(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire Cambodgien-Français"

Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 



f 



/ 



;\f. 




,Goog^ 



37, If. 






'V 



^Cl Hosted by Google ■ 



y Google 



yGoogle 



y Google 



DICTIONNAIRE 
CAMBODGIEN-FRANÇAIS 



y Google 



y Google 



DICTIONNAIRE 
CAMBODGIEN-FRANÇAIS 

PAR J. B. BERNARD 

MISSIONNAIRE APOSTOLIQUE AU CAMBODGB 




HONGKONG 

|/rtPRi;AER^E DE LA SoClÉTÉ DES MiSSIONS ÉTRANGÈRES 
1902 



y Google 



PL 

432è 

■BA-f 



y Google 



STBRAée 



ÉLÉMENTS 



L'ECRITURE CAMBODGIENNE, 



La langue cambodgienne peut être rangée parmi les langues monosyllabiques, bien 
qu'elle ait quantité de mots polysyllabiques. Elle se prononce reoio (OMo, comme nos 
langues européennes. 

L'écriture cambodgienne s'écrit de gauche à droite, comme le sanscrit et le pâli 
( d'où elle tire en grande partie son origine ) ; son système orthographique très ingénieux, 
semble au premier abord très compliqué, toutefois un léger examen suffit pour montrer 
que cette complication est plus apparente que réelle. 

CHAPITRE PREMIER 
De l'alphabet 

%\. — L'alphabet cambodgien se compose de treate-deux consonnes et d'une tren- 
taine de voyelles ou diphtongues ; elles sont indiquées dans le rang qu'elles tiennent 
ordinairement, avec leur valeur équivalente en français. 



Article Premier. 

Consonnes. 
Les consonnes proprement dites sont ainsi réparties : 

qui se prononcent kâ khâ ko kho ngo 
châ chhâ cho chhu nho 
dâ ihâ do tho nâ 



Gutturales n 3 fï tU h 

Palatales £ à OJU m 

Cérébrales M n 5( DJ OH 

Dentales fi tj 6 ta fi 

Labiales U d H n O 

Non classées UJ J CV j" fU tn y 



ta thâ to tho no 
bâ phâ pu pho mo 
io rolo vo sa hâ lak 



y Google 



§ II. — Ces mêmes consonnes, se prononçant de la même façon, mais accompagnées 
d'un signe que les Cambodgiens appellent chϞng (pied) ; 



5^^ 



E à foj m 



îi d a 6 



ur 2 n fi y 

, U u i* n -i ... 

t^J ' iy ^ "MJ M « • • • 

§ III. ~ Les Chaûng (pieds) séparés de leurs caractères. 

1/ pied du caractère 



kd khâ ko kho ngo 
châ chhâ cho chho nho . 
dâ Ihâ do tho nâ 
ta titâ to tho no 
bâ phà po pko mo 
io ro lo va sd hâ l^k 



Ckœ4ng ngo 
châ 



phâ 
po 
pho 



«go 


à 


chd 





chhà 


£ 


cho 


d 


nhc 


m 


a 


M 


Ihâ 


d 


to 


. 


tho 


a 


«0 


£ 


bà 


u 


phà 


d 


po 


n 


pho 


n 


mo 


u 


io 


as 


lo 


ai 


vo 


i 


sa 


w 



Ho^cl by 



Google 



- 7 - 

Il faut ajouter le pied du caractère ro î_ , qui s'appelle krâveat (ceindre), parce qu'il 
se place toujours devant et ceint, pour ainsi dire, les caractères qu'il affecte, lesquels 
sont au nombre de 12, savoir ; 

C" & & [= [d & & & [" C" [a [w 

krâ kro ngro chrâ chro trâ tro nro prâ pro mro srâ. 
Remarques : 

1° Certaines consonnes, comme on vient de le voir, consistent en un signe unique, qui 
est le corps du caractère lui-même, comme â khà, LTl hâ, CXi) nâ, etc. D'autres ont un 
signe surajouté, qui s'appelle sak (cheveu), s'il est placé en haut du caractère, Ex.: 
n hâ, R ko, châ etc. ; tandis qu'on le désigne par le nom de chœiîng ( pied ), s'il se 

trouve placé au-dessous ou à côté du caractère, par ex.r 9 to, £, no, y mo, (Jf bâ, UJT 

4 -♦- -i Lj d 

io, etc. 

Lorsqu'un caractère n'a pas de pied spécial, comme : H kâ f\ ko, T\ pho, on em- 
ploie le caractère lui-même en guise de pied, mais en lui retranchant le s^A ( cheveu) 
comme il sera dit plus loin. 

2° Le s&k ( cheveu ) fiait toujours partie du corps du caractère ( à moins que celui-ci 
ne soit employé comme pied et placé au-dessous d'un mot } ; tandis que le chœùng 
( pied ) est le signe employé pour remplacer le caractère qu'il représente. Quelquefois 
il s'ajoute au-dessous de son propre caractère, pour aider à le distinguer plus facile- 
ment d'un autre et éviter toute confusion. Il n'y a d'exception que pour les caractères 
ni nho, n ihâ, fU tho, ÇJ iSk, lesquels sont toujours accompagnés de leur pied, pour ne 
pas être confondus avec les caractères Ç\ po et 9 to. 

. 3" Pour faciliter l'étude des consonnes combinées avec les voyelles, on les divisera 
en deux catégories : 

a ) Celles dont la voyelle inhérente est en à, comme A kà, châ, a dâ, fU sa, etc. 

b ) Celles dont la voyelle inhérente est en 0, comme f\ ko, h ngo, fi no, y tno etc. 

Par voyelle inhérente, on entend le son de voix en â ou en 0, avec lequel chaque cara- 
ctère, pris séparément, doit être prononcé. 



y Google 



Article Deuxième. 
Voyelles et diphtongues 
^ I. — Les voyelles et diphtongues employées, et qui ont une forme spéciale sont : 

êy 6k du ruk ru lilk hi ê ay ô au 

Ces lettres sont les seules qui doivent toujours s'écrire de la même manière, sans 
admettre aucun autre signe, c'est-à-dire qu'elles ne subissent jamais les combinaisons 
ci-dessous. 

§ II. — Les modifications ou combinaisons de la voyelle H à, sont au nombre de 
i8, savoir : 

H H^ ^ H H H H tH [h] tH Th fH (HI t;ri H M jyi Ht 

â a t 'ëy ô au uo à iê é ê" ay ô au ) âm âm 'â (ou) Us. 
Ce sont tes combinaisons employées dans les satra khmêr (livres cambodgiens) ; mais 
l'usage a introduit peu à peu deux autres signes-voyelles, qui porteraient à 20 le nombre 
des combinaisons, ce sont les signes •# li et {[ j^h, comme dans les mots fi kU, soit, ou 

bien ; [jrq riiông, histoire ; (fiîii kdàng, s'échouer ; £OTfi tiiàn, presser ; (Qî chUa, 
croire. — Comme ces signes ne se rencontrent que rarement, il suffit d'en faire mention. 
§ ni. — La voyelle H â n'ayant pas de correspondante dans la catégorie des carac- 
tères en 0, c,-à-d. dont la voyelle inhérente est en 0, on la modifie par le moyen du signe 
_, ou du signe ,1, appelés sâml'âp, (tuer). Le signe „ se place toujours au-dessus du 
caractère, tandis que le signe r> peut être mis indifféremment au-dessus ou au-dessous 
du caractère qu'il affecte. La voyelle H « se combine donc ainsi sous l'action du sâmlïïp. 

H ffl § H H H H (H (H) [H fjj ^H [ffl WÎ H H ^ Hs 
O éa, i(ou)ïi i ^ û uo ail ii ^(ou)i ê ey H ou iim ôm eUtti eiioueâs. 

Ces modifications de la lettre H â ne peuvent être employées seules que si elles for-, 
ment un seul mot, comme (Ki «« habit ; fjJU êm, doux ; WU fw. pagayer. Même dans 
CQ cas, si elles ont une équivalente parmi les voyelles de forme spéciale, on se sert de 
préférence de ces dernières ; c'est ainsi qu'on écrit ordinairement ^ J au, habit; ijtf êm, 
doux; ^y 8»», pagayer, etc. 



y Google, 



Article Troisième. 

Voyelles jointes aux consonnes. 

Il n'est pas nécessaire de donner ici, en son entier, ce qu'on pourrait appeler le syl- . 
labaire cambodgien, c'est-à-dire la combinaison de chaque consonne en particulier avec 
toutes les voyelles ou signes-voyelles; quelques exemples de combinaisons suffisent, pour 
chaque catégorie de caractères dont la voyelle inhérente est en â, ou en o. Avec ce mo- 
dèle, il sera facile à l'étudiant de compléter le travail, on peut même dire que cet exer- 
cice, fait avec l'aide d'un bon professeur, est indispensable, si l'on veut obtenir une 
bonne prononciation. 

I. — ' La série des modifications pour le caractère n kâ est celle-ci : 

n fn n n n n n in tn] tn tn ^n tin [fH n n sri nt 

kâ ka kë key ko kâu ktfc ko kiê ké kê kay ko kau hùm k^m kâm kH 
De même pour tous les autres caractères en â, tels que : 

khd châ chhà dâ nà ti thâ bâ phâ sd hâ lâk. Ex.: 

3 n S â 3 3 3 (3 (g'i £2 [2 b tri td 3 3 Ti 3 = 
khd kha khï kkèy kkô khâu khuo hho khié khé khê hhay khô kkeiu kkôm kham khâm khH 

a tn ô ô a (ô [o] [0 t'a ^0 tcn 

châ cha ckï chey chU chau chuo chb chiê ché chê chay chô 

£ jn C C £ C £ I£ [C] te 

chhà ohha chhë chhèy chhô chhâu chhuo chhb chhié chhé 

a m â â a a ^ t« ta] 

dâ da de dëy d^ dâu duo dà dié 

anfaTifi?)fiJifij^anan(fûi 

nâ na ne -nïy n8 nâu nuo nb 

ffiPnPiPîfififî- 

tâ ia tt Uy it tâu tuo 
etc.. etc.. 



yG.oogle 



lô ~ 



n. — Pour ies caractères dont la voyelle inoérente est en o, tels que : 

ko kho ngo cho chho nko do to tho no po pko wo io ro lo vo, les combi- 
s sont les suivantes: 



" n fn fi n n fi tS [fi] tri î'fi ^rs ifn (fri t^ r m Rr 

ko kéa kî(oa)k'à ki kû kû km kœû kié ké(ou)kî kè key ku' kou kûm kûm ke&m A«(î(ou)Aeds 

uiujiujujtLJujtiJitû [tu') cuj i'm ^uj tun . - . 

kho khéa khi khi khû khû khuo khœû kkié khé (ou) khi khé khey khû . .. . 

h ^ l à ^ h h il ih) [à ih }h' là) ■ ■ ■ 

ngo ngéa ngl(o\i)ngù ngi ngH ngû nguo ngaû ngié ngÉ(,on]ngî ngé ngey ngâ 

cas ojs) nii n:û njj au nu fôu ((vul tau ïku ■ 

chho ckhéa chhi chhi chkû chhû chhuo chhaû chhié chhé chhê 

Il en est de même pour tous les caractères dont on a parlé plus haut. 

Il est bon de noter en passant que le signe ^ s'appelle iéa, les signes » et „ sâk 
kebis, le signe £ bâ»g chhceû, le signe > rHk chœûng, les signes „ . dâm et enfin 
le signe s réâ mùk. 

Article Quatrième. 

Groupes de Consonnes. 

i" Lorsque deux consonnes se suivent et qu'on ne doit pas faire sentir la voyelle 
inhérente de la première, on écrit alors la deuxième consonne, ou plutôt le pied qui la 
représente, au-dessous de la première, laquelle perd alors sa voyelle inhérente et se 
prononce avec un e muet, ou bien même sans aucune voyelle. Ainsi on écrit n H fU 
et on prononce kenâ kemo senâ ou bien knâ kmo snâ, mais rarement kânâ sànâ, 

2° Les groupes des consonnes les plus usités sont : 

nr- Hfifi nfi[nfe33Sî2UJ-â 9 

kebâ kedà kemo keno kenga kengo krâ kro khchà kcho khio khld ■ khlo khnho khva 

^°J&&i^£^^^^'' fiucau 

khvo chbâ chrâ chro thlâ thlo chhlâ chhlo chhmâ chhmo chhnâ chhno chhvâ chhvo 



y Google 



— Il — 

mena mero prâ pro phio phlâ phlo pksâ phto sbâ skâ sko smâ snâ 

fu ru [w (V rj ?if ?i fe- fg dr d a d 

sto sko srâ sngà svâ tebâ tenâ trâ tro thbâ thlâ thlo thmà. 

j° Tous ces groupes subissent les mêmes modilications que les simples consonnes, 
et se combinent d'après les mêmes règles, selon que leur voyelle inhérente est en 
à ou en o. 

4° Exemples de combinaisons de groupes de consonnes en à : 

n fn n- n n n n ■ tn (fi'l tn fn ^n tfn trri 

et e> Si & Si ei Si & e>J & & ei & g 

kedâ keda kedê ked^y kedô kedâu keduo kedo kedié kedé kedî keday kedô kedau 

n n tri nt 

et €i ei Si 

kédSt» kedSm kedâm ked& 

n îTi n n n n n (n ml tn fn ^n 

kengà kenga kengè kengéy kengû kngâu knguo kngb kngié kngé kngd kngay 

(fn [fri n n îTi nt 

»/ 0/ a/ »/ a* 

kngO kngau kngèm knghn kngHm kngâ 

[n [ni p p ^ [^ P .p C"l C" ît" ^C" '["^ 

krâ kra krt krëy kr'6 krâu kruo krb krié kré kré kray hrô 

krau kr'èm krhn krâm krâ. 

5" Exemples de combinaisons pour les groupes en o : 

1^ fn t^ n fi fi R (^ tfi'] [f^ rn ^fi ■ 

kemo keméa kemî kemi kemit ksmû kemuo kemœû kemié kemé kemî kemey 

tm (fv^ n fi rn Fit 
-l -l -i -1 -( -* 

kemû kemou kemûm kem^m keftieâm kemeâ 



y Google 



fUJ (un aÎj cûj nu au eu; [nû tau'] tcxu 

I If w 

cMmo chhnéa ckhnâ' ckkni chhn)i chhnû chhnuo chhnœû chhnié chhué 

fruo ^au tron (rorf au au oin nu t 

câAm^ chkney chhnû chhnou chhnïtm chhnïïm chhne&m chhneâ 

[a [tn (& g [h [y [y i(| t[y] i[g r[y ... 

mero meréa merî meri merû merû meruo merceâ mené meré merê 
De même pour tous les autres grouper, en o. ■ 

Article Cinquième. 

Remarques sur r Orthographe. 

1° Lorsque plusieurs consonnes se suivent dans un seul mot, et qu'on doit prononcer 
chaque caractère avec sa voyelle inhérente, on écrit alors chaque caractère sur la même 
ligne, c'est-à-dire, à la suite. Exemples : HfiJVlU ânuphêap, puissance ; HIlTifU akas, air; 

rifiPi khmntlt, idée, jugement ; Hfunâ d^mneng, nouvelle ; ?\£>ff) Mnonéa, compter, ex- 
primer etc.. etc.. 

2" La consonne tinate d'un mot, si elle n'est accompagnée d'aucun signe-voyelle, perd 
toujours sa voyelle inhérente pour ne garder que sa valeur absolue ; c'est ce que montrent 
les exemples ci-dessus ànuphéap, akas, etc. qu'on ne doit jamais prononcer ânuphéapo, 
akasâ, etc. 

3° Lorsque, dans le même mot, une consonne est suivie.de la voyelle fj «, c'est 
cette dernière qui est employée comme pied. Ex.i 
ffUn stï^*. demain ; fUU sââp, haïr, détester ; (\J laâ ou ISâ, beau, etc., on n'écrit pas 

H H H 

4° Dans l'écriture cursive, les mots ne sont pas, ou du moins rarement, séparés les 
uns des autres. Il arrive quelquefois que la syllabe finale d'un mot est liée à la syllabe 
initiale du mot suivant, de sorte qu'il devient difficile de distinguer le commencement 
d'un mot. Ex : yj&Q miin dîng, ne pas savoir. 



y Google 



5" Le signe qui remplace le caractère î ro, dans un groupe de consonnes, est tou- 
jours placé avant, et entoure le caractère auquel il est joint. Exemple : ft fc [h, krâ 
chrâ pro, etc.. Il peut se placer aussi devant un groupe de consonnes superposées, 
comme fUJ^U sangkréach, prêtre ; yj^T mdntrey, les autorités ; ufàlU bânkrap, domp- 
ter ; fflOtÈtU achëntray, sans cesse, etc. 

6° Le signe -î appelé rêpha, dont on ne se sert que rarement, est quelquefois ajouté 
sur le caractère J ro, comme dans les mots tjj (ftir, prière ; fTlJ ^e^r, cou- 
leur ; flj veâr, liane, etc. Quelquefois il représente le caractère ; ro lui-même, lors- 
qu'il se trouve après une voyelle. Ex.: JTirit^flà «*■ kômbang, mystérieux, fî*) kar, travail... 

7° Les signes - et " , appelés sâmlâp, placés sur un caractère, en changent la 
valeur ; c'est-à-dire que d'un caractère en â, ils font un caractère qui doit se combine^ 
selon les règles d'un caractère en o, et réciproquement. Nous en avons déjà vu un exemple 
pour la voyelle H à. Les caractères nJjtJlj sa, A«, n'ayant pas d'équivalente parmi les 
consonnes dont la voyelle inhérente est en o, on les transforme en les surmontant des 
signes dont nous venons de parler; le signe " peut Être placé sur ou sous le caractère, se- 
lon la commodité graphique. Ex.:C\J fUl CU fU fU W etc.. so séa si si sii si* ... 

t/i un tn tn, ho Ua h hi 

8" a) Le caractère fj bâ, est souvent aussi changé en po ou pâ, par l'effet du 
sâmlâp. Ex.: utt^C'J pàbêl, raie, (poisson); Uy, pâfn, bastion ; Ufi^fi» pOnman, combien. 

6) A la fin d'un mot, ce caractère se prononce toujours p. Ainsi on écrit flTlU CDU 
CTtU et on prononce sd&p bap chUp, et non sdab bab chah. 

ç ) On ajoute ordinairement un petit trait sous ce caractère, mais toujours à droite, 



y Google 



dans les combinaisons suivantes : qpJitCfi) 6«, 6a», afin d'éviter la confusion possible avec 
CPitCrli chs, chau. Ainsi, par ex:, dans les mots ■CpCTl bânh, tirer, et cnçn chânh, perdre, etc. 

9° On emploie le signe ■ pour rendre brève une voyelle longue de sa nature ; il se 
met au-dessus de la lettre. Ex.: PlDU mourir ; gn H iii*, disposer ; (\r)U écouter, etc. 

n^ SI 

Lorsque ce même signe est sur une consonne en o, il lui donne un aon particulier, assez 
dtfEcite à prononcer, mais équivalent à peu près à e5. Il en sera question plus loin. Ex : 
mPi keât, il, lui ; (rjf\J keHs, déterrer ; flU re^P, compter, etc. 

10° Le signe s appelé reâ mûk, s'il suit un caractère, lui donne une prononciation 

très brève et pour ainsi dire saccadée. Exemple : 2^ t khlâ, les uns, quelque : fO s chi, 
savoir ; fy t mel'ê, ainsi ; fc c chkt, brûler, etc. 

Il" Placé sur une lettre qui se trouve à la fin d'un mot, le signe a' indique que 
1' ,. a' s' 
cette lettre est wtteiitf. Ainsi on écrit tlfiî \^^] tf^I ^^ on prononce bon, treâp, ké 

(ou] ki, et non bôtioi, treUpoi, kéio. 

12° On met le signe a sur un caractère qui, à lui seul, forme un mot, et quelquefois 
aussi sur un caractère qui doit se prononcer avec sa voyelle inhérente. Exemple ; 
H3J fi [ffli ^àr ta tou, continuer sa marche ; fiCVJTl »"«« (ou) nana, qui ; np^filBrU, 
kâ ban dêl, cela se peut aussi. 

13° Le chiffre \^ { deux ), employé comme signe orthographique, indique que le mot 
après lequel il se trouve, quoique écrit une seule fois, doit être doublé ou répété. Par ex : 
mnitnUtOlTlà^rtlOJ--' Hnk prUp chau tng êng dêl... Je vous préviens que vous,,. 

14° Le chiffre 1 ( un ) est quelquefois employé pour remplacer le caractère O mS, 
abrégé de yT mûy. Ex : [C]J q fi^n «) S^Tit ^f>r mi neâk, mû neAk, marcher un à un. 
On peut écrire aussi : Hnyin, nelik mij ne&k, tout individu. 



yGoogle 



— JS — 

15° Dans les satra, les caractères J J tf\, fo vo hâ, sont souvent ajoutés à la fin de 
certains mots ; mais, comme ils ne se font pas sentir dans'la prononciation, ils ne sont 
point obligatoires. Ainsi : [ gSLTI , (ff^j (tjt/l 1 *@ mais, tou, aller, thvaû faire, 
qu'on peut écrire simplement (gS,[?Ji[lj- { Le dictionnaire donne ordinairement ce 
dernier mot avec un v (thvœû,) pour traduire plus fidèlement les caractères ; mais, dans la 
prononciation, cette lettre ne se fait presque pas sentir.). 

16° Le pied du thâ s~, ainsi que le caractère ^ kM, se placent fréquemment 
au-dessous des mots terminés par f^ n fi, iâ kà ko. Ainsi : ÎTlPi médecin ; yifi 
meât bouche ; yn fn^k visage ; fTlSpH «'ii^, page. Mais ceci se rencontre assez rare- 
ment dans l'écriture cursive, et l'on peut écrire simplement tflRftnPi etc., sans rien 
ajouter. Ainsi il est superflu d'écrire (ÇLH té, ou Eijtn thvœû, avec le CD A^ ; 
ce mode d'écriture n'est pas conforme à l'étymologie du mot- Ce même caractère est 
muet dans U^q luong, roi, l'usage a introduit cette orthographe pour distinguer le 
titre du roi du titre des fonctionnaires, par ex : ruànnUij'lj luong reàk réachéa. 

Mais on écrit très bien fU^fU^CpT, s5A sabai, bien portant, avec le pied du kho a 

au-dessous du T\ kâ, parce que ce mot vient du pâli fUn sikkâng, qui veut dire 

bien portant, et aussi pour ne pas confondre avec rU H '•"h (ou) s'Ôkre&k qui désigne le 

jour de la semaine ( vendredi ). De même ^à ^«^1 corps, doit s'écrire av'ec le pied 

du fi ko sous le à ngo, par ce qu'il vient du mot pâli Hà angkeàng, qui signifie corps. 

n 

17° L'emploi de la lettre IJ mo, est également facultatif dans les 15^ 16* et 17* 
combinaisons. Exemple: 3 y (ou) 3 khnkôm, moi; Hfl-TnO (ou) HUIO ^mnach puissance; 
QnU ( ou ) dfyiU cHâmréap, s'adresser à, etc.. 

Outre les combipaisons el leurs diverses formes qu'on vient de voir, l'usage en a 
encore introduit beaucoup d'autres, que ceux qui connaissent l'alphabet régulier appren- 
dront facilement avec un peu d'exercice, 



-\, 



y-Google 



CHAPITRE DEUXIÈME 

Transcription des caractères cambodgiens en caractères latins. 
Leur prononciation. 

Le Cambodgien, comme les autres langues de l'Extrême Orienta été transcrit, à 
l'usage des Européens, en caractères latins, avec un système de signes conventionnels pour 
marquer l'accentuation et la prononciation des diverses consonnes soit isolées, soit 
combinées avec les signes - voyelles. Evidemment, ce procédé n'est pas parfait 
de tous points, et il ne résout pas toutes les difficultés de la prononciation. Tel quel, 
cependant, il est singulièrement utile pour entreprendre l'étude sérieuse de cette langue; 
on peut même ajouter qu'il facilitera beaucoup la connaissance exacte des caractères et 
des combinaisons auxquelles il s'applique. 

Voilà pourquoi des personnes compétentes consultées ont proposé, non sans 
raison, de faire quelques légers changements à l'orthographe d'un Dictionnaire manuscrit 
cambodgien-latin, composé anciennement par les Missionnaires du Cambodge et 
dont on s'est beaucoup servi pour le Dictionnaire actuel. On a donc jugé expédient de 
traduire les mots qui se rapportent à la 3* combinaison en a par l'ë bref, au lieu de 3, 
■ et d'ajouter, pour compléter la série des 18 combinaisons, les lettres ô, û et ce4, afin de 
mieux faire saisir, parla simple transcripion en lettres latines, la valeur de ces caractères 
cambodgiens eux-mêmes. 

Pour se former à une bonne prononciation, quelques exercices de lecture, d'abord 
sur les combinaisons de chaque consonne en particulier, ensuite sur le tableau imprimé 
ci-après, et cela, à l'aide d'un Cambodgien autant que possible, donneront de meilleurs 
résultats que toutes les explications techniques et purement spéculatives. Qu'on 
s'applique surtout à bien remarquer la différence de prononciation entre deux consonnes 
dont la voyelle inhérente est en à pour l'une, en pour l'autre. Quelques brèves ex- 
plications paraissent devoir suffire pour compléter cette étude personnelle, explications 
relatives à la valeur des lettres et à l'ordre qu'elles occupent, ainsi qu'aux différents 
accents destinés à représenter les 18 combinaisons. 



Article Premier. 

Consonnes. 

Les consonnes n'offrent, pour ainsi dire, aucune difficulté, un grand nombre se pro- 
noncent de la même manière en cambodgien et en français, comme b, k, l, m, n, p, 
r, s, t. 

H. — Il est toujours fortement aspiré, qu'il soit placé au commencement d'un mot, par 
ex.: h4c comme ; hau appeler, ou qu'il se trouve après une consonne, comme dans les 
aspirées, khâ, kho, phâ^ pho, ikâ, tko etc ... 
CH. — Dans ckâ ou cho, ch est toujours mouillé, comme en annamite. Il a ta même pro- 
nonciation que dans le mot chaur tel qu'on le prononce dans certaines régions de l'ouest 
de la France. — Mais ce n'est pas exact de le prononcer Ho, comme font certains 
Européens. 



y Google 



CHH. — Dans chhâ ou chho, il doit se prononcer à peu prèi comme nous ferions en fran- 
çais pour ces trois lettres tch, prononcées d'une seule émission de voix ; par ex.; chkâ, 
chha, chhëk, chkïy, etc ... Prononcer ic/( comme dans les mots TcAonKin, Koaytcheu. 

NG. — Comme en annamite, ng a un son nasal qui n'a pas de correspondant en français, 
il faut prononcer sans interruption les deux consonnes ng dans l'ordre où elles sont 
écrites ; qu'on s'exerce donc à prononcer ngo, ngéa, ngik, ngi, etc ... 

iVH. — A la valeur du ng français dans les mots mag^wanime, compa^Mon. 

V. — Au commencement ou au milieu d'un mot, le v est un peu affaibli et se rapproche 
du w anglais. Ainsi, véa, lui ; sva, singe ; svai, mangue. A la fin'd'un mot, il correspond 
à peu près à I'm allemand ; dans le Dictionnaire, il est rendu par la lettre h, qui doit se 
prononcer ou. 

Ainsi : (g jï khiéu bleu; ViiTS]"! ko}nsiéu, vase. 

Le caractère tj^ hâ, avec le pied du j vo, donne à peu près le son de 1'/. français. Il 
ne se trouve guère que dans les mots suivants : (CnUTircAaM/ai, gouverneur ; tCnUTl 
chau/éa, titre du mandarinat ; tTl à fong, troupeau; lîD^a /liàng, monnaie siamoise. 

Remarques. — 

1° En cambodgien, le ô et le^ se confondent souvent dans les mots commençant par 
b6m, p^m; aussi, d'après les achat, peut-on dire bhnbêk ou 0mbék, séparer; bamb'it, ou 
P^mb^t, feire disparaître; blmbau ou pMmbau, allaiter, etc. 

2° Il en est de même pour le d et le (. Ainsi, dSmbânl, ou Ûmbâul, toit; dâmrey, ou 
t^mrey, éléphant, etc. 

3° Les lettres / et / sont également facultatives dans certains mots, comme roléay, 
fondu; rebâng, haie; retniél, faire tourner; roïl, g]isser; romiét, safran, etc. qu'on peut aussi 
prononcer lebâng, lemiét... 

4° Les mots précédés du krâveat ro tels que krâ, prà, srâ, etc. sont ordinairement 
transcrits dans le Dictionnaire avec un â, ainsi; krâb^, pràtèâ, srânûk etc.. mais dans la 
conversation, la voyelle inhérente â se fait très légèrement sentir et devient pour ainsi 
dire un e muet, et l'on prononce à peu près krebey, pretéâ, srenôk, etc... 

On ne peut établir de règle pour un usage qui varie quelquefois d'une province à 
l'autre; il suffit de savoir qu'en prononçant d'une façon ou de l'autre, on ne commet pas ■ 
d' incorrection. 



y Google 



Article Deuxième 

Voyelles. 

Les voyelles employées pour transcrire la langue cambodgienne en caratères latins 
sont: a e i ou, avec ou sans accent. 

§ I.— A, Â, Â, Â. 

I 1° A, sans accent, est long et ouvert comme dans iable, sable. Voir ci-après : Exer- 
cice de prononciation 2* combinaison en a. 

z° AY,a comme le précédent (les deux lettres se prononcent séparément) ; l'y se pro- 
nonce comme en français. (V, 12^ C" en â.) 

3° AU, a comme pour le précédent, l'u se prononc^OM. {V. 14* C" en â. 

II i" À, produit par la présence de re'â mM ' ou par le signe bref, a un son final ouvert 
et très bref, on y ajoute quelquefois le caractère sa ou son pied, mais iî ne se fait pres- 
que pas sentir dans la prononciation- ( V. 18'^ C" en à. ). 

2° ÀXÎ, a bref comme le précédent, l'm se faisant légèrement sentir. V, 17' C" en a. ) 
3° EA, précédé d'un e muet, sur lequel on appuie légèrement pour prononcer il 
fortement et avec une sorte d'aspiration finale. ( V, 18'' C". en o. ) 

m 1° ,d, long aussi, mais beaucoup plus fermé que. l'a sans accent; il tient pour ainsi 
dire le milieu entre l'a et l'o français. ( V. V C en â. ) 

2° AU, aussi fermé, mais un peu plus long que le précédent ; il se prononce avec 
une seule émission de voix. ( V. 6^ C" en â. ) 

IV 1° Â, AM, produit par le signe ' est bref, mais aussi fermé que le précédent. Ex. 
pr^k, couvrir ; k^p, enfouir. 

2° EA a un son particulier assez difficile à saisir; les deux voyelles se prononcent d'une 
seule émission de voix, \'e muet est à peine sensible, 1'^ est un peu moins bref que VU, 
mais aussi fermé que Va. 

§ II. — É, É, Ê. 

I 1° i? a la même valeur que Vé fermé français dans fid^lit^, ( V. 10* C" en â. ) 

2" É produit par le bâng chhœû des consonnes en o, est plus fermé que le précédent, et 
il se trouve parfois transcrit, dans le Dictionnaire, par VI, avec lequel il se confond dans 
certains mots. ( V. 10'' C°. en 0. ) 

3° ÉA, comme le premier é fermé ; appuyer légèrement sur IV, tout en laissant, pour 
ainsi dire, expirer la voix sur l'a. ( V. 2" C" en 0. 

II È, ËY^ ï est bref et à peu prés de la même valeur que Vé fermé des consonnes en â. 
( V. 3* et 4= C" en â. ) 

m È 1° Pour les consonnes en â, il est plus ouvert que Vê français. ( V. ii* C" en à. ) 

2° Pour les consonnes en 0, il est beaucoup moins ouvert que le précédent, de 
sorte qu'il peut presque se confondre avec Vé fermé des consonnes en 0. (V. 11* 
C en o, ) 



y Google 



IV E muet a la même valeur qu'en français dans les mots retenir, venir. 

§ III.— I, ï, 1. 

I 7, se prononce comme en français. ( V. 4* C" en 0. ) 

lÉ, appuyer longuement sur l'i, tout en ne faisant que très peu sentir \'é ; se 
prononce à peu près de la même façon dans les caractères en 5 et en 0. .( V. 9^ 
C" en « et en 0. } 

II 7 bref est souvent confondu avec îi, dont on parlera tout à l'heure. ( V. 3*^ C" en 0. ) 

III / long, est beaucoup plus fermé que 1'» ordinaire, et peut se confondre, dans certains 
mots, avec l'ê fermé. ( V. 10^ C" en 0. ) 

g IV. — O, Ô, Ù, à, ŒÛ. 

I inhérent aux consonnes en o, comme ko kho cho nhc, etc, se prononce à peu près 
comme \'ô français ( V' 1*" C*en 0. ) 

II long et très ouvert. ( V. 13* C" en â. ) 

III Ô, 6m, ouvert et très bref ( V. 5^ et 15^ C en à. ) 

IV Ô ( dit o barbu }, dont la prononciation rappelle celle de eu en français, dans Dieu 
mais avec un son plus ouvert. ( V. 8* C" en â. ) 

V. ŒÛ est moins ouvert que le précédent, et se rapproche davantage delVu et au 

français( V. 8^ C". en 0. ) 

§ V. — t, Û, UO, 0, 0. 

I i" (7 produit par l'action du bàngchhœâ et du iéa sur les consonnes en 0, est allongé et 
ouvert; il se prononce à peu prés comme ou en français, avec un son assez prolongé. 
( V. 13* C". en o. ) 

2° OU se prononce d'une seule émission de voix ; il est long, et un peu plus ouvert que 
le précédent. ( V. 14* combinaison en o. ) 

II Û long aussi, et un peu inoins ouvert que 1m. ( V. 6*^ C" en o. ) 

III ï/0 pourrait se figurer en français par ou-o, prononcé d'une seule émission de voix, 
tout en ne faisant sentir que très légèrement le dernier 0. ( V. C" 7" en â. ] 

IV t7 a la même valeur de Vou français prononcé très bref. ( V. 5* C" en 0. ) 

V [/ ( dit « barbu ) est une altération de l'ï bref; il a un son mitoyen entre 1'» et IV» 
français, il se prononce très bref devant une consonne finale- ( 3' C" en 0. ) 



y Google 



EXERCICE DE PRONONCIATION 



I 


z 


3 


4 


5 


6 


7 


8 


9 


10 


H 


m 


H 


H 


H 


H 


H 


IH 


'«3 


IH 


i 


a 


ê 


!y 


•6 


du 


«0 


à 


il 


i 


in 


ar 


H 


sriy 


mk 


Mun 


kuoch 


bik 


hup 


h,lp 


lââ 


kar 


mmbtt 


hïy 


kH 


kâttrna 


kmp 


m 


kih 


cm 


bârâ 


chebar 


ai 


kômbey 


chôh 


khâuch 


chuop^ 


mk 


chtés 


chénh 


thmâ 


bm 


hhstp 


chly 


Mng 


dmU 


Mml 


hbi 


ckiém 


phllh 


cUp 


prSkar 


chu 


chipi, 


M»l 


chhâut 


duot 


dbm 


dUl 


dir 


up 


plan 


iiUI 


bly 


d»t 


Ultr 


pâbuol 


dbr 


diéng 


déh 


Pfip 


chau 


dit 


ii} 


M* 


Ouch 


truot 


Ihmàr 


but 


iàtlr 


kSU 


chap 


pu 


iiy 


sSmiM 


dàuch 


suor 


sbck 


biim 


sHh 



\V EXERCICE 



ko 


kia 


kl{on)k^ki 




kû 


mtk 


klap 


Ml 


hoki 


ktm 


kûUu 


rok 


khiUap 


kit 


Mk 


krU 


ngHI 


lolok 


ihéat 


toîing 


chip 


Mck 


cMI 


longe 


chhétm tik 


nU 


mk 


chrûk 


popok 


nhiat 


& 


tinh 


mm 


mk 


chhop 


téan 


vilk 


mm 


mp 


m 


^. 


Héam 


«5»s 


ning 


pu 


pûck 


kor 


péal 


pAk 


ril 


pa 


mût 



m 



in] 

kûo kœû kié 

kûor krceûl kiér 

kriioch ngœûp kriél 

chrûon chhaû «giét, 

ckrûol chSmngaû chiép 
châol Ueilp nhién 
totûol thvœU Héng 

tûol paûp Uép 
pûoçh ntieûl piér 



tn 

kÉoukî 

kéch 

kérch 

chî 

chés 

chré 

toté 

tonlî 

tés, tîs 



y Google 



— 21 — 



SUR LES COMBINAISONS EN Â 



II 


12 


13 


14 


15 


I6 


17 


l8 


:*« 


h 


IHl 


Hii 


H 


k 


m 


Hz 


a 


»y 


» 


au 


om 


ïm 


ttm 


a 1 ou) ds 


t« 


kray 


knk 


km, 


kdm' 


Mm 


kim 


km 


trêng 


khchay 


krôm 


khmau 


kômprôk 


Mml„ 


cMm 


phdà 


Mk 


chhmy 


khmôch 


' ckhau 


Mm 


MmnS«g 


dàm 


sm 


dlk 


d.y 


cm 


bm 


thiim 


dim 


trâm 


sràlA 


bit 


thky 


dsl 


prâdau 


trôm 


dâmr^ng 


pmm 


iemd 


put 


phsay 


Ihik 


cka. 


krUm 


bamf^n 


srâm 


Ubà 


chhlp 


tâsay 


beck 


srm 


kâmpijs 


sâmnam 


châmnim 


chrd 


srlh 


sbay 


srùch 


hm 


sUhSm 


sâmngam 


cUm 


nU ■ 






SUR LES COMBINAISONS EN 








rn 


h 


im 


iivl 


(i 


n 


m 


nr 


kl 


ke, 


SS 


koii 


kUm 


kéiit 


keim 


M 


klp 


khky 


4a* 


chou 


kïtmnûm 


kèmréap 


cheâm 


chôtnred 


krl 


chey 


W 


chroa 


tnm 


Mmpedk 


nheam 


pred 


krmg 


chrey 


nhûm 


tou 


pcm 


phnOm 


treàm 


phltd 


chrlk 


titty 


tùs 


nou 


rtm 


rfmiSl 


ndm 


chrid 


nhlk 


hy 


rang 


pou 


chïimn<lim 


rSmduol 


peâm 


ped 


nên 


thmey 


rûch 


phlou 


phûm 


timbak 


peân 


prdied 


popl 


^ niy 


rUl 


siéphou 


Mm 


U^mpêng 


ma« 


ri» 


Prl 


piney 


popak 


. limitou 


kMm 


rtmpéch 


ttati 


Mmd 



y Google 



NOTIONS 



GRAMMAIRE CAMBODGIENNE. 



La langue cambodgienne, étant complètement dépourvue de flexions, se compose de 
ce que nous appelons en français de mots invariables; elle ne possède pas de tons comme 
la langue annamite, elle n'a pas non plus de déclinaisons, ni de conjugaisons comme en 
français; et on se sert de mots à terminaison uniforme pour exprimer les relations de 
genre, de mode, de nombre, etc. 

Voici, d'une manière succincte, les différents procédés employés pour rendre les 
neufs parties du discours, l'article ne sexprimant en aucune façon. 



CHAPITRE PREMIER 
Du nom ou substantif 

§ I. — Du GENRE DANS LES SUBSTANTIFS. 

1° Pour indiquer le genre des êtres vivants, on fait sirivre le nom générique du 
nom spécifique, ou bien on se sert d'une particule qui varie selon les espèces. Ainsi, les 
mots men^s et neiik signifient un Stre kumsin, un individu, une personne (homme ou femme). 
on doit leur ajouter le mot prôs, pour désigner un homme, srey^ pour désigner une femme; 
Ex.; M en^ pr'ôs ponm&n neâk, combien d'hommes? 

Mentis srey ponmUn ne^k, combien de femmes? 

Le mot kduM, veut dire enfant; pour désigner le sexe, on dit kdtin pris., garçon, un 
enfant du sexe masculin; kâun srey, une fille, une eniAnt- Ex.: Kenông sala rien méan metttis 
Pr6s ââp neàk, memls srey priim ne'âk, à l'école il y a dix garçons et cinq filles. ■ 

De même, les mots bông et phoâun, signifient l'un aîné et l'autre cadet, pour les deux 
genres ; si l'on veut spécifier en parlant de quelqu'un, il faut dire : bông pris, frère aîné, 
bông srey, bru, sœur aînée, phoâun prôs, frère cadet, phoâun srey, sœur cadette. Pour 
la même raison on dit : chau pr'ôs, petit-fils, ckau srey, petite-fille, kdun prâsa srey, bru. 

2" Pour les animaux et les plantes. — Le masculin se marque par le mot ckhmal, et 
le féminin par le mot nhi. 



y Google^ 



Ex.: Kf 


■âbey, chhkê, chkma, mehi. 


le buffle, le chien, le chat, la poule ; par l'action 


des mots précédents, signifient : 






Krâbey < 


zkhmui 


l, le buffle ; 


krâbey nhi. 


la bufflesse ; 


chhkê 




le chien ; 


chhkê 


la chienne ; 


chhmn 




le chat ; 


chkma 


ta chatte ; 


me-ân 




!e coq ; 


meU 


la poule ; 


kû 




le bœuf; 


kû 


la vache ; 


,/& 




le serpent mâle ; 


piôs 


le serpent femelle ; 


prêap 




ie pigeon mâle ; 


préap 


le pigeon femelle ; 


dômdâu „ 


'»£ „ 


le cocotier mâle ; 


dbmdâung „ 


le cocotier femelle ; 


dàm lahong „ 


le papayer mâle ; 


dbm lahong,, 


le papayer femelle. 



Pour les animaux qui ont eu des petits, on se sert de préférence du mot mî. Par ex.: Ml 
sï, un6 jument ; mî chrûk, une truie ; mi mehi, une poule qui a déjà pondu, etc.. 

§ II.— Du NOMBRE DANS LES SUBSTANTIFS. 

Singu lier. 

Comme il n y a pas de mode régulier de formation pour le singulier et le pluriel, si 
l'on veut spécialement indiquer le singulier, on place l'adjectif numéral (««y, un, avant 
ou après le substantif qu'il détermine, selon le sens de la phrase. Ainsi : phteâ muy, une 
maison ; kSmbèt mûy, un couteau; chan iiép ntûy, une assiette; chœûtig mûy un pied; dbr 
m'6 dâng, aller une fois; dbr mô chœûtig, aller une fois (faire un voyage ); menlls m<J 
neHk, une personne, un individu. 

En général, mûy { ou ) muoy, se met après le substantif, et m'6, contraction de mûy se 
place avant. 



1° Le pluriel peut être exprimé d'une manière déterminée par les adjectifs numéraux, 
qui précisent le nombre. 

Ex.: khnhim mean krâbey pram, se bey, chhkZ pir, j'ai cinq buffles, trois chevaux, et 
deux chiens. 

2° D'une manière indéterminée, par l'adjonction de certains mots, comme: as, tëang 
as, phâng teang puong, phâng teïïng .lai, pônm^n, tous; ou encore, en faisant suivre le 
substantif des mots chrôn, beaucoup, krîl, en assez grande quantité. 

Exemples: iilng mêan té lôk rebas treâp ieàng as, il nous faut vendre tous nos biens. 

Menus phâng teâng puong (ou) phâng tiang lai, tout le monde, tous les hommes en général. 

Kenông tonlî sap, mian trey chrbn, dans le grand lac, il y a beaucoup de poissons. 

Khnhôm ban tinh cyvan krêl, thngay n^, aujourd'hui, j'ai acheté une assez grande 
quantité de marchandises. 

3° Le pluriel peut encore être exprimé par certains noms de nombre pris dans un 
sens indéfini, comme, chéa akhô puni, iâl sên, nmg konnonéa p'Ûm ban, c'est-à-dire, innom- 
brable, qui ne peut se compter. 

4° Souvent le nombre n'est pas exprimé, lorsque le substantif peut se comprendre 
aussi bien au singulier qu'au pluriel, ou bien lorsque le contexte de la phrase indique 
suffisamment le nombre. 

Ex.: Sit chcEÛng pir, chœûng buon, l'animal ( ou ) les animaux à deux pattes, à quatre 
pattes. 

Ton khvéal si, aller faire paître le cheval ( ou ) les chevaux. 



y Google 



CHAPITRE DEUXIEME 



) I. — De l'adjectif. 



1° L'adjectif se place toujours après le mot qu'il qualifie, 

z'L.fi comparatif de supériorité s'exprime à l'aide des mots ckïang, Iceâs, plus, plus 
que, davantage. 

Ex.: Phtsâ hhnhôm th^m chëatig phteâ bông (ou) neik éng, ma maison est plus grande 
que la vôtre. 

KenSng préa Âng tèang bey, préâ êna thim lœûs, châs lœûs, des trois personnes divines, 
quelle est la plus grande, la plus ancienne? 

3° Le comparatif d'égalité se rend par les mots smd, dâuch, dâuch kenéa, prâhêl, pin, 
égal, comme, à peu près; ;»#» cMnh, pas inférieur. 

Ex.; PredAng tïang bey chéa smb kenéa, pïim mêan lœûs, pÛm méan thâi kenéa, les 
trois personnes en Dieu sont égales en toutes choses. 

Khsiér nïS dâuch khsiér khnkôm, cette pipe ressemble à la mienne. 

4° Le comparatif d'infériorité peut se rendre par les expressions téch ckSattg, moindre, 
chành, perdre, mtln smb, inégal, pas égal. 

Ex.: Mentis nou srôk Khmér téch chiang- ( ou ) cMnh srYk Siém, la population du 
Cambodge est moins grande que celle du Siam. 

5^ a tâp chUnk 'a châmpa pi dbm, mon cheval a tap ne vaut pas a châmpa d'autrefois, 

5° a) Le superlatif se traduit par les mots «li { ou ) «îts, pîk, sûn pîk, kray pîk, très, 
fort, extrêmement. 

Ex.: rA8m nâ, très grand; krâ nils, très pauvre. 
Ckhd ihngUn kray, très gravement malade; kach sUnpîk ( ou ) kach sfi« sUip, excessive- 
ment méchant. 

b ) Le superlatif relatif ou de comparaison peut s'exprimer par le mot dUch. 
Ex.: Kenông phûm nî, neAk khp6s dâch, trou chéa neilk Buo, le plus grand de ce village 
c'est monsieur Buo. 

c ) Quelquefois le superlatif se forme par l'addition d'un mot qui n'a pas de sens par 
lui-même, mais sert uniquement à renforcer le sens de l'adjectif. 
Ex.: Ring këang, très dur; s^ keb&, très blanc, brillant. 
d) Le superlatif peut encore se former, dans quelques cas autorisés par l'usage, en 
répétant le mot deux fois. 

Ex.: Téch téch, très peu, un tout petit peu; lâàlââ, très beau. 



d'b GoogFç 



— 25 — 



§ IL— Des 


ADJECTIFS NUMERAUX 


( cardinaux ). 




Les adjectifs 


numéraux, ou «ows tfe nombre, sont; 




I 


>««>' 


21 


m6 ph^ mûy 


2 


^''' 


30 


samsïp 


3 


ôèy 


40 


sêsèp 


4 


6»o» 


50 


hasip 


5 


>>-(i>M 


60 


hUstp 


6 


^fSfwwMy 


70 


chïtslp 


7 


prâmpil 


80 


pêhïp 


8 


prUmbëy 


90 


kausëp 


9 


prltmbuon 


100 


mô roi 


10 


dif 


lOI 


mô roi mûy 


II 


mô iôn^âp 


IIO 


mo roi dâp 


12 


pir mmp 

bïy tôndip 


200 


pir roi 


13 


300 


bïy roi 


14 


buon findU 
prïïm mdip 


I.OOO 


mô peÉn 


15 


10.000 


mô mœûn 


i6 


prâmmûy tôndâp 


100.000 


m'6 sën 


17 


prAmpîl tÔndU 
pr'âmbïy tôndâp 


lOOO^OOO 


mô km 


18 


10.000.000. 


m6 Uan 


19 


priimbuon fônd^p 


100.000.000 


mô akho 


20 


ma phey 


I.O00.DO0.O0O 


mi puni. 



Nota.— Les Cambodgiens suivent te système décMiial, ils ont les 9 chiffres et le zéro, 
comme nous. Pour exprimer un nombre quelconque, ils -écrivent d'abord, comme en 
français, les unités d'un ordre supérieur et successivement les unités des ordres inférieurs. 

"Ex.: Prâmbïy sén, pr&mmûy mœûn, prâm peân, bey roi sêstp pir = 86$.$42. 
800000 60000 5000 300 40 2 

§ IIL — Des adjectifs numéraux (ordinaux). 

a ) li n'existe pas de particule spéciale pour exprimer, d'une façon précise, les nom- 
bres ordinaux; on fait ordinairement précéder les adjectifs numéraux des mots ckéa, kdmrïp, 
qui est compté, qui se compte; chéa lék, qui est le chiffre. 

Ex.: Véa trou chéa kSmrop prdm, il est le cinquième. 

Véa trou chéa lék d^p, il est le dixième. 

b ) Quelques-uns ( les plus instruits) emploient parfois les nombres cardinaux pâli: êk 
tou trty. Ex.: Yang êk, le premier, précieux, incomparable. 

Souvent même ils empruntent à la langue siamoise la manière d'exprimer le nombre 
ordinal. 

Ex.: Thi ntlng, thi sông, thi sâm, premier, second, troisième. 

c ) Si l'ordre, la qualité ou l'attribution du rang sont limités à trois degrés, on emploie 
d'ordinaire les expressions suivantes; 

Yang làâ ( ou ) yang samkhân, première classe, première qualité, de premier ordre. 

Yang kindal ( ou ) yang krean, milieu, moyen, deuxième qualité. 

Yang thôk { ou )ysing téap, de troisième ordre, de qualité inférieure. 

Remarque. — Les Cambodgiens ont une façon originale de procéder pour l'énumé* 
cation en général, surtout quaod il s'agit d'un nombre peu élevé. 



^{byGoogle 



Ainsi, par exemple, on demande à un individu combien il a d'enfants; aussitôt il 
calculera, en comptant sur ses doigts; aph^l mûy, a chUn miîy,asân mûy, achhma mûy,mî 
trâlach mây, mî chângr'êt mûy, mî pôu muy; après avoir nommé ainsi toute sa progéniture, 
il examinera combien de doigts il a levés ou fermés et vous répondra.: khnh^m méan kâun 
prâmpll ne&k, prôs buon, srey bey, j'ai sept enfants, quatre garçons et trois filles. 

Autre exemple. Bin sacramento tiang pr'àmpll, trou chéa, bon léang bap mûy, bon srai 
bap mûy, b^n preît kaya preâ Ang mûy, bon léap thngSs mûy. etc.; il y a sept sacrements, qui 
sont le Baptême, la Pénitence, l'Eucharistie, la Confirmation etc. 

^ IV. — Des nombres fractionnaires. 

Les nombres fractionnaires se rendent par les mots chàmhiéngt ktnli pkéak, phéak 
kôndal, demi, moitié, partie, la moitié, le milieu. Ils se placent avant ou après le substan-* 
tif, selon le sens de la phrase. 

Ex.: Mi riél mô châmkiéng, une piastre et demie. 

Mi châmkiéfig riél, une demi- piastre. 

Afii mông kUnlti, une heure et demie. — KSnlâ mong, une demi-heure. 

Pkéak bey iok mûy, ( de ) trois parties en prendre une (prendre le tiers). 

Chêk chéii pràm phéak tok m^, partager en cinq parties, en prendre une ( prendre le 
cinquième ). 

On dit par exception: -Mo ntn mi kômnAt, une barre et demie. Mi kimnât nên, une 
demi-barre. 

§ V. — Des nombres proportionnels ou multiplicatifs. 

Doubler, tripler, quadrupler, etc. se rendent par ckéa pir, chéa bey, ckéa buon, chéa dÏÏp, 
chéa roi, chéa petn. 

Ex.: BSt kksé chéa pir, chéa bey, doubler, tripler une corde. Sang mûy chéa roi, 
rendre au centuple. Mi dâng, une fois. Pir bey dâng, deux ou trois fois, plusieurs fois. 
Prâhêl buon dâp dâng, environ une dizaine de fois. 

§ VI, — Adjectifs démonstratifs. 

Les adjectifs démonstratifs ce, cet, cette, ces, ceux, s'expriment par les particules nït 
nî, «(!, «ïi, qui suivent»toujours le substantif, «2, nî, indiquent ordinairement des objets 
présents ou rapprochés ; nïi, «5, indiquent des objets éloignés, ou dont on a parlé précé- 
demment. 

Ex.: NeHk ni, cet homme, celui-ci. Dbr pi nt, fou ni, khang nt, khang mu, d'ici là, 
de ce côté-ci, de ce côté-là. 

§ VU. — Adjectifs numéraux ou nombres collatéraux. 

■La langue cambodgienne comme les langues annamite et siamoise, emploie, pour la 
numération des objets, certains éléments auxiliaires spéciaux, qui font partie de l'ex- 
pression numérique des objets. Par ces mots auxiliaires, qu'on appelle en français numéral, 
numéraux, les objets sont divisés en classes ou séries, d'après leur apparence extérieure. 
Quelques numéraux sont usités seulement pour tel ou tel objet en particulier, 
d'autres pour un plus grand nombre. Pour le calcul des marchandises, on met d'abord 
le nom de l'objet et ensuite te terme ordinaire de classification. Par ex. : Sneng pir kabal, 
m. à m. cornes deux têtes ; sbdk chœûng mi sâmrap, soulier une paire- 
Cette manière de parler rappelle celle que nous employons en français, lorsque nous 
disons, en parlant du gibier, du vin, etc, une piècS de gibier, un verre de vin, une tête de 
bétail, une paire de souliers, etc ... 



yGoOglÇ 



P^oici les exemples les plus employés de ces mots auxiliaires : 

un brin de fil ; 

une opération de commerce ; 



Cliés mi tasay. 
chuanh m'a chϞng, 
chhœû mô dbm, 
chkœû nui kèmn'àt, 
samP'èt m^ô k'ëmnUi, 
dâl niô tuk,' 
kadar m'a pôntéà, 
/trâdâs mS pûm, 
ngiét mS kôntûy, 
phau mô pau, 
*s^mbôt mô ckbU, 
phlU m6 kabal, 
kû, krâbey, wié nîm, 
sât mô mûl, 
satra mô khsê, 
sâ«t mS khét, 

sbêk chceûng, srôm chccûng mi sâmrdf 
skâr thnôt ma phê», 
sré mi khtOng, 
koméng mi lo, 
chék mô met, 
téar, préap mô kû, 
sampit mi phap, 
mong mi ikbâung, 
khsê mô chângvai, 
phdau mi chanteâs, 

% VIII. "Adjectifs indéfinis. 



un arbre ; 

un morceau de bois ; 

un morceau de chiffon ; 

une reprise de boxe ; 

une planche ; 

une feuille de papier ; 

un poisson salé ; 

un paquet de pétards ; 

une pièce écrite ( une lettre ). 

une paire de défenses ; 

une paire de bœufs, de buffles ; 

une pièce de gibier ; 

un volume ( livre ) ; 

un écheveau de soie ; 

une paire de souliers, de bas ; 

une tablett^de sucre de palmier ; 

une parcelle de terrain ( rizière ) ; 

un paquet d'écharpes ; 

un petit régime de banane ; 

un couple d'oies, de pigeons ; 

une pièce d'étoffe; 

une partie ( division d'un filet de pèche ) ; 

un écheveau de ( corde, ficelle ) ; 

un paquet de rotins. 



a ) Tout, tous, se rendent, selon le sens de la phrase, par les expressions ; ^s, te^ng 
^s, sap. 

Ex.: As pi chït, de tout cceur. 
Nheâr sâp sach sSp chhéam, trembler de tout son corps ; sap âtilœû,en tous \ienx ; 
Lûkey tèangmûl, le monde tout entier. 
b ) Chaque se rend par reâl, s^p, ou par une autre tournure de phrase. 

Ex.: Mô chhiiàm mi dàng, une fois chaque année. 
Real tua, reâl pkîe'â, chaque individu, chaque maison. 
Sap dâng, sâp thngay, chaque fois, chaque jour, 
c ) Quel, quelque, peuvent s'exprimer par na, oy, avey. 

Ex.: Kbt mok prathna oy (ow) avey, dans quelle intention est-il venu ? 
Yattg na, de quelle manière ? 

d ) Nul, aucun, personne, se rendent par les expressions : ï( nana, ât nana, pUm 
méan nana. 

Ex.: Ruock âmpi slHp ?t nana ban, nul, personne n'échappe au trépas. 
Pûm méan nana ban ske'âl véa, nul ne le connaît. 
PS»i méan htt avey «Swg khlack, il n'y a aucune raison de craindre. 
e ) Tel peut se rendre par yang «1, yang nÔ, dâuchnï, dâuchno, ou par d'autres expres- 
sions, selon le sens de la phrase. 



Hostedbî Google 



— 28 



Ex.: ApÙk yang na, kdun kâyang nï dêl, tel père, tel fils, 
/ ) Même, peut se traduire par les expressions dâuch, dâuch dii, dâuck kenéa, mûy knaée. 

Ex Méan tî thvœû dâuch dêl, il faut faire de même. 
Kiii trou kenéa ( ou ) dâuch kenéa, être du même avis. 
Si bay chkiiâng ckéa mûy kenéa, manger le même riiî, 

CHAPITRE TROISIÈME 
Du pronom 

f I. — Pronom Personnel. 4^ 

Les pronoms personnels, très nombreux en cambodgien, varient selon le degré de 
considération de la personne ou qui parle, ou à qui l'on parle. 

Les Cambodgiens étant très susceptibles à ce point de vue, il importe de bien con- 
naître la valeur de chacun de ces pronoms, pour s'en servir soi-même, ou bien pour faire 
observer aux autres les règles de la politesse. 

Voici quelques explications utiles pour indiquer l'emploi de ces différents pronoms. 
* 
Singulier. — Première personne. 

Anh, kenéa, je, moi, de supérieur à inférieur. 

Khnhôm, je, moi d'mférieur à supérieur, ou d'égal à égal. 

Par politesse, une personne d'un rang supérieur peut employer ce mot à l'égard d'une 
personne d'un rang moins élevé ; par ex., un négociant envers son client. 

Khnhôm bat, un inférieur à un supérieur. 

Khnhôm préit bat, en s'adressant au roi ou aux grands mandarins. 

Deuxième personne, 

Luong, en s'adressant au roi ou en parlant de lui ( 2^ et 3^ personne ). 

Luk, lûk mechâs, mechâs thlay, aux grands mandarins. 

Ou, père ; à un homme d'un grand âge, pour qui on a de la vénération. 

Ta, appellation des vieillards en général. 

Néay, à un supérieur, par ex : un ouvrier à son patron- 

Ne'ih, vous, monsieur, à un supérieur, ou à un inconnu. 

t^eàk êng, vous, toi, un peu moins relevé que le précédent. 

Chau, dans les écrits, équivaut à sieur, citoyen. 

Keât, à un individu d'une certaine considération, mais inférieur. 

Bsng, mon frère aîné, ou, ma sceur aînée. 

Phoâun, mon frère cadet, ma sceur cadette. ( Les indigènes emploient très souvent 
ces mots bông et phoâun, selon l'âge et le rang des personnes. ) 

léay, appellatif des femmes âgées. 

Néang, vous, madame, appellatif des femmes en général. 

Nêang krâmôm, mademoiselle, appellatif pour les jeunes filles. 

Chi, iéay chi, sœur, religieuse, nonne. 

Eng, toi ( des deux genres }, à un inférieur, aux enfants en général. ( Il peut aussi 
correspondre au tutoiement familier, comme en français- ) 

A êng, toi, terme de mépris. 

Hâng, hâttg êng, terme de mépris en parlant des femmes. * 

Remarque. — Le choix des termes étant parfois très difficile, il \^aut mieux, dans 
certaines circonstances, en éviter l'emploi, et désigner l'individu â qui l'on s'adresse, par 
le nom de son grade ou de sa dîginité. 



y Google 



Pluriel. — Première personne. 

lœâng, iœûng khnMm, iœûng khnhôm (tang lai, nous ( des deux genres ). Deuxième 
et troisième personne. 

As luk, Us neâk, p'ônmUn neiik, tous ces messieurs, vous tous, tout le monde. 

As bOng pkoâun, kenéa êng, frères et frères cadets, vous autres. 

Les mots déjà cités plus haut, tels que ; Luong, Ivk, neUk, »éay, keM, ia,iéay, bOng, 
phoâun, néang, peuvent être employés à la deuxième et à la troisième personne du pluriel, 
t«ut en observant leur valeur indiquée plus haut. 

Troisième personne. 

Ava, appellatif des enfants ( masculin ). 

Ml néang, appellatif des petites filles. 

Véa, il, lui, elle ( des deux genres et des deux nombrtj^). 

A ni, a mS, terme de mépris, celui-ci, ceux-là', ceux-ci, ceux-là, ( masculin ). 

Mî ni, mi n'6, celle-ci, celle-là { des deux nombres ) ( féminin ). 

Ces expressions, y compris a dêng, mi dêng, également en usage en parlant des 
animaux et des objets inanimés, ne s'emploient qu'à l'égard des inférieurs et des gens 
qu'on traite sans respect. 

§ II. — Pronoms et adjectifs possessifs. 

Il n'y a pas en cambodgien de véritables pronoms possessifs, comme en français, le 
mien, le tien, le'sien; on rend l'idée de possession de la manière suivante: 

a ) En faisant suivre le substantif d'un pronom personnel. 

Ex.: ApM khnhdm, mon père; medai ke&t, véa, sa mère; phtei neHk ïng, wo- 
tre maison. 

b ) Si l'on veut exprimer la relation de propriété d'une manière explicite, on fait 
précéder ces pronoms personnels, ou le nom du propriétaire, des mots rebSs, phàng, qui 
signifient: la chose de, la propriété de... 

Ex.: phie)i nî chêa rehÉs khnMm, c'est ma maison; si ni phdng nana, à qui appar- 
tient ce cheval? phâng ânk, pkâng lûk Balai, à moi, au Balai. 

Remarque. — Lorsque, dans une proposition, on n'indique qu'une simple relation 
de dépendance, les mots rebàs, et phâng se suppriment. Souvent même ils peuvent se 
supprimer dans le cas de véritable possession ou propriété, si le contexte ne laisse aucune 
ambiguité. 

Ex.: chhkê ânh khmau, chkkî êng kràhâm, mon chien est noir, le tien est rouge. 
Krâhey ihnhèm kach, krâbey bOng slâut nâs, mon buffle est méchant, le vôtre est 
très doux. 

§ IIB»— Pronom réfléchi. 
Le pronom réfléchi se rend par le mot kMaon ( ou ) khluon êng, qui sert pour les trois 
personnes, et par kenia, s'il y a réciprocité. 



Hostecl by 



Google 



Ex.: Khluon khnkôm, moi-Riême; khluon êng, soi-même; véa samlHp khluon êng, il s'est 
donné la mort; véa tÔmteHk khluon pi lœûphteâ, il s'est précipité du haut de la maison; châul 
kenia, s'associer; chuoi kenéa, s'entr'aider: vêa sa&p kenéa, ils se détestent mutuellement. 

§ IV. — Du PRONOM RELATIF. 

a ) Lorsque ce pronom est sujet du verbe, comme qui, celui qui, il se rend par le 
mot dà. 

Ex.: PreU Âng dà ban bângkbt mîk nou dey. Dieu qui a créé le ciel et la terre. 
As nèâk dà méan tXik, ceux qui ont des afflictions. 
6 ) Si le pronom relatif est régime du verbe, on se sert de préférence de !a particule il/. 

Ex. t Nt chéa men^ dêl nelik ban pràteâ thngay mun «8, voici l'individu que vous^ 
avez rencontré l'autre jour. 

Au dêl êng pèâk n6 véa citas Ait, l'habit que tu portes est déjà vieux. 

Mais cette distinction ne parait pas obligatoire, et on peut dire tout aussi bien; 

As ieSng bap dâ iœiîng khnkôm, ban thvœû, tous les péchés que nous avons commis. 

Quelquefois le pronom n'est pas exprimé, comme dans cette phrase: 

Neâk lia ( ou ) nona ban thvaû kar m8, quelle personne a fait ce travail? 

§ V. — Pronoms et adjectifs interrogatifs. 

Les pronoms et les adjectifs interrogatifs, qui, quel, lequel, laquelle, quelqu'un, se tra- 
duisent par les particules, na, nona, neâk na, neâk êna, pour les personnes; par ana, si l'on 
parle d'un enfant ou en général de quelqu'un qu'on traite avec mépris. 

Quoi, qu'est-ce, quelle chose, se rendent par les expressions èy, sHt oy, avey, avey muey. 
Ex.: Èng rok neM «» ( ou ) êng rok tiana, qui cherches-tu ? 

N««« ( ou ) ne^k na ban sâsér s'âmb'ôt n'a, qui a écrit cette lettre ? 

Kettông neiik téâng bey ne neâk wo ( ou ) nona prâs'âp chtang, parmi ces trois personnes, 
quelle est la plus habite? 

Èng mok rok oy, qu'est-ce que tu viens chercher? sat oy, quoi, qu'est-ce, qu'y a-t-îl? 

Neâk iok sM oy muey, quelle chose apportez- vous? 

§ VI. — Du PRONOM INDEFINI. 

Au pronom indéfini on correspond la particule ki dont le sens est un homme, quelqu'un, 
les gens. 

Ex.: Kî tha, on dit; krêng ki tha, on dira peut-être; khnhim M hî tha, j'ai entendu 
qu'on disait. 

L'un, l'autre, les uns,les autres, tous les deux, personne, quiconque, n'importe qui, se tra- 
duisent ainsi: 

Muoy tha mén, muoy tha mïi« mén, l'un dit que c'est vrai, l'autre prétend que non. 

Khld tou, khlâ mok, les uns vont, les autres viennent. 

Teàng pir neUk mok dâl hôi, l'un et l'autre sont arrivés, 

Chhngai Hmpi kenéa prâhét pir phiêam, distant l'un de l'autre d'environ deux brasses. 

Khmêetn nana nou phtéâ, il n'y a personne à la maison. * 

Neâk îna êna kh'Ôs nùng chbâp trou tûs, quiconque n'observe pas la loi sera puni: 

Neâk na tou kà ban, envoyez qui que ce soit. 



byGoogle 



CHAPITRE QUATRIÈME 
Du verbe 

§ I. — Du VERBE ACTIF. 

Dans la langue cambodgienne les verbes n'ont ni temps ni modes, et n'admettent 
aucun changement, quel que soit le temps ou la personne. On se sert, surtout dans les 
livres, de certaines particules pour indiquer le passé, le présent et le futur; mais ['emploi 
de ces particules est beaucoup moins fréquent dans la conversation; on les supprime 
même souvent.lorsque le temps est suffisamment indiqué par le contexte. Voici, par 
quelques exemples, les différentes manières de traduire les principaux temps du verbe. 

Indicatif présent. 

Pour exprimer le présent de l'indicatif, on emploie 1^ verbe tel quel; si l'on veut 
préciser le temps /ï'ise»*, on fait précéder le verbe du mot k)ifnpnng, qui signifie, être en 
train de, pendant que. 

Ex.-.KhnkHm thvœû kar ( ou ) khnhôm kUmp^ng thvœû kar, je travaille, je suis en 
train de travailler. 

Imparfait, Passé défini, Plus-qne-parfait. 
it indiqués le plus souvent par les circonstances où 1 

Ex.: K^mpïmg kî veay rekeâng khnii'ôm alay tê dék, jo dormais, lorsqu'on a sonné la 
cloche. 

KhnMm kréng néâk tou hdi,ie pensais que vous étiez déjà parti. 

KItnhôm ban rien prâhêl pir ntông konïH, j'ai étudié pendant près de deux heures 
et demie. 

Tûng pi longéach ménh chhkê mun teân ban si bai sa, depuis hier soir, le chien n'a rien 
mangé. 

KhnhJim ban totuol téan bai ruock hbi kal keât trâiSp mok vinh, j'avais terminé mon 
repas lorsqu'il est arrivé. 

Futur. 

Pour former le futur, on place devant le verbe la particule sém; mais lorsque le con- 
texte et les circonstances indiquent suffisamment le temps, on laisse le verbe à l'infinitif, 
sans aucune particule. 

Ex.: Kai khnhôm trâl^p mok vinh sém thvœû kar nô, à mon retour je ferai ce 
travail. Saîk khnhim iou suor bông, demain j'irai vous voir. 

Impératif. 

Si l'iijipératif est l'expression d'un commandement absolu, il se rend au moyen des 
particules châur, chô, iou, mok; mais il en est de cette règle, comme de la précédente, et 
l'on peut laisser de côté la particule, l'expression de la voix pouvant suffire pour exprimer 
l'impératif. 



Ces temps sont indiqués le plus souvent par les circonstances où l'on se trouve, et 
par le contexte. 



y Google 



Voici les principales manières de l'exprimer. 

a ) Dans les livres, ainsi que dans un discours, on emploie de préférence la particule 
châur, qui se met toujours avant le verbe. 

Ex.: Hay ch'ân tïang sîimmatéay châur sMp, vous tous, petits et grands, écoutez, ... 

Bb dâiichnï châur sdHp preâ bantûl Préâ Ang, s'il en est ainsi, écoutez la parole de Uieu. 

b ) La particule ckS s'emploie très fréquemment et se met toujours à la fin de la 
proposition. 

Ex.; Tou chô, allez -vous-en, va-t-en; thvœû tant chïi ch'6, agis comme il te plaira; si . 
bai ch'6, mangez ( on ) tu peux manger. 

c ) Les particules tou,mok, s'emploient, l'une, pour indiquer un mouvement d'éloigne- 
ment, de continuation, et l'autre, une action de rapprochement vers ta personne qui 
parle. 

Ex.: Êng dbr tou m'ait tou, va-t-en en avant; tou prap kî tou, va-t-en prévenir 
les ^ens ; 

lok kSmb'Ôt mok, apportez-moi un couteau; iok dâp sra muoy mok, apporte-moi une 
bouteille de vin ; mok »^ moh, viens ici. 

d ) Le verbe sâum, demander, prier, placé devant un verbe, peut aussi indiquer le 
sens de l'impératif, et même quelquefois le futur. 

Ex.: Sâum sSmdêng sack kedey re^p an yang kep'ë, agréez ( ou ) veuillez agréer 
l'assurance de ma haute cousidération. 

Si bai ruoch sâum thvœû kar n'6, après avoir mangé, je ferai cela. 

e ) Pour empêcher, défendre, on se sert de la négation kdm, k'âm oi. 

Ex.: K'6m oî chénh piphieH, ne sortez pas de la maison ; kâm tou, n'allez pas, ne vas 
pas ; k'6m oi thvœû yang icm, n'agissez pas de cette façon-là. 

Les autres temps n'ayant pas de particules, se forment à l'aide de conjonctions, ou 
par le seul arrangement des mots de la phrase. 

§ IL — Du VEKBE PASSIF. 

Le verbe est rarement employé au sens passif, le génie de la langue s'y prêtant diffici- 
lement, on recourt ordinairement à la forme active. Ainsi ; Je suis aimé de mes parents, 
se traduira généralement par: a^Sft medai sralanh kknhôm, mes parents m'aiment. 

Cependant, comme il n'est pas toujours possible d'intervertir la proposition sans 
altérer le sens de la phrase, on se sert, pour former le passif, des mots trou, totuol, 

Ex.: Trou ampœâ snê, être atteint par des maléfices, des sortilèges ; trou ckâm- 
»gaû, être atteint par la maladie ; trou kî phdïng, être accusé par quelqu'un ; totuol chành, 
être vaincu ; totuol rebuos, être blessé ; totuol M châp, être saisi par quelqu'un. 

Le mot chômpéâk est généralement pris dans la sens du passif, et signifie être 
embarrassé, empêtré, empêché, retenu par quelque chose. 

Ex.: chômpe&k pânla, être pris par des épines ; cMmpeUk prUk b^mtiiil, être endetté ; 
chSmpéâk revî reveâl, être retenu par quelque occupation, occupé. 

§ III. — Du VERBE REFLECHI. 

Pour former le verbe réfléchi, il suffit d'ajouter le mot hhluon, après le verbe. 
Ex.: Vot khluon, il se vante ; méan tê pràkôi khlm», il faut se livrer ; véa prâthoi 
khluon, il s'expose. 



, Google 



Remarque. — Le Cambodgien qui parle à un autre, non-seulement changera le 
•pronom, mais modifiera aussi sa phase, suivant qu'il s'adresse à son supérieur, à son 
égal, ou à son inférieur. li y a des nuances différentes pour le supérieur plus ou moins 
élevÉ en dignité, pour l'égal qu'on ne connaît pas, pour l'inférieur qu'on traite avec amitié, 
avec indifférence ou avec mépris. Enfin, s'il parle d'une tierce personne, son langage 
devra indiquer si elle est supérieure, ou égale, ou inférieure à son interlocuteur. 

Ainsi donc, l'impératif formé comme nous avons vu, par les expressions cAî5, toa, mok, 
ne peut s'adresser qu'à un inférieur à qui l'on n'est pas tenu de témoigner des marques 
. Êe respect. C'est pourquoi on ne peut employer cette forme de phrase impérative, lors- 
qu'on fait à quelqu'un ( supérieur ou égal ) une prière ou un commandement respectueux. 

Par ex.: en s'adressant à un supérieur, il serait impoli et grossier de dire : neHk si bai ! 
on aura recours à un terme honorifique, et on dira : khnhï^m ânchœûnh neiik pisa bai ; ou, 
si c'est à,un bonze : Mimon lûk chh'ân bai : ce qui peut se traduire .par : Je vous invite à 
manger, veuillez manger, je vous en prie. 

Il sera question plus loin des principales expressions honorifiques qui se rapportent à 



CHAPITRE CINQUIÈME 
Principales locutions pour la liaison du discours. 



Mûn Mmbâung, 


en premier lieu ; • 


hnpi. 


de, dés, à partir de; 


l àbm lài, 


tout d'abord ; 


âmpi èhu. 


dès à présent ; 


krôi, 


après, ensuite ; 


prXi, pi pr^, 


pour, à cause de, en raison 


mU, 


en face, en avant ; 




de; 


ta ton mU, 


dans la suite ; 


l'6. 


excepté, hors, hormis ; 


ruoch, ' 


après cela, cela fait ; 


dot sar. 


moyennant ; 


ruochiiâ. 


ensuite ; 


dâl.- ■ 


jusque, jusqu'à; 


nûng, 


avec, et, eîivers, aussi ; 


biêt, 


près, non loin ; 


chum. 


ensemble ; 


ê trâng. 


quant à, pour ce qui est de ; 


chum vinh, 


autour ; 


êai. 


de ce côté-ci ; 


t^ng. 


à la place de ; . 


înéay. 


de l'autre côté ; 


kenèng. 


dans, dedans, à Tinté' 


■ nu 


sans ; 




rieur ; 


krom, 


. sous, dessous, en dessous ; 


*krau, 


dehors, à l'extérieur ; 


lœÛ, 


sur, dessus, en dessus; 


kômpïmg, 


pendant, pendant que; 


chuon. 


quelquefois, il arrive que; 


lam chtt 


à volonté ; 


rlômpéck, 


vite, immédiatement ; 


bb. 


■ si; 


pi dbm, 


autrefois ; 


dâuch, 


comme, semblable, 


nou, non toi, 


■ pas "encore ; 




de même que ; 






dâwhtti. 


comme ceci, de cette 


rùng tï, rûng 


chéa>àe. plus en plus ; . 




manière-ci r 


mô dâng,pif 


■ dâfig, quelquefois; 


dâuchn'ô, 


comme cela^ de cette 


rûey. 


souvent, fréquemment ;" 




manière-là ; 


darab. 


toujours ; • 


bb dâuchitê, 


s'il en est ainsi ; 


mllnleân. 


pas à temps, trop tard ; 


bb dâuchn6. 


si c'est comme cela ; 


hèt HÏ,^ 


c'est pourquoi ; 


sraptl 
pkfiam^ 


aussitôt ; 


kreân, kreân 


tî, assez, suffisamment ; 


subitement, à l'instant ; 


; lomom, 


assez, proportionné à ; 



Càtioj>k 



mënh, âmbUtih ménh,k l'instant, tout récemment; kedey. 


(répété après chaque mem- 


medéch, dâuch- 


comment, de quelle 




bre de phrase ), soit, soit 


medéck, 


façon; 




.que; 


■krêng, khlachkrêng 


■, de crainte, de peur que 


; K 


( répété ou commencement 


lî»g tè. 


pourvu que ; 




de la phrase ), soit ; 


abboma, 


comme, par exemple 
supposé que ; 


, kïimiSng sbài, 
k^mlâng chêa. 


1 à plus forte raison ; 


malt, 




chrbn, 


beaucoup ; 


dàl meit, 


tellement, à ce point ; 


téck, 


peu ; 


kal. 


quand, lorsque ; 


mUtéch, 


un peu; 


m, 


ensuite ; 


HUt,- 


encore, davantage ; 


m dâl. 


jusqu'à ce que; 


p^nniAn, 


connbien ; 


chu. ■ 


près, près de ; 


pinnian prâhêl, 


à peu prés, environ ; 


chhngay. 


loin ; 


Ûp 


alors, nouvellement ; 


iî. 


et, 'mais, pour ; 


trou, trou hbi, 


c'est bien, c'est cela ; 


pôntd, 


mais ; 


milH trou té, 


ce n'est point cela ; 


û ponn-6. 


seulement ; 


tângpi, 


depuis, à partir de ; 


thngay nt, 


aujourd'hui ; 


kà, 


et,, aussi ; 


sa?k. 


demain ; 


phâng. 


aussi ; * 


khan saêk. 


après-demain; 


s,U té. 


seulement, uniquement ; 


md sïl ménh, 


hier; 


kân tè. 


de plus en plus ; 


mô sél-m'6 néay, 
êlou, Hou ne. 


avant- hier ; 


chh tê. 


ne. ..que ; 


maintenant, à présent ; 


lokâk le, 


dans le cas où, "s'il arrive 


pi êlou, 


a partir de maintenant 




que;- 


debït ày, 


pourquoi; 


' débet. 


parce que. 



Ctx^^^It 



SUPPLEMENT 



ARTICLE PREMIER 



§ I. — Mots composés. 

H existe quantité de mots composés ou agglutinés, dont il est facile de distinguer le 
radical soit passîl soit actif. On se bornera ici à en -donner quelques exemples ; car dans 
le cours du dictionnaire, le radical est presque toujours indiqué à côté du mot composé. 
Chhttuol, 
îhnèâh, 
dângrêk, 
pâmbaù, 
k'âtttpklœâng, 
tômUiik, 
Mmnâm, 

s&mliék 
iântûch. 



salaire ; ( radical ) 


chuol. 


louer ; 


appeau ; 


teU, 


prendre à l'appeau ; 


ftéau à porter ; 


rîk. 


porter sur l'épaule ; 


allaiter ; 


bm. 


téter ; . ■ 


fusil ; 


phîteûng, 


feu ; 


faire tomber ; 


thleU, 


tomber ; 


plantation ; 


dâm, 


planter ; 


achever, terminer ; 


srâch. 


achever ; 


vêtements ; 


stiék, 


se vêtir ; 


ligne de pêche ; 


stûch, 


pêcher à la ligne, etc. 



§.II. — Mots doubles. 

Les mots doubles sont encore plus nombreux que tes mots composés, surtout dans 
le langage poétique ; ils sont formés en général de deux mots aecolés l'un à l'autre ; 
et, dans l'ensemble, ils ont k. même signification que l'un des deux pris isolément. Très 
souvent, un seul a une véritable signification, l'autre n'étant alors qu'une sorte d'allitéra- 
tion phonétique, qui commence ordinairenent par la même initiale et n'est employé que 
pour l'harmonie de la phrase Ex.: - 

Par^m Partingy Européen; Khmêr hê. Cambodgien; Siént priém, Siamois; luon 
^rwo». Annamite ; pontéai sema, ville, forteresse; phâm mokâr, village; phte& sâmbêng, 
maison, habitation; prey prûksa, forêt; sdêng sdâp, écouter etc.. 

ARTICLE DEUXIÈME 
§ — I. Des noms propres. • 
Principaux noms géographiques connus des Cambodgiens: 



■r"6k Ajrica, 


Afcique ; 


Srlèk Italia, 


Italie ; 


„ German, 


Allemagne ; 


„ cupu. 


Japon ; 


„ Angris, 


Angleterre ; 


„ Judéu, - 


KsV 


„ luon, 


Annam ; 


„ Léo. 


„ Ph4inéas, 


Birmanie ; 


„ Chhvea, 


Makisii 



Gtxigk 



SrU Kampuchea 

„ Prêk assey 

,i Langkar, 

„ Méat chrûk 

„ Chén, 

„ Espagnol, 

„ Paring, 

f, Pariing ses, 

„ Péanif 

„ KUng, 



( Khmêr ), Cambodge ; „ Paris, 


Cantho ; 


■ „ Mon, ■ 


Ceylan ; 


„ Kh srSl, 


Chaudoc ; 


„ PuUukét, 


Chine ; 


„ Kh trâlath. 


Espagne ; 


„ Krâmuon sa, 


Europe ; 


„ Prey-Nokoy, 


France ; 


„ Sivgapor, 


Hatieng ; 


'„ Rang-Tomrey, 


Inde; 


„ PreH'Trâpfang, 



Paris ; 
Pégou ; 
Phuquoc ; 
Portugal ; 
Poulo Condor ; 
Rachgia ; 
Saigon ; 
Singapore ; 
Tay-Nin; 
Travinh, 



§ — II. Noms, propres de personnes. 

Les Cambodgiens n'ont aucun nom de famille; leur unique nom est un substantif 
quelconque, pris souvent au hasard, nom d'arbres, de fleurs, d'animaux; aussi les'mandarinS 
ne veulent pas entendre prononcer leur nom, ii faut les désigner par le titre de leur dignité. 



i III . — Noms de Parenté. 



Chi dâun chi ta, les ancêtres ; 

chi ta, grand-père, aïeul ; 

chi dâun tuoi, bisaïeule ; 

aptik-, medai { ou ) mê, père, mère; 

apûk ch'ènchém, père nourricier ; 

medai ckùnchtm, mère nourricière ; 

apM thàr; parrain ; 

medai thbr, marraine ; 

apïtk kkmék, beau-pèr5 ; , 

medai kkmék, balle-mère ; 

thôm, oncle ou tante, frère aîné ou sœur 

aînée du père ou de la mère ; 

méa, oncle, frère cadet dli père ou de ia mère; 

medai ming, tante, sœur cadette du père ou 

de la mère ; 

chi dâun tMi«g, grand'tante ; 

kâun chau, les enfants ; 

hâun prùs, kâun srëy, garçon, tille ; 

kâun chbông, l'ainé ( garçon ou fille ) ; 

kâun pou, l'enfant dernier-né; 

kâun pr'6s, khmuoy prùs, ne^eu ; , 

khmuoy srïy, nièce ; 

bôngpkoâun bângkàt, frères germains, sœurs 

germaines: 

bOng phoâun chi d^un muoy, cousins germains 

( descendants d'une même bisaïeule ). 



Chi rfaw», grand'mère, ^ïeule; 

Chi ta tuot, bisaïeul ; 

Bông phoâun chi tuot muoy, cousins issus de 

germains ; 

BOng phoâun chi iuot muoy, cousins au 4" degcé; 

chau pris, petit-fiis ; • - 

chau srëy, petite-fille ; 

kâun prâsa pris, gendre ; 

kâun brâsa (ou) p&sa srëy, bru ; 

jach nhéat, nhéat sândan, proches, consanguins; 

khang apïik, côté paternel ( parenté ) ; 

khang medai, côté maternel ( parenté ) ; 

méa kelà, mît s'âmlanh^ amis ; 

"Noms Particuliers aux chrétiens" 
Pay, père ; 
nhum, frère aîné ; 
nhonh, sœur aînée ; 
tiu, oncle ; _ 
tia, tante ; 
dinh, parrain ; 
christang, chrétien- 



b, Google 



- 37 - 



•ARTICLE TROISIEME 

Du temps. 

§ I. — Eres employées au Cambodge, 
Trois Eres sont en usage au Cambodge: 

i" L'Çre de Prta PÛt Sakrach, commençant en l'an 544 avant Jésus-Christ, date de 
la mort de Bouddha, Pria Sàmonokudâm, appelé aussi Prea Put. 

2°- L'Ere de Maha Sakrack, commençant en l'an 70 après jésus-Christ, date a 
laquelle Maha Sakrach, roi du Cambodge monta sur le trône. 

3° L'Ere de Chàul Sakrach, commençant en l'an 638 après J. C, date d'un règne 
glorieux. C'est celle qui est surtout employée dans les contrats d'affaires, la correspon- 
dance, etc. 



![.— Cycle Cambodgien. 



Le cycle adopté est le cycle lunaire de 60 ans, que l'on emploie presque toujours 
concurremment avec l'Ere de Chàul Sakrach pour exprimer les millésimes. 

On se sert à cet effet d'une série de 12 mots auxquels on attribue des significations 
de noms d'animaux. Cette série répétée 5 fois de suite dans le même ordre, donne une 
période de 60 ans qu'on divise en six décades. Dans chaque décade les années sont nu- 
mérotées de la première à la dernière par des mots composés de noms de nombre pâli. 



§ UI. 



Tableau du Cycle Cambodgien. 



Première Décade. 



Noms des Noms de nombre Traduction Ere de Ere de Ere de Pria 

Années ' pâli française chàul sakrach maha sakrach PHt sarach 

Chhn^mK'Ôy Êkâsâk 1'= Année du Cochon i' 2i'' îi<- 



„ Chût 


Tûsdk 2^ 


, Rat 


„ Chhiàu 


-Trïysâk 3^ 


, Buffle 


„ Kltal 


Chëthvâsiik 4' 


, Tigre 


„ Thâs 


PânchasU 5^- 


, Lièvre 


.. Rûng . 


Ckhâsâk 6= 


, Dragon 


„ Mosanh 


SâpposM r 


, Serpent 


„ Momi 


AthâsHk 8- 


, Cheval 


„ Momê 


NUpposHk g^ 


, de la Chèvre 


., Vôk 


Sâmrethisàk 10^ 


, . du Singe 



24' 


34" 


% 


35' 


3D- 


27- 


37' 


28" 


38- 


29- 


39' 


30' 


40- 



, Google 



Roka 


ÊkasU 


1"^ 


„ de la Poule 


(.■M 


Tusak 


2= 


,i du Chien 


Kor 


Tr'éysH 


3" 


„■ du Cochon 


Chût 


Chêthvâs&k 




„ du Rat. 


etc. 


etc. 




etc. • 



42^ 
43' 



On continue ainsi à aligner le nom des années avec les numéros pâli qui indiquent 
le rang dans chaque décade et en comptant 6 tois les noms de nombre pâli on a un cycle 
de 6o années. • 

Pour désigner une anné.e quelconque, il faut d'abord annoncer l'Ere dont on veut se 
servir et ensuite le nom de Tannée du cycle. Ainsi par exemple, pour l'année igoo de 
l'ère chrétienne qui correspond en partie à l'an 1261 de l'Ere Châul sakrach, année du 
Cochon, i'^ de la décade, on écrira; Châid Sakrach Ckhnâm Kôr Êkàs'âk. 



IV. 



- De l'année. 



L'année cambodgienne se compose de 12 mois lunaires comprenant alternativement 
29 et Z'^ jours. On ajpute, à des époques qui varient entre trois et quatre ans, un mois 
intercalaire de 30 jours, désigné sous le nom de tuttié asiit. Ce mois qui est fixé par les 
astronomes cambodgiens "Hora," sert à établir l'ordre entre l'année solaire et l'année 
lunaire et se compte ainsi deux fois cette année-là. 



Les douze mois lunaires sont: 



Khê Chêt 
Pisak 
Chis 
Asat 

SrUp 
PkâiYdbh 



Mars-Avril 

Avril-Mai 

Mai-Juin 

Juin-Juillet 

Juillet-Août 

Août-Septembre 



Asiich Septembre-Octobre 

Kràdïk Octobre-Novembre 

Méak-kâsé Novembre-Décembre 

Bds ^ Décembre-Janvier 

Méak-thôm Janvier-Février 

Phâlk!àn Février-Mars. 



Le mois est divisé en deux parties: la première moitié, cfelle de la lune croissante 
qu'on appelle khnbt, comprend invariablement 15 jours qu'on désigne par le mot kbt. Ex : 

Tkngaymôkbt (i" jour de la lune croissante) r/î«giiy/iriiniè«o«(g^ jour delalune croissante) 

pir kbt 2" „ ,, dâp kbt 10' „ 

bey ^kbt y „ „ mètiindâp kbt 11= „ - 

buon kbl 4'' ,, „ pirtôndâp kbt 12= ,, 

pr'âm kbt 5= „ „ beyt^ndâp kbt ly ' „ 

Prtlt^muoy kbt 6' ,, ,, buontdndâp kbt 14' „ 

prâmpU kbt t V " pyàmtinààpkbt 15'^ „ 

priimbey kbt 8'' ,, 



Hosted by 



Google 



La seconde moitié du mois, celle de la lune décroissante, renilch, comprend alterna- 
tivement 14 et 15 jours, suivant que le mois est de 29 ou 30 jours. On désigne ces jours 
en substituant le mot rîich au mot kbi et on compte ainsi: mi rUch, à partir de 16 
inclusivement. 

Thngay mt> râch (i" jour de la lune déc.) Thngay pyâmbuon rûck (g'' jour de la lune déc.) 

,, pir rûch 2." ,, ,, iap rûch lO^' ,, 

„ bey vûch 3'' ,; ,, ntôUnidap rûch iv ,, 

;, buon rûch 4"^ ,, ,, pirtYmdM rûch 12' ,, 

., prïim rûch 5^^ ,, ,, beyCôndap rûch 13'' ,, 

„ . prâmmuoy rûch 6' ,, ,, buontonaâp rûch i^' ,, 

„ priimpil rûch 7" ,, ,, pySmtiSitdap rûch 15'' ., 

,, prâmbey rùch S" ,, ,, 

§ VI. — Dks Jours i>e ï.a Semaine, 

Les Cambodgiens ont une période de 7 jours correspondants à ceux de notre se- 
maine, ce sont : 



( Jupiter ) jeudi 

( Vénus ) vendredi. 

( Saturne ) samedi. 



Thngay Atîlt ( Soleil ) Dimanche Thngay Prâhas 

„ Chan ( Lime ) Itmdi ,, Suk • 

,, Angkéar ( Mars ) mardi ,, Sau 

,, Pût ( Bouddha ou Mercure ) mercredi 

Dans les documents, la correspondance, etc., pour simplifier l'écriture on désigne les 
jours, par un chiffre. Le dimanche est considéré comme étant le i^'' jour, le lundi le z" etc., 

On fait de même pour les mois, mais au lieu de prendre CkSt qui est le premier 
mois lunaire, on prend le mois Méak Kasé comme étant le premier mois de l'année : 
Méak kasé V, Bos 2^, Méak thum 3^ etc.. E.\emple d'nn commencement de lettre : 

Thngay pût, y rûch, khé Chét, chhnâm Roka, châul sakrach... 

On écrira en abrégé : thngay 4, 7 rûch, khé 5, chknàm etc. 

Remarque. Le quantième des jours dfe la lune crpissante s'écrit aussi quelquefois en 
abrégé au-dessus de la ligne et celui des jour de la lune décroissante, se place au-dessous. 
Ainsi: Thngay 4, ^ khê etc., signifie; mercredi, le 7 de la lune croissante; thngay 2, - 
khé 2, signifierait : le lundi, 3'' jour de la lune décroissante, du mois Bds. 



§ VII.— Des Heures. 

Les Cambodgiens divisent notre jour de 24 heures en deux parties ég 
heures chacune : le joQr proprement dit et la nuit. 

Le jour proprement dit s'étend de 6 heures du matin à 6 heures du soir. 



De 6 à 7 heures 


du 


matin, 


I 


heure 


du 


matin 


prtlk 


môtig muoy. ^ 


de 7 à 8 „ 






2 


heures 










de 8 à 9 „ 






3 










", C 


de 9 à 10 „ 






4 










;, buon 


de 10 à II 






5 










„ prmn 


de II à 12 „ 






6 










„ prdmmuoy {ou) thngay trdng 



y Google 



heure en 


soir 


ils disent 


I 


heure 


du 


soir re 


iéi môttg muuy. 


heures 






2 

3 
4 

5' 

6 


heures 






„ prUm . 
„ prùmmuoy 



d£ 12 à 

de I a 

de 2 à 

de _ 3 à 

de ' 4 à 

de 5 à 

La nuit commence à 6 h^res du soir et finit à ô-heures du matin. 

De 6 à 7 heures du soir ils comptent la première heure de la nuit et disent: 'ilip 
mông miioy, etc. De 5 à 6 heures du matin : i&p mông pirU'mMp. 

Quelquefois aussi ils divisent la nuit en 4 veilles qu'on appelleront» : 

La i^": yéam inuoy, du coucher du soleil à g heures du soir ; 

la ■ 2"= : yéam pir, de 9 heures à minuit ; • 

la 3^ : yéam bey, de minuit à 3 heures ; 

la 4'^ : yéam buon, de 3 heures au jour. • 

§ VIII. — Saisons. 

Les Cainbodfïiens n'ont que trois saisons ( redau ou kliî ). 
Redau pràsa ( ou mieux ) khê prâsa, saison des pluies ; 
khd prUng, saison sèche ; 
kkë rOmhài, saison froide. 

ARTICLE QUATRIÈME 
FÊTES Cambodgiennes. 

i" Bon phïk t'^k sac/jfl, cérémonie du serment, le 4^ jour de la lune croissante khé Chêl. 

■£° Châul chhnâm thmey, jour de l'an cambodgien, le 11' jour de la lune croissante khê 
Chêl. 

3° Btin chrât preâ ângheM, cérémonie de l'ouverture du sillon, le 4'' jour de la lune 
décroissante khê Pisak. 

4° Blin chénh preii vosa, fin de l'aBstinence des bonzes, fête des eaux, le 15'' jour de la 
lune croissante A/te Asat. 

5° B'én châul preâ vosa, i" jour de l'abstinence des bonzes, le i" jour de la lune 
décroissante Wi^ Asat. 

6° Bon hê tien preâ vosa, offrande à la pagode d'un immense Cierge qui reste allumé 
jour et nuit pendant les trois mois du carême. 

7° Bin phêktUk sacha, deuxième cérémonie de l'eau du serment, le 4^ jour de la lune 
croissante khê PHâtrâl/M. 

&° S'en pch&m hdn, cérémonie d'offrandes aux ancêtres, le' 15^ jour de la lune décrois- 
sante khé Piiatrd^. 

g" Bon ak ambôk sÈmpèa prtU khS, salutation de la lune, le 15" jour de la lune crois- 
sante khê Kràdik. 

10° Bin hê k&thén, cadeaux de toutes sortes portés pocessionneîlement à la bonzerie, 
le i*' jour de la lune décroissante khê Krâdtk. 



^ CXxii^lc 



kôt 


Nord-est. 


léch 


Nord-ouest, 


kbt 


Sud-est. 


léch 


Sud- ouest. 



Il" Biî« cAamrôM/ireti c/tÏMBosii, anniversaire de la naissance du roi, le 11= jour de !a^ 
lune Recroissante khî Méak. 

12° Bitt hê phka, offrandes de fleurs faites de cire portées en procession à la pagode 
au commencement de l'été khê Prâng. 

• 13° B)5n pûn phn'ôm khsUch, petits monticules-de sable que les Cambodgiens élèvent 
' autour des pagodes ou sous les banians pour acquérir des mérites et avoir du bonheur. 

14° Bon pencha s£ma, pose et et bénédiction de pierres ervfouies autour des nouvelles 
pagodes en huit endroits différents, ( teattg prâmbey iïis ). 

15" BïJit âphîsîk/hénéàiction et inauguration des nouvelles statues de Bouddha. 

16" Sont encore jour de fête ( b^n sêl ), le 8'^ jour de la lune croissante, le 8 jour de la 
lune décroissante et le^jour de la pleine lune de chaque mois. 



ARTICLE CINQUIEME 
Points cardinaux. 
Les points cardinaux dans le langage courant sont : 

É chœûng Nord ê chœûng bê 

ê tkbâung Sud ê chceûng bê 

ê kbt Est ê thbàung bê 

î Uck Ouest 2 tkbâung bê 

Dans les livres satra on se sert de préférence des mots p^li suivants : 

Tùs téâksën Nord Tuî aknî Nord-est. 

,, . udâr Sud ,, nirdey Nord-ouest. 

„ ê bâur Est ,, eysan Sud-est. 

„ péaiùp Ouest ,, bâschtm Sud-ouest. 

Les Cambodgiens se servent, dans la conversation, beaucoup plus souvent que les 
Européens, dés mots qui désignent les points cardinaux. Ainsi au lieu d'employer comme 
nous, les expressions; aller, tourner à droite, à gauche, etc, ils désignent un point cardinal 
et disent: ton {au) bê ê kbt i léch, etc. et il est bien rare que, même au milieu de leurs 
forêts, ils prennent un point pour un autre. 

ARTICLE SIXIÈME 
Poids et mesures. 

§ I. — Poids. 

L'unité de poids est la livre, néal, de 600 grammes. 

La livre se divise en 16 taëls, dhnlèng, de 37 gr. 50 chacun; le't^l se divise en 10 
cki de 3 gr. 75 chacun; le chi, se divise en io*iiK de o gr. 375. 

Pour le gros commerce, on fait usage de trois sortes de picul. 

1° Le picul dont le poidç est équivalant au poids de 40 ligatures ou 100 livres de 600 
grammesi est celui qui est le plus employé au Cambodge. 



j|^.- flosted by" 



Google 



2° Le picul légal ou de régie adopté par les Européens dans leurs rapports avec les 
Chinois, égal 60 k. 400 grammes. 

3" Le picul de 45 ligatures, usité pour le commerce du riz avec les Annamites de 
Cochinchine. Il se subdivise en demi piciil, appelé nili ckung de 20 ligatures. 

§ JL — Mesures de capacité. 

L'unité pour les mesures de capacité est !e iMit^, équivalent ^u gia annamite, 
d'environ 40 litres. 

Les multiples du thâng sont: 

ffli dék, une charge qui vaut 20 ikâng ; 

mû refê, une charretée qui vaut 80 th&ng. 

Nota.— Lorsque le nombre de mesures, thâng est supérieur à 100, on soiis-entend 
ordinairement le nom de cette unité et l'on dit: mô roi srou, un cent de-paddy, dans le 
sens de 100 mesures de paddy. Il faut environ, pir ihâng mS.taû, deux mesures et demie, 
pour faire un picul. 

Le tMttg se subdivise en 2 tau ou k'Ônchœû, (panier qui sert àmesurer le paddy). 

Le tau se divise en deux kônting. 

Le k^ntâng se divise en deux kâun ioêy, petit panier. 

Le kâun loëy se divise en deux kômbâng, ce que contiennent les deux mains ouvertes 
et jointes. 

Le kômhAng se divise en deux tûk day, ce que contient la main ouverte. 

Le tûk day se divise en deux kedÏÏp day, une poignée ( main fermée ). . . 

Le kedâp day se divise en huit chtp, pincées: 

§ m. — Mesures de longueur, 

L'unité de longueur est la coudée, hM. 

Les Cambodgiens ont trois sortes de coudées: 

1° HUt khnat luong, la grande coudée dont la longueur est de o"' 50. 

2" Hât néang day, du coude à l'extrémité de l'annulaire. 

3° Hât kâun day, du coude à l'extrémité du petit doigt. 

Les multiples de la coudée sont : 

1° Le phiéam, qui vaut 4 coudées ou 2 mètres. 

2° Le thbâung, qui vaut 10 coudées moyennes, néang day, environ 4" 10 ; mesure 
pour les pièces d'étoffes indigènes qui ont toujours la même longueur. 

3° Le s^M qui vaut 20 phiéam, Ôo coudées ou 40 mètres, mesure habituelle pour 
l'évaluation des terrains, des distances, i»S r'èi sën, ou simplement niô roi, équivaut à 4 
kilomètres, souvent employé dans le langage khmîr. 

4° Le lûch, mesLyre itinéraire qui vaut environ 400 sën, ou 16 kilomètres (peu usité). 

Les sous-multiples de la coudée sont: 

1° Le chàm'am, l'empan français qui ^t la moitié de la coudée o " 25 ; le thneâp, un 
travers de doigt, qui est le douzième du ckâm-am ; on dit encore : wS chùmriék, une 
denli-épaisseur de doigt ; le châmriék se divise en 8 kre^p srou ( grains de riz ); le kreap 
srou, eo I2 kftluon chay ( corps de pou ); le khluon chay en 12 pông chcty \ lente de pou ); le 
pông chay en 12 anJi ( grains de sable ); VanXi en aibâmanu ( atome de poussière ). 



y 

yQoogfé 



§ VI. — Des monnaies. 

Monnaie d'or. — On désigne sous le nom de chdôr méas, un lingot d'or, grande 
barre d'or qui pèse lo fûmlêng ou 375 grammes, dont la valeur est de 16 barres d'argent ; 
ces grandes barres n'ont plus cours ou Cambodge. 

Monnaie d'argent. — i" La barre d'argent, prâk nên, vaut 100 ligatures, sa valeur en 
piastres est variable, la moyenne est de 15 $ 50, mais ordinairement tout Cambodgien 
qui vend pour tant de barres de paddy, exige- 16 piastres pour chaque barre lorsqu'il est 
payé en piastres. 

La barre a des subdivisions employées dans les calculs, mais qui n'existent pas comme 
monnaie courante, ce sont : le dénh qui est le dixième d'une barre ; le chi, qui est fe dixième 
du dénh: le hûn, qui est le dixième du cjn; le li, qui est le dixième du hïtn. 

2° La piastre mexicaine, ^r^A m/; la piastre française de commerce; les pièces de' 
50, de 20 et de 10 cents, pr^*n kâk, pir kâk, mi kâk. 

On dit: m'6 nên mS k'^mnàt, une barre et demie; /«S kômnât nèn, une demi-barre; m'6 
riéi m'6 chamhiéng, une piastre et demie ; mO ckâmhiéng riél, une demi-piastre. 

Monnaie de bronze. — Les pièces de 10 et et de Scentimes à l'effigie de S. M. Norodôm, 
m^ louis thûm, mô louis iâwh. 
' ■ Monnaie de zinc. — Les anciennes monnaies en usage dans le pays commencent à 
disparaître; on se servait auparavant des sapéques, kas, comme en Cochinchine. II faut 60 
sapèques pour faire un tien; il faut 10 tien pour faire une ligature, Iranôt; une ligature 
vaut 600 sapèques; une gueuse de ligatures, mû b'âch kÏÏs, vaut 10 ligatures. 



ARTICLE SEPTIEME 
Locutions spéciales pour Dieu le roi et les Bonzes. 

Pour exprimer une action ou même pour désigner tout ce qui a rapport à la per- 
sonne de Dieu, du roi ou du bonze, les Cambodgiens se servent de termes spéciaux ex- 
clusivent destinés à cet usage. Comme ces expressions sont souvent employées dans la 
conversation et se retrouvent fréquemment dans les livres, ainsi que dans le style épisto- 
laire, i,l est bon d'en relater quelques unes pour donner un aperçu du style relevé.. ■ 

51. -I 

PreÛ sèky pre'â kès, 
kessa, 

nelikHéif, 
pheHk mô, 
ntf p. nîtra, 
«soi, 
néasék, 
os, 

parék ot, 
teânla, 
hâk nilka, 
pheU, 



tête ; 
cheveux ; 

oreille ; 
front ; 
sourcils ; 
yeux ; 
larmes ; 
nez ; 
bouche ; 
lèvres ; 
dents ; 
menton ; 
visage ; 
cou ; 
épaule ; 



DU CORPS (Dieu, 


rot, honze) 


preâ angkuli. 


doigts ; 


„ nêakha, 


ongles ; 


„ ora. 


poitrme 


„ hartey, 


cœur ; 


„ ioka nàng. 


foie ; 


„ bapfia s'âng, 


poumon 


„ utor. 


ventre ; 


„ angké. 


reins ; 


„ bat. 


jambes. 


. „ angkuthàk bat. 


• orteils ; 


„ m'êang sUng. 


chair ; 


„ lohît. 


sang-; 


„ atki. 


os; 


„ ch'âmèang, 


peau ; 


„ kaya, preâ Atig, 


corps ; 


„ kaidpol, 


force. 



/Google 





§ II. — Objets concernant le roi. 




Preâ ré&ch chétt vâng, 


palais ; 


Preii péan, 


plateau ; 


„ chÔHg réachy 


salle dli trône ; 


„ srey. 


bétel et arec ; 


„ iinéang Hvéa vint 


chkay, salle de danse ; 


„ péan pre'à srey 


botte -à bétel ; 


■ „ bânléa 


maison de plaisance 


: „ phusal preâ srey, 


habit ; 


„ khlUng, 


magasins ; 


„ snâp preâ ckông. 


pantalon ; 


„ réach chéa treâp, 


trésor royal ; 


„ wokôt, 


couronne ; 


„ d^mnHk pisê^ ; 


cuisine ; 


„ smgha. 


sceau ; 


„ tineang. 


véhicules ; 


„ méaléa. 


chapeau ; 


,, tômrâng, 


armes ; 


„ dâmrông monirôt. 


■bague ; 


„ khUn, 


épée; 


„ chhay, 


miroir ; 


„ tiHSang tivéa. 


barque ; 


„ kral. 


natte ; 



ini. 



■ Famille royale. 



préâ, réach chéa bottrey, filles ; 

„ riém, frère ou sœur aîné ; ' 

,, anoch, frère ou sœur cadet ; 
chènito, petit-fils ; 
cliônôta, petite-fille ; 
preâ âttg, mechas, princes, princesses ; 

,, voitgsa, famille royale ; 

,, mahêsey, reine ; 

,, aiak, secrétaire ; 
' maha thlék, pages ; 
saulék, servantes. 



Maha khsâl, les rois en général ; 

ayukô, aïeul ; 

ayuka, aïeule ; 

preâ vor beyda, preâ chinok, le père du roi ; 

preâ vor méada, preâ chini, la mère du roi ; 

luong trong fêaçh, le roi régnant ; 

sâmdach preâ vor chini, ta reine mère ; 

sâmdach ohbiouréach , le roi qui a abdiqué ; 

s&mdach maha âhbarack, le premier prince du 

sang ; 
pet»la, oncle ; 
méa^ochha, tante ; 
preâ réach chéa boira, fils ; 

IV. — Manière d'être, de penser, d'agir. {Dieu, le roi). 

Trong ( est employé pour exprimer une action ou un état royal ). 
trong preâ mita, miséricorde ; - trong kông, s 

preâ kaurna, pitié ( avoir ) ; 

,, kr'êt khnhal, colère ; 

„ réach chéa téan, accorder ; 
tôt, regarder ; 
t'ai, voir, connaître ; 
preâ chénda, pensée ; 
prea vit^k, penser ; 

chréab anunhat, écouter, daigner,' entendre; 
■preâ Vântûl, preâ dtmreâ, parler ; 

,, réach chéa ongka, édit du roi ; 

„ iâppa nhéan, prescience divine ; 
iêang preâ bat, marcher, aller ; 
preâ santkït, être présent ; 

„ péat, aller se promener; 
^kdng preâ réach chéa roth, aller en voiture ; 
kdng „ tinéang asadâ, aller à cheval ; 
preâ krasal, s'amui 
preS s^mruot, rire ; 



preâ sânlhét, debout ; 

srâng iàk, se baigner ; 

sâp preâ réach chéa hartey, aimer ; 

bânekeap, ordonner ; 

kheat, preâ réach chéa khan^ défendre ; 

preâ âpphsàk, prëa chhuon, malade ; 

preâ réach chéa te^n, frapper ; 

pikhéat, tuer ; • 

sot kra sngoi, manger ; 

soi èreâ tuk, tristesse ; 

preâ kônsêng, pleurer ; 

soi preâ ttip chângkSt, sâurk^, khsay 

preâ chôn, mourir; 

preâ phnuos, entrer en religion ; 

dâk, léa preâ phnuos, quitter l'état 

religieux ; 

âmnàr, content, gai ; 

an preâ réach chéa hartey, mécontent; 



CtH>i^le 



,, pkmm, dormir ; tkvay b&ngkSw, saluer ; 

„ prea subén, rêver ; tûl preii bangk'èn, je ( en parlant au roi. ) 

,, ton, s'éveiller ; ^ preÛ kaurna pisês, oui; 

„ sâp prei phe^k, preU hôs, preà bat, se laver la hê luong, accompagner le roi ; 
figure, les mains, les piedï ; krap tsl, dire, parler au roi. 



jV.. 



- Locutions en usage pour les bonzes. 



Ekedey, achkdey, je ( bonze parlant au peuple ) 
atema „ ( à un grand mandarin ) 

atema phéap „ ( au roi ). 
oiiàmron por, oui ( à un laïque ). 
chhan, je, mOr, ( laïque au bonze ) 
khok)im kâurna, ,, 

khnhSm preii kâurna , „ 

khnhvm preâ bat „ 

lûk, mechUs, vous ; • 

mechas, thlay, „ 

prei dêk préâtk^n, „ 
. chUngMn lûk, nourrituredu bonze ; 
chhan ckânefiàn, manger ; 
chhân Ûk, boire ; 

mintôn, m'en lûk, invitation d'un laïque au bonze 
( pour faire une action quelconque ). 
mim'6n., ( nim^n ) lûk chMn, invitation à manger; 



prdkî» lûk, offrir au bonze ; 
thvay bângkûm, saluer ; 
Sr preU dek preà kûn, remercier ; 
àng, pre^.âng, corps, personne du bonze ; 
lûk, lui ; 

kot, kedey lûk sang, bonzerie ; 
stng, dormir ; 

lûk ■méan preà pÛt deyka, dire, parler ; 
lûk mSan preâ pïii tika, „ „ 

srâng, se baigner 
âr, remercier, être content; 
khtthal, être fâché, se fâcher ; 
thréap, savoir, connaître ; 
sbdng chipor, habits en général ; 
nhûm pris, père du bonze ; 
nhûm sr^, mère du bonze ; 
; sàurkit, mourir. 



y Google 



I EXERCICE DE LECTURE 






)àw ,^ j' jijfnânfut^ futriBicrls'sjtûî'i^qitnruijtiidriucpijnàpaiîià 
àlûcpaifumatSa^HiârijriHoarnjrignlmuruSiTiBÛâinjinHnsnrfnianaiià 
iwirsHnsntmiBonniufi i innnHnsnifpatninj t icuinHnsntninj . 
uaind T iirl;{jianniïTlpnàfûjàiècytnê(iTiu '^ssjÛGQtnfûmîisnniyn 
ôlniàiLrlHnis^fiHcrijnàpaiHjàa^ujm fntuid^dj "^f: :' lûts^cnaicu 
ujn(tnnunrûuij]rui9lBçnHàj ijrlnailpjpànài'stiriuinm rusMonTOBiiB 
oàfnfim(n ni tuiiàià i' bpn (fuiufeiiûjrniirlâri t sàfi:'n£(cnÊinandB 
"ujn(çnn2|ticnairuigis1 iBttrifiHnfwnnJàaifiinxn tCpfiBàcpfinq-ifiiûjtrjdà 
îuiBiBïS|ticpaitfifun5rsirLiaùiJKiinririlôcriinttj1jncnuttiri8Êiiriân t si 
n5'njsan'djsânt8j«i£i(ùtTiwfuajna[nsi»t fuionui«ru(n3'3(ucntfirus9ai 
niaop'utlnàn(ùnPij|ucr>ai'tu nfudi'àdà^rutHji£ààfiud£SnaSàarn(fmu i 

* 

'■ ^ . , - , ■ Hostedby Google 



II EXERCICE DE LECTURE 



lûànjrtjmfnî'jutu 



i|iqiiumntricrtàinîimaofufn iiun^ufùlcpsûà lannansntrnHunî'i^s 
isImiannio-lRrutnâraiu " BfsàrucpinîignnfunBrn sàIcrli'ns^àriàls^^B 
â£àîann_àpmjào^gjm mrutiH^dtn ;;; J [jSt3(ûcntTi£irl9i(çnnnjiQr)îri 
i'aruoàiiàbcnisitrruiui'fiiîrlî'ri t idsdi mfcifilcnnHi Himâs-i'fionfifuà 
19 it?ij3|icriid[ff1?mdimiï inmsi[ÎTirimm [CTricrirnHnrtj"s|ticn£â[Ù6'à 
rnyïci;ufU3Si3£ iSttri£Hntfi6iiufStCpêâàcnfimTisiû]iTidà itnsiiêsàllim 
nfiJn3[nwHÙ('ïianni?1(nrimru;n3£iiTlfnand£ântsnHOpU8jîiÊ3 [ûcprLin 
ôjisiyl wii3nj3tu(Viri(ùcnssrusnuopu i'[?iânjûnt>2[ucnnfudi'ào'à^ru^aj 



,234567-890 



y Google 



■G(.H>de 



HDJ9pn 
Hl'o 






A. Appellatif des enfants, des domestiques, des inférieurs (vis-à-vis des 
personnes âgées, il indique le mépris); s'emploie aussi pour désigner des 
i et des objets inanimés. H — ni, — nû, ceci, celai-ci, cela, celui-là, 



ABAT. Péché (Bonzes). Il Memls — , pécheur ( Pâli ). 

ABBÂKÂR. Vassal, li Chïimn^m — , vassaux. 

ABBÂLAK. Il Pêak — , parole infamante. Il Ckângray — , paroles portant mal- 
heur. 

ÂBBÂMA. Comme, de même que, par exemple, supposé que, comparai- 
son. Il — bïydâuch ( même sens'). 

ÂBBÂRACH. Il Luong — , titre du second roi de Phnom Penh. 

ACH. Pouvoir, oser ( terme relevé ). || — héati, audacieux. 

ÂCH. Excrément, ordure, fiente, déchets, crasse. Il ChÛ — (expr. gross.), 
satisfaire ses besoins. Il Phty «ifs rïa — , avoir une très grande frayeur. II — 
phnêk, chassie des yeux, || — anar, sciure. Il — dêk, mâchefer. I) — 
saut, déchets de la soie. Il — phkai, espèce de feu volant ou d'étoile 
filante. Il — ltak,\aq\ie. || Thauké — , vidangeur. Il — pds, nom d'uoe 
plante (arum triphyllum). 

ACHÂM. Il Tîlé —, urine (P.). 

ACHAR. Devin, docteur. || — hôra (même sens). Il — preâ, prophète. Il 
Néang — , prophétesse, sibylle. 

ACHÉY. Stupide, hébété, niais. 

ACHËNTRAY. Continuellement, sans cesse, quotidiennement. Il — prâ- 
kfedey (même sens). 



ACHNHA. Percepteur, messager royal. 
Ochnha. 



luong, envoyé du roi. Voy. 
AH. Interjection; indique l'impatience, le mécontentement. 



y Google 



AHA-AKR. 



AHAR. Aliment, vivres, nourriture- II — cA^mK?^ {même sens). Il — mâkâp, 
nourriture recherchée. 

AI. Ici, ci, de ce côté-ci. Il Ê — (même sens). [I Ê — prêk, en deçà de l'ar- 
royo. Il Ê — ê néay, ici et là-bas. Il As ttang sr'Ôk — , tous ces pays-ci. 

AIA. Exclamation. || — aîhbi, cri de douleur, de surprise. 

AIAT. 1° Il — kdntîl,- esclave, terme de mépris, injure grossière. I! — kaêl 
rofleâp (même sens). 

2° Prévenir, avertir. Il Tou — nûng kômnân, aller prévenir le k6mn&n. 






ffitijru 



AIÀUS (ou) AIÔS. Vie, âge, existence. Il Méan — , vivre. Il As - 

—iûn rûey, immortalité, vie étemelle, li — hdïy, vie de courte durée, 
d — véng, longue vie. Il Neâk êng — pinmân ? Quel âge avez-vous? 
Il Mi — , une vie entière, une existence. Ii — dâmnâl, du même âge. 



Win 

win 
jjn 

HIÏTIJ 

wurifu 

-*- 



AVDA. Vers, daos, alors, ii — kaitiè, dans ce temps-là. 

AK. Il — chït, déplaire, choquer. Il — an chïi (même sens). Il — â» cfiit kenêa, 
se déplaire mutuellement, n'être pas d'accord, discorde. Il — chït — thnûk, 
discorde, dissension, division. Il — an srâpân chït (même sens). 

AK. Dévidoir- Il — saut, dévider la soie. 

ÂK. !l S'ât — , aigle pêcheur qui se nourrit de poissons, il — Mp trïy, l'aigle 
saisit ie poisson avec ses serres. 



ÂK. avaler, engloutir. 
avaler d'un trait. 



- âmbâk, manger à pleine bouche. Il Phik m'a - 



AKAR. Ii — dêk, l'enfer (païens). |1 -Lbng — dêh, tomber en enfer. |i 
Dbtn — , cotonnier sauvage. 

AKÂR. Ij Po» — , revenus, impôts (roi), il Néam —, nom (rare). 

AKAS. Air, atmosphère, l'espace indéfini. 

AKHO i° Au-dessus de, assez; aisé, facile. Il — pîk, surabondamment. || 
Méan chéa — , avoir du superflu, de reste, de trop- 

2° Billion- fl D^p — , dix billions. I! — puiii, innombrable. Il 
' Chéa — puni, qui ne peut se compter. 

AKNÎ. Il riis —, Sud-Est (P.) 

AKRAK- Mauvais, méchant, laid, vilain, difforme, contrefait, déshonnête, 
sale, pervers. Il — stnokruh, sale, malpropre. Il — asrâu (même sens), abo- 



y Google 



AKR-AMB. 



minable, opprobre- I! AfSfe — , vilaine figure. [| CkU — , mauvais cœur. 
Il Kér — , mauvaise réputation. Il Meât — , mauvaise langue. Il MeHt — 
nâs, langue de vipère. 






AKRAT. Dénudé, tout nu. (Se dit aussi pour les femmes découvertes seule- 
ment jusqu'à la ceinture.) 

AKROS. Proclamer, publier (crimes). Il P'ôndbr — , faire circuler les crimi- 
nels par les rues en publiant leurs fautes. 

ÂKSÂR. Lettre, caractère. || — chriêng, écriture cursive, ordinaire. Il — mal, 

écriture ronde, appelée aussi khâm, employée dans les satra. il — ckar, 

caractères mût ou chriéitg, gravés avec un stylet. Il Bâmbêk — , fraction 

de l'écriture; combinaisons. Il — pûm, lettres ou caractères imprimés. 

Il — chhlâk, inscription gravée, ciselée. 

AKOM. Il — ar^k, cérémonie diabolique, magie, maléfices. Il Saut — , faire 
ces cérémonies. Il MKm —, formules de prières, de magie. 






ÂKUSÂL. Impie, 



1, péché, démérite. 



Hcprn 

b 

fJGcv 



AL. 1° Se hâter (s'emploie surtout avec la négation), lî K^tn — , lentement, 
attendez, ne vous pressez pas. Il K'Ôm — s'en (même sens). 

2" Brûler. Il Rûl — , (ou) ock — , brûler, passer au feu. II — melu, torréfier 
le bétel. II Kinféch — , sorte de reptile. 

ALAY. Avide, qui aime, penser à, être occupé à, se souvenir, être en train 
de. Il — tê Ung, aimer te jeu, ne penser qu'à jouer. || — tê pktk sra., 
ivrogne. Il — dbr pulê ptiko srïy nhi, hanter les heux de débauche. Il — 
srty nhi, libertin. Il CKît chïip — , amoureux, épris d'amour, penser à l'amour. 
|] ^/(i — (même sens). || — tê thvœû kediy,chica.QeaY {-p-cocés). 

ALÂK. Il Prïa — , secrétaires royaux. 

AMBAL. Combien, tous. Il — rfâng-, combien de fois? Il Chrbn — .combien? 
Il ^s menus — mean, tous les hommes, tout ce qu'il y a d'hommes. Il — 
dâuchn'é, ainsi, de sorte que. 

ÂMBXNH. Récemment, immédiatement. Il — ménh {même sens.) W tâp 
toH — ménh, il vient de partir à l'instant. 

AMBAT. Petit pou. 

ÂMBAU. li Mî —, papillon. 

XmBÂUR. V.Âmbor. 

XmBËL. Sel II —phf, soude. 



y Google 



AMB~AMN. 



HEuà AMBÊNG. Fragment, débris, tesson. Il — chhnâng, débris de marmite. 

Il — chan, fragment d'assiette, de vase. 

WtCpt ÂMBÔ. Coton filé, fil de coton. \\ — pre&, fil de la vierge. 

WUfl AMBÔC. i" Paddy cueilli avant maturité, torréfié, puis pilé. 

2° Sât dâl — nom d'oiseau. 

Wuâ AMBÔNG. Il Chêk — , nom d'une espèce de banane. 

WUJ AMBÔR. (ou) Ambâur. || Lignée, race, généaîogie. I! Pûch — .naissance, 

noblesse. Il Dâ méan — ,être noble, li Et — ,{oa)thâuk — , de basse extraction. 

HIHrU ÂM-ÊL. Être indécis, hésitant. * 

JJtJfVlà ÂMKÉANG. De chaque côté. Il Chhôr-~,se tenir de chaque côté. || 

P4c — , favoris (barbe). 

H(\3q AMLÔNG. V . RômUing . Espace de temps, pendant. 
„ ■* 

WErifU AMMECHAS. Maître, seigneur, souverain. |j — suor, le maître du ciel, |j 
fc — chyvU, le maître de la vie (D. R.). 

fjym AMMÉNH. Tout récemment, à l'instant. 

Htyji XmMÔSAU. V. Uosau. Farine. 

HfUnO AMNACH. Autorité, pouvoir, puissance, permission. — Bbk — , (ou) oi — , 

accorder la^ permission. || Doi — , par l'autorité, avec l'autorité de. 
Il Thvœû nung — chït êng, agir de ea propre autorité. 

HtfUnû AMNÂN, ( An ). Il — sontéap chhngûk mceûl rok, action de scruter, chercher 
en se courbant. 






AMNÂR. Joie, bonheur, gaîté, délectation, plaisir, il Mêan — âr sruoî, le 
cœur déborde de joie, se réjouir. Il Méan — doi si phêk tam Uômnâch, se 
laisser aller à la débauche. 

AMNAT- (Ât). Faim, indigence, privation, patience. Il Chhnàm — , année de 
disette. Il Metiùs — , homme patient, (ou) mettais tream — (même sens), 
il Chït — , calme, résigné. Il CMl — "ât an, souffrance, privation. 

AMNÔI. ( Oi ), il — oi têan, obtenir, avoir. Il — téan, ne pas réussir. 

AMNUÔT. (t7o(). Jactance, vantardise. Il — Mo/(même sens). Il Metttls — , or- 
gueilleux, qui se vante. Il Men^ — khakhor (même sens), fanfaron. Il 
Tïang — , (ou) chéa — , for&nterie, ostentation. 



y Google 



HtlJ 



AMP-AN. 5 

fJtTlT AMPEAY. Dispersé, répandu. Il — réay (même sens), 

HCnfU AMPEÂS. Il PeUs —, abondant, en quantité. II Méatt — ,il y en a en quantité. 

Jjfnn AMPÊK. Il Âmp'ûl —, vert luisant. 

AMPI. De, depuis, à partir de, de la part de. Il — nt iou ttiM, désormais, 
dorénavant. Il — dôm tM kâl, depuis l'origine des temps. !l — Icbû dal 
krôm, du haut en bas. Il Khvik mô khâng — k'imndt, borgne de naissance, 

Il Kàt sâch keiUy —, il y a procès an sujet de. Il — dbm, autrefois, jadis. 

Il — kSmnàt lûkey ni, depuis le commencement du monde, li — ■ bâuran, 
anciennement. 

HC\ù ÂMPtCH. V. mmphh. Aussitôt, sur le champ, à l'instant. 

;j[y AMPŒO. Action, acte, fait,. sortilège. 

n 11 — bap, péché, il — «sj-âm, crime, atrocité. Il — akvak asrôu, horrible, 

abominable. Il Trâu — kt, avoir un sort, maléfice. Il — dâ pttm keâp, pïim 
kuor, action qui n'est pas digne, pas convenable. Il Thvœû — , (ou) dâk — , 
jeter un sort, ensorceler. Il ïi — , en vain, sans résultat, en pure perte. Il 
Tkvœ4 — , feindre, simuler. 

H-(yfl AMPŒÛK. Mouvement ondulé. Il — tûk, mouvement de la barque, il — 

" lôlôk, ondulation des flots. 

AMPÔL. Trouble, indécision, tracas. Il — tM, ennui, chagrin, souci, inquié- 
tude. Il Thvœû — , molester, tracasser, y — ëy, qu'importe? || — iiy nÛng 
anh, qu'est-ce que cela me fait ? 

Hnè ÂMPONG. Tuyau, étui, tube, li — Aâ, gosier. 

Hni AMPÔR. Vêtements (poésie). || ThnÛm — , insignes de la royauté. 

HttTlj AMPÔU. Canne à sucre. Il — trêng, petite espèce, il — krâhâm, espèce 

" rouge. Il — khmaii, espèce noire. Il — tdmlong, grosse espèce blanche. Il — 

prey, espèce de roseau. Il — sâmlty, — kadam, etc., autres espèces. 

HyfU AMPUL. wDbm — , tamarinier. WPMé — , tamarin. || — Ûk, tamarinier 

f^ d'une espèce sauvage qui a aussi des fruits, || Sât — âmptk, ver luisant, 

luciole. 

W|yn AMRÉK. Sât — baksïy, les animaux en général. 

WtJn AMRÊK. Charge, il MÉ — , une charge d'homme. 

mfi AN. 1° Il — se, selle de cheval {selle indigène). V. Kép, 

2" Aiguiser (pour les sabres). Il — sâmliéng (même sens). H — dan, 
aiguiser un sabre. 



Hnfu 



yGoogle 



AN-ANC. 






AN. S'apaiser; se calmer, diminuer, adoucissement. .[| — chhti, la douleur 
ou la maladie diminue, se calme. Il Oi —, soulager, adoucir. Il — kawlUm, 
s'affaiblir. |] oi — k^mhêng, s'apaiser, se calmer. Il — krêt, (ou) — Area», 
cela va un peu mieux. Il — phiû, la tempête se calme. 

ANA. 1° Qui, lequel, quoi, que (Pour^ na). 

2° Il — ^»-iîcA^« «Sreifs, tout le peuple. 

ANÂP. Aide, support. Il Chéa — , adjoint à quelqu'un. Il Ckkœû — âp, bois 
qu'on ajoute à un autre pour le consolider. 

ANAR. (ou) Arna. Scie. |[ — rô, scie anglaise. Il — day, scie à tenon, ou scie 
allemande. Il — iâc, passe-partout. Il — kebnch, scie à découper. Il — 
chriék, scie des scieurs de long. Il Day — , montant de la scie. Il Ack — , 
sciure. 



Hfi(cny 

HJSàOJ 



ÂNCHANH. i" Ronce, buisson épin 



11 Dbm — (même sens). 



z" Il — day, les lignes de la main. Il Mœûl — day jhm» tèân 
khϞnh, on ne voit pas encore les lignes de la main (il n'est pas encore jour). 

ÂNCHÂNG. Filet de pêcheur. 

ÂNCHÉANG. (ou) CMnchïang. Mur, cloison. Il —phUa, cloison de la maison. 

ÂNCHeXt. Il — trey, prendre le poisson avec un panier. 

ÂNCHÉM. Pour Chânchïm. Nourrir, élever. 

ÂNCHÊNG. li PhU—, clarté rayonnante des astres. 

ÂNCHIÉN. Anneau, bague. I) Smau —, crételle (herbe). 

ÂNCHING. Pour CKinching. Balance. Il Kâun —, poids de la balance. || 
phn'ek —, division de la balance. Il Mo —, 20 tomlongs ( monnaie de 
Battambang). Il M6 — siém, 80 ticaux ou 48 piastres environ. 

ANCHÔM. Bordure, bord, cils des paupières. !l Véay, (ou) nke&k —, froncer 
les sourcils, sourciller. H Châng —, rider le front, se fâcher, li Prâch^m —, 
espace qui se trouve entre les deux cils, li — phlou, bord du chemin. 

ÂNCHŒÛNH. Inviter, convier. H — mok.je vous prie de venir. Il —ckâul, 
je vous prie de rentrer, il — tou, allez (poliment), il Neâc — fou na, où 
allez vous, Monsieur? 

ÂNCHRÂM. Couper, hacher. H — s^ch, faire un hachis, il SrâdÉy p^n kî—, 
dire des paroles blessantes. 

ÂNCHUOI. Agiter, être agité ( arbre, maison ). 



y Google 



ANC— ANG. 



ei 
HfiJ 



nfas 






mi 

m'a 
«à 



ÂNCHON. Porter, apporter, transporter, li — tou, remporter, reporter. || 

— pi nt tou fiô, transporter d'ici là bas. il — srâu kenong chàngrïik, trans- 
porter du riz dans le grenier. ^i-H^-^- 

ÂNDÂP. Il — «i5, en ce temps là, alors. 

ÂNDÂR. Il — kSp kî, massacre, carnage. Il — khâuch, détruit, tué. Il — théan, 
disparaître, tomber en ruine ( souvent employé comme insulte: qu'il dis- 
paraisse! ). Il — théan niesiét, abandonner, délaisser, s'abîmer. 

ÂNDÂRAI. Malheur, infortune, calamité. Il Trâa — , tomber dans le malheur, 
être dans le malheur. 

AN DAT. Langue. Il ~ phl^ûng, flammé. Il Lien — , tirer la langue. Il — 
khloi, languette de flûte. Il — tkdSt, qui bégaie, qui hésite. Il — khnéan 
choïng, la langue n'a pas d'os (vcrba volant). 

ÂNDAUNG. Puits, citerne. Il Phtk tûk — , boire de l'eau de puits. 

ÂNDÊT. Flotter, surnager, planer. )| — trâsêt, ballon qui flotte dans les airs. 
Il Thmâ — , pierre ponce. 

ÀNDÊNG. 1° Il Trey — , nom d'un petit poisson. 

2° Il Kht^ khuor — , pus qui coule d'un ulcère. 

ÂNDOK Tortue terrestre. Il Stiôk — , carapace de tortue. Il — sângkeâl. \] 
— b^t m&k. W — phd&ii. Il — âmra. \\ — sri, — krâtnuon. W — ktZk. \] — 
mèâs. Il — prîch. W — phum tkbâung { difl'érentes espèces de tortues ). 

ANDOK. Il Mî — , entrematteuse, proxénète. 

ÀNDOT. Il Lbngchhœû — , supplice terrible qu'on infligeait jadis aux cou- 
pables. 

A-NE. Celui-ci, ce gamin là. 

ANMAN. Jugement téméraire, soupçon. Il — oi kî, faire un jugement 
téméraire. 

ANËT. Avoir pitié, plaindre, compatir, avoir de l'indulgence. Il — anM 
(même sens). Il Chtt — .miséricorde, bienveillance. Il Dâ trou — , digne 
de pitié, de miséricorde, 

ANG. 1° S'appuyer sur l'autorité de quelqu'un, se faire fort de. il — ïmnach 
luong, s'appuyer sur l'autorité du roi. 

2° Grand vase. 

XNG. Rôtir, se chauffer. Il ~ phlceûng, se chauffer au feu (se dit du feu 
qu'on entretient sous le lit des femmes en couches). Il S'âch — .viande rôtie, 

ANG. Corps, personne. Il Preâ — ckSa PreU Vorbïyda, Dieu le Père. || 



y Google 



ANC. 



PreU — , appellatif des fils du roi, des princes, (les chrétiens nomment 
ainsi Dieu-) Il — êng, personnel. [| Rlip — , corps humain. Il Mênnprta 
— , terme relevé pour dire,gros, gras. !\Preâ — ftêK,dignité du mandarinat. 

HufHfU AN G — EL. Caresser de la main. Il — day, flatter avec la main, passer la main 
sur, pour caresser. 

fjàj ÂNGKÂ. Riz décortiqué, blanchi. Il — srâa ksay, riz ordinaire. Il — iâtnntp, 

•^ riz gluant qui sert à faire des gâteaux. Il — cÂiiu, riz rouge. Il — kïn, riz 

décortiqué au moulin, il — boc, (ou) — s^mrët, riz pilé. || — ketîch, riz en 

petits morceaux. Il — dàm, beau riz rond, choisi. H — ■ chong, dernier 

produit de la décortication. 

HÂIO ÂNGKXcH. Eclat, Il — &, éclat de bois, 

n 

wàin ANGKÂK. Secousse, secoué, agité. [| Nhèâr — , trembloter, 

n 

UlVlfU ÂNGKAL. Quand, à quand, lorsque, pendant, époque. Il — »ii,quand,à quand, 

n à quelle époque, à quel moment. Il — no, en ce moment là. Il Neàk tou 

— , quand partez vous? Il Pi — ni tou îmSA, depuis ce moment, 

WlViy ÂNGKAM. 1° !l Chir — , fenouil, plante odoriférante, 

n 

2° Balle de riz. Il Rui oi chrîà — , vanner pour faire partir la 
balle de paddy, 

Hwiy ÂNGKÂM. Grains. Il — méas, grains en or. 

HÛ1& ÂNGKXN. II ■ — srâu, riz mélangé avec du paddy. 

nàà ÂNGKÂNG. Il Trâh'âng —, qui fait beaucoup de bruit. 

HiVim ÂNGKXNH. Pli, ondulé, plissé. Il Au —, plis d'un habit. Il B^t —, plisser. 

^'~' \\ Dbm — , nom d'arbre. 

fjàfi ÂNGKÂT. Tison, bûche. Il — phlœûng, entretenir le feu. 

n 

HE à ÂNGKÊ. Crasse de la tête, gale. Il Lemèâ^ — , démangeaison, 

n 

Htàt ÂNGKË, Dos, reins fD-R,), 

HiVlJ ANGKÉA, (ou) Àngkéar. \\ Thngay ~~, mardi. Il Phkai —, la planète Mars, 

n 

WiînnJ ÂNGKEAL. charrue, n KUnlong — , sillon de la charrue, 

n 

HlVlfU ÂNGKEÂS. {ou)Ângkeii. Se dit d'un arbre qui a perdu toutes ses feuilles; 

^ d'un champ de riz que les oiseaux ont dévasté presque en entier. 

HlînrU ÂNGKÉAS, W Sâc monh — dey, qui a les cheveux un peu crépus. Il Dbm — 

^ dey, nom d'arbre aux fleurs odoriférantes. 



y Google 



ANC. 



StSt\l 
n 

Hàî'nu 
HàaSB 

n 

fr 

Hàicrin 

n a 

Cl 

Hàgià 

Hàgw 

h5 

n 
HàUJ 

«?& 

w(àfi 



ÂNGKÉL. Se déplacer légèrement. 

ÂNGKÊP. Grenouille, il — ^h kû. Il — koréat, variétés, 

ÂNGKOCHÉAT. Nature, sexe, parties génitales, il — cftéa ^j-iJs, sexe mas- 
culin, il — ckéa sr'éy, sexe féminin. Il — chéa chhm&l, lasle. !t — chéa 
nhi, femelle ( animaux ). 

ÂNGKOR. Il —Tbâm, l'ancienne capitale du Cambodge, actuellement célè- 
bre par ses ruines. 

ÂNGKORBÂK. L'eau du grand lac baisse, descente des eaux. 

ÂNGKORBAN. Bourreau, délégué du ministre de la justice pour les exécu- 
tions. 

ÂNGKRÂNG. H Siif—, grosse fourmi rouge dont ia piqûre cause une douleur 
très vive. Il Sât cMp—, petit oiseau à tête rouge. 

ÂNGKRIS. I! Srôk—, le royaume d'Angleterre. Il Memli srôk —, anglais, le 
peuple anglais. 

ÂNGKÙ. Indécis, ne sachant quel parti prendre. 

ÂNKOi. S'asseoir, sur une chaise ou par terre. \\ — b$t ckœûng, s'asseoir 
les jambes repliées. \\~pâêk, étant assis, s'appuyer sur quelque chose. 
Il —chrângu, s'asseoir dans un coin, à l'écart. 

ANGKUL. 1° CAe^f—, vermillon. II Chea/ — phât [même sens), taid. 

2" Chœûttg — diable, rouleau pour transporter du bois. 

ÂNGRÊ. Pilon à décortiquer II Kâwft —(même sens). 

ÂNGRIÉT. Près, sur le point de, pressé. Il — n'âng dâl, près d'arriver, sur 
le point d'arriver. Il — nàng sinp, sur le point de mourir. Il — hài, être 
proche, menacer de. Il — h, presque tous. 

ÂNGRïÎNG. Litière, hamac, palanquin, filet. Il — snêng {même sens), 
chaise à porteurs. Il Sêng —, porter le hamac, le filet. Il KhsZ —, corde 
qui suspend la litière, le filet, le hamac. 

ÂNGRUON- Agiter, secouer, ébranler, agiter avec les mains. Il — k^ndéng, 
agiter une clochette, il — dbm chhœû, secouer un arbre. Il — kh^ng, 
agiter fortement. Il PUng —, œuf sans germe. 

ÂNGRCS. Il Dêk ■—, lime. Il R^s mlng —, limer. 

ÂNGRÛT. Petite nasse en forme de panier arrondi. 

ÂNGVÂR. Prier, supplier, invoquer, demander avec prière. Il ~~kâ (mSme 



y Google 



ANG-ANM. 



sens). Il Ckuoy — , intercéder. || — dot néam, supplier au nom de quel- 
qu'un. Il Tâng — , intercesseur. 

Ht h ÂNGVË. Il — àngvstl, occupation, absorbé par. l) Tarn tê — ângveM kî, ne 

■* t'occupe pas de ton voisin: qu'il se débrouille comme il l'entendra. 

Hârtru ÂNGVEAL. Mesure de capacité. [| Méan tau, méan thâng — té? avez vous 

quelque chose pour mesurer? 

HEqû ÂNGVÊNG. Tarder, retarder, tirer en longueur, prolonger. Il — iur chknâm 

hbi, il y a bien des années déjà. i( — kt, retarder quelqu'un. Il — iur, trop 
tarder. Il Ney péak — , périphrase. 

JJtârU ÀNGVIL. Espèce de bourrelet sur lequel on met les marmites qui n'ont 

'* pas de pieds. 

WtûQ ÂNGVÎNG. {pa)Vongving. Il — phlôu, s'égarer. 

HlâOJ ÂNGVŒÛL. Clair semé, assez espacé. 

uhh ANGVÔNG. Orbite, disque. Il — phnêk, orbite de l'œil. Il— thngay,—kkê, 

^ disque du soleil, de la lune. 

ffim ANH. Je, me, moi (supérieur à un inférieur). Il phan — , (ou) reb^s — , 

"" c'est à moi, c'est ma propriété. 

HtS^rUJ ÂNHCHUJ-I. Se prosterner,en tenant les mains au dessus de la tête (poésie), 

HlJSCn ANICHA- Ayez pitié. || — anichat {même sens). 

W1£Çrri?i ANINHAT, Prendre en pitié. 

îi£,Q ÂNLANG. Chagrin, triste, seul, abandonné. || — anlûch (même sens). 

'^ Mimai — veuve d" ' ' 



Hfin ÂNLÔK. Plantes en général qui se mangent avec le poisson sec, toute 

'^ espèce de légumes. 

H(6J ÂNLŒC Endroit, lieu. Il Mûy — , un endroit, quelque part. Il Sâp — , 

'*' partout, en. quelque endroit que ce soit. Il Chrbn — , un grand nombre 
d'endroits. 

H£y ÂNLŒÛM. Écarté, éloigné. Il Chhngay — (même sens). 

HfUn ÂNLÔNG. Gouffre. Il Këndal —, au milieu du gouffre. 

H-Sà ÂNLÛNG. Crevasse, trou. 

JJljS^y ÂNLÛNG. Marteau en bois, maillet. 

it\&^f\£> ANMAN. (ou) Aneman. Soupçonner, suspecter- 



y Google 



ANN-ANT. 



JTKOJn 



wâany 

n II 

II 

HJSQïn 



ANNA. Il — vat, vêtement qui couvre la poitrine des bonzes. 

ANISANG. Il — Preâ J«^, grâce divine. Il Oi — , justifier. Il — okno- 
mouvement de la grâce. 

ANISEAY. Explication, interprétation. 

A-NÔ. Celui là, ce gamin là, cette chose là. , 

ANO. Il Ât — iusé, vagabond. 

ANOCH. Frère cadet du roi. il — phtol, frères consanguins (R.). 

AN SA. Tige. 

ÂNSAI. (V. Tonsai). Lièvre, lapin. 

ANSÂM. Il Nom — , pâté de riz qu'on roule dans des feuilles de bananie 
et qu'on fait cuire à l'eau. 



-chô totuk, mouillé par la 



ANSANG. Iguane. 

ÂNSÊ, Il D6m — , aréquier sauvage. 

ÂNSÔM. Rosée. Il — chô, la rosée tombe, 
rosée. 

ÂNSONG. Aurochs, bœuf sauvage rouge. 

ÂNTÉA. ( Pour R'Unléa ). Echafaudage. 

ÂNTEÂ. Malaise, délire, irritation. H' — àntêng, tourmenté, énervé, se tour- 
ner et retourner dans son lit ( comme les malades ). || — sar, indisposi- 
tion, énervement, indisposé par la maladie. Il A nî — sar slâ 'chhéam 
qui va et vient sans faire rien qui vaille. 

ÂNTEAK. Lacet, piège. Il Dâk — , tendre un piège. Il Cheap, (ou) trôti , 

être pris dans le piège. Il — veM, perche au bout de laquelle on met le 
piège. 

ÂNTELÔM. Il Dbm —, dattier. 

ÂNTENO. Arc-en-ciel. 

ÂNTHOCH. Minutieux. Il , un tant soit peu. 

ÂNTHÛKÂR. Relations illicites. Il Neiik —, amants. 

ÂNTHÛKAR. Commencement de disgrâce, perdre son autorité. 



y Google 



ANT-APR. 



ÂNTÔNG. Évoquer, conjurer, invoquer, exciter. Il — khmôch, évoquer les 

morts, les esprits. Il — sUch pôl, lever une armée. Il — kUmldng menus krau, 
rassembler les hommes du dehors. Il — chït, exciter le cœur. 

- — , pulsations visibles sur le crâne de l'enfant 



ÂNTOT. 
nouveau né. 



fî6[nf1 ÂNTREXk. Il Dàr — , gui va toujours, qui va et vient continuellement. 
Il Dàr — «ni« chï chkop tê., il ne fait que courir. 

dJUJ k^TKl (on) Êntri. \\ Sii( —, aigle. 

HtfîlfU ÂNTUL. Soumission complète. 

Hlfirmfi ANUNHAT. Prendre en pitié. U Prôs — (même sens). W. Aninhat. 

HjSmrU ÂNUPÉAL. Jeunesse, jeune âge, 
I 

WfiJTltJ ÂNUPHÉAP. Doux, affable, plein de mansuétude. Il Doi chït — , avec 

' douceur. Il Préâ rdthi — , divinité, toute puissance. 

/flU AP. Il Mî — , sorcière, magicienne, goule. Il Âmpœâ — maléfices, sortilèges. 

^U XP. Brouillard, obscurité, ténèbres, obscurcir; neige. Il Ch^ — , il fait du 

brouillard. Il Ch'6 — n&s, plein de brouillards. |) Sambâur — , couleur olg- 
cure, incertaine, sur le gris, il Oi — , obscurcir. Il Oi — prachnha, émoas- 
ser l'intelligence. Il — kér, ios, perdre sa réputation. Il MHk — , figure 
triste. Il LU trâhtlng Ung — , entendre des bruits confus et tumultueux-. 

fJU ÂP. Serrer étroitement en embrassant, saisir à bras le corps. Il — âWt 

escorter. 

fîO AP. Brûler des parfums, des aromates, embaumer. Il — phsêng oipidôr krôâup, 

brûler des parfums, des aromates. Il Tuk krôâup — , eau parfumée. 

fnm APÉA. Époux, mari (dans les livres). Il — pipéa, mari et femme. Il 

— pipéa, se marier. Il Kar sâmp — pipéa, cérémonie du mariage. 



mmfi 

n 
Wimn) APHTÉANH. Il CA^wm^j/ —, maladie vénérienne. 



APÊAT. Jaunisse. 

APHEAP. Infortune, malheur, malchance, adversité. 

APHIÉN. Opium. Il Chôc — , fumer l'opium. 

ÂPHSÂK. Triste, affligé, chagrin (malade roi). Il — cKéi, ennui, chagrin, souci, 
inquiétude. H — 'âpsan, s'ennuyer, être ennuyé. Il — «ils, s'ennuyer fort. 



APRE Y. Il MeHJis —, homme sans foi ni loi, féroce. Il Akrak — , déshon- 
nête, vaurien, libertin. Il .4 cAart^j-ay —, porte malheurl (exprès, injur); 



,Google 



APD-AS. 



mr\9e> 



APÙK. Père. Il — bângkbt, père naturel. || — regfoa, père nourricier, père 
adoptif. Il — tkbr, parrain. Il — kenûk-, beau-père. Il — thôm, grand-père, 
patriarche. Il P«S Âng chéa — , Dieu le Père. 

AR. Stérile, infécond. Il Sriy — , femme stérile. || Pu — stérilité. 

AR. Il — kûmb'âng, secret caché, sens mystérieux. ]| Prâkar — kÔmbUng, 
mystère. || Dâ chéa — , qui est secret. Il Treâp — j biens qui reviennent 
au roi, faute d'héritiers. 

AR. Scier, couper, li — kadar, — chhœâ, scier des planches. Il — chhœiî, — 
prey, scier des arbres. Il — sUck, couper la viande. Il — kâ, couper le cou, 
égorger. 

ÂR. Joyeux, content, se réjouir. U — nUs, très content, grand merci, il — 
Àii», remercier, merci. Il — keap kûn kî, rendre grâce à quelqu'un, li — 
keâp chay kXtn PreU Âng, rendre grâces à Dieu. Il — preâ dZk prèâ M», je 
rends grâces à votre excellence. Il — doi bSn, congratuler, féliciter. 

ARXk. Diable, démon. || — tiprM (même sens), génies, esprits. II — thSm, 
lucifer. I! — tiveada khâuch, les mauvais anges. (Les chrétiens appellent 
ainsi les démons. ) il Meti^ dà — châul, démoniaque, possédé. ]| Menais dâ 
— cheân, ( même sens ). Il Liéng — , conjurer les diables, les génies, les 
esprits ( au son du tambour et avec force libations ). 

ARAHAN. Les saints qui sont dans le ciel, les Bienheureux. 

ARAM. Il V'ât — pagode, ornements des pagodes. || Mdkêt — , couronne roy- 
ale, mitre. 

ARAM. Craindre, chagrin, souci, Il Thâp — (même sens), u — khlach, crain- 
dre, appréhender. Il — avïy, que craignez vous, qu'hésitez vous ? 

ARÂNG. 1° Il — sra, alambic pour distiller l'alcool. 

2° Il D^mlaâng' — , espèce de truffe. 

ARATONÉA. Adresser des prières à... ( B ). 



ARNA. {V.Amr), scie. 



AS. De mauvaise conduite, luxurieux ( femmes). 
minie, turpitude. 



- rephéas kkmUs, igno- 



Xs. 



:, l'autel. 



AS. Tout, tous; fin, finir. Il — sH, — m^t, — reling, c'est absolument 
tout, il ne reste plus rien du tout. || Tèang — , tous ( à la fin d'une phra- 
se ). li — tïang, tous ( au commencement de la phrase }. Il — day, — ckceûng, 
être à bout de ses forces. Il — k'ômlàng ( même sens), être fetigoé. || — 
âmpi heriông chet, de tout cceur, volontiers. Il — chït, — thlbm, à bout 
de forces, de courage, de patience. || — tê ponnï tng, c'est tout, voilà tout. 



yGopgk 



ASA-ATE. 



Il — ^mbâl ckéa menus, tous les mortels. || — phâng tëang lai {même 
sens). I( — aiâus, mourir. Il — hài, c'est fini, c'est tout. 

ASA. V. Os«. Diligent, zélé, assidu. || Memls — (même sens), vaillant, 
prompt, actif, exact. Il Chït — , diligence, régularité, zèle. Il KÔmn^t — , 
.vigilance, li Têang — , diligemment. Il Chéa — , avec soin, assidu, zélé. 
Il — thvœû bon, fervent, pieux. 

ASÂUR. Avoir pitié, avoir compassion, compatir aux maux. || An'ét — 
(même sens). Il Dâ — bienveillant, compatissant. Il Dâ mêan ckët — , 
miséricordieux, compatissant. |( Chït — , commisération, pitié. 









ASÂN. H Méanphëy — , être troublé, alarmé, consterné. 

ASAT. Il Khî — , quatrième mois de l'année. (Juin -Juillet). 

ÂSCHAR. Extraordinaire, étrange, merveilleux. 

ASÔCH. Cadavre en décomposition. 

ASOCH. Il Khê — , septième mois de l'année. (Septembre-Octobre). 

ASRAY, Se servir, employer, séjourner. I) Lemôm — ban, suffisant pour 
pouvoir s'en servir. I! Ti — , endroit de refuge, de séjour provisoire. || 
Tou — phtta ki, aller séjourner chez quelqu'un. Il Sâum sâmnM — buon 
dap iïïp, je vous demande l'hospitalité pour une dizaine de jours. |) — 
nilng pre^ bdrmïy, s'appuyer sur la puissance divine. 

ASRAM. Il — semât, monastère, couvent, hermitage, abbaye, |I Mt vdt — , 
le père abbé. 

ASRÂU. Mauvais, honteux, abominable. Il Akrâk — ( même sens ). || — 
boray, être en abomination ; mauvaise réputation. 

AT. Désirer. Il — nàs, souhaiter fort, cupide. !| — véal, désirer vivement, 
fortement. 

AT. I) Srâmôch — , petite fourmi. Il S^t sék — , petite perruche. 

AT. Manquer, supporter, souffrir, patienter. Il — bai, — châmnïy, privé, man- 
quant de nourriture. Il — oi, permettre, tolérer. Il — tûs, pardonner. Il — ■ 
an, supporter, pardonner les défauts des autres. Il Chét kach mun cKè — , 
le cœur pervers ne sait pardonner. I) — nûng, sans. I) — nana, personne. 
li — kômdïng, peu importe; sans souci. Il — ban, supportable. Il — 
mûn ban, insupportable. Il Teâl — mun ban, intolérable. Il — atkéttr, 
supporter la fatigue, infatigable. 



ATELAT. Etoffe rouge, i 



: fleurs d'or. II S^mpit — ( même sens). 



ATEMA. Je, moi, corps, soi-même. Il — phéap, je, moi (le bonze s'adres- 
sant au roi, aux ministres et aux grands personnages ). 



y Google 



ATH-AUM. 



J^Ol ATHÉAR. Se porter garant, garantir, il Chœûng — , pupitre, lutrin. 

HPiQ?i ÂTHEMOT. Patienter, supporter patiemment. 

j^rân ATHCk. Il — atKâm, grandeur, pompe. Il Thvaû — atkâm nUs (même 

sens), faire du grandiose. 

HÊ^UJI ATTHYEA. ij — ■ smjy, qui peut aller, qui peut passer. 

WltfïTlSl ATTIKÂT. Prédire, présage. i\Aneman — , soupçonner, douter. Il — chéa 

samkeal prâmân, pronostiquer, prédire. Il — smô kà lu, se figurer quelque 
chose qu'on croit exister. 

J^^S^ ATTINEA. Il — ifi'fl», cupidité (P.). 

HlSfLTlfi ATISTHAN. S'unir, en union, dans l'intention de. 

JTijnÊl ATRÉAT. Minuit. Il — Kùndal — , minuit. Il M'ûn — , avant minuit. Il Pi 

kôndal — tou, à partir de minuit. 

m9ft ATOt. m Prea —,1e soleil (superst.). li T^K^aj' ~, le dimanche, il M(î—, 

(ou) ma — , une semaine, il — muk, la semaine prochaine. Il — krôi, la se- 
maine d'après ( se dit aussi quelquefois pour la semaine suivante ou 
prochaine ). 

JTIT AU. Vêtement, habit. Il — phay, robe, habit de cérémonie. Il — ngéar, ha- 

bit d'ordonnance, de cérémonie. Il — kâk, habit court, sans manches. || 

— sôè cotte da mailles. || Letf — 'bouton. H Santêa — , boutonnière. 

^Cnâ ÂUCHÉANG. Cloison triangulaire de la travée jusqu'au toit. 

^^ ÂUDAM. Glorieux, excellent, précieux, il Ttang — , d'une façon splendîde. 

%^^ AUDANG. Il — âudant, glorieux, superbe, 

i^J . ÂUDÂR. H riis ~, le Nord ( F ). 

*?! ÂULÂ. H Sât — , nom d'un oiseau, ainsi appelé à cause de son cri âitlâ. Il 

— thum, — sltk, deux espèces de cet oiseau. 

^i4 " ÂULOK. Melon, pastèque appelée vulgairement melon d'eau. Il — phô, pas- 

tèque blette. 

^^^ ÂULÔNG. Il Sii( sflrjftfl —, merle parleur. 

^Ênru ÂUivlÂL. Grosse guêpe, frelon- 

§(tn ÂUMOR. Il TwMiâw/ —, toit rond ( barque ). 



y Google 



ï6 AUT-BAI. 

*^?iy ÂUTÊAM. i" Rebelle. Il Mî -*, chef des rebelles. 

2° Il sut — , se dit des animaux nourris à la maison qui s'éva- 
dent et deviennent sauvages. 

i9& ÂUTIN. Pot en terre. 

i^S ÂUTOR, Il PreU —, ventre, sein ( Reine ). 

fTlJir AVÂ. 1° Avide II Menas — , vorace, glouton. Il — st, glouton. 

2° Il Appellatif des enfants. 

H\\ AVÉY. Quoi. Il — mûy, quelque chose. (I Ât — sans rien. Il Khméan — 

mily sa, je n'ai absolument rien. 

Si^)à\ AVICHËY. Enfer (un des enfers. ) Il HorU prêt ~, Veaîer (en général). 

«nJfUSÎ AVISÂT. Vrai, certain. 

Jfis'fi AVÙT. Il Krilàng — , instruments tranchants, de guerre, il Satrs — ( même 

' sens ). » 



Cp BA. Père, vous, vous même; mâle, étalon qui sert à la reproduction. (Ce 

mot n'est guère employé que dans les livres.) Il Mî — père et mère. Il 
Châur — , 3 vous. Il Skt chhma — , hibou. Il K4r -^, faire des sortilèges. 

U BÂ. Conduire, il — reii, conduire une voiture. V. Bâr. 

( Cp £ BA. Enfoncer en frappant dessus. 

U U J bXbÂR. V. Bârbâur. Soupe de riz, potage. Il — pi sândék, bouillie de fèves, 

UCu'lSî BÂBIÉT. Se fauiîler à travers la foule, s'approcher de quelqu'un. 

tri BACH. Jeter à la volée, rép^andre çà et là. If — ttik, asperger. Il — tâk préa 

par, faire l'aspersion. || — tïlk tûk, vider l'eau de la barque. Il S'è — , le 
cheval rue. 

0^0 bACH. 1° Faisceau, fagot, paquet. H KSs md—, un paquet de ligatures. Il 

Re&êy mô — , un certain nombre de bambous attachés ensem- 
ble. Il — dîk, scorie du fer, ordure du métal. Il Ôs ttiô ■ — , un fagot 
de bois à brûler. 

2° Se donner la peine de. Il Kôm -^ thvœû Ibt, ne &ites pas cela. 



:..C.OO^^I(. 



BAI--BAL. 



Cpt BAI. Riz cuit. Il — Mk, riz froid qui reste de la veille. Il — kâdâng, croûte de 

" riz adhérente au fond de la marmite. Il — chhau, riz séché au soîei!. lî Thmâ 

— kfiim, pierre de Bienhoa- Il Neâc — , cuisinier. || Dâm — , faire cuire le 
riz. Il SânSèk — , pois vert. Il KM^ng — , espèce de sureau. Il Smau — mat, 
sauge. Il Smau — mat prïy, sauge des bois. Il — sra, résidu du riz qui a 
servi à la distillation de l'alcool. Il Khléan — , avoir faim. Il — â, mortier, 
chaux délayée. 

t^ljl^ BAYAP. Idole qui préside aux poissons, génie protecteur des fleuves. 

CflTtriÊ BAIMAN. Colle faite avec de la farine. 

CpTETlS BAIMAT. Sauge ( plante dont les feuilles sont employées en médecine ). 

COîWî BAISSEY. Feuilles de bananier dans lesquelles on dépose des offrandes 

pour les génies. 

Cpn 3ÂK. Se casser, se briser. || — day, — chœung, se briser la main, le pied. || 

— thminh, qui a perdu ses dents; qui se casse une dent. || — dey, — chrUng, 
la berge s'éboule. Il — bêk ketich keti la'êt la^n khloi pksar, cassé, brisé, ré- 
duit en miettes, il n'en reste plus rien du tout. Il — chït, changer d'inten- 
tion, tl — kimlàng, fatigue, épuisement passager. || — sâch, se faisander, se 
corrompre { viande ). Il — lômpeân, mauvaise habitude. II Krtng — lômpeân, 
de crainte de prendre une mauvaise habitude. Il — phnât, ligne, pli. 

un BÂK. Écorcer, peler, enlever l'écorc'e ou la peau. Il — sâmbôk pklî, peler un 

fruit. Il — kre^, écosser, égrener, il — pusa, ( ou ) pheasa^ traduire, inter- 
préter. Il — sambU, envoyer une lettre. 

un BÂK. Souffler, éventer. H — r'ômphui, rehài ( même sens ). J| Kkial — , le vent 

® souffle. Il Khiâl — H sHnthïlk pirô, mugissement du vent, zéphyr. || — kkiâl 

rut srâu, éventer le paddy. Il — phlït, éventer (avec un éventail, tirer le 
pankak ). Il — phlœûng, souffler pour allumer le feu. Il Thbâl — , van. 

Un^tV BÂKÔL. Cadavre ( P. ). Il LUc — , levée du corps pour les funérailles. 

CfinfUJ BAKSÉy. Il SB âmrôk — , tous les animaux ailés. H — baksa, animaux mâ- 

les et femelles. 

îr»fi BAKU. Lévites; secte, caste (P). 

^^ BÂL. Penser, imaginer. 

ïn&pà BALÂNG. Autel, trône (idole). 

ÏÏ^^fi BALAT. Lieutenant de droite des gouverneurs de province. 

UrUO BALÂUCH. Il Khâuch —, gâté, perdu. 



yGoogk 



BAL-BAM. 



îpy tn BALEY. Il Pasa — , langue pâli { tous les textes sacrés sont écrits en cette 

langue ). Il Rien — bakû, apprendre le pâli. 
et » 
UyfU BAMÂUL. Rassembler, réunir, entasser. Il PôwrâA — , accumuler. I) — chêa 

mûy, amasser en tas. || — s^mbUt priik, thésauriser. 

UU BAMBA. Expulser, exiler, chasser, pousser devant soi. 

UUa BaMBÂNG (BHng). Faire disparaître, gaspiller, cacher, dissimuler. 

UUn BAMBÂP. Dresser, dompter. 

0t:pfU BaMBÂS ( BUs ). Comploter, exciter à la révolte. 

UtpPi BÂMBÂT (BUt). Détourner, faire disparaître, tricher. l\ — rebh trèâp k% 

détourner le bien d'autrui. Il — chyvyt sàt, tuer des animaux, 

UtCpî bImBAU. Allaiter ( en général ). Il JW^^faî — éamm, la mère allaite son en- 

fant. Il — mSk chhœû, marcotter. 

UlUn BAMBÊK {Btk). Séparer, diviser.il — âfca»', décomposer les caractères. 

UlCpru BAMBÔL { Bôl ). Faire galoper. || — s^, faire galoper un cheval. 

UU ru BAMBÔL { Bdi ). Faire l'usure { pour le riz ). 

UUnj BAMBUOS (Bmos). Ordonner, donner les ordres sacrés. Il B'ôn — chéa sang, 

" sacrement de l'ordre. Il Néâk — , consécrateur- 

U^O BÂMLACH (Khlack). Effrayer quelqu'un. 

U^dJ BAMLÂS (Pklâs). Changement, mutation, de rechange. Il Méan au 

ponmân — ? combien avez vous d'habits de rechange ? 

UfUTlO BAMNÂCH. Peine d'un travail, son mérite, son salaire. H Sang — , payer 

le salaire. 

UfuPny BAMNÂM. h MœuI — , ne pas se soucier de, indifférence. 

UfUlfi BAMNÂN (Bfl»).Vœu, offrandes.il Ban —, faire un vœu. Il Léa — , accom- 

plir un vœu qu'on avait négligé. 

UfVOij BAMNÂNG. Volonté, intention, gré. Il — prâihtta ( même sens ), désir. 

Lfnnj BAMNÂR ( Bâr }. Action de conduire ( un troupeau, une voiture), 

uituin BAMNÊK C Bêk ). Morceau, fragment, éclat. 



y Google 



BAM. 



Utrmn BAMNHEXK (WAeiiJÏ). Faire tressaillir, surprendre. 

Uim BAMNHO (Phnhb). Dépôt, chose confiée. Il — kaîk, gui. 

UOnfU BAMNÔL. Dette, tl Bhnni—, Dette. I] C/t^m^eSA— ,endetté. || Téar —, exi- 

' ger une dette. Il Sang — , payer ses dettes. 

U0Ô EAMPÀN. Il — s'At, engraisser des animaux. Il — khi'âl, plein de vent, enflé. 

Um B.AMPÉA. Il — bampéati, effronterie, audace. Il Vêay — , frapper sans raison, 

UCTin BÂMPEÂK (Pê^A). 1° Vêtir { quelqu'un ). )| — «m, mettre un habit à quel- 

^ qu'un. Il — shêk ch<e4»g, mettre les souliers à quelqu'un. 

2° Mettre sous le nom d'un autre (écrit). 

Umy BÀMPEAM. Il — thvéar, rester debout, immobile sur le seuil de la porte, 
sans vouloir se déranger. 

UrnS BÂMPÉAN. Il BÉmpta, — , effronterie, accuser en face. Il CM — , se répandre 
en invectives contre quelqu'un. 

Umà bXmPÉANG. Il — tûk, calfater un bateau, boucher les fentes d'une barque. 

tJîJltn BÂMPHAY. Il Bôl — , faire courir au grand galop (animaux). 

Lfdn bXmPHÉK ( Phïk ) Faire boire quelqu'un jusqu'à l'enivrer. 

UfîS BÂMPHÏT (PAï(). Effrayer, faire peur. Il — btmphïy, terrifier. 

Uiiihcr) BaMPHLANH. Ravager, dévaster, exterminer, détériorer. 

Uldà EAMPHLÊNG. Il — pr^k, me^s, falsifier l'argent, l'or, fabriquer de fausse 

"^ monnaie. Il — rup réang, masquer. 

UlfiO BAMPHLICH (PAiîe/i). Oubliervolontairement.il — («s, oublier une fau- 

"" te, la pardonner. Il — tou, ne plus y penser. 

Udà BÂMPHLONG. Il ~ tûk, submerger une barque. 

ÛtSrU BAMPHLOS. Augmenter, exagérer. Il — ;ô«g, exagérer, ajouter. Il — /ÔHg- 

*^ vink, ajouter encore. 

un BÂMPHLÙ {Phlû). Éclairer, illuminer.il ~ b'ânidl, éclairer, faire cora- 

"* prendre, expliquer. 

Uldy BÂMPHÔM (PAôm). il — sj-ïy,rendre une femme grosse (exprès, mépris.). 



y Google 



?9 SAM. 

Vdffi BÂMPHÔT ( Phdt ). Faire dépasser, outrepasser. 

Utn BAMPI. Il — kâun, fredonner un air quelconque pour endormir un enfant en ' 

le berçant. 

Uinm BAMPENH ( PUh ). Remplir, combler, achever, || — hômnâch, assouvir 

sa passion. || — chet, se satisfaire, agir selon ses désirs. Il — karông, rem- 
plir un sac. Il NheM —, entasser, bourrer. 

Unn BaMPÔK. Enfumer. Il — phlœûng, enfumer. Il — pMng tnûs, faire de la fu- 

mée pour chasser les moustiques. 

Unâ BAMPONG {Ampong), Tuyau, tube. H — dôm retï, moyeu d'une roue. || 

Dont — kâ, amygdales. Il — pruonh, carquois. || — kôndôr, trappe, piège 
en bambou pour prendre les rats. Il — kâm krmch, siphon. 

Unj BAMPÔR. Il — Kâun, porter son enfant à la façon indigène. 

UtfTl BaMPOR. Il JS»s —, abcès qui commence à mûrir. Il lok thn'âm -~ btis, 

mettre de la médecine sur un furoncle pour le faire mûrir. 

UJCnâ BAMPRÉANG. \lSrang — , à la pointe du jour. Il Soriéa — , aux premiers 

feux de l'aurore. 

U(uà BAMPRÔNG. Frais, vif. Il TA^^/ ~, joues fraîches- 

U[uà BÂMPRÔNG. Il R^t —, trottiner. Il S^ y^it —, le cheval caracole. || ISk 

iuk iou — , verser de l'eau à petits coups. 

Utmj BAMPU. Remplir jusqu'au bord (un sac de grains). 

UnrU BÂMPÛL {Pïd). Empoisonner. || Thnîim —, poison. Il NeHk — kî, 

' empoisonneur. 

UtCTlK EAMPOT (Pût). Action de tromper, de mentir. !i Dà kî ~, être déçu, 

trompé, être la dupe de quelqu'un. 

UnU BÂMRAP. Vaincre, dompter. 

UnfU BAMRXS. Sur le point d'expirer sous les coups. 

ÙnW BAMRÂS (Bângr^s). Séparer, arracher violemment, exiler. 

UJlt BAMREX. S'agiter, se rouler. || Trêves — , le poisson s'agite. 

UÎJ BaMRË (Prê). Changement, variation. Il — ney sâmbôt, falsifier une Içttre, 



y Google 



BAM-BAN. 



Uîlfi BAMREAT {Prêt). Séparer. Il — tou chhngay pi kenéa, diviser, éloigner 

l'un de l'autre. If — bâmrâs, diviser, séparer. 

Ut J BAMRÔ. Servir, serviteur, domestique. )| — kî, être au service de quelqu'un. 

Il Néang — , servante. 

Utnnj BÂMROS. Il iVeSA —, affranchi de l'esclavage. 

UJfi BaMRÔT {Oi r^f). Faire évader, emmener avec sol. 

tpfi BAN. Avoir, obtenir, pouvoir, posséder, trouver. (Indique souvent une chose 

accomplie.) il — té, on peut, il est permis ( à la fin d'une phrase). li — 
té ? peut-on, est-il permis ? il Sàunt — , obtenir quelque chose (en de- 
mandant). Il PUm dèl — , impossible, jamais. || Mun — . ne pas pou- 
voir. Il Ckang — , désirer, vouloir quelque chose. Il Oi — , pour que, afin 
que. n — ckéa, donc, alors, c'est pour cela. — || Rdk — , obtenir, acquérir 
(en cherchant). Il Khnkôm — tou phâng, j'y ai été moi aussi. || — hùi, ça 
y est, c'est fait, c'est fini. 

U^ BAN. Faire un vœu. Il — srdtt (même sens) ; promesse. 

Ufi^fU BÂNCHAL (Ckal). Amendement, correction. 

UfilU BÂNCHÂM (Châm). Engager, prêter sur gages, donner à caution. |) — 

*■ khluon, se donner soi-même en gage. Il — srê, engager des rizières. || 

Rebcis — , choses engagées. || Oi — ckët, donner un gage d'amitié. Il Tua 
(ou) tuo dâ — , otage, donné en otage. , 

Ufià BÂNCHÂNG. Beau, orné. 



UfiCU 

% 

u 

un'n 

u 

utfi]à 



BÀNCHAUL [Châul). Recevoir, introduire, admettre au nombre de. || — 
s^s, faire entrer en religion (c'est à dire) baptiser. Il Khnhôm sâum luk 
— siis kâun, je vous prie de baptiser mon enfant. 

BÂNCHE (Oi chï). Conseiller, inciter, instigation. Il — chéa bdnteal, su- 
borner des témoins, les corrompre, il — péak kî, conseiller. 

BÂNCHEAN (Che^n). Fouler aux ■ pieds, broyer avec les pieds. Il — srâu, 
battre le riz à la façon indigène, en faisant promener les buflles sur les 

gerbes. 

BÂNCHEXP (Ckeap). Faire adhérer à. 

BÂNCHHIÉNG (Chhiéng/. Faire pencher, incliner. Il Dâ»- —, aller de 
travers. 

BÂNCHHÔP (Chkôp). Arrêter, retenir, retarder. Il Oi — reii, faire arrêter 
la voiture. 



y Google 



BAN. 



Uî^fU 



UûnU BÀNCHHÔR (Chhâr). Dresser, mettre debout, relever. Il — r4p, dresser, 

élever une statue. 

Utfi^ei BÂNCHHOT fCAAôfJ. Tromper, abuser de, duper. Il D» *î —, trompé. Il 

** — kâhâk U, tromper quelqu'un, 

UfinU BÂNCHHÙ (Chk4). il — chét, faire de la peine, agacer. 

Ufit BÂNCHI ('CAïJ. Porter quelqu'un sur l'épaule. Il — tûk, — roii, charger 

^ une barque, une voiture. Il — 14 sma, porter à califourchon sur l'épaule. 

EÀNCHIÉS (Chiés). Écarter, détourner, par détour, indirect. Il Srâd^y 
—, parler par équivoques. 

UiS^t BÂNCHÔ (Châ). Faire descendre. Il — khmôck, enterrer un mort. Il 

*• ThnUm — , purgatif. Il Phêk thnânt — , se purger. 

UÊfi BÀNCHÉK (Chêk). donner .la becquée. 

UiûO BÂNCHÔCH. Il Bânckô — , amadouer, flatter, flagorner, 

USrU BÂNCHÔL (Chiilj. Faire battre, lancer contre. Il — ■ w^^rf, faire battre 

^ les coqs. 

UtiSIJ BÂNCHÔR (Chôr). ]\ CM —, s'insulter (femmes). 

USO BÂNCHÙCH (Chùch). Action de briser (p. ex. un rotin), mais sans le diviser. 

U£û BÀNCHUN (Chûn). Faire reconduire, reconduire quelqu'un. 

u 

Utfifi BÂNCHÙT, Sauter de joie, applaudir, 

Ufî^ BANDA. Tous, toutes, H — kar, tous les travaux, tous les préparatifs. || — 

® Kar sarâmpœû, toutes sortes de choses. II — réas prâchéa, toute la 

population. 

0(£1ï BANDA (ou) Bàndô. Semer, faire germer. I! — kreip, semer des noyaux. Il 

^ Sândêk — , petits pois germes. (I Phsa — mêk dbm chhœû, greffer une 

branche d'arbre. 



Ulfî^e BANDA. V, Bdndd, Délivrer. 

U£^0 BÂNDÂCH.i'UiicAA Action de déchirer, de séparer, fin, extrémité. || — 

® chenh, arracher, déchirer, séparation. Il Krôi — , en dernier lieu. 

UiSin BÂNDÂK (Dâk/. Placement, placer pour une époque déterminée. || — priik, 

^ donner de l'argent à l'avance (v. g. donner de l'argent pour du riz qu'on 

ne prendra qu'après la récolte). 



y Google 



BAN. 



23 



usitu 

et 



V&& 

uîjsn 

uitn 



UÏ£I 



uà 



BANDAL (Oi dal). Attiser une dispate, une querelle. 

BÂNDAU. Préceptes, instructions, énigmes. Il Preii—pre'à Sassm, préceptes 
de la_ religion. || Dilk —, poser une énigme. Il Srai —, la résoudre. Ex : 
Chœûng buon teal mîk, chœûng buon uHl dey, kôntuy véa bey, ki sray chéa 
avïy ; deux chinois portant un cochon. 

BANDÂUL. Moelle, germe. Il — khlêm (même sens). [I chèt, le cœur, 
l'amour. || — ieâk long, nom d'une liane employée en médecine. 

BANDÂUN. Être suspendu, perpendiculaire. Il — ndyka ial, mouvement du 

pendule. [| Sâmnâ —, poids d'une horloge. Il Khsê — , fil à plomb. Il — stông 
tûk, sonde. || Chéa iuor — , perpendiculairement. 

BÂNDÊK (Dêk). S'étendre, se coucher. Il — khluon, s'étendre de tout son 
long. 

BANDENH (Dénh). Chasser, expulser, poursuivre. || — chénh, renvoyer. 
Il — - aMk chénh, chasser le diable. Il — oi chhngay, chasser très loin, 
bannir. Il — A^Mang' cfe'«/t, poursuivre et chasser l'ennemi. Il — pi mïtk, 
chasser devant soi. 

BÀNDÊT (Àndêt). Laisser aller au courant, faire flotter. Il — tûk tou, lais- 
ser aller la barque à la dérive. || — dàm la, cérémonies, offrandes aux 
ancêtres. Il — bândôi, laisser faire. 

BÂNDO (Dô). Délivrer, sauver, protéger. || — bandai, favoriser. Il — 
khluon êng, se mettre en sûreté. || — pi nêa kréa krâ, aplanir la difficulté. 
Il Dâmnàr — pi kôinkït, action d'éloigner le danger, l'obstacle. || — 
asân, aider, donner provisoirement. 

BANDOI (Doi). Favoriser, favorable, se laisser aller, se laisser mener par 
quelqu'un ; longueur, en longueur. Il — tam chèt ki, laisser faire à quel- 
qu'un ses volontés. Il — tam, favoriser, approuver. Il KhiM — , vent 
favorable. || T'ilk — , courant favorable. Il — T'^k, laisser aller au cou- 
rant. Il Chêu — , ramer en suivant le courant. Il Khang — , en longueur, 
selon la longueur. 

BANDOR (Dôr). Action de continuer. Il Thvœit — , continuer à faire, faire 
petit à petit. Il Thôm — , grandir, devenir grand. Il Riéng — , appren- 
dre peu à peu. 

BANG. Couvrir, cacher, obscurcir. Il — mûk, se couvrir la figure, il — 
môlôp (ou) môl'ûp, se mettre à l'ombre. Il — phld, obscurcir. Il — srâmôt, 
port de mer. 

BÂNG. V. Bông. Frère aîné. 

BÂNG. Perdre, périr, abandonner, jeter, gâter. Il — kar, perdre son temps, 



y Google 



M BAN. 

sa peine. l\ — kar mesUt, gâter tout. Il — ^éaA, être infidèle à sa parole. 
Il — ê Preii, renier Dieu. Il — s^s, abjurer sa religion. J\ — kér kî, diffamer, 
ruiner la réputation d'autrui, déshonorer. Il — kômnût, perdre ia tête, ne 
savoir que devenir, qui n'arrive pas à sa fin. Il — St bai, faire périr par 
la faim II — shnnUnh, jeter, lancer le filet, l'épervier. 

Uh BANG. Mourir (grands). Il — hl>i, défunt. 

Uunn " BÂNG-ÂK. H — chët^ chagriner ; fâcheux. 

Uàn BÂNG-ÂK. Faire avaler (d'un trait). 

H 

Uàfi BÂNG-AN. Adoucir, apaiser, soulager. Il — chët, apaiser, calmer. I! — bâng- 

^ âng, différer, retarder. 

vhOJ BÂNG-AS. Dernier, extrême, fin, tout. Il Dbm — , en premier lieu. I) krôi 

^ (ou) ckông — , en dernier lieu. Il Mûn — , avant tout, d'abord. 

Uufi BÂNG-AT. Priver, enlever, dépouiller, dénuer. Il — thvœâ lîik kkluon êng, 

^ se mortifier. 

uàfU BÂNG-ÂUS. Tirer, traîner. Il — tûk lit kok, tirer la barque sur la berge. 

uàtCptU BÂNGÈOI. Il Dbr — .marcher en balançant les bras, qui fait des gestes 
affectés, il Menas — (même sens), plein de jactance. 

uàÎHÎl BÂNG-ÊK. Dossier, appui, protection. 

UàÎHrU BÂNG-ÊL. Caresser, flatter de la main. 

UùEHy BÂNG-ÊM. Pâtisseries, sucreries, confitures. !l Rei^s — (même sens). Il LUk 

— mok, apporter le dessert. 

UlTlÇQ BÂNG-HANH. Indiquer, désigner, montrer, exposer, instruire. || — pkldu, 

"^ montrer, indiquer le chemin. Il — kîfmhôs, démontrer l'erreur. II oi che&k, 

prouver, démontrer. Il — préû ihbr preâ Sassna, enseigner la religion. || 

— âksâr, enseigner les caractères, il — ckhmô, indiquer le nom. 

UunK BÂNG-HÂT. Exercer, li — si, exercer, dompter un cheval. Il — takéan^ 

•^ exercer les soldats. Il — kâun kemeng, exercer, instruire les enfants. 

.Wàtn BÂNG-HÂUR. Faire couler. I! — iîÎÂ,/aire couler l'eau. [| Phliéng — , il 

" pleut toujours. Il Thvœu kar — m^n chhSp wîîw chhor, travailler sans 

cesse. Il Bâ rett kû — , aller au grand galop (char à bœufs). 

Utà BÂNG-HÊ. En rangée, en ligne, tl Dbr —, aller en rang, à la file. 

uàuifU BÂNG-HËL. Émousser. Il — kOmbèt, émousser un couteau. 



Cocii^Ic 



BAN. 25 

U^fU BANG-HÊL. Faire nager. Il — chhlâng sttlng, faire passer un fleuve à la 

nage. 

Uâtnfi BÂNG-HËN. Dissiper, consamer, dilapider. Il — bânghai, dissiper follement. 

Il — treâp, dissiper son bien, sa fortune. 

Uà(ir)]j BÂNG-HIÉR. i" fuire, déborder, faire couler. 

2° !l — $%, bride du cheval. Il Khs2 — , les rênes. 

UàtriŒJ BÂNG-HÔY. Fumer, enfumer. |[ — fAss«g-, enfumer. ' 

tllâtU BÂNG-HSJI. Achever, finir. îl TAvœiî — ia», finissez, achevez. (1 Bon préng 

preà — , sacrement de l'Extrême -onction, il — kabal, partie supérieure du 
crâne. 



ucâ"] 



^_^I BÂNG-HÔR. Faire voler, faire planer. || — khUng, faire planer un cerf vo- 

lant. I) — tam khiâl, faire flotter au vent, 

Uàtnfî BÂNG-HÔT. Suspendre, laisser flotter. Il — khsê, suspendre une corde. I( 

— tôngchéy, hisser le pavillon. Il — oi thûr, relâcher, laisser venir un peu. 

UàtrifU BÀNG-HUOS. Dépasser. Il TÂi-œM *«»• ~, travailler outre mesure. 
_Uà[H]fi BÂNG-IÉN. Intimider, faire honte. 

UmO BâNGKXCH. Diffamer, déshonorer. || — kér kî, diffamer, perdre la réputa- 

tion de son prochain. 

^^r\ BANGKXk. Se nettoyer la tête. Il — bàngsït (même sens). 

UlTjfi BÂNGKÂN. Il Samedi ~ (ffl}-; reçu, laisser-passer. 

Uài3 BÂNGKÂNG. Grosse crevette, écrevisse. 

^ûû BÂNGKANG. Lattes pour toiture. 

UuU BÂNGKAP. Enfouir, cacher. Il — teap, troupes en embuscade. 

Uunj BÂNGKÂR. Défendre. Il rA«âm—, préservatif, talisman. 

UlilR BÂNGKÂT. Il — kâun, croisements de race. Il 5? —, étalon. 

n 

tlèr\9 BÂNGKÂT. AUut^er. II —>Wœrf»^, allumer le feu. ' 

Uliriîj BÂNGKXT. Filets pourprendre le gros gibier (cerfs, etc.). 



CtH>gl 






36 BAN. 

Uàfl BÂNGKÂUK. Crier, appeler en criant. Il — A»m mok, héler. Il — dèm 

^ chhϞ, excroissance d'arbre. 

UiVu BANGKÉA. Petite crevette séchée. 

n 

Ulinn BÂNGKeXp. commander, ordonner. Il — tou, envoyer. Il —dôi Preli néam 

" Preâ Âng, au nom de Dieu, je vous ordonne. Il — bânchea, prescrire, en- 

joindre, il — bângkû, ordre, mandat, commandement. Il Mian — , ordon- 
ner, commander. H SdUp — , obéir, être sous les ordres de. 

UiTiy BÂNGKHXM. Mors. Il — - sï, mors du cheval. 

s 

Uày BÂNGKHAM (Khâm). Forcer, contraindre, s'efforcer. Il — chït kî, con- 

® traindre, violenter quelqu'un. Il — châul, forcer li'entrer. || — tkvœû oi 

ruoch, se presser, se hâter de terminer. 

UlVlû BÂNGKHÂN (KAitn). Arrêter, retarder. Il —ka^r, retarder, interrompre 

® un travail. 

Uulà BÂNGKHÂNG {KMng). Il — i&t kenong (rii«^, enfermer dans une cage 

^ (animaux). Il — bâmpân sHt, enfermer des animaux pour les engraisser. 

Uàa BANGKHÂUCH [Khâuch). Corrompre, dépraver, détruire, gâter. Il — rebâs 

f kl , détruire le bien d'autrui- Il — kér kî, diffamer son prochain. || — 

nâng kâun krâmôm, corrompre une jeune fille. 

UiiTiQ BÂNGKHLACH (Khlach). Effrayer, épouvanter. 

■ uàfU BÂNGKHÔS (Khis). À faux. Il Phdëng —, accuser à faux. 

Uà BÂNGKI. Panier pour porter la terre, 

n 

UtàtU BÂNGKÔI. 1° Près, tout près. Il Chît —, tout près de là, à côté. 

n 

2° Appuyer, il lôk chhœû tou — t^k, prendre un morceau de 
bois pour étayer. 



uiàru 



BÂNGKOL. Exhausser un peu. Il — tûk, mettre l'avant de la barque sur 
la terre. Il — mSA kenéa, avoir une entrevue (mauvais sens). 



UaSjîl BANGKOÔK. Ambre jaune. Il Àngkam — (même sens). 

Uây BÂNGKOM. Adorer, vénérer, saluer. I! Thvay — , adorer, saluer. 

Uàfi ^ BÂNGKÔN. Latrines. H — dâmnék, table 4e nuit. 
UàlTYlà BÂNGKÔNG. Courber, plier, arquer (bois). 



, Hosted by VjOGQ le 



BAN. 27 

Uûu BÂNGKÔNG. Il — tûk, mettre des bois sous la barque pour la soulever de 

", terre. 

Uàj BANGKÔR. Amasser, entasser, 

n 

uàSS BÂNGKÔT. || Preà —, ceinture royale. 

Utafi BÂNGKOT (Kàt). Créer, engendrer, produire, mettre au monde. [I Pn^ 

Ang — mîk nou dey, Dieu a créé le ciel et la terre. || Bông pkoâun — , 
enfants du même Ut. Il — vink, régénérer. Il — kar, susciter une affaire, 
un procès. Il — kaun — chau, engendrer des enfants. 

Uiàli^ BÂNGKÔU. il ZJôw —, nom d'arbre. 

n 

Uhuj BÂNGKÛI. S'asseoir, faire asseoir. 

n 

Utijiru BÂNGKÛL. Pieu. Il — tHk, pieu qui sert à attacher la barque au rivage. Il 

^ Bô — , enfoncer un pieu. U — redàk, le pieu aiarrache. 

U£UJ BÂNGKUOI. Petit lézard. 

o 
II 

ÎJ^J BÂNGKUOR (Kuor). Convenable, digne, honnête. Il Sàm — ( même 

Il sens). 

^ûfi BÂNGNÔN (on) Vëangnon. Rideau. 

•^^0 . BÂNG-ÔCH. Exciter, pousser à. Il — bâng-aî, exciter. Il Neâk m — bâng- 

al nâs, qui cherche à exciter les esprits. 

UtarU BÂNG-OL. Effrayer, faire fuir par la peur. Il — s^t, faire peur aux ani- 

maux ; espèce de pantins qu'on met dans les champs pour épouvanter 

les oiseaux. 

UàSfi BÂNG-ON. Faire courber, incliner. 

UqSû BÂNG-ONG. Espèce d'échelle faite d'un seul bambou, 

uànU BÂNGRÉAP. Égaliser, aplanir. Il — dey, égaliser un terrain. Il — s2, exercer 

un cheval à prendre un trot égal. 

tl[[àjfi BÂNGRIÉN. Enseigner, instruire. Il — kâun keméng, instruire les enfants, 

li — âksdr khmér, enseigner les caractères cambodgiens. 

UàirU - BÂNGRIL. Émousser. Il — kûmbét, émousser un couteau. ^ 

Ut|y BÂNGRO (ou) Bâmrb. Serviteur, domestique ; délégué, envoyé. 



y Google 



«8 BAN. 

UàirU BANGROL. pangolin. \l Mâr mïik dâuch — , timide comme un pangolin. 

Srâka — Aâ châng kâ kemeng chéa iknUm bângkân, amulettes, préservatif 
quon 5usp>end au cou des enfants. 

UjwU BÂNGRUOM. Condenser, resserrer, n Bângruop — , resserrer. 

U(âfrî BÂNGRUONH. Se rétrécir, se resserrer. 

u 

Uàlty^fi BÂNGMESIÉT. V. McsUt. Abandonné, de rebut. 

UâO BÂNG-UOCH. Fenêtre, croisée. Il — chknâng, fenêtre à barreaux. )l TeÏÏl—, 

" ouvrir la croisée en y mettant un support à la façon indigène. , 

Uàfi BÂNG-UOT. Flatter, vanter. 

tlâîfU BÂNGVEL, Faire tourner, retourner. Il — tou, faire rouler en avant, il 

Khttat — , campas. Il — popXl, cérémonie cambodgienne. 

Ufàà BÂNGVÊNG. Tromper, détourner. U Pr^ —, faire une fausse déclaration. 

UtàO BÂNGVICH. Paquet, faisceau. Il Stnibôt vii —, un paquet de lettres. Il 

•* Vîch — , empaqueter; paquet de hardes. 

■CfET} bXnH. Tirer (arme à feu). l( — «i8 fôw^Ateïîwg-, tirer un coup de fusil. \V 

— trâng, tirer juste, habile tireur. Il — trâu, atteindre le but visé. H — 
kh'Ôs, manquer son coup. Il — kre&p tôml^ rehaut, percer de part en part. 

B — Ihnû, séna, tirer de l'arbalète. Il — cha, lieu d'observation, nairadoF. 

Il — reàkimey, rayonnant, brillant. 

Um BANHCHI. Catalogue, registre, rôle, liste, || T/mœii — kâun kemêng rien, 

j dresser la liste des enfants qui vont à l'école, 

UfiJfU BÂNIÔL. BÀNlO. V, B-ôniol. BôniÙ. 

UjGT) BÂNLA. Épine. Il Méan — , épineux. Il MUt — , se piquer. || K'^m — 

'^ . buisson d'épines. Il S^t tê — , piquant, épineux, || Mâkôt — , couronne 

d'épines. 

U^tU BÂNLAI. Allonger. Il — khsê, larguer, détendre la corde, I! Châng —, 

" attacher avec une très longue corde. 

UfiSjn BANlXp (ou) P'ènltp. Troubler, étourdir, mettre en désordre. \\ —péak, 

troubler l'esprit, faire perdre le fil de la conversation. Il Bânli — , distraire, 
^ divertir. I) Srêk — , étourdir à force de crier. * 

UjSrie BÂNLÂS. V. Bimllis. 



^tedb^ Google 



BAN. 



uio 
■ uûéja 

U£tU 
U£JUJ 



BÂNLÊ (ou) P'ônlê. Légumes en général, il — bângka (même sens). 
Il S^p — bângka, plantes potagères, || — mochu, légumes acides. || Prê 
— , varier la nourriture. 

BÂNLÉA. Il PreU — , ma'ison de campagne ( R. ). 

BÂNLEA. Écorcher, découper, || — sbék, enlever la peau. j[ — bânleât 
(même sens ). 

BÂNLÊNG. S'amuser, se divertir, divertissements. || — kméa (même sens). 
Il Kâun chhma — kenéa, les petits chats jouent entre eux. Il Sdt chap 
— kâun khnt&m, mésange. 

BÂNLICH. Submerger, plonger dans l'eau. Il — i^k ( même sens ). || — 
tûk, enfoncer une barque dans l'eau- Il — bânlông, réduire au désespoir. 

BÂNLÊCH. Il Phlâu —, passage dans les forêts inondées. || Kâi pklâu —, 
couper au court, passer à travers les forêts inondées, [| Prêk — , petit 
arroyo de traverse, le plus direct pour aller d'un endroit à un autre, il 
Au — sâch, habit déchiré qui laisse entrevoir la chair, il — khluon, se 
montrer un instant, à Ja dérobée. 



BÂNLIÊK. Apparition du poisson à la surface de l'e 
der de côté. 



II — phntk, regar- 



BÂNLOI. Il Dèr — kenéa, aller à la file. |j — ksê, allonger une corde. 

BÂNLÔK. BÂNLÙ. V. Pônldk.PX^nlû. 

BÂNTÂ ( Ta ). Faire passer. I) — day kenéa, se faire passer de main en main. 

BÂNTAM (Tâm). Mettre au régime, action de priver. 

BÂNTEÂ. Numéral des planches. Il Kadar m6 — , une planche. 

BÂNTÉAY. Citadelle, ville, fortification, rempart. || — sema (même sens). 
Il 'Ne'âk — , citadin, li R^ — , raser une ville, une forteresse. 

BÂNTeXl. V. B'ônteâl, témoin. 

BÂNTeXn.'V. PUie'ân (ou) PUtÔn. Presser, hâter. 

BANTÉAP. Abaisser. Il — khluon, s'humilier. 

BÂNTEAP. V. D'enté^. m 

BÂNTÉNG. V. Pôntïng. Serrer, resserrer, il — khsê, tendre une corde. 



, Google 



BAN. 



Ufidj BÂNTHÂY (Thâi). Il — thlay, réduire le prix, rabattre. Il — p6ti, diminuer 

^ l'impôt. Il — k^mlâng, les forces diminuent. 

XSXë> BÂNTHÊ (Thê). Administrer avec soin, prendre soin. Il — bânthbm (même 

®~ sens). ■ 

UtfiO BÂNTHÊM (Thêm). Augmenter, ajouter. 

UêjS BÂNTHUON (Tâkom;. Compensation, dédommagement. 

\S&i BÂNTO. H Chriéng — , chanter en cadence. 

U&y BÂNTÔM. j° Dormir (roi). Il Krê krala —, lit royal. 

2° Faire grimper sur, fixer sur. 

UÊfl BÂNTÔP. Chambre, alcôve, lieu réservé. 

Ufi BÂNTÙ. Placer sur. 

Ufin BÂNTÛK (TU). Charge. Il — Aï, être à la charge de quelqu'un. Il Roû —, 

■", voiture de transport. 

UfifU BÂNTÙL (Tûl). H Prèâ —, parole (D. R.). Il Lmtig mêan preil — tha, le 

\ roi a dit... 

UfiOy BÂNTÛM fTïim). Faire mûrir. Il —phlê chhœû, faire mûrir des fruits. 

tl£9£ BÂNTÛN (Tûn). \\ — méan, exhorter à, encourager. Il — méan prâdau, en- 

" seigner, faire la morale. Il Preâ — oi pram, déclarer (officiellement). || 

Ban pria — chea s^mkeÉl, avoir une lettre du roi. 

UtJSjW BÂNTUS (Tûs)- Accuser quelqu'un, imputer à faute, reprocher. 

0*10 BAP. Péché, faute, mal. Il Ne)ik — .pécheur. Il Méan — , avoir des péchés. 

* I! Thvœû — , pécher. || Thvœû — M, faire du mal à quelqu'un, le mal- 

traiter. Il L^n tUs srai — , confesser ses péchés. H — thng'ôn, péché mortel. 
Il — sral, péché véniel, il — pi ap'ûk dbm medai dbm, péché originel. 

et 

Cp BAR (ou) Ba. il SU chhma —, hibou. 

CflJ BAR. Curer, nettoyer- Il — srâit pi tûk cHénh, décharger le riz de la barque. 

UJ BÂR. Conduire devant soi. H — roii, conduire une voiture. Il — sift iou 

khvéal, conduire un troupeau au pâturage. Il — khvîcd, faire paître. Il — 
phûk, manger (poésie). Il — bàmà%à, réunir, rassembler. Il — chénk, élimi- 
ner, enlever. 



y Google 



BAR-BAS. 



UJ BÂRÂ. De peu de valeur, vil, qu'on méprise. 

■Qfiriufi BA.RACHIT. il Lûk s^ng — , bonze prévaricateur. 

qinrU BARÂS. Petit éléphant. 

tlJfU BARaS. Homme, vous. (Les bonzes appellent ainsi leurs auditeurs). 

Ujy BÂRAM. Pour^»-^»j. I! TÂ^^ —, inquiet, triste. 

UJÊl BARXt. Mercure. 

UJUI EÂRBÂUR (ou) BâftâM»-. Abondance, fertilité, en quantité. H ChhnUtn—, 

" année fertile. || Chéa — , abondant, fécond. Il Méan ckêa — , avoir à 
profusion. 

CpIJ BARÉY. Cigarette. || — bârtang, cigare, cigarette. 

UJÎi BÂRIVAR (Pâli). Sujet de quelqu'un, le peuple sujet de son roi. 

^ii^l^Vl BÀRLOK. Il — énéay, la vie éternelle. 

UltTlâ BARMAN (ou) Baiman. Colle faite avec de la farine. 

U;UJ BÂRMÉY. I) P»-eS -—, puissance (D. R.) || Préâ — Preii iwg, puissance, 
volonté divine. Il Prea — sdêng, miracle. Il SHmdéng preâ — , faire des 
miracles. ][ — ttpiér ït limbak, impassibilité divine. 

UJy?) BÂRMIT (ou) Bâmimït. Présage. 

UJtnfi BÂRÔHÉT. Il B^À« —, perruquier du roi, 

UJtîTin BÂRPHUK. Se nourrir, manger (poésie). 

UJO BÂRUOCH. Ulcère. 

Cr^Oy BXsCHEM (ou) Bâchëm. Il riSs —, ouest (P.). 

upt BAS (ou) Bâ. Conspirer, rebelle. 

^ï BAS. 1° Qui n'est pas d'aplomb, perdre l'équilibre. 

2° Nom d'une liane. 

CpfUn BASÂK. Homme laïque. 
i* .. 

P:^fUm BASEYKA. Femme -laïque. 



y Google 



BAS-BAU. 



CprUfVl BASKA. !l Ling — , jouer aux dames. 

CnS^ BAT. Fond, pied ; oui (entre égaux ou à un supérieur), || Preâ — , pied (D. 

R. B. ) Kknhom preâ — , moi l'esclave de vos pieds sacrés (ainsi s'appelle 
un simple citoyen, en s'adressant aux mandarins). H — day, paume de la 
main. |[ — c/jœîî»^, plante des pieds. Il — Àa/i«i, fond de la cale d'un na- 
vire. Il — tonîi, fond du lit d'un fleuve, li Phlê mS — , cœur de bœuf. 
Il M'a — norka, une minute. 



<n(? 



BAT. Marmite des bonzes. Il Spéay — porter cette marmite. Il Tou bln - 
aller demander l'aumône (B.). Il DiiA — , faire l'aumône aux bonzes. 



m'" bât. Perdre, périr, absent, disparaître. ll — b^ng (même sens). U — b^ng 

rebâs treâp, perdre sa fortune. II Reb^s — , chose perdue, !l — srék, soif 
apaisée. II — meâi, se taire. Il — kômhtng, colère apaisée. It KM (ou) feSffi- 
pung — , pendant ['absence. II — tou, disparaître, s'évanouir. || — tou phléam, 
disparaître subitement, || — khlach, cesser de craindre. II Tou — hbi, il a 
disparu, il a pris la fuite, 

UR BÂT (ou) Btt. II — by, pourquoi ? 

tJJÏ BAT. Fléchir, plier, courber ; détour. || — day, fléchir le bras. II — chœûng, 

plier les jambes (expression polie pour dire uriner). II Ângkui — 
chœûng, s'asseoir les jambes repliées à la façon cambodgienne. Il — sâmp'ût 
au, plier du linge, II — ckéapir, doubler, plier en deux. || — êiiét, replier. 
II — tottlî — ^f^A, méandres d'un fleuve, d'une rivière. II — phlâu, détour 
d'un chemin, II T^ang — , sinueux, II — ■ chriéng, morceaux de chant 
ayant la même terminaison. II — péak, prononciation. II — îâmléng, 
flexion de la voix. 

CpLâJItU BATHIÉAY. il Kra —, maître d'école, instituteur, professeur. 

tCp BAU. Client, tout individu qui s'est mis sous la protection d'un grand. II — 

préau (même sens). 

tnPî BAU. II ~ s/a, grand sac. 

tCfi BÂU. Téter. || Oi —, allaiter. 

U BÂU. II — pu, ainsi, fl — pît maha réach, expression employée par un 

" bonze quand il s'adresse au roi. H Niéay tam — pit, parler selon la vérité, 

Ijn BÂUK. 1° Mélanger, ne faire i^u'un tout. II — bânhchi, additionner. li — lêk 

(même sens). II Lék — , addition. 

2° — k&, bœuf à bosse. 

Ui BÂUR. II rïJs é — , Est (P.). II Khêpénh—.pkinelitne. 



yGoogle 



BAU-BEK. 



Uîlû BÂURAN. Bonheur, sort, antiquité. Il Méan — ,-avoirdu bonheur. || Tarn 

" — ; au petit bonheur. II — làà, félicité. || — sthan snor, gloire céleste. Ii 

RebHs — , objets antiques. Il Tômniém — , coutumes anciennes. 

Ujy BÂURÔM. Bonheur, tl — mos'ôk prâsbr , bonheur ineffable. Il — bâuran, anti- 

" quité. Il — mo chéat, depuis la génération précédente. Il — hâsâp, cadavre 

(R.). Il Lûk — bàsâp preâ, luk mSngkûl, crémation du corps du roi. 

UfLI BÂUS. Abcès, furoncle. Il — krap, l'abcès désenfle. Il — t^m, qui mûrit. 

" Il — hier ketÛ, purulent. Il — rih, qui s'enVenime de nouveau. Il — b^mpO, 

qui commence à mûrir. || — bêk, furoncle qui perce. 

Ufi BÂUT. Ii — ânchién, enlever une bague (du doigt). 

tu BÊ. Se détourner, s'écarter, tourner. Il — chénh, se retirer^ s'écarter, il — 

m'ùk, tourner la tête. W — d sdânt, êchhvéng, tourner à droite, à gauche. 

IUt EE. Cueillir. || — pklê, phka, cueillir des fruits, des fleurs. Il — bânf^Mphlé, 

cueillir des fruits pour les faire mûrir. 

fUtUtU BËBUOY. Querelle, plainte. Il A ni pedk —n^s, qaeieWear. 

tUtaà BÊDÂUNG. Cœur (viscère ). Il Preif —, le Sacré-Cœur. 

UT BËY. Trois, troisième, triple. Il Sëng chéa — , triple. Il Dâ — chr^ng, triangu- 

laire. Il — tônââp, treize. Il Pir — dàng, deux ou trois fois. Il — roi dâng, 
trois cents fois. [| Kômreâp chéa — , troisième. 

UT BËY. Il Rok prânêy 'it — , prendre un prétexte, alléguer pour raison. || 

Et — ntlng nyéay sa, ce n'est pas la peine d'en parler. Il Keâp — , il con- 
vient. Il Prâiôch dbm — , avantage, utilité. Il — dâuch, comme, de même 
que. 

UT BÉY. Porter sur les bras. Ii — kâun keméng, porter ainsi un enfant. 

TJTtJl BÉYDA. [| PreU vôr —, Père (D. R.)- 

ÛaO BEYDÂUCH. Comme, de même que. 

b 

UTRJlO BËYSACH. Revenants, esprits. Il Khmôch — (même sens). 

(Un BÊK. Casser, se diviser, se séparer, se fendre, l] Chôl — , casser en lançant. 

-- -Il — kenéa, se séparer. Il KreaP — , balle explosible. || — nhceâs, transpirer, 

suer. Il 'Pklâu — , bifurcation de route, il — sânlïk, pousser des feuilles. 

K __ popa mèât, baver. Il Dey — rôhêng, la terre se fendille, il RoDik^- 

phka trêng, les flots écument. 



y Google 



34 . BEN-BIE. 



fUû BÊN. 1° Il — srÂM, battre !e riz (avec les pieds). Il — srâu puck, hattiç 

ainsi le riz de semence- 

2" n Kedar — , banc fixé au mur. • 

Ufi BEN. Il Tou — bat, aller demander l'aumône (B.). 

fUij BÊNG. Partager, diviser. Il — chéa ptr, chéa bïy, diviser en deux, en -trois, 

Il — chénh pedk téch, appendice, abrégé. Ij Sïït ruy — , mouche. 

(Un^ BÊNH. Il — bâunh, murmure, plainte. Il Thœil meât — 63mmA, faire des 

~^ grimaces avec les lèvres. Il Nyéay by thvaû meât — bâunh ichï, se dit de 

quelqu'un qui parle de loin, et qu'on ne peut comprendre. 

lUn BÊP. Modèle, exemple. 11 Thvœû tatn — , faire selon le modèle. 

UPi- EET (ou) Debït. Pourquoi. || — avsy (ou) — by [même sens), jt — n^, à cause 

de cela. 

U6 BÉT. 1° Fermer. || — thvéar, fermer la porte, la fenêtre. 

2° Enduire, goudronner, dorer. Il — krâmuon, enduire avec de la cire. 
Il — chear, goudronner (barque). [| — méas, dorer (avec des feuilles d'or). 
Il — pr^k, argenter (avec des feuilles d'argent). Il" — thnâm, mettre un ca- 
taplasme. Il ThnUm — , cataplasme. Il — ira, appliquer un cachet. 

3" Tailler, amincir. || — pkdâu, tailler du rotin. || — phkai, tailler 
une plume. 

4° Distiller. Il — sra, distiller (vin, alcool, eau-de-vie). 

(UJ BIÉ (ou) Bia. i" Coquillage (ancienne petite monnaie du Siam). 

2° Jeu de hasard, il Z.t«^ — , jouer. Il — ^WSA, jeu de dés. Il 
— krâdâs, jeu de cartes. Il — chkœû trâttg^ jeu d'échecs. Il Mî chaufai kehal 
— , fermier des jeux. 

tUln?î BIÉVaT. Solde, appointements, il — pônniân kenông mô khê, quelle est 

votre solde mensuelle î 

[Uln BIEK, Rouler, préparer (bétel). Il • — sla melu oi mômat, préparer une chique 

-• de bétel. 

tuly BIÉM. Mâcher, conserver dans sa bouche, sucer. Il — thnâm, mâcher une 

médecine quelconque, du tabac. Il — sla tneluy chique darec, de bétel. JI~ 
day, sucer ses doigts. 



Hostecl by 



Google 



BIE— BOK. 



[U]6 BIEN. Il Biét — , tourmenter, molester ; parler par détours. 

(U]9 BIÉT. Se détourner. Il — mok, s'approcher de plus près. Il — bien, biaiser, 

parler par détours. Il — siét, gêné, à l'étroit, serrés les uns contre les au- 
tres. 

fC^ BÔ. Se courber sous l'action de la chaleur (bois, planches). 

UfU BO. 1° Enfoncer, fixer. Il — ptmgfîûl (ou) M«^M?, enfoncer un pieu. Il — 

thvéar, enfoncer une porte. Il i— dêk kïil, enfoncer des clous. [| — prôm 
(ou) k'ônâvp, fixer, planter des limites- [| — rd, boucher, faire une digue, 
un barrage. || ■— doi chhceû êng kânêng, mettre en croix, crucifier. Il — 
ckîim vinh, palissader, entourer, fortifier. Il — rebOng, faire une cloison. 
Il — tr^ng, planter des échalas. 

2" Imprimer, sceller, lancer. || — ^Sot safMÔoï, imprimer un livre. Il — ■ 
sâmkèâl, faire une marque, un signe. Il — tra, mettre le cachet, sceller. Il 
— iût thka, jeter l'ancre. 

3° Égrener. Il — krâb^, égrener du coton. 

(CpriJ BÔ. Balayer. || — ^/sifi», balayer la maison. 

[U B<3. 1° Si, s'il arrive que (au commencement de la phrase). {I — prâs'ën 

(même sens). II — nann, si quelqu'un, li — té, si non. Il — m^n mén, s'il 
n'en est pas ainsi. Il — ângkalna, si quelquefois. || — avïy muoy, si quelque 
chose. 

• 2° Raison, motif (dans le corps de la phrase). (I Et — khlach, sans rien 
craindre. Il Et — , inutilement. Il Kreân ~, suffisamment. 
ment. Il Et — avey, il n'y a rien. || Et — , h sar, inutilement, 



ttpn BOK. 1° Frapper à plat. Il — kabal, frapper sur la tête. Il — au, laver des 

habits {en les frappant sur une planche). \\ Khiâl — ,1e vent souffle très fort. 

— kenéa,, lutter corps à corps. 

a" Filouter. || — lœâ tul, filouter un grand personnage. || — duol, 
réussir dans sa filouterie. Il —7 miin duol, ne pas réussir à filouter, 
.11 à tromper. 

3° Une poignée, lî Dâk sâmttâm ban mô — , pir — , qui a arraché une 
poignée ou deux de semis. 

un BÔK. 1° Piler (à là façon cambodgienne). Il — srâu ângkâ, piler ainsi le riz. 

il — mosau, réduire en farine. Il — oi loït, réduire en poudre, en miettes. II 

— oi mat, pulvériser. Il Thbal —, mortier à piler le riz. Il — tâng thbal, 
piler, broyer quelque chose dans un mortier. 



y Google 



BOK— BON. 



2° Il — monénh, vexer, opprimer, persécuter. I) ThvceÛ Mk — mônénh 
(même sens). . 

un BÔK. V. Bâuk. 

lUn BOK. Ouvrir, accorder, permettre, distribuer. Il — thvéar, ouvrir la porte. Il 

— bânguoch, ouvrir la croisée. I! — kedô-ng, mettre à la voile. Il — ^trtnach, 
accorder la permission. Il — oi châul, admettre. Il — oi, permettre, accor- 
der. I! — prâk, payer le salaire. [| Kî — oi, c'est permis, il est perralfe. || 

— smu, distribuer du riz. il Luong — preU amnach, le roi permet. 

(UnînriJ BÔKKEÂS. Il fî(5m/ïiA —, rappeler, reprocher un bienfait. 

[CpO BOCH. Arracher. Il — smatî, arracher de l'herbe. Il — momïs, déplumer. 

Il Eî — , chercher avec la main, dans le délire. 



[q*}T BOI. 1° Noix de coco emmanchée, disant l'office de petit vase à boire. 

2° Il — dciy, remuer la main, gesticuler. II — day hau, appeler d'un 
geste de la main. 

(Cpru BOL. 1° Courir, galoper {chien, cheval). 

2° Kaêk — , croassement du corbeau. Il Kaêk — phnOl (même sens), 
augurer d'après te chant du corbeau. Il — ■ pknôl, tirer à la courte 
paille. 

Uru BÔL. Prêter à usure {riz, céréales en général). Il — srâu, prêter du riz 

' { prêter de l'argent à intérêt se dit : châng kar prâk). ^ 

Ut&p BOLO. Il Ckko — , faire grand bruit, tumulte. Il SrSk chho — , crier comme 

un sourd ; rumeur de la foule. 



Ufi BON. Vertu, mérite, cérémonie religieuse, bonnes œuvres. || Dâ méan — , 

' ■ 5^7, qui a de la vertu, dû mérite. Il — séi iAôm, fête solennelle. \\~Neâk — , 

homme de bien. Il Thvœû — missa (ou) thvœû — sâmpêa Preâ, célébrer la 
messe. Il — totuol Prïa, recevoir la sainte Communion. Il Thvœû — oi kî, 
administrer les sacrements; faire de bonnes œuvres. Il — chklâng, consé- 
cration, bénédiction. || Pilng — kî, s'appuyer sur l'autorité de quel- 
. qu'un; implorer sa protection. || — amnach, puissance, grandeur. 

tJjS^y BÔNDÂM (ou) Bàndâm. Recommandations; ordre verbal du roi. || Preâ 

' * — , préceptes divins. Il Bandé — (môme sens). 

Ufi^fVri BÔNDASA (ou) Bândasa. Malédiction, damnation, imprécation, [| Trâu 
' ** — , être maudit, il Dâk — , maudir, excommunier. || — preâ Sassna, ex- 

communication de l'Église. 

Um BÔNH (ou) {Bâunky Mot euphonique. V. Bên> ■ 



y Google 



BON— BUO. 



UfitU BÔNIÙ. Exciter (les chiens, les gens). 

U&USUJ EÔNIÛI. Effrayer les- enfants. 

Ufin BÔNLÂP. II Srêé—, étourdir par ses cris. 

US]I BÔNLÉA. BÔNLEX. V. BânleU, Bânm. 

U£^rU BONTEÂL. Témoin. Il — saksïy, témom. \\ Péak — , témoignage. Il Thvœâ 

' ^ chéa — , être témoin, témoignage. Il Méa» — , avoir des témoins. |) lokpéak 

— , prendre le témoignage de quelqu'un. || — préâ sassna, les témoins de 
la religion, c'est-à-dirg, les martyrs, ii Oi — , prouver. 

U£]in BÔNTEÂP. Il Dâ — chéa pir, qui est le second. || ThneU —, le second 

grade. |[ — n6, secondement (peu usité). 

tJ£^9 BÔNTEÂT (ou ) Bânteât. || Ligne, trait. IJ — phteat, règle de charpentier. 

Il Véay —, tirer, trâcer une ligne. Il KSs —, tirer un traitj'li — chhœû, règle 
en bois. Il Khsê — , cordeau de charpentier, il Êng mun skeâl — khmau, 
tu es un ignare, tu ne connais ni les lois ni les usages du pays. 

UfiO BONTÉCH (ou) Mintïch. Un ^peu. || — mntuoch, un tout petit peu. !l — 

Hiét, encore un peu. || — tkâi, — lœûs, un peu plus, un peu moins, à 
peu prés. Il — mûoy, un tantinet, un soupçon, une idée. 

UJtU BOREY (ou) Bârey. Royaume, partie du monde. || ^w^Jttît- —, nom d'une 

province voisine de Battambang. 

Ujy?i BÔRMIT (ou) Bârmit. || — da tru, feindre, qui ne s'accorde pas avec. 

mp BORUOCH. Il DiiîMÔaw-, ulcère malin. 

Unj Bus. Balayer, nettoyer, approprier. || — pktïa, balayer la maison. 

UfLI BOS. Khè —, dizlème mois (Décembre - Janvier). 

UrU BÔS V. Bâus, Furoncle. 

tj[èl BOT (ou) Botira.W Preâ réach chéa —, hls du roi. 

U^J BOTTRËY. Il Preâ réach chéa —, fille du roi. 

Û CfS BUCHÉA. Offrir, Confier. 

Ui-i BUNG. Étang. Il — buo, (même sens). 

BUO. 1° Marais, étang. 2° \\ — kû, fanon du bœuf. 



, Google 



BUO— CHA. 



UO BUOCH. Il Ruoch —, Un, fini. 

UtU BUOY. Il Menus bï~ réay rau, mauvais gars, dont on ne fait pas de cas. 

w 

UCU BUOL. H Sruol —, plaisir, aisé, facile. 

Ufi BUON. Quatre. Il — ttiniap, quatorze. 

(Utfi EÙON. Il Trïp — , herbes flottantes sur les étangs. 

uà BUONG. Attacher, lier. Il — sak, nouer ses cheveux. Il Damrty ~ 

" day, l'éléphant saisit, enlace avec sa trompe. 

UfU BUOS. Il S»— Jeûner. Il Tom —, Entrer à la bonzerie, se faire bonze. 

** Il — p^nmHn chknâm kài, depuis combien de temps êtes-vous bonze? 

Il — pir bey pasa (ou) prèâ vasa se faire bonze pour deux ou trois 
printemps. Il — niô sâmkàng damrey. Entrer à la bonzerie, se faire 
bonze pour quelque temps. Il — doi vat, chït dot kkluon, chaque pagode 
a ses coutumes spéciales, chaque homme a son caractère particulier. 



0^ CHA. 1° Collier composé de petits tubes enfilés bout à bout. 

2° Graver. [| — satra, graver des satra à la pointe sèche ( yulg. ) au 
stylet. 

3° B4nh — , guérite, donjon. 

CHÂ, Il Chbnâm — .année du chien. 

OrU CHÂ-ÀL. Nausées, manger jusqu'à prendre une indigestion. 

tnfU CHA-AL. Il Chhû —.avoir du zèle, porter de l'intérêt à... Il Chkû —, 

^ mech'is êng, tout dévoué aux intérêts de son maître. 

trtU CHA-AP. Odeur du poisson frais. 

(cHrf CHA-XU. [I Crâhâm —, rouge vif- 

Otnn CHÂCHXk. Provoquer, irriter. \\ — châchêk (même sens), aiguillonner. 

Oan CHÂCHÂK. Chacal. 



y Google 



CHA. 



OOn CHÂCHAK. Margoiiillat, petit lézard. 

001&Î CHÂCHAT. Il Sm —, martin pêcheur. 

OtOn CHÂCHÂU (ou) KâcMu. i" Espèce de plante dont on se sert pour faire des 

cordes. 
• 2° Faire bon accueil. Il — arau ( même sens ). 



□(an 



, otôà 



5.^ 



cnn 



CHÂCHÀUT. Il Dbm —, espèce de jonc. 

CHÂCHÉNH. Il — châchdnk, mal poli, rugueux, non fini. 

CHÂCHÊK. Exciter, contester, provoquer par des paroles blessantes. Il — 
kenéa, discuter ensemble. Il Robién — rok, art de raisonner. 

CHÂCHÉS. Obstiné, entêté, indocile, récalcitrant, il — j-é's (même sens). 
Il Chét — , opiniâtreté, entêtement. Il Non — , s'obstiner. 

CHÂCHÊT. Plante sauvage, dont les indigènes mangent les tubercules en 
temps de famine. 

CHÂCHÔNG. Effronté. 

CHÂE. Qui a mauvaise odeur, forte odeur de rance. 

CHÂÉN. Cuit. Il Bai — kbi, le riz est cuit. Il — doi khnâp, faire cuire sous 
la cendre (poisson), après l'avoir entouré de feuilles ou même de terre. 



• CHÂÉNG. Os, ossements. 



*khchey, cartilage. 



CHÂÊT. Rassasié. || Si — , être rassasié, qui a mangé à satiété. || Phëk — 
hbi, qui a bu à satiété. 

CHAI, i" Dépenser, changer. Il — ^riife, dépenser de l'argent. Il — tkh, 
économe. Il Menus krâ — , parcimonieux. [| Prâk — dâch, monnaie qui 
a cours. Il Prâk riél th'âm — pr^mbéy tènd^p tiimlong pir bat. Le change 
de la piastre est de i8 tomlongs 2 bat. 

3° [| — dey, petite tourelle autour des pagodes. 

CHAY. Pou. Il — chhkt, puce de chien. || — krâpœû, insecte, parasite qui 
s'attache au crocodile. 

CHÂIÔT. Fatalité, destin, mort. 

CHAK. Il Dàm — , espèce de palmier d'eau. Il Slëk — , feuilles de ce pal- 
mier qui servent à couvrir les maisons. 



y Google 



40 CHA. 

QTin CHaK. Percer, blesser, piquer, verser. Il — lôtnpéng, percer d'un coup 

® de lance. |L — m&t thlïi rehaut, transpercer, percer de part en part. 

Il — «îiif, blesser, faire une blessure. |[ — pô, éventrer. V — ihmînh, se curer 
les dents. Il Chhœâ — thnînh, cure-dent. Il — thbUnh, ourdir une toile. 

|[ — M nung chdnluonh, aiguillonner les bœufs. Il — thnôl stong tâk, sonder 
l'eau avec une gaffe. Il — krau, répandre, verser dehors. |) ~ kenông, ver- 
ser dans, dedans. Il — oi kî phïk, verser à boire. Il — tûk, verser de l'eau. 

Il — kliékf chatouiller. Il — ot resbp (même sens). || — phtî, transvaser, f 
— nls, s'enraciner, prendre racine. Il Ckês ctômpeâk — kând^nk, fils 
enchevêtrés. ■ 

^" CHÂK. Il — ir^p, plante des marais, herbes flottantes (étangs). Il Nhék 

— , se frayer un sentier dans les grandes herbes, en les écartant de la 
main. 

tnriEtyiJ CHÂKCHOR. U iVïim—, confitures, (pâtisseries faites avec de la farine, 

du miel et du sucre). " 



Cnrit(Gà CHÂKCHRÊNG. Coquillage de 
OpJ CHÂKRÉY. Titre de mandarin. 



mer. 



tTiCJ CHAL. 1° Se corriger, s'amender- Il Réang — (même sens). (I — hôi, cor- 

rigé, châtié. 

2" H T^k — , remous de l'eau. 

O^y CHAM. Il Mentis — , Ciampa, peuples mahométans qui habitaient jadis ■ 

les côtes de l'Annam. 

O^y CHÂM. Attendre, se souvenir, garder. , || — sïn, attends. Il — smardey, 

conserver la connaissance de. |j — vinh, se rappeler, se souvenir. Il — ne^ik 
îng, je me souviens de vous. Il — phteâ, garder la maison, il, — pên prâiât, 
veiller sur, prendre garde. Il — krâbey, garder les buffles, les bœufs. 

00 CHAM. 1° Exact, droit, juste. H Tràa — kàndal, juste au milieu. Il Péak , — 

expression juste. 

2° Il — sâmpôt, faire une bordure, ourler. 

Own CHAM-ÂK. Moquerie, se moquer. Il — châm-Hn, plaisanterie. 

OKiy CHAM-AM. Empan. || Muoy — , un empan. 

OHfi CHAM-AN. Il — ïîng-, plaisanterie, raillerie. Il Péak — (même sens), il — 

c/jflM-l, ironie, dériston. Il — pîp, contrefaire les travers de quelqu'un. 

OHin CHÂM-AP {Cha-ap). Fade, insipide au goût. 



y Google 



CHA. 



OHPi 

OHfU 

6 un 

ôtuà 
ôfe ■ 

ÔtlfU 

otn 
oimj 



OUDfi 



CHaM-AS. 1° Obscène, honteux. Il Pedk — , paroles obscènes, grossières. 
Il Çhî — , injurier grossièrement. 

2" Il — Kkmoch, habiller un mort selon l'habitude du pays. 

CHAM-ÂT. Il Chhn-'^t —, satiété. 

CHAM-ÂUS ( Chye-àus ). Paresse, fainéantise, nonchalance. Il Kômchïl — 
(même sens). 

CHXmBaK. Il Dbm —, nom d'arbre. 

CHAMBÂNG (Cheb(ing.) Combat, guerre, bataille. Il — rénéang (même sens). 
Il — chœûttg tdk, combat naval. 

CHaMBXp. Lutter corps à corps, se battre. Il — prâbâk kenéa (même sens). 
Il Néâk — thnay liwng, qui lutte en présence du roi. 

CHÂMBÊNG. Distrait, préoccupé. W — chït, préoccupé. 

CHÂMBdNG. Paille, herbe desséchée. Il — sràu, paille de riz. 

CHAM-Ê. Se gonfler. 

CHÂM-ÉN (Ckâ-ên). Cuisson, cuite. Il Mo — bai, une cuisson de riz. Il lûr 
prâhêl mô — bai, le temps de faire cuire une marmite de riz. 

CHÂM-ÉNG. Aile. Il S/fl^ mo —, une aile. 

CHXM-ÊS ( Ckâês ). Odeur des bêtes sauvages ( tigre, crocodile ). 

ChXm-ÊT {Châêt). Il — cham-âl, rassasiement. 

CHaMHA ( Chnhâ ). Ouverture, entre-bâillement. Il Thvéar —, porte entr- 
, ouverte. 

CHAMHAI. i" Chaleur externe, émanation de la chaleur. Il — dey, t^k, 
vapeur, exhalaison de la terre, de l'eau. Il L6ng —, la vapeur s'exhale de 
la terre. H -^ meh, haleine. 

2° Espèce de croc en bambou dont on se sert pour soulever la 
paille de riz lorsqu'on est en train de le battre. 



CHAMHEAN. Pas, enjambée. Il Mo - 



, un pas, deux pas. 



CHÂMHIÉNG. Moitié, demi. Il Mo riél mô —, une piastre et demie. | 
Jok m6 — chénh, enlevez-en la moitié, une partie. 



y Google 



42 



CHA. 



ôttny 
atri 

OLns 

b 

ôfn 

âtfnà 

âepn 

ÔfflDs 

ôrûà 



CHAMHIÉU. Frire avec de la graisse, de l'huile. Il — khîinh, préng 
{même sen^. 

CHaMHÔ. i" Taille, hauteur d'un homme. Il Mo — , une hauteur d'homme. 

2° Chhùp m<) —, se reposer, s'arrêter un instant. 

3° Niéay — , faire le fanfaron. 

CHAMHOY. Cuire à la vapeur, au bain-marie. 

CHAMHÔT. Exactitude. || — cMS(, vrai, exact. 

CHAMHÔU. Calomnier, il — khê khôu, calomnier. 

CHAMKA. Jardin, plantation, verger. Il — ^A^m' (même sens ). Il Néâk — , 
jardinier, qui fait des plantations. 

CHÂMKÉANG. Empêcher ( rare ). 

CHAMKÔNG. Courber, arquer. 

CHÂMKUOT (CA/îJtMoO- Folie, rage. Il — fiôi, fou, enragé. || ~ krâmUch, 
faire le bouffon, bouffon. 

CHAMLAK ( Ckhl^k ). Sculpture, représentation. Il Neâk —, sculpteur. 

CHXmLÂK. Rein, lombes. 

ChXmLÂNG ( CM;à«g- ). Traverser ; copier. \\ Tûk — , barque de passage. 
Il NeHk — , batelier qui fait traverser le fleuve. Il — sayphou, copier un 
livre. [I Netih kat — , copiste, scribe. 

CHÂMLÂS {Chhlàs). i" Sagacité, discernement. 

2° Prendre, choisir entre deux. 

CHAMLEK. Étonnant, étrange, extraordinaire, qui ne s'est jamais vu. H 
Il Reb^s — phUktdb^tis rares, curieux. Il r^Kœiî ~, faire l'extravagant, 
scandaliser. Il Kebuon âmpi —, scandale. 

CHAMLÔ ( ChhlÔ ). Dispute, querelle, rixe. 

CHaMLÔI (Chhlbi). Réponse. Il A/^dA —. défendeur (en justice). Il — 
arS,k doi rûp prea put, oracle du diable. 

CHÂMLÔNG. Il — wjeiw, échalas. 



y Google 



CHA. 43 

âfiJÏl| CHAMNAI (CftaO- dépenses. - 

ârunn CHÂMNAK (CMk). Piqûre, pointe. 

éru^n CHAMNÂK (Chak). Action de sucer ( peu usité ). 

ÔruTlOJ CHÂMNAL (Chai). Réformation, amendement. Il — c/ti/ (même sens J, 
résipiscence. 

âfUTiy CHAMNÂM (Chant), i" Formalité, marque, témoignage, preuve. I! Kijt 

chéa — , noter, annoter. Il Khet thnâng day tuk chéa — s^-ii^, signer; mar- 
quer par des points, sur un acte, en signe d'authenticité, la longueur 
exacte des phalanges de l'index de chaque contractant. ( Ainsi se ter- 
minent à peu prés tous les papiers d'affaires). 

2° Habituellement, à l'ordinaire, avoir coutume. Il 

— kî thvœû sip dàttg, comme cela se fait d'habitude. 

Oarîà CHXmNÂNG-OY. À plus forte raison. Il Té iô — o> (même sens ). 

Ofumà CHÂMNÂNG. Copeau. Il — chhœtî, copeau de bois. 

Ôanà CHAMNANG ('C/i«Hâ'^ Inclination, gré, bon plaisir, caprice. Il Thvœû tam 

— chet, agir selon son bon plaisir, à son gré. || — chet, désir, appétit 
( charnel ). Il — phàtii, envie de. femme enceinte. || Thvœti lam — tntîn ban, 
il n'est pas bon d'agir selon son caprice. 

èi\S)is ChXmNÂNG cCAàng;. 1° Ligament, nœud, ii S>-(W —-, dénouer. W — dêk, 

menottes. Il — day, chœûng, ficelles, dont, par superstition, les Cam- 
bodgiens s'entourent le cou, les mains, les pieds. 



2° \\ — day, dot (delà fiancée 
collecte qu'on prélève sur les invités. 



day phnhiéu, 
Lââ — ( même sens ). 



CHAMNÂP. 1° Admirable, beau, superbe. 

2" (Châp). Prise, capture. 

CHXmNAR (Char), i" Action de graver. 

.2° Il — char srî, enclore une rizière pour empêcher les. 
animaux d'y pénétrer. 

CHÂMNÂS (Ch&s). Vieillesse, grand âge, ancien. H — skm, la vieillesse aux 
cheveux blancs. 

CHÂMNÂUL (Châul). Action d'introduire, de faire rentrer, capacité. |j — 
sra, aimer le vin, grand buveur. 



y Google 



CHA. 



Otirin= CHXmnÊ (CkV. industrie, savoir faire, intelligence, habileté. |) — cht 

chrbn, indjjstricj artifice, ruse, sagacité. Il —prâsâp, habileté, adresse, 
finesse. Il Méan — kreïïn, il n'est pas bête. 

0£1= CHAMNËA CCMtt^aJ. Victoire ; résistance ; action d'être. Il — chhnéant, 
porter préjudice à quelqu'un par jalousie, par envie. Il — chhnUtn nï 
phliéng chrbn «as, dans le couraut de cette année il a beaucoup plu. || — 
-!.;:„ ..;, ^ bonté d'une chose. 



ÔFf 



ôàî'u; 
âin 



OOTiO 



CHAMNEY. Aliments, vivres, nourriture. Il — diâmnûk ( même sens ). || — 
sât, tout ce qui est propre à nourrir'le bétail. Il — bampân, tout ce qui sert 
à engraisser. 

CHAMNÊK (Chêk). Portion, partie, l! Chék —, partager. Il — châul chêk, 
part, participation. Il Dâ chéa — mûy, qui prend part à, partager avec. 

CHÂMNENH. Gain, profit, avantage. II Ban — , meaK —, avoir du gain,- 
du profit. Il Ban — pônmân, combien de profit avez-vous eu î 

CHAMNGAI (Chhngai). Distance. It — pônna, à quelle distance? ll — 
lemêm, ni loin, ni près. Il — prâman m6 bâ diim ihmâ, à la distance d'un 
jet de pierre. I! — pràhdl pi ni ton, à peu prés à la distance d'ici à ... 

CHXmNI. Il CÀ«é»g' —, côté, les côtes. 

CHÂMnÏ fChî). Véhicule. • 

CHÂMNI (CM). Malédiction, imprécation, insulte, || — phdam ki ( même 
sens ). Il — chî prâdau, reprendre, corriger quelqu'un. 

CHÂMNIK (Chik). Canal, endroit creusé. I! Prtk —, canal. 

CHAMNU (Ch6t. Sujet, vassal, soumission ; contenance. || Nou chéa — , 
être sujet, vassal. II — mech'âs, qui est sous la domination de quelqu'un. II 
Srôk luon chéa—nana^sâp thngay, actuellement de qui est vassal le royaume 
d'Annam ? || Anh mûn priim chéa — nana té, je ne consens à être l'esclave 
le domestique de personne, tl Pktûk tam — , charger selon la contenance. 
Il Rûtê nô — cA5 pônm'àn, quelle est la contenance de cette voiture ? 

CHAMNÔCH fC^cÂ;. Point. |) Mœûl — c/tdcÀ, regarder l'endroit marqué. 

CHXmNÔK II Châtnney —, aliments. 

CHAMNOT (Chhnot). i" \\ — bândau, épigramme, énigme II Tâmnéy 
doi — , tirer la bonne fortune. 

2° II Péak — , acte d'accusation. 

3° Il — choi, escarpe'inent. 



, Google 



CHA. 



OÊfU 

6 en 
tirim 



onoj 

b 



CHAMNUOY (Chuoy). Rendre service, porter secours. Il — kdr péa, protec- 
tion, défense. |] Neik — kar, avocat, soutien. 

CHaMNUONH (Chuonh). Commerce, négoce. || Kân — chuonh prê, faire 
du commerce, du négoce. Il Ne^k — commerçant, négociant. 

CHAMNUOP (Chiiop). Rencontre ; révolution d'une année. 

CHÂMNUOS (Chuos). Remplacement, changement. 

CHAMNÙT (ou) CHAMNIT (Ch^tf. Proximité, voisinage. (| — ch'âtsnét sna 
kenéa, familiarité. 

CHÂMOT. Marcher sur la pointe des pieds. 

CHÂMPA. i" Il Dbm —, nom darbre. 

2° Il Sâmbâur — , couleur jaune brun. 

CHÂMRA.N (Chranj. Escarpement. 

: fondre. Il — khlânh, faire fondre de la 



CHaMRXNH (Chrânh). i" Fai 
graisse. 



2° Il — sak, action de friser les cheveux. - 

CHAMRAS fCAfSs/ -Piquants, épines, épineux. || ^~ pônla ( même sens ). || ■ 
D'iik — chamrông, enfoncer de petits piquets pointus, en guise de haie. 

CHAMRÂUT (Ckrdutj. Moisson. Il Kkê — , temps de la moisson. 

CHAMRE. Escarpé, à pic. Il Chrâng —, rive escarpée. Il — chct telok, 
précipice, 

CHAMRÉAL (Chréali. Incliné, à pente rapide. 

CHAMRIÉNG iChriéng). Chant. || Bat — tûk, chants exécutés par des 
rameurs. Il — fômn&k sâsbr Preâ, psalmodie, chants religieux. 

CHÂMRÔNG. Piquet, pieu. Il DUk — , piquets aiguisés fichés en terre. 

CHÂMRÔT (ou) Chatnrâut. Moisson. 

ChXmRÔT (R'âti. Faire fuir, emmener avec soi. 'l — khnhôm kî, faire 
fuir l'esclave de quelqu'un. 

CHÂMRÛL. It — oi chrYtl, dépasser, outrepasser. 



, Google 



46 

osij' 
oi'sà 

019 
ÔlSB 
ooà 
□90 



OjSB 

os(çriu 
oiIj 

oà 



CHA. 

'CHAMTEAU. Il Néang — , femme d'un grand mandarin. 

CHÂMTÊNG. Il Sï dàr —, cheval qui va l'amble. 

CHÂMTÊT. Il — ked'h, montrer son derrière ( enfants ). 

ChXmTŒÛ. Encore jeune (animaux). || Krâbey —, h\i^(m. 

CHÂMTŒÛT. Boiter. Il Dbr —, boiter. 

CHAMTONG. Il — long, atteindre l'âge de puberté. 

CHAMTÙP. Qui vient après la première dignité, adjoint. Il — préâ Sôkôn, 
Vicaire général. Il — luong, régent. 

CHAN. Ecuelle, tasse, bol. Il — kâban (même sens). Il — tiép, assiette, plat. 
Il — sâmlâ, assiette à soupe. Il — kôntûng, tasse, coupe. 



CHÂN. 1° Lune. |) Thngay - 
lune ( éclipse de lune). 



Réa cMp —, le dragon saisit la 



2° Dàm — nom d'arbre aux fleurs odoriférantes. Il Dàm — kras- 
stia, bois de sandal. Il Dbm — s^, sandal blanc. 11 Dàm — krâhdm, sandal 
rouge. 

3° 11 Pkka — , anis. 

4° Il Kao phka — , pendants d'oreilles. 

CHÂNCHËM iÀnchim). Nourrir. 11 Ap'àk — , père nourricier. 

CHÂNCHOM- Sourcil. Il Châng — , froncer le sourcil, il NheHk — , sour- 
ciller, 

CHÂNCHRAM. Hacher en petits morceaux, en frappant sur une plan- 
che avec un couteau. 

CHÂNDÔR. Escalier, échelle. Il Ktim —, échelon, )t — k&ch, escalier 
droit. Il — vïl, escalier tournant. 

CHÂNG. V. Khlông repou. Il Mentis — , petites plaques blanches que les 
Cambodgiens ont aux mains et aux pieds. |[ Day — , chœûng — (même 

sens ). » 

CHANG. Équarrir, polir. Il — chhœû hâup, ckhcetî fdp, équarrir une pièce de 
bois. 



yCfoogle 



CHA. 47 

Oà CHANG. Attacher, lier, enchaîner. Il — chéa muoy, attacher en'semble. Il — 

ruoch, attaché, noué. || — khst, lier avec une corde. Il — vinh iiét, relier 
renouer, rattacher. Il — kâslâp, étrangler; se pendre. Il— oi iïng, tendre, 
attacher étroitement, serrer. 11 — har oi, prêter à intérêt à quelqu'un. 11 
— kar kt, emprupter à intérêt. || — ànchbm, froncer le sourcil. Il Khsê — , 
lien, corde, ficelle. Il — day, attacher un fil de coton aux poignets ( céré- 
monie superstitieuse). Se dit aussi des présents offerts par les invités à 
' une fête. 

tjà CHANG. 1° Vouloir, désirer. Il Méan chèt —, avoir le désir de. Il — ban, 

désir d'avoir, de posséder. Il — oi ruoch, désirer en finir. 

2" Près de, sur le point de. Il — pkliéng, la pluie est prés de tom- 
ber, la pluie menace. Il — phU, près de, sur le point de mourir ( Même sens 
que rok kâl phliéng, rok kâl phôt ). 

Oàs CHÀNG-ÀUR. Nausées. Il — kuot, envie de vomir, nausées. 

OàcH CHÀNG-ÉR. Van, espèce de tamis dont se servent les indigènes pour sé- 

parer le grain d'avec le son. 

tiàtriSi CHÀNG-HÀUT. Il — khnâng, Sillon formé dans le dos par la colonne 

" vertébrale. 

ohiDS CHÀNG-HÔR (Pour) CMng-hàur. I[ — iuk, ravin, rigole, conduit d'eau. 

OàtTlfi CHÀNG-HOk. Trou, creux, fossé. II Thléik femowg —, tomber dans un 

' fossé, 

Oàlày CHÂNG-IÉT. Étroit, resserré. Il L-'OTKOh— , lieu étroit. Il — châtig - al 

" (même sens). Il Chéa —, à l'étroit. 

Oàm CHÂNGKA. i" Menton. 

2° Il Dâk — titean, être à l'agonie. 

OiVin CHÀNGKÂK. Broche. H TrÊy mo, — une brochée de poissons, 

n 

Oày CHÀNGKÂUM. i" Croc,' dent canine. Il — khla, crocs du tigre. 

n 

b 

2° Grappe. Il — fômpmng chû, grappe de raisin. ll Phlê 
mô — , une grappe de fruits. 

OànSi CHÀNGKÀUT. Gouvernail, il KSn —, tenir le gouvernail. || Kâch —, 

" agir su^la barre, sur le gouvernail. 

Oî'à- CHÂNGKÈ. Reins, la taille. I! Khsê —, ficelle dont les Cambodgiens s'en- 

n' tourent les reins (sur la peau). II — phnùm, reins (milieu) de la montagne. 



y Google 



48 



CHA. 



cih]h 

n 
n 

otifiv 

n 

ôàpy 
dàfnfi 

dàgîà 
oà(fnà 

cnàfUïîà 
oàs 

oàm 



CHÂNGKIÉL. i" H — trâchiék, cure-oreille. 

2° Sât — khiâng, espèce de grue au bec recourbé. 

CHÂNGKIENG. Lampe, il Chhkiél (ou) chhkbs — , moucher la lampe. Il 
• Och — , allumer la lampe. Il Rômlot — , éteindre la lampe. 

CHÂNGKOK. Poinçon, pièce de bois qui soutient le tnî dHmbâul. 

CHÂNGKOM. V. ChângMum. Grappe. 

CHÂNGKOS, Bâtonnets dont se servent les indigènes en guise de four- 
chette. 

CHÂNGKRaM (Pour) Sângkr'âm. Méditer, prier en se promenant, faire sa 
méditation en se promenant, || — phéavéanéa, réciter des prières. 

CHÂNGKRAN. Fourneau, foyer portatif. I) Thmà (on) dâm — , foyer com- 
posé de trois pierres ou de trois mottes de terre. Il Kûk — , foyer creusé 
en terre. [| — pôu, foyer formé de trois piquets enfoncés en terre. 

CHÂNGKrXnG. Grelot. Il — st, grelots du cheval. 

CHÂNGKÉANG. Difforme, informe. Il Dék — , couché, bras et jambes 
négligemment étendus. || Chôl — , abandonner à la voirie, ne pas s'en 
occuper. 



- bânghUnh, indiquer 



CHANGNANG, En croix, placé en forme de croix. 



CHÂNG-ÔL. Il — ii(i_y, montrer du doigt; l'index. 
du doigt. 

CHÂNG-OR (ou) Chângâur. Nausées. 

CHÂNG-OR. Petite grille de réchaud. 

CHÂNGRAY. Malheur, infortune, porte malheur, fatal, funeste- Il — châng' 
rôm (même sens). Il Méan (ou) trâu — , n'avoir pas de chance, n Ti 
ni — , cet endoit est fatal, funeste. 

CHÂNGRAP. Fourchette à deux ou trois dents, dont on se sert pour pêcher 
les anguilles. 

CHÂNGRËT. Il — dêk, petit grillon noir. ( Les* nfants s'amusent à les 
faire se battre). [| — sa, grillon blanc (qui ne sait pas lutter). Il — dông, 
grosse espèce que les indigènes mangent. Il — réuMg', autre espèce, plus 
petite. 



i.Gooi^It 



CHA. 



Oàtny CHÂNGRÔM. Abri passager, lieu de repos. Il Iting rôk — chhôp môniéch, 

cherchons un abri pour nous reposer un iostant. 

OuJÎ^ CHÂNGKUK. Grenier, magasin à paddy. || — srâu, grenier. 

Ouju CHÀNGRL'NG. Endroit du palais, qui appartient au palais. 

OuTlJ CHÂNGVA. i° Il Tvey — , nom d'un tout petit poisson. 

2" Chruoy — , nom du village qui se trouve vis-à-vis de Phnom 
Penh. 

OlittU CHâNGVaI. Écheveau, rouleau. Il Luos niô —, un rouleau de fil de fer. 

Cnàunà CHANGVANG. Titre de mandarin ; chef de service. 
é 

□àfs'n CHÂNGVÊK. Intervalle des doigts, des orteils. 

Q^rn CHANH. Il — (îift, — à^, être atteint par la maladie qu'on appelle géné- 

~^ ralement : fièvre des bois. Il Kriiti — ( même sens). 

CTlfQ CHÂNH. Être vaincu, être battu, avoir le dessous. Il Totuol — , s'avouer 

vaincu, se soumettre. f| Dâ — kôi, qui est vaincu, battu. Il — sHmb^t, 
se dit de quelqu'un à qui il arrive un accident quelque temps après avoir 
fait un faux serment. 

0£nSÎ CHÂNLAT. Il — day, cactus épineux. 

0(S]t CHÂNLÔ. Torche de résine. Il OcA —, allumer la torche. Il Ckhkiés—, 

"^ moucher la torche. 

^£>h CHÂNLÔNG. iS Échalas, support, il — melû {même sens). 

2° Tuteur (rare). 

OSIfU CHÂNTÉAL. 1° De basse extraction. Il Pûch — , race de vaurien. 

2° Faire du tapage, il Srék ■—, vociférer. Il Srey — , femme 
criarde, gueularde. 

0(£^fU CHÂNTDL. i" Extrémité du timon des petites voitures de course. || Khsê 

J, corde, hen attaché d'un côté au ckântûl et de l'autre au kânl^ du bœuf 

pour le faire marcher la tête haute et l'empêcher de faire des cabçioles. 

• 2° Phnêk — ( ou ) phléh —, éclair. 

tÔy ~ CHÂ-(5m. Nausée, envie de vomir. Il — rfiw(f«Mg-, avoir des soulèvements 
'^ de cœur. 



» Google 



50 CHA. 

[OJ CHÀ-OR. Il — sâch, irey, saurer, faire sécher à la fumée ( viande, poisson) ; 

" chauffer un malade. || Sla — , arec fumé. |[ Véay oî Ibng — , frapper à 

coups redoublés, noircir de coups. 

Cnn CHAP. Il S'àt — , moineau, passereau. {Nom générique des petits oiseaux). 

^ Variétés de moineaux: — piinléng hâun khmwn, — pûk, — préay, — têt, — 

chânkrang, — ângkâ, — chômpu, etc. 

CTlD CHAP, Saisir, prendre, appréhender, arrêter, retenir. Il — kkcheap, saisir 

' forteftient, ne pas lâcher prise. Il — tiio, prendre, saisir l'individu, la per- 

sonne en question. || — teang prâhês, prendre au dépourvu. Il — kômnbl, 
prendre naissance, s'incarner. !l — préâ dey sânthi ckéa mentis, incarnation 
du Fils de Dieu, il — chéat ( ou ) — k6mnbt vinh tiét, renaître selon la cro- 
yance à la transmigration des âmes, prendre une nouvelle existence. Il — 
bdn, obtenir, se rendre maître, s'emparer de. || — trey, faire la pêche. |j — 
thœû, commencer. Il — téanh lou, entraîner, prendre de force. || — châpchà, 
tâter le pouls- Il — cjihnôt, tirer au sort. Il — phâk, s'apercevoir de, faire 
attention à, remarquer. Il — sSs, persécuter la religion. Il Ch^nmgû chkii 
—, ressentir une forte douleur avec élancements. || Chamngû — , être 
atteint par une maladie contagieuse. Il Wô — , une poignée. 

OU CHAP. II — A:rt/>, pioche, houe. Il — cftiA, bêche. 

in U CHÂPEY. Guitare à trois cordes. H Dénh — , jouer de la guitare. 

îTlUiJ CHAPHLÂNG. Il S mau —, nom d'une espèce d'herbe qui devient très 

'^ haute. 

Cnj CHAR. 1° Graver, tracer, buriner, aUgner. 1) — âksâr, graver des carac- 

'* tères avec un style. Il DZk — , style à graver. Il — robâng, enclore un 

jardinet. 

2" As — présage, chose extraordinaire. Il LU as — tor, entendre 
confusément. 

OJtarn CHÂRCHÉNH. sortir, s'en aller (R.). Il Liiong sdach — iéatra, \s toi est 

~^ sorti. 

Ojraà CHÂRLÔNG. Sentier étroit, resserré. 

OjCpn CHÂROBÂP. Brocart d'or. 

CnfU CHAS, i" Oui (femmes). 

2° Continu. || — khiai, vent continu. 

CnfU CHÂS. Vieux, vieillard, ancien, usé. il Ta — , vieillard. Il — chhniim, âgé, 

<* décrépit. (| — bândbr, vieillir. H — tûm pi 4àm, les vieux d'autrefois, les 

ancêtres. Il Pi — ti'im, des anciens, d'autrefois. Il — phiey, terme de la gros- 



y Google 



CHA-CHB. 



sesse. 



e. I! Au — ,^ habit vieux, usé, dont on se sert depuis longtemps déjà. Il 
ckbk chl snâuk àndbk piniibûi tam s?, vieillard grimpé sur une carapace 
de tortue à la poursuite d'un cheval. 

<Ti^ CHAT. Il — chêng, charger quelqu'un de faire, ou de faire exécuter un 

travail. 

OÈS CHAT, Stationner, accoster, aborder (barque, bateau). 

[013 CHÂU. i" Petit -tils. || As kàun — descendants, fils et petits-fils. Il — tuoi, 

arrière petit -fils. Il — /woi, quatrième génération. || — Ua, cinquième 
génération. 

2" Appellatif des personnes { employé surtout dans les écrits). || — 
Chim, le sieur Chim. 

3° Il Maître, seigneur ( Siamois). Il PreS — le roi. Il Preâ p'ên — , 
Dieu. Il — passi sra, le fermier de l'alcool. 

(CnU^J CHÂUFAY. Gouverneur de province ; maître, patron. Il — srôk Puâ dam- 

bdng, le gouverneur de Battambang, || Nana chéa — èng, quel est ton pa- 
tron f 

iCfl^y CHÂUKRXm. i" Magistrat, juge. || SaM —, tribunal. 

2" Titre de mandarin. 

Oru ^ CHÂUL. Entrer, pénétrer. J| — Kenéa, se mettre de société. Il — chéa mûy 
" ' kenéa, s'unir. Il — komnut nûng ki, entrer dans les vues de quelqu'un. || 

— nûng a kebat, entrer dans une conspiration, comploter. ]| — tou kendng, 
pénétrer dedans. 11 Oi — , recevoir, faire rentrer, il Anchûnk neUk, — mok, 
veuillez entrer, monsieur. Il Lttt stù, — kenùng phteâ, faire irruption à l'inté- 
rieur de la maison. H Pveâ pM — nirpéan hbi, Boudha est entré dans le 
néant. Il Krâmôm — molôp,]eane iille nubile (cérémonie). Il — sas, en- 
trer en religion, embrasser la religion. || — chït, plaire, consentir. U — 
chït té, ça vous plait-il, êtes vous de cet avis ? Il — chst kenéa^ se plaire, 
s'aimer, être d'accord. 

Oj CHÂUR. Particule impérative. Il — sd^p, écoutez. Il — tha, dites, parlez. 

Ony CHBAM. Prendre à poignée, || Chïip —, prendre à deux mains. 

Opà ^ CHBÂNG ( ou ) Chehâng. Combattre, se battre. Il — s?è, guerre. || Tou —, 

^ * partir pour la guerre, aller combattre- II Kùt —, il y a guerre, la guerre 

éclate. Il — réaiig chàid, attaquer, assaillir. 

Ojà CHBÂNG. Il Kâan —, tils aîné, l'aîné de la famille. 

Hostedby Google 



CHB-CHE. 



□ pn CHEÂP. 1° Coutume, loi, principe, règle, civilité. (| — tômlèâp, usage, 

us, coutume, il — sruk, usage, loi d'un pays. || Méan — dâuchtîi, c'est 
ainsi que dit la loi. il Tarn —, selon la loi, d'après la loi. (1 Oi trâu — , 
conformément à la loi, il Bbk — , ouvrir, c-à-d. consulter la loi. Il Dik tâs 
oi pénk — , punir selon toute la rigueur de la loi. Il Kân — , observer la loi, 
les us et coutumes. Il Dlng — , poli, civil, bien élevé. Il At — , impoli, 
malotru. Il — kriïm, code de politesse, droit civil, règle des bonzes. 

z° Forme, modèle. Il Sâmn néâk sâsêr mô — oi kknhôm, je vous 
prie de m'écrire un modèle, il Kknhôm châng sâsêr tant — nû, je veux 
écrire d'après ce modèle. 

3° Expédition, numéral des écrits, li Sâmbôi — mây,pir, première, 
deuxième expédition (se met en tête des lettres d'affaires). Il Kknhôm ban 
totuol sâmbùt — niûy, j'ai reçu votre lettre... 

4° Permission. i[ Sâum — ion, je demande la permission d'aller. Il 
Oi — , accorder la permission, T autorisation, 

OPJ CHBAR. Jardin, parterre. Il PàAa ~, fleur rouge, hibiscus. 

Oj^rU CHBÂS. Distinctement, clairement. || — 16, clairement. || Niéay — , par- 

ler clairement une langue, bien prononcer. Il Mœûl — , voir distinctement. 
Il Lu — , entendre distinctement, tl — hbi, c'est clair. 

Ojn CHBÂUK. Harpon, trident. 

u 
Ojfi CHBÂUT. Caresser, passer la main sur. Il — pûk me^t, caresser sa.barbe. 

b 
0[r CHBÔ. Pieu. || Bù — , enfoncer des pieux en terre. 

[OpfU CHBÔL. Sommairement. Il — — , espacé, sommairement. Il Sâsér — , 

écrire sommairement, en abrégé. 

(0 CHÊ. 1° Petit, malingre. Il Mean — -, poule de petite espèce. H TiJmrey — , 

éléphant dont les défenses ont avorté. || Memls — , individu malingre, 
mal fait. 

2° Sœur aînée; c'est ainsi que les Cambodgiens appellent les jeunes 
filles chinoises, il remplace le mot bâng. 

3° Crochet en fer qu'on attache au bout d'une latte, pour saisir ou 
couper des feuilles, des fruits. 

(Os CHÉ. Savoir, connaître ; habile. Il — pasa (ou) pkéasa, savoir, posséder une 

langue, ii Méan chamnï — «Ss, lettré, qui a beaucoup de connaissances. Il 
î— steai, posséder à fond, être très versé dans. Il — lobuong bânchkôt, fourbe, 



y Google 



°^J 



CHE. 



trompeur, imposteur. Il — kar, habile, qui s"y entend, il — iê, ne 
faire que.... Il Kâun kknhôm — te i6m pi lo-ngéach veâl pruk, mon enfant 
ne fait que pleurer du soir au matin. Il -— tê kâhak (ou) krâh&k, it ne sait 
que mentir. || — U phtk sra, il ne fait que boire. 

CHÉA. Être, bon, bien, salutaire, honnête, guéri. Il — té ? comment allez- 
vous, allez vous bien î \\ Khnkôm — (é, je vais bien. Ii Sôk sabai — te? 
comment vous portez vous ? Il — prâkat hài, c'est vrai, c'est certain ; en 
effet. Ii Meniis — , homme libre ; honnête, bon. || Kômn^t — , bonté, il 
Cktt —, bonté de cœur. Il — nUs, très bon, très bien, il — mûy kenéa, 

• vinh, faire la paix, se réconcilier. Il lok — , tenir pour, considérer com- 
me. Il Twé ~ (même sens ). Il K&n tl — long, de mieux en mieux. Il 

— lœâs, — chéang, c'est mieux, il vaut mieux. Il Tknâm nH — «Ss, 
ce remède est très salutaire, très efficace. Il Sa» -^j obtenir; par suite 
de. Il Thceû — , devenir, feindre. \l Mœûi ch^mngU dal — , soigner une 
maladie jusqu'à la guérison. Ii Mœûl mun — , pas moyen de le guérir. Il 

— hài, être guéri. 

CHÉA Y. Bord, rebord, extrémité, bordure. Il — pf^y, bord, Hsière de la 
forêt. Il ChiJng — , bordure, frange (vêtement). 

O^n CHEÂK. Certain, sûr, évident. Il — leah, sûr, certain, il Dtng —, savoir 

® certainement, de source certaine. Il — phd'àch, certitude, évidence. Il 

Mœûl oi — , regarder attentivement. Il — sbin hài, c'est évident, c'est clair. 

Q^OJ CHÉAL. Petit panier (qui sert ordinairement à mettre les provisions ^u 

marché). || Spéay — porter ce panier en bandoulière. || — phnek kriioch, 
autre espèce dont les trous sont beaucoup plus espacés (panier aux yeux 
de caille ). Il Nom — , gâteau. 

Cf'iy CHÉAM. Plat, plateau. Il Cfiân — , plat. Il — c/îj-Cw, grand plateau. 

a\y CHEAM. Tache, souillure, meurtrissure ; tacher, s'imbiber. Il Mûk — , 

face livide, meurtrie. Il — dâm, dâmn^m, marque, empreinte des coups 
reçus. I) Véay — as, tout noir de coups. Il — s^mbâur, maculer, tacher. 
Il — .(fkrHk, souiller, salir. 

0*lû CHEaN. i" Fouler aux pieds, marcher dessus; coïter (animaux). Il — ' 

srSw, marcher sur le riz, c.-à-d. battre le riz avec les pieds. \\—henéa, 
s'accoupler ( animaux ). 

2° Nuire, faire tort (démon), il ArUk — , possession diabolique. 

3° Rangée, degré, couche, étage. Il Bântéay méan bey — , citadelle 
à triple enceinte. Il Kapal mOrtém bey — , vaisseau à trois ponts. Il PhteH 
nit méan buon prâm — , cette maison a cinq ou six étages. 

IjSà CHÉANG. i" Ouvrier, artisan. Il — t'>»g, orfèvre, bijoutier. Il — chhœâ, 

charpentier, menuisier. Il — dêk, forgeron. Il — kràlëng, tourneur. Il MÏ 
— , chef, patron, architecte, entrepreneur. 



y Google 



54 CHE. 

2° Plus, davantage, plus que. Il Lââ —, plus beau, meilleur. H 
Tàuch —, plus petit. Il Thûm —, plus grand. (I Sâvtbâur nû, sràtành —, 
je préfère cette couleur là- (I Knibcy ni khl^ng — a nù , c& hfMe-c\ est 
plus fort que celui-là. 

t^n CHEAP. Solide, adhérer, s'attacher à, être pris par. Il — nJi«ff, solide, qui 

ne remue pas. |] KÂn oi —, tenir ferme, solide. Il — kenéa, qui se tient 
ensemble, qui adhère à. Il Non — srôk Kouy hbi. qui a tixé sa résidence au 
royaume des Kouys || — day,— chœûng, dàr ton na p6ni ruock, peut se dire 
de quelqu'un qui a tellement d'occupations, qu'il ne peut sortir de chez 
lui, ou de quelqu'un qui est perclus, qui ne peut aller nulle part. H — rtls 
— kôl, arbre solide ; se dit aussi d'une famille qui est depuis longtemps 
établie dans un endroit. 

0^3 CHEÂR. Résine, suc, gomme. Il — pidor, arôme, parfum. Il — vis,2s, baume, 

parfum. H — lovêng Us, myrrhe. Il — moreâk, laque, gomme pour peindre 
en noir. Il — chhœii, gomme, suc végétal. Il — bët, résine mélangée avec 
de l'huile. Il — pear iûk, goudron pour les barques. Il ~ tilk, huile de bois- 
Il — chùng, résine, poix. 

Cï^'fU CHÉAS. Projeter ; lancer avec force, en quantité à la fois. Il —.Ûk, inonder 

d'eau. 

O'ifU CHÉAS. Il Siii —, grand caméléon. 

îï'iei CHÉ AT. 1° Existence, génération, métempsycose. || lok — (o\i) chap —, 

prendre une naissance nouvelle (transmigration des âmes, métempsycose). 
Il Satra môha — , livre qui traite de la métempsycose. Il Pi bàurôm mô — 
depuis une génération. Il Mwj — , une vie, une existence. Il — wiSn, les 
naissances antérieures. 

2° Essence, qualité, substance. Il — cfe^«iMÊ;v,qualité, saveur des 
aliments. Il Et —, insipide, fade, sans saveur. Il Phlok —, goûter pour 
connaître la qualité. 

•O^Pi CHEaT. Il — bai, verser l'eau de la marmite (le riz étant cuit). 

t^i CHÉAU. Acheter ( aux bonzes ). 

CHÈCHÂU. Il Men^s — , entremetteur, rapporteur, bavard, mouchard. It 

— b'ê-buoy, mouchard, bavard. 

CHÉY. Victoire, vaincre, bonheur. H Péam mêan — , l'estuaire de la vic- 
toire, du bonheur ( nom cambodgien de la ville de Banam ). 

CHÉK. Mordre, becqueter (serpents, oiseaux), il PS —, le serpent mord. Il 

— SI, becqueter (poule, oiseau). W — chr^s, manger avec précipitation. 






y Google 



CHE. 



(On CHÉK. Il Dôin — .bananier. |j Phlê — , banane. Il Mo stâng — , un régi- 

me de bananes, li — ■ ma snH, une baie. Variétés de bananes. Il — dmbâung. 
Il — ât taiûm. \\ — bai. || — ckuvéa. Il — chhœâ téal. il ^ kà véng. Il — 
krâchâk ândbk. Il — môha îakal. Il — méas. Il — moréam day néang. Il — 
morich. \\ — ■ mion. Il — pkï. || — pumsên. il — - réach sey. Il — (îs. — pong 
méat*. Il — ti'ta. || — lova. || — sn^m muk. Il — siièng. || — iùk. etc. 

ton CHÊK. Partager, diviser, distribuer. Il Bêng — (même sens). Il — kenéa, 

partager, diviser ; se séparer. [I — - téatt, faire l'aumône. Il — oi smb, divi- 
ser en parties égales. Il Dâ — châmnîk cliéa mûy, avoir sa part. Il — lék, 
diviser, ii Lck — , division. 

Oy CHÉM. Il tils Ms —, Occident (P.) 

OS CHËN. Il Sj-iïA —, la Chine. (| ;¥e«i(s —, Chinois. 

OjS^ CHENDA. Cœur ; dire, penser ( D. K.). Il Luong irông prëa — tka, le roi 

^ ■ a dit. 

tOà CHÊNG. i" Brillant, rayonnant. Il PklU — (même sens). 

2° Il — thngay, petits boutons rouges causés par la chaleur. 

3" Il — cka,r, celui qui annonce une nouvelle- il ChM —, charger 
quelqu'un de faire, ou de faire exécuter un travail quelconque. 

CHÊNGMÊNG. Il Dôm —, jonc (pour nattes). 

[OfTJ CHÉNH. Sortir, se retirer. Il Cliôl — , rejeter, abandonner, renoncer à. || 

Bc — , céder la place, se mettre de côté. Il Jok —, enlever, emporter, re- 
trancher. Il Kât — , retrancher, couper, enlever. Il Dâ — , enlever, déta^ 
cher. Il — pi ni, retirez-vous, sortez de là. (I —pi l5mnou, sortir d'un 
droit quelconque. 1) — chhmô, nommer, citer le nom. Il ~- chhmé néam, 
nommer, appeler par son nom. Il — vcachar, parole. Il Khnhom -— véackar, 
je l'ai déjà dit (rare). 

OU CHËP. Une pincée. li MU — day (même sens). 

[O-Ln t CHEPO. Propre, à propos, juste, exact. 

(OfU CHÉS. Fil à coudre. W—mr, tasay, trente fils réunis. || — mù hong, une 

pelote de fil. 

(Of\Jl CHÉSDA. Il PreS —, Puissance divine. 

SI 

Ofi CHËT. 1" Cœur, volonté, sentiment. V. Chat. 

z° Peler un fruit, écorcer. 3° — ^àp, soixante dix. 



i'oiryà 



y Google 



CHE-CHH. 



fOgl CHÊT. Il iïÂé—, cinquième mois de l'année (Mars-Avril). 

(Oî CHÊU. Rame, aviron ; ramer. Il — tHk, ramer. Il Neâk — rameur. Il 

Dâng — , le manche de la rame. Ij Slap — la palette de la rame. H Kabal 
(ou) muoh — , la poignée. Il Chceûng —, tolets. Il Khsê — , liens qui ser- 
vent à attacher la rame. Il — chas (ou) chras tuk, ramer à contre courant. ' 
Il — bândoi tuk, ramer dans le sens du courant. Il — chhak, godiller. Il 
— réa, V. Réa. 

C1J CHHA. Fêlé (légèrement). H CM^^ —, fendu et ébréché. \] — srSm, îêU 

^ ( en plusieurs endroits ). 

C CHHÂ, 1° Si — , filouter. || JI/êmms, si — ta lé ( même sens), s'approprier 

une chose qui appartient à autrui, et jurer qu'elle est bien à soi. 

2" Il — krâbey, attacher solidement un buffle afin de pouvoir lui 
passer la ficelle dans le nez, || lok khsd pêak kâ — { même sens^), 

Ï*1UJ CHHAI. 1° Renverser, disperser avec le pied- Il Tke^t — (ou) cMS — 

( même sens ). 

2° Il Chhôm — , beau, superbe (poésie). 

JTin CHHAK. i" Il — tro. archet. 

2° Il Kû — , peindre des tableaux. Il Rûp dâ M — , portrait, effigie. 
Il — ion, tracer des effigies sur un papier ou sur une étoffe quelconque 
(on les porte pour se préserver des blessures, pour devenir invulnérable). 

3" Il — sla, couper l'arec, il — nung prânïïk, couper avec les 
ciseaux cambodgiens. 

4° I! — bâtttéai, bastion, petite forteresse à bastions. 

5° Il chêu — , godiller, souquer. 

6° SI — ho, cris poussés à l'imisson ; refrain. 



CHHÂK. Il — chkïïm kenéa, être moins bien avec quelqu'un qu'auparavant, 
les sentiments se sont refroidis. 

CHHAK. 1° Qui a le front très découvert, mais pas encore complètement 
chauve. 

2° lî — iok, enlever, prendre de force, li — chMng ( même 
sens ). Il — dôndbm, enlever, s 'entre -arracher quelque chose des mains. 

CHHÂN. 1° Moi, ma personne (les_laïques s'adressant au bonze). Il — 
kàurna ( même sens ). 



, Google 



CHH. 



2° Se servir de, user de, manger, boire (bonzes ). Il — châng-kân, 
prendre son repas. Il — tuk, boire- Il MimYm (ou) tnin lûk — , inviter le 
bonze à se mettre à table. 

Cnn CHHAP, 1° Aiguiser (à la lime). Il Dêk — , lime. Il — anar, affûter une 

scie. 

2° Descendre, fondre sur, se précipiter sur ( oiseau de proie ). || 
Pklœûng — , le feu dévore. 

Cnn CHHAP. vite, promptement, de suite. Il — prânhiip (même sens). Il — 

phl^t, subit, instantané. || — long, vite, hâtez-vous! Il — Iceik ênn êna, plus 
vite que n'importe qui. || — prê, inconstant, mobilité d'esprit. 

jnS CHHÂT. 1° Cercle autour du soleil, de la lune, il KhS bâng — , cercle qui 

entoure la lune (halo lunaire)- 

2° Grand parasol, parapluie. 

(iriX CHHAU. 1° Cru, mal cuit. Il SUçh — , viande crue. Il Bai — , riz mal cuit. 

Il ÂmbS — , coton écru. || Chék — , Chinois pur sang, nouvellement ar- 
rivé de Chine» 

(inP) CHHÀUT. Faire des rainures, couper légèrement par tranches. Il — s'âch, 

découper ainsi la viande pour la saler, il — chknâut, tracer une raie. 

f£- CHHE. Brûler, s'enflammer, se consumer. Il ^ 6fl»(iô»', prendre feu, s'en- 

flammer petit à petit. |] — m^t, tout est brûlé, consumé. Il Phlœûng — , 
incendie. || Phlœûng — phteU, incendie d'une maison. Il Sâmbâur krâhâtn — , 
couleur rouge-feu. 

fXiny CHHÉAM, Sang. \\ Tâsay — , veine. Il Siic/t — , parenté, consanguinité. Il 

— srâk, le sang coule. Il Chhkuot — , fureur utérine. 

(MnÛ CHHEAN. Faire quelques pas, avancer un peu. Il — Ibng, monter. Il — 

chi, descendre. 



fsn 



CHHÈK. 1° Découper. Il — kradâs, découper du papier. 

2° Fourchu, fendu. Il Krâchàk — , sabot fourchu ( buffle ), || Dbm 
chkœû — , arbre fourchu. 



SfU CHHÊL. Il Krâmêi — , qui ne coupe pas, pas pointu. 



CHHÊNG. Il — dau, garde d'un sabre. 



tsH CHHÊP. Ébréché, émoussé ( instruments en fer, acier ). H K6mbêt —, cou- 

teau ébréché. il — meât, bec de lièvre. 



y Google 



58 CHH. 

Zfi CHHÉT. Effleurer, toucher légèrement la peau. 

■ rOJ CHHI (Pour) Si. Manger (style des livres). 

iup CHHIÉNG. Incliné, obliquer ; par côté, indirect, indirectement. Il Pkteii 

neâk êng ~ kkâng ê kèt, votre maison incline à l'est. H Peâk —, porter en 
bandoulière v. g. une écharpe. il Chï peâk — , monter en amazone. Il 
B&nh — , incliné, penché. 

(c'jU CHHIÉP. Il Ckhû , mal picotant. 

CIJ CHHKA. Il — prey, défricher, nettoyer la forêt. Il — phlâu, se faire un 

" chemin en coupant à droite et à gauche ce qui empêche de passer. 

Cnà CHHKANG. Crucifier, mettre les bras en Croix. Il — neâk tus, crucifier un 

'^ coupable. 

JSfi CHHKÂUT. .Diriger une barque avec une rame en guise de gouvernail. 

CHHKÊ. Chien. j| — prey, loup. Il — nhang, ^uêpe. Il — lu, le chien hurle. 
Il — pril, le chien aboie. Il — chkkuot, chien enragé. \\ A — (grave injure). 



ÎCJ , 



[2|rU CHHKIÉL. Curer, nettoyer. Il — irâcAw^, curer les oreilles. 

" curer une pipe. 



{S|)rU CHHKIÉS. Moucher. 



AJiny CHHKOM. Il — chhkiing, ètve en faute, être désagréable envers quelqu'un, 

^ Il Pïim dîl — , sans aucune faute. 

lî» ~ CHHKOS. Enlever en grattant légèrement. Il — chhUiél (même sens). 

'"'-^°' CHHKUOT. Fou, enragé ; insensé, imbécile. Il Chhké —, chien enragé. || 

w II Mentis — , fou. Il ^ — ( injure ). Il — dot Idbêng, fou des amusements. 

Il Chômngii — chrûk, épilepsie. 

jri= CHHLA. 1° Varier. || Chhliéu — ( même sens ). fl — pear, couleurs variées. 

2" Renvoi ( se dit des renvois d'une page à l'autre ). 

C^îl CHHLÂK. Sculpter, graver, ciseler. Il — cW/a» (même sens).' Il Rûp — , 

"^ statue, gravure, fi Robién — , art de la sculpture. Il Aksàr —, inscription, 

caractères gravés. 

iî^U CHHLAM. Il Trey — , nom d'un gros poisson ( chien de mer ). 



y Google 



CHH. 59 

cà CHHLÂNG. 1° Consacrer, inaugurer. (I — preà vihéar, dédicace, bénédic- 

"' tioEi d'une église, inauguration d'une pagode. 

2° Traverser, passer. Il — tûk, traverser en barque. Il Hêl — ,' 

passer à la nage. I( — sfâmôi, naviguer sur mer. Il — day srâmôt, Ç2.^5%y 
un détroit. Il — tônlî, passer le fleuve, par ext. accoucher ( expression re- 
levée ]. 

JTlt CHHLAS. Il Smardey — .esprit subtil, pénétrant. Il Prachnha — , intelli- 

•^ gence vive, prompte. Il — ckkkU ( même sens ). 

jnSÎ CHHLAT. Il Menus —, intelligent, habile, || Pmchnha chhlâ^ —, inteSli- 

"^ gence vive. 



es' 



CHHLAU. Il CMnâm —, année du Bœuf. 



flin fU CHHLEÂS, Mettre en réquisition, corvée. Il — hîk, réquisitionner des 

^ barques. I) — sât, réquisitionner des animaux. 

OUJ CHHLI. Frotter, gratter, effacer. 

[(MJJSÎ CHHLIÉT. Interrompre un ouvrage pour en entreprendre un autre. Il — 

"" chhlok, serrer afin de pouvoir mettre quelque chose en plus. 

(infU CHHLÔ. Réflexion, éclat, couleur resplendissante ( diamants, pierres). || 

"^ — kôncJiâk, se mirer. Il Kêu — , loupe. 

(flint CHHLÔ. Dispute, querelle, rixe. Il — prâkêk kenéa.-se disputer, se quereller. 

■^ H Phdïy prâp'ën chï U — henéa, le mari et la femme ne font que se dis- 

puter. 

(CVUT CHHLŒÛI. 1° Captif. Il Sàt — , animal captif (se dit des oiseaux, perdrix 

tourterelles). 

2° Sâmlêng — , voix fausse. 

(ïXUà CHHLCEÛNG. Sangsue. Il — krâbey, grosse sangsue qui s'attache aux 

"' bufRes. Il -^ kônla. (ou) ch'Snl'S, petite espèce. 1/ — srâmôt sangsue de mer. 

Il — team, sangsue qui s'attache à la peau par les deux extrémités. || ~- 
Mm nym, — srê, — têmrïy, variétés de sangsues. 

[£ I CHHLOI. Répondre, réponse, répliquer. Il Péak — , réponse. || — dâ sar, 

'^" réfuter, se défendre, s'excuser. 

fUjn CHHLOK. Asphyxié, suffoqué. li — Ûk, être asphyxié sous l'eau, noyé ; suf- 

■^ foqué. Il — bai, suffoqué par la nourriture. 

nUU CHHLÔP. Il — lop., épier, explorer secrètement. Il Menils — lôp, police 



y Google 



CHH. 



inina 
fctu 



'5^1* 



-l 

(tunru 

-i 

oum 
j '^ 

tCUJ 

-*- 

jn'oj 



secrète, espion. Il CAisa — lôp, qui épie. Il — lôp ckâul, entrer à la déro- 
bée. Il Ngongît — , endoit sombre, obscur. 

CHHLtÏM. Il Dàm khl'Anh —, pourpier, plante potagère. 

CHHLOs. h S&t —, petit chevreuil. 

CHHMA. 1° Il sut —, chat. Il — srék, le chat miaule. |i S^miénh — 
miaulement, il — ba, chat huant. Il — py'ey, chat sauvage. 

2" Fin, ténu, mince. Il Khsê — , petite ficelle. || Krâuch — , citron. 

CHHMAY. Il Chkmbng — , orgueilleux, soupçonneux. 

CHHMÂP. Sage-femme. 

CHHMAT. i" Il Dâp — , Vase contenant environ vingt-quatre bouteilles ? 

couleur rouge-blanc. Il Kû — , bœuf rouge 



2" S'âmbôr ■ 
tirant un peu sur le blanc. 



CHHMÂUL. Froissé, 
sans ordre. 



— , vêtements non plies et laissés 



CHHMIÉNG. Regarder de côté, se tourner pour regarder. Il — mœût, 
viser. 

CHHMt). 1° Fouir (sanglier). 

2° Sât — , animal dont on prend les parties pour préparer des 
médicaments. 

CHHMONG. Orgueilleux, insolant, soupçonneux. Il — chhmay (même sens). 

CHHMUL. Mâle (animaux) Il Mean — , coq. 

CHHMUONH. II Nea* —, commerçant, négociant. 

GHHNAY ( Mot euphonique) Il Péak sângsay — ki, soupçon, défiance. 

CHHNAL. Il -— mean, éperon, ergot (coq). 

CHHNÂM. Année. Il — tou, l'an dernier. Il — tou mûy, il y deux ans. || — 
phnék, l'année prochaine. Il — n^, cstte année. Il Khuop niô — , une année 
révolue. Il — lœûk khê, année avec mois intercalaire. lt — bârbdur, 
année fertile. Il — âmnat, année de famine. 



, Google 



CHH. 



Cycle de douze années en usage au Cambodge. 

Chhnnntchût, année du Rat. Chhttâm mômî, année du Cheval. 

— chhlôu, année du Buffle. — mômê, année de la Chèvre 

— khal, année du Tigre. — vôk, année du Singe. 

— thâ, année du Lièvre. — rôka, année de la Poule. 

— rung, année du Dragon. — châ, année dii Chien. 

— 'K0S1ÎH&, année du Serpent. — kûr, année du Porc. 

^iJ CHHNANG. Marmite, chaudière. Il — bai, marmite pour faire cuire le riz. 

[| — samlà, marmite pour la soupe. Il — kctr'a, poêle. 

«p CHHNÀNG. Il — retï, pièces de bois qui font partie de l'intérieur d'une 

voiture. Il Pong-uoch^, fenêtre à barreaux. 

tcHs' CHHNÂU. Taches de naissance. 

^ CHHNÀUT. Marbrure, zébrure. Il S^mbâur — , couleur rayée, marbrée. Il 

V Chôt — , tracer une raie, il Khmau — , noir mélangé de blanc. 

(XU^ = CHHNÉA. Vaincre, gagner, surpasser, prévaloir. Il — kedïy. gagner un pro- 

cès. Il — khmâng, vaincre l'ennemi. I! Dâ —, vainqueur. Il CMng te —, 
vouloir toujours gagner. IJ Niéai^mùn — kî té, pas moyen de le convaincre. 
, Il Tùk Mur khiâng vas, chéu mùn — , le courant est si fort qu'il n'y a pas 
moyen d'avancer (en ramant). Il Nana ch&n, nana —, qui perd, qui gagne ? 

OJ-HÔ CHHNEAN. Étrier. Il Cliœûng cheâp —, avoir le pied pris dans l'étrier. 

0_Ul£iï CHHNEANI. Envieux, jaloux, insociable ; jalousie, envie. 

(\1S\Q CHHNÉANG, Il — ànchdut, instrument de pêche (en bambou tressé). 

Il — tram, instrument de même forme, mais beaucoup plus grand. 

^y CHHNEM. Meule de gerbes. 

i^ CHHNÉK. Bord, littoral. || — srâmôt, bord de la mer. 

C^J CHHNGAY. Loin, distance, éloignement. Il Pi — , de loin. |( — p6nm&n, à 

quelle distance ? Il Lômnôti — pi A/, endroit retiré, solitaire. 

^^ CHHNGÂL. S'étonner, admirer, être surpris. \\~—phéâng, être dans l'admi- 

ration, stupéfié. Il — sângsay, s'étonner de. Il Khnliôm — iê tr^ng d&ntnbr 
m&y né, il n'y a qu'une chose qui m'é'"onne, c'est.,, il — dél, c'est éton- 
nant, c'est cocasse, ir ^( bb — , ce n'est pas surprenant. 

ïTlHI CHHNGANH. Savoureux, très bon à manger. Il — pisa, savoureux. 

tC^O _ CHHNGIÉM. i" Odeur de brûlé (plume, poil, corne). 



yGoogle 



CHH. 



(tXLnn CHHNGUK. Contempler, regarder très attentivement. || — rok tnœûl, scru-, 

^ ter, sonder, fouiller dans l'obscurité, il — viœûl, regarder en bas. 

1£1q CHHNIÉNG. Appentis II — bai, cuisine. Il — dbr, lieu de promenade, 

"*" vérandah. 

en CHHNOK. Bouchon. Il Chôk — , boucher ( bouteille ). 

(il^y CHHNOM. (Superlatif en poésie). Il Lââ ^, trts beau. Il ifur A — , très 

"*" méchant. 

(£]fî CHHNÔT. Sort, loterie. Il Chàp —, tirer au sort. l| DÛk —, mettre au sort. 

fUJfU CHHNUL. Grande aiguille pour faire les filets de pèche. 

nUfU CHHNUOL. Loyer, gage, salaire. || Si — kî, se mettre à gages, se louer. 

"tï II Oi —, donner à quelqu'un son salaire. Il — kar, solde, paie, salaire- Il — 

Neâk si — , homme qui est gages. Il Kaûn — , domestique, coolie. H Kâun 
— chéu iâk, les matelots d'une jonque. 

ronjS CHHNUON. i" Mèche à poudre. 

2° Il Kedar — , ardoise (pour écrire), 

au; CHHNUOR. 1° Perche pour étendre les habits, les faire sécher. Il Thvœû—, 

'Xi faire un treillis en lattes de bambou pour sécher le poisson. 

2" Il — chuor, ligne de parenté. 

Ç\US) CHHNUOT. Action d'entourer. Il — kabal, s'entourer la tête d'un turban. 

"{7 II Ckkvai — phka, tresser une couronne de fleurs- 

ECl • CHHO. Il — bolo, faire grand bruit, tumulte. Il Srêk — bolo, vociférer, 

^ tumulte de la foule. 11 — W/o ( même sens ) ; crier après quelqu'un, 

(flUJ CHHŒÛ. Bois { en généra! ). \l Dbm -^, arbre (en général). Il Kôl — , tronc 

d'arbre. Il Chông — , le sommet d'un arbre. || Rtls — , racines d'un 
arbre. Il SÉmbok — , écorce. Il Phnék — , nœud. || Srai — , aubier. || 
Khltm — , cœur du bois, il Mêk — branche. Il Slêk —, feuille. Il Phlê — , 
fruit- Il — pûk, bois pourri. Il — kang, gibet, potence. Il Bâng — , signe 
de l'écriture cambodgienne. Il — cMk thmînh, cme-ésnt. W — kïi (ou) — 
khét. allumette. 

en CHHOK. Il — M^, outrepasser, aller ^rop loin (en paroles). Il — kômmlt; 

'® étourderie. 

[ITiy CHHÔM. Beauté, beau. || — chhai (même sens). 



,Goog| 



CHH. 



tiunà 
eu 






CHHÔM, Être placé devant, être vis-à-vis de. || — pi mïik, en face, 

CHHONG. Se pencher pour retirer quelque chose d'un trou, de i'eau. 

CHHOP. S'arrêter, cesser, interrompre. Il — sm, arrête, attends un ins- 
tant. Il Tâng pi pr^k dal melï, khnhôm ban — , ban chhôr ângkalna, depuis 
ce matin ai-je pu me reposer un seul instant ? 

CHHÔK. Se tenir debout, se tenir auprès, demeurer. Il — làng, se lever, 
se mettre debout. || — îbng vinh, se relever, se rétablir. Il — sfét, niing, se 
tenir ferme sur ses jambes. Il — chhéan, se tenir fixe. Il — c kkâng, se tenir 
près, auprès de. Il — paSk, s'appuyer sur ( étant debout ). I! — chéa khp'is 
lœûs, dominer. Il Dâ — kar M, le chargé d'affaires de quelqu'un. Il Lilk — 
irâng na sâp thngay, où monsieur a-t-il fixé sa résidence ? 

CHHÔT. Insensé, niais, stupide, bête. || — longông, — lolât (même sens). Il 
Meiiiis — , niais, stupide, sot. Il Komnût — , stupidité, niaiserie. 

CHHOT. Exact, véridique. Il Téay —, mœûl har — , prédire vrai. Il Thnâm 
— , remède efficace. 



rtD CHHU. En foule, en quantité. 

[C\U CHHÛ. Etre malade, souffrir; douleur. Il — pô, avoir mal au ventre, || — ka- 

bal, avoir mal à la tête. Il — thkHty être malade, état maladif, il — châp, 
ressentir une vive douleur. Il — chU, se repentir, avoir la contrition (péché), 
être triste, aigri. Il — chaal, avoir du zèle, de la sollicitude pour, prendre 
de l'intérêt à. 

PLUn _CHHUK, Nénuphar. || Phka —, Hem de nénuphar. Il — ri>t, héliotrope, 

" tournesol. Il — trânh, héliotrope sauvage. 

triiflQ CHHÛNG. Il — - (k^', prcsenter, tendre la main pour recevoir. Il Day —, 

main tendue. 

^^h CHHÙNG. i" Silence. Il Sjj^'iii —, solitude profonde- 

2° Petite clochette qui fait partie de la musique cambodgienne, 

(UJrU CHHUOL. 1° Suffoquer, asphyxié (soufre, fumée). 



2" Chauffer, chaud, brûlant, il 
brûler. Il Kkbng — chh'é, rouge de colère 



i kudau, chauffer. Il — 01 cM?, 



CHHUS. Raboter, polir. Il Dêk^—, rabot, varlope. Il S7iâuk —, fût du 
rabot. Il — kcdar^ polir une planche. 

CHHVAI. Tresser, enrouler en peloton. H — AAse', enrouler une corde. Il 



y Google 



64 CHH— Clil. 

Il Chhv'iik — , entrelacé, entortillé, embrouillé, fl Champeâk — kî, être 
embarrassé par ses dettes. 

inri CHHVÂK. Entrelacé, embrouillé, noué. Il — chhvai (même sens). 

inà CHHVÂNG. Il Phd&u —, gros rotin. 

tZ r CHHVE. Liane. Il Cheâr —, suc de cette liane avec lequel on empoisonne 

** les flèches. 

[£fU CHHVÈL. Il Dur — aller et venir, tourner autour. Il — chhviél (même sens). 

iZh CHHVÉNG. Gauche. Il Day — , la main gauche, il Khang — , à gauche, 

^ du côté gauche. || B2 d —, tourner à gauche, incliner à gauche. 

(i; jru CHHVIÉL. Il Hàr — , voier tout autour, en décrivant des cercles ( milan ) 

loua CHHVING. 1° Connaître, comprendre ( Dieu ). Il — irt/ (même sens). 

2° Il Krââup — , exhaler une bonne odeur, sentir bon. 

QT CHI. i" Appellatif des personnes, toi, vous (s'emploie de préférence pour les 

^ jeunes gens). Il Bâng phdâun — dâun muoy, cousin germains. ll — ta, 

grand-père. II — dâun, grand-mère. Il — O tuot, bisaïeul. II — dâun tuot, 
bisaïeule. II — ta luot, trisaïeul, II — dâun luoi, trisaïeule. Il — ta léa, 
père du trisaïeul. II —dâun, — p)ik, les ascendants, les ancêtres. II Dâun — 
ieay — , religieuse, nonne. II Neâk — , vierge. 

2° II Sdtick pria — , le roi . D Prta, — n6k, le père du roi. il Pria — ni 
la mère du roi. II — vat, le chef de pagode. II — t'en, les chefs secondaires. 

3" il Dbm — , sésame ( plante ). II Kreap — , graines de sésame. Ce 
nom est commun à plusieurs autres plantes; p. ex.: W Phâk —, aneth 
( plante odoriférante). II — ângkam, menthe, anis. II — néang vông, angé- 
lique. 

4" Unité de poids ; 3 gram. 75 environ. 

^- CHL Monter, aller à, sur. II — si, aller à cheval. |j — ka, krâbey, i6mrïy, 

aller à dos de bœuf, de buffle, d'éléphant. 11 ■ — rot'i, aller en voiture. 11 — 
tûk, — hapal, aller en barque, en bateau. 

(îj CHI. Injurier, réprimander, reprendre. II — ■ medai, injurier, diffamer, char- 

ger de malédictions. II — pûly insulter, diffamer, réprimander. II Véa — 
medai khnhùm tha, il m'a insulté en disant,.. [| Peâk — , malédiction. II — 
kiimréam, faire le fâché. 



ià]a 



CHIÉM. Brebis, mouton. II Kâiti 



y Google 



CHI-CHO. 



du 



tûjfi CHIEN. 1° Frire dans la graisse. Il — A/f/awA (même sens). 

(â]u CHIÉP. I! S&t — krâbâs, moineau de petite espèce. 

uV\ CHIK. Creuser, bêcher. Il — rôn, creuser une fosse, un trou quelconque. Il 

— rôndàu kItmOch, creuser une fosse pour enterrer un mort. Il — dey, creuser 
la terre. Il — smau, sarcler. Il — fômlâung, chercher des patates en creu- 
sant, il — changrït, chercher des grillons. Il — pvêh, creuser un canal. 

i^û CHIN. Il — châân, répugnance, dégoût. 

3' 

i-lU CHIP. 1° Il Samptt —, étoffe plissée. Il — ângMnh, plis. || — phâhûm. 

plisser. Il — aw, plisser un habit. 

2° Me^t — , serrer les lèvres en suçant. 

3" Kâun mean iiJm , imitation du cri des poussins. 

CHIPON. Il Sr'âk — , le Japon, jl Mentis srùk — , Japonnais. 



tinj CHIPÔR (on) Tipôr. Manteau des bonzes. 

^J CHIR (ou) Clii. Engrais, fumier. Il ■ — dey (même sens). Il Léay — , fumer, 

féconder, 

UîR CHIVIT. Vie animale et végétale, principe vital, -Il ^- ttang lai, tout ce 

qui est vivant. Il S'ât —, aiiimau\ ( en général ). H Ammechas — , le maî- 
tre de la vie ( Dieu, le Roi), il Phiit — . (ou) kksay — , mourir, mort. 

U CHO. Raie. [I Sampit — , raie de couleur au bas d'une étoffe. 

0= CHO. 1° Descendre, il — mok, descends, viens. I) — phliéng, il pleut. || — 

ap, il y a du brouillard. Il — ânsàw, la rosée est tombée. || — pktPy, avoir 
la diarrhée. H Chùmngtl — , diarrhée. Il — reâk, hémorragie. Il — chrâk, 
flux de sang. Il — ■ Itb&p, s'enfoncer dans la boue. Il — lobâp, qui va bien, 
selon l'usage, bien ordonné. 

2° Se soumettre à quelqu'un, être soumis à, obéir. Il — châul, se sou- 
mettre, se rendre. Il — châul khmâng, passer du côté de l'ennemi. Il — 
ki, être soumis à quelqu'un, se soumettre, obéir. Il Dâ mun prum — , qui 
ne veut pas se soumettre, rebelle. 

5° Particule finale, souvent împérative. Il Eng tou — , va donc, va- 
t-en ; tu peux aller. || Thvxû tam ckét — , agis comme il te plaira. 

ÇO CHuCH. Appuyer sur, presser. Il ^ mlng kràckâk, presser dessus avec 

l'ongle. Il B^( dey — niing krâchâk, enduire de terre et presser légèrement 
dessus avec l'ongle. Cela consiste à entourer un acte ( sambùt totuol chân 



yGoogle 



66 CHO. 

(ou) s^mbM bai'ôm) avec une ficelle scellée avec de la terre glaise, sur 
laquelle les deux plaideurs ou un seul, pressent avec l'extrémité du pouce, 
en guise de cachet. 

ei I 

OtCm CHOCHHÉNH. Il — chochhUh, objet non poli, qui n'est pas uni. 

àât CHOCHÛ. Secouer, agiter ( habit, étoffe ). 

fuâ CHCEÛNG. i" Pied, jambe, fond, || — kông, genou. Il Kùmphuon — , mollet. 

il Kâ — , jarret. Il Kêng — , talon. Il Bat — , plante des pieds. Il Moréam — , 
orteils. Il Mt — ,gros doigt du pied, il Khnâng — ,dessus du pied, il — - tkmînh, 
gencives. Il — tien, chandelier. Il — ihvéar, seuil de la porte. || — 
phnom, pied de la montagne. Il — p'6ntéay, pied de la citadelle, des 
remparts. )| — kién, lampe. Il — kîép, pinces, serres ( scorpion, écrevisse )■ 

Il Sbêk — souliers. Il Srôm — , bas, chaussettes. l! — se, aile de maison en 
forme de pagode. Il — ma, banc, escabeau. Il — rotï, roue de voiture. Il 
— athéar (ou) — sambôt, pupitre. Il — ^éawi, plateau à pied. Il — chSu, 
tolet. Il — mîk, horizon. Il Ê — , nord, au nord. H Ckkéan — dbr, faire 
des pas, marcher. Il Phlât — , faire un faux pas. || — léa, pieds libres 
qui n'ont pas d'entraves. Il Dbr — kïtk, voyager, aller par voie de 
terre, il Tou — Ûk, voyager par eau. Il Dùy mù — r, un voyage, une fois. 

Il KapM dbr tou pir bey — hbi, le bateau a déjà fait deux ou trois voyages* 

Il B'ât — , plier les jambes (satisfaire un besoin naturel), il A — kùntîl 
injure. 

2° Accent, pied ( signe qui remplace le caractère dans la combi- 
naison des groupes et se place au dessous de la ligne. Il — kaêk, signe 
quelconque, marque distinctive, p. ex. une croix. Il Châmnâng — ,'titre 
adresse, table. 

OtU CHÛY. S'accoupler, forniquer (terme grossier). Il A — medai (la dernière 

des insultes). 

an CHÔK, 1° Il sa* ~ MA, rossignol. 

2' Boucher. Il — chhnûk, boucher, enfoncer un bouchon II meât 

bâillonner. , ■ ' 

3° Il CWii —, douleurs d'entrailles. îl — p'ô, colique sèche (c'est 
le moment des massages, châp tasay). 

w^ CHOK. 1° Fumer, sucer, baiser ; s'imbiber (papier). |i — tkn&m, fumer du 

tabac. Il — aphien, fumer l'opium, il Thnâm — , tabac à fumer. Il 

chhéam, sucer le sang (sangsues, ventouses). l| Krâdàs —, papier à 
cigarettes. 1} Tèang khiâl — kedong (ou ) kedong — khiHl, voguer à pleines 
voiles, poussé par le vent. 



y Google 



CHO. 



67 



2° Adonné -à, en train de. Il — phnék, qui ne peut détacher ses regards 
d'un objet quelconque. Il Ling kùmpïing — ifflj, lorsque le jeu était tout 
à fait en train. 

3" Il — chïn (ou) pu sâsêr-, petit pinceau dont on se sert pour écrire. 

CHOK. V, Châs II CWâs — , vieux qui veut prendre des airs de jeunesse. 
Il Chéa — bavarder. 



CHOL. Jeter, abandonner, renoncer, rejeter. Il — ckènh (même sens). Il 
Léng — phteà, abandonner sa maison. Il Phkâ — léng, une maison abad- 
donnée. Il — mesiét, abandonner, jeter au rebut, il A — mesiét, propre à 
rien, vaurien. Il — as ^feS /iS( cftéwA, renoncer à ses idoles. Il — thmâ mô 
d6m, lancer, jeter une pierre. Il — 6<ï, lancer. Il Ktm — khnhôm, ne m'a- 
bandonnez pas. 



(iTiy CHÔM. Assiéger, entourer. Il — chïmi, — cKâp (même sens). 

en CHÔM-ÂP. V. Chhmàp. 

w£) CHÔM-ÉN {C/(â-Ê«)' Cuisson. Il M^ — bai, le temps de faire cuire une 

marmite de riz. 

OLTl CHÔM-HÂUR {Hâm). Écoulement, courant ( d'eau ). 

Ofnâ CHÔMKÊNG. H Thvœâ kar — ch'àmkong, faire quelque chose par manière 

d'acquit. 

OS^ CHÔMNÉA. V. Châmnéa. 

an/lÊTJ CHÔMNËNH. V. Ckhnnïnh. Gain, profit. 

Oy .CHÔMNGÙ iChhû). Maladie. \\ — chhlâng, maladie contagieuse. || — 

rtmhal, peste, choléra. I) — chd kuot, choléra. Il — fiâl, renvoi, colique. 

Il — bêk pôniâi, pâles couleurs. Il — chhkuot chrûk, épilepsie. Il — pré 

. khlUng, crise. Il — tOmkilt, état maladif. II — rukéa, se dit de toutes les 

maladies provenant de la vieillesse. 

OtCVmy CHÔMNÔM. Il Nom JÈÊMïÎMg —, être entouré, être pris dans un cercle. 

0£fi CHÔMNÔN (Chin). || — lÛk, crue d'un fleuve, d'une rivière, d'un torrent. ([_ 

—piphnôm, crue causée par l'eau qui descend des montagnes et qui 
inonde les plaines. 

Oiru^rU CHÔMNds. H Tlmgay — sràu, se dit d'une plus grande intensité lumineuse 

qui se produit certains soirs, un peu avant le coucher du soleil. 



y Google 



68 CHO. 

OfjS^ , CHÔMNÔU (.oa) Xhômna. || ~néach,\e flux et le reflux de la mer. il 

Khiâl —, vent qui se lève à la marée montante. 

OlfiJ CHÔMNÙA {Chàa). Croyance, foi. Il BS» —, la foi, 

0&£> CHÔMNÛN (CiiÛ7i). Présent, offrande. 

Ôfi CHÔMNUOR (CÀMOf). Rangée, ligne. 

tjrnn CHOMPEAK. Retenu par quelque chose, endetté, empêché. Il — revi 

^ reveal, retenu par quelque occupation, occupé, || — prâk bâmnU, avoir des 

dettes, être endetté. Il — kî (même sens). Il -— - bânla, être pris au milieu 
des épines. Il Ot — chhvâh, empêtré, embarrassé, embrouillé, 

Omy CHÔMPÉAM. U —dém chhœû, enfourchure d'un arbre. 

OtlTlE CHOMPO. Propre, convenable, précis, exact, {| Peâk ~, mot propre, exact, 

OtnU CHOMPCEÛP. Nouveau. Il — srt>k, — dey, nouvellement arrivé dans un 

pays. Il Rebas — , nouveautés, articles nouveaux. 

ont CHÔMPO. Il — sa(, bec d'oiseau. 

Onj CHOMPt), Il Dtiî» — , jamboisier (on prend ses graines pour teindre en 

rouge écarlate ). Il Phlê —, fruit du jamboisier. 

Oni^ CHÔMPÛK. Article (livre), espèce, il — tnây sU,\e premier article dit ainsi. 

Il — mûy êtiêt, autre article, autre chose. Il Doi sap — , de toutes les 
espèces. Il —peur titey, de différentes ( 



dntU CHOMPUOV. Entonnoir, vase au col allongé. 

dtrnU CHÔMPÛP, Heurter, trébucher, il — c/sœwwg' < même sens). 

arit CHÔMRÉA {Chrïa). Nettoyer, approprier ; juger, (l — <)i ckrëa, nettoyer, 

approprier. Ii — smâu, sarcier, arracher les herbes. Il — kedey, juger, diri- 
mer un procès. 

anrU CHÔMRÉAL (CA»-éa/).'Pente, inclinaison (d'un objet). 

dnU CHOMRÊAP {Chréap). Faire connaître, notifier, s'adresser à, faire savoir à. 

Il — prap (même sens), tl — namœûn nasên, m^h môntrïy, faire connaître, 
s'adresser aux mandarins. 

at[On CHOMRÈK, Il — dey, fentes, crevasses de ia terre. Il — chrêh (même sens). 

tit^jn CHÔMRIÉK {Chriék',}. Fragment d'un objet partagé en plusieurs morceaux, 



y Google 



CHO. 69 

tranche, il Keda (ou) kadar — .petites planches très étroites, il Mdû 
?iiù — , une demi-feuille de bétel. Il PM&u niô — , une lanière de rotin, il 
KenSng m6 — méan prambëy hreap srâu, l'épaisseur d'un demi doigt 
équivaut à huit grains de riz. 

â(n= CHÔMRÔ. Il DâA --, resserrer, intercaler. 

ÎJtlâ CHUMRON (ou) Chitnrœûn- Prospérer, bénir, souhaiter toute sorte de 

bonheur. Il — pôr, bénir, expression du bonze en s'adressant à quel- 
qu'un; elle est aussi employée dans le sens de oui. Il Atema phéap — poy ... 
je bénis, je salue très humblement (bonze). Il — long, prospérer de plus 
en plus. Il — mita phéavéanca, prier, réciter des prières. Il — sâsbr pred 
néant Preâ Ang, louer et bénir le nom de Dieu, l{ — pôr phd'âck bap, absou- 
^ dre les péchés. 

dljU^Î CHOMRÔU [Chrôu). Profondeur. Il Ândâung nït — pontnân, quelle est la. 

' profondeur de ce puits? 

dtj^jÊ CHUMRUÔN. il — bankchi, vérifier les registres. 

c* CHUMRCS {Chrîis). Tomber (feuilles, fruits ). Il — kdun, procurer l'avorte- 

' ' ment. 

â[(|j CHÔMRÛS. Il Rôb^s —, objets de rebut. 

îj£i CHÔN. 1° Vie, âge ( D. R. B. ) il Méan prïa — T'es, vivre. Il Menus menéa 

moka — teiing lai, tous les mortels. Il PrUa — ban ponniàn, quel est votre 
âge ? Il Bâi pria — hbi, il est mort. V. Sôrkût. 

2° Inondation, crue. Il Tûk — , crue d'un fleuve, d'une rivière. Il 
Chhnam nï tùk — bPy dâng, cette année il y a eu trois crues dans la 
rivière. 

dS CHÔN. Filet de pèche, on l'attache entre deux longs bambous reliés à un 

troisième qui est solidement fixé au devant de la barque. 

U^h CHÔNCHÉANG. V. Ânchïang. Mur, paroi d'une maison. 

dtÊjfi CHÔNCHIÉN (pour) Ânckién. Balance. 

⣣ CHÔNCHÙn {Chûn). Transporter. Il — tou, emporter, transporter. || — 

(, eyvân, transporter ses affaires. 



□ÊUJ CHÔNCHUOY (pour) S-ônchwy. Agiter légèrement. 



CHÔNCHUNG. Méditer, penser, réfléchir, il Kût — rumpûng, méditer. U 
Smardey pyetig nàk — rtmpllng, contemplation de l'âme. 



y Google 



àff)co 



70 CHO. 

Og CHÔNG. 1° Fin, bout, extrémité, faîte. Il Âtdbmat — , sans commence- 

' ment ni fin, H Pi dbm dal — , du commencement à la fin. |[ — dbm ckhceû, 

cime d'un arbre. Il S'ât tttm — chhœû, oiseau perché à la cime d'un arbre. 
(I —^(jMg- ^s, à l'extrémité, après tout. H — rfay, extrémité des doigts. H 
Ddmnàr — ptiiigaslrâu chéa, ies quatre fins dernières sont... Il Thvœu 
srB -— day, rivières faites les dernières, après les autres. Il Angkâ — -,*grains 
de riz brisés par le pilon ( qualité inférieure ). || ÂpHh — , beau- 
père, deuxième mari de la mère. || Medai — , belle-mère. [| Prâp'ôn — , 
femme d'un second mariage. Il — chéay, bordure. II CkeSr —, résine pour 
calfater les barques. 

2° jl Mo — , un demi-picul, 50 livres chinoises. 

3° Piège à nœud coulant. 

Oàlî CHÔNGKA. Il Dâk ~ meân, agoniser, être à l'agonie. 

Oàfi CHÔNGKÔT. Mourir. Il Soi pre^Ûp —, moMux CD. K-) 

OàtnH:* CHÔNGPHÔU. cuisinier. 

u(jSJS CHÔNLIN. Lombric. 11 1 — trok, lombric de plus grosse espèce. 

àtSIt CHÔNLÔ. V. Chànlt'. Torche de résine. 

Qfi CHÔNLÔ. Chasser, effrayer, faire peur en agitant les mains. 

l^fim CHÔNLUONH. Aiguillon du bouvier. 

ufi^fU CHÔNTEÂS. i" Pince épilatoire qui fait l'office de rasoir. 

2° Paquet, faisceau (rotin). R Tou tinh phdUu, pir bey — .allez 
acheter deux ou trois paquets de rotins (une vingtaine par paquet). 



CHONTEAS. Barre de la porte, verrou. 



i^tSjnj CHÔNTÛL. V. Chânt4l. 

tCn CHOR. 1° Voleur. 11 — khmiioy, voleur. \\—piïn, brigand, assassin, pirate, 

voleur à main armée. H — hantaiung, voleur de jour. 

2° Il A — impudique. Il Mî — , prostituée. 

0= CHÔS. il — Jit (oa) p^nd^ m, vacciner. 

ÔrU CHÔS. Il — srâu, piler, broyer le riz. il PU thngay — sràu, de trois à quatre 

heures du soir. 



yGoogle 



CHO-CHB. 



(CnSî CHOT, Pente rapide. Il Phnom — nas, montagne à pic. 

"" CHÔT ( pour ) C/(?(. Cœur, volonté, sentiment, intention. Il — chéa [ou) — 

lââ, bonté de cœur. Il — pir, cœur double, fourbe. Il — sràlUtih, aimer, 
amour, se complaire à. Il — chiia, foi, croyance. || — sângkhûm, espérance, 
confiance. || — Ihôm-y orgueil. Il — trâng, cœur droit, droiture du cœur. 
Il — viéch, cœur faux. || — mlng, fermeté de caractère. Il — tOn, légèreté, 
faiblesse. Il — pré, inconstance. || — suphéap réap téap, humilité, il — Hk 
thn&k, discorde, [| — kedïïu ( ou ) kadati, caractère violent, emporté. || — 
akrak, mauvais cœur, vilaine nature. Il Tam — , selon votre bon plaisir, 
à volonté. Il Méan — mécin thlbm, courageux, brave, sans peur. Il As — 
as thlbm, de toutes ses forces ; à bout de patience. Il Slap —, découragé ; 
satisfait, content, il Àk — . mécontent. Il An — froissé, blessé. Il T'ich — , 
chagriné. || Chhd — , être très affligé. || Kedau — , être irrité. Il Doi — , de 
plein gré. 11 As pi — , de tout cœur, volontiers, il lôk — M., gagner les 
bonnes grâces de quelqu'un. || Tuk — , se fier, avoir confiance. H Miin 
sôk — , mécontent. Il Penh — , très satisfait. Il Tam chamnâng — , à vo- 
lonté, au gré. Il Pibak —, pénible, c'est ennuyeux il Kh'ôs — ki, qui ne 
s'entend avec personne. Il PfMty —, inquiétude, chagrin, souci. || Sâng- 
kât — , mortifier sa volonté. || Châul — té lûk, (cela) vous plait-U mon- 
sieur ? êtes-vous de cet avis ? 

lOi CHOU. Il Tuk — , marée montante. Il Tùk — néach, le flux et le reflux de 

l'eau. 



^'Ht'' CHPO (ou) Chepô. Propre, exact, qui convient. 

\^~ C H RÂ. Brosse. Il — aw, brosser un habit. 

^nJ CHRÂ. ■ Il — chrâl, inquiet, préoccupé. 



,[cn 



[cnn 



CHRÂ. 1° Source, fontaine qui jaillit avec force. Il — thléay chénh ( même 
sens). Il Phnim — , montagne qui abonde en sources. 



z" Il St — , cheval qui se coupe. 
^^ CHRXcH. Cresson d'eau. 



CHRAK. I" Très incliné (toit ). 

2° Partager, diviser. Il — d smb kenéa, diviser en parties égales. 

CHRÂK. 1° Emplir, mettre dans, charger, il — kar'Ông, remplir un sac. Il 
— komphlœûng, charger un fusi!. [i — chrevH, mettre à la chaîne. 

2° D — phnom, entrée, sentier sur une montagne. 

3° I Chô — , hémorragie. 



, Google 



73 CHR. / 

felfU CHRAL. 1° Il Pabl —-, débandade. 

2" îl Bâu5 —, inflammation d'un furoncle, d'un abcès. 

&iaj C H RXl. Brillant, couleur de feu. Il Thngay ~, phlU — {même sens). 

[piy CHRAM. Poignée garnie en soie (d'une épée). 

[ulU CHRÂM. Espèce de fourche, herse en bambou, 

[ày CHRAM. Donner des coups de pied, frapper du pied de devant. Il Sï — le 

cheval frappe la terre du pied. 

felfi CHRAN. Pousser. Il — duol, (aire tomber quelqu'un en le poussant. Il — 

chénh, rejeter, éloigner. Il — tûk, pousser la barque. Il — tou muk, pousser 
en avant, chasser devant soi. Il — tou vinh, repousser, renvoyer. 

Qnh CHRANG. 1° Touffu. Il C/jt-ô«g — (même sens). 

2" Il Kàt — , maladie des lèvres, de la langue. 

{G^à CHRXNG. Rive, rivage, il Meât — rivage, bord. Il Pràp meït — , prés de la 

rive. Il Tâk dur pràp meât — , la barque longe la rive. Il Dey b'âk — , la 
berge s'éboule, s'affaisse. 

[cPfT} CHRANH. Crépu, frisé. 11 — chras (même sens). H Sak —, cheveijx crépus. 

Il Spéy — , chou frisé. 

[cnU CHRAP. u Dey —, terrain inégal, petit monticule. 

[cnfU " CHRAS. i" Au rebours, en sens contraire. Il Kbl — ckœûng, qui naît les 
pieds premiers. || — rosty pt chOng, tirer un bambou par la pointe. 

2° Couper, diminuée, amincir. 

jûR CHRÀUT. i" Moissonner. Il — sraw, couper le riz. il — nilng kôndiéu, coq- 

i, per avec la faucille. || — sniân., couper i'herbe avec une faux. Il Ne)ik — , 

moissonneur. 

3° Il Nyéay —, abréger. Il Dbr pklâu — , aller au plus court. 

t|Ci CHRÉ. 1° Jonc qui sert à tresser les sacs. 

2" Penché, incliné. || — chriéng, inégal. || Tkngay — pi tr'âng, le 
soleil iticline vers le couchant. 

m CHRÊ. Il Dbm — , nom d'une espèce de palmier. 

Hostedby Google- 



CHR. 73 

[pHï " CHREÂ. i" Propre. Il — sra/ii, sans tache. Il — thla ( même sens ). Il — 
tt mâng, pur, qui n'est pas souillé. Il — saat bârisàt ( même sens ). 

2" Il Chu — , très aigre (fruit). 

3° Il Dàr — , rabattre (gibier), il Lcsûk tômréy — rôk, rabattre avec 
des éléphants. 

4° Il Chrë — , désobéissant. 

[oitXJ CHRÉAY. 1° Délayé, liquide, pâteux. Il Dy —, terre détrempée. Il Bai 

— , riz pâteux. Il ThnSm — léap, espèce d'emplâtre, cataplasme. 

2" Il Ptp — , faire la grimace, 

[çriru CHRÉAL. En pente douce. || — réap ( même sens ). || Kômpông — réap, 

berge à pente douce. 

IçriU CHRÉAP. 1° Connaître, apprendre (relevé). || Prta Âng tôt as — as, Dieu 

connaît tout, voit tout. Il Oi — , annoncer. 

2° il — châul, pénétrer. Il — t^k, s'imprégner d'eau. Il TiÏA — 
kettïing dey, l'eau s'infiltre dans la terre. 

[cria CHRÉAU. Chercher à tâtons (dans l'obscurité, dans l'eau). Il SfHu — rôk, 

faire une" enquête. 

^HfU CHRE-ÂUS. Paresseux, lent, négligent. 

jGCnO CHREBÂCH. Presser avec les doigts, serrer, il ÇhUp — , masser. || — kâ, 

étrangler. Il — chrebâl, presser, pétrir, il — t^k M, traire. Il — dâ kt, 
palper les seins (indécent). 

[ûJfU CHREBAL. Mélanger, brasser. Il — sp'éy, tourner la salade, il léay — , 

mélanger. 

[paO CHREBÔCH. 1° Il Châng khsZ — çhrelûk léay dau, fils attachés de distance 

' en distance pour teindre en différentes couleurs. 

2° W Chàng khsê — , nouer le bout d'une corde. 

\^^ ' CHREHÂ (ou) Chrâhâ. Ouvert, découvert. Il Thvéar — , porte grande 

ouverte. 

(blUnà CHREHONG. Accroupi, il Ànghiti — (même sens). 

' tyj CHRÉY. Il Dbm — , figuier, peuplier en général. 



y Google 



CHB. 



tjdn CHRÉK. S'enfoncer dans. 



[b(9pt CHRELA. Espace, interstice ( entre différents objets ). Il ~ chêu, espace 

d'une rame à l'autre. 

* Ri&jy CHRELAM. Confondre, mêler, déranger, brouiller. Il Ckreîi — (même sens). 

Il __ ^ër, — pônàp, embrouiller. Il Rdp ■—, se tromper (en comptant). 
Il — menh, confondre (les personnes). 

RiSTini CHRELÂS. l\ Thvœû kar —, agir à contresens. Il ~ tôu ê kroi, retourner 

en arriére. Il Nieay — .parler à. contresens. Il Chrelî — , mUn nûng, qui 
ne peut rester en place- 

^tSJt CHRELË. Il — s)ich, désosser la viande. 

{tJSJtU CHRELEY. Donner une chose pour une autre, confondre. 

(pâjPLJ CHRELIS. Raser, frôler. 

fetun CHRELÔK, Teindre, tremper. || — sfl»j/)û( teindre une étoffe. W — khmâu, 

® krâhâm, teindre en noir, en rouge. Il Néâk —, teinturier. Il — tûk, trem- 

per dans l'eau un instant. Il — /)»-ifA, argenter. il — m^'as, dorer. 

[CJfuà CHRELÔNG. Il — au (ou) ôr, petit ruisseau. 

^f9pêS CHRELÔT. I" Il Lwi siïi —, bondir. 

2° Il Menus — , homme vif, emporté. 

junjftj CHRELUOS. Dépasser, manquer son coup, frapper à côté. 

[pyr CHREMÔ. Nez. Il Prông {oa) prâhông —, narine. Il— kKôp, nez camus. 

' Il — keley ngô, nez pointu et relevé. Il — hông, nez camard. Il — piéch, 

nez écrasé. || — viéch, nez de travers. Il T'ëng — , coryza, rhume de cer- 
veau. Il — chrûk, boutoir. 

(ÔyO CHREMCCH [MUh). Noyer quelqu'un, faire plonger. Il — («ft, faire 

' plonger dans l'eau. 

(ûîfVflfi CHRENÊN. Convoiter, jalouser, envier. Il Ckét — , envie, jalousie. Il — 

nintéa (même sens). 

f(Gà CHRÊNG. 1° Tamis, crible. 

2° Il Teâl — , appuyer. 
t^H) CHRÉNH. Il Chû —, aigre au goût, boisson fermentée. 



y Google 



CHR. 7s 

[pÛiy CHRENGOM. Désert, silencieux. If SngHt — (même sens). I! BUt —, sngU 

— , dont on n'entend plus parler. 

[ptàl CHRENGÔU. Il Mœûl kkœûtth —, voir clairement. Il Tkôm —, d'une 

grandeur démesurée. 

^Ë,û CHRENUOCH. Cuisson à la broche. || — sâch, faire rôtir de la viande à 

** la broche. Il S&ch — , viande rôtie à la broche. 

luU CHRËP. Couper, faire une entaille. 

(ori CHREVA. Pagaie. 

JGÎ^n CHREVÂK. Chaîne. Il DÉk — (ou) chrâk —, mettre à la chaîne. 

[pris CHREVÂT. Il_i3ôr™,se croiser (foule). Il iîûr —, voler dans toutes les 

directions ( oiseaux ). 

tldln CHRIÉK. Fendre, scier un bois en plusieurs morceaux, || — chéa pir, chéa 

•^ bey, fendre, partager en deux en trois. 

([dp CHRIÉNG. i" Chanter, il — téch téch, chanter à mi-voix. || — pirôm 

pirô, chants harmonieux. Il — dêl dêl, chanter toujours les mêmes mor- 



2° Penché, incliné. Il — fôw khang nï, khang nô, inclinant de-ci, 
de-là. Il Dbm dâung — , cocotier incliné. Il Aksâr — , caractères inclinés, 
écriture penchée, cursive. 

((dm CHRINH (ou) Chrénh. Voir ce mot. 

[]ijjfi CHRIET. Intercaler, presser, serrer. l\~^oi ndn, tasser, presser. Il — 

kendng kar^ng, presser (des objets) dans un sac. 

[[djî CHRIÉU. 1° Sur le point de se flétrir (fleur). Il Mïck — , visage qui com- 

mence à se rider. • 

2° Il Sât iàm — , cris perçants des animaux. 

((air CHRÔ. V, Chri. Source. 

(dn CHRÔK (ou) Chrâk. \\ — phliéng, se mettre à l'abri de la pluie, 

[dtl CHROK, Assaisonnement acide, condiment. 

[ûriy CHRuM. Boue, eau sale qui forme un bourbier sous les maisons indigènes. 



y Google 



76 CHR. 

tfufi CHR6N. Beaucoup. Il — keus —, chêang, beaucoup plus. Il — dâng, — kréa, 

souvent, la plupart du temps. Il — iang, — wiiA, différentes façons, diverses 
manières. Il — meïî, ia.ni que cela, autant! Il — pe^y, très varié, il — 
ânlœû, beaucoup d'endroits. Il Chêa — , en abondance. Il Téch — , peu 
ou beaucoup. Il Memh — , en foule. Il Méat — , bavard. 

Rià CHRONG. H — ckrang, touffe. Il C/îAô»- —, se dresser. Il Sik ckhdr —, 

a cheveux en brosse. Il Méan bâng phââun — chrang, qui a une nombreuse 

parenté. Il Méan kî mok ckuoy — chrang, de nombreux amis vinrent l'aider. 

t[u= CHRds. Disert, éloquent, il Srâdey — , lettré; s'exprimer facilement en 

plusieurs langues. 

t[cnP) CHRÔT (CA50. Abrupt, escarpé. Il C/tôi — (même sens). 

[çPi • CHRÔT (Pour) CAr^(. Il Peik muok, hbi kân chhcsû — pitâng, i\ avait un 
chapeau sur la tête et une canne à la main. 

t^y CHRÔU. Profond. I) TM —, eau très profonde. Il Chh —, lettré, qui con- 

naît à fond. Il D'âmnbr ni — nUs, cette affaire est très grave, ou, n'est pas 
claire. 

(kriî CHR"Ol. Soulever, tourner. Il — bai, tourner le riz dans la marmite. 

[dfl CHRCK. Porc. Il — sr'ôk, porc domestique. Il — préy, sanglier, H — p4ch, 

1» verrat. I) Khl&nk — , graisse de porc. Il Ch^mngU ckhkuol — , épilepsie. || 

Détth (ou) chah —, faire la chasse au sanglier. Il Lceûk — préy, faire une 

battue. Il Prêng — , soies du sanglier ; se dit aussi des poils des enfants 

nouveau-nés. 

[pf^ CHROL. Exagérer, outrepassser. Il — kuos, au delà du terme. 

lây CHROM. i" Briser. II — dey oi lait, briser les mottes de terre. 

2° Il — sâmnânh, égaliser l'épervier avec la main avant de le lancer, 
afin qu'il fasse bien le cercle en tombant dans l'eau. 

3° Il — bai, enfoncer les bâtonnets d'aplomb dans la marmite 
à riz. 

^h CHRÙNG. Angle, côté, il Buon — smb, carré. Il Bey —, triangulaire. || 

I Prâmbey — , octogone. Il Sândék — , haricot vert de forme carrée. 



^à CHRIÎNG. Il SSi—, vampire, roussette. 

|dm CHROnH. Il Xfiïfl —, billot, hachoir. 



Dy-Go6gle 



CHR-CHU. 



[do CHRUOCH. 1° Il -— tâk, seringue, jet d'eau ; verser de l'eau à petit filet. 

2° It Chït ntlk , le cœur épris par le souvenir de quelque 

chose. Il Smlânh — ckréap, être lié d'une longue amitié, 

3° Il — trâduoch, harmonieux. Il Chrîéng pirô — trâduoch, " 
chants harmonieux. 

[dUJ CHRUOI. Pointe, cap. Il — changva. V. ce mot. 

jdfU CHRUOL. Mettre les fers, entraver. Il — chrevàk (même sens). 

Idçn CHRUONH. i" Sur le point de bourgeonner ; frisé. Il — Itch phka, sur le 

w""* point de fleurir. Il — slek, feuilles qui commencent à pousser. 

2° Aiguisé, aminci, il — rôsey, morceau de bambou eiïilé 
enfoncé dans la terre la pointe en haut pour rendre le chemin impraticable. 

[dW CHRUOS. Dépasser. 

[dS CHRUOT. Il Ld — ckréap darap, entendre çà et là confusément. Il Tuk — 

u chréap kenùng dey, l'eau s'infiltre dans la terre. 

[{criU CHRCP. Il — A«6fl^ baisser la tête (douleur). 

[dt CHROS (ou) Chr^. Tomber (feuilles, fruits). Il SUk chkœû nuin dèl — chhn- 

i gay pi kU (proverbe), la feuille'ne tombe jamais loin du tronc : Tel père, 

tel fils. 

[dfi CHRÛT. Il Chriéng — , chants harmonieux. 

[îjS CHU. Mûr. Il rwm —, fruit très mûr. 

Q CHU. i" Acide, aigre, acre. Il — chrînh (même sens). Il — chrta ( même 

" sens ), en parlant des fruits. Il -~ paê'm, aigre doux. !l — bândbr, qui 

s'aigrit. 

2° Il Tra — , petite balance à plateau. Il Anching ira — (même sens). 

3" Il Dèm tâmpïang — , vigne. Il Pklê tr,mpïang — , raisin. Il Sra V6m- 
pëang — , vin de raisin, 

ut eut}. Satisfaire ses besoins. ll — ùch (même sens) (exprès, gros.). V. Tùk 

' sîii, (terme poli). 

a CHUA. II — rMii, grossier, qui ne connaît pas les convenances. II Péak — 

** rua parole grossière. 

_tQ| CHÙA. Croire, se fier, h — (te, penser. H Bon — , la foi. Il Ttang stilr — , 

-■■ ■* Hostedby Google 



78 CHU. 

avec défiance. Il — chët kî, se fier à quelqu'un, croire ce qu'il dit. Il Tinh 
—..acheter à crédit, il L5A —, vendre à crédit. 

âo CHÙCH. i" Plier sans casser (rotin, bois). 

2° Petite nasse pour prendre le poisson. 

(Q^n CHUK. I! 3"f/îlÀ —, mouillé, trempé. Il Tetïlk ~ cheâm (mêmG seos). 

ÙV\ CHOK. i" Toupet de cheveux que les enfants portent ordinairement jus- 

' qu'à leur entrée à la pagode. 

2° Épais, touffu, Il — sltk (même sens). 

i^[\j CHOl. Tresser, broder, coudre (filet), li —prôm, faire de la tapisserie. 11 — 

' mông, — sàmnânh, faire un fiiet, un épervier. 

l3y CHÙM. Entourer, autour, rassembler, il — vinh, autour, tout autour. Il — 

' kenéa, se rassembler, se réunir. Il — ram, se serrer, se presser, lî Dbr — 

vinh hântéay, faire le tour de ia citadelle. 

dyiy CHÛMNOM {CMm). Assemblée, réunion, conseil. Il — preU sassHa, l'Église 

I I catholique. Il — as pre^ sâukôn, concile écuménique. Jl — sângkrêam, con- 

seil de guerre. Il Lûk â& — , tous ceux qui font partie d'un conseil. Il S»la 
— .tribunal, prétoire. Il Kândal — ,au milieu de l'assemblée; publiquement. 

ôyfiû CHOMNÛN (Chûn). Donation, adjudication, présents. 

àâ CHÙN. Offrir, conduire, accompagner, présenter, porter. [| — tou vinh, ren- 

" dre, reporter. Il — sràu, porter du riz. Il — kî tou dâl phtéi, accompagner, 

conduire quelqu'un jusqu'à son domicile. Il — chûmnûn, offrir des présents. 

àfi CHONG. Répugner, avoir des nausées, dédaigner (aliments). || — châân 

(même sens). 

âtU CHUOI. Aider, secourir. Il — d'à sar, aider, protéger. Il — Aili, — toi, con- 

u ggjig_ Il _ ^(,[ sar lou kapal, passage gratuit, de faveur (à bord d'un bateau). 

W — doi sar kî, se décharger d'une affaire sur quelqu'un. Il ~ khnhôm 
phâng, venez à mon secours, à mon aide. 

à^ CHUOL. Louer, prendre à gages. W — phteH tou Aj, louerune maison à 

^ quelqu'un (patron). Il — /^ftiefi /-j AÎ, louer une maison (fermier). I! — kâun 

chhraiol, prendre des gêna à gages. 

û£ CHUON 1° (ou) Chuonna. Quelquefois, tantôt, il arrive, il advient. Il — kal, 

" quelquefois, il arrive, il advient. Il — chéa, il arrive que. Il Kèâp —, il 

convient. Il — saut, — khan, tantôt je récite mes prières, tantôt je les omets. 

2° Il — wkng d'aï, sur le point d'arriver. 



Hostedby-GoOgle 



dm 



CHU. 79 

3° Il — 01 méan pyâiàuch, concurrence, rivalité pour avoir du pro- 
fit. Il — oi méan kar ( même sens ). 

4° Rime. Il Oi irâu — péak, pour obtenir la rime. Il Prî — , chan- 
ger la rime. ll Péak — , rime, mots ajoutés, pour compléter une phrase, 
un vers; v. g. thvœû srS thvœûplû, faire des rizières, ngût tàk, ngM pkàk, 
se baigner. 

_ CHUONH. Commercer, faire le commerce. II — /ira (même sens). || Dàr — 

rok si, faire le commerce pour gagner sa vie. Il Neiik — , commerçant, 
négociant. 

dn CHUOP. Rencontrer, avoir une entrevue. II — chuon (même sens). || Phlâu 

" ** — , carrefour, chemins qui se croisent. || Neàk tou komphîng ban — chau/ai 

sr^k té ? dans votre promenade à la citadelle, avez vous rencontré le 

gouverneur? \\ Khnhùm ban — neâk mô dâng, j'ai rencontré monsieur 

une fois, ou je vous ai rencontré une fois. || — kenéa, se rencontrer. 

u CHUOR. i" Ligne, rang. II — néng mok, série. H Dbr ckéapir — , marcher 

sur deux rangs. H Dbm chhcEÛ mS — , une rangée d'arbres. || Kân — , 
garder les rangs. II Siûng srâu k'ïin — repiquer le riz en droite ligne. 

2° II Md — , une série de 12 années, II Menus ai'ôs mô —, âgé de 
12 ans. Il Ai>}s pif — , âgé de 24 ans (peu usité), 

3° Vil, bas. II Âmbâtir — chéat, de basse extraction, issu de mau- 
vaise race, 

wfU CHUOS. Remplacer, suppléer, substituer, refairô. [| — tang kî, remplacer, 

faire à la place de quelqu'un. Jj Niéay — , parler à la place de. II Sang 
— , compenser, indemniser. II Âksâr — , faute d'écriture, incorrection. Il 
— dhnbàul phîeâ, réparer, refaire ou faire en partie le toit d'une maison. 
Il — kônchœû, réparer un panier. 

^^ CHUOT. Ceindre. II — kabal, s'envelopper la tête d'un turban. 

lïïin CHÛP. 1° II —liéng kâun kî, adopter, donner l'hospitalité à des malheureux, 

z° II Ne^k ta — oi riis Ibng vinh, puissance des génies qui ressus- 
citent quelqu'un (superstition ), 

u?i CHÛT. 1° Essuyer, nettoyer, approprier, || — s/aA^ nettoyer, enlever Jes ta- 

ches. Il — oi ckreâ, essuyer, nettoyer proprement. II — chan, essuyer la 
vaisselle. II — day, s'essuyer les mains. Ii Kënsêng — day, torchon, essuîe- 

2° II Chhnâm — , année do Rat. 

□Jî CHUT (ou) CAa. Près, voisin, non loin. \\ — pongkbi (même sens). WMok 

— , approcher. II Dà — , voisin, tout près. Il — wSs, très près. II — lœik, plus 
près. II — sér, proche, contigu. II — bândbr, approcher petit à petit. II — 
niing, près de, bientôt. II Mok — hbi, il est sur le point d'arriver. 



.y.Google 



CHU-DAY. 



CHUVEAR i" Il Sï-iJft — , Malaisie. 

2" Il Sâch — (ou) ilck — , gambier. 

. 3° Il Sandêk — , haricot long. Il Chék — , variété de banane. 
Il T6mlâuHg — , variété de patates. 



DÂ. Qui, que, quoi ; particule conjonctive. 

DACH. Déchiré, fini. || ^m —, A/io —, habits déchirés, i) Khê —, fin du 
mois. 

DÂCH. 1° Brisé ; rompre. Il Téanh oi — Hs^, tirer à rompre la corde. Il 
Mœiil âksâr — , lire couramment les caractères. Il Maûl inàn — , qu'on ne 
peut lire; qui ne sait lire. Il Chel — .fermeté du caractère. Il — kar 
hài, affaire terminée, conclue. Il — khi^l stâp, perdre la respiration (mourir). 

2" Qui a cours, vente. Il Chai — ( même sens) . Il L'6k eyvHn —, 
faire de bonnes affaires, il L'6k rn^n — , qui ne se vend pas bien. || Krau 
âmpi srdk Sângkê, prïik pê chai mun sôu — , en dehors de la province de 
Battambang, les^^ passent difiicilement. 

DA Y. Main, bras. || Mî —, le pouce. Il Châng-ol — , l'index. Il Kândal — ( ou ) 
morêttm kdndal, le majeur. Il Néan^ — , l'annulaire. Il Kâun — , le petit 
doigt. Il Kâ — , le poignet. 1] Bat — , paume de la main. || Khnâng — , le 
revers de la main. Il Moreâm — , les doigts. || Dàm — , de l'épaule au 
coude. '1 Kar'dàm — , travaux d'agriculture qui se font au début de la saison ; 
hâtif; primeurs, précoce. Il Ch'Ông — , travail d'arrière-saison; tardif. Il D^m 
— , le coude. || Phnuot — , l'avant-bras. Il Thnâng — , les articulations de 
la main, les phalanges. îl — sdUm, la main droite. Il — chhvéng, la main 
gauche. |! — fômrty, trompe d'éléphant. Il — sràwiïi, détroit, il Oi — ; oi 
chœûng, aider, venir en aide. Il Rebâtit pi — , glisser, tomber des mains, 
échapper, fl Môk vinh — toté, revenir les mains vides, il Nou — totê, 
être désœuvré, sans travail, il Oi prak dal- — , payer comptant, de main à 
main. Il — chUngk^t, barre du gouvernail. Il Âiâus êng nou — ànk, ta vie 
est entre mes mains. Il — ânéng {^on) renêng, petites lattes pour toiture 
( souvent confondu avec pânkdng ). II Châng — kî, s'entr'aider, aider 
quelqu'un à faire un ouvrage (v. g. à repiquer le riz), ce dernier aidera à 
son tour. 



^ 



y Google 



DAK— DAL. 



DÂK. Placer, mettre, poser, déposer. Il — («wg-, mettre à la place de. || — iris 
punir. Il — chéa mûy, joindre- Il — téan (ou) chêk — , faire l'aumône. Il — 
réack, abdiquer. Il — oi thng'ôn, charger fort. Il — kreâp, grains qui com- 
mencent à se former, il — khluon, se rabaisser, s'humilier. Il — nvàk, iiik 
meut, timide, réservé, il — k^imnât, promettre, faire des fiançailles, il — 
kômKêt, fixer une limite, un temps. Il — mông, tendre le filet. || — krau, 
mettre, laisser dehors. || — nou màk, — oi kî khceûnh, mettre en face, en 
vue. Il — titey, séparer, mettre à part. Il — kïik, mettre en prison, il — 
chrevUk, mettre aux fers, enchaîner, il — vinh (ou ) — lomndu dêl, remettre 
à sa place, replacer, il — kông ketùng, mettre des côtes à une barque. || — 
bôndasa, maudir, charger de malédictions, il — b'ôndasa preà sassena, ex- 
communication. Il — t&k ke?i'6ng tâng, garder, conserver dans un sac, dans 
sa poche. Il — tou titey, mettre à part, séparer. Il — titey pi kenéa (même 
sens), éloigner l'un de l'autre. Il — oi nhûk, oi krils (ou) — ko, entasser, 
bien remplir. Il — krôm mettre dessous, il — . lœus (ou) — truot, super- 
poser, mettre dessus, par dessus. Il — â»(£(iÀ, placer un piège. Il — pre^ 
kês, se raser la tête (bonze). Il — /i/jhmos, jeter le froc (bonze). Il — bat, 
faire l'aumône aux bonzes. 

DÂK. Arracher, déraciner. Il — slap, arracher les plumes, les ailes, || — 
smau, sarcler, faire les herbes. Il — chénh, enlever. Il — dângkàm, respirer. 
Il — p'inla, arracher une épine. Il — sâmnap, arracher le semis. Il — ngéar, 
révoquer. Il — pi thnâk, prendre dans " la poche " du langouti. Il lok day kî 
nûng — stung faire une corvée pour arracher et repiquer le riz. 

DAK. Il Smau — pô, bourrache, il — keam, fleurs qui servent à teindre en 
rouge jaune. 

DAL. 1° Se répandre. Il — réal (même sens), se propager. || Phlœûng — , le 
feu se répand. II Mik — , le ciel se couvre. 

2° Il Tomrey — , éléphant méchant qui chasse les autres. 

DÂL. 1° Se battre a coups de poing (donnés horizontalement). \l Ling — , 
faire de la boxe, || Toit mœûl kî — , aller voir les boxeurs. Il — pir bey t^k, 
boxer à deux ou trois (reprises), par comparaison aux coqs de combat 
auquels on fait boire de l'eau, et qu'on lave soigneusement avant et après, || 
T^p châul, kenông prât mlfig — , il vient de rentrer dans l'arène. Il — kenia 
tnS plieHk, une partie de boxe sans reprendre haleine, 

2° Il — âmbôk, pétrir, piler des grains de riz rôtis. 

3" Il sut — âmbôk, nom d'un oiseau, espèce de pivert. 

DAL. Arriver, parvenir, atteindre, jusqu'à. Il Mok — ménh, ménk, atrivçT à 
■ l'instant même. || — iéam, — viléa, — piiéa, — pU, c'est le moment, c'est 

II 

• Hostedby Google 



Mru 



82 DAM. 



l'heure, c'est l'occasion, le moment arrive. Il — kknat, juste, plein, accom- 
pli. Il — nï, — «iS, jusqu'ici, jusque là. || — na, jusqu'à. H — i«o/^(ou) meté 

— Hiefô, ainsi, tellement, jusqu'à ce point, jusque là. Il ThléÛk tou — khê 
kroi nô, ban trâlùp môk vink, il ne sera de retour que dans le courant du mois 
prochain, il Mûn — , ne pas atteindre; inférieur, qui ng vaut pas. il St «8 
mûn—sé khnhôm té, ce cheval ne vaut pas le mien. Il — kàndaî phlâu^ trôlpp 
môk vinh, arrivé au milieu de son chemin, il jevint sur ses pas. Il N4k miln 
— , incompréhensible, ne pouvoir saisir. || Nûk ralûk toit^apûk medai nou 
ê srok chkngay, penser à ses parents qui sont au pays lointain. Il — mok 
eylou kbi, sur le point d'arriver. 

ttiy DAM. i" Moisi, vermoulu, qni perd sa couleur; tacher. 

2° II — k'éy, peigne à tisser. 

3° Il Ml) — une partie d'un champ. Il Kû si as ma — , les bœufs ont 
mangé toute une partie d'un champ. 

îJiy DÂM. 1° Poser, planter, fixer en terre. Il — dâmnUtn, faire une plantation. 

Il — dâmnâm dâmnâHck (même sens), planter, cultiver. Il — ch'ômka pani, 
faire du jardinage, des plantations. || — pr'ôm, kôndap, planter des limites. 
Il — sâsdr ( ou ) tâsar, enfoncer une colonne en terre. || — chœûng phte^, 
poser les fondations d'une maison. Il — sândêk, planter des haricots. 

2° Faire cuire, chauffer^(eau, riz). II — bai, faire cuire le riz. || — tuk, 
faire chauffer de l'eau. Il — tilk oi pil, faire bouillir de l'eau. || Nana — bai, 

— iuk, qui prépare le repas ? 

yy DAM. Forger, marteler, frapper. H — dék, battre le fer. || — put dêk, forger 

le fer. Il Véay — , frapper à coups redoublés. Il Ruot chûm kenea — , se 
réunir à plusieurs pour frapper. 

tlHn DÂM-ÂK. Il — dâm-êng, faire la sourde oreille, qui ne veut ni entendre, ni 

répondre. Il Dék — , faire semblant de dormir. 

MUn DAMBÂUK. Monticule, entassement, monceau (de terre), bosse, || — kindiér, 

nid de fourmis blanches. 

£)Uâ DÂMEÂUN. Lieu, endroit. Il Ti — éna êna, en quel qu'endroit que ce soit. 

tJUâ DAMBÂUNG. Avant, précédent, commencement. l| M^n — , tout d'abord, 

" tout au commencement. !l Phlê — , premiers fruits, primeurs. Il Srâu — , 

première récolte de riz (riz hâtif). 

BUJ DÂMBËY. Il Prâiôch—, avantage, profit, utilité. Il Méan pràîôck —, avoir 

de l'avantage, de l'utilité. 

^^^ dXmBUOCH. Farceur. Il Niéay — sàch ling, dire des plaisanteries. 



y Google 



DAM. 



83 



dâu DAMDAM. En fouie, en tas, en troupe. 

anai DÂMKÂL. placer sur, élever. Il — Mk, établir, fixer. I) Sïïmbôt —, certificat 

de service. Il BanprcabYmtulchéa — , obtenir un diplôme royal. 

Hcnâ ■ DÂMKONG, Placer, s'élever. Il — khluon êng, s'enorgueillir, se vanter. || 

— lœû kî, exalter, s'élever au dessus des autres. 

EdrUû DAMLÂUNG. Nom générique des patates, des tubercules. l\ — parâng, 

" pomme de terre. Il — pfsy- Il — chhvéa. \\ — day klila. il — dâung. Il 

— -chrûk. Il — pis. Il — krâpœû, etc., variétés de patates. 

fc]S&[i3 DAML(5nG. Tendre, bander, monter, il — thmi, sna, bander un arc. Il — 

Uangiu, ouvrir un parapluie. Il — ântèâk, tendre un piège. ^11 — thlay, 
augmenter le prix. Il Khê — , mois où les eaux montent. |] Tûk fûnli — , 
les eaux du grand lac montent. 

dfljnrU DÂMNAL. Ensemble, du même âge. Il — AS/ (même sens). Il Aiâm — , 

qui est du même âge. Il — kenéa (même sens ). Il Nyéai — , parler du 
vieux temps. 

af^rny DaMNÂM {D^m). plantations. Il— damnàuch (même sens). Il D&m —, 

faire des plantations. Il Kânghê dAm — , saison de feiire des plantations. 

ElfWnà DaMNANG. i° Il Néâh bimrb —, délégué, député, remplaçant. 

2^11 Enjeu, gage, placement. || lok prâk ton — mûn, mettre 
l'enjeu à l'avance. 

tltfUiri DÂMNÉK {Dék). Couche, action de dormir. Il Phshn^, union conjugale. 

Il Totuol téan — , dormir. Il lOp ( ou ) i^p niénh khnUûm totuol téan — 
MiïiM ban sa, cette nuit je n'ai pu fermer l'œil. Il Lovéng — , chambre à 
coucher, dortoir. • 

tîtflXin-I dXmNÊL. il — nômœûn, — knîsuon, préfecture. Il — chaufai srùk, hôtel, 

palais, préfecture. 

ârv?lu3 DAMNÉNG IDÏng). Nouvelle, connaissance, renseignement. Il — achar, 

révélation. [| Oi —, faire connaître. Il Suor — , dennander des nouvelles, des 
renseignements. Il Pra^ oi méan — , faire parvenir à la connaissance. Il 
Mécin —, ban — , savoir, on m'a dît que,.. Il Khnhôm ban — pi, j'ai appris 
cela de... 

HeSo DAMNGÔCH. Faire le sourd, dissimuler, feindre, 

my DAMNI. V. mmni. Repos. 

•*- 

âty'lOJ DÂMNIÉL (-Dff/). Moquerie, dédain, blâme. || —t^wi (^, blasphème, injure- 

^-•' Il — diél sàch, moquerie, risée, tourner en dérision. 



y Google 



DAM-DAN. 



a(y]U DÂMNIÉM. DAMNINH. V. Tômniém, TSmnink. 

t]yâ DAMNÔNG. Intention. || — kî thvœu iang ichï, lenr intention est d'agir 

■*" ainsi. Il — iang na, ikvœû iang ni, agir selon son intention, ou selon 

l'intention de quelqu'un. Il Thœû tam — (même sens). 

tJtUJ DÂMNOR. 1° Affaire, chose, cas, événement. !l Méan — , avoir des affaires, 

■*~ il y a une histoire, un cas. Il — d^mniing, événement, circonstance. Il — ■ 

dâuchmedéck, medéch, leméch, quelle affaire, quoi donc, comment cela ? [| — 
nt srâlâ hbi, cette affaire est réglée, conclue. 

2' Course, marche. Il NeSk —, voyageur, il Oi — , renvoyer, 
accompagner. 



^^T^ dXmNUOL. Il ~ chèt, inclination du cœor. 

W^J dXmRAI. Il D^mr^ —, explication, érudition. 



science. 



DAMRÂNG. 1° Diriger, corriger, instruire ; viser juste, il Prâdau — , in- 
truire, enseigner, corriger. Il — chûngkâui, manœuvrer le gouvernail. 

2° n Preâ — , nom générique pour désigner certains objets qui 
appartiennent au roi. il Prc^ — hômphlœûng, les canons du roi. 

t](|yt DaMRE. Industrie, habileté, adr&se. Il — àâmrai, érudition, talent. Il — 

prachnka, intelligence. 

tJ[[yn DAMRÉK. Fœtus, enfant qui est encore dans le sein de sa mère. 

WJtU dXmREY. V. Tiimrey. Eléphant. 

KÎ^n dXmRÉK. Il Mî —, éléphant à la garde de ses pètilç. 

t][yy dXmRÉM (Trïm). Egaliser, selon les dimensions voulues. Il — ai trëm 

(même sens), proportion, conformité. 

ClIUJ DÂMROY. Signe, signal, jalon. Il — rf^wm» (même sens), il Trci {on) d'an 

' — , placer des signaux, jalonner, il Bô — (même sens). 

ttJiy dXmRÔM. Jusqu'à ce que. 

^[yj DAMRÔU. Fixer, viser quelque chose (avec une arme à f?u), 

ijlû DAN. 1° Vestige, traces de passage. Il — chceâng, empreintes des pieds, li 

Tam doi — , suivre à la piste. 

2° Il — s^m^iiSï, faufiler un habit. • 



y Google 



DAN— DAR. 



tJlà . DANG- Qui a du blanc et du noir; un coq qui a cette couleur s'appelle 

a Dang. 

■ tÎQ DÂNG. i" Fois, Il Pônman — , combien de fois? il M^ — mô — , une fois ou 

deux, quelquefois, de temps en temps- Il Mo — m'6 kil (même sens). Il 
Chrbn — , chrlin krêa, bien souvent. Il Sâp — , chaque fois, habituellement. 
I) M(i — tha ichi, ni6 — tka ichô, qui dit tantôt blanc, tantôt noir. 

2° Manche, poignée, tuyau, ligne. Il — kômbït, manche de couteau. 

Il — dan, poignée d'un sabre. Il — khsiér, tuyau de pipe. H — prey, ligne, 
bord de la forêt. Il — phndm, ligne, chaîne de montagnes. Il — kedông, mât. 

Il — kedar, aile, côté d'un bâtiment. Il — rZk, palanche, fléau pour porter 
des fardeaux. 

3" Puiser. Il — tûk, puiser de l'eau. 

Hî'àj DANGHÊ. V. Tâng-hé. Procession. 

Ln 

îdtây DaNGHuM. Respiration, souffle, haleine. Il Dâk — , respirer, il Pkôt — , 

u~i mourir. Il — Ibng, la vapeur monte. 

yàï DÂNGKÔU. 1° Ver, vermisseau (en général). Il — tiik, ver qui vit dans 

^ l'eau. Il — sâch, ver de la viande. Il — chJiœû, ver qui est dans le bois. 

2" II S&t chUp — , oiseau qui se nourrit de vers. 

Eiàîjn DÂNGRÊK. Palanche. Il Phn6m — .chaîne de montagnes qui vont du Siam 

" ■ au Laos. 

ttlU DAP. 1° Pénétrer, imprégner; trempé. H Ttlk — roiê, l'eau pénètre dans la 

voiture (au passage d'un fleuve) . Il Khê prUng, roté chhlàng stUng Sângkê 
ban, tnjin — té, à la saison sèche, les voitures peuvent aisément passer la 
rivière de Sankê. l! SÏ — , cheval mouillé de sueur, ou trempé par l'eau. || 
— dâuch ngût Ûk sa, trempé, comme au sortir du bain. 

2" Il ChJimngii — , maladie grave ; qui est près de mourir. 

3" Il Mmils — , homme de peu de valeur. Il A ni — , c'est un pas 
grand chose. 

tîltj DÂP. Faire une mortaise, forer, percer. Il — mlng pSnleHk (même sens), 

au DAP. 1° Dix. Il MU md^p, onze. It — rfa«^, dix fois. 



2° Bouteille, flacon, urne. Il — ttik, carafe. Il — rdmsêau, poire à 
poudre. Il — téa, bouteille en terre. 

DAR. il Thngay —, fête des mânes. Il TItvœû bon —, faire .des offrandes 
aux ancêtres. 4 



,Googk 



DAR-DE. 



tlj DÂR. Il ChhcEÛ — , retomber, s'envenimer de nouveau (plaie). i\ Hbm — , 

enflure. 

HnU DARÂP. Toujours, continuellement. Il — tou mûk (même sens). 

tîirU DAS, 1° Tendre, étendre, recouvrir. Il — skôr, recouvrir un tambour. Il — 

sbêk, étendre une peau. Il — shêk kal, tendre une peau avec des piquets, 
pour la faire sécher. 

3° Exciter, réveiller, secouer, il — idbn, exciter, presser. Il — pi Mm- 
nék, réveiller quelqu'un ; se réveiller. Il — ângruon, secouer. || Tou — 
keât, allez le réveiller- 

EJCh DÂTH A. Il Pre^ — kôt, moi ; expression honorifique employée par Boudha 

en parlant de sa personne. 

af6j DÂTEY. Autre, différent. Il Chéa —, autrement. 

tJlî DAU. Glaive, sabre, il Haut — , tirer le sabre de sa gaîne. Il Krâvi — , brandir 

le sabre. 

(d^î DÂU. 1° Marquer, faire un signe, une marque. Il — Wômnôt, faire un signe 

quelconque devant les noms d'une liste, v. g. mettre un o, une croix. 

2° Prédire. Il Niéay — , dire par à peu près, qui n'est pas certain. 

KO UÂUCH. Comme, semblable, ainsi. Il — lîi — «o, comme cela, ainsi. Il — 

" dU, de même, également. Il iîSA — , comme si, il semble, on dirait que. 

Il — sap mûy dâng, comme toujours, comme à l'ordinaire. U — kenéa, 
semblable, égal, pareil. Il — kâ, comme si. Il — s^, tout "à fait semblable, 
pareil, I! — modéch nung ban, plaise à Dieu que. || — modéch modct, de 
toutes façons, de toutes sortes. Il — cimï dng, il en est ainsi, c'est comme 
cela. 

aOtyO DÂUCHMEDÉCH. {Les indigènes en parlant ne prononcent ordinaire- 

" ^ ment que medech, lemïch et quelquefois, mich,) pourquoi, comment, quoi 

donc, il Tha — , qu'est ce que vous dites ? 

dû DÂUN. Il — cAi, religieuse, nonne, bonzesse. V. CAj. il Chi — , cki ta, les 

" ancêtres. Il Chi — , grand-mère. 

t^ff DÂUNG. I| Dbm — , cocotier. Il Phlê — , coco. 11 — phlœung, grosse espèce. 

" (1 — takt, petite espèce, la meilleure au goût. Il Prîng — , huile de coco. 

HJ DAUR. Changer, échanger une chose pour une autre. Il — />rif^, ohanger 

de l'argent. Il — lolôk, faire le commerce d'échange. || — dômninh, 
échanger des marchandises. (1 Ltk — , faire le commerce, trafiquer. 

(y DÉ. V. i>e>. Coudre. » 



y Google 



DEB-DEK. 



tJffi DEBET. Parce que, puisque, en effet, tl — awy (ou) hêt avey, pour quelle 

^ raison, quel motif. Il — nï — nu, conséquemment, c'est pourquoi, donc, 

ii — fié êng, pour cette raison, pour cela. Il — oy, c'est pourquoi. || — 
kknhôm bân chéa, parce que j'ai... 

.. taurtt DÉCHEÂ (P.). Force, puissance, vertu, il Pr^ rûthi — dobà sâp prâkar, 

toute-puissance divine, il Preâ rdthi — dabâ, vertu, puissance divine. 

ai DEY. Terre, terrain. H — thli (même sens). Il — k^ndSng, terrain argileux. 

I! — et, terre rougeâtre, terre glaise. Il — khsSch, terrain sablonneux, il — 
s'Ôt thmâ, terrain rocailleux. Il ^ sôm,. terre, sol humide, il — chir, terreau, 
terre engraissée. Il — sa, sorte de craie dont on se sert pour écrire sur des 
ardoises. || Phén — , la terre en général, partie du monde. H — kakrbk, 
tremblement de terre. 

^VfTi DEYKA. 1° Ordre, écrit, reçu. Il — ioè^Sii, reçu d'impôt. 

2° I) Lûk sàngkréach mean pye'â — iha, le Père a dit que ... Il Tul 
pyéâ — (ou) preapût — , formule de politesse d'un laïque qui s'adresse au 
bonze. 

3° Il Nhéai — , parenté. 

(Hn DÊK. Il — dêchëa, puissance (P.). Il Trông preà — preâ klin, grandeur, 

excellence. 

itiT\ DEK Dormir, se coucher. Il — lùk, dormir profondément, en train de dormir. 

Il — mutt luk, insomnie, n — mS» sA^^ ( même sens). 11 — phk'âp niûk, 
couché sur le ventre. H — phngar, couché sur le dos. Il — {Sang sânâôk, 
étendu tout de son long. Il — pâiéng, couché sur le côté. f| — ângk)ink, 
les jambes repliées. Il — tràmùk, dormir profondément. Il — thngâr, gé- 
mit, se plaindre en dormant. Il — srâm'ôk, ronfler, il — momû, — momil 
moméal, rêvasser. Il — mïî châng-'én bai, dormir le temps de faire cuire 
une marmite de riz. || — mô salék, dormir un instant, un petit somme, de- 
mi-heure environ. l! — mu lobôk, dormir un peu plus longtemps, une heure 
environ. Il — j«i;/'Aèfl»g-, perdre connaissance quelques minutes. Il — mij 
sângkâng tômrty, faire un somme. 

(dn DÊK. Fer. Il — simtlat ( ou ) sivUat, fer-blanc. I[ — kiil, pointe, clou, il — 

kôndar, vrille, alêne. Il — p'ônsàk, cheville de fer à deuv pointes. Il — siich 
trey, fer moyen, un peu mou. Il — Wm ( ou ) — bai, fer très mou. Il — thép 
( ou ) — ytlng, acier. Il — kômpung svai, fer dit de Kompong svai, très 
soHde. Il — phal, fer pour soc de charrue, il — chhàs, varlope, rabot. Il — 
chhap, lime. || — P&ng, clou en fer sans tète, il — krâpœû, fer brut. H — 
m'6 srak, dix pièces de fer. Ii — team, clou recourbé par les deux bouts, 
crampon. Il Mî — , aimant. Il — ronéap, acier. Il — kimphlœiing, canon de 
fusil. Il P'Ôs — char, nom d'un petit serpent. 

tlîl DËK. Transporter, voiturer, conduire, charrier. Il — si, kil, krâbey, con- 

duire par la corde, cheval, bœuf, buffle- Il — day, conduire par la main, 
aider. Il — day ne&k khvHk, conduire un aveugle par la main. || Mo — srâu. 



yGoogle 



DEL-DIE. 



une voiture pleine de riz ; mesure de capacité ( 20 mesures de riz ). Il — 
diia, chrysalide de ver à soie. 

iKC\J DÊL. Qui, que, et, aussi, la même chose. Il M^n — , jamais, pas encore. îl 

Dàuch — , comme toujours. Il Nozt tê , la même cliose, qui n'a pas 

changé. || ^/iÎm — prâte'â, cela ne s'est jamais vu. Il ChhngM — .c'est 
cocasse, c'est drôle, c'est surprenant. Il Chït, kômmil Mn tê , persé- 
vérance. Il — — , toujours. 

Ida DENG. 1° Savoir, connaître. || — mS», prévoir. Il Oi — .annoncer, faire 

connaître. Il — ck'ît kl, connaître les sentiments de quelqu'un. |[ Véa — 
khluon kôi, mun oi ckip té, il est sur ses gardes, il ne se laissera pas saisir. 
Il M'ân — khluon, à i'improviste, au dépourvu. Il — kedey, avoir l'usage de 
raison. Il Khniièm châng — , je voudrais bien savoir. 

2° — Se met quelquefois à la fin de la phrase avec le sens interro- 
gatif : qui sait ? Il Kû khnkom bât htion dâp ihngay tê hbi, kreng chor vêa 
luoch dtng, mes bœufs ont disparu depuis une dizaine de jours, ne me les 
aurait -on pas volés, qui sait ? 

E3g DÉNG. Doloire, herminette, hache du pays. 

(t]â DÊNG. Ce, celui-ci, celui-là (par mépris). Il A — ni, a — n% celui-ci, celui-là, 

ce gamin-ci, ce gamin-là. Il Mi. — ni, mi — «ii, celle-ci, celle-là. 

ttin} DÉNH. 1° Chasser, poursuivre. Il — tèân, atteindre en poursuivant. Il Si — 

cheval habitué à chasser le cerf. 11 Si no — teân ked^n té, ce cheval peut-il 
atteindre le cerf à la course? ![_ — rn^n tean té, il ne peut pas l'atteindre. U 
Chaufai sr)ik iUng sabai té nung — sâl ponnô êng, notre gouverneur ne se 
plaît qu'à la chasse. 

2° Il — sadiéu, jouer de la guitare. Il — chapey, jouer du violon. 

îdÇJ} DENH. Paquet de dix ligatures. Il Prambey — , 80 ligatures. 

ftdJ DÊR. 1° Coudre. Il — au, coudre un habit. Il — vink, recoudre. 

2° I) — das, abondant. || — das péas pénh, à profusion- 

tH;Bj ■ DÉRETHEY. Impie (P.). il ChSt —, avare. 

(tlJïnâ DERICtMiAN. Nom d'un des enfers. Il Sât — , animaux ; enfer des bêtes. 

KSÎ DÉT. i" Qui marque bieji, très visible. Il B^ tra — Idâ, cachet très bien ap- 

pliqué. Il Sàsér àicsâr mun — , écrire des caractères ilHsibles. 

2" — chèt, soupçonner, se méfier. Il Sângsai — chët ( même sens ). 
(EJJfU DIÉL. Mépriser. Il — i^, injurier, blasphémer. Il — prâtéch kî, iniuner. il 



y Google 



DIE— DOI. 



— temii, injurier, mépriser. Il — mosiét, rejeter avec dédain. || — mceûl 
ngéay', mépriser, outrager. 



ta^o 



DIÉM. Il — cki, signer à la façon indigène (mot annam.). 



(Eljû DIÉNG- 1° Frapper en poussant légèrement. Il — dH (même sens), donner 

un coup de coude. |) Krâbey — , le buffle frappe de la corne. It Trey — , 
mouvement que fait le poisson en nageant. 

2" Il Ch6mn(:4 (ou) chhU — , ténesme. 

(^JU DIÉP. 1° Il Trey — , poisson des marais. 

2° Jeu d'enfants. 

(îîl= Do. 1° Pousser, croître, germer. Il — ièwg- (même sens). || — ^i rfey, croître, 

sortir de terre { plantes ). Il — êng, pousser sans avoir été planté de main 
d'homme. Il — rûs, prendre racine. Il — Ibng vinh, repousser. Il Sâch — 
excroissance de chair. || Oi — pïik meât, laisser croître sa barbe. Il 
Lomnou dèk ^, mines de fer. Il Dey — , terre qui se forme sur le bord 
d^un fleuve, terrain d'atluvion. j| — pô, qui a beaucoup d'embonpoint, il — 
pùng (même sens). 

2" Mamelle, sein. [| — long, mamelle gonflée- Il Oi — , donner le sein, 
donner à téter. Il TïHt —, lait. Il Rit Ûk — , traire, li — keb'âm, sein rond et 
ferme. Il — - sândai, sein allongé, pendant. || — khsé thbanh, sein rondelet. 
Il — tUtnteâp, à l'ordinaire. 

3° Enlever, arracher, détacher, démêler, se disculper. Il — au, enlever 
son habit. || — au phlâs kho, se déshabiller, changer de vêtements. [| 
— swiiH, arracher de l'herbe. Il — an se, desseller un cheval. Il — pdngkiér 
û, débrider un cheval. Il — nym pi kû, délier les bœufs. !|. — sSk (ou) tâdô 
sâk, démêler, débrouiller les cheveux. Il — khluon, s'échapper, se tirer 
d'un mauvais pas. || — sar, s'excuser, se disculper. Il — say tûs (même sens), 
se justifier. Il Péak — sar, excuse, explication. Il — tYik (ou) — tM sdk, 
consoler. Il — tiïk oi srânOk chët, conseil salutaire. || — au, laver un habit. 
Il — s'é, bouchonner un cheval. V. Dos. 

=s <^ 

acp DOBÂ (P.) Il Dkhe'à —, toute-puissance de Dieu. 

an DOC. V. Dïk, Conduire, etc. 

(tîlj DOI. 1° Il — iând&p kl, obéir. 

2° Selon, suivant, par. Il — préâ néam Preâ Ang, au nom de Dieu, || — 
pear, selon les circonstances et les choses. Il — kàl, piléa, selon le temps. 
Il — sâw kuor, convenablement, selon les convenances. Il — tnceûl, il 
semble, li — khluon, à part, en particulier. Il — sar, proiîter de, au moyen 
de. Il Tou — sar tûk ki, profiter de la barque de quelqu'un pour faire 
un voyage. Il — ruh ki, déférer aux sentiments d'autrui. 



y Google 



9Ô DOL~DOR. 



(tJirU DOL. Pousser avec une perche, une gaffe. Il — nûng thnôl (même sens). 

IdfU UÔL. Il Chhceû mô — , une pièce de bois. 

Hy DÔM. Morceau, paquet, bloc, motte. [| Dék — , un morceau de fer brut, -il 

' Sich mi — , un morceau de viande. || Thnâm tnè —, un paquet de tabac 

indigène. || Thmâ m8 — , bloc de pierre. Il Phteà mi — , un groupe de mai- 
sons. Il Dey mô — , une motte de terre. Il Chéa — (ou) tëang — , en rond, 
en globe. Il Prâk mo — -, un tical siamois $o'6o. Ii — day, éminence du 
coude. |] — àmpông kâ, amygdales. 

[îjy DÔM. 1° Numéral qui se met devant tous les noms d'arbres. || — chhceû, un 

arbre ( en général ). I! Ckhœû mô —, un arbre (en particulier). [| Khnhôm 
kàp chhœû, ban ha hiksbp — , j'ai coupé 50 à 60 pieds d'arbres. || PhU tûm. 

• — , fruits mûrs sur l'arbre. Il — prdksa (poésie), arbre en général. Il — svai, 

manguier. Il — kràuch, oranger. Il — dâung, cocotier, etc. 

2" Origine, principe, commencement. Il — tông (même sens). \i Ê — 
ibi, d'abord, tout d'abord, principalement. Il Pi — , autrefois. Il Ampi — 
( même sens ), au commencement. II Dâ chéa — Ibi, le premier. Il ApHk — , 
medai — , nos premiers parents. Il — pr^k (ou) prâk — , capital de l'argent. 
Il M^n méan — tong, qui n'a pas de suite, en désordre, tl Neàk — kar, 
intendant, qui est à la tète d'un ouvrage. 1) Chriéng chéa — , entonner un 
chant. Il Al — (ou) 1/ — , éternel, qui n'a pas de commencement. H Éi — 
%t ching, sans commencement ni iîn. Il Ch^p — âmpi ni mok Va tlouni, à 
partir de ce moment-là jusqu'à présent, il A dïng nô mûn skèâl—ym&n skeâl 
ching, ce gamin-là ne connaît ni blanc ni noir, ni queue ni tête. Il — péak, 
titre, commencement d'un écrit. Il S^mbôt — , premier papier, l'original. [| 
Srâdey — ■, médire. Il Pedk srâdey — , médisance. I) Srâdey — ddttghbm kî, 
médire, diffamer, décrier quelqu'un. 

Hfià DÔNDÉNG. Interroger, demander. Il — suoy, demander, s'enquérir de. 

Mlfiy DÙNDCiM. Prendre, enlever, arracher. Il — kenéa, se .d'ispater un objet, 

^ se l'arracher. Il — iôk pi kî, enlever, arracher quelque chose à quelqu'un. 

ti; DÔR. V. Dâur. Changer. 

{ UI DOR. Marcher. Il — Ung, se promener. Il — chûm vinh, tourner autour. II 

— tam phlâu, marcher en suivant la route. !l — srâmôt, naviguer. Il — 
chïnh, se retirer. || — tou hrau, sortir, partir. Il — ion, allez, marchez! |( 

— ^t ftrot, suivre. Il — mîiiM, marcher devant, précéder. || — rohâs chceûng 
day, se hâter: Il — oi lUàn, marcher d'un pas alerte. Il — tou, — mok, aller 
et venir, se promener. Il — thmbr, voyager, errer çà et là. li — tAt trât 
tituber. Il — châmtœût, marcher sur la pointe des pieds. || — chceûng, aller 
à pied. Il — AôJ-,Jaller de côté et d'autre; se dit aussi de deux personnes 
de différent sexe qui se recherchent. Il — huos, passer outre, dépasser. 



y Google 



DOS-DUO. 



tj t DOS. Nettoyer en frottant, frotter. Il — sï, bouchonner un cheval, l'étriller. 

' Il — au, nettoyer, laver un habit. Il — dey khmau, délayer de l'encre. || 

— léap, frotter et enduire. 

(îîlï^ D^T. Enfiler, percer, enfoncer. (I — trey, enfiler des poissons pour les 

griller. || loc chhœii — dey, enfoncer un morceau de bois en terre. 

tlPî DOT. Mettre le feu, brûler, griller sur les charbons, il — phlœûng, faire du 

' feu. Il — phlœûng ângkat Ss, allumer le feu avec des brindilles de bois sec. 

li — phteî, brûler une maison. Il — ^fisy, brûler, incendier la forêt. I) — 
khmOch, brûler un cadavre- Il K^k — khmôch, four crématoire. 

(îl[ DUA. Il Dtk — , chrysalide de ver à soie. 

_Ctd]t]à DCDÂNG- Il Niéay — , ranimer une vieille querelle, provoquer. 

tlO DUOCH. 1° Pi — , depuis que. Il Sràdey tant té lëch te — , parler à tort et à 

" travers. 

2° Il — dâi, atteindre. 

tiru DUOL. Tomber de sa hauteur par terre. Il Chimpôp chœûng — .trébucher 

" et tomber, il Phleât chœûng — , faire un faux pas et tomber, n Kî vêay — 

sâniap, s'évanouir sous les coups. U — phkâp — thngar, tomber et rouler 

par terre. Il — réap dey, tomber tout de son long. Il — slïïp tê modâng, 

tomber raide mort. 

tdâ DUON. Chapeau du pays en feuilles tressées. 

Hh DUONG. 1° Il — ckèt, le cœur. Il — chivît, la vie. Il Srâlânh chéa — chivU, 

" aimer de tout son cœur. 

2° Il Dângkâu — , ver palmiste. 

3° Il Pr^lk — , tical siamois (en boule). 

îdfU DUOS. Écumer. il — ^o^iî cftéw^, écumer une marmite. Il lôk vëk — cMnh, 

*' enlever l'écume avec la cuillère. 



'^^^'^^1# 



E-EN. 



■w Ê. Et, or, quant à, vers, à, du côté de. Il — trang, quant à. || Ri — pour ce 

qui est de, et, or. I) — na, quel, où, en quelqu'endroit que ce soit, il Doi 
phlâu — na, par ou l'on voudra- Il — Jté, ici, de ce cÔté-ci, Il — «I êng, ici 
même. Il — «(5, là, de ce côté-là, là- bas. Il — ai, de ce côté-ci, en deçà. Il 

— néay, de l'autre caté, au delà. Il — ay vinh Uét.%ncore plus loin, p\us 
au delà. Il — kbt à l'est, à l'orient. Il — Itch, à l'ouest, à l'occident, fl — 
thbâung, au midi, au sud. Il — chœûng, au nord. Il — m&k, devant, 
par devant. l| — kroi, derrière, après. 

î^IOt ÊCHE (ou) Icht. Ainsi, de cette façon, vraiment. 

CJTftJIÔ EYSAN (ou) Êsan (P.). Nord-est. 

HjftJ EYSÔ. Il P«;f —, la déesse Syva. 

HjîIJS EYVAN. Choses, objets (en général). 

wH ÊK. 1° Principal, suprême, le plus important. Il Rob'âs — , la principale 

chose. Il Tahêan — , la fleur, l'élite des soldats. Il V^t — , antique pagode 
en ruines près de Battambang. Il — kd réach, empereur. Il SÏÏk — , man- 
darins du roi actuellement régnant. Il Khét — , provinces du roi régnant. 

2" Il — khlïn, petit arc que font tourner les enfants pour imiter le bruit 
du cerf-volant. 

3" H Al — , indécis. 

\3ritiJ ÊKEDEY. Moi, le bonze s'adressant au peuple ( envers les grands, il em- 

** ploie le mot Atema ). 

\jru EL. Il — ol, paresseux, lambin, qui ne fait rien sérieusement. |J Tkvœû kar 

— ol (même sens). 

Ù ru J ÊLÂU (ou) Eylâu, maintenant. Il — «?, tout à l'instant. Il — nt êng ( même 

" sens). H D%1 — , jusqu'à présent. Il — bwon Mp ngay le Aài, ilyadéjà 

une dizaine de jours. 

t^y ÊM. Doux, sucré. If Ckû — , aigre-doux. 

y>& EN. Il Preâ — , Indra, un des premiers anges qui jugent les morts (païen).' 



y Google 



EN-ETI. 93 

%3fi EN. Courbé, creusé, recourbé. |[ Sï khnâng — , cheval ensellé, qui a le dos 

et les reins creux 

vlfUY) ÊNA (ou) Ê na. il .partout, en quelqu'endroit que ce soit. 

[Hu ÉNG. Lie. || — bai sm (ou) Ûk baisra,nz qui a servi à la distillation de* 

l'eau-de-vie de riz. 

~\\bs ÊNG. i" Tu, toi, même, toi-même, soi-même. Il Neâk — , vous, vous-même.ll 

Phân — , à toi, c'est le tien. Il Ânk — , moi-même. Il Khluon — , moi-même ; 
toi-même. Il Nou tê m'6 neâk — , être tout seul, solitaire. || As tê ponnô — , 
c'est tout. Il Moka — , terme ironique de mépris. 



2° li Châng — khnêng, attacher en biais en forme d'X. 

3° (I Dl)r — àng, marcher en se dandinant. 

vlIflJïlt ÈNÔ. V. É né. Là, de ce côté-là. 

HifcnfU ENTIPRAS. Il Srik — bâurey, la Perse. 

HÊO; ENTRI (ou) E^'Min". 1° Il SSi—, aigle. 

2° Personne royale. 

3° Il — tèang priim, les cinq sens de l'homme. 

^]tj ÊP. Près. Il — nêp, tout près, mais sans toucher- I! Chhor — kenéa, debout 

près l'un de l'autre. Il Dâk — kkang anchëang, mettre tout près du mur. 

fj;jt È-S. Gratter. Il — rom^s, se gratter, se frotter. 

HrO^Çriai ESPANHOL. h SrSA —, le royaume d'Espagne. 

Hr et. Sans, manquer de, privé de. 1! — ning, sans. Il Kar — bô, travail 

inutile, superflu. 

t3SS]Sî ÊTIÉT. Autre, différent, encore, li lok muay — , apportez-en encore un. I) 

^ ME! dâng — , encore une fois. 



y Google 



FON-HAL. 



tnà 



FÔNG. Troupeau, votée. 



krâbey, kn, un troupeau de buffles, de bœufs. 



CpnârfUE FRANGSÈS (ou mieux) Parangsés. Français. Il La repoublik parangsès, la Ré- 
publique française. 



iJijà 



FOONG. Petite monnaie du Siam, 



tm 



HA. (i — meât, ouvrir la bouche- Il LU meh sbch , entendre des éclats 

de rire. 



[tm= HA. V. m. Voler. 

tn HÂ. Il — ka, interjection, exclamation. 

VTiitr\ H ADO (mot annam.). Carte de géographie. V. Phên ti. 

^LflJ . HAY. Ah! Hélas. 

irnn HAK. h — cMa, comme si, il paraît. Il — dâuck, — n-ûng (même sens). 

tnn HÂK. Il — tëmbàu, abcès qui n'est pas encore complètement guéri; malaise 

causé par un abcès. 

triQ HAK. i" Il — mok vinh, revenir. Il — tou vinh, retourner. Il Oi — [mok vinh, 

rappeler, faire revenir. 

2° Se retourner. Il P6s — mok chëk, serpent qui retourne la tête 
pour mordre. || Cïihkê — mok khâm, le chien se retournepour mordre. 

tmrU HAL. Exposer, étendre. Il — ânsbm, exposer ( ou ) exposé à la rosée. || — 

tkngay, exposer au soleil. Il — phliéng, exposer à la pluie. Il — srâu kën, 
exposer le paddy au soleil pour le faire sécher et le moudre ensuite, il — 
oi SHguot, faire sécher, exposer au soleil. 



dt^Google 



HAL-HAP. 



tnfU HÂL, Gonflement. Il — bai — tùk, ballonnement causé par la nourriture 

ou la boisson. It — pô, ventre ballonné. Il Chi^mngii — ckôk, colique. Il 
CkômngU — steii, inflammation de la plèvre- 

ITiy HAM. 1° Ordonner, prévenir. Il — pram (même sens), publier ; faire des 

remontrances. 

2° li — ckân, — d^Pt rebord d'une assiette, d'une bouteille. 

tTiy HAM. Il Phleâ — làà, se dit d'une maisonnette de très belle apparence. 

UTlfi HAN {pour) Héan. Oser, audacieux. || — khla (même sens). 

trnfi HÂN. Couper, hacher en menus morceaux, l) — sâch, thnûm, hacher de la 

viande, du tabac. 

\f\S> H AN. Il Teân — , subit. Il Chômngd teân —, maladie qui emporte vite 

(choléra). 11 A teân — , insulte de la valeur de a r^mbâl iok. 

XT^u HANG. 1° Piquant, odeur forte v. g. feuilles d'oranger, de pamplemousse. 

2° Il Dbm — ta khe, aloès, plante. (Siam). 



LTlà 

tnà 



HÂNG. 1° Toi, vous ( appellatif méprisant pour les femmes ). Il — êng, toi- 
même. 

2" Il — , se met à la fin d'un membre de phrase pour la compléter 
et n'a pas de signification propre. 

HANG. Il Sii( — , cygne, oiseau sacré qu'on représente sur les pagodes. 

HÂNGSA (ou) iwg'sa. Il Pr^iï —, l'épaule ( D.R.). 
^^^ HAP. Pikul. Il Mo — , un pikul. Il A/Ô — mô chông, un pikul et demi. 

'■^^ HÂP. 1° Sur le point de, près de. Il — hiép n^ng ââl, sur le point d'arriver. 

2° Se faire un abri pour se protéger contre le vent, abri provisoire, il 
— khiâl, à l'abri du vent. 

3° Il Hûng — , écho, bruit retentissant. 

'^^ ' HÂP. Essoufflé. Il ChhU —, chien haletant, qui tire la langue. 

^*^ HAP. Partie antérieure ou postérieure d'une maison ordinaire. || — phteâ, 

appentis d'une maison indigène; s'il s'agit d'une maison très élevée, cet 
appentis s'appelle tak. 



yGo(.>yI(. 



HAR-HE. 



ftnj 



UTi;^9J HARTÉY. Cœur, volonté ( D.R.B.). Il Preâ — ( même sens ). Il Tarn tê 

preâ — Preâ Âttg, à la volonté de Dieu. If T&k preâ réach chéa — , aimer 
( D. R. ). 

UTlfUtJ HASÔP. Cinquante, il Prâhêl ha, hoksbp tou, de 50 à 60. 

LmSÎ HAT. 1° Mesure d'une coudée. Il — thôm || — khnat, — p^êy, o"^ 50. || 

Jl/S — , une coudée ordinaire. 

2° Exercer, faire l'exercice. Il — st, exercer un cheval à bien mar- 
cher. Il — tahéan, faire l'exercice, exercer les soldats. || Mûn ddl —, qui n'a 
pas appris, qui n'a jamais été exercé. || — âksâr, enseigner les caractères. 

U^Pi HAT. Essoufflé, haleter. Il Rôt — , essoufflé par la course. 

tm^(?ij HATRAY. 1° Bibliothèque d'un tempie. 

2° Il Saut — , prières des bonzes. , 

tt/nï HÂU. 1° Appeler, mander, faire venir. Il — mok, mander. Il Tou — a San 

va-t-en appeler a San, Il — mok krau, appeler, faire venir dehors. || — 
anhchœûnh, inviter un grand personnage. Il — mok vinh, rappeler. Il — mij 
khang, appeler en particulier, tirer à part. I! — néam, appeler par le nom ; 
faire l'appel. Il Bot day — .appeler d'un signe de la main. [1 Kî — , on 
appelle. || 'Pkieâ khnhôm hou chU kreân — lu, ma maison ne se trouve guère 
qu'à une portée de voix de cet endroit. 

2" Il Mo — , un instant. Il Lûk khnhal m6 — , le Père s'est fâché un 
instant. 

U^C^ HÂUL. II S^mpOt — , langouti en soie fleurie. 

^^ HÂUP. Manger, terme plus relevé que Si. || AnhcJvknh néâk — bai, je vous 

invite à manger. 

^ HÂUR. Couler (eau). Il Tilk — , l'eau coule. Il T'tlk — khlâng, courant très 

rapide. Il Khî «ï, Ûk miln sôu — pdnman té, dans ce mois-ci, le courant 
n'est pas très rapide. Il — ckrô pi thmâ, l'eau sourd du rocher. Il Srâdey — 
her. éloquent, disert, fl R'^ey — , continuellement, toujours. 

^^ HAUT. 1° Étendre, tirer. Il — luos, tendre un fil de fer. Il — dau, dégainer 

un sabre. 

2° Il — ngéar, enlever une dignité, casser quelqu'un (dignité). Il — 
ptm, prélever un impôt sur. 



HÊ. Accompagner en cérémonie, en procession, faire cortège, I) — kkmôch, 
suivre un enterrement. Il ~ luong, escorter le roi. Il TSng — , procession. 



d «Google 



HE-HER. 



escorte. |l — pre^ kaya, procession du très saint Sacrement. Il — phka, 
cérémonie de la procession des fleurs, 

i[f)t HÉ, Il — tou dâur Aa, inconstance de'caractère. Il lôk — tou dâar kâ {on) 

idk ha iou dâur — , se dit de quelqu'un qui n'est jamais content de ce qu'il 
a, et veut toujours faire des échanges ; v, g. un buffle pour un autre, un 
bœuf pour une vache, etc. 

irny HÊAM. « PreH — ioa) Pra —, pointe du jour, aurore. || Pi ^ra —, dès 

l'aurore. Il Krôk pi pràk prâ — , se lever à la pointe du jour. 

trnfi HEAN. Oser, audacieux. Il — pîk, effronté, insolent. Il Menus — , intrépide, 

qui ne craint pas. Il Ckël — , audace. i\ Menus — niis, très audacieux, 
qui ne redoute rien. 

tif)TS HÊK. 1° Déchirer, lacérer, [j — s^w^iii; ao, déchirer ses vêtenipnfs. Il — 

chéa pir, partager en deux. || — si, dévorer ( oiseau de proie ). 

2° Il — kér ht, perdre la réputation de quelqu'un. 

t/lfU HEL. Éraoussé, usé. Il K'ÔtnbiH — , couteau émoussé. || K'ètnbït — rll 

{ même sens). 

(LTlfU HËL. Nager. Il — tûk (même sens ), Il — chhlâng tou trbi mô khang, pas- 

ser { une rivière) à la nage. 

tTlâ HËN. Dissiper, dépenser; vil, abject. Il — Aay, dissipation, dégât, ruine. Il — 

hoch, ruiné, dévalisé, misérable. \\' Menus — hoch, pauvre, vil, misérable- Il 
—ândârai léanh tâteâk, anéanti, consumé. Il — treâp s^mb&t, dissipation 
des biens, des richesses. 

tJ^à HÉNG. i" Il Dôm moka —, assa fœtida. 

2° Essence d'arbre employée en médecine. 

([Dq HÊNG. Il Dey — , stérihté de la terre. Il Dey bék krâ — , la terre se fendille. 

mtl HËP. Caisse, boîte, malle. Il — kâpân, coffre, grande caisse. Il Kâun — pe- 

tite boîte, cassette. 

i\f\U HÊP. 1° Emerger, apparaître sur l'eau (poisson). Il — kabal, montrer la tête 
à la surface de l'eau, il Trey ngûp thvœâ méat (même sens). 

2° Il — khlôi, trou pratiqué sur un côté de la flûte et bouché avec 
une pelure d'oignon ( question d'harmonie ). 

ftril HÊR. Il Srâdey hâur — , parler savamment sur un sujet quelconque. Il 

Déng hâur — , qui sait tout, qui peut parler de tout (même mot que ké, 
accompagner, faire cortège ). 



yGoogkjc 



HET— HOI. 



\S\Sh HÉT. Flairer, sentir. If — khlln, sentir l'odeur. || — tkn^m, priser du 

tabac. Il Thnàm — , tabac à priser; aspirer par le nez une médecine quel- 
conque. • 

îtJlSS HÊT. Prétexte, cause, raison, motif. Il — aiiey. Pourquoi, pour quel sujet, 

quel motif ? Il — nï, c'est pourquoi, en conséquence, donc. Il — ni, con- 
séquemment, c'est pourquoi. Il Dbm —, cause principale, motif. || Kàt . 
— , il surgit une affaire, une dispute, avoir un différend. Il Oi — , prétexte, 
cause d'une histoire. Il — té, seulement, parce que. Il — dâttckmedéch 
thvω kar iang ni, pourquoi agir de la sorte ? 



[tna* 



HEU, S'affaiblir. || Kân té — tou, s'affaiblir de plus en plus. 



ttnlU HIÉP. Prés de, sur le point de. Il — «ÎJ«g dM, sur le point d'arriver. 

(OijJ HIER. Déborder, se répandre, n -— ketu, suppurer. || — popïi tuk méat, 

baver. Il Penh — , plein à déborder. Il —pi lœû, se répandre. 

(t/nî HIÉU. 1° Se faner (fleurs, plantes). Il Trâu tkngay — tou, se faner sous 

l'action de la chaleur. 

2° Lumière d'une arme à feu. Il — komphlœûng th6m, lumière d'un 
canon. 

tTtô HING. Il SM — , petite grenouille appellée grenouille bœuf à cause de son 

coassement. 

[UTi Hô. 1° Deviner, augurer, prédire. Il — téay (même sens), il Neàk mœùl — , 

devin. 

2° Il Srêk — kônchrieu, pousser des clameurs. 

(tmt HÔ. Il P«S —, feu follet. 

triO HOCH. Il — day, présenter la main, tendre la main. j| — iâ Aêmêa, passer 

' de main en main. Il Hën — , vil, abject. 

ILTIÊS HŒUT. Il Chômngû — , asthme. Il Kbt — , asthmatique, poussif. 

U^tXJ HOI. S'élever (poussière, fumée). Il — thuli, — dey,pkséng (même sens). Il 

— féngkiil, poussière formidable. 

'^J HÔI. Signe du passé, indique une action passée, finie, terminée ; au com- 

mencement d'une phrase signifie : ensuite, de plus, en outre. Il Thvaû 
ruoch — , c'est fini, terminé, achevé. |) N'i — , c'est cela. \\ As — .c'est 
tout. Il Tou bât — , il a disparu, il est parti. Il — kî tka, de plus, on dit que... 



y Google 



HOK-HUM. 



Ln'u 

(UTi 









HÔKSdP. Soixante. 

HOM. Enfler, gonfler. Il — day, — chœûng, mains et pieds enflés. Il — dâr, 
plaie non complètement guérie qui enfle de nouveau à cause d'un accident 
quelconque. || Oi — , faire enfler. Il — ^d, ventre enflé, ballonné. 

HONG. Peloton de fil. Il — cké&, — âmba, peloton de fil, de coton. 

HUP. Il Chhœû ^, pièce de bois équarri. 

HOP. Élever, lever d'un côté. || Lœûk — , soulever. 

HOR. V. Ho. Augurer, deviner. 

HOR. 1° Voler (oiseaux). Il SM — , oiseaux { en général ). Il — toit — mok, 
voltiger. Il — chhvU, — vil vôl, voltiger tout autour. Il — ton, s'envoler. 
Il — chénh tou, s'envoler, s'échapper. || Dbr — , courir çà et là, aller de 
côté et d'autre. 

2° Piquant, mordant (poivre, piment). Il Shnlâ nït — «iis, cette sauce 
est très piquante. 



astronome, prophète. Il — téay, deviner, pré- 



HORA. Il NeÙk, —, devi 
dire, prophétiser. 

HORPING. Il Stit — , scolopendre; grosse araignée à huit pattes. 

HORPC II Sïït — , pigeon ramier, de couleur un peu rougeâtre. 

HOS, 1° Il Thngay preU — (ou) preâ — samdey, jeudi. 

2° Il Preâ —, main (D. R. B.). 

HOT.^Avaler, boire tout d'un trait. Il — mS krép, avaler une bouchée, il 
— iiik sâmlà, avaler la sauce. 

HIJK. Un instant, un moment. Il Dbr m6 — , marcher un moment (sans 
s'arrêter). Il Dbr tê m'Ô — ■ dâl hbi, encore un petit coup de collier et on 
y est. Il SmAu lââ melï, krâbey si tê mô — chaêt hbi, avec une si belle herbe, 
les buffles seront rassasiés en un instant 

HULTIP. Il Âknha dâ — , intendant de la police sur les vivres. 

HÛM. i" Couvrir, enveloppper. Il lôk simpt>i — , envelopper avec une étoffe 
pour conserver la chaleur. 

2° Il — ch^m vil, entourer. Il — cMw vinh ponîéay, bloquer une ville 



y Google 



HUN— lAN. 



\S\& HÙN. Unité de poids de o»'. 375. 

Lflà hOnG. i" Discordant, assourdissant. Il — Irâchiêk, bourdonnement, tinte- 

" ment d'oreilles. 

2° Il Kedar — , étagère en planches. 

^ HUO. Il Téa,prâvèk — , barboter dans l'eau (canard, sarcelle). 

Lnd HUOCH. Siffler, se dit aussi des serpents. 

LTltU HUOI. Jeu des 36 bêtes (baquan). Il Tou ckHk — , aller jouer au baquan, 

tnru HUOL. Douleur piquante. Il CkhU — , douleur lancinante dans les membres, 

dans les os. 

tflâ HUONG. S'emparer d'un dépôt confié, tl Rebh dêl kî pknkà véa héan — , 

"^ il a osé s'approprier les objets qui lui étaient confiés. 

LTlDJ HUOS. Passer, dépasser, outrepasser. Il Dbr — tou (même sens). (| — pil- 

" éa, il n'est plus temps. Il — khn^t, outre mesure. Il — chb&p, enfreindre les 

règles, les usages, il Mok — pUéa, venu trop tard. Il Thvœû — , qui en fait 
trop. 

LTl?! HUOT. 1° Couler, suinter à travers une fente, une crevasse. 

2° Il — héng, desséché, à sec. Il — tuk (même sens). 

tnUÛ HUPÔN. Degré du mandarinat. 

trifi HÛT. Souffler, li — pdy, souffler sur l'amadou pour le faire prendce feu. 






lADAM. Aloës. 



IAK, Il Tëk — , désastre, dommage, perte. Il TiSi - 
phelin, qui manque de tout. 



kdmpréa, indigent, or- 



lANG(ou) y«ng-. Espèce, sorte, genre. Il Chrbn — chràn mUk, varié, de 
toutes sortes, de toutes façons. Il Médn — , il y a différentes manières. Il 
Doi — , selon l'espèce, le genre. Il — m», de quelle façon, comment? 



UnfUiaf lANÔU. Arsenic. 



DyGopgle 



ICH— lEA. 



HtOt ICHÊ, Il — i'c/kï, ainsi, de cette façon-ci, de cette façon-là. 

[f/]j lÉ. Maladie. Il — si phnék, maladie d'yeux. 

tjjl lÉA, 1° Fendre, séparer ; brandir, lever. Il — day, lever une main (pour 

frapper }. Il Tràchiék — , oreilles pendantes. || — thig tUng, pendant et 
oscillant. Il Vear — , lianes pendantes qui font des courbes. 

2" Il Timlâung —-, espèce de patate, de tubercule. 

3° Il Sék — , espèce de perroquet à longue queue. 

4" Il /«?■ — , longtemps. Il lur — vickêavang dal bârlak, souhaiter le 
bonheur, père qui donne sa bénédiction à ses enfants. • 

5° Il — ■ Il Thvœû kar — i, travail de longue durée ; être lent à faire 
un travail. 

UJlî lÉAY. Appellatif des vieilles femmes, vous, madame. || Mok pi na — , d'où- 

venez vous, ma vieille ? 

UTlfi lEÂK. 1° Géant, ogre. Il — iong, monstre féroce. Il Chénh — , marionnette de 

. ' théâtre, masque. Il Kâun — , d'origine inconnue. Il ThÙm pôn — .^nonstre 
informe. Il Khlâng pt>n (ou) dâuch — , fort comme un géant. 

2° Il Anar — , scie, passe- partout. 

Lî-Tiy lÉAM. 1° Sac, besace, bissac. Il TJiâng — ( même sens ), (| Spêay — , porter 

la besace. Il — taciok, jabot de marabout. 

jj 2° Veilles, heures de la nuit, il Chïïm — , veiller, monter la garde. 

Il Ken'tng mY) Hp pràm — , il y a cinq veilles dans une nuit. Il — hâun 
keméng dék, vers les 7 heures du soir. I! — châs dék, vers les 9 heures du 
soir. Il Khôs — , mal à propos, à contre-temps. Il Ckâp — , consulter le 
sort ( jour faste ou néfaste ). 

3° Il — ângke&l, corps, âge de la charrue. 

UnjS lÉAN. i" Pendant, feston. 

2° Filet, palanquin (R.). 

Unà lÉANG. 1° W—preà bat, aller, marcher (D. R.). Il îéa — (même sens). 

Il Sd'àch — iéan, le roi va en palanquin? 

2° Il Dbr — iéu, démarche lente; faire la précieuse. 

UnU lÉAP. Il Sm(iu — lâng, ivraie. Il PondU —lâng, plante dont les fleurs sont 

employées comme pectorales. 



y Google; 



lEA-ION. 



tlTlï lËAS. Écarter. Il Ângk^y — chœûng, s'asseoir les jambes écartées. 

tHjfi lEN. i" Honteux, timide, avoir honte. Il — khmâs (même sens), || — prién, 

honteux de quelqu'un, n'oser parler par crainte ou par modestie. Il Méan 
sifcA kedey — prién, modestie, timidité. 



H^J INTRI. V. Entri. Aigle. 

tUUra IOBÂL. V. lubK Intellif;ence. 

UJn lÔK- Prendre. Il — mok, apporter. Il — tou, emporter. Il — mok vînh, rap- 

porter. Il — pi, tirer de, prendre de. Il — ïîîs, punir. Il — chéa khnhôm, 
faire un esclave, prendre en esclavage, il -^ chéa kebuon, prendre pour 
exemple, tenir pour, imiter, il — kômnut kî, prendre exemple sur quelqu'un. 

Il — chït kî, flatter, gagner les bonnes grâces de quelqu'un. || — k'6mlâitg, 
reprendre des forces. Il — péak, écouter, agir d'après les paroles de quel- 
qu'un. Il — chénh chOl, déplacer, éloigner, enlever. Il Totuol — , accepter. 

Il — prâpHn kî, prendre la femme de son prochain. 

tUf^t lOKI. Il Neàk — , celui dont la fonction est de faire brûler les cadavres. Il 

' • A char —, celui qui ouvre la marche funèbre et récite des prières. ' 

tUfU lOL. 1° Comprendre, voir, savoir. Il K^t — , comprendre, saisir, y voir clair 

(au figuré ). H — cheâk le&k, comprendre, saisir, savoir parfaitement. H — 
chéa, il paraît, penser que. Il — mun, prévoir. Il — prâhêl, se figurer, se 
faire une idée de. Il — sâp, rêver, songe ( de nuit ). Il — ^àng, rêve ( de 
jour ). Il — sâp bin — , apparition, vision danj le sommeil. Il — bômphUl 
bin — , éclairer, illuminer, faire comprendre, ^ 

2° Avoir de la préférence, des égards pour quelqu'un, prendre le parti 
de, favoriser. Il Lûk — khang ne'âk méan, Monsieur a de la préférence pour 
les riches, favorise les riches. 

LLjy lÔM. Consentir ( Siam. ). Il — prôm ( même sens ), accepter. 

tUU lÔM ( ou ) /iim, Pleurej. Il — tuonh, pleurer, se" lamenter, gémir. Il — iék 

' (même sens). Il — roltik, pleurer en souvenir de. (l Sât — , chants, cris ( ani- 

maux). Il Angkêp — , la grenouille coasse. 

W& lÔN i" Jouets d'enfants. Il Rûp —, marionnettes. 

2° Assoupi par le sommeil. 

tUà lONG i" Il Roling — , reluisant, net, propre. 

2° Il Trey — , baleine. 



y Google 



lOP— lUR. 



lÔP (ou) iii*. Nuit- Il — prâlùp, à la nuit tombante. Il — chrdu, nuit profonde, 
vers minuit. )| — hbi, il fait nuit. Il — ngongut, nuit obscure. || — ngongût 
chhîlng, ( même sens ) ténèbres de la nuit. Il — ménh, la nuit dernière. || 
Doi — , tëang — , kûmpûng — , de nuit, pendant la nuit II Tïang — U»ng 
timgay, jour et nuit, pendant la nuit et le jour. 



tunru 
tu ru 

tuijfu 



lOPÔL \\ Préâ ka ^, weiiM, puissance divine. || Tr'ông prea ka — samran, 
repos divin. 

lOS. Honneur, gloire, louange, dignité. || Sâk — (même sens). li Krûbng 
— , insignes de la dignité. Il Bïïng — , déshonorer. 

lUON. Annamite. Il — pruon (même sens). Il Sr'6k — , royaume d'Annam. 
II Sràniôch — , fourmi rouge. 



lUBÂL. Imagination, idée. Il - 



ly, ruse, artifice. \\ 



lUCH. Lieue, mesure itinéraire ( i6 kilom. environ ). Il Kenông m6 — méfin 
buon roi sïn, dans une lieue {iûch) il y a 400 s'en (sïn, mesure de 40 met.). 

tU-TlfU IUL. Agiter, bercer, remuer. Il — iâng, se balancer, balançoire, trapèze. Il 

Il — kâun, bercer un enfant. Il — ^ngrung, agiter un hamac. Il' — kôndeng, 
agiter, sonner la cloche. Il Khi^l — , le vent agite fortement. Il Norka — , 
pendule, horloge à poids. 

UjyJICnfU lÛM. Il — ^ÀMÔa^, les démons qui punissent les crimes. Il — réach, ministre 
' " de la justice ; gardien des enfers. 

[Eiîjû lÙN. i" — iwr, continue], de longue durée. Il — iw chrbn chhnâm, pen- 

dant très longtemps. Il — rûey riéng réap darâp tou mM, éternellement. 

2° li Dôni — sôm, mandragore (plante). 

(tinà lÛNG. Puiser, tirer de l'eau. Il — Mh, puiser de l'eau dans un puits, un 

fleuve, au moyen d'un système à bascule. Il Châng — attacher et suspendre, 
élever au dessus de terre. 

(tuà lÙNG. 1° Nous. Il — khnh'ôm, nous, vos serviteurs. Il Phin — .nôtre, à 

nous. (I — êng, nous-mêmes. Il Khang — , de notre côté, à nous. Il Kenéa 
— , nous autres. 

2° Il Néàk —, bonze. 

tnj lUOR. Tpnir, porter à la main ( le long des hanches ). 

tun lÛP. V/S/. Nuit. 

tu lUR. Longtemps, tarder, longueur de temps, li — ch'ea, néa ( même sens ). 



y Google 



lUS-KA. 



Il — ângvcng, [pendant la durée de, l'espace de. Il — iéa, lentement, long- 
temps. Il — ^'Snman, combien de temps ? Il — dâl meïi, si longtemps que 
cela. Il — chht\âm hbi, depuis de longues années. || Nou —, rester, séjourner 
longtemps, li Àmpi — , du vieux temps. Il Mûn sSm — plimnan té, il n'y a pas 
très longtemps. 

UJt lOS. )i — chhkè, cris pour exciter les chiens. 

Ctijlfi lÙT. 1° Lent, lentement. Il Norka nÛ ch^ng — bUn ttch, cette montre là re- 

tarde un peu. Il Krâbey dàr — «iis, le bume va très lentement. 

2° Il Khst — , caoutchouc, lien élastii]ue. H Au — , tricot, habit 
élastique. 

tUPi Ii5t. i" (I Kêu—, lunette d'approche. 

2''Tendre, s'étendre. Il — thnû, tendre un arc. * 

ttintn lUTHÉA. Il PU sakâl — , tous les soldats, depuis les fusilliers jusqu'aux 

^ généraux. Il Réam — , officier d'artillerie. 

CUfidl IÎÎTTHKA. Ancre. || BH —, jeter l'ancre. Il Téanh (ou) sràu -— , lever l'ancre. 



R*l KA. V. Kar. Préserver, etc. 

Ti KÂ. 1° Particule, employée très fréquemment: et, aussi, pouj; souvent eUe 

ne s'emploie que pour l'euphonie. Il S/^^ — sl^p ânh mûn pr'im, plutôt 
mourir que de consentir. 

2° Commencer un ouvrage, || — thbanh, commencer à faire une toile, un 
tissu. Il — kinchœû, tresser une corbeille, un panier. 

3° Cou. Il Srâng — ( même sens ). Il — day, poignet. Il Dbm âmpông — , 
amygdales. I! Ll/ng — , être en rut ( bœuf, buffle). 

4° Il Néak — redch, dragon fabuleux. ^ 

5° Il sut — dâp, espèce de martin pécheur. 

tPHr kX. V. A"3. Frapper. 



yGoQgle 



KAA-KAI. 105 

nn KÀÂK. Toux, rhume. I] Ch6mngii — ( même sens ), tousser. Il — kSndiis, 

*^ éternuer. Il — ring, phtisie. 

ny KÂÂM. Cruche, u — dâng t^k ( même sens ). Il — bêt sra, alambic. 

inS KAAT. 1° Il Sm — , espèce de cormoran. 

2° Il Sàck — kaai, rire aux éclats. Il Phliéng — kaai, grande pluie. 

fTlÊS KAÂT. Il Sâi —, toute petite grenouille. 

njiO KABACH. KABAL. etc. Voir les mots Kebach, Kebal, etc. 

îTlO KACH. Méchant, mauvais, cruel, nuisible, dépravé, néfaste. Il Men^s — , 

( même sens ), corrompu, corrupteur. || — - pdâch, scélérat, qui a tous les" 
vices. Il Chït — , méchanceté, perversion. Il — nung prâp'ôn kt, adultère. 
Il — nting kràmêm, violernne fille. 

fT\D KACH. Rompre, casser, "diviser. Il — nom, ^- chhœû, rompre du pain, un 

morceau de bois, il — cfmûngkâut, manœuvrer le gouvernail. || — Ira, 
rompre, briser un cachet. Il — péak, réfuter. Il — kebâcft, faire une brisure. 
Il KJimphlœûng — chrât, tasil à bascule (genre Lefaucheux). Il — phfcôm, 
monter les grains d'un chapelet. 

ntîjlî KÂDOI (ou) Kâ doi. Soit, ou bien, après un membre de phrase; mais on 

^ emploie de préférence kedêy, 

fî^n KAÊK. Il TiJA — , sperme { terme grossier ). 

mTI • KAÈK. Corbeau- Il — tâk, corbeau d'eau. || Chœ4ng — , marque quelconque, 

^ signe, V. g. X. || Phnhb — , gui. || Trey — , nom d'un poisson noir- Il CA? 

kû dâuch — , peintre habile comme un corbeau : se dit de ceux qui sont 

dépourvus d'habileté- Il Pong meUn lièm phnhb nâng — , ne confiez pas 

les œufs de poule au corbeau (dicton). 

tnrU KAÊL. Crasse, saleté du corps. || — khluon (même sens). 

tnâ KAENG. Il — kaang, faire l'important, le crâne. 

(nu KAÊP. Scolopendre, cent.pieds. 

ntTlTl KÂHÂK (ou) Krâhak. Mentir, tromper, fourberie, supercherie. Il Meiî^s — 

menteur, trompeur, fourbe. Il Pûkê — , qui ne sait que mentir. Il Chéa 
— , faussement mensonge. \\ — ié, ce n'est pas vrai. 

f^J KAI. 1° Il Rûp —, le corps. 

2" Gratter. 



y Google 



io6 KAY-KAK. 



[Hî KAV. Détente d'une arme. Il — k$mphhœimg, détente d'un fusil. 

fTlp KAYA. Il Preâ — Pre^ Ang, Corps de Notre Seigneur. Il Preâ puti — , statue. 

tntUJ] KAYXU. Spire. Il — s^, crins de cheval tournés en spirale; il y en a de fastes 

et de néfastes seîon les Cambodgiens. 

fnpnrU KAYOPOL. H PreU —, puissance, vertu divine. 

tTin KAK. 1° Résidu, écume, dépôt.Jie. Il — hnpdu, résidu de la canne à sucre. 

H — pr'àk, oxyde d'argent. )| Et — , propreté, pur. 

2" I) — chkéam, faire une saignée. 

'Pnn KÂK. i" Il Pr^k më — , dix cens, il Dap — , une piastre. 

2° W Au — , habit sans manches, gilet. 

nn KÂK. 1° Se durcir, se coaguler. Il Ttlk —, glace. Il Bai — riz froid, il Oi — . 

faire congeler. || Chhéam — , sang coagulé. Il — b'ùndbr, être engourdi 
par le froid. Il Ketïi bâtnâul — , tumeur, abcès. 

2" En grande quantité, il Sâi ni chrbn n'as — sa, quantité innombrable 
d'oiseaux. 

3° Empêcher. Il — khan kèm oi ton, empêcher d'aller, 

T\V\ KÔK. 1° Jonc avec lequel on fait des nattes. || KôntU — , nattes faites avec 

® ce jonc. 

2" il — kebal, nettoyer la tète, il Pkliéng — véa hbi, la pluie l'a nettoyé. 

nn KÂKÂ. [I Tâk —, vase, eau troublée. 

flfTlJ KÂKAI. Gratter. It Meân — dey, la poule gratte la terre. Il — khsiér, curer 

une pipe ( V. ckhkïél ). Il Mî ikn kâun — énigme ), se dit d'une barque: 
la mère ( la barque ) est rapide, les enfants ( les rames ) grattent. 

T>iVi KÂKÉ. Ronger (chien, rat), il — c&Stw uibA, ronger tout autour. 

ntnt KÂKÈ. Gratter fortement. 

ntVld KÂKÉACH. \t--rônéat ït kklack, saus peur, hardiment, li Dbr chbOs —, 

marcher en vue de tout le monde. H Phlâu dbr — , chemin public. 

îTirU KAKËY. il Néang — , fleur blanche qui répand une odeur très 



nînà 



KÂKÊNG. Il — kâkang, parler d'une manière emphatique. 



y Google 



KAK-KAL. 



nSO KÂKHÂUCH (ou) Kk^l khâuch- Mauvais, corrompu. 

fiâtV KAKHÊL. V. Khzl. 

nUJ KÂKHÔ. Il Kâkhî — .fanfaron, hardi, qui n'a peur de rien. Il Thvœù ckéa 

— , faire le fanfaron, faiseur d'embarras. Il Dbr — , allure arragante. 

TlfiJ KAKI. Il Dûm—, bois de très bonne qualité (5ao(iw.)- 

si ^ 

ntfTlt KÂKO. Il Dont —, bois noir excessivement dur. 

ntrit KÂKÔB. Il Gratter légèrement. 

■^r - ■ 

TlIPngï K.AKREAT. Raboteux, rugueux. Il — kâkyâut (même sens). Il Sbêk — , peau 

rugueuse. 

n[[fiâ KÂKRING. Bruit des vagues qui frappent la berge. 

V\\^] KÂKRIS. Il rAiiœiî — MArfo, faire du tapage, tempêter. 

T\\^f\ KÂKRIT. I) — kâkféat raboteux, rugueux. Il Srêng — kâkredi, dartres, 

njnî KÂKRIÛ. Rhumatisme, goutte. Il Menus — ckœûttg, goutteux. 

î^t[nri KÂKROK. Remuer, trembler. Il Dey —, tremblement de terre. 

n^nn KÂKR^K. h , Bruits confus (eau). 

njfin KÂKÛK. Sale. Il Êng thûm kltn — dâuch thmat, tu pues comme un 

vautour. 

T\f\t KÂkO. Il — kâMb, bruits confus (en général). 

ntSfî KÂKÛT. Jl Dos, fesses. 

nsn KÀKHVÈ. H — kdkvâk, sal, malpropre. 

inru KAL. Lorsque, pendant, alors; époque, temps. II — ««, quand. || — nâ, alors 

à ce moment là. Il — dàm Ibi, — mun, autrefois, jadis. Il Chuon — , quel- 
quefois. Il Aydà — »(^, vers ce temps-là. Il Méan — na m'a dâng, il arrive 
quelquefois. Il Dâuch — s^^ muoy dâng, comme à l'ordinaire. |[ — keméng, 
dès l'enfance. || — kimïâ, étant garçon. Il Krau — , mal à propos, à contre- 
temps. 

ïTîru KÂL. 1° Âge d'un monde. Il Mt — ( mêm.e sens ). Il Assângkay sêng — , un 

nombre incalculable d'années. 



y Google 



KAL-KAM. 



2° Il Kàt — , rompre pour toujours avec quelini'un; se dit surtout des 
parents qui renvoient leurs enfants. Il — chœûng s^k, couper l'extrémité des 
cheveux. 

3° Il — «ht, être en rut ( animaux ). Il — kenéa, s'accoupler ( animaux). 

nru KAL. i" Caler, soutenir, appu3'er. Il Rok chhœû — phtèA, chercher un morceau 

de bois pour étayer une maison. 

z" Fraude, ruse, artifice, embûche. Il Kéch — âubay ( même sens ). 
JTl^ KALA, 1° Figure, forme. Il Pré — , changer de forme, se transligurer. 

2° Carré. || — samp'Ôt, étoffe quadrillée. 
nSJ KÂLÂ. i" Rond, évasé. 

2° Cruche. Il — dàng Ûk, cruche pour porter de l'eau. 

n^OrU KÂLACHÀL. Inquiétude d'esprit, agitation de l'âme ; misère. 

nôptnru KÀLAHÂL. Tribulation, affliction. 

fTl^n KALÂK. Étui, gaine ( en bambou ). 

R}ycrin KALÂMPEXK. H Dbm —, bois d'aigle. 

mÇptTl KALAPA. 1" Il SrU —, Batavia. 

, 2° Il Téa —-, grosse espèce de canard. 

îTlCXJCptVrn KALBANA. De façon sûre. Il Nyéay — oi mén tén, parler de façon sûre et 
en pleine connaissance de cause. 

tTjy KAM. 1° Trait, échelon, rayon. Il — ret'i, rayon de roue. Il — chèndbr, échelon. 

Il — r^nteà, traits de la foudre. Il — prâma, piquants du porc-épic. 

2° Peine, calamité, misère. Il — lômbak ( même sens ). li Rang — , 
supporter des peines, des tourments. Il — dM, tomber dans le malheur. Il 
Trâti — piér ândârai, être exposé aux tourments de l'enfer, il — vitanêa 
peines, tourments. 

3° Il Sâi trâchiék — , hirondelle. 

4° Il TÛA — , sperme humain. 

KÂMPI. Il PreU — , livré sacré, missel, Evangile. 



fnynj 



y Google I 



KAN. ■ 109 

fC\Ê> KAN. 1° Tenir, observer, estimer, favoriser. li — nou day, tenir à la main. || 

^ ' — chœûngkâut, tenir le gouvernail. Il — stis, observer la religion. Il — sel, gar- 

der, observer la vertu, vertueux. || — sra, adonné, habitué au vin. Il — tHk, 
porter le deuil, être en deuil. Il — robîén, pratiquer un art. Il — t^mninh, 
prendre des marchandises ( à crédit ). Il — khluon, faire le fier, le précieux, 
s'observer. Il — «g'ij;, observer par superstition le quantième du jour, les 
heures. Il — kiiot, garder rancune- Il —day, — chœuftg, soutenir, prendre le 
parti de, || — kenêa, s'aider, se soutenir, |[ — tê kinsay, pilote ( taycong ). 

2° Nécessaire, il M^n tong — ton, ce n'est pas nécessaire d'aller. 

3° Il — Mt habituellement, continuellement, de plus en plus, ( s'em- 
ploie pour indiquer la fréquence d'un acte ). Il — tê Ika, répéter. Il — t2 làd 
Ibng, de plus en plus beau, y — fô Ih'im Ibng, de plus en plus grand, 

flfi KÂN, Il — -bân, foule, association, complice, qui est du même parti. Il Châul — 

■ bân kî, prendre le parti de quelqu'un. \l — kômdâ, société, association. H — 
lûk btilat, ce sont des gens du Balat. 

flfî^l^ KÂNCHXnH. Il — ckék, petite grenouille verte à longues pattes qui fait des 

'' sauts gigantesques. Il — cliék bi lût tûm tasâr, etc, ô grenouille verte, saute 

sur la colonne... ( chanson ). • 

m&h KÂNDÉNG, Il Dey —, dépôt de l'eau, limon. 

tâà KÂNÊNG { ou ) Khnêng. \\ Châng tng — , attacher en forme d'X. 

îTlà KANG. 1° Étendre, déployer. Il — day, étendre les bras. Il — slap, déployer 

les ailes. 

z" Il Chaét — , rassasié, à satiété. 

3° Il — krâpœû, hameçon pour prendre le crocodile. 

4° I! — katéa, se vanter. Il Huoî ang — ftaiea, faire le fanfaron. 

tnâ ' kXnG. Il Srâlang — , ahuri, sur le point de s'évanouir. Il Chhii srâlang — 

( même sens ), presque évanoui. 

nà KÂNG. 1° Entasser, réunir sur un bras; troupe, cortège. Il — s'éMnêr, classe 

d'enfants. || Mî — , chef, commandant. Il — teap, corps d'armée. Il Ling — 
kenéa, jouer le tout. 

2° Se dit d'un bruit confus. Il L4 — rompông kening préy, entendre 
un bruit confus dans la forêt. 

3° Bracelet, collier, anneau, roue. I! — day, bracelet. Il — kâ, collier. 
li — chràvUk, maillon de chaîne. 

nà KANG. Il — roié, roue de voiture. Il — kJ^nlny, la queue en tromp«tte.'ii Ang- 

kui dim — , s'asseoir en rond. 



y Google 



no KAN. 

n KÂNGÂ ( ou ) Kà-figâ. || Sat — , ibis blanc. 

trifi . KÀ-NGAN. Il Sât —, oie. || — prey, oie sauvage. 

nâ KÂ-NGANG. Il — ■ kângêng, qui a les bras tortus. (| Chœûng day — , bras et 

"' jambes contrefaits. 

ff] - KÂ-NGÉ. [| — kâng)}, tout de travers, détour, sinuosité; vilain, difforme. 

no KÂNGÉCH. De travers, même sens que Kâ-ng'é. 

nul KÂ-NGHA. Girouette, poulie, cabestan. 

nàoni KÂNGHÊ ( ou ) i^/il Saison, temps. Il —M«^. saison sèche. Il — ^fiisa, 

saison pluvieuse. II — chômrôt, temps de la moisson; on dit de préférence : 
Rimhé khê pr&ng, temps de la sécheresse, l! — ckhkS, canicule. Il Krau — , à 
contre-temps, mal à propos. 

nàllTlfi KÂNGHÊN. Il S^t —, petit écureuil appelé rat palmiste. 

tlutnjî KÂNGHËT, Pavot. Il — thSm, grande espèce, on se sert de ses feuilles pour 

guérir les dartres. Il — khmôch, autre espèce. 

Tlào*lu KÂNGHING. Il Néang — , la terre, déesse de la terre ( poésie }. Il Néang ~- 

' " pre'â thôrni ( même sens ). 

nàfnrn KÂNGKXNH. Frisé, pli, repli. 

nànn KÂNGKÔK ( pour ) Kingkôh. Crapaud. 

n J KÂ-NGO. Il Morenk — , cancer qui ronge le sein. 

[i^n KÂ-NGÔK. i" Saf — , ç&on. \\ Mî — méas sâmïâp phdty, femelle de paon 

doré qui tues (trahis) ton mari! grande insulte pour une femme, par allu- 
sion à une histoire d'un paon doré, 

2° Il Dbm — , flamboyant { arbre ). 

3° Il Chœûng — ( ou ) phlâu — , plante comestible. , 

n KANGUO. Parler du nez, nasiller. Il Niéay — (même sens). 



nâin KÂNGVÂK (iC/ii^aA). H PA«éÀ —, cécité. 



KÂNGVA. Croc, crampon avec manche. Il — khva krâpœû, croc pour saisir' 
le crocodile. Il — dêk, crampon en fer. 



y Google 



KAN-KAR. 



ntà 
j ■ 

fiiSru 
fnrmu 



fntcps' 



KANGVÉ. Croc du cornac. (I — tômrey (même sens). 
KÂNGVËN (Khvïn). Perclus. 



KaNGVOL. Souci, chagrin, embarras, 
tion, affliction. 



- Kâlahâl ( ou ) kûlachâl, tribula- 



KaNH. Compter, calculer. Il — keni ( même sens ). 

KANHAM. Prendre avec les serres ( oiseau de proie ). 

KÂNHCHHAK. l] — kânhchhèng, tirer violemment, mouvement rapide. 

KÂNHCHRIÉU. Il Hû —, cris perçants. 

KÂNLO. Lien, corde qui passe dans les nasaux des animaux. 

KANIÛ. Il — sâch, couper en trariches.il — ftAsé, tordre des fils pour les 
consolider. 

KÂNLÂNG. Il S}it~-, bupreste, insecte. 

KAF. 1° Versifier, discourir- Il — khlong ( même sens ). Il Péak — , poésie, 
vers. Il Neâk — , poète, historien. Il — iomniém komnap, versifier. 

2° Il — tilk, pièce de bois en forme de crampon qui relie solidement 
les planches d'une barque. 

KAP, Couper, trancher, tuer. Il — rfow cMœiî, couper un arbre (ou) des 
arbres. II — kâ, décapiter- Il — chéa pir, trancher en deux. || — é&t thvai 
hûchêa Preâ, immoler des animaux, sacrifice d'animaux à la divinité. || — 
miit, blesser avec un instrument tranchant. Il — miln mût, frapper avec un 
instrument tranchant sans faire aucune blessure. Il — mentis ngeâp tou, 
blesser quelqu'un à mort. || — chrûk, saigner un porc. 

KÂP. Enterrer, enfouir, cacher en terre. Il — khmôch, enterrer un mort, il 
Kar — , enterrement, action d'enterrer. Il — phlœûng, couvrir le feu. Il — 
ken'Ông dey, mettre souS terre, enfouir, cacher. 

KAPAL. Navire, vaisseau, grande jonque de mer. [I — pklœting, navire à 
vapeur. Il — kedông, navire à voile. W — chômbUng, navire de guerre. 



KAPÂN.ll Hë^—, coffre malle. 



KAPAU. IJ — au, poche. Il — thnâm, petit sac que les chinois portent à la 
ceinture. 



KAR. 1° Travail, 



■ thvœû, travail. 



y Google 



KAR-KAT 



— , travailler. II KUt — , examiner une affaire. {| Khàuch — , g 
un ouvrage, jjne affaire. || — reUksa, — samphi, charge, avoir soinj 
prendre soin de. Il — doi ngéar, devoir, obligation. Il Thvœâ — Mgéar, 
exercer, remplir des fonctions. Il Trâu — , nécessaire, dont on .a besoin. 
Il Ckéa dàm — , patron, qui est à ia tête d'une entreprise II ïi — , tt 
prâiôch, en vain, inutile. || Che^p —, être occupé à un ouvrage quelcon- 
que. Il — nô thvœâ syuoI té, travail qu'on peut faire aisément, sans la moin- 
dre difficulté. Il — nûey, travail, ouvrage fatigant, pénible. || — pi bâuran, 
ouvrage des temps anciens. Il — kâp khmôch, funérailles. 

2° Il — si, banquet, festin, noce. Il RUp — , préparer le festin des 
noces. Il Si — , assister à un banquet nuptial, il — apéa pipéa, mariage, 
noce. 

3" Il — pr'ik, intérêt, usure. H Si — prM, prêter à usure, à intérêt. || 
lôk — prUk, prélever des intérêts. WTou Mng — prdk kî, emprunter à 
intérêt à quelqu'un. (| Ot châng — prUk kî, prêter à intérêt à quelqu'un. || 
— pruoi k^n, compensation prise parle maître sur son domestique ou son 
esclave qui s'absente, pour récupérer la valeur du travail que celui-ci aurait 
fait, étant présent. 

4° Défendre, protéger. [| — péa, prendre sous sa protection, défendre. 
Il — khluon Zng, se défendre. Il Dâ — kî, tutélaire. 

KARBÂUR. Camphre ; dans certains endroits on l'appelle phûm séti tîs. 
Il Sra — , eau-de-vie camphrée. Il Léap sra — , frictionner avec de 
• l'eau-de-vie camphrée, 

KARDËK. Il Khê — , huitième mois ( Octobre- Novembre ). Il KhiUl — , vent 
du N-E. Il Kânghê khê — , hiver. 



'iJ^J KÂRKEY. Petite espèce de cardamome sauvage. 

niïTl KÂRKO. Cardamome de qualité inférieure. V, Krâvânh. 

njà KARÔNG. Sac 

fC\C\J KAS. Sapèque. Il — prâk, monnaie ( en général ). Il — ik(5 trdnôt, une ligature. 

fVlfUlJ KASA. V. Krâsa, Krâsal, etc. 

fVl^ ■ KÂT. 1° Couper, trancher, fixer- H — sâk, couper les cheveux- Il — au, tailler 

un habit. || — phlâu, couper droit ( chemin ). Il Phlâu — , chemin de 
traverse. Il — chéapir, trancher en deux, l! — thlay, fixer, faire un prix. || — 
siiçh kedey, juger, porter une sentence. Il — oi heley, diminuer, abréger. 
Il — anho dâ vythy (P.), se décider, prendre une résolution. |l — chrâut, 
résumer, ; ' 



2° Il Kâan — , créol, métis (terme de mépris). Il SM — , animaux 
métis. 



y Google 



KAT-KAU. 



nei 



fD^ 



3° Tenir de. Il Kâun — tou apûk ril iou metlai, les infants tiennent du 
père ou de la mère. 



KaT, Arrêter, retenir, empêcher. 

nfiy KATAM. Il MJm—, gâteau. 

tntgHî KÂtXU. Il — ABie>, bourse, poche. 

^ KATHA. Amulette, caractères magiques qu'on porte sur soi. 

(même sens). I! — par'âng, scapulaire. 

fn(l4]à KATHÙÔNG. Une espèce de chanvre. 

3 y KATÔM (pour) Ketôm (ou) Kktôm. Maisonnette, hutte. 

KAU. i" Colle forte. Il BU —, coller. 



2° Pendants d'oreilles. W ^ phka ckân.W — pkka mertîs. Il — tômpi/k, 
Il — k^ntuot, différents genres. 

3° Ramasser. Il — n^ng cher, couper, ramasser avec la faucille. 

4° Il — au, jeu de baquan. 

^ . KÂU (ou) Kâur. i" Amasser, rassembler, mettre en tas. Il — lœd kenêa, en- 

tasser. Il Chhœû —, tas de bois, il K't — , en grand nombre, en foule. |) 
— châmbbng, meule de foin, de paille, 

2." ir — Ûk, troubler l'eau. Il — >iî, borborygmes, gargouillement du 
ventre. Il — ket^, suppurer. H — irung, oppressé, désolé. Il Kâun ni, thvgay 
kroi — trung, ce fils un jour fera votre désolation. 

(îTlîm KAUEY. Chaise, fauteuil. W— $néng, chaiseaporteurs.il — day, fauteuil. 

Il — iftl, chaise oscillante. 

fns'tun KAUIÔK. Onguent. 

^■fi KÂUN. 1° Fils, enfant, progéniture, petit. Il —pris, garçon- Il — srey, fille. 

11 — chau, descendants. Il — bângkbt, fils propre. || — thbr, fils adoptif, 
filleul. Il — chânchêm, fils adoptif. Il — prey, fils naturel. l[ — sakai, bâtard. 

Il — ckbàng, fils aîné. [| — pou, le dernier né. li — sbs, disciple, élève. || — 
sbs thim Preâ Ang, les apôtres de Notre Seigneur. Il — khmuoy, serviteur, 
qui est sous la tdteile de quelqu'un. Il — tê muy (ou) —p'bnttik, fils unique. 

Il — iât, petit d'un animal. Il — s^, poulain. Il — chkhi, petit chien. || — 
chhczû, petit arbre. 

2° Il — sàngkat, espèce de lien en forme de chapelet que certaines 



y Google 



KAU-KEA. 



personnes portent autour des reins pour se préserver des malheurs ; 
amulette. 

nu KÂUP- Il — tdmrey, cage ou bât qu'on met sur le dos de l'éléphant. 

n KÂUR. V. Kdu. Rassembler en tas. 

niam KÂURNA. i° Pitié_, miséricorde (P.) Il ~ pisés ( même sens ). Il Preii trông 

" preU mita —, Ô Dieu, dont la miséricorde... 

2° Khnhôm ~ (ou) ckhân—, moi, en s'adressant à un bonze, ou 
encore équivaut à oui, en répondant au bonze; remplace le mot bat entre 
laïques. 

tffifUU KAUSOP- Quatre-vingt-dix. Il — dâng, go fois. Il Dâ méan — chknâm, 

nonagénaire. 

ÎIR KÂUT, Il — trô, jouer du violon. 

(n KÉ. V. Kér. Réputation. 

fnJ KÊ. 1° Se tirer d'embarras, prendre sa revanche; corriger, rectifier. Il Kilt — 

khluon, songer à se tirer d'un mauvais pas, d'une mauvaise affaire- 

2" H Sau — , vieille fille non mariée. 

3° Il — sHt, gésier. 

rn* KE. Il Preâ âng — , reins ( D. R. ) Il Khsê preà âng — , cordon, ceinturé. 

m KÉA. 1° Il Suor —, le ciel { P. ). 

2° Il Pông — , crevettes salées et séchées. 

ï^n KEÂK. 1° Obstacle. 

2° Perclus. Il — chceâng — day ( même sens ). 

f^^ KEAL. Assister, servir le roi. Il — pau, servir le roi, faire la cour_^au roi. l\ 

Pintéay — , citadelle, palais du roi. Il Tou — pre^ Kaya PyeA ^ng, aller 
visiter le T. S. Sacrement. 

tf^y KÉAM. Il — iûk, bord, bordage d'une barque. 

tViy KEAM- Soutenir, appuyer. Il loh tasâr — ^Aieii, soutenir une maison avec 

de fausses colonnes. Il Chuoy — , aide, soutien. 



y Google 



KEA-KEB. 



tTlà KÉANG. Large, épais, solide. [| Sma — , large d'épaules. Il R'âng -^, solide, 

inébranlable. 

tTt KEANG. Opiniâtre, qui s'obstine. || Kûk — , terrain à sec, desséché. Il Kedân 

** sndng — , grandes cornes de cerf. Il PÔft tne^t — , barbe hérissée, 

tVlU KÉAP. Presser, serrer, torturer. Il Chhceû — , ceps, instrument de torture. Il 

Cbhœû — A»'^«g', arbre de pressoir, presse. Il — neak <&, torturer un coupable. 

ITin KEÂP- 1° Favoriser, avoir de la complaisance pour. 

a" Il — hey, — kuor, il convient, il est convenable, il faut que. 

3° Il — chuon, parfois, il arrive que, 
a' 
mî KEÂR. Concevoir, être enceinte ( reine ). Il Trông — ( même sens ). 

f^rU KEAS, Arracher, déterrer. Il — phnék, arracher, crever les yeux. || — pi d^, 

déterrer. || — dâm vinh, arracher pour repiquer ensuite ( arbre, plante ). 

ITl?î KÉAT. !l Ckâng — , monter les fils sur le métier à tisser. 

tTlfi KEAT. Il, lui ( en parlant d'une personne honorable ). Il — méan preU sâs tha, 

il a dit que... 

tVl3 KEAU. i" Écarté, écartement. Il Dôr — ciuxûng, marcher les jambes arquées. 

Il NeHk dbr — , aller sur des échasses. 



2° Traîneau en forme de fourche. 

(flpE KEBA. Il Sa — , blanc (comme la neige). Il Sa — kebai, blancheur éclatante. 

npO KEBACH. i" Décor, moulure, il — kebâur (même sens). Il Aksâr — , carac" 

^ tères, lettres enjolivées. 

2° Abaque, table à calcul des chinois. Il Kâch — , se servir de" 
cette table pour compter; faire une entaille, briser un bout de bois pour se 
rappeler un nombre ( v. g. quand on mesure le riz ), 

non KEBÂK. Boite à bétel, 

RpfU KEBAL ( ou ) Kabal. Tête. H — chrûk prey, hure de sanglier. Il -— tûk, avant 

^ d'un bateau. II — 'bia, chef d'une maison de jeu. || — kùmphliéng, tempes. Jj 

Roléa — , crâne. Il Phiïik mô — , une paire de défenses, il Snêng mô—, deux 

cornes de cerf. Il Mentis — muoy, un homme seul. \\ A ni — «Bs, forte tête. 

n ry KEBAM. h Tomptang — , rejeton, jeune pousse de bambou, 

Hostedby Google 



ii6 KEB-KEC. 

nOfi * KEBAN. Il Chan —, vaisselle, plat, assiette. 

n ÎQ KEBANG. Prendre avec les deux mains. Il — iàk phék, boire en puisant de 

" l'eau avec les deux mains. 

njfi KEBÂUN. Radeau. 

u 

ffl r KEBÊ ( ou ) Keber. Bord, lisière. Il — préy, lisière de la forêt. || — srâmôt, 

'J sinuosité du rivage de la mer. 

nrû KEBËN. Extrémité du langouti relevée et passée à la ceinture. || Phôt con- 

^ tuy — , son langouti est trop court, au fig. qui n'a pas même de quoi se 

payer un langouti. 

Tl \f\ KEBËT. 1° Frotter, appuyer légèrement. || Léap — thn&m, prendre une mé- 

^ decine quelconque dans la main et s'en frotter légèrement. 

2° Il — samp'Ôt au, plisser un habit> 

fTrfi KEBÉTBHÂUNG. Il Dbm —, plante médicinale. Il Khiil —, typhon. 

CnflCM KEBIÉS. Signe, accent de l'écriture cambodgienne. 

KEBÔM. Il — kebuon, modèle, exemple, il — kebuon cM dàun chî ta, monu- 
ments, souvenirs des ancêtres. 



fija 
tij'à 



KEBÔNG. Il — Ùk, cendres de l'amarante, on s'en sert en guise de savon et 
même de sel. 



fl fû KEBUON. Exemple, modèle, forme. || — dàmra khnat ( même sens ). Il — 

u chéa ( ou ) — lââ, bon exemple. Il — akr^k, mauvais exemple. Il Oi — { ou ) 

thvœâ — , donner l'exemple; une forme, un modèle. {| Thvœtî tant — - H, 
prendre modèle sur quelqu'un, suivre l'exemple de quelqu'un. \\ Tarn dot — 
ckàs t^m ban tùk oi, agir d'après l'exemple des ancêtres. Il Thvœû ai as — 
m'a dâng mœûl, agir en toute rigueur pour voir quel en sera le résultat. 
\\ As — ponn'6 hbi, ou ne peut faire davantage, on a épuisé tous les 
moyens pour arriver ou but. 

tmjà KEBÙCiNG. Tuiles, il — kral, carreau en terre cuite. 

no KÉCH. V. Kîch. Ruse, astuce. 

[fiO KËCH. Éviter, esquiver, se jeter de côté. || — wîÎm Je^«, ne pas s'esquiver à 

temps. Il — kî véay niàn trou, éviter les coups de quelqu'un. Il Sï »o tHk chït 
mîî» ban té, p4kt — tiUs, ce cheval est très rétif, on ne peut pas s'y fier- 



ijtjoogle 



KED. 



fi*1J ' KEKA (ou) Kedar. i° Planche. Il —m'6p6nteâ, une planche. Il Ta —.mettre. 

** fixer une planche. Il Dâng — , faîtage des constructions indigènes. 

2° Une tournée ( jeux ). 

3° Il Bârphûk — , manger ( terme relevé ). 

Qî KEDÂ. Pénis, membre viril. H Ptng — , testicules. 

^^ KEDAK. Faire claquer la langue. Il — chhkê, appeler le chien en faisant cla- 

quer la langue. 

l^y KEDAM. Crabe, cancre. Il — thôm srâm^t, grande écrevisse de mer. Il Khlành 

— , graisse de crabe, 

'P^ KEDÂN (ou) Kadàn. || Sât —, cerf. Il Tou bâith —, aller chasser le cerf. 

^û KEDXNG. i" Croûte. Il— bai, croûte de riz qui adhère au fond de la 

marmite. 

2° Harmonie imitative d'un bruit quelconque. Il Lu sor Aôm — 
phlœûng hânh kedïim — , entendre le bruit d'une fusillade. 

fVlU KEDÂP. Presser dans la main. || Day — , le poing. Il WÔ — day, une poignée 

^ Il Srâu mô — day, une poignée de riz. 

^^ KEDAT. Il DHmlâung — , tubercule. Il — Ora, plante d'agrément. 

tfny KEDAU ( ou ) Kadau. Chaleur, chaud, ardent. Il — krâhai, chaleur interne. 

^ Il — chhnhai, chaleur externe. ii Ch'ét — , vif, irascible, qui s'emporte 

facilement. 

no KEDËCH. Pincer. Il — phka, cueillir une fleur en la coupant avec le bout 

** des doigts. Il — tekiép prâchhi, moucher une lampe, une mèche. 

ri tu KEDEY. 1° Procès, affaire, raison, jugement. Il — fe(/(i»i, procès, litige. Il Kbt 

— , être en procès avoir un procès. Il Nbm — , intenter un procès, avocat, 
qui dirige le procès. Il K'Ômnât — , assignation. |] NeUk dàm — (ou) neiik 
chot, l'accusateur. Il Ne&k ch^ng — (ou) neUk chamlài, l'accusé. Il Kâun — , 
kû — , chau — , les parties en litige. || Cliâmreâ — , juger un procès. \\ Tràu 
— , être condamné, être puni. Il DHfi — , mettre aux fers pendant que l'af- 
faire se juge. Il S^ch — , raison, jugement, argument. Il Dmg s^ch — , avoir 
l'usage de raison. |] Kât s&ch — , juger une affaire, prononcer la sentence, 
il Sich — sHt, raison, argument vrai, selon la vérité, le droit, la justice. || 
Sâck — sât pit trattg ( rhême sens ). 

2° Soit, ou { se met après un mot ou un membre de phrase ). Il 
l'ôp — , thngay — , soit le jour, soit la nuit. I) T'éch — , chrà» — , peu ou 
beaucoup. 



y Google 



KED— KEL. 



3° Bonzerie, maison du bonze. Il — preït sang, kSt — (même sens). 
Il Kol — lak sàngkréach, presbytère. 

Ti U KEDÉP. Embryon, fruit qui commence à se former. Il — kediép ( même sens .} 

TSSi KEDËT. Derrière, dos. Il — tasal, hémorroïdes. Il — kl, donner uue fessée à 

^ quelqu'un. 

t mfi KEDIÉN. Constipation. Il Chktl —, souffrir de la constipation, être constipé. 

[nji^ KEDIÉNG. Il Khnkey m6 —, un tubercule de gingembre. 

m'iU KEDIÉP. 1° Avorté { fruits, graines ). 

z° Double. Il Phlê chêk — , deux bananes collées ensemble. Il Kâun 
— ( ou ) kâun phlS, enfants jumeaux. 

nnj KEDÔL. Il Dàm —, nom d'arbre de la forêt. 

ifC\Q KEDÔNG. Voile de navire, de barque. Il Slap — ( même sens ). 

[tnu KEDOP. 1° Se refermer (fieur). 

2° Boucher. Il — tmchiék,se boucher tes oreilles avec les mains à 
moitié fermées. Il Châp — , saisir et couvrir avec les mains (v. g. un insecte). 

no KEDÙUCH. Manioc, iiane à tubercules. II Miim — , tubercules de cette liane. 

et 

nru KEDUOL. Chagrin, tristesse. Il Chkl chït { même sens ). 

[ nrà KEDÙONG. Pilon pour le riz, on le fait basculer avec les pieds. Il Thèàl 

^'^ — ( même sens ). 

nUJ KEY. i" Il — thbânh, métier à tisser. Il Kânchanh chêk bi tûm lœû chùng — , 

Ô grenouille verte, pose toi sur le métier à tisser... 

2° Il Sampiit mô — , une pièce d'étoffe de 4 thbông, environ 40 coudées. 

3" Il Srâley — , lance, hallebarde en bois. 

nCU^ KÉIAR. Il Teât — , amusement qui consiste à faire des carambolages avec 

certains fruits très durs. 

ïTlT KELAI. V. itA/at,peut s'écrire aussi klai, changer, devenir. 

f(]\3 KELXm. Il Chan — , grande cuvette, bassin. Il Chan — iéang m&k, cuvette 

'^ de toilette. 



d* Google 



KEL-KEN. 119 



TSW KELEY. Court. Il Oi — , raccourcir. Il Chéa — , brièvement, en peu de mots 

^ aiâus — , vie de courte durée. 

J ** 

înnjran KELELOK {ou) Kmm. W Smau —, ivraie. 

îlfi KHLËN. Odeur. Il — ^rafl«^, odeur agréable. Il — saïJy, mauvaise odeur. 

■^ Il Tliàm — , exhaler une odeur. Il Dïng — , avoir de l'odorat. Il Chhkê tant 

— , suivre à la piste (chien). 

Tlu KELËNG, Indien || Srôk — , Inde. Il — Àf/as, noir, nègre. 

mh KELÊNG. Falsifier, altérer, changer. W — prlik, falsifier de l'argent. Il — 

'^ khluon, se déguiser. 

rnu KELÊP i" Il —pkka, pistil d'une fleur, 

2" Il — khnO, chair du jaquier adhérente au noyau. 

£Rjn KELIÉK. Aisselle. Il Ckâk —, chatouiller. || Tâbiêt —, porter sous l'aisselle. 

tnJ KELO. Camarade, ami; deux individus sont helè (ou) kld, quand ils sont liés 

"^ d'une amitié intime et se regardent comme frères. || lôk chéa — , prendre 

pour ami. Il Mit — samlành, amitié intime, amis. 

T\U KELOP II Rôlôk — , brisement des flots contre la rive. 

tVlô KEMÉAN (ou) Khméan. Il n'y a pas, il n'y en a pas. 

(nn KEMÉK. jl^^ïiA — , beau-père. Il Medai — , belle-mère. || Chi dâun , 

~* mère de la belle-mère. 

tTlû KEMÉNG. Enfant. Il /C^a» —, enfant, jeune, bambin, marmot. )| Kâun 

— iAcA^y, enfant nouveau-né. || As tèang — ,tous les enfants. l\ Kal — (ou) 
pi — , dès l'enfance, depuis l'enfance. 

RJ KEMOR. Il SM —, insecte ailé qui vit, dit-on, dans le feu. 

Il 
UJUJ KEMUOY. Neveu, cousin; serviteurs. Il — hângkbt, cousin germain, neveu, 

"w nièce. Il — ôawg-ftô* é i/fang lï^iïi, cousin germain du côté du père. [| Kâun 

— , suite, serviteurs, clients. 

"« KEN. 1° Il — leHk chœûngkông, articulation du genou. 

2° Tente de voyage. 

3° Moudre, piler, triturer, écraser. Il — srâu, moudre le riz. j| — oi lôtt, 
réduire en poussière, en poudre. D Thbal —, moulin, li Thmà —, meule. 



y Google 



KEN-KEP. 



i'nà 



4" Mo — , mesure de longueur, qui équivaut aux J d'une brasse. 

friâ KÊN. 1° Espèce de flûte laotienne composée de 7 à 8 longs tubes, donnant 

des sons doux et harmonieux. 

2° Faire une levée, réquisitionner. Il — menus, faire une levée 
d'hommes. 

3° Il McB)il — aiâus, tirer l'horoscope. 

SOI KENXl. V. KAm^;. Coussin. 

-è- 

fr]E2 KENÂNH. Qui hait, qui a en aversion. H — cA^i, ( même sens ) colère, 

■** rancune. 

ff*lJ KENEA. 1° Compagnon, collègue; ensemble. II Kown^iî — , compagnon, col- 

"*" lègue. Il lok ckéa — , prendre pour camarade, pour compagnon. Il Châul —, 

s'associer, li Phâng — , ensemble, l] Keni — ( même sens ). Il Chéa mûy — , 

ensemble, avec ensemble, à l'unisson. Il Prôm — , avec ensemble, s'accorder. 

2" Moi, en s'adressant à un inférieur. Il Tiik oi — phâng, gardes-en 
pour moi aussi. || Oi — dïng phâng, tu auras soin de me prévenir. 

KÊNG. 1° Il — chceûng, talon. 

2° Il Nieây êng — kâng, parler d'une manière ampoulée, en faisant 
des gestes ad hoc. 



3° Il Veh hhnat —, triangle, 
nàu^ïî KËNGHÉT. Plante employée pour guérir les dartres. 

tfij KENI. 1° Compter, comptable, chargé d'affaires. Il Tarn tê êng ktlt — kenên, 

"~ î comme vous le jugerez à propos. 



2° Il — kenéa, compagnon, tous ensemble. 

Vih KENÔNG. Dans, dedans, intérieur, parmi, li Khang — , à l'intérieur, iî Pi — 

**" ( même sens ). Il — n6 êng, là même. Il Châul — , entrer dans, se mettre de 

la partie, il Nou —, être dans; faire partie, dépendre de. 

fîlU KÊP ( pour ) Khnéap. 1° Licol en bois qui entoure le nez des chevaux. 

2" Il — se, selle européenne. 

Ulà KEPÔNG. Il — hepis, élevé, sublime, illustre. 

UJfU KEPÔS. Haut, élevé. Il Nou^ckéang kî, être au dessus de, surpasser, il Dàm 

^ chhceû — , arbre très haut, qui dépasse les autres. || Chéa kep'ông — , élevé, 

sublime, éminent. 



1 byÇoogle 



KEP-KHA. 



tUiy KEPOM (pour) Kepœûm. Abhorrer, être dégoûté de. I) — châbm (même 

^ sens ), avoir de l'aversion, de la répugnance pour. 

lu KEPÛR. Il — meât, se gargariser, se rincer la bouche. 

in J KÉR. Réputation, renommée, [i — chhmô { même sens ). Il Méan — , célèbre, 

avoir de la renommée. Il — lââ, bonne réputation. ll — akrSk, mauvaise 
réputation. II Ban — tliîs, acquérir du renom, il Méan — iûs lebà pràsbr, qui 
a une grande renommée. II Rok oi ban — , chercher à se faire une répu- 
tation. Il Méan — lebey prâsàr, être en grande réputation. II BângkUck — ki, 
flétrir la réputation de quelqu'un. II — ko, gloire, honneur posthume. II — 
prâiôch, gloire, renommée. 

(mun KERYA. Action, mœurs. 

fnc KÊS. |[ Preâ —, la tête ( D. R. B. ). 

[flfU KES ( ou ) K'ê. Il Trey — , nom de poisson. 

\if\ t KETEÂ ( ou mieux ) Khteâ. Poêle à frire, chaudière. 

lin a KETËANG { pour )Phtéang. || Saut — muoy, réciter une dizaine de chapelet. 

un J KETEAR. II Chriéng — samléng, pousser des acclamations de joie, écho de 

** la voix. 

un Fi KETÉAT. i° Rebondir, ressauter. 

2" Il — khtât, chant de la poule, après avoir pondu. 

{lUi3 KETICH. Brisé en morceaux. II — keti. (même sens). II Angkâ — , grains de 

** riz piles, brisés. 

mî KÊU. Il Verre, pierre précieuse, cristal. Il Phïk t^k tnd — , boire un verre 

d'eau. Il Tkmâ — , marbre. || —^ra/iéaK, cristal. Il — cM«««, pierre précieuse. 
II — itlt, — chhlô, longue vue, lorgnette, loupe. II Ras — , racine principale 
d'un arbre. Il — phnék, iris de l'ceil. II Rôsey — , espèce de bambou sans 
piquants,et de couleur jaunâtre. 

3^J KHA. 1° Perforer avec une vrille qu'on fait tourner dans les mains. 

2° Tourner avec un treuil, un cric. II — Ibng, virer" le cabestan. II lok 
kàngka — pkteU làng, soulever une maison avec un levier. 



3° Il Mi — , concubines des mandarins. 

4" II — me^t, acre au goût, 

5° II Trâp — , une espèce d'aubergine. 



y Google 



122 KHA. 

3*lt KHÂ. Desséché, à sec. Il — kâ, altéré, avoir le gosier à sec. 

33 ■ ■ KHÂ. i" Il — trey, cuire du poisson à la saumure. 

2° Il Dau — , long coutelas, lance. 

3° Article, chapitre. Il — muoy saut, le premier article dit... 

fâT KHAY. 1° Il Dik — , petite percerette qu'on tourne rapidement entre les 

^ mains. 

2° Il Rokkhê — , chercher par tous les moyens possibles; chercher 
parci, par, là. 

jt 3" Il A — myni, locution qui n'a pas de sens proprement dit, équi- 

vaut à : propre à rien. 

S^n KHÂK. Expectorer. Il — sifâ, tousser pour expulser des mucosités, cracher. 

3n KHAK. Il — trâchiék, enfoncer quelque chose dans l'oreille. 

2*lCV KHAL. il Chknâm —, année du Tigre. 

§^y KHAM. Il Kôt — , honorer, vénérer. Il Kot — a^tiA medai, honorer ses parents. 

?^y KHÂM. Mordre, il Chkkê chhkuot — , être mordu par un chien enragé. f| — 

meât, se mordre les lèvres. Il — thménk, grincer des dents. Il — pônghiér, 
ronger le frein. || 5? — kenéa, chevaux qui se battent, qui se mordent. 

Sy KHÂM. 1° Gros yeux, il Thvœû phnék — , faire les gros yeux pour effrayer les 

enfants. 

2° wAksâr — .caractères anguleux dont on se sert rarement si 
ce n'est pour écrire le pâli. 

sy KHAM. S'efforcer, faire tout son possible, tâcher de. Il — nung thvœû, s'effor- 

cer de faire. Il — thvœû oi bon chhneii, se hâter pour l'emporter sur quel- 
qu'un. Il — Ht, patienter. Il B'âng — chtt, s'efforcer de. 

S^fi KHAN. 1°, Omettre,^cesser, interrompre. Il — thvœû, omettre, ne pas faire 

un travail. Il — mân ban, nécessaire, inévitable. Il Kôm oi — , sans faute, 
n'y manquez pas? Il MU» dêl — , sans jamais manquer. Il — tou, ne pas 
aller, rester chez soi. Il — tî hânléch, il s'en faut un tant soit peu ; presque. 
Il — thvœû kar, ngéar êng, manquer à son devoir. 

2° Il — sla, cadeau de noce, présents qu'on fait à la liancée. 

3° H — thârêa, esquimancie, inflammation de la gorge, des amyg- 
dales. Il — slSk, muguet, maladie. 



y Google 



KHA. . 123 

4" Il Mô — ( OU ) mô kiéa, un vers, une petite phrase qui se termine 
avec la même consonnance que la précédente. 

g^fi KHXN. 1° Défense, prohibition ( D. R. ). Il Luoug trnvg pred réach chia — , 

le roi a défendu de... 

2° Épée, glaive, insigne du roi. Il Prei — , épée royale. 

3° Il — iovéngy cloison, compartiment, séparation d'une chambre 
à une autre. 

4° Ornements du ministère ( R. B. ). il Pre& — thucha, petit mou- 
choir du roi. Il Pi'eâ — nichha sa, amîct. il Pre^ — nickha véng, étole. Il 
Preâ — nichha keley, manipule. 

3Û KHÀN. Se durcir, se congeler. Il Chhéam — , sang qui se coagule. Il — skâr, 

se durcir (sucre). 

T\h KHANG. CSté, autour, prés, du côté de- Il — srfiiw, à droite, il — chhvéng, 

à gauche. Il — krau, dehors, au dehors. |[ — ken'Ông, à l'intérieur. [| — 
nt, — nS, de côté et d'autre, par ci par là. Il Mô — , d'un côté, séparé- 
ment, à part. Il — hhang, à l'entour, tout près. Il Tïang sang — , de 
chaque côté. || Trdi mô — , au delà, de l'autre côté, sur la rive opposée. 
il Trdi — n'ê, de ce côlé-ci de la rive. Il — kenêa, à côté l'un de l'autre, 
tout près l'un de l'autre. Il — iûng, de notre côté. Il — iilng vey, à nous! 
Il — apïik, du côté du père ( ligne paternelle). Il — medai, du côté de la 
mère (ligne maternelle). 

g^i3 KHXnG. Enfermer, enclore, boucher, Il — phldu, barricade, fermer le 

chemin. || — kenèng, renfermer. Il — hen'ing trïtttg, mettre en cage, en- 
fermer. 

g^U KHÂP. Epais, s'épaissir. I) Oi — , épaissir, faire coaguler. Il Pâbàr — , bouil- 

lie épaisse. Il Mentis — , foule nombreuse et serrée. 

§^J KHAR. V. KAii. Perforer, enrouler. Il Svan — , tarière, perçoir, trépan. Il 

— saut, enrouler la soie. Il — kiiniphlceùng, débourrer un fusil qui se char- 
ge par le canon. 

2^gS KHAT. Perte, être en perte, dommage. |[ LHk — , vendre à perte. || — 

dbm ( ou ) — dbm ttin, perte sur le prix d'achat. Il Mun dêl — té, on n'y 
perd jamais. Il — pràk chrbn nàs, avoir beaucoup de perte. I! — sânlhuk 
t2 modâng, subir une perte énorme. 

Tifi KHÂT. Nettoyer, polir. 

(2^3 KHAU. 1° Courrier, messager ( Siam. ). || Prti — , faire annoncer quelque 

chose en secret. 

2° Il Bbk kedông — , louvoyer, courir des bordées. 



, Google 



124 KHA— KHC. 



20 KHÂUCH. Corrompu, abimé, vicié, gâté; perdre. Il Mentis —, homme dé- 

" pravé, corrompu. |] Srey —, femme de mauvaise vie. H Thvœû — , corrom- 

pre, vicier, gâter. H Rùb^s — , objets gâtés, détériorés. Il — rôb^s trèâp, 
• perdre ses biens, sa fortune. Il —kar, gâter, perdre une affaire. I) — kômnut, 

de moeurs dépravées, pervers, il — bâlâuch, tout est gâté. Il — toudoi kômnach 
êng, s'abîmer dans le vice, s'abandonner à, ses passions. Il — doi chhlâng 
srâm'Ôt, périr en mer. Il — khat, perte, li — hèi, il est mort. 

23 KHCHÂ. Il — khchay, se répandre. 

g^UJ KHCHAY. Dissiper, répandre. || Khchiit — ( même sens ), Il — tôu ê nï ê «ïi, 

fr jeter de côté et d'autre, disperser. Il Pkl'ôm — , dissiper, répandre en souf- 

flant. Il Péak — , rumeur publique, les on-dit. 

Sn KHCHÂK. tlDôr—, boiter. 

(, 

2^y KHCHAM ( ou mieux ) Khcheâm. En quantité, en abondance. Il Phlê chhcsjl 

^ chrïi — , fruits qui tombent en quantité. 

gU KHCHAP. Envelopper, faire un paquet. Il lok krâdâs — eyvan iou, envelop- 

'* pez tout cela avec du papier. 

2^t KHCHÂS. Sans défaut, sans faute. || Thvœû kar nîân — , faire un ouvrage 

^ sans aucun défaut. 

â^gî KHCHÂT. Disperser, répandre, dissiper. I) — khchai ( même sens ). || T'êang 

'' — khchai, avec profusion. 

lT\i KHCHÂU. 1° Vis, hélice. Il Mûl — , tourner une vis, visser. 

2° Nom d'un coquillage en forme d'hélice. 
Unn KHCHEÂK. Rejeter de la bouche (chique, bétel). 

uni KHCHÉANG. || fiSsey — , bambous flottants placés de chaque côté d'une 

^ barque pour lui donner de la stabilité. 

min KHCHEÂP. Adhérer, ferme, dur, solide. Il — khchuon ( même sens ). Il Chéa 

^ — , solidement. 11 Oi — , consolider, adhérer fortement. Il Kân oi — , 

tenir solidement, fermement, li — kenùng préâ sassena, s'attacher à la reli- 
gion, c.-à-d. observer fermement sa religion. 

3UJ KHCHÉY. 1° Nou^au, tendre, jeune. || Pklê — , fruit vert. Il Kâun — , 

f" nouveau-né. Il Snêtig — , cornes tendres. 

2° Il — pi kî, emprunter à quelqu'un. || — oi (ou) oi — , prêter 
à. H — prâlc méan kar, emprunter à intérêt. Il Oi — tetê, prêter sans in- 
térêt. Il Êng mok — kalna nllng tûm, tu viens vert, quand seras-tu mûr? 
c.-à-d. tu viens m'emprunter, quand me rendras-tu ? 



rGoogle 



KHC-KHE. 



tiîJ KHCHI. Il — khchéa, vaille que vaille. Il Thvceû kar — khchéa, faire un tra- 

vail vaille que vaille, pour s'en débarrasser. 

l^f^J KHCHIL. Paresse, paresseux, négligent, fainéant. Il — ckreâus, — lemui 

(même sens). 

Ujà KHCHUNG (ou) Khiung. Charbon de bbis. 

UJà KHCHÙNG, Il Trey —, lamproie (poisson). 

fUnrU KHCHUOL. Il Rôlûk —, bruit des flots, des vagues. 

m& KHCHUON. Ferme, solide. V. Khcheap. il K^mn^t khckeap —, fermeté de 

"w caractère. 

tSI ■ KHÈ. i" Mois, lune. — Voici les douze mois de l'année cambodgienne; 

Kkê asôch. Août- Septembre. 

— krâdtk. Sept. -Octobre. 

— tnéak kâsé Oct.-Novembre. 

— ôSs, Nov.-Décembre. 

— méak thôm, Déc.-Janvier. 
- M«"«,]"illet-Août. - /S», } J="-''"°™='- 

Il Lœûk — , mois qu'on întercalle tous les quatre ans, pour être d'accord 
avec l'année solaire. U Mo — , un mois. Il — - pénh bâur, la pleine lune. || 
— dâch, le dernier jour du mois. Les 15 premiers jours du mois s'appellent 
khnàt, et l'on compte ainsi: MS kàt, pir kbt, le premier, le. deuxième jour de 
la lune croissante;les 15 derniers s'appellent reiiïich, et se comptent ainsi : 
M'6 rûch, pir rûch, le premier le deuxième de la lune décroissante, n 
Prâk — , solde mensuelle. 

2° Il — khâM, détracteur. 

ULTiPi KHEAT. Empêcher, défendre, retenir. || — khâu ( même sens ). Il — kî 

kfim thvœû, empêcher quelqu'un d'agir, de faire. Il — k^m otsfâdey ban, em- 
pêcher de parier. Il — tou, retenir, défendre, empêcher d'aller. (I — teang 
chéa chéa, empêcher par la persuasion. 

îân KHËK. Il SrU —, Malaisie. 

3E^-I KHÊL. Il — khâitck, vicieux, corrompu, adonné à tous les vices. || Menus — 

kkâuch { même sens ). 



KHÈ. 


i" Mois. 


, lune. — Voici 


KM 


chÊt, 


Février-Mars. 


— 


pûak, 


Mars-Avril. 


— 


chis. 


Avril-Mai. 


- 


asat. 


Mai-Juin. 


— 


srip. 


Juin-Juillet. 



(âru KHÊL. Bouclier. 11 — sbêk, bouclier, casque. Il Momis — mean, crête du coq. 

âû KHËN. Il Sât khla ta —, panthère, léopard. • 



y Google 



126 KHE— KHL. 



[Som KHÊNA. Il Le^k —, perfection, vertu. 

3SÎ KHËT. 1° Marquer, faire une marque, tirer. Il — thnâng day chhvéng, faire le 

tracé des phalanges de l'index de la main gauche, c.-à-d. signer à la ma- 
nière indigène. 

2° S'éloigner, s'écarter. Il — chénh ( même sens ). 

(SR KHÊT. Territoire, province, district, diocèse. Il —kkân, territoire d'un royau- 

me. Il ^preâ sâuhjn, diocèse d'un évêqne. Il — tôu, provinces du roi qui 
a abdiqué. Il — trey, provinces du second roi. il — chetva, provinces de la 
reine mère ( P. ). 

SCLTl ■ KHIA. Il — tômrey, grand scorpion noir. 

STfU KHIXl ( ou ) Kkchâl. Vent, souffle, zéphyr. I) —khlâng, vent très fort- Il — 

" ^ÀtS.ouragan. Il — sângkuréa, — kebït ihbâung, typhon. Il — kâm vichâvéat, 

(même sens). Il — krâdék, vent du N. E. Il Méan — téch rôhbi, doux zéphyr. 

Ij — ckrdk renéam, vent de l'ouest qui amène la pluie. Il — bak, phngiim, il 
vente. I) Bârig — , à l'abri du vent. Il CA^s— ,vent debout. Il Pindoi — , vent 
favorable. I) Pôndoi, — pôndoi tùk, laisser aller au gré des vents et des flots. 

Il Chîu chrU Ûk, ckrâ — , ramer contre la marée et contre le vent. Il Sngâp 
— , temps calme. I) Trâu — , tomber en syncope, en défaillance. Il Dâch — , 
perdre la respiration, mourir, il Préng — , huile, essence employée surtout ' 
contre les syncopes, 

âfà KHIANG. Coquillage, escargot, j>ourpre. Il — rïin, limaçon, escargot. Il — 

" tkdâk, limaçon qui grimpe sur les arbres, il — : tntik, espèce d'huître. Il — 

sôk, conque marine. || — leUk srdmdt, pourpre ( coquillage ). Il Sambor — , 
couleur rouge pourprée. 

iS\& KHIÉN. 1° Langouti à fleurs. 

2° Il Keda — ulok, petit tableau noir pour écrire. 

lâV KHIÉU. Bleu de ciel. Il — mîk (même sens). 1! — baitong, sâmbôr — bay- 

•^ tang, vert- Il Chéa — baytong, vert, verdoyant. Il — slap sék, bleu (aile de 

perroquet). || — khmau^ bleu foncé. || — sr'â, bleu clair. Il — m^chht, bleu 

de prusse. Il — tnô, bleu d'indigo. Il Châng ■ or — , vomissement de bile. 

Il Thmâ — , couperose, vitriol. 



KHLA. Il sut — , tigre. Il — la kkën, panthère. Il — thi'm, . . „ 
tigre royal. Il — tômbâng, un peu plus petit que le précédent. [| — trey, 
connu sous le nom de chat tigre. Il — kkm)im, ours. Il — lem^ng, léopard. 
Il — sî kâ, jeu d'enfants ( le tigre dévore les bceufs). 

KHLÂ. Les uns, les autres, quelques uns, en partie. Il — tou — niok, les uns 
vont, les autres viennent. || — pr)int, — (^, tes uns consentent les autres 
non. li ~ srâdey tha mén, — iha p^m mén, les uns disent oui les autres 



y Google 



KHL. 127 

disent non. Il Nou s^/ — , il en reste un peu. Il Chêk — oi Hnhphâng, tu 
vas m'en céder une partie, un peu. Il Méan — , il y en à un peu, j'en ai un 
. peu. 

^0 KHLACH, Craindre, peur, crainte, frayeur. Il — krèng, de peur que, de 

"^ crainte que. Il — krêng ê kroi t»SA, de crainte qu'un jour. Il Kôt — , crain- 

te révérentielle, honorer, respecter, h K'6m krêng kùm — , n'ayez pas peur, 
ne craignez pas. Il — krêng méan châmngtl, de peur de tomber malade. Il 

— ngeàp, avoir peur de mourir. Il Miâtt cité — nana té, qui ne craint ni 
dieu ni diable, qui n'a peur de personne. Il Khnkôm — , j'ai peur. || K'ôm 
oi — s^, ne craignez rien ! 

fTlUJ KHLaI. Mélange. Il — c/t^a, devenir, changer. 

S^iJ KHLÀNG. Fort, robuste, vigoureux; piquant au goût. Il — p'ën krâb^,- tort 

'^ comme un buffle. Il — dàuch tômrey, fort comme un éléphant. Il Chhd — 

!iâs, très malade, qui souffre beaucoup. Il Sâmléng — , voix forte, retentis- 
sante. Il Sra — , eau-de-vie. Il Thnam —-, tabac, de très bonne qualité, 
très fort. Il Ch'ômngû pré — , crise. 

3^fTl KHLXNH. Graisse, saindoux, suif. Il — s6gA,^lard. il — kâ, krâbey, chrûk, 

"^ graisse de bœuf, de buffle, de porc. Il — tûk da, beurre. Il — trey, huile 

de poisson. Il Léap — , graisser. Il Prâlak — , taché de graisse. || Chôm- 

hiéu — , fondre, faire fondre de la graisse. Il ChÔmr'ânh — (même sens). 

2^W KHLÀS. Attacher, faufiler, clouer. Il — nùng kvnlâs, mettre une cheville. Il 

— doichhœû éng kanêng, crucifier. Il — preâ hôs, — preâ bat preâ maha Jésus, 
crucifiement de N, S. Il — saw^iïi, faufiler ensemble deux morceaux d'é- 
toffe. 

âfU KHLAS. Grand parasol de cérémonie. 

t2^î KHLÂU. 1° Ignorant, stupide. Il Men^s — (même sens). 

fc 2° Il — tûs (terme juridique), coupable. 

3SÎ KHLÂUT. H Tasâk — , citrouille, calebasse, gourde. 

V 

(tu KHLÉ.'li Dbm — , génipayer, arbre très épineux. 

TJJi; KHLÉA. Il A/5 —, une strophe'de vers. 

linj KHLÉAY. 1° Il Dbm —, une variété de chanvre. 

2° Il Thvœû kav khlê — , faire un travail petit à petit, lentement, 
tout doucement. 

IXny KHLEAM. h — mœûl, observer, épier. 



, Google 



128 KHL. 

UJIfi KHLÉAN. Avoir faim, appétit . Il — bai, ( même sens ). il At —, endurer, 
"^ supporter la faim. || Slàp at — , mourir de faim. Il Oi ki ât — slâp tou, faire 

mourir de faim || — méan, cupide, qui a soif des richesses. , 

Unà KHLÉANG. Magasin, trésor. Il Preâ —, trésor royal. Il NeU cMm —, tréso- 
"' rier, questeur. Il Doi — htong, qui concerne le fisc 

tinfi KHLÉAT. Être séparé, être éloigné de. Il — âmpi kenéa ( même sens ). Il — 
'^ khléa, quitter, se séparer, 

3 y KHLÉM. Essence, cœur ( arbres ). H — ckhceû ( même sens). Il — tàiuttg, 
"" espèce d'ébène. 

£ê KHLËN. V. Kelïn. Odeur. 

iSà KHLËNG. Milan; cerf-volant. || — srak, duc, oiseau de nuit. Il — khmôch, 
."' oiseau de mauvais augure, il — trey, milan qui se nourrit de poissons. || 

Bânghby — , faire planer le cerf-volant. 

(3 lu KHLIÉCH. Il Krâbey — , bœuf de couleur un peu noir tirant sur le rouge, 
'^ couleur de marmite en terre qui vient d'être cuite. 



\^r\ KHLIÉK. Il —prU, argenter. Il Méas —, doré (rare): 



IT^t KHLÔ. Percée de la cloison internasale ( buffle, bœuf ). Il — krâbey, passer 
■^ la ficelle au nez du bufBe. 

(2^0 KHLÔCH. Brûlé, qui sent la fumée. Il Khlën — , qui sent le brûlé. 

SîtU KHLÔ Y. Flûte, flageolet. H PhlUm —, jouer de la flûte. 

Tiny KHl6m. V. Khle^m. Observer, regarder. 

lT\h KHLÔNG. Il — tkvéar, portail, fronton. 

3à KHLÔNG. Il Dàm —, nom d'arbre de la forêt. 

"LUâ KHLONG. Il Meniis — .lépreux. Il Chômttgd — , lèpre. Il — phlœâng, espèce de 
'*' lèpre qui ronge la figure. Il — rôpoû, taches blanches semées sur la peau. 

*J^ KHLÔS. Petit scolopendre qui, dît-on, pénètre dans les oreilles et devient 
très dangereux. 

£fi KHLOT. Il Dbm — lis, lin. 

V 

[Unn ' KHLÛK. Citrouille, calebasse. Il — phlûk, calebasse ivoire, forme de défense 



y Google 



KHL-KHM." 129 



d'éléphant, |} — kâàm, gourde. Il — sadiéui calebasse dont on fait un ins- 
trument à cordes appelé sadieu. Il — pràmôi tômriy, autre espèce très allon- 
gée dite trompe d'éléphant. 

Uiy KHLÛM. Couvrir, museler. Il — ■ kabal, se couvrir la tête. Il — me^t — chremd, 

^ museler. 

tUDà KHLONG. i" Tanguer, tangage. 

2° Poésie, vers. * 

^ KHLUON. Corps, personne, soi-même. Il — pran (même sens). || — êng 

** soi-même. Il Doi — , à part, personnel. Il Riéng — , particulier, chacun 

pour soi. Il Preâ — pre% maha Jésus, Corps de N. S. || Prâiât — , faire 
attention à soi, prendre garde, fl Thvceû — , faire le beau, le flambant. Il 
Il Kân — , faire le fier ; être très réservé, l) Têng — , se préparer, faire sa 
toilette. Il Uot^ — , se vanter. Il D^tig — averti, prévenu, qui sait à quoi 
s'en tenir. Il A/mm dëiig — , au dépourvu, à l'improviste. Il Prâkôl — êng, se 
livrer soi-même. Il Khâuch ton lïang robâs treah, têang — phâng, se perdre 
corps et biens. || Khâuch tèang — iëang preâ lûng phâng, perte de l'àme et 
du corps. 

'T\Q KHMXnG. Ennemi, adversaire, il PômbÛt satràu — , exterminer l'ennemi. 

3^m KHMÂNH. i" Tordu. Il KAsé —, corde tordue. Il TSA Mw*- —, tourbillon. 

2° Il Khtnéat — , assidu, studieux. 

2^fU KHMÂS. Honte, pudeur, (par extension) parties génitales de l'homme et de 

la femme (terme poli}. Il Oi kî — , faire honte à quelqu'un. Il Méan —, avoir 
honte. Il Dêng — , skeal — , pudeur, modestie, rougir. Il Et — , impudent, 
immodeste. 11 ^s — , sans honte ni pudeur. Il Lîch kér lîch—, immodeste, 
immodestie, qui ne connait ni honte ni vergogne. Il — méariéat niang sél 
pudeur virginale. Il Téang — avec pudeur. 

(2^3 KHMÂU. Noir, il T'iik —, encre. Il — ch&n, noir avec lequel on fait l'encre. Il 

"* — day, crayon. Il Dbm ckhœû —, ébéne. Il Chretèk chéa — teindre en noir. 

Il Mûn toi éna chéa — , êna chéa sa, ne pas savoir distinguer le blanc 
du noir- Il Prê chéa — (ou) — binâbr, devenir noir, noircir. Il — dâuch kaék, 
noir comme un corbeau. Il — dâuch pnng tûm, noir comme le fruit mûr de 
l'arbre appelé pring. || — dâuch khch&ng, noir comme du charbon. Il — krëp 
— y'>*'g, — P^ik { même sens ). 

agi KHMÀUT. Il Sât — , insecte qui ronge le bois. 

[2= KHMË. Il T'âk — , vinaigre. !l Kàun —, mère du vinaigre. 

lingi KHMÈAT. Il — khmânh riéng, assidu à l'étude. 



y Google 



130 , KHM. , 

I2J KHMÊR. Il Srôk — , Cambodge. Il Mentis sr'ôk — , Cambodgien, il Sva tnân 

-* bÛng biém, Siém m'ân bHng kebuon, luon mîiw bâng p&t, Khmér sût trUt, min 

b^ng péak chê-châu ( dicton ). Le singe tient à sa chique, le Siamois à ses 
us, l'Annamite conserve son naturel dissimulé et l'insouciant Cambod- 
gien sa langue médisante. 

lunj KHMÔ. Cymbale, gong chinois en métal. Il Véay — , battre le tam-tam, frap- 

-* per le gong. . 

3J KHMÔ. i" Arrondi, rond, demi-cercle. 

-i 

2° )l Mûk — , timide, honteux. 

[2^0 KHMÔCH. Cadavre, défunt, mort. Il ifw^ — (ou) khluon — , cadavre. || 

Bândâm — , volontés, testament du défunt. Il Lïlk — , levée du corps. Il — 
bâng sl&p ton 2 srtk A/rika, mon frère aîné est mort en Afrique. Il Kàp — , en- 
terrer un mort. Il DCt — , brûler un cadavre. Il Saut oi as preil iûng nëak 
bin — ,nou ken'ông phlœûng sâmrâng bap, prier pour les âmes du purgatoire. 
Il — long, — préay, revenant, esprits. Il — hal srâu, les esprits font sécher 
le riz; ( ou bien } Svn hal kôntôp, les singes font sécher leurs îangoutîs! 
lueur rouge à l'horizon au coucher du soleil. Il A — , grave injure. Il Kùnsêng 
rUm — suaire. 

3y KHMÔM. Il — khmâs, pudeur. 

Syj KHMÔR. !l sut —, nom d'un petit insecte. 

(âj KHMÔR. Il Mî —, fourmi ailée. 

UIU KHMÙM. Il sut —, abeille. Il TU —, miel. Il SÉmnhn —, rayon de miel. || 

Stmnô — , rayon, ruche vide. Il Mî — reine des abeilles, il — Uck n^ng 
trânîch, l'abeille pique avec son dard. Il — phlêt, petite abeille, il — trâchiék 
fômrey, grosse espèce dite " oreille d'éléphant." Il — tadok — bâuk k4 
petite espèce. 

Ultn KHMUOY. i" Neveu. V.Kemuoi. 

-i 

V4 

2° Il Chor — , voleur, malfaiteur. 

lUiV KHMUOL. 1° Il KÀèttg —, mouvement de colère. 

2° Il Khmâu — , noir. H Mîk — , ciel noir, chargé de nuages. 

UJJ KHMUOR. 1° Il SM — , ver qui ronge les livres, la soie. 

2° Se dit d'une chose longtemps renfermée qui s'est un peu 
moisie. Il Th)ù,m — , qui sent te moisi. W Sâty — khni^ (même sens). 



y Google 



KHN. . 131 

T)S KHNA. 1° Piège pour le gros gibier. 

2" Il — kha sâtft, bobine. 

T)û KHNACH. Bourbier, bauge ou se vautrent les sangliers. 

«2^0 KHNÂCH. Petits bâtonnets servant à compter les unités de mesure. Il Kâch ' 

"** — phddii, façon de compter en brisant un rotin, mais sans en détacher les 



2*lLU KHNAI. Défenses. Il — chruk prey, défenses de sanglier. 

StU KHNÂI. Il S'àt — insecte dont la piqûre est très douloureuse. 

âfU KHNÂL {Kttl). 1° Il Khnbi — , coussin- Il — paêk, coussin pour s'appuyer. 

^~ Il Paék Iceû —, s'appuyer sur un coussin. 

2° Il Chhœû — , socle. \\ Kâmnal — chœûng iâsâf, socle de 
colonnes- 

T\£> KHNÂN. i" Il —pren hartey luong, contrister le roi. 

2° Il — - khnâp, nombreux, en grande quantité. || Sât — kkuâp, oi- 
seaux en grand nombre. 

§â KHNÂNG. Dos. Il Châbn — , épine dorsale. Il Kvoi — , par derrière. Il — day, 

le revers de la main. Il — chœûng, le dessus du pied. Il — klSmbtt, dau, le 
dos d'un couteau, d'un sabre. Il — kâng, voûté, dos courbé. I! — pô, 
thvœû chéa — pi, nom donné à un chef de mandarins. 

2^ÇTJ KHNANH- i" Il — maha rôsey, cheveux de Vénus (herbe). 

2° Aversioft, antipathie profonde. 

2^U KHNAP. Il Meftils — khnuol, aller en foule pour voir. 

T)S^ KHNAT. Mesure (en général), règle, raison, proportion. Il Tarn — , selon la 

■*~ règle, selon la mesure. Il RelSng pi -—, huos — , outre mesure, au delà des 

forces, contraire aux régies, il Veh — , règle, instrument pour mesurer. Il 
— kêng, équerre. Il — bântot, petite règle d'écolier. Il Thvceû huos — , ne 
point garder de mesure, il Doi — , régulièrement, selon la mesure, au cor- 
deau, à la ligne. Il — nung b6nteât chéa kû kenia, la règle et le cordeau font 
la paire ('dicton). 

Unà KHNÉANG. Gangue. Il — Afl8A, toute petite cangue II .OSA —, mettre à la 

"*" cangue. Il D'à — , enlever la cangue. {l A — , échappé de galères (insulte)- 

1i£jL3 KHNÉAP. Presse, pressoir. Il — âmpôu, pressoir de cannes à sucre. 



yGpogle 



132 . KHN. 

(£û KHNÊNG. Il Truay — , bourgeon, rejeton. Il — t'ômptatig chu, jeune pousse 

de vigne. 

ri(V KHNHXL. Être fâché, se mettre en colère (U.R.B.). 

T\y KHNHÂM. Saisir avec les griffes, égratigner. 

3y KHNHÂM. Il —pdrey, cendre 'de cigarette. 

fâJ KHNHÊ. Il Dàm Idhùng —, ïicin. i\ Préng lôk'Sng — , huile de ricin. 

^tU KHNHËY. Il Dàm — , gingembre, || — phlœûng, — Ûk, gingembre de 

feu, gingembre d'eau- Il — m6 kùndUng, un tubercule séparé de la grappe. 

Il Mûm — racines de gingembre. Il Timn^p — , confitures de gingembre. 

Il Moiéa dâk — , astuce féminine à arracher du gingembre (allusion à une 
certaine histoire. 

[£î KHNHEU. Il — A;/fMMtt «nc/iij», rides, plisser le front. 

'jj KHNHIÉU. 1° Il Kâun keméng ling — , grande quantité d'enfants qui s'a- 

musent. 

2° il — khnk'àl, être en colère, être fâché (R.B.). 

3J KHNHÔR. Froisser (habits, papier). \ 

3 y KHNHOM. Esclave, je, moi, ma personne; un inférieur à un supérieur et 

"î entre égaux, et quelquefois un supérieur à un inférieur (par politesse). Il — 

kâurna ( ou ) chhân kâurna, je, moi, un laïque à un bonze. Il — bat ( ou ) 
— prèâ bat, un homme du peuple à un mandarin (moi, l'esclave de vos 
pieds sacrés ). Il — kâurna pisés, moi ("au roi). Il — bâmrb, domestique, 
esclave. Il — kâmdâ (même sens). Il ^4 — kinchéâ, a — kaél kintU renéap, 
a — bâmra, termes de mépris. 

S à KHNHÔNG. Punaise noire. 

[âjrU KHNIÉS. Il Chhœû — ,bois qui sert à niveler v. g. le trop plein d'une mesure 

■*"'^ de paddy. 

iT\i KHNÔ (ou) Khnôr. \\ Dàm —.jaquier. || Phlt — , fruit du jaquier. || Khlêm — , 

"*" cœur du jaquier employé pour teindre en jaune. Il Kklép — pulpe du ja- 

quier. Il — préy, jaquier sauvage. 

3 ru , KHNA. Fers, ceps. Il D^k — (ou) Bâ — .mettre les fers. Il — day, me- 
•*~ nottes. 

[2^0 KHNÔCH. Petite fiole en terre cuite. 



y Google 



KHN-KHO. 133 



tStU KHNdl. Oreiller, coussin, traversin. H S>'ôm —, taie d'oreiller. I! Thbâng, 

"•" — , tête d'oreiller ornée. Il Mïik'— tête d'oreiller sans ornement. Il — op 

long traversin, || — - muoy iiung kenéa, n'avoir qu'un oreiller, c.-à-d., parta- 
ger la même couche. ■ 

tLîà KHNÔNG. i" Il C/(A<eM —, barrière, haie clair semée. 

« 2° W Trûs — , ingrat et insolent. 

'^fJ KHNDS. Espèce de râpe en bois. Il — dîk, râcloir. 

E2^ KHNOT. Il — AAé, période de la lune croissante, numéral des jours du i" 

au 15 de chaque mois. 

30 KHNUOCH. 1° Petits tiens en bambou. 

2° Bien, à point. || Slâ tràu — , cuit à point, selon tes règles de 
l'art. Il Thvœû niiïn trâu — , mal fait, mal apprêté. 

^^ KHNUOP. Il — mûy, unité. || Khuop mi — , réunir en un seul. 

tUgî KHNUOT. Il SSi — awH bourdon, guêpe. 

itUfU KHNÙS. H — khnâng, fier, arrogant. 

iT\i KHO. 1° Pantalon. Il Pïak au sliéfc —, s'habiller, se vêtir. 

2° Il SM si'ft — , singe. 

(uSm KHŒÛNH. V. Khûnh. Voir, apercevoir. 

S y KHOM. Jeu. Il Ling bai — , s'amuser à ce jeu; amusement. 

âfi KHÔN. 1° I! — phnéâk ngéar, le roi (dans le jeu d'éches). 

2° Il Bai — , riz dont on se sert pour certaines cérémonies, v. g. le 
jour du mariage. 

SQ KHÔNG. Indignation, fureur, se mettre en colère. || — sHmbar, être en co- 

lère, furieux. Il — mua ( même sens ). Il CkMp — »Ss, enclin à la colère, 
irascible. Il — ft()HgAMO«, s'emporter contre quelqu'un, tempêter. Il — vdk 
dâuch chhkuot, être dans une fureur folle. Il — teSl nhïnh thmînh, grincer 
des dents de colère. Il B^t —, n'être plus en colère, colère apaisée. 

2U KHOP. Crochu, recourbé. 11 Champs — , bec crochu. Il Chremô — , nez 

' aquilin. Il Snêng — , cornes recourbés. 

SfU KHOS. Pécher, se tromper, être en faute, manquer, tort. Il — chhk6i^, 



y Google 



134 KHP-KHS. 



(même sens^. || — êtiét, pécher de nouveau, retomber dans la même faute. 
Il — kach ttung krâtnôm, violer une jeune fille. Il — phlâu, se tromper de 
route. Il — thvear, se tromper de porte. Il P&m héan — nung péah s&nom^t, _ 
je, ou il n'oserait pas manquer à sa parole. I[ •— nung phlâu sàch kedey,c'est' 
une faute contre la raison, le bon sens. Il — chhUp, violer la loi, manquer 
aux us et coutumes, à la manière de faire commune, s'y mal prendre. Il — 
ngéar, manquer à son devoir, à ses obligations. Il — ttûng kî, offenser quel- 
qu'un. Il — pu (oa) — piléa, à une heure indue. Il — péak kenéa, se 
contredire, n'être pas du même avis. Il Véa tèang as ban — dâuch kenéa, ils 
sont tous également en faute. Il Bânk — , manquer son coup {en tirant), || 
Véa bUnh ckh tê — , il manque continuellement son coup. 

[UJy KHPŒUM (ou) Kepœûm. Avoir en horreur, en dégoût. 

SjpO KHSÂCH. Sable. l| De}- — (même sens). H S« «—, sablonneux. W — dû, 

banc de sable. 

âptU , KHSAI. 1° Il Srâu — , riz commun. Il Srâti ~ parâng,ixomQï\X, 

I^UJ KHSAY. Il — chivU, mourir. 

Sn6 KHSAN. Il Khsêtn — , paix, bonheur. Il Nou chêa khsém — , pacifié, être en 

pais. 

gJlR KHSAT. Roi, Il il/«/ifl —, les rois en général. 

3jR KHSÂT. Pauvre et malheureux. Il — tûrkôi (même sens), dénué de tout. 

âjp(m KHSÂTRA. Roi (poésie). 

SJlj^iJ KHSÂTREY. Reine (poésie). 

[Sj KHSÊ. 1° Corde, lien, cordon. Il — tâuch — chhma, ficelle. Il — sbêk chœûng 

cordons de souliers. Il — pinghisr, rênes du cheval. Il — dèk, licou. H — 
chéu, estrope, anneau de corde qui sert à retenir l'aviron sur les tolets, 
Il — tîy, bandoulière. || — Ûk, fil de l'eau. !l — prâtêanh prâtông, ressort, 
lien élastique. Il — sadiéng, vestiaire, garde robe royale. Il Trong preâ — 
tu, transpirer (R.). 

2° Numéral des volumes, des années. Il Samb'6t mô — , un volume. 
Il Satra — huon, quatrième volume d'un ouvrage. 

îâjy KHSÊM. It — i/tsiï», paix, bonheur, tranquilHté. 

KHSÊT. Il Sâmbâur — , couleur douteuse. 






KHSIÉR. Pi^e. Il Ch6k —, fumer la pipe. Il Dâng —, tuyau de pipe. 
kebal — , mdn dèng (jy, tête de pipe qui ne sait rien (injure)I 



y Google 



KHS-KHT. 



t ^jy KHSIÉU. Il Khs/'p —, murmurer, chuchoter. 

Std KHSÔCH. Il Nyfl>' —, parler secrètement à l'oreille. 

[gJ^tU KHSOI. Faible, débile, efféminé, il — mân s'fiu chéa, être d'une santé déli- 

cate, il Kin tê — làng, s'affaiblir de plus en plus. Il Véa — nUs, dbr mtin 
^ ruoch, il est trop faible pour marcher. 

Sjîl KHSOK. Petit panier servant à mesurer le riz. 

SJÊ KHSON. Il — no, en ce temps là, alors. 

âjU KHS(5P. Parler à voix basse, chuchoter. || — kksiéu (même sens). Il Kksê 

luos — , téléphone. 

£3jSî KHSÔT. Aspirer fortement. Il Hèt — , priser, il — ft/n'^/, aspirer l'air par 

le nez. 

lint KHTÉA. Khtêat, Khteât. V. Kete)i, etc. 

111 1 KHTI. Il — dâug, pulpe de la noix de coco, avec lequel on fait de l'huile, 

■^ (les Cambodgiens et les Siamois en mettent dans toutes leurs sauces). 

lUy KHTIM. Nom générique pour désigner les oignons, auls, poireaux, ciboules. 

** il — sa, ail. Il Mllm — sa, tète d'ail. Il — sânlëk, ciboule, 

tuà KHTING. Grand bœuf sauvage. Il — Ar^t^y, la plus grande espèce. Il — 

P'è, une espèce qui, dit-on, est insensible aux morsures des serpents ; 
ou même, selon d'autres, se nourrit de serpents. Il Ànchién — po, bague faite 
avec la corne de cet animal, et qui, dit -on, neutralise, le venin des ser- 
pents, il Kùmprôk — , grand écureuil noir. 

ttUtU KHTŒÛI. Eunuque de naissance. Il — pr'âs, — sr'êy { même sens ). 

^y KHTOM. Abri, hutte, maisonnette. || — srê, espèce de hutte qu'on fait dans 

les rizières au moment des travaux. 



tuà 



KHTONG. Il — «j-è, rizières séparées par des talus. Il Ne^k êng 
P'Ônniàn — , combien avez-vous de lopins de terrain en rizières ? 



Uîà KHTONG. il — tûk, solives à l'intérieur d'une barque. Il D)ik kSng —, met- 

tre ces solives sur lesquelles on place les planches. Il — srâpong kedông, 
maître-beau. 

lUnU KHTOP. Boucher, empêcher. Il Chuqy — kenéa cMp meân, se réunir 

■^ plusieurs pour entourer et saisir une poule. Il — pknêk, se boucher les yeux 



yGoogle 



136 KAT-KHV. 



avec les mains. |{ — me^i, fermer la bouche avec les mains. Il — thvéar, 
fermer la porte, la barrer. Il Rôlôk — chr^ng, les flots se heurtent sur la 
, rive, 

linnj KHTOS. Épingler. Il — mock&l, — p^nla^ passer une aiguille ou une épine à 

" travers un habit, une feuille, piquer l'aiguille à un endroit quelconque. 

113 t KHTC Pus, sang corrompu qni coule d'un ulcère. Il Kâr — , pus qui com- 

"* menée à se former. H Hier — , suppurer. 

Ujn KHTOk. Il CAAœzî —, douleur lancinante. 

IIJUJ KHTUOY. Scorpion des maisons. 

Ujj KHU. Il Phîk — , celui qui vient après le supérieur (P.). 

CLUm KHÙNH ( Pour) Kkceiinh. Voir. (I Mœûl — , apercevoir. Il — té, voyez- 

""* vous, vois-tu? Il — Aôî, je vois, ou, j'ai déjà vu. Il Phnéh — , vue. Il — ntlng 

phnêk khluon êng, voir de ses propres yeux. || Mœâl «im — , je n"y vois pas, 
je n'y vois rien. [| Khluon ckis hbi — mun s6u ckbâs, je me fais vieux je n'y 
vois plus très clair. Il /u/ sap — ,voir en son^, en rêvant. Il iVo ^Sm dêl 
ban — ângkâlna, cela ne s'est jamais vu. Il Kût — hbi, j'ai trouvé, j'y suis. 

gd KHUOCH. 1° Il Tilk —, gouffre, tourbillon dans l'eau. 

2° Flacon, bouteille. Il Dâp — ( même sens ). 

2LI KHUOP. Année, période; accompli, révolu. Il — chhttdm, année révolue, II 

" — thngay, une journée complète. Il Si «S pomhSn — , quel âge a ce cheval? 

Il Buon — té hbi, quatre ans accomplis. 

3J KHUOR 1° Il — ândêng, pus, sang corrompu. 

2° Il — kabal, cervelle. 

2-| j KHVA. Frotter, gratter fortement, curer. Il — kâm, se gratter fortement avec 

^ les ongles. || — irâchiék, curer les oreilles. 

g^s KHVA. Manquer, n'avoir pas; incomplet. Il — pràk, manquer d'argent, n'avoir 

"* pas assez. Il — téch ban dal, il en manque un peu pour arriver, il — piinm^n 

ne^k êtiét, combien manque-t-il encore de gersonnes? tl — tê mô tômlïng 

n'àng ban mô riél thôm, il ne manque plus qu'un tUmléng pour avoir une 

piastre. Il PrUk khat prâk — , argent de titre faible. 

g^n KHVÂK. 1° Borgne, aveugle. || — md khang, borgne. Il Tëang sani 

^ ® cécité complète. 

2° Il — mt&n, héméralopie, maladie d'yeux. 

StV KHVÂL. Il — ■ khvai, surmené, surchargé d'affaires. 



y Google 



KHV-KIE. 137 



sa KHVANG. Il jWm( —, rond, courbé. 

^3 KHVAO. Il Dàm — , nom d'arbre, bois jaune dont on fait de beaux meubles. 

(2J KHVÊ.II Prê—, changer. 

[Sn KHVÊK. i" Il S^t — , échassier, crabier nocturne. Il Krâpaû slâp «ilng sbêk, 

"* — ûàp mlng ïwh, le crocodile périt par sa peau, !e khvék par sa tiente 

(dicton). 

2° Il Thnû —, arc. 

S£ KHVÉN.i" Boiteux, estropié, cul dejatte, perclus. || Menus— ( même sens). 

[âû KHVÈNG. Territoire, pays qui est sous l'autorité de quelqu'un. Il Non 

■^ ken'ông — kùmnatt nieiis, qui est sous la dépendance du mandarin 

appelle Mei$. 

2" Il En travers. Il Veas — , mesurer en travers. || Pklâu khvât — , 
chemins qui s'entrecroisent. 

»^ s KHVES ( ou ) Khv'ê. Arracher, creuser ( sanglier, porc ). 

{^3 KHVÊU. Coutelas, genre coupe-coupe, au dos courbé, à long manche. 

t^J Kl. Il Pong — , panier pour porter de la terre. 

(f^r Kl. On, les hommes, autrui. Il — tha, on dît. Il — si, cela se mange, c'est 

mangeable. Il Ld — tha, par entendre dire. Il — prd, cela à cours, c'est en 
usage. Il LuochrÔbUs — , voler le bien d'autrui. 

tnl KIA ( pour ) Kié. Il Tômlâung — , une espèce de patate. 

no kÏcH. V. Ktck. Eviter, esquiver. 

Cfi'jnj KIÉl!. Il Châng — iràchiék, cure-oreille. 

(mû KIÉN. Tortueux, qui-a des sinuosités; pointe de terre. Il Ttang — kiimbâng, 

par des détours. Il ■ — srâmoi, sinuosité du rivage. Il Chrung —, coin. 

Ef^'jà KIÉNG. Ramasser, rassembler. Il Dé»h — sSf tôu phtk, rassembler les 

animaux pour les conduire à l'abreuvoir. 

EfîjU KIÉP. Pinces, pincer, serrer ( scorpion ). W.Chœûng — , pinces d'un scor- 

pion, serres d'un écrevisse. || — prâclikt, mouchettes pour lampe. 

(fi]J KIÉR. Ramasser, égaliser, il — oi swi!!, égaliser, niveler. Il — samram, ra- 

masser les détritus, les mettre en tas pour les brûler. Il — bâmâul kî, ras- 



y Google 



138 KIE-KOt. 



sembler des hommes. Il Chka-û — , petite planche emmanchée qui fait 
l'office de râteau, 

J KIES. Racler, enlever, niveler. Il — chénh ( même sens ). Il — ch6nK, mou- 

cher une torche. 

tf^JP) KIÉT. Craquement d'un meuble, d'un porte. 

l^JÏ KIÉU. Saisir, serrer avec les bras, prendre à brassée. Il —oi khcheâp, serrer 

fortement- 

^J KLAI. V. Khlai. Changer. . 

t^J KO. 1° Muet. Il Memh — thlông, sourd-muet. 

2° Il Dèm -—, cotonnier. 

[tVlï KO ( ou ) Kôs. Frapper, secouer. Il — ihvéak, frapper à la porte. Il — au, 

secouer un habit. H Krâpceù — , le crocodile frappe avec sa queue. 

^Q KOCH. Il — krâpôt, pierre précieuse qui se trouve dans le corps de certains 

[loissons. Il — kingkHk, crapaudine. 

î^l KÔI. r" Douane. Il — iéam, garde de nuit. Il Mî — ,chef de douane, douanier. 

^ Il Neâk ch4m — , douanier. Il Prap — , prévenir la douane, (i Vé — , éviter la 

douane. 

2° Injecter à pleine main de l'eau dans la bouche. 

3" Il — rôméaa, corne de rhinocéros. 

tnUJ KOI. 1° S'appuyer sur. Il — khnùi, s'appuyer sur un coussin. Il — kabil, ap- 

puyer la tète. 

2° Espèce d'échelle, de pîate forme pour monter à éléphant. 

TiV\ KOK. 1° Il SAt —, cigogne, aigrette. Il — krung, grande espèce. Il — sa, 

toute blanche. Il — sâp, bleue azurée. Il Me}în — , coq de grosse espèce. 

2° Frapper, donner de petits coups. Il — dàmtrûng, se frapper la 
poitrine- Il — chrebdch, masser. 

3° Mesure de longueur, du coude au milieu de la main fermée. 

RfU KÔL. 1° Tronc, souche. Il —chhœû, tronc d'arbre. 

2° Souche, celui de qui sort une suite de descendants. Il Chrângou 
p6n — miJ» iôl p6n sâk, ne pas faire plus de cas de ses ancêtres que d un 
cheveu (dicton). H TSft rehâs chéa ké, chéa — , conserver des objets comme 
souvenirs de famille- 



y Google 



KOL-KOM. 



139 



nruàffifi 
n 

ny • 
ôy 

ntyuj 

îil'yjn 
nyjfî 



niyp; 

ntntu 
nyn 



KOLIKA. Pilule. 

KOLONTEAN. Goitre. 

KUM. Particule négative, ne, ne pas. || — al sïn^ attendez, ne vous pressez 
pas. Il — oi ton, n'allez pas. Il — oi, ne donnez pas. || — oi nana môk, ne 
• laissez venir personne, Il — oi kî tha, pour qu'on ne dise pas. Il — kïlt par- 
hn lài, peu importe. 

KÔM. Bossu. Il Khnâng — ( mèine sens ). 

KOM. Touffe. Il — rosey, toufl'e de bambous. Il — pYmia, épines, piquants. || 
Srâu m^ — , une touffe d'épis de blé. 

KÔMBÂK ( Bâk ). Cassé, brisé. || K^mbek ~ [ même sens ). Il Chan —, as- 
siette cassée.. Il Tûk — , barque fracassée. 

KOMBXnG ( BUg ). Caché, secret. Il KimbH —, ar — (même sens). |i 
Chéa — .secrètement, en secret. II Thvceû chéa — , agir en secret. Il Nou chéa 
— , être caché. Il Péak — , secret. Il Ni chéa, — ânh, cela m'est inconnu- 



KOMBAP ( Bap ). Pécheur, coup; 



Il Menus — ( même sens ). 



KUMBEY, Ne, ne pas, pas à propos. Il — rcap lài, en dehors de la question, 
qui ne compte pas. Il — thvœû ( ou } èom oi Ihvœû, ne faites pas. 

KÔMBÊK ( Bêk ). Brisé, cassé. 

KUMBÉT. 1° Couteau ( en général ). Il — charey, — avUt ( même sens ). Il 
— s/a, petit couteau de poche. Il — kdk chkéam, bistouri. Il — sniét, couteau 
de chasse avec fourreau. H — préa, couteau ordinaire, commun. || — kôr, 
rasoir, il — palaitat, long coutelas. 

2° Il —k^mbâng, en secret, en cachette. 

KUMBOR. Chaux, il Tau — , four à chaux. || Léap —, blanchir à la chaux. 
Il ^ thmâ, chaux de pierres. Il — liés chaux de coquillages. 

KOMBUT. Tronqué, -estropié, manchot. Il — day, manchot. Il — chœûng, 
estropié, privé d'un ou des deux pieds. Il — péak, mot tronqué, irrégulier. 
Il —thbang, tourbillon, typhon. Il Prîk — , rivière non navigable, sans issue. 
Il Phlâu — , impasse. Il Dbm —, arbre ébrar"'J'é. 

KÔMCHAI. Répandre. Il —péak, divulguer. 

KÔMCHÀK. Boiter, vaciller. Il Menh — chœûng, boiteux. 



Gooiiçk 



KOM. 



flEflÉS KÔMCHÂT ( Khchât ). Dispefter, répandre, dissiper. || — k^mckai { même 

' ^ sens ). Il_ — ro réay, prodigalité. Il Ùà — komchai, prodigue, qui dépense 

tout. Il ÂtHpau — kûmchai, action de répandre, de jeter ça et là. 

j^ynj KOMCHIL ( Khchîl ). Paresse, nonchalance, incurie. Il Tëang — , avec non- 

' ^ chalance, indifférence, inertie. 

n d KOMDÂ. Suite, accompagner. Il Kkiihûm — , esclave qui suit le' maître. Il — 

' syàkâ, accompagner, escorte. |] — srâkâ kenéa, accompagner, aller en- 

semble. 

niEny KÔMDAU ( Kedatt ). Chauffer, réchauffer, 

r Êi 

nyà KÔMDÈNG. Soucis, tracas. Il Ai — , peu importe. Il — avey, qu'est ce que 

' ^ cela fait, 

nunn KÔMHA!;. CiachsLt. \t — kYmkêk { même sens-). 

fitnn KÔMHÂK { KâhSk ). Mensonge. 

nîtAn KÔMHÊK, Flegmes, glaires, crachat, 

HltTlu KOMHÊNG, Menacer, faire peur, chercher à effrayer, [i — kamhM ( même 

' sens ). (I K'iml'âng — , terrible. 

r^tnf) KOMHÉT. i" Arrhes, assurance, crédit. Il D^k — , donner des arrhes. || 

' D&k — tJik chéa chimtiiim, avancer des gages, des arrhes comme garantie. 

2° Il — Kh'êt, trace, tracé. 

3° Empêchement, obstacle, résistance. 

ninn KÔMHIK. H — mmhôk, parier très fort, d'un ton de colère. 

ntnO KÔMHOCH (Khâuch). Corruption, dépravation. 

nLTin KÔMHOK, Exclamation de colère. 

' Il SrtUey —, parler avec colère. Il — oi, contraindre par des paroles 

injurieuses. 

T\^h KÔMHdNG {Khbng). Fureur, férocité, colère. 

ntnflJ KÔMHÔS ( Khns). Faute, délit. Il Phtim —, découvrir une erreur. 

VffC\f> KCJMKÂT. Fils teints pour faire des sâmpols. 

t^SpO- KOMLACH (Kklach). Crainte, timidité. Il Menïh —, craintif, peureux, 

timide, poltron. |f CHtt — , timidité, appréhension, il Doi —, timidement, 



/Google 



KOM. 



nsjià 



nuoj 
nyfu 

ficspa 

ntn 
fifuno 



nfuna 
nftnru 

ntnm 



KOMLÂNG {Khlâng). Force, vigueur, puissance. Il — chuoy, aide, soutien. 
Il — thâi, débilité, faiblesse. Il — ckrbn, très fort, puissant. Il — kh'âm, de 
toutes ses forces, réunir toutes ses forces, || — kûmsôi, impuissance, il — 
M chran, force d'impulsion. || — levœCti, barrasse de fatigue, il — tdmngon 
khè phkai, influence de la lune, des étoiles. Il Oi — , secourir, aider. Il Oi 
riiéan — , donner des forces, de la vigueur. Il Ckaufai — , le patron, le chef. 
-Il As — être fatigué, à bout de forces. 

KOMLAU ( Khhnt ), Stupidité, ignorance. 

KÔMLÉAN ( Khléan ). Miséreux, faim. 

KÔMLEY {Khley). Brièveté, de peu de durée. 

KOMLÂ. Jeune homme, adolescent- Il Penh — .jeune homme de 17 à 20 ans, 
pour les garçons seulement ; pour les filles, on dit : krâmôm. Il — dâ niéan 
sâiiiphi méariéat dëng chhâp ti}mleap, jeune homme poli, bien élevé, qui con- 
naît les convenances. 

KOMLOCH ( Khlôck ). Matières brûlées qui répandent une forte odeur. 

KÔMLÔNG ( KhlCmg ). 1° Lèpre. || Memls —, lépreux. 

2" Autorité, tutelle. Il Nou keuihig — ctp)ik medai, qu' 
est sous l'autorité, sous la tutelle de ses parents. 

KÔMNA. Amulette en général. 

KÔMNACH { Kach }. Méchanceté, dépravation, perversité. Il — kach, dé- 
pravation des. mœurs. Il — chH chhtg, intentions perverses. Il — pOn prâmàn, 
aussi loin que peut aller la méchanceté. Il Dâ méan — , mauvais, corrompu, 
méchant. Il Dâ méan — p'iit, méchant, malicieux. Il Kômp'Ûttg làng — , au 
plus fort de la passion. 

KÔMNXcH. Parce que. Il — khnlwm thvaù kar nt, parce que j'ai fait cela. 

KOMNAL ( K^l ). Il — kâl, soutien, point d'appui. 

KUMNXn. Degré du mandarinat, apanage, attribution ; à Battambang le 
kémnan a environ lo^ maisons sous son autorité, il a comme aides des 
petits mandarins nommés Phû iay ( Siam. ). 



KOMNÂNH. Avarice, avare. 



avare, parcimonieux. 

( même : 



KÔMNAP (Kap). Histoire, fable, poésie. !l Tômniém 
Il Kap tômniém — , faire un apologue. 

KÔMNÂP (Kïp)- Chose enfouie, cachée sous terre. Il — méas, mine d'or. 



y Google 



KOM. 



nfUlftJ KUMNAS. Il — dêl ki kh, arrêté, saisi. 

nruTlÉî KÙMNAT ( Kâi ). Morceau, fragment, tranche, il — shnpdt, chiffon, 

' bande d'étoffe. Il -— péak, syllabe. 

nfVTlfi KUMNÀT , Ecrit, note, décret, époque tsKer N — kedey, pièces d'un procès. 

' "* Il Péak —, plainte, requête. || — châmn&m, note, seing. Signature. Il PreS 

réack — , lois, décrets royaux. Il Tka mùn ban, khméan — té, ou ne peut 

pas savoir; il n'y a encore rien de fixe, il Dâl —hbi, arrivé au temps fixé. 

nfvnû KOM N EN [Kin). Levée ( hommes ou animaux). 

nCTlU KOMNHÂM. Cendre, braise, il — pârey, cendre de cigare, de cigarette. 

nonô KUMNHAN, Encens, il — ti's { même sens ), aromates. Il Bdk — , encenser, 

' "" brûler de l'encens. 

ntnU KÔMNÉAP {Kéap). Etau, instrument de torture. 

HÊ^n KOMNEÂP {Keap). Politesse, modestie, convenances. Il Khnhim mûn teân 

' ^ ban — l5,k tel je n'ai pas encore eu l'occasion d'offrir mes respects à 

Monsieur. Il Tou — ki, aller visiter quelqu'un, li — kenéa, se visiter. 

nyj KÔMNOR î° (Kôr). Rasé, tondu. 

2° Tas, monceau- Il Os mu — , un tas de bûches- 

ntWTIfi ■ KÔMNOT (Kôt). Culte, respect, révérence. 

ntyPi KOMNOT { Kbt ). Naissance, origine, nature, constitution, disposition. Il Pi 

' '*' — lûkey, depuis la création du monde. Il CMp — chéa menus, se faire hom- 

me, naître ( D. ). || Bap âmpi — , péché originel. [| lôk — , naître. Il — 
kkluon, constitution du corps. 

HÊa* KÔMNO (Km). Tableau, image, dessin. |] — peâr titey titey, peintures, 

' " emblèmes. H — speÂn, prUky meiis, médailles d'étain, d'argent, d'or. 

nyO KÔMNUOCH ( Kuoch ). Nœud. 

l'*Z m 

.nyj KÔMNUOR {K«o>-). Honnêteté. 

nyj&fU KuMNÛS {Kâs ). Ligne tracée, trait fait avec la main. 

nyft KOMNUT ( Kiit ). Caractère, esprit, pensée, idée, jugement, intention, con 

'"*" duite, nature. [| — ■ lââ ( ou ) — chéa, bon caractère, bon naturel. Il — tiêng 

trdng, sagesse, droiture. || — méariéat, sagesse, bonne conduite. (I — iôl 

6^/, idée, pensée, jugement. Il — prôm, consentement. H PrÉ — , changer 



y Google 



KOH. 



( au moral ). Il — kimnû, fantaisie, imagination. II Ne&k — , confident, qui 
persuade, qui engage. Il Chéa — kî { même sens ), complice. Il ?f —, 
étourdi, volage, imprudent. Il lôk — kî, prendre conseil de qudqu'un. il Ktit 
— akrak, tramer de mauvais desseins. Il Chaut — nung kî, s'entendre en- 
semble ( plusieurs têtes sous le même bonnet). [| Dâ méan — , qui sait agir 
et réfléchir, qui a du jugement, II Bâng — , agir imprudemment, perdre la 

, , face. 

nHn KÔmÔk. Sandaraque. 

nyfCpQ KÔMPÂNG. Il Pô — , ventru, qui a beaucoup d'embonpoint. 

nmy KÔMPHÉM. h Sât —, bupreste, ver doré. 

îli^jû KÔMPHÈNG. Citadelle, enceinte, rempart- Il — kêu, mur de clôture. Il — 

' chrâc kràvHl, les deux pôles. 

f^tdjà KÔMPHLIENG. Tempes. Il Tra —, donner un soufflet. 

ndn ■ KÔMPHLÔK. Il sa; —, pigeon ramier. 

ntflà KÔMPHLŒUNG. Fusil. Il — moriém, canon. Il — pkl'6, fusil à deux coups. 

' "^ Il — day, pistolet, revolver. Il — thmd, fusil à pierre. IJ — lât — tïndêng 

— sna pîlng, fusil à piston. Il — kHt chrâk, système Lefaucheux. Il — véay 
pi lœ-û, fusil à broche. || — véay pi kroï, fusil à percussion centrale. Il — 
moch&l, fusil à aiguille. Il Ckrâk — , charger un fusil. || B'ành pomnân — , 
combien de coups de fusil avez-vous tiré ? Il Snâuk — culasse. Il Kay — , 
le chien du fusil. Il Ch'ômpûy — la cheminée. || Dîk — , le canon. || RSnëk 
— , ia baguette. 

fl£fU KÔMPHLÔS. Sarbacane. 

T\T\i KOMPHÔ. Exagérer, se vanter, mentir, poltron. Il Véa ban té — , il n'est 

' bon qu'a faire l'important, le malin. Il Niéay — kâhâk (même sens). 

T\T\£y KÔMPHUON. ll — chœûng, mollet. Il — day, gras du bras. 

nfifi KÔMPHÛT. Mentir, tromper. II Kâhak — (même sens). II Memis —, men- 

' " teur, imposteur. 

ntnà KOMPÎCH. Il Sât — Je, grosse mouche. 

nnà KÔMPING. i" II — dàung, amande de coco. 

2" Il — pitoy, plante aquatique, comestible. 

fltuà KÔMPLÊNG. Cotnique, fabuleux; plaisanterie. II Niéay — , plaisanter, dire 

' "' des choses pour rire. II NeUk — , plaisant, bouffon, diseur de contes. || 



y Google 



144 «OM. 

Neâk — reâm, comique de théâtre, bouffon. H Chéa — , pour plaisanter, 
pour s'amuser. 

nuà KuMPlÔnG. il Sd —, rubicond, joufflu- 

ntCpCJJ KÙMPÔI. Huppe. W—chêu, queue des Chinois (natte). || — ka-ngôk, 

' aigrette du paon. 

nun KUMPOK 1° Petite urne dont on se sert pour les sacritices, Il — sra, petite 

' ' bouteille en terre. 

2° Il Àngkûi — lœû thmâ, se tenir blotti sur une pierre. 

Hfla KÔMPÔNG. Rive, bord d'un fleuve, débarcadère. || Méat — (même sens). 

Il — châmlâng, bac, lieu de passage. Il — ck^mrï, rive escarpée. 

nnfU KÔMPÔ {Khpô). Hauteur, élévation ; sublimité, grandeur. 

nnU KOMPOP. Renverser, répandre le contenu d'un vase. 

nUSS KOMPÔT. Bouquet d'arbres, bosquet. Il — prey (même sens). 

îl[çn KUMPRÉA. i" Orphelin. Il KâuH — , orphelin, délaissé, sans appui. 

2° Il Kâun — , levier, morceau de bois qui sert à consolider 
plusieurs pièces de bois (v.g. un radeau). 

npà KÔMPRING (ou) Kômpr'îlng. Il Sât —, animal.-dans le genre de la "fouine, 

' tacheté de blanc. 

ri([cnj KÔMPRÔI. Maigre, décharné. || Kimpr^ng ~ {même sens). 

n[un KOMPRÔK. Nom générique des écureuils. || — khting, grand écureuil noir. 

' 'i 11 — krâhâm, écureuil rouge, le plus commun. 

nt^à . KÔMFRONG. Seau en bambou. 

n|np KÔMPRÙNG. 1° Maigre, décharné. || Skôm — (même sens), se dit pour 

' les animaux. 

2° Il R'iing — , raide. Il Rung — dâuch khmôch, raîde com- 
me un cadavre. 

nnrU KÔMPUL. sommet, cime, il — phnôm — pûrsàt, la cime d'une montagne. 

nnà KOMPÙNG. 1° Pendant, au moment de. || — «ô, en ce temps-là. Il — 

' ' kréa né, dans cette circonstance. Il — phliéng, pendant la pluie. || — 

thvœû, en train de faire. (I — k'ùl, en train d'y réfléchir, d'y songer. \\ — 



Hosted by 



Google 



KOM. 



nriru 
njyïu 

nny 
mis 

rsùh 
m'ju 

m[àd 

m[g]y 

nyjfu 



péal, pendant le tempsdelajeunesse.il — bati, pendant l'enfance. Il — 
khàng kôngkuon, pendant l'accès de colère. 

2" Qui déborde. {| Penh — ( ou ) — hier, se répandre, déborder. 

KUMPUO. 1° Il Chœûng — , jambe ulcérée, pleine de cicatrices. 

2° Il S&t — tùk, canard sauvage. 
KÔMPOs. i° Il su —-, crevette ( petite espèce ). 

2° Il Srâu chœûng — , un épi de blé. 

3° Il Krduch m'a — , lobe, quartier d'orange. 

KUMRÂ C Km ). Difficulté, difficile; trîbulation, misère. || — pràteâ, cela se 
rencontre rarement, difficilement. 

KOMRAL { Kral ). Extension, action d'étendre. || Sampôt — , tapis. 

KUMRÂNG ( Krdng ). Bordure, tresse, il — phka, guirlande de fleurs. . 

KOMKAP ( Krap ]. Terrasser, subjuguer, dompter. Il — satràu, subjuguer, 
vaincre l'ennemi. 

KÔMRÂS ( KrHs). Épaisseur. 

KÔMRÉAM. Effrayer, épouvanter. 

KÛMREAT, Il K^mrïiî — ,âpreté au toucher, croûte sur la peau. l! — hâkréat 
rugosité. 

KOMRÊNG, il — phlœûng, suie, noir de fumée. 

KOMRÉP [Krép ). Action de boire. [I Mo — pir — , une gorgée ou deux. || 
Phck sra nù) — , boire un petit coup à la hâte. 

KÔMRËT. Signe, marque tracée avec un couteau. Il Diift — , tracer une 
marque quelconque. 

KÔMRÎCH ( KrUh ). Luxation. 

KÔMRIÉM ( Kriém ). Se dessécher. 

KÔMRÔ. Il — k6mrûl, arrogant. 

KÔMRÔK. Malpropre, physiquement ou moralement. (I A — , espèce de 
petit saligaud ! 



yGoogle 



146 KOM. 

Îlt[yn KUMROK. Mouvoir, agiter, secouer. Il — day, remuer, mouvoir la main. Il 
' —kkluon, se retourner, se mouvoir (v. g. dans le sommeil). Il — dey, mou- 

vement de la terre. 

ntlyirU KOMRÔL. Brut, grossier ( bois ). Il Chhœû — , bois brut, non encore tra- 
' vaille. Il Tûk — , pirogue d'une seule pièce. Il Memïs — , homme grossier, 

impoli. 

nfyà KÔMRONG. Il Asôch — , se corrompre, pourriture; charogne puante et 
' hideuse. 

n[yU KOMRÔP ( particule ordinale ). Il — mûy — pir, premier, second. Il Dâ — 
' 'r prâm, le cinquîèrrie. 

njàu KÔMRÔP { Krôp }. Il —- Chkn&ng, couvercle de marmite. 

Ôftîî KÔMRU. Modèle, type, échantillon, forme. Il — d'âmninh, échantillon de 
' il marchandises. Il Tarn — , suivre le modèle. 

ri[àà KÔMRÙNG ( iîiiwg- ). Dureté, solidité. 

TltriR KUMRUT. Il — komréat, rugosité, âpreté au toucher. 

nfVnô KOMSAN ( Khsan ). Apaiser, calmer. Il — chU ( même sens ). Il — tïilt, 
' apaiser la douleur. ., 

nrUfi KÔMSAT ( Khsât ). Pauvreté, misère. Il — turkat ( même sens ). 

ntruV KÔMSIÉU. Bouilloire, théière. 

ntfl/lî KÔMSÔI { Kksôi y. Faiblesse, langueur, débilité. 

nWtJ KOMSOP ( Kksbp ). Il — k^msieu, murmure. 

nfUfU KÔMSUOL. Vapeur; flotteur. Il — s^ntuoch, flotteur deligne de pèche. Il 
' w — mông, flotteur d'un tilet. Il — làng, évaporation par la chaleur, 

npnfi KÔMTÂT. Il Ling — , jouer à pair ou impair. 

nfflttnfU KÔMTEX. h — A^/; sorte d'ortie dont le contact cause de fortes déman- 
' geai sons. 

ntÇu KÔMTÉCH. Atome, flocon, il — momis chiém, flocon de laine, li — s^mley, 
' de coton. Il — phlœûng, flammèches. H Diél àmbal — sâmley, faire moins de 

cas que d'un flocon de laine, mépriser. 

T\HV\ KÔMUOK. Orgueilleux, hautain, superbe, ambitieux. Il Chtt —, orgueil. Il 



y Google 



KOM-KON 



Chéa' — , avec hauteur, fastueusement. Il Bhidau — , faste, pompe, orgueil, 
vanité. 

^■^Pi KOMUOT {Kmmo( ). Choses vomies. 

"" KÔN. Il — mœùl, regarder, faire attention. Il Khnhôm mtin ban — tnœûl ié, 

je n'y ai pas fait attention, je n'y ai pas pris garde. 

nsn 



KUNCHÂK. Miroir, glace, verre de couleur, vitrail. 

KÔNCHÂNG. Dais. 

nSJlt KONCHAS, Vieux, radoteur. Il A — , terme de mépris. 

T1£rOJ, KONCHÊ. l° Sifflet. wÊngban lu — kapal té, as-tu entendu le sifflement 

du bateau ? 

2° Il sut — , sorte de scarabée cornu. 

nS^n ■ KÔNCHEAK. Chlque rejetée de la bouche. 

rt£,Q KÔNCHÉNG. Occiput. Il — kâ, cavité qui se trouve sous l'occiput. 

T)'SM KONCHHA. Sorte de chanvre qu'on fume en guise de tabac, haschich. 

n^n KONCHHÔk. Enlever violemment. 

n|y KÔNCHHEM. Il Chhém —, beau, superbe, bien fait. 

t\&Os KÙNCHÔ. Il Trey —, nom de poisson, 

mil KONCHŒÛ. Panier. 

rSIjS^rS KONCHÔK. Chicorée sauvage. 

n&ûî KÔNCHÔR. Étoffe faite de soie et coton, 

HôO t KÔNCHÔS. Il Dàtn —, buisson épineux, 

nfiiûnà KÔNCHRÂNG. Chaume, partie de la tige de riz qui reste en terre après 



lar 

riÊ[cnm KÛNCHRXnH. w Trey —, nom de poisson. 
r\£>V^h KÔNCHRÊNG. Tamis. 



y Google 



n'a [do 
n'fit 



KON. 

KUNCHRIL- Rougeole, li Kbt ~, avoir la rougeole. 

KONCHRIÉU. Il Ho —, cris perçants. 

KUNCHRUL. Se cabrer (cheval). 

KUNCHRUOCH. Fusée, pompQ.W — sal, clyzt&Te. W — bach Uik, pompe 
pour arroser. 

KÔNCHO. H — meân, maladie delà peau, genre de lèpre. 

KÔNDACH 1° { Dach ), Déchiré. Il Au — , habits en lambeaux. 



très douloureuse. 



Srâmôch — , grosse fourmi des forêts dan; 



riS*lO KuNDaCH. Il Trâchiék — , qui a les oreilles fendues. Il Mi — Ua, pauvre 

^ comme un rat- 

nS^rU KUNDAL. Milieu, centre, il — l'owg' ( même sens). Il P/ieiiA — , moitié. Il — * 

** phlâti, au milieu "du chemin. Il Dal pheâk — phlàu, être au milieu de la 

route. Il Non —, parmi, entre. Il Tiik cMa — , considérer comme indifférent, 

neutre, ni pour, ni contre, || iVo« — véal, au milieu de la plaine ( par ext.) 

publiquement. Il — ■ êlœû mîk, à l'apogée, au ciel. || Ê ~, au milieu. 

flfî^rn KONDÂNH. Embrouillé, enchevêtré- Il Chés châmpéâk diâk — , fils enche- 

^ ~' vétrés. 

nS^U KÔNDÂP, Gerbe, paquet, botte; frontières. Il Châng chéa —, attacher en 

^ gerbes. || MS — day, une poignée. Il — srôknokôï, frontières d'un royaume. 

nfiU KONDÂP. H — sUk, assembler des feuilles. Il — &bau, paillotes, il Slik mS —, ' 

^ une paillote. Il PrYjU — sb&u, couvrir avec des paillotes, , 

T\SM KÔNDAK. H DZk —, vrille, alêne. 

nSIt KÔNDXS. Éternuer- 

njStJ KONDÂUP. Sauterelle, grillon. ii — s'^, — trâng, variété de sauterelles. 

nÊtadr KÔNDETHEY. Avare ( P. ). 

^£,à KÔNDÉNG. Cloche, clochette. Il lûl — , sonner, balancer la cloche. Il Ang- 

^ ruon — , agiter la cloche. Il Véay — ( même sens ). 

f^[£T KUNDIÉR. Il Sât — , termite, fourmi blanche ou pou de bois. || Sambàk — , 

'^-' nid de fourmis blanches. 



y Google 



KON. 



Tl(Ê|?i KÔNDIÉT. Porter sur la hanche. Il — kââm, porter la cruche sur la hanche. 

r\id\à KÔNDIÉNG. 1° Il Mîin m6 —, un tubercule séparé des autres. 

2° Il Dàm — , arbre qui croît sur le bord des étangs. 

Vil&\i KONDIÉU. Faucille, faux. Il — cAraui, faucille à moissonner. II. — tSuch, 

^•^. petite faucille, serpe. 

fiE£nOJ KÔNDÔL, Il Dbm — , grand arbre, l'écorce de cet arbre battue forme une 

^ espèce de tapis sur lequel on place la cage de l'éléphant. |f Kïmiral — -, 

tapis fait avec cette écorce. 

ntjS^J KÔNDÔR. 1° Rat, souris. Il — santbak, petit rat commun. Il — Préng, rat à 

^ long poil ( sorte de rat d'égout ). Il — lômê, rat musqué. 

2° Il Phs'H irâchiék — , une espèce de champignon. 

njSïdUJ KONDUOY, Vagin, parties de la femme. VA — me, insulte grossière. 

fVlJ KONÉA ( ou ) Konnonéa. Énumérer. 

[fnà KONG. 1° Courbé, sinueux. WKecia — ,planche courbée, gondolée. || Bat — , 

arc, courbe. Il Li — kenông, plier sous le poids d'un fardeau. 

2° Il Sândêk — rot'é, haricot, fève. 

Du Kong. II — tiik, cottes d'une barque, d'un navire. Il DUk — tûk, mettre des 

' cottes à une barque. Il Tûk ni sdùn n^s, triu dâk — ban cheâp, cette barque 

est trop mince, il faut y mettre des cottes pour la consolider. 

î^â KONG. 1° Cymbale, gong. Il — véay iéam, gong de veille. Il Véay — ,frapper 

le gong. 

2° Instrument de musique en forme de cercle ; l'artiste s'assied au 
milieu, et frappe à coup de maillet sur l'instrument. Il — péat { même 

fia KONG, r" Demeurer, résider, habiter; être ( D.R.B. ). Il — chéa hângkui, 

' être assis à, résider à. Il Lùk krû — veât na, à quelle pagode habite le 

bonze. Il Nimûn lûk nwk — , je prie le Père de venir s'asseoir. 

2° Il Oi — , conserver, maintenir. Il Kening phted nîûn — sât oy U, 
il ne reste plus rien du tout à la maison ; i! n'y a pas moyen Ae conserver 
quelque chose à la maison. Il Robâs ni mûn — iur pônmân té, ces objets là 
ne feront pas long feu. Il Bb Mmndr dâuchnï hbi — dnA (OM^/ifl«^, puis- 
qu'il en est ainsi, je ne puis pas moins faire que d'y aller. 

3° Invulnérable; les Cambodgiens prétendent se rendre invulnéra- 
bles entre eux seulement, envers les Européens, cela ne réussit pas. 



y Google 



I50 • KON. 

Oàà KÔNGHING. Il iVeaM^ —, la Terre (par superst.)- 

ffàlj KÔNGKÉA. ' Il Pr^^—, Neptune, l'eau, la mer. 

ï^àfifi KUNGKUON. Frémir de colère, de rage. 

nàïn ■ KÔNGVÂK (KhvSk). Cécité. 

nàfU KÔNGVÂL. II — kulakâl, tribulation, affliction, embarras. 

J 

ntij KÔNGVÉ. Kingvèn. V. Kângvé. etc. 

filVlfU KÔNGVÉAL (Kkvéal). || A^edA —, pasteur, habitant de la campagne. 

nfTl KUNH. Il Li^Mg-, — sorte de plante grimpante, liane qui donne un fruit 

' très dur dont se servent les enfants pour s'amuser. 

Sà KÔNHÔNG. li Sâi — scarabée. 

■ njSIt . KÔNLS. i" Demi. H — itiong, demi-heure. (I AfS mông — , une heure et de- 

■^ mie. Il — dàp, une demi-bouteille. || — nêal, une demi-livre. |( — mS néal 

— , une livre et demie. 

2° Cheville. Il — dêk, gros clou. || B^ — , cheviller. 

3° Il Ckhlceûng — .petite sangsue dont on se sert pour tirer le sang. 

nsà KÔNLANG. Il SSi — , gros scarabée noir qui fait des trous dans les plan- 

'^ ches. Il Âck — , poussière que fait cet animal en perforant le bois. 

TlfîlPî KÔNLAT. Il S&t — , cancrelat blatte. Il Sâmbâur — , couleur rousse. 

n^n KONLEÂK. Rebord, saillie. Il — day, jointure du coude. || — chceûng, arti- 

'^^ culation des pieds. 

nifiâ KÔNLÈNG. Lieu, endroit^ repaire. Il — trey, endroit où se retire le poisson. 

"^ Il — sât sahau, repaire de bêtes féroces. 

, n|fi||fi KÔNLIÉT. Il — trâchiék, cavité de l'oreille. 

ntS^t KÔHhÔ.V. Kânlë. • ■ 

nfiû KÔNLÔNG. Règle, loi; passé. (| Krït chéa — , loi qui règle. Il Relong — , ou- 

trepasser, transgresser, hors de la règle. Il — ken^ng, au dedans, intérieu- 
rement. H Chhnâm — tou hbi, l'année est écoulée. || Sasâr — , hautes colon- 
nes du milieu de la maison. 



y Google 



KON. 



I5Ï 



n&l%t\ KÔNLdT. Épiglotte. 

TlfiCVn KÔNLOk. Attaquer, assaiUir( rare ). 

flfini KÔNLUS. Cheville, verrou, agrafe, targette. Il — thvéar, verrou, targette. 

fifî*lJ KÔNNÔNÉA. Exprimer, compter- Il W)i«g' — /iSm èa«, innombrable, qui 

'** ne peut s'exprimer, se compter ; on ne s'en sert guère que dans le sens 

négatif comme dans cette dernière phrase. 

TlfÊlUJ KÔNSAY. Arrière, en arrière. Il — tûk, poupe d'une barque, d'un navire. Il 

— phtéi, à l'arrière, derrière Ja maison. Il — yQii, arrière d'une voiture. Il 

— réach, celui qui vient après le roi. 

nfiffUà KÔNSÊNG. 1° Écharpe, mouchoir, serviette. Il — chût day^ essuie-main. 
Il — chreniôf mouchoir, li — chût Préâ Péng, purificatoire.il — chût pre}i 
hàs sangkréach, manuterge. il — rûm khmôch, suaire. 

2° Il Luong trông preâ — , pleurer ( D. R. ), 

nfiS^ KÔNTÂNG. Petit panier évasé qui sert de mesure. 

Tii&à KONTÉACH. il — al, ortie. 

nifillrU KÔNTÉL. Nain, noué. || Têap —, nain. Il —kéntiél ( même sens ). 

nS^UJ KÔNTHÉAY. Il SU —, tortue d'eau douce. 

>* 

îlfin KÔNTHËK. Il S(i( — , petit écureuil connu sous le nom de rat palmiste. 

nfilChl KÔNTHÔ. Crachoir. 

nfiJ KÔNTI. 1° Aiguière, pot-à-eau ( R. ). 

2" || Dbm — , nom d'arbre. 

T\i£\^ KÔNTIÉT. Autre, étranger, V. Êliêt. 

ntÊfU KÔNTÎL. Natte ( en général ). Il — phdàu, natte en rotin. Il — nâup, natte 

■* en Jonc. Il — pûrsat, natte de jonc de couleur. Il — ckré, — r^mchâk, natte" 

faite avec un jonc très long. Il ThèHnh — , tresser des nattes. Il PM — , natte 

matelassée. Il Khnhdm chœûng — , esclave né dans la maison de son maître. 

Il A chœûng — ( terme de mépris ), fils d'esclave. 

T\l£,W KÔNT(JI. 1° Il PfflKg-œîîî—, négligent, tiède. 

2° Dissimuler, avec feinte. 



y Google 



152 



KON. 



nBn KONTOK. Son ( de riz ). 

HfS^CV KONTOL. Boucles d'oreilles des femmes Cambodgiennes d'autrefois. 

riÊfifU KÔNTÔl. [I Pong —, œuf sans germe. 

ntfi^rUQJ KÔNTÔL-O. Coloquinte, plante. 

nfiey KÔNTÔM. Il — n;?', papillon. 

flÊU KUNTÔP. Ceinture avec laquelle les sauvages cachent leur nudité. Il Veht 

■^ —, vêtir cette ceinture. 

nfiSeîHà KÔNTÔT-ÂUNG. Cavité au dessous de l'occiput. 

nû[(?iî KÔNTRAY. I* Ciseaux. Il — sl'êk, ciseaux chinois. Il — bat, 

^•J bodgiens. 

2° ]| Tong — trâchiék, lobe inférieur de l'oreille. 

nsl^n KÔNTRÂK. Arracher, tirer violemment. Il Téanh — ( même sens), s 

fortement. If — pi day, arracher des mains. Il — hèk, déchirer en enlevant 
avec force. Il — mok hîhA, tirer à soi. 

nfifeà KÔNTRÂNG. Il SM — , espèce de gros lézard qui vit sur le bord des fleuves 

et des lacs. 

T\£>^i KÔNTRÔ. Il S%t chângrtt —, petit grillon. 

nJS([^T KONTRdl. Il SwiiM — , herbe dont les "pointes s'attachent aux habits et 

^ causent de fortes démangeaisons. 

nfi[§fU KÔNTKÔL. Il Meiâs ihelt —, individu gros et gras. 

n^l^y KONTRÔM. Cassette, boîte en bambou ou en rotin pour mettre les livres, 

T les effets. 

nfi[[îni?3 KONTRÔNG. i" Rebondir, bondir. 

2° Tout petit panier fixé à un long manche et dont on se 
sert pour cueillir les mangues. 

n£S[ KONTÛY. 1° Queuç. Il — sât, queue des animaux. || — phnêk, coin de l'œil. 

"^ H mœûl tam — phnêk, suivre du coin de l'œil. Il Diich — phnêk, à perte de ■ 

vue. Il — UÔndâr, tire-bouchon. Il — %râu, barbe ou pointe de l'épi de blé. 
Il Trey ngiét buon dâp — , une dizaine de poissons salés. 

2° Il Dbm — kû, plantain. Il Dbm — krâpœû, gomme, suc d'aloès. 



y Google 



KON— KOT. 



nfieOJ. KONTUOL. Verrue, bouton, tumeur. 

nêS^i KÔNTUOT. i° \\ Dbm — srU, nom d'arbre aux fruits acides. Il Dbm~ 

prâng, mauve, qui, paraît-i!, a les mêmes propriétés émollientes que celle 
d'Europe. Il Dbm — prey, autre plante sauvage. 

2° Chapiteau de colonne. 

3° Il — si — krâbey, grelots qu'on attache au cou des chevaux, 
des buffles. 

nu KOP. Hernie. Il — tâsay, froissement des nerfs. 

tîlU KOP. t" Ramasser à poignées. [| — srâu d&k kïJnckœû, remplir painsi un pa- 

nier de riz, 

2° Maillet en bois. 

3° Il — kenéa, s'accoupler ( se dit de certains animaux ). 

(nu KÔP. V. Keâp. 

(TlJ KOR. Raser. Il — pûk meÏÏt, se raser. || K^mbet — .rasoir. [I Thngay — ,jour ou 

tous les bonzes se rasent { Je 14 et le 29 de chaque mois ). 

Vii KÔR. Il Chkfiâm —, année du Porc. " 

tVlJ K(3r. Kbs. V. Kdr, Keh. 

mwn KORNA. V. KflMJ-B». - . 

[fîirU KÔS. Racler, râper, effacer en raclant. Il — Hp, effacer en raclant. [| 7- âksâr, 

effacer ainsi un caractère. [| — dâung, racler l'amande de coco. Il — ckrûh, 
racler le poil d'un porc, 

\fC\t KOS. 1° Citer en justice, citation. Il Thlay chœûng —, frais de la citation. 

2° Il Méan — k&k, il y en a en quantité. 

nfUîT) KOSKA. Pilule (médecine ). 

(îTlSS KOT. 1° Honorer, rendre honneur, respecter. Il — kham, — krêng ( même 

sens). Il — kklach, crainte révérentielle. il — khlack nhonhceût {même sens). 
Il jBïÎm — as Hvéada nou arahân têang lai, culte de duJie. 

2° Nom que l'on donne au cercueil qui renferme le cadavre du roi. 

3" Il Luong preâ — , le roi qui vient de mourir. 

17 



y Google 



154 KOT— KRA. 



[fria KOT. Il Mù —, un million. Il D^p —, dix millions. 

Tld KOT. i" Maison du bonze- Il ~ lûk sangiréach, presbytère. 

2° Juste, révolu (nombre et mesure). Il Sâmsbp chknàm — , juste 
trente ans- Il Dâp riél —, dix piastres, ni plus ni moins. 

(flfi KÔT. 1° Numéral des jours de la lune croissante. Il Mo — èir — , le i*'', 2^^ 

jour de la lune croissante- Il Tkngay nï p'ènmân — hbi, aujourd'hui quel est 
le quantième de la lune croissante ? 

2° Il £ — , à l'est, à l'orient. Il Kkang ê — , du côté de l'orient- Il KhiM 
bâk pi ê — , vent d'est. 

(HR KOT. Naître, pousser, croître. Il — kdun, enfanter; génération. H — âmpï, 

provenir de. Il KU — àmpi ( même sens )- Il —Idng, croître, grandir. Il Bâng 
— , créer. Il — chéa (ou) kd — , devenir. Il — kar, réussir, avoir du succès. Il 
Oi — kar kî, faire prospérer, réussir. Il ThvœU kar wiiSn — , qui ne fait rien 
qui vaille, impropre au travail. Il Menus mtin — , propre à rien- Il — 
chôr plan, devenir voleur, brigand. Il — pi dey, pousser, sortir de terre 
( plantes ). Il — vink ( ou ) — Idng vinh, renaître. Il Mok — m5 dâng êtiét, 
renaître d'après les lois de la métempsycose. Il — kedey, il y a un procès, 
être en procès. 

fnfi . kÔt. V. KeHt. Il, lui. 

n?î KÔT. Inscrire, noter, écrire. \\ -— chhmij, inscrire le nom. l|^ — châmlâng, 

™ transcrire- Il — chéa ch'âmnâm, noter pour s'en souvenir, || Tûp — , nouvel- 

lement inscrit, de fraîche date. 

|nij KRA. i" Chenille, ver qui dévore les plantations. Il — pHi, chenille cendrée- 

11 — phlœûng, chenille rouge feu. Il — âmpông, autre variété. || — che^n, 
chenille qui cause de grands dégâts' dans les récoltes. 

2° Tortue de mer. 

jnj KRA. Difficile, pénible, pauvre. Il K^mrâ — krey ( mèUTe sens ). Il Tëang 

— , avec peine, difficilement. Il Chén — , difficile. Il Kar — , travail pénible, 
difficile.il — médn, — ban, — prâteS, rare, qui se rencontre rarement. Il 
Rok — méafiy on en trouve difficilement. Il — avey, quelle difficulté y a-t-il? 
qu'y a-t-il de difficile? Il — pibak, pauvre et malheureux. Il Kknh'ëm — nh, 

, je suis bien pauvre. 

fnj^nET) KRÂANH. h Meât —, grosses lèvres. 

[nnU KRÂÂUP. Sentir bon, odorant. Il Pkka —, fleur odoriférante. 

" Il Kelïn — , bonne odeur. 






KRÂÂUM. Il Tktnénh —, dents molaires. 



y.Google 



KRA. 



155 



|ntrirj KRÂEAS. coton. H bO —, égrener le coton. Il Bï —, le récolter, il Chiép —, 

fleur de cotonnier ( nom d'un petit oiseau ). il Phka — , petit mouchoir qui 
a des fleurs, 

ftuf KRÂBEY.Buffle. Il —w^i, le buffle donne des coups decorne. Il — chiUkenéa, 

^ combat de buffles. Il — kkliéch, buffle de couleur rougeâtre. V. Khliéch. 

hfunj KRÂEÊL. Couper en deux. || — 3s, faire du bois à brûler. 

jnOn KRÀCHÂK. Ongle, griffe. Il — day, cluxûng, ongles des mains, des pieds. 

^ Il — chhêk, sabot ( bœuf, buffle ). [I -^ kômpU, ongle court et obtus ( élép- 

hant ). Il Bi — si, ferrer un cheval. li Phka — , taches blanches sur les 
ongles. Il — 2, action de frotter, de se gratter, 

ifiCnfU KRÂCHÂL. Il Bâus —, inflammation d'un abcès. 

ptnU KRÂCHAP. Il Dbm — , nom d'une pknte aquatique ( comestible ), 

IfitnW KRÂCHÂS. Sorte de panier corbeille qu'on entpure avec du papier à fleurs, 

et dans lequel on met les cadeaux à offrir aux bonzes. 

(ntCTlï KKÂCHAU. Égratigner, déchirer avec les ongles, les griffes. Il ^ krânkâm, 

^ saisir avec les griffes, 

puà KRÂCHING. Il Chêu — , ramer, en sens inverse en tirant la rame à soi, il 

Hélprâ — , faire la planche en nageant, nager sur le dos. 

pÛlfU KRÂDAS. Papier, membrane. Il — wd timp'61. une feuille d'un livre. Il — wtS 

sânlëk, une feuille double de papier à lettre. Il — phdït, papier buvard. Il — 
p'6i, papier chinois gris ( qualité tout à fait inférieure ). ll — pâbâur, 
( même sens ) bianc, plus mince que le précédent. II Sbêk — , membrane 
élastique ; parchemin. Il — pknêk, conjonctive (œil). II — pH, péritoine, It — 
trechiék, tympan de l'oreille. 

^î^rU KRÂÊ. II TAi^œw —, fier, hautain. 

|ntn KRÀH.^. II Trey —, nom de poisson. |[ A — , appellation dérisoire (pour rire). 

[nUTlT KRÂHAI. Chaleur interne. II Kerfaw — (même sens). II KedÛu — kenûng 

^ chïî, mécontentement, cœur bouillant de colère. II — krïm, chaleur ()e la 

fièvre. 

f^tnH KRÂHÂK. V. Kâh^k, mentir. 

|nunru KRÂHAL. H CkkœÛ —, douleur cuisante. 

[riU*)U KRÀHÂM. Rouge. || — chhî, rouge feu. II — rùntéal, rouge vif brillant, II — , 



y Google 



156 



KRA. 



fiiuïw 
|ntnu 



fin 

[moj 



fiSpiUTlU 



cHâHu ( même sens ). Il — rômiét, rouge curcuma. \\ — pong, jaune d'œuf. Il 
— khchey, — chhau, — chr^l, phlék, châên, ( variétés de couleurs rouges ). 

KRÂHÊM. Tousser pour appeler l'attention. Il — oi M déng ( même sens }. 

KRÂHÊNG. Crevasse, fente. Il Dey bêk — , la terre se crevasse- 

KRÂHÔS. Laïque. 

KRÂHUM. Grogner, gronder, rugir. Il — sambbm, cris des bêtes féroces. 

KRÀHÛP. Édenté, il Méat — ( même sens ), qui n'a plus de dents. 

KKAI. Krâpœû — , crocodile des étangs. Il Trey — , petit saumon. Il PU — , 
serpent venimeux, 

KRA Y. Très, fort, beaucoup. Il Pzê^^» — ( superlatif ), énorméiienl, h—, 
léng, excessivemement; misères, tourments ( en général ). 

KRÂYA. 1° Nourriture, aliments. H Soi — , manger {' D. R. ). l\ Pisa — , 
manger ( se dit d'un grand personnage ). 

2° Il — phiney, amende, sentence. f| — pktney ckêa luong, amende 
qui est pour le roi. Il — phiney tam bandasUk, amende proportionnée à la 
dignité. Il K'ât — phiney, fixer une amende, condamner, châtier, 

KRAIAU. V. Katau. 

KRÂK. Il Sât kôk — , nom d'oiseau. 

KRSk. Torche, flambeau. Il Chanlô — , grande torche. 

KRAL. Étendre, étaler, plier. Il — kintîl, étendre une natte, couvrir avec 
des nattes. Il Thmâ — , pavé, il — prûm, étendre un tapis. 

KRÂL. H -— Ibng, s'enfler, se gonfler. 

KRÂLA. 1° Lieu de repos, station ( P. ). H — bvnVém, lit royal. 

2° Carré, de forme à peu près carrée; moucheté, tacheté. Il — s^m- 
nânh, mailles d'un filet. 

KRALÂ. [| S^mdey — , voix couverte, peu claire. 

KRALAHÂM. Ministre de la marine. 

KRÂLÂK, Agitation de l'eau déplacée par un objet quelconque. 



y Google 



KBA. 157 

[nÇT'n] KKÂLANH. 1° Il Samdey —, voix forte, puissante. II Tiiim — sa, très grand, 

~' immense. 

2° Il Dbni — , nom d'arbre de la forêt. 

pfiJlU KRÂLÂP. Tourner, se retourner. Il — khluon ( même sens ). I! Mœûl krâlœû 

—, tourner et retourner les yejx { peur ). 

pt&Jiî KRÂLAU. Il Mœûl — , regarder fixement d'un air menaçant. 

plÇjn KRÂLÉK. Il — maûl, regarder de travers, jl — krâlati { même sens ), qui a 

le regard menaçant- 

^îwjfi KRÂLÊT. Être en présence de. 

[ntrUî KRÀLÉU. Il — Up, avaler à la hâte, v. g. un cachet de quinine. 

jntrujfi KRÂLIÉNG. Aine. Il Hbm ~, inflammation des ganglions de l'aine. 

jntraà . KRÂLING. 1° Agiter en secouant. 

2° Il Sût — krâlûng, merle gris et blanc. 

jnÇjà KRÂLONG. Tourner. H jD2A —, totit.W — chhœû mûl, tourner du bois. Il 

Chéang — chhceû, tourneur. 

^t^fi KRÂLÔT. Il Niéay krâlét —, parler d'un ton fâché. 

juOjà KRÀLUOCH. Il Chhii —, douleur aiguë. 

piy KRAM. Salpêtre. Il Skâr ?:— , sucre en poudre. Il — puHs, girofle. 

jriy KRAM. Loi naturelle. Il K*tt — ( même sens ). Il Chau — , juge, avocat. 

Il — clitt — thlbm, avoir de la peine, du chagrin. Il Neâk — k^ït tïng, aus- 
tère, rigoureux. 

^yi KRÂMA ( ou ) Kâma. il Dbm —, olivier. 

fty KRÂMÀ. Croûte, surface. Il — tvmhau^ croùte^d'un ulcère. Il — dom p5, 

croûte épaisse, rugueuse. 

j^ETlO KRÂMÂCH. x" Bouffon. 

2° ( Mot euphonique ). Il Krâmom — , jeune fille. 

fntrifU KRÂMXU Faisceau, plusieurs objets réunis ensemble. Il Resey mt — , un 

faisceau de trente bambous. H Triy md — , plusieurs poissons attachés 
ensemble. . 



y Google 



■58 



KHA. 



gàg 

(nus 
(nyru 

[m'a 
[nà 

[rtà 
|m'çT) 

(nnfiru 
(ntçrriî' 
(ntmà 
fnmà 



KRaMEY, Il A/ï — , pellicules blanches qui tombent des dartres lorsqu'on 
les gratte. Il Mî — si, insulte qui équivaut à [Mî chângray ). 

KRÂMÔM. Jeunesse. Il Kâun — ( ou ) mî —, jeune fille nubile. [I — hâmrà 
kenông, servante, domestique. Il Mî — khâuch, prostituée, courtisane. (I Mî 
ku — , génisse. 

KRÀMÔT. Nom d'un nénuphar. 

KRaMUL- il — âmbel, saler légèrement, mettre une légère couche de sel. il 
lok âmbïi — téch téch ( même sens ). 

KRÂMUON. Cire, il — sa, cire blanche d'abeilles. Il — chan, cire en pains. 
Il — méat ( ou ) — krââup, cire parfumée avec laquelle les indigènes se 
frottent les lèvres. || — tdmndp, cire pure de i=" qualité. 

KRAN. Il Ckœmig — , ( en un seul mot ) fourneau, foyer. 

KRaNG- Calepin, livre, il — thor sang, bréviaire, livre de prières. Il — Preii 
Kiimpi, missel. 

KKÂNG. Tresser. || — sâk, tresser les cheveux, li — pkka, faire un bouquet 
de fleurs. Il — lôp, tresser une grande nasse. Il — sbâti, tresser du chaume, 
- faire des paillotes. 

KRANG- i" Cage. Il — meân, cage à poules. Il Meati — kâuH, la poule abrite 
ses poussins sous ses ailes. 

2" Il — dak srâu, petit grenier à riz. 

KRANH. i^ Résister. Il S? — , le cheval se cabre, ne veut avancer. Il — 
m'ai! châng tou, résister, qui ne veut aller. 

2" Il Dôm tràchiék — , houx, qui pousse au bord de l'eau. 

3° Il Tny — , nom d'un poisson. 

KRÂNHANG. Il Dék — , dormir accroupi dans un zoin. W Krânhêng — , 
grimaces de singe. 

KRÂNHÂS. Frisé, hérissé, il Meân — , poule dont les plumes sont hérissées. 

KRANHAU. Égratigner. Il Ckâp — , saisir avec les griffes ( chat, tigre )■ 

KRANHÊNG. Frisson, frissonner. 

KRÂNHUNG. Il Dbm —, nom d'un arbre très dur, et très recherché pour 
l'ébénisterie. 



y Google 



KRA 159 

ptfijî KRANIÉU- Il — khsê, doubler une corde en la tordant avec les mains, pour 

la consolider. 

|nfià KRÂNUOCH. \\—sâch, faire rOtir de la viande. 

[f^U KRAP. 1° Se prosterner. Il — dâl dey, se prosterner la face contre terre. Il 

— thvay bângkXim luong, saluer le roi. Il — tûl luong, parler au roi, s'adres- 
ser au roi. (| Kruonh— sampéa, se prosterner profondément en saluant. || 

— léa, se retirer; au revoir. 

2" Il Bâus —-, furoncle qui désenfle. Il Pus — , l'inflammation 
disparaît. 

3° Il Mehi — , poule couveuse. 

^^' KRÀPEÂ. i" Estomac, ventricule. Il — bat ( même sens ). Il — nïmi, vessie. 

Il — rUéay chhfmey, digestion des aliments. Il — thum, estomac délicat, ca- 
pricieux, difficile à contenter. 

2° Il — r^sey, épouvantail en bambou, ponr effrayer et chasser 
les oiseaux. 

(rifnfî KRÂPEÂT. Il — day, croiser les mains derrière le dos. Il — chœiing, 

les jambes. 

JTJtn KRÂP^C i" Crocodile. Il — krat, gros crocodile des étangs. Il — kôm, voûté. 

Il — prâietih, — b'ilng, variétés. 

2° Il Dtk —, fer brut. 

[nnS KRÂPÔT. Il Trey —, tétrodon, petit poisson dangereux pour les baigneurs à 

cause de ses morsures, pris et lancé hors de l'eau, il s'enfle immédiatement. 

|nnfU KRÂPUL. Nourriture, boisson qui excite des vomissements. Il Th^m —, qui 

soulève l'estomac, donne des nausées. 

i^tXJ KRAS, 1° Épais, dense, dru. Il Oi —, épaissir, resserrer. Il — hray, abondant, 

beaucoup. Il Piér àndarai — kray, accablé sous le poids des tribulations. 

2" Il sut — , tortue de mer à écailles ; écaille. 

3" Démêloir en bois. V. Sriét. 

4° Poils follets. Il Mean iup dô — , poussin dont les poils follets 
commencent à paraître. 

[rnnj^ KRASA. h Sdt —, héron gris. Il Meal — . 1° bec du héron, ou qui a la forme 

du bec de héron. 2" Nom d'un village un peu au dessous de Phnvm Penh 
qui s'illustra pendant la guerre du Cambodge. 



y Google 



KRA. 



(ntuiru 
(nrinà 
(niuis 

{no 



KRÂSAL. Gai, joyeux ( poésie ). Il Liiong tou — , le roi va se promener, 
s'amuser. 



KRÂSÂNG. Il Dbm 
acides. 



-, 'arbre épim 



;iqûii 



. fruits comestibles mais très 



KRaSÉAT. Essuyer un refus; insuccès. Il Khnhôm ■— hoi, je n'ai pas réussi. 

KRÂSÉN. Il BanteÉl — , témoignage, preuve. 

KRASSENA ( ou ) Kra^na. || Dbm —, bois de sandaî. 

KRÂSOP. Brassée, prendre clans ses bras. Il Ckâp — , prendre à brassée. 

KRAU. Hors, dehors, extérieur. II — àmpi né, en outre, de plus. || Pi —, en 
dehors. Il Ê — , à l'extérieur, au dehors. Il Mok pi sr^k — , venir de loin, 
de l'étranger. 

KRÂUCH. Orange ( en général ). Il — pursât, orange dite de Pursat, très 
bonne qualité. Il — chhma, petit citron. Il — sàch, — nhàm, — ^hUa, variétés 

de citrons. II — thlông, pamplemousse. Il — iuon, mandarine. Il — chï», 

samrê, etc. 

KRÂVÂL. Il — kràvi, anxiété. |[ Krâvi — , avoir beaucoup d'occupation. 

KRÂVÂNG. S'enrouler. || Ruonh — ( même sens ). 

KRÂvXnH. Cardamome (qualité supérieure). Il Dû)» — 'chrùk, nom d'une 
espèce de tubercule. 

KRÂvXt. Mettre une ceinture, ceindre. Il — chhtgki ( même sens ). Il Khsé 
— , ceinture. 

KRÂVÉA. il Kràvôt — , chercher' à tàfons dans l'obscurité. 

KRÂVÉAS. Toucher quelque chose. Il — day, rejeter les mains en arrière. 

KRÂVËL. Anneau, il — v^ngnon, anneau d'un rideau. Il — chrevâk, maillon 
de chaîne. Il — anieâk, nœud coulant d'un piège. 

KRÂVÊL. Aller et venir, courir çà et là, tourner autour, il Dbr — ( même 
sens ), rôder, faire des rondes. 

KRÂVI. Agiter. Il — kabal, branler la tête en signe de désapprobation. Il — 
dau, brandir un sabre. Il — d'âmb'âng, jfaJre le moulinet avec un bâton. Il — 
T?.ang — kràvôt, en tournant, comme une roue. 



y Google 



KRE. i6i 

(|CiJ KRÊ. Lit, banc, chaise. Il — krâla bântëm, lit royal. Il — sning, chaise por- 

tative, palanquin, il — tisna, chaire, tribune aux harangues. Il — dék, lit. Il 
— chhnbn, petit banc, escabeau. Il — ângkui, chaise, fauteuil. Il — thôm 
ineâs, trône royal, trône des bonzes- 

[fnj KRE A. 1° Occasion, circonstance, cas. Il Néa — (même sens). [| Ckrbn dâng 

ckrbn — , bien souvent, dans bien des cas. Il — krâ, infortune, détresse. Il 
Kenung — - krâ, dans ce mauvais pas, dans la détrïsse. Il S^p dâng, sâp — , 
habituellement. 

2° Soutenir quelqu'un, v. g. un malade, il CMp — chuoy — ( même 
sens ). 

|fll£ KREAN. Assez, suffisant, passablement. (I — bb, bien, pas mal, suffisant, à 

l'aise. Il Mûn — , insuffisant. Il — mœûl, visible. || — sângkhilng, il y a lieu 
d'espérer. Il — biindbr, devenir meilleur. Il — pisM chûa, probable, il 
Méan — SI chaêt, avoir le nécessaire, le suffisant. 

|fnni KREAN H. Il Ck^ — .savoir. Il Châul cht — , se mêler des affaires de quelqu'un. 

Il BâncHi bân — , enseigner ( en mal ). 

[fnn KREÂP. V. à Krop. Noyau, graine. 

[fnfU KRÉAS. 1° Il Rok — , rechercher, fouiller. Il Dbr rok — ( même sens ). 

2° Il Sor — , éclipse de soleil. 

^S KRÉAT. Raboteux. V. Kâkréat. 

[[nr KRE Y. Il Kus — , faire une marque, une incision quelconque, avec un instru- 

^ ment tranchant. 

KRÊK. 1° Rotin* Pkdau — , gros rotin. 

2° û sut véa iâm iû — , imitation des cris de certains animaux, v. g, 
cigogne, héron. 

KRÊL. En assez grande quantité ( tout à fait relative ). Il Nou sal — , il en 
reste encore pas mal. Il Non chhttgay — , c'est encore assez loin, il y a en- 
core pas mal de chemin à faire. 

KRËM. Il Trey — , tout petit poisson batailleur. 

KRÊNG. De peur que, peut être, par hasard. Il Khlach — , appréhender, 
craindre, de peur que. Il — pi nt tou m^k, de crainte qu'un jour... Il Khlach 
— ê krôi tou irtûk (^même sens ). ll — ki iha, de crainte, de peur qu'on dise. 



ttnr 



¥ 



C|riU KRÉP. Il Ma — , une petite gorgée. II Phek tlik m^—, boire une petite gorgée. 

Hostedby Google 



KRE-KRO. 



[pîS KRÉT. Il Dby —, aller tout doucement. 

[n?ï KRET. Loi, règle, modèle, raison. Il — preà viney, la loi divine. Il Preà rêack 

chéa — , la loi royale. Il — pre4 viney préâ ch'ômii&m préâ sassena, loi, man- 
dement de l'Église. 

l\pû KRICH. Entorse, luxation. Il — day — chœûng, se démettre un membre. Il 

Il Thnâng sântàk — , se déboîter, se disloquer, 

l[pSjn KRIÉK. Amarrer, attacher à. II Chàng — (même sens), li Khsê — , licou. 

(pjfU KRIÉL. Il SAt — , grande grue gris cendrée à collier rouge, appelée aussi 

grue antigone. 

([pjy KRIÉM. Desséché, à sec. Il M'ûk — , tigure maladive, flétrie par la douleur. 

Il Bai — , riz sec. Il Tkmâ bai —, pierre dite de Bien-hoa. 

tpjU KRIÉP. Échaudé. Il N'Ôm —, gaufres, crêpes. Il LU , entendre le 

bruit des dents qui rongent quelque chose. 

tpjî KRIÉU. Châtrer, châtré. Ij JWe^w —, chapon. « Sa( —, animal châtré. 

(rltl KRIP. Broder. 

tjrnt KRÔ. Accident, malheur, destin, hasard, (l Trâu — , tomber dans le mal- 

heur, tomber sous le coup d'un accident quelconque, il — 'et bâumn, mal- 
heur, calamité, guignon. 

t|rnj KROI. Après, ensuite. [| Ê — , après, derrière. \\ Ê — tou mM, dans la suite. 

Il — tëang as, Te dernier. H — «?, après cela. || — mûk, désormais. Il 
Thngay — , le jour d'après, 

a, - • 

CjlTin KROK. i" Se lever. Il — long (même sens), levez-vous. || — pi dék, se ré- 

vejller, sortir du lit. Il — chénh pi Mmnêk, sauter à bas de son lit. Il — 
màn ruoch, qui ne peut plus se mettre debout. 

2° \l Cri imitatif de la poule appelant ses poussins. 

[^fU KRÔL. Étable, écurie, parc. || — H, krâbey, parc à bœufs, à buffles. 

[nViy KROM, Sous, dessous, au dessous. Il — as, le plus bas, le plus profond. Il Ê 

— , au dessous. Il Pi — , par dessous. Il Nom — , être dessous, 

[ny KRÔM, Il — kar ( ou ) kr'èmmokar, fonctionnaires. 

fty KRÔm, i" Capitale. Il Mtibng — ( même sens ). 

2° Coquillage. 



y Google 



KRO-KRU. 163 



t[nfi KRON. V. Kre'ân. Asse2, passablement; publier. W — ap'éa pipïa, çahMca.ûo'a 

de mariage. 

^à KRUNG. Il Né&k — mârdak, hériter, héritier. 

pà KRÔNG. Il Sdâch —, empereur. 

[nu KRÔP. Couvrir, boucher, cacher, couvercle. Il — péam, chhnâng, couvercle 

' d'une jarre, d'une marmite. Il lok — chénk, enlever le couvercle. 

[fitJ KROP. , Complet, suffisant, tout. Il SUp — , de toute façon, de tout genre, 

' parfaitement. Il — khê hdi, temps, mois accompli, arrivé au terme. Il — 

iung, de toute façon. 

i^f} KROP ( pour ) Kreap. Noyau, graine, pépin. Il — dêk, boule de fer. || — sâm 

nâ, boule de plomb. Il — kdmphlœûngy balle de fusil, boulet de canon. Il — 
bZk, balle explosible. I) — mûl, balle. Il — prai, plomb de chasse, mitraille. 
II Dam — , semer des graines. Il — ckûmpû, graine d'un arbrisseau qui 
sert à teindre en écarlate. Il — pdmê.( ou ) prâmê, maladie de la gravelle. 
Il —pklZ chhœû, noyau, pépins d'un fruit. 

tpfU KRÔS. 1° Poignard malais, kriss. 

2° H — trey prâbzl, aiguillon de la raie ( poisson }. 

KROT. Colère (D, R.). Il Luong trông prèâ — khnhal niéan préâ bUtiiul tha, 
le roi dans sa colère parla en ces termes. 



(|rn?î 



\^- KRO. Seau en bambous tressés et enduits de résine. 

mî KRU. Maître, précepteur, instituteur, professeur, docteur, médecin. [I — 

B prâdau kâun heméng, maître d'école. Il — bathUay, professeur, instituteur, 

précepteur, il NeAk chêa — , docteur. Il — pét, médecin. 

[hj KRUA. Famille, la maison. Il — saî, le mari et la femme (peu usité). Il Mt — 

M sândUn tk6m, patriarche. I) — tH6m, tribu. Il — bâr th phlâs sfiJè, colonie- 

[nn KRÙK. Imitation d'un bruit quelconque. [| L4 te , min déng sHt oy té, 

I j'ai entendu du bruit, je ne sais ce que c'est. Il — kruop nhonhém nhon- 

hey, donner un ordre avec grand éclat. 

[piy KROM (ou) Kr6m. Espèce de crustacé.JI — nvUt chœung, être blessé au pied 

par un coquillage. Il — sramiii, — sl^ng, coquillage de mer, de rivière. 

mô KRON. Fièvre, avoir la fièvre. 11 Kàmpîing — , pendant l'accès de fièvre. || 

I — lô, fièvre intermittente. Il — lo m^ ngay, fièvre tierce. Il — lô pir ngay, 

fièvre quarte. Il Nheïïr ckang — , avoir les frissons de la fièvre. Il Sriéu 

cliâng — rbngéa { même sens ). Il — srak, la fièvre diminue, disparaît. Il — 

chânh, fièvre paludéenne, fièvre des bois. 



y Google 



i64 KRU-KUE. 



I^à KRUNG. Il S&i kôk —, espèce de grue blanche- 

[sà KRUOCH. 1° Il Sïït —, caaie 11 --preà en, alouette, râle. Il — lit, chant de 

u l'alouette, de la caille. 

2° Il Chéa! pkttêk —, petit panier en rotin. 

(|nrà KRÙONG. 1° instruments, insignes, armes, matériaux. H — prddAp, outils, 

armes, instruments de tous genres. H — batidakar ( même sens ). Il — sàk, 
— av\ii, attirait de guerre. Il — i6s, insignes de dignité. Il —rôbiép rëndHp 
lâm-â, ornements, décorations. Il — bap, les instruments de torture. Il Tïng 
— , se farder. Il — krâmôm, parure de jeune fille. 

2° Il — môhàp, épices. Il Dâk — , épicer. 

\p\[} KRUONH- Il — krap prdnâm, se prosterner les mains jointes. 

(fi^J KRUOS. Gravier, Il Penh — , rempli de gravier, rocailleux. 

pnj KRÛS. Il Preil ~, la Sainte Croix. 

l^fî KRÛT. Il Chéa — kréai, d'un manière rude. V. Kâkrut. 

t3jj KSIÉR ( ou ) Khsiér. Pipe. 

f^^ KU. Il — chhmûl,h(£viî. (I — nki, vache. Il — si^aw, jeune taureau. Ii — krâmôm, 

génisse. Il Kâun — , veau. Il — kriéu, bœuf châtré. || — Ibng kâ, bœuf en 
rnt. Il — khmér, la plus belle espèce des bœufs domestiques, mais devenue 
très rare. Il — siém, bœuf commun. Il — prey, bœuf sauvage. Il A keméng nô 
m^n s6u prâs^p bâr —, ce gamin-là n'y entend rien pour conduire les bœufs. 
Il — veh, bœuf méchant qui frappe de la corne, il — chéa, — sldut, bœuf 
doux, paisible. 

^* KU. 1° Paire, couple. Il Mo — une paire, un couple. Il Sàt m'6 — , un cou- 

" pie d'animaux. Il Préap md — , une paire de pigeons. Il S^ mô — , un 

attelage de chevaux. Il Sbêk ckœûitg m'6 — (ou) wiS sâmrîip, une paire de 

souliers. Il Trâu — kenéa, cela fait une bonne paire, ils sont bien accouplés. 

Il — srâkâ, compagnon- Il ^t — srâkâ, seul, célibataire. 

2° Dessiner, peindre. Il — kômril ( même sens ). Il Ch'ê — dâuch kaêk, 
peintre habile comme un corbeau (dicton), pour se moquer d'un peintre. 

fti K(J. a savoir, c'est à dire, soit, ou bien. Il — kbt mok, il arrive, cependant, 

il — mok { même sens )■ Il Muoy — sâmbM, mitoy — sé^ éna chéa hrâsbr 
Iteûs kray, de la richesse ou de la vertu, laquelle est la plus digne. 



Rcd£ KÛCHIN. Éléphant (poésie)- 

ÏSa' KUÈU. V. Kkvêu. Coupe-coupe. 



y Google 



KUH-KUM. 



165 



fiUTl KUHÉA. Voûte, grotte, il — thmâ, voûte, grotte naturelle. 

tlVin KUK. Terre, terre ferme. ]| — kéang, texte sèche. Il Lceû — ,au sec, par terre. 

Il Lbng — , tétant en barque) monter, aller à terre. Il PMâu — , voie de 
terre. Il Ddr phlâu — voyager par terre. 

t^n KÛK. 1° Prison, caverne, fosse, fournaise. Il Dâk — , mettre en prison. Il 

Neâk — , prisonnier. |[ — phlœùng, fournaise. Il — kômbâr, four à chaux. || 
— thmâ et, four à briques. Il — d^m bai, fourneau. Il Nokor — thlôk, an- 
cien nom du royaume du Cambodge. 

2° Cris de l'oiseau appelé a ât, qui est très friand des œufs de tortue. 

(fnoi KÛL. 1° Borne, limite. V. Pr^m, plus usité. 

2" Il Dék — , pointe, clou- Il Bd dék — , enfoncer une pointe. 

3° il Tïang — , en grande quantité, en grand nombre. Il Hôi te'àng — , 
nuage de poussière. 

^îP" KÛLAN. Douille, cartouche; se dit aussi de tubes en bambous dans lesquels 

on met du riz gluant, et qu'on fait cuire sur la braise. 

^•^J KULEAY. (I Tûk — , grande jonque qui a une maisonnette sur l'arriére. 

^?jtiJ" KÙLEY. Il Simpm nié —, un paquet de 20 sampU. 

mrUfi KÛLÉN. IIPW^— , litchi (fuit). 

^t^J KÛLI. 1° Doigt du roi. Il Mi âng — ( même sens ). 

2° Biiles dont se servent les enfants pour jouer. 

ttYlIfinn KÛLÛK. Il Sât —, nom d'un échassier. 

(fViy KUM. Lampe, lanterne. Il Ock — , allumer la lampe. || — phiur, lampe à 

suspension. 

î^y kOM. 1° Menacer, faire des menaces. 11 — nûm, menace, bravade; inimitié. 

2° Touffe. 11 Rôsey md — , une touffe de bambous, 
im^ KÛMÂN. IJ Preâ —, matrice { Reine ). 

f]tn kÛmA. Petit enfant ( poésie ). Il PreU maha Jlsus —, l'Enfant Jésus. 

T^JS KÛMNÛM ( Kùm ). Menace, bravade. 



y Google 



KUN-KUS. 



fifVn kON. i" Bienfait, mérite, faveur. Il Preâ — vysês, bienfaits ( D. R. ). il PnH 

dêk prèà — , grandeur, excellence. Il Déng — , skèâl — , être reconnaissant, 
reconnaître un bienfait. Il Méan — , mériter, avoir du mérite. Il Thvœû — , 
rendre service, obliger. Il j4r — , je vous remercie," remercier. Il 'it — , in- 
grat. Il Pklîch — (même sens), oublier un bienfait. Il Sang — , être recon- 
naissant, rendre un bienfait- 

2° Il Ling — , faire des armes. Il Ne'âk prâdau — , maître d'escrime. 

3° Terme juridique. Il Tkvt — -, amende double. Il L-ik tklay chéa thvî 
— , imposer une double amende. Il — lék, multiplier. Il Lék kïin, multipli- 
cation. 

ÎSÛ KUOCH. Nouer, attacher. [| — s^éA, attacher des feuilles; v. g. pour faire 

** une toiture. Il Dâ kî — hài, nœud, noué. 

f)fjj KUOY. Il CAAwâftg —, marmite en terre cuite. 

(fiîà KÙONG. S'échouer, toucher à terre (barque, bateau). Il — dey {même sens). 

f^ U KUOP. Joindre, plier. Il — chéa pir, doubler. Il — chéa bey, tripler. 

ftj KUOR. 1° Digne, convenable, qui convient bien. Il A/iiA — il convient, il est 

** convenable. Il Dôi s^m — , d'une manière convenable, passable. Il — oi kî 

sâsbr, digne de louange. Il — kot, honorable. H — p'àm — , convenable ou 

non, que ce soit plus ou moins bien. 

2° Épi. Il — sràu, épi de blé. Il — tkpou, millet. || — âmpill, gousse 
du tamarinier. 

f^nô KUPIN. Il — tU, henné. 

b 

flnPÎ KURÉAT. Il S(i( —, petite grenouille. 

b 

f^jy KUROM. Grâce de langage, élégance de style. Il Chéa péak sâmdey — , 

V ' éloquence. Il — ngéar, titre, dignité. 

fitnU KURÙP. Servir (p.). Il — />râ«É>iôffl(, servir, honorer. 

u 

î5fU KOS. Trace des lignes, tirer un trait. Il — tknâng day chhvêng, faire le tracé 

des phalanges de la main gauche, c.-à-d. signer à la façon du pays. Il — 
b'ântèât, tirer un trait. Il — chéa chamnâm, noter, faire une marque pour 
s'en rappeler. 

KTlfln KCSA. Il PreU — ( ou ) preU phâsa, ornements royaux, sacerdotaux. Il Tkngay 

■ nï lûk trông préâ — iy? aujourd'hui quel ornement prenez-vous? 

rifUrU KUSAL. Mérite, bonnes oeuvres, il Bon — , k»r — ( même sens ). 



y Google 



KUS-LAI. 



167 



fifinJ 



t^tj 



KUSSENA ( P. ). Faire savoir; se cotiser pour faire l'aumône aux bonzes. 
Il Saut — oi, prières des bonzes après avoir reçu l'aumône. 



kOT. Il Véay — , frapper ( avec un bâton ). 



KUT. Penser, réfléchir, s'occuper d'une affaire ( moralement ). Il — picharnct 
mœûl, réfléchir, examiner. Il — piphéahsa ( même^sens ). Il — seman ( ou ) 
sman, supposer, s'imaginer. Il — rSmpung chônchûng, réfléchir, méditer. Il 

— oi, procurer, s'occuper de. Il Neàk êng — dâuchmedéch ( meâéch ) qu'en 
pensez-vous? Il — toSm dal, ne pas comprendre. || D$l prachnka t«e«iis — 
nân dal, incompréhensible. Il — mûn ban, impossible. Il K<im oi — , n'y 
songez pas. 1] Chuoy — , conseiller. Il — khœûnk hOi, j'y suis, j'ai trouvé. Il 

— kar Mô s'en, pensez d'abord à cela. Il — kenéa, délibérer ensemble. Il — 
kr^p, penser à tout, ne rien oublier. 

KUUOT. Vomir. Il Tknâm — , vomitit. || Chômngil chô — , choléra. 



fui LÂÀ. Beau, bon, bien, élégant, excellent. || — lâach, — ckùmn'ip, — niis, très 

^ beau, superbe, magnifique. II — mceiîl, beau à voir. Il Mce4l oi — , veiller 

avec soin, feire attention. Il Chèt — , bonté de cœur. Il Thngay — , jour 

faste, heureux. If — hbi, c'est bien, cela va bien. 

run LÂÂK. Trouble. Il TÏÎA —, eau trouble. Il Tuk — ptip'àch ( même sens ). 

rUg LAÂNG. Il — thuli, poussière, il — thuli préâ bat, la poussière de vos pieds 

" sacrés ( au Roi ). 

rUUTiy LAHAM. i" Il Lahêm — , suinter. Il Tilk hâur lahém — , l'eau suinte. 

2° Il Lahêm —, pauvre, indigent. 

&Pj LAI. i" Métis. 

2° Il Têang — , tous. || Menjis Uang — , tous les hommes. 

3° Il Luong — , le roi ( vutg. ). 

, 4° Il SÉmbôr — , mucosités du nez. 



y Google 



i68 



LAK— LEA. 



nnntun 



&jy 






ruuy 

9P3' 

fin; 



LÂK. Il Srâdey — , railler. || — oi kî khbng ( même sens ). 

LÂKKHNA ( ou ) Léâkkana ( P. ). Lois; qualité d'une chose. 

LALÊ. Il — lâlâ, faire du tapage. Il Andat, sâmléng — lâlà, qui bégaie. |) — 
lâlâ lâl'ônt lalang^ kakaêiig kakaâng, crier, pousser des cris à tort et à tra- 
vers ( V. g. ivrogne ). 

LAM. Confondre, mêler, troubler. Il Lêai — { même sens }. Il Chàul — nting 
M, se mêîer à la foule, il TSang sâm — , pêle-mêle, confusément. Il SUm t- 
avey muoy chéa vôr, confusion, mélange. 

LAM-Â. etc. V, LiJm-â, etc. 

LAN. Ressort. 

LANG. Il Ang —.triste, désolé. Il Mimai ang — , veuve triste, abandonnée. 

LANG. Commune, village ( mot annam.). 

LAP. i" Troublé, confus. Il Srâdey tê — , parler sans suite. 

2" If SàÛy — , qui pue très fort, infection. 

LAPÂM. Il Tûk — , barque de 4 à 5 rameurs. 

LÂT. Amorce pour fusil à piston et pour cartouche. 

LAT. [| — doi kva, assembler; mettre en peloton. 

LAU. Couleur tirant sur le jaune, un coq qui a cette couleur jaune doré 
s'appelle a lau. 

LEA. 1° Quitter, dire adieu, au revoir. Il — tou ( même sens ), prendre 
congé de. || Tou — kî sïn, aller faire ses adieux à quelqu'un. Il — ab'dk 
tnedai, quitter père et mère. Il — ngêar, démissionner, donner sa démission. 
Il — tUs, pardonner. Il — bângnôn, accomplir un vœu fait depuis long- 
temps. Il Chaûng — , pieds libres, qui n'ont pas d'entraves. 

2° Déplier, dérouler. Il — sâmptt au, déplier une étoffe, un habit. 

3° Il Sât — , âne, ânesse. 

LEÂK. 1° Cacher, dissimuler, nier. Il — chéa. kiimb&ng, cacher, dissimuler, 
tenir secret. Il — b&ng ( même sens ). Il — sttgiém — kôinb4ng, cacher, sans 
en dire un seul mot. Il Luoch — , cacher furtivement, à la dérobée. || 
Sàch — , rire sous cape. wSrâd^ — /^d/œû, parler d'une manière inconsidérée. 



y Google 



LEA. 169 

2° Il PkH —, amarante rouge. Il Prâpéay — , plante légumineuse. Il 
Kiâng — srâmôt, coquillage couleur de pourpre. 

3° Couper, inciser, diminuer de chaque côté. Il — ck&mvmk, rogner 
autour, retrancher. 

4" Il Cheâk — , clairement, parfaitement, sûrement. || — kkêna, per- 
fection des vertus, il S^mdach préâ Vormeada pênh — khêna. Mère de Dieu 
très pure, très parfaite, accomplie. 

5° Gomme laque, laque. Il Ach — , laque brute. 

flDD LÉACH. 1" Il SambSr — , jaunisse. Il Pray—, brun. 

2° Riz rôti dont on se sert pour des cérémonies diaboliques. 

(Xntn LEADA ( ou ) Lada. Il Diim — , plante grimpante. 

t~Lnj LÉAY. 1° Mêler, mélanger, brouiller. Il — vôr, confondre. Il — lâm { même 

sens ), entremêler. Il — citéa mtioy, mélanger le tout. 

2° Il — day, autographe. Il Sâmbit — day, acte signé. 

OJ*iy LÉAM. 1° Allonge, licou, allonger. Il Khsê — ( même sens ). 

2° Titre, dignité. 

3" Il Lim — , sans gêne, sans façon. 

'^^ LÉAN, 1° Aire, parvis. Il — bîn srâu, aire pour battre le riz. [| Lîinh — , a- 

planir le terrain pour faire une aire. Il PreU -7, parvis, cour du palais, 
amphithéâtre. 

2° Il Priéng —, voisins, amis, connaissances. 

3° Il A/ïî — , dix millions. 

riTIfi LEAN. Résonner, retentir. Il LU — (même sens). || Srêk — , pousser de 

grands cris. Il Sbch — , rire aux éclats. Wj^hkôr — , bruit du tonnerre, le 
tonnerre gronde. 

Ç\f\Q LÉANG. Laver, nettoyer, purifier. Il — oi chreâ srâlâ, laver proprement, 

purifier avec soin. Il — oi saat ( même sens ). || — day, — mitA, se laver les 
mains et la figure, se débarbouiller. Il — sâmpct au, laver du linge. Il Rung, 
H — sâmpôi au, lavoir. Il — bsp, laver les péchés c.-à-d. baptiser. Il BiÎM — 
bap, sacrement de Baptême. , 

finm LÈANH. Détruire; anéanti. Il — ^r«s, maudire; imprécation. Il — tcu, ravagé, 

, ""* détruit, anéanti; tant pis. Il — tâteâk (même sens). Il A — , injure, insulte. 



yGoogle 



170 LEA— LEB. 



P-TlU LÉAP. 1° Oindre, Jrotter, enduire. Il — préng, frotter avec de l'huile, oindre. 

Il — dnckéang nung kômbôr, blanchir un mur à la chaux- Il Bën — thngHs, 
sacrement de Confirmation- W B^n — prétig pre'â b^nghbi, sacrement de 
r Extrême-Onct ion . 

2" Bonheur, chance, bienheureux. Il Méan — , avoir du bonheur. Il 
Dot méan — , heureusement, avec bonheur. || Kàt — ( ou ) ban — , réussir, 
prospérer, bienheureux. II — sathukar, chance. 

nnU LEAP. Retomber, rechute (maladie). Il TeÉs ckèmney — tou, avoir une 

rechute, à cause de la nourriture qu'on a prise, 

fUlfU LEAS. Il Ck6mng%i — dô, maladie du sein. 

tVlfU LEAS. Croître, pousser ( feuilles )- 11. — l'ômpông mêk, pousser des rejetons, 

Il — truoy, bourgeonner. Il LM — làng vinh, qui prend des forces, qui re- 
pousse. Il Sràdey chbas — , qui parle très clairement, très bien. 

EVlPi LÉAT. S'étendre; uni. |) — sânthting ( même sens ), s'étendre, se répandre. 

Il — sHntkdng tou dal sâp ànlœû, universel, || Pré — , soie unie. || Tiîk — , 
barque sans toit. Il Rofi — , voiture découverte- 

C\fyf} LEAT. 1" Enlever, écorcher. Il — sbêk, écorcher. Il Sbêk — , cuir, peau. 

2° Il — sâmpôi, retrousser son sâmpU, pour ne pas le mouiller, le salir. 
fUpt LEBÂ. Chapitre d'un livre, strophe d'une poésie. 

fUptU LEBAI. Variation, mélange. Il Péak — , mot double, expression imagée. Il 

^ tt — , simple; propre. Il Dey — , terre sablonneuse où il y a des pierres et 

du sable. Il S'ât — , mélange de races, hybrides. Il Thvœû — kâl, tromper 
en cajolant. 

flJjn LEBÂK. 1° Enlever, décoller; se détériorer. Il — kredUs mô sanlêk, décoller 

une feuille de papier. 

2" Il Lâk — , faire une rainure. 

rurn LEBaK- 1° somme. Il D'ék mi — , faire un petit somme, 

z" Il Luoch — , user de ruse. 

tVJiJ LEBÂNG. 1° Épreuve, essai, tentative. Il — lô mœâl, essayer, tenter l'ex- 

périence. Il — luong bi^nchkôt, tentative, épreuve, essai. Il — ■ srâp, épreuve, 
qui a fait ses preuves. 

2° Haie, V. Rebdng. 
rUpU LEBÂP. Vase, bourbier. Il — chi, s'embourber- 



y Google 



LEB-LEK. 



fUpnj LEBÂS. Il Tendre ( végétation ). Il Smau — , herbe encore tendre. 

rUP?) LEBAT, Sentinelle, patrouille; explorer. Il Tou — , faire la fratrouille, 

explorer. Il Dak dâm peâl — , placer des sentinelles. Il Phlâs — , relever les 
sentinelles. 

fUJtU LEBEY. Renommée, renom, gloire. Il Méan — , célèbre, qui a du renom. Il 

— ki dM chkngtty nàs, sa renommée s'est répandue très loin. Il — M dM s^p 
ânlœû, sa renommée est universelle. 

(CXJJû . LEBÊNG, i" Plaisanterie, jeu. il — ling ( même sens ). Il Chéa — , pour 

plaisanter, pour s'amuser. Il Chhkuot doi — , avoir la folie des amusements, 
du jeu. 

2° Il — rônéap, faire un treillis en bambou. 

njJU LEBÉP. Il Mentis — , coupable gracié et attaché au service du roi. 

SfUrn LEBÔK. i" Instituer, établir, inventer. || — k^mnap, — pi cMt, inventer, 

imaginer. Il Samdey doi — Iceûk, hyperbole, imagination, invention, tt — doi 
iubSl, imaginer, faire des châteaux en Espagne. Il — kàkak, feindre. Il Niéay 
m'a — , une conversation. 

2° Il Ma — , une battue, une levée. Il MB — s?, une course à cheval. 
Il Néâk —, rabatteur. 

3° Il Prd — , soie moirée. 

rurU LEBOM. Flatter pour tromper. Il — Lebuong { même sens ), cajoler. 

[fUrfU LEBÔS II Rebâs — , nouveautés, articles nouveaux. 

OJrSÎ LEBÔT. V. Rebot. Echapper, dépasser. 

(rujrfi LEBÙÔN ( Ldbn ). Vitesse, agilité ( course ). 

rUfà LEBUONG. Adulation, flatterie, fourberie, a LebUm —(même sens ). (I 

ij Bânchhôt — , tromper en flattant. Il Arâk véa — . tentation diabolique. 

trUO LECH ( Lîch). Sortir, paraître. Il Tkngay — lbng, le soleil paratt,se montre 

Il — phka, fleur naissante. Il — char, sortir. Il — sâsràk, couler, se répandre 
de côté et d'autre. Il — popîi, produire de l'écume. Il Phteâ n'a — h, il pleut 
partout dans cette maison. Il Tarn té —, tê duoch, parler à tort et à travers. 
Il T4k — , barque qui fait eau. 

^0 LÉCH. Il Ê —, à l'ouest. Il Khang ê —, du côté de l'ouest. 

{ÇJfl LÉK. Chiffre, numéro, série. Il Robi4n —, arithmétique. Il — bâuk,_ addition. 

Il — sang, soustraction. Il — ftSw, multiplication. Il — chêk, division. 



y Google 



172 LEK-LEM. 

Sjn LÉK ( OU ) Thl&h. Il Maha — , pages du roi. (I Seiu — , suivante de la reine. 

ryn LÊK. Particulier, propre à quelqu'un. Il — pi H, isolé des autres. Il Doi — , à 

part, en particulier. || —pi kenêa, autre, différent. 

(gJtU LEHÔl. LeleU. etc. V. par Lohbi, Loléâk... 

fuà LEMÂNG. Il SM —, moucheron. 

a * LEMÉ. 1° Trey —, nom d'un petit poisson. 

2° Il K'èndôr —, petite souris.. 

f^^ LEMEÂK. Il — lemdm, médiocrement, modérément, assez. 

«y^nj LEMÉAS. Moisi, pourri. Il fffsc^ — , bambou pourri. 

fy^fU LEMEÂS. V. Remeas. Démanger. 

njO LEMÉCH. 1° (I Sât —, tortue de mer. 

2° Abréviation de Dâuchmedéch, que, quoi, comment. 

((XIJ LEMÔ. Il Dôwî —, dattier sauvage. 

CVn LEMÔK. Il — lemey, excréments humains, H Thvéar — , anus. 

ruy LEMÔM. Assez, suffisamment, modérément. Il LemeHk — ,lemi — {même 

"* sens). Il Oi — , modérément. \\ Dôi — , d'une façon suffisante. )| — kuor, 

comme il convient, il Mêan — totuol téan, avoir suffisamment de quoi vivre, 
qui a une modeste aisance. Il — hbi, cela suffit. 

trUfU LEMŒOS. Aller à l'encontre des ordres reçus, déroger à la loi, abuser de 

~* quelque chose; abus. 

fUJ LEMU. Il — krSdas, un rouleau ( de papier déroulé qui s'enroule de lui- 

(nnU LEMUB. Gourmand, vorace, avide. Il Mentis — , vorace, affamé, glouton. li 

-* Si ~— , dévorer. Il Bap — , péché de gourmandise, 

fuà LEMÙNG. Il KhU —, léopard. 

rud LEMUOCH ( LmocA). Vol, volé. \\ Rebh —, obiets volés. \l Bap — luoch, 

u ' vol, larcin. 

ruSÎ LEMUOT. 1° Il Khiéu — , vert, couleur des feuilles. 2° Il SâW — , visqueux. 



y Google 



LEM-LIM. 



rUfi LEMÛT, Il Dim — , arbre très répandu au Siam et qui donne des fruits 

"*f délicieux. 



fruà 



LÊNG. i" Abandonner, laisser, quitter, lâcher, cesser. Il — tou krau, faire 
sortir, laisser aller, lâcher. Il — krâbey tou si, lâcher les buffles au pâturage. 
II — chôl phteH, abandonner sa maison. || — sât hàr, donner la liberté à un 
oiseau. || — prâp^n, répudier sa femme, il Phdey prâpôn — kenéa, divorcer. 
Il — khtthôm, affranchir un esclave. Il — oi tou, permettre d'aller. Il — kenéa, 
se séparer, se quitter ( divorcer ). Il — pùm rtiock, qui est nécessaire, dont 
on ne peut se défaire, il — tuk, quitter le deuil. 

2° Il — td, pourvu que. Il — tê Lûk bbk 'âmnach oi, pourvu que Mon- 
sieur me donne la permission. 

ru LENGI. Lengiéch. Lengo etc. V. par Longi, Longiéck, Loiigo... 

rUf LI. Porter sur l'épaule ( à un seul ). Il — resey m'a dbm, porter ainsi un bam- 

bou. I) — tou, emporter. Il — mok, apporter. Il Preâ malut Jésus — chhœû 
krîis, Jésus porte sa croix. 

(VO LICH. Inonder ; enfoncer dans l'eau. Il TmA — , inondation.il — tuk, faire 

naufrage, s'enfoncer dans l'eau. Il Shnpou — doi srâmôt, faire naufrage en 
mer. Il Oi — (ou) pHnllch, immerger. || — long, se noyer ; { au fig. ) perdre 
toute sa fortune. Il Thngay — , le soleil se couche. 

tralû LIEN, i" Sagrandir ( plaie ). 

2" Sortir, tirer. Il — ândat, tirer la langue. 

3" Il Spéai — , porter en écharpe. 

{fUlu LIENG. Festin, inviter à un festin, il — iék, donner un festin, un repas de 

gala. Il — arak, cérémonie où l'on évoque le démon ( à grand renfort de 
tam-tam ) pour une maladie ou toute autre circonstance. Il Luong soi — , 
gala à la cour, il — aphién — sra, se réunir pour fumer et boire. 

trulCU LIÉS. Moule, coquillage. Il Sâmb^S —, coquilles, il Kimbôr — , chaux de 

coquillages. 

EfUlSÎ LIÉT. Frotter, presser légèrement avec les doigts. Il — hët, enduire, gou- 

dronner. 

rufin LILÉA. 1° Il — tou — mok, aller et venir ( style des livres ). || Chénh — tou 

hdi, il est parti. 

2° Il Men^ — , insensé, toqué. H Srâdey — ,dire des choses insensées. 
Il Thvceâ dàuch — , agir en insensé. 

njy LIM. Il Mî — , oriflammes qu'on met sur les embarcations, à la cime du 

mât ( supers. ). 



y Google 



>74 LIN-LŒU. 



fU^ LIN. 1° ii — au, ourler un habit. 

2" Verge. ( S. ) ( animaux ). 

fUà LING. i" Ratir, griller ( dans une poêle ). H Chhnâng -~, poêle à frire II 

Chhil — , douleur brûlante. 

2" Il — leâk krâhâm, plante odoriférante. 

trUg LING. Jouer, s'amuser, plaisanter, folâtrer. Il — phling, jouer d'un instru- 

ment de musique. Il — sbch, s'amuser, folâtrer. Il Niéay — , plaisanter. Il — 
lebêng sàch, s'amuser, raconter des bagatelles. Il — châmbap, s'amuser à 
Ititter. Il D'or — , se promener. || — bia, jouer aux cartes. Il — chhœû trâng, 
jouer aux échecs. 

(rUU LÎP. Avaler. Il MS —, une gorgée. 

fUU LIP. Il — ândat, rentrer la langue. 

flJS LIT. Lécher, laper ( animaux ). H Ckhkê — iuk, le chien boit. 

rUO* LIU. Seul, célibataire. 

i9pj LO. Il — ëi, four à chaux ( Annam. ). 

fU LO. Essayer, tenter, expérimenter. || — mœâl ( même sens ), tenter l'expé- 

rience. Il — mœûl kômlang kî pinmàn, essayer les forces de quelqu'un. Il 
• Thvaû mô dâng — ntœtài, faire un essai préliminaire. 

in/lt LO 1° Racheter. Il — khnhôm, racheter un esclave. Il — srê, racheter des 

rizières. Il — khluon dng, se racheter soi-même. 

2° Diminuer, amoindrir. Il — thlay, diminuer le prix. [I Miln — i>y khlâ 
té, ne diminuez-vous pas quelque chose ? Il M^n oi — téch sa, qui ne dimi- 
nue pas d'un centime^ Il Mûn -r- mÔ ne^k té, sans excepter un seul 
homme. Il KrUn — , fièvre intermittente. Il KrUn — mH thngay, fièvre tierce. 
Il — pyéi lûng, frayeur épouvantable qui chasse les âmes du corps 
( supers. ). 

rUfiT LOËY II K'ônchœû — , panier en général. 

fURPi LOÉT. H Menu, mince, fin, ténu. Il — loân ( même sens ), en morceaux. Il — 

ioach, fin, pulvérisé. Il — laang, en poussière. Il Bôk ot — , moudre très fin, 
réduire en poussière. 

(^flJ J-OÉL. Glissant. Il T^p phUêng dey — nâs, il vient de pleuvoir, le terrain est 

très glissant. 

t^ LŒU. Sur, dessus,au dessus, en haut. Il Khang — , en haut, (du côté d'en haut) 



y Google 



LŒU-LOI. 



\\ Preïï maha Jésus sâurkiJt — chhœû K'j'iis, Jésos est mort sur la Croix. 
Long — dom chhœû, grimper sur un arbre. Il Angkui — k^uty, s'asseoir 
sur une chaise. Il Tou — , aller, en haut, du côté d'en haut ( manière 
évasive de répondre: je vais là-haut ou là-bas ). 

trun LŒUK. Lever, élever, dresser, soulever, apporter. Il — phieA, lever une mai- 

son, élever la charpente d'une maison. || — làng, hausser, élever. || — ckéa 
namœûn, élever à une dignité, au mandarinat. Il — kknôl, élever, faire une 
chaussée. Il — piinâur, élever un tombeau, Il — bântéay, construire une 
forteresse. Il — tèâp, faire une levée de soldats. Il — sâ(, chasser en fai- 
sant des battues. Il — kedey, lever le procès, c.-à-d. abandonner la plai- 
doirie. Il — p'6n chénh, abolir un impôt. Il — day prânâm sampéi, saluer en 
levant les mains à la hauteur de la tête. Il — krôp chénh, découvrir, enlever 
le couvercle. Il — ton, reporter. || — mok, apporter. Il — bai môk, apportez 
le riz, servez la table. Il — sHinriém, lever petit à petit. Il — ké — khmas kenéa, 
immodeste, sans pudeur. || — khmas kî, ternir la réputation de quelqu'un 
en parlant mal de lui. il — Ibng thmey vinh, rétablir, refaire à nouveau. Il 
— dey, porter de la terre, faire un terrassement. 

( rUru LŒUS, Plus, plus que, davantage. Il Chéa — , il vaut mieux. Il — pi kî, plus 

que les autres. (I — pi n'6, bien plus. Il Oi — ,donner plus, davantage. 

[]JJ LOHÂ. i" Il S^ch — , chair molle, bouffie. Il Dey — , terrain mouvant. 

2" Il Srâmôt — , bung — , immense étendue d'eau ( mer, étang ). 

fy^O LOHÂCH. [1 Tiik —, nappe d'eau ( pluie, inondation ). 

'[^jJÎ LOHÊ. Repos, loisir, oisif. Il Nou — , avoir du loisir, se reposer, 

'[}jy LOHÊM. 1° Il Lick —, suinter. 

2° Il Paêm — , doux, agréable au goût. 

'[JJû LOHÈNG. Il Hâur — , couler ( squrce, larmes ). 

LOHEU. Il Véal — , plaine vaste, immense- 

LOHING. Il Véal — plaine exposée aux ardeurs du soleil. 



[fus* 



COJCJJ LOHÔI ( ou ) Rohbi. Fraîcheur, frais. Il Khiâl —, vent frais, doux zéphir. 

^^ LOHONG. Il Ddm — , papayer. Il Phlê — , papaye. || — dâung, — siém, - 

khâng, variétés de papayer. || — khnhd, ricin. Il Préng — , huile de ricin, 

fUJ LOI. i" Différer, retarder, délai, 

2° Il — preU tu, superstition qui consiste à faire de petits radeaux si 



y Google 



176 



LOI-LOL. 



lesquels on met des provisions pour nourrir les ancêtres; on laisse flotter 
le tout au fit de l'eau ( cette fête a lieu à la pleine lune de photrâbât ). 

(&JLLJ LOI. Particule finale, pour l'harmonie de la phrase. Il Nou — , pas encore. 

[CUlu LOIÊNG. Chanceler, hésiter, pencher d'un côté. Il — sas, chanceler dans la 

" foi. Il Chaukr'ôm — , juge partial. Il ChH — , partialité. 

tfUlfU LOIÉS. Faire attention, prendre garde à soi. 

fun LÔK.i" Vendre. Il — chûa, vendre à crédit. Il — oi prâh (ou) — oipr&kd'âl day, 

® vendre argent comptant. Il — thlay, vendre cher. Il — tkôk, vendre à bon 

marché, [| — réay, vendre en détail. Il — téâng mûl, vente en gros. Jl — mau, 
vendre en bloc, il — dâch, qui se vend bien; vente définitive. Il — mun dUck, 
qui se vend mal; marché non conclu. Il — thlëng, vendre au poids. Il — khat 
( ou ) — khat dàm, vendre à perte. Il — ban chômnénh, vendre à profit, H — 
dàur, faire des échanges, fl — tou vinh, revendre. Il — lailong, vente aux 
enchères. 

2° Terme juridique, mettre à l'amende, infliger une amende. || — chéa 
prâk hasàp riél, condamner à une amende de 50 piastres. Il — oi bénh thlay 
( ou ) pénh chbâp, condamner à toute l'amende ; appliquer toute la rigueur 
de la loi. Il — chéa thvî kUn (ou) — thvî, condamner à une double amende. 

3° Dormir, il Dék — , dormir d'un profond sommeil. Il Dék mtin — , in- 
somnie, impossible de dormir. 

4" Il — kbàk, faire une rainure. 
fUfl LOKUK. Mais, si. Il — tê mïin sdâp ^nh, mais, si vous nem'écoutez pas (rare), 

et ci 

fU^ LOLÂ. Il Chho — , faire du bruit, du tapage. Il Srddey lolê — , parler à la 

façon des marchands chinois. 

rugiO LOLÂCH, 1° Il Pa^flcA — .-bavard. 

z° II Méan phth pâpach — , chemin boueux. 

("Ufinj LOLÉA (P.). Il Pre^ —, front du roi. 

^^^^9 LOLEAK. Il — lolœû, qui n'a pas du jugement. Il Niéay — lolaâ, qui ne sait 

ce qu'il dît et parte à tort et à travers comme un insensé, il — lolceû pop- 
leHk popiœû ( même sens ). 

rUïiny LOLÉAM. h Mik — , arrogant. Il Dbr — , démarche fière et arrogante. 
a' - 

njOny LOLEÂM. h LoIu —, vantard. 
1^ 

CTJf\n(T) LOLÉANH. Il Tômbau —, abcès qui s'ouvre, qui s'étend. 



y Google 



LOL— LOM. 



177 



fUfUJ LOLÔ. Il — loleam, sans suite, || Ntéay — loleâm, parler sans suite. Il TUvceû 

— loleâm, agir sans réflexion- 
ci' .> i\ 
fUtrUJ LOLtEU. Il — popiœû, sot, stupide. 

t^JC\Jn LOLÔK. i" Il S^t —, tourterelle. Il — khmôch, chouette, oiseau de nuit dont 

le petit cri sec et perçant est considéré comme de très mauvais augure. 

2° Il Dbr — ( ou ) rolôk, faire un petit commerce d'échange. 

rUOJÇTl LOLÔNH. || Flatter, caresser, cajoler. 

fUSJU LOLOP. Il Niéay — , parler avec précipitation et sans la moindre réflexion, 

bredouiller. 

ruruT LOLU. 11 — loUam, qui aime à se vanter. 

rarUPi LOLUT. h Dbr —, sautiller. 

CSpy LÔM. Petit sachet pour bétel et arec- 

Sjy LÔM. ( Pour ) Ltm, mêler. 

rUH LOM-Â. Beauté, grâce, accord des proportions. || — s^m s«o», beautés de la 

nature. 

CKSari LÔM-ÂK. Troubler. |[ — Ûk, troubler l'eau. 



njj^fi LOM-AN. Trace laissée sur le sol, traînée sur l'herbe. Il Austûk kômoi méan 

— , châp trey oi, ktm oi tôm - &k Ûk, traîner la barque sur la berge sans 
laisser de trace, prendre du poisson sans troubler l'eau ( dicton ). 

rUHfi LOM-ÂN. Action de s'incliner, se montrer doux, afi"able. 

tVHû LOM-ÂNG. Poussière, saleté, li — ihuli ( même sens ). Il — /Ma, pollen des 

fleurs. Il — phsêttg, noir de fumée. 

^fP^ LOMBAK. Douleur, peines, misères, difliculté, calamité. If — piér (même 

sens ). Il Rong — , supporter, subir des peines, des misères, des tourments. 
Il Thvœû — , maltraiter, causer de la douleur, de la peine. Il PreS, — Preïï 
Maha Jésus, passion de Notre Seigneur J.-C, 

rUOà lÔmCHÂNG. Fleur aquatique. 

fUOf LOMCHEY. Il — day, signature. H Oi — d^y, donner sa signature, signer. 

rUfifU LOM-ÉL. Gluant, visqueux. || — trey, viscosité du poisson. 



/Google 



178 



LOM-LON. 



rUnS LÔM-ËT (Lo?()- Réduire en poussière. Il Véay oi — .mettre en pièces, réduire 

en poussière. 

fufoj LQMHÊ. Apaisement, consolation, repos. 

CUtyUJ LÔMHdl. Rafraîchir ; calmer. Il Khê —, l'automne. Il Ckriêng oi —, 

'-" chanter pour faire passer le temps. 

fUinfi LOMHUOT. Desséché, à sec. I) ifÂ^ —, saison sèche. 

fUifîET) LÔMKÉNH. Très, fort(superIatif peu employé). \\ Chriéng — , chants mé- 

""" lodieux. Il St Hon — , cheval très agile. 

rUfinj LÔMLÉAY. Mêler, mélanger, confondre. 

rUtny LÔMNEÂM. Exemple. Il Thvœû chéa — mii», enseigner en prononçant d'a- 

^~ bord soi-même et faisant répéter ensuite par l'élève. 

fUEDfU LOMNGEAS. Coction, cuisson, réduire par l'ébullition, faire cuire longtemps 

**' à petit feu. 

IVCETIT LOMNOU. Lieu, endroit. Il — na, où, en quel endroit? Il Ê — «S, là, à cet 

■** endroit-là. || — dâtey, dans un autre lieu. Il Phlâs — , changer d'endroit, de 

résidence- Il — sngitt, lieu solitaire, silencieux. Il — sngHt lêk ât metiàs 
nou, désert, solitude. Il — dëk dô, mine de fer. Il — kkang ê Preâ, sanc- 
tuaire. Il — apûk, lieu de naissance, foyer paternel. 

tÛ^fi LÔM-ÔN. V. Lôm-ân. 

rucn; LÔMPÉA. Reste d'un repas ( du tigre ). 

fUCTlfi LOMPEAN,. Plante odorante employée en médecine. 

rUCnCU LOMPÉAS. Surabondant. Il Mêan — , on en trouve partout. 

rUtUtU lÔMPEY. Petits profits particuliers des domestiques. 

furnà LOMPÊNG. Lance. Il — cklik, lance à une seule pointe. Il — snêng krâbey, 

lance à deux fourchons. i! — tuon, trident. Il — tuon tâv'Ang, harpon, grappin. 

(Vinj LOMPL II SU —, grosse hirondelle de mer. 

CUnà LOMPONG; Nouvelles pousses qui sortent après qu'on a ébranché un arbre. 

ruS LÔN. 1° Avouer, s'accuser. Il — tua ( ou ) — tUs, avouer sa faute, son péché. 

Il — iiïs srai bap, confession sacramentelle. Il Sdâp kî — tûs srai bap, 



y Google 



LON. 179 

confesser quelqu'un. Il — nou mïik kî, avouer publiquement. Il — tua, tha 
chéa méan sas, coftfesser sa foi. 

2° Il — ânting, instrument, tube en bambou avec lequel on prend les 
anguilles. 

fUÊ LÔN. Peindre, enduire. Il — chéa sa, blanchir, blanchi. Il — pràUang ânché- 

ang oi sa, blanchir un mur au lait de chaux. Il — tûk, peindre une barque. 

rUu LONG i ou ) Lô. 1° Essayer, faire une expérience. (I — mœûl faire l'essai. 

( on emploie de préférence Lô ). 

2° Il Khmôch — , apparition de revenants, fantôme. 

rUû LONG. 1° Longtemps (poésie). Il Pîîm — loi, de suite, sans tarder. 

2° Submergé, enfoncé, ruiné. Il Lich — (même sens), sombrer. 

[ÇJiîj LONG. Monter, grimper, gravir, augmenter, croître. Il — phnôm, monter 

sur, gravir une montagne. || — dèm chhceû, grimper sur un arbre. Il — tou 
sihan suor, monter au ciel. Il T^k — , l'eau monte. Il — cho, monter et des- 
cendre; inégal. Il — ftSA, monter, aller à terre (étant en barque), il R)is — vinh, 
ressusciter. Il Tk^m —, grandir. Il KAn iè khpôs — , monter, croître de plus 
en plus. Il Kân té chimrbn — , grandir, prospérer de plus en plus. Il 
Chhâp — , vite, vite, hâtez-vous ! Il — thlay, augmenter le prix. Il Krôk — , 
se lever, lève-toi ! || LUk — , lever, soulever. Il — komlUng, se fortifier, re- 
prendre des forces. Il — kuos, franchir, dépasser. Il — bai (phnék), devenir 
chassieux. Il — ch6 préng, rut de l'éléphant. Il — kâ, rut du bœuf, buffle. 
Il Kômpung — kèmnacli, ardeur, fureur des passions. Il — sdâf bângkdp, 
qui est sous les ordres, sous la domination, la dépendance de. 

fuàuffî LONGBOT. Petit canot à l'européenne (mot nouveau). 

OJla LONGÉACH. Soir, le soir. Il Thngay — (même sens), dans la soirée. Il 

— hbi, il se fait tard. Il Châng — , la nuit approche. Il Pi prûk veâl — , du 
matin au soir. || Pi — vealpruk, du soir au matin, sans discontinuer. 

fUlVlJ LONGKA. Il Sj-dé — , Ceylan. 

r n 

rÛtU LONHL II SS( —, douroucûuli. 

ru LONGI (ou) Lengi. || — longung stupide, bête, épais. H K^mniit — longông, 

■^ stupidité. Il — longœû,sot, stupide. 

[OJjn LONGIÉK (ou) Lengiék. P'aible, sans force. Il — longiém, épuisé par la 

'' .maladie. 

CXIJ LONGO (ou) Lengo. Sésame. Il Kuâp — , graines de sésame. 



y Google 



LON-LOV. 



(fui LONGŒU. Il Longi —, sot, stupide. 

fUû LONGONG (ou) Lengong. Sot, stupide, insensé, niais. Il Menus — { même 

•^ ■ sens ). 

aiÊ^ LÔNTÉA. Il Sm —, Hollande. 

tVU LÔP. i" Nasse pour prendre le poisson. || Dâk — , tendre la nasse pour 

prendre le poisson. 

2° Épier, espionner en se cachant, tl Dôr — , marcher doucement, sans 
faire de bruit. Il T'êang — , en silence. Il Chhlôp — , explorer, épier. 

tyu LÔP. i" Effacer, gratter,- biffer ; remplir, combler, recouvrir.il — chhmH 

kenông banhchi, effacer, biffer son nom de la liste. Il — âksâr mûy, gratter 
une lettre, un caractère. Il — ckénk, effacer. Il — k'6mh'6s, effacer une faute. 
|[ — M», oublier un bienfait. Il — mit*, se laverlevisage.il — rôn,srâ, 
prâlai, remplir un trou, combler un fossé, une rigole, li — t'Ôndau, combler 
une fosse. 

2° Filets, pièges pour les oiseaux (tourterelles, perdrix). I! Tou véay 
— , aller tendre ces tilets. 

finfU lÔS. V. Leh, Leât. 

fUfi LOT. Éteindre. Il — phlœûng, éteindre le feu. 

fU(9j ' LOTIE ( Chinois ). FerÊiiier des impôts ( opium, jeux ). 

et _ 

fUHfi LOUOT. A sec, desséché. 

u 

t\f)S * LOVÉA. il Dbm ■— siphit, arbre, genre de figuier dont les fruits très abon- 

^ dants sont adhérents au tronc et aux branches. 

onà LOVÉANG. 1° Gros gravier rouge. 

2° Il — kapal, — tûk, sentine de bateau, de jonque. 

fruà LOVÊNG. Espace compris entre chaque colonne d'une maison ; chambre, 

^ compartiment. Il PhteH pir hey —, maison à deux ou trois compartiments. 

|< — dék, chambre à coucher. 

fÛà LOVING. 1° Il LotKBwt —, fatigué, barrasse. 

2° Amer. Il — hmgy piquant (au goût), li Chiàr — tU, myrrhe. 
[CVtU LÔVŒUI. Exténué, qui n'a plus de forces. Il — lov\n% (même sens). 



y Google 



LOV-LUK. 



[fUfl LOVŒÛK. Ondulation, onduler. Il Khceûnh s&t , suivre du regard on 

■* aminal qui agite les herbes sur son passage (v. g. un sanglier). || Dàr — 

— , marcher tout doucement (vieillard). 

CfUI LOVU. Il Srey — , amazone. Il 'Srik — , pays des amazones, où il n'y a que 

** des femmes; pas un seul homme (conte). 

[C\n LO. V. Lût. Sauter. 

rUt LU. Ensuite, puis, jusqu'à. Il — éloun\ jusqu'à présent. Il — êlourii êng, 

' jusqu'à ce moment, jusqu'à ce jour. Il — élou, maintenant, désormais. Il — 

âmpi thnay m, depuis ce jour-là. Il — tê, ensuite, après. 

ruj LU. 1° Hurler. Il Chhkt — , le chien hurle. Il ShnUng — , hurlement. 

2° Grande jarre (annam.)- V. Péang. 

lC\JiD LU. V. Lœ4. Sur. 

Q ' LU. Entendre. Il — sdàp, écouter. 11^ — kt tha, entendre dire. Il — d^mnéng, 

apprendre une nouvelle. Il Hatt fnun — , ne pas entendre la voix qui appel- 
le. Il — sdr kèmphlœung, entendre le bruit, la voix du canon qui gronde. Il 
Hau — (ou) mo hau — , à une portée de voix. Il — té, entends-tu? Il — doi 
khiàl doi phkô, apprendre par la rumeur publique. Il — s5 sai { ou ) — s^p 
sai, entendre quelque chose d'extraordinaire. Il — r'ènUi, entendre, appren- 
dre indirectement, qui n'est pas encore bien clair. 

f^tU LUEI (pour) Luoi. il — choèttg, désosser; enlever les arêtes d'un poisson. 

rutU LÙL Passer à travers, traverser. Il — tùk — ph6k, patauger dans l'eau, dans 

" la boue. Il — ânsàm, passer sur la rosée. 

(fl/in LUK. Seigneur, maître, monsieur, vous, votre excellence; (se met en géné- 

ral devant tous les noms des grands personnages, sans parler des bonzes 
qui sont tous des Lûk); le peuple donne ce titre même aux petits man- 
darins pour les flatter. || — ta, les enfants appellent ainsi leurs grands 
parents. || — sângkréach, — sang, le prêtre, le bonze, il — patri, dans la 
province de Battambang, on appelle ainsi les missionnaires en souvenir 
sans doute des anciens Paires portugais. "Par superstition les gens met- 
tent quelquefois le mot Lûk devant les mots arïik, khla" etc. 

fun LÛK. 1° Conspirer, se révolter, s'élever contre. Il — ley ( même sens ). 

2° Il Kômbtt — , couteau de chasse. 

f^JTl LÛK. i" Mesure de longueur. Il Mt — , une longueur de bras, depuis le bout 

des doigts jusqu'à l'épaule, il Pir — , deux longueurs de bras. 

2° Enfoncer, introduire le bras dans une ouverture quelconque pour 
prendre ou voler quelque chose. 



y Google 



LUK-LUO. 



tfUn LÙK. V. Lœûk. Lever, élever, soulever. 

tfmnj LÛKEY. Le monde ( en général ). J| Kenèng — ni, dans ce monde. Il Mok 

kbt kenông — né, venir en ce pionde. Il Âmpi k^mnbt — , depuis l'origine du 
monde. ll As rebàl sarpœfl méan ken'ông — ni, tout ce qui existe sur la terre. 

[Ciny LÛM. Flatter, caresser, cajoler ( pour obtenir quelque chose ). II — pâbuol, 

— kûmsan, — tûm, luong — ( même sens ). || -— doi péak paém, flatter par 
des paroles doucereuses. 

CVy LÙM. II Mœûl — , vague, incertain, ji Prâ — , l'aurore. II Pi prà — , à l'aurore, 

de très grand matin. 

fUfi LOn. Rapide, trot doux, égal. || — réap, qui a un trot égal (cheval). [| Mî — 

' kdun kâkai, ( énigme ) barque. V. Kâkaù 

fUfi LtN. Ramper (reptiles). 

rUg LONG. Creuser (terre, bois). II — chhœû, creuser un tronc d'arbre. II Chik — 

' oi sHt thMk, faire un fosse pour y faire tomber les animaux. 

[finâ LUNG. Fesses ( animaux ). 

rUu LUNG. II PreU — , l'âme, âme; (par ext.) esprit, cœur. || Khang preâ — , pour 

ce qui regarde l'âme; spirituellement. Outre l'âme que les Cambodgiens 
appellent préâ — thùm, il y a encore une quantité d'esprits, d'âmes, qui 
peuvent à volonté s'absenter du corps quand cela leur plaît; ce sont les 
preâ — moiéa, elles sont au nombre de 17. 

fud LUOCH. Voler, dérober, à la dérobée. II — Prâk apûk ntedai, voler, dérober 

^ de l'argent à ses parents. II — reb^s ireâp kî, voler le bien d'autrui. II — èrà- 

pon kî, commettre un adultère. Il — mœiil, regarder à la dérobée. II — teâk, 
cacher en secret, secrètement. 

truffi LÙÔN. Rapide, qui va très vite ( hommes, animaux, barque ). II St n'a — 

'^ chëang kî, ce cheval dépasse tous les autres à la course. II Kapal ni — 

chêang chhnâm tou ménh, ce bateau va plus vite que l'an dernier. 

fuà LUONG. 1° Roi, prince, dignité des mandarins. II — tr)^ng rêack, le roi. Il 

" — srey, la reine. II — Abbârach, second roi du Cambodge. 

z° il Phlâu — , chemin public, grande route. Il Chêa — , en com- 
mun, en société. 

3° Tenter, tromper. II — lebuong, tromper en flattant. Il — chït oi 
teHn, émouvoir, toucher le cœur. II Rok — , tenter. II — lûm ( même sens ). 

trUîà LÙCÎNG. Jaune. II SSmbôr — srâk, — lau, rougeâtre. 

Hostedby Google 



LDO-MAH. 



fUfU LUOS. 1° Tailler, amincir, il — tnêk chhceû, tailler des branches, ébrancher. 

" It — resey, eneyer, tailler, les branches, les nœuds de bambou. 

2° Il — dêk, fil de laiton, til de fer. Il — $f>ean, fil de cuivre. Il Kh^ê 
— , fil de fer, et ( par ext. ) télégraphe. Il Mî khsî — , télégraphiste en chef. 

rugî LUOT. li Chau — , arrière petit-fils. Il Medai ming — khang meiai, tante ma- 

^ ternelte. 

[finU LÛP. Il Si —, affamé, qui dévore. 

(OntïTl LÛPHÛ. Avide, ambitieux. 

[f^fU LUS. V. LϞs. Plui 



EfinSî LUT. Sauter, bondir. Il — stïi, sauter d'un bond, bondir. Il — ifà châul, 

entrer en se précipitant. || — sfû tou krau, se précipiter dehors- H — relôk 
( ou ) lotôk, ballotté par les flots ( tangage et roulis ). 

rUEÎ LÛT, Il — chœûngkîing, s'agenouiller, fléchir le genou. Il — chœûngkông krap, 

' se prosterner aux pieds de quelqu'un. 



MA II Chœûng — , banc à quatre pieds. Il Ângkui chœûng — , s'asseoir sur un 
banc. 

MA. i" Il — pét, médecin, vétérinaire. 

2° Dompteur ( éléphants ). Il — teak tomrey, dompteur, preneur d'élé- 
phants. 

MÂAM. Il Dbm — sâmpouy menthe, baume. 

MAHA. i" Grand, auguste, divin, sacré. Il — réach, majesté. Il — Nokor 
Kkmtr, l'illustre royaume du Cambodge, jl — resey, anachorète, ermite. 
IJ — thlïk, serviteurs, pages du roi. Il — sângkran, calendrier, annales. Il — 



y Google 



i84 MAI-MAT. 

khsM, les rois en général. || Piis — mîk, gangrène, cancer. Il — héng, suc du 
laser, plante. || Préng — p'ônsâ, médecine pour guérir les plaies. 

2° Entremetteur de mariage. Il — êng, injure. 

ytnU MÂHÂUP. Il Ahar — , mets recherchés, nourriture. Il Ctômney — ( même 

" sens )■ 

îyWJ MÂHÊSEY. Reine ( poésie ). 

ytim; ■ MAHORI. Grand orchestre ( poésie ). 

OItmjKjU MAHOSROP. Concert, spectacle ( poésie ). 

ferun MAISAK. Bois de tek. 

tflTl MAK. Il — ph&l, avantage spirituel; amendement. 

yin MAK. Il — ngéay, avoir du dédain, du mépris pour. 

tnn MAKAK. Il Dàm — , nom d'arbre. Il — parHng, pomme citère. 

n 

y MÂKÂR. Dragon, portrait, image du dragon. 

tyiS* MAKAU- Macao. Il PdnUay — , ville de Macao. 

n 

trinfolà MAKPRAN<j. Il Dàm — , arbre fruitier très commun au Siam. 

tnnarifi MAKSAN. Grande lance. 

tny MÂM. Poisson haché et mis en conserve à la façon annamite. 

yy MÂM. Fort, bien pris, trapu. 

tflà MANG ( ou ) Mal. Harmonie imitatîve ( coup ). Il Véay — , donner un coup 

sec; pif, paf! 

yà MÂNG. Défaut, tache. Ij Sau — ( même sens ). Il — chhkong, faute. Il Et sau 

— , sans tache, sans faute. 

yjt^n MÂRDAK. Héritage. Il — mârtéan ( même sens. Il Si — , hériter, héritier. Il 

Neâk kr'ing — ( même sens ). Il K'ÛmnM — mârtéan, testament. N Team — , 
qui dispute un testament en sa faveur. 

yiJî MAT. Il Bai — , sauge qui exhale une odeur de camphre. 

tflP) MXT. Bouchée; mot. Il Si mi5 — , manger une bouchée. || Bai niô — ,UDe bou- 



y Google 



MAT— MEA. 



185 



itrlj' 

et 

tntn 

tnn 



tnnss 
tnru 



chée de riz. Il Afiî» srâdey m'6 — , se taire, ne pas dire un seul mot. Il L4 té 
niô — Pir~, n'avoir entendu que quelques paroles. || Miln srâdey prap kî 
dâl më — , ne souffler mot à personne. 

Mat. Tout, absolument tout ( Sîam. ). Il Si — , il a tout mangé. Il lok — , il a 
tout emporté. Il Chhï — , tout brûlé, tout consumé. 

MAU. 1° Il Muor — , être très fâché, garder rancune. 

2° Il Tkvœû — , faire {_ un travail ) à l'entreprise, à forfait. 

MÊ. Mère, maman, vieille, vous. Il — ou, père et mère, c'est ainsi que les en- 
fants appellent leurs parents, excepté dans les villages catholiques, où 
l'on emploie de préférence le mot^ajy pour désigner le père. 

MÉA. Oncle. Il — kângkbt khang a/iitA, oncle paternel. Il — cki tuot kkangapHk, 
grand oncle. Il — chi luot khang medai,irète de Ia trisaïeule, du côté maternel. 



MÉADA. WPrëa- 
Sainte Vierge ). 



2 du roi. Il Sâmdach Preâ Vor — , mère de Dieu ( la 



MEAK. Il Khé — th'Ôni, onzième mois ( Décembre-Janvier). Il Kkê — knsér, 
neuvième mois ( Octobre-Novembre ). 

MÉAN. Avoir, posséder, être. If — prdk riél pinmân, combien avez-vous de 
piastres? Il — «0» day, avoir, posséder. Il — préà chénda, dire, parler ( D. 
R. ). Il — bb oy, qu'importe? Il — nana khl'â, il yen a qui... || — kal na mi 
dâng, il arrive quelquefois, parfois. Il — té, il faut. Il — âmnâr trêk âr, 
éprouver une grande joie. Il Ne'âk — , un homme riche. || Krâ — , cela se 
voit rarement, c'est rare. Il Kh — (f, il n'y en a pas, 

MEAN. Poule, coq. Il — nhi, poule. Il — chhmût, coq. Il — kriéu, chapon, il 
préy, poule, coq sauvage. Il — iï5A, grand coq de combat, il — ckî, poule de 
petite espèce. Il — kéang, qui tient le milieu entre l'espèce de combat et la 
meân chê- Il Kâun — , poussin. Il r— chàmtëngj poulet. Il — th, poule d'Inde. 
W Pong — , œuf de poule. Il — pong, la .poule pond. || — ketéat, la poule 
chante après la ponte. Il P^nchtl — , fairg battre les coqs. li — rongéau, 
chant du coq. Il — tô, faisan, 

MÉANG. Il Preâ — sang, la chair, le corps { D. R. ). 

MÉARIÉAT ( ou ) Méaiat. Conduite, manière de se conduire, prudence, il 
KSmn^t — ( même sens ), retenue, réserve, sagesse. Il — ntis, prudence, 
prévoyance. I) — chéa, réserve, retenue, sagesse. 

MÉARKOT. Il Thbâng ptch — , émeraude, pierre précieuse. 

MÉAS. Or; cher, chéri. || — sU, or pur. Il S^ch — , or, or pur. Il SâwpM — , 

19 



y Google 



i86 MEA-MEL. 



drap d'or. Il KhsUch — , poudre d'or. (I kâun sSmlanh — , 6 mon chéri, mon 
amour! Il Ckék — , espèce de banane très estimée. 

tripî MÉAT. Carène. Il Bat — , quille ( bateau, barque ). 

tnfî MEAT. Bouche, entrée, ouverture, bord. Il — thvéar, entrée, seuil de la por- 

te. Il — t)iniî, embouchure, estuaire d'un tieuve. Il — pêam, — srâmiit, port 
de mer, côte. Il Ha — , ouvrir la bouche, le bec. Il T^k —, salive. Il Bel 
— , fermer la bouche. Il Tâp —, répliquer. Il — ckrèn, bavard. Il — téch, par- 
lant peu, taciturne. Il Phleat — , la langue a fourché, lapsus. |] — rilng, 
langage dur, mal poli, grossier, il — chêchâu, médire, dire du mal de. || 
ReM — tha, tout le monde dît. Il — kYimpi'>ng,'beïgQ d'une rivière, d"im fleuve, 
embarcadère. 

Eri[fri MÉATRA. Règle, article de loi. Il — mûy, article premier. Il — pir, article 

second, il Lakkana chôr plan ban pânmân — , combien la loi sur les vo- 
leurs et les brigands comprend-elle d'articles ? 

yO MÉCH. Abréviation de dâuchmedéck, quoi ? qu'y a-t-i! ? quoi donc ? 

tnrU MECHAS. Maître, patron, seigneur. Il — srey, maîtresse. l[ SSmdach — srey, 

^ la S'^ Vierge. Il Bamrb — , servir son maître. Il — tt thôr, tyran. Il — phteâ, 

maître de maison, patron. || — sampcu, patron de jonque. Il Srê nH khméan 

— , cette rizière n'a pas de propriétaire. Il — chivit, le maître de la vie ( en 

parlant du roi ). I' — thiay oy, mon cher seigneur, mon cher maître. 

yd ï MECHU. Jus des fruits acides; condiments acides, il Ponlê — tis, oseille. 

tTltlT MEDAI. Mère. Il ~ dbm chhmô Êva, notre première mère s'appelle Eve. Il — 

^ bângkôt, mère naturelle, il —thàr, mère adoptive; marraine. Il — krua, mère 

de famille. Il — ming, tante ( du côté du père ou de la mère ). j| — thôni, 
tante ( aînée du père ). I) — ch^ng, marâtre, seconde femme du père. Il — 
kemék, belle-mère. Il ■— ming bângkbt kkang apYik, tante, sœur du père. Il — 
ming tuot, grand'tahte. 

(yj MEY. Il Rômpung ^, être absorbé par une pensée, ne pas l'oublier un seul 

instant. 

fUn MÊK. Branche, rameau. Il — chhaû, branche d'arbre. || — tômptang ckû, 

sarment de vigne. Il — ropou, trâlach, filament de courge, de melon. 

tri MELA. De quelle façon, comment ? || Thrm — , de quelle grandeur, de quelle 

'" dimension? 

ù v 

ty ï MELE. Ainsi, tellement, tant que. Il — kbi, comme cela, de cette façon! Il 

"" Dal — , à ce point, tant, que cela, ainsi ! 

yt MELI (ou) MoH.WPhka —, jasmin. \\—tca, — mot, deux espèces de 

'^ jasmin. 



y Google 



MEL— MER. 187 



, yU MELÔP. Ombre, ombrage. \l Rok —, chercher l'ombrage, le frais. wTou 

"^ bâng — dàm chhceû, se mettre à l'ombre d'un arbre. Il Chrâk — (même sens). 

Il Kadau ntts, ângkui — sén, quelle chaleur, asseyons-nous un instant à 
l'ombre. Il Krâmiim châul — , jeune tille nubile. 

yj MELU. Bétel. |] Si —, chiquer le bétel. || — prey, bétel sauvage (nom d'une 

'^ province). || — phnùm, bétel des montagnes. 

yyt MEMIS. V. Momis. Poil, duvet. 

(yjS MEN. Vrai, vraiment, sûr, certain, en effet, sérieusement. || Chéapit — , c'est 

vrai, c'est certain. Il — té», vrai, très sérieusemeut, avec soin. Il M^n — 
est-ce vrai, oui ou non ? 

tri MENÉA. Vous autres (en s'adressant à la foule, au peuple]. Il Menus — rjiaha 

^~- ch'm teang lai, tous les mortels. 

tnà MENÊANG. Concubines du roi. 

tnfU MENÉAS. Mauvaise langue. 

tnfU MKNEXs. Ananas. 

yfn MÉNH. À l'instant. Il T'^p mok dal —, il vient d'arriver à l'instant. 

ytU MENI. Il — menéa, à la hâte, précipitamment. 

yrU MENTA ( pour ) Veanta. Lunette, lorgnon. 

yS^ MENUS. Homme ( en général ), les hommes. || — metiéti ( même sens ), il 

' ^ — kack, homme méchant, pervers. Il — slâtit nUs, une bonne pâte d'hom- 

me. Il — Miô neâk, un homme, un individu. 

[tnri MEREXK ( ou ) MoreUk- 1° Vernis noir. Il Cheâr — (même sens). Il Léap—, 

® passer une couche de vernis. Il — &â, borax de soude. 

2° Compagne, commère (familièrement entre fem- 
mes). Il Kelb — , amies. Il Pïiinhêk chït kelb, mettre la discorde entre deux 
amies. 

[yiy . MEREAM ( ou ) Moréam. Doigt. Il — day, doigt. Il — chœûng, orteil. 

[yit MEREAS 1° ( ou ) Moréas. Il — prôu, nom d'un arbuste odoriférant, 

2° Nom d'une liane. 

(lyO MERËCH ( ou ) Morîch 1° Poivre. 2° Il — tômat, plante fébrifuge. . 



y Google 



188. MER— MI. 

r^n MERÊK. V. Àwrik. Charge, fardeau. 

([yà MERÊNG ( ou ) Morêttg. Il — phîœûng, noir de fumée, suie. 

(jyfn MERÊNH ( ou ) Morînh. i°^ Chancre, ulcère, cancer. Il — kângor, cancer 

""" au sein. îl — phlœûng, — (ùk, — ckâmbêng. — pondbr kâun, — lùmai, dif- 

férentes maladies de ce^enre. 

2° [I Khmôck — ^(ïwgïi^fli, nains habitant les forêts, . 
qui sont, dit-on, les gardiens des animaux sauvages (superst.), 

^fi MERÔT ( pour ) Chtmrôi ( ou ) Neâm vM. Faire fuir. 

tyfj MERTIS. Piment. 

yjPU MESÂL ( ou ) MosU ( ou encore ) MeM. Hier. Il — m'ênh, hier même. Il — 

ni6 ngay, avant hier. 

CÈgi3* MESAU. V. Mosau. Fariné. 

[yj'jÊS MESIÉT- Qui n'a pas de valeur. wChôl — , abandonner, rejeter. Il BUt — , 

-' perdre. Il A chôl — , vaurien, propre à rien. 

yî ML Vermicelle chinois. Il — sur, macaroni chinois. 

ys *MI. V. Mir. En foule. 

[y MI. 1° Appellatif des femmes du peuple ( se met aussi devant les noms 

d'animaux femelles ). Il — »^ — «*), celle-ci, celle-là. Il — krâmôm, jeune 
iille nubile. I) — dïng ni, celle-ci ( par mépris ). Il — ap, sorcière. (1 — ân- 
dbk, entremetteuse. || — chôr, impudique, prostituée. Il — néang ( ou ) me- 
nêang, concubine, courtisane du roi. Il — kka, concubine de mandarin. Il 
Kû — , vache. Il S^ —, jument. 

2° Chef, patron. I! — veat, chef, supérieur de couvent, de pagode. Il — 
teâp, officier, chef militaire. || — kâng ( même sens ). Il — thôm, le chef 
principal. Il — srOk, chef de village, maire de village. (I — kapal, capitaine 
de navire. Il — kôi, douanier, chef de douane. Il — prey, chef des forêts 
(garde forestier). Il — kar, chef de travail, entrepreneur, patron. Il — hang, 
marchajid, boutiquier. Il Thvœû chéa —, qui est le chef, le principal, le pa- 
tron. IJ — Hm, petits drapeaux qu'on attache au sommet des mâts, il — 
atabjiu, papillon. IJ — thvêar, chambranle de porte. || — tâmbôl, poutre 
qui soutient le faite de la toiture. Il — ba, parents, ancêtres. Il — dêk, ai- 
mant. Il — chaûng, gros orteil. Il — day, pouce. Il Phliéng mii — , une grosse 
averse. I) Preil — , riz, nourriture ( par superst. ). 



y Google 



MIC— MIT. 



[ya _ MICH. 1° Il —phnék, cligner de l'œil. 

2° Il — thpal, pincer la joue [ enfant ). 

3° Forme, maintien. Il — dS, forme du sein. 

(yjn MICHHA. i" ( poésie ). Poissons; (put ce qui vit dans l'eau, il Trey — nïip, 

poisson fabuleux, qui a le corps d'un poisson et une tête de singe. 

2" Il Mm^s ckït — , qui a un cœur impitoyable, un cœur de brute. 
[y|y MIÉM. 1° Germer, qui commence à sortir de terre. 



(yjfi 



cy 



2° H S'âi — , sorte de chouette. 



yjÉ MIEN. 1° Il Dbm — , arbre fruitier ( fruits en grappe, genre lilchi ). 

2° Petit cercle en fer, anneau. Il — A(imèg(, anneau, virole qui con- 
solide le manche d'un couteau. 

/là MIÉNG. Il — maûl, appuyer la tête sur la main et regarder. Il Pdiéng pâong 

-' — maûl, regarder fixement en inclinant un peu la tête. 



[yUJ MIK. Ciel matériel, firfnament.il — srâtùm, ciel nébuleux, obscur. Il_ — âp 

( même sens ), ciel couvert de brouillards.. Il — srâiâ, ciel clair, serein. 
Il Dâl élœû — , jusqu'au ciel, il Chœûng — , l'horizon. 

(ytnî MIMAI. Veuve. Il Néang — (même sens). Il — modâng, qui a eu deux maris. 

yyû MIMON. Daignez, veuillez (en s'adressant au bonze). Il — làh chkân, veuil- 

lez vous mettre à la.h\&. w Lïik chauf ai srik ban — lûk té} le Gouverneur 
vous a-t-il invité ? Il — lûk, on se sert de ce mot pour désigner le mot invi- 
ter, invitation ( aux bonzes ] ; souvent on dit simplement mon. 

[yySS MIMOT. Possédé du diable ( cérémonie diabolique ). Il Rûp — , possédé, qui 

' a le diable au corps. 

[yfi MIN. Sorte de kiosque dans lequel les riches Cambodgiens brûlent les corps. 

yà MING. H Medai — , tante. Il Chi dâun — , aïeule. Il Chi ta — , grand oncle. 

yî MIR ( ou ) Mi. En foule, pêle-mêle. Il ^^îk — srâtïim, ciel un peu sombre. 

ypi MIT. 1° Il — khluon, s'étendre, s'étirer. Il — troién khluon, se tourner et re- 

tourner dans son lit. 

2° Union, paix. Il — mûl, — mitrey ( même sens ). Il Ckéa — , être uni. 



Rostecl by 



Google 



MIT-MŒU. 



ami. Il — samliinh, amis. Il ChH chéu — çhéa mûy kenéa, ne faire qu'un, 
union des cœurs, amitié. 

i" Il — phH, adultère. Il — dâ tru, traître et adulateur. 

MITA. Compassion, miséricorde, clémence. W — kâurna [ même .sens ). Il 
Trùng preii — miséricorde, pitié ( D. R. ). 



logj 



MITREY. Paix, tranquillité. Il — kenéa, être en paix, union. [| rAz^œ!* — . 
faire la paix. Il Chéa — , en paix, paisible. Il Sàum thvœû ckéa — kenéa, de- 
rnander la paix, la tranquillité, ||_^0r méan — , pacifier, mettre la paix- Il 
Ckéa — Sf^p, pacifié, apaisé. Il Rikùt chéa —, négocier un traité de paix. 
[| NeÂk chéa spéan — , messager de paix, pacificateur. Il Chhnrôn par chéa 
— oi as prâsdêng, que la paix soit avec vous. 

y • Mo. Diminutif de Mûy, un ( se met toujours devant le nom ). Il — mât, un 

mot. Il — dâng, une fois. Il — ngay, un jour. Il — neâk, — tua^ un homme. 

y MÔ. Indigo préparé pour la teinture, la plante s'appelle tr^m. 

UCpfî MOBAT. H Dbm —, corossol, arbre fruitier, 

ydru MOCHÛL. Epingle, aiguille. Il — hhteh, épingle. Il — dér, aiguille. Il —ked- 

' ""g'i grande aiguille pour coudre les voiles. 

tT) MODA, Il Th6m — , grand, supérieur à; par e.^emple. II Medéch — , de cette 

^ façon-ci, de cette façon-là. 

yà MODÂNG. Une fois. V. Dàng. 

(yCj MODÉCH. Il — moda, de cette façon, ainsi, condition, état. Il Dduch — 

^ moda, de toutes façons, de toutes sortes. 

lynj MCEÛL. Regarder, considérer, lire, soigner. Il — kkang é kbt, regarder du 

côté de l'orient. |[ Remit — tou ê lœû, regarder en haut- Il Chhngûk iou — ê 
krôm. regarder en bas. Il — mûn khœûnh, je ne vois pas; regarder et ne pas 
distinguer. || — khœûnh, voir, apercevoir. Il — tam, suivre du regard, il 
Krâvël—, vôder, tourner autour. Il — ckâmttgil, traiter, soigner un malade. 
Il — chéa, guérir un malade. Il Châmngii dâ kreân — , qui peut se guérir, 
qui n'est pas incurable. Il — ngéay kî, mépriser, dédaigner. Il — kên aiâus, 
tirer l'horoscope. Il —hô, tirer des augures, augurer. Il — sâmb'Ôt, lire ( un 
livre, une lettre ), Il — stmbôt dtich, savoir lire couramment. Il — satra m^n 
dâch, ne pas pouvoir"déchiffrerles caractères. Il PSttgrtên kî — s^mbôt, en- 
seigner la lecture, apprendre à lire à quelqu'un. Il — oi cheûk, considérer 
attentivement, il — kômlûng, essayer ses forces, il Sém —-, je verrai, on 
verra. Il — bamnâm^ laisser agir, par indifférence ou par méchanceté. Il 
Phnék —, vue. Il — Interjection, voyez donc ! regardez donc! 



y Google 



MŒH-MOM. 



[yy MŒÛM. Tubercules en général. Il —fônUàung, pommes de terre, patates. Il 

Spey — pârang, radis, carottes. || Sàndèk — , arachides. Il — phlâu mean, 
mandragore. Il Spey — , rave, navet, radis, etc. ' 

ig& MŒUN. H Mù —, dix mille. 

ym^ MOHËNGSA. Nom de dignité. 

.yttflEfl MOHIMÉA. Superlatif employé seulement 3ans les livres. Il — kray p'ik, 

' beaucoup, souverainement, énormément, trop, il — kray léng (même sens). 

yUS\ MOIÉA ( ou ) Meiéa. Dissimulé, feint; faux, feindre. Il Mcnik —, hypocrite, 

faux, il Preâ iiing — , âmes qui, d'après les Cambodgiens, rentrent dans le 
corps d'un même individu et en sortent à volonté { chaque individu en a 
environ 17 ). 

d 

OUTl?' MOIÉAT. V. Méariéal. 

yn MÔK. Venir, approcher. Il Biét — , approcher. Il — dal, arriver, parvenir, il 

— chlt, venir tout près, approcher. Il Ton — , aller et venir réciproquement. 
Il — rûey, venir souvent, fréquemment, || lok —, apporter, il L<ziik bay —, 
apportez le riz, il Rtii — , accourir. Il Tràlâp — , revenir. Il — pi na ich's, 
d'où venez-vous ainsi ? 

tnè MOKHANC. D'un côté. V. Khang. 

y£fi [J MOKLÙA. il Dûm —, arbre dont les-fruits servent à teindre en noir. 

yna MOKOT. couronne. Il — arain ( même sens ), diadème, mitre précieuse. Il 

'" Luong irôvg preà —, le roi ceint sa couronne- 

yty MOMÊ, H ChhnSm —, année de la Chèvre, 

ytriti MOMEACH. il Sâl —, petit moucheron. 

ytOfU MOMÉAL. Cauchemar ( provenant de ce qu'on a vu ou pensé pendant ie 

jour ). 

ycyî MOMEY, V. Mey. Absorbé par une chose quelconque. 

yyj MOMI. 1° Il Chknâm —, année du Cheval. 

z" Il Phnîk —, qui a les yeux appesantis, qui a envie de dormir. 

yyd MOMICH. 1! — tnomieu, murmurer, grommeler. 

yy- MOMIS. Poil, poil follet, duvet, plumes. Il — chiém, laine de mouton. H — 

phttêk, cils. 



y Google 



192 MOM-MON. 



ytUJ MOMŒO. tl — moméay, rêver tout haut ( v, g. dans un accès de fièvre ), 

somnambule. 

UtJtJ MOMŒCNG. Il S^ng —, engourdi, il Krôk sâttg — , à peine réveillé, qui n'a 

pas encore repris sa connaissance complète. || — châng té dêk, paresseux, 
qui ne cherche qu'à se coucher. II A stlng — , simple, hébété, abruti. 

yttn MOMÛ. Pénétrer dans, se faufiler- Il — prey, pénétrer dans la forêt en se 

courbant. * 

yytU MOMÛl. Il S^i —, qui parle peu, taciturne. 

yfi MON. Formules de prières; magie. Il — akôm formules magiques, prestiges 

diaboliques. Il Sâui —.réciter des prières ( bonze ). Il — liéng, apaisement 
des esprits. Il — katha, amulettes. 

yfi MON. i" Il Dbm — , mûrier. Il KràdUs — , papier fait avec l'écorce du mûrier. 

2° Il Srôk — , royaume du Pégou. 

Ofi MON. V. Mimon. 

tfifi mÔN. V. Meân. Poule. 

tyrn MONÉNH. vexation, affliction. ll BU —, vexer, opprimer. 

[tnà MONG. 1° Heure. II — ponmân, quelle heure est-il ? II — mfjtôndâp, il est 

onze heures. II Konlà — , une demi-heure. II Më — konlH, une heure et demie. 
(I Thngay resiél — pir, à deux heures de l'après midi. II Véay — , sonner les 
heures ( horloge ). II Dbr phlâu pir bey — ban dÏÏl, en deux ou trois 
heures de marche vous arriverez. 

2° Mausolée. 

yà MÔNG. 1° Grand filet de pèche, il Dik ( ou ) réay — Jeter le filet, il Sa — , 

le ramasser, le retirer. 

2° II — ping péang, toile d'araignée. 

yàfU MONGKÔL. i° Solennel, important. II Ken^ng — kar, pendant, dans cette 

" solennité. 

2° Cadavre ( R. ) ( ou } BâkHl. 
tfàUJfi MONGKHOT. Il Dôm —, mangoustan, 

^ttnrri MONH. h — monh, qui n'a plus de dents. 



y Google 



MON-MUA. 193 



yfiO MONTÉCH. Un petit peu, un peu. Il — êiiH, encore un peu. Il — mûy, un 

' ^ tant soit peu. Il — montuoch, un tout petit peu, un tantinet. 

yfij MÔNTIR. Il Preâ — , palais du roi. Il Prei — luong {même sens). H Preâ — 

''* lak sânta papa, palais de N. S' Père le Pape. 

yû[^J MÔNTREY. Il MM —, les autorités, les grands. 

yfiru MONTUL. Doute. Il Méan —, douter, se défier, avoir des doutes. II — sang- 

say (même sens). Il Tïang — , douteux. Il Ank — kring ki pttm imng, je doute 
de leur bonne foi. 

u)n\ MOPHËY. Vingt. 

[uin MOREÂK. Morémi. M oréck, etc. V. pa.r MereM... 

(lyly MORIEM. Canon. || Kômphlœûng — ( même sens ). Il Snâuk (ou) chceûngk&l 

■' —, affût. 

[tn; MÔRO. Il Sfôk —, l'Arabie. 

[(yy MORŒÛM.II —preâ, millepieds ( animât inoffensif ). 

([uiy MORÙM. Il Sïïi—, sorte d'abeille. Il TïlA— , miel de cette mouche. 

^ru MOSÂL ( ou ) MosU. Hier. || — m6 ngay, avant hier. 

typa" MOSAÙ. Farine. Il Bômpông — , faire des boulettes de farine. H Léap —, en- 

duire de farine, se farder. || — pêt nuon, fard de première qualité. || — tié- 
ang téau, qualité inférieure. 

ypî MOT ( ou ) M^i. Convenir, traiter, faire une promesse. Il — sâmh ( ou ) — 

sànomât ( même sens ). Il — sâtnat kenéa, convenirensemble de quelque 
chose. Il Dôi pêak — sânomat, d'après les conventions. Il — sâm^t kî nûng 
thvceû, promettre de faire. Il Pêak — sâmat, promesse, pacte, convention. 

Enn MÔt. V. Meât. Bouche. 

y MÛ ( ou ) Mûr. 1° Rouler, enrouler. Il — khsé, enrouler, rouler une corde. Il 

— ^ârey, "rouler une cigarette. || — kôntU, enrouler une natte. Il — kômnû, 
enrouler une image. 

2° Il — mftè, honteux, timide. 
y MUA ( Pour ) Muo i ou ) Muor. 



y Google 



i94 MUC-MUN. 



yd' MOCH. Plonger. I! — t^k, plonger dans l'eau, faire le plongeon. Il Chrd — 

' kî kenàng tûk, plonger quelqu'un dans l'eau. 

tJLQ M0Y (ou ) Muoy. Un, nombre un. Il -, lentement, avec ensemble. Il Dbr 

" , marcher lentement, à pas comptés. Il — ma dâng, un à la fois, un 

chaque fois. Il — pir, un ou deux, peu, quelques uns. Il — rîim/'éc/i, aussitôt. 
Il Chéa — kenéa, ensemble, rre faire qu'un. Il — êtiît saut, ensuite; deuxième- 
ment. Il lok kômbei — mok, apporte-moi un couteau. 

yn MUK. Visage, face, façade, devant, avenir; espèce. Il ~ chû, triste. Il — sra, 

— vik, figure gaie, réjouie. Il — kriém — snguot, figure triste, desséchée. Il 

— slst, pÙe- W — cheHm, livide. Il — rùng, impudent, effronté. Il — akr^k, 
vilaine figure. Il — meât, visage, figure, face. Il — 9i, visage marqué par. la 
petite vérole, il Neâk — neâk me^t, qui a une certaine renommée. Il VU — , 
avoir des vertiges. Il Krêng chhû kabal vii — , de peur d'être indisposé. || — 
kèmbet, samsér, tranchant d'un couteau, d'une épée. Il — chhœû, — kedar, 
face d'un arbre, d'une planche, il — teâp, avant-garde. Il — prâhêl, simili- 
tude, ressemblance. Il — kkmâs, rougir, il Nou — chûinnûm, en face d'une 
assemblée, en public. Il Nou — , demeurer, être en face, en présence, à la 
vue de. Il Pi nt toit —, dorénavant, désormais. (I Ëkroi tou — (même sens). 

Il Tou — , aller en avant, au devant. Il Dbr —, marcher devant. Il Ta tou — , 
à l'avenir, dans la suite- Il Chrbn — , divers, différents. Il Chrùnyang, chrbn 
— , de toutes sortes, de différentes espèces, varié. Il Krûp — (même sens). Il 

— kuor, il convient, i! est convenable. Il — kar, métier. W Khyâng — .coquil- 
lage de mer. Il — chhkê sré ch'émrôu, grave insulte. H M4r — , honteux, 
timide. Il — mSntrey, les autorités, les mandarins. 

yCV MUL. i" Rond, entier, intègre, complet. II Téang — , tout entier, compléte- 

" ment, tout. Il — kenéa, ensemble, tous. Il S^mdey — , belle voix, voix pleine; 

opinion unanime. || Thvaû ci — , arrondir, faire en rcMid; en entier. Il Dâ rûp 
vong — , en rond, qui est rond. Il — srâ lââ, intègre, intact. Il Satra àksdr 
— , livres écrits en caractères ronds. Il Chït — trâkôl, être du même sen- 
timent, ne faire qu'un seul cœur. 

2° Espèce de harpon, il — châk kràpeeû, harpon pour saisir le crocodile. 

[yOJ MÙL. Mûm. V. Mœâl, Mceâm. 

yy MGM. W — chteilngkran, se dit de trois pierres ou de trois mottes sur les- 

quelles on place la marmite. 

yfi MON. 1° Avant, auparavant, antérieurement. Il — tômbâug, d'abord, tout 

d'abord,- avant tout, une première fois. Il Pi — , qvant^ récemment. Il Âmpi 
— , auparavant, autrefois. Il Tou — , aller devant, précéder, il Oi prap kî 
— , prévenez les gens à l'avance ! Il DÉl — kî, qui arrive le premier de tous. 

2° Boutons qui poussent sur la face. Il Kbt — , avoir de ces boutons. 
Uû MUN i" Négation, ne, ne pas, nullement. Il — mén, point du tout, ce n'est 



yGpogle 



MON— MDS. 



pas vrai. Il — méan nana kenotig tcang pir «S, ce n'est ni l'un ni l'autre de 
ces deux-là. |] — ban té, ne pas pouvoir, il n'y a pas moyen. Il — trou té, ce 
n'est pas cela, c'est faux. 

2° Marteler des métaux pouf les réunir. Il Véay — ddk, souder deux 
morceaux de fer en Irappant sur l'enclume. 

MÛNG. Moustiquaire. \\ Cliàng — , attacher le moustiquaire. l\ Krâvel —, 
anneaux sur lesquels on fait glisser le moustiquaire. 



ytu 



yà 



[y 



MUOY. V. Mây. Un. 



= " MUOK. Chapeau, casque, casquette. Il — lôck, calotte, casquette. Il Péâk — , 

se coiffer, porter un chapeau. Il Dâ — , se découvrir; saluer. 

°^ MUOL. i" WCkamiigil — , dyssenterie. I( Chhù — .avoir la dyssenterie. Il 

2° Tordre, tourner. || — kkchait, visser. || — norka, remonter une 
montrej une horloge, il — péak, dénaturer le sens des paroles. 

^^ MUON. 1° 11— meam, fort, robuste, bien pris. Il — meâm nàs, qui a beau- 

coup de puissance, de force. 

2° Il Niéay — , parler d'une manière judicieuse. Il Sâmléng — , voix 
grave. 



MUONG. Il Tûk — , barque de plaisance. 



yi^ MÙdNG { Siam. ). Province, 



pays, royaume. 



y MUOR: 1° Il — mau mông, triste, chagrin. Il — mau, colère causée par la vue 

■ de quelqu'un qu'on déteste. 

2" Il — srdth ùz provenant des grains tombés pendant la récolte, et 
qui germent ensuite. 

°^ MUOT. Charpie, compresse. Il Haut chîs thvœû — , faire de la charpie. Il 

Bèt — 01 chénh khtXt, mettre de la charpie sur une plaie pour en absorber 
le pus. 

y MÛR. V. Mû. Rouler. 

(trit MURA { pour ) Merâ. \\ Thbông — rubis. 

^y MURUM. Il AmbU —, ammoniaque ? 

yfU MUS. Moustique, cousin, maringouin. Il — khâm, piqûre de moustique. 



y Google 



196 



MUS-NAP. 



yfU MUS, Coin en fer ou en.bois. Il Bâ — , enfoncer un coin. 

ttnnXlJ MÛSA. Soupçonner, conjecturer. 

yS MUT. Aigu, tranchant, affilé, qui pénètre ( instrument en fer, épine, etc. ) 

' Il K^mbtt — , couteau bien affilé. Il Kap — , faire une blessure. Il Kaptnân — , 

frapper avec le tranchant d'ufl instrument sans pouvoir blesser (sortilège). 
Il ~ piïnla, s'enfoncer une épine ( dans le pied ), Il — day — chœûng, tout 
égratigné, tout en sang. Il Samdey — , paroles mordantes, piquantes; qui 
parle sans aucun ménagement. Il CA^i — , brave, courageux. 

y(S MUT. 1° Chapitre d'un livre. 

2° Cycle de douze ans. Il — mûy, un cycle. 



wn'fi 



NA. Où 11 Pi — , d'où ? Il Tou — ,où allez-vous ? || Mok pi — ,d'où. venez-vous? 
Il Neâk — , qui, lequel ? Il Kal ba — à quand ( s'emploie quelquefois pour 
l'élégance de la phrase ). Il Pfiw ban Ibi — , ne pas pouvoir, pas moyen. 

NAI. Dégoût, dégoûté de. 

NAMŒUN. Mandarin, dignitaire. Il — naUn ( même sens ). 

NÂMVA. Il Chék — , espèce de banane. 

NÂN. Il Nsn — , épais, serré. Il Nên — iân tap, tellement resserré qu'on ne 
peut plus passer. 

NANA ( ou ) Nona. Qui, quelqu'un, quiconque. Il — kenông pir, lequel des 
deux? li Rebh — , à qui cela, à qui l'objet ? Il Pkteit — , à qui cette maison ? 
Il Méan — khlH, y a-t-il quelqu'un? Il M'ân cht khlach — , qui n'a peut de 
personne. 

NÂP. 1° Qui est de la grandeur ou à la distance d'un ampan seulement ( ex- 
pression employée surtout par les enfants quant ils jouent avec les fruits 
d'un arbre appelé ângkSnk], 

2" il — thil, estimer ( Siam. }. 



dbyGoogle 



NAS-NEA. 



■97 



-pîk, trop, excessif. It — 
ins les livres. Il Chrbn — , 



(UnrU NXs ( ou ) m. superlatif, très, fort, beaucoup. Il ■ 

kray pîk, extrêmement, ne s'emploie guère que d 
en grand nombre, en grande quantité. 

fUYKPLTlPi NASÔT. Ainsi ( dans les livres ). 

Î&S NE. Montrer, indiquer; vois donc! 

[fit NE. Celui-ci, ce, ceci, voici, par ici. Il — êng, ceci même. || Phteà — , cette 

maison-ci. 1 — phteïi khnkôm, voici ma maison- H — rû tiû, ceci ou cela. 
Il Tr&ng — trâng mS, par ci, par là. Il Pi — tou, pour aller d'ici à. || — 
hôi, c'est ainsi, il en est ainsi, assez, suffit. 

SM NÉA. Dans, en, lorsque, ce, ceci. || — kréa, dans cette circonstance, dans 

cette occasion. Il — kréa slâp, à la mort, au moment de la mort. Il — krêa 
slâp vinéas, dans ce désastre, dans cette ruine. Il — kal, lorsque, dans ce 
temps. Il lur chéa — , retard, longueur de temps. 









NÉACH. Il rSft — , marée descendante, reflux de la mer. Il Kal Ûk — , à 
marée basse. Il — ring tuk, la plage est à sec. 

NÉAY. 1° Patron, chef. Il Thvœtî — , faire le chef, être le chef. Il — 
sampdu, patron de jonque. |( — khnh'Ôm citée nUs, mon patron est un très 
brave homme. Il Êng tam — »a, qui as^u pour chef, pour patron ? 

2° Là-bas, au delà, de l'autre côté. Il E — tou tiét, plus loin encore. 
Il Ê ay, ê — , ici et là-bas. Il Ê trbi — , sur la rive opposée. 

NEAK. Serpent fabuleux, dragon. Il — kârêach (même sens). 

NEXk. Monsieur, vous, personne, individu ( appellatif des personnes). Il — 
êng, vous-même, vous. || — l'î'Mg', bonze. (I — k? — n6, celui-ci, celui-là. 

Il — éna êna, tout homme, tout individu- il Non té mù — êng, être tout 
seul, solitaire. Il Dôi m<j — , en particulier. Il — bon, un homme de bien, 
vertueux, dévot. Il — chéa, se dit de quelqu'un qui est libre, qui n'est l'es- 
clave de personne ; de quelqu'un qui se porte bien ; de quelqu'un qui est 
très bien, très bon. || — chi, vierge, religieuse. l| — sél, qui garde la 
vertu, confesseur. It — bap, pécheur. If — na kéan thvœû, quel est l'indi- 
vidu qui oserait faire? Il — chuonh {ou) chhmuonh, commerçant, négociant. 

Il — maha, entremetteur de mariage. Il — kedey, plaideurs, les parties (en 
justice ). Il — ; chôt, le demandeur, le plaignant, il — chhlbi, le défendeur, 
l'accusé. 

NÉAL 1° Livre de i6 onces, [j K'ènlH —, une demi-livre. Il A/S — àSb/S, 
une livre et demie. Il Tklêng tn'ô — , peser une livre. Il TknSm nô lùk mô 
— pônmân, combien vendez-vous la livre de tabac? Il Af d ■ — prâmbey 
tùmlïng (ou) mi! — buon kHk, huit (Ômlongs : o $ 40 la hvre. 

2° Il MeHn — , sorte de petite poule sans queue. - 



y Google 



NEA-NEP. 



iny NÉAM. i" Nom. Il — chhmô, s'appeler, qui s'appelle. Il Dôi préâ — Pre& 

Ang, au nom de Dieu. Il 0* — chhmô, imposer lui nom, nommer. 

2° Filet de pêche. Il Kiér — , tirer le filet ponr ramener le poisson 
sur ia berge. 

j£ny NE.^M. Conduire, mener, guider, il — mok, amener. Il — tou, emmener. Il 

— phlâu. montrer, indiquer la route. H Ne^k — phlàu, conducteur. Il Phlâu 
ni — tou na, où conduit ce chemin? Il — péak kî, rapporter les paroles 
de quelqu'un. (I Ne)ik — kedey kedâm, avocat; qui dirige un procès. I! NeM 

— sar, légat, ambassadeur, tl — kar kômudch, dépravation des mceurs. Il - — 
fSi, enlever, faire évader quelqu'un. 

fi^u NÉANG. i" Mademoiselle, vous {appelJatif des femmes)- Il — kràm'ôin, jeune 

demoiselle. Il — sél, religieuse, bonzesse. Il — preâ, sainte, déesse. Il — c(ay, 
doigt annulaire. Il A — , s'emploie quelquefois envers les jeunes gens pour 
les flatter, ou encore par dérision. 



rlviâ 



2° Ver-à-soie. Il — saut ( même sens ). il Chi'mchém — , élever des 
vers -à -soie. 

[ET NEY. Sens. Il —péak, sens d'un mot. Il Méan — , qui a un sens, signifier. Il 

U'^ncheâk r-, amphibologie. Il Tarn — sâmbôi, selon la signification, le sens 
d'un livre, d'une lettre. Il — dfnnniém, sens d'une parabole. H Sray -y-dôm- 
niém, expliquer le sens d'une parabole. Il — péak ckea dômniém kenông pred 
sassena, sens mystique des paraboles. 

ri>Vny NÊM, Farce, viande hachée enveloppée dans des feuilles de bananier 

( Annam. )- 

(jSfi NÉN ( ou i NJn. Novice, élève bonze, moinillon de 12 à 20 ans. 

truTljË NÊN. i" Tassé, ferme, solide, oppressé. I! Oi — .solidement, que ce soit 

solide, bien tassé, |( Ckâng oi — , attacher de façon à ce que cela ne remue 
pas. Il — dbmtrûng, oppressé. Il Thvœû kar — non, travailler avec assiduité. 

2." Lingot, barre d'argent. Il Prlik — ( même sens ), 16 piastres en- 
viron. Il MZ kimnâl — , une barre et demie. 

NÊNG. 1° Il Chhœ4 — nâng, bois, morceau de'bambou qu'on attache au cou 
d'un animal, pour l'empêcher de galoper. 

2" \\ Che^p kenéa — «iÏm^, deux amoureux qui sont inséparables; se 
dit aussi de deux prisonniers attachés à la même chaîne. 

fûU NÉP ( ou ) Nîp. Bordure, extrémité, li — khnôi, bordure d'un coussin. Il DUk 

— , ajouter une languette { à une planche ). 



y Google 



NGA-NGl. 



[qT NGAY. 1° Abréviation de Thngay, iour. 

2° Il Ddm — , plante amére, absinthe. 

Û*in NGXK. Bruit imitatif du pilon tkedilùng). Il Cliehi kùntuy srêk — , si on lui 

marche sur la queue, il crie ngâk cénigmey. 



M 



NGAU. Il — ngak, cri imitatif du buffle. 



Û*1J NGÉA. Lever { la main, le bras ), gesticuler- il Lœûk — (même sens). Il — 

^ day, lever le bras en gesticulant. Il — kûn ttimbâng, jouer du bâton. || — 

dal, boxer. 

l~nj NGÉAI. Aisé, facile à faire, facilement. Il Thvceû — , facile à faire. Il Prb — , 

facile à manier. Il ~ prb, facile à commander. || Tëang — qui obéit facile- 
ment. Il Chca — ,j facilement, chose facile, aisée- (I — sruoi, c'est un plaisir 
( à faire ); cela va tout seul. 

àin NGEXK. V. Ngék. Il Tûk ngûk —, barque ballottée par les flots. Il — kabal, 

pencher la tête à droite ou à gauche. 

u!^ NGEAF. Périr, crever (animaux, plantes); une des nombreuses expressions 

qui signifient mourir (pour un homme du peuple, ou pour quelqu'un qu'on 
méprise ). 

IJIJ NGÉAR. Devoir, charge, dignité, fonction. Il — kar (même sens). Il Trou — 

apïiJi medai, il est du devoir des parents. || Trou — kâun n^ng dôi, il est du 
devoir des enfants d'obéir. Il Thvceû tam dôi kar — , remplir son devoir, ses 
fonctions. Il Oi — iilng — ,' donner, conférer une dignité. Il — namœûn na- 
Sitf, intendance, gouvernement. Il Phneàk — , notable, délégué, qui a une 
charge quelconque ( on appelle ainsi les catéchistes ). Il Lia — , donner sa 
démission, démissionner. Il Hâ«( — , dâk — , enlever une dignité, casser 
quelqu'un. Il Kliôs nung kar — éng, manquer à son devoir. Il Trou — Unk, 
c'est mon affaire, cela ne regarde personne, il Neâk — , esclave hérédi- 
taire. Il Trou rnûk — , qui concerne, qui rentre dans les attributions de. 

h)i NGÉAU. 1° Coquille, coquillage. 

2° Il S'ât kJiiâng — , grand échassier. 

fàn NGÉK. Il Ngûk —, oscillation, roulis. 

fûjij NGIÉNG. Recourbé, en forme de crochet ( v. g. hameçon ). 

[wjÊS NCIÉT. Salé ( poisson, viande ), Il Trey — , poisson salé et séché au soleil. 

ââ NGING. Il — ngung, qui a la tête lourde, appesantie par la maladie ou le 

sommeil. Il — fg^ng chhngay chhng&l, malgré beaucoup de réflexion, ne 
rien comprendre à telle ou telle chose. 



y Google 



NGO-NGU. 



Q NGÔ. Qui se relève en pointe. Il Tilk — , pirogue de joute très effilée. Il Sbêk 

chceûng — , pantoufles à pointe relevée. 

an NGOK. I) — ngéih kabal, faire signe de la tête, indiquer par signes. (I Dbr — 

ngèâk, marcher en se balançant- 

IlJiy NGOM. Chaleur conservée. H Bai — , riz conservé chaud. 

âilPÎ NGONGIT. Obscure, sombre, obscurité, ténèbres. Il — s3»g ( même sens ), 

obscurité complète. Il Phnék — bindbr, devenir aveugle, perdre la vue, || 
Menus — phnék, qui n'y voit plus clair. || ChAng — hbi, la nuit tombe. H Ti 
— chhlôr, endroit triste et sombre. 

âutU NGÔNGUI {Et lengui ). Sommeil, sommeiller. [| — dék, avoir sommeil, 

envie de dormir. (I Châmngil — dék, sldp, léthargie. Il Dâ — dék, oppressé 
par le sommeil. Il Châng — dék, sommeiller. 

ààra NGONGCL. h — ngongœul, lier, hardi. 

àlU Ng3p. V. Ngeap. Périr, mourir. 

fûj NGŒUI. Lever la tête, les yeux. Il — lè>ig ( même sens ). 

iaU NGŒÛP. Relever la tête. H Ngœûi — ( même sens ). Il — Ibng pi Ûk, sortir 

de l'eau, apparaître à la surface de l'eau. Il Trey — , le poisson sort la tête 
de l'eau. I! — mœ4l, regarder en haut. Il — chéa vinh, sprtir de maladie, se 
rétablir. Il — pi chhû ( même sens ). 

âU NGOP. 1° Tomber en faiblesse. 

2° Il Dôm — , plante employée en médecine. - 

[iVliâ NGOCH. Insister. 

(1)J NGÙI. V. Ngœûi. 

an NGÙK. Il — ngôk, roulfs d'un navire. 

«n NGÛK. Il Dék — , s'assoupir en baissant la tête. 

ùu NGING. Il Sât hbr — ngung, bruit du vol des coléoptères. 

(5jà - NGÙdNG. Étourdi, ahuri. 

(Su NGOP. V. Ngœ4p. 



y Google 



NGU-NHE. 



ûR NGÙT. Se baigner, l! — filk (même sens), prendre un bain. || Tou — tilk — 

" phôk, expression populaire, aller se baigner, prendre un bain ( pour les 

bonzes on dit srâng tùk ). 

HTiy NHAM. Envie de revenir au plat, de manger encore. Il — hai (même sens), 

petit enfant qui mange. 

9 

\]jED NHÂNH. Sceur aînée [ mot employé par les catholiques seulement). 

rrneî NHÂT. V. Nhe^t, Obstmer, boucher. 

nrin NHEAK. Agiter, secousse. Il — ktintrâk ( même sens ), Il — khluon, tressitil- 

® lir. il — khluon sruol, tressailler de joie, sauter de joie. Il — pi'ingkiér s^, 

tirer la bride du cheval d'un côtt ou de Tautre par secousse. H — aiichùm, 
mouvement des sourcils. 

Çrny NHeXm. Salade de légumes. 

Cmô NHÉAN ( P. ). Connaissance. V. Sâmhéan. Il Trang preâ hip — , décréter, 

"^ déterminer C D. R. ). 

. ^^rf\Q NHEANG. Il S'ât chhkè — , sorte de guêpe qui fait son nid avec de la terre 

qu'elle transporte. 

nTifQ NHÉANH. Grimace. Il Nhunh — , peureux, pris dé peur. 

PTltJ NHEAP. Vite, précipitation, il Sràdey — , parler avec rapidité. Il Kvm oi — 

. pik, n'allez pas si vite ( en parlant ou en lisant ). Il — nhear, frémir, trem- 

bler. Il — nheâr rt>ntk6t ( même sens ). 

npj NHEAR. Trembler, grelotter, avoir des frissons. Il — day, —- chœûnf^^ — as 

* tëang khluon, trembler de tous ses membres, de tout son corps. Il Khlach 

— , trembler de fraj'eur. Il Khnhum — day, mes mains tremblent. Il — dûi 

rengéa, trembler de froid. Il Phit phey — , trembler de crainte, il Krim — , 

frisson de la fièvre. 

nrifU NHEaS. couver, il Ph — pong, faire couver des œufs. 

nTlR NHÉAT. Parent, parenté, consanguinité. Il — sandan, — deyka, sUch — deyka, 

race, lignée, parenté. || Méan bàng phààun sàch — chron, avoir une nom- 
breuse parenté. li — dot po, doi khluon, affinité, il — nhûng pr'6s lak sang, 
père d'un bonze. 

njlfi NHEaT. Remplir, presser, obstruer, enfoncer petit à petit. Il — kendng ka- 

rSng lou, remplir un sac peu à peu. Il — oi chaêt ton, assouvir sa faim, se 
bourrer ( par mépris ). 



y Google 



NHE-NHU. 



[mm 
mj 

tm^d 

mm 
tmu 
tmrij 

mrrpi 

mmy 

mmj 

mfÇTifî 

mm; 

rnu 

mn 

ma 



NHECH ( ou ) Nhîch. Écraser ( bêtes, et par mépris, hommes. i| — chay, 
écraser un pou avec l'ongle. 

NHÊK. Écarter, diviser, il — o, faire la raie. || — prey, écarter les broussail- 
les pour se frayer un chemin. Il Bâtichi — , catalogue d'objets variés, regis- 
tre pour articles variés. 

NHÉNH ( ou ) NMnh. Rechigner, montrer les dents. Il — thménh, grincer 
des dents { chiens qui se battent ). Il Niéay — thménh, parler en grinçant 
des dents de fureur. 

NHI. i" Femelle ( animaux en général ). 

2° Pétrir, froisser, rouler, frotter. Il — chhli ( même sens ). || — mosau, 
se farder, se passer de la farine sur la figure. Il — chrâbal, pétrir, mélanger, 
mêler. || — chrâbM nheam, fatiguer la salade. 

NHIÉCH. Pincer. Il — trâchiéch, pincer l'oreille. 

NHIÉN. Habitude prise, adonné à, qui a la passion de. Il — aphién, adonné 
à l'opium. [| — sra, qui a envie de boire, adonné à la boisson, fl — dêk, qui 
a envie de dormir. 

NHINH. V. Nhénh. Grimace. || iWïii ^ h/îhk/!, paresseux. 

NHŒUP. Il — — , ralentir, lentement. Il Dor , aller à pas comptés. 

NHŒUS. Sueur. Il Bêk —, suer, être en sueur. || BSk — teÛh Ss, tout trem- 
pé de sueur. Il Rok si tèang nûey tïang bêk — , gagner son pain à la sueur 
de son front. Il — sambâr, se moucher. 

NHONHEÂR. Trembler, frissonner ( vieillard ). 

NHONHÉM. Il — nhonhéay kruo kruop, sourire, souriant. 

NHONHI. Il — nhonheâr, tremblotant, frissonnant. 

NHONHŒUT. Craindre, craintif, il Ch?i — , appréhension, crainte. 

NHONHUOR. Marteau en fer. 

NHdP. Nhèr. V. Nke^p. Nhear. Nheh. 

—, planter serré ( haie ). || Oi — , resserrer, 



NHl5lC Serré, épais. W Dâm 
épaissir. 



NHUNG. Frère aîné ( propre aux catholiques )• 



y Google 



NHU-NIR. 



203 



t — 

rnmm 



fiai 
fiy 



fiWfi 
fijyfu 



, entendre le son 



NHUNHANG. I( Thvœù meÛt — , faire la grimace, la moue. 

NHUNHUONH. Exciter, il Nhus — ( même sens ). 

NHUONG, Harmonie imitative du son. Il Véayskôr hi - 
du tambour. 

NHÙS. V. Nhœûs. Sueur. 



NI. Il Prâpéay — , fau\, à faux. Il Niéay prâpéay — .dire une fausseté, inventer. 
Il Niéay tam prâpéay — .inventer, affirmer faussement. 

NI- Se moquer ( enfants ). 

NIÉAY, Parler, dire, causer. Il Niyùm — (même sens), conversation. Il — tha 
dàuchnt, parler ainsi. Il — kâhak, mentir- 1| — tam trang, parler selon la 
vérité. Il ^ prap, exposer, avertir. || — Ling, dire des choses pour rire, pour 
s'amuser, plaisanter, il — tambhlàu sUch kedey, parler selon la raison. Il — 
phd&s, — phM pkdâs, — tant teprdteâ, — tèang phd'âs, parler à tort et à 
travers, radoter. Il — chhléan péan, vouloir parler tout seul, à tort ou à rai- 
son. Il — trou, c'est juste, c'est cela. Il — khSs, parler mal, à faux; ce n'est 
pas cela. Il — kk^s kenéa, ne pas dire de ta même façon, être d'opinion dif- 
férente. Il — dàm, médire. Il — muy mây, parler doucement, lentement. Il 
— khlâng, parler fort, à haute voix. || — ckeâp, bégayer. Il — cheâp meât, 
chéâp pêak, être en train de tenir conversation, de discourir. || — âng 
vêng, raconter longuement. Il — nheâp, parler avec rapidité, bégayer. Il — 
chb'&s leâs, parler d'une manière très claire, bien prononcer. Il — mûn s5m 
ckb^s, parler mal une langue, qui ne parle pas clairement, qui prononce • 
mal. Il — te ponnë kbi, c'est tout. 

NIL. Il Sâmbâr ^, couleur noir foncé. Il — rOt, saphir. ' • 

NIM. Joug, paire. Il Kû mti — , une paire de bteufs. || Krâbey ntv — , une paire 
de buffles. 

NIMIT ( ou ) Nirmit. 1° Manière de faire, d'agir de quelqu'un. 

2° Présage, divination. || — khlai khluon, se méta- 
morphoser. Il En —, certain esprit qui vient prendre la forme humaine 

(superst.). 

NIMÔN. NimSl. V. Mimon. MimYA. 

NIN ( ou ) New. Novice, élève bonze. 

NIRDEY ( ou ) Niredey. || Tms —, Sud-Ouest. 

NIRMOL. Regarder, jeter les yeux sur. H Bi preS mt — , jetez sur nous un 
regard de pitié, de miséricorde. 



yGoogle 



. NIR-NON. 



■ fiCTlfi NIRPÉAN. Le paradis des boudhistes, le Nirvana. || Ckâul —, entrer dans 

ce paradis, c'est-à-dire dans l'anéanjissement complet (perfection supi'ê- 
tne à laquelle les bouddhas seuls peuvent aspirer). 

fie NIS ( ou ) Ni. \\ Chhnïa — , jaloux, envieux, qui veut avoir le dessus par ja- 

lousie. Il Mernîs ckhneà — ( même sens ), 

[£?i nÎt. Il Pre^ —, ceil, regard ( D. R. ). 

Êfflfi NITÉAN. Expliquer, résoudre une difficulté. Il — srat péak ( même sens ). 

(êIT NIU (pour) Niéu. i° \\ Meâl — , espace entre les planches d'une barque neuve 

avant qu'elle soit goudronnée. 

2° tl Sâch —, se dit surtout d'un animal qui est gros et gras, replet 
( porc ). 

(iS^t NO. Cela, celui-là, lui. il A déng— ( même sens), par mépris. Il NeSk — , cet 

homme-là. Il — éitg, cela même. Il — kôi, oui, c'est cela, parfaitement ( se 
met ordinairement après une énumération, et au commencement d'un 
membre de ghrase. Il Prâkar mûy — phdam, le premier commandement 
ordonne... 

fin - NÔK. Ancien fonctionnaire, ancien mandarin. Il Chaufai sr'^k — , ancien 

gouverneur. Il — ngéar, qui été renvoyé depuis longtemps d'un emploi, 
d'une fonction quelconque. 

• ri-Tin NOK. Il Preïï chi — , le père du roi. 

fif^J NÔKÔR. Royaume. Il Mâha — Kampuchea, l'illustre royaume du Cambodge. 

* Il Preà mâha — phiméan sthan suor, le royaume des cieux. 

PuTinPi NOKÙT. Couleur jaune foncé ( poule ). 

fiy NOM, Pain, gâteau < en général ). Il — /'"«g', pain, biscuit. Il — parUng, pain 

de froment. Il — ânsàm, — k^tn, — kângvin, — réack chien, — Ué«, — khn- 
hey, — tréap lengo, — cliâk kackân, — bânchôk, — akOr, — ktiép, — khlâut, 
phâl ai, — iot, — banhbêu, — diâng... différents gâteaux, très goûtés des 
Cambodgiens, faits avec de la farine, de la graisse, des œufs et du sucre. 

fiSg NOM. V. Ne'âm. Conduire. 

[fU^à NONG. Il Néng—,V. Néng. 

NONIÉL. Se rouler par terre, se vautrer dans la boue. 



fi(fi]fU 

fitjnà NONONG. Espèce de courge. 



yGoôgle 



&1I 



NOP-NUK. 



205 



NÔP. Il K^niU — , natte en jonc cousue en forme de sac ; les voyayeurs s'en 
servent en guise de moustiquaire. 

NOREAY. Il Pntt —, Visnou. 

NORI. Il Sat — , espèce de perroquet. 

NORKA ( ou ) Nealika. Horloge, montre. Il — day, montre. Il — Ms, réveil. 
Il — iul, pendule. Il — thngay, cadran çoiaire. Il Chéang — , horloger. 






NORO. V. Nom. 

NORODOM, Illustre. Il Sâmd'âch preA — -, un des glorieux titres du roi du 
Cambodge. 

NOROK. Enfer, les enfers. Il — prêt avichey (même sens). Il Tliieàk ton — , 
tomber en enfer. 



NORU ( P. ) 1° Les hommes ( en général ). H 



léâk phâng ( même sens ). 



2° Il — trâu — k^s, méan té niéay oi lââ, qu'il soit fautif ou 
non, il s'agit de s'entendre. 

NOU. Être, demeurer, rester, pas encore, et, à. || — muk, être présent, en 
face, visiblement. Il —^khang, assister, se tenir près, être proche. Il — sràp, 
être là présent. Il — nung, être là, être à demeure. Il — kening, être dedans, 
à l'intérieur. Il — é phtéâ, être à ta maison. Il Miln — , être absent. Il — vim 
véam, demeurer, séjourner. U — pôntéay, être en ville. Il — êna, où est-il? Il ' 
— srê, être aux rizières. Il — loi, pas encore. Il Mun tecln tou — lèt, il n'est 
pas encore parti- Il Thvœii ruoch hbi — , est-ce Hni ou non, n'est-ce pas en- 
core fini ? 



N Ù E Y- Fatigué, las, il — pruoy ( mèma sens ). || Kar — praoy, ouvrage fati- 
gant. Il Thvœû kar rok si têang — pruoy, gagner son pain à la sueur de son 
front. Il H'àt —, essoufflé et exténué. || Men^s — , actif, diligent, laborieux. 
Il Chêt — pruoy, sollicitude, inquiétude. I! Dâ chtt — pruoy thé thbm, qui a 
beaucoup de soucis, qui est en peine. Il Chï ai ^, savoir supporter la fati- 
gue. Il — pruoy thvœû kar, se fatiguer au travail. Il — teté { ou 1 toté, se fati- 
guer en vain, perdre sa peine. 



fin 



NUI. Am 



e de l'hameçon, appât. Il Bel - 



N U K. Penser, songer à, concevoir. || — rok, chercher dans son esprit, réflé- 
chir. Il — chénchûng, méditer, réfléchir. Il — ch^nchùtig rômpiing ( même 
sens )■ Il — reluk kî, se souvenir de quelqu'un, jl Khnhûm — hening cKêt 
tha, je me disais intérieurement que. Il — chéa kach, avoir de mau- 
vaises pensées. Il Min ban — phâng, n'y pas songer, n'y avoir pas pensé. I! 



y Google 



, NDM^NDP. 



— mân dal, incompréhensible. Il — mu» khœûnh, je ne vois pas, je ne com- 
prends pas. Il — châm, se ressouvenif, se rappeler. 

tfi^W NOM. Uriner. Il T'^k —, urine. Il Chhû —, besoin d'nriner. H Teâl —, réten- 

tion d'urine, || Kônthô — , urinai. 

fiiJ NUNG. 1° Avec, à, pour, envers; oui (entre égaux ou envers des inférieurs). 

Il Chéa mûy — . ne faire qu'un avec, ensemble. || Kût — tou, songer à 
aller, se disposer à partir. Il Àt — , sans. Il Tié{) —, sur le point de. || Ban 
thvœû dâuchiîi prâtkna — bànchhôt khnWùm, vo^xs, a.\e:z fait cela dans l'in- 
tention de me tromper, \\ Rok hît — bângkkôs véa, chercher un prétexte 
pour l'accuser. (I Khnhàm nitln dëng — k^t thvœû dduchmedéch, je ne sais 
pas comment m'y prendre! 

2° Ferme, stable, solide, immobile. Il D^k oi — , placer, tixer solide- 
. ment. Il Chïl —, fermeté de caractère, persévérance. Il Méan chït chtla, — 
nôr, avoir une foi solide- il Chhôr — thkul, se tenir debout, immobile. Il Dôr 
— , marcher d'un pas ferme. || Ckéa —, fermement, solidement. Il Chët — 
'et khlach, inébranlable, sans crainte. Il K^mnùt — nôr, réserve, retenue, 
modération. Il — krang nên, solide, ferme, dur, inébranlable. Il — nuon, 
stabilité, solidité. 

£>£> NUON. i" Il N^ng —, stabilité, solidité. 

2° Il Chék — , espèce de banane. Il Svai néng — , une variété de 
mangue. 

fiU NUP. Calice d'une fleur. Il Phka — , petite fleur arrondie et sans pétales. 

{£^U NUP. Émoussé, court et recourbé ( cornes ). Il Snéng — , cornes courtes et 

recourbées. Il Day—, dont les doigts sont plus courts les uns que les autres. 



,Gt>ogIe 



0— OK. . 20? 



^J O. Exclamation, ô; oui, ainsi, bien (supérieur à un inférieur), li — preâ Atig, 

ô mon Dieu! Il — tnedai oi, hélas, ma mère! 

^ïlpî OBAI. Ruse, piège, stratagème. Il Kilt k!îl — , dresser des embûches. 

^UftUnnà OBIIJRÉACH. Il Luong —, le roi qui a abdiqué. 

^0 OCH. Allumer, exciter. || — chœûng kién, allumer la lampe. Il — phlce- 

ûng, allumer le feu. Il — phlœung prey, incendier la forêt. Il — moriém, faire 
partir un canon. Il — pôy, cautériser. 

^O^JtU OCHÉA. Il — ris, saveur agréable. 

ST OI. Donner, accorder, octroyer, gratifier; pour, afin de. Il — Mé, donner 

^ gratis. Il — day — chœûng, aider, prêter main forte. Il — chhnud, donner 

des gages. Il — pre& téan, — téan, faire l'aumône. I] — prak, donner de l'ar- 
gent. Il Bôk —, accorder. Il At —, supporter, tolérer. Il — keley, abréger, 
réduire. !l KHt — keley, abréger, raccourcir ( en coupant ). Il £^«g' — tou, 
laisser aller, lâcher. Il — ban srdm'ik chït véa, pour le contenter. [I — 
rôngvean, donner une récompense, un pourboire. Il — ban samnâng, pour 
avoir du bonheur, de la chance. Il Niltig srâdey — as, pour tout dire. !l — 
ban, afin de, pour. Il Kôm — phlîch, n'oubliez pas. Il Tou — chhâp — prânhap, 
allez vite, vite, tout de suite. Il Kiim — kî t^a, pour qu'on ne dise pas. Il 
Kthu — pr^m. ne consentez pas, ne permettez pas. |] Koin — tkvœû m, ne 
faites pas cela. || K^m — khan Ibi, sans manquer, n'y manquez pas. 

(HT ÔI (ou) Ôy. 1° Quoi, quelle chose, il S^( —, qu'est-ce, qu'y a-t-il ? Il DebH 

^ — ^ pourquoi? Il — kâ té, pourquoi pas? Il — ni, interjection, quoi, 

qu'est-ce, tiens! Il — mûy sarâmpceil, quelqu'être que ce soit, quoi que 
ce soit. Il Menh menéa — dâuch tel, oh I quel individu. Il — kâ mùn 
ban, et pourquoi pas ! Il — kâ m^n cKt, et pourquoi ne le saurais-je pas ! 
Il — kâ m^n^dëng domnlir ni, comment ne connaissez vous pas cette 
affaire là ! Il Éng méan bb —, que veux-tu, qu'y a-t-il pour ton service? 

2° Se met après le nom, ou après un membre de phrase. || 
medai — , Ô ma mère ! I! Preâ ckéa âmmeckas khnhim — , Ô Dieu, qui 
êtes mon maître ! Il Neâk — , ô vous I 

KJ^^ ÔK. Il Khsê — , sous-ventrièie. 



y Google 



2o8 OKE— OR. 

^^tJ OKÉCH. Il Péak — , parole mensongère, délation. 

^nlTp OKNHA. i^Grand mandarin, officier royal. (| — chauféa, premier ministre. || 

— iômréach, deuxième ministre. Il — krâlahdm, ministre de la marine. I) 

— châhrey, quatrième ministre. Il — mi kâng sabiéng, officier chargé des 
vivres. Il — preU khlïang, officier du trésor. Il — réach chêa kU, mandarin 
qui a le soin des barques. Il — chu dik, qui a la charge de battre monnaie- 
Il — sala, huissier. 

2° \i — chit, conscience, loi naturelle. Il — chit reics rei'âs, remords 
de conscience. 

^ntyfi OKMŒÙN. Mdndarin de troisième ordre. 

HtJ ÔM. 1° Vanner. H — srdu, vanner le paddy. Il — ângkâ, nettoyage du riz 

après l'avoir décortiqué. Il — ângkâ oi chrït hont1}k, séparer le riz du son 
avec un crible. 

2" Il — iûk, pagayer. Il — tûk prântang, joute de pirogues, régates. 

^£1 ON { ou ) An. S'incliner, se courber; faiblir, diminuer. Il— sràsa atema, se 

courber, s'humilier ( style relevé ). Il — kabal, courber la tète. Il — krap non 
prea bat, se prosterner aux pieds ( de' quelque grand personnage ). Il — dM 
dey, se courber jusqu'à terre. Il — pi wèi, inchner, pencher en avant. H — 
çhhti, la maladie, la douleur diminue. Il — phliéng, la pluie s'apaise- Il — 
kumlâng, les forces diminuent, décroissent. Il — chH M, déplaire à quel- 
qu'un, le froisser. 

^iJ ONG. V. Âng. 1° Il — êng, seul, une seule personne, vous. Il Dbr — îng^ al- 

ler seul. 

3° Il Trey — orka, nom d un très petit poisson. 

^wlJ ONGKA. Il Preà riach — , édit, ordre, mandement. Il Luong méan preâ réach 

—, édit, bulle, mandement. 

Hânrn ONCKÔNH. i" s'asseoir à la manière cambodgienne. 

2° Rotule du genou. 

3° Il Ling — , jeu d'enfants ( au moyen de fruits de l'arbre ap- 
pelé ongkành ). 

^^ 5P. Embrasser, étreindre. Il Më — -, une brassée. H — kenéa, s'embrasser. Il 

— day, croiser les mains. Il — chœûng, croiser les jambes. Il — day, ckœûng, 
embrasser les mains et les pieds de quelqu'un; c'est-à-dire, supplier de 
tout cœur. Il — trûng, croiser les mains sur la poitrine. Il Khnôi — , long 
traversin, (m. à m.) traversin qu'on embrasse. , 

^J OR ( ou ) Aur. 1° Petit ruisseau, rigole. || — relti pi phnôm mok, torrent. 

2° Il Phliéng — , tomber ( pluie ). 



y Google 



ORA-OUM. 



^n ORA. Il Pre^ —, cœur, poitrine ( D. R. ). 

^ntV ORAL. Fardage ( barque ). Il Trdp kedar chéa — , fardage d'une barque. 

^nfflfi ORATÉAN. Enseigner, enseignement ( P. ). 

^fU ÔS.^ 1° Il Prèâ —, bouche ( D. R. ). || Méan preâ bdntû.1 preâ — tê mûy, il ne 

dit qu'une seule parole. 

2" Bois à brûler. || Pii — , fendre du bois. Il — bâmiil ( ou ) — miî kim- 
;au, tas de bois, bûcher. 



HfU ÔS ( pour ) Àus. Traîner, tirer. [| — tûk, traîner, tirer la barque, il — tûk lœû 

" ■ kûk, tirer la barque sur le rivage. Il — dbm chhœû, traîner des arbres, du 

bois. Il — neam tou, entraîner, ravir, prendre de force. 

WSÎ ÔT ( pour ) Àut. 1" Il Sât —, chameau. 

2° Il Sâmléng —, flexion de la voix. .. . 

CiSS OT ( ou ) Et. Il Dey — , brique. Il Dôl — , cuire des briques. Il Lo —, four à 

briques ( mot annam. ). 

^S ÔT. Variole. Il Kôt —, avoir la variole. Il Dâm —, Ms ( ou ) b^ndfi —, vacci- 

ner. Il Khtù — , vaccin. 

[HPi ÔT. Il — long, lever la tête. 

^ OU. 1° Père ( c'est ainsi que les enfants appellent leur père ); vous, à l'égard 

des vieillards, lî Mê — , les parents. 

2° Il 5!!» — , singe. , 

i^ri OULËK ( ou ) Âultk. Melon, pastèque. 

^tnru OUMAL. Il sut —, frelon. 

^ftD OUMOR. Il — tûk, long toit de barqus. 



y Google 



PA-PAC. 



en* PA. 1° Raccommoder, rajuster, il — au, raccommoder un habit. [| — kadar, 

rajuster une' planche. 

2° Heurter, recevoir un choc ( barque, bateau ), || Tûk asai — , barque 
à la dérive qui se heurte quelque part, il — k^néa, rencontre, choc, heuirt, 
se bousculer- Il Op — thpâl, s'embrasser à l'européenne. 

U PÂÂ. Il TrâsÉk — , espèce de concombre. 

îflT PAÂU. Il — chkïïk, tubercule, racine de nénuphar. 

H 

Uti PABÂR. Potage, bouillie de riz. Il — sândêk, — trey, bouillie de haricots, de 

poisson. 

UUfi PABÂT. Il — pôs, replis du serpent. 

UtU PÂBÊ. Il — pâbuol, exhorter, inviter, conseiller. 

tJItJt PÂBE. 1° Mordiller, ronger. Il Trey — nui, le poisson mordille l'amorce. 

2° Il Dbr — , marcher sur le bord. Il D'or — pâbiét ( même sens ). 
UlUrU PÂBÊL. W Trey — , raie { poisson ). |[ Trey — khlèng, sorte de poisson volant. 

tJIUjfi PABIÉT. Approcher de. Il Dbr—pâbï, marcher sur le bord. 

^7 * PABO. i° Espèce de roseau de marais. 

2° Frotter légèrement avec une médecine quelconque. 

UCCT) PÂBÔR. Broderie ( tissu ). 

UUfU PÂBUOL. Persuader, exciter, exhorter à, inviter par des sollicitations. Il Pâ- 

bê — ( même sens ). Il — kenea tou châk hûi, s'exciter mutuellement à al- 
ler jouer au baquan. 



V^IU 



PACHRUl. Verrue. 



y Google 



PAE— PAN. 211 

lUn PAÊK, S'appuyer sur, se reposer sur. Il — lœû ( même sens ), couché, ap- 

" puyé sur. Il — dot kknoi, s'appuyer sur un oreiller, un traversin. Il — pûng 

p'ûmne^k, s'appuyer sur l'autorité de quelqu'un. 

tUy PAÊM. Doux, savoureux. Il Si — , savourer; bon à manger. Il CM — , aigre- 

" doux, aigrelet. Il Péak — , parole doucereuse. Il — lohêm, douceur. Il — lo 

hêtn satôr, humble, doux, magnanime. Il Dot péak — , d'une manière douce, 
affable. 

CpUTlû PAHÂNG. Étain. |] Sdmnâr — ( même sens ). il — sàngkasey, zinc. 

CPtftU F AH^P { ou ) Papâhâp. Palpiter, battre. Il D^w^Aôih —, palpitation, batte- 

ment. 

CpUTi PÂHÉAR ( Terme vulgaire ). Pour preâ vihéar, église, temple. 

CUf PAY. Père ( les enfants chrétiens appellent ainsi leur père tandis que les 

payens se servent du mot où]. 

tUjâ PÂIÉNG. Penché, incliné. Il Oi — , pencher, incliner quelque chose. || Tûk 

" —, inclination de la barque. Il Chêl —, inclination du cœur. 

'^jy^y PAILÂM. Il Srâdey — , langage incorrect, parler d'une façon incorrecte. Il 

, Niéay — dduch Chén ehhau, parler comme un Chinois qui vient d'arriver 

de Chine. 

^P PÂK. 1° Paire de la tapisserie, broder. Il — ckUl (même sens). 

2° Il Dàm — chi, aneth ( plante ). 
^ n£ PÂKAT. H — phkông, ne laisser manquer de rien. 

^Spj PALAI ( ou ) Prâlai. Petite rigole, ruisseau. 

CpepàfnCU PALANKAS. il S^t —, sorte de crabe de mer. 
Uy PÂM. 1° Bastion. 

2° H Tûk da — , barque effilée, pointue. 

3° Il — rifp, portrait, peinture. 
UU PAMBÂR. P^mbUs, P'âmbau, etc. V. par B^m. 

■Cpfi PAN. Recouvrir. U — méas, prM, recouvrir avec de l'or, de l'argent. 

Ufi pXn. S'entortiller, s'enrouler ( serpents, lianes ). 



y Google 



PAN-PAT. 



CpmcnS PÂNCHACHAT. Il Dbm —, nom d'arbre. 

Cpà PANG. Il Kwf —, faire des cbâteaux en Espagne, désirs chimériques (peu 

usité ). 

tqpà PÂNG ( pour ) Pông. i° Gonflé, en forme de ballon, il Trey kràp)it—,tétto- 

don, poisson qui se gonfle sitôt qu'on le sort de l'eau. 

2° Espèce d'instrument en bambou tressé, qui a la 
forme d'un grand vase à fleurs, et dont on se sert pour prendre le 
poisson dans les mares et les étangs. 

Uà PANG. Il Ddk —, clou sans tête. 

Ufi^U PÂNLÂP. V. Bha^p. 

UfifLJU PÂNSAM. V. à Pdn. 

(Un PÂ(JK. 1° Il , qui plie sous Un poids. 

2° Tempes. 

(Uru PAOL. Être effrayé, épouvanté, effarouché' craintif. 

tiptip PAPA. Il Preïï sâukô» Mm —, le Pape. Il Lûk santa —, le S' Père. 

^jy PÂRAM ( ou ) Aram. Craindre. Il Kôm — , ne craignez pan ! 

Cpn PARXNG. Européen. || Sr^k — , l'Europe. Il KhlUng nou — , kit kabUl dâng 

'^ nou Chhvéar, chït chéa nou Chén, si banghêm nou Khmtr (dicton). 

TT'nî'fl^J PARÂNGSÊS. Français. (| Sr6k —, la France. 

tpJtU PAREY. Cigare, cigarette. || ChU —, fumer une cigarette. 

P^ft/1 PASA ( ou ) Phéasa. Idiome, langage. Il Pasi — ( même sens ), || Prê — , in- 

terpréter une langue. 

Cn|f3j PASREY. i; — phnêk, prunelle de l'œil. 

t^lfi PAT, 1° Aplatir, amincir. Il — oi sdbng, amincir, diminuer, amaigrir. 

2° Il — ckî medai, qui injurie sans discontinuer. Il Chê tê — ou { même 
sens ). 

XJuW PATHOI {ou) J'râthôi. S'exposer ( au danger ), se risquer. Il Kdmoi — tiUs 

' pîk, vey, ne vous exposez pas trop, attention ! 



, Google 



PAU— PEA 213 



Cflï _ PAU. Il — pram, publier, faire savoir au pubric. 

[U PÊ. 1° Il Prlik — , petite monnaie frappée jadis à Battambang : quatre pi 

" font un bat, 16 font un t^mlong, 20 t^mlongs font une piastre. 

2" Mets offerts aux esprits, sur des espèces de petits plateaux en feuil- 
les de bananier. 

3° Il Srâvbng sra niéay — , parler beaucoup et sans suite ( ivrogne). 

m PEA. 1° Il Keir ■—, porter seCours, venir en aide, aider quelqu'un, v. g. pour 

lui épargner une corvée. 

2" Il P^p — , s'opposer, se trouver en face l'un de l'autre. 

3" Il 7"ïis — iôp, nord-ouest. 

(Tlâj PÉACHI. Intendant des écuries du roi. 

CntU PÉAY. 1° Il Preà —, dieu du vent, le vent ( poésie ). 

2° Il — ngéay, mépriser, railler, braver, 

3" Il Preil — ni, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. 

4°\\DMpreii — , tracer un cercle, une circonférence à l'aide d'un 
cordeau qu'on tient d'une main au centre de la circonférence. 

5" Il Sândik preâ — , espèce de haricot. 

6° Il — diminuer, devenir rare. 

*'''' PEAK, 1° Mot, parole, terme, expression, li — p&nsâm, mot euphonique, dé- 

rivé, tl — plat, mot double. Il — kkptJs, langage élevé, expression relevée, |j 
— péch ( même sens ). il — chrôu, sens profond, obscur. Il — kômbôt, mot 
défiguré. Il — chrbn, diffus, verbeux, grand parleur. Il — ney pir, mot à dou- 
ble sens. Il ~ ch'âm-^s, parole obscène. ll — slêng, expression rude. Il — me- 
ât sân'ômôt, promesse, engagement, W — prâdàuck, comparasion.il — priep 
(même sens), assimiler. II — kômbâng, amphibologie, ambiguïté. II — châm, 
expression propre. II M^n chénh — péch dâi mûy Ibi, ne pas dire un seul 
mot. II Chœûa — kî, croire quelqu'un sur parole. Il Bâng — sànômôt, man- 
" ' quer à sa parole, li Kân — sân^ntôt, tenir parole. II Kâck — , réfuter les 
paroles de quelqu'un. II Srâdey ni^n %s — , ne pas tout dire, taire en partie. 

2° Partie, morceau, II — kèndal, la moitié, le milieu. Il D^l — kônial 
phlàu, être, arrivé au milieu de la route. 

^^ PEÂK. Porter (habit, vêtement) ; suspendre. II — au, sbék ckœûng, porter un 

habit, des souliers, II — au lââ, être bien vêtu. II — au khmau, sa, être vêtu 
de noirj de blanc. || — ch'ëtichién, porter une bague, un anneau au doigt. II 



y Google 



PEA. 



mru 
fnru 

mon 

mu 
my 



ma 
mj 

mj 



— chhiéng, porter en écharpe. Il — sangva, porter ses décorations. 1) — lœû 
tômpôk, suspendre à un crochet- Il — ba, croiser l'écharpe sur le devant de 
la poitrine et la nouer sur le cou. 

PÉAKÔVÉA. Il — sami bô pit, ô notre seigneur et maître ! 

PÉAL. Jeunesse (entre 14 et 17 ans). H Penh — , à la fleur de la jeunesse. Il 
A — , espèce de gamin. 

PEAL. Toucher, palper, tàter. || S.6m oi — , n'y touchez pas! Il — lif*g, jeux 
de mains. Il Siii «I kâch wîis mun oi — sS, cet animal est très méchant, î! ne 
se laisse pas toucher. 

PÉALÉA. Il Pulu — , arrogant, féroce, audacieux. 

PÉALU. Grossier, insolent. Il Menus —, impudent, effronté, insoient. Il Tèang 
— , inpudemment. Il Chit — , insolence, effronterie. 

PÉAM. Embouchure, confluent. Il Me&t —, port, embouchure d'un fleuve. 

PEAM, Tenir, porter dans la bouche, dans le bec. Il — nou méat (même sens). 
Il Krâpcsû — menus, le crocodile happe quelqu'un. || — trâb'âk, happer, 
poissons qui se dévorent les uns les autres. 

PÉAN, 1° Plateau à pied, bassin. Il Ckœâng — ( même sens ). 

2° Il Ckâmngû — thlung, qui est enflé par tout le corps. 

3° Il Khs$ — , courroie de machine. 

4° Fouler aux pieds, monter sur, marcher sur. il Dbr — , marcher 
sur, aller sur. Il — iœû srâu. fouler aux pieds un champ de riz. || — lœû 
prâp'ôn kî ( terme grossier ), voler la femme d'autrui. Il — ptintéay, grimper 
sur une citadelle. 

PEANÉA. Porter en écharpe sur l'épaule. Il — ktinsêng, porter une écharpe, 
rejeter sur l'épaule l'extrémité de l'écharpe qui entoure le corps. 

PÉANG. Grande jarre. 

PÉAR. Il R^k — , naturel, caractère de quelqu'un. 

PEAR. Nature, couleur, essence. Il Chrbn — , couleurs variées. Il Kràdàs — , 
papier de couleur. \\ Krop — , de toutes couleurs. 

PEAS. 1° Beaucoup, abondant. Il — srôk, dans tout le pays, répandu partout. 

2° Il Couvrir avec quelque chose, garnir- Il — véas ( même sens ). Il — 
hrâdUs, couvrir avec du papier. 



y Google 



PEA-PEN. 215 

ftiPi PEAT. 1° Il Véay — , frapper à tort et à travers. 

2" il — kông, instrument de musique composé d'une série demi-circu- 
iaire d'une vingtaine de touches en bronze, sur lesquelles on frappe avec 
un marteau à chaque main (c'est le piano cambodgien ). Il — chhceû, le 
même genre, en bois. 

3° Il Btt — lœû tëmbau, étendre de la médecine avec la main sur une 
plaie. 

4° Il Luong sdâch preû —, le roi se promène. 

fTlB PEaT- i" Il — chum vinh, entourer, filer, il Néang — sâuty filer le cocon (ver- 

à-soie }. u Ping péang — , l'araignÈe file sa toile. 

2° Il Chuol — , louer. Il Dàr rok chuol — , chercher à louer quelqu'un. 

tnd PÉCH ( ou ) PUh. 1° Il Péak — , parole, beau mot, qui a de la valeur. 

2° Tkhèng — Diamant, onyx, pierre précieuse. 

Ud PÉCH. Il — Ibng, sortir de terre, germer ( graines ). 

(na^UJIfi PÉCHÉAKHÉAT. Bourreau. 

ffltU PEY. Instrument de musique, flûte ou flageolet à neuf trous. Il — Phlëm 

—, jouer de cette flûte. Il Andtit — , languette de la flûte. ll — pok, — â, 
deux espèces de flûte, de_ flageolet. 

[m?i PEKÔT. II — phkông, fournir des vivres, ne laisser manquer de rien. 

ny PEKUM (ou) Phk&m. II — kenéa, se serrer, se resserrer, 

n 

[Clfi PÉN ( ou ) Pîn. I" Se rouler, s'enrouler ( serpent, rotin }. 

2° II S&t — chô — làng, oiseaux qui volent en bande. Il — 
toa — mok, aller et venir en foule, la foule se déplace. Il — pun ( même 
sens ). II — pUn pâpwii pâpéûk, la foule est tellement serrée qu'on monte les 
uns sur les autres. 

UjS ' PËN. 1° Habile, qui s'y connaît dans un art quelconque, il M^n sôu — , ne 

" pas connaître entièrement, à fond, qui n'est pas très habile. 

2" II — prâiUi, prévoyant, prudent, prendre garde. 

(Ufi PÊN. 1° Piquer, percer. II Tïa»^ — , en pointe. II — hd«t luos, passer à la 

filière, tréfiler. 



2" Forme,moule qui sert à faire des gâteaux. 



y Google 



PEN-PET. 



3° Il Ângkiii — , s'asseoir les jambes croisées sous soi. Il — chœûng 
{ même sens }. 



inh 



PÊNG. Coupe, verre à pied. Il — kéu, verre à boire. Il — préâ-, calice. Il — 
pre&, tnéan krdp, ciboire. 

^^^ PÊNG. Frapper en arrière, oji par côté avec le pied. Il Ttimrïy — -, l'éléphant 

frappe ainsi du pied. Il — nllng chœûng, faire un croc en jambes. 

(flm PENH (ou) Pînh. Plein, rempli, rassasié. \] — hiéy, plein à déborder. Il — péaî, 

qui a atteint l'âge de puberté. Il Khê — bôr, pleine lune, (l — khnat, parfait, 
accompli. Il — kr'ôp, entièrement, complètement. Il Ti — sût té piJnla, Heu 
rempli d'épines, très épineux. Il — krâmum, fiiie nubile. Il — chït, satisfait, 
content, rassasié, il Méan chef — âmnâr àr uruol, nager dans la joie, dans 
les délices. || 5raW»rA — cAg(, aimer de tout son cœur. || Méan menus — phteâ, 
la maison est remplie de monde. || — piép, rempli, plein à déborder ( bar- 
que, bateau ). || — ■ ch'âmnang, à satiété, selon sou désir. Il — préâ bârmey, 
glorieux. Il Akas mîk — )ip, ciel rempli de nuages, de brouillards. Il Ahas 
mîk — pôpôk, ciel obscur, ténébreux. Il Dék oi — pknêk, dormir à satiété. || 
Mentis — méariéat, qui est prévoyant, soigneux. Il — Swwttc/i, tout puissant. 
Il — ckéa, — khnat, au comble de. Il DUk — rÙngvM, — khnat, combler la 
mesure. Il — hiii, c'est plein, fempli. 

(T^ PHNONG. Peuplades qui se trouvent sur le grand fleuve. 



[fn^ 



PENOU. Il Dbm — , nom d'arbre aux fruits comestibles et très gluants. | 
Kabal — , tête en forme de pain de sucre. 



nj PENUOK. Il Retd —-, toit de voiture qui ne recouvre pas l'avant. 

Wnj PEPIR ( pour ) Popir. \\ ~ méat, lèvres. 

Uinj PEPLŒÛ (ou) Poplœû. Il — lelœû, niais, stupide. 

Un= PEPU (ou) Papît. Bouillonnement. Il — Rolik bêk —, écume produite par le 

bouillonnement des flots. 

fnfl PÊT. Art de la médecine. Il Krû —-', médecin, il — ma ( même sens ), vété- 

rinaire. Il — thnïïm sângMu (même sens). Il — mceûl Aï, dot ^ch rU kàt, chi- 
rurgien. Il Rien — , apprendre la médecine. 

Chfi PETEAN. Il —pnt, réfutation. 

fueîWU PÊTSÔP. Quatre vingt. 

dt PETO. Crépitation produite parl'effet de la chaleur. 



.dbyGoQgle 



.PET~PHA. 



dj PËTUR (ou) Phtûr. Toit de voiture, très prolongé sur l'avant, pour pro- 

^ léger le conducteur. Il Reti — , charrette qui a cette toiture. 

\WS PEU. Il — néu, crieur public, qui fait connaître au public; se cotiser pour 

une bonne œuvre. 

lDCU PHAI. i" Il Au — , habit long, manteau de cérémonie. 

2° Grand galop ( cheval ). il S'i — , cheval qui va au grand galop. 

ûhfU PHAL. 1° |] Chdk —, maladie du foie, jaunisse. 

2° Il — ângke^l, soc de la charrue. 

aCXJ PHÂL. Il — anisâng, grâce divine, grâces abondantes. 

dOJ£ . PHÂLKOM { ou ) Prâkûn. Il Khê~, la^""*^ mois, Février-Mars. 

&\£> PHAN. Il Phum —, faire le beau, se farder. 

dfi • PHANG. 1° Bêche européenne. 

z" Il — trey, tranches de salaison (poisson). 

3° Il Srey chrâlang — , femme éhontée qui ne se respecte pas et ne 
respecte pas son prochain. 

dg PHÂNG. Qui est la propriété de, qui appartient à. il — In^, tien. II — khnh<An, 

— ânh, mien. Il — nana ( ou ) rebas nana, à qui l'objet ? Il PhteH nî — na- 
na, à qui appartient cette maison? 

di3 PHÂNG. Et, aussi, avec, ensemble. Il Chéa — kenéa, ensemble, en même 

temps, avec, il Nou chéa mûy — kenéa, habiter, être ensemble, faire partie 
de. Il Ton chéa mûy — kenéa n^ng, aller de compagnie avec. Il As — tiang 
lai, tous. Il Mentis — teang laiy tous les hommes. || Khnkôm ton — , moi 
je vais aussi. Il T^k oi kenéa — , gardez-en aussi pour moi. W An'ét oi prap 
khnhèm — , ayez la bonté de me prévenir aussi. Il Oi chuoy khnhUm — , 
aidez-moi, venez à mon secours ! 

dà PHXng. i° Il Sât —, microbe. 

a" Il Saât — , propre, net. Il Sambâr sa — , fleur de farine. 

dntJ PHAP. Il S^mpât mô — , une pièce d'étoffe de soixante coudées ou six thbong. 

^J PHAR. Il — vies, chercher un faux fuyant, fuir. 

ii^R PHÂT. Ramasser, rassembler; écarter, rejeter. H — krita, rassembler la po- 



y Google 



«8 PHA-PHC. 



pulation. || — ckénh, écarter, soustraire, séparer. Il — mosau, se farder. H 

— tou tiét, transporter, transmettre. Il — tou tite)i, séparer, mettre à part. 
Il — titey pi kenéa, séparer, éloigner l'un de l'autre, il ïok day — , repousser 

de la main. Il KkÛl — poptk, le vent dissipe Ses nuages. Il — khch&t khckai, 
dispersé. Il — dau tien, entourer un cierge avec du papier de différentes 
couleurs. 

dlfifWn PHÂTNA. Il Âmmosau —, fard. 

d[nUR PhXtRÂBÂT. Il Khê —, sixième mois de l'année, Juillet-Août. 

fûria PHAU. 1° Il Parenté, généalogie. Il — s'Ûndan {ou) nhéat — s^ndan (même 

2" Pétard chinois. || Och — , faire partir des pétards. 

d PHCHÂ (pour) ChSpkchâ. Pouls. Il Ch^p —, tàter le pouls. 

ïtltV PHCHAL (Chai). Corriger, reprendre, châtier, il — ban, susceptible de cor- 

^ rection, d'amélioration. 

dfU PHCHaL. 1° Paillotes blanches en feuilles de latanier. 

u 

2° Il — meân, faire combattre (des coqs). 

MU PHCHANG. Soigneusement II Thvœû — , faire avec soin. 

tjlH] PHCHAnH (CMnh). Vaincre, convaincre. || — sair-Sw, vaincre l'ennemi. 

'* II — Hilng péak, n'âng sâmdey, réfuter, réfutation. Il — neSk /ils, démontrer 

la culpabilité de quelqu'un. 

^^ PHCHEXp Ifheâp). Joindre, réunir, adhérer. Il Op — kenéa', se tenir étroi- 

tement embrassés, il Phte^ -— kenéa, maisons qui se touchent. Il — kenéa, 
adhérent. Il S'ât khtàng, — huître. 

«n PHCHÉK. Il Obm — , arbre de la forêt très bon pour les constructions. 

^^ PHCHÉT. Nombril (quelquefois improprement appelé phsêt ). 

{iy PHCHOM {CkÛm). i" Rassembler. Il — kenéa, s'assembler, s'attrouper. || 

— këmnât, réunir les plaintes ( procès ). 

2° îi — btn, grande fête où l'on offre des vivres aux 
ancêtres; cette fête a lieu le dernier jour de PhUtrâbât. 

|J PHCHUOR. Labourer. Il — /.rg rf^^ (même sens). ,, . . 



y Google 



PHC-PHD. 219 

Îr PHCHi5t ( Ch'it ). Appliquer, joindre. 

6 

ChÔ PHDXCH iDâch). Déterminé, décidé,^absolu; rompre. 1! —chtt, déterminé, 

* résolution définitive. Il Ménn ckèt — nilng phchUl, il est tout à fait résolu à 

se corriger. H TUng — , absolument, entièrement. Il Ckêt — kenông bap, 
impénitent, incorrigible, |] Kack — , pervers, dissolu, souillé de débauches, 
scélérat accompli. Il MSm — chït, indéterminé, irrésolu, hésitant. Il ChH —, 
détermination. Il LYik — «s, vente définitive, vendre sans conditions. 

dru PHUÂL. Accorder, contérer. Il — ânisâng, accorder des grâces { D.). Il Preii 

^ trSng preâ mita — ânisâttg oi itlng khnk6m. Dieu dans sa bonté nous accor- 

de sa grâce. Il Preà Âng Mug préâ mita — ânisâng oi mentis dôi sma téan, 
grâces d'état. 

ÎJ^y PHDÂM. Recommander, ordonner, prescrire, donner une commission. Il 

^ Phdê — ( même sens ), instruction, recommandation. 

dS")! PHDXnTÉA- Pénitence, expiation. Il TAîjoîm —, faire pénitence, expier. I! 

^ ^ Il Tkvœil — thmn nùng bap, faire pénitence de ses péchés. Il Diift —, inipo- 

- . ser une pénitence. Il T^k chéa — , considérer comme une pénitence, une 

puuiton, un châtiment. Il — rfimdâ bap, œuvre satisfactoire. 



dinj PHDÂS. Commun, vulgaire, sans choix, indistinctement, çà et là, 

*• vague. Il Phdi —■ ( même sens ). Il Niéay phdt —, parler à tort et à tra- 

vers, dire des sottises, il Dôi h tïang — , généralement, universellement. Il 
Menus tëang —, homme vulgaire. Il Srâdey tiang —, parler sans suite. 

dfU PHDaS. Il Véay —, faire du torchis, 

o 

chPin PHDASA. Maudire. II Prâtéch — ( même sens ). Il Chî prâtéck —, accabler 

** -de malédictions. 



PHDASAi. Il KyÙn —, rhume de 



i&ii ■ PHDAU. Rotin. Il — ttik, rotin d'eau, ordinaire. Il — krêk, un peu plus gros 

^ { pour nattes, chaises ). Il — sâm, moins solide que le précédent. Il — chhv- 

âng, lepeâk, très fragile. Il Prei —, espèce très dure qu'on fend en trois ou 

quatre pour attacher les radeaux. Il — ddmbâng, rotin "bâton" très gros et 

très solide. Il — m'6 cKânléas, un paquet de vingt rotins. 

^ PHDÂUK ( Dâur ). Échanger, changer un objet contre un autre. Il PhUs — 

** ( même sens ), faire des échanges. 

là PHDÊ. Mot euphonique. V. Pkdâm. 

a 

l'dt PHDÉ. Il — phdds. V. Phdâs. 



yGoogk 



PHD~PHE. 



Stn PHDEY. Mari, époux. Il Tïang — ttang pr^p'Ôn, te mari et la femme, il Mêan 

^ - — hài, qui a un époux, qui est mariée. 

[dn PHDÊK ( Dék ). 1° Étendre, se coucher. Il Dâ — khluon, étendu, couché, 

^ gisant. Il — phngar, renverser sur le dos. Il — d laû, se pencher, s'appuyer 

an PHDËK. Il Sêk — , grande bouteille carrée, dame-jeanne, 

ei 

Ûà PHDËNG. Porter une plainte, une réclamation. Il — oi ko, citer quelqu'un 

*> en justice. Il — k't, attaquer quelqu'un en justice. 

5fî PHDÉT. Toucher du bout des doigts. Il — phek, tremper, v. g. le bout du 

^ doigt dans un liquide quelconque pour le goûter. 

tdW PHDIÉS. Il —pkdong, railler, plaisanter. 

[d'in PHDIÉT. Il Dbm —, nom d'arbre de la forêt 

iîht PHDÙ. \\ — phdong, dialogue. Il Chriéng — pkdong, ch3.\ite.i en chœur. 

dy PHDÔM ( DUm ). Amasser, grouper. !l lok dey chéay — ton, prendre de la 

* terre glaise pour en faire une boule. Il — son, rouler en boule, réunir en 

tas, en un seul monceau. 

[dy PHDÔM ( Dbm ). Commencer, enseigner un ouvrage quelconque. 

dj PHDÔR. V. Phdâur. Changer. 

«1 

3pi PHDOT. V. PhdU. 
ei 

dfu PHDUOL. Il Phâék —, renverser, abattre; se donner à quelqu'un, se mettre 

n entre les mains de quelqu'un. 

tr PHÉ ( ou ) Phî. W sut —, loutre. 

tdl PHÊ. i" Maison flottante. Il ï"S»î«3A ~, pavillon flottant. 

2° Il — prUk, méas, aplatir, laminer ( or, argent). 

[dî PHE. Cendre. [| — chœûngkran, cendres du foyer. Il Sàmbâr—, gris, couleur 

cendrée, grisâtre, il Chék — , une variété de banane. Il vl — mô chœûngkran, 
insulte. 

^J*^J PHÉAY LÉAY. i" Prodigue, libéral. || CkU —, générosité, munificence. H 

♦ ' 

Hostedby Google 



mnnji 



PHË. 



Oà — ; prodigue. Il Chéa —, abondamment. Il Péak — , flux -de mots, de 
paroles en l'air. 

2° Se répandre. Il KhiM — , rafale. Il Krââup — , odeur 
agréable apportée par le vent, 

PHÉAK. Part, portion. || — kôndal, milieu, moitié. H — mûy, une part, une 
partie. Il — bey wk mûy, sur trois parties en prendre une. Il MÊJ — , une 
partie, en partie, il Phin — , imperfection. 

PHEÂK. Il Preâ —, visage, figure i D. R. B, ). Il Nom pre'à — luong, être de- 
vant la face royale. 

PHEAKSA ( pour ) Phéasa ( ou ) Pa%a. Language, idiome. 



t^â PHE.A.NG. Être étonné, surpris, ébahi. Il Chhng&l — , être dans l'admiration, 

dans l'étonnement. Il — srâlang kïïng, pUk, stupéfait, abasourdi. 

mu PHÉAP, 1° Il Atema — , je, moi ( bonze ) s'adres?ant au roi ou aux grands 

mandarins. 

2° Il Smâr — , condition, nature, conscience. 

JTin PHEaP, Bonheur, chance, bonne fortune. Il il/mti — , fortuné, avoir de la 

^ chance, une bonne veine. Il Méan — chêa mûy, participant au bonheur. Il — 

kimnbt, don de la nature, tl Dâ méan — Uémnbt, qui est né sous une bonne 

étoile. Il A — , infortuné, pas de chance, pas de bonheur, qui a du guignon. 

mfU PHEaS. Il — phéar, profit, avantage, gain. !l — prâiâuck ( même sens ). 

mriJI PHEASA. Langue, idiome. Il ifiË'i —, apprendre une langue. 

îTlî'lÊ^ PHÉAVÉANÉA ( ou ) Phuvanéa. Prière, prier Dieu. Il Saut llwr —, réciter 

des prières. 



CÏIJ PHÉY. 1= Il M^ —, vingt. 



2° Frayeur, saisi de crainte, de frayeur. Il Méan — asàn, être alar- 
mé, saisi de terreur, il — lean méat, hurler de frayeur. || ■ — pknêk sa, les 
yeux blancs de frayeur. Il Khnh'ôm — ô — , quelle peur terrible que j'ai 
éprouvée ! Il Et — , être en sûreté, sans crainte. Il Bat — , n'avoir plus peur 
reprendre courage. 

an PHÉK. Boire, li — t^k, sra, boire de l'eau, du vin. Il — tïlk oi bUt srék, boire' 

pour étancher sa soif. II — sra mô péng, boire un verre de vin. Il lok tûk — , 
apporter de l'eau à boire. Il — aâl srâvàng sra,- s'enivrer. Il — oi chaéi, 
boire à satiété. || Si — , manger et boire. Il — t^k s^mbât, boire l'eau du ser- 
ment ( d'après les usages du pays ), 



y Google 



PHE-PHI. 



[aOJ PHÊL. i" Rebondir, ricocher ( v. g. sur la surface de l'eau }• 

2° S"élancer. il — si, sauter à cheval. 

idfi PHÊN. Surface, -disque, tablette ronde. Il — dey, surface de la terre. Il — U, 

carte géographique. Il — thmà, surface d'une pierre. Il — ikâr, pain de 
sucre, morceau de sucre- Il Tûs —dey, crime de lèse- majesté. 

r^Q PHÈNG. Treillis. Il Thbânh niô — , faire un treillage ( en bambou )- 

[flR PHÉT ( ou ) PhîU Qui trahit, trahison, adultère. Il Dà — pkdey, qui trahit 

son mari, adultère. Il Mi k^m — phdey ( même sens ), insulte. 

tJTltj PHETÛM (ou) Phtûng. Grosse poutre {kèo annam.). 

[ma PHETONG {ou) PhtÛHg. li Trey — , sorte de poisson, qui a la tête allongée 

■* dans le genre du crocodile. 

{flJ PhÎ (ou) Phé. il S^t —, loutre. 

rttlfi PHIDAN. Voûte, dais. Il — preà vihiar, voûte d'une église. 

ntiO PHIÉA. 1° Il — ba, rangé, assidu, qui a beaucoup de soin de telle ou telle 

chose- 

3° Il — iéam, vertueux. 

i," Il — bat, jaloux. Il Menas — bat {même sens). 
npO PHIÉAM. Brasse. Il MY> — , une brasse, mesure de longueur de deux mètres 



np5î PHIÉAT (P.), Lèpre. If — thi, maladie causée par les esprits (khmOch). 

fUlfU PHIES. !( — vies, faux semblant, déguisement. 

yin PHIK. Ordre sacré, dignité. Il — sangkréach, prêtrise. Il Dâ totuol — buon 

chéa tâucli, qui a reçu les quatre ordres mineurs. 

Tltnfi PHIMÉAN (P.). Lieu, endroit. Il —ilhan smr, le paradis céleste, il — sthan > 

dey, le paradis terrestre. 

* a 

Jlfi PHïN. Tache, défaut, infirmité, || — phît (même sens). Il — thbtn, vice, in- 

firmité, imperfection. Il Rok — , censurer, blâmer- Il Méan — , imperfection, 
défaut, défectuosité. Il Méan — phéak (même sens). Il Aksdr — , incor- 
rection, faute d'écriture. 



Hostècl by 



Google 



PHI-PHK. 



flfifi PHINIT. Examiner, scruter avec attention, avec soin. || — phiney, — pikrn 

(même sens)- 

[firit PHIOS. Dissimuler, feindre, se prévaloir faussement de. H Ptit — , ( même 

sens) Il — chéa neâk bon, simuler la piété. 

nDn PHIPHÔP. L'univers. Il /Ce»»»^ ^s (^«m^ —, dans tout l'univers, 

t^StlT\ PHIRIÉA. Épouse d'un grand mandarin. 

flffî PHIT. Avoir grand peur, appréhender. Il — khlach, craindre. || — nhear, 

trembler de peur, de frayeur. I! — phey ( même sens ), appréhender extrê- 
mement. 

{Jlfi PHIT. Manière de faire, d'agir de quelqu'un. Il Mœûl — , examiner la ma- 

nière de se conduire, de parler, d'agir, dequelqu'un.llHêi — .raison, prétextfc 

JITe PHIO. Tempête, ouragan. Il — bâk, dâk h, l'ouragan a tout dévasté. Il — pi 

} eysan, vent impétueux de l'est. Il Khi^l — sngHp hbi, la tempête est apaisée. 

nrj PHIUOR. Suspendre, pendre, attacher en haut. || Nom —, suspendu, pen- 

^ dant. n — kâ oi ngeap, étrangler- Il — dôi cMueû éng kànêng, crucifier. 

ulJ PHKA. Fleur en général, fleurir, l) — kâlap, rose- Il — se'wïÎM, amarante.» 

^ — krâuch, fleur d'oranger. II — chhùk, fleur de nénuphar. Il — cAiiH, clou 

de girofle ; boucles d'oreilles. || — sëndàn tîs, anis. Il — kram, salpêtre. Il — 
maiis, fleur de jasmin. I! — phlœung, étincelle. 

chtU PHKAI ( ou ) PhrMi. i" Étoile. || —prik, étoile du matin, Lucifer. Il — rfl 

k^nlui, comète. Il — kenUng pr^mpîl, planète. || — sgè, Vénus. Il — dôm 
constellation. Il — krâpœû, grande ourse. Il — kâun meân, les pléiades, il 
Tkmâ Ack — , aérolites. || Ach — , étoile filante. • 

2" Il Slap —, plume à écrire ; certains l'appellent 
shp prâkar, d'autres disent : slap prâkai. Il — chén, pinceau chinois avec, 
lequel on écrit les caractères. 

chu PHKXP. Renverser, retourner sans dessus dessous. Il — krom, renverser. Il 

— tûk, mettre une barque le dos en l'air, (l D/A—, couché sur le ventre. Il 
Duol — duol ihnga, tomber tantôt en avant, tantôt en arrière. Il Littg — 
thnga, jouer à pile ou face. 

fT\f\ PHKEÂK. Grand couteau pour couper les herbes. • 

Jny PHKEAM. chapelet, collier. Il Saut — .réciter le chapelet. Il — pitur péak 

^ kâ, collier de perles. 



y Google 



384 PHK-PHL. 



n^n PHKEAP. Condescendre, déférer, plaire. Il — préâ réack ckéa karUy luong, 

déférer au bon plaisir du roi. 

J^u PHKONG. 1° Fournir, servir, procurer ( vivres ). il — sàbiéng, fournir des 

? vivres ( pour les bonzes ); pour le peuple on dit: ckttoy sâbiéng. il Chï phkôt 

— , prévoyant. 

2° Il Pkkû — , ajuster, v, g. une planche avec une autre. 

f\i PHKÔR. Tonnerre, il — roiiteS, la foudre. Il — ^e««, le tonnerre gronde, il 

'^ tonne. 

rifî PHKÔT. Il — phkSng, prévoyance, pourvoir à temps. W Dâ cht — phktmg 

r qui est prévoyant, 

T\i PHKU. Ajuster, assortir. || — phkHm ( même sens ), Il — chhœû, rassembler, 

S! réunir en tas ( des bouts de bois ). 

Ll^Ê PHLAN. Chevrons ( Annam. dèng tay). 

dû PHLAN. Pirate, brigand- Il Trou day — , tomber entre les mains des brigands. 

&ih PHLANG. Craintif, sauvage ( animal ). Il Paul — , peureux, craintif, qui ne 

"' se laisse pas approcher. 

dim PHLANH. Ravager, dévaster. 

dlr PHLÂS. Changer, remplacer. Il — phdàur, échanger un objet pour un autre. 

"' Il — phdàur kenéa, alterner, à tour de rôle. Il — l^mnou, changer de séjour, 

Il — au, changer d'habit. Il — iéam, relever ia garde de nuit. Il — tang, 
mettre à la place; substituer. 

iJ^R PHLAT. Ricocher, rebondir. Il K^p — irou chœûng, recevoir un coup dans 

'^ les jambes par ricochet. 

dï PHLÂU ( ou ) Phïtiu. Chemin, route, voie, sentier- Il — ihléa ( même sens ). 

'^b II — luong, voie publique, route royale. Il — dbr, route, chemin des pié- 

■ tons. Il — ret^, chemin pour les voitures. Il — changiét, sentier étroit, 

ruelle, tl — chœûng kûk, voie de terre. Il — chœâng tûk, voie d'eau. Il — vé- 
ang, — viéch, chemin détourné. Il — bêk, bifurcation, embranchement, il 
— trey, passes du poisson. Il — ihngay dbr, signe du zodiaque. Il B'âl — , dé- 
tours d'un chemin. || SkM — , prendre un chemin de traverse pour couper 
la route à quelqu'un. Il — kât, — chrât, chemin de traverse. Il Bbk — , 
^ ouvrir, agrandir la route. Il Srà — , boucher, fermer le chemin, le passage, 
il Dbr — hin kusal, marcher dans le sentier de la vertu, Il Dbr — bap, 
suivre le sentier du vice. Il Dbr — irâng, aller le droit chemin. Il Khôs — , 
voHgving — , se tromper de route. Il Chhngay — - j«S iùp pir iûp, à deux ou 
trois jours de chemin. Il Tarn — s'ich kedey, d'après la droite raison. 



y Google 



PHL. 



PHLÊ. Fruit ; iame, il — chhaû, fruits en général, il — kkchey, fruit vert, 
tendre. Il — tum, fruit mûr. il — kras, qui est couvert de fruits. Il — 
chrèti, — bârbâur, abondance de fruits, fertilité. Il — t'en mék, plier sous le 
poids des fruits. Il — dau, — k^mbït, lame d'un sabre, d'un couteau. Il — 
spôn, lame d'acier. Il — sântÛck, hameçon, 

PHLEA. 1° Il Se dit de certains assaisonnements pour la viande crue. 



2" Il Krâmh — , gros citron ovoide dont le jus très acide sert aux 
assaisonnements. 

î^y PHLEAM. Soudain, à l'instant, tout d'un coup. Il Phlîch — , oublier subite- 

ment. Il B'ât — , qui a disparu tout d'un coup, sans qu'on ait eu le temps 
de s'en apercevoir. 

£]fi PHLEAN. Il rS» —, tendre, délicat. 

jj}"^ PHLEANG. Il Shôu — , espèce de chaume qui sert à couvrir les maisons. 

jp s PHLEAS. Partager. W — diéa pir, couper en deux (viande), l! — to* sbêk 

chénh, enlever la peau. || — iok chôëng chénh, désosser. 

3TlPi PHLEAT. Échapper, glisser. Il — meât, parole involontaire, lapsus. Il — day, 

"' glisser des doigts, échapper. Il — chœûng, faux pas. 

3^a PHLÉAU. Il rilA —, eau fade, alunée. 

[fld PHLÉCH, V. Phlîch. Oublier. 

[ijtl PHLÉK, Éclair. Il — ckântûl (même sens). || P/tW —, il fait des éclairs, 

*" briller. Il Plilû — rengilk, étincelle. 

agi PHLÉT. Éventail, pongka. Il — hên, slap, éventail en plumes. Il — neâk iiing, 

"^ éventail de bonze. Il — r'ômMl, pongka. Il Bàk — , tirer le pongUa, éventer. 

£313 PHLICH {Lich) Il — ken'Ông Ûk, plonger dans l'eau, cacher sous l'eau. Il — 

"' p^nley, plonger, immerger (en vue de tout le monde). 

tfld PHLICH. Oublier, omettre, se déshabituer. li — sân, — chhûn, complète- 

ment oublié. Il Khnkôm — «s hbi, j'ai complètement oublié. Il KhnhSm — 
sïï (même sens)- Il — - k^n, oublier un bienfait. Il — chamnnï, qui a perdu 
l'habitude, il Dâ — tou, qui ne se rappelle pas. Il Khnhàtn — tou, j'ai 
oublié. Il — khluon, s'oublier, être distrait. II — phlèang smardey, perdre la 
tête. Il — pi clièt, onhW involontaire. Il Ckang b^m ^- pi chèt, ouhh volon'' 
taire. Il N'ont ot — véy, attention n'oubliez pas ! 



y Google 



2»6 ' PHL. 

(d]à PHLIÉnG. Pluie, il pleut. |[ Tkleâk —, il pleut, Ja pluie tombe. Il — »■»(, 

averse. H — m'a mî, une ondée, une averse de quelques heures. [| — 
mô santhii, averse de courte durée. Il — reldnt, pluie fine. Il — srdp sbp, il 
tombe quelques gouttes. Il Chhig — (ou) rok kâl — , il va pleuvoir, la 
pluie va tomber, il est sur îe point de pleuvoir. Il — (ABot, il pleut à verse. 
Il — mY) ngût, il a plu assez pour mouiller, tremper. Il Mî — , éphémères 
qui sortent de terre aussitôt après la pluie. 



PHLIEU. Il RiUpyuonh —, courir très vite. 



[/là PHLING. Musique, orchestre. Il Ling —, faire de la musique, jouer (d'un 

'^ instrument). (I — phleât, fausse note. 

tJTlî: PHLÔ. Double, jumeaux- \\ Kâun — , enfants jumeaux. Il Kômpklœùng — 

"* fusil à deux coups. Il Àksâr — ,diphtongue. 

(Dà PHLŒCNG. Feu. Il Andal —, flamme- Il Och —, allumer le feu. H Pingk^ 

'" —, faire du feu, entretenir le feu. W R'èmlôt —, éteindre le feu. Il — chhï, le 

feu brûle, dévore. Il Thmâ — , pierre à feu. Il Préay — ( ou ) phka — , étin- 
celles de feu. (I Àng —, se chauffer au feu. Il — Sng, brasier. Il RôngSk —, 
braise. Il Kapal — , navire à vapeur. Il — chlié kâl, feu qui consumera tout; 
fin du monde. Il — sâmrâng bap, feu qui purifie les péchés, purgatpire. Il 
— chht m, rambal iok luon, Khmêr m puon, khla kkârn Chén (dicton). Il 
Dbm véa tê mûy, kkméan slïk, khméan trmy, méan tê phka, mm dU pMê, 
énigme (phœâng chht, incendie )• 

JICU PHLÔI. \]—péah, regretter d'avoir donné sa parole, d'avoir dit telle ou tel- 

•^ le chose. 

fin PHLÔK. Goûter, déguster. Il — mœM ( même sens ). 

an PHL(3K- Il Dàr —, imitation des sauts d'un animal quelconque. Il Meiiâs dàr ' 

"^ — , se dit de quelqu'un qu'on voit à peine de loin. Il Menus êna dbr — chhn- 

gay meti, qui donc marche là-bas au loin ? 

dy PHLÔM- Souffler W—phlœûng, souffler le feu. \\ — ret6t tien, souffler la 

7 chandelle. Il — kenông phnék, soufBer dans l'œil ( pour en faire sortir la 

poussière ). I) — khlôi, jouer de la flûte- Il — trS, sonner de la trompette, 

sonner du cor- I) — snêng, sonner de la corne. 

Jlfi PHLON. Arracher. Il S^ndâk —, se dit de quelque chose de rouillé et qu'on 

"^ arrache après l'avoir huilé- 

<£& PHLÔN. Il Mo—, quarante; se dit pour certains fruits, mangues, oranges, 

T et tous les petits fruits fin général. Il Sveii mXi — , quarante mangues. 



y Google 



PHL-PHN. 2S7 



3â PHLONG- 1° A la dérobée, à l'insu de, furtivement. Il — sâmb^t, déposer à 

"V la dérobée une lettre. I! — rebh oi M vinh, rendre à la dérobée des objets 

volés. Il — reb^s oi lûk sÉng, faire des cadeaux aux bonzes sans se faire 

connaître. Il — khluon, surprendre quelqu'un, v. g. un garçon qui courtise 

une fille a Tinsu de ses parents- 

2° Il Mceûm — , espèce de tubercule bon à manger. 

[SRJ PHLOS (ou) Bamphlds. Ajouter, amplifier, exagérer. Il Niéay — phlai 

"^ ( même sens ), 

dy PHLOU. V. Pklâu. Chemin. 

imi PHLÔU. 1° Il — retï, essieu de voiture. 

2" Cuisse, gigot, jambon. 

n PHLÙ- Briller; éclairer, clair; clarté, lumière. Il — hbi, il fait jour, on y 

"^ voit clair. 

t^Vi PHLDK. Ivoire. Il — dâmrey, défenses d'éléphant. lt — mtikàbal, une paire de 

7' défenses. 

^n PHLÛK. Renverser ( voiture ). Il — rett, voiture renversée. 

nfl PHLUK. Sans connaissance ( maladie ). || — chït, entièrement absorbé par 

une pensée. Il CkUp — , s'apercevoir, remarquer. Il Et — , sans crainte. 

££)à PHLÙNG. V. Phlœûng. Feu. 

ris PHLUOT ( pour ) Phnuoi. Il — day, gras du bras, avant-bras. Il — chœûng, 

14 le mollet. Il Dâk chrâvitk dSch — chœûng, empreintes des entraves sur la 

jambe. 

£û. PHNAN 1° Écailles, anneaux, plis (reptiles). Il — krâpœû, écailles du croco- 

dile. Il — pu, plis du ventre. Il Mo — pir — , un pli, deux plis. 

2° Faire une entaille dans la chair de poisson pour la saler. 

dSS PHNÂT. Pli. Il — dêl bit, lignes du pli. Il — sr^, plié. Il — kâ, pUs du cou. 

■*" Il — au, plis d'un habit. 

ij/ PHNÂUK, 1° Tombe, sépulcre, tombeau. Il — khmôch ( même sens ). Il — 

b sdâch maha khs'ât, tombeau royal. 

2° Il — khs)ich, dune, monticule de sable. 

^n PHNEÂK. Il — ngéar, dignitaire, notable, catéchiste. Il — ngéar lûk sang- 

kréach, les catéchistes du Père. 



y Google 



228 PHN. 

JTlfU PHNEAL. Pari, parier, rivaliser. || — kenéa, parier, pari. Il Péak — , débat, 

^~ contestation. 

ijîî PHNEAT. V, Phnat. \\ ThtiAm mi — , un " pain " de tabac plié en deux. 

**■ Il Bat chéa — , faire un pli. 

it^P^ PHNEY. Il ChhU — , maladie qui augmente, rechute. Il Dék — , dormir d'un 

bon sommeil. 

Iml PHNÊK. CEit, vue. Il T^k —, larme. || Vong —, orbite de l'œil. H Rfm (ou) 

anchbng — , cils. Il KrâMs — , la rétine de l'œil. Il Keu —, l'iris, l] Trâ- 
bâk — les paupières. Il Kôntuy — , le coin de l'œil. Il Mœût tam k'Ôntwy 
— , suivre du coin de l'œil. Il Dâch k^intuy — , à perte de vue. (I Krâlêk — , 
tourner les yeux. Il Samlâk —, faire les gros yeux, il — kràlik krâlau ( mê- 
me sens ), Il Khvâk — mû khc^ng, borgne. Il Khvak — têang sang khang, 
aveugle. Il Thmîch -— , cligner de l'œil. Il Bbk — , ouvrir les yeux, il — srâli- 
éng, louche. Il — bâng sbêh, cataracte. Il — long bai, tache blanche sur 
l'œil. Il Ach — , chassie. Il — ma-iii, vue. Il — phlU, avoir de bons yeux. Il 
Rengût — , avoir mauvaise vue, qui n'y voit pas clair. Il — anching, divi- 
sion d'une balance. Il Chhnâm — , l'année prochaine. 

Ul PHNGA. Il Dék — , couché sur le dos. || Duol pkkAp duol — , tomber tant'ôt 

'*' en avant, tantôt en arrière. Il — eyvan, mettre un objet dans sa position 

naturelle. Il Ling phkâp — , jouer à "pile ou face". 

&]T\ PHNGAK. Renversé en arrière. 

dy PHNGAM. i" Conserver chaud, cuire à petit feu. (I — bay, conserver le riz 

•^ chaud, mettre la marmite sur la braise pour conserver le riz chaud. 

2" Il Dàk tilk — , plonger un instant dans l'eau. 

jn PHNGÉA. 1° Chéri, aimé. Il Bânchàul chéa s&mtânh — , lier anlitié. Il — prey, 

'^ amants. 

2° Il Etre à l'agonie, qui va rendre le dernier soupir. || — Ihng 
vinh, sortir de léthargie, reprendre ses sens. 

dn PHNGOK. Il Niéay —, parler d'une façon aimable. 

d fi PHNGÛT ( Ngût ). P'aire prendre un bain. H — Ûk kâun keméng, faire pren- 

»' dre un bain à un enfant. 

mn PHNHEAK. S'éveiller, tressaillir, il — prUt ( même sens ), frissonner. Il — 

-'S khluon, être surpris, réveillé en sursaut. Il — smardey, revenir à soi, repren- 

dre ses sens. 



ed byGoogle 



PHN. 229 

m pu VHNHEAS. Faire éclore, faire couver. Il — pâng ( même sens ). 

flT PHNHI. Il Pkka — , qui a des fleurs, fleuri, fleur. Il — ve^r, nom d'une fleur. 

irAi PHNHIÉU. 1° Convive, hôte, invité. ]| Tciuol —, recevoir des invités, don- 

ner l'hospitalité. Il Neâk totuol — , hôte, garçon d'honneur. 

2° Il Dbm — , arbre à fruits { en grappe ). 

'3^ PHNHO. 1° Confier, envoyer. Il — eyv'ân tou, envoyer quelque chose à. Il — 

ki, confier à quelqu'un. Il — s^mb^t, envoyer une lettre- 

2° il — kaêk (ou) bamnhb kaék, gui des arbres. 

rnfu phnhÔs. V. p/i«fe^s. 

f^jà PHNIÉNG. Partie de la charrue qui est en terre. 

tf]^ PHNIÉR. Houe à deux dents. 

^^ PHNIN. Il — pis, anneaux d'un serpent ( enroulé ). 

^^ PHNOK. Tas, monceau. Il — phlœûng, couvrir le feu pour faire de la fumée. 

2J^ PHNÔK. 1° Il — relik, se souvenir de, avoir le mal du pays. 

2° Il — châfig, désirer, avoir envie de quelque chose. 

ûfU PHNOL. Croassement du corbeau ( inaugurer d'après cela ). Il Kaéfi bôl — , 

■^ ( même sens ). 

mCV PHNÔL. V. Phneâl. Parier. 

n y PHNOM. Montagne. Il — téap, colline. Il ■— chat, montagne escarpée, il Kôm- 

'*' pli! — , la cime, le sommet d'une montagne. Il Ckceûng — , le pied de la 

montagne. Il Dâng — .chaîne de montagnes. Il Pun — .petit édicuie de sable 
de trois pieds de hauteur { cérémonie superstieuse ). || — preU suniê, mon- 
tagne fabuleuse au sommet de laquelle serait le paradis terrestre! mais qui 
n'est autre, d'après certains satra, que la tour de babel. il — iông, four 
crématoire {pour le commun du peuple). 

^y PHNOM. Gros marteau de forgeron. 

^ PHNÔNG. Tribus sauvages du Laos. || A — , injure, espèce de sauvage!. 

4/ PHNOR. V. Phnâur. Tombeau. 



y Google 



230 PHN— PHO. 



dCÛ PHNÂS. H — b^6 krdbas, carde à coton. 

[Cifi PHNÔt. V. Phneh. 

dh PHNUONG. Chignon ( cheveux ). Il — sâk ( mênie sens ). 

nW PHNUOS. Consacré, sacré. Il Buos chéa — , entrer dans les ordres. Il SdUch 

î" trUttg preii — , le roi va se faire bonze. Il DSk — , quitter l'habit de bonze, 

défroquer ( poésie ). 

dR PHNUOT. Bigarré, || — kâ pi, collier naturel de certains serpents, 

Jlfi PHNUT ( Pût ). Il MCt — day, gros comme le poignet. Il M8 — bai^ une boule 

^ de riz. 

dt PHÔ. Blettir, qui tombe en eau. li Tum — , trop mûr. 

Jl PHÔ. Faire des embarras. Il A/ewSs — ( ou ) ktimphê ( même sens ), se van- 

ter, faire des siennes. 

Ufi PHÔÂUN. Cadet. If —/rSs, frère cadet. Il — sj-y, sœur cadette. I! — ^Ô«, 

*% le dernier né. il Bâng — , aînés et cadets. Ii As bâng — , mes frères. 

(ïid PHŒÙ. Roter. 

tn PHŒÛCH. Tirer à soi, attirer. 

aUJ PHÔY. Peu solide, sans consistance, tomber en poussière. Il Sâmpèt — , 

' étoffe de très mauvaise qualité, chiffe. Il Rien nân pht mï3« — té, propre à 

rien. 

[dLLJ PHÔI. Il Anchiang — , auvent, store. Il Teal — , soulever l'auvent et l'appuyer 

avec un bâton. 

an PHÔK. Boue, vase, limon, bourbier, li — lââk pôpâch, vaseux, bourbeux. Il 

' Prâiafc — , couvert de boue, se salir. Il S&mnàr — , plomb. Il Dey sa — , terre 

séchée dont on se sert en guise de craie. 

an PHÔk. V. Phëk. Boire. 

dlî PHOKA. Phokai. V. Pkka. Phkai. 

n 

idiy PHÔM. 1° Peter, faire un pet. 

2° Il Ve^r — , sorte d'herbe puante. 

[dy PHOM. Pleine, grosse. || Srey — { terme grossier) femme enceûite. H S2 — , » 

jument pleine. 



y Google 



PHO— PUS. 



uâ PHÔNG. S'embourber, s'enfoncer dans la vase, tomber dans une fosse. 

(dû PHONG. Vase, pot à. fleurs, bassin. Il — phka, vase à fleurs. Il — léang 

chteûng, bassin servant à laveries pieds, 

^y PHOÔM. Il Bat — , riz qui commence à se gâter, à se corrompre, à s'altérer, 

b tl — lllp, gâté, corrompu. 

ÏT^tJ PhÔp. V. Pheâp. Bonheur. 

ijj PHÔR. Il Dey —, terrain mou. 

3 1 PHOS. 1° S'élever, surgir, sortir de l'eau. Il — làng, — chéng, ébruiter, éven- 

ter la mèche- 

2° Tourner en eau. Il — reluoy ( mêmeseijs ), (melon, citrouille ). 

["^ PHOT, Il — Ibng, lever, élever, monter. Il — chœûng, croire ne pas toucher 

terre. 

3R PHOT. Cesser, fini, extrémité, dépasser, mourir. || — dânghùm, — khiâly 

expirer, rendre le dernier soupir. Il — aiâus, — chivit (même sens), mourir. 
Il Ch^ng — , être à l'agonie, près de mourir. Il — kôi, trépassé; dépassé, (l 
— dbm chhœû, dépasser la cime des arbres, n Mûn chf — , interminable, li 
Kack — , qui dépasse les bornes de la méchanceté. Il — kar, fini, achevé. 

dfp PHSA. 1° Cuisant, brûlant ( blessure ). 

2° Souder, raccommoder ( métaux ). Il — chéa mitrey, pacifier ; réta- 
blir la paix entre des ennemis. f| — panda mêk dbm chhœû, greffer. Il — dni 
chet sràlânh, avoir des égards, de ia préférence pour. 

ï^t PHSA ( S'a ). Cicatriser, guérir. Il Rok k'Al — kôi, en voie de guérison. Il — 

dUmb^u, guérir une plaie, un abcès. 

CdjtU PHSA Y. Il Prey —, forêt, broussailles, il Tou prey tou —, aller à la forêt; aller 

satisfaire ses besoins naturels. 

i^U PHSaM. Adapter, joindre, assujétir, réunir, raccorder.il — pksât (même 

sens ). Il — kenéa, s'unir ensemble. ( droit conjugal ). || — chéa mûy kenéa, 
s'unir, ne faire qu'un, || Dômnbr — , participation, communication. Il ^- 
nung, adapter, assujétir, [| — thnâm, réunir plusieurs ingrédients pour pré- 
parer un remède. Il — chhii, se dire beaucoup plus malade qu'on ne l'est 
véritablement. Il — sàul, faire semblant de prier. Il — si, faire semblant de 
travailler avec ardeur dans l'intention cachée d'obtenir une rémunération. 

îjpû PHSÂNG ( SUng ). Apprivoiser. || — sât théat prey, dompter, dresser, appri- 

voiser des animaux sauvages. Il — teâl tê sllng, apprivoiser, subjuguer, 
dompter. 



y Google 



Î32 PHS-PHT. 



ajQ PHSÂNG. Il — khmôch, évoquer les esprits dans le but d'en obtenir- un té- 

moignage quelconque. 

dnj PHSAR. Marché, bazar, foire. Il — Uém ( même sens ), bontique. || — sra, 

cabaret, gargote, il — kû, boucherie. Il — trey, poissonnerie. Il Péak réap — , 
parler, langage des halles. 

rirn PHSËK. i" ( St^k ). Défroquer, dégrader ( un bonze ). 

a° User ( un objet ) par le travail, par le frottement. Il Prà — ait 
user un habit en le portant. 

[i^à PHSÉNG. Différent, autre, divers. Il Dàr phlâu —, prendre un chemin dif- 

férent, il K^l — , penser différemment. 

[djà PHSÊNG. Fumée, vapeur. Il — Ibng, la fumée s'élève, monte. (I Ena kkœûnh 

— iha chéa méan pblœûtig, il n'y a pas de fumée sans feu. 

dtî^ PHSÉT. Champignon, moisissure. Il — ckék, champignon qui pousse au 

pied des bananiers. || — kCmdiér, qui pousse sur les fourmilières. Il — ihi- 
dêk, qui pousse sur la plante desséchée du haricot. 

iâ^fi PHSÔT. I! Trey —, marsouin- 

iÇfi PHSÔt. V. PMI. 

de PHTEA. Maison, habitation, case. Il — bai, cuisine. Il — sambêng, maison, 

^ domicile. Il — kkk, prison. Il — pir bey cheâti, maison à deux ou trois étages. 

Il S'âng — , construire une maison. Il Pr'6k -^. couvrir une maison. || Lœuk 

— , monter la charpente d'une maison. Il Kit oi ménn —- sïïmbêng, penser. 

à s'établir, à prendre femme. 

fnrU PHTÉAL. Griller, chauffer au feu. Il — dny, passer la main sur la flamme. 

^ Il — mùk, mettre le visage tout près du feu. 

mfU PHTEÂL. 1° Il — dey, poser à plat par terre. 

2° Il Suor --, interroger deux individus à part pour connaître la 
vérité. I! Phtèân —, pousser à bout. 

ïTlÛ PHTEAN. Il — kômhôs, reprocher une faute, une erreur. Il — kôm oi kkès 

étiét, réprimander. 

rnà PHTËANG. Partie, division, il MS — phtSa, un compartiment, il MS — ke- 

bâun, une partie, une division d'un radeau. 

rnU PHTeXp. à côté, tout près, contre. Il Dàk — , appliquer contre. Il — khatt'g 

* ânchtang, blotti derrière la cloison. 



y Google 



PHT. 



J^fi FHTEÂT. Toucher légèrement, donner une chiquenaude. || — pijnteat, tirer 

■^ au cordeau. Il — phllk, étincelle, éclair. i| Phlœûng phtÛ phlét prêay, étince- 

1er ( feu ). 

tfitiJ PHTEY. Sein maternel; surface. Il — mirrffii { même sons ). || Méan — pu, 

^ Stre enceinte. Il Chhù — tOmngOn nuiig sainral kiUiii, douleurs de l'enfnnte- 

ment. Il Chf< — , avoir la diarrhée, se purgtr. Il ^ kriim, le peuple, le vnl- 

giiire. (I — kadar, surface d'une plunche. Il — srâm-'it, le fond de In mer, le 

sein des flots. Il — dey, centre de la terre. 

(Ûdar PHTHOY. V. Pami s'exposer, se risquer. 

f^tU PHTI, Plante comestible, amaranthe. Il — leâk, rouge. Il — rfâifti^-, blanchie. 

Il —dch mean, tirant sur ie noir. Il — thmâ, plante rampante. Il — ptinta, 
plante épineuse ( employée comme mordant dans la teinture ). 

[Dj PHTI. Vider, transvaser. [| CMk — ( même sens ), décanter. 

^r\\h PHTIÉNG ( r;V»^ )■ Redresser, corriger, diriger. - 

fîy PHTYM. Comparer, mettre en parallele.il — ^™*iiÎMc ( même sens ). Il — 

■^ - phshn, apparier, rapprocher. Il Priép — , assimiler, comparer, II — kâ, atte- 

ler une paire de bœufs. Il — hoi, lié, attaché, il Rok avey mûy lou — prâ- 
dâuch pùm ban Un, au dessus de toute comparaison, sans pareil. Il Et— ban 
{ même sens ). 

nn PHTÔk. H Trey —, nom d'un tout petit poisson. 

PHTÔl. V. Phteal. 

T)^ PHTÔM. i" Dormir, reposer ( D. R. ). 

2° Il Dér — , coudre sans ordre ni attention. 

m& PHTÔn. V. Phteân. 

(rnET) PHTÔNH. Insister pour arriver à son but. 

mu PHTÔp. Phm. v. Phleâp. PhteK 

j," PHTÙ. Craquer, pétiller, faire explosion, éclater ( bois, pierre, feu ). 

nUJ PHTÙ. Espèce de gingembre. 

ntU PHTUY. A l'opposé, à l'envers- Il — péak, inversion, répéter en commençant 

•^ par la tin. Il Ùék — kenéa. se coucher en mettant les pieds vers la tête de 

son voisin. 



y Google 



234 PHT-PIB. 



fin * PHTÛK. Charger ( homme, barque, voiture ). Il — srâu, âmbël, une charge 

V de paddy, de sel. 

[JTlâ PHTUNG. 1° Arbalétrier, grosse pièce d'un toit. 

2° 'il Trey — , nom de poisson ( aiguille ). 

fifi PHTUON. Répéter, répétition. Il — pir bey dâng, répéter deux ou trois fois. 

flj PHTCR. Toit de cliarrette. || — reii ( même sens ). 

Jiy PHUM- i" Village, hameau, terrain et maisons entourés d'une barrière, il 

" — nou, domicile, habitation, hameau, bourg. Il — Hém ( même sens ). Il M't 

— , maire de village. Il CASs —, Ms sr'ôk, les notables, les anciens du village. 

a° li Bûchéa preâ —, sacrifice de la poule ( pour obtenir la pluie, 
la fertilité ). 

fltn PHUMÈA. H Srôk —, Birmanie. Il Menus srU —, Birman ( Culà (. 

nUJ PHUOY. Couverture. 11 TindaP —, se couvrir. 

[D[T1 PHÙÔK. Il Mêmms — , albinos. 

flfVn PHÛSA ( ou } Kiisa. Il Preâ —, vêtements, ornements ( D. R. B. ). 

riPi PHOT. 1° Tromperie, fourberie^ supercherie, ruse. Il — ié, c'est de la fbur- 

'' berie, de la supercherie. || Mentis — , fourbe, trompeuFj imposteur, menteur. 

2° Esprits, fantômes. Il Khmôch chi dôr — ( même setis ). 

n^là PHUVÉANG ( ou ) Prâvêang. Calao, petit oiseau. 

fltil PI. De, dès, du, depuis. || — kai kemêng, kal tâuch, dès le berceau, dès l'en- 

fance. Il — chi ta, chi tuot, chi dâun, chi p)ik, du temps des ancêtres, des 
aïeux. Il — chHs — iHm, du vieux temps, du temps des anciejis. [| — borôtn 
boran f même sens ), aux temps héroïques, dans l'antiquité. Il — dbm, au- 
trefois, jadis, au commencement. Il — m^n (même sens), auparavant. Il — 
diiru d'ârap, toujours. Il — is — i^ang (ou) — iur ieang, de temps immémo- 
rial. Il — pring riéng mok, depuis l'antiquité jusqu'à nos jours. Il —■ prâli 
prâiuot, nos ancêtres, nos aïeux. Il — né — nfi, après cela, ensuite. || — ni 
tou mûk, désormais, depuis ce temps-là. Il T^ng — , à partir de. Il Ting — 
thngay n'i, à partir d'aujourd'hui, il THiig — thngay «d, à partir de ce jour. 
Il — na, d'où, il — prtlk, dès le matin. Il — iongéach ve^l prik, du soir au 
.matin. 

nCpn PIBAK. Pauvre, malheureux, peine, difficulté, misère, il — dâdàrsâum Uan, 



y Google 



PIC-PIN. 



•nitti 
tn]à 

'"] 
ifin 

nm 
niins 

tira 
(nru 



nàcnà 
fiànà 



mendiant, qui demande l'aumône. Il Khnh^m krâ — t^mthi hbi, je suis. bien 
malheureux. Il — «ifs, c'est bien difficile, très difficile. Il — chH n^s, c'est 
très ennuyeux. Il Thvccû — fliis, c'est bien difficile à faire. 

PICHARNA. Examiner, discuter, considérer. Il — nnfûl ( mènie sens ). 

PIDOH- Parfum, odeur, senteur. Il — sarpceû, tout ce qui est odoriférant. 

-PIÊCH. Bosselé, déformé; bossuer. 

PIEP. Chargé, plein. Il — «iis, chargé à couler { bateau >. 

PIER. Tourments, supplices, peines, souffrances. Il Tolttol — âiiMrai, en- 
durer les tourments de l'enfer, des peines insupportables. 



PÎK. Superlatif, très, fort, beaucoup. Il Pôn 
( même sens ), excessiv 



- ( même sens ). | 



- p'6n kray 



PIKAK, Il Dam — (ou) véay — , frapper. Il Menil^ — , mutilé, estropié. 

PIKHÉAT. Il — prâmiit, blasphémer, insulter ; tuer ( R. ). 

PIKRO. Examiner une aftâire, réfléchir sur quelque chose. Il — kenéa, se 
concerter. 



FIL. Il —pknêk, ébloui 

PIJ- (ou) Piléa. Temps, moment, occasion. Il Néa — nH, en cette occasion. 
Il Bât — , perdre son temps. Il Huos — , manquer l'occasion, il n'est plus 
temps. Il Kh'ôs — , à contre-temps, ce n'est pas le moment. Il — iongéach, 
vers le soir, dans la soirée. Il iîSs tkngay — , choisir les jours propices ou 
néfastes ( superst. ). 

PIN, Harpe chinoise. 

PIN. Rouler, entortiller. Il — peHt, s'enrouler. 

PINY (ou) Phiney. Amende, peine. || Kràia — .montant de l'amende. Il Krâta 
— chéa iuotig, partie de l'amende qui revient au trésor royal, il Oi — lïi . 
condamner à l'amende. Il Prê —, commuer la peine. 

PINGPÂ. Tomate. 

PINGPÉANG. Il Sât —, grosse araignée. Il Mông —, toile d'araignée. 

PINGPUNG. Il Dim —, petite espèce de bambou. 



y Google 



236 PIP^PIT. 

(ntj PIP. Il — méat, grimacer, faire des grimaces, 

fim PIPÉA. Épouse ( livres ). )l Apéa —, époux et épouse. Il Bon apéa —, sacre- 

ment de mariage. 

n^rU PIPHÂL. Doute, soupçon. || Kùm oi vtéan — Ibi, n'ayez aucun doute. 

njTinn PIPHEAKSA. Examiner, rechercher, porter un jugement sur quelque chose. 

nfin PIPHOK. L'univers. Il As tïang — , dans tout l'univers. 

ntU PIK. Deux, double. Il — tùndâp, douze. Il Hau — bey iieHk mok, appelez deux 

ou trois hommes. 

Df Dt PIRÔ. Harmonieux, suave, délicieux. Il Pirèm — { même sens ), Il — srâni, 

écouter avec plaisir, prendre plaisir à. Il Chriêng — , chanter' harmonieuse- 
njent. Il — sm^ sa sa, tout à fait agréable, délicieux. Il Samléng — , voix 
agréable. Il Shndey —, éloquence, beau langage. 

fltrifi PIKtjT. Se fâcher. Il Trông preù krot ^, colère du roi. 

nrUI PISA. Boire, manger ( par politesse ); savoureu.^, agréable au goût, il Ân- 

chaûnh — bai, manière poHe d'intiter quelqu'un à manger. Il — sra, — th- 
n'âm, boire du vin, fumer du tabac. H — méat, savoureux, exquis ( sens du 
goût ). 



npn 



PISAK. Il Khê — , deuxième mois, Avril-Mai. 

nnjî PISEY. Il Rebh —, objet beau, joli ( poésie ).. 

nffUj PISES. Il CheÏÏr — , aromates. Il Nettk — , cuisinier du roi. 

flfljfj PISOT, Prouver, démontrer la vérité (en justice), examiner un ou- 

' vrage. Il — pkneal kenéa, discuter, soutenir de part et d'autre. 

flPi PVT. i^. Vrai, certain, en vérité, certainement. || — hbi, oui, c'est vrai. Il — 

mên, c'est sincère, certain. || — tràng, en vérité, c'est la vérité. I! — p'ûm- 
nit ( même sens ), Il Bb — dâuchné, si cela est vrai, s'il en est ainsi. 

2" S'adresser au bonze. Il Mok — l&k, mok — pr'éa pttt deyka iûk ( ou ) 
mt)k — pre'à ptitika Iûk, je viens m'adresser à vous ( bonze ) ; adresser la 
parole au bonze. 

3° Pinceau à écrire- 

4° il — nûng sma, soulever avec l'épaule. 



y Google 



PIT— POB. 257 



PITÛR- Petite pierre précieuse, perle. Il Kàng — sdurkan, collier de perles 
précieuses, II Khiâng —, nacre. 



lTIÎ PLAI. i" |[ — péak, amplifier, exagérer. 



. a" Il Plus, en plus, révolu. Il Aldus stimsdp — hùi, qui a passé trente 

ans, trente ans et plus. 

Uy PLÀM. i" S'introduire, se fautiier. Il — châul, s'introduire à la dérobée, en 

"* se déguisant. Il — si, se faufiler parmi les invités. 

2" Depuis l'âge de raison jusqu'à la vieillesse. 

LJIÊ PLAN { ou ) Phlan. Pièce de charpente ( chevron j. 

^& PLAN. V. Phlan. Piller, saccager, pirates, brigands. 

Cny PLÉAM ( pour ) Phléam. Subitement. 

[ u n PLÉK. H Phlû —, scintiller. 

(Un PLÈK. Étrange, extraordinaire, nouveau, méconnaissable, qui excite l'étoti- 

'^ nement, l'admiration. || Srâdey péak — chhngâi, dire des choses extraordi- 

naires. Il Oi kî — , causer l'étonnement du public- 

tuh PLÊNG. Déguiser, dissimuler, feindre. Il — rûp, se déguiser. Il — khluon 

"' ( même sens ), It — nîp ^rey chéa prôs, femme qui se déguise en homme. Il 

— tyîing tréay, transfiguration, métamorphose, faussement, avec feinte. 

[n?i PLÉT. Il — préay, briller, avoir de l'éclat, étinceler. 

tCpri PLOK. Vessie. I! — thléai, rupture de la vessie, jl — aât (ou) pong — , testicu- 

■^ les des animaux. 

[CpPi PLOT. Il Lût — , sauter ( harmonie imitative ). 

[p^ pÔ. Assez, suffisamment, passablement. Il Thom — , assez grand, consi- 

dérable. 

tmj PÔ. il Dàm —, banian. 

ffnt PO. Ventre II — phtey (même sens). || — vién, viscère, intestins. Il — 

k^mpang, — pûng, ventru, qui a beaucoup d'embonpoint. Il Dà — tnjiy, 
frères utérins II Chhl — , avoir mal au ventre. 

nfUfU POBÈL. Pobuol, etc. V. Pàbêl... 



y Google 



238 



PŒU-POM. 



tnj PœO. Simuler. 

UtU p6Y. Amadou. || KrâdUs —, papier-amadou. 

''" POK. 1° Bosse, excroissance, loupe. \\_ — kâ, goître. 

2" Il Dbm — , petite espèce de bamboui 

tCnfU PÔL. Pommeau d'arme. Il — sadiéu, virole pour tendre la corde de la gui- 

tare, fl — thnû, pommeau de l'arc. 

firu PÔL. !l Soldat, esclave héréditaire. )| — ma ( même sens ) Il — sriii rus, 

corps d'élite. Il — iuihéa, artilleurs. Il Mî — sêna, chef principal, chef de 
corps. Il Lœûk — , aller en expédition. 

fTirU pÔl. V. PeM. Toucher. 

nnjl&j POLE. Panier en bambou pour transporter la terre. 

f^y PÔM. Absorber, se gorger, engloutir. 

ny POM. V. Peim. 

ECnttnj ■ PÔMAI. Veuf. Il Neâk —, qui est veuf. 

fiyà PÛMÂNG. Il S^i —, oiseau de proie. 

ntflÇT} POMÂNH. Il Neâk — sU, chasseur ( rare ). 

UtTl POMAR (ou) Poma. -i" \\ S&i —, hérisson. Il Kam —, porc-épic. 

2° Il Trey — , nom de poisson. 

UtHR POMXt. i" Fiel. I) Châmngil bZk — Ihlân, abcès au foie, maladie de foie. 

2° Il — dey, orcanette, plante dont les racines donnent une teinture 
rouge. Il — tréang, herbe vénéneuse.. 

UCpn PÔMBÂK { B^A ). Action de casser, de rompre, de détruire. Il — satrâu, 

vaincre, exterminer l'ennemi. 

Ulj PÙMBÂNG. Pômbâr. etc. V. par B^m. 

Lftrà PUMËANG. Il Sât — ( ou ) ktnéang, grand cerf, élan. 

U(y POMÉR.' Pièce de charpente qui relie la tête des colonnes. 



y Google 



POM-PON. 



m 



ntnn 

nEy|]fu 

ma] 



uyn 

ng 
nmy 

n(nm 
nnfi 
nE3^ 
ùriy 

nàri'n 

Ufi 



POMIÉL. Faire rouler, rouler par terre, transporter des fardeaux sur des 
rouleaux. Il — kre^p kômphlœûng, faire rouler un boulet de canon (jouer 
aux boules avec des boulets de canon ). 

POMNÂ ( Pà ). Il — shnpyj, rapiéceter. 

FOMNEAK- Loger chez quelqu'un. Il — asray ( même sens ). 

POMNIÉL ( Pour ) Dïmniél. Injure. 

. POMNIÉR. Miséreux, tomber dans la misère, n Si — piér ( même sens ). 

POMNUL. Conte, fable, histoire. Il CAmMg' bït — , chansons. || prâpéay ni 
sUs khmêr, paganisme. 

POMNUON ( Puon ). Refuge, asile, retraite. 

POMNUT ( Pût ). Il — tuk, action d'exprimer un suc- Il — nom, boulette de 
pain. Il Au — , linge tordu. 



PUMNOT. Vérité, li khnhom — tr^ 
maître. 



POMOK. Approprie 
blanchir la soie. 



bien mérité de son 



chrâ, blanchir ( en lavant ). Il — saut 



POMOK. Il — sra, adonné au vin, ivrogne. || Bap — sra, péché d'ivrogneri 
Il Menus — sra, ivrogne. 



PuMÔR. Il Pôr — tûk, goudronner u 



; barqui 



- kôniU, rouler une natte. 



PUMPEÀM. Il -^ tkvéar, rester debout, immobile sur le seuil de la porte sans 
vouloir se déranger. 

PUMPRUONH. Il — sak, friser, tresser les cheveux, 

PUMPUON ( Puon ). Cacher quelqu'un. 

PÔMVIÉR. Éloigner, écarter, fuir. 

PUNGRAM {Pram). Publication, promulgation, prohibition. || — pféâ kh^n,, 
défense royale. 



PONGRAP ( Prap ). Promulgation, action de prévenir. 
PON. 1° Comme, autant, semblable, également, de mên 



-«?, c 



Hostecl by 



Google 



i4Ci 



PON. 



nà 



nànn 

H 

UfiCJJ 

ufin 

UAfTi 



ceci, de cette façon. l\ ~ n!J, comme cela. Il — {>ûng ( poésie ) selon 
le bon plaisir. || — tê llui, mais, pourtant, on dit que, (l Tliim — 
tëmny, gros comme un éléphant, il Anh srâlanh véa — kâun bângk/it tê 
môdâng, je l'aime comme s'il était mon propre enfant. |[ Th^m — na, de 
(luelle grandeur, de quelle dimension- Il — potmi, gros comme cela ( on 
indique la dimension par un geste. Il Oi mng pu — nô, autant on en a pris 
autant il en faut rendre. Il Sal tê— nï) hbi, il ne reste plus que cela. Il — 
kenéa, pareil, semblable. H —prâman, excessif, au delà. Il — pîk, fort, beau- 
coup, excessivement, outre mesure. Il As tS — nt êng, tout est là, c'est 
tout. 

2° Impôt, taxe, il Haut —, lok — , prélever, percevoir un impôt. Il Oi 
— r payer l'impôt. Il Loi — , demander un délai pour payer l'impôt. 

3° ( pour ) Pe^n. Mille. Il Pir — , deux mille. 
PÔNCHAL. Ptuchani, etc. V. par Bân. 

PÔNG. tEuE, pondre, entier, ampoule, testicules- Il — mean, ceuf de poule. 

Il Mean — , la poule pond. 11 Mean krap — , la poule couve ses œufs. Il Krâ- 
hâm — , jîiune d'œuf. I! Sa — , bianc d'œuf. I! Sambak — , coquille d'œuf. {| 
Krâdas — , pellicule d.e l'œuf. Il — â, œuf sans germe. Il — ângruon, œuf, 
couvé. Il — sâdy, — relût, œuf avorté. Il Phnheas — , faire couver des œufs. 

H — chay, lente, œuf de vermine. Il — day, ampoule. Il — piôk, testicules. 

Il — kâdà, parties génitales. 

PONG. Arrondir, tracer en rond. Il Dêk — , compas. Il T'ûk — kràpœâ, table 
ovale. Il Kangôk — , le paon fait la roue. 

PoNGKOuK. Ambre jaune, il Angkam — { même sens ). 

PONGVÉANG. Parler avec détours. 

PONLOI- Allonger. Il Dhr — kenéa, aller à la (île. 

PONLÔK, 1° Germer, bourgeonner {graines, arbres). 

2" Il Kâun — , fiis unique. 

PuNLONG. Il Véay — , pêcher à la ligne dans des champs inondés. 

PÙNLÙ. Lumière, clarté. Il — plû ( même sens ) éclat, éclair. Il Mo — , un 
moment, une minute. Il Kenùng mô — , aussitôt, tout de suite, à l'instant. 



PuNLUK. Il Srâïâtth — chèt, aimer de tout son cœur. (| Tkim 



, immense. 



PoNLUONH. Tenon. Il F^nchâul — , faire entrer le tenon dans la mortaise. 



y Google 



PON. 



241 



UiS^fi PÔNMAN. Combien, jusqu'à quel point? h — rfâ«^, combien de fois ? Il 

~* Thlay — , quel prix? || — éiiét, encore combien, jusques à quand? Il - — , 

autant qu'il y en a. || Aiâus — ckhnâm, quel âge avez-vous? I' Atâus — 
( même sens ). 

Ufi[fin= PONNÊ. Ainsi, assez. 

UlS^t PuNNÙ. Seulement. Il Tê — ( même sens ). Il — hài, assez, suffit. 

nSnr PONNOKEY ( pour ) PreU noréay. Beau, superbe ( poésie ). 

Ufin PONSA. Soudure, coller. Il M&k —, soudure. Il Tuk — , acide sulfurique. 

UjSjTr PONSA. Guérir, opérer ta cicatrisation. Il- — bâus, guérir un furoncle. Il " 

Thiiâm — , médicament pour les maladies externes. Il Fréng maka — , huile 
qui sert à cicatriser les plaies, 

UjSpfi PONSAK. Cheville qui relie les planches ( d'une barque ). Il Dék — , la mê- 

' ** me ( en fer ). 

UfiRJlU PONSAM. Il Pôngkal — , séduire, corrompre la jeunesse. 

U£fJU PONSÂM. Se joindre, s'accorder, harmoniser. V. Pânsatn. 

U^U PÔNSAP. Il Tlwîim chhnpr. —, antidote. 

UjSPîn PONTAK. Dégoutter. Il — tdinnak, tomber goutte à goutte, 

Ul&î PONTÉ. Mais, cependant. 

y^t PONTE.A. Pôntéay... V. ABàn... 

yS||l£ PONTEÂN. Presser, hâter; être pressé || — nas, qui est très pressé, chose 

urgente. Il —phliéng, pressé par la pluie. 

V^^ PoNTEaT. Cordeau, ligne, règle. Il Kh&^ — , cordeau de charpentier. 

yfià PONTÈNG 1° ( Ttng ). Tendre avec force, il — khsé, tendre un lien, une 

corde. Il — réas, être dur, inflexible envers le peuple. 

2° Filet pour prendre les perdrix. 

UtÊ^ t PONTO. Il Kombil —, genre de couteau très pointu dont on se sert pour 

préparer le rotin. 

^§fi PoNTÔN { r^H )■ Rendre mou, flexible, amollir. || Dà — ban, flexible. Il 

— chH, calmer, attendrir. Il — day, se faire la main à un travail quelconque. 



y Google 



â4â 



PON~POP. 



Ufi(9à PÔNTÔnG ( pour ) P'èntëng. 

UfifflËS PONTOT {pour) PUnteal. il Dâ ttiin skeMl — khniau, qui ne connaît pas 

la ligne noire ( droite) c.-à-d. un imbécile, qui ne connaît rien- Il Kknat 
nûng — chéa M kenéa, la régie et le cordeau font ia paire ( dicton ). Il 
Vêay — , kû — , tracer une ligne. 

Ufi((sei PÔNTRÎt. Faire pencher. 

ÙjSEfflU PÔNTUP. Arrêter, couper ( maladie ). || Phïk tknâm —, prendre de la 

médecine pour arrêter une maladie. 

(US POOT. Il Dâ — pâ-âum, moisir, sentir le moisi. 

[[TIU POP. S'étendre. Il Oi — mok, ordonner de se coucher, de s'étendre. 

UCpO PÔPÂCH. Babiller, jaser. || Samdey — pôpôck, style affecté. Il Me^i —, 

bavard. Il Menù's — lol'âck, bavard, babillard, il Niy'6m niyéai —, vains 
discours, fadaises. 

nfiTI POPÊ. Il — chktnûl, bouc. || — nki, chèvre. 

fimj POPÉAY. Il Lùk — néay, vendre en criant le long du chemin. 

et 

ncnnj ' POPÉAL. Bariolé, bigarré, tacheté, h /(:M—,bceut bigarré. 

et 

nm POPÉAR. Attitude d'un serpent irrité qui redresse la tête. Il P&s lœâk —, le 

serpent se redresse. 

ta- 
ri mm POPHLÉANM. li P^ —, panaris. 

ntdn POPHLÉK. [| ~ popréay, briller, éclair. 

nd POPHÔ. Il Rûp ~, portrait émaillé. Il Mïtk —, face luisante. 

ndn POPHOK. Boueux. (I Dey — ( même sens ). 

flflfU POPIL. Il Bângvêl — , fête, cérémonie cambodgienne. 

nnj POPIR. Lèvres. 

nmn POPLEXk. Bigarre, tacheté, moucheté de blanc et de noh.W Poplik —, 

'^^ popéal — ( même sens ). Il Srâdey — poplii, parler sans réflexion, à tort et 

à travers. 

ndà POPLONG. Il Phlû —, vive lumière. 



y Google 



POP— POR. * 245 

ntq^ n POÏLÔT. h Lût —, sautiller. 

ntn POPLO 11 C/iea —poPleHk, à contre temps, mal à propos. Il Lebêng —popieàk, 

"^ inepties, fadaises, fOlie. Il — poplông, lumière éclatante. , 

nnU POPLÙM. WPhnik-—, petits yeux. || Oim tûk — , pagayer doucement en 

effleurant l'eau. 

ei 

nUn POPOK. wMeân — , poule qui se trémousse après s'être roulée dans la 

' poussière. 

ci ^ 

nnn PÔPÔK. Nuages, il -^ m'a dôm, un nuage. Il Et — , serein, sans nuages. V. 

Mtk srâlâ. Il Kkiâl pkâi — , le vent dissipe les nuages. 

n[cn = PÔPRÂS. À la hauteur de, au niveau de. Il Ttik sâk ~ sma, tailler les cheveux 

au niveau des épaules. 

n[rnj POPRÉAY. H mu —, sourire, souriant. |i Dbr poprlm —, déluré, effronté. 

n[fnSS POPREAT. U Nhear —, transi de froid. 

n([nà POPRÉCH. 11 — ph»ék, clignoter. 

n[|n'|n POPRIÉK. Chassie-^x- 

n^y POPRIM. Il Ândêt —, flottant à la surface de Feau. 

n]nt POPRO. II SràUey — popréay, parler sans réflexion, en étourdi. 

n[ElPî POPRLT. Agir, se conduire. Il — tê khang khSs, n'agir que pour le mal. 

nClt POPÙ. Ecume, bulle. Il — tûk { même sens ). il — meai, bave. j| Lètig — , 

bêk — , écumer, il Duos — chenh, ôter l'écume. Il Hier — méat, baver. || — 
pkt, cendres très fines. Il — skâr, écume blanche du sucre. Il Sra — , vin 
mousseux, bière. 

niCTîn POPOK. Appliquer sur. Il Tkn'âin — , cataplasme, emplâtre. Il — bâus, pan- 

ser un furcfncle- 

nnn ■ POPÛK. chassie. Il — phnêk, chassie des yeux. Il Phnêk — , chassieux. 

nnOJ POPÛl. h S)it —, pigeon vert. 

nnj POPUR. I! Faire cuire sous la cendre ( poisson, patates ). 

tlJ PÔR ( ou ) Pô. Bénédiction, il Chamrbn — , oi —, bénir, donner sa bénédic- 



yGoogle 



i44 POR— PRA. 



tion. Il — Ate-ma chatnràn — , saiut du bonze. Il Chamrbn — , oui ( réponse 
du bonze ). Il Oi prea -—, bénir, consacrer. Il Oâ ban iotuol — , béni, sacré. 
Il Preâ -— sampeâ apéa pipéa, bénédictiçin nuptiale. II Oi preS — Pre^ Kaya 
• Preit Ang, donner la bénédiction du S' Sacrement. Il T^k preâ — , eau bé- 

nite. Il Oi preâ — phteâ, bénir une maison, il Préâ — phdâch bap, absolution 
des péchés, (l Preâ — rômdâ pkdantéâ, indulgence. Il Dey preà — , cimetière, 
terrain béni. 

2" Il — tûh, goudronner une barque. 

3" il ^ kâun, porter son enfant. 

mj POR. V. Peâr. 

nrU * PÔS. Il Preâ —, vêtements ( U. K. )• 

[fïlt PÔS. Serpent, Il — pxis, serpent venimeux. Il — chœûng, sorte de lézard qui a 

la forme d'un serpent- Il — popleâk, serpent marqué de petites taches ccni- 
me des grains de millet. Il— kabal pir, serpent dont la queue ressemble à 
la tète. It ■— khiâng, aspic- Il — phlmûng, basilic, très venimeux. Il — néa 
kâréach, dragon, serpent fabuleux. Il — vêk, cobra. Il — dék char, serpent 
stylet. Il — Itphnêk, — khsé kû, — rômkâck mïas, — trey, — sângstir, — 
sâmlâp dnghêp, etc. variété de serpents. Il DÔm prâiéal — , herbe qui dit- 
on ressuscite ceux qui sont morts d'une morsure de serpents. 

ftTlS PÔT. Maïs. Il Dâm ~-, ensemencer du maïs. 

HP) POT, Courber, plier en arc, redresser. Il — kadar, ployer une planche { par 

la chaleur du feu ), Il — chkœû, fléchir, courber, plier un bois quelconque. 
Il — phdau, rosey, redresser un bambou, un rotin. 

[ma PÔU. Dernier. Il Kâun — , phMun — , dernier né des enfants. 

nrit POVÂ. V. Prâvà. 

PRA. Il Trey — , nom de poisson. 



([cnr 

(UHU 



PRX. Renverser, abattre, jeter à terre, terrasser. Il — dal dey (même sens). Il 
■ — kkluon, se jeter à terre, il Chêu — kràchifig, ramer à l'Européenne. Il 
Hêl — krâching, nager en faisant la planche. 

PRA. tl — reahsemey, lancer des rayons. Il — mûl vor, en foule, pêle-mêle, en 
désordre. Il Ti — trey, vivier. Il Trey — , poisson conservé vivant. 

PRÀAP. Petite boîte en métal, cassette. Il — s/a, vieli't, boite à i^ret, bétel. Il . 
— thnâm, boîte à tabac, tabatière. ^^ 



y Google 



iacnn 
|ucny 
fàcriu 

[u5n 
(ûoeî 

(ai s 



PRA, 245 

PRÂBÂNG { Bâng ). Qui cache, action de cacher, il Sâmp^t — balUng, an- 
tipendium, 

PRÀBÂN H ( Bânh ). Il — kenéa, tirer l'un sur l'autre ( arme à feu ). 

PRÂBÊK (Bêk). Bifurcation. Il Phldu — (même sens), carrefour, il — ù'ml?, 
affluents d'une rivière. 

PRACH. Savant, lettré. Il Nelik — savant, leUré, docteur, intelligent. Il Dôi 
—, habilement', avec art. 

PR.^CHÂK ( CMk ). Se percer. Il — henca, lutte à l'épée, à la. lance, duel. 

PRÂCHAM ( Chàm ). S'attendre mutuellement. Il — mong, veiller à 1' heure. 

PRÂCHAP { Châp ]. Il — kenéa, se dit de ce qui s' entrelace. 

PKÂCHÂN. Jaloux, ( entre mari et femme ). 

PRÂCHAU. Roi ( Siam. ). 

PR.ÀCHÉA. Le peuple, du commun, du vulgaire. Il ^^ns — ( même sens), . 
la populace. 

PRÂCHÉK { Ckik ). Il ~ kenéa, lutte à coups de bec. 

PRÂCHÊNG. Dispute, rivalité. 

PRÂCHET ( Pruoy chït )- Tristesse, inquiétude, être inquiet. 

PRÂCHHÊ. Mèche de lampe, tige. Il Kedéch —, moucher une mèche. Il — 
kumphiœûng, mèche de fusil, li Kimphlœûng ~, fusil à mèche. Il — sôSw, 
tiges calcinées par l'incendie. 

PRÂCHHLÔ ( Chhlô ). Dispute, querelle. Il — kenéa, se disputer ensemble. 

PRÂCHHÔM (Chhôm). Vis-à-vis. Il — kenéa, en face, vis-à-vis l'un de 
l'autre. 

PRÀCHHNÔT. [| Chamngù—, apoplexie. 

PRÀCHIÉU. i" Il S^t — , chauve-souris. Il — mîis, chauve-souris qui fait la 
chasse aux moustiques. Ii — kôndâr, qui fait la chasse aux rats. 

2° Il Siap — , omoplate. 



y Google 



346 



PBA. 



[uriîjd 
[ma) 



(ùdru 

[uâa 

(ûm'ti 
(ùmrj 

[u«a 

(iimu 

fuBO 



PRÀCHIÉCH. Il sut —, bécassine. 

PRACHNHA. Intelligence, esprit, industrie, talent, génie- Il ^m^ï — , de 
son industrie, de tnénioire. || — vey, habileté, perspicacité. Il — iôl ( même 
sens ). Il — sruoch, esprit fin, délié, finesse. Il Dâ méan — , intelligent, qui 
a de l'esprit. Il Oi &p — , émousser l'intelligence, l'esprit. Il — keley, esprit 
obtus. Il Teâl — , à bout d'expédients, de ressources, il Méan -— krsan, qui - 
ne manque pas d'intelligence, qui n'est pas sot. 

PRÀCHÔL ( CASO- l'aire battre; donner des coups de corne. Il — meân, 
faire combattre des coqs, ir — kenéa, qui se donnent des coups de tête. 

'PRÀCHUM ( Chûm ). Réunion, assemblée. Il — henéa, se rassembler. Il 
— ânchùtn, la base idu front, intervalle entre les soarcils. 



PRÀDÂK. 



- prcHïik, être affligé. 



PRÂDÂL {DUl). Il — kenéa, se battre à coups de poing, se livrer à l'exercice 
de la boxe. || Neâk ling k'àn — , boxeur. 



- i'âmp^t, apprêter une étoffe, tapoter sur 



PRÂDÂM ( Dâm ). Tapoter, 
une étoffe pour la tendre. 



PÀDâP. Instruments, ustensiles ; orner, préparer. Il Krùbng — , armes, 
instruments, munitions de guerre. Il — ^/i/œwKg-, machine à vapeur, || — 
chbing, attirail de guerre. Il — pkted, meubles, il — kar, outils. Il — sâmrHp, 
pi mint, préparer, arranger d'avance, il — /ifârfii, arranger, décorer. Il — 
khluon, parures, se parer, se préparer. 

PRÂDAU. Instruire, enseigner, moraliser, châtier. || Prâdê — (même 
sens). It — s'às, enseigner la religion. || — kî mœûl âksâr, enseigner les 
caractères. Il Tîsna — preîi bôndau préâ sa&sena christang, enseigner la 
doctrine de la religion, chrétienne. Il Chî — , réprimander, châtier. 

PKÂDÂUCH ( Dâmh ). Comparer comparaison, il Phtim — (même sens). 
Il — kenéa, comparer ensemble. H Péak — , comparaison. || Dâ — mun 
ban, incomparable. 



PRÀDEY. Il — sântki, conceptio 



PRÂDÉNH { Oé«A ). Sepoursuivre.il — péak, argumenter, discuter, dis 
cussion. Il — tklay, surenchérir ( acheteurs ). 



PRÂDÉT. De près. Il Tinh — , acheter immédiatement après le premier 
acquéreur, il Tarn — , suivre de près. 



PRADÔCH. V. Prâdâuch. 



y Google 



(tiu-nR 
fuuna 



(iirtnnj 

(ûtnn 
(ùiunà 



PRA. 

PRÂDuS. Claie en bambous tressés. Il Véay - 
— baia, faire un torchis. 

PRÂHÂK. Enfoncer dans, être pris dans. 



tresser cette claie. || Véay 



PRÂHAT. Il — meât, bouche empâtée, qui a le goût émoussé. Il TÏlk — , eau 
qui est un peu fade- 

PRÂHEAM. L'aurore, li Pruft—, de très grand matin. Il PhnheHk pi prûk 
— , se réveiller de très grand matin. 

PRÀHÉAR. 1° Il Phka —, corail. 

2° Abréviation de preà vihéar, église, pagode. 

PRÀHÈL. A peu près, environ, peut-être, vraisemblablement, probablement. 

Il — thngay tr^ng hbi, il est environ midi. || — kenéa, à peu près semblable. 

Il Ban — ha kôksàp tMng srou, j'ai environ cinquante à soixante mesures 
de riz. Il — méan, il y en a peut-être, il est probable qu'il y en a. || — dan- 
chn^, vraisemblable, vraisemblablement, qui approche. 

PRÀHÊS. Imprudent, insouciant, négligent, qui n'est pas sur ses gardes. 
Il — thvîs ( même sens ). Il Têang — , doi —, sans prévoyance, imprudem- 
ment. Il Kâm — , prenez garde, faites attention! 

PRÂHÔK. Poisson salé et fermenté, dit poisson pourri ; condiment indis- 
pensable à tout Khmêr. 



PRÀHONG. Trou, cavité, percé. 
■pRÂHOR. Odeur forte, li Sâmpûck thJim 



; odeur de musc ( fouine ). 



PRÂHÙN. Arrogant, insolent, impertinent, impudent. Il A dèng m) Mn té 
— l'ongt ce vaurien, ce gamin-U devient de plus en pîus arrogant.- 

PRÂHUT. Il Dbm —, arbre qui sert pour la teinture. 

PRAI. 1° Salé. It Ttlk — , eau salée, il S^ch — , viande salée. H Trey — , pois- 
-son salé, saumure de poisson. Il Pralik ambH oi — , saler, passer une cou- 
che de sel. il — hnbïl, saumure. 

2° Se fendre, se fendiller -par l'action de !a chaleur ( barque, bois ). 
Il Prê — ( même sens ). 

3° Épars, dispersé. Il Kreap — , petits grains de plomb, plomb de 
chasse. Il K'ômphlœûng si — , fusil qui écarte peu. il Prach — , qui a une 
science très étendue, érudit. 4°' Ruer. Il S^ — , le cheval rue. 



y Google 



£48 



PHA. 



[UtinSS PRÀIaT. Prendre garde, veiller, être sur ses gardes, prendre des précautions. 

Il Penh -=- ( même sens ), vigilant. Il — hâ»g, prends garde! Il — vey { mê- 
me sens ), attention, garde à vous! [| — khluon ( même sens ), qui se sur- 
veille. Il Cft? — , qui prend ses précautions, prévoyant. 

[UttiTîiJ PRÀIOCH. Avantage, utilité, but, lésuiVAt. W^ prâda —, dhnbey (même 

sens). \l ~ prâda sarampceû, commodités, avantages. \\ Ban — , avoir de 
t'.utilité. de l'avantage, da profit. Il Méan—, être utile, avantageux. Il Et—, 
en vain, inutile, || — by, à quoi bon, peu importe! 

(ÙtUPi PRAIuT. Lutte. I) — kenéa, lutter ensemble. 

kjtUiJ PRÀIÛNG. 1° Saisir, s'accrocher à; v. g. un éléphant qui s'accroche avec sa 

' trompe pour s'aider à se lever- Il — dàm chhœû { m. à m. ) s'accrocher à 

un arbre (au fig.) chercher une raison, un prétexte pour se tirer d'affaire. 

2° Poche du filet où le poisson est retenu, 

[cnn PRAK. Argent, monnaie. 

(UfTlÊ PRÂKAN(Ka«). Maintenir, cautionner. Il ■ — ^c'iiA, discussion, soutenir. Il 

SÉmbiH — day, reçu, 

IçJfnU PRÂKÂP [Kâp ). Se couper, tailler. Il — kenéa n'iing dau, se taillader mutuel- 

lement, duel à l'épée, 

[UnU PR-ÂKÂP. Connexion, rapport, relation. Il — dôi anisâng preà Ang, être fi- 

dèle à la grâce, correspondre à la grâce. 

[Crtni PRÂKAR. 1° Article, point, manière. Il — dâuchmedéch, comment, de quelle 

façon? Il — théa ar kîmb^ng, mystère, mystérieux. Il Sâp — (ou ) krhp — , 
en toute manière. Il Doi — mûy miîy, par article, séparément, il — mûy 
sâui, le premier article est ainsi conçu... 

2° Il Slap — , plume à érire. 

[tJninj PRÂKÂS. Il Preâ réach — , ordonnance royale. 

[CfnSl PRÂKaT. Vrai, sûr, certain. Il — kôi, c'est vrai, c'est certain, en effet. Il 

Chéa — ( même sens ). 

[Utrin PRÂKÊK. Contredire, discuter contester, débat. Il — kenéa, discuter en- 

semble, contester, débattre, il Chhô — , se disputer, querelle, il — mân 
ckâng thvœû, protester et ne vouloir pas faire. Il Ckh tê —-, qui trouve tou- 
• jours à redire, qui n'est jamais satisfait. || — prâning, être en contestation 
litigieuse.il Khméan nana héan — (^, il n'y a personne qui ose protester. 
Il Khnhum m^n — té, je ne dis pas le contraire. Il — hûng bug Up, contesta- 



y Google 



PRA. 



249 



(un fi 

(ÛflU 

juins 
(ùim. 

(una 
[unà 

&5rj 



(tjsji'n 



[ogi'â 
[uisrij' 



tions bruyantes. || — miln ckhneâ, avoir le dessous dans une contestation; 
impossible de prouver le contraire, 

PRÂKET, Il — kenéa, très près l'un de l'autre, 

PRÂKHÂM ( Kkâm ). Se mordre en se battant (animaux). Il — kenéa, lutte 
à coups de dents, corps à corps. 

PRÂKHAM ( Khâm ). S'efforcer, faire tous ses efforts. 

PRÂKIN. Offrir aux bonzes II Chkân korna tok eyvân mok — iQk, j'apporte 
des présents au Père, au -bonze ( laïque à un bonze ). 

PRÀKO. 1° Il Tou — kenéa, aller ensemble. 
2° Faire saisir ( en justice ), 

PRÂKOL. Livrer, remettre. Il — khluon atema ( même sens ), s'offrir. Il — 
01, donner, livrer. Il — nou day kî, remettre en main propre. Il — tau vinh, 
rendre, restituer. 



- plîn^, son, harmonie des instruments de 



PRAkÔM. Vibration, son. I 
musique. 

PRÂKÔNG. Arrimer, placer dessus. Il — keiiéng pràkéap ckhœû, placer dans 
une enfourchure d'arbre. 



PRAKUOT ( Uot ). Provocation, défi. Il 
provoquer mutuellement. 



■ kenéa, se mettre au défi, se 



PRALAI. t" Rigole, chenal, petit filet d'eau. 

2° Il — kân, sHt — Mn, engendré d'animaux d'espèces différentes, 
métis, hybrides. 

3° Il — chivit, mourir. Il Khsén hhsay — chin, mourir { poésie ). 

PRÂLÂK. Salir, tacher, souiller. Il — pkàlis (même sens), d — ambél, saler 
du poisson, il Trey sàck — , salaisons de poisson. Il Penh — , tout couvert 
de saletés, de taches. Il — pK6k, tout couvert de boue. (I Bap — khluon 
îng, pollution. Il Snam — , tache. 

PRÀLÂM. Chercher à escroquer, à filouter. (I Sràdey — /«on^, parler d'une 
manière flatteuse. 

PRÂLÂNG. Il — Ûk, flaque d'eau. 

PRÂLÂU. Collier II — cAAM collier d'un chien. 



y Google 



250 PRA. 

[ÙtÇît PRÂLE. Égrener. || — pot, égrener le maïs, li ■ — sSch, dépecer la chair en 

morceaux ( colère ). 

[uanà PRÂLÉANG. Enduire fortement. Il ~ èa^'â, crépir. 

(uepàiTlfU PRÂLÉANKÂ. Mélange, mélanger. 

■ (ÛnnU PRÂLÉAP ( ou ) Reléap. l" Il Sap —, fade, sans saveur. 

2" Se dit de quelqu'un quia perdu toute son autorité, qui est 
rentié dans la vie privée, 

kjrSJiJ PRALÈNG. Il — kenéa, jouer ensemble, s'amuser, folâtrer- 

^njU PRÂlÔp ( ou ) Prâmp. crépuscule. Il Itip —, nuit tombante. It PU p^n —, à 

' la tombée de la nuit. 

(IrrurU PRÂLÔS. V. Prâm. W PrâlU —, taché, souillé. 

r "* , ^ 

lUruy PRÀLUM. Grand matin, à la Rointe du jour. Il XfyA âmpi — , se lever de 

très bon matin. 

(liaiPi PRÂLUOT. Il SU — prâieâk, guêpe. 

|uf\JU PRÂLÙP. V. Prâl-ôp. 

juai?! PRÀLÙT. Plante aquatique, comestible. 

[Ôiy PRAM. Déclarer, notifier, publier, faire connaître. Il Ham — { même sens ), 

^ donner des avis. Il — ai prâchéa noréas, prévenir le peuple par publication, 

édit public. Il — pûmram, publier un édit. Il — prdp, faire connaître, noti- 
fier, avertir. || — preâ blJntril, publier un ordre royal. Il — pr&p préâ réach 
ckéa ângka lûk sdngta papa, publier une bulle. Il Oi — , faire publier, 

{ôi PRXM. Cinq. Il — mndâp, quinze. 

[Ùu^ PRÂMA. Il SSi — , porc-épic. Il Kâm —, piquants du porc-épic. 

[uETlfi PRÂMAN. A peu près, environ. Il Niik — , kàt — , conjecturer, supposer, cal- 

^ culer par à peu près. Il — chéa buon dâp dâng, environ une dizaine de fois. 

Il I6l bM — , conjecturer, supposition, il — trou, prévoir, prédire. Il Pën — , 
excessif; à peu près combien ? il Ârpdn — , au comble de la joie. 

[Utnfî PRÂMAT. Insulter, manquer de respect, profaner. Il — pikhéat, blasphémer. 

Il — mkk ngéai, manquer de respect, insulter. Il — mechâs, s'insurger con- 
tre son maître. Il — néang sél, faire violence à une vierge. 



y Google 



PRA. 



|utn9 

(titns 

(liitnui 

[cnfi 

(ûfùia 

(ùamà 

fusin 



[cnà 



PRÂMÂT, i" Fiel. Il Tiik -- bile. 

2" Il — deyou, nom du premier dieu qui remplit l'office des trois 
Parthes. 

PRÂMÉ. Pierre, gravelle (maladie). Il Kôt — , avoir la gravelle. l\ Chamngd 
— ( même sens ), maladie des voies urinaires. 

PRÂMÉAN. Prévenir. \\ Mok — chûn prAk, donner avis qu'on apporte la 
somme convenue pour rachat { v. g. d'un esclave ). 

PRÂMÉA. Oncle du roi. 

PRÂMMÂCHAKEY. Vierge, jeune iïlle vierge. 

PRÂMOI. 1° Il — Wmrey, trompe d'éléphant ( V. Day tômrey ). 

2" Il PSs — lémrey, serpent (trompe d'éléphant(. 

PRAN. Il Kkluon —, le corps. 

PRÂNÂM. Adorer, saluer, se prosterner. 

PRÀNÂNG (ou) Prânïang. Joute, lutte. Il — tûk, joute des pirogues, régates. 
Il — kenéa, lutter à la course. Il Âm —, joute à la pagaye. Il — châmtiê, 
rivaliser d'adresse. 

PRÂNEÂK. i" Porter, transporter à dos d'animal. Il —siii, mettre une 
charge sur le dos d'un animal. 

2" Il — dmpông, le petit travaille, le grand se repose et profite 
du labeur du petit. 

PRÀNEY. Compassion, commisération; excuse. Il K'Ôm oi méan —, qui 
n'accepte aucune excuse, sans pitié. Il Et —(même sens). Il —kkluon 2ng, 
s'excuser, se disculper. Il — Al, excuser, protéger quelqu'un, avoir compas- 
sion de quelqu'un. Il Pàm — loi. inflexible, sans compassion. Il Péak —, 
paroles de condoléance. 

PRÀNEYBAT. Saluer, honorer, servir. Il Kar sâmpe'A —, mariage. 

PRXnG. Saison sèche, été. Il Khî (ou) kânghê —, la saison sèche ( Décem- 
bre à Mai ). Il Srâu — , riz printanier, de saison sèche. 

PRANG- Il — pràidt, attention, être sur le qui-vive. 

PRÂNGIJI. Indifféreht, insouciant, négligent, faire peu de cas de. tl —kdntài 



y Google 



PRA. 



{ même sens). Il Thvœii —, faire la sourde oreille, l'indifférent. H Ban tUtig 
— , obtenir sans peine. 

[ÛnTlT PRÂNHAl. À l'envi, en grand nombre. Il Tkmat — khmôch, bande de vau- 

"^ tours dévorant un cadavre. 

^rmtl PRÂNHÂP. Promptement,' se hâter. Il ChHàp — (même sens), sur le champ. 

" Il Tou chhâp, va vite, hâte-toi! Il — mok, hâtez-vous! 

(Ûfi PRÂNÔ. Porter sur le dos. 

[Ûfià PRÂNÔNG. Gros bâton pour chasser les bœufs. 

[cnU PRAP. Notifier, faire connaître, informer, déclarer. Il — khlàn^, proclamer. 

Il -~ dâmnêng, annoncer une nouvelle. Il — oi kî dïng, faire savoir, publier. 
Il _ tèavg pkdis, divulguer, rendre public. Il Sa — , accuser, dénoncer. 

[ÙU PRAP. Près, proche, sur le bord. H — meSt chr^ng, longer la rive. 

fÙmî PRÂPÊAY. i" Grosse fève. \\ — sâ{ même sens), blanche, appelée ers. Il — 

^ u le^k, rouge. Il — prôt, — hrâcMk, — néang, — sbêk, ~ chrmg; variétés. 

2° Il Sâmdey — ni, fausse doctrine. 1! Rebh — ni, objets supers- 
titieux. 

(umfi PRÂPÊAN. Plateau ( R. ). 

(ÛfTlfi PRÊPEÂN. Entrelacé. 

^ClDPî PRÂPÉAT. 1° Il ChSnh —, sortir ( poésie ). 

2° Il Luong — , le roi est malade- 

h\ci FRÂPE Y. Bonheur, félicité, beauté. Il Lâà —, beau, splendide, remarquable. 

Il Chéa — prdsbr, de toute beauté, sans pareil. 

[Ùrds PRÂPHË. Cendré, grisâtre, il Sambàr — ( même sens ). 

[Ùdgî PRÂPHÔT. Effleurer, tout près, friser. Il Véay — kabal, le coup a effleuré 

' la tête. H BUnh — khUs kabal, la balle lui a frisé le visage. 

Rjnfi PRÀPÔN. Épouse. !l Tiang phdey tïang —, le mari et la femme. 

fjpO PRÂPRÉCH. Cligner de l'œil. It — phnêk (même sens), faire signe de l'œil. 

^tpfU PRAPRÔS. Il Phliéng , pluie fine. 



y Google 



PDA. 



253 



|ûnê 
(çns 

|ùru 



(ÛIU1 

(ûfu'u 

lyivnj 

furuB 
(uôifi 

|ÛlfUJ 

|ûmB 
[tnfi 



PRÂPUK. Il — bâm, fomenter un ulcère. 
PRÂPUON, H Meniis chrbn — lœâ kenéa, bagarre. 



PRAS. Rejeter, quitter, abandonner. Il — léng (même sens). Il Oi — , mau- 
dire, charger de malédictions. 



c la main pour ar- 



PRÀS. 1° Il — tUk, asperger légèrement, jeter de 
roser légèrement. 

'j." Il Dàm — , plante dont le tubercule est employé en médecine. 

PRÂSA ( ou ) Pasa. i" Il Khé — ( ou ) kânghê — , saison des pluies, automne 
( P- preà vosa ). 

2° Il Kâun — prôs, gendre. Il Kâun — srey, belle-fille. Il 
Kâun — tuot, femme du petit-iils. 

PRÀSAP. i° Habile, ingénieux, exercé. || Prâsê — ( même sens ). Il Chéang 
— , habile ouvrier, il — kar, habileté au travail, fait à un genre de travail. 

2° Rencontre. I! — kenéa, se rencontrer. Il Tonlt — , confluent de 
deux fleuves. Il Phlàu — , jonction de deux routes. 

PRÂSAS, Parole, ordre (se dit d'un grand personnage). Il Lûk méan — iha, 
monsieur, son excellence a dit que... 

PRÀSAT. Tour, clocher. 

PRÂSÂUT. Enfanter, naître ( R. ). 

PRÀSDÊNG. Vous ( en style relevé ). 

PRÀSËN. Si, dans le cas où. || Bb - 



I, ( même sens ). 



PRÀSÔR. Excellent, précieux, glorieux, illustre, magnifique. Il — udàm 
udam (même sens). Il Chéa — ,excellemment, noblement, supérieurement. Il 
Oi méan — ,rendre illustre, célèbre, fameux, il Néang méan — Iceûs ampi srey 
Uang lai, vous êtes bénie entre toutes les femmes. || Rebâs — ,obJets précieux. 

PRÀSÔT. V. Prâsàut. 

PRÂT. Il Ret^ —, char. 

PRÂTÂP. H Prâdâl — , combattre à coups de poing, boxer. 

PRATEX, Rencontrer. Il — kenéa, se rencontrer. Il Rok — (*même sens ) 
trouver en cherchant. || Tain tè — , n'importe comment, de n'importe quel. 



y.Google 



PBA. 



(tmn 
|Û8iru 

(ÛSlfi 

(ùîiçn 
[udi 



|U18J 

(ùaru 
(yen 
&?' 



le façon. Il DÛ at nana — tûs, irrépréhensible. Il NU kumrâ (ou) krâ —, cela 
se rencontre bien rarement. Il Mil» dêl — yang icité, on n'a jamais vu chose 
pareille. 

PRÂTEXk. S'accrocher, s'entrelacer. Il —prâtéanh, s'entrecroiser, ressort. 
Il Kràpœû — , crocodiles entassés les uns sur les autres. 

PRÂTÂKSEN. Va-et-vient, s'entrecroiser (foule). Il H^" —, faire la proces- 
sion autour de la pagode. 

PRÂTÉAL. Il Dbm —, plante employée en médecine. Il — pôs (même sens), 
employée contre la morsure des serpents. Il — sda ( même sens ). 



PKÂTEAL. Arrêté, empêché. Il Pklâu - 



mpasse, cul-de-sac. 



PRÂTÉAN (ou) Preâ téan. Aumône. Il Oi —, faire l'aumône, distribuer des 
cadeaux. 

PRÂTÉANG. Dur. Il C hkœû —,hois àm.W Péak —, paroles de discorde. 

PRÂTÉANH ( Têanh ). Se tirailler mutuellement. Il — prâtung {même sens). 
Il chh tê — kenéa, tirer chacun de son côté, v. g. bœufs attelés ensemble. 
Il Khsê — prâtong long, ressort. 

PRÂTÉCH. Maudire, il -- pkdasa ( même sens ) vilipender. 

PRÀTHÉAN. Vérité, droiture; principal. Il Chéa dbm chéa —, qui est le 
principal. 

PRÂTHNA. 1° Motif, raison, fin, intention. Il —oy, pour quel motif, dans 
quelle intention? Il Dâuch chït — , à volonté. 

2° Énigme. Il Chàng — , poser une énigme, Il Srai — , résoudre 
une énigme. 

PRÂTIS. Étranger. Il Mewiis krùp —, gens de tous les pays- 

PRÂTÔL. Il — kenéa, face à face. 

PRÂTÛK. Être affligé. 

PRÂtOS. Se rebiffer. Il R^ng rïis —, dur, entêté. 

PRÂTÙS. II — kméa, se gêner, s'embarrasser mutuellement. 

PRAU. Il Lût — , harmonie imitative de l'action de sauter. 



y Google 



PRA— PRE. 



\Ui] PRÂVA. Ramener à soi avec les mains; s'appuyer sur quelque chose en se 

levant. 

kJÎ]= PRAVA 1° ( ou ) Preâ vâsa. Retraite. Il Chàul —, entrer en retraite. Il Prey 

— , forêt où les bonzes ont coutume de venir faire leur retraite. 

2° Echanger, changer pour un temps; être de moitié avec. 

kJîlO} PRÂVANH. Escamoter, escroquer, sapproprier frauduleusement la tbrtune 

de quelqu'un. 

[tJîlJ PRÂVÉAY iVéay). Conlîit, combat, lutte. Il — keitéa { même sens ). 

(Ûis'ri PRÂVÊK. Il Sm —, petit canard gris blanc 

[tîfîij PRÂVÊNG. Longueur, en longueur. 

(tJ?n PRÂVÔk. Il SAt —, sarcelle. 

(âa'i^ PRÂVÔNG ( ou ) Preâ vôngsa. De famille royale. 

tpj PRE. Soie, il SMmpiJt — , étoffe de soie. Il — ruonh, crépon. Il — pkka, soie à 

fleurs. Il — saut léal, étoffe de soie unie. Il Thbânh — , tisser la soie. Il Au 
— , habit de soie. 



[UJ PRÊ. Changer, varier, tourner, retourner, traduire, devenir. Il — péak, se ré- 

tracter. Il — k'Ômnùt— chct, changer de conduite, changer d'avis. Il — pasa, 
traduire, interpréter une langue. Il — tou — niok, inconr.tant, tourner et 
retourner. Il' — kala, se transtigurer, se métamorphoser. Il — rûp khluon 
( même sens ), changer de forme, tl — sanlïk sâmbût, tourner les pages 
d'un livre. Il — ^rwo/, vicissitude, chanaement. Il — pangvèl kânglia, faire 
tourner un cabestan. || — phiney, casser un jugement. Il — phkâf> krâlap, se 
tourner et retourner, tourner sans dessus dessous. Il — ckéa leb2ng sbch, 
tourner en ridicule. Il — chéa ( ou ) — néak chéa vinh, se corriger, s'amen- 
der, il Chet chkap — , inconstant, mobile. Il Chttonh — , faire du commerce. 

PRÉ. Se fendre, se crevasser, se fêler. Il — prai (même sens). Il Tûk — prai, 
barque toute fendillée. || — pûk, fendu et gâté, pourri. 

[n j PREa. i" Dieu.divin, sacré, saint, auguste; appellatif des objets sacrés. || 

— chéa ammecJiâs stior, Dieu, maître du ciel, il — âng, personne divine, 
royale. Il Kenong — mûy méan bey — Àng, il y a trois personnes en Dieu. Il 

— ^M^ ôt, Ô mon Uieu. li j4r — ktin visîs — Àng, Dieu soit loué! [| — Àng 
kông nou dôi sap àfilœû, Dieu est partout. !l — piit, Bouddah. Il — put srey, dès. 
se. Il — dâtha kot, un des titres de Bouddah. Il As ptit, tous les dieux. || — dâ 



ih 



y Google 



S5« PRE. 

inéaii b^n, divin, saint, bienheureu.-;-!! — bàrmey, la puissance, la majesté 
divine, il — dey sânthi, conception ( D. R. ). [I — sassena, religion divine. 
Il — Itingy l'esprit. 

2° ( Se met devant tous les mots qui ont rapport à la divinité ). !l — 
hbs, — nît, — kês, ~ bat, etc. Il Âmbâ — , fils sacrés, fils de la vierge. Il 
Moriin — , iule, insecte. I\ — phdau, rotin très dur et très solide. 



PREA. H KùmbSt —, petit couteau- 



[m 

(pTJ PRÉY. Dispersé; briller, jaillir, || — oiréay, disperser. Il — pklœûng, étincelle. 

Il — hâ, feux follets. Il Kkmôck — , revenants ( superst, au sujet des en- 
fants ). (I Phlêk — , briller, étinceler. 

(niCV PRÉAL. Variété de chanvre. Il Khsê —, fibres des arbres. 

(mu PRÉAM. 1° Brahme. 

2" Il Sva — , nom d'uite espèce de singe. 

lrn£ PRÉAN. Chasseur. Il Kening phûm itlng sôt té — , dans notre village il n'y a 

que des chasseurs; nous sommes tous chasseurs. 

[rnâ PRÉANG. Confus, vague. Il Prîift — , à l'aube du jour. Il KA<e»M/i — , voir 

d'une manière confuse, vague. Il Thvœu — sê«, dégrossir, ébaucher. W Sâm- 
but — , brouillon. 

[mu PRÉAP. n Sàt —, pigeon. Il Phtta —, pigeonnier. 

[rnPî PREAT. Corde, lanière de peau de buffle. Il Sûr '—, marcher sur une cour- 

roie tendue. I! Reii — , char. 

[[nd PRÉCH. Broyer avec les pieds et la trompe (éléphants). Il Oi tômrey — , im- 

précation: que les éléphants vous écrasent! 

([fin PRÊK. i" Rivière. Il — ckhvêk ( même sens }, arroyo. Il — ckik, canal. I! Bit 

— , méandres d'uq fleuve. 

2° H — «(^.-traverses de bois placées en dehors des roues dans les 
voitures cambodgiennes pour leur donner plus de stabilité. 

v^Q PRÉNG ( ou ) Prîng. Huile. N — krâma, huile d'olive. || — lengâ, huile de 

sésame. Il — sândék dey, huile d'arachides. Il — dâung, huile de coco. Il — 
lahông, huile de ricin, || — kat, pétrole. Il — tnaka pî/nsU, espèce d'huile em-- 
ployée en médecine. I) — preU, les saintes Huiies. Il — preU bânghdi ( même 
sens). Il Biïn léap — preà bânghbi, sacrement de l'Extrême-Onction. Il Léap 
— , frotter avec de l'huile, oindre. Il Pfâ^^ — preik, la boite aux saintes 
Huiles. Il — taney, pommade. 



y Google 



PRE— PftO. i57 



(|Uâ PRÊNG. Pinceau, brosse. Il — sét, brosse à cheveux. ]| — chrûk prey, soies 

de sanglier. || — chrûk, poils des enfants nouveau-nés. Il Kôndor — , grosse 
espèce de rat. 

(]Ufn PRÉNH- Qui commence à bouillir, ébullition qui commence. 

t(Ù]0 PRIÉM. Il Siém —, les Siamois. 

[|Ujfi PRIÉN ( ou )Pongrién. Enseigner, instruire. Il — sbs, instruire les élèves. |] 

Et — , tt rien, esprit inculte. Il Véal — se, ( ou mieux ) pûngkât se, hippo- 
drome. 

([(Jjû PRIENG 1° Voisin, voisinage, il — léan, les voisins. 

■ 2° Il Dbr — , se glisser, s'insinuer. 

tjnlU PRIÉP. i" Comparer, Il Niiay — , faire une comparaison, parler au figuré. 

Il Pêak — , comparaison- 

3° Affleurer. Il Tuk — chrâng, l'eau affleure la berge, sur le point 
de déborder, 

[Çlû PRING.jl ZJim — , nom d'arbre à petits fruits comestibles mais un peu 

acides. 

{[nâ PRING ( p. ). Bonheur, félicité: anciennement. Il Pi — , jadis, au temps 

passé. Il Pi — riêng mok, des temps passés jusqu'à nos jours. 

([rriE PRO. A cause de, parce que; motif, cause, raison- Il Pi — nï,pi — nô, c'est 

pourquoi, pour cette raison. Il — oy, pourquoi ? Il — débet, parce que. 

([fnnj PRO. Semer, disperser, répandre. Il — srâu, semer le riz à la volée. Il — 

ph'é, répandre des cendres. 

£[UJ PRO. Se servir de, employer, commander, ordonner. Il Mûn thleâp — , ne 

pas connaître l'usage d'une chose, ne pas savoir s'en servir. Il — ckéa th- 
nâm sângk'Su, employé en médecine, se servir de quelque chose comme mé- 
decine. Il Dïïmnbr —, usage, chose en usage. Il Reb^s — , jouissance, usage 
de quelque chose. Il — ton, envoyer. Il — tou — mok, s'envoyer et se renvo- 
yer quelqu'un. Il Kt cliitê — n'as pîk, être surchargé de travail, qui n'a pas 
un instant de repos ( esclave ). Il — t'âmtiàng, — tàng, déléguer, envoyer 
un remplaçant. Il — ckéa spian mitrey, envoyer une ambassade, des par- 
lementaires. 

Jpy PRÔM, 1° Consentir, être d'accord, acquiescer, li — kenéa, s'entendre, s'ac- 

corder. !l Eng — m^ïn — , que tu y consentes ou non... Il Véa tiiiln — tou, 
il ne consent pas à partir. Il Suor cftit kî — rû té, demander le sentiment de 
quelqu'un, s'il consent ou non. Il — nung, se conformer, s'accommoder. Il 



y Google 



25* P6a. 

• Dâ — nùng chïl kî, se ranger aux volontés d'autrui. Il Thvœû kar — ketiéa, 

travailler tous à l'unisson. Il ^ iain, qui écoute, qui suit les avis de 
quelqu'un. 

a" Il Mêan — , il a tout ce qu'il faut, il ne manque de rien. 

3° Il — iùk, couche verdàtre qui se furne à la surface de l'eau 
stagnante, 

|riy PROM. 1° Bornes, frontières, limites d'une propriété. If Bô — , planter des 

bornes, fixer les limites. [| Kenfing — srôk, sur la frontière, limitrophe. 

2° Tapis, tapisserie. Il Kral — , étendre un tapis. 

3° Il — phieâ, faitage d'une toiture, faire ce faîtage en briques ou en 
feuilles. 

4° Il Prïa —, Brahma. 

5" Il — ( pour ) Amprom. Il — tùk, asperger, arroser légèrement v, g. 
en prenant de l'eau avec la main dans un récipient pour humecter quel- 
que chose. 



t[cnà PRONG. Il Dbm k^ntuot —, mauve. 



PRONG. [| — - priép, préparer, parer- Il — priép ( oi ) lâà, orner, embellir, dé- 
corer, il — priép chéa sâm suon ( même seris ). 

PRONG (ou ) Prcng, S'efforcer, s'appliquer; courage! Il Téang — , avec ap- 
plication, avec courage, en homme de ccfeur. Il — kkluon, effort, s'efforcer. 
Il — chet smardey, de tout cœur. Il — thvœû, travailler avet ardeur. Il — 
tràchiék, prêter l'oreille, écouter avec attention. Il — oi ban chhn'êa, s'ef- 
forcer de l'emporter, de gagner. Il — thvœû chéa mûy phâng kenéa, faire 
d'un commun accord, il — chïj, courage, continue ! 

PROS. Avoir pitié, compassion, ressusciter, exaucer (D. R. ). It — khnkfim, 
daignez m'écouter, ayez pitié de moi {ainsi parle le peuple en s'adressant 
aux mandarins }. Il Téan — khnhSni (même sens ). Il — anunhat, accorder 
une grâce, une faveur. Il Tângvai ângvâr Préâ oi — , sacrifices pour apai- 
ser la colère divine, il Sângkhlm Preâ Ang trông preâ mîta asâitr — , 
espérer en la miséricorde Divine. Il Prâkôl khluon êng lam té kî mîta —, 
s'abandonner à la miséricorde de quelqu'un. Il — léng khnh^m Uôndâr, 
affranchir des esclaves. Il — toit, — lé»g, renvoyer. || — s'ât léa kr'ô, rendre 
la liberté à des aninaux pour détourner les calamités, le mauvais destin. 

PRUS. Homme, garçon ; masculin. Il Kâun — , fils, garçon. V, — rû srey, 
• ' homme ou femme, genre masculin ou genre féminin, il Téang srey, téang — , 

femmes et hommes, filles et garçons. 

([cri!: PROS. Exiler, li — ton kr&u, envoyer en exil. Il ^ pras, expulser, chasser. 

Il Véay kônsëng — pras dénh mù, fouetter, chasser les moustiquer " "'-'-'-- 
chht — pras, crépitation du feu ( harmonie imitative ). 



[aà 



'&TÎ 



^tu 



y Google 



PBO-PRU. 



[[uj PRds. 1" Il sut —; cerf de grande espèce. 

2° Ouverture. H — lôp, ouverture,entrée de la nasse, 
(fcnj PRÔU. i" Fille que personne ne demande en mariage. 

2° Il Smau —, nom d'herbe. Il MoreU — , nom d'arbre. 

[pr PRO. Aboyer. Il CMikl —, le chien aboie. 

[ntU PRÛI. il — kangôk, aigrette du paon. Il — trey, nageoires des poissons. 

[nn PRÛK. Matin. Il — ménh, ce matin { temps déjà écoulé }. 1] — ni, salk — , 

demain noatin. || — Ibng, le matin, au matin. Il Pi — pràliéam, de bon ma- 
tin, dés l'aurore. (| Pi — veal lo-ngéach, du matin au soir. (I Pi lo-ngéach 
veâl -—, du soir jusqu'au matin. || — lo-ngéach, matin et soir. Il — sap 
thngay, chaque matin. || Piléa — , la matinée, li Phkai —, étoile du matin. 

[ni^l PRCKSA. h Ddm —, les arbres en général ( poésie ). 

[[nru PRÙL ( ou ) Prœûl. Sot, qui radote. Il A ^, sot, imbécile, niais. Il Maha — , 

bonasse! 

pru PRÛl. i" Grêle. Il ThleU —, grêler. 

2° Il Mœûl — , voir confusément, indistinctement. 

Infi PRUN. 1° Vers intestinaux. Il Thnàm — , médecine contre les vers (sail- 

w tonine ). 

i" Dàm — , espèce de plante aquatique. • 

t[niu5 PRUNG. Il Sak sMw —, qui a les cheveux blancs. 

[nd PRUOCH. Il Âr — , satisfaction, surprise agréable. 

[OUJ PRUOY. Être chagrin, triste, il — chet, être chagrin, abattu, inquiet. Il Kim 

Xi ai — ckH, ne vous chagrinez pas, ne vous mettez pas en peine. Il Têang 

miey — , accablé par la fatigue et les soucis, il — preâ réach chéa kartey, 
triste, affligé (R.). Il —^j-fâ fejy (même sens) (Bonze), Il — prâsas (même 
sens ) (mandarin). Il Oi — chït kî, faire de la peine à quelqu'un. Il Oi — cklt 
thlbm-, être un sujet de peine. 

\Ç\Ç\2 PRUOL. 1° WPrê — , se tourner et retourner (dans son lit), vicissitude, 

\^ changement. 

■z° Treillis. Il lok ~ bang chéa thnXi, claie, treillis f>our fermer 
les arroyos, pour faire des barrages. 3° Il Trey — , saumon. 



ejjby Google 



aSo PRU-PUK. 



nà 



[nÇTJ PRUONH. i" Se contracter, se rétrécir, se friser. Il S^k —, cheveux frisés, 

w II — chéa keley, se rétrécir, se contracter. || Kar — chéa kdey, résumé d'un 

ouvrage. 

2° Flèche. Il K^m — , fer d'une flèche. || — thnû, — sêna, . 
flèche d'arbalette, d'arc. Il — léap chear, flèche enduite de résine, c.-à-d. 
liéche empoisonnée. W Dot ch'ông — , flèche dont la pointe est durcie au feu. 

inrU PRUOS. h Sda —, salive ou hquide projeté en éventail. Il — iftwSw, asperger 

w ainsi de médecine le corps d'un malade. Il Sdâ — luk méat, cracher avec 

force. 

^n PRUOT 1° H SU —, espèce de guêpe, frelon. 

2° Amonceler, entasser. Il — kenêa, se réunir, s'aider, s'entr'aider. 

pfU PRÙs C ou ) Pr^. Il L^k —, bondir, se précipiter. 

fl PC Oncle maternel. 

fit Pu. i" Bouillir, bouillonner, pétiller. Il T^k — , eau bouillante, qui bout. Il 

' iV/5 âm — , une ébullition. Il Dam Ûk oi — , faire chauffer de l'eau jusqu'à 

l'ébullition. Il Tiïk — kbi, l'eau bout. 

2° Fendre, enfoncer || — Ss, fendre du bois. Il — chéa pir, fendre en 
deux, parta'^er en deux, il — kUndal tïîiilî, traverser le lac par le milieu. || 
— khmôck oi mceûl chamngû, disséquer un cadavre pour en faire l'anatomîe. 

tnj pO. Il Thvceû —, simuler, faire semblant. 



PUANG. V. PuoHg. Tous. 



n w PÛCH. Espèce, race, Ugnée, semence. Il — sandan, race, lignée. Il — sUndan 

ihia thiay, de noble et vaillante lignée. Il Mean — âmbâr, d'illustre race 
Il — sdâch, d'origine royale. Il — akrâk, de mauvaise race, mauvaise- 
espèce. Il Srôu — , riz de semence. Il — chhki parâng, chien de race euro 
péenne II — iang làâ »âs samkhUtj le m'èddng, la plu^ belle espèce qu'on ait. 
jamais vue. 

nn POK. i" Il Pourri. Il Chhœû — , bois pourri. 

2° Il — meM, barbe. Il Kâf — méat, raser la barbe, se raser. Il Et — 
méat, imberbe. Il Mêan — meai, porter la barbe, barbu. Il Oi dâ — méat, 
laisser pousser la barbe. || — méat trey, barbe des poissons. 

nn PUK. 1° Matelas, fl KtntU —, natte matelassée. 

2° Il Châp — , passereau rouge-brun. 

nfn PU KÊ- Fort, puissant, vigoureux, efficace. U — dbr, hox\ marcheur, il — 



y Google 



PUL-PUB. 



•,g, grand guerrier. Il — kàh^k, grand menteur, menteur de profession. 

I NeUk — , homme puissant, vigoureux. Il — bampïit kî, bânchhot kî, fourbe, 
imposteur, menteur, vaurien. Il — chî kî, qui ne fait que disputer, insulter 
ies autres. || Chtt — , hardi, audacieux, courageux, qui se dit invincible. Il 
Thnâm — , remède efficace. 

PUL. 1° Chî — , injurier, insulter, réprimander. 

2° Il Chriéng — , chanter. Il Samdey — , chanson. 

POL. Poison végétal ; nuisible, malfaisant, il Trou — , empoisonné, if — 
slSp, mourir empoisonné. Il Char — , poison préparé avec le suc des plantes. 

II — thtiâm — sia, ivresse, malaise provenant de l'usage excessif du tabac, 
de l'arec. Il — rôlvk ( ou ) reiok, mal de mer. Il — bai, gêne causée par 
la digestion des aliments. 

PIÎL ( ou ) PU. Il — thngay, ébloui par les rayons solaires. 

PÛLÊ. i" Il — pûkô, vagabond, polisson, 

2" Il — sëng dey, treilUs en bambous avec lequel les indigènes trans- 
portent la terre. V. Polî. 

PULU. Rustique, grossier, il Kômnut — , manières rustiques, grossières, 
Il Men^ pnlê — , effronté, impudent. 

PULVEÂK. Il Dbm — , pavot, plante qui produit l'opium, 

PUM. 1° Moule, modèle, presse d'imprimerie, impression, il Bâ — , impri- 
mer. Il Ba — s^mb'Ôt, imprimer un livre. Il — prUk, moule à fabriquer la 
monnaie. Il — slt, moule à fondre. Il Aksâr ba — , caractères d'imprimerie. 
Il — rïî^, imprimer une image. Il — «dm, gaufrier. Il KrâdUs mô — , une 
feuille de papier. 

2° Négation, non, ne pas. j| — leân pas encore, ne pas atteindre, il 
— ban, ne pas pouvoir, ne pas obtenir. Il — l<sûs, rien de plus. Il — dâl, 
ne pouvoir y arriver, impuissant à... Il — (row, c'est faux, ce n'est pas 
cela, qui -ne convient pas. 

3" Il Mo —, trillion. Il Mj)/»-!^»!, quatrillion (rare). 

PÛMNEÂK. Refuge, asile, hospitalité. 

PCMNGÉAR. Ami. tl Samliinh — (même sens). 

PUMNIÉR. Il S angkSt —, opprimei. il Kitm —, châtiment. 

POMNIT. Vraiment, sincèrement, vérité, souverainement. 



ntxf 

imitui 

nrurin 
n« ■ 



ntnn 
liai 

f af 



y Google 



202 PUM-PUO. 



nyà POMNOnG. h Pûmneâk — , protection. || Sâuin pûmneHk — , Jemander 

'"*" protection. Il Saitffj chràk kâun pïini — «eiiA, demander asile, protection 

pour sOn enfant. 

nfiSi PÙMNÙt (Pût). Il — bai, boulette de riz. 

ntfirô PUMSÈN. tl Dbm — , nom d'un arbre odoriférant. Il — fis, camphre. Il 

' Svai — , variété de mangues, 

flû PÛN, Porter sur l'épaule à l'extrémité d'un bâton. 

nfi PUN. Amonceler, entasser. || — rf^y, entasser de la terre, il Kïmiiér — 

■' dey, les fourmis amoncellent de la terre, ii — phnom, élever un édiciUe de 

sable de trois pieds de haut (superstition). 

(fTlfi PtJN. Il Phiê — , fruit d'un arbre qui ressemble à la pomme citère. 

nà PÛNG. 1° Gonflé, enflé, il Nom — ( même sens }. w Dâ ~ kebhn, devenir 

' obèse. 

2° Entourer de liens pour consolider. 

nâ PONG. S'appuyer sur l'autorité de quelqu'un, demander protection, recourir 

à. Il — peàh pumneâk, demander protection . Il — asray kî, se recommander 
à quelqu'un, il ■— doi btn kî ( même sens). Il Chéa ti — , protecteur, refuge. 
Il Sâum — phdâm ci suor, veuillez saluer mes amis. 

m PUO ( ou ) Puor. 1° Amarre, câble, grosse corde. Il — pdau, câble en rotin 

2° l\ — salau, renflements ou côtes qui poussent le long 
des arbres. 

nd PUOCH. Amphore, terrine, il Kââm — , vase de terre cuite dont on se sert 

*^ pour puiser de l'eau. 

fltU PUOY, i" Petits morceaux de faois enfoncés dans le tronc d'un gros arbre et. 

** servant d'échelle pour aller prendre les nids d'abeilles. 

2° Il Kabal — , tête en forme de pain de sucre, 

3° Il — lâmpéng, kômbët, jeter une lance, un couteau, la pointe en 
avant pour atteindre quelque chose. 

fin PUOK. 1° Incruster, émailler. Il — pràk, argenter. || — méas, dorer. 

2° Association, corporation, confrérie, race. Il —savada (même sens). 
Il Châul — ,entrer dans une corporation, dans une confrérie, l] — kapal, les 
matelots, les gens du bord, il — Par'àng, Khmîr, les races d'Europe, du 
Cambodge. i| — lûk Balat, les gens qui sont sous la tutelle, la protection 
du Balai. 



y Google 



PUO-PUT. 



263 



PUON. Se cacher. Il R&t tou — , courir se cacher. Il C/i? tê — , mûn oi khœûnh 
sa, il est toujours caché, impossible de le voir, il — kenïjng phté&, kening 
prcy, se cacher dans la maison, dans la forêt. WLing — , jouer à cache- 
cache. 



nà 



PUONG. Tous. Il Tèatig — ( même sens ). || Mentis phâng t^ang - 
hommes. 



tous les 



npi PUOT. Frotter avec force. Il — day — chœùng, se frictionner les mains, les 

jambes ( pour se préparer à la lutte ). Il lùk ptii — ântoitg, frotter une 
anguille avec de la cendre pour la nettoyer. Il — dam, fatigue causée par 
un travail inaccoutumé. Il — sak, friser, boucler les cheveux. 

[HLI PUP. Rencontrer, heurter quelque chose par accident. Il — péa prdieS, se 

rencontrer face à face. Il Tou — lœû neâk n'6,pibak khi, il ne fait pas 
bon avoir affaire à ce monsieur là. 

tmj PUR. Il pyê~, fendillé ( fruit ). 

nîlil PURÊANG. Il Pûkè — , fort, courageux, qui se proclame invincible. 

EmfnfU pDRFÉAS. Abondant, superflu. |[ Chéa ~, en abondance, en quantité. Il — 

hier, déborder, se répandre. 

tmjfiniS PÛRSAT. Il Sr6k —, ville de Pursal. Il Krâuch —, orange dite de purt^at. Il 
KïjntU — , natte cambodgienne de différentes couleurs. 

(Cnm PURU. Il Phéa^a —, idiome, langue. 

nPJ _ PUS. Virus, venin, il Khi — , il se forme du pus. Il P'ûs — , serpent venimeux. 

Il Thnâiii sâmlâp — , contre-poison. || — d'âm vt, vaccin, jl Ach — , arum, 
plante qui répand une odeur sui generis. || Sâch phlê réack ckêa — , pulpe 
des fruits de l'arbre cassia Jistula. 

nClD PUSA. V. Phusa. 

nfî PÛT. 1° Méchanceté, feinte, hypocrisie, [l Men'âs — , malitieux, hypocrite- Il 

— kômnach, mauvais, méchant, méchanceté. Il — kdinnach chït, déprava- 
tion, mauvais instinct. Il Téang — k'Smnack, malicieusement, méchamment, 
Il Dâ méan — , vicieux, méchant. Il — moiéa, — phiôs, feinte, hypocrisie. Il 
11 — lum, ruse, astuce. Il Thvœû — n^ng prôs sj-ey, dissimuler ses intentions 
( relations entre garçons et tilles ). 

2° Il Thtigay — , mercredi. 

3° Il Preâ —, Bouddha. Il Preïï — deyka, parier (B.). Il Prëa — sakrach, 
ère de SainSnôctcdèm. 



y Google 



364 



PUT-RAD. 



PUT. 1° Il AfS — P>'éng, ancienne mesure ( distance du poignet fermé jus- 
qu'au coude. ). 

2" Egoutter en serrant. Il — t^k, égoutter l'eau en pressant un objet 
avec les mains. Il — ao, tordre le linge pour l'égoutter. Il M^ — bay. une 
poignée de riz. 



nmsp 
imâ 

(n^GCinfi PUTHISAT. Un des noms de Bouddha; nom cambodgien de la ville de 
Pursat. 



nrn 



PUTALA. 1! PhnUlH ~, le mont Taurils. 

PUTHAU ( ou ) Palhau. Hache, cognée. Il Kknoi — , coussin triangulaire. 
PUTHI. Il Preâ —, dos, corps ( D. R. ). Il Pre^ — kaya, corps; idole. 
PUTHIÉA ( P. ). Obsédé du démon. 



PUTRÉA. Il Dbm — , jujubier. Il Phlê — , prunes sauvages ( comestibles ). 



jtmnj 

Jun'fi 

no; 



RAHÂS ( pour ) RoM% {ou ) Lokâs. Prompt, agile. 

RAHAT ( ou ) Rohat. Rouet. 

RAI. Mèche de cheveux que certaines femmes laissent pendre sur les oreil- 
les. Il D'à ckûk, fûk — , laisser pousser toupet et mèche. 

RAY ( Siam ). Correspond à Sïn, mesure équivalant à vingt brasses ou 40 
mètres; on dit d'une rizière qu'elle a tant de ray, ou tant de fois 40 mètres 
de côté, t 

RÂK. Poulie. 

RAU. 1° Il Véay — , frapper sur tes reins ( supplice ). 

z" Il S'àî kôniâu — , grosse fourmi. 



y Google 



REA. 265 

T) ■ RÉA 1° (ou ) Réahu. Monstre fabuleux qui, dit-on, produit les éclipses de 

lune en l'avalant. Il — ckAp ckàn, le monstre saisit la lune ; c- - à - d- il y a 
éclipse de lune. 

a" Il — muk, signe bref pour l'écriture khinSr. 

3° Retenir avec les rames, ramer en sens inverse. Il — day, renvoyer 
du geste, arrêter par un geste de la main. Il — chœûng, céder, mouvement 
de recul. Il — péak, avoir le dessous dans la discussion, céder dans un dif- 
férent. 

T\z REA. r° Se lever, paraître ( astres ), || Tlmgay, khé — , lever du soleil, de la 

lune. 

2° W — mSk chkœû, élaguer { un arbre ). 

nu RÉACH. Royal, royauté, règne, divin. Il Soi — , régner. Il TrSng — , gouver- 

ner. Il Dâk — ; abdiquer. Il Dùnill/m — , se disputer la royauté. [| Preâ — , 
royal. Il PreU — chêa but, le prince royal. H Prsâ — chéa vongsa, le famille ro-' 
yale. Il — cliéa kar, service royal, corvées publiques. Il Thvœû — chéa kar, 
remplir une fonction gouvernementale; faire des corvées. Il — chéa kar suor, 
le royaume des cieux. Il Maha — , majesté royale. Il Preii — chéa ireap, tré- 
sor royal. Il PreÉ — chéa téan, donner, faire l'aumône ( D. R . ). Il SUt — 
chéa sey, lion fabuleux. Il NeSk kâ — ( ou ) Pôs neâk kâ — , dragon à sept 
têtes. Il — chéa t¥it, ambassadeur, légat. Il Trey — , silure ( poisson ) 

rir RÉ A Y, Disperser, Étendre; épars, au détail, || —ne&k châm iéam, diviser, dis- 

' tribuer les veilles, les sentinelles. Il — mông, étendre le filet en le lançant. 

Il DUk — , placer de distance en distance, il — âmpi kenéa, épars, dispersés. 
Il — chéa âmpéay, de côté et d'autre, çà et là. Il Pr^k •—, petite monnaie. 
Il — pre&k, faire une collecte. Il Tïnh — , lôk -^, acheter et vendre au détail. 
Il Mêk clihceu — , branches éparses. Il Dùm chhœû — , arbres clair-semés. 

f)n REAK. i" Peu profond, gué, guéable. Il Tiïk — , eau peu profonde, gué. || 

S Chik — , creuser peu profondément, à lîeur de terre. 

2" Il — âch — num, s'embrener ( peur ). 

3° Il — teâk, doux, bénin, aimable. Il Dôi chêt teâk, d'une manière af- 
fable, obligeante. Il Ruom — , plaisir, union des sexes, affection charnelle. 

4° Maladie ( des femmes ). Il CM — , Hux de sang. H — bat, hémor- 
rKoïdes. Il — thtnénh, maladie des gencives, scorbut. 

nnri REÂKSA. Garder, avoir soin, protéger, soigner. Il ApHk — , père nourricier, 

protecteur. Il Tiveada — , ange gardien, il — lHky garder, conserver. lt Mœjî/ 
— kâim koméng, avoir soin des enfants. Il Peal — vSng, les gardes du palais. 

nniUtU REAKSEMEY. Rayons. !l — phlil préay, rayons de lumière. Il — thngay, 
® "* rayons du soleil, l! — phlU phlêk, éblouir, étinceler. Il — prèâ, clarté divine. 



y Google 



R£A. 



nru REAL. Se propager, se répandre. Il Phlœûng chHÎ — , le feu se répand. Il 

Khàng — , la colère grandit, s'accroît. Il Srâdey — , divulguer, le bruit se 
répand. 

nrU REAL. Chaque, chacun, tous. Il Tou — phteii, aller dans chaque maison. Il 

— kenéa, 4.0US, tous ensemble. Il — srôk — nokêr, tous les pays du monde. 
Il — tncat tka, chacun dit, tout le monde dit. Il — ■ tim (ou) iuo, chacun, 
tous sans exception. 

riy RÉAM. Il Preâ — , Rama. H — kér, Ramayana, annales, histoire. 

îiy REAM. Comédie, jouer la comédie, danse, il — chéa kông roïî, faire la ronde 

( danse ). 

nfi RÉAN. Terrasse, véranda, tréteau. || — hal ( même sens ). il — hal dur, ga- 

lerie, allée. Il ~ mean, perchoir. || — trey ngtét, séchoir. || — néang saul, 
étagères pour claies de vers-à-soie. 

nfi REAN, Il Chhti ~, maladie subite, colique. 

Dij REANG, 1° Se corriger, s'amender; corrigé, châtié. Il — ckal hèi, qui est 

corrigé, qui s'est amendé. Il MH'dâng ni khnhâm — hbi, cette fois, Je suis 
corrigé pour tout de bon. 

2" Il Rûp — , taille, fomie, aspect. Il RUp — trïmg iréay, belle sta- 
ture. Il Rûp — chhbt chhôm, admirable à voir. Il Rûp — &dbn, taille fine, 
svelte. I) Rûp — sâm, forme gracieuse, agréable. II Rûp — saat kreân, qui 
ne manque pas de grâce. 

îIq RÉANG. 1° Fermer, clore, barrer. Il — réa, empêcher. || — thvéar, — ping- 

uoch, fermer portes et fenêtres. Il — thvé&r châk sâr, fermer la porte à clef. 
(I — phlou, barrer la route. Il — robâng, enclore. 

2° Il —phliéng, la pluie a cessé de tomber. Il — hdi, la pluie est finie. 

3° Il Dbm — , arbre de la forêt, bon pour les constructions. It Dèm 
phchik — , bois plus dur que le précédent, 

J1U RÉAP. Calme, tranquille, uni, égal, aplani, nivelé. (I SrJiA — .pays calme, 

en paix, pacifié, il Oi — , pacifier, apaiser, calmer. Il Chéa — , paisiblement, 
en paix. Il Dâ —, apaisé, calmé, soumis. Il Dey — , terrain uni, bien nivelé. 
Il Riêp dey ot — , égaliser, aplanir le terrain- Il — nou dey, à terre, étendu 
par terr'e. Il — téap, soumis, humble, modeste. || Doi chlt — îéap, avec sou- 
mission, d'une manière humble. Il Chït — téap. humilité, modestie. Il Dâ 
méan chït suphéap — téap, doux et humble de cœur. Il Krap — , se proster- 
i ner à plat ventre. || PCmg — srôk, pacifier un pays. I) A/îtA — smb, surface 

plane, unie. 

D U REAP. Compter, calculer, nombrer; estimer, il — prlik, compter de l'argent. 



y Google 



REA— BEK. ■ 267 



Il — niîng day, compter sur les doigts, avec les doigts. f| — kenéa chéa pon- 
niàn, se compter. Il — titey, séparer. Il — îïs, compter en bloc. Il — p^i^P. 
énumérer. Il — a», estimer, priser, faire cas de. Il £>« kî — an, estimé,. 
apprécié. 

Î1CU RÉAS. Le peuple, le vulgaire, homme du peuple. Il — pràchéa (même sens). 

Il — chéa cha.mn'ô, les fidèles, sujets ( du roi ). Il SSngkat — , opprimer le 
peuple, la population en général. Il Kr-n — , recruter, enrôler îa population. 

DfU REÂS. Herser, gratter. tl — dey, herser, briser les mottes de terre. 

jlfUÎ RÉASEY. Il Chângray — , obstacle imprévu. 

J1R RÉAT. Il — tâbat, dévaster, malmener. Il — tabat réas, surmener le peuple. 

nS REaT. 1° En désordre, sans ordre, il Si bay — réay, manger comme un en- 

fant qui éparpille son riz de côté et d'autre. Il Khla si — réay, le tigre dé- 
chire sa proie. 

2° Il Phka ckhùk — , tournesol. 

3° Il — réay kuma, aimer, beau ( D. R. ) 

rifnf RÉATREY. Nuit ( poésie ). || Ttin tivéa — , dans la nuit. 

313* RÉAU. 1° Liquide, clair, peu épais. Il Rômlêay oi — , rendre clair, liquéfier. 

Il Chéa — , peu serré, de loin en loin, clair. 

2° Grand panier pour la vaisselle, le poisson. Il — chan (même sens^, 
pour la vaisselle spécialement. 

3° Il — uon, bambous qui émergent au dessus de l'eau et sur lesquels 
on fait sécher les filets de pêche. 

4° Il — trey, façon de placer un petit filet ie long d'une barque dans 
laquelle saute le poisson en voulant s'échapper du filet. 

5° Il Stéap —, chercher à tâtons. Il — Ués, chercher des coquillages 
dans l'eau. 

^jf - REY. 1° Réquisitionner. Il — pràk, réquisitionner de l'argent. \\ Suoy -, 

u impôts, rétributions. Il Dbr — pr'&k, quêter. 

2° Il sa* — Uôndéng, grosse cigale. 

fjl^ RÊK. Porter à la palanche, au fléau. H — Ûk, porter ainsi de l'eau. Il — dey, 

porter de la terre ^vec des paniers, 



, Google 



268 • REN— RIK. 

_ 



RÈNG. 1° Lier, attacher, tresser. || — ronéap, faire des treillis en bambou. 
Il — pruol, tresser des ckies [ pour les pêcheries ). 

2° Cribler, tamiser. I! — méas, kreap, dey, passer au tamis, v. g, de 
l'or, des graines, de la terre- 

tJfU RÉS. Il Châchéi — , indocile, rebelle à, grossier, récalcitrant. Il Menât ckâchés 

— ( même sens ). 

JT Kl. Et, quand. Il — ê, quant à, pour ce qui est de. 

(J RI. Se détourner, louvoyer. Il B? — , se détourner. Il Tûk — , louvoyer. H — 

làng — cln~>, regarder en se détournant un peu. 

t/d RICH, User ( par frottement ), I) Au — , habit usé. || — smau, détruire l'her- 

be ( en passant fréquemment au même endroit ), il Dàm chhœû — , arbre 
qui a perdu ses feuilles, il M^k — , vilaine figure, qui a perdu sa beauté. 

(j]rU RIÉL. Piastre. Il PoMwâ» — .combien de piastres ? Il Pra/ié/ buon dâp — , 

-' une dizaine de piastres environ. 



[jly RIÉM. Il — ckéa bâng, aine { poésie ). 



[Jjfi RIEN. Etudier, apprendre, s'exercer. Il JVeSA — .écolier, qui étudie. || — oi 

^ cASm WK^(, apprendre par cœur. Il — priétt, faire des études. Il — âksâr 

kkmêr, apprendre les caractères cambodgiens. Il — oi chï prâk^t, apprendre 
sérieusement, étudier à fond. 

tîlà RIÉNG. Continuellement, sans interruption, sans cesse. Il — mok lïi îlouné, 

• sans discontinuer, jusqu'à ce jour. Il — phV6u, le long de la route. {I — rêap 

darap iou mûh, continuellement, sans fin. 

IJ|U RIËP. Préparer, parer, arranger, disposer, il — khltion êng, se préparer, se 

■^ disposer, il — tang, préparer la table, mettre le couvert. Il — phlJju, arran- 

ger, réparer la route. Il — srùk, embellir, pacifier le pays. Il — ntlng tou, se 
préparer à partir. Il — r'Ônd'àp, disposer, ordonner, li —rôp pi mS», disposer 
d'avance. Il — rôp, raconter ce qu'on a vu et entendu. Il — prâdUp, préparer 
tout ce qui est nécessaire, fl — nung chbâng, se disposer au combat. Il — 
dey oi rêap, égaliser le terrain. II — dOt pônteat, aligner. Il — péak niéay, pré- 
parer ce qu'on a à dire. 

(jlj RIÉU. Aminci, effilé. Il — b'èndbr, qui diminue peu à peu, graduellement, 

( en grosseur ), se dit aussi du riz qui a souffert de la sécheresSe. 

jn RIK. Eclore, s'épanouir, se gonfler. Il Phka — , fleur éclose, épanouie. I! A/ïA 

— , figure réjouie, épanouie. Il Pus maha — , sorte d'ulcère, chancre, fissure. 
I) Maha — , éclair de chaleur ( soir ). || Phka maha — , tournesol. || 5a*n- 
yông — , enflé, gonflé ( sous l'action de l'eau ). 



/Google 



RIK-ROB. 



îfiPi RIKUT. Penser, réfléchir, délibérer. Il — pi niûn, réfléchir, penser d'avance. 

II — kenung iubal ch'âmnâni êng, réfléchir, méditer. 

jrU RIL. Usé, emoussé. l( KOmbïl — , couteau émoussé. Il Thméiih — , dents usées; 

jy RI M. Bord des lèvres. 

Sq ring. Se dessécher, à sec ( marais, étang ). Il — khâ { même sens ). Il BÏlng 

nou prêk — as tê hbl, étangs et rivières, tout est à sec. Il — Mndbr, devenir 
sec, se dessécher. Il Dey — snguot keang, terrain sec, aride- li — kkâ kâ^ 
gosier desséché. Il Chamngil — , phtisie, étisie, atropliie. Il — rey, sécher 
d'une maladie de langueur- Il Tûk da kil — khà, se coaguler { laît ). 

jn RIRÉA. Rôder, tourner autour sans oser entrer. Il Dût- — , aller et venir, 

flâner. || — kenông chH, indécis. 

ifi RIT (ou) Rtii. Serrer, étirer, tendu, serré. Il — tùk dâ, traire. Il Slîk — , feuilles 

étirées, tendues ( pour manuscrits ). 

i RÔ. Barrière, digue. (I Ba — , faire une digue, un barrage. 

Jffl ROA. Craintif, timide ( aminaux sauvages ). 

Jjnà ROANG. Fondrière, crevase. 

JU ROBÂ (ou) Rebâ. Métier, état, gagne-pain. Il — rok si ( même sens ). Il — 

rok, recherche, investigation. lt Prâk dâ bàmâul dni —, épargnes, petits 
profits. II Et — robién, oisif, inactîf, inhabile. 

3UfU ROBA. Il Pfey -^, forêt clair-semée. 

JCUtU ROBAY, Espèce de bandeau orné qui ceint le front des fiancées. Il Khsé — , 

corde { d'une voile, d'une bannière ). 

SUVi ROBÂK. Se détacher, s'écailler. j| Sbêk^, écorchure. || Kumbâr rcbt —, 

chaux qui se détache d'un mur. 

ICprU ROBAL. Chose, objet. Il — menus^ les hommes, le genre humai». Il As -^ 

méan nou dey, toutes choses. Il — maha khsât, les rois { en général ). Il As 

— pim méan chtvit, objets inanimés. 

Jl^f^y ROBaM. Comédie, danse en çhosur. Il — re$m lakhoii, danses, comédies. Il 

— thom, spectacles publics, 
n 

JUà ROBÂNG. Haie, palissade, clôture; obstuer. Il Thvœû — , faire une palissade. 

Il Srâ — , faire un rempart, une palissade. Il B^ chéa — , clôturer. 



y Google 



270 ROB. 

JUU ROBaP. Accord, usage, loi. Il — chêt, sentiment naturel, instinct du cœur- 

Il — chtt ton apak jjudat, srâlanh attêt kâun, tendresse des parents envers 
leurs enfants. Il — thneâp kâun trâng ap^k medai, affection des enfants en- 
vers leurs parents. !l Dôi —, conforme aux sentiments naturels. Il Chhn- 
héan — mûy mûy, pas à pas. 

JUfU ROBAS. Objet, chose; appartenir à. Il — trèâp, biens, richesses, valeurs. Il 

— preâ, choses saintes, sacrées. Il — treàp hîkey nt, les biens de ce monde. 
Il — tre^p phWâ, mzahXs's, mobilier. Il SÏÏmbtd né ckéa — khnhim, ce livre 

est à moi. Il — kmuoch, objets volés, tl — thôk, objet de peu de valeur, vil. 
Il — thlay, objet de grande valeur, recherché. 

lus ROBÂUT ( ou ) Lobâut. Tomber, se détacher, glisser. Il — pi day, tomber, 

"* . glisser des mains. Il — khsê, le lien s'est détaché, a glissé. Il —kho, la culot- 

te tombe, perdre son pantalon. 

JÏUs ROBE. Se détacher, s'ébouler; éboulement. Il Dey —, éboulement de terre. 

Il — kômbôr, la chaux se détache. Il — chri, qui se détache et tombe par 
terre. 

JlUij ROBÊNG. Sécheresse. Il — ring, à sec. \\ ChUmngù — , maladie invétérée, 

phtisie. Il Tkvceû — , simuler une maladie, ( v.g. tousser en imitant un ma- 
lade ). 

JUU ROBËP. Confiscation, chose confisquée. H Robh — , objets confisqués. 

JUPi ROBÉT. Il Ttlk khmUm — r'ût, miel exprimé du rayon. 

îtUlfi ROBIÉN. Art, artifice, science, ruse, finesse. || — vichéa har, science en 

général. Il — mœûl kenôhg khluon khmôch, science de l'anatomie. Il — nimît, 
astrologie. 

KUjU ROBIÉP. Ordre, disposition, arrangement. Il Méan —, avoir de l'ordre. Il 

■— kar si, l'ordre d'un repas, il — rondûp chêa srâp, apprêts, préparation. Il 

— s^»» suon, magnificence, splendeur. 

JtCpT ROBOI. 1° Dépôt, déchet, débris; passé (saison des fruits). Il Phië —, fruits 

hors saison. Il — thnim léap, cataplasme, charpie. 

JtUn ROBÔK. Entr'ouvert, branlant. 

JiCpy ROBOM. h Sât — , grosse mouche' qui s'attaque de préférerice aux animaux 

de couleur noire. 

■ JUy ROBÔM. Pelote, rouleau. |! Rum chîs chéa — , mettre du fil en pelote. 

jDu. ROBÔP. V. Robfp. 



y Google 



ROB-^ROH. 



JUS ROBOT. V. Robàut.^ 

JUflJ ROBUOS. Blessure, entaille, lésion. Il Thvceû — , blesser, faire une blessure 

{ à quelqu'un ). Il TroH — , être blessé. || Snufn — , cicatrice. Il Penh — , 
couvert de blessures. 

J0(\J ROCHXl. Bruit, tumulte, désordre ( poésie ). wThvœû—, faire du bruit, 

du fracas. Il — vor, tumulte, désordre. 

jdj ROCHÔI. Il Dôr —, aller à la tile, l'un après l'autre. 

;dfU ROCHUOL. Il Roclidch —, indécis, ne savoir quel parti prendre. 

J[Bu ROCHÛP. Il — rochôu, affolé, épouvanté. 

JtlftJ . RODA ( ou ) Romdâ. Délivré, dégagé de. Il — bup, absous de ses péchés. 

Jtin RODÂK ( pour ) Sândâk. Mal assujetti, qui s'arrache facilement. 

JE)? RODOU. Saison, époque, moment. [| Khi —, saison, il — khè r'ûmhôi, saison 

" fraîche. || Et — , à contre-temps. Il — tnen^ srey, menstruation. 

J'y ROÈ. Il — fofi, rechigner, grognard. 

'J RCEO. r" Roter, renvoi, éructation. Il — smitu ( même sens ). 

2° S'agiter, remuer ( poisson ). Il — lâmpeâ smau, ruminer. 

3° Il — kedey, — péak, faire appel, appel ( jugement ). 

iPrU ROÉL ( ou ) Loti. Glisser, glissant. Il — dml, glisser du pied et tomber. Il 

— chceûng, le pied glisse. Il Mentis kach — , qui n'est pas maître de ses pas- 
sions, qui ne sait pas se maîtriser. Il ChH — , enclin au mal, penchant au 
mal. Il Méat — , bavard, grand parleur. 

Jtnn ROHÂK. Faire le beau, la belle, poseur. 

JtTlU- ROHÂP. Il Thvceû méat — , plusieurs qui veulent parler en même temps. 

JUTiy ROHAM. Il Rohêng — , fondre en larmes. Il Dâ Ûk phnék — , fondant en lar- 

mes, éploré. 

JirnfU ROHXS ( ou ) Loh^s. Prompt, agile, vite. Il — tam té ban, le pins tat possi- 

ble. Il — Ibngi vite, vitel pressez le pas, hâtez- vous! 

JUTifi ROHAT. Rouet, dévidoir. 



y Google 



272 



BOH— ROK. 



Kt?lJ 

uns 
sn 



ROHÂUT. De part en part, à jour, dépasser. Il Thlù —, percer de part en 
part, transpercer. 

ROHÊK ( ou ) Lohik. Déchiré, lacéré, li Ao —, habit déchiré. Il Sâmpm —, 
étoffe déchirée. Il — rohoy, déchiqueté, mis en pièces. 

ROHÊNG ( ou ) Krâkéng. Se fendiller, se crevasser ( terre ). Il Dey b2k —, 
la terre se fendille ( sous l'action de la chaleur ). 

KOHdl. Fraîcheur. Il Khial —, vent frais, doux zéphir. Il Oi —, rafraîchir. 

ROHÔNG. Transparent, léger { étoffe ). Il Sdông — ( même sens ). Il Sh»- 
p,-,t — ^ étoffe claire, transparente. Il Chén —, clair, peu serré. 

ROHÔP. Disjoint, entr'ouvert. Il Ânchéaig—, cloison disjointe, il Men'âs chhû 
—, individu épuisé par la maladie. 

ROHÔT. V. Rohâut. 

ROI. Cent, un cent. \\ M6 — ( même sens ). Il Pir —, deux cents. Il A/-) — 
chhnàm, cent ans. Il D'il —, Jusqu'à cent. 

ROIANG. Il J^iis—, racinesdivergentes.il Kfe^—, haubans. W Khsï — tômrey, 
sous-ventriére de l'éléphant. 

ROIÉS. Il — roie^, avoir le sentiment de, éprouver. Il CkH — roieà ( ou ) 
déng khluon, remords de conscience. 

ROIEX. Se fendre en deux ( bois ). 

RÔK. Chercher, faire des perquisitions, amasser. Il — ban, — khœûnh, trou- 
ver ( ce qu'on cherche ). Il Svêng—, chercher avec soin, s'informer. Il — 
suor dôndéng, s'enquérir, s'informer, interroger. (I —mœul, chercher du re- 
gard Il Sbb suoï —, prendre des informations, faire une enquête. Il — mœul 
tëang sangkhang, chercher de tous côtés, tâcher de découvrir. Il Suor —ot 
déng êm ms, tna trou, chercher à découvrir la vérité. Il — luong lom, 
tenter II — phyn, reprendre, censurer. Il — hêt, — dàmnbr, chercher que- 
réîlB, suserter une affaire. Il — /i^f n^ng sradey totUng toténg, chercher à 
contredire quelqu'un W-sichU, cherchera gagner se vie. W ~ kal pnit- 
éng, il va pleuvoir, la pluie est sur le point de tomber. 



ROKA. i'''ll Chhnàm —, année du Coq. 

z° Il Dbm —, arbres aux fleurs rouges, espèce de cotonnier sauvage. 

ROKÂM. Cuisant, enflammé ( œil ). Il — ^m^'^, qui souffre des yeux, dou- 
leur cuisante des yeux. 



y Google 



ROK*— ROL. 



jcirt 



jonà 
janu 

Jirun 
Jicuju 



ROKEANG. Cloche. Il Véay — , sonner la cloche, fr^rpei" sur la cloche à 
coups de maillet. 

ROIEM. Aventuriiie ( pierre précieuse ). 

ROKIÉS. H — phiiîk, irritation de yeux causée par un corps étranger. 

ROKÙNG. Taret i qui perce les barques ). 

ROLE. Il — sûch, chsiir qui se détache des os. Il — ch&iiig, os qui se désorga- 
nisent. 

ROLE. Il — rolo, qui a le verbe haut. 

ROLE A. Il — kabal, crâne. Il — ddttiig, écorce de la noix de coco. Il —ckœân- 
koiig, rotule du genou. 

ROLEX. Il — rolSang, à la hite, avec précipitation. Il Thvœû {oi) — roléang^ • 
faire à la hâte, agir avec précipitation. 

ROLEAS. Secouer, agiter. Il — au, secouer un habit, v. g. pour en faire 
tomber la poussière. Il — tilk preti par nung préng, asperger d'eau bénite. 

ROLÉA Y. 1° Fondu, dissous; se liquéfier, se dissoudre. Il — chômney, diges- 
tion. Il M^n — ch'ômney, mauvaise digestion. || — hùi, dissous, fondu, il Oi 
— , faire dissoudre, fondre. Il — chêa iâk hbi, liquéfié, fondu. 

2° Il Rotà —, effronté. 

ROLËANG. Il Rolœû —, à la hâte. ■ 

ROLEAP, 1° Terne, peu distinct, pas clair. Il Àkiây — , caractère, écriture 
qui s'efface. 

2° Il Tùk — chrâng, l'eau est au niveau de la rive. 

ROLÉK. En particulier, séparément, répartir. Il — kâng teap mây, détacher 
un corps d'armée. Il -— chtt, faire part de son amitié à... 

ROLIEK. Il Resey ( ou ) rosey — , petite espèce de bambou épineux à nœuds 
très rapprochés. 

ROLIEP. Flècihe. Il Chear — , poison pour flèches. 

ROLING. Poli, lisse, brillant, luisant. Il — ffmg ( même sens ). Il — Thvœû 
oi —, polir, donner le dernier poli. || Mïik — , vidage uni, figure imberbe. 
Il ^s — , c'est tout, fini, plus rien. Il Phnék — rolong, yeux humides. 



y Google 



2 74 Rot. 

iru^ ROLIU. Assoupi. 

J£fm= ROLO. Tant, tellement, sans exception. Il Mil» — dal mûy ibi, sans en ex- 

cepter un seul. 

Jtfint ROLO. Diminuer. 

JtrUU ■ ROLŒUP. Brillant, il Sambâr —, couleur éclatante. Il Mï s^mbâr —, per- 

sonne qui se farde. 

JfUn ROLÔK. \\~kéu, petit furoncle. 

JfUn ROLÔK. Flots, vagues. Il Lolôk — ( même sens ). j| S'ânilt'ûk —, bruit des 

flots. Il Ampûk — , agitation des vagues. [I — bék phka trSng, la mer mouton- 
ne, it — sngap, les flots s'apaisent. Il Andêt toit, ândêt mok tam — , être le 
jouet des flots. [| Tûk lût tam — , barque légère qui surnage malgré les flots. 
Il PXil — , mal de mer. 

JECUiy ROLOM. Tomber, s'abattre, s'écrouler, se déraciner. Il Oi — , faire tomber, 

renverser, abattre. If Kkiâl khlâng n'as — dbm chhœû, un ouragan a déraciné 
les arbres. 

IfUi3 ROLÔNG i" ( ou )' Rômlong. Dépasser, au delà, au-dessus de. Il — k'Ôtnlâng, 

au-dessus des forces. Il — pi khnat ( même sens ). Il — . kônlong, excessive- 
ment, sans mesure- Il Samdey dâ lebâk — , exagération, hyperbole. 

2° Il PknZk roling — , yeux humides. 
JOJn KOLÔP. Effacer complètement, abolir. 

janru rolÔs. v. Rokh. 

JfUfi ROLOT. Éteindre, s'éteindre. Il — ^Wœwwg-, éteindre le feu. W Phlœûng — 

' hbi, le feu est éteint. Il Chwûngkîéng — hbi, la lampe est éteinte.." 

jnnR ROLÔt. V.Roleat. 

jrUt ROLO. à jour, de part en part. (I Svan oi — , percer de part en part ( avec 

' un vilebrequin ). 

JtCUJ ROLÙA ( pour ) Rolœâa. Semblable, ( peu employé ). 

JCVn ROLUK. Se souvenir de, pensera; se réveiller. Il — srôk kimnbt, se souvenir 

de la patrie, du pays natal. Il iVSfi — tou dal apHk medai, penser à ses pa- 
rents, à sa famille. Il — neik, formule de salutation, de politesse, je ne vous 
oublie pas. H NUk — alai srànïi, songer à l'amour, au plaisir, se rappeler 



y Google 



ROL-ROM. 



275 



avec délices. Il — suor kelb, salutation affectueuse à sesamis. Il — ckâm, se 
rappeler, se souvenir de quelqu'un, de quelque chose. Il — hbi, qui est 
réveillé. 



JaJUJ 

Jfuà 

JCUfU 

jtruu 

JOJSS 

fiy 



;[cpfu 
JEon 

iây , 



ROLUOI. Se corrompre, se décomposer; putréfié. Il — bai, châmney, diges- 
tion- Il Kkmôch — , cadavre en décompostion. 

ROLLM, Luisant ( d'humidité ). Il PImêk — , yeux humides, qui a les lar- 
mes aux yeux. Il Phliéng — , pluie fine, continue. 

ROLOnG. Ample, spacieux, trop grand. Il ri m — , habit ample, 

ROLUOS, Il Dbm — , arbre épineux qui poussa très vite. 

ROLÙP. V. Rolœtîp. 

ROLUT. Avorter, fausse couche. Il Oi phek thnâm — , donner un remède 
pour procurer l'avortement. Il Pong — , œuf avorté. 

ROM. 1° Sorte de maladie de la peau. 

2° V, Reâm. Comédie. 

RUMBÂL, Peste, choléra. Il Cliamngû — , peste, choléra morbus. Il — romlé 
( même sens }, épidémie. W A — tok, que la peste t'enlève ( expression 
vulgaire ). 

ROMBOS (Sôs). Balai. Il Phkai — , météore en forme de balai (petite comète). 

ROMCHEK. Il Dôm — , sorte de cactus épineux avec lequel on fait des nat- 
tes, ses fleurs sont très odoriférantes. 



ROMCHOM. Agitation ( des fiots ). | 
ROMCHUOI. Agité, ébranlé. 



- ramchuol ( même sens ). 



KUMCHUOL. Mouvement, agitation. Il — chU, émotion. Il — r'émckéng 
( même sens ). 



Ktnt 



ROMUA { ou ) Râmdô. Il ZJii —, Action de racheter, de délivrer. Il — bap, 
rémission des péchés. Il — phdmtea, satisfaction pour la peine méritée. 



JÊflU KOMDAP. En ordre, rangé. Il Dot —, par ordre. 

SI 

Jtyà ROMDÉNG. Espèce de safran qu'on mélange avec du vin pour faire un 

^ liniment. 



y Google 



276 



ROM. 



jyrjru 



RuMDUOL. Arbre aux ilsurs ir^s ot]or'f:r,iiite:s la nuit, et très prisées des 
Cambogieiis. li Plika — , Hcuis de cet arbre. 



JET) ROMEAXG. Il Sàt —, grand cerf. 

;01fU ROMEaS. |[ S'àl —, rhiiioctros. Il KCy —, corne du rhinocéros. 

JtnrU ROMEaS. Dcmanfieaison. prurit, gale, rogne. || Kht — , qui a des déman- 

geaisons. Il — rochhicp (même sens). Il — mcat, envie immodérée de parler- 

jRfU RÙMÉL. Crasse, viscosités ( poisson ). Il — trey, viscosités des poissons. 

JtHu] KOMÉNG. Habitude prise. Il — té yang iiï, qui a l'habitude d'agir tou- 

jours de la même façon. 

jy,.] ROMENG. Il — român^. excroissance, tumeur, clou. Il Kàt — - româng kenong 

khluon, qui a des tumeurs, des clous sur le corps. 

litnn RÙMHÈK (Hék ). Déchirure. 

jffJlij RUMHÈNG. Ouvertures, crevasses, fentes causées par l'action du soleil. 

Jltnt RUMHÔl. fraîcheur, rafraîchir. H Khê { ou ) kàngkê — , saison fraîche. 

JlUTîn RuMHOK. A jour, il SSmpdt au —, étoffe, habits très minces à travers les- 

quels on voit le jour. Il CkhlUk -^, sculpter à jour, 

JOnn ROMIÉAK. Décharné, amaigri. Il CASs —( même sens ). W Tràchiêk —, 

oreilles pendantes. 

JtylCV ROMIEL. Rouler, dégringoler- Il r/iHiâ — pi lœû phium, çiene qui dégrin- 

gole du haut de la montagne. 

iitîlSî ROMIET. Safran, curcunia. Il — s6â)f^. couleur jaune pour teindre les ha- 

■^ bits des bonzes, il — chear, teinture de safran. Il Mos.iu — , safran pulvérisé 

dont on se frictionne selon 1 habitude du pays. Il Milnt — , tubercule de 
safran- 

jyOJ ROMYL. Il — mœiil, jeter les yeux sur, explorer du regard. Il — romuol, con- 

traction des membres, crispitions nerveuses- 



RuMIUL. Festons. W Khê - 
fleurs. 



festons, franges. 



~ phka, guirlande de 



RUMLÉAY. Faire fondre, liquéfier. Il — krâmuon, faire fondre la cire. Il Sët 
tiét — , refondre ( métaux ). 



y Google 



ROM. 



Janu 



jruy 
lyà 

JfUD 

Jtnu 



RuMLHaK. Il — sach, brûler une plaie. 

RuMLÉANG. Détruire, dévnster, démolir, enlever. Il — syïk,p'6iitéay, détrui- 
re les villes, ruiner les provinces. 

RUMLÉAP. [| — chénh, effacer. 

Ru M LÊK. Séparer, répartir, soutirer. Il Chêk — iahéan, distribuer les troupes. 

ROMLÏcH ( Lich ). SabmerKer. 



ROMLICH ( Lich ). Faire ressortir. Il — plikn, émailler de fleurs. 
klila, devenir blanc, blanchir. 



~âch 



ROMLIÉNG. Alléger, décharger en partie. Il — tûk, alléger un bateau en 
le déchargeant un peu. 

RUMLO. Diminuer, réduire peu à peu. Il — pi bumn^l, diminuer une dette 
en payant petit à petit. Il Sang — , rendre petit à petit, payer un a-compte. 
Il — kar pr'âk, amortir les intérêts. 

ROMLOM. Abattre, renverser, détruire, démolir. 

RuMLÔNG. Franchir, dépasser; espace de temps. 

RuMLÔP. Action d'effacer. 

RÙMLÔt. Eteindre. 

RUMLU. Action de ravager, de dévaster. Il Ampœû- — , dévastation. 

RÙMLbK. Rappeler à la mémoire, faire ressouvenir, remettre dans l'esprit, 
faire des reproches. Il — dbm kî, rappeler les vieux souvenirs, les anciens 
exploits de quelqu'un, it — AI», reprocher les bienfaits, l! CM — , faire des 
reproches à propos d'affuiies passées. 



RuMLUNG. Il Prey — , forêt de grands arbres. 
R>_;MLÛT, Procurer l'avortcment. Il — liUtn { r 



3 sens ), faire avorter. 



R.jMNGEÀP. ModiTrer, apaiser, tempjrcr, calmer. Il —^.Is, neutraliser le 
venin. || — châiigniy, détourner un malheur. * 

RuMPÉ. Il sut — , anastomus oscitans ( oiseau ). 



y Google 



278 ROM-RON. 



Jm RÔMPEA. Proie. )| — khla, restes du repas du tigre. 

/(TlfU RÔMPËA. Beaucoup, énormément. 

JCTlfi ROMPE AT. P'ouet, rotin, verge; punition. Il — kksé tey, fouet. Il — phdau, 

rotin, fouet en rotin. Il Tron — , recevoir le rotin. Il Véay — , donner le ro- 
tin. Il Véay iiïïp — , donner dix coups de rotin. Il — sî, cravache. Il Phlê dbm 
— chrYih, espèce de chardon. 

JtnQ RÔMPECH (ou) Âmpéch. Aussitôt, soudain, sur le champ, immédiatement. 

Il M'6 — (ou) mûy — { même sens ). 

îfytU ROMPE Y. Être attentif à, regarder avec attention. || ~ »iœM/,^regarder avec 

attention, fixer le regard sur. Il Dâ — mœûl, spectateur. Il KiW — , absorbé 
par une idée. 

imti; RÔ.MPHÉAY. Franges. 

Jtntn RÔMPHdl. Rafraîchir, il Kkiât bâk — rohbi, vent rafraîchissant. 

jnà RÔMPÔNG ( ou ) Uipông. Écho. 

JtnPi RÔMPÔt. V. R^mpdt. 

jnà RÔMPONG. i" Réfléchir, considérer. Il — chénchiung (ou) nùk — cMnchilng, 

méditer, réfléchir. 

2° Recourir à quelqu'un, s'appuyer sur la protection de quel- 
qu'un. 

IhtU RÔMRAI. Hargneux, chicaneur. 

JfVrtf ROMSAl. Détacher, renvoyer. Il — (eâ/i, licencier ies troupes, il — sak, dé- 

" tacher les cheveux. Il — chït, s'adoucir, se calmer. 

JlfUj RÔMSEU (on) Moséu. Poudre à canon. 

Jrjru ROMSUOL (pour) Komsuol. Vapeur, évaporation. 

jyC\J ROMUOL. Contorsion.il — pi, crampes causées par la faim, li fio(«^/ — , 

contractions des membres. Il — khluon, se tordre, faire des contorsions. 

J£yW ROMlSs ( pour ) Lomh. En défaut à l'égard de. 

i^ RON. Caverne, trou dans la terre ou dans les rochers. Il — kôndOr, pas, trou 

souterrain creusé par les rats, les serpents. Il — tâk, fontaine, source. 



ïGoogkj 



RON. 



n& 



îÊny 

J£-lU 



RON. V. Reân. 



RONDaM. Choc, heurt, froissement, 
choc de barques. 



- kenéa, s'entrechoquer. 



RÔNDÂP. Préparer, préparation, apprêts. Il — chéa lââ, décorer, orner. 
I! — preU sassena, cérémonies de la religion. Il — srap, apprêts, décoré, or- 
né. WKrUàng —, ornements, décor. 



RONDAU. Antre, 
sépulcre, tombeau. 



fosse. [| — Ihmâ, caverne, grotte. I[ - 



RONEAL. Il sut —, tantale, flamant ( oiseau ). 

RONEAM. Forêt basse et épaisse, inondée aux grandes eaux. Il Prey — (mê- 
me sens). Il Khial chrâk — , v^nt du sud-ouest qui amène la pluie, 

RONEANG. Store, rideau qui sert à fermer, à clore une croisée, une ouver- 
ture, 

RONEAP. Treillis de bambou formant le plancher des cases indigènes. Il 
Réng — , tresser un lattis de bambou, il Ùêh — , acier. 

RONEAS. Il Prey — , bouquet d'arbres. 

RONEÂS. Râteau, herse. 

RONÉAT. Instrument de musique en forme de nacelle, composé de lames 
en bambou ou en fer sur lesquelles on frappe avec un maillet. 

RONÊNG. Lattes pour toiture. Il Day anéng ( même sens ). 

RÔNG. 1° Il — deyka sartïik, faire appel ( en jugement ) 

2° Ambre jaunei 

3" I] — riiiing, brillant. 

RÔNG. i" Il Supporter, souffrir, il — kâm, ldinbiîk,tïik vitanêa, souffrir des 
peines, des tourments, mourir. Il — kreHp, essuyer une décharge. Il — t'ân- 
rang, condamné à la prison, aux galères. 

2° Déposer. Il T'ùk — , l'eau dépose. 

3° Planche de jardin, terre élevée entre deux sillons. Il — &pey %alad, 
une planche de laitues, de chicorée. 



y Google 



s8o RON. 

4° Il — l"k, conduit d'eau autour des maisons sous les gouttières. 
U — sbou, extrémité basse de la toiture. 

I â RONG. Attendre, faire halte, s'arrêter. H — së«, attendez, arrêtez-vous un 

instant! H — cMm, attendre. 

SlSS RONGÉ. Il — rogau, hargneux, rabâcheur, grognon. 

I m- RONGEA. Froid, avoir froid, il fait froid. Il — nhe^k day, raideur, insensibi- 

lité ciusée par le froid. Il — iihear, grelotter de froid. Il Srïtk — , pays froid. 
Il At — , supporter le froid. || Kâun kYimpre'â — , orphelin- 

Julï RONGEAU. Chant ( coq, tourterelle, perdrix ). Il Meân — , chant du coq. 

Il Mean — hi3 ddng, de une à deux heures de la nuit, il Mean — pir dàng, 
de 2 à 3 heures, il Mean — ka,_ les coqs chantent de tous côtés. 

JrâtU RONGEY. Pus, sang corrompu. || Ttik —, eau corrompue. 

Jfân RONGÊK. Il Ckhii — téang as, tous pris par la maladie. 

Jûffi RONGKÉ ( et ) Âirgkd. Pellicules qui se détachent du corps; gale. 

Jmr RONGKEA. Dépouillé de. Il Dont chhceû — alïk, arbre sans feuillage. 

JulfU RONGKÉAL. En masse. Il Memh slûp — , mortalité, carnage, épidémie. 

jàirU RONGKEAS. (| — chH, être froissé, être fâché contre quelqu'un. 

;t^"[fU RONGKIÉS. ll — cA^i, froissement. 

J[iJ^= RONGKÙ. Branlant, qui remue. Il — nm^kœû { même sens ). W — thménh, 

qui n'a plus de dents, édenté. || Kûmbït — , couteau démanché. 

îÎJ RONGKŒO. Mal joint, branlant, s'agiter (arbre). Il — tAméwft, dents bran- 

^ lantes. 

jà."^U RONGKÔP. Il Thnu—, piège en forme darc. 

Sh^fl RONGK-liT. Explorer. 

j;àn RONGŒUK. Braise. || —phlœiuig, braise, ch:irbon ardent^tison. H PhtÛ phlék 

~, étincelle. 

JlârU RONGOL. Qui a le front très découvert ( un peu chauve ). Il Dbr — , mar- 

cher en se redressant; démarche lîère, insolente. 



y Google 



RON. 381 

ïây RONGÔM. Harmonieux. 

jàÇn RÔNGTUK. Conduit d'eau autour des maisons, gouttière. 

J{uin RONGDK. 11 — roiigbl, foule, en grande quantité. 

lulCU RONGVEÂL ( Veâl ). Mesure de capacité ( liquides, grains ). 

JlVifi RONGVÉAN. Rocher sous l'eau, récif. 

JiTIfi RONGVEAN. i" Récompense, faveur. Il Oi — , accorder une récompense, 

• ^ une faveur. Il Oi chéa — , donner en récompense. 

2° Il — dêk, cercle en fer. 

JtûOJ RONGVÉL. Couronne, bourrelets sur lesquels se placent les marmites sans 

^ pieds. 

JtSaj RONGVœÙL. Clair-semé, peu serré. 

jrnT RONHI. Il — ronhear, trembloter. 

J(£t\J RONIL. Rouleaux dont on se sert pour traîner les arbres. 

ÎS^ RONCiS. V. Roneas. 

iS^J RONTEA. Échafaudage, il Châng — , faire un échafaudage. 

J^t ■ RONTEÂ. Foudre, li — 6ti«A, la foudre éclate, frappe, il Kii»! — , trait de 

' ^ foudre ( espèce de silex ). 

;j5^rU RONTÉaL. h Phlû — H fait des éclairs. Il Krahâm —, rouge vif. 

îfiJS RONTHEÂN. Retentissant. Il -^ J-otiMe^f, avec fracas. H To(Moi Aï — rSn- 

^ ^ theat, recevoir quelqu'un avec pompe et éclat. 

Jfi RONTÙ. 1° Fameux, renommé. 

■ 2° Vague, vaguement. Il O^ynnéng lu — , entendre vaguement quel- 
que chose; qui n'est pas encore bien clair, bien sûr. 

JfSlu RONUCH. Quantième des jours de la lune décroissante. Il Miï — , pir — , 

bey — , le i" le 2°, le 3'', de la lune décroissante. 

RONÛK. 1° Verrou, barre pour fermer la porte. Il — Ihvéar, ( même sens ) 
hlceûng, baguette de fusil. 



y Google 



282 



RON-ROS. 



2° Espion, rapporteur. Il — : kkâng kenëng, espion pour l'intérieur, 
police secrète. 

Kfi^ù RONÛNG. Momordica, espèce de concombre. Il — cAmMg, fruit anguleux. 

Il — sanh, fruit fibreux 11 — Prey, concombre sauvage. 

JIHÎl ROÔK. Il Chhnngû — , maladie des poumons, pulmonie. il S^ur—, pulsation, 

battement du cœur. 

JlHtV ROCJL. Craintif, qui s'effraie pour un rien, il Pabl — , craintif, peureux, qui 

s'effarouche facilement. 

r!U rÔP. V.Re^- 

JfnrU ROPHÉAS. Il As — AAmas, éhonta, sans pudeur, turpitude. 

jnrU ROPIL. Il Ropéch — , indistinct, pas clair. Il Mœûl ropéch —, voir indistincte- 

ment. Il Dëng ropéch — , savoir confusément. 

JHjS ROPIN. i" il D^ij- — ro/>^«, démarche fatiguée, qui traîne péniblement l'ar- 

rière train, 

2° Il Àndêt — , quantité d'objets qui flottent sur l'eau. 
KCrla* ROPOU. i" courge, citrouille. 

2° Il Pââup — , nom d'une petite boîte en forme de courge. 

jnfU ROPÙS. Remuant, tapageur, qui ne peut rester en place, qui veut toucher 

à tout, qui a des démangeaisons d'agir, de parler. [| — méat, — day { mê- 
me sens ). Il — day, phtey chaêt, diligent, actif. 

jriT ROREAI. Il Roréat — , sans ordre, à tort et à travers. Il Thvœû ot roréat — , 

^ mettre tout sans dessus dessous. 

JfU RÔS (pour) ffwos. Il S&mdey — , parole attrayante, charmante. 

JfM RÔS. Vivre, vivant. Il — dôi sél, dôipor, dôi b'6n kusal, vivre en pratiquant 

la vertu. Il — chéa kach, qui se conduit mal, mauvaise conduite. Il Kal — 
nou ibi, de son vivant, du temps où il vivait encore, il — Ibng vinh, résur- 
rection. It Oi khmôch — Ibng vinh, ressusciter un mort. || Nge&p — , mort ou 
vif. Il — réay, ophio céphale, strie (poisson). 

nru rôs. V. Reh. 

JCUlf ROSAI. Se détacher, se dénouer, épars. Il S^k —, cheveux épars, flottants. 

Il — day, abandonner, découragé. , 



yGoogk 



ROS-ROV. 283 



JfUJ ROSEY. i" Bambou. Il — ir^k, bambou des jardins. || — prey, bambou des 

forêts. Il Kum — , touffe de bambous, il — «j)j krâmâl, un faisceau de trente 
bambous, il — kêu, espèce de bambou rouge-jaune. 

2" Il Mafia — samUu, nom d'un arbre qui, dit on, a la propriété de 
guérir toutes les maladies ( se trouve du côté d'Àngkor la grande ) ! 

JtnjlrU ROSIÉL. Après-midi, soirée. Il Thngay ~, de une à deux heures après midi. 

•^ Il Thngay b'âk — , de deux à trois heures. 

JtfUU ROSÔP. Chatouillement, qui chatouille. . Il Châk oi — , chatouiller. 

ifi ROT. Courir, fuir, prendre la fuite. Il — tou, s'enfuir. Il — tou bat, disparaître, 

"*~ s'échapper. |j — ruoch, s'évader, s'enfuir. Il — da pi teap, déserter. || — 

mok, accourir au devant. Il Neïïm khnhom kî ■ — , faire évader l'esclave de 
quelqu'un. Il — rohâs { ou ) lohUs, rapide, léger à la course, il — lUôn {même 
sens), agile. Il — lUfi réaj), courir d'un trot doux { cheval ). Il — téang 
/ottg-, courir en foule. Il —^wMg- ^MWJîieii*, chercher un refuge. Il Phliéng 

Jfi RÔT. 1° Solives. 

3° ( ou ) roth, voiture, calèche, tilbury. || — ckamnî ( même sens ). Il 

— phlœâng, chemin de fer, || PreU réach chêa — , char royal. 

nei RC)T. V. Reât. 

jfÇ: ROTE. Char, chariot, voiture, il — saley, chariot avec planches latérales. Il 

— preât, grande voiture à bœufs, avec toiture. Il — léat, voiture découverte. 
Il — tang, chariot avec lequel on transporte les pièces de bois en les atta- 
chant sous i'essieu. Il — cham, tombereau. Il — triém, gros char à buffles, 
(cloisons mal faites). Il — lôn, toute petite voiture de course, il — - day, brou- 
ette, jl — kû, char à bœufs. H — krâbey, char à buffles. Il Kàng (ou) ckaûng 
—, les roues d'un char- II Kam — , les rayons. Il DÏÏm, — , le moyeu, l) Phlou 
— , l'essieu. Il Nim — , le joug. Il Kin&ay — , arrière de la voiture. Il Prék—, 
pièces de bois qui entourent la voiture et dans lesquelles tourne l'essieu. 

Il M'6 — , une charretée, ancienne mesure de capacité de 80 thang ou 
mesures. 

i9t ROTÙ. Gâté, abîmé, grêlé, picoté, || Snam —{ même sens). \\ Chkœû 

' k&ndiér si — , bois dévoré par les fourmis blanches. Il Au — , habit rempli 

de petits trous. 

jgj ROTU. Bruit confus, murmure, bruissement. Il il/£»2(S — , qui parle seul. Il 

" S'âmdey — , monologue, soliloque. 

i^ RÔU. Il Trou — , conformément, juste, c'est bien. 

b 

ïriô ROVÉAN. Cailloux, gravier. 



y Google 



284 EOV-RUK. 



Jîl'J KOVÉANG ( ou ) Lovéang. Catégorie, compartiments d'une barque, d'un 

bateau. Il D'âk véa kenông — chor, placer quelqu'un dans la catégorie des 
voleurs, il — tiîk, sentine. 

Jîlfî ROVÉAT (ou) Lovéat. Se déformer ( v. g. hameçon ). Il — day, mains fati- 

guées, qui n'ont pas la force de saisir quelque chose. Il — cKêt, cœu^ fatigué 
d'aimer, cesser d'aimer quelqu'un, 

Iflj ROVEY. Tordre des fils. Il — saut, âmbâ, tordre de la soie, du coton. 

J[î ROVI, H — rovtl, affairé, être occupé à, avoir de l'occupation. 

J(T]ftI ROVIÉS. Agile, prompt, se hâter, à la hâte. |j — day — chœûng, agile, 

'' prompt. Il K^mn^t — , rovêang, intelligence vive, il Trâckiék — , oreille 

fine, qui a le sens de l'ouïe très développé, [j Tou ai — rovey, reviens à 
la hâte- 

JfïJ ROVŒÛ. Il — rovéay, délire. || Srâdey — yovéay, délirer, perdre le fil de 

ses idées, dire des absurbités. 

lîfU ROVOL. Être occupé, affairé, avoir de l'occupation. Il — ■ thvceû kar, être 

^ pris par un travail quelconque. Il — dàvi bay, être occupé à faire cuire le riz, 

à préparer le repas. 

' (fi RU. Mugir, beugler. H Kû — , bœuf qui mugit, il Krâpœû — , cri du crocodile. 

Js RO. Abattre, détruire, démolir. Il Ril — ( même sens*}. Il — phteà, démolir 

' une maison. Il — rohas ckénh, enlever, déballer. 

U RÙ. 1° Ou, ou bien. Il — té, ouï ou non, forme interrogative. 

2° V, Rœû. Roter, renvoi, éructation. 

iriu RÛCH. Jours de la lune décroissante, (l Mo — pir — , le i" le z"^ de !a 

lune décroissante. 

JtU rOy. Mouche. Il — bêng, espèce de mouche qui dépose ses œufs sur les 

' mets. Il — bay, — sua, variétés de mouches. • 

Jfl ROK. Pénétrer, Il — châul, s'introduire, pénétrer dans. Il — réan châul ( mê- 

' me sens ), se précipiter dans, 

jn RUK. Air, apparence, aspect, caractère, naturel, volonté. Il — péar { même 

sens ), qualités des corps. Il — akrM, mauvais air, vilaine apparence. Il — 
péar titey titey dot kômnbt êng, caractères différents, opposition d'humeur. 
il' Tarn dôi — ki, acquiescer, s'en tenir à. 



y Google 



BUK -ROO. 



CriîVl RUKÉA. Il Ckamngû — , maladie intérieure que les payens attribuent au dé- 

i^on, ou à des maléfices ( trou âmpœû ). 

tnrU RÛL. Brûler, passer à la flîimme, griller. || ~ pklœûng ( même sens ). (I — 

rûm momis chrûk, griller les poils du porc. Il Tângkôu — , douleur cuisante 
causée par l'attouchement de certains insectes. 

iny RÛM. 1° Poils du corps. 

2° Voler, voleter en grand nombre. Il Chap^, les moineaux s'attrou- 
pent. Il RHy — t^mbau, les mouches se rassemblent sur une plaie. 

[jy RÙM { ou ) Rœûm. Chancre, cancer,- toute affection cancéreuse. .11 — tùm- 

rey, cancer, chancre propre à l'éléphant- 

S& RON. Il Dbm —, plante dont les feuilles semblables à celles du palmier ser- 

' vent à faire des liens. || PÛ — , fendre cette plante. 

ffi R(JN. Il — rong, dignité, inspecteur du trésor. 

(31q rONG. i° Il Hangar, salle, écurie. (I — re^t, salle d'audience ( roi ). Il 

Preii réack — , salle du trône. Il — reïïm, salle de théâtre. Il — trâsal, salle 
pour concert, danses. Il — chuo, galerie. Il — srey, lieu de prostitution, 
maison de tolérance, jl Srey — , fille publique, prostituée. Il Arak long —, 
cérémonie diabolique qui a Heu à l'occasion du nouvel an. 

2° Dragon. || Chhnâm — , année du Dragon. 

jà RÛNG. Creuser ( animaux ), creux, caverne, li — dey, creuser la terre, faire 

" un trou en terre. Il Antong — dey, l'anguille fait son conduit. 

Jq RUNG. Dur, de fer, violent, vigoureux; de plus en plus. H — Uéang nên, dur, 

solide. Il Tiang — , d'une manière sèche, sévère. Il Memls — '■ rii,^, entêté, 
obstiné. Il Chït — , impérieu\, hautain, à qui on ne peut commander faci- 
lement. Il Me^t — , qui a le verbe dur, insolent. Il — kabal, indocile, 
récalcitrant. Il — chea, de plus, bien plus. Il — chéa lœûs ( même sens ), da- 
* vantage. Il — réng ckea lœûs ( même sens ). Il — chéa thfim, de plus en plus 

grand. Il — chéa âphsak, de plus en plus triste, il — tràchiék, dur d'oreille. 

jm rONH, Pousser, tirer, chasser, Jl — tou mok, pousser et retirer. Il — tou. vink, 

' "~* repousser. Il — fômle^k pi lœù, jeter en bas- Il — réa, récalcitrant. 

lu RUOCH. Échapper, s'échapper;. exempt, achevé, fin; ensuite, après cela, n 

" — khluon, échapper à, s'en tirer; n'avoir pas de perte dans un marché, \\ 

RM — , s'enfuir, échapper par la fuite, il Rtil pi kûk — , réussir à s'échapper 
de prison. Il — U mô neâk, un seul homme a été épargné, un seul individu 
a pu se sauver. Il Oi — âmpi riach chéa kar, exempter des corvées, il — hbi, 
thvœû — hbi, c'est fait, c'est fini, achevé. Il Thvaû oi — , faire entièrement, 
achever. Il Thvœû mûn — , ne pouvoir faire; incapable de faire, li Niêay pUm 



yGooglç 



RUO— RUP. 



— , qui ne peut parler. || Ddrpiim — , qui ne peut marcher, a — pi iii, pi nf, 
tou mûk, après, ensuite, dans la suite. 

fîU RUOI. 1° Fatigue, engourdissement. Il — day chceiing, fatigue, lassitude, 

provenant d'un long travail, d'une grande marche. 

2° Vanner, faire tomber. || — srâu, vanner le paddy. Il — *sr^u oi hbr 
sâmdey, venter le riz pour en séparer les balles vides. Il — àmbel, venter le 
sel pour le nettoyer. 

jy RUOM. Union, s'unir; accord. Il — cket, union d'intention, s'entendre, du 

même avis. || — kenéa, s'unir. Il Ruop — , se concerter, se réunir; assemblage. 

Jfi RUON ( pour ) Àngruon. \\ Pong meân — , œuf de poule gâté. 

(Jîij RÙONG. 1° Brillant, resplendissant, glorieux. Il Rông — ( même sens ). 

2° Fable, conte, il Niéay — U^gi dire des contes, raconter des 
fables pour égayer la compagnie. Il — reâm, contes, pièces de théâtre. 

jrn RUONH. Se rétrécir, se retirer, li Sâmpât — , étoffe qui se retire, qui se 

^ rétrécit. 

SU RUOP. Réunir. Il — /-wom, se concerter, s'unir. Il Châng — riiom, attacher 

" ensemble. 

J(\J RUOS. Célérité, promptitude. Il Ddr — rên, marcher vite, aller au plus vite, 

*"" au plus court. 

ÎÊÎ RUOT. A étage, degré, en pile. Il M5 — pir — , par degrés, rangs super- 

^ posés ( objets ). Il ChMt — , parasol à étage, il Molis — , jasmin à doubles 

pétales. Il Rut —, compression, étreinte. Il Niéay rilng —, parler durement. 

JU RUP. Statue, portrait, forme, aspect. Il — âng, corps humain. Il — âng pre^ 

" pût, idole, statue de Bouddha, il — préâ chéa srey, statue de déesse. Il — 

réang, forme, taille. Il — dâuch, portrait très ressemblant, bien Tait. Il — 
plîng, déguisé, dissimulé. Il — atema, personnel, soi-même. Il — prâhêl,tes- 
semblance, à peu près semblable. Il —chklâk, statue sculptée. Il Chhliik — , 
sculper une statue. Il — sâutt, statue moulée, il Sâun — , mouler une statue. 
Il S^f — , couler, fondre une statue. Il £( — âk^, spirituel, sans corps. Il 
Thât — , photographier. || — thât, photographie. 

IJU RÙP. Il KSk té — , devenir arrogant. 

JU RUP. 1° Dépouille'r, spolier, confisquer. Il — rebh kî, dépouiller quelqu'un 

de ses biens. It — neHk tûs, confisquer les biens d'un condamné. Il Âmpceû 
— , confiscation, adjudication au fisc. Il Dà kî — , adjugé au fisc, confisqué. 



y Google 



EUS— RUT. 287 



z" Il — Ihng, s'accrocher aux broussailles, aux arbres, v. g. lorsque la 
barque ne peut remonter le courant. 

JW RÛS. N.m. 

JfU RÛS. Limer, polir avec une lime. Il — i&k, chhœii, limer du fer, du bois. 

Il ^ 

t/fU RUS ( ou ) Rœûs. Choisir ; ramasser ( une chose abandonnée, exposée). îl 

Ank bbk oi êng ~, je te donne le choix. |{ Bô kî bbk — , si on donne à 
choisir. Il — titey, mokhang, faire un triage, il — prâk, trier, choisir la bonne 
de la fausse monnaie. || — kônséiig nou k'6ndal phlou, ramasser une écharpe 
le long du chemim. Il Rebas — , objets trouvés. Il Miln — m^tk, impartial, 
qui ne favorise personne. 

JfU RUS, 1° Racine d'arbre, fondation ( maison ). Il Da ( ou ) ch^k — , prendre 

racine. Il — kêu, racine principale du milieu de la souche, il — phteâ, fon- 
dation d'une maison. 

2" Il — dâung ( ou ) okâmngû — dâuitg, polype ; excroissance de chair 
qui se forme principalement dans les narines. 

3° Il — dey, lombric, petit vermisseau. 

Jfi RUT. Tirer, faire glisser, il — veangnon, faire glisser le rideau sur ses an- 

" neaux. Il — râi, tirer la corde d'une poulie. Il .— chîs, enduire une ficelle de 

cire. Il Anteâk — , piège à nœud coulant. 

Igi RCT. Appliquer sur. Il — trey tiâng ângrïit, fixer fortement en terre une es- 

pèce de nasse pour prendre le poisson ( dans les endroits où il y a peu 
d'eau ). 

Jfi ^^y ( ou ) R^^- Entortiller, enrouler; resserré, tendu. Il — ( ou ) chrâbach 

' îuk da, traire. Il — j-moï, compression, étreinte. || —kâ, étrangler. Il Pôs thlan 

— , le boa entoure dans ses plis. Il Slék — , feuilles préparées pour écrire 

les &atra. 

JSij RÙTHI. Autorité, puissance, vertu, force. [| Preâ — anuphéap preA Âng, ver- 

^ tu, puissance divine. Il Preâ — pre^ bàrmey ( même sens ). Il Prea — dêchëa 

dâb'â s'ap prâkar, la toute-puissance de Dieu. Il Méan — , avoir l'autorité, 
le pouvoir, la force. 



y Google 



388 SA. 



CiS) SA. HP II MenUs — va, inconstant. Il Srey — va, femme légère. Il Niéay — 

va, se contredire. 

2° Il — (ou ) iaY. W Dâ — , s'excuser. Il Doi — tûk kl, prendre passage à 
bord d'une barque. Il Dâmnôr doi — , passage. Il Anteâ — ( un seul mot ), 
énervé. 

3° Tranchées, coliques, il — ckâp tumrey, éléphant attaqué de ce mal. 

4" Il Thum — , odeur, qui sent. Il Thum—, fouine qui répand une agré- 
able odeur. 

-5" Reprise, rechute, fois, Il Rok pir bey — , chercher à deux ou trois 
reprises. Il — mi) dâng êtiét, à une nouvelle reprise. 

5° Il — mOng, lever le filet, le ramasser. Il — thbanh, rouler, plier son 
métier, il — phsar, rentrer les objets du marché. Il ^ ki^indan Ibng vink, 
réchauffer. 

7° Il Duong — , ver palmiste. 

8° Il Nbm — , offrir des présents ( au roi ). 

cuit sA. Cicatrisée, guérie { blessure ). Il Robuos — hdi, blessure guérie, cicatri- 

sée. Il T'Ômbau nï rok k&l — hbi, cette plaie est presque guérie. 

fU SA. 1° Blanc, blancheur. Il Sambàr—, couleur blanche. Il — keb^, sk'6, blan- 

chir, devenir blanc. Il Tâmrey — , éléphant blanc. Il Péak ao — , être habillé 
de blanc. Il —dâuchprui, blanc comme la neige, il — pong, blanc d'œuf. Il 
Dey — , blanc d'Espagne. Il — phnêk, blanc des yeux. Il Oi — , blanchir. Il 
Sambâr — Sp, couleur sombre. 

2" Il — kî, accuser, dénoncer les gens. Il — prSp ( même sens ). Il — priip 
chéa kâhâk, calomnier. 11 — smâ, accusateur, délateur. Il Péak — , révélation 
{ d"un secret ). 

3° Il S^t — si, pic doré ( oiseau ). 

4" Il — irey, piquer, transpercer au hasard le poisson dans l'eau avec 
une longue pique qu'on appelle snâ. 

(CUlt Sa. Rien, nullement, point du tout, il Té — ( même sens ). || Nt Étprâiâuch 



, Google 



SAA-SAC. 



— , cela n'est bon à rien dii tout, || Miln dêng oy — , qui ne sait rien du tout. 
Il Kkméan avey — , je n'ai absolument rien. 

{\f)S SAA. Acre. Il — bâmpong kâ, qui racle le gosier, 

CUn SAÂK. Rauque, enroué. Il S^mléttg — , voix enrouée, rauque. 

fiJià SÂANG. Parer, embellir; édifier, construire. W — khluon, faire sa toilette, 

'^ orner sa personne, se parer. Il Krùbng —, objets de toilette, d'ornementa- 

tion. Il — sait, orné, paré, propre. Il — preâ vihéar, édifiei(&ne église. 

fUU SÂÂP. Détester, haïr, abhorrer, mépriser. Il — khptlm, avoir en horreur. H 

^ — chat (même sens), [| — Ss tïang chhmi bap, détester le péché (en général). 

fUlfi SAAT, Propre, sans tache, chaste. I! — saâm ( même sens ). |( M^n — , 

" malpropre, sale. || — saàng, propre, purifié. l! Tèang — ,propre, proprement. 

Il Rûp rëang — kreân, qui a une belle taille, belle forme, élégant. Il Ckït 
— , pur, chaste. 

fUlt^^T SABAI, Joyeux, gai, heureux, bien portant. Il Sôk ^, gai et content, qui va 

^ bien. \\ Sôk — chéit té, comment allez-vous ? CA^'a (^, je vais bien. \\ Dâ 

chéa — , en bon état, sain et sauf. Il Ling — , se récréer, il Siphëk kenéa — , 
faire un joyeux festin. 

nJtJr|PiU 'SÂBBÂKRÔP ( ou ) S^^ itfS^. Totalement, complet; avec apparat, avec 
^ ; pompe. 

nJUrjfU SABBARAS. Bienveillant, charitable, miséricordieux. W Preâ méan preâ har- 
4ey — , miséficorde divine. [| Chït — , bon cœur, généreux. 

fUjlâ SABIÉNG (ou) Sbiêng. i° Vivres, denrées, rations ( armée )• Il Tkëm — , 

augmenter la ration, les vivres. Il Tinh — si dôi phiou, acheter des vivres 
pour la route, n — lemôm mti kh2, provision de bouche pour un mois, ii — 
dâmnbr, provisions de voyage. 

2° Il Khsê — , corde tendue pour faire sécher le linge. 

tnjJUJ SAB(5l. V. Sbbi. Soulagement, répit, relâche. 

flTlU SABONG ( ou ) Sabou ( ou encore ) Sabeang. Savon. 

fLTld SACH. Lancer, projeter avec la main { liquide ) I) — bach (même sens), dis- 

perser ( avec un instrument ). 

{fiJO . SACH. r" Chair, viande. Il — ckhéam, chair et sang, ( par ext. ) parenté. 

Il Si — , manger de la viande, f\ Si — kî, opprimer les gens. Il — ngiét, 
viande séchée au soleil. Il T/hkïm — , faire de la viande, c.-à-d. tuer un 
animal pour en avoir la viande. Il — ckhisâ cheap, essence de bois très 
solide. Il — méas s6tyOr pur. || A/S — resey, espace entre deux nœuds de 
bambou. Il Resey — trey, espèce de bambou. Il — chûvea, gambier. 



y Google 



«9* 



SAC-SAK. 



andj 



anâ 
II 



nnimj 



2° Il ^ n/(éfl(, parenté, parent, proche. Il — nkéat sdndan ( même 
sens). Il — nhéat deykn, parenté, alliance. Il — nhéal chlt, proche parent. 
jl — nhéat chhngay, parent éloigné. 



i couvert d'étoffe rouge pour cacher les 



SACHARET. Certain, sûr, vrai. 



SACHI. Espèce de cône en i< 
présents sur les plateaux. 

SÂ^HREDEY. Raison, argument, sens; chose, substance, procès. Il Dêng 
— , avoir l'usage de la raison. || Dâ mûn trou ntlng phiou — , qui n'est 
pas conforme à la raison. Il lok — mûn (roii, faire un mauvais raisonnement. 
Il McEÛl s^mbot, dèng — hôi, avoir pris connaissance d'une lettre. It — 
sâmbôt dôm, le sens, l'argumentation de la première lettre d'accusation. Il 
Rok — nang chhlt kenéa, chercher un motif, un sujet de dispute- Il — 
srâlanh kenéa, l'amour mutuel. Il lok — tou phdëng, porter plainte. (1 Thvmû 
kkâuch — , gâter une affaire. || KM — , juger un procès, régler un diftérend. 



SADIÉNG. Pas tout à fait égal, qui s'en manque un peu. 

SADIÉÙ. Guitare. U Khluk — , calebasse, gourde. Il Dêng — , jouer de la 
guitare. 

SAÊK. Demain, !l Thngay — ( même sens ). Il TÙk oi — , garder pour 
demain, pour le lendemain. Il — stn, demain, plus tard, dans la suite. 

SÂÉT. Gluant. 

SAHAI. Amant, concubine- I 



- kenéa, forniquer. 



SAHAU. Méchant, cruel, féroce, furieux. Il S'ât — , bête féroce. || Memls — , 
homme cruel, méchant. 



nj^t SAI. Dissiper, répandre ; diffusion. Il Tëang — , de côté et d'autre, çà et là. 

•J îl — tou èni tou ênH, répandre çà et là, dissiper. It Sd — péak, divulguer, 

publier. Il T'ùk — , l'eau se répand. Il Kadau — la chaleur se propage ; 
réchauffé. Il Niéay — , beau causeur. Il Ao — , robe à l'européenne. 

iCd\\T^i SAYPHOU. Livre, il SitnhU — pré pasa, dictionnaire. Il Kômneat —, 
livre de comptes, recueil, tl — mô kksê, un tome, un volume. Il — saut 
phéavéanéa, livre de prières. Il — dâ ki dàynrang, livre revu et corrigé. 

C\S)Vi SAK. 1° Il — suor, interroger en public, s'informer auprès de quelqu'un, 

2° Éprouver, essayer, épreuve. Il — mêas, essayer de l'or. Il — lo 
mcÉÛl, faire une épreuve un essai. 



y Google 



SAK-SAL. 



2g t 



SAK. 1° Dignité, grade, galon. || — chéa preâ sâk^n, ie pontificat. Il — ckéa 
namaûn, mandarin. Il Namaeûn mî tèâp —ponmUn, quel grade a ce mandarin, 
cet officier? H Mî Uap — pir bey, officier à deux ou trois galons, il Mî teâp 
— bey, capitaine. Il Ban — ngéar chéa ih)im, parvenir aux dignités. 

2° Tatouer, tatouage. H — khluon, se tatouer. Il Thmâ — , pierre de 



run 



SÂK. 



- sambbk, enlever l'écorce. 



SÂK. Cheveux, chevelure, crins. Il — AaW, cheveux, chevelure.il — s^, cri- 
nière de cheval. Ii — krânMnh, cheveux crépus, 1], — htindành, cheveux en 
désordre, enchevêtrés, entremêlés. Il ■— sômiak (ou) sYjmiùl, chevelure pen- 
dante. Il — pâpra smn, cheveux coupés à la hauteur des épaules. Il Tùk — 
véiig, porter les cheveux longs. Il Sït —, se peigner, il Kât — , couper les 
cheveux. Il — buong, chignon. Il — krâng, tresse de cheveux. Il Sniét — , 
épingle à cheveux, n ChrYi — kabâl, les cheveux tombent, chute des 
cheveux. 



fUfnpi SÂKALAT ( ou ) Saklai. Drap, flanelle; étoffe de laine. 

fUng SÂKHÔM. Secret. 

Onnnd SÂKRACH. Ère. w Preâ pnt —, ère du Bouddha actuel, environ 543 ans 
^ avant J. C. Il Chholo — , ère d'un autre régne; 638 après J -C. Il Tang pi 

— , depuis le règne de. 

rU^(èij SAKREY. Citronnelle. 

ri-TiqjtU SAKSEY. Il Bdnte^l ~, témoin véridique. 

fUlfiJ SAKOU. Sagou. - 

fiJf^ SAL. Reste, restant, surplus, superflu. Il SÛmnal — -, les restes, le restant. Il 

Méan chéa ■ — véâl, — ses, — phâl, surabondant, superflu, de trop. Il — nou 
Ibi, il en reste encore. 

^^^ SALA. Hangar, salle commune, maison commune pour les voyageurs. Il — 

rien, école communale, école. Il — khlang, palais de justice. Il — luMn, 
tribunal. Il Oknlia — , huissier, il — samniik, hangar, maison commune. 

^n&Û SALEY. i" Il Ret'é —, char. V. Rotï. l) Srôu —, froment- V. Srôu. 

njltSJî SALEU. Dont un œil regarde en haut et l'autre en bas. 

OJ^rutU SALI. (I Dôm phdau vear — , plante grimpante, liane. 



y Google 



i()2 



SAM. 



njiy SAM. Il — sàp, trente. lt — , trois ( en Siamois ). 

ruy SÂM. 1° Fourchette. 

2° Trident pour piquer le poisson. 

njy SAM. Convenable, digne, qui va bien, propre à. Il Chéa — smom, convenable- 

ment, avec grâce. || — lemôm, convenable, bien adapté, qui va bien. Il Oi 
— , dôi — , dôi — kuor, convenablement, décemment. Il — neHk chéa, di- 
gfte d'un homme libre. Il — nung kkluon, qui sied bien. Il Peâk ao — , habit 
qui va bien. Il Mœûl — , convenable à voir, qui ne choque pas le regard. II 
Srâdey —pire, beau langage, éloquence. 

rjy SÂMÂ. Chaleur du corps, transpiration. 

Wwn SÂM-ÂK { SAâk ). Kauque, enrouement, rhume. 

rUHy SAM-AM. Chaste, pur, pureté. Il — sâm-at, blancheur, pureté. 

fUy& SÂM-AN. Il Sahai — , amants, concubinage. || — aniukâr, complices ( terrtie 

relevé ). 

CUHfi sXm-Xn. Échauffer un peu, tiède. 

(Ujnà SAM-ANG ( Saang ). Action de restaurer, de reconstruire. 

CUHU SAM-AP ( Saâp ). Haine, exécration, inimitié. 

fUKlPî SAM-AT ( Saat ). Propreté, pureté. || — shn-ang { même sens ), parure, or- 

' nement. Il ti — sâm-ang, impur, immonde. 

fUyp SAMBA ( ou ) SSntbar. Il Khàng — , se fâcher, être en colère. 

fUypO SAMBÂCH. Patrimoine, héritage. Il — chéa luong, communauté de biens. 

CVy fn SAMBÀK. Ecorce, coquille, cosse ( arbre, fruit ). Il — chhœû, écorce d'arbre. 

^ Il — pong, coquille d'œuf. Il Nou U — tdé, il ne reste plus que la coquille, 

que l'écorce, que la peau. 

HJyp SAMBAR. Il — ckék, écorce sèche du bananier. 

tUtyp SÂMBÂR. V. Shnbôr. Couleur. 

fUypSi SAMBXT. Biens, fortune, richesse. Il Treâp — ( même sens ). Il — sâmbâur, 

" — kreân, opulence. Il Neâk si — , héritier. Il Méan treâp — sâmbâur, grand 

richard. 



y Google 



SAH. 



ruyjfi 



ruutu 
cuf'yjà 

witgy 



wu^ 



SÂMBAT (Sbat). Serment. Il TÛk péak — , tenir son serment. H Phsk tllk — , 
boire l'eau du serment, il — pram îkéan, serment judiciaire d'après la cou- 
tume païenne. Il Chânk — , se dit de celui à qui il arrive un 'malheur quel- 
conque après un faux serment. 

SaMBÂUR. En abondance, en quantité. Il ChhttUm né — sât, cette année 
le gibier est abondant. || Khê né phlé — , pendant ce mois, il y a beaucoup 
de fruits. 

SÂMBEY. Il convient, il importe ; autant que. 

sXmBÉNG. Il Phieâ —, maison, domicile, il Méan phM — hèi, qui est 
établi, qui a un chez soi. 

SÂMBOK. Nid, couvée, portée. Il — ftowiiâr, nid, nichée de rats. || — sàt 
hàr, nid d'oiseau, Il — néang, cocon de vers-à-soie. Il Thvaû —, faire son 
nid, nicher. Il Kâun mô — , petits de la même portée, nichée. 

SaMBOM. Effrayant, monstrueux, épouvantable. Il Avey mûy chéa — , qui 
inspire l'horreur, l'effroi. I! Krâhûm —, effrayant, épouvantable. 

SAMBOR ( ou ) Sâmbâr. Couleur. Il — sa, couleur blanche, il — sa skù, 
blancheur d'ivoire. Il — sa sléi, blanc pâle. Il —popru, blanc grisâtre. Il — 
dâuch prit, blanc comme neige. Il — sa phSng, blanc de farine. Il — kkmau 
veiûp, noir luisant. Il — khiang, noir quasi transparent. {| — kUng, couleur 
des Indiens( noir luisant ). Il — nyl Hp, couleur sombre voilée, noir sale. 

I! — phï — pâphé, gris, gris cendré. || — khiéu, couleur bleue, bleu de ciel. 

Il — khiéu letnut, couleur verte. Il — khiéu baytâng ( même sens ). 

Il — khnuot, brun tacheté de blanc. Il — krâhâm, couleur rouge. Il — 
krâkàm rôntéal, rouge luisant. Il — krâhâm chh'é, rouge feu. || — krâhdm 
leâk, couleur de laque. || — ■ baytàng, vert un peu foncé. Il — sêt, jaune 
d'or. Il — srdu, couleur de froment. || — stnâch, roux. || — popleàk, bigarré, 
bai. II — sândêk bai, sur le blanc. H — chuvéa, couleur de Malayou. I! sr^, 
clair, éclatant ( se dit pour toutes les couleurs }. Il — loveng, cannelle, g — 
chemin, livide. || — slêk, pâle, pâleur. Il — pkka trâbêk, couleur de goyave. 

2° Mucosités du nez. Il — chrême ( même sens ). l[ Hier — , le nez 
couIê. Il Nkiis — , se moucher. 



SaMBÔT. Lettre, missive, livre, papier, écrit. || — krS/ig, livre. i\ — s^m- 
nuor, lettre, missive, il Sâsér —, écrire une lettre. Il Pknhd — , envoyer, 
expédier une lettre. I] Totuol — , en recevoir une. Il Thvaû — sSnnia, faire 
un traité, iin contrat, une convention, il Neak rit — , facteur. Il — sa» 
( ou ) sankrom, papier de dettes, papier d'affaires ( premier acte ) || — ph- 
tkuon, second acte qu'on dresse dans la suite après avoir détruit le premi- 
er, ou simplement en ajoutant quelques lignes au dos du premier document. 
Il Thvœû chéa — rUàng rau, faire l'exposé d'une affaire, d'une plaidoirie. Il 
— bai'ôm, déclaration de non lieu, on s'engage â abandonner l'affaire en li- 
tige. Il — prâkàn, cautionnement. || — bângkïïn day ( ou ) — baysêl, reçu. 



y Google 



SAH. 



|[ — préang, brouillon. II Phting — , déposer furtivement une lettre anony- 
me ( plainte, demande ). 

SÂMBUOR. Il Dbm — , petit arbrisseau très épineux ( genre accacia ). Il — 
wéfls, espèce aux fleurs jaunes et odoriférantes. W Phka — .fleurs de cet . 
arbre très prisées des Cambodgiens. 

sXmCHAI. Réserver, garder, conserver. || — tùk oi, mettre en réserve, 
garder pour. 



fUU?i SAMCHÀT. Station, résidence provisoire. Il Phtéà — , maison de pli 

^ résidence provisoire. Il Nom — , être provisoirement. 

fUEtnj SaMCHÔR. Complice. Il Ttik chéa —, être considéré comme complice des 

'' voleurs. 

njttrir sXMDÂ(5rf^). Crachat. 

~rU(yO SÂMDACH. Titre de grandeur, d'honneur; seigneur, auguste, souverain. Il 

^ — pyeA vorméada, l'auguste Mère de Dieu, il — maha sôkôn (ou) preâ sôkTin, 

sa Grandeur, Monseigneur. Il —preU Norodôm, sa Majesté Norodom. [| Phîk 

, —, diaconat, il Krom — , sous-diacre. Il — chauféa, — pânhéa, titres de 

certains mandarins, 



rjtnu SAMDAP ( Sdnp ). Il Dôi —, obéir. Il DOi — ap'ûk medai, obéir à afts parents. 

WlETla SAMDAU. Viser. Il BUtth — , tirer juste. Il Mceûl — oi trâng, viser juste. 

CUytU SAMDEY ( Srâdey ). i" Parole,discours, locution, il — samdau (même sens). 

^ Il — têch, qui parle peu, réservé, n — chràn, bavard, bavardage, qui a la 

parole facile. Il — kur'Ôm, éloquence, art de bien parler. Il — sâm, discours 
bien ordonné. Il — ^t bSt, discours sans grâce, déplaisant. Il — m^n, — 
dbm, archaïsme, pr€face. || — dSmrâng, enseignement, reproche. Il Chéang 
—, loquace, éloquent. Il Prê péak leiik — , versatile, qui dit tantSt blailc, 
tantôt noir. 

2° Il — srôu, balle de paddy, il Âm srùu oi chrtt — , 
vanner le paddy. 

fUyrU SaMDËL. Exf>osé à l'air, à un endroit ombragé ( poisson ). 

fUfUfU SAMDÊI-, Il Dêk — , se coucher nonchalemment. 

& 

fUtyà SAMDÊNG ( SdSng ). Manifester, exprimer. Il — preS, bàrmey, manifester sa 

^ puissance ( D. ) c.-à-d. faire des miracles. Il — âmpi nîUn, prédiction, révé- 

lation, ti — khluon, se montrer, se faire voir. Il Sâum — sachkedey reâp an 
yang khpi, recevez l'assurance de ma haute considération. 



y Google 



SAM. 



295 



wiuà 
lùun'n 

tûofà 

njfnn 
funn 



airis 
àifla 



tuns 
cùtnn 



SAMDÔNG (Sdàng). Amincir, effiler, amenuiser. 

SAMHAU ( Sahau ). Férocité, cruauté. 

SAMIAK. Étendre, déployer. Il — sâk, laisser flotter les cheveux. 

SAMIAP. i" Extrémité du faîtage d'un toit de maison. 

2" Près, proche. 

SaMYONG. Suspendre, suspendu, pendant, pencher. Il — pi m'Ùk, peaché 
en avant. Il — day, bras pendants. Il RomiM — , guirlandes. 

SÂMKAK. Étendre, déployer. 

SaMKÂK. Laisser quelqu'un debout, immobile, sans lui adresser la parole. 

sXmKÂNG. Étendu, déployé ( bras, ailes ) ; pièces de bols en croix, il Chhœû 

— ( même sens ). Il — day, les bras étendus. Il — sâmkiang, étendre les 
mains. Il — slap, déployer les ailes. 

SAMKEAL. Signe, marque, accent, indice, distinguer, remarquer. Il DSA 
chéa — , faire un signe, marquer. Il — chéa piléa skon, m&vtwaÀs présage. || 

— if«>|, signature, griffe. Il —^feS Af-Sis, signe de la croix. Il Thvœû dôi — 
, pre'â h^s, feire le signe de la croix. Il Bo — , dàk — , signer, marquer. 

SÂMKHÂN. Magnifique, superbe, il S8 tra tM chéa — , appliquer le sceau 
comme marque d'authenticité. Il Sèn chkmô chéa — , signer de sa main. 

SÂMKÔl. V. Shnkeil. 

SÂMKÔM ( Skom ). Maigreur. Il A kôncHas —, vieille rosse, en parlant d'un 
animal qui n'a que les os et la peau. 

SAMKÔP ( ou ) Samkùp. Il — kenéa, se fréquenter, se concerter pour tramer 
de mauvais desseins, pour faire un mauvais coup. 

SAMKUT. Avoir les mêmes sentiments. 

SAMLâ ( Siâ ) Sauce, ragoût, jus, assaisonnements. Il — môchû, sauce pi- 
quante. Il — réau, bouillon. Il — kliâp, sauce épaisse. 

SAMLAK ( Slak ). Cicatrice, trace, marque. 

SÂMLÀK. Regarder d'un air de colère. 11 Mœûl — , défier du regard. 



y Google 



■ 396 



SAH. 



fUSJO sXMLÂM. Pêle-mêle, confusément. 

f^y^QD SAMLANH. Cordage tendu pour faire dévier le gibier. 

fUÇpçn SAMLÂNH ( SrS/a«/j )■ Affection, ami. Il JVeiiA —, ami, compagnon, favori. 

Il Mu — ( même sens ). Il MU klù — , ami sincère, amitié profonde, intime. 
Il — pïimnU, amitié sincère. || SïïmU — , compagnons, amis. 

fUy^U SAMLÂP ( Slàp ). 1° Tuer, mettre à mort, exterminer. Il Kvm oi — sât, 

défense de tuer les animaux ; un des premiers commandements de la loi 
bouddhique. [| K'âp — kenéa, s'entretuer, se massacrer. Il K'ûtn oi — menus, 
défense de tuer son semblable. 

2° Il — sbék, tanner. 

rUlSJ SÂMLÊ II — sâml'ânh, compagnons, amis. 

fUSTtU SAMLEY. Coton égrené. || Thpîch — , carder le coton. Il KCmtéch — , flocon 

de coton ( emporté par le vent ). Il Lilm — , bobiner. 

fUÇjy SAMLËM. Il Chhngay — , très éloigné. 

(ÙlÇlà SÂMLÉNG. Voix, cris des animaux. [| — pird, voix harmonieuse. Il — 

AWfîwg, voix forte. Il — I^af, voix basse. Il — sâjm, voix juste. Il —sfiék, 
voix discordante. Il — mûl, voix pleine. Il — khla, rugissement du tigre 
Il Chœûa — Sii/, croire aux cris des animaux ( augurer d'après ces cris ) || 
Sof ~, son de la voix. 

fUSjà SAMLËNG. Regarder fixement. Il Mœûl — ( même sens ). Il Phnêk —, air 

altier. 

ruiu'lri SAMLIÉK ( Siiék ). Habillement, vêtement. Il — srey, habits de femme. Il 

'^-' — tu, habit de deuil. 

fUCylà SAMLIÈNG. Aiguiser, affiler, il — kombèt, aiguiser un couteau. Il Thmâ 

— , pierre à aiguiser. Il Thmâ phôk — , pierre fine à aiguiser. 

nJtSpn SÂMLÔK. i" Il CA^mwgti —, espèce de lèpre. Il ChhU — , scrofuleux. 

2° Il Compter à pair ou impair, faste, néfaste. 
CÛtyà sXmlÔnG. V. S^miéwg. 

fUfUîS sXmLÔT iSlôt). Simplicité, douceur, bonté. Il Dôï — , simplement, inno- 

" cemment. 

rUEnOJ SÂMMOTÉAY. Tous. || Hak^ —( même sens ). 



y Google 



SAM. 



297 



rufwnn 



wonn 



SÂMNA. Plomb, étain. il — phHk, plomb. Il — pakang, étain. jt — P^ftg resey 
{ ou ) sang kasey ?, zinc. || — rùmléay, plomb fondu, il Rîimléay — , fondte 
du plomb. Il — phûk sâmrang pr.ik, o.'^ide de plomb. 

SAMNAK. Il — kî tkvœû, sceau, marque. d'ignominie. 

SÂMNÂK. Lieu de repos, d'arrêt, être logé, recevoir l'hospitalité. U Neâk — , 
hôte, qui reçoit l'hospitalité, il Sâum — asray nou pkteâ kî pir hay thngay, 
demander l'hospitalité à quelqu'un pour deux ou trois jours. Il Oi — , 
donner l'hospitalité. Il Toittol — , ia recevoir. Il Dâï U — , arriver à l'étape, 
au iieu de repos. 



njfurii^ 

fûonà 
njam'rj 

rûfvjnu 



fûsvmgî 



SÂMNAK. Dépouille. 



- pôs, dépouille de serpent. 



- sâl pi si, restes d'un 



SÂMNÂL (Sâl). Le restant, le surplus, le superflu, I 
repas. 

SAMNAM {Siiam). Trace, cicatrice. Il Tant — chœûng, suivre la trace de pas. 
Il — rebuos, cicatrice. 



- sÂmnuon (même 



2° Tache sur la peau, envie, grain de beauté. 

SAMNÂM {S'âm). 1° Convenance, distinction, décor, || 
sens ), quelque chose de bien réussi, assorti. 

2° — khm'ûm, rayon de miel. 

SÂMNÂNG. Chance, fortune, sort. Il — lâà, bonne fortune,'chance. Il Méiwi 
— , avoir de la chance, de la veine ! il — akr^k, mauvaise chance. Il it — , 
qui n'a pas de chance, pas de veine, 

SAMNANG (Sang). Restitution, payement d'une dette, || -=- kar, le salaire. 

SaMNXNH. Épervier (pêche). Il Bang — .lancer l'épervier. Il — nkut, 
épervier à maiites serrées pour prendre le petit poisson. Il — ângvœi'd, 
épervier à grandes mailles. 

SAMNAP(5a^). Semis de riz, plant de riz. it Stûng — , repiquer le riz. Il 
7'! — , endroit ordinairement un peu élevé où l'on fait les semis de riz, || 
Dâk — , arracher !e plant pour le repiquer, li lok day kenéa nung ckuoy 
dâk stûng — , s'aider mutuellement pour le repiquage du riz. 



SAMNÂP, 
ennemi. 



sràianh, confident, familier. I 



- day, dextérité, habileté des mains. 



sà^p, détester, haïr ; 



SÂMNÂT, Ce qui flotte sur l'eau, objets emportés par le courant. Il Rus - 
déblayer la rivière, 



rUtfUrJg' SAMNAU. Il S^mhm- 



y Google 



298 



SA». 



rurinn SAMNÂUK. prix d'une corruption ( pots-de-viii ). Il Si — , se laisser subor- 

" ner (juçe). 

(UtrunÔ SÂMNÊN ( Sén ). Offrandes aux esprits pour les apaiser. H Sê« —, faire ces 

offrandes. Il — sên dâun ta khmOch, offrandes qu'on fait ordinairement 
aux anniversaires de la mort des parents. 

fUrfUD sXmNÊR. Elève, écolier des bonzes. || ~hru mûy, condisciple. 

fUuy sXmNGÀM. Faire le sourd, faire la sourde oreille, se tenir immobile, silen- 

" cieux. Il — sngiém ( même sens ), se dit aussi d'un malade qui ne va ni 

mieux ni plus mal. Il Tèang — , tranquillement, en repos, silencieux. 

rUulU SÂMNGAP (Sngap). Bâillement, action de bâiller. 

fUljlJÎ SÂMNGÂÏ (SngM). Silencieux, silence. Il Ti —, solitude, silence, désert. 

Puàei SÂMNGUOT ( Snguot ]. Séché, sécheresse. 

rufCTià SÂMNHÉNG. Montrer, manifester, il — khluon, se manifester, se prévaloir, 

~^ se montrer. 

rÛimm sXmNHËNH. Montrer les dents. 

fUtmm SAMNHCÏNH. II S'âmnhïnk —, montrer les dents comme les singes. 

CU(f\^L^ sXmNÔCH {Sbch) Risée, rire, raillerie, badinage. Il — cA^m-^M chhn-âk, 

risée, moquerie, raillerie. Il -- ch^m-an ling, plaisanterie, raillerie. Il — 
kUhâh, éclat de rire. Il Tr^èng pre^ —, rire (R.) 

f\jfun sXmNOM. Paquet, rouleau de papier. 

fjfifi sXmNUON (Suon). Quantité, contenance, suffisant à. Il Tûk mûy h'6 — 

" sraw pomnân, quelle est la contenance de cette barque? Il — prÛk, quantité 

d'argent. 

PLIÊJ sXmNUOR (Smo»-). Visite. Il S^«î60( —, lettre, missive. Il —toumok,se 

^ faire mutuellement des visites, il — âr, visite, lettre de congratulation. Il 

— suar bâng pkôâun, aller visiter ses parents. 

fUHtU SaM-ÔY (Saiy). Puanteur, pourriture, infection. 

fUHtJ SÂM-ÔM. Il — sâm-at, propreté, pureté. 

fUfifi sXmÔT {om) Sât{6m6t (ou bien) Sânim&t. Engagement, promesse; pro- 

-* mettre, engager sa parole. Il Sebh — , promettre par serment, il Thvœ4 

simbU — , promettre par écrit- Il Kàn péak — , manquer à sa parole, à son 



y Google 



SAH. 



promesse, d'après les termes de la 



OJCnÊ 



rûmî 
fûdà 

futm 

n 



cûtrrîs' 



engagement. Il Dot péak — , selon 1 
convention. 

SAMPAN, Canot, bartjue. 

SAMPEÂ. Saluer, salut. Il B'ôn — , mariage. Il — praneybat, saluer humble- 
ment, ( par ext. ) se marier, allusion aux prostrations que font les mariés à 
leurs parents. Il Bijn — apéa ptpéa, sacrement de mariage. Il Kar — praney- 
bat, festin des noces, il — iok prâpôn, prendre femme. Il — iok kenéa chéa 
phdey prâpïn, se marier. Il — Préâ, aptik medaî phdey prâpôn mi ba châs i&m, 
saluer Bouddha, les parents vivants et morts, se saluer mutuellemet (céré- 
monies du mariage payen).l| Khnhùm — re/îiÀ «eiift, je vous salue. Il ^» 
kabal — , saluer en inclinant la tète. Il Krap — (ou) krap prânàm — , saluer 
en se prosternant jusqu'à terre. 

SÂMPEAY {Spéay}. Besace, fardeau, paquet quelconque qu'on porte en 
bandouillère. Il — samliék, paquet de hardes, d'habits portés en bandoul- 
liére. 

SAMPÈT. Amincir, aplatir. 

SaMPHÉAR. Faire de bonnes œuvres pour la vie future. 

SÀMPHËNG. [| Mî —, prostituée. 

SAMPHI. Avoir soin, soigneux. || Dâ méan — , qui a de la prudence, de la 
sagesse. || Chët — , sagesse. Il — «ifs, avoir son travail à cœur, mettre tous 
ses soins à. 

SAMPHÔ. Sorte de gros tambour recouvert d'un seul côté. 

SÂMPHOP. Il Sêp — , acte conjugdl, se connaître maritalement. 

SAMPIÉT. Petit sac. 

SAMPOMOT (pour) SanUm^t. Faire un accord, une convention, tl Péak — , 
accord, convention, contrat. 

SÂMPOT. Étoffe, tissu, langouti. Il — sliék, vêtement, langouti. Il — sak, 
drap usé, de couleur passée. Il — sâmley, âmbïï sa, cotonnade blanche. Il 
ckrâlSk khiiiau, étoffe teinte en noir. Il — ânlunh, étoffe rayée. Il — hol, 
étoffe précieuse, à fleurs. II — i»S thbong, une pièce d'étoffe ( lo coudées, 
quatre mètres.) Il — m'6 kuley, paquet de 20 pièces. ( 80 mètres ). 



SAMPÔU. Grande jonque de mer. Il CM - 
nhan, navette où l'on met l'encens. 



, voyager en jonque. 



- kèm- 



y Google 



300 



SAH. 



fUIfTld . SAMPÛCH. Il Sàt — .civette, fouine, martre. Ii — khsay, grand ch&t sau- 
vage, li — sbou, furet. Il — prêng, putois. Il — d^mnbp, autre espèce. 

fUnn SÂMPOk (S^iiift). h CAM — , éléphantiasis. li ^ —, atteint de cette mgJa- 

die ; engourdi, paresseux, traînard. 

CUrtt SaMRÂ. Petites branches qu'on fiche dans un cours d'eau pour faire ras- 

sembler le poisson. 

fUtJlt SAMRA {Srâ). Fraîcheur, faire sécher, [| Trey — , poisson frais. 

fUitnu SaMRÂCH {Srâck). Achever, accomplir, compléter, terminer, finir. Il — kar, 

achever, régler une affaire. Il — srdch, terminé, achevé. 

njfe^r SAMRAI ( Smi ), Explication, action de délier, de détacher, d'expliquer ; 

"^ solution d'une difficulté. || Péak — (même sens). 

ru|trin SÂMRAK ( Srâk ). Cesser, s'arrêter ; apaiser, ralentir, adoucir. Il — chœâng, 

âay, reposer ses membres. Il — chït, se calmer, s'adoucir. 

rLj(on SAMRÂK i' ( Srâk ). Écoulement goutte à goutte. • 

2° Baisse, enfoncement, dégonflement. Il Kht — , mois où l'eau 
baisse, il — p'6, décharger le ventre ( faire ses besoins ). 

riJ[U1(\J SaMRAL {Sral). i° Alléger, Soulager. Il — oi sral (même sens). 

2° Accoucher, enfanter, mettre bas. Il — kâun (même sens). 

rij(tnru SAMRÂL (SrM). Choix, choisi. 1( Rebh — r"ûs, objets de choix. 

fU[tny sXmRAM {Sram). Balayures, ordures, paille, fétu. Il Btf— ,baîayer, nettoyer, 

approprier. Il — sâmriém, ordures, immondices. 

CÛrtfl sXmR AN. Dormir, se reposer { style relevé ). Il Pt-eS siis — ( même sens). 

Il — AiÏMi/^Mg, réparer ses forces, se reposer. Il Oi — kâmlâng (même 
sens ), se délasser. 

fUJJS SANTRAN. Il Sibay — ^Bs, prendre une petite réfection. 

njnà . SÂMRXNG ( SrMg ). Purifier, expier. I( DÏÏp — Ûk, filtre. [| T'hk —, eau 

filtrée. Il Méas — , or épuré, raffiné au dernier degré par le feu. Il Kar — , 
action de purifier, purification. I! Pklœûng — baji, le feu qui purifie les pé- 
chés ( le purgatoire). 

rUtnà SAMRÂNG. Il Dbm — , Nauclea claudifalia des rubîacés. Il Préng — , huile 

de cet arbre, employée en médecine. 



y Google 



SAM. 301 

runu SAMRÂP. 1° Numéral des souliers, chaussures, boutons. Il Sbék chœûng wiS 

— , une paire de souliers. Il Leu nié —, une paire de boutons. Il Ao kho 
m'a — , un costume complet. 

2° Qui sert à, affecté à. Il Chêa — , qui sert à, qui appartient à. 
If Chéa — khluon, pour soi pour son usage. |) — luong, concubines du roi. 

3° Il — namœûn, catégorie des mandarinats. 

fUJyU SAMRÂP. Il — tàngiu, fermer un parapluie. 

fU[triPî SaMRAT {Srat). Dépouiller, mettre à nu. Il — ki, dénuder quelqu'un. 

, fUJ?î SAMRÂUT. Se laisser glisser (le long d'un arbre, d'une colonne). 

fUÎ|y SAMRÊ t" Il Neâk—, habitant de la campagne, de la brousse {par dérision). 

2° Il Krâuch — , espèce d'orange. 

3" Il Chhkï — , chien tacheté. 

fiJ'i^" SAMRE i" Petite poche en tissu à mailles. 

2" Peuplades dans les environs de Siémréap. \\ Pôntéay — , cita- 
delle des Samrï (en ruine). 

fUt^n SÂMRÉK (Syék). La soif. 

fij(|yn SAMRÊK {Srêk). Cris, clameurs, acclamations.fi — s^, hennissement du 

cheval. |[ — khla, cris du tigre. Il — hhlUng, vociférations, cris. Il — keméng 
khchey i6m, vagissements d'an enfant nouveau-né. 

CC^h SÂMRÊNG (SrMg-). Dartreux. Il Mewïis — (même sens). Il A — kol kadal, 

dartreux, raboteux, rugueux. 

fUJfi SAMRÉT. 1° Bronze. Il X(iw^^i(EM«â ^î —, fusil, canon en bronze. Il Phteal 

pi — , bol en bronze. 

2" Transvaser, soutirer, il Châk — , décanter doucement. 

3° Pilé. Il Ângkâ — , riz décortiqué. 

rLItjà SÂMRING (Ring). Dessécher, tarir, vider, absorber. 

fUfnd SAMROCH { Srôch ). Arrosement, action d'arroser. || T^k — , eau pour 

arroser. 

W;n SÂMROK. Pénétrer dans. 



y Google 



302 



SAM. 



fUJn;} SAMRONH. Repousser. 

rUJa SÂMRÔP. Il Ângkâ —, riz cargo. 

fUau SAMRÔPiSrbp). Prendre plaisir à. Il — chït, se plaire à faire, à voir telle ou 

" telle chose. Il — khluon, éprouver un plaisir à { se dit souvent dans un 

mauvais sens). 

fÛTsî SaMrÔt. V. Sâmyit. 

rUJK SÂMROT (SrU). Abaissement, affaissement. 

fUIu SAMRUOCH {Sruock). Afiiler, rendre pointu. || — ckông, aiguiser en pointe. 

" Il Robién — prachnha, logique, dialectique. 

fUJOJ SAMRUOY (Sj-mijj'). Fragilité. |[ fie6^s —, choses fragiles. , 

fUJfU SAMRUOL (Sruol). Délectation, délices, plaisirs, amusernents.il — âr, 

" volupté. 

rUJy SAMRUOM. 1° Résumer. V. S'ângruom. 

2° Composer. Il — chèt, veiller sur son cœur, recueillir ses 
esprits. (1 — oi mitrey kenéa, se réconcilier. 

(UflTlET) SÂMSANH. Agacer par des questions réitérées ; rabâcher toujours la même 

chose. Il — samsâuH (même sens). 

fUtCU sXmSÊR. Epée, glaive. 

rusa SAMTUNG ( Stâng ). Terres ensemencées, repiquage. Il Phliéng khlâng nâs 

lich — , les grandes pluies ont inondé tout le riz repiqué. 

T\S^Ë> SAN. 1° Il Stk — , paix, bonheur, tranquiiUté. 

. 2° Il Shnbit — ( ou ) sankrom, papier d'affaires, reconnaissance de 

dettes ; jugement. 

fU6 SAN. V. Sâm. 

rUÊfdn SÂNCHÊK. S'entr'ouvrir (v. g. barque trop chargée). 

rUÊ SÀNDÂ, Il Tâk — , grande barque, planches ajoutées à une barque pour 

' ^ l'exhausser. 

fUÊItU SÂNDAI. Il Trey —, nom de poisson. 



y Google 



SAN. 



rUfiO SÂNDAM. Endormir par des maléfices. 

PLJ^nfi SÂNDAN. Parenté, race, lignée, généalogie, consanguinité, il Nhéat ~, 

' ^ (même sens). Il Pliau — {même sens). 

EV^fi SANDÂN. Il Dbm — tîs, anis, plante odoriférante. 

r SI 
run'u SÂNDXP (Sdâp). Enseignements. Il Doi-~, obéir, obéissant. Il MUn — , as- 

- ' « sidu, empressé, exact. Il Méan — Ihnèâp {même sens), obéissance, il Ckét 

— krâvén, diligence, assiduité. f| Phteâ ni méan — thnHk thnal, maison 
bien ordonnée. 

fUStin SÂNDÂUK. i" Etendre (membres du corps. Il — day, chœûng, étendre les 

" les mains, pieds. Il — khluon, s'étendre de tout son long. 

2° Qui s'arrache, qui n'est pas fixé solidement (v. g. manche 
d'instrument). 

SÀNDÂUN. Suspendre un filet, un hamac et y attacher un poids au fond 
pour le tendre fortement. 

SÂNDÊK. Haricot, fève, pois, arachide. Il— bai, lentille du pays, haricot 
veTt. Il _ tu, fève dite de S' Ignace. Il — kâng retï, long haricot blanc. 
Il — khmau, haricot noir. Il — Uiéng, haricot à gousse veloutée. Il — 
chr'Ûng, haricot à gousse carrée. Il —cMwar, petite espèce. Il — dey, arachi- 
de, n Pféng — dey, huile d'arachides. 

SÂNUÔNG. Remorquer. Il — tûk, remorquer une barque. 

SÂNDÔS (ou) Sândâ. Il Chèt — , modération, soumission. Il Supkêap —, hum- 
ble, désintéressé, soumis. 

SÀNDÔT. Brûlé, durci au feu. Il Pruonh —, espèce de javelot dont la pointe 
a été durcie au feu. 

SANG- i" Trident en bambou pour saisir le poisson. 
2° Il — ântéâk, piège. 

f\Jlà SANG. Apprivoisé. Il SM —, animaux apprivoisés. Il — btndbr, s'apprivoiser, 

s'adoucir ( animaux ). 

lUà SANG. Rendre, restituer, rembourser. Il — kun, être reconnaissant, rendre 

un bienfait. Il — bëndbr, donner un acompte. 11 — prak, rembourser de l'ar- 
gent. Il — bomneâl oi ruoch srâlâ, payer, solder complètement ses det- 
tes. Il — ieal Si, satisfaite à toutes ses dettes. Il Lék — soustraction 
Il — lék, soustraire. Il — s^k (ou) sôk, se venger, vengeance. Il — tou vinli, 



fUtnfU 
r SI 

c\rià 



y Google 



3Ô4 SAN. 

restituer. I! — peân (ou) pan, payer le tribut. || Dâ —pin, tributaire. [| Ttlk 
—, remous, gouffre, tourbillon- 

fUUJ SANG. 1° Bonze, clergé. W Preii — ( ou ) /iiiï — ( même sens ). Il — ■ kréach 

prêtre, bonze. Il Phik ( ou ) sâk — kréach, dignité, ordre de la prêtrise, 

2° Édifier, construire, bâtir. || — ^À(e^, construire une maison- || — , 
chéa thmey, reconstruire, remettre à neuf. Il — chéa kûng kàk, faire en forme 
de voûte. 

njââ SaNG-AN. Tiède. Il Tâk — , eau tiède, un peu refroidie. Il — chft, modérer 

^ maîtriser ( colère }. • 

C\jhm SÂNG-AR. Il Sât—, fourmi venimeuse. 

PJgin SÂNGKA. i" Assumer la responsabilité. 

fUàtV SÂNGKAL. Il SSf «ttrfM —, grosse tortue terrestre. 

■^° Il Méan péak —, mettre des conditions. Il Khméan —, abandon 
d'une chose. 

fUulSi SANGKÂT. Rangée, rang, séparation. Il Riép bintap doi — , aligner, disposer 

" en ordre , en rang. 

fUûS^ SANGKÂT. Opprimer, pressurer, contraindre, presser avec un instrument 

quelconque. Il — ckêt, maîtriser son cœur, se faire violence. Il — s'âch 
ckhéam, mettre un frein à ses passions. Il — s^ngkën, forcer, contraindre, 
pressurer. Il — pumniêr, opprimer, pressurer. Il — réas dôi p^n dôi réach 
chéa kar, accabler le peuple d'impôts et de corvées. Il — kî fôt^ng tëtêng 
ït bà 'et bat, sévir contre quelqu'un sans motif ni raison- Il — teal chv, 
dompter, assujettir, presser, forcer jusqu'à soumission complète. Il Che^n 
— , presser en appuyant le pied sur quelque chose. Il — pi lœû, presser, 
appuyer dessus. Il — satrou, subjuguer l'ennemi. 

fUfàj SANGKÊ 1° Nom d'un arbre de ta forêt; ses feuilles servent d'enveloppes 

^ pour les cigarettes. ^ 

2° Nom de l'arroyo qui traverse la ville de Battambang souvent 
appelée aussi Sângk2 par les Cambodgiens. 

fUàfi SANGKÉN. Il Sangkïït — , contraindre, forcer, opprimer. 

dJhff} SÀNGKÉT. H — sângkiêr, grincement. 

fUlVlà SANGKHANG. Chaque côté, les deux côtés. Il T'ïawg' —, des deux côtés, 

® de chaque côté. 



y'Google 



SAN. 



305 



.(uàujifi 
ruàtun 

wàsm 

(uàm 

(uàino 

wà'ai 

n 

ruàa 

o 

fuàns' 
ru'îspu 



wgna 
w'àpj 



SÂNGKHÉAT. Offrande aux bonzes. Il Bai —, riz qu'on leur offre. 

SÂNGKHÔK. Grogner. Il KWa —, rugissement du tigre. H CMAa—, chien 
qui grogne. 



SANGKHÔNH. Poursuivre. Il ~ cM/, attaquei 



; précipiter contre. 



SÀNGKHÛM. Espérer, compter sur. Il Méan ckél —/avoir l'espoir. Il — as 
pi ciiét, avoir la plus grande confiance, il — ?( phU tt khlack, être en sécu- 
rité. 

SÂNGKIÉR. Meurtrir, agacer, il — thménh, agacer les dents ( v. g. fruit 
vert ). Il — chœûng, meurtrir les pieds, il — sScA, meurtrissure- Il — trâch- 
iêk, agacer les oreilles. Il — kkluon, trembler de peur dans sa peau, ( v.g. 
en entendant révéler une faute qu'on a commise). 

SÀNGKIÉT. Il — thmêfth ( ou ) thmtfth, grincer des dents. 

SÂNGKO. Malaise, éprouver un malaise. 

SÀNGKÔCH. Il Sât —, punaise. 

SÂNGKÔL. Il Sang ■ 'an —, colère apaisée. 

SÂNGKÔM {Skôm). Maigreiir, affaiblissement. Il ^ —, vieux squelette ! 
vieux paquet d'os! 



SÀNGKRÂM. Méditer, prier en se promenant, faire sa méditation en se 
promenant. || — pkéavéanéa, réciter ses prières. 

SÀNGKRAN. Il Maha —, calendrier, annales ; espèce de devin qui annonce 
la pluie ou le beau temps, la fertilité ou la disette, d'après un indice quel- 
conque ; dans la province de Battambang, on ne manque jamais, chaque 
année, d'aller examiner la quantité, plus ou moins grande d'eau qui filtre 
à travers les rochers daus la grotte de Banone pour savoir si la pluie sera 
abondante pendant l'année. 

SANGKRÉACH. Prêtre, bonze. Il M aka —, lûk — {même seas). Il Ngêar 
— , dignité sacerdotale. 

SÂNGKRÉAM. Guerre, bataille. Il Chômnïim —, conseil de guerre. Il KMn 
asa — , mandarin chargé de la surveillance de l'artillerie. 

SÂNGKREV. i" Titre de manda'rinat. 

2" Il — ( pour ) sl'êk krey { ou ) sàkrey, citronnelle. 



y Google 



3o6 



SAK. 



fUàngî SÂNGKUOT. Repasser ( couteau ). || — kômbèt, donner te fil à un couteau, 

^ ( V. g. en le passant deux ou trois fois sur un rebord d'assiette, sur un 

plat quelconque). 

fLlàn SANGKCRÉA. I) K/u^i^AiS—, typhon, tourbillon. 

nJEJân SÂNGRÊK. Rotins tressés avec lesquels on porte des fardeaux en balançoire. 

fUtluià SANGRÊNG. Il — sângray, douleur, affliction. 

iXîuJU SÂNGRUOM. Résumer, abréger, réduire, || — chéa pir, résumer, réduire 

*^ à deux. Il Datnnàr — , analyse. Il Péak — miit mûy, sommaire. Il — chït, 

se recueillir. 

rUïàjtU SANGSAY. Douter, soupçonner, avoir de la défiance. Il Monitll ( ou ) monUl 

— , avoir des soupçons, des doutes. || Bb — monUch, si vous avez le moin- 
dre soupçon. 

njàn SANGSAR. Luxure, concupiscence. || — kenéa, fornication. || Bap — , péché 

de fornication- Il Chéa —, impudiquement. 

(ITlJtrjJ SANGSÛA. Il Pôs — , serpent, non dangereux. 

ftJlTl SÂNGVAR. Insignes de dignité. {| Dâ peàk — phka, couronné de fleurs. 

fUulfl SANGVAT. Désirer fort, s'appliquer à, mettre de l'ardeur à. Il Dâ — , actif, 

^ empressé, qui s'applique à. 

njfàn SÂNGVÊK. Inquiétude, préoccupation, sollicitude, désespoir. 

fUfàà SÂNGVÊNG. Il A^eilA; —, qui cherche, qui va et vient. \\ Dbr —, marcher 

^ pensif, préoccupé, absorbé. || — sangvêk, préoccupation, sollicitude. 

flJIfT) 



SANH. i" Filaments, fibres- 



craintif. 



2° Il Niêay - 



s'informer minutieusement. H Pukê — , incertain. 



(Uirn SANH. 1° II CMii mMo/ — , dissenterie. 

2° Il Chhnâm m'a — ( un seul mot ) année du Serpent. 

fUfin SÂNIA. Promettre. Il Thvœû sâmbvt —, s'engager, promettre par écrit. 

fUS^n SÂNLXK. Articulation, jointure (membres). Il — day chœûng, articulatioi 

"^ des mains, des pieds. 



y Google 



SAN. 



307 



fusn 

fUJS9pà 

ruin 
fu!suri 

fLÎJSJï • 

fuj&'y 



SÂNLÂK. Il — ngay, choisir entre les jours fastes ou néfastes, 

SÂNLANG. Il rAm^j- —, habit flambant neuf- 

SÂNLAP. Évanouissement, syncope. Il Duol —, tomber évanoui, s'éva- 
nouir. It Rok kal ( ou ) stÛY nmg — tou, sur le point de s'évanouir. 

SÂNLEK. Feuille de papier. Il Krâdas mH —, une feuille de papier, il Lebbk 
chéa —, broder. 

SÂNLËM. Il Khpùs — , à perte de vue, qui se voit à peine. 

SÂNLONG. Il — thmâ, pierre lancée au fond du fleuve et servant d'amarre 
à un tilet. 

SANOMÔT. V. SàiiuM. 

SANNOIÊA. Il Pr^â —, voile ( d'un temple ). 

SÂNSÂM. Il — mk. accumuler, ; 



SÂNSËM. Peu à peu, tout doucement; ensuite, i) Thvœû kar — , agir avec 
précaution, tout doucement. Il Dor — -, marcher lentement. 

SÂNSÔM. V. Ânsôm. Rosée. 

SÂNGSONG. Silencieux, calme. 

SÂNTEÂ. i" Parement; q.ui couvre. 2° Il — ao, boutonnière. 

SÂNTEY. Il Medai^, tante ( côté paternel ). 

SÂNTHEAP. Frémir, faire du bruit, pousser des cris, frémir. 

SÂNTHÉY. Épuisé de douleur, accablé de chagrin- 

SÂNTHI. Conception, || Ckdp preà dey — ( même sens ), ( reine ). 

iccès de fièvre très violent avec délire, perte de 



SÂNTHOM. wKyun- 
connaissance, 

SÂNTHÔP. Enclore, boucher, obstrue 
d'un puits. 

SÂNTHuT. Être présent, qui assiste. 



- ândàung, boucher l'ouverture 



y Google 



3o8 



SAN-SAP. 



rUtJS^; SÂNTHU. Qui s'élève. \\ Andat phlœûng làng —, la. û^mme s'élève. 

rUSn SANTHUK. Innombrable, en masse, bruits assourdissants. Il Chhniiinnf 

. ^ ban phlé — , cette année il y aura des fruits en quantité. )l Kenéa. — , nous 

étions (ou) ils sont très nombreux. Il Lil — , entendre de grands bruits. U 
— phiii, pétillement. 

fUfià SÂNTHÙNG. S'étendre, tendre, bander. WTêanh — khsê, tiret une corde. 

^ Il Dâ — tou lïâl sâp ànlœû, qui s'étend partout. 

CÙBiS^ SÂNTONÉA, Mouvement de la concupiscence. Il Ding — , avoir des mou- 

^ vements de 'concupiscence. 

(\JÊS = SÂNTC { Stti ). Mouvement impétueux, aller par boutades, donner un-coup 

' de collier. Il Nou mi — dal hbi, allons! un dernier effort et nous arrivons. 

fUfied SÂNTÛCH { Stûch ). Hameçon. [| Khsê —, ligne ( fil ]. Il Dâng —, man- 

" che de la ligne. |i Ckâng — , suspendre des hameçons le long d'une ficelle 

à travers l'arroyo. 

C0£>9h SÂNTÛNG. V. Sâmtung. 

fU£*IJS SANVÂN. Confusément, pêle-mêle. 

fUtU SÂOY. Puer, puant, gâté. Il Thum — {même sens ), sentir mauvais. Il Thn- 

V g<^y —, jour néfaste. ( KhmCich si meniis )! 

fUJi SâÔt. V. Sâët. Gluant. 

H 

[\nU SAP. 1° Fade, insipide au goût, quia perdu sa force, ses propriétés. Il — prâ- 

léap ( même sens ), sans goût, sans saveur. Il Tilk — , eau douce, non sa- 
lée. Il Rebas ■— reléap, choses de peu de valeur- Il Thnint — , i" tabac 
faible. z° Médecine qui a perdu son efficacité, sa vertu. Il — tne^t, qui ne 
trouve aucun goût dans les aliments; envie de malade, de femme enceinte. 
Il Tonlî — , grand lac du Cambodge, 

2° Semer'( le riz de semence ). il — srHu, semer le riz de semence, 
dans une rizière spéciale qui s'apptUe ti sâmtiap, 

tUlU SÂP. Couper en petits morceaux (fruits). 

fUn SAP. 1° Plaire, être agréable ( D. R, ). Il — pre^ réach chés hartey, être agré- 

^ able à, approuver. Il — preii k^riey preâ Âng, bon plaisir divin, être agré- 

able à Dieu. Il Preà Âng — preâ hartey, vouloir ( D. ). 

2° Tout, tous, chaque. Il — dâng, chaque fois, toutes les fois que. || — 
thngay, chaque jour, tous les jours. Il — ânlœû, partout, en tous lieux. Il 



y Google 



SAP-SAS. 






fLnrtj 



sâurèl, tout homme, tout individu, toutes choses. Il — suon, parfaitement. 
Il — krël>, tout, au complet. Il — sap, tout, toutes choses. Il Dôi — ckiSm- 
pM, de tout, toutes espèces de choses; !1 Dôi — mây dâng, comme à l'or- 
dinaire, ordinairement, il Doi — dâng, doi — thngay, selon l'habitude, com- 
me à l'ordinaire, il Dôi — ânlœû, universellement, en tous lieux. Il Rok oi 
— , chercher partout. Il Nheâr — sâch, trembler de tout son corps. Il Lu — 
sai, entendre d'ici de là. 

3° Il lU — , songe, rêver, voir en rêve. Il Khnh'6m itil — khœûnh, j'ai vu 
dans un rêve, il Kentng — , dans les rêves. Il Téay — , expliquer un rêve. 

4" Pomper, tirer le soufflet de forge, il — snâp ( même sens ). 

5" Corps, dépouille ( D. R. ). Il Preâ — preà Âng, le Corps de notre 
Seigneur. 

SAPAP. À plat. Il Duot —, tomber de tout son long, il SAt cAi5 —, les oise- 
_ aux descendent, ailes déployées. Il Tlimbâul — , toit plat, peu incliné. 

SAPRÂTHON. Parasol ( des mandarins ). 

SAR ( ou ) 5a. 1° Il Nàm — , offrir des présents, porter le tribut au roi, U 
Réach chéa — , ambassade. || Neik nàm — , ambassadeur. || Neâk di — , in- 
tercesseur, défenseur. 



2° tl Dôi — tûk. V. Sa. 

SARAI. Algues d'eau douce. Il — srâmdt, algues marines. Il — chœûng meân, 
— p'6 hrâbey — , thmâ, différentes espèces comestibles. 

SARAPEANG. \\ Sap ■—, sâp sâurel, tout le corps, tout individu, toutes 
choses. 



cvn;(nà 
antni 



SÂRNHÉAN. Prophétiser, prévoir. Il Preâ tr'ông — , prescience divi 
Neilk dïng — , prophète, qui prévoit. 

SARPÉCH. Il — chuda nkéan ( P. ), prescience divine. 



SARTHÉAR(ou ) SafAea. Générosité, libéralité. 
Il Ckït thia — , généreux, libéral. 



Thla — ( même sens ). 



SÂS ( ou ) Sassena. 1° Religion. Il — pârang, la religion d'Europe, pour dire 
la religion catholique. Il — preà ptii, le bouddhisme. Il — chhvêar, la rehgîon 
de Mahomet, les Mahométans. Il Kiin — observer la religion, il Châul — , 
embrasser la religion, se faire catholique. Il Lêng — , abandonner la reli- 
gion. Il Preâ sassena christattg, la religion du Christ (chrétienne). Il — Préâ 
thbr reât, idolâtrie. 



2" Vous, lui (appellation honorifique) ; parole, ordre. |] Lûk méan 



y Google 



SAS-SAT. 



preâ — (ou prâsâs) tha. son excellence s'est exprimée ainsi- Ij Preâ — , votre 
excellence ( à un mandarin). 

njf[\JT SASAY (ou) Tâsay. Veine, nerf, muscle; fil. W — dâk daitgkàm^suos, artères. 

Il — chhéam, veine, il — chhceû, libres du bois. Il — sÂwi, fil de soie. Il — 
iuk, veine d'eau, souice. || — ckés (ou) ckU, treqte fils réunis. Il — tSng, 
muscle tendu. 

f^pLÎ SÀSAP. Secouer, étirer. Il — sUmley, étirer le coton. 

fiJrUJ SÂSÂR ( ou ) Tâsâr, Colonne, pilier. Il — kinlong, longue colonrje. Il — 

cliâungriéng, colonne des bas côtés d'une maison. Il — tœûa, petite colon- 
nette extérieure- 

fUfUfU SASAS. Démêler, débrouiller. l| — âmbi, démêler un écheveau de coton. 

nJtfU^ SÂSÂUR (ou) Trâsàur. Marcher, s'avancer avec précaution. , 

rufirUt SÂSÊ. |( 5ii( —, pivert. 

CiDrSl SASSENA. V. Sâs. Religion. 

fUEfU SÂSÉR- Écrire- Il — l^k, noterj marquer, annoter fl — châmlâng, transcrire, 

copier. Il Neiik — kot ira, scribe ( V. smién ). Il — sâmbï>t, écrire une 
lettre. Il — ?( chkkong, écrire bien, sans faute. Il — tolung, écrire de tra- 
vers. 

PJWfi SÂSET. S'épiler (oiseau). Il Meân — kluon, la poule lisse ses plumes. 

flJ(fU| SASIER. Marcher avec précaution (v. g, sur le bord d'un précipice). 

fUfUn SÂSUK- S'introduire, pénétrer à l'insu. Il ■ — sâstét (même sens)." 

fUlfU SASÔR. Louer, glorifier, louanger. Il — lœûk, exalter par des louanges, van- 

ter. I) Péak — , louange. Il Dâ kuor — , louable, digne de louange, [| 
Kreân — , estimable, louable. 

nJ[fLnn SÂSRÀK. Couler goutte à goutte. || — sâsrXik tuk phnêk. verser continuelle- 

ment des pleurs. 

(\J1R SÂT. Animal, béte. Il — amrôk baksey, tous les animaux (en général). Il — 

chivyt, animal, être animé. Il — chœilng pir, bipède. Il — chœûng buon, qua- 
drupède. Il — théat, animal, qui n'a pas d'âme, pas de raison. || — lebay, 
hybrides. || — srïîÂ, animaux domestiques. Il — prey, animaux sauvages. 
Il — itang iàk tèang kïik, amphibies. Il — ântri, aigle. 



2° Chose, quoi. Il — oj», qu'y a-t-il? 



■ avey, ( même sens ) quoi 



y Google 



SAT-SAU. 



donc. Il Khœûiih — oy, qu'avez-vous vu ? Il Khoâ { khva ) — oy kkli, 
manque-t-il quelque chose ? li T^k — , satisfaire ses besoins naturels. 






fui 3* 









3° Il — andét, surnager, flotter. Il 
à l'aventure, sans protection, sans espoir. Il Tou - 
il Tûk — , barque abandonnée ( sur les flots ). 



- andït sH âitipey, aller 
■ prsat ( même sens ). 



4° [l — ( ou ) Sâth. Vrai, juste ( terme juridique ). Il 
Léang — , conciliation. 

SATHÉAR. V. Sarthéa. 

SATRA. 1° Livre. || — kâmpi, livres sacrés, bible. Il — tîs ( ou ) tîsna, livre 
traitant de la religion de Bouddha que les bonzes lisent de temps en temps 
au peuple au son du canon et du tambour après chaque strophe, cinq à 
six coups_de fusil et un roulement de tam-tam. Il — tnaha chêat, livre qui 
traite des différentes transmigrations de Bouddha. 

2° Il Krûbng — av^t, armes en général. 

SATROU. Ennemi. Il Teâp — , l'armée ennemie, il Chhneâ — , vaincre l'en- 
nemi. Il — pni lûng, les ennemis de l'âme. 



SAU. 1° Sorte de longue pique. Il — kedong, vergue. 

2° Vice, tache, défaut. Il — mông { même sens ). Il Et — tnông, pur, 
sans tache, parfait. 

3° Il Dbm — «la», arbre aux fruits comestibles ( genre litchi ). 

SXU. 1° Saturne. Il Pre4 put — ( même sens ). Il Thngay — , samedi. Il Ph- 
kai — , planète saiurne. 

2° Femme, fille ( Siam ). Il — chey, fille publique. Il — kê, vieille fille 
de 25 à 30 ans. Il — lëk, femmes suivantes de la reine. 

3" Il SHmbàr — , couleur sombre, pâle. 

SÂUK. Il — chaukrâm, corrompre les juges par des présents. 

SAU. Bruit, son. Il Ld — kûmphlœûng, entendre le bruit du canon. Il — 
prâhêl, concordance, accord. || — sAp, rumeur publique, il — phiing, bruit, 
son d'un instrument de musique. Il — phiing lu sam smè, harmonie de plu- 
sieurs instruments. Il — htlng ông Up, bruit aigu, son éciatant. Il Méan — , 
résonner, retentir. Il — samléng, son de la voix- 

SÂUKÔN. Il Preâ — , évêque. || Pre^ — Ihom, archevêque. Il Preâ — ih'Ôm 
papa, le S. Père.* Il, KhU preâ — , diocèse d'un évêque. 

SÂUM. Demander, implorer. || — - ângvâr, supplier, implorer. Il — téan 



Dy'Google 



SAO-SBA. 



demander l'aumône ; je vous en prie. Il Dbr — téan si, mendier, il — krwonk 
krctp prânâm, supplier en se prosternant les mains jointes. I) — saçr s6k 
sabai, formule de salutation, il — - chéa mittrey, demander le prix. It — vinh, 
redemander. Il — suor rok, rechercher, interroger, il — oi ki, demander en 
faveur d'un autre. Il — ^i ftî, demander à quelqu'un, par quelqu'un. Il — 
tus, demander pardon. 

Ojfytiî SÂUMAY. 1° Temps. || Méan kal — thngay, il arriva qu'un certain jour... 

2" Conjecturer, pronostiquer. 

rUÔ SÂUN. 1° Pétrir, former de terre, mouler; disparaître. Il — rûp, pétrir, mou- 

" 1er une statue à !a main. Il Rtîp — , statue pétrie à la main. Il — sa, se dit 

de quelque chose dont on ne s'occupe pîus. Il Thvceû —, façonner. Il Rebas 

— , chose perdue, disparue. Il fîài — sa, qui a disparu, dont on n'entend 

plus parler. 

2° Désert, vide, rare. Il Sgat — , désert, solitude, silence- 

3° Il 78/ — , rêver, rêverie (le jour). 

4° Il Zéro.' 

SAUR. Bruit, son. W.Sâu. 

SÀURËL (ou) Sârïl. Homme, personne. Il Sap — , sâp khiuon, tout homme, 
toute personne, (i Làk dïïch — , condamner selon toute la rigueur de la loi. 

SÂURKAN. Perle précieuse. Il Pitur — ( même sens )., 

SÂURKÔt. Mourir (0- R. B.). Il Préâ Âng — lœû chhœû kr^s, Notre Seigneur 
est mort sur la croix. 



fURPi 

fLj|pnW 
finrim 



SÀURKREAS. Eclipse de soleil. 

SAVA. V.Sa. ' 

SAVADA. Noblesse, descendant d'une famille noble. Il Méan — ,_noble. || • 
Tëang — , noblement. Il Pong — , chronique royale. 

SBAY. Clair- Il Slmpiit —, étoffe à moustiquaire. 

SBAIKA. Il Trey — , maquereau ( poisson ). 

SBXN. Clair, sûr. || Khaûnk — , voir distinctement tout autour. l! Cheâlf 
— , c'est clair, c'est évident. Il Che&k — , certain, sûr, clairement. 

SBANG. Vêtement, langouti des bonzes. 



y Google 



SBA-SDA. 



(UpJ^ SBAT. Il Prey — , forêt épaisse, fourré impénétrable. 

fUrSî . SBAT. Jurer, prêter serment. Il Sbê — { même sens ). U — pram théan, 

prêter serment selon k loi cambodgienne, avec force imprécations. Il — 
tam trâng, jurer selon la vérité, la justice. H — chéa kahak, faire un faux ser- 
ment. Il Bângkbp oi —, ordonner de prêter serment. Il Héan — , disposé à 
prêter serment. 

fUJfi SBÀUN. Matrice. 

frurn SBÈK. peau, cuir. Il — krâbey, peau de buffle. Il Leât — , écorcher. Il — 

'^ leât, peau enlevée, il Krâdas — , membrane, pellicule, il — das, (même sens), 

épiderme. || — bâ, peau\ molles passées à l'alun. Il — chaûng ngù, chaus- 
sures dont la pointe est un peu relevée. 

rUJfi SBÉT. Désir, désirer, envier. 

rfUjâ SBÊNG. Il Oiw —, nom d'arbre de la forêt. 

tfUrty SBdi. Répit, relâche. Il Chamngû — , la maladie a diminué, il — kvmlâng, 

les forces diminuent. 

[fUjy SBÔM ( pour ) Sâmbbm. Horrible, terrible, épouvantable. 

(fUpà SBÔNG. Il — krép, toit provisoire, treillis en feuilles. || Thvœû — b^ng 

melùp, se faire un abri provisoire. 

CU1 SUA.' Décharger ( fusil, barque ), Il — tûk, décharger une barque { qui fait 

^ eau ). Il — ktimphlœnng, décharger "un fusil ( enlever la charge }. 

ICin= SDA. i" Cracher. Il — {&k meâl, expulser la salive pour cracher. Il — thnUm, 

^ cracher de la médecîne sur quelqu'un c.-à-d. mâcher upe médecine quel- 

conque, puis la cracher avec force en pluie fine sur la personne ou l'ani- 
mal malade, tout en prononçant des -formules ad hoc. (I — pruos, cracher 
en arrosant. 

2° Il Tômrey — , éléphant sans défenses. 

tnià SDÂCH. Roi, monarque. Il — preâ chi [ mkme sens ). Il — krtmg.em^t- 

^ reur. Il — k'â réack, feu ( par superstition ). 

ftJltU SDAI. Regretter, déplorer. Il — oi, oh quel dommage ! combien c'est regret- 

* tabTe ! Il — kimtkng, regretter sa peine. Il Khâuch kar — nâs, regretter 

une affaire manquée." Il Kuor ot sik—, digne de respect, de compassion. U 
— rebâs, regretter une chose ( perdue, gâtée ). IJ Khméan nana nUng — 
véa, il n'emporte les regrets de personne. Il Chét tt — nai t'nnnâck dâck, 
libéralité. 



y Google 



314 S0A-SEK. 



rmy SDAM. Uroit, droite. Il Day —, main droite. || Kkang —, côté droit, il Bê 

^ ê — j incliner, tourner à droite. Il Chhvîng — , gauche, droite. 

tinU SDAP. Ecouter, entendre, obÉir. Il SdZng — (même sens ), ajouter foi. Il 

^ Mun chUftg — , ne vouloir pas écouter, ii — W, entendre, distinguer. Il — 

Ihvai PreU ( ou ) — Mitss«, entendre la messe, assister à la messe. Il — 
bângkeap âpfik medai, obéir aux ordres des parents, || ■— lôp ( ou ) lôp —, prê- 
■ ter l'oreille pour entendre quelque chose à la dérobée, en cachette. (| Phia 
Kalaihorn — bângkeap préâ chau srùk Bàngkck, le Phia KAtathorn relève de 
ou reçoit les ordres du roi de Bangkok. Il — anM asâur, écouter, exaucer, ■ 
prendre en pitié, 

tfuâ SDÊNG 1° Vous. (I Pyâ — ( même sens), | en s'adressant à une assemblée, 

^ v, g. le curé à ses paroissiens ). 

frUu SDÊNG. Apparaître, se manifester. Il — tUl, apparition. Il — sdâp, écouter, 

^ ajouter foi. Il — preii hârmey, manifester sa puissance ( Dieu ), faire des 

miracles- Il — ckb^s ( ou ) cheâk, manifeste, authentique. 

tfUy SDIÉU. V. Sâdiéu. 

fUn SDOK, Épais. Il Prey — -, forêt épaisse, il — nàs tou m^n ruoch, impénétrable. 



fun 



SDÔK. Raide. H Ring — ( même sens, ) rigide. 



(Ûâ SDdNG, Mince, grêle, iluet, effilé, il S^m^»( —, étoffe mince, [\ Khluon—, 

^ taille fine, svelte. [| Chéa — , de loin en loin, peu serré, il Châng — téch, 

clair-semé ( arbres, plantes ), 

fud SDUOCH. Usé, prêt à rompre. Il Riéu — , aminci. Il Khsê — , corde usée, 

%^ amincie. 

• ffljE SE. Cheval. Il Kâun — chhmûl, poulain. Il Kâun — nhi, pouliche, || — prâ- 

neik, cheval de selleT 

fUtlJ SEY. 1° Votant, petite balle tressée avec du bambou très léger, il Ling — , 

jouer au volant ; faire une partie de balle ( jeu favori des Camljodgiens ). 
Il Teat —, se renvoyer la balle avec le pied. 

2° Il Bay — , pyramide de fieurs surmontée d'un petit plateau dans le- 
quel on dépose de l'argent ( cÉrémonie du serment ). 

3° Il Réack — , lion fabuleux. 

[fUn SÉK, Il S^t —, perroquet, perruche, || — iVa, grande espèce. Il — saM), espèce 

au bec noir. Il — kréck — Ht, petite espèce. 

rjn SËK. 1° Défroquer ( bonze ). 



y Google 



SEK-SEN. 



fUn SÊK. Guerre. Il — sam'i même sens ). Il Kèt — sain, la guerre a éclaté, || 

Sang — , rendre dent pour dent. Il — chœûng ttlk, combat naval. . ■ 

fUnj SEL. Vertu, continence, chasteté. [| Neâk — , religieux, homme vertueux, 

dévot. Il Néang — , vierge, dévote, religieuse. Il Prâmat néang —, violer 
une fille vierge. Il Kedey neHk — , monastère, bonzerie. II Kâa — , prati- 
quer la vertu, chaste. Il Tkngay — -, jour de fête. Il Thngay - — thoni, grande 
fête, solennité. Il — phye, phéaiém srey, virginité, piété, dévotion. || | — phyl- 
phéiéa, sainteté. Il —por, règle { d'un couvent ). 

(fUy SÉM. Particule qui indique le futur ; aprés.alors. Il — mœûl, on verra, per- 

mettez. Il Thvœû kar ni sen — kùt, fais d'abord ceci, après on avisera, il 
— sém, petit à petit, peu à peu, "lentement. Il Dbr —, marcher doucement. 

fUy ■ SEM. Il Sâmbor — .pommelé. |[ Se sâmbor — , cheval pommelé. 

[fUtn SEMA. Fortification, forteresse. \] Ptintéai — ( même sens ). Il Bônchô — , 

jour où l'on dépose des objets dans le trésor souterrain des pagodes. 

eue SEN. i°Mesure itinéraire de 20 brasses ( environ 40 mètres selon les Cam- 

bodgiens et 50 n:iètres selon la mesure du Protectorat ).n Et — et red^u, 
importun, importunité.' 

2" Particule indiquant l'impératif; d'abord, il Tka — , parle, dis. Il 
Mœûl — , vois, vois donc. || Si bay — , mangeons d'abord le riz. Il K'6m al 
—, attends un peu ; ne vous pressez pas. I) Léa — , au revoir. 

fnjJS SÊN. 1° Mi — , cent mille. Il D^p — , ou mô kôt, un million- Il Sal — , infini, 

incalculable. 

2° Immoler, offrir. Il — khmôch, ardk, dâun ta, faire des offrandes aux 
défunts, aux esprits, aux ancêtres avec force cérémonies. 

tfUWTl SÉNA. Guerrier, officier. Il As mÙk mSntrey — bodey, le ministère, les mi- 

nistres. 

(Ûà SÉNG. 1° Dormir ( bonze ). 

2" Il Sât —, lion. 

[fijà SÊNG. 1° Aussi, même. Il -'-chéa Inong, en commun, participation mutuelle. 

Il Chet — chêa trou kenéa, même cœur, mêmes sentiments.* 

2° Transport d'un objet par plusieurs. Il — pi ni ton ni, transporter 
ainsi quelque chose. ^ 

truà^ej SÊNGTEY. V. Sântey. Tante- 

y Google 



■ Hostecl by V 



.316 



SEP-SIA. 



fnju 

î'njrLr 

tfufûu 









SËP. Il — sSmphôp, union des époux par l'acte conjugal, 

SÉR. Crète des animaux, il Pas — , serpent à crête. (I — me^n, crête du coq. 
Il Phka — me^n, fleur crête de coq, amaranthe. 

SERSA { P. ). Tête. 

SES. Il Parang — , les Français. Il Sr'Ôk parâng — , la France, 

SES, Il S^l — , superflu, abondance. 

SÊSdP. Quarante, ' 

SESOR. Sesai etc. V. SâsSr, Sâsai, etc. 

SESTflEV { ou ) Settey. Riche, noblo, il — kep'ông kepos, noblesse. ■ 

SET. 1° Peigner, étriller, Il — sah, se peigner. 

2° Verser un liquide en inclinant un vase sans le soulever. Il — tuk pi 
kàâm, verser de l'eau en inclinant un peu la cruche- Il — sra, décanter du vin. 

3° Fondre, fonte des métaux. Il — kitnphlaûng moriém, fondre des mé- 
taux. Il — rûp, couler une statue, |) Pum — , moule de fondeur, 

SÈT. Il S'âmbâr —, jaune d'or, 

SÉU. Ricocher. . 

SI. Manger ( hommes du peuple, animaux >. || V, soi, pisa, totuol téan, chkan. 

Il — chaét, rassasié, il — chaît chaHl, manger à satiété. || — doi téan, vivre 
d'aumônes. || — sâck, manger de la viande, faire gras. || Tâm — sUch, faire 
maigre. |[ — pîr béy mat, manger deux ou trois bouchées. H — buos, jeûner. 

Il — sla melu, mâcher sa chique de bétel. Il — kar, faire partie d'un 
festin, d'une noce. Il — pisa, chhnginh, bon, délicieux à manger. Il — priik, 
déjeûner. Il — iHp, souper. Il Anckœûnh — bai, inviter ( je vous invite à 
manger ). Il — sàmnâitk, accepter des pots-de-vin. Il — bUveat, toucher 
des appointements. || — prâk khî { même sens ). Il T'6mpéa — , ruminer. Il 
Kép — , manger (scorpion). II Hêk — , dévorer (bêtes sauvages). || Chèh — , 
béqueter ( poules, oiseaux ). || K&t — , ronger ( rats, insectes ). Il Rok — , 
gagner sa vie. Il Méan kreân — , avoir assez pour vivre. 



SI. Il — i. 



l ( peu employé, pour iur iéang ). 



SIA ( pour ) sa. 1° Il T^mlong — , espèce de patate, tubercule. 
2° Il Dbr — , marcher sur le bord. 



y Google 



SIA~SKA. • 317 

trU^y SIAM. V. Siém. 

IfU^n SIÉK. Oblique. Il Si —, d'une façon oblique. 

ffUjy SIÉM. Siam. Il Nokor — , le royaume du Siam. || — primn, les Siamois. 

[fU]fi SIEN. Écuelle, petit bol. 

[fUlà SIENG. 1° Sorte de pâte employée comme condiment. Il Sândêk — , haricots 

blancs avec lesquels on prépare cette pâte. 

2" Confondre, qui confond un mot avec un autre. 

trul SIÉR. i" il KSdam — , cancer dans la rate- 

2° V. Sié ( ou ) Tràsié. \\ Dur — , marcher sur ie bord. 

£rLI|fi SIET. 1° Insérer, enfoncer, ficher, il — sniél, enfoncer une cheville. Il — 

-^ . kdmbït, porter un couteau inséré dans la ceinture, à la façon des chasseurs 

cambodgiens, il — nou âncheang, enfoncer, suspendre quelque chose aux 

parois d'une maison. Il — phka, porter des fleurs à- l'oreille ou en mettre 

dans Ift chevelure. 

.2° Il Chkii chùk — , point de côté. Il Chhii p'ô —, coliques. 

fCUlJ SIÉU. 1° Inégal, pas droit, v. g. bambou fendu inégalement qui a un côté 

plus gros que l'autre. Il Sï r^t — , cheval qui va de travers, qui dévie du 
droit chemin, 

2° Il Kbp -^ (ou) K'Ômsiéu. Bouilloire en terre. 

rinn SKaK, 11 Pkleâ —, espèce de grenier sous le toit d'une maison, 

nJin SKÂK. Balayures laissées çà et là. 

fUTl SKÂK. Avorté, desséche (riz). Il Srôu — , riz avorté à cause de ta sécheresse. 

fUfU SKAL. V. Skâp. 

m y SKAM. Il CAW—, muguet ( maladie). 

f\J.U SKAP. Il — sk^l, à satiété, en 'abondance. Il Méatt chéa — skU, avoir à satiété. 

" Il M'ait cht — , insatiable. 

f\nJ SKAR. Il sa/ —, espèce de belette brune. 

ntr SKÂR. Sucre. Il — sa, sucre blanc. \\ — kram, sucre cristallisé. \\ ~ tenot. 



y Google 



3-8 



SKA-SLA. 



sucre de palmier. Il — phên,\ç même, en tablettes. Il — âmpou, sucre de 
canne. Il — mô d6m, un morceau de sucre. 

ftnfî SK.^T. Couper le passage, la parole. Il — pklou, coaper le chemin à quel- 

" qu'un, l'attendre au passage. Il — pcak, couper la parole à quelqu'un. 

fU3* SKÂU. Blanc. Il Sâk —, cheveux blancs. 



fin SKÉA. Il Dùm — , plante odoriférante. . 

Ç\S)tlS SKÉAY. Il Sa sku — , blancheur éclatante. 

SI 

(\j^(\j SKEAL. Connaître, reconnaître (quelqu'un, quelque chose). Il M'iin — mûk, 

^ — te chhmô, je ne ( le ) connais que de nom. if Eng — neâk no té, condais' 

sez-vous cet homme-là? || Mun ^,té,\& ne le connais pas- Il — kenéa, 
nous nous connaissons, qui se connaissent. Il — kônmut chet êng, se connaî- 
tre soi-même. Il — phtëa, £rôk kî, connaître la maison, le pays de quel- 
qu'un. Il — M», reconnaître un bienfait, reconnaissant. 

fLTlà SKËANG-. Il Skôm —, maigre, maigreur. 

C\f]î SKÉAR. Il — ,kenéa, copuler l sepents, insectes ). 

(fUlU SKIÉP, Qui gratte, qui démange. Il SâmpUt — , démangeaison produite par 

^•^ le frottement d'un habit. 

fLIO . SKÔM. Maigre, chéti^f, rabougri. Il — skiang, décharné, qui n'a que les os et 

f^ la peau- Il — komprtlng ( même sens ). n Oi — , faire maigrir. 

fUfi SKUN. Malheur. Il r/tHêa^i — , jour néfaste. 

n 

I 
fUm SKÔNH. Hérissé. Il Moiwis — , poil hérissé. 

n —' 

fUJ 5KÔR- Tambour, tam-tam. Il Véay—, frapper le tam-tam. || —thim, grosse 

^ caisse, 

(Mt SKd. Il Sa —, blanc, blancheur. Il Sa — skéay, blancheur éclatante. 

fUUJ ■ SKUOI. Plante qui pousse dans les endroits humides; de ses graines on 

^ fait des gâteaux, des grains de chapelet, de la médecine pour les fem- 

mes en couches. 



SLA. Arecj aréquier. Il Dbm — , aréquier. Il Phlê — , noix d'arec. Il — wS 
stîj^»^, un régime d'arec. Il — mô rfay, une poignée, une dizaine de noix. 
11 — tompul, arec frais. Il — slêng, arec fumé, sec. Il — melu, arec et bétel. 



y Google 



SLA— SLE. 3 1 g 

* 

Il Si — , chiquer, il Si — metu ( mènie sens ), li KhS-n — , présenter l'arec 
et le bétel à l'occasion des fiançailles. Il Lœûk — , fiançailles. 

^J _ SLÂ. Faire cuire, assaisonner. Il — sainlâ, faire des ragoûts, des sauces, -|| 

— trey, faire cuire du poisson, bouillabaisse. Il — krâmuon, faire fondre de 
ia cire pour la purifier- 

Cinj SLAI. Il Dey —, terrain en friche. 

rU^n SLAK. i" Cicatrice, tache. I! — snam ( rnème sens ). Il Chût — -, ôter les ta- 

"' ches, nettoyer, il Bàus khân — , abcès dans la gorge. 

2° Billet de passage. 

3° Il — bek dâp, étiquette sur une bouteille. 

f^P SLAK. 1° H Dbm—, nom d'arbre-. 

2° Il — kà, — choeng, arête fixée dans le gosier, « 

rjn SLAK. Pâle, pâlir. Il Phey mùk Ibng —, devenir blême de frayeur. Il M^ik —, 

pâleur du visage. 

fU^tJ SLAP. Ailes, plumes, il — chéu, palette de la rame. Il — chrâva, palette de 

"^ la pagaie. Il -^ prdchiéu, omoplate. 

finU SLaP. Mourir, périr, mort, mortel, li — hài, il est mort, trépassé, li — lôm- 

hat { ou ) — fêang tutnhat, mort subite, attaque foudroyante. Il ~ chamngii 

— nié hhân'g, paralysé d'un Côté. || — day, — chœûng, paralysie des "bras et 
des jambes. Ii ChâmngU — , maladie mortelle. Il — 'ât bay, mourir d'inani- 
tion. (I Dômnàr — , la mort. Il — sach, insensibilfté physique de la chair. Il 
— laihdng, mourir abandonné, mort fatale. Il KH iïâl—,kMnilng — , à l'heure 
de, à l'article de la mort. Il —chéa lââ, faire une belle mort, il Trou rebnosdal 
— , blessé à mort. Il Oi — ckèt, de façon à satisfaire { le cœur ). il Mun 
teân —chêt lé, n'être pas encore complètement satisfait, ii — ckït, i" décou- 

- ragement, désespoir. 2° Satisfaction. Il Ttlk — -, eau stagnante. 

flXlS SLAT. Il Trey —, saumon ( petite espèce ). 

ClI?) SLÂUT, Doux, simple, bon, bénin. Il Menus — ( même sens }'. Il ChM — , 

" simplicité, douceur. || ChSt — suphéap, humilité, || Sât — , animal doux, in- 

. offensif. 

IfUJ SLÊ. Mousse, moisissure. Il — cheap tûk, mousse qui adhère aux barques. 

[fUï SLE- Glaires, humeur phlegmatique, pituite, pépie. 



y Google 



330 SLE-SMA. 

CuTi SLÉK. Pâle, pâleur. Il Sâmbâr —, couleur pâle. Il — mûk, pâleur du visage. 

Il — snguot mïik, figure blême et décharnée. H — slÉk, sale. 

(UTl SLEK. i" Feuille. Il — chhœû, feuille d'arbre, il ~ tenot, feuille de» palmier. 

H — chak, grandes feuilles qui servent à cpuvrir les maisons. Il — trâchiik, 
lobe de l'oreille- Il — chr'û, feuilles tombées d'un arbre; Il ^ chhœû mûn dêl 
vhrït chhngay pi kôl, la feuille ne tombe jamais loin du tronc ; proverbe 
qui peut correspondre à "tel père, tel fils" , 

2" Il Phlê 'm'6 — , 400 fruits- 

3° Il — )iyey, citronnelle. V. iâkrey. 

CVà SLENG. I" Il S'i!.a—, arec desséché. 

2° Il Mœûl — , regarder tixement un objet. 

3" Petite monnaie. || Mi — , un petit sou de cette monnaie. 

fruà SLÊNG. Il Dhin —, vorfliquier. || — th6m, grand strychi\os. il — vear, stry- 

■^ chnos liane. Il — dàng dtng, cigûe. 

trUPi SLÊÏ. Il — slang, pâle de frayeur. Il — stU, se pâmer de frayeur, tomber en 

■^ pâmoison- * 

IPUln SLIÉK, Se vêtir. Il — sSim/iVà, s'habiller, se vêtir. I[ — kho, prendre son 

"^ pantalon. Il — shnpôt, ceindre son langoutî. || — srûp, vêtu, habillé; pour 

les habits couvrant le haut du corps on se sert du mot peàk. Il — Mo, p^k 
ao, s'habiller. 

[[\ntl SLOK. Se flétrir, se dessécher, jaunir ( sous l'action du feu, de la chaleur ). 

tran SLÔk. Slông. V. Slëk, V. SlUng. 

Wà SLÔNG. Il Rôt trâng —, courir tout droit. 

(Vn SLÔp. Il Vii^—, nuit sombre. 

CUfi SLÔT. 11 Dâ phey — , terrifié par la peur. 

C\S\ SM A. I " Épaule. Il 'DM lœû — , charger, placer sur l'épaule. Il Sâch — chr'ûk 

"* jambon. 

2° Il — tian, condition, état, profession. Il — téan chéa liu, le célibat, 
' célibataire. Il — kedey, avocat, conciliateur, arbitre. Il — léa tûs, intercéder 

pour obtenir le pardon de quelqu'un. Il — chivor, gagner honnêtement sa 
vie, sans faire de tort à personne. 



y Google 



SMA. 321 ' 

^^ SMS. Il — b^nîeâl, témoin, a — prap,- dêhtion, accuser. U — sÂ, accusatton, 

manifestation. Il — pïit, calomnie. 

tfuTî- . SmX. Déterminé. V.SmO. 
-4 

• rmO* SMACH- i° h Oom — , arbre dont l'écorce pilée sert à teindre les filets de 

pèche. 

2° Moule. Il — m^k, masque. 

3" Il Sâmbâr -r-, blême, livide. Il A/itè — , figure livide. 

CVnn ■ SMÂK. Contentemert, consentir. Il — chït, agir à son gré, à volonté. Il Dôi 

"* -— - chêt, tant tê — chêt, pi — chït, ad libitum, au choix, de son propre 

mouvement, de plein gré. 

fUlfi SMAN. Supposer, conjecturer. Il ffj(( — , se figurer, s'imaginer, conjecturer. 

7iS\& SMAN. [j S«(—, élan (animal ). 

fUfi SmXn ( ou ) Samân. \\ Sahai —, avoir des relations illicites, amants. 

ruâ SMÀNG. Il — daye avant-bras. Il — ch'œÛHg, la cuisse, le fémur. 

fUirn SMANH. Il Smônh — , entremêté, pêle-mêle-' 

fin SMAR-. V. Swa. Il - — phiap, douceur de caractère. Il Tam — téan, selon sa 

"* condition, son état. 

finE]î SMARDEY. Sentiment, mémoire, connaissance. Il Vinkéan — , esprit, raison, 

'connaissance, il Bât — , perdre connaissance, perdre le sentiment. Il Piîch 
— , oublier, perdre la mémoire. Il — prïng d'âl bUl vinkéan, extase. || Men^ 
— chhMs, subtil, pénétrant. Il Prïng — , prêter attention, s'appliquer. Il 
Châm — , conserver sa connaissance, il Rel'âk — , reprendre ses esprits. Il 
Vongving — , tomber en enfance. Il Dâ penh — , qui a toute sa connaissance. 

njlB SMAT, Il Neâk — , anachorète, ermite. 

-1 

IfUiV • SMÂU. Herbe," fourrage. \\ — sngual, foin, herbe sèche. W — leb'âs, herbe 
"* tendre. Il — bay - â, plante pariétaire. Il — sâk st, herbe crin' de cheval. 

Il — ânchin, herbe très fine. Il — kintrbi, herbe vulgairement appelée amou- 
rette dont la fleur s'attache aux habits et cause de fortes démangeai- 



JUJ SMÂTJR. Ingrat, injuste. Il M^Miis — , chéa —, en ingrat, sans : 

^ sance. Il Smi — ( même sens ). 



y Google 



■3il SME-SNA. 



ffUj SMÊ. 1° Il Dâm — , petit arbre dont l'écorce sert à teindre en rouge. 

2° II — smâur, ingrat. 

fUtU SMEY. Il Dom —, plante dont les feuilles ont des propriétés purgatives. 

frUu SMÊNG. Grappe, régime ( fruits ). Il Sl^ mS — , un régime d'arec. 

fus SMET. Fonte. Il Pum — , moule à fondre. Il Chéang — , fondeur. 

[ra]£ SMIÉN. Secrétaire, écrivain, scribe. 

[E\n t SMO. Déterminé, franc, loyal. Il Dôi ck'ét^, d'un cœur franc, déterminé; avec 

''■ fermeté. || Cftgi — , constance, fermeté de cœur. 11 Trêk âr — , se réjouir de 

tout son cœur. 

[fU SMO. Égal, pareil, semblable, tel. || — kenéa ( même sens ). H — hoi, égaler, 

^ égal . Il — iiiïtk, pareillement, également. |J — kâ, de même que, comme 

si, à l'instar de. Il Dey — , terrain égal, uni. Il Ckêk oi — , diviser en parts 
égales, H Thvœû wïiA —, montrer un visage fâché. 

fUn SMÔK. Caisse, mallejressée en feuilles de palmier, 

-i • r. 

(fintffnn SMOKRÔK ( ou )Smokr'ûk. Sal, malpropreté, ordures, immondices. 

-i "- 

Rjy SMOM ( ou ) Smâum [ Sâuin ). Importun, sans vergogne, jl NeHk — , men- 

-*(i diant. 

[firim SMONH. I" \iSât—, plongeur ( oiseau ). 

fUJ SMÔR. Smôt. V. Smâur, SmH. 

C\_nj SNA. 1° Arbalète,' caliste, catapulte. Il B^nh — , se servir de l'arbalète. Il Day 

•*~ -^, arc de l'arblaète. 

2° Il — kât, partie mobile d'un toit de barque. 

3° Il — day, dextérité, habileté. Il Méan — day IJik, travail habilement 
■fait. 

PJ SNÂ. Longue pique pour percer le poisson. 

CXTlO , SNACH. Petit récipient en bambou qui sert à vider l'eau deç barques. \] — 

"*~ bach-Ûk { même sens ). n — chr^k, petite auge où l'on donne à manger 

aux porcs. 

fUiy SNAM. Marque, trace, empreinte. Il Slak — ( même sens )- Il — rompent, 



y Google 



SNA-SNË. 323 

marque des coups de rotin. Il — rebuos, cicatrice. Il — chœûng, place, em- 
preinte des pieds { V. dan ). Il — bSik bZk, marque, trace. Il — tôp^ rature. 

fUâ SNANG, Remplacer^ faire compensation. Il Thvœû —, qui remplace, qui fait 

^" les fonctions de. Il — lnk prea sàukY-n, provicaire, ii — chaufai sr^k, sous- 

. gouverneur. Il — mî srdk, adjoint. Il — chhvêng sdâm, lieutenants de droite 

et de gauche. 

Clifi SNÂNG. 2° Il Snal — , ami, amant (poésie). Il Snê — (même sens). 

fLnU SNAP. Bandage. Il — châimg jâ, espèce de courroie employée pour corsoli- 

■*~ der les pieds des chevaux de course 

Ç\J\J SNAP II — AAwjccA, suaire. 

rUU SNÂP. Soufflet, piston, pompe. Il — phlœûng, soufflet pour le feu (de forge). 

^- Il Phlêm — , souffler le feu avec cet instrument. Il — kïn, piston, tuyau. 

run SNÂUK. Carapace. Il — ândbk, carapace de tortue. Il — MmPhlœûng, bois 

•'^ du fusil (culasse). Il — dèk chhé, fût du rabot. Il — chrùk, grande ange pour 

les porcs. 

fUOJ SNÀUL. 1° Axe, pivot. Il — kâtig r et e, essieu. 

z° Il — ntm, pâte. 

(fU SNÊ. Philtre, sortilège pour exciter l'amour. Il — ha, amour, amoureux, a- 

**~ mant (poésie). || Dàk — , donner un philtre. Il Trou — , charmé, ensorcelé 

par un philtre. 

Xt^h SNÊNG. 1° Corne, trompette, il — kràbey, corne de buffle. H — près khchey, 

"*~ cornes tendres du cerf ( elles ont une grande valeur ). Il Pkldm — , sonner 

de la corne, de la trompette. 

. 2° Il — { Sêng ) chhœû — , bâton de litière- Il Krê — , chaise à 

porteurs. 

3° Il Chék — , variété de banane. 

fUR SNËT. i" ( Sei ). Peigne. 

2° Il Chék m'6 —, divisions d'un régime de banane ( baie ). 

3° Solide, courageux. Il Mm» siu —, poltron, lâche, qui n'a pas de 
résistance. 

4" Il Chéa. — kenéa, être familier. Il — snal kenéa, familier, intime, 
entretiens amoureux. 



y Google 



'524 

rund 

fljy 

•/ 

(VlU 

8/ 

fUU 
If 

flDR 



SNC-SNO. 



SNGACH. il PAM —, brillant. 

SNGÂM. Il — sngiém, ne pas souffler mot, rester coi. 

SNGAP, Bâiller. Il — jjow^mj i/^A, bâiller de sommeil. 

SNGAP. Tranquille, calma. || — khial, temps serein, vent apaisé, |) Srâhi6t 
— khiâl, mer calme. Il Tmng — sngat, silence, calme. 

SNGÂT. Silence, tranquillité ; solitaire. Il Meât —, silence, silencieux. || 
I^p chrou — , temps le plus calme de la nuit. |) Lômnou — , endroit écarté, 
solitaire, solitude. || Doi — , tranquillement. || — 'mentir, pas un seul 
homme. Il — sàt, pas un être vivant. Il — chriép, silencieux. 

SMGIÉM. Se taire, ne pas souffler mot, Il Sngim -^ ( même sens ). Il ' 
Tëang — , en silence, taisez-vous! 

SNGO. Faire cuire à l'eau, faire bouillir. Il ■ — si, faire cjire pour manger. 
Il — aphién, faire bouillir l'opium.' 

SNGUON. 1° Avoir compassion de. Il Oi lûk — khnhôm phâng, que monsieur 
ait compassion de moi. 



tfLTj 

fGçn 



2° il Kar —, faire doucement, i 
3° Il — chêt, se dominer. 



c prudence. 



SNGUOT. Sec, à sec, séciié. il — chruot chréap ( même sens ). || Hal — , 
sécher au soleil. Il Ttang — , à sec. Il — méat, avoir la bouche sèche, le 
gosier desséché. Il Dey —, la terre est sèche. 

SNHANH. Grimace. Il Tkvaû m^k — , faire des grimaces ( singe ), 

SNHEAR. Frisson, avoir des frissons. * 

SNHENH, Il — snhanh, faire des grimaces; hérissé. 

SNHOP. Vertige, avoir le vertige, frissonner, il — khluon { même sens ), 
en montant à une grande hauteur. 

SNIÉT ( Siét ). Coin, cheville, un coin. || Kimbïi — , couteau que les chas- 
seura»portent à la ceinture. 

SNO. 1° Il Dbm — , arbrisseau de peu de valeur, sa moelle est employée à 
la fabrication des chapeaux. 



y Google 



SNO— SŒU. 



(W , SNCJ.i" Rendre compte, faire connaître à quelqu'un, demander des rensei- 

■*" gnements, demander l'avis de quelqu'un ( terme jurid. ) 

z° W Melou jrtfi — , deux feuilles de bétel. 
fUn SNOK. Snôl. V. Snâîtk, Snâul. 

fUy SNdM. Rouille. Il — dêk{ même sens ). Il Dô —, se rouiller. H — speân, vert- 

"*" de-gris. 

ÎMl^ SNÔNG. Pieu, poteau. 

WPi SNÔt. V. Snït. 

fUrU , SNUOL. Défleurir ( arbres ),se dessécher (fruits). 

• ru SN UOR. Perche étendue pour faire sécher le linge. I' — kal, séchoir, perche 

"*^ . servant de séchoir. 

ffUI SO. 1° Serrure, Il Kâun — , clef. Il Ch^k — , fermer à clef. {| Chtang — , 

serrurier. 

2° Sans valeur. Il Reh'âs — , objet sans valeur. || Metiils —, homme de 
rien, 

3° Il , si peu que ce sort. Il — sô kî iôk buon dâp riél ban té, si peu 

que vaille ceci, on peut le vendre au moins une dizaine de piastres. 

[nj*lï Su. Il — sai, divulguer, répandre, il — sai hdi, divulgué, répandu. || — sai 

kvmchai péak, raconteur, qui divulgue, publie les paroles de quelqu'un. Il LU 
— sai, entendre çà et là. 

(fU SÔ. Il RîJ — 0» ^s, renverser, détruire. 

0J1J SOA. Soai, Sian, etc. V. par Svai, etc. 

fUu SOCH. Petit moustique appelé vulgairement " aggace." 

lOJÛ SOCH. 1° Rire, tourner en dérision, se divertir, {\ Ling — , jouer, s'am'aser. 

Il — nhonkœûm, sourire. Il — kî, se moquer, se railler, rire de quelqu'un. 
Il — cham-ân kî chéa lebêng, tourner en|dérision, en ridicule. || Krêpg kî 
— , de peur qu'on s'en moque, pour ne pas s'exposer à la risée. 

2° Il Krâuch — , orange à écorce rugueuse. 

ffVItJ j: SŒÛP. \ — sMOf, s'epquérir de, questionner. Il — smoj- rok, prendre des 
informations. 



/Google 



326 

ttûtu 
irtnn 
fun 



SOl-SON. 



- krâia, manger. Il — réach, 
II — ISmbak, supporter des 



SOI. Manger, recevoir, accepter { D. R. ). Il 
régner, gouverner. Il — sâmbai ( même sens 
tourments, des peines. 

SOI. Relever, retrousser. [| — khô, sâmpïit, relever son pantalon, son sSt?!poi, 
(pourne pas se salir). V. Làt. 

SÔK. Regretter. Il — sdai ( même sens), déplorer. Il — sdai srând, regretter 
profondément. Il Dû tÙk — , consoler. 

SOK. x" Content, bien portant, paix, bonheur, satisfaction. Il — sabai, con- 
' * tent, gai, bien portant. Il — sabai ckéa té, formule de salutation, comment 

allez-vous ? comment vous portez-vous ? || — sabai trâng khluon trâng preâ 
l'ùng phâng, tout v.a bien quant au corps et quant à l'âme. Il — chët té (ou) 
chàul chït té, êtes-vous content, satisfait ? Il Mun — chët té, n'être pas 
content, pas satisfait, mécontentement. Il Mûn chï — phdeypràj>'6n, il y a" 
toujours la brouille dans la maison, nous n'avons jamais la paix. Il — %an, 
tranquillité, paix, contentement. 

2° Vénus. Il Phkai — , planète (Vénus). Il Thngay — , vendredi. 

2° j) — kâîtn, placenta, membrane qui enveloppe l'enfant dans le sein 
de sa mère. 

.fUn SÔK. V. Sâuk. 

b 

fUn SÔK. Il ■— /lAifèA, grosse bouteille carrée. 

ajn SOK. V. Stk. i° Guerre. 2" Défroquer. 

fUfijS SÔKÔN. V. Sd»fti)«. Il Pï'eâ — , évêque. 

fUrU SOL. 1° Il — oi kl, donner un lavement. Il Kônchruock^, clystere. 

2" V. Sal. Restant, superflu. 

fUy SÔM. Sômai. V. Sâum, Sâumai. 

triny SÔM. w Sât sék — , petit perroquet, n Phdau — , variété de rotin. 

(fUy SOM. Humide, humecté, mouillé. Il — sbm (même sens). Il Oi — , humecter, 

mouiler. 

fUHt SÔM-Ô. Il Sïïmlâ —, bouillie, farce, hachis. 

fUHtU SOM-OY {SaSy). Puanteur, infection, corruption (cadavre), 

;Ufi SON. V. Sdm. ■ ' " 



y Google 



SON-SPE. 



fUfi 

I £1 

orm 

fULU 

H 

fu 
fu'jfu 

b 

fumÊ 
ru ru 

ruei 



[fÛiî' 
fUItU 



SON. V. Sen. 

SÔNDÂ. Sôndap, etc. V. par San. 

SONG. Ténébreux. Il Kuk ngongit — , caverne ténébreuse. 

SONH. Terme de mépris. W A — thvœû oy intîn phï, un propre à rien. 

SOÔY.V. SâYjy. Puer. 

SOP. V. Sœûp. Il — sttor, prendre des Informations. 

SÔR. V. Saur. Bruit, son. 

SORA. Saveur. H — méat, agréable au goût. 

SORKAN. SQrkôi, Sùrël, V. Sâurkan, Sâurkôl. 

SOS. Elève, disciple, écolier. Il Kâun — ( même sens), il Méan kâim— pin- 
niân {om) pûnmàn neâk, combien avez-vous d'élèves ? 

Sut. Pur, propre, sans mélange, tout. I! Méas —, or pur. Il — té, ne .... 
que, il n'y a que, tout. || — tê sâch méas, ce n'est que, il n'y a que de l'or 
pur. Il • — tê kl ding, tout le monde le sait. Il — tê p'Ônla ( bânla ), il n'y 
que des épines, II — tê bâng phââun, ils sont tous parents. Il — tê prey, ce 
n'est que forêt. Il — tê tàsay, ce n'est que nerfs. 

SÔT ( ou ) Saut. I*' Lire, prier, réciter à haute voix. Il — sâmboi, lire un 
livre. Il — Jkàr, réciter des prières, il — châmmeât, réciter par cœur. Il — 
sngiém, n^lk tê kening chet, méditer, prier à voix basse. II — péak, lire le pa- 
pier ( d'accusation ou de défense ). Il Ckômpuh inûy êtiét — , de plus, en 
outre, autre chose, il y a un autre article qui dit... 

2° Soie. Il — néang, cocons de vers-à-soie, il Revey — , dé- 
vider la soie. Il Chîs — , fil de soie. Il Àch ~, déchets de la soie ( V. Pré )- 



SOU. Plutôt, de préférence, préférable. Il — slâp ckéa chéang, la mort serait 
préférable. Il Mîi« — , rare, guère. II Mtln — thSm, mûn — tâuch, ni grand 
ni petit, moyen. M Mun — sheâl kîphâng, je ne connais guère ces geris-là. 

SOVO. Volage, léger, inconstant. 

SPÉAY. Porter en bandoulière. Il — bat, porter (ainsi) la marmite bûnze). 

Il — p^nvéch samliéh, porter ainsi un paquet de vêtements. 



/Google 



328 SPE~SRA. 



(\J16 SPÉAN. Pont. Il Chhlâng — , passer un pont, n Dâ chéa — mitirey, concilia- 

'^ leur, médiateur de la paix, il TlTvœû chéa — miitrey, apaisef, concilier. Il Oi 

ftautt sang — oi medai, que l'enfant laissé sa mère libre ( de se remarier ). 

mû SPEÂN. Cuivre jaune. Il — s«, cuivre blanc. Il — thbr, soufre. Il — kêu, 

^ . cuivre rouge, clinquant. Il — krap, cuivre laminé en feuilles très minces. 

njiPi SPEAT. Barrer, Il — rebâng, entourer d'une clôture. [1 — P'éala, boucher 

^ avec des épines, des piquants, 

IfUtU SPEY. Chou ( en général ). I) — maûm, raves, navets. Il — taiôm, chou 

^ pommé. Il — dl/m, chou vert. 



iCV'leî SPIET. Aplati, défoncé. 



fUà SPING. Gonflement ( v, g, noyé ). Il Hbm — ( même sens ). Il ChU —, eti- 

^ flure de l'abdomen. (I Dék — , couché comme une masse, v. g. éléphant. 

trUJ SPŒC. Il Dbm —, carambolier. il P/t/^ —, carambole. Il Thvœû — faire 

^ en forme de carambole. 

fun SPÔK. Plateau en bois sans pieds. 

■fUlfi SPÔn. v. Spe$n. Cuivre, 

n 

njJ SPÙ. V. Spœû.- 

n 

njn SPUK. "Insensibilité, engourdissement. Il Çhœûng, day —, engourdissement 

^ des membres. Il S'i—, cheval insensible aux coups. 

trinn • SPCT. Éponge, h — ne iâè, éponge imbibée d'èau. 
n 

[Kj^ SRA, Vin, liqueur, spiritueux { en général ). Il — tômpïang chu srOk, vîn de 

raisin. Il — thnot, vi'n de palmier. Il — chétt, alcool' de riz ( chum-chum ). 
Il Btt — bai, eau-de-vie de ûz. il B'ét — , distiller de l'alcool. IJ Bai — , ré- 
sidu du riz qui a servi à la fabrication de l'alcool. ||- — khlang, alcool, eau- 
de-vie, cognac, etc. Il Pkëk — , boire du vin. Il Plièk — srâvbng, ivrogne, - 
qui s'enivre. Il Pomik — , ivrogne, adonné-au vin. {l Thum — , Sentir le vin. 

[fuTlt SRÂ 1° Fossé, mare, bassin ( creusé de main d'homme ): Il —pré trey, vi- 

vier, fl — srâng, piscine, bassin qui entoure les bonzeries. [| Chîk — , creu- 
ser un fossé, un bassin. Il Ltp — , le combler. 

2° Barrer, clôturer, boucher; clôture, barrière. H. — rebâng, faire une 
palissade, || — ptnla, clore avec des piquants. 1 — pklou, barrer le chemin. 
Il — chum vinh, faire un enclos. Il — hèi, barré, fermé. 



[[riDt 



y Google 



SRA. 329 

[CUUn SRABAK. i° w Menas — , une bande, une classe, une série. Il B&ith mô — , 

faire une salve. 

2° Un instant, un moment. Il Dék miS — , dormir un instant, faire 
un petit somme, li Dàr mi5 — tou dÏÏl hbi, être sur le point d'arriver. 

[eu Q^rU SRABAL. Il — kenéa, du même âge. If Srâbdk — ( même sens ), ( se dit des 
vieux aussi bien que des jeunes }, 

^0 SRÂCH. Achevé, fini. Il — bich (même sens). Il Kar — hdi, affaire conclue, 

travail accompli. Il Kar nô — nou chau/ai srOk, c'est le gouverneur qui 
tranchera la question. 

[fllldî SRÂDEY. Parler, dire, prononcer. Il — iha ( même sens ). Il — paylam, par- 

ler mal une langue, dire par à peu près. Il — phdâs, — ph^ phUs, — lêang 
phdis, — iê phdï tê phdâs, — ttang prambey ms, t^ang pratnbuon théan, tant 
té prâteà, parler à tort et à travers. Il — dàm, médire, médisance. Il — ck^m- 
hou kî, calomnier quelqu'un, parler mal de quelqu'un. Il — litey vinh, se 
rétracter, dire le contraire. || — champô, c'est juste ainsi, c'est cela même. 
Il — kâhak ( ou ) kràhMk, mentir, dire des faussetés. Il — prftp, narrer, 
raconter. || Mentis — pir'6srân'6, beau parleur, éloquent, il — khlâng, parler 
haut, fort. Il — Iceû, avoir autorité sur. Il — kî, — ntlng kî, souvent 
employé dans le sens de réprimande, reproche. 

[flDT SRAL. 1° Aubier. Il — chhœû { même sens ). 

2° Dénouer, délier, expliquer, détacher. Il — khsî, dénouer. Il — châm- 
niing ( même sens ). Il Nitéan — , expliquer. Il — ney pêak, expliquer le sens 
d'un mot. Il — Oi iôl ( ou ) cheHk, expliquer clairement, éclaircir. Il — bap, 
avouer ses fautes, se confesser. Il Ângkui — bap, s'asseoir au tribunal de la 
pénitence. Il — prâdau preU b'ÔndUtn, enseigner la doctrine. W Athyéa — , 
vaille que vaille, d'une manière quelconque. 

(cUOnà SRÂVANG. Flottant, suspendu; banderole. 

jfijany SRÂYAU- Anneau. Il Khpù —, très élevé, très élancé. 

[wanru SRÂIÉAL. Repos, relâche; peu pressé. 

[Krin SRAK. 1° Diminuer, s'affaiblir. Il Krïiti — , la fièvre diminue. 

2° I! sut khléng — , chouette de mauvais augure. 

[fT_nfl SRÂK. 1° Il — khluon, bien arranger son sâmpot, sa ceinture, de façon à être 

^ ■ tout prêt à la marche, à faire un coup. 

2° Il — luos, grillage qui entoure un objet quelconque. 



y Google 



33° 



SRA. 



3° W MU — dêk, dix morceaux de fer. Il M^ — skâr, dix morceaux de 
sucre, a Afô — chan, dix assiettes. 

[fUn SRaK. Couler, dégoutter, tomber goutte à goutte, il — tûmnâk (même sens). 

Il — tiik phnêk, verser, répandre des larmes. || — nhœûs, transpirer, suer, la 
sueur coule. Il Krâmuon —, la cire dégoutte; cierge qui coule. 

[flJin SRÂKA. 1° Écaille. Il — trey, écaille de poisson; écailler un poisson. 

2° Il SM — ( ou ) sarika, merle. Il — krâbey, espèce de merle qui 
accompagne les buffes ( pour leur tirer les vers du nez ). Il — ktn, pivert, 
griffon. 

jTijn SRAKÂ. Il — damnai, du même âge. Il Ktimdâ —, compagnon. Il Kîî — ( mê- 

me sens ), époux. 

(WfnOJ SRÂKÉAL. Sur le point de mûrir. 

[ÇJTÏ SRÂKEY. Ouies { poisson ). Il — trey { même sens ). 

[fiJttTiy SRÂKUM. i" Il SSi — , insecte venimeux qui ressemble à une grosse 

araignée. 

2" Il — , clef anglaise. 

[fuTlfU SRAL. 1° Léger, soulagement. |[ Tûs — , faute légère. (I ChMmngU — , mala- 

die bénigne. Il Kômniit — , légèreté, esprit volage. Il — hài, soulagé, adou- 
cissement. Il Srôu — , riz hâtif du mois de septembre. 

2° Choisir, faire choix de. Il — rus ( même sens }. Il Oi kî — rùs^ don- 
ner au choix. [| Tarn tê chït neâk êng — rils chi, à votre choix, choisir à vo- 
lonté. I) — mefâs, choisir son monde. 

(rjfU SRÂL. Il Dbm —, sapin. 

^^s SRÂLÂ. Clair, dégagé, à découvert. Il Mîk — , ciel serein. Il Ti — , endroit 

propre, vaste, où l'on est à l'aise. || Khp6 — , élancé. [| D^mnbr ni -— hbi, 
voilà une affaire tirée au clair. 

(Kj)çTJ SRÂLAY. Espèce de flûte. 

[Kï^à SRÂLANG. Ahuri, stupéfait. Il — kang { même sens ), inanimé. 

kUÔTim SRÂLANH. Aimer. Il — kenéa, s'aimer réciproquement. Il — ^ pi chït, ai- 

mer de tout son cœur. Il — ap^k medai, aimer ses parents. Il Chït — alay, 
amour, amoureux, épris de. Il 4nh tmln — véa té, je ne l'aime pas, il ne me 
plaît pas. 



y Google 



SRA. 



331 



(Kriy 

^y 
(çu^ytu 

[wlyt 
[futy 

(Kjyn 



SRÂLAP. 1° Il Léap — , frictionner pour délasser. 

2° \\ Tûk — , qui émerge peu de l'eau ( barque ). 
SRÂLÂP. Crépuscule. Il Mîk — ( même sens ). 
SRÂLAU. 1° Il Dbm — , ou salau, bois très flexible dont on fait les rames. 

2" !l Lââ — , superbe, magnifique. 

SRÀLÂUNG. Il ChrU —, très profond. 

SRAI.ÊK. Épeler. 

SRÂLET ( ou) Sâi'êt. 1° \l Dék m'é — , faire un petit somme d'une dizaine 
de minutes environ. 

2° il Phka — , nom de fleur, 

SRÀLIÉNG. Louche ( yeux ). Il Phnêk — ( même sens ). Il Srâléu — (mê- 
me sens ). 

SRÂLUOT. Élancé. Il Khpô —, très élevé. || — srâm ( même sens ). Il Dbm 
sla khpù — , aréquier très haut. 

SRAM. Fente, gerçure, fêlure. Il Chan — , assiette, tasse fêtée. 

SRAM. Gaffer avec force. 

SR.^MÂ. Il Dbm — , arbre aux fruits amers ( purgatif très efficace ). 

SRÂMAY. Souvenir confus, se faire illusion, croire entendre. \\ — kemng 
chêt, se faire illusion, se figurer quelque chose, lt Lu — , croire entendre. 

SRÂmXU. Velu, barbu, bourru, poilu, hérissé. 

SRÂME. Il M^k — , barbouillé ( de terre, de boue ). 

SRÂMO. Il — srâmai, confusion, illusion. 

SRÂMÔCH. Fourmi. H — phlœâng, petite fourmi. Il — ïït, toute petite espèce. 

SRÂMÔK. Ronfler. Il Dék — , ronfler en dormant. Il — ngâk ngâk, ronfle- 
ment. 

[hJ(îfl(\J SRÂMOL. Ombre, reflet, image, ombrage. Il — kkltfon êng, l'ombre du corps. 



y Google 



333 SRA. 

Il — ■ dàm ckhœû, l'ombre des arbres, il -7 kkmôch, ombres, âmes des morts. 
Il Chhl'6 — , reflet de lumière éblouissante, 

^CyOJ SRÂMCiL. Il Sât —, petite punaise. Il — «le^», puce. 

[ClJtyp SRÀMONG. À demi endormi. Il KrJA — , qui se lève sans avoir complète- 

ment repris ses sens. 

[wUfi SRÂMÔT. i" Mer. || Day —, détroit, bras de mer. \l Chhùng—yhaie. W Bâng 

— , rade, port. Il Dbr — , voyager sur mer. Il — rolSk thim, mer agitée. || 
Maha — , la mer ( par superst. ). 

2° Il — chit, stupéfaction, tristesse causée par une mauvaise 
nouvelle. 

|rj1£ SRAN. Adoucissement, soulagement. Il— sm/ ( même sens ). Il Srak — 

( même sens ), amélioration. 

[Klfi SRÂN. Il B^n — , promessej vœu. 

(Wtomt SRÂNÂ. V. Srânà. Il PtVô —, harmonieux. 

[fUfunâ SRÂNÂNG. Mirador, un peu plus soigné que le thme&s. 

\X\f\Q SRANG. 1° Il Phlil — , premières lueurs du Jour. Il Phlû — hâmprêang, les 

premiers feux de l'aurore. !l PhH — hbi, il fait jour. 

a" Il Kômpttng — , jeune homme (ait, en âge de se marier. 

[fljlà SRÂNG. Il S'ât — , guêpe. Il — phlœûng, — krâhâm, variétés de guêpes. 

klJci SRANG. Se baigner { bonze ). Il — Ûk ( même sens ). Il Phteà — , maison, 

salle de bains. Il Srâ — , piscine. 



2° Enlever de, tirer de, sauver. Il — pi tûk, tirer de l'eau. Il — s^m- 
n&t, enlever les objets qui flottent. |t — ht, sauver quelqu'un. 

3° Il — hltn, flairer, sentir. Il Chhkt — kttn sàt, chien qui flaire la 
piste d'un animal. 

4" Il — kâ, cou, col, collet. 

[Wg SRÂNG. i" H Trey — , poissons qui montent à la surface de l'eau. 

2° Il — péah, résumé d'un acte d'accusation. 

[fClàrU SRÂNGAL ( ou ) Srengil. 1" Il SM —, près de mourir, derniers râles ( ani, 

maux ). 



y Google 



SRA. 



333 



(Kifà 



[fUlU 

(ÔJtnâ 



z" Il Srângâk — , triste, abattu, ( par une mauvaise nouvelle. ). 
SRÂNGÊ. 1° Riz sauvage. 

2° Il Kadam — , sorte de crabe. 
SRÂNGÉ. Il — srângoch, nostalgie, triste, mélancol^ue. 
SRÂNGIÉU. Il — b^h, viser, ajuster. 
SRÂNG<5. i" Il — srângau, magnifique, superbe. 

2° Il Thvœû màk — , feire semblant de ne pas voir, de ne pas en- 
tendre. 

SRANH. Il Sriéu — , avoir des frissons { lièvre ). 

SRÂNHÂU. Il Mûk — , air triste, sombre, colère. 



SRÂNÔK, Heureux, content, bonheur, jouissance. [| — sïSA safta» ( même 
sens ). W — lâà mœûl, qui fait plaisir à voir. Il — trâchiék, doux, agréable à 
l'oreille. Il Tëang — , agréablement, avec agrément. [| Lomnou — sabai 
loléai, endroit charmant, belle vue. Il — chët, volupté, plaisir, content, qui 
plaît. 



(fUfUinj SRÂNÂ. i" Il PirÔ — , harmonieux, mélodieux. 



2" Souvenir, se rappeler, être pensif. Il Sâum lûk anït — khnhëm 
phàng, que monsieur daigne s'intéresser à son serviteur. Il Sdâp ki chriéng, 
nuk — , les chants ( des rameurs ) me rendaient pensif. 



SRAP. Il Khê — , cinquième e 



, Juillet - Août. 



SRÂP, Il Prêt, disposé, définitif, déjà. Il Nott —, être prêt, être présent. Il 
Dâuch neïik êng déng — , comme vous le savez déjà. Il — tê, aussitôt, tout 
à coup, sur le champ. Il — tê véa stti châul, tout à coup ii se précipita 
dans.,. Il Oi méan chït — nûng, être irrévocablement résolu à. 

SrXp. Se rafraîchir (extérieurement). Il — tnttk, se rafraîchir la figure [avec 
un peu d'eau )• Il — phlôu, arroser la route. 

SRÂPÊAP. à plat ventre. Il Krap — , se prosterner jusqu'à terre, se jeter à 
plat ventre. 

SRÂPICH. Il — sràpU, vague, pas clair, pas certai», 

SRÂPON. Engourdissement, Il — day — ckœûng, qui a les pieds et les mains 
engourdis. Il — srâp'àk ( même sens ). 



y Google 



SRA-SRE. 



(fUtmfi SRÂPÛN i"( ou ) Sâpm. Se faner, se flétrir ( fleurs, plantes ). 

2° Il MM — , figure triste, abattue. 
[fllfU SRÂS. 1° Il — bay, manger une bouchée, un morceau pour tromper la faim. 

2° Vert, tendre. Il Chhœû — , bois v.ert. 

3" Ensemble, avec ensemble. II Chtt — kenéa, d'un conimun ac- 
cord, qui s'entend bien avec- 

4° Passer à l'eau bouillante II — (ïîft kadau ( même sens )- || — me^n 
téa, passer une poule un canard à l'eau bouillante. 

[finfî SRAT. Nu. tl — khltton éng, se mettre à nu. Il Nom chêa — , être tout nu. 

(Kjfflà SRÂTÉANG. Etendu. Il DéA />À«gfl —, étendu à la renverse. 

[Kjen SRATOP. couche, rangée superposée. Il — phka, pétales des fleurs. Il — 

chêk, couches concentriques du tronc de bananier. Il Kebûbn — ckék, tuiles 
creuses. 

[KjÇy SRÂTÛM. Sombre, il Mik —, ciel sombre, obscur, ténébreux, 

[CiJlî SRAU. Lever. Il — iiiiAAa, lever l'ancre. Il — sâ»/wcA, retirer l'hameçon, il 

— néang, dévider les cocons. \l — sâai, dévider la soie. 

ffjtl SRÂUP. Engloutir, absorber: Il — («A, absorber l'eau ( terre ). Il — kkiâl, 

K aspirer l'air avec force. 

[fjpî SRÂUT. Il Dbr — , marche rapide, précipitée. Il Dàk — rut ( même sens ). 

[fvJï'l SRÀVA. Chercher à tâtons ( un objet dans l'obscurité ). 

[fxlj'jà SRÂVANG. Il — phnek, myopie ; éblouisseraent, ébloui par les rayons du 

'- soleil. 

[C\JI J£ SRÂVÔN, Belle prestance, maintien imposant. 

|f\jg'Li SRÀV{5NG ( ou ) Sravéng. Ivre. Il Metâs — sra, homme ivre. Il Phëk sra 

^ " —, s'enivrer. || Chï iê — sra, il est continuellement ivre. 

[f^T SREY. 1° Fille, femme. Il — nhi {même sens), souvent en mauvaise part, il 

^ J — ar, femme stérile. Il- — phbm, femme enceinte ( vulgaire ). Il ^ méan 

timug^n, méan pktey pt), femme enceinte ( terme poli ). Il — rûng, — sauch- 
ey, — chhmûl, fuies publiques. Il Rûng — , maison de prostitution. Il — lovu, 
ama2one. I) — srôk l^vu, pays légendaire où il n'y a que des femmes et ou 
rien ne flotte sur l'eau « Tilk Si tàsay » . 



y Google 



SRE— SRO. 35S 



2° Gloire, beauté ( en poésie ). 

3° Arec et bétel ( P- }. 

4° Titre, dignité. Il — s^mbit, intendant des finances- 

([fUn SRÉK. Avoir soif. Il — (Mft( même sens ). Il Bât — , soif apaisée, désaltéré. 

EjCUn SRÊK. Crier, vociférer, cris des hommes, des animaux || — kklang, crier 

fort, à tue-tête. || — hau, appeler en criant. Il — iha, dire en criant. [| — 
akrôs, publier à haute voix les fautes de quelqu'un. Il — prap pkdÛs, dévoi- 
ler, publier sans ménagement. Il — pràkëk te^s, s'opposer fortement, se 
récrier contre. Il — iùm (ou) iûm, pousser des cris lamentables, se lamen- 
ter. Il S^ — , le cheval hennit. 

(f3cV SRËL. Il PhlU —, brillant, luisant. || Ckéa —, reluire, qui brille. Il Roling 

— , brillant, luisant, poli. 

t\hjh SRÊNG. Dartre. Il iï"o( —, avoir des dartres, dartreux. 

pJPî SRÉT. Il — ângkâ, piler le ri2 pour le nettoyer. 

(jflîjn SRIÉK. Il — kenêa, inégal, qui diffère peu. 

tjfUjT SRIÉU. Avoir des frissons ( peur, maladie ). Il — sranh ( même sens ). || 

— kriin, avo|r les frissons de la fièvre 11 — sUch, horripilation, horripilant. 
Il — ckénh tilk meât, qui fait venir l'eau à la bouche. 

{[fuTlO SRÔCH. Arroser. Il — lûk ( même sens ), mouiller, irrigation. Il — dumnUm 

dâmnôch, arroser les plantations. 

[fjn SRÔK. Pays, province, royaume, il — hfimnbt êng, son pays, sa patrie. Il 

' — tîs, pays étranger. Il — Ému, campagne, pays étrangers. || — prup prién, 

pays limitrophe, voisin- Il — lœû, pays élevé, qui se trouve en amont, il 
neâk — tê mûy, compatriotes. Il Chï tê rol'iik — kùmnbt, avoir le mal du 
pays. Il — srZ, pays de rizières en opposition à — prey, forêt, brousse. 
Il Nc^k — , homme civilisé, citadin, par opposîton à neak prey, paysan, 
sauvage. || SM — , animaux domestiques W Mî —, chef de village, maire. 



tjfLDy SRÔM. Fourreau, enveloppe, gaîne, étui. Il — dau, fourreau de sabre. Il — 

iâmbôt, enveloppe de lettre. Il — day — chœâng, gants, chaussettes, bas. 
Il — khsiér, étui de pipe. Il — khnôi, taie d'oreiller. 

i^iSih SRÔNG. Elancé, élevé, il Prey —, forêt de grands arbres. Il Dàm chhœû 

— , arbre très élevé. 

^à SRÔNG. Il S'âmpdt —, habit long. H Pé&k ao —, porter un habit long. 

Hostedby Google 



336 SRO— SRU. 



([rUlU SRÔP. 1° Recouvrir. Il — méas, plaquer, recouvrir de plaques d'or. || — dêk, 

recouvrir de plaques de fer. 

2° II PreU pey—, le dieu des fruits de la terre. 

(mu SRÔP. V.Srâup. 

l[ftJtJ SROP. Faire rire, égayer, amuser. Il Oi H — chH { même sens ). j| Sabai 

— sral, gai, joyeux. 

[fUfi S RÔT. S'affaisser. Il — rolim { ou ) reOim, s'écrouler. Il Dey —, terrain qui 

< s'affaisse. Il — chrUng, éboulement de la berge. 

|fUfî SRÔT V. Sràut. \\ Srôf. V. Srët. 

[flJa SROU ( ou ) Srâu. Riz non décortiqué, riz en herbe ; nous indiquerons ici 

" les noms de différentes espèces de riz. || — damnbp, riz gluant, il — pkkn 

dàung, — khlanh kad'&tn, — phka sla, *— phka kettm, — chœûng chap, — 

moêng, — phka snuol, — phnkô sâi, — komphlénh, — néang sa — môroi chey, 

U — thng'ôn, riz tardif, il — sral, riz hâtif de trois mois ( Septembre ). H 

— kondal,ni liàtif, ni tardif. || — k'inlà ( même sens ) ( mois d'Octobre ). 
Il — prâng, riz de saison sèche, dans les étangs ( Avril-Mal ). Il — prâpéai 

veâr, ùz qui monte avec l'eau. Il — srângê, riz sauvage ( sur terrain inondé). 
Il — ptich, riz de semailles. || — saley, froment. Il Sap — , semer le riz de 
semence ( qu'on repique). || Prô —, semer le riz à la volée comme en 
Europe (il n'est pas repiqué). H Dâk — samnap, arracher le plant, poiir faire 
le repiquage ( stûng ). Quand le plant est repiqué, voici quelques expres- 
sions en usage pour indiquer les différents stages de sa croissance. Il — t^p 
ânsai thnot, il se redresse. Il — i^p k^ntuy mean, il ressemble à une queue de 
poule. Il — iiip hêk kum, les tiges se séparent. || — Ûp thvaû khluon, il fait le 
beau. Il — tupk'Ônluy chhlâng, la. barbe giandit, pousse, il — tâp muldàm, il 
est rondelet. || — tup phbm, il est plein(enceint). || — tXlp halphka, il expose 
ses fleurs au soleil. Il — tup tïlfc d6, le lait commence à venir. Il — Ûp dàk 
kreâp, le grain commence à se former. Il — Ûp slap sék, il prend la couleur 
des ailes de perruche. Il — tum, il est mûr, |j Phdék — , on le couche avec 
un long bambou afin qu'étant entièrement versé du même côté il soit plus 
facile à moissonner. Il Chrâut — , on le moissonne.- Il Kôndâp — , il est mis 
en gerbes. Il Dâk — hen^ng léan,-on le porte dans l'aire. Il P'èncheân — , on 
le bat en faisant promener les buffles dessus. Il Ruoi — , on le vanne, il 
D)ik — kening ckângrÙk, on le porte dans le grenier. Il K'én — , on le dé- 
cortique ; il prend alors le nom de ângkâ, pour s'appeler enfin bai, quand 
il est cuit. 

[fxjd SRUOCH. Aigu, pointu. Il Pôngkûl — , pieu pointu. Il Chhœû — , bois pointu, 

M effilé. Il Prachnka — , esprit subtil, fin, rusé. Il Tëang, avec finesse. 



y Google 



SRU— STO. 337 



[KjUJ SRUOI. Fragile, cassant. Il Rebh —, objets fragiles. Il Ckhceû —, bois cas- 

u sant. 

IWfU SRUOL. Aisé, facile, agréable, heureux. Il — buol (même sens). Il Thvœû 

** — , aisé, facile à faire. Il Phldu — , chemin commode, facile. Il Oi — âr, 

se plaire à. Il —traal, qui tressaille de joie. Il Ckéa — , têang — , avec plaisir, 
grâce, aisance. || — buol doî si phèk, nager dans les plaisirs. 

flTl ~ STEA. Barrière, il — kim oi thleàk, barrage, rampe pour empêcher de passer, 

■* de tomber. 

fUin STEAK, 1° Saisir un objet en l'air, à la volée. Il — phldu, couper le chemin 

^ ® à'quelqu'un, rejoindre quelqu'un par uq chemin de traverse. 

2° Il — sWr, Être indécis, irrésolu, dans l'incertitude. || — stûr mlng 
chûa, se défier, se tenir en garde, peu digne de foi. 

njlâ STEANG. |] sut — , épervier, oiseau de proie. Il — lolék, — chap, épervier 

■^ qui mange les tourterelles, les moineaux. 

rinm STÉANH. h Sfô —, bondir. 

CUJU STÉAP. Palper, tàter, chercher à tâtons. Il — rok mœûl (même sens). Il Dâ 

^ — kâkni rok, qui scrute, fouille partout. Il — Dbr — aller à tâtons. 

CxSMJ STEAP. Il Angkui paêk — cAâK^a, s'accroupir et s'appuyer le menton sur 

■^ les mains. 

ÎUlgî STEÂT. Très habile dans, être très versé dans. Il Cht —, qui connaît à fond, 

** parfaitement. 

pj*lj STÉAU. Jeune (animal). Il Kû — , bœuf encore jeune dont les cornes com- 

** mencent à pousser. 

[fiJUJ STEY. Il — ângkâ, séparer le riz blanc du paddy avec un châng-ê ( travail 

■* des femmes )■ 

tUlfi STHAN. Lieu, endroit. Il Ti — {même sens). Il — suor, le ciel, le paradis. 

^ Il Phiméan — suor ( même sens ), le séjour des bienheureux. Il — dey, la 

terre, séjour terrestre. Il Nou ti — êna, en quel endroit ? n — preâ, ora- 
toire, lieu de prière. 

[fUlà STIÉNG. 1° Tribu plus ou moins sauvage. || z°S^ndêk — , sorte de haricot. 

(Unj STÔ. Écorcer, entailler, érafler. l) — sâmbïik câAuîÎ, entailler l'écorce d'un 

^ arbre. 



/Google 



338 

ryn 

fûa 
rus 

ruà 

■H* 

^'- 

ryà 

(Util 

lôji 



rtnoj 

(UÛ6 

tuas 



STO-SDO. 



STOK. Il — dbm chhœû, excroissance d'un arbre. Il ChM — ,goutte aux pieds, 
podagre. 

STOM. (1 Chhû — , maladie opiniâtre. 

STON. Brosse à dents, pinceau. 

STÔNG. Il — - chék, gros régime de bananes divisé en baies " snèt ". || Chék 
mô — ( même sens ). 

STONG. Sonder, examiner. Il — tûk, sonder la profondeur de l'eau. Il Pén- 
ddun — ttik, sonde, il Khsê — dUmr&ng, niveau d'eau- Il — chët ki, scruter 
les sentiments de quelqu'un. 

STÔt. V. stdt. 

STOT. Bondir, tressaillir.il Lat — , bondir, s'élancer. Il Lût — châul, se 
précipiter dans. Il Lût — krau, se précipiter dehors. If — èfés, bondir. 

STÛCH. i" Il — trey, pêcher à la ligne- 

2° Il — chhœû, soulever une pièce de bois à l'aide d'un levier, 

STÛNG. Transplanter, repiquer (riz), il — sâmnap, repiquer le semis. 

STUNG. Rivière, torrent, il — hâur kklUng, rapide, torrent. 

STUOI. Il Hêl tuk — ao kho, nager en portant à la main ses habits en de- 
hors de l'eau. 

STUR. Incertain, indécis, hésiter ; petit, trop juste. Il Steak —, être indécis, 
irrésolu, indéterminé. Il Ttang — ckda, se délier, avec défiance. Il Chêt — , 
cœur tiède, indifférent, indécis. Il — niing tou, indécis à se mettre en route. 
Il — nUttg pklîch hhluon, prés de perdre connaissance, il — niing dal, pas 
à temps. Il Tâsâr lovéng kSndal n5 châng — téch, les colonnes du milieu 
sont un peu trop courtes. 

SUAMEY. Il — tua, une personne. Il Preâ — , la personne du roi. 

SUAI. V. Svai. Mangue. 

SUBÉN. Sommeil, rêve (poésie). Il Pre^ — (ou) sdach trdng pre'â — , le roi 
dort. 

SUDÔN. Il PwS —, sein de la reine. 



y Google 



SUH-SOO. 



539 



fUUTiU SUHAP (Ou) Sua hUp. Terrible, sévère, féroce ; puissance, qui en impose. 

fUtJnO SUHECH. Il — suha, force, impétuosité. Il Niéay — s«Aii, parler avec véhé- 

" mence, obstination, impétuosité. 

nJâO SUKHÔM. Réconcilier. Il Niéay oi — (même sens). 

HJy SDM, Il Thœû — chiiptrey, se tenir en embuscade pour transpercer le pois- 

son au passage. 

fÛy(sy: SOMTEÛNG. Forêt impénétrable. 

CU& SUN. Superlatif, très, trop, excéder, outrepasser. Il — pik {même sens), 

excessivement. Il — huos khnat, outre mesure. [| — meât — day, au delà 
des moyens, vouloir trop faire, |[ Kach ■— slUp, cruel comme la mort. Il — 
péak, parler outre mesure. 

[\J(3 SONG. Harpe. Il ChUp — , jouer de la harpe. || — /■«rang, clavecin, épinette. 

nja SUNG. Il — motmlng, qui parle peu, stupide, niais. 

fUtU SUOI. Impôt, tribut. 

[\j£ SUON. 1° D'une façon convenable; orné. || Sap — , parfaitement, très-bien. 

^ Il Saut oi sâp — , prier avec attention, modestie et dévotion. 

2" Jardin fleuri. Il Chamka —, plantation, jardin, parterre. 

fuà SUONG. Plante aquatique comestible. 

fUJ SUOR. i" Visiter, interroger. Il Tou — M, aller faire une visite à quelqu'un. 

" il Oi — J-e^jift Aï, donner, envoyer le bonjour à quelqu'un. Il — dôndëng, 

interroger. Il — kî mœûi, s'enquérir auprès de quelqu un. II — âr, visite, 

congratulation. Il Tou mok — rUey, se faire de fréquentes visites. Il Sâm- 

nuor — , action de visiter. 

4° Le paradis. Il Phimêan sthati ■ — ( même sens), séjour des bien- 
heureux. 

3" Marcher sur (corde), longer. Il — preât, — kh^ë, marcher sur une 
courroie, sur une corde. Il — resey, marcher sur un bambou fixé horizontale- 
ment par une de ses extrémités en travers d'un cours d'eau (jeu très in- 
téressant pour les enfants. 

4° Il — ki, tenir tête à quelqu'un. Il — kî mûn ban té, on ne peut 
lutter avec, impossible de lui résister. 

fUW SUOS. I) Srey — dey, mandarin chargé de recueillir l'impôt foncier. 



y Google 



34* 



StJO-SVA. 



fU?î SUOT. Poumon, il Chïmngû —, phtisie. 

rUJTt SUPHÉA, Juge d'instruction. Il — chauhrâm, juge, magistrat. |) —» tiip 

phdey ( même sens ). 

njmU SUPHÉAP. Doux, humble, affable, poli. Il — réap téap (même sens). Il Ckéa 

— , honnêtement, poliment. Il Tïang — (même sens), avec courtoisie. Il 
Chït — réap téap, humbJe, humilité. Il Doi — , avec douceur, bonté. 

fUJfU SURA. Il Wi'éfl)' —, parler avec grâce. H Tèang — , gracieusement. Il Srâ- 

dey at — , parler avec rudesse. 

fUjà SURÂNG. Il PreS — , cou (R.). 

ratn SURO. li Préâ —, les narines (R.). 

njJ?i SUROT. Il Pj'ê^ —, l'oreille (R.). 

nJSÎ SUT. Œuf (terme plus poli que pong). \\ — meân — téa, œuf de poule, de 

cane. 

rUîlSÎ SUTEaT. Il Préâ — , mandarin attaché à la personne du roi- 

[\n SVA. Singe { en général ). || — kre, singe gris, commun. Il — préam, singe 

dit "capitaine de frégate". || — angkSt, — bw, variétés. Il Ruy — , mouche 
venitneuse. 

fuir SVA. Pénis, verge; terme plus poli que kedâ. 

OS] T SVAI, i" Il Dàm — , manguier. Il PhlS — , mangue ( il y a une quinzaine de 

variétés de mangues ). 

2° Il Kbi ot — , variole à boutons gros et peu nombreux. 

3° Il SSinbdr — , couleur violette. 

nJ^Tl SVÂK. Bon pour la chasse, bien dressé à la chasse, bon, sûr; se dit égale- 

ment d'un animal, d'une arme. 

C^^ SVAN. 1° Vrille, vilebrequin, tarière; percer, perforer avec cet instrument. 

2° H sut — , espèce de hyène. 

{\fi& SVANG. Paraître, clarté. Il PhlU —, le jour paraît . 

P-Hâ SVANH. Dureté, solidité. Il — sîi^( ( même ), insensible aux coups. 



y Google 



SVA-TAB. 



fin : SVÂS. V. Si.». 



l'tuà 



SVÊNG. Chercher. Il — rok, explorer, faire des recherches. Il NeM ~ 
plorateur. II Dur thmbr — ( même sens ), explorer cà et là. 



fUfi 'SVËT. i" Se faner, se flétrir, se dessécher ( feuilles, plantes ). 

2° Coriace, résistant ( viande, peau). 



tC\ TA. Vous ( à un vieillard en signe de respect ). Il ~ cMb, vieillard. || Neâk 

— , génie tutélaire des forêts, des montagnes, des rivières, esprits. Il Khtôm 
neâk — ,_ édicule en l'honneur des génies, des esprits. || Cht — , aïeux, il Chi 
dàun chi — , grand-père, grand'mère, ancêtres. 

Pi TA. 1° Ajouter, continuer, joindre, construire. li — kadar, ajouter une plan- 

che. Il — tûk, construire une barque, un bateau, une jonque. Il Ch^ng — , 
ajouter bout à bout. Il Tâsér — , écrire à la suite. || Kar — tou fit&k, con- 
tinuation d'un ouvrage. || — tou m'Ûk, dans la suite, dorénavant. 

2° Combattre, lutter; débattre, discuter. Il — day kcnéa, en venir aux 
mains, lutter. || — tâng-, combattre, attaquer. H — tâng niing khmUng, as- 
saillir l'ennemi. Il — nmtg M vinh, repousser une attaque, résister à quel- 
qu'un. Il — méat kâ fcenéa, discuter, disputer, discourir. Il — thlay, débattre 
le prix. 

î^Tl TAAK. Il Chamngû — , espèce de gale. 

S^H} TÂÂUNH. Murmurer, se lamenter, li — fiïê ( même sens ), contester, se 

V plaindre. W P&m — tâê dSl léch lài, SB.ns la. mo'mdte phinte, sans le plus 

léger murmure. 

SUn TABÂK C ou ) Teààk. Frapper avec le revers de la main. Il — kabal kî, frap- 

per ainsi sur la tête de quelqu'un. 



y Google 



342 



TAB-TAI. 



Pipnj TABÂL- Moulin à décortiquer, mortier. Il — b'Ôk, moulin à pilon manœuvré 

à la main. Il — kedUbng ( ou ) — cheân, moulin manœuvré au pied. Il — 
ken, moulin à décortiquer le paddy- II — thmà, mortier en pierre. 

SUâ TÂBÂUNG ( ou ) Tebâung. Pierre précieuse ( en général ). Il — pich, dia- 

t mant. Il — krâlèk méas srtioy, topaze. Il — trâbêk, améthyste. Il — mura, ru- 

bis. Il — morkot, énieraude. Il ~ but, topaze. Il — krop, brillant. Il — mî mé- 
as ntî ilêk, pierre précieuse que l'on dit attirer l'or et le fer. 

2° Tête ( P. ). Il Luong chéa âmmechas lœû — , maître des 
têtes ( de la vie de ses sujets ) ( R. ). 

(SfjSî TABIÉT ( ou ) Tebiét. Porter sous l'aisselle. 

f\]k TABONG. V. Thbong et Tkbâung. 

an 

sa TÀDÂ. i" Enchevêtré. 

2" Il Thvœû kar — , faire péniblement un travail vaille que vaille (com- 
me un malade ). 

fitlW TADA, V. Tâd'6. Se frotter contre quelque chose, 

PTlHîl TADÂK. 1° Marabout. Il — iéam, la plus grande espèce, li — kômnû, espèce 

plus petite. Il — hhmO'-.h, autre espèce qui se nourrit de préférence de cha- 
rognes. 

2" Clochette en bois qu'on suspend au cou des animaux; crécelle, 
Il Véay — , faire sonner la créceJle. 

fntjfi TADET. 1° Qui bégaie, qui hésite. || Toléa —, perdrix dont le cri est re- 

cherché. 

2° Il — kenéa, se mettre près l'un de l'autre. 

3° Liane. Il Veâr —, petite liane, 

fljltjlt TÂDÛ. Se frotter contre un poteau, contre un arbre. 

fflimfi TAHÉAN. Hardi, audacieux; soldat, i) Chèt —, audacieux, hardi. Il Péâl —, 

soldat. Il — luong, corps de garde. 

ffîfimà TAYHÂNG. 1° !l Slâp —, mourir de mort subite, abandonné. 

2" Rhubarbe. 

flnUjà TAlAUNG. Il — chék, fleur de bananier. Il Spey —, chou pommé. 



y Google 



TAK-TAM. 



fl^n TAK. 1° Appentis d'une maison cambodgienne dont le toit est très élevé; 

pour les maisons ordinaires on dirait hop. 

2° Vase en bois qui sert surtout pour les offrandes. 
^1^ tXk. Il — têng, gouverner, administrer, préparer, 

^n TaK. i" Dégoutter, tomber goutte à goutte, bruit de le goutte qui tombe. 

2° Il — iak, miséreux, abandonné. 

PitUttri TAKO. Sorte de vase en métal. 

Pipa' TAKÔU. Millepertuis. 

Çn TALÉA ( pour ) TeUa ( ou ) Thléa. Voie publique. 

£1^ TÂLOK (pour) Teièk. i° Fosse, cavité, bourbier. H — krâbey, mare, fosse où 

I se vautrent les buffles pour se garantir des moustiques. 

3° Noix de coco coupée en deux. 

W^y TAM. Suivre, se soumettre à, selon- Il — ki, suivre quelqu'un, se rangera 

l'avis de quelqu'un. Il — rùk ht (même sens), suivre les désirs, fantaisies de 
quelqu'un. Il — teân, suivre à temps, atteindre. Il — Am, suivre derrière, 
venir après. Il — chU, comme vous voudrez, à votre guise, il — bâuran, à 
tout hasard. Il — prâteâ, au hasard, il — dan, suivre à la piste. || — Irap, — 
kebiion, imiter l'exemple de. Il — sât, poursuivre le gibier. Il — dôi kàngkê, 
s'accommoder au temps, aux circonstances. Il — tê, selon, selon que, sui- 
vant, autant que, il dépend de. Il — tê neâk êng { ou ) (é ckit neàk êng, com- 
me vous voudrez, à votre gré, à votre fantaisie. Il — té prâteâ, selon l'occa- 
sion, selon l'éventualité, de quelque façon, de quelque manière que ce soit. 
(I — tl ban, jusqu'à ce qu'on soit arrivé à faire ou à obtenir quelque chose. 
Il — tê ban ângkal, en quelque temps que ce soit, un jour ou l'autre. M — 
tê êna êna, où bon vous semblera, il — Û doi tua titey titey, chacun pour soi. 

Pîy TÂM. S'abstenir, se priver de, défendu. Il — thvœû kar, s'abstenir d'œuvres 

servîtes, se reposer. Il — châmney, s'abstenir de nourriture. Il Chhnney — , 
nourriture défendue. Il — si s'âch, s'abstenir de viande, faire maigre. Il — 
sra, qui s'abstient de boire du vin. 

fOf\ TAMAT { pour ) Temat. \l Stii — , vautour. W — phiœûng, vautour à tête 

"* rougeâtre. || — phï, vautour cendré. 

fiHfT) TaMÂUNH ( Tàâunk ). Murmures, plaintes, gémissements, il — t$m-ê, 

" ( même sens ). Il ^t — t^-?, patient, endurant. 

PSyp TAMBA ( ou ) Tâmbar. Surface arrondie, circulaire et plate || — t^mbé, 

( même sens ). u — dau, le plat du sabre. Il Mul —, rond et plat. 



y Google 



344 TAM. 

ffiUQ TaMBÂNG. Bâton, massue, canne. Il — neM kôngvéal, houlette de berger. 

Il Phdau — , gros rotin. 

?iUr TAMBÂR. Il Mo —, quatre. Il Pir —, huit. Il Lbng bî dâung mô ~, monter 

sur un coccotier et couper 4 fruits. H Phlê pir bey — , huit ou douze fruits- 
Il D'âp — ban ni6 phlOn, dix tambâr font un phlon expression spéciale signi- 
fiant quarante, en parlant des fruits et différents objets. 

RtCpy TAMBAU. Ulcère, plaie. Il — préay, cancer, dartre rongeante l) — iuon, 

plaies annamites. Il Kàt — , avoir ces plaies. 

fiUn TÂMBAUK. V. DAmbâuk. 

PiUfU TAMBÂUL. Toit, toiture, roof. || — pkleU, — tûk, toit de maison, de bar- 

" que, roof. Il Prâk — phte^, couvrir une maison. || Tkvœû —, faire un toit, 

une toiture. Il Mî — , faîtage du toit. Il — lich, gouttière. 

iuh tXmBÂUNG. V. par D^m. 

mUJ tImBÊ. Levain, ferment. 

RUUJ TÂMBEY. V. D^mbey, 

fitUjR TAMBIÉT. Petites pinces pour travaux délicats. 

PÎUn tXmBÔK. TimbQl.\Timbon.V.T^mbàuk. 

Rt)?i , TAMBÔT. Pinces en bois pour griller le poisson, il — tebdi trey (même 

' ' sens }. 

fiiU TAM-Ë. Il Tam-âunh — , plaintes, murmures, geindre. 

fiU^y TAMHOM. Grandeur, étendue, espace, capacité d'un lieu. \\ — péas Icsâ 2s, 

' qui dépasse toute mesure. Il — chAmlék, énormité, grandeur excessive. || 

— p'inmUn, quelle grandeur ? 

fittinà TAMIONG. Il Dêk — c&œw«g, se coucher le dos par terre et les jambes en 

l'air appuyées { sur une table, une chaise ). 

fiineî TaMKXT ( Thmt ). n Chimngû —, maladie, souffrance. 

fiàd TAMKÉCH. Se heurter. (I. — lœû tkmâ, se heurter contre un rocher. 

o 

Rtnà TÂMKÔNG. V. DUmkàng. 

RtTl TÂMLA ( Thla ). Clarté, limpidité ( eau ). Il — sarthéar, générosité. Il Chit 

■^ — , sérénité d'esprit, générosité. 



y Google 



TAM. 






fit9pn 



îsruf 

fifWTlt 

sfuna 



Rcurttv 



TÀMLAY ( Thlay ). Prix, valeur d'un objet. )| — thlay ( même sens ). Il 
Méan — , précieux, de prix, il — sihô, de la même valeur. || — tô, prix 
du rachat. 

TÂMLÂN. Il Niéay — , bégayer, mal parler. Il Andat — , langue embar- 
rassée. . • 

TÂMLANG ( Thl'âng ). Surdité. 11 A — , espèce de sourd ! { injure ). 

TÂMLEAy ( Tkléay ). Crever, transpercer, trouer. 



■ pi lœû 



TAMLEAK [ Tltleâk). Précipiter, jeter d'en haut, culbuter. 
pôntéay, précipiter du haut d'une forteresse. 

TAMLEAP ( rWe^^ ). Coutume, habitude, pratique, usage, il Chbap — , 
( même sens ). Il Chbap — âmpi dbm, coutume ancienne. Il Khôs nSwg 
chbap —, qui est contraire aux usages, aux habitudes ; ce n'est pas la cou- 
tume, l'usage. Il Tam dôi chbap — , suivant la coutume. Il — khluon êng, 
s'habituer, s'exercer- - 

TAMLOK, Croissance précoce ( hommes ). 

TÂNLÔNG. V. D^mlbng. i° Once, taël, monnaie. 

z" Tendre, bander. Il — sna, tendre un arc. Il — 
tàng-iu, ouvrir un parapluie. Il Khi —, mois où les eaux montent. 

TÂxMLÔP. V. Tamlép. 

TAMLÙ [ ThlU ). Perforer, percer, transpercer. Il — tàmléay ,( même sens ). 

■ ÏÀMNÂ. Il Àch—, sillon. 

TAMNÂ ( Ta ). Jointure, continuation, soudure. Il — toi* mïik, désormais, 
dorénavant, dans la suite. 



■ chr'à chrb», grandes 



TÂMNaCH (D^ch). Dépenses, contributions, 
dépenses. 

TaMNAK ( DÛk ). Station, étape, lieu de repos. H — montir, palais royal. 
Il Pre4 — ( même sens ). Il — dâk rotï, endroit où les voitures font halte, 
étape. Il Montech êUét dal — , encore un peu pour arriver à l'étape, à la 
station. Il — d^k oi iRk sang, distribution d'aumônes aux bonzes. 

TÂMNÂK. Goutte. I) — ttik ( même sens ). || M16 -—, une goutte. 

TÂMNAL ( Tiâl ). Gêné, embarrassé. 



yGoogle 



346 



TAH. 



Srwny TÂMNÂM. V. Dâmnnm. Plantation. 

Srumà TAMNANG ( Tang ). Remplacement. (| Diik — tang khluon éng, mettre ua 

remplaçant. - 

' PtftîTlU TAMNÂP. i" Confitures, il Tkvœtî — , faire des confitures. 

2° Il — prohong, mortaise. 

R£*lJ TAMNÉAY ( Téay ). Prédiction, prophétie, oracle. Il — téay ( même sens ). 

Il — achar preâ, prophéties. Il — achar, oracle, prédiction. Il — dôi chtâm- 
nôt, chiromancie, 

PÎ51U TAMNÉAP (Téap). Bas, bas-fond, il KenYjng dey —, dans les bas-fonds. 

àeîrth TÂMNÉNG. v. Dhnnéng. Nouvelle. 

fîyfi TAMNGON {Thngôn). Pesanteur, fardeau, poids, importance de quelque 

*' chose. Il Sny méan — , femme enceinte. 

Pî(6 TAMNI. Loisir, inaction, vacance, repos, vide, interruption des affaires. li — 

lâm hd, oisiveté, loisir. Il Nou — lohê, avoir du loisir, être sans occupation. 
I) D0i — loM, sans souci, sans rien faire. 

F)(fi]y TAMNIËM. 1° Mœurs, usages, coutume. Il — srdk, mœurs, usages d'un 

pay^ I) Tarn — sr6k, selon les us et coutumes d'un pays. 

2" Proverbe, parabole, sentence. \\ — prâdâuch, comparaison, 
emblème, analogie. |] — chrou kenong pêak téch, maxime, pensée. 

fi[J&]U TAMNIÉP. Maison de campagne, pavillon. 

RÔfT^ TÂMNINH. Marchandises. || Xa» —, marchand, brocanteur. Il NeHk lHk 

—, négociant. 

RfiJ TÂMNIR ( Tir ). Pente, penchant. 

firuTlO ■ TÂMNOCH ( Thoch ). Finesse, subtilité, délicatesse. 
Il 

filfumn tXmNÔK ( Thùk ). vu, à bas prix, ( par mépris ). || Rebh —, objets vils, 

de peu de valeur. 

PitWlU TÂMNÔP. 1° Il Ângkâ —, riz gluant. n^ 

2° Il Dbm bai — , buisson épineux- 

fijSn TÂMNÔP ( pour } Tâmnûp. Barrage. 



y Google 



TAM. 347 

RÊH TAMNOK. 1° ( TÛk ). Conservation, action de conserver. Il — âmrông,pié- 

server, protéger. 

2" Vers, poésie, chants rimes. || — chriéng tkvay preâ, psaumes, 
hymnes, cantiques. Il Chriéng — akrÏÏk, chanter de mauvaises chansons. 

Rfid TÂMNUOCH ( Tuoch ). 11 — keméng chï meïi, si pelit et si intelligent ! Il 

A — tuoch dâck pracimka, ce petit dépasse tous les autres en intel- 
ligence, 

fîfiru TÀMNUOL ( Dtiol ). V, D^mnuol. Chute, action de tomber. 

^êG TAMNUONH ( Tuonh ). Gémissements, plaintes. || — iùm { i^m ), ( même 

sens ), pleurs. 

SfiU TAMNOP ( Tûp ). Digue, jetée, barrage, Il Thvœû — lb»g, faire une digue. 

PiESU TAMNirP ( pour ) ThunϞp. Restaurer, refaire ; principe, commencement, 

nouveauté. Il — kar long, refaire, recommencer un ouvrage. Il — rien, ré- 
gies, principes, premiers éléments. Il Rebh — , nouveautés. 

fiHÇ2 TAMONH. V. T^m-âunh. 

PifTlJ TAMPÉA. Mâcher. Il — si ( même sens ), manger, ronger. Il — sla (ou) biém 

—, mâcher du bétel. Il — icng. ruminer. 

fiCTlia TaMPÉANG. Rejetons, bourgeons, pousses. Il — resey, pousses de bambou. 

Il Kâun — ( même sens ), bourgeon. Il Dbm — chu, vigne. Il Phli — chu, 
raisin. Il Sra — cku, vin de raisin. Il Dàm — chu prey, vigne sauvage (liane). 

ejfnri TÂMPÊK. chauve. 

?îfin TAMPÔK. Croc, harpon, grappin; accrocher. 

^^î TÂMPÔL ( ou ) rhnpèâl. Il Krâdih itii —, une petite feuille de papier. 

Pin ru TAMPOL. It Sla — , arec frais. Il S^ch — , viande faisandée. Il Trey — , poisson 

' qui commence à sentir. 

Rflà TÂMPÛNG. Il Dbnt —, plante médicinale pour les plaies. 

fin 4 TAMRA. Manuel d'un art Quelconque v, g. médecine. 

RIj TÂMRË. V. DÉmrt. 

RnU TAMRÉAP ( Tréap ). il — d&y, imposition des mains. 



yGooglè 



# ' - , ■• ■ ■ 

348 ■ TAM— TAN. 



fîjty TAMREY ( ou ) Tdtnrcy { ou encore )Bphnrey. Éléphant. Il — sdâ, éléphant 

" sans défenses. Il — phlûk, éléphant avec défenses. 

fiJO TÂMRËM { Trim]. Proportion, conformité. 

àlf\U TÂMRIÉP ( Riép ). Il — kâdar, planchéier, faire un plancher. Il — kebûbng, 

couvrir avec des tuiles. 

SCJ']?î TÂMRIÉT. Capitation, taxe. Il — khîuon ( même sens ). 

fi/tu TÂMROY. V. Dimroy. Signe. 

fîjà "TAMRONG. i" Disposition, arrangement. 

2° Il PreS — luong, sceptre royal, anneau royal. 

RJJ* TÂMROU ( TroM ). Conformité, déterminer, fixer. Il Tâtnrem — {même 

" sens). 

PiJfî TAMRUOT. 1° Il Néay — ,gardien des esclaves du roi; surveillant. 

a° U Thvœû kar pir bey —, faire un travail à plusieurs reprises, il 
Doi pir bey — , deux ou trois tournées, deux ou trois reprises. 

3° Empiler, il — riél, empiler des piastres. 

flflô TAN. Pituite, pépie, muguet. Il ChdmngU — , pellicules qui se forment sur la 

langue et empêchent de manger et de boire; les enfants sont très sujets à 
cette maladie, beaucoup en meurent. Il — phlaûng, — tUk d^, — tr^, diffé- 
rentes appellations de cette maladie. 

ff) TÂNG. 1° Ériger, instituer, élever, établir, exposer. Il — oi ngéar, nommer à 

^ une dignité. Il — khluon êng, se faire passer pour, se donner comme. Il — 

namœûn (ou) âncktm namœàn, nommer des mandarins, il Pre^ maha Jésus — 
bonsacramemlo téang prâmpîl. Notre Seigneur J. C. a institué les sept 
sacrements. Il — pre^ kaya preâ âtig, exposer le S' Sacrement. Il — Uk, 
exposition, concours. 

'2° Au lieu de, à la place de. Il D'âk — , se faire remplacer. Il — aptik, 
à la place du père. Il Dâ nou — , représentant, qui remplace, 

3" Siège, banc, table, il Rie'p — , mettre le couvert, préparer la ta- 
ble. Il Angk«i lœû — , s'asseoir, prendre un siège. 

4° À partir de, depuis, il — impi ni mok, à partir de ce nlbment. Il 
^~ pi prik dtl meii, depuis ce matin, jusqu'à cette Heure, jusqu'à présent. 

5° Il Ta — , attaquer, assaillir, dispute. Il Ta — ntlng khmang, as^Rl- 
lir l'ennemi. 



y Google 



% 

TAM— TAT. ^ 349 

ft^tO^ TaNG-HÊ. Procession, pompe. \\ -=- preâ kaya, procession du S' Sacrement. 

mOJ TANG-IU ( ou ) Têang-iu. Parapluie. 

fflulDî TÂNGKaU. Ver, vermisseau, vermine. 

^mj TANGKÊ. Tique, acarus. Il — khsack, expéce de fourmi-lion. 

flntmî TÂNGKHAU. Patron, chef. Il — sampou, patron de jonque. 

^ijÛ TANGKICH. Se heurter- il — kenéa ( même sens ), s'entrethoquer. 

Pnàrtà TÂNGRANG. Prison. Il KU — ( même sens ), cachot. 

fC\èr\UJ TÂNGVAY. Dons offerts à Dieu, au roi; offrandes. 

?îfi9pU TANLEÂP- Petite boite çù l'on met la cire parfumée pour adoucir les lè- 

vres { usage cambodgien ). 

Sfi[?lfi TANTRÉAM, Pénétrer dans, passer sur. || — pf^y, smetu, s'enfoncer dans 

la forêt, marcher sur les herbes. 

t^ri TÂÔK. 1° Avoir le hoquet. Il Ckhii —, qui a le hoquet. || Tëang —, en san- 

glotant. 





2" Il Veâr —, nom à' 


Km 


TAÔNH. V. Ta-âunh. 


m^ 


TA-OR ( ou ) Ta-o. Guêpe. 



- d'6 krâbey, — kknuot ambo, — thhkè prey, 
etc, différentes espèces. 

TAP. Boudin, andouillette, saucisse. H — chrùk{ même sens ). Il NeSk thvœû 
— , charcutier. 

ÏÂP. Rendre, répondre. Il — kûn, rendre grâces. Il —préâ kîtn visés Preâ, ren- 
dre grâces à Dieu. Il — sâmbM, répondre à une lettre. Il CMm kl — saim- 
■ b6t mok, attendre la réponse à une lettre. 

TAP. Combattre, lutter à coups-de poing, donner des coups de poing. 



pntrUj « TÂSAY ( ou ) Sâsay. Veine, nerf. 
fflPi TATÂ. Il — m. Envenimer une dispute. 



TAT. Il SrU —, la Tarlarie. 



Hoste'd-tfY Google 



350 TAT— TE. 

9i9 TÂTÉ. Il — ta lU, faire dïs riens. 

Sffiri TÂTEAK. Réduire en poussière. Il — mosau, réduire en farine, en poudre, 

® pulvériser. 

RfiLU TÂTOI. Convulsions. 

■fiWffitU' TÂTÔI. Dédaigner, mépriser, dédain, ne pas faire attention â, faire sem- 
blant de ne pas voir. 

gîtfcia' TATRAU. Il Dùm —, arbre dont le bois est incorruptible- 

StfsSS TAÏRÉT. Il — talrôt, tituber, chanceler. 

piÇy TÂT^M. Il Dùm —, grenadier. || Phlê —, grenade. 

[g^j' TAU. 1° Mesure pour le riz ( 25 livres ), deux tau font un thUng qui est la 

mesure ordinaire. ' 

2' Dé à jouer. Il Bii —, jouer aux dés. 

ffO^h TAVANG ( pour ) Tevatig. il Trêng —, grande herbe. 

pntriV TAVAU. Il Sât —, oiseau noir, qui ressemble assez au coucou. 

((f TÉ. Particule négative ou interrogative, et affirmative selon le sens de la 

phrase. Il Ban — , peut-on ? y a-t-il certainemeot, ou possibilité de ? Il — 
m^n ban té, non, on ne peut pas, il n'y a pas moyen. Il --sa, pas du tout, nul- 
lement. Il Méan ril —, en avez, vous? y en a-t-il? Il Miin oy —, peu importe, 
ce n'est rien. « CÀéti — . êtes-vous bien portant? allez-vous bien? Il Chéa 
— , ceU va bien, je vais bien, 

('fi TÊ. Mais, cependant, néanmoins, toutefois, seulement, ne que. Il — ^k^, uni- 

que, seul, à part, en particulier. Il Doi — êng, en particulier, d'une façon 
particulière, à l'écart, à part. I! — mûy, seul, unique. Il — pomâ, seule- 
ment. Il PU —, mais, cependant, toutefois. Il Srip—, aussitôt, tout à coup, 
voilà que. Il Khnh6m sâum — , je demande seulement que. Il Chï —, ne sa- 
voir que, ne connaître que. llF/acA? — /(«g'.ilnefait ques'amussr. H Tarn—, 
comme, selon, suivant. Il Tarn — îng cK6, comme vous voudrez, faites com- 
me vous pourrez, à votre guise, à votre façon. Il Méan-^, il faut, 1 
n'y a que. Il Méan — mûy, il n'y a. qu'un. Il -^s — ponnYj hbi, c est tout, il 
n'y a que cela. Il — bb. que si, mais si. Il Kre^n — -, assez pour, suffisam- 
ment. Il Krean — si ckaêt m» dâng, assez pour se rassasier une fois. H -— 
md dâng, une seule fois seulement, cette expression souvent ajoutée à a 
*fin d'une phrase, n'a pas de sens propre, elle indique en quelque sorte le 
superlatif. Il Pibâk »iis — mg dâng, c'est bien difficile. 



ffiï 



TÊ. Il Diél —, insulter, injurier. 



yGOOgfe 



TEA. 351 

Ait TEA. 1° Canard, cane. || Anchém meÛn — , élever des poules et des canards. 

Il — kalapa, gros canard dit de Batavia. • 

z" Téa. V. Téar. Réclamer. 

ffll TEÂ. Frapper avec la main. || — day, battre des mains. Il — day àr ( ou ) 

trâtil, applaudir. Il — day ângkâng, salve d'applaudissements. Il — meÂt, — 
komphliéng, donner un souflet. 

ffld TÉACH. EnHure du ventre, li Kèi —, qui a le ventre enflé, gonflement de 

l'abdomen. Il Keméng kbt — , carreau ( maladie ). 

ffltU TEAY. Augurer, deviner, prévoir, pronostiquer, conjecturer. || Hor — ( mê- 

me sens )- Il Ne&k dhig hor — , devin, prophète. 

ffin TÉAK. Il sut — , sangsue des forêts, 

Sin TEÂK. i" Prendre au filet, au lacet, à l'appeau. Il — sM, prendre des ani- 

^ maux au piège. Il Sât — ', animal pris au piège. 

2° il Réâb — , amitié; affable, gracieux;'-. 

i" Il rïis — sïn, ( en un seul mot ) Nord-Est. 

?iru TÊAL. i" Êmoussé. Il M^k — , pointe émoussée- 

2° il Chhœû — , arbre très comm'un dont on extrait de l'huile. 

3° Il Prâ —, V. Prâtéal. n — rïis dâutig, — vo7ig pred aût, plante 
employée en médecine ( disent les Cambodgiens ), pour diverses maladies, 
qui sont guéries immédiatement par ce spécifique accompagné d'un bon 
verre de ckum chum. 

?inj TEÂL. ( V. à TU ). 

Siy TEAM. 1° Saisir de chaque côté, [l Khsê — , corde du joug qui passe autour 

du cou du bœuf attelé. [| Dêk — , crampon en fer. 

2° Sucer (sangsue.) || Ckhlûng —, la sangsue suce le sang, 

?lâ TEAN. Aumône. Il Dâk —, oi —, faire l'aumône. Il Sdum — , demander l'au- 

mône. Il Dbr sdum — , mendier. Il PreU — , aumône (R.), Il Toluol — , man- 
ger, "recevoir l'aumône" formule très souvent employée. Il Roktotuol — , 
gagner sa vie. Il Sdum — pre'â bat, formule de politesse au commencement 
d'une lettre. Il — , est souvent employée soit au commencement soit à la 
fin d'une phrase par politesse, respect. Il Lûk anckiinh iou na — , où allez- 
vous Monsieur? 
*i 

fflô TEaN. Atteindre, rejoindre à temps, à propos. Il M^n — , p'ûm —, pas à 



„,GoogIe 



Sijn 



352 TEA— TEB. 

temps, pas encore; inférieur. || Tarn — , atteindre quelqu'un en le poursui- 
vant. ifWiiH — dâl, pas encore arrivé. Il Mok — , arrivé à temps, à propos. 

Il Mun — mok, pas encore venu. Il Thvceû — , faire à temps. || — han, subit. 

(I Slâp — Aa»,.mort subite. 

ffl TE AN G. Tous, aussi, par, pendant, avec, il — Es, — puong, — lai, tous, tout. 

Il As menas phâng — lai, tous les mortels. Il ^ pir, tous les deux. Il — mal, 
tout entier. Il — Ihngay — iHp pkâtig, pendant le jour et la nuit. Il — sruol 
buol, avec facilité, aisé, facile- Il — ngéay, facilement. Il — pibak, difficile- 
ment, avec peine. Il — ntley prtley, en peinant, en suant. I| Rok si — nUey 
prdey, gagner son pain à la sueur de son front. 

mîtri TÉANG-HÊ. V. Tâng-hL Procession, suite du roi. 

fflàora* TÉANG-IU (ouj Tâng-iu. Parapluie, parasol. Il Dâmlùng —, l'ouvrir. Il Bàk 

" — (même sens). Il Sântrop — , le fermef . Il B'âng — , s'abriter sous un 

parapluie. . 

ÎIÇT) TEANH. Tirer, étirer, aHirer, tendre. Il ChSk — , sucer. Il — vëangnon.-tireT 

le rideau. Il — oi Ung (tôttg), tendre, étirer, raidir. |] — (ou) srau lût th%a, 
lever l'ancre, 4b., — khsZ, tendre une corde, il — khlang, tirez fort, vigoureuse- 
ment. 

91U TEAP. Bas, près de terre; médiocre, inférieur, modéré, soumis. || Menus — ■. 

homme de petite taille ou homme de peu de valeur, de basse extraction, 
Il D'an oi^ — , baisser, abaisser. Il Dey — khpïj, terrain inégal, haut et bas. 
Il Kômnùt — , inclinations basses, perverses. Il Chét réap — , soumis, humble. 
Il Sûpkêap — téap ( même sens ), docile. 

?in TEAP. Armée. Il — kûk, armée de terre. Il — Ûk, armée de mer. Il — si, 

'^ cavalerie. Il — pêk, ailes de l'armée. Il — - sruoch, avant-garde. Il Kâtig — , 

corps d'armée. Il — m^ phltiu, un corps d'armée. Il Lailk — , expédition mi- 
litaire, lever un corps d'année. Il Bô — , camper. Il Mi — , chef, officier, 
commandant. 

81/ TEAR. Exiger, réclamer, revendiquer, demander. Il — bamneM, exiger, ré- 

clamer une dette. || — oi tèng oi khlang, réclamer avec instances. 

fflfU TEAS. S'opposer, résister, fermer; désaccord. Il — kenéa, opposition, désac- 

cord. Il Niéay — , s'opposer, objecter. Il — tîng, dispute, désaccord, zizanie. 
Il — chït, déplaire, choquer. Il — tkvéar, fermer la porte avec un verrou, un 
objet quelconque, il Mêk chhaû — kenéa, branches entrelacées. 

yïfi TEAT. Frapper, donner un coup sec. H — sey, sejenvoyer la balle, le vo- 

lant. Il — nung day, frapper avec la main. Il — nïing chœûng, frapper avec 
le pied. 



TEBÂK. Tebal, Tebâng. V. par Tâbâk. etc. 



y Google 



TEB-TEN. 



RîPi TEBuT, Pinces de bambou entre lesquels on met du poisson ou de la vian- 

r * de pour les faire griller au feu. • 

(SSd TECH. Peu, bref, court, ti — «ifs, très peu, au moins. Il — téch, lentement, 

^ peu à peu, doucement, avec réserve. II Mo — , un peu. Il AfS — montuoch, 

un tout petit peu, un tantinet. If Khân tê mo — , il s'en est fallu de peu. Il 

Srâdey péak — , dire peu de choses. Il Mo — êtiét, un peu plus. Il Nilng sra- 

dey oi as chéa péak — , pour tout dire en un mot. Il Chéi — , pusillanime. 

=f ■ 

fia TEDÀ. Tedit. V. Tàdâ. V. Tdd'ét. 

fÇtU TEY. i" Besace, bourse, longue poche { les indigènes se la passent ordinai- 

rement autour des reins peur la mettre à l'abri des voleurs ). 



3° Abrégé de kariey, cœur, volonté ( bonze ). Il Ktim oi pruoy prâ — 
lûk, ne soyez pas en peine, ne soyez pas inqiiiet- 

(IjlU TEKIÉP. Moucher (lampe, chandelle). \\ ~~ prâchht tien, moucher une 

9-* chandelle. 

(gSJ TELE. Il Niéay iâ — ta telâ, rude, impoli, qui parie insolemment. 

■m TELÉA. V. Tkléa. Voie publique. 

fin TELUK. i" Noix de coco partagée en deux. 

z° [| — krâbey, mare pour les bufHes ( V. Taiôh, même sens ). 

fia TELÔNG { ou ) Tkling. Il Kràuch —, pamplemousse. 

q f^ TELOT. li Dbm — , nom d'arbre. Il Kreap maha. —, graines de cet arbre (pur- 

"- gatif très violent ). 

gj-lji TEMAT. V. Tamat. Vautour. 

|'g£ TEN. 1° Il Mên — , avec attention, soin, exactitude, sérieusement, sans plai- 

santerie. 

2° Il — tâp, en foule, en rangs serrés. 

gîà TÉNG. 1° Raide, tendu; sévère, rude, rigoureux. Il Kksê — , corde raide, 

tendue. Il Téanh oi — , tendre en tirant. Il Kar chéa, travail pénible, dur. II 
K^mnïit chèi —, d'humeur sévère, sévérité, rudesse. Il Tâsay — , se raidir, 
convulsion des nerfs. Il KHn oi — , observer rigoureuserr.ent, strictement. 

2° Il Krâhâm — , rouge-vif. 



te'dby Google 



354 TEN— THA. 



(chs 



tfiû TÊNG. 1° Gouverner, administrer, diriger, préparer, disposer, orner. Il Tâk 

— , gouverner, administrer. Il Tàk — nokor, gouverner un pays, un royau- 
me. Il — kkiiion, se parer, se mettre en tenue. Il — satra, préparer, compo- 
ser des livres. Jj Chénh — dey, ^riu, payer l'impôt du terrain, du riz, 

3'^ Constamment, habituellement, afin que. Il — mitig, afin que, pour 
que. 

3° Il — tung, ( harmonie imîtative ) mouvement d'oscillation. Il Kû 
tâag dur -— tong, démarche des bœufs porteurs. Il Norka iul — tong, bruit, 
tic-tac du pendule. 

TENOT. Il Dbm — , palmier. || Phlè — , fruit du palmier, tl Skàr ^, sucre de 
palmier. Il Sra — , vin de palmier. 

[ftn J TÉPORÛ. Il Dbm —, espèce de camphrier. 

Cfi TEPÛT. V. rhpûl. 

(fîSÎ TET. Il Châp — , variété de moineau. 

et 

. Gt8 TETE ( ou ) Tvté. Vainement, vide, sans rien, en vain. Il Day — , mains vi- 

des. Il Kî mok vinh dny —, iis reviennent les mains fldes, sans rien. Il Pé- 
ang, dâp —, jarre, bouteille vide. Il Chiioy — , aider gratuitement, gratis. 
Il Non ■ — ; désœuvré, inoccupé, vacant, il Prey —, ce n'est que forêt. 

6ffl TETÉA ( ou ) Totéa. Il Sm —, perdrix. 

9i[Sfi TETRIT ( ou ) Totrit. Il — tctrut, branler, vaciller (maison ébranlée par le 

vent ). Il Dur — tetrut, tituber, chanceler. 

fi[?in TETRoK(ou) Totrôk. S'avancer ew se courbant. l\ ~ rU châul kôndal 

' teap, enfoncer un bataillon, charger l'ennemi tête baissée. Il — prey, s'avan- 

cer en se baissant dans la forêt, en suivant un petit sentier. 

et 

- PiiSin TETUK. Il — chœûng, agiter, remuer continuellement les pieds. 

Pigg , TETUCH. Importuner, insister, faire des instances. || — oi khbng, exciter 

" à la colère, échauffer la bile à quelqu'un, agacer, contrarier- 

çeà TETUNG. Teluol, Têtu. etc. V. ■gdxToÛng. etc. 

dl ■ " TH.\. Dire, parler, blâmer, [l Êng — oy, que dis-tu ? || Èng — medéch { ou ) 

®" niêck { même sens ). Il Mûy — méan, mûy — khméan, l'un affirme, l'autre 

nie. Il — sÈH (ou) — tou, parle, dis. Il Srai chéa — , signifier, c'est-à-dire. 
Il Lu kl — , entendre dire, ou avoir entendu dire par quelqu'un, il Ki — , on 
dit. Il Realt meal — , tout le monde dit que. Il — tou mlng, s'adresser à. Il 
Véa chhlbi — , telle fut sa réponse. Il Khnhim n1lk kenông chèt —, je me di- 
sais que, je supposais que. Il Tou prap kî — , aller dire à quelqu'un. Il KrSng 



y Google 



THA-THB. 355 

kî — , de peur qu'on dise, qu'on blâme, il Kôm oi kî — , pour qu'on ne trou- 
ve pas à redire, pour qu'on ne blâme pas 

'i&\v THa. V. TW. 

ÛT THÂI. Reculer, se retirer, rétrograder, diminuer, inférigur. (I — chénh, re- 

culer, se retirer, sortir. H — ion kïôi { même sens ), rétrograder. 1] — ktim- 
lâng, s'affaiblir, perdre des forces. Il Kèmphlwûng —, fusil qui recule. Il — 
ton montéck, écartez-vous un peu- Il Ban — thlay damninh, diminuer le prix 
des marchandises- 

rvrifi THAN ( ou ) Sllmn. || Ti —, endroit, lieu. 

dl THANG, 1° Mesure de capacité ( 50 livres ) deux tau font un thang. Il Khê 

*' kÏ keii'ông pràk mû nên ban z8 — sytiii, pendant ce mois on a 28 mesures de 

riz pour une barre d'argent ( qui vaut 16 piastres ). 

îjlà THANG. Il — tuk, un tonneau d'eau. Il — rék tuk, sceau pour porter de l'eau. 

Il — sra, barrique de vin ( on dît aussi lâng ). Il — tram sbêk, cuve où l'on 
fait macérer les cuirs. 

Ou THÂNG. Frapper, frapper du coude. 

dà THANG. Bourse, sacoche, poche. Il — pyâk { même sens ), porte-monnaie. 

Il — - iéam, besace en cuir- Il — tâdâk, poche du marabout ( oiseau ).■ 

OU THÂP. Etouffer, oppression, anxiété. Il — dUngkdtn, suffoqué, asphyxié. II — 

phsêng, suffoqué, asphyxié par la fumée. Il Khnliôm — amm éJ-S.., je suis 
dans la plus grande inquiétude au sujet de. Il Kim oi — aram lui, soyez 
sans inquiétude, ne craignez rien. 

(jjl THÂRÉA { Pour ). Il Khan — ( en un seul mot ), inflammation de la gorge. 

rflfU THAS ( ou ) Tliâ. Plateau, plat. Il — dili bai, plateau sur lequel on met les 

aliments. 

OR THÀT. 1° Tiroir, étagères d'un bureau. 

2° Photographier. Il — riip ( même sens ). |] Rup — ( ou ) rup dêl kî 
— , photographie- 

3° I) — spK, un moment, un instant. 

[dinn THAUKÊ. Patron de maison ( chinois ). 

fiîrrU THBAL. V. Tâbal. 

fipfn THBANH. Tisser, tresser, faire un tissu. Il — hônchœû, tresser un panier. Il 



y Google 



3S6. THB-THI. 



— sampSt, tisser une étoffe. Il — kùntU, tresser des nattes, il Key — , mé- 
tier à tisser. Ii — oi k6, faire un tissu épais. 

Pîpfî THBAT, Il Afediis «'«( — , qui s'approprie sans permission ce qu'il voit, ce 

^ qui lui plaît; qui n'a peur de rien, 'qui ne doute de rien. 

É^jâ THBÂUNG. V. Tâbâung. i" \\ — ânckmg, chaton de bague. 

2° Mesure de longueur pour les pièces d'étoffe (dix 
coudées ). H Sâmpôt wô — , une pièce d'étoffe. 

(u THÈ. 1° Avoir soin, prendre soin, surveiller. Il — tùm ( même sens ). Il — 

ihuon ( même sens ). Il Mœûl — tiim, surveiller, prendre soin de. It NeHk — 
ibm, qui surveille, qui a soin de, procureur. Il Mûn — , m'ân tant, négliger, 
ne pas s'occuper de. 

2" Il TÏlk — , thé, boisson. 

Qin THEÂK. Frapper du pied, donner un coup de pied. || Prâiât sï — vey, prends 

garde au cheval! il rue. 

t316 THÉAN. 1° Richesse. Il Thon — , richesses, biens. 

2° II Ândâr — -, V. ce mot. Insulte. 

Q^£^ THÉANÉA. cautionner, garantir. Ij — Mng, répondre pour quelqu'un. Il 

Neâk — , qui se porte garant, qui fait caution. 

QlfiT THÉANI. Som du mandarin chargé des éléphants. 

VTïQ THÉANG. Pousses des bananiers, des palmiers. 

mPi THÉAT. Nature, essence; restes, cendres, ossements. Il —Uik, fraicheur. Il 

— phlœâng, chaleur. Il — khnkvm kadau nâs, j'ai ie sang très chaud. Il Tua 
— , esclave. Il SM — , les animaux. Il — mcmls, la nature humaine. 

Cnpî THEAT. Gras, obèse, gros et gras. Il Khluon — ( même sens ), qui a beau- 

coup d'embonpoint. 

(dy THÊM. Ajouter, augmenter. Il — oi{ même sens ), donner en plus. Il — pi 

lœû, ajouter par surcroît. 

rtjU THÊP. 1° Abri provisoire, barque avec toit provisoire. 

2° Mesure de longueur. Il Pr^ mô — , 5 coudées de soie. 

tj n THIÉA. !l Àt — sray, environ, par à peu prés, vaille que vaille, un peu plus, 

un peu moins. 



rÇoogk 



THi-THL. 357 



(QJin THiyK. Prendre en pitié. Il ChM h —, sans pitié, i 

ujà THIÛNG. V. Khyâng. Charbon. 

ÎJ^J THKA ( pour ) Iilthka. Ancre. Il Bô — , jeter l'ancre. Il Srau — , lever l'ancre. 

u THKÂ. Il Trey — , scie, espadon." 

dfXJ THKilL. Vigie, mât. 

OfU " THKAL. Il — - nàng, calé, qui ne remue pas. 

CrlÊ THKAN ( poésie ). Visiter, aller voir, fréquenter, faire la cour à. n Ton — , 

^ rendre visite à, faire une visite, il Stior —, faire la cour :\, 

d^PU THKÂS. Herbe médicinale. 

n 

i^fî THKAT, Languir, souffrir ( maladie en général ). Il Chhil — , être languis- 

sant, maladif. 

Qiy THKÉAM. Mâchoire, ganache. N CkliU rtlng — , maladie de la mâchoire. 

(tfjtj THKIEP. V. Tekiép. Saisir avec des pinces, des tenailles. 

tuà THKONG II — thkart, prospère, florissant, puissance. Il Sr'ôk — , pays fioris- 

" sant, prospère. Il Pûch — , de noble extraction. 

dl THLA. Clair, limpide, transparent (liquides). Il T^k — , eau claire, limpide. 

"' Il Tkvceû oi — , clarifier. Il — binâbr, s'éclaircir, se clarifier. Il ChreU — , 

pur, transparent- Il M^k — , visage serein. Il CA^t —, cœur droit, bon. l[ 
Ckït — sarihéa, cœur bon et généreux, il Dêk — , acier. 

[CitU THLAY. 1° Cher, précieux, prix, valeur. Il Kât —, véay — , fixer le prix, 

"' indiquer le prix, || — /oJitMiiM, quel est le prix ? combien cela coûte-t-il ? 

Il — chrbn, cher, très cher. Il — sun pîk, hors de prix. Il — téck, lemom, 
bon marché, prix moyen. Il Ta —, discuter le prix, marchander. Il Lbng — 
renchérir, augmenter le prix. || Lg — , réduire le prix, diminuer. Il Denh — , 
surenchérir (acheteurs ). Il Te^s — , n'être pas d'accord sur le prix, sur la 
valeur d'un objet. Il — rû thok, cher ou bon marché, il Mechas — bi, 
Ô mon cher maître, cher seigneur. 

2° Il Bâng — phoâun — , beaux-frères, belles-sœurs. 

Chj& ÏHLAN. Il Pas —, boa. - 

\S\q THLANG, Grande terrine, chaudière. 



y Google 



358 THL 

tjQ THLaNG. Sourd. Il Trdchiék — (même sens), surdité. || Menus — , sourd- 

■^ qui est sourd. . 

cru THLAS (ou) Thliis. Disloquer, démettre, luxer. H ■ — chaûng day, se dislo- 

"" quer le pied, îa main, n — kar, empêcher la réussite, faire échouer, man- 

,quer un coup, une occasion. 

tjfi THLÂT. Espace vide. || Prâhong — (même sens), 

ïïl THLÉA. Voie, route. Il Pltluu — . voie publique, 

tJlt THLEÂ. Orcanette, plante qui sert à teindre. 

GIT THLÉAI. 1° Crever, fc briser, se rompre. H Sampôu — , jonque percée, bri- 

'^^ sée, qui s'entr'ouvre. Il — bâus, furoncle qui a percé, || — kht^, suppurer. 

2° Régime. !l Phlê dâiing ni6 — , un régime de cocos. Il Thnôt wiS 
— , un régime de fruits de palmier. 

Qin THLEAK. Tomber du haut. I! ~ pi s^, tomber de cheval. \\ — pi dàm 

chceû, tomber d'un arbre. H — vi"h ttét, retomber, |[ — pi Iceû phtèâ, tom- 
ber du haut de la maison. 

tïin THLEaP- Habitué, avoir l'habitude, avoir coutume. Il — thvœii, habitué à 

"^■^ faire telle ou telle chose. H — si'(i/^, acclimaté. IJ Bap — thvceû, péché 

d'habitude. Il Khnhùm pûm — , je n'ai pas l'habitude de. Il M«m — prb, 
n'avoir pas l'habitude de se servir de. || Véa — p'ùk sra srâvbng, il a l'ha- 
bitude de s'enivrer, n Dût — ,ordinairement, habituellement. Il — pi keméng, 
habitudes prises dans la jeunesse. 



THLÉH. Il Maha — , pages, serviteurs du toi. 



i" 

flj THLÊN. 1° Il Sât —, gros lézard. 

2" Il Kôntui — , taie, tache sur les yeux, rouge sur. les bords, blan- 
che au centre. 

uQ THLENG. Peser, examiner. Il — nung ch^nching, peser avec une balance. 

"* Il — ni sîKÛ, tenir en équilibre ( balance ), faire juste contrepoids, con- 

trebalancer. Il — chrûk, peser un porc. I! — pr'Ak, peser de l'argent. 

fuà - THLÊNG. Déclarer, exposer. Il — prap (même sens). Il — dôi damnbr, 

"* - exposer les faits, 

CtU THLI (ou) Thuli. Poussière. Il Dey — , la terre (en général), terrain sec, 

■^ poussière. 

{tn ' THLO. Il r&« —, aller seul en avant. 



y Google 



THL— THM. 



(Oy THLÔM. Foie. Il Méan chét méan — ,_courageux. Il As clii:t, as — , da tout 

'" son cœur, de toute son énergie. || ^îs c/ié(. as — /lùi, n'en pouvant plus, à 

bout de patience 11 Chfiû — , maladie de foie. 



5à THlÔnG. Thl'^p V. Thlïng, ThleÏÏp. 



Qt THLO. Percer de part en part, transpercer. Il — fe/j(î«i ( ""ême sens). II 

% Sampsu — , bateau, jonque percée qui coule à fond. 

[tritU THLUI. Faute, erreur. Il Kilt — , se tronriper. (I — kar (même sens), erreur. 

Qq THONG. i" Il Bânchâul — khsê, tordre (Sur la jambe) plusieurs fils réunis. 

2° Il Thvéar — , porte ouverte. 

ri THMÂ. Pierre, roche, caillou. Il — kvéat ( ou } — sâmliéng, pierre rugueuse, 

~* pierre à aiguiser, il — pliôk, pierre noire, tendre, qui sert à repasser les 

instruments tranchants. Il — s« A, pierre de touche, pierre noire. Il — mî 
dtk, pierre magnétique. H — phiœûng, silex, pierre à feu. Il — kral, pavé, 
carreau. Il — ândét, pierre-ponce. Il — k:u (ou) — pâpéal, marbre. Il — buy 
kriém, connue sous le nom de pierre de Bien-Hoa. Il — ckhnot, pierre 
marbrée. Il — préay, dêk phiœûng, silex, pierre à feu, à étincelles. Il — 
hîJmbâr, pierre calcaire. Il .O^sâ—, terre blanche, dure, employée en guise 
de craie pour ardoises. Il — pOng krâsa, pierre azur, il — roiigvéan, rocher 
sous l'eau. Il — preâ, pierre d'autel. Il Pu — , fendre, casser une pierre. Il 
Chôl — , lancer une pierre, un pavé. Il Chear — , gomme ammoniaque. || 
Pkka — , marbrure, corail. Il — kay kumphlœûttg, pierre à fusil. 

2° Il — ni&n (ou) smb mUn, à quel moment ? 

difi THMÂT. Il — sla meiu, rouleau d'arec et bétel (se dit de garçons et filles qui 

-* se donnent mutuellement des chiques de bétel ). 

difU THMEÂS. Mirador ( pour la chasse ). - 

-4 * ■ 

(Od THMËCH ( ou ) Thmlch. Fermer ( yeux ). Il — phnêk, fermer les yeux. 

A 
, (JLu THMEY. 1° Neuf, nouveau, récent, dernièrement. Il Ao sdmp^t —, habits 

A nouveaux. Il Lûk — . le monsieur (nouveau venu, dernièrement arrivé ). 

Il Dà — êlouité êng, tout dernièrement, tout récemment. Il Thmon — , 
nouveau. 

2° Il Dàm — , espèce de chanvre dit ortie de chine ( ramie ). 

(Q[-n THMÉNH (,ou) Thmînh. Dent. Il — Ara»;, molaires. Il — châng katim, 

-*'"' canines. || — kôndal, incisives. Il Rôngkù — , dents branlantes. Il Sangkiir 

— , agacement des dents ( par les fruits non mûrs ). Il Sângkiét — , grincer 

des dents. Il CMk —, se curer les dents. Il — chhœû, peigne de tisserand. 



y Google 



36o THM-THN. 



fChà THMÔNG. Fouet cambodgien. 

tinU . THMÔP. Magicien, sorcier. Il ^/i — ( même sens ), malfaiteur, «mpoison- 
■* ' neur. Il Ampœû —, maléfices, sorcelleries. 

(2j THMÔR. Il Neàk —, voyageur. Il Dbr ^, voyager. Il — tU krau srùk 

-* èSmnôi, voyageur étranger. I! Dèr -^ kh&ng nS khiing.hô, vigaboader. 

2|i] TMUNG. Il — trey, branchies épineuses de certains poissons. K — kënchàs, ■ 

-^ épines des ouïes. 

Qà THMIÎnG. Il i»j?^HJ —, assis silencieux. 

-* », 

d^n THNXK. Assemblage, degré, échelon II — thn&ng khluon, articulations, 

-*- membrej du corps. Il — phteti, charpente d'une maison, appentis, il — mïtn 

as, origine, principe. Il — tknâl, ne pas s'accorder. Il Chït âk — , discorde. 

I] — baîâng, degrés de l'autel ( en haut ). Il — chândbr, marche d'escaher 

Il — thnâtn, soigner, flatter, caresser, cajoler. 

jjî^ THNÂK. Pli, repli, sinuosité. Il — lie^', sinuosités de terrain. Il — s^mpôt, 

•*~ ■ repli, poche du langoutî. 

dlfU THNAL. Il — sap srdu, endroit où l'on ensemence le riz, ( V. H sap ) plus 

*- souvent employé. 

ijnj THnXl. Digue, chaussée, route élevée. Il Lœiîk dey thvœû —, élever une 

•*" chaussée. 

Chy THNÂM. Médecine, médicament, remède, tabac. Il — sângkôu, niédîca- 

-*- ment, médecine, 'drogue. H — /-A?*, potion. Il — /i>, cachet de médecme 

I! — bit, emplâtre, cataplasme. W — biém, remède que l'on mâche. Il — 
éfinsa, acide muriatique pour souder. Il -: p'ôncU, purgatif. Il — phnêh (ou) 
— puàk ckhiipknêk, collyre. Il — pul^^Ômpul, poison, vemn. il ~ pdnsap, 
contre-poison. Il — krïtn^ médecine contre la fièvre, quinme. Il —prun, mé- 
decine contre les vers ( v. g- santqnine ), H — chU, tabac Cfumer. Il — hït, 
tabac à priser. H Si (ou) biém —, chiquer. 

tiy THNÂM. Flatter, cajoler, soigner. Il Srâ/ainA —, aimer tendrement. I! Por 

-*" — ^ porter avec tendresse, il Chêt — , sollicitude. 

Chà THNÂNG. Articulation, nœud, y ThnU —, jointures des membres. || —day^ 

"*~ phalanges. Il Kiis — day chhvêng rdsdam, ponctuer les phalanges (signer), . 

voyez Kits. H — resey, nœud de bambou, 

dà THNÂNG. Il — chon, grand filet de pêche. 

mn THNEÂK ( TheU ). Appeau. I) SHt —, oiseau servant d'appeau- 



y Google 



THN. 361 

Q1U THNEAP. Il M(i — , largeur ou épaisseur d'un doigt, 

tTlt THNEÂS. Mirador pour la chasse. 

on THNÉK. Dressé, exercé. Il Menils — nâs, individu très exercé à faire quel- 

"*" que chose. || Kû — .bceur dressé. 

(OJ THNÉR. Il — dér, couture. || Rii — , découdre. Il Dach — , décousu- 

fcSuj THNGAY. Soleil, jour. Il — ck^n, lundi, il — ângkéar, mardi, il ~ pm, mer- 

"^ credi. Il — pr eâ hès, ïeudl II ^ sSi, vendredi. Il — sa«, samedi, || — at^t, 

dimanche. Il — rHa, l^ver du soleil. Il — lich, coucher du soleil. Il — tyâng, 
midi. I) — resiél, de une à deux heures de l'après-midi- Il — bàk vesiél, de 
deux à trois heures. Il — chbs srôu, de trois à quatre heures. Il — chimnès 
srôu bai, de quatre à cinq heures. Il — ktJng pknùm, de cinq à six heures. Il 
— sél, jour de fête. Il — réay, jour ordinaire, jour de la semaine- Il S^p — 
C ou ) real — , chaque jour, tous les jours, ordinairement. Il Dâuck sâp — , 
comme d'habitude, à l'ordinaire, il — hbi, il est jour. Il — khpô hbi, il est 
grand jour, il est déjà tard. Il — nï, aujourd'hui, il — nï êng, aujourd'hui 
même. Il — saêk, demain. Il — kiiân saêk, après-demain. Il — krôi, après, 
dans la suite. I! — na, que! jour? Il Mo sel mô — , avant-hier. Il — ûîin — 
Y^ng, jour néfaste. Il — piléa, mêan iéap, jour heureux. 

d^rU THNGÂS. Front. Il L^a^—, oindre le front. Il jy<^K /éa^ —, sacrement de 

"^ Confirmation, 

Qû THNGON. Pesant, lourd; grave. Il — tkngor, sérieux, grave, pondéré- il 

Srôu — , riz de saison, tardif, il ChM — , gravement malade. I! Damnbr 
—, affaire grave. Il — mS hap, qui pèse un pîcul- Il — kabal, tête lourde, 
mal de tête. (I — péak, parole importante, grave, sévère. Il Bap —, péché 
grave, mortel. Il Tûs — , faute grave. 

tJ THNGOR. Gémir, pousser des cris plaintifs, se lamenter. Il lîim — ( même 

v sens ), pousser des gémissements. Il Dêk — , ronfler. Il Préap — , le pigeon 

roucoule. 

(ChrU THNÔL. Gaffe, perche pour pousser les bateaux le long de !a berge. Il Dôl 



vnu 



THNOP.'V- Thne^p. 



Aj THNÔR- Change, prix d'un échange. Il Thlay — , prix, valeur. 

tjfU THNÔS. Barrage. Il Tôs { ou ) teh — , faire un barrage sur une rivière pour 

**" empêcher le poisson de passer. 

l&t^ THNÔT. V. Tenôt. 



y Google 



362 THN-THP. 



^ THNÛ. Arc. Il Bành —, tirer de l'arc. 

(tj THNÙ. Support, étagère. 

Ï3y THNU M. 1° il Âmpor — ( poésie ), insignes royaux. 

2° Pièce de charpente ( traverse ). 

.[jHe THÔ. Il Chhnim — , année du Lièvre. 

(Chn THÔK. Bon marché, vil, de peu de valeur. Il Dâmninh — , marchandises à 

bas prix. || L^k — , vendre à bon marché. Il Thlay — , kâ I6k dêl, vendre à 
quelque prix que ce soit. Il Meiî&s — , individu vil, peu intéressant. 

5 THOM. Grand, gros, vaste, spacieux, solennel, principal. Il — d6m, énorme, 

^ immense, prodigieux. [| — kbi, déjà grand, adulte. Il Kal véa — Ibng, quand 

il eut grandi. || Lak — ,1e grand mandarin, le gouverneur. li Ne&k —, 
les grands. Il Cliéa —, grand, puissant. || Ckàng tkvœû —, ambitieux, faire 
l'important, le grand. || — pô, relativement grand, assez grand. || — tûléay, 
large, spacieux. l( — prâsbr^ solennel, sublime. Il —peâs lœû h, immense. Il 
Chit — , orgueilleux, audacieux. H Apuk — , medai — , oncle, tante. 

tny^ THÔMODA. i" Ordinairement, comme. 

2° Grand, au dessus de, les grands. 

tâfi THON. Supporter. || — kiÏîm ban, insupportable. 

(fjlJ THOP. Baiser, flairer, respirer l'odeur. 

Q^ THOR. 1° Prière, oraison: clémence, miséricorde. Il Saut — , réciter des 

prières, prier. Il Saut — phéavianéa, oraison, prière. Il — mita, clémence, 
miséricorde. Il Et — mita, impitoyable, inhumain. Il Dâ méan — mita, clé- 
ment, miséricordieux. (1 Pre4 — , doctrine, loi divine. Il — prâdau sas, doc- 
trine de l'Eglise. Il — ângvâr, supplication, humble et instante prière. Il 
ApM — , medai — , parrain, père adoptif, mère adoptive. 

2° Il Spean — , soufre. 

tïj^ THOKNÉA ( ou ) Théanéa. Répondre pour quelqu'un, donner sa parole. 

■^ Il Neàk — , répondant. 

t3fij THORNI ( poésie ). La terre. 

EHR THÔT. V. Tkeh. 

înOJ THPEaL. Joue. If — meti, les joues. Il — Irâ^Hk, fesses. Il — trey, ouïes des 

^ poissons, 



y Google 



THF— THD. 363 



mû THPÉCH ( ou ) Thpîch. Carder. 

(tjfi THPÊK. Chauve. Il Kabal ( même sens ). 

ûn THPOK. Accrocher, harponner, saisir, tirer à soi avec un croc, un grappin. 

Û & THPON. It Vat —, écharpe de bonze. 

Ljpi THPOT. Tordre ensemble, allonger. Il— thmey, faire des liens avec du 

^ chanvre. 

Ij THÛ- V. TkHr. 

(îjLri THÙ. V. Thvaû. Faire, agir. 

îîî^^fi THUBAT. Il At^, contre nature, grossier, il Péak àt — , grossièreté, saleté. 

" Il Bap at — -, péché contre nature, sodomie. 

ÎjH THUK. 1" Bâtonnets odoriférants qu'on brûle pour honorer les esprits, les 

" génies. 

■z° Touiïe de cheveux qu'on laisse croître sur la tête des enfants. 

Q£\j THULI. V. Thli. Poussière. Il Lâang — preâ bat, moi, la poussière de vos 

" pieds sacrés ( en s'adressant au roi ). 

Ljy THUM. Sentir, exhaler. Il — sâiy, exhaler une mauvaise odeur, puer, infec- 

' ter. Il — chhniém, odeur des cheveux. Il — kelbn, aspirer, percevoir l'odeur 

de quelque chose, exhaler une odeur. || — chat, odeur forte, v. g. tigre, 
bêtes sauvages, u — ch'âap, odeur de poisson, de moisi, il — bai, avoir du 
dégoût, de la répugnance pour la nourriture, pour le riz. U — kràâup, sen- 
tir bon, répandre une bonne odeur. [| — khlôch, odeur de brûlé. || — phséng, 
odeur de fumée. 

Q THUO. Jeu de hasard, baquan. Il Ling — , jouer au baquan. 

136 THUON. Satisfaire, expier, équivaloir, égaler. Il — thvay, expier, satisfaire, 

w II — bap, expier ses péchés. Il Oi ban — hting bap éng, en expiation de ses 

péchés. Il PÛm — , inégal, pas satisfaisant, insuffisant. Il — kening phlaûng 

shnrUng bap, satisfaire, expier dans le purgatoire. 

ÛJ THUR ( ou ) Thû. Lâche, détendu, se desserrer, se détendre, aisé, facile- Il 

" Khsê—, corde, lien lâche, détendu. Il Kar — , travail aisé, facile, abordable. 

Il — kenong khUiôit, se sentir à l'aise, mieux. Il Châa —, au large, ample- 
ment- 

Qnn THUREAK. Difficulté, embarras, souci, occupation. Il Mêan — , être pris 

" ® par quelque chose, avoir une difficulté, un embarras quelconque. 



y Google 



364 THD— THV 



ÎjIIû THÛKIN. Il Dbm — , dourian. Il PklS — , fruit du dourian, son parfum est 

" très diversement apprécié. 

ul THVA. Petit saucisson. 

lTIUJ THVAY. Offrir à Dieu, au roi; adorer, consacrer à. il — bânehûm prèâ, ado- 

** rer Dieu. Il — hanghôm litong, révérer, honorer le roi. Il — bangkôm lûk s^ng, 

salutation au bonze. Il Sak kabal chéa kknh^m niok — bHngk^m trông preÛ 
kâurna pisês, salut d'un prince au roi. Il Atemaphéap mok ■ — preâ por bôpyt 
maha réack, formule de salutation du bonze envers le roi. Il — sâmpeli preà, 
célébrer la messe. Il — khhioa atema tou pré& âng, se consacrer à Dieu. Il 
— tou prèâ, offrir, offrande à Dieu. Il Dâ — tou préâ hbi, sacré, consacré à 
Dieu. Il — tângvay, faire une offrande, offrir des présents. || Krap — bang- 
kôm, se prosterner en saluant, humblement prosterné. 



THVÈ. WTûk — .jonque. 



01 THVÉAR. Porte, entrée, ouverture. Il Bbk —, ouvrir la porte. j| Réam ( ou ) 

** bct —, fermer la porte. Il Me&t — , entrée, seuil de la porte. Il Ko — , Sapper 

à la porte. Il — ilap pir, porte à deux battants. || CkSnlUk — , jointures des 
portes. Il Trâchiék — , charnière. Il Mî — , montant de pprte. il Khlông — , 
portail. Il Nou méat —, rester à, se tenir à la porte. Il — sràm'ôt, port de 
mer. Il — prey, psay, entrée de la forêt ( anus ). 

dUJ THVEY. Il — day, adresse, dextérité. 

îjU THVIP. La terre, le monde. Il Lângka — , Ceylan. 

(ijfVJ THVIS. Imprudent, négligent. Il Prâht — ( même sens ). Il Chït —, négli 

^ gence, incurie. Il — kkluon, insouciant. 

[Ûtn THVŒU. Faire, agir, exécuter. Il — kar, travailler, faire un ouvrage. Il — 

spéan, faire un pont. H — sré, faire des rizières, il — kar i^êar éng, remplir 
sa besogne, son devoir. || — b6n oi M, faire du bien à quelqu'un; admi- 
nistrer les sacrements. I) — 6B« missa, célébrer la messe. Il ■ — kïm kî, ren- 
dre service à quelqu'un. || — chéa mittrey, faire la paix, se réconcilier, il — _ 
vôv, faire du bruit, mettre le désordre. || — ïûk kî, faire du mal à quelqu'un, 
chagriner, importuner, inquiéter. Il — 6KA mùnénh { même sens ). Il — ■ tïïk 
sas, persécuter la religion. Il — tiis, punir, châtier. Il — kî, nuire, porter 
préjudice, causer du dommage ( paroles, sortilèges, maléfices ). Il — sScA, 
faire de la viande, c.-à-d. tuer un animal pour en avoir la chair. Il — tam, 
imiter. Il — »iî — néay, être chef, patron. 11-^ bânteal, témoigner, attester. 
Il — namœûn, être mandarin, faire le mandarin, le^grand, l'important. Il 
— b'Ôndèr, poursuivre, continuer un ouvrage. Il — rniln trou, mal agir, faire 
de travers. Il — pYim kbp p'Ûm kuor, qui n'agit pas bien, pas digne. t\ — 
phd'ôntéâ, faire pénitence. Il — phddnteâ red^ bap ( même sens ), expier ses 

Eéchés. I! — k^mru, faire un modèle. Il — khluvn, faire le beau, le fier, le fan- 
iron. Il — prângiii, faire l'indifférent, faire semblant de ne pas entendre, 
se taire. Il — vynh, répéter, réitérer, recommencer. Il — ihmey Ibng vynh. 



y Google 



TI— TIN. 36s 

restaurer, renouveler, refaire. Il — chéa, faire semblant, paraître. Il — ck'ê, 
faire le malin, l'entendu. Il — tr^, préparer du poisson. 

^J TI. Lieu, endroit, place- Il — sthan (même sens). |( — limnou ( même sens ). 

Il — phtsà, emplacement d'une maison. Il — siAS» srawSA, endroit plai- 
sant, gai. Il Nom — sthan dâttch dêl, demeurer au même endroit qu'aupara- 
vant. Il — safMnap, endroit où l'on fait le semis ( riz ). Il Châul — , cri des 
enfants, qui jouent à cache-cache, quand ils touchent le but désigné 
d'avance. 

çd TICH. Piquer avec un dard ( abeille, scorpion ). Il — nmg trânich, piquer 

avec le dard. Il Khmûm, ta-ti — , l'abeille, la guêpe pique. 

(Çjy TIÉM. Boutique, bazar. Il — chén, boutique, bazar chinois, maison sans 

•^ plancher. 

(S|jS tien. Bougie, cierge. Il Ckœihig —, chandelier, photophore. Il Bon — preâ 

■^ par, fête de la Chandeleur. 

{Çjà TIÉNG. Droit, juste, équité. Il — (fniig ( même sens ), justesse^ précision, 

-^ droiture." Il Kùmnïlt — trâng, probité, droiture, équité. Il Menus — trang, 

homme droit, probe. Il Dôi — dôi tr^ng, avec droiture, justice, 

(6]U TIEP. 1° Il Dbm — , pommier. Il Phlè — , pomme-canelle. Il — parAng, 

-' corossol. 

2° Coupe évasée. Il Chan — , assiette. 

3° Près, proche, près de. Il — hbi ( même sens ), sur le point de, 
près de. il — nûng dâl, près d'arriver. II — phteâ, prés de la maison. 

[Çl?i TIÉT ( ou ) EtiH. Encore, de nouveau, derechef, autre. Il Mo dâng —, en- 

core une fois. Il Vynh — , de nouveau, encore. Il Oy — , quoi encore. Il lok 
mûy — , en prendre encore un. Il Môntéch —, encore un peu. Il Neâk —, un 
autre individu, une autre personne. 

9y TIM. i" ( ou ) Tym. Atteler, placera cOtê d'un autre. |i — s'é, ka, krâbey, at- 

• teler un cheval, des bœufs, des buffles. W Dur — kenéa, marcher de front. 

2° Il Dbr — team, aller en zigzags. 

9y TIM ( ou ) Stim. À la hauteur de. Il Day — chângki, les mains à la hauteur 

des hanches. 

9jS^ TINÉANG. Véhicule royal, il Pf-eS— srâng ùk, bains royaux. Il Préa — asa- 

•' dû, cheval du roi- Il Preâ — preA rêach kuchin, éléphant du roi II Pre'à — 

preÏÏ chéa rtitk, char royal. 

Çà TING. Il — kônlâ, cheviller, placer une cheville. 



y Google 



366 TiN-TO. 

9ET1 TINH ( ou ) Tynh. Acheter. Il — chda, acheter à crédit. || — d^l day ( ou ) 

prak srâp, acheter au comptant. Il — dSmnmh, acheter des marchandises. 

SU HP. I" Il — prâsbr, excellent. Il Peâl — , titre, dignité, intendant des vivres. 

Il — sàmbat, intendant des finances. 

2° Il Preïï — (ou) iùp nhéan, prescience, connaissance de l'avenir. || Prs'â 
trvng preâ — nhéan, prescience divine. 

tenj TIPI. Il Preâ —, épouse du roi ( P. ). 

(ffm TIPODA ( ou ) Tivada. Ange, divinité. Il À^ —, les divinités payennes. Il Ti- 

^ prok — ( même sens ). 

(9 TIR. Incliné, à pente douce. Il Phnom — , montagne à pente douce. Il Dbm 

chhicû — , arbre incliné. 

(9fU 'fis. Etranger, pays étranger. Il — sesà prâ ( même sens ). Il J\'eM — , un 

étranger. Il Tom sf^A —, aller à l'étranger. Il Mokpisr'èk — , venir de l'é- 
tranger. Il Pïtmsên — , camphre exotique de qualité supérieure, Il Pkka sâa- 
d!in — , anis. 

(9n/l TISNA ( ou ) Tîssena { ou encore ) Tts. Prêcher, lire des satra, des livres 

pieux devant une assemblée. Il — prâdaii, prêcher, faire un sermon. Il PréA 
tkbr — ( même sens ), prédication. || Satra ~ ( ou mieux ) satra tts, livres 
qui traitent de la religion de Bouddha. 

6l9î TITEY. Différent, autre, divers, en particulier, à part. Il .Diïi —, différem- 

ment, diversement. Il Chéa — , différent. Il — âmpi kenéa, différent, autre, à 
part- Il — fias, c'est bien différent, ce n'est pas cela du tout, i) PÛm — âmpi 
kenéa, il n'y a pas de différence entre eux. Il Khnhtim km chéa — , j'ai une 
opinion différente, il Pré chéa —, qui a changé. || — chhngay tuléay, il y a 
une différence immense. Il S'ât âmrik dôi pûch — , animaux divers, d'espèces 
différentes. Il Doi tut — , personnellement, chacun à part, en particulier. 

99tU TITUY. Il S&i —, hibou. Il —tutuy, cri du hibou. 

Ort TIVÉA. Dans le jour, pendant le jour. Il T'^n — réatrey, jour et nuit. 

(6ï(jl TIVEADA. Ange. Il — reaksa, ange gardien. Il Maka — thdm, archange, li 

— tïan^ Prambtton chean, les neufs chœurs des anges. || — kkâuch, les mau- 
vais anges, les anges déchus. Il Ar'âk — khàuch { même sens ), le démon, 
Lucifer. 

[fflf 'ÏO. Soit, ou bien. Il — bey (même sens). Il — tkôm, — iâuch, soit grand, soit 

petit. Il — pms — srey, garçons et filles, homme ou femme. 



; Google 



TO-TON. 367 

ifi TO. Particule impliquant un sens interrogatif, ainsi, si, donc. Il Bà dômni/r 

dâuchnt) — ■, s'il en est ainsi. 

Sd TOCH ( ou ) Tâuch- Petit, grêle, étroit, exigu. Il Kai —, enfance, dès l'en- 

" fance. Il Pi —, depuis, dès l'enfance. || Tang pi — ( même sens ). Il Oi 

— , diminuer, amoindrir, il — »Ss, tout petit, minuscule. [| — kâ — , si petit 

qu'il soit. Il Chêt — , pusillanimité. Il — chH, touché, vexé, humilié, froissé. 

Il KhnhSm — chït nâs pr'è, j'ai été très vexé de ce que... 

Pin TÔK. 1° Table, table incrustée de nacre. Il Liéng —, mviter à sa tablt;, 

' donner un dîner. Il — 'sâsêr, bureau. Il — ckhœûng, plateau à pied pour 

offrandes. 

2° Il — bêdâung, mouvement, battement du cœur. 

3" Il — long, dans l'embarras, ne sachant que faire. 

Çn TÔK. Il Dâmrey — , éléphant à une seule défense. 

9fi TOK. Mou. Il Dam oi — , amollir, rendre mou. 

[Piri TOK. li — trey, appareil respiratoire des poissons. 

cru TOL. Appuyer, mettre un appui, un support, il — pi hum ( môme sens ). 

étayer. Il Dak châng — , mettre un support. |] Chhœû — , étai en bois. 

ffirU TOL ( pour ) Teâl. Arrêté, retenu, à bout, gêné, il — kômmlt, ne sachant 

que faire, à bout d'expédients. I) — prâchnha, à bout d'intelligence, qui 
ne se comprend plus, qu'on ne peut concevoir, il PhteÏÏ nù chângiét nas, thvœû 
kar cy — , cette maison est trop exiguË, on est gêné pour faire la moindre 
besogne. Il — «ïi;« ! ou ) num, rétention d'urine. 

Çy TOM. Se percher, se poser, perché ( oiseaux ). Il — chi'mg chltœù, perché à la 

cime d'un arbre. Il Tslk — , eau stagnante ( v. g. dans le creux d'un arbre ). 

îiy TdM. Prendre soin,avoir soin. Il Thi — ( même sens ). 

Pip _ Tomba. Timbé, etc, V. ces mots par Tamba { ou ) DUm. 

gîÊ Ton. Il — iàng, le père du gendre, parents des deux époux. 

g£ TON. Mou, souple, tendre, flexible, mobile, inconstant. Il — phlon (même 

sens ). Il Oi —, ramollir, assouplir. [| Chêa —, mollement, faiblement. Il 
ChH — , cœur tendre, facile à émouvoir. Il — chïi. être ému. Il K'^mntlt 
— , faiblesse, manque de courage. Il ChhSp — , facile à apaiser, qu'on peut 
adoucir aisément. Il — bândbr, s'amollir, devenir fle.\ible. Il Dey — , terre 
molle. 

«lA TON. V. Tean. 



y Google 



3t>8 TON. 

Pîiu TÔNCHAM. Abondance. 

b 

fiS^y TÙNDXM. Faire cuire. H — iai, faire cuire le riz. 

SS£U TÔNDÂP. 1° il M5 ~, onze. H Pîf —, douze. [| Bey —, treize, etc. 

2° Se couvrir, il - — khluon, se couvrir avec un manteau, une 
couverture. Il — sampot ( même sens). Il Sâmpïii — , couverture, manteau. 

9i3 ÏONG. Oriflamme, banderolle. || Preâ — , oriflammes attachées au bout 

de longues perches en face des pagodes. Il — chkâl { même sens ). 

9q TÔNG. i" Tige, tronc, origine, principe. Il — lômpeang chû, sarment de 

vigne. Il — kùnlray trâchiék, bout de l'oreille. Ij — phchït, cordon ombilical. 
Il — kràp€â,onïice intérieur de l'estomac, pylore. Il Dôm — , origine, prin- 
cipe, commencement. Il Pi dbm —, dès l'origine- il Mjin méan dètn — , 
cela n'a pas de sens, incohérent. 

2" Or. ( P, ) Il Chéang —, orfèvre. 

3° Il — vông, câlin, mignard, précieux. Il Dàr — vông, faire l'im- 
portant, faire la précieuse. 

nà TONG. V. Têng. 

Sàcdî TONGCHEY, Drapeau, bannière, étendard, oriflamme, pavillon. Il Dâng^ 

• ' — , hampe, il Haut — , arborer, hisser le drapeau. Il Srku — làng ( même 

sens ). 

9ihh TUNGDÊNG. Cuivre; capsule. Il Shnbàr —, cuivré, coukuT du Kkmer. 

?iàlU TÔNGKÂP. Tenailles, 

n ^ 

mh} TONGKÊ. Il Siii —, petit insecte qui tue les fourmis. Il — khsack { même 

^ sens ), fourmi-lion. 

s(qÛ TÔNGKICH. Heurter, jeter contre, s'entrechoquer, 

n 

Piâ'J TÔNGKÔM. il Chhœû — , arbres épais, serrés. Il Molôp ( ou ) melôp — , 

^ très bien ombragé, au frais. 

Pian TÔNGKÛK. Froisser, écraser. Il — kabal nllng thmà, se fracasser la tête 

I contre une pierre. 

fiàcV TONGKUOL. Sombre, épais ; tourbillon de poussière. Il Phsêng — , fumée 

w . épaisse. Il Chhï — , tourbillon de flammes qui montent très haut. 



, Google 



TON— TOP. 369 



SÎP^ TONH. 1° Il — k^innût, empêché, retenu, arrêté. ■ 

i" Il — tdk, courants qui se rencontrent, reflux de l'eau. 

fijE^J TÔNLÉA. Il Ddm — .arbre qui croît sur le bord des rivières, 

9l£>i TONLI. i" Fleuve, lac II — tkdin, le grand fleuve ( le Méliong )._ Il — sap, 

"' le grand lac du Cambodge. Il Méat — , rives du fleuve. Il ChhUng — , 1° 

Traverser le fleuve. 2° Accoucher ( terme poli ). 

?îfiû TÔNLING. Il — (flmre}', entraves des éléphants. 

S£9Ju3 TÔNLCiNG. Il M'6 —, mesure, un boisseau ( peu employé ]. 

fifip TONSA ( ou ) Ânsa. i" Neâk — sr^k, génie protecteur d'un pays. 

2" Il Dàin — , palmier épineux. 

ÇfifiLU TÔNSAI ( ou } Ânsai. i" Lièvre, lapin. Il — sr'ôk, lapin. Il — prey, lièvre. Il 

— kdl, grosse espèce. Il — slok, petite espèce. 

2° I) — morïck, lavande, herbe. 

Gfifuà TÔNSÂNG ( ou ) Ànsâng. Iguane. 

etSm TÔNTÉNH ( ou ) TSntînh. Répéter,'rabâcher. Il — tontu ( même sens ). Il 

" — oi cham, répéter pour se rappeler. Il — tkbr, redire des prières. , 

efim TÔNTINH. Il Lofôft —, faire un petit commerce. 

9&h TÔNTuNG. 1° Plus généralement Ântông. Anguille. Il — rùk dey, l'anguille 

s'enfonce dans la terre. Il — véa, l'anguille rampe. 

2° Il — rilk, se dit du saignement de nez. 

efi[riy TÔNTRÂM. Frapper la terre du pied. 

eià TÔNT[5nG. Attendre. W — kî , attendre quelqu'un. 

RlintU TÔNGVAY. V Tâng. Tëonh. V. Tââunh. 

9n TOP. Barrer, retenir, contenir. Il — chkêam, arrêter le sang. || — khluon, 

soutenir, se contenir. I) — meât, fermer la bouche (avec la main) ; se taire. 
Il — prêk, obstruer, barrer un arroyo. \i — tûk phnêk, retenir ses larmes. 

?in t6p. V. Tdp. Armée. 



y Google 



3?o TOR— TOU. 



91 TÔR ( on )'Tô. Gouttière, chenal. Il - ttlk ( même sens ). 

Ifflt TÔS. Arrêter, barrer. || — thn^s, faire un barrage pour prendre le poisson. 

9inj tÔs. V. Teh. 

9f\ TÔT. Voir ( D. ). il Preâ — h, chréap h. Dieu voit tout, connaît tout.- 

ffléi TOT. V. Tdi. Frapper. 

SlS TOTÈ. Il — tatak, en désordre, sale. Il si — —, manger en répandant ie 

riz ça et là ( comme les enfants ). 

e91j TOTÉA ( ou ) Tetéa. Perdrix- 

691 1 TOTEX. Secouer, agiter. Il — sia/i, secouer les ailes. 

ti > 

69 TOTU. Se couvrir, se voiler. Il Dêk —, dormir la tête couverte ( d'un voiie, 

" d'une couverture ). || — nûng sâmput, se couvrir avec un drap, une 

couverture. 

69u TOTUCH ( ou ) Tetâch. l\ Ângvàr — , supplier instamment. 

69n TOTUK (ou) Tetûk. Mouillé, trempé, arrosé, humecté, il — chûp, trempé. Il 

— ibm, humide, humecté. 

66^] TOTUNG. Contraire, opposé, en travers, en largeur, il — tâtîng, d'une façon 

contraire, opposée. Il — tâtîng kenea, agir d'une façon opposée, se chicaner 
Il Srâdey — , contredire. Il Chhibi — kenéa, se contredire, êtrf! en op- 
position. Il Nom chéa — , résister, s'opposer. Il Teas — ( même sens ). 
Il Dâ non —, en travers, de travers. Il — krït preâ viney, contraire à la loi 
divine, illicite. Il Khang —, en largeur, en travers. Il Khiâl — , vent de 
côté, de travers. 

66 ru TOTUOL (ou) re(«£»i. Accepter, consentir, recevoir, accueillir. Il — bdng 

*• keap kî, recevoir les ordres de quelqu'un. Il — kar ngéar, prendre sur, accep- 

ter une charge. Il — tïang sngiém, recevoir, accepter en silence. Il — ch'ânh, 
s'avouer vaincu, il — chô, céder, se soumettre. Il — khôs, — tils, reconnaî- 
tre sa faute, son erreur. Il — kUm, tômbak, supporter les souffrances, les 
peines, les misères. Il Tou — ki, aller recevoir quelqu'un, aller au-devant 
de quelqu'un , || Tou — trey, aller acheter du poisson pour le revendre 
ensuite. (I — ^reif ^«^ra, recevoir le Corps de N. S,, communier. I( Dâ — 
preUpôr, béni, consacré. 

[?13 TOU. Aller, passé ( particule qui indique le mouvement, l'impératif), il — 

mok, aller et venir, réciproquement. || Suor — suor mok, se visiter mutuel- 
lement ; faire des perquisitions, il — ttiûk, aller devant, au-deVant. Il — 
bit hbi, parti, disparu. Il Chhnàm — , l'année passée. Il Chhnàm — mûy. 



y Google 



TRA. 3?i 

il y a deux ans. Il Oi — , envoyer, donner à. Il Dék — , dors donc. Il 
phgk — , bois, tu peux boire. Il — cAS, va-t-en ( ou encore ) tu peux partir. 

[fn TRA. Sceau, cacliet, effigie. Il — luotig, sceau, cachet royal. Il Bô — , poser 

le sceau, mettre son cachet. Il Kot — , noter, inscrire. Il Truot —, surveiller, 
, faire des rondes. Il — chu, petite balance. 

2° Il — ti dâl, atteindre, jusqu'à, 

JË^Hn TRÂÂK. Espèce de gale, de rogne. Il Kàt —, avoir la gale. 

[ÉljnfU TRÂAL. Pousser des cris de joie, sauter de joie, allégresse. Il Tèâ day — , 

applaudir, acclamer, il — tha, crier haut, s'écrier. 

(fit3*in TRÀBÂK [ou) Trebâk, Saisir, happer. Il — khUm, saisir avec les dents. 

[riUn TRÀBÂK. i" Membrane. Iî — phnêk, paupière. Il — phka, pétale de fleur. Il 

— ckhuk, chapiteau de colonne. Il Ponguock — chkuk, fenêtre à persiennes. 

2° Il Melu mô —, un paquet de 20 feuilles de bétel. 

Pipm TRÂBaNH. Faire tourner avec les deux mains, ou avec le pouce et l'index. 

'J ~^ Il — kàs, faire tourner une sapèque (pile ou face). Il — sâmp'Ôt, kksê, tor- 

dre une étoffe, une corde. 

[ê^EUn TRÂBÊK. Il Dôwi —, goyavier. Il PA^â —, goyave, il —- phlM, — morich, 

variétés. Il Tebâung hhka — pyey, pierre précieuse. Il Sàmbâr pkhn — pf^y, 
couleur de fleur de goyavier. 

fefUi^ TRÀBÈNG. Joindre, attacher. Il — day, enseigne des douanes ( longue 

^ perche au sommet de laquelle est attaché un treillis en bambou). Il ^ 

kàuH kimprëa, attacher solidement au moyen d'une cheville pour empê- 
cher une corde de se relâcher. 

[nUÊS TRÀBÉT. Il Preâ — , petit hangar sous lequel on brûle les cadavres. 



[fnO TRAC H. [| Z>ôw —, arbre qui atteint de très grandes dimensions, et dont 

on extrait de l'huile pour faire des torches. 



TRÂCHA. Il PMû —, clair, brillant. 
TRÂCHÂK. Il Kebâck — ândàk, Rears, iestons. 



^ If 
JTiOn 

fpîQ^fi TRÂCHEAK. Froid, refroidi, frais, il Oi —, refroidir, rafraîchir. Il ChSng 

^0 — tiède, il Cliêt —, indifférent, firoid. 

fetâ'ln TRÂCHIÉK. 1° Oreille, il Sl^k —, pavillon de l'oreille. Il Prâhong —, con- 

*- J duit de l'oreille. Il Tong — , lobe de l'oreille. I! Mck —, cérumen. Il Prèng 

— ,, prêter l'oreille. Il Prëng — sdap (même sens), écouter avec attention. 



y Google 



373 TRA. 

Il Htlng — , bourdonnements d'oreilles, bruits à déchirer les oreilles. Il 
PfUich — , être distrait, inattentif. Il Thlâng — , dureté d'oreilles, surdité. 
Il — remeâs, éprouver des démangeaisons dans l'oreille. 

2° il Sât — kam, hirondelle. 

3" Il Dom — krânh tâk, hoax. 

1^0 TRACHÙ. Petite balance. Il Dângrêk —, attaches du plateau. 

[Pitifi TKÂDÉT. il Ff^r —, liane, vigne sauvage. 

[SlIMî TRÂDÉU. Il Sât — , grosse espèce d'hirondelle. Il SAt — vîck, vanneau 

{ oiseau qui dit-on, se couche les jambes en l'air) ! 

^îdd TRADUOCH. !| CAj-uocA —, harmonieux. 

[nU^û TRÂHUNG. Il Cris, vociférations, tapage. 

f[piî TRAY. 1° Il KHp — , ckol ckénk, élaguer, couper les branches qui gênent le 

passage. 

2° Il Maha — , habillement complet d'un bonze (tout son accoutre- 
ment )■ 

3° Il — phik, satràtraypkik, genèse de Bouddha. 

iêlIHlÊ TRÂlEN.li D^ft —, gémir ou parler fort en dormant. Il Mît — kkltion, se 

retourner dans son lit. 

jffiUJû TRÂIÔNG { oc ) Tâiong. || — cAéft, fleur de bananier, il Thvœù — chék, 

" faire en forme de fleur de bananier. 

mf! TRÂK. Petit panier en jonc ou en rotin, au col très étroit. 

mfl TRÂK. Il — thmâ, maladie. Il Ckâmngti — - tûk, hydropisie. 

feinnj TRÂKAL. i" CkSmney — , nourriture rare et recherchée. Il Reb^s — , objets 

nouveaux, curieux. 

2° Il Chék maha — (ou) tâkal, variété de banane. 

[Onâ TRAKÂNG. Porter sur les bras. Il Bey — (même sens) v. g. un tout petit 

enfant. 

[SintV TRÂKÂUL. 1° Chéri, bien aimé. Il O kâun — , ô mon chéri, mon bijou. )l 

Il Chïi mûl — , s'aimer tendrement. 

2° Race, lignée. || Pûch — (même sens). 



y Google 



TRA. 



(nnu 
(snd 

Ijru 



(fiSjÙ 

(mu 
(ma 

(ntnn 
(nitnd 
(Àan 

^ân 
(îianu 



TRÂKOP. Il Si tâmpeâ —, mâcher, avaler. 

TRÂKUOCH. Tordre. Il — s^k, friser, boucler ses cheveux. Il — kksd, tor- 
dre une corde. 

TRAKUON (ou) Tâktion. Liseron d'eau (comestible). 

TRÂKUOT(ou) Takuot. il Sat — , sorte de petit crocodile terrestre, genre 
iguane. 

TRAL. Navette de tisserand. Il B(î — , lancer la navette. 

TRÂLACH. Courge. I! — srôu, grosse espèce. Il — moréch, plus petite. Il 
Ki — , île des courges (nom de l'île appelée, Poulo Condor par les Eu- 
ropéens.). 

TRÂLAP. Retour, revenir, retourner. Il — tou, retourner. Il — dey, retour- 
ner la terre ( pioche, herse ). Il — sânlék sayphou, tourner les pages d'un 
livre, parcourir un livre. 

TRALOK (ou ) Tâlôk. Ecorce de la noix de coco. || — châk, entonnoir fait 
avec une noix de coco. Il — bôi, noix de coco emmanchée dont on se sert 
pour boire, 

TRÂLONGKHAM. || Srâdey — , parler, à tort et à travers comme un ivro- 
gne qui ne connaît plus personne. 

TRAM. Facteur (mot annam.). 

TRAM. Il — tuk, tremper dann l'eau, faire détremper, macérer. Il — «Sm- 
pang, faire tremper du pain. Il — srôu pûch, faire tremper le riz de 
semence pour le faire germer. H S^ch — , salaison. 

TRAMEAK. Cornac. Il — d^MtfO' (même sens). 

TRAMOCH. Isolé, seul. 

TRÂMoK. Il Dih — , dormir d'un seul somme, dormir profondément ; ron- 
fler. 

TRÀMUK. Insensible, paresseux au dernier degré. || — spilk, engourdi. 

TRAnAM. Abstinence, régime. 

TRÂNEAP. Il SâmpU — tapis. || Dêk —, enclume. Il — kêp, tapis de selle. 

TRANG. Clarifier, filtrer. Il —(îîfe, filtrer l'eau- 



y Google 



TBA. 



&'à 



(ènm 

(mu 
(fim'à 
(fitjfu 



TRÂNG. i" Droit, direct, en droite ligne. Il Chèt —, cœur droit, franc, 
loyal, fidèle. Il Niéay — , parler avec droiture, franchise. Il Tarn —, se- 
lon l'équité. [| Tiéng — , vrai, droiture. Il Doi tiéng, dot — , avec équité, 
droiture, franchise. Il Knt —, couper droit. Il Thngay — , midi, li PS 
— , droiture, fidélité. 

2° Quant à, vers, pour ce quiconcerne.il È — (même sens). Il 
— «a, par où ? (| Dbr — wa, par où passer ? || — ««, — na, quelque côté 
que ce soit. Il — ni, ici, par ici. [| — nô, quant à cela. W E — MmâSi», 
quant à moi, pour ce qui me concerne. 

3° Chhœû — , jeu d'échecs. Il Ling ckhœû—, jouer aux échecs. || 
Kadar chhœû — , échiquier. 

TRÂNGÉL. il — trdftgal, rasé, pelé, imberbe, déplumé. 

TRÂNGÔL. H Trângêl — , tondu, rasé. 

TRXNH. i" wChhûk — , héliotrope sauvage. Il SrfifcA —-, vice-roi, gouver. 
neur de grande province. 

TRÂNICH. Dard ; piqûre ( insectes, reptiles ). Il — khtuy, dard du scor- 
pion. Il — khmïim, dard de l'abeille. 

TRÂNO. Support, étagère. 

TRÂNÔp. V. Tràneâp. 

TRÂNÔT. 1° Lien dans lequel on enfile les poissons encore vivants. 

2° Il M'a — , une ligature. 

TRÂNOL ( T41 ). Poids, fardeau qu'on porte sur la tête. 

TRAnONG. Il — trey, arête de poisson ; nageoire dorsale. 

TRAP. Imiter, contrefaire, singer. Il Tarn —, suivre, imiter, prendre exem- 
ple sur. I! — chéa kebuon ( même sens )■ Il — kûr ki, faire des caricatures, 



- prà trey, vivier. Il SU tê — , marécage, maré- 



TRÂPÉANG. Mare, 
cageux. 

TRÂPEL. Déplumé, dégarni ( oiseaux, poules ). || Kâutt tne^n — , poussin 
qui n'a pas encore de plumes. 

TRÂFONG. Il — ret'i, montants qui soutiennent les rebords de la voiture. 



y Google 



TRA~TBE. 



(Snd 
^ru 

(«(un 
|n(uiai 

M 

(nuj 

Qn'à 
[nu 

fnn 



TRÂPUK. Anus ( terme grossier ). Il — ^ch { même, sens ). Il — «am, 
urètre. Il — mochul, chas, trou d'une aiguille. 



TRÂPUOCH. Il Trey —, adoi 
rivage. 



s, poisson de mer qui vient dormir sur le 



TRAS, 1° Il -~ prb, ordonner à, envoyer quelqu'un ( D, R. ). 

2° Il — chéa, devenir. ]l — chéa preù, se transformer, devenir un dieu 
( Bouddha ). 

TRÂSAY. Il sut — , tortue d'eau douce. 

TRÂSAK { ou ) Tâsâk. Concombre, potiron. II — sr3w, melon du pays. 

TRÂSAL. Boucles d'oreilles. 

TRATONG. 1° Il — tabong vât, supérieur général ( pagode, monastère )■ 

2° Il Mï) —, à hauteur d'homme { profondeur de l'eau ). 

TRÂTÛS { ou ) Prât&s. Chicaneur. Il Rïlng rïis — , féroce, barbare. 

TRAU. Tubercule comestible. Il — prey ( même sens ), qui croît dans 
l'eau. Il — krâvtuon, — sla, — chœûng romeiis, — kiép, variétés. - 

TRÊ. Trompette, piston. Il PAidw —, sonner de la trompette. 

TREAY. 1° Il Sa( —, espèce de cerf. 

2° Il Trtmg — , belle forme, beauté. 
TRÉAL. 1° )l — Irey, cavité dans un arroyo où se réunissent les poissons. 

2° Il Dék — , se coucher sur le ventre. 

TRËANG. Il Dbm —, palmier dont les feuilles servent à écrire les %atra. 

TRÉAP. Mettre la main sur, tomber sur. Il — day, imposer les mains. Il 
Lût —, retomber sur ses pattes ( v. g. chat )■ 

TRAP. i" Biens, richesse, fortune. I) Reh'âs — (ou) — sâmbat ( même sens }. 

2° (I Phlê — , aubergine. 

3° Il — kadar, faire un lambris, planchéier. 
TREY. 1° sut — , poisson ( en général ). 2° Il — visay, boussole. 



y Google 



376 TRE— TRO- 



(jPin TRÉK. Il — àr, sauter de joie, bondir de joie, il — âr trâal ( même sens ), 

tressaillir. Il — âr swâ sma( ( même sens ). 

[ny TKËM. 1° Juste, précis, à l'endroit précis ; égal, conforme, il — smô kahal 

ckœûngkting, à la hauteur du genou. Il KM — , couper juste, ras. 

2° Il — a, seulement. 

îjflà TRÊNG. Roseau. Il — àiéi, plante aquatique qui devient très haute. Il PAAa 

iYtng — , fleurs de roseau, II RoUh bêk pkka — , ( exp. figurée ) écume des 
tiots. 



[(sfi TRÉT. V. Trîi. 

[nu TRÉP. Herbes flottantes sur les lacs. 

((sjai TRIÉL. 1° Corne de lynx. 

2° Il — , nom d'une liane. 

[[ffjîJ TRIEM. 1° Préparé, prêt. Il — (s^^, préparer les troupes ; repos d'un jour 

ou deux avant de lever le camp ( troupes ), 

2° Il Dàr — tréam, aller à pas lents parce qu'on souffre des pieds. 

((à^U TRIÉP. Il — tra, serré, en foule. 

l[ïfi TRIT.- Courbé, penché, incliné. Il — trut, vaciller, chanceler,tituber. l! Dôr 

— trut i même sens ). Il — trûm, s'affaisser, s'entr'ouvrir. 

[SJ TRÔ. 1° Violon. Il Kdut — , jouer du violon. 

2° Etayer, mettre un support, supporter. Il Chhceû — , support en bois. 

(«tu TRÔI. Jalonner. 

t{n[ TRÔI. Rive. Il — mô khang, de l'autre côté, au delà, il — khang nt, — é ai, 

^ cette rive, ce cÔté-ci. Il — khang n'6, — ê néay, sur l'autre rive, de l'autre 

côté. 

[fpnn TRÔK. Monticule, motte. Il — dey, taupinière. Il Kôndiér — , nid de fourmis 

( sur les arbres ). 

[ny TRÔM. Il Sât — ( ou ) sa kâ, échassier noir au ventre blanc. 

[ly TROM. 1° Indigo. 

2° Il Véay — , rouer de coups. 



y Google 



TRO-TRU. 377 



[»'à 



[n'u 



\S^ 



i|nru 

iCno 
[sa 






TRONG. ( Se met devant bon nombre d'expressions en parlant de Dieu, du 
roi ). Il — réach, gouverner, régner. Il -^ preâ boniûl, parler, dire. Il — preâ 
os( même sens ) { D. R. ). |] — («^ nhéan, prescience divine, ii Luong srey 
— keâr, concevoir ( reine ). 

TROP. V. Treap. 

TROU. Bien, c'est bien, c'est cela, conforme, il convient, il faut, atteindre, 
toucher. Il Thvœû p&m — , mal agir, se mal conduire. Il — kam lômbak, 
avoir des malheurs, des tribulations. Il — rimpe'ât, recevoir le rotin, être 
frappé. Il — chOr ptân, rencontrer des pirates, tomber entre les mains des 
brigands. Il — («s, être puni, fl — âmpcEÛ, être victime de maléfices, de sor- 
tilèges. Il — ch^t, convenir, plaire. Il — ngéar, c'est le devoir de, il est de. 
Il — mùk ngéar ( même sens ), ce qui concerne les attributions de quel- 
qu'un. Il — kar, être utile, avoir besoin, il Mùn — kar, inutile, dont on 
n'a pas besoin. Il — kenéa, s'accorder, être d'accord, se convenir. H — rd 
kkôs, est-ce bien ou non ? Il Bânh — , atteindre en tirant un coup, tirer 
juste. 

TRU. 1° Grande nasse. 

2" Il Mît dâ — , ennemi implacable. 

TRÛL, Il K'iin phlmûng — mœill, tenir une lumière pour éclairer celui qui 
cherche quelque chose. 

TROM. Il Trît —, s'affaisser. 

TRÛNG. 1° Cage, prison. Il — mean téa, poulailler. || — sàl, cage, parc, tl 
D&k — , mettre en cage. 

2° Poitrine. || Dbm — ( même sens ), sein. Il Kâ dbm — , se frapper 
la poitrine. I! Snâuk — , plastron ( tortue ). 

TRUNG. Treillage, échalas. Il Trâsôk — , concombre grimpant. 

TRUOY. Bourgeon, jeune pousse d'arbre, rejeton, tige d'une plante, d'un 
arbrisseau. Il Leas — , bourgeonner. 

TRUOS. Il Thvœû mô — , ébaucher grossièrement, faire à la hâte, il K^p 
mô — , se frayer un chemin en coupant les herbes. 

TRUOT. i" Il — «ntdi, surveiller. Il Mô — pir — , aller et venir une fois ou 
deux pour voir ce qui se passe. Il Néay — , surveillant. 

2" Superposé, empilé. 



y Google 



378 TRU— TUK. 



C[srU TRUS(ou) Trœûs. Un peu plus. Il TASm —, un peu plus grand. Il — k'Ôm- 

lang, reprendre des forces. 

[§f) TRÛT. Empreinte des denfs. 

65 TÛ. Armoire, buffet. 

9J TUA ( ou ) Tm. Personne, corps. Il Mo — , une personne. Il Dôi — titey 

" titey, chacun à part. Il Tëang — mén, réellement. I) Sambôt — , acte de ven- 

te d'un esclave. Il — âksâr, corps du caractère ( écriture combodgienne ). 

[ÇTJ TÙA ( ou ) Tœûa. Nain, petit, rabougri. It Mettes — , un nain. Il Chék — , ba- 

-* naniernain, Il Anchëang — , cloison peu élevée, balustrade, garde-fou. 

[ffld TUcH. Il Sàt —, gibbon. 

çn TOK. 1° Placer, mettre, laisser, "conserver. Il — chêa dâuchnt, ceci posé, 

' étant donné que. Il — oi saîk, garder pour le lendemain. Il — oi, destiner 

à, garder pour, [j — chéa, Être regardé comme, regarder, considérer com- 
me. I! — chêa sâmkeâl, garder comme un signe, une marque. (I — hiey, sé- 
parer, faire un triage, H — titey pi kenêa { même sens ), éloigner de. Il — 
«ië kkang, mettre à part, séparer. || Ti dâk — rebâs preïï, lieu où l'on serre 
les choses sacrées, sacristie. Il — ê krôi, réserver pour plus tard. !l — chêt, 
se iier à, avoir confiance en. Il — pre'S réack chéa kartey, aimer ( D. R. ). ]\ 
— vynh, remettre, replacer, poser de nouveau. II — tê, excepté, sauf. Il — 
sSi tMm, — s5( tâiich, satisfaire ses besoins naturels (terme poli). [| — sâm- 
chay, épargner, réserver. Il — sak, pûk méat, laisser croître ses cheveux, sa 
barbe. Il — smb kî thu, c'est comme si l'on disait... || — chéa kèmbUng, 
cacher, tenir secret. Il DM — , conserver, placer, établir. 

2° Douleur, peine, tristesse, affliction. || Méan — , avoir de la peine, 
être chagrin, triste. Il Méan — s'iJk (même sens). Il — s6k, tristesse, afflic- 
tion. Il Rang — , être dans la douleur, dans la peine, li Thvœû — , faire sou- 
ffrir, faire de la peine à. || KUn — , porter le deuil. Il Dâ — sôk, consoler. 
Il Kreân d'à — s%k, consolable. 

9n TÛK. Barque, jonque, pirogue. Il Preii tînïang — , barque royale. Il — kasay, 

" bateau de plaisance, H — deyau, jonque de 5 à 6 rameurs. Il — sla pâm 

[ même sens ), plus élancée. It — ngo, pirogue de joute très élancée et 
très relevée aux extrémités. Il — prânUng, barque de joute. Il — phka char 
pirogue de course, plus petite que la précédente. Il — kômr'61, piroge d'une 
seule pièce. Il — pvkchay, grande jonque. Il — thvZ, jonque qui a une maison- 
nette à l'arrière. Il Kabal — , proue, avant de la barque. Il ICônsay — , poupe, 
arrière de la barque- Il Ketong — , pièces de bois transversales, il Rovïang 
— , espace entre les ketong. || Dambàul — , roof, toit de barque. Il Thnôl 
— .gaffe. Il Ckêu — , rame, ramer. Il [Chat — , mouiller. Il Chhléas — , réqui- 
sitionner des barques pour des corvées. Il Bàk — , creuser, ouvrir une 
barque, la travailler. Il — klung, ngHk, barque qui oscille beaucoup. Il — 
diâmlS-ng, bac, ( guédo ). 



y Google 



TUK-TUO. 379 



Çfl TOk. Eau, jus, sève, suc. Il — tliémlhng, — ckùn, inondation, débordement, 

crue d'une rivière. Il — chou, marée montante. Il — néach, marée descen- 
dante. Il — hôr ( ou ) ho, courant de l'eau. || — ho khlâng, fort courant. Il 

— fiung,e3Vi morte, marée étale. Il — srdk, l'eau baisse. || - — tkla, eau claire, 
limpide. Il — kuoch, tourbillons, remous. Il — ni6n, eau pour les cérémo- 
nies des bonzes, il Stong — , sonder la profondeur de l'eaa. Il Miik — , pas- 
sage de l'eau, cours d'eau. Il Phiou — , cours d'eau. Il Dbr phloii - — , aller 
par eau. Il — dey, l'eau et la terre, le climat. || Chành — , qui a la fièvre 
paludéenne. Il — pred por, eau bénite. Il Bach — préâ ^or.aspersion de 
l'eau bénite. Il Bach — tûk, vider l'eau qui est dans la barque. Il Releas 
— , asperger légèrement avec le bout des doigts. Il — phnêk, larmes, il 

— da, lait. Il — meaty salive. Il — nûm, urine. || — âwpôii. jus de canne 
à sucre. Il ■ — trey, saumure de poisson. Il — khtnûm, miel. Il — morum, 
miel produit par une grosse mouche. Il Chear — , huile de bois. 

eru TÛL. 1° Porter sur la tête. 

2° S'adresser, annoncer à ( D. R. B. ). || — preA pût deyka, s'adresser 
au bonze, il — pred deyka, les chrétiens emploient de préférence cette for- 
mule envers les missionnaires. Il Krap — luong, formule réservée pour 
le roi. 

Sfinf TULÉAY. Vaste, spacieux, ample, large. Il Tûiôm — ( même sens ), Il Oi 

" " — , élargir, relâcher. Il Chéa —, amplement, spacieusement. Il Chhngay — 

( même sens ), vaste. Il Chït — , généreux, libéral. 

[fiy TUM. 1 Mû — , un petit empan ( du pouce à l'index ). 

çy TÛM. i" Mûr, mûrir, vieux. Il PhU — , fruit mûr. Il Châs — , les vieux, les 

' anciens. 

2° Perché. Il SM — chùng dàm chkŒtl, oiseau perché à la cime d'un 
arbre. 

3° Il Sât — , poule sultane. 

9£ TÛN. Dépense, capital, mise de fonds. Il Dôni — , le capital. Il Châul dàm — , 

' s'associer. 

9fi TUN. li — méan, exhorter, conseiller, il — méan prddau ( même sens ). 

9jS TUN. Il ~- tivéa, le jour. Il — Hvêa réairey, le jour et la nuit. 

[fflg TUNG. Balançoire. || lui — , se balancer. 

gà TÙNG. I) SM —, pélican. 

ÇCV TUOL, il Monticule, plateau, élévation de terrain. 



y Google 



38o TUO— TUS. 



9& TUON. 1° Fort, bien pris. || Me^m — mwoH ( même sens). 

2° Il Pré — , soie lustrée. 

(Gfi TÙON. Presser, hâter, urger, solliciter. Il Dâs — ( même sens ), réveiller. Il 

— khlâng, presser vivement. I! Tïang — , en hâte, urgent. 

çà TONG. Frapper, it — skâr, frapper le tamtam ( poésie ). 

6Cn TUONH. Il lùm — , pleurer, gémir, se lamenter. 

9SÎ TUOT. Il Chau — , arrière petit-fils. Il Chi ta — .bisaïeul. Il Medai mtng 

" — khang apttk, grand'tante. Il Chi dâun — , bisaïeule. Il Méa — khang 

medai, grand oncle ( côté maternel ). Il Méa chi — khang ap^k, même sens 

{ côté paternel ). 

Çn TUP. Arrêté. Il — chii — nûm — ckhéam, qui ne peut plus fonctionner 

' { corps ). 

(ÇU TUP 1° Alors, récemment, nouvellement, dernièrement. Il — êlounîêng,iQU.t 

récemment, à l'instant. Il — ^mèai »g(iy, tout dernièrement. i! — Snibânh 
mënh, à l'instant, il — thvœû vynh tiét, refaire de nouveau, renouveler (| 
— kà, commencer un ouvage- 

2° Se met devant certains noms de dignité ( D. R. ). Il — prâsàr, cé- 
lèbre. Il TrSng — nhéan, ordonner, décréter ( D.R. ). Il Soi preâ — chângkot, 
mourir ( 1>. ). 

ÇJufi TURCHON. 1° Avoir pitié d'un pauvre égaré. 

1/ 

2° Il CJi^t — , dureté de cœur, qui n'a pas de sentiments, égaré 
{ s'emploie au physique et au moral ). 

GÎ1 TURÉA. Il — itîriiM, mortel, grave (maladie). Il Chamngii — turlin, ms.- 

" ladie grave, mortelle. Il Chéa — turôn, mortellement. 

SRy TURKÔM ( ou ) T)ingk^m. il /'r^' — sg'»', forêt ombragée, épaisse. 

Çîn9 TURKOT. Il K'J^msât — , pauvre, malheureux, misérable. 

(fflT T0S. Faute, crime, peine, châtiment. Il — kâmk^is {mëms sens). Il Thvœ4 

— , condamner, punir. Il Thvceû — dM sltip, condamner à mort. I! lok 
— , punir, se venger. Il Dâk — , accuser, punir. Il Méan ;;— , être en faute, 

coupable. Il Dâ h nona prâteâ —, irrépréhensible. 11 Al — , pardonner. 

Il Àt — khnhôm, excusez- moi, je vous prie de m'excuser ( par politesse ). 

il Ne&k — , coupable, pécheur. Il Totuol — , se reconnaître coupable, 
avouer sa faute. Il Riwch pi — , échapper à la peine, au châtiment. Il Lceûk 
— , pardonner, amnistier, lever la peine. 



y Google 



TUS-DT. 381 

SrU TUS. Lieu, partie du monde, points cardinaux, il — borey, région, orienta- 

tion. Il — udâr, sud. Il — leàksïn, nord. Il — ' é bâur, est. I) — péaiôp^ 
ouest- Il — eysan, sud-est. Il — bas chtm, sud-ouest. D — akni, nord-est. 
|( — nirdey, nord-ouest { mots pâli ). \\ — î kbt, est. || — 3 leck, ouest 
Il — ê chœûng, nord. || — ê thbàung, sud ( on n'emploie guère que ces 
derniers). <| Srâdey tëang prâmbey — prUmbuon théan, parler à tort et à 
travers. 

8IÎ TUT, Il Preâ réack chéa — , envoyé du roi, ambassadeur. 

eetU, TUTUY ( pour ) Tituy. Hibou. 



M 



H Ù. Interjection, oui, bien ( à un inférieur ). 

^cAà UCHÊANG. Ud'Sm, Udâr, Ulâ, Ulëk, Vlong, Umâl, Vmor, Utin, Utor. V. 
ces mots par Àtfchéang, etc. 

HUJ UI. Plateau de balance. 

HfU UOL. Suffoquer, étouffer. Il — bai, indigestion, le riz ne veut pas descendre. 

Hfi UON. Grand filet de pêche. Il Dèk —, jeter le filet. 

HPî UOT. Vanter, se vanter, jactance. II — khluon êng, se vanter. Il Chéa — , 

" avec forfanterie, ostentation. || — ang, se glorifier de son autorité. 

Wrun USAP. h — ^«iireWA, bœuf {dans les sa/m). 

Sifi ÛT. Repasser. Il — au, repasser un habit. 



y Google 



3^2 VA-VÈA. 



Jl VA. 1° Appellatif familier pour les enfants ( qu'on ne connaît pas ). || A — , 

pour les petits garçons. || Mi —, pour les petites filles. 

2° Il Preâ ka — i», fenêtre, créneau d'un palais. 

rtttJl VADO ( ou ) Hado ( mot an. ). M — phén dey, carte de géographie. 

tl& VÂN. Il SUn — , sans ordre, pêle-mêle. 

î'ifi VÂN. V. VeÏÏH. Ceindre. 

îlfiCUUJ VÂNSÛI. Plante odoriférante employée en cuisine { chinois ). 

Jf^p VÂSA ( ou ) Vosa. Carême des bonzes ; saison des pluies de Juin à Octobre 

( temps où de nombreux jeunes gens entrent à la pagode). Par corruption 
se dit aussi ^râs». Il CMu/ ^csîi —,■ entrer en carême- 

3ifî VÂT. 1° Frapper de la corne, donner un coup de corne ( bœuf, bufRe )• 

2° Il Santuch —, hameçon qu'on lance et qu'on retire immédiatement- 

3° If — tûk, ramer en sens inverse pour arrêter la vitesse de la barque 
ou pour changer de direction. 

4" Bonzerie, pagode, couvent. Il — neak tùng ( même sens }. (I Mi — 
chef de bonzerie, de couvent. Il — parâng, église ( V. preâ vihéar )■ 

[J VÉ. Compenser, satisfaire ; v. g. pour quelque chose qu'on a détériorée, 

fjr VÉ. S'esquiver, disparaître. Il — bât ( même sens ). 

îi VÉA. Il, le, lui, elle, ( à un inférieur ou à quelqu'un qu'on méprise ) se dit 

aussi des animaux. 

J] VEA. Ramper ( reptiles ), se traîner à quatre pattes ( tout petit enfant ). 

grimper sur un arbre ( liane, singe ). 

3° Il — véam l pour ) rovéa rovéam, Aviàe, goaia. 



yGoogle 



VEA. 383 

Tl- VEÂ. Entaille, faire une entaille. Il — plj, éventrer, ouvrir le ventre, enlever 

les entrailles. 

3)T VEAY. Battre, frapper, attaquer, w — yômpeai, donner le rotin, frapper avec 

un rotin, tl — phchal, — prâdan, corriger, réprimander, châtier. Il — dèk 
phlceûng, battre le briquet. Il — prâdbs, tresser des bambous, faire du 
torchis. Il — kôndïng { ou ) rekëang, sonner la cloche, \\ — bantéay, 
attaquer une forteresse. Il — renéap, faire on plancher avec des bambous 
tressés. Il — oi lâét, réduire en poudre. Il — tou vynh, relancer ; renvoyer en 
frappant, il — kôngiéam, frapper le gong de veille, 

îlCX) VÉAL. Plaine, champ, vallée, || — syè, rizières, campagne. |I — lohéu, 

plaine spacieuse à découvert. Il — smau, pâturages. Il — réap, rase cam- 
pagne, plaine. Il — vông si, hippodrome. Il Non kôndal — , au milieu de 
la plaine, ( au fig. ) publiquement, en public. 

310J VEAL. 1° Mesurer ( liquides, grains ). Il — srâu, mesurer du paddy. 

2° Jusqu'à. 1/ — longéack, jusqu'au soir. Il Pi longéach — prtlk, du soir 
au matin. 

ïlfi VEAN. Ceindre. Il — peÉn ( même sens ), entourer. Il — kabal, ceindre le 

turban, il — kânttp, ceindre le pagne à la façon des sauvages. 

fih VÉANG. Détour. IJ Pà/om --, chemin indirect, détourné. || Dàr phlou —, 

prendre le chemin des écoliers. 
.! 

ri VEANG- Enceinte fortifiée, palais. Il — luong, enceinte du palais royal. Il 

•^ — pdntéay, enceinte fortifiée, rempart. Il — cftMwi !i^«A, enceinte, enclos, 

clôture. 

i]£,& VEÂNGNON. Rideau. V. BUngnon. 

J^i; VÊAR, V. Véa. Ramper. 

3*); VEAR. Liane ( plante grimpante en général ). Il — trâdït, — remièi, — 

phom, — sali, variétés de lianes des forêts. 

î^rU VÉAS. 1° Il Kû — , ébaucher un dessin, faire le modèle. 

2° Il — day ( pour ) krâvéas day, gesticuler. 

j^Jî VÉAT. 1° Désirer, souhaiter vivement, il Ai — ( même sens ), 

2° Il — tûk, manœuvrer la pagaie pour changer la direction de la 
pirogue. 

i\fi VeXt. Il Ànteâk —, piège, lacet. 



y Google 



384 VEC-VIL. 

Eïd VECH ( ou ) Vîch, Envelopper, empaqueter. Il — cfiéa mûy kenéa, en faire 

un seul paquet. Il — tûk, envelopper pour garder, conserver. 

îT VËY. Interjection, exclamation. *lf Mok tiî — , viens donc ici ! tl Chkôp 

" sén — , attends donc un peu ! Il Khang iùng — , à nous ! 

(jî VÉY. Prompt, actif, vif. Il Prachnha — , intelligence prompte. 

(în VÊK, 1° Grande cuiller, louche. 

2° Il PSs — , cobra, serpent très venimeux, 

ii& VÉN ( ou ) VU. Tour, rôle. 

tlh VÊNG. Longueur. Il Oi — , allonger, prolonger. Il Teâng — , largement, 

vaste. Il — ^Ô«OTii«, quelle longueur ? 

[j'm VÉN H. V. FinA.Tordre. 

, 3*1 VI. Il — vêay kâs, planchette à rainures servant à compter les sapèques. 

yCpn VIBAK. V. Pibak. Difficile, pauvre, malheureux. 

Î^Cf VICHHAY, Pagode royale. 

(3*'là VIÉCH. Tortueux, tordu, tors, pervers. Il Dbm chkœâ — , arbre tordu. || 

■^ Phlou — , chemin tortueux. Il Ckït — , perfide, trompeuFj faux. 

[j'IrU VIÉL. Creuser, couper en rond. Il Chkkiél — ( même sens ). 

i^& VIÉN. Enroulé, en spirale. Il Pô — , boyaux. 

[jlhj VIÉR. Éviter rejeter, fuir, il — i«^, éviter le péché. Il — p filou bap, iaii le 

■^ sentier du vice. Il — lé, sauf, excepté, alors. 

^\SV\S VIHÉAR. Il Pre^ — , église, chapelle, temple, pagode. Il S^ng — .construire 

une église. 

JOJ VIL. Tourner, tournoyer. Il — wiSA, vertige, étourdissement. Il — mok vynh, 

retourner. Il — tou — mok, tournoyer. Il Tuk — , tourbillon. Il — vôl, 
tourner autour, tournoyer. || K'6mft^t — v^l, esprit versatile, tête légère. 
B Chânibr — , escalier tournant, en colimaçon. 

3fU*l VILÉA ( ou ) Piléa. Temps, moment, occasion. H — tiïf mông prUmmûy, à 

six heures <Ju soir. Il Kh6s — , à une heure indue. 



y Google 



VIM-VŒU. 38s 



îtJî'iy VIMVÉAM. Vague ; errer çà et là. 

(5*£ VIN. Tour, remplacement, rôle. Il Pkliis — , se remplacer, à tour de rôle. Il 

-^ t^k, ceux qui sont chargés de porter de l'eau ( pour le gouvernement ). 



; sens ). 



3'fi^j VINÉAS. Destruction, dévastation, il Hen — { i 

g'fgT VINEY, Lot, discipline, il Krïtpre'à — , laloi divine. 

pm VINH ( ou ) Vynh. De nouveau, derechef, plutôt, préféra blement. il — tiét, 

'-' de nouveau, une autre fois- Il Mûdâng — tiét ( même sens ), encore une fois. 

Il Mok — , revenir. Il Vil mok — ( même sens ). Il Tou ~, retourner. Il 

Thvœû — , refaire, faire de nouveau. Il Ton khang ftî — , allez plutôt par là. 

(3*rn VINH. Tordre, tourner. || — khiê, tordre des fils. 

3'nTlfi VINHÉAN. Sensation, connaissance. Il 5âi iw^'an —, êtres animés, il SM 

^ khméan —, êtres inanimés, il Smardey prêng teâl bSt — , tomber en extase. 

P;p VIRÉA. II Ch^s —, vieillard. 

ff\j^ VIS. Effleurer sans toucher. 

pfij VISA, il Freâ — rUup, lièvre { R. ). 

g'^nj VISAY, 1° Genre, état, naturel, nature. |i — iilng metiâs (ou) — menïls.l^ 

nature humaine, l'homme. |! — cliël, le cœur, le naturel, il Khùs — clu'l, 
contre nature, dénaturé. 

2° Il Trey — , boussole, 

îtnJfU VISÉS, il PreU kûn —, miséricorde, bienfaits. 

Poifi VISUT. Il SoipreA—,hoiTe{R.). 

3?iÊn VITANÉA. Malheur, souffrance. [| Tnk — ( même sens |. 

S- 
?î^?i VIVÉAT. Querelle, dispute. 

SJ VIVOK. Bruit, trouble, désordre, rassemblement. 

(l'tU ^'^^- Exclamation ( V. Vey ). 

/pK VŒÛK. 1° Nom d'une liane dont la racine est employée en médecine. 

2° Il — vœûk, lent, tardif. 



y Google 



386 VOK-^VUK. 



^Vi VOK. H SHt kàôk —, rossignol. 

î^ VOK. Fou, passionné, adonné passionnément à ... Il — prâthbr, fou. [| 

- Ciiâmngîl — prâthbr, rage, folie, démence, H — sângsar, luxurieux, adonné 
à la luxure, impudique. |[ — chhkiiot, accès de folie. 

s'a! VOL. V. VU. Il Vil —, tournoyer. 

î'iru VOL. V. Veûl. Mesurer. 

su VÔNG. Cercle, sphère, globe, disque, cible ronde. || — thvêar, em- 

brasure. Il Bïïnh — , tirer à la cible. Il — mik, l'horizon. || — thngay, le 
disque du soleil, de la lune. Il — phnêk, orbite des yeux. Il Neik preï — , 
gardiens de la couronne. 

sol VÔNGSA. Noblesse, race, parenté. 

iihh VÔNGVING. S'égarer. I! — phlôu { même sens ), perdre son chemin. Il — 

"^ smardey, délirer, radoter ( vieillard ). 

JJ VÔR. 1° Confusion, bruit, tapage, trouble. Il VÏik — (ou)î.'z — (même 

sens ). Il Thvœû—, faire du tapage, du bruit, troubler. Il Chéa — , indistinc- 
tement, confusément. Il Kvm oi viik — -, pas de tapage, pas de trouble, 
pas de désordre ! Il Kenông — , tracas, trouble, confusion. 

2" Il Prea — Beyda, père du roi. || Préâ âng chéa Préâ — Beyda, 
Dieu le Père. Il PreÛ — Méada, Mère de Dieu. Il Preâ — Chini, la mère 
du roi. 

î^l'j VÔR. Y. Veâr. Liane. 

j'jfîj VOS. V. Ve^s. Mfcsurer, toiser. Il — prévéng, mesurer la longueur. Il — tnm- 

liôm, mesurer la largeur, il — koinr^s, mesurer l'épaisseur. || — kôjnpui, 
mesurer la hauteur, il — pUm ba», immense, inlini. 

Î^Ç VÔT. V. Veh. Piège ; frapper de la corne. 

^n VUK. Troubler, agiter. Il — nâr, tumulte, tapage, agitation, désordre. Il — 

Icay, délayer. II Kôr —, délayer, mélanger, agiter. Il Kdr — mosau thvœû 
lîômpling, délayer de la farine pour faire des gâteaux. 




y Google 



y Google 



y Google 



y Google