(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Description historique des monnaies frappées sous l'Empire romain, communément appellées médaillis impériales"

oo 



■CD 






îOO 



■CD 



OO 



ri ■ 



^'"*Ï^.J- 







1 



<V-'" 






^' 



■ri 



^ 



il?" 





j ?-<•■* 




•-/■:'^ 


;^-;--^ / ■■ 


-■'54 




-\ r 










^^. 






ZOBELj °"\ 







> 







y 



•■-V . ■^■:^ --/^^ 
































„.-^'^;4::- /■■■■■ ■•■^î^''*^' w--^'*v^^ ■ 



•3 ' . ■ ' , • ' 



DESCRIPTION HISTORIQUE 

DES MONNAIES 

FRAPPÉES SOLS L^EMPIRE ROMAIN. 



1192. Paris. — Imp de Ch. Bonnet, et Coinp., tx2, rue Vavin. 



DESCRIPTION HISTORIQUE 



DES MONNAIES 



FRAPPÉES SOUS l'eMPIRE ROMAIN 



COMMUNEMEM APPELEES 



MEDAILLES IMPERIALES 



HENRY COHEN. 



TOME SIXIEME. 




PARIS 

MM. ROLLIN ET FEUARDENT, ÉDITEURS 

RUE VIVIENNE, 12 



LONDRES 

CHEZ M. CURT, 33, GREAT PORTLAND STREET, REGENT STREET 
1862 



PL.l. 



MAXIM IN DAZA 







uUc /ntp- rut- ('*wj"c.v. 



DESCRIPTION HISTORIQUE 

DES MONNAIES 

FRAPPÉES SOUS L'eMPIRE ROMAIN. 



MAXIMIN II DAZA. 

(CAIUS GALEKIUS VALERIUS MAXIMINUS.) 

Maximin Daza, né en lUyrie dans une famille de pâtres, était fils de la sœur de Galère 
Maxiiuien. Ce prince lui fit embrasser l'état militaire, et lorsque Diocléiien abdiqua, 
en 1058 (de J. G. 305), il lui proposa de nommer Maximin Gésar. Gelui-ci ayant ob- 
tenu cette dignité eut pour son partage la Syrie et d'autres provinces de l'Orient ; et 
Maximien Hercule ayant fait mourir Sévère II, et Liciiiius ayant été nommé à sa 
place, Maximin reçut, ainsi que Constantin, le titre de fils des Augustes (Voyez les 
médailles Ul et 63) eu 1060 (de J. C. 307). Il y eut alors six Augustes en môme 
temps. L'année suivante, il se fit proclamer empereur par l'armée d'Orient, et son 
oncle reconnut sa nomination. Galère étant mort en 1064 (311), Maximin ajouta la 
Bithynie à ses autres États. En 1066 (313) il entreprit de faire la guerre à Licinius. 
Celui-ci vint le cherclier dans la Thracc, le 30 avril, détruisit son armée et le défit 
complètement. 11 tenta de se fortifier dans les détroits du montTaurus, mais Licinius 
l'en ayant chassé, il se réfugia à Tarse ; alors, se voyant environné de toutes parts 
par les troupes de ce prince, il s'empoisonna et mourut dans des tourments affreux, 
au mois d'août de la même année. 

Maximin Daza a laissé la réputation d'un homme timide, superstitieux, avare, cruel et 
adonné à l'ivrognerie. Il persécuta violemment les chrétiens. 



Prix actuel des médailles de Maximin Daza. 

h. 

OB, do 200 à 300 

AR., Médaillons? 

Les trois médaillons rangés jusqu'ici à largcnt dans la 
suite du cabinet de France, aux revers genio avgvsti, 
GENio POP. ROM. et io\i coNSERVATORi, n'étant que des 
moyens bronzes saucés, j ai lieu de soupçonner que le mé- 
daillon de Mionnet, au revers deviRTVS avgg. etcaess., 
que je n ai point vu, est semblable aux trois autres. 

AK 100 



*> MAXIMIN It DAZA. 

100 

Ail., Quinaires ^^ 

BIL., ou plutôt POTIN gQQ 

BR., Grands médaillons ; ™^ 

BU., Petits médaillons ou médailles de grand bronze -su 

M. B.c., jusqu'à • • 25 

p. B.c., jusqu'à '>0 à 25 

p. B., Quinaires, de 



10 Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent mr les médailles de 
bronze de Maximin Vaza en général. 

Exergue. 

ALE, ANT, AQ, XQT, AQS, AQT. • 
n. 

A. 

HTB, Hir, uTA, me. 

KF. 

MKr, MKV, MKVA, MKVB, MKVA, MKV.?, MKVr, MOSM, Mtli, MIA. 

NPQR (Lavy), NTB, NTA, NTL. 

PLC, PLN, PTR. 

niA. 

RP, RQ, RS. 

u couronne r ou i. 

SIS, StSA, StSB, SlSr, SMHTA, SMK, SMN, SMNA, SMNB, 3MN1', SM.âU, SM.tS. 

ST, S croissant. 

TKMS (Lavy), .ts.b., tï. 

Champ. 
A, t. A, A», e, G, r, r*, i, m, n, s, sa, se, sf, c, ï, tf, vi, *, *a. 
\ '^, ®i ®, ®» ^; croissant, croissant a, ou B, ou r, ou A, ou €, ou G, 
m' m' b' h' m' a' ' 

ou s ou e ; couronne b ou r ou a ou e ou s. 

80 Lettres et symboles qui se trouvent dans le champ des médailles 
de Maximin Basa frappées à Alexandrie et à Àniioche. 

A; Alexandrie. 

li r hk ka kb 

6, r, A, NB, M', NA, Xé, SH, NS, XA, XB, XP, ,,j j. ; p ) p' (, ' 
KP KP KA Ke KR KS^ VK PB l'A PÊ SB SI' SA ^ XA XB XG 

P» r' p' p' p' p* r' r' r' «' !• '" ï" ''. •" ■" 
» KA KA n' croissant À croissant a croissant b croissant b^ 

K€' AP' AP' KP' K ?' K x' K P' K X 

croissant!' croissiint r croissant!. 
K p' i( x' R X 



MAXIMI.N II l>.\ZA. 



B. Anlioche. 



A» r, A, M, e, s, s à rebours, z, *a, *r, *a, *e, *i, ^s, »z, croissant b 
ou A ou e, o * *e croissant croissant croissant e 

a' II' r' h' i' e' a' b ' s ' a* • 



Médailles d'or et d'argent. 

1. MAXiMiNvs 1». F. AYG. Sa tête laurée à droite. 
B)t. CONSVL 1». p. PROCONSVL. Maximin laurc 

etenloge,deboutàgauche, tenant un globe 

et un sceptre; à l'exergue, smas entre un fi- 

croissant et une étoile ou ma. . Gravée. F. OR. ?/jo 

2. Même légende. Son buste lauré à droite avec 
le manteau impérial, tenant un sceptre. 

^. Même revers, mais à l'exergue, smn. Mu- 
sée britannique OR. .'.ou 

3. M.^xiMiNvs NOB. CAES.* Sa tête laurée à droite. 

^t. FELICITAS SAECVLI CAESS. NN. DcUX Vic- 

toires debout, tenant un bouclier sur le- 
quel on lit vie. CAEss. j à l'exergue, smaq. 
Tanini OR. .|on 

i. Même tète et même légende. 
^. HERCVLi coMiTi CAESS. NosTR. Herculc mar- 
chant, ayant un carquois et tenant une 
massue et la peau de lion ; à l'exergue, Ay. 
Autrefois, Cabinet de France. ... - OR. ?.oo 

5. IMP. C. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tôtc 

laurée à droite. 

^i. HERCVLi vicTORi. Herculc nu, debout à 
droite, la main droite posée derrière le dos, 



l^es médailles cle Maximin Daza avec le litre Je César ^ollt des trois années 1058, 
1059 el lOtiO (de J. C. 305, 300 et 307). Celles qui portent uAiiiiiNis rit. a\gg. sont 
de 1060, el celles qui ont le litre d'Auguste sont de 10»! à 1006 (308-313). Ceci Soit dit 
pour éviter la répétition continuelle de dates non précises. 



4 MAXIMIN II DAZA. 

s'appuyant sur sa massue, enveloppée de la 
peau de lion; dans le champ, z; à l'exergue, 

ANTB. Banduri AK. 

C'est plutôt un petit bronze saucé. 

6. MAXiMiNVs NOB. CAES . Sa tête laurée à droite. 
^t. lovi CONS. CAES. et étoile. Jupiter nu de- 
bout à gauclie, avec le manteau déployé 
derrière lui , tenant un foudre et un sceptre ; 

à ses pieds, à gauche, un aigle; à l'exergue, ^^■ 

un croissant et sma2 F. OH. 200 

7. MAXIMINVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 
Ci. lovi coNSERVATORi. Même type ; à ses pieds, 

un aigle; à l'exergue, sma ou smn. Musée 
britannique OR. 200 

8. MAXIMINVS AVGVSTVS. Sa tête laurée à droite. 

^t. lOVI CONSERVATORI AVGG. Jupitcr UU dc- 

bout à gauche, avec le manteau sur l'é- 
paule gauche, tenant un foudre et un 
sceptre; à ses pieds, un aigle tenant une 
couronne en son bec; dans le champ g; à 
l'exergue, smts. Cabinet de M. le duc de 
Blacas OR. 200 

9. MAXIMINVS NOBiL. c. Sa tête laurée à droite. 

]^. lOVI CONSERVATORIAVGG. ET CAESS. NN. Ju- 
piter, assis à gauche, tenant un foudre et 
un sceptre; à l'exergue, tr. Caylus OR. 25o 

10. MAXIMINVS NOB. CAES. Sa tête lauréc à droite. 

Ci. lOVI CONSERVATORI CAESS. NN. Jupitcr UU 

debout à gauche, avec le manteau déployé 
derrière lui , tenant un foudre et un scep- 
tre ; à l'exergue, aq. Beger OR. 200 

11. Même tête et môme légende. 

^t. ORiENS AVGG. Le Soleil radié à demi nu 
debout à gauche, levant la main droite et 
tenant un globe surmonté d'un fouet; à 



MAXIMIN II DAZA. 5 

Texergue, sis. Cabinet de M. Wigan, à '''■• 

Londres OR. 3oo 

12. Même tète et même légende. 

^t. PRiNciPiivvENTVT. Maximinen habit mili- 
taire, débouta gauche, tenant une enseigne 
et appuyé sur une haste ; à l'exergue, pa. 
ou PR. Musée de Vienne. . , OR. 200 

13. MAXiMiNvs ^0B. c Sou buste lauré à droite. 
Ç^. PRiNCipi ivvENTVTis. Maxlmin debout à 

gauche, en habit militaire, entre deux en- 
seignes, levant la main droite et tenant un 
sceptre long; à l'exergue, sis F. OR. 200 

14. MAXIMINVS NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 
^. PRINCIPI ivvENTVTis. Maximin en habit 

militaire, débouta gauche, levant la main 
droite et tenant un sceptre long; derrière 
lui, deux enseignes militaires; dans le 
champ, 2; à l'exergue, .sm. sd F. OR. 200 

15. MAXIMINVS NOB. C. Sa tête laurée à droite. 
^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Maximiu en habit 

militaire, débouta gauche, tenant un globe 
et un sceptre long; derrière lui, deux en- 
seignes militaires; dans le champ, z; à 
l'exergue, sm. sd. Musée britannique OR. 200 

16. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 
^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Maximiu debout à 

droite, tenant une haste et un globe; à 

Texergue, ptr ou pst. Musée britannique . . OR. 200 

17. Même tête et même légende. 

^i. SOLE iNViCTO. Le Soleil? radié, en robe 
longue, debout à gauche, levant la main 
droite et tenant une Victoire; à l'exer- 
gue, SMA2 entre un croissant et une étoile, 
ou A dans le champ, et à l'exergue, ale. 

Gravée. F. OR. 25o 



6 MAXIMIN II PAZA. 

1 8 . MAxiMiNvs NOB. CAES. Sa têle laurée à droite. 

^t, son iNViCTO. Le Soleil radié en tunique, 
debout à gauche, tenant la tête de Sérapis. 
Tanini OH. 

19. MAXIMINVS CAESAR. Sa têle laurée à droite. 

Ci. sou INVICTO NK (en monogramme) vl (en 
monogramme) xc. Le Soleil radié debout 
de face nu, avec le manteau déployé der- 
rière lui et lui couvrant les épaules, regar- 
dant à droite, levant la main droite et te- ^'•• 
nant un fouet; à l'exergue, smn F. OR. 200 

20. La même médaille sans les monogrammes 

au revers. Musée britannique OR. 300 

2 1 . iMP. MAXIMINVS AVG. Son bustc radié à gau- 
che avec le paludament et la cuirasse, le- 
vant la main droite et tenant un globe. 

Ci. soLi mviCTO coMiTi. Le Soleil, à demi nu 
radié debout à gauche dans un quadrige de 
face, levant la main droite et tenantun globe 
et un fouet; à l'exergue, ptr... Gravée. F. BIL. 10 

22. MAXIMINVS NOB. OU NOBiL.c. Sou busto lauré 
à droite. 

^. SOLI INVICT. CONSERVAT. AYGG. ET CAESS. 

NN. Le Soleil radié à demi nu debout à gau- 
che, levant la main droite et tenant un 
globe; à Texergue, TR... Petit module. F. OR. aoo 

23. MAXIMINVS CAESAR. Sa tête laurée à droite. 

^t. SOLI INVICTO NVMi. Le Solcil radié debout 
de face, nu, ayant son manteau déployé der- 
rière lui et lui couvrant les épaules, regar- 
dant à droite, levant la main droite et te- 
nant un fouet; à Texergue, lvg. Wiczay. . OR. 260 

24. MAXIMINVS p. F. AVG. Sonbustc lauré adroite. 



MAXIMIN II DAZA. 7 

^. VBIQVE viCTOREs. Maximiii en habit mili- 
taire, debout à droite, tenant une haste 
transversale et un globe; à ses pieds, de 
chaque côté, un captif assis; à l'exergue, f^. 

PTR Petit module. F. OR. 200 

25. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ç2. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. VJctoire mar- 
chant à gauche et tenant une couronne et 
une palme; à l'exergue, pr. Petit module. 

Gravée. F. OB. 25o 

26. Même tête et même légende. 

^. VICTORIA CONSTANTINl AVG. Vlcloife dc- 

bout, tenant une couronne de lauriers et 
une palme; à ses pieds, un captif assis; à 
l'exergue, pr. Musée britannique OR. 3oo 

27. MAxiMiNvs NOB. c. Sa tête laurée à droite. 
^t. viRTVs AVGG. ET 'cAESs. Maximin mar- 
chant à droite^ traînant un barbare après 
lui et tenant un trophée; à droite, un bar- 
bare assis, les mains liées derrière le dos 
et levant les yeux vers lui; à l'exergue, 

SIS W. OR. 3oo 

28. Même tête et même légende. 

^. VIRTVS MiLiTVM. Camp prétorien; à l'exer- 
gue, SM. SD. Musée de Vienne AR. «oo 

29. MAXIMINVS NOB. CAES. Son bustc lauré a 
droite avec la cuirasse. 

^t. VIRTVS MiLiTVM. Portc de camp sans bat- 
tants, surmontée de quatre tours ; à l'exer- 
gue, TR. Lettres du baron Marchant AR. Q. 100 

30. MAXIMINVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

^t. X. MAXIMINI AVG. SMA cn ciuq lignes 
dans une couronne de laurier. Cabinet de 
M. Wigan, à Londres OR. 260 



8 MAXIMIN II DAZA. 

Médaillons de bronze. 

A. Grands médaillons. 

31. lovivs MAXIMIN vs NOB. CAES. Soiî buste Iduré 
à droite à mi-corps avec la cuirasse, te- 
nant un sceptre et un rouleau de linge 
{mappa). 

J^. MONETA AVGG. ET CAESs. NN. Les trois Mon- 
naies debout, tenant chacune une balance 
et une corne d'abondance; la première est 
tournée à droite et les deux autres à gau- 
che; à leurs pieds, des las de métal ; à l'exer- fr. 
gue, AC. Mod. UVs Gravé. F. 5oo 

32. Même légende. Sa tête nue. 

^i. MONETA AVGG. ET CAESS. NN. Les Irois Mon- 
naies debout, tenant des balances et des 
cornes d'abondance. Vaillant. 

B. Petit médaillon ou grand bronze. 

33. IMP. C. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. SOH 

buste lauré à gauche à mi-corps avec la cui- 
rasse, ayant la massue sur l'épaule gauche. 

^t. MONETA AVGG. Lcs trois Mounalcs debout 
à gauche, tenant chacune une balance et 
une corne d'abondance; à leurs pieds, des 
monceaux de métal. Mod. 9 W. aSo 

Médailles de moyen et de petit bronze *. 

31. IMP. c. GALER. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 
Ç2. BONo GENio iMPERATORis. Génie avec le 

J'ai dil tome I, page xiii de rinlroduction, que les expressions de : grand bi'onze, 
moyen bronze el petit bronze, qiii n'ont rien de scientifique, sont de» termes de con- 
vention qui suûlsent a lous les besoins de la numismatique romaine. Cependant, à 



MAXIMIN II DAZA. îf 

modius'&nrlaL tête, à demi nu, debout à gau- 
che^, tenant une patère dont coule de la li- 
queur et une corne d'abondance. Bandiiri. M. B. 

35. Même lête et même légende. ''"• 
^. BONO GENio PII iMPERATORis. Même type. F. M. B. 3 

36. IMF. MAXiMiNvs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^i. coMiTi AAvvGG. {Ambonim Augustorum.) 
Le Soleil radié debout à gauche, le man- 
teau descendant des épaules, tenant un 
globe et un fouet. Banduri P. B. 20 

37. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. CAES. Sa tête lau- 
rée à droite. 

^. coNCORD. iMPERU. Femme debout à gau- 
che, coiffée du modius, tenant un sceptre et 
soutenant son vêtement F. M. B. 8 

38. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. c. Sa tête laurée à 
droite. 

B^. coNCORDiA iMPERii. Même type. ..,.. . F. M. B. 10 

39. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. CAES. Sou buste ra- 
dié à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ç^. coNCORDiA MiLiTVM. Maxlmiu en habit 
militaire, debout à droite, tenant de la main 
gauche un sceptre court et recevant un 
globe surmonté d'une Victoire des mains 



partir du règne de Huximin Daza, et même un peu auparavant, il cjl presque impo5> 
sible de tracer la démarcation entre le moyen et le petit bronzt. Outre le module in- 
termédiaire que j'ai jitusieurs fois signalé, il existe encore une foule de nuances de 
module qui conduisent insensiblement du moyen au petit bronze. J'ai pris le parti 
d'indiquer par le signe f, placé h la suite du métal, toutes ces variétés qui ce sont ni le 
module du moyen brouze ni celui du petit, mais qui participent des deux. Souvent je 
dois me trouver en désaccord avec les autres auteurs de d(Scri|)lions de médailles, car 
la moyen bronze se rapproche parfois tellement du petit bronze qu'il est impossible de 
rien décider, mais la plupart du temps ces différentes appréciations sont de peu d'im- 
portance. Quant au véritable petit bronze, il se rencontre à peine sous Maximin Daza. 



10 MAXIMIN TI DAZA. 

de Jupiter, nu, debout, qui a le manteau 

sur l'épaule gauche et s'appuie sur un ^^^ 

sceptre F. P. B. 2 

40. GAL. VAL. MAXiMiNvs NOB. CAES. Sa tête lau- 
rée à droite. 

^t. GENIO AVGG. ET CAESARVM NN. Génie COiffé 

du modius, debout à gauche, à demi nu, 
répandant de la Hqueur d'une patère et te- 
nant une corne d'abondance F. M. B. 3 

41 . GAL. VAL, MAXIMINVS NOB. c. Sa têtc laurée à 
droite. 

I^. GENio AV. GENIO cc. Même type. Banduri. P. B. 95 

42. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 

Ci. GENIO AVGvsTi. Génie debout à gauche, à 
demi nu, coiffé du modius, tenant la tête de 
Sérapis et une corne d'abondance F. M. B.f i 

43. La même médaille d'un module encore in- 
férieur F. M. B.f I 

44. Même tête et même légende. 

V)t. GENIO AVGvsTi. Même type; à gauche, 
une palme F. M. B.f t 

45. MAXIMINVS NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 

Ci. GENIO AVGvsTi. Génie coiffé du modius, 
debout à gauche, à demi nu, répandant de 
la liqueur d'une patère et tenant une corne 
d'abondance F. M. B. c 

46. MAXIMINVS AVG. Sa tête laurée à droite. 

^. Même revers F. M. B. f c 

47. MAXIMINVS FIL. AVGG. Sa tête laurée à droite. 

^. Même revers F. M. B.f 3o 

48. IMP. MAXIMINVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 



MAXIMIN II DAZA. 11 

fr. 

Ci. Même revers F. M. B. c 

49. La même médaille d'un module infé- 
rieur F. M. B.f r 

^0. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVSP. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 
Ç^. Même revers F . M. B, c 

51 . Même tête et même légende. 

^t. GENio AVGvsTi. Même type; à gauche, un 
autel allumé F. M. B.f c 

52. IMP. MAXiMiNvs p. F. AVG. Sa tête iaurée à 
droite. 

^t. Même revers F. M. B.f c 

53. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa 

lête laurée à droite. 

^t. GENIO AVGvsTi. Même type; à gauche, un 
aigle tenant une couronne en son bec, . F. M. B.f 3 

5i. Même tête et même légende. 

Ci. GENio AVGVSTi. Géuic coiffé du modius de- 
bout à gauche, tenant un globe surmonté 
d'une Victoire et une corne d'abondance. F. M. B.f i 

55. Même tête et même légende. 

^t. GENio AYGVSTi. Même type ; à gauche, aux 
pieds du Génie, une palme P. B.f i 

.56. Même tête et même légende. 

^. GENIO AVGVSTi CMH. { cu moHOgramme.) 
Génie coiffé du modius debout à gauche, te- 
nant une patère dont la liqueur se répand et 
une corne d'abondance F. M. B.f 6 

57. Même tête et même légende. 

^t. GENIO AVGVSTI PII. Même type. Banduri. M. B. ao 

58. 5IAXIM1NVS NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

^. GENIO CAESARis. Même type M. B. c 



12 RIAXIMIN II DAZA. 

59. GAL. VAL. MAXiMiNvs NOB. c. Sa tôle laurée h 

droite. ff- 

^t. Même revers F. M. B. c 

GO. La même médaille d'un module infé- 
rieur F. M. H.f c 

01. GAL. VAL. MAXIMIKVS NOB. CAES. Sa IclO laU- 

rée à droite. 
^t. Même revers * F. J^ï. B. c 

62. La même médaille d'un module moin- 
dre F. M. B. c 

63. MAXIMINVS FIL. AVGG. Sa tête laurée à droite. 

^t. Même revers F. M. B. 3o 

64. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tôto 

laurée à droite. 
Ç2. Même revers M. B. c 

65. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. CAES. Sa tête lau- 
rée à droite. 

]^. GENio CAESARis. Même type, mais, à gau- 
che, un autel allumé F. M. B. i 

66. Même tête et même légende. 

B>t. GENio CAESARIS CMH. (en monogramme). 
Même type sans autel F. M. B. 6 

67. Môme tête et même légende. 

^t. GENIO CAESARIS N. Même type. Beger.. . . M. B. 20 

68. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

^i. GENIO EXERCiTVS. Même type, mais, à gau- 
che, un autel allumé F. M. B.f 3 

69. La même médaille sans autel au revers. 

Musée de Vienne M. B. 6 



* Avec les légendes cemo caesaris et genio iMrEnATURis, la palèrc que lient le génie 
ne laisse quelquefois pas couler la liqueur au deliors. Avec les légendes genio pop.rou. 
et cBMio popvLi ROMiM, lanlôl elle coule, tantôt elle ne coule pas. 



MAXiMIN 11 DAZA. 13 

70. Même lête et même légende. fr. 
^t. GENio iMPERATORis. Même type F. M. B. c 

71. La même médaille d'un plus petit mo- 
dule F. M. B.f c 

72. GAL. VAL. MAXiMiNvs P. F. AVG. Sa tête lau- 
rée à droite. 

^t. Même revers F. M. B. c 

73. LMP. c. GAL. VAL MAXIMINO P. F. INV. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 
T^. Même revers F. M. B. 6 

74. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. INV. AVG. 

Sa tête laurée à droite. 
Ç2. Même revers. Musée de Vienne M. B. 5 

75. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa lèle 

laurée à droite. 

^t. GENIO IMPERATORIS. Même type, mais, à 
gauche, un autel allumé F. M. B.f i 

76. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. C. Son busle lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse 
ou la cuirasse seule. 

^t. GENio POP. ROM. Génie coiffé du modius, 
à demi nu, debout à gauche, tenant une 
patère et une corne d'abondance F. M. B. c 

77. GAL. VAL. MAXIMINVS NOBIL. C. SOU buslc 

lauré à droite avec le paludament. 
B>t. Même revers M. B. c 

78. IMP. MAXIMINVS p. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

B>i.. Même revers M. B. f c 

79. La même médaille F. P. B. c 

80. Même légende. Sa tête laurée à gauche. 

B>t. Même revers. Musée de Danemarc M. B. 2 



14 MAXIMIN 11 DA7A. 

81. MAXIMIN vs KOBiL. c. Son bustelauré adroite 
avec le paludament. 

]^. GENio POP. ROM. Même type; à gauche, ^'• 

un autel en forme de candélabre F. M. B. c 

Les médailles avec cette foriae d'autel portent toutes 
à l'exergue les lettres plc. 

82. GAL. VAL. MAXiMiNvsN. C. 8on bustclauré à 
droite avec le paludament ou la cuirasse. 

T^. Même revers M. B. c 

83. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. C. SOH buste laUlC 

à droite avec le paludament et la cuirasse. 
^t. Même revers I-. M. B. c 

84. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. GENio POP. ROM. Génie tourelé debout à 
gauche, tenant une patère et une corne 
d'abondance M. B.f c 

85. MAXIMINVS NOBiLi. CAES. Sou buslc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Bi. Même revers M, B.f i. 

86. iMP. MAXIMINVS p. AVG. Son buslc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. <: 

87. iMP. MAXIMINVS p. F. AVG. Son buslc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

]^. Même revers M. B.f c 

88. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse, tenant un sceptre trans- 
versal. 

1^. Même revers I . P. B, i 

89. MAXIMINVS NOBILISSIMVS CAES. Son buStc 

lauré à droite avec le paludament. 
^t. GENIO POP VLi ROM. Génie à demi nu debout 



MAXIMIN II \).\7.\. 15 

à gauche, coitt'é du modius, tenant une pa- fr- 

tère et une corne d'abondance. Hardouin. M.B. lo 

90. MAXiMiNVS NOB. c. Sa tête laurée à droite. 

^t. GENio POPVLi ROMANI. Même type P. B. c 

91. MAXIMINVS NOBiL. C. Son buste à droite avec 
le casque lauré et la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier. 

^t. Même revers. Musée britannique M. B. 2 

92. MAXIMINVS NOBiLis. C. Sou buste lauré à 
droite avec le paludament. 

T^. Même revers. 3fusée britannique M. B. 2^ 

93. MAXIMINVS NOBiLis. C. SoH buste lauré à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers. Banduri M. B. 2. 

94. MAXIMINVS NOB. CAES. Son bustc lauré à 
droite avec ie paludament et la cuirasse. 

]^. Même revers ï. M. B. «. 

95. MAXIMINVS NOBiLi. CAES. Son bustc lauré ù 
droite avec la cuirasse. 

^. Même revers ÎF. M. B. 1 

96. MAXIMINVS NOBILIS. CAES. Son buste lauré à 
droite avec le paludament. 

Ç^. Même revers * M.B. i 

97. 3IAXIM1NVSN0BILISSIMVS CAES. Son buste lauré 
à droite avec le paludament. 

^t. Même revers F. M. B. 3 

98. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. C Sa tète laurée. 

^t. Même revers. 3Iusée de Vienne P. B. i 

99. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB, 0AE8. Sa tête lauiée 
il droite. 

^t. Même revers. ; , . Î5. M. B. c 



16 MAXIMIN H DAZA. 

100. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. CAESAR. Sa tête 

laurée à droite. ^'■• 

^t. Même revers F. M. B. c 

101. GAL. VAL. MAXIMINVS NOBIL. C. SOfl bUSte 

lauré à droite avec le paludament. 
^. Même revers M. B. C 

102. MAXIMINVS AVG. Sa tête laurée à droite. 

Ci. Même revers. Tanini P. B. Q. 25 

103. IMP. MAXIMINVS p. F. AVG. Soii buste lauié à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers M. B. c 

104. Même tête et même légende; quelquefois le 
buste est revêtu du paludament. 

Ç2. Même revers F. P. B. c 

105. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. C. Son buste lauré 
à droite avec la cuirasse ou le paludament 
et la cuirasse. 

V)t. GENio popvLi ROMANI. Même type, mais 
le génie est tourelé F. M. B. c 

106. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. CAES. Son buste 

lauré à droite avec le paludament. 
]^. Même revers F. M. B. c 

107. MAXIMINVS NOB. C. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. GENio POPVLi ROMANI. Génie coiffé du 
modius,kàem\ nu^deboutàgauche, tenant 
une patère et une corne d'abondance; à ses 
pieds, à gauche, un autel allumé en forme 
de candélabre F. M. B. c 

Les médailles a\ec cette forme d'autel portent à l'exer- 
gue les lettres plc. 

108. MAXIMINVS NOB. cs. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. M. B. c 



MAXLMIN H DAZA. 17 

109. MAXIM IN VS NOBILISSIMVS CAES. SoH buSte 

lauré à droite avec le paludament. fr- 

Ci. Même revers. Banduri M. B. 3 

110. GAL. VAL. MAXiMiNvs N. c. Son buslc lauré à 
droite avec le paludament ou la cuirasse. 

Ci. Même revers F. M. B. c 

111. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. C. Soil I)USle I.Uiré 

à droite avec le paludament ou le paluda- 
ment et la cuirasse. 
Ci. Même revers F. xM. B. c 

112. GAL. VAL. MAXIMINVS NOBIL. C. SoU buslC 

lauré à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 
Ci. Même revers M. B. c 

113. IMP. C.GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tète 

laurée à droite. 
1^. GENivs AVGVSTi. Génie coiffé du worfm^, à 
demi nu, debout à gauche, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et une corne d'a- 
bondance. Banduri comme ayant fait partie 
du Cab. des médailles P. B. lo 

114. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 
^. HEiicvLi viCTORi. Hcrcule nu debout à 
droite, posant la main droite sur sa hanche 
et appuyé sur une massue F. M. B. f 3 

115. MAXIMINVS p. F. AVG. Sa têlc laurée à droite. 

j^. lOVI CONSERVATORI. JupilCT UU dcbout à 

gaucherie manteau sur l'épaule gauche, te- 
nant un globe et un sceptre; à gauche, une 
couronne F. M. B. f c 

116. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. INV. AVG. Sa 

tête laurée adroite. 
Ci. Même revers. Musée britannique M. B. 8 

T-VI. 2 



IS MAXmiN II DAZA. 

117. IMP. C. GAL. VAL. MAXIMINVSP. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

Ci. lovi coNSERVATORi. Jupïter nu debout à 
gauche, le manteau déployé derrière lui, 
tenant un globe surmonté d'une Victoire 
et un sceptre M. B. f 

118. La même médaille F. P. B. 

119. IMP. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 
Ci. Même revers. Wiczay P. B. 

120. IMP. MAXIMINVS p. F. AVG. Son busto laufé à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

1^. lOYi coNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un foudre et un sceptre ; à gauche, 
une couronne F. M. B.f 

121. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. lovi coNSERVATORi. Jupilcr uu dcbout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un foudre et un sceptre ; à ses pieds, 
à gauche, un aigle tenant une couronne en 
son bec F. M. B. 

122. IMP. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

^. lovi coNSERVATORi. Jupiter Nicéphore de- 
bout à gauche, tenant un sceptre; à côté de 
lui, un aigle. Wiczay P. B. 

123. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

Ci. lovi coNSERVATORi AVG. Jupiter nu debout 
à gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un globe et un sceptre; à ses pieds, 
à gauche, un aigle tenant une couronne en 
son bec. F. M. B. 



MAXIMIN II DAZA. 19 

121. GAL. VAL. MAxiMiNvs P. F. AVG. Sa lêle lau- 

rée à droite. f'- 

Ci. lovi coNSERVATORi AVGG. Même type. F. M. B. 2 

125. IMP. C. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. INV. AVG. 

Sa têle laurée adroite. 

^t. Même revers, mais avec une couronne 
au lieu d'un aigle. Musée de Vienne M. B. 6 

126. MAXIMINVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

B^. lOVl CONSERVATORI AVGG. Jupitcr HU dc- 

bout à gauclie, le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant un foudre et un sceptre; à 
ses pieds, un aigle tenant une couronne en 
son bec F. M. B. f 2 

127. IMP. MAXIMINVS p. F. AVG. Sou buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. lOVI CONSERVATORI AVGG. NN. Jupïtcr nU 

debout à gauche, le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant une Victoire sur un globe 
et un sceptre; à ses pieds, un aigle, tenant 
une couronne en son bec F. P. B. ?. 

128. IMP. c. MAXIMINVS P. F. AVG. Son buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

1^. Même revers F. M. B. f o 

121). MAXIMINVS NOB. CAES. Sou buslc lauré à 
droite à mi-corps avec le manteau impérial 
tenant un linge? {mappa) ou un livre. 

^. lOVIO PROPAGATORI ORBIS TERRARVM. Maxi- 

min debout à droite lauré et en toge, te- 
nant une Victoire sur un globe; à droite, 
un autel allumé; dans le champ, a et une 
étoile ; à l'exergue, ant Gravée. F. M. B.f 3d 

130. MAXIMINVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 
Ci. MARTI CONSERVATORI. Mars casqué debout 



20' MAXIM IN II DAZA. 

à droite, tenant une haste renversée et ap- ^f- 

puyé sur un bouclier F. M. B.f 6 

131. iMP. MAXiMiNvs p. F. AVG. SoH buslc lauré 
à droite avec le paludament. 

B^. PAX AVGvsTi. La Paix debout à gauche, 
tenant un rameau et un sceptre transver- 
sal. Banduri P. B. 8 

132. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB.c. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. pERPETViTAS AVGG. Romc Nicéphorc as- 
sise à gauche sur un bouclier, tenant une 
hasle. Wiczay M. B. 25 

133. MAXIMINVS NOBiL. c. Son bustc lauré à droitc 
avec le paludament. 

1^. PRiNCiPi ivvENTVTis. Maximin en habit 
militaire, débouta gauche, tenant une en- 
seigne (ouun étendard?) de chaque main. F. M. B. 8 

13i. MAXiMiANVs NOjjt. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

B>t. PRINCIPI ivvENTVT. Maximiu en habit 
militaire, marchant à droite et tenant une 
haste et un globe. Musée de Danemarc. . . P. B. i5 

135. Même tête et même légende. 

Ci. SAC. MON. YRB. AVGG. ET CAES. NN. La Mon- 
naie debout à gauche, tenant une balance 
et une corne d'abondance F. M. B. 3 

136. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. CAES. Sa têlc lauréc 
à droite. 

^. SACRA MONETA AVGG. ET CAESS. NN. Même 

type. Banduri M. B. 6 

137. Même tête et même légende. 

^. SALVIS AVGG. ET CAESS. FEL. KART. Femme 

debout de face, regardante gauche, tenant 



MAXIMIN II DAZA. 21 

de chaque main des fruits d'espèce diffé- f"^- 

rente F. M. B. 3 

138. GAL. VAL. MAxiMiNvs NOB. c. Son buste lauré 
à droite avec le paludament. 

B^. SECVRIT PERPET. DD. NN. La Sécurité de- 
bout à gauche, posant la main droite sur 

• sa tète, tenant une haste transversale et 
appuyée sur une colonne W. M. B.f 3 

139. MAXIMINVS NOB. C. Sa tête laurée à droite. 

^. SIC X. SIC XX. dans une couronne de lau- 
rier. Tanini P. B. Q. 25 

140. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

^t. SOLE iNviCTO. Le Soleil radié debout à 
gauche, levant la main droite et tenant la 
tête de Sérapis F. M. B.f 6 

141. Même tête et même légende. 

^t. SOLE iNviCTO. Le Soleil dans un qua- 
drige au galop, levant la main droite et te- 
nant la tête de Sérapis. Musée de Dane- 
marc M. B. 20 

142. MAXIMINVS NOB. CAES. Son busto casqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

B^. soLi iNviCTAE (sic). LcSolcil radié debout 
dans un quadrige de face, se tournant à 
gauche, levant la main droite et tenant un 
globe F. M. B.f 20 

143. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

^L. soLi INVICTO. Le Soleil radié debout à 
gauche, levant la main droile et tenant la 
tête de Sérapis F. M. B. 3 

144. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 



22 MAXIMIN II DAZA. 

^t. soLi iNviCTO coMiTi. Le Soleil radié à de- 
mi nu, debout à gauche, levant la main f"". 
droite et tenant un globe F. P. B.f 3 

145. La même médaille. Musée britannique. ¥. M. B.f 6 

146. IMP. MAxiMiNvs p. F. AVG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse ou le paludament et 
la cuirasse. 

^t. Même revers F. M. B.f 6 

147. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^t. SOLI iNviCTO coMiTi. Même type; de plus, 
à gauche, un captif assis. Musée britanni- 
que M. B.f 1 

148. La même médaille avec sa tête laurée à 

droite F. P. B. 3 

149. iMP. MAXIMINVS AVG. Son buslc radié avec 
le paludament, levant la main droite et te- 
nant un globe. 

^t. soLi INVICTO coMiTi. Maximiu dans un 
quadrige au pas , de face , levant la main 
droite. Wiczay P. B. Q. 20 

150. IMP. MAXIMINVS p. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. s.p.Q. R. OPTIMO PRiNC. Aigle légion- 
naire entre deux enseignes militaires sur- 
montées l'une d'une main et l'autre d'une 
couronne. Musée britannique M. B.f 1 

151. La même médaille; quelquefois le buste 

n'a que la cuirasse seule F. P. B. 2 

152. MAXIMINVS NOB. CAEs. Sa tête laurée à 
droite. 

^. viRTVs AVGG. ET CAESS. NN. Mars casqué, 
nu, le manteau flottant, marchant à droite 



MAXIMIN TI DAZA. 23 

fr. 

et portant une liaste et un trophée F. M. B. c 

153. Même légende. Son buste à gauche avec le 
casque lauré et la cuirasse, tenant un 

sceptre et un bouclier. r,. 

Ci. Même revers F. M. B. a 

154. MAXiMiNvs NOB. CAESAR. Sa tête laurée à 
droite. 

:Çi, Même revers F. M. B. c 

1 55. 3IAX1MINVS NOB. CAES. Son busto lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. viRTVs AVGG. ET CAESS. NN. Mars marchant 
à gauche et portant une haste et un tro- 
phée. Banduri M. B. lo 

156. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. VIRTVS AVGG. ET CAESS. NN. Mars casqué 
debout à gauche, tenant une Victoire et 
une haste et appuyé sur un bouclier ; à ses 
pieds, à droite, un captif assis, les mains 
liées derrière le dos F. M. B. 3 

157. Même légende. Son buste à gauche avec le 
casque lauré et la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

Bft. VIRTVS AVGG ET CAESS. NN. Maximiu galo- 
pant à droite, tenant de la main gauche 
un bouclier et perçant de sa haste un bar- 
bare terrassé qui tombe sur son bouclier; 
sous les pieds du cheval, un autre bar- 
bare mort, couché sur le dos et ayant son 
bouclier à côté de lui F. M. B. 2 

158. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. VIRTVS AVGG. ET CAESS. NN. Même type, 
mais avec l'empereur galopant à gauche. 
Banduri M. B. lo 



2f4 MAXIMIN II DAZA. 

159. GAL. VAL. MAXiMiNYs NOB. CAES. Sa tête lau- 
rée à droite. 

^i.. viRTVs Kxr'RCiTVS, Mars casqué marchant 
à droite , portant une liaste et un trophée, fr- 

et ayant un bouclier au bras gauche.. . F. M. B. 3 

160. GAL. VAL. MAXiMiNvs NOB. c. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers M. B. 3 

161. MAXIMINVS NOB. CAES. Sou bustclauré à droite 
avec la cuirasse, tenant un globe surmonté 
d'une Victoire, et un bouclier sur lequel est 
représenté un combat de guerriers. 

^. viRTvs EXERCiTvs. Mars nu passant, por- 
tant une haste et un bouclier; devant, un 
autel allumé. Welzl. . . I^. M. B. 3o 

162. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. CAES. Sa tête lau- 
rée à droite. 

Ç2. VIRTVS MiLiTVM. Porte de camp surmou- 
lée de quatre tourelles F. M. B. 3o 

163. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. INV. AVG. 

Sa tête laurée à droite. 

^t. viRTVTi EXERCiTi. Mars casqué nu, le 
manteau flottant, marchant à droite et por- 
tant une haste et un trophée F. M. B. f lo 

164. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. C. Sa tête laurée à 
droite. 

B^. viRTVTi EXERCiTVS. Mars casqué, en habit 
militaire, marchant à droite, portant une 
haste et un trophée et ayant un bouclier au 
bras gauche F. M. B. f i 

165. IMP. c. GAL. VAL. MAXIMINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 

^i. viRTVTi EXERCiTvs CMH. (en monogramme) 
Même type F. M. B. f lo 



MAXENCE. 25 

166. Même tête et môme légende. 

^i. viRTVTi EXERCiTvs. Mars casqué marchant 
à droite, traînantun captif par les cheveux, 
armé d'un bouclier et portant un tro- fr. 

phée F. P. B. ?.5 

167. MAXiMiNvs AVG. Sa tête laurée à droite. 

m, voT. X CAESs. NN. Dans une couronne. 
Tanini P. B. Q. aS 

168. GAL. VAL. MAXIMINVS NOB. CAEs. Sa tête laii- 
rée à droite. 

^t. voT. X T. dans une couronne de laurier. 
Musée britannique M. B. 3o 

169. MAXIMINVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
droite avec le paîudament. 

Ci. VTILITAS PVBLiCA. Femme debout à gau- 
che, les bras enveloppés dans sa robe. 
Musée de Vienne P. B. 25 



MAXENCE. 

(MARCUS AURELIUS VALERroS MAXENTIUS.) 

Maxence était fils de Maximien Hercule et d'Eutropie ; mais le bruit ayant couru qu'il 
était enfant supposé, son père et Galère Maxiinien le mirent décote, lorsqu'en 1058 
(de J. C. 305) les nouveaux Césars furent créés. Cependant après la mort de Con- 
stance Chlore, qui eut lieu l'année suivanle, il prit la pourpre et le titre d'Auguste, 
et Constantin prit celui de César ; mais il paraîtrait d'après les médailles 5 et 88, 
frappées à Carthage, qu'il avait été auparavant reconnu César en Afrique. Maxence 
fut donc élu d'un consentement unanime par le sénat, le peuple et les gardes préto- 
riennes, et malgré cela il fut considéré comme tyran par Galère, Maximin Daza, Sé- 
vère et Constantin. J'ai raconté dans laviede Maximien Hercule que Maxence lefitde 
nouveau proclamer empereur. Après la mort de son père, il tourna ses armes contre 
l'Afrique et, à l'aide de ses généraux, il obtint une victoire facile sur Alexandre, qui 
s'y était emparé du pouvoir souverain. En 1065 (312) il voulut venger la mort de son 
père et déclara la guerre à Constantin. Celui-ci marcha contre Rome et batiit, auprès 
de Vérone, Pompéien, le plus habile des généraux de Maxence. Maxence lui-même 
sortit de sa capitale et alla lui livrer bataille à un mille de la ville ; mais il fut vaincu 
et se noya dans le Tibre en voulant passer avec son armée, pour retourner ù Rome, 
sur le pont Milvius qui s'écroula sous le poids de tant d'hommes. 



26 MAXENCE. 

Quels qu'aient été les défauts ou les vices de Maxence, les nombreux souvenirs tfn'il 
accorda à la mémoire de tous les siens (voyez les médailles de Maximien Hercule, de 
Galère Maximien 50 et 51, de Constance Chlore 78 et 79, et de Romulus û et 5) prou - 
vent le profond attachement qu'il avait pour sa famille. 



Prix actuel des médailles de Maxence, 

fr. 

OB, de 300 à 1000 

AR., de 200 à 500 

BR., Grands médaillons. 500 

M. B.c., jusqu'<à 100 

p. B. c, jusqu'à SO 

p. B., Quinaires, de 20 à 30 



Lettres, nombres et symboles qui se voient sur les médailles de bronze 
de Maxence. 

Exergue. 

AQr, AQP, AQS, ART, ASBT. 

bT. 
r. 

A? 

HQR. 

KQ, KQr, KQR. 

MOST, MOSTA, MOSTB , MOSTF, MOSTA, MOSTH, MOSTP, MOSTQ, MOSTR, MOSTS, 

MOSTT, MOTP. 
NOSTP? NOSTS? 
OBS. 

PE, PKP, PKr, PLC, PT. 
Q* 
RBO, BBP, HBQ, RBs, BBT ( OU trouve dans le catalogue de Bamus abp, 

ABQ, ABS, ABT, qui paraissent être kèP, etc., mal lus); rep, req, res, 

RET, RFP, RIP, ROQ, RP, RQ, RQT, RS, RSQ, RT, R»P, R»T, B COUrOnue T- 
ST, STT. 
TIST, ir. * 

Champ. 

P, HER, SFP. 



Médailles d'or et d'argent. 

1. MAXENTIV8 FRiNC. iNviCT. Sa tête laurée à 
droite. 
^t. eoNSERVATOR vRBis svAE. Rome casquée 



MAXENCE. 27 

assise à gauche sur un bouclier, tenant une 
Victoire sur un globe et un sceptre; à 
l'exergue, pr. Cabinet de M. Wigan à Lon- ^^^ 

dres OR. 400 

2. MAXENTivs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 
^. coNSERVATOR VRBis svAE. Romo casqués 

assise de face dans un temple à six colonnes 
et regardant à gauche; elle tient un globe 
et un sceptre; à côté d'elle, un bouclier ; 
à l'exergue, rt F. AR. 200 

3. IMP. MAXENTIVS P. F. AVG. CONS. SoU buste 

lauré à gauche avec le manteau impérial, 
ayant sur la poitrine une couronne de lau- 
rier et tenant un sceptre surmonté d'un 
aigle. 

Bz. conser. vrb. SVAE. Même type; à l'exer- 
gue, PT. Banduri AR. 200 

4. Même tête et même légende. 

Ci. conservatori vrb. SVAE. Même type. Ta- 
nini OR. 4^0 

5. MAXENTIVS NOB- c. Sa tête laurée à droite. 

^t. FELIX KARTHAGO. Femme debout à gau- 
che, tenant des épis? et une grappe de rai- 
sin? à l'exergue, pk. (loSg; de J. C, 3o6.) 

Caylus OR. 400 

). MAXENTIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. • 
^t. FELIX PROCESS. coNSVLAT. AVG. N. Maxence 
en toge, debout, tenant un globe et un scep- 
tre; à l'exergue, pr. (1061 ; de J. C, 3o8.) 
Banduri OR. 400 

7. i»ip. MAXENTIVS p. F. AVG. Sa têlo lauréo à 
droite. 

Ci. Même revers. (1061; de J. C, ZoS.) Musée 
de Vienne AR. ?5o 

8. MAXENTIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 



28 MAXENCE. 

^t. FiDEs MiLiTVM. La Foi debout à gauche, 
tenant deux enseignes militaires ; à l'exer- f""- 

gue, PR. Musée britannique OR. 3oo 

9. Même tête et même légende. 

^t. HERCVLi coMiTi AVG. N. Hcrcule nu de- 
bout à droite, ayant la peau de lion sur le 
bras gauche, s'appuyant sur une massue et 
tenant un arc; à ses pieds, pr "F. OR. 3oo 

10. Même tête et même légende. 

Ci. HERGVLi coMiTi AVGG. NN. Même type; à 
l'exergue , smt. Wiczay OR. 3oo 

11. Même tête et même légende. 

B>t. HERCVLI COMITI AVGG. ET CAES. N. HerCUlc 

nu debout de face et regardant à gauche, le 
carquois sur l'épaule, appuyé sur sa mas- 
sue, tenant un arc et portant la peau de 
lion sur le bras gauche; à Texergue, pr. 
Caylus OR. Soo 

12. MAXENTivs PRiNc. iNviCT. Sa tête laurée à 
droite. 

B^. HERCVLI COMlTI AVGG. ET CAESS. NN. Même 

type; à l'exergue, pr. D'Ennery OR. 4oo 

13. Même tête et même légende. 

^. MARTI CONSERV. AVGG. ET CAESS. MarS Cas- 

qué marchant à droite et tenant une haste 
et un bouclier; dans le champ, e; h l'exer- 
gue, PR. Ancien catalogue du Cabinet de 
France OR. 400 

14. MAXENTIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

^. Même revers, sauf qu'il n'y a point de 
lettre dans le champ. Schellersheim OR. Soo 

15. Même tête et même légende. 

]^. MARTI PROPAG. IMP. AVG. N. Mars casqué 



MAXENCE. 29 

debout à droite, donnant la main à une 

femme debout et tenant une hasle; entre 

eux, la louve allaitant Romulus et Rémus; f"^- 

à Texergue, rq ou mostf F. AR. 200 

16. Même légende. Son buste nu de face avec le 
paludament et la cuirasse. 

]^. MARTI viCTORi coMiTi AVG. N. Mars casqué 
debout adroite, présentant à Maxence de- 
bout en habit militaire, qui tient un scep- 
tre, un globe surmonté d'une Victoire qui 
le couronne, et appuyé sur un bouclier; à 
l'exergue, post. Musée britannique OR. 1000 

17. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

B>t. PAX AETERNA AVG. N. Quatre figures de- 
bout; la première, nu-tête, est revêtue des 
habits impériaux; la seconde est un soldat 
casqué portant la main droite à la poitrine 
de l'empereur qui a un bouclier à ses pieds ; 
la troisième est une femme qui présente 
une couronne à l'empereur ; la quatrième 
est aussi une femme sur la tête de laquelle 
il paraît y avoir un bonnet couvert de la 
trompe d'éléphant et qui porte également 
une couronne; à l'exergue, post. Tanini, du 
Musée de Florence OR. 800 

18. iMP. MAXENTivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

1^. PRiNciPi iMPERU ROMANI. Mars casqué mar- 
chant et tenant une hasle transversale et 
un trophée; à l'exergue, po. Musée de 
Vienne OR. 400 

19. MAXENTIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

^t. TEMPORVM FELICITAS AVG. N. La loUVe à 

gauche allaitant Romulus et Rémus et les 
regardant; à l'exergue, mostb ou oq. . . F. AR. aSo 



36 MAXENCE. 

20. Même légende. Son buste nu de face avec 
le paludament. 

Ci. TEMPORVM FELICITAS AVG. N. La iouve a 

droite allaitant Romulus et Rémus et les 

regardant; à l'exergue, pr (ou post) au '•"• 

Musée britannique Gravée. F. AR. 5oo 

21. Lamême médaille; au revers, POST. fawtwï. OR. looo 

22. iMP. c. MAXENTivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. VICTORIA AETERNA AVGG. Victoirc mar- 
chant à gauche et tenant une couronne et 
une palme; à l'exergue, mostq. Banduri.. AR. 200 

23. MAXENTIVS p. F. AVG. Sou bustc casqué à 
gauche avec la cuirasse, armé d'une haste 
et d'un bouclier. 

1^. VICTORIA AETERNA AVGG. Victolre à demi 
nue debout à droite, tenant un bouclier 
placé sur un cippe et sur lequel elle a écrit 
voT. V ; à gauche, un captif assis à terre, les 
mains liées derrière le dos; à l'exergue, 
NOSTT. Tanini OR. 5uo 

24. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. VICTORIA AETERNA AVG. N. Même type ; sur 
le bouclier, votisx; à l'exergue, post. Pem- 
broke OR. 3oo 

25. MAXENTIVS p. F. iNV. AVG. Sonbustc casqué à 
gauche avec la cuirasse; sur le casque on 
voit une Victoire dans un bige. 

1^. VICTORIA AETERNA AVG. N. VictoirC dcboutà 

droite, présentant un globe à Maxence en 
habit militaire, assis à gauche; à ses côtés on 
voit une cuirasse, un casque et un bouclier ; 
à l'exergue, post ou pr. Musée britannique. OR. 600 

26. MAXENTIVS PRiNC. iNVicT. Sa lêlc lauréc à 
droite. 



MAXENCE. ai 

^t. viRTvs MiLiTVM. Poitc de camp sans bat- 
tants surmontée de trois tours; à Texer- fr- 
gue, RS F. AR. 25o 

Médaillon de bronze. 

27. IMP. C. M. A. VAL. MAXENTIVS P. F. AVG. SOH 

buste lauré à droite avec le paludament. 

V^. MONETA AVG. N. Lcs trois Monnaies debout 
à gauche, tenant chacune une balance et 
une corne d'abondance ; à leurs pieds, des 
tas de métal. Mod. 10-11 Vj Gravé. F. 5oo 



Médailles de moyen et de petit bronze. 



28. 



^. ADLOcvTio. L'Empereur haranguant ses 
soldats ; posto. D'Ënnery P. B. 5o 

29 

Ci. ADLOCVTIO AVG. Maxcnco en habit mili- 
taire debout sur une estrade, ayant derrière 
lui le préfet du prétoire et haranguant des 
soldats; un soldat amène devant l'estrade 
un captif nu. Banduri M. B. i oo 

30. iMP. c. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa tête laurée. 

Ci. ADLOCVTIO MAXENTii. Type semblable sans 
le captif. Hardouin M. B. 

31. Même légende. Sa tête laurée à droite et 
couronnée de perles. 

^. AETERNA FELICITAS. AVG. N. La louve allai- 
tant Romulus et Rémus. Banduri, du Mu- 
sée de Florence M. B. 6o 

32. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. AETERNiTAS AVG. N. Castor et Pollux nus 
debout en face Tun de l'autre, armés cha- 
cun d'un sceptre et tenant leurs chevaux 



32 MAXENCE. 

par le frein ; tous deux ont le manteau sur ^^' 

l'épaule; sur leurs têtes, deux étoiles. . F. M. B. c 

33. La même médaille. Banduri et d'Ennery.. P. B. lo 

M. Même légende. Son buste lauréavecle man- 
teau impérial, tenant un sceptre surmonté 
d'un aigle. 

B^. Même revers. 3fusée de Vienne M. B. 3 

35. Même légende. Son busle à gauche avec le 
casque lauré et la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

Ci. Même revers Gravée. F. M. B. a 

36. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

'B>t. AETERNiTAs AVG. N. Même type; entre les 
dioscures, la louve allaitant Romulus et 
Rémus F. M. B. c 

37. La même médaille avec son buste lauré, 

tenant un sceptre. 3Iusée de Danemarc. . . . M. B. 3 

38. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

^. AETERNiTAS AVG. N. La Foi debout à gau- 
che, tenant deux enseignes militaires. Mu- 
sée britannique M. B. 20 

39. iMP. c. MAXENTivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. AETERNiTAs AVG. N. La louvc à gauche, 
allaitant Romulus et Rémus et les regar- 
dant. Musée britannique M. B. 10 

40. Même légende. Son buste à gauche avec le 
casque lauré et la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

JÇi. Même revers F. M. B. 12 

i\. Même légende. Sa tête laurée à droite. 



MAXENCE. 33 

Ci. AETERNiTAS AVG. N. La louve à droite allai- 
tant Romulus et Rémus et les regardant. fr- 
3Iusée britannique M. B. 20 

42. iMP. MAXENTivs P. F. AVG. Sa têle laurée à 
droite. 

^t. coNSERVATOR AFRicAE svAE. L'Afrique, 
coilTée de la trompe d'éléphant, debout à 
gauche, tenant un étendard et une défense 
d'éléphant F. M. B. lo 

43. MAXENTIVS PRiNC. iNviCT. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers. 3Iusée britannique^ M. B. aS 

44. IMP. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^. coNSERVATORES KART. SVAE. Temple à six 
colonnes, dans lequel une femme debout 
de face regardant à gauche et tenant deux 
fruits d'espèce différente F. M. B. 3 

45. MAXENTIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

^t. CONSERVATORES VRB. SVAE. Temple à six 
colonnes; au milieu, Rome casquée assise 
de face regardant à gauche, tenant un globe 
et un sceptre ; à côté d'elle, un bouclier. IF". M. B. c 

46. IMP. c. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

B>t. Même revers F. M. B. c 

47. Même tête et même légende. 

Ci. coNSERVATORi AVG. N. Hcrcule uu à gau- 
che, étouffant le lion de Némée; derrière, 
une massue. A l'exergue, asbt. Lavy, Musée 
de Turin M. B. 60 



i 11 est probable que la médaille du Musée Tiepolo avec la légende maxentivs painc. 
ivvE»., et que Tanini a rapportée d'après cet ouvrage, était la même que celle-ci, qui 
aura été mal lue sur un exemplaire imparfait. 

T. VI. 3 



34 MAXENCE. 

48. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^i. CONSERVAT. VRBis svAE. Romo casquéc as- 
sise à gauche, tenant une Victoire et ap- 
puyée sur une haste; auprès du siège, un '*■• 
bouclier. Tanini P. B. 3o 

49. Même légende. Sa tête laurée à droite. 
]^. CONSERV. VRB. SVAE. Temple à six co- 
lonnes; au milieu, Rome casquée assise de 
lace, regardant à gauche, tenant un globe 
et un sceptre ; à côté d'elle, un bouclier; 
quelquefois sur le fronton, une couronne 
ou un croissant ou deux boucliers en sau- 
toir F. M. B. c 

50. La même médaille; sur le fronton, une 
couronne F. P. B. U. 20 

51. La même médaille avec son buste lauré à 

droite avec le paludament et la cuirasse. F. M. B. c 

52. iMP. MAXENTivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite . 

^t. Même revers F. M. B. c 

53. MAXENTIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

Ci. Même revers F. M. B. c 

54. iMP. c. MAXENTIVS P. F. AVG. coNS. Son buste 
lauré à gauche avec le manteau impérial, 
tenant un sceptre surmonté d'un aigle. 

]Çi. Mêmerevers. (1061 ; de J. C.^ 3o8.). F. M. B. i5 

55. IMP. MAXENTIVS P. V. AVG. CONS. SOU bUSte 

lauré à droite avec le manteau impérial, te- 
nant un sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. Même revers. (1061 ; deJ.C, "io^.) Musée 
britannique M. Bi 10 

56. IMP. MAXENTIVS P. F. AVG. cos. II. Son buste 
à droite avec la même ornementation. 



MAXENCK. 35 

Ir. 

^. Même revers. (1062; de J. C, 809. ). W. M. B. 10 

57. La même médaille avec cons. 11. (1062 ; de 

J. C, 309.) Gravée. F. M. B. 10 

58. iMP. MAXENTivs P. F. AVG. Sa têtc lauréc à 
droite. 

Ç^. CONSERV. VRB. svAE. Temple à quatre co- 
lonnes; au milieu, Rome casquée assise à 
gauche sur un bouclier, tenant un globe et 
un sceptre; la Victoire debout à droite, 
mettant le pied sur un captif assis à terre 
et tenant une palme, lui offre une cou- 
ronne; le temple est orné en dessus de 
deux Victoires ï&\ M. B. i 

59. IMP. c. MAXENTivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. Même revers M. B. i 

60. IMP. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Pft. coNSERV. VRB. SVAE. Temple à quatre co- 
lonnes; au milieu, Rome casquée assise de 
face, regardant à gauche, tenant un globe 
et un sceptre et couronnée par la Victoire, 
debout à gauche, qui lient une palme.. F. M. B. t 

61. IMP. c. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa tôtc lauréc à 
droite. 

B^. Même revers M. B i 

62. Même tête et même légende. 

^ti CONSERV. VRB. SVAE. Tcmplc à quatre co- 
lonnes; au milieu, Rome casquée assise à 
gauche sur un bouclier, tenant de la main 
gauche un sceptre et offrant un globe à 
Maxence debout à droite en habit militaire 
qui pose le pied sur un captif assis et tient 
un sceptre ; sur le fronton du temple, la 
louve allaitant Romulus et Rémus, ou quel- 



36 MAXENCE. 

quefois deux figures debout; à chaque an- «■• 

gle extérieur du fronton, une Victoire. F. M. B. 3 
63 , 

^t. Même revers. D'Ennery P. B. 20 

61. iMP. MAXENTivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. coNsvL II. p. p. pRocoNsvL. Maxeucc en 
toge debout à gauche, tenant un globe et 
un sceptre. (1062; de J. C, 809.) Musée de 
JJanemarc P. B. Q. 3o 

65. iMP. c. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^. FEL. PROCESS. CONS. III. AVG. N. MaXCnCC 

dans un quadrige d'éléphants à gauche , 
couronné par une Victoire qui vole. (io63? 
de J. C, 3io?)i F. M. B. 40 

66. Même tête et même légende. 

^t. FEL. pRocEss. CONS. III. AVG. N. Maxencc 
dans un char à six chevaux de face. (io63? 
de J. C, 3io?) Musée britannique M. B. 60 

67. La même médaille avec son buste radié à 
droite avec le paludament. Tanini M. B. 

68. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. FiDES MiLiTVM. La Foi debout à gauche, 
tenant deux enseignes militaires. . F. M. B. 2 

69. IMP. c. MAXENTIVS P. F. INV. AVG. Sou buste 

lauré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 
^. Même revers F. M. B. 4 

1 La médaille du Cabinet de France n'est pas parfaitement conservée, mais elle l'est 
suffisamment pour faire juger que la leçon de Mionnet tel. procès, cons. in. *vg. w. est 
faulivc. Concme l'exemplaire du Musée britannique de la médaille suivante est très- 
lisible, je suis également porté à douter de la leçon d'Eckhel, qui, rapportant ces deux 
pièces d'après Banduri et le prince d« Waldeck, a donné pour légende fbi,. frocb»». 

COIISn,. ATO. M. 



MAXENCE. 37 

70. Même lête et même légende. 

^t. FiDES MiLiTVM. La Foi assise à gauche, te- 
nant deux enseignes militaires. Musée bri- fr- 
tannique M. B. 1 5 

71. iMP. c. MAXENTivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. FIDES MiLiTVM AVG. N. La Foi debout à 
gauche, tenant deux enseignes militai- 
res F. M. B. I 

72. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un scep- 
tre surmonté d'un aigle. 

Ci. Même revers M. B. 2 

73 

^t. Même revers. D'Ennery P. B. 

74. IMP. c. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

j^. FiDES MiLiTVM AVGG. NN. La Foi dcbout à 
gauche, tenant deux enseignes militaires. 
Banduri M. B. 3 

75. Même têle et même légende. 

^. HERCYLi coMiTi AVG. N. Hcrcule uu debout 
de face, appuyé sur sa massue et tenant de 
sa main gauche un arc et la peau de lion. 
Musée de Dmemarc P. B. 20 

76. Même lête et même légende. 

Ci. lovi coNSERVATORi AVG. N. Jupitcr nu im- 
berbe, casqué, s'appuyant de la main droite 
sur une haste (un sceptre) et de la gauche 
sur un bouclier. Banduri M. B. 3o 

77. Même tête et même légende. 

^t. MARTI coMiTi AVG. N. Mars casqué mar- 
chant à droite et tenant une haste et un 
bouclier. Lavy, Musée de Turin M. B. i5 



38 MAXENCE. 

78. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un scep- 
tre surmonté d'un aigle. ' fr. 

^t. Même revers. Tanini M. B, i5 

79. Même têle et même légende. 

^. MARTI coMiTi AVG. N. Même type ; en plus, 
aux pieds de Mars, un captif assis. Tanini.. M. B. i5 

80. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

:Çi. MARTI coMiTi AVG. N. Maxcncc nu-têtc et 
en habit militaire, à cheval à gauche, le- 
vant la main droite et tenant une hasle 
renversée; le cheval est conduit par Mars 
casqué, en habit militaire, qui marche en 
avant et porte sur son épaule un trophée. . 

f . M. B. 25 

81. iMP. c. MAXENTivs P. F. AVG, Sa tête laurée à 
droite. 

jÇi. MARTI CONSERVAT. AVG. N. Mars casqué, 
marchant à droite et tenant une haste et un 
bouclier F. M. B. lo 

82. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. MARTI coNSERVATORi AVG. N. Même type. . 

Petit module. F. M. B. 6 

83. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. MARTI viCTORi AVG. N. Mars casqué, mar- 
chant à droite, traînant un captif par les 
cheveux et tenant de la main gauche une 
haste et un bouclier F. M. B. ?o 

84. IMP. c. M. A. VAL. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 

Bz. PRiNCiPi ivvENTVTis. Maxcncc en habit mi- 
litaire debout à gauche, tenant deux ensei- 
gnes militaires F. M. B. 6 



MAXENCE. 39 

85. iMP. c. MAXENTivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 

droite. 

^t. sAECVLi FELic. AVG. N. La louve à gauche f 

allaitant Romulus et Rémiis. Banduri M. B. i5 

86. Même tête et même légende. 

Ci. SAECVLI FELICITAS AVG. N. Même type . F. M. B. 12 

87. La même médaille. D'Ennery P. B. 

88. M. AVR. MAXENTIVS NOB. CAES. Sa tête laupéc 
à droite. 

^. SALVIS AVGG. ET CAESS. FEL. KART. Femme 

debout de face regardant à gauche, tenant 
deux fruits d'espèce différente. (1069; de 
J. C.,3o6.) W, M. B. 5 

89. MAXENTivsp. F. AVG. Sa tête radiée à gauche. 

Ç^. SECVLO FELici AVG. N. Dcux Victoires de- 
bout attachant à un palmier un bouclier qui 
porte rinscription vot. xx. mvl. Wiczay.. . P. B. 20 

90. IMP. c. MAXENTIVS. P. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 

Ci. VICTORIA AETERNA. Victoiro marchant à 
droite et tenant une couronne et une 
palme F. M. B. 3 

91 . Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AETERNA AVG. N. Victoire mar- 
chant à gauche et tenant une couronne et 
une palme F. M. B 2 

92. Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA AETERNA AVG. N. VictoirC dcboul 

de face, tenant une couronne et une palme, 
entre six captifs agenouillés (ou assis?) à 
terre, les mains liées derrière le dos. . . F. M. B. 60 

93. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa têtc laurée à droite. 
^t. VICTORIA AETERNA AVG. N. Victoirc debout 



40 MAXENCE. 

à droite, posant le pied gauche sur un ta- 
bouret et écrivant vot. x sur un bouclier 
placé sur un cippe; derrière, un captif f^- 

assis F. P. B. c 

94. Même légende. Sa tête laurée à gauche. ^ 

^t. Même revers F. ^ B. c 

95. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un bou- 
clier. 

Çt, Même revers F. P. B. i 

96. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, vu par derrière, tenant 
une haste dirigée à gauche et un bouclier. 

^t. Même revers F. P. B. i 

97. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^. VICTORIA AETERNA AYG. N. Même type, 
mais on lit vot. xx sur le bouclier F. P. B. c 

98. MAXENTivs p. F. AVG. Sa tête laurée à gauche. 

Ç2. Même revers F. P. B. c 

99. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AETERNA AVG. N. Même type, 
mais on lit vot. xx. fel. sur le bouclier. 

Gravée. F. P. B. 3 

100. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

^t. Même revers F. P. B. 5 

101. iMP. c. MAXENTIVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ç^. VICTORIA AVG. N. Victoirc marchant à gau- 
che et tenant une couronne et une palme. 
Musée britannique M. B. 3 

102. Même tête et même légende. 



MAXENCE. 41 

^. VICTORIA AVG. N. Victoire marchant à 
droite et tenantune couronne et une palme. '"■. 

Musée de Danemarc M. B. 3 

103. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVG. N. Victoiro debout à gauche 
sur un globe, tenant une couronne et une 
palme; à ses pieds, à droite, un captif assis, 
les mains liées derrière le dos F. M. B. 3 

104. Même tête et même légende. 

^t, VICTORIA AVG. N. Même type sans captif. 
Tanini M. B. 5 

105. Même tête et même légende. 

I^. VICTORIA AVG. N. Victoiro debout pré- 
sentant un globe à Maxence assis en face. 
Tanini M. B. 1 5 

106. Même tête et même légende. 

B^. VICTORIA. AVG. N. Maxeiico en habit mili- 
taire, debout de face, regardant à droite, 
appuyé sur une haste et posant la main 
gauche sur sa poitrine, couronné par une 
Victoire debout à droite. Tanini M. B. 20 

107. Même tête et même légende. 

^. viCTORiAE AVGG. Victoire debout, tenant 
une couronne et une palme. Banduri P. B. 3 

108. Même tête et même légende. 

Ci. VICTOR OMNIVM GENTIVM AVG. N. MaXOnCC 

en habit militaire, debout à droite, tenant 
une haste de la main gauche et recevant 
un globe surmonté d'une Victoire que lui 
présente Mars casqué debout qui tient un 
trophée; entre eux, une figure prosternée 
aux pieds de l'Empereur F. M. B. 3o 

109. MAXENTivs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 



42 MAXENCE ET ROMULUS. 

^t. voT. Q. Q. MVL. X. dans une couronne de f""* 

laurier Petit module. F. P. B. i 

110. Même tête et même légende. 

^t. VOT. Q.Q. MVL. X. FEL. dans une couronne 
de laurier Petit module. F. P.B. i 

111. Même tête et même légende. 

^. voT. Q.Q. MVL. XX. dansunc couronne de 
laurier Petit module. F. P. B. i 

112. Même tête et même légende. 

Ci. VOT. V. Q. MVL. X. dans une couronne. 
Banduri P.B. 2 

113. Même tête et même légende. 

Ç^. VOT. X. FEL. dans une couronne. Ban- 
duri P. B. 2 

114. MAXENTivs p. F. AVG. Sa tête à droite coiffée 
de la peau de lion. 

^. VOT. X. FEL. AQS OU B OU F OU RQ OU RT 

dans une couronne de laurier F. P. B. 6 



MAXENCE ET ROMULUS. 

Médaillon de bronze. 

1 . iMP. c. MAXENTIVS P. F. AVG. Bustc de Maxcncc 
à gauche avec le casque lauré et la cuirasse, 
tenant une haste et un bouclier. 

B^. M. AVR. ROMVLVS NOBILIS. CAES. BustC nU 

de Romulus à droite avec le paludament et 

la cuirasse. Musée de Vienne^ 200 

1 Mionnet et M. le chevalier Ârneth regardent comme antique ce médaillon qn'Eckhel 
a déclaré excessivement suspect (nimiô suspectus). Ne l'ayant point vu et n'en sachant pas 
le module^ j'ai conservé l'évaluation de Mionnet. 



ROMCLUS. |3 

ROMULUS. 

Tout ce que l'on sait de Romulus, c'est qu'il était fils de Maxence, qu'il fut deux fols 
consul, en 1061 et 1002 (308 et 309), et que, mort jeune (comme on eu peutjuger 
d'après son portrait sur les médailles), son père le mit au rang des dieux. 



Prix actuel des médailles de Romulus, 

fr. 

OR, Médaillon unique 3000 

AR., Médaillon unique. (Bronze saucé?) 1500 

AR., Quinaires? 

Mionnet regardait celui de d'Ennery comme moulé sur 
le petit bronze. 

M. B., de 10 à 20 

P. B., Petit module, de . . ' 6 a 10 



Lettres qui se rencontrent sur les médailles de bronze de Romulus. 
Exergue. 

ARS. 

MOSTr, MOSTP, MOSTQ, MOSTS, MOSTT. 

RA, RBP, RBQ, RBS, RBT, BEP, RES, RLQ, BP, RQ, RS, RT, RTP. 

srs. (Banduri.) 



Médaillons d'or et d'argent. 

1. Divo ROMVLO NVBis coNS. ' Son busle nu à 
gauche avec la toge. 

:Çi. AETERNAE MEMORIAE. Teiïiple à COUpolC 

i Cette légende a longtemps fait le désespoir des savants. Les uns lisaient Nostrae 
VrBIS CONSul, les autres Noslrœ Vrbis BIS CONSul ; el, lorsqu'il y a NV FILIO, 
ils lisaient Nostrae Vrbis FILIO. En 1836 , le Numismatic journal de Londres 
a donné l'interprétalion Nostrae VrBIS CONServator. Plus lard, en 1851, M. de 
Longpéricr, dans ses annotations de la vingt-huitième lettre du baron Marchant, 
accueillait assez favorablement l'explication de M. de Florenconrt , qui lisait No- 
minis Venerandi BIS CONSuli, ou FILIO. Mais enfin, dans b levne numismatique 
de 1860, ce savant a lait connsître l'inlerprëtalion que l'illustre Borghesi a don- 
née, en 1825, à cette légende, et qui paraît d'autant plus incontestable que c'est 
la lecture de plusieurs anciennes inscriptions qui la lui a inspirée. 11 faut donc 
lire désormais ces légendes ainsi : IMP. MAXENTIVS DIVO ROMVLO Nobilis- 



44 ROMULUS. 

ronde avec les portes entr'ouvertes ; au- 
dessus, un aigle; à l'exergue, post. Mod. 8 Va- 
Autrefois, Cabinet de France et volé en fr. 

1831 OR.* 3ooo 

2. Même légende. Son buste nu avec le man- 
teau impérial, posant la main droite sur la 
poitrine et tenant un livre. 

Ç^. Même revers, mais à l'exergue rep. Ban- 
duri, du cabinet de Baudelot AR. i5oo 

Médaille d'argent. 

3. Divo ROMVLO NVRis coNs. Sa tête nue à droite. 

Ç2. AETERNAE MEMORiAE. Même type; à Texer- 
gue AQ. (plutôt rq) D'Ennery AR. Q. 

Médailles de bronze. 

4. IMP. MAXENTIVS DIVO ROMVLO NV FILIO. Tête 

nue de Romulus à droite. 
Ci. AETERNA MEMORiA. Temple à six colonnes, 
à coupole ronde, avec les portes entr'ou- 
vertes; au-dessus, un aigle F. M. B. 20 

5. Même tête et même légende. 

Ci. AETERNAE MEMORIAE. Même type F. M. B. 20 

6. Même tête et même légende. 

Ci. AETERNAE MEMORIAE. Temple à quatre 
colonnes, à coupole ronde, avec les portes 
fermées; au-dessus, un aigle.. Gravée. F. M. B. 20 

7. Même tête et même légende. 

Ci. AETERNAE MEMORIAE. Temple à quatrc 
colonnes, à coupole ronde, avec les portes 

sjmo Viro FILIO, et DIVO ROMVLO Nobilissimo Viro BIS CONSVLI. Banduri donne, 
il est vrai, une icëdaiile du musée de Florence dont la légende est NVB. AVG., 
mais il est probable que si aujourd'hui on examinait celte médaille, lue de cette façon 
à une époque où le sens en était inconnu, on trouverait que sa conservation laisse k 
désirer et qu'il faut y lire NVBIS C . (V. la Revue numismatique de 1860, p. 36.) 



PL. IL 



ALEXATIDRE 

BK, 



LICINIUS PERE 





ALEXANDRE. 45 

entr'ouvertes ; entre les colonnes, deux sta- 
tues sur des piédestaux; au-dessus; un fr. 
aigle. . . F. M. B. 20 

8. Divo ROMVLO NVBis. c. Sa tête nue à droite. 

^. AETERNAE MEMORiAE. Temple à coupole 
ronde avec les portes entr'ouvertes; au- 
dessus, un aigle F. P. B. 6 

9. DIVO ROMVLO NVBIS coNS. Sa tête nue à droite. 

Ç2. Même revers F. M. B. 10 

10. La même médaille Gravée. F. P. B. 6 

11. La même médaille avec son buste à droite 
avec le paludament. Lettres du baron Mar- 
chant.) .., P. B. 10 



ALEXANDRE. 

(alexandee.) 



Alexandre, Phrygien ou Pannonien de naissance, commandait en Afrique et prit la 
pourpre sous Maxence. Celui-ci envoya des troupes contre lui et le vainquit facile- 
ment en 1064 (de J. C. 311). 



Prix actuel des médailles d'Alexandre. 

fr. 

OR 2000 

AR iOOO 

BB., Module entre le moyen et le petit bronze, de 200 à 300 



Médailles d'or et d'argent. 

1. iMP. c. ALEXANDER P. F. AVG. Sa tête lauréc 
à droite. 

Ç2. INVICTA ROMA FEL. KARTUAGO. Femme 

debout de face regardant à gauche et tenant 



46 ALEXANDRE. 

de chaque main un fruit d'espèce diffé- 
rente ; à l'exergue, pk. Cabinet de M. le corn- f"^- 
mandant Leroux, à Bou-SabaK. . Gravée. OR. ' 2000 

2. iMP. ALEXANDER P. F. AVG. Sa tôtc kuréc à 
droite. 

Ci. Même revers. Banduri AR. looo 

3. IMP. c. ALEXANDER P. F. AVG. Sa tête lauréc 
à droite. 

^t. INVICTA ROMA FEL. KARTHAGO. RomC CRS- 

quée assise à gauche, tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire et un sceptre; à côté 
d'elle un bouclier; à l'exergue, p. k. Cabi- 
net de feu M. Belley à Lyon OR. * 2000 

4. IMP. ALEXANDER P. F. AVG. Sa tête lauréc h. 
droite. 

Ci. ROMAEAETERNAE. Romc casquéc debout en 
habit militaire, tenant une Victoire et ap- 
puyée sur une haste. Pembroke^- AR. 

Médailles de bronze. 

5. IMP. ALEXANDER P. F. AVG. Sa tète lauréc à 
droite. 

^t. AFRiCA AVG. N. L'Afrique debout à gau- 
che, coiffée delà trompe d'éléphant, tenant 
un étendard et une défense d'éléphant; à 
l'exergue, pk. ^ 3fusée britannique 3oo 

La tète étant toujours la iiiême, afin d'abj'éger, je 
n'en donnerai plus la description. 

' Les Cieu\ uiédaillcs d'or d'Aleiandre dont je donne la description sont uniques jus- 
qu'à présent. La première a élé trouvée à Constantine, il y a environ quatre uns; la se- 
conde l'a élé au même endroit, il y a une quinzaine d'années. 

2 Celte médaille n'a point été insérée dans le catalogue de vente de ce célèbre cabinet. 

3 Saul à la médaille ii, qui me paraît hjbride, les lettres de l'eiergue étant toujours 
PK (Percussus Karlbagine), je ne les indiquerai plus. Je doute de l'exergue vtR donné par 
Banduri. 



1 



LICINIUS 1»ÈUE. il 

G. ^. GLORIA EXERCiTvs KART. Alexandre a che- fr. 

val à droite, levant la main droite. ... F. 3co 

7. J^. INVICTA ROM A FELIX KARTHAGO. Type décHt 

au n° 1 Gravée. F. 200 

8. ^t. ROMAE AETERNAE. Rome casquéc debout 

à gauche, en habit militaire, tenant une 

Victoire sur un globe et un sceptre.. .. F. 200 

9. ^t. ROMAE AETERNAE. Temple à six colonnes; 

au milieu, Rome casquée assise à gauche, 

tenant un globe et une liaste F. 25o 

lu. Ci. ROMAE AETERNAE AVG. N. RomO Casquéc 

assise à gauche, tenant deux enseignes mi- 
litaires. Musée britannique 260 

1 1 . Ci. s. p. Q.R. OPTIMO PRiNCiPi. Trois enseignes 
militaires; à Texergue, k. D'Ennery. (Mé- 
daille hybride?) 

[2.^1. VICTORIA ALEXANDRi AVG. N. Victoiro mar- 
chant à gauche et tenant une couronne et 
une palme. Musée britannique ' 3oo 



LICINIUS PERE. 

(FLAVIUS VALERIUS LICINIANUS LICINIUS.) 

Liciuius naquit vers l'an 1016 (de J, C. 2G3) dans une famille de paysans, en Dncie, 
Galère Maxiniien, avec qui il s'était lié d'amilié pendant sa jeunesse, lui ayant re- 
connu du mérite dans l'état militaire, persuada à Dioclétien et à Maximien Hercule, 
qui se trouvaient a Carnunte, sur le Danube, en 1060 (307), çle le proclamer Auguste; 
ce qu'ils firent en lui assignant pour son partage les deux Pannonies et la lUiétie. 
En 10P6 (313) il fit alliance avec Constantin et épousa sa sœur nommée Constantia. 
Maximin Daza lui ayant déclaré la guerre, il le vainquit, comme je l'ai dit plus haut, 
et resta seul maître de l'Orient, tandis que Constantin eut tout le reste de l'empire. 

1 La médaille avecle revers providentia avo. s. c, que le baron Marcliant a cru êlre 
du ijran Aleiandre (Lettres du baron Murcliant, 1851, pi. xxvii, n" 8), est tout simple- 
ment un Alexandre Sévère en moyen bronze, dont la léte paraît avoir été refaite, si le 



48 LICINIUS PÈRE. 

Devenu jaloux de lui, Licinius l'attaqua, mais il fut vaincu à la bataille de Cibales, 
en Pannonie, en 1067 (3ia). Il se réfugia en Dacie et nomma César son général Va- 
lens. Constantin le poursuivit, le joignit dans la ïhrace, le combattit et conclut la 
paix avec lui, à condition que Valens renoncerait au titre de César. Au bout de 
quelques années il rompit la paix et fut vaincu, le 3 juillet de l'an 1076 (323), à la 
bataille d'Andrinople. 11 voulut encore tenter le sort des armes et s'associa un col- 
lègue nommé Martinien; mais, vaincu de nouveau près de Chalcédoine, il se démit de 
la pourpre et alla demander à genoux à Constantin de lui laisser la vie ; il avait alors 
soixante ans. Constantin le lui promit avec serment, mais il le fit étrangler à la fin 
de cette même année 1076. 
Il laissa d'une première femme un fils dont le nom est inconnu, et de Constantia, Lici- 
nius, dont il sera question plus tard. 



Prix actuel des médailles de Licinius père. 

ir. 

OR, Médaillon 800 

OK, de 150 à 400 

OR, Quinaires, de 300 à 500 

AR., Médaillons, de. 200 à 300 

BIL., OU POTIN *. . . 3 

BR., Petit médaillon OU grand bronze 300 

M. B. c, jusqu'à 20 

p. B. c, jusqu'à 50 

p. B., Quinaires, de 10 à 50 



Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
Licinius père en général. 

Exergue. 

ALE, AN, ANT, AQF, AQP, AQS, AQT, ASIS, ASIS», ATR. 

.Bsis., Bsis et étoile sur croissant, btr. 
.rsis. 

.ASIS. 

erxsi', e^xs», .ests», exi. 
.fL. SIS. (Lavy.) 

HTA, HTB, HTA, .HTA., HT^, HTS, HTT. 
I. 

KTr. 

dessin est exact. Ce qui l'aura induit en erreur est la légende insolite de la télé, iiif. 
ALEiANDER P. F. AVG. qui, si Celte pièce esl intègre, ne s'est pas encore rencontrée sur les 
médailles de ce prince et qui, en tous cas, en fait une médaille rare ; mais deux raisons 
s'opposent k ce qu'elle soil de l'usurpateur Alexandre : la présence des leUress. c, qui 
depuis longtemps ne figuraient plus sur la monnaie, et surtout l'absence des lettres pk qui 
se voient sur toutes ses médailles. 



LICINIUS PÉUE. 49 

MHTA, MIITB, MHTF, MIL, MKV, MKYB, MKVr, MLL, IMLN, MNTA, MNTS, MOSTQ, 

MOSTS, MSL, MSU, MTA, MTB. 
NHTA, NOSTO. 

PAUL, PL, PLN, PT, PTR, PTT. 
gA, QAUL, QT. 

RKPU ?cs, (pa en monogramme), rq, rs, rt, r»p, r<^q, r»s, r*t. 
SA, SAR, SÀBL, s cfoissant A, s étoile sur croissant a. 

SIS. 
SKM. 

SMAL, SMALA, SMALB, SMAL, SMALK. 

SMANT.SMANTB, SMANTr,SMASTA,SMANT€, SMANTH, SMANTŒ , SMANTS, SMANTZ, SMAT 

SMH, SMHA, SMHB, SMEP, SMHA, SJIK, SMKB, SMKF, SMKA. 

SMS, SMNA, SMNB, SMNF, SMNT, SMNTA, SMOSTSQ, .SM.XS., SMVI. 

?T, STB, STR. 

TARL, TS.A., TSAVI, .TS.B., TS.l'., .Ta. 6, TT, 

Champ. 

A, AS, B, BS, B*, es, T, A, 6, H, 11, IIH, MI ? (OU VI ?) P, PB, RF, S, SF, SP, 

S*, ç, TE, TF, V, VI, z, zM, *, *A, *B, ♦F, *e, CFoIssant, croissant a, ou b, 
ou r, ou e, ou s, étoile et croissant. 

A A B B r A A N N N N N N N RF SF TF 

a' m' h' p' h' h' m' a' b' r' a' e' s' z' x ' h ' ♦ ' 

Lettres, nombres et symboles qui se voient dans le champ des médailles 
d'Alexandrie et d'Ântioche. 

A. Alexandrie. 

>B,>e,>U,NZ, j^, ^, j^, ^, ^,, X' a' KP' KP' KP' KP' KP' x'ui' 



■' ■"-) '■ 


' 'n'n's-n'n' x' a'i 


X 

iir' 


croissant b 
K p* 

B. Antioche. 



A, B, €; H, n, s, Ae, AI, BI, Tl, AI, *B, * , ^ , ", ^^ , *®. 

' ' ' ' ' ' ' ' ' ' iir II' a' iir A 



Médaillons d'or et d'argent '. 

1. LiciNivs AVGvsTvs (Légende altérée et peu 
lisible) sic. Son buste lauré et cuirassé à 
gauche, tenant l'aigle romaine. 

' Le très-pclil noiubre de 0jéclailloD« d'argent du haut-empire que nous possédons, ne 
paraissant pjs avoir jamais pu servir de monnaie courdnle (sauf les lëlradrachmes frap- 
pés en Asie), je n'ai pas cru très-nécessaire d'en donner le poids; au lieu qu'à partir du 
T. VI. 4 



50 LICINIUS PÈRE. 

^t. CONCORDIA AVGG. (Peu lisible) jî/c. Femme 
assise, tenant un gouvernail et une corne 
d'abondance; à l'exergue, trs. Mod. 3 ^/^ f'- 

(6 lignes) *î(7. Welzl AR. 200 

2. IMP. C. VAL. LICIN. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 
^t. lovi coNSERVATORi. Jupiter debout à gau- 
che , tenant une petite Victoire et une 
haste (un sceptre); à ses pieds, un aigle; 
dans le champ, a; à Texergue, smk. Mo- 
dule 6. Wiczay AR. aoe 

3. IMP. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 
^t. Même revers, mais dans le champ, a; à 
rexergue,sis. Mod.4V2- Poids, 3gr.75c. F. AR. 200 

i. IMP. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée. 
^i. viRTVs AVGG. NN. Rome assise sur une 
cuirasse, recevant un rameau de la Valeur 
casquée debout, et tenant une massue ; der- 
rière, une Victoire debout; à l'exergue, 
s.. .T. Mod. 6 (10 lignes). Autrefois, Cabinet 
des médailles OR. 800 

5. IMP. LICINIVS pivs FELIX AVG. Sou buste cas- 
qué à gauche avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier. 

^t. VOTA ORBIS ET VRBIS SEN. ET P. R. ColOnnC 

surmontée d'une corbeille? Sur la colonne, 
on lit.... FEL.; dans le champ, l; à Texer- 
gue, AQ. Mod. 6. Poids gr. 33 c. Gravé. F. AR. 3oo 



règne de Licinins, et .surtonl de Constanlin, ces médaillons deviennent fréquents, et, 
comme généralement il n'en exisli: que de deux modules différants, j'ai pensé qu'en 
donnant le poids exact de tous ceux du Cabinet de Franco, les savants qui font des re- 
cherches sur la valeur monétaire des médailles romaines pourraient en retirer quelque 
utilité. Il est du resle probable que ces médaillons, on au moins ceux du module infé- 
rieur, circulaient tomme monnaie, puisque l'on un trouve un à Constance tt qui porte 
il l'exergue le nombre lx. 



LICmiUS PEliL. 



51 



Médailles d'or, d'argent et debiUon. 

6. i.iciMvs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 
V)t. coNSVL DD. NN. Licinius lauré et en toge 

debout à gauche, tenant un globe et un 
sceptre; dans le champ, g; à Texergue, 
SMTS. (1068-1071; de J.C., 3i5-3i8.) Ca6îw<?< 
de M. Hoffmann OK. 

7. LiciNNivs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

]^. ooNSVL p. p. PROCONSVL. Même type; à 
l'exergue, smak entre un croissant et une 
étoile ou ant; ou encore (cabinet de M. Ro- 
bert), une étoile sur un croissant et isint 
( NT en monogramme) dans le champ, et ant 
àl'exergue. (1068-1071; de J.C, 3i5-3i8.) F. UK. 

8. LiciMvs p. F. AVG. Sa fête laurée à droite. 

■Ci. lovi coNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre; à ses pieds, un aigle qui tient un^ 
couronne en son bec; dans le champ, s; à 
Texergue, smts; ou dans le champ, x, et îi 
l'exergue, sis. Musée britannique OR, 

9. Licmivs AVGVSTVS. Sa tête laurée à droite. 

1^. Même revers, mais à l'exergue, smna ou 
SMN et rien dans le champ ..... Gravée F. OR. 

10. LiGiNivs AVGVSTVS. Sa tête laurée à droite. 

^t. lovi coNSERVATORi. JupUcr uu dcbout à 
gauche sur un ci ppe, le manteau sur l'é- 
paule gauche, tenant une Victoire sur un 
globe et un sceptre; à ses pieds, un aigle 
qui tient en son bec une couronne ; sur le 
cippe on lit sic x. sic xx; à l'exergue, smna. F. OR . 

11. LiciNivs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 



fr. 
200 



IDO 




1369 



IDO 



i5o 



200 



32 LICINILS PÈRE. 

^i. lovi coNSERVATORi AVG. Jupitcr nu debout 
à gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre; à ses pieds, un aigle tenant en son 
bec une couronne; dans le champ, x; à ''"• 

l'exergue, sis. Musée de Vienne OR. « 5o 

12. iMP. LiciNivs AVG. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

1^. lovi CONSERVATORI AVG. Aigle emportant 
à droite Jupiter qui est assis sur lui et qui 
lient un foudre et un sceptre; à l'exergue, 
TARL.; Taigle regarde devant lui * F. BIL. 3 

13. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse, tenant 
un foudre et un sceptre. 

^. Même revers, mais à l'exergue ptr; 
l'aigle est sur un arc et regarde à gauche. 

Gravée. F. BIL. 3 

14. LICINIVS P. F. AVG. Sou buste lauré adroite 
avec le paludament. 

B^. lovi CONSERVATORI AVGG. Jupitcr à demi 
nu assis à' gauche , tenant un foudre et un 
sceptre; à l'exergue, ptr. Caylus OR. 200 

15. IMP. LICINIVS AVG. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

I^. Même revers, mais à l'exergue, tr. Ca- 
binet de M. le duc de Blacas OR. Q. 3oo 

16. LICINIVS AVGVsTvs. Sa tête laurée à droite. 

^L. lovi CONSERVATORI AVGG. Jupilcr nu , dc- 
bout à gauche, le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant une Victoire sur un globe 
et un sceptre ; à ses pieds, un aigle qui tient 

1 Cette médaille et la suivante se rencontrent indifFéreromenl en petit bronie et en 
mauvais billon ou potin; il est même très-difficile de les distinguer. 



LICINUS PÈRE. 53 

en son bec une couronne; dans le champ, 

N ou z; à l'exergue, ser, smn ou smts. Musée f'* 

britannique OR. 1 5o 

17. Même têlc et môme légende. 

^t. lovi coNSERVATORi AVGG. Jupiter debout, 
tenant un foudre et un sceptre ; à ses 
pieds, un aigle; dans le champ, w ; à l'exer- 
gue, SMTS. Ancien catalogue du Cabinet de 
France OR. i5o 

18. LiciNivs AVG. OBDV. FiLH svi (Ob dccennalia 
vota? filiisui). Son buste nu de face avec le 
paludanient. 

Ci. lovi CONS. LiciNi. AVG. Jupitcr assis de 
face sur un cippe, tenant une Victoire et 
un sceptre; à ses pieds , un aigle qui tient 
une couronne en son becj sur la base, sic x. 
SIC XX; à l'exergue r, smn ou smn(-, ou une 
étoile dans le champ avec smanc à Texer- 
gue , F. OR. 4oo 

19. Licmivs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

B^. Même revers avec ant à Texergue. Ca- 
binet de M. liollin OR. 200 

20. LICINIVS avgvstvs. Sa tête laurée à droite. 

^t. Même revers avec smnf à l'exergue. 3Iu- 
sée britannique OR. 200 

21. LiCiNivs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

^. MARTI CONSERVATORI. Mars dcbout, tenant 
une hasle et un bouclier; à Texergue, pr. 
Ancien catalogue du Cabinet de France. . . OR. 200 

22. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

^. PERPETVA viRTVS AVG. Liciuius à chcval 
à droite, précédé par un soldat casqué 
à pied qui lient un bouclier; à Texergue , 
SMT. Banduri OR. aSo 



.»i LICINllS PERE. 

23. iMP. LiciNivs P. F. AVG. Son buste iauré à 
droite avec le paludament. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Licinius en habit mi- 
litaire à droite, tenant une liasle et un 
globe ; à l'exergue, post et une étoile. Ca- ''• 

binet de M. le duc de Blacas. OR. 260 

24. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

^i. PRiNCiPis PROviDENTissiMi. Coloune sur 
laquelle est écrit en trois lignes le mot sa- 
pientia; sur la colonne , une chouette ; à 
gauche, à la base de la colonne, un casque ; 
à droite, un bouclier et une hasle ; à l'exer- 
gue, QARL. Cabinet de M. Wigan à Londres. OR.Q. 5oo 

25. IMP. Lie. LICINIVS. p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^. PROFECTio AVGG. Licinius à cheval a 
droite, tenant une haste; à l'exergue, sis. F. OR. 9.00' 

26. IMP. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. SECVRITAS AVGG. Licinius dans un qua- 
drige au pas, adroite, tenant un rameau; à 
l'exergue, sis. Musée de Vienne OR. îoo 

27. LICINIVS AVGVSTVs. Sa tête ceinte d'une cou- 
ronne de perles. 

]^. SIC X. SIC XX. SMNB. Sur un bouclier; des- 
sus, un aigle. Banduri OR. aeo 

28. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. SIC X. SIC XX. SMAB. Daus une couronne 
de laurier. Cabinet Blacas. OR. 200 

29. LICINIVS p. F. AVG. Sa tète ou son buste Iauré 
à droite avec le paludament. 

B^. VBiQVE viCTORES. Licinius Iauré et en 
habit militaire recouvert d'un manteau, de- 
bout à droite, tenant une Uaste et un globe; 



KICiNirS PÈRE. 55 

de chaque côté, un captif assis à terre, dans 

l'attitude de la tristesse ; à l'exergue , ptr. fr* 

Cabinet de M. Hoffmann OR. aoo 

30. uciNiYs AVG. Son buste lauré à droite avec 
la cuirasse. 

^t. VICTORÏAE LAETAE PRINC. PERP. JDeUt 

Victoires debout posant sur un cippe un 
bouclier sur lequel on lit vot. x; à l'exer- 
gue, PR. Musée britannique OR. 3oo 

31. LiciNivs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

Ci. viRTVs AVG» Lion debout à gauche^ re- 
gardant en arrière; enhaut, dans le champ, 
une massue; à Texergue, parl. Schellers- 
heim OR. 400 

32. Même tête et même légende. 

^.VIRTVS EXERCiTVs GALL. Mars casqué nu, le 
manteau flottant, marchant à droite et por- 
tant une haste et un trophée; dans le champ, 
une étoile ; à ses pieds, deux captifs assis 
dans l'attitude de la tristesse ; à l'exergue, 
parl. Wiczay OR. 400 

33. LICINIVS AVGVSTvs. Sa tête laurée à droite. 

^.voTis V. MVLTis X. Victoirc debout de face, 
regardante droile, tenant un bouclier posé 
sur un cippe; sur le bouclier, victoria avg.; 
à l'exergue, smatb ou smhtb. Cabinet de 
M. le duc de Blacas OR. 3oo 

34. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

^l. voTis V. MVLTIS X. Victoirc marchant à 
droite et posant sur un cippe un bouclier 
sur lequel on lit Victoria avg.; à l'exergue, 
SMAï. Musée britannique OR. 3oo 



56 LICINIUS PÈRE. 

Médaillon ou médaille de grand bronze. 

35. IMP. LiciNivs p. F. AVG. Son busle lauré à 
gauche avec le manteau impérial , tenant 
un sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. lovi coNSERVATORi. Jupiter uu , dcbout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un foudre et un sceptre; à ses pieds, f'« 

un aigle. Mod. 9 Gravé. F. 3oo 

Voyez encore à Licinius fils, n" 7. 

Médailles de moyen et de petit bronze \ 

36. IMP. C. VALER. LICIN. LICINIVS P. F. AVG. Sa 

têlelaurée à droite. 

^i. HONG GENio PU iMPERATORis. Génie coiffé 
du modius, à demi nu, debout à gauche , 
répandant de la liqueur d'une patère et te- 
nant une corne d'abondance F. M. B. 6 

37. IMP. c. VAL. Lie. ( ou c. LIC. ) LICINNIVS P. F. 

AVG. Sa tête laurée adroite. 
V>t. Même revers F. M. B. 6 

38. IMP. LICINIVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. coMiTi AAvvGG. Le Solcil radié à demi nu 
à gauche, levant la main droite et tenant 
un fouet. Tanini P. B. 3o 

39. IMP. LICINIVS AVG. Sa tête laurée à droite. 
Ç^. D.N. LiciNi. AVG. Couronue de laurier 

dans laquelle on lit vot. xx F. P. B. c 

40. Même tête et même légende. 



^ Quoiqu'il y ait moins de médailles du module incertain entre le moyen bronze et 
le petit bronze ii Licinius qu'à Maxiuiin Daza, il s'en Irouve encore beaucoup. C'est cela 
qui expliquera la raison pour laquelle, souvent, on verra chez moi des moyens bronzes 
décrits comme petits bronzes par Randuri et d'autres auteurs, et réciproquement. 



LICINIUS PÈRE. 57 

"Bz D. N. LiciNi AVG. autouT des mots VOT. fr. 

XX F. p. B. 2 

41. Même tête et même légende. 

^t. D. N. LICINI AVGvsTi. Couronnc de lau- 
rier dans laquelle on lit yot. xx F. P. B. c 

42. Même tête et même légende. 

^. D. N. LiciNi iNviCT. AVG. CouFonne de lau- 
rier dans laquelle on lit VOT * XX F. P. B. I 

43. Même (ête et même légende. 

^. DOMiNi N. LICINI AVG. CouFOune de laurier 
dans laquelle on lit vot. xx F. P. B. i 

44. iMP. LiciNivs p. F. AVG. Sa tête nue à droite. 
^t. FVNDAT. PACis. Mars casqué nu avec le 

inanleau flottant, marchant à droite, traî- 
nant par les cheveux un captif et portant 
un trophée F. P. B. Q. 3o 

45. iMP. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée ù 
droite. 

Ci. GENio AVGVST. Génie coiffé du modiiis, à 
demi nu, debout à droite, tenant une patère 
et une corne d'abondance; à ses pieds, un 
autel allumé * F. M. B. f c 

46. IMP. c. VAL. LiciN. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 
laurée à droite. 

^t. Même revers P. B. c 

47. VAL. LICINNIANVS LICINNIVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 
Bl. GENio AVGVSTi. Même type M. B. c 

48. IMP. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 



* Sar la plupart des revers aux types des Génies, la liqueur coule de la patère, mais 
pas toujours ; j'ai mis de côté ces très-insignifiantes différences. 

La croix allongée indique que le moyen bronze est de petit module. 



58 LICINIUS PÈRE. 

fr. 

Ci. GENI0AVGV8TI. Même type, sans l'autel. F. M. B. c 

49. VAL. LiciNivs p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. Même revers F. M. B. c 

50. p. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. Même revers. Banduri M. B. 4 

51. iMP. c. VAL. LiciN. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 
laurée à droite. 

J^. Même revers. Tanini P. B. Q. i5 

52 . IMP. c. Lie. LiciNNivs P. F. AvG. Sa tête laurée 
à droite. 

^t. GENio AVGVSTi. Géflic coilfé du modius 
debout à gauche, à demi nu, tenant la tête 
de Sérapis et une corne d'abondance. . . F. M. B. f i 

53. IMP. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^. Même revers M. B. f ï 

54. IMP. c. Lie. LICINNIVS p. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 

Ci. Même revers; mais à ses pieds, à gau- 
che, une palme F. M. B. f 1 

55. Même tête et même légende. 

Ci. GENio AVGVSTI. Génie coitfé du modius 
debout à gauche, à demi nu, tenant une 
Victoire et une corne d'abondance F. M. B. f i 

56. IMP. e. VAL. LICIN. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

^t. GENIO AVGVSTI CMH (cu mouogramme). 
Génie coiffé du modius debout à gauche, 
à demi nu, tenant une patère et une corne 
d'abondance F. P. B. f 3 

57. VAL. LICINNIANVS LlClNNlVS P. F. aVg. Sa tête 

laurée à droite. 



LICINIUS PÈRK. 59 

^. GENio AVGvsTiDN. Même type. ^aMrf«n... M. B. 

Les lettres d n. ne seraient-elles pas le monogramme 
de la médaille précédente, mal lu ? 

58. IMP. C. VAL. Lie. LICINIVS P. F. AVG. Sa têtc 

laurée adroite. ''• 

Bz. GENIO CAESARis. Même type F. M. B. 3 

59. IMP. c. VAL. L1CINIV9 P. F. AVG. Saiête laurée 
à droite. 

Ci. Même revers. Banduri M. B. 3 

60. IMP. c. Lie. LiciNNivs P. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 

Ci. GENIO EXERciTvs. Même type. Tanini M. B. t5 

61 . Même tête et même légende. 

^. GENIO iMPERATORis. Même type F, M. B. c 

62. IMP. c. VAL. Lie. LiciNivs-p. F. AVG. Sa tête 
laurée à droite. 

Ci. Même revers F. M. B. c 

63. VAL. LieiNNiANVS LICINNIVS P. F. AVG. Sa tête 
laurée à droite. 

^t. Même revers. F. M. B. c 

64. IMP. Lie. LieiNivs p. F. AVG, Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers M. B. c 

65. iMP. e. VAL. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 

Bz. Même revers. Beger M. B. 3 

66. IMP. LICINIVS p. F. AVG. Sou busto lauré à 
droite avec la cuirasse ou le paludament et 
la cuirasse. 

Ci. GENIO POP. ROM. Génie tourelé à demi nu 
debout à gauche, tenant une palère et une 
corne d'abondance F. P. B. c 

67. IMP. LICINIVS AVG. Sa tête laurée à droite. 

^. Même revers p. B. c 

68 IMP. c. GAL. VAL. LICINIANVS j^sic) P. F. AVG. 

Sa tête laurée à droite. 



60 LICINHS PÈRE. 

^t. Même revers. Banduri ' MB 

69. iMP. LiciNivs p. F. AVG. Soii buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ç2. GENio POPVLi ROMANI. Même type, mais ff- 

le génie a la tête couverte du modius. F. P, B. c 

70. IMP. c. Lie. LiciNNivs P. F. AVG. Sa tôte laurée 
à droite. 

]^. GENio POPVLi ROMANI. Génie coiffé du 
modius, à demi nu, debout à gaucbe, tenant 
une Victoire et une corne d'abondance; à 
ses pieds, à gauche, une palme; adroite, 
une couronne F. M. B. f c 

71. IMP. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête nue à droite. 

^t. GLORIA PERPET. Deux Victoircs marchant 
à droite, tenant chacune une couronne et 
une palme et séparées par un étendard. F. P.B. Q. 40 

72. IMP. c. VAL. Lie. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 
laurée adroite. 

Bz. HERevLi viCTORi. Herculc nu debout à 
droite daiis la pose d'Hercule Farnèse. Ta- 
nini M. B. 20 

73. IMP. LICINIVS p. F. AVG. Sou buste lauré à 
droite avec la cuirasse ou le paludament et 
la cuirasse. 

^t. lovi coNSERVATORi. Jupitcr uu dcbout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un foudre et un sceptre; quelque- 
fois dans le champ, t dans une couronne. F. P.B. c 

74. IMP. c. VAL. LiciN. LieiNivs P. F. AVG. Sa tête 
laurée à droite. 

^i. Même revers, sans couronne au revers. P. B. c 



1 La légenile de la têle paraît avoir été refaite oh mal lue ; il est probable qu'elle a 
dû être imp. c. gai., tai.. maximianvs p. f. avg. 



LIClNIUlb PÈRE. 61 

75. iMP. Lie. LiciNivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

B>t. lovi coNSERVATORi. Jupilcr iiu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un foudre et un sceptre; à ses pieds, 
à gauche, un aigle tenant en son bec une ^^^ 

couronne F. M. B. c 

76. La même médaille, d'un module infé- 
rieur. F. M. B. t c 

77. IMP. FL. CL. {sic) LICINIVS P. F. AVG. Sa tétc 
laurée à droite. 

Ci. Même revers. Banduri d'sxprès Ducange. M. B. 

78. IMP. c. VAL. Lie. LICINIVS P. F. AVG. Sa tèlc 

laurée à droite. 

^t. lovi coNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un globe et un sceptre j dans le 
champ, à gauche, une couronne F. M.B. i 

79. IMP. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers. Wiczay. M. B. i 

80. VAL. LICINNIANVS LICINNIVS P. F. AVG. Sa têtc 

laurée à droite. 

^t. lovi coNSERVATORi. Jupitcr debout , te- 
nant une Victoire et une haste. 3fusée de 
Vienne M.B. 3 

81. IMP. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. lovi eoNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre ; à ses pieds, à gauche, un aigle te- 
nant une couronne en son bec F. M. B. c 



62 I.ICINÏLS PÈRE. 

82. La même médaille W- 

83. IMP. C. VAL. LICIN. LICINIVS P. F. AVG. Sa lêtc 

laurée à droite. 

B^. Même revers ¥. 

81. La même médaille F. 

85. IMP. c. Lie. LiciNNivs P. F. AVG. Sa têle laurée 
à droite. 

Ci. Même revers. Musée de Vienne l\ B. 

86. IMP. c. VAL. LICINIAN. LICINIVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 
^t. Même revers M. B. 

87. VAL. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers. Wiczay M. B. 

88. îMP. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

T^. Même revers F. P. B. 

89. IMP. c. VAL. LICIN. LICINIVS P. F. AVG, SOU 

buste radié à droite avec le paludament et 
la cuirasse. 
^t. lovi coNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre surmonté le plus souvent d'un aigle 
qui tient une couronne en son bec; à ses 
pieds, à gauche, un aigle tenant en son bec 
une couronne, et à droite un captif assis. F. P. B. 

90. IMP. c. VAL. LICINIVS P. F. AVG. Son buste 
radié à droite avec le paludament. 

B^. Même revers P. B. 

91. IMP. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête radiée à 
droite. 

^t. Même revers P. B. 



P. B. 


fr. 
C 


M. B. 


C 


P. B. 


C 



LICINIUS PÈRE. 6S 

92. FMP. i.iciNivs AVG. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un livre 
et un sceptre. 

^t. lOVI CONSERVATORl AVG. JupIteF dcbout à 

gauche, nu, le manteau sur l'épaule gau- ff- 

che, tenant un globe et un sceptre. Wiczay. P. B. 6 

93. VAL. LICINNIANVS LICINNIVS P. F. AVG. Sa têtC 

laurée à droite. 

^t. lovi CONSERVATORl AVG. Jupiter nu debout 
à gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un globe et un sceptre; à ses pieds, 
un aigle tenant une couronne en son bec. 
Wiczay M. B. 6 

l>i. IMP. C. VAL. LICIN. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

^t. lovi CONSERVATORL AVG. Même type, mais 
le globe est surmonté d'une Victoire. Musée 
de Danemarc P. B. 6 

95. VAL. LICINNIANVS LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

1^. lOVI CONSERVATORl AVG. JupitCF UU debOUt 

à gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 

relevant un captif et tenant un sceptre. W. M.R. lo 

96. IMP. LICINIVS AVG. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^t. lOvi CONSERVATORl AVG. JupitcF tenant un 
foudre et un sceptre, assis sur un aigle 
marchant à droite et regardant devant 
lui W. P. B. 2 

97. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse, tenant 
un foudre et un sceptre. 

^t. Même revers F. P. B, a 

98. Même tête et même légende. 



64 LICINIUS PÈRE. 

^t. lovi coNSERVATORi AVG. Jupiter tenant un 
foudre et un sceptre, assis sur un aigle de- 
bout à droite sur un arc et regardant à ^^• 
gauche F. P. B. 2 

99. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. 2 

100. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un linge? 
(mappa) et un sceptre. 

^t. 10 VI CONSERVATORI AVGG. Jupitcr nu de- 
bout à gauche, le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant un globe et un sceptre. F. P. B. c 

101. VAL. LICINNIANVS LICINNIVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

B^. 10 VI CONSERVATORI AVGG. Même type; en 
outre, aux pieds de Jupiter, à gauche, un 
aigle tenant une couronne en son bec. F. M.B. c 

102. IMP. c. VAL. LICINIAN. LICINIVSP. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 
B>t. Même revers; en plus, une couronne. F. P. B. c 

103. IMP. LiciNivs AVG. Sou buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse, tenant 
un foudre et un sceptre. 

Ci. lOVI CONSERVATORI AVGG. Jupitcr UU dc- 

bout à gauche avec le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant une Victoire sur un globe 
et un sceptre; dans le champ, à gauche, 
une couronne F. P. B. c 

104. La même médaille. Tanini P. B. Q. 10 

105. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un linge? 
{mappa) et un sceptre. 

^t. Même revers F. P. B. c 



LICINIUS PÈRE. 65 

106. Même tète et même légende. 

^l. lovi coNSERVATORi AVGG. Même type, 
mais avec une palme au lieu d'une cou- f'» 

ronne F. P. B. c 

107. iMP. Lie. LiciNivs p. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 

^t. lovi CONSERVATORI AVGG. Même type; 
mais, à gauche, un aigle tenant une cou- 
ronne en son bec F. M. B. i 

108. IMP. c. VAL. LiciN. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 
laurée à droite. 

Ci. Même revers F. M. B. i 

109. IMP. c. VAL. LICIN. LICINIVS P. F. AVG. Son 

buste radié à droite avec le paludament et 
la cuirasse. 

^t. lovi CONSERVATORI AVGG. Même type; mais 
à gauche, un aigle tenant une couronne 
en son bec, et, à droite, une couronne. F. P. B. c 

110. VAL. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. lovi CONSERVATORI AVGG. Jupiter nu de- 
bout à gauche, ayant le manteau sur l'é- 
paule gauche et tenant un foudre et un 
sceptre; à ses pieds, un aigle. Musée de 
Vienne : M. B. î 

111. IMP. c. VAL. LICIN. LICINIVS P. F. AVG. Sa lêtc 

laurée à droite. 

B^. lovi CONSERVATORI AVGG. Jupiter uu dcbout 
à gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre; à ses pieds, à gauche, un aigle te- 
nant une couronne en son bec et un captif 
assis PB. 

112. IMP. LICINIVS AVG. Sou bustc lauré à gauche 



66 LieiNlUS PÈRE. 

avec le manteau impérial, tenant un linge? 
{mappa) et un sceptre. 

Ci. lovi coNSERVATOKi AVGG. Juplter nu de- 
bout à gauche , le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant une Victoire sur un globe 
et un sceptre; à ses pieds, à gauche, un '^'■• 

captif marchant courbé F. P. B. 2 

113. iMP. Lie. LiciNivs p. p. AVG. Son bustc lauré 
à droite avec le paludament ou la cuirasse 
ou les deux, ou sa tête laurée à droite. 

Ci. lovi coNSERVATORi AVGG. NN. Même type; 
mais aux pieds de Jupiter, à gauche, un 
aigle tenant une couronne en son bec. F. M. B. c 

114. La même médaille d'un module infé- 
rieur F. M.B.f c 

115.La même médaille F. P. B. c 

116. IMP. c. p. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 
B^. Même revers. Banduri M, B. 3 

117. IMP. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. LiBERATOR 0RBI9. Liciuius casqué galo- 
pant à droite, levant la main droite et te- 
nant les rênes de son cheval ; sous le che- 
val, un lion courant; à l'exergue, ale. 
Tanini P. B. 5o 

118. Même tête et même légende. 

Ç^. LiciNi AVG. autour des mots vous xx. F. P. B. c 

119. Même tête et même légende. 

]^. LiciNi AVGvsTi autour des mots vous 
XX F. P. B. G 

120. Même tête et même légende. 

^t. MARTI eoNSERVATORi. Mars casqué debout 



LICINIUS l'ÈRE. 67 

à (iroile, tenant une liastc et appuyé sur un -r- 

bouclier F. P. B. 8 

121. Même tête et même légende. 

^. PROViDENTiAE AVGG. Femme debout sur 
une proue de vaisseau, tenant de la main 
gauche une corne d'abondance et donnant 
la main à une femme qui tient un éten- 
dard. Musée danois P. B. 5o 

122. iMP. LiciNivs AVG. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse, tenant 
un foudre et un sceptre. 

^t. PROVIDENTIAE AVGG. Porlc de camp sur- 
montée de trois tourelles F. P. B. c 

123. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le manteau impérial, tenant un sceptre 
et un linge [mappa). 

Ci. Même revers F. P. B. c 

124. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un ra- 
meau. 

]^. Même revers. Banduri P. B. i 

125. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant une hasle 
et un sceptre. 

^t. Même revers. Tanini P. B. 3 

126. Même légende. Sa tête laurée. 

Ç^. PRoviDENfiAE CAESs. Camp prétorien. Mu- 
sée danois P^ B. 20 

127. Même légende. Son buste casqué adroite 
avec la cuirasse. 

Ç^. ROMAE AETERNAE. Romc casquéc assise à 
droite, écrivant xv sur un bouclier qu'elle 
tient sur ses genoux y à côté d'elle, derrière j 



68 LICINIUS PÈRE. 

un bouclier; quelquefois à l'exergue on lit 

des lettres qui ressemblent à rg pucs (pu en ^'^• 

monogramme) F. P. B, 3 

128. La même médaille avec x sur le bouclier. 

Musée de Vienne P. B. 3 

129. La même médaille avec xx sur le bouclier. 
IfEnnery P. B. i o 

130.1MP.UC1NIVS p. F. AVG. Sa têle nue à droite. 

]^. SAPiENTiA PRiNCiPis. Autcl en travers du- 
quel est posée une hasle et surmonté d'une 
chouette; à gauche, un bouclier; à droite, 
un casque Gravée. F. P.B.Q. 3o 

131 . iMP. LiciNivs p. AVG. Son buste lauré à droite, 
avec la cuirasse. 

^t. SECVRITAS AVGG. La Sécurité debout de, 
face, les jambes croisées, regardant à 
droite, posant la main droite sur sa têle et 
appuyée sur une colonne F. P. B. lo 

132. IMP. G. VAL. LICIN. LICINIVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

^. soLi iNviCTO. Le Soleil radié debout, le- 
vant la main droite et tenant la tête de Sé- 
rapis. Tanini , . . . M. B. i o 

133. IMP. LiciNivs p. AVG. Soii bustc lauréà droite 
avec la cuirasse. 

]^. soLi iNviCTO coMiTi. Le Soleil radié à 
demi nu debout de face, regardante gau- 
che, levant la main droite et tenant^un 
globe F. P. B. c 

1 34. IMP. LICINIVS p. F. AVG. Sa tête laurée à droi le. 

JÇi. Même revers F. P. B. c 

135. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament ou la cuirasse ou les 
deux ensemble. 



LFCINIUS PÈRE. G9 

fr. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

136. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse ou le paludament et la 
cuirasse. 

P>t. s. p. Q. R. oPTiMO PRiNciPi. Aigle légion- 
naire entre deux enseignes militaires sur- 
montées Tune d'une main et l'autre d'une 
couronne F. P. B. 3 

137. iMP. c. LiciNivs p. F. AVG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers. Beger P. B. 6 

138. IMP. LICINIVS AVG. SoH bustc lauré à droite 
avec la cuirasse. 

B>t. VICTORIA AVGG. NN. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme F. P. B. 20 

139. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^l. VICT. LAETAE. PRINC. PERP. DcUX Victoi- 

res plaçant au-dessus d'un cippe un bou- 
clier sur lequel celle qui est à gauche a 
écrit voT. p. R.; sur le cippe, s F. P. B. i 

140. LICINIVS p. F. AVG. Sou bustc laiiré à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers F. P. B. i 

141. IMP. Lie. LICINIVS p. F. AVG. Son,buste lauré 
à droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers, mais sur le cippe, I. . . F. P. B. i 

142. IMP. LICINIVS AVG. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

1^. viCTORiAE LAETAE PRINC. PERP. Même type ; 
à l'exergue deux captifs assis dos à dos, 
quelquefois entre les lettres p et l; sur le 
cippe, X ou rien F. P. B. i 

143. IMP. LICINIVS p. AVG Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 



70 LICINIUS PÈRE. 

fr. 

Ci. Même revers sans les lettres p l If. P. B. i 

144. iMP. LiciNivs AVG. Son buste lauré à droite 
avecla cuirasse. 

B^. viRT. EXERC. Le plan d'un camp au-des- 
sus duquel on voit le Soleil debout de face à 
demi nu, regardant à gauche, levant la 
main droite et tenant un globe F. P. B. 20 

145.LIC1NIYSP. F. AVG. Sa tête laurée. 

Ci. viRTVs AVGG. Camp prétorien. Musée de 
Danemarc P. B. 10 

146. LICINIVS P. AVG. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

B^. VIRTVS EXERCiT. Trophée au pied duquel 
sont assis deux captifs, l'un dans l'attitude 
de la tristesse, l'autre avec les mains liées 
derrière le dos. (La représentation du tro- 
phée varie à l'infini. )* F. P. B. c 

147. IMP. LiciNivs AVG. Sou bustc casqué à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

148. Même légende. Sa tête laurée adroite. 

^t. VIRTVS EXERCiT. Étendard entre deux cap- 
tifs assis, l'un les mains liées derrière le 
dos et l'autre dans l'atlitude de la tristesse; 
sur l'étendard, yot. x F. P. B. c 

149. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. c 

150. Même tête et même légende. 

Ci. VIRTVS EXERCiT. Même type, mais sur l'é- 
dard, vot. xx F. P. B. c 

* Bandnri donne denx variétés da cette mëdaïUe avec la légende virtvs exerciti 
comme étant du Cabinet de France. Ou il a confondu ce cabinet avec nn autre, ou bien 
les pièces ont disparu. 



LICINIUS PÈRE. 71 

151. Même légende. Sa tête laurée à droite. <■••• 

^t. Même revers F. P. B. c 

152. LiciNivs p. AVG. Sa tête casquée. 

Ci. Même revers. Musée de Vienne P. B. c 

153. VAL. LICINIVS p. F. AVG. Satêlc laurée à droite. 

^t. viRTVTi EXERCiTVS. Mars casqué nu, le 
manteau flottant, marchant à droite et por- 
tant une haste et un trophée F. M. B. i5 

154. IMF. c. LiciNNivs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers. Banduri M. B. i5 

155. iMP. c. Lie. LICINNIVS P. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 

Ci. Même revers. Banduri M, B. 1 5 

156. VAL. LICINNIANVS LICINNIVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

Ci. viRTVTi EXERCiTvs. Mars casqué, en habit 
militaire, marchant à droite, portant une 
haste, un bouclier et un trophée sur l'é- 
paule Gravée F. M. B. i5 

157.IMP. LiciNivs p. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^. VOTA PVBLicA. Isis dcbout à gauche, te- 
nant un sistre et un seau F. P. B. Q. Go 

158. iMP. LiciNivs AVG. Sa tête laurée à droite. 

^t. voT. X ET XV. FEL. REDCS (cs cn mono- 
gramme dans une couronne). Wiczay P. B. 20 

159. IMP. c. VAL. LICINIAN. LICINIVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée. 

^t. VOT. X. MVLT. XX. Daus une couronne de 
laurier. Tanini P. B. 20 

160. IMP. LICINIVS AVG. Sou bustc lauré à droite 
avec la cuirasse. 



72 LICINIUS PÈRE ET LICINÏDS FILS. 

^t. voT. XX. MVLT. XXX. TSA OU PSI dans une f"^* 

couronne de laurier F. P. B. 20 

Voyez encoi'e les médailles 39-43, 118 et 119, où l'on 
voit l'inscription des vœux dans une couronne. 

Il existe encore des médailles de Licinius père, en petit bronze, frappées 
dans la colonie d'Alexandrie en Troade. 



LICINIUS PÈRE ET LICINIUS FILS». 

1. DD. NN. lOVIl LICINII INVICT. AVG. ET CAES. 

Bustes laurés en regard des deux Licinius 
en paludamenl soutenant une statue de la 
Fortune. 

1^. I. 0. M. ET FORT. CONSER. DD- NN. AVG. ET 

CAES. {Jovi optimo maximo etFortunœ con- 
servatoribus dominorum nostrorum Au- 
gusti et Cœsaris.) Jupiter nu debout à gau- 
che, le manteau déployé derrière lui, tenant 
un globe surmonté d'une Victoire et un 
sceptre, en face de la Fortune debout, tou- 
relée, qui tient une corne d'abondance et 
un gouvernail posé sur un globe; à l'exer- 
gue, SMKA ou SMKB OU SMNA. Muséc de Vienne 
et Tanini M. B. f 1 00 

2. Même légende. Bustes laurés en regard des 
deux Licinius avec le paludament, soute- 
nant une Victoire qui pose une couronne 
sur chacune de leurs têtes. 

^t. l. 0. M.^ ET VICT. CONSER. DD. NN. AVG. ET 

CAES. {Jovi optimo maximo et Victoriœ con- 

1 Les médailles des deux Licinius sont décrites par les auteurs tantôt comme moyen 
bronze, tantôt comme pelil bronze; le fait est qu'elles sont du module intermédiaire, 
qui se rapproche parfois plus ou moins du moyen ou du petit bronze. 

* Plusieurs auteurs donnent lov. ou lovi, au lieu de i.o.m. Je n'ai jamais rencontré 
que celte dernière leçon. 



CONSTANTIA. 73 

servatoribus , elc.) La Victoire debout à 

droite tenant delà main gauche une palme 

et présentant une couronne à Jupiter nu 

debout à gauche, le manteau sur l'épaule 

gauche, appuyé sur son sceptre; smka , f'- 

SMKF ou SMKA GraYéc. F. M. B. f 5o 

3. Même légende. Bustes laurés en regard des 
deux Licinius avec le paludament, soute- 
nant un trophée orné de deux boucliers. 

^t. I. 0. M. ET VIRTVTI DD. NN. AVG. ET CAES. 

Jupiter debout tourné à gauche, tenant un 
sceptre et ayant le manteau sur l'épaule 
gauche; à côté de lui, à gauche, un trophée 
au bas duquel sont deux captifs; à l'exer- 
gue, SMNTA ou SMATe F. M. B. f 5o 



LICINIUS PÈRE ET CONSTANTIN. 

1. iMP. LiciNivs AVG. Tête nue de Licinius père. 
Ci. IMP. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Tête nuc de 

Consiixniin.D^Ennery P. B. 5o 

2. IMP. LICINIVS p. F. AVG. Tête nue de Licinius 
à droite. 

B^. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Tête nuo de 
Constantin à droite. Lettres du baron Mar- 
chant. . : P. B. Q. 5o 



CONSTANTIA. 

(FLAVIA CONSTANTIA.] 

Constantia naquit en Angleterre de Constance Chlore et de Théodora. Elle épousa 
Licinias l'an de Rome 1066 (de J. G. 513). Après la mort de son mari, que Constantin 



T4 LIC1N1U8 FILS. 

fit étrangler, elle vit livrer à la mort son fils Licinius, par l'ordre du même empe- 
reur qui était sou frère ; malgré cela, elle eut le triste courage de rester à sa cour 
et d'y jouir du crédit qu'avait eu Hélène. Elle mourut vers 1083 (330). 



Les médailles de Gonstantia n'ont été données que par Goltzius. 



LICINIUS FILS. 

(FLAVIUS VALERIUS LICINIANUS LICINroS.] 



Licinius naquit Tan de Rome 1068 (de J. G. 815). Il fut déclaré César le 1" mars <070 
(317) en môme temps que Crispe et Constantin le Jeune, par son père et Constantin, 
qui se trouvaient ensemble à Sardique. Deux ans après, il fut nommé consul, et 
Constantin le fit venir à Constantinople pour le faire élever à sa cour ; mais, autant 
pour complaire à sa femme, Fauste, que parce qu'il redoutait peut-être ses talents 
naissants, il le fit assassiner à l'âge de onze ans, en 1079 (326). 



Prix actiiel des médailles de Licinius fils. 

h. 

OK, Médaillon 1000 

OR, de 300 à 500 

OB, Quinaires . 300 

BR., Médaillon 500 

p. B. c, jusqu'à' 20 

p. B., Quinaires ». 15 



Lettres, nomlires et symboles qui se trouvent sur les médailles de bronze 
de Licinius fils. 

Exergue. 

ANTA, AQF, AQS, :AQT., ASIS*. 
BSIS, 

rsisv. 

ASIS, ASIS*. 
ËSIS, ESIS^. 
ASIS* î 
MHTA, MNTA. 
tARL, PT, .PtR. 

QA, QARL,QA, Q CFoissant A, Q croissaut avec étoile a. 



LICINIUS FFLS. H 

,R«CT 



R€PUC»? (pu, en monogramme), ro, rp, rq, rs, rsis, rt, r«cq? rwcs, 

SCVII, SBK, SBT, SIS. 

SMAr, SMAA, SMAL, SMALA, SMALB. 

SMANTA, SMANTB, SMANTP, SMANTA, SMANTS, SMANTG, SMANTH, SMANTÇ', SU, 

6MUA, SMHAF, SMHfi, SMUF, SMHKIF. 

SUS, SUKA, SMKB, SMKF, SMKA. 



__ — , j , , . 

SUS, SUKA, SMKB, SMKF, SMKA. 
SMN, SMNA, SMMB, SMNF, SMNA, SMNL. 
ST, STA, STR. 



>TA, STR. 
TABL, TABL, .TS.A, TSSVI, TSG, TSS, TT, TXIA, T étoilo SUF CfOiSSant A OU A. 

Champ. 
B, es, r, A, Ae, 6) H, A, p, PR, RS, S, SF, SF et HL en monogramme, tr, z. 

XXX 

iii ' ur ' III ' A ' B ' r ' A ' e ' s ' z* 
Etoile, étoile à six rayons. 
Croissant a, croissant b. 



Jlédaillon d'or. 



1. VAL. LICINIANVS LICINIVS IVNIOR. Son busle 

lauré à droite avec le paludament. 

^t. lovi coNSERVATORi. L'iciiiius en habit mi- 
litaire debout à gauche, tenant un globe et 
un sceptre transversal et couronné par 
Jupiter nu, debout, tenant un foudre et 
ayant son manteau sur le bras gauche; à 
l'exergue, s.... t. Mod. 6. Poids, 8 gr. 28 c. 



lOOO 



Médailles d'or et de billon. 

2. LICINIVS ivN. NOB. CAESAR, Sa tête nue à 
droite. 

Ci. FELiciA TEMPORA. Quatrc enfauts repré- 
sentant les quatre saisons; à l'exergue, ts. 
Taniniy du Musée Hunter OR. 5oo 

3. D. N. VAL. LICIN. LICINIVS NOB. C. SCH bUSte 

lauré à droite avec le paludament. 



76 LICINIUS FILS. 

^t. lOYi coNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur J'épaule gauche, 
tenant un globe surmonté d'une Victoire et 
un sceptre ; à ses pieds, un aigle tenant une ^^^ 

couronne en son bec; à l'exergue, SMise. F. OR. 3oo 

4. Même légende. Son buste nu de face avec 
le paludament. 

^t. lovi coNSERVATORi CAES. Jupitcr à demi nu 
assis de face sur une base, tenant une Vic- 
toire et un sceptre ; à ses pieds, un aigle te- 
nant une couronne en son bec ; sur sa base, 
SIC V. SIC X ; à l'exergue, smnf ou smna ou 
SMNe Gravée. F. OR. 3oo 

5. LiciNivs ivN. NOB. CAES. Son busto lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Licinius en habit mi- 
litaire, debout à droite, tenant une haste et 
un globe. Cabinet de M. le duc de Blacas.. OR. Q. 3oo 

6. LiciN. ivN. CAES. Son buste lauré à droite, 

^. SECVRiTAS REiPVBLiGAE. La Sécurité de- 
bout à droite, posant sa main droite sur la 
tête et appuyée sur une colonne; à l'exer- 
gue, TR. Cqylus OR. Q. 3oo 

Médaillon de bronze. 

7. D. N. FL. LiciN. LICINIVS NOB. c. Son bustc nu 
à mi-corps à gauche avec le manteau impé- 
rial, tenant un sceptre. 

^t. EXERC. AVGVSTORVM. Liciuius CH habit 
militaire debout à gauche, sacrifiant sur un 
trépied et couronné par un soldat; en face 
de lui, une figure en toge; à sa droite, un 
soldat. Tanini et Vaillant ( dont la descrip- 
tion varie un peu), à Licinius père 5oo 



LICINIUS FILS. 77 

Médailles de petit bronze. 

8. LiciNivs NOB. c. ou NOB. CAES. Son busle 
radié à droite avec la cuirasse. 

^t. BEATA TRANQviLLiTAS. Aulcl Carré sur le- 
quel on voit un g^lobe et trois étoiles; Tau- f"** 
tel porte l'inscription vous xx. Banduri. .. 6 

9. LICINIVS ivN. NOB. CAES. Sou buste lauré à 
gauche avec le manteau impérial, tenant 
une haste et un bouclier. 

Ci. Même revers. Banduri 6 

10. LICINIVS IVN. NOB. c. Sa tête laurée adroite 
ou son buste lauré à droite avec le paluda- 
ment et la cuirasse. 

Ci. CAESARVM NOSTRORVM autour d'une cou- 
ronne de laurier dans laquelle on lit vot. v. 

F. c 

11 . LICINIVS IVN. NOB. CAES. Sa tête ou son buste 
lauré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. Même revers F. c 

12. LICINIVS NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 

]^. Même revers F. c 

13. LICINIVS IVN, NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
gauche avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers avec une étoile dans la cou- 
ronne Gravée. F. c 

11. LICINIVS NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 

Ci. CAESARVM NOSTRORVM autour de l'inscrip- 
tion voTis V F. c 

15. Même tête et même légende. 

Ci. CAESARVM NOSTRORVM autour d'unc cou- 
ronne delaurierdans laquelle on lit VOT. X. F. 3 



fr. 



78 LICINIUS FILS. 

16. LiciNivs ivN. NOB. CAES. Son buste lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. coNCORDiA AVGG. NN. La CoDcorde debout 
à gauche, tenant un caducée et une corne 
d'abondance 1^« 4 

17. Même tête et même légende. 

^t. D. NOSTRi AVG. autour d'une couronne 
dans laquelle on lit vot. xx.; à l'exergue, 
s»AB. Tanini, du Musée de Florence 20 

18. Même légende. Sa tête laurée. 

^t. DOMINORVM NOSTRORVM CAESS. aulOUF d'UHC 

couronne de laurier dans laquelle on lit 

voT»v. 3Iusée de Danemarc "^o 

19. VAL. LICINIVS NOB. CAES. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

B^. lovi coNSERVATORi. Jupitcr uu dcbout à 
gauche, le manteau déployé derrière lui, 
tenant un foudre et un sceptre F. c 

20. FL. VAL. LICINIVS CAES. Sott bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers. Banduri 10 

21. LiciNiAN. LICINIVS ivN. Son buste lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers. Tanini 

22. VAL. LICINIVS NOB. CAES. Sou buslc lauré à 
droite avec le paludament. 

]^. Même revers, mais Jupiter a le manteau 
sur l'épaule gauche F. c 

23. LICINIVS ivN. NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

^. Même revers j dans le champ, une cou- 
ronne ( 

24. VAL. LICINIVS NOB. CAES. Son buslc lauré à 
droite avec le paludament. 



LICINIUS FILS. 79 

^t. lovi coNSERVATORi. Jupitef iiu couraut à 
droite, lançant la foudre et retenant son fr. 

manteau F. 3 

25. D. N. VAL. LICIN. LICINIVS NOB. C. Son bustC 

casqué à gauche avec la cuirasse, tenant 
une haste et un bouclier. 
B^. lovi coNSERVATORi. Jupitcr uu dcbout à 
gauche, le manteau sur Tépaule gauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre, le plus souvent surmonté d'un ai- 
gle qui tient une couronne en son becj à 
ses pieds, à gauche, un aigle tenant une 
couronne en son bec; à droite, un captif 
assis Gravée. W. c 

26. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un linge? 
(mappal) de la main droite et de la gauche 
un globe et un sceptre. 

Ci. lovi coNSERVATORi CAESS. Jupiter debout 
à gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un globe et un sceptre ; à gauche, un 
croissant F. i 

27. Même tête et même légende. 

^^. lovi CONSERVATORI CAESS. Même type; mais 
à gauche, une couronne F. i 

28. Même tête et même légende. 

^t. lovi CONSERVATORI CAESS. Même type ; mais 
à gauche, un captif marchant courbé. . F. i 

29. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludurnent. 

Ci. lovi CONSERVATORI CAESs. Même type; mais 
à gauche, une palme F. i 

30. LICINIVS IVN. NOB. C. Sou buslc lauré à droite 
avec le paludament. 

^. PAX PERPETVA. La Paix debout appuyée 



80 LICINIUS FILS. 

sur une colonne, tenant un rameau et une 

haste (un sceptre) transversale. Tanini d'à- '«■• 

près d'Ennery lo 

31. Même tête et même légende. 

Ci. PRiNCiPi lYVENTVTis. Liciuius eu habit 
militaire debout, tenant une haste et un 
globe. Tanini Q. i5 

32. Même tète et même légende. 

^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Licluius cu habit 
militaire debout, tenant un sceptre et une 
haste. Tanini Q. i5 

33. D. N. YAL. LiciNivs NOB. c Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

B>t. PROviDENTiAE CAESS. Jupitcr uu dcbout à 
gauche, le manteau sur Tépaule gauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un scep- 
tre; à gauche, on voit ordinairement une 
palme F. i 

34. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant de la main 
droite un linge {mappa) et de la gauche un 
globe et un sceptre. 

^t. Même revers F. i 

35. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^. Même revers sans palme i 

36. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant de la main 
droite un linge {mappa) et de la gauche un 
globe et un sceptre. 

Ci. PROVIDENTIAE CAESS. Portc de camp sur- 
montée de trois tours F. c 

37. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le manteau impérial, tenant de la main 



LICmiUS FILS. 81 

droite un linge {mappa) et de la gauche un 

globe et un sceptre. fr- 

Ci. Même revers F. c 

38. LiciNivs ivN. NOB. C. Son buste lauré à droite 
avec le paludament ou le paludament et la 
cuirasse. 

]^. ROMAE AETERNAE. Rouie casquée assise à 
droite, tenant sur ses genoux un bouclier 
sur lequel on lit xv; derrière elle, un bou- 
clier F. 2 

39. La même médaille avec x sur le bouclier. 

Tanini 5 

iO. Même légende. Son buste lauré à droite avec 
le paludament et la cuirasse. 

^t. SAECVLi FELICITAS. Cippc omé d'uuc guir- 
lande et surmonté d'une couronne dans la- 
quelle on lit AVG F. 6 

41. Licmivs ivN. NOB. CAES. Son buste lauré à 
gauche avec la cuirasse, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire. 

^i. SPES PVBLICA. L'Espérance marchant à 
gauche, tenant une fleur et relevantsa robe. 
Tanini lo 

42. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VICTORIA CAESS. NN. Victoire marchant à 
gauche. Wiczay lo 

43. LICINIVS iVN. NOB. C. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

B>t. viCT. LAETAE PRiNC. PERP. Deux Victoircs 
debout posant sur un cippe un bouclier sur 
lequel celle qui est à gauche vient d'écrire 
voT. p. R.jsurlecippe, I F. c 



82 LICINIUS FILS. 

4i. LiciNivs iVN. NOB. CAES. Son bustc lauré a 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. viCTORiAE LAETAE PRiNC. PERP. Même type. ^'^• 

F. c 

-45. LICINIVS. ivN. NOB. C. Sa tête laurée. 

B^. VICTORIAE LAETAE PRINC. PERP. Même type, 
mais sur le cippe, un globe. Musée de Da- 
nemarc 2 

46. LiciiNivs (sic) IVN. NOB. C. Son buste radié à 
droite avec le paludament. 

^. VICTORIAE LAET. PRINC. PERP. Même type 
sans globe F. i 

47. viciNivs (sic) IVN. NOB. c. Son buste radié à 
droite avec le paludament. 

]Çi. vicTORiAi LAiTAi PRINC... Même type. F. 6 

48. LICINIVS IVN. NOB. CAES. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. viRT. EXERC. Le plan d'un camp (Lavy 
dit : huit hastes en sautoir) sur lequel on 
voit le Soleil nu debout de face, levant la 
main droite et tenant un disque. Lavy, Mu- 
sée de Turin 20 

49 



Ci. viRTvs AVG. Porte d'une ville. D'Ennery. 

50. LICINIVS IVN. NOB. C. Son buste radié à droite 
avec le paludament. 

^. VIRTVS EXERCiT. Trophéc entre deux cap- 
tifs assis l'un dans l'attitude de la tristesse et 
l'autre avec les mains liéesderrière le dos. F. 

51. LICINIVS IVN. NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
gauche avec le manteau impérial, tenant 
un globe surmonté d'une Victoire. 

B^. VIRTVS EXERCiT. Étendard entre deux cap- 
tifs assis ; celui qui est à gauche a les mains 



LICINILS t'ILS. 83 

liées derrière le dos, et celui qui est à droite 

est dans ratlitude de la tristesse ; sur l'élen- fr- 

dard, on lit vot. x F. c 

52. LiciNivs ivN. NOB. C. Son buste lauré à gau- 
che avec la cuirasse ornée de la tête de Mé- 
duse sur la poitrine, tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire. 

^t. viRTVS EXERCiT. Même type; sur l'éten- 
dard, VOT. XX.; dans le champ, des lettres ou 
une étoile à six rayons * W. c 

53. LICINIVS ivN. NOB. CAES. Sou buste lauré 
à gauche avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. Même revers F. c 

54. Même tête et même légende. 

Ci. VIRTVS EXERCiT. Étendard entre deux cap- 
tifs assis; celui qui est à gauche est dans 
l'attitude de la tristesse , et celui qui est à ^ 
droite a les mains attachées et retourne la 
tête; sur l'étendard , on lit vot. xx F. c 

55. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire. 

^t. Même revers F. c 

56. LICINIVS ivN. NOB. C. Sou bustc radié à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers Gravée. F. o 

57. LiciNNYS (sic) iviNOBiL. (sic). Son buste radié 
à gauche avec le paludament et la cuirasse. 

I^. Même revers F. 3 

Malgré rincon-ection de la légende, cette médaille 
est d'une très-belle fabrique. 

^ Celte étoile a souvent été prise pour le monogramme du Christ, mais lu savant 
Cttvedoni a démontré qu'elle n'est et ne peut être qu'uue étoile. (Hicerr.lie critiche iii< 
lorno aile medaglie di Constautino Magno, etc. Modëne, 1858.) 



84 LICINIUS FILS, CRISPE ET CONSTANTIN JEUNE. 

58. LiciNivs ivN. N. c. Son buste radié à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

B^. viRTVS EXERCiT. Étendard au pied duquel 
sont assis deux captifs dans l'attitude de la ^^^ 

tristesse; sur l'étendard, vot. xx F. c 

59. LICINIVS isoB. CAES. Sou busto radié adroite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

60. LICINIVS iVN.NOB. CAESAR, Sa tête couronnée 
de laurier. 

^t. ViRTVS MiLiTVM DD. NN. Mars passant, por- 
tant un trophée et une lance. D'Ennery. . lo 

61. LICINIVS ivN. NOB. CAES. Son busto lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. voT. V. MVLT. X. CAESS. TSA OU Tse dans 
une couronne de laurier F. 6 

62. LICINIVS ivN.NOB. C. Sou bustc lauré à droite 
avef le paludament. 

'B>t. VOT. X. ET XV. F. (=)S OUF. RT. dansunc 
couronne de laurier. Lavy, Musée de Turin 
et Welzl 20 

63. Même tête et même légende. 

^. VOT. XV. FEL. XX. RP. daus une couronne 
de laurier F. 20 

Voyez encore les nos 11-14, où sont exprimés des vœux. 



LICINIUS FILS, CRISPE ET CONSTANTIN 
JEUNE. 

1. FL. LiciN. LICINIVS NOB. CAES. Soubustc lauré 
à gauche, avec le paludament et la cui- 
rasse, tenant un globe surmonté d'une Vic- 
toire. 



MARTINIEN. 85 

]^. CRispvs ET coNSTANTiNvs cc. Têles nues 

en regard de Crispe et de Constantin jeune. fr. 

Ducangc OR. 1 5oo 



VALENS. 

(AURELIUS VALEEIUS VALENS). 

Je ne répéterai pas ici ce que j'ai dit de Valens dans la biographie de Licinlus, et qui 
est à peu près tout ce qu'on sait de lui. 



On trouve dans le Catalogue de d'Ennery la médaille suivante de Valehs 
qui est suspecte, d'autant plus qu'elle lui donne le titre d'Auguste. 



, IMP.C. AVR. VAL. VALENS P. F. AVG. Sa tête 

laurée. 

^. lovi coNSERVATORi AVGG. Jupitcr debout, 
tenant une Victoire et un sceptre; à ses 
pieds, un aigle tenant une couronne en 
son bec; dans le champ, cà gauche, a; à 
droite, une couronne et xa, à l'exergue, 
ALE P. B. 



MARTINIEN. 

(maecus martinlanus.) 

Martinien, qui n'était que simple légionnaire dans les armées de Licinius, monta au 
grade de maître des offices. Licinius étant assiégé dans Byzance par Constantin 
l'associa à l'empire; mais Martinien, après un combat acharné, fut vaincu à la ba- 
taille de Calcédoine, le 23 septembre de l'an 1076 (de J, C. 323], après deux mois 
de règne ; il fut mis à mort par l'ordre de Constantin, 



Prix actuel des médailles de Martinien. 

fr. 
p. B 200 



fr. 



<S() CONSTANTIN I LE GRAND. 

1. D. N. MARTiNiANVs P. F. AVG. Sou buste radié 
à droite avec le paludament. 

Ci. lovi coNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre; à ses pieds, à gauche, un aigle qui 
tient une couronne en son bec; adroite, 
un captif assis; dans le champ, xiir; à l'exer- 
gue, smna. Wiczay — P. B. 2nn 

2. D. N. M. MARTiNiANVs. P. F. AVG. Sou bustc ra- 
dié à droite avec le paludament. 

^. Même revers, mais, à l'exergue, smnf, 
(Pembroke) smnp (Tanini) ou smnt {D^En- 
nery) P. B. 500 

3. D. N. M. martiniano P. F. AVG. Sou bustc ra- 
dié à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. Même revers, mais, dans le champ, xiii, 
et, à l'exergue, smnb (F), ou smna et smnf. 
(Musée de Vienne) Gravée. F. P. B. ?oo 



CONSTANTIN I LE GRAND. 

(FLAVIUS VALERIUS CONSTANTINUS.) 

Consuntin naquit à Naisse eu Dardauie (aujourd'hui la Servie), le 27 février de l'an de 
Rome 1027 (de J. C. 271*) de Constance Chlore et d'Hélène. Sa jeunesse est peu con- 
nue ; mais, comme il annonçait des talents, Dioclétien le garda auprès de lui lors- 
qu'en 10î»5 (292) il envoya son père en Gaule avec le titre de César. En 1058 (305), 
lors de l'abdication de Dioclétien et de Maximien Hercule, Constantin était avec 
Galère Maximien à Nicomédie. Ce prince ne l'aimant pas, par suite de la haine qu'il 
portait à son père, Constantin s'enfuit secrètement et alla rejoindre celui-ci à York : 
mais, craignant d'ôtre poursuivi et ramené à Nicomédie, il fit couper les jarrets à 
tous les chevaux après s'en être servi. Constance Chlore étant mort le 25 juillet de 
l'année suivante, Constantin se fît proclamer Auguste le même jour par son armée. 
Galère n'osant s'opposer ouvertement à cet acte, et ne voulant pas non plus le 
sanctionner complètement, le nomma César. Le commandement de la Gaule et de 
la Grande-Bretagne lui fut confié et il se signala par ses victoires sur les Francs et 



CONSTANTIN I LE <ÎRAN1>. 87 

les Bructères ; il donna des Jeux publics où il fit dévorer par les bêtes deux rois ou 
chefs barbares, Ascaric et Hégaise. 

Constantin, en montant sur le trône, épousa Fauste, fille de Maximien Hercule et sœur 
de Maxencc. Voulant devenir seul maître de l'empire, il commença par condamner à 
mort son beau-père et chercher à se défaire de son beau-frôre, qui avait été élu 
Auguste par le consentement unanime du sénat, du peuple et des gardes prétoriennes. 
Pendant qu'il allait à Home pour le combattre, il vit dans les nuages un signe formant 
le nom du Christ en monogramme et accompagné des trois mots grecs : EN TOrTQ 
NIKH « Tu vaincras par ceci. » (Eusèbe, qui seul a rapporté ce fait miraculeux, 
dont il tenait le récit de Constantin lui-même, aurait bien dû dire oîi il se passa.) Par 
une conséquence naturelle de cette apparition, Maxence fut vaincu à la fin d'octobre 
de l'an 1065 (312). Constantin entra dans Rome en triomphateur, cassa les préto- 
riens, mit fin aux jeux séculaires, et fit profession de la religion chrétienne. Licinlus, 
qui avait épousé sa sœur Constantia , ayant vaincu Maximin Daia , restait seul à 
partager le pouvoir avec lui. Constantin, à qui le sénat avait décerné le titre de 
premier Auguste, lui livra bataille en 1076 (323), le vainquit à son tour, bien qu'un 
ange lui fût apparu, le fit conduire à Thessalonique et lui promit la vie avec serment ; 
mais, après de mûres réflexions, il jugea préférable de le faire étrangler, et devint 
par là seul et paisible possesseur de la puissance souveraine. Pour se l'assurer encore 
mieux, il fit mourir, trois ans plus tard, son neveu, Licinius fils, qu'il avait emmené 
avec lui. 

En 1078 (325), Constantin assembla le concile de Nicée. L'année suivante, son épouse, 
Fauste, emportée malgré elle par une passion désordonnée pour son beau-fils Crispe, 
et ne pouvant vaincre sa résistance, surprise en outre par l'arrivée inattendue do 
son mari, osa, dans un moment d'oubli qui ternit tout l'éclat de ses éminentes vertus, 
nouvelle Phèdre, accuser Crispe d'avoir voulu la séduire. Constantin, sans daigner 
écouter son fils, le fit mourir, et, ayant reconnu plus tard la vérité, il fit étouffer 
Fauste dans un bain. 

Eu 1083 (330), voulant sans doute effacer tous les souvenirs de l'antique grandeur ro- 
maine pour ne remplir le monde que de son nom et consommer la ruine de Rome, 
que Dioclétien avait déjà préparée, Constantin transféra le siège de son empire à 
Byzance, qu'il nomma Constantinople. Il dépouilla Rome de tout ce qu'elle avait de 
plus précieux pour en décorer sa nouvelle capitale et y établit un sénat ; en même 
temps il détruisit en Orient plusieurs temples consacrés aux dieux du paganisme, et 
donna l'étrange et triste spectacle des débauches mêlées à la piété. En 1G88 (335), 
il régla le partage de ses Etats entre ses fils et ses neveux, et tomba malade pendant 
qu'il préparait la guerre contre Sapor, roi de Perse. Il mourut le 22 mai de l'an 1090 
(337), à l'âge de soixante-quatre ans, après en avoir régné trente-deux, et eut le 
double honneur d'être mis au nombre des dieux par le sénat, et des saints par l'Eglise . 

Constantin avait eu Crispe de sa première femme, nommée Minervine ; l'impératrice 
Fauste lui donna Constantin, Constant et Constance, qui régnèrent après lui ; Con- 

. stantia, qui épousa d'abord Hanniballien et plus tard Constance Galle, et Hélène, qui 
devint la femme de Julien II. 

C'est au règne de Constantin que la plupart des historiens et des antiquaires fixent 
le commencement du Bas-Empire. 



88 CONSTANTIN I LE GRAND. 

Prix actuel des médailles de Constantin 1. 

fr. 

OB, Médaillons, de 300 à 2000 

OR ', de 50 à 400 

AR., Médaillons, de j(X) à 400 

BiL., Médaillons 60 

AR., de 40 à 100 

AR., Quinaires 25 

BIL. . .3 

BR., Médaillons, de 150 à 300 

M. B.c., jusqu'à riO 

p. B. c, jusqu'à 40 



Observations sur le module des médailles de bronze de Constantin. 

ïl existe dans le bronze, à part les médaillons, cinq modules ditférents : 
le moyen bronze, le module entre le moyen et le petit bronze, le petit bronze, 
un module inférieur au petit bronze ordinaire (il se rencontre surtout avec 
le revers gloria exercitvs), et le petit bronze du module du quinaire. Il 
m'arrivei'a encore très-souvent, pour le règne de Constantin, de classer les 
médailles autrement qu'elles ne le sont dans tel ou tel ouvi^age. Pour conci- 
lier autant que possible mes descriptions avec celles des autres auteurs, j'ai 
ajouté la croix allongée à la suite de l'indication du moyen bronze, m. js.jr, 
lorsque le module est inférieur au moyen bronze ordinaire, et à la suite 
de l'indication du petit bronze, p.B.f , lorsque la médaille est un peu plus 
grande que le petit bronze ordinaire. 

Cette diversité de modules est très-précieuse sous le rapport chronolo" 
gique, en ce qu'elle peut servir à fixer jusqu'à un certain point la date des 
médailles de Constantin, en les comparant avec celles des empereurs c[ui 
ont précédé ou suivi immédiatement son règne, et chez qui l'on trouve dos 
modules semblables. 

Voici les conséquences qu'on en peut tirer : 

lo Les médailles de vrai moyen bronze, tel qu'on les trouve sous Dioclé- 
tien, ainsi que celles dont le module est entre le moyen et le petit bronze, 
datent du commencement de son règne ; ce n'est que sur celles-là qu'on voit 
Constantin avec le titre de Césai-, et les médailles où il porte le titre d'Au- 

* Constantin changea le système monétaire et établit le sou d'or : Comme il existe 
trois divisions dans ce métal, le son, le demi-sou (auquel j'ai conservé l'abréviation q de 
ifuinaire, comme représentant la moitié de la pièce principale) et le tiers de sou, l'éva. 
[uation de l'or, & partir de ce règne, résume les trois divisions. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 89 

gustp datent de ses premières années.Le module intermédiaire est semblable 
à celui qu'on voit sous Licinius, Maximin Daza et Maxence, et disparaît en- 
suite complètement. 

2° Le petit bronze ordinaire appartient à tout le commencement et le 
milieu de son règne. 

3° Le petit bronze dont le module se rapproche du quinaire, comme celui, 
entre autres, qui a gloria exebcitvs au revers, n'appartient qu'aux der- 
niers temps de Constantin, parce que ce même module et ce même type se 
retrouvent sous Delmace, Constantin jeune. Constant et Constance. Le titre 
de MAxrars ne fut donné à Constantin qu'à la fin de son règne ; aussi, ne 
paraît-il pas que ce titre se rencontre sur aucune médaille de petit bronze 
qui ne soit du module voisin du quinaire. Quant au vrai module du qui- 
naire, il est rare, et il n'y a aucune conséquence à en tirer. 



Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
bronze de Constantin » . 
Exergue. 

AKA, ALE, ALEr, ANAIF, ANE, ANT, ANTS, AQP, AQS, AQT, AR, ARL, ARLB, ARLA, 
ARLP, ARLS. 

ASis, ASis», Asis palme, asis croissant avec point, asis croissant avec 

étoile, AT, ATH, ATQ, ATR. 

BFR, BSis, BSis», Bsis diadème, bsis croissant pointé, btr. 

CON, coNS, coNSA, coNSB, coNSA, coNSN, coNST, CONS*, csis croissant points. 

r, rrN, .rsis., rsis», rsis croissant, rsis couroune. 

A, ASIS, ASIS diadème. 

esis, .esis., esis*. 

HK, HSIS. 

ITR. 

KF, KA, KE, ET. 

MA, HAQ, HCL, MCONSA, MHTB, MKVA, MKVB, MKVr, HKVA, MLI, MLL, MLN, ULON, 

MNF, UNA. 
MOST, MOSTr, MOSTK, M08TP, MOSTQ, M0ST8, MOSTT, MSIS, MSL, MTR. 
Ne. 

OARL(Banduri). 

PA, p»A, p croissant a, p»ar, parl, pa croissant rl, parla, pas. 
pcoNS croissant, pconst, pelxp, pka. 

PL, .P.L., PLC, PLC croissant, croissant pointé plc, PLe, plm, pln, plo, 
PLON, PLON croissant, plr, plw, pmr, pom, postt. 

1 Lei signes monétaires d'Alexandrie et d'Antioche étant désormais en petit combre 
et peu importants, j'ai réuni le tout ensembli-. 



I 



% CONSTANTIN 1 LE GRAND. 

PRPL, p croissant avec étoile r, ps, psis». 

PT, P.T., p»T, H croissant T, PTH, PTK, PTR, .PTR., P.T.R., .PTR croissaiit, 

PTRB, PIRE. 

nop. 

QAR, QARL, QT, QT, 

R étoile sur croissant a, rac croissant, rbp, rep, hes, repucs (pu en mo- 
nogramme), rfs, rf9, ro, rp, r»p, r couronne p, rpp, rq, r»q, rs, r»s, 
R couronne s, rç, rt, R¥T, r couronne t. rti>, rwcq, r«ct. 

SAB, SADL, SAR, S^AR, SARL, SA^RL, SA Croissant RL, SAT, SATR. 

SCONS, SCONSP, SCONST, S.A., SAA, SFARS, SrVI, SIRM, SIIÎN (BegCP), SIS, SIS.B., 

SUAA, SMAB, SMAA, SMAHT, SMAK, SMA.IA. 

SMAL, SHALA, SMaLB, SMALr, SMALA, SMALS. 

SMANA, SMANB, SMANr, SMANA, SMANS, SMAB0, SMANl, SMANM, SMANR, SMANS, 

SMANT, SMANTA, SMANTB, SMANKF, SMANTA, SMANIG, SjrANTR, SMANTS, SMANTÇ, 

SMANTZ, SMANZ, SMAS*, SMAQ^', SMAT. 
SMH, SMHA, SMHB, SMHr, SMHA, SMHER, SHHT. 
SMK, SMKA, SMK6, SMKF, .SMRF, SIUKA, SMKS, SMKH, SMKS, SMKZ. 

sMivir (Brjnduri), smn, smna, smnb, sMNr, smnA, smns, smm0, smni, smnl, 

SMNLB, SMNR, SMNS, SMRS. 
SMTB, SMie, .SM.TS., SMTSA, SMTSB, SMTSr, SMTSA, SMTSe. 

ss, ST, STR., .STR., sTRr, STRE, S croissant T, .STR croissant. 

TARL, TOT, TR, TRP, TRP^', TRS, TR»S, T étoilc SUr CTOiSSant R. 

.TS.A., TSAVI, .TS.B., TSBF, TS.r., TSFB, TSrVI, TS.A., .TS.G., TS€Vr, T.«€VI, 

TSH, TSIS, TT. 
ZTR. 

as. 

Champ. 

A, AI, AS, AXF, B, BS, C, CR, F, TI, A, AS, E, 6, ei,FT, H, HS, KR, KT, MF,MS, 
N, NA, OE, P, PR, R, RF, RM, S, SA, SEF, SF, SR, Ç, T, TF, TF», XII, XVI, Z, ♦. 

Croissant a, ou b, ou r, ou a, ou e. 
Couronne a, ou b, ou n. 

B BCA0HOXXX z 

ni' n' l' m' m' s' e' a' m' iir' m* 
A A KX RF TF n ciH K couronnc couronne z sf 
Kp' sp' b' X ' » ' m' s' xA ' Ml' HL (en 

monogramme). 



Médaillons d'or et d'argent ^ 

1. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Son busie diadème 
à droite avec le paludament. 

^ Plusieurs mëdaillons, donnés par les anciens auteurs à Constantin I avec la tCte sans 
légende et avec la légende cowstaktihvs avg. an revers, ont été reronnns pour appartenir 



CONSTANTIN I I.E GRAND. î)l 

Ci. ADVÊNTVS AVG. N. Constantin à cheval , 
levant la main droite, précédé par la Vic- 
toire qui tient une couronne et une palme ; 
à l'exergue, SMNr. Mod.7(ll lignes et Va)- ^^' 

Autrefois, Cabinet des médailles. OR. 5oo 

2. Même tète et même légende. 

^t. ADVENTVs AVGvsTi N. Constautiu achevai, 
levant la main droite et tenant unehaste; 
à Texergue^coNS. Mod. 6 V2 (H lignes). Au- 
trefois, Cabinet des médailles. 0P>. 5oo 

3. Même tête et même légende. 

^. coNSTANTiNi AVG. Dcux Victoiros debout, 
tenant ensemble une couronne sur la- 
quelle on lit: voT, xxx.; à l'exergue, /?/r. 
Mod. 11 Vr Poids, 26 gr. 68 c. avec la be- 
lière F. OR. looo 

4. Sans légende. Tête diadémée de Constantin 
à droite. 

Ci. coNSTANTiNVS AVG. Quatre enseignes mi- 
litaires; à l'exergue, cons. Mod. 5 Va- 
Poids, 5gr F. AR. Too 

5. CONSTANTINVS AVG. Sa tête diadémée. 

^t. Même revers ; à l'exergue , smtr. J)'En- 
nery... AR. 100 

6. Sans légende. Tête diadémée de Constantin 
à droite. 

Ci. CONSTANTINVS CAESAR. Quatre enseignes 
militaires; à l'exergue, const. Mod. 5 Va» 
Poids, 4 gr. 80 c W. AR. 100 

7. Même tête. 

B^. D. n. CONSTANTINVS MAX. TRIVMF. AVG. 

Femme voilée ayant la tête couverte du mo- 

h Constantin U. C'est li qu'il faudra les chercher ; il en est de même du grand médaillon 
d'argent qni porte d'un côté avcvstts, et an revers ciEstR. 



92 CONSTANTIN I LE GRANp. 

dms, assise, tenant sur son sein une corne 
d'abondance et posant les deux pieds sur 
une proue de vaisseau; à l'exergue, mconsa. *• 

Musée de Danemarc AR. 3oo 

8. D. N. constantinvs MAX. AVG. Son buste 
lauré à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 
Ci. EQvis ROMANvs. Constantin à cheval, 
marchant au pas à droite et levant la main 
droite; à l'exergue, smn. Mod. 6. Poids, 6 gr. 
66 c F. OR. 3oo 

9 

^t. FELICITAS PERPETVA AVGEAT REM DD. NN. 

Deux femmes debout. Mionnet OR. 



10. 



^t. FELICITAS PERPETVA AVGG. ET CAESS. NN. 

Deux femmes debout. Mionnet OR. 



11. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son buste diadème 
à droite avec la cuirasse. 

I^. FELICITAS ROMANORVM. Coustantiu debout à 
gauche entre deux de ses fils sous une voûte 
soutenue par deux colonnes ; tous trois 
sont en habit militaire et tiennent chacun 
un sceptre et un globe; à l'exergue, smh ou 
siRM. Mod. 6. Poids, 4 gr. 39 c. — 4 gr. 
70 c F. AR. 20O 

12. D. N. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

B^. FELIX ADVENTVS AVG. N. Constantin en ha- 
bit militaire à cheval au pas à gauche, le- 
vant la main droite et tenant un sceptre ; à 
l'exergue, smn. Mod. 5 Vî- Poids, 6 gr. 67c. 

F. OR. 3oo 

13. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou bustc dladémé 
à droite avec le paludament. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 93 

^t. GAVDiVM AVGvsTi NOSTRi. Deux génies ailés 
debout en face l'un de l'autre, tenant une 
guirlande; à Texergue, cons. Mod. 9 Va- ''^' 

Poids, 13 gr. 32 c Gravé. F. OR. looo 

14. Sans légende. Tête diadémée de Constantin 
à droite. 

^t. GLORIA constantini ayg. Conslautin cas- 
qué et en habit militaire, marchant à 
droite , traînant un barbare par les che- 
veux, portant un trophée et lançant un 
coup de pied à un captif barbu assis à terre, 
les mains liées derrière le dos et levant les 
yeux vers lui; à Texergue, sis ou smts ou 
SMN. Mod. 6-7. Poids, de 6 gr. 34 c. à 6 gr. 
81c Gravé. F. OR. 3oo 

15. Même tête. 

^t. GLORIA constantini avg. L'cmpercur de 
bout à gauche entre deux captifs, tenant 
un trophée et une lance; à l'exergue, smn 
ou SMTS. Module 6 V2 (H lignes). Mionnet. . OR. 3oo 

16. Même tête. 

^. GLORIA constantini AVG. Constantin de- 
bout à gauche entre deux captifs assis, les 
mains liées derrière le dos, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et une haste; dans 
le champ, s; à l'exergue smn. Mod. 6. Poids, 
6 gr. 25 c. Cabinet de M. le duc de Blacas. . OR. 3oo 

17. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Sou bustc diadème à 

droite avec le paludament. 

^. GLORIA EXERCiTVs. Soldut debout de face 
regardant à droite, appuyé sur une haste 
et sur un boucher; à gauche, dans le champ, 
une croix. Tanini OR. 

18. Même tête et même légende. 

]Çi. GLORIA ROMANORVM. Romc casquéc assise 



94 CONSTAIVUN I LE GRAND. 

à gauche, tenant un globe surmonté d'une 
Victoire et un sceptre ; à côté d'elle, un bou- 
clier; à l'exergue, cons. Mod. 8. Poids, fr- 
9 gr , F. OR. 5oo 

19. Sans légende. Tête diadémée de Constantin 
à droite. 

Ci. Même revers, mais à l'exergue, smn. 
Mod. 8. Poids, 8 gr. 12 c. Musée britannique, OR. 5oo 

20. iMP. coNSTANTiNvs AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^l. MARTI coNSERVATORi. Mars casqué debout 
à droite, tenant une haste renversée, et ap- 
puyé sur un bouclier; dans le champ, tf; 
à l'exergue, ptr. Mod. 5 Va- Poids 4 gr. 
30 c F. BIL.? ou POT. 6o 

21. D. N. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou bustc radié 
à gauche, à mi-corps, avec le paludament 
et la cuirasse, levant la main droite et te- 
nant un globe. 

Ci. piETAS AVGVSTi N. Constantin debout de 
lace en toge, relevant une femme tourelée 
assise à teire et tenant un sceptre; il est 
couronné par la Victoire debout qui tient 
une palme; à l'exergue, smn. Mod. 6. Poids, 
8gr. 91 c ' F. OR. 4"o 

22. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^. PIETAS AVGVSTI NOSTRi. Coustautin en ha- 
bit militaire debout à gauche relevant une 
femme tourelée à genoux que lui présente 
un soldat et tenant un sceptre; il est cou- 
ronné par la Victoire debout qui tient une 
palme; à l'exergue, ptr ou smn. Mod. 10. 
Poids, 20 gr. 06 c. avec la belière F. OR. 8oo' 

23. IMP. CONSTANTINVS PIVS F. AVG. SoU buste 



«;0N8TANTIN I LE GKANU. 95 

casqué à gauche avec la cuirasse, tenant 
une haste et un bouclier. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constantin debout à 
droite, en habit militaire, tenant une haste 
et un globe; à l'exergue, ptr. Mod. 6 7r ^'' 

Cabinet de M. le Major de Rauch, à Berlin. OR. 400 



li. 



^t. pRiNCiPi ivvENTVTis. Figure debout tenant 
deux enseignes militaires; dans le champ, 
sa; à l'exergue, ptr. Mionnet AR. 100 

25. coNSTAisTiNVS MAX. AVG. Son bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

]^. SALVS ET SPES REiPVBLiCAE. Coustautin en 
habit militaire nimbé assis, tenant une 
haste; de chaque côté, un soldat debout 
avec un bouclier et une haste; à l'exergue, 
coNS. Mod. 13 7i (22 lignes). Autrefois^ Ca- 
binet des médailles ". OR. 2000 

26. IMP. CONSTANTINVS MAX. P. F. AVG. SoU busto 

diadème à gauche avec le paludament orné 
sur la poitrine de la tête de Méduse et la 
cuirasse, tenant un globe surmonté d'une 
Victoire. 

B>t. SALVS ET sPES REIPVBLICAE. Constantin en 
habit militaire assis à gauche sur une cui- 
rasse, recevant une petite Victoire d'une 
femme tourelée (Conslanlinople?) et cou- 
ronné par la Victoire debout derrière lui; à 
l'exergue, smher. Mod. 9 Va- Poids, 11 gr. 
i3 c. Musée de Vienne OR. 2000 

27. coNSTAN Son buste casqué vu de trois 

quarts à gauche avec la cuirasse, tenant un 
cheval par la bride et armé d'un bouclier 
et d'une haste. 

^t. SALVS REIPVBLICAE. Constantin en habit 



96 CONSTANTIIS 1 LE GRAND. 

militaire debout à gauche sur une estrade 

levant la main droite et tenant un trophée, 

couronné par la Victoire et entouré de neuf 

soldats dont ceux qui sont sur le premier 

plan conduisent leurs chevaux. Mod. 6. Mu- h. 

sée de Vienne AR. 400 

28. D. N. coNSTANTiisvs MAX. AVG. Son bustc lauré 
à droite avec le manteau impérial, très-ri- 
chement orné, tenant un sceptre surmonté 
d'un aigle et un globe. 

I^. SENATvs. Constantin lauré debout à gau- 
che en toge, tenant un globe et un sceptre; 
à l'exergue, smts. Mod. 9. Poids, 13 gr. 23 c. 
Musée britannique. .. . Gravé sur le titre. OR. 2000 

29. iMP. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa têtc radiée 
à droite. 

^ viCTORiBvs AVGG. NN. voTis x. ET XX. Vic- 
toire dans un quadrige vu de face, à l'exer- 
gue, ptr. Mod. 6 (10 lignes). Ancien cata- 
logue du Cabinet de France OR. 5oo 

30. coNSTAiNTiNvs P. F. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^. VICTORIBVS AVGG. NN. VOTIS. Victoire de- 
bout de face tenant un bouclier sur lequel 
on lit XXX ; à l'exergue, ptr. Mod. 5. Poids, 

5 gr. iO c. Musée britannique OR. 400 

31. D. N. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sa tête lauréc 
à droite. 

1^. viRTvs AVG. ET CAESS. NN. Mars casqué, 
marchant à droite, et portant une haste et 
un trophée; à ses pieds, à droite, un captif 
assis dans l'attitude de la tristesse et retour- 
nant la tête ; à l'exergue, sirm. Mod. 6. Poids, 

6 gr. 72 c. Cabinet de M. Hoffmann Or. 3oo 

32. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son bustc diadème 
à droite avec le paludament. 



PI. m. 




COKSTANTIN 1 LK GRAND 

OR, M, 





OR 



61 





OR 



60 







CONSTANTIN I LE GRAND. 97 

^t. viRTVs EXERCiTvs. Figure militaire de- 
bout à droite, tenant une haste et un bou- 
clier; à l'exergue cons. ia. Vente Fontana ^'■• 
ew 1860 , . Petit médaillon. AR. loo 

33. iMP. coNSTANTiNvs MAX. AYG. Son buste à 
gauche avec un casque très-orné et la cui- 
rasse, tenant une haste et un bouclier. 

B>1. VOTA ORBIS ET VRBIS SEN. ET P. R. CippC 

sur lequel on lit xx. xxx. avg. posé sur une 
base carrée; dans le champ, deux étoiles; 
à Texergue, aqs. Mod. 6 Va- Musée de 
Vienne AR. 200 

M. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sa tête diadémée à 
droite. 

Ci. voTis xxx. dans une couronne de laurier; 
à l'exergue, Tse. Mod. 6. Poids , 5 gr. 37 c. 
Musée britannique OR. 4^0 

Médailles d'or et d'argent *. 

35. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

1^. ADVENTVS (ou AVENTVS, MiOUnet) AVGVSTI 

N. Constantin en habit mihtaire à cheval à 
gauche, levant la main droite et tenant une 
haste; à l'exergue, aq. ou sman^ ou smn. 
Musée britannique OR. 25o 

36. Même tête et même légende. 

1 II faudra chercher ù Constantin 11 toutes les médailles d'argent qui ne se trouvent 
pasiciavecles légendes du revers constahtinvs avg. ou avgvstvs. Ces pièces ont été jus- 
qu'ici classées à tort k Constantin I. J'ai également supprimé un grand nombre de mé- 
dailles d'argent données par Banduri, Tanini et Mionnet ; ce sont celles qui reproduisent 
les types du petit bronze tels que beata tranqvilutas, sarmatia cevicta, etc., ou ccui 
de l'or tels que gaviuvm romanorvm, principis providemissimi, etc. IMa croyance, ainsi 
que celle des numismates les plus compétents que j'ai consultés, est que les premières 
sont en petit bronze saucé ou argenté et que les autres ont été coulées sur l'or. Je n'en 
ai jamais rencontré aucune. 

T. VI. 7 



98 CONSTANTIN l LK GRANI). 

Ci. CLARiTAs REipVBLicAE. Le Soleil deboiil 
levant la main droite et tenant un globe ; à 
ses côtés, une petite figure à genoux, ten- 
dant les mains ; à l'exergue, smts. 31usée de ^^■ 
Danemarc OR. 200 

37. Même tête et même légende. 

^t. coNCORDiA AVGG. NN. La Concorde assise à 
gauche, tenant un caducée et une corne 
d'abondance; à l'exergue, smt. Musée de 
Vienne OR. 1 20 

38. constantinvs nob. g. Sa tête laurée à droite. 

B>t. conservator kart. svae. Femme debout 
de face dans un temple à six colonnes regar- 
dant à gauche, et tenant des fruits de chaque 
main; à l'exergue, xcvi. (1060; deJ.C.,307.) 

F, AR. 100 

39. constantinvs max. avg. Son buste diadème 
à droite avec le paludainent. 

]^. constantiniana dafne^ Victoire assise à 
gauche sur un cippe et regardant adroite; 
elle tient une palme de chaque main; de- 
vant elle, un trophée; à ses pieds, un cap- 
tif à genoux, les mains appuyées contre 
terre; sous ses pieds, un bouclier; dans le 
champ, B et un casque; à l'exergue, cons». 

F. OR. 25o 

40. Sans légende. Buste diadème de Constantin 
à droite. 

]^. constantinvs avg. Victoire marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme ; à l'exergue, smt ou tr F. OR, 100 

' Le sens de cokstaktiniana dafne n'a pas été expliqué jusqu'à présent. D'anciens nu> 
mismates ont cru que cette médaille pouvait avoir rapport à Daphné, faubourg d'An- 
tioche, que Constantin aurait peut-être orné d'édifices. L'opinion de Gretzer, que 
Spanheina a adoptée et qu'Eckliel purafl accueillir, est qu'elle rappelle Daphné, cliâteaa 
que Procope dit que Constantin lit construire sur les rives du Danube. 



CONSTANTIN I LE G^tAND. 99 

41. coNSTANTiNvs MAX. AVG. SoM buste diadème 
à droite avec le i)aliidaiiieiit. 

I^. Même revers; à l'exergue, cons. Musée ^^^ 

britannique OK. loo 

42. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête diadémée. 

T^. Même revers ; à l'exergue, ts<= ou cons 
ou SIS. D'Ennery AR. 60 

43. Sans légende. Buste diadème de Constantin 
à droite. 

T^. CONSTANTINVS AVG. VJctoire marcha}:)), à 
gauche et tenant un trophée et une p?ilme ; 
à l'exergue, smts F. OR. 100 

44. Même tête. 

Ci. CONSTANTINVS AVG. Victoire assise à gau- 
che, tenant une petite Victoire et une corne 
d'abondance; derrière elle, un bouclier; à 
l'exergue, smt ou smn F. OR. 100 

45. Même tête. 

^t. CONSTANTINVS AVG. Doux couronues de 
laurier entrelacées; au-dessus, une étoile ; 
à l'exergue, smt F. OR. i5o 

46. CONSTANTINVS FIL. AVGG. Sa tête laurée à 
droite. 

T^. coNSVL DD. NN. Coustautin debout en 
toge, tenant un globe et un sceptre court , 
dans le champ, z; à l'exergue, smts. (1060; 
de J. C, 307.) Banduri OR. 3oo 

47. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. CONSVL p. p. PROCONSVL. Constantin lauré 
debout à gauche, en toge, tenant un globe 
et un sceptre ; dans le champ, Q 11 ; à l'exer- 
gue, SMAi entre un croissant et une étoile. 
(1060; de J. C, 807.) 3Iusée britannique. . . OR. i5o 



100 CONSTANTIN I LE GRAND. 

48. iMP. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Son buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

B^. DEBELLATORI GENTIVM BARBARARVM. Soldat 

casqué à droite amenant un enfant à Con- 
stantin qui est debout en habit militaire; à ^'^• 
l'exergue, gothia tr. Beger OR. 3oo 

49. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa têtc laurée à 
droite. 

Ci. FELiciATEMPORA. Quatrc cnfauts avec les 
attributs des quatre saisons; à Texergue, t. 
Cabinet de M. Grémi, à Troyes OR. 3oo 

50. coNSTA. MAX. AVG. Sou buslc diadème à 
droite avec le paludament. 

1^. FELiciT. ERPETVi {sic). La Sécurité debout 
à droite, les jambes croisées, posant la main 
droite sur sa tête et appuyée sur une co- 
lonne; à l'exergue, itz: i. (Fabrique bar- 
bare.) Tiers de sou F. OR. 5o 

Selon M. le comte de Salis, ce tiers de sou est une 
imitation des médailles de Constantin, faite probable- 
ment du temps de Constantin III. 

51. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. FELICITAS PERPETVA SAEcvLi. Constantin 
et l'un de ses fils debout en toge, soutenant 
ensemble un globe surmonté d'une Vic- 
toire; entre eux, un captif à genoux ten- 
dant les mains; à l'exergue, sm. ts. (ptr et 
PARL au 3Iusée britannique) F. OR. 200 

52. Même tête et même légende. 

]^. FELICITAS REiPVBLiCAE. Constantin assis à 
gauche sur une estrade, ayant avec lui le 
préfet du prétoire et une autre figure de- 
bout ; au pied de l'estrade, trois hommes 



CONSTANTIN I LE GRAND. 101 

suppliant à genoux; à l'exergue, ptr ^^^ 

'Petit module. F. OR. 3oo 

53 

^. FELIX PRocEssvs COS. iiii. AVG. N. L'empc- 
reur debout; à l'exergue, smn. Mionnet. . . OR. i5o 

54. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^. FELIX PROCESSVS COS. VI. AVG. N. Constautin 
debout à gauche en toge, tenant un globe 
et un bâton d'ivoire; à l'exergue, aq ou 
SMT. (1078; de J. C.,32o.) Cay/M* OR. i?.o 

55. Même tête et même légende. 

^. FiDES EXERCiTvs. La Foi assise à gauche, 
tenant deux enseignes militaires; à l'exer- 
gue, SMB ou SMT. Musée de Vienne OR. c^oo 

56. Même tête et même légende. 

^t. GAVDivM POPVLi ROMANI. Autoup d'une 
couronne de laurier dans laquelle on lit 
SIC XX SIC XXX. ; à l'exergue, sis». Musée bri- 
tannique OR . 100 

57. Même têle et même légende. 

^t. GAVDIVM REiPVBLiCAE. Constautiu debout 
de face, présentant un globe à l'un de ses 
fils qui se tourne à droite; de l'autre côté, 
un autre de ses fils se tournant à gauche ; 
à l'exergue, ptr. Caylus OR. 25o 

58. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. GAVDIVM REIPVBLICAE. Trophéo composé 
d'une cuirasse, de boucliers, de hastes et 
d'une roue, au pied duquel sont assis deux 

Mionnet, qui a impropremenl appelé quinaire celte médaille de petit module, en 
décrit «ne semblable du raodute ordinaire ; elle m'est inconnue. 



lOâ CONSTANTIN 1 LE GRAND. 

captifs dans Tattitude de la tristesse; à fr« 

l'exergue, ptr. Petit module. W. OR. loo 

o9. Même tête et même légende. 

^t. GAYDivM romanorvm; à Texergue, ala- 
MANNiA. L'Allemagne assise à terre à gauche 
dans l'attitude de la tristesse et se retour- 
nant; derrière elle, un trophée, un arc et 
un boucher Gravée. W. OR. 300 

60. Même tête et même légende. 

Ci. GAYDIVM ROMANORVM ; à l'exergUC, ALA- 

MANNIA. L'Allemagne assise à gauche dans 
l'attitude de la tristesse, appuyant sa tête 
sur son bras droit et posant la main gauche 
à terre. Caylus . . OR. 200 

61. Même tête et même légende. 

^t. GAVDIVM ROMANORVM ; à l'CXergUe, FRAN- 

ciA. La France assise à gauche dans Tatti- 
tude de la tristesse, apppuyant sa tête sur 
sa main droite et posant la gauche sur un 

cippe? derrière elle, un trophée Peht 

module. Gravée. F. OR. 200 

62. Même légende. Son buste nimbé vu de trois 
quarts à gauche, avec le manteau impérial, 
tenant un globe avec une Victoire et un 
livre. 

^t. GAVDIVM ROMANORVM; à l'eXCrguè, FRANC. 

ET ALAM. TR. Type décrit au n» 58. Moreîl, 

Spécimen OR. 400 

63. Même tête et même légende. 

^i.. GLORIA EXERCiTvs GALL. Constantin à che- 
val à droite, levant la main droite; à l'exer- 
gue, PTR Petit module. W. OR. 100 

64. iMP. coNSTANTiNVS P. F. AVG. Son bustc lauré 
à gauche avec le paludament et la cuirasse, 
levant la main droite. 



COrxSÏANtiN 1 LE GftANÏ). t03 

]^. GLORIA ROMANORVM. Constautin assis à 
gauche sur une cuirasse, lanré et en iiabit 
militaire, recevant un globe des mains de 
la Victoire qui accourt vers lui ; à côté de 
Constantin, un casque; à l'exergue, smt. fr- 

Musée de Vienne OR. 3oo 

65 

B,t. GLORIA SAÈCVlt VIRTVS CAES. DcHX figureS 

debout. Mionnet OR. 

66. La même médaille. Mionnet AR. 

67. FL. VAL. coNSTANTHSVs NOB. G. Sa têtô lauréc 
à droite. 

^i.. iiAEC VOTA MVLT. ANN. daus uno couronnc 
de laurier. (io6o; de J. G., 807.) Banduri. . AR. 
68.CONSTANTINVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^. rovi coNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un globe et un sceptre ; à ses pieds, 
à droite, un aigle tenant une couronne en 
son bec; quelquefois dans lé champ, c«; à 
Texergue, sis F. OR. 5o 

69. coNSTANTiNvs AVG. Sa tête laurée à droite. 
Ci. Même revers; à l'exergue, sis. Musée 

britannique OR. 5o 

70. iMP. CONSTANTINVS AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers; dans le champ, e; à i*exer- 
gue, sis 1^. AR. 100 

D'après la grosseur de la tête, cette médaille pour- 
rait se considérei* conirae un petit médaillon. 

71. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête lautée à 
droite. 

B>i.. lovi coNSERVATORi AVGG. Jupiter nu de- 
bout à gauche, le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant un globe surmonté d'une 



fr. 



104 CONSTANTIN I LE GRAND. 

Victoire et un sceptre; à ses pieds, un aigle 
tenant une couronne en son bec; dans le 
champ, une étoile; à l'exergue, smn. ... F. OR. 60 

72. coNSTANTiNvs AVGVSTVS. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. lovi coNSERVATORi AVGG. Même type, mais 
Jupiter tient un foudre au lieu du globe; 
dans le champ, z ; à l'exergue, .sm.ts. . F. OR. 60 

73. coNSTANTiNvs P. F. AYG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. lovi CONSERVATORI AVGG. Jupiter à demi 
nu, assis à gauche, tenant un foudre et un 
sceptre ; àl'exergue, pr. Cabinet deM. Dan- 
nenberg à Berlin... Petit module. Gravée. OR. 200 

74. CONSTANTINVS CAESAR. Sa tête laurée à droite. 
^. MARTI PATRi NK (cn mouogramme). Mars 

casqué debout à gauche, appuyé sur un 
bouclier et tenant une haste; à l'exergue, 
SMN. (1060; de J. C, 307.). . . . Gravée. F. OR. i5o 

75. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. PAX AETERNA AVG. N. Doux femmes tou- 
relées à droite, venant présenter à Constan- 
tin debout en toge, l'une une couronne, 
l'autre une Victoire; à l'exergue, ptr. . . F. OR. 200 

76. iMP. CONSTANTINVS AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. PAX AVGVSTORVM. Conslantiu debout à 
gauche en habit militaire, tenant un éten- 
dard orné de la croix; à l'exergue, tes. Mu- 
sée de Vienne AK 

77. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. piETAs AVGvsTi NosTRi. Coustantiu en ha- 
bit militaire debout à gauche, relevant une 



100 



CONSTANTIN I LE GRAND. 105 

femme tourelée à genoux et tenant un scep- 
tre; il est couronné par la Victoire debout 
à gauche qui tient une palme ; à gauche, un 
soldat tenant un bouclier et amenant la 
femme; à l'exergue, smnc. Musée britan- '*■• 

nique Gravée. OR. 3oq 

78. coNSTANTFNVs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. p. M. TRIB. p. COS. ini. p. p. PRO. COS. 

Constantin assis à gauche sur une chaise 
curule, tenant un globe et un sceptre; à 
l'exergue, ptr. (1068; deJ. C, 3i5.)... W. OR. 60 

79 

^. p. M. TRIB. P. COS. IIII. P. P. PRO. COS. 

L'Empereur debout; à l'exergue, ptr. (1068; 

de i. C, 3i5.) Mionnet OR. uo 

80. iMP. CONSTANTIN vs MAX. AVG. Sou buslc ra- 
dié avec le manteau impérial. 

B>t. p. m. TRIB. p. COS. VI. p. p. PRO. COS. Cons- 
tantin assis à gauche sur une chaise curule, 
tenant un globe et un sceptre; à l'exergue, 
PTR. (1073; de J. C, 320.) Banduri OR. 100 

81. IMP. coNSTANTiNvs AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse très-ornée. 

]Çi. PONT. MAX. TRIB. P. P. P. PRO. COS. Même 
type; à l'exergue, tr. (io63; de J. C, 3io.) 
Cabinet de M. le duc de Blacas. . . Gravée. OR. Q. t5o 

82. CONSTANTINVS NOB. C. Sa tête laurée a droite. 

Ri. PRiNCiPi ivvENTVT. Constaulin en habit 
militaire debout à gauche, tenant un scep- 
tre; devant lui, une enseigne militaire; à 
l'exergue, pr. (io63; de J. C, 3io.) Musée 
de Vienne OR. 60 

83. Même tête et même légende. 



106 C0?Î8TANT1N I LE GRAND. 

^t. PRiNciPi ivvENTvtis. Constantin en habit 
militaire debout de face regardant a gau- 
che, entre deux enseignes militaires, levant 
la main droite et tenant un sceptre; à l'exer- ^'^• 

gue, TH. ( io63; de J. C.^ 3io.) Caylus OR. 5o 

84. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Constantin lauré de- 
bout à droite, tenant une haste transyer- 
saie et un globe; à l'exergue, smt F. OR. 5o 

85. Même têle et même légende. 

^t. Même revers, mais à l'exergue, ptr. Mu- 
sée britannique Petit module. OR. 5oi 

86. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. OR. Q. loo 

87. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

Ci. Même revers. Beger .... OR. lao 

88. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Constautln en habit 
militaire debout, tenant un globe et une 
haste; derrière lui, deux enseignes miU- 
taires; dans le champ, s; à l'exergue, .sm. 
SB. (io63;deJ. C, 3io.) Tfe/^/ OR. 5o 

89. IMP. CONSTANTINVS AVG. Sou buste diadème 
à droite avec le paludament. 

1^. PRINCIPI ivvENTVTis. Constautin lauré de- 
bout, tenant une haste et un globe et posant 
le pied sur un ennemi. Banduri et D'En- 
nery AR. loo 

90 



CONSTANTIN l LE GRAND. 107 

1^. PRiNcipi ivvENTVTis. Figufe deboul ou 
assise. Mionnet OR. 

91. La même médaille. Mionnet AR. 

92. coNSTANTiNTs P. F. AT6. Ssi têtc làOrée à 
droite. 

^L. PRiNciPis PROviDENTissiMi. Colonne Éftf 
haut de laquelle est une chouette et sur la- 
quelle est gravé en quatre lignes le mot 
sapientia; à gauche, un casque; à droite, 
un bouclier et une haste; à l'exergue, parl ^'■• 

ou TARL. Caylus et Beger OR. 25o 

93. Même tête et même légende. 

Ci. RESTiTVTORi LiBERTATis. Constautiu cu ha- 
bit militaire debout ;V droite, recevant un 
globe des mains de Rome casquée assise 
sur un bouclier et tenant un sceptre; à 
Texergue, ptr ou smt F. OR. 200 

94. coNSTANTiiNS P. F. NNG. {sic). Sa tête laurée à 
droite. 

^. SECVPiTAS PEiPETVAE (sic). Constantin en 
habit militaire debout à gauche, couron- 
nant un trophée et tenant un sceptre trans- 
versal ; au pied du trophée, un casque, une 
cuirasse et un bouclier; à Texergue, sihm. 
Cabinet de M. Rollin OR. 80 

95. coNSTANTiisvs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ç^. SECVRiTAs KÉiPYBLicAE. Lu Sécurité de- 
bout à droite, les jambes croisées, posant 
la main droite sur sa tète et appuyée sur 
une colonne; à l'exergue, tr. Musée britan- 
nique OR. 5o 

96. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Sotî bflstè diadéwiê 
à droite à mi-corps avec le paludament. 



108 CONSTANTIN I LE GRAND. 

fr. 

^t. Même revers. Musée britannique OR. 5o 

97. iMP. CONSTANTIN vs AVG. Sa tête iaurée à 
droite. 

Ci. Même revers. Autrefois, Cabinet des mé- 
dailles OR. Q. 60 

98. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Soii bustc diadème 
avec le paludament. 

]^. SIC X. SIC XX. dans une quadruple cou- 
ronne surmontée d'un aigle ; à l'exergue, 
HB. Tanini, du Musée Hunter OR. 100 

99. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête Iaurée à 
droite. 

^t. soLi coMiTi AVG. Le Soleil radié à demi 
nu, debout à droite, présentant un globe 
surmonté d'une Victoire à Constantin de- 
bout en toge ; entre eux, un captif à genoux, 
tendant les mains à l'empereur; à l'exer- 
gue, .AQ. ou SMT F. OR. t5o 

100. Même tête et même légende. 

^. soLi iNvicTO AETERNO AVG. Conslantiu? 
(ou le Soleil) radié debout de face dans un 
quadrige de face, levant la main droite et 
couronné par la Victoire qui tient une 
palme; à l'exergue, smt. Petit module. F. OR. aoo 

101. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^i.. sou iNviCTO comiti. Le Soleil radié nu 
avec le manteau déployé derrière lui, de- 
bout à droite, couronnant Constantin de- 
bout en habit militaire aussi à droite, te- 
nant une haste transversale et un globe; à 
Texergue, sirm. ou aq. Musée britannique. OR. i5o 

102. IMP. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sa tête radiée à 
droite. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 109 

^t. soLi iNviCTO COMITE. Le Soleil radié à 
demi nu debout à gauche, levant la main 
droite et tenant de la gauche un globe et un 
fouet; à ses pieds, un captif assis les mains 
liées derrière le dos; à l'exergue, sis. Cay- ^'■ 

lus OR. 5o 

103. coNSTANTiNvs NOB. c. Sa tête laurée à droite. 

Ci. SPES PVBLicA. L'Espérance marchant à 
gauche, tenant une fleur et relevant sa 
robe; à l'exergue, tr. (1060; de J.C, 807.) 
J^lusée britannique OR. 60 

104. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ç2. s. p. Q. R. opTiMo PRiNciPi. Trois ensei- 
gnes militaires surmontées, la première 
d'une main, la seconde d'un aigle sur un 
foudre et la troisième d'une couronne ; à 
Texergue, ptr, post, smt ou rien. Cabinet 
de M. Robert Petit module. OR. 80 

105. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à gauche avec le paludament et la 
cuirasse. 

^t. V. dans le champ de la médaille F. OR. 5o 

106. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. VBiQVE VICTOR. CoHstantin en habit mili- 
taire et lauré debout à droite, tenant une 
haste transversale et un globe, entre deux 
captifs assis à terre ; à Fexergue, ptr. 3Iusée 
britannique Petit module. OR. lou 

107. Même tête et même légende. 

B^. VBIQVE viCTORES. Même type ; à l'exergue, 
PR ou TR. Musée britannique OR. 100 

108. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustclauré 
à droite avec la cuirasse. 



110 €OKSTAiMIN I Lli GRAND. 

^. Même revers; à l'exergue, ptr. Musée de ^^• 

Vienne OR. Q. i oo 

109. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. VICTOR OMNivM GENTivM. Constaiitin lauré 
et en habit militaire debout à gauche, te- 
nant une enseigne militaire et appuyé sur 
un bouclier; devant lui, à ses pieds, deux 
captifs à genoux suppliant; derrière lui, un 
captif assis dans l'attitude de la tristesse; à 
Texergue, ptr, smt ou smtsa F. OR. i5o 

110. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, tr ou sma. 
Musée britannique OR. i5o 

111. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. vjctore AVG. N. voTis. Victoirc assise à 
droite sur une cuirasse et un bouclier, te- 
nant sur ses genoux un bouclier sur lequel 
on lit voT. X, MVL. XX ; devant elle, un tro- 
phée au pied duquel sont assis deux captifs 
dans l'attitude de la tristesse ; à l'exergue, 
PT. Caylus OR. i5o 

112. Même tête et même légende. 

Ci. viCTORE AVG. N. VOTIS. Même type, mais 
sur le bouclier, xxx. en deux lignes, et r à 
l'exergue. Wiczay OR. 1 5o 

113. iMP. CONSTANTINVS AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. VICTORIA AVGG. NN. Victoiro marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, trs F. AR. loo 

114. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée a 
droite. 



CONSTAM^Ii t 1^ (^KàNU. 111 

I^. VICTORIA AVGG. ET CAESS. NN. Victoirc 

assise sur des armes, tenant un bouclier 

sur lequel on lit vot. xx ; auprès d'elle, un 

trophée au pied duquel est un captif; à 

l'exergue, sirm ou smnk. Ancien catalogue '«"• 

du Cabinet des médailles OK. 60 

H 5. coNSTANTiNvs AVG. Sou buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGvsTi. Victolre marchant k 
gauche, tenant une couronne et une palme; 
à l'exergue, sis. Musée de Vienne OH. Q. 60 

II6.CONSTANTINV8 p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. VICTORIA ÀVGVSTORVM. Coustautin debout 
à gauche, lauré et en habit militaire, te- 
nant un globe et une haste renversée et 
couronné par une Victoire debout qui tient 
une palme; à l'exergue, .sm. ts F. OK. 60 

117. CONSTANTIN YS AVG. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire assise à 
droite, écrivant vot. xkx. sur un bouclier 
que lui présente un génie; à l'exergue, 
SMANA. Musée britannique OK. 60 

118. constantinvs p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

I^. VICTORIA CONSTANTIN! AVG. Victoire mar- 
chant à gauche el tenant une couronne et 
une palme ; à l'exergue, ptr ou post. Musée 
brilannique Petit module. OR. 5o 

119. Même tête et même légende. 

]^. VICTORIA CONSTANTIN! AVG. Mêiuc type; à 
ses pieds, un captif. Ancien catalogue du 
Cabinet des médailles OR. 5o 



112 CONSTANTIN I LE GRAND. 

120. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Victoirc mar- 
chant à gauche et tenant une couronne et 
une palme, entre deux captifs assis, l'un 
avec les mains liées derrière le dos et l'au- 
tre dans l'attitude de la tristesse ; à l'exer- ^'^• 
gue, SM. TS. Musée britannique OK. 5o 

121. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

Ç^. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Vicloirc mar- 
chant à gauche et tenant un trophée et une 
palme; à Fexergue, mts ou ts ou tse ou 
SMAN F. OR. 5o 

122. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA constantini AVG. Même type; 
dans le champ, vot. xxx; à Fexergue, sman. 
Musée britannique OR. loo 

123. Même tête et même légende. 

Ç^. VICTORIA constantini AVG. Victoiro mar- 
chant à gauche et tenant un trophée et une 
palme; dans le champ, à gauche, -P ; à 
droite, lxxii; à l'exergue, sman. Caylus *.. . OR. 200 



■ Celle médaille est très-Importanle par rapport au nombre Lixii, qui indique que le 
sou d'or établi par Couslantiu était la soixante-douzième partie de la livre. Ce même 
nombre, très-rare, se rencontre encore sur une médaille de ('.onstant I, Quant h la mé- 
daille de ValenlinienI qui porle dans le champ du revers od, qu'on a regardé comme étant 
le chiffre 72 en lettres numérales grecques, celte interprétation me paraît peu probable ; 
je dirai plus : il me semble positif même qu'il ne faut point considérer ob comme lettres 
numérales grecques. Que l'on consulte toutes les médailles des rois de Sjrie, toutes celles 
des rois de Bitlijnie, des rois du Bosphore, toutes les médailles d'Antioche, de Sidon, de 
n'importe quelle ville enfin où une ère quelconque est énoncée, et l'on verra toujours 
les nombres qui forment le chiffre total réunis, mais jamais on ne les trouvera épars à 
gauche et h droite du champ. Puisque lxxh, qui est composé de cinq lettres, se trouve 
gravé du même côté du champ, pourquoi on, qui n'en contient que deux, aurait-il été 
séparé en deux ? Comme, h partir de Vaienlinien II, les ateliers monétaires commencent 
à être indiqués à droite et à gauche du champ des médailles d'or, tels que md, ld, etc., ne 
pourrait-on pas voir dans les lettres ob les initiales syllabiques de quelque ville qu'on re- 
connaîtra plus tard, de même que ld sont celles de Lugdunum, ud de Mediolanum, elc. ? 
Valentinieu II ayant été proclamé Auguste quelques jours après la mort de son père, il 



I 



CONSTANTIN I LE GRAND. 113 

124. Même tête et même légende. 

^i.. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Victoiredebout 
à droite, tenant un bouclier sur lequel on 
lit voT. XXX. et posant le pied sur un captif^ "■• 

ù l'exergue, sis. Musée britannique OR. 5o 

125. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa tôtc laurée à 
droite. 

Ci. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Vicloire assiso 
à droite, tenant un bouclier sur lequel on 
lit VOT. XX ; à l'exergue, cons (d'Ennery) ou 
siRA (plutôt siRM. Beger) OR. 5o 

126. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Vicloire assise 
à droite, tenant un bouclier sur lequel on 
lit VOT. XXX ; derrière elle, une cuirasse et 
un bouclier; à Texergue, sis F. OR. 5o 

127. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou buste lauré 
à droite avec le manteau impérial. 

Ci. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Victoiro assisc 
à droite sur une cuirasse et un bouclier et 
écrivant vot. xx. sur un bouclier que lui 
présente un génie; à l'exergue, sirm. Ban- 
duri. Tiers de sou? OR. i5o 

128. D. N. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son busto lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers ; à l'exergue, smn. Cabinet 
de M. Wigan. Tiers de sou OR. i5o 

129. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Même type avec 

n'y aurait rien d'étonnant à ce que les ateliers monétaires eussent commencé !i être in- 
diqués dans le champ de la monnaie sous le règne de Valentinien I, peut-être k un au 
ou deux de distance de l'époque où ils parurent-sur la monnaie de son (ils. Je revien- 
drai sur les lettres ob dan» les observations qui précéderont le règne de Valentinien l. 
T. VI 8 



114 CONSTANTIN I LE GRAND. 

VOT. XXX. sur le bouclier ; à l'exergue, cons •" 

ou SMNC ou SMNE OU SMNP F. OR. 5o 

130. La même médaille, mais avec cons ou mts 

à l'exergue. 3Iusée britannique OR. Q. loo 

131. Sans légende. Tête diadémée de Constantin 
adroite. 

^. Même revers; à Texergue, smnm, smnc ou 
SMNP F. OR. 5o 

132. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Son buslc diadème 
à droite avec le paludament. 

:Çi. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Même type avec 
VOT. xxxx. sur le bouclier ; à l'exergue, cons. 
Cabinet de M. le duc de Blacas OR. 5o 

133. La même médaille; à l'exergue, p. cons. 
D'Ennery. Tiers de sou OR. 1 5o 

134. CONSTANTINVS AVG. Son busto avec le casque 
lauré à droite et la cuirasse. 

B^. VICTORIAE LAETAE PRINC. PERP. DeUX Vic- 

toires debout posant un bouclier sur un 
cippe; celle qui est tournée à droite écrit 
dessus VOT. x; à l'exergue, pr ou smt. 

Gravée. Petit module. F. OR. loo 

135. IMP. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son buslc à 

droite avec le casque lauré, le paludament 
et la cuirasse. 
^t. VICTORIAE LAETAE PRINC. PERP. Même type ; 
sur le bouclier, p. r.; à l'exergue, str. 
Beger OR. loo 

136. IMP. CONSTANTINVS AVG. Son bustc à gauche 
avec un casque surmonté d'un cimier et la 
cuirasse, tenant une haste. 

^. Même revers; mais à l'exergue, ptr. F. RIL. 3 

137. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa têlo lauréc à 
droite. 



1 



CONSTANTIN I LE GRAND. 115 

Ç2. vicTORiAE PERPETVAE. Victoirc assisc à 
droite sur une cuirasse et écrivant vot. xx. 
sur un bouclier que lui présente un génie; '>■• 

à l'exergue, smt. Musée de Vienne OR. loo 

138. Même tête et même légende. 

]^. VICTORIB. AVGG. ET CAESS. NN. VictoirC aS- 

sise à droite-sur une cuirasse et un bouclier, 
tenant un bouclier sur lequel on lit vot. xx; 
devant elle un trophée au pied duquelest un 
barbare assis à gauche et retournant la tête ; 
à l'exergue, sirm F. OR. 80 

139. Même légende. Son buste lauré à gauche, 
les épaules nues, tenant une haste dirigée 
à gauche et un bouclier. 

^t. Même revers, mais à l'exergue, smko. 
Wiczay OR. 100 

140. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. vicTORiBvs AVGG. NN. voTis. Victoiro de- 
bout, de face, tenant des deux mains devant 
sa poitrine un bouclier qui porte le nom- 
bre XX ; à l'exergue, ptr. Musée de Vienne. OR. 80 

141. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VICTORIBVS AVGG. NN. VOTIS. Victoirc as- 
sise à droite sur une cuirasse et un bou- 
cher, tenant un bouclier sur lequel elle écrit 
xxx; devant elle, un trophée au pied duquel 
est un barbare assis à gauche et retournant 
la tête ; à l'exergue, ptr. Cabinet de M. le 
duc de Blacas OR. 80 

142. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. VICTORIBVS AVGG. NN. VOTIS X. ET XX. Vic- 
toire de face dans un quadrige de face, te- 
nant une couronne et une palme ; à l'exer- 
gue, PTR. Cabinet de 31. le duc de Blacas. . . OR. i5o 



110 CONSTANTIN I LE GRAND. 

143. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son busle nimbé de 
face, levant la main droite et tenant un 
globe. 

^t. viCTORioso SEMPER. Femme tourelée à gau- 
che, présentant une couronne à Constantin 
qui est couronné également par la Victoire; 
tous trois sont debout; à l'exergue, gMT. ^^ 

Autrefois, Cabinet des médailles OR. 4oo 

144. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. viRTvs AVGvsTi. Liou marchant à gauche; 
dans le champ, une massue; à l'exergue, 
TARL ou ARL Petit module. F. OR. 120 

145. Même légende. Son buste lauré à droite. 

Bz. VIRTVS AVGvsTi N. Mars casqué nu, avec 
le manteau flottant, marchant à droite et 
portant une haste et un trophée, entre deux 
captifs assis à terre, Tunles mains liées der- 
rière le dos, l'autre dans l'attitude de la 
tristesse. 3Iusée britannique OR. 100 

146. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. viRTYS AVGVSTI N. Conslautin galopant à 
droite et lançant un javelot contre un en- 
nemi à genoux qui a perdu son bouclier ; 
sous les pieds du cheval, un ennemi mort; 
à l'exergue, ptr. 31usée britannique OR. 200. 

147. Même tête et même légende. 

B>t. VIRTVS coNSTANTiNi AVG. Constantin en 
habit militaire debout entre deux captifs, 
tenant un trophée et une baguette ; à l'exer- 
gue, SMTS. Banduri OR. 1 20 

148. Même lête et même légende. 

^. VIRTVS EXERciTvs GALL. Mars casqué nu, 
le manteau flottant, marchant à droite et 
portant une haste et un trophée, entre deux 



CONSTANTIN I LE GRAND. 117 

captifs assis à terre ; à Vexergue, ptr ou sis fr, 

ou SM. TS F. OR. 1 5o 

119. Même tête et même légende. 

^t. viRTVS exercitvs gall. Même type sans 
captifs; à l'exergue, ptr. Cabinet de M. le 
duc de lilacas OR. i5o 

150. coNSTANTiNvs NOB. c. Sa tête laurée à droite. 

^i^. VIRTVS MiLiTVM. Poito de camp ouvcrtc et 
surmontée de quatre tourelles; à Texergue, 
RQ ou PTR. (io6o; de J. C, 807.) F. AR. 40 

151. iMP. CONSTANTINVS AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. VIRTVS MiLiTVM. Porto de camp sans bat- 
tants surmontée de quatre tours; à l'exer- 
gue, PTR ou TR F. AR. Q. 9.5 

152. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc lauré 
à droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers; à l'exergue, tr F. AR. Q. ^5 

153. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. VOTA PVBLiCA. Coustanlin debout de 
face entre deux femmes qui s'inclinent; 
celle qui est à gauche et qui est toure- 
lée lui offre un globe surmonté d'une 
Victoire et l'autre une couronne; à l'exer- 
gue, PTR F. OR. 200 

154. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. voTis V. MVLTis X. Victoiro à demi nue 
debout à droite, posant surun cippe un bou- 
clier sur lequel elle a écrit Victoria avg.; à 

l'exergue, ptr. Musée britannique 

Petit module. OR. 80 

155. La même médaille en module ordinaire 



118 CONSTANTIN I LE GRAND. 

avec SMAN à l'exergue du revers. Cabinet fr- 

de M, Robert OR. 80 

1 06. Sans légende. Buste diadème de Constantin 
à droite. 

Ci. voT. XV. MVLTis XX. daus une couronne 
de laurier; à Texergue, ant. D'Ennery AR. 60 

157. CONSTANTINVS AVG. Son busto diadème à 
droite avec le paludament. 

^. voTis XX. dans une couronne. Welzl. . . AR. 60 

158. Sans légende. Buste diadème de Constan- 
tin à droite. 

B>t. voTis XI. MVLTis xxx.dausuue couronne 
de laurier; à l'exergue, ant F. AR. 60 

159. IMP. CONSTANTINVS Pivs F. AVG. Sou bustc ra- 
dié à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. Sans légende. Un point au milieu du 
champ. Wiczay OR. 5o 

160. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou busto diadème 
à droite. 

Ci. Sans légende. Constantin debout dans un 
char de triomphe vu de face et attelé de 
quatre chevaux, dispersant de la main droite 
des monnaies et tenant une aigle légion- 
naire de la gauche. Welzl. * OR. 3oo 

161. CONSTANTINVS AVG. Sa tête laurée. 

Ci. Sans légende. Constantin de face dans 
un quadrige de face au galop, levant la main 
droite et tenant un sceptre surmonté d'un 
aigle. Musée de Danemarc OR. 3oo 

> WeM a rangé & tort parmi les médaillons cette médaille, dont il décrit la grandeur 
comme étant de six lignes et demie. Cette dimension répond au module 3 1/2. S'il y a 
une erreur dans son catalogue, et qu'au Heu de 6 1/2 lignes il faille lire : Mod. 6 1/2, ce 
serait nn médaillon, et alors il vaudrait au moins 500 francs. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 119 

Médailles de bronze \ 

162. coNSTANTiNVSMAX. AVG. SoH buste diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. EXVPERATOR OMNivM GENTivM. Constantin 
nu-tête assis à gauche sur une cuirasse, te- 
nant un globe surmonté d'une Victoire et un 
sceptre, entre deux captifs assis à terre dans f"" 

l'attitude de la tristesse. Module 10 ^j^.. F. 3oo 

163. iMP. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Son busto lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Constantin galopant 
à droite et perçant de sa haste un ennemi 
nu à genoux ; sous les pieds du cheval, un 
bouclier et une haste brisée; dans le champ, 
une étoile; à l'exergue, s. Wiczay 3oo 

164. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son busto diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. GLORIA SAECVLI VIRTVS CAESS. CoUStautin 

fils debout à droite, tenant un trophée et 
présentant à son père, qui est assis sur une 
cuirasse et tient un sceptre, un globe sur- 
monté d'un phénix; à ses pieds, une pan- 
thère courbée ; à l'exergue, pr. Mod. 10-11. 

Gravé. F. 3oo 

165 

Ci. GLORIA SAECVLI VIRTVS CAESARis. Mqme 
tjpe. Ducange ' 

■ C'est à Constantin II qu'il faudra chercher les revers debella.iuri gekit. uiABAnn. ei 
d'autres médaillons qui ne sont point décrits ici. Tous les auteurs sans exception ont 
donné & Constantin I les médailles qui portent le titre de vict. constamiinvs ; c'est une 
erreur. Le titre de VICTor n'accompagne jamais qu'une tête très-jeune et qui est exacte- 
ment semblable à celles dont la légende porte cokstantirts ou d. n. constantinvs ith. 
NOB. c. Constantin II fut envoyé, <■ l'âge de seize ans, par son père, pour combattre les 
Goths. Cest donc k lui que se rapportent les légendes oebellatori et victori gehtivii 
BARBARR. et c'est k l'occasion de ses victoires sur ces peuples, que le sénat ou son père 
lai aura donné le titre de victor. 

9 L« médaillon du musée Pisani décrit par Mionnet avec le monogramme du Christ 



120 CONSTANTIN I LE GRAND. 

166. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son busle lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. MONETA AVGG. Lcs trois Monnaies debout à 
gauche, tenant chacune une balance et une 
corne d'abondance ; à leurs pieds, des mon- »■• 

ceaux de métal Module 10 Vr ^- »5o 

167. IMP. CONSTANTINVS MAX. P. F. AVG. SoU bustC 

lauré à gauche avec la cuirasse ornée de la 
tête de Méduse sur la poitrine, tenant un 
globe surmonté d'une Victoire. 
]Çi. MONETA AVGVSTORVM. Même type. Mod. 10. 

F. 200 

168. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste lauré à 
droite avec le paludament, tenant un scep- 
tre surmonté d'un aigle. 

^t. SALVS ET SPES REIPVBLICAE. Coustantitl 

nimbé assis de face sur un trône élevé, te- 
nant un livre et un globe; de chaque côté, 
un de ses fils debout, tenant un sceptre; à 
Texergue, pr. Mod. 12 F. 3oo 

169. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. SALVS REIPVBLICAE; àl'CXergUe, DANVBIVS. 

Pont à trois arches sur lequel passent à 
droite Constantin en habit militaire, tenant 
une haste et un bouclier, et la Victoire qui 
porte un trophée et se retourne pour lui in- 
diquer le chemin; à genoux devant eux, 
un barbare ; sous le pont, à gauche, le Da- 
nube couché à droite ; sous les arches, deux 
bateaux. Mod. 10 Va* I^- 

et la légende m noa sim, vie. u e»l qu'au grand bronze. Comme tel, c'est une médaille 
dont le flan est antiqne, mais qui est totalement refaite ; il parait même par la forme 
inégale du flan qu'on s'est servi d'un grand bronze do l'époque entre Trajan Dèce et 
Gallien. Mis en vente en 1860, lors de la vente du rsabinet Fontana, le Cabinet dt's mé- 
dailles l'a acqnis ponr la faible somme de 26 fr., afm de pouvoir prouver la fausseté de 
cette pièce célèbre. 
■ Ce médaillon est conlé sar l'antique, ce qui n'a pas empêché Visconti de 1« donner 



CONSTANTIN I LE GRAND. 121 

170. Même tète et même légende. 

^t. SECVRITAS AVGvsTi N. La Sécurité debout 
de face, regardant à droite, posant la main 
droife sur sa tête, tenant un sceptre trans- 
versal et appuyée sur une colonne; de cha- 
que côté, un captif assis à terre. Mod. 10 Va- ^^: 

F. 200 

171 

^t. SECVRITAS PERPETVA. Même type. Mionnet. 

172 

^t. SECVRÏTATI PERPETVAE. Même type. Mion- 
net. 

173. iMP. coNSTANTiNVS P. F. AVG. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VICTORIA AVGVSTI. Victoirc assise à droite 
sur une cuirasse et un bouclier, tenant sur 
ses genoux un bouclier sur lequel elle a 
écrit voT. XX. mvl. xxx. Mod. 11 F. i5o 

174. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ç2. VICTORIA BEATissiMORVM CAESS. Même type; 
sur le bouclier vot. xx. mvlt. xxx. Haver- 
camp, Musée de la reine Christine 3oo 

175. Même tête et même légende. 

^. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Victoirc assise 
sur une cuirasse, écrivant vot. xxx. sur un 
bouclier. Tanini i5o 

176. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou buste diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VICTORIA GOTHicA. Ronic casquéc assise à 

dans son Iconographie romaine, où se Toienl d'ailleurs d'autres pièces fausses; j'ignore 
où se IrouTerorigiDal, mais j'ai d'autant plus jugéh propos de décrire ce type qu'il existe 
an Musée de Vienne un grand médaillon faux semblable h celui-ci, sauf quelques légères 
différences, telles que damvtits, etc. Ce dernier est gravé dans le Cimeliam de Defrance. 



122 CONSTANTIN I LE GRAND. 

droite sur un bouclier, tenant un sceptre; 
la Victoire, s'approchant d'elle, lui pré- 
sente une couronne et un Goth qui s'in- 'r. 
cline. Mod. 1 1 V, Gravé. F. 3oo 

177. Même tête et même légende. 

^t. viRTVS AVG. N. Goustantiu lauré et en ha- 
bit militaire, galopant à droite et poursui- 
vant un ennemi qui fuit et qui est tombé à 
genoux.Mod.il F. i5o 

178. Même tête et même légende. 

ç^. VIRTVS CAEss. GLORIA SAECVLI. Type décrit 
au n" 164. Banduri * 3oo 

Médailles de bronze. 

179. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Son bustc çasqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant une hasle 

et un bouclier. ' 

Ci. ADVENTvs AVG. Gonstautiu à cheval à gau- 
che, levant la main droite et tenant une 
hastej devant lui, un captif assis à terre. F. P. B.f 3 

180. CONSTANTINVS P. AVG. Sou bustc à gauche 
avec le casque lauré et la cuirasse, tenant 
une haste et un bouclier. 

^t. Même revers P. B. 3 

181. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou busto lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Bi. Même revers P. B. 3 

182. IMP. CONSTANTINVS AVG. Sou buslc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^. ADVENTVS AVG. Même type sans le captif. 
Wiczay P.B. 3 

1 Je citerai encore poar mémoire un médaillon da Cabinet des médailles très-relouché, 
ayant pour revers : p. victoriab avgvsti, femme lourelée assise à gauche, tenant un 
rameau et une corne d'abondance, et couronnée par la Victoire debout, qui tient uqe 
palme. 



L 



CONSTANTIN I LE GRAND. 123 

183. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Soii busle casqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant une hasle 
et un bouclier. 

^t. ADVENTVS AVG. N. Même type avec le cap- fr 

lif F. P. B.f 3 

184. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

B^. Même revers P. B. 3 

185. CONSTANTINVS P. AVG. Sou buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

]Çi. Même revers P. B. 3 

186. iMP. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc casqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant une hasle et 
un bouclier. 

B^. ADVENTVS AVG. N. Même type sans le cap- 
tif. Tanini P. B. 3 

187. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. ADVENTVS AVGvsTi N. Même type avec le 
captif. 31usée de Vienne P. B. 3 

188. Divo CONSTANTINO. Sou bustc vollé adroite. 

^t. AETERNA piETAS. Constantin debout à 
droite , en habit • militaire et le man- 
teau déployé derrière lui, tenant une 
haste et un globe F. P. B. Q. 2 

1 89. Même tête et même légende. 

Ci. AETERNA PIETAS. Constantin debout à 
gauche, en habit militaire, tenant uu globe 
surmonté du -^ et une haste F. P. B. Q. 4 

190. CONSTANTINVS AVG. Sa tête laurée à droite. 

B^. BEATA TRANQViLLiTAS. Autel surmonté 
d'un globe au-dessus duquel sont trois 
étoiles ; on lit sur l'autel votis xx F. P. B. c 



124 CONSTANTIN I LE GRAND. 

191. Même légende. Son buste iauré à droite 

avec la cuirasse. fr. 

^t. Même revers F. P. B. c 

192. Même légende. Son buste Iauré à droite, 
avec le manteau impérial, tenant un sceptre 
surmonté d'un aigle. 

^t. Même revers F. P. B. c 

193. Même légende. Son buste , Iauré à gauche 
avec le manteauimpérial,tenantun sceptre 
surmonté d'un aigle. 

B^. Même revers F. P. B. c 

191. Même légende. Son buste à droite avec un 
casque très-orné et la cuirasse. 
B>!.. Même revers F. P. B. c 

195. Même légende. Son buste à gauche avec, le 
casque très-orné et la cuirasse. 

^t. Même revers. P. B. c 

196. coNSTANTiNVS P. AVG. Sou busto lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. c 

197. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

1^. Même revers F. P. B. c 

198. CONSTANTINVS AVG. Sou busto casqué à gau- 
che avec la cuirasse. 

^t. BEAT. TRANQLiTAS (sic). Même type ... F. P. B. 3 

199. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse, tenant un sceptre sur- 
monté d'un aigle. 

^t. Même revers F. P. B. 3 

Toutes les médailles avec cette légende au revers 
portent les lettres plon, qu'on attribue à l'atelier de 
Londres. 

200. CONSTANTINVS AVG. Sou busts çasqué à droite 
avec la cuirasse. 



CONSTANTIN I LE GRANU. 121) 

^. CAESARVM NOSTRORVM. Autour (l'une cou- 
ronne de laurier dans laquelle on lit f""- 
VOT. V F. P. B. c 

201. Même légende. Sa lête laurée à droite. 

Ç^. CAESARVM NOSTRORVM. AutOUF d'une COU- 

ronne de laurier dans laquelle on lit 

VOT. X F. P. B. c 

202. coNSTANTiNvs P. AVG. SoH buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. CLARiTAS REiPVBLiCAE. Le Soleil radié 
à demi nu debout à gauche, levant la 
main droite et tenant un globe. Musée de 
Vienne P. B. 3 

203. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers P. B. 3 

204. iMP. CONSTANTINVS p. F. AVG. Sou bustclauré 
à droite avec le paludament. 

^t. Même revers , P. B. 3 

205. CONSTANTINVS P. AVG. Son buste lauré à 
gauche avec le paludament, tenant une 
haste dirigée à gauche et un boucher. 

Ci. coMiTi AVGG. NN. Le Solcil radié à demi 
nu debout à gauche, tenant un globe et un 
fouet F. P. B. t c 

206. Même légende. Son buste à gauche avec le 
casquelanré et lacuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

Ci. Même revers F. P. B. f c 

207. CONSTANTINVS P. AG. (sic). Sou busle diadè- 
me à gauche avec la cuirasse, ayant la tête 
de Méduse sur la poitrine, et tenant un 
sceptre surmonté d'un aigle. 

Ci. Même revers F. P. B. f c 

208. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc à gauclic avec 



126 CONSTANTIN I LE GRAND. 

un casque très-orné et la cuirasse, tenant 

une haste et un bouclier. &. 

^i.. Même revers P. B. c 

209. coNSTANTiNvs AG. (stc). Son busto lauré à 
gauche avec la cuirasse, tenant une haste 
dirigée à gauche et un bouclier sur lequel 

on voit une Victoire marchant. Wiczay. . , P. B. c 

210. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

]Çi. Même revers P. B. c 

211. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers , F. P. B. c 

212. Même légende. Son buste à gauche avec le 
casque lauré et la cuirasse, tenant une haste 
dirigée à gauche et un bouclier. 

B^. Même revers F. M. B. f c 

213. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. SoU busto 

lauré à droite avec le paludament. 

Ç^. coNCORDiAFELiXDD.NN. Constantin et l'un 
de ses fils debout en habit militaire se don- 
nant lamain et tenantchacun une haste. F. M. B. 5 

214. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. C. Sa tête laui'ée. 

^t. CONCORDIA iMPERii. La Coucordc debout 
tenant une haste. (ïo6o;de J. C, 3o;.) Mu- 
sée de Vienne. M. B. 20 

215. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. CAES. SoU buste 

radié à droite avec le paludament. 

^t. CONCORDIA MiLiTVM. Jupitcr nu avec son 
manteau débouta droite, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et appuyé sur un 
sceptre; en face, Constantin lauré et en 
habit militaire debout se préparant à rece 
voir le globe et tenant une baguette. (1060; 
de J. C, 307.) Banduri P. B. i5 



CONSTANTIN I LK GRAND. 127 

216. coNSTANTiNvs AVG. Soiî busle casqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant un bouclier 
et une liasle. 

^. CONCORDIA MiLiTVM. La Concordc debout 
à gauche, tenant deux enseignes mili- '■•• 

taires F. P. B. c 

217. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête 

laufée. 

^t. CONCORDIA PERPET. DD. NN. Coustantin et 
l'un de ses fils se donnant la main et tenant 
chacun une haste. Hardouin M. B. 3o 

218. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. CONCORD. MiLiT. La Coucordc debout à 
gauche, tenantdeux enseignes militaires. F. P. B. f c 

219. Même légende. Son buste avec le casque 
lauré à droite et la cuirasse. 

^t. Même revers. Banduri M. B. c 

220. CONSTANTINVS AG. Sou bustc à gauchc avec 
le casque lauré, vu par derrière, tenant 
une haste transversale et un bouclier. 

^t. Même revers. Banduri M. B. 2 

221. CONSTANTINVS p. AVG. Son buslclauré à droite 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. f c 

222. Même légende. Son buste à gauche avec le 
casque lauré et la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier 

Ci. Même revers F. P. B. f c 

223. CONSTANTIN. (Sîc) MAX. AVG. Son buste lauré 
à droite avec la cuirasse. 

B^. Même revers. Wiczay P. B. 2 



128 CONSTANTIN I LE GRAND. 

224. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa tête 

laurée à droite. 

B>t. CONSERVATOR AFRiCAE svAE. L'Afrique de- 
bout à gauche coiffée de la trompe d'élé- 
phant, tenant un étendard et une défense 
d'éléphant; à ses pieds, un lion couché, te- 
nant entre ses pattes une tête de bœuf. (1060; fr. 
de J. C, 307.) F. M. B. 40 

225. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. coNSERVATORES KART. SVAE. Femme debout 
de face dans un tempie u quatre colonnes, 
regardant à gauche et tenant de chaque 
main des fruits. (1060; de J. C, 307.). . F. M. B. 6 

226. Même tête et même légende. 

^t. CONSERVATORES VRB. SVAE. Romc casquéc 
assise de face, regardant à gauche dans un 
temple à six colonnes, tenant un globe et 
un sceptre. (1060; de J, C, 307.) 1. ... F. M. B. i 

227. CONSTANTINVS p.F. AVG. Sa tête laurée à droite, 
^t. Même revers ; sur le fronton du temple, 

une couronne F. M. B. 1 

228. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste 
lauré à droite avec le paludainent. 

^. coNSERVATORi *VRBis SVAE. Rome assise 

' Sur la médaille précédente, Banduri a cru voir la tête de Maience ; de même sur 
d'antres pièces il a cru voir celles de Galère Maiimieu, de Maximin Daza et de Licinias ; 
il a même expressément eu le soin de dire : Caput non Conslantiiti sed Gai, f^al, Maximiani, 
et ainsi des autres. Il est impossible de reconnaître les empereurs de cette époque k leurs 
traits, comme je l'ai fait observer lome V, page 435. Tout ce qu'il y a do vrai dans les 
assertions de Banduri, c'est que la médaille 225 et la médaille présente 226 ont été 
frappées du temps de Maxence, et que les autres ont pu réire du temps où Constantin 
partageait le pouvoir avec Galère Maximien, Maximin Daza et Licinius. M. le comte de 
Salis a tiré les conséquences les plus extraordinaires de ces rapprochements airsi que des 
signes monétaires qui se trouvent U l'exergue des médailles de celle époque. C'est au point 
que, dans un travail qu'il prépare en ce moment, il pourra assigner une date certainek 
presque loulesles monnaies de Constantin, 



CONSTANTIN I LE GRAND. 129 

dans un temple à six colonnes. Tanini d'à- fr- 

près à'Ennery P. B. 8 

229. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa têlc laurée à 
droite. 

Ç2. coNSERV.VRB. SVAE. Même type; à chaque 
angle du fronton, une statue F. M. B. i 

230. iMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête lau- 
rée à droite. 

Ç^. Même revers ; en outre sur le fronton, une 
couronne F. M. B. i 

231. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Soubusto lauré 
à droite avec le paludament. 

^t. Même revers M. B. i 

232. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

B^. Même revers. (io6o; deJ. C.,3o7r)iIlfw*^e 
de Danemnrc M. B. 2 

233. CONSTANTINVS AVG. Sa tête laurée à droite. 

Ci. coNSTANTiNi AVG. Autour de l'inscription 
voTis XX F. P. B. c 

234. Même légende. Son buste casqué adroite 
avec le paludament. 

^t. Même revers r . F. P. B. c 

235. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

1^. Même revers P. B. c 

236. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa têlc laurée 
adroite. 

^t. Même revers F. P. B. c 

237. CONSTANTINVS MAX.. AVG. Sa tête diadéméeà 
droite. 

^t. CONSTANTINIANA DAFNE. VictoirC aSSisC à 

gauche sur un cippe, regardant à droite, te- 
nant de chaque main une palme et posant 

X. VI. 9 



130 CONSTANTIN I LE GRAND. 

lepiedsurun captif ngenouillé qui retourne 

la tête (la Victoire semble détourner la tête 

pour éviter de regarder le captif); devant 

elle, un trophée, et un bouclier à côté du '«"• 

captif F. P.B. 1 

238. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers F. P. B. i 

239. IMP. C. CONSTANTINVS P. F. AVG. SoU buste 

lauré à droite avec le paludament. 

^t. CONSTANTINO P. AVG. B. R. P. NAT *. ( IJonO 

reipuhlicae nato.) Constantin lauré et en 
habit militaire debout à gauche, tenant un 
globe et un sceptre F. M. B. lo 

240. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. SoU buSte 

lauré à droite avec le paludament. 
^t. Même revers. Banduri F. M. B. lo 

241. Sans légende. Sa tête lauréeà droite. 

^t. CONSTANTINVS AVG. En trois lignes dans le 
champ; dessus, une couronne; dessous, ptr, 

SMANTA, SMANTB, SMANTF, SMANTT, SMANTS, 

SMKG ou STR F. P. B. C 

242. Sans légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

B>t. Même revers, avec smrp ou smrt F. P. B. c 

243. Sans légende. Sa tête diadémée adroite. 

Ci. Même revers, avec smpp ou smrp P. B. c 

244. CONSTANTINVS AVG. Sa tête laurée à droite. 

' Celte médaille a joui autrefois «l'une grande célébrité, parce que les numismates, au 
lieu de brp.nat., avaient lu bap.nat. et la reportaient au 'baptême de Constantin. C'est 
le père Hardouin qui, malgré ses eiceulricités, a le premier discerné la vérité dans celle 
circonstance. Banduri dit asser plaisamment h ce sujet que Hardouin, qui a découvert le 
vrai sens de celle légende, où il est dit que Constantin naquit pour lo bien de la Répu- 
blique, Bojio fXeiPubltcœ NATo, serait lui-même né pour le bien de la science numisma- 
tique, Bono rei nammaria natus, s'il s'était moins livré k ses conjectures. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 131 

Ç2. D. N. coNSTANTiNi MAX. AVG. Porle de camp 
surmontée d'une étoile entre deux tou- '«•. 

relies F. P. B. 6 

245. coNSTANTNvs (sic) AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. D. N.coNSTANTiNi. M. AVG. Autour d'une cou- 
ronne delaurier dans laquelle on litvoT.x. F. P. B. 5 

246. coNSTANTiNvs AVG. Sa tête laurée à droite. 

Ci. D. N. coNSTANTiNi MAX. AVG. Autour d'une 
couronne de laurier dans laquelle on lit 
VOT. XX F. P.B. * c 

247. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. c 

248. Même légende. Sa tête laurée adroite. 

^t. Même revers, mais vot. xx. est entre 
deux palmes F. P. B. c 

249. La même médaille, mais avec vot. xx. au- 
dessus d'un croissant F. P. B. c 

250. La même médaille, mais avec vot. xx. au- 
dessus d'une étoile F. P. B. c 

251 . Même légende. Sa tête radiée à droite. 

^t. Même revers. Musée de Vienne P. B. 3 

252. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. D. N.CONSTANTINIMAX. AVG. AutOUrd'uUe 

couronne de laurier dans laquelle on lit 

VOT. XXX F. P. B. c 

253. La même médaille avec sa tête diadémée à 

droite F. P. B. c 

254. CONSTANTINVS MAX. AvG. Son busto diadème 
à droite avec le paludament. 

Une médaille d'argent semblable existe au Cabinet des Médailles ; je ne l'ai pas 
décrite en son lien parce qa'elle a été évidemment frappée avec le coin du petit brome. 



132 CONSTANTIN I LE GRAND. 

fr. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

255. coNSTANTiNvs AVG. Sa tête laurée à droite. 

^t. Même revers, mais avec un croissant 
après XXX F. P. B. c 

256. Môme têle et même légende. 

^t. D. N. CONSTANTINI MAX. INV. AYG. AutoUr 

d'une couronne dans laquelle on lilvoT.xx. 

Hardouin P. B. 6 

257. Même tête et même légende. 

^t. DOMINOR, NOSTROR. CAESS. AutoUr d'uUO 

couronne de laurier dans laquelle on lit 

voT. x F. P. B. c 

258. CONSTANTINVS P. AVG. Sou buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

B>t. FELICITAS AVGG. NN. La Félicité (ou plutôt 
Rome) casquée, assise à gauche, tenant un 
rameau et un globe F. P. B. f lo 

259. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buslclauré à 
droite avec la cuirasse. 

B>t. Même revers F. P. B. f lo 

260. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa têlc uuc à 
droite. 

Ci. FVNDAT. PACis. Mars nu, le manteau flot- 
tant, marchant à droite et regardant à gau- 
che, traînant un barbare par les cheveux 
et portant un trophée F. P. B. Q. 4 

261. IMP. CONSTANTINVS AVG. Sa tête nue à droite. 

Ci. Même revers P. B. Q. 4 

262. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa têtC 

laurée à droite. 

Ci. GENIO AVGG. ET CAESARVM NN. Génie à 

demi nu debout à gauche, coiffé du mo- 
dius, tenant une patère et une corne d'à- 



n 



CONSTANTIN I LE GRAND. 133 

bondance. (1060; de J. C, 807.) Musée de '"•• 

Vienne M. B. 20 

263. FL. VALER. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée à droite. 

Ci. GENio AVGvsTi. Génie debout à gauche à 
deminu, coilîédumof^fm, tenant unelclede 
Sérapiset une corne d'abondance ; àgauclie, 
une palme; à droite, quelquefois une cou- 
ronne F. M. B. t 2 

264. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête lau- 
rée à droite. 

Ci. GENIO AVGVSTi. Génie à demi nu debout 
à gauche, coiffé du modius, tenant une pa- 
tère et une corne d'abondance F. M. B. f c 

265. iMP. CONSTANTINVS p. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers M. B. c 

266. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 

Ci. Même revers F. M. B. c 

267. La même médaille de module inférieur. F. M. B. f c 

268. CONSTANTINVS FIL. AVGG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers. (1060; de J. C., 307.) . . F. M. B. 20 

269. IMP. c. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

laurée adroite. 

Bi. GENio AVGVSTI. Même type; aux pieds du 
Génie, à gauche, un autel allumé F. P. B. 2 

270. La même médaille. Tonini M. B. 3 

271 . Même tête et même légende. 

^t. GENIO AVGVSTI CMH. (en monogrammo). 
Même type sans l'autel. Musée de Danemarc. M. B 6 



134 



CONSTANTIN I LE GRAND. 



272. IMP. GAL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. * Sa 

tête laurée à droite. 
ç^. Même revers. Musée de Vienne M. B. 

273. FL. VAL. CONSTANTINVS FIL. AVG. Sa tête lau- 
rée à droite. 

Ci. GENio, CAESARis. Même type. (io6o; de 
J. C, 307.) F. M. B. 

274. CONSTANTINVS FIL. AVGG. Sa tête laurée à 
droite. 

^.Mêmerevers. (1060; deJ.C, 307.) TTîc^ay. M. B. 

275. FL. VAL. CONSTANTINVS FEL. AVG. Sa tête 

laurée. 

^t. GENio FEL. AVGG. Même type. D'Ennery.. P. B. 
Le mot FEL. n'aurait-il pas été mal lu au lieu de fil ? 

276. FL. VAL. CONSTANTINVS FIL. AVG. Sa tête lau- 
rée à droite. 

Çi. GENIO FIL. AVGG. Même type. (io6o; de 
. J. G., 307.) Musée de Vienne M. B. 

277. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête lau- 
rée à droite. 

1^. GENIO iMPERATORis. Même type F. M. B. 

278. IMP. C. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 

^t. GENIO IMPERATORIS. Même type; aux pieds 
du Génie, un autel. Banduri M. B. 

279. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. C. Sonbustelauréà 
droite avec le paludament et la cuirasse. 



fr. 

20 



20 



25 



• Celte légende est eitraord inaire et n'a nul rapport avec Conslaalin. Ptamus dit 
(tome II, p. 237 da Catalogne du Mnsée danois) qu'elle a été mal lue et qu'il faut lire 
IMP. c. FL. VAL., etc., parce qa'une médaille analogue de ce luusée a celte dernière 
légende. Je n'ai pas de peine à le croire ; mais ce qui parait assez bizarre, c'est qu'uprès 
avoir condamné la leçon d'Eckhel, Ramus donne cette même légende de tête sur deui 
médailles. Voyez ci-après les n" 352 et 375. Lequel de ces deux auteurs u bien lu et le- 
quel a mal la ? C'est Ik la question. 



CONSTATSTIN I LE GRATTO. 186 

^i. GENio POP. ROM. Génie à demi nu de- 
bout à gauclie, tourelé, tenant une patère 
et une corne d'abondance. (io6o; de J. C, f'- 

307.) F. M. B. c 

280. FL. VAL. CONSTANTINVS NOBIL. C. Son bustc 

lanré à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 
Ci. Même revers. (1060; de J. C, 807.). . F. M. B. c 

281. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustclauré 
à droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. M. B. c 

282. FL. VAL. CONSTANTINVS N. C. Son busto lauré 
à droite avec le paludament. 

^t. GENIO POP. ROM. Même type, mais le Génie 
est coiffé du modius. (1060; de J. C., 
307.) F. M. B.f c 

283. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. G. SoU buste 

lauré à droite avec le paludament. 
^. Même revers. (1060; de J. C., 807.). . . F. M.B. c 

284. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa tête 

laurée à droite. 
]Çi. Même revers. (1060; de J.C., 307.) M.B. c 

285. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers. Tanini P. B. c 

286. IMP. CONSTANTINVS AVG. Sou busto lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

287. CONSTANTINVS P. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

288. IMP. CONSTANTINVS P. AVG. Sonbustc lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. M. B. f c 



136 CONSTANTIN I LE GRAND. 

289. IMP. C, CONSTANTINVS P. F. AVG. Soil buSte 

lauré à droite avec la cuirasse. 
Ci. Même revers F. P. B. 

290. CONSTANTINVS NOB. C. Sa tête laurée à droite. 
Ci. GENio POP. ROM. Même type; à gauche, 

un autel allumé. (io6oj de J. C, 807.) M. B. 

291. FL. VAL. CONSTANTINVS N. C. Son bustc lauré 
à droite avec le paludamenl ou la cuirasse. 

Ci. Même revers. (1060; de J. C, 307.).. F. M.B. 

292. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. C. SoU bustC laU- 

ré à droite avec le paludament. 
^t. Même revers. (1060; de J. C, 307.). . F. M. B. 

293. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son busto 

lauré à droite avec le paludament. 
^. Même revers F. M. B. 

Toutes les médailles de ce type, avec l'autel, portent 
à l'exergue les lettres plc. 

294. FL. VAL. CONSTANTINVS N. C. Sou buslc lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. GENIO popvLi ROMANI. Génie tourelé à de- 
mi nu debout à gauche, tenant une patère 
et une corne d'abondance. (1060; de J. C, 
307.) F. M.B. 

295. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. C Son bustc lauré 
à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers. (1060; de J. C, 307.). . F. M. B. 

296. FL. VAL. CONSTANTINVS NOBIL. CAES. Sa tête 

laurée à droite. 
Ci. Même revers. {1060; de J. C, 807.) M. B. 

297. IMP. CONSTANTINVS AVG. Son buslc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers M.B. 

298. IMP. CONSTANTINVS p. F. AVG. Sou bustc lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers * M. B. 



fr. 

C 



CONSTANTIN I LE GRAND. 137 

299. IMP. C. CONSTANTINVS P, F. AVG. Son bUSlC 

lauré adroite avec le palutlament. rr. 

^t. Même revers M. B. c 

300. Môme légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers, mais le Génie est coiffé du 
modius F. P. B. c 

301. FL. VAL. CONSTANTINVS N. C. Son busto lauré 
à droite avec la cuirasse. 

B>t. GENio POPVLi ROMANI. Même type, mais le 
Génie est coiffé du modius et a un autel à 
sa gauche. (io6o; de J. C., 807.) F. M. B. c 

302. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. c. Sou buslclauré 
adroite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers. (1060 • de J. C., 807.).. W. M.B. c 

303. Même légende. Sa lête laurée à gauche. 

Ci. Même revers. (ro6o; de J. C., 807.). . F. M.B. c 

301. FL. VAL. CONSTANTINVS NOBIL. C'. Son buStC 

lauré à droite avec le paludament. 
Ci. Même revers. (1060; de J. G., 807.) . F. M. B. c 

305. CONSTANTINVS NOB. C. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. Même revers. (1060; de J,C. 807.) M.B. c 

306. IMP. CONSTANTINVS p. F. AVG. SoH buste lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers M. B. 

Toutes ces médailles avec l'autel ont à l'exergue les 
lettres plc 

307. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son busto 

lauré à droite avec la cuirasse. 
Bfi.. GENio POPVLi ROMANI. Génie à demi nu 
debout à gauche, tenant une tête de Sérapis 
et une corne d'abondance ; dans le champ, 

une palme. Tanini P. B. 10 

308.CONSTANTINVSAVG. Soubustc diadème à droitc 
avec le paludament. 



138 CONSTANTIN I LE GRAND. 

Ci. GLORIA EXERCiTvs. Deux soldats (lebout, 
casqués, tenant chacun une haste et appuyés 
sur un bouclier; entre eux, une enseigne 
militaire surmontée d'undrapeausurlequel fr. 

est une couronne F. P. B. c 

309. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. c 

310. Même légende. Son buste diadème à gauche 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. c 

311. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête nue. 

]^. Même revers. Musée de Danemarc P. B. « 

312. D. N. CONSTANTINVS P. F- AVG.. Sa tête laurée 
à droite. 

^t. Même revers F. P. B. c 

313. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou bustc dladémé 
à droite avec le paludament. 

. Même revers F. P. B. c 

314. Même tête et même légende. 

^. Même revers, mais le drapeau est orné 
du |. (1086-1090; de J. C, 333-337.)*.. F. P. B. 3 

315. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou buste diadème 
à droite avec la cuirasse. 

B>t. Même revers, mais entre les deux sol- 
dats, deux palmes ^ F. P. B. c 



' D'après un travail que M. Fenardent a publié dans la Revue nam'Dmatique de 1856, 
les insignes du chrislianisme ne font leur apparition sur les médailles de Conslanlin qu'k 
la fin de son règne, el le monogramme du Christ ne parait que vers 1088 (335). Le sa- 
vant Cavedoni adopte Topinion d'Eckhel, suivant lequel les médailles de Constantin 
n'offrent plus d'emblèmes du paganisme passé l'année 1076 (329). Le monogramme, d'a- 
près lui, y paraît de 1086 à 1090 (du 33î k 337 de J. C). Voyez, là-dessus, les Ricerche 
critiche intomo aile niedagtie di Coslantîno Magno, etc., Modène, 1858. 

* Je renvoie à Constantin II la médaille du Musée de Vienne dont la tète porte pour 
légende vie. uonstantinvs avg. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 139 

316. coNSTANTiNVS AVG. Son buste diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. GLORIA EXEuciTvs. Dcux soldats dcbout 
casqués, teiiantchacun une haste et appuyés 
sur un bouclier ; entre eux, deux enseignes 
militaires surmontées de drapeaux ornés fr- 

de couronnes P. B. ' c 

317. CONSTANTINVS MAX. AVG. SoH buste diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. Môme revers ... F. P. B. c 

318. Même légende. Sa tête laurée. 

I^. Même revers. Musée de Vienne P. B. 2 

319. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ci. Même revers; entre les deux enseignes, 
une couronne, une fleur? une étoile, trois 
points ou une palme F. P. B. c 

320. Même tête et même légende. 

^. Même revers; entre les deux enseignes, 
une croix F. P. B. 3 

321. Même légende. Sa tête laurée à droite. 
Ci. GLORIA EXERCiTVS. Constanliii nu-lêle, en 

habit militaire, debout à droite, tenant 
une haste renversée et appuyé sur un 
bouclier F. P. B. 4 

322. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête nue à 
droite. 

Ci. GLORIA PERPET. Dcux Vlcloires marchant à 
droite, l'une devant l'autre; entre elles, un 
étendard F. P. B. 6 

323. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sa lêtc laurée à 
droite. 

* Une particDiarité b observer, c'est qne le» médailles où ce type de gloaia exercitvs 
parait avec deux enseignes militaires sont généralement d'un modale moins petit que 
celle» où l'on n'eu voit qu'un», et cela sur tons les empereur» où ce rêver» se rencontre. 



140 



CONSTANTIN I LE GRAND. 



P.B. 



B. 



B. 



^t. GLORIA ROMANORVM. Rome casquée assise 
à gauche, tenant une Victoire et un sceptrej 
auprès d^elle, un bouclier. F. 

324. Même légende. Son buste avec une cou- 
ronne de laurier et de pierreries à droite 
avec le paludament. 

B^. Même revers. Banduri P. 

325. coNSTANTiNvs NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. HERCVLI CONSERVAT. CAES. HerCUlC HU dc- 

bout à gauche, étouffant un lion ; derrière, 
une massue. (io6oj de J. G., ^oy.) Musée de 
Vienne P 

326. Même tête et même légende. 
^t. HERCVLI coNSERVATORi CAES. Même type. 

Ducange P.B 

327. IMP. C. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustC 

lauré à droite avec la cuirasse. 

^t. HERCVLI viCTORi. Herculc nu debout à 
droite^ appuyé sur sa massue, tenant trois 
pommes et portant la peau de lion sur le 
bras gauche F. 

328. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buStc 

lauré à droite avec le paludament. 

'Bft. Même revers P. B. f 

329. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. lovi CONSERVATORI. JupitcT nu dcbout à 
gauche, le manteau, sur l'épaule gauche, te- 
uantnn foudre etun sceptrej dans le champ, 
une couronne 

330. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. Même revers F. M. B. f 

331. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 



fr. 

3 



4o 



P. B.f 4 



F. M. B. t c 



CONSTANTIN I LE GRAND. 141 

B^. lovi coNSERVATORi. Mêmc type; mais à 
gauche, aux pieds de Jupiter, un" aigle te- f»^- 

nant en son bec une couronne F. M. B. c 

332. coNSTANTiNVS P. F. AVG. Sa tète laurée à 
droile. 

^t. Même revers M. B. c 

333. IMP. c. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée adroite *. 
^t. lovi coNSERVATORi. Jupilcr nu dcbout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un globe et une haste; à ses pieds, 
un aigle tenant une couronne en son bec. 
Banduri M. B. c 

334.IMP.CONSTANTINVSAYG. Sa tête laurée adroite. 
^t. lovi coNSERVATORi. Jupitcr nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche te- 
nant une Victoire et un sceptre;; à ses pieds 
à gauche, un aigle tenant une couronne 
en son bec , F. P. B. f c 

335. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 
^t. Même revers • . F. P. B. f c 

33G. IMP. CONSTANTINVS P. F. INV. AVG. Sa lètc 

laurée à droite. 
^t. Même revers . . F. P. B. f 2 

337. IMP. c. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 
Ci. Même revers. F. P. B. f 

338. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

B>t. lovi coNSERVATORi. Jupîtcr nu debout à 

' Banduri dil ; Capnl non Conslantini scd Gai, Maxiinini lanreatum ; di même il dé- 
crit la lêle de la médaille 341 ci-après : Capul non Constanlini sed Licinii. Je renvoie le 
lecteur à la noie de la médaille 226, et je ne reviendrai plus sur ce genre d'interpré- 
tation. 




142 



CONSTANTIN I LE GRAND. 



gauche, Je manteau sur l'épaule gauche, 

tenant une Victoire et un sceptre surmonté 

d'un aigle qui tient une couronne en son 

bec; à ses pieds, à gauclie, un aigle tenant 

une couronne en son bec; à. droite, un 

captifassis avec les mains attachées derrière ' fr- 

le dos, retournant la tête F. P. B. c 

339. Même légende. Son buste radié à droite 
avec le paludament ou le paludament et la 
cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. c 

340. Même légende. Sa tête laurée adroite. 

^t.lO\l CONSERVATORI AVGG. Jupïtcr nu dc- 

bout à gauche,' le manteau sur Tépaule 
gauche, tenant une Victoire et un sceptre ; 
à ses pieds, à gauche, un aigle tenant une 
couronne en son bec F. M. B. f c 

341. iMP. coNSTANTiNvs AVG. Son bustc luuré à 
gauche avec le manteau impérial, tenant 
quelque chose {aliquid tenentis). 

^t. Même revers. Banduri M. B. c 

342. IMP. c. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 

^t. Même revers; en outre adroite, nne 
couronne F. P. B. c 

343. IMP. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc lauré à 
gauche avec le paludament, tenant un 
linge? et un sceptre avec un globe. 

^t. lovi CONSERVATORI AVGG. Même type ; mais 
au lieu de l'aigle à gauche et de la cou- 
ronne à droite, une couronne à gauche. F. P. B. c 

344. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un linge? 
imappa) et un globe. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 143 

^t. lovi coNSERVATORi AVGG. Même type, mais f' • 

à gauche, une palme F. P. B. c 

345. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un linge? 
(mappa) et un globe avec un sceptre. 

^t. Même revers, mais à gauche, une pal- 
me ou un globe F. P. B. c 

346. Même tête et même légende. 

. lOYI CONSERVATORI AVGG. Jupitcr UU dc- 

bout à gauche, le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant une Victoire et un sceptre; 
à gauche, un captif marchant courbé, les 
mains liées derrière le dos t . . F. P. B. c 

347. FL. VAL. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa tête 
laurée à droite. 

^t. lovi CONSERVATORI. AVGG. Jupitcr nu dc- 
boul à gauche, le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant un globe et une haste; à ses 
pieds, un aigle tenant en son bec une cou- 
ronne F. M. B. c 

348. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou busto lauré 
adroite avec la cuirasse ou le paludanient 
et la cuirasse. 

^t. lOVl CONSERVATORI AVGG. NN. Jupiler UU 

debout à gauche, tenant une Victoire et un 
sceptre; à ses pieds, un aigle tenant une 
couronne en son bec F. P. B. f c 

349. IMP. CONSTANTINVS P. F. INV. AVG. SoU buste . 

lauré à droite avec le paludament. 
^t. Même revers. Banduri P. B. 4 

350. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustC 

lauré à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 
^t. Même revers F. M. B. f c 

351 . Même légende. Son buste lauré à droite avec 
le paludament ou sa tête laurée à droite. 




Mi CONSTANTIN I LE GRAND. 

fr. 

^t. Même revers. . F. P. B. c 

352. IMP. GAL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

tète laurée. 
^t. Môme revers. Ramus, Musée de Dancmarc. M. B. 

353. jOy? CONSTANTINVS AVG. Sa tête voilée à droite. 
^L. IVST. VEN. MEM. L'Equité debout à gauche, 

tenant une balance et la main gauche en- 
veloppée dans son vêtement. (Frappée après 
sa mort.) Cabinet de M. Penon à Marseille. P.B. Q. 3o 

354 CONSTANTINVS AVG. Sa tête voilée à 

droite. 

^t. IVST. VENCRAB L'Equité debout à 

gauche, tenant une balance et un sceptre 
transversal. (Frappée après sa mort.) 
Wiczay P.B.Q. 3o 

355. rMP. CONSTANTINVS p. F. AVG. Son buste lauré 
à droite avec le paludament ou la cuirasse. 

]^. LiBERATOR ORBis. Constantin galopant à 
droite et levant la main droite; sous les 
pieds du cheval, un lion étendu, percé 
d'une javeline. Banduriei Tanini. (Enbil- 
lon également.) P. B. 3o 

356. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bUStC 

lauré à droite avec le paludament. 

^t. LiBERATORi VRBis svAE. Romc assisc dans 
un temple à six colonnes, tenant une haste 
et un globe. Lavy, Musée de Turin M. B. 4o 

357. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sa tête diadémée à 
droite. 

Ç2..LIBERTAS PVBLICA. Victoire debout de face 
sur une galère, regardant à gauche et te- 
nant une couronne de chaque main. . . F. P.B. 3 

358. La même médaille avec sa tête laurée à 

droite. Musée de Vienne P. B. 3 



CONSTANTIN I LB GRAND. 145 

359. FL. VAL. CONSTANTIN vs NOB. c. Son buste 
la II ré à d roi le avec la cuirasse. 

^t. MARS VICTOR. Mars casqué nu marchant à 
droite avec le manteau flottant, portant une '■• 

haste et un troi)liée.(io6oj deJ.C.,307.). F. M. B. c 

360. CONSTANTIN vs AVG. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^t. MARTI coNSERV. Mars casqué debout à 
droite, tenant une hasle renversée et s'ap' 
puyant sur un bouclier 3?. P. B. 3 

361. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Sa tête iaurée à 
droite. 

^. Môme revers. Tanini P. B. 

362. CONSTANTINVS P. F. AVG. SoH bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. MARTI CONSERV ATORi. Bustc casqué de 
Mars à droite, sous les traits de Constantin, 
avec la cuirasse F. P. B. a 

363. iMP. CONSTANTINVS AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. P. B. 2 

364. IMP. CONSTANTINVS p. F. AVG. Sou bustc lauré 
adroite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. P. B. 2 

365. IMP. CONSTANTINVS P. AVG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. 2 

366. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. SOQ busls 

lauré à droite avec le paludament. 
^t. Même revers P. B. 2 

367. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. UARTi coKSERVATORi. Bustc casqué de Mars 
T. VI. 10 



146 CONSTANTIN I LE (iRAND. 

à gauche, sous les traits de Constantin, avec 

la cuirasse, tenant u ne haste et un bouclier. fr- 

Bandiiri M. B. 5o 

368. coNSTANTiNVS AVG. Son bustc lauré à droite 
avec la cuirasse. 

B^. MARTI coNSERVATORi . Mars casqué debout 
à droite, tenant une haste renversée et ap- 
puyé sur un bouclier. (Ce bouclier varie 
beaucoup de forme sur les différents 
exemplaires de ce type.) . . , P. B. c 

369. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse ou le paludament. 

^. Même revers F. P. B. c 

370. CONSTANTINVS p, F. iNV. AVG. SoH busto lauré 
à droite avec la cuirasse. 

B^. Même revers. Banduri P. B. 4 

371. iMP. CONSTANTINVS P. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^i., Même revers F. P. B. c 

372. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buStC 

lauré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse ou la cuirasse seule. 

^. Même revers; quelquefois dans le champ, 
une croix F. P. B. c 

373. IMP. CONSTANTINVS AVG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Bz.. Même revers F. P. B. c 

374. IMP. c. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée. 
^t. Même revers. Musée de Danemarc P. B. c 

375. IMP. GAL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée. 
^L. Même revers. Musée de Danemarc P. B. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 147 

376. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Soii busle lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^. MARTI coNSERVATORi. Mars casqué debout 
à gauche, tenant une Victoire sur un globe, 
et de la main gauche une haste renversée ''• 

et un bouclier posé à terre F. P. B. c 

377. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste 
lauré à gauche avec le manteau impérial, 
tenant un sceptre surmonté d'un aigle et 
un globe. 

^t. MARTI coNSERVATORi. Mars casqué debout 
à gauche, posant le pied sur un captif et te- 
nant une haste et un bouclier F. P. B. 2 

378. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. MARTI coNSERVATORi. Mars casqué debout 
de face, tenant une haste renversée et ap- 
puyé sur un bouclier F. P. B. f 2 

379. IMP. CONSTANTINVS AVG. Son busto lauré à 
droite avec le paludament. 

^. MARTI coNSERVATORi. Mars casqué debout 
de face regardant à gauche, tenant une haste 
renversée et appuyé sur un bouclier.. . F. P. B. < 

380. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa têtclauréc 
à droite. 

Ci. Même revers P. B. '- 

381 . FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. G. Son buslc lauré 
à droite avec le paludament. 

^t. MARTI PACiF. Mars casqué, marchant à 
gauche, tenant une branche d'olivier de la 
main droite et de la gauche une haste et un 
bouclier. (1060 ; de J. C, So;.) F. M. B. f 

382. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 



148 CONSTANTIN I LE GliAND. 

B>t. MARTI PATRi coNSERVATORi. Mars casqué 
debout à droite, tenant une haste et appuyé 
sur un bouclier- (1060; de J. G., So-.). F. M. B. 

383. iMP. coNSTANTiNvs AYG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

B^. Même revers F. P. B. 

384. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustclauré 
à droite avec la cuirasse ou le paludament 
et la cuirasse. 

Ci. Même revers F. M. B. 

385. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustclauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. M. B. 

386. FL. VAL. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ç^. MARTI PATRI PROPVG. Mars casqué nu avec 
le manteau flottant, marchant à doite en 
posture de combattant et tenant une haste 
transversale et un bouclier F. M. B. f 

387. IMP. CONSTANTINVS P. AVG. Son buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

B>t. Même revers. . F. M. B. 

388. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buStC 

lauré à droite avec la cuirasse. 
Ci. Même revers F. M. B. 

389. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. C. Son buste 
lauré à droite avec la cuirasse. 

Ci. MARTI PATRI PROPVGNATORi. Même type. 
(1060; de J. C, 307.). . . • F. M. B. 

390. FL. VAL. CONSTANTINVS NOBIL. C. SOH buStc 

lauré à droite avec la cuirasse. 
Ci. Même revers. (io6oj de J, C, 807.) M. B. 



n 



fr. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 149 

391. IMP. coNSTANTiNVS P. F. AVG. Soti buste laurô 
à droite avec In cuirasse. 

I^. Même revers F. M. 13. c 

392. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustC 

laiiré à droite avec la cuirasse ou le palu- 
rlament. 
jÇi. Même revers F. M. B. c 

393. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste 
lauré à droite avec la cuirasse. 

^t. MARTI PATR. SEMP. viCTORi. Mars maichanl 
et portant une haste et un trophée. Har- 
douin M. B. a5 

394. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. C. Son buStC 

lauré à droite avec la cuirasse. 
^t. MARTI PROPVGNATORi. Mars casqué nuavec 
le manteau flottant, marchant à droite en 
posture de combattant et tenant une hasle 
transversale et un bouclier. (io6o; de J. C, 
So;.) F. M. B. 3 

395. FL. VAL. CONSTANTINVS N. C. Soii bustelauié 
à droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers. (lofJo; de J. C, 307.) M. B. 3 

396. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tète laurée à 
droite. 

^t. Même revers M. B. 3 

397 

^t. pACis FVND. Mars traînant un capti[ et 
emportant un trophée. Z^'JS'wNery P. B. Q. aS 

398. FL. VAL. CONSTANTINVS AVG. Son bustc lauré 
à droite avec la cuirasse ou le paluda- 
ment. 

]^. PACi PERPET. La Paix debout à gauche, 
tenant une branche d'olivier et une en- 
seigne militaire Petit module. F. P. B. 8 



150 CONSTANTIN I LE GRAND. 

399. Même légende. Son busle lauré à gauche 

avec le paludament. <r- 

^t. Même revers F. P. B. 8 

400 

B^. PAx PERPETVA AVGG. NN. Femme debout 
tenantunrameauetune enseigne militaire. 
D'Emery — • • P. B. i5 

401. coNSTANTiNYS NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

]Çi. PERPETVA viRTVS. Mars casqué en habit 
militaire, marchant à droite, tenant une 
haste etun bouclier. (io6o; de J.C., 307.) F. M. B. 5 

402. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa lêtc 

laurée à droite. 

]^. PERPETViTAS AVG. Romc casquéc, assise 
à gauche, tenant une Victoire sur un globe 
et une haste; à côté d'elle, un bouclier. 
(1060; de J. C, 307.)..... F. M. B. 10 

403. FL. VAL. coNSTANTiNvs NOB. C. Son buste 
lauré à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers. (1060; de J. C, 307.) M. B. 10 

404. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. G. SOH buslC lauré 

à droite avec le paludament. 
V^. PLVR. NATAL. FEL. dans uuc courounc de 

chêne. (1060; de J. C, 807.) Banduri 

Module du quinaire? P. B. 3o 

405. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa tête 

laurée adroite. 

^. Même revers. (1060; de J. C, 807.) 

Tanini P. B. Q. 3o 

406 

Ci. P. M. TR. P. COS. II. P. P. Femme assise sur 
une double corne d'abondance, tenant un 
bâton de la main droite ; dans le champ, un 
astre; à l'exergue, pln. (io65; de J. C, 
312.) Mionnet P. B. 3o 




CONSTANTIN I LE GRAND. 151 

407. CONSTANTINVS NOB. CAEs. Son buste hiiré à 
droite avec le paludament. 

^. PRINCIPE ivvENTVT. Constantin en habit 
militaire debout ;à gauche, tenant deux ' fr. 

enseignes. (1060; de J. C, 807.) Tanini. . . P. B. Q. 10 

408. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc laufé à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. PRiNCiPi ivvENTVTis. Mars (ou Constantin?) 
casqué debout à droite, tenant une haste 
renversée et appuyé sur un bouclier. . F. P. B. c 

409. CONSTANTINVS P. AVG. Sou buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. PRINCIPE ivvENTVTis. Coiistantiu debout 
à gauche, tenant un globe et une haste ren- 
versée F. P. B.f c 

410. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

^t. Même revers P- B. f c 

411. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B.f c 

412. coNSTANTENvs AVG. Sa tête laurée à droite. 

Ri. Même revers P. B.f c 

413. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une liâsMWtln 
bouclier. *: 

J^. Même revers F. P. B. f c 

414. CONSTANTENVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. PRINCIPE ivvENTVTES. Coustautin débouta 
droite eu habit militaire et avec un man- 
teau, tenant une haste transversale et un 
globe F. P.B.f c 





fr. 


iM.B. 


C 


P.B.f 


C 



152 CONSTANTIN I LE GRAND. 

415. iMP. coNSTANTiNvsp.F. AVG. Son buste lauré 
à droite avec la cuirasse ou lepaludament. 

^t. Même revers. F. 

416. La même médaille F. 

417. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. SOIl busle 

lauré à droite avec le paludament. 
Bz. Même revers F. M. B. , c 

418. coNSTANTiNvs N. C. Soii buste lauréà gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

I^. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constantin en habit 
militaire debout à gauche, tenant un globe 
et un sceptre. (io6o; de J. C, 307.) M. B. f c 

419. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc casqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant une haste 
dirigée à gauche et un bouclier. 

^t. Même revers F. M. B.f c 

420. FL VAL. CONSTANTINVS NOBIL. C. SoU bUStC 

lauré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constantin en habit 
militaire debout à gauche entre deux éten- 
dards, tenant une haste. (1060; de J. C, 
307.) F. P. B. c 

421. FL. VAL. CONSTANTINVS N. C. Sou buste lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. PRINCIPI ivvENTVTis. Coustautin en habit 
militaire debout à gauche, tenant deux en- 
seignes. (1060; de J. C, 807.) F. P. B. 

422. La même médaille M. B. c 

423. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. C. Son buste lauré 
à droite avec la cuirasse. 

^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Constantin en habit 




CONSTANTIN I LE GRAND. 153 

militaire debout à ^-auche, tenant deux en- 
seignes surmontées de drapeaux. (1060 ; de '•'• 
J. C, 307.) F. M. B. c 

124. FL. VAL. CONSTANTINVS NOBIL. C. Son buste 

lauré à droite avec la cuirasse. 
1^. Même revers. (xo6o; de J. G., 307.). . F. M. B. c 

425. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^. Même revers F. P. B. c 

426. iMP. CONSTANTINVS P. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ç^. Même revers F. M. B. c 

427. IMP. CONSTANTINVS p. F. AVG. Son bustslauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. Môme revers. F. M. B. c 

428. La même médaille P. B. c 

429. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec la cuirasse. 

B^. Même revers M. B. c 

430. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustC 

lauré à droite avec le paludament. 
Ci. Même revers F. M. B. c 

431. CONSTANTINVS AVG. Son busts diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constantin debout à 
droite en habit militaire, foulant aux pieds 
un captif et tenant une haste et un globe. 
Musée de Vienne P. B. 0- 20 

432. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête 

laurée. 

^t. PRINCIPI IVVENTVTIS BRP. NAT. Type nOU 

décrit. Banduri d'après Hardouin M. B. 



154 CONSTANTIN I LE GR/iND. 

433. coNSTANTiNvs AVG. Sa têle laurée ou diadé- 
mée à droite. 

^t. PROviDENTiAE AVGG. Porte de camp sur- 
montée de deux tours; au-dessus, une fr- 
étoile ....;./. F. P.B. c 

434. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament ou la cuirasse. 

IÇi. Même revers F. P. B. c 

435. CONSTANTINVS AG. Sa tête laurée. 

B^. Même revers. Musée de Vienne P. B. c 

436. iMP. CONSTANTINVS AVG. SoH buste lauré à 
gauche avec le manteau impérial, tenant 
une fleur? de la main droite etde la gauche 
un globe et un sceptre. 

Bft. Même revers F. P. B. c 

437. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

438 CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc 

lauré à gauche avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier. 
^. PROVIDENTIAE AVGG. Figurc militaire de- 
bout, tenant un étendard de la main gauche 
et donnant la main droite à une femme de- 
bout sur une galère, qui tient une corne 
d'abondance. Banduri P. B. 3o 

439 

^t. RECVPERATOR vRBis svAE. L'Empcrcur as- 
sis et un soldat debout qui lui présente une 
Victoire; à Texergue, sari, (plutôt sarl.). 
D'Ennery P. B. ,3o 

440. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc lauré à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste dirigée à 
gauche et un bouclier. 




CONSTANTIN 1 LE GRAND. 155 

^t ROMAE AETERNAE. Rome casquée assise à 
droite sur un bouclier, écrivant xv. sur un fr. 

bouclier qu'elle lient sur ses genoux. . F. P. B. a 

441. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. 2 

442. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste dirigée 
à gauche et un bouclier. 

^t. Même revers F. P. B. 2 

443. Même légende. Son buste avec un casque à 
cimier à droite, orné d'un croissant, et la 
cuirasse. 

^. Même revers. Wiczay P. B. 3 

444. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

^t. ROMAE AETERNAE. Même type, mais Rome 
écrit XX. sur le bouclier. Banduri P. B. f> 

445. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. ROMAE RESTiTVTAE. Romc casquée assise 
à gauche, tenant un rameau et un globe. F. P. B. 6 

446. C0NSTANTINV8 NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. SAC. MON. VRB. AVGG. ET CAESS. NN. La 

Monnaie debout à gauche, tenant une ba- 
lance et une corne d'abondance. (1060; de 
J. C, 307.) Musée de Danemarc . M. B. 20 

447.C0NSTANTINVS AVG. Sou bustc casqué à droite 
avec la cuirasse. 

Ç2. SAECVLi FELICITAS. Bouclicr sur un cippe 
qui est orné de guirlandes ; sur le boucher, 

AVG F. P. B. 10 



156 CONSTANTIN I LE GRAND. 

448. FL. VAL. CONSTANTIN. NOB. c. Son buste 
laiiréà droite avec la cuirasse. 

^.SAE. VOTA MVLT.DD.NN. dans une couronne fr. 

de laurier. (1060; de J. C, Soj.) Wiczay. P. B. Q. 20 

f49. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB, CAES. Sa lêtc 

laurée à droite. 

JÇi. SALVIS AVGG. ET CAESS. FEL. KART. Femme 

deboutde face, regardant à gauche, tenant 
des fruits de chaque main. (1060; de J. C, 
307.) F. M. B. 3 

450. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa lêtc nuc à 
droite. 

1^. SAPiENTiA PRiNGiPis. Autel surmoiité d'un 
oiseau * et en travers duquel est une haste; 
à gauche, un bouclier; adroite, un casque. F. P. B.Q. 3 

451. CONSTANTINVS AVG. Sa têtc laurée à droite. 

Ci. SARMATIA DEViCTA. Victoîre marchant à 
pas précipités à droite et tenant un trophée 
et une palme; devant elle, un captif 
assis F. P. B. c 

452. La même médaille avec la Victoire tenant 
la palme de la main droite et le trophée de 

la gauche. Ducange P. B. 

453. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. SARMATis DEViCTis Victoirc loureléc, mar- 
chant, foulant un captif du pied droit et 
tenant un diadème et une palme; dans le 
champ, c; à l'exergue, plc. Banduridu Mu- 
sée de Florence P. B. 

454. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

' Si l'iirliste a voulu représenter une cliouctle, ce qui esl probable, elle est méconnait- 
uble et ressemble bien plus & ane colombe. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 157 

^t. SECVRiTAS AVGG. La Sécurité debotit de 
face regardant à gauche, les jambes croi- 
sées, posant sa main droite sur sa tête et ''• 
s'appuyant sur une colonne F. P. B. f 3 

455. coNSTANTiNVS P. AVG. Sou buslc casqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant une haste 
transversale et un bouclier. 

^t. Même revers P. B. f 3 

456. iMP. G. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son busle 
lauré à droite avec le paludament. 

Ci. SECVRiT. PERPET. DD. NN. Même type.. F. M. B. 3 

457. IMP. C. FL. VAL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa 

tête laurée à droite. 

B>t. soLi iNviCTO. Le Soleil radié debout à 
gauche en robe longue, levant la main 
droite etienant la tète de Sérapis. (Frappée 

'à Anlioche.) F. P. B. f 6 

458. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament ou la cuirasse. 

^t. soLi iNviCTO. Le Soleil r-adié à demi nu 
' debout à gauche, levant la main droite et 

tenant un globe F. P. B. c 

459. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc laufé 
à droite avec la cuirasse. 

^. sou iNvicT. coM. D. N. Le Solcil debout à 
gauche, levant la main droite et tenant une 
Victoire sur un globe F P. B. 20 

460. IMP. CONSTANTINVS AVG. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. SOLI INVICTO coMiTi. Buste radié du Soleil 
à droite avec le paludament F. P. B. f 1 

461. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. < 

^. Même revers. 



i58 CONSTANTIN I LE GRAND. 

462. Même tête et même légende. 

^t. soLi iNviCTo coMiTi. Buste radié du Soleil 
à gauche, avec le paludament, tenant un 
globe et un foiiel F. P. B. 

463. CONSTANTINVSAVG. Sou busle lauré adroite 
avec le paludament ou la cuirasse. 

B>t. SOLI INVICTO coMiTi. Le Solcil radié à 
demi nu debout à gauche, levant la main 
droite et tenant un globe F. P. B. 

464. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, ! en oit une haste et un 
bouclier. 

V^. Même revers W. P. B. 

465. coNSTANTiNvs P. AVG. Sou busto lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse ou 
la cuirasse seule. 

^t. Même revers F. P. B. 

466. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse ou 
la cuirasse seule. 

I^. Même revers F. P. B. 

467. CONSTANTINVS MAX. AVG. COS. IIII. SOH bustC 

lauré tenant un globe surmonté d'un aigle. 

^t. Même revers. ( i o68; de J. C, 3 1 5.) Eckhel, 
catalogue du Musée de Vienne P. B. 

468. CONSTANTINVS MAX. P. F. AVG. COS. IIII. SoU 

buste lauré à gauche avec le manteau im- 
périal, tenant un sceptre surmonté d'un 
aigle. 

Ci. Même revers. Banduri P. B. 

469. CONSTANTINVS AG. Sou bustc lauré à droite 
avec la cuirasse. 



fr. 

lO 



CONSTANTIN 1 LE GtlAND. Ï59 

fr. 

^t. Même revers P. B. c 

470. iMP. coNSTANTiNVS AVG. Son buslc lauré à 
droite avec la cuirasse ou le paludament et 
la cuirasse. 

^. Même revers F. P. B. c 

471. La même médaille d'un plus grand mo- 
dule F. P. B. t c 

472. iMP. CONSTANTINVS AVG. Son buste lauré à 
gauche avec le manleau impérial. 

Ç^. Même revers F. P. B. c 

473. IMP. CONSTANTINVS. P. AVG. Sou bustc lauré 
à droite avec la cuirasse ou le paludament 
et la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. c 

474. IMP. CONSTANTINVS p. F. AVG. Son buste lauré 
à droite avec la cuirasse ou le paludament 
ou les deux ensemble. 

^i.. Même revers; parfois dans le champ, une 
couronne ou une étoile ou un croissant ou 
une croix F. P. B. c 

475. IMP. CONSTANTINVS P. F. IN. AVG. Son bustc 

lauré à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers, sans symbole particulier 
dans le champ F. P. B. 3 

476. IMP. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou bustc lauré 
à gauche avec le manteau impérial, tenant 
un globe surmonté d'une Victoire et un 
sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. Même revers F. P. B. 2 

477. IMP. C. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustC 

lauré à droite avec la cuirasse. 
^. Même revers F. P. B. c 



160 CONSTANTIN I LE GRAND. 

478. iMP. coNSTANTiNvs P. F. AVG. SoD buste laufé 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. soLi INVICTO coMiTi. Même type; à gauche, 
un captif assis ù terre, les mains liées der- 
rière le dos F. P. B. 

479. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^. SOLI iNviCTO coMiTi. Le Solcil radié à de- 
mi nu, marchant à gauchC;, levant la main 
droite et tenant un globe ou iDien un fouet. F. P. B. 

480. CONSTANTINVS p. AVG. Soii I)U5te lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^t. SOLI INVICTO coMiTi. Le Solcil radié dans 
un quadrige de face, se tournant à gauche, 
levant la main droite et tenant un globe 
avec un fouet F. P. B. 

481. La même médaille avec son buste lauré à 
gauche. Musée de Danemarc P. B. 

482. IMP. CONSTANTINVS AVG. Son bustc à gauche 
avec un casque surmonté d'un cimier, te- 
nant une haste. 

^t. Même revers Gravée. F. P. B. 

483. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

]^. SPES PVBLICA dans le champ. Etendard 
surmonté de trois étoiles ou globules ; au 
bout de la hasle, le ]^; un dragon est percé 
par la pointe de la haste. Tanini P. B. 

484. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc casqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

Ci. spES REipvBLiCAE. Constantin à cheval à 
gauche, levant la main droite et tenantune 
haste.... F. P. B. 



i5 



40 



20 



CONSTANTIN I LE GRAND. 161 

485. coNSTANTiNvs P. F. AVG. SoH bustelduréà 
droite avec la cuirasse. 

T^. SPES REIPVBL. Même type ; en outre, devant 
Constantin, un captif assis, les mains liées ^'■• 

derrière le dos. Banduri P. B. 20 

486. coNSTANTiNvs P. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

B>t. Même revers. Tanini P. B. 20 

487. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustclauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse 
ou la cuirasse seule. 

1^. s. p. Q. R. OPTIMO PRiNciPi. Aigle légion- 
naire entre deux enseignes militaires, sur- 
montée l'une d'une main et l'autre d'une 
couronne F. P. B. c 

488. La même médaille d'un module supé- 
rieur F. P. B. t c 

489. IMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. SoU bustC 

lauré à droite avec la cuirasse ou le paluda- 
ment. 
^t. Même revers F. P. B, c 

490. Même tête et même légende. 

B>t. TEMPORVM FELICITAS. La Félicité debout à 
gauche, tenant un caducée et une corne d'a- 
bondance F. M. B. 20 

491. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou busto lauié 
à droite avec le paludament. 

B>t. TRB. P. coNS. mi. p. p.... Constantin 
assis, tenant un globe et un sceptre ; à 
l'exergue, tarl. (io68; de J. C, 3i5.) Mu- 
sée de Vienne P. B. 20 

492. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou busto lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^i. VBERTAs SAECVLi. Femme debout tenant 

T. VI. H 



162 CONSTANTIN 1 LE GRAND. 

des balances et une corne d'abondance. f""- 

Banduri d'après Hardouin P. B. 20 

493. FL. VAL. CONSTANTIN vs NOB. CAES. Sa tête nue 
à droite. 

^t. Môme revers. (1060; de J. C, 807.) 
Tanini P.B.Q. 20 

494. coNSTANTiNvs AVG. Son bustecastjué à droite 
avecla cuirasse. 

Ci. viCT. LAETAE PRiNC. PERP. Deux Victoircs 
debout posant sur un autel un bouclier sur 
lequel celle qui est placée à gauche a écrit 

voT. p. R. ; quelquefois sur Tautel, i F. P. B. c 

Il y a des médailles barbares de ce type. 

495. Même légende. Son buste à gauche avec un 
casque surmonté d'un cimier et la cuirasse, 
tenant unehasle et un bouclier. 

^t. Même revers; quelquefois sur l'autel, i 
ou s F. P. B. c 

496. iMP. CONSTANTINVS AVG. Son bustc casqué à 
gauche avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

^. Même revers ; sur l'autel, s P. B. c 

497. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. SoU bustc à 

droite avec le casque lauré et la cuirasse. 
B^. Même revers; sur l'autel, s F. P. B. c 

498. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou buslc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. VICTORIA AVGG. Victoire marchant à 
gauche et tenant une couronne et un tro- 
phée. Banduri • P- B. 10 

499. CONSTANTINVS AVG. Sou busto lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^. VICTORIA AVGG. NN. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
nalme F. P. B. 10 



CONSTANTIN I LE GRAND. 163 

500. Même légende. Son buste lauré, la main 

droite levée. rr. 

^i.. Même revers. Musée de Vienne P. B. 12 

501. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Son buste lauréà 
droite avec la cuirasse. 

B^. Même revers P. B. 10 

502. CONSTANTINVS MAX. AVG. Son busto à gauche 
avec le casque orné d'une Victoire et la 
cuirasse, tenant de la main droite une haste 
et un cheval par le frein et de la gauche un 
bouclier sur lequel est représenté l'empe- 
reur à cheval. 

Ç2. VICTORIA AVGG. NN. Victoiro dcbout à d roite, 
posant le pied gauche sur un casque et atta- 
chant à un palmier un bouclier sur lequel 

est écrit voT. x F. P. B. 3o 

503 

^t. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. L'cmpereurdc- 
bout tenant une Victoire, une lance et un 
bouclier; à ses pieds, un captif. D'Ennery. M. B. 40 

504. IMP. CONSTANTVS {sic) MAX. AVG. SoU busto à 

droite avec le casque lauré et la cuirasse. 

^. VICTORIAE LAETAE DOM. NOSTR. DcUX Vic- 

loires debout posant sur un autel un bou- 
clier sur lequel celle qui est placée à 
gauche a écrit p. r. vot. Banduri P. B. 20 

505. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc avec le casque 
lauré et la cuirasse adroite. 

1^. VICTORIAE LAETAE PRINC. PERP. DeUX VÎC- 

toires debout posant sur un autel un bou- 
clier surlequel celle qui est placée à gauche 
a écrilvoT. p. r. : sur l'aulel une couronne. 

Gravée. ... F. P. B. c 

506. Même légende. Son buste à gauche avec 
le casque surmonté d'un cimier et la cui- 
rasse, tenant une haste. 



164 



CONSTANTIN I LE GRAND. 



B^. Même revers; sur l'autel, une étoile. F. P. B. 

507. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Son buste à droite 
avec le casque lauré et le paludament ou 
la cuirasse. 

Ci. Même revers ; quelquefois sur l'autel on 
voit une étoile, un bouclier ou une cou- 
ronne F. P. B. 

508. IMF. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc à droite 
avec le casque lauré et la cuirasse. 

^t. Même revers ; quelquefois sur l'autel, un 
bouclier F. P. B. 

509. Même légende. Son buste à gauche avec un 
casque surmonté d'un cimier et la cuirasse, 
tenant une haste et un bouclier. Le casque 
est orné tantôt de points, tantôt d'étoiles, 
d'autres fois d'une étoile et d'un croissant, 
ou du N^ entre deux étoiles ; sur le bouclier, 
on voit une étoile ou des points ou l'empe- 
reur à cheval. 

^t. Même revers ; quelquefois sur l'autel, c, 
un bouclier ou un point F. PB. 

510. iMP. CONSTANTINVS AVG. Son buste à gauche 
avec un casque surmonté d'un cimier et 
orné de points ou d'étoiles, revêtu de sa 
cuirasse, et tenant une haste sans bouclier. 

B^. Même revers; quelquefoissur l'autel, un 
bouclier F. P. B. 

511. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son busto à 

droite avec le casque lauré et la cuirasse. 
^t. Même revers; quelquefois sur l'autel, 
une étoile ou un point F. P. B. 

512. IMP. CONSTANTINVS MAX. AVG. SoU bustc à 

droite avec le casque lauré et la cuirasse. 
^t. Même revers ; quelquefois sur l'aulel, p 
ou c, une étoile ou un bouclier F. P. B. 



fr. 

c 



CONSTANTIN I LE GRAND. 165 

513. Même légende. Son busle à gauche avec un 
casque surmonté d'un cimier et orné de 
deux étoiles, revêtu de la cuirasse et tenant 
une iiaste et un bouclier sur lequel est re- 
présenté un cavalier à droite, terrassant 
des ennemis et un soldat étendu à terre 
sous les pieds du cheval. 
1^. viCTORiAE LAETAE PRiNC. PERP. Dcux Vic- 
toires debout, tenant un bouclier sur lequel ^f- 
voT. p. R. Banduri 1*. B. lo 

514.CONSTANT1NVS AVG. Sou buslc à droitc avec 
le ciisque et la cuirasse. 

^t. VICTORIAE LAETAE PRINC PERP. Dcux Vic- 
toires debout posant sur un autel un bou- . 
clier sur lequel celle qui est placée à gauche 
a écrit vot. p. r.; à l'exergue, un captif. 
Banduri P. B. 6 

515.CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou buslc avec le 
casque lauré. 
^t. VICTORIAE LAETAE PRiN. P. Même type 
sans captif. Musée de Danemarc P. B. 3 

516. Même légende. Son busle à droite avec le 
casque lauré et le paludament. 

^L. VICTORIAE LAET. P. P. Même type. Ban- 
duri P.B. 3 

517. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc à droite avcc 
le casque surmonté d'un cimier et la cui- 
rasse. 

Çd. VICTORIAE LAET. PRINC. PERP. Même typc} 
à l'exergue, deux captifs assis dos à dos, 
quelquefois entre les lettres p et l F. P. B. « 

518. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. VICTORIAE LiBERAE. Victoire marchant à 



166 CONSTANTIN I LE GRAND. 

gauche et tenant une couronne et une 
palme; devant elle, un captif assis. Wiczay. P. B. 

519. Même tête et même légende. 

]^. viCTORiAE PERPETVAE. Même type. Musée 
de Vienne P. B. Q. i5 

520. coNSTANTiNvs AVG. Sou busto lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. viRT. EXERC. Plan d'un camp; au-des- 
sus, le Soleil radié à demi nu debout à gau- 
che, levant la main droite et tenant un 
globe F. P. B. 10 

521. Même légende. Son buste lauré tenant une 
haste. 

^t. Même revers. Musée de Vienne P. B. lo 

522. FL. VAL. CONSTANTINVS AVG. Sou buste radié 
à droite avec le paludament. 

^t. VIRT. EXERCiT. GALL. Soldatcasqué debout 
de face regardante droite, tenant une haste 
et un parazonium F. P. B. 20 

523. IMP. C. CONSTANTINVS. P. F. AVG. SoU bustC 

lauré à droite avec le paludament. 
Ci. VIRT. PERP. coNSTANTiNi AVG. La Valeur 
casquée debout à gauche tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et appuyée sur un 
bouclier ; une haste repose sur son bras 
gauche F. M. B 20 

524. CONSTANTINVS AVG. Sa tête laurée ou diadé- 
mée à droite. 

Ci. viRTVS AVGG. Portc de camp ouverte, 
surmontée de quatre tourelles et d'une 
étoile F. P. B. c 

525. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. VIRTVS AVGG. Porte de camp sans bat- 
tants, surmontée de quatre tourelles et 
d'une étoile. F. P. B. c 



CONSTANTIN I LE GRAND. 167 

526. Même légende. Son buste à droite avec un 
casque à crinière et une cuirasse. 

B^. viRTVS AVGG. Portc de camp sans battants, f^» 

surmontée de trois tours F. P, B. c 

527, Même légende. Son buste avec le casque 
lauré à droite, orné de deux étoiles et la 
cuirasse. 

^. VIRTVS AVGG. Portc de camp fermée, sur- 
montée de trois tours F. P. B. c 

K28. coNSTANTiNvs NOB. CAES. Sa têlc OU son buste 
lauré à droite avec le paludament. 

^t. VIRTVS AVGG. ET CAESS. NN. Mars casqué 
nu, le manteau flottant, marchant à droite 
et portant une haste et un trophée. (1060; 
deJ. C, 307.) F. M. B. c 

529. Même légende. Son buste à gauche avec le 
casque lauré et la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

^t. Même revers. (1060; de J. C, 807.).. F. M. B. c 

530. Même tête et même légende. 

^t. VIRTVS AVGG. ET CAESS. NN. Constautin 
lauré galopant à droite, tenant de la main 
gauche un bouclier et perçant de sa haste 
un ennemi suppliant à genoux ; sous les 
pieds du cheval, un ennemi mort cou- 
ché sur le dos et un bouclier. ( 1060 ; de 
J. C.,307.) F. M. B. 2 

531. La même médaille avec sa tête laurée à 

droite «....F. M. B. 2 

532. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^t. VIRTVS AVGG. ET CAESS. NN. Coustantin en 
habit militaire galopant à droite, tenant de 
la main gauche un bouclier et dirigeant sa 



168 CONSTANTIN ï LE GRAND. 

haste contre deux barbares à genoux, com- 
battant. (1060; de J. C, 307.) F. M. B. 

533. D. N. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa tête laurée. 

^t. viRTVs AVGvsTi. Constantin debout de 
face en habit militaire regardant à droite, 
tenant une liaste renversée et appuyé sur 
un houcliev. 3Ivsée danois P. B. Q. 6 

534. CONSTANTINVS.. .. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un globe. 

^t. VIRTVS AVGvsTi. Etendard entre deux cap- 
tifs assis les mains liées derrière le dos; 
sur l'étendard, vot. x. Banduri P. B. 10 

535. CONSTANTINVS AVG. Sa tête laurée à droite. 

^t. VIRTVS CAESS. Porte de camp surmontée 
d'une étoile. Banduri P. B. 5 

Médaille hybride ? ou peut-être de Constantin II. 

536. CONSTANTINVS NOB. CAES. Sa têto laurée à 
droite. 

^t. VIRTVS coNSTANTiNi CAES. Constautin lauré, 
galopant à droite, tenant de la main gau- 
che un bouclier et perçant de sa haste un 
ennemi suppliant à genoux ; sous les pieds 
du cheval, un ennemi mort couché sur le 
dos et un bouclier. CtoGo; de J.C., 807.). F. M. B. ?.o 

537. CONSTANTINVS AVG. Sa lêle laurée à droite ou 
son buste lauré à droite avec le paluda- 
ment. 

^i. VIRTVS EXERCiT. Etendard au pied duquel 
sont assis deux captifs dans l'attitude de la 
tristesse ; sur l'étendard, vot. xx F. P. B. c 

538. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

I^. Même revers F. P. B. c 

539. Même tête et même légende. 




CONSTANTIN I LE GRAND. 169 

^t. VIRTV8 EXERCiT. Même type ; mais le cap- 
tif qui est à gauche a les malus attachées 
derrière le dos et celui qui est à droite ^^■ 

retourne la lête F. P. B. c 

540. Même tête et même légende. 

^t. viRTVS EXERCiT. Même type ; mais le cap- 
tif qui est à gauche est dans l'attitude de la 
tristesse et celui qui est à droite a les mains 
attachées derrière le dos et retourne la 
tête F. P. B. c 

541. Même tête et même légende. 

Ci. VIRTVS EXERCiT. Trophéc entre deux cap- 
tifs assis à terre ; celui qui est à gauche est 
dans l'attitude de la tristesse, et celui qui 
est à droite a les mains liées derrière le dos 
el se retourne F. P. B. c 

542. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un scep- 
tre surmonté d'un aigle. 

^l.. Même revers P. B. c 

543. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

^l. viRTVs EXERCiT. Autcl carré sur lequel est 
un globe surmonté de trois étoiles ; sur le 
devant de Tautelon litvoTis xx. Banduri. P. B. 20 

344. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Sa têlc laurée à 
droite. 

^. VIRTVS PERPETVA AVG. Coiistautin lauré 
debout à gauche, étouffant un lion; à ses 
pieds, à droite, une massue F. M. B. 8 

545. iMP. c. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buste 
luuré à droite avec le paludament. 

B^. Même revers M. B. 8 

546. FL. VAL. CONSTANTINVS N. C. Son bustc lauré 
à droite avec le paludament. 



17*0 CONSTANTIN I LE GRAND. 

B^. viRTVTi EXERciTvs. Mars casqué nu, le 
manteau flottant^ marchant à droite el por- 
tant une haste et un trophée. (1060; de 
J. C, 307.) M. B. 

547. FL. VAL. CONSTANTINVS NOB. C. SOn bUStC 

lauré à droite avec le paludament. 
Ci. Même revers. (1060; de J. C, 307.) MB. 5 

548. CONSTANTINVS FIL. AVGG. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. Même revers. (1060 ; de J. C, 307). . F. M. B. 20 

549. Dv. CONSTANTINVS PT. AVGG. {Pater Augu- 
storum et non Pater trium Augustorum 
puisqu'il aurait fallu trois g.) Son buste 
voilé à droite. 

^t. VN. MR. {Venerandamemoria.)LdiV\élél 
debout à droite, voilée et les mains enve- 
loppées dans sa robe. (Frappée après sa 
mort.) F. P. B. Q. i 

550. CONSTANTINVS AVG. Sa tête laurée à droite. 

^t. VOTA PVBLLC. (sic). Isls dcbout sur un 
vaisseau, à gauche, regardant à droite et 
tirant la voile à elle Gravée. F. P. B. Q. aS 

551. iMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête nue à 
droite. 

Ci. VOTAPVBLICA. Isis dcbout sur un vaisseau 
avec la voile carguée et des rameurs. 
Musée de Danemarc P. B. Q. 25 

552. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^t. VOTA PVBLiCA. Isis assisc près du gouver- 
nail d'une galère allant à gauche avec un 
mât et la voile carguée, et deux matelots à 
la proue. Banduri P. B. Q. aS 

553. Même légende. Sa tête nue à droite. 



CONSTANTIN I LE GRAND. 171 

Ç2. VOTA pvBLiCA. Isis debout à gauche, te- 
nant un sistre et un seau. Musée de Dane- fr* 
marc P. B. Q. aS 

554. CONSTANTIN vs MAX, AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers. Banduri P. B. Q. aS 

555. iMP. CONSTANTIN vs p. F. AVG. Sa tête nue à 
droite. 

^t. VOTA PVBLICA. Anubis debout, tenant un 
sistre et un caducée. Musée de Danemarc. P. B. Q. aS 

556. coNSTANTiNvs AVG. Son bustc lauré à droite 
avec la cuirasse. 

]^. voTis X. dans une couronne de lau- 
rier F. P. B. Q. 3 

557. FL. VAL CONSTANTINVS N. c. Sou buslc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^i.. Même revers. (io6o; de J. C, 307.) P. B. Q. 3 

558. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. Même revers. Banduri P. B. 

559. CONSTANTINVS AVG. Son busto lauré à droite 
avec la cuirasse. 

J^. voT. X. MVL. XX. dans une couronne de 
laurier F. P. B. Q. i 

560. Même légende. Son buste casqué. 

Ci. VOT. XV. FEL. XX. RQ OU RP dans une cou- 
ronne de laurier. Musée de Danemarc P. B. 6 

561. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête laurée à 
droite. 

]Çi. VOTIS XX. dans le champ. Banduri P. B. 3 

562. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^. VOT. XX. MVLT. XXX. daus une couronne 
de laurier F. P. B. Q. i 



m 



CONSTANTIN I LE GRAND. 



563. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Ç^. voT. XX. MVLT. XXX. TSF. OU TSA. dans 
une couronne de laurier I. P. B. 

564. iMP. CONSTANTIN vs P. F. AYG. Son busle à 
droite avec le casque lauré et la cui- 
rasse. 

^t. VOT. XX. MVLT. XXX. TSF. dans une cou- 
ronne de laurier F. P. B. 

565. iMP. coNSTANTiNvs MAX. AVG. Son buste 
casqué. 

J^. Môme revers. Musée de Vienne P. B. 

566. CONSTANTINVS AVG. SoH bustc lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. VOT. XXX. dans une couronne. Banduri.. P. B. 

Voyez encore pour les médailles -voUycs de Constan- 
tin les numéros 200, 201 et de 245 à 258. 

567. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son buslc 

lauré à gauclie avec le manteau impérial, 
tenant un sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. VTiLiTAS PVBLiCA. Femme debout sur un 
vaisseau tenant une balance et une corne 
d'abondance; à droite, un soldat casqué 
lui donnant la main et tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire ; à côté, un bouclier. 
Banduri P. B. 

568. DV. ( rarement div.) constantinvs pt. avgg. 
{Divus Constantinus pater Augustorum ). 
Son buste voilé à droite. 

Bft, Sans légende. Constantin dans un qua- 
drige au galop à droite, tendant la main à 
une autre main qui descend d'en haut pour 
le recevoir; à l'exergue, smans ou toute 



3o 



CONSTANTIN I, CRISPE ET CONSTANTIN II. 173 

autre indication monétaire. (Frappée après '■■• 

sa mort.) . F. P. B. Q. c 

569. Divo CONSTANTIN© AVG. Son biiste voilé à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers. (Frappéeaprès sa mort.). F. P.B. Q. 3 

Il existe des médailles grecques de petit bronze de Constantin (frappées 
dans le Bosphore Cimmérien) , avec les tètes de Rhescuporis V. Rhada- 
meadis et Rtiescuporis VIII- 



CONSTANTIN 1 ET CONSTANCE COLORE. 

l.FL. VAL. coNSTANTiNvs NOB. C Bustc lauré de 
Constantin à droite avec le paludament. 

^. coNSTANTivs NOBiL. C. Busto lauré de 
Constance Chlore à droite avec la cuirasse. 
Banduri M. B. 3o 



CONSTANTIN I ET CRISPE. 

l.iMP. CONSTANTINVS M. Bustc lauré de Con- 
stantin avec le paludament. 

B^ CRispvs N... Buste lauré de Crispe à 

gauche avec le manteau impérial, tenant 

une baguette. Tanini BR. M. 3oo 



CONSTANTIN 1, CRISPE ET CONSTANTIN IL 

l. IMP. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou busie radié 
à droilc avec le paludament. 

^^.. CRISPVS ET CONSTANTINVS IVN. NOBB. CAESS. 

Bustes laurés en regard de Crispe et de 
Constantin II avec le paludament et la cul- 



171 CONSTANTINOPLE. 

rasse; à l'exergue, sis. Mod. 5 Va- Autrefois, '•"• 

Cabinet de M. Dupré OR.M. looo 

2. coNSTANTiNVS MAX. AVG. Tête nuc de Cons- 
tantin à droite. 

Ci. CRispvs ET CONSTANTINVS cc. Têtes nues en 
en regard de Crispe et de Constantin II ; à 
l'exergue, sirm. Mod. 5. Poids 5 gr. Gravé. F. AR. i oo 

Ce petit médaillon est d'un argent assez impur ; on 
en trouve des exemplaires dont le métal finit par n'être 
presque plus que du cuivre- 

3. CONSTANTINVS MAX. AVG. Sou buste diadéuié 
à gauche à mi-corps avec le paludament 
et la cuirasse, tenant un globe surmonté 
d'une Victoire. 

^t. NOBB. CAESs. Bustcs diadémés en regard 
de Crispe et Constantin II avec le paluda- 
ment et la cuirasse, soutenant une Victoire; 
àTexergue, ..ts. Vente Fontana en 1860. . . M. B. 200 

MÉDAILLES AVEC LA TÊTE DE CONSTANTINOPLE, DE ROME OU DU 
PEUPLE ROMAIN, ATTRIBUÉES A CONSTANTIN OU A SES FILS*. 

l» Constantinople. 

Petits médaillons ou médailles de grand bronze. 

1 . coNSTANTiNOPOLis. Buste de femme (Constan- 
tinople) à gauche avec le casque lauré et 
le manteau impérial, tenant un sceptre. 



■ Si quelques-unes des pièces suivantes ont été frappées sous Constantin, la très-grande 
majorité ne me parait l'avoir été qu'à partir de la fin du règne de Constant et de celui 
de Constance II jusqu'à des règnes postérieurs. Deux raisons s'opposent, selon moi, à ce 
qu'on puisse les faire toutes remonter au temps de Constantin ; la première, c'est qu'il 
s'y trouve des naédaillons il l'égard desquels il est impossible de décider s'ils appartiennent 
& la classe des contorniates ou non, et je crois, comme je l'ai dit dans l'Introduction, 
tome I, p. XXV, que c'est au règne de Constant I qu'on peut fixer la première apparition 
de ces pièces. La seconde raison, c'est que la fabrique de beaucoup de ces médaillons 
ett très-infërienre & celle des médaillons de Constantin, qui sont généralement fort 



CONSTANTINOPLE. 17b 

Ci. FEL. TEMP. REPARATio. Constanlinoplc 
tourelée debout à gauche, tenant un ra- 
meau et un étendard; à ses pieds, une proue ^''• 
de vaisseau. Mod. 9 7* 3P. i5o 

2. Même tête et même légende. 

B>t. RESTiTVTOR REip. Constantin en habit 
militaire debout à gauche, relevant une 
femme tourelée à genoux et tenant un 
sceptre; à ses pieds, à droite, un captif qui 
se retourne. Mod. 9-9 Va 1^« «5o 

3. coNSTANTiNOPOLis. Buste de Constantinople 
à droite avec le casque lauré et le manteau 
impérial tenant un sceptre. 

Ç2. VICTORIA AVG. Yictoire tourelée assise à 
gauche, posant le pied sur une proue de 
vaisseau et tenant une branche de laurier 
et une corne d'abondance. Mod. 9 F. 8o 

4. coNSTANTiNOPOLis. Buste de Constantinople 
à gauche avec le casque lauré et le manteau 
impérial, tenant un sceptre. 

Ci. VICTORIA AVG. Vaisscau allant à droite, 
monté par le capitaine assis à la proue et 
cinq rameurs; à la poupe, l'acrostolium et 
trois enseignes militaires; à la j>roue, la 
Victoire debout, tenant une couronne et 
une palme. Mod. 9 Gravé. F. 120 

5. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGG. NN. Victoirc toureléc as- 
sise à gauche, tenant une branche de lau- 
rier et une corne d'abondance. Mod. 9 Va. F. 80 



beanx. Il me semble même qu'on y peut suivre la dégénération de l'arl jusqa'i ce qu'il 
arrive à produire les médailles suivantes, qui ont été frappées du temps de Juslinien : 

Ikvicta aoua, Busle casqué de Rome h droite. 

I^. La louve allaitant Romulus et Rémus ; au-dessus, u, on deux étoiles ; li l'exergue, 
un nombre quelconque. 



176 CONSTANTINOPLE. 

0. Même lête et mêm(! légende. 

Bi. VICTORIA AVGG. NN. Femme lourelée as- 
sise à gauche, tenant un rameau et une 
corne d'abondance; une Victoire debout ^^ 

derrière elle la couronne. Mod. 9 F. 8o 

7. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGvsTi. Victoirc lourelée as- 
sise à gauche, tenant une branche de lau- 
rier et une corne d'abondance. Mod. 9. F.. 8o 

8. coNSTANTiNOPOLis. Bustc de Constantinople à 
droite avec le casque lauré et le manteau 
impérial, tenant un sceptre. 

^t. VICTORIA AVGvsTi. Femme tourelée assise 
à gauche, tenant un rameau et une corne 
d'abondance et couronnée par une Victoire 
debout derrière elle. Mod. 9 F. Bo 

9. Même tête et même légende. 

Ci. viCTORiAE AVGVSTi.Même type.Mod. 9. F. 8o 

Médailles de petit bronze. 

10. coNSTANTiNOPOLis. Buste de femme (Constan- 
tinople) à gauche avec le casque lauré et le 
manteau impérial, tenant un sceptre. 

]Ç^. GLORIA EXERCiTvs. Deux soldat? casqués 
debout, appuyés chacun sur une haste et 
un bouclier; entre eux, un étendard; à 
l'exergue, consa, const ou SMHe F. 3 

11. Sans légende. Buste de femme à gauche 
avec le casque lauré et la cuirasse. 

Ç2. K dans le champ entre quatre étoiles et 
quatre points. Cabinet de M. Roi lin. . . F. 20 

12. constantinopolis. Buste lauré de femme 
(Fauste?) à droite avec la cuirasse. 




PL. IV. 



CONSTANTIN I. 
^^,x BR M, 




ROME. 177 

^t. P. R. La Paix debout à gauche, tenant 
une branche d'olivier et un sceptre trans- ^r. 

versai F. 6 

13. coNSTANTiNOPOLis. Bustc de Conslanlinoplc 
à gauche avec le casque lauré et le manteau 
impérial, tenant un sceptre. 

^t. VICTORIA AVG. Victoirc debout à gauche, 
- tenant une couronne et une palme et posant 

le pied gauche sur une proue de vaisseau. 

Tanini 6 

14. Même tête et même légende. 

Ci. VOT. XX. MVLT. XXX. SMAF OU SMHT daUS 

une couronne. Musée de Vienne et Wiczay. Q. 6 

15. Même tête et même légende ; parfois il y a 

CONSTANTINOPO. OU CONSTANTINOPOLI. 

^. Sans légende. Victoire debout à gauche, 
posant le pied gauche sur une proue de 
vaisseau, tenant une haste transversale et 
appuyée sur un bouclier F. c 

Quelquefois, dans le champ, on voit F ou une couronne ou une palme. 
A l'exergue, on trouve les signes monétaires suivants. 

AQP, AQS, ASIS, BCONST, BSIS, CCONST, CONSP, CONST, CONSTA, CONSZ, rKUA, 

PLC, croissant plc, pcons, pconst, rbe, rfs, k^s, r couronne g. RS, »sis, 

SLC, SMALA, SMALB, SMALF, SMALA, SMANI, SMANT, SMHF, SHHA, SMHZ, SUKA, 
SMKB, SMKS, SMNA, SMNB, SMNA, SMTSA, SUTSA, SHTSe, TRB, ^IK^'^, TROS, TRP, 
TR.P, TKP*, TRS, TR.S, TRS». 

Il existe encore une foule de très-petites médailles de ce type plus ou 
moins barbares et frappées probablement vers le temps d'Anastase. 

2» ROME. 

Médailles d^argent. 

1. Sans légende. Buste casqué de Rome à 
droite avec la cuirasse. 
Ci. P. dans le champ. Mod. 1 Va** Gravée. F. 5o 

* Voyes ci-après, page 183) la note de la médaille 5 de Faoste. 

T. VI. 12 



178 ROME. 

Petits médaillons ou médailles de grand bronze. 

2. VRBS ROMA. Buste casqué de Rome à droite 
avec le manteau impérial. 

^. SECVRiTAS ROMAE. Constantin assis de 
face tenant un sceptre; il paraît être élevé 
par deux femmes marchantrunc à gauche, 
l'autre à droite ; celle qui est à gauche lient 
un flambeau; de chaque côté^ un enfant 
marchant tenant une baguette ou une '»"• 

torche? Mod. 9 F. i5o 

3. VRBS ROMA. Buste casqué de Rome à gauche 
avec le manteau impérial. 

Ci. viRTvs AVG. Constantin debout à droite 
en habit militaire, tenant une haste trans- 
versale et un globe; à terre, deux captifs 
assis ; celui qui est à gauche a les mains 
attachées derrière le dos ; celui qui est à 
' droite est dans Tattilude de la tristesse et 
se retourne. Mod. 9 F. i5o 

4. Même tête et même légende. 

B^. Sans légende. La louve à gauche allai- 
tant Romulus et Rémus et les regardant ; en 
haut, deux étoiles. Mod. 9 Va ^' 6 

5. VRBS ROMA. Buste casqué de Rome à droite 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers Mod. 10 W. 6o 

6. VRBS ROMA. Buste casqué de Rome à droite 
avec le manteau impérial. 

^t. Même revers. Mod. 9 Va ^- 6o 

7. Même tête et même légende. 

^. Sans légende. La louve dans un antre à 
droite, allaitant Romulus et Rémus et 
les regardant; en dehors de l'antre, de 



ROMB 179 

chaque côté, un berger, tenant une hou- 
lette; en haut, deux étoiles. Mod. 8 Vs» '''• 

Gravée. F. loo 

Médailles de petit bronze. 

8. VRBS ROMA. Buste casqué de Rome à gau- 
che avec une aigrette sur le casque et le 
manteau impérial? 

^. GLORIA EXERCiTvs. Deux soldats casqués 
debout, appuyés chacun sur une haste et 
un bouclier; entre eux, un étendard; à 
l'exergue, coNse, const, .mpc, smhp ousmn€. 

F. 3 

9. ROMA. Buste casqué de Rome à droite avec 
le paludament. 

^t. p. R. Mars casqué, debout de face, re- 
gardant à droite, appuyé sur une haste ren- 
versée et sur un bouclier F. 6 

10. VRBS ROMA. Buste casqué de Rome à droite 
avec le paludament. 

Ci. VRBS ROMA. Buste de femme diadémée 
à droite (Fauste)? F. Q. 6 

11. Même tête de Rome et même légende. 

Çi. voT. XX. MVLT. XXX. dans une couronne. 

Musée de Danemarc 6 

12. VRBS ROMA. Buste casqué de Rome à gauche, 
avec une aigrette sur le casque et le man- 
teau impérial? (on le paludament). 

^t. Sans légende. Victoire debout à gauche 
tenant une palme? et appuyée sur un bou- 
clier ; à l'exergue, plc F. 3 

13. Même tête et même légende. 

Ci. Sans légende. La louve à gauche allaitant 
Romulus et Rémuset.les regardant; en 
haut, deux étoiles F. ( 



180 LE PEUPLE ROMAIN. 

Quelquefois entre les étoiles, une couronne, une palme, trois points, ou )^. 
A l'exergue, on voit les signes monétaires suivants : 

•ASIS, .BSIS., CONSe, COKSIA, .rSIS, .ASIS, MOST, PAQ, PCONS, PCOIfST, PLC, 

PLC précédé d'un point ou d'une étoile, ou d'un point sur un croissant 
ou d'une étoile sur un croissant, kbq, rconst, rep, rfq, rmp, bqp, k»q, 
R couronne q, r couronne s, scoNsr, sconst., slc, slc précédé d'un point 
ou d'une étoile ou d'un point sur un croissant, smala, smalb, smala, 

SMAN®, SMHB, SMHe, SJIHQ, SMKA, SMKD, SMKA, SMKG, SMKS, SMN, SMHF, SMNe, 
SMNO, SMNS, SMRB, SMTSE, SRBQ, TRP, TRPk', TR»P, TRS, TRS*, TR^S. 

14. La même médaille en petit module; à ^'■• 

l'exergue, trp F. 2 

11 existe encore une foule de médailles de très-petit module de fabrique 
plus ou moins barbare et frappées probablement vers letemps d'Anastase. 

3° LE PEUPLE ROMAIN. 

1. POP. ROMANvs. Buste de jeune homme lauré 
à gauche avec le paludament, ayant der- 
rière lui une corne d'abondance. 

^i.. Pont surmonté de deux tours; dessous, 
deux bateaux et de l'eau; dans le champ 

CONSA, CONSR, CONS<? , CONS0, CONSI, CONSIA, 

coNSO, coNSQ ou coNS. S Gravée. W. P. B. Q. 3 

2. Même tête et même légende. 

^t, Etoile dans une couronne de laurier; 
on y lit également l'un des signes moné- 
taires suivants : consa, consh, consd, consg, 

CONSH, CONSI, CONSIA, CONS, CONSL , CONSç, 

CONSTR OU CONSY F. P. B. Q. 3 



FAUSTE. 181 

FAUSTE. 

(FLAVIA MAXIMA FAUSTA.) 

Fauste, fille de Maxiinien Hercule et d'Entropie, fut mariée à Constantin en 1060 (de 
J. C. 307). Elle était née à Rome, et ce fut en Gaule, où son père la conduisit après 
avoir repris la pourpre, que ce mariage eut lieu. Fauste était la princesse la plus 
vertueuse et la plus accomplie de son temps ; elle était remplie de tendresse pour ses 
enfants, et porta l'attaclieuient à son mari au point de lui dévoiler les desseins cri- 
minels que son père méditait contre lui. Ici devrait se terminer l'histoire de sa vie. 
Malheureusement, un moment d'oubli, comme je l'ai dit dans la notice biographique 
de Constantin, ternit une vie entière de vertu. Fauste mourut étouffée dans un bain 
chaud, par les ordres de son mari, l'an de Rome 1079 (de J. C. 326). 

Les autres détails qui concernent Fauste sont racontés dans la biographie de Constantin. 



Prix actuel des médailles de Fauste. 

fr. 

OB, Médaillon 2000 

OR, Module ordinaire, de 700 à 1000 

AK-, Quinaires, de 80 à 200* 

BR., Médaillon 500 

p.B. de 2 à 100 



Lettres^ nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
petit bronze de Fauste. 
Exergue. 
ADKS (Banduri), .asis. 

.BSIS. 
.ASIS. 
.HSIS. 
UT, HNA, MNr, MNS. 

piRNM (Lavy), PLC, plon, p couronne r, pt, p croissant t, ptu, ptr crois- 
sant avec point. 



' La seule médaille d'argent qai porte le nom de Fanste lai donne le titre de Nobi- 
liuirua femina. Les numismates modernes restituent & la femme de Constantin les mé- 
dailles qui portent ce titre, an lieu qu'auparavant elles étaient attribuées h une princesse 
inconnue qu'on plaçait i la suite de la prétendue Hélène, femme de Crispe, parce que 
sur de certaines médailles d'Hélène on rencontre également le titre de Nobilissima 
femina. 



182 



FAUSTE. 



OA.R, QA croissant kl, qt, q croissant t, qtr. 
RMP, R couronne p, r couronne t. 

SIRU. 

SUALA, SUALB, SMALA. 

SUANTH, SMANXI. 

SHHA, SMKB, SMKF, SUKA, SMKP¥. 

SUNA, SHNB, SMNr. 

SUTSA, SMTSB, SMTSF, SMTSe, SUTSH, CroiSSant SMTS. 

TK« (Lavy), T croissant t. 



Médaillon d'or. 



1. FLAVIA MAXIMA FAVSTA AVGVSTA. Soiî buste à 

droite, coiffé en cheveux. 

^t. piETAS AVGVSTAE. Femme assise de face % 
nimbée, tenant un enfant dans ses bras, 
entre la Félicité debout tournée à droite, 
tenant un caducée, et une autre femme de- 
bout tournée à gauche; à ses pieds, de 
chaque côté, deux génies debout soutenant 
une couronne; à Texergue, ptr. Mod. 7. 
Poids, 8 gr. 97 c Gravé. W. 



fr. 
2000 



Médailles d'or et d'argent. 

FLAV. MAX. FAVSTA AVG. Son buste à droite, 
coiffé en cheveux. 

Çi. SALVS REipvBLiCAE. Fauste dcbout de face 
regardant à gauche, tenant Constantin II et 
Constance^ enfants dans ses brasj à 



■ Mionnet décrit cette femme « l'impératrice. • La présence d'un seol enfant an lien 
de deux, jointe au nimbe, me ferait croire que c'est plutôt la Vierge tenant l'enfant Jésns 
que l'impératrice tenant un de ses enfants. 

* Si ce type représente véritablement Fauste tenant dans ses bras ses deux lils aines, 
Constantin et Constance, celte médaille a été frappée, selon toute probabililé, en 1070 
ou 1071 (de J. C. 317 ou 318), ainsi que tonlei celles qui ont le même type. 



FAUSTE. 183 

l'exergue, r croissant t, ou sirm {Wic- fr. 

zay) ou SMN {Tanini) Gravée. F. OR. 800 

Il existe deux coins de Becker admirablement bien 
faits, l'un [ayant à l'exergue p croissant t,\ et l'atitre, 
SIRM ; le premier est avec salvs reipvblicaEj et le se- 
cond avec SPES reipvbucae. 

3. FLAV. MAX. FAV8TA AVG. SoH bustc à droite 
coiffé en cheveux. 

^t. SPES REiPVBLiCAE. Même type; à Texergue, 
R couronne p. {Cabinet de M. le duc de Bla- 
cas),' ou SIRM. {Cabinet de M. Robert) OR. 1000 

4. FAVSTAE NOBILISSIMAE FEMINAE. SoU buste à 

gauche coiffé en cheveux. 

Ci. VENVS FELIX. Véuus assisc à gauche, te- 
nant un globe et une palme ; à l'exergue, 
deux lettres difficiles à définir. . Gravée. F. AR. Q. 200 

5. Sans légende. Buste diadème de Fauste? à 
droite. 

^t. K dans le champ. Mod. 1 Va '• Gravée. F. AR. 80 



Médaillon de bronze. 

6. FLAV. MAX. FAVSTA AVG. Sou bustc diadème 
à droite. 



' Cette médaille est dëcrile, dans le Catalogne de d'Ennery, à Théodora. Selon moi, 
le portrait qne l'on y voit représenté ressemble plut6t & celui de Fauste qu'à celui de 
Théodora. M. Sabatier l'a publiée dans la Revue numismatique belge de 1861) comme 
étant de Fauste. M. le comte de Salis, dans un article de la Namismaiic chrmiic/e du mois 
de juin 1861, fait descendre jusqu'au temps de Justinien la fabrication de cette pièce 
ainsi qne de celle que j'ai donnée, page 177 ci-dessus, parmi les médailles de Rome. Le 
principal motif qui le détermine & lui assigner cette époque est l'extrême petitesse du 
module, qui ne se rencontre pas avant Anaslase, Justin et Justinien. Tout en convenant 
de la justesse de cette observation, la beauté de la fabrique de ces deux médailles 
me parait s'opposer à celte date. Jusqu'à nouvel ordre, le plus sûr sera donc de consi- 
dérer ces deux médailles comme d'attribution tout à fait incertaine. Cependant, si 
l'opinion de M. le comte de Salis se confirme, la tête d'impératrice qui se voit sur celle 
dont il est question actuellement ne peat, il me semble, être autre que celle de Théo- 
dora, femme de Jtulinien. 



184 FAUSTE. 

Ci. piETAS AVGVSTAE. Fauste debout à gauche 
donnant la main à l'un de ses fils et en te- 
nant un autre dans ses bras. Mod. 10. fr. 

Gravé. F. 5oo 

Médailles de petit bronze. 

7. FLAV. MAX. FAVSTA AVG. Son buste à droite, 
coiffé en cheveux. 

^t. SALVS REipvBLiCAE. Faustc voiléc debout 
à gauche, tenant dans ses bras Constantin II 
et Constance, enfants F. a 

8. FL. MAX. FAVSTA AVG. Sou bustc à droite, 
coiffé en cheveux. 

^t. Même revers , a 

9. FLAV. MAX. FAVSTA AVG. Son bustc à droite, 
coiffé en cheveux. 

^t. sALvs REIPVBLICAE, Faustc voiléc dcbout 
de face, tenant dans ses bras Constantin II 
et Constance F. 3 

10. FLAV. MA. FAVTA (^ec) AVG. Son bustc à droite, 
coiffé en cheveux. 

B^. SALVS RAEPVBLiCAE {stc). Type décrit au 
n° 7. Cabinet de M. le commandant Leroux 
à Bou-Maza 6 

11. FLAV. MAX. FAVSTA AVG. Sou bustc diadème 
et lauré à droite. 

Ci. SECVRITAS REiPVBLiCE (^îc). Faustc voilée 
debout tenant un rameau baissé F. 3 

12. Même légende. Son buste à droite, coiffé 
en cheveux. 

Ç^. sPEs REIPVBLICAE. Faustc voilée debout à 
gauche, tenant dans ses bras Constantin II 
et Constance, enfants F. a 



PL.V. 






CRISPE 




28 









3i 






DELMACE 

OR 





AR. 




HANNIBALLIEN 




CRISPE. 185 

13. FL. MAX. FAVSTA AVG. Son buste diadème à 

droite. fr- 

^t. Même revers F. 2 

14. Même légëTide. Son buste à droite, coiffé 
en cheveux. 

^t. Même revers F. 2 

15. FLAV. MAX. FAVSTA AVG. SOU buStC à droltc, 

coiffé en cheveux. 

Ci. SPES REiPVBLiCAE. Même type, mais Fauste 
estdebout de face F. 3 

16. FAVSTA N. F. Son buste à droite, coiffé en 
cheveux. 

1^. Etoile dans une couronne de laurier. 
Musée britannique Gravée. 100 



CRISPE. 

(FLAVroS JULroS CRISPUS.) 

Crispe, né en Orient vers l'an de Rome 1053 (de J. C. 300), était fils de Constantin et 
de Minervine. 11 fut créé César par son père et Licinius, en môme temps que Licinius 
fils, en 1070 (317), dans la ville de Serdique. Il fît la guerre anx Francs et aux Alle- 
mands, les défit en plusieurs combats et leur accorda la paix en 1073 (320). Plus tard, 
il vainquit la flotte de Licinius au détroit de Gallipoli. 

Ce prince qui, sous la direction du célèbre Lactance, avait fait l'apprentissage de toutes 
les vertus, et qui réunissait la bonté, les talents et le courage, fut mis à mort par les 
ordres du barbare Constantin pour une action qui aurait dû lui valoir des éloges et 
des récompenses, puisque tout en sachant résister lui-même à l'amour de sa belle- 
mère Fauste, il fit tous ses efforts pour la détourner de la folle passion qui l'égarait. 
Crispe périt en 1079 (326). 



Prix actuel des médailles de Crispe. 

fr. 

oa, de 200 à 500 

BB., Médaillons, de 150 à 300 

P.B- c, jusqu'à 20 

Becker a fait le coin d'un médaillon d'or et d'argent du module 6 dont le 

revers félicitas romanorvm, a^ec sirm à l'exergue, est semblable à 

celui du médaillon n" 9, de Constantin. 



1«6 



CRISPE. 



Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
bronze de Crispe. 

Exergue. 

Ar, ANTr, ANTS, AQL, AQP. .AQS., AQT, A CroiSSatlt RL, ARLT. 

ASis avec étoile ou couronne, ou croissant radié, atr. 
BSis, BSis*, BSis croissant radié, btr. 
TQ?, rsis., rsis*, rsis croissant radié. 
ASIS, ASIS*, ASIS croissant radié. 
esis*, esis croissant radié. 

FT. 

HQ, HS, HSIS». 

MHTr, MNB. 

p»AR, PARL, .PL., PLC, PLC CFOissant, pLCC, PLN, PLON, PLON uroissanl, PSIS. 

PT, piR, PTR croissant. 
QA, Q croissant et étoile a, qar, qara, qarl, q croissant r, qs, qt, qtr 

croissant. 

RÊPUCQ, RCGCT, RI, RP, RPUCT, RQ, R COUfOnne Q, RS, RT. 

SARL, .SiRM., SMAr. 

SMAL, SMALA, SMALB, SMALA, SMANT, SMANTG, SMANTI, SMANTZ, SUÀIA. 

SHHB, SMHF, SMK, SMKA, SMEB, SVKF, SUKA. 

SMN, SMNB, SMNF, SMTSF, .SR, SS», ST, STR, .STR CroiSSant. 

TA, T croissant a, t étoile sur croissant a, t^ar, tsa, tsav, tsavi, tt. 
Champ. 

A,AS, B,CR,CS,ri,A,Ae,FB,FT,HS,P, PA, PR, R,RS,SF,SF SP, TF, X £ 

hl' iir''^' 

Couronne, couronne avec a ou b. ou r, ou z, ou h, ou ®, croissant, 
croissant a. 



Médailles d'or. 



1. FL. ivL. CRispvs NOB. CAES. Son bustc lauré 
à gauche avec la cuirasse, vu par derrière, 
leuant une hasle et un bouclier. 
^t. coNCORPiA (sic) AVGG. NN. La CoDcorde 
assise à gauche, tenant un caducée et une 
corne d'abondance ; à l'exergue, smnd, smnh, 
SMNK ou SMNP. (De fabrique presque bar- 
bare.) F. 



3oo 



CRISPE. Ig7 

2. Sans légende. Sa tête diadémée à droite. 
Ci. CRI8PVS CAESAR. Victoire marchant à 

gauche et tenant une couronne et une 
palme ; à l'exergue, sirm. Cabinet Blacas. fr. 

Gravée. 5oo 

3. Sans légende. Sa tête laurée à droite. 

^t. CRispvs NOB. CAES. en quatre lignes dans le 
champ; au-dessus, une couronne. Wiczay. 400 

i. D. N.CRispsvs NOBiLiss. CAES. Son bustelauré 
à gauche avec le paludament. 

Ci. FELIX PROCESSvs COS. II. Crispc debout à 
gauche, nu-tête et en costume impérial, 
tenant un globe ; à l'exergue, sman. (1074 ; 
de J. C, 321.) Schellersheim 5oo 

5. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré 
à gauche avec le paludament. 

]^. FELIX PROCESSVS COS. III. Crispe debout à 
gauche, tenant un globe et un sceptre ; à 
l'exergue, sirm. (1077; de J. C, 3?.4.) Cabi- 
net Blacas Gravée. 5oo 

6. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. GAVDIVM ROMANORVM ; à l'exergUC, ALA- 

MANNiA. L'Allemagne assise à terre à gauche 
dans l'attitude de la tristesse et se retour- 
nant ; derrière elle, un trophée, un arc et 
un bouclier. (Fabrique grossière.) F. 5oo 

7. FL. IVL. CRispvs NOB. CAES. Sa tête laurée. 

'Bft. GAVDIVM ROMANORVM ; à TexergUC, FRAN- 

ciA. Même lyj)e. Ancien catalogue du Cabi- 
net des médailles Q\ 

8. IVL. CRISPVS NOB. CAES. Son buste lauré avec 

' C'e»l saosdoulcpar erreur que Mionnel a mis en note : « Ce quinaire parait moulé 
sur le petit brome. » Jamais ce revers ne s'est trouvé sur le petit bronze, ni à Constan- 
tin ni k Crispe ; mait il parait que c'était ane médaille dontense. 



1 



188 CRISPE. 

le manteau impérial, tenant un sceptre sur- 
monlé d'un aigle. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Rome assise, tenant 
une Victoire et une haste; à l'exergue, cons. ^^^ 

Ancien catalogue du Cabinet des médailles. 400 

9. CRispvs NOB. CAES. Son buste lauré à droite 
avec le paludamentetla cuirasse. 

^t. PRiNciPi ivvENTVTis. Crispe debout à 
droite en habit militaire, tenant une haste 
transversale et un globe. Musée britan- 
nique. . • Q. 400 

10. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
gauche avec la cuirasse, vu de dos, tenant 
une haste et un bouclier. 

^t. Même revers; à l'exergue, smt. 3Iusée 
de Vienne 400 

11. D. N. CRispvs NOBiLiss. CAES. Sa tête laurée. 

^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Crispe debout tenant 
un étendard et une haste; derrière lui, deux 
enseignes militaires ; à l'exergue, sirm. An- 
cien catalogue du Cabinet des médailles. . . 400 

12. D. N. CRISPVS NOB. CAES. SoH buste lauré à 
gauche avec le paludament. 

"P^. Même revers. Welzl 400 

13. FL. ivL. CRISPVS NOB. c. Sou bustc lauré à 
gauche, vu de dos, tenant une haste et un 
bouclier. 

^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Crispcdebout en ha- 
bit militaire, tenant une haste et un globe; 
de chaque côté, un captif. Tanini 400 

14. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. SECVRITAS REiPVBLiCAE. La Sécurité de- 
bout, posant la main droite sur sa tête et 



CRISPE. 189 

appuyant le coude gauche sur une colonne. fr- 

Tanini 400 

15. D. N. FL. IVL. CRISPVS NOB. CAES. SoU bustC 

lauré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 
Ci. sou iNViCTO. Le Soleil radié debout à 
gauche, en robe longue, levant la main 
droite et tenant un globej à l'exergue, smna. 

Gravée. F. 35o 

16. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

]^. VBiQVE viCTORES. Crispc debout à droite, 
en habit militaire, tenant un globe et une 
haste transversale; à ses pieds de chaque 
côté, un captif assis dans l'attitude de la 
tristesse; à l'exergue, tr. Cabinet deM. Wi- 
gan à Londres Tiers de sou. 5oo 

17. FL. IVL. CRISPVS NOB. c. Sou bustc lauré.à 
gauche avec le paludament, tenant un 
globe surmonté d'une Victoire. 

B>t. VICTOR OMNivM GEN. (rétrograde). Mars 
casqué nu avec le manteau flottant, mar- 
chant à droite, portant une haste et un 
trophée; de chaque côté à ses pieds, un 
captif asssis ; à l'exergue, ptp (rétrograde). 
Khell 3oo 

18. FL. IVL. CRISPVS NOB. CAES. Sou buste à 
gauche avec un casque très-orné et la cui- 
rasse, tenant une haste et un bouclier. 

Ci. Nul F. 200 

Médaillons de bronze. 

19. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré avec le 
paludament. 

Ci. FELiciT. SAECVL... Figure debout tenant 



190 CRISPE. 

un rameau et un sceptre j à l'exergue, pr. fr» 

Banduri, du Musée de Florence aSo 

20. Même têteel même légende. 

Ci. ivvENTVS. Figure debout, posant la main 
droite sur un trophée et tenant une haste. 
Banduri, du Musée de Florence 

21. FL. iVL. CRispvs NOB. GAES. Son buste lauré 
à gauche avec le paludament, tenant une 
haste dirigée à gauche et un boucher sur 
lequel est représentée la louve allaitant 
Romulus et Rémus. 

^t. MONETA CAESARVM. Lcs trois Mouuaies de- 
bout à gauche, tenant chacune une balance 
et une corne d'abondance; à leurs pieds, 
des monceaux de métal. Mod. 9 F. i5o 

22. D. N. CRISPVS NOB. CAES. Son buste casqué à 

gauche avec la cuirasse, tenant une haste 
et un boucher. 
^. MONETA VRBis VESTRAE. Même type. Mod. 
8 Va F. i5o 

23. CRISPVS NOBiL. CAES. Son buste lauré à 
gauche a\ec le manteau impérial orné 
d'une couronne sur la poitrine, tenant un 
sceptre surmonté d'un aigle. 

Ci. Même revers. Mod. 8 Va ^- ^^^ 

24. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament. 

^. PRiNCiPi iwENTVTis. Crispc en habit mili- 
taire, debout, tenant une enseigne et uae 
haste. Tanini, du Musée de Florence 200 

25. CRISPVS NOBiL. CAES. Son buste lauré à 
gauche avec le manteau impérial, tenant 
un sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. PRINCIPI ivvENTVTis. Crispc dcbout en ha- 
bit mihtaire, tenant une enseigna; de 



catsi'fi. 191 

chaque côté à ses pieds, un captif couché. fr. 

Banduri 200 

26. CRispvs NOBiL. CAES. Son buste lauré à 
gauche avec le manteau impérial, tenant 
un sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. SACRA MONETA VRBis. Tvpe usucl dcs trois 
Monnaies. Cabinet de M. Fenardent i5o 

27. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à gauche 
avec le manteau impérial tenant un sceptre 
surmonté d'un aigle. 

Ci. SALVSET SPES XRPVBLicAE {sic). Le Christ 
assis, vu de face, la main droite levée et une 
croix dans la gauche, entreConstanlin et l'un 
de ses fils debout laurés et en habit mili- 
taire, tournant les yeux vers lui; à l'exer- 
gue, sp. Mus. Sanclem. num. sel. ni, 
page 1 82 3oo 

28. CRISPVS NOBIL. CAES. Son buste lauré à gau- 
che avec le manteau impérial, tenant un 
sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. VICTORIA BAEATISSIMORVM {sic) CAESS. Vic- 

loire assise adroite sur une cuirasse, tenant 
sur ses genoux un bouclier qui porte l'in- 
scription voT. X. Mod. 9 Gravé. F. aSo 

Médailles de petit bronze. 

29. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

^t. ALAMANNiA DEViCTA. Victoirc marchant 
à droite, portant un trophée et une pahne 
et posant le pied sur un captif assis avec 
les mains liées derrière le dos F. 5 

30. CRISPVS NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 

Ci. Même revers 5 



192 ^^^^BT CRISPE. 

31. CRispvs N. c. COS. II. Son buste lauré à gau- 
che avec le manteau impérial, tenant un 
globe surmonté d'une Victoire. 

^t. BEATA TRANQVILLITAS. Autcl SUrmOnté 

d'un globe sur lequel on voit trois étoiles; 

sur le devant de l'autel, on lit votisxx; 

dans le champ, crj à l'exergue, plc. (1074; fr- 

deJ. C, 321.) Gravée. F. 20 

32. CRISPVS NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 

B^. Même revers F. c 

33. Même légende. Son buste lauré à droite avec 
la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

34. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

Ci. Même revers F. c 

35. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

jÇi. Même revers F. c 

36. CRISPVS NOBiL. c. Sou bustc lauré à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

]Çi. Même revers c 

37. Même légende, son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

38. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

39. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 



CRISPE. 193 

' — " '«■• 
Bi. Même revers c 

40. ivL. CRispvs NOB. C. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers c 

41. Même légende. Son buste casqué à gauche c 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

Ci. Même revers c 

42. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Çi. Même revers c 

43. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
droite avec le manteau impérial, tenant un 
sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. Même revers W. c 

44. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament, tenant de la main 
droite un cheval par la bride, et de la gau- 
che une haste et un bouclier. 

Ci. Même revers. Banduri lo 

45. Même légende. Son buste lauré à gauche vu 
par derrière, tenant une haste et un bou- 
clier. 

Ci. Même revers F. c 

46. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier orné de la tête de Méduse. 

Ci. Même revers F. c 

47. D. N. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
droite à mi-corps, avec le manteau im- 
périal, tenant une haste et un bouclier. 

^t. Même revers. . . f F. c 

48. D. N. GRispo NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. Même revers W. c 

I. VI. 13 



194 CRISPE. 

49. CRispvs NOS. cAES.Son buste casqué à âto^e 
avec la cuirasse* 

B>t. BEAT. TRANQLiTAs. Même type. 

Les médailles avec cette légende portent à l'exergue 
les lettres plon. 

50. CRISPVS NOBiL. c. Sou buste lauré à gaucbe 
avec la cuirasse, vu par derrière, tenant 

une haste et un bouclier. '•" 

^t. Même revers F. c 

51. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

J^. Même revers F. c 

52. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

53. CRispvs NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 

B^. CAESARVM NOSTRORVM autour d'unc cou- 
ronne de laurier dans laquelle on lit vot. v. 
F. c 

54. Même légende. Son buste lauré à droite avec 
le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

55. La même médaille. Taniui Q- 3 

56. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

57. ivL. CRispvs NOB. C. Sa tête laurée à droite. 

Ci. Même revers F. c 

58. FL. iVL. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
gauche avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

59. CRISPVS NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 



CRispï. 195 

^t. CAESAHVM NOSTRORVM autouF des mots fr- 

VOT. V F. c 

60. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

61. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

T^. CAESARVU NOSTRORVM autOUF dcS motS 

VOTIS V F. c 

62. D. N. CRispo NOB. CAES. Sa tête lauFée à 
droite. 

Ci. Même revers F. c 

63. CRispvs NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 

Ç2. CAESARVM NOSTRORVM autour d'une cou- 
ronne de laurier dans laquelle on lit 
VOT. X F. c 

M. Même légende. Son busle lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

65. ivL. CRISPVS NOB. C Sa tête laurée à droite. 

^t. Même revers F. c 

66. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. Même revcFS F. c 

67. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

68. CRISPVS NOB. CAES. Sa tête laurée à droite. 

^. Même revcFs, mais vot. x. est entre deux 
palmes F. c 

69. Même légende. Son busle lauré à dFoite avec 
la cuirasse. 

Ci. CLARiTAS REiPVBLicAE. Le Soleil Fadié à 



196 CRISPE. 

demi nu debout à gauche, levant la main 'r. 

droite et tenant un globe F. c 

70. FL. iVL. CRispvs NOB. CAES. Son buslc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

71. Même tête et même légende. 

Ci. CLARiTAS REiPVBLiCAE. Le Soleil radié à 
demi nu debout à gauche, levant la main 
droite et tenant un globe et un fouet c 

72. CRISPVS NOBiL. CAES. Sou bustc lauré à droite 
avec la];cuirasse. 

]^. Même revers c 

73. D. N. CRispo NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

^. coNSTANTiNi AVG. autour des mots vous 

XX F. 2 

71. Sans légende. Buste diadème de Crispe à 
gauche avec la cuirasse. 

^t. CRISPVS CAESAR SMANTB OU SMKS CU trois 

lignes dans le champ F. 3 

75. CRISPVS NOB. CAES. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Rî. D. N. CONSTANTINl MAX. AVG. autOUr d'unO 

couronne de laurier dans laquelle on lit 

VOT. XX ^^ 

76. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
gauche avec le paludament et la cuirasse. 

Vft. Même revers '^' 

77. CRISPVS NOB. CAES. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^. DOMINOR. NOSTROR. CAESS. autOUr d'UHC 

couronne de laurier dans laquelle on lit 
VOT. V. Musée de Vienne 



10 



CRISPE. 197 

78. Même tête et même légende. 

Ci. DOMiNOR. NOSTROR. CAESs. aiiloup d'une fr- 

couronne dans laquelle on lit vot. x. . . F. c 

79. Même légende. Son buste lauré à droite avec 
la cuirasse ou le paludament. 

Ci. Même revers, mais, sous vot. x, un 
croissant F. c 

80. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

Ci. Même revers, mais, sous vot. x, une 
étoile F. c 

81. D. N. FL. IVL. CRISPVS NOB. CAES. SoU buslc 

lauré à droite avec le paludament *. 

Ci. lovi coNSERVATORi. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un globe surmonté d'une Victoire et 
appuyé sur un sceptre; à ses pieds, un ai- 
gle, tenant une couronne dans son bec ; à 
droite, un captif assis, les mains liées der- 
rière le dos F. c 

82. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament, tenant un linge? 
{mappa) ou un livre ? ou un foudre ?^ et un 
sceptre avec un globe. 

^t. lovi coNSERVATORi AVGG. Même type. 
Banduri lo 

83. Même tête et même légende. 

^t. lovi CONSERVATORI CAESS. Jupitcr nu, dc- 
bout à gauche, le manteau sur l'épaule 



' Par une nouvelle originalité, Banduri a cru voir ici la lête de Licinio» Gis, • Caput 
non Crispi sed Licinii. » 

2 II est souvent impossible, sur les médailles de celte époque et de celle fabrique spé- 
ciale qui commence à Licinius, de déterminer positivement quel est l'objet que l'em- 
pereni tient k la main. 




\^ CRISPE. 

gauche, tenant un globe et un sceptre; *• 

dans le champ, un croissant F. c 

84. Même tête et même légende. 

Ci. lOVI CONSERVATORI CAESS. JupitCF DU dc- 

bout à gauche, le manteau sur Tépaule 
gauche, tenant une Victoire sur un globe et 
un sceptre; dans le cham p, une couronne. F. c 

85. Même tête et même légende. 

^L. lOvi CONSERVATORI CAESs. Même type; 
en outre, à gauche, un barbare marchant 
courbé F. 2 

86. CRispvs NOB. CAES. Sou bustc lauré à gau- 
che, vu par derrière, avec la cuirasse, te- 
nant une haste et un bouclier. 

^t. FAX PERPETVA. La Paix debout de face, 
regardant à gauche, les jambes croisées, 
tenant une branche d'olivier et un sceptre 
transversal et accoudée à une colonne. F. 20 

87. CRISPVS NOB. CAES. Son buste lauré a droite 
avec le paludament. 

^t. PRiNCiPi ivvENT. Crispe en habit mili- 
taire, nu-tête, le manteau déployé derrière 
lui, marchant à droite et tenant une hasle 
transversale et un globe. Musée de Dane- 
marc Q. 6 

88. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré 
à droite avec la cuirasse ou le paludament. 

^. PRiNCiPi ivvENTVTis. Même type F. c 

89. Même tête et même légende. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Mcrcure debout, 
tenant un rameau et un caducée. Banduri, 
comme étant au Cabinet de France aa 

90. CRISPVS NOB. CAES. Son buste nu ou lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 



CRISPE. 199 

Ci. PRiNCiPiA ivvENTVTis *. Soldat (ou Crispe?) 
casqué et en habit militaire, debout à gau- 
che, appuyé sur un bouclier et tenant une f^. 
haste renversée F. c 

91. ivL. cRisPvs NOB. CAES. Sou busto lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers 3F. c 

92. CRISPVS NOB. CAES. Sou buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^. PRINCIPIA ivvENTVTis. Soldat (ou Crispe ?) 
casqué et en habit militaire, debout à 
droite, tenant une haste renversée et ap- 
puyé sur un bouclier F. c 

93. CRISPVS NOB. ou NOBIL. CAESAR. SoU buslc 

lauré à droite avec le paludament. 
^. Même revers F. c 

94. CRISPVS NOBIL. CAES. OU CAESAR. Son bustc 

nu à droite avec la cuirasse. 
Bft. Même revers F. c 

95. CRISPVS NOBiLissiMvs CAES. Son buste lauré 
à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers F. c 

96. CRISPVS NOB. ou NOBIL. CAES. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament ou la cuirasse 

^t. PRINCIPIA ivvENTVTis. Mars casqué nu , 
marchant à droite, en posture de combat- 
tant et tenant une haste transversale et un 
bouclier F. i 

97. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAESAR. Sou bustc lauré 
à droite avec la cuirasse. 

' Celle légen'le est toute ooaTelie. Banriari dit : ■ Harilainas PRiKOfPU inlerpretatar 
Principi primo ■ qubm rectè, nemo non viilel. • Quant à moi, j'avoue ne pas trouirer 
cette inlerprélalion si parfaiteiuuDl recti, d'amant plus qu'on voit sur des médailles de 
Gratiea pitiiicipnii ivventvtis. Je Ij trouve plulôl très-peu probable, et la légende très- 
obscare. 



200 CRISPE. 

1^. PROVIDENTUE AVGG. Camp prétorien ; au- 
dessus, une étoile. Musée de Danemarc. *• 
(Médaille hybride?) 3 

98. D. N. FL. IVL. CRISPVS NOB. CAES. Son busto 

iauré à droite avec le paludament. 

Ci. PROviDENTiAE CAESS. Jupiter nu debout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, te- 
nant un globe surmonté d'une Victoire et 
un sceptre ; à gauche, une palme W. 6 

99. Même légende. Son buste Iauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un linge? 
{mappa) et un sceptre avec un globe. 

^t. PROVIDENTIAE CAESS. Porto de camp, sans 
battants, surmontée de deux tours entre les- 
quelles est une étoile F. c 

100. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament. 

Ci. Même revers F. c 

101. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

102. CRISPVS NOB. C. Sa tête laurée à gauche. 

^t. Même revers. Wiczay c 

103. IVL. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers , c 

104. FL. IVL. CRISPVS NOB. C Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers c 

105. Même légende Son buste lauré à gauche 
avec le paludament. 

:Çi. Même revers F. c 



CRISPE. 201 

106. FL. ivL. CRispvs NOB. CAES. Son bustc lauré 

à droite avec le paludament. fr- 

^t. Même revers . . F. c 

107. Même légende. Son busle lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

108. Même légende. Son buste diadème à gauche 
avec le paludament ou le paludament et la 
cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

109. CRISPVS NOB. CAES. Sou bùste lauré à gau- 
che avec la cuirasse, vu par derrière, te- 
nant une haste et un bouclier. 

Ci. ROMAE AETERNAE. Romc casquéc assise à 
droite, écrivant xv. sur un bouclier qu'elle 
tient sur ses genoux j à côté d'elle, un bou- 
clier F. 3 

110. Même tête et même légende. 

Ci. sAECVLi FELICITAS. Bouclicr sur un cippe 
très-orné, portant Tinscription avg. 

Gravée. F. lo 

111. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. sALVSREiPVBLiCAE. Femme voilée debout 
à gauche, tenant deux enfants dans ses 
bras. Musée de Danemarc 

Médaille hybride ; le revers, qui représente Fauste 
tenant ses enfants, appartient à cette impératrice. 

112. Même tête et même légende. 

B>t. sARMATiA DEViCTA. Victoirc marchant à 
droite, portant un trophée et une palme et 
posant le pied gauche sur un captif qui est 
assis avec les mains hées derrière le dos. F. lo 

113.CRISPVS NOBiL. CAES. Sa tête laurée. 

Ci. SECVRiTAs REiPVBL La Sécurité voilée 




m 



CRISPE. 



debout à gaucKé, tenant une branche d'oli- 
vier baissée et soutenant sa robe. Musée de 
Danemarc 

Médaille hybride. Le revers appartient à Hélène. 

114. CRispvs NOB. CAES. Sou buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. soLi iNviCTO coMiTi. Le Soleil radié de- 
bout à gauche, à demi nu, levant la main ~ '«•• 
droit{3 et tenant un globe F. 2 

115. FL. IVL. CRISPVS NOB. CAES. SoU buste 

lauré à droite arec la cuirasse ou le palu- 
dament. 

Bz. Même revers Y. 2 

116. IVL. CRISPVS NOB. c. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

Ç^. viCT. LAETAE PRiNC. PERP. Dcux Victoires 
posant sur un autel un bouclier sur lequel 
celle qui est à gauche a écrit vot. p. r; sur 
l'autel, S on i 1 

117. FL. IVL. CRISPVS NOB. CAES. Son busle lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. VICTORIA CAESS. NN. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme F. 5 

118. D. N. FL. IVL. CRISPVS NOB. CAES. Son bustc 

diadème à droite avec la cuirasse. 
Ci. Même revers 5 

119. CRISPVS NOB. CAESAR. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. vicTORiAE LAETAE PRINC. PERP. Dcux Vic- 
toires debout posant sur un autel un bou- 
clier sur lequel celle qui est à gaueii€ aécril 
VOT. p. R . . W. c 



CRISPE. 2()3 

120. ivL. CRispvs NOB. CAESAR. SoM buste Ifluré à 

droite avec la cuirasse. fr- 

Ci. Même revers c 

121. ivL. CRISPVS NOB. cAEs. Son buste lauré à 
gauche avec la cuirasse, tenant une haste , 
et un bouclier. 

^. Même revers c . 

122. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sou biiste casqué 
à droite avec le paludament. 

^t. Même revers F. c 

123. Même légende. Son buste à droite avec le 
casque lauré et le paludament. 

^t. Même revers F. c 

124. FL. ivL. CRISPVS NOB. c. Son buste radié à 
droite avec la cuirasse. 

Ç2. Même revers, mais sur Tautel, c. . . . F. 5 

125. D. N. CRispo NOB. CAES. Sou buste lauré à 
droite avec la cuirasse ou le paludament. 

Ci. viCTORiAE LAET. pRiNC. PERP. Même type ; 
à Texergue, deux captifs assis dos à dos, sé- 
parant les lettres p et l F. 2 

126. D. N. FL. IVL. CRISPVS NOB. CAES. SoU bustc 

lanré à droite avec la cuirasse. 

^. viRT. EXERC. Plan d'un camp; au-dessus, 
le Soleil radié à demi nu debout de face, 
regardant à gauche, levant la main droite 
et tenant un globe F. 10 

127. CRISPVS NOB. CAES. Sou buste lauré à gauche 
avec la cuirasse vu de dos, tenant une 
haste et un bouclier. 

Ci. viRTvs AVGG. Portc de camp sans battants, 
surmontée de quatre tours au-dessus des- 
quelles sout quatre étoiles F, 6 



204 CRISPE. 

128. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec la cuirasse. 

^t. viRTvs CAESs. Portc de camp ouverte fr. 

avec trois tours. Wiczay 3 

129. CRispvs NOB. CAES. Sou bustc lauré à gauche 
vu de dos avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

^t. VIRTVS EXERCiT. Etendard au bas duquel 
sont assis deux captifs; celui qui est à 
gauche a les mains liées derrière le dos; 
l'autre est dans l'attitude la tristesse ; sur 
l'étendard, vot. x F. c 

130. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
gauche vu de dos avec la cuirasse, tenant 
une haste et un bouclier. 

^t. Même revers F. c 

131. CRISPVS NOB. CAES. Sou buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ç^. VIRTVS EXERCiT. Même type ; sur l'éten- 
dard, VOT. XX F. c 

132. CRISPVS NOB. CAE. Sou bustc lauré à gauche 
vu de dos avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

B^. Même revers; quelquefois dans le champ, 
le ;J F. 3 

133. CRISPVS NOB. CAES. Son bustc lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant une Vic- 
toire sur un globe. 

B>t. VIRTVS EXERCiT. Même type, mais le captif 
qui est à gauche est dans l'attitude de la 
tristesse, et l'autre a les mains liées der- 
rière le dos ; sur l'étendard, vot. xx. . . F. c 

134. Même légende. Son buste lauré à gauche 




CRISPE. 205 

•vu par derrière avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier. fr- 

B^. Même revers F. c 

135. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

136. CRispvs NOBiL. c. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

^t. Même revers , F. c 

137. D. N. CRispo NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. viRTVs EXERCiT. Même type, mais les cap- 
tifs sont tous deux dans l'attitude de la tris- 
tesse; sur l'étendard, vot. xx., F. c 

138. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. g 

139. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

B^. Même revers F. c 

140. ivL. CRispvs NOB. CAES. Sa tête laurée. 

^t. Même revers. (Le type est l'un des trois 
précédents.) Musée de Vienne c 

141. CRISPVS NOB. CAES. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

Ç2. VIRTVS EXERCiT. Trophée entre deux cap- 
tifs assis à terre; celui qui est à gauche est 
dans l'atlitude de la tristesse; l'autre a les 
mains liées derrière le dos. . . . • F. c 

142. D. N. CRispo NOB. CAES. Satêtelaupéc àdroite. 
Ç2. VIRTVS EXERCiT. Même type, mais les cap- 



206 CRISPE. 

tifs sont tous deux assis dans l'attitude de • ^• 

la tristesse W. c 

143. ivL. CRisPYS NOBFLiss. CAES. Sa tête avec une 
couronne rostrale qui se termine en proue 
de vaisseau. 

Ci. Même revers. (Le type, non indiqué, est 
l'un des deux précédents.) JBanduri 

144. CRispvs NOB. CAES. Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament. 

Ci. VOTA PVBLicA. Auubis dcbout à gau- 
che, tenant une palme et un caducée. 

Gravée. F. Q. 20 

145. CRISPVS NOBiL. CAES. Sou buslc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. VOTA PVBLICA. Isis dcbout à gauche, te- 
nant unsistre et un seau F. Q. 20 

146. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse. 

^t. VOTA PVBLICA. Isls assisc sur un vais- 
seau avec des rameurs, tenant un sistre et 
accoudée à la poupe. Tanini Q? 20 

147. CRISPVS NOB. CAES. Son buste lauré à droite 
avec le paludament 

Ci. VOTA PVBLICA. Isis dcbout sur un vais- 
seau, tenant son voile et sa robe. Tanini 
d'après d'Ennery Q. 20 

148. FL. ivL. CRISPVS NOB. CAES. Sou busto lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ç2. voT. V. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier. Welzl Q. 6 

149. CRISPVS NOBiLiss. CAES. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

JÇi. VOT. V. MVLT. X. CAESS.TS. €. daUS UUC 

couronne de laurier F. i 



CRISPE ET CONSTANTIN II. 24)7 

150. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludamenl et la cuirasse, tenant 

une haste. fr. 

B^. Même revers avec ts.a ou TS.t? F. i 

151. D. M. Vh. IVL. GRISPVS NOB. CAES. SOH bustC 

lauré à droite avec le paludament. 
^t. Même revers avec tsg F. i 

152. CRispvs NOB. CAES. Son buste lauré à gaucbe 
avec la cuirasse, vu par derrière, tenant 
une haste et un bouclier. 

Ci. voT. XV. FEL. XX. Rc OU Rs daus une cou- 
ronne de laurier F. 2 

Il existe encore beaucoup de médailles de Grispe de fabrique barbare qui 
sont peu susceptibles d'être décrites. 



CRISPE ET CONSTANTIN II. 

CRISPVS ET CONSTANTINVS NOBB. CC. COSS. H. 

Bustes laurés en regard de Crispe et de 
Constantin II avec le paludamenl, tenant 
ensemble un globe surmonté d'une Victoire 
et chacun d'eux un sceptre. 

Ç2. GLORIA CONSTANTINI AVG. DcUX VictoirCS 

debout, tenant ensemble un bouclier sou- 
tenu par un captif à genoux ; sur le bou- 
clier, vot.v; à l'exergue, sirm. (1074; de 
J. C, 32 1 .) Mod. 7. Poids, 8 gr. 90 c. WelzL 800 



lïW DELMACE. 

DELMAGE. 

(FLAVIUS JULIUS DELMATIUS.) 

Delmace, petit-fils de Constance Chlore et neveu de Constantin, naquit à Toulouse ou 
à Narbonne, on ignore en quelle année. Il fut nommé consul en 1086 (de J. C. 333), 
et créé César en 1088 (335). Constantin lui donna, dans le partage qu'il fit de l'em- 
pire, la Thrace, la Macédoine et l'Achaïe, en lui en léguant la propriété après sa 
mort ; mais, à la suite de cet événement, les armées et le sénat ne voulurent recon- 
naître pour empereurs que les fils de Constantin. Delmace fut donc mis à mort à la 
fin de l'an 1090 (337) par l'ordre de Constance, à ce qu'on prétend, en même temps 
que Jules Constance et Constantin llanniballien, frères de Constantin, et Ilanni- 
ballien, avec cinq autres neveux de Constantin. 

Delmace était un prince doué des plus belles qualités. 



Prix actuel des médailles de Delmace. 

tu 

OR 1200 

AR 200 

P.B., généralement d'un module se rapprochant du quinaire, de. 4 à 8 



Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent à l'exergue des 
médailles de bronze de Delmace. 

AQS, ASIS». 
BCONST, BSIS, BSIS'^. 
CONSP, CONST. 

rsis. 

PCONS, PCONSr, PCONST. 

il*p, R*Q, R couronne q. 

SCONST. 

SMALA, SUALB, SMALS, SMANI, SMANT. 

suHi, sKAMi (Banduri), suise (Beger), smka^^, smeb, smka, SMEe, smks. 
SMiir, SMNe, SMTAP (Lavy), SMTse, smtst. 



Médailles d'or et d'argent. 

1. FL. DELMATivs NOB. CAES. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 



DELMAGE. 209 

1^. DELUATivs CAESAR. Victoïre marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme ; à Texergue, cons F. OR. 1200 

2. Sans légende. Tête diadémée de Delmace 
à droite. 

Ci. Même revers ; à Texergue, smn. Musée 
britannique Gravée. AR. 200 

3. Sans légende. Tête laurée de Constantin le 
Grand (plutôt de Delmace). 

Ci. Même revers ; à l'exergue, aqp ou tes. 
Mionnet OR. 1200 

4. FL. DELMATIVS NOB. CAES. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Dclmace debout à 
gauche, tenant un étendard et un sceptre ; 
derrière lui, deux enseignes militaires; à 
Texergue, Tse Gravée. F. OR. 1200 

Il existe un coin de Becker avec tr à l'exergue. 

Médailles de petit bronze. 

5. FL. DELMATIVS NOB. c. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament ou la cuirasse. 

1^. GLORIA EXERCiTvs. Dcux soldats casqués 
debout, tenant chacun une haste et appuyés 
sur un boucher; entre eux, une enseigne 
militaire, surmontée d'un drapeau sur le- 
quel est une couronne F. 4 

6. FL. ivL. DELMATIVS NOB. C. Son busto lauré à 
droite avec la cuirasse. 

1^. Même revers F. 4 

7. FL. DALMATivs NOB. C. Son busto lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers. Musée de Vienne 6 

T. VI. !■* 



âlO HANNIBALLIEN. 

8. FL. DELMATivs NOB. c. Son biiste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers, mais avec le ^ sur le '•■• 

drapeau F. 6 

9. FL. DELMATIVS NOB. CAES. Sou buste diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers, quelquefois avec le ^. W. 6 

10. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

B>t. GLORIA EXERCiTVS. Dcux soldats casqués 
debout, tenant chacun unehaste et appuyés 
sur un bouclier; entre eux, deuxenseignes 
militaires surmontées de drapeaux sur les- 
quels sontdes couronnes j quelquefois entre 
les enseignes, un fer de lance.. Gravée, f. 4 

Cettte méclaille et la suivante sont un peu plus rares 
lorsque leur module s'éloigne davantage de celui du 
quinaire. 

11. FL. DELMATIVS NOB. C. Son busto lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. 4 

12. FL. DALMATivs NOB. C. Sou bustc lauré à 
droite avec'le paludament. 

1^. Même revers. Musée de Vienne. . . ■. 8 

13. FL. DALMATIVS NOB. CAES. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. Même revers F. 8 



HANNIBALLIEN. 

(FLAVIUS HANNIBALLIANUS.) 

Hanniballien, frère de Delmace, naquit à Toulouse, et fut élevé à Narbonne avec son 
ffère par le môme précepteur, l'orateur Exupère. Constantin lui donna en ma- 
riage sa fille aînée, Constantine, l'an 1088 (de J. C. 335), et le décora du titre de roi 
de Pont, en ajoutant à ce royaume la Cappadoce et l'Arménie. Il fut poignardé par 
les soldats après la mort de Constantin. 



PL.TI. 



CONSTANTIN II. 





CONSTANTIN II LE JEUNE. 211 

Priw actuel des médailles d' Hanniballien. 



fr. 



orT Voyez Beaiivais, tome II, p. 228. 

p. B 40 



FL. IIANNIBALLIANO REGI. Son buste nU à 

droite avec le paludament. 

Ci. SECVRiTAS PVBLICA. L'Euphratc à demi nu 
couché à droite, tenant de la main droite un 
sceptre, et de la gauche répandant des eaux 
de son urne; sur le second plan, des ro- 
seaux ; à l'exergue, cons, cont, ou smnks. 

Gravée. ¥. 40 



CONSTANTIN II LE JEUNE. 

(FLAVIUS CLAUDIUS JULIUS CONSTANTINUS. ) 

Constantin naquit à Arles, l'an de Rome 1069 (de J. C. 316). 11 fut nommé César l'an- 
née suivante par son père et par Licinius, en môme temps que Crispe et Licinius 
fils. A l'âge de seiie ans son père l'envoya combattre les Goths qui étaient entrés dans 
la Mésie et Thrace ; il leur livra bataille et les défit le 20 avril 1085 (332). Alaric, leur 
roi, demanda la paix, livra son fils en otage aux Romains et renonça à un tribut 
que sa nation recevait d'eux. Constantin, ayant fait le partage de son empire en 1088 
(3S5), assigna la Gaule, l'Espagne et la Grande-Bretagne à son fils Constantin, 
qui fut reconnu Auguste «près la mort de son père, en 1090 (337). Un nouveau partage 
ayant eu lieu entre les fils de Constantin, après l'assassinat de Delmace et d'Hanni- 
ballien, Constantin II reçut la Thrace et Constantinople, et l'année suivante il ac- 
cepta en place l'Afrique; mais Constant qui régnait en Italie ayant refusé de l'en 
mettre en possession, Constantin attaqua l'Italie pendant que son frère était en Dacie. 
Il s'avança donc jusqu'à Aquilée oîi il fut défait et tué. Cet événement arriva en 
1093 (340), Constantin II avait vingt-quatre ans et en avait régné trois. 



Prix actuel des médailles de Constantin II'. 

fr. 

OR, Médaillons, de 400 à 1200 

OR, de 180 à 40o 

AR., Médaillons, de 60 à 300 

AR., de 60 à 100 

* Je donne les dessins d'nn grand nombre de médailles de Conslantin II, antant " 
cause de ma nouvelle attribnlion k ce prince des médailles qui portent le snrnom de 
Victor, que parce que. les anciens numismates ne savaient pas bien reconnaître les 
médailles où sa tète se tronve sans légende. 



212 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

fr. 

BR., Grands médaillons, de 200 à 250 

BR., Petits médaillons ou grand bronze, de 150 à 250 

V. B. c.,3usqu'à 



Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
petit bronze de Corutantin II. 

Exergue. 
AMTSV (Banduri), antê, aqs, aqt, a croissant pointé r, arlb, arlq, arlt, 
Asis*, Asis palme, 

AT, ATR. 

Bsisi', Bsis palme, bsis croissant radié, btr, bts. 

CONS, CONSB, CONS0, CONSK, CONSO, CONSP, CONS*. 

rsis, rsis*, rsis et * sur croissant, rsis croissant radié. 

ASIS, Asis croissant pointé, asis croissant radié, atr. 

.esis, esis avec étoile ou palme ou croissant radié ou double croissant. 

HStS». 
MHie, MNF. 

PARL, pcoNS, pcoNsr, pcoNST. p croissant a, pfs, plc, »plc, palme plc, 
PLCc, PLU, PLN, PLON, PLON croissant, pmrt (ïanini), pt, ptpc, ptr, 
.PTR croissant, pire. 

QA, Q étoile sur croissant a, q»ar, qarl, qa croissant rl, qcons. 

RBS, RUT, RePCCT?, RFS, RFT, RQ, RS, RST, RT, RTR, R COUTOnne S OU T. 

sarl, s croissant a, su, sconst, .sirm, slc, *slc, croissant slc, croissant 
pointé SLC. 

SMAS, SMAr, SMAKS, SMAL, SMALA, SMALB, SMALT, SMALS. 

SMANA, SMANS, SMANH, SMAN0, SMANS, SMANÇ, SMANT, SMANTA, SMANTA, 

SMAMie, SMANTH, SMANTI, SMANTS. 
SMHA, SMHr, SMHA, SMHS. 
SME, SMKA, SMKB, SMEF, 5MEÀ, SMEC, SMES. 
SMN, SMNA, SMNB, SMNr, SMNA, SMNS, SMRT, SMISB, SMTSA, SMTSP, SMTSV. 

S étoile sur croissant r, srha, st, sta, sit, str, .str., str croissant, 
STR croissant pointé, stra, strs. 

T*AR, TARL, TA CroiSSaut RL, TBAVI (Lavy) TCONST, TRO, TRP, TRP*, TR.P, 

TRPL, TRS. 
TSB, .TS.B,TSBVI, TSevil, TSUVI, TSR, TT, T COUrOUne T. 

Croissant. 
Champ. 

AI, B, CR, es, A, FB, FT, P, PA, PR, RI, RS, SF, SP, TF, jj ^ CrOISSant, 

croissant a, couronne e. 



CONSTANTIN II LE JEUNE. 213 

Médaillons d'or et d'argent. 

1. AVGVSTVS. Tête diadémée de Constantin II 
à droite. 

Ç^. CAESAR dans une couronne de laurier. fr- 

Mod. 11. Poids, 11 gr. 92 c. . .Gravée. F. AR. 3oo 

2. CONSTANTIN VS IVN. NOB. CAES. SoU buSte 

lauré à droite. 

Ci. FELICITAS PERPETVA AVG. ET CAESS. NN. 

L'empereur en habit militaire et nimbé 
assis, tenant une haste; de chaque côté, un 
soldat debout avec un bouclier et une haste; 
à l'exergue, cons ou smn. Mod. 13 Va- ^w- 
cien catalogue du Cabinet des médailles . . . OR. 1200 

3. coNSTANTiNVs IVN. NOB. C. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. GLORIA EXERCiTvs. Femme debout de face 
regardant à gauche, les jambes croisées, te- 
nant un rameau baissé et un sceptre et 
accoudé à une colonne; à Texergue, c. e. 
Mod. 5 V^. Poids, 4 gr. 18 c. . . Gravé. F. AR. 60 

4. Même tête et même légende. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. Rome assisc à gau- 
che sur un boucher, tenant une Victoire 
sur un globe et un sceptre; à l'exergue, tr. 
Mod. 6 Vî- Cabinet de M. Pellisson à Con- 

dom Gravé. OR. 400 

5 CONSTANTINVS IVN. NOB. CAESAR. Satêtolaurée. 

1^. PRiNCiPi ivvENTVTis. L'cmpercuT debout 
en habit militaire, tenant le labarum et 
une haste; à côté, deux enseignes ; à l'exer- 
gue, CONS. Mod. 13. Ancien catalogue OR. Soo 

6. D. N. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son buslc 

lauré à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 




214 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constantin II lauré 
et en habit militaire, tenant une enseigne 
et un sceptre; derrière, deux enseignes ; à 
Texergue, sirm. Mod 6. Cabinet de M. Wi- ^^• 

gan à Londres OR. 400 

7. CONSTANTIN VS IVN. NOB. CAES. Son bUSle 

lauré à droite. 
^t. SALVS ET SPES REiPYBLiCAE. L'cmpcreur 
en habit militaire assis, nimbé, tenant une 
haste; de chaque côté, un soldat debout, 
tenant un bouclier et une haste; à l'exer- 
gue, coNS. Mod. 13 Va- Ancien catalogue.. OR. 1200 

8. FL. CL. CONSTANTINVS IVNIOR NOBILISS. CAES. 

Son buste radié à droite avec le paluda- 
ment. 

^l. VBIQYE viCTORES. L'cmpcreur debout te- 
nant une javeline et un globe; de chaque 
côté, un captif assis à terre ; à l'exergue, 
SNTS. Ancien catalogue • OR. 5oo 

9. Sans légende. Tête diadémée de Constan- 
tin II à droite. 

B>t. viRTVS coNSTANTiNi AVG. Constantin de- 
bout entre deux captifs, tenant un trophée 
et une haste ; à l'exergue, smts. Mod. 1. An- 
cien catalogue OR. 400 

10. CONSTANTINVS IVN. NOB. c. Son busto lauréà 
droite. 

^t. VIRTVS coNSTANTiNi CAES. Mars marchant et 
tenant une haste et un trophée ; de chaque 
côté, un captif ; à l'exergue, smnf ou smnp. 
Mod. 7. Ancien catalogue OR. 400 

11. D. N. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. SoU bustc 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 
^t. voTis X. CAES. NN. MNF, cu quatre lignes 



CONSTANTIN II LE JECNE. 215 

d.ms uiie couronne au haut de laquelle est 

un aigle. Mod. 6 Va- Poids, 9 grammes. Mu- ^'^• 

sée britannique Gravé. OR. 5oo 

Médailles d'or et d'argent. 

12. coNSTANTiNvs ivN. NOB. CAES. Sa tête nuG à 
droite. 

Ci. CLARiTAS REiPVBLiCAE. Le Solcil radié à 
demi nu, debout, à gauche, levant la main 
droite ettenant un globe; à Texergue, smts. 
Autrefois, Cabinet des médailles OR. 200 

13. FL. CL. CONSTANTINVS iVN N. c. Sa tête lauréo 
à droite. 

^t. coNSTANTiNi CAES. CouTOune de laurier 
dans laquelle on lit votisx; à l'exergue, 
TR. Poids, 5 gr. 25 c F. OR. i8o 

14. Sans légende. Tête diadémée de Constan- 
tin Il à droite*. 

Ç2. CONSTANTINVS AVG. Victolrc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me ; à Texergue, r ou sis ou smn F. AR. 60 

15. Même tête. 

^t. CONSTANTINVS AVG. Victolrc marchant à 
gauche et tenant un trophée et une palme; 
à l'exergue, smn W. AR. 60 

16. Même tête. 

Ci. CONSTANTINVS AVG. Vlctolre assise, tenant 
une Victoire et une corne d'abondance; à 
côté du siège, un bouclier; à l'exergue, sirm. 
Autrefois, Cabinet des médailles OR. 180 

17. Même tête. 



i Presque aucune médaille d'argent de Constantin II ne se trouve décrite dans les 
anciens auteurs ; la plupart étant sans légende autour de la tête, ils les donnaient k 
Constantin I. La jeunesse do visage est Le seul moyeu de reconnaissance de ces mé- 
daille*. 



216 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

^t. coNSTANTiNvs AYG (sic) en trois lignes, 
dans une couronne de laurier; à l'exergue, fr. 

ALE. Musée britannique AR. 80 

18. Même tête. 

Ci. CONSTANTINVS AYGVSTYS. Victoirc mar- 
chant à gauche et tenant une couronne et 
une palme; à l'exergue, c -a- ou c -e ... F. AR. 60 

19. Même tête. 

Ci. CONSTANTINVS CAESAR. Même tvpe ; à 
Vexergue^îi ou&MT. Musée britannique. .. . OR. 200 

20. La même médaille, mais à l'exergue du re- 
vers, R. Musée britannique Gravée. AR. 60 

21. CONSTANTINVS ivN. NOB. c. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers; mais à l'exergue, cons. 
Musée Farnèse OR 2po 

22. CONSTANTINVS ivN. NOB. CAES. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

Ci. Même revers; mais à l'exergue, cons ou 
SMF. Musée britannique OR. 200 

23. Sans légende. Tête diadémée de Constan- 
tin II à droite. 

Ci. CONSTANTINVS CAESAR. Trois palmcs; en 
haut, une étoile ; à l'exergue, r. D'Ennery. AR. 60 

21. D. N. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son busto 

lauré à droite avec le paludament. 

]^. CONSTANTINVS CAES. Vicloire marchant à 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me; à l'exergue, cons. Caylus OR. aoo 

25. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Sou buste lauré 
adroite avec la cuirasse. 

Ci. FELIX PROCESSVS COS. II. AVG. Coustantin II 
debout à gauche, en toge, tenant un globe 



CONSTANTIN II LE JEUNE. 217 

et un sceptre; à Texergue, sirm. Tanini, du ''• 

Musée Hunter OR. aSo 

26. FL. CL. coNSTANTiNvs IVN. N. c Sa tête laurée 
à droite. 

?A. GAVDivM ROMANORVM. L'Allemagne assisc, 
pleurant et levant les yeux vers un trophée ; 
à l'exergue, alamannia tr. Schellersheim . . OR. 3oo 

27. Même tête et même légende. 

1^. GAVDIVM ROMANORVM. La Sarmatie assise, 
pleurant et levant les yeux vers un trophée ; 
à Texergue, sarmatia. Musée Farnêse OR. 400 

28. La même médaiWe. Musée Farnèse AR. roo 

29. FL. CL. CONSTANTINVS IVN. N. c. Sa tête laurée 
à droite. 

Ci. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constautin II debout 
à droite, tenant une haste transversale et 
un globe ; à l'exergue, ptr F. OR. 180 

30. Même légende. Son buste nu à droite avec 
le paludanient et la cuirasse. 

^t. Même revers, mais dans le champ, tf, et 
a l'exergue, btr F. AR. 60 

Coin de petit bronze frappé sur l'argent pur. 

31. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Son bustc lauré à 
droite, avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers; mais à l'exergue, ts. . F. OR. Q. 200 

32. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers; mais à l'exergue, ts. 
Wiczay OR. 180 

33. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 



218 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

Ci. PRiNCipi ivvENTVTis. Constantin II en ha- 
bit militaire, debout à gauche, tenant un 
étendard et un sceptre ; derrière lui, deux 
enseignes militaires ; à Texergue, tr ou ^' • 

coNs F. OR. i8o 

34. D. N. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son buste 

lauré à droite, avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. PRiNCiPi ivvENTVTis. Coustautin II en ha- 
bit militaire, debout à gauche, tenant une 
enseigne et un sceptre; derrière lui, deux 
enseignes militaires; à l'exergue, siRM. F. OR. 180 

35. CONSTANTINVS IVN. NOB. c. Son bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. PRINCIPI lYVENTVTis. Constantin II en ha- 
bit militaire et lauré, debout de face re- 
gardant à droite, tenant une enseigne sur- 
montée d'un aigle qui tient une couronne 
en son bec et une haste; à droite, une 
autre enseigne; à l'exergue, smtsa ou smnk. 
Cabinet de M. d'Amécourt à Paris OR. 180 

36. FL. CL. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Sa tête lau- 
rée à droite. 

^t. PRiNCiPiA ivvENTVTis. Constantiu debout 
à gauche, en habit militaire, tenant un 
globe et une haste, et posant le;pied droit 
sur une femme couchée sur le dos et qui 
tend les mains vers lui ; à l'exergue, sar- 
MATiA TR. Musée de Danemarc OR. 4oi> 

37. coNSTANT[Nvs IV. {sïc) NOB. C. Sou buste lauré 
à gauche avec le manteau impérial, levant 
la main droite et tenant un globe. 

^. RESTiVTORi [sic) LiBERTATis. Rome cas- 
quée assise à droite ayant derrière elle un 



CONSTANTIN II LE JEUNE. îtft 

bouclier et tenant un sceptre, et donnant 
un globe à Constantin debout, eu habit mi- 
litaire, qui tient un sceptre; à l'exergue, 
PTR. (fabrique grossière). Cabinet de ^'^^ 

M. Gréau, à Troyes OR. a5o 

38. FL. CL. coNSTANTiNvs ivN. N. c. Sa tête laurée 
à droite. 

^. SECVRiTAS REiPVBLiCAE. La Sécurité de- 
bout à droite, les jambes croisées, posant 
la main droite sur sa tête et s'appuyant sur 
une colonne; à Texergue, PTR.. . Gravée. OR. 180 

39. FL. CL. CONSTANTINVS AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^L. Même revers ; à l'exergue, tr. Musée de 
Danemarc OR. 260 

40. FL. CL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête dia- 
démée à droite. 

^i. SIS dans le champ. Autrefois, Cabinet 
des médailles OR. 200 

41. D. N. CONSTANTINVS.... Sa tête diadémée à 
droite. 

^t. SPES REIPVBLICAE. Hommo en habit mili- 
taire (Constantin II), debout à gauche, te- 
nant un globe etunehaste; à l'exergue, 
coNss et une palme. Tanini AR. 80 

42. CONSTANTINVS iVN. NOB. C. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

I^. vBiQVE viCTOREs. Constantin II marchant à 
droite et tenant une hasle transversale et 
un globe ; de chaque côté à terre, un cap- 
tif assis en sens contraire; à Texergue, 
TR. Tiers de sou F. OR. 200 

43. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA CAESAR. NN. Victoiro marchant 
et tenant une couronne et un trophée ; à 



220 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

Texergue, sman. Autrefois, Cabinet des mé- f'- 

dailles OR. 200 

Ai, Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA CAESS. Victoire marchant à gau- 
che et tenant une couronne et une palme. 
Tanini Tiers de sou. OR. 200 

45. D. N. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. SoU buste 

lauré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. VICTORIA coNSTANTiNi CAES. Victoirc assisc 
adroite sur une cuirasse et un bouclier, 
tenant sur son genou gauche un bouclier 
sur lequel est écrit vot. x; à l'exergue, sirm. 
Musée de Vienne OR. 260 

46. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers ; à Texergue, sirm. Cabinet 
de M. le duc de Blacas OR. 25o 

47. CONSTANTINVS IVN. NOB. c. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. VICTORIA coNSTANTiNi CAES. Yictoiro à de- 
mi nue assise à droite sur une cuirasse et 
un bouclier, écrivant vot. xx. sur un bou- 
clier que lui présente un génie ailé nu, de- 
bout ; à l'exergue, cons. Welzl OR. Q. 200 

48. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son bustc lauré 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers. Lavy, Musée de Turin. . . OR. Q. 200 

49. D. N. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sa tête nue à 
droite. 

Ci. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Même type, 
avec VOT. xx. sur le bouclier, et cons à 
l'exergue. Musée britannique OR. 260 

50. FL. CL. CONSTANTINVS P. F. AVG. Son busto dia- 



1 



CONSTANTIN II LE JEUNE. 221 

démé à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^i.. VICTORIA DD. NN. AVGG. Vlctoire marchant 
àgauche et tenant un trophée et une palme; '«■• 

à l'exergue, tes F. OR. i8o 

51. CONSTANTINVS P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
gauche, \u de dos avec les épaules nues, te- 
nant une haste et un bouclier. 

^t. VICTORIB. AVGG. ET CAESS. NN. VictoirC aS- 

sise à droite sur une cuirasse et un bouclier, 
tenant un bouclier sur lequel on lit vot. xx ; 
devant elle, un trophée au pied duquel est 
un barbare assis à gauche et retournant la 
tête; à l'exergue,, smkc Gravée. F. OR. 3oo 

52. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAESAR. SoU busto 

lauré à gauche avec le paludament. 

Ci. viRTVs EXERCiTvs GALL. Mars casqué nu, 
le manteau flottant, marchant à droite et 
portant une haste et un trophée ; de chaque 
côté, à ses pieds, un captif assis dans l'atti- 
tude de la tristesse ; à l'exergue, ants. Schel- 
lersheim OR. 25o 

53. FL. CL. CONSTANTINVS AVG. Son busto diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers. Cabinet de M. Feuardent. OR. aSo 

54. Sans légende. Ruste diadème de Constan- 
tin II à droite. 

Ci. voTis XX. MVLTis XXX. OU quatrc lignes 
dans une couronne de laurier; à l'exergue, 
ANT F- AR. 6o 

55. FL. IVL. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. SoU 

buste à droite, avec un casque très-or né et 
la cuirasse. 
Ci. Nul F. OR. i5o 



'!ËS2 CONSTANTIN II LE JECTE. 

Médaillons de bronze. 

A. Grands médaillons. 

56. viCT. coNSTANTiNvs AVG. Buste diadème de 
Constantin II à droite avec la cuirasse or- 
née, sur la poitrine, de la tête de Méduse. 

^t. DEBELLATORI GENTT. BARBARR. Constantin 

galopant à droite et poursuivant un ennemi 

qui fuit et qui a laissé tomber son bouclier. 'r. 

Mod. 10* Gravé. F. 260 

57. Même tête et même légende. 

Ci. DEBELLATORI GENTT. BARBARR. CoUStanlin 

galopant à droite et dirigeant sa hasto contre 
un ennemi à genoux, mais qui se défend 
encore avec la sienne et tient un bouclier; 
sous les pieds du cheval, un autre ennemi 
hors de combat. Mod. 10 V2 F- 25o 

58. CONSTANTINVS ivN. NOB. CAES. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament. 

1^. FELICITAS SAECVLi. Femme debout à gau- 
che, tenant une branche de laurier {sic) et 
une haste transversale.. TaninP 200 



1 Tous les numismales ont donné k Constantin I ce médaillon ainsi que tous ceux 
qui portent le surnom de vict. [Victor). Il est tout à fait hors de doute qu'ils appartien- 
nent k Constantin II. D'abord ce prince est mort à 24 ans, et les traits du visage de 
tous les médaillons et des médailles (car il s'en trouve en potit bronze) qui portent le 
titre TIC. ou TiCT ne peuvent se rapporter qu'à un jeune homme, entre que le portrait 
qui se voit sur ces pièces est exactement semblable i celui du plus grand nombre des 
médailles où le titre de ivk. ne laisse aucun doute sur leur attribution. Ensuite, ce 
médaillon rappelle évidemment la guerre des Goths dont Constantin II fut vainqueur 
en 1085, à l'âge de seize ans; et bien qu'il ne puisse pas avoir été frappé alors puisque 
ce prince n'était encore que César^ il est tout naturel qu'un exploit de celle importance 
ait été célébré sur sa monnaie quelques années plus tard. Enfin, il paraît que ce litre 
de Victor appartenait ou fut donné aux fils de Constantin. Je ne connais pas de mé- 
daille de Constant qui le porte, mais il se trouve sur trois médaillons de Constance II 
décrits ci-après aux numéros 171, 198 et 200. 

^ J'ignore dans laquelle des deux catégories de médaillons il faut ranger celui-ci, ainsi 
que le* médaillons 62, 6â, 66, 67 et 69. 



CONSTANTIN II llî JEUNE. 223 

59. coNSTANTiNvs ivN. NOB. c. Son biiste lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. PRiNcipi ivvENTVTis. Constantin, nu-tête, 
en habit militaire, debout à droite entre 
deux captifs assis, tenant une haste trans- '■■• 

versale et un globe. Tanini 200 

60. viCT. CONSTANTINVS AVG. Son bustc diadème 
à droite avec la cuirasse ornée sur la poi- 
trine, de la tête de Méduse. 

^. VICTORI GENTIVM BARBARE. CoUStantin II 

galopant à droite et dirigeant sa haste contre 
un ennemi à genoux qui se défend avec la 
sienne et tient un bouclier; sous les pieds 
du cheval, un ennemi hors de combat. Mod. 
11-12 F. 25o 

61. VICT. CONSTANTINVS AVG. Sou buste diadème 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. VICTORIA AVGvsTi. Femme tourelée (Gon- 
stanlinople) assise à gauche, posant le pied 
sur une proue, tenant une branche d'oli- 
vier et une corne d'abondance, et couron- 
née par la Victoire qui est debout derrière 
elle et tient une palme. Mod. 9. . . . Gravé. aSo 

62. Même tête et même légende. 

B>t. VICTORIA AVGvsTi. Femme tourelée assise 
à gauche, tenant une branche de laurier 
(*îc)etune corne d'abondance. Tanini. . . . 25o 

63. CONSTANTINVS ivN. NOB. CAES. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Victoirc assisc 
à droite sur une cuirasse, tenant sur son 
genou gauche un bouclier sur lequel elle a 
écrit voT. X. Mod. 11 F. 

64. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. SoU bustclaurè 

à droite avec le paludament. 



224 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

B>t. viRTVS CAKS. Constantin II debout devant 
un trophée; de cliaque côté, un captif à ses ^• 

pieds. Vaillant. 200 

65. CONSTANTINV8 ivN NOB. c. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

]Çi. VIRTVS CAESS. Constantin 11 galopant à 
droite et levant la main droite; sous les 
pieds du cheval un ennemi nu, assis dans 
l'attitude de la souffrance, et un autre à ge- 
noux, terrassé, tenant une haste et un bou- 
clier. Mod. 9 F. 25 

66. coNSTANTiNVS ivN. NOB. CAES. Sa tête laurée. 

^l. voT. CAESs. Deux Victoires tenant un 
bouclier sur lequel on lit vot. xv. Vail- 
lant 200 

67. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. VOTA CAESS. Deux Victoires tenant un 
bouclier sur lequel on lit vot. xxx. Tanini. 200 

B. Petits médaillons ou médailles de grand bronze. 

68. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. coNSTANTiNOPOLis. Femme tourelée et ai- 
lée (Constanlinople), assise à gauche, tenant 
une branche d'olivier et une corne d'abon- 
dance. D'Ennery i5o 

69. D. N. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Sa tête laurée. 

B^. MONETA VRBis VESTRAE. Lcs trois Mounaics 
debout à gauche, tenant chacune une ba- 
lance et une corne d'abondance; à leurs 
pieds, des amas de métal. Vaillant 200 

70. D. N. CONSTANTINVS IVNIOR NOB. C. Son buStC 




CONSTANTIN II LE JEUNE. 225 

nu à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^. SACRA MONETA VRBis. Même type. Mod. 8. *'• 

F. i5o 

71. coNSTANTiNvs ivN. NOB. c. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^i. VICTORIA AVG. Vaîsseau allant à droite, 
sur lequel on voit l'empereur assis à la pou- 
pe, cinq rameurs et une Victoire debout à 
la proue. La poupe est ornée d'un acrosto- 
lium, et sur le second plan sont trois ensei- 
gnes militaires. Mod. 8 W. 25o 

72. CONSTANTINVS iVN. NOB. CAES. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VICTORIA BAEATissiMORVM (sîc)CAESS. Vic- 
toire assise à droite sur une cuirasse, te- 
nant sur son genou gauche un bouclier sur 
lequel elle a écrit vot. x ; derrière elle, un 
bouclier. Mod. 8 F. i Tio 

Médailles de petit bronze. 

73. CONSTANTINVS IVN. NQB. CAES. Son buStC lau- 

ré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

B^. ALAMANNiA DEViCTA. Victoirc marchant à 
droite, tenant un trophée et une palme et 
foulant aux pieds un captif assis, les mains 
liées derrière le dos F. 6 

74. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

I^. Même revers <» 

75. Même légende. Son buste lauré, levant la 
main droite. 

^l. BEA. TRANQVILLITAS. Autcl SUrmOUté d'ui) 

T. VI. 15 



226 CONSTANTIN II LE JEDNE. 

globe, au-dessus duquel sont trois étoiles; fr. 

sur l'autel, votis xx. Musée de Danemark 2 

76. constantinvs ivn. n. c. Son buste lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. beata tranqvillitas. Même type F. c 

77. Même légende. Son buste lauré à gauche, à 
mi-corps, avec la cuirasse, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire. 

Ci. Même revers F. c 

78. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire. 

^t. Même revers c 

79. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et un sceptre sur- 
monté d'un aigle. 

]^. Même revers. Banduri 2 

80. Même légende. Son buste radié à gauche 
avec la cuirasse. 

Bi. Même revers F. c 

81. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers c 

82. constantinvs ivn. nob. c. Son buste lauré à 
droite avec le paludament. 

Ç^. Même revers c 

83. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le manteau impérial, tenant un scep- 
tre surmonté d'un aigle. 

Ci. Même revers F. c 

84. Même légende. Son buste lauré à gauche 



CONSTANTIN II LE JEUNE. 227 

avec le manteau impérial, tenant un sceptre 
surmonté d'un aigle. ^r. 

^t. Même revers F. c 

85. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec la cuirasse. 

B>t. Même revers F. c 

86. coNSTANTiNvs NOB. C. Son buste à gauche 
avec un casque orné d'une croix de perles 
et la cuirasse, conduisant un cheval par le 
frein et tenant un bouclier sur lequel on 
voit deux femmes se donnant la main. 

Ci. Même revers. Ducange ; . , 20 

87. D. N. coNSTANTiNO ivN. N. C. Sou buslc laufé 
à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers 2 

88. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Sou buste radié 
à droite avec la cuirasse. 

^..BEATA. TRANQLiTAS [sic). Même type. . F. c 

Toutes les médailles avec cette orthographe portent 
la marque monétaire plon. 

89. Même légende. Son buste radié à gauche 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

90. Même légende. Son busle casqué à droite 
avec la cuirasse. 

Ç2. Même revers F. c 

91. Même légende. Son buste casqué à gauche 
avec la cuirasse. 

^. Même revers . . F. c 

92. CONSTANTINVS iVN. NOB. C. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. CAESARVM NOSTRORVM autour d'unc cou- 
ronne de laurier dans laquelle on lit 
VOT. V F. c 



228 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

93. Même légende. Son buste lauré à droite 

avec le paludament et la cuirasse. '•■• 

Ç2. Même revers F. c 

94. Même légende. Son buste lauré à gauche 

avec la cuirasse ou le paludament. 
^t. Même revers W. c 

95. coNSTANTiNVS iVN. NOB. CAES. Son buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers c 

96. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. CAESARVM NOSTRORVM autOUr de VOTIS V 

dans le champ F. c 

97. La même médaille avec sa tête radiée à 

droite c 

98. CONSTANTINVS ivN. N. C. Sou busto lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers F. c 

99. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Sa tête lauréc à 
droite. 

Ci. CAESARVM NOSTRORVM autour d'uue cou- 
ronne de laurier dans laquelle on lit 
VOT. X F. c 

100. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec 1g paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers F. c 

1 01. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

^. Même revers, mais vot. x. est entre deux 
palmes. F. c 

102. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^t. CLARiTAS REiPVB. Le Solcil radié à demi 
nu debout de face regardant à gauche, le- 
vant la main droite et tenant un globe. F. c 




CONSTANTIN II LE JEDNE. 229 

103. Même légende. Son buste nu à droite avec 

le paludament. fr. 

Ç2. Même revers c 

104. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son buste 

lauré à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 
Ci. Même revers F. c 

105. Même iête et même légende. 

Ci. CLARiTAS REiPVB. Lo Solcil radié à demi 
nu, marchant à gauche, levant la main 
droite et tenant un fouet a 

106. La même médaille, mais le Soleil tient un 

globe et un fouet. Musée de Dammarc a 

107. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament ou la cuirasse. 

Ci. CLARITAS REiPVBLiCAE. Le Soloil radié à 
demi nu deboutde face, regardante gauche, 
levant la main droite et tenant un globe. F. c 

108. coNSTANTiNvsivN.NOB. CAESAR.Sa tête laurée 
à droite. 

JÇi. Même revers ç, 

109. FL. CL. CONSTANTINVS IVN. N. C. Son bUStC UU 

à droite avec le paludament. 
^. Même revers F. c 

110. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son bUStC 

lauré à droite avec le paludament. 
IÇi. Même revers c 

111. CONSTANTINVS IVN. N. C. SoH buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

^. CLARITAS REIPVBLICAE. Le Solcil radié à 
demi nu, marchant à gauche, levant la 
main droite et tenant un fouet F. c 

112. CONSTANTINVS IVN. NB. C Son bustc lauré. 

Ci. Même revers. Musée de Danemarc i 



■^ 



230 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

113. coNSTANTiNvs ivN. NOB. c. Son busle lauié 

à droite avec le paludament. fr. 

^t. Même revers c 

114. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. SOH bUSlC DU à 

droite avec le paludament. 

Ci. Même revers F. c 

115. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

'^. Même revers F. c 

116. FL. CL. CONSTANTINVS IVN. N. C. SoU buStC DU 

à droite avec le paludament. 
Ci. Même revers F. c 

117. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Sou buslc lauré 
à droite avec le paludament. 

Ci. CONSTANTINVS AVG. SMANTS daUS le 

champ; en haut, une couronne de laurier. 
Banduri 

118. Sans légende. Buste lauré de Constantin II 
à gauche avec, le paludament et la cui' 
rasse. 

^t. CONSTANTINVS CAESAR SMANTA OU SMANTe OU 

SMANTH OU SMANTSH OU SMEECu quatre ligncs 
dans le champ; en haut, une étoile; des- 
sous, un point. (On en trouve aussi avec 
STR sans point au-dessous.) F. i 

119. Même tête et même légende. 

^t. CONSTANTINVS CAESAR TAR. cu quatre lignes 
dans le champ j en haut, un croissant; des- 
sous, un point 3 

Sur un exemplaire du Musée de Vienne il y a cons- 

TANTINVS CAESVR CONSB. 

120. Sans légende. Buste diadème de Constan- 
tin II à gauche avec le paludament et la 
cuirasse. 



CONSTANTIN H LE JEUNE. 231 

Ci. CONSTANTINVS CAESAR SIS. 611 quatre lignes 
dans le champ; en haut, une étoile ; des- fr. 

sous, un point F. Q. 4 

121. Sans légende. Buste lauré de Constantin II 
à gauche avec lepaludamentet la cuirasse. 

^t. CONSTANTINVS IVN. NOB. c. SMRT. en quatre 
lignes dans le champ; en haut, une cou- 
ronne F. 5 

122. La même médaille avec ivn. n. c. smrt. 

Banduri 5 

123. CONSTANTINVS IVN. N. C. Sou buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. D. N. CONSTANTINI MAX. AVG. autOUr d'uUC 

couronne de laurier dans laquelle on lit 

voT. XX. suivi d'un croissant F. 5 

124. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers, sans croissant F. 5 

125. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^t. DOMiNOR. NOSTROR. CAESs. autour d'unc 
couronne de laurier dans laquelle on lit 
voT. V F. 5 

126. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^i.. DOMINOR. NOSTROR. CAESS. autour d'uue 
couronne de laurier dans laquelle on lit 
VOT.X F. 3 

127. La même médaille avec un croissant après 

VOT. X F. 3 

128. Même tête et même légende. 

Ci. DOMiNOR. NOSTROR. CAESS. autour d'une 
couronne de laurier dans laquelle on lit 



232 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

voT. XX. et un croissant. Musée de Dane- '' 

marc lo 

129. coNSTANiiNvs iVN. NOB. CAES. Sonbustelauré 
à droite avec le paludameut et la cuirasse. 

Ci. DOMiNORVM NOSTRORVM CAESS. autour d'unc 
couronne de laurier dans laquelle on lit 
VOT. V ou VOT. *v F. 6 

130. coNSTANTiNvs ivN. N. c. Sou buste luuré à 
droite avec le paludament. 

V^. GLORIA EXERCiTvs. Doux soldats casqués 
debout en regard, tenant chacun une haste 
et appuyés sur leurs boucliers ; entre eux, 
une enseigne militaire W. c 

131. CONSTANTINVS iVN. N. c. Son buste lauré à 
droite avec la cuirasse. 

1^. Même revers F. c 

132. FL. IVL. CONSTANTINVS IVN. NOB. C SoU bustc 

laij ré à droite avec la cui rasse. 
^t. Même revers F. c 

133. vie. CONSTANTINVS AVG. Son bustc diadème à 
droite avec la cuirasse. 

^. Même revers. Musée de Vienne lo 

134. CONSTANTINVS IVN. N. C. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers, mais entre les deux soldats, 
le labarum * F. 3 

135. CONSTANTINVS IVN. NOB. c. Sou bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers 3 

136. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse ou le paludament et la 
cuirasse. 

1 Désormaisi pour abréger, je dirai toujours labarum lorsque l'étendarj porta la no- 
BOgramme du Christ, et le mot Amcforct ngnifiara l'étandard «impie. 



CONSTANTIN II LE JEUNE. 233 

^t. GLORIA EXERCiTvs. Deux solduts casqués 
debout en regard, tenant chacun une haste 
et appuyés sur leurs boucliers; entre eux, fr- 

deux enseignes militaires F. c 

137. coNSTANTiNvs ivN. N. C. Soii busle iauré à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. Q. i 

138. Même tête et même légende. 

Ci. Même revers, mais entre les enseignes, 
une couronne ou un i'er de lance F. c 

139. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Son buste Iauré 
à droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers; quelquefois entre les ensei- 
gnes, une couronne, une palme, un crois- 
sant, une croix (ce symbole est un peu plus 
rare) ou bien une étoile au-dessus des en- 
seignes F. c 

140. La même médaille avec le ^ entre les en- 
seignes. Banduri 5 

141. FL. IVL. CONSTANTINVS NOB. C. SoU bustC laU- 

ré à droite avec le paludament. 
Ci. Même revers sans rien entre les ensei- 
gnes c 

Il existe encore une foule de très-petites médailles 
de Constantin II, plus ou moins barbares, avec le re- 
vers GLORIA EXERCiTvs qui, de même que celles de 
Constantinople et de Rome, paraissent avoir été frap- 
pées du temps d'Anastase. 

142. D. N. FL. CL. CONSTANTINVS NOB. C. Son buste 

Iauré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse ou la cuirasse seule. 
Ci. lovi coNSERVATORi. Jupitcr uu dcbout de 
face, regardant à gaucho, le manteau sur 
l'épaule gauche, tenant un globe surmonté 
d'une Victoire et un sceptre surmonté d'un 
aigle qui tient une couronne en son bec; à 
ses pieds à gauche, un aigle tenant une 




234 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

couronne en son bec ; à droite, un captif fr- 

assis dans l'attitude de la tristesse F. 3 

143. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un livre 
de la main droite et de la gauche un globe 
et un sceptre. 

Ci. lovi coNSERVATORi CAESS. Jupiter nu de- 
bout à gauche, le manteau sur l'épaule 
gauche, tenant un globe et un sceptre; dans 
le champ, une couronne ou un croissant, 
ou, à ses pieds, une palme. . < F. 3 

144. Même tête et même légende. 

Ci. lovi CONSERVATORI CAESS. Jupitcr nu de- 
bout à gauche, le manteau sur l'épaule gau- 
che, tenant un globe surmonté d'une vic- 
toire et un sceptre ; à ses pieds, à gauche, 
un captif marchant courbé F. 3 

115. CONSTANTIN vs NOBiL. CAES. Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. LiBERTAS SAEGVLi. Fcmmc dcbout à gau- 
che, tenant une balance et une corne d'a- 
bondance. Tanini. 

146. FL. CL. coNSTANTiNvs ivN. N. c. Sou buste nu 
à droite avec le paludament et la cuirasse, 
ou le paludament seul. 

Ci. PRiNCiPi ivvENTVTis. Coustantin lauré et 
en habit militaire debout à droite, tenanf 
une haste transversale et un globe F. c 

147. Même tête et même légende. 

1^. PRINCIPI ivvENTVTis. Figure militaire 
casquée debout à droite, appuyée sur une 
haste et sur un bouclier. Banduri 4 

148. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 



CONSTANTIN II LE JEUNE. 235 

Ci. PROviDENTiAE CAES. Porte de camp sans 
battants, surmontée de deux tours; entre f'- 

les tours, une étoile F. 3 

149. D. N. FL. CL. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. SoU 

buste lauré à droite avec le paludament et 
la cuirasse. 

^t. PROVIDENTIAE CAESS. Jupitcr nu dcbout à 
gauche, le manteau sur l'épaule gauche, 
tenant un globe surmonté d'une Victoire 
et un sceptre ; à ses pieds, une palme. .F. lo 

150. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. PROVIDENTIAE CAESS. Porte de camp sans 
battants, surmontée de deux tours ; entre 
les tours, une étoile F. c 

151. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec la cuirasse ou le paludament. 

^t. Même revers F. c 

152. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. c 

153. D. N. FL. CL. CONSTANTINVS NOB. C. Son busto 

lauré à gauche avec le manteau impérial, 
tenant un sceptre. 

^t. PROVIDENTIAE CAESS. Même porte, mais 
avec trois tours F. c 

1 54. CONSTANTINVS IVN. .. Son busto lauré à gauche, 
tenant un globe surmonté d'une Victoire. 

^i.. PROVIDENTIAE CAS {sic). Même porte avec 
deux tours F. i 

155. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Sa tête lauréc à 
droite. 

^t. ROMAE AETERNAE. Romo casquéc assisc à 
droite, écrivant xv. sur un bouclier qu'elle 




236 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

tient sur ses genoux ; à côté d'elle, un bou- fr- 

clier 3 

156. La mênae médaille avec son buste lauré.à 
droiteavec le paludaraent et la cuirasse. F. 3 

157. Même légende. Son buste lauré à gauche 
tenant une haste et un bouclier. 

]^. Même revers 5 

158. Même légende. Sa tête laurée à droite. 
^t. SARMATIA DEviCTA. Vicloire debout à 

droite, posant le pied gauche sur un captif 
assis et tenant un trophée et une palme. 
Tanini i5 

159. coNSTANTiNVs ivN. N. c. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. soLi iNviGTO coMiTi. Le Soleil à demi nu, 
radié, debout à gauche, levant la main 
droite et tenant un globe F. a 

160. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son bUStC 

lauré à droite avec le paludaraent. 
Ci. Même revers F. a 

161. FL. CL. CONSTANTINVS IVN. N. C. Sonbuste UU 

à droite avec le paludament et la cuirasse. 
Ci. Même revers F. i 

162. CONSTANTINVS IVN. NOB. c. Sa tête laurée. 
B>t. VBERTAS sAECVLi. Trois fcmmcs debout 

tenant chacune une balance et une corne 
d'abondance; à Texergue, str. Tanini, 
page 450 ao 

163. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Son bustC 

lauré à droite avec le paludament. 

^t. VICT. LAETAE PRINC. PERP. DcUX VictoirCS 

debout plaçant sur un autel ou uncippe? 
un boucher sur lequel est écrit vot. p. r.; 
surlecippe, s F. c 



CONSTANTIN il LE JEUNE. 237 

164. CON8TANTINV8 ivN. NOB. c. Sa tête laurée à 

droite. *• 

Ci. Même revers ; rien sur le cippe c 

165. coNSTANTiNvs ivN. N. C. Soii buste lauré à 
gauche avec le manteau impérial, tenant 
un globe surmonté d'une Victoire. 

^t. Même revers c 

166. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Sou buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. VICTORIA CAESS. NN. Victoire marchante 
gauche et tenant une couronne et une 
palme P. 6 

167. D. N. CONSTANTINO IVN. NOB. C. SoU bliste 

lauré à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA D. N. ETPRiNciPVM. DeuxVictoires 
debout plaçant sur un autel ou un cippe? 
un bouclier sur lequel on lit vot. p. r; à 
Texergue, deux captifs assis entre les lettres 
R et p. Tanini •* 1 5 

168. CONSTANTINVS IVN N. C Sou buslc lauré à 
droite avec le paludament. 

Ri. viCTORiAE CAESS. AVGG. Q. NN. Deux Vic- 
toires marchant l'une derrière l'autre et 
tenant chacune une couronne et une 
palme. Banduri ' ï5 

169. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Sa tête laurée 
à droite. 

^t. VICTORIAE LAET. PRiNC. PERP. Deux Vic- 
toires debout plaçant sur un autel ou un 
cippe? un bouclier sur lequel on lit vot. p. 
R.; sur l'autel, une étoile F. o 

170. CONSTANTINVS i\fi. (sic) Sou bustc radié à 
droite avec la cuirasse. 

^. VICTORIAE LAETAE PR. P. Même type; rien 
sur l'autel. ... . , F. 3 



238 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

171. CONSTANTINVS ivN. N. c. Son buste radié à 
gauche avec le paludament et la cuirasse. 

]^. viCTORiAE LAETAE PRiNc. PERP. Même type ; 
sur l'autel, une couronne W. 

172. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirassé. 

^. Même revers ; sur Tautel, c 

173. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers ; rien sur l'autel f. 

174. D. N. CONSTANTIN© IVN. NOB. C Son buslc 

lauré à droite avec le paludament. 
^t. Même revers 

175. FL. CL. CONSTANTINVS IVN. N. C. SoU buste 

radié à gauche avec la cuirasse. 
JÇi. Même revers 

176. Même légende. S^on buste radié à gauche 
avec le paludament. 

Ç^. VICTORIAE LAETAE PRINC. PERP. Même type; 
à l'exergue, deux captifs assis dos à dos, 
les mains attachées par derrière 

177. CONSTANTINVS IVN. NOB. CAES. SoU busto 

lauré à droite avec le paludament. 
^t. Même revers 

178. D. N. coNSTANTiNO IVN. NOB. C Son buste 
lauré à droite avec le paludament. 

^t. Même revers; quelquefois sur l'au- 
tel, x F. 

179. D. N. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Son buste 
lauré à droite avec le paludament. 

^. Même revers F. 

180. CONSTANTINVS IVN. NOB. C. Son bustc lauré 
à droite avec la cuirasse. 



fr. 
C 



C0M8TANTIN II LE JEUNE. 239 

Ç2. viRT. EXERC. Plan d'un camp ; en haut, le 
Soleil radié à demi nu, debout de face re- 
gardant à gauche, levant la main droite et '■"• 
tenant un globe Gravée. F. lo 

181. Même légende et même tête avec le palu- 
dament et la cuirasse. 

Ci. viRTVS AVGG. Portc de camp fermée et 
surmontée de trois tours F. lo 

182. vie. coNSTANTiNVS AVG. Son bustc diadème 
à droite avec la cuirasse. 

Ci. VIRTVS AVGVSTi. Constautiu II debout de 
face regardant à droite, en habit militaire, 
tenant une haste renversée et appuyé sur 
un bouclier F. lo 

183. coNSTANTiNvs ivN. NOB. c. SoD bustc lauré à 
gauche avec la cuirasse. 

^t. VIRTVS CAESS. Porte de camp avec les bat- 
tants ouverts, surmontée de quatre tours 
et d'une étoile F. c 

184. CONSTANTINVS NOBiL. C. Sou busto lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. VIRTVS EXERCiT. Porto dccamp sans bat- 
tants, surmontée de deux tours et d'une 
étoile F. 5 

185. CONSTANTINVS IVN NOB. C. Son buste lauré à 
gauche avec la cuirasse, ou le paludament 
et la cuirasse, tenant un globe surmonté 
d'une Victoire et un sceptre. 

Ci. VIRTVS EXERCiT. Etendard entre deux 
captifs assis à terre; celui qui est à gauche 
a les mains liées derrière le dos ; celui qui 
est à droite est dans l'attitude de la tristesse 
et retourne la tête; sur l'étendard, on lit 
VOT. X F. C 



CONSTANTIN II LE JfÈUNE. 

186. La même médaille avec sa tête laurée à 
gauche 

187. La même médaille avec son buste lauré à 
droite avec le paludament 

188. La même médaille avec son buste à gau- 
che avec le casque lauré et la cuirasse 

189. coNSTANTiNYS ivN. N. c. Son busto lauré à 
gauche avec le paludament et la cuirasse, 
tenant un globe surmonté d'une Victoire 
et un sceptre. 

^t. viRTVs EXERCiT. Etendard entre deux cap- 
tifs assis à terre; celui de gauche est dans 
l'attitude de la tristesse ; celui de droite a 
les mains liées derrière le dos et se retourne; 
sur l'étendard, voi. xx F. 

190. La même médaille avec son buste radié à 
gauche avec la cuirasse F. 

191. La même médaille avec son buste radié à 
gauche avec le paludament et la cuirasse, 
levant la main droite et tenant un globe. F. 

192. coNSTANTiNvs ivN. NOB. C. Sou bustc radié à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers F. 

193. La même médaille avec son buste lauré à 
gauche avec le paludament, tenant un 
globe surmonté d'une Yicloire 

194. coNSTANTiNvs iVN. NOB. C. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. VIRTVS EXERCiT. Même type, mais les deux 
captifs sont assis dans l'altitude de la 
tristesse F. 

195. D. N. coNSTANTiNO ivN. N. C. Son buste lauré 
à droite avec le paludament. 

^t. Même revers • • • • F. 



CONSTANTIN II LE JEUNE. 2il 

196. Même tête et même légende. 

^i.. viRTvs EXERCiT. Tropliéc au pied duquel 
sont deux captifs; celui de gauche est assis 
dans l'attitude de la tristesse ; l'autre a les fr. 

mains liées derrière le dos et se retourne. . c 

197. coNSTANTiNvs ivN. NOB. C. Son bustc ladié à 
droite avec le paludament. 

^^.. Même revers F. c 

198. CONSTANTINVS iVN. N. C. Sou busto radié à 
gauche avec le paludament et la cuirasse. 

^. Même revers F. c 

199. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Son buste lauré 
•à droite avec la cuirasse. 

Ci. VOTA pvBLiCA. Isis dcbout à gauche sur 
une galère, tenantdes deux mains une voile 
gonflée par le vent. Lavy, Musée de Turin. Q. aS 

200. Même tête et même légende. 

^i. VOTA PVBLICA. IsJs dcbout à gauche, tenant 
un sistre et un disque. Lavy, Musée de 
Turin Q. aS 

201. Même tête et même légende. 

^t. VOTA PVBLICA. Anubis debout tenant un 
rameau et un caducée. Musée de Dane- 
marc Q. sS 

202 

Ç2. VOTA PVBLICA. L'empereur debout tenant 
un globe et un sceptre. D'Ennery Q. 25 

203. CONSTANTINVS ivN. NOB. C. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

1^. VOTA viCENNALiOR. {sic) Constantin lauré 
assis à gauche sur un trône, tenant une 
tête humaine et un sceptre... Gravée. F. Q. aS 

204. CONSTANTINVS ivN. N. C. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

T. n. 16 



242 CONSTANTIN II LE JEUNE. 

tt. 

Ci. voT. V. dans une couronne. Banduri 5 

205. coNSTANiiNvs ivN. NOB. c Son bustc lauré à 
^ droite avec la cuirasse. 

1^. voT. V. MVLT. X CAESS. TSB. en quatre lignes 
dans une couronne de laurier F. 5 

206. Même légende. Son buste lauré avec une 
haste sur l'épaule. 

'Bft. Même revers. Musée de JJanemarc 5 

207. Même légende. Son buste lauré à droite 
aveclepaludament. 

Ci. VOT. X. 'entre deux palmes ou avec un 
croissant dans une couronne. Banduri. ... 5 

208. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludamentetla cuirasse. 

B>t. VOT. X. ET XV. F. R. T. OU RS OU REPUCS? CH 

troislignes dans unecouronnede laurier. "W. 2 

209. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

Ci. Sans légende. Victoire debout à gauche, 
tenant une palme et s'appuyanl sur un 
bouclier; à ses pieds, une proue de vais- 
seau et une palme ; à l'exergue, un crois- 
sant et PLC. (C'est le revers des médailles de 
Constantinople.) F. 5 

210. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

Ci. Sans légende. Buste jeune à gauche avec 
le casque lauré et la cuirasse, tenant un 
sceptre. Banduri 20 



PL VII. 




LDartîe-l se-. 



CONSTANT I. 243 

CONSTANT I. 

(FLAVIUS JULIUS CONSTANS.) 

Constant, troisième fils de Ck)n$tantin et de Fauste, naquit l'an de Rome 1073 (de J. C- 
320). Il fut déclaré César par son père en 1086 (de J. C. 333). Sa part de l'empire fut 
l'Illyrie, l'Italie et l'Afrique. Après la mort de son père il fut reconnu empereur ainsi 
que ses frères, en 1090 (337), et après celle de son frère Constantin, en 1093 (3<ï0], 
il resta maître de tout l'Occident. L'année suivante il fit la guerre aux Francs qui 
avaient passé le Rhin pour ravager les Gaules ; il les soumit et fit alliance avec eux. 
Il passa ensuite en Angleterre. (Voyez plus loin le médaillon oontorniate bononia 
oceanen) et y fit respecter le nom romain. Magnence, qui avait usurpé la pourpre 
impériale à Autun, envoya un émissaire nommé Gaison, pour ôter la vie à Constant, 
qui se préparait à se sauver en Espagne pour lui échapper ; mais Gaison et ses soldats 
l'atteignirent à Elne dans les Pyrénées et le poignardèrent à l'âge de trente ans, le 
27 février 1103(350). 

Constant avait régné 12 ans 9 mois et 5 jours. C'était un homme de courage, mais vio- 
lent, cruel, débauché et avare. Les Pères de l'Église ont fait son éloge, parce qu'il 
était d'un zèle ardent pour le christianisme. 



Prix actuel des médailles de Constant. 

fr. 

OR, Médaillons, de 400 à 1500 

OR, de 40 à 200 

AH., Médaillons, de 50 à 300 

AH., de 25 à 60 

BR., Médaillons, de 80 à 100 

M. B.c., jusqu'à 50 

p. B. c, jusqu'à 20 



Lettres^ nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles dt 

Constant. 

Exergue. 

AC, ALEr, ALEA, AMP, ANi\, ANAI, ANS, ANZ. 
AQ, AQP., AQh, AQS, AQT., .AQT, ARB, ARP. 

Asis., Asiss, AsiST, Asis«, Asis Croissant pointé, asis feuille de lierre, 
Asis feuille de lierre r. 

ATEsr, ATR, ATR couronne, ATsr, atss. 

BRS, 'Bsis , Bsisf, «BSis, Bsis croIssant poitité, bsisa, bsisu, bsi8Rp(r ré- 
trograde), BSiss, BSIS couronne m. 

CONSA, CONSr», CONSe», CONSI, C0NS1», C0NS1A, CONSIA», CONSS», CONSZ. 

TRSA, rsis, .rsis., rstS'^, rsis feuille de lierre, rsis feuille de lierre r. 
ASIS, ASIS croissant pointé, asist. 



2ii CONSTANT I. 

esis, esisc, esi^, esise, esisr. 

FMFT. 

Hsis, HSis croissant pointé, asis feuiile. 

ITR. 

VQ., HSIS. 

PARL, PLC, »PLC. PLO, PLQ, PLVC, P»Q. 

RB, RCNSi», ne, R»e, rfs, ri, rp, n»p, r couronne p, rplc, rq, r»q, r 
croix Q, R palme q, rqs, rs, r grappe s, ut, r»t, r palme t, r crois- 
sant T, R couronne, r rétrograde, sis. 

SMA, SMALB, SMALF, SMALA, SMALS, SMAMN, SMANB, SMANS, SMANU, SMAN0, 

SMANI,SMAS. 
SMKA, SMKB, SURF, ♦SMKF, SMKA, ♦SMKA, SMKS, SMKÇ-, SJ1K0, SMKI, SMKS, 

SMEZ. 
SMNA, SMNB, SIMNC, SMNG. 

SMRP, SM.RV, SMTSB, SMTSF, SMTS, SMTVSA, STBS. 
TCON, TESA, TESr, TESS, TESIS. 

TRp, TRP». TRP croissant, trs, trs», trs croissant parfois pointé, trsf, 

TSA, TSB*, TSr. 

♦sis. 

ûsis, nsiST. (Peut-être lu est-il une couronne.) 

Champ. 
k, r, D, e, FL, m*, hr en monogramme, ma en monogramme, étoile. 



Médaillons d'or et d^ argent *. 

1. FL. iVL. CONSTANS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème adroite avec le paludarnent. 

Ci. CONSTANS p. F. AVG. Trois enseignes mi- 
litaires; à l'exergue, tes. Mod. 5 Va- Poids fr- 
5 gr. 40, compris un petit entourage. . F. AR. 5o 

2. FL. IVL. CONSTANS PIVS FELIX AVG. Son buStc 

diadème à droite avec le paludarnent. 

Ci. FELICIA DECENNALIA. DcilX VicloirCS OU 

Amours tenant une couronne dans iaciuelle 
on lit voT. X. MVLT. XX ; à l'exergue, tes. 
Mod. 10 Va (16 lignes). Autrefois, Cabinet 
des médailles OR. looo 

1 Leimédailles (le Constant «vecle titre de César datent de l'an 1086 k l'an 1090 (de 
J. C. 333 k 337) ; celles qui ont le litre d'Auguste, de Vin lOdO k Tan 1103 (337 i> 360). 



CONSTANT I. 245 

3. FL. IVL. CONSTANS P. F. AVG. SOH busfc à 

droite avec un diadème entremêlé de lau- 
riers et de pierreries* et le paludament. 

Ci. FELICITAS PERPETVA. Constantin nimbé, 
assis de face sur une estrade, levant la main 
droite; de chaque côté Constant et Con- 
stance laurés, assis se tournant de son côté 
et tenant un livre; tous les trois sont en 
toge. Surl'estradeon litvoT. v;à l'exergue, 
SIS et croissant pointé. Mod. 11. Poids, ^'' 

13 gr. 45c Gravé. F. AR. 35o 

4. FL. IVL. CONSTANS PIVS FELIX AVG. Sou buste 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. FELICITAS PERPETVA. Constantin, Constant 
et Constance, nu-tête, assis de face sur un 
canapé, tenant chacun un globeet unlivrej 
à l'exergue, vot. v. tes. Mod. 8. Poids, 8 gr. 
68 c F. OR. 6oo 

5. Même tête et même légende. 

J^. GAVDIVM POPVLI ROMANI. AutoUP d'UUC 

couronne de laurier dans laquelle on lit sic 
V. sicx; àl'exergue, Tse. Autrefois, Cabinet 
des médailles OR. 400 

6. Le même médaillon avec tes à l'exergue. 

Mod. 11. Poids, 12 gr. 95 c. ." F. AR. aSo 

7. FL. IVL. CONSTANS p. F. AVG. Son buste diadè- 
me à droite avec le paludament. 

B)t. Même revers avec tes ou sis à l'exergue. 
Mod. 10 Vr Poids, 12 gr. 27 c F. AR. aSo 

> Pour ne pas entrer dans des dëlails sar la manière dont sont ornés les <liadèines, Irès- 
Tariés.je me bornerai à l'eipression de buste diadème. Quant a l'eiplication dureTprs, je 
ne la donne pas comme positive ; mais comme Crispe élaii mort i l'époque où Constant 
régnait, je ne puis voir dans' ce type que Constantin avec le nimbe, emblème de son 
apothéose, et ses deni fils Constant et Constance ; j'explique de même les revers de* 
médailles &, 13, lU et 3âi mais la description de la médaille 12 a été transcrite de l'an- 
cien catalogue maunacrit dn Cabinet de France. 



CONSTANT I. 

8. Le même médaillon avec sis à l'exergue. 
Mod. 6. Poids, 4 gr. 63 c F. AR. 5o 

9. Même tête et même légende. 

B^. GAVDiVM POPVLi ROMANI autourd'uno cou- 
ronne de laurier dans laquelle on lit sic x. 
SIC XX. entre deux palmes; à l'exergue, sis 
et une couronne. Mod. 7. Poids, 5 gr. 35 c. 

F. AR. 5o 

10. Même tête et même légende. 

Ci. GAVDIVM ROMANORVM. Etendard entre 
deux captifs assis à terre ; celui qui est à 
gauche est dans l'attitude de la tristesse ; 
celui qui est à droite a les mains liées der- 
rière le dos et retourne la tête; sur l'éten- 
dard, voT. X. MVLT. XV; à l'cxergue, tr. 
Mod. 5 Vj. Poids, 3 gr. 69 c F. AR. 8o 

11. Le même médaillon avec vot. x. mvlt.xx. 
sur l'étendard ; à l'exergue, tr. Mod. 6. 

Poids, 3 gr^ 69 c F. AR. 8o 

12. FL. IVL. CONSTANS PIVS FEUX AVG. SOU bustC 

diadème à gauche avec la cuirasse ornée du 
^, tenant une haste et un bouclier. 

^t. GLORIA REiPVBLiCAE. Constaut et Con- 
stance en toge assis, la tête laurée et nim- 
bée ; entre leurs têtes on voit le ^. Sur une 
estrade plus élevée on voit de chaque côté 
un prince debout; à Texergue. *sis*. Mod. 7 
(11 lignes et demie). Autrefois, Cabinet des 
médailles OR. 6oo 

13. Même tête et même légende. 

I^. SALVS ET SPES REIPVBLICAE. Constantin, 
Constant et Constance debout, nu-tête, te- 
nant chacun un sceptre et un bouclier ; à 
l'exergue, tes. Mod. 11 Vr Poids 19 gr. 
13 c. Musée britannique OR. 1200 



CONSTANT I. 247 

11. FL. coNSTANs NOB. CAES. Son busle lauré à 
gauche avec le paludament et la cuirasse 
ornée sur la poitrine de la tête de Méduse, 
levant la main droite. 

^t. SECVRiTAS PERPETVA. Coustantîn lauré 
debout de face, se tournant un peu à gauche 
et tenant un étendard et une massue? (sur la 
gravure de Liebe, Gothanummaria, p. 360, 
on dirait un carquois) entre Constantin II 
et Constant à gauche et Constance à droite. 
Constantin II et Constance tiennent chacun 
un sceptre et s'appuient sur un bouclier, et 
Constant, d'une taille moins élevée, ne tient 
rien à la main ; tous quatre sont en habit 
militaire et les trois fils de Constantin lèvent 
les yeux vers leur père; à l'exergue, cons. 
Poids, selon Banduri, près de cinq ducats. ''^• 

(18 gr. 26 c.) Musée Schwarzbourg OR. i5oo 

15. FL. ivL. CONSTANS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ç2. TRIVMFATOR GENTIVM BARBARARVM . CoUStaut 

lauré et en habit militaire debout à gauche, 
tenant le labarum et posant le pied sur une 
proue de vaisseau; une Victoire debout der- 
rière lui le couronne; à l'exergue, tr. 
Mod. 11 Vî (17 lignes). Autrefois, Cabinet 
des médailles OR. laoo 

16. Même tête et même légende. 

^t. TRIVMFATOR GENTIVM BARBARARVM. Constant 

lauré et en habit militaire debout à gauche, 
tenant le labarum et un sceptre ; à l'exergue, 
.SIS. ou ♦AQ. Mod. 10-10 Vr Poids 12 gr. 
40 c. — 13gr. 50 c F. AR. 3oo 

17. FL. IVL. CONSTANS PIVS FELIX AVG. SoU buste 

diadème à droite avec le paludament. 




248 CONSTANT I. 

^ .TRIVMFATOR GENTIVMBARBARARVM. Constant 

nu-têle, débouta gauche, en habit mihtaire, 
tenant un étendard et appuyé sur un bou- 
clier; à l'exergue, tes. Mod. 11. Poids, f'- 
13 gr. 45 c F. AR. 3oo 

18. FL. ivL. coNSTANS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers. Mod. 5 Va- Poids 4 gr. 
51c F. AR. 70 

19. Même tête et même légende. 

^L. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; à ses pieds, une palme debout; à 
l'exergue, sis et une couronne. Mod. 6. 
Poids 4 gr. 20 c. — 4 gr. 50 c F. AR. 5o 

20. Même tête et même légende. 

Ci. viCTORiAE DD. NN. AVGG. Vlctoirc assisc à 
droite et tenant sur ses genoux un bouclier 
sur lequel on lit vot. x. mvlt. xv ; derrière 
elle, une cuirasse; à l'exergue, »aq. Mod. 6. 
Poids, 5 gr. 38 c F. AR. 5o 

21. Même tête et même légende. 

^. VICTORIAE DD. NN. AVGG. Même type avec 
vot. X. MVLT. XX. sur le bouclier ; à l'exer- 
gue , LXAQ. * Mod. 7. Poids, 5 gr. 48 c. 

Gravé. F. AR. i5o 

22. Même tête et même légende. 

]^. VICTORIAE DD. NN. AVGG. Deux Victoircs 
debout tenant une couronne dans laquelle 

i Le nombre lx. & l'exergue parait être une indication de valeur monétaire, et sons 
ce rapport, ce médaillon, très-rare, est eilrêmement intéressant. Il faut espérer j que 
grâce aux travaux de MM.deSalis, Sabalier, et Mommsen, l'on pourra bien tôt être Gxësar 
la valeur monétaire, du moins de toutes les médailles d'or et d'argent ; cl alors la dis- 
tinction frivole entre les médaillons et les médailles que j'ai encore dû conserver, dit- 
paraîtra pour tonjonrs. 



CONSTANT î. 249 

on lit voT. X. MVLT. XX ; à l'exergue, smaq. fr. 

Mod. 6. Poids, 5 gr. 38 c F. OR. 3oo 

23. Même légende. Son buste diadème à 
droite avec le paludameut et la cuirasse. 

B^. Même revers; mais à l'exergue, une 
feuille de lierre et sis. Mod. 7. Poids 6 gr. 
73 c. Cabinet de M. le duc de B laças OR. 400 

2i. coNSTANs AVGvsTvs. Son busto diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. Même revers, mais à l'exergue, tr. Au- 
trefois, Cabinet des médailles OR. 3oo 

25 



^t. viRTVs coNSTANTis AVG. Lî^mpcrcur de- 
bout en habit militaire, tenant le labarum 
et une haste; à ses pieds, un captif; à 
l'exergue, smaq*. Mod. 7 V2 (12 lignes). 
Mionnet OR. 400 

26. FL. ivL. CONSTANS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ci. viRTvs DD. NN. AVGG. Couslaut en habit 
militaire debout à gauche, tenant le laba- 
rum; à l'exergue, tr. Mod. 6. Poids, 5 gr. 
68 c F. AR. 80 

27. Même tête et même légende. 

^t. VIRTVS EXERCiTVM. Constaut en habit mi- 
litaire debout entre deux captifs, tenant un 
trophée et appuyé sur un bouclier; à l'exer- 
gue, TES. Mod. 7 Va (12 lignes). Autrefois, 
Cabinet des médailles OR. 400 

28. D. N. CONSTANS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème. 

^t. VIRTVS EXERCiTVM. Quatre enseignes mili- 
taires; le second porte la lettre a et le troi- 



250 



CONSTANT 1. 



sième la lettre « ; en haut, ^ ; à l'exergue, r. 
Musée de Vienne. AR. 

Médailles d'or et d'argent. 



29 



F. AR. 



30 



FL. iVL. CONSTANS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ci. CONSTANS AVG. Trois palmes debout; en 
haut, une étoile; à l'exergue, sis et un 
croissant pointé 

Sans légende. Sa tête diadémée à droite. 

]^. CONSTANS AYG. [sic) dans une couronne 
de laurier; à l'exergue, ale .. . Gravée. F. AR. 

31 . Même tête. 

^. CONSTANS CAESAR. Victoire marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, sman F. AR. 

FL. CONSTANS NOB. CAES. Sou bustc lauré. 

^t. CONSTANS NOB. CAESAR. Victoire marchant 
avec rapidité et tenant une couronne et 
une palme; à l'exergue, sman. D'Ennery. 

D. N. CONSTANS P. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. FELICITAS PERPETVA. Vicloire marchant à 
gauche et tenant une couronne et un tro- 
phée; àl'exergue, *aq 

M . FL. ivL. CONSTANS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^t. FELICITAS PERPETVA. Coustaut nimbé (plu- 
tôt Constantin) et en habit consulaire, assis 
de face sur une estrade, levant la main 
droite; sur la base de l'estrade, vot. v ; aux 
côtés de l'empereur, deux figures jeunes 
(Constant et Constance) en toge, tenant 



32 



33. 



OR. 



F. AR. 



fr. 
8o 



4o 



45 



3o 



4o 



3o 



CONSTANT I. 251 

fr. 

chacun un livre; à l'exergue, sis. Khell. . . OR. aoo 

35. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament, 

^t. FEL. TEMP. REPARATIO. VictoirC dcbout à 

droite, écrivantvox. xx. sur un bouclier que 
soutient sur sa tête un captif à genoux ; à 
l'exergue, r? F. AR. 5o 

36. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. GAVDFVM POPVLi ROMANI. Couronue de lau- 
rier dans laquelle on lit sic v. sic x; à 
l'exergue, ts€. Autrefois, Cabinet des mé- 
dailles OR. 6o 

37 . La même médaille avec parl à l'exergue. F. OR. Q. 5o 

38. Même tête et même légende. 

Ci. GAVDivM POPVLi ROMANI. Gouronuc de 
laurier dans laquelle on lit vot. v. mvlt. x ; 
à l'exergue, tsg . Musée de Vienne OR. 6o 

39. Même tête et même légende. 

^t. GLORIA REIPVBLICAE. Romc et Coustanfi- 
nople assises, soutenant un bouclier sur 
lequel on lit vot. xx. mvlt. xxx ; à l'exergue, 
smns. Musée de Vienne OR. loo 

40. FL. IVL. CONSTANS. P. F. AVG. SoU bustC 

radié. 

J^. MNES. dans le champ. Autrefois^ Cabi- 
net des médailles OR. 45 

41. FL. IVL. CONSTANS p. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. OB VICTORIAM TRIVMFALEM. DcUX VictoireS 

debout tenant une couronne dans laquelle 
on lit VOT. X. MVLT. XV ; à l'exergue, smaq 
ou TR F. OR. 5o 

42. Même tête et même légende. 



2^2 CONSTANT I. 

^t. OB viCTORiAM TRivMFALEM. Même type; 
dans la couronne, voi. x. mvlt. xx; à fr- 

l'exergue, sis. Banduri OR. 5o 

43. Même tête et même légende. 

Ri. OB VICTORIAM TRivMPHALEM. Même type; 
dans la couronne, \ot. x. rivlt. xv; à 
l'exergue, .sis». Musée britannique OR. 5o 

44. FL. coNSTANSNOB. CAES. Sou bustc diadème 
adroite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Coustant debout à 
gauche, tenant un étendard et un sceptre; 
derrière lui, deux enseignes militaires; à 
l'exergue, Tse F. OR. 40 

45 FL. coNSTANTis BEA. CAES. Son buslc laufé à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers, mais à l'exergue, sis. Cay- 
lus OR. 40 

46. FL. iVL. coNSTANs NOB. CAES. Son buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers, mais à l'exergue, tr. il/w- 
sée britannique OR. 40 

47. FL. CONSTANS NOB. CAES. Sa tête laurée. 

J^. PRINCIPI ivvENTVTis. Coustant en habit 
militaire, marchant à droite, tenant une 
haste transversale et un globe; à l'exergue, 
SNN. (plutôt smn). Tanini d'après le Musée 
Tiepolo Tiers de sou . OR. 60 

48. FL. CONSTANS AVG. Sa têtc laurée à droite. 

Ci. PRINCIPI ivvENTVTis. Conslant en habit 
militaire debout à droite, le manleau der- 
rière lui, appuyé sur une haste et tenant 
un globe; il foule du pied gauche un captif 
assis à terre; à l'exergue, trp. Tanini. .... AR. 5o 




CONSTANT i. 253 

49. FL. ivL. coNSTANS AVG. Soii buste lauré à 
droite avec le paludament el la cuirasse. 

]^. SECVRITASREIPVBLICAE. La Sécurité debout 
de face, tournée à gauche ; les jambes croi- 
sées, posant la main droite sur sa lêle et 
appuyée sur une colonne. Cabinet de M. le fr- 

duc de Blacas OR. 40 

50. Même têle et même légende. 

Ci. SECVRiTAS REiPVBLiCAE. La Sécurité de- 
bout à droite, les jambes croisées, posant 
la main droite sur sa tête et appuyée sur 
une colonne ; à Texergue, tr. Musée bri- 
tannique OR. Q. 60 

51 . FL. ivL. CONSTANS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avecle paludament et la cui- 
rasse. 

^. SIS dans le champ F. OR. 45 

52. CONSTANS MAX. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. SPES REIPVBLICAE. Coustant debout à gau- 
che, tenant le labarum et une haste ren- 
versée, et couronné par la Victoire debout, 
qui tient une palme; à l'exergue, sis. Mu- 
sée britannique OR. 60 

53. CONSTANS p. F. AVG. Son buslc diadème. 

Ci. Même revers. Caylus OR. 60 

54. FL. ivL. CONSTANS P. F. AVG. Sa tête radiée. 

Ci TR. dans le champ. Autrefois, Cabinet 
des médailles OR. 45 

55. CONSTANS p. F. AVG. Son buslc diadème à 
gauche avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VICTOR OMNivM GENTIVM. Constaut dcbout 
à gauche, tenant une enseigne militaire ; 
devant lui, deux captifs à genoux suppliants ; 



251 



CONSTANT I. 



derrière, un captif assis à terre dans l'atti- 
tude de la tristesse F. OR. 

36 . FL. ivL. coNSTANs P. F. AV6. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ç2. Même revers. Cabinet cte M. Gréauj à 
Troyes OR. 

57. CONSTANS p. F. AVG. Son Lustc diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. VICTORIA AVGG. NN. VictoIre marchant à 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me; à l'exergue, parl. Musée de Vienne. . . AR. 



tt 

lOO 



3o 



V^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant 
et tenant une couronne et une palme; à 
l'exergue, sis et un croissant pointé. D'En- 
nery AR. 4° 

59. FL. iVL. CONSTANS p. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament el la cui- 
rasse. 

Ri. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoiro marchant 
à gauche et tenant une palme et un trophée ; 
à l'exergue, sis et un croissant pointé. Mu- 
sée de Vienne AR. 4» 

60. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et un tro- 
phée ; àTexergue, sis et un croissant pointé. 

F. AR. 3o 

61 . CONSTANS P. F. AVG. Sa tête diadémée. 

B^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant ; 
à l'exergue, sis entre une palme et une 
étoile. Musée de Vienne OR. Q. 6o 



CONSTANT 1. 255 

62. FL. iVL. C0N9TANS PERP. AVG. Son bustc dia- 

dème à droite avec le paludainent et la cui- 
rasse. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire marchant 
à gauche et tenant de la main droite une 
couronne dans laquelle on lit xxv, et de 
la gauche une palme et un trophée; elle 
pose le pied sur lUne captive agenouillée et 
suppliante; à l'exergue, smns. (à Vienne, fr- 

SMNO) F. OR. loo 

63. FL. ivL. coNSTANS PERP. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec lepaludameut et la cui- 
rasse. 

Ci. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc à demi 
nue assise à droite sur une cuirasse et un 
bouclier, écrivant vot. v. mvlt. x. sur un 
bouclier que lui présente un génie nu et 
ailé debout; à l'exergue, smanz. Cabinet de 
M. Robert OR. 8o 

64. coNSTANS AVG. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ci. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc assisc à 
droite sur une cuirasse et un bouclier à qui 
un génie ailé présente un bouclier sur le- 
quel est écrit vot. xxx; à l'exergue, smano. 

F. OR. 8o 

65. FL. ivL. CONSTANS NOH. c. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VICTORIA CAESAR NN. Victoirc marchant à 
gauche tenant un trophée et une palme; 
dans le champ, ♦lxxii ; à l'exergue, sman. 
Musée britannique Gravée. OR. 8o 

66. FL. ivL. CONSTANS. P. F. AVG. Son buste dia- 
d'émé à droite avec le paludament. 

Ci. VICTORIA coNSTANTis AVG. Victoire mar- 



256 



CONSTANT 

posant le pi 



fr. 

60 



60 



chant à droite, 

d'un captif assis à terre, les mains liées der- 
rière le dos, et tenant un bouclier sur lequel 
on lit voT. V. MVLT, X. Musée britannique. . OR. 

67. D. N. coNSTANS P. F. AYG. Sa tête laurée à 
droite. 

Ci. VICTORIA coNSTANTis AVG. Victoire assise à 
droite sur une cuirasse et un bouclier, écri- 
vant vot. X. surunbouclierquelui présente 
un génie nu ailé; à l'exergne, cons. ... F. OR. 

68. FL. ivL. CONSTANS P. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avec lo paludament. 

Ç^. VICTORIA CONSTANTIS AVG. Même type avec 
vot. XV. sur le bouclier; à l'exergue, smaq. 
Lavy, Musée de Turin OR. Q. 40 

69. CONSTANS p. F. AVG. Sou buste diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoire marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; à Texergue, tr. Cabinet de M. le 
duc de Blacas OR. Q. 40 

70. FL. ivL. CONSTANS p. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers, mais à l'exergue, tse. Mu- 
sée de Vienne AR. 40 

71 . Même tête et même légende. 

^L. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoire marchant 
à gauche et tenant un trophée et une pal- 
me ; à l'exergue, tes F. OR. 4» 

72. La même médaille. Z^'^wwery AR. 4t> 

73. Même tête et même légende. 

^L. viCTORiADD. NN. AVGG. Victoire marchant 
à gauche et tenant une couronne et un tro- 
phée; à l'exergue, tr F. AR. 35 



PL. Vil bis 




CONSTANT I. 257 

74. coNSTANs P. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers, mais, à l'exergue, tes ou fr- 

TSE F. AR. 25 

75. FL. IVL. CONSTANS (*ÎC SailS AVG.) SOH bustC 

diadème avec le paludament. 

^t. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoirc marchant 
à gauche, tenant une couronne et une 
palme et traînant un captif; àVexergue, r. 
Tanini, du Cabinet Borghesi AR. 6o 

76 . FL. IVL. CONSTANS P. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

Ci. VICTORIA DDD. NNN. AVGGG. Victoirc mar- 
chant à droite et tenant un bouclier sur le- 
quel on lit voT. V. MVLT. X ; à ses pieds, à 
droite, un captif assis, les mains liées der- 
rière le dos; à l'exergue, mnr. 3Iusée de 
Vienne OR. loo 

77. Même tête et même légende. 

^. viCTORiAE D. N. AVG. Dcux Victoircs de- 
bout, tenant une couronne dans laquelle on 
lit voT. X. MVLT. XV ; à l'exergue, tr ou *aq. 

F. AR. 3o 

78 . La même médaille avec vot. v. mvlt. x. et 

tr à l'exergue. D'Ennery AR. 3o 

79. La même médaille avec vot. x. mvlt. xx. et 

»AQ à l'exergue. D^Ennery AR. 3o 

80. CONSTANS AVGVSTVS. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VICTORIAE DD. NN. AVGG. Victoirc à demi 

nue assise à droite et écrivant vot. x. mvlt. 

xx. sur un bouclier qui lui est présenté par 

un génie nu et ailé debout; à l'exergue, 

T. y\. il 



fr. 



258 CONSTANT I. 

TES. Musée de Vienne OR. Q. fO 

81. La même médaille du module ordinaire. 
D'Emiery OR. 5o 

82. Même tête et même légende. 

1^. viCTORiAE DD. NN. AVGG. Deux Vlctolres 
debout, tenant une couronne dans laquelle 
on lit YOT. X. MVLT. xx; à l'exergue, tr ou tes 
(ou AMAQ, Schellersheim) F. OR. 4» 

83. Même tête et même légende. Le tout dans 
une couronne de laurier. 

^t. VICTORIAE DD. NN. AVGG. Même type avec 
voT. XX. MVLT. XXX. et *sis* à Tcxergue . . F. OR. 4o 

8i. coNSTANs p. F. AVG. Son buste diadème à 
droite avec le paludament. Le tout dans 
une couronne de laurier. 

J^. Même revers, mais, à l'exergue, sis entre 
une branche de laurier et une étoile. Mu- 
sée de Vienne OR. Q. 4^ 

85. FL. ivL. CONSTANS P. F. AVG. Sou buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

1^. viRTvs EXERCiTVM. Coustant debout à 
gauche, tenant un trophée et appuyé sur 
un bouclier ; de chaque côté, à ses pieds, un 
captif assis, se tournant vers lui ; à l'exer- 
gue, TES F. OR. 6o , 

86. FL. ivL. CONSTANS AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VIRTVS EXERciTvs GALL. Mars casqué nu 
avec le manteau flottant, marchant à droite 
et portant une haste et un trophée ; de cha* 
que côté, à terre, un captif assis dans l'atti- 
tude de la tristesse; à l'exergue, tr. Musée 
britannique OR. 6o 



CONSTANT I. 239 

Médaillons de bronze. 

Nota. C'est au règoe de Constant qu il me semble, ainsi que je l'ai dit 
dans l'introduction, tome I, page xxv, qu'on peut fixer la première fabrica- 
tion des médaillons contoiniates; en effet, l'on voit sous cet empereur une 
transition si imperceptible entre les médaillons proprement dits et les 
médaillons coiitorniates qu'il est souvent impossible de déterminer posi- 
tivement la vraie nature de ces pièces, et que de très-habiles numismates 
s'y sont trompés. Ainsi le célèbre revers bononia oceaxen appartient aux 
contorniates où il sera décrit; il en est de môme du revers Victoria avgg. 
(Mionnet, tome II, page 258, dernièn; médaille, et gravée dans le troisième 
volume de Vaillant) 11 est vrai que les artistes qui ont gravé les sujets des 
médaillons contorniates ont adopté un faire spécial qui fait qu'on les re- 
connaît généralement tous à première vue; mais sur plusieurs médaillons 
de Constant et de Constance, ce faire spécial paraît n'être pas cacore bien 
décidé, et alors il n'est guère possible de se prononcei" d'une manière assu- 
rée ; ainsi les médaillons de Constance qui ont au revers largitio et sa- 
BiNAE participent du style des contorniates et des médaillons proprement 
dits ; une fois ces deux règnes passés, la démarcation redevient sensible et 
les deux espèces de médaillons ne peuvent plus se confondre. 

87. D. N. FL. coNSTANs AVG. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

T^. DEBELLATORl GENTT. BARBARR. Constant 

lauré galopant à droite et poursuivant un 

ennemi à genoux qui tient un bouclierj 

sous les pieds du cheval, un ennemi mort '"■• 

couché sur le dos. Mod. 10 Vr'^l ^- »oo 

88. Même légende. Son buste tenant un scep- 
tre d'ivoire. i 

^t. GAVDIVM POPVLI ' ROMANI. AutOUr d'uUC 

couronne de laurier dans laquelle on lit 
SIC V. SIC X. Vaillant 

89. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. GAVDIVM ROMANORVM. Victoirc assise à 
droite sur une cuirasse, écrivant voi. xx. 
sur un bouclier qu^elle tient sur ses ge- 
noux. Mod. 9 W. too 

90. Même légende. Son buste lauré à droite 



260 CONSTAINT I. 

avec le manteau impérial, tenant un sceptre 
surmonté d'un aigle. 

Ç2. GLORIA ROMANORVM. Couslant debout à 
gauche en toge, tenant un rameau et un ^^■• 

sceptre ou parazonium. Module 10 - 11 Va- 'oo 

91 . Même légende. Son buste à droite avec une 
couronne de laurier entremêlé de perles et 
le paludament. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. CoUStaut dcbout à 

gauche, tenant un globe et une baguette. 

Banduri. loo 

92. D. N. coNSTANS P. F. AVG- Son bustc dia- 
dème à droite avec la cuirasse. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Victoirc casquéc de- 
bout à gauche, posant le pied droit sur un 
captif assis, les mains liées derrière le dos, 
et tenant une palme et un étendard. 
Mod. 10 Gravé. F. loo 

93. D. N. FL. CONSTANS AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le manteau impérial, tenant un 
sceptre surmonté d'un aigle. 

B>t. GLORIA ROMANORVM. Romc casquéc et 
Constant en habit militaire debout tous 
deux, tenant un boucher sur lequel on lit 
voT. XXX. MVLT. xxxx. Vaillant.^ 

94. FL. IVL. CONSTANS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. ROMA BEATA. Romc casquéc assise à gau- 
che, tenant un globe surmonté d'une Vic- 
toire et un scei)tre ; à côté d'elle, un bou- 
clier. Mod. 9 - 9 Vr . . . • F. 8o 

1 Je crois que ce médaillon est contorniate, car il y a un médaillon contorniatc de 
Constance au Cabinet de France qui a le plus grand rapport avec celui-ci. Il ne serait 
pas impossible même que ce fût la même pièce mal décrite par Vaillant. 



CONSTANT I. 261 

05. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ci. ROMAE AETERNAE. Romo casquée assise à 
gauche sur un bouclier, tenant une haste '•■• 

et une Victoire. Bucange loo 

96. D. N. FL. coNSTANs AVG. SoH bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

Ç2. viCTORi GENTivM BARBARR. Conslaut lauré 
et en habit militaire, galopant à droite et 
lançant sa haste contre un ennemi à genoux 
qui se défend avec son bouclier; sous les 
pieds du cheval, un ennemi mort, couché 
sur le dos. Mod. 10 F. loo 

97. V. N. FL. coNSTANs AVG. Son bustc diadème à 

droite avec le paludament. 

B^. VICTORIA AVG. Vicloirc à demi nue assise 
à droite sur une cuirasse et écrivant vot... 
sur un bouclier qu'elle tient sur son ge- 
nou. Musée Farnèse loo 

98. D. N. CONSTANS AVG. Sa tête diadémée à 
gauche. 

Bz- VICTORIA AVG. Même type avec vot. xx. 
sur le bouclier. Tanini loo 

99. Le même médaillon avec la tête de Constant 
à droite. Tanini 

100. CONSTANS p. F. AVG. Sou buslc diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. VICTORIA AVGG. NN.Victoire assise à droite 
sur une cuirasse, écrivant vot. x. sur un 
bouclier qu'elle tient sur ses genoux. 

Mod. 9-9 Va IP. 100 

toi. Le même médaillon avec const à l'exergue 

du revers. Mod. 9 F. i oo 

102. Même légende. Son buste lauré avec le pa- 
ludament. 



262 



CONSTANT I. 



^. VICTORIA AVGVSTi. Victoire assise, tenant 
une couronne et une corne d'abondance. 
Banduri * 

103. coNSTANs p, F. AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. viRTVS AVG. Constant en habit militaire 
debout à droite, tenant une haste trans- 
versale et un globe; devant lui, un captif 
assis, les mains liées derrière le dos et se 
retournant. Mod. 10 , F. 

104. D. N. FL. CONSTANS AVG. Son bustc diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

' ^. VIRTVS AVG. N. Coustaut galopant à 
droite et perçant de sa haste un fuyard 
qui tombe et qui tient une haste transver- 
sale et lève la main gauche. Mod, 11. 

Gravé. F. 

105. CONSTANS p. F. AVG. Sa tête diadémée à 
droite. 

Ci. VIRTVS AVGG. La Victoire debout à droite, 
tenant une palme et une corne d'abon- 
dance en face de Constant, nu-tête, assis, 
ayant derrière lui un trophée. Tanini 

106. Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament. 

^t. VIRTVS AVGG. NN. Coustaut lauré et en ha- 
bit militaire debout à' droite, tenant une 
haste transversale et un globe. Mod. 8.. F. 

Sur un exemplaire du Cabinet des médailles on voit 
la palme incuse des contorniates, tandis que sur un 
autre il n'y en a point. 

107. Même légende. Sa tête diadémée à gauche. 



fr. 

100 



100 



100 



G. B. 8o 



' Le inédaillon qui a pour revers victoma avgvstI) Victoire entre deux captifs, et n à 
l'exergue, que MIonnet a sans doute donné d'après Tanini qui le cite du Musée Pisani, 
est de Constance II. Tanini s'est trompé dans sa citation et a substitué k la tête de Cons- 
tance II gravée dans le Musée Pisani une légende de Constant. 



rONRTANT I. 263 

fr. 

^. viRTVs AVGVSTi. Mêmc type. Havercamp. 80 

108. D. N. FL. coNSTANS AYG. Son buste diadème 
avec le paludament. 

Ci. VIRTVS CAESS. Constant en habit militaire 
et lauré debout de face regardant à gauche, 
attachant un bouclier à un trophée au pied 
duquel est une femme en pleurs assise et 
tenant un sceptre. Banduri, comme étant 
du Cabinet de France 

109. FL. CONSTANS NOB. CAESAR. Sou buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Bi. VIRTVS CAESARVM. Même type. Mod. 8 Vr ï^' ^'^' ^° 

110. CONSTANS p. F. AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. VRBs ROMA. Rome casquée assise à gau- 
che, tenant un globe surmonté d'une Vic- 
toire et un sceptre; à côté d'elle, un bou- 
clier. Mod. 11 F. 80 

111. D. N. PL. CONSTANS AYG. Sou buslc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

P^. VRBS ROMA BBATA. Même type. Mod. 9. 

Gravé. F. 80 

Médailles de moyen et de petit bronze, 

112. D.N. CONSTANS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la 
cuirasse; quelquefois, derrière la tête, a. 

^t. FEL. TEMP. REPARATIO. Constaut dcbOUt à 

gauche en habit militaire, sur un vaisseau 
allant à gauche ; il tient un globe surmonté 
d'un phénix et le labarum; à droite, sur le 
vaisseau, la Victoire assise, tenant le gouver- 
nail et regardant l'empereur... Gravée. F. M. B. c 

113. La même médaille d'un module infé- 



264 CONSTANT I. 

fr. 

rieur F. M. B. f c 

114. La même médaille sans a du côté de la 

tête F. P. B. c 

115. Même tête et même légende. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATio. Mêmc type, mais 
Constant tient un globe surmonté d'une 
Victoire au lieu du phénix F. M. B. c 

116. Même légende. Son buste diadème à gauche 
avec le paludament et la cuirasse, tenant 
un globe. 

^t.. FEL. TEMP. REPARATIO. Constaut UU-têtC et 

en habit militaire, debout à gauche, te- 
nant un labarum et appuyé sur un bouclier; 
devant lui deux captifs à genoux F. P. B. f c 

117. D. N. CONSTANS P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. FEL. TEMP. REPARATIO. Soldat casqué de- 
bout à gauche, perçant avec fureur de sa 
haste et poussant du pied un ennemi qui est 
renversé avec son cheval sur lequel il tâ- 
che de se retenir à la crinière, et qui tient 
un bouclier; à terre, à droite, un bouclier. 
Le cavalier est tantôt nu-tête, tantôt coiffé 
d'un bonnet * F. M. B. c 

118. La même médaille d'un module inférieur; 
quelquefois, derrière la tête, a F. M. B. f c 

* Quoique la réparation des temps ait pu être heureuse, il ne paraît pas qu'elle se soit 
étendue jusqu'à l'adoucissement des mœurs. Un fait digne de remarque, c'est que jamais, 
pendant toute la durée du paganisme, on ne voit autant de scènes de cruauté représen- 
tées sur les médailles qu'au moment de l'établissement du christianisme, et notamment 
sur celles de Constantin et de sa famille. Ici c'est l'empereur lançant un coup de pied à 
un homme dont les mains sont attachées (voj. Constantin le Grand, n° Ift] ; là c'est un 
soldat perçant avec fureur un ennemi terrassé, sans défense ou suppliant (Constant, 
n°* 118 et 120) ; plus loin, c'est un jeune captif, un enfant, arraché violemment à ses 
fojers par on soldat (Constant 121, Constance 232}. Et tous ces témoignages vivants d« 



CONSTANT I. 265 

119. Même tête et même légende; derrière la 
tête, A. 

^t. FEL. TEMP. REPARATio. Soldat casqué de- 
bout à gauche, perçant avec fureur de sa 
haste un captif à genoux et suppliant à côté 
de son cheval tué, et tenant un boucher; à fr. 

terre, à droite, un bouclier F. M. B. c 

120. Même légende. Son- buste diadème à 
gauche avec le paludament, tenant un 
globe. 

^t. FEL. TEMP. REPARATIO. Soldat casqué mar- 
chant à droite, et se retournant ; il entraîne ♦ 
un jeune captif hors de son habitation et 
tient une haste; derrière l'habitation, un 
arbre F. M. B. c 

121. La même médaille d'un module inférieur. 

Gravée. F. M. B.f c 

122. Même légende; son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATIO. Phéulx radié de- 
bout sur un globe; quelquefois dans le 
champ, une étoile F. P. B. c 

123. La même médaille, mais le phénix est de- 
bout sur un bûcher F. P. B. c 

124. FL.coNSTANSNOB. CAES. Son bustc dladémé à 
droite avec le paludament. 

^. GLORIA EXERCiTvs. Deux soldats casqués 
debout se regardant, tenant chacun une 

la barbarie des mcears de cette époqne sont accompagnés de légendes in la louange de 
l'empereur ou de l'heureuse transformation ou réparation des temps. Dn reste, il ne faut 
pas se le dissimuler. A partir du règne de Constantin, disparaissent peu i peu tons les 
vestiges de la brillante imagination et de la poésie des artistes et des monétaires de l'an- 
tiquité. Une religion vraie el pure succède, à la vérité, aux ardentes mais illusoires 
croyances, d'autrefois; mais la numismatique désormais peut se résumer «n deux 
mots : monotonie dans les types, lorsqu'ils ne sont pas barbares, barbarie lorsqu'ils ne 
sont pas monotonas. 



266 CONSTANT I. 

haste renversée et s'appuyant sur un bou- 
clier; entre eux, une enseigne surmontée 
d'un drapeau jp». p. g. 

125. Même légende. Son buste diadème à gauche 
aveclepaludament. 

Ci. Même revers F. P. B. 

126. FL. coNSTANTis BEA. c. Sou buste làuré à 
droite avec le paludament. ' 

Ci. Même revers. W. P. B. 

127. FL. I. coNSTANS NOB. CAES. Son bustc lauré 
I gauche avec le paludament et la cuirasse. 

^. Même revers F. P. B. 

128. FL. ivL. CONSTANS NOB. C. Son buste diadème 
à droite avec le paludament ou la cui- 
rasse, 

B^. Même revers F. P. B. 

129. FL. ivL. CONSTANS NOB. CAES. Sa tête lauréeà 
droite. 

^t. Même revers F. P. B. 

130. Même légende. Son buste lauré adroite 
avec la cuirasse ou le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. Même revers F. P. B. 

131. CONSTANS NOB. CAES. Sonbustclauré à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers, mais avec m sur le 
drapeau P. B. 

132. FL. ivL. CONSTANS NOB. G. Son bustc lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ç^. Même revers, mais avec ^ sur le dra- 
peau F. P. B. 

133. CONSTANS AVG. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 



fr. 

c 



CONSTANT I. 267 

fr. 

^t. Même revers; rien sur le drapeau. . F. P. B. c 

134. coNSTANS P. F. AVG. Son buste diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

135. CONSTANS MAX. AVG. Sa tête diadémée. 

Ç2. Même revers. Musée de Danemarc P. B, 2 

136. FL. iVL. CONSTANS AVG. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ç^. Même revers F. P.B. c 

137. La même médaille de très-petit mo- 
dule* F. P. p. i 

138. D. N. CONSTANS P. F. AVG. Sa tête laurée 
à droite. 

Ç^, Même revers F. P. B. c 

139. Même légende. Sa tête diadémée à droite. 

Ci. Même revers F. P. B, c 

140. D. N. FL. CONSTANS AVG. Sa tête lauréc à 
droite. 

Ci. Même revers P. B. c 

141. CONSTANS p. F. AVG. Son buste diadème à 
droite avec le paludament. 

Ç2. Même revers, mais, sur le drapeau, g, 
I, M, T0U| F. P. B. C 

142. CONSTANS AVG. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^. Même revers; sur le drapeau )^. . . . F. P. B. c 

143. CONSTANS p. F. AVG. Sou buste diadème à 
gauche avec la cuirasse. 

^ Toute* les médailles au revers de gloru hkscitts, n'importe sous quel empereur 
elles ont étë frappées, sont d'un module inférieur an petit brome et se rapprochant 
beaucoup de celui du quinaire; dans le nombre il s'en trouve quelquefois, comme ici, 
d'nn très-petit module, encore au-dessous de celui iln quinaire, 




268 CONSTANT I. 

Ci. Même revers ; en outre, dans le champ, '«•• 

deux palmes F. P. B. c 

144. coNSTANS NOB. CAES. Son bustc lauré adroite 
avec la cuirasse. 

B>t. GLORIA EXERCiTvs. Même type; mais entre 
les soldats, deux enseignes militaires sur- 
montées de drapeaux F. P. B. c 

145. CONSTANS ivN. NOB. c. Sa tête laurée. 

^t. Même revers. Eckhel, catalogue du Musée 
de Vienne P. B. 6 

146. FL. coNSTANS NOB. CAES. SoH buste lauré à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

147. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament. 

Ç^. Même revers F. P. B c 

148. FL. CONSTANTES BEA. C. Sou bustc diadème à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. i 

149. FL. 1. CONSTANS NOB. CAES. Son bustc lauré k 
gauche avec le paludament. 

]^. Même revers F. P. B. i 

150. FL. iVL. CONSTANS NOB. C. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament ou la cuirasse. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

151. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

Ç2. Même revers; dans le champ, un fer de 
lance F. P. B. 

152. FL. ivL. CONSTANS NOB. CAES. Son buslc lauré 
à droite avec le paludament. 



CONSTANT I. 269 

Ci. Même revers; dans le champ, une ^r. 

palme ou une couronne F. P. B. c 

153. D. N. coNSTANS P. F. AVG. Son bustc diadème 
il droite avec le paludament, tenant un 
globe. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Constaut galopant à 
droite et perçant de sa liaste un ennemi 
étendu et tendant les mains; sous le cheval, 
une haste brisée et un bouclier. Banduri. . M. B. lo 

151. D. N. FL. CONSTANS AVG. Sou buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. SECVRiTAS REip. La Sécuritè debout de 
face, les jambes croisées , se tournant à 
droite, tenant un sceptre et appuyée sur 
une colonne F. P. B. Q. 6 

155. D. N. CONSTANS P. F. AVG. Sou buste diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. SPES REiPVBLiCE {sic). Coustant en habit 
militaire debout à gauche, tenant un globe 
et une haste renversée. Lavy, Musée de 
Turin P. B. Q. 8 

156. FL. CONSTANS NOB. CAES. Son bustc laurè à 
gauche avec le paludament. 

Ç2. TRivMFvs CAESARVM. Victoirc de face de- 
bout dans un quadrige de face, tenant une 
couronne de chaque main; à Texergue, tr. 
Tanini M. B. 5o 

157. D. N. CONSTANS P. F. AVG. Sa têtc diadémée à 
droite. 

1^. viCT. AVG. Victoire marchant à gauche et 
tenant une couronne et une palme. Musée 
de Danemarc P. B. Q. 3 

158. CONSTANS p. F. AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament. 



270 



CONSTANT I. 



^t. VICTORIA AVGG. Même type; dans le 
champ, ;f . Musée de Danemarc P. B. 

159. Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA AVGG. Victoire marchant à gau- 
che et se retournant; elle tient une cou- 
ronne de chaque main ; à ses pieds, deux 
étoiles; dans le champ, ^ F. P. B. 

160. Même tête et même légende. 

]^. VICTORIAE DD. AVGG. Q. NN *. DcUX VictoirCS 

marchant en face Tune de l'autre et tenant 
chacune une couronne et une palme. . W. P. B. 

161. D. N. FL. coNSTANS AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

]^., Même revers F. P. B. 

162. D. N. FL. CONSTANS P. F. AVG. Sa tête diadé- 
mée à droite. 

Ci. Même revers P. B. 

163. CONSTANS p. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. Même revers; dans le champ, d ou a ou 
M ou N ou HR en monogramme, ou ma en 
monogramme, ou une palme ou une feuille 
de lierre F. P. B. 

164. FL. ivL. CONSTANS AVG. SoH bustc lauré avec 
le paludament. 

^t. viRTVS AVGG. NN. Soldat casqué debout à 
droite, appuyé sur une haste et tenant un 
bouclier posé à terre. Banduri P. B. 



i N'i Banduri ni Ëckhel n'ont donné l'explication de culte légende qu'on retrouvera 
plus tard à Constance II. Il est probablo qu'elle doit se lire : Vicioriac dominorum Augus- 
torum, qainque iwsiroram. Ces cinq princes, Augustes ou Césars, seraient Constantin II, 
Constance, Constant, Delmace et Hanniballien, et toutes les médailles où se trouve celte 
légende auraient été frappées un peu avant la fin de l'an 1090 (de J. C. 337} entre la 
mort de Constantin et l'assassinat de Delmace et d'Hanniballien. 



SATURNIN III. 

165. D. N. coNSTANS P. F. AVG. Son busle diadème 
à droite avec le paludament. 

1^. VOTA pvBLiCA. Isis dcbout sur une galère 
garnie d'une voile el d'un mât. Tanini. . . . 

166. Même légende. Sa lêtediadémce à droite. 



271 



fr. 
P.B.Q. 20 



^t. voT. XV. MVLT. XX. dans une couronne 
de laurier W. P. B. 



167. Même tête et même légende. 

1^. VOT. XX. MVLT. XXX. daus une cou- 



ronne... 



P.B. a. 2 



SATURNIN m. 



Saturnin, dont la médaille que je rapporte d'après Banduri atteste seule l'existence, si 
toutefois elle est authentique, a dû s'emparer du pouvoir suprême à l'époque de 
Constant et Constance, à cause du type et delà légende du revers. J'ai cru être 
agréable aux amateurs qui ne possèdent pas l'ouvrage de Banduri en en donnant ici 
le dessin copié sur le sien. 




iMP. CAE. SATVRNiNvs AV. Son busto radié à 
droite avec le paludament; derrière la 
tête, A. 

^t. FEL. TEMP. REPARATio. Soldat eu fureur 
renversant de son cheval un ennemi qu'il 
perce de sa haste ; à l'exergue, bsis. Ban- 
duri, du Cabinet Fradier P. B. 

Dans sa description, Banduri dit que Bsis se troute 
entre deux étoiles; son dessin ne les donne pas. 



272 CONSTANCE II. 

CONSTANCE II. 

(FLAVIUS JULIUS VALERIUS CONSTANTIUS.) 

Constance 11 naquit i Sirmium (Sirmich), en Pannonie, l'an de Rome 1070 (de J. C. 317). 
Quoique Constance fût l'aîné de son frère Constant, on a l'habitude en numismati- 
que de le placer après lui, parce qu'il lui survécut onze ans. Constantin le déclara 
César en 1076 (323), et lui donna l'Orient dans le partage qu'il fit de l'empire en 
1088 (335). Ses premiers exploits eurent lieu contre Sapor II, roi de Perse. En 1103 
(350), il quitta le pays pour s'opposer à Magnence, qui s'était emparé de l'Occident 
après avoir fait mourir Constant, et le vainquit l'année suivante à Murse ; deux ans 
plus tard il le battit encore dans le Dauphiné. En 1107 (354), il fit mourir ConsUnce 
Galle, son cousin, auquel il avait donné le titre de César, et l'année suivante il décora 
de ce même titre Julien, frère de Constance Galle, et lui donna en mariage sa sœur 
Hélène. Constance entra dans Rome le 28 avril de l'an 1110 (357), et orna cette an- 
cienne capitale du monde de l'obélisque que Constantin avait fait venir d'Héliopolis 
en Egypte. 11 retourna ensuite en Perse pour y continuer la guerre ; mais ayant 
appris que Julien avait été proclamé empereur d'Occident, il retourna sur ses pas 
pour le combattre; mais il tomba malade à Mopsucrène, petite ville située au pied 
du mont Taurus, et y mourut en novembre Hlft (361) après s'être fait baptiser et 
avoir désigné Julien pour son successeur. 

Constance fut un mauvais empereur ; quoique zélé chrétien, il assassina tous les princes 
de sa famille. 



Prix actuel de» médailles de Constance II. 

fr. 

OR,- Médaillons, de 300 à 4000 

OR, de 25 à 100 

AR., Médaillons, de 50 à 300 

AR,j de 3 à 40 

BR., Médaillons (et g. b.), de 30 à 200 

M. B. c, jusqu'à 20 

p. B. c, jusqu'à . b 



Lettres^ nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailU» 
de bronze de Constance II. 

Exergue. 

ALE, ALEA, ALEB, ALEF, ALEA, ALEI, ALEK, ALET, AMB, AUTSF. 

AN, ANA, ANB, ANBI, ANFI, ANA, AMAI, ANC, ANH, AN0., AN0,I, AM, ANL, ANS» 

AMTAI, ANTPL, ANZ, AN.Z. 
AQP<^, AQR., AQS palmC, AQT, ARLQ. 

AsiRM, .Asis., jlsis*, asis cFoissant, AsisL, Asisz, Asis entre deux palmes. 
BsiRM, Bsis, »Bsis, BsisR (I'r à rebours), bsiss, bsisz (le z à rebours). 



CONSTANCE 11. 273 

CON, CONS, CONSA, CONSA», CONSB, CONSB», CONSr, CONSA, CONSA», C0NS3», 
CONSH», COSS«, CONSr, CONSI», CONSIA», CONSIO, CONSN, CONSO», CONSS, 

coNssi croissant pointé, consta, consz. 

CPLC, CSLC. 

.rsis., rsis»,rsisAn, rsisD, rsisr , rsis palme, riis croissant, rsiz. 
ACONST, ASis, .ASis., Asisz, ASis cfoissant, Asis double croissant. 
ecoNS, esis croissant, ♦esis», esisR, esis7. 

Ke, KliF, KPL, KRN, KSIS. 

LC, L»TB. 

MANZ, MHB?, MlNIl, MNA, MNS. 

SB, NL, NS. 

PAR, PAU. F, PAUL, PCON, PCONST, PFA, l'FLC, PLC, ♦PLC, CFOiSSUn t PLC, PLON, 

PPLC, PR, PSLC, PTR croissant pointé, pire, pziiiz. 
QA croissant rl, qconst. 

RA, RB, RBT, RC, RE, Rfi, R»e, RET, R.F.e, RFQ, RFS, RKT, RP, RQ, H.Q, K^Q, 
RQS, R.R, RS, RTj R.T, R»T, RT palmO, RZ. 

u couronne b ou p, ou q, ou s, on t, ou z. 
R palme s, r feuille de lierre r. 
SA couronne r, sarl. 

SCOîf, SCONS, SCONST, SCONZ, 86. 

♦ SIRM, SLC, SLC*, ♦SLC, * SLS. 

SMAr, SMAL, SMALA, SMALF, SMALA. 

SMAN, SMANA, SMANB, SMANCt, (CandUVi) SMANT, SMANA, SMANAI, SMANfi, 

SMANSI, SMANH, SMAN(=), SMANS, SMANT, SMANTA, SMANTF, SMANTA, SMANTH, 

SMAMI, SMANTN, SMASTS, SMANTZ, SMANZ, SMAT. 
SMFS^, SMHA, SMHF, SMHA, SMHS. 
SMKA, SMKB, SMKr, SMKA, SMKË, SMKN, SMES, 

SMSA, SMNB, SMNF, SMNA, SMNG, SMNI, SMNN, SMNQ, SMNS, SMNT, SMN». 
SMR, 3MR*, SMRQ, SMKS, SMTS, SMTSB, SMTSr, SMTSA, SMTSe, SMTS©, SMTSO, 

SRTS. 

STPE, STR, sTRA, STRE, STRV, S palme T, S croissaot T, STR ci'oissant 

pointé. 
TA croissant rl, tc, tcon, TEsr, tesa, tess, tes couronne, tba, trp, th.p, 

TRP palme, trs, trs», tkt, tsa», ♦tsa, «tsa», ♦tsb., «tsa, ♦tsA», ^Tse, 

TSMTSB, TSP. 

nsis, nsiâz. 

Champ. s 

A, B, r, D, K, EV, e, F, H, !iR (on monogramme), ii, m, lsxij, a, m, ma 
(en monogramme), n, p, s sur un point, sf, .s.«, tf, vi, », étoile sur 
couronne, couronne, couronne i, le monogramme du Christ. 



ï. VI. 18 



274 CONSTANCE II. 

Observations sur la manière de distinguer les médailles des divers 
empereurs qui ont porté le nom de Constance. 



Quatre princes ont porté le nom de Constance : Constance i Chlore. 
Constance II, lils de Constantin, Constaoce Galle et Constance III. .le crois 
inutile de dire à quels signes on peut reconnaître les médailles de Con- 
stance Chlore; la plus légère inspection sufût pour ne pas les confondre 
avec celles des trois autres princes du même nom. Mais comme il est moins 
facile de distinguer ceux-ci, voici les principales dilïérences qui peuvent 
servir de guides. 

1» Le titre d'Auguste n'appartient qu'à Constance II et à Constance III. 

2° Constance III a la ligure beaucoup plus pleine que Constance IL 

3" Les marques monétaires com, coiaoB et rv ne peuvent appartenir qu'à 
Constance III, parce que ce n'est que sous Valentinien II que l'on voit pa- 
raître pour la première fois com et comob, et que rv, abréviation de Ra- 
venne ne commence que sous Honorius. 

4° A défaut de ces marques caractéristiques, les médailles d'argent du 
poids de 1 gr. 40 c environ, sont de Constance lU, parce que les plus petites 
pièces de Constance II ne pèsent pas moins de 1 gr. 92 c. 

5" Les noms fl. cl. (Flavius Claudius) n'appartiennent qu'à Constance 
Galle. 

6» Le titre d& junior (constantivs ivn.) n'appartient qu'à Constance 
Galle. 

7° Les noms FL. val. (Flavius Valérius) n'appartiennent qu'à Constance IL 

8" Les noms fl. ivl. (Flavius Julius) appartiennent aussi bien à Cons- 
tance II qu'à Constance Galle; mais la totalité des médailles, qui sont in- 
contestablement de Constance Galle, ayant la tète nue, on lui donne aussi 
celles qui ont la tète nue et les prénoms de fl. ivl. 

9* On donne à Constance Galle toutes les médailles à tète nue avec les 
légendes d. n. constaxtivsnob. caes. et constantivs caes. qui appartien- 
nent aussi bien à Constance II, parce que toutes celles qui sont indubita- 
blement de Constance Galle par les légendes d. n. fl. cl. coxstantivs nob. 
CAES. et D. N. cojNSTANTivs IVN. NOB. C out la tète nue. C'est par la même 
raison qu'on lui attribue le grand médaillon d'argent qui n'a pour toute 
légende que le nom caesar. 

10* Enfm le cou de Constance Galle est généralement beaucoup plus long 
que celui de Constance II, ce qui n'empêche pas que celui-ci ne soit quel- 
quefois représenté aussi avec un long cou. 

Du reste, il n'est pas impossible que de certaines médailles où la tète est 
nue soient de Constance II ; mais ici comme dans toutes Icê cii'constances 
analogues, il faut se contenter d'une classification qui n'ofl're rien d'anti- 
pathique^ et attendre cjue de nouvelles découvertes des savants fixent pour 
toujours les véi'itables attributions. 



CONSTANCE II. 275 

Médaillons d'or et d'argent*. 

1 . FL. ivL. coNSTANTivs A\G. Son buste lauié à 
droite avec le paludament. 

Ç2. CONSTANTIVS AVG. Quatre enseignes mili- 
taires; à l'exergue, sMTR.Mod. 5. Poids, 4gr. fr. 
10 c F. AR. 5o 

2. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. Sou busto dia- 

dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. Même revers, mais, à l'exergue, scon. 
Mod. 5. Poids, 5 gr. 32 c F. AR. 5o 

3. D. n. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou buslc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers. Mod. 5. Poids, 5 gr. 33 c. 

F. AR. 5o 

i. D. N. CONSTANTIVS MAX. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec la cuirasse. 

Ci. Même revers, mais à l'exergue, coh. (ou 
"K» Khell). Mod. 6. Cabinet de M. Charvet. 

AR. 6o 

5. PL. IVL. CONSTANTIVS NOB. C. Son busto lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. CONSTANTIVS CAESAR. Quatre enseignes 
militaires; à l'exergue, consiou sis ou smtr. 
Mod. 6. Poids, 3 gr. 68 c. — 3 gr. 25 c. F. AR. 5o 

6 . FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. CONSTANTIVS P. F. AVG. Tiois enseignes 
militaires; à Fexergue, tes. Mod. 6. Poids, 
4 gr. 62 c F. AR. 6o 

1 Les médailles de Constance arec le titre de César farent frappées de l'iin 1076 i 
i090 (de J. C. 323 à 337). Celles qui portent le litre d'Auguste le furent de lO'JO k IIOÛ 
(337 b 361J. 



276 CONSTANCE II. 

7. Ft. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. SOIl buste 

diadème à gauche avec le paludaraent et la 
cuirasse. 

Ci. DEBELLATOR HOSTivM. Constauce galopant 
à droite ; sous les pieds du cheval, un ser- 
pent; à l'exergue, sm med (me en mono- 
gramme). Mod. 6 Va- Poids, 6 gr. 48 c. ^'■• 

Gravé. F. OR. 6oo 

8 . D. N. CONSTANTIVS MAX. AVGVSTVS. SoU buSte 

diadème, levant la main droite et tenant un 
globe surmonté d'une Victoire. 

Ri. D. N. CONSTANTIVS VICTOR SEMPËR AVG. 

Constance debout dans un char vu de face 

attelé de six chevaux, levant la main droite 

et tenant un globe ; de chaque côté, une 

Victoire volant, tenant une couronne et une 

palme; à l'exergue, an avec le modius et 

plusieurs autres symboles. Mod. 13 Va- ^^- 

trefois, Cabinet des médailles OR. i5oo 

9. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. FELICITAS PERPETVA. Gouroune de laurier 
dans laquelle on lit vot. xx. mvlt. xxx ; à 
l'exergue, aq. Mod. 5 Va- Poids, 4 gr. 55 c. 

F. AR. 6o 

10 

^t. FELICITAS ROM ANORVM. L'cmpercur et Ju- 
lien debout et armés, sous une espèce 
de portique; à l'exergue, aq. D^Emery. . . AR. loo 

11. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 
^. FELICITAS ROM ANORVM. Dcux figurcs mi- 
litaires debout, tenant des hastes, sous une 
voûte soutenue par deux colonnes en spi- 
rale; à l'exergue, sirm. Musée de Vienne... AR. loo 



1 
^ 



CONSTANCE II. 277 

12. coNSTANTivs NOB. CAEs. Son bustô lauré à 
droite avec la cuirasse. 

Ç2. FELICITAS ROMANORVM. Conslaiîtin et ses 
trois fils en habits militaires, debout, tenant 
des hastes, sous une voûte soutenue par ''• 

deux colonnes. Musée de Berlin AR. i5o 

13. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. SoU bu§te 

diadème à gauche avec le paludament et la 
cuirasse. 

^t. FELIX ADVENTVS AVG. N. Constauce à che- 
val à gauche, levant la main droite; à 
Texergue, sman. Mod. 6 Va- Poids, G gr. 59 c. 
Musée britannique OR. 400 

\i. FL. IVL. CONSTANTIVS PIVS FELIX AVG. SoU 

buste diadème à droite avec la cuirasse, te- 
nant une hasle dirigée à droite et un bou- 
clier. 

^t. GAVDivM POPVLi ROMANI. Dcux gènics nus 
debout, soutenant une couronne dans la- 
quelle on lit voTis XX. MVLTis XXX; à l'exer- 
gue, *sis*. Mod. 8 . Poids, 8 gr . 85 c. Grave. F. OR. 800 

15. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^. GAVDIVM POPVLi ROMANI. Couronnc de lau- 
rier dans laquelle on ht sic x. sic xx; à 
l'exergue, ♦sis*. Autrefois, Cabinet des mé- 
dailles OR. 400 

16. La même médaille, mais à l'exergue du re- 
vers, SIS et un croissant pointé. Mod. 6 Va- 
Poids, 5 gr. 55 c F. AR. 60 

17. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^. Même revers. Mod. 10 Vr Poids, 13 gr. 
80 c F. AR. 25o 

18. FL. IVL. CONSTANTIVS PIVS FELIX AVG. SoU 



278 CONSTANCE II. 

buste diadème à droite avec le paludament 
et la cuirasse. 

^t. Même revers, mais, àrexer^^q, ps. M^' ^•'• 

sée de Vienne. .••.>.?»- AR. 9,5o 

19. Même tête et même légende. 

^t. GAVDivM POPVLi ROMANI. Couronue de 
laurier dans laquelle on lit sicxx. sic xxx; à 
l'exergue*TES.Mod.ll.Poids,12gr.25c. F. AK. sSo 

20. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

Ç2. Mêmerevers, mais sicxx. sicxxx. estentre 
deux palmes; à l'exergue, sis et un crois- 
sant pointé. Mod. 6 Va- Poids, 5 gr. 4 c. . F. AR. 6o 

21 , FL. IVL, CONSTANTIVS NOB. CAES. SoU J)USte 

laurè à gauche avec le paludament et la 
cuirasse, vu de dos, tenant une haste et un 
bouclier sur lequel est représenté l'empe- 
reur galopant à droite, précédé de la Yic- 
toire, suivi d'un soldat et mettant en fuite 
une foule d'ennemis. 

Ci. GAVDIVM BOMANORVM. Constantin de face, 
entre deux de ses fils, tous trois debout, en 
habit mihtaire et s'appuyant sur leur scep- 
tre ; Constantin est couronné par une main 
céleste; son fils, qui est placé à gauche, est 
couronné par un soldat; celui qui est placé 
à droite est couronné par la Victoire, mar- 
che à droite et retourne la tête ; à l'exergue, 
MCONS.Mod. 18 V$5 sans le cercle. Poids, 
253 gr. 72 c. 2 m. Musée de Vienne \ Gravé. OR. 4000 

1 Mionnet a décrit ce médailloâ du cabiilet de Vienne en en donnant le modale 
comme ëtant de 29 lignes 1/2 et en l'estimant 200O fr. ; mais il en a encore décrit un 
tout semblable du même musée, du module de 21 lignes, et qu'il a estimé 600 fr. Mi 
Eckhel, ni Steinbnchel, ni M. le chevalier Arnelh ne mentionnent ni ne décrirent 
deux médaillons d'or du musée de Vienne, an revers de gavdivh romanorvm. Mionnet a 
donc commis une erreur, soit que le médaillon de 21 lignes fasse partie d'un aulre 
mutée, soit qu'il n'existe même pat. 



CONSTANCE II. 279 

22, FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Soil buste 

diadème à droite avec le paludament. 

Ci. GAYDivM ROMANORVM. Deux captifs assis 
au pied d'un étendard sur lequel on litvoT. 
XX. MVLT. XXX ; celui de gauche est dans 
l'attitude de la tristesse; celui de droite a 
les mains liées derrière le dos et retourne 
la tête ; à l'exergue, tr. Mod. 6. Poids, 4 gr. ^r. 

66 c F. AR. 70 

23. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. c. Son buste 
lauré à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^t. GLORIA EXERCiTVS. Femme debout de face 
regardant à gauche, les jambes croisées, 
tenant une branche de laurier et un scep- 
tre, et appuyée sur une colonne; à l'exer- 
gue, c. r ou coNSs. Mod. 5 F. AR. 5o 

L'exemplaire du Cabinet des médailles est fourré. 

2i. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. SoU buSte 

diadème à gauche avec le manteau impé- 
rial, tenant un globe surmonté d'une Vic- 
toire et un sceptre; sur sa poitrine, une 
tête humaine. 

B^. GLORIA REiPVBLiCAE. Romc et CoHstanli- 
nople assises, tenant un bouclier sur lequel 
on lit voT. XXX. MVLT. xxxx. Rome, casquée, 
est assise de face ; Constantinople, tourelée, 
se tourne à gauche et pose le pied sur une 
proue; toutes deux tiennent des sceptres; à 
l'exergue, konst, Mod. 7 V»- Poids, 8 gr. 
93 c '. F. OR, 5oo 

25. FL. {sic sans ivl.) constantivs perp. avg. 
Son buste diadème à droite avec le paluda- 
ment. 

^. GLORIA REPVBLiCAE. Coustance à cheval, 
levant la main droite; à Texergue, konst. 



280 CONSTANCE 11. 

Mod. 7 7.. Poids, 6 gr. 80 c. Cabinet Van- f- 

damme OR. 'joo 

26. FL. lYL. coNSTANTivs NOB. C. Son buste lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse, 

^. GLORIA ROMANORVM. Romc casquéc assise 
à gauche sur un bouclier, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et un sceptre ; à 
l'exergue, tr. Mod. 6. Poids, 6 gr. 59 c. 
Musée britannique OR. 400 

27. FL. IVL. CONSTANÏIVS PERP. AVG. SoU buStc 

diadème à gauche avec le paludament et 
la cuirasse. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. Romc casquéc, te- 
nant un globe surmonté d'une Victoire et 
une haste assise de face sur le même siège 
que Constantinople lourelée qui pose les 
pieds sur une proue de vaisseau, tient un 
globe surmonté d'une Victoire et un 
sceptre, et se tourne à gauche ;; à l'exer- 
gue, SMANT. Mod. 8. Poids, 8 gr. 80 c. 
Cabinet Blacas. (On trouve aussi à l'exer- 
gue, TES.) OR. 5oo 

28. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. SoU bustC 

diadème à gauche avec le paludament et la 
cuirasse. 

]^. GLORIA ROMANORVM. Constautinople tou- 
relée assise à gauche, tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire qui lui présente une 
couronne, posant le pied droit sur une 
proue de vaisseau et tenant un sceptre; à 
l'exergue, smant. (Dans l'ancien catalogue 
du Cabinet des médailles, rm.) Module 11. 
Poids,' 19 gr. 32 c. Cabinet Blacas OR. i5oo 

29. Le même médaillon avec smant à l'exergue 
Mod. 12 sans la monture. Poids, 41 gr. 

42 c. 4 m. Musée de Vienne OR. 2000 



CONSTANCE U. 281 

!>0. D. N. CONSTANTIVSMAX. AVG. Son bustC CQS- 

qué de face avec la cuirasse ornée sur la 
poitrine do la tête de Méduse, tenant une 
Victoire et une liasle. 

Ç^. Même revers, mais, à l'exergue, smn. (on 
voit aussi smant.) Mod. 11 Vr Poids, 20 gr. fr- 

21 c. Musée britannique OR. i5oo 

31. FL. IVL. CONSTANTIVS PEUP. AVG. Son buSte 

diadème à gauche avec le paludament et la 
cuirasse. 

Ç2. GLORIA ROMANORVM. Constancc nimbé 
debout de face , dans un quadrige de 
face, lançant de la main droite des pièces 
de monnaie, et, de la gauche, tenant un 
sceptre surmonté d'un aigle qui tient 
une couronne dans son bec; à l'exergue, 
SMANT {Cabinet Blacas. Poids, 5 gr. 20 c.) 
ou TES. Poids, 5 gr. 80 c. avec l'anneau. 
Mod. 6. Gravé. F. OR. 6oo 

32. Même légende. Son buste casqué de face 
avec la cuirasse, tenant une hasle et un 
bouclier. 

^. GLORIA ROMANORVM. Deux soldats posant 
sur une colonne un bouclier qui porte l'in- 
scription voT. XXX. MVLT. xxxx. Tanini — AR. 200 

33. CONSTANTIVS AVG? OU AVGVSTVS? OU P. F. 
AVG? 

^t. OB VICTORIAM TRIVMPHALEM- DcUX Vic- 

toires debout, tenant un bouclier sur lequel 
on lit VOT. X. MVL. XX. Eckhel, comme étant 
du Cimelium àa Defrance où il n'est point 
décrit OR. 

34. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. C SoU bustc 

lauré à droite avec le paludament. 
Vft. piETAS AVGvsTi NOSTRi. Constaucc en ha- 
bit militaire debout à gauche, relevant une 



282 CONSTANCE II. 

femme à genoux et tenant une haste; à 
gauche, la Valeur casquée debout tenant un 
bouclier ; à droite, la Victoire debout cou- 
ronnant l'empereur et tenant une palme ; 
Mod. 10. Poids, 20 gr. 50 c. avec l'anneau. **"• 

F. OR. 120Q 

35. Même légende. Son buste lauré à gauche, 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constauce debout à 
gauche tenant un étendard et un sceptre; 
à droite, deux enseignes militaires; à 
l'exergue, cons. Mod. 11. Poids, 20 gr. 21 c. 
Musée britannique OR. looo 

36. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. CAES. SoU bUStC 

lauré avec le paludament. 
^t. SALVS ET SPES REiPVBLiCAE. Contautin en 
habit militaire assis de face, nimbé et te- 
nant une haste; de chaque côté, un de ses 
fils debout, tenant une haste et un bouclier 
posé à terre; à l'exergue, cons. Mod. 13 Va- 
Poids, 35 gr. 75 c. Autrefois, Cabinet des 
médailles OR. i5oo 

37. FL. IVL. CONSTANTIVS PIVS FELIX AVG. Son 

buste diadème. 

Ç2. SALVS ET SPES REIPVBLICAE. Conslautln I, 

Constantin II et Constance debout, tenant 
chacun une haste et un bouclier ; à l'exer- 
gue, TES. Mod. 12. Poids, 20 gr. Autrefois, 
Cabinet des médailles OR. looo 

38. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. C. Sou bustc lauré 
à gauche avec le paludament, levant la 
main droite et tenant un globe. 

^t. SECVRiTAS PERPETVA. Coustanco lauré et 
en habit militaire debout à gauche, éri- 
geant un trophée et tenant une haste trans- 
versale. Tanini OR. Çoq 



CONSTANCE II. 28.1 

39. coNSTANTivs P. F. AVG. Son buste diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. TRivMFATOR GENTivM BARBARARVM. Con- 
stance debout à gauche, lauré et en habit 
militaire, tenant le labarum etunehaste 
transversale renversée ; à l'exergue, *aq. ^'■ 

Mod. 11. Poids, 12 gr. 20 c F. AR. 3oo 

40. PL. ivL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

B^. TRIVMFATOR GENTIVM BARBARARVM. COH- 

stance debout à gauche, nu-tête et en habil 
militaire, tenant un étendard et appuyé sur 
un boucher; à l'exergue, tes. Mod. 5 Va — 
6 V,. Poids, 42 gr. 4 c. — 5 gr. 23 c. . F. AR. go 

41. FL. IVL. CONSTANTIVS PIVS FELIX A\Q. Son 

buste diadème à droite avec le paludament 
et la cuirasse. 

^t. Même revers; à Texergue, tes ou tr. 
Mod. 11. Poids, 13 gr. 22 c. F. AR. 3oo 

42. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou busto diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t, VICTORIA AVGvsTORVM. Victoirc mar- 
chant à gauche et tenant une couronne et 
une palme; à l'exergue, sis et une cou- 
ronne. Mod. 6. Poids 4 gr. 43 c F. AR. 6o 

43. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 

dème à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire assise à 
droite sur des dépouilles, tenant des deux 
mains une couronne que lui présente un 
enfant debout; dans la couronne on lit 
VOT. XX. MVLT. XXX; à l'cxerguc smano. Ban- 
duri AR. 200 



2U 



CONSTANCE II. 



44. coNSTANTivs AVGVSTVS. Soiî buste diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

V^t. VICTORIAE DD. NN. AVGG. DcuX VicloirCS 

debout tenant une couronne dans laquelle 

on lit voT. XX. MVLT. XXX ; à l'exergue, tr. 

(Khell donne sis entre deux palmes.) Mod. 

6 Vr Poids 5 gr. 20 c. Cabinet de M. le duc ^• 

de Blacas OR. 4oo 

45. FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou buStc 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^t. Même revers; à l'exergue, une feuille de 
lierre et sis. Mod. 7 Va- Autrefois, Cabinet 
de M. Dupré OR. 5oo 



^t. VICTORIAE DD. NN. AVGG. Victoirc assisc, 
écrivant sur un bouclier vot. x. mvlt. xx; 
à l'exergue, aq. D'Ennery AR. 

47. CONSTANTIVS AVGVSTVS. Sou buste diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse ; 
le tout dans une couronne de laurier. 

Bz. VICTORIAE DD. NN. AVGG. Victoiro assisc à 
droite sur une cuirasse et un bouclier, écri- 
vant VOT. XX. MVLT. XXX. surun bouclier que 
lui présente un génie nu, ailé, debout; à 
Texergue, tr. Mod. 8. Poids, 9 gr. Autre- 
fois, Cabinet de M. Zaepfell à Colmar. . . OR. 

Ce médaillon a été gravé dans la Uevue numismatique 
de 1859. 

48. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. viRTVS 'CONSTANT! AVG. Constancc debout 
à gauche en habit militaire, tenant le laba- 
rum et un sceptre ; à ses pieds, un captif 
assis à droite et se retournant; à l'exergue, 



5,00 



6oQ 



CONSTANCE II. 285 

»SMAQ. Mod. 7. Poids, 6 gr. 50 c. Musée bri- ^^^ 

tannique OR. 5oo 

49. FL. ivL. coNSTANTivs NOB. C. Son buste dia- 
dème adroite avec le paludament. 

Ci. viRTvs coNSTANTi CAES. Constance (ou 
Mars?) en Iiabit militaire marchant à droite 
et portant une haste et un trophée; à ses 
pieds, deux captifs; à l'exergue, smnm. 
Mod. 6. Poids, 5 gr. 70 c. Cabinet de M. le 
duc de Blacas OR. 3oo 

50. FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. SoU busto 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. viRTVs DD. NN. AVGG. Constance nu-tête 
et en habit militaire debout à gauche, te- 
nan* le îabarum et appuyé sur un bouclier; 
à l'exergue, tr. Mod. 6-6 Va- Poids, 5 gr. 
50 c., 5 gr. 79 c F. AR. 5o 

51. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VIRTVS EXERCiTvs. Soldatcasqué dcbout à 
droite, tenant une haste renversée et appuyé 
sur un bouclier ; à l'exergue, tes. Mod. 7. F. AR. 6o 

52. D. N. CONSTANTIVS P. P. AVG. Son busle dia- 
dème à droite avec le paludament ou le pa- 
ludament et la cuirasse. 

^t. Même revers; à l'exergue, c. a. ou c. r. 

ou c. H. ou c. Z. ou R ou SCON OU TES. Mod. 

5-5 Vj. Poids, de 4 gr. 20 c. à 5 gr. 04 c. F. AR. 5o 

Médailles d'or et d'argent^. 

53. CONSTANTIVS p. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 



1 Sons Constance U et son successeur Julien il existe deux modules d'argent, ou poUr 
mieux dire, c'est sous leur règne que commence un petit module qui n'est pas le qui. 



286 CONSTANCE It. 

^t. coNSTANTivs aVg. Trois palmes ; en haut, 
une étoile ; à l'exergue, sis, quelquefois suivi ^'' 

d'un croissant pointé F. AR. i . 3o 

54. Sans légende. Tête diadémée à droite de 
Constance II. 

Ci. CONSTANTIYS AVGVSTVS. Victoire marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme j à l'exergue, c. r Gravée. F. AR. i. aS 

55. Même tête. 

B^. CONSTANTIVS CAESAR. Trois palmcs; en 
haut, une étoile ; à l'exergue, r. Mtisée de 
Danemarc AR. 3o 

56. Même tête. 

^4 CONSTANTIVS CAESAR. Victoire marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme ; à l'exergue, cons, n ou tr F. OR. 4° 

57 . La même médaille, mais, à Texergue, tse, 

ou m dans le champ et consi à l'exergue. F. AR. i. 25 

58. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. CAES. SoU bustC 

lauré à gauche avec le paludament et la 
cuirasse. 

^té Même revers; à l'exergue, cons. Cabinet 
de M. le duc de Blacas OR. 4" 

59 . CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou busto diadéfflé à 
droite avec le paludament. 

Ci. FELICITAS PERPETVA.Victoire assise adroite 

naire ou demi-denier. Vétranion, Magnence, Décence et Constance Galle n'ont que le 
grand module seul, du moins sur toutes leurs médailles que j'ai vues. La moyenne du 
poids du grand module, qui est le denier, e.4 d'environ 3 gr. 10 c. Celle (ki petit mo- 
dille est d'environ 2 gr. 2 c. A partir de Julien la moyenne du petit module n'est pins 
que de 1 gr, 92 c. environ. On la retrouve de nouveau de 2 gr. 2 c. sons Théodose, 
mais vers cette époque ce module cesse presque complètement, et un nouveau petit mo- 
dule, très-inférieur au premier, commence, pour durer avec plus on moins de variations, 
jusqu'^ la fin de l'empire d'Occident. Sans chercher à m'engager dans cet inextricable 
labyrinthe, il me snflit de rappeler l'attention sur ces changements de poids dans la 
monnaie d'argent. 



CONSTANCE II. 287 

sur une cuirasse, écrivant voT. x. mvlt. xx. 

sur un bouclier que lui présente un gé- fr- 

nie nu, ailé, debout; à Texergue, smaq. 

Gravée. F. OK. 40 

60. D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

]^. Même revers. Autrefois, Cabinet des 
médailles OR. 40 

61 . Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. FELICITAS PERPETVA. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et un tro- 
phée; à Texergue, aq F. AR. 1. 8 

62. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, »aq W. AR. i . 8 

63. Même tête et même légende. 

^. FELICITAS REiPVBLiCAE autour d'unc cou- 
ronne dans laquelIeonlitvoT. XV. MVLT. XX. ; 
à Texergue, cons. D'Ennery OR. 35 

6i. D. N. CONSTANTIVS AVG. Son busté diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. FELICITAS REiPVBLiCE {sic) autour d'unc 
couronne de laurier dans laquelle on lit 
vOt. lY. MVLT. XX; à l'exergue, c. r F. AR. 2. 4 

65. Même tête et même légende. 

^.Mêmerevers,mais,dansla couronne, VOT. 
XX. MVLT. XXX; à l'exergue, C.B. ou c. r. F. AR. 2. 4 

66. CONSTANTIVS P. F. AVG. SoD bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers, mais, dans la couronne, 
voTis XXV. MVLTis XXX ; à l'excrguc, ant oU 
SMN. Wiczay AR. i5 



fr: 



288 CONSTANCE II. 

67. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. SOH busle 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. FELICITAS ROMANORVM. Couroiine dans la- 
quelle on lit voTis XV. MVLTis XX ; à l'exergue, 
SMANI F. OR. 25 

68 . FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sa tête dia- 
démée. 

^. Même revers; à l'exergue, smanz. Khell. OR. 25 

69 . CONSTANTIVS AVG. Sou busto diadème à droite 
avec le paludament. 

B^. Même revers ; à l'exergue, smani. Autre- 
fois, Cabinet des médailles , . . OR. 25 

70. FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à gauche, tenant un globe et un 
sceptre. 

^t. FELICITAS ROMANORVM. Romc ot Constan- 
tinople assises, tenant un bouclier sur le- 
quel on lit voT. XXXV. mvlt. xxxx; à l'exer- 
gue, RSMQ et une palme. Schellersheim. ... OR. 4» 

71. Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament. 

]^. FEL. TEMP. REPARATio. Victoire debout à 
droite, écrivant vot. xx. sur un bouclier que 
soutient sur sa tête un captif à genoux^ à 
l'exergue, r F. AR, 2. 40 

72. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. GAVDivM popvLi ROMANI autour d'uno cou- 
ronne de laurier dans laquelle on lit sic x. 
SIC XX ; à l'exergue, *sis^. Caylus OR. 4" 

73. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. SoU buste 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 



«lONSTANCE II. 289 

B^. GLORIA RKii'vui.iCAK. Constance il clieval; 
à ses pieds, une femme tourelée a genoux, 
tenant un flambeau; à l'exergue, smaisz. '"■• 

Autrefois, Cabinet des médailles . . OR. 80 

74. Même tète et même légende. 

Ri. GLOBiA REiPVBLiCAE. Rome casquéc assise 
de face, et Constantinople tourelée assise 
tournée à gauche, le pied posé sur une 
proue de vaisseau, tenant ensemble un 
bouclier sur lequel on lit vot. xx. mvlt xxx ; 
elles tiennent chacune une haste ; à l'exer- 
gue, CONS, RP, SIRM, SMANA, SMANB, SMANF, 
SMANA , SMANt , SMANH , SMANS , SMANZ, SMN , 
SMNB, SMNF, SMNC, SMNfc, SMNS OU SMNT. . . F. OR. 25 

75. Même légende. Son buste casqué de face, 
tenant une haste et un bouclier sur lequel 
on voit un cavalier. 

^. Même revers ; à Texergue, m ou smlvg. 
Ancien catalogue du Cabinet de France. . . OR. aS 

76. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

1^. GLORIA REIPVBLICAE. Même type, avec 
voT. xxx. MVLT. xxxx. sur le bouclier; à 
l'exergue, smanf, smaq, smmad, smmed ou 
TES F. OR. 25 

77. Même légende. Son buste diadème, tenant 
une haste et un bouclier. 

Vz. Même revers; à l'exergue, smnb. Ancien 
catalogue du Cabinet de France OR. 40 

78. FL. ivL. CONSTANTIVS p. F. AVG. Sou buste 
casqué de face avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier. 

T^. Même revers; à l'exergue, r*b, re ou 
SMS; ou rsme, rsmp, rsmt suivis d'une 
pulme, ou rsmb entre deux palmes. ... F. OR. aS 

T. VI. 19 



290 CONSÏANCB II. 

79. Même tête et même légende j sur le bou- 
clier, ^. fr. 

^t. Même revers; à l'exergue, tr* F. OR. 3o 

80. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. Son buSte 

casqué de face avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier sur lequel on voit : 
1° l'empereur debout couronné par la Vic- 
toire ; 2» un cavalier à gauche terrassant un 
ennemi; 3° un cavalier à droite terrassant 
un ennemi. 

^. Même revers; à l'exergue, asirm, cons, 
kONSTAN (tan en monogramme), parfois avec 
)^ dans le champ, rsmq et palme, sirm, 
•siRMC, -sirm et palme, *sirm, *sirm*, crois- 
sant pointé et sirm, shams ( We/^/), sis, sma- 

NA, SMANF, SMANA, SMANG , SMAN0, SMANI, SMLVG, 
SMMP, SMNC, SMNe, SMNS, SMNT OU -SMSIS. 

Gravée. F. OR. o5 

81 . Même tête et même légende. Le bouclier 
sans ornement. 

^. Même revers; à l'exergue, SIRM. Tanint.. AR. 3o 

82. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVGV. Sou buste 

casqué avec une haste et un bouclier. 

]^. Même revers; à Texergue, cons. 3Iusée 
de Vienne OR. 25 

83. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou busto dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers; à l'exergue tr» F. OR. aS 

84. La même médaille avec con.... à l'exergue 

du revers F. AR. i . 3o 

85 . Mêmelégende. Son buste casqué de face avec 
le paludament, tenant une haste et un bou- 
clier sur lequel on voit le ^. 



1 



CONSTANCE II. 291 

^. Même revers; à rexergue, tr*. Autrefois, fr» 

Cabinet des médailles OR. 3o 

86. D. N. CONSTANTIVS JIAX. AVGVSTVS. SOD bustC 

diadème à droite avec le paludament etla 
cuirasse. 

^. Même revers; à Texergue, ktesou -tes. 
ou 'TES* ou »TESSb» F. OR. 25 

87 . FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. SoU buslo 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

1^. GLORIA REiPVBLiCAE. Même type de Rome 
et Constantinople ; sur le bouclier, voi. 
XXXV. MVLT. xxxx; à l'exergue, sirm». Aw^ré;- 
foiSy Cabinet des médailles OR. 25 

88. Même légende. Son buste casqué de face 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

^. Même revers; mais à l'exergue, hsir, sirm 
ou smaq; ou ANTS ou bien msir entre deux 
palmes. Musée de Vienne OR. aS 

89. CONSTANTIVS p. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^. GLORIA REIPVBLICAE. Même type, avec 
VOT. xxxx. sur le bouclier; à l'exergue, tes. 
Caylus OR. 3o 

90. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sa tête diadé- 
mée à droite. 

Ci. Même revers; à l'exergue, anta, antb, 

ANTF ou ANT0 F. OR. 3o 

91 . FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème (et peut-être en même temps radié) 
à gaucheavec le paludament et la cuirasse. 

^. MT. es. dans le champ. Cabinet de M. Du- 
quesnel à Rennes OR. 45 



292 CONSTANCE II. 

92. coNSTANTivs P. F. AVG. Son buste en profil 
avec le diadème orné de pierreries. 

]^. OB VICTORIAM TRiVMPHALEM. DeUXVicloirCS 

debout portant ensemble un bouclier sur 

lequel est écrit vot. xv; à l'exergue, sis*. fr- 

Cabinet Vandamme OR. i oo 

93. FL. ivL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son busle 
diadème à droite avec le paludament. 

Ci. PAX AVGVSTORVM. Constanco nu-tête et en 
habit militaire, debout à gauche, tenant le 
labarum ; à Texergue, tr F. AR. i . 3o 

M. FL. ivL. CONSTANTIVS AVG. Son buste lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. Même revers, mais à Texergue, trp. 
Banduri AR. 3o 

95. CONSTANTIVS NOB. CAES. Sa tête laurée à 
droite. 

^. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constance debout à 
droite, en habit militaire, tenant une hasle 
transversale et un globe ; à l'exergue, ptr. 

F. OR. 35 

96 . FL. ivL. CONSTANTIVS NOB. CAES. Sa lêle laurée 
à droite. 

Ci. Même revers ; à l'exergue, tr ou ptr. W. OR. 35 

97. FL. ivL. CONSTANTIVS NOB. c. Sou buste lauré 
à gauche avec le paludament. 

1^. Même revers; à l'exergue, n. Musée bri- 
tannique OR. Q. 3o 

98. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. CAES. SOH busto 

lauré à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ç2. PRiNCiPi ivvENTVTis. Constance debout à 
gauche en habit militaire, tenant une en- 



% 



CONSTANCE II. 293 



fr. 



seij,^ne et un sceptre; à droite, une enseigne 
militaire; à l'exergue, smaq. Musée britan- 
nique OR. 35 

99. FL. iVL. coNSTANTivs NOB. c. Son bjiste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

]^. Même revers ; à l'exergue, smn. Musée de 
Vienne OR. 35 

100. Même tête et même légende. 

^. PRiNciPi ivvENTVTis, Coustance en habit 
militaire debout à gauche, tenant un éten- 
dard et une baguette; derrière lui. deux 
enseignes militaires; à l'exergue, sis ou tr 
ou Ts. Musée de Vienne OR. 35 

101. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son bustC 

lauré à gauche avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^L. Même revers ; à l'exergue, cons. Cabi- 
net de M. Wigan à Londres OR. 3fi 

102. FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. SoU buste 

lauré à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers; à l'exergue, sirm. i)/use> 
de Danemarc AR. 40 

103. FL. IVL. CONSTANTIVS AVG. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

]Ç2. SECVRITAS REiPVBLiCAE. La Sécurité de- 
bout à droite, les jambes croisées, posant 
la main droite sur sa tête et accoudée aune 
colonne ; à l'exergue, tr F. OR. 3o 

104. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. SIC x. sic XX. dans une couronne de lau- 
rier; à l'exergue, sis. iHfM^^e ôn^anmç'MC. . OR. Q. 3o 

105. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son buste dia- 



294 CONSTANCE II. 

démé à droite avec le paludament et la cui' 
rasse. 

^t. SPES REiPVBLiCE {sic). Constance casqué et 
en habit militaire debout à gauche, tenant 
un globe et une haste; à l'exergue, tes. '"^ 

Musée de Vienne AR. 20 

106. FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son buSte 

casqué à gauche {sic) avec la cuirasse, te- 
nant une haste et un bouclier. 

^t. TR dans le champ. 2'anini OR. 35 

107. La même médaille en argent. Musée de Da- 
nemarc (Coin de l'or?) AR. 

108. FL. IVL. CONSTANTIVS AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. VICTOR OMNIVM GENTivM. Constanco en 
habit militaire, tenant le labarum et un 
bouclier j à terre, d'un côté, deux figures 
suppliantes à genoux ; de l'autre, un captif 
assis; à l'exergue, tr. Musée de Danemarc. OR. 5o 

109. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVG. NOSTRi. Victoiro marchant 
à gauche, se retournant et tenant une cou- 
ronne et une palme; derrière elle. Cons- 
tance debout à gauche en habit militaire, 
tenant un globe et une haste transversale; 
à l'exergue, tr. F. OR. 80 

110. D. N. CONSTANTIVS PERP. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ç2. VICTORIA AVGvsTi. Victoire marchant à ' 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me ; à l'exergue, r F. AR. 1 . 6 

1 1 1 . CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 



CONSTANCE II. 295 

fr. 

^l. Même revers. Banduri AR. 6 

112. D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Son busts dia- 
dème à droitc avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^. VICTORIA AVGvsTi N. Même type; à l'exer- 
gue, ♦R» F. AR. 1 . 6 

113. CONSTANTIVS AVG. Sou buste diadème avec 
le paludament. 

^. VICTORIA AVGVSTI N. Vicloire assise à 
droite sur une cuirasse et un bouclier, écri- 
vant vot. XXX. sur un bouclier que lui pré- 
sente un génie ; à Texergue, smn. Welzt. . . OR. Q. 35 

114. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, sis et un croissant 
pointé ou sis W AR. i . 6 

115 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Vicloirc marchant. 
Arneth, synopsis du Musée de Vienne AR. Q. 6 

116. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM Femme casquée 
assise à gauche, tenant une Victoire et un 
sceptre ; à l'exergue, ....nt. Ducange AR. 40 

117. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. SoU buste 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoiro marchant 
à gauche, tenant de la main droite une cou- 
ronne dans laquelle on lit xxv. et de la gau- 
che une palme et un trophée; à ses pieds, 



296 f.ONSTAISCE II. 

\m captif à genoux suppliant; à l'exergue, ^^■ 

SM^AT(v. Musée de Berlin OR. 80 

118. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Bz. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoiro assise à 
droite sur un bouclier et une cuirasse, écri- 
vant voT. XV. MVLT. XX. sur uu bouclier 
que lui présente un génie nu, ailé, debout; 
à l'exergue, smanb, smana ou smang, ... F. OR. ?5 

119.C0NSTANTIVS AVG. Sou bustediadéiTié là droitc 
avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type, avec 
vOT. XXX. sur le bouclier ; à l'exeryue, sman 
ou SMANT Tiers de sou. Gravée. F. OR. 3o 

120. La même médaille en module ordinaire; à 
l'exergue, smans. Cabinet de M. Robert. . . OR. 3o 

121. La même médaille avec vot. xxxx; à l'exer- 
gue, SMAN ou SMN Ticrs de sou. F. OR. 3o 

122. D. N. coNSTANTivs p. F. AVG. Sou buslc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type, avec 
VOT. xxxx; à l'exergue, konstan- (tan en 
monogramme). Cay/M*. ... Tiers de sou? AR. 3o 

123. CONSTANTIVS AVG. Son bustc diadème. 

^, VICTORIA AVGVSTORM {sic). Même type, avec 
VOT. X. sur le bouclier; à l'exergue, lvg. 
Autrefois, Cabinet des médailles. Tiers de 
sou? OR. 3o 

124. FL. ivL. CONSTANTIVS p. F. AVG. Soubustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ç2. VICTORIA coNSTANTi AVG. Même type; sur 
le bouclier^ vot. x. mvlt. xx; à l'exergue, 
SMAN. Caylus OR. 25 



CONSTANCE II. 297 

125. D. N. coNSTANTiVR AVG. Soii buste diadème à 

droite avec le paludament. 

* 

Ri. VICTORIA coNSTANTi AVG. Même type; sur 
le bouclier, vot. xv; à l'exergue, cons. "■• 

Caylus OR. 95 

126. coNSTANTivs P. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^L. VICTORIA CONSTANTI AVG. Même type; sur 
le bouclier, vot. xxxx; à Texergue, srm ou 
SMN Tiers de sou. F. OR. 3o 

127. FL. ivL. CONSTANTIVS NOB. c. Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^. VICTORIA CONSTANTI CAES. Même type; sur 
le bouclier, vot. xv; à l'exergue, cons. Mu- 
sée de Berlin OR. aS 

128. FL. IVL. CONSTANTIVS PERP. AVG. Son busle 

dindèmé à droite avec le paludament. 

^L. VICTORIA CONSTANTINI {siC plutÔt CONSTAN- 
TI) AVG. Même type; surle bouclier, vot. xx. 
MULT. xxx; à l'exergue, cons. Banduri, du 
Musée Farnèse OR, 40 

129. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son busle dia- 
dème adroite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^. VICTORIA DD. NN. AVG. Victoire marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme ; à l'exergue, lvg F. AR. ?.. 6 

1:^0. FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. SoU bUSlc 

diadème adroite avec le paludament. 

^L. VICTORIA DD. NN. AVG. Victoirc assisc à 
droite sur un bouclier et une cuirasse, 
écrivant vot. x. mvlt. xx. sur un bouclier 
que lui présente un génie ailé, nu, debout; 
à l'exergue, sis». F. OR. 25 



298 CONSTANCE If. 

131. Même tête et même légende. 

• ^t. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoire marchant 
à gauche et tenant un trophée et une pal- 
me; à Texergue, tr F. OR. 25 

132. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou buste diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, Tse. Musée de 
Vienne OR. 25 

133. Même tête et même légende. 

Bi. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoire marchant 
à gauche et tenant une couronne et un tro- 
phée; à l'exergue, tes ou tr W. AR. j. 6 

134. FL. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son buStC 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^t. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoire marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme ; à l'exergue , tr F. AR. i . 6 

135. Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA DD. NN. AVGG. Vlctoire marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme avec laquelle elle abaisse la tête d'un 
captif courbé; à l'exergue, r. Banduri. . . . AR. i5 

136. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA DDD. NNN. AVG. Même type, avec 
sic X. SIC XX. sur le bouclier ; à l'exergue, 
*sis* F. OR. 3o 

137. CONSTANTIVS AVG vsTvs. Sou buslc diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

B^. viCTORiAE D. N. AVG. Dcux Victoiros de- 
bout, tenant une couronnedans laquelle on 



CONSTANCE II. 299 

lit voT. XXV. MVL. XXX ; à l'exergue, tes. Mu- '«■• 

sée de Vienne OR. 25 

138. Même tête et même légende. 

^t, vicTORiAE DD, NN. AVGG. Même type ; dans 
la couronne, YOT. x. mvlt. xx; à l'exergue, 
TR. Schellersheim OR. 2.5 

139. Même tête et même légende. 

^l. VICTORIAE DD. NN. AVGG. Même type; dans 
la couronne, vot. xx. mvlt. xxx; à Texer- 
gue, TR, TR et palme, tes ou sis et épée re- 
courbée F. OR. 25 

140. Même tête et même légende ; le tout dans 
une couronne de laurier. 

Ci. Même revers; à l'exergue, tes F. OR. 35 

141. FL. iVL. coNSTANTivs P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, ♦sis». Musée 
de Vienne OR. aô 

142. CONSTANTIVS AVG. Sou buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers; àTexergue, tr. Banduri. OR. x5 

143. CONSTANTIVS AVGVSTvs. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse; le 
tout dans une couronne de laurier, 

^. VICTORIAE DD. NN. AVGG. Vlcloire assisc à 
droite sur un bouclier et une cuirasse, écri- 
vant VOT. XX. MVLT. xxx. sur unbouclier que 
lui présente un génie nu, ailé, debout; 
à l'exergue, SMAQ;le tout dans une cou- 
ronne de laurier F. OR. 4© 

144. CONSTANTIVS AVGvsT. SoH buste avec un dia- 
dème de perles. 



1 



300 eONSTAîSCE II. 



^t. viCTORiAE DD. NN. AVGG. Même type; sur 
le bouclier, vot. xxx. Jtamus, Musée de fr- 

Danemarc OR. 35 

145. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou buste diadème 
à droite avec le paludament. 

B^. VICTORIAE DD. NN. AVGG. AV. DeUX Vic- 

toires debout tenant une couronne dans 
laquelle on lit vot. x. mvlt. xx ; à l'exergue, 
TR F. OR. 3o 

146. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. viRTVs EXERCiTvs. Soldat casqué debout 
h droite, tenant une hasle renversée et 
appuyé sur un bouclier; à l'exergue, pcon 
ou scoN ou tES F. AR. i8 

147. FL. ivL. CONSTANTIVS AVG. Son buste lauré 
à droite avec le [)aludament. 

^t. VIRTVS EXERCiTvs GALL. Maps? marchant, 
tenant une haste et un trophée; à ses pieds, 
deux captifs; à l'exergue, tr. Ancien cata- 
logue du Cabinet des médailles OR. 5o 

148. D.N. CONSTANTIVS p. F. AVG. Sa têtcdiadémée 
à droite. 

^t. voTis XX. MVLTis XXX. daus une couronne 
de lauriei- ; à l'exergue, ant, tes ou lvg. F. AR. i» 6 

149. Même tête et même légende. 

^. VOTIS XXV. MVLTIS XXX. dans une cou- 
ronne de laurier; à l'exergue,. . .? (ou smn. 
Musée de Vienne. ) F. AR. i . 6 

150. Même tête et même légende. 

B^. voTis XXX. MVLTIS xxxx. dans une cou- 
ronne de laurier; à l'exergue, lvg ou 
TES F. AR. I. 6 



CONSTANCE II. 301 

151. Même légende. Son buste diadéiné à droite 
avec le paludainent ou le paludament et la 
cuirasse. 

^. voTis. XXX. MVLTis xxxx. dans une cou- 
ronne de laurier, à l'exergue, p. con, smn, f""- 
czou siRM F. AK. 1. 6 

152. La même médaille démodule inférieur, 
ayant à l'exergue du revers ant,lvg, par, 

PCON, R, SIS ou SCON F. AK, 2. 3 

Divers auteurs signaleut encore à l'exergue du revers 
les signes monétaires suivants, sans préciser sur quel 
module ils se rencontrent : bn, c. a., c palme a, cb, es, 

CHj C0, CIA, CM, es, PLOJI et SMK- 

1 53. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. voT. xxxx. dans une couronne de lau- 
rier; à l'exergue, ce F. AR. 2. i5 

VM. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou buslc radié à 
gauche avec le paludament. 
^t. ^ entre a et q. Caylus OU. 1 00 

155. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son buslC. 

radié à gauche avec le paludament. 
^^.. Un petit globule dans le champ. Caylus. OU. 3o 

Médaillons de bronze et médailles de grand bronze. 

156. D. N. FL. CONSTANTIVS AVG. Sou busle dia- 
dème à droite avec le paludament. 

1^. DEBELLATORI GENTT. BARBARR. CoUSlanCC 

en habit militaire, galopant à droite etftap- 
pant de sa haste un ennemi à genoux qui 
tient une épée et veut se garantir avec son 
bouclier; à terre, un bouclier. Mod. 11 . F. 80 

157. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Soo bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 



302 CONSTANCE II. 

fr, 

^. Même revers. Tanini 80 

158. coNSTANTivs P. F. AVG. Sa tête diadémée à 
droite. 

^t. DEBELLATORI GENTT. BARBARR. ConstanCG 

en habit militaire galopant à droite et frap- 
pant de sa hasle un ennemi à genoux qui 
se défend avec son épée et son bouclier ; 
sous les pieds du cheval, un ennemi blessé, 
couché à terre. Mod. 10 Va ^- 8° 

159. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou biistc dia- 
dème adroite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

"Bz. FEL. TEMP. REPARATio. Coustance lauré et 
en habit militaire debout à gauche sur un 
vaisseau qui vogue à gauche, tenant un 
globe surmonté d'un phénix et lelabarum; 
à droite, la Victoire assise se tournant à 
gauche (et devant probablement tenir le 
gouvernail ') ; à l'exergue, shk©. Mod. 
12 V. • ^^ 

160. D. N. FL. CONSTANTIVS AVG. Sou biistc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. GAVDivM ROMANORVM. Victoirc assisc à 
droite sur une cuirasse, écrivant vot. xx. 
sur un bouclier qu'elle lient sur son ge- 
nou gauche. Mod. 9 F. 5o 

161. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc dla* 
démé adroite avec la cuirasse. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. Rome casquéc assise 
à gauche écrivant vot. xx. sur un boucher 
posé sur un cippe; à côte d'elle, un bou- 
clier; à l'exergue, r. Mod. 9 Va ^- 5o 

1 L'exemplaire dn Cabinet de France, le seul que je counais&e, est très-retouché 
je crois cependant que le revers ii'est pas refait, mais qu'il a seulement ëlé fortement 
réparé. 



CONSTANCE 11. 303 

162 

^t. GLORIA ROMANORVM. Victoire marchant. f'^- 

tenant une couronneetunepalme. ^tonn^/. 5o 

163 

?>t. GLORIA ROMANORVM. Victoire debout écri- 
vant sur un bouclier vot. v. mvlt. x. 
Mionnet '>o 

16i. n. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème adroite avec le paludament et la cui» 
rasse. 

I^. LARGiTio. Constance assis de face sur 
une petite estrade, tenant un globe ? et un 
livre; d'un côlé, une femme radiée à 
droite, sMnclinant et lui posant la main sur 
le genou ; de l'autre, la Valeur casquée de- 
bout, lui posant la main droite sur l'épaule, 
ettenantunehaste.Mod.il Gravé. F. 200 

165. Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament. 

Ci. MONETA AVG. Lcs trois Monnaies debout a 
gauche, tenant chacune une balance et une 
corne d'abondance; à l'exergue, R.Mod. 8. 

W. G.B. 3o 

166. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. ROMA BEATA. Romc casquéc assise sur des 
dépouilles, tenant une Victoire et une haste. 
Banduri .... 5o 

167. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. SABiNAE. L'enlèvement des Sabiues. Sur 
le premier plan on voit deux hommes en- 
levant l'un une femme à genoux, l'autre 
une femme debout qui tend les mains et 



304 COÎSSTAÎSCE II. 

semble appeler du secours; sur le second 

plan, six femmes qui fuient et trois obé- * f^. 

lisques réunis. Mod. 9 Gravé. F. 200 

168. D. N. FL. coNSTANTivs AVG. Sou buste laui'éii 
droite avec le paludaiiient et la cuirasse. 

1^. VICTORIA AVG. Victoii'e tourelée assise à 
gauche, le pied sur une proue de vaisseau, 
tenant une branche et une corne d'abon- 
dance. Mod. 10 F. 5o 

169. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVG. Vicloire assise à droite, 
ayant derrière elle une cuirasse et un bou- 
clier et écrivant vot. xx. sur un bouclier 
qu'elle tient sur ses genoux. Mod. 8 Va- F. 5o 

170. Le même médaillon avec vot. x. sur le bou- 
clier. Tanini 5o 

171. D. N. CONSTANTIVS VICï. P. F. AVG. SoU buStC 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

B>t. VICTORIA AVG. N. Victoirc marchant à 
droite et tournant la tête à gauche, tenant 
deux couronnes; de chaque côté à ses 
pieds, un captif assis, les mains attachées 
derrière le dos. Mod. 10 F. loi? 

172. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVG. NN. Victoiro assise à droite 
sur un bouclier et une cuirasse, écrivant 
VOT. X. sur un bouclier qu'elle tient sur ses 
genoux. Mod. 9 V2 F. 5o 

173 

B^. VICTORIA AVG. NosTRi. La Victoire pas- 
sant. D'Ennery 60 



• ONSTANCE II. 30o 

I7i. D. N. cnNsiAMivs 1». F. AVG. Soii buslc dia- 
dème a droite avec le paludament. 

I^. VICTORIA AVGVSTi. Vicloirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une '•• 

pahne. Mod. 8 •/,— 9 F. 5o 

175. D. N. coNSTAisTivs pivs KEL. AVG. Son busle 
lauré à droite avec le paludament. 

1^. VICTORIA AVGvsTi. Yictoirc marchant ù 
gauche entre deux captifs assis à terre. 
Tanini 5o 

170. D. N. IVL. CONSTANTIVS P. F. AVG. SoU buSte 

lauré à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGVSTI. Victoirc debout à 
droite, posant le pied gauche sur un globe 
et écrivant vot. xxx. mvlt. xxxx. sur un 
bouclier placé sur une colonne. Tanini. ... 6o 

177. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème adroite avec le paludament. 

"B^. Même revers. Tanini 6o 

178. Même légende. Sa tête diadémée. 

1^. VICTORIA AVGVsTi. Coustauce marchant 
entre deux captifs assis et tenant une haste. 
Vaillant , 5o 

179. D. N. FL. CONSTANTIVS AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. VICTORIA AVGVSTI. Conslantinoplc tourclèc 
assise à gauche, posant les pieds sur une 
proue de vaisseau, et tenant une branche de 
laurier ou d'olivier et une corne d'abon- 
dance; une Victoire debout derrière elle 
la couronne. Mod. 9 F. 6o 

T. VI. 2U 



306 CONSTANCE If. 

180. D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

B^. VICTORIA AVGVSTi N. Victoire marchant à 
gauche et tenant une couronne et une ^'^* 

palme. Tanini 5o 

181. Même légende. Son buste diadème à gau- 
che avec le manteau impérial sous le palu- 
dament, levant la main droite. 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Vicloirc marchant 
à gauche et tenant une palme; elle se re- 
tourne et conduit par la main Constance 
nu-tête et en habit mihtaire qui tient une 
haste. iMod. 9 Gravé. F. 8o 

182. Même légende. Son buste couronné de 
laurier et de pierreries avec le paluda- 
ment. 

Ç2. Même revers. Banduri 6o 

183 

BZ' VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant ; 

pà ses pieds, deux captifs. Mionnet 5o 

181. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sa tête dia- 
démée. 
^t. VICTORIA ROMANORVM. Vlctoirc marchant, 
tenant une couronne et une palme ; à ses 
pieds, un captif. 3Iusée Tiepolo loo 

185. D. N. CONSTANTE AVGVSTI. Sou husto à droite 
avec un casque parsemé d'étoiles, le palu- 
dament et la cuirasse; il tient une branche 
de laurier et une haste. 

Ci. VICTORIA ROMANORVM. Victoirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; à gauche, à ses pieds, un captif nu 
à genoux, de face, les mains liées derrière 



CONSTANCE l|. 

le dos. Wiczay 

186. FL. VAL. coNSTANTivs NOB. c. Son bustelauré 
à droite avec le paludarnent. 

Ci. VICTORIAE BAEATISSIMORVM CAESS. VictoirC 

assise à droite sur une cuirasse, écrivant 
VOT. X. sur un bouclier qu'elle tient sur ses 
genoux; derrière elle, un bouclier. Mod. 



8V,~9. 



307 

fr. 
IQO 



5o 



187. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou busle diadème 
à droite avec le paludarnent. 

^t. viRTVS AVG. Constance en habit militaire 
debout à droite, tenant une haste transver- 
sale et un globe ; à ses pieds, à droite, un 
captif assis. Mod. 8 V^ F. 

188. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Soii bustc dia- 
dème à droitc avec le paludarnent. 

^t. VIRTVS AVG. Constance en habit militaire 
et nu-têle, debout à droite, appuyé sur une 
haste et tenant un globe surmonté d'une 
Victoire; à droite, une femme? ou une pro- 
vince assise à terre, posant la main sur sa 
tète. Mod. 10 F. 

189. D. N. FL. CONSTANTIVS AVG. Sou bustclauré à 
droite avec le paludarnent. 

1^. VIRTVS AVG. Constance lauré et en habit 
militaire debout à droite, tenant une haste 
transversale et un globe; à ses pieds, à 
gauche, un captif assis les mains liées der- 
rière le dos, et, à droite, un autre captif assis 
dans l'attitude de la tristesse. Wiczay 

190. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

B/i.. VIRTVS AVG. N. Même type. Mod. 8 F. G. B. 



5o 



5o 



5o 



5o 



308 CONSTANCE ïl. 

191. Même légende. Son buste diadème à gau- 
che avec le paludament, tenant une Victoire 
qui soutient une palme et un sceptre sur- 
monté d'un aigle qui tient une couronne 
en son bec. 

^. viRTvsAVG. N. Coustancc en habit mili- 
taire debout à gauche, tenant un globe et ^'' 
une hasle. Autrefois, cabinet Fontana. ... ^o 

192 

^t. viRTVs AVG. N. Victoire debout, tenant de 
ses deux mains une couronne ; à terre, deux 
captifs. Mionnet 6o 

193. D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ci. VIRTVS AVG. NosTRi. Constauce nu-tête et 
en habit militaire debout de face regardant 
à droite, appuyé sur unehaste renversée et 
tenantunebranche de laurier. Mod. 972- '^' 5» 

19i. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

B^. VIRTVS AVGG. Constauce nu-tête et en ha- 
bit miUtaire, debout, tenant une haste et 
un globe surmonté d'une Victoire qui lui 
présente une couronne; à ses pieds, à 
droite, un captif assis. Mod. 9 5o 

195. D. N. FL. CONSTANTIVS AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. VIRTVS AVGG. Constancecn habit militaire 
galopant à droite et poursuivant avec sa 
haste un ennemi à genoux; à terre, un 
bouclier. D'Ennery. Médaillon retouché. . . 

196. D. N. CONSTANTIVS VICTOR AVG. Son bustC 

diadème. 



CONSTANCK II. 309 

^t. viRTVSAVGvsTi. Constance debout, tenant 
unehasteetunparazonium, foulant un cap- 
tif avec le pied gauche et couronné par une '•■. 
Victoire debout derrièrelui. Musée Tiepolo. loo 

197. 1). N. coNSTANTivs P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec lepaludament. 

Et. viRTvs AVGVSTi N. Constaucc en habit mi- 
litaire, debout à droite, tenant une haste 
renversée et une branche de laurier, et po- 
sant le pied sur le dos d'un captif assis dans 
l'attitude de la tristesse. Mod. 8 F. G. B. 5o 

198. D. N. CONSTANTIVS VICTOR AVG. Son bUStC 

diadème. 

Ci. Même revers. Tanini loo 

199 

B^. VIRTVS AVGVSTI N. Figurc militaire mar- 
chant, tenant un javelot de la main droite, 
et portant un globe sur la gauche ; à terre, 
deux captifs assis en face l'un de l'autre. 
Mionnet - . . . 5o 

200 

^. VIRTVS AVGVSTI N. Hommc armé debout, 
portant un globe sur la main droite et te- 
nant la haste de la gauche. Mionnet Go 

201 . FL. ivL CONSTANTIVS NOB. c. Son bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. VIRTVS CAESARVM. Constancc en habit 
militaire et lauré, debout de face, regardant 
à gauche, érigeant un trophée et tenant une 
haste renversée ; au pied du trophée, une 
captive assise à gauche, soutenant sa tête 
avec sa main gauche. Mod. 9 F. 8© 

202. Même tête et même légende. 



310 CONSTANCE II. 

^t. viRTVs CAssARVM. Figufe nue, marchant, 
traînant derrière elle un captif de la main 
droite et tenant une haste de la gauche. ''• 

Banduri 80 

203 

B^. VIRTVS CAESS. Femme debout, tenant la 
haste de la main gauche, la droite posée 
sur un trophée au pied duquel est un captif. 
Mionnet 

204. FL. ivL. coNSTANTivs NOB. c. Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Bi. VIRTVS CAESS. Coustance en habit militaire 
et lauré debout de face, regardant à gauche, 
érigeant un trophée et tenant une haste 
renversée; au pied du trophée, une captive 
assise à gauche, soutenant sa tête avec la 
main gauche. Mod. 8 ^j^ F. G. B. 60 

205. D. N. FL. CONSTANTIVS AVG. Son bustc lauré 
à droite avec le paludament. 

Ci. VIRTVS ROMANORVM. Victoirc assisc sur des 
dépouilles, tenant des deux mains un bou- 
clier sur lequel on lit vot. xx. Banduri, 
du Musée de Florence 1 00 

206. FL. ivL. CONSTANTIVS NOB.c. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VRBSROMA. Rome casquée assise à gauche 
tenant un globe surmonté d'une Victoire et 
une haste; à côté d'elle, un bouclier. 
Mod. 872 '^' ^'^' 5'^ 

207. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou busto dia- 
dème adroite avec le paludament. 

'. ^t. Même revers. Mod. 7 V2 F. G, B. 5o 

208. D. N. FL. CONSTANTIVS AVG. SOD bUStC COU- 



CONSTANCE IF. 311 

ronné de laurier et de pierreries avec le 
paludamèni. fr. 

Ci. VRBS ROMA BEATA. Même type. Uanduri. Go 

Médailles de moyen et de petit bronze. 

209. D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Son buste dia- 
dème avec le paludament et la cuirasse j 
derrière la tête, a ; quelquefois, devant, une 
étoile. 

^t. coNCORDiA MiLiTVM. Constancc en habit 
militaire debout de face, regardant à droite, 
tenant de chaque main un labarum; sur 
sa tête, une étoile * F. M. B. 2 

210. Sans légende. Buste lauré de Constance à 
gauche avec le paludament et la cuirasse. 

^t, CONSTANTIVS CAES. Romc assisc, tenant un 
globe surmonté d'une Victoire et un scep- 
tre; à l'exergue, ROM Musée de Dane- 

marc P. B. i5 

211. Même tête. 

^. CONSTANTIVS CAESAR dans Ic champ; en 
haut, une étoile; à Texergue, smanta ou 
un autre nom d'atelier monétaire F. P. B. c 

212. Même tête. 

^. CONSTANTIVS NOB. CAES. daus le champ ; 

Parmi les variétés de cette médaille, Banduri en donne une ob le nombre lxiii es t 
indiqaé sur le revers. Ce nombre, qui se rencontre sur le petit bronze (voyez la mé- 
daille 22c ci-après et la médaille 39 -Je Constance Galle), pourrait à la grande rigueur 
signitier que la monnaie de petit bronze était la soixante-douzième partie de la livre. Je 
dis • il la grande rigueur » parce qu'il existe au Cabinet de France deux exemplaires de 
cette médaille, dont l'un pèse [^ grammes et l'autre environ 5. Or, la livre romaine équi. 
vaut, selon les calculs du professeur Cagnazzi i 325 gr. 80 c. ; soixante-douze pièces du 
poids de A gr. fout 288 gr. , cl soixante-douze pièces du poids de 5 gr. font 360, ce qui 
forme une moyenne Irès-rapprochée de 325 gr. 80 c. Mai.î si ce même nombre se 
trouve sur le moyen bronze, dont le poids «-si naturellement supérieur U celui du petit 
bronze, et si Banduri u'a pas confondu le petit brome nn peu excédant avec le moyen 
broDxe, il eu faut conclure que ce nombre lxxii ne signifie rien du tout comme poids. 



312 CONSTANCK H. 

en haut^ une couronne ; à l'exergue, smrq. fr* 

F. P.B. 3 

213. D. N. coNSTANTivsp. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament et la 
cuirasse ; derrière, a. 

^t. FEL. TEMP. REPARATio. Conslancc en habit 
militaire debout à gauche sur un vaisseau 
voguant à gauche, tenant une Victoire et 
le labarum ; à droite, sur le vaisseau, une 
Victoire assise à gauche, tenant le gouver- 
nail F. M. B. 1 

214.C0NSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament, 

^. Même revers M. B. i 

215. D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament ; quel- 
quefois, derrière la tête, A. 

^t. FEL. TEMP. REPARATIO. Même type, mais 
Constance tient un phénix au lieu de la 
Victoire F. M.B. c 

216. La même médaille, sans lettre derrière la 

tête F. P.B. c 

217. Même tête et même légende sans lettre. 

]^. FEL. TEMP. REPARATIO. Coustance nu-têtc 
et en habit militaire debout à gauche, te- 
nant une Victoire et le labarum et posant 
le pied sur un captif assis F. M. B. s 

218. Même légende. Son buste diadème à gau- 
che avec le paludament et la cuirasse, te- 
nant un globe; le plus souvent, N derrière 
la tête. 

1^. FEL. TEMP. REPARATIO. Constauce cu habit 
militaire debout à gauche, tenant le laba- 
rum et appuyé sur un bouclier; devant lui, 



CONSTANCE U. 313 

deux captifs deboul, les mains liéesderrière ^^■ 

le dos F. M.B. c 

219. La même médaille F. P. B. c 

220. Même tête et même légende ; quelquefois, 
N derrière la tête. 

ï^. FEL. TEMP. REPARATm. Constance en habit 
militaire à gauche, tenant le labarum et ap- 
puyé sur un bouclier, chassant devant lui 
à coups de pied deux captifs, les mains liées 
derrière le dos F. P. R. <; 

221. La même médaille sans n derrière la tête ; 
quelquefois le labarum est orné d'une croix 

simple F. M. B. c 

222. Même tête et même légende sans I'n. 

^t. FEL. TEMP. REPARATio. Constauce cu habit 
militaire debout à gauche, tenant un éten- 
dard qui est quelquefois orné d'une croix 
ou du ^ et donnant un coup de pied à deux 
captifs à genoux, les mains liées derrière 
le dos F. P. B, c 

223. D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament; der- 
rière la tête, B, A ou m. 

^. FEL. TEMP. REPARATIO. Soldat en fureur 
debout à gauche, perçant de sa haste et 
poussant du pied un ennemi qui tient un 
bouclier et est tombé par-dessus son che- 
val en tâchant de se tenir à sa crinière ; à 
terre, un bouclier. (Le cavalier a quelque- 
fois un bonnet sur la tête.) F. M. B. c 

22 i. La même médaille F. P. B. c 

225. Même tête et même légende. 

V^. FEL. TEMP. REPARATIO. Même type, mais 



314 COHStANCÈ H. 

l'ennemi lève les yeux en suppliant; quel- '«^• 

quefois il est coiffé d'un bonnet F. M. B. c 

226. La même médaille. Quelquefois dans le 

champ du revers, lxxii. ( Plus rare.). • 3^- P- B. c 

227. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament, tenant un globe. 

iÇi. FEL. TEMP. REPARATio. Même type, mais 
l'ennemi est à genoux à côté de son cheval 
et tend les mains F. M. B. c 

228. Même légende. Son buste diadème à gau- 
che avec le paludament et la cuirasse, te- 
nant un globe ; à droite, dans le champ, n. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATIO. Constancc uimbé 
galopant à droite et dirigeant sa haste contre 
deux ennemis, l'un à genoux Tautre de- 
bout F. M. B. c 

229. La même médaille F. P. B. c 

230. Même tête et même légende sans lettre 
dans le champ. 

B^. FEL. TEMP. REPARATIO. Soldat casqué mar- 
chant à droite et se retournant ; il entraîne 
un jeune captif hors de son habitation et 
tient une haste transversale baissée ; der- 
rière l'habitation, un arbre F. P. B. c 

231. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou busto diadème à 
gauche avec le paludament, tenant un 
globe; quelquefois, derrière la tête, v. 

Ci. Même revers F. M. B. f c 

232. La même médaille sans lettre derrière la 

tête F. P.B. € 

233. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. FEL. TEMP. REPARATIO. Phèuix dcboul à 

droite sur un globe F. P. B. ç 



CONSTANCE !I. 315 

234. Même têle et même légende. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATio. Phénix ciebout à fr- 

droite sur un bûcher F. P. B. c 

235. Même tête et même légende. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATIO. Une M avec trois 
points dans le champ; à Texergue, rp. Mu- 
sée de Danemarc P. B. 20 

230. FL. ivL. coNSTANTivsNOB. C. Sou buste lauré à 
droite avec la cuirasse ou le paludament. 

^t. GLORIA EXERCiTVs. Dcux soldats casqués 
debout en face l'un de l'autre, tenant cha- 
cun une haste et appuyé sur un bouclier; 
entre eux une enseigne militaire surmontée 
d'un drapeau ; quelquefois, sur le dra- 
peau,! ^' !'• ^- C 

237. FL. ivL. CONSTANT! vs AVG._ Sou bustc lauré à 
droite avec la cuirasse, 

Ç^. Même revers F. P. B. c 

238. coNSTANTivs AVG. Sa tête diadémée adroite. 

^t. Même revers, mais quelquefois avec x 
sur le drapeau F. P. B. c 

239. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers F. P. B. c 

240. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers, mais quelquefois sur le 
drapeau, m ou ^ F. P. B. c 

241. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sa tête diadémée à 
droite. 

^t. Même revers sans rien sur le drapeau. F. P. B. c 

242. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament ou la cuirasse. 



•^16 CONSTANCE H. 

^. Même revers; quelquefois, sur le dra- fr. 

peau, I, M >g ou une étoile F. P. B. c 

243. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers; quelquefois, sur le dra- 
peau, y F. p. B. (. 

244. D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Son busto dia- 
dème à droite avec le paludament. 

m. Même revers sans rien sur le drapeau . P. ft. c 

245. D. N. CONSTANTIVS AVG. Son busto lauré à 
droite avec le paludament. 

^i.. Môme revers p. B. c 

246. FL. ivL. CONSTANTIVS NOB. C. Son buslc lauré 
à droite avec la cuirasse ou le paludament. 

Ci. GLORIA EXERCiTvs. Même type, mais avec 
deux enseignes militaires entre les sol- 
dats F. P.B. c 

247. La même médaille; mais entre les en- 
seignes militaires on voit une palme ou 
une couronne, ou une étoile, ou un fer à 

cheval, ou un fer de lance F. P. B. g 

248. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. Coustance nu-tête et 
en habit militaire, debout à gauche, tenant 
le labarum et un sceptre. Beger M. B. 6 

249. Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament, tenant un globe ; der- 
rière la tête, A. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Conslauce nu-tête et 
en habit militaire galopant adroite et diri- 
geant sa haste contre un ennemi à genoux 
qui tend les mains; sous le cheval, une 



CONSTANCE FF. 317 

fr. 

haste brisée el un bouclier F. M. B. c 

250. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament; derrière la tète, a. 

^t. HOC SFGNO VICTOR ERis. Conslance lauré 
et en habit militaire debout à gauche, te- 
nant le labarum et un sceptre et couronné 
par la Victoire debout derrière lui qui tient 
une palme ' F. M. B. 3 

25Î. coNSTANTivs isoB. CAES. Sou bustc lauré a 
droite avec le paludament. 

^t. PRiNciPi ivvENTVTis. Constancc nu-tête et 
en habit militaire debout à droite, tenant 
une haste transversale et un globe, fanmt. P. B. Q. 6 

252. FL. ivL. CONSTANTIVS NOB. c. SoH buste lauré 
à gauche avec le paludament et la cuirasse. 

V^. PROviDENTiAE CAES. Porledecampouvcrle, 
surmontée de deux tours; au-dessus, une 
étoile F. P. B. 2 

253. Même tête et même légende. 

Ci. PROVIDENTIAE CAEss. Même type S*. P B. o 

25 i. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même revers F. P. B. c 

255. Même légende. Son buste lauré à gauche, 
vu de dos, avec le paludament et la cui- 
rasse. 

J^. Même revers P. B. c 

256. FL. CONSTANTIVS NOB. C. Sou buste lauré à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers P. B. c 

1 Je soppriuic le revers monbt* avc, donne par Mionnel ; c'est sans doute un grand 
bronze d'uu module un peu faible. 



318 CONSTANCE II. 

257. FL. VAL. coNSTANTivs NOB. c. Son biiste lau- 

ré à gauche avec le paludament. ,fr. 

1^. Même revers. Banduri P. B. 3 

258. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers JF". P. B. c 

259. CONSTANTIVS NOB. CAES. Sa tête vue de face. 

^t. SALVS AVGG. Femme assise donnant à 
manger à un serpent qui s'élève d'un autel. 
D'Ennery P. B. 

260. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament; derrière 
la tête, A. 

^. SALVS AVG. NOSTRi. Daus le champ, ^ 
entre a et « F. M. B. 3 

261. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^L. SALVS REiPVBLiCAE. Femme debout à 
gauche, portant un trophée et posant la 
main gauche sur la tête d'une femme à 
genoux; à l'exergue, t. Lettres du baron 
Marchant P. B. Q. 20 

262. D. N. FL. CONSTANTIVS AVG. Sou bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^t. SECVRiTAS REip. La Sécurité debout de 
face, les jambes croisées, regardant à droite,, 
tenant un sceptre et appuyé sur une co- 
lonne F. P. B.Q. 4 

263. FL. iVL. CONSTANTIVS NOB. C Sou bustc lauré 
à droite avec le paludament. 

^t. Même revers? Wiczay, qui donne la lé- 
gende SECVRITAS REIPVBL P. B. Q. 4 

264. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament; 



CONSTANCE II. 319 

^t. Même revers ? Tanini, qui donne la lé- f""- 

gendc SECVRiTAS reipvblicae P. B. Q. 4 

265. Même légende. Son busie diadème à droite 
avec le paludament ou la cuirasse. 

^t. SPES REiPVBLicE. Constauce casqué et en 
habit militaire à gauche, tenant un globe 
et une haste F. P. B. 1 

266. Mèrme légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament. 

Ci. VICT. DD. NN. AVG. ET CAES. DcUX VictoirCS 

tenant un bouclier sur lequel on lit vot. 
XXX ; en haut, une étoile. Musée de Dane- 
marc P. 15. G 

267. coNSTANTivs. P. F. AVG. Sou buste diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGG. Victoire marchant à gau- 
che et tenant une couronne et une palme ; 
dans le champ, ^ F. P. B. 2 

268. Même jtête et même légende. 

1^. VICTORIA AVGG. NN. Vicloirc marchant à 
gauche et tenanlune couronne et une palme. 
Wiczay P. B. Q. 4 

269o D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGvsTi. Victoirc marchant à 
droite et tenant une couronne et une palme. 
Banduri M. B. 5 

270. FL. ivL. CONSTANTIVS NOB. c. Sou busto lauré 
à gauche avec le paludament. 

^. VICTORIA CAESARVM. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme. Tanini P. B. Q. 6 

271; FL. VAL. CONSTANTIVS NOB. c. Sa tête lauréc. 



320 CONSTANCE II. 

flr. 

T^. Même revers. Musée de Dammarc P. B. Q. 6 

272. coNSTANTivs P. F. AVG. SoD buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VICTORIAE DD. AYGG. Q. NN. DcUX VictoirCS 

debout en face l'une de Tautre, tenant cha- 
cune une couronne et une palme; quelque- 
fois, dans le champ, c, d, f, m, p, les mono- 
grammes de HR ou de ma, une étoile ou une 
palme F. P. B. U. c 

273. D. N. coNSTAîNTivs P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^. viRTvs AVGVSTORVM. Constancc debout en 
habit militaire, tenant une haste et un 
globe ; à ses pieds, un captif assis. i/M*^e de 
Vienne P. B. 6 

274. EL. ivL. CONSTANTIVS NOB. C. Sou buslc lauré 
à droite avec le paludament. 

^.VIRTVS CAESS. Constance en habit mililaire 
debout devant un trophée. Banduri M. B. 6 

275. Même légende. Son buste lauré à gauche 
avec le paludament et la cuirasse. 

^. VIRTVS CAESs. Portc de camp avec les bat- 
tants ouverts, surmontée de quatre tours; 
au-dessus, une étoile F. P. B. c 

276. D. N. CONSTANTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^l. VIRTVS EXERCiT. Le plan d'un camp; au 
milieu, en haut, le Soleil radié débouta 
gauche, levant la main droite et tenant un 
globe. Ducange P. B. lo 

277. Même tête et même légende. 

1^. VOTA pvBLiCA. Anubis debout à gauche, 
tenant un sistre et un caducée . . F. P. B. 0« 20 



PL, IX. 




NKPOTIEN. 'S2i 

278. Mèine légende. Sa tète diadémée a droite. 

Ç^. voT. XV. MVLT. XX. dans une couronne de f'- 

laurier. Mttsée de Dammarc P. B. Q. 4 

271). Même tête et même légende. 

^. VOT. XX. MVLT. XXX. dans une couronne 
de laurier F. P. B. Q. 3 

280. D. N. coNSTANTivs. . . Son buste diadème à 
gauche à mi-corps, avec le manteau impé- 
rial, tenant un sceptre. 

^. Sans légende. Constance dans un bige à 
gauche, tenant une Victoire? Autrefois, ca- 
binet Capranesi P. B. U. 20 



NÉPOTIEN. 

(FLAVIUS JULIUS POPIUUS NEPOTIANUS CONSTANTIN US.) 

^t•polien, fils d'un séualcur du niùme nom, était neveu de Constantiii parce que sou 
père avait épousé Eutropie, la dernière des filles de Constance Chlore et de Théodora ; 
c'est à ce titre qu'il croyait pouvoir prétendre à l'empire; aussi se fit-il nommer Au- 
guste auprès de Kome l'an 1103 (de J. C. 350) par une troupe de gladiateurs et de 
gens sans aveu. Ses soldats lui confirmèrent ce titre ; mais lorsqu'il se présenta de- 
vant la ville, Anicct, préfet du prétoire de Magiience qui y commandait, sortit pour 
le combattre. Népotieii le vainquit; mais Anicet ayant été tué, Marcellin, grand- 
inaitre du palais de Magnencc, livra bataille à Népotien qui périt après vingt-huit 
jours de règne. Sa tète fut mise au haut d'une pique etpromenée.en triomphe dans 
les rues de Rome. 



Prix actuel des médailles de Népotien. 

OR, unique 20()0 

M. B., de * 120 il 160 



Médaille d'or. 

1. rt.N. IVL. NEPUTIANVS P. F. AVG. SoU bustu 

diadème à droite avec le paludameul. 

T. Tl. 3!1 



322 VKTRANION. 

^t. VRBS ROMA. Rome casquée assise à gauche, 
tenant un globe surmonté du ^ et une haste 
renversée; à côté d'elle, un bouclier; à f'. 

l'exergue, rp. Musée du Vatican. . Gravée. OR» 2000 

Médailles de bronze. 

2. FL. POP. NEPOTiANVS P. F. AVG. Sou buste nu 
à droite avec le paludament. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Népotien en habit 
militaire, galopant à droite et perçant de sa 
hasle un captif suppliant à genoux ; dans le 
champ, une étoile ; à l'exergue, rq ou rs. 

Gravée. F. M. B. 120 

3. Même tête et même légende. 

B>t. VRBS ROMA. Rome casquée assise à gau- 
che, tenant une Victoire et un sceptre ; à 
côté d'elle, un bouclier ; à l'exergue, mth 

ou RA» ou RQ ou RS W. M. B. 1 20 

4. FL. NEP. coNSTANTiNvs AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

B^. Même revers; à l'exergue, rs ou Re. 
Wiczay M. B. * 160 

Tanini cite encore une médaille de Népotien, en petit 
bronze, de l'illustre cabinet Munter, dont J'ai si sou- 
vent parlé dans le cinquième volume (voyez à Cyria- 
de, Ingénuus, Pison, Baliste, etc.) et qui a pour légende 

iSEPOTIANVS CAESAR. 



VÉTRANION. 



Vétranion naquit dans la Mésie supérieure, on ignore en quelle année ; il remplissait le 
grade de général d'infanterie sous Constance II, lorsqu'il apprit la révolte de Ma- 
gnence et la mort de Constant. Il se fit proclamer empereur à Sirmium, le 1" mars 
1103 (de J. C 350), Constance consentit à le reconnaître comme collègue afin d'op- 
poser plus de résistance à Magnence ; mais plus tard, voulant régner seul, il le força 






VÉTRANION. 323 

à se dépouiller de la pourpre; iiiulgré cet évéïiviiicDl qui eut lieu dix mois après l'a- 
véncment de Vélranion au troue, cet empereur inspirait tant de respect et d'aniour 
que Constance le traita dignement, et Vétranion passa les six dernières années de sa 
vie à Prusc en Bitbynie, où il se lit admirer pour ses vertus. 



Prix actuel des mcdaîlles de Vélranion. 



on 

AR., Médaillon (Beauvais en a cité un sans le décrii-e). . . . 

AR ,' ", 


fr. 
1000 

300 


M. B 


25 


P> B. • • • . . . . . .... . . . 


10 





Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
bronze de Vétranion. 

Exergue- 

ASJS, ASIS». 
•BSIS. 

Tsis., .rsis». 

ASIS. 

esis, esis^, esMN. 

@MSIS. 

Q*A. 

SIS. 

TëSA, TRS, TRSli, TRSr, TSA, TSA, .TS€. 

nsis ? (plutôt, couronne sis"*. 

Champ. 
A, AB, n, corronne zt. 



Médailles d'or et d'argent. 

. D. N. VETRANio P. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. RESTiTVTOR REip. Vétranion debout en 
habit militaire, tenant le labarum et une 
petite Victoire sur un globe ; dans le champ, ^'■• 

FUI et une étoile ; à l'exergue, cons. Welzl. AR. 3oo 



321 VÉTRANIOR. 

2. Même légende. Son buste diadème à droite 
avccle paludaraent et la cuirasse. 

^t. SALVATOR REiPYBLiCAE. Vétranion mar- 
chant à gauche, tenant le labarum et un 
sceptre, et couronné par la Victoire qui 
marche derrière lui; à l'exergue, sis. f"^- 

Gravée. F. OR. looo 

Becker <a fait le coin d'une médaille de Vétranion en 
or, dont voici la description. Quoique l'original soitim- 
possible, à cause du re\ei's qui est d'un temps posté- 
rieur, le coin de Becker est d'une rare perfection : i 

D. N. VETRANio P. F. AVG. Son bustc lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

R. Boo REiPVBMCAE. Victoire débouta gauche, te- 
nant une croix; en haut, une étoile; dans le champ, 
RV; à l'exergue, conob (avecl'N à rebours). (Ce revers 
appartient à Honoria .) 

3. D. N. VETRANIO P. F. AVG. Sou bustc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VICTORIA A VGVSTORVM. Victolre marchant 
à gauche et tenant une palme et un tro- 
phée; à l'exergue, sis, quelquefois suivi 
d'un croissant pointé Gravée. F. AB. 3oo 

Médailles de bronze ». 

4. D. N. VETRANIO p. F. AVG. Sou buste lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse; 
quelquefois, derrière la tête, a, ou a der- 
rière et une étoile devant. 

Ci. coNCORDiA MiLiTVM. Vétrauion en habit 
militaire debout à gauche, tenant deux la- 
barums; sur sa tête, une étoile F. M. B. 25 

5. VETRANIO NOB. CAES. Sa tête nue imberbe. 
^t. FEL. TEMP. REPARATio. Vétranion tenant 

1 Excepté les revers uloaia romanorvm cl virtvs avgystorvm, dont le module csl dé- 
cidément le petit bronze, le module des médailles de Vétranion est souvent entre le 
tuojen et le petit bronze. C'est ce qui fait que Mionnet et d'autres auteurs ont |ilacc aux 
deux grandeurs plusieurs pièces que je n'ai décrites qu'au moyen bronze seul. 



VI^TRAMON. 325 

un barbare couché à terre ; à Texergue, ale. fr. 

Banduri p. B. 40 

6. D. N. VETRANio P. F. AVG. Sou buslc lauré à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. GLORIA ROMANORVM. Vétraniou en habit 
militaire debout à gauche, tenant le laba- 
rum et un sceptre transversal F. P. B. 40 

7 . Même tête et même légende ; derrière, a, ou 
une étoile devant et a derrière. 

^. HOC siGNo VICTOR ERis. Vétraniou dobout 
à gauche en habit mihtaire, tenant le laba- 
rum et un sceptre transversal, et couronné 
par une Victoire debout derrière lui qui 
tient une palme F. M. B. zS 

8. La même médaille, mais Vétranion tient le 
labarum seul. Banduri. M. B. 2.5 

9. Même tête et même légende, sans lettre 
dans le champ. 

^t. viRTVs AVGVST0RVM. Vétraniou en habit 
militaire debout à droite, tenant une haste 
transversale et un globe, et posant le pied 
sur un captif assis F. P.B. 40 

10. Même tête et même légende. 

Ç2. VIRTVS EXERCiTVM (sic), Vétraniou en ha- 
bit militaire debout à gauche, tenant le la- 
barum et appuyé sur un bouclier. Musée 
de Vienne M. B. 25 

Le catalogue de Wiczay donne une médaille sem- 
blable avec VEKTANio à la tète. 

1 1 . La même médaille avec virtvs exercitvs. 

Banduri , P.B. 40 



326 MAGNENCE. 

NONIUS. 

Ce prince est tout à fait inconnu dans l'bistiMre. IVEnnery lui a attribué deux mé- 
dailles de petit bronze dont les légendes sont barbares ; sur l'une ou lit d. n. noniivs 
IL. AVG. ; sur l'autre d. n. voniivs m, n. v. Les types démontrent qu'elles sont de 
l'époque des fils de Constantin, mais il existe également des médailles de Constance II 
dont les légendes sont barbares, témoins les suivantes du Cabinet de France : 

OITAOVIRMITIO pour FEL. TEMP REPARATIO (type dU VaisSeau), et CONAYADOCATAYD 

pour coNSTANTivs P. F. AVG. Les médailles de D'Ennery ne prouvent donc rien pour 
l'existence de Nonius et pourraient très-bien être de Constant , Constance ou 
Magnence. 



MAGNENGE. 

(FLAVIUS MAQNUS MAQNENTIUS.) 

Magnence naquit vers 1056 (de J. C. 303) en Germanie ou dans la Grande-Bretagne. 
Après avoir été employé dans les armées par Constantin ou Constance, Constant le 
nomma commandant des gardes. Après la mort de ce prince, dont j'ai raconté les dé- 
tails dans sa biographie, Magnence, qui s'était fait proclamer empereur à Autun, de- 
vint maitre de l'Occident à l'exception de l'illyrie en 1103 (350) ; il donna le titre de 
César à ses frères Décence et Désidérius et n'ayant pu réussir à faire accepter un 
accommodement à Constance, il alla le combattre. Ils se rencontrèrent à Murse en 
Illyrie en llOft (351) ; Magnence y fut vaincu et les Romains perdirent cinquante- 
quatre mille hommes à cette bataille. Il passa dans les Gaules et y fut défait de nou- 
veau en Dauphiné ; de là il s'enfuit à Lyon et s'y poignarda au mois d'août de l'an 
1106 (353) à l'âge de cinquante ans, après un règne de trois ans et sept mois. 

Il avait épousé entre autres femmes Justine qui se remaria plus tard avec Valentinien I. 

Magnence était un homme de mérite, courageux et éloquent, mais ses mœurs étaient 
barbares. 



Prix actuel des médailles de Magnence, 

fr. 

OB, Médaillons, de 400 à 1000 

OB, de 33 à 150 

AB., Médaillons, de 200 à 500 

AB., de 30 à 80 

BB., Médaillons, de 50 à 60 

G. B 6 

M. B. c, jusqu'à 20 

p. B.,de 3 à 25 



MAGNENCE. 327 

lettres, nombres et symboles qui se trouvent sur les médailles de 
bronze de Magnence, 

Exergue, 
AMB, AHB croissant, amb palme, aui palme, anb, ans, aqp., aqs, «aqt, 
»AQT palme, palme aqt, aqp entre deux palmes, asis. 

FPAQ ? PPAB, FPLC. 

KAp. 

LP, LPLC, LSLC. 

MPRO. 

KHP, NLQ, NSLC. 

PAR, PFE, PLC, PPLC. 

nrg, 

QRP. 

RA, RB, RA, RG, RES, RF, R.F.B, R.F.S, R.F.P, R.F.Q, R.F.S, R.F.T, RLC, 

RP, RPL, RPLC, RPLA, RQ, Rs, RSAT, RSL, RSLC, RT, Rz, R fcuille de lau- 
rier, croissant rlpc. 

SAR, SARL, SLC, SMR, SP, SPAR, SRAS. 

T. TAR, TAQ, TES, TES CroiSSant, TR, TRP, TRP CrolSSaot, TRPLC, TR3, TRS 

croissant. 

Champ. 

A, b, r, F, I, m, is, M, N, sp, sv, s croissant, val (en monogramme), 
^ c ♦ 
' is ' sv. 



Médaillons d'or et d^argent. 

1 . D. N. MAGNENTivs P. F. AVG. Soiî buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^. FELICITAS REiPVBLiCE. Magnence debout 
à gauche en habit militaire, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et lelabarum; à 
l'exergue, rslc ou rsls. Banduri AR. 

2 IMF. CAES. MAGNENTIVS AVG. Son buste nu à 
droite avec le paludament. 

'^t. LiBERATOR REiPVBLiCAE. Magncnce nimbé 
à cheval à droite ; devant lui, une femme 
tourelée s'inchnant et tenant d'une main sa 
robe et de l'autre une corne d'abondance 



328 MAGNENCE. 

et une palme ; à l'exergue, smaq. Autrefois, 

Cabinet des médailles. Mod. 10 OR. looo 

3. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. Soil buste UU à 

droite avec le paludament et la cuirasse. 

V)t. SECVRiTAS REiPVBLiCAE. La Sécurité de- 
bout de face, les jambes croisées, regar- 
dant à droite, posant la main droite sur sa 
tête et s'appuyant sur une colonne; à 
l'exergue, tr. Mod. 11. Poids, 12 gr. 15 c. 

Gravé. F. AR. 5oo 



Ci. VICTORIA AVG. Magucnce courouné parla 
Victoire. Arnelh, synopsis du Musée de 
Vienne OR. 400 

5. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. SoU busto UU à 

droite avec le paludament. 

^t. viCTORiAE DD. NN. AVGG. Victoire assise à 
droite sur une cuirasse, écrivant voi. v. 
MVLT. X. sur un bouclier qu'elle tient sur 
ses genoux ; à l'exergue, »aq. Mod. 6. Poids, 
4 gr. 40 c F. AR. 200 

6. Même légende. Son buste nu à droite avec 
le paludament et la cuirasse, 

^. viRTVS AVGvsTi NOSTRi. Magueuce debout à 
droite, tenant le labarum et pesant avec la 
main gauche sur la tête d'un captif sup- 
pliant; à l'exergue, SMAQ. Mod. 7. Poids, 
6 gr. 85 c Gravé. F. OR. 400 

Médailles d'or et d'argent. 

7. D. N. MAGNENTIVS AVG. Son bustc UU à droite 
avec le paludament. 

^i. FELICITAS PERPETVA. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me; à l'exergue, smaq F. OR. Q 100 



magnence: ;i29 

8. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. Soiî bllSte nU à 

droite avec le paludament. 

^. FELICITAS PERPETVA. Vicloire marchant à 
gauche, tenant une couronne et un trophée; ^'^• 

à l'exergue^ lvg ou aq W. AR. /|0 

9. I). N. MAGNENTIVS p. F. AG. (sic). SOH buslc 

diadème à droite avec le paludament. 

Ci. GLORIA ET REPARATIO TEMPORVM. Ma- 

gnence debout à gauche, tenant une Vic- 
toire et un étendard; à l'exergue, par. . F. OR. «oo 

10. FL . MAGNENTIVS TR. ( TviumphatOr ?) P . F. AVG . 

Son buste nu à droite avec le paludament. 

]^. RESTiTVTOR LiRERTATis. Maguencc en ha- 
bit militaire debout à gauche, tenant un 
globe surmonté d'une Victoire et le laba- 
rum ; à Texergue, smaq. Musée de Dane- 
marc OR. iTx) 

11. D. N. MAGNENTIVS AVG.Son bustc nu à droite 
avec le paludament. 

^. VICT. AVG. LIH. ROM. ORB. {VictoHa Au- 

gusti Liber tas romanae orbis.) La Victoire 
et la Liberté debout tenant ensemble un 
trophée. La Liberté tient en outre un scep- 
tre transversal ; à l'exergue, NLVG. Gravée. 

F. OR. 35 

12. M. CAE. MAGNENTIVS AVG. Son bustc UU à 

droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, trp. Wiczay. AR. 5o 

1.3. D. N. MAGNENTIVS AGV. (sic). Son buste nu à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers. Musée de Vienne AR. 5o 

H. D. N. MAGNENTIVS AVG. Son bustc uu à droltc 
avec le paludament. 

^. VICT. CAES. LIE. ROM. ORB. Même type ; à 



330 MAGNENCE. 

l'exergue, tr. Cabinet de M. le major de fr- 

Rauch à Berlin OR. loo 

15. IM. CAE. MAGNENTIVS AVG. Soil bUSte nU à 

droite avec le paludament. 

Ci. VICTORIA AVG. LiB.ROMANOR. LaVictoire et 
la Liberté debout tenant ensemble un 
trophée; la Victoire tient en outre une 
palme et la Liberté un sceptre transversal ; 
à l'exergue, nar, par, r, rp, rq, ou tr. 

Gravée. F. OR. 35 

16. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. Son bustC nU 

à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers; à Texergue, m, rs, rt, 
SMAQ ou tr F. OR. 35 

17. IM. CAE. MAGNENTIVS AVG. Son bUStC UU à 

droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVG. LiB. ROMANOR. Magncncc en 
habit militaire à droite, tenant le labarum 
et une branche de laurier; à droite, un 
captif assis à terre, les mains liées derrière 
le dos et tournant le visage vers l'empe- 
reur. Banduri AR. 8o 

18. MAGNENTIVS AVG. Son buste nu à droite avec 
le paludament. 

]^. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoiro marchant 
à gauche et tenant une couronne de laurier 
et une palme. Schellersheim. Tiers de sou. OR. loo 

19. IM. CAE. MAGNENTIVS AVG. Son buste nu à 
droite avec le paludament. 

^t. VICTORIAE DD. NN. AVG. ET CAES. DeUX Vic- 

toires debout, tenant une couronne dans 
laquelle on lit vot. v. mvl. x; à l'exergue, 
PTR. D'Ennery et Mionnet du Cabinet Gos- 
sellin où on lit mvlt. x. et Banduri avec sv 
dans le champ et rpls à l'exergue AR. 8o 



fr. 



MAGNENCE. 331 

20. 1). N. MAGNENTIVS P. F. AVG. Soil bUStC HU Ù 

droite avec le paludament. 
^t. viRTvs EXERCiTi. La Valcur debout de face 
regardant à droite, tenant une haste ren- 
versée et appuyée sur un bouclier; à Texer- 
gue,TR F. AR. 3o 

21. IM. CAE. MAGNENTIVS AVG. SoU bUStC nU à 

droite avec le paludament. 

Ç^. Même revers ; à l'exergue, tr F. AR. 3o 

Médaillons de bronze. 

22. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. SoU bUStC nU 

à droite avec le paludament. 
^. GLORIA ROMANORVM. Victoiro debout à 
gauche, posant le pied sur un captif qui est 
assis à terre, les mains liées derrière le 
dos, et tenant une branche de laurier et 
un étendard. Mod. 9 F. 5o 

23. IMP. CAE. MAGNENTIVS AVG. Son buStC UU à 

droite avec le paludament. 
^. VICTORIA AVGG. Magnenco debout à gau- 
che en habit militaire, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et une haste, et 
couronné par la Victoire debout derrière 
lui qui tient une palme. Mod. 9 V2 F. 5o 

24. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGG. Victoirc marchant à gau- 
che, tenant une couronne et une palme et 
donnant un coup de pied à un captif age- 
nouillé qui a les mains liées derrière le 
dos. Mod. 9V, ^' 5o 

25. Même tête et même légende. 

B^. VICTORIA AVGvsTORVM. Vicloirc marchant 
à pas précipités à gauche et tenant une cou- 
ronne et une palme. Mod. 11 F. 60 



332 MAGNENCE. 

26. D. N. MAGNENTIV8 P. F. AVG. Son buste nu 
à droite avec le paludarnent. 

^t. viCTORiAE DD. NN. AVGG. Vicloirc assisc sur 
une cuirasse, tenant un bouclier sur lequel 
on lit voT. V. MVLT. x; à l'exergue, *aq. Mu~ ^^' 

sée de Vienne Go 

27. iMP. CAE. MAGNENTivs AVG. Son bustc nu à 
droite avecle paludarnent. 

I^. viRTVS AVGVSTORVM. Magneuce en habit 
militaire debout à droite, tenant une haste 
renversée et une branche de laurier. 
Mod.9-11 F. r)û 

Médailles de bronze. 

Observations sur leur module. 

J'ai déjà souvent eu l'occasion de parler des changements de module que 
subit la monnaie de cuivre, surtout à partir de Maxiniin Daza. Plus on 
avance dans le bas-empire, plus ces changements deviennent fréquents, et 
souvent on voit un module ne servir guère que pour un seul règne. C'est 
pour cela qu'il est impossible, si l'on veut se servir des termes empiriques, 
de grand bronze, moyen bron/e et petit bronze, ([u'il y ait une concordance 
parfaite entre les descriptions des divei's numismates. II est évident c[ue la 
seule manière réelle de désigner chaque pièce serait par sa valeur moné- 
taire, ainsi que M- Sabatier le fait pour les médailles byzantines; mais mal- 
gré les études des savants et les progrès de la science, il existe toujours à 
ce sujet, pendant toute la durée de l'empire romain, des incertitudes qui 
ne permettent pas encore d'employer avec succès ces dénominations. J'ai 
donc, malgré tout, pi-éféré continuer l'usage des termes de grand, moyen 
et petit bronze. La désignation du module d'après l'échelle de Mionnet, 
excellente pour les médaillons c[ui sont toujours des pièces exceptionnelles, 
a l'inconvénient de faire tomber dans les infiniment petits lorsqu on veut 
l'appliquer aux monnaies courantes. A plus forte raison, si l'on substitue à 
l'échelle de Mionnet la mesure par millimètres, comme il parait qu'on en 
veut introduire l'usage, à peine sur dix médailles d'un même type et d'un 
module déterminé en trouvera-t-on deux qui puissent être .considérées 
comme parfaitement semblables. 

SousMagnence et Décence, le module dominant est le moyen bronze, dont 
la grandeur varie de 4 1/2 à 6 1/2. Le petit bronze est beaucoup plus rare, 
c'est-à-dire celui qui est au-dessous du module 4 1/2, et dont en outre la tête 
de l'empereur est de petite dimension. D'un autre côté il existe sous ces 
deux princes un véritable grand bronze qui n'est guère plus rare que le 
moyen bronze et que tous les auteurs ont mêlé avec celui-ci, à l'exception 
de Tanini ; il est du module 7, mais la tête y est beaucoup i)his grosse que 



MAGNENCE. 'S6o 

sur lo moyen broiizi.', uiùiiil' «lu module 6 1/2. Sous Constance Galle il ne 
parait pas quil y ait d'autres grandeurs que le moyen et le petit bronze- 
Sous Julitn le l'hilosophe et JoTien, ou ne \oit «jue le grand bronze et le 
petit bronze ' ; il en est de même sous Valens et Valentinien I ; mais Gratien, 
Valentinien II, Théodose, etc-, ont de nouveau le moyen bronze. Le véri- 
table médaillon de bronze (non contorniate) cesse sous Constance Galle; 
mais le grand bronze se rencontre encore, quoique très-rarement, jusqu'à 
Théodose. 

28. MAG. MAGNENTivs AVG. Sa tête iiue à droite. 

^t. BEATiTVDO PVBLICA. MagnencG assis à gau- 
che, tendant la main droite et tenant un ^^' 
sceptre. IHiisée de Vienne P. B. lo 

29. IM. CAE. MAGNENTIVS AVG. SoU buSte UU à 

droite avec le paludament. 

B^. FELICITAS REipVBLicE. Maguencc en liabit 
militaire debout à gauche, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et le labarum. F. M. B. c 

30. D. N. MAGNENTIVS AVG. Son buste uu à droite 
avec le paludament. 

B^, Même revers (écrit reipvilice sur 
l'exemplaire du Cabinet) F. i\l. 13. c 

31. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers; quelquefois Tétendard 
n'est pas orné du ^ F. M. B. c 

Sur uu exemplaire du Cabinet des médailles ou lit 

REIPVBILCE- 

32. D. N. MAGNENTIO PERPETVO AVG. Sa têto dia- 

démée. 

^t. Même revers avec Tétendard simple sans 
le ^. 3îusée de Danemarc M. B. lo 

33. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. Sou buste nu à 
droite avec le paludament ; derrière, a. 

1 Sauf un trùs-pelit nombre de mddailles de ino>en bronïc fiiippéeâ en Oriuul. 



33i: MAGNENCE. 

Ç^. FEL. TEMP. REPARATio. Magnence en habit 
militaire debout à gauche, tenant le laba- 

rum F. M. B. 

31. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament; derrière, a. 

Ri. Même revers IF". M. B. 

35. IM. CAE. MAGNENTIVS AVG. SoU buStC nU à 

droite avec le paludament ; derrière, a. 
Ci. FEL. TEMP. REPARATIO. Magueuce cn habit 
militairedeboutàgauchesur un vaisseau al- 
lante gauche, tenant une Victoire et le laba- 
rum; à droite, sur le vaisseau, une Victoire 
assise à gauche, tenant le gouvernail. . . F. M. B. 

36. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. SOU bUStC UU à 

droite avec le paludament; derrière, a. 
^. GLORIA ROMANORVM. Magncuce debout à 
gauche en habit militaire, tenant une Vic- 
toire et le labarum et donnant un coup de 
pied à un captif assis ; derrière lui, un 
autre captif à genoux suppliant F. M. B. 

37. Même tête et même légende. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Magncnce en habit 
militaire, galopant à droite et se préparant 
à percer de sa haste un captif à genoux, 
suppliant; sous le cheval, un bouclier et 
une haste brisée F. M. B. 

38. La même médaille : . F. P. B. 

39. D. N. MAGNENTIVS AVG. Sou bustc nu à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers M. B. 

40. iM.CAE. MAGNENTIVS AVG. Son bustc nu à 
droite avec le paludament; derrière, a. 

Ci. Même revers M. B. 

41. D. N. MAGNENTIVS p. F. AVG. SoU buSte UU à 

droite avec le paludament. 



MAGNENCE. 335 

^. RENOBATio (sic) VRBis RO»iE {sic). Home 
casquée assise à gauche, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire; à côté d'elle, un fr- 

bouclier. Tanini M. B. 20 

42. Même tête et même légende. 

^t. SALVS DD. NN. AVG. ET CAES. Aulour du ^ 

entre les lettres a et «- Gravée. F. G. B. 6 

l'i. Lamême médaille F. M. B. c 

U. La même médaille F. P. B. 3 

i5. D. N.MAGNENTis P. AV. (stc). Son buste nu à 
droite avec le paludament. 

^i. SALVS DD. NN. AVG. T. Autour du ^ entre 
les lettres a et « F. P. B. 6 

46. Même tête et même légende. 

Ç^. vicT. AVG. LiB. R0»i. ORB. La Victoirc et 
la Liberté debout, tenant ensemble un tro- 
phée; la Liberté tient en outre un sceptre 
transversal. Tanini M. B. i5 

47. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. SOU bustC nU à 

droite avecle paludament; derrière, aoub. 

^t. VICT. DD. NN. AVG. ET CAES. Dcux Victoires 
debout tenant une couronne dans laquelle 
on lit voT. V. MVLT. X. Parfois sur la cou- 
ronne, le ;5 F. M. B. c 

11 y en a d'un module un peu inférieur. 

48. D. N. MAGNENNTVS {sic) P. F. AVG. Son bUStC 

nu à droite avec le paludament. 

B>t. VICTOR DD. NN. AVG. ET C. Même type; 
dans la couronne, ot. vlt. [sic) F. P. B. Q. 6 

49. D. N. MAGNENTIVS AVG. Son bustc nu à droite 
avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVG. ET CAES. Magneucc debout 
à droite en habit militaire, tenant le laba- 




336 



MAGNENCE. 



rum et une branche de laurier, le pied sur 

le dos d'un captif. Banduri et Welzl M. B. 

50. iMP. CAE. MAGNENTivs AVG. Son bustc nu à 
droite avec le paludament. 

Ci. VICTORIA AVG. LIB. ROMANOR. MagncnCC 

en habit militaire debout à droite, tenant 
un étendard orné d'un aigle et une bran- 
che de laurier et mettant le pied sur le dos 
d'un captif assis F. G. B. 

31 . La même médaille F. M. B. 

52. iM. CAE. MAGNENTIVS AVG. Son bustc nu à 
droite avec le paludament; derrière, n. 

^t. vrcTORiA AVG. LIB. ROMANOR. MagnencG 
en habit militaire debout à droite, tenant le 
labarum et une branche de laurier; à ses 
pieds, un captif barbu assis à terre, se re- 
tournant , 

53. La même médaille, mais au revers c'est 
une captive qui est assise et se retourne. F. 

54. Môme tête et même légende sans lettre der- 
rière. 

]^. VICTORIA AVG. LIB. ROMANOR. MagneUCC 

en habit militaire debout à gauche, tenant 
un globe surmonté d'un aigle* et une 
haste renversée, et posant le pied sur le dos 
d'un captif assis F. M. B. 

Même tête et même légende. 

BZ. VICTORIA AVG. LIB. ROMANOR. La VictoirC 

et la Liberté debout, tenant ensemble un 
trophée. Musée de Danemarc M. B. 

La même médaille. Lavy, Musée de Turin. P. B. 

Même tête et même légende. 



P. B. 



P. B. 



Ot) 



56 
57 



' Dans le catalogue du musée de Vienne d'Eckhel, le globe est sunuonlé d'une Vic- 
toire ; j'ignore si c'est un autre type ou si l'exemplaire est mal conservé; celui du 
(labinetde France, à fleur de coin, a l'aigle. 



PL.X. 




.MA(ÎNE>'(JE. 337 

^t. VICTORIA AVG. LiB. ROMANOR. La Vicloire 
et un citoyen romain en toge, coiffé d'un 
bonnet et appuyé sur une liaste pure, tous 
deux debout tenant un trophée. Banduri. . M. B. 

58 . D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. Son bUStC HU à 

droite avec le paludament. 

Ç2. viCTORiAE DD. NN. AVG. ET CAE. Deux Vic- 
toires dcbout, tenant une couronne dans la- 
quelle on lit voT. V. MVLT. x; la couronne ^'■• 
est quelquefois surmontée du ^ ou du -f. F. P. B. 3 

59. Même tête et même légende; derrière, a 
ou B (ou CLA Banduri). 

^L. VICTORIAE DD. NN. AVG. ET CAE. OU CAES. 

Deux Victoires debout, tenant une couronne 

dans laquelle on lit vot. v. mvlt. x F. M. B. c 

60. La même médaille F. P. B. 3 

61 . Même tête et même légende; derrière, a» 

Ci. VICTORIAE DD. NN. AVG. ET CAE. DoUX Vlc- 

toires debout, posant sur un cippe une cou- 
ronne dans laquelle on lit vot. v. mvlt. x. F. M. B. c 

62. La même médaille F. P. B. c 

63. CAE. MAGNENTIVS AVG. Sou busto nu à droite 
avec le paludament. 

^t. VOTA pvBLicA.Isis debout sur un vaisseau, 
tenant la voile. Tanini P. B. Q. 25 

6î. D. N. MAGNENTIVS P. F. AVG. Son bUSte UU à 

droite avec le paludament. 

V>t. VOTA X. DD. NN. AVG. ET CAES. Deux Vic- 
toires debout, tenant une couronne dans 
laquelle on lit vot. x. Banduri P. B. 

La légende du revers paraît être défectueuse. 

65. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

T.TI. «* 



33S DÉCENCE. 

3i- VRBS ROM A. Roinc assise à jjauche, le- 
nantun globe surmonté d'une Victoire et 
une haste ; à côté d'elle, un bouclier. Musée ^r. 

de Danemarc M. B, i o 



DECENCE. 

(magnus decentius.) 

l)écence était le frère cadet de Magnence, qui le noinina César à Milan, en 110^ (de 
J. C. 351). Il partit pour les Gaules pour en chasser les Allemands qui les ravageaient ; 
il leur livra bataille et la perdit. Magnence, vaincu à Murse, vint se réfugier dans 
les Gaules et appela Décence à son secours. Ce prince était déjà arrivé à Sens pour 
le rejoindre, lorsqu'il apprit la mort de son frère. Alors, désespéré, se voyant 
entouré d'ennemis de tous côtés et sans ressources, il s'étrangla avec sa ceinture en 
1106 (353). 

Beauvais dit que Décence reçut de Magnence ou prit le titre d'Auguste. Miounet met 
dans une note : « On prétend que Décence a eu aussi le titre d'Auguste ; mais les 
historiens n'en ont point parlé, et la médaille sur laquelle on se fonde est suspecte. » 
J'ignore la raison pour laquelle Mionnet s'est appuyé de l'assertion d'Eckhel, tandis 
qu'au Cabinet des médailles il aurait pu se convaincre lui-même par une médaille de 
Décence, oîi le titre de i». f. avg est parfaitement lisible, que ce titre lui appar- 
tenait ; c'est le n° 26. Quant au n° IG, la médaille est très-mal conservée et je réponds 
moins de la légende. Ce qui est encore plus extraordinaire, c'est qu'Eckliel semble 
douter de la légende m ag. deoemiys nou. caes. avg. donnée par Gori, tandis qu'il 
avait lui-même décrit dans le catalogue du Musée de Vienne, page 501, la médaille 
qu'on trouvera ci-après, au n° 38, et dont la légende est mag. oec^intivs kob. t, 
AVG. Cette médaille serait>clle fausse? 



Prix actuel des médailles de Décence. 

fr, 

OB, Médaillons ^ . . 800 

OR, de 300 il ouO 

AR., Médaillons 300 

AR 200 

BR.j Médaillons, de 60 à 150 

fe. B 6 

M. B. c., jusqu'à 20 

p. B., de. 4 à 8 






DÉCENCE. 339 

Lettrcx, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles dé 
brome de Décence. 
Exergue. 
AMA croissant, amb, amb croissant, Agr, aqp, aqs, aqt entre âvux pal- 
mes, ASLC. 
BSIS. 

FAR, rSAK. 
F8AR, FSMK. 
LSIS, I.SLB. LSLC. 
PAR, PKS, PLC, PSAR, PSLC. 
RB, K*B, RC, RELC, RO, RPLC, RB, RS, R<^S, RSLC, UbLS. 

SAR, SM, SPLC, SRP, ST, sTAB, STAR (cGS deux dcmiers de Tanini). 

TAR, TAR», TRB, TUF, TRF? TRP, TRS. 

Chaïui). 
B, F, I, is, SI', sv, S» VAL (en monograninie), ♦, * *® 



Médaillons d'or et d^argent. 

1. D. N. DECBNTIVS FORT. CAES. Son buslc IJU à 

droite avec le paludameiit. 

Ci. AEQViTAS AVG. NosTRi. L'Équité dcbout à 
gauche, tenant une balance et une corne 
d'abondance; à l'exergue, tr. Lavy, Musée ^r* 

de Turin AR. 3oo 

2 Même tête et même légende. 

^t. PRiNCiPi ivvENTVTis. Dé'cence en habit 
militaire debout à droite, tenant une haste 
transversale et un globe; à l'exergue, tr. 
Mod. 5 Vr Poids, 4 gr F. AK. 3oo 

Il existe un coin faux df Bocker qui a iervi your l'or 
et pour l'argent '. 

' Voici la description exacte de ce coin faux qui a paru dans une vente & Londres, il 

a environ deux ans, et qui a trompé d'autant plus d'amateurs qu'il en existe deux 
tirages, si je puis m'exprimer ainsi, l'un avant ta lettre et l'autre avec le monograname 
du Christ dans le champ; le premier e!>t beaucoup, plus rare, ce qui augmente 
encore les chances de danger : 

b>N. DECERxivsr. p. AVG. Son buiite nu k droite avec la cuirasbu ; sur 1« plupart de* 
exemplaires, le nioiiograaime dif Christ derrière la tête. L'œil rsl ircs-grus. 

R. rninciri ivvbmvtis. Type du n" 2; à l'exereue, t«i Modi 7. 




340 DÉCENCE. 

3. D. N. DECENTiVS NOB. CAES. Soil busle IIU à 

droite avec la cuirasse. 

B^. PRINCITI (stC) IVVENTVTIS. MêlTlG typCj à 

l'exergue, tr. Mod. 5 '/î- Poids, 4 gr. 96 c. ^^' 

Gravé. F. AR. 3oo 

4. D. N. DECENTIVS FORT. CAES. Son buste nu à 
droite avec le manteau impérial, tenant un 
sceptre surmonté d'un aigle. 

^t. VICTORIA AVG. LIB. ROMANOR. La VJCtoirc 

debout à droite et la Liberté debout à gau- 
che, tenant ensemble un trophée; la pre- 
mière tient une palme et la seconde une 
haste transversale; à l'exergue, tr. Mod. 7. 
' Poids, 6 gr. 85 c Gravé, W. OR 8oo 

Médailles d'or et d'argent. 

5. D. N. DECENTIVS FORT. CAES. Son buslC HU à 

droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. viCT. CAES. LiB. ROM. ORB. Type décHt au 
n' 4 ; à l'exergue, tr F. OR. 3oo 

6. MAG. DECENTIVS N. cs. Soii bustc Hu à droite 

avec le paludament. 

, Ci. VICTORIA AVG. LiR. ROMANOR. Même type; 
à Texergue, r. p F. OR. 3oo 

D. N. DECENTIVS FORT. CAES. Son bustC nU à 

droite avec le paludament et la cuirasse. . 

Ci. VICTORIA CAES. LIB. ROMANOR. Même type; 
à Pexergue, tr. Lavy, Musée de Turin. . . . OR. 3oo 

DECENTIVS FOR. CAES. Sou buste uu à droitc 
avec le paludament. 

Ç2. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoiie marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, TR. Musée de Berlin. 

Tiers de sou. OR. 35o 




DÉCENCE. ji^^^-^'<^^-.^S> 

9. D. N. DECENTIVS FORT. CAES. Son DUSte nU a \^^^BÊ^ f-S/Mis. 

droite avec le paludament. ^^^^^Ih i^ ^^^ 

^. viRTvs EXERCiTi. Soldat casqiié debout de « BBII y Tl'^ ^ 
face, regardant à droite, tenant une hasle ^^^^^^v b2o ^^ 
renversée et appuyé sur un bouclier; à "^• 

l'exergue, tr F. AR. 200 

Médaillons de bronze. 

10. MAG. DECENTivs NOB. c. Sou buslc diadème à 
droite à mi-corps en costume militaire, te- 
nant une haste et un bouclier rond. 

^t. VICTORIA AETERNA AVGG. et à l'excrgue, 
NOSTR. Victoire debout à droite, tenant une 
palme de la main gauche et donnant la 
main droite à Décence qui tient une haste. 
Mod. 9, Autrefois, cabinet Fontana i5o 

11. MAG. DECENTIVS NOB. CAES. Son buste HU à 

droite avec la cuirasse. 

^. VICTORIA AVGG. Victoire debout adroite, 
tenant une couronne et une palme et don- 
nant un coup de pied à un captif nu à ge- 
noux, les mains liées derrière le dos. Mod. 9. 

F. 60 

12. iMP. DECENTIVS NOB. CAES. Son busto uu avec 
le paludament, tenant un javelot et un globe 
surmonté d'une Victoire. 

^. VICTORIA AVGG. Déceucc debout en habit 
militaire, tenant une Victoire et une haste; 
à sa gauche, la Victoire, tenant une palme, 
lui pose une couronne sur la tête. Banduri, 
du Musée de Toscane ; Ho 

13. MAG. DECENTIVS NOB. CAES. SOU busto nU à 

droite à mi-corps avec le paludament et la 
cuirasse, tenant nue haste et un globe sur- 
monté d'une Victoire. 



342 nÉCENCE, 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoiré mftrehfint 
à gauche et tenant une palme; elle se re- 
tourne vers Décence debout en habit mili- 
taire, qui tient une haste et qu'elle conduit 
par la main . Mod* 10 F . 

14. Même tête et même légende. 

^t. viRTVs AVGG. DéccHce galopant adroite et 
perçant de sa haste un ennemi tombé à ge- 
noux, qui tient sa haste de la main droite 
et lève la gauche. Mod. 9 V^ — Gravé. F. 

15 

Ci. VIRTVS AVGG. L'cmpcreur à cheval et 
deux captifs. Mionnet 

Médailles de bronze. 

16. D. N. DECENTivs p. F. AVG? Son bustc nu à 
droite avec le paludamént; derrière la 
tête, A. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Décencc galopânt à 
droite et perçant de sa haste un ennemi à 
genoux qui tend les mains en suppliant; 
. sous le cheval^ une haste brisée et un bou- 
clier F. M. B. 

17. MAG. DECENTIVS NOB. GAES. Son bUStC nU à 

droite avec la cuirasse. 
Ci. Même revers M. B. 

18. D. N. DECENTIVS FORT. CAES. SoU bUStC UU à 

droite avec le paludamént; derrière, a. 
V)t. Même revers F. M, B, 

19 . MAG. DECENTIVS N. CAES. Son bustc nu à droite 
avec la cuirasse. 

^. RENOVATIO VRBIS ROME [sic). RomC CaS- 

quée assise à gauche, tenant une Victoire 
et une haste; à côté du siège, un bonclier. 



fr. 
lOO 



100 



ICO 



DÉCENCE. 343 

fr. 

Tanini d'après Pembroke M. B. 20 

20. D. N. DECENTivs CAESAR. Son buste Hii à droite 
avec le paludamenl. 

IJ2. SALVS. DD. NN. AYG. ET CAES. QUlOUr dll ^ 

dans le champ, entre a et w F. G. B. 6 

21. La même médaille F. M. B. c 

22. D. N. DECENTIVS NOB. CAES. Son buNlc nu à 
droite avec le paludamenl. 

^t. Même revers F. G. B. 6 

23. La même médaille F. M. B. c 

24. D. N. DECENTIVS FORT. CAES. SOH bustC nU à 

droite avec le paludament. 
^L. Même revers F. M. B. c 

25. MAC. DECENTIVS NOB. CAES. Son biistc nu à 
droite avec la cuirasse. 

^. Même revers M. B. c 

26. D. N. DECENTIVS P. F. AVG. Son buste nu à 
droite avec le paludament. 

^L. Même revers F. M. B. 20 

27 

^. Même revers. Mionnet P. B. 8 

28. D. N. DECENTIVS NOB. CAES. SOQ buStC HU à 

droite avec le paludament. 

B^. viCT. DD. NN. AVG. ET CAES. Deux Victoircs 
debout, tenant une couronne dans laquelle 
on lit voT. V. MVLT. X M. B. c 

29. D. N. DECENTIVS FORT. CAES. Son bustC UU à 

droite avec le paludament. 
Ci. Même revers F. P. B. 4 

30. MAG. DECENTIVS NOB. CAES. Sou buslc nU à 

droite avec la cuirasse; quelquefois, der- 
rière, B ou r. 



'Mi DÉCENCE. 

fr. 

^t. Même revers F. iM. B. c 

31. Même tête et même légende ; derrière, r. 
B^. Même revers avec le ^ sur la cou- 
ronne F. M. B. c 

32. D. N. DECENTivs NOB. CAES. Son bustc nu à 
droite avec le paludament; derrière, a. 

Ci. VICTORIA AVG. ET CAES. Déccnce debout à 
droite en habit militaire, tenant le labarum 
et posant le pied gauche sur le dos d'un cap- 
tif assis. Wiczay M. B. lo 

33. Même tête et même légende; quelquefois 
derrière, a. 

Ci. viCTORiAE DD. NN. AVG. ET CAES. Dcux Vic- 
toires debout, tenant une couronne dans 
laquelle on lit vot. v. mvlt. x F. M. B. c 

34. La même médaille F. P. B. 4 

35. D. N. DECENTIVS CAESAR. Son bustcnu adroite 
avec le paludament; derrière, a. 

^. Même revers; quelquefois il y a avg. et 
CAE. au lieu de caes F. M. B. c 

36. D. N. DECENTivs FORT. CAESAR. SoU buSte nU 

à droite avec le paludament; derrière, a. 
^t. Même revers avec caes F. M. B. c 

37. MAG. DECENTIVS NOB. CAES. Son bustc nu à 
droite avec la cuirasse; derrière, b. 

B^. Même revers M. B. c 

38. MAG. DECENTIVS NOB. C. AVG. Sou buste nu à 
droite avec la cuirasse; derrière, b. 

^^. Même revers. Musée de Vienne M. B. 

39. D. N. DECENTIVS CAESAR. Son bustc nu à droite 
avec le paludament; derrière, a. 

B>t. VICTORIAE DD. NN. AVG. ET CAES. Même type 




DÉSIDÉRIUS. 345 

n '•■• 

avec le j^ sur la couronne F. M. B. c 

40. D. N. DECENTIVS NOB. CAES. Son bustc UU à 

droite avec le paludament; quelquefois 
derrière, a. 

Ci. Même revers F. M. B. v. 

41. Même tête et même légende sans lettre. 

S^. vicTORiAE DD. NN. AVG. ET CAES. Deux Vic- 
toires debout, posant sur un cippe une cou- 
ronnedanslaquelleonlitvoT. V. MVLT. x.F. M. B. c 

42. La même médaille; parfois, derrière la 

tète, A F. P. B. 4 

43. D. N. DECENTIVS CAESAR. Son bustc nu à droi te 
avec le paludament; derrière, a. 

R2. Même revers F. M. B. c 

44. D. N. DECENTIVS Sou buste nu à droite 

avec le paludament. 

B^. viRTVs EXERCiTvs. Déccnce debout en ha- 
bit militaire, tenant un globe et une haste 
transversale. Banduri P. B. 8 



DESIDERIUS. 

Désidérins, frère de Magncnce et de Décence, reçut le titre de César de son frère aîné 
l'an de Rome 1104 (de J. G. 351). Lorsque Magnence qu'il avait accompagné à Murse 
et à Lyon fut sur le point d'être livré à Constance, il poignarda Désidérius en 1106 
(353). Celui-ci guérit de ses blessures et Constance, à ce que l'on croit, lui conserva 
la vie. 



Mionnet dit que les médailles de Désidérius sont suspectes ; les seules pièces ofi son 
nom se trouve sont des médaillons contorniales ; l'un, cité par Eckhel, paraît refait 
au revers, et avoir une légende ajoutée au côté principal ; l'autre est évidemment 
une invention du seizième siècle. D'un côté, on voit un écuyer avec son cheval 
orné de la légende desid. n. g; de l'autre, un vaisseau et la légende i-elicitati 
AVGG. Le nom d'un César accolé au buste d'un écuyer, le style des figures et des 
lettres, et surtout la forme du vaisseau, décèlent assez le faussaire moderne. Ce mé- 
daillon est au Cabinet de France. 



316 



CONSTANCE GALLE. 



CONSTANCE GALLE. 



(FLAVIUS CLAUDIUS JULIUS CONSTANTIUS QALLUS.) 

Constance, dont le vrai nom était Gallus, naquit en 1078 (de J. G. 325), de Jules 
Constance, frère de Constantin I et de Galla. L'empereur Constance, son cousin, le 
nomma César, l'associaà l'empire en 110a(35t)et lui fit prendre le nom de Constance. 
Il lui donna en mariage sa sœur Constaiitine, veuve d'Hanniballien, et lui céda le 
département de l'Orient. Ses exactions, ses injustices et ses meurtres le firent dé- 
noncer à Constance. Celui-ci, craignant qu'il ne se révoltât, lui écrivit des lettres 
affectueuses pour le venir trouver en Italie. En route il fut arrêté par le comte 
Barbation qui agissait d'après les ordres de Constance ; il fut dépouillé de la pourpre 
et envoyé à Flanone en Istrie. Là, il fut traduit devant les juges, et, après être con- 
venu de ses crimes, il fut décapité en 1107 '3^£i). 



Prix actuel des médailles de Constance Galle. 

fr. 

OB, Médaillons 600 

OB, de.^ 150 à œo 

AB., Médaillons, de J 50 à 300 

AB., de 35 à 40 

BB-, Médaillons, de 120 à 150 

M- B. c, jusqu'à. ... 12 

p. B. c, jusqu'à 25 



n 



Lettres, nombres et symboles qui se voient sur les médailles de bronxe 
de Constance Galle. 

Exergue. 

A.*e, ALE, ALEA, ALEB, ALET, ALËA, AtlB, ANÂI,ANB, ANFI, AM, ANS, ANT, ANTei. 
AQP, AQR, AQT, ARS. 

AsiRU, Asis, .Asis., Asis croissant, asis palme, ^asis croissant. 
BSiRM, Bsis palme, bsis croissant, b.sis, ^Bsts croissant, Bsisr, bsis. s. 

CONS, CONSA, CONSB, CONSF, GONSIA, CONSN, CSLC. 

rsis. 

ASIS. 

esiRU. 

iLBR. {Banduri.) 

HSI5M, USLC, HTSe. 

Re, R*e, RQz, Rs, .RS. R^s, RSIS, RSLc, RT, Rz, R couroDne B OU p, ou s. 

SCON, SISS, SHUA, SMBr, SMHA, SMKA, SMKB, SMKF, SilKS, SHKS. 
SliNA, SMNA, SMKe, SMNO, SUTS, SPLC. 



r;oNSTAN(.i: GAr.LK. 347 

TCOK, TK», TR, TSC», »TS€, »TS«», 

vsis croissant radié, 
nsfs. 

Glianip. 
A, r, D, «, Ev (en moDogramme), i, ii, m, m*, lxxii s, s, .s., sa. 



Médaillons d'or et d'argent. 

1. D. N. FL. CL. CONSTANTIVSNOB. CAES. Son busle 

nu à droite avec le paludament. 

^i. FELICITAS ROMANORVM. Deiix empcieurs 
debout en habit militaire sous une voûte 
soutenue par deux colonnes, se regardant 
et tenant chacun un sceptre j à l'exergue, ^^ 

SMN. Mod.5. Poids, 4gr. 36 c... Gravé. F. AR. i5o 

2. D. N. CONSTANTIVSNOB. CAES. Son busto UU à 

droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ri. GLORIA EXERCiTvs. Quatre enseignes mili- 
taires; à l'exergue, smn. Mod. 6. Poids, 
^ gr.94c F. AR. i5o 

3. FL. ivL. coNSTANTivs NOB. CAES. Sa tête nue. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Ronic et Coustauti- 
nople assises tenant chacune une Victoire sur 
un globe et un sceptre ; Gonstantinoplea le 
pied sur une proue de vaisseau; à l'exergue, 
TE&Mod.6. AtitrefoiSyCabinet desmédailles*. OR. 6oo 

A. D. N. FL. CL. CONSTANTIVS NOB. CAES. Sa tête 

nue. 

^. viRTVs EXERCiTvs. Trois enseignes mili- 
taires; àTexergue, smka. Eckhel AR. i5o 

5. CAESAR. Tête nue de Constance Galle à 
droite. 

* Le médaillon qne Mionnet décrit d'après Beger, où il est gravi page SI?» ett d» 
Constance U; je l'ai donné au n* 28. 



.'U8 CONSTANCE GALLE. 

^t. XX. dans une couronne de laurier; à 
l'exergue, aq ou const ou lvg. Le premier : 
mod. 10, poids, 12 gr. 46 c. ; le second : inod. 
11, poids, 13 gr. 5c.; le troisième (appar- 
tenant à M. le docteur Colson à Noyon) : fr- 
poids, 12 gr. 75 c Gravé. F. AR. 3oo 

Médailles d'or et d'argent. 

6. D. N. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son bustC UU 

à droite, avec le paludament et la cuirasse. 

B^. GLORIA REiPVBLiCAE. Romc casquéc assise 
de face, tenant une haste, etConstantinople 
assise à gauche, posant le pied sur un vais- 
seau et tenant un sceptre; toutes deux sou- 
tiennent un bouclier orné d'une étoile; à 
l'exergue, smand ou smanb. Musée britan- 
nique . OR. 200 

7. CONSTANTIVS 'CAES. Sou buste à droite avec 
le paludament. 

^. Même revers; à l'exergue, sniAîi. Musée de 
Berlin OR. ?oo 

8. D. N. FL. CL. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son bUStc 

nu à droite avec le paludament. 

^t. GLORIA REIPVBLICAE. Même type, mais sur 
le bouclier on lit votis v ; à l'exergue, smnb, 

SMNC ou SMNS F. OR . 2oo 

9. D. N. CONSTANTIVS NOB. CAES. Sott bustC UU à 

droite avec le paludament. 

^. GLORIA REIPVBLICAE. Même type, mais sur 
le bouclier, voT. v. mvlt. x; à Texergue, 
SMLVG ou TR Gravée. F. OR. 200 

10. D.N. CONSTANTIVS IVN. NOB. C. SoU bustC nU 

à droite avec le paludament. 

^t. HOC siGNO VICTOR ERis. Coustauce Galle 
débouta gauche en habit miUtaire, tenant 



n 



CONSTANCE GALLE. 349 

le labaruin ol un sceptre, et couronné par la 

Victoire debout qui tient une palme; à ^'^ 

l'exergue, ♦tes» Gravée. F. OK. aSo 

11. coNSTANTJVS CAE. SoH buste nu à droite 
avec le paludament. 

^i. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire à demi 
nue assise sur une cuirasse et un bouclier 
et écrivant voTisv. sur un bouclier que lui 
présenie un génie nu, ailé, debout; à l'er- 
gue, SMAN. Musée britannique OR. Q. i5o 

12. coNSTANTivs cAEs. Sa tête nue. 

Ci. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type ; sur le 
bouclier, vox. v; à l'exergue, conob. 31usée 
Tiepolo' OR.Q. 

13. La même médaille avec votis x. sur le bou- 
clier. Arnelh, Synopsis du 31usée de Vienne. OK. U. i5o 

14. D. N. CONSTANTIVS NOB. CAES. Sa tête nuc à 
droite. 

^t. voTis v. MVLTis X. daus unc couronne de 
laurier; à l'exergue, sirm ou tes. Musée de 

Danemarc. AH. 4" 

Mioimet donne ce revers avec vous v. mvlt. x. et aq. 

15. D. N. FL. CL. CONSTANTIVS NOB. CAES. Sa tête 

nue à droite. 

^t. Même revers avec c. 6 . à l'exergue. 
Wiczay AU. 4" 

16. D. N. CONSTANTIVS NOB. CAES. (OU NOB. C^.) 

Sa tête nue à droite. 

1^. Etoile dans une couronne de laurier; à 
Texergue, con, lvg, par ou r F. AR. 35 

' 11 est probable que celte pièce est uial décrite dan» le catalogue du musée Tiepolo, 
la marque conob n'ayant pas été encore en usage à cette époque. Voyez ci-dessus, page 
27Û, les observations sur la manière de distinguer les médailles des divers empereurs qui 
ont poi'lé le nom de Constance. 



350 CONSTANCE GALLE. 

17. D. N. CONSIANTIVS NOB. CAES. Sa tète IlUC à 

droite. 

Ci. Même revers; à la partie supérieure de 
la couronne on voit une croix ; à l'exergue, ••• 

ANT F. AK. 35 

18. Même tête et même légende. 

^t. Etoile dans une couronne de laurier ; 
sur la partie supérieure de la couronne, 
PAX. BandurL AK. 

Médaillons de bronze. 

19. D. N. FL.CL. CONSTANTIVSNOB. CAES. Son buste 

nu à droite avec le paludament. 

]^. GLORIA ROM ANORVM. Victoire marcliaut à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme. Mod.8 Va — 9 V» Gravé, f . 120 

20. Même tête et même légende. 

^t. GL0RL4 ROMANORVM. Victoirc dcbout à 
droite, écrivant vot. v. (mvlt. x?) Jsur un 
bouclier qu'elle tient sur son genou gauche. 
Mod. 9 F. i5o 

21 

^. GLORIA ROMANORVM. Vtctolre marchant à 
droite, tenant une couronne et une palme ; 
à ses pieds, un captif. Mionnet 120 

22. D. N. FL. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son buSte 

nu à droite avec le paludament. 

B>t. VICTORIA AVGG. Conslauce Galle en habit 
militaire debout à gauche, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et couronné par 
une Victoire debout derrière elle. Tanini. . î5o 

23. Même tête et même légende. 

J^. VICTORIA ROMANORVM. Victoiic marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 



CONSTANCE GALLE. 351 

palme ; à ses pieds, un captif à j^enoux, les 

mains liées derrière le dos, regardant en fr 

arrière. Tanini i5o 

24. Même tète et même légende. 

Ç^. viRTVs AVG. Constance Galle en habit mi- 
litaire debout à gauche, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et un sceptre ; de- 
vant lui, un captif assis dans Tattitude de la 
tristesse j derrière lui, un autre captif assis, 
les mains liées derrière le dos. Mod. 9. . F. i?.o 

25 

^. VIRTVS AVGvsTORVM. Figure mihtaire cas- 
quée debout, soutenant le simulacre de la 
Victoire de la main droite, la gauche sur la 
hcisfe; à ses pieds, de chaque côté, deux 
captifs. Mionnel 1 5o 

2G. D. N. FL. CL. CONSTANTIYS NOB. CAES. Sa tête 

nue. (Plutôt son buste nu avec le paluda- 
ment.) 

]^. VRBSROMA. Rome assise sur un bouclier, 
tenant une Victoire et une haste. D^Ennery, 
comme grand bronze. 1 20 

Médailles de moyen et de petit brome. 

27. D. N. coNSTANTivs NOB. c. SoH bustc à droite 

avec le paludament; derrière, a. 

^t. coNCORDiA MiLiTVM. Constance Galle en 
habit militaire debout de face, regardant à 
gauche et tenant deux labarums F. M. 13. c 

28. FL. IVL. CONSTANTIVS NOB. CAES. SoU buslC UU * 

à droite avec le paludament. 
^t. Même revers M. B. c 

29. Même tête et même légende. 

Ç2. FEL. TEMP. REPARATio. Goustance Galle de- 



fr. 



352 CONSTANCE GALLE. 

bout à gauche en habit militaire sur un 
vaisseau, tenant une Victoire et lelabarum; 
à droite sur le vaisseaU;, la Victoire assise, 
tenant la rame et regardant le prince. Mu- 
séCi de Danemarc M. B. 3 

30. D. N. CONSTANTIVS IVN. NOB. C. SoU bustC nU à 

droite avec le paludament ; derrière, a. 
^t. Même revers. Musée de Vienne M. B. 3 

31. D. N. CONSTANTIVS NOB. CAES. SoU bustC lUl à 

droite avec le paludament. 
jÇi. Même revers. Musée de Danemarc M. B. 3 

32. Même tête et même légende. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATio. Soldat casqué de- 
bout perçant avec fureur de sa haste un 
ennemi tombé par-dessus son cheval, à la 
crinière duquel il cherche à se rattraper, 
et tenant un bouclier; à terre, un bou-- 
clier F. M. B. c 

33. D. N. CONSTANTIVS IVN. NOB. C. Son bustc nu à 
droite avec le paludament 

1^. Même revers F. P. B. c 

3î. D. N. FL. CL. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son 

buste nu à droite avec le paludament; 
quelquefois, derrière la tête, a ou b. 

1^. Même revers F. M. B. c 

35. La même médaille F. P. B. <: 

36. Même tête et même légende. Sans lettre. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATIO. Même type, sauf 
que l'ennemi qui est tombé avec son cheval 
tend la main en suppliant; à terre, un bou- 
clier F. M. B. c 

37. La même médaille; quelquefois avec e 

derrière ia tôle F. P. B, c 



OUNSIAISCE GALLE. 353 

3S. D. N. coiNsiANTivs ivN. NOB. c. Sou busle nu 
à droite avec le paludament; derrière la 

lèle, A ou A. fr. 

^. Même revers IP. M. B. c 

3'J. La même médaille sans lettre derrière la 
tète ; quelquefois, dans le champ du revers, 
Lxxii et s * F. P. B. c 

40. D. N. coNSTANTivs NOB. CAES. Son buste nu 
à droite avec le paludament; quelquefois, 
derrière la tête, a. 

1^. Même revers F. M. B. c 

il. La même médaille sans lettre F. P. B. c 

42. D. N. CONSTANTiVS NOB. CS. SoU buStC UU Ù 

droite avec le paludament. 
Bft. Même revers M. B. c 

13. D. N. CONSTANTIVS IVN. NOB. C. SoU bustC nU 

à droite avec le paludament. 

^. Même revers F. P. B. c 

ii. Même tête et même légende. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Constauce Galle de- 
bout en habit militaire, tenant le labarum. 
Musée de Danemarc M. B. B 

4o. Même tête et même légende; derrière, A. 

^. uoc siGNO VICTOR ERis. Conslauce Galle 
en habit militaire debout de face, regar- 
dant à gauche, tenant le labarum et un 
sceptre, et couronné par une Victoire de- 
bout à gauche F. M. B. 12 

46. La même médaille F. P. B. 10 

47. D. N. CONSTANTIVS NOB. CAES. Son bUStC UU 

à droite avec le paludament. 

* Voyez à Coiislance II l'obscrvdliuti iur ce noiubrc lixii. Du reste, les médailles où il 
se Irouvo valent environ 5 Trancs. Cclic-ci ])è»e (i grainuictiâU c. 

T. VI. 2S 



354 SYLVAIN. 

Ci. SPES REip Soldat casqué debout à gau- 
che, tenant un globe et appuyé sur sa haste. f"^- 
Banduri M. B. 12 

48. D. N. CONSTANTIVS IVN. NOB. CAES. SoU bustC 

nu à droite avec le paludament. 

T^. VICTORIA AVGvsTORVM. Vicloirc marchant 
àgauche et tenant deux couronnes. TFîCj^ay. P. B. 5 

49. D. N. FL. CL. coM'mntnts nob. Caes. Sa tête 
nue (plutôt son buste^nu à droite avec le 
paludament.) 

Ci. VOTA vyblica. Isis debout sur un vais- 
seau, tenant des deux mains une voile ten- 
due. Musée de Danemarc P. B. Q. 26 

50. D. N. FL. CL. CONSTANTIVS NOB. CAES. SOU 

buste nu à droite avec le paludament. 

Ci. VOTA PVBLICA. Flcuvc à demi nu couché à 
gauche, tenant une barque, et le coude 
gauche appuyé sur une urne. Tanini P. B. Q. 25 



CONSTANTINE. 

Constantine, lille de Coiislaiitiii I et de Fauste, fut mariée l'an de Home 1088 (de J. C. 
335) à son cousin Hannibaliien. Après la mort de ce prince, elle resta quatorze ans 
veuve et se remaria en HOfi (351) k Constance Galle qui venait rie recevoir de l'empe- 
reur Constance le titre de César, et alla résider à Antioche avec lui. L'année précé- 
dente elle avait aidé Vétranion à s'emparer de la pourpre. Digne lille de Constantin, 
Constantine commit tant de cruautés, de concert avec son mari, que tous deux fu- 
rent mandés auprès de l'empereur pour rendre compte de leur conduite. Constantine 
précéda son mari, mais elle tomba malade à Cène, en Bithynie, et mourut en 1107 (3S2t). 

Ses médailles ne sont comiues que dans Goltzius. 



SYLVAIN. 

(FLAVIUS SYLVAJMUS.) 

Sylvain, né d'un capitaine franc nommé Bonite, parvint par son mérite au grad 
de commandant de la cavalerie sous Constant. Constance, auprès de (|ui il se rendit 
avec sa cavalerie quelques jours avant la bataille de Mursc, reconnaissant de ce qu'il 



PL. ÎI. 



^^^^-^CwTuUW'^tOog-^ CONSTANCE GALLK ^^^'^'^^^^^Oq>^ 




JLHEN II LE MllLOSOl'Ht. 353 

avail nhaiiduniiu le pai U de Magiiciici', le iionima général d'iaraiilei le et l'cavoya cii 
Gaule. Il repoussa les Barbares, mais, ayant appris qu'un l'avait calomnié auprès de 
Constance, il se fit proclamer empereur à Cologne l'an de Rome 1108 (de J. C. o55). 
A cette Douvelle, Constance donna l'ordre de le faire tuer, ce qui eut lieu viiigt-liuit 
ou vingt-neuf jours après son élévation au pouvoir. 
Goltsius cl Alunter sont les seuls numismates assez heureux pour avoir vu ou iH>Si>è(lé 
des médaillcsde Sylvain. 



JULIEN II LE PHILOSOPHE (ou, selon quelques 
auteurs, l'Apostat). 

(FLAVIUS CLAUDIUS JULIANUS.) 

Julien, fils de Jules Constance, frère de Constantin et de Basiline, fille du préfet Julien, 
naquit à Constantinople l'an de Rome 1084 (de J. C. 331). Après la mort de Constan- 
tin, Jufien, âgé de six ans, et son frère Constance Galle échappèrent seuls, grâce à 
quelques amis fidèles, au massacre que le barbare Constance ordonna de tous les 
membres de sa famille qui auraient pu faire obstacle à sa possession de l'empire. 
Julien fut élevé par Eusèbe de Nicomédic et par l'eunuque Mardonius ; il fit des pro- 
grès brillants dans les lettres. A qualorte ans. Constance le confina dans un château 
à Césarée en Cappadocc, et plus tard à Nicomédic. ta, vivant dans l'isolement, forcé 
de se livrer à la pratique de la religion chrétienne, il la prit en horreur. Peu à peu, 
séduit par les philosophes platoniciens, Edésius, et surtout Maxime d'Ephèse, 
Julien se regarda comme appelé à restaurer le culte des antiques dieux de Nunià et 
d'Auguste. 

En 1107 (35i), après avoir fait égorger Constance Galle, Constance fit arrêter Julien, 
qui, amené à Milan, dut la vie à l'influence d'Eusèbc. Mais, étant parvenu à se justifier, 
il fut envoyé en exil à Athènes, oïi il désirait ardemment aller. 11 y perfectionna ses 
études et se fit initier aux nrystères d'Eleusis. Rentré en grâce auprès de Constance, 
qui avail besoin de lui pour repousser les barbares des Gaules, il fut rappelé à Milan 
et créé César le 6 novembre 1108 (355). Pendant six ans, il se fil admirer comme 
grand général et excellent administrateur. Ses soldats le chérissaient; mais Con- 
stance, jaloux de son mérite, ayant voulu lui retirer une partie de ses troupes, elles 
se révollèrent et le proclamèrent Auguste en 1113 (360) à Paris, où il tenait sa ré- 
sidence ordinaire. Constance étant mort peu de temps après, il fut reconnu par tout 
l'empire. C'est alors que Julien abjura ouvertement le christianisme, proclama une 
tolérance universelle, releva les temples des dieux et prit le titre de grand pontife. 11 
partit pour Constantinople, régla les affaires de l'empire et quitta cette capitale pour 
marcher contre les Perses; il reprit sur eux la ville de Ciésiphon, mais il fut blessé 
cl tué dans une bataille, quoique vainqueur, le 27 juin 1110 (363), après moins de 
deux ans de règne. 

Julien, aussi grand guerrier que Constantin, plus grand que lui par l'humanité, la 
philosophie, la pureté des mœurs et les talents littéraires, s'était proposé Marc 
Aurèle pour modèle, et posséda toutes ses vertus. S'il eut un tort, ce fut de se (latter 
qu'il pourrait faire revivre une religion dont le temps était passé. En bien comme 
en mal, l'humanité ne revient jamais sur ses pas. Le poète Prudence a dit de lui : 

Perfidas ille Deo, sed non ctl perjidus orbi. 



\ 



336 JlLlJiiN H LE l'illLOSOl'lIE. 

Prix actuel des médailles de Julien le Philosophe. 

fr. 

w, Médaillons 800 

OR, de iO il 100 

AR., Médaillons, de 100 à 300 

AR., de 3 à 30 

BB., Médaillons, de 60 à 80 

G. B., de 2 à 100 

M. B., de . 40 il 100 

V. B. Cj jusqu'à ..... 50 



Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
bronze de Julien le Philosophe. 
Exeryue. 

ACONSPr 

AL. B. r., ÂLE, ALUA, ALiiA cutre deux pahucs, alea. 

ANA, ANT, ANTA, ANTA entre dCUX palmCS, ANTAI, ANTB, ANTB Clllie dcUX 

palmes, antf, antf entre deux palmes, anta, anti, antn. 

AQP, AQT, AQVILP, AQV1LS, AQVILT. 

ASIRM, ^ASIRMA*, ASIRMQ, ASIRM COUronne. 

Asis, Asis entre deux palmes, asisc, .asisc palme, asisc outre deux 

palmes, asisd entre deux palmes, ASise, asisz. 
BSJRM, .BSiRU couronne, ^bsirm couronne, «bsium palme, bsis entre 

deux palmes, Bsisc, BSisc entre deux palmes. 

CON, C0NSA, CONSA, CONSI, CONSM, CONSPA, CONSl'A», CONSPl", CONbPl'A, 

.CONSPA palme, CONSPF palme, conspp entre deux palmes, consra,consz. 

CSLC, CVZA, CVZB, CVZICB, CYZA, CYZF, CYZICA, CVZIcr. 

iSISC. 

ASIS, ASISL, ASISV, ASISZ. 

UERACL, UERACLA, HERACLU. 

ISISC. 

LVGDOFFP, LVGDOFFS, LVGP, LV.ND. {Wclil). 

MNLO, MOT, MPLC, MRC, 

NiKA entre deux palmes, nikb de même. NiKl'dc mt-iuf, Nikr. Pcunyï 

PCONSr, PCONST, PLC, PLVGD, PLYGP, PLVGS. 
QSLC. 

n.M.i,R.M.N, R.M.S., no3i\{}VeIzl) UPLC, RS palme, rslc, ut. 
K»A, R»p, R»«, KfT, R couronne p ou s ou t. 

SCON, SCONST, SHA, SLVG, SLVGO, SLVGP. 

SM, S.MA,SMANA, SMANTA, SMAQS, SMriE. 

SMK, SMKA, SMKr, SMKA, SMKL, ,SMKP, SMNTA OntrC dcUX [lulmcS. 

.-iMS, SMTSC, SMTse, SPLC. 



1 



JUMRN II I.E PHILOSOPHE. 357 

TCON, TCON massue, TCONS, TCONST, TCGNSTO, TCOSI. 

TESA, TESA cntie deux palmes, tesb, tesb entre deux palmes, TEsr, 
TEsr palme, tesa, tesa entre deux palmes, ♦tesa, t couronne t. 

VRB. ROM., VRB. ROMB, OU r OU P OU Q OU 8 OU T. 

Champ. 
9, A, E,i, II, M, .M., s, VAL Cil monogrammc 



Médaillons d^or et d'argent \ 

1. FL. CL. ivLiANvs NOB. CAES. Son biiste nu à 
droite uvec le paludament. 

^.D N. ivLiANvs NOB. CAES. Trois ciiseignes ff- 

militaires; à l'exergue, con. Jieger AR. loo 

2. Même tête et même légende. 

^t. D. N. ivLiANvs CAES. Trois ensoignes mili- 
taires ; à l'exergue, tcon. D'Ennery . . ■. AR. »oo 

3. FL.CL. ivLiANvs NOB. CAES. Son bustc Hu im- 
berbe à droite arec le paludament. 

Ri. GLORIA ROMANORVM. Romo casquéc et Con- 
stantinople tourelée assises, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et une haste; à 
l'exergue, konstan. (tan en monogramme). 
Mod. 7 Vj. Autrefois, Cabinet des médailles. OR. 800 

4. FL. CL. iVLiANvs P. F. AVG. Son busto barbu 
diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

B^. VICTORIA ROMANORVM. Yoûlo souteuue par 
deux colonnes, sous laquelle on voit Julien 
debout de face en habit militaire, tenant un 
sceptre et un globe, et tournant le visage 
vers la Victoire qui le couronne et tient une 

' Les médailles de Julien II, avec le titre de C<^sar datent de Pan 1108 à l'.in 1113 
(Je J. C. 355 a ^jO); celles qui ont le litre d'AuRUSle de H13 (3ti0) jusqu'à la (in de 
son règne. 



JULIEN II LE PHILOSOPHE. 



palme; à l'exergue, 'SIrm. Mod. G. Poids, 
4gr. 15 c Gravé. F. 



AR. 



u. 
i5o 



D. N. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. Son buslc 

diadème à droite avec le paludament. 

Ci. viRTvs EXERCiTvs. Julieiî casqué debout à 
droite en habit militaire, tenant de la main 
droite une haste renversée et de la gauche 
un aigle qui tient une couronne en son bec 
et un bouclier posé à terre ; à l'exergue, 
PCONST. Mod. 5. Cabinet de M. Charvet AR. 

D. N. IVLIANVS P. F. AVG. Son ibuslc barbu 
diadème à gauche avec la cuirasse, tenant 
un globe surmonté d'une Victoire et un 
bouclier sur lequel on voit Romulus et Ré- 
mus allaités par la louve. 

Ci. VOTA PVBLICA. Anubis debout, tenant un 
sistre et un caducée. Tanini^du cabinet du 
prince de Waldeck AR. 

Médailles d'or et d'argent^, 

D. N. CL. IVLIANVS N. C. Son bustc jcunc nu 
à droite avec la cuirasse. 

^t. FEL. TEMP. REPARATIO. ROlïie Ct COHSlan- 

tinople assises soutenant un bouclier sur 
lequel est une étoile. Rome, qui est placée à 
gauche, est casquée, tient une haste et est 
vue de face ; Conslantinople, placée à 
droite, est tourelée, se tourne à gauche, 
pose le pied sur une proue de vaisseau et 
tient un sceptre; à l'exergue, rsms et une 
palme Gravée. W. OR. 

D. N. IVLIANVS NOB. CAES. Sou buste imberbe 
nu à droite avec le paludament. 



120 



3oo 



100 



• Je snppriiiie toutes les raëdailles d'argent de fabrique barbare, comme il en 
existe au C;ibine\ de France et ailleuTs; telle est celle qui a au revers otis iltis x. 



JILIEN H LE pniLOSOPIlF. 359 

^t. GLORIA REipvBLiCAE. Mèmc type; ùrexcr- "^r. 

gue, SMANA ou SMANn. Musée de Vienne. . . . OR. 40 

9. I). N. ivLiANvs NOB. c. AVG. {sic). Son busto 
imberbe nu à droite avec le paludament. 

^. Même revers; mais, à l'exergue, cons. An- 
cien catalogue du Cabinet de France OR. 

10. FL. CL. ivLiANVS NOB. CAES. Son busto jcune 
nu à droite avec le paludament. 

^. GLORL\ REIPVBLICAE. Même type ; sur le 
bouclier, votis v ; entre les deux femmes, 
une palme ; à l'exergue, konstan (tan en 
monogramme) ou cons F. OR. 4» 

11. FL. CL. 1VLIANVS p. F. AVG. Sou busto barbu 
diadème à droite avec le paludament. 

Ci. GLORIA REIPVBLICAE. Même type sans 
palme ; sur le bouclier, vox. v. mvlt, x; à 
l'exergue, konstan (tan en monogramme). 
Lavy, Musée de Turin OR. 4" 

12. FL. cl. ivlianvs perp. AVG. Son buste jeune 
diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

î^. GLORIA REIPVBLICAE. Même type; sur le 
bouclier, vot.*v* mvlt. x; àTexergue, kons- 
tan (tan en monogramme) F. OR. 4" 

13. FL. cl. ivlianvs per. AVG. Sou bustc diadè- 
me à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Bi. GLORIA REIPVBLICAE. Même type; sur le 
bouclier, votis v.mvltis x ; à l'exergue, tr. 
Musée britannique OR. 4» 

14. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. Son busto jcunc 
diadème à droite avec le paludament, 

^. Môme revers, mais, à l'exergue, lvg. 
Welzl OR. 40 



360 JnUEN II LE PHILOSOPHE. 

15. D. N. FL. CL. IVLIANVS NOB. CS. Son buslc nU 

à droite avec le paludament. 

^t. SPES REiPVBLiCE (sic). JuHen en habit mi- 
litaire debout à gauche, tenant un globe et 
une haste renversée; à Texergue, smpl. f'- 

Musée de Vienne AR. 9, :io 

16. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. Sou buste légère- 
ment barbu diadème adroite avec le palu- 
dament. 

^. VICTORIA AVG vsTi N. VictoIre marchant à 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me; à l'exergue, r F. AR. i. 3.5 

17. FL. CL. IVLIANVS NOB. CAES. SoU bustC jCUnC 

nu adroite avec le paludament, 

^t. VICTORIA AVGvsTORVM. Victoirc h demi 
nue, assise à droite sur une cuirasse, écri- 
vant VOT. V. sur un bouclier que lui présente 
un génie debout nu et ailé; à l'exergue, 
KONSTAN (tan cn monogrammc). Musée bri- 
tannique Gravée. OR. Q. Go 

18. IVLIANVS CAES. Son buste nu adroite avec le 
paludament. 

^t. Même revers; sur le bouclier, une étoile ; 
à l'exergue, sman. Musée britannique OR. Q. 5o 

19. FL. CL. IVLIANVS NOB. CAES. Son buste jeune 
nu à droite avec le paludament et la cuirasse. 

'Rt. VICTORIA DD. NN. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me ; à l'exergue, cona F. OR. Q. 5o 

20. FL. CL. IVLIANVS PP. AVG, Sou bustc im- 
berbe diadème à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA DD. NN. AVGG. Même type; à 
l'exergue, lvg • ■ F, AR, 3 

21 . FL. CL. IVLIANVS P. F- AVG. Son buslc légè- 



JCI.IKN 11 l.K PHILOSOPHE. HCl 

remeni barbu diadômé adroite avec le pa- 
ludament. 

B^. VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoire debout à 
gâucbe, tenant une couronne et une palme; t- 

à l'exergue, LVG. ^«nrfun AH. (> 

22. FL. CL. ivLiANvs PP. AVG. SoH bustc diadt'- 
mé à droite avec le paludament. 

Ri, VICTORIA DD. NN. AVGG. Victoirc à demi 
nue assise à droite sur une cuirasse, écri- 
vant voT. X. sur un bouclier que lui pré- 
sente un génie debout, nu et ailé; h Texer- 
gue, LVG. Musée britannique OR. Q. Tio 

2.1 . ivLiANvs AVG. Son buste barbu à droite avec 
le paludament. 

^. viCTORiAROMANORVM. Victoire à demi nue 
assise à droite sur une cuirasse et écrivant 
VOT. XX. surun bouclier que lui présente un 
génie debout, nu et ailé; à l'exergue, ant. 
Cabinet _ de M. d'Amécourt OR. Q. 80 

24. D. N. CL. IVLIANVS PERP. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^!.. viCTORiAE DD. NN. AVG. Victoifc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, lvg F. AR. 3 

25. FL. CL. IVLIANVS PP. AVG. (OU P. F. AVG. 

Banduri). Son buste barbu diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 
^. viRTvs EXERC. GALL. Julicn casqué et en 
habit militaire, marchant à droite et se re- 
tournant; il traîne par les cheveux un cap- 
tif à genoux et tient un trophée; dans le 
champ, une couronne ou un aigle tenant 
une couronne en son bec {Cabinet d'A- ' 
mêcourt)\ à l'exergue, konstan (tan en mo- 
nogramme) Gravée. F. OR. Go 



302 JUUEN II I.E PHILOSOPHE. 

2C . Même tête et même légende. 

^t. VIRTVS EXERCI. GALL.; à l'eXCrgUe, RAV. 

et une couronne. Welzl OR. 

Cette médaille ne paraît pas avoir été bien lue ; l'ate- 
lier de Ravenne ne se voit pas encore sous Julien le Phi- 
losophe. 

27. FL. CL. iVLiANvs PP. AVG. Son buste barbu 
diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^. VIRTVS EXERCiTvs ROMANI. Même type; à ^'^^ 

l'exergue, tes et une couronne F. OR. 60 

28. Même tête et même légende. 

^t. VIRTVS EXERCiTVs ROMANORVM. Mêmc type ; 
à l'exergue, anta, antb, anth, anti, consp, 
CONSP entre deux branches de laurier, 
• siRM couronne, *sirm couronne ou sirmo 
palme F. OR. fio 

29. FL. CL. iVLiANvs P. F. AVG. Son bustc barbu 
diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^. Même revers ; à l'exergue, antb, antf, 

ANT(5, ANTS, ANTZ, CONSP, RC, OU SIRM Ct unc 

couronne Gravée. W. OR. 5o 

30. D. N. IVLIANVS NOB. CAES. Sou bustc jeune uu 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. voTis V. MVLTis X. daus une couronne de 
laurier ; à l'exergue, con, tcon ou tcons. F. AR. ?.. 3 

31 . FL. CL. IVLIANVS NOB. CAES. Sou buste jcunc 
nu à droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, tr F. AR. 2, 3 

32. D. N. CL. IVLIANVS AVG. Sou bustc imberbe 
diadème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers ; à l'exergue, tr F. AR. i. 6 

33. Même tête et môme légende. 

1^. Même revers ; à l'exergue, pcon, tcon ou 



JULIEN II LE PHILOSOPHE. 363 

fr. 

TR P. AR. :x. 3 

34. FL. CL. ivLiANvs P. F. AVG. Son buste imberbe 
diadème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, scon ou sirm. AR. 2. 3 

35. D. N. ivLiANvs P. F. AVG. SoH buslc imberbe 
diadème â droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, pcon AR. i. G 

36. La même médaille; à l'exergue, lyg, scon 

ou tcon F. AR. 2. 3 

37. FL, CL. iVLiANVs PP. AVG. Sou bustc imberbe 
diadème à droite avec le paludament. 

^i. Même revers ; à l'exergue, lvg.. plvg ou 
SLVG F. AR. 2. 3 

38 . D. N. CL. ivLiANvs PP. AVG. Sou bustc imberbe 
diadème à droite avec le paludament. 

B>t. Même revers; à l'exergue, lvg. rétro- 
grade F. AR. 7. 3 

39. Même tête et même légende. 

^t. voT. X. MVLT. XX. daus une couronne de 
laurier; à l'exergue, slvg ou const. RamuSy 
Musée de Danemarc AR. 3 

40. FL. cl. ivlianvs PP. AVG. Son buste diadème 
imberbe à droite avec le paludament. 

^2.. VOT. X. MVLT. XX. daus une couronne de 
laurier; à l'exergue, p,plvg ou slvg. . . F. AR. 2. 3 

41 . FL. CL. ivlianvs P. F. AVG. Sou busto avoc 
une longue barbe diadème à droite avec le 
paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, ant F. AR. a. 3 

42. D. N. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. OU AV. Son 

buste barbu diadème à droite avec le palu- 
dament. 
^t. Mémo revers ; à l'exergue, cons, const, 



364 JULIEN II LE PHILOSOPHE. 

fr. 
C.P.B., PCONST, SCONST, TCONS OU TCONST. F. AR. 2. 3 

n 

Ci. voT. XXX. MVLT. xxxx. dans une couronne 
de laurier; à l'exergue, pcon. D'Ennery. . . AR. lu 

44 . FL. CL. iVLiANvs P. F. AVG. Son bustc diadéuié 
adroite avec le paludament. 
^l. voTis XXX. MVLTis XXXX. daus une cou- 
ronne de laurier. Musée de Danemarc. . . AR. i5 

4D . FL. CL. IVLIANVS PP. AVG. Son bustc diadème 
à droite avec le paludament. 
I^i. Même revers; à l'exergue, tcon. Ban- 
duri AR. 1 5 

46. FL. CL. IVLIANVS NOB. CAES. Son bustc jcunc 
nu à droite avec le paludament. 

^. Sans légende. Étoile à huit rayons dans 
une couronne de laurier ; à Fexergue,TC0N. 

Gravée. F. AR. i. lo 

47. La même médaille; à l'exergue, con. . . F. AR. 2. ^ 

48. D. N. IVLIANVS NOB. CAES. Son bustc nu à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers; à l'exergue, .ant. Lavy, 
Musée de Turin — AR. 8 

Médaillons de bronze. 

49. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. Sou bustc barbu 
diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

V^. MONETA AVG. Lcs trois Monuaics debout à 
gauche, tenant chacune une balance et une 
corne d'abondance ; à leurs pieds, des tas de 
métal; à Texergue, r ou h. Mod. 8 F. 60 

50. D. N. CL. IVLIANVS NOB. CAES. Son buslc 

jeune nu à droite avec la cuirasse. 
^. viRTVs AVG. N. Julicn nu-tête, debout à 



JLLIEN 11 LE PHILOSOPHE. 365 

gaucho en Imbit militaire, tenant une bran- 
che de laurier cl un étendard, et posant le 
pied droit sur le dos d'un captifassis à terre. ^^• 

Mod. 8 F. 6o 

al . D. N. CL. iVLiA>vs N. c. Son buste jeune nu 
à droite avec la cuirasse. 
1^. Même revers; mais sous l'étendard on 
voit le ^. Mod. 9. Wiczay ' 

52. Môme tète et même légende. 

^t. viRTVs CAESARis. Julleu nu-tète, débouta 
droite en habit militaire, tenant une haste 
transversale et un globe; de chaque côté, a 
ses pieds, un captif assis; celui qui esta 
gauche a les mains liées derrière le dos; à 
l'exergue, r. Mod. 8-8 V2 Gravé. F. «o 

53 



^t. VIRTVS ROMANORVM. L'emporcur debout 
en habit militaire, tenant la haste de la 
main droite et portant de la gauche la Vic- 
toire sur un globe; à l'exergue, ants. Mion- 
net 80 

Médailles de bronze- . 

■ôi. GENio ANT10CHEN1. Anlioche tourelée et voi- 
léeassise deface sur un rocher; à ses pieds, 
le fleuve Oronte de face nageant. 

I Si ce médaillon csl bien décrit, c'est peut-èlre la seule pièce connue de Julien le 
Pliilosoplie où se trouve le monogramme du Chrisl. 

"' Je suis l'exemple de Banduri et de Tanin i en ne pl;içacl pas comme appendice aux 
médailles de Julien, celles où sont représentés Isis, Sérapis et d'autres divinités, mais 
les y réunissant. En elTet, sur la plupart des médailles qui donnent le buste de 
Sérapis, on voit que Sérapis offre une certaine ressemblance avec Julien, et sur quelques- 
unes, c'est inconleslalilcment le portrait de l'empereur avec l'attribut du Dieu. Quant ii 
Isi» Faria, déjà Banduri et Taniui avaient cru reconnaître le portrait d'Hélène dans la 
tète de cette divinité ; mais, selon moi, toutes les médailles où le buste d'Isis n'a que le 
diadème seul, sans la ileur du lotus sur la tète , donnent sans aucune espèce de doute 
le portrait de celle impératrice. Toutes les médailles avec la lète d'Isis seront donc 
ilécrites à Hélène. 



â66 JULIEN II LE PHILOSOMIÈ. 

Ci. APOLLON! SANCTO. Apolloii CH femme d<j- 
bout à gauche, tenant une patcre et une f^. 

lyre F. P. B. 8 

55. GENio civiTATis. Busle touielé et voilé de 
femme (Anlioche) à droite. 

^t. Même revers. Tanini P- B. aS 

56. DEC SANCTO SARAPiDi. Buste barbu de Julien 
à droite avec le moditis sur la tête. 

^t. DEO SANCTO NiLO. Le Nilcouché à gauche, 
tenant un roseau et une corne d'abon- 
dance et accoudé à son urne; auprès de lui, 
un hippopotame. . . Très-petit module. F. P. B. 3o 

57. FL. CL. ivLiANvs NOB. c. Soubuste nu à droite 
avec le paludament; derrière, m. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATIO. Soldat dcbout à 

gauche, perçant avec fureur de sa haste un 
ennemi qui est tombé avec son cheval et qui 
tend les mains; à terre, un bouclier *. W. P. B. c 

58. FL. CL. iVLIANVS NOB. CAES. SOH bustc UU 

à droite avec le paludament 
^t. Même revers F. P. B. c 

59. CL. IVLIANVS NOB. c. Sou bustc UU à droitc 
avec la cuirasse; derrière, e. 

Ci. Même revers. Bandnri P. B. 3 

60. D. N. IVLIANVS N. C. Son busic nu à droite 
avec la cuirasse. 

^. Même revers P. B. c 

61. D. N. IVLIANVS NOB. C. Son buislc nu à droite 
avec le paludament. 

^. Même revers F. P. B. c 

62. D. N. IVLIANVS NOB. CAES.SoH bustc UU à droite 

1 II faul remarquer que toutes les inëdaillcs qtil offrent ce revers^barbarc datent du 
temps où Julien n'était pas encore cmpcrcurt et que probablement il n'en assumait 
pai la responsabilité. 



% 



JLLIEN II LE PHILOSOFliE. 367 

avec le paludament (Kaiuus donne aussi 
la légende — nvb. caes.); quelquefois, der- 
rière, M. Ir, 
^!., Môme revers F. iM>. c 

63. D. N. FL. ivLiANvsN. C. Son buste nu à droite 
avec la cuirasse. 
B^. Même revers P. B> i 

61. D. N. FL. CL. ivLL\Nvs NOB. es. Son buste nu 
à droite avec le paludament. 
^t. Même revers F. P. B. c 

65. 1). N. FL. CL. IVLFANVS. NOB. C. SoU bUStC nU 

à droite avec la cuirasse. 
1^. Même revers P. B. c 

66. D. N. CL. ivLiANVSN. C. Son buslc nu adroite 
avec la cuirasse. 

Ci. Même revers ÎF. P. B. c 

67. D. N. CL. IVLEANVS NOB. CAES. SoU buslô nU 

à droite avec le paludament. 
B^. Même revers P. B. c 

68. Liip. ivLiANvs N. C. Son buste diadème à 
droite avec la cuirasse. 

^t. Même revers P. B. i 

69. iMP. ivLiANvs NOB. CAES. Son bustc nu à 
droite avec le paludament; quelquefois, dcr* 
rière, m. 

^. Même revers ¥. P. B. 

70. D. N. IVLIANVS NOB. CAES. SoU bustc UU à 

droite avec le paludament. 

B>t. isisFARL\. Busle imberbe de Julien, ceint 
d'une couronne de perles avec le paluda- 
ment. Banduri P. B. 3o 

71. D. N. IVLIANVS NOB. CAES. SOU bustc IIU à 

droite avec le paludament. 



368 



CE l'HlLUSOl'HE. 



^t. l'KiNciPi ivvENTVTis. Julieii en habit mili- 
taire debout de face avec le manteau sur les 
épaules, tenant un étendard sur lequel on 
lit voT. V. et appuyé sur un bouclier. Lavy, 
Musée de Turin P. 

72. DEo SARAPiDi. Bustc de Sérapis à droite avec 
le modius sur la tête. 

^t. SANCTO NiLO. Le Nil couché à gauche. Ca- 
binet de M. Penon à Marseille 

73. D. N. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. SoU busle 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse, ayant quelquefois la barbe très- 
longue. 

Ci. SECVRITAS REiPVB. Le bœuf Apis debout à 
droite avec les signes caractéristiques du 
taureau ; au-dessus de sa tête, deux étoiles. 

F. 



fr. 



P. B. Q. 3o 



G.B. 



7'i. Même tête et même légende. La barbe est 
d'une longueur ordinaire. 

y^. Même revers ; en outre, devant le bœuf, 
un aigle debout sur une couronne, tenant 
en même temps une couronne en son bec. 

F. 



(J. B. 



75. 



70, 



//. 



l'L. CL. IVLIANVS NOB. c. Sou buste nu à 
droite avec le paludament ; derrière, m. 
^t. SPES iiEiPVBLicE {sïc). Julicu casqué et en 
habit militaire à gauche tenant un globe et 

un sceptre P. B. 

D. N. IVLIANVS NOB. C. Sou buslc nu à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers P. B. 

1). N. IVLIANVS NOB. CAES. Son buslc «U à 

droite avec le paludament. 
1^. Même revers F. P. B. 



JULIEN li LE PHILOSOPHE. 369 

78. I). N. CL. ivLiANvs N. c. Son busle nu à 

droite avec la cuirasse. fr. 

^t. Même revers P. B. c 

79. D. N. CL. ivLiANvs NOB. CAES. Sou bustc nu à 
droite avec le paludament. 

Ci. Même revers F. P. B. c 

80. D. N. FL. CL. iVLiANvs N. C. Sou buste uu à 
droite avec le paludament. 

^t. Même revers P. B. c 

81. D. N. iVLiANvs p. F. AVG. Son buslc barbu dia- 
dème adroite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^. Même revers F. P. B. 3 

82. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. Son busto diadè- 
me à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^. Même revers F. P. B. 3 

83. D. N. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. Son buStc 

diadème à droite avec le paludament. 
B>t. Même revers P. B. 3 

8i. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGG. Victoirc marcbant à gau- 
che et tenant une couronne et une palme. 
Tanini P. B. 6 

85. lovi coNSERVATORi. JupItcr à demi nu assis 
à gauche, tenant un globe et un sceptre. 

Ç2. Même revers F. P. B. Q. ta 

86. D. N. IVLIANVS p. F. AVG. Sou buslejeuiie 
diadème à droite avec le paludament. 

Ci. VICTORIA ROMANORVM. JuUen OU habit mili- 
taire debout à droite, tenant un sceptre et 
une Victoire. Tanini Cî. B. 3o 

t. VI. 24 



310 JULIEN il m PUILOSOHHE. 

87. D. N. CL. 1VL1AÎSV8 N. c. Sa tôle nue. 

Rî. viRTVS AVG. N. Jiilicn eii habit mililairc 
debout à gauche, tenant une branche de lau- 
rier et un étendard, et posant le pied droit 
sur le dos d'un captif; à l'exergue, consz. "■• 

Wiez(ny G. U. 3o 

88. D. N. FL. CL. IVUANVS P. F. AVG. SOH buslc 

diadème à droite avec le paludament. 

Bft. viuTVSEXERCiTvs. Jullcu casqué et er» lia- 
bit mihtaire debout, tenant une liaste et ap- 
puyé sur un bouclier. Pembroke P. B. lo 

89. FL. CL. IVLIANVS P. V. AVG. Sou bustc avcc la 
barbe pendante. 

B>t. VIRTVS EXERCiTvs ROMANORVM. JuHen de- 
bout, tenant une enseigire et appuyant la 
main droite sur un ennemi qui est en habit 
militaire. Hardouin (i. B. ^o 

90. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le i)aludament. 

^t. VIRTVS ROMANOR. Jullen casqué et en habit 
militaire, tenant un trophée et traînant un 
captif par les cheveux. Musée deDaneniacç. l\ B. Q. lo 

91. D. N. FL. CL. IVLIANVS P. V. AVG. Son buStc 

casqué à gauche vu de dos avec la cuirasse^ 
tenant une haste et bouclier. 
^t. voT. avec un bélier et un aigle dans une 
couronne ; à l'exergue, const. Banduri. ... P. B< 

92. DEO SERAPiDi. Buste barbu de Sérapis sous 
les traits de .Tulien à droile avec le paluda- 

• ment et le modius sur la lête. 
^t. VOTA PVBLiCA. Harpocrate nu debout à 
gauche, le manteau sur le bras gauche, 
])ortant la main droite a sa bouche et tenant 
une corne d'abondance F. l*. l». <i 

93. La même médaille. Très-petit module. F. P. B. 8 







fi. 


\\b. 




8 


M.B. 


Q. 


8 



JLLIE^ H l\L l>lllU)S(U>ilE. 371 

94. DEOSARAiMin. liiislo radié barbu de Sérapis 
àdroile le modius cl le paludainenl 

?>!.. Même revers. Très-petit module. ... F. 

95. DKO SARAPiDi. Même buste, mais imberbe. 
^t. Même revers F, 

96. DEo sARAPiDi. Bustc radié de Sérapis avec 
le modius sur la tête et le paludument. 

1^. VOTA PVBLICA. Isis asslso de face allaitant 
Orus. Pcmbroke P. 13. 20 

97. D. N. FL. CL. IVLIANVS. P. F. AVG. Soil buslo 

avec une barbe touffue, diadème à droite 
avec le paludament. 
Ç2. Même revers Gravée. F. M. lî. 60 

98. VOTA PVBLICA. Buslc lauré et barbu à droite 
avec le modius et le paludament. 

^. Même revers. Tanini P. B. Q. 20 

99. DEC SARAPiui. Buste barbu de Julien à droite 
avec le modius sur la tête et le paludament. 

^t. VOTA PVBLICA. Isls marchant à gauche, te- 
nant le sistre et un seau. Très-petit mo- 
dule Gravée. F. P, B. 1 5 

100. DEO SAttAPiDi. Busle radié à droite de Séra- 
pis avec le modius sur la tête et le paluda- 
ment 

^. Même revers F. P. B, Q. 8 

101 . DEo SARARîDi {sic). Même bustc. 

^t. Même revers F. P. B. 8 

102. DEC sERAPiDi. Bustc radié barbu de Sérapis 
avec le modius. 

^t. VOTA PVBLICA. Isis debout, la main droite 
tendue, tenant de la gauche un globe? Mu- 
sée de Dammarc P. B. ?.o 

103. DEO SERAPiDi. Buste radié de Julien à droite, 



372 JULIEN 11 LE PHILOSOPHE. 

SOUS la figure de Sérapis, la main droite le- 
vée, le tnodius sur la tête et le paludament. 

Ri. VOTA pvBLiCA. Isis debout à gauche regar- 
dant en arrière, tenant un rameau et un pe- ^'^ 
tit vase. Tanini M. B. 40 

104. D. N. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. SoU buslc 

diadème à droite avec le paludament. 

Ç2. VOTA PVBLICA. Isis assisc de face sur un 
chien courant à droite et retournantla tête; 
elle regarde à droite et tient le sistre et un 
sceptre. Musée de Vienne M. B. 60 

105. DEO SERAPiDi. Bustc barbu de Julien à 
droite sous l'effigie de Sérapis avec le 
modius sur la tête et le paludament. 

VfL. Même revers. Tanini P. B. 20 

106. DEO SERAPiDi OU SARAPiDi. Mêmcbuste. 

^. VOTA PVBLICA. Isis dans un char conduit 
par deux mules allant à gauche, tenant un 
sistre F. P. B. 20 

107. DEO SERAPIDI. Bustc radié de Sérapis im- 
berbe à droite sous les traits {de Julien avec 
le paludament et le modius sur la tête. 

^. Même revers Gravée. F. P.B. 20 

t08. FL. CL. iVLiAisvs P. F. AVG. Son bustc casqué 
à gauche avec la cuirasse, vu par derrière, 
tenant une haste transversale et un bou- 
clier. 

Ci. Même revers. Tanini P. B. Q. 26 

109. Même tête et même légende. 

^t. voTAPVBLiCA. Même type; en outre, Anu- 
bis accompagnant le char. Tanini P. B. 0. 3o 

110. DEC SERAPIDI. Bustc radié et barbu de Ju« 
lien à droite avec le paludament. 



JULIEN II LE PHILOSOPHE. 373 

Ci, VOTA PVBLICA. Isis marchant à droite et 
portant sur l'épaule un bâton au bout du- 
quel est un hippopotame. Tanini, du Ca- fr» 
binet Borghesi P. B. 40 

111. DEO SARAPiDi. Même buste. 

Ci. VOTA PVBLICA. Isis à droitc, le genou 
droit en terre, tendant les mains pour rece- 
voir quelque chose. Tanini, du Cabinet 
Borghesi P. B. 20 

112. DEO sARAPiDi. Buslc barbu de Sérapis à 
droite avec le modius sur la tête et le palu- 
dament. 

^t. VOTA PVBLICA. Isis dcbout à droite sur 
un vaisseau, regardant à gauche et tenant 
la voile des deux mains F. P. B, 8 

113. DEO SARAPiDi. Bustc radié barbu de Julien 
à gauche avec le modius et le paludament. 

Ç£. Même revers. Cabinet de M. Penon à 
Marseille P. B. 0- zS 

114. D. N. iVLiANvsp. F. AVG. Sou bustc diadème 
avec le paludament. 

^i. Même revers. Tanini P. B. Q. a5 

115. DEO sERAPiDi. Buste dc JuUen avec la barbe 
longue. 

^t. VOTA PVBLICA. Femme à tête radiée assise, 
tenant des deux mains une corne d'abon- 
dance. Banduri P. B. 20 

116. VOTA PVBLICA. Buste de Sérapis avec le ' 
modius. 

^t. VOTA PVBLICA. Femme debout tenant un 
rameau et rassemblant son vêtement. 
Banduri P. B. 1 5 

117. DEO SERAPiDi. Bustc radié barbu de Julicn 
avec lemodius sur la tête et le paludament. 



374 JULIKN II I.K PHILOSOPHE. 

^. VOTA PVBLICA. Isis et Osiriâ terminés en 
serpent debout en face l'un de l'autre, sou- 
tenant un vase duquel sort un serpent. ... '<■• 

Gravée. F. P.B. 40 

118. D. N. FL. ivLiANVS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème de face regardant à gauche, les che- 
veux frisés et la barbe longue avec une 
cuirasse très-ornée, tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire et un bouclier sur le- 
quel est représentée la louve allaitant Ro- 
mulus et Rémus. 

B>i. Même revers. Ducange P.B. 5o 

119. D. N. FL. CL. -IVLIANVS P. F. AVG. SoU buslc 

diadème à droite avec la barbe longue, vêtu 
du paludament et la cuirasse. 

^. VOTA PVBLICA. Dcux fcmmcs debout en 
face l'une de l'autre ayant des serpents sur 
la tête (deux furies?) balançant leurs vête- 
ments, et tenant chacune un poignard et 
peut-être aussi un sistre. Musée de Dane- 
marc M. B. 100 

120. DEO SARAPiDi. Bustc de Julien avec le palu- 
dament, levant la main droite. 

^t. VOTA PVBLICA. Dcux fcmmcs en paluda- 
ment et en stole debout de face, la stole vo- 
lante, se donnant la main, levant l'autre 
main en l'air et tenant à ce qu'il paraît un 
sistre; chacune a un serpent sur la têle. 
Banduri, .• P. B. 60 

Ce revers paraît être le même que le précédent. 

121. DEO SERAPiDi. Sou buslc radié. 

^. VOTA PVBLICA. Sérapis debout, levant la 
main droite et tenant une hasle. Musée de 
Vienne P. B. Q. 20 



Ji;i,IFN II I.E PIIII.OSOPHK. 375 

122. DEO ÂEBAPini. Buste de Sérapissous leà traits 
de Jdlien à droite, barbu, le modius sur la 
tête, vêtu du paludamentet levant la main ' 
droite. 

^. VOTA rvBUCA. Anubis debout à gauche, f'- 

tenant un sistre et un caducée Jf. P. B. i5 

123. DEO SARAPiDi. Busle barbu de Julien adroite 
avec le paludament et le «jor/ew^surla tête. 

^. Même revers F. P. B. Q. i5 

124. DEO SARAPiDi. Bustc radié et barbu de Ju- 
lien à droite avecle paludament. 

Ci. Même revers. Banduri P» B. i5 

125. VOTA PVBLFCA. Buste radié et barbu de Ju- 
lien à droite avec le paludament etîe modius 
sur la tête. 

^t. Même revers F. P. B. ij 

126. DEO SERAPiDi. (Rétrograde.) Buste de 
Rérapis. 

Ci. VOTA PVBLiGA. (Rétrograde.) Même re- 
vers. Musée de Vienne P. B. 20 

127. DEO s^RApmi. Buste radié imberbe de Se* 
rapis à droite avec le modius sur la tête et 
le paludament. 

^. VOTA PVËLtCA. Le Nil couché à gauche te-» 
nant une dôrne d'abondance et accoudé ;\ 
une urne dont coulent des eaux F. P. B. a 

128. VOTA PVBLIGA. Buslc barbu de Sérapis sous 
les traits de Julien à droite avec le paluda- 
ment et le modius sur la tête. 

^t. VOTA PVBLIGA. Le Nil couché à gauche, te- 
nant un vaisseau et un roseau et accoudé à 
une urne dont s'écoulent des eaux F. P. B. Q. 12 

129. PEO SERAPiDi. Buste barbu de Sérapis à 



376 JULIEN II LE PHILOSOPHE. 

gauche avec le modius sur la tête et le pa- 
ludament. 

1^. VOTA pvBLiCA. Spliinx ailé, marchant à fr- 

droite F. P. B. Q. i5 

130. DEO sARAPiDi. Busto radié et barbu de Ju- 
lien à droite avec le paludamenl et le mo- 
dius sur la tête. 

Ci. Même revers Gravée. F. P. B. Q. lu 

131. DEO SERAPiDi Bustc barbu à gauche avec 
le modius et le paludament. 

^t. VOTA PVBLICA. Centauremarchaulàdroite. 
Tanini P. B. Q. 40 

132. D. N. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. SoU buste 

casqué à gauche, vu par derrière, avec la 
cuirasse, tenant une haste et un bouclier. 

^. voT. X. MVLT. XX. dans une couronne de 
laurier F. P. B. c 

1 33. Même légende. Son buste diadème à gauche 
avec la cuirasse, tenant un globe surmonte 
d'une Victoire et un bouclier sur lequel on 
voit la louve à droite allaitant Romulus et 
Rémus. 

^. Sans légende. Char traîné sur la mer par 
deux sphinx ; dessus, Isis debout de face 
avec la fleur du lotus sur sa tête, tenant de 
la main droite un sistre; un peu au-dessous, 
Harpocrate à demi nu, debout, portant la 
main droite à sa bouche; devant le char, un 
chien accroupi aboyant. Tanini G. B. 100 

134. I<a même médaille. Musée de Vienne M. B. 60 



I 




PL.ÎII. 



JUXIEN H ET HELENE 



P.B, 










HELENE 

P.B, 





JOVIEN 








Z. Dardel je. , 

XédatUe dw Caitmt de^ M ëréati à^ Jfvyes, envoyée par le pojsea.reur après l'mpressùm, de la- deser^rtùm, pa^e 3-S. 



JULIEN ET HÉLÈNE. 377 

JULIEN ET HÉLÈNE. 

1. nBpsERAPiDi ou sARAPiDi. Têles accolées de 
Sérapis et d'isis avec leurs attributs. 

Ç2. SANCTO NiLO. Le Nil couché, portant un 
vaisseau sur la main droite et un roseau ''• 

dans la gauche. Mionnet P. B. 20 

2. DEC SERAPiDi. Bustes accolés à droite de Sé- 
rapis barbu sous les traits de Julien avec 
le modius sur la tète et le paludament, et 
d'isis sous les traits d'Hélène ayant sur sa 
tète la fleur du lotus \ 

]Ç2. voTAPVBLicA. Isis assisc de face regardant 
à droite et allaitant Orus F. P. B. ?5 

3. DEvs SARA... ? Bustes en regard d'isis et 
de Sérapis. 

^. Même revers F. P. B. 3o 

4. DEO SARAPiDi. Bustes accolés à droite de 
Sérapis et d'isis. 

^t. VOTA PVBLiCA. Isis marchant à gauche et 
regardant à droite, tenant un sistre et un 
seau F. P. B. i5 

5. DEO SARAPiDi. Bustes accolés à gauche de 
Sérapis et d'isis. 

^. VOTA PVBLICA. Isis marchant à gauche et 
tenant le sistre et un seau Gravée. F. P. B. i5 

6. DEO SARAPIDI OU SERAPIDI. BustCS aCCOlés à 

droite de Sérapis et d'isis. 

J'ai déjà fait observer que sur la plupart de ce» raédailles on reconnaît le» portrait» 
de Julien et d'Hélène; j'ai donc, une fois pour toutes, donné ici avec le plus de détails 
possible II description exacte des deux bustes réunis, soit accolés, soit en regard. Mais, 
pour éviter des redites fastidieuses, je me suis contenté de dire simplement pour les raé- 
dailles suivantes : • bnstes de Sérapis et d'isis, • à moins que la représentation de ce» 
bustp» ne soit diflérrnte de celle-ci. 



178 



JIM EN ET HÉli:NE. 



8. 



9. 



^ VOTA PVBLICA. Isis aSSisC dc f.lCG SUT UIl 

chien qui court à droite en retournant la 
tête; ïsis regarde à droite et lient le sistre et 
un sceptre ÎF*. Entre M. h. et P. B. 5o 

Mêmes tètes et mêmes légendes. 

B>t. VOTA PVBLICA. Isis dcbout à droite sur un 
vaisseau, regardant à gauche et tenant la 
voile des deux mains F. P. 15. i5 

DEO SARAPiDi. Busles accolés de Sérapîs et 
d'Isis avec le paludament. 

]Çi. VOTA PVBLICA. Femme debout avec le mo- 
dius, levant la main droite et tenant un 
globe. Banduri P. B. 20 

DEO sARAPiDi. Bustes accolés de Julien et 
d'Hélène. 

]^. VOTA PVBLICA. Typc décrit au n. 120 de 
Julien. Banduri P. B. 60 

10. DEO sARAPiDi. Bustc radié et barbu de Sé- 
rapis à droite accolé à celui d'Isis. 

^. VOTA PVBLICA. Sérapis debout de face, re- 
gardant à gauche, posant la main droite 
sur une figure prosternée à ses pieds et te- 
nant un sceptre F. P. B. 

11. VOTA PVBLICA. Têtcs de Sérapis et d'Isis 
ave leurs attributs. 

BZ. VOTA PVBLICA. Auubis debout tenant le 
sistre. Mionnet P. B. 

12. DEO SARAPiDl. Bustes accolés adroite de Sé- 
rapis et d'Isis qui tient le sistre. 

^t. VOTA PVBLICA. Auubis dcbout à gauche 
tenant le sistre et un caducée. Mmée de 
Vienne P. B, ao 

13. DEO SARAPIDI OU SERAPIDI. BuslCS aCCOÎés à 

droite de Sérapis et d'Isis. 



9.J 



0.0 



Htitut. 379 

Rî. VOTA pvBLir.A. Le Nil coucliu à gaiiche, le* 
liant un vaisseau et un roseau et accoudé 
à une urne dont s'écoulent des eaux. '■'^• 

Gravée. F. P. B. i5 



HÉLÈNE. 

(FLA.VIA JULIA HELENA.) 

HélMie, seconde fille de Constantin et de Fauste, étwnsa Julien en 1108 (de t. C. 555) , 
et résida dans les Gaules avec son mari. Elle mourut en 1113 (360), environ huit 
mois après que Julien eut étd déclaré Auguste & Paris, et a|irè«i son rrlour f\ft son 
expédition contre les Actuariens. 



Toutes les médailles qui portent le nom d'Hélène ont été données k la femme de 
(Constance Chlore. Les suivantes, avec le nom et les attributs d'Isis Faria, paraissent 
toutes appartenir à Hélène, femme de Julien le Philosophe, surtout celles oîila tC'le 
est diadémée. Ces dernières lui appartiennent incontestablement. 

1. ISIS FARIA. Son buste de face avec la fleur du 
lotus sur la lêle et le sistre sur l'épaule. 

^. DEO SERAPIDI. Sérapis assis, tenant des 
épis et une haste. Musée Danois P. B. Q. 4^ 

2. ISIS FARiA. Buste diadème d'Hélène à droite 
avec la fleur du lotus sur la tête . 

Ci. VOTA pvBLiCA. Harpociate nu debout à 
gauche avec le manteau sur le bras gauche, 
portant la main droite à sa bouche et tenant 
une corne d'abondance. Très-petit mo- 
dule F. P. B. i5 

3. isis FARIA (écrit aira isisf). Même buste à 
droite avec un vêtement richement brodé. 

^. Même revers F. P. B. i5 

4. ISIS faria. Son buste vu de trois quarts, 
tenant le sistre et la fleur du lotus sur la 
tête. 

Çi. Même revers Gravée. F. P. B.Q. 40 



380 



HELENE. 



5. VOTA PVBLICA. Buste diadème d'Hélène à 

droite. fr. 

Ce. Même revers. Tanini P. B. Q. i5 

6. ISIS FARiA. Son buste voilé à gauche avec 
la fleur du lotus sur la tête, tenant le sistre. 

^t. VOTA PVBLICA. Isis assiso de face allaitant 
Orus. Tanini P. B. 3o 

7. ISIS FARIA. Son buste à mi-corps à gauche, 
tenant le sistre et coiffé de la fleur du lotus, 

^. VOTA PVBLICA. Isis marchant à gauche, te- 
nant le sistre et un seau F. P. B. i o 

8. ISIS PARIA. Son buste à droite avec la fleur 
du lotus sur la tête. 

Ç2. Même revers F . P. B. lo 

9. La même médaille. Tanini P. B. Q. 1 5 

10. isis FARIA. Son buste à mi-corps à gauche, 
tenant le sistre et coiffé de la fleur du lotus. 

^. VOTA PVBLICA. Isis daus un char conduit 
par deux mules allant à gauche, tenant le 
sistre F, P. B. 20 

1 1 . Même tête et même légende. 

^t. VOTA PVBLICA. Isis assise de face sur un 
chien courant à droite et qui retourne la 
tête ; elle regarde à droite, et tient un sistre 
et un sceptre Gravée. F. P. B. 25 

12. VOTA PVBLICA. Busfe d'isis à mi -corps à gau- 
che, tenant le sistre et coiffé de la fleur du 
lotus. 

Ci. VOTA PVBLICA. Isis assisc à gauche dans un 
char conduit à droite par deux hippopo- 
tames, tenant le sistre? F. P. B. 3o 

13. ISIS FARIA. Buste d'Isisorné du lotus avec 
le sistre. 



n 



HÉLÈNE. 381 

1^. Même revers. Mionnet P. B. 30 

U. ISIS FARiA. Buste diadéiné d'Hélène à droite 
avec la fleur du lotus sur la tête. 

^. VOTA pvBLicA. Isis dcbout adroite sur un 
vaisseau, regardant à gauche et tenant la 
voile des deux mains. . Gravée. F. P. B. 20 

15. Même légende. Son buste à droite avec la 
fleur du lotus sur la tête. 

Ci. Même revers Très-petit module. F. P. B. 20 

16. ISIS FARiA. Son buste à gauche, tenant le 
sistre. 

^i.. Même revers. 3îusée de Danemarc P. B. 20 

17. ISIS FARIA. Son buste de face avec la fleur 
du lotussurla tête. 

Ci. Même revers Gravée. F. P. B, 40 

18. DE. isiDi. Buste d'Hélène à droite. 

Ci. Même revers. Tanini P. B. 40 

19. DEA isis FARIA. Sou buslo à mi-corps à gau- 
che, tenant le sistre et la fleur du lotus sur 
la tête. 

Ci. Même revers. Tanini P. B. Q. 40 

20. VOTA PVBLICA. Même buste. 

B^. Même revers. Tanini P. B. aS 

21. ISIS FARIA. Buste d'Hélène à gauche à mi- 
corps avec la fleur du lotus, tenant le sistre. 

JÇi. VOTA PVBLICA. Isis dcbout à gauche, la 
main droile levée et la gauche enveloppée 
dans sa stole F. P. B. 3o 

22. ISIS FARIA. Buste diadème d'Isis ou d'Hélène 
à droite. 

^t. VOTA PVBLICA. Isis marchant à gauche, la 
main droile levée et la gauche enveloppée 
dans sa stoic. Tanini. P. B. 3o 



3S2 HÉLÈNE. 

23. VOTA PVBLiCA. Busle (l'Isis à droile avec la 
fleur du lotus sur la tête. 
^t. VOTA PVBLICA. Sérapis radié avec le mo- 
dius sur la lête, marchant à droile, levant f'- 

la main droile et lenant un globe F. P. li. y. 3o 

21. ISIS FARiA. Son busle à mi-corps à gauche, 
la fleur du lotus sur la tête, tenant le sistre. 

^t. VOTA PVBLICA. Auubis dcbout à gauche 
tenant un sistre ou un rameau et un ca- 
ducée F. P. B. i5 

25. DEO SARAPiDi (sic). Busto d'Isis ou d'Hélène 
à droite avec la fleur du lotus sur la têle. 

'Bft. Même revers. Anubis tient un sistre et 
un caducée Gravée. F. P. B. 25 

2G. isis FARIA. .Son buste diadème à droite. 

Bft. Même revers. Tanini P. B- U- 20 

27. VOTA PVBLICA. Tèle d'Isis. 

^t. Même revers. Musée de Vienne P. B. 20 

28. isis FARIA. Buste diadème d'Hélène à droite 
avec la fleur du lolus sur la tête. 

^t. VOTA PVBLICA. Le Nil couché à gauche, te- 
nant un vaisseau et un roseau et accoudé à 
uueurnedonts'écoulentdeseaux. Gravée. F. P. B. i5 

29. ISIS FARIA. Son buste à droite avec la fleur 
du lotus sur la têle. 

^t. VOTA PVBLICA. Le Nil couché à gauche, 
tenant une corne d'abondance et accoudé à 
une urne dont s'écoulent des eaux F. t*, B. ^a 

30. ISIS FARIA. Busle d'Hélène diadème à droite 
avec la fleur du lotus sur la têle. 

^t. VOTA PVBLICA. Sphiux marchant à gducbe. 
Tanini, du Cabinet Borghesi tV li* U- 3o 

3i. ISIS FARIA. Buste d'Isis a gauche à mi-corps 



JOVIEK. SIS 

avec la Ueui" du lotus sur la tête, tenant le 
sistre. 

^. VOTA l'VBLiCA. Deux divinités afrieaiues? 
debout, tenant une statue. Vente du Cabi- '■• 

net l'onlana en 1860 V.h. 40 



JOVIKN. 

(FLAVIUS JOVIANUS.) 

Jovicn, Gis (lu VarraDion, naquit è Singidone en Pannonie, vers l'an de Rome 1084 (de 
J. C 331). Il était premier ollicier du palais de Julien, lorsque qprès la mort de celui- 
ci il fut proclamé empereur eu H16 (363). Il continua la guerre contre les Perses; 
mais, son armée manquant de vivres, il fut obligé de conclure la paix avec eux et de 
leur rendre les cinq villes qu'ils avaient cédées à pioclétien et de plus les villes de 
Singara et Nisibi. Il repassa ensuite le Tigre avec son armée et arriva-à Aiitioclie. Il 
partit de là pour se rendre à Constaniinople au milieu de l'hiver. Arrivé à Dadastane 
en Billiynie, il donna audience à des députés qui étaient venus au-devant de lui, et, 
s'élant ensuite renfermé dans sa chambre, il mourut subitement en lin (SCi), as- 
phyxié par la vapeur d'un feu de charbon qu'on y avait allumé. Il avait régné sept 
mois et vingt jours. 

Jovien avait épousé Charilon, lille du général Lucillien ; il eu eut un fils et une fille. 



Pria: actuel des médailles de Jovien, 

(c. 

Or, Médaillon '-îaOO 

OB, (le 100 il i20 

AR., Méilailloij "■^00 

AR., de « il 300 

BR., M(idailIou< 100 

M. R 8 

M. B 100 

1». B. C, jusqu'il îiO 



Lettres, nombrei et symboles qui se trouvent à l'exergue des médailles 
de bronze de Jovien. 

ALEA, ALEr, ASTA, ANTB, ANTA, .\QVIU', AQVH-P, AQVlLS, ASilUM, ASISC^ 

croissant asisc. 
BSihM, tsis, croissatit bsiso; 
coaispA, çoRSpr, cosspi, 

ASiBU. 

ÙERACA, HEItACH. 



384 JoviEN. 

PCONST, PLVG. 

R01IA...B... 

SCONST. 

TCONST, TeSA, TESB, TESr, 

VRB. ROM.r, VRB. ROM.l', VRB, ROM. T. 



Médaillons d'or et d'argent. 

D. N. lOVIANVS p. F. PERP. AVG. Son buslc 

diadème à droite à mi-corps avec le paluda- 
meut et la cuirasse, levant la main droite 
et tenant de la gauche un globe surmonté 
d'une Victoire. 

^t. GAVDivM ROMANORVM. Jovicu lauré et en 
habit militaire assis à gauche, tendant la 
main et tenant un sceptre ; à ses pieds, une 
figure à genoux; sur le second plan, une 
Victoire debout de face, tenant une cou- 
ronne et une palme; à côté de Jovien, un 
bouclier; à l'exergue, consp. Mod. 13 Vs- ^'^• 

Autre fois. Cabinet des médailles OR. 2000 

D. N. loviANVs p. F. p. AVG. Son buste avec 
le diadème. 

^.GLORIA ROMANORVM. L'empcreur debout 
sous un portique, tenant un globe et une 
haste. D'Ennery AU. auo 

Médailles d''or et d'argent *. 

3. D. N. lOVIANVS p. F. AVG. Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. SECVRiTAs REiPVBLiCE {sic). Jovicu dia- 
dème debout à gauche, tenant le labarum 

Mionnel donne, d'après Pembroke, une médaille d'argent ayant au revers coNcoMii a 
UiLiTVM. Elle ëlait probablement fauiee puisqu'elle n'ett pas décrite dans U rataloguede 
vente de ce cabinet. 



I» joviEN, 385 

et un globe ; devant lui, un captif assis à 

terre à gauche, les mains attachées derrière ^'■• 

le dos ; l'exergue, .sirm. ou »sirmou tes. F. OR. 120 

4. D. N. lOViANVs p. F. P. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers; à l'exergue, ^siRM.Ca/^me/ 

Blacas OR. 120 

5. D, N. loviANVs PEP. AVG. Sou busle diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. SECVRiTAs REiPVBLiCAE. Romc ct CoHstan- 
tinople assises (type décrit aux règnes pré- 
cédents) soutenant un bouclier sur lequel 
onlitvoT. V. MVL. x; à l'exergue, ant<?, ants, 

ANT» ou RSMQ F. OR. 1 00 

6. D. N. loviANVs P. F. AVG. Son buste diadème 
adroite avec le paludament et la cuirasse. 

^. Même revers; à l'exergue, anta F. OR. loo 

7. D. N. loviANVs p. F. PERP. AVG. Sou bustc dia- 

dème à droite avec le paludament. 

^. SECVRiTAs REIPVBLICAE. Même type ; sur le 
bouclier, vot. v. mvlt. x.; à l'exergue, 
coNSP Gravée. F. OR. i oo 

8. D. N. loviANvs p. F. P. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

1^. SECVRiTAS REiPVBLicE. Même type; sur le 
bouclier, vot. v. mvlt. x; à Texergue, ♦sirm. 
ou .SIRM et une palme F. OR. loo 

9. D. N. lOviANVs p. F. PP. AVG. Son buste 
diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^t. Même revers ; à Texergue, smtes. Musée 
de Vienne OR. loo 

T. VI. 25 



386 JoviEN. 

10. D. N. loviANvs P. PP. AVG. Soii buste diadè- 
me adroite avec le paludainent. 

^t. Même revers avec vot. v. mvl. x; à 
l'exergue, .sirm et une branche de laurier. ^f- 

Schellersheim OU. i oo 

1 1 . Même tête et même légende. 

V^. SECoiiiTAS {sic) REiPVBLiCAE. Même type ; 
à l'exergue, ants ou anti. Schellersheim. . . OR, loo 

12 

^i. VICTORIA avg. Type inconnu. Citée par 
Beauvais qui estime ce revers 20 fr. ' AR. 

13. D. N. lOViANvs p. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. voT. V. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier; à l'exergue, ant, cons. c. p. a., 

PCONST, SCONST, SMN OU TCONST. ^ W. AR. 6 

14. Même tête et même légende ¥. AR. 6 

Bz. VOT. X. MVLT. XX. dans une couronne de 

laurier; à l'exergue, tconst. Musée de 

Vienne AR. 3o 

Médaillons de bronze. 

15. D. N. 10VIANV8 p. F. AVG. Son bustc diadème 
avec le paludament. 

^. ADVENTVS avgvsti. L'cmperour à cheval 
en pacificateur, précédé par un soldat por- 
tant le labarum et suivi par la Victoire qui 
le couronne; à l'exergue, roma. Mionnet 

t Mionnel décrit un quinaire d'or ajant au revers vicioïkiA atovstobvx, Victoire mar- 
chant, tenant une couronne cl un globe surnaonté d'une croix, dans le champ av cl à 
l'exergue con. Ce tiers de sou (et non pas quinaire) existe au Cabinet des médailles, 
mais c'est un Honorius refait. D'abord le type du revers ne commence pas avant 
Honorius et Ârcadius; ensuite les initiales sjllabiques nv (Ravenna] n'existent pas en- 
core du temps de Jovien ; enfin, les lettres con ou com (il j a com sur la médaille] ne 
commencent qu'à Valentinien 11. 

- Mionnet et le catalogue Wiczaj donnent des quinaires avec ce revers. C'est proba- 
blement une erreur. U y a des médailles d'argent de Jovien plus grandes lei unes qtië 
Im autre), mais le poids est toujours le même, h très-peu de chose près. 



4 



JoviEN. 387 

d 'après Tristan 

16. D. N. loviANvs p. F. AVG. Sofi busle diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. MONETA AVG. Lcs trois Monnaies debout 
à gauche, tenant chacune une balance et 
une corne d'abondance; à leurs pieds, des ^'^• 

monceaux de métal. Musée de Vienne loo 



17, 



]^. vicTORi. AVGvs. Labarum terminé en croix 
avec le monogramme du Christ; au bas, 
deux captifs assis, en regard. Mionnet. . . . 

18. D. N. lOViANvs p. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

P^. VICTORIA AVGVSTi N. Victoiro marchant à 
gauche, et tenant une couronne et une 
palme ; à l'exergue, r. Wiczay i oo 

19. D. N. loviANVS p. F. AVG. Sou bustc diadéuiù 
adroite avec le paludament* 

Ci. VRBS ROMA. Rome casquée assise à gau- 
che, tenant un globe et une haste ; à côté 
de son siège, un bouclier. Tanini i oo 

Médailles de bronze. 

20. D. N. loviANVS p. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

1^. VICTORIA ROMANORVM. Jovicn cu habit ini- 
Utaire debout à droite, tenant un étendard 
et un globe surmonté d'une Victoire. . . F. G. B. 8 

21. D. N. loviANVs p. F. PP. AVG. Son busto dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA ROMANORVM. Même type, mais Jo- 
vien tient le labarum F. G. B. 8 

22. D. N. loviANVS p. F. AVG. COS. Son busto dia- 



388 JoviEN. 

démé à droite à mi-corps, avec le palu- 
dament, tenant un sceptre surmonté d'un 
aigle et un globe. 

^. VOTA PVBLICA. Isls assisc de face, allai- fê- 
tant Orus. Wiczay M. B. loo 

23. Même tête et même légende. 

Ci. VOTA PVBLICA. Isîs et Osifis en face Tun 
de Tautre, debout, leurs corps terminés 
en serpents, tenant un vase duquel sort un 
serpent. Wiczay M. B. loo 

24. D. N. loviANvs p. F. AVG. Son bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. VOTA PVBLICA. Isis dans un bige de mules. 
Musée de Vienne P. B. Q. 4o 

25. Même tête et même légende. 

Çi. VOTA PVBLICA. Isis dcbout dans un char 
traîné par deux mules, tenant un sistre; de- 
vant elle, Anubis debout tenant une palme. 
Banduri P. B. 4° 

26. Même tête et même légende. 

Ci. VOTA PVBLICA. Isis dcbout à droite sur un 
vaisseau, tenant la voile. Cabinet de 
M. Gréau à Troyes Gravée. P. B. Q. 40 

27. Même tête et même légende. 

Ci. VOTA PVBLICA. Auubis BU paludamcntavec 
le manteau déployé par derrière, les oreilles 
droites, la bouche ouverte, marchant à 
gauche et tenant un sistre et un caducée. 
Tanini P. B. Q. 40 

28. Même tête et même légende. 

Ci. VOTA PVBLICA. Harpocrato debout à gau- 
che, posant la main droite sur sa bouche 
et tenant une corne d'abondance. Tanini. . P. B. Q. 40 

29. Même tête et même légende- 



VALENTINIEN I. 389 

fr. 

Ç^, voT.v. dans une couronne de laurier. F. P. B. c 

30. Même légende. Son buste diadème à gau- 
che avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers Gravée . F. P. B. c 

31 . Même tête et même légende. 

^t. voT. v. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier F. P. B. 2 

32. Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers F. P. B. c 



JOVINIEN. 



Tanini décrit une médaille de petit bronze de Varronien Jovinien, qui fut consul avec 
Jovien. 11 est peut-être inutile de faire observer que cette médaille unique ne pou- 
vait faire partie que du Cabinet Munter. 



VALENTINIEN I. 

(FLAVIUS VALENTINIANUS.) 

Valentinien I naquit à Cibales en Pannonie en 107<t (de J. C, 321). Il fut élu empereur 
à Nicée en 1117 (364], dix jours après la mort de Jovien et se rendit à Constanti- 
nople, oîi il associa à l'empire son frère Valens et lui donna le titre d'Auguste. Va- 
lentinien choisit l'Occident pour son empire et donna l'Orient à Valens. En 1120 (367) 
il fit reconnaître empereur son fils Gratien qui avait huit ans, l'emmena en Alle- 
magne l'année suivante et s'y distingua par ses exploits. Faisant construire une for- 
teresse sur les bords du Danube, dans le pays des Quades, ces peuples lui représen- 
tèrent qu'il violait le droit des gens en bâtissant une forteresse dans un pays indé- 
pendant. Maximien, préfet des Gaules, fit semblant d'écouter les remontrances du roi 
des Quades ; il l'invita à souper et l'assassina. Les Quades, indignés, coururent aux 
armes et soulevèrent les Sarmates. A ces nouvelles, Valentinien assembla ses trou- 
pes, entra dans le pays des Quades, et, oubliant que ces peuples étaient les offensés 
et qu'il aurait plutôt dû leur oflrir une réparation, il mit leur pays à feu et à sang, 
repassa le Danube et alla se reposer h Brigition en Pannonie. Les ambassadeurs des 
Quades vinrent l'y trouver pour lui demander la paix; Valentinien, les voyant mal 
vêtus, crut qu'ils étaient venus pour l'insulter, il se mit en colère, se rompit une 
veine et mourut le même jour, le 17 novembre 1128 (375). Il eut deux épouses : 
Sévère dont il eut Gratien, et Justine qui lui donna Valentinien II, Jnsta, Galta et 
Grata. 



390 



VAï.FNTINIEN l. 



Comme on le voit, Valenlinien, malgré beaucoup de bonnes qualités, car il publia un 
grand nombre de lois admirables, avait aussi bien des défauts. Du reste, dans tous 
les empereurs qui ont succédé à Constantin, sauf de bien rares exceptions, on trouve 
toujours un fond de barbarie qui dépare leurs qualités. 



Prix actuel des médailles de Valentinien I. 

fr. 

OR, Médaillons, de 400 k 600 

OR, de 20 à 150 

AR., Médaillons, de 60 à 180 

AR-. de 6 à 30 

G- B., de 40 fi 60 

p.B. c, jusqu'à. ., 40 



Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
petit bronze de Valentinien I. 

Exergue. 

ASIRM, yASIS, .ASISC, ASISCe, ATERTIA ? (plutôt RTERTIA). 

BCON?, BrSISA, BSIRM, BSIS, BSISC, BsISCS, BSISCN, BSISCS, BSISCV, BSISZ (z à 

rebours.) 

CON, CONS, CONSP, CONSPA, CONSPC, CONST. 

rsisc, rsiscr, rsiscs, rsiscz (z à rebours), rsise, rsisv, 

ASISC, ASISA. 

DASISC. 

HSIRM. 

ISISC. 

LVGMS, LVGR, LVGS, I.VGSD. 

MNIP. 

PCON, PCONST. 

RB, HP, RS, RPRIMA, RSECVNDA, RTERTIA, RQVARTA. 

SALE, SCON, SISCr, SISCPZ, SMAQ, SMAQP, SMAQS.SMHA, SMKF, SMNB. 

SMRP, SH feuille de lierre rp, sm feuille de lierre rt. 

TES, TESA, TES», TESr, TBSA, TRB, TRB», TBP, TRP», TRP CroiSSanl, TRS. 

Champ. 

BF, D, DS, FS, N, OF I, OF II, OF III, OF IV, P, QK, n, S, SD, SP, 9, ♦, ♦. *A. 

A, R OF m r *«*»*«»« • * 

V», B, FM, Q, MF, IIP, MRO, PM, PV, QK, 



FD K 

f' P, Q «i 8 a' 



CD, VA, r, ZA, <^ouronne ^^ couronne ;;. 

» ♦ » R F 

RM RQ. couronne r ca en monog., rs et ca en monog. 



VALRNTINIEN I. 391 

OF C FR RP K 

R f PC, R, It , K. 

Dans ces cinq dernifjres marques monétaires, lo c et les trois r de la ligne 
Inférieure ont un petit trait supplùnientaire de mémo, que la dernière r de 
la ligne supérieure- 



Observations sur la manière de reconnaître auquel destrois Valentiniens 
appartiennent les médailles qui ont pour légende o. n. valkntwianvs 

r. F. AVG. 



J.a grande majorité des médailles des trois empereurs qui ont porté le nom 
«le Vulentinion ayant été confondue par les anciens numismates, toute» les 
fois ((ue le surnom de ivN. ou le prénom de pi.a. n'est pas joint à leiir 
nom, je vais donnei'des règles à l'aide desquelles on en pouri-a faire la dis- 
tinction, et je crois qu'il restera ensuite peu de médailles de ces empereurs 
sujettes à lincertitude. Déjà M. Frederick Maddon s'est occupé de cette 
question dans la Numismatic chronicle de 18()1, intitulée The three TaJen- 
ti niant. 

lo Yalentinien père commença à régner à làge de (juarante-trois ans et 
mourut à près de cinquante-cinq ans, taudis que son fils commença son 
règne après la mort de son père, à l'âge de cinq ou six ans, et mou- 
rut à vingt ans environ. Il doit donc y avoir, comme il y a elFectivement, 
une grande différence entre les portraits de ces deux empereurs. Yalenti- 
nien père, qui avait, selon Ammien Marcellin, « corpus lacertosum et va- 
lidum, » est représenté sur ses monnaies comme un homme d'un âge mû)', 
avec la figure pleine et forte. Son fils, au contraire, a le visage délicat et, le 
plus souvent, très-jeune. 

Uo Les médailles à tète casquée avec la légende d. n. valextimanvs p. f. 
AVG. n'appartieiment iJoinlà Yalentinien I ; elles sont toutes de Yalentinien 
II ou de Yalentinien III. Celles qui portent au revers vot. xxx. mvlt. xxxx. 
ne peuvent appartenii' qu'à Placide Yalentinien, parce que Yalentinien II 
ne régna pas plus d'une quinzaine d'années et que Yalentinien III en régna 
près de trente. Il en est de môme de celles qui ont au revers Victoria avggg. 
avec le type de la Yictoire debout, tenant une croix, et des tiers de sou qu» 
ont au revers une croix dans unecomonne avec conob ou comob à l'exergue. 
Ces types ne commencent pas avant Placidie. 

3o Les médailles à tète diadémée avec la légende u. x. vai-entixia^ivs p. 
F. AVG. et qui ont à l'exergue du revers comob ou conob ne peuvent pas ap- 
partenir au premier Yalentinien, parce que ce n'est que sous le second que 
ces lettres commencent à paraître. Elles peuvent donc être de Yalentinien 
II ou de Yalentinien III ; mais généralement la fabrique des médailles de 
Placide Yalentinien est plus grossière que celle de Yalentinien jeune. 

Kn résumé, tontes les fois (pie la légende d. n. vai.f,ntixia>vs p. f 



VALFNTINIEN I. 

• 

AVG. n'est accompagnée d'aucnne autre manière de reconnaissance (ceci 
s'applique spécialement à la tête diadémée), les médailles appartiennent à 
Valentinien père, lorsque le \isage est plein; lorsqu'il est jeune et délicat, 
elles appartiennent à Valentinien fils, et lorsque les traits n'offrent aucun 
caractère distinctif ni tranché, et qu'en outre la fabrique se ressent de la 
barbarie que trente-cinq ans environ de plus de la décadence générale des 
arts ont apportée dans la gi-avure de la monnaie, elles sont de Valenti- 
nien III. Il H'y a donc qu'un nombre infiniment restreint de médailles de 
petit bronze où l'on puisse encore hésiter entre les deux derniers Valenti- 
niens, car, pour le premier, le module de bronze ne se rencontre pas encore 
aussi petit que du temps de Gratien et de Valentinien jeune. 



Observations sur l'explication des lettres conob, ob, trob, etc. 

C'est sous le règne de Valentinien II que paraissent pour la première fois 
les lettres réunies conob, qui ont tant exercé les savants de tous les pays et 
de tous les temps. Malgré les ingénieuses interprétations que bien des nu- 
mismates en ont données, convenons avec le plus profond regret, mais har- 
diment, que l'explication des lettres réunies conob ou seulement des lettres 
ob n'a pas fait un pas depuis deux cents ans. Je dirai plus : à moins qu'on 
ne découvre quelque texte ignoré jusqu'ici d'un auteur contemporain, qui 
en a donné le sens précis, il ne paraît pas probable qu'on soit jamais édifié 
sur ce point. 

Constantinopoli OBsignatus, ouryzatus, officind secundà (b); ob, consi- 
déré comme 72 en lettres numérales grecques, et signifiant que l'or se frap- 
pait à soixante-douze sous à la livre : voilà les pi'incipales interprétations 
((ui en ont été faites. (J'omets celles qui sont par trop absurdes et que 
M. Sabatier a réunies dans sa Production de l'or, de ïargent et du cttivre, 
etc., Saint-Pétersbourg, 1850, afin de tout donner.) 

Examinons-les rapidement : 

10 Le mot obsignatus na jamais signifié frappé, qu'on exprimait par 
signo, flo ou ferio. « Obsignare pecuniam,« disent MM. Pinder et Friedlaender 
,De la Signification des lettres ob, etc. Berlin, 1851), ne veut point dire 
battre monnaie, mais déposer une somme après y avoir mis son cachet. 
Hàtons-nous donc de répudier 4'intei'prétation de Constantinopoli obsi- 
gnatus. 

2o M. Frederick Madden [ISumismatic chronicle, 1861, on the coins of 
Theodosixis I and 11) préférerait, de même que MM. Pinder et Friedlaender, 
le mot obryzatus qui vient de o6,ouÇoy, or pur, ])arce qu'il se rencontre 
souvent dans le Code Théodosien, qui parle de la vérification de l'or, et en 
ce cas l'abréviation ob aurait été alors ce qu'est aujourd'hui pour nous le 
contrôle de la monnaie. Seulement, ils prétendent, surtout MM. Pinder et 



VALENTINIEN I. 39^ 

Friediaender, q\ie oes lettres ne se rencontrent que sur l'or seul, en quoi ils 
se trompent, car elles se trouvent aussi sur l'argent et sur le cui\Te'. De 
Petigny, dans ses études sur l'histoire monétaire du quatrième au septième 
siècle (Ret'Me n«mi'5»na<»Q'ue de 1857), s'était imaginé donner le premier cette 
interprétation qui avait pourtant déjà été signalée par le baron Bimard de 
la Bastie dans son édition de la Science des médailles du pt'.re Jobert 
tome II, p. 385, comme ayant été depuis longtemps proposée par Vaillant. 
Du reste, la preuve que ob ne peut pas vouloir dire ohryzatus, c'est que 
MicoB se trouve fréquemment sur le bronze, et l'expression d'Obryzitm (or 
pur) n'a rien de commun avec le cuivre. 

30 Je n'ai pas grand'chose à dire en ce moment sur l'explication de ob 
par officine secundâ (b), renouvelée du père Jobert par Senckler, dans la 
Revue numismatique de 1847, parce que j'aurai à revenir là-dessus en par- 
lant de l'interprétation des lettres trobc, trobs, trobt et aqobf. 

4» Abordons la grande question des lettres ob signifiant 72 en lettres nu- 
méi-ales grecques. Cette interprétation a été donnée pour la première fois 
par MM. Pinder et Friediaender (article précité). Soit que la loi qui ordon- 
nait la fabrication de soixante-douze sous par livre d'or ait été promulguée 
par Valentinien I, ou qu'il n'ait fait que confirmer celle que Constantin 
avait donnée^ cette interprétation est celle qui paraît réunir le plus de 
suffrages aujourd'hui. J'ai dit ailleurs (page 112, à la note) ce que je pense 
des lettres ob dans le champ. Quant à ces lettres à l'exergue, voyons s'il 
n'y a point d'objection à faire à l'explication de MM. Pinder et Friediaen- 
der, approuvée et admise par M. Madden. 

Les Romains se sont-ils quelquefois servis de lettres numérales grecques 
au lieu d'employer les leurs ? Oui, comme marques d'ateliers monétaires à 
Alexandrie, Héraclée.Nicomédie, Antioche, Aquilée, etc., où l'on voit alea> 
HERACLB, SMNF, ANTA, AQF. Mais out-ils jamais employé simultanément deux 
ou plusieurs lettres grecques comme seraient par exemple 2b pour 62, ka 
pour 21, PU pour 114? C'est là ce dont il faudrait s'assurer avant tout, et 
tant que cela ne sera pas prouvé incontestablement, les plus beaux rai- 
sonnements que l'on pourra vouloir faire pour démontrer que ob signifie 
72 tomberont à terre. Ainsi, à l'appui de leur assertion, MM. Pinder et 
Friediaender pi-étendent que ka qui se trouve sur des monnaies « d'Auré- 

* MM. Pinder et Friediaender, en récusant l'aulorilé de Banduri et d'autres auteurs 
qui ont donné des médailles de bronze et d'argent où les lettres ob «e trouvent, se 
montrent notamment d'une sévérité excessive i l'égard du catalogue de Wiciay, en 
disant : € l'on sait que ce catalogue de Wiczay ne mérite guère de confiance. » San* 
doute il y avait quelques médailles fausses dans ce cabinet. Quel est celui qui en est 
exempt? Mais le catalogue de Wiczay est un de ceux auxquels on peut le plus se fier. 
S'il ne mérite guire ;de confiance, ceux de Pembroke, de d'Rnnery, de Vandamme et 
autres, n'en méritent donc aucune? 



VALENTINIEN I. 



lien et d'autres empereurs de ces temps » signifie 21 et en in.li 
valeur. Mais où est la preuve? Est-il très-sûr que ces lettres ne signitiont 
pas plutôt Karthagini a (prima)? D'ailleurs, si ka sur les médailles 
de petit bi-onze (et non de billon comme l'ont dit. à tort MM. Pinder 
et Friedlaender) indique la valeur de la monnaie, pourquoi trouve-t-on 
sur celles de Tacite ka qui signifie 24 et sur des moyens bronzes de 
Maximien Hercule kb, ka et ke, qui indiqueraient une valeur de 22, 2i 
et 25? Que l'on examine tous les tableaux des lettres et des nombres que je 
place en tête des empereui'a depuis Aurélien jusqu'à la fin de ce volume, et si 
l'on peut me prouver une seule fois que la réunion de deux letti'es telles que 
KB, KA, cr, Nr, etc., signifie incontestablement 22, 24, 203 et 53, j'admettrai 
volontiers cfue ob signifie 72 ; mais, j usque-là, cette interprétation, loin d'être 
une certitude, n'est pas même une probabilité ; c'est à peine une possibi- 
lité; car comment les partisans de l'interprétation de ob par 72 explique- 
ront-ils le sou d'or de Focas, pul)lié par M. Sabatier dans sa Description 
des monnaies byzantines, p. 252, et qui porte à l'exergue du revers ob. xx? 
D'ailleurs, qu'est-ce c[ui nous assure que xxi indique la valeur de la pièce ? 
MM. l>inder et Friedlaender signalent bien pxxit, sxxrr, etc. en les expli- 
({uantpar Prima 2t Treviris, Secunda 21 Treviris; mais ils passent sous 
silence xxiv qui se trouve sur Aurélien, Tacite et Probus, et x et xi qui 
se Usent sur des petits bronzes de Maximien Hercule. Il n'est donc pas plus 
prouvé que ob signifie 72 qu'il ne l'est que ka signifie 21 et que xxi indi- 
que la valeur de la pièce. 

M. Madden, dans l'article sus-nonmié, émet l'opinion que les lettres c, s, 
T et F, dans les marques trobc, trobs, trobt et aqobf sont des nombres 
d'ateliers; c, 3; s, 2; t, 3 et probablement f, 6 (ce dernier dans l'article The 
three Valentinians] . Mais où trouve-t-on que les Romains, qui avaient un 
excellent système de notation numérale, qui d'ailleurs avaient tou- 
jours la ressource des lettres initiales telles ciue p poui' Prima, etc., 
et qui de plus se servaient de lettres numérales grecques, aient ja- 
mais mis c pour 3 et f pour G? Pourquoi auraient-ils employé dans 
la même ville de Trêves deux lettres différentes pour indiquer 3? Et pour- 
quoi, si c doit se lii-e 3 et f 6, ce qui est d'après le système grec, ne doit-on 
pas étendre ce même système aux autres lettres et lire p 60, s 90 et t 100, ce 
qui résulterait de l'application du système grec à l'alphabet romain? Ou si 
cette dernière conclusion est absurde, quelle est la règle positive d'après 
laquelle on peut reconnaître que telle lettre est initiale et telle autre nu- 
méi'ale? Cette observation me dispensera de discuter l'interprétation du père 
Jobert, réchauffée par Senckler, de officinâ b (secunda), parce que, sur les 
médailles où le mot officinâ est employé, on voit toujours of. i, of. ii et 
OF. m, ou bien offp et offs et jamais of. a, of. b et of. c ou r. 

M. le comte de Salis ((ui. plus (luc personne, a lait de profondes études et 



VALKNTINIEN 1. 395 

il'heurcuses iléc^uvertes dans le domaine de la numUmatlque du Bas-Em- 
pjrc, pense que les lettreg conob appartiennent aux médailles frappées en 
Orient et que relies qui furent frappées en Occident, à limitation des pre- 
mières, portent comob; mais, quoiciue cette remarque très-ingénieuse soille 
plus souvent applicable, M. de Salis lui-môme est obligé de convenir qu'elle 
e»t sujette h de nombreuses exceptions. Ainsi Constance III, Placidie, Va- 
lentinien III et d'.autres ont parfois conob quoiqu'ils aient régné en Occident. 
Les formes coRNOB, lONOBi comos, dit M. Madden dans son article précité, 
n'existent pas comme marques d'ateliers monétaires, et si de certaines mé- 
dailles les présentent, elles ne peuvent être que barbares, cormob, ajoute 
encore M. Madden {The three Valent inians], se rencontre sm- une médaille» 
d'ord'Anthémius; bm signifie Roma ; co a été placée devant ces lettres et 
OB à leur suite, dans le double but de ressembler le plus possible à comob 
et d'indiquer un atelier monétaire. C'est une interprétation dont je laisse la 
responsabilité au savant auteur de cet article. 

Du reste, si les lettres conob n'ont pas encore trouvé d'explication posi- 
tive, nous possédons toujours celle qui leur fut donnée par un des antago- 
nistes du père Hardouin. Ce savant anti([uaire avait deux travers : l'un de 
vouloir tout expliquer par les initiales, l'autre de prétendre qu'un grand 
nombre de médailles antiques avaient été frappées par les Bénédictins. Un 
deséruditsde l'époque, que ces bizarreries impatientaient, vint un jour à 
lui et lui dit : " Oui, mon père, vous avez bien raison, les médailles elles- 
mêmes prouvent la vérité de vos assertions-, les lettres conob que les an- 
tiquaires ont la sottise d'expliquer par ConstantinopoU obsignatiig signi- 
tlent évidennnent Cnsi Omnex Niimni Officinâ Bénédictin or uni. 



Médaillons d'or et d^argenlf. 

1. D. N. VALENTINIANVS P. F. .\VG. Son busle 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

1^. FEUX ADVENTVS AVG. M. Valentinien ache- 
vai à gauche, levant la main droite; à 
Texergue, med. (ousmaq à Vienne). Mod. 6. *• 

Poids, 6 gr. 65 c. Musée britannique OR. 4"o 

2. D. N. VALENTINIANVS p. F. AVG. Son buste dia- 
dème à gauche avec le manteau impérial, 
levant la main droite et tenant un sceptre. 

* Hionnel décrit k ce rogne une quantité de médaillons d'or et d'argfenl qui appar- 
tiennent H Val«nlinien II; c'mI I^ qu'il faudra les cherclÉer. 



VALENTINIEN I. 



3. 



5. 



^t. FELIX ADVENTVS AVGGG. Même tvpe; a 
Texergue, smtr. Mod. 6 Vj. Poids, 6 gr. 72. c. 

Gravé. F. OR. 
Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ç2. GLORIA ROMANORVM. Romo casquée et 
Constantinople tourelée assises. Rome est 
de face, et tient un globe surmonté d'une 
Victoire et un globe. Constantinople est 
tournée à gauche, pose le pied droit sur 
une proue de vaisseau et tient un globe 
surmonté d'une Victoire et une corne d'a- 
bondance ; à l'exergue, smtr (ou troh. Au- 
trefois , Cabinet des médailles). Mod. 7 sans 
l'entourage. Poids, 13gr. Musée britannique. OR. 



(ir. 

5oo 



AR. 



1^. RESTiTVTOR REiPVBLiCAE. L'empei'eur de- 
bout, tenant le labarum et une Victoire ; à 
l'exergue, ants. D'Ennery. Petit médaillon. 

D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son buste 

diadème. 

Ci. SALvs REIPVBLICAE. Quatre enseignes mi- 
litaires ; à l'exergue, tcon* ou lvg. Musée 
de Vienne AR. 



6oo 



6o 



6o 



^t, SECVRITAS REiP. Valeutinicn et Valens 
debout, tenant chacun le labarum et sou- 
tenant une Victoire qui les couronne ; à 
l'exergue, conspr. D^Ennery AR. i5o 

7. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU bustC 

diadème à droite avec la cuirasse. 
^. VICTORIA AVGvsTORVM. Victoire marchant 
à droite, regardant en arrière, traînant 
après elle un captif, les mains liées derrière 
le dos, et portant un trophée; à l'exergue, 
ROMA. Mod. 6. Poids, 4 gr. 95 c F. AR. loo 

8. Même tête et même légende. 



VALENTINIEN I. 397 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire debout à 
droite, le pied gauche sur un globe, écri- 
vant vot. V. MVLT. X. sur un bouclier qu'elle 
place sur un cippe; à l'exergue, rt. Mod. 'r. 

5*/,. Poids, 4 gr. 15 c F. AR. 60 

9. D. N. VALENTiNiANvs PP. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type; sur 
le bouclier, vot. x. mvlt. xv; à l'exergue, 
SMKAP. Mod. 6. Cabinet de M. Charvet AR. 60 

10. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU bustc 

casqué à gauche avec la cuirasse, tenant 
une haste dirigée à gauche et un boucher 
sur lequel est représenté l'empereur à 
cheval. 

^t. VICTORIA D. N. AVGvsTi. Victoire assise à 
gauche, écrivant vot. v. mvlt. x. sur un 
bouclier que lui présente un génie ailé ; à 
l'exergue, tesob. Mod. 6 Va sans le cercle. 
Poids avec le cercle, 6 gr. 72 c F. OR. 400 

11. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. viRTvs exercitvs. Valcutinien en habit 
militaire et lauré, debout à gauche, tenant 
le labarum et appuyé sur un bouclier ; à 
l'exergue, .siscp. Mod. 6. Poids, 4 gr. 35. 

Gravé. F. AR. 60 

12. Même légende. Son buste diadème à gau- 
che avec le paludament. 

^. voTis v. MYLTis X. daus une couronne de 
laurier; à l'exergue, SMTR. Mod. 6 7^. Poids, 

Sgf. 10 F. AR. 60 

13 

^. VOTIS X. MVLT. XV. daus une couronne ; à 

l'exergue, SMLAP. /)'£'nner2/ AR. 60 

U 



398 



VALENTINIEN I. 



3^. voT.xv. MVLTisxx; dans une couronne; 
à l'exergue, siscp ou siscps D'Ennery et 
Mionnet AR. 

Médailles d'or et d'argent. 

15. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU busle 

diadème adroite avec le paludament. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Romc casquéc et 
Conslantinople lourelée assises; celle-ci 
pose le pied droit sur une proue de vaisseau 
et tient un sceptre ; elles tiennentensemble 
un bouclier sur lequel on lit vot. x. mvlt. 
XX; à l'exergue, anobi; en haut, le ^. 

Scliellersheim OK. 

IG. D. N. VALENTINIANVS AVG. (incusc rétrograde). 
Son busle diadème avec le paludament à 
gauche (pour être à droite). 

B>t. GLORIA ROMANORVM. (incusc rétrograde). 
L'empereur marchant à gauche (pour être 
à droite) traînant un ennemi par les che- 
veux. Wiczay • • OR. 

Cette pièce semble avoir été un moule ou un essai- 

17. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU bustC 

diadème à droite avec le paludament. 
^t. PAx PERPETVA. Victoirc à demi nue assise 
à droite sur une cuirasse, écrivant vot. v. 
MVL.x. sur un bouclier qui lui est présenté 
par un génie ; à l'exergue, tes. Musée de 
Vienne OR. Q. 

18. Même tête et même légende. 

^t. PAX PERPETVA. Victoire debout de face, 
tenant de chaque main une couronne 
de laurier; à l'exergue, tesob. Musée de 
Vienne OR. Q, 

19. Même tête et même légende. 

%t. RESTiTVTOR REii*. Valentinieu lauré et en 



6o 



6o 



5o 



VALENTINIEN I. 399 

habit niililairc, le ni;inleaii déployé der- 
rière lui, debouldeface, regardant à droite, 
tenant le labarum et une Victoire ; à l'exer- 
gue, PLVG, SLVG, ANT, MSIRM OU SMAQ OU ^^^ 

TR F. AR. 6 

20. Même tête et même légende. 

^t. RESTiTVTORHEip. Même type, mais Valen- 
linien tient un sceptre surmonté du -j!, et 
une Victoire sur un globe; dans le cliam|), 
01'. II. (ou OF. in We/^/) et une étoile; à 
Texergue, const ou slyg ou smaq F. AU. G 

21 . Même tête et même légende. 

^t. RESTiTVTOR REiPVHLicAE. Valcntinieu de- 
bout tenant le labarum et une Victoire ; à 
l'exergue, konstan. (tan en monogramme). 
Musée de Vienne AR oo 

22. Même légende. Son buste lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. RESTiTVTOR REiPviJLiCAE. Valcntinien en 
habit militaire et lauré debout de face avec 
le manteau déployé derrière lui, regardant 
à droite, tenant un étendard et une Victoire 
sur un globe ; à l'exergue, amb ou ami. F. OR. 20 

23. Même tête et même légende. 

]^. RESTiTVTOR REIPVBLICAE. Même type, mais 
rétendard est orné d'une croix ; à Texer- 

gue, .ANTA,ANTB, ANTB«,ANTr., .ANTA.,.AMe., 
ANTH, .ANTH'.^, ANTI*, ANTO*, ANTS, ANTZ (z à re- 

bours), '^CONS couronne, OU SMN0 F. OR. 2.0 

24. Même tête et même légende. 

B^. Même revers, mais dans le champ, à 
gauche, une croix; à l'exergue, antb, *aistb, 

».4NTr», *AISTA*, ANTG, ♦ANT0*, ♦ANTI» OU 

•ANTS* F. OR. 20 

io. Même tête et môme légende. 



400 



VALENTINIEN I. 



Ci. Même revers, mais dans le champ, à 
gauche, le -P; à Texergue, anta, anti ou 
ANTS F. OR. 

26. Même tête et même légende. 

Ri. RESTiTVTOR REipVBLiCAE. Même type, mais 
Valentinien tient l'étendard avec le ^ (ou 
labarum); à l'exergue, ant, anta, antf», 

ANTA, ANTHjANTH», ANTI, ANTS., ANTZ, CONSP*, 

KONSTAN (tan cn moHogramc), med, rp cou- 
ronne, .RP palme, .rt palme, *sirm, smaq, 

SMAQP, SMKA, SMLVG, SMLVG», SMNe, SMNI, 
SMNS, SMRT, SMTES, SMTR, TR., OU TR*. ... F. OR. 

27. Même tête et même légende. 

^t. Même revers, mais dans le champ, à 
droite, une étoile; à l'exergue, smrp ou 
SMRT F. OR. 

28. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son bustC 

diadème à gauche à mi-corps, avec le man- 
teau impérial, tenant un globe et un 
sceptre. 

^. SALvs REip. Valentinien debout de face 
regardant à droite, en habit militaire, te- 
nant le labarum et un globe surmonté 
d'une Victoire et posant le pied droit sur un 
captif à genoux; dans le champ, à droite, 
une étoile, et, à Texergue , smsisc et une 
palme, ou deux étoiles dans le champ, à 
droite, et à l'exergue, smtes F. OR. 

29. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^. trivmfator gent. barb. Valentinien lauré 
et en habit militaire avec le manteau dé- 
ployé derrière lui, debout de face, regar- 
dant à gauche, tenant le labarum et un 
globe; à ses pieds, à gauche, un captif 



fr. 
20 



20 



20 



^ 



45 




'€ 



PL.xin 




VALENTIMËN [. 

à genoux, les mains liées derrière le dos ; 
à l'exergue, tr. ob. 3Iusée de Vienne OR. 

30. Mênne légende. Son busie à gauche avec un 
casque orné de trois étoiles et une cuirasse, 
tenant une haste dirigée à gauche et un 
bouclier sur lequel est représenté l'empe- 
reur à cheval, terrassant un ennemi. 

^. viCTORES AVGvsTi. Valentinion et son fils 
assis de face soutenant un globe; une Vic- 
toire qui vole au-dessus de leurs têtes les 
couronne tous deux; à l'exergue, tr. ob. 
Musée britannique OR. 

31. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVG. Victoirc assise à droite sur 
une cuirasse et un bouclier, écrivant vot. 
V. MVLT. X. sur un bouclier que lui pré- 
sente un génie ailé, debout; à l'exergue, 

•CONST Tiers de sou. F. OR. 

32 



401 

fr. 
l5o 



^t. VICTORIA AVGG. Victoirc passant, tenant 
une couronne et une palme; à l'exergue, 
Rp. Mionnel AR. 

33. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Sou bustc 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

I^. VICTORIA AVGG. Valeulinien et son fils 
assis tous deux de face, soutenant un globe ; 
ordinairement entre eux, une palme; sur le 
second plan une Victoire debout de face, vue 
à mi-corps ; h l'exergue, aq, smtes, thcob, 

TROB, TR. OB, TROBC, TROBS OU TROBT. 

Gravée. F. 

34. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^i.. VICTORIA AVGG. Même type, mais dans le 

T. VI. 



OR. 



i5o 



5o 



20 




1411 



2.0 



26 



102 



VALENlIfilEN I. 



haut du cliamp, deux étoiles et asisc u 

l'exergue. Musée britannique OH. 20 

35. Même tête et même légende. 

^. Même revers sans étoiles dans le champ, 
mais avec une étoile entre les deux empe- 
reurs au lieu de palme ; à l'exergue, *tes*. 
Musée britannique OR. 20 

36. VALENTINIANVS AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

1^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire à demi 
nue assise sur une cuirasse, soutenant avec 
un génie ailé un bouclier et y écrivant 
voT. v; à l'exergue, xjiT. Schellersheim. 

Tiers de sou. OR. 60 

37. u. N. VALENTIMANVS P. F. AVG. SoU bustc 

diadème adroite avec le paludament. 
1^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc à demi 
nue assise à droite sur une cuirasse et un 
bouclier tenant sur ses genoux un bouclier 
sur lequel on litvoT. x. mvlt. xx; dansle 
champ, à droite, ^; à l'exergue, anobc, 

ANOB0, ANOBO, PANOBI" OU PANOBA F. OR. ^5 

38. Même tête et même légende. 

Ç^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc à demi nue 
assise sur une cuirasse, écrivant vot. v. 
MVL. X. sur un bouclier posé sur un cippe ; 
dans le champ, à gauche, o; à droite, b ; à 
l'exergue, cons» * Gravée. F. OR. 3o 

39. D. N. vALENTiNiANVs P. F. AV. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

I^. VICTORIA »D. NN. AVG. Victoirc marchant 
à gauche, et tenant une couronne et une 

» Vojci ci-dcesus dans ce luème volume, page 112, à la noie, les observations sur lei 
iBtlrcs OB dans le champi el page 392 les observations sar cw letlres k Texergue. 



t 



VALENTIlNIEN I. 403 

palme ;(liins le champ, une éloilu; à l'exer- f'- 

gue, LVG. Cabinet de M. le duc de lilacas. OU. U- '5'> 

40. D. N. VALENTiNiAisvs P. F. AVG. Soii busle dia- 
dème à droite avec le paiudamcnl. 
I^. viRTVS ROMANORVM. Valeiilinicn et Valens 
debout, en habit mililaire, tenant chacun 
une haste et soutenant un globe surmonté 
d'une Victoire qui tient de chaque main 
une couronne; à l'exergue, consp F. QR. 5o 

il . Même tête et même légende. 

Rz. voTAPVBLiCA. Valentinien et Valens nim- 
bés assis de face, tenant chacun un livre et 
un sceptre; à l'exergue, deux captifs à ge- 
noux, les mains liées derrière le dos entre 
les lettres sn eti. 3{usée britannique OR. 5u 

42. Même légende. Son buste diadème à gau- 
che avec le manteau impérial, tenant un 
globe. 

B^. VOTA PVBLiCA. Même type; mais les cap- 
tifs sont aux pieds des empereurs, un de 
chaque côté; à l'exergue, «cons et une 
couronne ou cons ou smtr F. OR, 5o 

43. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. voT. V. dans une couronne de laurier; 
à l'exergue, c.a., c.b., g. p. a., c.p.a., es., 
C.Z., coNSA, coNSPA OU CONSPA. Musée de 
Vienne et autres AR. 6 

14. Même tête et même légende. 

^t. VOT. V. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier ; à l'exergue, cons, *c.r et couronne, 
PT, RB, RP, RI ou SISCPZ F. AR. 6 

45. Même tète et même légende. 

^t. voTis V. MVLTis X. daus une couronne de 
laurier 5 à l'exergue, sirm ou rb F. AR. 6 



iQi VALENTINIEN I. 

46. Même tète et même légende. 

Ci. voT. X. MVLT. XX. daiis Une couFonne de 
laurier; à l'exergue, ant, cons., mdps ou sis. 'r 

F. AR. 10 

47. Même tête et même légende. 

Ci. VOT, XV. MVLT. XX dans une couronne de 
laurier ; à Texergue , siscps. Musée de 
Vienne AR. i o 

48. Même tête et même légende. 

Ci. VRBS ROMA. Rome casquée assise à gau- 
che, tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre ; à l'exergue, lvg, lvgps, slvg, iip, 
siscpz ou TRPS F. AR. 6 

Médailles de bronze. 

49. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son bustc 

diadème à droite avec le paludainent. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. Victoire debout a 
gauche, tenant une couronne et une 
palme F. P. B. a 

*50. ^t. GLORIA ROMANORVM. Valcutinien debout 
à droite en habit militaire, retournant la 
tête, pesant avec la main sur la tête d'un 
captif à genoux et tenant le labarum. . . F. P. B. c 

51. Vft. MONETA AVGGG. Lcs trois Mounaics de- 
bout à gauche, tenant chacune une balance 
et une corne d'abondance ; à leurs pieds, 

des monceaux de métal F. G. B. ^o 

52. ]Çi. RESTiTVTOR REip. Valcntinicn debout de 
face en habit militaire, regardant à droite, 

tenant un étendard et une Victoire. ... F. P. B. c 

' Sanf la cuirasse dont on voit quelquefois une petite partie sous le palndament, la 
lèle et la légende des mëduiiles de bronze de Valentinicn I étant toujours semblables, 
j'en ai supprinaé la description en faveur de la brièveté. 



t 



VALENTINIEN I. 405 

53. Bz. RESTiTVTOR RF.iPVBLicAK. Valentiiiien en 
habil militaire, lauré, et quelquefois lauré 
et nimbé, debout à droite, tenant un éten- 
dard et une Victoire sur un globe; à l'exer- ''^• 
gue, HT ou SMNB Gravéc. F. G. B. 40 

(14. RESTiTVTOR REiPVBMCHE {sic). Même type; 

à l'exergue, bsirm F. G. B. 4» 

55. B>t. SECVRITAS REIPVBLICAE OU REIPVBLICE. 

Victoire marcbant à gauche et tenant une 

couronne et une palme ... F. P. B. c 

56. ^t. VICTORIA AVGGG. Figure armée, debout, 
tenant de la main droite la haste surmon- 
tée d'une croix et portant de la gauche une 
petite Victoire, le pied droit sur un casque ; 

à sa gauche, un bouclier. Mionnet G. B. Go 

57. ^t. viCTORiAE AVGVSTORVM. VictoIrc traînant 
un captif par les cheveux, et emportant un 
trophée; à l'exergue, roma. D'Ennery. . . . G. B. 60 

58. ^L. viRTVs EXERCiTi. Valeutinieu debout à 
droite, tenant le labarum et un globe et 
mettant le pied gauche sur le dos d'un 

captif. Wiczay P. B. 6 

59. Ç2. VOTA PVBLICA. Isis assisc allaitant Orus. 

Mionnet P. B. 40 

60. Ci. VOTA PVBLICA. Isis assisc sur un chien 
ou loup qui court h droite et retourne la 

tête ; elle tient le sistre et un sceptre. . . F. P. B. 40 

61. ^. VOTA PVBLICA. Harpocratc debout à gau- 
che, portant la main droite à sa bouche et 

tenant une corne d'abondance. Tanini P. B. Q. 40 

62. ^t. VOTA PVBLICA. Auubis debout à gauche, 

tenant le sistre et un caducée. Wiczay.. . . P. B. Q. 40 

63. Ç2. voT. V MVLT. X. dans une couronne de 

laurier F. P. B. Q. 1 



40C VALENS. 

64. ^. VRBS ROMA. Rome casquée assise à gau- 
che, tenant un globe surmonté d'une Vie- 'r- 
toire et une haste renversée. . . Gravée. F. G. B. 40 



VALERIE SÉVÈRE. 



Valérie Sévère, première femme de Valentinieii père, fut mariée avec lui avant son 
élévation à l'empire. Il la répudia et l'exila vers l'an de Rome 1121 (de J. C, 868), à 
cause de son aTarice qui lui fit commettre d'infâmes abus d'autorité. Elle fut rappelée 
sous le règne de Gratien ; on ignore l'époque de sa mort. 

Excepté dans le recueil de Goltz'us, on ne connaît aucune médaille de cette princesse 
non plus que de 



JUSTINE, 



Veuve de Magneace, et que sa beauté et son esprit firent épouser par Valentinien, Pan de 
Rome 1121 (de J. C. 368). Elle était née en Sicile et mourut à Thessalonique en ll^iO 
(387), après avoir embrassé le dogme des Ariens. 



VALENS. 

(FLAVIUS VALENS.) 

Valens naquit à Cibales en Pannonie l'an de Rome 1081 (de J. C. 328). Après avoir été 
officier du palais de l'empereur Julien, son frère Valentinien l'associa à l'empireavec 
le titre d'Auguste en lin (36fi), et gardant pour lui le gouvernement de l'Occident, 
il donna l'Orient à Valens. Après la guerre qu'il soutint contre Procope, et qui sera 
relatée dans la vie de celui-ci, il dévasta les provinces des Goths pendant trois an- 
nées et leur accorda ensuite la paix. Plus tard, il combattit Sapor, roi de Perse, et 
le força à lui demander une trêve. Deux cent mille Goths, chassés de leur pays par 
les Huns, s'étant établis en Thrace avec son autorisation et ayant battu des troupes 
romaines pour se venger de Maxime, commandant do la province, qui les avait mal* 
traités, Valens conclut la paix avec Sapor pour s'opposer aux Goths, quitta Antioche 
oîi il résidait, et se rendit à Constantinople. Il leur livra bataille auprès d'Andrinople, 
fut vaincu et vit son armée entièrement détruite. Ayant été blessé en fuyant, il fut 
porté dans une maison de paysans. Des soldats Goths voulurent y entrer pourla piller 
et la trouvant barricadée, ils y mirent le feu. Valens y fut brûlé vif en 1181 (378), à 
l'âge de cinquante ans, après un règne de quatorze ans passés. 

Le caractère de Valens était un mélange de bonnes et de mauvaises qualités; il fut 
très-tolérant en matière de religion. 



VAI.ENS. iOl 

Prix actuel des médaillet de Valens. 

fr. 

OR, Médaillons, do 400 à îiOOO 

OR, do 2:i à 100 

AR., MédniIJoiis, de 40 à 300 

AR., do • 3 il 20 

B. B.do 80 à 100 

M. B GO 

1*. B. «:., jusqu'à 40 



Lettres, nombres et symboles qui se rencontrent sur les médailles de 
petit bronze de Valens. 

Exergue. 

ArSISC, ALEB, ALEr, ANTP, ANTA, ANT8, ANTCK, ANTH, ANT6. 

AsiRu, ASisc, palme asisc, asiscx, asisce, asiscp, asiscb, asiscv, asisvv 
(v et F en monogramme). 

BSIRM, BSISC, .BSISe. 

COX, CONSP, CONSPA, CONSPB, COSSPr, CONST. 

rcoN, rsisc, «rsisc. 

DAsisc, DBSisc (et non obsisc comme l'ont donné divers auteurs). 

ASISC, AMSISC. 

esisQ. 

LVGP, LVGPM, LVGPP, LVGS, LVGSA, LVGVS. 

PBIMA (Lavy), PBSISC, pcon, plvg. 

RB, RBSISC, RPRIMA, RSECVSDA, RTERTIA, RQVARTA, RQ, BSIRM, RSISCVE (VE 

en monogramme) palme rsmc, rt. 

SAXT, .'COS, SCONS, SISCC, SHPRT. 

SMAQB, .SMAQP, SMAQS, .SMAQS, SMKB, S.MKA, SMNB, S.MNO.S (WiCZBy). 

SMRP, SlIRQ, SMRT, SH«RT. 

SU feuille de lierre ra ou rb ou rp ou rq ou rs ou rt. 

TCON, TCONST, TES, TESA, TESB, TEST, TESA, TESP, TRP, TRP.. 
ZCON. 

Champ. 

BF, Br, CI, D, A, s, HA, MP, M. N, OF f, OF II, OF III, VB, VD, VA, ZV, ♦, *., 

.*, couronne. 

BF DF FR OF I OF I OF II Q R« 
R , P , P, S , B R, -, PS, 

• » ♦ » ♦ » ♦ *, * V» V» z» ♦. 

A, B, T, FS, KQ, MD, PB, PU, QA, A, F. A, BiH 







H R 

c F, CF (Le r est atlaehé au-desjus de I'a.) 

A A 



408 VALENS. 



RF CÇ 



(L'r de la seconde lignea un trait supplémentaire.) 
'^ (L'r de la première ligne a un trait supplémentaire.) 



Médaillons d'or et d'argent. 

1. D.N. VALENS MAX. AVGVSTVS. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse, levant la main droite et tenant une 
Victoire sur un globe. 

^t. D. N. VALENS VICTOR SEMPER AVG. ValcilS 

nimbé de face dans un char à six chevaux; 
de chaque côté, une Victoire volant lui pré- 
sente une couronne; à l'exergue, cinq ob- 
jets difficiles à définir entre les lettres r et 
M. Mod. 14 sans le grand cercle à belière. 
Poids, avec la monture, 212 gr. 98 c. Musée ^^' 

de Vienne * OR. 2000 

2. D.N. VALENS P. F. AVG. Sou buste. levant la 
main droite. 

^t. FELIX ADVENTVS AVGGG. Valcus à chcval le- 
vant la main droite; à l'exergue, smtr. An- 
cien catalogue du Cabinet de France OR. 400 

3. Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Romo casquéc assise 
de face, tenant un globe et un sceptre ; à 
l'exergue, trobs. Mod. 11. Poids 20 gr. 

Gravé. F. OR. 600 

' Ces énormes médaillons, surtout les numéros 6, 7, 8 et le médaillon 21 de 
Constance II pnraissent avoir dû plutôt servir de décorations ou de récompenses que 
de monnaie. On peut les voir tous gravés et décrits avec le plus grand soin dans le bel 
ouvrage de M. le chevalier Arnctli, intitulé : Monumente des K. K. mùnz-und antiken- 
cabinettes in ff'ien et dans celui de Steinbucliel, Notice sur les médailtmtt d'or de Vienne. 
Ils peuvent donner un<: idée des grandes monnaies d'or qne Lampride raconte qu'Hé- 
liogabale avait fait frapper. 




PL. UV. 



VALENS. 409 

■t. D. N. VALF.NS MAX. AVGvsTvs. Son buste dia- 
dème à gauche avec le paludamenl et la 
cuirasse. 

^. GLORIA ROMANORVM. Femme assisG à gau- 
che (Rome?), le pied sur une proue de vais- 
seau, tenant une Victoire sur un globe et 
un sceptre transversal; à Texergue, roma. 
Mod. 13 sans le cercle. Poids total, 46 gr. '•■• 

22 c. 8 m. Musée fie Vienne OR 2000 

5. D. N. VALENS PER. F. [Perpetuus Félix) avg. 
Son busle diadème à droite avec le paluda- 
menl et la cuirasse. 

^i.. GL0RL4 ROMANORVM. Valcns àchcval àgau- 
chc, en habit mihtaire, levant la main 
droite; dansle champ, -f; à l'exergue, anobs. 
Mod. 5, Musée britannique .... OR. 4oo 

6 . D. N. VALENS P. F. AVG. Son bustc diadé«ié à 
gauche avec le paludament, levantla main 
droite et tenant un globe. 

B^. GLORIA ROMANORVM. Valcns uiiubé et en 
habit militaire à cheval à droite ; devant 
lui, une femme tourelée prosternée, tenant 
un flambeau (l'Orient); à l'exergue, une fi- 
gure couchée ^Antioche? ou TOronte?) 
entre les lettres a et n. Mod. 18 passé, Poids, 
217 gr. 47 c. 6 m. avec la belière. Musée de 
Vienne OR. 3ooo 

7. Même légende Son buste diadème adroite 
avecle paludament et la cuirasse. 

Ci. Même revers. Grandeur, 9 centim. 
7 mill. Poids, 407 gr. 33 c. 6 m. avec la 
belière. Musée de Vienne Gravé. OR. 5ooo 

8. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 



410 VALENS. 

Bz. GLORIA ROMANORVM. Valens et Valenlinicn 
tous deux nimbés, assis de face sur un 
trône, levant chacun la main droite et te- 
nant un globe ; à Texergue, deux feuilles de 
lierre entre deux cloches et les lettres r et n. 
Mod. 18 Vj. Poids, 176 gr. 91 c. 5 m. Musée f- 

de Vienne OR. 3ooo 

9. Même tête et même légende. 

^. GLORIA ROMANORVM. Valcus et Valentinieu 
debout en face l'un de l'autre, tenant cha- 
cun un labarum et un globe; à l'exergue, 
»sis». Mod. 5 Va. Poids, 4 gr. 13 c F. AR. 4o 

10. D. N. VALENS P. F. AVG. Son bustc diadème à 
gauche avec le paludamenl, levant la main 
droite et tenant un globe. 

B^. PIETAS DDD. NNN. AVGVSTORVM. Valcuti- 

nien I nimbé de face, entre Valens et Valen- 
tinien II, l'un adroite, l'autre à gauche; 
tous trois sont debout, ils tiennent chacun 
un sceptre et sont appuyés sur leurs bou- 
cliers; à l'exergue, tesob. Mod. 14 sans le 
cercle. Poids du médaillon sans cercle, 
51 gr. 78 c. ; de celui avec cercle, 68 gr. 9 c. 
8 m. Tous deux au Musée de Vienne ^ OR. 

De looo à ï5oo 

11 . Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament; on y voit aussi quel- 
ques vestiges de cuirasse comme sur les 
médaillons suivants. 

^i.. RESTiTVTOR REip. Valcns en habit mili- 

' Mionnel a commis plusieurs graves erreurs dans la dpscriplion de c>5 médaillons; 
d abord il a estimé 200 francs l'exemplaire de celui-ci qui n'a pas de cerric, tandis qu'il 
a pour plus de 260 francs de valeur intrinsèque. Ensuite il a décrit (/'après Steinhuehel, 
le médaillon qui a pn.ur revers i.iBEnATOn rkipvbi.icàe, sans observer qne Sleinbuchel ne 
fait que le citer comme moniimeiU liislorique , lout en rappelant qn'il est de 
Maenence 



VALENS. 411 

tairo debout de face, regardant à droite, te- 
nant le labaruni et une Victoire sur un 
globe; à l'exergue, tconst. Mod. 5. Poids, "^• 

3gr. 93 c F. AR. .,û 



12. 



^. RESTiTVTOR REiPVBLicAE. Même type ; dans 
le champ, à droite, une croix; à l'exergue, 
ANTi. D'Ennery Petit médaillon. AR. 

13. D. N. VALENS P. F. AVG. SoH bustc diadème ù 
droite avec le paludament. 

^t, SALvs REIPVBLICAE. Quatre enseignes mi- 
litaires; à l'exergue, scoN». Mod. 6. Poids, 
5 gr. 10 c Gravé. F. AR. 5o 

14. Même têle et même légende. 

^i. TRivMFATOR GENT. BARB. Valcus dcbout, te- 
nant le labarum et un globe ; à sa droite, un 
captif; à Texergue, trps. Mod. 10 Va- Poids, 
13 gr. 40 c. D'Emery " AR. 3oo 

15 

Ç2. VICTORIA AVGVSTORVM. Vicloirc emportant 
un trophée et traînant un captif; à Texer- 
gue, RP. D'Ennery AR. 5o 

IG. D. N. VALENS P. F. AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec la cuirasse. 

Ci. VICTORIA AVGVSTORVM. Vlctoirc dcboul à 
droite, écrivant vot. v. mvlt. x. sur un bou- 
clier posé sur un cippc, et posant le pied 
gauche sur un globe; à l'exergue, rb. ou rt. 
Mod. 5 Vr Poids, 4 gr. 27 c F. AR. 40 

17. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ci. viRTvs EXERCiTvs. Valcns en habit mili- 
taire debout à gauche, tenant un étendard 
et appuyé sur un bouclier; à l'exergue, pcon. 



412 VALENS. 

SI8CP, SMTR, OU TRPS. Module de l'exem- 
plaire du Cabinet de France avec trps, 6. fr- 
Poids, 4 gr. 43 c F. AR. 40 



18 



^. viRTVs EXERCiTvs. Soldat debout tenant 
une haste et un bouclier ; à Texergue, pcon. 
Mionnet AR. 40 



19. 



T^. VOT. V. MVLT. X. dans une couronne; à 
l'exergue, smaq. D^Ennery AR. 40 

20. D. N. VALENS P. F. AVG. Son busto diadème à 
droite avec le paludament. 

B^. voTis V. MVLTis X. dans une couronne de 
laurier; à l'exergue, trps. Mod. 6. Poids, 
4 gr. 68 c F. AR. 40 



21 



^t. voT. X. MVLT. XV. dans une couronne; à 
l'exergue, rien? D'Ennery AR. 40 



22. D. N. VALENS p. F. AVG. SoD buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. voTisx. MVLTIS XV. daus une couronne de 
laurier; à Texergue, sml...p et une palme. 
Mod. 6 V2. Poids, 4 gr. 66 c F. AR. 40 

23. Même tête et même légende. 

^t. voTis XV. MVLTIS XX. daus uuo couronuc 
de laurier; à l'exergue, siscpz (zà rebours). 
Mod. 6 Vj. Poids, 5 gr. 15 c.* F. AR 40 



* BanJnri décrit encore comme faisant partie da Cabinet de France, Regias, quatre 
médaillons d'or semblables aax n°' 9, 11, 13 et 23 ci-dessus. Comme ces médaillons 
ne se trouvent dans aucun des anciens catalogues manuscrits du Cabinet, il est |iro- 
bable, si Banduri n'a pas 'décrit par erreur à l'or ce qui appartient It l'argent, que ces 
pièces étaient coulées et qu'elles onl été retirées depuis irès-longlemps de la suite. 



VALENS. 113 

Médailles d'or et d'argent. 

2i. D. N. VALENS PER. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament^. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Roiîie ct Coiistanti- 
nople, casquées toutes deux, assises, tenant 
un bouclier surmonté du ^ et sur lequel on 
lit voT. X. MVL. XX; Rome est vue de face et 
lient une haste; Constantinople est tournée 
à gauche, tient une haste et a le pied sur 
un vaisseau; à l'exergue, anoba, anoba, fr- 

ANOBZ, ANOB0 OU KANOBI F. OR. 3o 

25 . Même légende. Son buste diadème à gauche 
avec le manteau impérial;, tenant un linge 
{mappa) et un sceptre. 

:^. GLORIA ROMANORVM. Valcns dcbout de face 
en manteau impérial, tenant un linge 
{mappa) et un sceptre; dans le champ, J^; 
à l'exergue, ranobb. Musée de Berlin OR. loo 

26. D. N. VALENS P. F. AVG. Son bustc diadème 
avec le paludament. 

^. PAX PERPETVA. Victoire debout de face, 
tenant deux couronnes; à l'exergue, tesob. 
Schellersheim Tiers de sou. OR. 5o 

27. Même tête et même légende. 

^L. RESTiTOR {sïc) REiP. Valcus lauré et en 
habit militaire, debout de face, regardant 
à droite, tenant le labarum et un globe sur- 
monté d'une Victoire; à l'exergue, lvg, F. AR. lo 

28. Même tête et même légende. 

^t. RESTiTVT. ORBis. Même type; à l'exergue, 
PLvs (plutôt plvg). Tanini AR. 

29 . Même tête et même légende. 

1 El quelquefois, une très-légère trace de paludament. 



114 VALENS. 

^t. RESTiTVTOR iiE!i>. Môiiic tyj)e; dans le 
champ, OF. 1 * ; à l'exergue, const ; ou of. ii ♦ 
dans le champ, et const ou tconst à l'exer- 
gue; ou OF. m '^ dans le champ et const à 
l'exergue; ou rien dans le champ, et, à 
l'exergue, pconst, plvg ou slvg F. AR. 

30. D. N. VALENS PER. F. AVG. Sou bustc diadéuié 
à droite avec le paludanient. 

B^. RESTiTVTOR REiPV. Même type; à l'exergue, 
ANT. Musée de Vienne AU. 

31 . Même tête et même légende. 

^!.. RESTiTVTOR REiPVBLiCAE. Même type; à 
l'exergue, anta, anta., anta», ^\NTA^ antb. 
:antb., anta, anth, ♦anti», ou ants. ... F. on. 

32. D. N. VALENS P. F. AVG. Son buslc diadème à 
droite avec le paludament. 

^. Même revers; à l'exergue, ant^, antz, 
»coNs couronne, ♦consw, consp, const, kons- 
tan (tan en monogramme), med, rb*, rb 
couionne, -rb palme, -RQpahne, rq cou- 
ronne, *SIRM, SMAQ, SMHA, SMKF, SMLVG , 
S5ILVG% SMMEt), SMNF, SMNG, SMNGA, SMNI, 
S.MNM, SMNS, SMRB, SMRQ, SMTES, TR. OU TR» ; 

quelquefois, dans le champ, une éloild. F. OR. 

33 . La même médaille avec s dans le champ du 
revers et smrt à l'exergue. Musée britan- 
nique OR. 

31. Même tête et même légende. 

^t. restitvtor REIPVBLICAE. Même type, mais 
l'étendard est orné d'une croix ; à l'exergue, 
ANTe , *coNs ou coNS couronue F. OR. 

35. D.N. VALENS PER. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^ti Même revers; à l'exergue, ANoe, ant^^j 



fr, 

8 



25 



U.'J 



25 



25 



VALKNS. 415 

Ir. 

ANTN, AMir», OU «CONS cl couioiiiie. ... F. OR. 25 

36. Même lêleetmême légende. 

^i. Même revers; mais, dans le clianip, a 
gauche, une croix ; à l'exergue, *aivta», ou 

•ANTB», ou »AISTr», ou 'ANTA, ou »AMI». .F. OR. 25 

37. La même médaille avec ♦anta« à l'exergue 

du revers. Musée de Vienne AR. 

38. D. N. VALENS P. F. AVG. Sou busle diadéuié 
à gauche avec le manleau impérial, tenant 
un livre et un sceptre. 

^. salvs REip. Valens debout en habit mili- 
taire, posant le pied droit sur le dos d'un 
captif, et tenant le labarum et un globe sur- 
monté d'une Victoire; dans le champ, une 
étoile; à l'exergue, smsisc et une palme ou 
SMTES. Wiczay OR. 40 

39. D. N. valens p. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

1^. SEcvRiTASREiPVBLiCAE. Victoire marchant 
et tenant une couronne et une palme; à 
l'exergue, rtertia. Ancien catalogue du 
Cabinet des médailles (coulée sur le P. B?) . OR. Q. 

40. La même médaille ; à l'exergue du revers, 

ANT {Tanini) ou smrt {d'Ennery) AR. 

41. D. N. VALENS PER. F. AVG. SoH busle diadème 

à droite avec le paludament. 

8i. SPES R.p. Valens et Valentinien nimbés 
assis de face, tenant chacun un globe et un 
sceptre; entre eux un bouclier avec l'in- 
scription voT. v. MVL. X. placé sur la tête 
d'une petite ligure en loge, de face (Valen- 
tinien Il ?) ; à TexerguC; antf et une croix* 

Gravée. F. OR. 80 

42. D. N. VALENS P. i . AVG. Son bustc casqué à 
gauche avec la cuirasse, vu par derrièrej 



416 VALENS. 

tenant une haste et un bouclier sur lequel 
est représenté Tempereur à cheval poursui- 
vant un ennemi. 

^t. viGTORES AVGVSTi. Valcus et Valentinien 
assis de face, soutenant un globe; au-des- 
sus, une Victoire volant et posant une 
couronne sur leurs deux têtes ; entre eux, 
le plus souvent, une palme ; à l'exergue, fr. 

TROB ou TR. OB F. OK. 60 

43. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGG. Valcus et Valentinien 
assis de face soutenant un globe ; entre eux, 
une Victoire debout de face vue à mi-corps, 
et, plus bas, une palme; à l'exergue, asisg, 
COM, TR. OB., TROBC, TROB? OU TROBS ; OU bien 
sans palme, smtes ou une couronne et sise; 
ou bien avec une étoile dans le champ, 
»tes» F. OR. 25 

U 

Ci. VICTORIA AVGvsTi N. Victoirc marchant, 
tenant de la main droite une couronne et 
de la gauche une palme; à l'exergue, tr. 
Mionnet OR. Q. 5o 

45. D. N. VALENS P. F. AVG. Son buslc diadéiTié 

à droite avec le paludament. 
^. VICTORIA AVGVSTORVM. Vicloirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; àTexergue, trob. Schellersheim. 

Tiers de sou. OR. 4» 

46. Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc à demi 
nue assise à droite, écrivant yot. v. mvl. x 
sur un bouclier posé sur un cippe; derrière 
elle, une cuirasse, un bouclier et une cou- 
ronne; dans le champ, b; à l'exergue, 
coNs». Musée britannique OR. 3o 



VALENS. 417 

47 

Ci. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc assise sur 
une cuirasse, écrivanl sur un bouclier sou- 
tenu par un génie, vot. v. mvlt. x ; à l'exer- fr- 
gue, TROB. iMionnet OK. U- 5o 

48. D.N. VALENS PER. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludameut. 

B^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc àdcmi Huc 
assise à droite sur une cuirasse et un bou- 
clier, écrivant vot. x. mvl. xx. sur un bou- 
clier posé sur son genou ; dans le champ, 
à droite, ^ ; à l'exergue, anobh, panob, pa- 
NOBA ou PANOBe F. OH. 4o 

49. D. N. VALENS P. F. AVG. Son busto diadème à 
droite avec le paludament. 

Ci. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire à demi 
nue assise à droite sur une cuirasse et un 
bouclier, écrivant vot. x. sur un bouclier 
que lui présente un génie ailé, nu, debout; 
à l'exergue, ant, smrp ou trob. Autrefois, 
Cabinet des médailles OH. 0- 5o 

50. Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA D. N. AVG. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, cons. Musée britan- 
nique Tiers de sou. OH. 4o 

51 . Même tête et même légende. 

Ci. viRTVs ROMANORVM. Valcus et Valcntinien 
debout de face se regardant, soutenant un 
globe surmonté d'une Victoire de face qui 
les couronne, et tenant chacun une hasle; 
à l'exergue, cons entre deux palmes, ou 
coMSP. Musée britannique OH. 5o 

52. Même légende. Son buste diadème à gauche 

T. VI. 2Î 



fr. 



4\i VALËNS. 

avec le manteau impérial, tenant un globe? 
et un sceptre. 

^t. voTAPVBLiCA. Valens et Valentinien nim- 
bés, assis de face, tenant chacun un livre et 
un sceptre; de chaque côté, à leurs pieds, 
un captif à genoux, les mains liées derrière 
le dos; à l'exergue, cons entre une étoile et 
une couvonue ou SMi. 3Insée britannique . . OR. loo 

53. Même tête et même légende. 

Ci. VOTA pvBLiCA. Même type, sans captifs; à 
l'exergue, smtr. Schellersheim, dans le cata- 
logue duquel, ce type est décrit comme 
étant Valens et Albia Dominica, sa femme, 
debout OR. loo 

5L D. N. VALENS P. F. AVG. Soo bustc diadème 
à droite. 

^. voT. V. dans une couronne de laurier; à 
l'exergue, c.b, "C.b, c.r,cp.A,c*9,c.z, consa, 
ouT.s F. AR. 3 

55. Même tête et même légende. 

^t, voT. V. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier ;à l'exergue, rb, rp, rq, rt, siscpz (z 
à rebours) ou smn F. AR. 6 

56. Même tête et même légende. 

^t. voT.x. MVLT. XX. dans une couronne de 
laurier; à l'exergUe, ant, aM..* anta, 
coNCMj LVG ou SISCP F* AR. 4 

57. D. N. VALENS PER. F. AVG. Sou bustc dladé* 
mé à droite avec le paludament. 

Ri. Même revers ; à l'exergue, anti, ants ou 
ANT». Musée de Vienne et Tanini AR. 20 

58. D. N. VALENS P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^. vot. XV. MVLT. XX. dâns une couronne dd 



valêîvs. il 9 

laurier; a i'excrgiie, sisops. Musée de fr. 

Vienne AR. i o 

oO. Même tête et même légende. 

^t. VOT. vx(sîc)MVLT. XX. dans une couronne 
de laurier; à l'exergue, Tn^c {Musée de 
Vienne) ou C)^s (Banduri) AR. 20 

6U. Même tête et même légende. 

^t. VOT. XX. MVL. XXX. daus une couronne ; à 
l'exergue, concm. D'Ennery et Tanini AR. 12. 

61. Même tête et même légende. 

^t. voTisx. MVLTisxx. daus uoe couroune de 
laurier ; à l'exergue, aqp. Tanini AU, 10 

62. Même tête et même légende. 

^t. VRBS ROMA. Rome casquée assise àgauche, 
tenant une Victoire sur un globe et un 
sceptre; à l'exergue, rp, rq ou trps; ou 
bien une étoile dans le champ et aqps à 
l'exergue F. AR. 3 

Médailles de bronze. 

63. D. N. VALENS P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

1^. GLORIA romanorvm. Vlctoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme F. P. B. c 

64. Même tête et même légende; quelquefois 
on voit le paludament et la cuirasse. 

^t. GLORIA ROM anorvm. Valcns diadème et en 
habit militaire marchant à droite, se retour- 
nant, traînant après lui un captif et te- 
nant le labarum F. P. B. c 

65. La même médaille, mais Valens tient un 

, simple étendard F. P. B. c 



fr. 



i20 VALENS. 

06. Même légende. Son busle diadème à gau- 
che avec le paludament et la cuirasse. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Portc de camp; en 
haut, s ; à l'exergue, s. m. ts. Wiczay M. B. 60 

67. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec la cuirasse. 

^t. MONETA AVGG. Les Irois Monnaies debout 
à gauche, tenant chacune une balance et 
une corne d'abondance; à l'exergue, r. . F. M. B. 60 

68. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

B^. MONETA AVGGG. Même type ; aux pieds de 
chaque Monnaie, un monceau de métal; à 
l'exergue, rq ou rt. , F. G. B. 80 

69. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. RESTiTVTORREiP.Valens en habit militaire 
debout de face, regardant à droite, tenant 
un étendard et un globe surmonté d'une 
Victoire F. P. B. c 

70. Même tête et même légende. 

^t. RESTiTVTOR REiPVBLiCAE. Même type j à 

l'exergue, rp. Mod. 9 F. 

Petit médaillon ou G. B. 100 

71. La même médaille, mais avec smaqp à 
l'exergue du revers Gravée. F. G. B. 100 

72. Même tête et même légende. 

B^. SECVRITAS REIPVBLICAE. Victoirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; quelquefois, dans le champ, une 
palme F. P. B. c 

73. Même tête et même légende. 

^t. SPES REIPVBLICAE. Victolrc maichaut à 



VALENS. 421 

gauche, portant un trophée et traînant un "". 

barbare par les cheveux. Banduri P. B. lo 

74. iMP. CE. VALENS P. F. AG. Son buste diadème. 

^. VICTORIA DD. NN. AVG. Victoire marchant; 
à l'exergue, lvg. Musée de Vienne P. B. i o 

75. D. N. VALENS. P. F. AVG. Son bustc lauré à 
droite avec le paludament. 

]^. viCTORiAE DD. AVGGG. NNN. Deux Victoires 
marchant en face Tune de l'autre et tenant 
chacune une couronne et une palme; au 
milieu, une couronne. Banduri P.B. i5 

76 

^i.. VOTA PVBLiCA. Isis Essisc SUT un chien. 
D'Ennery M. B. 6o 

77. D. N. VALENS P. F. AVG. Son busto diadème 
à droite avec le paludament. 

]^. VOTA PVBLICA. Isis dobout tenant un sistre 
et un seau. Musée de Danemarc M. B. 6o 

78. Même tête et même légende. 

B^. VOTA PVBLICA. Isis assisc de face el regar- 
dant à droite, allaitant Orus F. P. B. Q. 40 

79. Même tête et même légende. 

^^.. VOTA PVBLICA. Anubis débouta gauche, 
tenant un sistre et un caducée. 31usée de 
Vienne P. B. Q. 40 

80. Même tête et même légende. 

^. VOTA PVBLICA. Harpocratc debout à gau- 
che, posant la main droite à sa bouche et 
tenant une corne d'abondance. Tanini P. B. Q. 4° 

81 . Même tête et même légende. 

^. VOTA PVBLICA. Le Nil à demi nu assis à 
gauche, tenant un vaisseau et accoudé à 
une urne de laquelle s'écoulent des flots. 



422 PBocopp. 

fr. 

Pembroke. P. B. Q. 4o 

82. Même tête et même légende. 

B^. voT. V. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier. Tanini , P. R. Q- iQ 

83. Même tête et mêmelégende. 

^t. VOT. X. MVLT. X. {sic) dans une couronne. 
Tanini P. B. Q. lo 

84. Même tête et même légende 

• Ci. voT. XV. MVLT. XX. dans une couronne. 

Tanini. P. B. Q. lo 

85. Même tête et même légende. 

^t. voT. XX. MVLT. XXX. daus une couronne 
de laurier. Tanini P. B. Q. lo 



ALBIA DOMINICA. 

Albia Dominjca, fille de Pétrone, que Valons nomma patrice, avait épousé ce prince 
lorsqu'il n'était encore que simple particulier. Elle eut de lui Valentinien Galate 
mort en bas âge et deux filles, Carause et Anastasie. 

On n'a point de médailles d'elle. 



PROCOPE. 

[PEOCOPIUS.) 



Procope, parent de Julien, naquit en Cilicie; après avoir été tribun et secrétaire de l'em 
pire sous Constance II, Julien lui donna le titre de comte. Lorsque cet empereur 
partit pour aller guerroyer contre les Perses en 1116 (de J. C, 363), il le laissa dans 
la Mésopotamie, et, lorsque Julien mourut, Jovien chargea Procope de conduire son 
corps à Tarse. Il se retira ensuite dans la Cliersonèse Taurique, et alla se cacher à 
Calcédoine lorsque Valens monta sur le trône. Ce prince étant parti pour la Syrie,il 
se fit reconnaître empereur à Constantinople en 1118 (365) el se trouva à la tflte 
d'une armée assez considérable pour résister à Valens. Celui-ci, qui était alors prîs 
de Césarée en Cappadoce, n'ayant que peu de troupes, fut obligé de fuir devant Pro- 
cope, mais quelques légions de l'Orient lui étant restées fidèles, il le rejoignit près de 
^acole•e en Phrygie et lui livra bataille. Procope fut vaincu et Valens lui fit trancher 
la tôtc, l'an de Rome 1119 (S66), après un règne ou une usiupation de huit mois. 



FL.XT. 



PROCOPE 






GRATIEN 






VALENTINIEN II 





&R. M 




PHOCOPE. 423 

Priw actuel des médailles de Prorope. 

OR, (Ip 100O à 1500 

AR 150 

G. B. . . . . 200 

M. R «00 

H. R.. fi.. :w à «0 



Médailles d'or et d'argent. 

1. D. N. PROCOPivs p. F. AVG. Son buste diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^. REPARATio FEL. TEMP. Procope en habit 
militaire debout de face, regardant à droite, 
tenant une haste et appuyé sur un bouclier; 
à l'exergue, smni Gravée. F. OR*. i5oo 

2. Même tête et même légende. 

^t. SECVRITAS REIPVB. (OU REIPVBLICAE SClOU 

Banduri). Procope en habit militaire, de- 
bout à gauche, tenant une haste et appuyé 
sur un boucher; à l'exergue, cons. Pem- 
broke OR. 1 5oo 

3 



^!.. VICTORIA AVG. VictoIre assise sur une cui- 
rasse, écrivant sur un bouclier soutenu par 
un génie ailé : vot. v; à l'exergue, cons. 
Mionnet OR. Q. looo 

D. N. PROcopivs p. F. AVG. Sou bustc diadè- 
me à droite avec le paludament ou la cui- 
rasse. 

^. voT. V. dans une couronne de laurier; à 
l'exergue, c. r., c. a, c. ^ , es, ct, kva ou 
SMN F. AR. i5o 



424 PRocoPE. 

5. D. N. PROCOPivs p. F. AV. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. Sans légende. Etoile dans une couronne. 

(Fabrique barbare . ) * OR. Q. 

G. La même médaille. Welzl AR. Q. 

Médailles de bronze. 

7. D. N. PROCOPIVS p. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

Ci. FEL. TEMP. REPARATIO. PrOCOpC debOUt 

tenant le labarum et un bouclier ; à l'exer- ""• 

gue, SMRB. Banduri P. B. 40 



8. 



B^. GLORIA EXERCiT. Deux figurcs militaires 
debout et une enseigne. Mionnet P. B. 40 

9. D. N. PROCOPIVS p. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Procopc dcbout en 
habit militaire, tenant le labarum et un 
globe; à Texergue, ampf. Welzl M. B. 100 

10. Même tête et même légende. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. Procopo à cheval à 
droite F. P. B. Q. 60 

11. Même tête et même légende. 

Ç2. REPARATIO FEL. TEMP. PrOCOpC dcbOUt de 

face en habit militaire, regardant à droite, 
tenant un sceptre et appuyé sur un bou- 
clier; à l'exergue, smhf . . Gravée. F. G. B. 200 

* Je doule de l'antheiUicilé de cette uiëdaille et de la suivante. Les exemplaires que 
j'en ai vus sont très-suspecls, sinon fau:, et la médaille d'argent est du même coin que 
la médaille d'or. Celle-ci se trouve décrite et gravée dans l'ouvrage de Tanini et dans le 
catalogue de Lavy ; il faudrait pouvoir s'assurer que ces deux exemplaires sont indubi- 
tables; du reste, une des grandes causes de l'éloignement que j'éprouve à admettre cette 
pièce, n'importe le métal, est le peu de ressemblance qu'olFre le portrait avec celui 
qu'on voit sur les médailles authentiques de Procope. 



pRocopE. 425 

12. Même légende. 

^L. REPARATIO FEL. TEMP. PrOCOpe dcbOUt 60 

habit militaire, tenant le labarum, appuyé 

sur un bouclier et posant le pied droit sur fr. 

une proue de vaisseau. Musée de Vienne. . . M. B. mo 

13. Même légende. Son buste diadème à gauche 
avec la cuirasse. 

Ci. REPARATIO FEL. TEMP. PrOCOpC dcbout de 

face regardant à droite, en habit militaire, 
tenant le labarum et appuyé sur un bou- 
clier; à ses pieds, un captif assis; dans le 
cham,v^; à l'exergue, coNSF ou coNSA. . F. P. B. 3o 

14. Même tête et même légende. 

Ç2. REPARATIO FEL. TEMP. Même type sans 
captif; à l'exergue, consa ou konstou smha 
ou SMKr F. P. B. 3o 

15. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec la cuirasse. 

:^. Même revers sans ^ dans le champ ; à 
Texergue...? (smsa dans Tanini) F. P. B. 3o 

16 

]Çi. REPARATIO PVBLICA *. Même type; dans le 
champ, ^; à l'exergue, smha. Mionnet. ... P. B. 

17. D. N. PROCOPivs P. F. AVG. Son busto diadè- 
me à droite avec le paludament. 

1^. Sans légende. Croix dans une couronne; 
à l'exergue ? Musée de Danemarc P. B. Q. 5o 

Tanini donne la mênie pièce avec p, f. av. et coks 
à l'exergue du revers. 



' Celte légende n'aurait-elle pas éti' mal lue ? 



GRATÏEN. 

(FLAVIUS GRATIANUS.) 

Gratien, fils de Valentinien et de Sévère, naquit à Sinnich en Pannonie, l'an de Kome 
1112 (de J. C, 359). Il fut déclaré Auguste par son père à Amiens, en 1120 (367), et 
lui succéda dans l'empire d'Occident en 1128 (375). Trois ans après, il vainquit à la 
bataille de Colmar les Allemands qui étaient venus l'attaquer, et leur chef Tliiarius 
y fut tué ainsi que trente mille de ses soldats. Valens étant mort pendant que les 
Goths lui faisaient la guerre, il fit venir d'Espagne ThéQ<lo«e I pour les combattre. 
Celui-ci les vainquit* fut ensuite choisi par Gratien pour être son collègue et déclaré 
empereur d'Orient dans les premiers jours de l'an 1132 (379), Gratien se réserva les 
Gaules, l'Angleterre et l'Espagne, et donna à son frère Valentinien II l'Italie, l'Illyrie 
et l'Afrique, et les gouverna pendant sa minorité, Maxime s'étant fait nommer em- 
pereur en Angleterre en 1136 (383), et ayant été ensuite recoimu dans les Gaules, 
Gratien lu! livra bataille près de Paris. Ses troupes l'ayant abandonné, il se sauva à 
Lyon, o[i Adragaste, officier de Maxime, le poignarda. Gratien fut le dernier empe» 
reur qui exerça la charge de grand pontife, dont il se démit volontairement. 



Prix actuel des médailles de (iratien. 

fr. 

OB, Médaillons, de 400 à 1200 

OR, de 20 a 60 

AR., Médaillons, de 60 à 100 

AR., de 4 à 50 

e. B.,de 80 à 100 

M. B. c, jusqu'à 40 

p. B. c.,, jusqu'à 30 



Lettres, nombres et symboles que l'on trouve sur les médailles 
de petit bronze de Gratien. 

Exergue, 

ALEA, ANT, ANTA, ANTB, ANTA, ANTS, ANTP. 

Asis, Asisc, AsiscA, AsiscB, AsiscE, Asiscv, AsiscvE (vE Bï\ njonograoïme). 

BSISC, BSISC. 

CCOM. CON, CONB, CONOB (DucaUge), CONP, CONS, CONSA. 

rsis, rsisc, rsiscz. 

.ASISC, ASISCA, Asiscp, AsiscR, ASISCV, ASISCVE (vE cn monogratnme). 

ESISCP. 

LVGF, LVGP, LVGPM, LVGS. 



GRATIEN. 427 

PCOI», PTR. 

RCON, HP, RPHIUA, RSECYNPA, RTERTIA, ROVART/V. 

SCON, SMAO, SMAQP, SMAQS, SMHR. 

SHKB, SMKr, SHKA, 9MKP, SMKR. 

SMNA, SMNA, SUNP, .8MNZ. 

8URA, SMRB, SHRfi, SMRP, 8MRQ, SURS, SMRT, SM RT, 8MR COUrunnc, SM 

feuille 4e lierre, rp ou rq ou rt. 

SMTES, SMTR, SMTRP, SMVRT. 

TCOS, TES, lESA, TESr, TEV, TRAT, TRP. 

.VARIA (Welzl). 
Champ, 

CAA, CCP, CI, C , 0, V, fi, 0, OF I, OF 1!, OF IM, R, 8, SA*, 8 à TebOUlS, 

VA, VB, V», », ♦,, couronne, palnrie. 

« * « A« H» ll« U* Q* R* OF II 
A, B, R, S) F, F, P, K, P, «. 
FD FO 
P, P. 
©* «C OF II OF II OP I OF I OF I| 

K, P, S, Rs, croissant pointé, S R, R TE (en inonogrammo). 

PB PS QK QR 
R, P, P, K. 
FR PR SR 

A surmonté d'un c, r avec trait supplémentaire, a surmonté d'un c. 

u R 

o' 



Médaillons d'or et d'argent. 

1 D. N. GRATiANVfi P. F. AVG. Soii buste diadème 
à droite avec le paludament. 

1^. GLORIA ROM ANORVM. Rome casquéo, assise 
de face, tenant un globe et un sceptre; à 
l'exergue, trobc (outrobs sur un médaillon 
avec un cercle du musée de Vienne). Mod. '"'■• 

11. Poids, 23 gr. 10 c, avec labelière. F. OB. 1200 
2. Même tête et même légende. 

1^. GLORIA ROMANORVM. Romo et Constantî- 
nople assises; la première, casquée, de face, 
tient un globe surmonté d'une Victoire et 



428 GKATIEN. 

un sceptre; la seconde, tourelée, à gauche, 
pose le pied sur un vaisseau et tient un 
globe surmonté d'une Victoire et une corne 
d'abondance; à l'exergue, trobt, trobsou 
AQOB {Liebe). Mod. 7. Poids, 8 gr. 90 c. '"'■• 

Gravé. F. OR. 400 

3. Même tête et même légende. 

Vft. GLORIA ROMANORVM. Gratieu en habit mi- 
litaire, debout sous le portique d'un temple 
à deux colonnes, tenant une haste trans- 
versale et un globe ; à l'exergue, ant. Musée 
de Vienne AR. 60 

4 . Même tête et même légende. 

^. REPARATio REiPVB. Gratlcn diadème et en 
habit militaire, debout à gauche, relevant 
une femme tourelée assise et tenant un 
globe surmonté d'une Victoire ; à l'exergue, 
pcoN. Banduri AR. 100 



5. 



Ri. VICTORIA AVGG. Gratieu et Valentinien 
jeune, assis, se donnant un globe et cou- 
ronnés par une Victoire ; à l'exergue, trobt. 
D^Ennery AR . 100 

. D. N. GRATiANVS P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. viRTvs EXERCiTvs. Graticu diadème et en 
habit militaire, debout à gauche, tenant un 
étendard et appuyé sur un bouclier; à 
l'exergue, trps ou smtr. Mod. 5-6. Poids, 
3 gr. 75C.-4 gr. 40 c F. AR. 60 

7 . Même tête et même légende, 

^. Même revers, mais Gratien tient un la- 
barum ; àl'exergue, smaqp. Blusée de Vienne. AR. 60 

8 . Même tête et même légende. 



r.RATIEN. 429 

^. Même revers, mais Gratien est casqué; f'- 

à l'exergue, m . Tanini AU. 60 

9 . Même tête et même légende. 
Ci. voTV. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier ; à l'exergue, asisc. Musée de Vienne. AR. 60 

10. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

I^. voTis V. MVLTis x. dans une couronne de 
laurier; à l'exergue, s. m. l. a. p. Mod. 6. 
Poids, 5 gr. 15 c F. AR. 60 

11 . Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^. VOTIS x. MVLTIS XX. dans une couronne de 
laurier; à l'exergue, trps. Mod. 5. Poids, 
3gr. 90 c F. AR fio 

12. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

]^. vous XV. MVLTIS XX. daus une couronne 
de laurier; à l'exergue, siscpz (z à rebours). 
Mod. 7. Poids, 5 gr. 25 c F. AR. 80 

Médailles d'or et d'argent. 

13. D. N. GRATiANvsp. F.AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. coNCORDiA AVGG. Femme casquée (Rome) 
assise, tenant un globe et une haste; dans 
le champ, ©pk; à Texergue, anta. Van- 
damme. OR. 5o 

14. Même tête et même légende. 

B^. CONCORDIA AVGGG. OU AVGGGe, OU AVGGGZ, 

ou AVGGGH. Rome casquée, assise de face, 
regardant à droite, tenant une haste et un 
globe et posant le pied droit sur une proue 
de vaisseau; à l'exergue, conob F. OR. 2 



i30 GttAtIÈN. 

15. D. 7i. GUAiiANVs P. F. AVG. Soii busle diadè- 
me à droite avec le paludament. 

Ci. coNCORDiA AVGGGGs. Même type ; le fau- 
teuil sur lequel Rome est assise est orné de 
deux têtes de lion; à l'exergue, conob. Ca- 'r, 

binet de M. Robert OR. 5o 

16. D. N. GRATiANvs AVGG. AVG*. Son bustô dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. GLORIA Novi SAECVLi. Gratieu debout de 
face, regardant à gauche, tenant une Vic- 
toire sur un globe et le labarum surmonté 
d'une Victoire qui lui pose sur la tête une 
couronne qu'elle tient conjointement avec 
l'autreVictoire;àl'exergue,LVG. Gravée. F. OR. 40 

17 

B^. GLORIA Novi sAECLi (sic). Figurc militaire 
debout, tenantde la main droite le labarum, 
kl gauche sur un bouclier; à l'exergue, 
TcoN. Mionnet, du cabinet Gossellin AR. So 

18. D. N . GRATIANVS P. F. AVG. Son bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^. GLORIA ROMANORVM. GraticH en habit mi- 
litaire, appuyant avec force la main sur la 
tête d'un barbare à genoux et tenant le la- 
barum ; à l'exergue, conob. Banduri OR. 60 

19. Même tête et même légende. 

'Bfl. GLORIA ROMANORVM. GralicH en habit mi- 



* Pour l'interprétation de celle légende, il sufGl de renvoyer comme l'a fait Ecklicl aui 
savants qni onl tenté de l'expliquer. Ceux donl il donne la liste sont: Banduri. tome II, 
p. A86 ; Woltereck qni a rënni les dissertations des mémoires de Trévoux, p. 308 et 
juivantes; ces mêmes mémoires du mois d'avril 1709, p. 70A; Bimard de la Baslic, dans 
ses notes sur Jobert, tome II, p. 187, les Saggi di Cortona, tome VII, p. 89, et Audri- 
chins, Institutionei antiquarM, p. 187. 

L'interprétation préférée par Eckhel est celle qu'a donnée Hardonin dans ses Opcra 
eUcta, p. 505, et que voici : kyausti orner avo«»((o, parce que Gralien avait épousé 
Conslantia, fille de Constance II. 



lilaire^ murclKlnt à cl roi le el icguidattt à 
gauche, traînant un barbare paf les che- 
veux el tenant le labartim; dans le champ, 
D ; à Texergue, bsisc. Muselli AU. '. 

20. Même tête et même légende. 

^L. GLORIA ROMANORVM. Kome assise, tenant 
un globe et une haste; à l'exergue, lvgps ^^^ 

ou SMSPV. Banduri AH. 20 

21 . Même tête et même légende. 

V)t. PRiNCiPiVM ivvENTVTis. Giatien lauré et 
nimbé, debout en habit militaire à droite, 
avec le manteau déployé derrière lui, te- 
nant une haste transversale et un globe; à 
l'exergue, cons ou *cons couronne ou 
SMTR ir. OK 35 

22. Même tête et même légende. 

Ci. RESTiTVTOR REipVBLiCAE. Gratieu lauré et 
en habit militaire, debout à droite, tenant le 
labarum et une Victoire sur un globe ; à ses 
pieds, adroite, un aigle ; à l'exergue, smrb. 
Caylus OR. 6d 

23. Même légende. Son buste dlôdémé à droite 
avec le paludament el la cuirasse. 

^t. VICTORIA AVGG. Victoire marchant à gau* 
che et tenant une couronne et une palme; 
à l'exergue, aqps F. AU* 20 

24. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^. VICTORIA AVGG. Gratleu et Valentinien 
jeune assis de face, soutenant un globe; ils 
sont quelquefois nimbés; entre eux, une 

' Le type ila revers de celle médaille appartient au petit bronze. Quoiqu'il j ai 
quelques ezenaples de coins de petit brOitZe frappés sur Turgent, il «SI pitas probabl 
que la pièce de Muselli était on petit bronze argenté on saucé. Dn tomps de cet «lutcu 

a n'y regardait pas de si prës. 



432 GRATIEN. 

Victoire debout de face, vue à mi-corps, et, 
plus, bas, une palme; à l'exergue, AyoB, 

AQOBF, GOM, MDOB, SIROB, TR.OB., TROB, TROBC, fr- 

TROBS, TROBT OU TESOB W. OR. 20 

25 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc passant, 
tenant une couronne et une palme; à 
l'exergue, aqps. D^Ënnery AR. 20 

26. D. N. GRATiANvs AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

]^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc à demi 
nue, assise à droite sur une cuirasse et un 
bouclier, écrivant vot. v. mvl. x. sur un 
bouclier posé sur ses genoux; dans le 
champ, à droite, ^; à Texergue, anoba, 
ANOBB ou ANOBI F. OR. 20 

27. D. N. GRATIANVS P. F. AVG. Sou bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^, Même revers; à l'exergue, anobg, ka- 

NOBC- ou CONOB F. OR. 20 

28 . Même tête et même légende. 

B^. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type; sur le 
bouclier, vot. v. mvlt. x ; dans le champ, 
OB ; à l'exergue, cons». Welzl OR. 3o 

29. D. N. GRATIANVS AVG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc à demi 
nue assise à droite sur un bouclier, écri- 
vant VOT. V. MVLT. x. sur uu bouclicr que 
lui présente un génie; à l'exergue, trobt. 
3îmée britannique OR. Q. 5o 

30. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type, mais 
sur le bouclier, vot. x; à l'exergue, ant. 



GRATIKN. i33 

fr. 

Musée de Vienne OR. Q. 5o 

31 . 1). N. GttATiANVs P. F. AVG. SoH busle diadè- 
me à droite avec le paludament. 

V)t. viRTVS ROMANORVM. Home casquée, assise 
de face, regardant à gauche, tenant un 
globe et un sceptre; à l'exergue, trps ou 
AQPS. 31tisée de Vienne OR. 3o 

32 . Même tête et même légende; quelquefois le 
busle est orné du paludament et de la cui- 
rasse. 

^.VIRTVS ROMANORVM. Romc casquée, assise 
de face, regardant à gauche, tenant un 
globe et une haste renversée; àTexergue, 

AQPS, PCON, TRP ou TRPS F. AR. 8 

33. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. VOTA PVBLiCA. Hcrculc HU debout à gau- 
che, la main droite à sa bouche, tenant une 
massue et la peau de lion. Banduri AR.^ 5o 

34. D. N. GRATIANVS P. F. AVG. SOU buSlc à gaU- 

che vu de dos, avec un casque orné d'é- 
toiles et la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier sur lequel est représenté Tenipe- 
reur à cheval terrassant un ennemi. 

fy.. VOTA PVBLICA. Graticn et Valenlinien 
jeune nimbés, assis à droite, tenanlchacun 
un globe et un livre; à Texergue, trob. F. OR. 5o 

35. Même légende; son busle diadème à gau- 
che avec le manteau impérial, tenant un 
linge? et un sceptre. 

^t. Même revers; à Texerguc, trobt. ... F. OR. 5o 

1 Banduri cl Mionncl après lai onl appelé celle pièce Çuinairc. Le quinaire depuis 
longlemps u'cnlrait plus dans la division moiiélaire de Targcnl, Il est probable que 
relie médaille ctail d'un icodule un peu iafcricur aux aulrcs uiéduillcs de Gralien. 

T. VI. 28 



43'i GRATIEN. 

26. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ci. voT. V. MVLT. X. dans une couronne ; à f»". 

Texergue, sn. Khell AR. i5 

37. Même tête et même légende. 

^t. voT. X. MVLT. XV. dans une couronne; à 
l'exergue, tr. Welzl AR. lo 

38 . Même tête et même légende. 

^t. VOT. X. MVLT. XX. dans une couronne de 
laurier, sur la partie supérieure de laquelle 
est le j(; à l'exergue, siscp F. AR. 6 

39. D. N. GRATiANvs AVG. Son busto diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. VOT x. MVLT. XX. dans une couronne de 
laurier; à l'exergue, anta, siscp ou siscps. 
3fusée de Vienne AR. 6 

40. D. N. GRATiANvs P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. VOT. XV. MVLT. XX. daus une couronne de 
laurier, sur la partie supérieure de laquelle 
est une étoile; à l'exergue, siscps ou SISCP. F. AR. 6 

41 . Même tête et même légende. 

^t. VOT. XV. MVLT. XX. dans une couronne de 
laurier; à l'exergue, tJ^e. Musée de Vienne^ AR. i5 

42. Même tête et même légende. 

Bft. VOT. XV. MVLT. XXX. daus une couronne 
de laurier; à l'exergue, T;^e. 3Iusée de 
Vienne AR. 20 

43. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. voTis X. MVLTis XX. dans uue couronne de 
laurier; à l'exergue, aqps ou trps F. AR. 10 

44. Même têle et même légende. 



GRATIEN. 135 

^t. VOUS XV. MVLTis XX. dans une couronne ^^^ 

de laurier; à l'exergue, ant. Beger AK. i5 

45 

Ç2. vous XV. MVLT. XX. daus une couronne ; 
à l'exergue, lvgn ou siscpz. Mionnet, du 
Cabinet Gossellin AK. 1 5 

46 . D. N. GRATiANYS P. F. AVG. Sou buste diadémc 
à droite avec le paludament. 

Ci. VRBS ROMA. Rome casquée, assise à gauche 
sur un siège, tenant une Victoire sur un 
globe et une haste renversée ; à l'exergue, 

R»B, R*P, R»Q, R*T, TRP OU TRPS F. AH. 4 

47. Même tête et même légende. 

^. VRBS ROMA. Home casquée assise à gauche 
sur une cuirasse, tenant une Victoire sur 
un globe et une haste renversée; à l'exer- 
gue, AQPS, LVGPS, SISCPZ (z à rebours)ou trps; 
quelquefois, dans le champ, une étoile. . F. AU. 4 

Médailles de bronze. 

48. D. N. GRATIANVS P. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à gauche avec le paludament. 

^. CONCORDIA AVGG. Rome casquée, assise de 
face, regardant à gauche, tenant un globe 
et une haste renversée. Banduri P. B. 5 

41). Même légende. Son buste diadème à droilc 
avec le paludament. 

Ci. CONCORDIA AVGGG. Même type F. P. B- 

50. D. N. GRATIANVS P. F. AVG. Son buslc diadè- 
me à droite avec le paludament. 
Ci. FELICITAS ROMANORVM. Victoirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme. Tanini P. B. 1 *> 

51 i Même tête et même légende. 



436 GRATIEN. 

Ci. FEL. TËMF. REpARATio. Graticn Gii habit 
militaire et diadème, debout à gauche, rele- 
vant une femme lourelée à genoux et te- 
nant un globe surmonté d'une Victoire. 'r- 
Banduri M. B. lo 

52. D. N. GRATiANVs AVGG. AVG. Sou buste diadè- 
me adroite avec le paludament. 

^t. GLORIA Novi SAECVLi. Gratieu debout de 
face, en habit militaire, regardant à gauche, 
tenant le labarum et appuyé sur un bou- 
clier F. P. B. 2 

53. D. N. GRATIANVS P. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^t. GLORIA R0MAN0RV3I. Victoire marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme F. P. B. 3 

54. D. N. GRATiANvsp. F. AVG. Son bustc à droite 
avec le casque diadème et revêtu du palu- 
dament et de la cuirasse, tenant une haste 
transversale et un bouclier. 

1^. GLORIA ROMANORVM. Gratieu casqué et en 
habit mililairesur un vaisseau, iiîarchantù 
gauche, regardant en arrière et levant la 
main droite; la Victoire tient le gouvernail ; 
dans le champ, une couronne et quelque- 
fois aussi une croix Gravée. F. M. B. c 

55. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

]^. GLORIA ROMANORVM. Gratien en habit mili- 
taire, marchant à droite et regardant à 
gauche, traînant un barbare par les cheveux 
€t tenant le labarum F. P. B. c 

56. D. N. GRATIANVS. AVGG. AVG.Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers , F. P. B. i 



(ÎRATIEN. 437 

57. Même tète et même légende. 

^. GLORIA ROMANORVM. Poitc de camp sur- ^r. 

montée de deux tours, ^awdtm M. B. io 

58. D. N. GRATIANVS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec lepaludament. 

Ci. REPARATio REiPVBLiCAE. Gratieo diadème 
et en habit militaire, debout à gauche, rele- 
vant une femme tourelée à genoux et te- 
nant un globe surmonté d'une Victoire. Jf. M. B. c 

59. Même tête et même légende. 

^. REPARATIO TEMPORVM. Même type. W^ic5fl«/. M. B. lo 

60. Même tête et même légende. 

^t, SECVRiTAS REIPVBLICAE. Victoire marciiaut 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme F. P. B. c 

61. D. N. GRATIANVS A VGG. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers F. P. B. i 

62. D. N. GRATIANVS P. F. AVG. Son buslc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ri. VICTORIA AVGG. Victolre marchant à gau- 
che et tenant une couronne et une palme. 
Musée de Danemarc P. B. G 

63. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGGG. Même type. Tanini. . . P. B. G 

64. Même tête et même légende. 

B^. viRTVS ROMANORVM. Bomc casquéc, assise 
de face, regardant à gauche, tenant un 
globe et une haste renversée F. P. B. c 

65. Même tête et même légende. 

I^. VOTA pvBLiCA. Isis marchant à gauche et 
tenant un sistre et un seau. Tanini P. B. Q. 3o 



438 GRATIEN. 

66. Même tête et même légende. 

B^. VOTA PVBLicA. Isis dans un bige de mulets ^'^■ 

à gauche, tenant un sistre. Tanini P. B. Q. 3o 

67 

^t. VOTA PVBLICA. Auubis dcbout, tenant un 
rameau et un caducée. D'Ennery P. B. Q. 3o 

68. D. N. GRATiANVs P. F. AVG. Sou bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

Ci. VOT. V. dans une couronne. Musée de Da- 
nemarc P. B. Q. a 

09. Même tête et même légende. 

Ci. voT. V. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier F. P. B. Q. 3 

70. Même tête et même légende. 

^t. voT. X. MVLT. XX. dans une couronne. 
Musée de Danemarc P. B. Q. 2 

71 . Même tête et même légende. 

j^. VOT. XV. MVLT. XX. daus une couronne de 
laurier F. P. B. Q. i 

72. Même tête et même légende. 

^. VOT. XX. MVLT. XXX. daus une couronne 
de laurier' F. P.B. Q. 3 

73. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

]^. VRBS ROMA. Rome casquée, assise à gau- 
che, tenant un globe et une haste; à côté 
d'elle, un bouclier ; à l'exergue, rt F. G. B. 80 

74. D. N. GRATIANVS AVGG. AVG. Son bustc diadè- 
me à gauche avec le paludament. 

i Gralien n'ayant régné que sept ans et n'ayant porté le titre d'Auguste que seize ans 
en tout, cette médaille prouve que les années des vcBux étaient souvent anticipées de 
beaucoup, comme je l'ai dit, tome V| p. 384, à la note, et, par conséquent, l'on ne peut 
fonder aucune date sur l'expression des vœux sur les médailles de celle époque. 



VALENTINIEN II. 439 

I^. Même revers, lianduri qui le donne fr- 

comme médaillon G. B. ? loo 



CONSTANTIA. 

Cunstantia, fille posthume de Constance II et de sa troisi{:nie femme Fausiine, naquit 
l'an 1115 (de J. C, 362). Elle épousa Gratien en 112r (37'i) à Constantinople, et 
mourut dans sa vingt-uniî'ine année en 1136 (383). 

Golizius seul a cité une médaille de Constantia. 



VALENTINIEN II. 

(FLAVIUS VALENTINIANUS.) 

Valentinien jeune naquit à Acinque en Pannonie, l'an de Rome 1121 (de J. C, 371). 
Après la mort de son pore, il fut salué Auguste par l'armée d'Illyrie, lorsqu'il n'a- 
vait que quatre ans. Son frère Gratien et son oncle Valcns l'associèrent k l'empire, 
et il obtint en partage l'Illyrie, l'Afrique et l'Italie; mais comme il était encore trop 
jeune, Gratien commanda ces provinces jusqu'à sa mort, qui arriva en 1136(383). 
Valentinien devint alors souverain de tout l'Occident, tandis que Théodose gouverna 
l'Orient : Maxime conservait cependant le titre d'Auguste et la possession des Gaules 
et de l'Afrique ; mais, s'élant brouillé avec Valentinien et l'ayant chassé d'Italie, Théo- 
dose lui livra bataille, le défit à Aquiléeet le fit mettre à mort en \\'a\ (388). Valen- 
tinien alors entra à Rome en triomphe avec Théodose. Se trouvant maître de l'Occi- 
dent sans partage, il le gouverna avec beaucoup de justice et de bonté. Sa bonté dé- 
généra même en faiblesse, car il laissa prendre trop de pouvoir au comte Arbogaste 
qu'il avait fait général de ses armées. Il voulut, mais trop tard, lui en ôler le comman- 
dement, lorsqu'il se fut aperçu de sa puissance excessive. Celui-ci, irrité contre Va- 
lentinien, le fit étrangler ù Vienne en Dauphinéen 11^5 (392). 



Prix actuel des médailles de Valentinien IL 

fr. 

OB, MéJaillons, de 400 à 1200 

OR, de " 20 à 40 

AR., Médaillons, de 60 à 100 

AR.,de. 4 à 100 

BR., Médaillons 200 

G. B 100 

M. B. c, jusqu'à . '5 

p. B. c, jusqu'il 20 



Î40 VALENTINIEN II. 

Lettres, nombres et symboles qui se voient sur les médailles de bronze 
de Valentinien IL 

Exergue. 

ALEB, ALEA, ANB, ANT\, ASTB., ANTP, ANTA, ANTS, ANTUP,. ANTS. 

AQS, ASISC. 

BCON, BSIS, BSISC. 

CONA, CONSA, CONSr, CONSA, CONSP, 

rsisc. 

ASISC. 

un. 

LVGP, LVGS. 

MNB. 

HCON. 

RM, RP, RS. 

SCON, SCONS, SHH0, SHKB, *SISC,, SISA. 

SMAQP, .SMAQS, SMKA, SMKB, SMKA,SMNA, SMNB, SMNA. SMNI. .. 

S\IRB, SMRP, SMRT, SMTR, S.MTRP. 

.•■M feuille de lierre rb ou rp, ssis. 

TCON, TES, TESA, TESA, TROBT (Eckliel, Cat. du Muséo de Vienne)^ trp. 

Champ. 
BK, A, z, 0, 0, 0, s, T, », couronne, palme. 

ç\ * ♦PS 

K, *, P 



Médaillons d'or et d'argent. 

1. D. N. VALENTINIANVSIVN. P. F. AVG. Son bUSte 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. FELIX ADVENTVS AVG. M. L'cmpcreur à 
cheval, levant la main droite ; à l'exergue, *'•'• 

TROBT. Autrefois, Cabinet des médailles. . . OR. 400 

2. Même tête et même légende. 

.1^. GLORIA ROMANORVM. Romc et Constanti- 
nople assises; la première, casquée, de 
face, tient un globe surmonté d'une Vic- 
toire et un sceptre; la seconde, tourelée, se 
tournant à gauche, pose le pied droit sur un 
vaisseau et tient un globe surmonté d'une 



VAI.FNTI>'IF,N M. U\ 

Victoire et une corne d'abondance; à 

l'exergue, trobt. Moil. 7 Vr Poids, 8 gr. '■■• 

92 c. Musée de Berlin OR. 6oo 

3. D. N. VALENTiNiANVs P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Valentiulen dans un 
quadrige; dans le champ, tr; à l'exergue, 
coM. Autrefois, Cabinet des médailles OR. 6oo 

4. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Valcntinien nimbé et 
en habit militaire, debout de face, regar- 
dante gauche, tenant un sceptre et appuyé 
sur un bouclier; à l'exergue, con. Mod. 6. 
Poids, 4 gr. 97 c Gravé. F. AR. 6o 

5. Même tête et même légende. 

Ç2. GLORIA ROMANORVM. Valeutinieu diadème 
et en habit militaire, debout à gauche, te- 
nant un étendard et appuyé sur un bou- 
clier ; à l'exergue, lvgps. Mod. 5 Y^. Poids, 
4gr. 72 c W. AR. 6o 

6. D. N. VALENTINIANVSIVN. P. F. AVG. Son bustC 

diadème adroite avec le paludament. 

^t. RESTiTVTOR REiPVBLicAE. Valcntinicn de- 
bout de face, relevant une femme tourelèe, 
prosternée, et tenant le labarum ; à l'exer- 
gue, AQOB ou TROBT (ou TROBS, Tanini). 
Mod. 13 Vj. Poids, 39 gr. 65 c. et 39 gr. 
80 c \ Gravé. F. OR. t2oo 

7. D. N. VALENTiNiANVs P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

1^. viRTvs EXERciTVS. Valeutinien diadème et 
en habit militaire, debout à gauche, tenant 
un étendard et appuyé sur un bouclier; à 
rexergue,TRPs.Mod. 5. Poids, 3gr. 45 c. F. AR. loo 



442 VALENTIMEN II. 

Médailles d'or et d'argent, 

8. D. N. VALENTINIANVSIVN.P.F. AVG. SonbUSle 

diadème à droite avec le paludament. 

Ci. coNCORDiA AVGGG. RoiTie casquée, assise de 
face sur un siège orné de deux têtes de 
lion, regardant à droite, tenant un sceptre 
et un globe et posant le pied droit sur une ^'■• 

prouede vaisseau; à l'exergue, coNOB. . F. OR. 20 

9. D. N. VALENTINIANVS P. F, AVG. SoU bustC 

diadème à droite avec le paludament. 

]^. CONCORDIA AVGGGz (z à rcbours). Même 
type ; à l'exergue, conob F. OR. 20 

10. Même tête et même légende. 

^.CONCORDIA AVGGG. Même type; en outre, à 
gauche, un bouclier; à l'exergue, comob. 
Musée britannique OR. 3o 

11. Même tête et même légende. 

^. CONCORDIA AVGGGP, AVGGGF, AVGGGG, 
AVGGGH, AVGGGI, AYGGG0, AVGGGKOU AVGGGS. 

Même type sans bouclier; mais le fauteuil 
n'est pas orné de tètes de lion ; à l'exergue, 
CONOB F. OR. 20 

12. Même tête et même légende. 

^t. CONCORDIA AVGGG0. Romc casquéc, assise 
de face, regardant à droite, posant le pied 
droit sur une proue de vaisseau et tenant 
un sceptre et un bouclier placé sur un cippe 
et sur lequel on lit vot. x. mvlt. xv ; à 
l'exergue, mdob F. OR. 3o 

13. Même tête et même légende. 

^. CONCORDIA AVGGG0. Même type avec vot. 
X. MVLT. XX. sur le bouclier et mdob à l'exer- 
gue. Mmée britannique OR. 3o 



VALENTINIEN II. 443 

14. Même tête et même légende. 

^^.. coNCORDiA AVGGG0. Même type avec vot. 
XV. MVLT. XX. sur le bouclier cl comob à ^'■ 

VexevQiie. Autrefois, Cabinet des médailles. OR. 3o 

15. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. Son buste 

diadème à droite avec le paludaraent. 

Ç2. PERPETVETAS. Pliénix radié débouta gau- 
che sur un globe. Banduri AR. loo 

16. Même tète et même légende. 

Ci. VICTORIA AVGG. Valenlinicn et Gratien 
assis de facC;, soutenant un globe; entre eux, 
en haut, une Victoire debout de face \'ue à 
mi-corps, et, plus bas, une palme ; à l'exer- 
gue, AQOBF, MDOB, TESOB, TROBS OU TROBT. F. OR. 20 

17. n. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU busto 

diadème adroite avec le paludament. 

Ç2. Même revers; à l'exergue, aqobf, com, 
TROBC, TROBS OU TROBT ; et, dauslcchamp, 
LD, MD, TR OU rien * F. OR. 20 

18. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. SoU bustC 

diadème à droite avec le paludament. 
JÇi. VICTORIA AVGGG. Vicloirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, aqps, lvgps ou trps. F. AR. 4 

Les lettres n et p de La légende ivîv. p. F. sont quel- 
quefois en monogramme. 

1 C'est sous Valentinien II que commencent dëcidëment à paraître dans le champ 
des médailles d'or ces lettres qui sont les initiales syllabiques de diverses villes; celles 
qu'on connaît sont : aq. A-quileiâ; lit. Â-rclato ; ld. Lug-duno ; mo. Mc-diolano ; nu. 
Ro-mâ ; RV. Ra-vennâ ; su. Sir-mio ; tr, Trevi-ris. {Je doute que les lettres iip de la mé- 
daille 20 aient été bien lues.] On peut y ajouter probablement les lettres ub qui pa- 
raissent sous Valentinien I et dont il faudrait découvrir la ville dont elles sont les ini- 
tiales. Ne pourrait-ce pas être Olbiopolis? Quant à la présence simultanée d'un nom 
de ville dans le cbamp et à l'exergue comme tr on lp dans le champ et com k l'exer- 
gue, on peut l'expliquer de celte manière : «Frappé & Trêves ou & Lyon suivant le 
titre ou d'après le modèle des monnaies d'Arles » {com étant la première marque mo- 
nétaire d'Arles). 



444: VALENTINIEN H. 

19. D. N. VALENTiNiANVs P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludainent. 

15^. VICTORIA AVGVSTORVM. VJctoire debout de 
face, regardant à droite, tenant une cou- 
ronne et une palme; à l'exergue, conob. 'f 
Musée britannique Tiers de sou. OR. ?.5 

20. Même tête et même légende. 

B^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; dans le champ, ld.; à l'exergue, 
coM (ou IIP dans le champ et con à l'exergue. 
Wiczay) Tiers de sou. F. OK. aS 

21 . D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. SoU buStC 

diadème à droite avec le paludament. 

^!.. Même revers; à l'exergue, aqob. Schel- 
lersheim Tiers de sou. OR. 9.5 

22. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU busle 

diadème à droite avec le paludament. 

]^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc debout de 
face, tenant une couronne et un globe sur- 
monté d'une croix; à l'exergue, conob. Mu- 
sée de Vienne Tiers de sou. OR. 25 

23. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. Son buStC 

diadème à droite avec le paludament. 

I^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire à demi 
nue, assise sur une cuirasse, écrivant vot. 
V. sur un bouclier ; à Texerguv?, anobs ou 
ANOBi. Musée de Vienne OR. 4° 

24. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son buSte 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type ; sur le 
bouclier, vot. xv. mvlt. xx; à l'exergue, 
COM. Musée Farnèse à Valentinien I OR. 4° 

25. Même tête et même légende. 




VALEMIN1E> 11. iib 

^1. viHTVSEXERC. Valenlinien en habit mili- 
taire, debout à gauche sur un vaisseau, te- 
nant un globe surmonté d'une Victoire et 
le labarum et posant le pied droit sur le dos 
d'un captif; à droite, un homme {sic) te- 
nant le gouvernail. Wiczay AR. 

26. Même tèleel même légende. 

Ci. viRTvs ROMANORVM. Rome casquéc, assise 
à gauche sur une cuirasse, tenant une Vic- 
toire sur un globe et une haste renversée; '''■• 
à l'exergue, aqps, mdps ou trps F. AR. 6 

27. D. N. VALENTINIANVSIVN. P. F. AYG. SoU bustc 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. voï. V. MVLT. X. dans une couronne; à 
l'exergue, t >^ e {Tanini) ou t ^ h. Musée de 
Vienne AR. 20 

28. Même tête et même légende. 

Ci. voT. X. dans une couronne ; à l'exergue, 
pcoNs. Tanini AR. 20 

29. Même tête et même légende. 

^t. VOT. X. MVLT. XX. dans une couronne de 
laurier; à Texergue, MDPS F. AH. 10 

30. La même médaille. Mionnet OR. 

31. Même tête et même légende. 

Ci. VRBS ROMA. Rome casquée, assise à gauche 
sur une cuirasse, tenant une Victoire sur 
un globe et une haste renversée; dans le 
champ, une étoile; à l'exergue, aqps. .. F. AR. 6 

32. La même médaille. Mionnet OR. 

33. D. N. VALENTiNiANVS P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

l^i. Même revers ; mais, à l'exergue, LVGPS. F. AR. G 



146 VALEMIMEN II. 

Médaillon de bronze. 

34. D. N. VALENTINIANVSP.F. AVG. Son biistc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

]^. VICTORIA AVGGG. Victoire marchantà gau- 
che et tenant une couronne et une palme. ^'^• 
Tanini . . 200 

Médailles de bronze. 

35. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. Son bUStC 

diadème adroite avec le paludament 

^. coNCORDiA AVGGG. Rome casquéc, assise 
de face, regardant à gauche, tenant un 
globe et une haste renversée ; quelquefois 
dans le champ, -f ou une palme F. P. B. c 

36. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SOH bustc 

diadème à droite avec le paludament. 
^. Même revers F. P. B. c 

37. Même tête et même légende. 

^t. GLORIA REiPVBLiCAE. Portc do cainp Sur- 
montée de deux tours F. P. B. Q. 20 

38. Même tête et même légende. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. Romc casquèc, assise 
de face, tenant une Victoire et une haste ; 
à côté de son siège, un bouclier; à l'exer- 
gue, SMRQ. Tanini ti. B. 100 

39. Même tête et même légende. 

]Çi. GLORIA ROMANORVM. Valcnlinicn en habit 
militaire, débouta gauche sur un vaisseau 
levant la main droite; au gouvernail est 
assise la Victoire; dans le champ, quelque- 
fois une croix ou une couronne F. M. B. c 

40. Même légende. Son buste casqué à droite 



VALENTINIEN II. iil 

avec le paludainenl, tenant une hasle et un 

bouclier. fr. 

I^. Même revers F. M. B. c 

41 . Même légende. Son buste diadème à droite 
• avec le paludament. 

J^.GLORiAROMANORVM.Valentinien marchant 
adroite, se retournant, pesantavecla main 
sur la tête d'un captif à genoux et tenant le 
labarum F. P. B. c 

42. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. Son bustC 

diadème adroite avec le paludament. 
Ç^. Même revers F. P. B. c 

43. Même tête et même légende. 

]^. REPARATio REiPVB. Valcntinien en habit 
militaire, debout à droite, relevant une 
femme tourelée, prosternée, et tenant une 
Victoire W. M. B. c * 

44. D. N. VALENTiNiANVSP. F. AVG. Son bustc dia- 
dème adroite avec le paludament. 

B^. Même revers F. M. B. c 

45. Même tête et même légende. 

^t. SALvs REiPVBLicAE. Victoirc marchant à 
gauche, portant un trophée et traînant un 
captif par les cheveux ; quelquefois, dansle 
champ, 4^ ou une croix F. P. B. U- ^ 

46. Même tête et même légende. 

]Çi. SALVS REIPVBLICAE. Vicloiie marchant à 
gauche et tenant unecouronneetune palme. 
Slusée de Danemarc P. B. Q. 3'^ 

^ J'ignore pour quelle raison Mionnet a eslimé 24 francs ce revers, l'un des plus 
communs de Valcntinien II. 

- Le catalogue de Ramus donne celle médaille k Valcntinien 1. C'est le module du 
quinaire qui n'existe pas sous ce prince excepté atec les types égyptiens qui me la fait 
classer à YalentiDien II. 



448 VALENTINIEN II. 

47. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. SOQ 

busle diadème à droite avec lepaludament. fr. 

1^. SECVRiT AS REiPVBLicAE. Même type. . . F. P. B. c 

48. Même tête et même légende. 

^t. SPES REiPVBLiCAE. Soldat marcliaiit à gau- 
che et traînant un captif à genoux; dans 
le chanij), une croix. Wiczay P. B. 0. 3 

49. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU buSlC 

diadème à droite avec le paludament. 

j^. VICTORIA AVGG. Victoirc debout à droite, 
écrivant sur un bouclier vot. x. mvl. xx. et 
posant le pied sur un globe? F. M. B. 3 

50. Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA AVGGG. Vlctoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
'' palme F. P. B. c 

51. La même médaille F. P. B. Q, c 

52. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. Son 

buste diadème à droite avec le paludament. 
^l. Même revers F. P. B. c 

53. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son bustC 

diadème à droite avec le paludament. 

^. viRTVS AVGGG. Valentlnicn débouta gau- 
che sur un vaisseau, tenant une Victoire 
et un étendard et posant le pied sur un cap- 
tif; la Victoire assise tientle gouvernail. F. P. B, c 

54. Même tête et même légende. 

^. viRTVS EXERCiTi. Valcntinicn diadè- 
me et en habit militaire, debout à droite, 
tenant un étendard et un globe et don- 
nant un coup de pied à un captif à ge- 



VALENTINIEN II. 449 

noux; quelquefois, dans le champ, -fou une f' 

palme F. M. B. c 

55. Même lêle et même légende. 

Ci. VOT. PVB. Porte de camp surmontée 

d'une étoile et de deux tourelles 

Flan très-épais. F. P. li.Q. lo 

Cette médaille pourrait également appartenir à Phi- 
cide ValeiUinien. 

56. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. Son 

buste diadème adroite avec le paludament. 

Ci. VOT. V. MVLT. X. dans une couronne. 
Wiczay P. 13. Q. i 

57. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son busto 

diadème à droite avec le paludament. 

B^. VOT. X. MVLT. XX. daus une couronne de 
laurier F. P. B. Q. c 

58. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. Son 

buste diadème à droite avec le paludament. 

^t. VOT. XV. MVLT. XX. dans une couronne 
de laurier F. P. B. Q. c 

59. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son buslc 

diadème à droite avec le paludament. 

Bi. VOT. XX. MVLT. XXX. daus une couronne 
de laurier' F. P. B. Q. c 

60. D. N. VALENTINIANVS IVN. P. F. AVG. Son 

buslediadèmé adroite avec le paludament. 

B^. VRBS ROMA. Rome casquée, assise à gau- 
che sur une cuirasse, tenant une Victoire 
et une haste F. P. B. c 

* Si le porlrail n'ëlail pas indubilablement celui de Valenlinien II, celle médaille de- 
vrait, k cause des vœux, élre donnée k Valenlinien III; mais j'ai déjk fait observer, 
tome V, page 38A,U la noie, et tooie VI, pageA38, k la note, que dans le Bas-Empire, les 
vœux élaicnl souvent anticipés. 

i. Vi. 29 



450 THÉODOSE I. 

THÉODOSE I. 



(FLAVIUS THEODOSIUS.) 

Théodose naquit à Italica en Espagne, l'an de Rome 1099 (de J. C, 3û6), et dc$cendait,à 
ce qu'on prétend, de la famille de Trajan. La distinction avec laquelle il se conduisit 
dans la guerre qu'il fit aux Sarmates le fit nommer comte de la Mésie en 1127 {^lU). 
Après la mort de son père en 1129 (376), il se retira en Espagne. Gratien l'en fit re- 
venir après la mort de Valens pour l'opposer aux Goths, et le nomma empereur d'O- 
rient en 1132 (379). Théodose y alla attaquer ces barbares, les vainquit et les força 5 
lui demander la paix. Ce fut alors que Sapor III, roi de Perse, conclut une alliance 
avec l'empire romain. En 1136 (383), Théodose donna le titre d'Auguste à Arcadius, 
son fils aîné, et, la même année, il rétablit Valentinien jeune sur le trône d'Occident 
après avoir vaincu et fait mourir Maxime. Thessalonique s'étant révoltée pendant le 
séjour de Théodose en Italie, il abandonna cette ville à la merci des soldats qui tuè- 
rent plus de sept mille personnes, et défit, en s'en retournant dans l'Orient, les bar- 
bares qui dévastaient la Thessalie et la Macédoine. Arbogastc ayant fait élire empe- 
reur Eugène, après la mort de Valentinien, Tliéodose fut obligé de revenir de nou- 
veau en Occident pour le combattre. La bataille eut lieu près d'Aquilée en IIW (394); 
la victoire fut quelque temps balancée, mais enfin Eugène succomba. Bientôt après. 
Théodose fit reconnaître son second fils Honorius, empereur d'Occident, et mourut 
d'hydropisie à Milan, au mois de janvier de l'année suivante, à l'âge de cinquante 
ans, après un règne de seize ans. 



Prix actuel des médailles de Théodose It. 

fr. 

OR, de 20 à 60 

AR., Médaillons, de J 00 à 300 

AR., de 3 à 20 

BR., Médaillon, ou G. B- iOO 

M. B. c, jusqu'à 3 

p. B. c., jusqu'à i IS 



Lettres^ nombres et symboles qui se trouvent sur les médailles 
de Théodose J. 

Kxergue. 

ALEA, ALEB, ALEA, ANT, AMTA, AMB, ANTF, ANTA, ANTP, ANTRE, ANTS. 

ASIS, ASISC, ASISC*, vASISC, ASISA. 

BSIS, BSISC, .6SISC, BSISC*, ^BSISC, BSISe. 

CONA, CONB, CONFA, CONA, CONSA, CONSAr (AF Cn monOgr.), CONSB, CORSP. 

ASIS 

LVGP. 



THÉODOSE 1. 451 



PCON. 

R*B. RP, ItT. 

SARL, SUAQP, S.UAQS, SMAT, SM6. 

«SMHA. SMHB, SHOP. 

SMKA, SMKB, SMKP, SMKA. SMKR, SMKT. 

SMNA, SMNB, SIINF, SMNA, SMNP. 

SMKB, SMne, SMKOH, SMIU>, SMRQ, SMRT. 

SSITB, SMTES, SRTRP. 

TCOiN, TES, TESA, .TESB, TESA, TRPS, TRS. 

Champ- 

B, A, D, OFQ, OFT, SAF, éloiic, ^'^ *" 



06serva<toHS sur la manière de reconnaître les médailles de 
Théodose 1 et de Théodose IL 

J'ai indiqué, toutes les fois que l'occasion s'en est présentée, la manière de 
distinguer les médailles des divers empereurs qui ont porté le même nom ; 
mais je crains que les moyens de reconnaître les pièces qui appartiennent 
à Théûdose I et celles qu'on doit donner à Théodose II ne soient moins sa- 
tisfaisants que tous ceux que j'ai pu établir pour les autres empereurs. 

Avant d'entrer dans aucun détail, je rappellerai que Théodose I régna 
seize ans, et Théodose II quarante-deux ans et quelques mois ; je l'appellerai 
encore que Théodose II monla sur le trône treize ans après la mort de 
Théodose I, et que soixante-onze années séparent l'époque de l'avènement 
au trône du premier de la mort du second. 

Ces deux faits établis, les médailles qui ont les revers suivants ne peuvent 
appartenir quà Théodose II : 

lo iMP. xxxx. COS. xvn p. p. 

2o TR. p. XXXVU. COS. XVII. P. P. , 

3oxR.P.xxxxii.cos.xvin.P.P. I (Mezzabarba.) 

4o TOT. XX. MVLT. XXX. 
5o TOT. XXX. MVLT. XXXX. 
6o VOT. MVLT. XXXX. 

En outre, les médailles t[ui portent au revers l'indication de latelicr mo- 
nétaire de Ra venue, exprimé par rv, ne peuvent être revendiquées par 
Théodose I, puisque ce n'est que sous Honorius que Ravenne devint le siège 
du gouvernement. 

Toutes les autres médailles f|ui portent le nom de Théodose sont incer- 
taines, quoique pour plusieurs d'entre elles il y ait de fortes présomptions 
en faveur de l'un de ces princes plutôt que de l'autre. Ainsi, le revers globu 



452 THÉODOSE I. 

ORVis TERRARVM me sciiible devoir plutôt appartenir à Théodoso II fiu'à 
Théodose I à cause de sa fabrique et de la corruption de la latinité. 11 en est 
de même des tiers de sou d'or où l'on voit au revers une croix dans une 
couronne et des petits bronzes où est le monogramme du Christ, parce 
que ce genre de revers n'était pas encoie en usage du temps de Théodose I ' . 
Au contraire, la médaille de moyen bronze, gloria romanorvm, avec 
Théodose et la Victoire sur un vaisseau, qui montre le buste de l'empereur 
avec le casque diadème, armé d'une haste et d'un bouclier, doit plutôt être 
donné au premier empereur de ce nom, parce que le même revers avec le 
même genre de buste se rencontre également en moyen bronze sous Gratien 
et Valentinien II. 

L'usage constamment suivi par les numismates modernes (j entends ceux 
qui sont plus récents que Banduri et son continuateur Tanini) est de don- 
ner à Théodose II tontes les médailles où le buste du souverain est repré- 
senté de face et casqué; M. Frédéric Madden, qui adopte cette classification 
d'une manière absolue dans les termes suivants (Of the coins of Theodosius I 
and II. Londres, 1861) : « The gold coins readiug d. is. theodosivs p. f. 
AVG. with the helmeted fuîlface bust. belong to Theodosius II. (Les mé- 
dailles d'or SU)' lesquelles on lit d. n. theodosivs p. f. avg. avec le buste 
casqué de face, appartiennent à Théodose II), » dit au commencement du 
même article, après avoir déclaré que les erreurs seront désormais impossi- 
bles, et qu'il sera tout aussi facile de distinguer les médailles des deux Théo- 
dose que celles des Valentinien : <i It is necessary to state that at this period 
of the coinage, fahric is the great and décisive guide, etc. (Il est nécessaire 
de faire obseiver qu'à cette épo([ue du monnayage, la fabrique est le grand 
guide et le guide décisif.) " 

Deux conséquences résultent pour moi de cette assertion, l'une desquelles 
affaiblit le nouveau système de classification, et l'autre lui est décidément 
contraire. La première est que le revers concouuia avggg, quoique avec le 
buste casqué de face, peut appartenir aussi bien à Théodose l qu'à Théo- 
dose II, parce que cette médaille est indubitablement dune plus belle fabri- 
que que les autres médailles à buste casqué et précisément du style de celles 
de Gratien, Valentinien II, Arcadius et Honorius. Une seule preuve entre 
autres suffira, c'est que le cavalier représenté sur le bouclier dont est armé 
l'empereur est très-bien exécuté, presque aussi bien que sur les médailles 

' De même au milieu de l'iiicerlitude qui règne sur les médailles qui doivent être 
attribuées >i l'une ou k l'autre des Eudoxies, je sais porté k croire que c'est a lu femme 
d'Arcadins qu'il faut donner le revers salvs reipvblicae, la Victoire assise, parce que le 
même type et la même légende se renconlrent avec Flaccille et Placidie, tandis que le» 
revers d'Honoria, Licinia Eudoxie, et eu général ceux de Pulchérie, coniemporaiDc.> de 
la femme de Théodose II, sont tout différents et :c renconireni également sur (li;> 
médailles qui portent le nom d'Eudoxie. 



THKODOSE I. 153 

de Constance II, où ce môme genre de buste se trouve, et n'est nullement in- 
férieur à ce qu'il est sur les médailles d'Arcadius et d'Honorius, tandis qu'a - 
vec les revers gloria orvis tkrrarvm, imp. xxxx. ces. xvii. p. p., vot. 
XXX. MVLT. xxxx., et même, chose bizarre, sur plusieurs des médailles'qui 
ont au revers r.o>-coRDiA avgg. (avec deux g), il est généralement barbare 
comme sur les médailles de Placide Valentinien, Marcicn, Léon etleurssuc- 
cesseurs. Donc, si cette médaille est de Théodose II. elle doit avoir été frappée 
à l'époque où ce pi'ince régnait conjointement avec Honorius, ainsi que me 
la fait remarquer M. le comte de Salis. 

La seconde conséquence est quela différence de fabrique n'est sensible que 
sur l'or seul ; et que, comme toutes les médailles d'argent et de petit bronze 
sont exactement du même style, il faut, ou convenir que pendant l'espace 
de soixante-onze années, qui s'écoulèrent entre l'avènement de Théodose I 
à l'empire et la mort de Théodose II, la fabrique de la monnaie do cuivre est 
restée stationnaire, et que dans ce cas on ne peut pas distinguer les médailles 
de ces deux empereurs, ou, ce qu'il est impossible d'admettre, c'est qu'à part 
trois ou quatre revers cpie les numismates ontbien voulu laisser à Théo- 
dose II, ce prince, pendant quarante-deux ans de règne, ne fit point frapper 
de monnaie à son effigie et ne se servit que des coins de son aïeul. 

Le parti que j'ai pris dans la description qui va suivre a été de donner 
toutes les médailles qui portent le nom de Théodose, excepté celles qui ne 
peuvent appartenir qu'au second, ou celles que l'opinion générale lui attri- 
bue, et encore ai-je décrit le sou d'or au revers de coscordia avggg. et le 
tiers de sou avec le trophée qui se trouvent dans ce derniei- cas, parce que 
leur fabrique me paraît supérieure à celle de Théodore II; mais j'ai eu le 
soin de les indic{uer avec un point d'interrogation. 



Médaillons d'argent. 

1. D. N. V. F. AVG {sic sans nom d'empereur). 
Le buste de Théodose vu de face, tenant une 
lance et un bouclier. 

1^. CONCORDIA AVGG. L'cmpereuF assis, te- 
nant une lance et un globe ; à l'exergue, 
coMOB. VEnnenj * 

2 



* Je ne donne point d'ëTalaation k ce médaillon ni an suivant, ni a celui qoi est dé- 
crit au n* 6. Je les crois coulés 5ur des médail'es d'or du module ordinaire. 



454 THÉODOSE I, 

Ci. coNCORDiA AVGGG. Même type ; à l'exer- 
gue, coMOB. D^Ennery 

3. D. N. THEODOsivs P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à gauche avec le paludament. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Théodose en habit 
militaire, lauréet nimbé, deface, regardant 
à gauche, levant la main droite et tenant 
un globe; à l'exergue, mdps. Mod. 6. Poids, '■• 

3gr. 88 c F. loo 

4. Même légende. Son buste diadème à droite 
avecle paludament et la cuirasse. 

^. RESTiTVTOR REiPVBLiCE. Théodose diadè- 
me et en habit militaire debout de face, 
regardant à gauche, tenant le labarum et 
appuyé sur un bouclier; à Texergue, tes. 
Mod. 10 Va- Poids, 12 gr. 65 c. (avec un 
trou) Gravé. F. 3oo 

5. D. N. THEODOSIVS Sou buste diadème. 

Ci. TRiVMFATOR.... ARB... Théodose en habit 
militaire, debout de face, tenant un éten- 
dard et un globe ; à gauche, un captif à 
genoux, les mains liées derrière le dos ; à 
l'exergue, rt. Khell 200 



^t. VICTORIA AVGG. Deux cmpcrcursassis, sou- 
tenant un globe et couronnés par la Vic- 
toire qui est derrière eux; dans le champ, 
LD. ; à l'exergue, con. D Ennery 

7. D. N. THEODOSIVS P. F. AVG. Sou buste dia- 
dème. 

^. viRTVS EXERCiTvs. Tliéodosc cu habit mi- 
litaire, debout, tenant le labarum et appuyé 
sur un bouclier ; à Texergue, siscpz ou trps. 
Musées de Vienne et de Donemarc 



THÉODOSE I. 455 

8. Même légende. 

^t. voT. X. MVLT.. XV. dans une'couronne de '•• 

laurier ; à l'exergue, trps. D'Ennery loo 

Médailles d'or et d'argent. 

9. D. N. THEODOSivs P. F. AVG. Sou buste dia- 
dème à droite avec le palndament et la 
cuirasse. 

^. coNCORDiA AVGGG. Coostanlinopie tourc- 
lée, assise de face, regardant à droite, po- 
sant le pied droit sur une proue de vaisseau 
et tenant un sceptre et une corne d'abon- 
dance ; à l'exergue, aqps ou trps F. AR. 3 

10? Même légende. Son buste casqué de face 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier sur lequel est représenté l'empe- 
reur galopant à droite et terrassant un 
ennemi. 

^t. CONCORDIA AVGGGr OU AVGGG0 OU AVGGG I 

ou AVGGGç. Rome casquée, assise de face, re- 
gardant à droite, posant le pied droit sur 
une proue de vaisseau et tenant un sceptre 
et un globe surmonté d'une Victoire; à 
l'exergue, conob ; dans le cbamp, le plus 
souvent, une étoile > 3F. OR. 20 

11. D. N. THEODOSIVS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

Bft. CONCORDIA AVGGG OU AVGGGG OU AVGGGH. 

Rome casquée, assise de face sur un siège 
orné de deux têtes de lion, regardant à 

' M. Frédéric Madden prétend que l'étoile paraît pour la première fois sous Honorius 
et Théodose II sur les médailles frappées à Conslantinople. Il me semble que, parais- 
sant sont Honorius avec ce même revers concobdia avogg, il est tout naturel de penser 
qne c'est plutût sons Théodose I, qni était son père, que ceile étoile a dû commencer b 
figurer pour la première fois. 



456 THÉODOSE I. 

droite, posant le pied droit sur une proue 

de vaisseau et tenant un sceptre et un fr- 

globe; à l'exergue, coNOB Gravée. F. OR. 20 

12*. ^1. CONCORDIA AVGGG. OU AVGGGA. Même 

type sauf que la femme assise est tourelée 
(c'est plutôt Constantinople que Rome) ; à 
Texergue, conob. Musée de Vienne OR. 3o 

13. ^t. CONCORDIA AVGGG OU AVGGGA, OU B, OU F, 

OU A, OU ç, OU 0, OU I. Rome casquée, assise 
de face sur un siège orné de deux têtes de 
lion, regardant à droite, posant le pied sur 
une proue de vaisseau et tenant une haste 
et un bouclier sur lequel ou lit vot. v. mvl. 
X. ; à l'exergue, conob F. OR. 20 

14. ^t. CONCORDIA AVGGGB OU F OU H. Même type 

avec VOT. x.MVLT. XV. sur le bouclier et sans 
têtes de lion au fauteuil; à l'exergue, 
CONOB F. OR. 20 

15. B^. CONCORDIA AVGGG0 OU AVGGGA. Même type 

avec voT.x. mvlt. xx. ; à l'exergue, conob. 

Wiczay OR. 3o 

16. Ci. CONCORDIA AVGGGGA OU B our^. Rome 

casquée, assise de face, regardant à droite, 
posant le pied droit sur une proue de vais- 
seau et tenant un sceptre et un globe; à 
l'exergue, conob. Ancien catalogue du Ca- 
binet des médailles OR. 3o 

17. ^. GLORIA ROMANORVM. L'empercurà cheval; 

à l'exergue, anta ou t. Mionnet. (C'est le 
coin du petit bronze.) AR. 

18. ^. VICTORIA AVGG. Vlcloire marchant à gau- 

La télé ëtanl toujours la même, je me contente de décrire les revers. 

" Il est difficile de préciser ces quatre Augustes. C'étaient peut-être Thëodose, Gratien 
Valcnlinien jeune et MagnusMaximus ii qui Théodose fut obligé de laisser le titre d'Au- 
guste. 



THÉODOSE I. 457 

chc et tenant une couronne et une palme ; '>• 

h Ve\ergue,XQVs. Baîidiiri AH. ?.o 

19. ^t. VICTORIA AVGG. Tliéodosc et Valenti- 
nien II assis de face, tenant un globe ; entre 
eux, en haut, la Victoire de face, vue à 
mi-corps, et, plus bas, une palme; dans le 
champ, TROU md avec com à l'exergue ; ou 
bien à l'exergue, sans lettres dans le champ, 

AQOB, COM, MDOB, SIROB, TESOB, TROBC, TROBS 

OU TROBT F. OR. 20 

20. ^t. VICTORIA AVGGB OU e OU 0. Théodoso de- 

bout à droite, tenant le labarum et un 
globe surmonté d'une Victoire et posant le 
pied sur un ennemi qui est tombé; dans le 
champ, sm; à l'exergue, COMOB ou coNOB. F. OR. aS 

21. Ç2. VICTORIA AVGGGOU AVGGGA OU AVGGGI OU 

AVGGGN. Même type ; dans le champ, sm ; à 

l'exergue, comob. Welzl, etc OR. 3.5 

22. Bz. VICTORIA AVGGG. Vïctoire passant, tenant 

une couronne et une palme; à l'exergue, 

AQPS. D''Ennery. AR. 20 

23. ^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire marchant 

à gauche et tenant une couronne et une 
palme; dans le champ, ld, md, tr ou rien; 
à Texergue, com Tiers de sou. F. OR. 20 

24. ^i. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire marchant 

à droite et tenant un globe surmonté d'une 
croix; dans le champ, md; à l'exergue, 
coN. Cabinet de M. Robert... Tiers de sou. OR. 3o 

25. Bi. VICTORIA AVGVSTORVM. Vicloirc à demi 

nue assise à droite sur une cuirasse, écri- 
vant voT. X. MVLT. XV. SUT unboucHer posé 
surses genoux; dans le champ, -f; à l'exer- 
gue, coNOB. Musée britannique OR. Q. 5o 

26. La même médaille; mais, dans le champ, 



458 THÉODOSE I. 

une croix et conob à l'exergue. Musée bri- f'- 

tamique Tiers de sou. OR. 3o 

27. La même médaille avec vot. v. mvlt. x. 
sur le bouclier, une croix dans le champ 
et coNOB à l'exergue. Schellersheim 

Tiers de sou. OR. 3o 

28. B^. viRTVS ROMANORVM. Ronie casquée, assise 

à gauche sur une cuirasse, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et une haste ren- 
versée ; à l'exergue, aqps, mdps, ou trps ; 
quelquefois dans le champ, une étoile. F. AR. 3 

29. La même médaillej mais Rome tient un 

globe simple; à l'exergue, trps. J^anduri. AR. 6 

30. B^. VOT. V. MVLT. X. dans une couronne ; à 

l'exergue, cons ou siscps. Beger AR. 8 

31. ]^. VOT. X MVLT. XX. daus une couronne de 

laurier; à l'exergue, cons, mdps, rt, tes 

ou TR F. AR. 5 

32. Ci. VOT. XV. MVLT. XX. dans une couronne. 

D^Ennenj AR. lo 

33. ^t. VRBS ROMA. Rome casquée, assise àgau- 

che sur un fauteuil, tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire et une haste renver- 
sée; à l'exergue, r*p ou r»t F. AR. 3 

34. 1^. VRBS ROMA. Rome casquée, assise à gau- 

che sur une cuirasse, tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire et un sceptre; à 
l'exergue, a»q, lvgps, lvgs, rb ou r*t. . . F. AR. 3 

35? ^t. Sans légende. Trophée composé de 
deux boucliers et quatre javelots ; de chaque 

côté, une étoile ; à l'exergue, conob 

Tiers de sou \ F. OR. 3o 



1 Celte petite médaille egt ordinairement donnée k Théodosc H . Ls Tabrique me pa- 
raît meilleure que celle des monnaies de ce prince. 



% 



THËODOSK I. 459 

Médaillon de bronze ou médaille de grand bronze. 

36. D N. THEODOsivs P. F. AVG. SoH bustc diadè- 
me à droile avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^. viRTVs AVGVSTORVM. ThéodosB en habit 
militaire et lauré, debout de face, regardant 
à gauche, tenant un étendard et appuyé sur ^^^ 

un bouclier. Mod. 8 F. i oo 

Médailles de moyen et de petit bronze. 

37. D. N. THEODOSIVS P. F. AVG. Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

B^. CONCORDIA AVGGG. Romc casquéc, assise 
de face, regardant à gauche, tenant un 
globe et une haste renversée F. P. B. c 

38. Même tête et même légende. 

^i. CONCORDIA AVGG. Constantinople? ou 
Rome? casquée, assise de face, regardant à 
droite, posant le pied droit sur une proue de 
vaisseauettenant une haste et un globe. F. P. B. c 

39. Même tête et même légende. 

B^. CONCORDIA AVGGG. Constautinople toure- 
lée, assise de face, regardant à droile, po- 
sant le pied droit sur une proue et tenant 
une haste F. P. B. c 

40. Même légende. Son buste diadème à gau- 
che, levant la main droite. 

Bz. GLORIA REiPVBLiCE. Portc de camp sur- 
montée de deux tours et du -^ F. P. B. 6 

41. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

B^. GLORIA ROMANORVM. Théodoso cu habit 
militaire et diadème, debout de face, regar- 



460. THÉODOSF. I. 

dant à droite et tenant un étendard ei un fr- 

globe F. M. B. c 

42. Même légende. Son buste à droite avec nn 
casque diadème, tenant une haste. 

'B^. GLORIA ROMANORVM. ïliéodosc casqué et 
en habit militaire,niarchantà droite sur un 
vaisseau et levant la main droite ; la Vic- 
toire est assise, tenant le gouvernail* 

Gravée. F. M. B. 3 

43. D. N. THEODOSivs P. F. AVG. Son buste diadè- 
me à droite avec le paludament. 

Ci. GLORIA ROMANORVM. Tlièodosc en habit 
militaire à cheval à droite , levant la main 
droite F. P. B. Q. 3 

44. La même médaille. Wiczay M. B. 

45*. Bz. GLORIA ROMANORVM. Théodosc en habit 
militaire, marchant à droite, se retournant, 
traînant un barbare par les cheveux et te- 
nant un étendard ou labarum F. P. B. c 

46. Ç^. GLORIA ROMANORVM. Thèodosc, Graticn et 

Valentinien jeune debout, en habit mili- 
taire; les deux premiers tiennent chacun 
une haste; Valentinien jeune, encore en- 
fant, qui est au milieu, ne tient rien. . F. P. B. Q. lo 

47. Ci. GLORIA ROMANORVM. Deux empcreui'S de- 

bout tenant des hasles. Musée de Dane- 

marc P. B. lo 

48. ^t. REPARATio REiPVR. Thèodose diadème et 
en habit militaire débouta gauche relevant 
une femme tourelée à genoux et tenant un 

globe surmonté d'une Victoire F. i\1. B. c 

* Celle médaille ne peut appartenir qu'il Thtiodose l. Le lype ilu bnsle, le revers et le 
module sont exactement semblables sous Gralicn cl Valentinien II. 
^Latite est toujours la même sur les médailles qui suivent. 



THÉODOSE I. 46 1 

49. Ci. SALVS UEii>VBHCAE. Victoire niarcliant à 

gauche, tenant un trophée et traînant un 

captif par les cheveux; quelquefois, dans ^'■ 

le champ, une croix ou le -^ F. P. B. Q. c 

50. ^t. SPES AVGGG. L'empereur en habit mili- 

taire debout, entre deuxfiguressur un vais- 
seau, tenant un phénix sur la main droite 
et le labarum de la gauche. Welzl I*. B. lo 

51. I^. VICTORIA AVGGG. Victoire marchant à 

gauche et tenant une couronne et une 

palme F. P. B.Q. 2 

52. ^t. VICTORIA AVGGG. Dbux Victolres debout 

en regard, tenant chacune une couronne et 

une palme F. P. B. Q. 4 

53. Ci. YiRTVs AVGGG. ThéodosB en habit mili- 

taire, débouta gauche sur un vaisseau, te- 
nant un globe surmonté d'un phénix et un 
étendard, et posant le pied sur un captif 
qui a les mains liées derrière le dos; à 
droite, la Victoire est au gouvernail. . . F. P. B. 2 

54. Ci. YIRTVS EXERCiT. Tliéodose en habit mili- 

taire et diadème, debout à droite, tenant un 
étendard et un globe et renversant un cap- 
tif d'un coup de pied; quelquefois, dans le 
champ, une palme, une croix ou le-j^,. F. M. B. c 

55. B>i. viRTVs EXERCiT, Théodose diadème et en 
habit militaire debout à droite, tenant un 
étendard et posant le pied sur un captif 
assis; quelquefois, une croix dans le 

champ F. M. B. c 

56. B>t. VIRTVS ROMANORVM. Romc casquée, assise 

de face, regardant à gauche et tenant un 

globe et une haste F. P. B. c 

57. ^t, voT. V. dansune couronne de laurier. F. P. B. Q. c 

58. ^. voit V. MVLT. X. dans une couronne de 



462 FLACCILLE. 

laurier. (Dans le catalogue de Lavy, il y en 

a une avec la légende de tête d. n. theodo- fr. 

sivs p. F. a) F. P. B. Q. c 

59. Ci. voT. X. MVLT. XX. dans une couronne de 

laurier F. P. B. Q. c 

60. B^. VOT. XV. MVLT. XX. dans une couronne 

de laurier F. P. B. Q. c 

61. Ci. VRBS ROMA FELIX. Théodose debout, en 

habit militaire, tenant un étendard et une 
Victoire; à ses pieds, un bouclier. Musée 
de Vienne P. B. 1 5 

62. ^t. VRBS ROMA FELIX. Théodose casqué et en 

habit militaire, debout de face, tenant une 
haste à laquelle est attaché un trophée et 
un globe surmonté d'une Victoire. 3lusée 
de Danemarc P. B. i5 



FLACCILLE. 

(aelia flaccilla.) 



Flaccille, fille d'Antoine, préfet des Gaules sous Gratien, naquit en Espagne et fut ma- 
riée à Théodose avant son avènement à l'empire. Elle eut de son mariage Arcadius, 
Honorius et Pulchérie, qui mourut en bas âge. Etant tombée malade, elle alla pren- 
dre les eaux dans un village de la Thracc nommé Scoturnin et y mourut l'an de 
Rome liai (de J. G., 381). 

Flaccille, femme éminente par ses vertus, fut mise au rang des saintes. 



Prix actuel des médailles de Flaccille 

fr. 
OB, de 300 à 800 

AR? 

M. B 6 

P. B 8 



FLACCILLE. i63 

Lettres et symboles qui se rencontrent à l'exergue des médailles de 
bronze de Flaccille. 

ALEB, ANTB, ANTP, ANT6, ANTS, ANT«, ASIS, ASISC, ATRP? 

BSIS, BSIC. 

CON, CONA, CONB, CONF, CONS, CONS, CONSS. 

SUAN, SMHA, SUHB, SMHF, SMKF, .SMNA, SMNB, SMNA, SMNR, SMKP. 

TESAjTESA. 



Médailles d'or et d'argent. 

1 . AEL. FLACciLLA AVG. Son buste à dioife avec 
un très-riche diadème. 

^t. sALvs REipvBLiCAE ç. Victoire assise à 
droite, tenant un bouclier sur lequel on 
voit une grande étoile à six rayons, ou peut- 
être le ^ mal terminé dans la partie supé- f^- 
rieure; à Texergue, conob Gravée. W. OR, 800 

2. Même tête et même légende. 

Ci. SALVS REIPVBLICAE. Victoire assise à droite, 
écrivant ^ sur un bouclier suspendu à un 
arbre ; à Texergue, conob. Scfiellersheim . . OR. 800 

3. La même médaille AR. ^ 

i . Même têle et même légende. 

^t. ^ dans une couronne. Musée de Vienne. 

Tiers de sou. OR. 3oo 

Médailles de bronze. 

5. AEL. FLACCILLA AVG. Son busto diadème à 
droite. 

^t. SALVS REIPVBLICAE. Victoire assise à droite, 

'Je n'ai jamais renconlré de médailles d'argent de Flaccille.'. Tanini donne celle-ci 
avec coHOB à l'cxerguc, ce qui ferait craindre qu'elle a été coulée sur l'or, et Banduri en 
décrit une semblable arecT dans le champ, et astb à l'exergue, ce qui pourrait d'un 
autre côlé faire croire k un petit bronze argenté. Enfin, M. le chevalier Arnelh en cite 
une du Musée de Vienne que je n'ai point vue. 



464 MAXIME. 

écrivant ^ sur un bouclier posé sur un cip- ^^■ 

pe ; quelquefois, dans le champ, t F. M. B. 6 

6 , La même médaille sans t dans le champ du 

revers F. P. B. Q. 8 

7. Même lêle et même légende. 

^t. SALVS REiPVBLiCAE. FlacciUe debout d'e 
face, regardant à droile et se croisant les 
mains sur la poitrine; quelquefois, dans le 
champ, une croix, une palme, le -^ ou une 
étoile et la croix Gravée. F. M. B. 6 



MAXIME. 



(MAGNUS MAXIMC'S.) 

Maxime nat|uit dans une famille peu considérable d'£spagne. Il élail général dans 
l'armée romaine en Angleterre sous Gratien, lorsque Tliéodose monta sur le trône. 
11 profita de l'aversion des troupes pour Gratien pour les faire révolter et se faire 
proclamer Auguste l'an de Rome 1130 (de J. G. 383). Il passa ensuite dans les 
Gaules et attaqua Gratien. Celui-ci s'enfuit et prit le chemin d'Italie. Maxime l'y fit 
suivre et assassiner à Lyon. Etant devenu alors maître des Gaules, de l'Espagne et 
de l'Angleterre, il fit reconnaître Auguste, son fils Flavius Victor et envoya deman- 
der à Théodose son alliance. Cet empereur fut obligé de lui confirmer le titre d'em- 
pereur, mais à condition qu'il laisserait à Valeniinien jeune, la partie de l'empire 
qui lui revenait. Malgré cela, Maxime s'étant emparé de l'Italie, en chassa Valen- 
tinicn et sa mère Justine. Tliéodose, n'ayant pu le décider à lenilrc l'Italie à Valen- 
iinien, lui fit la guerre, défit son armée à Seisseg, sur la Save, et à Petiau, sur la 
Drave. Maxime se réfugia à Aquilée où il fut pris et mis à mort par les soldats de 
Théodoscen 1141 (388). 



Prix actuel des médailles de Magnus Maximus. 

fr. 

OK, do 30 à 60 

AR. , Médaillons. . 300 

AB-, de 10 à 15 

M. B.c., jusqu'à 

p. B.. de. i A 5 



PL. XVI. 



THEODOSE 1 




MAXIME. 465 

Leilrcs qui se trouvent à l'exergue des médailles de bronze 
de Magnus Maximus. 

CCON. 

LVG, LVGP, LVGS. LVGV. 

PCON. 

ne, KM, us. 

SCON, SMAQP, SMAtiS, SMKP, 8MTKP. 
TCON. 



Médaillons d'argent. 

1 

Ci. RESTiTVTOR REiPVBLicAE. L'empercur de- 
bout tenant le labarum et une Victoire; à 
l'exergue, sm. D'Ennery 

2. D. N. MAC. MAxiMvs P. F. AVG. Son busle dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Tit. viRTVs EXERCiTvs. Maximc en habit mi- 
litaire, debout de face, regardant à gauclie, 
tenant le labarum et appuyé sur un bou- 
clier; à l'exergue, LYGs. Mod. 5 Va» Poids, f"". 

3 gr. 84 c ". F. 3oo 

3. Même tête et même légende. 

^t. voTis V. MLTis {sic) X. dans une couronne 
de laurier; à l'exergue, trps. Mod. 6. Poids, 

4 gr. 96 c Gravé. F. 3oo 

Médailles d'or et d'argent. 

i. D. N. MAC. MAXIMVS P. F. AVG. (AV CU mOUO- 

gramme). Son buste diadème à droite avec 
le paludament. 

Rc. coNCORDiA AVGGG. Constantinoplc assise 
de face, posant le pied droit sur une proue 
et tenant une haste et une corne d'abon- 
dance; à l'exergue, TRTR. BandurieiArneth, 
synopsis AR. 6o 

T. VI. 50 



466 MAXIME. 

5. D. N. MAXiMvsp.F. AVG.Têtejeunediadémée. 

B^. coNCORDiA AVGGG I. Femme casquée 
(Rome), assise, tenant une haste et un globe 
et posant le pied droi-t sur une proue de 
vaisseau ; à l'exergue, conob. Ramus, Musée ^'■• 

de Danemarc OR. 60 

6. D. N. BiAG. MAXiMvs P. F. AVG. Soubustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^. RESTiTVTOR REiPVBLicAE. Maximc debout 
de face, regardant à droite, et tenant le la- 
barumet un globe surmonté d'une Victoire; 
le plus souvent, dans le champ, une étoile; 
à l'exergue, smtr F. OR. 5o 

7 

Ci. SPES ROMANORVM. Portc d'uuc ville sur- 
montée d'une étoile. D^Ennery AR. 

Cette médaille paraît être plutôt un petit bronze 
saucé ou argenté. 

8. D. N. MAG. MAXIMVS P. F. AVG. Son buslc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^. VICTORIA AVGG. Maximc et Victor assis de 
face, soutenant un globe; entre eux, en 
haut, une Victoire à mi-corps, vue de face ; 
plus bas, une palme ; à l'exergue, avgob, 
KONOB ou TROB. ^ Gravéc. F. OR. 35 

9. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA avgvstorvm. Victoire assise à 
droite sur une cuirasse, écrivant vot. v. 
mvlt. x. sur un bouclier qui lui est présenté 
par un génie nu, ailé, debout; à l'exergue, 
SMTP. Autrefois, Cabinet de M. Sabatier... OR Q. 60 

10. Même tête et même légende. 

i Les médailles qui ont 'a l'exergue avgob ont ëlé frappées à Lomlres dont l'un des 
noms était Augasta. o Egressus tendensquc ad Lundiiiium, velus oppidum, qt:od 
Au^uttam posleritas appellavit. * (Ammien Murcellin, xilvii, 8.) 



MAXIME. 467 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Vicloirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, trob, aqps ou smtr. fr. 

Tiers de sou. F. OR. 3o 

11 . La même médaille; à l'exergue du revers, 

AQPS (ou acps Mionnet) F. AR. lo 

12. Môme têle et même légende. 

^t. viRTvs ROMANORVM. Romc casqucc assise 
de face, regardant à gauche et tenant un 
globe et un sceptre; à l'exergue, aqps, arps 
( Wiczay), mdps ou trps F. AR. i o 

1 3 . Même tête et même légende. 

Ci. viRTVs ROMANORVM. Rome casquée assise, 
tenant un globe surmonté d'une croix et 
une haste. Tanini AR. 1 5 

Médailles de bronze. 

IL D. N. MAG. MAXiMVS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^. REPARATio REiPVB. Maximo en habit mi- 
litaire, debout à gauche, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et relevant une 
femme toureléeà genoux ; quelquefois, dans 
le champ, c ou p Gravée. M. B. o 

15. Même tête et même légende. 

^t. SPES ROMANORVM. Portc de camp ouverte, 
surmontée de deux tours entre lesquelles 
est une étoile F. P. B. Q. i 

16. D. N. MAGNTVS {sic) P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. viCTORi. AVGG. Maximc dcbout à gauchc, 
en habit militaire, tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire et un étendard. (Fa- 
brique ordinaire.) Entre M. B. et P. B. 2 



468 FLAVIUS VICTOR. 

17. D. N. MAG. 3IAXIMVS P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 
'B>t. VICTORIA AVGG. Même type; quelquefois ^r, 

on voit le ^ sur Télendard F. M. B. c 

18 '. 'Bft. VICTORIA AVGG. Victoire marchant à gau- 
che et tenant une couronneet une palme, F. P. B. c 

19. VICTORIA AVGGG. Dcux Victoircs marchant 
en face l'une de l'autre et tenant chacune 

une couronne ; à Texergue, rg. Wiczay. . . P. B. 5 

20. ^. voTis V. dans une couronne de laurier ; 

à l'exergue, pcon. Banduri P. B. i 

21. B>t. voT. V. MVLT. x. dans une couronne de 

laurier F. P. B. Q. i 



FLAVIUS VICTOR. 



Flavius Victor, fils de Maxime, fut proclamé Auguste par son père à Trêves et com- 
manda dans les Gaules lorsque cet usurpateur alla en Italie pour en cliasser Valen- 
tinien II. Maxime ayant été vaincu et mis à mort, Théodosc envoya Arbogaste pour 
s'emparer de la personne de Victor qui fut bientôt arrêté et exécuté enllftl(dc 
J. C. 388). 



Prix actuel des médailles de Flavius Victor. 

(t. 

OR, de 300 à 800 

AK., de .i , 13 à 60 

P. B 6 



Médailles d'or et d'argenti 

1 . D. N. FL. VICTOR P. F. AVG. SoQ bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

La tête et la légende sont les mêmes pour toutes les pièce» suivantes que sur la 
précédente. 



EUGÈNE. 469 

Ç2. BONo REiPVBLiCE NATi. Maxitne et Victor 
assis de face, tenant un globe; entre eux, 
une Victoire de face vue à mi-corps ; à fr- 

VexerguejTïLon. Musée britannique. Grai\ée. OR. 800 

2*. Ci. SPES ROMANORVM. Castre prétorienne; à 

Texergue, anlop. Mionnct AU. Go 

3 . IÇi. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 

palme; à l'exergue, aqps F. AR. i5 

4. ^, VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc assise à 
droite sur une cuirasse, tenant un bouclier 
sur lequel on lit vot. v. mvlt. x. et qui lui 
est présenté par un génie ailé, nu, debout; 

à l'exergue, mdob. Musée de Vienne OR. Q. 3oo 

5 . Ç2. viRTVs ROMANORVM. RomC casquéc, assise 
de face regardant à gaucheet tenant un globe 
et une haste renversée ; à l'exergue, aqps, 

MDPS ou TRPS Gravée. F. AR. i5 

6. La même médaille avec mdps. D'Ennery. . . OR. 

Médailles de bronze. 

7 . ^i.. SPES ROMANORVM. Portc de camp ouverte, 
surmontée de deux tours entre lesquelles 
on voit une étoile; à l'exergue, lvgp, pcon, 

SM, SMAQP, SMAQS, SMRP OU SMRS F. P. R. 6 



EUGÈNE. 

(eugenius.) 

Eugène fut élu par Arbogaste à la suite du meurtre de Valentinien jeune, après avoir 
commencé par enseigner la grammaire et la rhétorique et s'être plus tard élevé à la 
place de maître du palais. Il fut proclamé Auguste à Vienne en Dauphiné, l'an de 

t La tête et s« légende sont toujours les mêmes. 



470 EUGÈNE. 

Rome lldS (()c J. C. 392). Espérant pouvoir ôlre reconnu par Tliéodose comme 
collègue, il lui envoya une ambassade; mais ce prince, ayant répondu à ses avances 
par un refus, il assembla une armée considérable composée d'Allemands et de 
Francs avec lesquels il avait contracté des alliances et alla attaquer Théodose près 
d'Aquilée. Théodose perdit la bataille, mais, ayant ranimé le courage de ce qui lui 
restait de troupes, le combat fut repris le lendemain. L'armée d'Eugène fut vaincue 
et ce tyran arrêté sur une éminence oii il était spectateur de la bataille. Dépouillé 
de ses ornements et conduit aux pieds de Théodose, il eut la tôte tranchée par 
ordre de celui-ci en 1147 (39'i). 



Prix actuel des médailles d'Eugène. 

fr. 

OR, Médaillon 1000 

0B,de. . . 80 à 130 

AR., Médaillon 200 

AR 20 

p. B 40 



Médaillons d'or et d'argent. 

1 . D. N. EVGENivs P. F. AVG. Son buste diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^t. GLORiÀ ROMANORVM. Romc et Constanti- 
nople assises : Rome;, casquée, est de face 
et lient un globe surmonté d'une Victoire 
et un sceptre; Constantinople, tourelée, est 
tournée à gauche, a le pied posé sur une 
proue de vaisseau et tient un globe surmon- 
té d'une Victoire et une corne d'abondance ; 
dans le champ, tr; à l'exergue,- coM.Mod. 7. 
Poids, 8 gr. 80 c. Cabinet de M. le duc de 
Blacas Gravé. OR. looo 

2*. B>t. GLORIA ROMANORVM. Eugènc dcbout, te- 
nant un étendard ; à l'exergue, mdps. Ban- 
duri AR. 200 



1 La tête d'Eugène el la légende île la tête étant lonjours les mêmes, je ne les décris 
plus. 



EIGKNE. 



471 



Médailles d'or et d'argent. 



3. ^. VICTORIA AVGG. Deux empereurs assis do 
face, soutenant un globe; entre eux, en 
hautj une Victoire de face vue à mi-corps, 
et, plus bas, une palme ; dans le champ, ld, 
MDOu TR ; à l'exergue, com Gravée. F. OR. 

i . ^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire marchan l 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; dans le champ, trou md; à l'exer- 
gue, COM Tiers de sou. F. OR. 

5. La même médaille avec tr dans le champ 
du revers. D'Ennery AR.* 

6 ^. viRTvs romanorvri. Rome casquée assise 
à gauche sur une cuirasse, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et une haste ren- 
versée ; à l'exergue, mdps ou trps F. AR. 

7. VRBSROMA. Même type; à l'exergue, lvgps. 

Gravée. F. AR. 



fr. 

i3o 



8o 



20 



20 



Médailles de petit bronze. 

8, ^t. SALVS REiPVBLiCAE. Victoirc debout à 
gauche, portant un trophée et saisissant par 
la tête un captif à genoux ; dans le champ, 
^. Banduri P. 

9. ^t. SPES ROMANORVM. Vicloiro marchant à 



4o 



' Si celle mëdaille de d'Ennerj n'a pas été conlée sur l'or, les lettres tr dans le 
champ el com à l'exergue prouvent du moins qu'elle a été frappée avec le coin de ce 
métal. Du reste, à l'époque où nous nous trouvons maintenant, il y a tant de médailles 
d'argent coulées sur l'or^ décrites dans tous les anciens ouvrages, que ce n'est qu'avec 
hésitation que je donne celles que je crois encore pouvoir admettre. Je suis également 
obligé de passer sous silence tous les quinaires décrits par Mionnet. Depuis longtemps, 
comme je l'ai dit ailleurs, le quinaire d'argi^nt n'existait plus. ÎVlionnct et les numis- 
mates qui l'ont précédé ont donc pris pour quinaires des médailles plus petites que les 
antres et qui souvent ont le même poids, ou bien des pièces plus légères dont il est trés- 
difQcile de déterminer Is valeur. 



472 EUGÈNE. 

gauche et tenant une couronne et une 
palme; à l'exergue, aqp. Wiczay. ........ P. 

10. ]^. VICTORIA AVGG. Figurc militaire debout, 
tenant une Victoire et une haste. (Médaille 
montée dans une croix d'or.) Welzl P. 

11 . Ci. VICTORIA ROMANORVM. Victoire marchant. 
Musée de Vienne P, 

12. ^t. viRTvs ROMANORVM. Victoire marchant 
et tenant une couronne et une palme. D'En- 

nery > P. B. 40 







fr. 


B. 


Q. 


40 


B. 




40 


B. 




40 



Observation importante. 

Tout le monde sait qu'après la mort de Théodose l'empire romain, par- 
tagé par cet empereur entre ses deux fils Honorius et Arcadius, fut simul- 
tanément gouverné par deux souverains, l'un qui régnait dans l'Occident, 
l'autre dans l'Orient. Quoique jusqu'à présent la plupart des auteurs aient 
décrit en même temps les médailles de Rome et de Constantinople, une sé- 
paration était urgente. Déjà M. le cbevalier Arneth, dans son synopsis du 
musée de Vienne, a donné successivement les médailles de l'empire d'Oc- 
cident depuis Honorius jusqu'à Augustule, et est retourné sur ses pas pour 
décrire ensuite celles des empereurs d'Orient à partir d'Arcadius. Cette di- 
vision est conforme à l'histoire qu'elle rend moins confuse et à la numis- 
matic[ue dont elle consulte mieux les convenances. 

M. Sabatier, qui joint à l'avantage d'avoir possédé une superbe et nom- 
breuse collection de médailles byzantines les plus profondes connaissances 
dans cette intéressante partie de la numismatique impériale, publie en ce 
moment la description complète des médailles de l'empire d'Orient. Son 
important travail, qui commence à Arcadius, allège donc le mien de l'o- 
bligation de décrire les médailles des premiers empereurs d'Orient jusqu'à 
Zenon ou Basilisque inclusivement. Les savants et les amateurs ne peuvent 
se dispenser d'ajouter à la suite des médailles frappées sous l'empire ro- 
main celles des médailles frappées sous l'empire d'Orient, et ils auront l'a- 
vantage, grâce à la belle collection que M. Sabatier a possédée, d'avoir un 
recueil de médailles bien plus riche, depuis Arcadius jusqu'à Anastase, que 
je n'aurais pu leur en offrir. 



PL. XVII. 



HONORIUS 

y/ 




HONORIUS. 473 

HONORIUS. 

Honorius, second fils de Tliéodose et de Flaccille, naquit en Constantinople le 9 sep- 
tembre de l'an de Rome 1137 (de J. C. 38^), Il fut nommé Auguste en 1U6 (393) 
et succéda à son père dans l'empire d'Occident, le 17 janvier IU48 (395) sous la tu- 
telle de Stilicon. Bientôt celui-ci lit alliance avec les barbares du Nord, combattit les 
Goths commandés par Alaric et fit mourir Gildon qui avait fait soulever l'Afrique- 
En 1156 (403), Stilicon attaqua de nouveau Marie, gagna sur lui la bataille de Pol- 
lence et lui fil abandonner ses conquêtes. Deux ans après, l'armée de Radagaise, 
composée de quatre cent mille Goths, fit invasion en Italie, mit plusieurs villes il feu 
et à sang et assiégea Florence. Stilicon marcha contre elle, en tua la moitié, fit 
prisonnier Radagaise et le lit décapiter. Vers la fin de l'an 1159 (Û06), les Alains, les 
Vandales, les Suèves et d'autres peuples du Nord envahirent les Gaules et s'y éta- 
blirent en plusieurs endroits, attirés par Stilicon qui voulait faire élire empereur son 
fils Eucher. Sa trahison ayant été découverte, il fut mis à mort en 1161 (408) 
avec son fils. A peine Stilicon eut-il payé de sa vie sa trahison et ses crimes qu'Ala- 
ric vint assiéger Rome et s'en rendit maître. Il fit reconnaître Auguste Attale et lui 
donna l'Italie; mais, bientôt après, il lui retira le pouvoir et revint de nouveau atta- 
quer Rome. 11 la prit d'assaut dans la nuit du 23 au 2* août 1163 (filO) et la livra au 
pillage et à la fureur des soldats qui la brftlèrent et en égorgèrent une partie des 
habitants. Alaric fit prisonniers les plus notables d'entre eux qui avaient échappée 
la mortel mourut h Cosenza en Calabre, après avoir semé par toute l'Italie la dé- 
vastation et l'incendie. Honorius mit ensuite à la tète de ses troupes Constance, un 
de ses généraux, lui donna sa sœur Placidie en mariage et mourut d'hydropisie, 
en 1176(423) à Ravenne oii il avait établi le siège de son empire. 

Telle fut la fin de Rome l'invincible et l'éternelle, invictv kom-v aeterna; car, si l'em- 
pire d'Occident subsista encore une cinquantaine d'années, Rome ne fut plus qu'un 
fantôme, une triste épave abandonnée par la tempête, un douloureux monument de 
la plus grande splendeur qu'ait jamais atteinte un peuple, dégradé désormais par le 
contact des barbares et de la prétendue civilisation moderne. Rome était détruite 
et le vœu de Constantin rempli. 



Prix actuel des médailles d' Honorius. 

fr. 

OR, Médaillons, de 400 à 1000 

OR, de 12 à 50 

AR., Médaillons, de 200 ù 250 

AR-, de 4 à 250 

M. B. c, jusqu'à 6 

P B. c, jusqu'à 5 



Lettres qui se rencontrent sur les médailles de bronze d' Honorius. 
Exei'gue. 

ALEA, ALEB, ALEA. 

.4ÎJTA, ANTB, ASTP, ANTA, ANTI, ANTT. * 



47'f HONORIUS. 

CONSA, CONSr, CONSA. 

ATR. 

MTRC. 

PR PSI8C. 

SMHA, SMHB, SMKA, SMKB, SMKr, SMKA, SMKS, SMKP. 
SMN, SMNA, SMNB, SiiTUT, SMROM, SMRP. 

Champ. 
OFe (Wiczçiy), ofp, ofs, oft, ofq. 



Médaillons d'or et d'argent. 

1 . D. N. HONORivs P. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le pahidament et la cuirasse. 

^t. AD. VENTVS {sic) AVG. Honorius en habit 
militaire, iauré et nimbé, à cheval à gauche, 
levant la main droite ; dans le champ, md; 
à l'exergue, comob. Mod. 6 Va- Cabinet lila- ^'^^ 

cas. Poids, 6 gr. 65 c OR. 400 

2. Même tête et même légende. 

Ç^. GLORIA ROMANORVM. Romc casquéc assise 
de face, tenant un globe et une haste ren- 
versée; dans le champ, rm; à Tcxergue, 
coMOB. Mod. 11. Poids, 21 gr. 20 c. avec la 
belière. Cabinet Blacas Gravé. OR, looo 

Un médaillon semblable a vec rv dans le champ du re- 
vers, ayant appartenu autrefois à M. Meynaerts, de 
Louvain, est entouré d'un triple cercle d'or richement 
ciselé. 11 est gravé dans la Revue numismatique. beUje 
deimi. 

3. Même légende. Son buste à gauche, la 
main droite levée, tenant de la gauche un 
globe surmonté d'une Victoire. 

]Çi. GLORIA ROMANORVM. Honorius radié, de- 
bout de face dans un char traîné par six 
chevaux, levant la main droite et tenant un 
globe; dans le champ, ^; à l'exergue, 
CONOB. Banduri OR. 600 



HONORIUS. 

i. Là même méiWlWe. Musée de Vienne AH. 

5. Même lêle et même légende. 

B^. TRIVMFATOR CENT. BARB. HonoriuS AU 

mé et en habit militaire, debout de face 
gardant à gauche, tenant le labarum el 
globe ; à ses pieds, à gauche, un captif o 
bé, les mains liées derrière le dos ; à V 
gue, MDPS, RMPS ou RVPS. Mod. 10. Pg 
13 gr. 5 c* Gravé 

6 . Même tête et même légende. 

Ci. YOT. V. MVLT. X. dans une couronne 
laurier; à l'exergue, mdps. Mod. 6. Pc 
5 gr. 60 c F. An. 



m 

fr, 
?,0() 



Médailles d'or et d'argent ^ 

7. D. N. HONORivs P. F. AVG. Son bustc casqué 
de face avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier sur lequel est représenté 
l'empereur à cheval,, terrassant un ennemi. 



1 Voici la dernière fois qnc je ferai quelque oLscivalion sur la signification des revers, 
U moins d'une circonstance particulière, telle que pour la médaille 12 ci-après, ivssv 
TlicniARi. Je dirai donc, coiuaie complément de la noie de la page 264 de ce vo- 
lume, que rien ne prouve mieux la dégradation et l'anéantissement moral dans lequel 
Rome était tombée que de voir, sous Honorluset ses successeurs, de» revers ornés de 
légendes telles que gloria rouanorvm, virtvs noMAKORVM, invicta roma aeterna, trivm- 
FATOR GEjiT. DARB., REPARATio BEIP., etc, tandis quB la gloire et la valeur des Romains 
étaient nnortes, que Rome était vaincue, que les nations barbares triomphaient d'elle, que 
la République enfin (ou l'Elat) loin d'être ri^parée était au contraire perdue k jamais et 
sans retour. Quelques princes, & la vérité, eurent le bon sens de ne pas éterniser le 
mensonge sur leur monnaie et la livrer à la risée des peuples qui n'avaient plus rien à 
redouter de l'antique capitale du monde. Mais, en abandonnant la vaine légende gloria 
ROMAKORvu el en entourant la croix ou le monogramme sacré des légendes gAi.vs reipv 
BLicAE on sALVs MVNDi, ils Ont prouvé qu:, si l'heure de la religion était arrivée, les 
temps de la gloire étaient passés. 

- Je supprime la médaille d'argent donnée par d'Ennery et Mionnel, ayant anno un 
an revers. Selon M. Friediaender, elle n'appartient pas à Honorias mais à Hunneric, roi 
des Vandales. Son opinion est p^irfaitement JDsIiQée par le style de celle pièce et son 
genre de rerers. 



476 HONORIUS. 

]^. CONCORDIA AVGG. OU AVGGA, B, T A, G, 5 

z, z rétrograde, h, 0, 1 ou a. Rome casquée, 

assise de face, regardant à droite, tenant 

une haste et un globe surmonté d'une Vic~ 

toire et posant le pied sur une proue de 

vaisseau; quelquefois, une étoile dans le f"". 

champ; à Texergue, conob ou tesob. . . F. OR. 20 

8. Même tête et même légende. 

^. CONCORDIA AVGGG. A, 6, Z OU 0. Même type ; 
dans le champ, une étoile; à l'exergue, 
CONOB. Caylus et Schellersheim OR. 20 

9. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

B^. CONCORDIA AVGGG. Romc casquéc assise 
de face sur un siège orné de deux têtes de 
lion, regardant à droite, tenant une haste 
et un globe et posant le pied droit sur une 
proue; à l'exergue, comob f . OR. 20 

10. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Bz. GLORIA ROMANORVM. Rome casquée assise 
de face, regardant à gauche, tenant un globe 
et un sceptre ou une haste renversée; à 
Texergue, rvps, pqvR ou Gqvs F. AR. 4 

11 existe des médailles avec ce revers excessivement 
minces et d'un module plus petit. M. Peaon, à Mar- 
seille, en possède deux dans son cabinet, dont l'une ne 
pèse que 49 c et l'autre 35 c. 

11 . La même médaille avec qvps à l'exergue du 

revers. D''Ennery OR . Q. 20 

12. Même tête et même légende. 

]^. ivssv RiCHiARi REGES {sic) autour d'une 
couronne dans laquelle est une croix entre 



HONoiuus. 477 

les lettres b et ii; à l'exerf,'ue, un rameau*. f'- 

Mionnet, du Cabinet Gossellin AR. 25o 

13. Même tête et même légende. 

Ci. SALVS REiPVBLiCAE. Victoire marchant à 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me. Tanini AR. 

11. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGG. Victoire marchant à gau- 
che; à l'exergue, rv. Wiczay AR. lo 

15. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGG. Romc assisc, tenant une 
Victoire et une lance. D'Ennery AR. lo 

16. D. N. HONORivsp. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VICTORIA AVGG. Houorius en habi l militaire, 
debout de face, tenant un étendard sur le- 
quel on lit VOT. X. et un bouclier sur lequel 
on lit MVLT. XX. et mettant le pied gauche 
sur un captif; dans le champ, md; à l'exer- 
gue, coNOB. Musée de Vienne OR. 6o 

17. Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA AVGGG. Victoire marchant à gau- 
che et tenant une couronne et une palme; 
à l'exergue, rm, ou md, ou rv. Très-petit 
module F. AR. 4 

18 . Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA AVGGG. Romo casquéc assise à 
gauche sur une cuirasse, tenant une Vic- 
toire sur un globe et un sceptre ; à l'exer- 
gue.... ? Très-petit module. F. AR. 6 

1 Celle médaille, comme le fait observer Eckhel, a dû élre frappée par un roi des 
Suèves nommé Richiairc qui, iinléricurcment à la domination des Suèves en Espagne, 
aura obtenu du temps d'ilonorius le commandement du royaume ou d'une partie du 
royaume. 



478 UONORIUS. 

19. Même tête et même légende. 

]^. VICTORIA AVGGG. Rome casquée assise à 
gauche, tenant un étendard et une hastc. •"■• 

Autrefois, Cabinet de M. Sabatier AR. 20 

20. D. N. HONORivs P. F. AVG. Son buste à droite 
avec le casque parsemé d'étoiles et le palu- 
dament. 

V^. VICTORIA AVGGG. Houorius deboutde face, 
posant le pied droit sur un lion, tenant de 
la main droite un sceptre surmonté du -P 
et deux javelots de la gauche; une main . 
venant d'en haut le couronne; dans le 
champ, RV; à l'exergue, cob F. OR. sS 

21 . Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ç2. VICTORIA AVGGG OU AVGGGA, B, r_, A, (■ , ç, 

OU 0. Honorius debout à droite, tenant un 
étendard et un globe surmonté d'une Vic- 
toire et mettant le pied droit sur un captif 
couché à terre ; dans le champ, md, rm, rv^ 
SM ou rienj à Texergue, comob F. OR. 20 

22. La même médaille, où l'étendard porte le 
^ avec MD dans le champ et comob à l'exer- 
gue. Autrefois, Cabinet des médailles — OR. 20 

23 . Même tête et même légende. 

^. VICTORIA AVGGG. Victoirc assise, écrivant 
XX, XXX. sur un bouclier; dans le champ, 
une étoile et le ;^ ; à Texergue, conob. An- 
cien catalogue du Cabinet des médailles . . OR. Q. 25 

24. Même tête et même légende. 

^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant 
à droite et tenant une couronne et un globe 
surmonté d'une croix; dans le champ, rm, 

Rv ou md; à l'exergue, com ou comob 

Tiers de sou. F. OR. 12 



H0N01UU8. 479 

25. Même lèle elniême légende. 

Ci. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire marchant 
à gauche et tenant un globe surmonté d'une 
croix et une couronne; dans le champ, rv; 
à l'exergue, con. Autrefois, Cabinet de ^'^• 

M. Sabatier Tiers de sou. OU. i5 

26. Même tête et même légende. 

1^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc assîse à 
droite sur une cuirasse, écrivant vot. x. 
MVLT. XV. sur un bouclier que lui présente 
un génie nu, debout; dans le champ, rv; à 
l'exergue, comob. Musée britannique UK. Q. 20 

27. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type avec 
vot. X. MVLT. XX. sur le bouclier; dans le 
champ, MD ou rv; à Fexergue, comob. 
Schellersheim OR. Q. 20 

28 . Même tête et même légende. 

B^. VICTORIA AVGVSTORVM. Même type avec 
VOT. XX. MVLT. XXX. sur le bouclier; dans le 
champ, rv; à l'exergue, comob. 3Iusée bri- 
tannique OR. Q. 20 

29. D. N. HONORivs P. F. AVG. SoH busto diadème 
à droite avec le paludament. 

jÇi. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc à demi 
nue assise à droite sur une cuirasse, et génie 
nu, ailé, debout, posant ensemble sur un 
cippe un bouclier qui porte l'inscription 
VOT. XX. MVLT. XXX; daus le champ, rv; à 
l'exergue, comob F. OR. Q. 3o 

30. Même légende. Son buste casqué de face, 
portant une haste et un bouclier sur lequel 
on voit le v^. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Deux figurcs cas- 



480 HONORILS. 

quées et en toge, assises sur des dépouilles, 
tenant un bouclier sur lequel on lit vot. xxx. 
MVLT. xxxx; dans le champ, rv; à l'exer- 
gue, coMOB, Banduri OR. 

31 . Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. viRTvs ROMANORVM. Rouie casquéc assise 
a gauche, tenant une Victoire et une haste; ^'■• 

à l'exergue....? 3lusée de Vienne OR. 40 

32. Même tête et même légende. 

B^. VIRTVS ROMANORVM. Rome casquée assise 
à gauche sur une cuirasse, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et une haste ren- 
versée ou un sceptre; à l'exergue, mdps, 

RMPS, RMPS, RVPS, RVPF OU TRPS F. AR. 4 

33 . Même légende. Son buste diadème à gauche 
avec le manteau impérial, tenant un livre 
et un sceptre. 

^. VOTA PVBLICA. Houorius et Arcadius nim- 
bés et en manteau impérial, assis de face, 
tenant chacun un hvre et un globe; entre 
leurs pieds, une branche de laurier; dans 
le champ, mso ; à l'exergue, comob. Tanini. OR. 5o 

34. D..N. HONORivs p. F. AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^. VOT. X. MVLT. XX. daus une couronne de 
laurier; à l'exergue, cons F. AR. 4 

35. La même médaille avec vot. v. mvlt. x. et 

MDPS à l'exergue. Welzl AR. 6 

36. La même médaille avec vot. xv. mvlt. xx. 

et coNS» à l'exergue F. AR. 6 

37. Même légende. Son buste casqué de face 
avec la cuirasse, tenant une haste et un bou- 
clier sur lequel est représenté l'empereur à 
cheval, terrassant un ennemi. 



HONORILS. iOl 

^t. voT. XX. MVLT. xxxe. Vicloii'e debout à 
gauclie tenant une croix ; à l'exergue, conob. ^'■• 

Musée britannique OR. 40 

38. Même légende. Son buste casqué de face 
avec le manteau impérial, tenant un linge? 
itnappa?) et un sceptre surmonté d'un aigle. 

1^. voT. XXX. MVLT. xxxx. Houorius en ha- 
bits impériaux, assis de face, tenant un 
un linge {mappa) et un sceptre surmonté 
d'un aigle; le siège est orné de deux têtes 
de lion; dans le champ, rvj à l'exergue, 
coMOB. Musée britannique OK. 40 

39. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. VRBS ROMA. Rome casquée assise à gauche 
sur une cuirasse, tenant une Victoire sur 
un globe et une haste renversée ; à l'exer- 
gue, Rvps ou AMPS F. AR. 4 

40. Même légende. Son buste de face, un peu 
tourné à droite, avec le paludament et la 
cuirasse, tenant une haste dirigée à droite 
et un bouclier sur lequel on voit le ^. 

^t. Sans légende. Deux femmes casquées 
assises en face l'une -tle l'autre, tenant une 
couronne dans laquelle on lit vox. xxx. 
MVLT. xxxx; entre elles, une palme ; à leurs 
côtés, des cuirasses; dans le champ, rv ; à 
l'exergue, comob. Musée britannique. Gravée. OR. 5o 

Médailles de bronze. 

41. D. N. HONORivs P. F. AVG. Son bustc casqué 
de face avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

^t. coNCORDiA AVGG. Rome casquée, assise de 

T. VI. •*' 



482 noNORius. 

f.ice regardant à droite, tenant une liaste 
et un globe surmonté d'une Victoire et po- 
sant le pied droit sur une proue de vais- ^'^• 
seau W. P. B. c 

42. La même médaille avec concordia avggg. 

Banduri P. B. 3 

43. Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament. 

T^. GLORIA REiPVB. Camp prétorien. Musée de 
Banemarc P. B. Q. 5 

44. Même tête etmêmelégende. (Banduri donne 
aussi sur une pièce d. n. honorivs r. l. avg.) 

^t. GLORIA ROMANORVM. Houorius en habit 
militaire debout de face, regardant à droite, 
tenant un étendard et un globe F. M. B. o 

45. La même médaille. Banduri P. B. 3 

46 . Même tête et même légende. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Honorius casqué et 
en habit militaire achevai, à droite, levant 
la main droite F. P. B. Q. 3 

47. Même légende. Son buste casqué de face 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier. 

B>t. Même revers. Banduri P. B, 4 

48 . D. N. HONORIVS P. F. AVG. Son buste diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Houorius cu habit 
militaire , marchant à droite et traînant 
deux prisonniers par les cheveux. Lavy, 
Musée de Turin P. B. 5 

49'. Bz. GLORIA ROMANORVM. Honorius marchant 

' Le rôle de la léte csl le mèine que celui de la mcduiUe précédente jusqu'à la (iii du 
règne d'ilonorias. 



HONORIl'S. i83 

et traînant un bai bare par les cheveux. (Fa- f'- 

brique barbare). Musée de Danemarc P. B. 3 

50. I^. GLORIA ROMANORVM.Honorius et Arcad lus 
debout en habit militaire, tenant chacun 

une liaste et appuyés sur leurs boucliers. F. P. B. Q. i 

51. Ci. GLORIA ROMANORVM. Houorius et Arca- 
dius debout, tenant chacun un globe de la 
main droite et une liaste de la main gauche. 

Ramiis, Musée de Danemarc P. lî. 3 

52. 1^. GLORIA ROMANORVM. Théodose, Arcadius 
et Honorius debout, diadèmes et en habits 
militaires, tenant chacun une haste; Ho- 
norius, plus petit, est au milieu; Théodose 
et Arcadius sont en outre appuyés sur leurs 
boucliers. (Derrière la tête, une étoile.) F. P. B. Q. 3 

53 ^. REPARATio REiPVB. Honorius debout en 
habit militaire, tenant un globe surmonté 
d'une Victoire et un étendard. 3Iusée de 
Danemarc M. B. 6 

51. 'Bft, SALvs REipvBLiCAE. Victoire marchant ù 
gauche, portant un trophée et traînant un 
barbare à genoux ; dans le champ, -j-. il/w- 
sée de Vienne P. B. Q. 5 

55. ^. VICTORIA AVGGG. Victoirc marchant à 
' gauche et tenant une couronne et une 

palme; dans le champ, p. Lavy, Musée de 

Turin P. B. 3 

56. :^.viRTVSEXERCiTi. Honorius debout de l'ace, 
diadème et en habit militaire, regardant à 
droite, tenant une haste et appuyé sur un 
bouclier. Une Victoire debout à gauche le 
couronne et tient une palme F. P. B. c 

57 . B>t. VRBs ROMA FELIX. HoHorius en habit mi- 
litaire et casqué, debout à droite, tenant 

une haste et une Victoire sur un globe. F. P. B, c 

La pièce «louuée [mr Mionnetavec asixa au iCAers 
n'est pas une médaille; ifest une Icssèrc. 



i84 HONORIUS. 

POIDS-ÉTALONS DU SOU d'OR. 

{Exagia solidi.) 

Nota. — La tête d'Honorius se trouvant accompagnée de son nom sur 
plusieurs de ces poids, je les range tous à la suite des monnaies de son règne. 
Il n'est pas toujours facile de déterminer à quels empereurs «ippartienneut 
ceux qui n'ont aucune légende. M. Sabatier en ayant placé la desciip- 
tion en tète de son nouvel ouvrage sur les Byzantines, j'ai cru ne pou- 
voir mieux faire que d'adopter ses attributions. Du reste, il faut remarquer 
que les exagia solidi peuvent également se i)lacer dans la série des mé- 
dailles romaines et des médailles byzantines. Tous sont en cuivre. 



A, Gratien et Vaîentinien II. 

1. Sans légende. Bustes diadèmes en regard 
de Gratien et de Vaîentinien II, l'un avec 
le paludament, l'autre avec le paludament 
et la cuirasse ; entre eux, une étoile. 

B^. Sans légende. Cercle ; au milieu, un point. 
Flan carré, long de 20 rnill. sur li. Poids, fr* 

4gr. 21c... F. :oo 

2. Sans légende. Mêmes bustes sans étoile. 
B^. dd. nn. dans une couronne de lau- 
rier. Flan carré, long de 19 mil. sur 16 
et 16 V» sur 14. Poids, 4 gr. 10 c. — 4 gr. 

38 c...^ F. 100 

B. Honorius. 

3. D. N. HONORivs AVG. SoH bustc diadème à 
droite avec le paludament, 

Ci. EXAGivM SOLIDI. La Monnaie debout à gau- 
che, tenant une balance et une corne d'a- 
bondance. Flans carrés, longs de 16 mill. 
sur M, et de 15 sur 14. Poids de celui qui 
est le mieux conservé, 4 gr. 20 F. loo 

C. Honorius, Arcadius et Théodose II. 

L Sans légende. Bustes en regard d'Honorius 
et d'Arcadius, ayant- au milieu celui do 



noNORirs. 485 

Théodose H ; tons trois sont diadèmes et 
portent le paludament. 

B>t. AVGGG. en deux lignes dans une cou- 
ronne de laurier. Flan carré, long de 20 
mil. sur 15. Poids, 3 gr. 75 c. — 4 gr. 03. ^'■• 

3îiisée de Vienne i oo 

5. DDD. NNN. GGG. Bustes diadémés de face de 
Théodose II, Arcadius et Honorius, tous 
trois avec le paludament. 

^t. EXAGiVM soLiDi. La Monnaie debout à gau- 
che, tenant une balance et une corne d'a- 
bondance. Mod. 4 V-2. Poids, 4 gr. 06 c. F. P. B, 7^ 

C. DDD. NNN. AAAVYVGGG. Bustes diadémés de 
face d'Arcadius, Théodose II etHonorius; 
tous trois avec le paludament; au-dessus de 
celui de Théodose II, une croix. 

^t. EXAG. SOL. SVB. VI. INL. lOHANNI {SîC) COm. 

s.L. [Exagium solidi sub viro inlustri 
Johanni comité sacrarum largitionum.) La 
Monnaie debout à gauche, tenant une ba- 
lance et une corne d'abondance; dans le 
champ, une étoile; à l'exergue, cons. Mod. 
4 V,. Poids, 4 gr. 58 c F. P. B. ;5 

7. DDD. NNN. GGG. Bustcs diadémés de face 
d'Honorius, Arcadius et Théodose II, tous 
trois avec le paludament. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Même type; à l'exer- 
gue Poids, 4 gr. 6c P. R. 75 

8. DDD. NNN. AAAVvvGGG. Bustes diadémés de 
face d'Arcadius, Théodose II etHonorius; 
en haut, i. 

Bz. Sans légende. Même type ; dans le champ, 
une étoile; à l'exergue, cons. Poids, 4. gr. 
28 c. Musée britannique P. B. 75 



486 CONSTANCE HI. 

D. Placide Valentinien. 
9, D. N. PLA. VALENTINIANVS P. F. AVG. Soil 

buste couronné de perles. 

Ci. DD. NN. AVG. 0. B. N. Femme debout te- 
nant une corne d'abondance et des ba- 
lances. Cette médaille est de forme quarrée. '•■• 
D'Ennery , loo 



COiNSTANCE III. 

(CONSTANTIUS.) 

Constance III naquit à Naisse, dans une famille ignorée. Il avait dÉjà rempli des 
emplois militaires sous Théodose I, et était parvenu à la dignité de comte, lors- 
que Honorius le nomma général de ses armées, l'an de Rome 116ft (de J. C. ûll). 
Il commença par marcher contre le tyran Constantin qui était lui-ratyiie tenu assiégé 
a Arles par son général Géroncc. Celui-ci se sauva et se tua de désespoir, et 
Constance fit prisonnier Constantin et son lils Julien. Deux ans après, il chassa des 
Gaules le roi Ataulphe qui avait épousé Placidie, sœur d'Ilonorius. Ataulphe, ayant 
été assassiné l'année suivante. Constance obtint sa main d'Honorius et fut associé à 
l'empire avec lui en in/i (^21). Théodose II ayant refusé de le reconnaître, 
Constance lui déclara la guerre et se préparait à passer en Orient, lorsqu'il mourut 
à Uavenne d'une pleurésie la même année, après un règne de moins de sept mois. 

Il eut de Placidie Honoriaet Valentinien III. 



Prix actuel des médailles de Constance JU, 

fr. 

OR, de m h 500 

AK 200 



Médailles d'or et d'argent. 

D. N. coNSTANTivs P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 
B^. VICTORIA AVGGG. Constancc debout à 
droite, tenant un étendard et une Victoire 
sur un globe et posant le pied droit sur un 
captif couché à terre ; dans le champ, rv ; 
à l'exergue, comob Gravée. F. OR. 5oo 



% 



PLACIDIK. ^87 

2. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGvsTORVfti. Victoire marchant 
à droite et tenant une couronne et un globe 
surmontéd'une croix; dans le champ, rv; à ^'■• 

l'exergue, com Tiers de sou. F. OR. 400 

3. D. N. CONSTANTIVS P. E. {sic) AVG. Son bustC 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^. VICTORIA POMANORVM {StC OU ROMANORVM 

comme le donne Mionnet), Victoire mar- 
chant à gauche et tenant une couronne et 
une palme ; à l'exergue, smn ^ F. AR. 200 

4. CONSTANTIVS AVG. Sou bustc avec le dia- 
dème et le paludament. 

^t. VOT. V. MVLT. X. (ou VOTIS V. MVLTIS X. 

selon Mionnet d'après le Cabinet Gossellin) 
dans une couronne de laurier; à l'exergue, 
LVG. D''Ennery AR. 200 



PLACIDIE. 

(AELIA GALLA PLAOIDIA) -. 

Placidie «^lait fille de Théodose et de Gaila. Elle était à la cour de son frère Honorius 
à Rome lorsque Alaric assiégea celte ville pour la première fois, eu 1161 (de J. C. 
Û08), Lorsqu'il revint à Rome deux ans après pour déposer Attale, il retint Placidie 
en otage. Sou successeur Ataulphe l'épousa à Narbonne dans le mois de Janvier 1167 
(41^) et lui fit des présents magnifiques. Après l'assassinat d' Ataulphe elle retourna 
à la cour d'Honorins, se maria contre son gré avec le patrice Constance en 1174 
(421) et reçut le titre d'Auguste. S'étant brouillée avec Honorius «qui l'aimait pout- 

1 Bandari donne, d'après Ducange, celte raëdaille avec la légende fautive Victoria 
DOMiNonvu parmi celles de Constance II. Voyez à la page 274 de ce volume comment 
les médailles d'argent de Constance III »e distinguent de celles de Constance II. 

- J'adopte Tordre établi par M. le comte de Salis qui donne toutes les médailles qui 
porlenlle nom de placidia à la femme de Constance III et qui refuse de reconnaître 
comme appartenant & la femme d'Oljbrius celles qui onl le prénom aelia, Leur fa- 
brique n'est point celle du temps de cet empereur. 



488 PLACIDIE. 

être un peu trop,!) connue dit Beauvais, elle se relira avec ses enfants Ilonoria et 
Valentinien à Coustantinople ofi Tliéodose II son neveu lui confirma la qualité 
d'Auguste. C'est à cette époque, suivant M. le comte de Salis qui appuie du reste 
son assertion des meilleures raisons possibles, que furent frappées à Coustantinople 
les médailles qui portent le nom d'^Elia Placidie. Théodose ayant refusé de reconnaî- 
tre pour empereur Jean qui prétendait succéder à Honorius, nomma César Valenti- 
nien III, âgé de cinq ans. Placidie, qui était sa tutrice, reprit le chemin de l'Occident, 
fit prisonnier l'usurpateur Jean et le fit mettre à mort à Aquilée. Valentinien 
prit les rênes de l'empire en 1190 (437) et se rendit à Constantinople pour épouser 
Eudoxie, fille de Théodose II. A son retour, Placidie l'aida de ses conseils pour 
gouverner l'empire et mourut à Rome en 1203 (450). 



Prix actuel des médailles de Placidie. 

fr. 

OR. Médaillon • . . 1200 

OR, de. 100 à 400 

AR 100 

BR., Médaillons cités par Beauvais sans description. . . . 

yi.B- [Tanini d'après Pemhroh-e). Coulée smVor 

PB 50 



Médaillon d'or. 

1 . D. N. GALLA PLACiDiA P. F. AVG. SoQ buste dia- 
dème à droite avec un collier à deux rangs 
de perles et des habits impériaux, avec le 
^ sur l'épaule droite. 

^i.. SALvs REiPVBLicAE. Placidic assise de face 
sur un trône, regardant à gauche et tenant 
un globe; dans le champ, rv ; à l'exergue, 
COMOB I?oo 

Tanini donne le dessin de ce médaillon entouré d'un 
superbe cercle. Un exemplaire semblable, peut-être Je 
même, environ du module 8, a paru à la vente Mey- 
naerts en 1857 à Paris. 

Médailles d'or et d^argent. » 

2. D. N. GALLA PLACIDIA P. F. AVG. Son bustc 

diadème à droite couronné par une main 
qui vient d'en haut, et portant le ^ sur 
l'épaule droite. 



PLACIDIE. Î89 

^t. BOiso REiPVRLir.AE. Yictoirc debout à gau- 
che tenant une croix ; dans le champ, rv; à 
l'exerguCjCONOB (I'n à rebours) en haut, une '"''• 

étoile. Cabinet de M. Vallet à Annonay. . . OR. 400 

3. Même tôle et même légende. 

Bz. SALVS REiPVBLiCAE. Victoire assise à droite 
sur une cuirasse, écrivant ^ sur un bou- 
clier qu'elle tient sur ses genoux ; dans le 
champ, RV ; à l'exergue, COMOB. Gravée. F. OK. i5o 

i. D. N. GALLA PLACIDIA PP. AVG. SOD buStC 

diadème à droite avec le paludament, un 
collier et des boucles d'oreille. 
^. Même revers avec le monogramme ré- 
trograde; à l'exergue, AQCOM. Lavy AR. 100 

D. D.N. GALLA PLACIDIA P. F. AVG. Même Orne- 
mentation de buste, ayant sur l'épaule 
droite une croix. 

Bi. Même revers ; à l'exergue, smps. Banduri 
(ou MPCON Wiczay) ^ Afl. 1 00 

6. Même légende. Son buste diadème. 

^t. SALVS REIPVBLICAE. Victoire marchant, te- 
nant une croix ; dans le champ, rv ; à l'exer- 
gue, coMOB. Ancien catalogue du Cabinet 
des médailles OR. 1 5o 

7. Même légende. Son buste diadème à droite 
ayant le ^ sur l'épaule droite. 

^. SALVS REIPVBLICAE. Gouroune dans la- 
quelle on voit le v^; à l'exergue, comob. 
Musée britannique Gravée. OR. Q. ?oo 



8. 



B^. SALVS REIPVBLICAE. Placidic assise sur un 
trône, portant devant elle un globe sur ses 



La légende de la tête n'a pas p. f. avg. sur la médaille de Wiczay ; mais je crois que 
c'est une famé d'impression ou que ces lettres étaient emportées sur son exemplaire. 



490 PLACIDIE. 

deux mains jointes. Mionnet (rien dans le 
champ ni àl'èxergue?) OR. 

9. D. N. GALLA PLACIDIA P. F. AVG. Son bUSte 

diadème à droite. 

Ci. VICTORIA AVGGG. Uu empereur (Placide 
Valentinien?) debout en habit militaire^ 
foulant un captif du pied gauche, tenant un 
étendard et un globe surmonté d'une Vic- 
toire; dans le champ, Rt; à l'exergue, 
coNOB. Banduri d'a{)rès Ducange OK. 

10. Même légende. Son bustediadémé à droite, 
couronné par une main qui vient d'en 

. haut et portant le J ou une croix sur l'é- 
paule droite. 

^t. voT. XX. MVLT. xxx. Victoirc debout à 
gauche, tenant une croix; en haut, une 
étoile; dans le champ, rm, rv ou aq; à 
l'exergue coiMOb. (conob, Lavy) F. OR. i5o 

11. AEL. PLACIDIA AVG. Sou bustc diadème à 
droite; couronné par une main qui vient 
d'en haut. 

B>t. VOT. XX. MVLT. xxx. (Lo XXX ost quelque- 
fois suivi d'un i.) Même type ; en haut, une 
étoile ; à l'exergue, conob Gravée. F. OR. 3oo 

Ces vœux se rapportent ù Théodose II. 

12. D. N. GALLA PLACIDIA P. F. AVG. Son buStC 

diadème à droite. 

^t. Sans légende, ^ dans une couronne de 

laurier; à l'exergue, comob ou rv 

Tiers de sou. F. OR. loo 

13. La même médaille.- D'Ennery et dixec v à 
l'exergue du revers. Tanini AR. loo 

14. Même tête et même légende. 



fr. 



\ 



CONSTANTIN III. i91 

^t. Sans légende. Croix danr> une couronne 

de laurier; ;i l'exergue, comob ^r. 

Tiers de sou. F. OR. loo 

15. La même médaille (sans comob à l'exergue 

du revers ?). Musée de Vienne AR. i oo 

Médaille de bronze. 

16. n. N. GALLA PLACiDiA PP. A\G. Sou buste dia- 
dème adroite. 

Ç^. SALvsREiPVBLicAE. Croix; dessous RA OU 
Q. Lavy, Musée de Turin P. B, Q. /|0 



CONSTANTIN III. 

(FLAVIUS CLAUDIUS CONSTANTINUS.) 

Simplfi soldat en Angleterre, lorsque les barbares ravageaient les Gaules sous le règne 
d'Ilonorius, Constantin fut proclamé Auguste par les légions de cette île, l'an de 
Rome 1160 (de J. C, ^07), aprCsla mort successive de deux autres Augustes qu'ils 
avaient élus, Marc et Gratien. Il se fît ensuite reconnaître dans les Gaules oîi il 
commença par élre défait par Saurus, général d'Honorius ; mais, celui-ci ayant été 
vaincu à son tour, Constantin s'établit à Arles, et Ilonorius fut obligé par les cir- 
constances de le reconnaître également Auguste en 1162 (^lOO). Géronce, son général, 
se révolta en Espagne, fit assassiner son fils Constant, et l'alla assiéger lui-même 
dans Arles. Mais, Constance III ayant paru sur ces entrefaites, Géronce fut abandonné 
par ses soldats et se tua, comme je l'ai dit précédemment, Constantin se réfugia 
dans une église, et se fit ordonner prêtre ; mais il fut arrêté par Constance ainsi que 
son fils Julien, et Ilonorius leur fit trancher la tète à douze lieues de Ravenne en 
1164 (411), malgré la promesse que leur avait faite Constance de leur laisser la vie. 



Prix actuel des médailles de Constantin III. 

fr. 

OR, d(! m \\ 80 

AR 20 

p. B. , ritée par Beauvais, de son cabinet, mais non décrite. . 50 



Observations sur la manière de reconnaître les médailles 
de Constantin III. 

Il est très-facile de ne pas confondre les médailles de Constantin III avec 
celles dos doux premiers Constantins. Lo style on est tout difl'éront, beau- 



492 CONSTANTIN III. 

coup plus barbare, et tous les types sont d'une époque plus récente. Comme 
signes de reconnaissance j)Ositifs, on observera : 1" qu'aucune médaille des 
deux premiers empereurs de ce nom n'a au revers le titre avg écrit avec 
trois ouc[uatre g ni avec plus d'un A; 2" qu'aucune médaille où se trouvent 
les lettres ob, soit trobs, soit conob, etc., ne peut leur appartenir, puisque 
ces lettres ne paraissent qu'après Valentinien 1; 3° entin que le poids des 
médailles dargent de Constantin I et de Constantin II est d'environ 3 gr., 
et que celui des médailles de Constantin III n'est que d'un gramme 4o cent, 
environ * . 



Médailles d'or et d'argent. 

1. D, N. CONSTANTINVS. P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^t. VICTORIA AVGGG. Vlctoire marchant à 
droite et tenant une couronne et un globe ; 
dans le champ, ar; à l'exergue, conob 
ou KONOB. Musée britannique et Cabinet de '"'■• 

M. Robert Tiers de sou. OR. 8o 

2. Même tête et même légende. (Quelquefois, 
p. F. AV. (av en monogramme). 

Ç^. VICTORIA AAVGGG. Rome casquée assise à 
gauche, tenant un globe surmonté d'une 
Victoire et une haste renversée ; à l'exer- 
gue, kont,smar,smap, smld, smlp ou trms. F. AR. 20 

3. Même têle et même légende. 

^. VICTORIA AAVGGG. Constantin debout à 
droite, tenant un étendard et un globe sur- 
monté d'une Victoire et posant le pied gau- 
che sur un captif couché ; à l'exergue, trobs, 
ou AR dans le champ avec comob ou konob à 
l'exergue, ou bien ld dans le champ avec 
COMOB à l'exergue Gravée. W. OR. (io 

4. Même tête et même légende. 

1 Les quinaires d'argent de Constantin se rapprochem assez par Icurpoidsdesmédailles 
de Constanlin III ; mais ici Ton peut avoir recours aux autres moyens de reconnaissance. 



CONSTANT. 493 

^t. VICTORIA AAAVGGGG. Même type; dans le 
champ, ld; à l'exergue, comob. Musée de f"". 

Vienne OR. 80 

5. Même tête et même légende. 

VICTORIA AAAVGGGG. Romc cascjuée assise à 
gauche, tenant un globe surmonté d'une 
Victoire et une haste reversée ; à Texergne, 
LDPv, SMLD ou TRMS Gravéc. F. AR. 20 



CONSTANT. 



Constant, qui avait embrassé la vie monastique, fut engagé par sou père Constantin à 
rentrer dans le monde et fut déclaré Auguste en 1161 (de J. C. Û08). il partit pour 
l'Espagne à la tête de quelques-unes 'des troupes de son père et y délit Didynieet 
Vérinien, Ensuite il revint à Arles et laissa le général Géronce en Espagne. Celui-ci, 
s'étant brouillé avec Constantin et son fils, nomma Maxime à la place de ce dernier 
et fit assassiner Constant à Vienne en 1164 (411). 



Médailles d'argent ^ 

D. N. CONSTANS P. F. AVG. Son buslediadémc 
à droite avec le paludament. 

^. VICTORIA AAVGGG. (sclon Bauduri quj place 
cette médaille parmi celles de Constant I, 
AVGGG, et selon Mionnet aaavggg). Rome 
casquée, assise à gauche, tenant une Vic- 
toire sur un globe et une haste renversée; 
à l'exergue, KONT (ou coN?). . . Gravée. F. AR, 



' Les mêmes signes qui font distinguer les médailles de Conslanlin HI de celles des 
deux premiers Constantins, savoir le nom avg. écrit avec trois g et dpux a et rinfériorilé 
de poids, empêchent égaltmont qu'on ne puisse confondre les médailles de Constant, 
tjran, avec celles de Constant I. 



19 i JoviN. 

MAXIME. 

(MAXIMUS.) 



Maxime, homme d'une naissance obscure, tut élu empereur en Espagne, l'an de 
Rome 1102 (de J. C. ftO'J), par Géronce, qui l'opposa à Constantin et Constant 
contre qui il s'était révolté. Après là défaite de Géronce par Constance, Maxime fut 
épargné et rentra dans la vie privée en 1164 (ftll). 



Médailles d'argent. 

D. N. MAXiMVS p. F. AVG. Son biiste diadème 
à droite avec le paludamenlet la cuirasse. 

^t. VICTORIA AAVGGG. Romc casquée assise à 
gauche sur une cuirasse, tenant un globe 
surmonté d'une Victoire et une haste ren- 
versée; à l'exergue, smba ou smb (ou pmr '^''• 
Lavy) Gravée. F. AK. ' 200 

Même tête et même légende. 

1^. VICTORIA ROMANOR. Même type; à Texer- 
gue, SM.... Banduri AH. 200 

Les anciens numistnatei? doniiitiont cesi iiiétîailleîJ à 
Pétrone Maxime. 



JOVIN. 

(JOVINUS.) 

Jovin, homme d'une haute naissance et très-puissant dans les Gaules, prit la pourpre 
pendant les troubles du règne d'IIonorius et se fit proclamer empereur à Mayence 
l'an (le Home 1164 (de J. C. 4H). 11 se forma promptement une armée, soumit une 
grande partie des Gaules et alla combattre Constance qui assiégeait Constantin III 
dans Arles ; mais, cette ville s'étant rendue, il se retira. 

Jovin fit ensuite alliance avec Ataulphe, roi des Goths, qui était entré dans les Gaules ; 
mais, se méfiant de lui, il associa à l'empire son frère Sébastien. Ataulphe, furieux, 
conclut la paix avec Honorius, lit décapiter Sébastien à .Narbonne et alla assiéger 



3 



.loviN. 4î)5 

Jovin qui s'clait renferme ilaiis Valence en Gaule. Jovin parvint à se sauver, mais, 
ayant été poursuivi et fait prisonnier, Ataul plie l'envoya à Dardanus, préfet d'Ho- 
norius dans les Gaules, Dardanus, qui n'avait pas voulu reconnaître Jovin empereur, 
lui lit trancher la lètccn 1160 (U3) aprOsdeux ans de règne. 



Prix actuel des médailles de Jovin. 

h. 
OR. . ^(Rl 

AK., de 20 il 30 

p. B. WEnnern, avec le revers victokia avgg, prohableiiient 
coulée sur largent' 



Médailles d'or et d'argent. 

1. D. N. lOviNvsp. F. AVG. Son buste diadème 
adroite avec le paludament. 

^. RESTiTVTOR REiP. Jovin 611 habit militaire, 
debout à droite, tenant un étendard et un 
globe surmonté d'une Victoire et posant le 
pied gauche sur Im captif couché; dans le 
champ, TR, AR ou ld aveccoMOB àTexergue, 
ou TROBS à l'exergue sans rien dans le 
champ Gravée. F. OR. 200 

2. Même tête et même légende. 

^ RESTiTVTOR REU». Rome casqués assise à 
gauche, tenant un globe surmonté d'une 
Victoire et une haste renversée ; à l'exer- 
gue, K0NT,C0N ou SMLP F. AR. 20 

3 *. Ç2. RESTiTVTOR ROM. Même type ; à l'exergue, 

KONST. D'Ennery AR. 3o 

4.Ç^. VICTORIA AVGG. Même type; à l'exergue, 

SMLD, SMLDV, SMLP?, ANT, TRMA OU TRMS. F. AR. 20 

* Vers celte époque le nombre de médailles d'argent coulées sur l'or et de petit 
brome coulées sur Targent devient si considérable dans les catalogues de d'Knnery, Ta- 
nini et autres que je suis obligé d'abandonner ces auteurs presque conipléleiiicnt. 

* La légende de iile est toiijonrs la mèuie. 



496 AT TA LE. 

5. ^t. VICTORIA AVGG. Type décrit au ii" 1 ; à fr. 

Texergue, trobs F. OU. 200 

6. ^t. VICTORIA AVGGG. Type de Rome assise. 

D'Ennery AR. 3o 

7. 1^. voTis V. MVLTis X. dans une couronne (à 
l'exergue, LVG. Banduri). Musée de Dane- 
marc AR. 3o 



SEBASTIEN. 

(SEBASTIANUS.) 

Sébastien fut associé à l'empire par son frère Joviii en 1165 (de J. G. 312). Je renvoie 
à ce règne pour ce qui le concerne ; après sa défaite et sa mort, sa tête fut envoyée 
à Honorius avec celte de Jovin, et on les exposa ensuite sur les murailles de 
Garthage. 



Médailles d'argent. 

D. N. SEBASTiANVs P. F. AVG. Son buste dia- 
dème adroite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

^. VICTORIA AVGG. Roiïie casquée assise à 
gauche, tenant une Victoire sur un globe et 
une haste renversée; à l'exergue, kont. 

Gravée. F. 3oo 

JVIême tête et même légende. 

1^. viRTVS ROMANORVM. Romc casquée assise 
de face, regardant à gauche, tenant un globe 
et une haste ; à l'exergue, très. Wiczay. . . 3oo 



ATTALE. 

(PRISCUS ATTALUS.) 



Attale, originaire d'Ionie, et parvenu au rang de sénateur, fut nonnné préfet de Rome 
en 1162 (de J. G. 409) par Honorius qui lui avait conlié l'intendance de ses largesses. 
Cette mêiue année, Alaric qui vint pour la seconde fois s'emparer de la capitale le 



PL. ivin. 




CONSTANT 
AR 





MAXIME 

AR 




JOVITT 





SEBASTIEN 

>. AR. 





ATTALE 




JEAN 
'ifi'g.vA AR 






VALENTINIEN Ht. 





28 






£■ Dardel se-. 



ATTALE. 497 

proclama empereur, et fut en récompense nommé par Atlale général des troupes 
de l'empire ; mais, s'étant brouillé avec lui, il le dépouilla de la pourpre l'année sui- 
vante, envoya ses habits impériaux à Honorius et Gt alliance avec ce prince. 
Attale qui, malgré cela, avait continué de rester à la cour d'Alaric, reprit la pourpre 
aprôs sa mort. Pris par Constance en 1169 (fil6), ce général l'envoya à Ravenne à 
Honorius qui lui fit couper la main droite et l'exila dans l'ile de Lipari oii il 
mourut. 



Prix acluel des médailles d'Àttale, 

(c. 

OK. . 200 

AR., Médaillons de 500 a 1500 

AR 

p. B 40 



Médaillons d'argent. 

1. pRiscvs ATTALVS P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^. iNviCTA ROMA AETERNA. Roiiie casquée 
assise de face sur un trône orné de deux 
têtes de lion, tenant de la main droite un 
globe surmonté d'une Victoire qui lui pré- 
sente une couronne, et de la gauche une 
haste renversée; à l'exergue, rmps. Mod. 
13 7r Poids, 79 grammes. Gravé. Musée 
britannique et F. i5oo 

2. Même tête et même légende. 

^. VICTORIA romanorvm. Victoire marchant à 
gauche ettenant une couronne et une palme; 
à l'exergue, pst. Musée de Vienne 5oo 

Médailles d'or et d'argent. 

3. PRlSCVS ATTALVS OU PRISC. ATTALVS P. F. AVG. 

Son buste diadème à droite avec le paluda- 
ment. 

B)L. INVICTA ROMA AETERNA. Rome casquéc 

T. VI. 32 



498 ATTALE. 

assise de face, tenant de la main droite un 
globe surmonté d'une Victoire qui lui pré- 
sente une couronne et de la gauche un 
sceptre; dans le champ, rm, et, quelquefois, '^'^• 

une étoile; àl'exergue, comob F. OR. 200 

4. PRisc. ATTALvs P. F. AVG. Sou bustc diadème 
ù droite avec le paludament. 

Ci. Même revers; dans le champ, RMet une 
étoile; à l'exergue, comob. Cabinet de M. Ro- 
bert Tiers de sou. Gravée. OR. 180 

5. PRiscvs ATTALVS P. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avec le paludament et la cui- 
rasse. 

Ci. INVICTA ROMA AETERNA. RomC Casquéc, 

assise à gauche sur une cuirasse, tenant un 
glo'be surmonté d'une Victoire et une haste 
renversée; à l'exergue, pst. Poids, 1 gr. 
98 c F. AH. 100 



Ci. RESTiTVTio REip. L'cmpercur en habit mi- 
litaire marchant, relevant de la main 
droite une femme prosternée et tenant de 
la gauche le labarum ; dans le champ, nb ; 
à l'exergue, comob. Mionnet OR. 

IMP. PRlSCVS ATTALVS P. F. AVG. SOU bustC 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

Ci. VICTORIA AVGvsTi. Allalc lauré debout à 
droite, en habit militaire, tenant un éten- 
dard et un globe surmonté d'une Victoire, 
et posant le pied gauche sur le ventre d'un 
captif couché ; dans le champ, rm ; à l'exer- 
gue, COMOB, ou RV dans le champ et conob à 

l'exergue. F. OR. 200 

Même tête et même légende* 



ATTALE. 499 

^t. VICTORIA ROMANORVM. Victoire marchant à 
gauche et tenant une couronne et une 
palme; dans le champ, une étoile; à l'exer- f»"- 

gue, PTS. Lavy, Musée de Turin AK. loo 

9. Même tête et même légende. 

Ci. viRTvs ROMANORVM. Rome casquée à gau- 
che assise sur une cuirasse , tenant un 
globe surmonté d'une Victoire et une haste 
renversée; à l'exergue, trps. Autrefois ^ ca- 
binet de M. Sabatier AR. loo 

10 

Ç2. voT. V. MVLï. X. dans une couronne; à 
l'ergue, pst. D'Ennery AR. loo 

Médailles de bronze. 



11. 



^. BONO REiPVBLiCAE NATi. Dcux cmpcrcurs 
assis se donnant un globe ; derrière eux, 
une Victoire ; à l'exergue, tr... B'Ennery. P. B. 

D'Ennery fait ol^servei* c[ue ce revers appartient à Vic- 
tor ; mais comme la médaille de Flavius Victor qui a ce 
revers est en or, et que le module du petit bronze h l'é- 
poque d'Attale est extrêmement petit, il est possible que 
la médaille de d'Ennery ait été coulée sur l'or avec une 
tête d'Attale et un revers de Victor. 

12. D. ATTALVSPRiscvsp. F. AVG. Son bustc dia- 
dème avec le paludament. 

B^. GLORIA ROMANORVM. Attalc dcbout pcsant 
sur la tête d'un captif et tenant un étendard. 
Banduri P. B. 4° 

13. PRiscvs ATTALVS P. AVG. Son buslc diadème 
avec le paludament. 

^t. VICTORIA ROMANORVM. Victoire marchant 
à gauche et tenant une couronne et une 
palme; dans le champ, € . Banduri P. B. 4»> 



500 JEAN. 

JEAN. 

(JOHANNES.) 

Jean, né vers l'an de Rome 1133 (de J. C, 380), était secrétaire d'Honorius, Lorsque 
celui-ci mourut, il se fit proclamer empereur en 1176 (ft23), et fut reconnu dans 
tous les états d'Honorius, excepté en Afrique. Il députa vers Théodose II pour 
lui faire agréer son élection, mais il en fut durement refusé. Valentinien III ayant 
été reconnu empereur d'Occident par Théodose, Placidie l'emmena avec elle en 
Italie et fit embarquer l'infanterie de son armée avec le général Ardebure pour 
aller assiéger Ravenne, oti Jean résidait. Le vaisseau qu'il montait ayant été séparé 
de la flotte par une tempête, il fut conduit à Ravenne, où Jean l'accueillit avec bonté 
et lui laissa la liberté. Ardebure, par une exécrable ingratitude, profila de sa liberté 
pour corrompre ceux qui entouraient ce prince. 11 envoya l'ordre à son fils d'at- 
taquer Ravenne qui fut livrée au pillage ; Jean fut chargé de chaînes et mis à 
mort eu 1178 (^125) sur la place du Cirque, après avoir eu la main droite coupée par 
ordre de Placidie et avoir été abreuvé d'humiliations et d'outrages. 



Prix actuel des médailles de Jean. 

OR, petit médaillon? décrit par Miomiet,a\ec le type du sou d'or. 

AK., Médaillon ' f'- 

OR, de. . . . loO à 200 

AR 200 

p. B 50 



Médailles d'or et d'argent. 

1. D. N. loHANNES P. F. AVG. Soii buste diadème 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. VICTORIA AVGG. Victoire marchant à gau- 
che et tenant une couronne et une palme; 
à l'exergue, v (pour rv?). Très-petit mo- 
dule. Poids, Ogr., 80 c Gravée. F. AR. 200 

2". ^t. VICTORIA AVGGG. Jcau dcbout de face re- 

1 Le pelit médaillon d'argent décrit par Mionnet avecle inôme revers que le médail- 
lon d'or est faui. Il faisait partie du cabinet de Pellerin et a passé ensuite dans le Cabi- 
net des médailles ; c'est une pièce coulée sur le sou d'or. 

^ Je ne décris plus le côté de la tête qui est toujours semblable k celui de la médaille 
précédente. 



JEAN. 501 

gardant à droite, tenant un étendard et un 
globe surmonté d'une Victoire, et posant le 
pied gauche sur le ventre d'un captif cou- 
ché sur le dos ; dans le champ, rv ; à l'exer- ''• 
gue, coMOB Gravée. F. OR. 1 5o 

3. VICTORIA AVGvsTORVM. Vlctoirc casquéc ? as- 
sise à droite sur une cuirasse, soutenant 
des deux mains un bouclier posé sur un 
tronc d'arbre et sur lequel on voit le ^ ; 
dans le champ, rv; à l'exergue, comob. Z?an- 

duri , OR. 200 

4. ^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victolre debout, po- 

sant le pied droitsur un globe et tenant une 
couronneetun globe surmontéd'une croix ; 
dans le champ, rv ; à l'exergue, conob. Très- 
petit module. Banduri. '. OR. i5o 

5. ^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant à 

droite, et tenant une couronne et une 
palme; dans le champ, rx {sic); à l'exergue, 
coMOB. Très-petit module. Banduri OR. i5o 

6. 1^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc marchant 

à droite, regardant à gauche et tenant une 
couronne et un globe surmonté d'une croix ; 
dans le champ, rv; à l'exergue, comob. 
Musée britannique Tiers de sou. OR. i5o 

7. B^. VRBS ROMA. Rome casquée assise sur des 

dépouilles, tenant un globe surmontéd'une 
Victoire et une haste renversée ; à l'exergue, 
Rvps. Banduri et d'Ennery AR. 200 

8.:^. Sans légende. Croix entre deux étoiles dans 

une couronne. Ducange Tiers de sou? OR. i5o 

Médailles de bronze. 
9. ^t. SALvs REiPVBLicAE. Victolrc marchant à 



502 VALENTINIEN III. 

gauche, tenant un trophée et traînant un 

captif par les cheveux; dans le champ, ^; ''"■ 

à l'exergue, com. Blusées de Danemarc et de 

Turin P. B. 5o 



VALENTINIEN III. 

(PLACIDIUS VALENTINIANUS.) 

Valentinien III, fils de Constance III et de Placidie (connu sons le nom «le Placide Vâ- 
lentinien), naquit à Havenne en 1172 (de J. C, Û19). Il fut déclaré César à Thessalo- 
nique en 1177 [<x2h), par ordre de Théodose II, et nommé Auguste à Rome l'année sui- 
vante, sous la régence de sa mCre. Parvenu à l'âge de dix-huit ans, il se rendit à 
Constantinople pour épouser Eudoxie, fille de Théoilose II et sa cousine. Il revint en 
Italie en 1191 (ii38) et résida à Ravenne jusqu'en 1203 (^50), qu'il se fixa à Rome. 
Vaincu par Théodoric, roi des Goths, dont il devint ensuite l'allié, serré de près par 
Attila, contre lequel il avait armé Aétius, Théodoric et Mérovée, et qui l'aurait écrasé 
si le pape saint Léon I ne lui eût offert de sa part un tribut considérable pour l'enga- 
ger à se retirer au delà du Danube, Valentinien donna pendant tout son règne le 
honteux spectacle de la mollesse, de la lâcheté, de l'ingratitude et de la barbarie. Il 
fit ôter la vie à Aétius, et viola la femme du sénateur Pétrone Maxime. Ce dernier 
méfait lui coûta la vie, car ce magistrat le fit poignarder dans le Champ-de-Mars en 
1208 (fi55), à l'âge de trente-cinq ans et huit mois, après un déplorable règne de plus 
de vingt-neufans. 

Par la lâcheté de Placide Valentinien, l'empire perdit une partie de l'Afrique, l'Illyrie, 
l'Espagne et une portion des Gaules. Il laissa deux filles ; Eudoxie, qui épousa Hun- 
néric, roi des Vandales, et Placidie, femme d'Olybrius. 



Prix actuel des médailles de Placide Valentinien. 

fr. 

OB, Médaillon 500 

OR, de 12 à 100 

AR. , Médaillon. Mionnet. C'est plutôt une médaille fausse coulée 

sur le sou d'or 

AR.. de . 20 à 40 

P. B , . . • 40 



Médaillon d'or. 

1. D. N. PLACIDIVS VALENTINIANVS P. F. AVG. Son 

buste diadème à gauche avec le manteau 



VALENTINIÉN 111. ^63 

impérial, tenant un livre et un sceptre sur- 
monté d'une croix. 

^t. voT. XXX. MVLT. xxxx. Valentinieu en ha- 
bitconsulaire, debout, avec undiadéme orné 
d'une croix, présentant la main à une figuré 
agenouillée el tenant un sceptre surmonté 
d'une croix; dans le champ, rm; à l'exei*- ''"• 

gue, COMOB. Banduri, du Musée Farnèse. . . 5oo 

Médailles d'or et d'argent. 

2. D. N. PLA. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU 

buslediadémé à droite avec le paludament. 

^t. GLORIA ROM ANORVM. Victoire debout, te- 
nant une croix; à l'exergue, anqs. 2>'^w- 
nery AR. 40 

3. D. N. PLA. VALENTINIANVS AVG. Son bustc dia- 
dème à gaucho avec le manteau impérial, 
tenant un livre? et une croix. 

^t. GLORIA ROMANORVM. Figurc casquéc, 
assise, tenant une couronne et une croix ; 
dans le champ, rv ; à l'exergue, comob. 
Banduri OR 1 00 

4. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU bustC 

casqué de face avec la cuirasse, tenant une 
baste el un bouclier. 

^. iMP. xxxxii. COS. XVII. p.p. Rome cas- 
quée assise à gauche, tenant un globe sur- 
monté d'une croix et un sceptre, et posant 
le pied droit sur une proue de vaisseau ; à 

l'exergue, conob. Caylus et Beger OR. 100 

Ce revers appartient à ThéodOse II. 

5. Même tête et même légende. 

Ci. SALvs reipvblicae. Thcodosc 11 cl Valcu- 
linien nimbés, assis tous deux sur le même 
siège, tenant cliacun un linge et un globe ; 



504 VALENTINIEN III. 

à l'exergue, conob. Musée de Vienne OR. 5© 

6. D. N. PLA.VALENTINIANVSP. F. AVG. Son buStC 

diadème à droite avec le paludamenl et la 
cuirasse. 

'B>t. SALVS REiPVBLiCAE. Autour d'unc cou- 
ronne de laurier dans laquelle on voit le 
;^; à Ve\ergue,coMOB. Cabinet de M. Robert. OR. Q. 6o 

7. Même tête et même légende. 

I^. SALVS REIPVBLICAE. Victoireassise à droite 
sur une cuirasse, écrivant vot. x. mvlt. xx. 
sur un bouclier posé sur un cippe et qui 
lui est présenté par un génie ailé, nu, de- 
bout j à l'exergue, conob. Musée britan- 
nique OR. Q. 6o 

8. Même tête et même légende. 

Ci. VICTORIA AVGG. Victoirc debout à gauche, 
tenant une couronne et une palme; à 
l'exergue, rm ou rv F. AR. 25 

9. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son bustc 

casqué de face avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier sur lequel est repré- 
senté l'empereur galopant. 

^t. VICTORIA AVGGG. Victoirc débouta gauche, 
tenant une croix ; dans le champ, une 
étoile; à l'exergue, conob. Musée britan- 
nique OR. 4o 



10. 



^t. VICTORIA AVGGG. Vicloirc assise (sic) te- 
nant de la main droite une longue croix ; à 
l'exergue, comob. Mionnet OR. Q. 

11. D. N. PLA. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU 

buste diadéméà droite avec le paludament. 

B>t. VICTORIA AVGGG. Valcntinicn debout de 
face posant le pied droit sur la tête d'un 



VALENTINIEN III. 505 

flragon, et tenant une croix et un globe 

surmonté d'une Victoire; dans le champ, •"'• 

RAjRMjRY, VR OU md; à l'excrgue, comoh. F. 0\\. 9.5 

12. La môme médaille avec une couronne sur 
la tête de IVmpereur et rv dans le champ 

au reyers. Musée de Banemarc OR. 3o 

13. D. N. PLA. VALENTINIANVS P. AG. Son buStC 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGGG. Même type; à l'exergue, 
coîion. Musée britannique.. . Tiers de sou. OR. 5o 

\i. D. N. PLA. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son 

buste diadème à droite avec le paludament 
et la cuirasse. 

^t. VICTORIA AVGGG. Valcntinien debout de 
ace, regardant à droite, tenant un éten- 
dard et une Victoire et posant le pied gau- 
che sur un captif; dans le champ, rv; à 
Texergue, comor. . , F. OR. aS 

15. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGGG. ThéodosB II et Valenti- 
nien debout de face, tenant chacun une 
croix et un globe; une main couronne Va- 
lentinien; dans le champ, rm; à l'exergue, 
coMOB. 31usée britannique OR. loo 

16. Même tête et même légende (ou pl. au lieu 
de PLA.) 

^.VICTORIA AVGVSTORVM. Victoire marchant 
à droite, et tenant une couronne et un 
globe surmonté d'une croix; dans le 

champ, RM ; à l'exergue, comob 

Tiers de sou. F. OR. 12 

17. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM. Viclolrc à demi 
nue, assise droite sur un bouclier, posant 



506 



VALENTINIEN III. 



fr. 
60 




sur un cippe un bouclier que lui présenle 
un génie et sur lequel est le ^i dans le 
champ, R ; à l'exergue, comob. Wiczay. . . . OR. Q. 

18. Même tête et même légende. 

1?^. VICTORIA AVGVSTORVM. Victoirc assisc à 
gauche, écrivant vot. x. mvlt. xx. sur un 
bouclier qui lui est présenté par un génie 
ailé, nu, debout; à l'exergue, conob. Musée 
britannique OR. Q. 80 

19. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGVSTORVM (rétrograde) autour 
d'une couronne de laurier dans laquelle on 
voit le ^; à l'exergue, conob. Beger OR. Q? Bo 

20. D. N. VALENTiNiANVs P. F. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. viRTVs ROMANORVM. Valeutinieu en habit 
militaire, debout adroite, tenant un globe 
surmontéd'une Victoire et un étendard; à 
l'exergue, trp. Cabinet de M. Charvet. . . AR. 40 

21 . D. N. PLA. VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU buste 

diadème à gauche avec le manteau impé- 
rial, tenant un linge {mappa) et une croix. 

Bz, voT. X. MVLT. XX. Valeulinien assis de 
face, tenant un linge et une croix; dans le 
champ, RM ou rv; à l'exergue, comob. 

Gravée. F. OR. 100 

22. D. N VALENTINIANVS P. F. AVG. SoU bustC 

casqué de face avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier sur lequel est repré- 
senté l'empereur à cheval, terrassant un 
ennemi. 

^t. voT. XXX. MVLT. xxxx. quclqucfois suivi 
de b ou 0. Rome casquée assise à gauche, 
posant le pied droit sur une proue de vais- 
seau et tenant une croix surmontée d'un 



VALENTINIËN tll. 507 

globe et tin sceptre; derrière elle, un bou- 
clier; dans le champ, une étoile; à l'exer- f'- 
gue, CONOB Gravée. F. OR* loo 

23. D. N. PLA. VALÈNTINIANVS P. F. AVG. SoU 

buste diadème à gauche avec le manteau 
impérial, tenant un linge {mappa) et une 
croix. 

Ci. YOT. XXX. MVLT.xxxx. Valcntiniendebout 
de face, en habits impériaux, tendant la 
main à une femme agenouillée et tenant 
un sceptre; dans le champ, rm ou rn; à 
l'exergue, comob F. OR. 5o 

24. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ci. VRBS ROMA. Rome Nicéphore assise à 
gauche sur une cuirasse; à l'exergue, rmps 
ou Rvps. Lavy, Musée de Turin AR. 40 

25. Même tête et même légende. 

1^. Sans légende. ^ dans une couronne de 
laurier. Schellersheim Tiers de sou. OR. 40 

26. Même tête et même légende (quelquefois 
AV. au lieu de avg.) 

Ci. Sans légende. Croix dans une couronne de 
laurier;à l'exergue, COMOB. Tiers de sou. W. OR. 12 

27. D.N. PLA. VALENTINIANVS P. AVG. SoU bustC 

diadème à droite avec le paludament. 
Ci. Même revers Tiers de sou . F. OR. 12 

28. D. N. PLA. VALENTANVS {sic) P. F. AVG. SoU 

buste diadème à droite avec le paludament. 

1^. Même revers avec conob. Tiers de sou. 

Gravée. F. OR. 12 

29. D. N. PLA. vALENTiNi. AVG. Sou buste dia- 
dème. 



508 VALENTINIEN III. 

]Çi. Même revers avec comob. Vandamme. f""- 

Tiers de sou. OR. i?, 

30. D. N. PLA. VALENTI. P. F. AVG. Soiî bustc 

diadème à droite avec le paludament. 

B^. Même revers aveccoNOB. Banduri. .... 

Tiers de sou. OR. i?. 

31. D. N. VALENTINIANVS P. F. AVG. SOU buSte 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

B^. Même revers ; à l'exergue, comob, conob 
ou onob Tiers de sou. F. OR. »?• 

32. D. N. I. VALENTINIANVS. P. AG. Sou bustc dia- 

dème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

^t. Même revers; à l'exergue, conob. 3Iiisée 
rilannique Tiers de sou. OR. i?. 

33. DiN. VAiNiTiNiANVs {sic) P. AVG. Sou busle 
diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

]^. Même revers avec conob. Tiers de sou. F. OR. 12 

34. D. N. PLA. VALENTINIANVS P. F. AVG. Sonbustc 

diadème à droite avec le paludament. 

]^. Même revers; à l'exergue, xiix. conob. 
Wiczay , où elle est décrite comme qui- 
naire et gravée * Tiers de sou. OR. ')o 

Médailles de ronze. 

35. D. N. PL. VALENTINIANVS P. F. AVG. Son 

buste diadème à droite avec le paludament. 

Ci. SALVS REiPVBLicAE. Victoirc marchant à 
gauche, tenant une couronne et traînant 

1 Cotte médaille fournil encore un nouvel argument contre l'inlerprëtalion des lettres 
OB par 72. (Voyez l'observation, page 394 ci-dessus sur la mi^daille de Focas.) Peut-être 
que les partisans de ce système soutiendront que le nombre xtix signifie la dix-liuilième 
année du règne de Placide Valcntinien. 



LICINIA EUDOXIE. 509 

fr. 

un captif; à l'exergue, rm. Tanini P. B. Q. /|0 

36. Ci. VICTORIA AVGG. Vicloire marchant à gau- 

che et tenant une couronne et une pahne; 

à l'exergue, rm. Tanini P. B. Q. 40 

37. ^t. VICTORIA AVGG. Dcux Vicloircs debout 
en face l'une de l'autre; à l'exergue, rm. 

Tanini P. B. Q. 40 

38. ¥>t. voT. PVB. Porte de camp avec deux tou- 

relles j à l'exergue, rm ou rs. Tanini P. B. U. 40 



LICINIA EUDOXIE. 

Licinia Eudoxie, fille de Théodose II et d'Eudoxie, naquit l'an de Rome 1176 (de J. C, 
Û23), et épousa Placide Valentinien en 1190 ^137). Cette impératrice, aussi belle que 
vertueuse, eût été l'égale des héroïnes des plus beaux temps de Rome, si le grand ca- 
ractère qu'elle déploya n'avait pas tourné à la ruine de sa patrie. Après le meurtre de 
Valentinien, bien indigne mari d'une femme comme elle, Pétrone Maxime, élevé au 
rang suprême, la força de lui donner sa main. Mais Eudoxie, ayant appris de Pétrone 
lui-même qu'il avait trempé dans ce crime , moins pour se venger de l'outrage 
que Valentinien lui avait fait en violant sa femme que par amour pour elle, fu- 
rieuse, hors d'elle-même, et ne respirant plus que la vengeance, elle appela à son 
secours Genséric, roi des Vandales, sacrifiant ainsi l'empire et son rang plutôt que 
de laisser impuni le forfait de son nouvel époux. La vengeance arriva ; elle fut ter- 
rible. Pétrone Maxime et son fils furent massacrés par le peuple. Genséric mit Rome 
à feu et à sang pendant quatorze jours, et emmena Eudoxie captive avec ses filles à 
Carthage. Enfin, au bout de sept ans, il la renvoya à Constantinopie avec sa fille Pla- 
cidie. L'empereur Léon les reçut avec plaisir et Eudoxie termina sa vie dans l'exer- 
cice de toutes les vertus. 



Médailles d'or. 

t. LICINIA EVDOxiA P. F. AVG. Sou bustc radié 
de face avec deux longs bandeaux de 
perles; sur sa tête, une croix. 

]Çi. SALvs REiPVBLicAE. Eudoxic assIsc de face, 
tenant un globe surmonté d'une croix et 
une croix; dans lechampjRvouRM; àl'exer- f,. 

gue, COMOB Gravée. F. OR. 600 



510 goNORiA. 

2. Même légende, Son buste de face avec 
deux rayons sur la tête et deux longs ban- 
deaux de perles. 

B^. voT. XXX. MVLT. xxxx. Eudoxie et Valen- 
linien debout de face ; Eudoxie tient un 
sceptre et Valentinien un globe surmonté 
d'une croix ; dans le champ, rm ; à Fexer- ''• 

gue, coMOB. Musée britannique Gravée. OR. 800 



HONORIA. 

(JUSTA GRATA HONORIA.) 

Honoria, sœur de Valentinien, naquit à Bavenne l'an 1170 (de J. C, iil7). Son frère la 
décora du litre d'Auguste en 1186 (fi33). Etant devenue enceinte d'Eugfcne, intendant 
de sa maison, elle fut chassée du palais par sa mère Placidie et son frère, et envoyée 
à Constantinople, oii Théodose II et Pulchérie, moins sévères qu'eux, la reçurent 
avec bonté. Elle revint ik Rome en 1203 (fi50), après la mort de Théodose, et fit sol- 
liciter Attila de l'épouser. Valentinien, pour parer à cette dangereuse alliance, lui fit 
épouser un seigneur. Honoria mourut, à ce qu'on croit, en Italie, plus tard que l'an 
1207 [UbU], 



Médailles d' Honoria. 

1. D. N. IVST, GRAT. HONORIA AVG. Son buste 

diadème à droite couronné par une main 
d'en haut et portant une croix sur l'épaule 
droite. 

^t. BONO REiPVBLiCÀE. Victoiro debout à gau- 
che, tenant une croix; en haut, une étoile; 
dans le champ, rv; à l'exergue, comob ou ^^• 

CONOB avec I'n à rebours Gravée. F. OR. 35o 

2. Même légende. Son buste diadème à droite 
ayant une croix sur l'épaule droite. 

^t. SALvs REIPVBLICAE. Courouno dans la- 
quelle on voit le v^; à l'exergue, comob. 
Musée britannique OR. Q. 35o 



PETRONE MAXIME. 511 

Même lête et même légende avec la main 
d'en haul. 

]^. \0T. XX. MVLT. XXX. VicloJre debout à 
{gauche, tenant une croix; dans le champ, 'r. 

Rv ; à l'exergue, comob. 31nsée britannique. OR. /|Oo 

Même têle el même légende sans la main. 

^. Sans légende. Croix dans une couronne; 

à l'exergue, comob. Musée britannique 

Tiers de sou. OR. 3oo 



PETRONE MAXIME. 

Pétrone Maxime naquit dans une ancienne famille de Rome, en 11Û8 (de J. C, 395). 
Après une vie entière consacrée à 1 honneur, Pétrone, qui, avant l'àgc de vingt-cinq 
ans, avait été préfet de la ville, qui fut deux fois nommé consul et élevé au rang des pa- 
trices, qui jouissait de la considération et de l'amitié de tout ce qui restait d illustre 
à Rome, eut le malheur, à l'âge de soixante ans, de voir sa femme violée par Valen- 
tinicn III. La vengeance ne se fit pas attendre. Valentinien fut assassiné, el le len- 
demain de sa mort Pétrone Maxime se fit reconnaître empereur, en 1208 (455). Il 
força Eudoxie, sa veuve, de l'épouser et ce fut la cause de sa perte. Sans répéter ce 
que j'ai dit dans la notice de cette princesse, j'ajouterai ici que Pétrone Maxime fut 
poursuivi à coups de pierres par le peuple et les soldats, et qu'un de ceux-ci, nommé 
Urse, le poignarda le 12 juin 1208, après quatre-vingt-cinq jours de règne. Son corps 
fut jeté dans le Tibre et on croit que son fils Pallade partagea le même sort que lui. 



Médailles de Pétrone 31axime. 

l . D. N. PETRONIVS MAXIMVS P. F. AVG. SOH bustc 

diadème à droite avec le paludament et 
la cuirasse. 

B>i.. VICTORIA AVGGG. Pétronc Maxime debout 
de face, écrasant du pied droit la tête d'un 
dragon, et tenant une longue croix et un 
globe surmonté d'une Victoire; dans le 
champ, RM ou ry; à l'exergue, coaiOB. fr- 

Gravée. F. OR. 400 

Les médailles d'argent données par les anciens numis- 
mates à Pétrone Maxime sont restituées au tyran Maxi- 
me. Voyez il la page 494 de ce volume. 



512 AVITE. 

AVITE. 

(MARCUS MAECILIUS AVITUS.) 

Avite naquit en Auvergne dans une famille illustre qui comptait des patrices et des 
préfets. Pétrone Maxime le nomma général des armées romaines et l'envoya à Tou- 
louse en 1208 (455), auprès de Théodoric II, pour renouveler la paix avec lui. Cet 
empereur ayant été assassiné pendant ce temps, Avite, appuyé de Théodoric, se fit 
revêtir de la pourpre impériale à Arles, la même année. Il revint à Rome pour com- 
battre Genséric et y fut reçu comme un libérateur. Marcien ayant confitmé son 
élection, ils régnèrent tous deux dans une parfaite union. Avite opposa Théodoric à 
Riclîiaire, roi desSuèves, qui régnait en Espagne. Théodoric le vainquit et lui ôta la 
vie. Aviie en même temps continua de faire la guerre à Genséric qui avait achevé de 
se rendre maître de l'Afrique ; mais Ricimer, son général, qu'il avait envoyé en Si- 
cile, y forma une flotte, combattit celle de l'Afrique et fit révolter l'armée qu'il com- 
mandait contre Avite. Avite reçut cette nouvelle en Gaule et se réfugia en Italie. 
Ricimer l'y surprit et le força d'abdiquer en 1209 CiSô), après un règne de quatorze 
mois. Avite fut ordonné évêque de Plaisance et mourut quelque temps après, pen- 
dant qu'il éiait en route pour retourner en Auvergne. 

11 y eut après l'abdication d' Avite un interrègne de dix mois. 



Prix actuel des médailles d'Avite. 

fr. 

OU, de 120 à 200 

AR 250 

p. B? 



Médailles d'or et à''argent. 

1. D. N. AviTVS PERP. F. AVG. Son buste diadéiîié 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^."VICTORIA AYGGG. Avitc debout de face, re- 
gardant à droite, posant le pied gauche sur 
le ventre d'un captif couché sur le dos et 
tenant une croix et un globe surmonté 
d'une Victoire ; dans le champ, ar ou md ;à 
l'exergue, COMOB ou conob Gravée. F. OR. 200 

2. D. N. AVITVS. pp. p. F. AVG. Sou bustc diudémé 
à droite avec le paludament. 



AVITE. 513 

]^. Même revers; dans le champ, ,\r; à fr. 

l'exergue, comob. Caylus OR. 200 

3. Même légende. Son buste diadème avec le 
paludament. 

^t. VRBis ROMA. Rome casquée assise à gau- 
che, tenant un globe surmonté d'une Vic- 
toire et une haste renversée. lianduri et 
(fEnnery AR. 25o 

i. D. N. AviTvs PERP. AG. Son bustc diadème à 
droite avec le paludament. (Banduri donne 

PERP. AVG. etPERPE. AVG.) 

^. Sans légende. Croix dans «ne couronne; 
à l'exergue, conob. Musée britannique . ... 

Tiers de sou. OR. 120 

Médailles de bronze. 

5. D. N. AviTHVs(5/c) P. F. AVG. Son bustc cas- 
qué de face avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier. 

^L. VICTORIA AVGG. Avito en habit militaire, 
assis de face, appuyé sur un étendard et te- 
nant un globe surmonté d'une Victoire. 
Banduri P. B. 

6. M. MAeciL. AViTHvs P. F. AVG. Sou busto dia- 
dème Bvec le paludament. 

]^. VICTORIA AVGG. Avite lauré et en habit mi- 
litaire, debout à gauche, tenant une Victoire 
sur un globe et un étendard. Banduri., P. B. 



7. 



^. Sans légende. Croix dans une couronne 
de laurier, à l'exergue, comob. Mionnet. . . P. B.Q. 



T. VI. 



511 MAJORIEN. 

MAJORIEN. 

(JULIUS MAJORIANUS.) 

Majorien, lié d'amitié avec Ricimer, qui l'engagea dans sa révolte contre Avitc, fut 
nommé commandant des armées de l'empire, après la déposition de ce prince. Au 
bout des dix mois d'interrègne dont j'ai parlé au règne précédent, il fut élu empe- 
reur à Ravenne en 1210 (^57). L'année suivante, Ricimer vainquit les Vandales qui 
étaient allés piller la Campanie par l'ordre de Genséric, et tua leur chef qui était son 
beau-frère. Majorien marcha ensuite contre Théodoric, roi des Visigoths,.le défit et 
l'obligea de devenir l'allié des Romains. Plus tard il soumit les autres barbares et 
arma une flotte de trois cents vaisseaux pour aller conquérir l'Afrique et détrôner 
Genséric; mais, ayant appris qu'elle avait été livrée aux Vandales par des traîtres, 
et en partie détruite, il passa l'hiver dans les Gaules, où Genséric lui envoya des dé- 
putés avec lesquels il conclut la paix. Ricimer, jaloux de la gloire de Majorien, le 
déposa de l'empire à Tortone, en 1214 (401), et le fit poignarder cinq jours après. 

Majorien fut un grand homme qui, dans d'autres temps, eût répandu beaucoup d'éclat. 



Prix actuel des médailles de Majorien. 

fr. 

OR, de ... 40 à 80 

AR 100 

p. B 25 



Médailles d'or et d'argent. 

1. D. N. IVLIVS MAIORIANVS P. F. AVG. Son buste 

casqué à droite avec le paludament, tenant 
une haste dirigée à droite et un bouclier sur 
lequel on voit le ^. (Sur une médaille du 
Musée britannique on lit ivns maioriaisvs 

p. F. AVG.) 

Ci. VICTORIA AVGGG. Majoricn debout de face, 
posant le pied droit sur la tête d'un dragon 
et tenant une longue croix et un globe sur- 
monté d'une Victoire ; dans le champ, rv, 
RA ou MD, et COMOB à l'cxergue, ou ar dans 
le champ et comob* à l'exergue. Gravée. 3F. OR. 



MAJORIËN. 515 

2 . La même médaille ayant au revers md dans 

le champ, et conob à l'exergue. Ancien ca- f'- 

talogue du Cabinet des médailles OH. 5o 

3. D. N. MAI0RIANV8 AVG. Sou bustc casqué. 

^t. VIT. {sic) AVGG. Victoire debout tenant 
une grande croix; à l'exergue, deux étoiles. 
D'Ennery AR. i on 

4. D. N. IVL. MAIORIANVS P. F. AVG. Son buSte 

casqué de face avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier sur lequel est une 
étoile. 

]^. viRT. EXERC. ROM. MajoHcn en habit mi- 
litaire, marchant adroite, traînant parles 
cheveux un captif qui a les mains liées der- 
rière le dos et portant un trophée; dans le 
champ, une étoile; à Texergue, conob. 
Pembroke OR. 8o 

5. D. N. IVL. ou IVLIVS MAIORIANVS P. F. AVG. 

Son buste diadème de face avec le manteau 
impérial, tenant un linge (mappa) et une 
croix. 

^t. voTis MVLTis. Majorien et Léon assis de 
face, tenant chacun un linge et une croix; 
entre eux, dans le champ, rv; à l'exergue, 
coMOB. Musée britannique OR. loo 

6 . D. N. MAIORIANVS P. F. AVG. Sou bustc casqué 
à droite avec le paludament, tenant une 
haste dirigée adroite. 

^. voTis MVLTIS. Majorien en habit militaire, 
debout de face, tenant une haste et un bou- 
clier orné d'une étoile; dans le champ, un 
symbole inconnu. Poids, 92 c. Gravée. F. AR. loo 

7. D. N. IVLIVS MAIORIANVS P. F. AVG. Même 

buste ayant sur le sommet du bras gauche 
une fibule ornée du ^. 



516 MAJORIEN. 

Ci. Même revers. Banduri AR. loo 

8, Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Sans légende. Croix dans une couronne 

de laurier; à Texergue, comob 

Tiers de sou. F. OR. 40 

9. Même légende. Son buste casqué à droite 
avec le paludament, tenant une baste di- 
rigée adroite et un bouclier orné du ^. 

B>t. Même revers, avec conob. Musée britan- 
nique Tiers de sou. OR. 40 

10. La même médaille avec comob au revers. 
Wiczay A^\ 

11 . D. N. ivL. MAiORiANvs P. F. AVG. Même Orne- 
mentation de buste. 

Ci. Même revers avec conob ou comob. Mu- 
sée de Vienne. Tiers de sou. OR. 4^ 

Médailles de bronze. 

12. D. N. MAIORIANVS P. F. AVG. Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludameiit. 

^t. VICTORIA AVGGG. Victoirc marchant à 
gauche et tenant une couronne et une pal- 
me; à l'exergue, rp. Musée de Danemarc P. B. ?.5 

13. La même médaille. Même musée P. B. Q. 25 

14. D. N. IVL. MAIORIANVS P. F. AVG. SoU buslc 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers; à l'exergue, rv ou bis? 
(Fabrique barbare) F. P. B. aS 

Lavy donne encore com à l'exergue et Victoria avgg 
avec deux g. 

* Quoifiue cette noédaille soit gravée clans le catalogue Wiczay et qu'il soit incontes- 
table qu'il existe des médailles d'argent frappées avec le coin de l'or, ayant couob ou 
COMOB an revers, j'ai cru prudent de m'abslenir de donner le prix de ces pièces lorsque 
je ne les ai pas vues. 



SÉVÈRE III. 517 

15. D. N. iVLivs MAiOR Son buste diadème. 

Ci. Même revers avec rp à l'exergue. Musée ^^^ 

de Danemarc P. B. 25 

16. D. N. MAiORiANVs P. T. {sic) AVG. Son buste 
diadème. 

^t. VICTORIA AVGGG. Majorien en habit mili- 
taire debout de face, tenant un captif par 
les cheveux et tenant un étendard; à 
l'exergue, rv. Même Musée P. B. aS 



SÉVÈRE III. 



(LIBIUS SEVEBUS.) 

Sévère III était, par ses aïeux, originaire de la Lucanie. Après la mort de Majorien, P.i- 
cimer lui fit donner le titre d'Auguste par les soldats, à Ravenne, l'an de Rome 1214 
(de J. C, aei). Le Sénat à Rome et les provinces confirmèrent cette élection; mais, 
quoique Sévère fût empereur, Ricimer exerçait en effet la puissance souveraine. 
L'empire croulait avec une rapidité toujours croissante sous ce fantôme d'empereur 
dont les historiens n'ont pre.sque pas parlé. 11 mourut en 1218 (465), après un règne 
de trois ans et huit mois, empoisonné à ce qu'on prétend par Ricimer. 



Prix actuel des médailles de Sévère III. 

fr. 

OR, de 15 à 100 

AR., petit médaillon. Monnef* 

AR., de 25 à 30 



p. B. 



50 



1 Je n'admets point dans ma deicription ce médaillon dont le revers est en tout 
semblable au sou d'or n°6. Je ne l'ai point vu ; mais, de même que le médaillon d'ar- 
gent de Jean donné par Mionnel est faui (vojez ci-dessus, page 500), je suis persuadé que 
celui-ci a été coulé sur le sou d'or. Wicray en donne un semblable sans l'indiquer 
comme médaillon. 



519 SÉVÈRE III. 

Médailles d'or et d'argent. 

1. D. N. LIBIVS SEVERVS P. F. AVG, Son buSte 

diadème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

B^. SALVS REiPVBLicAE. Autour d'une cou- 
ronne de laurier dans laquelle on voit le 
J ; à l'exergue, conob. Autrefois, cabinet de ^^■ 

M. Sabatier OR. Q. loo 

2. D. N. LiB. SEVERVS P. F. AVG. Son buste diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^. VICTORIA AVG. {sic avec un g). Victoire 
debout à gauche, tenant une couronne et 
une palme; à l'exergue, rm. Tanini AR. 

3 . D. N. SEVERVS P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. viCTORi. AVGGG. Victoire debout à gau- 
che, tenant une croix; à l'exergue, conob 
ou COMOB Tiers de sou. W. OR. > i5 

4. a. («c)N. SEVERVS pp. AVG. Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

B>t. VICTORIA AVGGG. Même type; dans le 
champ, une étoile; à Texergue, oiob ou 
COMOB Tiers de sou. F. OR. i5 

5. D. N. SEVERVS P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGGG. Victoirc assise à gauche, 
tenant une croix; à l'exergue, comob. 
Wiczay OR. 5o 

6 D. N. LIBIVS (ou LIBVS) SEVERVS P. F. AVG. SoU 

buste diadème à droite avec le paludament 
et la cuirasse. 

Ci. VICTORIA AVGGG. Sèvèrc debout de face, 
posant le pied droit sur la tête d'un dra- 



SÉVÈRE III. 519 

gon et tenant une croix et un globe sur- 
monté d'une Victoire; dans le champ, ar, 
RA, RM, RP, RV, ou RA ; à l'cxcrgue, coNOB ou fr- 

coMOB Gravée. F. OR. 3o 

7. D. N. LIRIVS (sic) ou LIBIVS SEVERVS PERPETV. 

AVG. (av eu monogramme). Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers; dans le champ, md; à 
l'exergue ; comob. Musée britannique OR. 40 

8. D. N. ibvs SEVERVS p. F. AVG. Son bustc dia- 
dème adroite avec le paludament. 

^t. VICTOR]. AVGGG. Même type; dans le 
champ, RV; à l'exergue, conob. Autrefois, 
Cabinet des médailles OR. 3o 

9. D. N. IB. ou LIB. SEVERVS p. F. AVG. Son buStC 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. viCTORi. AVGGGG. Victoire debout à gau- 
che, tenant une croix; à l'exergue, conob. 

Tiers de sou. F. OR. iS 

10. D. N. LIB. SEVERVS P. F. AVG. Sou busto dia- 
dème à droite avec le paludament. 

BZ' vRBis ROMA. Rome casquée assise à gau- 
che sur une cuirasse, tenant une Victoire et 
une haste renversée; à l'exergue, smps. 
Poids, 2 gr. 05 c F. AR. 3o 

11. Même tête et même légende. 

^t. Sans légende. ^ dans une couronne de 
laurier; à l'exergue, rm. Poids, 1 gr. 
20 c.-O gr. 86 c F. AR. 25 

12 . Même tête et même légende. 

^t. Sans légende; croix dans une couronne 

de laurier; à l'exergue, conob 

Tiers de sou. F. OR. i5 



520 ANTHÉME. 

13. D. N. LiBivs SEVERvs P. F. AG.Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers. Musée britannique f""- 

Tiers de sou. OR. i5 

14. D. N. SEVivs (sic) p. F. AVG. Soii bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

]^. Même revers, mais, à l'exergue, conod. 
Musée britannique Tiers de sou. OR. i5 

Médailles de bronze. 

15. D. N. SEVER. p. F. AVG. Sou busle diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. R. V. Victoire de face tenant une cou- 
ronne et une palme. Autrefois, cabinet de 
M. Sabatier P. B. 5o 

16. D. N. LiB. SEVERVS PP. AVG. Son buste diadè- 
me à droite avec le paludament, 

^t. Sans légende, n^ dans une couronne; à 
l'exergue, rm. Tanini. P. B. 5o 




ANTHEMK. 



(PKOCOPIUS ANTHEMIUS.) 

Anthême, né à Constantinople, descendait de Procope, qui avait piis la pourpre sous 
Valens. Il épousa Eufémie, fille unique de l'empereur Marcien, qui le nomma géné- 
ral de toutes les troupes de l'Orient. Après la mort de cet empereur, il continua 
cette fonction sous Léon et se distingua par les victoires qu'il remporta sur les 
Huns et les Goths. Comme depuis la mort de Sévère III Ricimer gouvernait l'Occi- 
dent, les Romains lui demandèrent la permission d'envoyer une députation à Cons- 
tantinople vers Léon, pour faire cesser l'interrègne et nommer Anthême empereur. 
Léon y consentit, le déclara César, et, l'ayant fait partir pour l'Italie à la tête d'une 
armée, le Sénat et le peuple le proclamèrent Auguste en 1220 [de J. C, Û67). Pour 
tâcher de se concilier Ricimer, dont il se méfiait, il lui donna sa fille en mariage. 
Malgré cela, Ricimer alla à Milan pour former une armée contre Anthême. Après 
une paix conclue entre eux, mais qui ne fut r as de longue durée, Ricimer se révolta 
en 1225 (472). Ai)tl)èn)e se défendit vigoureusement en attendant Olybrius que Léon 



PL. ÎIX. 



LICINIA F.UDOÏIE 




TMIGUSTULÏ 




Z. Dardel so. 



ANTHÊME. 521 

envoyait à son secours à la tCte d'une armée ; mais Ricimcr fit proclamer Olybrius 
empereur, et assassiner son beau-père après un règne de cinq ans. 
Anthûine eut d'Eufémie : Marcien, qui devint gendre de Léon, flomulus, Procope et 
la femme de Ricimer. 



Prix actuel des médailles d'Anthéme. 

h. 

OR, de iri il 150 

AR 200 

P- B jO 



Médailles d'or et d'argent. 

t. D. N. PROC. ANTHEMIVS P. F. AVG. Son busle 

casqué de face avec la cuirasse, tenant une 
hasle et un bouclier sur lequel est repré- 
senté l'empereur achevai. 

^t. SALVS REiPVBLiCAE. Anthômc et Léon 
nimbés et en toge, debout de face l'un de 
l'autre, soutenant une croix et tenant cha- 
cun un globe; dans le champ, rv; à l'exer- 
gue, COMOB Gravée. F. OR. 

2. Même légende. Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^. Même revers; dans le champ, une étoile; 
à l'exergue, comob. Cabinet de M. le duc de 
Blacas OR, -jo 

3. D. N. ANTHEMIVS P. F. AVG. Son bustc casqué 
de face avec le paludament, tenant une 
haste. 

'Bft. Même revers; dans le champ, ^; à 
l'exergue, comob oucormobou cornob. il//f- 
sée britannique; ou une étoile dans le 
champ et cormob à Texergue. Cabinet 
Blacas OR. 6o 



ÇSiSt ANTHÊMB. 

4. D. N. ANTHEMivs P. F. AC. Son buste casqué 
de face avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier. 

]^. sALvs RiEipVBLicAE [sic). Même type, avec ^ 

Rv et coMOB. Schellersheim OR. 60 

5. D. N. ANTHEMIVS P. F. AVG. Son bustc casqué 
de face avec le paludament, tenant une 
haste. 

JÇi. SALVS REiPVBLiCAE. Anthêmc et Léon en 
habit militaire, debout de face, soutenant 
un globe surmonté d'une croix, et tenant 
chacun une haste; dans le champ, m, md 
(en monogramme), ri,rm, ra ou une croix; 
à l'exergue, comob IF". OR. 5o 

6. D. N. ANTHMivs (sic) p. F. AVG. Son busto cas- 
qué de face avec la cuirasse, tenant une 
haste. 

^t. Même revers; dans le champ, une étoile 
et Rv; à l'exergue, comob. Autrefois, cabi- 
net Sabatier OR. 5o 

7. D. N. ANTHEMIVS PERPET. AVG. SoU bustc CaS- 

qué de face avec la cuirasse, tenant une 
haste et un bouclier sur lequel est repré- 
senté l'empereur à cheval. 

B^. Même revers ; dans le champ, md en mo- 
nogramme; à l'exergue, comob F. OR. 60 

8. D. N. PROG. ANTHEMIVS P. F. AVG. SoU bustc 

diadème adroite avec le paludament. 

B^. Même revers ; dans le champ, une étoi- 
le; à l'exergue, comob. Autrefois, cabinet de 
M. Sabatier OR. 10 

9. D. N. ANTHEMIVS P. F. AVG. Sou bustc casqué 
de face avec le paludament, tenant une 
bastQ. 



ANTHÊME. 523 

^t. SALVS REiPVBLiCAE. Anlliôme et Léon dia- 
dèmes et en habit militaire, debout de face 
se donnant la main ; celui qui est à droite 
tient de la main gauche un globe surmon- 
té d'une Victoire; entre les têtes des em- 
pereurs, une tablette carrée surmontée 
d'une croix et sur laquelle on lit pax; 
dans le champ, rm; à l'exergue, comob. fr. 

Autrefois, cabinet de M. Sabatier OR. loo 

10. Même tête et même légende. 

^. Même revers, mais, sur la tablette, bas 
{sic), et, dans le champ, md; à l'exergue, 
coMOB. Cabinet de M. Chanvet, OR. loo 

11. D. N. ATSTHEMivs PERPET. AVG. Sou bustc dia- 
dème à droite avec le paludament et la eu i- 
rasse. 

^t. SALVS REIPVBLICAE. Couroune de laurier 

dans laquelle, ^; à l'exergue, comob 

Gravée. F. OR. Q. 8o 

12. D. N. ANTHEMïvs P. F. AC. Sou buste casqué 
de face avec la cuirasse, tenant une haste 
et un bouclier sur lequel est représenté 
l'empereur à cheval. 

^. SALVS REPVBLicE (sic). Type décrit au 
n" 5; dans le champ, une étoile; à l'exer- 
gue, coRvo. 3fusée britannique OR. 5o 

13. D. N. pRoc. ANTHiMivs (sic). Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ç2. VICTORIA AVGGG. Anthêmc dcbout de facc, 
posant le pied droit sur la tête d'un dragon 
et tenant une longue croix et un globe sur- 
monté d'une Victoire; dans le champ, rv; 
à l'exergue, comob. Cabinet de M. Jules 
Graeff, à Kreuznach OR. ï5o 



524 ANTHÊME. 

14. D. N. ANTHEMivs P. F. AVG. Son buste diadè- 
me à droite avec le paludament. 

Bi Sans légende. ^ dans une couronne. 
Poids, gr. 80 c. (D'Ennery donne cette mé- '■'• 

daille avec RM à l'exergue.) F. AR. 200 

15. Même tête et même légende. 

^t. Sans légende. -^ dans une couronne de 
laurier; à Texergue, comob (ou an au Musée 
de Vienne) Tiers de sou. F. OR. 3o 

16. Même tête et même légende. (Quelquefois, 
Aie au lieu d'AVG.) 

Ci. Sans légende. Croix dans une couronne ; 
à Texergue, comob Tiers de sou. F. OR. i5 

17. D. N. ANTHEMIVS PERPET. AV. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

B>i.. Même revers Tiers de sou. F. OR. i5 

18. D. N. ANTHEMIVS PERPET. VAC. {sic, VA en mo- 
nogramme). Son buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. Même revers. Musée britannique 

Tiers de sou. 0\\. i5 

19. D. N. ANTHEMIVS PERP. AVG. Son busto dia- 
dème à droite avec le paludament et la 
cuirasse. 

Ci. Même revers. Musée britannique 

Tiers de sou. OR. i5 

20 . D. N. ANTEHEMivs PERPET. MC. Sou buste dia- 
dème à droite avec le paludament. 

^t. Môme revers. Schellersheim. Tiers de sou . OR . 1 5 

21 . D. N. ANTHEMIVS VG. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

^t. Même revers Tiers de soui F. OR» i5 



EUFÉMIE. 525 

22. D. N. ANTHEMivs PEiiPE. AV. Son buste dia- 
dème ù droite avec le paludament. 

^t. Même revers, avec conob à l'exergue. ^^■ 

Banduri Tiers de sou. OR. iT) 

23. D. ANTHEMIVS c. Sou buste diadème à droite 
avec le paludament. 

Ç2. Même revers. Autrefois, cabinet de 
M. Sabatier Tiers de sou. OR. i5 

Médaille de bronze. 

li. D. N. ANTHEMIVS P. F. AVG. Soii bustc dia- 
dème adroite avec le paludament. 

^. ANTHE. en monogramme dans une cou- 
ronne de laurier; à l'exergue, rm ou rien. 
Musée de Danemarc PB. 5o 



EUFEMIE. 



(AELIA MABCIA EUFEMIA.) 

Eufémie, fille de Marcien, épousa Anthômc lorsqu'il était so» général ; l'Iiistoire n'a 
rien transmis sur elle, à ce qu'il parait. J'ai donné les noms de ses enfants à la fin de 
la biographie de son mari. 



Médailles d'Ëufémie. 

D. N. AEL (ou plutôt AEi avcc l'i un pcu Cl'O- 
chu) MARC. EVFiMiAE AVG. Sou bustc diadème 
à droite. 

I^. VICTORIA AVGGG*. Vlctoirc debout à gau- 
che, tenant une croix ; à l'exergue, comob. 

Gravée. F. OR. looo 



524( OLVBRtUS. 

2. D. N. AEL. MARC. EVFEMIAE PP. AVG. Son buste 

diadème à droite. 

Ci. Même revers avec cormob à l'exergue. f"". 

Cabinet de M. le duc de Blacas OR. looo 



OLYBRIUS. 

(ANICIUS OLYBKIUS.) 



Olybrius, de l'ancienne famille des Anices, qui tenaient un des premiers rangs parni 
les sénateurs, abandonna Rome l'an 1208 (de J. C, ^55), après le sac de celle ville 
par Genséric, et se relira à Constantinople oii il épousa en 1215 (^162) la princesse 
Placidie, fille de Valentinien III et d'Eudoxie. Nommé consul par l'empereur Léon, 
celui-ci l'envoya en Italie pour aller au secours d'Anlhême contre qui Ricimer s'était 
révolté. Ce que voyant Ricimer, il le nomma empereur par une politique très- 
habile, au commencement d'avril 1225 ('•72), et le plaça sur le trône d'Antliême après 
avoir fait assassiner celui-ci au mois de juillet suivant. Ricimer, qui probablement 
aurait également sacrifié Olybrius, s'il en eût eu le temps, comme il avait sacrifié les 
quatre empereurs qu'il avait faits, mourut quarante jours après la mort d'Anlhême. 
Olybrius devint par ce fait paisible possesseur de la puissance souveraine, mais il 
mourut dans la même année après un court règne de trois mois et douze jours. 

Olybrius était un homme d'un mérite distingué. Il laissa une fille nommée Julienne. 



Médailles d'Qlybrius. 

1. t). N. ANicivs OLYBRivs AVG. SoQ buslc dia- 
dème à droite avec le paludament; en haut, 

une croix. ^^■ 

^t. SALVSMVNDi. Croix ; à l'exergue, comob. F. OR. 5oo 

2. Même légende. Son buste diadème adroite 
avec le paludament. 

Ci. Même revers. Autrefois , cabinet de 
M. Sabatier AR. 3oo 

3. Même légende. Son buste casqué de face 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. }ilèmeve\evs. Musée britannique. Gvasée. OR. 5oo 



GLYCÈRE. 527 

, D. N. ANICIVS OLYBRIVS AYG. (leS S SOIîl à FG- 

bours). Son buste diadème à droite avec le 
paludament. 

^t. Sans légende. Croix dans une couronne ; ^r. 

à l'exergue, comob Tiers de sou. IF". OR. 25o* 



PLACIDIE. 



Les médailles d'Aelia Placidie, femme d'Olybrius, ont été restituées à Placidie, femme 
de Constance III. J'y renvoie le lecteur. 



GLYCERE. 

(GLYCERIUS.) 



Glycère, homme de mérite, avait été comte des domestiques du palais des empereurs 
d'Occident. Quatre mois environ après la mort d'Olybrius, l'an de Rome 1226 (de 
J. C. Û73), il prit le titre d' Auguste à liavcnne, par le conseil de Gondibal, neveu de 
Ricimer. Aussitôt, Vidimer, roi des Ostrogoths, vint l'attaquer pour conquérir l'Italie. 
Glycère acheta sa retraite dans son pays, à force de présents. Mais l'empereur Léon, 
qui ne voyait pas d'un bon œil que Glycère eût été élu sans sa participation, reconnut 
Jules Népos empereur d'Occident, et le fit proclamer Auguste à Ravenne. Celui-ci 
marcha contre Rome et força Glycère de renoncer à l'empire en 1227 (474), après un 
règne de quinze mois et demi. Il le fit en outre sacrer évoque de Salone en 
Dalmatie. 



Médailles de Glycère. 

l. D. N. GLYCERivs P. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avcc le paludament et la cui- 
rasse. 

' On trouve encore dans le musée Penibi'oke la médaille d'urgent suivante que 
M. Cuit a déclarée suspecte dans le calalogue de vente de ce cabinet : 

D. >-. AHic. OLïBRivsp. p. ATG . Son buste diadéiué k droite avec le paludament. 
r^, viRTVs nOMANOnvu. Rome casquée assise ù gauche, tenant un globe snrnionlë 
d'une Victoire et une hasle; à l'exergue, ud. 



528 



GLYCERE. 



^t. VICTORIA AVGGG. Victoiie marchant à gau- 
che et tenant une couronne et une pahne; 
à l'exergue, rm. Pembroke et cabinet de 
M. Valut, à Annonay Gravée. AR. 200 

2. D. N. glycerivs F. P. AVG. Sou buste diadè- 
me adroite avec le paludament. 

1^. VICTORIA AVGG. Glycère debout de face, 
posant le pied gauche sur un tabouret et 
tenant une croix et un globe surmonté 
d'une Victoire ; dans le champ, rv ; à Texer- 
gue, coMOB. Musée britannique OR. 260 

3. Même tête et même légende. 

B^. VICTORIA AVGG. Glycèro debout de face, 
posant le pied droit sur un tabouret et te- 
nant une croix et un globe surmonté d'une 
Victoire; dans le champ, md; à l'exergue, 
coMOB. 3fi(sée britannique OR. aSo 

4. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGGG. Même type; dans le 
champ, Rv; à l'exergue, comob. Gravée. F. OR. 25o 

5 . D. N. glycerivs p. F. AVG. Sou buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. Sans légende. ^ dans une couronne; à 
l'exergue, comob {Wiczay), ou sans indica- 
tion d'exergue, Arneth, synopsis AR. 200 

6. D. N. GLYCERIVS F. P. AVG. SoH bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. Sans légende. Croix dans une couronne 

de laurier ; à l'exergue, comob 

Tiers de sou. F. OR. i5o 

7. D. N. G.... Buste diadème à droite avec le 
paludament. 



JULES mvos. 520 

^. Sans légende. Glyccre debout de face, 
tenant de la main droite une croix et de la '•■• 

gauche un sceptre. Welzl P. B. Q. 5o 



JULES NEPOS. 

(FLAVIUS JULIUS NEPOS.) 

Jules Népos naquit en Ualmatie d'un général nommé Népolien. J'ai raconlé dans la 
notice biographique de Glycère comment il parvint an trône en 1227 CiTii). Euric, 
roi des Visigoths, lui déclara bientôt la guerre pour se rendre maître de ce qui res- 
tait aux Romains dans les Gaules. Jules Népos, pour jouir de la tranquillité, lui 
céda l'Auvergne et conclut la paix avec lui en 1228 (475); mais Oreste, général des 
troupes des Gaules se souleva, engagea le sénat dans sa révolte, et marcha contre 
Ravenne. Jules Népos, averti à temps, s'embarqua pour se sauver à Salone et con- 
serva encore le titre d'Auguste. Il fit de vaines tentatives pour remonter sur le trône 
et fut assassiné en 1233 (fi80), à ce qu'on croit, à la sollicitation de Glycère. 

Il avait régné un an et deux mois. 



Prix des médailles de Jules ISépos. 

OK, «le W k 1(11» 

AU., de 130 à 20(J 

p. B 50 



Médailles d'or et d'argent. 

, D. N. iVLi. NEPOS P. F. AVG. Son bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

^t. SALYS REip. Couronne de laurier au mi- 
lieu de laquelle est le ;]( ; à l'exergue, conob. 
Tanini OR. Q. i oo 

. D. N. IVL. NEPOS p. F. AYG. (qUClqUCfois AV CSt 

en monogramme). Son buste casqué de face 
avec la cuirasse, tenant une haste et un 
bouclier sur lequel est représenté l'empe- 
reur à cheval. 

^t. VICTORIA AVGGG. OU AVGGG : OU AVGGG». 

Victoire debout à gauche, tenant une croix; 



S30 JULES NÉPOS. 

dans le champ, md, ou une étoile;, ou rien; fr- 

à l'exergue, comob F. OK. 60 

3. Même tête et môme légende. 

1^. VICTORIA AVGGG. OU AVGGG : OU AVGGGA 

OU AVGGGi. Même type j dans le champ, ar, 

OU AR, OU HP, OU HR, OU R? P, OU RV, OU unc 

étoile; à l'exergue, comob Gravée. F. OR. 60 

i. j.N. ivLi NEPOS p. F. ANG. (stc). Même orne- 
mentation de buste, très-barbare. 

9^. VICTORIA AVGGG. Même type; dans le 
champ, RV ; à l'exergue, conob F. OK. 60 

5. Même tête et même légende, avec ivli. 

NEPOS. 

^VICTORIA AVGGG: Même type; dans le 
champ, une étoile; à l'exergue, comob. 
Schellersheim * OR. 60 

6. D. N. ivL. NEPOS p. F. AVG. Sou bustc diadè- 
me à droite avec le paludament. 

Ci. voT. V. MVLT. X. dans une couronne de 
laurier; à l'exergue, pcon. Tanini AR. 200 

7. Même tête et même légende. 

Ri. VRBSROMA. Rome casquée assise de face, 
regardant à gauche et tenant un globe sur- 
monté d'une Victoire et un sceptre; à l'exer- 
gue, Rvps. Poids, 2 gr. 22 c. . . . Gravée. F. AR. 200 

8. Même tête et même légende. 

^t. Sans légende. Rome debout a gauche, 
posant le pied droit sur une proue de vais- 
seau, appuyée sur une hasie et tenant une 
, corne d'abondance; dans le champ, rv. 
Tanini, d'Ennery, Musées de Vienne et de 
Turin, et probablement Wiczay^ où l'on 
aura par erreur décrit : Femme casquée 
assise à gauche, etc . . AR. 1 5o 

9 . Même tête et même légende. 



JULES NÉPOS. 531 

^t. Sans légende. Croix dans une couronne 
de laurier; à l'exergue, cohob ou comob. . . f'- 

Tiers de sou. F. OR. 40 

10. D. N. IVL. ou IVLI. NEl'OS P. F. AG. SOU buslc 

diadème à droite avec le paludament. 
Ci. Même revers, avec comob. Tiers de sou. îf. OH. 40 

11 . D. N. IVL. NEPOS PE. AVG. (av en moHogram- 
me). Son buste diadème à droite avec le pa- 
ludament. 

I^. Même revers Tiers de sou. W. OR. 40 

12. D. N. IVL. NEOPOs P. F. AVG. Son buslc dia- 
dème à droite avec le paludament. 

Ci. Même revers. Cabinet de 31. le duc de 

Blacas Tiers de sou. OR. 40 

13. D. N. IVL. NAïïPOsr. V. AVG. SoH bustc dia- 
dème. 

^t. Même revers, avec conob à l'exergue. 
D'Eunery Tiers de sou. OR. 40 

U. DN. ivi. isropos p. r. {sic) avg. Même buste. 

B^. Même revers, avec komo à l'exergue. 
D'Ennery. Tiers de sou. OR. 40 

Médailles de bronze. 

15. D. N. ivL. NEPos p. F. AVG. Sou bustc diadè- 
me à droite avec le paludament, 

RJ. SALvs REiPVBLiCAE. Victoirc marchant à 
gauche, portant un trophée et tenant un 
captif par la tête. Tanini , P. B. 5o 

16. D. N. IVL. NKPOs.... AVG. Son buste diadème 
à droite avec le paludament. 

^t. VICTORIA AVGGG. Victoire débouta gauche, 
tenant une couronne et une palme; à l'exer- 
gue, MR. Tanini P. B, 5o 



^32 ROMULUS AUGUSTE. 

17. D. N. 1. NÈ.os.... AV. Sa tête tliadémée à 
droite. 

^t. Victoria avggg. Victoire marchant. f""- 

Welzl P. B. 5o 

18. D. N. NEP. AVG. Même tête. 

B^. NEPOS en monogramme dans une cou- 
ronne; à l'exergue, tesa. Welzl P. B. 5o 



ROMULUS AUGUSTE, dit AUGUSTULE. 

(ROMULUS et non Momylus augustus.) 

Uomulus Auguste, surnommé par dérision Augustule, était fils d'Oreste, qui avait été 
secrétaire d'Attila et qui étant ensuite venu à la cour des empereurs d'Occident^ y 
était parvenu au rang de patrice. Jules Népos le nonnna général des troupes de la 
Gaule : Orestti profita de sa haute position pour le renverser du trône ; il alla Pai rêler 
à Ravcnne, oQ il habitait, lui fit quitter cette ville en toute hâte et fit proclamer son 
fils Romulus empereur, le 31 octobre de l'an de Rome 1228 (de J. C, 475). Celui-ci 
envoya une ambassade à Basilisque, empereur d'Orient, pour se faire reconnaître 
empereur ; du reste, son extrême jeunesse ne lui permit pas de rien entreprendre. 
Odoacre, Goth de naissance et l'un de ses gardes, se souleva, déclara la guerre à 
Oreste et à Romulus, se fit couronner roi d'Italie et fit assassiner Oreste. Quant à 
Romulus, il lui laissa la vie par pitié pour sa jeunesse, mais il le fit conduire au châ- 
teau de Lucullane, près de Naples, oiiil acheva paisiblement ses jours. Il avait régné 
dix mois. 

Ainsi finit l'empire d'Occident, l'an 1229 de la fondation de Rome (de J. C, û'îe), cinq 
cent vingt et un ans après que Jules César s'était fait déclarer dictateur perpétuel, 
cioq cent sept ans après la bataille d'Actiura, cinq cent deux après que le gouverne- 
ment eut reçu la forme monarchique par la volonté du Sénat, qui décerna à Octavien 
le beau surnom d'Auguste, et cent quarante-six ans après que Constantin eut détruit 
l'antique prestige de Rome en transformant le siège de l'empire à Constantin opie. 



Médailles d^or. 

1 . D. N. ROMVLVS AYGVSTVS P. F. AVG. SoU busle 

casqué de face avec la cuirasse, tenant une 
hasle et un bouclier sur lequel est repré- 
senté l'empereur à cheval. 

Ç^. VICTORIA AVGGG. Vicloirc debout à gauche, 
tenant une croix; dans le champ, rm; à ^'^• 

Texergue, coiiob ou comob. . . Gravée. F. OR. 400 



\ 



ROMULUS AUGUSTE. 533 

2. Même tête avec les deux premières lettres 
de AVG. en monogramme. 

B^. Même revers, avec une étoile dans le 
champ, et à l'exergue, conob (I'n à rebours). fr. 

Autrefois, cabinet de M. Sabatier OR. 400 

3. D. N. ROMVLVS AVGVSTVS P. F. AVG. Son bUStC 

diadème à droite avec le paludament. 

1^. Sans légende. Croix dans une couronne; 
à Texergue, comob. Cabinet de 3f. Corbet, 
à Saint-Amour [Jura). Tiers de sou. Gravée. OR. aSo 

i. D. N. ROMVLVS AVGVSTVS P. F. AV. SOH buste 

diadème à droite avec le paludament. 

^t. Même revers. Autrefois, Cabinet des mé- 
dailles Tiers de sou. OR. aSo 

5. D. N. ROMVLVS P. F. A. Son bustc diadème. 

^. Même revers. D^Ennery. Tiers de sou. OR. aSo 

G. D. N. ROMVLVS (l's à FCboUrs) AVG. p. F. AV. 

Son buste diadème à droite avec le paluda- 
ment. 

^t. Même revers. Cabinet de M. le duc de 
Blacas Tiers de sou. OR. ?.5o 

Médailles de bronze. 

7. D. N. AVGVSTVS P. F. AVG. Sou bustc très- 
jeune diadème à droite avec le paludament. 

^. SALVS REiPVBLiCAE. Victoirc marchant à 
gauche, portant un trophée et tenant la tête 
d'un captif; dans le champ, -f ; à l'exergue, 
RP. Tanini P. B. Q. 60 

8. D. N. ROM.... p. F. AVG. Son bustc diadème 
adroite avec le paludament. 

Fi. VICTORIA AVG. Victoirc marchant à gauche 
et tenant une couronne et une palme; à 
l'exergue, rp. Tanini P. B. Q. 60 



534 



TESSERES. 



APPENDICE. 



TESSERES. (psEUDOMONETAE d'Eckhel.) 

Je renvoie à l'introduction, tome I page xxii pour la définition de ce qu'on 
doit entendre par tessères et pour ce que l'on peut présumer de leur usage. 
Les tessères, comme je l'ai dit, sont en cuivre ou en plomb, Je ne décrirai 
que les tessères de cuivre Quant à celles qui sont en plomb, comme elles 
me semblent sortir complètement du domaine de la numismatique, qu'elles 
ont été presque toutes décrites dans l'ouvrage de Ficoroni, que leur authen- 
ticité est excessivement délicate à déterminer à cause de la prompte oxyda- 
tion de ce métal, et qu'enfla il est difficile de les conserver longtemps, 
parce qu'elles tombent aisément en décomposition et en poussière, je me 
crois dispensé d'entrer dans aucun détail à leur égard. Je me bornerai à en 
citer une que Tanini a décrite, et dont il a donné le dessin, parce qu'elle offre 
un véritable intérêt. 

DD. NN. AVGG. Bustes de face d'OIybrius et de Placidie, l'un avec le palii- 
dament, l'autre avec la stole; entre leurs têtes, une croix. 
R. SALVS MVNDi. Croix. 

C'est ainsi que j'ai donné dans ma description la médaille ou tessère de 
plomb de Claudia, fille de Néron. 
Je diviserai les tessères en : 
lo Tessères impériales ; 
2o Tessères mythologiques ; 
3o Tessères des jeux-, 
40 Tessères erotiques; 
5o Tessères commémoratives 
60 Tessères mystiques. 

J'appelle tessères impériales colles qui donnent le portrait d un empereur 
ou d'une impératrice; tessères mythologiques celles qui donnent le portrait 
d'une divinité ou qui représentent quelque sujet mythologique ; tessères des 
leux celles où l'on voit représenté toutce qui a rapport aux jeux et à d'autres 
usages de la vie privée des Romains, tels que les courses de char, les jeux 
proprement dits, les bains, etc. ; tessères erotiques les pièces connues jus- 
qu'à présent sous le nom de spintriennes. Ce nouveau nom est beaucoup 
plus convenable et explique bien mieux la nature des sujets intéressants 
retracés sur ces médailles et qui sont de tous les temps. 



TESSÈRES. 535 

Les tessères romménioratives sont ce qu'on a^^eWe médaillons contor- 
njofcs. Par la plupai't de leurs revers, elles appnrtiennent aux tessères des 
jeux ; par la tète du plus grand nombre, elles rentrent dans les tessères im- 
périales; mais leur style tout spécial les sépare* complètement des autres 
tessères, ainsi que leur modulequi est généralement de9 à 11. Je leur donne 
le nom de cotnmémoratwes , parce que, cpioique portant des têtes d'empe- 
reurs et de grands hommes, elles ont été frfippées, du moins jusqu'à celles 
de Constant I, longtemps après la mort des personnages dont elles donnent 
les porti-aits, et les faits qu'elles rappellent quelquefois sur leurs revers. 

Enfin, j'appelle lessères mystiques, celles que quelques savants regardent 
comme des amulettes, et d'autres comme des pièces satiriques dirigées contre 
les premiers chrétiens. Selon le sens dérisoire ou respectable qu'on peut at- 
tacher à l'cànesse que l'on voit sur plusieurs de leurs revers {puisque Jésus- 
Christ entra dans Jérusalem monté sui- un âne), ces pièces sont satiriques 
ou pieuses. C'est ce qui me semble justifier le nom de myHiq}(Ps. 



I. Tessères impériales '. 
AUGUSTE. 

Prix approximatif, selon la fabrique et la conservation, de 20 Èi 30 fr, 

1. Têle radiée d'Auguste à gauche dans un 
cercle. 

^. AVG. dans un grènetis F. 

2. Sa tête laurée à gauche dans une couronne 
de laurier. 

]^. Hercule nu, debout de face, tenant sa 
massue sur l'épaule; dans le champ, xv. 

Gravée. F. 

Cette tessère appartient par son revers aux tessères 
mythologiques. 

3. Sa tête radiée à gauche dans un cercle. 



' Toutes les tessères sont d'an module intermédiaire entre le moyen et le pe 
bronze, sauf un Irèspclit nombre qui atteignent le moyen brcnze; j'uurai soin d'indiqué r 
celles-ci. I,es Contorniates, comme je l'ai déjà dit, sont d'un module jilos prand. 



536 TESSÈRES. 

^t. III au milieu d'un grènetis entouré d'une 
couronne de laurier f. 

4. Sa tête laurée à droite dans un cercle. 

]^. un* F. 

5. "Sa tête radiée à gauche dans un cercle. 

B^. un F. 

6. Sa tête radiée à gauche dans une couronne 
de laurier. 

^. V ÎF. 

7. Sa tête laurée à droite; à l'exergue, fel. 
Le tout dans un cercle. 

^. V.H F. 

8. Sa tête laurée à droite dans une couronne 
de laurier. 

]^. viii F. 

9. Sa tête laurée à gauche dans un cercle. 

^. vin F. 

10. Sa tête laurée à droite dans une couronne 
de laurier. 

^t. YIIII F. 

11. Sa tête laurée à gauche dans une couronne 
de laurier. 

Bz. viiii F, 

12. Sa têle laurée à droite dans un cercle. 

^. X. F. 

13. Sa tête laurée à gauche ; devant, le bâlon 
d'augure; le tout dans une couronne de 
laurier. 

^. XI F. 

* Le nombre tlu revers élant toujours place de la même façon, je ne donne plus que 
le nombre seul. 



TESSÈRES. 537 

14. Sa tête laurée à droite dans une couronne 
de laurier. 

^. xn F, 

15. Sa tête radiée à gauche dans un cercle. 

^t. xiri F. 

16. Sa tête laurée à droite dans une couronne 
de laurier. 

^i. xiiii. Cabinet de M. Hoffmann 

17. Sa tête laurée à gauche dans un cercle. 
Çixiui F. 

18. Sa tête laurée à gauche dans un cercle. 

^. XV F. 

19. Sa tête radiée à gauche; devant, un 
foudre ; le tout dans un cercle. 

Ci. XV F. 

20. Sa tête radiée à droite dans un cercle. 

^. XV F. 

21. Sa tête radiée à gauche dans un cercle, 

^. XVI F. 

Les deux tessères suivantes paraissent devoir se mettre 
parmi celles d'Auguste ; cependant la tête diffère un peu 
de la sienne. 

22. Buste nu à droite vu de dos avec la cuirasse, 

dans une couronne de laurier. 

^t.l F. 

23. Même buste. 

^.vn F. 



538 TKSSÈRES. 

OCTAVIE, sœur d'Auguste. 

Prix approximatif, de 50 à 60 ïr. 

1 . Buste d'Octavie à droite coitfée en cheveux 
dans un cercle. 



^t. VI. 



Gravée . 



JULIE, fille d'Auguste. 

Prix approximatif, de SO à 60 fr. 

1. Buste de Julie à droite coiffée en cheveux 
dans un cercle. 

^.11 F. M. B. 



TIBERE. 

Prix approximatif, de 30 à 40 fr. 

1. Tête laurée de Tibère à gauche dans un 
cercle entouré d'une couronne de laurier. 

^.11 

2. Même tête. 

^- VI 



ANTONIA ? ' 

Prix approximatif, de 60 à 80 fr. 
Buste d'Antonia à droite couronnée d'épis 
dans un cercle. 
Ci. nii Gravée . 3 

Cette tessère est décrite dans le Trésor de Numisma- 
tique et de Glyptique, à l'iconograpliie romaine, comme 
étant de Livie, dont la tète serait couronnée de lierre. 



'Il e^l souvent difficile, peul-êlre même quelquefois impossible de ddcider à qui ap- 
partiennent les portraits représentés sur les tessères, surtout quand ce sont des portraits 
do femmes; ceux de Julie, fille d'Auguste, de Drusille, de M'-ssaliiie , etc., ne nous 
étant pas parfaitement connus. 



TESSÈRES. 539 

CALIGULA? 



Prix approximatif, de 30 à 40 tV. 

Tête laurée de Caligula? à droite dans 
un cercle entouré d'une couronne de 
laurier. 

]^. xii 



DRUSILLE? 



Prix approximatif, de 80 à 100 f»-. 

1. Buste de Drusille à droite avec une cou- 
ronne de lierre dans un grènctis. 

^t. xiiii. Musée britannique Gravée. 



CLAUDE I. 

Prix approximatif, de 40 à 50 fr. 

1. Tête nue de Claude à gauche dans une 
couronne de laurier. 

B^. X. viui. Musée britannique. M. B. 



JULIEN IL 

1. D. N. FL. CL. IVLIANVS P. F. AVG. SOH bUSte 

casqué à gauche vu par derrière, tenant 
une haste et un bouclier. 

B^. III grossièrement gravé en creux, .... W. 

2. La même tessère avec v ? en creux F. 

3. La même tessère ou médaille avec vin 

en creux F. 

4. La même avec xiii en creux. . . . .* F. 



P. 


B. 


ÎO 


p. 


B. 


10 


p. 


B. 


lO 


p. 


B. 


IO 



o40 TESSÈRES. 

THÉODOSE I. 

1. D. N. THEODOSivs P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludament. f"" 
Ci. XII en creux F. P. B. i o 



THÉODOSE? HONORIUS? ET ARCADIUS? 

Bustes diadèmes de face de Théodose? entre 
ceux de ses deux fils vus de profil, tous 
trois avecle paludament. 
Ci. AVGGG. dans une couronne. Flan carré 
long. Pembroke et Tanini ti 

Cette pièce est évidemment un Exagium solidi 



HONORIUS. 



1 . D. N. HONORivs P. F. AVG. Sou bustc diadème 
à droite avec le paludament. 

Ci. luj en creux. Musée de Danemarc P. B. lo 

2. Même (ête et même légende dans un cercle 
au milieu du flan qui est un carré long. 

^î.. viH en creux. Poids, 2 gr. 25 c F. P. B. loo 



II. Tessères mythologiques \ 

Prix approximatif, de 10 à 20 fr. 

1. Buste de Pallas à droite avec un casque à 
crinière, ayant sur la poitrine la tête de 
Méduse. 

]^. XXVI en creux dans un cercle creux. ... F. 

2. Tête de Méduse de face dans un grènetis 
entouré d'une courjonne de laurier. 

1 Les tessères mytliologiques, les tessères des jeux et les tessères erotiques paraissent 
toutes, d'après leur fabrique, avoir été frappées du règne d'Auguste ii celui de Claude. 



PL. ÎI 




BalU. Tniff. r%i^ Cas 



tëssèrës. 5 h 

^. V dans un grèiielis enlourô d'une cou- 
ronne de laurier F. 

3. Silène assis sur un âne qui marche à droite, 
et tenant un Ihyrse. 

^t. A. I. dans un grènetis F. 

4. Buste de Bacchante à ^droite à mi-corps te- 
nant un thyrse. 

B>t. VII dans un grènetis, entouré d'une cou- 
ronne de laurier F. 



III. Tessères des jeux. 
l'iix approximatif, selon l'intérêt des sujets, de 20 à oO . 

1. Triomphateur accompagné d'une petite li- 
gure dans un bige de mules à gauche. 

'Bft. II dans un grènetis entouré d'une cou- 
ronne F. 

2. Vainqueur de course en char dans un 
bige au galop à droite tenant une palme. 

^. m W. 

3. Même type. 

Ci. viiii î^' 

4. Deux figures debout dans une tourelle pla- 
cée sur le dos d'un chameau qui marche 
précipitamment à droite. 

^. XVI It 

5. es. Buste de femme dans un grènetis. 

Ci. QVI LVDIT ARRAM DET QVOD SATIS SIT. (Qui 

veut jouer, qu'il donne des arrhes suffisan- 
tes pour répondre.) Quatre osselets. Gravée. F. M. B. 

6. MORA. Deux joueurs assis en face l'un de 



542 TESSÈRES. 

l'autre et tenant sur leurs genoux une la- 
blette ressemblant àundamier;run touche 
le damier, et l'autre lève la main comme 
pour donner à deviner un nombre; à gau- 
che, sur le second plan, un meuble au- 
dessus duquel est un animal? 
^. X. III Gravée. F. 

7. Deux enfants nus, jouant dans une bai- 
gnoire. 

^t. A. XV. dans un grènetis. Musée bri- 
tannique 

8. Même type. 

^t. A. XVI. dans un grènetis F. 

9. Deux hommes à demi nus (deux bai- 
gneurs?), debout; celui qui est à gauche 
pose la main droite sur ses reins et la 
gauche sur l'épaule de l'autre; celui qui est 
à droite a les jambes croisées, se tourne 
vers l'autre et pose sa main gauche sur sa 
lêtejàgaucheBAL... (Balneariusl) adroite.. 
LORVS îf . 

10. Femme assise dans un panier servant de 
balançoire, attaché par quatre cordes ti- 
rées par deux hommes nus ; surle second 
plan, un treillage . 

^t.Xl F. 

11. Deux bustes affrontés ressemblant à des 
caricatures ; dessous, une patère? 

^i iiii F. 

Les quatre tossères suivantes qui donnent le portrait' 
d'un précepteur ? de la jeunesse uoaiiué Mitrcius, sem- 
blent dcToir être rangées parmi les tessères des jeux. 

12. C. MITREIVS L. F. MAC. IVVENT. (NT OU lîlOnO- 

gramme). (Jlagister 'Ijuvenlulis.) Tète virile 
nue adroite. 
1^. Edifice à deux étages avec cinq colonnes 



TESSÈRES. 543 

à chaque étage recouvert d'un toit rond; 
sur le fronton, au-dessus du premier élagc, 
on lit L. SEXTiLi. + . F.; à l'exergue, un en 
creux F. 

13. Même lête et même légende. 

^t. Tête de lion de face dans un grènetis 
entouré d'une couronne de laurier F. 

14. Même tête et même légende. 

^t. XI. Morell, famille Mitreia 

15. Mome tête et même légende. 

^t. xn. Eckhel 



J'ajouterai à ces trois divisions de tessères les médailles incertiiines du 
haut empire en petit bronze, dont c'est ici la véritable place. Comme depuis 
la publication du premier volume, où elles sont déi rites à la page 463, j'ai 
été à même d'en voir un nombre assez considérable de nouvelles, j'ai pensé 
que les numismates me sauraient gré de les redonner, placées où elles doi- 
vent l'être et augmentées de dix médailles. 



A. Médailles de Domitien? 

1. Deux fers à cheval au milieu d'un armille 
terminé par deuxtêtesde serpents. 

^. 10 10 TRivMP. Branche d'olivier F. lo 

2. Rhinocéros marchant à gauche. 

^i. s. c. Branche d'olivier F. 3 

3. Buste casqué de Pallas à droite. 

15^. s. 0. Olivier F. 3 

4. Même tête. 

I^. s. c. dans le champ ou à l'exergue. 
Chouette à droite, regardant de face F. ?. 

5. Môme têle. 

1^. s. c. Chouette à gauche, regardant de 
face F. 2 



544 TESSÈRES. 

6. Même tête. fr. 
B^t. Corne d'abondance F. 2 

B. Médailles avec le S. C. 

7. Buste diadème de femme àdroile (Junon? 
ou Faustine?). 

^t. s. c. dans le champ ou à l'exergue. Co- 
lombe à droite F. 3 

8. Buste de femme à droite, coiffée à peu près 
comme Faustine mère. 

B>i.. Même revers F. 6 

y. Buste diadème de femme à droite. (Junon?) 

B^, s. c. Colombe à gauche W. 3 

10. Tête laurée de Jupiter à droite. 

^. s. c. Foudre ailé F. 3 

11. Tête laurée de Jupiter à droite. 

B^. s. c. Aigle éployé sur un foudre F. 3 

12. Tête barbue, diadémée à droite. 

^t. s. c. Aigle déployé sur un foudre, regar- 
dant à gauche F. 3 

13. Tête casquée barbue de Mars à droite 

B>^. S. C. Aigle romaine entre deux enseignes 
militaires F. 3 

14. Tête barbue à droite. 

B>t. s. c. Dauphin enrouléaulourd'uneancre. 
Cabinet de M. Hoffmann 3 

15. Tète barbue du Tibre à droite couronnée de 
roseaux. 

Bz. s. c. La louve à droite allaitant Romulus 
ctRémus F. 10 

16. Buste de femme adroite. 



TESSÈRES. 545 

Ci. S. c. L'Ecjuité debout à gauche, tenant 
une balance et une corned'abondance. Cabi- fr. 

net de M. Asselin à Cherbourg 3 

17. Buste nu jeune à gauche. (Antinous?). 

B^. s. c. Coq à droite. Cabinet de M. Gréau à 
Troyes 5 

18. Buste casqué barbu à droite avec le palu- 
dament. (Antonin?) 

^. s. c. Cuirasse F. 3 

19. La même médaille d'un très-petit module. F. 3 

20. Buste casqué de Pallas à droite. 

I^. s. c. Massue F. 3 

21. Busled'enfant à droite voilé et couronné de 
roseaux. (AnniusVérus?) 

^t. s. c. dans une couronne d'olivier? ou de 
laurier F. 3 

22. Buste d'un enfant à droite, couronné de 
pampre et les épaules couvertes de raisins. 
(Annius Vérus?) 

Ci. s. c. dans une couronne de pampre et 
de raisins F. 3 

23. Tête casquée barbue de Mars à droite. 

1^. s. c. Trophée composé de deux boucliers 
ronds, quatre hastes et un paludament F. 3 

24. Buste de Mercure à droite. 

^t. s. c. Caducée ailé F. 2 

25. Pétase ailé 

^. s. c. Caducée ailé F. 3 

26. Griffon accroupi à gauche, touchant une 
roue de sa patte droite de devant. 

Ci. s. c. Trépied. (Classée à Nervadans le ca- 
talogue Wiczay.) F. 3 

27. La même médaille avec le griffon a droite. F. 3 



T. VI. 



516 TESSÈUiiS. 

28. Buste de femme à droite, couronnée d'épis. 
(Sabine?). fr. 

Ci. s. c. Trépied. Cabinet de M. Hoffmann.. 6 

29. Buste de femme adroite 

]^. s. c. Trépied. Cabinet de M. Hoffmann. 

Très-petit module. 6 

c. Médailles sans le S. C. 

30. Aigle à gauche sur un foudre. 

^.A\G. dans le champ. Cabinet de 31. Hoff- 
mann 3 

31. IMF. ni. Aigle éployé sur un sceptre regar- 
dant à gauche. 

Bz. COS. iiii. Foudre ailé (Trajan?) F. 3 

Voyez à Antonin, o28, la médaille qui a d'un côté 
iMPERAXOB II, et de l'autre cos. m. 

32. Buste casqué de Pallas à droite. 

^t. ROMA dans le champ F. 3 

33. Carpentum à droite traîné par deux mules. 
V)t. Couronne de laurier. Cabinet de M. Hoff- 
mann Gravée. i o 

34. Etendard. 

^t. Pallas ca8((uée debout, ayant sur la main 
droite une chouette, et tenant une haste de 
la gauche F. 3 

35. Etendard. 

]^. Victoire marchant à gauche et tenant 
une palme et une couronne F. 3 

36. Palme. 

Bt. Même revers. Cabinet de M. Hoffmann. lo 

37. Etendard. 

^. Mars marchant à droite et portant une 
hasle et un trophée F. 3 




CONTORNIATES. 5i7 

38. Mulelsi'llé cl bridé, uiarcliant adroite. (r. 

Rî. Pioche W. lo 

o\). A. P. P. F. dans une couronne de chêne, 

B^. Sceptre au-dessus duquel est un buste 
\iril à gauche (d'Aeitus?) 3F. 6 



iO. es dans une couronne. 

G 

]^. Etoile à huit rayons. Cabinet de M. IIo/l- 

mann 6 

il. Modius avec trois épis. 

Ci. Urne '. . . F. 3 

42. Galère. 

]^. D. dans le champ W. 3 

43. TU. en monogramme. 

^. G. dans le champ W. 3 

ii. YL. en monogramme. 

^.M. danslechamp. C«6f«c/ de M. Hoffmann. 2 



IV. Tessères erotiques. 
M.'îl- les éditeurs fie la description liisiorique des luouaaies frappées sous 
l'empire romain n'ayant pas voulu, à mon grand regret, me laisser com- 
pléter la classitication gcientilique des tessères, en y admettant, même en 
latin, la description des tessères erotiques, je renvoie aux belles gravures 
des spintrienues de SaiotAubiu qui font suite auxpierj-es gravées du duc 
d'Orléans, en attendant un recueil plus complet qui pourra paraître dans 
quelque temps d'ici. 



V. Tessères commémoratives * 

ou MÉDAILtONS CONTOKiSIATES. 

Ce n'est quafin de n'être pas accusé d'avoir rien laissé de côté de ce 

llesl co rnplètcrn en l ira possible de donner des évalualicns aux mcdiiilioiiS conlor- 
nialcs. Tout dépend de l'inlërêi d< s lêtes et des revers, de la fabiirine, de la conserva- 
lion el surtout de la faniaisirt dis auialeurs, dont quelques-uns ne font aucun cas de 
CCS pii-ces, tandis que d'autres les apprécient beaucoup. Les niëdaillons les plus com- 
muns ne valent guère qu'une vingtaine de francs. Les plus rares, lorsqu'ils élaienl 
irès-bcaux, ont monté an delà de 200 franc» dans qutiques-nnes des ventes nui pnl 
eu lieu à Paris ces dernières années. 



548 CONTORNIATES. 

qui concerne la numisniatisque romaine c[ue je donne la série des pièces 
qui\ont suivre, car M. Sabatier, dans le bel ouvrage qu'il a publié l'année 
dernière sur les médaillons contorniates, a épuisé la matière. Je donnerai 
donc une description très-succincte de chaque médaillon, en renvoyant 
pour leur description complète aux planches de son travail où chaque pièce 
est gravée; et je n'entrerai dans des détails plus circonstanciés que lors- 
que jaurai à décrire un médaillon qu'il n'a pas connu ou ([u'il n'a pas cru 
devoir admettre d'après l'autorité de Banduri ou Tanini. L'ordre que j'ai 
suivi dans tout le cours de cet ouvrage ne me permettant pas d'adopter sa 
classification toute scientifique, les tessères commémora tives seront décri- 
tes d'après les tètes, selon le genre des personnages que ces têtes représen- 
tent, et l'ordre chronologique sera suivi pour les empereurs romains. 



A. Divinités. 

SÉRAPIS. (Très-rare.) 

1 . DEO SARAPiDi. Buste de Sérapis à gauche, barbu, le 
modius sur la tête et vêtu du paludament. 

^i. Très-fruste. On distingue un aigle et un arbre. 
Cabinet de M. Charvet Gravé. 



LE SOLEIL. (Très-rare). 

1. Buste radié du Soleil à gauche tenant un sceptre. 

^t. HTeAropHC. Pythagore assis. Sabatier, pl. xv, 
méd. 1 



MERCURE. (Unique.) 

1 . Buste ailé de Mercure à droite ; devant, une palme. 

B^. Caducée ailé. Les_deux côtés sont gravés en 
creux. Sab. xu, 5 " 



CONTORNIATES. 549 

HERCULE. (Rare.) 

1. Tête nue d'Hercule à gauche; derrière, la massue. 

B>t. Hercule Farnèse debout entre deux autels. 
Sab. XIII, 2 F. 

2. Buste nu d'Hercule à gauche ; devant, la massue. 

I^. Cheval cà droite. Sab. vi, 7 W. 

3. Buste d'Hercule à droite avec la peau de lion, te- 
nant une massue. 

^t. Ecuyer tenant un cheval qui se cabre. Sab. \, \i. 



MINERVE. (Très-rare.) 

1. Buste casqué de Minerve à gauche, tenant un scep- 
tre. 
^. Hercule et sa femme Rome, assis tous deux. 
Sab. XIII, 5 F. 



ROME. (Rare*.) 

1 . Buste casqué de Rome à gauche, tenant un bouclier. 
^. Hercule debout. Sab. xii, 15 

2. Buste casqué de Rome à droite, la hasle derrière 
l'épaule. 

^t. Victoire marchant à gauche. Sab. xvn, 2 

3. AETERNAE ROMAE. Bustc casqué de Rome vu de 
trois quarts adroite, tenant un globe et un sceptre. 

'Pft. Bacchus dans un bige de panthères. Sab. xi, 10. F. 

< Le médaillon qui n au revers la louve allaitant Romulus et Rémus parult n'être 
autre chose que le médaillon de Rome décrit page 178 de ce volume, n" Û, dont les bords 
ont été relevés. Du reste, je l'ai déjU dit, et je le répète, il est quelquefois Irès-diflficile 
de saisir la transition entre les vrais médaillons elles médailles contorniates, surtont au 
cominencement de l'époque de leur fabrication. 



550 CONTORNIATES. 

4. VRBS ROMA. Buste casqué de Rome à droite. 

Ç^. ANNONA AVGVSTA CERES. Type connu de Néron. 
Saô. XII, 9 ' F. 

5. mviCTA ROMA FELIX sENATvs. Bustc CRsqué de Rome 
à droite. 

Bi, REPARATio MVNERis FELICITER. Bestiairo Combat- 
tant lin ours. Sab. x, 1 F 

6. Même tête et même légende. 

V^. REPARATIO MVNERIS FELICITER. Gladiateur vaincu 
aux pieds d'un rétiaire. Sab. xix, 13 

7. Même tête et même légende. 

B>t viNCAS. Vainqueur dans un quadrige de face; 

à l'exergue, ..anciator aliger. Sur la partie de la 
légende à gauche qui précède vincas et qu'on ne 
peut pas lire à cause des lettres qui ont été superpo- 
sées, on voit CTOBiKACN et à droite gytokop formées 
par de petits points creux F 



B. Grands hommes. 
(Souverains, philosophes, poètes, etc.; . 

ALEXANDRE. (Commun.) 

î. ALEXANDER MAGNVS MACEDON. SoU bustC à droite 

avec la peau de lion. 

^t. soLi iNviCTO. Le Soleil dans un quadrige de face. 
Sab. XI, 12 F. 

2. Sans légende. Tête diadémée d'Alexandre à droite. 
1^. Même revers. Musée britannique 

3. ALEXANDER MACEDO. Sou buslc à droite avec la peau 
de lion; devant, pe en monogramme^ 

* Une fois pour toutes, les monogrammes, les palmes el autres symboles qui se trou- 
vent dans le champ des médaillons contorniafcs, sont toujours gravés en creux; quel, 
quefois ils sont incrustés d'argent. 



CONTORNIATKS. 551 

Ri. Apollon, Diane et le serpent Python ?5a&. xix, 8. 

L ALEXAKDER MAGNVS MACEDON. Son bustc à droite 
avec la peau de lion. 

Ci. Hercule cou rant^à gauche. Sab. xii, 14 F. 

5 Même genre de buste. 

^. Hercule combattant un centaure; deux arbustes. 
Sab.xm, 6 F. 

i) Même genre de buste. 

^t. Hercule combattant un centaure; deux épis. 
Sab. XIII, 7 

7. vSans légende. Sa tête diadémée à droite. 

Ci. Hercule combattant un centaure. Sab. xiir, 8.. F. 

8 Son buste à droite avec la peau de lion. 

Ri. nAP0ENon€. Parthénope assise au bord de la 
mer; à ses pieds, le fleuve Sébète nageant. Sab. 
XIII, 14 

9. ALEXANDER. Son bustc à droite avec la peau de lion. 
^. Bellérophon combattant la Chimère. Sab. ix, 16. W. 

10. ALEXANDER MAC Même genre de buste ; devant, une 
palme. 

R^. Même revers F. 

11 . ALEXANDER 3IAGNV8. Même genre de buste. 

^t. Scylla. Sab. xiii, 12 F. 

12. ALEXANDER. Même genre de buste; quelquefois, de- 
vant, une palme. 

^. Scylla. Sa&. XIII, 11 F. 

13. Sans légende. Tête diadémée d'Alexandre à droite; 
devant, une feuille de lierre. 

^t. Femme tourelée assise entre un guerrier? et 
une femme tourelée debout; quatre sphinx, et, des- 
sous, deux fleuves. Sab. xix, 6 F. 



552 CONTORNIATES. 

14. Même tête sans feuille de lierre. 

]^. Figure nue debout à gauche derrière une haie; de- 
vant, un serpent; sur le second plan, un arbre. 
Cabinet de M, Charuet Gravé. 

15. Sans légende. Son buste à droite avec la peau de 
lion, entouré d'un grènetis. 

1^. Olynipias, mère d'Alexandre, sur un lit de parade. F. 

16. ALEXANDER MAGNVS MACEDON. SoU bustc à droite 

avec la peau de lion. 

^. OLYMPiAS REGiNA. Même type. Sab. xiv, 13. Mod. 
plus petit. Belle fabrique F, 

17 Son buste avec la peau de lion. 

]^. REGINA. Même type. Sab. xiv, 15 

18. Tête diadémée d'Alexandre à droite; quelquefois, 
une palme derrière. 

^t. ALEXANDER MAG. MACEDON. Alexandre monté sur 
Encéphale. Sab. xiv, 17 F. 

19. La même médaille avec alexander magnvs macedon. 
Musée britannique. Sab. xiv, 18 

20 Buste d'Alexandre avecla peau de lion. 

]^. La louve allaitant Romulus et Rémus. Sab. xv, 3. 
21 Même tête. 

^t. SABINAE. L'enlèvement des Sabines. Sab.xw, 5 

22. ALEXANDER. Son busto à droite avec la peau de lion ; 
quelquefois, devant, un phallus ou une palme. 

Bz. Le cirque. Sab. m, 3 F, 

Il y a des représentations très-variées du cirque. 

23. Tête diadémée d'Alexandre à droite dans un grè- 
netis incus. 

^t. Athlète debout. Sabatier vm, 1 F. 

24. Même tête sans grènetis; dessous, une palme. 

Ci. Vainqueur à la course à pied. Sa&. vui, 3. .... . F. 



CONTORNIATES. 553 

25. ALEXXANDER (sic) MAC. Son bustc à droite avec la 

peau de lion; devant, une étoile. 

^. NVSMACON MONiMvs^ Homme assis. Sab. xvi, 2. F. 

26. ALEXANDER. Sou buste à droite avec la peau de lion; 
devant, le monogr. pe. 

^t. Bestiaire et cheval sauvage. Sab. ix, 7 F. 

27 Même genre de buste. 

^t. AiAuerinN. Cheval. Sab. vi, 9.. 

28. Tête diadémée d'Alexandre à droite. 

Ci. DOMNiNvs IN veneto. Vainqucur dans un quadrige 
de face. Sab. m, 10 F. 

29 Buste d'Alexandre avec la peau de lion. 

Ç2. EVSTORTivs m PRASiNO. Vainqueur dans un qua- 
drige de face. Sab. m, 9 

30. Têle diadémée d'Alexandre à droite dans un grè- 
netis. 

Ci. STEFANAS. Vainqucur dans un quadrige à droite. 
Sab. V, 10 ]f . 

31 . Même tête ; devant, une branche. 

B>t. Sans légende. Vainqueur dans un quadrige de 
face. Sab, m. 12 w. 

32. Même tête ; rien devant. 

^t. Polype, sèche, langouste et pompile. Sab. xix, i. 

33. ALEXANDER. Sou busto à droite avec le peau de lion ; 
devant, pe en monogramme. 

^l. Un rond dans un cercle F. 



* Celle légende est la seule bonne, et l'Iiomine assis doit avoir la têle tournée à 
droite; mais ce reversa souvent élé refait au burin, et alors on voit naiimaco evmommvs 
on d'autres altérations de la vraie légende, qui est incompréhensible pour nous, et 
l'homme assis ayant la tête tournée à gauche. 



551 CONTORNI.VTES. 



APOLLONIUS DE TYANE. (Très-rare.) 

1. APOLLONivs TFANEVS (5?c). Son buste barbu lauré à 
droite avec le paludament. 

^t. FLiANE NiCA. Vainqucur daHS un quadrige de 
face. Sab. vi, 1 



APULÉE. (Très-rare.) 

i . APVLEivs. Son buste diadème à droite avec les che- 
veux longs ; devant, une palme. 

^t. Soldat devant un temple. Sab. xv, 7 



DÉMOSTHÈNE. (Très-rare.) 

1. AHMOC0ENHC. Sou bustc diadème à droite avec le 
paludament. 

^t. AAmAOoc. Cheval à droite. Sab. vi, 6 



HOMÈRE. (Commun.) 

1. OJMHPOC. Son buste nu à droite avec le paludament. 

^t. Jupiter, Cérès, l'empereur, l'Océan et la terre. 
Sab. XII, 6 

Il existe un coin du Padouan avec OMUPOc,orthograplieque 
je n'ai jamais rencontrée sur aucun contorniate authen- 
tique, quel qu'en soit le revers. 

2 Buste d'Homère. 



CONTORNIATES. 555 

Ci. Gybèle et Atys dans un quadrige de lions. Sab.w. 0. 

3 Buste d'Homère. 

B>t. Bacchus, Silène et jeune panthère. Sab. xi, 9 

4. WMHPOC. Son buste nu à droite avec le paluda- 
ment. 

B>t. Amphion, Zéthus et Dircé. Sab. xi\, 8. 

5. Même tête et même légende; devant, une palme. 
^t. Ecuyer avec son cheval. Sab. vi, 3 F. 

6. Même tête et même légende ; devant, une palme. 

^t. Athlète debout. Sab. viii, 1 F. 

7 Buste d'Homère. 

^. Chasseur attaquant un sanglier. Sab. iv, 9, 
comme ayant fait partie du cabinet de lord North- 
wick. (Celui du Cabinet de France avec omhpoc est 
faux.) 

8. WMHPOC. Son buste nu à droite avec le paludament. 

Ci. Quadrige à droite. Sab. yii, 5 

0. Même tête et même légende; devant, pe en mono- 
gramme. 

^t. Vainqueur dans un quadrige de face. Revers 
très-fruste ressemblant au n» 12 de la planche m, 
Sabatier w 



HORACE. (Rare.) 

ORATivs (sic). Son buste nu à gauche avec le palu- 
dament orné d'une couronne sur la poitrine. 
^t. Accivs, Le poëte Accius assis. Sab. xv, 6 

HORATivs. Son buste à gauche avec le paludament; 
devant, une palme. 

^. BALSAMS.... m? Ecuyer conduisant son cheval. 
Sab. vi, 5 



556 CONTORNIAïES. 

3. Même tête et même légende, sans palme. 

Ci. Femme lourelée implorant la pitié d'un gladia- 
teur; dans une loge, trois ours. Sab.xiu, 13 



NICOCRÉON ET ANAXARQUE. 

1. Tête nue jeune à droite, au-dessus de laquelle on 
lit NiKOKPEON, et tête nue barbue à moitié chauve à 
gauche, au-dessus de laquelle on lit anasapxoc. 

B^. OïAEN EMOY 20ï E2TAI AKKIZOMENOï. En ciuq li- 
gnes dans le champ. Sab. xn, 2 F. 

(Rien de ce qui est à moi ne sera à toi, si ta fais le méchant.) 

Le saTant helléniste, M. Hase, consulté sur le sens de ce -vers, dont le ca- 
talogue de d'Ennery a donné une traduction inadmissible, a émis des dou- 
tes sur l'authenticité du médaillon, en se fondant sur la forme des lettres. 
Son opinion me semble tout à fait juste; j'ajouterai même que deux consi- 
dérations paraissent la corroborer ; la première, que du temps de d'Ennery 
ce médaillon a dû être suspecté, puisc[ue le rédacteur du catalogue a cru 
nécessaire d'ajouter à sa description : « Ce médaillon paraît indubitable. » 
La seconde, que c'était la mode à l'époque de la renaissance de graver sur 
les médailles qu'on inventait d'après l'antique certains mots remarquables, 
dits par les personnages dont ces médailles offraient le portrait, tels que 
FESTiNA LENTE au rcvevs d'Auguste et veni vidi vici au levers de Jule 
César. 



OLYMPIAS, mère d'Alexandre. (Très-rare.) 

1. oATMniAC. Buste d'Olympias à gaudie, tenant un 
sceptre. 

Ci. Minerve et Hercule. Sab. xni, 1 , 



CONTORNIATES. 557 

PYTHAGORE. (Voyez LE SOLEIL.) 



SALLUSTE. (Peu rare.) 

1 Buste de Sîilluste. 

^. NVSMACCON MONiMvs. Hommc assis. 5a6. xvi, 2.. 

2. SALVSTivsAVTOR. Son bustc nu à droite avec le palu- 
dament; quelquefois, devant, une palme. 

^t. PETRONi PLACEAS. Trols pcrsonnages debout. Sab. 
x,4 

3. Même tête et même légende ; rien devant. 

J^. Deux athlètes à terre. Sab. vu, 12 

4. Même tête et même légende ; quelquefois, derrière, 
une feuille de lierre, ou, devant, PEen monogramme. 

^t. Le Soleil de face dans un quadrige et une sala- 
mandre. Sab. XI, 13 



TÉRENCE. (Unique.) 

1 . TERENTivs. Son bustc à droite avec le paludament. 

Ci ivs. Ecuyer tenant son cheval. Même type 

que le revers du n° 2 d'Horace. Visconti, du Musée 
de Saxe-Gotha 



C. Empereurs et impératrices. 



JULES CÉSAR. (Très-rare.) 

1. Divo ivLio. Son buste lauré à droite avec une étoile ; 
dans le champ, pe en monogramme. 



^aS CONTORNIATES. 

B>t. ETEitNiï. P. K. Vainqueur daiîs un quadrige do 
face. Saà. iv, 3 

2. Divo iVLio. Son buste lauré à droite avec le paluda- 
inentetla cuirasse, accompagné d'une étoile; dahs 
le champ, pe en monogramme. 

^t. Jupiter assis et Castor avec son cheval. Sab. xi, 1. 



AUGUSTE. (Rare.) 

1. Divvs AVGvsTvs PATER. Sa tête laurée à droite; des- 
sous, le monogramme de pe couché. 

'Pfi. Jupiter, Cérès, Tempereur, TOcéan et la Terre. 
Saô. XII, 6 F. 

2. Même tête et même légende; devant, une palme. 

^t. Cirque. Sab. m, 1 F. 

3. Même tête et même légende avec palme. 

^t. CALODVANi. Vainqueur dans un quadrige adroite. 
Sab. m, \i 

4. Même tête et même légende avec palme. 

:i^. LisiFONVs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sab. IV, 10 F. 

5. DIVVS AVGVSTVS. Sa tête radiée à droite. 

B>t. Vainqueur dans un quadrige de face. Sab. m, 12. 

G Tête d'Auguste. 

j^. Vainqueur dans un quadrige à droite; sous le 
char, deux combattants. Sab. iv, 12 

7. DIVVS AVGVSTVS PATER. Sa lêtc lauréc à droite. 

^î.. Chasse dans un enclos. Sab. ix, 3 .... F. 

8. Même légende. Sa tête me à droite. 



CONTORNIATES. 559 

^. Cerfs et lièvres dans un enclos. SaO. ix, 1 F*. 

Je crois que la tôte doit être laurée connue sur les médaillous 
précédents. Tout le côté de la tète est refait au burin. 



AGRIPPINE MÈRE. (Raie.) 

AGRIl'PINA M. F. MAT. C. CAESARIS AVGVSTi. Son blisle à 

droite. 

^t. MATRi DEVM 8ALVTARI. Cybèlc dans un temple. 
Musée britannique. Sab. xi, 4 

AGRippiNA M. AVGVSTA. Sou busts à droite. 

^. s. c. Carpentum traîné par deux mules à gauche. 
Sab. XVII, 15, mais avec la légende agrippina mat. 

AVGVSTI F. 

agrippina M. F. MAT. C. CAES. AVG. Son bustc à droite. 

^t. s. p. Q. R. Même carpentum. Sab. xviii, 2 

agrippina MATER AVGVSTI cu lettres incuses. Son 
buste à droite. 

B^. Sans légende. Même carpentum. Sab. xvii, 16. .. F. 

Même tête et même légende ; de van i, pe en mono- 
gramme. 
^t. Même revers. Sab^ xvni, 1 , , 



GALIGULA. (Très-rare.) 

1 . c. CAESAR AVG. GERMANICVS PON. M. TR. P. P. P. Sa tête 

laurée à droite; devant, chrysopolvs en lettres 
incuses; derrière, pe en monogramme. 

' Il eiiste encore au Cabinet de France un médaillon d'Auguste qui a un arc Je 
Irlomphe au revers avecla légende civiB. etsion. milit. a part, rbcv». C'est un cain 
moderne. 



560 CONTORNIATES. 

^. Vainciueur dans un quadrige à droite. Musée de 
Vienne. Sab. vu, 5 

2. Même tête et même légende. 

Rî. coLONiA DEDVCTA. Colon condiilsant deux bœufs. 
Mus. hrit. Sab. xvi, 6 



NÉRON. (Commun.) 

1. IMP. NEROCAESARAVG. P. MAX. Satêtelauréc à droite; 
devant, une palme» 

B^. Apollon cytharède appuyé contre un trépied. 
Sab. XI, 11 F. 

2. NERO CL. CAESAR AVG. GERM. IMP. P. Sa tête lauréc à 
droite ; devant, pe en monogramme. 

^t. Cybèle el Atys dans un quadrige de lions. Sab. 
XI, 6 F. 

3 Tête de Néron. 

^. Alys debout à [droite. Sab. xi, 3 

i. IMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. Sa tète laurée à 
droite. 

^t. Minerve debout, un serpent et deux arbustes. 
Sab. XII, 3 F. 

5. NERO CLAVD. CAES. AVG. Sa tête nue à droite. 

Ci. Cérès et l'Abondance. Sab. xii, 10 F. 

6 . IMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. Sa tête lauréo à droite. 
^t. Supplice de Marsyas ? Sab. xix, 9 F. 

7. NERO CLAVDIVS CAESAR AVG. GER. P. M. TR. P. IMP. P. P. 

Sa tête laurée à droite; quelquefois, derrière, une 
palme, ou pe en monogramme, ou bien ce mono- 
gramme est placé devant. 

^. Bacchus dans un bige de panthères. Sab. xi, 10. W. 



C0NT0RNIATE8. 5()1 

8. Même tête et même légende; devant, une branche. 

^t. Bacchus, joueur de flûte, bacchante et deux en- 
fants. Sab. XI, 7 F. 

9. Même tête et même légende, sans contremarque. 

B^. Jupiter, Cérès, l'empereur, l'Océan et la Terre. 
Cabinet de M. Charvet. Sab. xii. 6 avec Homère ou 
Trajan. 

10. Môme tête et même légende; devant, une palme ou 
le monogramme de pe. 

Ci. Serpent mangeant des fruits sur un autel. Sab. 
XIII, 15 F. 

11 Tête de Néron. 

B^. Hercule debout entre deux autels. Sab. xui, 2. , . 

12. iMP. NERO CAESAR. AVG. P. MAX. Sa têtc lauréc à 
droite; devant, une palme. 

^. Hercule ramenant ses bœufs volés. Sab. xiii, 3. . . F. 

13 Tête de Néron. 

^. Deuxfemmes tourelées, soldat grec, quatre sphinx 
et deux fleuves couchés. Sab. xix, 7. 

14. Tête de Néron. 

m. Scylla. Sab. xui, 11. 

1 5. NERO CLAv. CAESAR. Sa tête nue à droite. 

Bz. s. c. Victoire courant à gauche. Cabinet de 
M. Charvet. Sab. xvi, 17, avec la tête de Galba. 

16 Tête de Néron. 

Bî. Laocoon et ses deux tils. Sab. xiv. 11. 
17 Tête de Néron. 

Ci. AENEAS. Enée portantson père Auchise. Sab. xiv, 10. 

18. iMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. Sa'têtc lavi réo à droite ; 
devant, un chien courant, gravé en creux. 

I. VI. 31) 



562 CONTOUNIATKS. 

m.' Les troisFuries. Revers gravé en creux. Saô. xiii, 9. F. 

19. Même tête et même légende ; devant, une palme. 

^t. REGiNA. Olympias assise sur un lit de parade. 
Sab.xiv, 15 F. 

20. Même lôt(3 et même légende; quelquefois, devant, 
une palme ou les lettres rb attachées ensemble. 

B^. Même revers sans inscription F. 

21. MERO CLAVDIVSCAESAR AVG. GER. P. M. TR. P. IMP. P. P. 

Sa tète iaurée à droite; devant, une palme. 
^. Alexandre regardant Bucéphale. Sab. xiv, 16. . . . F. 

22. .... Tête de Néron. 

^. ROMA s. c. Rome Nicéphore assise. Sab. xvn, 10. 

23 Tête de Néron. 

1^. s. c. Rome Nicéphore assise. Saô. xvn, 11, 12, 13. 

24. >ERO CLAVDIVS CAESAR AVG. GER. P. M. TR. P. IMP. Sa 

têtelaurée à droite; devant, pe en monogramme, 

^t. SABiNAE. L'enlèvement des Sabines. Sab. xv, 5. . . F. 

25. NERO CAESAR AVGvsTvs. Sa tête laurée à droite. 

B^. Statue équestre sur un pont, Sab. xvi, 7 F. 

26. IMP. NERO CAESAR AVG, P. MAX. TR. P. P.P. Sa tête uue? 
à droite (médaillon retouché) ; devant, une pallie, 

B^. PAGE p. R. VBiQ. PARTA lANVM CLVsrr S. C, Temple de 
Janus fermé. Sab. xvn, 9 F. 

27 Tête de Néron. 

B>t. s. c. Arc de triomphe. Sab. xvn, 7 . 
28 Tête de Néron. 

]^, Victoire et une autre figure érigeant un trophée. 
Sab. xvn, 5. 

29. IMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. Sa tête laurée à droite j 
devant, une palme. 



CONTORNIATES. 563 

^t. DIVA FAVSTINA AVG. Fausliiie debout devant un 
autel. Sab. xvii, 14 W. 

HO Tête de Néron. 

^t. DKCvRSio ou DECVRSi. Deux cavaliers à droite. 5o6. 
xvn, 8, 9. 
31 Tête de Néron. 

^. DECVRSio. Un cavalier et deux soldats. Sab. 
xvn, 10, 11,12. 

32. iMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. Sa tête lauréc à 
droite; devant, une palme. 

^t. L'ennpereur galopant à droite et perçant un 
ennemi de sa liaste ; sous le cheval un autre ennemi 
mort. Sab. xvi, 13 ... • F. 

33 Tête de Néron. 

B>t. L'empereur galopant à droite et perçant un ennemi 
de sa hasle. Sa&. XVI, 14. 

34. IMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. OU MX. Sa tête lauréc 
à droite: devant, une épée ? ou une palme. 

l^. Le Cirque. 5a&. ui, 4, 8 F. 

35 Tête de Néron. 

^t. Le Cirque. Sab. m, 1, 3, 6. 

36. NERO CAESAR AVG. GERM. IMP. Sa tête lauréc à droite; 
quelquefois,, devant, pe en monogramme. 

^t. Coureur vainqueur tenant son cheval. Sab. y, 15. 

37 Tête de Néron. 

^t. Cavalier vainqueur. Sab. v, 13. 

38. IMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. Satêtelauréo à droite; 
devant, une palme. 

]^. S. € . Femme qui a remporté le prix de la course. 
Sab. VII, 9 ,. W 

39 Tête de Néron. 

Ci. Cavalier vainqueur. Sab. v, 13. 



56 i CONTORNIATES. 

40. Sans légende. Tête nue de Néron à droite ; derrière, 

une feuille de lierre; devant, une massue. 

B^. EXVPERANTi viNCAS * (eu lettres très-légèrement 
gravées en creux). Athlète debout. Sab. yui, 2. 

41. Sans légende. Sa tête nue àdroile avec une massue; 
devant, pe en monogramme. 

]^. Légende barbare. Athlète courant. Sab. x, 2. 

42 Tête de Néron. 

Ç^. FiLiNvs. Athlète vainqueur entre deux person- 
nages. Sab. X, 3. 

43. Sans légende. Tête nue de Néron à droite ; devant, 
une massue;derrière, une palme. 

]Çi, Roscivs. Cheval vainqueur. Sab. vi, 2. 

41 Tête de Néron. 

^t. Combat d'un bestiaire et d'un ours en présence 
de cinq assistants. Sab, ix, 4. 

45. Sans légende. Tête nue de Néron à gauche ; devant, 
R à rebours; derrière, une massue. 

B^. Homme nimbé combattant un lion. Sab. ix, 8. 
46 Tête de Néron. 

^t. VAL. NOB. c. Deux bestiaires, lion, panthère et 
ours. Sab. ix, 10. 

47 Tête de Néron. 

^l. Homme nu monté sur un taureau qui est attaqué 
par un ours. 3IoreU, méd. impériales, tome n, p. 92. 

48. iMP. NERO CAESAR AVG. MAX (saus p avaut). Sa tête 
laurée à gauche; devant, pe en monogramme. 

^. Milon de Grotone saisissant de chaque main un 

, * Lorsque ce miîdaillon fui apporté h Paris, il y a quelques années, avant d'entrer 
dans le cabinet de feu M. de Jonquières, personne ne soupçonnait qu'il y dût îles mots 
inscrits autour du type jusqu'à ce que j'eus le bonheur d'y découvrir cette légende et e 
nom tout nouveau d'ExvpEBANTi, que tout iu monde y a reconnu plus tard. 



CONTORNIATES. 565 

taureau par les cornes ; à l'exergue, un soc de char- 
rue. J/ore//, toineii, p. 92. 

49 Tèle de Néron. 

B^. AVRELiANVs. Vainqueur dans un quadrige à droite; 
Sab, V, 3. 

50. iMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. Satôte laurée à droite, 
devant, pe en monogramme. 

F>t. DCALODVANi. Vainqueur daus un quadrige de face. 
Sab. m, U W. 

51. IMP. NERo CAESAR AVG. P. MX. Sa têlc lauréc à droite ; 
devant, pe en monogramme. 

^t. EVT1MVS MATVNDVS? * Vainqucur daus un quadrige 
de face. Sab. iv, 4. 

52 Tête de Néron. 

B^. EVTiMvs MiRANDvs. Même iy[)e. Sab. xix, 4. 

53 Tête de Néron. 

J^. FLAViANVs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sab.\,\. 

54. Tête de Néron. 

^. LisiFONvs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sab. IV, 10. 

55. NERO CLAVD. CAESAR AVG. GER. P. M. TR. P. IMP. P. P. 

Sa tête laurée à droite. 
Ci. OLiNPicvs. Vainqueur dans un quadrige adroite. 
Sab. y. 9 F. 

5G. Même tête et même légende ; devant, pe en mono- 
gramme. 
V>t. OLYMPi NiKA. Même type. Sab. v, 2. 

57. Même tête et même légende ; devant, une feuille de 
lierre. . 

* M. Sabalier cite un autre exemplaire avec matvnd\s, ce qui lue fail adinetlre celle 
version ; car aulreraciil, sur le médaillon du Cabinet* de' France, il esl impossible d'as- 
surer tju'ily ait plulôl MATVNDVS que mirandvs, (|ui offie un sens bien plus compréhen- 
sible. 



566 CONTORNIATES. 

I^. STEFANAS. VainqueuF dans un quadrige à droite. 
Sab.Y, 10 F. 

58. NERO CAESAR AVG. GERM. iMP. Satêtclaurée à droite. 
^t. Même revers F. 

59. IMP. NERO CAESAR AYG. P. MAX. TR. P. P. P. Sa tête 

laurée à droite; devant, une palme. 
Ci, ..... NI Vainqueur dans un quadrige de face.. F. 

60. NERO CLAVDIVS CAESAR AVG. GER. P. M. TR. P. IMP. 

P. P. Sa tête laurée à droite ; devant, pe en mono- 
gramme, 

^t. Vainqueur dans un quadrige à droite F. 

61 Tête de Néron. 

^t. Vainqueur dans un quadrige à droite; dessous^ 
deux combattants. Sab. iv, 12. 

62 Tête de Néron. 

^l, Femme à genoux devant un gladiateur auprès 
d'un édifice. Sab. vm, 13. 

63 Tête de Néron. 

Ci. Cliasse dans l'amphithéâtre. Sab. ix^ 2 

64. NERO CLAVDIVS CAESAR AVG. GER. P. M. TR. P. H. {sic) 

P. P. Sa tête laurée à droite. 

j^. Néron galopant à droite, lançant un javelot contre 
un ours; dessous, un chasseur attaquant un san- 
glier. Morell, tome ii, p. 91. Probablement la même 
queSabatier IX, 14, et que l'exemplaire du Cabinet 
des médailles qui est mal conservé. F. 

65. NERO CLAVDIVS CAESAR AVG. GER. P. M. TR. P. IMP. P. P. 

Sa tête laurée à droite; devant, pe en monogramme. 

1^. Chasseur attaquant un sanglier. S'aô. ix, 9. ... F. 

66 Tête de Néron. 

^. COLENDVS. Cavalier poursuivant un cerf et un 
lièvre avec un arc. Sab. iv, 1 F. 



CONTORNIATES. 567 

67. iMP. NERO CAESAR AVG. P. MAX. Sa tête lauréc à droile; 
devant, une palme. 

Çi. Atelier monétaire (selon M. Sabatier) ou prépara- 
tifs d'un supplice. Sab. xix, 7 F. 

68. Même tête et même légende; quelquefois, devant, 
une feuille de lierre. 

Ci. Trois personnages sous un portique auprès d'une 
table chargée de pièces de monnaie. Sab.ix,^ F. 

69. Même tête et même légende; devant, rien. 

Ci. LAVRENTi NiKA. Femme auprès d'un orgue. Sab. 
x,8 I^- 

70. Même tête et même légende ; devant, pe en mono- 
gramme. 

^^.. Deux femmes jouant de l'orgue. Sab. x,7 F. 

71 Tête de Néron. 

^t. Personnage debout de face, posant la main sur la 
têle d^un enfant. Sab. xix, 11 . 

72. Sans légende. Buste de Néron à droite; devant, pe 
en monogramme. 

Ci. Carpentum à gauche traîné par deux mules; le 
tout dans un grènetis creux. Sab. xvii, 16 F. 

73. NERO CLAVDIVS CAESAR AVG. GER. P.M. TR. P. IMP. P. P. 

Sa tête laurée à droile; derrière, pe en mono- 
gramme. 
^.Polype, sèche,langousteetpompile.Sa6. xix, 4. . . F. 

74. NERO CLAVDIVS CAES. AVG. GERM. MAX. Sa tête laurée 
à droite. 

Ci. Jambon, hure, pain et couteau. Cabinet de 
M. Charvet Gravé. 

75. NERO CLAVD. CAESAR AVG. GER. P.M. TR. P. IMP. P. P. 

Sa tête laurée à droite; devant, une palme. 
^t. Nul F. 

Le médaillon qui a au revers bc rs tg m {Sah. xix, 12) est un coin d'in- 
\ention iiioderno, comme l'a fait observer M- Sabatier. Morell en a encore 



568 CONTORNIATES. 

donné un couple que je soupçonne également d'être l'œuvre d'un faus- 
saire. L'un a pour type Thésée et le Miuotaure, avec la légende agit spe 
THESEVS. On peut voir, page 556, ci-dessus, à propos du médaillon de Ni- 
cocréon, ce qu'il faut penser de ces sortes de légendes. 



GALBA. (Rare.) 

1 . SER. GALBA IMP. CAESAR AVG. TR. P. Son buste lauré à 
droite; devant, une incrustation d'argent. 

^t. LiBERTAS pvBLiCAS. c. La liberté debout. Sab. xviir. 
10 



VESPASIEN. (Rare.) 

1. IMP. CAES. VESPASIAN. AYG. COS. III. Sou bustc lauré à 
droite; devant, une palme. 

Ci. Mars casqué nu marchant à droite, montant sur 
un vaisseau, tenant une haste, un bouclier et une 
échelle d'abordage. Sab. vni, 12 et xix, 15 ] 

2 Tête de Vespasien . 

^t. Mars combattant. Sab. xii, 1 . 

3 Tête de Vespasien. 

]^. Cybèle et Atys dans un quadrige de lions Sab. 
XI, 6. 

4 Tête de Vespasien. 

Ci. Héro et Léandre. Sab. xiv, 2 

5. IMP. CAES. VESPASIANVS AVG. COS. III. Sa tête radiée à 
droite. 

^t. ROMA s.c. Rome Nicéphore assise. Sab. xvii, 1 . . . 1E 

6. IMP. CAES. VESPASIAN AVG. COS. III. Sou bustc lauré à 



CONTORNIATES. 569 

droite ; quelquefois, devant, une palme ou pe en mo- 
nogrannme. 
I^. Chasseur attaquant un sanglier. Sab. ix, 9 F. 

Morell, dans ses médailles des douze Césars, donne encore un médail- 
lon contorniate qui parait suspect. Le revers représente Atys ou un prê- 
tre de Cybèle (un Galle) se châtrant. 



TRAJAN. (Commun.) 

1. Divo TRAIANOAVGVSTO. Son buste lauré à droite avec 
le paludamentetla cuirasse. 

^t. Apollon cytharède auprès d'un trépied. Saô. xi, 
11. Cabinet de 31. Charvct. 

2. IMP. CAES. NERVAE TRAIANO AVG. GER. DAC. P. M. TR. P. 

COS. m. Son buste lauré à gauche vu de dos avec le 
paludametit et la cuirasse. 

^. Mars casqué nu marchant à droite, montant sur 
un vaisseau, tenant une hasle, un bouclier et une 
échelle d'abordage. Sab. viii, 12, et xix, 15 F. 

3. IMP. CAESAR WER. TRAIANO AVG. GER. DAC. p. M. TR. P. 

cos. in. Son buste lauré à droite avecle paludainent; 
derrière, pe en monogramme. 

^. Même revers . F. 

4. TRAiANvs p. F. AVG. Sa tête laurée à droite. 

R2. Minerve et Hercule. Sab. xui, l,avec Olympias. 
Cabinet de M. Charvet. 

5 Tête de Trajan. 

]^. Minerve debout entre deux serpents. Sab. xii, 2. 

6. DIVO NERVAE TRAIANO AVG. Son bustc lauié à droite 
avec le paludament. 

1^. La Lune et Endymion. Sab. xi, 1 4 F. 

7, TRAIANVS AVG. cos. iiu. P. P. Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament; devant, une palme. 



570 CONTORNIATES. 

^t. Même revers * F, 

8. Même tête et même légende ; devant, une palme. 

B^. Jupiter, Cérès, Tempereur, l'Océan et la Terre. 
Sab.xu,^ W. 

9. TRAiANVS P.P. AVG. Sa tête laurée à droite; quelque- 
fois, devant, une palme. 

^t. Cybèle et Atys dans un quadrige de lions. Sab. 
xr, 6 F. 

10. TRAIANVS AVG. COS. iHi. P.P. Sa tête laurée à droite; 
devant, une palme ou le monogramme de pe. 

^t. Même revers F. 

11. Divo TRAiANO AVGVSTO. Sou buste lauré à droite avec 
le paludament; quelquefois, devant, une palme. 

^t. Vulcain assis devant le bouclier d'Achille. Sab. 
XII, 4.. F. 

12. IMP. CAES. NERVAE TRAIANO AVG. GER. DAC. P. M. TR. P. 

COS. III. Son buste lauré à gauche vu par derrière 
avec le paludament et la cuirasse. 

B>t. Bacchus dans un bige de panthères. Sab. xi, 10. F. 

13. TRAIANVS AVG. COS. iiii. P.P. Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament; devant, une palme ou pe en 
monogramme, 

^t. Bacchus, Silène et jeune panthère auprès d'une 
coupe. Sab. xi, 9 F. 

14. TRAIANVS AVG, COS. iiii. P.P. Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament; devant, e ou pe en mono- 
gramme. 

* M.Sabalier donne Jansson ouvrage sur les Contorniatcs le dessin du revers de ce 
médaillon de Trajaii du Cabinet de France, comme ayant un lypedifférent, qu'il explique 
par Hercule el Ar.thipini. (PI. XII, 12 et puge 80.) Je regreUe de ne pouvoir partager 
Topinion de mon savant confrère, car je ne vois dans le revers de ro iii(Sdaillon (pie 
le type de la Lune el Endymion complètement refait au burin, comme l'est même, mais 
h un degré moindre, le côté Je la tête. 



CONTORNIATES. 5T1' 

Ci. Bacchus, joueur de flûle, bacchanle et deux en- 
fants. Sflô.xi, 7. 

15. Même tête et même légende; devant, pe en mono- 
gramme. 

^t. Le supplice de Marsyas? Sab. xix, 9 F. 

16. Divo TRAiANO. Son buste lauré à droite avec le palu- 

damcnt et la cuirasse. 

^t, Amphion, Zéthus et Dircé. Sab. xiv, 9 F. 

17 Tête de Trajan. 

Bz. Hercule débouta droite. Sab. xii, 13. 

18. Divo NERVAE TRAIANO. Son bustc lauré à droite avec le 
paludament; devant, une palme. 

^t. Hercule domptant le taureau de Crète. Sab. 
XII, 4 F. 

19. DIVO TRAIANO AVGvsTO. Sou busle lauré à droite avec 
le paludament. 

]^. Bellérophon combattant la Chimère. Sa/>. ix^, 15. F. 

20. IMP. CAES. NERVAE TRAIANO AVG. GER. DAC. P. M. TR.P. 

COS. III. Son buste lauré à gauche vu par derrière 
avec le paludament. 

Ci. L'Océan assis. Sab. xn, 7 F. 

21 Tète de Trajan. 

Ci. Le Nil et l'Égyple. Sab. xii, 8 W. 

22. DIVO NERVAE TRAIANO. Sou busto lauré à droite; quel- 
quefois, devant, une palme ou PEen monogramme. 

Ci. Scylla. Sab. xiii, 11 F. 

23. Même tête et même légende; devant, une étoile ou 
une palme. 

Ri. Scylla. Sab. xiii, 12 F. 

24. DIVO TRAIANO AVGVSTO. Son buslc lauré à droite avec 
le paludament; quelquefois, devant, une palme. 

^t. Scylla. Sab. xiii, 13 F. 



572 CONTORNIATES. 

25, Divvs TRAiANvs. Son buste lauré à droite avec le pa- 
ludament. 

^t. Même type de Scylla F. 

26 TêtedeTrajan. 

^t. Trois Sirènes. Sab. xiii, 10. 

27. TRAIANVS p.p. AVG. Sa tête laurée à droite ; devant, 
une palme. 

^. Thésée domptant le taureau de Marathon. Sab. 
XIV, 3 ... F. 

28 Tête de Trajan. 

^t. Serpent mangeant des fruits sur un autel. Sab. 
xui, 15. 

29. IMP. CAES. NERVAE TRAIANO AVG. GER. DAC. P. M. TR. P. 

COS. m. Son buste lauré à gauche vu de dos avec le 
paludameiit; derrière, le monogramme de pe à re- 
bours. 

^t. s. c. Victoire tenant un bouclier sur lequel 
on lit s.p.Q.R. Sab. xvn, 3 F. 

30. Divo TRAIANO AVGvsTO. Son biiste lauré à droite; de- 

vant, une palme. 

Ci. AC. LL...; à l'exergue, peintsl {sic). Achille rele- 
vant le corps de Penlésilée. Sab. xiv, 6 F. 

31. Divo NERVAE TRAIANO AVG. Sou buslc lauié à droite 
avec le paludament et la cuirasse. 

^t. Même type sans légende. Sab. xiv, 6 F. 

32. IMP. CAES. NERVAE TRAIANO AVG. GER. DAC. P. M. TR. 

p Son buste lauré à droite avec le paludament; 

devant, une épée. 

^t. Même revers F. 

33. IMP. CAES. TRAIANVS AVG. P. M. PP. PROCONS. Sotî bustO 

lauré à droite avec le paludament et la cuirasse. 
^. AENEAs. Énée enlevant Anchise. Sab. xiv, 10 F. 



CONTORNIATES. 573 

31. TRAiANVs P.P. AVG. Sofi buslc laufé à droite; devant, 
PE en monogramme. 

^t. OLYMPiAS REGiNA. Olympias sur un lit de parade. 
Sab. XIV, 10 .F. 

35. TRAIANVS AVG. COS. III. P. P. Sa tête laurée à droile. 

^t. REGINA. Même type. Sab. xiv, 15 W. 

36. Divo TRAiANO AVGVSTO. Son buslc lauré à droite avec 
le paludament. 

Ci. Même type, peut-être sans légende. (Médaille mal 
conservée.) w. 

37. TèledeTrajan. 

B>t. Alexandre regardant Bucéphale. Sab. xiv, 16 

38. IMP. CAES. NERVAE TRAIANO AVG. GER. DAC P. M. TR. P. 

COS. III. Son buste lauré à gauche vu de dos avec le 
paludament. 

I^. Rome et l'empereur sur un pont; dessous, la 
louve. Sab. xvi, 1 F. 

39 Tête de Trajan. 

^. SARiNAE. L'enlèvement des Sabines. Sa6. xv, 5. 

40. , IMP. CAES. NERVAE TRAIANO AVG. GER. DAC. P. M. TR. P. 

COS. v. p. p. Son buste lauré à gauche vu de dos avec 
le paludament et la cuirasse; quelquefois, devant, 
une palme. 

^. ANNONA AVGvsTA CEKES. Cérès cl l'aboudancc. Sab. 
XII, 9 F. 

41 Tête de Trajan. 

^t. Le chef des augures et deux figures. Sab. xiv, 2. 

42 Tête de Trajan. 

^t. VRBS ROMA HETERNA. Sacriflcc dcvant un temple. 
Sab. xviii, 4. 

43. DIVO TRAIANO AVGVSTO. Sou bustc lauré à droite avec 
le paludament et la cuirasse. 



574 CONTORNIATES. 

Bft. S. AVGVST. c. (en haut), port. ost. (en bas). Le 
port d'Ostie. Sab. xviii, 11 F. 

44. Divo NERVAE TRAiANo. Son bustc lauré à droite. 

^t. Le cirque. Sab. m, 4 F. 

45. Même tête et même légende; devant, pe en mono- 

gramme. 

Ci. Le cirque. Sab. ni, 5 F. 

46. TRAiANVS AVG. COS. Hii. P. P. Sa tête laurée adroite; 

devant, PEen monogramme. 

Ci. Le cirque. Sab. ni, 6 F. 

47. iMP. NERBA {sic) TRAIANVS. Sou bustc lauré à gauciie 

avec le paludament. 

Ci. L'empereur à cheval foulant aux pieds un cap- 
tif. Sab. XVI, 15 F. 

48 Tête de Trajan. 

B^. ÈONiFATi viNCASVRSi. Athlète debout. Sab. vin, 8. 

49 Tête de Trajan. 

B^. VRANi NiCA MVNio. Athlète debout et Gnpidon. 
Sab. Yiii, 7. 

50. IMP. CAES. TRAIANVS AVG. P. M. TR. P.... Son bustc lauré 
à droite avec le paludament; devant, une palme. 
^.Athlète vainqueur entre deux personnages. Sab. 

X, 3 F. 

51 Tête de Trajan. 

J^. Bestiaire retranché derrière un tourniquet pour 
se garer d'un ours, Sab. ix, 5. 

52 Tête de Trajan. 

B^. AVRELiANvs. Vainqucur dans un quadrige adroite. 
Sab. V, 3. 

53 Tête de Trajan. 

^..D. CALODVANi. Vainqucur dans un quadrige de 
face. Sab. m, 14. 



CONTOHNIATES. 575 

5i Tète de Trajan. 

^t. DOMNiNvs IN VENETO. Vaiiiquour dans un quadrige 
de face. Sab. m. 10. 

55 ïêle de Trajan. 

Ç^. EVGENivsACHiLLES siDEREVssPECiosvSDiGNvs. Vain- 
queur dansuu quadrige de hce.Sab. iv, 5. 

56.DIVO TRAiANo AVGvsTO. Son bustc lauré à droite avec 
le paludament et la cuirasse. 

Ci. EVTiME NiCA TVRiFiCATOR ASTVTVS. Vainqueur de- 
bout entre deux chevaux. Sab. v, 12 F. 

57. Divo NERVAE TRAIANO. Sa lêlc laurée à droite; quel- 
quefois^ devant, pe en monogramme. 

Ç2. Même revers F. 

58.TRAIANVS pp. AVG. Sa tête laurée à droite; quelque- 
fois, devant, PE en monogramme. 

B^. EVTYMvs. Vainqueur dans un quadrige de face. 
Sa6. IV, 9 F. 

59 Tête de Trajan. 

Ç^. GERONTivs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sab. IV, 11. 

60. TRAiANVs AVG. COS. uu. P. P. Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament et la cuirasse; devant, un bâton 
courbé incrusté d'argent. 

^. LisiFONVs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sa6.iv, 10 W. 

lil.Divo TRAIANO AVGVSTO. Son bustc lauré à droite avec 
le paludament et la cuirasse; devant, pe en mono- 
gramme, ou bien une palme devant et un lion der- 
rière. 

^. POLiSTEFANvs. Vainqueur dans un quadrige à 
droite. Sab. v, 4 F. 

62 Tête de Trajan. 



076 CONTORNIATES. 

I^. TiTivs. Vainqueur dans un quadrige de face. Sab. 
vu, 2. 

63.D1VOTRAIANO AVGVSTO, Son buste lauré à droite avec 
le paludament et la cuirasse; quelquefois, devant, 
PE en monogramme. 

]^. Vainqueur dans un quadrige à droite; dessous, 

deux combattants. Sab. iv, 12 F. 

6i TètedeTrajan. 

B>t. COLENDVS. Chasse dans le cirque. Sab. iv, 1. 

65. TRAiANvs AVG. COS. lui. P. P. Sou buste lauré à droite ; 
devani, un trépied? incus. 

B>t. Chasseur à cheval et un lion mort. Sab. ix, 13. . F. 
66 TètedeTrajan. 

Ci. Chasseur à cheval et un lion mort. Sab. ix, 11 . 
67 TètedeTrajan. 

B^. Chasseur combattant un sanglier. Sab. ix, 9. 

68. TRAiANvs AVG. COS. uu. P. P. Sa tête laurée à droite; 

devant, pe en monogramme. 

B^. Chasse dans l'amphithéâtre. Sab. ix, 3 W. 

69. Même légende. Son buste lauré à droite; derrière, 

une palme. 

1^. Même revers F. 

70. TRAIANVS AVG. coNS. iiu. P. P. Son bustc diadème à 

droite avec le paludament; devant, pe en mono- 
gramme. 

Ci. Trois personnages debout, dont deux font tourner 
une boule. Sab. xix. 10 F. 

71. TètedeTrajan. 

^t. Personnage assis devant un orgue. Sab. x, 9.. , . 

72. Divo TRAiANO AVGVSTO. Sou bustc lauré à droite avec le 

paludament; quelquefois, devant, une étoile. 
^. Deux femmes jouant de l'orgue. Sab. x, 7. . . F. 



CONTOKNIATES. 577 

73. Même tête et même légende ; devant, ape en mono- 
gramme pointillé incus. 

Même revers F. 

7i.Divo NERVAE TRAiANO. Son buslc laiM'é à droite; de- 
vant, un lion courant. 

^t. Sans type . . F. 



') 







ADRIEN. (Très-rare.) 

1 . HADRiANvs AVG. COS. III. P. P. Sa tête nue à droite. 

^. VRBS ROMA AETERNA. Jupiter assis dans un temple. 
Sab. xvni, 6 



Mêmetête et même légende. 

B^. vRBS ROMA HETERNA. Sacrifice devant un temple. 
Sab. xvni, 5 F. 



iAliLlUS. (Unique.) 

1. Sans légende. Tête nue d'Aelius à droite. 

EiH ctPATHroY KA. AiciMOY PE Mluervc dcbout. Sab, 

XVIII, 7. Musée de Vienne , 



ANTINOUS. (Très-rare.) 

1. ANTiNOîJ nANi. Son buste nu à droite, tenant le bâton 
pastoral; devant, pEen monogramme. 

^. Taureau à droite. Sab. xv, 8 

Même tête, môme légende et même monogramme. 

T. VI. 37 



578 CONTORNIATËS. 

^. VICTORIA AVG. Victoire marchant a gauclie. Sab. 
XV, 9. 31usée britannique 

3. BETOYPioc. Tête nue d'Antinous à droite. 

T^. Nul. Sab. x\i, 5. (Copié d'après les médailles d'An- 
tinous d'Arcadie.). .'. 



ANTONIN. (Très-rare.) 

1. ANTONINVS AVG. PIVS P. P. TR. P. COS. Hl. Son bUStC 

lauré à droite avec la cuirasse. 
Ci. Victoire érigeant un trophée. Sab. xvui. 7 

2. Même légende. Sa tête laurée à droite. 

]^. Deux femmes tourelées, guerrier, quatre sphinx 



et deux fleuves. Sab. xix, 6. 



1 AUSTINB MÈRE. (Bare.) 

1. DIVA FAVSTiNA AVG. SoH bustc diadème et voilé a 
gauche. 

^t. Bacchus avec une panthère. Sab. xi, 8 

2. mvA AVGVSTA FAVSTiNA. Sou buslo diadème et voilé à 
gauche ; quelquefois, devant, pe en monogramme. 

]^. MATRi DEVM sALVTARi. Cybèlc assisoà rentrée d'un 
temple ; dehors, Atys. Sab. xi, 5 

3. Même légende. Son buste voilé à droite; quelquefois, 
devant, pe en monogrmme. 

Ci. G s. La Fortune assise à gauche. Sab. xviii, 9 

i. Même tête et même légende; rien devant. 

^t, DIVA FAvsTiNA. Faustinc debout auprès d'un autel. 



Sab. XV ït, 11. 



CONTORNIATES. 579 

MARG-AURÈLE. (Très-rare.) 

1. Sans légende. Buste nu de Marc-Aurèle à droite 
avecle paludament; derrière, pe en monogramnie; 
devant deux ronds. 
^t. xaiPRED. Palmier pyramidal. Sab. xiv, 1 F. 



LUCILLE. (Très-rare.; 

1. LVCILLAE AVG. ANTONIN[ AVG. F. SoU bUSlo Ù droite; 

derrière, une feuille de lierre. 

^t. La Lune et Endymion. Sab. xi, 14 li?'. 



COMMODE. (Unique.) 

1 . M. coMMODvs ANTONiNVs. Sa tête à droite avecla peau 
de lion. 

^t. CASIBANVS. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sab. vu, 11. Autrefois, cabinet de M. Sabatier. . . . 



JULIE DOMNE. (Très-rare.) 

ivLiA AVGVSTA» Son bu&te à droite; devant, une 
palme. 

^t. Nul îf\ 



CARACALLA (Peu rare.) 

Ai^TONiNvs pivs AVG. Sou buslo lauré à droite avec la 
cuirasse; devant, pe en monogramme. 



i>5U CONTORNIATES. 

]^. Bacclius, joueur de flùle, bacchante et deux en- 
fants. Sab. XI, 7 F. 

2. M. AVREL AMONINVS PIVS AVG. BRIT. SOH buslc lauré Ù 

droite avec la cuirasse. 
Bz. Même revers W. 

3. ANTONiNVs PIVS AVG. SoH buste lauié à droite avec ia 
cuirasse; devant, pe en monogramme. 

^t. Thésée domptant le taureau de Marathon. Sab. 
xiv, 4 If. 

4. ANTONINVS PIVS AVG. brit! Sou bustc lauré à droite 
avec le paludament; devant, pe en monogramme. 

^t. Thésée enlevant Anliope. Sab. xiv, 5 F. 

5. ANTONINVS PIVS. Son buste nu à droite avec le palu- 
damunt. 

^. OLEXivs. Ulysse sous le ventre d'un bélier. Sab. 
XIII, 17. 3Iusée de Grenoble 

6. ANTONINVS PIVS AVG. Sou buslc lauré à droite avec la 
cuirasse ; devant, pe en monogramme. 

^. REGiNA. Olympiassurun litdeparade.5ai.xiv, 15. ¥. 

7 Tête de Caracalla. 

Ci. Le cirque. Sab. m, 3,7 , 

8. ANTONINVS pivs AVG. Son bustc lauré à droite avec la 
cuirasse. 

^t. Combat d'un bestiaire et d'une panthère. Sab. 
IX, 5 F. 

[K Même tête et même légende. 

^i. Bestiaire se sauvant d'une panthère en sautant 
sur une perche. Sab. vin, 14 F. 

10 Tête de Caracalla. ■ 

B^. NvsMAccoN MONiMvs. Homme assis, Sab. xvi, 2.. . 

11 Tête de Caracalla. 



C0NT0RNIATE8. 581 

^. Homme suivant à la course son cheval qu'il tient 
par la bride et qui court à gauche. Uavercamp 

12. ANTONiNvs Pivs. Son buste nu à droite avec le paluda- 
mentetla cuirasse. 

^. SABVLivs piNiAN Hommc secouant un arbre 

avec une longue perche. Sab. xiii, 16 F. 

13 Tête de Caracalla. 

Bz. CERVOMTivs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Jlavercamp 

14. ANTONINVS pivs AVG. Son bustc lauré à droite avec la 

cuirasse; devant, la statue de l'empereur radié (ou 
d'Apollon) debout sur un cippe, gravée en creux et 
incrustée d'argent. 

J^. GERONTivs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sab. IV, 11 F. 

15. ANTONINVS PIVS AVG. BRiT. Son bustc lauré à droite 

avec le paludamenlet la cuirasse; devant, pe en 
monogramme. 

Ci. Vainqueur dans un quadrige de face. (La légende 
a été oblitérée par le cercle creux; on ne voit que 
quelques lettres à l'exergue, difficiles à déterminer.) F. 

16 Tête de Caracalla. 

^t. Personnage assis devant un orgue. Sab. x, 9 

17. M. AVREL. ANTONINVS PIVS AVG. BRIT. SoU bustc lauré à 

droite avec la cuirasse; devant, PEen monogramme. 
Ci. Deux femmes jouant de l'orgue. Sab. j.,! F. 



CONSTANTIN I. (Très-rare.) 

1. IMP. coNSTANTiNvs P. F. AVG. Son bustc lauré à droile 
avec le paludament et la cuirasse; sur le buste, pe 
en monogramme ; devant, p. 



582 CONTORNIATES. 

^t. VICTORIA coNSTANTiNi AVG. Victoire assise à droite, 
tenant un bouclier, Sab. xvii, 4 

Banduri donne à la page 2S6 du tome II la description d'uji médaillon 
de Constantin qui se trouve également gra\é dans son ouvrage et dont le 
revers porte une interminable inscription. Bien qu'il ait cité le cabinet au- 
quel il appartenait et qu'il ait dit que ce médaillon est du genre des con- 
torniates.je n'ai pas cru devoir l'admettre, tant il paraît suspect. 



CONSTANT I. (Rare.) 

1 , coNSTANS P. F. AVG. Sa têlc diadéiTiéc à gauche. 

^t. BONONiA ocEANEM. Constant casqué debout sur un 
vaisseau tenant la hasle baissée et un bouclier; on y 
voit trois rameurs, deux enseignes militaires à la 
poupe et une Victoire à la proue; un homme nage 
près du vaisseau. Médaillon unique Gravé... F. 

2. Même tête et même légende. 

^t. VICTORIA AVGG. Coustance à cheval à gauche pré- 
cédé de la Victoire. Sab. xviii, 12 F. 



CONSTANCE II (Rare.) 

j). N. coNSTANTi AVGvsTi. Sou buste casqué à droite à 
mi-corps avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. GLORIA ROMANORvai. Romc casquéc et Constantinor 
pie tourelée debout de face, posant sur un cippe un 
bouclier avec vot. xxx. mvlt. tixx^ à l'exergue, .r. 

Sab. XIX, 1 

Voyez la liote de la page SfeO de ce volume. 



JULIEN II. (Très-rare.) 

DN. FL. CL. iVLiANYS P. F. AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament. 

T^. BONiFATivs. Athlète vainqueur. Sab. viii, 4 F. 



CONTORT^rATES. 583 

JOVÏEN. 

Le médaillon du Cabinet de Fiance qui représente un écuyer et son che- 
val avec la légende d n. fi., ci., iovianvs p. f. \\g- et, au revers, un chas- 
seur a cheval et un lioii percé d'un trait, est antique, mais la légende a été 
«ijoufée nu burin. Eckhel l'avait déjà suspecté. Voyez au surplus ce que j'ai 
dit, page 345 de ce volume, h Désidérius, de ces écuyei's décorés de noms 
d'erhpereurs. Je suis tenté de ci'Oire que ce médaillOn-ci était semblable au 
n" 2G desmiscoUanées. 



THÉODOSl^ I. (Rare.) 

1. p. N. THEODOSivs P. F. AVG. Son buste diadème à 
droite avec le paludamentet la cuirasse. 

^t. L'empereur à cheval terrassanlun ennemi. Sab. 
XVI, 16 

2 Tête de Théodose. 

^. EVTiMi viNiCAS. Vaiiiqueur dans un quadrige de 
face; à Texergué, mvs alliger. Sab. ni, 11 

3. D. N. THEODOSIVS P. F. AVG. Sou bustc diadème à 
droite avec le paludament et la cuirasse. 

Ci. M. viNCAS. Femme debout entre quatre jeunes filles 
et deux garçons. Sab. x, 5 

4. Même tête et même légende. 

^i.. Tiwrgarilal vinc«s. Même type. Tanini 



HONORiUS, (Rare.) 

iioNORio AVGVSTO. Sou buslc diadème à droite avec 
le paludament, 

1^. .4RTEMIVS VINCAS IMPERATOR PLENA. Yainqucur daus 
un quadrige de face. Tanini 

Même tête et même légende; quelquefois, devant, 
une palme 



584 CONTORNIATES. 

^t. EVGENIYS ACHILLIS (sic) SIDEREVS SPECIOSVS DIGNVS. 

Vainqueur dans un quadrige de face. Sab. iv, 5 F. 

3. Même tête et même légende; devant, pe en mono- 
gramme. 

^t. EVTiMi viNiCAS. Vainqueur dans un quadrige de 
face. Sab. m, 15 F. 

i. Même tête et même légende. 

Ci. EVTiMi vmiCAs; à l'exergue, mvs alliger. Même 
type. Tanini, 

5. D. N. HONORivs P. F. AVG. SoH buste diadème à droite 
avec le paludament. 

^t. iM.... PATOR PENNA VINCAS. Vainqucur dans un 
quadrige de face. Tanini 

G. Même tête et même légende ; devant, un astre. 

]^. sAPiENTiA. Pallas debout à gauche, tenant une 
branche d'olivier. Tanini 

7. HONORio AVGVSTO. Sou bustc diadème. 

^. L'empereur achevai; à ses pieds, un lion mort. 
Tanini 

8. Même tête et même légende. 

^t. Nul. Tanini. 



PLACIDE VALENTINIKN. (Peu rare.) 

Le module des médaillons de Placide Valentinien, Majorien etAnthême, 
est généralement bien plus grand cfue tous les autres. Celui du médaillon 
7 de Valentinien est de 14 %. 

1. D. N. PLA. VALENTiNiANvs P. F. AVG. Son buste dia- 
dème à droite avec le paludamenl. 

V>t. Le cirque; dessous, vota xxg. Sab. viii, 9 

L'exemplaire du Cabinet des médailles est coulé sur l'anti- 
que; j'ignore où il s'en trouve d'authentiques. 



CONTORNIATES. 585 

2. Même tête et même légende; quelquefois, devant, 
une palme. 

Ci, BONiFATivs. Vainqueur dans un quadrige de face; 
à l'exergue, quatre monogrammes expliqués par 
M. Sabatier par astvr, ystor, carvs, castor. Sab. 
IV, 6. F. 

3 Tête de Valentinien. 

B^. 10HANNES NiCAS. Athlète debout et un enfant. Soft. 
vni, 5 

4. D. N. PtACiDVs vALENTiNiANvs p.F.AVG. Son bustc dia- 
dème à droite ; devant, une branche de laurier. 

^t. MARGARiTA viNCAS. Femme debout de face, regar- 
dant à droite, tenant une couronne ; à gauche, une 
petite Victoire qui vole ;,à l'exergue, deux palmes. 
Tanini 

5. D. N. PLA. vALENTiNiAisvs P. F. AVG. Son bustc dia- 
dème à droite avec le paludament; devant, pe en mo- 
nogramme. 

]^. 31. Vincas fruste. Femme debout avec quatre 
jeunes filles et deux garçons. (Le nombre total ne se 
voit pas.) Sab. x, 5 F. 

{'). Même légende. Son buste lauré à droite avec le pa- 
ludament; devant, une palme. 

^t. PETRONivs MAXsvMvs v. G. C0N8. Pétrone Maxime 
assis de face. Sab. xvi, 4 

7. Même légende. Son buste diadème à droite avec le 
paludament; devant, une palme. 

Ci. PLACEAS PETRI. Orguc, auprès duquel sont trois 
personnes, dont celle qui est derrière semble souf- 
fler. Sab. X, 6 F. 

8. Même tête et même légende; devant, une flèche, 

^t. 0€&)$iAe NiKA. Athlète vainqueur, enfant nu et 
palme. Sab. viii, 6 F. 

9. D. N. PLACIDVS VALENTINIANVS P. F. AVG. SCH buslc 



n 



586 



CONTORNIATES. 



(liadémé à droite avec le paludarneht et la cuirasse; 
devant, une feuille de lierre. 



Ri. Nul. 



• MAJORIEN. (Très-rare.) 

1 . D. N. iVLiYS MAiORiANVs F. AYG. Sou bustc diadème à 
droite avec le manteau impérial, à mi-corps, tenant 
un linge (mappa) et un sceptre surmonté d'un globe 
et d'une croix; derrière, pe en monogramme. 

B^. Fruste. On lit autour le restant de la légende votiB 
..X wv/tis Sab. XIX, 5, pour la tête 

2. 1). N. ivLivs MAiORrANVS FELIX AVG. P. Même ornemen- 
tation de buste. 



^. Nul, Tanini. 



ANTHËME. (Unique.) 

I». N. ANTHEMiYS PRR. F. {sic) AVG. Son bustc diadômô 
à droite avec le paludament et la cuirasse. 

^t. ipoDROMos HERACLEOs. Herculc nu debout, tenant 
une massue, une peau de lion et un enfant; àl'exer- 
gue, ANDREA... Sab. XII, 11 F. 



MISCELLANÉES. (En général peu communs.) 

Deux masques de théâtre à droite. 

^t. Atys debout. Sab. xi, 2 

Deux masques de théâtre à droite. 

^. Deux femmes tourelées, un soldat, quatre sphinx 
et deux fleuves couchés. Sab. xix, 6 



CONT0RNIATE8. 587 

3, habvuvs. Buste à mi-corps d'un écuyer imberbe à 
droite tenant un fouet et conduisant son cheval par 
la bride ; derrière, un casque '. 
^t. coLONiA DEDVCTA. Colon couduisaut deux bœufs. 
Sab. XVI, 6 F. 

i. Buste à mi-corps d'un écuyer barbu à droite tenant 
un fouet et conduisant son cheval par la bride ; der- 
rière, PE en monogramme. 

^t. NYSMACcoN MONiMvs. Figuic lauréo et en toge, as- 
sise aur des rochers. Sab. xvi, 2.1 ï{.o.sy F. 

5. Buste à mi-corps d'un écuyer imberbe à droite, te- 
nant un fouet et conduisant son cheval par la bride; 
derrière, un casque^et un bouclier oblong. 

B^. Cirque. Cabinet de M. Rollin 

0. Même buste. 

^t. Deux athlètes à terre. Sab. vu, 12 F. 

7. Buste à mi-corps d'un écuyer barbu à droite, tenant 
un fouet et conduisant son cheval par la bride; der- 
rière, a ou un monogramme composé des lettres 
TRAVCsà rebours. 

^. vjRSE viNCAS. Athlète debout à droite. Sab.\i, 11.. 

8. Buste à mi-corps d'un écuyer imberbe à droite, te- 
nant un fouet et conduisant son cheval par la bride; 
derrière, un casque et un bouclier oblong; derrière 
ou devant, pe en monogramme. 

^. Bestiaire debout; à ses pieds, une panthère 
morte; à côté, des couronnés et des obéUsques. Sab. 
v, 6. .;.... F. 

t). BABVLivs. Même type de l'écuyer. 
^t. Même revers. Saô., page 49^ 

* La casque, el sur d'autres pièces le bouclier, fonl partie du type cl ne sont point 
inCDs. 

* Je supprime le nr.cduillon suivant du Cabinet de France (Sa'a xv, 10) qui e.sl roro- 
plétcmcnt refait au burin. 

Buste d'ëcujer imberbe qui tient un fouet, dont on a faituu caducée, 
K. H, n*Tpiev ANTi>ooN 0EON. Homniedeboul. 



588 CONTORNIATES. 

10. Buste d'un soldat à gauche tenant une haste et nn 
bouclier. 

^t. Cheval vainqueur. Sah. \i, i F. 

11. Buste nu de face d'un coureur, tenant un fouet. 

^t. Cheval. Sah. yi, 8 , F. 

12. TOXXOTES. Cheval marchant adroite; à côté, une 
palme. 

^t. AMOR. Cheval débouta gauche; à côté, une palme. 
Le tout gravé en creux et incrusté d'argent. Haver- 
camp 

13. Buste nu h mi-corps d'un écuyer imberbe à droite, 

tenant un fouet et conduisant son cheval par la 
bride. 

Ci. cvpiDO. Cheval vainqueur. Sab. vu, 11 

14. cosMvs. Coureur vainqueur debout. 

Bz. sERAcvsvs. Cheval vainqueur. Le tout gravé en 
creux. Sab. vu, 7 

15. SELEvcvs. Vainqueur debout entre deux vases avec 
des palmes. 

B^. Vainqueur dans un bige à gauche. Le tout gravé 
en creux. Sab. v, 11 

16. ASTVRi NiKA. Vainqueur dans un quadrige de face ; à 
l'exergue, cvpido. 

B^. ASTVRI NiKA. Vaiuqucur dans un quadrige à gau- 
che; à l'exergue, botrocales. Le tout gravé en 
creux. Sab. iv, 13 F. 

17. Écuyer debout de face, tenant son cheval par la 
bride. 

Bt. DOMiNvs FYLOBACvs. Vainqueur* dans un quadrige 
de face. (Ce médaillon est en partie en relief et en 
partie gravé en creux.) Sab. iv, 8 F. 

18. Même type de l'écuyer tout gravé en creux. 

^t. Même revers, mais, à ce qu'il paraît, sans légende. 



CONiORNIATES. 589 

19. Deux conducteurs de chars vainqueurs debout et 
deux palmes; à gauche, PEcn monogramme. 

^. DOMiNvs ANVENi. Vainqucur dans un quadrige de 
face. Sab. iv, 2 

20. Buste à mi-corps d'un écuyer imberbe à droite, te- 
nant un fouet et conduisant un cheval par la bride. 

^t. ELiANvs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sab. vu, 3 îf'. 

21 . Deux vainqueurs debout et deux palmes. 

^t. OLVMPiODORVS. Vainqucur dans un quadrige de 
face. Sab. vu, 1 

22. Deux masques de théâtre. 

^t. OLYNPivs. Vainqueur dans un quadrige à droite. 
Sab. v, 5 

23. Buste nu à mi-corps d'un écuyer imberbe à droite, 
tenant un fouet et conduisant son cheval par la bride; 
derrière, un casque et un bouclier oblong. 

^. PANNONi NiKA. Vaiuqucur dans un quadrige à 
droite. Sab. v, 7 F. 

2i. BABVLivs. Même type de l'écuyer, mais sans bou- 
clier derrière. 

^t. Vainqueur dans un quadrige de face. Sab. vu, 10. F. 

25. coLENDVs. Chasse dans le cirque; dans le champ, pe 
en monogramme. 

Ci. Le cirque. Sab. iv, 1 

26. EVTiMi viNCAS. Buste à mi-corps d'un écuyer imberbe 
à droite, tenant un fouet et conduisant son cheval 
par la bride; derrière, un casque. 

^t. Chasseur à cheval et lion mort. Sab. ix, 11 



590 CONTORNIATÈS. 

E. Tessères mystiques. 

1. ALEXXA^DH. Buste d'Alexandre à droite 
coiffé de la peau de lion. 

I^. Hercule nu debout, tenant sa massue et 
donnantla main à Minerve casquée debout 
qui a un bouclier à ses pieds et tient une f*"- 

haste F. P. B. Q. loo 

2. Même tête et même légende. 

Ci. Le revers est erotique F. P.B.Q. i5o 

3. ALEXSARi. Même genre de buste. 

Bi. D. N. iHV. xps. DEi FiLivs. Ancsso il droite 
allaitant son ânon ; en haut, une écre- 
visse F. P. B. i oo 

4. I). N. VA.. ..s? p. F, AVG. Buste diadème à 
droite de Valenlinien II ou III? avec le palu- 
dament. 

^t. Sans légende ou légende emportée. 
Môme type F. P.B.Q. loo 

5. D. N. HONORiYS p, F. AVG. Bustc lauré d'Ho- 
norius adroite avec le paludament. 

JÇi. AsiNA. Anesse à droite allaitant son 
ânon. Tanini.. P. B. loo 



FUN. 



KCHRLLt: NUMISMATIQUE 
d' après ^inuiiel 




TA.BLIG8 



I 
TABLE EXPLICATIVE 

DES LETTRES ET DES SYLLABES QUI SE R£?(GONTRËIST A l'ëXëKGUE 
(et yiELQUEFOIS DANS LE CHAMP) DES MÉDAILLES ROMAINES, 
SURTOUT A PARTIR DE DIOCLÉTIEN. 



Plusieurs des interprétations qui ont été données de ces lettres sont 
parfaitement sûres; quelques-unes sont probables, d'autres sont possi- 
bles; lieaucoup enfin sont conjecturales, sans parler de celles qui sont 
absurdes. Je ne donnerai ici que les interprétations certaines, probables 
et possibles. Du reste, je ferai observer que ce n'est que depuis une 
vingtaine d'années que l'interprétation de ces lettres tentée par Hardouin, 
Vaillant et Jobert, et anaéliorée par le baron Biraard de la Bastie et 
Eckhel, a enfin atteint un certain degré de perfection, grâce aux re- 
cherches des savants de ce siècle. 

Pour comprendre cette table, il faudra se rappeler que toutes les in- 
terprétations qui ne seront suivies d'aucune indication sont positives; 
que celles qui seront suivies d'un point d'interrogation sont probables, et 
que celles qui ne sont que possibles seront suivies de deux points d'in- 
terrogation. 

A. Arelatum? (Arles). 

A Prima, lorsqu'il précède ou suit un nom de ville, tels que a<is, asium, 

ALEA, ANTA \ 

AL, ALE. Alexandria (Alexandrie). 

AMB. Ambianum (Amiens). 

AN, ANT. Antiochia (Antioche). 

AQ. Aquileia (Aquilée). 

AR, ABL. Àrelatum. 

AVG. Augusta (Londres). 

B Seciinda. Cette lettre précède ou suit les noms de villes, comme btu, 

BSIRM, ALEB, HERACLB. 

c. Constant! nopolis?? (Constanlinople). 

' Toulcs cesleUres A, B, r, A, e, elc, oui 1* niOiiic slgiiificaliou lorsqu'ellis iuivt!ii( 
Une légende, telle» quecoNCCRbiA Avt,GA,voT. xi. mvlt. \i\e. 



592 TABLE EXPLICATIVE. 

CON. Coiistantiiia (Arles) ou ConstanliDopolis. 

çoss. Constantinopolis. 

coxST. Constantitia. 

»:vz ou CYZ, cvzic on cvzic. Cyzicus (Gyzique). 

F Tertin précédant ou suivant un nom de ville, comme isisc, ALtr. 

A Quarto précédant ou suivant un nom de ville, tels qucAsiRsi, aléa. 

e Quinla. Celle lettre précède ou suit les noms de villes, comme esiRM, 

H. Heracleia ? (Héraclée). 

H octava, précédant ou suivant un nom de ville, tel que htu, anïu. 

HEBAC. Heracleia. 

HT. Heracleia?? 

I. Décima, précédant ou suivant un nom de ville, comme itr, ami» 

K Carlhago (Carthage). 

KA Constantina?? (Arles). 

KART. Carlhago. 

KON, Koss, KONST, KONSTAN. Couslautina. 

K¥ Cyzicus. 

LD. Lugilunum (Lyon). 

i-, LN. Londinum? (Londres). 

i.G Lugdunum? (Les lettres plc, si fréquentes sous Dioclétien, Maximien 

Hercule, etc., paraissent donc en conséquence devoir se lire plg.) 
I.ON. Londinum. 

A Vigesima, comme concordia avgga à Honorius. 
M Moneta^ comme dans mkva (Moneta Cyzici prima, officinâ sous-en- 

lendu). 
MD, MED. Mediolanum (Milan). 

N. Nicomedia? (Nicomédie) ou Narbona?? (Narboune) selon M. Sabatier. 
OB. Voyez à la page 592 de ce volume. 
OF, OFF. Officinâ, 
«ST. Oslia (Oslie). 
I' Percussa o\i Prima. Cette lettre précèle ou suit souvent les noms 

des villes, comn)c parl, pconst, aqp, consp. 
Q Quarta précédant ou suivant un nom de ville, comme qaul, mosiq. 
R. Roma? (Rome). 
RiM ou ROM. Roma. 
RV. Ravenna (Ravenne). Peut-êlre que uvps signitic Havcnnae pecunia 

signata. 
s. Siscia?? 
s Secunda. Précédant ou suivant un nom de ville, tel que sakl, sconst, 

aqs. 
s Signala. 

SD Serdica (Sardiquc) 
SER Serdica. 



TABLE EXPLICATIVE. 593 

siRM. Sirmiutn (Sirmicli)» 

sise ou sis.Siscia. 

SM (dans le champ). Sirmium. 

su (à l'exergue). Signala ou sacra moneta. Les plus grandes complica- 
tions de lettres s'expliquent par cette interprétation : smanta Signata 
moneta Antiochiae prima, siunb. Signata monela Nicomediac secundâ. 

ç. Sexta, comme concordia avggs- 

T.tarragona? (Tarragone) ou Thessalonica?(Thessalonique) 

T. Tertia, lorsqu'il précède ou suit un nom de ville, comme taul, aqt. 

TES. Thessalonica. 

TH. Thessalonica. 

TR. Treviri (Trêves). 

TS. Thessalonica? 

012S. Thessalonica. 

0. Nona suivant un nom de ville, tel que sman©. 

z. Septima suivant un nom de ville, tel que siscpz. 



La table des inscriptions qui se )'encontrent sur les médailles impéi-iales 
devrait être la seconde; mais ce travail, embrassant plus de cent pages, il 
serait impossible de le donner dans ce volume sans en dépasser absolument 
les bornes. Cette table se trouvera donc dans le volume de supplément que 
je compte publier d'ici à deux ans, et en attendant je prie instamment Mes- 
sieurs les amateurs qui possèdent des médailles romaines non décrites 
dans mou ouvrage de vouloir bien m'en donner communication en les 
conflant , ou du moins en en envoyant de très-bonnes empreintes à 
MM. Rollin et Feuardent. 



58 



11 



TABLE DES MATIERES 



CONTENUES DANS LE SIXIEME VOLl ME. 



Adrien. b77 

Aelius. Ibid. 

Agrippine, inére. 559 

Alexandre (roi de Macédoine). 550 

Alexandre (tyran). 45 

Anaxarque et Nicocréon. SîG 

Anlliêine. 520, 586 

Antinous. 

Anîonia. 

Arilonin le Pieux. 

Apollonius de Tyane, 

Apulée. 

Attale. 

Auguste. 

Auguslule. 

Aurèle (Marc). 

Avite, 



ÔOO, 



577 
358 
578 
554 
5r>8 
496 
558 
OÔ2 
579 
.51:» 



C 



Caligula. 559, 559 

Caracalla. 579 

César (Jules). £57 

Claude I". 539 

Commode. 579 

Constance Clilore et Constan- 
tin |er. 173 
Constance II: 272, 581 
Cunslance Galle. 346 
Constance III. 486 
Con.stant !«'. 243, .58t! 
Constant (tyran). 495 
Consianlia (femmedeLicinius). 73 
Conslantia(fpmmedeGratien). 459 
Conslaniin I^r. 86, 581 
Constantin l«f et Constance 

Chlore. 173 

Constantin I"'' cl Crispe. Ibid. 



âges. 



Constantin i»'', Crispe et Cou- 




siantin 11. 


173 


Constantin I^r et Licinius père 


73 


Constantin 11. 


211 


Constantin 11, Constantin I»"" 




et Crispe. 


173 


Constantin 11 et Crispe. 


207 


Constantin II, Crispe et Lici- 




nius fils. 


84 


Constantin 111. 


491 


Constant! ne. 


354 


Conslantinoplc. 


174 


Contorniates. 


547 


Crispe. 


185 


Crispe et Constantin !«•■. 


173 


Crispe, Constantin W et Con- 




stantin II. 


Ibid. 


Crispe et Constantin II. 


207 


Crispe, Licinius fils et Constan- 




tin 11. 


84 


D 




Décence. 


33S 


Delmace. 


208 


f)éi!ostliène. 


354 


Désidéiius. 


345 


Dominica (Alba). 


422 


Drusille. 


539 


E 




Eudoxie (Licinia). 


509 


Eufémie. 


325 


Eugène. 


169 


Exagium solidi. 


484 


F 
Fausie. 


181 


Faust i ne mère. 


578 


Flaccille. 


162 



TABLE DES MATIERES. 



595 



Galba. 

Glycère. 

Gralion. 



H 



HannibaHien. 

Hélène (femme de Julien II). 

Hélène et Julien U. 

Hercule. 

Homère. 

Honoria. 

Honorius. 

Horace. 



Page». 

568 
527 
436 

:210 
579 
377 
549 
554 
510 
473, 540, 583 



555 

J 
Jean. 500 

Jovien. 383, 583 

Jovin. 494 

Jovinien. 389 

Julie (fille d'Auguste}. 538 

Julie Domne. 579 

Julien H. 355, 539, 582 

Julien n et Hélène. 377 

Justine. 406 

L 

Licinius fils. 74 
Licinius fils et Licinius père. 72 
Licinius flls, Crispe et Con- 
stantin II. 84 
Licinius père. 47 
Licinius père et Constantin l»''. 73 
Licinius père et Licinius fils. 72 
Lucille. 579 

M 

Magnence. 526 
Majorien. 514,586 

Martinien. 85 

Maxence. 25 

Maxence et Bomulus. 42 

Maxime (Magnus Maximus). 464 

Maxime (tyran). 494 

Maximin II Daza. 1 

Mercure. 548 

Minerve. 549 

N 

Népos (Jules). 529 

Népotien. 521 

Néron. 560 



Nicocréon et Anaxarque. 
Nonius. 





P»ge«. 

556 
326 



Octavie (sœur d'Auguste). 538 

Olybrius. 526 

Olympias (mère d'Alexandre). 556 



Pétrone Maxime. 511 
Peuple romain (le). 180 
Placidie ( femme de Con- 
stance III). 487 
Placidie (femme d'Olybrius). 527 
Procope. 422 
Pythagore. 557 

K 

Rome. 177,549 

Romulus César. 43 

Romulus et Maxence. 42 

Romulus Auguste. 552 



Salluste. 557 

Saturnin III. 271 

Sébastien. 496 

Sérapis. 548 

Sévère III. 517 

Soleil (le). 548 

Sylvain. 554 



Térence. 
Tessères. 
Tbéodose !«'. 
Tibère. 
Trajan. , 

Valens. 

Valens (tyran). 
Valentinien 1»^. 
Valentinien II. 
Valentinien III. 
Valérie Sévère. 
Vespasien. 
Vétranion. 
Victor (Flavius). 



557 
534 
450, 540, 583 
538 
569 

406 
85 
589 
439 
302, 584 
406 
568 
52-2 
.468 



m 



TABLE DES EMPEREURS 



IMPÉRATRICES, CÉSARS, TYRANS, DIVINITÉS ET GRANDS HOUHEvS 
CONTENUS DANS LES SIX VOLUMES DE LA DESCRIPTION DES 
MÉDAILLES IMPÉRIALES. 



Pages. 



Acbillée. 
Adrien. 

Médailles de reslituliun. 

Médailles des mines de 
Dalmatie. etc. 

Médailles sans sa tète. 

Contorniates. 
Adrien et Aelius. 
Adrien et Antinoiis. 
Adrien et Antonin. 
Adrien et Plotine. 
Adrien et Sabine. 
Adrien et Trajan. 
Adrien, Trajan et Piotine. 
Aeiien. 

Aelien (voy. Élien). 
Aelius. 

Contorniates. 
Aelius et Adrien. 
Agrippa. 

Médailles de restitution. 
Agrippa et Auguste. 

Médailles de restitution. 
Agrippa, Auguste, Livie, 

Caïusel Lucius César. 
Agrippa elJulie. 
Agrippa César. 
Agrippine mère. 



V 


548 


II 


98 


II 


250 


II 


2.M 


II 


a?.»} 


VI 


677 


II 


275 


II 


276 


11 


415 


II 


93 


11 


264 


ri 


«54 


II 


Ibid. 


V 


62 


II 


297 


VI 


577 


II 


275 


I 


108 


I 


10!) 


1 


110 


1 


111 


1 


117 


1 


112 


I 


117 


I 


U2 



Page». 

Médailles de restitution, i 145 

Contorniates. vi 559 

Agrippine m. et Caligula. t 144 
Agrippine m. et Germani- 

cus. • li.ï 
Agrippine m., Germanicus 

et Caligula. i 153 
Agrippine mère, Néron et 

Drusus. I 145 

Agrippine jeune. i 134, 175 
Agrippine jeune , Caligula 

et Julie. i 153 
Agrippine jeune, Caligula, 

Drusille et Julie. i Jbid. 

Agrippine jeune et Claude, i 17 i 
Agrippine jeune, Claude et 

Britannicus. i 169 
Agrippine jeune, Drusille 

et Julie. i 155 

Agrippine jeune et Néron. i 175 
Agrippine jeune, Néron et 

Claude. i 169 
Albin. III 221 
Alexandre ( roi de Macé- 
doine). Contorniates. vi 550 
Alexandre (tyran). vi 45 
Alexandre Sévère. iv l 
Alexandre SévèreetMamée. IV 68 
Alexandre Sévère, Marnée 

et Orbiiine. iv 86 



TABLE DES EMPEREURS. 



597 







Page». 




Pages. 


Alexandre Sévère et Or- 






AquiliaSévéra. m 


550 


biane. 


IV 


67 


Aquilia SévéraetElagabale m 


546 


Alexandre Sévère elMaesa. 


II 


56!2 


Attiénodore. v 


157 


Allcctus. 


V 


559 


Athénodore et Aurélien. v 


liid. 


Amand. 


V 


501 


Altale. VI 


496 


Anaxarquc et Nicocréon. 






Auguste (Oclave). i 


59 


Conlorniate. 


VI 


556 


Médailles sans sa léte. i 


41 


Anthôme. 


VI 


520 


Médailles avec sa tête. i 


45 


Contorniate. 


VI 


586 


Monétaires. i 


75 


Antinous. 


II 


276 


Médaillesde restitution, i 


98 


Contorniates, 


VI 


577 


Médailles autonomes. i 


101 


Antinous et Adrien. 


II 


276 


Tessères. vi 


535 


Antoine (Caïus). 


I 


58 


Contorniates. vi 


558 


Antoine (t.ucius). 


I 


Ibid. 


Auguste et Agrippa. i 


110 


Antoine (Marc). 


I 


23 


Auguste et Caïus César. i 


114 


Médailles de restitution. 


I 


51 


Auguste, Caïus et Lucius. i 


115 


Antoine (Marc) et Jules Ce 






Auguste et Caligula. i 


151 


sar. 


I 


15 


Auguste et César. i 


15 


Antoine (Marc) et Cléo- 






Auguste et Claude. i 


168 


pûtre. 


I 


37 


Auguste et Drusille. i 


155 


Antoine (Marc) et Lépide. 


I 


22 


Auguste et Germanicus. i 


140 


Antoine (Marc) et Octave. 


I 


32 


Auguste et Julie. i 


112 


Antoine (Marc) et Oclavie. 


I 


33 


Auguste, Julie, Caïus et Lu- 




Antoine (Marc), Oclave cl 






cius. i 


116 


Oclavie. 


l 


36 


Auguste et Livie. i 


105 


Antoine (Marc) fils, ou An 






Auguste, Livie, Caïus et 




tylle. 


I 


37 


Lucius. I 


117 


Antonia. 


I 


135 


Auguste, Livie, Agrippa, 




Tessère. 


VI 


538 


Caïus et Lucius. i 


Ibid. 


Antonia et Caligula. 


1 


153 


Auguste et Lucius César. i 


115 


Antonia et Claude. 


I 


157 


Auguste et Oclavie. i 


36 


Antonia, Claude et Drusus 


1 


169 


Auguste, Ocfavic et Tibère, i 


1^29 


Antonia, Claude, Britan- 






Auguste et Tibère. i 


Ibid. 


nicus etOctavie. 


I 


Ibid. 


Auguste (Romulus) ou Au- 




Antonia et Drusus. 


I 


137 


gustule. VI 


532 


Anionin le Pieux. 


11 


277 


Aurèle (Marc). i 


454 


Médailles de restitution. 


II 


411 


Médailles de restitution, ii 


570 


Contorniates. 


VI 


578 


Contorniates vi 


579 


Anionin et Adrien. 


II 


415 


Aurèle (Marc) et Antonin. ii 


416 


Anionin et Fausline mère. 


II 


J6id. 


Aurèle (Marc), Antonin et 




Anionin, Fausline mère c 


t 




Fausline mère. ii 


Ibid. 


Marc Aurèle. 


II 


416 


Aurèle (Marc) et Commode, ii 


576 


Antonin et Fausline jeune. 


II 


421 


Aurèle (Marc), Commode et 




Antonii), Fausline jeune e 


l 




Annius Vérus. i 


Ibid. 


Annius Vérus. 


II 


Ibid. 


Aurèle (Marc) et Fausline 




Antonin et Marc Aurèle. 


II 


416 


jeune. i 


573 


Antonin, Marc Aurèle e 






Aurèle (Marc), Fausline 




Fausline jeune. 


H 


421 


jeune et Antonin. ii 


421 


Anionin (Sulpicius Ura- 






Aurèle (Marc), Fausline 




nius). 


IV 


86 


jeune et Lucius Vérus. ii 


574 


Apollonius de Tyane. 


VI 


554 


Aurèle (Marc), Fausline 




Apulée. Contorniate. 


VI 


86 


jeune et Commode i 


Ibid. 



im 



TABLE DES EMPEREURS. 



Vurèle (Marc) et Lucius 
Vérus. II 

Aurèle (Marc), Lucius Vé- 
rus, Annius Vérus et Com- 
mode. 

Aurélien. 

Aurélien et Athénodore. 

Aurélien et Séverine. 

Aurélien et Vabalathe. 

Auréole. 

\vite. 



575 



H 5 



6 
1-20 
157 
152 
160 
79 
512 



B 



Balbin. iv 

Balliin et Pupien. iv 

Balbin, Pupien et Gordien 

le Pieux. iv 

En liste. V 

Bonose. V 



Brilannicns. 

BritannIcus.Antonia, Claude 
et Oclavie. 

Britannicus et Claude. 

Britannicus , Claude et 
Agrippine. 

Brilatinicus, Claude et Né- 
ron. 

Britannicus, Claude et Mes- 
saline. 

Brilaiinicus et Messaline. 

Britannicus et Néron. 

Brutus. 



112 

m 

118 

H 
V 514 
I 171 

I 163 
I 172 

1 169 

I Ihid 



Caïus César. 

Caïus César et Auguste. 

Caïus et Lucius. 

Caïus, Lucius et Auguste. 

Caïus, Lucius, Auguste et 

Julie. 
Caïus, Lucius, Auguste et 

Livjp. 
Caïus, Lucius, Auguste, Li- 

vif et Agrippa. 
Caligula. 

Tes>ère. 

Contorniate. 
Caligula et Agrippine m. 
Caligula et Antonia. 
Caligula et Auguste. 



Ibid. 

171 

172 

17 



113 

114 

115 

Ibid. 



I 116 



I 117 



Ibid. 
146 
559 
559 
144 
153 
151 



Pages. 
I 169 
I 155 

I 153 



Ibid. 
141 



1 155 
I Ibid. 
I Ibid. 

m 55ft 



Caligula et Claude. 
Caligula elDiusille. 
Caligula, Drusilie, Julie el 

Agrippine jeune. 
Caligula, Julieet Agrippine 

jeune. 
Caligula el Germanicus. 
Caligula, Germanicus et 

Agrippine mère. 
Caligula el Néron Drusus. 
Caligula et Tibère. 
Caracalla. 

Ma n 'ère de distinguer ses 

médailles de celles d'Ela- 

gabale. ni 512 

Contorniates. iT 579 

Caracalla et Géta. m 401,487 

Caracalla, Gela et Julie. m 358 
Caracalla el Julie. m Ibid. 

Caiacalla ei Sévère, m 328, 449 
Caracalla, Sévère et 

Géta. m Ibid., Ibid. 

Caracalla, Sévère et 

Julie. II 

Caracalla, Sévère, Julie 

Gela. 
Caracalla et Plautille. 
Caiacalla, Plautille el Se 

vère. 
Carausius. 
Carauîiis, Dioclélien ol 

Maximien Hercule. 
Carin. 

Carin et Carus. 
Carin el M^ignia Urbica. 
Carin et Numérien. 
Carus. 

Carus et Carin. 
Cassius. 
Celse. 

Censorin. , 

César (Jules). 

Médailles sans sa tête. 

Médailles avec sa léte. 

Médailles de restitution. 

Coiitorniates. 
Cé.-^ar (Jules) et Auguste. 
Cé.'^ar (Jules) et Marc An- 
toine, t 
Cé.sonie. i 
Clara (Didia). m 
Claude !«'. i 



357, 

cl 
m 
iii 

m 

V 



V 
V 

V 
V 
V 
V 
V 

I 

V 

V 

1 
I 
I 
1 
VI 

I 



449 

327 
450 

330 
501 

539 
345 
529 
368 
c65 
315 
329 

18 

12 

111 

5 

6 

9 

13 
557 

15 

Ibid. 
154 
211 
156 



TABLE DES EMPEREURS. 



î>99 







Pages. 


Médailles de restitution. 


I 


1t)6 


Tes>ère. 


VI 


509 


Claude !«' ol Af^rippine j. 


I 


174 


Claudel", Agrippine tl Br 


- 




tannic'us. 


1 


169 


Claude l">f, Agrippine et Né- 






ron. 


1 


Ibid. 


Claude !••■ et Antonia. 


I 


137 


Claude I", Aiilonia et Dru- 






Sus. 


I 


169 


Claudeler, Antonia, Octavie 






et BritHunicus. 


I 


Ibid. 


Claude l«f el Auguste. 


I 


168 


Claude !•' et Brilannicus. 


I 


17i 


Claude l«f, Britannicus et 






Néron. 


I 


169 


Claude I" et Caligula. 


I 


Ibid. 


Claude ï»'' et Mcssaline. 


r 


170 


Claude l«■^ Messalinect Bri- 






tannicus. 


1 


169 


Claude 1er et Néron. 


I 


2M 


Claude 11. le Goiliique. 


V 


80 


Claude 11 el ïéiricus père 






(à la note). 


V 


179 


Claudia. 


I 


215 


Cléoj.âtre. 


I 


se 


Glodius Macer. 


I 


216 


Commode. 


III 


51 


Medail es de restitution. 


III 


1^8 


Coiiloiniale. 


VI 


579 


Commode et Annius Vé- 






rus. 


II 


607 


Commodft, Annius Vérus, 






Marc Auièle et Lucius 






Vérus. 


II 


576 


Commode el Crispine. 


III 


198 


Commode el Ffiusliiiej. 


III 


190 


Commode el Marc Aurèle. 


II 


576 


Commode. Marc Aurèle et 






Annius Vérus. 


II 


Ibid. 


Commode, M;irc Aurèle et 






Fausiinc jeune. 


II 


574 


Commode el Marcia? 


III 


191 


Constance Chlore. 


V 


550 


Constance Clilore el Con- 






stanliu !«'. 


VI 


175 


Consliince Chlore el Dioclé- 




, 


lien. 


V 


428 


Constance Chlore et Galère 






Maximin. 


V 


587 


Constance Chlore et Maxi- 






mien Hercule. 


V 


nid. 



Pages. 
Vi 272 



582 



274 
346 
486 
245 
582 
4îi5 



Constance II. 

Coniorniate. vi 

Manière de distinguer le.s 

niédjilles qui portent 

le nom de Constance, vi 

Constance Galle. vi 

Constance III. vi 

Coiislaiit I""". VI 

Contorniales. vi 

Constant (tyran). vi 

Constantia, femme de Lici- 

nius. VI 7"» 

Constantia, femme de Gra- 

lien. VI 439 

Constantin !«'. vi 86 

Coniorniate. vi 581 

Constantin 1«<' et Constance 

Chlore. VI 175 

Constantin l'^et Crispe. vi Ibid. 
Constantin le»", Cnspe et 

Constantin II. vi Ibid. 

Consliiniin l'felLiciniusp.vi 75 
Constantin II. vi 211 

Constimtin lI,ConslantinI««' 

il Crispe. 
Constantin II et Crispe. 
CoUNtHiitin II, Crispe et 

IJcinius fils. 
Con>tantiu III. 
Constantine. 
Constaiiiinople. 

Médaillons contorniales. vi 
Crispe. 

Crispe et Constantin I", 
Crispe, Constantin !•' et 

Constantin II. vi Ibid. 

Crispe el Constantin II. vi 207 
Crispe, Licinius fils et Con- 
stantin II. VI 84 
Crisi)i!ie. m 195 
Crispine et Commode. m I9f. 
Cyriade, v 1 



VI 


175 


VI 


207 


VI 


84 


VI 


491 


VI 


354 


VI 


174 


VI 


547 


VI 


185 


VI 


175 



D 



Dèce (Trajan). ^ iv 232 

Dèce(Tra)an)ct Étruscille. iv 246 
Dece (Tiaj.th), Etruscille, 

Héreiinius elHoslilien. iv 247 
Dèce (Trajan) et Hérennius. iv Ibid. 

Décence. vi 338 

Delmace. vi 208 



600 



TABLE DES EMPEREURS. 



Pages. 
VI 554 



VI 

m 
III 

V 



345 
506 
505 
570 



Démosthène. 

Désidérius. 

Diaduménien, 

Diaduménien et Macrin. 

Dioclétien. 

Dioclétien , Carausius et 

Maximien Hercule. v 539 

Dioclétien et Constance 

Chlore. y 428 

Dioclétien et Galère Maxi- 
mien. V Ibid. 
Dioclétien et Maximien 

Hercule. y 425 et 500 

Domitia. i 453 

Domitia et Domitien. j 46 1 

Domitien. i 537 

Domitien et Domitia. 1 46i 

Domitien et Vespasien. 1 53e 

Domitien,Vespasien et Titus 1 334 
Domitien et Titus. 1 332 

Domitien (Domitius). v \\ 

Domitien (Domitius). v 549 

Domitille. 1 337 

Domitille et Vespasien. j 338 

Domitille jeune? 1 539 

Druantille. y 9 

Drusille. 1 134 

Tessère. vi 539 

Drusille et Auguste. i 455 

Drusille et Caligula. \ Ibid. 

Drusille, Julie et Agrippinej. i Ibid. 
Drusille, Julie, Agrippinej. 

et Caligula. 1 

Drusus(lilsde Tibère). 1 

Médailles de restitution, i 

Drusus et Antonia. i 

Drusus, Antonia et Claude. 1 



Pages. 



Elagabale. „, 

Manière de distinguer ses 

médailles de celles de 

Caracalla. m 

Elagabale et AquiliaSévéra m 

Elagabale et Faustine (An- 

nia). 
Elagabale et Maesa. 
Elagabale et Paula. 
Elagabale et Soémias. 
Elien. 
Emilien. 

Emilien (Alexandre). 
Etruscille. 

Etruscille et Trajan Dèce. 
Elruscille, Trajan Dèce, 

Hérennius etiloslilien. 
Eudoxie (Licinia). 
Eufémie. 
Eugène. 
Eutropie. 

Exagium solidi. 



510 



512 

550 

546 
547 
Ibid. 
54G 
501 
302 
10 
247 
246 

247 
509 
525 
469 
v 501 
VI 484 



Drusus et Germanicus. 

Drusus et Tibère. 

Drusus, Tibère et Germani- 
cus. 

Drusus, Tibère et Julie ou 
Livie. 

Drusus (frère de Tibère). 
Médailles de restitution. 

Drusus (fils de Germanicus) 
et Néron. 

Drusus, Néron et Tibère. 

Drusus, Néron et Agrippine 
mère. 



153 
131 
132 
157 
169 
1 141 
1 152 

1 150 



Ibid. 
153 
135 

144 

145 



1 Ibid. 



Fauste. y 

Faustine mère. , 

Conlorniates. vi 

Faustine mère et Antonin. 11 
Faustine mère, Anionin et 

Marc Aurèle. n 

Faustine mère et Faustine 

jeune. i, 

Faustine mère et Galère 

Anionin. 1, 

Faustine jeune. n 

Faustine jeune et Anionin. 11 
Faustine jeune, Antonin et 

Annius Vérus. 11 

Fauslinejeune et Commode m 
Faustine jeune et Faustine 

mère. u 

Faustine jeune et Lucille. 11 
Faustine j. et Marc Aurèle. n 
Faustine j., Marc Aurèle et 

Anionin. n 

Faustine j., Marc Aurèle et 

Commode. u 

Faustine j., Marc Aurèle et 

Lucius Vérus. n 



i 181 
422 

578 
415 

456 

453 

Ibid. 
577 
421 

Ibid. 
190 

453 
607 
573 

421 

574 

Ibid. 



TABLE DES EMPEREURS. 



601 



Faustinc (Annio). 
Faustine (Annie) et Elaga- 

bale. 
Firmus. 
Flaccille. 
Fîorien. 

G 

Galba. 

Médailles sans sa tête. 

Médailles avec sa tôte. 

Médailles de restitution. 

Médailles aulonomes. 

Contorniates. 
Galère Antonin. 
Galère Antonin et Faustine. 
Galère Maximien. 
Galère Maximien et Con- 
stance Chlore. 
Galère Maximien et Dioclé- 

tien. 
Galère Maximien et Maxi- 
mien Hercule. 
Galle (Constance). 
Galle (Trébonien). 
Galle (Trébonien) et Volu- 

sien. 
Gallien. 

Gallien et Salonin. 
Gallien et Salonine. 
Gallien, Salonine et Valé- 

rien père. 
Gallien, Salonine, Valérien 

père et Valérien jeune. 
Gallien et Valérien père. 
Gallien , Valérien père et 

Valérien jeune. 
Gallien (Jules). 
Galliena. 
Germanicus. 

Médailles de restitution. 
Germanicus et Agrippjne m 
Germanicus, Agrippine m. 

et Caligula. 
Germanicus et Auguste. 
Germanicus et Caligula. 
Germanicus et Drusus. 
Germanicus et Tibère. 
Germanicus, Tibère et 

Dnisus. 
Géta. 





Pages. 


III 


553 


111 


546 


V 


161 


VI 


462 


V 


208 




217 




218 




219 




245 




246 


VI 


568 


11 


4oô 


11 


Ibid. 


V 


592 



587 



V 


500 


VI 


546 


IV 


267 


IV 


285 


IV 


346 


IV 


461 


IV 


458 


IV 


543 


IV 


Ibid. 


IV 


540 


IV 


543 


IV 


491 


IV 


500 




«37 




139 


• ' 


145 




153 




140 




141 




Ibid. 




150 




Ibid. 


III 


457 



Géta et Caracalla. in 451 

Géta et Julie. m 

Géta, Julie et Caracalla m 
Géfa et Sévère. m 

Géta, Sévère et Cara- 
calla. 111 : 
Géta, Sévère, Julie et Cara- 
calla. III 
Glycère. vi 
Gordien d'Afrique fils. iv 
Gordien d'Afrique fils et 

Gordien d'Afrique père, iv 
Gordien d'Afrique père. iv 
Gordien d'Afrique père et 

Gordien d'Afrique fils, iv 
Gordien lo Pieux. iv 

Gordien le Pieux, Balbin et 

Pupien. IV 

Gordien le Pieux et Tran- 

quilline. iv 

Gratien. vi 



Pages. 

, 487 
559 
558 
551 



50, 487 



527 
527 
110 

Ibid. 
107 

110 
124 

118 

170 
426 



Hanniballien. 


IV 


210 


Hélène (mère de Constan- 






tin). 


V 


588 


Hélène (femme de Julien H) 


VI 


579 


Hélène et Julien H. 


VI 


577 


Hercule. Contorniates. 


VI 


549 


Hérennien. 


V 


161 


Hérennius. 


IV 


252 


Hércnnius, Etruscille, Hos 






lilicnctTrajan Dèce. 


V 


247 


Hérennius et Hostilien. 


JV 


258 


Hérennius et Trajan Dèce. 


IV 


2i7 


Hérodes. 


IV 


157 


Homère. Contorniates. 


VI 


554 


Honoria. 


VI 


510 


Honorius. 


VI 


475 


Tessère. 


VI 


540 


Contorniates. 


VI 


r.83 


Horace. Conlorniates. 


VI 


555 



Incertaines du Haut- 
Empire. 1 462 et VI 543 
Ingénuus. v 1 



TABLE DES EMPEREURS. 



Pages. 



Jean. 

Jolapicn. 

Jovien. 

Contorniale. 
Jovin. 
Jovinien. 

Julie (fille d'Auguste). 

Tessère 
Julie et Agrippa. 
Julie et Auguste. 
Julio, Auguste, Gaïuset Lu- 

fius. 
Julie et Livie. 
Julie? Tibère et Drusus. 
Julie (?œur de Caligula). 
Julie, Ca-igula et Agiip 

pinejeune, 
Julie, Drusille et Agrip- 

pine jeune. 
Julie, Drusille, Agrippine 

jeune et Caligula. 
Julie (fille de Titus). 
Julie ut Titus. 
Julie (femme de Sept! me 

Sévère). 

Conlorniate. 
Julie et Caracalla. 
Jutie. Caracalla et Géta. 
Julie et Gela. 
Julie et Sévère. 
Julie, Sévère et Ca- 
racalla. III 357 
Julie, Sévère, Caracalla et 

Géta 
Julien (Dide). 
Julit-n et Scantilla. 
Julien (Ivran). 
JuliiMi II. 

Tessères. 

Coiitotniale. 
Julien et Hélène. 
Ju'ua Donata. 
Justine. 



L 



VI 


500 


IV 


2 9 


VI 


383 


VI 


5S3 


VI 


494 


VI 


5«9 


1 


111 


VI 


538 


1 


112 


1 


Ibid. 


1 


116 


1 


112 


I 


130 


I 


156 



I 153 



1 155 



1 

! 

ni 

VI 

m 
m 
m 
III 



153 

382 
385 

331 
579 
358 
Ibid. 
559 
526 

449 



m 


327 


111 


206 


m 


211 


V 


369 


VI 


3.').^> 


Vi 


539 


VI 


58 i 


Yl 


377 


V 


60 


VI 


406 



Lélien. 


V 60 


Lépide. 


1 21 


Lépide et Marc Antoine. 


! 22 


Lépide et Octave. 


1 Ibid. 



Licinius (ils. 

Licinius fils et Licinius p. 

Licinius fils, Crispe et Con- 

slanlin il. 
Licinius père. 
Licinius père et Conslan- 

lin l'r. 
Licinius p. et Licinius fils. 
Livie. 

MédMilles de restitution. 
Livie et Auguste. 
Livie, Caïus et Lucius. 
Livie, Caïus, Lucius et 

Aijrippa. 
Livie et Julie. 
Livie et Tilière. 
Livie? Tibère et Drusus. 
LivilJe (Julie). 
Loi! if n. 
Lucille. 

Contorniale. 
Lucille et Faustine jeune. 
Lucius Cé>ar. 
Lucius et Aug'isle. 
Lu( iiis et Caïus. 
lucius, Caïus et Auguste. 
Lucius, Caïus, Auguste et 

Julie. 
Lucius, Caïus, Auguste et 

Livie. 
Lucius, Caïus, Auguste, Li- 
vie et Agrippa. 

M 



Pages. 
VI H 

VI 7â 



84 

■17 



72 
106 
107 
105 



i 117 

I Ibid. 

1 112 

i 130 

I Ibid. 

1 156 

V 61 

m 39 

VI 579 

Il 607 

I 114 

1 115 

1 Ibid. 

1 Ibid. 

I 116 

1 117 

I Ibid. 



Macer (Clodius). i 

Macrien père. v 

Macrien Jeune. v 

M'icrin. m 

Macrin et Diaduménien. m 

Maesa (Julie). m 

Maesa et Alexandre Sévère m 

Maesa et Elagabale. m 

Maanenfe. vi 

Magnia Urbica. v 

iVIasnia Urbica et Carin. v 

Majorien. vi 

Conlorniate. vi 

Marné.! (Julie) iv 

Marnée et AlexandreSévère iv 
Marnée, Alexandre Sévère 

et Orbiane. iv 



216 



487 
.505 
557 
562 
347 
526 
365 
368 
514 
5^6 
77 
68 

86 



TABLE DES EMPEREURS. 



fioa 



Maroellus (à ia note). 

Mitrciuîet Commode. 

Marc'iane. 

Miirciaiie.Plolineet Trajan 

Marin. 

Mariniane. 

Manus. 

Miirlinicn. 

Miilidie. 

M itidie ctPlotine. 

Maxeiice. 

Maxence et Romulus. 

Maxime(lilsdeMaximinI«'") iv 

Maxime et Maximin. 

Mii\i(M''(Ma!<nusMaximus) vi 

Miixime (lyran). 

Maxiiiiirn Hercule. 

Muximien Hercule, Carau- 

siiis et Uiocléticn. 
Maxiinien Hercule et Con- 

slance Chlore. 
Max! mien Hercule et Dio- 

cléii m. 
Maximi'H Hercule et Galère 

MMXimien. 
Maximin I*"". 
M<ixiiiiii\ 1er ni Maxime. 
Maximin H, Daza. 
Méoriiiis. 

Mercure. Contorniate. 
Messaline(Sialllie). 
Me^saline (Valérie). 
Mi'SSilineet Biilannicus. 
Messalineet Claude. 
Messali ne, Claude et Brilan- 

nicus. 
Minerve. Contorniate. 



N 



Népos (Jules). 

Népoiien. 

Néion. 

Conlorniates. 

NéruM et Agrippine j. 

Néron, Agiippine jeune et 
Claude. 

Néron et Rritannicus. 

Néron et Claude. 

Néron, Claude et Rritanni- 
cus. 

Néron et Octavie. 



Pages. 


1 


116 


III 


191 


u 


95 


. Il 


90 


IV 


"228 


IV 


344 


V 


76 


VI 


8.-. 


11 


93 


II 


9i 


VI 


25 


VI 


42 


IV 


103 


IV 


101 


VI 


464 


VI 


494 


V 


't-19 



i87 



100 



V 


Ibid. 


IV 


88 


IV 


101 


VI 


1 


V 


161 


VI 


3t8 


1 


215 


1 


170 


1 


171 


' 


170 


1 


169 


VI 


ri49 



V! 529 


VI 521 


1 177 


V 1 5hO 


i 175 


I 169 


1 17-2 


1 211 


: 169 


1 213 



Néron et Poppée. 
Néron et Tibère. 
Néron (fils de Germanicus) 

et Ornsus. 
Néron Drusus et Agrippine 

mère. 
Néron, Drusasel Tibère. 
Néron Drusus. 

Mt^dailles de restitution. 
Néron Drusus et Caligula. 
Nerva. 

Médailles de restitulion. 
Nerva et Tmjan. 
Nerva, Trajan el Plotine. 
Nerva, Trajan et Trajan p. 
Nicocréon et Anaxarque. 

Contorniate. 
Nigrinien. 
Nonius. 
Numérien. 
Numérien et Carin. 



Octave et Lépide. i 

Octave et Marc Antoine. i 
Oclavie (sceur d'Auguste). i 

Tessère. vi 

Octavie et Auguste. « 

Oclavie et Marc Antoine. i 
Ociavie , Marc Antoine el 

Octave. I 

Oclavie, Tibère et Auguste, i 
Octavie (femme de Néron), i 
Oclavie, Antonia, Claude et 

Britannii'us. i 

Octavie el Néron. i 

OdéuRt. V 

Olvbrius. VI 

Olympias (m. d'Alexandre). 

Coiilorniale. vi 

Orhiane. iv 

Orbianeet Alexandre Sévère i v 
Orbiane. Alexandre Sévère 

el Mamée. iv 

Ol.icilie. IV 

Otacilie et Philippe père, iv 
Otacilie, Ptiilippe père et 

Philippe fils. IV 201, 2iQ 
Othon, I 



P»ge». 
I 214 
I 211 

I 141 



1 


145 


I 


Ibid. 


1 


135 


1 


135 


1 


155 


1 


466 


i 


4X0 


II 


89 


u 


Ibid. 


u 


97 


VI 


556 


V 


368 


VI 


32G 


V 


331 


V 


36ri 



22 
32 
33 
538 
36 



.i6 
129 
212 

169 
213 
156 
526 

556 
75 
67 

86 
206 

199 

227 
251 



TABLE DES EMPEREURS. 



Pages. 



Pacatien. iv 229 

Paula (Julie). m 547 

Paula et Elagabale. ni 545 

Pauline (sœur de Sabine), ii 266 
Pauline (femnne de Maxi- 

min?) IV 102 

Perlinax. m 199 

i'escennius Niger. m 212 

Pétrone Maxime. vi 511 

Peuple romain (le). vi 180 

Philippe fils. IV 216 
Philippe fils, Olacilie et 

Philippe père, iv 201,215,227 

Philippe père. iv 173 

Philippe père et Otacilie. iv 199 
Philippe père, Otacilie et 

Philippe fils. IV 201, 215, 227 
Pison. V 7 
Placidie (femme de Con- 
stance m). VI 487 
Placidie ( femme d'Oly- 

brius). VI 527 

Plautiane. m 221 

Plautille. m 459 

Plaulilleet Caracalla. 111 450 
Plautille , Caracalla et 

Sévère. m 330 

Plotine. Il 90 

Plotine et Adrien. n 93 

Plotine et Matidie. 11 9^2 

Plotine, Nerva et Tiajan. 11 89 

Plotine et Trajan, u 92 

Plotine, Trajiin et Adrien 11 254 

Plotine, Trajan et Marcianc. n 90 

Pompée (Cnéus). j 1 

Médaille de restitution. i 5 

Pomi)ée (Cnéus) fils. i Ibid. 

Pompée (Sex te). 1 19 
Pompée (Sexte), Pompée 

p. et Cnéus Pompée fils, i 20 

Poppée. I 215 

Poppée et Néron. 1 214 

Postume père. v 12 

Postume fils. v 60 

Probus, V 221 

Procope. VI 422 

Proculus. V 514 

Pupien. IV 118 

Pupien et Balbin. iv 117 
Pupien, Balbin et Gordien 



Page?. 

le Pieux. iv 1I8 

Pythagore. Conlornioto. vi 557 



Q 



Quartinus (Titus). 


IV 


106 


Quiétus. 


v 


5 


Quintille. 


V 


112 


R 






Régalien. 


V 


8 


Rome. 


VI 


177 


Coniorniates. 


VI 


549 


Romulus César. 


VI 


43 


Romulus et Maxence. 


VI 


42 


Romulus Auguste. 


VI 


552 



Sabine. n 255 

Sabine et Adrien. n 265 

Salluste. Contorniate. vi 557 

Salonin. iv 479 

Salonin et Gallien. iv 46t 

Salonin et Salon i ne. iv Ibid. 

Salonine. iv 462 

Salonine et Gallien. iv 458 

Salonine , Gallien et Valé- 

rien père. iv 543 

Salonine, Gallien, Valérien 

père et Valérien jennc. iv Ibid. 
Salonine et Salonin. iv 479 

Saturnin i""". iv 12 

Saturnin If. iv 314 

Saturnin III. vi 271 

Scanlilla (Manlia). m 210 

Scantilla et Julien. ni 211 

Sébastien. vi 496 

Sérapis. Contorniat'-. vi 548 

Sévère (Septime). m 251 

Médaitlesde restitution, m 321 
Sévère et Caracalla. m 528, 449 
Sévère, Caracalla et 

Géta. m 590, 487 

Sévère, Caracalla et Plau- 
tille. m 550 
Sévère et Géta. m 531 
Sévère et Julie. m 326 
Sévère, Julie et Cara- 
calla. in 557, 449 
Sévère, Julie, Caracalla et 



TABLE DES EMPEREURS. 



605 



Page». 

Géta. m 337 

Sévère II. v 620 

Sévère m. VI 517 

Séverine. v 153 

Séverine et Aurélien. v 152 

Soémias (Julie). m 554 

Soérnias et Elagabale. m 54(> 

Soleil (le). Contorniale. m 548 

Sponsien. iv 231 

Supéra (Cornélia;. iv 310 

Sylvain. iv 554 



Tacite. 

Térence. Contorniale. 

Tesséres. 

Tétricus (ils. 

Tétricus fils et Tétricus p. 

Tétricus père. 

Tétricus père et Claude II 

(à la note). 
Tétricus p. et Tétricus fils. 
Téîricus père et Victoria. 
Théodora. 
Théodose. 

Tessère. v 

Contorniates. v 

Manière de distinguer les 
médailles des deux 
Théûdoses. v 

Tibère. 

Médailles de restitution. 

Tesséres. v 

Tibère et Auguste. 
Tibère, Auguste et Oclavie. 
Tibère et Caligula. 
Tibère et Drusus. 
Tibère, Drusus et Geriua- 

nicus. 
Tibère et Germanicus. 
Tibère, Julie ou Livie et 

Drusus. 
Tibère et Livie. 
Tibère, Néron et Drusus. 
Tibère et Néron. 
Timolaiis. 
Titiane. 
Titus. 

Médailles de restitution. 
Titus et Julie. 
Titus et Vespasien. 



18» 
557 
534 
181 
179 
162 

179 
Ibid. 
Jbid. 
591 
450 
540 
583 



451 
118 
155 
538 
128 
129 
153 
132 

150 
Ibid. 

Jbid. 

Ibid. 
145 
211 
161 
206 
340 
580 
385 
534 



Page» 
Titus.Vespasienet Domilien II 334 
Trajan. ii l 

Médailles de restitution, u 86 
Contorniates. vi 569 

Trajan et Adrien. ii 254 

Trajan, Adrien et Plotine. ii Ibid. 
Trajan et Nerva. ii 89 

Trajan, Nerva cl Plotine. ii Ibid. 
Trajan et Plotine. n 92 

Trajan, Plotine et Marciaiie n 90 
Trajan et Trajan père. n 97 

Trajan, Trajan p. et Nerva. ii Ibid. 
Trajan père. n Ibid. 

Trajan p., Nerva et Trajan, ii Jbid. 
Trajan père et Trajan. ii Ibid. 

Tranquilline. iv 171 

Tranquilline et Gordien le 

Pieux. IV 170 

Trébellien. v 11 



Vabalathe. v 

Vabalalhe et Aurélien. v 

Valens. vi 

Valens (tyran). v 

Valens (tyran). vi 

Valenlinien I. vi 

Manière de distinguer les 

médailles des^. trois Va- 

lentiniens. vi 

Valenlinien II. vi 

Valenlinien III. vi 

Contorniates. vi 

Valérie (Galerie). v 

Valérie Sévère. vi 

Valérien jeune. iv 

Valérien jeune, Gallien et 

Valérien père. iv 

Valérien jeune, Gallien, 

Salonine et Valérien 

père. IV Ibid 

Valérien jeune et Valérien 

père. IV 

Valérien père. iv 

Valérien père et Gallien. iv 
Valérien père, Gallien et 

Salonine. iv 

Valérien père, Gallien, Sa- 
lonine et Valérien jeune, «v Ibid. 
Valérien père, Gallien et 
Valérien jeune. iv Jbid. 



158 
160 
406 

7 

85 

589 



591 
439 
502 
584 
617 
406 
491 

345 



Ibid. 
511 
5 40 

543 



606 



TABLE DES EMPEREURS. 



Pages. 

Valérien père et Valérien 
jeune iv Jbid. 

Vérus (Annius). ii 607 

Vérus (Annius) el Cono- 

mode. H Ibid. 

Vérus (Annius) Commode 
et Marc Aurèle. n 576 

Vérus (Annius), Lucius Vé- 
rus, Marc Aurèle et Com- 
mode. 11 Ibid. 

Vérus (Annius), Kiiu^itine 
jeune et Antonin. ii 421 

Vérus (Lucius), m 1 

Vérus (Lucius) et Marc 

Aurèle. n 575 

Vérus (Lucius), Marc Au- 
rèle et Faustine jeune. M 576 

Vérus (Lucius), Marc Au- 
rèle, Annius Vérus et 
Commode. n Ibid. 

Vespasia Polla. i 340 

Vcspasieri. i 270 

Médailles de restitution, i 332 
Conlorniates. vi 568 



Vespasien et Domitien. 

Vespasien et Domitille. 

Vespasien et Titus. 

Vespasien, Titus et Domi- 
tien, 

Vespasien jeune. 

Vétranion. 

Victor (Flavius). 

Victorin père. 

Victorin etTétricus père 

Victorin et Viclorine. 

Victorin tils. 

Viclorine. 

Viclorine et,yictorin. 

Vitellius. 
Médailles autonomes. 

Vileliius et ses enfants. 

Vilellius père. 

Volusien. 

Vol usien et Trébonien Galle. 





Pages. 


1 


. 336 


1 


338 


1 


334 


1 


Ibid. 


1 


462 


VI 


322 


VI 


468 


V 


62 


V 


179 


V 


76 


V 


75 


V 


Ibid. 


V 


76 


I 


254 


1 


267 


I 


268 


1 


269 


IV 


287 


IV 


285 



z 



Zénobie. 



157 



Le dessin (;i-joint représente la médaille unique d'Annia Faustine, en 
argent, du Musée royal d'Espagne. 




jinma Faurimt 1- 



ERRATA GENERAL. 



Le principal mérile d'un ouvrage de la nature de celui-ci est la 
correction ; mais, comme beaucoup des rectifications indiquées dans 
cet errata pourront présenter une certaine difficulté à être faites 
dans le texte, j'engage vivement les amateurs à marquer par une croix 
tous les endroits fautifs signalés plus bas, afin que, lorsqu'ils verroni 
ce signe, ils sachent qu'ils doivent consulter Verrata général pour 
avoir la véritable description de la médaille qu'ils examinent. 



Pages. 

âl, médaille 
3, — 
6, ligne 

Ibid. — 
8, médaille 

Ibid. — 



i4, — 
18, ligne 

li, médaille 



26, - 

28. — 
32, — 

41, ligue 
ti, médaille 



TOME I 

2, le pied sur un casque, 

1 I, lUP. SAL, 

33, M.B. sans sa tête, 
54, M B. avec sa lèle, 
n, 2n0. 

13, CAESAR DICT. QVART. 

et au revers cos 

QVINQ., 

54, Sa téfe nue, 
1, Sa lêle nue à droite, 

1, derrière, le bàlou 
d'augure, et aure- 
vers, derrière, le 
simpule et l'asper- 
soir, 



42, 

62, lepiedsuruncasque, 

1, dessous, une étoile, 

7, Douiinicien, 

22, au reversa. M pot., 



lisez le pied sur un bouclier. 
lisez SAL. iMP. 
ajoutez 4. 
ajoutez 20. 
lisez 400. 



Usez CAES. Dic. QVAKi'. ct au re- 
vers COS. QVINC. 

lisez Sa lêle Idurée. 

ajoutez le tout dans une cou- 
ronne de chêne. 



lisez derrière, le simpule et 
l'a.sperëoir, et au revers, 
derrière, le bâton d'augure. 

Celte médaille du cabinet 
Fonlanaest refaite. 

lisez le pied sur un bouclier. 

lisez quelquefois, dessous, un» 
étoile. 

lisez Domitien. 

lisez V. M. tn. pot. 



608 



ERRATA GENERAL. 



46, 


médaille 


36, 


sa tête laurée, 
et au revers, DiaiK 
marchant, 


■47, 
50, 


— 


44, 
71, 


AEGYPTOCAPT, 

tenant une palme. 


5», 


— 


82, 


C. CAES. AVGVST. 


52, 
54, 
57, 


— 


89, 
108, 
lo2, 


COS. ITER. ET ITER, 
IMP. CAESAR, 

à gauche, 


60, 
61, 




175, 
184, 


une enseigne mili- 

taireet un trophée 

une branche de lau- 


62, 

64, 


z 


195, 
211, 


rier, 

SENATVS p. Q. R., 

Même revers. 



67, - 



Ibid. — 



70, 



94, 
98, 
Ibid. 
106, 
122, 
128, 



ligne 



2il, 



244 et 245, 



265, 

353, 
448, 
481, 
482, 

30, 



Tête nue d'Octave à 

droite, 
le pied sur un casque, 

TRIBVNIC. POTEST, 



DIVI AVG. P. M., 
XXXIIII, 

Tl. CAESAR DIVI F. 
AVG VST VS, 



ajoutez à gauche. 
ajoutez à droite. 

lisez AEGYPT. CAPTA. 

lisez tenant une couronne et 
une palme. 

lisez c. CAES. AVGVS. F. 
lisez COS. ITER. ET TER. 

ajoutez DIVI F. 
lisez à droite. 

Usez une aigle et une enseigne. 

lisez des épis. 

HseZ SENAT. P. Q. R. 

ajoutez mais en outre avec 
l'enseigne. 

Cette médaille est fausse quoi- 
que Morell l'ait crue bonne ; 
c'est un coin moderne dont 
le revers est copié sur la mé- 
daille d'Adrien, n» 518; il est 
probable, en conséquence, 
que la médaille 88 dont 
Pellerin a donné le dessin 
dans ses mélanges, où la 
tète d'Auguste est tout à 
fait semblable à celle de cette 
médaille-ci et dont la légende 
est aussi pat. pa. est fausse 
également. 

Les revers sont semblables à 
celui du n° 247 où Mars est à 
gauche; et sur le n» 245, 
après s. p. q. r., il faut sup- 
primer le mot IMP. 

ajoutez devant, une étoile. 
lisez le pied sur un bouclier. 

lisez TRJBVNIC. POT. 

supprimez Gravée. 
ajoutez Gravée. 

Usez DIVI AVG. F. AVG. P. H. 
XXIIII. 



129, 

153, — 

138, médaille 

152, ligne 



6, 229 et]230, 
20, naquit en 706, 
2, Sa tête nue à droite, 

1, DIVVS AVGVSTVS PATEU 
PATRIAE, 



lisez TI CAESAR DIVI AVG. F. 
AVGVSTVS. 

lisez 251 et 252. 

lisez naquit en'716. 

lisez Sa tête nue à gauche. 

lisez DlVVS AVG. PATER PATRIAE. 



TOME I. 609 

Pages. 

158, médaille 8, trp. vi. imp. vi, lisexTR. p. vi. imp. xi. 

160, — 26, et un quadrige en 

bas-relief, lisez un quadrige et des bas- 

reliefs. 

164, — 73, la main gauche à sa 

bouche, lisez \a main droite à sa bouche 

175, ligne 1, GERU. TRiB. POT. lisez germ. p. u. thib. pot. 

188, médaille 109, Même type avec la 

palme, lisez sans la palme. 

199, — 190, tenantunecouronne, ajoutez et un parazonium. 

204, — 239, ajoutez à la colonne des prix, 

M. B. c. 

216, — 1, F, lisez Mionnet, et ajoutez. iQ 

crois que cette médaille est 
la môme que la suivante, 
mais mal décrite. 

Ihid — â, ajoutez Y. 

219, — 8, SER. GALBA IMP. Usez SER. GALBA IMP. AVG. 

221, — 25, Même légende. Sa 

tête ou son buste, lisez imp. ser. galba àvg. Son 
buste. 
224, — 61, La légende du revers est roma 

RENASC. 

227, — 93, une palme et une 

couronne, lisez une couronne et une pal- 

me ; dans le champ» s. c. 
250, — 114, imp. ser. galba avg., lisez imp. ser. galba caes. avg. 
S34, — 155, une femme agenouil- 
lée; derrière, Mi- 
nerve ou Rome en 

habit militaire. K«er Rome agenouillée; der- 
rière, Minerve en habit mili- 
taire. 
Ibid. — 156, Même revers, supprimezle reste delaphrase. 

235, — 165, SER. svlpic, lisez ser. svlp. et supprimez le 

n° 164 mal décrit; mais le 
revers du n» 165 est bien 
PAX avgvsta. 
243, ligne 2, proue vue de face, lisez une proue vue le plus 

souvent de face. 
270, médaille 2, Sa lêle laurée à 
droite; devant, 

uneaigle romaine, lisez Son buste lauré à droite 
avec le paludament; devant, 
un sceptre surmonté d'un 
aigle. 
272, — 7, avg. dans une cou- 

ronne de laurier, lisez avg. et «• dans une cou- 
ronne de laurier. 
Jbid. — 8, Même tête et même 

légende, lisez imp. caesar vespas. avg. 

COS. m Sa tête laurée à 

droite. 
T. Yl. 39 



610 ERRATA GÉNÉRAL. 

Pages. 

274, médaille 35, La Paix? assise à gau- 
che, tenant un ca- 
ducée et des épis, lisez La Paix assise à gauche, 
tenant une branched'olivier 
et un caducée. 

278, — 74, dessous, un astre, lisez dessus, un astre. 

284, — 131, p. M. TR. p. COS. iii, lisez V. u. tr. p.p. p. cos. iu. 

290, — 177, supprimez Gravée. 

i'95, — 206, ajoutez Gravée. 

312, — 356, IMP. VESPASIAN. AVG. UseZ IMP. CAES. VESPASIAN. AVG. 

317, — 391, Vespasien iauré de- 
bout, lises Vespasien debout à 

gauche. 
{et plus loin) pré- Usez présentée par Minerve, 
sentée par un sol- 
dat. 
526, — 461, COS. viii, /i«e*cos. 111. 

{et au revers) L'Es- 
pérance debout 
donnant la main 
à Vespasien ac- 
compagnédedeux 
soldats. (830 ou 
831; deJ. C, 77 

ou 78, lisez L'Espérance debout à 

gauche ofifrant une fleur à 
Vespasien accompagné de 
deux soldats. (824 ; de J. C, 
71.) 
SSl, — 501, VESPASIAN. AVG. COS. 

viii, supprimez xvG. 

352, — 89, Ancreautour duquel, it«e* ancre autour de laquelle. 

358, — 15, tenant un sceptre, ajoutez surmonté d'une tête 

humaine. 

590, ligne avant-dernière, a été frap- 
pée sous Adrien, lises a été frappée sous Trajan. 

411, médaille 203, princeps iyvent., Usez princeps ivventvt. 

412, — 220, Pallas casquée de- 

bout à gauche, lisez Pallas casquée debout à 
droite. 

413, ~ 228, est enlacé un ser- 

pent, lisez est enlacé un daupliiii. 

419, ligne 3, surmonté d'un aigle, Ksez surmonté d'une tète hu- 

maine. 
435, médaille 396, cos. vu. Sa tète lau- 

rée à droite, lisez cos. vi. Son buste Iauré à 

droite avec le paludament. 
{et au revers), lisez Domitien à cheval à gau- 

che levant la main droite et 
tenant un sceptre surmonté 
d'une tête humaine. (830- 
832; de 3. C. 77-79.) 







TOME II. 


611 


Pages. 








443, médaille 460, 


Aigle éi)loyé, 


ajoutes a gauchesur une palme. 


449, — 


51 !2, 


cl 513, Buste lauré 








de femme, 


lisez buste lauré d'Apollon. 


456, — 


567, 


hippopotame (et non 








Rhinocéros), 


lisez Rhinocéros. 


Ibid. — 


568, 


hippopotame, 


Usez Rhinocéros. 


458, ligac 


^1 


des prix ar. de 70 à 








150, 


Usez AB. de 100 à 150. 


459, médaille 


5» 


AR. 70, 


lisez AR. 100. 


Ibid. — 


4, 


AR. 70, 


lisez XR. 100. 


460, — 


16, 


ou de Cérès à gau- 








che, 


lisez ou de Cérès à droite. 


461, — 


i, 


de J. C, 77 à 79, 


ajoutez frappé à Ephèse. 


467, — 


3, 


Sa têle radiée à 








droite, 


lisez Sa tête laurécù droite. 




Corrections à faire sur les planches. 


PL. IV, (Joinière médaille G. 13.481, 


lisez 482. 


PL. XIV Galba 


AR. 8 


'/ 


ajoutez à sër. galba imp. le nom 
AVG. comme à la description 
rectifiée dans Verrata. 



TOME II. 



12, médaille 61, Triptolème, 

13, ligne 3, 
Jbid. médaille 65et66, 



Ibid. — 67, 
16, ligne 2, de la note, 333, 
24, médaille 136, marchant à gauche, 



25, — 

29, — 

37, - 

Ibid. — 

40, - 

45, — 

47, — 

51, - 



52, ligne 
Ibid. — 



145, une corne d'abon- 
dance, 

172, Triptolème, 

226, Triptolème, 

229, Triptolème, 

247, un arbre? ou un 
trophée, 

285, Voyiz encore le 
n" 203, 

292, TRA1AN0 Ol'Tlil., 

320, c. E. r. D., 



11, 324 et 340, 
2 de la note^ 409 et 465, 



lisez Génie. 

supprimez optimo princ 

Ces deux médailles sont à re- 
trancher ; elles ont été con- 
fondues avec les médailles 
60 et 61. 

supprimez optimo pbinc. 

lisez 356. 

lisez marchant à droite. 

lisez une palme. 
lisez Génie. 
lisez Génie. 
lisez Génie. 

lisez un tronc de palmier. 

lisez Voyez encore le n" 205. 

lisez traian. optim. 

lisez c. F. p. D. (Cette médaille 
est de Deultum et doit être 
supprimée de la suite.) 

lisez 324 et 530. 

/m« il 4 et 467. 



612 



ERRATA GENERAL. 



Pages." 
55, médaille 542, 



90, — 



94, - 



8, 



99, ligne 28, 

107, médaille 54, 

110, — 80, 

113, — 107, 

116, — 128, 

127, — 223, 

Ibid. — 226, 

Jbid. — 227, 



Ibid. — 229, 
128, lignes 1,2, 



i6td. médaille 231, 



Trajan debout à 

gauche. 
Il existe un coin de 

Becker, 



qui portent les titres, 

DIVI NER., 
IMP. CAES, 

et un sceptre, 



FELICITAS AVG. P. R., 

allant à droite, 

(en légende circu- 
laire), 

et plus loin allant à 
droite, 

CCS, III. (à l'exergue), 

3, rétablissez la de- 
scription comme 
suit : 



lisez Trajan debout à droite. 
ajoutez avec la légende plo- 

TINAE AVG. 

supprimez Cabinet de M- le 

duc de Blacas. 
lisez qui portent l'indication. 
supprimez Nep ? 

lisez IMP. CAESAR. 

ajoutez et appuyée sur une co- 
lonne. 
supprimez et tenant un fouet. 

lisez FELICITAS P. R. 

lisez allant à gauche. 

ajoutezk\'exerg\ie,c05. m. p. p. 

lisez allant à gauche. 

lisez COS. III. p. P. (à l'exergue). 



131, 

Ibid, 

134, 

141. 
143, 



— 260, 

— 261, 

— 285, 

— 345, 



— 361. 



145, — 



146, 
148, 

150, 
151, 
158, 

161, 

Ibid. 

Ibid. 



373, 



379, 
598, 

413, 

424, 
481, 

504, 
508, 
509, 



allant à droite, 
debout à gauche, 

auprès d'un autel 
allumé, 

L'Italie voilée de- 
bout, 

assise à droite, 

le pommier des Hes- 
pérides, 

et une colonne? 



Triptolème, 
et d'une palme. 



une petite Victoire, 
Victoire debout, 
Victoire debout à 
droite. 



FELiciTATi AVG. (en légende cir- 
culaire) COS. III. p. p. à l'exer- 
gue. Vaisseau avec des ra- 
meurs et un pilote, allant à 
droite. 

lisez allant h gauche. 

ajoutez auprès d'un autel 
allumé. 

lisez sans autel. 

suprimez \o\\ée. 
lisez assise à gauche. 

lisez l'olivier de la Bétique. 

Usez et une quenouille et sup- 
primez la note relative à 
celte médaille. 

Usez Génie. 

ajoutez c à la colonne des 
prix. 

lisez et une palme. 

supprimez Cabinet Blacas. 

ajoutez à la description 

F. AR. c. 
lisez Cupidon. 
lisez Victoire à demi nue. 



ajoutez se 
sein et. 



découvrant le 



TOME ir. 613 

Pages. 

163, médaille 521, Adrien? ou Jupiter 
debout, tenant un 
sceptre en pré- 
sence d'un génie, litez Le Génie du Sénat debout 
à droite, tenant un bâton 
d'ivoire en présence 'du Gé- 
nie du peuple romain. 
165, — 536 (871; deJ. C.,118.), it*e« (890; de J. C ,137). 
j67^ — 550, le figuier Ruminai, /ùer une yeuse. 

169, — 56i, Rectifiez comme suit 

la description du 

revers : cos. m. p. p. Sylvain nu mar- 

chant à droite , le manteau 
flottant, traînant un bélier 
après lui et tenant une fau- 
cille; à droite, un tempiedont 
on ne voit que l'entrée et de- 
vantlequel est unautelallu- 
mé; une panthère précède 
Sylvain ; à gauche, un arbre. 

170, — 564, Son buste lauré à 

gauche, lisez Son buste lauré à droite. 

477, — G15, Deux, lignes ont été passées, de sorte que le sens est 
devenu incompréhensible. 
après. Son buste nu 
ou lauré à droite, il faut ajouter si advkntvi avg. 
MAVRETANiAE S. c. Adrien de- 
bout à droite et suivre la 
phrase. 
^7g, — 6-24, supprimez F. 

Ilfid, — 623, une palère et une 

Taucille, lisez une palère et le bâton 

pastoral. 
192, — 752, La description de cette médaille d'après Vaillant 
étant tout à fait fautive, voici comme il faut la réta- 
blir d'après un exemplaire nouvellement acquis par 
M. Dupré; c'est un petit médaillon ou un moyen 
bronze sans le s.c, frappé sur un flan très-épais du 
module 10 : hadrianvs avgvstvs p. p. Son 

buste lauré à droite avec le 
l)aludament et la cuirasse. 
i|,' cos. ni. LaSanté à demi nue 
debout à gauche, posant la 
main gauche sur l'épaule 
d'Apollon ou liscuiape nu de 
face avec le manteau sur l'é- 
paule gaucheelteoant un bâ- 
ton autourduquel est enrou- 
lé un serpent auquel la Santé 
paraît donner la nourriture, 
à droite une colonne surmon - 
tée d'une statue (de Priape?). 



6U 

Pages. 



Ibid. 
206, 



ERRATA (ÎKNKRAF,. 



médaille 745, Son buste radié à 
droite et plus loin 
p. B. 

— 746, Môme tête et même 

légende, 

— 854, Supprimez cette mé- 

daille et mettez 
en place après le 
no 835 : 



Ibid. — 



ilO, _ 



211, 



25», — 

Ibid. — 

249, — 

254, — 

236, — 

264, — 

280, — 



281, 
287, 
288, 
289, 
297, 
313, 



lisex Son buste à droite et plus 
loin H. B. 

lisez Même légende. Son buste 
la «ré ou radié à droite. 



836, Vaisseau... allant à 
droite, 



858, 



Vaisseau., 
gauche, 



allant à 



867, Vaisseau... allant à 
droite. 



1021, 
1022, 
1156, IMP. CAESARTRAIANVS, 

1 et 2, à la colonne des 

prix, 400, 
5 et 6, de l'espérance, 

79, VENERI GENETRICI, 
10, T. AEL. HADRI. ANTO- 
NINVS,- 

12, un globe?, 

58, Même revers, 

67, Triptolème, 

83, un caducée ailé, 
151, Anlonin? 
279, un caducée ai lé. 



Même légende. Son buste lauré 
à droite avec le paludament. 

n! FELICITAS p. R. s. G. La Féli- 
cité debout à gauche, tenant 
une branche d'olivier et une 
corne d'abondance. F. m. b. c. 

lisez allant à gauche et recti- 
fiez cette même erreur sur 
les médailles 840 et 844 de 
la page 207, 847, 848 et 849 
de la page 208, et 852, 853 
et 857 de la page 209. 

lisez allant à droite, et recti- 
fiez cette même erreur sur 
les médailles 860 et Ô63 de 
la même page et 865 et 866 
de la page 211. 

lisez allant à gauche et recti- 
fiez cette même erreur sur 
les médailles868 de la même 
page et 871, 872, 873 et 875 
de la page suivante. 

supprimez p. p. à la légende. 

supprimez sans p. p. 

lisez IMP. CAESAR TRAIAN. 

lisez 200. 

ajoutez mais la Concorde tient 

un sceptre. 
ajoutez s. c. 

lisez T. AEL. CAES. HADRI. ANTO- 
NINVS. 

lisez une boîte à parfums. 
lisez Revers de n' 56. 
lisez Génie. 
supprimez ailé. 
lisez le Génie du Sénat. 
supprimez ailé. 



TOMR II. 



615 



Pages. 

Ibiâ. médaille 280, 



Ibid. 

327, 

354, 



ligne 



supprimez quelquefois le ca- 
ducée n'est pas ailé. 
lisez la Clémence assise. 
lisez à droite. 
ajoutez cl des épis. 
353, TR. p. XVII, lisez XMi. 

et plus loin [901-, de lisez {9 \ '2; de J. C, 159) et 
j. C, 154.) supprimez le n» 354. 

355, AR. 3, lisez ['. OR. 40. 

portant un bouclier, lisez portant une corbeille. 



Ibiil. — 283, Vesta assise, 
319, ligne 1, h gauche, 
/6td. médaille 3:26, une torche, 
323. - 



— 2, dans les nuages' 



338. médaille 43G, Hercule, 



339, 
341, 
361» 

363, 
366, 
390, 



391, li.gnc 



437, un homme placé, 
447, à droite un figuier, 
589 at 590, félicitas avg 

cos iiii, 
603, Sénateur debout, 
630, deux autres petits, 
81 



lisez du sein de la mer. 
lisez Thésée. 
lisez une femme placée. 
lisez à droite une yeuse. 



supprimez avg. 
lisez le Génie du Sénat debout. 
ajoutez derrière, une yeuse. 
Antoninsurunchar, fisez Antonin tenant un ra- 
meau et un sceptre, assis sur 
un char. 
1, derrière, un figuier, lisez derrière, une yeuse 



408, médaille 963, Même revers... c, 



40», 



425, 
Ibid. 



967, Même légende, 



24, AR. 8, 

27, Même tête et même 
légende. 



lisez Même revers mais sans 
la statue de Vénus au mi- 
lieu... 12. 

lisez ANTONINVS AVG. PIVS P. P. 

COS. III., et au revers suppri- 
mez mais la Victoire tient 
un fouet. 
lisez OR. 80. 



4-26, ligne 



lisez Même légende. Son buste 
à droite. 
1, et la main gauche po- 
sée sur sa hanche, lisez et de la main gauche sou- 
tenant sa robe. 
427, médaille 49, baissant la main 

droite, lisez baissant la main gauche. 

429, — 62, Même revers, lisez coscordia avg. La Con- 

corde assise, à gauche, te- 
nant une patèreet accoudée 
à une statuette de l'Espé- 
rance placée sur une base ; 
sous le siège, un corne d'a- 
bondance. 
Ibid. ligne 9, c/e /a note, n» 218, W«ea n« 217. 

430, médaille 77, Aigle prenant son 

vol, lisez Aigle debout. 

432 et 433, Ce que j'avais par erreur pris pour un globe étant une botte 
k parfums, il faut rectiGer ainsi la description des mé- 
dailles 97 à 101 ; le résultat en sera la suppression de 
trois numéros. 



616 



m ATA GEÎ 



Pages. 



436, médaille 126, sur le sein d'un 

homme assis, 

437, — 129, sont suspendus des 

crotales, 



444, — 203, posant la gauche sur 
sa poitrine, 



97 DIVA AVG. FAVSTiNA Son 
buste voilé à droite. 

1^1 Même revers (que le n*» 95) 
Musée britannique. OR. 80. 

98 La môme médaille, mais 
avec un candélabre au re- 
vers au lieu d'un autel. F. 
AR. 5. 

99 Même légende. Son buste 
à droite non voilé. 

fll Même revers F. AR. c. 

100 DIVA AVGVSTA FAVSTINA. SoU 

buste diadème et voilé à 

gauche. 

ij! Même revers. F. OR. 80. 

101 Même tête et même lé- 
gende. 

fll Même revers, mais avec 
un autel. Cabinet Blacas. 
OR. 80. 
Suivez maintenant la descrip- 
tion à partir du n" 105. 

lisez sur le sein du Tibre assis. 

lisez sont suspendues des cym- 
bales. 



450, — 264, à Londres en 185 , 
455. ligne 12, Lucille, Commode, 



Ibid. — 22, (no* 451 et 452), 

Ibid. médaille 1, un étendard et un 



456, — 



arc, 
10, tenant une patère. 



457, 
463, 



468, 

470, 
472, 
473, 
474, 



- 17, 



lisez tenant une boîte à par- 
fums. 

lisez à Londres en 1858. 

lisez Lucille, Sabine, Fadille, 
Domitia Faustine, Com- 
mode. 

lisez (nos 443 et 449). 

lisez un étendard et un bou- 
clier. 

ajoutez et accoudée à une sta- 
tuette de lEspérance. 

Même addition à faire. 



65, cos m p. p et au re- 
vers ; tenant un 
gouvernail. 

105, devant lui, on voit 

un bouclier, 
119, Triptolème, 
133, à gauche, 

143, AVG. PAUTH. MAX., 
153, AVG. GERM. SARM. 
PARTH., 



lisez COS I et aurevers, te- 
nant une ancre. 

lisez il est entouré d'armes. 
lisez Génie. 
lisez a droite. 

lisez AVG. ARM. PARTH. MAX. 
lisez AVG. ARM. PARTH. 



TOME II. 



617 



Pages. 

483, médaille 

484, — 
Ibid. — 
489, — 

494, — 

495, — 

496, — 
498, — 
307, — 



22â, Même légende, 



Ibid. 



511, - 



229, AVG. PII F., 
234, AVG. PU F., 

268, Même légende, 

307, Triptolème, 
317, Triptolème, 
520, Même légende, 
334, COS. III., 
à la note, 

332, 

400, 



515, — 

521 , — 

540, — 

573, ligne 

578, médaille 

580, — 

585, — 

388, ligne 

602, — 



608, — 



418, ANTONINVS AVG., 
466, DIVOAVG. PARENTISVO, 

600, avant m. antoninvs, 
18, Trapèze, 
5, posé sur une haste, 
20, 150 à fo colonne des 

prix, 
72, autour d'un autel, 
2, quelquefois un en- 
fant, 
9, de la note, après 
cette impératrice, 



après la description du 
numéro 1, 



lisez AVRELIVS CAESAR AVG. PII. 

FIL. 
lisez AVG. PII. FIL. 
lisez AVG. PII. FIL. 
lisez AVRELIVS CAESAR AVG. PU. 

F. 

lisez Génie. 

lisez Génie. 

lisez la même médaille avec. 

lisez COS. m. p. p. 

supprimez les six dernières 
lignes qui donnent une indi- 
cation fausse. 

supprimez le chiffre 2 se rap- 
portant à une note qui 
n'existe pas. 

ajoutez à la description 11 
existe un coin du Padouan 
reconnaissable en ce que le 
bouclier porte vic, avg. et 
que la légende de la tête se 
termine par cos. i. 

ajoutez p. M. 

supprimez svo. 

ajoutez IMP. 

lisez Trébizonde. 

lisez posé sur un casque. 

lisez 35. 

ajoutez et un sceptre. 

lisez quelquefois un casque? 

ajoutez Quant à la médaille 
actuelle avec le carpentum, 
est-elle indubitable? 

ajoutez II existe un coin mo- 
derne reconnaissable à ce 
que les cheveux de Com- 
mode se relèvent sur le front 
à la façon de ceux do 
Pompée. 



Sur la planche xix au revers du grand médaillon d'Ànnius Vérus, au 
lieu de la corne d'abondance, c'est une corbeille que l'enfant doit 
tenir sur sa main élevée en l'air, conformément à la description. 



61S 



ERRATA (ÎKNERAL. 



TOME III. 



Pages. 








S, 


médaille 


1 47, 


L'Arménie assise à 


9, 


— 


49, 


lerre à gauche, 
Même légende, 


ma. 


— 


32, 


et une massue. 


11. 


— 


67, 


AVG. PARTH. MAX., 


12, 


■ — 


73, 


AVG. PARTH. MAX., 


14, 




89, 


Marc Aurèle et Vé- 
rusdeboutsurunc 
estrade, accom- 
pagnés du préfet 
du prétoire. 


n. 




102, 


entre eux, un autel. 


18, 


— 


106. 


entre eux, un autel. 


5Ô, 


— 


213, 


G. B., 


47, 


— 


70; 




Ibid. 


— 


^i, 




/i8. 


— 


dernière ligne de la note, 








n»90, 


55, 




5, 


à droite, le modius; 
à gauche, une 
barque, 


57, 


— 


32, 


Même revers, 


61, 


-— 


56, 


M. COMM. ANT. P. PEL 



lisez assise à terre à droite. 

lisez L. VERVS AVG. ARMENIA- 
CVS. 

ajoutez avec la peau de lion. 

lisez AVG. ARM. PARTH. MAX. 
Usez AVG. ARM. PARTH. MAX. 



lisez Lucius Vérus et deux of- 
ficiers debout sur une 
estrade. 

lisez entre eux, un captif. 

lisez entre eux, un captif. 

lisez M. B. 

supprimez Gravée. 

ajoutez Gravée. 

lisez n" 91. 



lisez à gauche le modiut ; à 

droite une barque. 
ajoutez mais avec tr. pot. 

II., etc. à l'exergue. 



AVG. BRIT., 

Ibid, — 57, Même tête et même 

légende, 

66, — 99, Même type, 

Ibid. — 100, avec sa tête laurée à 
droite, 

71, ligne 1, d'un aspersoir et 

d'un bâton d'au- 
gure renversé à 
gauche, 
88, médaille 223, et un trophée, 
114, — 401, un sceptre, 
123, — 4i3, Deux prêtres debout 
au bord delà mer. 



lisez M. COMM. ANT. 
BRIT. Fi:l-. 



AVG. 



lisez M. COMM. ANT. P. FEL. AVG. 

BRIT. Sa tête laurée à droite. 
supprimez dans le champ, une 
étoile. 

ajoutez et avec une étoile au 
revers. 



lisezet d'un aspersoir à gauche. 
lisez et les dépouilles opimes. 
lisez un sceptre. 

lisez Septime Sévère debout au 
bord de la mer, accompagné 
d'une autre figure, sacri- 
fiant sur un trépied. 



TOME IIF, ùlU 

l'uge».. 

141, médaille 556, qui tient le palla^ 

dium, liÈex qui tient une Victoire. 

195, — 18, a/owfe« sur l'argent Vénus ne 

tient pas une Victoire mais 
une statuette de Pallas. 
i07, — à la colonne d'estimation 

de l'or 200, lisez 800. 

Ibid. — 1, M. DID. IVLIAN. AVG., itsez M. DID. SEVER. IVLUN. AVG. 

Ibid. — 2, Mêraelégende. lisez imp. caes. u. did. ivlian. 

AVG. 

235, — 21, L'Afrique... debout 

à gauciie, lisez debout à droite. 

240, — 65, Même revers, lisez ces. ii. Même type. 

241, — 73, PERT. AVG. IMP. II., itiez PERT. AVG. IMP. m. 

244, — 74, Cctiemédaillo, étant semblable 

à la précédente à cause de la 
correction de la légende de 
la tête, est à supprimer. 

252, — 162, LEG. m. iT. AV., Usez leg. m. it. avi. 

267, — 286, La Concorde. ajoutez (ou plutôt un génie à 

demi nu). 

285, — 429, VICTORIA part. MAX.., H«<?« VICTORIA PARTH. MAX. 

291, — ôOO, Sévère debout à gau- 
chesuruneeslrade 
accompagnédeCa- 

racalla et Gela, lisez de Caracalla et du jiréfct 
du prétoire. 
321, — 665, Rétablissez ainsi la description 

de cette médaille : 
SBVERvs pivs AVGVSTVS. Son buslc 
lauré à droite avec le palu- 
dament et la cuirasse. 

11'. VOTA SVSC? ou SVSCEP?DEC. 

s. c. Même type. Vente Fan- 
tana. G. B. 100. 

328, — 2, OR. 250, KseAR. 60. 

352, — 2, ajoutez Même légende. Son 

buste diadème à droite avec 
le croissant, et, au revers^ 
Cabinet Blacas au lieu de 
Mionnet. 

lisez 10. 

lisez OR. Q. 200. 

ajoutez Gravée. 

ajoutez cala colonne des prix. 

ajoutez Gravée. 

lisez ANTONISVS AVGVSTVS. 

lisez FELICITATEM PVBUCAM et 

plus loin 30. {Cette médaille 
estdoneunevariêtédun'>AT.) 



536, 


— 


28, 


à la colonne des 
prix, c. 


337, 





43, 


OR. 200, 


Ibid. 


— 


4T, 




344, 


— 


114, 




352, 


— 


196, 




362, 


— 


10, 


ANTONINVà PIVS AVG., 


367, 


— 


45, 


FELICITATE PVBIICAE et 

plus loin c, 



ERRATA GENERAL. 



Pages. 

369, médaille 62, derrièreeux,Septime 

Sévère, Usez entre eux, Septime Sé- 

vère. 

372, — 78, six tigres ou lions et 

un coq, Usez à gauche, un coq; à 

droite, un ours; dessous, un 
lion et deux tigres courante 
droite, et un taureau et un 
tigre courant à gauche. 

374, — 98, à la colonne des 

prix, c, lisez Z. 

382, — 155, Musée britannique, lisez Cabinet de M. Wigan à 

Londres. 

384, — 168, Cab. de M. Wigan, lisez Musée britannique. 

387, — 189 et 190, (Ces deux médailles sont à re- 

trancher; au lieu de l'Abon- 
dance, il faut y voir Plu- 
ton comme aux n"' 18i et 
185.) 

388, — 196, L'Afrique qui tient 

un sistre, Usez Isis qui tient un sistre. 

413, ligne 14, de Za note dans la lé- 
gende de sa tête, lisez dans la légende de la 
tête. 

449, médaille 2, deCaracalla, Sévère 
et Julie, ANTON. 

AVG., lisez ANTON. P. AV6. 

Ibid. — 3, Musée britannique, Usez Caylus. 

460, — 21, la Félicité debout à 

gauche, lisez debout à droite. 

Ibid. — 23, tenant une enseigne 

et une aigle, lisez tenant une enseigne; der- 

rière, une aigle. 

462, — 37, p. SEPT. GETA CAES. 

PONT., Usez P, SEPTIUVS GETA GAES. 

463, — 44. à la colonne des 

prix, c, lisez 10. 

469, — 92, ajoutez à la description. (Fa- 

brique syrienne.) 

472, — ajoutez aux médaillons. Il 

existe un coin du Padouan 
avec un type d'allocution 
au revers et l'inscription 

ADLOCVTIO. 

508, — 14, une enseigne et une 

haste, lisez une enseigne et un 

sceptre. 

527, — 97, une palère et une 

massue. Usez une palère et une branche 

de cyprès. 
Ibid. — 99, Même tête, ajoutez mais cornue. 

528, — 105, une massue, lisez une branche de cyprès. 



TOME IV. 



621 



Pages. 

S%9, médaille Mi2, marchant à pas pré- 
cipités à droite, 
152, 



551, 
555, 
555, 
555, 
561, 



loO, Même revers, 
166, 

1, 

56, 



lisez à gauche. 

ajoutez à la description. (Fa- 
brique syrienne.) 

ajoutez dans le champ, le plus 
souvent une étoile. 

ajoutez à la description dans 
le champ, parfois une étoile. 

ajoutez à la colonne des prix, 
600. 

ajoutez à la description dans 
le champ, une étoile. 



TOME IV. 



6, médaille 50, un aigle. 



7, - 



H'. 



ajoutez derrière lui, une en- 
seigne militaire. 
56, une erreur s'étant glissée dans la disposition de 
cette médaille et de la suivante, voici comment 
il en faudra rétablir la description : 

56. IMP. SEV, ALEXAND. ÀVG. Son 

buste lauré à droite. 
^1. Même revers. Cabinet Bla- 
cas, et F. OR. 100. 

57. Même tête et même lé- 
gende. 

lovi CONSERVATORI AVG. Ju- 
piter nu debout à gauche, 
tenant un foudre et un 
sceptre, et étendant avec la 
main droite sur Alexandre 
son manteau qui est dé- 
ployé derrière lui. Caylus. 
OR. 100. ' 
13, — 90, La même médaille, ajoutez mais avec une haste 

renversée. 

ajoutez Gravée. 

ajoutez sans étoile. 

lisez se dirigeant. 

lisez debout à gauche. 

lisez COS. II. p. p s. c. 

lisez VICTORIA AVGvsTi saiis s. c. 

ajoutez Gravée. 

lisez Même légende. Son buste 
lauré à droite avec le palu- 
dament et la cuirasse. 

ajoutez Gravée. 

supprimez Gravée. 

ajoutez Gravée. 



16, — 117, 

28, — 208, Même revers, 

51, ligne dernière, sedirige, 

54, médaille 590, debout à droite, 



57, 


— 


417, COS. II. p. p. s. s.. 


62, 


— 


435, VICTORIA AVGVSTI s. c. 


84, 


— 


68, 


99, 




97, Même tète et même 
légende. 


111, 


_ 


5, 


115. 


— 


20, 


116, 


— 


22, 



622 



ERRATA (GENERAL. 



Pages. 
126, 


raédaillo 


y, 


La même médaille, 


127, 


— 


11, 


Même tête et même 
légende, 


152, 
139, 

141. 

U2, 


— 


63, 
126, 
144, 
151, 


(993?;deJ.G.,24i?), 


Ibid. 


— 


154, 




ni. 


~ 


1, 




Jbid. 

172, 


— 




La^même médaille, 



176, 


9, 


Même tête et même 
légende. 


180, 


46, 


IMP. C. M. IVL. PHI- 
LIPPVS, 


181, 


54, 


Même têle et môme 
légende, 


185, - 


70, 


La même médaille 
avec son buste ra- 
dié à droite, 


Ibid. - 


76, 


à l'exergue, 1 , 


184, 


86, 


Gazelle, 


Ibid. - 


87, 


Gazelle; 


185, 


91, 




190, 


128, 




Ibid. - 


129, 


G.B., 


193, 


162, 


HILLIAKIVM, 


197, 


203, 


un capricorne. 


201, 


•1, 




217, - 


5, 


à la colonne des 
prix, c, 


218, 


12, 


assis à gouche; Phi- 
lippe père, qui est 
sur le premier 
plan, est assis sur 
une chaise curule 
et tient, 



ajoutez avec son buste radié à 
droite. 

lisez IMP. eoHDiÀNvs pivs fel. 
AVG.Son bustelauréà droite. 

lisez (996?; de J. C, 245?) 

ajoutez cala colonne des prix. 

ajoutez cala colonne des prix. 

ajoutez le petit chiffre 1 ré- 
pondant à la note. 

la légende de cette médaille est 

IMP. CM. ANT. GORDIANVS AVG . 

supprimez Gravée et ajoutez 
après l'époque de Gordien, 
et que la tête de Tranquil- 
line est courte. 

ajoutez Gravée. 

ajoutez mais avec un croissant 
autour du cou. 

WsMMême légende. Son buste 
radié à droite. 

lisez IMP. IVL. PHILIPPVS. 

lisez Même légende. Son buste 
radié à droite. 



Usez IMP. M. IVL. PUILIPPVS AVG. 

Son buste radié à droite. 

JV'. Même revers. F. AR. c. 

ajoutez ou une étoile et suppri- 
mez Gravée. 

lisez Antilope. 

lisez Antilope. 

ajoutez Gravée. 

ajoutez Gravée. 

lisez M. B. supprimez Gravée* 

lisez Mir.iARivM. 

lisez un dragon bipède. 

ajoutez Gravée. 

lises 20. 



!t<e2 assise gauchesurunechai- 
se curule; Philippe père, qui 
est sur le premier plan, lient. 



TOME IV. 



623 



Pages. 

219, médaille 20, (99S; de J. C, 245.), 

225, — -0, 

228, ligne 25, oni été frappées à. 

249, ligne dernière de ia noffl ; jamais 
su i l'or, 



lisez (1001; de J. C. 248). 
ajoutez Gravée. 
«/^prtmeiPhilippopolis d'Ara- 
bie plutôt qu'à. 



ajoutes du moins à cette 
époque. 

250, médaille 17, Musée britannique "i lisez i qui correspond à la 

note t . 

lisez QVINTVS AVG. 



263, — 54, QVINT. AVG. 

266, ligne 6, de la note ; dont au- 

cun auteur n'a 
parlé. 



270, médaille 15, 

376, — 59, deux ou trois pniûts, 

277, — 78, chacun des empe- 

reurs, etc., 



279, — b4, 

Ô0-2, ligue IG, cAïus maucus, 

304, médaille 26, 25* et ÔO, 

510, — 4, c. COBNELIA, 

534, ligne ^dt la note, 

546, médaille 18, G.B. 

356, — 36, 



ajoutez excepté Capranesi 
dans les Annales de l'Insti- 
tut archéologique, tome XIV, 
p. 136. 

ajoutez AR. 2. à la colonne 
des pria. 

lisez deux ou trois points. 

rectifiez ainsi toute la fin de la 
description. L'un des em- 
pereurs est couronné par un 
soldat casqué derrière lequel 
est un soldat, nu-tête, de- 
bout, tenant une haste, et 
l'autre l'est par un sénateur 
qui tient un bâton d'ivoire 
et derrière lequel est aussi 
un soldat nu-tête, debout, 
tenant une haste ; sur le se- 
cond plan, un joueur de 
flûte; au pied de l'autel, 
un taureau couché ; dans !e 
temple, la Fortune assise de 
face, tenant un gouvernail 
et une corne d'abondance ; 
sur le fronton, une cou- 
ronne; au-dessus de cha- 
cune des deux colonnes 
extérieures, une statue dont 
celle qui est à gauche (la 
seule distincte) représente 
la Fortune debout. 

supprimez Gravée. 

supprimez cAios. 

ajoutez cala colonne desprix. 

lises c. CORNEL. 

ajoutes car {tombé dans le ti- 
rage), 
lises M. U. 
ajoutes cala colonne des prix. 



Pages. 

Ibid. médaille 
359, — 
365, — 



569, 

373, 
579, 



43, Même revers, 
69, FC. 

116, Même tête et même 
légende, 

157, c à la colonne des 
prix, 

187, GALLIENVS P. AVG 

235, debout à gauche, te- 
nant un foudre et 
un sceptre. 



lisez AETERN. ATG. 

lisez F. B. 

lisez Même légende. Sa tête rt- 
diée à droite. 



lisez 6. 
lisez iMP. 



GALLIENVS P. F. AVG. 



580, dernière ligne, 



384, médaille 278, 

585, — -289 et 290, 



lisez debout de face, tenant un 

sceptre et un foudre. 
ajoutez 252 {tombé dans le ti- 
rage)et après médaille, avec 
son buste radié avec la cui- 
rasse. 
Cette médaille est la même 

que la médaille 280. 
Ces deux médailles sont mal 
conservées ; je me suis assuré 
qu'il y a leg. m. au lieu de 
LEG. iiii. elles doivent donc 
se placer après le n" 284. 
597, — i02, une couronne et une 

palme, lisez une branche d'olivier et 

un sceptre. 
405, — 455, ajoutez au revers dessous, une 

branche d'arbre. 
462 et 466, une couronne, lisez une corne d'abondance. 



406, 
407, 
413, 



420, li^ne 



476, Même revers, 
517, 2 à la colonne des 
prix, 
5, Même type, 
Ibid. médaille 565^ une couronne et une 
palme 

p. F. AVG. 
p. F. AVG. GEU, 
GALLIENVS P. AVG, 
686, GALLIENVS P. F. AVG. 

et au revers de- 
bout à droiie, 



Ibid. 


— 


566, 


433, 


— 


674, 


4S4, 


— 


684, 


455, 


— 


686, 



ajoutez mais sans la colonne. 

lisez G. 

lisez sans captif. 

lisez une couronne et un tro- 
phée. 
lisez V. AVG. 

lisez p. F. AVG. GERS. 
lisez GALLIENVS P. F. AVG. 



lisez GALLIENVS P. AVG. el au 
revers debout à gauche. 
461, ligne 24, Médailles de bronze, lisez Médaillons de bronze. 

Selon M. Cavedoni, les têtes 
du n° 1 de Gallien et de 
Salonin sont celles de Valé- 
rien jeune et de Salonin et 
les figures du revers sont 
Valérien père, Gallien et Va- 
lérien jeune. 
488, — 5, Médailles de bronze, lisez Médaillons de bronze. 



TOME V. 025 

Pages. 

495, ligne avant-dernière de /ono(«, 

soient, lisez sont. 

Fautes à corriger sur les planches. 

PL. xvii. Au naédaillon de bronze, aw /teu de "20, lisez 'i9. 
PL. XX. Au revers de la médaille 57 de Salonin, l'Espérance doit tenir 
une fleur au lieu de la Victoire qui se voit sur la gravure. 



TOME V. 



Pages. 

5. ligne 2, supprimez caics. 

/6id. médaille 1, aeqvitas, itse« aeqvtas. 

Ibid. — 2, sur l'épaule gauche, lisez déployé derrière lui. 

4, — 6, lOVl COSERVATORI, UseZ lOVI CONSERVATORI. 

Ibid. — 9, dans le champ, une 

étoile, ojOMfeâr quelquefois. 

Ibid. — il, au lieu du revers 

décrit lisez Victoria avgg. Victoire 

marchant à droite et tenant 
une couronne et une palme. 

5, ligne 5, supprimez caïds. 

76td. médaille 1, ajoutez à la colonne des prix, 

F. BiL. 30. 
12, ligne 22, cAïus makcus cassia- 

(JUS, /tsez MABCCSCASSUNIUS. 

17, médaille 24, Diane chasseresse de- 
bout, supprimez chasseresse. 
19, lignedernière, Duyz, lisez Dmz. 
23, médaille 68, à la colonne des 

prix, 10, lisez 150. 

33, 135, ajoutez Gravée. 

37 . -163 ajoutez à la description aux 

' ' pieds d'Esculape, un globe. 

41, — 191, La Valeur (ou Mars?) 

casquée, Usez Mars casqué. 

43, ~ 201, etunprêtreàgauche, h'scz et un victimaire à gauche. 
60, ligne 13, supprimez CAi us. 

62, — 9, viCTORiN PÈRE, ajoutez dessous (piauvonics 

victorinus). 
65, médaille 15, regardant à droite, Hscz regardant à gauche. 
69, — 46, à la colonne des 

prix, c, lisez 6. 

71, — 65, Même tête et même 

légende. lisez Même légende. Son buste 

radié à droite avec la cui- 
rasse. 



626 



ERRATA GÉNÉRAL. 



Pages. 
74, médaille 84, Buste casqué d'Apol- 
lon, 

78, — 16, MARIVS p. F. AVG., 

84, — 21, p. M. TR. p. COS. II. p. 

p. et Tanini, 



86, — 

94, 

Jbid. ~ 

96, — 



102. 
112, 



ligne 



34, Diane debout à 
gauche, 

101, Son buste lauré, 

102, Son buste à droite, 
114, un bonnet et un ca- 
ducée, 

171, dans le champ, x, 

2, AURELIUS OOINTILUTS, 



Ibid. — 



i; 



des 



à la colonne 
prix, 3. 
115, médaille 22, Même revers, 
120, ligne 16, 
127, médaille 29, 



147, — 172, ORGENTIS, 

Ibid. lignes avant-dern. et dern. de la 
note ORGENTIS et 

RESTITVTOR, 

154, médaille 3 et 4, 'i à la colonne des 

prix. 
184, — 14, 



lisez Buste casqué de Mars. 

lisez MARIVS AVG. 

lises p. M. TR. p. H. cos. p. p. et 
Cabinet de M. le duc de Bla- 
cas, 500 fr. 

lisez Diane debout à droite. 

lisez Son buste radié. 

lisez Son buste radié à droite. 

lisez unebourseet un caducée. 
lisez dans le champ, xii. 

itSeZ AURELICSCLAUDIUS QUINTIL- 

Lins. 

lisez 30. 

ajoutez avec la haste droite. 
supprimez claudids. 
supprimez OR à 2a colonne 
du métal. 

lisez ORIGENTIS. 



lisez ORIGENTIS et RESTITVTORl. 



186, 



196, ligne 
Ibid. médaille 



37, un rameau et un 
sceptre, 

1, les jambes [croisées, 
40, Aurélien lauré de- 
bout adroite, don- 
nant la main à une 
femme debout (la 
Concorde ou Séve- 
rine?), 



198, — 60, IMP. G. CL. TAC1TVS 

AVG. 



Cette médaille fait double em- 
ploi. Elle a déjà été décrite 
au n" 12 ; mais la légende de 
la tête est à conserver pour 
le no 15. 

lisez une enseigne et un 

sceptre. 
lisez les jambes pliées. 



lisez Tacite lauré debout à 
droite, donnant la main à la 
Concorde debout. 



lisez inp. CM. cl.tacitvs p.f. 

AVG. 

206, ligne dern. de la note, ce symbole, ajoutez M. Cavedoni pense que 

c'est un pis de vache, et cette 
interprétation paraît la plus 
probable de toutes. 



TOME V. 



627 



Pages. 

1241, médaille 99, F. B. ISO, 

253, — 1S7, AVG. PROBVS AVC, 

254, — 195, 

271, — 336, mp. c. PBOBVS p. p. 
AVG. 



280, 
287, 
292, 
294, 

299, 



319, 
3:*0, 
3-27, 
328, 
Ibid. 



352, 
353, 

356, 
357, 
358, 

388, 



408, Même revers, 

466, AVR. PROBVS p. F. AVG. 

512, tenant une haste. 
525, à la colonne des 

prix, 6, 
572, Même tôle et même 

]égem\e, et plusbas 

Banduri, 



supprimes P. B. 

lisez AVR. PROBVS p. p. AVG. 

supprimez ce numéro qui n'est 
autre que le n» 195 répété. 

lisez lUP. c M. AVR. PROBVS p. 
F. AVG. 

ajoutez avec le sceptre droit. 

lisez AVR. PROBVS AVG. 

supprimez Gl ua bouclier. 
lisez c. 



27, Même revers, 

86, 

95, IMP. CARVS P. F. AVG. 

97, 



51, AETERNIT. AVG., 
54, 

81. 

91, Son buste lauré, 

100, NOBIL. c, 

181, 



398, ligne 1 de la note, on voit 

l'eau, 

405, médaille 226, Son buste radié, 

406, ligne 4, P. B. c, 
Ibid. médaille 228, imp. c. c. val., 

407, — 235, 236. 237, à la co- 

lonne des prix, 2, 
409, — 252, coNSERVATr.Ri avg., 

426, — 3, ET MAXIMtANVS AVG., 

458. — 145, AETERNIT. AVGG., 

Ibid. — 146, Même revers, 

467, ligne avant-dernière de la note, 
où l'on voit l'eau. 



lisez IMP. PRODvs AVG. Son buste 
lauré à droite avec la cui- 
rasse, et plus bas, Cabinet 
Blacas. 

supprimez la note. 

ZtsezABVNDANT. AVG. Même type. 

supprimez Gravée. 

lisez Même légende. 

supprimez le revers de ce nu- 
méro et la tête du numéro 
suivant. 

lisez AETERNIT. AVGG. 

supprimez cette médaille. C'est 

un Carus qui a été mal lu. 
ajoutez Gravée. 
lisez Son buste radié. 

lisez NOBIL, CAES. 

supprimez cette médaille qui, 
d'après de nouvelles recher- 
ches, avait été mal lue par 
Banduri et Eckhel, et n'existe 
pas; et, en conséquence, «up- 
primez dans la note tout ce 
qui y a rapport. 

lisez on voit la liqueur. 
lisez Son buste lauré. 
lisez P. B. Q. 6. 

lisez IMP. c. VAL. 

lisez c. 

lisez CONSERVATORI AVGG. 
lisez ET MAXIMIANVS AVGG. 
lisez AETERNITAS AVGG. 

lisez ASTERNiT. AVGG. Même 
type. 

lisez uù l'on voit la liqueur. 



ERRATA GENERAL 



Pages. 

481, médaille 318, Son buste à droite 
avec le casque ra- 
dié et la cuirasse, 

542, — 10, ALLECTVS FEL. AVG. 
553, — 8, COMITES A VGG ET CAESS, 

et plus bas. M. le 
major de Rausch, 



568, ligne dernière de la note, on voit 

l'eau. 
571, médaille 144, Son buste casqué à 

gauche, 

605, ligne dernière de la note, d'où 
l'eau se répand, 

611, médaille 127, lovi propvgnat., 

616, — 162, SECVRIT. AVG., 



lisez Son buste radié à droite 
avec la cuirasse. 

lisez ALLECTVS p. F. 1. AVG. 



lisez COMITES AVGG. ET CAESS. 

NNN. N. et plus bas. M- le 
major de Rauch. 
D après une médaille d'or pu- 
bliée dans la Numismatic 
Chronicle de ISô'i, sem- 
blable à celle de Muselli, il 
n'est pas impossible que sur 
celle-ci qui n'est pas par- 
faitement conservée, il faille 
également voir les dioscures 
(sans étoiles sur leurs têtes) 
au lieu de Jupiter et Her- 
cule. 

lisez on voit la liqueur. 

lisez casqué à droite, et F au 
lieu de Banduri. 

lisez dont la liqueur se 
répand. 

lisez lOV. PROPVGNAT. 
Wse^SECVRlT. AVGG. 



Fautes à corriger sur les planches. 

PL. I. Le revers de Dryantille appartient à Régalien et celui de 

Régalien à Dryantille. 
PL. XVI. Sur la première médaille de Galère Maximien, au lieu de 

MOB. CAES. il faut lire nob. caes. 







TOME VI. 


Pages. 






275, médaille 


5, 


ajoutez Gravé. 


277, — 


17, 


ajoutez Gravé. 


291, — 


91, 


Cabinet de M. Du- 
quesnel, lisez Cabinet de 
quenelle. 


329, — 


11, 


supprimez Gravée. 



M. Du- 



TOME VI. 629 



Pages. 












33t. 


médaille 


34. 






ajoutez Gravée. 


341, 


— 


9, 






ajoutez Gravé. 


368, 


— 


73, 






ajoutez Gravée. 


384, 


— 


2S, 






supprimez Gravée 


4S5, 


— 


4, 






ajoutez Gravée. 


SSI, 


— 


1, 


1 à /a colonne des 










prix. 




lisez 100. 


522, 


— 


8. 


10 à Za colonne des 










prix, 




lisez 100. 


538, 


— 


1, 


d'Antonia 
quée, 3, 


mar- 


lisez 1 . 



L'errata du sixième volume ayant dû être placé dans ce volume même 
qui ne pourra pas en conséquence profiter de l'avantage des précé- 
dents, lesquels ont été revus par des amateurs, je crois devoir pré- 
venir les numismates que j'en ai collationné les descriptions sur les 
médailles avec le plus de soin possible. 



FIN DB l'errata GÉNÉRAL. 



AVIS AU RELIEUR. 



631 



AVIS AU RELIEUR POUR LE PLACEMENT DES PLANCHES. 



Planche 


1. 


eu face la 


page. 


1 


Planche xi. 


— 


n. 


— 


— 


45 


— 


XII. 


— 


ni. 


— 


— 


96 


— 


XIII. 


— 


IV. 


— 


— 


177 


— 


XIV. 


— 


V. 


— 


— 


185 


— 


XV. 


— 


VI. 


,— 


— 


211 


— 


XVI. 


— 


vu. 


— 


— 


243 


— 


XVII. 


— 


vil. 


bis. 


— 


256 


— 


XVII 1. 


— 


VIII. 


— 


— 


278 


— 


XIX. 


— 


IX. 


— 


— 


521 


— 


XX. 


— 


X. 


— 


— 


336 







377 
401 
409 
422 
464 
473 
497 
521 
541 



L'Echelle numisnoalique doit se placer à la fin du volume. 



Paris. — Iinp. Ch. Bonnet et Comp., ti2, rue Vavin. 




:f ■•••f<«S?^ ■^:>^^i^ ï^"r"^s-l ■>■■ -.fV^, : ^'::-in^ 














■^ 



s 



.-y^^:: 















CJ 

969 
C6 
t. 6 



Cohen, Henry 

Description historique des 
monnaies 






PLEASE DO NOT REMOVE 
CARDS OR SLIPS FROM THIS POCKET 

UNIVERSITY OF TORONTO LIBRARY 














■ ; -XI 



rZ 









n 



^r^' 








■n 




% "