, fol. 5i. 



— 820 - 

Thiry-sur-Meuse, donne un répit et souffrance de tous les 
débats et actions qui sont pour le moment entre elle et 
Pirlo de Thiennes, prévôt d'Orzimont. 
(Du comte de Riviëre-Arschot et de Heers.) 

Fol. 798. 

1396. Le 6' jour du moix d^aoust. 

Mention d'un record rendu par les échevins de la cour 
du mont, touchant les droits que Jean, S' de Walsin, a en 
son ban qu'on dit du Mont à Falmignoul. 

(Du comte de Rivière-Arschot el de Heers.) 

Fol. 794. 

1402. Le xi d'octobre. 

Les seigneurs de Brandebergh donnent leurs lettres de 
foi et d'hommage au duc d'Orléans, comte de Valois, etc., 
comme mambour et gouverneur des duché de Luxem- 
bourg et comté de Chiny. Fol. 798. 

1404. Le vinte-deusime jour dou moi de décembre. 

Jean d'Orjoiz, s' de Herbemmont, de Bareze et d'Orjolz, 
c< donne à son boin et byn ameit servant et amit Jehan dit 
iilz Gros Jehan de Bastaigne de jovene, son waignage 
gisant en la ville d'Orjoul, avec tous ses aisences et appen- 
dices. » 

(Habui A dno d'Orjol, can»"» S. Crucis Leod. 7* oct. 1636.) 

Fol. 308. 

1406. Le i^jour du moix de décembre. 

Analyse d'une charte par laquelle frère Jean de Bomale, 
partie faisant pour frère Jean de Parfonrieu, commandeur 
d'Avalterre de l'ordre de St-Jean de Jérusalem, rend la 
maison de Bitronsart, membre de ladite commanderie, à 
Giliam Machi d'Ahérées. Fol. 804. 



— 521 - 

1406. Mensis februarii die quinta, 

Jean de Bavière incorpore l'église provinciale de Seraing- 
sur-Meuse à l'abbaye de St-Jacques, et fkit certaines 
réserves pour le vicaire de la dite paroisse. 

(Description du sceau.) Fol. 48. 

1407. Le 9 janvier, 

Gunegonde de BouUant, dame de Stolzembergb et Ghà- 
teau-Tbiry-sur-Meuse, vend à Jean de Guestines tous les 
fruits et émoluments de sa terre des Omals deleis Mé* 
zières. Fol. 79S. 

1403. Le douzième jour (taoust. 

Sentence rendue par le duc Jean de Bourgogne et le 
comte Guillaume de Hainaut contre les Liégeois rebelles, 
avec les lettres de déclaration. Fol. 263-276. 

1412. Le 19 d'aoust. 

Robert, comte de Virnenbourg, certifie avoir reçu des 
mains du secrétaire du duc de Brabant les lettres de foi et 
hommage adressées au duc d'Orléans par les seigneurs de 
Brandebergh. Fol. 795. 

1413 et années suivantes. 

Quelques reliefs du winage de Ghâteau-Thiry-sur-Meuse, 
faits par les seigneurs de Brandenbergh. Fol. 795. 

1421. Le quatrième jour de moix de février. 

Les maîtres de Liège donnent quittance aux commis- 
saires du comte de Namur de la somme de 3,000 cou- 
ronnes, qui ont été payées au change de la justice de 
Liège, aux termes d'une sentence de Tévéque relative aux 
différends mus entre la ville de Dinant et ses surséans de 
Liège et de Looz, d'une part, et le comte de Namur et ses 
surséans, de l'autre. 

(Description du sceau de la cité.) Fol. 57. 



— 822 — 

1421. Le vingte-siexième jour du mois de juing. 

Jean de Heynsbergb, évêque de Liège, et les maîtres de 
la cité de Liège et de Huy donnent quittance aux commis- 
saires du comte de Namur de la somme de neuf mille cou- 
ronnes de France, qu'il devait aux termes de la sentence 
rendue par ledit évéque, sur des différends mus entre la 
ville de Dinant et autres surséans du pays de Liège et de 
Looz d*une part, et le comte de Namur et ses surséans de 
l'autre. 

(Description du sceau de Tèvêque et de celui de la ville 

de Liège.) Fol. 56. 

1422. En français. 

Serments de ceux de la justice du ban d'Ânsereme, de 
Ferry de Brandebourg, avoué, et de ses masniers. 

Fol. 796. 
1424. Le xvi^ jour de mois de décembre, 

Bertrand de Leirs, écuyer, transporte à Tabbaye de 
St-Jacques, par-devant la cour féodale, la court et maison 
qu'on dit Enchastre, consistant en terres, prés, bois, iriex- 
hes, etc., dont il fait rénumération. 

(Description d'un sceau aux armes de Jean de Heyns- 
bergb.) Fol. 75. 
1428. Du moix de janvier le TS^jour. 

Piercheval dit le Galloit, bâtard de Heste, lieutenant de 

Thiry de Brandenbourg, s' de Château-Thiry-sur-Meuse, 

déclare avoir fait son ban et vesture du fief qui fut jadis à 

Gérard de Modave à Evrehaille^ à Jean de Flandre, comte 

de Namur, et à demoiselle Catherine, sa fille naturelle, 

assistée de Jean Burekin de Jupleu (Jupille), son mambour. 

Fol. 796. 
1428. Ou moix dejtdlele iS^jour. 

Accord fait entre Thiry de Brandenberch, s' de Bollant» 
et Jacques de Brandenbergh, s' de Wilrezie, son frère, 



-- 823 — 

par sentence arbitrale, relativement à la succession de 
leurs père et mèi*e. 
(D'un registre du comte de Rivière-Arschot et deHeers.) 

Fol. 790. 
1430. Mensis novembris die dmdecima. 

Jean de Heynsberg, évêque de Liège, approuve la fon- 
dation d*un couvent de religieuses du tiers ordre de Saint- 
François, faite par Yde Putsings dans la ville de Hasselt, 
au lieu dit op dieWolfketiAl confirme la donation faite à ce 
couvent de la court située entre les deux portes de Campine, 
et lui donne le nom de Val Ste-Catherine, en statuant qu'il 
sera visité par le prieur des Croisiers de Liège. Fol. 166. 

143S. Des fridags na des Helligen Sacrament dage. 

Preuve d'admission au chapitre de Cologne pour Gérard, 
comte de Berg et de Ravensberg, donnée par Thierri, 
archevêque de Cologne, tant pour les quartiers paternels 
que maternels. 

(Deux pièces de la même date.) Fol. 165. 

1438. Ou moix dejullet le xxviif jour. 

Extrait d'un record rendu par les échevins de Rondeur 
St-Lambert, pour savoir quelle part avait à cette seigneurie 
la dame Agnez Dantin, chevaleresse, femme à messire 
Jehan de Hamale, chevalier. Fol. 748. 

1439. Le quinzième jour de jenvier. 

Jean d'Ive, seigneur de Baubegny et bailli de Florines, 
certifie les dépenses qu'il a dû faire en plusieurs voyages, 
afin d'obtenir l'agréation de mons' Jean de Heynsbergh, 
pour la vente d'une terre située à Florines et achetée à 
mons' de Senzelles par Glarenbaut de Proisi. Il mentionne 
qu'il avait dû par deux fois se rendre près de Cologne 
pour trouver l'évéque, à cause de la mortalité qui régnait 
h Liège. 

(Description du sceau de Jean dlve.) Fol. 59. 



- 824 — 

Hii.Mensis septembris die vicesima prima. 

Jean de Heynsbergli, évéque d3 Liège, confirme la fon- 
dation d'un couvent du val Ste-Catherine de Hasselt, et 
lui accorde différentes demandes, entre autres d'élever une 
égliseavec cimetière, etc., et d'y suspendre une cloche, etc. 

Fol. 167. 

1441. Le tx* jour de febvrier. 

Description du sceau de frère Emond d'Emechoven, 
commandeur de la baillie d'Avalierrc de Tordre de St-Jean 
de Jérusalem, autrement dit malire de Chantraines. 

Fol. 327. 

1443. En mois de..,, le W jour. 

Record donné par les mayeur et échevins de la haute 
cour et justice de Tihange emprès de Huy, à la requête de 
Jean del Sarte, sur les aisemences et droitures qu'il a et 
doit avoir comme masnier de ladite hauteur de Tihange. 
Ledit Jean del Sarte se présentait comme opposant à 
mons' de Liège. Fol. 584. 

1448. Leviii*^ jour demay. 

Jean de Heynsbergh, évéque de Liège, donne acte à 
Thiry de Brandebergh, s' de BouUant, du relief qu'il a 
fait dans la grande église de Liège, de la tierce part de la 
seigneurie de Boullant. Fol. 749. 

1448. Le 23 mars, veille de la grande Pasques. 

Acte de naissance d'un fils de damoiselle Jehenne d'Aste, 
femme et épouse du damoiseau Gille de Jauche. 

Fol. 780. 

1 rJO. Le 6 juillet. 

Frère Emond de Michoven (*), commandeur de la baillie 

{*) Plas haut Emechoven. Voy. sou ëpitapbe dans le baron Leroy. 



— 526 — 

d'Avalterre, autrement dit maître de Chantraines, donne 
sa maison de Flémale à frère Guillaume de Dalhem, curé 
de Flémale, sauf quelques exceptions. 
(De M. réchevin Masset.) Fol. 326. 

1460. Le dixisme jour de jullet. 

Frère Edmond d*Ëmechoven, commandeur de la baillie 
d'AvauIterre de Tordre de St-Jean de Jérusalem, autrement 
dit maître de Chantraines, donne à frère Guillaume de 
Dalhem, curé de Flémale, sa maison avec toutes ses appar- 
tenances et dépendances, sauf les dîmes, les vignes, le 
stoirdeur, les bois, les mines et terrages de houilles et 
charbons dont il se rései've la moitié. 

(Ut supra.) Cette donation est, sauf la date, en tout sem- 
blable à la précédente. Fol. 122. 

1461. (En français.) 

Acte constatant les armoiries de Antoine, s' de Groy, 
comte de Porcien et s' de Roncy, conseiller et premier 
chambellan du duc de Bourgogne. 

(Description du sceau d*Antoine.) Fol. 64. 

1464. Le il janvier. 

Soumission faite à la salle du château de . Bolland entre 
les seigneurs de Brandenbourg, par devant le bailli du 
comté de Namur. (Cette année le winage de Hastiers, 
appartenant à Château-Thiry-sur-Meuse, fut relevé par 
Frédéric de Brandenbourg, seig' dudit Châleau-Thiry.) 

Fol. 800. 
1468. Le 12* jour de décembre. 

Henri de Jumeppe dit de Heyz, mari et mambour de 
d"*" Marguerite, fille de Lambert de Streez, cède à Daniel 
de Hosdaing, en présence de Jean de Heynsberg, la moitié 
de certains biens dont il était advesti et qui étaient mou- 
vants en fief de Févéque et de Téglise de Liège. 

(Description du sceau de Tévéque.) Fol. 68. 



— 886 — 

1488. En moix de feuvri le trausseme jour. 

Mention d'un record passé dans un plaid général, le 
jour de St-Remi, devant le maire et les échevins de Flé- 
male, à la requête de frère Wilhaume de Dalhem, com- 
mandeur de la maison et hôpital de la grande Flémale. 

(Hors Tarchive des chevaliers de VilIer-le-Temples en 
Condros, viris originalibus H. Y. D. B., a D. Masset, sca- 
bino Leod.) Fol. 121. 

1486. Le i^ jour du moia d'apvril. 

Frédéric de Brandenbourg assigne à Catherine de Gru- 
pey, sa femme, un douaire de 200 muids de spelte, garan- 
tis sur la seigneurie de Chàteau-Thiry, les voueries de 
Hastier et de Wachoer. Fol. 800. 

1487. Le viii^ jour dejulle. 

Guillaume de Moumale, le jeune seigneur de Kyken- 
poise, vend au couvent de St-Lorent la terre, forteresse 
et seigneurie de Rykenpoix et la haute vouerie d'Angleur, 
pour la somme de 3,000 florins d^or délie marche de sur le 
rins ou leur valleur. Fol. 880. 

1487. Leviii^jour dejulle. 

Gontre-cédulle contenant la déclaration des biens de 
Kikenpoise vendus à l'abbaye de St-Laurent, par Guil- 
laume de Moumale. Fol. 481. 

1487. (Style de Liège) 14 febvrier. 

Acte constatant l'existence de messire Symon de Fumale, 
chevalier, lieutenant du souverain bailli du comté de 

Namur. Fol. 84. 

1488. En français, 

Louis de Bourbon commet Thomas Lardinois De Ville 
pour rendre vesture de 28 muids d'avoine de rente, assis 
sur la ville et seigneurie de Rendeur St-Lambert, à Emoul 
de Brandenbourg, fils de Thiry, qui les avoit ci-devant 



— 527 - 

transportés à Gilechon de Ligniée ; Arnould, dit le texte, 

les rapproche hors les mains dudit Gilechon. 

Fol. 749. 
14S8. 

Extrait duquel il appert que M. Pirard d*Ànthines était 

châtelain de la forteresse et comté de Logne, et que la 

dignité de podestat de la principauté de Stavelot a été 

pendant cent ans et plus en la possession de Taieul, du 

grand-père et de Toncle maternel des enfants du voué 

d'Anthines. Fol. 889. 

1460. Lexvii^jaur éCapwril, après Pasques. 

Lettres de neutralité et de protection émanées de Charles 
Septième, roi de France, en faveur de la cité et pays de 
Liège et comté de Looz. 
(Ex. Ms. domini Amandi Gelselii.) 
Anal. Leod., publiés par M. De Ram, p. 482. 

Fol. 299. 
1460. Le '26 juin. 

Madame Béatrix du Sart fait relief à Frédéric de Bran- 
denbourg de la quarte partie du moulin de Pewillon, 
située à Dinant assez près de l'abbaye à Leff, comme fief à 
elle appartenant. Fol. 800. 

1461 et années suivantes. 

Différents reliefs de la terre de Bioul faits par des sei- 
gneurs de Jauche. Fol. 750. 

1462. Op teti 15 dach in den maent van september. 

Relief de fief fait par Guillaume Van Loen dans Thôtel de 
mons'' de Liège à Maestricht, pour les terres et le château 
de Heriy, Luyden, Dorpen et Steyn. Fol. 308. 

1462. Le 20* jour de septembre. 

Olivier de la Marche, maître d'hôtel et conseiller du duc 
de Bourgogne, établit Jean d'Anthines, fils de Pirard, en 



— 828 — 

qualité de capitaine et prévôt de la forteresse et du duché 
de Bouillon. Fol. 885. 

1463. Du moix de juing le i3^ jour. 

Mention d*un record donné par la Justice de Marloye à 
Ernoul de Brandenbourg, sur les assises dudit Harloye. 

Fol. 748. 

1466. Le douzième jour du mois de septembre. 

Acte par lequel les maîtres et les métiers de la cité de 
Liège reconnaissent le duc de Bourgogne et ses succes- 
seurs en qualité de gardiens et avoués, conformément au 
traité de 146S. 

(Gachard, Documents, t. Il, p. 406.) Fol. 233. 

1467. Le xxviii^ jour de novembre. 

Traicté de ceulx de Franchimont fait avec monsieur le 
duc Charle de Bourgongne. 
(Ibid., p. 480.) Fol. 252. 

1469. La Haye, le xxi^ jour toctobre. 

Charles, duc de Bourgogne, mandé à Guy de Brimeu, 
qu'il ait à contraindre ceux de Peelt, de Lummen et de Gra- 
venbroech, à contribuer aux rentes et gabelles mises et à 
mettre sur le pays de Liège et de Looz. 

(Anal. Leod., p. 897.) Fol. 180. 

1469. Le xxii^jour d'aoust. 

Lettres par lesquelles mons' consent la demeurance de 
ceux qu'il voudrat demorer en Tisle de la cité. 
{Anal. Leod., p. 893.) Fol. 278. 

1469. Le vingt'deuxième jour d^aoust. 

Lettre de quittance de quatre cent mille florins donnés 
aux Liégeois par le duc Charles. 
(Anal. Leod., p. 890.) Fol. 277. 



— 529 — 

1473. Post S. Michœlis archangdi diem. 

L*empereur Frédéric confirme les titres et privilèges 
d'Arnould de Mérode, chanoine de Liège et de Jean, Ryc- 
kald et Guillaume, ses frères. Fol. 972. 

1473. Le iO^jour de mars. 

Mention de lettres de provision procédantes des bailli 
et gens du conseil de mons' de Liège, pour avoir record 
de certain jugement rendu à la court de Rendear 
St-Lambrt, à cause de certains héritages, la justice de 
Rendeur refusant d'en donner copie à Ernoul de Brande- 
bourg. Fol. 749. 

1474. Den 23 dach in novembri. 

Consentement donné par Técoutète, les échevins, etc. 
de Maeseyck, aux Frères de Ste-Croix, pour qu'ils fondent 
une chapelle dans la rue dite Boschstraete, à charge de 
certaine redevance. 

(Ex original!.) Fol. 150. 

1474. Metisis novembiis die décima septima. 

Le doyen et le chapitre de Notre-Dame de Maeseyck 
(Eyckensis), au diocèse de Liège, accordent aux Frères de 
Tordre de la Sainte-Croix (les Croisiers) sous la règle de 
St-Augustin, la permission de fonder et d'établir un cou- 
vent et un monastère dans la chapelle de St-Jacques et 
in ejus fundo. 

(Deux sceaux.) Fol. 149. 

1476. En mois de fiverier le W jour. 

Quittance donnée à Ernult de Berckt, abbé de St-Jac- 
ques, pour le payement de la taxe qui lui avait été imposée 
par le conseil du duc de Bourgogne, pour la valeur de 97 
muids, 7 setiers de spelte et 15 awez, à la somme de 13 
flor. de Rhin et un aidant. Fol. 36. 



— 530 — 

1477. Sabmedi xxix jour du moys d^apvril. 

Acte de proiestation concernant le rétablissement des 
maîtres de la cité de Liège. 
{And. Leod., fol. 638.) Fol. 175. 

1477. Du moix d'octobre le troisième jour. 

Louis de Bourbon cède et transporte la terre de Fran- 
chimont à Guillaume d'Aremberg. 
(Anal. Uod., p. 656.) Fol. 182. 

1477. Nono kal. januarii. 

Bulle du pape Sixte lY, relative à la collation des pré- 
bendes dans l'abbaye de Notre-Dame de Thorn, au diocèse 
de Liège. 

(Ex originali.) Fol. 319. 

1480. De moy de may le 15<^ jour. 

Record passé devant Jehan Badin, seign*" de Trouwen- 
gnée, et ses hommes de fief, par lequel Rigault de Thys 
renonce à tous les droits sur la moitié de la terre et sur 
Tavouerie de Grausce, que son père Louys lui avait légués 
par testament, reconnaissant qu'il s'en est dessaisi par 
traité et arrangement passé entre lui et Jean délie Court- 
joie. Fol. 170 

1480. Le w^jour dejuing, le lendemain de la dicace de 

Stavelot, 

Extrait d'un registre féodal duquel il conste que Adam 
Gorbeal d'Anthines, Jean et Thys d'Anthines étaient fils 
légitimes de monseigneur Pirard d'Anthines. 

Fol. 884. 

1480. Le IV* septembre, 

Cry proclamé au Perron à Liège, pour que nulle assis- 
tance ne soit donnée à Guillaume d'Aremberg ou à ses 
complices. 

{Anal. Leod., p. 684.) Fol. 262. 



-m — 

1480. Le y^ jour de septembre. . 

Gry proclamé au Perron, à Liège, contre Guillaume 
d'Aremberg, condamné au bannissement et à la confisca- 
tion de ses biens. 

(Anal. Leod.j p. 685.) Fol. 263. 

1480. Le XIV* jour d^octobre. 

Evrard de La Marck, seig' d'Agimont, reconnaît quUl 
tient en fief de Tévéque de Liège, les forteresse, terre, 
hauteur et seigneurie d*Agimont. 

{Anal. Leod., p. 687.) Fol. 179. 

1481 et années suivantes. 

Extraits de plusieurs lettres et documents relatifs à des 
fiefs appartenant à la famille de Brandenbourg et gisans en 
Euwillies ou à Chftteau-Thiry sur Meuse. 

Fol. 800. 

1481. Esciipt à Agymont^ cexi dejuing. 

Evrard de La Marck refuse d'ouvrir le cbftteau d'Agi- 
mont et d'en remettre la garde aux hommes de l'évêque, 
malgré les ordres que lui avaient adressés les Etats du 
pays. 

{Ami. Leod., p. 690.) Fol. 179. 

1482. Datum in Castro Zuytstrom, mensis septenibris die 23. 

Herman (le texte porte Henri), archevêque de Cologne, 
excommunie Guillaume de La Marck et ses complices à 
cause de la mort de Louis de Bourbon. 

{Anal. Leod., p. 699.) Fol. 171. 

1482. (Sans date.) En français. 

Supplication à monseigneur le duc d'Ostrice, pour le 
relièvement des églises de Liège contre le bourgeoix 
d'icelle cité, en suivant leur obligation. 

(Anal Leod., p. 703, note.) Fol. 244. 



— 532 — 

1482. Bruxelles, le U^ jour cFoctobre. 

Lettres par lesquelles Tarchiduc Maximilien ordonne 
main-levée de la saisie des biens du clergé de Liège, etc. 

{Anal. Leod,, p. 703.) Fol. 243. 

1482. Du moix d'apvril le second jour. 

L'abbé de Prume, Robert de Vernenborch, déclare de 
quelle façon M""" Marie, fille de feu Godefroid de Beaurieu, 
assistée de son mambour, Gérard de Fléron, a relevé le 
tiers de la terre et seigneurie de Beaurieu de ladite église 
de Prume. — Le 26 du même mois, Gérard de Fléron 
releva ledit tiers devant les commis et lieutenants établis. 

Fol. 628. 

1483. (Vers le commencement du mois d^avril.) En français. 

Appointement fait devant la ville de Huy entre Maximi* 
lien d'Autriche et les La Marck. 
(Anal. Leod., p. 707.) Fol. 172. 

1483. Le onzième jour du mois d'apvril. 

Copie de certaine obligation faicte par le pays de Liège, 
de trente mille livres, en faveur de messeigneurs Jehan de 
Ghâlon et Philippe de Clèves. 

(Anal. Leod., p. 706.) Fol. 257. 

1484. FeiHa secunda post undecim millium virginum. 

(En allemand.) 

Regalia Domini Leodiensis episcopi sive testimoniales. 

Fol. 286. 

1484. Bruxelles^ le quinzième jour de septembre. 

Lettres de rarcbiduc Maximilien et de Philippe, son fils, 
pour contraindre les Etats de Liège à payer à Philippe de 
Clèves la somme de trente mille livres. 

(Anal. Leod,, p. 787.) Fol. 288. 



— 833 — 

1484. 

Paix de Tongres entre Jean de Horne et Guillaume de 
La Marck. 

Extrait des Ubri cartarum,tol.SO. Ce texte est incomplet, 
voyez-le plus au long dans les Anal. Leod., p. 745. 

Fol. 279. 

1484. Die Mercurii décima tertia mensis octobris. 

Procuratorium ad regalia domini Leodiensis obtinenda 
apud Francofordium, videlicet domini Johannis de Home. 
(Anal. Uod,, p. 759.) Fol. 254. 

1488. Le \\^ jour d^ octobre. 

Copie de la gagière de Huy vers monseigneur Tarchiduc 
d'Autriche, pour douze mille livres. 

[AnaL Leod., p. 808.) Fol. 185. 

1488. Le neuffième jour dudit moix d'octobre. 

Lettre de preste de douze mille livres touchant Huy, 
fait à révêque Jean de Horne par l'archiduc d'Autriche. 
{Anal. Leod., p. 810.) Fol. 186. 

1486. Couloingney au mois d'apvril. 

Abolition de tous crimes et excès perpétrés par cy-de- 
devant par les Liégeois et leurs adhérants, donnée par 
Maximilien et Philippe d'Autriche. 

(Anal Leod., p. 811.) Fol. 258. 

1486. CoulongtiCy le xxvu" jour d'apvril. 

Sauvegarde accordée aux Liégeois par Maximilien et 
Philippe d'Autriche, en leur envoyant Philippe de Clèves 
comme lieutenant général de l'avouerie de Liège et de 
Looz. Fol. 259. 

1487. Mensis augusti die secunda. 

Note historique constatant que frère Jacques Cailhot 
était commandeur de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem 



— 834 — 

ou maître de la maisoa dé Ghantraine, et des autres corn- 
manderies du pays de Liège, comté de Bouillon et comté 
de Looz. Fol. 338. 

1487. Du moix de mars le douzième jour. Stile de Liège. 

Assignation faite aux églises de Liège par ceux de la 
cité touchant les pensionnaires de Brabant. 
{Anal. Leod., p. 839.) Fol. S46. 

1488. Le jeudi après le dimanche d'Exaudi.* 

Traduction d'allemand en français de la paix faite entre 
Tempereur, les seigneurs de La Marck et la cité de Liège. 
{Anal. Leod., p. 831.) 

Fol. 183, mention au fol. 2S2. 

1488. Le jeudi après le dimanche d'Exaudi. 

Lettre des trêves conclues entre les seigneurs de La 
Marck et la ville de Liège, d'une part, et Tèvéque Jean de 
Horne et la ville de Maestricbt, de l'autre. 

(ilfio/. Leod., p. 830.) Fol. 18S. 

1489« Datum Romae, dedmo octavo kal. januariiy pontif. 

nostri anno sexto. 

Le pape Innocent permet aux religieux de Sainte-Eli- 
sabeth à Liège, appelés les Bons-Enfanis, de transférer 
leur couvent hors des portes de la ville^ dans la maison de 
Saint-Léonard, que les moines de Saint-Jacques ont con-- 
senti à leur céder. Fol. 169. 

1490. Le iS^jour de febvriei\ 

Admission de Thiéry Poullon, en qualité de capitaine de 
guerre du château de Dinant pour mons*^ de Liège. Suivent 
les serments de l'évéque à la ville de Dinnnt et à Téglise de 
Dinant, et à celui du capitaine et haut voué de Dinant. 

(Hors de quelques notes que m'at communiquées M. le 
bourghemaistre de Dinant en 1641. Note de V. D. B.) 

Fol. 309. 



— 838 — 

1490. xxviii aprilit. 

Le prieur et le couvent des Bons-Enfants, ou dés cha- 
noines réguliers de St-Léonard, voulant reconnaître la 
faveur que leur avait faite le couvent de St-Jacques, en 
leur cédant le bien sur lequel était située leur église, 
offrent audit couvent de St-Jacques, la pleine et entière 
participation et confraternité dans leur maison. 

(Pas de sceau.) Fol. 94. 

1492. En nostre ville de Malines ou moix dejuing. 

Abolition donnée aux Liégeois par le roi des Romains 
et monseigneur l'archiduc son tils. 
(Anal. Leod., p. 861.) Fol. 187. 

1492 (sans date). En français. 

Copie de ce que les ambassadeurs de mons' de Liège et 
les estats de ses pays ont requis à monsaigneur d*Orval, 
lieutenant-général du roy et gouverneur de Ghampaigne, 
leur estre ottroyé et accordé en traitant la neutralité par 
eulx requise. Fol. 251. 

1492. Paris le S^ juillet, 

Charles VIII déclare qu'il consent à faire respecter la 
neutralité du pays de Liège dans les guerres qui pour- 
raient s'élever à l'avenir entre ses voisins. 

(Parmi les signataires se trouve, comme dans la pièce 
citée plus haut, monsieur d'Orval, gouverneur de Cham- 
pagne.) Fol. 300. 

1492. En français. 

Transport de la terre et seigneurie de Boullant, fait par 
Ernoul de Brandenbourg à son cousin Thiry de Brauden- 
bourg. S' de Château-Thiry sur Meuse, au-dessus de 
Dinant. Fol. 747. 



--. 836 — 

1493. Le 16 (Paoust, 

Jean de Horne déclare que devant son lieutenant féodal 
et ses hommes de fief, Ernoul de Brandenbourg a trans- 
porté à son neveu Thiry de Brandenbourg, les seigneuries 
de Hubines, Rendeur St-Lambert et la vouerie de Mar- 
loye. Fol. 747. 

1498. U i"^' dô juUlet. 

Record de la justice de Landely, suivi de témoignages 
sur une terre de débat, près de Fontaine, à laquelle pré- 
tendaient révéque de Liège et le comte de Hainaut. 

Fol. 220. 

1498. Leidjumg. 

Record de la justice de Leernes et de Wespes. 

Fol. 219. 

1498 {?). 

Sententia régis francorum Ludovici XII, in causa nulli- 
tatis matrimonii cum illuslrissima domina Johamia de 

Francia. Fol. 222. 

1499. Metim febmarii die prima. 

Le prieur et les chanoines réguliers de St-Léonard 
s'engagent à payer tous les ans au couvent de St-Jacques, 
qu*a consenti à Tacquisition dudit lieu de St-Léonard, un 
florin d'or pour une pitance. 

(Pas de sceau.) Fol. 98. 

1810. 23« jour rf*aprn7. 

Mention de certain procès élevé entre demoiselle Cathe- 
rine d'Eve et M. de St-Hubert, à cause de la haute vouerie 
de Marloye, qui fut définitivement adjugée à ladite dame. 

Fol. 749. 
1813. Le 9^ jour de may. 

Acte de relief fait devant Henri de Gielpenne, lieute- 



- 837 — 

nant du duché de Limbourg, par mons' François d^Ânthines, 
fils d*Àdam Gorbeal et de dame Agnès de Brialmont, pour 
la vouerie et vicomte d*Ânthines. Fol. 886. 

151 S. il m samptagh iiach Pétri und Pauli des heiligen zwolff 
Gotten iagh den ksten tag der monaU junii, 

Attestaiion de noblesse pour l'admission à l'église mé- 
tropolitaine et électorale de Cologne, donnée par le cha- 
pitre, à Paul, s^ de Schwartzenbergh, pour les quartiers 
paternels et maternels. Fol. 160. 

1819. MenHs novembris die qtuirto. 

L'abbé de St-Jacques délie de Tobédience de son cou- 
vent, plusieurs religieux qui, à la demande d'Erard de La 
Marck, avaient été envoyés au couvent de St-Hubert en 
Ardenne, pour y faire mieux observer la règle de Saint- 
Benott, et Tabbé de St-Hubert leur accorde les mêmes 
privilèges et prérogatives qu'aux autres religieux de son 
monastère. 

(Description de deux sceaux.) 

Fol. 86. 
1829. Du moix dejuing le pénultième jour. 

Thierri de Haneffe et Pettre de Theus dit Massin, com- 
mis établis par noble et honoré seigneur Antoine de 
Werres, commandeur de Tordre de St-Jean de Jérusalem, 
donnent à Jean, s' de Hawesen, la maison appelée Mont- 
joye, située à Warnant, à tenir dudit commandeur pour le 
terme de neuf ans. Fol. 122. 

1832. Die décima quinta mensis januarii in opfrido nostro 

Bruxellarum. 

Acte d'anoblissement donné par l'empereur Charles- 
Quint, à Jean Bardoul, à son père Henri et à son frère 
Léonard. Fol. 908. 



— 838 - 

1S3I. Le diexième (Toctobre. 

Erard de la Marck, cardinal, archevêque de Valence, 
évéque de Liège, ordonne rétablissement d'un marché 
franc pour les bestiaux dans la ville de Liège, le jour des 
St-Simon et St-Jude, pendant quatre jours, « hors et près 
ladite cité, es faulxbourg et lieux et place du pont d* Amer- 
court, et à Tenthour de là. Il ordonne que Ton protège les 
gens qui y viendront, mais il en exclut ceux qui sont 
attaints et infectés de villain cas de crisme et d*hérésie. » 

(Sceau brisé. Lettres sur parchemin prêtées à Yanden 
Bergh par N. Plenevaulx.) Fol. 143. 

1837. Du tnoix de décembre le 6^ jour. 

Ratification d'un contrat passé entre Adrien de la Haye, 
mayeur de Viller-le-Temple, Jean de Lonchin, chev s' de 
Tahier, et frère Antoine de Verres, chev de l'ordre de 
St-Jean de Jérusalem, commandeur de la commanderie de 
Liège ( *), à cause de biens, fruits et émoluments de ladite 
commanderie. 

(De H. l'échevin Masset.) Fol. 324. 

1840. Le quattrième jour de juillet. 

Charles-Quint règle la juridiction de plusieurs commu- 
nes d'Outre-Meuse et de Brabant, qui au lieu de prendre 
leur avis et conseil au pays et comté de Dolhain, allaient 
soit à Aix, soit à Liège. 

(A Dno. Glaud. Montigni.) Fol. 306. 

1841. Le i9 juillet. 

Thiry, baron de Brandenbourg, fait relief devant les 
hommes de mons' de Liège, pour la seigneurie baute, 
moyenne et basse de Uubine en Condroz, avec la haute 
vouerie de Harloye et la tierce part de la seigneurie de 
Rondeur St-Lambert. Fol. 748. 

(f) Peut être de la commaoderie de Villers-aa-Liége, car l'autre nous semble 
inemmue. 



— 889 - 

lt(42. Dot. sexta augusH, 

Quittance donnée aux Fières prêcheurs de Liège, par 
Bertrand Rogeri, d'une somme de 2S florins de Brabaat» 
pour leur part dans les travaux des fossés de la ville. 

Fol. 142. 
1543. Le 16 de septembre. 

Record donné par la justice de Flémale-la-Grande, au 
sujet des aisemences de ladite ville. 
(De M. réchevin Masset.) Fol. 32S. 

1546. Biîiches, le sixième jour de may. 

Convention faite entre la reine Marie de Hongrie et 
mons' de Liège, pour la construction d'une forteresse, 
près du pont à Frasne (Marienbourg), et la cession du ter- 
rain nécessaire, en échange d'une portion égale à prendre 
sur la seigneurie de Herstal. 

(Par Jean s' de Roly.) Fol. 582. 

1548. Le 4® jour du mois d^aoust. 

Autres conventions et accords relatifs à la construction 
de Marienbourg et à la cession du terrain, faite à Tempe- 
i^ur par mons*" de Liège. Il fut réglé alors, que l'évêque 
céderait deux mille dix-neuf bonniers, trois grandes ver- 
ges et une petite, en échange d'autant à prendre sur Her- 
stal. Celte dernière seigneurie mesurant 2,713 bonniers, 
trois grandes verges et une petite, chaque verge de 16 
pieds, mesure de St-Lambert. 

(De roriginal.) Fol. 583. 

1550. Le lO'^ de may. 

Claude de Willenfange, lieutenant, et Claude de Wahan, 
prévôt de la seigneurie de Poilvache, font connaître un 
appointement étabU entre Tniry, baron de Brandenbourg, 
d'une part, et Pierre de Brandenbourg, sieur de Bioul, 
Jean, son frère, etc., au sujet de quelques biens, cens et 
rentes. Fol. 746. 



— 540 — 

18K0. Ld xxm^ jour de janvier, (Stiel de Liège.) 

Races « touchant un différend mû entre Tabbé de Saint- 
Hubert et révéque de Liège, à cause du terroir, hauteur et 
juridiction, es rues et chemins de Falmignoule, entre et 
contiguës au banc de St-Hubert et du banc de Mons. » 

Foi. 746. 

1582. U 27 (Tapvnl 

Relief de fief fait devant le bailli de Namur, Godefroy 
Gaiffier, par Pierre de Brandenbourg, pour le winaige de 
Châieau-Thiry sur Meuse. 

(Plus bas spécification de ce que chaque marchandise 
doit en passant à ce winage.) Fol. 746. 

1852. Dat xiiijulii. 

Quittance donnée aux Frères prêcheurs de Liège, par 
Bertrand Rogeri, d*uue somme de 25 fl. de Brabant pour 
leur part dans les travaux des fossés de la ville. 

Fol. 142. 

1882. Dat. xvi septembris. 

Quittance donnée aux Frères précheui^ de Liège, par 
Denis de Dolhain, d*une somme de vingt-cinq florins de 
Brabant« pour leur part dans les travaux des fossés delà 
ville de Liège. Fol. 142. 

1883. Dieqiiarta tnensis maii. 

Acte d'anoblissement donné par Tempereur Charles- 
Quint à Louis, à Bernardin et à François Porquin, frères. 

Fol. 961. 

1885. Am aisteen tag des monats januam. 

Acte d'anoblissement donné par l'empereur Charles- 
Quint, à Hans Ott von Berckmuelen ou Bernimolin. 

Fol. 932. 



- 541 — 

1557. Le 18' décembre. 

Pierre baron de Brandenbourg, S' de Château-Thiry- 
sur-Meuse, Bioul, Hubine, par le trépas de son père Thiry, 
Tait relief des seigneuries de Hubine, de la vouerie. de 
Marloye et de Rendeur, par devant Robert de Bergbes» 
évoque de Liège. Fol. 748. 

1559. Augusta Vindelicorum die 28 mensisjulii. 

L'empereur Ferdinand confirme en faveur de l'abbaye 
de Thorn au diocèse de Liège, plusieurs diplômes accor- 
dés par les empereurs Othon I et III, au comte Ausfrid, et 
un autre d'Adolphe, roi des Romains, au couvent même de 
Thorn, en date de 966, 986 et 1292, portant privilège pour 
le marché, le tonlieu et la monnaie dans diverses loca- 
lités. Voy. pltis haut aux années citées. 

(Habui a Waltero Betoven procuratore.) 

Fol. 520. 

1566. Le IVdemay. 

Extrait de lettres de Gérard de Groesbeek , sur un 
appointement relatif à la seigneurie de Flémale conclu par 
frère Michel de Sevré, commandeur de Liège, et Jean de 
Lonchin, S' de Gentinnes, en qualité de commissaires de 
Jean de la Fontaine, grand prieur dé France. 

(De M. réchevin Masset.) Fol. 326. 

1566. Le pénultième juillet. 

Acte passé devant les écbevins de Liège relativement 
à Tappointement ci-dessus touchant la seigneurie de Flé- 
male. 

(De M. réchevin Masset.) Fol. 326. 

1569. Le xziii septembre. 

Philippe II accorde aux moines de St-Jacques, le pouvoir 
de rechercher les cens, rentes et autres servitudes qui 



— 542 — 

peuvent leur appartenir comme S^ fonciers tant de Ha- 
vresche que de Hauhrene. Fol. 36. 

IKTO. Mensis novembris die quarta^ et a tergo litterarum 

die qvinta. 

Gérard de Groesbeek, évéque de Liège, considérant que 
les chanoines de l'église collégiale de Notre-Dame à Alden- 
eyck, n'étaient pas en sûreté dans cette ville, où ils 
essuyaient journelleme^ut les outrages des malveillants, 
consent à leur translation dans la ville de Maeseyck. 

(Pas de sceau.) Fol. 103-108. 

1570. En latin. 

Antjiitesis sive contrapositio argumentorum reformi- 
datSB inoojrporationis abl)atiaB S. Laùrentii cum episcopatu 
Leodiensi et modi eamdem devilandi. 

(Â dom. priore divi Jacobi.) Fol. 505. 

1574. Le septième jour de novembre. 

Gérard de Fléron constitue et établit la justice de Beau- 
rieu. — Suit le serment de ladite justice. 

Fol. 626. 
1574. De mmx de novembre le 17* jour. 

Record rendu par les échevins de la cour et justice de 
Beaurieu, à la requête de leur seigneur Gérard de Fléron, 
touchant les droits seigneuriaux appartenant à un comte 
et seigneur de Beaurieu. Fol. 626. 

1586. Kayserwerdt den 14 augusti (en bas allemand). 

Ernest, archevêque confirmé de Cologne et évêque de 

Liège, donne à Godefroid Taxis (staethelder tôt Stavelot) 

la charge de rechercher tous les biens du comte Adolphe 

de Newenaer et de plusieurs autres de ses ennemis, dans 

les comtés de Looz et de Home, et demande qu'on lui 

porte assistance en cette besogne. 

(Habui originales a dno comité hujus filio.). 

Fol. 308. 



— 848 — 
1602. Oeti 18 dach^prUis. 

« 

Relief de fief fait par Jean de Kettelere, chargé de pro- 
curation de Maximilien van Brouchhorst, pour les châ- 
teau, franchise et seigneurie de Steyn. 

Fol. 308 bis. 

1606. Décima oetava die mensis augusti. 

Acte d*anoblissement donné à Laurent Ramée et à ses 
successeurs par l'empereur Rodolphe. Fol. 911. 

1612. Le ^^jour du moix de septembre. 

Preuves de noblesse faites par Ârnould de Fléron, S' de 
Gawenburch, et placet pour être mis au nombre des fiévés 
et vassaux de noble tenement dans le comté de Looz. 

Fol. 627. 

1624. LeZide septembre. 

Certificat d'admission à l'état noble du comté de Looz, 
donné dans la salle de Curepge par le secrétaire de la 
noblesse à Jean van Blocquerien, S' Vanderlaemen. 

(Des mains de M. le chancelier Blocquerien, anno 
1640.) Fol. 482. 

1625. Le troisième iaoust. 

Acte notarié servant d'attestation pour prouver que 
Damp Thomas d'Anthines, fils de monsieur Ponsard, était 
abbé de Wausor et Hastiers en 1360. Fol. 879. 

1626. Le siexième de mars. 

Philippe m, roi de Castille, donne et confère à demoi- 
selle Ërmelinde de Oyenbrugge de Duras, fille du aieur de 
Meidert, les canonicat et prébende vacants au chapitre 
d'Andenne par le trépas de demoiselle Marie de Sanzelle. 

(Extrait de l'original étant à Andenne, le 11 octobre 
1641.) Fol. 116. 



— 544 ~ 

1626. Décima quinta mensis septembris. 

Acle d'anoblissement donné par l'empereur Ferdinand à 
Herman Lerneux. Fol. 924. 

1626. Die décima martii. 

Lettre de Ferdinand de Bavière, évêque de Liège, à 
Jean de Chockier, son vicaire général, au sujet d'une dona- 
tion faite au couvent des capucins de Maeseyck , par 
Nicolas Nestelins, pasteur à Malines. 

(En originali a PP.) Fol. 311. 

1626. En latin. 

Origine et accroissement du couvent des capucins de 
Maeseyck. 
(Ex originali concesso a Patribus.) Fol. 311-318. 

1627. Die vigesima se^ta mensis martii. 

Acte d'anoblissement donné à Corneille-Henri Motmans 
par l'empereur Ferdinand. Fol. 938. 

1627. Die vigesima nova metisis decembris. 

Acte d'anoblissement donné par l'empereur Ferdinand à 
Jean Gurtius. Fol. 927. 

1628. Die vigesima piima metisis novembris. 

Acte d'anoblissement donné à Mathieu Hustin et à son 
neveu par l'empereur Ferdinand. Fol. 918. 

1629. Die vigesima tertia mensis januarii. 

Acte d'anoblissement donné par l'empereur Ferdinand à 
Tilman Vanderborcht. Fol. 921. 

1630. Viertzeheuden tag monats octobris. 

Acte d'anoblissement donné par l'empereur Ferdinand 
à Charles de Billehe. Fol. 908. 



- 848 — 

1631. Op den negenden dachjaiwarii. 

Certificat et accord donnés par les écoutète et échevins 
des seigneuries de Breugel et d*Erpecom, sur la nature de 
la juridiction desdits lieux. Fol. 824 bis. 

1631. 8 octobris. 

Non videtur aliquis ablegandus ex parte trium ordinum 
hujus patrise Leodiensis ad conventum circuli Westphalicl 
Coloniae. 

(Â dom. Âmand. Gelselio qui citât Pleneva burgimagis- 
trum.) Fol. 301. 

i6Hi (environ). En français. 

Remontrances adressées à l'infante par le prince-éiec- 
teur-évéque de Liège, avec les apostilles y ajoutées par 
ladite princesse. 

(Habui a domino Materni.) Fol. 881-860. 

1G38. Die décima tertia mensis martii. 

Diplôme d'anoblissement donné à Guillaume Gaiffierpar 
Tempereur Ferdinand II. Fol. 965. 

1636. Zu LuizenhourgSy am 3 drits martii, 

Ernest, comte et seigneur dlsenburg, certifie bien con- 
naître les quartiers de Schwartzenbergh, de la Marok, de 
Corswaremme, de Huv. 

(Cachet d'Ernest d'Isenburg.) Fol. 154. 

1636. A Marche, le 18* d'apvril 

Jean-Théodore, comte de Mérode, baron de Houlfalize, 
certifie bien connaître le quartier de Hamal. 
(Cachet de J.-Th. de iMérode.) Fol. 154. 

1636. Donné à Palésieux, le 29*^ apvril. 

François de Lorraine, évéque et comte de Verdun, 
prince du Saint-Empire, grand doyen de l'église électo- 



— 646 — 

raie de Cologne, certifie que les quartiers de Barbanson 
et des Harmoises, provenant de la mère du père de Made- 
moiselle Doroihea-Ànna de Schwartzenbergli, sont vrays 
anciens comtes et barons et d'extraction illustre, etc. 
(Cachet de François de Lorraine.) Fol. 151. 

1636. A Bruxelles^ le troisième de juing. 

Le comte de Noyelle et de Fallez, mattre d*bôtel du 
prince-cardinal-infant, certifie que les quartiers de mère 
de Pétersem de Brederode, provenant du père de la mère 
de demoiselle Dorothea-Anna de Schwartzenbergh, sont 
vrays anciens comtes et barons et d'extraction illustre, 
comme aussi les quartiers de Bossu, Blois, Humière pro- 
venants de la grand'mère maternelle. 

(Cachet du comte de Noyelle.) Fol. 153. 

1636. A Bruxelles^ le sixième dejuing, 

Guillaume, baron Scheffart de Mérode, certifie bien con- 
naître les quartiers de Rivière, de Mérode, de Pétershem- 
Mérode, de Bornhem et Brederode, provenant du père de 
la mère de demoiselle Dorothea-Anna de Schwartzen- 
bergh. 

(Cachet de 6. de Mérode.) 

Fol. 154 et 155. 

1636. A Bruxelles, le 27" dejuing. 

Claude d'Ongnyes, seigneur de Coupigny, etc., certifie 
bien connaître les quartiers de Mérode, de Houfialize, de 
Hennin-Liétard, de Blois, de Humière. 

(Cachet de Claude d*Ongnyes.) 

Fol. 163. 

1636. BruxeUeSy le troisième de juUlette, 

Philippe de Rubemprez, comte de Vertaing, etc., certifie 
bien co'Hiaître les quartiers de Mérode, de Houffalize, 
Hennin-Liétart dit Boussu, Blois et Humière. 

(Cachet de Ph. de Rubemprez.) Fol. 163. 



— 547 — 

1636. A Bruxelles, le 2i« dejuUlet. 

Charles*Philippe de Croy, duc de Havre et Croy, etc., 
certifie bien conuattre les quartiers deBarbanson, Boussu, 
Mérode dit Pétersem, et Rivière dit de Heere, et que ce 
sont quartiers d'anciens comtes et barons. 

(Cachet de Charles Philippe.) Fol. ISS. 

1636. Le troisième jour de septembre^ à MaestriehL 

Le duc de Bouillon, gouverneur de Maestricht, certifie 
que les quartiers de Mérode, de Pétersem-Bréderodes et 
Humiëre, provenant tant du grand-père que de la grand'- 
mère, du côté maternel, de demoiselle Dorothea-Anna de 
Scliwartzenbergh, sont vrays anciens comtes et barons 
d'extraction illustre. 

(Cachet du duc de Bouillon.) Fol. 151. 

1636. Den aeht und zwanzigeslen dag tnonats novembris. 

Acte d'anoblissement donné à Godard de Boucholt par 
l'empereur Ferdinand. Foi. 914. 

1637. Au château (f Anvers, le chinquiesme jamier. 

Albert prince-comte d'Aremberghe et du Saint-Empire, 
prince de Barbanson, comte d'Aygremont et de La Roche 
en Ardeane, vicomte de Dave, gentilhomme de la chambre 
de sa majesté et chevalier de Tordre de la Thoisou d'or, 
certifie que les quaitiers de Hamal et de Boulant, prove- 
nant de la part de la grand'mère paternelle de demoiselle 
Dorothée-Anna de Schwartzenberg , sont reconnus de 
l'ancienne chevalerie militaire. 

(Cachet d'Albert.) Fol. 152. 

1637. Die tertia tnensis octobris. 

Le doyen et le chapitre de l'église métropolitaine de 
Cologne déclarent que les preuves de demoiselle Dorothée- 
Anne de Schwartzenbergh, lui ayant été soumises par le 



— 548 — 

chanoine Henri Vanden Bergh, ils les ont fait examiner 
•suivant l*usage, et que par décret capitulaire spécial ils 
les acceptent et les admettent. 
(Sceau du chapitre de Cologne.) Fol. 188. 

1639. Tertio idus aprilis. 

ë 

Diplôme de collation de titre donné par Tempereur Fer- 
dinand III à Ernest de Suys. Fol. 967. 

1643. xxw^jour du mais de décembre. 

Lettres du roi de France qui nomme Jean, seigneur de 
Marsin, à la charge de maréchal-des-camps et armées, en 
récompense des services qu'il a rendus comme colonel 
d*un régiment de cavalerie étrangère , surtout dans la 
guerre d'Italie. 

(Hors son originale à moi communiqué par le noble et 
généreux sieur Jean de Marchin, reprias au blanc de 
cestes.) Fol. 320. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. 980 pp. (188). 

834. Recueil de pièces concernant Fhistoire du pays 
de Liège. 

Ce recueil se compose de pièces de différente nature 
relatives 1"" à Timpôt du braaz ; 2^ à la donation d'une 
vaisselle d'argent à l'usage du prince; 3* à l'élection des 
députés du tiers-état, etc. 

Ces pièces sont copiées sur les originaux par une main 
récente. 

Bibliothèque de Donceel. 

Farde in-fol. sur papier 18« siècle. (475). 

835. Miscellanées pour servir à l'histoire de l'ancien 
pays de Liège et du duché de Limbourg. 

Ce volume contient les trois pièces suivantes relatives 



— 549 — 

au droit du soixantième exigé des habitants du Limbourg. 
pour leur passage sur le lerritoire dé Liège. 

1^ Leodlensis facli séries adversus declamatoris Lim- 
burgensis errores et somnia vindicata. 1719, 74 pp. 

2^Brevisanimadversio pro parte Limburgeiisiumipsisque 
junctorum Brabantoruin ordinum in Leodiensiuih facti 
seriem prœtense vindicatam una cum iteratis Lioiburgen- 
sis causse vindiciis. 1719, 76 pp. 

3» Facti séries Leodiensis scriptoris refutata, etc. 
6 feuillets. 

Toutes ces pièces ont été imprimées. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Saec. VIII. fol. (635). 

836. Recueil de documents pour servir à l'histoire 
de Tancieii évôché et principauté de Liège. 

Les pièces contenues dans ce volume sont les sui- 
vantes : 

l"" Libellus gravaminum in causa Doiroux et consortum 
contra Ryckman. Ms. 

2* Triplicae sive elisio novorum in duplicis conlento- 
rum, in causa Leodii Carmelitarum contra \iduam Loest. 
1734. Ms. 

3** Vindiciaejuris laesi patronatus serenissimo principi et 
electori palatino, qua duci Juliae, in regia basilica divaB 
virginis Aquisgrani citra conlroversiam coinpeientis, 
intuitu et occasione ipso jure vacantis Scholasieriœ, etc. 
Imprimé. 

4*" Species facti (Fisen contra patres carmelitas) quoad 
taxationem traductorum juratorum in foro. Ms. 

S*' Species facti in causa Norberti Groberti contra fami- 
liam de Monsen. Ms. 

&" Humiliima facti et juris séries in causa domini comi- 



- S50 — 

lis de Salduena^hujusquedominae uxoris, contra dominum 
principem de Latour et Taxis, ac baronem de Rosée, ap* 
pellationis, s. 1. n. d. imprimé. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Ssbc. XVIII. fol. (636). 

837. Recueil de documents relatifs à Fancîenne 
principauté de Liège. 

Ce volume contient les pièces suivantes : 

l"* Justification de la retorsion donnée par la cité de 
Liège, contre le procédé du conservateur de l'université de 
Louvain. 

Cette pièce n*est qu'une copie de celle imprimée chez 
Gh. Ou^erx, en 1640. 

â^" Mandements de 1690 et 1692 relatifs aux débiteurs 
et aux dettes personnelles et hypoihécaires. Imprimé. 

3*» L'ombre du cardinal Fleury, Siron du Roy. Ode. Ms. 

4° Projet d*acte relatif aux bénéfices de l'église collé- 
giale de St-Paul, 1714. Ms. 

5<> Mémoires adressés à Tofficialité par l'avocat Gontier 
et autres. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol (638). 

838. Miscellanées ou recueil de (10) pièces relatives 
à rhistoire de l'ancienne principauté de Liège. 

Indication des pièces contenues dans ce volume : 
1"^ Ordonnance de Marie-Joseph-Glaire-Ëugénie, infante 
d'Espagne, sur les réclamations des députés de Liège, que 
les affaires relatives à Fléron soient remises à l'arbitrage 
d'une conférence. Ms. 
i^ Mémoire en latin sur le même sujet. Ms. 



— 881 — 

3* Mandatum sine clausula de cassando, et revocando 
ad iiuntium pontificium, et conservatores, aliosque judices 
ecclesiastiûos habitos recursus, et ab iis emanatos pro- 
cessus; necnon recessum cieri secundarii de 9 novemb. 
1696;isdemque renuntiando, atquea similibus abslinendo, 
eorum vero intimatores et executores apprehendendo» 
arrestando. Cuoi citatione solita in c^usa fiscalis contra 
abbates SS. Jacobi et Laurentii. Leodii et conss. s. 1. 
imprimé. 

4'' Mémoire des vingt-deux dans la cause de Robert 
Smidt contre de Hervé et Russon. Ms. 

S"" Quittance originale de paiement des commis de S. A. 
et des Etats, avec les signatures de Jacques de Caronde- 
let, prévôt de Liège; A. de Wachtendonck ; L. de Horion, 
Loys Massillon, Mathieu Truilhet, Melch. de Hinuisdael, 
Herman Nessel, Hem? de Berlo, Jean de Heyenhoven, 
Eynatien de Thys. 

6^ Règlement pour la ville de Verviers, touchant les ' 

bouts de filets, dits queues et pennes, etc. 1770. Liège, 
Plomteux, in-i"" imprimé. 

7<' Extraits de chroniques et de chartes relatives à Tan- 
cien duché de Limbourg. Ms. 

8° Mandement annulatoire en cause révoque de Liège, 
contrôles vingt-deux et Robert Smiih. 1757, imprimé. 

9"" Amnistie publiée au perron de Liège le 23 octobre 
1791. Liège, Bassompierre, imprimé. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. (637). 

839. Miscellanées pour servir à l'histoire de Liège. 

Ce volume contient dix-sept pièces diverses dont dix 
sont manuscrites. 

1*" Sentence de 1603 portée contre les bourguemaistres 



— 882 -~ 

pour avoir fait apposer leurs armoiries sur les portes de la 

cité ainsi que sur d*autres édifices publics. 

^ Sentences révisionnelles de jugements rendus par le 

tribunal de Tofficialité. 

3° Mémoires sur la question des bénéfices ecclésias- 
tiques. 

4'' Mémoire et sentence relative à la succession Vanden 
Dweye. 

8* Relation d*un procès en usurpation de biens devant 
Tofficialité de Liège. Grovenstein contre Ramlot. 

6° Electorum commcntarii. Recueil d*anecdotes tirées 
d'auteurs anciens et modernes , quelques-unes sont rela- 
tives à rhistoire de Liège. 

7*" Mémoire relatir à la reconstruction de Téglise à 
Petigny. 

S"" Handatum appelationis otTicialis Leodiensis. Horion 
contre Remkens. 

9* Procès de M. Kinable contre Téglise de Petigny. 

W Scriptum juris pro Kinable in eadem causa. 

Ce volume provient de la vente du comte de Renesse. 

Cod. Chart. Saec. XVII et XVIÏÏ. fol. (677), 

840. Monumenta liistorise Leodiensis , 2 voll. fol. 
reliés. 

Extraits de chroniques, de chartes, etc., recueillis par 
le chanoine Vandenberg, en 1663. 

Le 1*' vol. renferme les pages 1-404 racontant des faits 
depuis Jules Gaasar inclus Hugues de Pierrepont eu Tannée 
1229. 

Le second volume renferme les pages 408-824, racon- 
tant les faits depuis Jean d*Aps en 1230 inclus, Ernest de 
Bavière et jusqu'à Tannée 1640. 

On lit à la page 1 du tome I" 8 Ap. 1633 incepi descri- 



— 88S •- 

bere, iO jun. an 1633, finm H.v. d. Berch, saeriPal.et 
Aulœ Lateranen co. mites et eq : Aur : 

Et à la page 4 du même tome : H. v. d. Berch can. SS. 
Trinitatis et ôium ss. spiren sacti Palatii et aulœ lateranen 
cornes miles et eques auratus creatus anno Dni 1636 feb. 20 : 
Hune conscripsit et auxit. (986-987). 

841 . Varia Leodensia. 

Ce volume contient les pièces suivantes : 

1*» Hôpital général. Mémoire contenant quelques obser- 
vations sur un établissement si utile, par Tauteur du 
Mémoire des religieux de St-Hubert. 24 pages. 

On trouve dans le même volume : 

1» Feuillet 16. Fondation de la Mère-Dieu en la rue du 
Pont par Jean Mostarde. Testament de Jean Mostarde et 
copie de l'approbation de ce testament. 36 pages. 

2^ Feuillet 31. Les limites, extensions et longueurs des 
encloistres, des illustres, nobles et généreux seigneurs de 
réglise cathédrale de St-Lambert de Liège. 4 pages. 

S*" Feuillet 33. Table des status au S*" recueil de M. La- 
ruelle. 

4® Feuillet 35. R. Mars 1546. Copie faicte p. nous les 
voir jurez de charbonnaiges extraitte hors Tung de noz 
registres authentiques se comportante de mot à autres 
côme s'ensuit. 

5"" Feuillet 37. Raport fait par Jean Sacré voir juré du 
charbonage au sujet de la demande faitte par son excel- 
lence le comte de Horion etc. à M. les bourguemaitres de 
la cité de Liège d'une visite de la fontaine Delhailie en 
pierreuse pour voir si on pouroit récupérer et amener 
quelque util à la ditte fontaine qui pourait fournir au palais 
ou au cabinet de sa Ser. Éminence de Teau. 

6* Feuillet 41. Mémoire concernant l'explication etdif- 



— 554 — 

fërence des droits Brabant, comté de Namur, Navagne, 
Ruremoride, sur les extraits des tarifs généraux et parti- 
culiers comme se voit dans les Etats du pays de Liège et 
comté de Looz, Tun et Tauire qu'ils se lèvent dans les pays 
respectifs, voir une pour droits d'enlrée, sortie et transit. 

1^ Feuillet 50. Balance des moyens auxquels le clergé 
concoure et des besoins extraordinaires de Testât, donnée 
au secrétaire Mivion en 1736. 

8<* Feuillet 56. Extriiii des protocoles du rendage des 
impôts extraordinaires rendus au mois de juin 1714. 

9^ Feuillet 63. Lisie des nouvelles rentes ou capitaux 
prix à fraix à l'occasion des trouppes impies et Danoises 
qui ont venu en quartier d'iiyver dans le pays de Liège 
Fan 1735 à 1736. 

10'' Feuillet 65. Copie ou rendage des impôts extraor- 
dinaires des 30 patt. d'augmentation sur le muid de braz, 
et du 20^ denier sur la consomption des bêtes dans les 
bonnes villes et plat pays pour 1744-1746. 

11<> Feuillet 68. Idem pour trois ans à commencer le 15 
août 1749. 

12* Feuillet 72. Idem pour 1737-38. 
13<' Feuillet 73. Balance de 1 693. 
14<' Feuillet 75. Compte et balance des fonds et debtes 
del'Etat pour l'an 1736. 

150 Feuillet 76, Idem pour 1735-1736. 

16» Feuillet 82. Collecte du 60« vin, et des 40 pattai^ sur 
le muid de braz en 1732, examiné en l'assemblée le 5 
mars 1 735. 

iT Fol. 84. Spécification des sommes que les Etats du 
pais de Liège et comté de Looz ont déboursé par leurs 
receveurs généraux pour les besoins de l'Empire et du 
Pays depuis l'an 1689 inclus jusques à l'an 1726 finissant 
te dernier de juin. 



- »55 — 

IS^" Feuillet 105. Spéciftcntion de la portance des im- 
pôts dans lesquels Messieurs du clergé peuvent avoir entré 
pendant les années suivantes dans lesquels û&p6ts est 
compris le 60^, quoique plusieurs membres du dit clergé 
nient refusé de s*y soumettre. 1689-1726. 

19^ Feuillet 113. Liste des employés à la cité. 

iù^ Feuillet 117. Recepte des 20 sous de Bras et de la 
consomption du l'^'Juillet 17S4 au 1«' juillet 178S. 

H^ Feuillet 121. Les maîtres de la cité de Liège pre- 
mièrement esleus Tan 1253 du temps de Henry de Guel- 
dre, évesque de Liège, s'arrétant à Tan 1695. 

22^ Feuillet 129. Fragment de chronique de Liège de 
1653 au 12 août 1677. 

23'' Feuillet 157. Table de Tinstitution du statut de la 
cité de Liège, contenue dans le Pawilfaar. 

24'' Feuillet 168. Ordo quo sacrsB Reliquiae sanctorum in 

Thesaurarià ecclesisee sancti Servatii populo ostenduntur 

et proclamantur, additis aliquot exemplis, in-4'' de 51 
pages. 

Ms. in-fol. et m-4o de ^0 pages. (1000). 
842. Recueil de pièces concernant le pays de Liège. 

Ce recueil a appartenu au baron de Crassier, qui y a 
ajouté une table des pièces contenues dans le volume. Ces 
pièces sont les suivantes : 

l*" Re vocation des sentences des ducs de Bourgogne 
faite par Tempereur Sigismond le 26 mars 1417. 

2^ Mandement pénal impétré par l'évéque Gérard de 
Groesbeck et le chapitre cathedral de Tempereur Maximi- 
lien II contre le magistrat de la cité donné à Spire le 16 
mars 1571. 

3» Libelle articulé produit de la part des susdits évéque 
et chapitre. 



_ 556 - 

4'' Exceptions déclioatoires etc. produites de la part du 
magistrat pardevant la chambre impériale de Spire le 16 
octobre 1571. 

5® Ordonnance du conseil de ia cité de Liège de non 
élire bourguemaistres qui soient échevins, suivie du cri 
proclamé à ce sujet le 12 juillet 1571. 

6<* Remontrance justificatoire de la cité faite au prince 
mentionnée aux articles 144 et 145 des exceptions. 
7« Privilèges de la cité. 

S^" Réponse du prince à la dite remontrance en date du 
3 juillet 1571. 

9*» Paix de Fexhe. 

lO^" Article extrait de la lettre des vingt de Tan 1324. 

ll^" Manière dont le maire doit garder la cité. 

ii'' La paix de Seize ou de Tongres. 

IS"" Lettre de St-Jacques de Tan 1403. 

14® Statuts de la cité de Liège. 

15» Privilèges du roi Philippe de Tan 1208. 

16" Privilèges donnés par Henri VU roi des Romains à 
la cité, Tan 1235. 

il"* Grandeur de la Franchise et Banlieue de la cité de 
Liège. 

18® Lettre d*un record fait entre les maîtres et les éche- 
vins de ne contrevenir aux franchises de Tan 1299. 

IS^" Règlement de Jean de Heinsbergh de Tan 1424. 

Cod. Chart. Saec. XVI. fol. pp. 125. (184). 

843. Recueil de 24 pièces relatives à l'histoire de 
Liège. 

Ces pièces contiennent des documents de différente 
nature concernant l'histoire de Liège depuis les époques 



— 867 - 

leB plus anciennes jusqu'à la révolution. Elles proviennent 
de la vente de feu M. Lavalleye. 

Cod. Chart. Saec. XVIII. fol. (1060). 

844. Les armoiries et blasons des trente-deux bons 
métiers de Liège, et reliefs des dits métiers pour 
Herman Lambert de Groutars, bourguemaistre 
régent. 

Ce volume est précédé d'une notice historique sur le 
perron de Liège par J. C. Ophoven. Les armoiries sont 
coloriées, et chaque relief est signé par les commissaires 
et surintendans de chaque métier. Le tout a été délivré 
au sieur de Groutars, comme descendant des Tulcaprons» 
en 1766. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. fol. 61 pp. (423). 

845. Les trente-deux bons métiers de la cité de 
Liège. 

Ms. du 18^ siècle, avec armoiries coloriées. Ce Ms. a 
appartenu au sieur Toussaint Bronze, gouverneur du 
métier des cordonniers. Il a été donné à la Bibliothèque 
par M. Baudrihaye. 

Cod Chart. Sœc. XVIII. 4- 34 pp. (564). 

846. Les trente-deux bons métiers de la cité, fran- 
chise et banlieue de Liège, rangés avec leurs 
blasons tirez d'une verrière qu'ils ont donnée en 
l'église des révérends Pères Augustins lez- Liège 
du temps des seigneurs Masillon et Trouillet, 
bourguemaistres. 

Ce Ms. qui contient les armoiries des trente^deux 



— 860 — 

Acheté à la vente Deirée. 

Cod. Chart Sœc. XVII. 4^ 9 feuillets. (651). 

849. Registre du bon mestier dos tanneurs de la ville 
de Huy. 

Ce registre qui a été commencé en 1549 comme le porte 
rintitulé, contient les actes passés par cette corporation 
depuis l'an 1469 jusqu'à la fin du 18* siècle. 

On y a joint la copie des chartes, privilèges et franchises 
du dit métier. 

Cod. Chart. Saec. XYI-XYIII. fol. 136 pp. (968). 

850. Registres aux mandements qui se publient au 
perron de Liège. 

Nous ne possédons que deux de ces registres, le premier 
commence le 6 août 1548 et finit au 17 avril 1848 ; le 
second commence le 16 novembre 1896 et finit au 29 juin 
1626. Ces deux registres contiennent des copies collation- 
nées sur les originaux. 

Cod. Chart. Saec. XVI et XVII. fol. 187 et 271 
folies. (237 et 238). 

851 . Chronologie des mayeurs et échevins de Liège, 
par LoYENS. 

Ce Ms. était préparé pour un travail beaucoup plus con- 
sidérable. Il commence àrannée,1099 et se termine à l'an 
1714. Il ne contient absolument que des noms, sans aucun 
détail historique. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL foL pp. 330. (205), 



— 561 — 

%bi. Registres de diverse nature relatifs aux recettes 
et dépenses de la ville de Liège. 

Ces registres sont très-incomplets, néanmoins tels 
qu'ils sont, ils permettent de se rendre compte des res- 
sources dont la ville de Liège disposait dans le siècle der- 
nier et des charges qui lui incombaient. Il nous suffira 
d'indiquer ici sommairement le contenu de ces divers 
registres. 

Rôle du braz, IS volumes. 

Gabelle des houilles, 18 » 
Id. des sels, 3 » 

Rôle Ste-Marguerite, 3 » 

Les faubourgs n'étant pas assujettis à la gabelle payaient 
un impôt direct. 
Rôle du Tourny du pont, S volumes. 
Id. de la Hougaerde, 1 » 
Gabelle des bois et osiers, 1 » 
Rendages et gabelles, 2 » 
Rentes dues à la ville, 3 » 
Rentes dues par la ville, 2 » 
Liste des réverbères allumés en ville, 1 volume. 
Registres du greffier de la cité, 5 volumes. (908-*961). 

853. Compte que rend François de Wampe, député 
caissier de la Compagnie des sieurs marchands 
des trente-deux mille florins par eux avancés à 
la cité de Liège. 

En 1691, la Compagnie des marchands et des banquiers 
de la cité de Liège avança 32,000 florins à la ville, pour le 
remboursement desquels la' ville assigna le produit de 
divers impôts. Le compte du sieur de Wampe est relatif 
au remboursement de la prédite somme et est suivi de la 



- 562 — 

déclaration des députés de la compagnie des marchands, 
constatant la régularité de ce compte. (96â). 

854. Armoriai généalogique de la magistrature de la 
noble cité de Liège, depuis 1720 jusqu'en 1792. 

Ce précieux volume grand in-folio piano, sur velin, 
contient les armoiries magnifiquement coloriées des prin- 
ces-évéques qui ont régné pendant cette époque, et pour 
chaque année les armoiries des bourgmestres et les noms 
de tous les membres du conseil. (800). 

855. Publication des bourgmestres de Liège, depuis 
1780 jusqu'à 1793. 

Le 1^' feuillet contient le serment que les bourgmestres 
devaient prêter à leur entrée en fonctions. Sur chacun des 
feuillets suivants se trouvent les noms des bourgmestres 
élus par le sort en conformité du règlement du 28 novem- 
bre 1684, fol. rel. mar. rouge. (799). 

856. Résolutions et ordonnances du magistrat avec 
les suppliques lui adressées de 1790 à 4794, 
6 volL in-fol. 

Ces volumes forment en quelque sorte le complément 
des récès du conseil, ils sont surtout importants pour 
répoque révolutionnaire, pour laquelle les récès nous 
manquent. (793-798). 

887. Compte de la maison Cornillon pour Tannée 
4742. 

La maison de Cornillon était primitivement une lépro- 
serie convertie depuis en béguignage, depuis la dispari- 
tion de cette maladie. Chaque année, le receveur de cette 



- 563 — 

maison devait rendre compte de sa gestion aux boui^mes- 
tres. Nous ne possédons que le volume mentionné 
ci-dessus de cette comptabilité. 1 vol. fol. (792). 

858. Compte de la maison des communs pauvres en 
Ile. 

La maison des communs pauvres est représentée aujour- 
d'hui par le bureau de bienfaisance. Les comptes dont il 
s'agit ici sont relatifs aux années 1731, 1736, 1756 et 
1758. 4 voll. fol. (788-791). 

859. Registres des droits de greffe. 

Nous ne possédons que deux de ces registres qui com- 
prenneiit les droits perçus par le ^effier de la cité. Le 
premier commence en février 1791 et finit le 27 novembre 
1792 à rentrée des troupes de la république française. Le 
second commence au mois de mars 1793, lors de la 
retraite des Français et se termine au 8 juillet 1794, lors 
de la seconde entrée des troupes. On a joint à ce dernier 
volume ou cahier plusieurs fardes concernant la compta- 
bilité du greffier. (78(5-787). 

860. Compte de la cité de Liège. 

Ces comptes comprennent les recettes et les dépenses 
de la cité, avec tous les détails, arrêtés et approuvés au 
Conseil. Malheureusement, nous n*en possédons que quel- 
ques années, ce sont les suivantes : 

Années 165^-54, 1654-55, 1660-61, 1676-77. Mai, juin, 
juillet 1677, 1703-04, 1738-39, 1747-48, 1785, 1789-90, 
1790,1791, 1792-93. 

En tout 12 volumes in-fol. (774-785). 

861. Registres contenant les admissions à la bour- 
geoisie de la cité de Liège. 

Nous possédons quatre de ces registres. Le prenaier 



— 564 — 

contient lés admissions de 1564 à 1571 ; le second les 
publications de 1565 à 1607 ; le troisième les admissions 
du 20 janvier 1752 au 21 mars 1794, et le quatrième les 
publications du 2 décembre 1778 au 22 mars 1794. 

4 volumes in-folio. (769-772). 

862. Registres aux récès du Conseil de la cité de 
Liège. 

Ces registres ont été déposés à la Bibliothèque de l'Uni- 
versité de Liège, ensuite des résolutions du Conseil com- 
munal du 27 janvier 1859 et du 18 juillet 1862. Le plus 
ancien de ces registres remonte à Tannée 1566 et le der- 
nier comprend les années 1792-93. Malheureusement 
beaucoup de ces volumes ont été perdus; les volumes 
qui nous restent comprennent les années suivantes : 
1566-1568-1568-1570, 1575-1577, 1585-1586, 1593-1595, 
1619-1623, 1626-1627, 1633, 1634-1636, 1640-1643, 
1644-1646, 1649-1653, 1658-1662, 1676-1678, 1679-1680, 
1735-1738,1748-1750,1750-1752, 1752-1753, 1753-1765, 
1755-1756 , 1756-1759, 1759-1761 ,1761-1765, 17651768 , 
1768-1771, 1771-1774, 1774-1775, 1775-1777, 1777-1778, 
1778-1780, 1780-1783, 1783-1785, 1785-1788, 1788-1789, 
1791-1792, 1792-1793- 

Le tout forme 38 volumes in-folio. 

A deux reprises différentes, leXonseil fit faire un inven- 
taire des registres et documents qui appartiennent à la 
cité, le premier fut fait le 22 juillet 1653 et le second le 29 
février 1752 et jours suivants. On peut constater que les 
registres aux récès qui manquent ci-dessus se trouvaient 
alors aux archives près du grand greffe, mais chose sin- 
gulière, les registres que nous possédons encore aujour- 
d'hui ne se trouvaient pas dans le même local. (731-768). 



— 568 — 

863. Réfutation de la défense du manifeste des esche- 
vins de la souveraine justice de Liège. 

Cette réfutation est probablement demeurée inédite, elle 
est relative aux conflits de juridiction soulevés entre Toffi- 
cialité et les échevins. Voici les titres de deux mémoires 
publiés à ce sujet par les eschevins : 

Manifeste où Ton expose les entreprises de Tofficial de 
Liège sous la juridiction des échevins. Liège 1739, 4^ 

Défense du manifeste des échevins de la haute et souve* 
raine justice de son altesse le prince-évéque de Liège, 
contre la prétendue réfutation de Tofficial de la cour épis- 
copale. Liège, Gramme, 1741, 4®. 

G*est contre ce dernier mémoire que la réfutation manus* 
crite ci-dessus est dirigée. 

Acheté à la vente de Lavalleye. 

Cod. Chart. Sœc. XVIIL fol. (553). 

864. Notabilia qusedam pro laude patrim (Leodien- 
sis) et circumjacensium terrarum et regionum. 

C'est une notice très-abrégée sur la fondation des prin- 
cipales villes du pays de Liège et des pays environnants. 

L'écriture est de la main de Jean Stockem, du couvent 
des Croisiers de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVL fol. p. 68-70. (242). 

865. Vita Notgeri episcopi Leodiensis, ex catalogo et 
annalibus episcoporum Leodiensium desumpta. 

Celte notice se lisait annuellement dans la cathédrale de 
St-Lambert, le jour de la commémoration de Notger, à 
l'ofHce de prime. 

Acheté à la vente de feu M. Davreux. 

Cod. Chart. Saec. XVIIL fol. 6 feuillets. (689). 



~ S66 — 

866. Vita Balderici episcopi Leodiensis , auctore 
monacho S. Jacobi Leodiensis. 

Ce Ms. qui se trouve relié à la suite de la chronique de 
Lambertus Parvus et Reinerus, fut rédigé par un moine 
de Tabbaye de St-Jacques , dont le nom est demeuré 
inconnu. Il est probablement authographe. M. Pertz a 
donné une édition de la vie de Balderic d'après notre Ms., 
dans le tome IV des Monumenta Idstorica Germaniiet 
pag. 724 et suiv. 

Cod. Memb. Sac. XL 8^ 16 pag. (162). 

867. Recueil de pièces relatives aux négociations du 
prince Ferdinand de Bavière et les Etats du pays 
de Liège, concernant rétablissement d'un nouvel 
impôt et la réformation de la justice en 1615. 

Ce volume contient le recueil complet de toutes les 
pièces émanées tant de la part de Tempereur et de ses 
commissaires, que du prince et des trois Etats du pays de 
Liège, dans la question dont il s'agit. 

Voyez Bouille, Hist. de la ville et du pays de Liiqe^ 
tom. III, p. 133. Cet auteur donne un résumé exact des 
différends qui ont surgi à ce sujet. 

Au feuillet 431 et suiv. se trouvent les loix, statuts et 
ordonnances de son Alteze Ser"*" sur le règlement de la 
justice en son paya de Liège. 

Cod. Chart. Saec. XVII. fol. pp. 609. (251). 

868. 1" Privilèges des dix hommes, reconnus et con- 
firmés sous le prince Ernest de Bavière. 

2^ Seriment que tous les évoques de Liège 
doibvent faire avec les cérémonies et devises y 
faites par son Alteze Ferdinand. 



- 867 - 

3o Acte de Ferdinand, du 16 mars 1612, relatif 
au serment. 

L'intitulé ci-dessus indique suffisamment le contenu de 
ceMs. 

Cod. Chart. Sœc. XVII. fol. (535). 

869. Relation véritable de ce qui s'est passé à Muns- 
ter au sujet de l'élection de Tévêque d'aujour- 
d'hui, accompagnée de quelques réflexions sur 
cette ihaportante affaire, par une personne désin- 
téressée. Seconde édition revue, corrigée et aug- 
mentée de quelques pièces importantes. Mayence 
1707. 

Copie d*une pièce imprimée. 
Acheté à la vente Lavalleye. 

Cod. Chart. S»c. XVIII. fol (536). 

870. Acta electionis Leodiensis, 20 aprilis 1694. 

Ce recueil, compilé par l'avocat Defresne, contient tous 
les documents restés inédits, qui ont précédé et suivi 
l'élection du prince Joseph-Clément de Bavière. 

Acheté à la vente de M. de Jonghe. 

Cod. Chart. Ssec. XVIII. fol. (639). 

871 . Généalogies de quelques familles du Limbourg 
et du pays de Liège. 

Ce Manuscrit contient lesarmoiries dessinées à la plume, 
de la noblesse du pays de la Meuse inférieure et supé- 
rieure; un extrait du registre aux flefs des seigneurs de 
Gronsfeldt, Rimborch et Âlpen, la généalogie de la famille 



— 868 — 

de Stroeyff, avec la copie d'une foule de pièces à Tappui ; 
les généalogies des familles de Gortenbach, Eyaatten, etc., 
et enfin à la page 46, les armoiries de la noblesse du pays 
de Liège, le tout de la main de Vanden Bergh. 

Cod. Chart. Sœc. XVII, fol. pp. 57. (23). 

872. Registrum notarii conventus S. Crucis Huyen- 
sis in quo scribuntur ea quœ fiunt per capitulum. 

Ce registre a été commencé le 23 novembre 1637 ; la 
dernière pièce y inscrite porte la date du 6 juillet 1772. 

Codex Chart. in-fol. pp. 72. (341). 

873. Histoire chronologique des abbés-princes de 
Stavelot et Malmedy, avec les principaux évé- 
nements arrivés sous leurs règnes respectifs 
en la principauté de Stavelot et comte de Loyne, 
rédigée par Augustin-François Villers de Mal- 
medy, licentié en droit et échevin de la haute 
cour et suprême justice du dit Malmedy, puis 
conseiller des Conseils privé et provincial. 

Après une idée du pays de Stavelot, cette histoire com- 
mence à St-Remacle et finit à Célestin de Thys, élu le 4 
janvier 1787, le 77« abbé. 

A la page 83S, on trouve les armoiries gravées de Jac- 
ques de Hubin avec la devise : Fluvius pacis. 

Page 982. Gravure représentant les armoiries de Céles- 
tin de Thys, avec la devise : Suavitate et amore. 

Ms. autographe de 987 pages. (996), 

874. Prétentions de l'abbaye de Stavelot sur des 
terres usurpées ou engagées. 

Le titre de départ porte : Mémoire pour la dém^mbration 



— 86» — 

êe rakbaye de Stavelot avec la citation des preuves qui se 
trouvait dans les archives. 

A la page 113, on trouve : Argumens pour les quatre 
seignewies lUiçieuses, tirez des archives en 1678 par 2^ S' 
de BurnenvUle^ conseiller et syndic de son Altèze et de son 
chapitre de Stavelot. 

A la page 241 : Négotié de la paix de Nimègue, touchant 
les usurpations des Espagnols sur le pays de Stavelot. 

Acheté à la vente de feu M. Davreux. 

Cod. Chart. Sa;c. XVIII. in-8 pp 284. (693). 

875. Humillimae replicae submissivae cum petite 
prout intus in causa capitulorum imperialium 
stabulensis et malmundariensis contra subditos 
ditionis stabulensis et boni cum adjunctis n" 46 
usque 69 incl. 

Pièces produites devant la cour impériale de Wetzlnr par 
l'abbé de Stavelot coiure les habitants de cette localité, en 
1793 et 1794. 

Acheté à M. Polain. 

In-foL sur papier. XVIII* siècle. 105 «. (654). 

876. Recueil de pièces relatives à la révolution de 
Stavelot et de Malmedy en 1789. 

Ce volume contient les pièces suivantes : 

i^ Réponses à quelques objections sur l'affaire de Sta- 
velot et de Malmedy, iii-4'' imprimée. 

S"» Déclaration de Célestin, abbé de Stavelot et de Mal- 
medy» du 9 novembre 1790, suivie de concessions.et d'abo^ 
litions faites le 19 avril de la même année. 

3« Déclaratoire du 19 avril 1790. 



— 570 — 

4<' Supplique du magistrat de Stavelot et Malmedy, du 87 
avril 1790, 

S"" Récès capitulaire du 28 avril 1790. 

6"" Supplique inhésive du 29 avril 1790. 

V Récès du même jour. 

8« Récès du 3 mai 1790. 

9<* Supplique du même jour. 

lO"" Récès capitulaire du même jour. 

Il"" Supplique du magistrat, du i mai 1790. 

IS*" Récès capitulaire des 4 et 5 mai 1790. 

IS"" Supplique du magistrat, du 7 mai 1790. 

14"" Récès principal et capitulaire du même jour. 

15* Récès capitulaire du 18 mai 1790. 

IG"" Quittance du même jour. 

il^ Supplique présentée à son Altesse, joints les griefs 
généraux et particuliers, 31 mai 1790. 

180 Récès de S. Â. l'abbé de Stavelot et Malmedy, du 6 
juillet 1790. 

19"* Récès du magistrat, du 8 même mois. 
20° Déclaratoire de S. A., du 10 août. 

21'' HumillimdB exceptiones sub et obreptionis, juncta 
gravaminum deductione atque petito humillimo, in causa 
capitulorum stabulensis et malmundariensisut et comitatus 
loynensis, per D" Lct. Abel 5 liovembris 1792. 

22*' Fernerweiler schrift stattmûndlicherRecessAnwalds 
Bûrgermeister und Rath der stadt Stablo sowohl, als der 
dahin eingepfarrten unterthanen zu Rivage, Cheneux, Wa- 
vreumont, Amermont und Chai etc. >vie auch der Gemein- 
den zu Wanne und Fosse zur Sache des Kaiserlichen 
Fiscals wider die Unterthanen und Einwohner der Fur- 
stenthûmer Stablo und Malmedy. Wetziariae, 31 jan. 1794. 

23^ Note relative à la quote-part à payer par les commu- 
nautés qui dépendent en même temps d'autres seigneurs. 



— »71 — 

24<» Récès de l'abbé de St-Laurent relatif à la dtme à 
payer par les communes d'Anihinne et de Vien. 

W^ Supplique de ces deux communes à l'abbë de 
St-Laurent. 

SG"^ Requête du constitué de la commune de Pouxhon au 
S' Dethier de Grimonsler, comme co-seigneur de la com- 
mune de Pouxhon, suivie de la réponse de ce dernier. 

37'' Requête de même nature de la part de la commune 
de Hamoir au S' de Donea, officier héréditaire du banc de 
Xhignès et Hamoir, et réponse de ce dernier. 

ii'' Même requête de la part de la communauté de Che- 
vron au sieur Dethier de Grimonster. 

29* Projet d'acte d'union à former. 

30"" Notes relatives à la réversibilité sur les biens dits 
des grands prez. 

31* Lettre signée G. J. Simonet, 29 octobre 1790, adres- 
sée à M. Moster, bourgmestre de Malmedy. 

Acheté à M. ï^olain. 

In-folio sur papier. XVIIP siècle. 219 S. (655). 
877. Lamberti Parvi et Reineri chronicon Leodiense. 

Ms. autographe et probablement unique. Les savants 
bénédictins Martëne et Durand en ont donné une première 
édition dans l'Amplissima collectio, tom. V, pp. S et suiv. 
Notre Ms. porte la trace du travail de ces éditeurs. D. 
Martène y a inscrit quelques notes marginales sur le Ms. 
même, et sur le feuillet de garde à la an du volume. C*est 
d'après cette édition que Ton en a donné une nouvelle 
dans le Recueil des Historiens de la France, et sans que le 
texte ait été revu de nouveau sur le Ms. 

Ce Ms. ayant été confié à M. Pertz, le célèbre éditeur 
des Monutnenta historica Germaniœ, ce dernier a constaté 



— 578 — 

une foule d*erreurs commises par les Bénédiotias. Ces 
erreurs furent signalées d'abord daus le tome 7 de YAr- 
chiv fur altère deutsche Geschichtskunde, p. 157 et suiv. 

Depuis lors, M. Pertz a donné une nouvelle édition de 
notre Chronique dans le tome 16 des Monumenta historica 
Germaniœ, pag. 632 et suiv. 

Ce Ms. écrit dans le monastère de St-Jacques à Liège 
par les deux auteurs qui y étaient religieux, demeura 
dans la possession de ce couvent jusqu'au moment de sa 
sécularisation. Il fut vendu avec toute la bibliothèque du 
couvent en 1788; il figure au n"" 14 du supplément du cata- 
logue de cette vente. Un heureux hasard me le fit décou- 
vrir en 18:22, sur l'étalage d'un bouquiniste où je pus 
l'acquérir pour quelques francs. 

Je dis plus haut que ce Manuscrit est probablement 
unique; car au n"" 8 p. 277 du catalogue de vente de la 
bibliothèque de St-Jacques, figure à la vérité une copie sur 
papier de cette Chronique. Mais cette copie aura probable- 
ment subi le même sort qu'une grande partie des autres 
Mss.de cette bibliothèque; son existence n'a plus été 
signalée depuis. 

Cod. Memb. Sœc. XII. 4*. 48 pp. (162). 

878. Catalogus pontificum et imperatorum romano- 
rum, etc. una cum historiis delectabilibus mixtim 
et chronice. 

C'est une histoire très-abrégée des papes et des empe- 
reurs. L'histoire des papes s'étend jusqu'à Jules III et celle 
des empereurs jusqu'à Charles V. 

A la page 114, commence l'énumération des rois de 
France jusqu'à François I. 

P. 131. Principes Tungrenses et duces Brabantise. 

Après l'histoire fabuleuse des rois de Tongres, dans 



— 873 — 

laquelle Fauteur a su intercaler l'histoire d*Àlexandre-le- 
Grand, commence Thistoire des ducs de Brabant jusqu'au 
règne de Charles V. 

P. 147. Episcopi Tungrenses Leodienses. 

C'est l'histoire, un peu plus étendue que les précédentes» 
des évéques de Tongres et de Liège jusqu'au règne de Geor- 
ges d'Autriche. 

P. 184. De sancto Trudone et ejus successione in guber- 
natione monasterii. 

C'est une histoire assez étendue de Tabbaye de St-Trond 
jusqu'à l'abbé Georges Sarens. 

A la fin du volume, il manque quelques feuillets. Quel- 
ques gravures de l'époque sont collées dans l'intérieur du 
volume. 

Abbaye de St-Trond. 

Cod. Chart. Sœc. XVI. S\ 223 pp. (324). 

879. R. S. JoANNis Mantelii, August : Historiae Los- 
sensis libri decera, in quibus agitur de immi- 
gratione Francorum Saliorum in Taxandriam et 
Hasbaniam : primis eorum regibus : deinde de 
comitatus Lossensis, qui et Diestensis ortu, et 
incremento, de omnibus ejus coraitibus saecula- 
ribus, qualiterque tandem devolutus sit ad eccle- 
siam Leodiensem. Eademque opéra istorum re- 
censentur genealogiae et stemmata piaeque dona- 
tiones, oppida, arces familiaeque nobiles, ab lis 
ducentes origninem, quot e domo Lossensi facti 
Leodiensis episcopi, item comitum ostensa mo- 
numenta, nobiliaque in hodiernum diem feuda. 

Copie très-propre et très-exacte faite sur l'original même 



— 574 — 

par ordre de l'échevin de Louvrex, ainsi que le prouve 
une note autographe de ce jurisconsulte insérée à la fin 
du manuscrit et conçue en ces termes : Exemplar hoc ex 
ipso R^* patris Joannis Mantelii, Augnsliniani autographe a 
R^"* admodum D^'' Mauro Vanderhcyderiy ablate Trudonensi^ 
mihi communicato describi curavi: anno 1710. Signé : Mat. 
Guil. de Louvrex. 

Cet ouvrage a été publié à Liège en 1717, par L. Robyns» 
enl vol. 4^ (996). 

880. Papiers délaissés par feu M. Ernst^ ancien curé 
d'Afden. 

Ces papiers se composent de notes et de documents de 
différente nature, concernant Thisloire du duché de Lim- 
bourg, Tabbaye de Rolduc, et de notices recueillies pour 
l'art de vérifier les dates, ouvrage auquel M. Ernst a col- 
laboré. (1072-81). 

881. Histoire des comtes d'Ardenne par M Ernst. 
Histoire des comtes de Hainaut^ par le même. 
Histoire des évoques suffragants de Liège, par 
le même. 

La plus grande partie de ces travaux est de la main de 
Fauteur, le resie est revu et corrigé par lui. L'histoire des 
Suffragants a ét3 publiée à Liège en 1806. 

Cod. Chart. Saec. XVHIet XIX. fol. (1001). 

882. Liste des habitants du village de Pousset^ avec 
l'indication exacte des biens que chacun possède 
audit lieu etc., par Jean Jouvente, notaire. 

Le même volume contient, pages 64-112, une chronique 
abrégée des évènemenis arrivés! dans le pays de Liège 
depuis Tannée 1678 jusqu*à Tannée 1703. 



-- 575 — 

La capitulation de la ville de Maestricht de Tan 1693 se 
trouve sur une feuille détachée dans le même volume. 

Ce Ms, acheté à la vente de feu M. Kinable, provient de 
Tabbaye des Chartreux de Liège. 

Cod. Chart. Sœc. XVII et XVIII. fol. 163 pp. 

(562). 

883. Règles pour Thôpital des pauvres malades de la 
ville de Verviers, suivi d'un abrégé historique des 
commencements de cet hôpital. 

Ces règles portent l'approbation authentique du magis- 
trat de Verviers, sous la date du 25 mai 1764. 

Acheté à la vente de Jonghe. 

Cod. Chart. Sœc. XVIII. 4^ (641). 

884. De la prééminence et de l'autorité du Conseil 
suprême des Pays-Bas, suivi d'une quantité d'au- 
tres pièces concernant leBrabant, le Limbourg,etc. 

Ce Ms. est malheureusement incomplet d'un premier 
cahier composé de quatre feuilles ou huit feuillets in-fol. 
L'écriture en est de toute beauté. (1070-4071). 

Cod. Chart. Sœc XVIII. 2 voll. fol. 

885. Traité de stéréographie ou cours complet de 
perspective par Dieudonné-Joseph Dumont. 

Cet ouvrage nous a été donné par la sœur de l'auteur. 
Il se compose de quatre volumes in-4'' de texte et de cinq 
volumes grand in-folio de planches. Le premier volume 
est orné du portrait photographié de l'auteur. (1061-69). 



886. De la réception, naissance et mérite de Messei- 
gneurs les cardinaux, 1678. 

Copie faile, il y a peu d'années, sur un manuscrit qui a 
fait partie de la Bibliothèque de M. La vallée. II contient 
cinqumte-sept notices sur les membres du Sacré Collège 
en 1678. La copie est de la main de M. H. Helbig. 

God. Chart. Sœc. XIX. 8«. 88 pag. (1057). 

887. Albullasem de Baldac filius Habdi medici, corn- 
posuit hune librum. 

Tel est le titre inscrit au premier feuillet de ce Ms. 
curieux. II se compose de quatre-vingt-quatre feuillets en 
velin, format in-4% contenant cent soixante-six dessins, 
remplissant chacun la page tout entière et relatifs à des 
sujets bien divers. Au bas de chaque page, on a inscrit en 
quelques mots, et sous quatre rubriques identiques pour 
tous les sujets, ce qui est relatif au sujet dessiné. Ainsi la 
première page contient un figuier eiUouré de trois femmes 
occupées à cueillir des tigues. Le texte contient en trois 
lignes la description sous les rubriqes : Natura^ Juvamen- 
tum, Nocumentum^ Remotio nocummti. 

Ce Ms. nous a été donné par feu M. Bethune. 

God Membr. Sœc. XV. 4^ 84 fol. (1041). 

888. Gompositions musicales pour orgue par diffé- 
rents auteurs. 

C'est un recueil d'études musicales intitulées : PharUasie 
par Andréa Gabrieli, Jean-Pierke Swelingk, Claude Hbrulo, 
Gérard Scronx, Petro Philippi et Wilhelmo Brouno. A la 
fin du volume se trouve la date 1617. 

Couvent des Groisiers de Liège, 

God. Chart Sœc. XVII. fol. pp. 75. (153). 



TABLE ALPHABÉTIQUE 



HO»* 



Abrt, 638. 

Acta commissionis, 516. 
Actaelectionis Leodiensis,870. 
Admissions à la Bourgeoisie, 

86i. 
Adhianus, papa VI, 347. 
Aegidius de Roma, 393. 
Albertus de Saxonia, 649. 
Albertus magnus, 190, 191, 192, 

193, 475, 661, 700. 
Albi}ll\seji de Baldac, 887. 
Alponsus, Petrus, 351. 
Alman.\us, 326. 

Ambrosius, S.,71, 72, 73, 74, 75. 
Analectes belgiques, 750. 
Andréas, Valerius, 496. 
Animorum in Europa motus, 

anno 1656, 733. 
Annotala juris, 594. 
Annotata pro statutis et cousue- 

tudinibus Leodiensibus,55T. 



Anselmus, 761. 

Anselmus, s., 153, 154. 

Antiphonale, 448, 451. 

Antoninus, Placentius, 720. 

Antonics de Parma, 408. 

Âpocalypsis cum Scholiis, 31. 

Areiinus, Leonardus, 645. 

Aristoteles, 644, 654. 

Armoriai de la Magistrature, 
854. 

Arnoldus TungruSy 375. 

Artop, Heribertus, 640. 

Astronomia, 454. 

Athanasius, s., 53, 215, 216. 

AuGUSTiNUS, s., 89,90,91,92, 
93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 
100,101,102,103,104,105, 
106, 107, 108, 109, 110, 
111,112,113,114,115, 116, 
117, 118, 119, 120, 380. 



Hagk, Jeremias, 650. 
Bartholomaeus Brixiensis, 322, 

385, 500. 
Basilius Magnus, 57, 58. 



BAS.soN,Joannes-BalduinusJi6. 
Beda, 144, 143, 146, 147, 148, 

149, 150. 
Bernardvs, s., 168, 169, 170, 



— 678 -^ 



171,172,473,174,175,176, 

177, 178. 
Bernardus de Reida, 326. 
Berrutbr, Isaac-Joseph, 25. 
Bertholet, 211, 741, 756, 767. 
Biblia, 1,2,3. 
Blavier, Jean-Ant., 486. 
BoGHOLTZ, Aegidius, 673. 
BoETius, 705, 706. 



BoNATTi, Guido de Forlivio,472. 

BONAVENTURA, S., 179, 180. 

Bourgoy, Benedictus, 292. 
Breviarium, 445. 
BREYDENBACH,Bernardus de,721 
Bruning, Anton., 312, 317. 
BuRiDANUS, Job., H46, 647, 648. 
BuRLEY, Gualterus, 652. 
Byard, Nicolaus, 406. 



Gaesarius, s., Arelatensis, 409. 
Gaesarius Heisterbacensis, 471 . 
Galdrinus, Johannes, 498. 
Galendarius, 206. 
Gapitalien in Brabant, 517. 
Garoanus, Hieronymus, 708. 
Garteret, le p., 511. 
Gartularius nonasterii SU. Tru- 

donis, 244, 267, 268. 
Cassianus, Joannes, 121, 122, 

123. 
Gassiodorus, Aurelius, 128. 
Gasus sec. ord. Decretalium, 

502. 
Gatalogus bibliothecaeSoc. Jes. 

Leodiensis, 634, 635, 636, 

637. 
Gelebratio capituli generalis 

ordinisBenedictinoruni,257. 
Gentilogium, 340. 
Ghronique de la ville de Bru- 
xelles, 752. 



Ghronique du pays de Liège, 
768, 769, 770, 771, 772, 773, 
774, 775, 776, 777, 778, 779, 
780, 781, 782, 783, 784, 785, 
786, 787, 788, 789, 791, 792, 
793, 794, 795, 796, 797, 798, 
799, 800, 801, 802, 805, 806, 
809, 810, 811, 813, 814, 815, 
816, 818, 820, 822. 

GiGERO, 656. 

Glosset, Joseph, 480. 

GoUecta spiritualia ad laudem 
beatae Mariae, 407. 

GoUectarium praeceptorum mo- 
ralium, 364, 365, 399, 400, 
401, 402, 403. 

Gollectaiius, 682, 713. 

Gollectanea jurisprudentise Leo- 
diensis, 623. 

GoLUMNA, Guido de, 726. 

Gommentaires sur les cou- 
tumes de Liège, 560, 561. 



— 879- 



Gbmentarius in Psalmos, 30. 
Commentatio de actionibus,497 
Compositions musicales, 888. 
Compte de la maison de Cor- 

nillon 857. 
Compte de la maison des com- 
muns pauvres, 888. 
CoNRAous, abbas, 281, 282. 
Considerationes ad Eugenium 

papam, 361. 
Contitutionesordinis Honacho- 

rum nigrorum , 288, 259, 

260, 261, 262. 
Consuetudines Leodienses et 

Lossenses, 552. 
Consuetudines Lossenses,588, 

591. 



Convention entre Tempereur 
Henri et le pape Calixte, 
SOS. 

Couventus ordinis sanctae Cru- 
cis, 291. 

Courtois, Richard, 486, 487. 

Coutumes du pays de Lim- 
bourg, 590, 592. 

Coutumes en matière de bouil- 
lerie, 547, 848, 569, 570, 
571, 572, 573. 

Coutumes et manière de pro- 
céder devant Tofficial, 553. 

Cressener, 827. 

Curriculus theologiae, 309,310. 

Cyprianus, 70. 



Daniel, Joan, 313. 
Daphné, pastorale, 677. 
Dares, Phrygius, 663. 
Decisiones juriscanonici, 504. 
Décisions et mandements de 

rofficialité, 407. 
Décréta concilii Tridentini , 

203. 
Décréta congregationis in ma- 

teriis ecclesiasticis, 807. 
Décréta es ordinationes capi- 

tulorum provincialium (Car- 

melitarum), 289. 
Déduction en faveur des col- 

lateurs ecclésiastiques du 

Duché de Luxembourg, 787. 



Defraisne, Bartholomé, 812. 
Defraisne, P.-J., 616, 617, 618, 

619, 620, 621. 
Defraisne, Jean-Franç., 615. 
Delvaulx, Nic.-Jean-Bapt.,823. 
Devillez, h., 699. 
Dicta philosophorum, 710. 
DicTTs Cretensis, 664. 
DiONYSius Areopàgita, 52. 
DioNYSius Carthusiensis, 183. 
Diplôme de docteur en droit, 

633. 
Documents relatifs aux droits 

et privilèges des archidiacres 

de Liège, 506. 
Donceel, 826, 829, 



— 580 — 



DONCKIER, J.-J., 679. 

DossiN, P.-E., 488. 
Draeck, A.-B., 740. 
])uBois, 498. 
DuFRESNE, Guill., 583. 



Ddmont, a., 477. 478, 479, 480, 

481,482,483,484. 
DuHONT, Dieud.-Jos., 885. 

DUPERRON, F.-L., 714. 
Dupont, Remy, 817. 
Durand, Guill., 331, 450. 



Edisford, 463. 

Egesippus, 198. 

Elementa Gnomicorum, 488. 

Eiementa physices, 460, 462, 
464, 468, 467. 

Ephraem, s., 55, 56. 

Epistola de ecclesiastica disci- 
plina, 334. 

Epistolae patrum societatis Jesu 
294. 

Ercctio canonicatus ecclesisB 
B. Marise virg., apud S. Tru- 
donem, 278. 

Ernesti, Joh.-Aug., 728. 



Ernst, 755. 

EuGHARius, Eligius, 671. 

EusERius, 54. 

EuTROPius, 661. 

Evangelia, 4, 5, 6, 7. 

Kvangelia byemalia, 8. 

Explanatio in epistolas Pauli, 

28, 29. 30, 32. 
Explanatio novi Testamenti, 

24. 
Explicatio rerum fidei, 352. 
Expositio in librum Job, 22. 
Exposition de la coutume de 

i.uxembourg, 522. 



Fabritius, Guil., 337, 384. 
Fabry, 825. 
Fastraets, 247. 
Fies, Jean de, 676. 
FisEN, Barth., 777. 
Fléron, Adrien, 6^2. 



FoppENS, 739. 
FôRGEOis, Hubert, 459. 

FOULLON, J.-C. 821. 

FouLLON , Jos.- Erasme, 803, 

804. 
Fromondus, Lib.,33. 



— 881 — 



Genalogia regum Francorum, 
734. 

Généalogie des familles Re- 
gniaume et de Cordes, 743. 

Généalogies de quelques fa- 
milles du Limbourg et du 
pays de Liège, 871. 

GeORGIUS a NOVILIA, 363. 

Germe AU, G.-D., 879. 

Gf.rson, J. 338, 371. 

GiLDAS, 737. 

GiLLON, Jean, 330. 

GoFFiN , Pierre-Charles-Juste , 

736. 
GossuART, 639, 631,638. 
Grand Record de la cité de 

Liège, 884. 



Gratianus, 499. 

Gregorius, s., papa, 130, 131, 
138, 133, 134, 138, 136, 
137, 138, 139, 140, 141. 

Gregorius Nyssenus, 89. 

Gregorius, Turonensis episc, 
317. 

Griefs contre le traité de bar- 
rière, 783. 

Groot, Ger., 366, 367, 390. 

Gruner, Vinc, 333. 

GUERRA, Jos., 337. 

GUALTERUS DE CaSTILLIONE, 670. 
GUERRICUS, B., 410. 

Guido de Mont Rocherii, 338. 
Guilielmus Tripolitaxus, 731 . 



Haeghen, Servalius, 887. 

Haly, 476. 

Happart, Adulphus, 339. 

Harigerus, 763, 341. 

Harvengius, Philippus, 813. 

Hatmon, Halberstadensis, 411. 

Heeren, 719. 

Helinandus, 333. 

Hemricourt, Jac. de, 763, 764, 

768. 766. 
Henkart, 838. 

Aenon, Jean-Bern.-Jos., 488. 
Henrigus de Balderaco, 381, 



Henrigus de Hassia, 376. 
Herolt, Johannes, 419. 
Hetendael, Nicolas, 789. 
HiERONYMUS, s., 77, 78, 79, 80, 

81, 83, 83, 84, 88, 86, 87, 

88, 337. 

HiNCMARUS, 339. 

Historia abbatum monasterii 

S. Trudonis, 364. 
Historia certaminia religiosi in 

Anglia, 308. 
Historia translationis baet» 

Odiliae, 236. 



Historia visionis alicuj. reli- Hugo Farsitus, 235. 

giosi, âoo. Hugo Floriacensis, 735. 

HOGELANDIUS, 213. HuMBERTUS DE ROMANIS, 285,286. 

HoNORiusAugustodunensis,164. Husting, Sebastianus, 691. 

Hubert, S.-P.-J., 597. Hymni in depositione S. Tru- 

Hugo de Folieto, 186, 187, 188. donis, 277. 
Hugo de S*-Victore, 21, 155, 
156, 157, 158, 158. 



Jagobus de Vitriago, 189, 232, Joannes Cônes, 194. 

233, 414, 415, 416, 417. Joannes Damascenus, 69. 

Jacobus de Voraginè, 185, 207, Joannes Monachus, 501. 

208, 412, 413, 418. Joannes Scholasticus, 501. 

Janssens, J.-H., 405. Joannes de TukKBGRENATA, 19. 

Index materiarum juris, 696. Jordanus de Saxonia, 284, 423. 

Indiscrète (de) fervore, 379. Josephus Flavius, 726. 

Innocentius, ni, papa, 165, 166, Jouvente, Jean, 882. 

167. IsGANus, Josephus, 725. 

Institutiones juris canonici,503 Isidorus Hispalensis, 142, 143, 

Instructien en Ordonnantien 665, 666. 

rsekende de Lasten, impos- Jugundus, 242. 

ten, 518. Junior vel Aegidius, 348. 

Inventaire descharteà du comté Jure (De) hérite vulgo hers- 

de Namur, 521. toux, 582. 

JoÀNNEs Bàlbus de Januà, 308. Jus civile Leodiense, 600. 
Joannes Ghrisostomus, 60, 61, 

62, 63, 64, 65, 66, 67, 68. 

K 

Rerchove, Guill. de, 581. Kingsley, Thomas, 461. 



Lambertus, P.-D., 424. Lahbertus, Parvçs, 877. 



- 683 - 



Lanbertus, TuitieDsis, 227. 
Lamot , Lambert-Maximili6a , 

ai9. 

Lanfrancus, 1S2. 

Lapide, Goroa, 26. 

Latomus, Joanncs, Berganus, 

263. 
Leciioaes de Sanctis, 209. 
Lectura super Mathaeum, 27. 
Léo, s., papa, 125, 126. 
Lesglache, Louis de, 688. 
Leven van Jezus, 199. 
Lbwis, Dionysius de, 3S6. 
Liber Apocalysis mpralisalus, 

388. 
Liber chartarum eccIesisB Leo- 

diensis, 832. 
Liber de eruditione religioso- 

rum, 357. 
Liber de officie missae, 449. 
Liber passionalis, 210. 
Liber precum, 396, 397. 



Liber profectus religiosoruiUi 

339. 
LiNus, franciscus, 457. 
Livre de prières, 398. 
Logica, 692, 693, 694, 695, 

696, 697, 698. 
LoNEUx, Gilles de, 610. 
LouvRBX, G.-M. de, 606, 624. 

LOTENS, 851. 

LuGANUS, 657, 658. 
LucANUS, 425. 

LUDOLFUS, 722. 

LuooLPHUs DE Saionia, 197. 

LuDOvicus A s. Petro, 315. 

Luuovicus Senior, 231 . 

LuGO, Franciscus de, 314. 

LuLLUs, Raymundus, 489. 

Lyra, Nie. de, 34, 36, 36, 37, 
38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 
45,46,47,48,49,50,51. 

Lyst van Honanden tôt Borlo 
gelegen, 269. 



Maire, Christ., 316. 
Manaraeus, OUverius, 293. 
Mandements touchant les mon- 
naies, 558, 559. 
Mandeville, Joh., 723. 
Manière de procéder, 627. 
Manipulus exemplorum, 391. 
Manipulos parochorum, 368. 
Mantelius, Joannea, 879. 



Marianus, 724. 

Marlianus, Raymundus, 729, 

730. 
Marne, de, le P. 324. 
Martinus , episcopus Bracca- 

rensis, 129. 
Martinus Polonus, 732. 
Martyrium santi Gorgonii et 

sancti Gandidi, 224. 



♦ •• 



**► 



» t 



^'^ 



— 584 — 



Maximus, s., Iâ7. 

Meghtildis, 393. 

Meditatio de amore ad Deum, 

368. 
Mélanges de malhématiques, 

453. 
Mémoire pour Fréron, 831. 
Mémoires présentés à Toflicia- 

lité, 608. 
Menandri comici fragmenta , 

642, 

« 

Merlinus, Ambrosius, 737. 
Metaphysica, 701, 70i, 703, 

704. 
Meyershoven, Lamb. de, 200. 
Miraculum-sanguinis Sti-Ste- 

phani, 346. 



Miscellanées historiques, 683. 

Miscellanées sur Tliistoire de 
Liège, 834, 835, 836, 837, 
838, 839, 841, 842, 843. 

Misas monasierii Averbodien- 
sisis, 280. 

Missale, 447. 

Monita privata societatis Jesu, 
295. 

Monseur, Phitipp., 685. 

Monuments anciens et mo- 
dernes de la ville et des 
environs de Maestricht, 758. 

MoRiNGLs, Gerardus, 346. 

Mundi (de) systemate, 454. 



IV 



Narré des vertus de M«"« Del- Neville, J. 690. 



vaux, 254. 
Necessariis ( De ) circa septem 
sacramenta, 321. 



NicoLAus, cnnonicus Gantipra- 

tensis, 234. 
NicoLAUs DE Haqueville, 426. 



Négociations du prince Ferdi- Notabilia pro laude patriae Leo- 
nand de Bavière et des Etats diensis, 864. 



du pays de Liège, 867. 
NEiNY, 744, 745. 



Notata ad reformationem Groes- 
beck, 556. 



Obituarius monasterii Sti-Tru- Omalius, Joan., 575, 576. 

donis, 275. Onera et obligationes conven- 

Officia fratrum Prsedicatorum, tus Leod. fratrum Minorum 

287. recoUectorum, 290. 



•y 



— 688 — 



Oranus, Petrus, 895. 
Orationes ad Sanctos, 398. 
Ordinarius Benedictinorum , 
286. 



Ordinarius ceremoniarum mo- 
nasterii Sti-Tinidonis, 270, 
271, 272, 273, 274. 

Orosius, Paulus, 196. 

OviDius, P. Naso, 458. 



Paepe, Jean de, 818. 

Paix (la) de Bruges, 784. 

Palladius, Armilius-Basilianus, 
488. 

Paratus, 427. 

Passio SS. virginum undecim 
millium, 282. 

Passio SS. Nicasii, Quirini et 
Scuviculi, 238. 

Paterius, s., 18. 

Pavillart, 823, 824, 828, 826, 
827,828,829,830,831,832, 
833, 834, 838, 836, 837, 838, 
839, 840, 841, 842, 843, 844, 
848, 846, 847, 848, 849, 880, 
881. 

Petit, Antoine, 491 . 

Petits (les) desserls, 684. 

Petrarcha, Franciscus, 707. 

Petrus de Alliago, 389. 

Petrus Gomestor, 16. 

Petrus et Johannes, defensati, 
383. 

Petrus Lombardus, 307. 

Petrus Lunohensis, 378. 

Petrus Ravennatts, 428. 



Philippus, albas bonnae, spei, 
218. 

PhilosophisB cursus completus, 
687. 

Pièces relatives au tribunal des 
XXII, 609. 

PiNDARus, Thebanus, 641. 

PïZART, François, 807. 

Placbntius, Johannes, 760. 

Plutarchus, Cbseronensis, 643 

PossiNus, Petrus, 204. 

Pouille ou catalogue des béné- 
fices du diocèse de Reims, 
297. 

Prsecepta moralia, 382. 

Praeconia quœdam, 394. 

Pratique pour le commerce des 
fers, 885. 

Précis de la révolution lié- 
geoise, 830. 

Prétentions de Tabbaye de Sta- 
velot, 874. 

Privilèges des dix hommes, 
868. 

Prochorus, 201. 

Pro collectis finiendis, 674. 



-^ 886 — 

PftosPERUs, S., 124. PuTEANUS (Dupuis), Biero^y- 

Psalterium, 9, 10, li, 42, 13. mus, 577, 878. 
Publication des houi^gmestres, . 

855. 

Q 

Quaeslio de tribus dimensioni- Quasstiones in librum Alberti 
bus, 452. magni, 469. 



R 



JIai^ixphus de Diceto, 429. 
Raimundus, Fp., 217. 
Raynunous de Sabundë, 350. 
Raymundus de Pennaforte, 181, 

182, 363. 
Raynaldus de Alna, 430. 
Recës du conseil de la citd, 

862. 
Recettes, et dépenses de la ville 

de Liège, .8S2, 860. 
RecoUectio annotaiionum juri- 

dicarum, 626. 
Recueil de chansons, 678. 
Recueil de droit, 586. 
Recueil de droit liégeois, 601, 

602,603,604,603,611,612, 

613, 614. 
Recueil de factums, avis, re- 
montrances, 630. 
Recueil de pièces de .vers, 675. 
Recueil des philosophes, 712. 
Recueil héraldique, 742. 
Recueil touchant les affaires de 

finance des Pays-Ras, 751. 



Réformations du comté d^ 
Looz, 593. 

Réfutation de la défense»^ du 
manifeste des Ephevins^ 863. 

Register van der Toi, 519. 

Registre aux mandements, 850. 

Registre des bénéfices. de Tau- 
tel des SS. Pierre, et Paul ée 
l'église de S. Nicolas, Outre- 
Mease, à Liège, 296. 

Regijatre des droits de greffe, 
859. 

Registrum notarii coaYeotus 
S. Crucis Hugensis, 872. 

Régula beati Âugustini, 293. . 

Régula Sti. Rernardi, 255. 

Reinardus vulpes, 668, Q^,, , 

Relation de ce qui 's'est pâ$^é 
à Munster, 869. 

Repertorium juris, 62$. 

Resolutien der souveraine jus- 
tice der Graefehap Looz, 989. 

Résolutions et ordonnances du 
magistrat, 856. 






■I 



» .... t v/ \y X 



l