Skip to main content

Full text of "Convention nationale. Copies des lettres écrites au Ministre de la Marine, par le citoyen Santhonax, commissaire civil délégué à St Domingue, en date du Cap-Français, le 11 février 1793, l'an I de la République."

See other formats


Ijflyj 



CONVENTION NATIONALE. 
COPIES 

DÈS LETTRES 

ÉCRITI S AU MINISTRE DE LA MARINE 
Par le Citoyen SANTHONAX , 

Commissaire civil délégué à St.-Dom'nigue , 
en date du Cap-Français le 1 i février 
I793, l'an I er de la République. 

k Imprimées par ordre de la Convention nationale. 


Citoyen, 

À notre arrivée à Saint-Domingue , il y exiftoi: deux 
factions, les royaliftes & les ariftocrates de la peau: les 
premiers ont été frappés, dans la journée du 19 octobre 
dernier, au Cap; le coup a retenti dans toute la colonie, 
& l'heureufe nouvelle de la République françaife les a 
fait difparoître. Les féconds en font devenus plus auda- 
cieux ; on ne parle ici , & fur tout au Port-au-Prince , 
que d'indépendance. Les malheureux citoyens de cou- 
leur ? jouets de tous les complots , feroient égorgés fans 
la protection de la France & de fes mandataires. 

J'envoie à la Convention nationale 3 pour y rendre 

A