(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Résultats de la culture d'orge à deux rangs de semence importée par le gouvernement du Canada [microforme]"




IMAGE EVALUATION 
TEST TARGET (MT~3) 








1.0 



i.i 



1.25 



iii yi 12.5 
■^ 1^ 12.2 



la 



U4 



! 



V] 



/a 



^). 







'/ 






/^ 



Photographie 

Sciences 

Corporation 








33 WEST MAIN STREET 

WEBSTER, N.Y. 14580 

(716) 872-4503 






CIHM/ICMH 

Microfiche 

Séries. 



CIHM/ICMH 
Collection de 
microfiches. 




Canadian Institute for Historical Microreproductions / Institut canudien de microreproductions historiques 





Technical and Bibliographie Notas/Notas tachniquaa at bibliographiquaa 



Tha Inatituta haa attamptad to obtain tha baat 
original copy availabla for filming. Faaturaa of tlila 
copy which may ba bibliographlcally uniqua, 
wlîlch may aitar any of tha imagaa in tha 
raproduction, or which may aignificantiy changa 
tha usuai mathod of filming. ara chackad balow. 



D 



□ 
D 



n 



D 



Colourad covars/ 
Couvartura da couiaur 



□ Covart damagad/ 
C 



Couvartura andommagéa 

Covars rastorad and/or laminatad/ 
Couvartura rastauréa at/ou paiiicuiéa 

Covar titia miasing/ 

La titra da couvartura manqua 

Colourad maps/ 

Cartas géographiquas an couiaur 



□ Colourad init (i.a. othar than blua or biack)/ 
Encra da couiaur (i.a. autra qua biaue ou noira) 

I I Colourad platas and/or illustrations/ 



Planchas at/ou illustrations an couiaur 



Bound with othar matarial/ 
Ralié avoc d'autras documants 



Tight binding may causa shadows or distortion 
along intarior margin/ 

La reliura sarrée paut causar de l'ombre ou da la 
distortion la long de la marge intérieure 

Blank leaves addad during restoration may 
appear within tha text. Whenever possible, thèse 
hâve been omitted from filming/ 
Il se peut que certaines pages blanches ajoutées 
loro d'une restauration apparaissent dans la texte, 
mais, lorsque cela était possible, ces pages n'ont 
pas été filmées. 

Additional commenta:/ 
Commentaires supplémentaires: 



L'Institut a microfilmé la meilleur exemplaire 
qu'il lui a été poaaibla da aa procurer. Les détails 
da cet exemplaire qui aont peut-être uniquea du 
point da vue bibliographique, qui peuvent modifier 
une image reproduite, ou qui peuvent exiger une 
modification dana la méthode normale de filmaga 
aont indiquée ci-daaaoua. 



|~n Colourad pagea/ 



Pagea de couleur 

Pagea damagad/ 
Pagea endommagées 



□ Pages restored and/or laminatad/ 
Pages restaurées et/ou peiiiculées 



Pagea discolourad, stainad or foxed/ 
Pages décolorées, tachatéea ou piquéea 



□Pages detachad/ 
Pages détachées 



K 



D 



Shovtfthrough/ 
Transparence 



r~n Quality of print varias/ 



Qualité inégala da l'impression 

Includes supplementary matériel/ 
Comprend du matériel supplémentaire 

Only édition availabla/ 
Saule édition diaponibia 



Pages wholiy or partially obscurad by errata 
slips, tissues, ete., bava been refilmed to 
ensure the best possible image/ 
Les pages totalement ou partiellement 
obscurcies par un feuillet d'errata, une pelure, 
etc., ont été filmées à nouveau de façon à 
obtenir la meilleure image possible. 



This item is filmed at the réduction ratio checked below/ 

Ce document est filmé au taux de réduction indiqué ci-dessous. 

10X 14X 18X 22X 



26X 



XX 



12X 



16X 



y 



aox 



24X 



28X 



32X 



The copy filmad har« has been reproduced thankt 
to the ganarosity of : 

Morisset Library 
Univeraity of Ottawa 



L'exemplaire filmé fut reproduit grâce à ia 
générosité de: 

BibiiothiquA Morisset 
Université d'Ottawa 



The images appearing hère are the beat quality 
possible considering the condition and iegibillty 
of the original copy and in keeping with the 
fiiming contract spécifications. 



Original copies in printed paper covers are filmed 
beginning with the front cover and ending on 
the last page with a printed or illustrated impres- 
sion, or the baclc cover when appropriate. Ail 
other original copies are filmed beginning on the 
first page with a printed or illustrated Impres- 
sion, and ending on the last page with a printed 
or Illustrated impression. 



Les images suivantes ont été reproduites avec le 
plus grand soin, compte tenu de la condition et 
de la netteté de l'exemplaire filmé, et en 
conformité avec les conditions du contrat de 
filmage. 

Les exemplaires originaux dont la couverture en 
papier est imprimée sont filmés en commençant 
par le premier plat et en terminant soit par la 
dernière page qui comporte une empreinte 
d'impression ou d'illustration, soit par le second 
plat, selon le cas. Tous les autres exemplaires 
originaux sont filmés en commençant par la 
première page qui comporte une empreinte 
d'impression ou d'illustration et en terminant par 
ia dernière page qui comporte une telle 
empreinte. 



The last recorded frame on each microfiche 
shali contain the symboi — ^(meanlng "CON- 
TINUED "(, or the symboi ▼ (meaning "END"), 
whichever appiies. 



Un des symboles suivante apparaîtra sur la 
dernière image de chaque microfiche, selon le 
cas: le symbole «»- signifie "A SUIVRE", le 
symbole V signifie "FIN". 



Maps, plates, charts, etc., may be filmed et 
différent réduction ratios. Those v:oo large to be 
entirely included in one exposure are filmed 
beginning in the upper ieft hand corner, left to 
right and top to bottom, as many frames as 
required. The followlng diagrams illustrate the 
method: 



Les cartes, planches, tableaux, etc.. peuvent être 
filmés à des taux de réduction différents. 
Lorsque le document est trop grand pour être 
reproduit en un seul cliché, il est filmé à partir 
de l'angle supérieur gauche, de gauche à droite, 
et de haut en bas, en prenant le nombre 
d'images nécessaire. Les diagrammes suivants 
illustrent la méthode. 



1 2 3 




1 


2 


3 


4 


5 


6 



-# 



FEIIME EXPERIMENTALE CENTRALE. 



-0:0- 



DÉPARTEMENT DE L'AGRICULTURE. 



OTT^AVA, 



CA^^ADA. 



BULLETIN N« i) 



-0:0- 



Résultats de la culture d'orge à deux rangs de semence 
importée par le Gouvernement du Canada. 



-0:0- 



FEVRIER 1891. 



I^^ic'^^ 



FERME EXPÉRIMENTALE CENTRALE. 



:o: 



DÉPARTEMENT DE L'AGRICULTURE. 
OTTA^VA, ----- CANADA. 

BULLETIN N° 9. 



Résultats de la culture d'orge à deux rangs de semence 
importée par le Gouvernement du Canada. 



to: 



Par Wm HAUNDEES, Directeur, Fermes expérimental ks. 

:<): 

Ce sujet excite en ce moment un profond intéiOt chez beaucoup de 
cultivîiteurB du Canada, plus particulièrement chez ceux des comtés 
de l'Ontario où l'orge est depuis nombre d'années une des récoltes 
principales, et un grand nombre ont exprimé le désir de connaître 
les résultats des nombi'eux essais etiectués l'année passée, sui-tout do 
ceux de la wariété importée pour semence par le Gouvernement. Le 
présent bulletin contient ces résultats, autant qu'il nous a été posible 
de les réunir, d'après les rapports reçus d'à peu près la moitié des 
agriculteurs qui ont pris part à l'essai. 

Lorsque, sur la recommandation du ministre de l'agriculture, le 
Gouvernement eut décidé, en février 1800. d'affecter dans le budget la 
somme de $25,000 à l'achat en Angleterre d'orge à deux rangs de 
semence pour le Canada, la nouvelle en fut reçue avec approbation 
générale. La perspective d'un tarifdouanier assez élevé pour exclure 
des Etats-Unis la plus grande partie de la récolte d'orge du Canada 
a porté les Canadiens à penser que le plus sage était pour eux de 



chercher .lillours dos dcjboiichés, et lo seul autre pays qui veuille de 
notre orge était hi Grande- Hretjii^nc. Beaucoup sont >>nH l'impres- 
sion qu'on ne peut aucunement vendre en Angletene pourlafabri- 
cati<m de hi bière une orge qui ])ù.serait moins de 50 livres le boisseau, 
ce chitt're étant en Angleterre le poids type du boisseau de ce grain. 
Il n'en est point ainsi. On vendra sur le marché anglais à peu près 
toute espèce d'orge, quelque pauvre môme qu'en soit la ([ualité ; mais 
le prix qu'on en recevra correspondra à la qualité, et l'orge inférieure 
du Canada y trouvei-a la ('(uicurrence des énormes (quantités tl'orges 
inférieures arrivant en Angletei'ro de; Hussie et d'autres pays de 
l'Europe, où la main-d'a-uvre agricole coûte bien moins qui' dans ce 
]>ay8-ci. Puisqu'il en coûte autant pour le transport en Angleterre 
d'un boisseau d'orge de qualité inlérieure que pour celui d'un bois- 
seau de qualité supérieure, et qu'il ne s'agit pas de savoii- si on ])eut 
vendre, mais si on peut ,e faire avec profit, — le cultivateur en Canada 
peut compter, comme devant lui revenir, seulement le prix de vente 
en Angleterre moins le coût du transport et de la commission ; 
aussi, quand le prix est bas en Angletei-re, le prix le plus élevé qu'on 
puisse obtenir ici, ne rémunère plus le producteur. 

Les qualités inférieures d'orge, la plupart d'orge à six rangs, sont 
fort employées à nourrir les animaux et à la distillation ; les quali- 
tés supérieures de l'orge à deux rangs sont en demande pour la fabri- 
cation du malt et de la bière, et les meilleures se cotent à des prix 
élevés. En règle générale, plus le grain est pesant et plein, plus il 
se vend cher, le poids des orges àmalter variant entre 52 et 56 livres 
le boisseau, mais atteignant quelquefois 57 livres. Il y a toutefois 
d'autres considérations à part le poids, d'après lesquelles les ache- 
teui's se guitlent pour choisir l'orge à maltei-, toiles que la tendre 
consistence de la farine et le peu d'épaisseur de l'enveloppe ; mais la 
valeur d'une orge d'une nouvelle provenance quelconque ne peut être 
mieux déterminée que par la qualité de la bière qu'on en obtient. 
Les analyses chimiques ont fait voir que les orges de qualité supé- 
rieure sont invariablement pauvres en albuminoides ou produits 
azotés ; or, comme il a été constaté que les orges à six rangs récol- 
tées dans l'Ontario ont un taux peu élevé d'azote, et par suite sont 
d'une qualité supérieure aux mêmes variétés d'orge cultivées dans 
les Etats-Unis ou en Eussie, et comme il est tout à fait probable que 
ce caractère du grain provient des conditions climatologiques, — nous 
avons bien lieu d'espérer que les orges à deux rangs cultivées dans 



'^ 



les mêmes conditions favorables présenteront cette pauvreté eu a/ote 
qui se trouvera être un facteur important dans lu détermination de 
de leur valeur. D'après la moyenne de 400 analyses puliliées on 
Kuropo portant sur les récoltes de six années, les belles or^es à deux 
rangs do l'Autricdxo ont un taux moyen do !>*(il pour cent, colles 
d'An^doterre !>-()0, du Danemark 10-!»1, do la France 10-5'), de l'Alle- 
maiçne du Nord 11'21 et de la Russie 12'7b'. Au cours d'une investi- 
gation spéciale île la composition d'orges de l'Amérique faite à 
Washington on 1H8(), le taux moyen dos produits azotés obtenu |)ar 
12 analyses d'orge du Canada s'est trouvé être !>'88, tandis (^uo le 
taux moyen d'orges provenaiit de ditt'érerUes parties des Mtats-Unis, 
à lexcoption de la Calitonue, était do ll'âO, et jxmr la Californie 
10:)0. 

Dans le but d'obteidr do nouveaux renseignements sur ce sujet, b; 
chimiste do la ferme expérimentale, M. F. T. Shutt, est maintenant 
occupé à analyser un certain nombre d'échantillons d'orge à deux 
rangs et à six rangs. 

L'orge à six rangs du Canada est préférée par les lirasseurs (les 
Etats-Unis, parce qu'en raisoi\ de son taux plus faible d'albuminoides, 
elle est préférable à celle de loui- propre i)ays, et il y a lieu d'espé- 
rer que l'on reconnaîtra dans l'otgo à deux rangs du Canada la même 
supériorité relative. Auquel cas, il n'3' a point de raison poui- ([iu- 
les brasseurs du Canada et des Ktuts-Unis no préfèrent aussi l'orge 
à deux rangs, qu'on estime tant en (Irando-Bretagne. 

Aussitôt (]Uo le gouvernement canadien eut décidé de faire l'allo- 
cation susmentionnée, nous entrâmes en pourparlers pour l'achat de 
l'orge, et pour gagner du temps nous fîmes les négociations par 
câble transatlantique, en attendant l'arrivée des échantillons qu'on 
nous expédiait par la malle. Après nous être soigneusement infor- 
més, nous achetâmes do James Carter et Cie à Londres, Angleterre, 
10,000 boisseaux d'orge do la variété connue sous le nom de Prize 
Prolip: ; nous l'avons choisie surtout à cause des bons résultats des 
essais déjà faits do cette variété en Canada. Cette orge fut importée 
dans 5,000 sacs de 112 livies chacun, et à l'arrivée fut soignouse- 
ment examinée; comme nous ne la trouvâmes pas aussi i)ure que 
nous nous y attendions, nous fîmes ouvrir tous les sacs et fîmes pas. 
sor l'orge deux fois dans l'appareil nettoyeur de la Compagnie de 
l'entrepôt do Montréal ; cotte opération rendit Téchantillon bon et 



6 

uniformo, et, — qiioi(iue pas absolument inir, — coiiBÙloré comme dchan- 
tilloii do commerce, il était maintenant très pur. Comme nous ne 
savions |)as quelles propoi-tion la demande pourrait atteindre, nous 
otlVîmes d'abord l'orge aux cullivatcMirs du (Janada, un sac à chaque 
particulier à S4 le sac, le transport <3tant payé jusqu'à la station de 
chemin de fer la plus rapprochée de l'aelieteur. Dès que la «jurande 
masse des demandes nous fut parvenue, nous retirâmes la restric- 
tion d'un sac par ))orsonne ; mais hx saison était déjà trop avancée 
dans les principaux districts à or^e pour (|ue les cultivateurs ])us- 
sont |)roliter de l'offre d'untî ])lus i;ranile ijuantité. Dans bien des 
cas, mali^ré tous nos efforts pour assurer lu prom|)titu(le des envois, 
l'orge achetée n'est même parvenue à ceux qui l'avaient comman- 
dée qu'une semaine après les semailles de la plus gi-ande partie de 
leur grain, et une semaille aussi tardive réduit le rendement, quel- 
quefois dans une très forte propoi'tion. 

Nous vendîmes î},200 sacs à 2,(i00 acheteurs. De ce nombre, 1,052 
nous ont fait rapi)ort sur lu récolte qu'ils ont obtenue et nous ont 
envoyé des échantillons du grain. Voici le résumé de ces résultats : 

Tableau présentant les résultats des essais d'orge à deux rangs do 
semence importée par le (louvernement du Canada. 



Nombre 
(](' ni])- i 
ixirts uvcc 
•'•(•lijnitil- 

luM.-. 



Kelide- 

UH'llt à 

1 "iicre. 



■ Rciulfincnt l'oids du 
total dv 112 l)oiss('iiii,t('l 
livres. . nue reçu. 

i 



Poidw (lu 
hoisscau, 
après net- 
toyage. 



Inùsseaux. 



( )iitario 

<^>ut''l)ec 

Nouvelle- Kcos.se 

Xuuveaii-Hnuiswick . . 
Ile (1)1 l'rinee-Kdouard 

Mauitoha 

Terr. du X()rd-<)\ie8t. . 
Coloui bie - Bri tani 1 ique . 



872 
4S 
VA 
23 
11 
62 
22 
1 



boisseaux. 

22Ï 
2UA 

-■*?•- 
27 h 

433 

.S2tV 

A4 



11)S, 



li)S. 



m 

4Si 

47:1. 

4S 

48 

4(;.^ 
ml 



r,u 

48 

40^ 

4!» 

rm 

53 



La plus grande partie de l'orge exportée aux Etats-Unis étant 
récoltée dans la pi'ovince d'Ontario, nous présenterons surtout dans 
ce bulletin les renseignements obtenus des cultivateurs de cette 
province. Sur les 8*72 rapports reçus do l'Ontario, 337 nous infor- 
ment que l'orge avait succédé à une récolte de plantes-racines ; la 



moyenne des rendements dans ceseirconKtanee« est de27;^ boisseaux 
à l'acre et les échantillons reçus posaient tels quels ôOj livres le 
boisseau. Un grand nombi'O dos cultivateuis qui ont envoyé dos 
échantillons nous écrivaient (|ue le grain était tel ({u'il était sorti de 
la machine à battre, et, comme on ne pourrait le j)orlor au marché 
en cet état, nous avons jjensé qu'il n'était que Juste do le condi- 
tionner comme échantillons marchands en le nettoyant davantage. 
C'est ce que nous avons fait en passant tous les échantillons dans un 
petit van mécanique, (pii a sépiiré de 12 à 18 pour cent des gi-ains 
légers et a laissé aux échantillons un poids moyen de 51^- livres le 
boisseau. 

Voici les résultats de ceux qui ont succédé à d'autres récoltes, 
d'après 535 rapports : Rendement, 24^ boisseaux piu-acre; poids du 
boisseau tel que l'cçu, 501 livres ; après nettoyage, 51^ livies. La 
moyenne du rendement de la ricolte d'orge île l'Ontario pour 18!>0 
est, d'apj'ès le bui-eau de statistique, 22.2 boisseaux par acre; et ce 
chiffre est basé sur les notes reçues de 1,015 cojTespondants. Si on 
le com])are avec le rendement de l'orge à deux rangs, on trouve que 
l'orge succédant à des plantes-racines présente un grain moyen do 
bh boisseaux par acre, et l'orge succédant à d'autres récoltes un gain 
de plus de 2 boisseaux ; ou encore, le rendement moyen des tleux est 
de 25^ boisseaux et le gain est ainsi de 3'3 boisseaux. Une telle 
augmentation par acre sui- la surface ensemencée en orge en Ontari() 
pour 1890 ajouterait $1,157,081 aux revenus delà communauté agri- 
cole de la province et les résultats seraient encore meilleurs si l'on 
semait de bonne heure. 

Le tableau suivant, qui est relevé de la " Statistique des l'écoltes 
dans l'Ontario, " indique pour les huit années 1882 à 188!) l'aire 
moyenne ensemencée en orge dans les différents comtés, le rende- 
ment par acre et le rendement total, les comtés étant rangés suivant 
l'étendue des surfaces ensemencées. 



8 



C<»iiit«''H, |)i'ii\ iiict' (rOntiii'iii. 



l. 
2. 
3. 
4. 

">. 
*>. 

7. 
s. 
it. 

10. 

11. 
tu. 
v.\. 

14. 

i:.. 
î(i. 

17. 

vx 

20. 

'Jl. 

'2'2. 

l'iï. 

24. 

2;"). 

2(i. 
•)" 

Ï'h! 

2!». 
.SO. 
SI. 
32. 
33. 
34. 
35. 
3(). 
37. 
38. 
3!». 
40. 
41. 
42. 
43, 
44. 
45. 



York 

Durhaiii 

NortliuinlH'iIimd 

Prince- Mdoiiiird .... 
Lfimox <'t .Vddiiigton 

Hastiiif^H 

Oiituriii 

VV'tlliiigton 

1V.'1 

Siiiicof 

Victoria 

Iluroii 

(îrcy 

lîriicc 

l?raiit 

I'''r<)nt<'iiac 

JVrth 

O.xford 

Wat<'rl<M) 

Mi.l(lclfs.-.\ 

Iian>l)t<iii 

|[al(liiiiuii<l 

l'ctcrhorouffli . . . . 

Plaltoii 

Wfiitworth 

Dnfîfrin 

Lewis et (irenville. . . , 

(îarietoii 

DiiiulaH 

Kent 

Norfolk 

Kl>,'iii 

Lincoln 

Welland 

Laiiark 

Prewcott 

FiSsex 

Htonnont 

(Jlengarry 

Russell 



Surface 
enHenienct-e. 



Rendement 
jMiracre. 



Renfrew . . . . 
Parry-Sound 
Alerouia. . . . 
MuHkoka. . . . 
Haliburton . 



Totaux |)om-la province. 



acres. 
5K,0l« 
47,7HO 
4n,5!t7 
41.2S3 
40,;")(Mt 
40,4!t3 
3!t,537 
35,ilîtH 
3.5,5!I2 
31.410 
31,280 

27.:««; 

23.34») 

l<.»,41i» 

18,(i.->2 

18.C,.34 

17,ti2S 

17,070 

l(j,573 

l.j,0i«i 

14,.')84 

14,401 

13,1(57 

13,341 

13.0.3(î 

ll,iMî5 

11,03!» 

7.875 

(>,7()7 

(),4S4 

<i,181 

4,3ît7 

4,34(5 

3,824 

2,847 

2,774 

2,754 

2,28!» 

2,213 

1,455 

1,443 

049 

5()4 

531 

278 



772,245 



)M)i.sseau\ 
21» fi ' 
27-3 
22 7 
20-7 
22 3 
28-1 
29- 
28-3 
28 
»} 
25 4 
27 7 
24 5 
25» 
27-6 
28- 
29-7 



301 
30-8 
20-7 
20 -5 

23 1 

24 4 
284 
28 3 
25-5 

25 2 
25» 4 
30 1 
27 5 
2(5 
27 '5 
25-4 
23- 9 

20 G 
27-3 
273 
280 

23 1 
24-7 
24-8 
22!) 
2(1 7 

21 7 

24 2 

2(i-2 



Rendement 
total. 

iMHHHeaUX. 

1,714,!M»7 
1,3(»5,325 
1,(»58,473 
853,770 
!K)2,331 
!l3(j,54!» 
1,145,;}53 
l,0l!».8O2 
!»!)(>, 4.")8 
81(»,(;71 
7!»5,573 
7.57,7.">0 
.571,5;^ 
.')02,371 
514,581 
428.147 
522,8!tl 
513,778 
510.2ti!t 
402. ().")(•> 
;W,17(i 
331,!»!»5 
340,2.37 
.37!»,l»40 
3(1!».285 
3(»4,!»2(; 
278,(>4!l 
231,1(>(» 
2(»3,48(î 
178,3(i4 
160,553 
120,i)()0 
110,4()(» 
!»1,581 
75,780 
75,722 
75,0()2 
()4,1.54 
51,182 
35,!IS»2 
35,77(i 
14,8(ÎO 
15,07<> 
11,5»> 
0,725 



20,218,!»30 



L'annéo dernière (1890), la .surface ensemencée u été ré(iuite à 
701,32(î acres et le rendement a été de 4 boisseaux moins élevé que 
la moyenne des huit années précédentes, ce qui a fait tomber le ren- 
dement total à 15,()00,l(i!> boisseaux. 

Nous donnerons maintenant des extraits des rapports reçus de 
cultivateurs des différents comtés en commençant par le plus impor- 



9 

tant par Ma production d'orge, celui iTYorU. Sauf indication con- 
traire, les résultats provenaient de la xcinaillc d'un sac de 112 
livres. 

1. — YORK. 

Emerson Cooper écrit de Carrville : "Semé le 2'.'> avril dans un 
terrain lé^er argil<»-sal>l('ux, après récolte de pommes do t<!rre ; mois- 
sonné environ dix Jours plus tard (pie l'autre orge; ren<lement, 2.') 
boisseaux par acre; rendement total, 3'» boisseaux. L'enseir.ence- 
ment avait été trop dru pour donner les meilleurs résultats. Xous 
sommes si contents de l'orge (pu- nous ne pensons semer aucune 
auti-e variété la saison prochaine. " 

L. Cameron d'KIder's Mills dit: "Semé le 2 mai dans un tei-rain 
argilo-sableux, après récolte de pommes do terre; no puis dire exac- 
tement l'étendue ensenuMicée ; rondement total des 112 livres. 2,580 
livres (53^ boisseaux). Le terrain était en bon éiat." 

Wm McDonald de JCagei-man dit: '"Semé le 21 avril dans un bon 
sol argileux, après maïs et navet^; moissonné le 4 août ; rendement 
par acre, 40 boisseaux; rendement total, H(» boisseaux pour is.") livres 
de semence. ,Ie suis sûr que H l»oisseaux de semence par aère 
aui-ait donné un UKMlleur résultat, le terrain étant riche et bien 
drainé. " 

Wni Fai'i-, \V'oodbri<lge, écrit : •' Semé le IJ nuii dans argile 
sableuse, après blé d'automne; moissonné le 5 août; rendement, 
28 boisseaux par acre ; i-cndenient total. 35 boisseaux. Le i-endement 
a été supérieur à celui de notie orge «lu Canada, hupielle a du reste 
été cette année au-dessous de la moyenne. Je me propose d'ense- 
mencer environ 10 acres une autre année." 

Wm (irant, J\[arkham, écrit : " Semé le 24 avril dans argile 
sableuse après pommes de terre; moissonné le 'J août; l'endoment 
28 boisseaux dans 1| acres. L'orgiî à deux rangs a produit plus de 
paille que celle à six rangs et 2 boisseaux <le plus par aci-e ; elle a 
mis seize jours de ])lus à mûrir." 

Thomas Geer, Aurora, dit : " Semé le 18 avril dans un sol loger, 
après pommes de terre ; moissonné le 8 août ; lendement total, 40 
boisseaux, à peu près le double du rendement de mon orge à six 
rangs dans la même espèce de sol.'' L'échantillon reçu pesait 54 
livi-es le boisseau. 



10 



lll 



John W. Mubly, Aurora, écrit : " Semé le 1»J avril dans une terro 
très légère mais riche ; moissonné le 15 août ; rendement total, 39 
boisseaux. L'orge Prize Prolitic a produit 15 boisseaux de plus que 
celle à six rangs, semée tout à côté. Plusieurs ici de ceux qui se 
sont procuré l'orge à deux rangs en ont obtenu plus de deux fois 
plus que de celle à six i-angs," Poids de l'échantillon, ù2h livres le 
boisseau. 

Joshua Willoughby <le Sutton-Ouest, pour un sac de semence, a 
obtenu .*>;{^ boisseaux ; W, Irwin de Nobloton, -13 boisseaux ; James 
Mallory de Teston, 26 boisseaux ; Eichurd Batters de Bond Head, 
5.") boisseaux ; James Mustard do Mai-kham, 35 boisseaux ; James 
Dobson, Schomberg, 33 boisseaux : " Elle dépasse de beaucoup, dit- 
il, mon orge à six rangs." Alfred E. Ketter de Conuord, 30 bois- 
seaux ; Robert Fraser de Brantford, 3^h boisseaux; il éci'it : "J'en 
veux semer au moins dix acres au printemps prochain." N. A. 
Malloy de Laskay, 30 boisseaux ; il dit : " J'avais semé trop dru ; 
à l;|r boisseaux à l'aci'e, le rendement aurait été meilleur." T. F. 
WalUice de Woodbi-idgc, 36 boisseaux; Eli Wruy de Schomburg, 
40 boisseaux ; Georges Watson de King, 30 boisseaux ; Benjamin 
Bâche de Ravenshoe, 33 boisseaux ; Thomas Cairns, de Laskay, 32 
boisseaux ; fsaac W. Fletcher, Ilumiter, 38 boisseaux et Wm. Mor- 
ton, Holland Landing, 30 boisseaux par acre : " J'estime, dit-il, que 
l'orge à deux rangs sei-a d'un grand avantage pour notre comté." 

2. — DUKIIAM. 

J. D. Treloven de liampton a eu un rendement de 35 boisseaux 
par sac ; il dit: "J'ai semé cette orge trop dru ; elle talle davan- 
tage que celle à six rangs. Je ]»ense que 1|- boisseaux suffisent à 
l'acre. Elle m'a en moyenne donné plus de deux fois autant que 
celle à six rangs." 

John Mitchell do Millbrook a eu 37 boisseaux dont il nous a 
envoyé un bel échantillon, luisant et pesant 58^ livres le boisseau : 
" L'épi a, dit-il, pauvre mine et l'orge s'est toute attViissée sur elle- 
même ; cependant elle a fait assei. bien." 

George Gray de Clarke a eu 32 boisseaux pesant 51^ livres. Il 
dit : " Jo pense que la paille sera trop tendre, si l'on peut juger par 
ce qu'elle a été cette année. Nous avons eu ici beaucoup de pluie." 

James Adams de Newcastle a récolté 196 boisseaux dans 3 acres, 
ce qui fait 30 boisseaux par aci-e. 11 dit: " La récolte aurait été 



11 

meilleure si la saison eût été t'avorahle. Nous sèmerons l'année pro- 
chaine tout ce que nous avons eu. Le meilleur rendement de 
l'orge à six rangs dans la localité a été do 20 boisseaux à l'acre." 

John McNeill de Cavansville a eu pour 112 livres, un rendement 
de 50 boisseaux sur à peu près 2 acres, et nous écrit qu'elle " est 
d'une semaine plus tardive à mûrir, mais très supérieure à celle à 
six rangs qui a crû tout à côté." 

llichard Barrett de Newcastle a lui un rendement de 44^ bois- 
seaux par acre; poids du boisseau, 52 livres. 

Richard Varcos de Newcastlo a ou 27 boisseaux par acre ; poids 
du boisseau, 53L livres. Il dit : " Je me propose de semer toute la 
récolte l'année procbaino." 

Richard Good de Bowmanville a eu un i-endoment de 25 bois- 
seaux par acre. Il dit: " Cetto année a été dans notre section très 
pauvre pour l'orge; celle à six rangs a donné une moyenne do 15 
boisseaux." 

Robert Cascaden. Wosleyvillo, a eu 25 boisserux par acre ou un 
total de 35 boisseaux posant chacun 52^ livres. Il dit: "Mon 
terrain est bas, et la saison étant humide et froide, mon orge ne 
pouvait faire grand chose; sur un monticule élevé dans le champ 
elle était magnifique, paraissait bien pouvoir donner 40 boisseaux 
par acre." 

Thomas Medd, Millbrook, a eu 40 boisseaux par acre; poids du 
boisseau, 53 livres. 

Joseph Bland, Mount Ploasant, qui a eu 28 boisseaux par acre, 
dit : " La saison a été de nos côtés très mauvaise pour l'orge." 

3 . — NORTII U M B E RL A N D . 

George Farr, de Ilarwood, a semé son sac sur nvnns d'un acre ; il 
a eu un rendement total de 35 boisseaux, ce qui équivaut à 40 
boisseaux par acre ; poids du boisseau, 53 livres. Il dit : " Femé le 
3 mai dans argile sableuse, après des plantes-racines ; moissonné le 
15 août. Si j'avais ensemencé 2 acres avec la même quantité de 
semence, j'aurais eu un rendement environ double; je suis content 
de cette orge ; je pense qu'elle foi-a bien sur ma ferme. Je me pro- 
pose d'en semer une bonne quantité l'année prochaine. 



12 



M 



Wm. Cochrane de Colborne a ou un rendement de 34 boisseaux 
pour un sac; poids du boisseau, Ô3^ livres. Il dit ; " Semé le 12 mai 
environ sur ai'içile sableuse, après de l'avoine; moissonné le 4 août. 
Je suis très content du grain: c'a été la meilleure récolte de la 
section. Je vais une autre année en faire un essai soigneux." 

F. Boneycastle de Cambpellford a récolté 25 boisseaux par acre, 
après blé d'automne. Il dit: "Elle a mieux donné que celle à six 
rangs, mais elle a la paille très faible." 

John L. (frogcan de Cobourg a eu un rendement total de 24 
boisseaux sur 11 acres. Il dit: "Printemps très humide; environ ^ 
d'acre u été noyé ; a mieux i-apporté que l'orge à six rangs; ne verse 
pas comme celle a six rangs; paille moins longue et plus luisante." 

W. B. Huyck de Castleton a eu 18 boisseaux par acre. Il dit : 
Quoique le rendement soit faible, il est de beaucoup supérieur à celui 
de l'orge à six rangs, qui ])ar suite des fortes pluies a été le moindre 
qu'on ait jamais eu dans cette section. Je suis bien content de cette 
orge." 

G. L. Duncan do Colborne a eu 21 boisseaux par acre. Il dit: 
**Un tiei-s envii'on de ma récolte a été noyé par les foi'tes pluies; 
récolte pauvie, mais meilleure que celle de l'orge à six rangs cette 
année. 

W. T. Burnhamde Cobourg a eu un rondement total de 34 boisseaux 
pour un sac ou 31* boisseaux par aci-e ; poids du boisseau 53|- livres- 
Il dit : " La saison lui a été très contraire, car il a tellement plu." 

Jacob R. Harris, Warkworth, a eu 30 boisseaux pour un sac de 
semence. 11 dit : ' Un tiers en avait été semé à raison de 2 boisseaux 
à l'acre, un tiers à raison de H boisseaux et un tiers à raison d'un 
boisseau. Ce dei-nier a été le meilleur; l'orge a souifert des fortes 
pluies." 

Thomas Gibson, Xewcastle, a eu 35 boisseaux poui- un sac de 
semence. Il dit: "Je ciois que cette oige réussira dans ce comté." 

Thomas Claïke de Brighton a eu 21 boisseaux par acre. Il dit : 
"La saison a été très défavorable ; j'avais de l'orge à six rangs à côté, 
et celle à deux rangs a été aussi bonne, sinon meilleure. L'eau en a 
n< é une partie." 

4. — PRINCE EDWARD. 

James E. Anderson de Mountain View a eu un rendement total de 
40 boisseaux, 32 boisseaux par acre; poids du boisseau, 53f livres. Il 



13 



dit: "Semé le 21 avril dans argile noire; rouoUe précédente, orge; 
moissonné la dernière semaine de juillet. J'ai soraé mon sac dans 
1 J acres de terrain ; si j'avais semé dans 1| acres j'aurais eu une bien 
meilleure récolte. Quand l'orge commença à taller, elle était tout à 
fait trop drue pour bien faire. Je l'ai présentée aux expositions voi- 
sines et en ai obtenu le premier prix; je suis très satisfait des 
résultais." 

Georges C. Ilurlburt de Cressy a eu un rendement total de 39 
boisseaux, peinant 58 livres le boisseau. Il dit: "D'environ dix jours 
plus tardive que celle à six rangs; récolte précédente, orge. J'avais 
semé dans un sol oi-dinaire ; n'ai pris aucun soin particulier; le ren- 
dement a été double de celui de celle à six langs. 

ElUanah Babbitt de Eossmore a eu 50 boisseaux jjour un sac semé 
dans 1^ acres. Il dit: "Je suis très satisfait de l'essai de cette 
année; le rendement a été double de celui de l'orge ordinaire à six 
rangs, qui était dans des circonstances à très peu près aurisi avanta- 



geuse. 



Le Dr Edward Kydd de Picton a eu un rendement total de 25 
boisseaux. Il dit: " Klle a mieux rapporté que mon autre orge dans 
le même sol; l'essaieiai de nouveau l'année prochaine." 

Georges F. Affir de Picton a eu un rendement égal de 25 boisseaux. 
Il dit: "Elle a mieux rapporté que mon autre oi-ge; J'en suis bien 
satisfait, et en sèmerai l'année prochaine." 

Alex. H. Anderson de Eossmore a eu 20 boisseaux par acre ; ren- 
dement total, 26 boisseaux. Il dit: "Récolte précédente, orge à six 
rangs. Je n'ai pas fumé et ai semé de l'orge à six rangs à côté dans 
le même champ, désirant voir laquelle ferait le mieux. J'ai trouvé 
que celle à deux rangs l'emportait de beaucoup sur l'autre pour la 
paille et le rendement." 

G. J. Walmsley, Waupoos, a eu 22 boisseaux par acre. Il dit: 
" Elle fait mieux, je crois, que celle à six rangs." 

Oscar Bristol, Demorestville, a en un rendement total de 60 bois, 
seaux, ou 30 boisseaux par acre. Il dit: "Je suis très satisfait de 
l'orge à deux rangs." 

W. S. DeMill, Picton, a eu 130 boisseaux pour cinq sacs de 8em,ence 
et dit que son orge à deux rangs a rapporté beaucoup plus que celle 
à six rangs. "Je n'ai aucun doute que nous pouvons parfaitement 
réussir avec cotte orge." 



14 



John J. Young, Consocon, a sem^ son sac dans Ih acres, et a eu 
un rendement de 40 boisseaux. 11 dit: *' L'orge à deux rangs a rap- 
porté envii'on un quart de plus que celle à six rangs." 

W. 0. Killup, Consecon, a eu 25 boisseaux et dit: "Cette orge à 
deux rangs a mieux fait que celle à six rangs dans le même champ." 

.Famés Arthur du même endroit a eu 27 boisseaux par acre, ou un 
rondement total de 40 boisseaux. 

Enock A. Mills, Demorestvillo, a eu 2G boisseaux par aci-e, ou un 
rondement total de 40 boisseaux. Il dit: " Elle avait été semée tard, 
mais a tait très bien après tout; elle donne beaucoup de satisfaction." 

5. — LENNOX ET ADDINGTON. 

J. J. Watson, Adolphustown, a eu 33 boisseaux pour un sac de 
semence. Il dit: "Semé le 21 avril; moissonné le 31 juillet ; l'orge 
à six rangs a été cette année la plus pauvre des récoltes dans cette 
section." 

Thomas Gurran, Sandhurst, a eu 45 boisseaux pour un sac de 
semence, ou 30 boisseaux par aci'e. Il dit: "J'avais semé envii'on 
un quart trop dru; j'aurais eu GO boisseaux si j'y avais consacré 
davantage de terrain." 

Lewis Hastman, Odessa, nous annonce un rendement de 18 bois- 
seaux pour un boisseau et dit: "L'orge a six rangs dans le même 
champ a rapporté environ 10 boisseaux pour un." 

David T. Finley, Stella, a eu un i-ondement total de 42^ boisseaux 
pour deux sacs de semence. Il dit: "Je suis très content de l'orge 
à deux rangs par cette saison défavorable. Je ne la reçus pas assez 
tôt ; quand elle arriva, mon oi'ge à six rangs était déjà lovée." Il 
nous infoi-me aussi que son orge à deux rangs, bien que semée si 
tard, a rapporté davantage que celle à six rangs. 

John Galbraith, Camden-Est, a semé un sac dans un acre, et a eu 
un rendement de 20 boisseaux. Il dit : "Je trouve que c'est trop de 
2 boisseaux à l'acre; 1| boisseaux sont tout à fait assez, car cette 
orge talle beaucoup, certains pieds ont jusqu'à dix talies. L'orge 
à six rangs dans cette section n'a pas donné une demi-récolte." 

James Cousins, Enterprise, a eu 30 boisseaux par acre, 75 à 80 
boit seaux pour deux sacs. Il dit: "Semé le même jour de l'orge à 
six rangs dans le même champ, toutes conditions identiques ; celle 
à deux rangs a donné au plus 8 à 10 boisseaux par acre." 



îs, et a eu 
igs a rap- 

te oi'ge à 
champ." 

ire, ou un 

•e, ou un 
méetard, 
faction." 

i sac de 
'] l'orge 
ns cette 

sac de 
environ 
onsacré 

18 bois- 
ô même 

isseaux 
9 l'orge 
8 assez 
e." Il 
îméo si 

et a eu 
rop de 
* cette 
L'orge 

5 à 80 

orge à 

celle 



15 

J. D. AVager, Entreprise, a eu 34^ boisseaux par acre, ou un ren- 
dement total de 40 boisseaux mesurés pour un sac. Il dit : "J'avais 
dans le même champ de l'orge à six rangs qui a reçu les mêmes 
soins, mais a rapporté seulement 16^^ boisseaux pour un et d'un grain 
plus léger. " 

N. B. liough, Sillsville, a eu 87 boisseaux pour un .sac de semence. 
11 dit : '' Une partie a souffert du temps humide ; autrement, je crois 
qu'il y aurait eu de 45 à 50 boisseaux. " 

Peter D. Davis, Borland, a eu un rendement total de 35 boisseaux, 
ou 25 boisseaux par acre. 

Michael McKeever, Sandhurst, nous annonce un rendement de 30 
bois eaux, et John Marshall, Stella, de 24 boisseaux pai- acre. Il a 
envoyé un échantillon qui pesait 53 livres le boisseau ; il dit : 
"L'orge a été à moitié noyée ; je crois qu'elle fera bien ici. " 

6. HASTINGS. 

« 

S. E. Lane, Wallbridge, a semé un sac dans un acre et en a eu 23 
boisseaux, il dit : " Elle a rapporté environ 7 boisseaux de plus par 
acre que l'orge à six rangs, et a mieux résisté au temps humide. " 

Alex. Morton, Thomasburg, a eu un rendement de 30 boisseaux^ 
ou 24 boisseaux par acre. Il dit : " Elle aurait rapporté davantage 
si le vent ne l'avait couchée; elle est d'une semaine à me semaine 
et demie plus tardive que celle à six rangs. " 

Henry Fern, Foxboro', a eu 28 boisseaux: "Je crois, dit-il, que 
nous pouvons produire l'orge si vous pouvez nous trouver ache- 
teur. " 

John Toppings, Marysville, avait semé son sac dans 1 acre et en n 
eu 30 boisseaux. Il dit : " Je l'avais semée trop dru. " 

Alex. Miller, Frankford, a eu un rendement de 30 boisseaux, ou 
environ 20 boisseaux par acre. Il dit : " Semé le 28 avril ; mois 
sonné le 15 août. La semence pesait 55 livres le boisseau, le produi- 
seulemont 51. L'orge à six rangs cultivée à côté dans le même 
champ pesait 48 livres et a donné à peu près le même rendement par 
acre. " 

Joseph Haggerty, West Huntingdon, a semé un sac dans presque 
1^ acres et a eu 32 boisseaux. Il dit : " Semé le 8 mai ; moissonné 
le 12 août. Paille très faible ; beaucoup de verso ; j'ai semé 1 bois- 



16 

seau clans un champ à côti? d'orbe \ six lani^s dont la paille a ét^ 
beaucoup plus fermo ; toute notre oigo a presque manqué cotte 
année ; je pense (|u'il taiidiait la semer de très bonne heure, et mon 
opinion ost qu'elle fera bien. Je me propose d'en semer au pria, 
temps prochain. " 

Robert Bush, Franktbrd, a eu 31 boisseaux, ou 23J boisseaux par 
acre : " J'en suis tiôs content ; J'ai eu un meilleur rendement qu'au- 
cun autre dans notre voisinage. " 

John 11. McColl du même endroit a semé son sac à raison d'en- 
viron 1^ boisseaux à, l'acre et a eu 28 boisseaux. Il dit: "Je n'ia 
donné aucun soin spécial à cette or<^e ; je l'ai semée dans le même 
champ que mon oi'ge à six rangs ; je ne crois pas que l'orge à deux 
rangs ait rapporté tout à fait autant que ma propre orge. " 

W. N. Ponton, Bellevillo, qui a eu 26 boisseaux pour un sac, dit : 

'' Rendement plus considérable que celui de l'orge ordinaire du Ca- 

•nada, qui, cette année n'a pas donné son produit ordinaire et a été 

très pauvre." L'échantillon envoyé par M. Ponton pesait 53 livres 

le boisseau. 

Wm, Arbuckie, Thomasburg, a eu 35 boisseaux pour un sac de 
semence : "Obtenu, dit-il, le premier prix à l'exposition du canton,'" 
D. McFarlane, Melrose, 3."» boisseaux ; John Leverton, Shannonville, 
32 boisseaux, et Charles Long, Blessington, 27 boisseaux: "J'ensuis 
très satisfait, dit-il, considérant ce qu'a donné l'orge à six rangs." 

P. R. Daly de Belleville a eu 24 boisseaux pour un sac de semence : 
" La semence, dit-il, est arrivée tard, et j'ai dû la semer dans un sol 
qui n'était pas propice ; néanmoins elle a eu l'avantage sur mon 
orge à six rangs pour la quantité et la qualité. Je me propose de 
semer tout ce qu'elle a produit, et de l'essayer avec soin l'année pro- 
chaine." 

7. — ONTARIO. 

James Tran, Green River, a eu 40 boisseaux par acre, ou 44 bois- 
seaux en tout. Il dit : " Semé le 6 mai. Tout étant considéré, je 
pense que l'orge a fait très bien : le terrain n'avait pas été labouré 
en automne, seulement au printemps avec le trisoc ; la récolte 
d'orge a été pauvre ici, en moyenne seulement 20 boisseaux environ 
par acre. Depuis 25 ans n'avais jamais eu moins de 25 à 50 bois- 
seaux ; cette année je n'ai eu que 24 boisseaux par acre. ' 



M 



M. Coates, Sliirle}', si eu 32 lioissoaux i,oiir un sac do îsemence : 
'* Nous en avons été très contents, dit-il ; ensenionceronB environ 10 
acres l'année prochaine." 

Thomas Stonehouse, Canningtcn, a eu 2,000 livres (41 boisseaux 
32 livres) pour un sac de semence : " Magnifique récolte, dit-il ; fort 
rendement ; très supérieure à colle à six rangs ; ensemencerai 27 
aci-es avec cette orge au printemps prochain ; la paille es^ forte, 
vigoureuse; ne sèmerai qu'un boisseau à l'acre, car elle tal le beau- 
coup." 

Oroorge lluttlo, Brechin, a vanné 80 boisseaux i>ai' acre; "Les 
conditions, dit-il, n'étaient pas favorables pour cette orge, cependant 
elle a mieux fait que celle à six rangs à côté ; paille forte, n'a pas 
rouillé ; celle à six rangs a fortement rouil'é." 

William Pearson, Manchester, a eu 40 boisseaux pour un sac de 
semence : " Je suis persuadé, dit-il, que je puis récolter par aeie plus 
de celle à deux rangs que do celle à six rangs. Je me propose d'ense- 
mencer environ 00 acres au printemps prochain." 

Ilobert liral>agon, Wick, a eu 85 boisseaux : "J'ai eu, dit-il, sur la 
même ferme trois fois autant d'orge à deux rangs que de celle ù six 
rangs." 

John Forsyth de (llasgow a eu 28 boisseaux : " Le rendement, dit- 
il, aurait été bien plus considérable, n'eussent été les fortes pluies 
Notre orge du Canada dans le môme champ a produit à peine 20 
boisseaux par acre. Celle à deux rangs a donné plus de paille que 
celle à six rangs." 

A. P. McDonald de Millington a eu 80 boisseaux 40 livies par 
acre : " Cette année a été, dit-il, très peu favorable pour l'orge dans 
cette partie de l'Ontario; celle à six rangs, qui fait ordinairement 
bien, a manqué. L'orge à deux rangs a fait beaucoup mieux chez 
moi sur même sol. ,Te crois qu'elle réussira si les cultivateurs pré- 
parent convenablement le sol pour l'y semer." 

Thomas Waddell, Beaverton, a eu un rendement de 40 boisseaux 
pour un sac dans 1^ acres ; Eobert Bruce, Brechin, 40 boisseaux par 
acre ; Wra Oak, Beaverton, 40 boisseaux par acre ; Wm Jeffrej', 
Brocklin, a eu 60 boisseaux dans U acres ; Wm Brent, Eaglan, 40 
boisseaux par acre. Il dit : " Je pense que si j'avais reçu l'orge dix 
jours plus tôt, elle aurait fait mieux ; son rapport a cependant été des 
meilleurs." Wm Brain, Beaverton, a eu 80 boisseaux 27 livres par 
2 



18 



acre; B. T. Brown, Gamebridiçe, 41 Ijoisseaiix par acre; R. S. 
Vickiey, Prince-Albert, 40 boisseaux dans l\ acres; Jamos Kound. 
I)uinl)ai'don, .'{5 boisseaux par acre. Il dit : " La saison a été biimide; 
l'orbe a poussé beaucoup de paille, elle a passablement versé, ce qui 
a diminué le rendement." W. Kyres, Cannin<^t()n, a eu 35 boisseaux 
pour un sîvc, ou 30 boisseaux par acre; John Martin, Raglan, 32 
l)ois8eaux par acre; James Trull, Whitby, 30 boisseaux par acre; 
C. llailoston irving, Newmarkot, 30 boisseaux. Il dit : " Je me pro- 
pose d'ensemencer au printemps 10 ou 12 acies." John H. Whittield, 
Port-Perry, 35 boisseaux par acre et Wm Blackwell, Cannington, 
32 boisseaux par acre, ou 40 boisseaux pour un sac. 11 dit; "J'ai 
semé de l'orge à six rangs dans le même champ; rendement par 
acte, 20 boisseaux." 

S. — WELLINGTON. 

(ieorge Wright, Elora, a eu 40 boisseaux par acre ou 45 boisseaux 
en tout pour un sac. Il dit : "Je me propose de semer Carter's 
Prize Prolitic au printemps prochain." Charles Gillies, Mount Forost, 
a eu 30 boisseaux ])our un sac de semence : " Elle a rapporté, dit-il, 
environ 5 boisseaux de plus par acre que l'orge à six rangs." 

II. A. Ilunter, Orangeville, a ou 32^ boisseaux par acre. 11 dit : 
" Elle est luisante, et de 4 livres par boisseau plus pesante que l'oi-ge 
à six rangs récoltée dans le mtMne champ." 

George Haycock, Aberfoyle, a eu 20 Ijoisseaux ]>ar acre : " Elle a 
fait bien, dit-il, vu les circonstances ; j'aurais pu la semer 15 jours 
plus tôt si je l'avais eue. Elle a beaucoup plus rapporté que l'orge 
du Canada, et la paille en est ferme. Je me propose d'en semer au 
printemps dans un meilleur inorceau de terre." 

.To'^n Shaw, Luther-Ouest, a eu ui\ rendement de 92 boisseaux. Il 
dit : '• Je ne sèmerai point d'orge à six rangs l'année prochaine." 

J. Riordan, Arthur, a eu 40 boisseaux. Il dit : "J'ai semé mon 
sac dans un acre exactement ; semé dans 1 [ acres, le rendement 
aurait été plus élevé; je m'y prendrai mieux pour semer ur;e autre 
année." 

John Given, Ballinafad, a eu 34 boisseaux pour un sac, environ 
25 boisseaux par acre : " Je crois, dit-il, que bien cultivée elle ferait 
bien ici ; c'est ce qui paraît être l'opinion générale." 

James W. Burns, Rockwood, a eu 30 boisseaux par acre. Il dit : 
" A l'épiage elle a été couchée par un violent orage ; sans cela je suis 
certain que nous aurions eu 40 boisseaux." 



19 



11 



Jnmc." .McNuiif^liton, Gouiock, n en HU boiesiuiix pou i' doux sacs, 
ou environ 40 l)oisseaux par iicro. Il dit : ''.le wuis tri^s HutiKtiiit de 
l'ori;e à deux raujifu. Plusieufd cultivateui'b m'en ont, demandé pour 
sonionco." 

Tlionias K. VValsIi, (Juelph, a ou '.18 boisseaux poui- un .sac, ou IJO 
boisseaux pai" acre. Il dit : '• Elle avait 6té Hemée trop dru, et aus.si 
trop tanl, mais le rapport a été meilleur (jue celui de l'orge à six 
rangw dans les niCMne.s conditions." 

1j, D. Crewson, Grand Valley, a eu 20 boisseaux par acre. Tl dit: 
" .le n'en sômer«i guère d'autre l'année pi-oehaine." (îeorge \V. 
Thompson, (îuelpli. 'iO boisseaux ; Jr.dson \V. Crewson, (Jraiid Valley, 
85 boisseaux ou l>0 boisseaux par acre; Kol»ert J''y''^) Harriston, l;{0 
boisseaux; K. Moono\', Orton, ii2h boisseaux ; James J)avey, (Jrand 
Valley, '^0 boisseaux; A. F. McGill, llillsburg, rendement total. ^{8 
boisseaux, ;^0 boisseaux par acre ; .lobn Allen, Iliversiown, !>4 bois- 
seaux p;ir aeie ; Ilobert A. Palullo, N'anatter, a eu .58 boisseaux; 
Richard Gairery, ALount Forest, 30 boisseaux; il dit: ".le crois 
qu'elle lerait très bien dans la contrée; '" et Charles Drury, Arthur, 
a l'écolté 38 boisMoaux. 

i>. — PEEL. 

(leorge Oouglas, (Iraham's Station, a eu un rendement total de 40 
boisseaux. Il dit : ''.Semé le 15 mai dans sol pas tiès i-iche; mois- 
sonné le 12 août. .Te la crois une bonne orge pour ce climat-ci, et 
semée dans un bon sol elle serait très productive." 

George Sheard, Woodhill, a eu 32 boisseaux par acre. Il dit : 
" Semé le 10 mai dans argile sableuse ; moissonné le 20 août. Le 
rendement est de 30 pour cent plus considérable chez moi ([ue celui 
de l'orge à six rangs." G. S. Boyes. aussi de Woodhill, a eu 30 bois- 
seaux : " La saison, dit-il, a été peu favorable ])Our l'orge; celle-ci a 
été d'environ deux semaines plus tardive à mûrir que l'ordinaire ù 
six langs." 

.John Craig, Sandhill, a eu 28 boisseaux ])ar acre. Il dit : ".le 
puis recommander cette orge; le champ n'avait pas été fumé depuis 
six ans et la saison a été très humide. Klle a bien résisté aux orages. 
Je l'ai couj)éo avec la moissonneuse-lieuse, mais j'ai dû faucher le 
reste do mon orge. Je me propose de semer tout ce que j'en ai.'" 

Joseph Wiggins, Claude, a eu un rendement total de 'M\ bois- 
seaux, ou environ 39 l)oisseaux par acre. Il dit: "Dans une bonne 



20 



:| H 



i! i 



" i' 



II! 



saison j'iiiirais (!U 50 boissouiix." F. Lundy, Branipton, rendement 
total, 30 boisNoaux pur mro. Il «lit: " Si la saison avait d(é favo- 
rable, j'aurai» eu au moins 10 boisseauxUe plus." Henry Richardson, 
Burnluimthorpo, a eu environ '.U> boisseaux par acre. Il dit: "Les 
conditions n'étaient pas favorables cette année. Je me propose 
(l'ensemencoi- 10 acres l'année prochaine, et Je conseillerais à tous les 
cultivateurs d'en faire l'essai." James Lyons, Salmonville, 28 bois- 
seaux; il dit : '* Klle a mis une semaine de plus à mûrir; Je l'avais 
semée, je i)ense, moitié trop dru," Wallis Dunn, ( 'ook-sville, dit : 
" .T'ai récolté environ 20 boisseaux «^uo je me propose de semer 
l'année prochaine. Le rapport a été tout aussi bon, sinon meilleur 
(^ue celui de l'ori^e à six rangs." 

10. — SIMCOE. 

David Wamman, Orillia, a eu un rendement total de '.IG boisseaux, 
30 boisseaux par acre; il dit: "Semé le 24 avril dans terre forte ; 
moissonné le 6 août. .Te suis bien satisfait du rendement cette 
année; ce n'était pas une saison favorable." 

Wm Neve, Dalston, a eu 46 boisseaux par acre, pesant 53J livres 
le boisseau ; il dit: "Je ci'ois que c'est une bonne espèce d'orge." 

Thomas B. Mnrray, Avening, a eu un rendement de î)2 boisseaux, 
34 boisseaux par acre. Il dit : " lia paille était très légère, et le pro- 
duit i)araissait faible, mais si l'on examinait l'épi, on le trouvait 
bien fourni et contenant parfois jusqu'à 30 à 40 grains." 

Roboi't Lawrence, Iloneywood, a eu 31 boisseaux, ou 30 boisseaux 
par acre; il dit: ".Te me propose de semer tout ce grain l'année 
prochaine, cette orge a l'avantage sui* celle à six rangs pour le 
rapport." 

George Xewbv, Lovering, a récolté de 40 à 50 boisse.'iux ; il dit: 
»' Je ne veux point semer d'autre orge l'année prochaine." 

Thomas Casey, Cro.ssland, a eu 40 boisseaux par acre ; il dit : 
" .T'ai semé dans le même champ de l'orge à six rangs; elle a donné 
10 boisseaux de moins par acre." 

Lambert Wilson, Churchhill, a jîartagé son sac avec un voisin ; il 
a eu 24 boisseaux pour un de semence dans un peu plus d'un demi- 
acre; il dit: "Le rendement a été bien supérieui* à celui de notre 
orge à six i-angs." 

Wm Draper, Cookstovvn, a eu 30 boisseaux par acre; il dit: " Cette 
orge a été semée dans un même champ à côté d'orge à six rangs, et a 
rapporté davantage." 



21 



dit: 



John Dîirhy, Crown Ilill, a ou .30 boisseuiix, avait senië un sac dans 
tin acro; il dit; •' Elle était trop druo ; sènuTai U hoiïisoaiix à l'acre 
l'année prochaine.' 

Edward Pontlan<l, Collin^wood, a en .'U hoisseaux. 

R. W. Bouton, Crossiand, rendement total, 50 hoisHeaux ; I^ T. 
KeaiUH, environ 32 boinrfeaux par acre. 

Sheldon Brooks, Ilolly, ;{0 boisseaux. Il demandait : "Que pensez- 
vous de cet échantillon d'or^'e?" C'était un bol échantillon, luisant, 
pesant 04 livres le boisseau. 

John A. Brest a ou 40 boisseaux, l»5 boisseaux par acre; il dit: 
"Semé trop dru ; Je pense (qu'elle fera bien." 

James Kcrr, Avoning, 4!> boisseaux 85 livres récoltés sur l acie. 

11. — VICTORIA. 

•lohn Calvort, Roaboro, a récolté environ 40 boisseaux par acre; 
il dit : " Je conseillerais do semer un demi-boisseau à l'acre, beaucoup 
de mes voisins ont semé H boisseaux, et eliti a versé plus que celle 
qui avait été semée clair." 

W^. H. Teherne, Downeyville, a eu 42 l>oisseaux dans 1^ acres. 

John Campbell fils, Woodvillo, a semé un sac dans 2 acres et a ou 
60 boisseaux. Il dit: "Semée un peu plus dru elle aurait, je crois, 
rapj)orté davanta.u'o. J'en suis si content ([ue Je no sèmerai |)as 
d'autre oi'ge l'année prochaine." 

Samuel Mitchell, Dunsford, a eu 40 boisseaux dans un peu plus 
d'un aci'o ; il dit: " Seméo trop dru, et elle a versé. Je n'ai jamais 
eu de récolte aussi rémunérante; je la vends à mes voisins à $1 le 
boisseau." 

Thomas Xewman, Lindsay, a eu .'lO boisseaux dans un acre envi- 
ron ; il dit : " Semée trop di-u ; elle a fait assez bien, je crois ; mieux 



orge a six rangs. 



que 

John Wostlake, Manilla, a eu 40 boisseaux par acre ; il dit : 
'•'Celle à deux rangs a fait mieux de nos côtés que celle à six rangs." 
Joseph McCrahey, Eden Valley, rendement total, 51 boisseaux, 88 
boisseaux par aci-o. 11 dit: "Nous en sommes très contents." 
Isaac W. Read, Roaboro, rondement total, 50 boisseaux ; 80 boisseaux 
par acre; J. S. Cruess, Cambra}*, environ 80 boisseaux par acre; 
James Taylor, Oakwood, 41 boisseaux pour un sac semé dans un 
peu plus d'un acre. Il dit: " Je suis plus que satisfait du produit 



22 



de cotto oiiro." TliDjiiivH Ik'lohuy, Real»oro, HO boirtHoanx; Alex. 
Mc(n't', Foiu'lon Falls, environ 40 ItoiHsoJiux dunn Ijjf acre»; Thonmw 
KohiuMDn, OrnoMUM', 150 boin^oaiix par acru; il <lit: "ColU'àdeiix 
rangs u plus rapporté par acroqu'auciino à i*ix rangs ([Uoj'aioHornëo." 

V2. — m HoN. 

Andrew Tayloi", Londeshorougl», a en 85 boisseaux par acre. Il 
dit: ".le ^nis i)assablenient satisfait des rdsultats, vu les eontlitions 
défavoiables. .Mon orgo à six rangs a donné 28 boisseaux paraero." 

Alox. fiardner, lirussels, a ou 2<i boisseaux. Il dit: " Cet échan- 
tillon a obtenu à l'exposition du district est du comté, le premier 
prix entre toutes les autres variétés à deux rangs," 

Richard Arnisti'ong, Brussols, a eu 30 boisseaux par acre ; il dit: 
" Elle a mieux tait chez- moi que l'orge à six rangs." 

L'eter Cantlon, l'ortei's Jlill, a eu 40 boisseaux pour un sac semé 
dans Ij acres. Il dit- '' Klle aurait donné davantage si elle avait 
été moins drue: mais elle a plus rapporté que l'orge à six rangs à 
côté dans le même champ." 

Charles Mclîea, Belgrave, a eu 40 boisseaux par acre. Il dit : 
" Je suis très satisfait du résultat." 

O. Creswell, l'Mmondville, a eu de 42 à 45 boisseaux par acre. Il 
dit: " Je suis très satisfait du résultat." 

John McDowall, Westtield, a eu 30 boisseaux par acre. Il dit : 
" J'ensèmerai au ))rintemps (5 acres de cette orge." 

Samuel Ferris, llolmesville, a eu un rendement total do 40 bois- 
seaux, 35 boisseaux par acre : " Le rapport est tout ce qu'on pour- 
rait désirer, presque double de celui de l'orge du Canada semée à 
coté." 

Wm BurroAvs, Godei'ich, a eu 36 boisseaux par acre, pesant 54 
livres le boisseau; T. Colbur, (TO(lorich,21 boisseaux, de même poids 
au boisseau; Henry Warren, Clinton, a eu 30 boisseaux par acie ; 
Wm McCracken, Brussels, un rendement total de 40 boisseaux ; 
Samuel McJSurnie, Wingham, a eu 84 boisseaux pour 2 sacs de 
semence. 

James Aulton, Belfast, a eu 38 boisseaux. Il dit : " L'orge a été 
cette année dans nos alentours une très pauvre récolte." 

P. II. Elliott, Holmesville, a eu un rendement total de 50 bois- 
seaux environ. 



23 



il (lit: 






VU'iX. Cox, Portor's llill, uou un roiidetiieiit total de 15 boiNSoaux, 
3(> I)<)i.s8eaux par acre. 

VVm BryaiiK, Bul^rave, a t'ii ;{<) boissouux par acre. Il «lit: " Jo 
pt'iiso (juo l'or^o à <luiix ranifs fe;a dans la contrée." 

Wm Joli liston, Wintjham, a eu 30 boisseaux, et Maleolm M<'Taif«;erl 
de ('lint n. 28 boisseaux par acre. 

13. — QRKY. 

.lolui Wbito, Meaford, a eu 40 boisseaux 32 livres pour un sac sciné 
dans 1 aère; poids du boisseau, 53 livres. Il tlit : "L'orge a dépassé 
mon attente." 

W. S. Porter, Oxendcn, a eu 15 boisseaux par acre. Il dit: " Jo 
pense que cette orge fera très bien dans cette section." 

Tbonias McArtbur, Flesberton, a eu 41 boisseaux 16 livres par 
acre. 11 dit: "Cette orge t'ei-a bien dans la contiéi- ; vWr mûrit dix 
jours plus tard que celle à. six rangs. 

Jobn J. Vickers, Heatbcote, a eu un rendement total d'environ 
40 boisseaux. 

K. Berwick, Slielburne, a ou 33^ boisseaux par acre, 235 boisseaux 
pour 7 sacs, semés à raison d'un sac à l'acre. 11 dit : "Je crois que 
le comté de Grey convient parfaitement à la culture de cette oi'ge." 

Daniel McMicbael, Shelburne, a ou 40 boisseaux par acre. 11 dit : 
" Klle u très bien mûri. Une bonne partie a versé; autrement c'a 
été une bonne récolte." 

"lY. G. Noble, Horning's Mills, a eu 30 boisseaux par acre ; il dit 
([u'elle lui a donné satisfaction. 

Hugh McCorkindale, Desboro', a eu 20 sacs jiour 112 livres de 
semence; il dit: '"C'est le meilleur rendement que j'aie jamais vu 
poui- l'orge." 

Thomas Brown, Lake Charles, a eu un rendement total de 40 
boisseaux, ou 32 lioisseaux par acre. Il dit : •• J'ai semé le sac dans 
I^ acres, et l'orge a tellement tallé, qu'elle était beaucoup trop drue." 

H. Eosel, Hgremont, a eu un rondement total de 35 à 40 boisseaux. 

G. Adams, "Walter's Falls, a eu 36 boisseaux. Il dit : " Jo ne con- 
sidérais pas que le terrain convînt aucunement à l'orge, mais j'ai 
voulu voir ce qu'elle ferait dans des conditions défavorables, et j'en 
suis très satistait, car c'était une forte récolte." 



24 



Wm Stephens, Cedarville, nous annonce un rendement d'environ 
50 boisseaux par acre, et Ciiarles Emery de Meaford, de 48 boisneaux 
par acre. 

14. —BRUCE. 

Peter Watson, Lucknow, a eu un rendement d'environ 50 bois- 
seaux pour un sac, ou 48 boisseaux par acre. Il dit : " Semé le 8 
mai ; moissonné le 9 août. Elle a fait très bien pour une première 
semaille." 

M. Campbell, Lucknow, u eu 58 boisseaux pour un sac, ou 43 
boisseaux par acre. Il dit : " Cet échantillon a obtenu le second prix 
à l'exposition a.ijjricole de Lucknow. Cette oriçe est d'environ huit 
Jours plus tardive que les anciennes orges qu'on sème, mais est meil- 
leure et plus pesante." 

M. Oliver Cole, Kincardine, a eu 24 boisseaux. Il dit : " Après 
ce simple essai Jo trouve que pour les animaux l'orge à deux rangs 
est préférable à celle à six i-angs." 

J. Taylor, Cargill, a eu 30 boisseaux par acre. 

Wm Cannon, Chesley, a un i-endement de 37 boisseaux, ou 30 
boisseaux par acre. Il dit: " L'orge fut reçue trop tard pour que 
l'essai soit entièrement satisfaisant. Elle avait un peu la tendance 
à verser ; nous ferons mieux l'année prochaine." 

15. — BRANT. 

J. B. Ilowell, St. George, a eu 40 boisseaux pour un sac de 
semence. Il dit: '■Je trouve que cette orge tulle énormément. J'ai 
semé H boisseaux à l'acre; IJ seraient assez. Je me i)ropose d'ense- 
mencer G acios l'année prochaine." 

A. Clément, Paris, a eu un rendement total de 30 boisseaux, 24 
boisseaux par acre. Il dit : " Chez nous, elle a donné un peu plus 
que la variété à six rangs, qui a produit seulement 22 ou 23 bois- 
seaux par acre, quoique d'habitude elle en donne en moyenne 35." 

H. E. Egleston, Ancaster, a eu un rendement total de 40 bois- 
seaux, 30 boisseaux pai" acie. Il dit : " Semé un peu tard ; devrait 
être semée de bonne heure et dans une terre pas trop forte " 

James Richmond, Washington, a eu 36 boisseaux par acre. Il 
dit : " L'orge ordinaire a été moins bonne dans le même champ." 

David Shultis, Rockwood, a eu 21 boisseaux par acre. Il dit ; 
" L'orge a été semée dans le jilus mauvais champ de la forme, et 



I 



25 



d'environ 
boisneaux 



50 bois- 
lenié le 8 
première 

c, ou 48 
ond prix 
l'on huit 
).st nieil- 

" Après 
X l'ung.s 



, ou 30 

>ur que 
iHlance 



isac de 
J'ai 
ense- 

IX, 24 
plus 
bois- 
as." 

boin- 
vrait 

. Il 

)." 

dit: 

i, of 



une partie a été noyée. J'avais dans le reste du cluunp de l'oriçe à 
six rangs (jui a presque totalement manqué. "' 

S. B. Lawrason, St-George, a eu 3<» boisseaux par acre. Il ilit: 
"Semé un sac dans un acre; elle était trop drue; \^ boisseaux à 
l'acre seraient assez." 

Thomas Aulsebrooi<, Paris, a eu un lendement total de 3(5 bois 
seaux, 30 boisseaux pai- acre. 11 dit: "Jo pense qu'elle aurait été 
meilleure si elle avait été semée deux semaines plus tôt." 

Charles Baxtei-, Urumbo, rendement total. 3(î boisseaux; W. B. 
D. LaPèrc, Paris, a eu 79 boisseaux pour 2 sac. de semence. 

George Aitkins, (Jlen Morris, a eu un rendement total de 38 bois- 
seaux, ou 30 boisseaux pai- acre. Il dit: " Elle a résisté aux fortes 
pluies aussi bien que celle à six rangs, autrement dit, n'a pas versé 
davantage. 

H. D. G. Hamner, Mount Vernon, a eu un i-cndement total do 40 
boisseaux, 27 boisseaux par acre. 11 dit : '' La saison n'a pas été 
aussi favo-able ([ue la précédente. Je crois qu'en tiavaillant bien la 
teri-e et par un temps favorable, on peut produire un bel échantillon. " 
L'échantillon de M. Hamner tel que reçu pesait 52i livres par 
boisseau. 

Robert Spiors, Richmond, a ou un rendement total de 38 boisseaux 
par acre. Il dit: " J'en suis très conteni ; en sèmerai de nouveau, 
mais moins dru." 

John Taylor, Lancaster. a eu 53 boiss(;aux par acre. 11 dit: 'Me 
me propose d'ensemoiicei' 14 acres au printemps si je puis trouver 
acheteur." 

16. — KRONTENAC. 

R. J. Dunlop, Kingston, a eu un rendement total de 31 boisseaux, 
environ 30 boisseaux par acre. Il dit : " L'orge à deux l'angs a en 
général mieux fait que celle à six rangs, ,1e pense qu'il n'y aura 
point de difficulté à la cultiver.'" 

Stepben Fairfield, Collin's Bii}', dit: "J'ai eu un lendement total 
de 45 boisseaux, environ 18 boisseaux jiar acre. J'ai été très satisfait 
de cotte orge. Klle a très bien fait cette année, quoique le temps 
ait été défavorable. Je pense qu'elle conviendra pour cette partie 
de l'Ontario." 

James F. (Jibsim, Cataraqui, a eu par acre environ 30 boisseaux 
mesurés ; il dit : "Je pense que nous pouvons cultiver cette orge, si 



miiff 



26 



nous pouvons seulement trouver acheteur pour des échantillons tels 
que ceux que je vous ai expédiés. Je crains que nous ne puissions 
ramener à peser 56 livres le boisseau." Les échantillons reçus 
pesaient 51 livres tels que reçus et Ô2h livres après nettoyage. 

17. — PERTH. 

James Wilson, Mitchell, a eu 45 boisseaux par acre. Il dit : " Je 
suis 1res content du grain ; je crois que cette orge a mieux fait que 
l'orge ordinaire. Mes deux boisseaux avaient été semés à la volée dans 
un peu moins d'un acre. La machine à battre nous a donné de quoi 
l'emplir 20 sacs. Plusieurs me demandent de la semence." 

Thomas Driver, St. Mary's, a eu 40 boisseaux par acre. Il dit : 
L'orge a fait vi-aiment tiès bien. Je pense qu'elle conviendra pour 
la contrée." 

T. G. Ballantyne, Atwood, a eu 40 boisseaux par acre. Il dit : Elle 
ne convient pas à notre climat ; la saison est un peu courte, mais je 
l'essaierai l'année prochaine." Aucun échantillon n'accompagnait ce 
rapport. 

Robert Simpson, Sebringville, nous annonce un rendement total 
d'environ 40 boisseaux. 

Wm Makin, Strattbrd, a eu un rendement total de 28 boisseaux. 
Il dit : " Il y aurait eu un fort rendement, mais des orages la cou- 
chèrent en juin." 

Alex. Crawford, Linwood, a eu un rendement total de 34 boisseaux. 

Henry Lawrence, Mitchell, a eu un rendement total de ;>4§ bois- 
seaux, ou 26 boisseaux par acre. Ti dit : "Elle avait magnifique 
apparence jusqu'aux fortes pluies de juin; ensuite les feuilles infé- 
rieui-es jaunirent et la rouille l'envahit, ce qui a considérablement 
réduit le rendement." 

MM. Ilay frères, Listowel, ont eu un i-endement total de 30 bois- 
seaux. Ils disent: " La saison a été ])luvieuse, nous craignons que 
l'orge ne convienne j)a8 à cette localité." Cet échantillon était un 
des plus pesants reçus do l'Ontario. 

John Miller, St. Mary's, a eu un rondement total d'environ 50 
boisseaux. Il dit : " Semé au semoir à raison de 1:^- boisseaux par 
acre. Un boisseau aui-ait suffi." 

George Langford, Milverton, nous annonce un rendement total do 
37 boisseaux, ou 30 boisseaux à l'acre. 



27 



tillons tels 
E? puissions 
ons reçus 
-âge. 

dit : " Je 
X fait que 
volée dans 
lé de quoi 

I. Il dit : 
idra pour 

Idit: I^lle 
e, mais je 
K'ignait ce 

ont total 

îisseaux. 
îs la cou- 

)isseaux. 
4§ bois- 
gnifique 
lies infé- 
blement 

30 bois- 
ons que 
^tait un 

iron 50 
lux par 

total de 



f 



18. — OXFORD. 

.1. D. Eddy, Scotland, a eu un lendement total de 35 boisseaux, 
11 dit : " Je pense qu'il importe beaucoup de s' nier de bonne heure. 
Somme toute, je suis très satisfait. Je sèmerai toute ma semence le 
printemps qui vient." 

Henry Hewitt, Bright, a eu un rendement total de 30 boisseaux, 
ou 28 boisseaux par acre; il dit: "Je suis très content de l'orge, 
sur 2G acres c'est la meilleure que nous ayons eue." 

Patrick Carney, Eastwood, a eu un rondement total de 45 bois- 
seaux. Il dit : " Mon opinion est <{ue c'est l'orge de l'avenir." 

Geoi'ge Weir, Cathcart, a eu 30 boisseaux pour un sac de semence. 
11 dit : " Nous avons ensemencé le reste du chamj) de la variété 
ordinîiii'O à six rangs qui a crû et mûri bien plus tôt, mais a moins 
donné." 

M. Payson, Bright, a eu 3(> l)oissoaux, ou 24 boisseaux par acre. 
Il dit: " Semé une partie t raison do 1 boisseau -X l'acre, le reste à 
raison de Ih. Celle semée clair a été assez drue. Le meilleur 
échantillon pesait 53 livres le boisseau. A autant donné que l'orge 
du Canada cultivée dans le même champ dans un sol semblablement 
travaillé. Je ne cultiverais que do l'orge d'Angleterre, si je savais 
que nous trouverions acheteurs." 

John Cuthbert, a eu 30 boisseaux par acre. Il dit : "J'ai semé 
mon orge à six rangs en même temps et à côté de la Carter's Prize 
Prolific. Cette dernière a mieux fait, et a aussi mieux resté debout. 
La saison n'était pas favorable pour l'orge dans cette section. Je 
ne doute pas que nous ne puissions cultiver la Prize Prolitic si vous 
pouvez nous trouver un débouché." 

James Virtuo, Woodstock, a eu un rendement total de 40 bois- 
seaux pour un sac, à raison de 30 boisseaux par acre. Il dit: 
"Saison humide et peu favorable pour l'oi'ge. J'avais de celle à six 
rangs à côté de celle à deux i-angs. .l'en ai tini avec la première, ne 
veux plus semer que de celle-ci." 

William Roberts, Médina, a eu 32 boisseaux dans l^ acres. 11 dit : 
"Au moment de la maturation nous avons leu quatre ou cinq 
semaines d'un temps ohaud et se<', ([ui a hâté la maturation d'au 
moins dix Jours et a nui à la récolle.'' 

William, Donaldson, South Zoi la, a ou 35 boisseaux par acre. 



28 






George Allen, Oriel, a eu un rendement total de 30 boisseaux, 24 
boisseaux par acre. Il dit : " L'orge dans cotte section a rapporté 
bien au-dessous do la moyenne." 

19. — WATERLOO. 

Alex. McPhail, Galt, a en 36 boisseaux dans un acre. Il dit : 
'• Elle a été de huit jours plus tardive à mûrir que celle à six rangs, 
a donné bien autant que celle à six rangs; paille ferme." 

Thomas Allison, Galt, a eu 31 boisseaux par act'o. Semé un sac 
dans un acre. Il dit: "j'avais semé trop dru. Semée de bonne heure 
dans uji bon terrain et pas trop drn, elle aurait mieux fait, j'en suis 
sûr." 

E. Mund}^ Breslau, a eu 30 boisseaux par acre. 

George Oliver, Galt, a eu 35 boisseaux pour un sac de semence. 
Il dit: "Je crois qu'elle fera bien et rapportera autant par acieque 
celle à six rangs." 

Andrew Herman, Elmira, a eu un rendement total de 33 bois- 
seaux, 27 boisseaux par acre. 

G. Dorin, Wellesley, nous annonce un rendemeni par acre d'en- 
viron 35 boisseaux. 

E. Campbell, New-llamburg, 27à28 boisseaux, et Wm McKenzie, 
Galt, 35 à 40 boisseaux par acre. 

20. — MIDLESEX. 

John Wallia, Ferguson. a eu un rendement total de 30 boisseaux, 
ou 35 boisseaux par acre. Il dit: " Noti-e orge à six rangs dans le 
même champ n'est pas si productive ou pesante. Pour les animaux, 
nous la croyons de beaucoup meilleure que colle à six rangs." 

John C. Zavit/., Amiens, a eu 20 boisseaux par acre. Il dit: "Le 
temps humide en juin a nui à mon orge. Elle a rapporté davantage 
que celle à six rangs à côté, et lui était supérieure en qualité." 

Thomas Redway, llarrietsvillo, a ou 32 boisseaux par acre. Il 
dit: "Mon orge du Canada a donné 27 boisseaux par acre." 

William Pentall, Exetor, a eu 35 boisseaux par acre. 
Henry Andorson, Wilton Grove, a eu un rondement total de 315 
boisseaux, ou 30 boisseaux par acre. 
G. II. Marlock, Ci-editon, a eu 36 boisseaux par acre. 

Andrew Duncan, Springfield, a eu un ren<lement total de 33 bois- 
seaux. 



f 



29 



'isseaux, 24 
a rapporté 



B. Il dit : 
six rangs, 

nié un sac 
»nne heure 
t, j'en suis 



semence. 
r acre que 

' 33 bois- 

ere d'en- 

'cKenzie. 



oisseaux, 

dans le 

mi maux, 

1." 

lit: "Le 
ivantage 

é." 

ici-e. Il 



al (le 36 



33 bois- 



Charles Ilarvie, Exeter, a eu 30 boisseaux paiacre. Il dit : " Elle 
a rapporté autant que celle à six rangs dans le même champ, mais 
a beaucoup versé où la terie était forte." 

Thomas Sharpton, Exeter, a eu un rendement de 40 boisseaux dans 
IJ- acres. 

Angus Campbell, Appin, 32 boisseaux. Il dit : "Je suis très con- 
tent de l'orge anglaise et me propose d'en ensemencor 10 acres au 
printemps." 

C. J. Hayes, Parle Hill, a eu un rendement total de 38 boisseaux, 
ou 2^^ boisseaux par acre. 

Samuel S. Michel, Sti-athroy, a ^eu 55 boisseaux pour un sac de 
semence dans 1^ acres. 

Richard Haskett, Park Hill, a eu un rendement total de 43 bois- 
seaux, ou 34 boisseaux par acre. 

Gerad Brown, Exeter, a eu un rendement de 35 boisseaux. Il dit : 
" L'année prochaine je sèmerai la plus gran<le partie de l'orge Prize 
Prolific." • 

21. — LAMBTON. 

Arthur Vance, Bosanquet, a eu 70 boisseaux pour 2 sacs de 
semence. Il dit : " Elle a donné environ 5 boisseaux de plus par 
acre que l'orge du Canada. Je compte l'essayer de nouveau l'année 
prochaine." 

Thomas Bowman, Mandaumin,»a eu un rendement total de 27 bois- 
seaux, ou 25 boisseaux par acre. Il dit : •' Elle a eu belle appaieiu-e 
jusqu'aux fortes pluies qui l'ont atfectée." 

George Forbes, Kertch, a eu en tout ;>0 boisseaux. Il dit : " Le 
rendement aurait été beaucoup plus considérable, si j'avais semé 
plus clair. Elle a tallé énormément; 1 boisseau à l'acre aurait bien 
suffi." 

Geoi'ge Lucas, Lucas, a eu 35 boisseaux pai" acre. Il dit: "Le 
retard dans la semaille a diminué le i-endement." 

22. — HALDIMAND. 

Thomas Harris, Ilagerville, a eu 23 boisseaux, ou 22 boisseaux 
par acre. Il dit : " L'oi'ge à six rangs dans le même champ a donné 
en moyenne 20 boisseaux par acre." 



2'! 



fi 



80 

William Chiimbors de Jarvis a eu 24 boisseaux. Il dit: " Klle a 
rapporté beaucoup plus que celle à six rangs, qui n'a pas donné plus 
de 15 boisseaux ; saison contraire." 

Thomas Berry, Tyneside, a eu 22 boisseaux par acre, 11 dit : 
*' Cette orge a donné prescjue deux fois autant que mon autre orge. 
Je me propose d'en semer 10 ou 11 acres le printemps prochain." 

Waltor Jonos, Garnet, a eu 20 boisseaux par acre. Il dit : " J'avais 
de l'orge à six rangs dans le même champ. Klle n'a pas donné plus 
de 16 boisseaux." 

23. — PBTKRHOROUCJII. 

E. Ilawthoriie, Warsaw, a eu un rondement de 25 boisseaux par 
acre. Jldit: " Kilo a ra])|K»rté davantage qu'aucune à six rangs 
que j'aie vu battre dans ce voisinage.'" 

John Buckham, Boesford. a eu un i-cndoment de HO boisseaux, 25 
par acre. Il dit : "C'a été une mauvaise saison pour l'orge dans 
cette section ; rordinaii-e ili six rangs m'a donné moins encore." 

Charles Xicoll, Norvvood Station, a eu 38 boisseaux pour un sac 
de semence; AVm Steward, Peterboro, un rendement total de 35 
boisseaux, 28 boisseaux pai- acre. 

F. Birdsall, de Birdsail's, ava"'. semé 4 sacs dans 5 acres ; rende- 
ment, 30 boisseaux ])ar acre. Il dit: '' .Dans plusieurs endroits' du 
voisinage elle a mieux produit que celle à six rangs." 

Cfeorge A. Gover, Norwood. a eu 31 boisseaux, ou 2(5 boisseaux 
])ar acre. Il dit: "Mauvaise année pour l'orge; celle à six rangs 
n'a pas tlonné 10 boisseaux par acre dans même sol, c'est pour la 
quantité la meilleure récolte sur toute la ferme, et si on en trouve 
régulièrement un bon prix elle sera avantageuse." 

C. Stirton, Bensfort, a eu 42 boisseaux pour un sac de semence, ou 
34 boisseaux par acre. Il dit : "Temps humide et peu favorable ; 
elle n'a pas mûri très également; je me propose d'en essayer quel- 
ques acres l'année |)rocIiaine." 

A. Scott de Petei-boro a eu ôO boisseaux par acre ; L. Hunter, 
Laketield, 24 boisseaux par acre, et K M. Sandorson, Springville, 
29 boisseaux. Il dit : "J'estime que mon orge a très bien fait, la 
saison ayant été très mauvaise." 



dit 



24. — HALTON. 

Andrew KlliotKelso, a eu 38 boinsenux pour un nac semé dan.s 1 
acre. 1 dit : " Je «uis trùs content du résultat, et je n'ai nul doute 
que 81 1 on pont avoir un dc^bouehé, elle prendra la jdace ,le l'or-^. à 
8.x rangH. L'échantillon de M. Klliot pesait 54i livres le boisseau 

WmPatterson, Milton, a eu 40 boisseaux pour un sac dans un 
acre. 1 dit : - Celle à six rangs n'a donné que 20 boisseaux par 
acre. J ai 1 intention de semer de nouveau celle à deux ran-s 
1 année prochaine." ^ 

George Hume, Ashgrove^ a eu n2 boisseaux pour un sue de 
semence. Il dit : - Elle a été hixuriante, et une partie a versé 
avant d épier; sans cela l'échantillon aurait été meilleur." 

Wm Cline, Nelson, a eu plus de 40 boisseaux pour un sac ; elle 
pesait 54 livres le boisseau. 

John Alexander, Transley, un rendement de 40 boisseaux, i'5 
boisseaux par acre. 

Thomas Cameron, Acton-Ouest, a eu :{0 boisseaux par acre. II 
dit: "J'avais semé trop dru; 1| boisseau à l'acre est tout sutK- 
sant." 

Wm D. Johnston, Esquesing, a eu 36 boisseaux par acre, et N. 
Dice, Milton, un rendement total de ;{0 boisseaux, ou 24 boisseaux 
par acre. M. Dice dit: "Je suis très content du résultat de la 
récolte cette année." 



25.- 



-WENTWORTII. 



John Marshall, Hamilton, a eu 27 boisseaux par acre. Il dit : 
"Avait été semée le même jour que notre orge du Canada et dans le 
même champ, l'orge du Canada a donné 20 boisseaux par acre." 

Eobert Armes, Clcnford, a eu 86 boisseaux par acre. Il dit: " J'ai 
semé le sac dans un acre, mais elle était troj) drue. Si elle avait 
été plus claire, je suis persuadé que j'en aurais eu 10 ou 12 boisseaux 
de plus. Je suis satisfait du résultat des 2 boisseaux. Mon oi-ge à 
six rangs a rapporté 36 boisseaux par acre, mais elle avait été 
semée dans une bonne terre, après récolte travaillée à la houe l'année 
précédente. En général l'orge à six rangs a donné par ici 20 bois- 
seaux." 

John A. Bruce de Hamilton a eu 618 boisseaux pour 24 acres, 
ou plus de 25J boisseaux par acre ; il dit : " Semé le 2 mai dans terre 



lu 



32 



sabieiHe un j)eu urgilouse; !nr)i^H()nnt' lu .') uofit. ho terrain n'est 
pas ce qu'on appellerait unu bonne terre ù, orge: pondant J^s 20 
années précédentes il avait été travaillé et avaitdonné des récoltes da 
légumes et de graines. Vu la saison et la nature du terrain, les 
résultats ont été assez satisfaisants. Le rendement par acre et lo 
poids du grain font de l'orge à deux rangs la meilleui'e récolte dans 
cette localité." L'échantillon reçu de M. Bruce, pesait 52A le bois- 
seaux. 

John Marshall, canton de Bai'ton, a eu 27 boisseaux mesui'és. Il 
dit : " Poids du boisseau, 52 livres. Elle avait été semée dans le 
terrain le plus pauvre de la ferme, pour que l'essai fut décisif. Doux 
boisseaux d'orge à six rangs semés à côté ont produit 20 boisseaux^ 
pesant 49 livres le boisseau." 

M. G. E. Tucker de Hamilton a eu 334 boisseaux pour 10 sacs de 
semence dans 10 acres de terrain, ce (^ui revient à 33j*jy boisseaux 
par acre. 

A. Marshall, North-dlanford, a eu :i0 boisseaux par acre. 

K. Bladgeon, East-Flamboro', rendement total de 40 boisseaux, ou 
20 boisseaux j)ar acre; E. Dyment, Dundas, 32 boisseaux par acre. 

26. — CARDWELL. 

Wm Campbell, Mono Mills, a eu 45 boisseaux par acie; il dit. 
" Je me propose d'en semer une quantité considérable le printemps 
prochain." 

James Burke, Finlona, a eu un rendement total de 45 boisseaux, 
38 à 40 boisseaux par acre. Robert Burke, du même endroit, un 
rendement de 45 boisseaux, 30 boisseaux par acre. Jacob Cunning- 
ham, Mono Road, 35 boisseaux ou 30 boisseaux par acre. Robert 
Murphy, Arlington, a eu 35 boisseaux pour un sac semé dans IJ 
acre. 11 dit: "La paille a été moins ferme que celle de l'orge à 
six rangs du Canada ; toute l'orge a été cette année au-dessous de 
la moyenne. J'essaierai de nouveau celle à deux rangs une autre 
année." 

H. Harris, Caledon, a eu 28 boisseaux pour un sac semé dans un 
acre; il dit: " Elle avait été semée trop dru. L'année prochaine 
je veux semer 1^ boisseaux à l'acre." Hugh Wilson, Mono Road, a 
eu un rendement total d'environ 35 boisseaux;;, il dit : " Je pense 
qu'elle fera bien ; ' et Thomas Wilson, Mono Road, 40 boisseaux. 



83 

Wra Linduay du mémo endroit, a eu 30 boisseaux. Il dit : " L'orge 
arriva environ dix jours trop tard pour que l'on puisse bien juger par 
cete ssai, mais elle a pioduit environ cinq boisseaux de plus par 
acre que celle à six rangs. John MeKim, Cale Ion, a eu 30 bois- 
seaux par acre; il dit: " Celle à deux rangs est la meilleure que 
nous avons eue." 

27. — LEEDS. 

Wm Dunn, Swoet's Corners, a eu un rendement total de 35 bois- 
seaux ; il dit : " La saison a été trop humide ; la localité convient 
bien à ce grain et je pense qu'il fera bien. " 

John E. Stacey, Lansdowne, a eu un rendement do 10 boisseaux, 
ou 15 boisseaux par acre ; il dit : " Toute la récolte a souffert de 
l'excès de pluies ; cette orge a été de 75 pour cent meilleure que 
l'orge à six rangs." 



Nous arrivons maintenant aux comtés ayant en moyenne moins 
de 8,000 acres ensemencés en orge dans les huit derniôres années ot 
qui produisent peu d'orgo pour l'exportation. Nous donnerons par 
conséquent moins de détails. 

28.— CARLETON. 

Wm Mansfield, Manotick, a eu un rendement total de 30 boisseaux 
23 boisseaux par acre ; il dit : "Elle est préférable à celle à six 
rangs. " James Craig, North Gower, a eu 28 boisseaux par acre ; il 
dit: "Cette orge a végété plus vigoureusement que celle à six rangs, 
et a eu une paille plus forme. " 

29. — DUNDAS. 

Duncan McDonald, Ormond, a eu un rendement total de 30 bois- 
seaux, ou 20 boisseaux par acre ; il dit : "La saison excessivement 
humide a été contraire. " 

30. — KENT. 

Alex. Pick, Williams, estime que son rendement par aci-e a été 
de 30 boisseaux ; il dit : " Je n'ai pas encore mesuré, l'orge a beau- 
coup versé, j'avais semé trop dru. " Geoi-ge Cook, Chatham, a eu 
un rendement total de 50 boisseaux, ou 40 boisseaux par acre. 

31. — NORFOLK. 

G. H. Chrysler, Port-Dover, a eu un rendement de 38 boisseaux, 
ou 26 boisseaux par acre ; il dit : "L'orge à six rangs a presque 
8 



r 



34 



entièi'cincnt mîinqud dans cotto loculitd, dominnt roulement 10 à 12 
boinsoiiux par acre ; jo nuis très content do l'or^o Prize Prolific." 
U. C. Ilayarth, Cnlloden, a eu 31 boisseaux, ou 25 boisneaux par 
acre. \V. H. Teotor, Teofersvillo, 8-4 boinHoaux pour deux sacs 
seméM dans trois acien, ou 28 boisseaux par acre. O. Ansley annonce 
un rendement total de 50 boisseaux, ou 25 boisseaux j)ai' acre, et 
C. A. Dunkin, de Victoria, de 24 à 25 boisseaux par acre. M. Dun- 
kin dit : "Je suis très satisfait de l'orge et compte ensemencer un 
bon nombre d'acres au i)rintemp8. " 

32. — ELGIN. 

John Edkins, Union, a eu 3G boisseaux; il dit : "Notre terrain 
était pauvre et point une terre à ori^o, mais j'ai voulu essayer le 
grain d'abord dans un sol pauvre; jo suis content de ])ouvoir dire 
qu'il m'a donn<j la plus grande satisfaction. Il n'y a pas eu dans 
cotto partie du canU>n un seul bon champ d'orge d'aucune espèce." 
David J. Watson, Fingal, a eu 25 boisseaux par acre. Il dit: 
" Avait éié semée trois semaines plus tard que ma propre orge, a 
rapporté cinq boisseaux de plus." 

83. — LINCOLN. 

Isaac Tufford, Beamsville, a eu un rendement total de 30 bois- 
seaux dans environ un acre. Il dit: ''Je n'ai pas de doute que 
l'orge ferait bien ici dans une saison favorable." 

Thomas Merritt, St. Catharinos, avait semé 9 sacs dans 10 acres 
et a eu 254 boisseaux, un peu plus de 25 boisseaux par acre. Il dit : 
" Semé le HO août, moissonné le 31 juillet; aurait dû être semée au 
commencement d'avril; le terrain était prêt, mais la semence n'ar- 
riva pas à temps." 

W. W. Claus, Jordan, a eu 35 boisseaux en tout, ou 28 boisseaux 
par acre. 

35. — LANARK. 

B. W. Dunnett, Pakenham, a eu 75 boisseaux pour deux sacs de 
semence, ou 25 boisseaux par acre. Il dit: "Demande deux 
semaines do plus que celle à six rangs; fait bien dans terre argileuse." 

37. — ESSEX. 

Alex. St. Louis, Walkerville, a eu 25 boisseaux par acre. Il dit : 
" Semé le 5 mai, moissonné le 10 août. J'avais reçu ma semence un 
mois environ trop tard ; semée vers le dernier jour de mars, elle 
aurait été bien meilleure." 



J 

roi 



85 



19 



38. — STORMONT. 

•T. R. Cryslor, îi ou un rendoinoiit total do 30 l)oiMsoau>f, ou onvi- 
ron 34 boinnoaux par neie. 

39. — (ll.ENUARRY. 

D. R. McLounîin, Lancu.stor, a ou 35 boissoaux par acre. Il dit : 
" Jo ponso ([uo r<>r«.îe ost très bonne; j'en avais onsomoncé kouIc- 
ment un aoro cctto anndo." 

41. — RENFREW. 

James Carnoy, Pombi-oko, a ou un i-ondonient do 20 bolsAoaux 
dans ^d'acre, ou plus do 34 boisseaux \)av acro. Il dit: '' Sem<î le 
5 juin; moissomid lo 10 septembre. Avait été seméo tard, ollo a 
bien tallé; mais la saison n'a pas été favoj-able." Co grain après 
nettoyage [)Osait 5U livres lo boisseau. 

SOMMAIRE. 

Nous avons présenté un résumé dos résultats de 320 cultivateurs 
do l'Ontario, embrassant, croyons-nous, tous les districts où l'orge à 
deux rangs a été cultivée. Nous aurions pu augmenter considé- 
rai)loment cette liste par des témoignages semblables aussi favo- 
rables, mais ceux-ci suffisent pour montrer qu'on no peut guèro 
trouver à redire à cotto orge. Un certain nombre des rapports 
sont moins favorables que ([uehpies-uns do ceux que nous avons 
donnés, mais on peut l'attribuer pour la plupart des cas à la saison 
très humide, au défaut do drainage, ou au manque de soin dans lo 
travail du terrain. Beaucoup trouvent la paille un peu faible, mais 
une saison très humide ne peut guère permettre de former une 
opinion coi-recte sui' ce point. Il n'y a point do douto que l'orge à 
deux rangs demande plus longtem])s pour mûrir que celle à> six 
six rangs, et qu'on doit la semer de bonne heure. 

Il n'est guère besoin d'entrer dans les mêmes détails sur les résul- 
tats obtenus dans les autres provinces, lo noral)re des rapj)orts étant 
relativement petit, et l'on peut s'en former une idée générale en 
consultant lo tableau dos mo^'ennes. 

FACULTÉ GERMINATIVE DE L'oRQE À DEUX RANGS RÉCOLTÉE EN 

CANADA. 

Il a été dit que l'orge à deux rangs cultivée dans ce pays dégénère 
si rapidement que la vitalité en est diminuée. Dans le but do savoir 
ce qu'il pouvait y avoir de vrai dans cette assertion, nous avons 



36 



ddlormirid lu facultd ^oinuimtivocJo ()85 éclmntillona do la récoltode 
l'unnéo pii88do (Iiuïh l'Oiiturio; la tnoycnno s'ost trouvée ôtro Î)4J 
pour cent ; collo do 2!» dchantilloiiN do la pioviticu do Québoc a été 
do 92 ])OUf (!ont ; collo do 17 du Nouvoau-HruiiHwick, H7i pour eotit; 
collo do 7 do l'îlo du l'rluco-J'Àlouard, !>(U pour coiit; collo de 27 du 
Manitoha, 88 pour cont, otcoUo do l.'i don Torritoiros du Nord-Ono.st, 
88f puur cent; ce qui fait un total do 778 échantillons essayés. 
C'étaient tous des échantillons do l'orge l*rizo Prolific onvo^'és par 
dos cultivateurs qui avaient obtenu leur somenco do l'importation 
du Gouvcrnomont. Ces chilï'ros dispensent do tout conimentairo ; 
l'objection qu'on avait faite tombe d'oUe-mtMno. 

DÉBOUCHÉS. 

Quant à un débouché, il no paraît y avoir aucun doute que la 
Grande-Bretagne peut prendre tout l'oxcédant que le Canada vomira 
exporter, et lo prix do vente dépendra do la valeur do la marchan- 
dise. C'est l'opinion des négociants do l'Ontario les plus impoitants 
en orgo du Canada, que cette année passée l'orge i>, six rangs a été 
d'au moins deux livres plus légère que la moyenne des années précé- 
dentes. S'il on est ainsi, il est raisonnable de croire que les mômes 
influences ont au même degré affecté l'orge à doux rangs. Une 
moyenne do deux livros ajoutée au poids de l'orge à deux rangs 
récoltée l'année passée, on ferait arriver une proportion considérable 
au degré d'excellence qui lui ferait atteindre un prix rémunératif 
sur lo marché anglais. A juger par les évaluations des échantillons 
envoyés on Angleterre l'année passée, lesquelles ont été publiées dans 
le bulletin n° 7, il y a tout lieu d'attendre des bénéfices de co com- 
merce. Les remarques du juiy à la récente exposition do brasserie 
à Londres Angleterre, après examen des échantillons d'orge à> 
deux ran^, i récoltée on Canada qui y étaient exposés, font voir que 
l'on a conçu une opinion favoi'able sur l'oi'go du Canada, quand bien 
même lo poids du boisseau n'en dépassait pas 52 livres. Il est 
arrivé dernièrement do nombreuses demandes d'envois d'orge à 
deux rangs du Canada pour le marché anglais, mais il n'y en a pas 
eu cette année des quantités suflâsantes pour y répondre. Cinquante 
quarters ou 400 boisseaux anglais d'orge è deux rangs de la récolte 
de l'année passée, pes-aut environ 52 livres le boisseau, ont été réunis 
et expédiés en Angleterre pour y faire déterminer la valeur do ce 
grain sur le marché, ainsi que sa qualité pour la fabrication du malt 
et de la bière. Une autre quantité de 320 boisseaux d'orge de même 



87 



le 

fi 
é 

lu 



qualité doit Horvir à une éprouve comparative de fabrication de 
bière en Canada. De» que cen épreuves Horont terminécH, et que lea 
renHeign»>niontH déHÎiés seiont roçuw, nous noun empiesMeronH de les 
communiquer au publie. On ne peut «'attendre à ce ((uo touteu leH 
parties du Canada puissent produire do l'orge à doux rangs de qua- 
lité supérieure ; ce n'est le cas ni on Angleterre, ni en Ecosse, où 
certains districts fournissent do bien plus beaux échantillons (jue 
les autres. Mais dans les localités moins propies à produire de belle 
orge à malter, on trouvera profit à cultiver les variétés à deux rangs 
pour les animaux, car l'expérience acquise tend à montrer oue ces 
variétés sont plus fécondes que celles à six rangs. En j <'i rant 
l'orge pour le marché, il faut le nettoyer parfaitcmcmt, et en séparer 
tous les grains légers. L'élimination de 10 à 15 pour cent des grains 
de moindre valeur ajoute beaucoup à la valeur de la bonne orge 
restante, et l'on peut utiliser les criblures on le donnant comme 
nourriture au bétail. 

CULTURE DE L'oROE. 

Je désire rappeler une fois de plus l'importance de semor de bonne 
heure et de préparer foncièrement le sol avant de semer. Les 
chiffres qui so trouvent dans les premières pages du présont bulletin 
sur les résultats dos essais do l'année passée montrent par l'augmen- 
tation du rendement l'avantage de faire succéder l'orge à une récolte 
de plantes-racines; mais si ce n'est pas possible, il faut choisir une 
bonne pièce de terrain meuble, qui a été bien travaillée et qui est 
en bon état quant à la fertilité. L'orge ne donnera pas de bons 
rapports si on la sème dans un terrain froid, humide ou ti'op appau- 
vri par de nombreuses récoltes ou d'insuffisantes fumures. Les 
racines de la jeune plante d'oige croissent rapidement quand les 
conditions sont favorables, mais elles ne s'enfoncent pas aussi pro- 
fondément à la recherche de la nourritui'o que lefont celles d'autres 
céréales ; conséquemment, il importo que les éléments nutritifs qui 
leur sont nécessaires leur soient fournis dans le sol dans un état de 
préparation tel qu'ils puissent être aussitôt absorbés par les radi- 
celles à mesure qu'elles se développent. Il suffira sans doute d'un 
peu d'expérience à nos intelligents cultivateurs du Canada pour 
obtenir dans les localités favorables et dans les saisons ordinaires 
des résultats satisfaisants de cette culture qui paraît avoir beaucoup 
d'avenir.