(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire français-berbère"

Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 



I 



\i) d 



m 



DICTIONNAIRE 



FRANÇAIS-BERBÈRE 



DICTIONNAIRE 

FRANÇAIS-BERBÈRE 

(DIALECTE ÉCnlT ET PARLÉ 
PAB LES KABAiLES DE LA DIVISION D'ALGER) 

ODVHAGE COMPOSÉ 

PAR ORDRE DE M. LE MINISTRE DE LA GUERRE 



PARIS 

IMPRIMEKIE ROYALE 



M DCCC XLIV 



\5 d 



I f rei 'AON - 6 5] 

'^Aa-»*» iiÀlMQ 



•«4 



AVERTISSEMENT. 



Une décision de M. le Maréchal Ministre de la guerre, en date 
du 2 a avril i8^a, a arrêté la formation d^une Gommiasion chaînée 
de la rédaction d'un dictionnaire et d'une grammaire de la langue 
berbère. Cette Commission a été composée de la manière suivante : 

M. le chevalier Amédée Jaubert, pair de France , membre de 
rinstitut, président; 

M. J. D. Delaporte» ancien consul du gouvernement du Roi à 
Mogador ; 

M. £• de NuUy, secrétaire interprète attaché au ministère de la 
guerre ( division de TAlgérie ) ; 

M. Ch« Brosselard, membre de la Société asiatique, ex-secrétaire 
des commissariats civils de Bougie et de Blidah ; 

Sidi Ahmed ben el Hadj Ali , imam de Bougie. 

Le travail soumis aujourd'hui au public a été exécuté en vertu 
de la décision précitée. 

Les recherches auxquelles s*est livrée la Commission Tout amenée 
à reconnaître que la langue berbère, bien qu'elle présente partout, 
dans ses principes fondamentaux, un caractère invariable d'unité, 
avait cependant subi , par suite des invasions et des révolutions qui 
se sont succédé dans le nord de l'Afrique depuis la plus haute 
antiquité , et par l'effet du contact de peuples nouveaux et conqué- 
rants avec les aborigènes , des altérations et des mélanges inévitables 
qui ont donné lieu à la formation de plusieurs dialectes distincts, 
offirant entre eux des différences assez graves pour mériter d'être 
étudiés séparément et avec soin. Aussi , pour éviter la confusion qu'eût 



II AVERTISSEMENT. 

nécessairement fait naître ia réunion de ces divers dialectes dans 
un seul et même dictionnaire , on a cru devoir commencer par re* 
cueillir, avec toute l'exactitude possible, les formes spéciales à lun 
d'entre eux. La présente publication est, en effet, destinée à ré- 
pondre surtout aux besoins des officiers et des soldats de notre ar- 
mée, ainsi qu'à ceux de l'administration et de la population civiles 
en Algérie. 

Partant de ce point de vue, la Commission s'est d'abord attachée 
à l'étude du langage parlé par toutes les tribus berbères qui for- 
ment la division d'Alger. Le dictionnaire qu elle offre aujourd'hui 
au public comme premier résultat de son travail, contient à peu près 
tous les mots en usage parmi les populations des montagnes de 
Bougie, parmi les tribus de Mzita, des Beni-Abbas, des Zouaouas, et 
dans toute la chaîne de l'Atlas jusqu'à Médéah. Il n'est pas inutile 
de remarquer que ce dialecte est le seul qui soit usité parmi les 
Kabaïles qui font partie des différentes corporations d'ouvriers éta- 
blies à Alger. 

Des recherches déjà commencées vont être continuées dans les 
provinces de Gonstantine et d'Oran par les soins de M. Brosselard 
et de Sidi Ahmed, pour déterminer et faire connaître les diver- 
gences que présente la langue des Kabaïles dans ces deux provinces, 
et particulièrement le dialecte des Chaouïas de la province de Gons- 
tantine, ainsi que celui des Beni-Mezab. 

La publication des travaux auxquels donneront lieu ces divers 
dialectes sera précédée de celle d'une grammaire, dans laquelle on 
essayera de fixer les principes de la langue berbère, et dont les 
principaux matériaux sont déjà rassenfiblés. 

On a suivi dans cet ouvrage le système de transcription qui parait 
le plus généralement admis. On s'est efforcé de représenter tous les 
mots berbères par des transcriptions à la fois exactes et fidèles , et 
de reproduire ces mots sans trop s'écarter de la prononciation. 

Le tableau suivant met sous les yeux du lecteur l'alphabet berbère 
et la transcription adoptée pour chacune des lettres dont se compose 
cet alphabet. 



AVERTISSEMENT. 



tti 



CARACriRSS 


TRANSCRIPTION. 


CARACTiRBS TRANSCRIPTION. 


BEBBàwBS. 








BEKBàRSS. 




t 


A, E, et 


cnielqoefois I ei , 


• 

i3 


K. 




(piand ] 


West 
1 dSin dl 


affecté d*un 








iesra oc 


\amma. 


K. Celte lettre se prononce 




B. 








souvent, soit dans les mots 










pnremmt berbères, soit dans 
tes mots d*origine arabe , avec 


C» 


TS. 










mmm 








une aspiration asseï analogae 


i£» 


T. 
DJ. J. 








à celle du CH allemand placé 
à la fin d'un mot, comme 


s 








dans ick. 


z 


H. 






.2) 


G. Le w' a le plus ordinaire- 


t 


KH. 
TCH. 








ment la valeur de notre G 
dur; toutefois, dans un cer- 


5 








tain nombre de cas, et parti- 
culièrement quand cette lettre 


d 


D. 








, 










se trouve à la fin d*un mot , 


S 


D. 








ff 

sa prononciation est très- 


J 

• 


R. 






• 


adoucie; «Ile se rapproche 


Z. 








alors beaucoup de celle de 


S. 






J 


L. 




CH. 






^ 


M. 


u" 


S. 






u 


N. 


«> 


DH. 






» 


H. Dans la transcription fran- 


i^ 


TH. 








çaise, on na pas reproduit 








cette H é la fin des mots, aa 


)b 


DH. 

* 








prononciation se confondant 
d*ordinaire avec celle de la 


t 


A. 








voyelle brève qui la précède. 


• 


GH. 






> 


ou,w. 


m 


F. 






«^ 


I. Y. 



Lies orientalistes reconnaîtront facilement que l'orthographe d'un 
grand nombre de mots qui tirent leur origine de la langue arabe, 
s'écarte sensiblement, dans ce dictionnaire, de Torthographe géné- 
ralement suivie dans les manuscrits. Quelques-unes de ces différences 
sont propres et spéciales à la langue berbère; d'autres se retrouvent 
communément dans le dialecte vulgaire de l'Algérie. Dans ce dernier 
cas sont certaines métathèses ou interversions dans Tordre des lettres ; 
par exemple : ^ pour (j^, jaaj pour uu^j, etc. L'adjonction d'un 
iHf en tête de certains mots d'une prononciation difficile se trouve 
aussi très-souvent dans des pièces écrites par des Arabes algériens ; 
la substitution du ^ au I9, du ^ au ^ , est également fréquente. Les 



IV AVERTISSEMENT. 

diffk^nces dont il s'agit ne pourront donc paraître étranges qu'aux 
personnes qui ne sont pas familiarisées avec les nombreuses irrégu- 
larités de ridiome vulgaire du Maghreb. 

Dans un certain nombre de mots ou de locutions arabes que la 
langue berbère s'est appropriés, l'orthographe a été complètement 
altérée et même défigurée : telle est, par exemple, celle du motJr^ 
pour M\j4ii^ . Nous ne saurions rien dire pour justifier de telles irré- 
gularités, sinon quelles paraissent résulter de l'usage généralement 
suivi par les Kabaîles eux-mêmes. L'usage ^ en effet, chez ces peuples, 
comme partout ailleurs , a sanctionné des façons de parler ou d'écrire 
dont il serait logiquement impossible de rendre raison. 



DICTIONNAIRE 



FRANÇAIS-BERBÈRE 



A, préposiU signe du datif. 
Ex. : A lliomme. 

A la femme. 

Aux enfants. 

Donne du pain à ce men- 
diant 

J'ai dit à mon frère. 

A qoi? 

A qui est ce sabre de 
Flissa? 

A quoi? 

A quoi sert ceci P 



A, sans mouTcment. 

Ex. : Us étaient à la maison , 
à la ville. 

Je Tai yu à Alger. 
A, avec mouvement. 









V ** J«yj *» J^^ O y «y 



J ' 



** -.• 






• • 






•• 



«w y bx o >> o x^ 



<*^' é^- /*' — «*>J 



I 



^^ • 



y y 



3 — 2i — ê)\ 









>»»/^^ 



U- 



— IIM ^_ <rl ..» 



• X 



o- 



^j-/^ 



/. — /'. 

rtmetthottt 

rouarrach, 

Efl'as a^hroum loamdrouf 
ayi. 

Ennigh i'gma in ou. 

l'ottilan, Touatilan? 

l'ouilan adjenoui ayi iy'if- 
lisen? 

l'ouimi, ^ Agher ? 

Vouimu — Agher islak 
echchi oyùu? 



Eq'.— Gve, — G\ 

EUan egg'akhkham. 
Eg'temdinU. 

ZerigJit gueldjezair, 
Ghem, — L — Sa, — 5'. 



2 



A-ABA 



Ex. : Le cheikh des Beni-Bi* 
moun est venu hier à 
Bougie. 

Va-t*en à la mai^n. 

A, dans le sens de Jusque. 

Ex. : De notre ville à la tribu 
des Beni-OugUis , il y a 
un jour de marche. 

A , dans le sens de Sur. 

Ex. : Il Ta frappé à la tête, 
au visage. 

A, dans le sens d*AvBG. 

f)x. : A la vérité. 

A, servant à indiquer une 
heure, une époque. 

Ex. : Vous viendrez à midi. 
à la fin du mois. 



■ au conunence- 

ment de Tannée. 

Abaisser , v. a. a' p. de Timp. 

a abaissé. 

Tel abaissé. 

J'abaisserai. 

Ex. : Ils ont abaissé ( aplani) 
cette colline. 

Abaisse, masc. 



pi- 



Abaissée, fém. 



pi. 



« y J O J Q Q y Q xux 

^^^ U^ "^^ J^' 












oy **y fiçy it o jii y 



oy Q y j 



O y Oy O O Qy 

o 
y 

if» ^ O» 

oxj y 
« •• «y o • •>» 



^jùUSv-M 



« rf-' «. 5 ''<: 



« « x.» o yo^ 



» • 



Jj^*- 



X o S • 



« <t ytè y 
o y<f y 



.X « 



m y 9 



y 
Qy m yQ 



y ^ 
* y Q 

« m y^ 




C» Qm yit 






Amghar naît bimoun loa- 
50(2 i<W/i gher BgaXL 

Eddou s'akhkham. 

An,' 

Gae*tmottrt ennagk or ait 
oughlis tikliyioaenouas, 

G HE F. - Gher. - Gve\ - G*. 

loutat ghef ikhfis. - Gfcer 
oiufoi'ù. 

S'. — Sa. 
S'elhak. 
Ghef. — Gve'. — G'. 

il tMuef^ ghef tsenach. 
G'aneggar oaayour. 

G'amezouar ou'seggat. 

Saouthi. 
Issaoutha. 
Saouthigh. 
Adsaouthigh. 
Saouthan ighil ayi. 

DlMOUETTHI. 

DimouetAiyen. 

TSIMOUETTBIT. 

Tsimoaetihitin. 



ABA 



£x. : Cet eodroit-là a été 
abaissé (aplani). 

ASAHDOH. 

ÂSAIDONICKB, T. a. 3* p. S. i. 

J*ai abandonné. 

B a abandonné. 
Us ont abandonné. 

TabandonneraL 

B abandonnera. 

Ex. : Tous mes amis m*ont 
abandonné. 

Pourquoi Tas- tu aban- 
donné ? 

AsARBONHÉ, participe passé, 
sing. masc. 

pi. 

ÂBANDOiCNÉE , part passé, 
sing. fém. 

pL 

Abattre, a* pers. imp. 

J*ai abattu. 

B a abattu. 

Rabattrai. 

B abattra. 

Ex. : Bs ont abattu cette 
maison, cet arbre. 

B iaat que vous abattiez 
ce mur. 






«> 



«x 



tÊ m ^ 



^ 

ty^ 






m^ 









ex J a J 9 • • 



p^Ut >^/Ow*l Jl 



a ^^ ^ 






•. j • X • 



y 
Cl « ^oxx 



« CI 

^ A 



>•• 




C#X 



O Cl X 
Clg «f X 



(^ 
X 



• .Cig <f X 

•s ^ 

-; X Cl 4» X 

y 






Ai. 
OuDDii, masc 

Etsmbk. — Sellbm. — £dj. 

Tf^rite^L - Sellemegh, - 
Eddjigh. 

Itsrek.^IseHem,~^Iddja. 
Tserken. — Seîlemen, ^ 

Adtserkegh. ' AdseUemêgh. 
• Adeddjegk, 

Adiisrek. — Adisellem. ^ 

Ak imdoukkàtioti eidja» 
niyi. 

Aghef tedJjiih'et? 

J)AMMTSnOVK, 

DimeUrouhen, 

TSAMBTSROUKT. 

Ttimêtsrouktin. 

Seohli. 

Seghligh, 

IsseghlL 

Adesseghligh. 

AdisseghlL 

. SeghUnakhkhamayi,tateU 
tka ayi. 

Dellazem aUesseghlith eU 
hith ayi, 

1 . 



ABA-ABI 



Abattu (Être) , 3* pers. prêt. 

Ib ont été abattus. 

n sera abattu. 

Ib seront abattus. 

Ex. : Ma maison a été abat- 
tue par le vent. 

Abattre (S*), tomber, a*p.i. 

Ex. : Le cheval du cavalier 
8*e8t abattu. 

Abgjs. 



pi. 



Ex. : L*abcès a crevé. 



Abeille. 



pi. 



Essaim d^abeilles. 



pi 



Reine (litt roi) abeille. 

Abîmer (dans le sens de gâ- 
ter, salir) , 2* p. imp. 

Il a abîmé. 

J*ai abîmé. 

J*abimerai. 

D abîmera. 

Ex. : Vous avez abîmé votre 
calotte. 

S*il n*y prend garde, il 
abîmera son bernons. 

Abîme (Etre) , sali, a* p. imp. 






«• 






ey o yoy « jy 



g g w 



• • rf^l 



yy 



y yy ^^ ^'■^* ^ 
QyUy O 6 (fX^ 



o 



• V 

yo 

oy o y' 
yuQyQ yy o 



x«» «-* uy ** y 



y fi «y (t m y y 



A. 



.•s. 



tiJt)/- 



©• * X 

i»^l 



U y fè y 



tf X b 



• X • •• 



y 
ft y U y 

o^ Q y y Q y u y 

y 

« •*• yy^iyQj ^y y 



oyy 



InnbghlàL 



Negklaîen. 

Adinneghlaf. 

AdenneghJaïen. 

Akhkham inoa iimeghlal 
s'oa athoa. 

Eghlm. 

Aoadiou ouamnaî ighlL 

TaHABBOVIT, TlMMIST, f. 

Tihahboaitin, Timmistin. 
Tahahbouit teîfegh 
TizizoviTS, fém. 



Tizizoua. 



Aglafne*tzizoaa, masc. 
Iglafen neizizoua. 
Aguellid netzizona. 



ESOVBGH. 



Isouagk. 

Souighegh. 

Adesouighegh. 

Adisonagh, 

Tesomghethtachachit in eh. 

Ma illa our irra ara elhaVis, 
adisouagh ahidi in'es. 



TsOUEGff. 





ABJABO 


5 


J'ai été ahuné. 




TaowjJbyfc. 


n a été Mme, 




/tsoni^l^. 


Je serai abimé. 


y^ u ^ 


Aditsouigkegh, 


n sera abhné. 


9 ^Q ^ 


AditiOttagh, 


Ex. : S il tombe beaucoup 
de pluie y la route sera 
bien abîmée. 


«SX « «X • X» 4^ 


Ma illa ïaluma atichitk, 
adiiwuagh abrii nezza. 


Abjcbatiok. 


» X a, > 


OvDDJi MDDtn ', masc. 


Abjobjui, y. a. a* p. s. imp. 


4« <» X 


Eni DiN'iK*. 


ÂU.UT101I, subst. 


i^i 


OvTBOv, nuuc. 


Faire une ablution. 




Aough louthoa*. 


Aboiement. 


• 


AsBQLBF, masc. 


ni 




Iseglafm. 


pi. 


Abour, ▼. a. 3* p. s. imp. 


* Cx 


Betteel, 


Taiabdi. 




Betthelegh. 


BaaboH. 




IbetthêL 


J abolirai. 




Adbetihebgh. 


n abolira. 


•Sx X 


Adibetthel. 


Ex. : Le sultan a aboli cette 




AgueUa ïbetthel eUJa ft)ri 


ancîeiine coutume. 
Abou, fMTL passé, s. m. 




taidimii. 

DlMBBTTHEL. 


tA 




Dimbêtthelcfi. 


pi. 


jft^ w w^^^r W * v^r v^r * V ■ 


Abolie, s. fém. 


* • 


TsiMMETTBELTS. 


ni 


u OS^ 


Tsimbettheltsin. 


pi. 


^K ^F ©w "•^F ■^ W W • W^^ W • ^F W » ^ ■ 



Utténfement : « Abandon de Urdigion.» — ' Littérdement : lAbin d on n e U reiigion.i — * Li ttér aleiaen t ; 
«IVendsTaUntian.* 



6 



ABO 



Abolition , s. 

Abondamment, adv.' 

* 
Abondant (Etre), v. 3* p. 

sing. masc. du prêter. 
Elle a été abondante. 

Us ont été abondants. 

Elles ont été abondantes. 
Il sera abondant. 

EXe sera abondante. 

Us seront abondants. 

Elles seront abondantes. 

Ejc. : L*eau (littér. t les eaux ») 
de cette fontaine .est 
abondante. 

Abord (D*), adv. (littér. «en 
premier»}. 

Ex. : Fais ceci d*abord. 

Aborder (prendre terre), v. 
n. a* p. s. impér. 

J*ai abordé. 

Il a abordé. 

Nous avons abordé. 

Bs ont abordé. 

J*aborderai. 

Tu aborderas. 

Vous aborderez. 

Ex. : Si le beau temps con- 
tinue, nous aborderons 






-.iliLif. 






u- 






Q y y 



O • X 






y 

" y y 

e ©• 

'y 

9 y uy 

y 
Qy ^y 

y 
if y y my yy^y q yy 



y y «y it y Q y ^ 



y «^.©^ 






ttyy 






yOy^ 
o yttyy 

^Jl ^^ J^sU 

tf • •rf' oyy y u y 

^ ^ y 



S^ O 



TsBBTHiL, maso. 

ICHATB. 

Teckath 

Chathen, 

ChathenU, 

Adichitk, 

Atschith. 

Adchithen. 

Adchithents. 

Aman entala ayi chathen. 



G'amezouab. — Tazouara. 
Esker ouayini g'amezouar. 

AOUBTB. 

Aouthegh. 

lottoueih, 

Neouoneth. 

Aouthen. 

Adaoathegh. 

Atsaouthelh. 

Ats€U>uthem. 

Ma illa ikkim el hal akka 
delâali, azek anaoueth 



ABO-ABR 



demain au port de Bou- 
gie « s*ii pladl à Dieu. 

Ces deux barques oat 
abordé au port. 

Abobdeb (un bâtiment), v. 
a. a* p. s. impér. 

Ex. : Deax corsaires de Del- 
ijs ont rencontré un 
bâtiment chrétien et 
Tout abordé, après un 
long combat. 



Abotbb, v. n. a* p. s. imp. 
Le chien a aboyé. 



Le chien aboiera. 



Les diiens ont aboyé. 

Les chiens aboieront 

La diienne a aboyé. 

Les chiennes ont aboyé. 

ÀBBÉGER, Y. a. a* p. 8. imp.^ 

Ex. : Vous' ayez bien abrégé 
cette histoire. 



Abreuver , t. a. a* p. s. imp. 

Ex. : n a abreuYé son mulet. 

Allez abreuver les che- 
vaux. 

Je les ai abreuvés. 







«X 



J*cM' 



VxJ* > tt«;;X ••!•• 




*• 



(ji^^ (2jyUl «Xipt 



• «^ ** SX* ^<^ 

« x^ • X o X* 
«x« 




« X 

«X « ^»xx » s ^ 

o<^ ^ «»SfX«X© J 

«X • S X 



5fW Befmi, m cAi 



Senaf entiflouàtÎM ayi atm- 
tkentt ghêr el mena, 

EoaZi FBLL'. 

Sin nerrisa neiieU^ mon- 
gren d^yiouen nechkef 
ou round, isar onmen- 
ghi gardien khèrella , 
oubdd, eghUnfeltas. 



Sbglef 



Akjoun iiseglef. 

Akjoun adiifeglef. 

Ikjan seglafen, 

Ikjan adeaeglafen, 

Takjount teueglef. 

Tikjountin segk^ents» 

Sbmzi. — £jiz '. 

Terzith tahkaît ayi kkè' 
relia. 



Ses. 



Uses aserdoun in es. 



RouhaUtesseth iâoudiouen. 



Setsegk'ten. 



' SeÊÊzi est U fimiie tranative du verbe emzi, qui signifie littéralcmeDt «être petit.* Erz signifie proprement 
«cmer. a 



8 



ABR 



n TabreuYera. 



Abreuver (S') , a* p. s. imp. 
Abri (Qui est à T) , adj. s. m. 



pi 

sing. fém. 

pi. 



Ex. : Le troupeau sera à Fabri. 



Abricotier. 



pi. 

sing. 
pi. 



Abricots. 

Un abricot. 

Des abricots. 

Abriter, y. a. a* p. s. imp. 

Ex : Cette maison nous a 
abrités contre le vent 

Cet arbre vous abritera 
contre la pluie. 

Ils Font abrité. 

Ce port alnite-t-il beau^ 
coup de bâtiments ? 

Abriter (S') , a* p. s. imp. 
Ex. : Il s*est abrité. 

^ Littéral, «bois.» 





i4^i»e5. 




Soïj\ 




Daderkan. 




Diderkanen. 




Tsaderkants. 


Q y(i y 


Tsiderkantsin. 


u ià Ait y VU y ^> 


OuUi adiUnts uHerkanUin. 


*i U yO yy 


Tamechmacht. 


o xo y 


Timechmackùn. 


yUyQy - • X 


TaSETTHA EL MECHMACB. 




Tisethonin el-mechmach. 


xox«x 


El MECHMACB, masc. 




Taâkkait el mechmach. 




Tiâkkaîtin el mechmach. 


*• ft x « ^ • ©X 


Etsderrik gbef. — Fell*. 


«Sx «tÉixOx ^y fà s;-' 


Akhkham ayi itsderrik fel- 
Vagh zegg'athoa. 


«Sx ««WXOX «ix 5ÎXX 
• X 


Tasetiha ayi atsderrik fel- 
Vak zeq'lahoaa. 


« s X O XI* <^ X 


Tsederriken fdVas, 


X Jî^ «%BX«XWX «X Ox«x 

-X e J e X X 

4^ oyuJ ufp 


El mena ayi tetsderrik kra 


gheflechkoafkhèrella ? 




DOVRRBK. 


«s -» -^ 


Idourrek. 



ABS 



9 



Je me suis abrité. 

U s'abritera. 

Bs s'abriteront. 

Allons noos abriter dans 
la maison voisine. 

Absocb. 

M, 

Absent (Etre), a' p. s. imp. 

Ex. : La femme était absente 
de la maisoD. 

Vous étiez absent quand 
je suis Yenu cbez voos. 

n fut absent de cbez lui. 

Ne Tenez pas demain, je 
serai absent 

Absbht, adj. 



Absehte. 



pi 



pi. 

Absiktbb. 
Absolumbht, adv. 

£z. : n faut absolument que 
je le voie. 

Absoudre (renvoyer d^une 
accusation) , v. a. 3* p. 
s. prétérit 

Ex. : Le kâdhî les absoudra. 



•.« . < 



« xs > • • 



<jj 



0^ 







là n 0> «.X j it y j 



o yy 




yW 



«»• ©• « •• tt * ^ làJ 



^»t J>l 



ôjt 












• •• •• 



• •• X 



tt^© X s • X 



m é" 



J*- 



«-' ••• ••«> 



u^' 




rjî 



5^-> 




ilA'doarrvAr. 
i4cUbarr«i(rm. 

kham ikrob. 



Gbiba, fém. 
Gir/B. 

TametAoat tegkah g'akh- 
iham. 

Ousighêd ghourek, oufi" 
gh'ek teghaheth^. 

Ighah g'akhkhamis. 

Oar teiUoieth, ara azek, 
aighihegh. 

Dblgbaîb, 

Delghaîhin. 
Tsaghâîbt. 

Tiighaibtin. 

TaSBTTBA MABIEM. 

Labovd. 

Laboud atezregh, 

ovb iabkim aba obbf, — 
Fbll'. 

» 

Elkadhi our ihalrkem ara 
feltasen. 



LiUérd. : «Je yous ai trouvé « voiu étiex abieni.» 



10 



ABS-ACC 



Vous m*avez absous. 



^absoudrai cet homme. 



Abstinence (jeune). 

Faire abstinence (jeûner), 
a* p. s. imp. 

Ex. : n n*a point fait absti- 
nence pendant le mois 
de ramadhan. 

Le prophète a dit : t II 
vous est prescrit de 
faire abstinence pen- 
dant trente jours. ■ 

Abdser (tromper) , v. a* p. 
s. imp. 

Ex. : Il a abusé de ma con- 
fiance. 

AcABiÂTRB ( Être) , d*hu- 
meur difficile, v. 3* p. 
sîng. m. prêt. 

Ex. : Cette femme est aca- 
riâtre. 

ACCAPARER, V. a. a*pers. s. 
imp. 

Ex. : J*ai, nous avons acca- 
paré toutes les mar- 
, chandises. 

Tu as accaparé, tu acca- 
pareras tout le blé du 
pays. 

Accapareur, subst. m. 



iDll V.J^è tcS j T » '^ i '^ Ji 



^5jl V.A* 44, 



4' 



©.•••«^-Z ^y Q J^f» J 



W^JJl 



6 X O X 



44)' f^j' 



- .^ • . ff ^ 






o /v • ^B © •• 

— /*■>* 



pi. 




Jl iwJLJt 

© ^ © • o © X c^©x © <i» s«»x ©y 



© © j ^ity 



•A 



© C^^ 



£pfch oar tekahneA ara 
felTi. 

Owr hakkemegh ara ghef 
ergaz ayi, 

SiÎAM, masc. 
Zoum. 

OuT izoum ara g' ayour Ra- 
madhan, 

Iimad ennehi : ietferihfeU 
l'aouen aUzoumem Ula- 
tin oussan. 



© • 5*1» 



Egbdbb, Ekhda. 



Ighedriyi ielaman. 



IoAar. — IsÂB, 



Tametthoat ayi tesâh , 
toâar. 

Djemmbl, 



Nei djemmeïegh , nekni 
nedjemmel esselâ ak. 

Ketch tsedjemmeïeth, ats- 
djemmekth irden ak en- 
tamourt. 

Dadjbmmal, 
DidjemmaUn, 



ACC 



11 



SaunamsB, sdbat t 



pL 



ÂccÉLSBBB.t. a. i*p.9. imp. 

Ex. : Tai accéléré la marche 
de mes affaires. 



Vous avez accéléré. 



Ta as accéléré. 



Accepter, y. a. a* p. s. imp. 

Ex. : n Ta accepté. 

Je les ai acceptés. 

Voulez-vous accepter ces 
boudes d^oreilles ? 



Je les accepterai Yolon- 
tiers. 

Accepté, part passé, m. s. 









^^' 



J^» 




J.#.Â^ * l A .il 






pi. 



AocEPTÉB , part p. s. fém. 



pi. 



Accès (abord, approche). 

Ex. : Ce lien-là est d^un ac- 
cès £Eic3e. 



J*ai en aujourd'hui un ac- 
cès de fièvre. 

AcGiDEKT (malheur). 



-|MW<^>*^ 






9 OXX 



^o^y X o • «*i» 



ii3l 



i.A 







^^ 



(JsnJyM 



• « y xx 









© ©^* X X 






^ 



r«i({^'0mjiiallitn. 

AdJBL, JStJIEB. 

iVei( dJ/b^k guê'chghel 
inou. 

Kounoni tàaijlem, Uzer* 
hem. 

Ketch tiaijhth, tezeïUA. 

Ekbbl. 

Ikebnt 

KehUgh'ten. 

Tehghitk km aUkeUeih 
itriken ayi? 

AtenkehUgh. 

Dàmekbovl. 

Dimekhonlen. 

Tsametloalts. 

Tsimekloalisin. 

Taovàxbchma , fém. '. 

Taouakechma i'ouamkan 
enni tsasakkmts. 

Atta toaghayi taoula *. 

Lada, fém. 



o ^ X > 



» Utténleinent : «enbée.i* — * Litténdement : «La fièvre m> pris aujourd'hui.» On dit auan i^m^yf 
ioua'yid, «m*ert Yemie.M 



12 



ACC-ACC 



Acclimater (S*), 3*pers. s. 
imp. 

Ex. : Je me suis vite accli- 
maté à Alger. 

Accommoder ( faire cuire ) , 
,v. a. a* p. s. imp. 

Ex. : As-tu accommodé le dî- 
ner? 

Je Tai accommodé. 
Noos Tacconmioderons. 

« 

Accommode (Etre) , v. p. 3" 
p. s. m. prêt. 

Ex. : La Yiande et le cous- 
coussou étaient très- 
bien accommodés. 

Accompagner (suivre), v. 
a. a* p. s. imp. 

Accompagner (conduire ) , v. 
a' pers. imp. 

Ex. : n m'a accompagné 
jusque chez moi. 

Je vous accompagnerai. 

Nous ne raccompagne- 
rons pas. 

Accomplir, v. a. ( termi- 
ner. Voyes ce mot). 

Ex. : Il a accompli sa pro- 
messe. 

Accompli , adj. 

pi. 



o « jit 



*^ 



0£x 



e«. 



»• 

yè 



o ^ 












» o ^ ^ 



« xxOy 



*st 



(£^ 



O C^ J ©••O J 9 y 

a S^ #r o • 



9^ X 




di) 



I 



t 

yx © • i • X © j 






o ^ 9 y 



«X © X 



OïJBLLBr GVE'TMOVKT^, 

Ouellefâgh egùremt gue't' 
mourt el'Djezaîr. 

Skov. 

Tesseoueth kra imensi? 

Seouegh't. 
Atneseoa. 

lovovA. 

Aksoum d'seksou aouonan 
delâaU nezza. 

Emsâaf. 

Saoveth. 

Imsdaf'iyi ar €Jihkham 

ÛIOB. 

Aksioaûiegh, 

Oar tennssaouaih ara. 



Ibed g'aouaVis *. 



Ikmbl. 



Kemlen, 



' Litténd. «Habitoe-toi dans le pays.».— ' Litliral. «Il s*est arrêté à sa parole.» 



ACC 



13 



Accomplie. 



pi. 



Ex. : n a deux ans accom- 
plis. 

Tai Tingt'Cinq ans ac- 
complis. 

ÂccoM) (Être d*), v. 2' p. 
s. imp. 

£x. : J^élais d*accord avec 

TOUS. 

Je n ai pu être d'accord 
avec lui. 



Soyez d*accord. 

ACC0CCBEMBI|T,S. 

Accoucher, v. 3* p. s. f. p. 

Ex. : EDe accouchera d'un 
garçon, d'une fdle. 

E&e esl accouchée d'un 
enfisittt mort. 

Ces deux femmes sont ac- 
couchées chacune de 
deux jumeaux. 

AccoccHÉB,subst. 



9 ^ ^ ^ 
1 



pi. 



fà u^ 9 ^ 



iSf'2 



o ^ s ^ it © -«*^ 



u ttyxoxo^ ^ O/^ • X 



Ex. : B est d'usage, chez 
nous, d'offrir à l'ac- 
couchée des œufs et un 
mets appelé tathem- 
minU, 

Accoucheuse, s. 









••• •• 










lAj 



a.AAÀ3 yXftAAj ^1 






» j ^ ^ y y •• • X • 



:l o^ e»UM 






• «^ • S 



(* XO 2; 

■ 

O Sx 



^ o Cx » ^^ o S 

^ LLll 



... : . t*« 



• X «X 



TSBKMBL. 

KemlenU. 

Kemelnat sin iseggaten. 

Nek kemêlniyi khamsaon- 
âcherin iseggaten, 

Emtsàfak. 

Metsafkegh dii'ek, 

Our zmiregh ara airnnUa" 
fkegh did'es. 

JS^oonooi metu^et 

Tâbbaout, fém. 

TovBov. — TovnovBD. 

Atsarou akchick , tak- 
chicht. 

Tooroa yioaen akchick îm* 
mottt. 

Sénat elkhalat aji, koul 
yiouet toarou sin ik* 
niouen, 

Ennbfsà, fém. 

Ennefsais. 

Nekrû eldda ennagh ada- 
oain i'nnefia timellalin 
dîouttchi ism'is tathem" 
mints. 

Kablâ, fém. 
KahlaU. 



14 



ACC 



ACCOCPLBMENT, S. 

AGGOCPLER(S'),en paiiantdes 
quadrupèdes, 2* p. s. i. 

Ds se sont accouplés. 
Us s*accoupleront. 



en paHanl des 



oiseaux, a* p. s. imp. 
Accoutumer (S*), a* p. s. i. 

Ex. : Il s*est, ils se sont ac- 
coutumés à cela. 

Accroc (Faire un) à un vê- 
tement, a* p. s. impér. 

Elx. : D y a fait un accroc. 

Tu as Cedt un accroc à ta 

chemise; 
Je ferai, nous ferons un 

accroc. 

Accrocher (suspendre), v. 

Ex. : B a accroché le sabre 
et le fusil au-dessus de 
son lit. 

J'accrocherai, j*ai, tu as, 
nous avons accroché le 
bemous. 

Accroché, part. pass. s. m. 



pi. 



Accrochée, fém. 



pi. 



Agcroissement. 

Accroître , v a. a* p. s. imp. 

Ex. : n a accru, il accroîtra 
son bien. 



^ 



s'jt) — U 



w J 






o 5 y 




M <^ yS/ 






2), " 




Ju»l e>^4XÂà$]â 






«-Uu^l ,^J^1 <>Jb« 



^ 

X 






O 0S»xO 



lMOUOGAN,m. - ZiOUADi, m. 

Adeggu/en. 

OVELLBF. 

lonellef, ouettefen g'ayini» 
Cebrrbg. 

Ich&rreg'it 

Techerregneth takanJonrt 

inek. 
AdckerreguegkjAnc her- 

reg. 

Allbk. 

làallek aijenoui atsme- 
thalts sennig ousou in es. 

Adâllekegh, âllekegh, tâal- 
leketh, ndallek ahiii, 

DlMÂLLEK. 

Dimdlleken. 

TsimAllekt 

TsimdUektin, 

TiMERNIOUT, fém. 

Erno. 

Imad, adimo agla in es. 



ACC-ACH 



15 



Noos raocroitcQDs. 



Sis les ont accrus. 



AocBonpiR(S*), a*p. 8. imp. 

Ex. : Nous étions accroupis à 
la manière des Arabes. 

D s*est,Y0us TOUS êtes ac- 
croupis sur mon divan. 
AcccMULEB, V. a. a* p. s. 
de rûnp. 

Ex. : Tai, il a, vous avez ac- 
cumulé des espèces. 

ÂccusEB, V. a. a* p. s. imp. 

Ex. : Xaccttse cet homme 
d'avoir volé. 

H n a accusé personne. 



Pourquoi Faccose-t-on ? 
Accusé, part. pass. s. m. 



pi. 



Aoccsis, fém. 



pi. 



Achalandé, adj. 

Ex. : Ce marchand est bien 
achalandé. 



Achat. 















;^ 






•y 






Q y J • X 

>l 




(I © ^ ©x^ 

' ^u ■■ 

• » J9y 

A _ ... - 



a y > y ©• S'' w^ • ** -y 

«•y;-X Cx ©C^ 



o © o <^ 
A. 



£iiuui'l0ii. 
Rzasi. 

Nertibà am idnben. 

Irebbà, terMâm gjhef our 
joa ùi oa. 
Lov jr. 

liOamme^fc, ifeom, lefeom- 
mem idrimen khèreUa. 

Etsham, 

Tsehkamegh ergaz ayi 
adouayi agionker, 

Our itthim ara oulamma 
d'yioaen. 



Aghef Uahhament 
Dàmbtshovm, 
DimeUhoumen. 
Tsametshoamt, 
Tsimetshoumtin. 



y • 



EtUadjer ayi euaghen 
se'ghoures medden khè- 
reUa ^ - Ettsadjer ayi 
iznouz kkèrella*, 

T1ME8GBIOVT, fém. 



Utténl. cCe mardiand on aciiète beaucoup chez loi.» — * Littéral. «Go marchand yend beaucoup.» 



16 



ACH-ACQ 



Acheter, v. a. a* p. s. imp. 
Ex. : Qu*acfaeteK-vou8 P 



Je n*achète rien. 


^^^j,\^u\j] 


Dis-loi d*acheter. 


• • X • • 


Dis-lui de m'acheter (pour 


y^ « >- 


moi). 
Nous t'avons acheté (pour 




toi). 
Vous lui avez acheté. 




Où a-t-il trouvé à acheter? 


tt y ^ y j • • 



ACHETA (Être), V. p. 5* p. 
s. prêt 

Ex. : Ces maisons ont été 
achetées bien cher. 

Acheteur , s. 

Acheter (finir. V. ce mot ). 

Acide, adj. s. m. 



pi. 



s 



.'fém. 



pi. 

Ex. : Voilà un citron bien 
acide. 

Cette poire est acide. 
Acier, s. 
Acquérir, v. a. 2* p. s. i. 

n Ta acquis. 

Nous les avons acquis. 






• o y ^> o y C y *tj 



xox 



• A»(^ Q y » y ^ y Q y C 



9 s: y y 



« y s: y 

y 



(;H 



o 

V 

« • « y 
O X Ox 



« y y 9 ^ 




y 



Sege, Aovgh '. 

ilcfcoa tetsagheûi ? 

Onr essaghegh oalamnui 
de'krtL 

In as adisegh. 
In as ayisegh. 

Nesgka'yak. 

Tesgham'as. 
Anida ioufa adisegh? 
Imsbqh. 



Ikhkkamen ayi mesghen 
s'elghela. 

Ebgaz 1S8AGH *. 



Dasbmmam. 

Disemmamen. 

Tsasemmamt. 

Tsisemmamtin. 

Ataîen azeniouA dosent- 
mam nezza, 

Tifirest enni tsasemmamt. 
Dbkib, masc. 
Eksbb. 

Ikseh'it,' 

Neiseh'iten. 



' Ce dernier mot signifie littéralement «prendre.* — * Littéral. «Lliomme qui achète.» 



ACRADI 



17 



Je racquemi. 

Uas-ta aoquis? 

ÂCBB (de teire) '. 

Acte (passé devant le kâ- 
dhi), sing. 

pL 

Acnr ( Etre) , v. a* p. s. imp. 

Ex. : B est, ils sont très-ac" 
tifs. 

Actif, adj. s. m. 



ACTITE. 



pi. 



pi. 



ACTIOH, S. 



pi- 



« ^« ^ 



• • ^ • • • 






• • • 



• J^ 



« y » 
4^ (j,-Û^ - JÛ^ 



(f ^ « ^ 



« y » ^ 









JU*1 



X«X it ^ *t ^ 



is9^ 



« X «« X 



e*^j5 jA»^;âv«s! 



AthAegh. 

Tekesbeth'et? 
Taîbza Bir'TAîovGA, féoi. 
Akbd, masc. 

Iaknck, karchen khèrella. 

Damabbovcb. 

Dimakixmcken. 
Tsamabbovcht, 

Tsimahrouchtin, 
PiIl, masc. 

Efàal 

Iskerfdl iUia. 









• -> 



(^ 

^ 



Ex. : n a fait une bonne ac- 
tion. 

H a fait nne maavaise ac- 
tion. 

Actuel, aciy. 

Ex. : Le soltan actuel. 

Actuellement (dans ce mo- 
ment-ci), adv. 

Adieu I en s'adressant à une 
seule personne. 

Adieu 1 en s'adressant à une 
seule personne ( en ré- 
ponse à la phrase précé- 
dente). 

' Va arpent et demi , oe que deux b«afs peavent labourer en un jour. — * Littéral. «D'à présent. » 

3 



^x « • • © «^ 
I \ *.*- 



(^ 

• 



O/'X « 



O X X «t* it J 



C-8^ 



hkerfiàl diriU 

En'tovba '. 
AguelUd entoura. 

rOC7Jlil. GUB'LOUOKTS Ait, 

GUB'T8ÂAT8 ATi. 

GhIM GVE'SLAMA. 
ROVH GUE'TATBTH. 



-.» 



18 



ADI-ADO 



Adieu ! eo s^adressant à plu- 



sieurs. 



Adiecx (Faire ses) , a* p. s. i. 

£x. : Je lui ai fait mes adieux. 

Il est venu me faire ses 
adieux. 

Tu lui feras mes adieux. 
Admirable, adj. s. m. 



pL 



Admirable, s. fém. 



pi. 



Admirer, v. a. a* p. s. imp. 

Ex. : n a, tu as, nous avons 
admiré le palais du roi. 



J'admirerai, vous admi- 
rerez ce pays , qui sur- 
passe les autres en ma- 
gnificence. 






Adorer, v. a. a' p. s. imp. 

Ex. : Nous devons adorer 
Dieu. 

Il a, ils ont, j'ai adoré le 
feu , le soleil , les étoiles. 



Adoré, part pass. 



pi. 



»• «^ < * ^ -» 






(à m 2 






/.tVM^^ 






V w « 



Q y*» y Qy 




« ^ i» ^ y Q yQ ^ Q ^ 




« •« < ^ 



ityUyu y fi y Q ^ U^ u ^ u^ 



m y Qy y ^^ «0 j«^ 

i}^J3 ^' ^ ^ < > ' ^ 




y y it y 

Q y O ^ O y^ O y O y(i^ 

« jy y y 



o y JQ y 



GhEMET GUE'SLâMA. 

Ronhet guetayeth. 

BOKKI. 

Bokkigh'L 
lomaiiyi ayibokki 

Atetshokkith seghour'L 
Daadjib. 

DiâdjibeTL 
TsIadjibt. 

Tsiàdjïbtin. 

ESTSÂDJEB. 

Istsâdjeb , tesetsâdjheih , 
nestsâdjeb gae'lekser 
oaguellid. 



Adsetsâdjhegh, aissetsâdj- 
hem guetmoart ayini, 
oar telli iayetk isâa- 
dhimis am nettsat 



Aabed. 

Dehuadjeh felVagh anâ- 
hed rabhi, 

lâhed, âbden, âbdegh ti- 
mes, tafoakt, d^itran, 

Damâabovd. 
Dimâalouden, 



ADO-ADU 



19 



ÂDOBÉE. 



pi. 



ÂOBZSSE {Faire avec) , a* p. 
8. imp. 

Ex.: Jai, fl a, tous avez 
(ait avec adresse. 



Tn feras, nons ferons, ûs 
feront avec adresse. 

AsKoiT, ad. sj. m. 

pL 

Adroite, adj. s. fém. 

pL 

Aaultzbb, s. 

Adultebe (Commettre un) , 
T. a' p. s. imp. 

H a, ils ont commis un 
adultère. 

Ex. : Je sais que vous avez 
commis un adultère. 

Tai commis un adul- 
tère. 

Abolteeb, adj. s. m. 



pi. 



Abultèbe, adj. s. fém. 



pi. 



ADULTÉBiBr (Enfant) , en par- 
lant d*un garçon. 

d*une fille. 



pi. com. 






ix^jt 




-è 






O 









y X gx Ox 







• ,SXX 



1»X( 



ity tt^ tf ^ y bx 

6 «X 



X 

« SX 

X 



X x-*^ X 

•^ '^ X 



tt xtt^ © w X 



x©-^ x«x 



TsamIamovdets, 



Tàmàabondtsin. 



EZBETB, 

Zehthegh, izheth, tezeh- 
tkem. 



A tszehthâtk , adezbetk , 
adzebthen, 

Dazbbbatb. 

Dizri>hathen, 

TSAZEBBATBET. 

Tsizebbathtin. 
ZiN/, fém. 
fzivoi;. 

IznOj eznan, 

Nek senegk ketch teznith. 

Eznigh. 

Dezzani. 

Dizzaniyen, 
Tsezzanit, 

Tsizzanitin. 
Ammis laheam. 

mis laliTxan. 
Taroaa lahram. 



20 



ADV-AFF 



Adversaire ( terme de juris- 
prudence), adj. s. m. 

pi. 



Adversaire, s. fém. 



pi. 



El. : Juge, mon adversaire 
ne vous dit pas la vé- 
rité. 



Affaiblir, v. a. 

Ex. : La fièvre in*a beaucoup 
affaibli. 

Affaiblir (S'), v. 

Ex. : Pendant ma maladie, 
je me suis beaucoup af- 
faibli. 

Affaire,^». 

Ex. : n a eu a£Eaire. 



o y 



Si vous n avez pas d'af- 
faires , venez cbez moi. 



Je ne puis, j*ai beaucoup 
d'affaires. 



Affairé ( occupé ) , adj. s. m. 



pi. 



Affairée. 



pi. 












y « yy 



(I w « 

^ y u u • >» 



2)1 Jîjl (^\ «**4i-l 



y y 



y* 












«;• 




n ^ u ^ u y y 

1^^* mm^Êm ^^MMW 



<»• J •• • <i y ià y 

a • • 



^J 






a X X ^ XX « X j;^ «^ 

Cx 




X 
W J © X X 



J«Àâ 



ttX J « X 



X 



O » J « XX 

. A 11 



« Sa j y ^ 



i.A. 



Akhsim. 

Ikhsimen. 

Takhsimt. 

Tikhsimtin. 

la khalifts ennehii aoual 
ag ihaddher akhsim in ou 
our nia ara tsidels \ 



Sbnkes ëlcooua. 

Taoaïa tessenkes s^g'i el 
kooua. 



G'atthan inoa teddjayi 
elkooua khèrelïa. 



Cheohel , masc. — Khed- 
MA, fém. 

Ichghel, — Illa gkoures 
chegkel. 

Ma illa oar techeghgheletk 
ara , ased ghour'i. 

Our zemmereugh ara , 
ghouri chegkel khèrelïa. 

Damechghovl. 

Dimeckghoalen. 
Tsamechghoult. 
I Tsimechghottltin. 



* Littéral. «L« paroles que dit mon adversaire ne sont pas la vérité. » 



\ 



ÂJFAUÉ. Ce malheureux est 

affamé. 

Ole est. Os sont affamés. 
AmRiiBB, Y. a. a' p. imp. 
Ex. : Je TOUS Tai affirmé. 

D ne la pas affirmé. 

Pouvei-vous m^affirmer 
cela? 

Appuger , Y. a. a* p. imp. 

Ex. : J'ai reçu une nouvelle 
qui m*a beaucoup af- 
fligé. 

Affligeb (S'), a* p. imp. 

EsL : n S est affligé du départ 
de son ami. 

n n y a pas de quoi vous 
affliger. 

Affligé, [Murt. pass. 



pi. 



Affligée, part p. fém. 



pi. 



AFFBâiiGHiB (un esclave), v. 
a. a* p. imp. 

Ex. : D Fa affranchi. 

Tai une esclave que je 
veux affranchir. 






AFF 






r 









** m ^ 



m m^^ »•«, « • 






*»-/-• 



« ^ « • 



y y V ^ ^ » ^ «X tt^ 



• J X 



tt Sy «^ 



z^y* <^ o.»4y«>w«i 



<*j 












«* ^ « • X 









« tt > «X ^ 



e> 



•• 1 



* • 






X w 

.A 



x4»x « X 



it 



X X 

I 



21 

fr^oz a^i iamnkin Mouz 
khèrelfa. 



Tellouz, loazen. 

Sabbah. 

Sahhahgk'ak'et, 

Our t*uakhah ara. 

Tezemmereth kraayiUsak- 
haheth oaayi? 



Gbeiem. 

lousad'xyi yiouen lethber 
igheîeriyi khèrella. 

AbZBN NEGBSiBn. 

lahzen • ingheier ghef am- 
dakkeVii mi irouh. 

Our toafith aghefara aUen- 
gheîereth. 

DîMCBIÏBn^^DAMABZOVPf. 

Dimghueren - DimahzoU' 
nen. 

TsJMGBiÎEBT TSAMAB- 

ZOVJfTS, 

Tsimghiïertin — Tsimah- 
zountsin. 

Harrbe, 

IkarrerU, 

Ghouri yiouei entakUt 
heghigh aUharrere'gh, 



22 



AFF-AGA 



Tu les as , nous les avons 
afËranchis. 

Affranchi , part. pass. s. m. 

pi. 



Affranchie. 

pi. 

Affront. 

Faire un affront, a" p. 
imp. 

Ex. : n lui a fait affront de- 
vant tout le monde. 

Pourquoi m*avez-vous fait 
cet affront ? 

Je leur ferai ai&ont. 
Affront (Quireçoit un), s. m. 



pi. • 

s. fém. 



U ^ «» X 0>»5; ^ f.^ 



pi. 

Afin de, que. 

Ex. : Je suis sorti, afin d'al- 
ler vous voir. 
Parlez -lui de moi, afin 
quil ne m*oublie pas. 

Agacer, v. a. a" pera. de 
Timp. 

Ex. : Ce citron m*agace les 
dents. 

Il me les a agacées. 



î 












© C '' *♦ S'' « f» ^^ 



u 



iA\\ 



a X «•©«. ^ u^ ^ ttx^ 



• • «•©•• 



j<t y j" 

m 



« X J y 






/ * s: «f 



.ï^t 


















Kètchteharrereih'ten, nek- 
ni neharreriten. 

DiMBARRSR, 

Dimharreren, 

TSIMHARRERT. 

Tsimharrertin, 
BsKBSA , fém. 
Ehkhes. 

Ihekhs'it ezzat medden. 

Aghef lehekkseth'iyi el- 
bekhsa ayi ? 

Atenhekhsegh, 
Damerkhovs, 
Dimehkhoasen. 

TSAMBRKHOVST. 

Tsimehkhoustin, 

Akken, 

Feghegh akken ara akez- 
regh. 

« 

Ahdheras feÏÏi akken oor 
ayishou ara, 

TbbrrsS, 

Azenboaâ ayi itstherres'iyi 
toaghmas i/i ou. 

Itherres'iyi'ten, 



AGA-AGE 



23 



Agacb, part. pass. s. m. 



pi. 



AfiACKE, S. îém. 



pi. 



Ex. : n a les dents agacées. 



Age. 



Ex. : Qud âge a-t-3 P 



Agé, Agée. Il est âgé de 
quarante ans. 

Je ne sois pas aussi âgé 
qnelui. 

H est {dns âgé que moi. 



Agb, dans le sens de vieux 
(V. ce mot). 

Agbhociller (S*), a* pers. 
imp. 

Il s'est, ils se sont, je me 
suis, vous TOUS êtes 
agenouillés. 

Agenouillé, parL p. s. m* 



-pi. 



Aginocillée , part. p. s. fém. 



p«. 






• ^c; ^ o 









ié o - • <# 






<« .*»>• 






«♦•^ «4^S^ «•• 



X T, • 






x«x « y (t ^ » /'x 



.• 



• • <# <i» y 



y 
« X ? • 






O O SX 



« / « X 

,1 



(àA tè ^ U ^ Q ^ U ^ WX 

• • <♦ rf'x 




Dmmtbbmmbs. 
Dimthêrretên. 

TSIMTBBBMEST. 

Tsimtherrûstin. 

Toughmas \ne$ tsimther- 
restin. 

A M EH. 

Achhal gue'Uamer in es *. - 
Achhal iseggasen ghoa- 
Tes'? 

Guelâamer ines orMin 
iseggasen '. 

Onlach ghottri gae'lâamer 
annecht'is *. 

Nettsa aîdamekran gae'tâ' 
amer felVi *. 



Erkàa, 



Irkda, rekâan, rekâagh, 
terekàam. 



Darbkâàn. 

Direkâanen. 

TSABBKÂANTS, 

Tsirekâanisin. 



^ Litférri. «Combien dans ton' Age?» — ' Littéral. «Combien d^années chea luiP — ' Utténl. «Dani Tàge 
•de loi quarante ana.» — * Littéral. «Je n*ai pas dans l'âge aatant que lui.» — ' Littéral. «Loi |dos grand 
«eo âge que mai.m 



24 



AGI-AGR 



Agile (léger), adject. sing. 
masc. 

pi. 

Agile (léger), adject sing. 
fém. 



pi. 



Agile (Etre), a* p. s. de 
Timp. 

Je suis, tu es, il est agile. 



^ / «X 



U 



U ^ r ^ Q 

« W ^ X 0^ 



<^' 



i* O / ^ « 



W J < 









« ^ 0/ 



Agneau. 
■ pi. 
(femelle). 

pi. 

Agrafe (dont les femmes 
kabyles se servent pour 
attacher le haik). 

pi. 

Agrandir, y. a. a* pers. de 
imp. 

Ex. : n a agrandi sa mai- 
son. 

J*ai, tu as agrandi, nous 
agrandirons le jardin. 

Agrandi (Être), a* pers. de 
imp. 

Ex. : Le village a été agrandi 
cette année. 

Ds ont été agrandis. 
Agréable. 



<» y 



« « X 



• • 






to «x « < 



(« ««^ «I 



<• • • y 



Dif8€uanen. 

TSAFSASANTSI 

Tiifscuantsin. 
Efsovs. 

Fesottsegh, tefesouseth, if- 
soas, 

IziMEH. 

IZQnuwen, 

TlZIMERT, 

Tizimertin. 
Takhlalt, 



u^u^tty oxxtoxx ox^oy 



O s X *'*> « X O'' s 



(jwl 



K--iy;^.jU i-yïib 



X 

0x0^ 



o 



5; — LTJ 



rîitUabm. 

Isemgher akhkham m'es. 

Semgheregh , tesemghe - 
relh, ansemgher tadj- 
nants. 

Emobeb. 

Taddart temgher g'aseg- 
gas ayl 

' Meghren, 

Zjdh, m. pi. — ZiDuiT 



AGR-AIG 



25 



Agbéablb, masc. sing. 

masc. pi. 

fém. sîng. 

fém. pi. 

ÂGBnn, a' p. împ. 

£x.: Je Fai, ta Tas, nous 
TaYODS agr^. 

Je ne sais si le roi agréera 
ma demande. 

J'agréerai votre demande. 
Aguerri. 



U X 



Aider, a* p. imp. 

Ex. : Pourquoi ne Faides-tu 
pas? 

Désirez-Yous que je yous 
aide? 

D n*a pas voulu m*aider. 

n les a, nous les avons 
aidés. 

Aidé, part. pass. s. m. 



pi. 



Aidée, part. pass. s. fém. 

pi. 



Aigle. 



pi. 



^^U>S 






tt » X 









X OX V « <IX 



y myj Sx ^ ••*»• yj 
y m A jy^^ 



<» ^ -» 



A 



«>•«»• 



to x^x • 






.. . 



4« i» 



> • 



«* X ^ 



TsAZJDBÀIfTS. 

Tiizidhantsin. 
Ebdhov, 

Erdkigk't . terdhith'et . 



Oar sinegh ara ma iUa ou*- 
guellid adirdhottfelVi, 

Aderdkottgh folVak. 
Damàhbovch oaE'TirxTi 

OVZZAL AS OV*MBNOBi \ 



AOVN, 

Aghef oar te'tetsâaoaneth 

ara? ' 
Tebghtkkra akkâaounegh? 

Our ihgha ara aîâottn. 
lâaouniten , nâaoanit. 



Damâoun, 
Dimâounen, 

TSAMÂOONTS. 

TsimaoanUin. 
Idjoadar. 



* Littéral. «Habiie dans le choc da fer, le jour da combat. 



26 



AIG-AIL 



Aiglon. 

AiGRB, adj. s. m. 

pi. 

Aigre, adj. s. fém. 



Aigreur. 



pi. 



Aiguille (à coudre). 



pi. 



Aiguillon (pour piquer les 
bœufs). 



pi. 



Aiguillon (de Tabeille). 

Aiguillon (du scorpion). 

Aiguiser, a* p. imp. 

Ex. : Avez-vous aiguisé les 
couteaux? 

Je les ai, il les a ai- 
guisés. 

Pierre à aiguiser. 
Ail. 

Télé d'ail. 

Gousse d'ail. 

Ail sauvage. 
Ailes (des oiseaux), siug. 



pi. 



« X j it ffi^ 













©• 



• • 












• ^^ 






tt J <à u ^ 



O « ^ O 
.A. .^Sl- * 



0X6 «y O 

00 x« «X O^Ox 

0x0 



O X o 



Afrovkh ov'DjinER^, m. 
Dhemmamen. 

TSASEMMAMT. 

Tsisemmamtin. 
Se M MOV M, m*. 

TiSSEGNIT, f. 

iljTiiffjrjz^ m. 

ASENNAN EN'TIznOUITS '. 

asennan en'tighirdsmts. 
Zed. 

Tezdith km tiijemvàyin? 



Zeiigk'tents, izdatenU. 



Tasirt ouzidj fém. 

TiSKERT, f. 

Ikhfentiskert 
TifedneU entiskert. 
Bibras, m. 
Djenah, m. 
Djenaah, . 



' Littéral. «Le petit de l'aigle.» — * Littéral. «L'épine de Tabeille.* 



AIL-ÀIN 



27 



Âiusou.adr. 

AuEB, V. a. a* fen. de 

imp. 

Ex. : D Ta aimé. 
Je les aimenû. 
To m'as aimé. 
Noos TOUS ayons aimé. 
Je TOUS aime beaucoup. 
Je ne Tai jamais aimé. 



Ami, part pass. s. m. 

pL 

AniÉE, part pass. s. fém. 

.pi. 



Aire. 



-pi. 



Ex. : n a été blessé à Taine. 
Ans, AiN^B. 
UoD firère aine. 



Sa sœur aînée. 



Uainé de mes enfants. 
AiRsi, adv. 



«IX • ^ «^ 



9 J 









Cx 



V-'J 



X 

XX 

• J«XX 

X jox 

9 • ^«X X 



« « ^«x 



X*^ X 

• Sfx • X • X • Sx 



© X « X X ^ X 






* X 



« X « yx (» xo x^ 



> xttxx ox<»xx 

A. 



yul 




• s. X 

B X«X 



5»X 



X 



Hovb.^^Abmel. 

IhoM'iL 

m 

AtenhoaUegh. 

Tehoubbeth'iyi. 

IVehouhb'ikoun. 

Tsehoubbegh'k khèrella. 

Gae'Mameriouour tehoub- 
hegh ara. 

Damàhbovb. 
Dimahhouben, pi. 

Amlekkek^ masc. 
Innedjrah g'andekkek'is. 



Egma in ou damêkranfeî- 



Oulettmaê tsamekrantsfel' 
Vas. 



Damekrangaetaroua in oa. 
Akka.'^Akkàti. 



Uuénl, «Daiu nn «otre endroit.* 



28 



AfN-AJO 



Ex. : Ne pariez pas ainsi. 
Ainsi que. 

Ex. : Ceci est arrivé, ainsi 
que je vous Tavais dit. 



Ainsi que moi, que toi, 
que lui , que nous , que 
vous, qu'eux, qu'elles. 



Ex. : Je Tai fait ainsi que 
toi. 

Tu me i*a8 donné ainsi 
qu à lui. 

Aire (abattre le blé). 

pi. 

Aise (mal à son aise, indis- 
posé). ' 

Mal à mon aise. 

Mal à ton aise. 

Mal à notre aise. 

Mal à votre aise. 

Mal à leur aise. 

Aisselle. 

pi. 

Ajourner, v. a. a* pers. de 
imp. 

Ex. : Il a ajourné notre af- 
faire à un mois. 



o z: ^ j^ ** ^ m ^ 

©, • •»• 

JUùt 







©•«• owxo • ©/• 



«" r' ** - ■• - 



0^ 












*».••• i <*' 










©• • 






• • 



J/X Og/ ©• « c *» s «' 



t ^) S^jJt 






Our ahdher ara oj^^a. 

Akken. — Akkbnnm — 
Am. 

Ouayi ithra akken enni- 
gh'ak. 

Am nek, am ketch, am 
nettsa, am nekni, am 
kounoui,am nouhni, am 
noahentsi. 

Nek sekregh't am ketch, 
TeJkitKiyit am nettsa, 

AWNAR, m. 
Innoarar. 

MaBOO GVE'LBAVIS ^ 

Afa^OQ gnelhaïiou. 
Mahoa gae'lhaVik, 
Mahoa gne'llmVennagh, 
Mahou gnelhaVenouen. 
Mahou gae'lhaVensen. 
Thabek, m. 
Thouabek. 

Iddja edddoua ennagh a- 
lamma d'yioaen ou'a- 
your. 



' Liltéral. «Qui n'est pas dons son état.» — ' Littéral. «Laisser. 



AJO-ALL 



29 



Je rajoomerai à de- 
main. 

Ajoutbb, a' p. imp. 

J'ai, tu as, il a, nous 
avons, vous avez, ils 
ont ajoalé. 

D ajoQte. 
Ex. : Qu'ajoulerai-jc ? 

Ajoutei-j ceci. 

Algbb (ville d*Afirîque). 

Algbrieh ( natif de la ville 
d*Alger). 

pi. 









• ■ 

0^- 



y ^y^ y ^y^ 

y fy^ •/ ^x 
^ ^ y ^jy^ 



y ^/ 



y^ 






Algérienhb. 



pi. 









y wx 



Allaiteii, V. a. a* pers. de 

1»« 
nnp. 

Ex. : La femme a allaité, al- 
laitera son enfant. 

« 
Elles ont allaité. 

£3]es allaiteront. 

Alléger, a' p. imp. 

J'ai, tu as, il a, nous 
avons, vous avez, ils 
ont allégé. 



• y rf "< 



I. 



y ^ j 



y y ^ ^ y (£</' 



y y ^ } ^ 



y y r j y ^^ 

y j y ^ 



Il m*aBégera. 
Viens nous alléger. 






y J *» c ^ ** J y "Si ^ 

y • j y ^ <* ^ J y s^ 

m ^ y j y ^ ^ 



<J-» (j*y*»i V »^ 




«Sx 



Attsedjegk or azekka. 

Ehnov. 

Emigkj temith, inui, ner- 
na, temam, ernan, 

Irennoa, 

Achou ara emough? 

Emoa'yas ouayi 

ElDJElÀÎR, f. 
ÀTTSÏRt. 

Ittsiriyen. 
Tattsibit. 
Titsiriyin. 

SOVTHETH. 

Tametthottt teuoutheth , 
atsessottthet memmis, 

Sethouthenis, 

Adesthoathents. 

Sbfsovs. 

Sefsoasegh , tessefsoaseth , 
issefsoas, nessefsous, tes- 
srfsousem, sefsousen. 



AdissefsoasfelVi. 

Ased atsessefsouseth feU 
Vagh. 



30 



ALL 



Allégé (Être), a* p. imp. 

Alleb (S*en), a* p. imp. 

Je m^en suis , tu t'en es , il 
8*en est, nous nous en 
sommes , vous vous en 
êtes , ils s'en sont allés. 

Je m'en irai, tu t'en iras, 
il s'en ira, nous nous 
en irons , vous vous en 
irez, ils s'en iront. 



Elle s'en est allée d'ici. 

Elles s'en sont aHées de 
la maison. 

Où vas-tu ? 

Je vais à la ville. 

Allonger, a^ p. imp. 

J'ai, tu as, il a, nous 
avons, vous avez, ils 
ont allongé. 



D allonge. 

Je l'allongerai. 

n les allongera. 

Tu les as allongés. 
Allons (int.). 
Ex. : Allons, marche I 

Allons, }ouons un peu. 
Allumer, 2' p. imp. 



Ex. : As-tu allumé le feu ? 






• j 



_ jj X o w • © *u^ 



c ^ 






U 






.«< o J^ 



s» • * 

O w 6^X Q ** ^ J 0;;^ 











© • ©^ © •/• 

© ^ 5; ©^ 
<*• © y©^© / 



• • ;;• 



■» .«^ 



© o' ©X 



©X X© ©^©^x 



EP80V8, 



Eddov. — itoiTir. 



Eddigh , teddiA , idda , ned- 
da, teddeun, eddan. 



Adrouhegh, ' atsroahêtk, 
adirouh , anrouK, atsroa- 
hem, adrouhen. 



Tedda - Terouh ess'ayi, 

Eddants, — RoahanU zeg» 
g'àkhkham. 

Anida ara atsrouheth? 

Adeddough gker temdints. 

Sekmel. 

Sekemlegh, teskemleth, if- 
sekmel, nessekmel, tes- 
sekmelem, skemlen. 



IskemlaL 
Ateskendegh, 
AtnissekmeL 
Teskemleatk'ten. 
Iallab, — EîÂ, — Au A, 
lallah eddott. 
Eîa anoarar drous, 

ECBÂAL, 

Techâaleth kra timet? 



ALLAMA 



31 



Je raliame. 

B la ailmné. 

Ne raflume pas. 

Noos lavons , vous )*aYe£ 
aflomé. 

Ex. : Le feu -s'est allumé. 

Le feu s^allume. 

n ne s'allamera pas tout 
seul. 

ÂLOBS. 



pi. 






Alob& 



Altéré, adj. 
pL 



Altbbxe. 



pi- 



ÂLTEBKATIYEHBHT, adv. 

Ex. : Nous ferons cela alter- 
Dativement. 

Us sont venus alternative- 
ment. 

Aldn. 

Amaimd. 

Amaigrir, a* p. imp. 

Ex.: Cette maladie m'a beau- 
coup amaigri. 

Un long jeune vous amai- 
grira. 



<^l 



• 10 ^ ^ 



•• «» • s X • • o^ 



«y' 



O O^ fi y ^ 



« O X X 






• x xxosxxo^ 



0^'^*■J cS)' cUù3jI 



• « C X X 




O 6ff X 



X X » ^ 



X « OX X 



»! 



« ^X « tt/»*^ •»• 

.1_r»JoaJ? il 




^i— d'»^ 



« X • XX 
tt X X © X 



« « X O X 



ox s X A X «; X 

iff 1 iVl iil _^^ » » I ... 



bx^x fé u ^ y 



« X 



« X 

tt X X X 



Oj; • ^^ O X « X ^x <* ejx 

X ** X 

Q ^ y Q « X (f xij^x • X 



Oiir tiôtchâaleth ara, 
NechâafiU, techâalênits, 

Tùnes techâl, 

Time$ techâal. 

Our tecUal an ouaki'is. 

Tasbbbâmt, fém. 
Tiseibartin. 

GVB*TIMEMT BNNI, — Gvb'- 

tsIâts bnni. — Gvb'" 

L0U0KT8 BBfflI. — ImXB. 

DIatbcbàn. 
Diàthchanen. 

TsÂATBCBANTS. 

Tsiàtchanisin. 
S'envovbà. — S'bddala. 
Anesker ouayi s'eddala. 

Onsand lennouha, 

Cbbb, mss. 

Kaov, mss. 

Sbtbâaf. 

Atthan ayi Uthâaf'iyi neZ' 
za. 

Siîam dakemlan akkis- 
thdaf 



32 



AMA-AME 



Amande. 



pi. 



ÂMANDIEB. 



Amarre, s. 



Amarrer, a* p. imp. 

Ex. : n a amarré sa barque 
sur le rivage. 



Amasser, '2* p. imp. 
Ambassadeur (envoyé). 



pi. 



Ambre jaune, dont on fait 
des colliers et des bra- 
cdets. 

Ame. 

Améliorer, a* p. imp. 

Ex. : Il a amélioré son jardin 
et sa maison. 

Vous les avez améliorés. 
Je Taméliorerai. 

Améliorer (S'), a' p. de 

1»» 
imp. 

Ex. : Le pays s'est bien amé- 
lioré depuis que je Tai 
quitté. 

D'ici à un an , il s'amé- 
liorera encore. 



fi y J ^ 



J o y 



O ft J 



fi j o y C ^ y 



"il 



tt iM y 



v-Arf >&=» j<Kb> 



« • « **^y « s.' 



H yU y 




y *uy 



6 J 



5^1 — ^>i 

o • j « • 






« y 



yUI_ 



o o c /* f» J 



f 



\ \ — 

tt y it y U y Qy 



O^/* (; wi X 



^ u a jy 



JiS«;UA*.| j»^j e,^ 



-s^l 






Talovzet, f. 

Tasbttha ne'tlovztin, 
Taovakna, f. 

/^Ar^n taflottkt ine's guerrif 
lehhar. 

LovM. — EdjmA. 
Amersovz, ms 

ImersottJen. 
LovBAN, ms. 



RouH, m. — Tarouibt, f. 
— /jTiiif , m. 

ESKBR AKHIR^. 

Isker tadjnants d^oakh- 
kham in es akhir, 

Tesekreth'ten akhir. 
Atsekregh akhir, 
Ekkel akrir^. 

Tamowri, zegmi eidjiglits, 
tekkel akhir. 



S*îa yiouen oa'seggas, at- 
tsekkel akhir entoura '. 



1 Littéral. «Fais meilleur.» — ' Littéral. «Deviens meilleur. » — ^ Littéral. «D*id à un an, il deviendra 
«meilleur que (il n'est) maintenant. ■» 



AMEAMI 



33 



Amesde. 

Ex. : Tq seras k Tamende. 

De combien est Famende P 

L'ameDde D*est pas forte. 

Je ne payerai pas Ta- 
mende. 

Amekih, a* p. imp. 

Ex. : B m'a amené son ami. 

Qui as -ta amené avec 
toi? 

Je TOUS ai amené mon 
frère. 

Tai Yoda vous Tamener. 
Ne les amenez pas. 



«s X 



Amei, adj. 



pL 



ÂMÈBB , adj. 



fL 



Annum. 

hm (Être) , v. a* p. imp. 

Ex. : n était mon ami. 

f ai été votre ami. 

Ta seras mon ami. 

Us seront nos amis. 



Ain,8. 



pi. 



^U 






\ 






O U^Q^^ it^ «^ 






•s 






^Ju^^^J^ 



it X 



Jàa Ifl^ y5^5, 



w X ys • o /» 







<^*M: 



«» <» ^« .> • 



y 
y 



Kbbtbua . fém. 

AUefleeth îeihAiia \ 

Anneckt lekhthita? 

Lekhthiîa tsameziants^, 

Our ettsaiegh ara Ukh- 
thiïa, 

AOVMD, 

• loaid'iyi amiakkel in es. 
Ottatilan taouitk di£ek ? 



Ouigh'aked egma in'oa, 

Beghigh aketdaouigh, 
Our tenteUaoaiih ara. 

DAMEBtAG. 

Dimerzaguen. 

TSAMBRZAGT. 

Tsimerzagtin, 
TiMBBZBGT, fém. 
Emdovkkbl, 

ImdoakkeViyi. 

Medoukkelegh'k. 

Ayitsemdoukkeleth, 

AghenmedoukkelejL 
Amdakkbl, 

Imdoukkal 



littM. cTn cUmoefas runende.» — * litt^l. «L'amende petite.» 



34 



AMI-AMO 



Am, adj. 



pi. 



Amie, adj. 

pi. 

Amicalement (avec amitié) , 
adv. 

Amin (chef d*une corpora- 
tion). 

Amincir, y. a. a* pers. imp. 

J^ai, tu a5, il a, nous 
avons, vous avez, ils 
ont aminci. 

D amincit, 
n Ta aminci. 
Je Tamincirai. 
Nous les amincirons. 
Aminci, part. pas. s. m. 

pi. 

Amincie , part. pas. s. f. 

pi. 

Amitié. 

Ammoniac (Sel). 

Amorcer (une arme à feu), 
V. a. 

Je Tai , tu Tas , il Ta , nous 
i*avons , vous Tavez, ils 
Tout amorcé. 



« o • 









b g X <f Ow^ gx 



« « 6 



O <tm J Q 






g gS» ^ g ^^ 
.s 









©xxox gxxwxx uxQ^é" 



© X* X X 

© XX© X ©X 



©X© • gxx 



© ^©x 



© X ^© X 



© ^©/^ 



© © ^•© X 

•N. 



© ©8» j g 



X 
© X ^x 



*• " ''C^ ^ © ©xs^ 



X 






© ©xc^ * V^'' 



Damj}akkel, Dahbib. 
Dimdoukkal, Dihbiben. 

TSAMDAKKELTS, TSASBTBT. 

' Tsimdottkkeîuin, Tsihbib- 
tin. 

Se' TIMD0UKKELT8, 

Lamin, ms. 
Sebkek, 

9 

Serkekegh , teserieheik , 
iserkek^ neserkek, te- 
serketem, serkeken. 

herkekaî. 
Iserkek'it. 
Atserkçkegh. 
Atenserkek. 

DiMBBKOUK, 

Dimerkoaken. 

TSIMBBKOUKT. 

Tsimerkouktin, 
TlMUOVKKELTS, fém. 

Thebovna, fém. 
Lahhac, 

Lalihakegh'ts , tehhhake- 
th*ets, ilahhak^its', nehEk" 
hak*its, telahhakem'ts, 
lahhakents *. 



» Le mot tmmokkhaus, «fusil,» sous-entendu, est du genre féminin. 



AMO-AN 



35 



Aihmm:^, part. pts. s. m. 

pL 

Amorceb, s. fém. 

pi. 

AMORCE. 

Amour. 

ÂMOITR (Aycir de F), être 
amoureux, y. a* pers. 
de Timp. 

' J*ai, tu as, il a, nous 
ayons, vous avez, ils 
ont eu de Tamour. 

Ex. : J'ai de Vamour pour 

TOUS. 

Ttt auras de Tamour pour 
moi. 

Nous aurons de Tamour 
pour dles. 

EBes auront de Famour 
pour nous. 

ÂMOURSOZ. 



** m\ ** 



pL 



Amoureuse. 



pi. 



Ampoule {enflure sur la 
peau). 



pi. 



An (année). 

pi. 

L'an passé. 
L'an qui vient. 



^ 

X 












Ai 









o y Qy o y » y^ U y u y 
. A A « . Lfc A A mA _ ^â A ^ 

. - A A ^ ^ 4 A *^ *- 



«X « •« • 



» A 



J 



^y • y ••• 






O y O y Q Uy y y ity 






i» y^y 



9 ziyy 

A. 



it yy ^ y 



• r j** y y 









O" 



1^1 



Q y "^ y 
*^x y y 



DlMLABBÂK. 

Dimlahhaken. 

TSIMLAHBAKT, 

Tsimlahhaktin. 
TsELBBiK, ms. 
AcBK, ms. 
i4iicirEjr. 



Achkeqh, tàachkeih, ià- 
ckeh, nàchek, tàach' 
kem, âckken, 

Achchekegh i*ek. 
Atsdchketh deg'i 
Anâchek deg'sents. 
Adâchkentt deg'nagh. 

IIacbcbbk. 

AchcKeken. 
TIacbcbek, 

Achchekents, 
Tecbelfovtbbt , fém. 

Tichelfoathtin, 

ASEGGAS, m. 

Iseggasen. 
Hindi, ms. 

Aseggas ara adias. 

• 3. 



36 

Tons les ans. 
Tous les deux ans. 
n y a deux ans. 
Ancien. 

pi 



Ancienne. 



pi. 



Anciennement. 



Ancre, s. 



pL 

Ancre (Jeter T) , a' p. imp. 



Ane. 



Anesse. 



pi. 



pi. 



Ange. 



pi. 



Anguille (de riyière). 
pL 



Animal. 



pi. 



Anneau. 



pi 



Anneau avec chaton. 



-pi 



ANC-ANN 




yMlMWl Jo 


Xoo/ aseggas. 


(^»1mI C:Jîs-^ J» 


Koul sin îseggasen 


<t ^ 


Send Hindi. 
Dâkdim. 




DikUmen, 


OX 


TSÂKDIMTS, 


o o o 

"^^ • •• • ^ 

*i il y Q ^O / 


Tsikdimtsin. 

GVB'ZMAN DAKDIM 


o ^ tt^ r 

• 


Ambkhthaf, m. 


O X • ox 


Imekktafrn. 


y «X X O ^x 


GVBR AMEKETBAF. 


o ^oy 


Aghioul. 


V /• 


IghiaL 


^0#f 


* 

Tagbiovlts, 


o JO 


Tighioaltsin, 


X X 


Malbk, m. 


o • • X 


Malaîka. 


Vx X X 


Tasblbaht, f. 


o xo / 


Tiselbahtin. 


X 


OUAHCH, m. 




Oaahouck. 


Ox 


Abrmm, m. 


x 


Ibrimen. 


OXX'' 


Takbatbmts, f. 




Tikhatemtsin. 



ANN-APL 



37 



AnuiO de jambe. 

pi. 

AinAD de jambe (petit). 

pj- 

AmicAn d*orei]le. 

— pi. 



AimoiicBB (une nouvelle) , a* 

p. de Fimp. 
El. : n m*a uDDonoé. 

Je leur ai aononcé. 

Tu nous as annoncé. 



Je leur 



annonœrai. 



Dfl m ont annoncé la mort 
de mon amî. 

H est venu nous annoncer 
une bonne nouvelle. 

AlOlUELLBlIBNT. 
AXOR. 



-pi. 



AiOR femelle. 

pi. 

AxsE (de panier, de vase). 



Aius. 



pi. 



jOXî 







• :\<^ ' 







Apuma '. 



* Voja, pour U ooojngaiioo de œ verbe, au mot Abaissba. 






^ 
«* £ • 



» S^' 






• .-'•s^'ÎL 




ta ^ s ^ <» XX 






^ s " 









X OX 






• •• •< 






• » 



• X 






ÀKBALKBàl, m. 

/i^ftattAabn. 

i4ra/x, m. 

Itriken, 
Kbmbbmm, 

Ikhêbberiyi 

TêihMerA'agh, 

Atenkhehbertgh, 

Khebbereniyi ghrfelmouts 
oamdaUeriou, 



lottsad'aghnikhAber ghef 
tekhber Uha. 



KOVL A8EGGA8, 

Adjbib, m. 

Idjhak. 
Tadjbibt, f. 

Tidjhihtin. 
Àrous, m. 
Takbna,!. 

Tikhnioain. 
Saovtbi, 



38 



APP 



Appeler, 2' p. imp. 
Ex. : Il a appelé. 

Qui m'appelle P 

L'avez-vous appelé? 

Je ne Tai pas appelé. 

Je les appellerai. 

A-l-on appelé le domes- 
tique? 



Appeler (nommer) , 2* p. de 
Timp. 

Ex. : Comment appelle-t-on 
ceci? 

Appeler (S*j. 

Ciomment t*appelles-tu ? 



o • 



Comment vous appelez- 
vous? 

Comment s appelle-t-il ? 



Je m'appelle un tel. 



Nous nous appelons. 

Applaudir, y. a. a* pers. de 
Timp. 

Ex. : n Ta applaudi; 

Nous les avons applaudis. 
Je t*applaudirai. 



• « • 



^^ ^y&^ W^ 

«SX •• o • «^ 



^y- 



« **«/ «•<»•• 

• © O X • 



U 



• -» 



M. ^ 






.il 



»iU-«-J -il-.» 



^G' 
















o -'•^ tt S'' '' -* 



C '' 



© X •© x • 
1.^^^ - -, 

© © X © X ©X 



Gj7£Jt. 

Anoua ighgluxr félVi? 

m 

Teghrith krafelVas? 

Ourgherigh arafeWas. 

Adeghregh felVasen, 

Gheran km ghef oakhe- 
dim? 



Semmi. 



Amek tsesemmin 



ouaji 



19 



Amek ismik * ? — Amek 
karenak * ? 

Amek isem enouen ? 

A mek ism'is ? — A mek ka- 
renas ? 

Isjnioa félon. — Kareniyi 
félon, 

Isem ennogh, — Karenagh. 
Sbffbk. 

Isefl'as, 

Nesefk'osen, 

AdsefkegKk. 



i r ; 



Littéral. «Comment ton nom .^» — ^ Littéral. «Comment te dit-on P» ^ 



APP 



39 



Il ks ap|daudira. 

n applaudit 

ApFosTEK, V. a. a* pers. de 
iimp. 

Ex. : Apporte-moi de i'eau, 
dn pain , du café. 

Je TOUS apporterai cela. 

D me la apporté. 

Leur ayez-vous apporté ce 
qu'ils vous avaient de- 
mandé ? 

Je leur ai apporté. 

Dîi-lui d^apporter le dî- 
ner. 

n ne peut pas l'apporter. 

B rapporte. 

Apprekdbe (s'instruire) > a* 
p. imp. 

Xai, tu as, il a , nous 
avons, vous avez, ils 
ont appris. 



Ex. ; Vous ferez bien d'ap- 
prendre Tarabe et le 
kabile. 

Je les apprendrai. 

n ne veut rien apprendre. 



Depuis quand apprenez- 
vous cette langue ? 



*t ^ ^ it^ 












ià ^ 1» ^Q^ 



1^; 












^yi^t» {jpy^ 



y Q ^ ^ 






• ^ yy 






g • «• • *t yv y 






o 









^yj iàAit y yy y <t y itj 

y a y 
U *i y a y y ta y y y *éy 



Xa5 e):)l ^jU) ^^^) 

^y téyy u y uy ity 

4I Ji^l l^Js^i 



Adisefk'oMen, 
Itmffik. 

AoViD. 



Aomjid aman, Jtoagh' 
roam i'elkahùtta. 



Adatdaottig oaayi. 

louiyi'tid. 

Taouitk'asend oain ellan 
soutren seghourek ? 

Oaigk'asend, 

In as adiaoai imensi. 

Oar izemmerara atidiaouL 
Ittaoui'iid, 
Elmbd. 

Lemdegh , telemdeih , il- 
med , nelmed, telemdem, 
lemden. 



Atssekreth delâali atslem- 
detk tâarabt, a'ikebaï- 
lit. 

Atenlemdegh. 

Our ibgha ara adilmed oa- 
lamma dekra. 



Anoua zeman adeg tebdith 
aUlemdetk aoual ayi? 



40 



APPAPR 



Il apprend ayec facilité. 

D a appris une nouvdie. 

Apprendre (enseigner), a* 
p. imp. 

Ex. : Tu m*as appris Tarabe, 
je Rapprendrai le fran- 
çais. 



Il nous a appris à lire et 
à écrire. 



Vous nous avez appris k 
parler. 

Appro€Ber, V. a. a* pers. de 
unp. 

«Tai , il a , ils ont approché. 

J'approcherai, tu appro- 
cheras, nous approche- 
rons. 

Approcher (S'), a* pers. de 
imp. 

EsL : Il s*esi approché du 
feu. 

Voulez-vous vous appro- 
cher. 

Après. 

Ex. : Après le déjeûner. 

Après le dîner. 

L*un après Fautre. 

Je m'en suis allé après 
lui. 

Après-demain. 
Deux jours après. 













« <• u y y oy it y 



© c • 















^/^» 









I 



^ J <i ^y 



M a y 



f» y <• », X © ox 

^ y ^ y 

U y U ^ Q Qy 

f» y y^y Q y j 

^ y y Q y 

yj u =:. . 
i^^ ^jU*) (j^^ 



Ilenaned dôlâaU. 

m 

Ista selkheber. 
Sblmed, 

Ketch teslemdeth'iyi tda- 
raht, net akeslemdegh 
tafransist 



Islemd'agh elketsba Jteîie- 
rtûa. 

Teslemdenîagh aoual. 

Kbrreb, 

Kerrehegh, ikerreb, ker^ 
rehen, 

A dkerrebegh , oUkerrA , 
ankerreb. 

Emkebbeb, 

Imkemh gher times. 

Tebghith kra atsemkerre' 
heth. 

Bâd. — Dbffir, — Souju. 
Bàd, dejpr imekli. 
Bàd, deffir imensi 
Oaa deffir oua. 
Roukegh deffir es. 

Sel dazekka. 
Sin ouisan soura. 



APR-ARC 



41 



Un an après. 

Apeès que. 

Ex. : Nous nous en irons 
> après que vous aurez 
fini. 



AfiABE, subst. 



pi. 



AiABB, adj. s. m. 



pi. 



Ababe, adj. s. fém. 



pi. 



Ajiabe (La langue). 
Abaigkee. 

pi. 

Toile d*araignée. 

AlBOCSIElL 



pi. 



Fruit de rarboualer. 

Abebe. 

pL 

Abbbisseao. 

pi- 

Abc. 

p» 



' UtténL «Llienie o& ta finiras, etc.» 





Yioii^A oateggas moo^^^i^ 




Bâj> ma. 




BM ma aUfoukkeih, ^tt- 
rouA. — Tsasouidls ^^ni 
aUfouiketh, anrouh • 






w^' 






4 
Aarâb, m. 




/4rafc#n. 




DIabâb , m. 




Diditifcen. 




TsiiEiBr^f. 




riiVîniifin. 




TIarabt, fém. 


• « - 


Tl88I8Tt f. 




Tïmftin. 


'■'^^ * •• 






i4iiAre(oatf eniîssiit 
Tasisnovt, f. 




« ^ V 


rûisnoati'/i. 


J o 


Sisnoa, ms. 


«s •• 


r^SErriTii ^ f. 




rûefAoain. 


• 

W A Q J A 


Tanoklets, f. 




rino^e^tn'u. 


j 


£0175^ m. 




.<4&oeuu. 




42 



ARC-ARR 



Ex. : Il a tiré de Tare. 



Arg-en-giel. 



Arche d'un pont. 



Ardoise. 



pi. 



Ardoise travaillée. 



pi. 



Ardoise tumulaire. 



pi. 



Arête de poisson. 
Argent ( métal ). 
Argent monnayé. 



pi. 



Argile. 
Armée. 

Armes. 
Armoire. 



pi- 



pi. 



Armurier. 



pi. 



Arracher, 2* p. imp. 

Ex. : n a arraché cet arbre. 



Je Tai arraché. 






O • X o • 



i* Q y u 



« y. 



y y 
o y 



y y y 



o y j U ^y y 



« iè y 

y 
it y o 

a ^ t» ^, 



a y y y 




it y y 






z 

M ^ii y ^ 

S 



a ^ U yit y 



y^y s» y y it rUy 

4« •- * ■ 



*rity 



Q if yQy 



Igra el koas. 
K0U8 en'Hebï, ms. 

KOXJ8 NB'TKANTBART. 

Aèlath, m. 

Iblathen. 
Tablathet, f. 

Tihîaihtin. 

TiMBDLtT , f. 

Timedlitin. 

ASENNAN OV'BITAOV^^ maSC 
FODDHA, f. 

Adrim, m. 
Urimen. 

rJ7/ir OU*FBKBAH, IBS. 

il^jTfff, m. 

Selahh, masc. 
Taehzants, f. 

Atchakmaktchi, m. 

Itchakmaktchiyen, 
Eklà. 

Iklà tasettha ayi. 

KelâgKu, 



^ Littéral. «Épine du poisson.» 



ARR 



43 



Tu l'as arrachée. 

Nous les avons arrachés. 

Ils ]es arracheront. 

Il arrache. 

Abbeter, t. a. a* pers.^ de 
rimp. 

Ex. : Poonpioî m'arrétez- 

YOUS ? 

Nous Tavons arrêté. 

Je TOUS arrêterai. 

Les as-ta arrêtés P 

n les arrêtera. 

B les arrête. 
AaaÊTEB (S*) , 2* p. împ. 
Ex. : Arrélex-Yous. 

Je Toadraîs m*arréter ici. 

Dis-lui de s*arréter. 

Où vous êtes-vbus arrêté P 

fl s'arrête. 

Ma montre s*est arrêtée. 

ASBBES. 

Ex. : n a donné des arrhes. 

Abuere (En). 

Ex.: Ne restez pas en ar- 
riére. 

Allez en arrière. 
Abbivkb, s. 



LA 







xJùUy 



*» ^ u ^ 



;j • © • «I •• 

«A 



y^ 



v!!>V^i * uwi_ r 

*» s • « • X 



• 4» U ^ Q ^ ^ Q ^ 



*» • u •• 



y ^ s • © X 



ià X 



u SX 



^x ©-;•©/' O X 






Juâl 






y 



ià y y j ià y y y 

A .1 



© j iiy y 
Jf* yy ^** ^ 



*» «^ <, 



r^ 






© ^ y y 



a y j 



jy 



A 



Takelàih'ets, 
Nekelà*itenU. 
Atentsekelân. 
lukelliâ. 

ESBBD. 

Aghef toAeiiemiyi ? 

Nesbedd'ii. 
Akesheidegh, 
Teshedieth'Un km? 
Atenished. 
Isbejidaî'iten, 
Bbd. 
Beddet. 

Beghigh adbeddegh dayi. 
In as adibed. 
Anida tebeddetk? 

m 

Itshed. 

Tasâats in ou tebed. 
Aarbovn, ms. 
IJka âarhoun. 

GVB'DBPFin. 

9 

Our kiin ara gue'deffir. 

Roaket guedeffir. 
Taovtha, fém. 




44 

Arriver, a* p. imp. 

£x. : Arriverai-je à la ville 
avant la nuit ? 



Vous ne pouvez pas v ar- 
river. 

A quelle heure est-il ar- 
rivé ? 

Nous sommes arrivés de 
bonne heure. 

Vous ne faites que d*ar- 
river. 

Arroser, a* p. imp. 

£x. : Apportez-moi de Teau 
pour arroser le jar- 
din. 

L'avez-vous arrosé P 
D la arrosé. 
Il Tarrose. 
Arrosé, part. pass. m. 



-pi. 



Arrosée, part. pass. f. 



pi. 



Artichaut. 



Asperge. 



Asseoir (S'), a* p. imp. 
Asseyez- vous, 
n s est, ils se sont assis. 



Dis-lui de s*asseoir. 





ARR-ASS 






• 


©•<*• •« Q r 9 ^^ 




<t « ^ «^ 



Kit J-JJt 



ià 9 y 






kty çSj^ 






>«• © •• » ^ • 



dl (jUt 



« © © X 









© W J ^ 



© j^ ^^ 

A 



© ^ ©•• 
© • ^ © • 

© ^ © •• 



" « J©^ 

^ A A 



X 
X 



© -» ©X 

© ^ 



© • © • 

© ^ © X © wx © wx 



< © w ^ g ^ 



AOVETB. 

Adaouthegh kra gher tem- 
diats akhel ith ? 



Oar tezemmereth ara at- 
saoutheth gher s, 

Anta tesâats adeg iououeth ? 
Neoaoueih zit. 
Toura taoutheth. 

RovcH. 

Aoui'yid aman adrouch- 
chegh tabhirt 

TeroachchetJiets ? 
Irouchch'its. 
Itsrouckch'its, 
Damercbodcb. 
Dimerchouchen. 

TSAMBRCHOUCHT. 

Tsimerchoachtin. 
Tagà, fém. 
EsKOVM, masc. 
Kl M. — Gbim. 

Kimet, ghimet, 

Ikkim, igghim. — Kimen , 

ghimen. 
In as adikkim, adighim. 



ASS 



Poorqaoi ne vous êtes- 
Toos pas assis ? 

H est assis. 

AssEOiB (Faire) , v. a* p. de 
Vimp. 

n les a £Edt asseoir. 
Us in*ODt fait asseoir. 
Nous te ferons asseoir. 
Je les ferai asseoir. 
(ait asseoir. 
Assez. 
Jai assez. 



Ta as 



assez. 



D a assez. 

Noos ayons assez. 
Vous avez assez, 
fls ont assez. 
Efles ont 



AssÛGEB» V. a. a* pers. de 
Timp. 

a, nous avons, vous 
avez, ils ont assiégé la 
liBe, le village , la for- 



^^ a ^^ ^ QJ O^X 



Ils Fassiégeront. 
B ks assiégera. 
AasiBGB, part pass. 

pi. 



tfj» (Mï*Sj» -« 









« ^ tt i» ^ 



m ^ ^ 



U O «^ X 






'J-* 

• ©• 



© • • Ox 
o • • • ©• 

» • X X ©X 

© • © X 



OX©y< Q ^ U ^ 9 ^ U ^ 



9 ««^ O <^ 6 <^ 



H 



« ^ 9 ^ Q ^^ 



9 ^ «• • 






Aghefimr tekkimem 

m 

lisghim. 

ESGBIM. 

Isghim'tetL 
Seghimeniji. 
Aknesghinu 
Atenseghimegk. 
Isghimai. 
Bamka. 



Barkayi. 
Barka'yak. 
Barkayai. 
Barkayagk. 
Barka'yoùuen. 
Barkayasen. 
Barkayasents. 
Absbb. 

lahser, nahser, tehasrem, 
hatren temlinU» toi* 
dort, el hordj. 



^ 



AthasTûTL 
Ateniahser. 
Damahsoub. 
Dbnahtoann. 



46 



ASS-ATT 



Assiégée. 



pi. 



Assiette. 



pi. 

Asthmatique '. 



Asthme. 



Athée. 



pi. 



Atlas (montagne de l'Afri- 
que). 

Attache (lien). 

Attacher (lier) , a* pers. de 
Timp. 

Ex. : Peux-tu les attacher P 



Je les attacherai. 

D les a attachés. 

Ds Tout attaché. 

n attache. 

Attendre , v. a. a* pers. de 
rimp. 

Ex. : Vous attendrai-je P 
Tu m'attendras. 
Il nous a attendus. 
Us nous attendront, 
n attend. 



t«^ 









E9 J^ '^y*^ 






-^ •• 

<» tt • • 






I 



^ O « J*it ^ ^ 









«; •• 



TSiijr^jrsoErjtr. 

ilrirABSJ^ m. 
Ithehàyen, 

Da MOXJTHinSE'TKBENNAKT. 

Takhennakt, fém. 
Deldjahel, m. 

Adrar*, mas. 
Taodakna, fém. 

Ikeniten, 
Kenent 
Itekten. 
Emdjou. 

Akerdjongh kra ? 

AyiUer^ouiK. 

Irdjayagk, 

Adaghnardf'ottiL 

Ireddjoa. 



* Littàral. a Malade de Tasthme.» — ' Littéral. «La montagne.» 



ATT-AUM 



47 



Dis-im de m'attoMlre, de 
ne pas nous attendre. 

Je tu attendu à ta porte 
peodant deux heures. 

ÂTTKiiTiON (Faire), v. a' p. 
împ. 

AoBEBfilHB. 



Aucun. 



AUCVIIB. 



pi 



AocoHE CHOSE (rîeu). 



An DELÀ. 



Ex. : Au ddàdelamontagne. 



Au-dessous de. 
Au-dessus de. 

AUJ0UHD*HUI. 
AUMÔliE. 

AuHÔHB (Faire Y), a* p. de 
limp. 

Ex.: La rdigion ordonne aux 
riches de faire Taumône 
aux pauvres. 



Je leur ai fait Taumône. 
I) nous a fait Taumône. 












6 ^^^ »X 



« O • © y<c 



V u ^ u^ 






it ^Q J » ^ 



-Ji? 



j^r 






s ' 



.*• -' 









« ^ • • 



• s ^ 






J.-èl <^^ Jl^, 



«* •fi< o^c • 
» s» X « 5 • • 



Jiia'^ ayirijoa, our i^k- 
mereddjou ara, 

Erdjigk'k guetaoourt inek 
Sénat ne'Uâatàn, 

Em BLEAL'iK '. 

Tabmndjalts, îim. 
Tibendfaltsiru 

OVLAMMA D'IIOVBN. 

OVLÂMMA JrriOVET, 

OULAMMA D'ACBBMMA. -* 
OvLAMMA DE'KBA, 

GVB'LDJIZA IflTBBir. 

AOVBMMATB. 

GuBlijiza nithen oa'drar, 
— Aguemmath oa'drar, 

OvADDA, — Sadda, 

SaFBL. — SBNlftO. 

AssA. — G'assa, 
Sadaka, fém. 
Sbddbk. 

Eddin ioamer ghef m$d' 
den oaidak ghoarsen 
agîa* adseddeten igueU 
liUn. 

Seddckegh felVasen. 
Iseddek feU'agh. 



' Uttérd. « Rends ton attention, n — ' Littéral. «Aux penonnes qui ont dn bien.» 



48 



AUM-AUT 



n fait Taumône. 

AuMÔNB (Demander T), a* 
p. imp. 

n m*a demandé Tau- 
mône. 

Aussitôt. 
Aussitôt que. 



Autant. 

Ex. : Autant que moi , que 
toi , que lui , que nous , 
que vous, qu*euz. 



Autant que je pourrai. 

Aulantje suis grand, au- 
tant vous êtes petit. 



Automne. 

Autour. 

Autour de la ville , du jar- 
din, de la maison. 



AuTBE , masc. s. 



pi. 



AuTiUB, fém. sing. 



pi. 



Autruche. 



pL 






0-* • X 



j ^ Oy ^ /- 



J^— <jvf^ 



O X yQ"^^ Q^y O ft^ 



-.2)»l 










Cl X SX O «SX 
1 ^A*. *A^AjJ 



2^j 
rfL^SAil yljjuô y^laa! 

© x • X x 



a X 






6 <»^0X«X6 «/OXO ^x 



Iilt 






© xx 



o • 









Itsseddik. 

SOVTER SADAKA, 

Issouter seghoar'i sadaka. 

GVB'LBIN, — GVB'MIE, 

GUB'TIREMT ADBG GUB'- 

TSÂATS ADBG^. 

AlfNBCBT, 

Annechfioa , annechfik , 
annecht'isj camecktaigh, 
aanechfaouen, annech- 
t'asen, annecht'asents. 

Annecht zemmeregK 

Annecht'iou âamekran, an' 
necht'ik iamezian. 

Kbebif, masc. 

Eddour. 

Eddoar entemàinis, enUh 
djnants, oukhkham. 

Atbt, — Ithen,-^ Nitee». 
Nithnin, 

Tateth. TAirNITHBir, 

Tinnethmn. 

Nâama , f. 
Nâam, 



Littéral. cDans le moment où.» 



AVA 



49 



A?A1IT. 

Arant moi, avant toi, 
avant lui , avant nous , 
TOUS, eux, elles. 



AvAVT QUE, DE. 

Ex. : D dut réfléchir avant de 
parier. 



ÂVAKCEB (s*), a' p. imp. 

Je me sais , tu t*e8 , il s'est , 
nousnoos sommes, voas 
Toas êtes, ils se sont 
avancés. 



n s'avance. 

Athcbb de l^argent, a*p. i. 

Il ma avancé de Targent. 

Je ]m ai avancé de Tar- 
gcnt 

Tu nons as avancé de 
Targent 

AvAii, m. 

pi. 

Atabe, fim. 

pi. 

Etre avare, v. a* p. imp. 

AVAUCE. 

Cet bomme est d*une ava- 
rice extrême. 






Cl Oy^^ » oy^^ w «yy 



O ^ii^it^ i»<^(i^y it^U^^ 






• «ywx 



4^U J^l 

« ^^ « -'«»• 4» ^ y O X • X 

«» y X • y iirtt^ 



ilEBfit. 



^ c > ^ ** ^ ^ >^ ** y a J 






!•% 



-t*^ 




y^j^ 



© • s > 



• / 



• ff .»«• 






^c^ 



J/^ 



ilAtfèrioa^ aiebnk, ake- 
bVis, akehtagh, akhe^ 
Vonen,akheVten»akheV' 
senU. 



Akbel ma. 

Dellazem adissig eryaz 
aoual^ aibel ma oiiAa- 
dher. 

KODDEM. 

Koddemegh, tekoJUemeth, 
ikoddem, nekoddem, te- 
koddemem, koddemem. 



^oà^ 


lukoidem. 


^ (1 «y o ^ 


SeZOVBB IDBIMBN. 




Isezoueriyi idrimen. 




Sezouergh'as. 


(» y (»y « y y 


TesêzouerlJiagh. 




Dachhib, 




Dickhihim. 


••• 


TSACBHIBT, 


i» o 


Ttichhihtin. 




Choah. 


ià ^ ^ 


Chahha, fém. 



Ergaz ayi ikkour afonsii 
khèrella \ 



' UuM. «11 faut que lliomme aamine les paroles. » — ' Littéral. «Cet homme , sa main est trè»4èclie. • 

4 




50 



AVE 



Avec. 


^ - U* - (j^ - ^ 


Avec moi. 




Avec toi. 




Avec lui , elle. 




Avec nous. 


(IX O y (iy« 




y tf y yo 


Avec vous. 


ur^ - U3^î 




(* ;;y (1 y 


Avec eux. 


(J***^ - GT*^^^ 


Avec elles. 


Ob;;y (lOyO 



Ex. : Avec qui étiez-vous ce 
matin ? 

Tétais avec un de mes 
amis. 

Je Tai firappé avec un bâ- 
ton. 

n parie avec facilité. 
AVEMIB (AT). 

Aversion (Avoir de T) , a* p. 
imp. 

n a eu de Taversion pour 
moi. 

J*ai de Taver^ion pour 
elle. 

Elle a de Taversion pour 
lui. 

«Tai eu de Tavérsion pour 
eux. 

Avertir, a* p. imp. 
Je Tai averti. 
Tu m'as averti. 

n t*a averti. 



O y « 



s ^O^ Oy « by O «tty 



il 



«ttwyyy U o Oj 



«y ©sy w ^ y ^ 



« s;y o y 



©y « y 



O y y 



y 
o «y-y 



« ^ y y 



<i y it yti y 



«y ©y ©c y 

H- 



(I oy© y 



o Oy^ y' 
(A. 



«y ©y 



9^y^ 



CSïJaJb^ - C^>^H^ 



y y 



Q y Uy 



y 



DiD. — l8. — S'.—D\ 
Dûti, iss'i. 

Did'ek, iu'ek, f. did'em, 
iss'em. 

Did^es^ iss'es, is. 

Diinagh, is'nagk. 

Did'onen, iss'onen. 

Did'sen, iss'en, 

Did'sents, iuents. 
lyonidi tellith assa sebah ? 



Elligh kimegk fyiouen 
gae'mdoakkal in ou. 

Otttigk't setâakkazL 

Ihaddher s'essaJda. 
Gher bzzat. 
Ekbah, 

Ikerh'iyi. 

Kemhegh'ts, 

Tekemûiit 

Kerhegh'ten. 

Khebber, — Aalem. 

Khébberegh't, Almegh't 

TekhMerth'iyi , toàlem" 

th'iyi, 
Ikhehberik, iâlenuk. 



AVE 



51 



Nous les «Yops avert^. 



Vous nous avez avertis. 



Us nous avertiront 



AîEUGLE , subsL 



pi. 



AVEUGLE, ad), m. 



pi. 



ÂTEOGLx, fém. 



pi. 



AVEGGIEIISMT, 8. 

ÂTECGLsa (S* ) , a* p. imp. 

Je me suis, il 8*eat aveu- 

gié. 

B s^aveugle. 

Ayecgler (Faire perdre la 
vue] , 2* p. imp. 

H m*a aveuglé. 

Je t*ai aveuglé. 

Tu f as aveu^é. 

Noos vous avons aveu- 
glés. 

Vous nous avex aveuglés. 
Us les ont avenues. 
Avis. 

Ex. : Donnez-moi votre avis. 

Je ne veux pas de vos 
avis. 



« ^ • v^ 






(jf^ -(:)!r^ 






O^ftff/^ 









vu •• • y 



ij<X^ 






«* x © • •• 

u y v y o X 



U O y (I y y .#1» 



U «y y « y 
y -^ 
Q/uy9^ «y 

ii^f»^ ity^ y 



« y 



©y *> C/ 



©y V s; y yy g y w> 



niagk. 

Aghenihebbertn, aghendh- 
men. 

Aj}EBGBAL, m. 

Iderghalen. 
Dademchal. 

Diderghalen. 
Tadebcbâlts. 

Tiderghaltsin. 

TiDDEBOBMLTS, fém. 

Deeouel, 

Deregklegh - Idd^rghel 

Itsderghel, 

ESDEEOHEJL. 

IsdergheViyi. 
Sedereghlegh'k, 
Tesderghelth'et. 
Nesdereghtik. 

Tesdergheîm'agk, 
Sedereghlenten, 
RaL 

Efi'iyi erraî inek. 

Our heghighara erraî inek. 



4. 



52 



AVO 



Je vous demande voire 
avis. 

Est-ce là votre avis ? 

Ayoinb. 
AVOIR (j'ai), V. 

,Tu as. 

Da. 

Elle a. 

Nous avons. 

Vous avez. 

Us ont. 

Mes ont 

J*ai eu. 

Tu as eu. 

Ex. : Jai un cheval , une mai- 
son, deTargent. 

J*aurai. 



Il aura. 



Nous aurons. 



Je n*ai pas. 
Ils,n*ont pas. 






• • 






41 U r 



^^ j **yj 



iafiMM0S - ^y%jÀ • Cjjà 



y o ^ ii^ j 






il y (I 



<i ^ o J 









I 












1 






it 



«'X « <c 0> 



^ O X J 









Beghigh atsdebhereth feU 
Yi \ 

Adoua aid çrraï inek? 

ZSKKOVN, m. 

Ghovb'i \ — Saioh. 

Ghour'ek,f. ghoarem, te- 
sâith. 

Ghoures- isâa. 

Ghoares - tesàa. 

Ghoarnagh - nesâa, 

Ghovr'ouen - tesâam. 

Ghour'sen - sâan. 

Ghoursents - séants. 

nia ' tella ghoari ^. 

nia ' tella ghourek, 

Ghonri - Sâigh aoudioa, 
akhkham, idrimen. 



Adili, atsili ghoari-ade- 
saough 

Adili , atsili ghoares - 
adisaou, 

Adili, atsili ghoarnagh - 
anesâoa. 

Oalach ghour'i - oar sâigh 
ara, 

Oalach ghoarsen- oarsâan 
ara. 



' Littéral, «Je déaire que tu me coiueilles. v — ' Litt. «ches moi.» — ' LiU< «U a été, d]e a été chei moi. » 



AVO-BAI 



5:= 



\oas ii*avez pas. 

3e n ai pas eu. 

Qu as-tu? 
Je n ai rien. 

ÂTOKrEH, 3* p. fém. prêt. 

Tai aTorté. 
Ayoc£B, a* p. imp. 

a avoué, il avouera. 

Tsfouenà. 
Noua avons avoué. 
Voua avouerez. 
Us ont avoué. 



^ u y it ^iij y y u j it y J 









y y 



«♦ rfr.» M. *»^ 



L^!<^ 



« y 



y*' -y* 

«» • ^ 



ys^yy 



^jta\ 



<* s; ^ 



s^tam ani. 

Onr i7Ja ani« ieUa 
ghour'i, 

Achoa ioagkak*. 



Dur tiougha ara 
de' km. 

Tbgbmm, 



Igkriyi oaàUoaik \ 
Kmm, 

Iker, adiker, 

Adkerregk, 

Neker. 

Atskerrem. 

Kemn. 



B 



Bagqstte. 

pi. 

BaGCRTE de F08IL. 

pi. 

BuGiER (se), a* p. imp. 
£x. : Vous ètes-vous baigné P 



y y yy 



y y y y 



y yyy 



y a jyy 



o_ tfX 




y y yy • 



JiiU â 



u X ^ w w ^« s; 



• • 






« C-i» ^ 



y^ 




Takbizrant, 

Tikhizrantin. 
Lemdek, m. 

Lemàoukkat 

SaRED IMAN'IK GVE'LBAM- 
MAM*. 

TessanUîh kra imanik 
gue'Ihammam ? 



' iittàal. cQa'c»t-oe qui ta pris?» — ^ LiU«ral. «Le ventre est lombé à moi.» — ' Littéral. «Lave-loi 
«daviebain.» 



>, 



54 

Je me suis baigné. 

Pourquoi ne te baignes-tu 

pas P 

J*irai me baigner. 

Us se sont baignés. 

Bâiller, v. n. a* pers. de 

1»» 
unp. 

J'ai bâiUé. 
Il a bâillé. 
Je bâillerai. 

r 

Ex. : Quand je vois quelqu'un 
bâiller, je bâille. 

D n'est pas poli de bâiller 
en société. 

La faim et le sommeil font 
bâiller. 

Bâillement. 
Bain. 

pi. 

Baiser, v. a. a* pers. de 
unp. 

Ex. : Il m'a baisé la maiu. 

n n'a pas vor'u r.e la 
taiseï'. 

Je ÏLi baici au \\s£ge et 
au f.ont. 



BÂI 



iU! 






CI y y^ o X ^yoj « yx 



u ^wx u ^ ^ ^ iè ^ 



j «-» 



(^ 

• «»• 



o Ji»y^ 






t»x tf/^«/ «»c z*' 



• rf-' 






«• ^ • 



* c 

^i«- 



** . z«z 



-» V jy a y ^ r 

<!• i y yy y Qy Qj 



o o^ u w 



o (l^'ti ) 






(I <^ yuyv 



if^l 



Sardegh iman'ioà. 

Aghef our ie$siriie(k ara 
imanik. 

Adroahegh adessardegh i- 
manioa. 

Sarden iman ensen, 
Etspou. 

Etsfigh. 

Itsfa. 

Adetsfough, 

Mara zerregh yioiien 
itseffou, nek tseffough. 

Oulach âherdfa ghowr ouin 
itseffou ezzat medden}. 

Ergaz, mara asedias laz 
neqk nouddam, adits- 
foa\ 

TsEFOUA, masc. 
Hammam, m. 
Hammamats. 

SOUDBN. 

Issoaden afous inoa. 

Our ibgha ara atissouden. 

Soadneglit g'oudtnis, er- 
nigh gue touenza ines. 



' Littérdi. «11 n'a pas de politesse celui qui Bâille devant le monde.» — ^ Littéral. «L'homme, quand vien< 
•dra à loi la faim ou le sommeil , il bâillera.» 





BAI-BAL 


55 


Baisu, s. 




AsovnuM. 


Plelit baiser. 




TanadênU. 


Baissée, t. a. a* pers. de 

1** 
lirap. 

Ex. : Baisse la tète , le bras. 


Q ^ H ^ » y 

u ^ u ^ it w 4iy 


SbQBLi\ — ESTBBM^, 

SeghUikhf'ik,esiherighil 
inek. 


Je les ai baissés. 




Seghligtiten, tetkremgh'ten. 


Vonlex-TOiis baisser la 
main? 




TebghiA kra otsteghliA 
afims inek? 


B a baissé le capuobon de 
son bemous. 


j u >oxy «XX 

<^*>^' oy^^ <i-*--s! 

^ X X 

• W to X 


lêêghb akelmoun oaUdi 
in'et gaikhf'is. 


Baisser (Se) , v. a' pers. de 
limp. 

Ex. : B s*est. Os se sont bais-* 
ses pour ramasser des 
pierres. 

Pourquoi t es-ta baissé P 


U X 

XX 41 ;;' X «x g ex x 

«y' (^J u>^ -^ 

g X XI» tt X «xx 

g x« X « ^x 


Tbibex. 

Ithibez, tkibzen akken ara 
refden idghagken. 

Aghef telhihzeth. 


Je me suis baissé. 


g xg 


Thibzegh. 


Nous nous sommes bais- 
ses* 

Je me baisserai. 


g X X 
gx g gx 


Nethihez. 
Adthibzegh. 


Je me baisse. 


g X X 


Tsethibizegh. 


Bs se baisseront 


g xg g X 


Adthihzen. 


Balai. 


g g/ g X 

X 


TiMBSLABT, fém. 


pi. 


w gx gx 

^^ X 


Timeslahtin. 


Balaece. 


g X 


MitAN» m. 


- — fi- 


W X w 


Mouaziiu 



^ littèrri. «Fais tomber.» — ' Littéral. «Fais detoendre.» 



56 



BAL-BAR 



Balangeb (se), a* pers. de 
imp. 

Je me suis, tu t*es, il 
s*e8t, nous nous som- 
mes, vous vous êtes, 
3s se sont balancés. 

Je me balancerai, 
n se balance. 
Balançoire. 



pi. 



Balayes, y. a. a* pers. de 
unp. 

Ex. : As-tu balayé la cham- 
bre? 

Je Tai balayée. 
Il Ta balayée. 
Je les balayerai. 
Nous le balayerons, 
n balaye. 
Balle de fusil. 



Barbe. 



pi. 



pi. 

Ex. : Je me suis fait la bai4)e. 



Barbier. 



pi. 



Baril. 



pi. 









« •^o • 










ki ji^l 









U if'X ft u y ^ 



y ^ Q ^ Q^^ 



y J Q éd^ 
A ;Af 






« (I y o<^ 

.A. ^\^^ 









eyU 



o y^^ 



Djàlelegk , tedjdleleth , 
idjâlel, ne^'âlel, tedjâ- 
lelem^ djâlelen. 



Addjâlelegk. 

lUdjàia. 
Tâdjâloult, f. 

Tidjâbttltin, 
EcBBOD. — Netb. 

TecheroueÛi kra akhkham? 

Cherouegh't, nethegh't 

Ichêroait, ineth'it 

Atçncherouegh. 

Atnechroa. 

Içherroa. 
Tabsast, f. 

Tirsastin, 
Tamart, f. 

Timira. 

Sethikelegh tamart inoa, 
Ahaffaf. 

Ihajfafen. 
Abermil^ maso. 

Ihermilen, 



BARBAT 



57 



Petit baril. 



BilQDC. 



pi. 



pl. 

Bas (de cuir). 



pl. 



Bis (le). 



El : Le bas de la montagne, 
de la maûon. 

B demeure dans le bas du 

village. 

Il est allé dans le bas de 
la ville. 

Bas (en], adv. 
Basiuc (jdante). 
Bassihbt (de fusil). 



Pï 



Bastohnadb. 

Ex. : n a donné la baston- 
nade. 

n a reçu la bastonnade. 



11 loi a &it donner la bas- 
tonnade. 

Bât (de mulet, etc.). 



pl. 



Bataille. 



pl- 



•z*^ 




•• .J^* 













-^.r — » 



9 y 



yyi -^ 



o ^ <i X «y 









>; CJ» 



« -^ 






« « «X 



^^^ty^^ 






.A- - -t« 



« 4# r/*^ 



s/» «I tt ^ J 



^■^ij^** (5^"'^"*il/^ <A^ 



u 41 « j;^ z 

i» tt ^ •• X 



W^ 



«#<'>' 






u«l 



• • 



7Vkmu7Cnn. 
Taflovkt, fém. 

Ti/lbiiAfm. 
rji>/KAJi/r» fém. 

Dàov. — Aksab, 

Daoa oadrar, oukUham, 

Izeddegh daoa entaddari, 

Irouh i'oaksarentemdinU. 

OaàDDâ. — SâDDÀ, 

Uabek, m. 
Tabhjmt, fém. 
Tihrimtin, 

TlGBKlT, f. 

Ifka tighrit 

lougha tighril, itcha h- 
ghrit^. 

Issetch'oi tighrit*. 

Tabemdovât, fém. 

Tiherdià. 
Amenqbi, mas. 

Imenghiouen. 



' littéral. €lt a pds la bastonnnade , il a mangé la bastonnade.» — ' LiUéral. «Il lui a fait manger la 
«ba8loDiia<ie.i 



58 



BAT 



Bâtard, masc. 


^«^ u «,• 


Ammis lahjum. 






nUs lahram. 






Tarotta lahram. 




Bateau. 




Ababkov, masc. 


ni 


ft ^ J Q^ 


Ibarkouen. 


pi. 


Bateau X vapeur. 


<t ^ Q Q ^ tl (IXO 


Cbkefen'timbs, m.-CHKBl 




« C J • 


NB'DOKHKHAN , m. 




^U.<Xj 




BâHr, a*p. tmp. 




Ebnov. 


£x. : Quia bâti cette maison P 
Est-ce vous qni Tavez bâ- 




Ouatilan ouayi ibna akh 
kham enni ? 

Ketch tebniih'et ? 


tie ? 
Je ne I*ai pas bâtie. 


OaM^nigh ara. 


Je la bâtirai. 




Atebnoagh, 


Comment les bâtirons - 




Amek ara atnebnoa? 


nousP 


^ ^ ^ 




B bâtit 




Ibennou. 


Bâton. 




TÂAKKAiT, f. 


ni 


;:x 


Tiâkkaztin. 


pi. 


Battre (frapper), a* p. de 




Août. 


lunp. 


.A. ^ ^ 


• 


U m*a battu. 




louta'yi. 


Je Tai battu. 




Oatigk't 


Tu le battras. 




AttsaoutetL 


Je vous battiai. 




Akounaoutégh, 


Nous les battrons. 


g g e/'y 


Atennaoat. 


Il bat monnaie. 


</ -^ g g s -, 


Ikkat idrimen. 


Battre (le blé), a* p. imp. 


g ^ g ^ 


Se ROUET. 



BAT-BAV 



59 



Battie (Se), a* p. imp. 

JemesuîiB, toi'es, il s*e8t, 
nous nous sommes , 
TOUS vous êtes , ils se 
sont battus. 

B se bat 

Je me battrai avec vous. 

D se battra avec nous. 

Nous nous battrons avec 
eux. 

Empèchei-les de se battre. 

Pour quel motif se sont-ils 
battus P 

Battez-vous phis loin. 

Batti} (Etre), v. pas. a* p. 
imp. 

J*ai été battu par un td. 

Tu as, 3 a, nous avons , 
TOUS avez,* ils ont été 
battus. 



« j 



Bavabd. 



pi. 



Bavabde. 



Bavakder, a'p. imp. 

Tai, tu as, il a, nous 
avons, vous avez, ils 
ont bavardé. 









: A 









«M< ©X „, J 



,ijS 



4» • J y yy u^yy jy 

i^y ^-A^ï **-«-» y^y 



^Usl Juu^^iXjJ c*^^ 



lAa 






•• » 1^ A ..A 



*tyuj 



m^u jy 



ySy-^yS 



« s:^o 



^ 

• 






«# • 5 •• 



4» • •»• 



^ ^^^<$ - (j^afU^ô 



tAj 







• . » • 



*l - ^ A 






«•;?•• 

(;^*-^ 



NOVOB. 

Noaghegh, iennoureth^in" 
nough, nênnougk, ten- 
noughem, noughen. 

lUnagh, 

Adennaghêgh did'oaen, 
Adinnagk iitnagh, 
Anennagh diJtsen. 

Houititen g'amengki ^ 

Achoa ne'selba aghef nou- 
ghen? 

Roahet aniJa ibâd, at- 
sennaghem*. 

TsovT, 

Ttoutegh se'ghoar felan. 

Tetsouteth , itsout , net- 
toat, tetsoatem, Uouten, 

DàBMDJBADJ D1MBB88BL, 

Dihedjhadjen , dimbessehn, 

TSABBDJBADJT, TsiMBBS- 

8BLT, 

Tsibedjbadj Un , UimbetteU 
tin. 

Etsbessel. 

Tsehesseleg h , le tshesse leth , 
itshessel , netsbesseîj isets- 
besselem , tsebesselen. 



Littéral. «S«pare-les da combat.* — ' LitUrti. «AUes-vous-en où il est loin, vous vous battrez.» 



60 



BEAU 



Beau (Être)., v. 3* p. 8. prêt. 
Elle est beUe. 
Ils sont beaux. 
Elles sont belles. 



Beau. 



pi. 



Belle. 



pi. 



Beau-frèbe. 



pi. 



Belle-soedr. 

Ma belle^sŒur. 

Sa belle-sœur. 
Beau-père. 



pi. 



Belle-mère. 

pi. 

Beaucoup, adv. 



Beauté. 



' Litlû-al. «La femme du frère. 





ICHBAB, IfOVLKI. IlHA, 




Techbah, tefoulki, teUuu 




Chehhm, elhan. 




Chehhants, eVumts. 


(f « Jx (1 ^ « X ^ 


Dacbebhan. — Damoxjzjin. 




— Delâalit. 


vx 0.; ft ^ y u y 


Dichebhanen, âitnaazdnen. 




delâaUten. 




TSACHBBBANTS, TsAMOU- 


• 


EIINTS. DeLÂALITS, 


g g ^ g gxgx 
g g<^ .^g x 


Tsickehhantsin, tsimoaziùi' 
tsin, delÂaîitenis. 


jilbi 


Atbsgoal. 


i^Éij 


Itheggalen. 


^ jt y g jî^/» 


TaMETTBO€T B'EGMA^. 


J • ^g • g ({•/» 


Tametthoai negma inaa. 


**\^ *^ 'l « rf^;^ 


Tametthoat negtnas. 


Jl^î 


Atbeggal, m. 

• 


g y * y 


Itheggalen. 


Ull^ 


Tatbeggalts, f. 


<yii% 


TitheggalUin. 


gj;^ g -^ •• 

_ »> _ y-U»! _ «j,«i. 


Kbâbblla. — Attbas. —. 


gxgy 


Nezza, — Bebba, 


• »Jt^ 




g gx g 
^A^ ^e^ A»S 


Tichbabt, fém. 



BEC-BEN 



61 



Bk (d'oiseaD). 
pL 



BÊCHB. 



pi. 



Petite bécbe. 



pi. 



BÉGATSB » 3* pers. sing. prêt. 

n bégaye. 
BÈGDB, masc. 



pi. 



BÈGUE, fém. 



-pi. 



Bêlbb, ▼. o. a* pen. imp. 
Da, Os ont hélé. 



Le mouton bâera. 



Les agneaux bâeront. 

La brd>is a bêlé. 

E3]e bêlera. 

Il, die bêle. 

Ds.e&es bêlent. 
Bêlsheht, s. 
Béukb. 



pi. 



BÉRÉDICTION. 

Béxir , a* p. t. ixnp. 



« • A^ 






U « 



« ^«^ 



«» (I 4*1 ^ 



W «» « 



» >••*» 






W 41 J^à^ 



» ^ » ^ 






WX4»^X 



.S 















«• • 






g If' ^x 






AkamodMj, m. 

Aqvblzim, m. 
/juetmm. 

/ji£G£«rjr. 

JUreglM. 
Dârmglootb. 

Dirtglouthen. 

TSAMOLOVTBKT. 

Tsireglouthtin, 
Bâabâ. 

Ibâabi,bàMbL 

lierri adibâabâ, 

Izamaren a&âabân. 

Tikhii tebââbà. 

Aubâabd. 

lUhâahA, TeUbàaM. 
. Tsehâabàn, TsMabdnts. 
Abâabâ, maac. 
Ikerbi DAFABLt, masc. 

Ikraren iifahUy$n. 
Babaka, fém* 



62 



BEN-BER 



Il Ta béni. 



Dieu nous bénira. 



Que Dieu te bénisse I 



BÉNI , part. pass. 



pi. 



BÉNIE. 



pi. 



Benjoin. 



BÉQUILLE. 

pi. 

Ex. : n marche avec deux bé- 
quilles. 

Berceau (petit lit d*enfant, 
fait d*écorce de liège). 

pi. 

Berger, y. a. a* pers. de 
Timp. 

«Tai, il a bercé. 
Ex. : Va bercer Venfant. 



D le berce. 
Berger. 



pi. 



Bernocs. 

pi. 

Petit bemous. 

pi. 



V^ -» f w ^ 




Q ^ J Oy 












w e -x 






V J 
<» rf / « J U J 



C^ 



5>^ 



, A a A k l 



Cil*, 

X 

^^ © XX 

>t 



»>V^ 



« X • o • 

X 
X X 

*'=' f 

^^ • xx 

X 

' • "x 



*^ X X XX 



/6ar«Ar'iï. 

/îaMt adaghmbarek, 
Rahbi akkiharek. 
Damebbouk. 
Dimebrottken. 

TSAMEBRODKT. 

TsimebrouktiiL 
Djaovi, masc. 
Tâakkazt, f. 

Iteddoa sesnat netâkkaZ" 
tin. 

DouB, masc. 
Doaah, 

HOUZ BDDOVB. 

Hoazzegh, ihonz eddouk. 

Rouh hmz edJonh oak- 
chich, 

Itshouzzit 
Ameksa, ms. 

Imeksaouen. 
Abidi , masc. 

Ihidiien, 

Tahidit. 

Tibiditin. 



BES-BLA 



63 



Besoix. 

Bbsoih (avoir), %" p. imp. 

J*aî besoin de ceci. 

Ta as, il a , nous avons , 
TOUS avez, ils ont eu 
besoin. 

Beu&be frais. 

Becbre fondd. 

Bien (propriété , richesse) » s. 

BiEK (opposé au naal). 

Es. : Rendes le bioi pour le 
bien. 



BiER , adv. 

BiERTÔT, adv. 

Bile. 

Blâme. 

Blâmer, a' p. imp. 

Je vous Uâmerai. 

Tu nous a blâmés. 

B les a blâmés. 

Noos Tavons blâmé. 

D blâme. 

Vous m*avez blâmé. 
Blâmé, part. pass. 



41 J 






4' 



<l X •• 







5,1^ 






• ■ 
y 



' i' 



•<#• 



il X 4» • "x 4»X •» ^ 



^1 ^ji^lô 



Jt ....AI 



«x« xxgx.'Xfi.x 41 



U«-XX 



U X JX 



*»Sy OXJOX 



pi. 



1 A 

.^» 

MX « X >X 

X 

«»X X «»x 
«XW X4» 



HovDJ, masc. 

Ahtsadj. — Setsbak, 

Adkatsadjegh gueccki ayi, 

Tahtsadjeth, iktsadj, nak- 
tsadj, tahUadjem, ah" 
tsadjeiL 

Taocaracbt, fém. 

Dmban. — OvDj, masc. 

Aqla, m. — Afiix^ m. 

EtKBEiK, m. — Elàali» m. 

Dellazem atskheimêm eU 
kkeir Jtouidak adacaen- 
tsekhedmen^. 

Delâali. 
acbbmma akka. 
Tamkbhart, fém 
Alovma , fém. 

LoVM, 

Adloameghfell'ak* 
TéloumeihfelTagh, 
Ilottmfeirasen, 
Neloum/eltas, 
Itsioum. 
TeloamemfelVi. 
Damovalsm, 
Dimoualmen, 



LittéfBl. «11 faut que vous ia«cs le bien à ceux qai voui le font.» 



64 



BLA-BLE 



Blâmée. 



pi. 



Blanc. 



pi. 



Blanche. 



pi. 



Blancheur. 

Blanchir, v. a. a* p. imp. 

Tai , lu as , il a , nous 
avons, vous] avez, ils 
ont blanchi. 

Je blanchirai. 
Il blanchit. 
Blanchi , part. pass. 

pi. 



Blanchie. 



pi. 



Blé. 



Blesser, a* p. imp. 
Je Tai blessé. 
Tu m'as blessé, 
n les a blessés. ^ 
Nous Savons blessé. 
Vous nous avez blessés. 
Je crains qu*il ne te blesse. 



Il a failli me blesser au 
cœur. 






••I 















o c*'/' 



tt • 5X 






it^^Qy 



• 



« X ÎT/'t» 






e^ 



• • • 









■I 



O ii ^ Q ^ 



Q y O yy^ 



















yJ^K 





TSAMOUALEMTS, 

Tsimonalemtsin. 
Dâmsllal, — Mellovl, 
Dimelhden, Melloaîet 

TSAMSLLALTS. 

Tsimellaltsin. 

TiMLELT, fém. 

Beîeth. 

Beîetheqh, teheîeiheth, i- 
beîeth, nebeîetk, ieb^e- 
ihem, bdeiken, 

Adbeîeihegk. 
Itsheiît. 

DlMBEÎETÙ. 

Dimbeleihen, . 

TSIMBBÎETBET, 

Tsimbeïetktin. 
Irden , masc. plur. 
Edjrab. 

Djerhegh't 

TedjéfheÛiiyû 

Idjerliiten, 

Nedjerh'ik. 

Tedjerhem'agh, 

Ouggadegh akkiéyrah, 

KeribidjerVijighefouFioUn 



BLEBOE 



65 



Blisseb (Se) , a* p. imp. 

Ex. : Prends garde de te bles- 
ser. 

li 5*est Uessé au pied. 

&>inment vous êtes -vous 
Uessé ? 

Je me suis blessé en tom- 
bant. 

Blessé, part. pass. 



• • y • 



Blessée. 



pi. 



pi. 



Blessure. 



pi. 



Blec, adj. 



Bleue. 



pi. 



pi. 

Blockhaus '. 

pi. 



Blokd. 



pi. 



Blokdb. 



pi. 



Boeuf. 



pi. 



it ^ a 4^ ià^y V xu «x 



Àst JutJUljl 






l-^l 



i 



V » u ^ y 



u y J <ty 

A 

y y y 



y J y 



y yyyy 

y y yyy 

« y yyy 
o «* i •• 
y y zi ^ 

y • o^ 

y y yyy 

y y yy 







ty «='-;; 



^Ei}/iiiiir. 

Er elbaVik attendjerheth. 

Innedjrah ^'athar in es, 
Amekketch tennedjraheth. 

Eghligh nedjrahegh^. 

Damedjhovh, 
Dimedjroahen, 

TsAMBDJBQCnr, 

Ttimedjrouhtin. 
Djbrah , masc. 
Djerouh. 

m 

Dazmrkaic, 
Dizerkaken. 

TSAZERKAKTS. 

Tsizerkaktsin. 

TÂAS8AST. 

Tiâsseutin. 
Daovragh. 
Diouraghen. 

TSAOVRAGHT. 

Tsioaraghtin, 
AzGVBR, m. 
Izgaren. 



' litténi. «Je mus tombé, je me raïs blessé.» — ' Littéral. «Lieu de garde.» 



5 



66 



BQE-BOI 



BacF. 



pi. 



Viande de bœuf. 

Langue de bœuf. 

Pied de bœuf. 
Boire, y. a. et n. a' p. imp. 
Ex. : Donne-moi à boire? 

Que voulez-vouB boire. 

Je boirai de Feau. 

n nous est défendu de 
boire du vin. 

n s'est enivré à force de 
boire. 

Je vais vous verser à boire. 

En avons-nous bu ? 

Toi bu de Teau de cette 
fontaine. 

Cette eau est très-bonne à 
boire. 

Dboit 
Bois (forêt). 



pi. 



Bois (à brûler et de cons- 
truction). 

pL 






^^ H > 



tW«V 



a ^ u» it j tt y^ 




y' 



I 












o J 



«I ^ «^ ^ X 



«/• 






il j5V» pl^ 



m y •• 



• « • 



« X (# XX 
CIXOXX ••«X OXttX'X XJ 



• «_'' <- 






• © X 



X XftX fc X • tf x» ox 

dLi 



Q ■S ^ V ^ xy X -,x w •• 



u 




a» u' 



« X ij X « s X o X 



A 

X XX 



« X XX 



X 

« X g X 



X X 



AîouQ, m. 

Iles oazguer. 

Atkar oasyuer. 

SoD, 

EJk'iyi arasouâgh, 

Achoa tebghJA atsesoaeth. 

Adesoaegh aman. 

Delahram felFagh antoa 
ckerab. 

Isoaa kkèrella, ikkel dose- 



Toara adaoanesmiregh ara 
tesoaem, 

Nesoua kra zeçft ? 

Nek souigk g'aman entala 
ayi. 

Aman ayi delâaUten, med- 
den ak tessen zeg'sen. 

Ites. 
Amadagh, m. 
Imadaghen, 

ASGBAR, m. 

Isgharen, 



^ Littéral. «H a bu beaaooup, ii est devenu ivre.» 



BOI 



67 



Petit bois (braiidie« mor- 
tes). 

pi. 



Boisson. 



pi. 



Boîte. 



pL 



.1 









Born À ESSBNGB. 

pL 

BoiTEB, 3* p. prêt 

Jai, tu as, nous aTons, 
TOUS avez , ils ont boité. 



« «» • 

«» • j u ^ ^ 



U J JU^ 



BorrsB (Faire), a' p. ixnp. 



•» • 



El. : Le coup que J'ai reçu 
me fera longtemps boi- 
ter. 

D ma iait boiter. 

B Va fait boiter. 

nous a fEut boiter. 

B les a £ût boiter. 

Boiteux (Être), a* p. imp. 

Je suis, tu es, il est , nous 
sommes , tous êtes , ils 
sont boiteux. 



U^ J J ^^ Q J J ià ^ 

a ^ J J^ 

ft J J ^ 

V J J u y^ « J *ty ^ 

^ J J u^ 



« j j uy 



u y j j y y 






y y j j yy 



BOITEDX. 



pi. 



U y 9^ y y U yy y y ii y 

«/ (à y y *à y *»y 

« • © • 

J 

y y J O 



Ak&ehoaath, 

Ikechouaihân. 
Tisovi, fém. 

Tisouitin, 
Tâsendovkt, fém. 

TjffiiJiorar. 

TikûTOurîin» 

Itsaoudovm. 

Tsaoudouregh , tetsaoudou' 
reih, neUaottdour, tetsa- 
oudoarem, tsaoudouren. 

Sâovdovb, 

Tiyiil ai oarigh ayitesaou^ 
doargherezzat khèrella. 

Isaoudour'iyi. 
haoudourit. 
Isaoudottr'agh. 
Isaoaioariten, 
Âadbb, 

A 

Adregh, tâadreth, lâder, 
nâder, tâadrem, âdren. 



Dââdovb. 



Diàdottren. 



5. 



68 



BOI-BON 



Boiteuse. 

pi. 

Bon (Être) , v. a' p. imp. 

J'ai, tu as, il a, nous 
avons, vous avez, ils 
ont été bons. 

Je serai, tu sertis , il sera, 
nous serons, vous se- 
rez, ils seront bons. 



pi. 



pi. 



Bon, adj. 

Bonne. 

Bon, adv. 
Bond. 



pi. 

Ex. : En deux bonds, il a 
sauté jusqu'à moi. 

Bondir (aller par bonds) , a* 
p. imp. 

n, elle a bondi. 

Ils , elles ont bondi. 

Ex. : J'ai bondi de joie à cette 
nouvelle. 

Bonheur. 

Ex. : Quel bonheur pour 
nous ! 



U ^ J *»^ 



là U J Q 



xbx « Qy it Q^ 









* 'Wt, 



x« • 



JWb 



Q^ti^ 



U ■'ttX 






•• 



il 






« u^n^ a ytt^ 



^>**-o:h»* 












TsAadovbt, 

Tsiâdourtin, 

Elhov. 

Elhigh , teViith , ilha, nelha, 
telham, élhan, 

AdeUiough , atselhoath , 
adilhou, anelhou, at- 
selhoam, adeUioan. 



Delà ALI T. 

Delâaliten, 
Delâalits. 

Delâalitents. 
Delâali. 
Kefza, fém. 

Kefzats. 

Ikfez sénat elkefzals, ioa- 
oaeth'iyi * . 

V 

Ekfez. 



Ikfez, tekfez» 

' Kefzen, kefzents. 

Tiremt adeg ionsaJtiyi lekh- 
her ayi, kefzegk se'lfe- 
rah. 

Sa AD A, f. — Bekht, m. 
Achou ne'sâadafelVagh ! 



* Littéral. «Il a bondi deux bonds, il est arrivé à moi. « 

I 



BON 



69 



n a beaucoup de bon- 
heur. 

Je u ai pas de bonheur. 

Quel bonheur ce serait 
pour moi de le voir! 



BououR, en s adressant à 
une seule personne. 

en s* adressant à 

plusieurs personnes. 



'- ^ là u ^ U^ y^ J 



Bon MABCBB (Etre à) , v. 3* 
p. prêt. 

Ds sont à bon marché. 

Elle est, elles sont à bon 
marché. 

BoK MARCHÉ (A) , adj. masc. 



p). 



Bon MABCâB (Â) , adj. fém. 



pi. 



Bq]ike huit, en s*adres- 
sant à une seule per- 
sonne. 



en s*adressant à 



plusieurs personnes. 



BOS SEHS. 

Homme de bon sens. 



BoMsom. 

BoKTt. 






M X « /V 

« X « -^ • s X 



y y y ^ 



u y <^ y y y y y^ 

y y y y y 
y y y y y 

* I 



y y y y yy 



y y ^ y y 



(J5r^ 



y ^ y y y ^ yr y ^ 






Jt 



>J 






b XX 



«*x«x 



wx ^ w ''wx V X X«X to ''«x 






« X X X 



Gftoar'cj elbekht khèrtUa. 



Oalach ghour'i elbekht, 

Achott elbvkht feil'i mara 
atezregh ! 



ASSBLAMA ëk'eK, 

Astelanm enouen. 

Sebah elkheir. 
Irkhes, 

Rekhsen. 
Terkhes, rekhsents. 

DARBKaSAN, ni. 

Direkhsanen. 

■ 

TSAREKHSANTS, f. 

Tsirekhsantsin. 

ROVH, ATSBGNBTH S'BL- 
KHEIR, 

Rouhet atsegnem s'elkkeir. 



Akel, masc. 

Ergaz delâakel, — Ergaz 
ghour'es lAkel. 

MSSA ELKHEiR, 

u AS A IV A, l'éni. 



70 



BOR-BOU 



Ex. : Que de bontés ne m*a- 
vez-vou8 pas toujours 
témoignées ! 

Avec bonté. 

» 

Bord. 

Ex. : Le bord de la mer, de 
la rivière. 

Ne laissez pas cela sur le 
bord du lit. 

•Borgne. 



Bosse. 



pi. 



Bossu. 



Botte (de cavalier). 

pL 

Botte de paille. 

Des bottes de paille. 
Botte de légumes. 

pi. 



A • I 



Bouc. 



Bouche. 



pi. 



pi. 

Bouchée, subst. 

pi. 












XXX? X 



a X «» XX 



X 

X 

O X y, X XX O ;j XX «^ 

!-^ tf'^ tf^l i^' jï 

X 

ex;©/- « 

X 

tt «X gx tt «X9XX 



o ^i^y 



«» -'ç» 




X X 

«» « flC X o ^ 



© XX 



« X/'X 



X « X rfx 



X gx 



«^ 



00 
^1 



X ^ • 

.* X » xoxx 



^' 



où 



tjAit 



•S. -> 



O X x«x 



tJvU.j . y-il^ij 



« ^x 



X 

« X rfX tt X X 



o u ox 

A. - il* 



■ w w « 



Achhal enlikkelts tetek- 
reAfeU'i eUiasaaa ' / 

jR/F^ masc. 

Rifelbahar, oaasif, 

Oar atseddjeik ara oaayi 
gkef nf nê'tkanna. 



Dadebghâl S'TIOUBT EK'^ 
TITB '. 

Tagmovt, fém. 

Tigmoutin» 
BonDKBRBOUNT. (Vent) 
Tsbmâk, masc. 

Tsemakats, 

AkeTTSOUN OU'ÂLIM,ni. 

Ikettsounen oa'alim. 
Tàrbitbbt, f. 

TirhiÛitin. 
Akelouach, — AffouLi, m. 

Ikeloaachen, — Ihouiijen. 
Imi, m. — Akbmmoucb, m. 

Imaoaen. — Ikenanoadten. 
Talkimt, fém. ' 

Tilkimtin, 



' Littéral. «Coiiibi(en de fbÎB vons avec fiât 5ur moi la bonté. > — ' Littéral. «Aveugle dW oeil.» 



BOU 



71 



Ex. : Donnai-moi une bou- 
chée de pain. 

Tû mangé une bouchée 
de viande, de oouscous- 
sou. 

BoccHBB, snbs. 



pi. 



BoDCHBB, Y. a. a* pen. de 
Timp. 

Ex. : Âs-tu bouché la cru- 
che? 

O ne Ta pas bouchée. 

Je k boucherai. 

Je TOUS ai dit de boucher 
ce trou. 



Je Tai bouché. 

Bouche, part. pass. singu- 
fier. 



pi. 



Bouchée. 



pL 

Bouchon (de liège). 



BoCCLE. 



pi. 



-pi. 



Boue (des raes). 

— (des champs). 

BocGiE (viiie d'Afrique). 



<âii 






si 






I 















iSJ 



yy 9 J yj 






y y ^ J 



y j y yy 



y y j y ^ 



y y j y yy 

y y j y y 

4 



y y 



y y yy 



0^ 



y y y 



^ ^y ^ 

y yyy 



)o}\ 



y y .^ y 



(^ 



Efk*iji talkimt oa jknwm. 



Ettckigh Ujkimioaktotim , 
oaseksou. 



AoUEtlAM, m. 

Ignezzaren, 
Sooo. 

Têiouddeth kra achmoukh ? 

Our t'itoud ara. 

Atsouddegk. 

Ennigk'tik atssouddeth tan* 
-kibt ayi. 

SouddegKu. 
Damesdovd. 

Dimesdoaden. 

TSAMESDOVDETS, 

Ttimesdoudtsin. 
Tadimts, fém. 

TidimUin, 
Tabeimt, f. 

Tibzimtin. 
Gbeeea, fém. 

Ahtth, m. 
Begaît, fém. 



72 



BOU 



Bougie (de cire) 



pi. 



BouGiOTE (natif de Bougie). 

pi. 

fém. 



pi. 



Bouillir, v. n. a* p. imp. 

Ex. : L*eau a-t-elie bouilli ? 

Elle va bientôt bouillir. 

Laisse bouillir la viande 
encore un peu. 

Elle bout. 

Elle a trop bouilli. 

Bouillir (Faire), a* p. imp. 

Ex. : As-tu fait bouillir TeauP 

Je n'ai pas encore fait 
bouillir la viande. 

Il Ta fait, nous Favons 
fait bouillir. 

Je la ferai, vous la ferez 
bouillir. 

* 

Il est en train de la faire 
bouillir. 
Bouillon. 

Boulanger. 

pi 



Boule. 



pi. 



y tt a ^ ^ 






Q X U^ 






*t y o" 



^ 



^Jr 0^ U^' 




£ •• 

•^,1 



-»• 



M y yy 



ià y u y 









ii ^y y y tt ^J* y y 









r>^ 



^ iitr*. 



u yu y 



o- 



u y C ^ 



*; 



%t y J 



Tachemmaât, fém. 

Abdjaodi, m. 
Ibdjaouiyen. 
Tahdjaottit, fém. 

£AJr£jr. 

i4man reknien kra ? 

Achemma akka adrekmen. 

Edj aksoam adirkem achem- 
ina. 

Irekkem. 
Irkem khèrella. 
Serkbm. 

Teserkemeth kra aman? 
Oarâadserkemegh aksoam. 

Iserkemit, neserkemit. 

A tserkemegh , ateUserke- 
mem. 

Toura iserkematt 

» 

Mark A, fém. 
Akououach , m. 

Ikououachen, 
Kovba , fém. 

Kouratt. 



BOU 



73 



BooQCET (de fleurs). 
BooKM (de fusil). 



P> 



fioCRBEAII. 



pL 



BocBSE (en cuir ). 



p« 



BouBSE (de plus petite di- 
meDsion). 



pi. 



Bout (extrémité). 



Ëx. : Avec le boutd*un bâton. 

Vous TOUS arrêterez au 
bout de la rue. 

Le bout du doigt. 

Au bout de deux mois , de 
quatre ans. 

n est venu au bout de 
buit jours. 



Le bout de Toreille. 

D'un bout à Tautre. 

•Tai le mot sur le bout de 
la langue. 

A bout portanl. 

11 l'a (ué à bout portant. 



M ^ttX « ^ WX 



j\yi 









Lu.t 






M S^X 






• « «... 






_,l 






w « wxu^ to w 









«» X rf X ** «.ÎV '^ 






« C • • « ^X té ^ J 

« « •>» « « Wx 






• X o « 



« X s X 






Taubithbt ne'19ovàr, f. 
Batcbaovba, f. 

AsEÎAr, masc. 

iseiqfen. 
Atsezzam, m. 

Itsezz€unen. 

Takhritket, f. 

ri/rArifAhn. 

ÎKBr, m. — i4ir£0CiiJv , m. 
— Depfer. 

S'ikhf ne'tâkkazt. 

Atsbeddeth gaikhf entez- 
nikt 

Ikhf outhad, 

G'aneggar sin oaayouren , 
arhâa iseggasen, 

iousad deffir temenia ous- 
tan. 

Tassemt oumezzough \ 
Ztf^ ikkfar ikhf. 
Aoaal ghef ikhf ilesion. 

S'eddefen, 
Inghat s'eddefen. 



' fitii:raJ. cLe gras de l'oreille, b 



74 



BOU-BRA 



Bouteille (de verre). 



pi. 



Boutique. 



pi. 



Bouton (à la peau). 



pi. 



Bouton (des fleurs). 



pi. 



Bouton (d*habît). 

pi. 

Boutonner, a' p. imp. 

J'ai , tu as , il a , nous 
avotis, vous ayez, ils 
ont boutonné. 



Je boutonnerai. 
Il boutonne. 



Bouvier. 



pi. 



BouzE de vache. 



Bracelet (en argent). 



pi. 



Bracelet ( en corne de 
buffle). 

pi. 






• 






i^jiS 






<♦ ->^< 



é^ j 



« « w 6 ^^'X 

.A» .^ A ^ éA, 



y^ 






o oSx 



• "VX -— '-^*.^* ^ 






A 









• X'OX 






u y t» y Q xo/'x v^ity 




o X « X 






« «,•«• 









« • • « • 

^ • ■ v/ 

« o x* jgx* 

«A. "^ 



tt • .* 






Takabaovmts, f. — r^zx^- 

JADJT, f. 

Tikaraoantsin, — Tizdja- 
djtin. 

Tabanovts , f. 

Tababbocit, f. — T/jr- 
Tihahbottitin, — TimmûAfi. 

Kbfla, f. 

KeflaU, 

Ekfbl. 

Keflegh, tekejleth , ikfel, 
nekfel, tekeflem, keJUn. 



Adkejlegh. 
Itskefjil 
Ambksa; m. 
Imeksaotten. 

ZbBLA NB'TFOVNAST , f. — 
IlZAN NE'TFOVNÂST , m. 

Dahha, f. 

Amekiâs, m. 
/meitiaj«ii. 



BRA 



75 



Bfiiiu, a' pen. de Tim- 

pératiC. 

El. : Viot a brait ^ il braira. 

Ib ont brait. Os brairont 

L*âiiesse a brait ^ die 
braira. 

EDes ont brait, dles brai- 
ront 

n brait. 



Braise. 



pi. 



Bbiichb (d*arbre). 



pi 



But. 



pi. 



BiAYE (courageux), s. m. 



pi- 



Brate, 9. fém. 



pi. 



Un bomme très-braTe & 
la guerre. 

Des hommes braves. 

Un brave homme. 

De braves gens. 

Beavo ! ( en s*adressant à 
une seule personne ). 



^1 









o ^ « X • 






© • « •• 











-^ • ^ ^ 






^ • 



«.^ 






«# «f^ 



• • 



e*^' 



« X 




• • 



DO •X 



••^« 

• 



Il « 






^•x 



0C> «»*' »••••© 



4^ 



J^QSi ,.,-,r,i 









Enbak, 



Agkioul inkak, aiinhai. 

Nakken, adnakien, 

Taghioaltt tenkak, atsen- 
hak. 



Nahkentt, adnakkents. 
Inêhhak, 

TiMOVtT, f. 

Tirguitin, 

ICBIQ, m. 

Ickigan. 
laatL, m. 

Ighallen. 
DacbmdjiJ. 

Dichedjiân. 

TSACHEDJIÀT, 

Tsichedjiàtin. 

Ergaz ikkat ouzzal g a* 
menghi khèrella. 

Irgazen ekkaten ouzzaL 
Ergaz delâalit, 
Irgazen delâaliten, 

Akkifk rabbi iohha. 



76 



BRA-BRI 



Bravo! (en s'adressant à 
plusieurs personnes). 



Brebis. 



pi. 

Brèche (à un mur, à un 
outil). 

pi. 



Bride (de cheval). 



pi. 



Bride (de mulet, d*âne). 



pi. 



Brider ( un cheval) , a' p. i. 

Ex. : As-tu, a-t-il bridé mon 
cheval ? 



Je Tai , nous Tavons, vous 
Tavez, ils Tout bridé. 

Je le briderai. 

li le bride. 

Brider (un mulet, un âne), 
a' p. imp. 

Je Tai , tu Tas , il Ta , nous 
Tavons, vous Tavez, ils 
Tout bridé. 



Je le briderai. 
Il le bride. 















,l^t 







« r ^ 



5» •• 



^ :? ^^ 

















« W ^ <♦" 



-i»/* 



Oi7Jriii>jLij:ocriv. 

Akkouniflc TxJthi sahka. 

TifCBSI, f. 
TiCBKBRT, f. 

» 

TicW-erti/i. 
Eloam, m. 

Tachkmmt, f. 

Legguem. 

Teleggttemeik'iyi , ileggue- 
m'iyi âottdioa in'oa ? 

Leggaemegh't « neleggne- 
mit, teleggaemem't, leg- 
guement 

Atlegguemegh. 
Itslegguim'it. 
Serrem. 

Serremegh't, teserremeth'et, 
iserremit, neserremit, 
teserremem'tt serrement. 



Alserremegh. 
Itsserrim'it, 



BRI-BRO 



77 



BiiQoe (petite). 

pL 

BaïQOE (de grande dimen- 
sioD ]. 

pi. 



Bbiq€«t. 



Briquet (Battre le), a* pers. 
imp. 

Tai, a balta le bri- 
quet. 

Je battrai, il bat le bri- 
quet. 

Briser, y. a. a* pers. de 

1». 
imp. 

Ex. : Qui a brisé cette porte ? 



Ce n'est pat moi qui Tai 

brisée. 
la brisée. 

Je la briserai. 

Bbiss (Être), a' pers. de 
Timp. 

H a, ils ont été brisés. 
EUe a, ils ont été brisés. 
Brisé, part. pas. 

pi. 



Brisée. 



p« 



Brisure. 






(jytJL-to 



w ^ 






» ^ «» ^u^ 



s JU- . JUjI 









--»- - A . » I 

à» 

4f X U X Ué^U^ 



Taiadjodbt, r. 
TiW^oaWin. 
Takamelt, f. 

Zen AD, m. 

EXNED, SeOHLI TIMES 

Zendegh. - Izned. 
Adzendâgk. -lunned. 



Eez. 



Anoua irza taooart enni? 



Nek our ts'erzigh ara. 

Irzatt. 
Atserzegh. 
Emrez. 

Imrez , mérzen, 
Temrez, merzents. 
Dameezov. 
Dimerzoun. 

TSAMERZOVTS. 

Tsimerzoutsin. 

TiRlI, f. 



' Littéra]. «Fais tomber le feu.« 



78 

Broche (pour faire rôtir la 
viande). 

pi. 

Broder (en soie), a* p. de 
imp. 

J*ai , tu as , il a , elle a , 
nous avons , vous avez , 
ils , dles ont brodé. 



BRO 



Je broderai. 



n brode. 



Brodé , part. pass. 



Brodée. 



pi. 



pi. 

Brouillard. 
Broussailles. 

pi. 



Broyer (les grains), a* p. 
de Timp. 

J*ai , tu as , il a , nous 
avons, vous avez, ils 
ont broyé. 

Je broierai, 
n broie. 
Broté , part. pas. 

pi. 



Broyée. 



pi. 












Q^C^^ Off^^ O5/'/' 



B «ixs;^ Q ^ c ^ 

« /* J O • 






f* ii J bX* 



• -.;: 






M 






• A 



-e 






U 



-r 









« /■ ^ t»y 






• • •• 



•■ **v •* /* 



AsBPPOVD, masc. 

IseffoudefL 
Thbrrez, 

Tkerrezegh, tetherrezeA, 
iikerrez, tetherrez, ne- 
therrez , tetherrezem , 
therrezen, iherrezenU. 

Adtherrezegh, 
Itstkerriz: 
Damsthbouz. 
Dimethrottzen. 

TSAMBTHBOVZT. 

Tsimethrouztin. 
Tagoots, f. 
Tamadaght, f. 

Timadaghtin. 
Enghbd, 

Neghdegh, teneghdeûi^ in- 
ghed, nengked, teneghr 
dem, neghden. 

Adneghdegh. 
Jtsneghgkid. 
Dambnghovd. 
Dimenghottden. 

TSAMBNGHOUDBTS. 

Tsimenghoudtsin. 



BRU 



79 



BaviT. 

Faire do bruit, 3* p. imp. 

T^y lo as, fl a, nous 
ayons, vous avez, ils 
ont fait du bruit. 



Brûler, y. n. a* p. imp. 
El. : Le village a brûlé. 

Cette maison brûlera. 

Es, elles ont brûlé. 

Bs, dles brûleront 

Vous avei laissé brûler la 
viande. 

Je me suis brûlé à la 
main. ' 

Prends garde de te brûler. 

Je crains de me brûler. 

Ds brûlent d amour pour 
die. 



BicuH, V. a. a' p. imp. 

Ex. : D a brûlé de la paille 
pour idlumer le feu. 



lis ont brûlé la moitié de 
la forêt. 

Ne brûlez pas ces arbres 
qui donnent de Tom- 
brage. 



• X 



V J 



U J^ » X J^ « ^ J 



y ^ 



-»< 



<* • j^ 



-n 



- or 



u ^ j 



. I • I * 









y^ti^^ y^ •• • 



w y^y^ y xttx <» ^ ^y^ 



y ^ ^ 






• X y ^ ^ y X ft^' ox 

W • W X « XX 



ft xx^ «I x«x y x«^ 

^liX.4t (;)0;l i^y^ 



y o - .x«xwx«»^ 

X 

y y ^ J y y ^ j 



^V X 



J7m» m. 

ITow. 

Hous0gh, tehottteth, ihous, 
nehotts, tehottsem, hoa- 



Rmgb. 



Taddart tergha, 
Akhkham ayi adirwgh. 
Reghan, reghanU, 
Adtrghên, adêrghintim 
Ted^'ith aksoum irgha, 

Regkigh g'afous in ou. 

Er el haVik atserghsth. 
Tioggadegh adefghegh. 
Irgha oui ensêns'elàchkfel- 



ESEEGH. 

Isregh alim akken ara atse- 
chàl time$. 



Serghen azguen ou'ma- 
dagh. 

Our serghei ara tuethouin 
ayini, nouhenUi sekou- 
rentt tili. 



^ liUinl. «Leur corar a bHklé d'amour.» 



80 

On les a brûlés depuis 
longtemps. 

On les brûlera. 

Qui les a brûlés ? 

Ce n'est pas moi qui les 
ai brûlés. 

Il brûle. 
Brûlure. 

£x. : Il a une brûlure à la 
main. 

Cette brûlure me faitbeau- 
coup souffrir. 

Le médecin te guérira ta 
brûlure. 

Brumeox (Le ciel est). 



Le temps est brumeux. 
Bubon (de peste). 



pi 



Buffle. 



pi. 



Buis. 



Buissons. 

Butin (de guerre). 

Butin (Faire du),v. a. a* p. 
de Timp. 

Ex. : Nous avons fait beau- 
coup de butin. 

Partageons le butin. 



BRU-BUT 



A. • 



• 5" 



« • « ^ «<'• 



Sa a ^ u 



• • 



ju y 




W OXOXO ^ «^ J 



iiài.JL dLi 



n-* 



« • g ex 



«4^ 









«. **^^ m-C ** 



^ ■• ■• • 



«4/î 









J *à y Sa 




y y 



JUtt 






«< rf 



tt jy y 



U J. 

i* y y 






«•• 



« .< • W X 



^ J^^^jl ^ ééé"1 



C .«^ -» «i^'^ 



^A^AMI 



Khèrella zegnà serghen- 
tenu. 

Auenserghen. 
Menho isergh'itents? 
Mahou nek serghegh'tents, 

Isserghaî. 
Tjrghi, f. 

Ghjouresùrghig*afous in es. 

Tirghi ayi tekerh'iyi khè- 
rella. 

Amdaoai akkisakha tirghi. 

TiGNAOV s* OV SIGNA , SE'TA- 
G0UT8 ^ 

Elhal s'ou signa. 
Aazzovl, m. 

lâzzoulen. 
Adjamovs, m. 

Idjamousiyen. 
Bek8, m. 
Anidjel, m. 
EssÂi, m. 
EsÂou. 

Nesâa essai khèrella, 
Anebthou essai. 



^ Littéral. «Ciel avec nuages, avec brouiSard.» 



CA-CAC 



81 



ÇketiL 

Câbaxk (maisonnette en bois, 
recouverte de brancha- 

ga)- 

CABHR(Se), 5' pers. sing. 
prêt, 

Ex. : Les cberaux se sont ca- 
brés, se cabreront. 



La jument s*est cabrée , 
elle se cabrera. 



Oes se sont cabrées , eOes 
se cabreront. 

Cacheb, y. a. q* pers. de 
Timp. 

Ex. : Que caches-tu là ? 
Je ne cache rien. 

n m*a caché içon livre. 

Je ne Tai pas caché. 

Tu Tas caché. 

Il le cachera. 

B m*a caché ses inten- 
tions. 

Je ne puis vous cacher la 
vérité. 






»t 



^r>*' 






cr^ 



w X ^y^ ft <^ <- *» • j 






(I ««^ V «X X OX « «XX 



« « X ttX tt X X 

^1 y>J 



«•C^ 



-^» 



«xs^x ^x 

^«L-V ;;x> XX <»xc<^ tt^ 

^ « X **^ tt^x ex 



<» .XX XX a<^^ 



• ex SX 

«^0 X ** <»^ ^<^ w^ «SX 



« X ox «» X 

X ' 



Daji htnift. 



AkBOVB. m. ph- IXBOVBBlf. 



IkKEB GUMF tTHARBWia *. 

laâudiouen keren, aàke^ 
ren ghef itharen ensen, 

Tagmart tekker, • atsekker 
ghef itharen is. 

Kerents , — adhérents ghef 
itharen ensents. 

Effeb, 



Achoa tetseffereth? 

Oar tsefferegh ara oulam' 
ma de'kra. 

Nettsa iffer lektsab inoa. 
Our te'Jiregh ara. 
Ketch tefereth'et. 
Nettsa atiffer. 

Iffer felTi aehoaihgha adiS' 
ker. 

Our zemmeregh ara adfe- 
reghfelVak aoualentsi- 
dets. 



Uuixû. «O s'est lésé sur ses pieds. » 



82 



CAC-CAF 



Parlez, et ne me cachez 
rien. 

Cacher (Se) , v. a* per». de 

1»» 
imp. 

Je me suis caché. 

Tu t'es caché, cachée. 

n s'est caché. 

Elle s'est cachée. 

Nous nous sommes ca- 
chés. 

Vous vous êtes cachés. 
Ils se sont cachés. 
Elles se sont cc^chées. 
Je me cacherai, 
n se cache. 



•••^ ^ f*J O^ttX 



Cachet. 



pi. 



Cachette. 

En cachette (à la déro- 
bée). 

Cadeau (présent). 

pi. 



Café. 

Café (boutique). 

pi. 



Cafetier. 



pi. 



iSJ 



\ 



i ^> 






^ «C^ 






• « 



f^P^. 



jjl yU j4i 






• o •« • 
w 



>r 









<^^^ 



«•• 






HaJhret, ourferet ara ez- 
g'i oulamma de'kra. 

EfPER IMAN'IK. 

Feregh imaniou, 

Teferelk imanik, f. Imanim. 

Iffer iman'is, 

Teffer imanis, 

Neffer iman enn'agh. 

Teferem iman enoaen. 
Feren iman ensen. 



FerenU iman ensents. 



Adferegh imaniou. 
Itseffer imanis, 
Thabâ, m. 



Thaouabâ. 
Taouafra , f. 
Setoaa/ra. 

Hedija, f. 

HeàiîaU. 
Kahoua, f. 
Kahoua, f. 

Kahaotti, 
Akabouadji, m. 

Ikakouadjiyen. 



CAF-CAL 



83 



CAfZTIJSRK. 



pi. 



Petite cafetière 



pL 



CAFTAlf. 



pi. 

Cabe (d*oiseaa). 
Cage (à perdrix) 
Cahier (de papier). 



pi. 



Petit cahier. 



Caillou. 
Caisse. 



pï- , 



pL 

Calandre (ver qui ronge le 
blé). 

Calebasse. 



Caugot. 



pi. 



Calleux, calleuse (il a les 
mains calleuses). 



Callosité (de )a peau). 



pL 



Calme, subst. 



' Littéral. «Dm caflontés se sont âerées dans sa main. » 



È'^rî 






4> u ^y^^ 






o • • a^ 



y X 



Vw 



*» ^^ 



« 



• s • • 






V « r</ 

,._,i. " 










0-J 



w> 



« (f ^ « 



^Tj^ 



« • X « .> 



C:^*^ 







y ^ uy 



4^^ 



«^ V X 



y4REirjiiii>j, m. 

Tabekradjet , f. 
Akafthan, m. 

KaFMS iriKTBAT, m. 



KaFMS NM'TSMKMlf, 

Akehras, m. 

ë 

Iherrasen, 
Takerrast, f. 
Tikemutin. 
AoBtCB, ms. 

ASMNDOVK, m. 

Isendoaken, 
Akovz , ms. 

Takhsaît, f. 

Tikksaîtin. 

Djovdeb, m. 

KeREN'AS G'AF0U8*I8 lef- 
BAKI^. 

Febka, r 
Hbdna, f. 



6 



Calotte (de laine rouge ). 



pi 



Caméléoh. 

Cakal. 

Cahard. 

pi. 

Canue (femelle du canard ). 



pi 



Cakne. 



pi. 

Cabme (à sucre) 

GAinfELLE. 



Cakoh. 



pL 



G)up de canon. 
D a tiré le canon. 
Il a diargé le canon. 
Gabon (de fusil). 



(de pistolet). 



Caioknuui. 



pi. 



Cap. 



pi. 



CAL-CAP 


85 




Tachachmt, f. 


« • J 


TIcAoucAtfi. 


i6 


Tiirj, fém. 


** X X ** **^ 


i4Btix» ov'iijriiAr^ m. 




AnikÂK, m. 




/ôroAren. 




rABiuicr^ f. 




Tihrakùn. 




A 

ÂAtZAG ^ m. 


â.y. 


laouzza^. 


W X X «» XX 


AoHANtm AZIDUAlt ^ , m. 




Emrfa, f. 


5**)^ 


Medfâ, m 


«-XX 


Medafâ. 


b^ «xvx M 


Tiyiii elmedfâ, f. 


• «XttX X 0^ 


/oafa eUnedfâ. 


«^ (ixifX « SX 


Ittchar elmedfâ. 


« « «^« X V (1 XX 


TaGBAWIMT NB'TMBKBALTB, 


X 
> «. S^ «X « « XX 

^ "x 


fém. 

TaGHANIMT NE'TBABJUAST, f. 


©X X 


Atbebdji, m. 


là s V X 


Itheb^'iyen. 


^1 


Ikbf, m. 




Ikkfaouen. 



' Béton à tète garnie de dons , dont les Kabyles se servent en voyage pour se défendre contre les voleurs. — 
* Latéral. «Roseau doux.» 






84 



CAL 



Calme, adj. masc. 



pi. 



Calme, adj. £ém. 



pi. 



«»c ^ « 



Calmer, a* p. imp. 

Calmer (Se), a* p. imp. 

Je me suis, tu t*es, il 
s'est, nous nous som- 
mes, vous vous êtes, 
ils se sont calmés. 



La mer se calmera bientôt. 



Le vent s'est un peu calmé. 
Il commence à se calmer. 



Calomniateur. 



pi- 



Calomniatrice. 



pi. 



Calomnie. 

Calomnier , a* p. imp. 
Ex. : Vous m'avez calomnié. 

Je ne vous ai pas calomnié. 

n nous a calomniés. 

On vous calomniera. 






uxff ^y 






... - '^ •' 



4X^ 






«c ^^ 



y. ^s ^ « ^ 



« ^s ^ ^ 






- - - ■: * 









• ft X oxx 



cM 



>^ 



iày y tij 









(J- 









Dimheddenen. 

TsiMHSDDBNTS. 

Tnmheddentsin. 

HSDDEN. 

Nehedden. 

Neheddenegh , tenhedde- 
neth , inhedden , nen- 
hedden , tenheddenem , 
neheddenen. 

Elhahar aJinhedden, — 
adirés achemma akka \ 

Athoa inhedden achemma. 
Ihda adinhedden- 
Dakbrhatb. 
Dikerraihen. 

TSAKERRATHET. 

Tsikerrathtin. 
Kebtha, fém. 
Ekreth. 



TekerthethfeU'i. 

Oar kerithegh arafeltak. 

Ikreth felVagh. 



Adkerthen medden feUa- 
oaen. 



^ Adirts signifie Htiéralement «descendra.» 



i 



Calotte (de laine rouge ). 



pi 



CAMÉliOM. 

Caxal. 
Camabd. 

pi. 

Cahhe (femelle du canard). 



pi. 



Cakne. 



pi. 

Cahiie (à sucre). 
Caxiiblle. 



Canok. 



pi. 



G>up de canon. 
H a tiré le canon. 
D a chargé le canon. 
Canon (de fusil). 



(de pistolet). 



Canonhier. 



pi. 



Caf. 



pi. 



CAL-CAP 


85 




TACHÂCUiT, f. 


fi ^ J 


THcfcooc^f. 


îi 


Tiirii, fém. 


y ^ ^ u tw 


AbBID OV*AMAfl , m. 




i4«iiiijr« m. 




/6raAren. 


« V ^a»^ 


TiiBitiirr^ f. 


« *» Je 


Tibrakûn. 




Aaxzao \ m. 


àg^j 


laouzzag. 


y ^ ^ fi X-^ 


Aghanim audhan *, m. 




Ejsrfa, f. 




Med^â, m 




Medafâ. 


4> . *»•«• M, 


Tiyiii eîmédfâ, f. 




• 

lottta elmedfâ. 




Ittchar elmedfâ. 


^ .M 


TaGBANIMT NE'TMEKBALTB, 




fém. 

TaOBANIMT nE'TBAEEAar, f. 




Atbebdji, m. 




Ithebdjiyen. 




Ikbf, m. 




Ikhfaouen. 



' Bâton à téie garnie de doos , dont les Kabyles se servent en voyage pour se d^endrc contre les voleurs. — 
' Littéral. ■ Roseau doax.» 



86 

m 

4 

Capable (H est). 

Ex. : Ëtes-vous capabk de 
faire ceci P 



n en est très-capable. 



Non , je n en suis pas ca- 
pable, 
n est capable de toot. 

Capacité (d'esprit). 

Ex. : Cest un homme d*une 
grande capacité. 

Capillaire (plante). 
Capuchon (du bemous). 



pi. 



Petit capuchon. 



pi. 



Gaa, conj. 



Caravane. 



pi. 



Carcasse (d'animal). 



pi. 



Carde \ 



pi. 

Carder* (la laine), a* p. i. 
Cardon. 



CAP-CAR 






«X© ^9^ •© tf ^C^^ 




3t 



)ojA^ 



(^âuJt ufué ^^ AUt( 



r^j-t^^i 



^ 



I 









w y it^yy 



** J. 



y» "^ • 



• i '^i -r". i" 






o^ « ^ 



o ^ •• 






tt y Jit y 



... •. Wi« 






«•x 









«s. 



O « X ftx 



« X «• 



« -;x 



/zjsirjrsR. 

Tezemmereth kra (tisse- 
kreth ouayi 



ri? 



Ouallah izemmer ghef 
echchi ayi. 



Ala, oar zemmeregh ara. 
Izemmer ghejhovl dd, 

TiMOVSNI, f. 

Ergaz ayighour'es timousni 
kkèrella. 



KousBSR, m. 
Akslmoun, m. 

Ikelmounen. 

Takelmounts, f. 

Tikelmoantsm. 
Agbep. 
Kafla, f. 

Kajlals. 
Rem M A , f. 

RemmaU. 
Tanemdalts , f. 

Tinemdaltsin, 
Emcheth. 
Addad, m. 



* Sorte de peigne pour carder. * — Littéral. «Peigner». 



CAR-CAS 



87 



Cabesseb, 2* p. imp. 
Ex. : Je tu caressé. 

Tu Tas caressé. 

m*a caressé. 

Noos TOUS avons caressés. 

Vous les avez caressés. 

Bs nous ont caressés. 

Je Inl caresserai le visage, 
la main. 



D le caresse. 

Caaotte. 

CiBOCBE (firuit du carou- 
bier). 

Une caroube. 



«& 



Caroubieh. 



pi. 



Cjlbbé, adj. 

pï. 

CiiBÉE, adj. 

pi. 

CâBTOH. 

Cartouche. 



Caserne. 



pi. 



Cassant (fragile) , adj. 
Cassante. 



»«ytf 









^ — 



u j CI X (* /C jà^ 



Ji *i ^ 


















«S^« 



I» — (I 






a uc^o 









V « ^ X gx 






o o y y ^^ 



V « O X O ^ X 



9^i-->V^ 



NêhaUel'koun. 

Tehaîlelem'ten. 

HalUlenagh. 

AthalMegh ghrf ottdm'is, 
ghef ou'fous'is. 

ItshalliVit. 
Zehovdiia , f. 
y4iriri4JVHOi7«, m. 

Ighes oukharroub, m. 
Takhabhovbt, f. 

Dimrtf6Mafi. 
Ts/jriifBBiiir. 
Tsimrehbâatin. 

KaGHETH DAZBBBAir, m, 

Tafcbakt, f. 
Tifchaktin. 

AkHKHAM ELÂ8KEB, m. 
DaSAHLAN VTIBZI. 
TSASAHLANTS VTIBZI. 



88 



CASCAU 



Casser , 3' p. imp. 

Ex. : J'ai cassé la cruche. 

Prends garde delà casser. 

Il ne Ta pas cassée. 

Il casse tout ce qu*il 

touche. 
Ne criez pas si fort, vous 

me cassez la tête. 



Casser (Se), a' p. imp. 

Ex. : Ce fer s'est cassé comme 
du verre. 



U a failli se casser le cou , 
le bras , la jambe. 



Cassé (Être)» v. a'pers. i. 
Cassé, part. pass. 



pj 



fut y 

\ 



Cassée , part. pass. 



pi. 



Cassie (arbre épineux à 
fleurs jaunes et très- 
odorantes). 

pi. 

Cassure. 

Castagnettes (à Tusage des 
nègres). 



Castration, s. 
Cauchemar. 



u oxoy e 






^X ytt *àj 



V — * ^ «y' y — ^ j' 



« «> 



X >«• 



5*1 «è>/^ 



«Cj- 












«^ ©• 






£az. 



(I ^(1 






1 1 1 ." 



• • 



« - <^ ■< 



s;u^ 



O tt ^ 

0.x 






Erzigh ackmoakk. 
Er elhal'ik attserzeth. 
OuT t'irza ara. 
Itsrouz ak aghefikemmech. 

Oar gher ara akka nezza , 
tetsrouzeth'iyi ikhfioa. 



Errez. 



Ouzzal ayi irrez am eZ" 
zedjadj. 

Achemma adili irrez ikh- 
fis, ighiVis, aAar'is. 



Emrbz. 
Dambrzov. 
Dimerzoan. 

TSAMBRZOVTS. 

Tsimerzoutsin. 
Tarants, f. 



TibanUin. 
TiRZI , f 

Kerakbr, m. 

Aoudnin guenaoua, m. 
Taooadza, fcm. 
Targuit dirits, f. 



CAU 



89 



Gacsb (motif). 

pi. 

G&DSE (procès). 

pi. 

Cause DE (A). 



«c. 



£x. : A cause de moi , de 
toi, de lui, de nous, 
de TOUS , d*eax , d'elles. 



A cause de cela. 



n o*a pu venir, à cause 
de ses affaires. 



Causée ( Etre cause de), a* p. 
imp. 

Ex. : Le firoid vous causera 
une maladie. 

Celte blessure me cause 
une grande douleur. 

La nouvelle que vous m'a- 
vez apportée m'a causé 
beaucoup de peine. 

Caction. 

Caltiom (Être), a' p. imp. 



*♦ .c 



t/*y 



** -'«'x 












u- 









lit iU^t 



-f 






ji ^i >yi 






** c 










<* • 






Sbbba, f. 

Dâovâ, f. 
Ddoaatf. 

khather, ^- gkefeladjel. 

Ghef estehbaou, gkef es- 
sehbak, ghef etsebbas, 
ghef euelba ennagh , 
ghef etsebba enouen , 
ghef euehba ensen , ghef 
essehba ensents. 



** ^ .^ 



1^1 



Ghef elkhather echchi en- 



m. 



Oar izmir ara adias ghef 
eladjel cheghel in es, 

Smbbeb. 

Asemmith adeJcisebbeb al- 
thon. 



Eldjerah ayi ayisehbeh ta- 
ouakerha khèrella. 



Lekhher oain tsaouith*iyi 
isehheViyi lahzen khè- 
rella. 

Dhemana , ï. 
Edhmen. 



dO 



CAU-CEC 



o ^© ^ « X Cl yx Qyity 



J*ai, tu as, il a, nous 
avons , vous avez , ils 




Dhemnegh , ledhemneth , 
idhmen, nedhmen, te- 


ont été caution. 




dhemnem, dhemnen. 


Voulez-vous être ma cau- 
tion ? 

Je serai ta caution. 




y • o • X JJ^ X 


Tebghith kra atsihemnetk 

fein ? 

Addkemnegh feU'ak. 


Je ne puis être la caution 
de cet homme. 


• 




Our zemmeregh ara ad- 
dkemnegh ghef ergaz 
ayi. 


Nous avons donné cau- 


■ 




Neflsa eddhamen. 


tion. 




£j ,^ ^ £x âx 


• 


Il a accepté pour caulion. 






Ikhel gu eddhamen. 


Une caution (en parlant 




(^l^b 


Deddhamen. 


d*un homme). 




£j *• ^^ ^ 




Une caution (en pariant 




(^•U4\J]^J 


Tseddhaments. 


d*une femme). 








Cavale. 






Tagmart, L 


ni 




** u t 


Tigmartin. 


pi. 


Cavalier , subst. 




o y «• 


Amnaj, m. 


ni 




tï^M 


Imnaîen. 


pi. 


Cavalier (pris adjectiv.), 
m. 




Jii:s 


« 

Damnai. 


. — pi. 






Dimnaîen. 


Cavbiv^b. 




O X 


Ghar, m. 


ni 




i» 

1 ^ • 


Ghiran. 


P*- 


Ce, cet, gblui-ci. 


tiS- 


<^l - 4' - ^'j - 4»i 


OvATI. OvAYINI, — An, 

— AriNi.-^OuA. 


Cette, celle-ci. 


S-. 




Tati. — Tatini. — An, — 
Ayini. — Ta, 


Ces, ceux-ci. 






OviYiNi. — Ayi. 


Celles, ceux-ci. 




M»^ «H 


TiYiNi. — Ayi. 

• 


Ceci. 




(A^3 - 4'^ 


OvAYI. Ou AYINI. 



CE-CEL 



91 



Ce , CBT, CKLUI-LÀ. 

Cette, cellb-iA. 
Ces, csux-iA. 
Ces, celles-là. 
Cela. 
Cédrat. 
Céqte. 

CEIimiRE. 



pi. 



Petite ceinture. 



pi. 



Ceivturb (de soie, dont les 
fSemmes ELabyles se cei- 
gnent la tète). 

pi. 

Ckuthibb (de cuir, où Ton 
met les armes). 

pi. 



Ceiktobb (de tresse bariolée, 
àTusage des femmes). 

pi. 

Celeei. 
Céubataire. 



pi. 



Céubataire , pris adjective- 
ment. 



pi. 



Celui qui, qoe. 









à' - <^ - o^ 












C J 



u- 



I 






U 



• ' • ft • • 



« u^ 



(A. 



•>^. 



A 



« Cl « X 

|A. 



• ■ • 



« 9 



/.vAJUtAJLiMJ^ 

^y..^ ... . ^ 



*'XX^ 












01»' - 









Oui If, — OviNffA, ^^Eifin. 



Tin. — TiNNA. — Enhm. 



OviDAK. — <- EnHI. 



TlDAK. — EnNI. 



Ovin. — Ovinna. 



TUSHENDJ, m. 
TlDDEBOBELTS, f. 



AbaogovSs m. 



Ihonggas. 
Tahaggoust, f. 
Tibottggastin. 
Tachemiatbet, f. 



ricft^miafAan. 

TiMAHZEMT, f. 

rj5F/Fr, f. 

Kerafez, m. 
i4z£B, m. 
Azzab. 
Delâzeb, m. 

Delâzzab. 
Ovin. — Ovinna. — il/jv. 



92 



Ceux qui, que. 
Celle qdi, que. 
Celles qui, que. 
Ce qui , QUE. 
Ce que (De), adv. 
Cendre. 



Cent 



Central. 



pi 



Centrale. 



pi. 

Centre (milieu). 
Au centre. 



Cep de vigne. 



pi. 



Cependant. 



Cercle. 



pi. 



CÉRÉMONIE (Sans) , familier. 



Cerf. 



Cerise. 



Cerisier. 



pi. 



Certain (assuré) 

pi. 



CEN-CER 


• 




OOIDAK. 


5 » 


Tin. — TiNNA, 




TlDAK. 




Ovinj 


«e 


Mi. 




• 
Ighed, m. 




Af/ii. 




Dii£Ejrjrii5. 




Di/emm(uen. 


• 


TSALEMMAST. 




Tsilemmastin. 


c^-^ 


Àlsmmas, m. 




Ga/efiuna«. 


^;5 


Tara , f. 




I inoaa. 




Lakin, — Amma. 




DovR, m. 




Doaar. 




Bghir tsbklif. 


(ÂJt>^ 


Taqhzalt, î. 


« » « 


Tighzaltin 


«> -»©• « ' 


Hab lsmlovk, m. 




Tassttha ne* hab lbmlock, 
fém. 

DiMBAKKEK. 




Dimhakkeken. 



CER-CES 



93 



CBBTAiin (assort). 



pi. 



Ex. : Je sois certain de l*a- 
voir vu. 

Etes- vous certain de ce 
que TOUS me diteS ? 

lien est, nous en sommes 
certains. 



Certaih ( sûr). 



Certaihe. 



Es.: La nouvelle est certaine. 

Le fait est certain , il n*y 
a pas de doute. 

Le certain vaut mieux que 
l'incertain. 

Cektaihement, adv. 






A* 












•*^ « **• âX 



u ^ yy tè a ^y oxx/ 



ClRTITUDE. 

Cervelle. 

Cesser, v. a. a* p. imp. 



Q s < *» *'•"'<♦ 






fer***— 5 - «>**** 



u ^ <« 



w ux 



ISJ M 



^ . 



X • 



« « O tt <l w^ 



• XX 



<l tt M 



» V wx 



-5 



J^ 



tt A/* y ^ j y ^ 



g • X 



j;^:>^f ÔI3I c;»J^4^' 



g X 






JLi 



TstMHAKKMKT. 



Tsimhakkektin. 



Akliyidimhakkek zerigh't 



AkUk Hmhakkek kra 
gaechchi ouin tenni- 
th'iyi. 

Atayin dimhakkek, aklagh 
dimhakkeken gaechchi 
ayini. 



y/i • 



y y 



y y o X o X ^ 



X «x -» 



43D 



S 



y X 



o s;x 



DaHKIK, pi. DiBKlKEN, 

Dathih, pL Dishihen. 

TSAHKIKT , pi. TSISKIK- 
TIN. 

Tsasiht, pi. Tsithitin. 
Lekhber dahkik. 



Echchi tsidets, oalach deg's 
chek. 

Tsidets akhir oain deg's 
chek. 

Ov ALLAH, TSIDETS, S'BLHAK, 
OVLACH CHEK, S'IKH- 
F'IOU, OV'HAK EABBI. 



^y 



TsTDETS, f. — Hak, m. 

TiFEKHKHARIN , f. pi. 
FOVK, 



Ex. : Vous viendrei quand 
vous aurez cessé votre 
travail. 

Lorsqu'il eut cessé son 
discours. 

Cesser, v. n. a* p. imp. 

£x.': La maladie a cessé au- 
jourd'hui. 

Elle cessera demain. 
Qs ont, dles ont cessé. 
Ils , elles cesseront. 
Chacal (mâle). 



CES-CHA 



pl. 



Chacal (femelle). 



pl. 



Chacun. 

Chacune. 

Ex. : Ils s'ep sont allés cha- 
cun de leur côté. 

Nous avons chacun notre 
maison. 

•A chacun son bien. 

Elles ont chacune deux 
enfants. 

Chaîne (de métal). 

pl. 



Petite chaîne. 



pl. 



« X jy **.^^ © *» jfty (f ^^ 



13 â)ât oOpt jJLt 



• • U J ^ m ^ ^ 



ij^y^ ^y^' <^^* 






'JJ 






•»^ a j ^ 



" 1 



fer*.» 









O g ^ 



J 



«• ©SX 

W • O O O U-» 






<^V^ (:r^ 






o • 



« «> « 



i4s6(£ ehmoku adeg tsefim- 
keth eUchedma in eh. 



Akkenni ijbuk lakdhiris. 



ZovL, 



Auhan izonî assa. 



Adizoal azekka, 
Zoalen, zotdenù, 
Adzoalen, adzoalenU. 

OuCHCHENy m. 

Ouchchanen. 

TOVCHCHENTS , f. 

Toujchchentsin. 

KOVL T 100 EN. 
KOBL TIOVET. 

Koul yoaen irouh gher ta- 
ma m'es, 

Koulyiouenzeg'naghghou- 
res akhkham in es. 



Koulyiouen s'ouaglas. 

Kodl yiouei zeg'sents ghou- 
res sin entaroua. 



Selsela, f. 
SelasiL 
Tisebelts, f. 
Tiselseltsin. 



CHA 



»5 



Cbaib. 



Chaibb (à prêcher). 



Chaisb. 



pL 



pi. 



CflALEVR. 



Ex. : Quelle chaleur il ùâi 
aujourd'hui ! 

La chaleur m'étouffe. 

La chaleur augmente cha- 
que jour. 

La chaleur du scdeii. 

La chaleur du feu. 

Qaleur excessive (pro- 
prement, chaleur du 
vent du désert). 

Ghalcmeao (flûte en roseau). 



pi. 



Ceambbe {au rez-de-chaus- 



see ). 



pi. 



Cbaxbbs (entre le rez-de- 
chaussée et la terrasse , 
dans les maisons mau- 
resques). 

pi. 



Cbameaq. 



pi. 



Cbamelle. 



pi. 



^ J 9 ^ 



•^% 



•x, " 



'S?. 



(# s ** ^ 



• • • 







^1 ij\^:> yi^ 



w J^ Jiê' 




"î i '"' "1 

il 



































u 









i4i'M>oir, m. 
Manber, m. 

iljCBBSJ, m. 

Labmov, m. 

Lahmom damêkran assa! 

^ Lakmou ighonm'iyi. 
Lahmou irennou kotd as. 

Lahnum êntafoukt. 
Lahmou entimes.'Azghai. 
Adjovani, m. 



Adjocovak, m. 

lijououaken. 
Takhkbamt, f. 

Tikhkhamtin, 
Tagbovmfets, f. 



TighoarfeUin. 
Alohem , m. 

Ileghman. 
Talgbemts, f. 

Tilghemtsin. 



96 



CHA 



Ex. : Lachamdle ne met bas 
qu'après neuf mois. 

Champ (terrain ensemencé). 



pi. 



Champignon. 



p» 



Changer, v. a. a* p. imp. 

Ex. : Va changer debemous, 
de chemise. 



Voulez -vous changer de 
fusil avec moi P 



Je ne veux pas changer. 

Changeons d^habits. 

n a changé son cheval 
noir contre un blanc. 



Changer, v. n. 3* p. prêt. 

m 

Ex : Cette couleur changera- 
t-elle ? 

Son visage a changé de 
couleur. 

Je vous trouve bien chan- 
ge- 

Je crois que le temps va 
changer. 

Comme le vent a changé 
subitement ! 
Changer (derargent), a* p. i. 

Ex. : Va me changer ce 
boudjou. 



^ ^^ ^^ **j ^x *t j y x'^ox 



«Jt tsj» a,lss j» 



V X i ti' y X ti y s '^ 



y y ^ 



y tt ^ 



y ^^J** 

y ^jQ 

y y y y 



y y y y ^ yy y * 
y y y y j ••• 
y y^**^ y y y y^ y y^ 

y • 






©SX • ^ <* <yy y y ©XX 

tt X X «x <» ^xwxo 



J*iS 



" •" xTx 



X 

Sx «XSXttX y, X^' 

' x' 



o s ^o X • X 



ox 



JiX^^t J^ <^U«! 



" 



ftftX X «tf^*^ .IXOX 



AAf^ J^XikÂrf^l pi 






jl coup tfv^;^ 3J>j 



X X 



TalghemU oar tettsaroa 
ara alama âdden iisA 
ouayoaren. 

TlCVERT, f. 

Tiguertin. 

TiLFOVKÂATS, f. 

Tiffoakâain. 

Emdel, 

Rouk atsbedleth abidi, ta- 
kandonrt in'ek. 



Tehghith atsbedleth tinte- 
khalts inek did'i ? 



Oar heghigh ara atsbed- 
legh. 

Anehdel elkesoua ennagh. 

Ihdel âoudiou in es aberkan 
s'oa'âoudiou damellah 

Inbeddel. 

EUoun ayi adinbeddel kra ? 

Inbeddel elloan oudm'is. 

Tebaneth'iyi t$enheddeleûi 
khèrella. 

Ibaniyi eUial adinbeddei. 

Am athoa inbeddel gae*' 
tiremt! 
Sebref. 

Rouhserrefiyi tarialts aji. 



CHA 



97 



Jaidiangéundeim-boud- 
joa pour douze mou- 
uuiias. 



CRAifcé , p. pass. 



pk 



Chaugbe. 

— pi. 

CRAKffSliEKT. 

Chahsoh. 

EL : n sait beaucoup de 
chaDSons. 

Faites -moi le plaisir de 
m apprendre cette chan- 
son. 

Dans notre pays on aime 
beaucoup les chansons. 

Cbanteb, a* p. imp. 

£i. : Sayez-vous chanter P 

Il chante comme un ros- 
signol. 

Je ne chante pas. 

D nous a chanté une jplie 
chanson. 

Je Tai entendu chanter. 

D a mal chanté. 

B chantera mieux demain. 

En chantant, Ton oublie 
bien des peines. 






^ ^ ^ ^ w ^r^ ^ ^' ^ ^ ^iê .^ 












J 






• ©y « ;; 



># '^ "1 " !• ^ 

1 . • • ^1 






• ^ .1 ^ ^% 






U W ^ (I ^ 






• ^ • #» «^ 



tfj 



«»• •«• f» ^/^ 



«^UJt:, ^ jUÂA, 






• S ''^ ••^ 









S" • • .«-^ 



littéral, t L'homme, quand il cbmte, la tnstcsae sort de son cœur.» 



Serrefegh azgaen enter- 
ialts se'tnach ne'tmou- 
zountsin. 

DiMBBDDBL. 

Dimheddelen. 



TsiMBBDDBlTS, 

Tsimheddeluin. 
Bbdàla, f. 
Ghbna. — Ah JE A, m. 

Isten leghna khèreUa, 



SkerfeU'i leijemil ayiisel 
mdeth ahiha ayù 



Gae'tamoart ennagh iâdje- 
b'asen i'medden leghna 
kkèreîla. 

GnBNNt. 

Tesneth kra atsgkennith ? 
lUghenni am oubelbel. 

Oar tseghennigh ara, 

ïghenna'yagh leghna de* 
laâlit. 

Seligh't igkenna. 

Our ighenna ara delaâli. 

Adighenni azekka akhir. 

Ergaz, maraiùghenni, itef 
fegh lahzen egg'oaVis *. 



98 



GHA 



Chartbur* 8. 
Ghahtbuh, pris adjectÎY. 



Chanteuse. 



Chanvhe. 



Chapeau (européen). 



pL 



Chapeau (de paille '). 

pi. 



Chapbl et. 



pi. 



Le chapelet des mosul- 
mans est composé de 
quatre-vingt-dix-neuf 
grains. 

Dire le chapelet, v. a* p. 
imp. 

Chapitre (d*un livre'). 
Chapitre (du Coran ). 



pi 



Chapon (coq châtré). 

Chaque. 

Ex. : B vient me voir chaque 
jour. 

A chaque pays ses cou- 
tumes. 



^VÎèt 












• • ç^^ 



• ^•é' 



*-»> 



tf ^ m ^^ 9 ^ Q ^ 



• •-.• 



• O • 



(jùîtj«S— (^^ 



• •Sx© 



A 

• 






• • ex 



O 9 

A 



• • X 

««yO^O^Cl» 00 o^* 



^ 1 F^O ^jib^xl C\i^ 
• i^ X^ • ^ 

O O ^^9* 



o o^y 

A.. A 






«I «^ 9 ^ it c ^ * 



A'' - I , ^T. I • X I 



«^ 






Jl>î 






o >» 



îl 



Abbmkkam, IcBEnifAiEIt. 

DaOHBNNAJ. DiOBEN' 

NAÎEN. 

TSAGBENNAÎT. TsiGHEN- 

NAÎTSIN. 

Kemnem, m. 

Tabeenitbt, TaBERBJ' 

rBET, 

Tihemithtin. - JïberTithtUi. 

TiMÙBELLELTB, f. 

TimdhelUUnu. 
Tasbibt, f. 
TWklÎR. 

tesA oaicsâm netAkkai- 
tin. 



SMmA. 

Taoovbt, f. 
Sodba , f. 
SouraU. 

AtAIITB BKKBSMli'AS TIOV- 
ETMIN. 

KOCL, ' 

KoujoM iiUasei ctyizer. 
Kottl tamourt s'elâda vies. 



' A coiffe élevée et ■ bordi trèi-Iargei, dont les Arabet et les Kebylei te ierveot en éié. — ' Littéral. «Porte. » 



Je $m hmcmn chaque 
ibis que j« vous vois. 



Chabbov. 



pi. 



Cbirbor ( furoncle ). 
CHABBomen. 



pi. 



Chabdobs. 

Ckardon (Un). 
Cbabdobiouut. 



pi. 



B est joli comme uo diar- 
donneret 

Chabge (fardeau). 



pi. 



Cette charge est lourde, 
peMDtQ, 

Hle est l^ère. 

Charge de fas3. 

Charger, v. a. a* p. împ. 

Chabceb unebète desomme, 
3* p. imp. 

B Ta chargé. 
Je Tai chargé. 
Nous le dbargeroDS. 
Je le chargerai. 
B le charge. 



GHA 



lu' 



9.0 




O O w 



•• 









I 



tf S ^ ^ 



« «f.;^ 






X • 



• i 
I 






• ^ .* « X 



« •• 



5)' 



• S' 



'• 

^ 



«» .s 



• X 












^•^ 

• 



90 

JToa/ liikMtf adêg ezza- 
regk'k , ifonrak oufiou 
m'êk, 

TlUGViT, f. 

Tirguiu. 

TiMMIST, f. 

Afabham, m. 

Ifahkamen. 
AiiFFOv, m. 

Tagettha i'ziffofu. 
AmosntM» m. 

ImûkmMn, 



Ichhqh (m Pa\ 



Hamel, m. 
Ahmal, m. 
Lakmel ayi dazaîan, 

Dafionum. 

Taoaatchra ne'tmekhaltsj. 
Hammel. — Erfed, 
Âeei. 

làhbat 

Abbigk't 

Anâbh'it. 

AtâMsk. 
lUAWit 



ioo 



CHA 



Ex.: Tu chargeras les che- 
vaux de blé , les mulets 
de figues , les ânes de 
paille. 

n a chargé le canon, le 
fusa. 



Charogne. 



pi. 



Cbarrue. 



pi. . 

Manche de la charme. 



pi. 



Soc de la charrue. 



pi. 



Chasse, s. . 

Chasser (renvoyer) , a' p. i. 

Ex. : Qu aî-je fait pour que 
vous me chassiez? 



n m*a chassé. 

Nous Tavons chassé 

Je les ai chassés. 

Prends garde que je ne te 
chasse. 



Il le chasse. 



Chasser (le gibier) , a' p. imp. 
Ex. : Allons chasser. 



U X tt 



-». » w^*"^ 






U ^Q 






U Q^ 



yf> 



y • 



• 
«• 






. .. • 






• « '' • 



^. 











m^ Q w ^ 



Jj iai,X5 _ tfjfl 



w - ^'S^ 






A 




» ^ U ^ 



>UaAâj| 



CV 



>l 



^ Autkhiik iaôadioaen s'ir- 
ien, iserdian s'tazart, 
ighial s'oaalim. 



Itchoar elmedfA, time- 
khalts. 



Djifa, — F BIS A, fém. 

Djifats, 
Elmâovn, masc. 

Elmoaaân. 

Atmoun, masc. 

Tagoarsa, fém. 

' Tïjfoursioam 

SiÎADA , fém. 

Ezzi. — Eddov fsll\ 

Ackoa sekregh soums tez- 
zâih'iyi?-Teddiihfeiri 

IzzA'yi.—IâdafelYi. 

Nezzâ'it — NeddafelVas. 

Zâgh'ten.-Eddighfeir(uen. 

Er el halik akezzâgh. — 
Adeddoagh felFak. 

ItezzA'it. — Iteddottfeltas. 

ESTHAD. 

Anrouh anestkad. 



Ju chassé aujourd'hui 
toute la journée. 

li a, nous avons chassé. 

Tu chasseras, vous chas- 
serei, 3s chasseront. 

H chasse. 

CHiSSEUB, s. 

pi. 

Cbâss£UR, pris adjecliv. 

pj. 



Cbat. 



Chatte. 



pi. 



pi. 

Chat sauvage. 



Château (palais), 



pi. 



Cb4teao fobt. 



pi. 



Cbatooillement. 

Cbatouiixee, 3' p. imp. 

Ex. : Ne me chatouille pas 
ainsi. 



11 m'a chatouillé. 



CHA 



ii ut ^ 















«• -^ «^ « «^ 



0^' 



u y y 



/-" 



M ^-<' 



w • 



&4 



« jy u y y 






I 






^J 






yj 



il 







• T« 



101 

Sethadegh assa gue'shah ar 
timeddit. 



Isthait nesthad. 

AtsettKadeth , atsesthadêm 
adesthaden. 



Itheithad 
AsEiAD, masc. 

Iseiaden. 
Daseîad, masc. 

Dmïaden, 
Amcbich ,m»AC 

Imchach, 
Tamcbicht, fém. 

Timchach 

AmCHICH SL'LEKHLA. — 
AmCHICH ABERnANI. 

Kesar, masc. 

Ketoar. 
TAKLiÀf, fém. — Beedi, m. 

TikMtin. -Beroudj. 
Akiketh, masc. 
KiKETH. — Ski K ED. 

Our yikiketh ara akka. 



IkikeiKiyu 



102 



CHA 



Nous iMavoBsehaloiiâlés. 

Il ne veut pas qu'on le 
chatouille. 

Je le chatouiQcrai. 
Il me chatouille. ' 
Châtrer , a* p. imp. 

Chaud (chaleur), s. 

* 
Chaud (Etre, avoir), 3* 

pers. du prêt. 

Ex. : J*ai, tu as, elle a, nous 
avons, vous avez, ils 
ont chaud. 

Eau chaude. 

n fait plus chaud aujour- 
d'hui qu hier. 



Chaudement. 



Chaudron (en cuivre). 



Chauffer (Faire) a* pers. 
de Timp. 

Ex. : Avez-vous fait dMHiffer 
TeauP 

Je vais k faire chaiifier. 

n Ta fait chauffer. 

Il n*y a pas de feu pour la 
faire chauffer. 

Il la fait chauffer. 



•• ^ 







f>^ «y' *M j' 







•• ^« 






^Uf, fi «I to • 






u^ ^Ul 



• X © X SX xox o x*i^ 



X Ml 



^ X 

^ox X 




« « XX 



«X « X 



^ox 



k-; 



• s -^ 



o X X 
« j tta X«X X > 

« X X U (S X 
4^ 



XXX «x ©x^ 

I. * 






<i X X «s X 



JVWriAeA'ûe/i. 

Oar iiy&a ara akiketh '. 

iS!DD«2. 

Lahmoo, nu — AzGBAL , m. 

Hamigk, Tahmith,Tahma, 
Nahma, TVIimaM, Ha- 
mon. 

Aman haman, 

Elhal iahnui assa akiar 
iyithelli. 



Selahmov. 

Athandjim, m. — Tasilt, f. 

Ithandjiren, — TisiUn. 
Sahmou, 



Tessahmeth kra ou aman? 



Toara atnessahmougk. 

Isiohma'ten, 

Oaktch Hmes mhuûs am 
atnittahmoa. 



Issahmai'ten, 



' Littéral. « il ne veut pai le chalouillemcal » 





CHA-CHE 


102 


CBiomi(Se), s* p. împ. 




SaBMOO iMÂg'iK. 


Ex. : B 1*611 ifipnKhéda feu 
pour se chauffer 




Ikrohghêrtimm&iipÊhmoi 
imanis. 


Cbadhb. 




Adles, m. 


ftecoorrir en chaume, v. 


• <«• 


£4&i. 


a* p. imp. 

El.: Il • recoorert sa maison 
CD chaume. 


1 


/if /m akhkhamis. 


Cbaumiibb (petite maison 
leooaTerte en chaume). 


« w^ • V g -^ 


ÀKBKaÀM DiMDMLLMM , m 

Takhkhamt timdeUmt, f. 
Daselbovâ^ m. 


Cbaovk. 


-1 




Diie/ioarfR. 


p. 


Gbaqvi, ftm. 




rsjsaxBOvir. 


-1 


o-jV*' ****** 4' J^J' 


£rgfa2 oyî Mlêb akerroU 
— Ikhfis am takhiaîtK 

Ta MM ELUL, m. 


pi. 

Cet homme a k tète 
cfaanre. 

Cbauti-soubis. 


Chaux. 

CBBhR. 




Dur, m. 
Amqbar, m. 


ni" 




/mj^reiL 


p- 


Grand cheikh d'une tribu. 




Amekran «MrcA.-Aftf jsooar. 


Oieikh de Rharoubah. 




ilmjkar n^'f^Aarrouif. 


CSiakh de viflage. 


0» tf ^uy it y*èy 


Amghar entadJart, 


CflBIfiH. 




Abmid, m. 


tA 




Ih^nLan 


P- 


iQVfnwn, 



Littéral. «Sa ièle e»t oomme aoc citrouille.» 



104 

Ex. : Où conduit ce chemin ? 

Quel chemin dois-je pren- 
dre? 

Montrez-nous le chemin 
de la ville. 

Est-ce ici le chemin de la 
tribu des Béni Abbas ? 



Je me suis trompé de 
chemin. 

Laisse-moi, et passe ton 
chemin. 

Cheminée. 



CHE 



y u ityQy w uy y ^^^^ 



>Xi^\ ov^t çUL» 






^- A ,1 Jw^lOs?' <j^^. 






U-vî 



pi. 



Chemise (de toile). 

pi. 

de laine. 



M U > i* y i*y 



<>o 



^kU 



jLit Os?>p ^^4X* <^!^t 









pi. 

Petite chemise de laine. 

pi. 

Il a mis sa cheniise. 
Il a 6té sa chemise. 

CUÉNE. 



pi. 



à glands doux, 
à glands âpres*. 



y o J yyy 

y y y yy 

g - • • 

« • 



g U w X< 

_ _ " 



g y ^ y 



g^i» «g ^ gyx g Sx 



g X g g ^ yyy y gx 



g g 






g g • • • 



g «y^ «. X • 



g g Cy g MX 



g ^x^ g g • 



^J^'t»*. 



1^ 
g g ^^ X g • rfxx 



«x^ g • ^yy 



i4 niJa ara ioaelh ahrid ayi? 
Anoaa ahrid ar aghegk? 

Sekenagk ahrid entent- 
dints. 

Douayi aid abrid ar eût 
Ahhas? 



Ghelthegh g'ouhrid. 

Eddfiyi , âddi g*ouhrid 
inek. 

Kanodn, m. 

Kouanen. 
Takandovrt, f. 

Tikaniiar. 

Adjellab, 

Idjellahen. 

Tadjellaht, f. 

TiJ^'ellabtiiL 
Ilsa takandoart in es. 

Ikkes takandoart in es. 

Takerbovcht, — TaballO' 
tbbtJ. — Tasbthtba 

OV* ballot H, f. 

Tikerronchin. — TihaUotktin. 
— Tisethoain oa'halloth. 

Tahallothet tsazidhanif. 
Tahallothet iyUef, 



LHléral. «Decochoo.» 



CHE 



105 



Chxxille. 



CHEMiLLETn (plante). 
GflEB, adv. 
CHE&(àprixâevé). 



pj 



Chbbb. 



pi. 



El. : Tout est cher cette 
année. 

Vous Tendes trop cher. 
Cek vous a-t-il coûté cher ? 



Je Tai acheté cher. 

H Ta payé cher. 
Chibcbbr, a* p. bnp. 
El. : Que cherches-tu P 



Je le cherche. 

Jai cherché partout et je 
n'ai rien trouvé. 



U bat chercher encore. 
Ta as mal cherché. 

fl fait semblant de cher- 
cher. 



> ^ y 



yi/^ 






{^J^^^^ 






u ^ y 



Uk3 



tri" 



©.Sx ^ ^î*»**^' w^ • >* 



. « 






«i^ 



U wX 



g ^ 



àut 



g ^m^^ j^ u y yj jy 



jt (^^t Ji:^ ^b) 

g <i^ ^gx g ^g^;^ tt j ^ 



•X. g 



X j yj u^ 



jUtb e;jt k^USjt 1* 



g^gx g .«' y -a ^ ^ 

g m^yy g X g^X 



U3/*' 




BoaMMMOC, m. 

HaCBBA tlM'TSBKEIlf , f. 



GhELAÎ. GaELAÎIT. 



Baoblayan. 



Dighlayanen. 

Tsaoelayauts. 

Tsighlayanifin. 

Au&ggas ayi dey's koul chi 
ghelaî. 



Ketch teznouzeth ghelaî 
kkèrella. 

Echckiayi ikkerkrafell'ak 
ghelaî^? 

Seghigh't gkelai. 

IkhaWit gMaij, 

OvBAO, — HovF, — Kellee, 

Aehûu toanagneth ? — 
Achoa tekeUibeih. 

Tsounagnegh't. 

Oanagnegh gue koul am- 
kan, oar oafigh oalamma 
de'kra, 

Lahoad aitsemouth at- 
shoufeth. 

Ketch our toanagneth ara 

delaâli, 
Isekker timanis amzoun 

itsounag, — Itskellib. 



' UUéra). «Cet <^jet sW-il sur vous élevé dier?i. 



loa 

Chère. 

Ex. : Nous atons bit bonne 
chère. 

Vous ferez maigre chère. 



Il nous a fait Gedre bonne 
chère. 

Chèrement (à prix élevé.) 

Chérir, y. a. a* pers. de 
imp, 

Ex. : n chérit son pays, sa 
famille. 



Chéri. 



pi- 



Chérie. 



pi. 



Cherté. 
Cheval. 



pi. 



Cheveu. 



Cheville du pied. 

pi. 



Chèvre. 



t*ftaA*i^ 



pi. 



Chevreau. 



pi. 



GHE 



M 



4Uj^tWI> 



I 






• • 



• • X 















o «/" 












e» 



;/j^>*5 



« « rf<^ o « o 




5J^-(*s^^ 



• • îl • U J^ 



• ^x 



O «M. o xox 



!i^ll-il — oUÇl ;^l)il 



u 












"V • 



^X 

tA. 



U Six 









XX 



OUTTCBI, m. 

Nettcha omttchi delaàlit 

Atsêttchemomitcki ouraiiU 
deg's kher$lUL 



Isettch'agh oattchi deïaâUt. 

S'blgbela. 

Aouz. — HovB. — Abmel. 

Itshoob tamoart w'es khe- 
relia, iâouz ait oa 
khkkam in'es. 

Daâziz. ^*- DâIzzovl, 
Diâzizen, — Diàzgùukn. 

TsAAzizT, — TsaIuoult. 
Tsiâziztin. - Tsiâzzotiûn. 

Gbela, m. 

AovDMOv, A QMAB (peu usit). 

limdioaen, — Ijpnaren, 

Anzad ij'ikbf, m. |d. — 
Ibzadbn trtKBF. — 
Celh. 

Takâbets, f. 

Tikâbetsin. 
Tagbat, f. 

Tighetten, 
Igbid, m. 

Ighiden. 



CHE-CHI 



107 



Cbitbbid (feanHe). 

pi 

CmnoM (pMlM). 

pi. 

Cstt. 



Ex. : CIhk^ allex-TOOi? 



Jetais dm 



B est sorti de 



Je Tiens de cfaes mon père. 
Je pMScni par ches vous. 

Chicot (reste de dent). 



Gbuh. 



pi. 



— pi. 

pi. 



CauiniE. 



pL 

Petite chienûe. 

pi. 

CiiicK (de dMMe). 

pi. 

Chîen enrefpé. 
Chienne enragée. 



• ^ 






1*. «k. 



9^ 









•^ J 9 ^ >X 



• « ^ • 



«1^^ «£»y^ft^ 






• u ^ u 



là JU^ 



I J u ^ 






• J ««^ 

Ai 



« «f 9^ 



• « tt 




^ ^ ^ 



• .^X X 



.J»*** 



j«j|^t *— . <j^ÂmI 



© <^ J y «#c -* * 






Tismtmmr^ f. 

7*jirjrxcjrexrf j f. 

Ghoum: — Gbeb*. — Dah'. 
— Gbef. — Fell*. 

Omghimr Uttronhêi? 
T9erouh0gh yhêurm, 
Iffegh se'jhour'L 
Ottiighêd se'jhour baba. 
AMhgkfM'ak. 

TiCHKEHT, TtCHCHMMT, f. 

Tidikeriin, ^TiehcImHin. 
ÀKJOvjf, — Aii^i. 

Ikfan. «^ IdoÊi, 
Aksjb, 

Ikzah, 
Tâkjovnt. — Tàîdit. 

Tikjoanûn. — TaûbVi. 

Takziht. 

Tikziktin. 

AtlOVaVt. *^^ ÀTMAHOVS. 

Islougmyen . — Itkarousen . 
Akjoan isietk. 
. Takjoant teneth. 



108 



CHI-CHO 



Le chien m'a mordu. 



La chienne a mis bas. 



Chien (de fusil). 



Chiffon. 



pi- 



Chiffonner, a* p. imp. 

Choisir, a* p. imp. ' 

Ex. : Voici deuxclioses : choi- 
sissez celle qui vous 
plait le plus. 



Je ne sais laquelle choisir. 



Il Ta choisie. 
Il la choisit. 
Choisi, p. p. 

pi. 



Choisie. 



pi. 



Choix. 



Chose. 



Ex. : Il a fait cette chose sans 
réflexion. 



C*estla plus belle chose du 
monde. 






o j ^ o o ^ yx 

— (5*^1 






W X ••• 













« .Xtt w X 



J 



X 

tt «xx 

X 

u x«xx <tS^*» 



ttx xox u^^i^it 



«« xvxx 



A. 



e>^Uifi?^ v±»^Âî^ 



o V xtox u o^x« 



(js3,Uie^ . t,s5^^^ 



I . .* 



w u xtox 



«# X X 



^ .. C-^UxyÇ A 



0<»X «MX O (> XWX ft X tfX 

" XX 

W X i»X 



W XX o 



y-iJi 



X wx tt u X gx 



w.x g 



-^ X 



Akjoan ittch'ayi. 

Taltjounts tourou, 
Ithoudan nb'znad, m. pi. 
Atcbellik, m. — Achtid. 

lichellUten. — Ichthiden. 

LOUF. 

Efren. — Embtsâb. 

Atnaîn sénat elhadjats, 
efren zeg'senU Hnna ah- 
kiâdjeh. 



Oar singh ara anta arafer- 
negh zeg'senU. 

Ifrenits, 
Iferrenits. 

DrMKHEYEH, DaMEKHTSAB. 

Dimkheyeren, Dimekhtsa' 
ren. 

TSIMKHETERT. TsÂMBEB- 

TSART. 

Tsimkheyertin , Tsimekk- 
tsartin. 

Leketsejar, m. 

Hadja, F. — Tamsalts, f. — 
Chi, m. 

Ikkdem tamsalts enni bghir 
lâkeL 



Tamsalts ayi altkir aten 
gueddoanit ak. 



Chou 



pi. 



Chouetts. 
Cbrbtibn,s. 

pi. 

CBBJBTiBif, adj. 

pi. 

Chrétienne. 

pi. 



Cmrr! interj. (en s'adressant 
à une sevàe personne). 

(en s* adressant à 

plusieurs). 

Chute. 



Cible. 



pi. 



Ex. : n a tiré k la ciUe. 



Gcatbice. 



pi. 



Ciel. 

GCALE. 

Cigogne. 

Cils. 
Un cil 



Pl 



pi. 



CHO-CIL 











.1 • * 



J J J 



/ 






j • 



*à *è â 



13 



iè ^ > 



» ^W J 






« M X 



M > 



(à (à^*à^ ^ J 






« . ^^ 



u ^ ** 



w X 



_/Aê>i 



I 



V 



« u^ it ^ ^ 



109 

AKREItBtTE, m. 

BovROVRoc, m. — Tiiorii- 

KHOVANT, f. 

i4jioirjr/. 

DjROUir/. 

Diroamijrtffi. 
TiiJioirjr/r. 

rirasmifin. 
5oc^«BM. 

5ousirBr. 
Tagbbliaovt^ f. 

GhSRT, m. — NiCBAN. 

Gherouth, 



louta eigherth. 
Chama, f. 



Chamats. 



Iguenni, m. TtoifAOU, f. 
Abziz, ih. 



Ibtizen. 



Abellarbdj, m. 
Ibellouredj. 



Chefer EN'TITH. 



Anzad entith. 



no. 



GIM-GIR 



Cime. 

La cime d'une mentagne, 
d*un arbre. 

Ciment. 

Cimetière. 



pi. 



Cinq. 

Cinquante. 

Cinquantième. 

Cinquième. 

Ex. : Le cinquième jour. 

Le chapitre cinquième. 

n est venu le cinquième. 



CincoNciBB, a' p. imp. 

Ex. : Amenez-moi votre en- 
fant, que je le circon- 
cis. 

L*aves-vou8 circofticis? 
Je Tai circoncis. 

B m*a circoncis. 
Nous le circoncirons. 
Circoncis, p. p. 



pi. 



Circoncision. 



Cire. 






» ^ «1^ • ^u> « » 



jM»2i « j!j*! yjJ^\ 



U^< 



« • u. 



^' - '^r^. 






u • c;^< 






(JS^^-tJ^^ 



ftXM^ 






i» y ym^ 



4» «^ « «^« «««^ 



U y ta y tàm^ «X 






k 









O X ft X «l«^ 



• s/» 



Â*» — <:ï^ 



.1 






^^l ^^1 OtAjJ 0^3? 






<v^ 






. .. »- 



o ;; «0 O y*" 






O-'C'^» 









/ciTF, m. 

IkkfoR'drar, ne'tsetthâ. 

TlMHMIMT, f. AbEGHLI. 

TaDJBBBANTS, t'^TiMMM* 

. BfJtr^ f. 

Tiijebbantnn, Timekhertùi. 

Khamsa, 

Khamsin. 

Ettiiskhanuin, oom. 

Ettsiskhamsa, eomm. 

rooonrt «<f aJtkanua. 
Nettta iousad ettsiskkanua. 



Khbttsbn, — Sekhtsen. — 
TÏTiijrffjjr. 

• 

^ Aoai'yid memm^Uc akken 
ara atkhettseneglu 

Tekkettseneûiet kra? 

Khettsenegh't — SekhÊteft- 

egh'as, 
IkhetUeniyi. 

Atenkhettsen, 

DlMKBETTSBN. 

Dimkhettsenen, 
Kbbttsana, f. 
Chemâ, m. 



CIS-CLA 



ni 



Cire nlU« «v«c k miel. 
CuBAO de Boeoiucier. 



pi. 



CisKAUx poor couper la toOe 
(petits ciseaux). 

pi. 

CisKACX des sdiien , des cor- 
doooiers ( grands â- 

seam). 

pi. 



CmoN. 



Un citron. 



CrraoNinBiL 



pi. 



CiviÈBEponrporterlesmorts. 

Claib sur laquefle on expose 
les figues au soleil, pour 
les faire sécher. 

pi. 



Claib. 



pi. 



QuaiBB. 



pi. 



Ex. : Le temps est dair. 

Cette chambre est fort 
claire. 



Il < 9^^ 



,UjuJ 



a> 



« ^ ^ 






o- 









ty^y 



ty 



j «x • s • • 



« M»^^ 



« ^ «^ ^ O 



tt X 






4» • • X • ^f^\^ 






tj^AiAS 






yl^t 



k4 






'*^JC2 






<f ^ ^x o •. c^ 



.A-Î.<1 






-• 



«^/*rr 



ÀMMtfBâM, m. 

Imênkaren. 
Tmmkmumt, f. 

Mekas, m. 



Emkas. 



AzeubovI, m. 



Tâakkatt nexenboui, f. 
Tamenbovât» f. 



Tïitf/Aoam na'zfniooi. «^ 
riiMiiioiiifûi. 

Naâcm, m. 

i4rjrxa/jj« m. — rjnx/r- 
CHETS, fém. 

Itheriaten. — I^fancUR. 
Idkovâ. 

. Edhouém» 

Tedhooâ. 

Edhouants. 

EOial idhoaa, 

Takhkhami Eyi ttdhùoa 
khèrêlla. 



112 



CLA-CLO 



Cela est clair (évident). 

Ce que vous me dites n'est 
pas très-dair. 



Y voyez-vous dairP 

D ne fiait pas dair du tout 
dans cette maison. 



Clair de lune. 

CLAI^li. 



Clef. 



pi. 



Clignement dœi]. 



pi. 



Cligner de l'œil, a* p. imp. 
JTai digne de Todl. 
n a cligné de rœil. 



Cloche. 



pi. 



Clou. 



pi. 



Cix)UER , a* p. imp. 

J'ai , tu as , il a, nous avons, 
vous avez, ils ont cloué. 



Je douerai. 



Il doue. 






^J 



^^ ^ Q y tàJ „• ©ex 

M^ CI y 

JCJU 









• /» 



(I -^x 



« «X Cl oxu 

kAÂjt eoU^S 

^ ux c»x 
« «^ © >» c* ^^y 

O >" « •/* 

O y • Cl X 



i; 



UD 













••. ^W''' 



Echchi ayi mouban. 

Aîn tenmtKiyi our i'ifek- 
ham oulamma d'yioaen. 



Tezzaretk kra? 

Akhkkam ayi our idhoua 
ara selkel. 



TafAT NB'TZIRI, f. 

Tafat, f. 

ÀMSFTSAB, m. 

Imeflsahen. 

TiRMEKT EN*T/TH, f. 

Tirmektin entith. 

ErMEK SE'TITH. 

Remkegh se'titk'ioa. 

Irmek se*tiih in es. 
Nakovs, m. 

Neouakis. 
Amesmar, m. 

Imesmaren. 
Semmer. 

Semmeregh, tesemmereûi, 
isemmer, nesemmer, te- 
semmerem, semmeren. 



Adsemmeregh, 
Itssemmir. 



CLO COI 



113 



CtODÉ, p. p. 

pL 



Clouée. 



pi. 



Cl<nis de girofle. 



Ud dou de girofle. 



Cochon. 



pi. 



Cochon de ]ail. 

pi. 



Coeur. 



pi. 



£x. : Le cœur me bat. 
Nos cœurs sont aflVgés. 
Tai mal au cœur. 



Je TOUS aime de cœur. 



Ha (ait cda de bon cœur. 



A contre-oœur. 



D sait le Koran par cœur. 
Homme de cœur. 



CoiGNASSIEB. 

Coin (de la maison, de h 
chambre). 



«SX ¥ 















y X 



y jUy y >«x 



y ^ jy y ^y 



y ^ jy 
y^i^ y ^ ^ j y ^y ^ 



^ y^ y ^^ y ^ 




X y^ y 



y J yy^^ 
y y Mt^ ^y^ 

y y y^ y ^ S^x 
k.1— - • — « t» — ^ 



y ^ J y y J 



DtMSEMMMH. 

Dims0mmeren. 

TSIMSBMMEÂT. 

Tsimsemmertin. 
Kebonfel, m. — hovn.As 

IfE'TTBIB, m. 

Tâakkaît lekronfel, f. 
Ilef, m. 

///on. 
Amkhovke. — Abkovk, m. 

Imkhakh. - Ibkouken. 
OvL, m. 

Oabontfn. 

Oariott ikhelbeth. 

Haznen oulaouen ennagk. 

OaViofi ikerh'iyi. 

Tsehoalbegh't zeg ouriou. 

Itker tamsalts ayi s'ouVis 
isfa. 

Begheir oui 

lahfedh el Koran. 

Ergaz oaVis deldaliL — 
Bab' onl 

TaSBTTMA NB'SFABDJELj f. 
ChOVKA OU'KnKlIAM» f. 



8 



114 



Coin de monnaie. 



Coin pour fendre le bois. 



Coings. 



pi. 



Un coing. 

Colère, s. 

Colère (Êtreet Semetlreen) , 
a* p. imp. 

Ex. : n s*e8t mis en colère. 

Ne te mets pas en colère. 

Prends garde que je ne me 
mette en colère. 

Vois, comme ils sont en 
colère! 



Pourquoi es-tu en colère 
contre moi? 

Il est en colère. 
Colère, adj. 

pi. . 

Colère , fém. 

pi. 

Colique *. 



Jai la colique*. 



Colle. 



Coller, a* p. imp. 
J'ai , il a collé. 



COI-COL 




41-" -" 


Thabâ, m. 


j9^ 


Elzas, m. 




^/^&. 




Sbpàrdjbl , m. 




rdo/ritaiV ne'sfarijet, f. 




Taouatcbehà , f. 




Etcbab, Egbtbath, 




Ittchah, Ighthath, 




Our etchah ara. 




Er el hal'ik adettdwhegh. 


l=.'i "i 


Sig akken tettchakan ! 






Agheftettchaheihfein? 




IteUchah,'It$ghiîed, 


« • «1 • • 


Dagbbdban. 




Digkedbanen, 


« tt ^ <i «"^ 


TSAGBEDBANTS. 


<» U X » X 


Tsighedbantsin. 




TaOUAKBRBA NE'TÂABBOV 




TBBT. 

Tekerh'iyi tâahbouiht'iou. 




Gbbba , f. 


• 


Gbebbi. 




Gherrigh, igherra. 



* Utténd. «IX>iileur de ventre. ■ — • Littéral. «Mon yentre me fait mal.» 



COL-COM 



Je oolierai. 
ilcoUe. 
Colle, p. p. 

pi. 



GOLLÉB. 



pi. 



CoLLiEfi (de pièces de mon- 
naie). 

Gqlubr (composé de clous 
de girofle et de grains 
de corail). 

pi. 

COLLIHB. 






^ 

m^^ 



V» 






A • •• 



x«#x 






pi. 



COLOKBE. 



pi. 



CoLomiE (de pierre , de mar- 
bre). 



pi. 



CoLoniE (de bois). 



COKBAT. 



pi. 



pL 

Ex. : Combat sanglant. 



n a iivré un combat. 






tt X Xg (I XXX 










xx 



« » «X 

^ "^ X ^ X XX 

w o « 




feJi^iJJ^ 



» o ox 



X X 



X 



« « X • 



fert»^ — <J!>^»^' 



X X 

W X ftXX 



« X «X 



X X^ X 



X 



4^*^ 



X 

• •x 



X 

« X ox' 



M .y^«» XX •XX 

Cx I, • • 



«» XX «f X • X 



115 

Dimgh^rriyen. 

TstMGBBMMlT, 

Ttimghêrritin. 
Chbhka, f. — Tailaot, f. 

Sbkbab, m. — ilf jijA. 

Sekhabati, - Igrarm. 

TtQBtLT, fém, — Tiiocrrjv- 
MovifT. fém. — Tiiou- 
ii/iiT, ftm. , 

TighUtin."^ Tiguemmoan- 
tin. - Tiourirtin, 

Tabmamt. — Tatbmbt, f. 
THumamtm.- Titbmn. 

4 

TÂAB8BT8, f. 

Tidnetsin. 
Taovbjdits, f. 

Tiguejda, 
Ambbgbi, m. 

■ 

/menjAioa^R. 

Amenghi techath eJ moûts 
deg's khèrella. 



hker amenghi. 



8. 



116 



COM 



Us ont commencé !e com- 
bat. 

Le combat a cessé. 

Le combat a duré long- 
temps. 

Un grand combat. 
Un long combat. 

G)MBATTRE , 2* p. imp. 

J*ai , il a combattu. 
Je combattrai. 
D combat. 

G)llBIElf. 

Ex. : Combien as-tu d'en- 
fants ? 

Combien y a-trild*honunes 
armés dans cette tribu ? 



Combien cela vaut-il? 

Combien avez- vous acheté 
ce cheval? 

Combien y a-t-il d*ici à la 
tribu de Mezzaya ? 

Depuis combien de temps 
êtes-vous venu dans no- 
tre pays ? 

Combien avez-vousmisde 
jours pour venir ici ? 



b •• 



© xx • « • 



Cl />> O ^ X 



« • <» X • 4» yx 
Q y Q ^ ^ ti ^y 









o x«x 






*«• o ^ o o •5^*' 



^ 



I 



o ' jx o o X o ''ï^ -^ 
^^t IftAÀiM^ JlSj.M 






«^ *. «< 



o «y xlx 



*^ o^ o y**^ 



o J<> y 



4^ 




(^ 

• 






ii<2a amenghi garasen . 

//ba& amenghi. 
Ithoul amenghi. 

Amenghi damekran. 
Amenghi dakemlan. 
PfouGH. 

Nongheg, Innoagh. 

Adennaghegh, 

Itsnagh. 

ACHBAL, — AnNBCHT. — Am. 

Achkal entaroaa gkùarek. 

■ 

Achhal irgazen reffeden ti- 
mekheiu gne'lArck aji^ 












• < 
*.*- 



S'oaachhal tesghilh Aoa- 
diou ayi? 



Achhal entikli eu'ayi ar 
imezzaîen? 



Achhal ketch iayi guet- 
mourt ennagh. ? 

Achhal . oussan iesekreik 
gue'tikU ar dayini? 



Littéral. «Le oombftt a commencé entre eax.» 



COM 



117 



Combien de fois I 

Combien je suis malheu- 
reux! 

Combien je faillie! 

Coxèn. 

CovxAHDKiiBiiT ( exerdce 
d^une autorité ). 

CoMiLuiDEifENT (ordre). 

CoMMAiiBBB (exercer un com- 
mandement), 3* p. imp. 

Ex. : fai, il a commandé. 

Je commanderai. 

commande. 

CoMMAHDEB (ordonner), a* 
p. imp. 

Ex. : loi commande de 
s en aller. 

Nous ferona tout ce que 
ta nous commanderas. 



Que commanderex • vous ? 

COMIIE. 



El : D fait comme moi. 
Comme vous voyez. 
Comme il vous plaira. 






y^ ^ tt ^ ttx 

•. s ^ ^ 



t^W)- efjS» 






•I 







I» <,« < y ^\ ^ 







• S •• 






Cette jeune fille est belle 
comme le soleil. 



* * ^ 4» - X <lg,X«X 

<» X ;;xox <ixx «X w X (f XX 

«s ^ 



• -»«»fx .»x 



s < 






tM» 



• ^îf^ 



(IX «X M £ XX 



ox SX «X 



J «» X XX <i s X 



• V 



! (iL)' 



Jlji.^ 



gx «X M X ^x ft to «X 



X 



*^J^U^ U I» 




©Tx 



Ackhal eniikkélts. 
Achhal nek dameskin ! 

Am nek UehhHbigh*k! 
Itri s'ow'sahbaf, m. ' 
Hàkma , f. 



Ameh. 
Abkem. 

Ilakmegh, iahkem. 
Adkakmegk. 
Ihakkem, 
Nbbmah. — Amer , ui. 

ItsnehbikfeWas aiirouh. 

Aneiker ak aïen atsneb^ 
heheth feltagh. 

Achoa ara atsamreth? 
Am. — Annbcet,^~-Akken, 

ACBBAL. 

Isekker am nek. 

Am tezzareih. 

Akken ara ibghoa el kha- 
thrik. 



Takchieht ayi iechbah am 
itthidj entafoukt. 



Uttérdl. tÉlofle à qocne. • 



118 



COM 



H est grand comme un 
peuplier. 

Comme il est triste! 

CoMHE (dans le sens de 
quand , lorsque). 



11 est venu comme je m eu 
allais. 



COMIIB SI. 
GomCENGBlIBNT. 



Ex. : Le commencement du 
monde. 

Au commencement de 
Tannée, du mois. 

Le commencement de la 
sagesse est la crainte de 
Dieu. 

. COMHENCER, 2* p. imp. 

Ex. : Avez-vous commencé 
votre travail ? 

Je Fai commencé. 

D ne Ta pas encore com- 
mencé. 

L*enfant commence à par- 
ler. 

Commençons par man- 
ger. 

Quand commencerezvous 
à apprendre? 









« • • SX 



u 






• « X « .^ w 
A. 



UJt>^^ c^ J^l 







• • 









«#^ c^ 









iè M 









-3 









« • y J ià là 



a- 









X « 






^. 









i^J 









NeitMa dakendan annechi 
ne'tsefsaft. 

Achhal netlsa damahzoun ! 
Mara. — Mi, — GoE'Ti- 

BBMT AÙEa. 

Netlsa iouMod guetiremt 
aieg rouhegh, 

Amëovn, 

AbEDDOD, AlfEBDOD. 

Iehf, m. ^ 7^4X017.4- 
EA, fém. 

Aheddou neddoaniL 

Gaikhf oaseggas, oua- 
yoar. 

Ikhfel hikma taouagda zeg 

rahhL 

Eeùov, 

Tébiiik kra elkhedma 
inek? 

Ehdigh'U, 
Ourâai ihâaU. 

Akchich ibeidoa adiha- 
dher, 

Anezottir anetch. 

Amua eloaokts adeg ofu 
isebdouih aUlemdeth? 



COM 



119 



COMMBHT? 

Ex. : Gcmunent te portes-tu P 

Gomment vous portes- 
vous*? 

Cominent dis-tu ? 
Comment fisiut-il dire ? 

GOMIIBBCE. 

Ex. : n Dût le commerce. 



COMlfElIÇAMT, s. 



pi. 



ComiBBÇANT, adj. 



pï. 



CommicER, 3* p. imp. 

G>]IPASSI01f. 

Compatir, a* p. imp. 
Ex. : J*ai compati. 

11 a compati. 

Je compatirai. 

Il compatit à ma peine. 



Compatissant. 



pi. 



Compatissante. 



pi. 



dut 



kftJâ dut 

I* w<^ là ^^ 



(I ^ tt X ^X U «V 



X ^ . ^ 41 







« s /* • 



^-l^ti ^t 




• <^ .*' 



b 









4» S*^ 






u t 



^1. 



«f «" ftx 



V j^ « «^ e X 



• u ^ 









U^ J u ^ 



(J****-* - oV**? 






» it j » ^^ 



41 W » 

4 



« Cl J «1 ^ 

4i 



(:P!-^MhÂ^ - (:J!iA^^ 



ilMEir.^ 

Amêk têttitk ? 
Amek UUam? 

Amek ienniih? 
Amek ara hadtêgh? 
EiBt D'EcBCBBBÀ, masc. 

TSIDJAMÂ, f. 

Isekker eîbiâ ^echchera 
ii$egh iznoaz. 

TSADJEB, m. 

Tteddjar. 
Dettsadjbr, m. 

Detiseddjar, 
Seqh xbnz. 
Bânana, f. 

ECEFBK, HoVPf. 

Chefkêjh, UottMgh. 
Ichfik, Ihoun, 
Adchefkegk. - Adhounegh. 
Icheffek. ' Itihoanfell'i 
Dambchfovk, — Dahanin, 
Dimechfoaken. • Dihninen. 

TSAMBCHFOOKT. TsAH- 

jr/jrr. 
Ttimechfouktin' Tsihmntin. 



*• En tadttsuoki k plmiean pcnonncs. 



120 

Compléter, 2* p. imp. 

Ex. : J'ai, il a complété (ter- 
miné). 

Je compléterai. 
Il complète. 

G)MPLÉTB, p. p. 

: ■- p*- 

Complétée. 



pi. 



COM 



Compréhension. 



Comprendre, 2' p. imp. 
Ex. : Je ne te comprends pas. 



As-tu compris ? 

Il a compris ce que nous 
disons. 

Je n'ai pas compris un 
seul mot. 



Ceci est facile à compren- 
dre. 

Ceci est difficile à com- 
prendre. 

Je crois qu'il fait sem- 
blant de ne pas com- 
prendre. 



Compris. 



pi. 



Comprise. 



pi. 



V :: ^ 



u ^ y ^ y^ C >" 








tm ^ u^ 






U X£ ^ « 



^ 

' • 



oJUâwe 



1 



4» , ^x •• «# X S *«• gj 



xxo 



à 

X 






oxxv 



^^*. ^n . — 



££Mir££. 

Kemmelegh, Ikemmel 

Adkemmelegh. 
Itskemmil. 

DtUKBMMEL. 

Dimkemmelen. 

TSIMKBMMSLTS, 

Tsimkemmeluin. 
Fehàma, f. 
Efbam. 

Oarfahhamegh ara ooaa- 

m. 

Tefahmetk ira? 
IJham aoaal ennagh. 

Oarfhimegh ara oulamma 
d'yoaen oa'aoual 

Ouayi ishel lUfhama. 
Oaayi iouâr ilepuaam. 

Ibanîyi isekker s'imanis 
amzoan oarifahhamara. 

DtMFABAM. 

Dimfakamen, 

TSIMFAHAMTS, ' 

Tsimfahamtsin, 



COM 



121 



Comptant (Argent). 

Ex. : n a payé comptant. 

n a acheté au comptant. 

n vend aa comptant. 

Compte. 

Ex. : Ton compte n'est pas 
juste. 

As'tu fait ton compte? 



« «i^M 



Je ne trooTe pas mon 
compte. 

Ce nest pas là mon 
compte. 

n ne tient aucun compte 
de mes m». 



CoMPTEB (calculer et pen- 
ser), a* p. imp. 

Ex. : Sais-tu compter ? 

n sait compter jusqu^à 
cent. 

Comptons ! 

n D*a qu^une seule occu- 
patioui cdle de comp- 
ter son argent. 

Je compte que vous vien- 
drez me voir demain. 

Ne comptez pas sur moi. 
Que comptez-vous bire? 














W ^ tt ^ « .^ 

)o^ycS isy^ \^i^ 

«^ «^ (I ^ «^ « e^ 



• >< 



it 



s XX U y J «X «XX 



ft X « X o xi> 

^ X 

j •xx O X XX «xs X 




» X « Xtox 



S'EiiTABnir. 

Iznouz s'elkthdk. 
Lâhsàm, m. < 

Lahab inekmahou dahkii. 



Tesêkretkkra lahah inek ? 



Our oafyh ara lahsah in ou. 



/ 



Oaayi nuAoa de'lahsab 
inoa. 

Nettsa our ittsagh ara er- 
rât in ou. 



AovD , Absmb, 

Testeneth kra aUaou- 
deth? 

lison aiiâotti ar mia. 

Anâoud. 

Cbêghel yiouen ghoures 
IhanA guedrimen in es. 

Hassehegh atsaseth azek 
ghouri. 

Our ayiiserdjouth ara. 

Achou ara tehghouth ats- 
khedmeth ? 



122 



CON 



Il compte de braves gens 
parmi ses amis. 



Concombre. 



pi. 



Condamner, y. a* pers. de 
imp. 

Ex. : Le kâdhî l*a condamné 
à la bastonnade. 

U le condamnera à mort. 



Je t*ai condamné. 



Condamné « p. p. 



pi. 



Condamnée. 



pi. 



Ex. : U a été condamné à 
l'amende par le cheikh. 

Condition (état). 
Condition (claose, charge). 



pi. 



Conditions (Faire des), v. 
a* p. imp. 

Je lui ai fait des condi- 
tions. 

Il m*a fait des conditions. 

A CONDITION QUE. 



Jl 



- J O U^ J 



^3^^ Kït}^ 



X u 



^\^i fey 






o » y« 



» 4f XO 
























« tt ^Q^ 









i> c^ 






4» O X 






w X « X o X 



Gk>ar ei imdoukkaldeg'sen 
Ottidak delaâliten. 



Takbiart, f. 
TîMiorfin. 
i4irj:£ir. 

Elkadhi iahkemfell'as s'ti- 
ghrit, 

AdikkemfelVak felmoats. 



HakmeghfelVak. 
Damabkovm. 
Dimakkoumen. 

TSAMABKOUMT, 

TsimahkounUin, 

nia damàkkoum selekh^ 
iheya t'ghoar oumghar. 

Hal, m. 
Cbsbtb, m. 

« 

Cherouth. 

ECBRBTB. 

Chertheghfeiras. 

IchrethfelVi 
S'bcbcbbetb, 



CON 



123 



Ex. : Je Toos le donne à 
cooditâon que vous le 
gardera. 

CoNDCJiBi,a*p. împ. 



Ex. : Condoîsei-nous ches le 
cheikh de Yotre village. 

Je vais vous y conduire. 

Où le amduirai-je } 

D ]n*a conduit 

Je le conduirai partout où 
to voudras. 

Un aveugle peut -il con- 
duire un autre aveugle? 

11 a conduit son armée au 
combat 

COROOIT, p. p. 

pi. 



MlfS. ^ ** ^ ** ^ 



i* X 



\ojÂi!Lm 




9 J 



U X 






COBOUITE. 



pi 



CoiDUiTE (action de con- 
duire). 

CoROQiTE (pour Teau). 



pi. 



COIFIAMCE. 

ComjmcE (Avoir), a* pers. 
de Timp. 

n a eu confiance. 






^ U> i» ^ ¥ ^ H ^ 

« «^ « • tf ^ ^> 

>v ^ ^ H ^ u m ^ 

t V '.t À l^ ^o- t 





*SJ* tf ^ 












9 it ^ u 



^ ■^ ^ ^ 









U-3 






tt • ^ 



U 






« *» J 



Ak'têfkêgkt'eckchêrihaM 
shaftHk, 

StQVMTa, — > ZOOÇBMM. — 

IbifJi. — AootD. 



iSiOMlàl agh jktrtm mgkar 
thUiidaH enoami. 

Toura akkouiuiouthêgk. 

Aniia ara hioathegh ? 

NetUa isiooêth'iyi 

Aksioaiheagk aaida ara 
^Uebgkoatk. 

Izemmêr aierykal adizou- 
gker adergktd ? 

louid eUsker in*es gker 
oa'mêngki. 

DtMSJOVMTB, 

Dimdomiken. 

TatMTSIOOMTBT, 

Tsinuiouâtktin. 
AaiovMTB.'^AzovaBBR, m. 

Akâdovs, m. 
Ikadaasen, 
Elâman, m. 

AUEtl. 

loumen. 



124 



CON 



J'ai eu confiance en lui. 

Ayei confiance en moi. 

Je nepuiâ avoir confiance 
en toi. 



Quelle confiance pouvex- 
Yous avoir en cet 
liomme? 

n a confiance en tout le 
monde. - 

Ils ont trompé notre con- 
fiance. 

Confitures. 

Congélation. 

Congeler (Se), a' p. imp. 

Ex. : Il s'est congdé. 

Us se sont congelés, elles 

se sont congelées, 
n se congèle. 

CONGELli , p. p. 



pi. 



CONGELl&E. 



pi. 



Connaissance (notion, sa- 
voir). 

Vous avez une connais- 
sance très-étendùe de 
cette langue. 

Il a beaucoup de connais- 
sances \ 






• « •«• 



(fi^ 



<â«;y*i 



y uyy XX c»xs;x itj 



*«;» tJ^JJ^ 









©^ » 



«^ 



I 



O^ C»SXX ttXXX 



<#SX «xxx «xux 



CI» y! 



UJ 






5^ 



6 

u 



X O 



y SX 



**» g tf^ 



••X 



Oomneyk yû. 

Amnet iss'i. 

Oar zemmeregh ara adam- 
negh iss'ek, 

Saaaù tetsamneth iouer- 
gaxayi? 

Itsamen se'medden ak, 
Ghedren seluman enfiagh. 





MÂBJOU/r, m. 


U XX 


Djemad, m. 


« x«x 


Edjmbd. 


» xg^ 


Idjmed. 


(» tt X «X « X «X 


Djemden, Djemdents 


« S XX 


Idjemmed. 


<f 6X0 


DlMJEÉMMED. 


« X s^<f 


Dimdjemmeden. 


« SXtt 


TSIMDJBMMEDTS. 




Tsimmdjemedtsin. 


^5****^ 


TiMOUSNI, f. 



Ghoarek timousni deg'iles 
ayi khèrella. 

Nettsa is$m meiden khè- 
reïïa. 



* Littéral. «Il connaît beaucoup de monde.» 



CON 



125 



D a perda connaissance. 

EQe a fa31i perdre con- 
naissance. 

D a repris connaissance. 
ConiAiTiiE, 2* p. imp. 
Ex. : me connais-tu ? 

Je ne le connais pas. 

Jeté connais depuis long- 
temps. 
D me connaît de nom. 

Nous le connaissons de 
Tue. 

Personne ne connaît sa 
maladie. 



n a connu , il connaît char- 
ndlement. 3* p. prêt. 

CoiiiiaItbb (Se) \ a' p. imp. 

Ex. : Tout arbre se connaît 
à son firuii. 

CoKiu, p. p 

pi 



Comus. 



0. 



GmsKiL (aTÎs). 
CoHSEiL (assemblée). 
Ex. : Le conseil des cheikhs. 
Ds ont tenu consefl '. 






« y u ^ tè ^x 



ji^U^I u*i ôW 












=• 






« CI 



c*^ 



X • 













O X • .»^ 



#•• »^x 









« X 



©••#» 



«^ 






i4ofctfmma adili temhlli. 
Jfak ghef iman'is, 

ESSEN. 

TesseMth'iyi kra? 
Our keuinegh ara. 
Senâgh'k aia khèrûlla. 

Jssen'iyi s'imùm. 

m 

Nessenit g'ouàm'is. 

Oulamma d^yiouen omr iuin 
atthan in et. 



Igga (3* pers. prêt) , Jieg. 

Et80VE8BMI9. 

Akraillantatettha Msoues- 
sen guelhah in et, 

DâmImovf. 
Dimâroufen. 

TSAMÂMOVFT. 

Tsimâroufïin, 
Dmbâka , f. — Rài^ m. 
DjmmI, m. 

Ledjmâ iy'imgharen. 

Niijmaàn. 



ÈtK connu. — * LitUral. «Ib m lont astemblés. « 



126 



CON 



Conseiller, v. a* p. imp. 
Ex. : Que me conseillez-rous? 

Je ne sais que. vous con- 
seiller. 



Il n*a pas fait ce que je 
lui avais conseOlé. 



Il m*a conseillé de tra- 
vailler. 

G*est être fou que de con- 
seiller un ennemi ; c*est 
être encore plus fou 
que de suivre son con- 
seil. 



G>NSBILLB, p. p. 

* 

pi. 

G>NSBILLéE. 

pi. 



Consentement. 

Consentir, a* p. imp. 

Ex. : Y aveK-vous consenti? 

J*y ai consenti. 

n a consenti. 

Je consentirai. 

Je consens à son mariage 
avec vous. 

Il consent. 



4< SX 



w «^ f* ^S^ ^^ •*' J^ 






y y ox © /* ym ^ u ^ it 



«>**I u-^ (i^^j' iHJ 

«s ^ « 





















V©*.*' tt** ^*î-« ox 



,1 






© ^©xx 

© < © rfx 

4^^ 



DSBBEK, 

Achou ara at$edehbereth 
fein? 

Oar sinegh achou ara deh- 
hereghfelVak 

Nettsa our isUr ara s'oain 
touaxs elligh debheregh 
feWas. 

IdehherfelVi aâkkeimegh. 

Oain iisdehUr gkef âdaoa 
in'es oulach ghoures là- 
kel; ouin itfsagh erraî 
ouâdaùa'is, nettsa aîda- 
mhadj. 



DXMDXBBSM. 

Dimdebheren, 

TSIMDBBBBRT. 

Ttimdehbertin, 

Rbdha, m. 

Ebdhov. 

Terdhitk kra ghef echchi 
ayi? 

Erdhigh. 

Irdha, 

Aierdhoagh, 

Redikoagh ghrf zaaadj 
in es âid'ek. 

Ireidkou, 



CON 



127 



=>x ». 



*> 



Je ne puis consentir à te 
laisser partir. 


- ^1 U -f 


tbtàal akeddjegh ats 




• 


\^iji\ 




CcHîSEiin, p. p. 




DtMRBDDMI. 


ni 




Dùnerddkiien. 


pi. 


ConSElfTIE. 




TsiMRKDDMtT. 


ni 




Tsimreddkitin. 


pi. 


CONSBRTATION. 


• 


IIàfadba. 


CoxsEBTBB, a* p. imp. 




ÀBFBDti, AhRBI. 


Ex. : Taî conservé. 


W ^ tt X 4f X MX 


Hafdhegh, Harzegh, 


B a conservé. 




làkfedk, lahrez. 


Je conserverai. 




AdkqfiOteg, - Adkarzegh. 


conserve. 


S-<x to sxx 


Ihaffedh, - Ikarrez. 


Qoe Dieu te conserve! 

• 




Rabhi akkihfedh. 


COVSEBTÉ, p. p. 


4> >U^^ 


Damâbfovdh. 


ni 


«^ ^ (IX 


Dimahfoudken. 


pi. 


COBSBBVBB. 




TsÀMAarOVDHTS. 


ïil 




Ttimahfottdhtsin, 


pL 


CoiSOLATIOlf. 


• rf ^-J 


ASEBBOVR, m. 


COBSOLER, a* p. imp. 


«SX 


Sbbbbb. 


Ex. : Je Taî un peu consolé. 




Sebhereglit drous. 


B les a consolés. 


ià ^ ^^ ^ 


Isebberiten. 


Je le ccmsolerai. 




Atsehberegh. 


B nous console. 

• 




lUsebbiragh. 


Letempssenl le consdera. 


« X » X tt <^/' 


Zeman ouahâes atùebber. 



1 Nil I r adiMèo' ^ 
eiUuttia- ehmamis w^m- 



Tebmiéma 



TsMooifTa i .i tr. 
TitàmitàutitiH. 
BMazAv, oB. 

Eoflov. 



Ov^j'ickimtr arw inmk. 

ItM^àamâr'rfi. 

Mmrm mL^iamA attkhed- 
M«A, ng màM ma ilta 
Oezemmentk. 

IkiteJJem ala gu'emû'i. 

DàHCBAOVBH. 

Dmchaoarm. 



CON 



129 



Consultée. 



CoKTE, rédt fabideux. 



G)iiTB (Narrer un). 



G)nte agréable. 
Coûte plaisant. 
CoKTENT (joyeux), adj. 



pi. 



CCHTEHTE. 



pi. 



A. 



Content (Etre), se réjouir, 
a' p. imp. 

Ex. : Je suis content de vous 
voir. 

D fut content, elle fut 
contente. 

Ib furent oontents. 
Je serai content, 
n est content. 

CoNTKIITEMBirr. 

CoNTENTEB (rendre joyeux), 

2* p. imp. 
CoRTKiiTEB (suffire), 3* p. pr. 



Vu 






y y _^ «^ 



o j •/•• 



^ o <i y ^ y 



. (j i . g l ■ ^ - (:jA\*^ 



:i. 









> U X 

il 









X u ^ y ^ y •. <•< 



» ^ y^ ^ 



y ^ ^ y^ 



a o X «/'x 






y ^ y^ 









(* X ««l* 



• X y^y ^ 



« s • • 



y ^ y ^ 



i^ 



TsiiircHJOirsjir. 

TnmcAaaiiertm. 

Tabkaît. — TamIait. — 
Tiijrjcjrjoi/r. f. 

TUJcaîtin. - rindaîn. • Ti 
moachoaha. 

Amkoo. — Meslam Tama- 

CMABOVT. 

Tahkaii UazidhanU. 
Tahkaîtt09ettsai mêiden V 
Daferbak, 
Diferhanen. 

TSAFSRHANT. 

Tsifsrhantin, 
Efbah. 

Ferhegh iss'ek. 

Ifrah, Tefrah. 

Ferhun. 

Adferhegh. 

Iferrak. 
Fmrba , f. 
Seprah. 

Ikpa. 



' Utténl. « Conte <[oi fiût rire le moade. a 



128 



CON 



Consoler (Se), a' p. imp. 

Ex. : il ne peut se consoler 
de la mort de son enfant. 



Elle commence à se con- 
soler. 
CoNSTANTiNE (viUe d'Algé- 
rie). 
Ex. : Natif de Constantine. 

pi. 






Natire de Gonslantine. 
pi. 



Construction. 

Construire (bâtir), a* p. i. 

Consul, d*un pays étranger. 

Consultation. 

Consulter, a* p. p. 

Ex. : D est venu me consulter. 

Je Fai consulté sur cette 
affaire. 

Il est parti sans me con- 
sulter. 
Je te consulterai. 

D me consulte. 

n faut consulter ses forces 
avant de rien entre- 
prendre. 

n ne consulte que lui. 
Consulté , p. p. 



pi, 






ESBER. 






• ■ _ • 



«/ u j y 






u Q j y 

A . • 



y j Qj 



y * 



tt • ^ y ^ j 



^y» 



^^ y y ^ y^ yy y y^y 

t #A, I... ^ . «A *A, 



(^ 

• 



y jy yy yé m y» 



o y « O X 
A. V 



• • 



o yyyyyyjyyy y ^ 



©xc-cx srf • y yyy 



•• tt fi /'>' 



OJ3 









Delmottbal adisher ghef 
elkhather elmoais mem- 



m'is. 



Tebeidoa atsesber. 
Aksonthina, f. 

Daksoutbini. 
Diisonikinim. 

TSAKSONTHINIT, 

Tsiksonthinitin. 
Bbniait, m. 
Ebnov. 
KoNSOL^m. 
Mechaovba, f. 
Chioueb, 

loasad ayichiouer, 

Chioaregh't ghef tamsalt 

ayi. 
Our y'ickumer ara iïxmh. 

Akchiowregh. 

Itschiouer'iyi. 

Mœra atsehghouih atskhed- 
meA,8ig akbel maUla 
tsezemmereth. 

Ikheidem ala ga'emû's. 
Damcbaoubr. 
Dimchaouren. 



CON 



129 



CONSOLTIB. 



pi. 



Conte, récit fid>u]eux. 



pi. 



GoHTE (Narrer un). 



G)nte agréable. 
Conte plaisant. 
Content (joyenx), adj. 



pi. 



Contente. 



pi. 






Content (Être), 0e réjouir, 
a' p. imp. 

Ex. : Je suis content de vous 

voir. 

B fiit content, elle fut 
contente. 

Us fiirent contents. 
Je serai content. 
H est content. 

CoNTNRTEMBirr. 

Contenter (rendre joyeux), 

a* p. imp. 
Contenter (suffire), 3* p. pr. 









« (I.X iàé^ 



o j yy^ 



^ Q « • X » 



- (j^— ^Li^ - (jjA^Ci^ 






:i. 






• 
•« 



> • • 






X «Cxx « «X «< 
•5 .A * - ^ 






y ^ ^ «• 



o o X «XX 



« U X «X 



« X «X 



« e^ « X «X 



« x«x « x«x 



0«3- 



« X «X 
» X « X« X 



« s X X 



«X «X 
o X « X 



^Jf'^TÎ 



Tsjircjriiooxiir. 

riùncAaoaertifi. 

Tabkaît. — TamIait. — 
Tamacbaovt, f. 

m*ai(m. - rimAnn. - Ti- 
monckottAa. 

Abkou, — Meslaî Taka- 

CBAHOVr. 

Talikaît UaziihanU. 
Tahkaîît09eUs(tt mêdien V 
Daferban, 
Diferhanen. 

TSAFERBANT. 

Ttiferhantin, 
Efmab. 

Ferhegh iss'ek. 

Ifrah, Tejrah. 

Ferhan» 
Adferhegh. 
Ifsrrak. 
Fmrba, f. 

SSFRAB. 

Ikfa. 



*• Uuiral. «Conte qui fait rîre le monde. » 



130 

Contenter (Se), 2* pen. de 
rimp. 

Ex. : n faut se contenter de 
oe que Ton possède. 

Se contenter de peu, c*est 
être riche. 



Contestation. 

Ex. : U 8*e8t élevé entre eux 
une contestation au su- 
jet de cette afEaire. 

La contestation s*est apai- 
see. 



CONTECR. 



pi. 



Conteuse. 

— — pi. 

Continuation. 

Continuel, Continuelle. 

Continuellement. 

Continuer, y. a. 2* pers. de 
imp. 

Ex. : La guerre continue, on 
ne sait quand elle fi- 
nira. 



Aves-Yous continué votre 
travail? 



CON 



^ tuf 



i\ 



tt ^ J Q m 41 X ^ 

uv* (ù^i (:r^j — * 

o y i» ^ m y ^ Q xw^ 






X » X 

iUJb 



«^ o X 






X 

• x©x*f «», ^x 



&4^ Jy^ 



« X «X 



X ©x 

Os»t 



X 

X a X u '«x X o 



• o X ox 

-X- "■ 

o o X o o 



X «X 



Q X I 

X 
X «» 

«X / 

o J ox 



' :• ' 



«X XX 



« X XX o j ox 



« X X X g J X 






ox o gyj oxx o ^x 



X 

xox y ^ y Qj 
^^ X ^ 



«». JX XX 



ox • x* X ^<L.* • -^ ^ X 



o X 

X 



fffiiri. 



Dellazem ergaz aiiknâ 
s'awûn illan ghoures, 

Ergaz ma illa adiknA se'd- 
rous» tsideU aiikiel deh 
ghani. 



Kbesmâ^ f. 

Tesar eUdinma garasen 
ghrf Uansall «ji. 

Tefottk elkhesma. 

Afdâoui. — Daksaîsi. 
Ifiaouien, - Diisainen. 

TâFDÂOUIT, TsAKSAJrSIT. 

T^daoaitin. - Tsiksoidùi. 

DOVAMA, f. 

En'kool tseaâts.^. 
gvb'kovl tssaâts, 
DovM, — Tj^oui.. 

Ithonl amenghi; oulamma 
tyionen our issin anta 
tseadts ara ifbuk. 



Tedoumeth kra gue'lkkêd'' 
ma inek. 



Littéral. «De tout uiUnt.> 



CON-COR 



131 



Je ne la pas contissé. 

U Ta cQDtinaë. 

Que Dien vous ood tinae b 
santé I 

Il acontmué de parier, de 
lire, d'écrire. 



CoMTEHiR (être d'accord }, a* 
pers. de Timp. 

COHTEIITIOH. 
CGHyEHI} , p. p. 

pi. 



COWEIIDB. 



pi. 



Coq. 



pi. 



Coquelicot. 



Coquillages. 

Coquille (de tesUicés, de 
noix, d'œof). 



pi. 



Coquille d'hnitre. 



COBAIL. 



pL 



Collier de corail. 



« • ^ 



XX « X i QJ 



• • X a j ^ 



iLÂII Jjhip f^il j^ 



O • X « J ^ 

^ A rt a \ ^ ^yà^ 







«'•wx 



iuUJ 



<ix x«x 



• XX X o 



X X « 

« ox xox 

(A. 



• ttX XttX 




«I X tf « X • 

« O XO X 

« o xo 

X ^ 

o X W X 

« x«xwx « ' X^ X 



Oar {bomey^ ara (ftfj'i. 

/(bam daj'i. 

iloUc akkisthoul essMa. 



Idoumguelahikirii^gue'l' 
keraîa's , guelkatstha 
ines. 



Mtsafmk. 

TSBFAKA, r. 

Damtsafek. 

Dimtsirfeken, 
Tbamtsafekt. 

Tsimtiafektin. 

AÎAXITE. AîAMIDH. 

louzat. ' lottxadh, 
Hamim iGMAir, m.' — Ta- 

OUAHMIET, f. 

DjOVGHLAL LE'BHAR. 
TiECHEET, f. 

Tikcherin, — Ikçher, m. 
Tambaet, f. 

Timhartiii. 
Meedjan, m. 
Aguetthoum elmerdjan. 



* Utlénl. «La soie des diampt.» 



132 



COR 



GORBBAO. 



pi. 



Corde (de chanvre ou de 
crin). 

pL 

Coude (Petite). 

pi. 

Corde de spaFterie. 

pi. 

Corde de criii qui sert à rete- 
nir les souliers. 



-pi. 



Corde en poils de chameau 
ou de chèvre *. 



pi. 



Cordonnier. 



pi. 



Corme, fruit. 

pi. 

Cormier. 
Corne. 



pi. 



Corne des chevaux. 
Corneille (oiseau). 

pi. 







tt X ox 



tt « X0X 



sù»^ 






O • •*" 



« Sx 



o «x. 



« X X 



^jV, — -r^' 



u y J 



« X > 















ttCXX Xjoxx 

X 

«X c;x « tf ^ ^« X 

o «^«^ (» O x« ^X 

Cl o x« J 



U) 



X ' 

xo ^«y 



00x0^ «X M X X 



0*^1 



•x '^ 



« .^^ o X 

X ^^ X 



^« f.X 







Agoerfiou. — Aâkàk, m. 
Igaeffouen. - Iakaken. 

ÂMtLÂR, m. 



Imraren, ' 

Tamrart, f. 

7*imrariR. 

ASMKMBN, m. 

ilz/JTSJI^ m. TlZIKBRT, f. 

Izoakar, - Tizoukar, . 

ASAMOU, m. — rsBJt/Mi. 
— Khith, m. 

Isoara. - KheîoaiK 
Amekfovldji. — ilrjr££- 

JIJZ. 

Imekfouldjiîen. - IkherrazeH. 
TaboubkaztJ. — roujsiijKzr. 

7ï6oa6ra;2:(iR. 
TUsErriTii irETBOP^AiiEr, f. 
Ica , m. 

ilcUotttfR. 
ICBBR AV'ÂOUDIOV , lU. 



* Arec laquelle les Arabes se ceignent la tête par-dessui le liaik. 



COR-COT 



Corps de rbomme et des 
animaux. 



p» 



CoRBOMPU (en pariant des 
personnes). 

pi. 

Corrompue. 



p« 



Corrompu (en pariant des 
choses). 

pi. 

Corrompus. 



p» 



GoRRUpnoif. 

Cèn (partie du corps). 



Côn ({dage). 
Côté. 



pi. 



Côté droit. 

Côté gauche. 

De tout côté. 

Ex. : De quel côté demeure- 
t-fl? 

Venez de ce côlé-ci. 

Aflex-Tous-en de Vautre 

côté. 










.vli^ 






« • X xy 



• ^ tf «^ • 



» 9 a y 9 



it 9 J Q ^y 









^4 



I 



XX 



«X ^ X 
« » l^X XX 

« X X»XX XX 



XX 



â)»t 



X X X «x 



ox ox 



MX XX OX O > 



,X XX O X © XX 



133 

Ameslookb, m. — D/^z- 

JU» f. 
DmLFASMD. — ÛELDiAiM. 

Diyiuden. - DeUjeiah. 

TSAPASBDTS. 

Tsifatedtsin. 
Dimfrssei, 

Din^esseden, 
Tbimfebsedts. 

Tsimfetsedtsin. 
Fesad, m. 
Abeedi, m. — Tacheth- 

BOVBT, f. 

Iherdiyen, - ricfc«ffcioa&(ifi. 

iii#« m. 

Acmetthovb, m. — Tama, 
f. — /i>f5^ m. 

Toma taiffottst 
Tama tazelmathet. 
Gue'koul tama, 
Anta tama adeg izdegh? 



Asei gher tama ayi. 
Rouk gher tama nithên. 



1 



134 



COT£ D£ (ïi). 



COT-COU 



Ex. : A côté de moi. 



de toi. 



de lui. 



de nous. 



de vous. 



d*eux. 



d^elles. 



Assieds-toi à oôlé de moi. 

Je ne puis marcher à côté 
de lui. 



Ailes dans lamaisonàcôté. 



Ici, tout à côté. 



Coton. 



COD. 



Pl 



G>UGHAMT (occident). 
Coucher du soleil. 



Ex. : Venez me voir Ters le 
coucher du soleil. 

Coucher (Se), s'étendre, a* 
pers. de Timp. 

Je me suis , il s*est couché. 



^^ < 







il- JUI 

•t « 

— • • I w> 



55»^ 






o X c< 



_ « X tt 



tt JOX « s J O X tt .y 



« ^OX «I, «X 

X 



«I XX 



• ©X «"'^ 




« «XX 

'x 



O X «X 



• X 2 J^ © X © X 



o o X 



© «i XX 



© X o X 



o o XX o X X ©< 



U-'^ 



^r* 



4X^1 



Jttx 



iif}\—Si 



© ©X 6xx ©wx 

x©x 



GVM'CBXTTBOVM, — Gw- 
Til JTJ. WlDIS El' 

Gue'tama inaa. 
Gue'tama in'ek, f. in'em. 
Gue'tama mes. 
Guetama ennagh. 
Guetama enouen, 
Guê'tama en setL 
Guetama ensents, 
Ghimezzat'L 

fl 

Oar zemmeregh ara aded- 
dough ezzaJte$. 

Rouk gher àu'khkham 
ikroh. 

Dayi ikroh. 
Kbtben, m. 
Aankjk, m. - Tamegbâtbt, 

IAnKIKEN. TiMBGBATB. 

Gbbrb, m. 

Magbreb, m. Tameddit, L 
— Lâcba ov*as^ t. — 
Taàcbouit, f. 

Ased ghouri gue'tmeddu. 

OUEKKI, EiDOV. 



Ouekkigh.- louekia. - Ez- 
digk. ' Izia. 



cou 



135 



GoucBBB (Se) pour dormir, 
a* p. imp. 

Ex. : Alions nous coucher. 

Je me suis couché tard. 

Noos nous sommes cou- 
chés de bomie heure. 

Le sdeâ s'est couché. 

GouGOo (oiseau). 

GOQBE. 



pi. 



GooDE d'une rivière. 
GoUDB d*aDe route. 

COODSB. 
GOO-DE-PIXD '. 

CouDBE, Y. a. a* pers. de 
rimp. 

Ex. : Je Tai cousu. 




pi- 



CofiLEE, a* p. imp. 



«f 5 y « y 






« • « X 






^ 



2î' 



• • * A * ^'^ 



•J**« 



«y rfy 



• s» ^ • 

U ^ J « • X o. 



• c 



« «é^CX 



tt ff^<^ 










*l ^^Q^ 



¥.^ ^ 



«S^o 



bU^ — kAi&d 



• .^.^ 



• -^c^* 



(^U. - (jbÂi^^ 









• tt y y 






:i?i 



Gpxjv. — Erraës. 



Eia anrouh angtun. 
Our guinegh ara zik. 



Netthes zik. 



Teghli tafookO 
TaïKKOVK, m, 
AoBKMMovn, m. — Tovkh- 

LIFT. 

Ighemmoaren.' Toukhlifin, 
Elâoudjâ oo'ASir, f. 

ElÂOUDJA OU'BniD, f. 

loBiL, m. pL — Iobâllmn, 

TiMCEMTBT OU'tBAR. 



Kheietkegh*t. 
Ikheïeth'it, 
Adkhêlethêg. 
lUkhêïit. 

DlMKBSÎMTB, IkBATB, 

Dimkheîelhen, • Khaten. 

TsiMKBBiSTHET. Tb- 

KBATH. 

Tsimkhêiethtin,-Khathents. 

AZZBL, 



' Utténlement : «Le mI«3 ai tombé.» — * La partie tapérienic du pied , prêt de son articalation avec 
Ujaolw. 



136 



COU 



II, elle a coulé. 
Ils, elles ont coulé. 
Couler bas, v. n. 3* p. imp. 



Le bâtiment a coulé bas. 



CocLBH BAS, V. a. 1* p. imp. 



G)ULBUR. 



pi. 



Coop. 



pi. 



Coup de poing. 



pi. 



Ex. : n m'a donné un coup 
de poing. 

Coup de pied. 

pi. 



9JS J «c -» 



Ex. : Je lui ai donné un coup 
de pied. 

Couper, a* p. imp. 

Ex. : Le couteau ne coupe 
pas bien. 

11 lui coupera la tète. 

Coupez - moi de cette 
viande. 

Je vous en couperai. 
Cela ne se coupe pas ainsi. 

Il s*est coupé le doigt. | 












A .A 



XXX 



ferté^ 



v^y^ 













■y 






O ^CJ»*^ w'^ï'^ 



I aj) <iîf*>è»l 



• X 



y 
««• Qyny u y y 

y 
y y « ^ ^ *^ 



loazzel, Touzzei 
Ouzzelen, Ouzzelents. 

Chekefizder. 
Sbzder. 
LovN, m. 

TiTITI, f. 

rijiYîoain. 

Akhouchcbjm. OCTB- 

b/j:^ m. 

Ikhouckckimen.-Oabbaken. 
loutayi s'oukhouchckim, 

TâKARETS , f. RSKLÂ. 

Tikkar. — Bcfcloto. 

Oatigh't serrekla. - Oa- 
fijfh'f s'oa' kejjarioa. 

EazEM. 

Tadjenouits our tegnezzem 
am nezsa. 

Adasigzem ikhf*is. 

Egzemiyi zeg oaksoam 
ayi. 

Adakguezmegk zeg's. 

Ouayi ouT igaezzem ara 

akka, 
Igzem athad'is. 



cou 



137 



11 a été coapé, elle a été 
coupée. 

Ds ool été coupés, elles 
ont été coupées. 

Coupé, p. p. 

pi. 



GOOPÉE. 



pL 

GouPEB (Faire), v. a. 3' p. i. 

Xai, tu as, il a, nous 
avons, vous avez, ils 
ont fait couper. 



•#p • • •• T -^ 



GocPEEET (de boucher). 



GODPOIUS. 



pi. 



CooB (d*uiie maison). 

COOBAGE. 
COUBAGEUX. 

CouBANT (d'une rivière). 
GouBBEB. Y. a. a* p. imp. 

J'ai, il a courbé. 

Je courberai. 

H courbe. 
» 
CouBBER (Se) \ a* p. imp. 

n a été courbé, elle a été 
courbée. 




« 0X0 < o ^f» < 








9 4^ J r^ ^ 



i^. 




^ 



tt *» J\ ^^ 




« • -> • ^ 




• • r ^ 




• y • ^ • ^ «^ 9 < ^ 





•• • ^ ^ •*' • ^ ^ 




4^ 



4)3— 4>J^ 



• •>• 



« ^ • y ^ © ^^ •© X 



tfX y o y ox 



I 









ii ^ity tt ^ ox 



GtWiRiwii. ' Giie;rmifi/5. 
DiUrBGiocfjf. 

TsiUrxcEOirjirrs. 
Tiimtfj^z^aomffin. 

Seguetmegh, Tesguez- 
meth, Isegzim, Neseg- 
xem, Tesguezmem, Se- 
guezmen. 

TAGVMSHAnT.-TAKÀBACBT, f. 

TiguesTorin, - Tikabachin . 
Taouaocmzm4s f. 

AfRAG OV'KBKBAM. 

Cbmdjâa, f. — OvL, m. 

BJb' ovl. 

Taovazla, (.-TAZLA.'Tnu. 

Sâoubdj. 

Sâoaedjegh, - Isâouedj, 

Adsaonedjegk. 

Issaouadj, 
Aaovbdj, 

lâoaedj, - Tàouedj, 



' En parbot des choses. 



138 



COL 



Us ont été courbés, dks 
ont été courbées. 

COUBBB, p. p. 



pi. 



COCBBBE. 



pi. 

G>URBB par la vieillesse. 



pi. 



GODBBiB. 



GoDAiB, Y. n. a* pers. de 

If 
unp. 

J*ai il a couru. 

Je courrai. 

D court « 

EoL : Où coures-TOus? 

D court après moi. 

Ne courez pas si fort. 

A quoi bon courir? 

D a couru le monde. 

J*ai couru après yous toute 
la journée, sans pou- 
voir YOUS rencontrer. 

Courrier (exprès). 



Ex. : n a envoyé un courrier 

a« • • • • 

Course. 



• *X • X • ^ «^ 



• x« X 



Q ^ ttX« 









• ^ y 

• J «XX « X «X 

0X>OX OX»X 



IST» 



• » J OXX O X OX 



« « J ttX 



» 0X » X 



>ïï 



Jj»« - a*' 

*X-J XX X X 

•» X « 5 XX 

X 

•Sx XX 0;xoj 
«^ • oxox 







• XX «X O *X «X ^ 

XX O J u> 

X 

• s XX o s5«<»X 

«X sjx o X SX 

« X o cxx © 5 X X 



X© XX 



4>^ — 4>l>s 



Aoaijen, - Àoudjents, 

DlMÂOUEDJ. 

Dimâoudjen. 

TSIMÀOVEDJT. 

Tsimâoueijtin. 

lÀKEF, DamÂKOVP. 

Akfen. - Dimâkaafm. 

TAkEF. TsAMAKOaFT, 

Akfents. - Tsimakov^tin. 

AOKL. 

Ouzzelegh. - loazzeL 

AdozzeUgh, 

Itsazzal. 

Anida tetsazzaleth? 

lUaxzalfoin. 

Oar azzel ara akka. 

roaind tenfii tizli ayi ? 

Ikaououe$ eddounit ak. 

Houfegh felVak as kamel, 
our k'oupgh ara, 

AeSKKAS, m. AsMÎAM. 

Irekkaten. - Iseiaren. 
Icheîâ arekkas gher. . . 

Taovâzlâ, f. Tizli. 



cou 



139 



Coni, (dj. 



pi. 



Courte. 



pi. 



Courtier (de commerce) 



pi. 



CODSCOUSSOD. 

Cousin (insecte). 



pi. 



Cousin (issu d*oncle pater- 
nel). 

Cousin (issu de tante pater- 
n^e). 

Cousin (issu d'onde mater- 
nel). 

Cousin (issu de tante ma- 
tcrneBe.) 
Mon cousin. 



— U 






Son 



oousm. 



Cousine. 



Mes cousins, mes cousines 
(du côté paternel). 

Coussin. 









d^' 



» < «MX 







« e x» < X 






:i!>^_<sJi,^^ 










«»X X «X 

X 
^ • X 



w 



• X > X 



• ' ^ X 

• X tt «fX 

I 

X 
« OX tt ^ 



** X « «kX 

• X • • 



tf OX «» X tt IWX 



U^ftji 



^ x©x 
<5« tfV^ 



XOJX «cïXttX 



y*' 



GUBIUL. -» DdOVEtLAN. — 
DilOCfJȣJjr. 



Guezzihn, -Dignazlanen, - 
DiouAsIanm. 



Liijr».— • Tàovxiants. 



Guezziltin,- TtiguezlaHin. 
- TioaejrfoRin. 



ASBMSAB, m. 

Sbksov, m. 
Namovsa, 
Namous. 
Au Mis lu. 

Au M 18 ÂMT. 

Ammss keal, 

AmMIS KBALT9. 

Ammi àmm'i 
Ammis Amrais, 
Illjs 1m, Amt, Khàl, 

KHALT8, 

Tarona Ammi. 

Tamkhbddbts, f. TA' 

80UMT8A, AiLOV, m. 



J-J 



UI 



.•"ov- 


Sm I«lg.l>. 


iiJM 


£U<. Mdoiih. 


î_ Jl^î 


Abaïk, — ^jTffLji. m. 


l.iç~\ 


ni>iii<ii.-»M.b». 


'.uJ^- 


TABtUT.—TAtBgLtTa. 


iS,^ 


Taovekket, f. 


- Ï)L^" 


TOouûi. - rauoiù. 


ï 


Du. 


•±û^» 


D.%11. 


^jSiwJÀs 


T«aai-.«. 


sjûj jii 


IJta iimnii. 


-ji^ 


Kidk,T,dh^,Il.lm. 


o'si 




^»2 


AMkgk. 


jâjl 


Adidil. 


ilijg 


TiFIKÂKXBT, f. 


à^jf. 


IV/!nill<i>iii. 


-l^A 


UovsrAH. — TiaovaiF. 


Zjé 


tilBBBA.t. 


iiCi 


iriilbnli. 


J^^ 


Souasr. 


iz.^ 


Sou^K. 


é^^'î 




~X.,^j\ 


Oar toattf ara akka.. 


tfljtsJI 


Anoua oaayi ûwuef? 



140 



COU 



Coussin, {rf. 



Couteau. 



pi. 

Couleau hors d^usage. 



pi. 



Coutelas. 

pi. 

Coûter, v. n. 3* pers. de 
prêt. 

Ex. : Combien cela coute-t-il ? 



Cela coûte deux boudjoiui*. 



Coutume (usage). 
Couture. 

pi. 

Coûter, v. a. a* pers. de 
iimp. 

Ex : La poule a couvé. 

Les poules ont couvé. 

mie couvera. 

Elles couveront. 
Couvercle. 



Ex. : Le couvercle de ]a mar- 
mite, de la cruche. 






• • 






î 






tt OX/^ 






» « y o X X 



O <^tt 


















«• XX 






• SX 



oxox 



gx«x o tt XX 

rA 



« O X 



o ox_ 

« x«xx 
e OX0XOX 

-> X X ^ X 



o oxox o x^ 



o 



o gS x«X X ^ X 
A 4»*l t VA 



il Jj 






Ci 



Timkheddetsin. - Tissoumt- 
siouin.-Ilouan. 

TADJBNOniTS, f. 

Tidjenouiyin. 
Taguemuist, f. 
Tigaemuuin. 
Adjenovi, m. 

/jvfiijr. 

Soaachhal inkam ouayi-- 
ouayi achhal azai'is. 

Ouayi azaVis sénat ente- 
rialin elbasitha. 

Ada, f. 
Kbeîatba, f. 
KheîathaU, 
EzDBL, — Haddbbn. 

Taîazitht tezdel 

Tnouzath zeHents. 

Atseziel 

AdzeUents. 

Taj>ovla. — Tadovu. — 
Tadimt, f. 

Taioula en ' tachchaait » 

m 

Ou'chmoakL 



COU-CRA 



141 



Mets le couvercle. 

Ote le couvercle. 

CouTERTGiiE (de laine). 



pi. 



Petite couverture. 



» X « X 



» y • • 

4) 



». ^ J 



• !•< ^îC 




[A. 



pi. 



G)uyRiii, 3* p. imp. 

Je Tai couvert. 

Tu les as couverts. 

n s*est couvert. 

Naus avons, vous avez, 
ils ont couvert. 

Je couvrirai. 
H couvrira. 
Crabe (écrevisse de m^}. 






o --^ ".s •• ^-f 



*» ^ 






.A, 



» ^o o y^ 



«I ^ « 



tf o' y y *^ 



X • «» • 






Crachat. 



pi 



Cbachat purulent. 



pi. 



Cjucbbb, a* p. imp. 
Tel craché. 



Je cracherai. 



Ex. : Ne crache pas ainsi. 
Qui est-ce qui a craché ? 






yy 






u y J 



o y y J 



y y y y 



y • • • 



« X > 






s ^ XX y y j yj 



y y > y m ^ ^^^ 



\^^^y^ t^»^ (Sy* 



l 



j\ 



Sers taJoala. 

Ekkei tadoula, 

Ahaîk. — Akblal, m. 

IhouUik, • Ikhlakn. 

Tabàîkt. — Takbblâts* 
Taocmhket, f. 

Tihottiak, - TikhUdin. 
Dml. 
Deîigh't 
TeHitht'en. 
Idla imanit, 
Nedla, Tedlam, Delon. 



Adedlegh, 
AMel 
T1FIRAKM8T, f. 
Tifirtikestin, 

laOVSFAN, T18OV8ÀF. 

Nakbmà,{. 

NakhmaU, 
S0V8BF. 

Sousfegh. 

Adsoatfegh. 

Oar sousefara akka,. 
Anoaa onayi isoasef? 



142 



CRA 



Ce n est pas moi qui ai 
craché. 

Tu as craché sur mon 
bernous. 

Cela nous fera cracher. 

Il crache le sang. 
Craindre, a* p. imp. 
Ejl : Que crains-tu ? 

Viens, ne crains rien. 



Je sais que je n ai nen a 
craindre. 



Il nous craint. 

Craigne» cdui qui tous 
craint. 



Craignei cdui qui ne 
craint pas Dieu. 



Je veux me faire craindre. 



Je craignais de le rencon- 
trer. 

Crainte, s. 



CrAne. 



pi. 



Crapaud. 



pi. 



«^ tt ^ tt ^ i ^ 



J • X II • « ^ «^ «K. 



tf J^l o«^ )i^ymS l" 



il 



o « X 



•/• <i r ^ «^ • ^«^ 



£^maJ| 4^j^ (jû^^l ^Â-«» 



O X Sx -^x 




OX 9 X « C XX 

X 

O X X 

.il 



o X o <• X 




'J <iD 



V s X o X s XX tt X 

i 

X 
6 X «XX tt XX « X ? X 



6 «; X X 
JLât 



XX 




o «. XO XX 



• x < ^ 



o XO X 



w 



X • 'x 



«xoxo 



Jlfo^a nek soatfegh. 

Ketch tesousfeth gheffnihi- 
di inoa. 



Ouayi adaghnifk i'soasfan. 
Issonsouf idammen, 

AOOAD. 

• Achoa tetsaggadeth? 

Ased, our aggad ara. 

Smegh onlach ghouri ansi 
ara aggadegh. 

loaggad zeg'nagh. 

Aggad g'ouin ioaggad 
zegaek. 

Aggad zeg'ouin oar iUag^ 
gad ara zeg Rahhi. 



Bêghighadaggaden mMen, 



»• 
I. 



zeg 



Oaeggadegh adendakegk 
did'es, 

TaOVAGDA. TlOUDl, f. 

Tadjbmjamt, f. AOVEN- 

Noun, m. 

Tidjemjamm, - Ignennou- 
ren, 

AMKBRKOUn, m. 

Imkerkar, 



CRA-CRÉ 



U3 



Cbaqukhiit. 



•pi. 



Craqueb. a* p. imp. 
Ex. : fl, ^e a craqaé. 



ClUâSB. 



Crasseux. 



pi. 



CtASSEOSE. 



pi. 



Gbatoit. 

CnAKCB. 
CflÉAHCIER. 

Ex. : B est créancier de. 

Je suis son créancier. 

B est mon créancier. 
Cbedit. 

Crédit (Faire) , 3* p. imp. 
Ex. : U m'a fSût crédit 

Je ne pois te faire crédit. 



J*ai acheté à crédit. 



fl ne Tend pas à crédit. 



Crjéeb, 2* p. imp. 



y ^ u^ 



&^ 






Q ^ 9^ ^ « ^ VX X 



^« 



iù 









41 «y ftX 



X y • 






iè «y 



/ 










•/* « 



tfj'> 



<f O w ^ « ^ 



^tt .«^ it» 



■j>— lij' 









i4rjjirv«B« m. 

TiArjrBJT. 

Ilmftban. — Indjan, — 

OUSBKH, m. 

/LFBrir. 

Lefthân, 
Telwmth. 

LefihenU, 
Kmlau nb'besàs, m. 

TlTBXilBJ^f. 

BilB* KB'T BLAMA, f. 

Iroaitff. 

IsouiViyi, 
Tbelk, m. 
Tfbljtjt. 

Oar zemiregh ara adak- 
thalkegh. 

Seghigh se'tthelk, 

Oar iznouz ara se'tthelk. 



Kbalbk. 



144 



GRE 



Ëx. : Dieu a créé le cid , la 
terre, et tout ce qui 
existe. 


... : ^ ^ 


Aaifti i^&M tignaon, teâ* 
donnit d'akra illan deg- 
s'enU. 


Uhomme ne peut rien 
créer. 




Ergaz car izemmer ara 
adikhlek oalamnuL d'à- 
chemma. 


Crème (du lait). 




« xox 


Tafrart, f. 


Crépbs au .miel. 




*,! ^ •* « X«» J 


TiBOVÂDJADJIW. TiBBAL, 


Une crêpe. 
CrkSiSON (de fontaine). 


• 
• 




TlQHRIFIN, f. pi. 

TahhouXtM ne'thoaàdjad- 
jin, f. 

TiMBKSIN, f. 


GRâtE (de montagne). 




» » J i» ^ 


Takintovcbt, f. 


Crête (de coq). 

-^ — pi 

Creuser, a* p. imp. 






TacbeggouIt — > Tachée^ 




• 


BOUBr, f. 

Ticheggouâtin. — TkhA- 
hoabin, 

Gbsz, EOBZ. 


Ex. : n a creusé la terre. 


la 




Igkza gaelkaA, g'adrar. 


montagne, le mur, 
pierre. 

Qui Ta creusé? 


la 




gue'UdÛi, g'ahhuh. 
Anoua ighza't? 


J'ai, tu as, nous avons, 
vous avez , ils ont creusé. 




Ghezigh, TegkzitK, negh- 
za, Teghzanij ghezan. 


• 

Je creuserai. 






Adeghzegh. 


Il creuse. 






Ighghaz. 


Creux , s. 






TlOBtl. — TAGBoazi, f. 


Crevasse. 




© fi.^ X 


Tacbbkkbt, f. 


pi. 






Tichekketin, 



CRE-CRI 



145 



Creveb \ V. D. 3' p. prêt. 
Grever \ 3* p. prêt. 
Cri, 8. 
D jette des cris. 



Crible. 



pL 



Petit criUe. 



pi. 



Crible (Passer aa) , v. a* p. i. 

fl, die a passé au cnUe. 
Crier, 3* p. împ. 
Ex. : Ne eriez pas si fort. 

Je ne crie pas du tout. 



Pourquoi cries-tu P 
Empèche-ie de crier. 

B a crié de toutes ses 
forces. 



i# s» X 






n j a une heure que je 
crie après vous. 

On a crié au voleur. 

Il a crié en puUic (fait 
one annonce). 

Crieub pdblic. 

pi. 

* Ed païUni des anîmanx. — 'En parlant d'une tumeur. 



¥»y^ 






Q^Qy 



Q^t»^ 






• ^ttx « s s y 



iK.^v^ 






*à^u^^ ti^yy^ 



«X 



os«^ ««^ ^x (» y» 0^ 



















CJ*» 



■Iwt 






Ifellbk, — Tbfellek, f. 
Ilfegb. — Telfegb , f. 

AÎATB, m. 

Issekker lâîath. 

ÂGBEnBAL, m. 

Tagherbalt, f . 

Gir^iiBJiL. 

Igherbel, Tegheriei 
SiouEL, — Ajmtb. 

Our sÙHilet ara akka nezza. 

Owr sioalegh ara ala te*- 
lâkel 

Aghef teUAîetketk? 

Our tettsaddjeth ara adi- 
àïêtk. 

lâaîeth nezza tekra illan 
deg's, 

Adias tesàaU nek egh- 
ghareghfell'ak. 

Ikker Uïath ghef elkhiïan. 
Ibemtk. 

Abekrah, m. 

■ 

Iherrahen. 



10 



146 

Cribur des mosquées. 

Crime. 

D a commis un grand 
crime. 

Crins, crinière (du dieval, 
du lion). 

Un crin. 
Cristal. 



Crochu. 



pi. 



Crochue. 

^pi. 

Croire ( ajouter foi ) , v. a. 
a* pers. de Timp. 

Ex. : Croyez- vous cela P 

Je ne le crois pas. 

Je ne puis croire ce que 
vous dites. 

Je Yous crois. 
Il croit en Dieu. 
U ne croit à rien. 



Il faut le voir pour le 
croire. 

Croire (penser), 3' p. prêt. 

Ex. : Je crois qu*il ne tardera 
pas à venir. 



CRI-CRO 



6 w j 



• ••> 



ft O ^ ta X«X 






g wxx 



« XO/' 



là 



« ^ e <^ 



Q yoy 



- 1) 

• I 



^ 

X 



O O X uy 



6 









Jk 



<ùi\ Jt.L. 



«» •• S • 










^ *^^ »• /•• ©^ 



(à 



{^ cr^ «iyl ^i-«b jl 

tt ^ Cl « X 



« X g ^ 



« jy 



« ^ u^ uj g .<^g^ g.<^ jy 



•X 



isy 



MoVMBDBg, m. 

DoDirovB, m. 



/iW {foanoab itam^Ârraii. 



Sbbib, m. 



i4BJf£LJJI, m. 



DAOVDJAir, lÂOVDJ. 



Diâoudjanen. — Aoudjen, 
TsIaovdjânts, — Tâoudj, 

Tsiâoudjantsin.'Âoudjents, 
Ambn. — Sbdbk. 



TeUnanenetk som'ayini? 

Owr tsamenegh ara yis, 

Our z^miregh ara adam- 
negh sou'aoaal inek. 



SediehegKk. 

Itsamen ie'rabbi. 

Oar itsamen ara s'oalam- 
ma d'achenuna. 



Our tsamenegh ara yù a- 
banma xerigh't se'titk'- 
iou. 

lÂovD. — Iahbbb, 

Aâoudegh adias our its- 
thoal ara. 



CRO-CRU 



/ 



J u cni^ le Yoir, TeDlen- 
dre. 

Je croîs qae le temps va 
chaoger. 

Cboissant (de la lune). 
CnoiTEE , a* p. imp. 

El. : Les joon croissent. 

n a laissé croître ses che- 
veux. 

Les eaux de la rivière ont 
beaucoup crû cette an- 
née. 

Le blé commence à 'croî- 
tre. 

Choix. 

Gbosse (de fiisil). 



pi. 



Cbotte (de mouton , de chè- 



Tre). 



pi 



CBornH (de cheval). 
Cboupe. 

Cboôte (de pain). 
CncTAjrr. 

— : — P'- 

Cbu (non cuit). 



pi. 






<^**^ *Û^JL> <^W 



« X x«^ o ^ j 






• ••rf' •/' ••/• ;f • 



w>X « X 



=y 






« «^ 



CArfj^ 



y. 



« CM' 

-0 



» O 















« tt ^ 



O ^ «^ « tt ^ 









U7 

Iban'iyi zerigKt, $eligh*L 

m 

luhiniyi achemma akka 
aiinheddel elkal 



Aiovn, m. 

Ekmkl, — Emgbmk.^Mbk- 

Ouuan Uemgheren, 

Iddja char in&s adimgher. 
— • Larmi imekker. 



Atif imgher g'ateggas ayi 
khènlla. 



Irden heddou» admegh- 
ren. 

Smlib, m. 

Athaban, m. — Taoobit, f. 

Ithahanen, — Tiourin. 
Tabebrouit, f. 

Tiberroaitin, — Tiberra. 
RouT, m, 
Kbfl, m. 

TlKCBEBT OC'AQHBOOM, f. 
DÇLMOVMEN. 

Delmoamnin, 
Daeeoza, — Daeegzaou. 

Dizegzaonen, 



* Lîtiéni. «n m*a ieaM.» 



lO 



U8 



CRU-CUI 



Crob. 



pi. 



CRUACTi. 

Cruche. 



pi. 



Crcel. 



Cruelle. 



pi. 



pi. 

Cueillir, y. a. a* pen. de 

1»» 
imp. 

J*ai , il a cueilli. 

Je cueillerai. 

Il cueille. 

Ex : CueiUe-moi un bou- 
quet, une poire, du rai- 
sin. 

Cuiller (grande). 

pi. 



Cuiller (petite). 



pi. 



Cuir. 



pi 












« > u ^ 









V ^ JV 






o^ «^ 






« X • g y 



u ^ iè ^ 









ox ox 



o (»X»X «OX0X 



- O^JL 



loiÏÏ 



O XttX o X «x 



O X 



j'j- 



W X <» M xx M xox 

« ^ tt V X 



t^J^SCM-^ 



xx 



X X o X 






« ..K*/ 6 «X«X 










TsiizsGEJOvr. 
Kesaba, f. 

ACBMOVKB, m. — 7*ilCH- 
MOUKBT. — TltlTEL- 

Xiixr, f. 

Ichmoukhen. — Ichmakh. 
— Tichmoakhitt, — Ti- 
kellaltin. 

IkSAB. — IksAB OUL'18. — 

Dakesbab. 

Keshan. — Dikeshanen. 
Téksab. — Tsakesbabts. 

Keshants. — TsikeshanbÙL 
'Elketb. 

Lekthegh, IlkeUi. 

Adlekthegh, 

llekketk. 

Elkeih'iji cikehbith ne'- 
noaar, tifirest, tizoarin. 

Agbbndja, m. 
Ighendjaoaen. 
Tagbendjaovt. — Tamegb- 

OUFT, 

Tighendjaoutin. — Timegh- 
oufin. 

Aglim. — Agovljm, m. 
Ignelman. — IgooJnum. 



CUI-CUL 



U9 



Cuir de pedle dimension. 



pL 



CciBBfT. n. 3* p. prêt. 

Ex. Ia viande est-elle cuite ? 

E31e ne vent pas cuire. 

Fais en sorte que ce ne 
soit pas trop cuit 



Les l%ves ne sont pas bien 

cuites. 

Les crêpes sont cuites à 

point. 

CoiM(Paire),a'p. imp. 

£x- •' Que ferons-nous cuire" 
aujourd'hui pour le di- 
aer? 

il a fidt cuire le rôti. 
Âs-ta fait cuire le pain ? 
Je Tai fait cuire. 
B fait cuire. 

COISIRB. 



Cuisse. 
Cuisson. 

CUIVBE. 

Culotte. 



pi. 



pi. 






LJ. 






S ^ 
(5^ 



X W S^ M J W X 






»• 



•• 



*r »«' 



^'x • ^j yj y y 



^1 




« X 




(«XV 



*^^!^J 



«XV XX ;; X X 



V J ©X XV » ;; XX 



V v#^ 



V " 



XX 






<5i5^ 






XX 



V cxx 



C^^ 



V X SX 



X X 



- (j^U^I 



• X' 



X 

V XV XX 
• X X V xj 



loVOCA. 

Akioum iottoua kra? 

Oar ibgha ara adioa. 

Er elbaVik akken oar aiiioa 
ara khèrella, 

Ibaouen oar oaouen ara 

nêzza. 



Tibottâdjadjin oaouents (b- 
lâaU. 



Sbou, 

Achoa ara a/ueou a$sa 
imensi? 

Itouoaa aseknef, 
Tesouooêth kra oa'ghroum? 
Soaoaegh't 
IsoaoatS, 

TaKBKBâMT OV'SOVOVJ, f. 

Ambssatm.—Tâmbssatbet. 
Imessathen. - Timetsathitin. 
Asovovi, m. 
Nehbas, m. 

^SEllOUilL , m. 

heroualen. 



150 



Petite calotte. 



pi. 



Cultivateur. 



pL 



Cultiver (la terre), a*. p. î. 

J*ai, il a cultivé. 

Je cultiverai. 

n cultive. 
Culture. 
Cumin. 

Curieux (doué de curiosité). 
— : pi. 



CURIEUM. 



pi. 

Vous êtes bien curieux. 
Curieux (singulier). 

pL 

Curieuse. 

— — pi. 

GtmoglOsse (plante )r 



CUL-CYN 






Taserouak, m. 


9 « XO X 


Tiseronalùn. 




A rELLAB. iMEi 




IfeUahen, 




Ekeez. 


uy ta y u yQ y 


Kerzegk, Ikrez 


ttyy y yy 


Adkerzegh. 




Ikerrez, 


yyyy 


Taîrza, f. 


• rf ^ 


Kemmoun, m. 



j • y jyy 

C5> O^ . 



y y j f» «s J ft 



y 
9.y 



y - y 
y jyy 



y f9^y y jyy 

y y 






y y y 



jyy yy 



ij^^^^ 



y 9. y 



y y y 



y y 
« <i y y 



y y y 

A 



• y y 

y y l:y 



Dafdhouli. *— Dakloufi, 
Difdhoafyen — DikIfHrfién. 

TsAFMiOULITS.^^TsAKLOU* 
FIT. 

Tsifàlioalilsin, 'Tsikloufun. 
Ketch dqfdhouli khèretta. 
Dâadjib, 
Diddjihen. 

TsÂADJIpT. 

Tsiâdjibtin. 
Messasa , f. 



DAM-DAN 



151 



D 



Damb. 
Ma dame! 


c;JU. JJ — '^J^ 


Tammttbovt. — Lalla. — 
Kbalts. 

la lalla. — la khalts'i 


Dans, prép. 

El : n est dans sa maison. 




Eo'. — GuB\ — Djc. — 
Giria. 
ilfojrûi g'ou'ktthkham'is. 


y a beaucoup de voleurs 
dans ce paysKâ. 


"1 


El kkiîan atthas deg ta- 
moart ayi. 


It y a des gens courageux 
dans les montagnes. 


• 


Deg ou'drar atsafetk irga- 
zen ekkaten ouzzal i^ 
lâalL 


JeTai rencontré dans le 
«hemin. 

Depms quand ètes-vous 
arrivé dans ce pays-ci ? 


• 

• X «x«x •xo •• X 

^ laty ^j Jl^l 


Mougregh't g'abrid. 

Achhal zegmi taoutketh 
gher tamoart ayi? 


Venez dans la journée. 


« ^ • « XX 


Ased deg'as. 


Dans moi, dans toi. dans 
lui, dans nous, dans 
vous, dans eux, dans 
elle». 


o©x*x •^^^ 


Degui, Degu'ek ou Dê'k^ 
Deg's, Deg'nagh, De- 
g oaen , Deg ten , De- 
g' senti. 


Daisb, s. 


X • 

^ 


Cbbtah , ms. 


Damseb, V. a. 2* pers. de 
iunp. 

«Tai.il a dansé. 




■ 

ECHTBAH. 

Chethhegh, ichtkah. 


Je douerai. 




Adchethegh, 


D danse. 


«Sx 


Icheththah. 



* Par eorniptioB. 



1 



152 



Ex. : Sais-tu danser? 



Je danse mal. 



Comment danse-t-on dans 
votre pays ? 

Dis-leur de danser. 

Dabd (du serpent). 

Dartre ( maladie de la 
peau). 

pi. 



Dartrecx, Dartreose (qui 
a des dartres). 

Date, s. 

Ex. : Ce livre a été écrit k la 
date de 1267. 



Quelle date porte cet acte 



J'ai reçu une lettre en 
date du 1" de rama- 
dhan. 

Il a oublié d y mettre la 
date. 



Dattes. 

Une datte. 
Dattier. 

pi. 



DARDAT 









iSj'Cr 



•,-• ^ yj 



juJt» 



y ^J* ^y^ y ^ y 



yyyj y y a 



>îl> 



<£4diMU 



fÙ/âS 



ry 



yy y *» ^ 



y y y y ^ 



y y yy ^ y r. y 



(J&JL? 



y • 



y y y y 5- X ^x y y y y 



- yyy y y y 

« «X ^ yyy y y 
(f yy y y** y ^y y yyy 



y yyy y y yyy y y y 



yyy u w 
o X w X g xox. y ^ y j 
y y yy y y yyy y y 
tf X y y y y yyy 



«xx 






bxu X («g ^yy 



0x0 XX 



y y yy 



Tesneth kra attcheth- 
heth? 

Owr (AêtÛiahegh ara de- 
Mali. 



Amek chetthahen guet- 
moart inek ? 



Inasen adchethhen. 
T18IKKB8T ov'znMM, fém. 
Tabzazt, f. 



Tihzaztin. 

DeG'S TJHZAXTIlf. 
TSABIKH, m. 

LekUab ayi illaikUeb gae- 
tsarikh alef ameïtseîn 
de'sebâa oa khamsin. 



Lâked enni, achhal ne' tsa- 
rikh illan deg's? 

Tousayid tabrat, tsarilûi 
in'ei as amezouar rame- 
dhan, 

Isha adisen tsarikh deg's. 



TSEMBB, m. 

Taâkkait netsmer, f. 
Tanbkblbts, f. 



TinekheUsin. 



DAU-DE 



153 



\ 



Dauphin (poisson). 

— pi. 

Davamtagë. 

Ex- : Donnei-m'eii davan- 



Je ne pais manger davan- 
tage. 

Une antre fois je vous en 
^ davantage. 

^' ^ (prép. de rapport). 



^•^visage de l'homme. 

Lb chevd du cavalier. 

La moitié du chemin. 

Le port de Bougie. 

La porte de la ville. 

Les gens du pays. 

Le cheikh des Oulad- 
Tsamzalts. 

Le cheikh de Plissa, de 
Hezzaya. 

Difprép. de lieu). 

Ex.: H est sorti de la^maison. 

Nous arrivons de Zem- 
monra. 

B s*e5t enfui de la prison. 
Descends de réchelie! 






.1 






yj 




«X JQ^ 



^^yy 






j«i^*! (jO^ «JL&S 






«v** 



.1 ^— M -^ I.J» 



U 



U 






1 



y « ^ » X ©• 

O X • «X OXOf^ 

I 

o y X0X y y ^ y x<»x 






X 



« w a x«x 



« / 






ii;_^^â-_l>î 



y s^i-x «gx 



« cS x^ ^ y ^ j 
^ X 



« «x*/* « X o xox 

« ^X^ OX ««X 



Adenfel, m. 

Eânov, Aktmm. 

Emou efk'iyi g'ottayi. 

Our zêmmeregk ara adêr^ 
noagh adettchegh. 

TikkelU tannithên adaki- 
nigh akter m'toura. 

En'. — Nb'. — iV'. — Ov. 
— Ir. — /^^ 

Oadem oaergaz. 
Aoadiou oa'mnaL 
Azguen ouahrid, 
*• Ebmna ne' Bgaît, 
Taoourt entemdinU. 
Au ne'tmoart, 
Amghar naît Tsamzalts, 

Amghar yijlisen, yimez- 
zaîen, 

Eg*. — GvE\ — Zmg.^^Deo. 
Iffegh egg'akhkham. 
Nottsad eg' Zemmourin. 

Iroael deg elhahs. 
Ers zeg oaselloum. 



154 



DE-DEB 



De (indiquant la cause). 

EIx.': n est mort de maladie. 

De moi , De toi , De lui. De 
NOUS , De vous , I>bux , 

D'ELLES. 



D^ (à coudre). 



DÉBARQUEMENT. 
DÉBARQUÉE, V. n. 9* p. i. 

DÉBARQUER (des marchan- 
dises) , V. a. a* p. imp. 

DÉBITEUR. 



pL 



u- 



DÉBORDBR, 3* p. prêt. 

Ex, : On dit que la rivière a 
débordé. 

L'eau de cette fontaine 
déborde de tous côtés. 



DÉBOUCHER (un conduit obs- 
trué), a* p. imp. 

J*ai, il a débouché. 
Ex. : Débouche la cruche. 

Debout (Etre), 2* p. imp. 
11, elle est debout. 
Ils , elles sont debout. 







« ^ 
A. 



O • « X •'' A. *' 

it^ ^ u ^ a j Q y y 



0° 



y 



j y 

y 



yy 9 y 



u tt y 
u y y yy 






9 yy « xtfx 

« XX « y Q y 

ôM^ c-w^' ^*A-« 

© X yy ^y y yyy v xx 



yy 



XX «. -'^x 




X X 



© s X 

«{-xx » y ^ y 
jyy y y x © ^ x 

» X 



y yy y y y 

y *à ^ y © s» ^ 



S. 

Immoat s'ouatthan. 

Zbg'vi. — Zeo'vbk. — Par 
corruption Zmk. — 
Zmo's. — Zbo'naoh, 
— Zbg'ouen, — Zeo'- 

8BN. Zbq'sBNTS, 



Tâspout, f. Kestbbiba. — 
Tachachmt ovltbad. 

Takoxjsi, f. 
Eb8 *. — Thbb, 
Sers. — Esthbb, 

Bamdaien. 

DimiUtneR. 
Iabmel. — Ifadb, 

Seligh asififadh. 

Aman entala ayi aifidhen 
• gne koul tama. 

Sbrrab. 

Serrahegh, Iserrah. 



Ekkes tadmt 
moakh '. 
Bed. 

Ibed, Tebed. 

Bedden, Beddenis, 



laa'A- 



' Littéral. «DefceniU.» — - Littéral. «Ole le bouchon.» 



DÉB-DÉC 



155 



Ex. : Ne reste pas debout. 



Je ne pub me tenir de- 
bout. 



DÉBRIDER, Y. n. a* p. imp. 

n a débridé le cheral. 

DÉBUSQUER, a* p. imp. 

£i. : n les a débusqués de 
rendrait où i1| s'étaient 
cachés. 

Deçà (En). 









Décapiter, 3* p. prêt. 

Décharger (une voiture, 
une bête de somme, 
d*un fardeau), a* p. i. 

Ex. : Viens m'aider à déchar- 
ger les mulets. 

As-tu déchargé le cheval ? 

H Ta déchargé. 

Je le déchai^rai. 

B ne peut pas , à lui tout 
seul, se décharger de 
son fardeau. 

n a déchargé un fusil. 

n a dédiai^é de Timpôt 
les gens de cette tribu. 



o ^ w^x XX ex SX «^ 

• X ox «SX 



• X j 

X X © x« X ex X ^ X 



U XX 



XX X 



,^ y^ 



X 

«x • X 

ft X OX «X 



«» ft «X T. X 



^ O XX W « X tt XX 



XX 

O XO O X 

(f ^« X O O «X 

« «X 

X 
4» ^ OXX 



>!*>*>» «4 



^>-43l 



« X ex XX e ox «^ 

e X ©x*/' e « X 
« ex*J^ex (» X ex x ^ x 
ex e XX X e x e^xx 



e«. 




^^x eexex 



Oor Uâgkim ara akka te- 



Oar jftfmjii«r0y& ara a4bXr- 
kimegh hMegh. 

Ekkms bloâm \ 

Ikkes elgam làoadiou. 

SourBQH, 

Isorfegk'iten ga'emkan anU 
daferen. 

GVMDJiZA Alt. — Gue'tAMA 
AYJ. 

Igzmm tKar. 

ErSt, ESTBMH. 



Ated aouniyi anefsou iser- 
Han, 



Tefntk km i'ouâoadioa? 

ifi'it. 

Atefsoagh. 

Our izmir ara adisther 
oaakd'is îahmel in es. 



Igra leoudja ne'lmekhalU. 

Iharrer guelgherama aitel 
àrch aji. 



*Uttéral. «Ole U bride.» 



156 



DEC 



DÉCHIRER , V. a. a* pers. de 
Timp. 

J*ai , il a déchiré. 
DÉcniRÉ , p. p. 

pi. 



DÉCHIRÉE. 



pi. 



DÉCOUDRE , a* p. imp. 



J*ai, 3 a décousu. 



DÉCOUSU , p. p. 

pi. 

DÉCOUSUE. 



DÉCOURAGER (Se), 3* pen. 
prêt. 

Ex. : Je suis entièrement dé- 
couragé. 

Ne te décourage pas. 

Qui est-ce qui a pu te dé- 
courager «insi? 

Il n y a pas de quoi te dé- 
courager. 

DÉCOUVRIR, V. a. a' pers. de 

1»» 
imp. 

Ex. : Elle découvrit son vi- 
sage. 

• Il »'esl découvert la télc. 



** >• • 

2^}^. 



3), * 







• • SX© 





o ^ 



sy • 



» XV X 



X 
« X (IX 



UL^jio ôO^t 



X 

4» SX 



U X «♦ X os^*' ©i'CX 

W X ftX 



Q JU XX 

«#x ^«x 
e » ^oxx 



u o j«x 
A. ... 



X •" ' X 



ttx ttx« j a s^ 



U ^ © X,U X 

9 s X • XX osxx ^x 



Sx « ^ 






«SX XX vxx « ^ ux 






X 
O X 4» X 

*^1 



O O ^ « X « X 



cr^^i' v^ 



<>. ^1.4 



(f « 



tt X O X 



CjriJIJIEG. 

Ckerrèguegh, Icherreg. 

DlMCHERREG. 

Dimcherreguen. 

TSIMCBSRRBOT. 

Tsmchemgtin. 

Fettsek, — Epdek, — 
Thaebek. 

FettiekegL — IfetUek, — 
Fedkegh. — IJdek. 

DàMfiFTSOUK, 

DimefUottken, 

TSAMEFTSOVMT. 

Tsimefisoaktin, 
Ierez oul'is, 

Irrez ouVioa selkeL 

Esker oui. ' 

Achott, nesebba aghef irrez 
ouVik akka? 



Oar toafit aghefara irrez 
ouVik. 



Ekchef. 



Tekchef oadrnis. 



Ikchejikhfii 



DEC-DED 



157 



n a fait découvrir sa mai- 
son (ôter la toiture). 

Je ne puis le découvrir (le 
trouver). 

n m*a découvert son se- 
cret*. 

La vérité se découvrira 
avec le temps. 

Découvert, p. p. 

pi. 

Découvkrtb. 



pj. 



Décrasser', v. a. a* pera. de 
Timp. 

DÉCRÉPIT, adj. 



pi. 



Décrépite. 



pL 



El : VieîDard décrépit. 
Vieille décrépite. 

DÉCRÉPITUDE. 

Décroître . 3* p. prêt. 

EBe a, elles ont décru. 

Les jours décroissent 
beaucoup. 

Les eaux ont décru. 



Dedans. 



^\ |.U.I J4X3 (j«.âv 

• X (f £ X ^ WXX 

xV 

là X • XX • X X 

«*^ 

iê J U XX 



«*X ^ O X 

« « ^ « XX 



/Mei tadouli oakhkham 



ines. 



y V ^ V X 

A. 



w x«x (» s X 

«S ^ V X »>x 

o xs ^ » X X « ^ 

» s •* y y y uj^ 

w ox s^ » y yy j 
o y y jy y X(fX 
4» «» xe^x o • xttx 

« » X (f 

» xex 
« <» X iix « xax 

cxÂAâJb . joàj^ 

*x w X «X o s «^ 

y yyy y xx 

tt X X 



Our ztfmiiMnej^& ont ata- 
Ikerriyi s'euer in es. 



AiiAdii zenuui adibin el 
hak\ 

ÙAMEKCBOVr, 

Dimekchoufen. 

TSÀMSMCBOVFT. 

Tsimekchouftin. 
Ekkbs ilkftàn, 

DAOUSnAN. — loVSSBÂ. 

Diousranen. — Oussertn. 

TsAOaSBÀNTS. T0V88BM. 

TsiottSftmtiin. - OusserenU. 
Amghar iaoutran. 
Tamghart Uaoasrants, 
TiousBnr^ f. 

IlfKMS. 

Tenkes, Nekients. 
Oussan nekten khèrella. 

Aman nekten. 
Dàkhel, 



* litiésdl. «Q ma aroné.» — * Litt^al. «Le temps pasaera, la Térité paraîtra.» 
*" LitUral. «Oter la cnase.* 



158 

Ex. : Le dedans de la maison. 

n est resté dedans. 

n est entré dedi^s. 
De dedans en dehors. 

Dbdirb (Se), 3* p. prêt. 

Défaire (une armée), 3* p. 
prêt 

DÉFENDRE (soutenir), a* p. i. 

J*aî , il a défendu. 

D nous a envoyé mille ca- 
valiers, pour nous dé- 
fendre contre rennemi. 



DÉFENDRE (une place), a* 
p. imp. 

J*ai, il a défendu. 

Ex. : Cent vingt-trois Tout dé- 
fendu contre dix mille. 



DÉFENDRE (interdire), a* p. 
imp. 

Ex. : Le Coran nous défend 
de boire du vin et de 
manger de la chair de 
porc. 

Je vous défends de sortir 
d'ici. 

D m'a défendu d en rien 
dire. 



DÉD-DÉF 







<tgy B ^ Q y a y 



4t y Q yoy y oy 



y yity 



tt yoy tt y ny 
a y y u ■s u yy u y^^y 

(j-»U-«s!| oui ^UaA^ 

Q y it y uy y y • s: • 



n^ it y Q j it y 



ityity 



iiy^^y itiàyity 



ià uyyyyyyy uy 

i»y y y *.• « n y it y u 



ityy 



u y uy ii^y 



çlfliL 



it it <- y it^yy a yjity 



y 
it j it * 



j it y it y 

V • ^ 

y 

ity^ 

v-*AÎt 



il y it yy y "H y a y it yuy 



c-f 



yy 

it y u y y y ity ^ y u y ity 

^y y ^ity 

^t ^i 



u 
M 

Ike 

Gu 

Ibhmk 

Irza : 

EnsB, 

Net 

Ich 
l 





SEMIti 



Sen 



Mû 



Habb. 

Elk 
t 
e 



Adi 
i 

M 
i 



DÉF-DÉG 



150 



Drpbndu. 




Duiiirjujf. 


ni 




DiftnilMR. . 


pi. 


Dépendue. 


y » 4^ V ^ 


rsjjfjuvrs. 


ffl 


y » X « ^^ 

V AI ^^ 


TnAimifitii. 


DÉFEiiREB (un cheval), a*p. i. 


• • « X e s X 


EkKMS TA8MIMT, 


Allons faire déferrer les 
chevanx. 




Anrook amekkêt Uismrt 
i'éottdiouen. 


n les a déferrés. 


VX«X V« OX 4» ^X 


« 
Ikkei tasmirt ênten. 


1 DÉFiBi (Se) , 3* p. pr. 

1 




OpJI lOVMtM AHA, — /0I70- 


Je ne sais pourquoi il se 
défie de moi. 


e ^ itJ y yy yy «X «# 


CAD. 

Oar sinegk ara aghêfioag- 
gad zeg'ui. 


Je me défie de ses paroles. 


4» XX XX ftXOX U^ 

• 


Oar Uamnegh aragu^aoua^ 
Vis 


Défiez-vous des menteurs. 


XX tt XXX «^ tt . X ox ox 


Er elbal'ik our Uamehetk 




^ ^ X ^ 

« s X ^ tt, XX 


ara gu'aoual oa'keddab. 


1 D se défie de tout le 
monde. 


s X^ « X X o x> tf x^ 
^1 yUiH y«> ifjill 

•" Jf," 


Oalach ghoar'ei eUunan 
oalamma deg yioam. 


DiniB (passage étroit). 


» XO X X « «X 

X 


ÀBniD DADHMiKAlf. 


DépLOBKR (ôter la vu^nité). 


^1 


Eflou, 


3* p. împ. 
n a. Os ont défloré. 


1» XX » XX 


Ifel, Felen, 


Déghingoler, V. n. a* p. i. 


iii 


KSLOVLLI. 


J ai, il a dégringolé. 


m ^ftx w w^x 


Keloaïligk, IkhalH. 


Déghikgoler (Faire), v. a. 




Seelovlu, 


a' p. imp. 
J ai, il a fait dégringoler. 


«w^ftXX Ww^tfX 


Sekhalligh , IseklouUi. 


DeGUEVII^LB, DÉGUEMILLéB. 


«X X»X «X XttJ X «X 


IlSA LAHOOAiDJ DIDBHBAIBN. 



160 



DEGDEL 



DÉGUERPIR (sortir d'un lieu), 

a* p. imp. 
DÉGUERPIR (Faire), a' p. i. 

Dehors. 

Ex. : Restez dehors. 

n vient de dehors. 

AHez-vous-en dehors. 

Mets le chien dehors. 

J*ai attendu dehors. 

Quelles sont les nouvelles 
du dehors ? 
DéjX (auparavant). 

n est déjà venu deux fois. 



Je vous ai déjà dit cda. 

DÉJÀ (dès rheure dont on 
parle). 



n a déjà fini. 
Vous êtes déjà levé? 

DÉJEUNER, s. 

DÉJEUNER, V. a* p. imp. 

n a déjeuné. 

n a donné à déjeuner. 

De là (de cela). 

De là (adv. de lieu). 

DÉLIER (défaire un lien), 3' 
p. imp. 



r— . 



«£X W 









«SX • gx«^ .»«» 




• •«• 



vos •(k^OXXOX^ 












^y ià y ^ » ^ ià ^ U ^ 



«^ 



« .> X 



» X 



« X ox 






> X 






Effegh. 



SOUFMGH. 



Bebea. 



Ghim berra. 



lôusad gae'berra. 
Rotth gher herra ou ^egh, 
SoufhgTi akjoun. 
Erdjigk gue herra. 
Achoa lakhbar gne herra ? 



Akbel. 

lousad sénat entiikelu ah- 

Ennighak oaayi okheL 

TOVEA, GUE'TSAÂTS ATI. 



Ifoak toara. 
Tekreth gae'tsaâts oyi ? 
Imekli. — Fadhovr, m. 



EtCB tMBKU. 

Ittcha imekli. 

Isettcha imekli, 
Egg'ovinna. 
Si'hin. 
Ef8i. 





DEL-DEM 


161 


Ju.iladëlîé. 


X «X « «x 


£/«9fc. />. 


Je délierai. 


« y© XX 


Adefsougk. 


DELIVRER ( mettre en M- 


« SX jyy 


Ebkov. — Sebmab, 


berté), î* p. imp. 
•Tai, il a délivré. 

Je délivrerai. 


• SXX CIXSX XftX « X 
« X s X «X O ^(fXX 


Berigh, Ibra-Serrakegh, 
Iterrah. 

Adehrougk - Adserrahegh^ 


11 dâivre. 


o Ht X «x .iS^^ 


Iherroa - Itssemh. 


DÉLUGE. 


<l X J 


Tbovfàn, m. 


Demain, adv. 


«.XX - XX 

àj\ _ Jjl 


ilzEEJCil. — ^ZEE. 


Demain matin. 


4» »XX 


Azekka zik. 


Demain, dans la journée. 


X 
O XX ©j^X 


Azek d'où as. 


Demain soir. 




Azekka tameddit. 


Après demain. 


s XX tt i X 


Seld azekka. 


Dbxajtoe , s. 




TiMETRA. TàSOUTRA, i 


Ex.: n a accueflli ma de- 


^ x«x xttx 


Ikhel timetra in ou. 


mande. 
a rejeté ma demande. 


1 

J XtfX M «X 


Izâyi timetra in ou. 


Demander (prier quelqu un 
d*a€Corder), a* p. imp. 

Ex. : Je lui ai demandé. 


« XOX tt XjOX <IX > 


SovTER. — Etred. — 
Ethleb. 

Soutregh zeg't. 


Que m*a-t-il demandé? 


^x gx» ^x ^x 


Achou isouter zeg'ui? 


n vous accordera ce que 
vous lai avez demandé. 


O X « J X « XX « « ,M X 


Akk'ijk aÂen tesouireth 
zeg'i. 


* 

n n'est pas homme à de- 


«X ^XUX^ttX SX 

^ X 


Nettsa delmouhal adiiouter 


mander quoi que ce 
smt. 


X 

X 4» X 


gueldmris oulamma de'- 
kra. 


Qu'est-il venu demander? 

m 


«X ^ X xgx JX 


Achou ibgha aditouter. 



11 



162 



DEM 



Je vous demande une 
grâce (faveur). 

Tout ce que je vous de- 
mande, c*est de vous 
taire. 

Il a demandé la grâce de 
son père (pardon). 

Demander (interroger),^* 
p. imp. 

Ex.: J*ai une chose à vous 
demander. 

Demandez - moi tout ce 
qu*il vous plaira. 

n lui a demandé l*heure. 



Demandei-lui-en le prix. 

J*ai oublié de lui deman- 
der son nom. 



Pour venir jusqu ici j ai 
demandé deux fois mon 
chemin. 



n est venu me demander 
des nouvelles. 

Demander (désirer, vouloir), 
a* p. imp. 

Ex. : Que deinandes-tu P 
Je ne demande rien. 









(I XX ox»xx«x^x 

U*»W^ Ole ^Uw^^MO 



tt ^ ii^ 



u X 



«X^âôt 1.^ f^mÀm 




X 
OwX <l VX6X 

^^ ^1 III lui Cl t 



«s xoxax M ex 



U^l*^. 



(I OX tt XX 

-^ * il 



w Jk**^* xoxV 



« O X «x 
Al A. 

U XX tt «» SX tt'V 

"x 



XX 



ftxe «xttxft X 






4» O 



X X 

o tf^ «X <» X X o ex 

XX e s; X e e^ ex 



_ X ex e XXX 



e X ^x e X ^ 



e X 



e xef 



e ex ^x 
X ^ XX e X ej 
S XX 



ilefesoa/rejà seghonr'ek 
ayi'tsekreth youen leà- 
jemil. 

Oar theUehegharaseghùU' 
rek oalamma dekra , ak 
tasottsnuu 

Issoater semak ghefhahas. 

Se KSI, — Enchbd. 

Ghoari yiouet entemsalts 
akseksighfeltas. 

Sehi'yi ghef akra Hlan 
aîen tehghith. 

Iseksat achhal netsaitin. 



Seks'it annecht azàtis, 

Sehigh atseksigk ghef is- 
m'is. 



Seksigh sénat entikkeltàn 
ghefouhfid, akken ara 
adasegh gher dayùd. 



lousad ayiseksi ghef leUt" 
bar. 



Bghou. 



Achou tehghiA. 

Oar begKigh ara oaliomma 
dachemma. 



DEM 



163 



B ne demande qo*à jooer. 



Je ne demande pas mieux. 

Quelqu'un vous demande 
(tous appelle). 

n a demandé à vous voir. 

n demande à s*en aller. 
DÉifAHGEB, 3* p. imp. 
Ex. : La peau me démange. 

Qn*est-ce qui le démange? 

Sa main lui démange. 

D^KABCBE (manière de mar- 
cher). 

Ex. : B a unebdle démarche. 

Une démarche légère. 

Due démarche lente. 

Dbkbdbb, s. 

DEifzURXB (habiter), a* p. i. 

Ex. : Ou demeures-tu ? 

Je demeure loin de chez 
vous. 

fl demeure près d*ici. 

Noos irons demeurer ail- 
leurs. 



Demi, Dbiiib. adj. 

« 

Ex. : Une demi-heure. 
Une denû-joumée. 



S^rf» s<^ ••<»•<»•> 



h%\ «il 


















«^ 



,1 



> • ^ S-' 



dhu jowy ^*> «A»l 



ià ^ *» 




U^Q^^ i» JQ^ 






it u ^ 



«XX «ox o x «X 




,1 






Oar lijAa ara oolamma (2tf- 
chemma o/a oarar. 



Beghigh, — DelaàU. 

Yioaen oaergaz ighgha- 
rak. 

Ihgha akkizer. 
Iheghghoa adirouh. 



Etcb. 



Ittchayi ou'kioamiott. 
Achoa akkittckan, 
Ittchat oafousis. 

TiDDi.-^TiKLlJ, 



Tiddi in es dêlaâlit$. 
Tiddi Uafsoasants. 
Tiddi Uazaïants, 
Taovazbdoba, f. 

EZDBGB. 

Anida tezeddegheïh, 

Akliyi zeddeghegh hâdegh 
feirak. 

Izeddegh dayi ikrri> 

Anrouk anezdegk gae'm- 
tan niihen. 

AiovEB.-^IoziM, — Nés F. 
Azguen entsadu. 
Azguen oaeu. 



1 1 : 



164 



Une demi-coudée. 



Un demi-boudjou. 
Un an et demi. 
Un jour et demi. 



Une heure et demie. 



Demoiselle. 



pi. 



DÉMOLIR (un édifice), a* p. i. 



Démon. 



pi. 



DÉNONCER, a* p. imp. 

Ex. : n est allé dénoncer cela 
au cheikh. 



DÉNOUER , 2* p. imp. 

Ex. : n a dénoué sa ceinture. 



Je Tai dénouée. 



Je ne puis la dénouer. 



Dent. 



pi. 



Les dents. 



Ex. : J*ai mal aux dents. 

n a arraché une dent. 

n s*est fait arracher une 
dent. 



Dent qui branle. 



DEM-DEN 

« m ^ K. **^ 



O X «^ «^ 



O" 



I 






iÙKJSmkJSêJÙ 






{j^jJS^i^jSJÔ 






_ _ A 






u^ • 



!^J 









o ^ « 












u u y ftJQ^ iè ^ «S^ 









• « • s -* ^ ^ 









*Azgûen iy'ighii 
Azgaen en tenait. 
Aseggas d'oazguen. 
As d'ouzgaen, 
Tsaâts d'ouzgaen. 
Takchicht. 
Tikchichtin. 

SSOHLI. 

Chbithan. 

ChaCaihin. 
Alem. 

m 

Iroah adiâlem amghar gh^ 
echchi ayi. 

Epsi, 

Ifsi abaggous in es. 

Fetigh't. 

Oar zemÎTegh ara atefsigk. 

TOUGBMBST, f. 

Toughmestin. - Toughnuu. 
Ouglan, m. 
Ottghniou keraheniyi. 
Ikkes yiouet enUmghmest 
Isekkesyioaetetitou^u»eU. 



Toughmest tetAouz. 



DEN-DEP 



165 



Dentition. 

Dépendre (cela dépend de 
tous). 

Celte affaire ne dépend 
pas de moi. 

Dépenser ', a* p. imp. 

Ex. : Combien as-tu dépensé 
aujourd'hui? 

Il a beaucoup dépensé. 

J*ai dépensé cent boud- 
joux dans mon voyage. 

Depot. 

Ex. : Il a mis de Targent en 
dépôt 

n a retiré le dépôt. 

n a remis le dépôt. 

n a nié le dépôt. 
Dépouillera, a* p. i. 

J*ai, il a dépouîBé. 

Je dépouillerai. 

B dépouillera. 

DÉPOUILLER, 2* p. imp. 

Ex. : Les voleurs m*ont dé- 
pouillé. 



Ex. : Depuis Bougie jusqu a 
Constantîne. 










J <IX « 







«X y XX 41 X «» (I O X X 

iUU^^ (:)-Ç;^^ UV^^ 



«IX X X X > 

4«X X X JJX 

«X X X tt X «X 



->x « ^ 

X ^ o ^ 

X 

« ^xx 

JX«X 



Jl>! 



w-* 



M SX » s xttx 



/' 



X J 

(IX il 






XX 

I 






(IX O X (IX 

X 



TiMGHi BN'TOVHGMBSTllf, f. 
ECHCHl ATi GVBPOVs'lK, 

Eddaoua ayi mahi gue'foa- 

SsBnBF. — Ebz, 
Achhal terzith assa? 

Iserefiirimen khèrella. 

Erziyh mia entenaltin 
gue'sfer inou. 

La M AN A, f. 

Isers idrimen delamana. 

loagha lanuma. 

lira lamana. 

Inker lamana. 
Odz. — Ezov. 

Oazigh , loaza. 

Adaxough, 

Adiazou. 
Abri. 
Elketthâ Arraniyi. 

Zbg. - GvB, - Al A. - SOVBA, 
Gue Bgaït arAksenthina, 



' De rargQDt. — * Oter U peiu d'un animal. 



166 



DEPDÉR 



Depuis longtemps. 

Depuis le matin jusqu^au 
soir. 

Depuis le premier jus- 
*qu*au dernier. 

Depuis les pieds jusqu'à 
la tête. 



Je ne Tai pas vu depuis 
deux ans. 



Je ne suis pas sorti de- 
puis hier. 

Il n*est pas venu depuis 
huit jours. 

Depuis lors. 

n a travaillé beaucoup les 
deux premiers jours, 
mais depuis il n*a rien 
fait. 



Depuis que, quand. 

Ex. : Que s'est-i) passé ici de- 
puis que je suis parti ? 

J*ai été malade depuis 
que vous ne m*avez vu. 

Depuis quand êtes -vous 
ici? 

DiiRAGiNER (un arbre), a* p. i. 
J*ai , il a déraciné. 






« tt. ^^ it^ i»^ ta y 









• ».• 






4^' 



«I^S^ V it ^» ^ 9^ 



« X sàj m ^ 






^^ 






•• 



tfj' 






• X wx yju^ « ;; j « 



I 









<. J •/» « ^ « • O^ rf» ^ 







«H?^->/^ 



b 1 4» Jl^l 



Q y 9^ 






Gue'znuui. 
Gue'Aàh or tamediit. 

Zeg oamezouar or oaneg- 
gar. 

Zeg itharen or oukemi. 



Adselhan sin iseggasen osr 
t'ezrigh, 

Zeg ithelli oarjighegh ara. 



Aîa temenia oussan our ioa- 
soi ortL 

Eg'OVINNA sovju. 

Sin oussan imezowra ith- 
dem khèrella, mâna eg- 
g'oustan sowra oar iskir 
ara oulamma de'kra. 



Zbgmi. — Aîa, 

Achou lekhbardayimzegmi 
rouhegh, 

Zegmi tegrith'iyi auûmegk 



Achhal ida ketch da? 
Ekla, 



DER 



167 



Dbskum. 



pi 



Dejutishb. 



pi. 



Ex. : D est arrivé le dernier. 

EUe est entrée la dernière. 

Le dernier soupir. 

Le dernier mois de Tan- 
née. 

Le mois dernier. 

L*an dernier. 

La noit dernière. 

Le dernier des hommes 
(le pire de tous). 

En dernier lieu. 

DsBHiÈBEMENT (fl n*y a pas 
longtemps}. 

Ex. : Je i*ai vu dernièrement 



Debbibbb. 

Ex.: Le derrière de la maison. 

Derrière moi, toi, lui, 
nous, vous, eux, elles. 



Marches derrière. 

Ne regarde pas par der- 
rière. 

n a Grappe par derrière. 



J 



"és; 



«* S /*• u ^ j 






i» ^vxx « 



• .r ^ ^ 






>-» 









C^^yyj, 



« • 



••> 









* «•>• ft.^ ^ ^ 



.*2|>ây 



Djiv^ooiiji. 
Dineggaren. 

TsANMOOAJiT, 

Tiineggariin. 
lousad daneggar. 
Tekckem Uaneggart, 
Erroak daneggar. 
Aîoar daneggar. 

Aîoar ai iâddan. 

lUndi. 

Itk iâddan. -Uh azerîen 

Ergaz elârra medden. 

Gue'neggar. 
Mahov kbàrella, 

Maiiou khèrella zegmi 
zerigh't 

DBFFin. 

Deffir ou' kham. 

Deffirioa. -Deffir ek.- Deffi- 
res.*' Deffir'enegh. - Def 
firenonen. - Deffir ensen.- 
DeffirensenU. 

Eddou guedefftr. 

Our sig ara gher deffir. 

loatazeg'deffir. 



168 



DER-DES 



Derrière (partie postérieure 
du corps). 

pi. 



Derviche. 



pi. 



DÉSARÇONNER , V. a. 5* p. pr. 
n a été déarçonné. 3* p. pr. 

DÉSAVEU, s. 

Desgendre , v. n. a* p. imp. 

Je suis descendu. 
Il est descendu. 
Je descendrai. 

Descendre , t. a. a* p. imp. 

Descente (action de des- 
cendre). 

Descente (pente par la- 
quelle on descend). 

pi. 

DÉSERT, S. 

Grand désert 
DÉSHABILLER (Se) , 3* p. pr. 
DÉSIR. 

n s*est rendu à mon désir. 



V ^J 



lu' A 









O X O X 



U 












« c^ 






j>iâ> J[Â5 



© • • 






«» -» 



CXfcx' « X 



>^' — V>» — U^'— v^ 



«y J tty Qyy 






9^ CIX 



jJârftft 






y 9 y y 



M 9 y A» y 

-A, ,/C^«* 



« O X « 



/^ 



j^Ul 



• *» y uy 



U' 






yu y 







©<^ 









© uy u y oy 



Takhouzzit. 

Tikhoazzin. 

Taikna, - Tikhtdooin, f. • 
Imeslan, m. 

Aderovich. 

4 

ISSBGBLI GDE'TARIKtK 

Ighli gne'tarUt*, 

Neker, m. 

rffEA. — EiW. — 5ofrji. — 
i4iroc7ED. 

Theregh.-Ersigk,-SotthêgL 
Iter,'Ir$a,'I$Ottb. 
Adeihregh. - il(2e/M}fc. - 

iSebs. ^^Esthbe, 
Taovatbra, f. — 7!Aoi7iiES^ 

TiROVSJ, f. 

Tïi^Mrfm. 
Lekhla, f. — Amman del- 

KHALI, m. 

Sahm« f. 

IkKES LABOUAÎDriS*. 

Mebad. — Lebgbi, maso. 
Isker lemraiiou. 



» littérd. .n a fait tomber de la adle.» — » Uttéral. «U est tombé de la idle.» — * Littéral. «Oter 
«vêtements. » 



DES 



16g 



DÉSIRZIL 

Ex. : Je ne désire rien tant 
que vous être agréable. 

Que désirez-vous de plus ? 

DÉSOBBIIL 

J^ai, il a désobéi. 
Je désobéirai. 
Dbsobuajs. 



, 3* p. prêt 



Dessaler ', a* p. imp. 

Dessécher, y. a. %* pers. de 
limp. 

DBSSBcnER (Se et Être Des- 
SBcns), a* p. i. 

DBssicni. 



j X 









^ *àj . V 



pi 



DBssicHij^. 



pL 



Dessous, s. 

Dessous (Au-) , adv. 

Aii-dessoas de moi, de 
toi , de lui , de nous , de 
TOUS, d eux, d'elles. 



Dessus, s. 






J X 



• •• • • 




0X0 X X 

U^-^j j»*^a^ 

00X0y^ 0^0X0X 

« X J 
rfx 

«X ^ 



0X 



5-* 





S X 



X X 



XX 



crj^ 



l^ô - fS^^ 



X OXX O X0XX 0X0XX 



* - t»5>*-é*^j* 



X 0XX 



X X X 






fisojro(7. 

iVrA osr heghigh ara ala 
gue'lkhathrik, 

Achou tâbghith aUenumth? 
Âasoo. . 
Atigh - lésa. 



Adasoagh, 



— SiÎÂ 



SlMA GHBn KUÂT 
DÂ8A0VEN. 

iKMÈSiaHSAN^. 

slreo am80um ovb'lmbib. 
Sekkour, 

Ekkovm. 

Ikmovb, 

Kouren. 
Tbkkovk, 

KourenU. 
Daov. 

S'aDDA. OVADDA. 

Daoui • Daouak - Daoa-as 
Daouafnagh - Daoua- 
t'ouen ' Daoaat'sen - 
Daouafsents. 

ElfNIG, — OvrBL. — Da- 

8A0VBN, 



Littéral. «Oter les os.» — ' De U viande. 



170 



DES-DEV 



Dessus de (An-). 

Au-dessus de moi , de toi, 
de lui, de nous, de 
vous, d'eux, d'elles. 



DiTBLBR, Y. a. et n. a* pers. 
de Timp. 

Ex. : n a dételé les bœufs de 
la charrue. 

Dette. 

n a des dettes. 

U est abîmé de dettes. 

Il a payé ses dettes. 
Deux. 

Deux à deux. 



Deuxième. 



Devancer (gagner le de- 
van^) , a* p. imp. 

Je Tai devancé, 
n m*a devancé. 
Je le devancerai, 
n devance. 

Devant, prép. 

Devant moi, toi, lui, 
nous, vous, eux, elles. 







A/? 



© -> 



t^U ^ X «i X«^ 






••• 



o •• • •,©• 



•• • « s» • 



u ^ ^ 



«1 












(JV-^l 






&BNhia. — S'OVPBL. 

Sennig'uiou, - Semiig*uek,' 
Sennig'ues, - Settnig'- 
nagh, - S'ennig'oaen, - 
S^ennig'sen , - Sennig'- 
sents 



u Qyy^ 



V^J 












J6ra izgaren guezougli. 

Thelaba, — Dur, m. 

Feïïas thélaba, 

IchathfelCas eddin. 

IJka thehyas. 
SiN, f. — Sbnat, 

Sin sin. - Sénat senai. 
Ovin ohbr*s, f. — Tmn 

QHBR8. 

Ettsisin, f. Ettsisnat. 
EzoviB, 

Zottoregh't. 
Izouar'iyi. 
Atenaovdregh. 
Ittêezoaar, 

EZZAT. 

Ezzat'ioa, Ezzat'ek, Ez^ 
za£es, Ezzat'nagh, Sz" 
zat'ouen, Ezzafsen, 
EzzatsenU. 



DEV 



171 



<i C^ wx o J 



Ex. : Va-t*en devant. 




^\j]jà çjy 


AobA ^ker «tjIMU. 


Né reste pas derant moi. 






7iftAtf r tzzaX'woL, 


L'on devant Fantre. 




fctfj ^1>' 09i 


Yioaân tzzat yiouen 


Par devant. 




«£>tyfi> 


Guezzaî, 


Les jambes de devant 
(des quadrupèdes). 

Cl-DEYAIIT. 


^J9é^ • • • 


Itharen imezoura, 
Akhel, Gue'mezouar, Gue^ 


DivASTBR (on pays), a* p. i. 






'ZttUUL 

Ekbhmb. 


Detehib, a' p. împ. 




Hf ^ O ;X 


EmMBL. — OvLLiD. 


Ex. : De paavre qu*il était, il 
est devenu riche. 

B est devenu fou. 






Zeg tignellelU ikkel iel 
ghani, 

Ikkel damhaij. 


On ne sait ce qu'il est de- 
venu. 




X)ttlammad'yionen our irri 
Ukhberfeirat, 


B ne sait que devenir. 






Oar iuin ara achou anuker. 











n j a longtemps que je 
ne vous ai vu , qu*ètes- 
vous devenu? 




m 

Kkèrella aîa our k'ezrigh, 
anida tellith ? 


Devihbr, a* p. imp. 




•'t' 


Kbammmm. 


Ex. : Devinex ce que je tiens. 

Devinei ce que cela m*a 
coûté. 
Deyihbressb. 

* 




• 

Khammem achou deg ou 
fous'iou. 

Khamaiêm i'ouachlud se- 
ghighU, 

TAOuBaàirTB, 


ni 




^^ 


Tignezzanttin, 


pi. 


Dbitoib , s. 






Dblovadibb, m. 


Ex. : Cest mon devoir. 






DekmaijebJUn 



172 


DEV-DIE 




n a rempli son devoir. 


« X X «X «XX «x,ox 


Isker aJien deloaadjeb fel- 




© - X 


Yas. 


H a manqué à son devoir. 


«1 XX XX « « X «> 


Oar iskir ara aïm deloua- 




© Sx (f X X6 X 


djebfelVas. 


Devoir *, v. a. 3" p. prêt. 


«X X 


Ilzem, 


Devoir (avoir des dettes). 


« X t» « XXX XX 
X ^ 


Tbsaîelbn'as idrimeh. 


DÉVORER, a* p. imp. 


«1 X MX 


BU. 


• 

J*ai, il a dévoré. 


vxdx «xox 


Mâgh. - ïblâ. 


Je dévorerai. 


«xoxwx 


Adehelâgh. 


Il dévore: 


«♦-XX 


IbelU, 


Diamant. 


«xx 


Iamanth, m. 


Diarrhée. 


« tf X^ X «XX 


TaOVAZLA OU'ABBOOTB. 


DlEO. ^ 


WXX «X '«Sx 

J^jJLâal c^j AMI 


Allah, — Rab. — Agubl- 




« X « XX 


LIÙ AMBKBAN, * 




ub-*-*' 


* 


Ex. : mon Dieul 


X 


la Raibi, 


Dieu sait! 

• 


« s X ^x 


Rabbi issen. 


Ce que Dieu fait est tou- 


X 
« MX^«X«X« 


Oain isker oagaellid ame- 


jours bon. 


'^ » X 
dX XX « X « XX 

O X« X 

X 


kran etsa aï delaàUt 


Dieu est grand. 


« X© XX „x 

X 


Rabbi damekran. 


Dieu est généreux. 


6 u ^ ^ y 

X X 


Rabbi dakerim. 


Que Dieu te tienne en paix! 


,„X II» -^ K» «J 


Akkihenni Rabbi. 


Que Dieu te bénisse! 




Rabbi tAkïbarek. 


S^U plaît à Dieu! 


0Sx_X jyX •x 


AdigRabbL'Inchd Allah. 


Il fànt, fl est néoesuiie; être ol 


ïUffé à qadque choec par la loi , par la 


oontome. 



DIEDIF 



173 



Que Dieu fasse prospérer 
votre union ! 



Que Dieu vous rende heu- 

M 



Que Dieu ne te fksse voir 
aucun mal! 

Que Dieu nous pardonne I 

Que Dieu te donne la 
fièvre! 

Que Dieu te donne la 
peste, la colique, la 
gale, la lèpre! 



Que Dieu t'anéantisse ! 

DlFFiBENGB. 

Ejc : Quelle différence y a-t«il 
entre ces deux mots ? 



B n^y a pas de différence. 
Quelle différence y a-t-il ? 



DlFFÉBEHT. 



pi. 



Différente. 



pi. 



DiFFifiEH (remettre à un 
antre temps] , 5* p. pr. 

Difficile (Etre) , 3* p. prêt 
E&e est difficile. 



O •• X 






,uH 



O-»*" tD 










AJ «iMâ 






u 



UdI 



ià ^ u 






cm 




(I ^^ ^ Utà^tè^ XX ^ ^ fit 



iè^u^ 



JV*5 



» <^«<^ 



• X«^ 






« XttX OX > 



--;*y 



il^fij AoMi aUerkahâtkfeh' 
Vas. 



Adig Rabhi, kemmini U»- 
tàdit. 



Our adakiskân rabbi elbas 

Aguellid ainekmn aghmiâ' 
foa. 

Akkijk Rabbi taoula. ' 

Akkifk Rabbi tahboabt, ai- 
thon ne'tdbboathtt mey 
joih, nedjdam. 



Akkijk Ratbi ennegaer. 

Fbbk , m. MIna , f. 

Sin aoaal ayi, achou el- 
ferk garasen? 

Oarilla ara elferkgarasen. 
Achou d'elmâna. 
Ifrbk, 

Ferken. 
Tepmmk. 

FerkenU. 
Iddja ar ehuokts nithen. 

lovln. — IsIb. 
Touâr.— TesAb. 



CooipianentB d*iit«geaii moment d* un mviage kabyle. 



174 



DIF-DIM 



Ub sont difficiles. 
Elles sont difficiles. 
Difficile, adj. 

pi. 



Difficile. 



pL 



Ex. : Gela est très-difficile 
pour moi. 

Ce que tu dis est difficile 
à comprendre. 

G*est un honmie difficile, 
à vivre. 

Les chemins de la mon* 
tagne sont difficiles. 

Difficulté. 

Dimanche (premier jour de 
la semaine). 

DÎME. 

Ex. : Il a levé la dtme. 

n a payé la dime. 
DimifUER, V. n. a* p. imp. 

U, elle a diminué. 

Us, eQes ont diminué. 

diminue. 
Diminuer, v. a. a* p. imp. 

Tai, il a diminué. 

Je diminuerai. 












i» ta ^u ^^ 






UuiMSlJ 










!J,V&,I (s>à 






•A. 






9 J ^ 



« ^ 9f ^ J 



O ^ ^^ O J ft< fJè^ 






u^u^ 



9 ^Q^ 






0<^OX 






Oodfvii* - SaàbmL 
OaârenU - &i4&6iUf. 

DAOUÂMÂif. — DasâImah. 
Diouâranen. - Disaâbanen, 

Tâovâbants. — Tasàâ- 

BANT8, 

Tiioaâranin. - TsisadhoMin. 
Oue^ ioaârfein nezza. 



AonaJtik iouàr atfekmen 
iMadân, 



Nettsa ergaz ioudr, 
Iberdan oudrar ouàren. 

TtOHitLT, f. 
As BLABAD. 

ACBOVB. 

lougha lâchour. 

Ifka lâdiour ou iâchcher. 
Enkms. 

Inkes. - Tenkes. 

Nehen, - Neisents. 

Inekket. 
Sbmkes, 

Seneksegfli, irnukes, . 

AdieMkmgh. 



DIN-DIR 



175 



U diminue. 



Dindon. 



DîmB, 8. 

Ex. : BoD diner. 



M y« ;; X 



Mauvais diner. 



Après-dîner. 

DiNEH, Y. a* p. imp. 

Ex. : Où avez-vous diné hier 
soir? 



J*ai diné à la maison. 



n a dîné chez un de ses 
amis. 

n m*a ioTÎté à diner. 



n est l'heure de diner. 



Quy a t-il pour diner? 
B m*a donné à diner. 
Dm, 2* p. imp. 



El : Dis-lui, Dis-moi. 
Que dis-tu? Que dites- 

TOUS? 



B na rien dit. 







« y 



« J 



ity S^ 



O >• «s ^x 



• • • 






u y Q y • ^ 



««'^ 



-ci» 

a." 



6 ^ 



^y » y a y yy jy 



/udfiAof. 

AlAZITH BLBBltD. 

Imbnsi, m. 

Jmeiui dêloàlit. - /fl^. 



Imensi UriL 



Dejfir imensi, 

Etcb imensi. 

Aniia tâttchith imensi ith 
iaâddan? 



Ettchigh imensi gme'khkka- 
m'ioa. 



Itcha imensi ghour yiouen 
iamâakkeVis, 



lâreth'iyi adetchegh imensi 
ghûures. 

Ahat onokts imensi, 
Achoaaraanetchgtt'imensi, 
Isettch'iyi imensi ghonres. 

InI, — SlOOML. — MXSLAÎ, 

— Kmr. 



In as, - In'iji. 

Ackoa ara atsiniik,'Achoa 
ara aUimm? 



Our inni oalamma ie'kra. 



176 



DIR 



J*ai quelque chose à te 

dire. 
Va lui dire de venir. 

Il a oublié de me dire. 

Fais-moi le plaisir de lui 
dire. 

Dis-lui de ma part. 
Gomment dirai-je? 
Je ne sais que dire. 

Qu'as-tu à dire ? 

Tai entendu dire. 

Que dit-on ? 

Dites toute la vérité. 

Je Tai dite. 

Que veut dire ce mot? 

Ce mot se dit-il? 

n ne se dit pas. 



A 



u ^ u ^^ 



Que voulez-vous dire ? 

Je ne comprends pas ce 

que vous diles. 
Je serais tenté de dire que 

je ne vous aime pas. 

D n'y a pas à dire, il faut 
que tu partes. 







«x(* • yy u yy 
••<» • •• jy yy o> 



Qy «y u «X jy 



tt SX « , • 



« XX jy 

X « XX «»x 



« X uy y yy oy 



o ox« 

rA. 



y-x o X X xdxvx ^x 



X « it y Q y 



(*X 



X tt XX 



*?l «jl Jtjl 



s XX «^ XX «XCXX^tt^ 

XX 

M X o ;; ox XX 

o XX XX (f X X «> 

«MfOXO^O XO X 

-^ ^ XX 



XX 

V . xx*^ wx gx 0x0 xox 



o X J Uy Q J y 

0^^ 



Ghoari aoual akixiàgh. 

Rouh in as adias. 

Isha ayini. 

Esker felti ledjemil astsi- 
nith. 



In as seghouri, 

Amek ara asioulegh? 

Our sinegh achoa ara 
sioulegh, 

Achoa t^ghith alssioa- 
leth? 

Seligh ennan. 

Achoa karen? 

Sionel aoaal entidets. 

SiouJegh't 

Achoa ebnânaguaoaalayi? 

Apaalayi, atkhedmenkra? 

Oar tekheddemm oro.- 
Oar iâdda ara \ 



Amek echchi ayif 
Oarfshimegh ara aouoTik. 

Kerib adinigh oar k'eU 
shihbigh ara. 



Elfatda oar telli g'aoaa- 
Vik, lahoad aUraaketL 



^ Littéral. «Il ne paise p«s, il n*a pai ooun.» 



DIS 



177 



On dirait qail pleut. 
C'est-à-dire. 



Discours. 



Discret (fidèle au secret). 



pi. 



Discrète. 



pi. 



£x. : Année de disette. 



Dispute (querelle). 
Disputer (quereBer) , 2' p. i. 

Je me suis , il s^est disputé. 

Je me disputerai. 

Ex. : Empêche-les de se 
disputer. 



Disputez-vous ailleurs. 



Dissolu (débauché). 



pi 



Dissolue. 



pi. 



Dissolution (débauche). 

Distrait, Distraite (Il est, 
elle est) , préoccupé. 






W J 



UJJ 






it^ 



« < 



6 X^ 










u s J ** 



« j y ^ 



U X 



w^ 

/- 



y SX g » X X 



O" 



t 



M X XX 



• SX vx 
« SX «X 






«xs «^ ©XX 



»«; 



XX a 



S*^ « X «^ 



«X s *^ «xx 



» xo'^^^xsxx «X ^ 



u X 



•Ji; 



« ^«X X 



« X XO X 

wttJvxx ogxxx 



« xox 



U J« X 



W tt X X 



(j^aJ^^ — (jjij*X^ljO 



X X 

« XX 



« -» X 



tt X ttX tt XX 

a x«x 



Atsinith tekkat lahoua, 

lÂNi. — Zâma. — Zoujv. 

AouAL, m. — L^BDin, m. — 
Tambslaît, f. 

DA8R0UBt, 

Disrouriyen. 

TsASaOUBIT. 

Tsisroarw. 
Cher, m. 

Aseggas nechcher, 
Amcbebbbb, m.— Tazeît, f. 
Emcbebbeb. 

MechMebegh. -Imchebbeh* 

A demchebbehegh . 

Our tentseddjetk ara adem- 
chebbeben. 



Rouhet mechebbehet g^am- 
kan nithen. 



Delfasbd. — Amebwvl, 
Delfatdin . — Imerîa l. 

TsAFASEDTS. TSAMEBI- 

OVLTS 

Tsyaseduin,' Tsimerioulin. 

F ES AD, m. 

Igeab elbal'is, — Ibovh EL- 
bal'is. 



1 2 



178 

DiSTRIBCBR. 

, Eîx. : 11 leur a distribué de 
]*argent. 

Je leur ai distribué les 
fusils. 

Tu leur distribueras cinq 
pains et cinq rations de 
viande. 



DIS-DIX 



Je les leur ai distribués. 



Divertir (Se), a* p. imp. 
Je me suis diverti. 



n s'est diverti. 



Je me divertirai. 



D se divertit. 

DlVBRTISSIMBNT. 
DiVORCB \ s. 

Ex. : Le kâdhi a prononcé 
mon divorce. 

Divorcer, 2' p. imp. 

Tai, il a divorcé. 

Je divorcerai/ 
Divorcée (femme). 

DlB. 

Dix par dix. 



0X 



JU^ 






• X tè > *è ^ ^ 



ttX 



• 4» X VXX 






y y tt tt^it^ y 



J$\ x^t ÎL^ 



•x 



tt j 



o j 



.A .1 I 



{^ 



^XttX ^ XOX 

sxx y ^yy 

0SX0X a^ay 



• .#^* ■• 



CX0XX 0X CX0XX 



«^•0X 



„,X0X 



^ • 0X 0X 



XOX 

^X » s 4*» X10X 



^0X 

X0X X 

J9yy 

X 0SX rf •• 

S** 0XX • 

3!r* — * " 

ny X uy y y 0x t*' 4<' 



s; 0x 

At >^ A.| 



Ebthov, Etk. 

Jhtha idrimen gar'asen. 

Efkigh'asen i'kottl yioaeR 
tamekkalts. 



Asentseblkoath khamsa ah- 
bal de khamsa ifiaien 
oaksoam. 



Ebthigh'tenasen, 

EtSFBBBBDJ. ETSIfSUAH. 

Tseferredjegh. - Tsenes- 

zehgh. 
Istferredj, - Itsnezzah. 

Adetsferredjegh - aietsnez- 
zehgh, 

Itsfenidj. - Itsnezzih. 
Fbbdja, f. — Zebou, m. 
Inebban, m. 

Elkkadki issebra'ji. 



Ebbo€, 

Berigk, Ibra. 

Adebrough. 
Tamstthovt tennbbra. 

A CHBRA . MaMLAOO. 

Acheta idiera. - Athe^ra 
entikkeltin. 



* Rupture légale d'un mariage. 



DIX-DOM 



179 



Diiim (ordinal et partitif}. 
Drxsm. 

Dix-septième. 
Dix-huit. 
Dix haitième. 

DlI-KEDF. 

Dix-neuvième. 
Doigt. 

■ PJ- 

Pelit doigt. 

Doigt dn milieu. 

Le bout du doigt. 



pi. 



Doigts du pied. 
DoinsTiQUB (homme). 



p«- 



Domestique (femme). 



pi. 



Dommage. 

Ex. : n m^a causé un grand 
dommage. 

(Test dommage qu*il 
pleuve ! 

Cest dommage que vous 
soyez venu si tard. 



A. 



(j^l 



|A 









u ^ » 






ià « X.*»^ (I ^VX.*' <l ^x 



a x^ «I <» tf X ^ 

«♦ X c /• 







^^ • 



> «J ••XX 



40' ^r>^ j' eÇ »; 



^j 



Sbâtach. 
Ettsisbâiach, 

TSBMBNTACH. 

Ettsismentach, 

TSBSÂTACB. 

EtUilsâtach, 
Athad, m. 
Ithoudan. 

Athaiomezian- Taithadt, f. 
Athad alemmas. 
Akellah, m. • lU^outhad. 
Ikellahen, 
Tifednin, 

AkHDIM AÂXRt, 

Ikhdimen. - lazriïen. 
Takhdmmt. — TaAzbit. 

Txkhdimin - Tiazriin, 

Takhbssabt, f. — Kbbsaka. 

Iskeriyi takhessart ttame- 
krants. 

Khesara mi tekkat lahoua. 



Kketara mi our toasith ara 
zik. 



la. 



180 



DON 



Don. 

Ex. : La raison est un don 
de Dieu. 
Donc. 



Ainsi donc. 

Donner, y p. imp. 

J'ai donné. 

Il a donné. 

Je donnerai. 

D donne. 

D le lui donna. 

Ex. : Que veux-lu que je 
te donne? 

J*ai quelque chose à te 
donner. 



Donne-moi mon bemous. 



Donne-lui à boire. 



Donnez-leur à manger. 



Combien me donnez-vous 
dq.ceci? (Payer.) 

Il m*a donné sa ûlie (en 
mariage). 

Il donne tout son temps 



au jeu 



M 



Cet arbre ne donne que 
de mauvais fruits. 



«s ^ 



^ g ^^ 






• X 



"S ^ ^ 



S'' 



a 

y 



Si <^ 



*^^ 



u 



u vx 



u^ 



\ 






i)lS 



« tt X X tf< 



u ^ *à ^ ^ XX g «X ^x 






« X «X XXX 



^jé:^ 



< W "< 



X X ^ ^ X 

tt X X «I X tfX 

« s; XX o X XX ttx 



y» x**!/* (ixo>«i^ XX (I x*î^ 



g «IX w X gx 

g X gxgx ;;xgx 

g X ^ X 
|g x*'^' xxgj;;xg>^x Cxx 

gx 



TaOVATKA, f. H EDI A, f. 

L4^^Z taoaafka seghour 
Rabhi. 

AkKA. SoC^JTJTil. 

S'OVATI. ImMALA, 

Ma nia akka. 
Efk. 

EJJcigh, 

IJka. 

Adefkegh. 
Ittsak. 

IJka*ya5*t, 

Achoa tebghith ara ahef- 
kegk, 

Ghoariyiouetelhad/a nda- 
kelsefkegh. 

Efk'iyi abidi inoa. 

Ejk'as adisoa. 

EJket'aten adetchen. 

Achkal ara ayiisejketh xe^ 
g'oaayi? 

Ifkayi ilVis. 

Isâdda ïâmer in es egg'ou-- 
rar. 



Tasettha ayi our teitsarom, 
ala elhab endiri. 



^ Littéral. «H passe sa vie au jeu.» 



Les figues ont don né beau- 
coup cette année. 

Donner - contre Tennemi 

(le charger). 
« 
Donné (Etre) , 3* p, prél. 

Ils ont été donnés. 

Elle a été donnée , elles 
ont été données. 

Dont : L'homme dont je 
vous ai parlé. 

La femme dont le fils est 
mort. 

Dorer (enduire d*or), 2* p. i. 
J*ai, il a doré. 



Je dorerai. 



Doré (enduit d*or). 



DOREE. 



pi. 



pi. 

Dormir, a* p. imp. 

Tai dormi. 

H a dormi. 

Je dormirai. 

Ejl : J^ai, il a eovie de 
dormir. 

As-tu bien dormi P 




DON-DOR 



w ^ <* •• ^ < 



!^,^^ 






« • «X 










(j^3j^-=^ 









y y ^ . ^ • •« 




^u 



J^ 



5 • 0/«« 



^M*^ 



" ii/^ 






0X0» ^ O X 






• «» ? . • O ••• 




6 6» 



» X 



• . X *»X • 



« s • • X 

O « X 



%. -r^-i: 



i 



jUHb 



181 

Tazart tachath Jchèrella 
gaaseggas ayi 

Izdehem ghef oaadaon. 

IlflfBPK, 

Nefken. 

Tennejk - Nekfents. 

Ergaz oain haiheregh'ak 
felVas. 

Tamettouth tin immoat 
memm'is, . 

Serkem 8*BDDEHBB, 

Serkmegh, Isserkem s'ed» 
deheb. 

Adserkmegh seddeheh. 

IrKBM S'EDDBHEB. 

Rekmen s'eddehel. 

TbRKEM' 8*BDDBHBB, 

Rekmentt s'eddekel. 
GvBN. — Attbbs» 
Guenegh, — Thesegh. 
Iguen, — Itihe$. 
Adegnegh. — adethsegh. 

Tsenouddoumegh, Itsnoud" 

doam. 
Ketch tegneth kra delà- 

Ali? 



182 



DOR-DOU 



J*at mal dormi. 

Je n'ai pas dormi de la 
nuit 

Dorsale (Épine). 



pi. 



Dos. 



pi. 



Ex. : Dos à dos. 

Il s*e8l couché sur le dos. 

D a tourné le dos. 

Dos d'un couteau, d'un 
sabre. 
Dot. 

U lui a donné une maison 
en dot. 

Elle a reçu en dot. 

La dot est de cent francs. 
Douane. 

Ex.: Il a payé à la douane. 
Doublement. 
Doucement. 



Douceur. 



Douleur (du corps). 
Douleur (de Tesprit). 
Doute , s. 

Ex.: D n'y a pas de doute. 









tià Â Mit 









• i^ J «^ «^ 



9 ^ J Q juy 









^1 



•^ «»'' 



y *à y y Q y Q y9y y 



• gx y y 






y 



« y 






9 y • «'a ^ y y J 



> (Jft^^l 



Oor gtiinegh ara âeloâR, 
Our gainegh ara ilh ayi. 

AzÂROVR, m. — AsBIfSOCL 
OU'AÂBOVB, 



IzâroareiL 
Aâbovb, m. 
lâroaren. 
Aârour ghefadrour. 

m 

Igaen glief ou'âh}uris. 
Ibren s'ou'âroarù. 

m 

Aâjyyur oadjenoai. 

Sbdak, m, 

Ijka'yas akhkham gnese- 
dak, 

Tougha gae'sedak'is. 
Sedak rehâxn elbaskha. 

GOMBBK, m.^DlOUANÂ^ f. 

yjca 'Igomrek. « 

SbNAT BN'TIKKBLTSIB. 

Sb'làkel^-^Ovawba <wah- 

J>A. 

TIZIDHBT8 , f. 

TlKBABT. — TaOVAKSBBA, t 

Hazen, m. 
Cbek. 

Oalach deg's chek. 



DOU 



183 



Sans doute. 



Douter, i* p. imp. 
Tai, il a doaté. 



Je douterai. 



Il doute. 



Ex. : Ea douleK-vous ? 






j^J'i 



ii 






« s ^ •• 



> « 



Je ne puis en douter 



Je ne me doutais pa» quil 
agirait ainsi. 

Douteux, Douteuse. 



Doux. 



Douce. 



pi 



pi. . 

Ex. : Homme d*un carac- 
tère doux. 

Paroles douces. 

Air (visage) doux. 

Doux regard. 

£att douce. 
douzaihb. 
Douze. 
DoGXiBME (nomb. ordinal). 







«O 



\ A 









è^)j^ 



o y « • 

ai 

y 



« tt X /* 









« • • « •• 



Q y y U y J 









ChMk oar ilti. 



Cbovk, 



Choukkegh^ Ichoak. 
Adehimkkêgk. 
Itschouk. 
Tettschûukkoatk kra gou- 



Our xemmeregh ara ad- 
choukkegh deg's. , 

Owr êUigh ckoukkegh ara 
nettsa aditker ouayi. 

Dmo's cbmk, 
Dazidban. 
Dûùdhanen. 

TSAZIDBÀNTS, 

TtizidhaniB. 

Ergaz ouVis inzidhan. 



Aoaal doziHiaB. 

Ottdem dazidhan. 

Timezrioat tsazidiumtê. 

Aman âiziihamn. 
TsiziifA, f. 
Etnacb. 
Ettsistbacb , com. 



DRADRO 




ja; 


Mb, s 


iO: 


&ltVAK.xi 


iiû: 


i— :,-. 


jâ^-i>? 


fK'X» ^mm 


U-i^^jl 


i^^r. 


llib'^' 


I.itr_=«i, 


^î iii iiîji 


Ou_^«u_„', 


ij^tfi^ 


lmi.,ir^. 


é4^-JL&^ 


IAtrtm'.i:MiiiB 


1^1 JiAiî XUÎ 


■--■-'■ ^ 


^ 


LsatÊ, m. 






yi^ 


UUiHO*. 


^ 


5'«a«i. 


tO^^i 


D/xnnort. 


«;>!—•» 




.^lli 


Tï/aunorrr. 


i^jw 


J'rôM.ùo.i». 




AîFFOcs, m. 




DàirFoos. 


« « A-*- 


TÀirroBST. 


in»*ï' u-j*' 


Afoas oa'iffoat. 


j;;i;ijiî 


Alhar oaiffbK. 



DRO-DYS 



185 



Le côté droit. 



A droite. 



Dboit ( directement) , adv. 

Ex. : Va-t*en tout droit à 
la maison. 

Dur (ferme), adj. 



pi. 



Dure. 



pi 



Ex.: Pierre dure, pain dur. 



Cet homme a le cœur dur. 
Il a la tête dure. 



n a Touîe dure. 



I>CBABLE,.adj. 

pi. 

Du&ABLE. 



pi. 

DuBCiB* Y. n. 3* p. prêt. 
DuBCiB, ▼. a, a* p. imp. 



DrSSEKTERIE. 



Ex. : H a la dyssenterie. 









^U.» > *^ Ci) 












*à «X J 



« JU^ 









(S|^4X|M» l?^! 4)1^ 






*"< 






rama taijffbust. 

Ghêf ot{iffous, 
Kbbala. 
Rouk kebala gheroakhkham. 



Ikkovr, 

Kouren. 
Tekkovh. 

KourenU. 

Ablath ikkottr, - il^^roBin 
lArAoar. 



fr^oz ajt oa/rû ikkoar, 
Ikhfis ikkour. 
Timesïiout ines Uazaloaits. 



Idoum, 

Doumen. 
Tedovm. 

Douments. 
Ikkour. 
Sbkkovm. 

TàOVàELÂ OV'ÂBBOCTH 8't- 
DAMMEir. 

Aâbbonth'is itsazzal s'idam- 
men. 



1 



184 

Drap. 
Drapeau. 



DRA-DRO 



pl. 



Dresser (élever) , a* p. imp. 
£x. : Il a dressé la tête. 
U dresse les oreilles. 
Ils ont dressé leurs tentes. 

n a dressé un piège, 
n a dressé un acte. 

D a dressé son cheval. 

Droit (ce qui est juste) , s. 

£x. : Il a (ait droit à cha- 
cun. 

C*est mon droit. 
A bon droit. 
Droit (en ligne directe), adj. 

pi. 



Droite. 



pi. 

Droite (La) \ s. 
Droit, adj. 
Droite, adj. 

La main droite. 

Le pied droit. 



tt ^ ti ^ 

« Cl « y«x 



«5 X 






C:^^' *^ Ur3' 



«•«•tixC a ^ j 






% 



U- 



"W u^ 






9Q y 



«S o « X 









rA. 






Mblp, m. 
Sendjak, m. 

Erfed, — Sekker. 
Irfed ikhfis. 
Isekker imezzoughnis. 
Oatan lekhima ensen. 
Imda cherk. 
Isker ou iktséb Akeâ. 
hselmed aâoudiou in es. 

LiEHAK, m. 

Koulyiouen ijkayas lehak- 
k'is. 

Lehak inon. 
S'eïhak. 

DlMESTSOVl. 

Dimestsoaiîen. 

TsiMESTSOVIT. 

Tsimestsoain. 
AîFFOVs, m. 
Dàjffous, 
Taîffovst. 

AJbus oaiffous, 

Athar oa^oas. 



* La partie opposée à la gaacbe. 



DRO-DYS 



185 



Le côté droit. 

A droite. 

Droit ( directement) , adv. 

£x. : Va-t*en tout droit à 
la maison. 

Dur (ferme) , adj. 
pL 



Dure. 



pi. 



Ex.: Pierre dure, pain dur. 



Cet homme a le cœur dur. 
D a la tête dure. 



n a Touîe dure. 



Durable,. adj. 

pi. 

Durable. 



pi. 

DuBciB, Y. n. 3' p. prêt. 

m 

DuBciB, V. a, a* p. imp. 

DrSSElfTERIB. 



Ex. : n a la dyssenterie. 









^U.1 > *M Ci) 












« «X J 



4t jy^ 

à] 






y ^ y y 
« ox^*» ^ y y y y 9 y 

4^3 



y yy j 



y C ^ y ^ ^J /^ <<v 






i^< 



•• ^^^» 



rama tatjffbust. 

Ghef ot^iffous, 
Kbbala, 
Roah kebala gheroukhkham. 



Ikkocb, 

Koaren. 
Tekkovh. 

Koarents, 

Ablaih ikkour. - iljhroam 
i/rAroar. 



£i^az ayi oalfù ikkoar. 
Ikkfu ikkour. 
Timesliout ines Uazaîants. 



Idoum. 

Donmen. 
Tbdoum, 

Doaments. 
Ikkovh. 
Sekkovm. 

TaOVAELA OV'ÂBBOUTH 8'I' 
DAM M EN. 

Adbhouth'is iUazzals'idam- 
men. 



186 



EAU-ECA 



E 



Eau. 

Ex. : Eau chaude. 
. E^u froide. 

Eau douce. 

Eau salée. 
Eblouik, a* p. imp. 

Ex. : Les rayons du soleil 
Tout ébloui. 

Je n*y vws pas,. la lu- 
mière m*éblouit. 



w 

Eboclement. 



Ébouler (S'), 3' p. prêt 



Ébranle ( Être) , éproarer 
de fortes secousses, a' 
pers. de Timp. 

Ex . : La maison a été ébran- 
lée par le vent. 

Ébrbghe , Ébrécuée. 



Ébullition. 
Égaille. 



pi. 



r 

Ecaille de tortue. 



Ecaille de poisson. 



(jk<w - i^ h k \\ t m ^jUI 






* XX «.x 















j i* r 









ox 









-». -r-» •^^•s^ •.« < 



^U ^^jt^ |,U.j 



• •t 






X Lx.x^ 



0/9 



« O X o 



^ ,- ^> 0«X0 



• J« .> 0«X0 



Aman, pi. masc. 

ilnum Aaimin. 

Aman semthit - Semlhen. 

Aman dizidhanaL 

Aman meUihet. 

Chblovech, 

.Itthidj entc^oakt iddoa- 
ch'it. 

Oar semjneregk ara aiez- 
regh tafat teddouch'iji. 



Taklovlli, fém. 
Iklovlli. — Ibgbu. — h- 

NOVNNI. IgBJHEB. 



ZAzl, 



Akhkham izzazàs'oaatkou. 

Dbg's tjchkebtin. — Dec** 
tichcbab. 

Taovabbbma, fém. 

TlKCHBBT, fém. 
Tikchertin. 
Tikckert oufekroun. 
Tikckert oa'hitaou. 



ÉCA-ÉCL 



187 



EcAULsa (ôter récaille), a* 
pers. de Fimp. 

EcHALAS (pour soatenir la 
vigne). 

pi. 

EcHANTiLLOii (d'hoîle , de 

blé, d*éloffe). 
Apportez-m^en un écfaan- 

tillon. 
Echapper (S*), 2* p. imp. 

D s^est échappé de prison. 



Echo. 

ECUUR. 



pi 



pi. 

Ex. iD a passé comme Té- 

dair. 
D lait des éclairs. 

Éci.AiRBR (répandre de la 
lomiére). 
Elx. Celte lampe n*éclaire 
pas. 



m 

Eclairer (apporter de la 
lumière à qndqu*un). 
Q* pers. imp. 

ECI.AT (de bois). 

pi. 



ÉcLiPSB (de sdflil). 



*t u A 4» w C ^ 



\ù>ySJû 



9 Q 
.A, 



• ^ 



« « 



9 y ^ 



cr^ ot^ *^^' 










• ••• 



« > ^ j 9 j 



• ^^ 

9 9Jit^ 9^ 5 •• 

0^' pi <^«X«|! 



• s^-' 



Oi^ 






^^x 



• C /» «^ ,M^ o « •• •• 



I Âle^Uy^ 




J' a 



« «X • /•• 



• •• •• 



«xxM^^t ^\j^ eg;l 






tt 9^U ^ ^ 
« • J^9y 9 ^ 

.A. 



EkKES TiKCBEUT. 

TAnKtzT, fém. 

TVritizIia. 
i4ai>i7«masc. 

Aoui'yid ïàûrdk zegs. 

EnovEL. 

Irouel gue'lhabs. 
Selloum, masc. 

Seïalem. 

SOVT BOV DJEEOVP. 

Berk, masc. 
Berouk. 
làdda am êlberk, 

Teherrek \ 
Jdbova. — Uker tawat, 

TamethAi ayi oar tesekker 
ara iafat, - Our tetekked 
ara*. 



AoviD TAFAT, 



Tacbeklalts, fém. 
TidiekUdin, 

T1FE8KHM EN'TAFOCKT, f. 



' SooB-oiteiMla l^iiAm, le cid. — ' Littéral. «Ne iroit pu.* 



188 



ECL-ECO 



Éclipse de lune. 
Eclipser ( S* ) , 3* p. prêt. 

Ex.: Le soleil s'est ^lipsé. 

La luDe s'est éclipsée. 

ÉcLORE ( sortir de la coque) , 
3* p. prêt. 

Elle est éclose, elles sont 

écloses. 
Ils sont éclos. 

EcLORE (en pariant des 

fleurs), 3* p. prêt. 
Ecole (zaouîa des Arabes). 



pi. 



Econome, maso. 

pi. 

fém. 



pi. 

Economiser v. 2* pers. de 
imp. 

J'ai, il a économisé. 
J'économiserai. 
Il économise. 



9 ^ 



w 

ECORGE. 



pi- 



IcoRCHER \ a* pers. imp. 



r 

EcoRGHER ', 2* pers. imp. 

ECORCHURB. 









t4jy>^ 



^y^ 



Q CX^ 






A, 



•4 



© ©^ w*-» 



©£• 



©^;:©^x 



© © «^ © 



© ««^o 



© © ««'O 



.^x 



jy' 









X ©X -• 



T1FE8KI Eif'TiziBi, fém. 



Ifsbkh. 



Tefsekh iafonkt. 
Tefsekh ûziri. 
Ifekkbs. 

Tefekkes. - Fehkesents, 

Fekkesen, 
Ifsj. 

TSIMÂMMEBT, fém. 

Tsimâmmerin. 
Itsouffib. 

Tsoaffiren. 
Tetsouffib., 

Tsoaffirents. 
Oueffeb. 

Ouefferegh. - loueffer, 

Adoufferegh. 

Itsouffir. 
TiKCHEBT, fém. 

likchertui, 
OvE, — Azov. 
Khebbech, 
Taouakhebchâ , fém. 



' Oter la peau. — * Blesser légèrement. 



ÉCO-ÉCR 



189 



ÉcossER, V. a. 3* pers. de 
limp. 

Ex. : J*ai, il a écossé des 

fèves. 
■ 
J*éGOsserai. 

D écosse. 
Ek^UKTER, 2* p. imp. 
EcoDTEB, 2* p. imp. 

J*aî écouté. 

fl a écouté. 

Técouterai. 

écoute. 

Ex.: Celui qui vous écoute 
m*écou te; celui qui vous 
méprise me méprise. 



n écoute les conseils des 
gensédUdrés. 

Taisez -vous , quelqu*un 
nous écoute. 

r 

Ecbàseb. 

Tai, il*à écrasé. 

récraserai. 

B écrase. 

Ex.:Il a été écrasé par ud 
chevid. 






Ecrivisse. 



y jit 



y^jy 






tt^ J it ^ y-^ 



U 5 



"ty ^ y 



Q 



y '" (IX y y y y 
y ^ .y . y c 






y j c 



«M S»^ 

JUi» e,5l%^« 

ox « y 
y xo> 



pi. 



y 

^ « /" « •• 

V 



y y y 



$ 



« X 



Sbfrovb, 



Sefrouregh. — Isefroar 
ibaouen, 

Adsefrouregh. 
Isefroarai. 



SsMit, 



Sel. — Nasses. 



Seligh. - Hauesegh. 
lila. • Ihasset. 

m 

Adeskgh, - Adhassese'gh, 

bsel, - Itshassis. 

Ouinna isla zegouen, isla 
zegui; ouinna izzâï- 
koun, izzàiyi. 



:y^^-^S^. 






Issel aoual -— ittsagh errai 
iy*irgazen elâkkal. 

Soasem, illa ouinna itsahas- 
sis deg'nagh. 

EbZI. A AT ES, 

Ebzigh . ttza. 

Adebzigh. 

Ibezzou. 

lâfesit ouàottiioa. 

TiFiRÂKBST, fém. 
Tifirâkestin. 



190 

» 

Ecrire, a* p. irap. 

J*ai écrit. 

Il a écrit. 

J'écrirai. 

Il écrit. 

Ex. : Gela était écrit 

Je n*ai pas le temps de 
vous écrire. 



Je lui ai écrit deux fois , 
il ne in*a pas encore 
écrit. 



Comment cela s*écril-il P 
Ecrit, s. 
ecritoirb. 
Ecriture. 
Écrivain. 

pi. 



9 

ECROUELLBS. 

Malade des écrouelles. 
Écrouler (S*), 3* p. prêt. 



r 

Ecume. 
Écureuil. 



p« 



r 

Ecurie. 



ÉCR-ÉCU 



iy 



\ 






a ^ u ^ 












« c '' 



CAJki 



-^ r -^ **!-' 



h? J^ cjl 









t«yl 



.A, 



-^ X • f ^ ^ 



\ Ji 









X 



>*»? c$;' «j'^ *iL*' 









OV X 






.-» ? X 



. l'^ '^ t 



^ 






Ektsbb. — ilAor. 



Ketshegh. - Oarigk. 

Iktseh. — loura, 

Adketshegh, — Adarough. 

Iketiseh, ' Iltsarou. 

Oaayi illa iktseb. 

Oalach ghour'i eîouokts 
soaaîs ara akkeùhegh 



Nek oar^k'oi sénat entik- 
keltsin neU$a pvéd ioa- 



Amek oac^ ara inekts^^ 
KiTSAB, masc. 
Tadovâît ns'smekb, fém. 
Katsisa, fém. 
Akbttsab, — Ittsabou. 

Ikettsahen. - Tsarown. 
Atthan lbkhnazbr, 

lottthen s'êUhenazer, 

IgHLI. ItHEB. lOBOCH- 

NI. — iKUHJLir 

Rboboua, fém. 
Nbm8, masc 

Nemoas, 
Addaînin, masc. 



i 

j 
i 



EFF-ÉGA 



101 



Effacbr \ a' p. imp. 

J *ai , il a efiacé. 

J*effacerai. 

Il efface. 

Effort. 

Ex. : n fait tons ses efforts 
pour apprendre. 

Effrateb , a' p. imp. 

Je l'ai e£Brayé. 

B m*a efiirayé. 

Je les efirayerai. 

Il effraye. 

Effratsb (S*) *, a* pers. de 
imp. 

Effrayer {S')*, a* pers. de 
Timp. 

Effroi. 

f 

Egal (pareS, semblable), ad- 
jectif. 

pi. 



j «^ 



ÉG 



AU. 



pi. 



Ex. : Gdm-ci est égal à 
cdui-là. 
Us sont tous égaux. 









u o 









^-y 



s « ^ 









S « ^ 



» •• 



O X Ç 

« 






/ • 



O s ^ 












o 0^« 



o ^ © • « ^ O ^ «• Ox 



Embov. 

Emkigh, — Imha. 

Ademhough, 

Imehhott, 

DjfBBD, masc. 

Ikkeddem s'eldjehd'is ak- 
ken ara iebmei, 

SOVGOAD, SbFZÂ. 

Soaggadêgh't. 
Isouggatiyi. - befzA'yû 
Atensaggadegk, 
Isouggadal 

AOQAD. 

ErzA. 

Tâovaodà, fém. 
IIdel, 

A 

AéUêH, 
TlnMi. 

AHents. 

Ouayi iâdel am ouinna, 

Ak en$€m Ailen, « Yûmen 
en'ten. - Yiouenis, -Am- 
min ammin. 



Oter le» tnils, Ti 



— * Avoir ^eur de quelqu'un. — * De quelque ehoM. 



192 



EGO-ELA 



Cela in*est égal (indiffé- 
reol). 



Cest égal. 

Egobger (couper la gorge) , 
a* p. îinp. 

J*ai , il a égoi^é. 

J'égorgerai. 

D égorge. 

Action et manière d'égor- 
ger. 

Égoctter ( faire écouler 
leau] , V. a. 2* p. imp. 

J*ai , il a égoutté. 

J*égoutterai. 

n égoulte. 
Égoutter, V. n. a* p. imp. 

B , elle a égoutté. 

n égoutté. 

Égratigker, 3* p. imp. 

n a égratigné, il égrali- 

gnera. 
n égraiigne. 

Egratignure. 

Elargir , a* p. imp. 

Tai, il a élargi. 

J'élai^rai. 

D élargît. 















X 






Ow O 



X • 









O •© 












• •• 






|3) 






Iclikayi deg's. - Achoa ayi' 
âîer. - 0«r iàyigh ara. - 
Oar icUa ara zeg s. 



Oar toa/ilh ag'illan. 

EzLOV, 

Ezligh, Izla. 
Adedoagh. 
Izellou. 
TimezUoat, fém. 

ESKITHSB. 

Sekilkregh, ùkither. 

Adeskithregh. 

likitthir. 

KiTHEB. 

Ikther, Tektker. 
Itskethir. 
Ekhbech. 

Ikhhech. - adikhbech. 

Itskhebbick. 
Tâovâkbebcba, fém. 
Sâbedb, 

Sàredhegh, Isàredh. 

Adsdreikegh 

Issdradk. 



ÉLÉ ÉLO 



193 



Éii 



UPBART. 



pL 



Dent d*éiéphant 
Elevé (en haoteur). 



Elbtbe. 



pL 



pL 

Élbvb (en dignité). 



pi. 



EiBTER\ Y. a. a* p. imp. 

J*ai, il a âevé. 

r^èTerai. 

Il âève. 

Elevbb (des enfants), a* p. 
imp. 

rai,îl a élevé. 

J'élèverai. 

Dâève. 
Élever (S') *. 
Elle, pr. pers. fém. 
Elles. 



Eloigne. 



M Jty 



tt «y» *t y 



fè ^ ** ^ • 



«• • • >» 






« O y» CI X 



o • ,•• 



(:^^Uâa^ . (jSï^V^ 



pi. 



• ^«^^ 



tt c 



• . -» 



JLsr 

y» 









Ffi;. 



i4xii/. — DIlaîàh, 

KBMLAir. 



— Da- 



Didlamnen, • DikemUmen. 

AlAET, — TsÂLAÎANTS. — 

TsiirEirLjjvrs. 

Tnâlatàntsin. - TsikêmlaH" 
tsin, 

Damekran. 

DimêkroMn. 
Sqvli. — Sbkkbb. 

SouUgh, IsoulL 

Adsouligh. 

Issalaï. 
Rmbbi. 

Rehbigh, Irebba. 

AirehUgh. 

ItsrMfi. 
OvLi. — Ali. 
Nbttsat, 

NOVHBNTSI. NoVTBNTSi. 

Ibâd. 
Bàden. 



Littéral. ■ Faire monter.» — * Littiral. «Monter.» 



i3 



19à 

ÉLOIGIliB. 



ÉLO-EMB 



ÉWIGNBB (S'), 3* p. imp. 

E]L. : Je me auia , il s'est 

éloigné de ce lieu. 
Je m'éloignerai d'ici. 

n s'éloigne de moi. 

Éloquent. 



Éloqdbxtb. 

pi. 

Boucbe doquenle. 

Embahqueh ( s' } . 3* pers. du 

prêt. 
Embodchdhb (d'une rivière}. 

Ehbrissck, 3* p. imp. 

Je l'ai embrassé. 

D m'a onbrassé. 

Je les embrasserai. 

U nous embrasse. 

Us se sont embrassés. 

Us s'embrassent. 

Ils s'embrasseront. 

Ex. : Viens , que nous nous 
embraissoDS. 
Shboscade. 












TebId. 

BâdenU. 

TaTxaBB. — Bâao. 

Tkikktregh. -IlhUergu 

kan tyi 
Adthikheregh meyi. 

lUlhikher $eghoa-'i. 

Dâpsib. 

Dtfiihan. 

TsATBtMT. 

Tnfsiktin. 

loVLI GBM'CBKEr. 

Imi ob-asif. 
SovBBir. 

Soudenegh'l. 

Isoaden'iyi. 

AteruoaJ«n»gk. 

Ittoudoan'agh. 

Mesottdanen. 

Ttejiuoadanen. 

AdmuoadaMit. 

Ateà ansnuoadan. 

Km M m, masc. 



■ Litlinl. •UiipH.' 



ÉME-EMP 



195 



Ex. : Il s'esl mis en em- 
buscade. 

ElfEBACJBE. 

Eiiigrbr\ a*p. împ. 

J'ai, il a émigré. 

PémigreraL 

II émigré. 

Emiuilloter (les eniants) , 
a* p. imp. 

Xai, die a emmailloté. 
XemmaiBoteraL 
Elle emmaiflote. 



Empam*. 



«pL 



Emparb» (S'), a* pers. de 

Timp. 
EmpIcheb, V. a. a' pers. de 
rimp. 
Ex. : n Ta empêché de 

sortir. 
J^ai empêché. 

^empêcherai. 

B empêche. . 

Ex.: Ses affaires Font em- 
pêché de venir me voir '. 

. Je ne puis m'empêcher de 
rire*. 



« • X O X • 







of « J>l 







^ ... ^ 






• X «y» 



• < 

0-' V - <*î-»*j^ 



• X0> » « xo 






I 



X n |{ 











X o 






> • . > • 



<^^ u-l«^' 



• • pxx XX Ho' c;x O^ 







Mer lekmin. 

Zembed^ maso. 
fcooc^Af. 

Goudjegh. • Iggoai/. 

AdeggaJ^'égh, 

Itsgaiija. 
Fmski, 

Feskijh. - r^sfeiiti. 

rjjii»ii5r, fém. 
AovoB. 

EOGÂMI. 

Iggoum'eyoM aàirtg. 

Goumegh. 

Adeggoamigh. 

Itsgam. 

Cheghêl mes our t'iddja 
ara adias ghour'i, 

Oar zemmeregh ara adeth- 
fegh tattsa. 



* Abandonner son pays pour ie fixer dans on antre. — • Espace entre les eaLtrémités da ponce et du petil 
<Wgt «cartes. (Mesure de longueur en usage chei les Habiles. ) — » Littéral. «Ne IWt pas laissé venir. . etc.— 
* Litlérai. «Je ne puis retenir le rire.» 



i3. 



196 



EMP-EN 



Empeigne (le dessus du sou- 
lier). 

Empiéter (sur le terrain 
d*autruî), 3* p. prêt. 

Emplâtre. 
Empoisonner, a* p. imp. 

Ex. : n les a empoisonnés. 

Je suis empoisonné. 

Il est mort empoisonné. 

Emporter ( enlever d*un 
lieu), a* p. imp. 

J'ai emporté. 

n a emporté. 

J'emporterai. 

11 emporte. 

Ex : n remporte de beau- 
coup sur moi parla force. 

Emporter (S*) (se mettre en 
colère), a' p. imp. 

Emporter (S') (ne pouvoir 
être retenu) , 3* p. prêt. 

Ex. : Le cheval s'est em- 
porté, il va s'emporter, 
prends garde qu'il ne 
s'emporte. 

Emprisonner, a* p. imp. 



En , prép. de lieu , de temps , 
d'état. 






|CwJUw ^y^^ 



» s 



« 5 •/' 



•• • 



•• »^ *» •» 



4;» 






«1 • ©^ y • 



' ,', 



y» 



« y» y .y ^ 



y» 












«^ >yîi^ <^»u;; 



y M ^ 






• • 



M K' tt y U jy 






«X (1^ tt ^ <> 4^ 






(* u *î y ià ^ y * 




I 




b «yy X y j 



«^ «• ^^ ' x. 

4^ — ^^ — u- 



y < 




OVDEM PfE'SBBBATB , maSC. 
lÂDDA GHEF LA H DADA \ 

Lezka, fém. 
Ses E8SEM '. 

Uess'iten essem, 

Seueniyi essem. 

inunoat s'essem. 
Aovi. — Erfed. 

Aouigh. - Refdegh. 

loaoai. - Irfed. 

Adaouigh, - adrefdegh. 

Ittsaoai. - Ireffcd. 

IghelViyi s'elkooaa ihè- 
relia. 

Ettchah, — Abmek. 
Idjfel. 

Aoudiou idjfel, Ibeghghaa 
odidjfeK Er elboTik 
adidjfel. 



GveB^. — ESKBB aUB'LHABS. 
LOVH GUE'LHABS. 

GuE\ — Dec. — Cber*. — 
Ghovb', — Gjjf. — &, 
— Au. — Mi. 



^ LiUéndcment : «H a dépassé la limite.» — ' LiUéralement : «Fais boire le poison.* — ' LaUénlcment : 
«Jeter en prison.» 



EN-ENC 



197 



Ex. : D demeure en cet 

endroîL 
En été. 

J'en viens; il en sort. 



Il est entré en ville, 
n est en affiures. 
Os sont en guerre. 
11 a agi en homme sensé. 



fl croit en Dieu; il espère 
en lui. 

En partant , ilm'embrassa. 
D me parlait en tremblant. 



Er, particule pronominale. 

Ex. : En voulez-vous P 

Ne m'en pariez pas. 

Qn en dis-tu P 

Ten connais de bons et 
de mauYab. 

ElCAH. 

Ercar (Vendre à F) , a*p. i. 
EsGEiHTE (Fenune). 



ERCBAineR, 3' p. imp. 










o s ^ • 



• te *' 






« • • • ^-^ 



• *• 



O < •• •^ w ^ <• ^ • ^ 







!»>«» <jU 







-2b 






« tf . 4» 



»5 la^l tfjl ^l 



Jl.> 



«>W^ (i 



' , %.^ •'.-' 



.j t*-. 



^Jwl vdJs!^^ JUUt 



JD3' 



i;3' 



Izeddegh g'umkan enni 

Gaestif. 

Otttighd s'ihin. - Iffegh 
i'ihin. 



Ikchêm gher temiints. 

Ghùares ckeghel. « 

ilm^nyU garaten, 

Isker Ottoyi am ergaz eléa- 
kel 



Ittsamen serabbi; ireddjou 
seghùures. 

Mi irottk, isottdeniyi. 

Mi illa issaouel iid'i iUa 
irguigui. 



Zeg'. 



if 



Tebghith kra zeg ouayi 
Our ahdherara zeg* 9. 



AchovL ara atiinith zeg's? 

Senegh zeg'sen ouiiak 
eVâali, d'ouidak endiri. 



Dblala, fém. 

Zbnz SE'DLALA. 
TaMBTTHOVT S'OVÂBBOVTIl. 

— Sb'ldjovf sol» a 

DDI'S. 
GVBR OVZZAL. OVBEZ. 



108 



ENC-END 



Il l*a enchaîné. 



J*ai enchaîné. 



II enchaîne. 



Enclouee (un canon), a'p. i. 

n a encloué , il enclouera , 
il endoue. 



Enclume. 



Encolure (du cheval). 
Encore. 



Ex. : Je dois encore. 



n est encore vivant. 

Vous êtes encore debout? 

Encore (Pas). 

Ex. : n n*est pas encore 
venu. 



Comment , vous n êtes pas 
encore partis? 

Je n*ai pas encore pu sortir. 

Encore , adv. de quantité. 

Ex. : Donnez m*en encore 

un peu. 
Encore un peu de temps. 

Encre. 

Endormir (faire dormir), v. 
a. a* p. imp. 

J*ai , 3 a endormi. 






(I 

51 




JJ 



ti s 




oxox 



• JJ Q *t ^ 



o 






:>U 



^3 



. y» 



**^ j^ *è Ji> 9 ^^ 















JJ<>» 



'^x • 

^ 



** tf ^^ 



• <- •x •r^ -^ 



/jra oazzalfeWas. - ioore- 



*.. 



zif. 



Ourzegh. - Aidarugh. 
Ittsarez, 



Fellms. 



Ifelles, aiifettes, itsfelUs. 



Zébra, (ém. 



r/jf£6iurirr ovIoudiou. 



Mazal. 

Mazatiyi guenegh. 
Nettsa mazaVit idder. 
Ketch mazal'ik UibeOeÛi? 

OVR ÂAD. 

Our àad ioatad. - Owr âad 
adioasi. 



Amek?'ourâad teroahem? 

Owr àad zemighegh adeffe- 
ghegh. 

Ernov. — Akka. 
Ernoayi droas, 

Achemma akka, 
Semekh, maso. 

ESGVBIV, 

Seguenegh, Isguen. 



I 



END-ENF 



190 



D endort. 



Ehdboit (lien). 



pL 



Embioit (opposéde renvera). 

Erebgib. 

Ekbbigiqub. 

Erfaxt (à la mamdle) 

EiPAirr (garçon). 



•^< ^«^ 



p«- 



Erpart (fiUe). 



pi. 



Erfaitts (les petits). 
Ex. : Les enfants jouent. 



Tenir à moi les 
petits enfants. 

Ehvahts (postérité). 

Ex. : Que la bénédiction 
de EHea soit sur toi et 
tes enfants. 

EnFAiTT impubère '. 

Ehfaht pubère *. 

Erpantement. 

Ex. : Femme dans les dou- 
leurs de Ten&ntement. 




ox 



m^\ 



• • 










*' I 



•y 



o « ^ 



• i* 



« 4^ « él' 






O X 















y» 









s «^ tt 



> 9y 



• 
>-<» 



âs 



o / 



• • 




%fry c A J^ ^ t ^^^^Iai^ 






liegnaû 
Amkan, masc. 

/moB^an. 
OvDBM, masc. 
Oi/L. — Djbbd. — KOOVA, 
Gbovr'bs ovl. — Idjmed. 
ELTBovFAir, masc. 

ÀKCHiCB. 

Ikchichen, 
Tâkcbicbt. 
Tikchichtin. 

AuBACB. — ElODACBOUL. 

Arrach tdoararen, 

Eddjet êlouachoal addasen 
gher ghouri. 

AnMAOu. — Tarova, 

Adig rabbi el baraka dek 
deg'anaoa'ik, 

AkCHlCB OUB ÀAD IZOVM. 
AkcHICH IZOVM, 

Tabkaovt, fém. 

Tametthoat oughants lou- 
djâ. - Tetthef addoad. 



* Qoi n*a pas encore atteint l*igc do je&ne. — * Cdui qui a atteint Tàge du jeûuc. 



200 



ENF-ENL 



Enfanter, 3* p« fém. prêt 

Enfer. 

Enfiler, a* p. imp. 

Ex.: Baenfilé uneaiguille. 

Il enfile les grains d*an 
chapelet. 

Enfler '(remplir de vent), 
a* p. imp. 

Ex. : n a enflé Foutre pour 
la remplir d*fauile. 



Je Tai enflée. 
Je renflerai. 

U renfle. 

Enfler ou 8*enflbr \ v. n. 
a'p. i. 

Ex. : Son doigt a enflé. 

Enfler (Faire), a* p. imp. 

Enflure (tumeur). 

Enfoncer', y. a. a* p. imp. 

Enfoncer (dans un corps 
solide), a* p. imp. 

Enfuir (S'), a* p. imp. 
Engrais (fumier). 



Enlever (lever en haut), 
a* p. imp. 
J*ai, il a enlevé. 

J'enlèverai. 



QJJ 




W J 



• X « w^ © 



A •* ^x 



tfj' (j^ï •>S!^J C?>aJ 



*• nx 



•.s .< 



<â^^UwjUpl 









*»y ^^ 



«.•o - o • tt • • 






M «I 



< •-^•^r 



^. — i^^y^y 



"^•x 






• -» ^ 


















Toc/aocr. 
Djbbbnhbm, fém. 

/<iia elkidth gae'tiisegniL 
Isenni gnetasbiht. 

Chovf. 

Ichauf aidJid akken ara 
atittchar s'ezzit 

Chouffegk'L 

Atchoaffegh, 

ItschmffiU 
Ebzeq, 

Athad in es ihzeg, 
Sbbebg, 

TaOVABBXGA, (. TïMlST. 

Sbzdbb. 
Sbkchem, 

Ebovbl, 

Agovdi. — Agovda. — 
Agâdib, masc. 

Ebpbd. 

Refdegh, Irfed, 
AdrefdegL 



* Augmenter de volume. — * Faire piînëlfcr au fond de l'eau , d'un vase. 



ENL-ENR 



201 



fl enlève. 

Eklevee (ôter, ravir), a* p. 
de Fimp. 

Ehnemi, âog. 

pi. 



EmcEMi [ptis adjectivement). 



EmiBMlB. 



pi. 

EirifUTBB (S'), 3* p. prêt. 



Je me sois ennuyé. 



Je m'ennuierai. 



Ex. : Il s*ennuie de tout. 



EsBAGB (qui a la rage). 



EmBAoé^' 



pi. 



Ehbhume. 



EWBBtJlIKB- 






9 ^ O^ 
• ^ • » 

.1 



• ^ • « 



U^' 









(J<^l 



O A^ 






« © ^^ « 



tty J 



j^Mol^-C»- 



«I 






Cl « 






« z*;^ • ** ^ V ju^ 



(ji» ui^ Vi fit ^>ft4a4- J^ 



« • « -> < 









u éf JQ y gy 






u J «^ «I «f 



o y j *t s ** -^ 



^ .j-i^ 



H f y 



U U^ « 



«I ^ -» -^ 






"-"■; 



.> -i^' 



X ^ 
A 



*V » "- 1 1 .^. 



b g X u 



^j^^yAÎ^jMJ» Mi» 



Q J 1 ^ 



lâdaouen. 
Daâdaou, 
Diàdaouên. 

TSAÂDAOVTS, 

Tsiédaouin. 
Imovl, — Ibbak blkha- 

Moulegh, ' Idhak eliha" 
tr*iott. 

Admoulegh, - Adidhik eU 
khatriou. 

Itsmoal'IUdhik elkhathr'is 
guekoul chi. 

ISSBTH, DaMBGHLOVT. 

Sethen- — Dimeghiouten. 

TSSSSTH. — TSAMEGHLOVT, 

Sethenù. — Ttimeghloatin. 

ItSOVSOU. — ISAÂL. loV- 

THEN S'ESSÂLA, loV- 

THBN 8M'T0VS0VT8. 

S'lDMABN'18. 

Tbtsovsov. — TsÂAL. — Tov- 

THEN S'BSsIlA, ToV- 

TBElt SE'TOUSOVTS. 

StDMABN'18. 



202 



ENR-ENT 



Embooé. 



pi. 



Ehrocbe. 



pi. 



Enseigner ^ a* p. imp. 

Ex. : Je lui ai enseigné. 

n m'a enseigné. 

Je (^enseignerai. 

B nous enseigne. 
Enseigner \ a' p. imp. 
Ensemble, adv. 
Ensevelir \ a* p. imp. 

Tai, il a enseveli. 

Tensevdirai. 

U ensevelit. 
Ensuite, adv. 
Entendre, a* p. imp. 

Xai, il a entendu. 

J'entendrai. 

D entend. 
Enterrement, sing. 
Enterrer: a* p. imp. 

On Ta enterré. 

On Tenterrera. 



tè^ u ^ ^ 



©#'••/' 



4> 



« V Xtt^* 






*» •^':xï X 






« ^«^ ^ • • 



I 






tt «^ (f X 



O X X 






«SX 



• C^ 



«•:: • 






o*-^ «^ 
0!^^! 



O tt 



• 






• tt 












Ibâbbâh. 

Bahbahan. 
Tebâbbab. 

Bahhahants, 
Sblmbd. 

Sebnedeglias. 

hebned'îyi, 

AhelmeJegh, 

helmedmagh. 
EsKEN. — EsIn. 
JIlouabid, 
Keffbh. 

Keffenegh, - Ikeffen. 

Adkeffenegh, 

lukeffin, 
Imirbbni. — BId. 
Sel. 

Seligh, Itla. 

Adeslegh. 

Issel 

TlMTBELTS. 

Emtbel. 
Methlent 
Atmeihlen, 



' Instruire, démontrer une science, un art , etc. - * Montrer, indiquer. - ^ Envdoppcr un corps mort dans on dr»p. 



ENT 



203 



On l'enteire. 



pi. 



PJ- 



Ehtieb, Entibrs (oomjdet). 

Ex. : Tai lu le livre en 
entier. 

D in*a donné la maison 
tout entière. 

Un jour entier. 

n a habité ce pays une 
année entière. 



Le monde entier. 



• Cl 



Ehtièbeiieiit. 



pi. 



Ehtrb, prép. 

EIx. : Mettez -vous entre 
nous deux. 

n demeure entre votre 
maison et la mienne. 



Entre le déjeuner et le 

dîner. 
Venez entre Vàuer et le 



• X. ^«»^ 



U 






W X ^o 













«».*' tt • 



Jt 







U 



«I JQ ^ ^ 






o » ^. ©• ^««^ 






il"" 




Djjfijrfn. 
Dimdiufen. 

Ak.^»Kamel. — Elkbl. 
Kerigh lekt$ah elkel 

Ifkayi akkkham ak. 

As kamel 

Izdegh gue'tmourt aji aseg- 
gas kamel 

Ediounit ak, 

S'blkbl. -^ Ak. 

Ambsbaf, masc. — Adjbob- 
DÀN, — Adjâbqvb, • 

Imesranen. • Idjeghdanen, - 
Idjâboabett. ' Timaddin, 

Gâr\ — Gaîgar, 
Ghim garagh, 

Izdegh gar akhkhamik 
d'oa'khkham*ioa. 

Gar imekli d'imensi. 

Ased gar elâser d'ie me- 
ghreb. 



204 



ENT 



Qu*y a-t-il de commun 
entre vous et moi ? 

Je vous le dis entre nous. 



Les gens de cette tribu se 
sont battus entre eux. 



Ils se disaient entre. eux. 

Ln guerre 8*est élevée en- 
tre nous. 

Entre moi, toi, lui. 

Entre nous. 

Entre vous. 

Entre eux. 

Entre elles. 

Entrée, s. 

Entrer, a' p. imp. 

Ex. : J*y suis entré à la 
dérobée. 



Peut-on entrer P 

L*ennemi est entré en 
yille. 

Le voici qui entre. 
Entrer (Faire), a* p. imp. 
Je Tai fait entrer. 
11 m*a fait entrer. 

* Littéral. «Pais-je entrer .^b 



éi 



m < 



"«^ 



J^ 







X .s. JX 



CT- 
















• • *^ 



t>^ 




« ,X< 



-(:rri 




6 CI 



« < ^ ** ^ ^^ 






' : - •'' 



«X O X 




"x** 1*-: X 1 ••«Sx 
loi , 



grî> 



(IX «x(i^«^(»x 






(» O »/• 



« X 










X X 



• X 



y4c^tt gariyi àitekl 

Adekinigk ouayi gariji 
dietek. 

Ait elârch ayi lUMijk^ii 
gaîgar€ueiL 

Ennan gaTgartuen. 
Isaramenghi gaigaremgk. 

GiiriyL - Garak. - Garas, 
Gar'agh, - Gaîgarenagh. 
Garaouen. - Gaîgaraowoi. 
Garasen. - Gaîgaraten, 
Garasents. - Gaîgar'asents. 

Taodakecbma, fém. 

Ekchbm. 

Kechmegk glier iiidn seta- 
oaafra. 



Zemmeregh kra adkedi' 
megh \ 

Addaoa ikchem gher tem- 
dint. 



Ataîen netUa ikechehem. 

SEKCBSii, 

SekechmeghU. 
IsekckerniyL 



ENV 



205 



Je les ferai entrer. 

11 nous fait entrer. 

ËKFERS (A F), en sens con- 
traire. 

Elx. : n a mis son bernons 
à TenTers. 

Envie (Jalousie). 

Ex. : D me portait envie. 

D loi porte envie. 

Emvier, 3* p. imp. 

Ehyiroii (à peu près). 

Ex. : Q y a environ huit 
jours. 

B y a environ un an« un 
an et demi que je ne 
ai vu. 



EmroLBR (S'), a' p. imp. 

£&•: Le chardonneret s'est 
envolé. 

Prends garde qu il ne s'en- 
vole. 

Le voici qui s*enYole. 
EwOTB (député), sing. 



£k VOTER, 3' p. imp. 

Ex. : Je vous ai envoyé 
mon domestique. 



u ^ « ^ . 



• ■'%•. X 




^t,^ 



• ^".A. " 



t.. 



u u « « 



y w • ^ •• 



-• • 



• 
b X 



...l'A ^ ^1 . 



tt • (I y* ^ ^ Sx b ^Ux 



*J. Q ^ y j « s • 
• « u ^ yj 






y ^ j y *»^^ 






yi 



Itekchematagh, 
S'elmeklovb. 

lUa abidi s'elmekloub. 



GaifiA, fém. 

//la ijAar zegui. 

Itsghir zeg's. 
Gber. 



KsBtB. — Akka, 



Kerih aiithhan iemenia ous- 
son. 

Adias akka aseggas negh 
asêggasd'ouzguen zegmi 
our t'ezrigh ara. 



Afeg. 



Amoknin foafeg, 
Er elbaVik adiafeg. 



Ataîen itttafeg. 
Arekkas. 

Irekkasen. 
Chbîâ. 

Nek cheïâgk'ak aâzri in ou. 



206 



Mon maitre m*a envoyé 
vous parier. 



Je vous enverrai ce que 
vous m'avez demandé. 



n le lui envoie. 

Pourquoi m*avefr>vous en- 
voyé chercher P 

jJe lui ai envoyé dire de 
y venir. 

Epais. 



pi- 



Epaisse. 



ÉPAÉPI 

^^*i^^^ tfîs«A^ iS^^ 

V 



J y U ^ U j ^ o 



O-n!^ 






» ^s ^ ^^ 



p]. 



iPAlSSEUR. 



iPAULB. 



pL 



Eperon. 



pi. 



Éperonnbr, V. a. a* pers. de 

11» 
imp. 

Épi. 



pi. 



Epiges mélangées pour Tas- 
saisonnement des mets. 



Épicier. 



pi. 



iPILEPSIE. 



O ^U ^ U ^ J Q y y ^ 



u^W^' c>^ > 



e *<»©•/' 



© o x©x^ 
/»©• 
« « ^ o 



«» z»©.^ 









(I .^ ^ © 



tt J tt J U Jà 



a a ^ 






^ 



o ^ » © ^ 

© ^•©^ © • 

© «f ^x 

© ^ - ^ 



©X X 

ta 



O © O X 






Oaîn iesoiatreik seghoori 
adaketcheîdgh, 

Itscheïâ'as'L 

Achou nesebba aghef te- 
vheîâthfeiri, 

Cheîégh ghowre$ aiias. 

Dazàbxan. 
Dizakranen. 

TSAZABaANTS. 

Tsizahraniiu 

TlZHERT, fém. 

Taîts, fém. 

Toaîat. 
AcHBOUÂ, masc. 

Ichhouren. 
Août s'ovchbovr. 

TaSBOVLTS.-^ TlDBRT,tèm. 

Tisboultsin. - Tïierin.' 
Ra8 blbabovts, masc. 

Aattbab, 

lâttharen. 
Tagmint, — Sbbina , fiânr. 



_ m 

EPIUPTIQDB. 



Épihb. 



pL 



m 

Epiheux, ]fcpnisusE. 



ÉP 



IHGLE. 



Éplucher (des légumes), 
a* p. împ. 

Je les ai , 3 les a épluchés. 
J*éplacherai» il épluche. 



GE. 



pL 



Épokgbr, a* p. împ. 



Épocsée (ceDe qui vient 
d*ètre épousée). 

pi. 

Épouser (se marier) , a* p. i. 

Je Tai, il Ta épousée. 

Je TépouseraL 

Épouvahtail (pour les oi- 
seaux. 

Époitx. 

Noard époux. 



/ 



pi. 



Épaeitdre (S*), a* p. împ. 
Épris, adfj. 



iPIÉPR 



eu,2^ c«^ks 






• ^.s 



U 



o « ^ 



^I^WbMfl ^JMbB»^ 



Jll^ 



»y«^ 



ty*' — Jj 



tf ^^ • *.• 












■ • 












207 

EHQAt DSO'S TACniNT. 

TbTTSAQH'MT TAGniNT. 

AsENNAïf, masc. 

Isennanen. 
Dbg'8 isennaneu, 
Mmbsak, oiasc. 
Nbkki. — Efmen, 

Neikigh, Inekka, 
Aineikigh , Itsnekkû 

Tanbcbcbaft. 
Tinechchafhn, 

esfmth sb'tnbcbcbaft. 

Tambtthout. 

T18LIT. 

Tislatin. 

Eeouedj. 

Zeoadjegh, Izoueij iite$, 
Adzeoudjegh diJtâs, 

Lbkhial, masc. 



Eboab,^ 
IsLi. 

Islan. 
Aàcbbk. 
Iaâcbcbek. — Â 



CBCBBKBN. 



208 



ÉPR-ESP 



_ r 

Eprise. 



Ex. : Elle le laissa épris de 
sa beauté. 



Il est épris de tout ce 
qu'il voit. 

Erection (action d'ériger). 

Ergot *. 

Eriger (élever), a* p. imp. 

J'ai, il a érigé. 

J'érigerai, il érige. 
Erreur (méprise). 
Éruption (à la peau). 

Ex. : Il a une éruption à 
la peau. 

Escalier. 
Esclave (homme). 



pi. 



Esclave (femme). 



pi. 



Espagne. 
Espagnol. 



pi. 



Espagnole. 



pi. 



• ^ ^ ^ ^ *^ 




&^^ ea>î <iy^»' 






^ 



•• • 



*> c ^ 



y ^r. 






w s 









-•^ 



W 4^ 







u 



^t 









->o ^ O ,r 



VI . • î « A 



TaÂCHCHEK. — ACHCHE- 
KE19TS, 

Teddjat iaâchchekgue'tichr 
haht'is. 

Akra izra atiâchek. 

Taouakra, fém. 
Chabir, masc. 
Sbkkbr, 

Sekkeregh. - Isekker. 

AdsekkeregK - Isekkarai» 
Gbbltha, fém. 

TaOVAFGBA NE'TBABBOVI' 
TIN. 

FegheiUs tUuMumitin guak- 
soam'is. , 

Dbbovdj, masc. 
Akle, 

Aklan. 
Taklit, 

Taklatin, 
Esbakia. 

ASBANIOUL. 

hbanioalen. 
Tasbanioults. 
Tisbanioultsin. 



» Petit ongle rond et pointo . qui w trouve derrière le pied de quelques animaux. 





ESP-ESS 


209 


EspicB (sorte). 




Siirr, masc. 


ni 


« 


Etntf. 


F- 


Espérer, a* p. hnp. 




1 

Emùjou. — i4oi;i>. 


Ex. : n espère en Dieu. 




Iredijoa aguelUd amehun. 


Je n*ai rien à espérer. 
•Tespérais que vous vien- 




Ottlach ghoar i aîsaraader' 
djoagh. 

* 
Aoudêqh attaseth. 


R5PI01I. 




Adjàsovs. — Idjasovsîzn. 


Ex. : Ds ont envoyé on espion. 




Cheïân adjasous. 


EispiORHER, a' p. imp. 




DjE88E8, — HâS8M8, 


n a espionné , j'espionne- 
rai, fl espionne. 

• 




Idjesies. ' Ihastet. - Adjet- 
têtegh. • Adâssesegh. - 
Itsdjessis, • ItshassU. 


Esprit (substance incorpo- 
relle). 

Le Saint-Esprit 




RovB. 

Ronk ne'Uahottt. 


Esp&iT (raison, £ftcultés de 
rame). 

Ex. : n a de l'esprit. 




A 

Akbl, masc. 
Ghoar es IdkeL 


Homme d esprit 




Êrgaz deïâakel 


Esprit solide. 




Akel dazaian. 


Esprit léger. 


(^Um^maJÀ kM^ 


Akel dafsousan. 


Homme sans esprit 




Ergaz itskhoassit Idkel 


E55AIM. 




Aglaf, masc. 


pi. 


ylS^l — (^!iv^^ 


Iglqfen. - Igaeljan. 


EsMim d'abeiUes. 


.« ©r Q y y ^ 


Aylafentizizoua, 

là 



210 



ESS-EST 



Essayer (éprouver), y. a. 
a* p. imp. 

Ex. : J*ai, il a essayé le che- 
val, le fusil, le sabre. 



•c 



Je les essayerai. 

n les essaye. 

Essayer (un vêtement), 
a* p. imp. 

J*ai, il a essayé. 
Ressayerai. 
D essaye. 



EssouFii. 



id. 



ESSOUFLÉS. 



pi. 






oc 






Essuyer (ôter l'eau, la pous- 
sière, etc.), a* p. imp. 

J*ai, il a essuyé. 

J*essuierai. 

U essuie. 
Est (orient). 
Ex. : Le vent d*est 

Le côté de Test. 
Estomac. 



EsTROPli. 



pi. 



t'i 



^1 






• • 









•c- 



If o 

(:5V 



« o/ox 







O^ « 






Q Q ^ 
A 

i3/^ 



« /* 






u ^ tt 






Djerrebeglu ' Idjerreh A»- 
£ba^ timekhalu, adj^- 
notti. 



Atenijerrebegh, 
ludjerrib'iten. 
Arede. 

il r 

Arikegh, - liredk 

AdàrJhegk 

làrredL 
Ilhet. 

Lehten» 
Tblset. 

LehtenU, 

ESFBTB, 

SefihegL - Isfelh. 

Adsefikêgk. 
. Iseffeth. 
Chmrk. 

Athou dackeriL 

Tcana nêchchsrk. 
MAda, fém. 
Damerbezov» — Ierbe. 

Dimerreza, - Rezen. 



ÛE. 



Et, ooDJ. 



Ex. : L'homme et la femme. 



L*époose et Tépoux. 
Le jour et la nuit 



La faim et la soif. 



Le p&re et le fils. 
Toi et moi. 



Elle et lui. 



pi. 



•TAm. 



Étahchbk (la9oif),3*p.prét 



ÏTAHG. 



pi. 



État (dispositioo , manière 
d*ètre). 

Ex. : n n^est pas en état de 
faire cela. 

État (profession). 
tri (U). 



Éteijidre» t. a. a* p. imp. 
rai, û a éteint. 



J'ëleîndrai. 



EST-ÉTE 



•ff^ 



« JS/'x 



9 <MV 



I • ^1 . ^ . À 



^©^ ox«x 



y ^ ^ Q ^ 

s; ^o^ y c^ 



^ tt 



• c **.^< 






(j*^ u^* — <^«X-«*5 



y y y 















3^2 






Il « ^ 



••C^ •y*'^ 



«, ^ • ^ «^ 



211 

Dm\ — D\ — Ai>'.—A\ 

Ergaz atmetthout 

Tiilit i'M. ' 

As de'ith. 

Lazde'fad. 

Ergaz aJtiMmmis. 

Kfitch ienidk. 

NeUtat atnêtùa. 
Tàovbdjdit, fém. 

Tiguedjda, 

KszDiR, masc. 

Ikkms fad. 

Tamba, fëm. — i4man hei- 
den, masc. 

Iimêdotta, 
H AL, masc. 

Oar izemmer ara adisier 
oaoyî. 

Sbnâ, fém. 

Sir, m. — i4irxBj>ou ir«'r- 

MSQRA, — ZeMAN Br- 
LABMOV. 

Sens, 

Sensegh, - Istens. ^ 

Adsentegh, 

i4. 



212 

n éteint. 

Éteindre (S')etÊrRE éteiiit, 
3* p. prêt 

E31e s*e8t éteinte, ils se 
sont éteints, elles se 
sont éteintes. 

n sera éteint. 

B s*éteint on il est éteint. 

Étehdre (déployer en long 
et en large). 

Tai, il a étendu. 

J*étendraL 

B étend. 

Étendre (allonger), a' p. i. 

Étendre ( S* ) , se coucher, 
a* p. imp. 

Je me suis , il s*est étendu. 
Je m*étendrai. 



B s*étend. 



Et 



ERNUEMENT. 



Étbrncer, a' p. imp. 

Tai, il a étemué. 

Xétemuerai. 

B étemue. 
Étincelle. 



Étoile. 



pi- 



pi. 



ÉTE-ÉTO 



-mI 



Met 









« • ^ ©• 






• 5 •• 



«i^o 






^•, 



o c»^ 



tf *>! - é«*j' 



yyj ©•• 



• ^o • 









•• 



o S 






y j y^ 



o ^ j © 






• J . 



• ■• 



o ^y 



y'^ 



Issenoas. 

1X8 A. 

TenstL - EttMon. - EnuuUs. 



Adines. 
lùnous. 
Efsbm, 

FesregiL'Ifier. 
A^(nregh, 
Ifiuer. 
Smkmel. 

ElDOV. 

Ezdigh. - Izin 

Adezdouglu 

Izeidou. 
Atbsa, fém. 
AJthbs, 

Athsegh. - lâihet. 

Aiàthsegh. 

làatthês. 

TACHnABT, f. •.Aftbiovj^ 
Tichrartin, - Ifihiaujen. 

/rjii, masc 
Itran. 



ÉTO 



213 



Etokhaiit. 



pi. 



w 

Etorhahtb. 



pi. 



Etoithea (S*) , a* p. imp. 
Je me suis étonné. 
Je m*étonnerai. 

n s*étonne de tout. 

Etouffer (gêner la respira- 
tion), a* p. imp. 

El. : La chaleur m*étouffait. 

Elle rétooffera. 

Laissa là Yotre bemous, 
îi vous étouffe. 

On étouffe id. . 

Jai, il a étouffé de rire. 



n étouffe de rire. 
Etoubdi, étourdie (léger). 



Étourdir (causer un étour- 
dissement) , v. a. a' p. i. 

El : Cda m*a étourdi, vous 
étourdira, les étourdit. 

EiocRDi (Etre) , a* p. imp. 
J'ai, il a été étourdi. 



iù^i 






(* ^ J 



u u y 






•.xïx • --'•'' 







y j 



•• 






« ^ • 






^©*» «» X 



^ • « -^ 



y y 9^ 



^^b ^ji^jU ^^:> ^JoCrf 






« y X tt o • 




JUUw 



©X© ^ • 



- ^^sîUl* ^jl^ 






w ^ 



• I ^ - Il "^ 



DàIdjib. 
Diâdjihw. 

TsÂÂùJiMT. 

Tsiàdjibtin. 

ESTSÂDJEB. OVBEM. 

Seitâdjehegh. - Oaahmegh. 
Adsetsâdjebegh, - i4(biiafc- 

louahhnn eggakra ilîan. 
Gbovm, 

Lahmou ighoum'iyi 

Atighoum. 

Eij ahm inek iUghoum'ik. 

ItiJik deg'ui nefi iayi. 

Tkerthekegk , ittherthek 
tetattsa. 



lUtkerihik^ se'tattsa. 

Gbour'BS làkel dàpsovsan . 
— Dambkblovl. 

Sbmlbl. 

Oaayi ùemUViyi. - Aki- 
semlel, • Isendelaiten, 

Mblblu, 

Melelligh. - ImUUi, 



' Utlénl. «il crève.» 



2U 



ÉTO-ÉTR 



Je serai étourdi 
n est étourdi. 

Etourneau (oiseau). 
Éthanger, subst. 



pi. 



Etranger, adj. 

pi. 

Etrangère. 



pi. 



Etrangler , v. a. a* p. imp. 

J*ai , il a étranglé. 

J*étranglerai. 

11 étrangle. 
Etre , sobst. 

A 

Etre; v. auxil. (a* p. i. Sois). 

Soyez. 

J*ai, tuas, il, elle a, nous 
avons, vous avez, ils, 
eUes ont été. 



Je serai, tu seras, il, elle 
sera, nous serons, vous 
serez, ils seront 



Je suis, tu es, il, elle est, 
nous sommes, vous êtes, 
ils , elles sont. 






m ^^ 



é-ys 






^ « ^ 



• /* OX © • © >» 



O X « X vx 



©c-^/- 



« • j 



© w 



•• 



« X 






© © Sx 



X © . • 



© • X © ^ 

* -i* I*' © •©• © ••• 



AiemlelUgh. 
Itsmekîli. 
Zerxovb, masc. 

ilEEJUUJr/. 

iltfrronizifii. 
Dàbbâbani. 
DiberranUen. 

TSABBRRANIT. 

Tsiherranun^ 
Ekbnbk, 



Khenkegh. - Ikhnek. 

Adkhenkegk, 

Ikhennek. 

Ili, 

Ilit 

ElUgh.^TeUUh.'Itta.-- 
TeUa.'NeUa.'Tellam.' 
Ellan. - EOants, 



Adiligh. -AuUitL - AdiU,- 
AisilL-AnilL - i4(ixlijn.- 
Adilin. -Aâilints. 



AkliyL - il^iX - Ataién, - 
Atsfden. - Aklagk. - Ak- 
likoan. - illmutfn. • Ats- 



naien. 



I^.TR-ÉVA 



215 



Étmbr. 



pi. 



ETROIT. 



pi. 



ÎTROm. 



pi. 



Etudiant. 



pL 



Ex. : La Zaoïna de sîdi Mous- 
sa, dans ia tribu de Be* 
DÎ-Oiighlis, compte cent 
cinquante étudiants. 



Etudier, a* p. imp. 

Jai étudié. 

n a étudié. 

^étudierai. 

B étudie. 

Etui (de Aufl , en to3e ou en 
laine). 

pi. 

Eui, fT. de la 3' pers. 

Etacubr (sortir de), a* p. i. 

Evacuer (Caire sortir de), 

a* p. imp. 
Etahgile. 

Etahouir ( s* ) , tomber en 
déTafllance, 3* p. prêt. 



il y 



• > X « ^^ 



tt^ X 



it it ^ *i^ ^ 

m 



« OX X ià ^0 /* 



t» ^ 



e 4» . « <f < 






« <» 






41 ^*i^ 






©•<» • 






««< 



S"-' 






• /» X 



yUUj 



• J 



4P^ 



• A. 

Al" •«ï -* 



o 



•^ 



• 
^ J^ 



J^ — (^y* 



A^xji» masc. 



Atfilraialf. - Atfftoai. 



Daùeikan. — Idïek, 
Dideïktmen. • Detken, 

TsâdeUants, — Tedêek. 
TtideikanuL • D^îkents. 

Thàlee, 

ThotbtL 

Timâmmeri ensidi Monsa, 
g'aît oughlis, miïa oa- 
khwnsin ne'ttholha ekka* 
renieg't. 



EkEA, — ElMED. 



Ikm, ' iimstf. 
Aikeregh, - AdUmâegh. 

JkêfrtL - Ilcnufitd. 
AoBLAF, masc. 

Ighelfan, 
NovTNt. — NOVHHI. 
Effegb EEO' 

SoVrrEQH ZEG\ 



Indjil, masc. 



Igbovcma. — Imlellë. 



216 

Je me suis évanoui. 

Je m*évanouirai. 

n 8*évanouit. 

Éveiller, v. a. a* p. imp. 

Es. : Éveille-moi demain de 
bon matin. 

Je Tai éveillé. 

B nous a éveillés. 

Je t^éveillerai. 

n m'éveille tous les jours 
trop tard. 

Éveiller (S'), a* pers. de 
unp. 

Je me suis , il s est éveillé. 



Je m'éveillerai. 
Il 8*éveille. 
Éventail. 

pi. 



r 

Evident, 



pi. 



Evidente. 



pi. 



ÉVE-ÉVI 



*» y j 
A 









cxx 




4>l tfS, — J, 



<^ 



* fty > • 



o^ » ^ a 




• • ^ • © ^ • 




• -. -» 



u- 



f ft ^ 9 



• X 

O 



-> f ^ ^ - 

4^1 _ j;fe3 



tt^ Q r 



•^ tt • • *• "* X 



^ • 





4^-é*^^' 













© © ^© •• 






© 



.t 



(:Jî*^'jy^ - (:5=^'^y-Ç 



J^ 



© ^ 



C;^^ 



© ©•. 



Aii; 



Ghonckegh. 

Aighoachegk. 

lUghoucfuL 

SsBEKOUBt,, SeKKEK ^ 

Seiekotteriyi azekka àk 



Seiekoulegh't. 

ItdekouVaglu 

Akesdêkouhgh. 

IsdekoueViyi kouîas maioa 
zik. 

Dekovel. — OvEt, 

DekonleglL - Idekouel - Os- 
kigh. • louki, 

Adekoukgh. - Adakigk. 

ItsdekotteL 
Tamerouaht.^Taeoovabt. 

TimerottohirL - 77rooiiaUn. 
Iban. 

Banen. 
Teban. 

Banents, 
Kheovi^ 



Eviter, s* p. imp. (se sous- 
traire). 

* Ce dernier mot signifie liUéralement « &ire lever, faire sordr du lit>. (Voyex, pour m conjngaisoii . 
an mot Itver. ) 



Ex. : Tai évité le coup qu'il 
me portait 

n ra évité. 

Je réviterai. 

D révite. 

EzAHiHER (regarder avec 
soin), a* p. imp. 

Tai examiné. 
D a examiné. 
J'examinerai, 
n examine. 
Excellent. 

ExCSLLElfTB. 

Excepte. 

exceément. 

Exemple (Par), adv. 

Exercer (une profession, un 
métier). S* p. prêt 

Exilé (banni de son pays). 



Exilée. 



pi. 



pi. 

Expirer (mourir), 3* pers. 
prêt. 

Exterminatior. 
ExTERifiKER, a' p. imp. 



ÉVI-EXT 



y « ^ o 



• ^ 






©«.x 



9 .^ J ^ 



JH 



l«>w 






y «s 



>^ ox 






^ 



jiw. .2)1:4 



M ^ ^X 






a il • 



© X • -f 



« / 6 / 



©^ «C^X 



• < ^ 







217 

JCAeo»i(7& itiyili ouin ihgha 
ayiout. 

IkhouyoM, 

Asekhough. 

ItUekhoait 

SlO. — TbIL. — En ELBAVIK, 

Siguegh.' Thilegh. 
lisag. - Ithal. 
Adsiguegh. - Adlhilegh. 
lUtig, ' Ittthili. - Ithalaï, 

DbLÂALIT KBiMBLLÀ. 
Dblâalit KBÀAMLLA, 

Bbobim.-^Gbie, 
luAFf, masc. 
Alaova. 

IkBDSM 8BNÂA. 

Innbdjla. 

Neijlan. 
Tbnnbdjla, 

Nedjhmts. 



».- 1 



Ipfbgh BOUB 18 

Nbovbb, masc. 
Engvbb, 



Utiiral. «Son &me est sortie.» 



218 


EXT-FAC 


1 


J*ai, 3 a exterminé. 




Negregh. - Jn^iMr 


Texterminerai. 




Adnegregh. 


D extermine. 




Inegguer. 


Exterminé. 


jj^'^iiwt^ 


Dambngovk. 


ni 




Dimengouren. 


pi. 


Exterminés. 


«0 i ®y^ 


TSAMENGOURT, 


ni 




• 


pi. 


Extinction (action d'étein- 


^ 


TiPfSi, fém. 


dre). 


• 





Fable (fiction). 



pi. 



Face (visage). 



pi. 



Ex. : Face k face. 

Il craint de me regarder 
face à face. 



Face d*un bâtiment. 

En face de (adv.). 

Il demeure en face de chez 
moî. 

FAcHER (Se) , se mettre en 
colère. 

FAcHÉ (être fUché contre 
quelqu'un ) , 2* p. imp. 

Ex. : Il est fâché contre moi. 



« x" • w • o 






fi'' ^ 

y». 






7^ ^'f^ 

.KM %ÀX» 

O • f7 ••• 



Tabmait. — Tamâatt fém. 

Tihkaitin. - Timûain. 
Ou DEM , masc. 

Ondmaovien. 

Oadem ghour oudem, 

Itsaggai adisken oudm'is 
ghour ondm'ioa^ 

# 

Oadem oukhkham. 

Ezzat. 

Akhkhamis ezzat ou»- 
niott, 

Ettcbab. 
Efkâ. 

Ifekkâ fellu 



FAC-FAI 



219 



Je sois fkhé eonire lai. 



Facile, masc. 



pi. 



Facile, fém. 



pi. 



Fauleusht, adv. 

Facilite, subst. 

Fade (insipide, au propre 
et au figuré). 

pi. 

Fade, fém. 



Fadeur. 



pi. 



Fagot ( faisceau de bois). 
Faire des fagots, a* p. imp. 
n a Cût, il fait des fagots. 



Faible. 



Faillir (faire une faute), 
a' p. imp. 

D a failli (fl a été sur le 
point de). 

Nous avons failli tomber. 

Faim. 
Tai, il a faim. 
J*aurai fiadm. 



• • • X X 



• ^ • • ^ «-J*» y 






« O/'CI 



«• ©S 



u;. 



0^ 



• s; XX 



» tf 



/J*MfUAto4â 









A I ^« 



e «» xv 

i 






9 yoy 



XX 



« CX^ ©•©• 
• e .;0<^ «ex Q ^ J 



XX (»^ «J 



<l Ox*» 



4^j'.rî)^j' — ^-rî>^ 



ISMBL. DASBBLAn, 

Sahlan. - Dûafclaiwa 

TeAITEL. Tà8MBLMNT8. 

Saklantt,' TiUaklanUin, 



S'bssâhla, 



Sabla, fém. 
Mbssovs. — Dambbsas. 



Me$ioasit • Dimessaten, 
Tsàmbssast, 

Tsimessastin. 
T1M8B8T, fém. 

TtZDBMT inSGBABBB, f. 
EZJ)BM. 

Izdem.^Izeddem. 

OULACB DBG*8 BLKOOVA. 

T/ZJTEEr.-OuE I8M1B 
ABA. — OVB IKOOVA 



X /» 

XX xox itj 


ABA. 


« x«x 

kXst 


Eghlbtb. 


X 5 XX 


Achemma adiU, 


«X ^ -s ^^ 

JjU Jàl <^l 

X x"^ 


Achemma adili neghli 

m 


• x 


Laz, masc. 


• rf . «IX J 


Louzegh, Ilhaz. 


• X x«x 


Ailazegh, 



220 

Ex. : Cet homme a toujours 
&im. 

Faire, a* p.imp. 

J*ai, il a fait. 

Je ferai. 

11 (ait 
Ex. : n ne sait qu*eD faire. 



FAI 



Tu as bien fait de le battre. 



Je n*en ai que faire. 

Tel fait ce que j*ai pu. 

Voîlicequ*il8*agitde£dre. 

n ne (ait que manger, 
dormir. 



n ne isli que de sortir. 

Il fait le sourd, le ma- 
lade. 



Qu*estce que cela me (ait ? 

Cen est &itl 

Cest fjBdt de nous ! 

Cda s*est fait (a eu lieu) 
conune nous Tavions 
prévu. 

Tout se fait avec de Tar- 
gent. 

Cela peut se faire. 





Ergaz ayi iaûm, itslaz. 




EsKBB. ^ Ekbdem. 




Sekregh.-Isker. 


ft^^t 


Adsekregh. 




Isekker. 




Oar issin ara oehim ara 
isker yis. 




Tesekreih deldali mi toa- 
tith't 




Our ara sekregh yis. 


t^j v^' é>- 


Sekregh aghef zemmeregh. 




1 
Ottayi akka ara ietekrem. 




^ Nettta dtûm iteU, daim 


;ik 


îggan. 


ê**'^tfjj^ 


Toum eg' iffegh. 




Isekker t'imanis amzoan 




our issel ara, amzoan 
damoathin. 




Achkt^ deg's? 


* 


IJbuk! 




IfottkfeïVagh! 




Akken nàoutii^ akkn, 


t^jW' 


ithra. 




Koul chi s'idrimen. 




AdiîL 



FAIFAN 



221 



n s'est fidt barbier. 

Cest on homme ùli. 

n est fût au travail. 
Fait (action). 
Tout k fait, adv. 
Falloir (il iaut). 



Ex. : B faut que je m*en aille. 

n &adra faire ce que je 
vous ai dit 



B £Eiut craindre Dieu. 



B faut mourir. 

B a tout ce qu'il lui faut. 



n ne me &ut rien de plus. 



Peu s'en est fallu qu'il ne 
le tuAt 



Famillb. 

Ex. : Un en&nt de bonne fa- 
mille. 
Famihb. 

Ex. : L'année de la famine. 

Faner (Se), en pariant des 
fleurs, a* p. imp. 






<# O « X 



J S^ 



JjJUL_Jt 



U J ^ 






^ ^^ 






••« " ^«Cx «x » 







i5^»*r**>} 






0-j 



1 ^ • • 2 



•XXX X «^ 




» XX 



» s J O «X 

^U.1 est Jk^l 



« tf ^ • w< 



u 



W X 



•-•^ " %. x'' 



ji\ (jâ. 



I 






IkkelikkédJ0m dakaffaf. 
NettM toura JTergaz. 
loueUrf guelkhêina. 
TAOVÂSEKnà, fém. 



ilir. — S'BIKEL. 

IlMBM, loVPJEM, — IiA 

BOUD. DeLLÂIEM, 



Ilum adrotthêgh, 
Adilzem at$$ekreik omn 

loudjeb felVagh anagjad 
zêg Rahbù 

La boni anêmmoai. 
Ghoar'et ak aten istseluA. 






Oar tetsehakegh ara oa- 
lamma iêkra iennig 
ouayi, 

Achemma akka adïli in- 
gha't 

Abbi, masG. — Ait oveh- 
jrjrjir^masc. 
Ammis medden. 

Lâz, mosc. 

Aseggas ellaz, 
Ekkove, 



222 



FAN-FÀT . 



FAHi'. 



pi. 



Fanéb. 



pi. 






{^ 






• ©^ > 



Fanfabon. 

Ex. : Vous faites bien le fan- 
faron. 

Fanfaronnade. 
Fantaisie (désir, goût). 
Ex. : D iait tout à sa fantaisie. 

A ma fantaisie. 
Fantassin, subs. • 



pi. 



Fantassin (pris adjective- 
ment). 

pi. 

Fard. 



Fardeau. 



pi. 



Farine. 



Ex. : Fleur de farine. 
Fatigant, fatkïante, adj, 
Fatigce. 



Fatigue. 



pi. 



• J 



«• 









•X 






• j«x 












/XX0(7JI. 

T£jrjroi7ii. 

Ebgaz itszovmb, 

Ata zottkh UUzoukhsth, 

ZoaKH, masc. , 
Khâthek, 

hekker koul chi s'elkha 
(hr'ù. 

S'eîkhaihriou. 

ÂTERnAS, 

Iterrasen. 
Datberas, 

Diternuen. 
H AU M AIR, masc. 
Hamel, masc. 

Ahmal 
AouREN, masc. 

lovLzan, masc. plur. 

DfO'5 LÂDAE. 

LIdab, masc. 
Di^anen, 



I Littér»!. «Séclié.* 



FATIGCis. 

pi. 

Fatigué (êtreetsefisitiguer), 
a* p. imp. 

Je suis, il est fatigué. 

Je me fatiguerai. 

n se fatigue. 

Fadchaison ( temps où Ton 
fauche). 

Faucher, a* p. imp. 

Jai,il a fauché. 

Je fisLUcherai. 

n fauche. 
Faucille (et faux). 



pi. 



Faucon (oiseau de proie). 



pi. 



Faute (péché, manquement 
au devoir). 

Ex. : n a commis une fiiute. 

Cest sa faute. 

Ce u*est pas ma faute. 
Faute (erreur). 



-pi. 



Faux, hausse, adj. 
Ex. : La nouvelle est fausse. 
Faux témoignage. 



FAT-FAU 


223 




TsXi/jirrs. 




Tii^faiilitii. 




ij/oir. 




ilii|^fc.-/a{a. 




ilciaioB^^. 


^y^ 

y^ 


Mfott. 




OVOKTS IfE'TMMQMA, 




EuavBM, 


•M-i^ 


Megregh, 'Imguer. 


i^•:^ 


Admegregk. 




ImegguêT, 




Amoubm, masc. 


• 


Imegran. 


Jw 


Baz, masc. 




Bizcoi, 

1 




LmkbtitJ. ^ DouNocB, m 


« J ^ « X « X 


Isker dounoub. 


0-^ vy* 


Dounoub felVas, 




OaUtch donnottb felVi. 




Gheltbâ, fém. 


• «• « X 


GhelihaU, 


• 


Del KDE B. 


V 


Lekhber deUcieh, 


» X © «• X /» ^ 


Chehada delkdA, 

• 



224 


PÉC-FEN 




Il a rendu contra moi un 
Faux témoin. 




/n^iU <UUi<i.-ftj.l. 


Fausse monnaie. 

S a bit de la busse mon- 
naie. 
FicALE (matière). 




Icla .Ml. 
loAif, nuuc. pi. 


Fiti (rendu). 


'^ 


InCBEK. 


pi. 


'J^ 


KtMm. 


YtaiE. 

-1 


^iiî 


TsncatK. 
JTaUcMi. 


pi. 




Fbhbllb. 


i:éy 


TàoVTXur. 


pi. 


^ 


TWtMRAn. 


FUIH. 


^ii 


T'jvxrrffopr. 


X.es femmes. 




d>bi. 


Une vieiUe femme. 


^ju2 


raiBjfcttrt. 


NDRB (diviser, couper en 

long),a'p. imp. 
rai.Uafendu. 


y; 


Fellbk. 

F,lU:e0h..Ifilkh 


le fendrai. 


iui»1 


AfM,hyh. 


a fend. 


diiS 


lafiWt. 


NDRB (Se) , y p. prêt. 


"iftv 


I/IFBLLEK. 


«DD, p. p. 


i>Xm^ 


DlMrKLLBK. 


pi. 


«.•S'a 




..».. 


. .=;.« 


TSIMFBILBKT. 


pi. 


(isïiSji 


Tsimfolltktin. 



FEN-FER 



225 



Fenêtre. 



pi. 



Fenouil (plante). 

Fente. 

Fer (métai). 

Fer-blanc. 

Fer de cheval. 

pi. 






Fermer , 3' p. iinp. 



El. : Jai , a fermé la porte. 



Je la fermerai. 

B la ferme. 

La porte s'est fermée. 

As-tu fermé le coffre P 

Va fermer le silo. 



yUftt 



• ^ 



-A!^ 









W <l « ^ 



^ 



Ferme le livre. 



Ferme ta maîn. 



Ferme les yeux. 

Cette fieur s'est fermée. 

La plaie commence à se 
fermer. 



* Littéral. «La porte est rerenue. » 



s*' 



(» <i » 



c^ o s «t* X • WX ft y s X 

c£^ ^^*M ■■ ^iy /^*^r 



»;-SJ 









I 



w X «»s x^ o ^ 
X » x«x 



» 0x0 x«x 



O X « X Ox 



tf 



J 



U ^X « X « X 

to 3»x (I 0x 

O .fiX ^X « XX 

X X g X «^ 

C./ — *■ 

C» ;; X 



Tbak, masc. 

ThooiiaAri. — TTb'^a/i. 
Bbsbas, masc. 
Afellek, masc. 
Oc/zZiii.. 

ffaha , fém. 

Taimtrf^ fém. 

TVfmirfiii. 

Bbilâ. — J?n. — Ekkbn, — 
f jrjTEi.. 

Bellaâgk errigL — /(elM 
irra tooar^ 

Atsbellâgh. — AUerregh, 

lUheUAîU, — Itserrats. 

Tekkel taottrt\ 

TebellAth kra asandouk. 

Rouh atserreth ghef uni 
entasraft, 

Er lektsab. 
Ekmech afousik, 
Ekkea aîlenik. 
Nouar ayi ikkel 
Ledjrah ibeddou adikkeh 



i5 



226 



Femié. 



pi. 



Ferm^b. 



pi. 



Fbbrant (maréchal). 



pi. 



Ferrer (un cheval) , a* p. i. 
Ex. : n a ferré le cheval. 

Cheval ferré. 

Cheval non ferré. 



Fertile. 



pi. 



Fertile, fém. 

- — pi. 



Fbssb. 



pL 



FiTE (solennité religieuse). 

Ex. : n a câébré la fête. 

Je te souhaite une heu- 
reuse fête. 



FETIDE. 



pi. 



^ Littéral. «Qui produit beaucoup.» 



FER-FET 






DiMBELLÂ. 




Dimbellân, 




TSIMBELLÀT. 




TsimbeMtin. 


:a 


• 

il^EMjr^ji. 


tyUwJ 


Isemmaren, 




ESKEB TA8MIBT, 


yjt^y^j} i^j>k4^ jj^m^ 


Isker tasmirt i'ouâoaiiou. 


«C» iè ^ ^ U J ^ 


Aoadiott se'iasndrt. 




Aoadioa oulach ghûwres 


>• 


tasmirt. 




1 

• 




Ittsabov khèrella \ 




Tsarouen khèrella. 

m 

1 




Tettsabov khàbella. 




TsarouenU thèrelUL 




Atmbmoum» m. — Tagbma, 


y « • •• jQy 


ItermouHien^^^ImmhaL'- 




Tighmiouin, 




ÂiD, maso. 




Isker elàid. 


Jj^ A 6 


Aidek dasâdi. 


** *^ 


i 


jf*y . 


Itsfovh. 




Tsefbuhen. 



FÉT-FID 



227 



FinoB, Chn. 



P> 



Kl : Odeur fétide. 



Huile fétide. 



FÉTU (brin de paiOç). 



a /«4» 









pL 



Feu. 



Ex.: B amis le feu àla maison. 



Le feu a pris a la poudre. 
La maison est en feu. 



Fais du feu. 
Eteins le feu. 
Au féal au feul 

Il a fait feu (avec un fusil). 






©• X o ** 



• <• • • 



y^5LfcA.I . (JyAiJl 






u • 






iL^ iMIb^ (Ml 






» • • « ^ 






« ^ o « X 



pi. 



y^. : Il tremble comme la 
feniQe. 

Feoffle de papier. 



pL 

FiDÈUs (qui garde sa foi). 
0. 



pLà. J*ù3 t^ eJjl 



«<«' « 



Ox «^ 






I 

©• > 

j • X 






Tsrs^ouir. 

Ai/^ teUfbttk, 

Zits iufouk, 

Akbchoval. — Akhbqb* 
LAOU, masc. 

Ikhechoualen. — lihêchla- 
oiien, 

Times, — Aatia, fém. 

IJka times g'oatkkkam. 

Toagha timet guelbaroad, 

AkhKam irgha, — Tekker 
deg'i times, 

Echâl timet, - Esker times. 

Sens times. 

Azlet^, fîmes tecMlg'oak- 
kham. 

loata timekhalts. — Elba- 
rond, 

Ifbb, masc. 
Ifrioaen, 
Ittserguigni am ifer, 

Ifer elkagheth, 
Ibiov, masc. 

Ibaouen, 
Dasdouki, 

Disdoakien. 



I Uttéffdl. «Accooiei, le feu est à la maison. » 



i5. 



228 



FID-FIG 



Fidèle. 



pi. 



Ex. : Il est fidèle à sa parole. 
Fidèlement. 



Fidélité. 



Ex. : 11 nous a gardé fidélité. 
Il lui a juré fidélité. 



Fiente (d*oiseau). 

Fier, Fière (orgueilleux) 



Fièrement. 

Fierté. 

Fièvre. 

Ex. : La chaleur de la fièvre. 

n a une fièvre quoti- 
dienne. 

Il a une fièvre intermit- 
tente. 

Fièvre tierce. 

Malade de la fièvre. 

Il a gagné la fièvre. 

11 a eu trois accès de fièvre 
dans la journée. 

Fiévreux, Fiévreuse (qui 
cause la fièvre); 

Figer (Se) , 3* p. prêt. 



W J » ^ 






U O ^ 
U ^ a j it y il my 



X • 



« y 






«I X w w w s 

o y X v^ « v* 



^ 9 r 






l\Âi' ii>^a* 

^ o ^ 



yu^ux ^«; 



iè ^ > u s-^ •'o y 






u /'^wx xuy 



X 



•«• fi ^ J 

/•«• y ^ J 

w / o <^ w w g/^ 

/g/' g w X g/' 
I .*. . •. 



• • g ygy <* y j 

_4 



g xgy 



TsÀSDODKIT. 



Tsisdoukitin. 



Ibed gaaôaalis. — Isdek. 



Se*sedk. 



Sbdk, masc. 

Ikkim dasdouki did'nagh. 

Iggoal adikkim dasâouki 
did'es. 



IzzAN iriKraATB, masc. 
Bab sn'tenzbbt. — Gboo- 

B*ES TIlfZAB, 
Ss'TSNZERT. 

Tbnzebt. — TiNZAB, (ém. 

Taoula , fém. 
Lahmoa en taoula, 
Taoula tettsagh'it kouîas. 

Taoula tettsagh'it as s'ott*as, 

Taoula tsamtsalets 

louthen se' taoula, 

Tougha't taoula. 

Tougha't taoula telataen- 
tikkal deg'oa'as, 

Itessjb taovla. 
Idjmed. 



FIG-FIL 



229 



FiGue fraîche. 



pi. 



FiGUB sèche. 
FiGDE de Barbarie. 

FigvbAie ( lieu planté de 
figuiers). 

FiGOIEB. 









« to x^ 



I.H..1 • 



\ 



pi. 

Figure (visage). 

pi. 

Jolie figure. 



V <i / 

W « ^ j^ ^ 




y 41 ^ u 



u ^ .i 



r^i 



Laide figure. 
Fil. 
Filage (manière de filer). 






•s 



«ixw 



y/' ^ 






FlU58B. 



pi- 



Filer ({aire du fil), a' p. 
de Timp. 

Tai, il a filé. 
Je filerai. 
Bfile. 
Filet, (rets). 

pi. 









•*•• • 



W wy 



Fille. 



pi 



^à1 



W vX 












'•• X • X 



ui X o d» ex 



W X . u w 






Tabbkhsist, fém. 

TiiZiiAr, fém. 

r^z^Jir. — Kbkmovs lY't- 
ROVMiîBN, fém. 

Ghbrs, masc. 
rjcifOCJiir, fém. 

OvDBM , masc. 

Oufl^maott^R. 

Outftfm delâaUt. — /Ifcfl. 
— Ichbah. 

Oudem dirit, — Dihoua, 
Kheth s masc. 
Taovalma, fém. 
Talfaft, fém. 

TiT/tt/fm. 
Ellbm. 

Ellemegh, - lîlem. 

m 

Adellemegh, 

I telle m. 
Chebka. — Tbovbbbmts, f. 

Tichehkin. 
Takchicht. — III. 

Tikchichtin. - Is. 



230 



FIL 



Ex.: Ma, ta, sa, notre, votre, 
leur fille. 



Mes filles. 
Fille honnête. 

— pi. 



Ma petite-fille (la fille de 
mon fils). 

Sa petite-fille (la fille de 
sa fille). 

Fille (Petite) , jusqu'à Tâge 
de trois on quatre ans. 



pi. 



Fille de joie (courtisane, 
femme publique). 

pi. 

Fils. 



Ex. : Le fils d*Aissa. 

Kasi, fils de Tchanan. 

Le fils du cheikh. 

Mon , ton , son , notre , 
votre, leur fils. 



w «• 



Mes fils. 
J*ai deux fils. 



Q ^ Q m tt/'OtM 

y 

^ y j u o « 

« Q y y 



y it y 



C» yO yy « e o^ 






•« • 



.» «y 



(*V/^ 









/> 






3'- 

Q y y J y 



X w M X 

A 






g /^ gw « * ^ 



im—nvik.— iwù.'^ 

Hntnagh. — Iltitoaen. 
— ilVitsen, 



Tikchicktin inou. -^ /«fi. 

Tsideimn. 
Iltis menuni, 

iirù i/iirù. 

Takchicht tsàmeziant. — 
tsabsxtovt. 

TUchickin tsimezianin. — 
Tsibezioutin. 

TSAKABHABT. 

Tsikahhabtin. 

Ammis, — Mis. — Mbm. — 
Ou. 

Mis Aissa, 

Kasi oa — Tchunan, 

Mis oamghar. 

Memm'i. — Memm'ik. — 
Memmis,'Memmiinagh» 
— Memmitou4sn. — 
Memmitsen. 

Ikchichen inou. 
Ghouri sin iy'ikchichm» 



FIN-FLE 



231 



Mon petit-fils (le fik de 
moo fils). 

Son petit-fils (le fils de sa 
fille). 

Fin, suhs. 

Ex. : La fio du jour, du mois, 
de rannée. 

La fin dû moude. 

Finir (terminer, cesser) , v. 
a. et n. a* p. imp. 

Xai,i} a fini. 

Je finirai. 

Q finit. 

Ex. : Quand finirez - vous 
votre travail ? 

ne peut le finir. 
Tout est fini. 

' n ne finit point de parler. 
Quand il eut fini de lire, 
n n*en finit point. 
Flaque (petit amas d*eau). 



FUBDBS. 



pi. 



Une fleur. 
Ex. : Arbre en fleurs. 
Fleurir \ 3* p. prêt 






«s •• 
















« X JOX 







e • « X » /^f 



». jy *t.^ 



y « y 




^ ^ X 




j'y 



y y fi y 5 • /^ 






Afû m^mm'i. 
Mil iy'ilUs. 

TaOVA OBA, f.— - iljTEOGJII^ m. 

Taottogîxi, - Aneggar ou as, 
ouayour, ouseggas, 

Taoaagra neddoanit 

FOVK. 

Foakegk.'I/oai. 

Aâfrttkegh. 

Itsfbuk. 

A noua elouokts ara atsfoU' 
keth elkhedma inek ? 

Our izemmer ara atifouk* 

Ak ifouk, 

Our itsjbuk ara aouaTit. 

Mara ifouk lekralas. 

lUthoul khèreîla. 
Targa, fém. 

Tirgoua, 
NouAR, masc. 

Tanouart, fém. 

Tasetiha senoanr. 

ISKER ffOVAR. 



' PoQHer des fleon , £tre en fleurs. 



232 



FLE-FOI 



Fleove. 



pi. 



Flbxible. 

Flexion (état de ce qui est 
fléchi, au propre). 

Flot. 



pi. 



Flotte. 



Ex. :La flotte est sortie du port. 

Flotter (surnager), 3* p. 
prêt. 

n flotte. 

Flûte. 

Petite flûte en roseau, à 
six trous. 

pi. 



Foi (croyance religieuse) 
Foie (viscère). 



pi. 



Foin. 



Fois, s. 

pi. 

Ex. : Une fois. 

Deux fois. 

Combien de fois ? 

Quelquefois (de temps en 
temps). 



** s. ^ 



u / » ^ 



o j u ^ y y 



O X O X 



O J 



y J 









ià j ^ 



w ^ux 



• «<< 






« W£/ 









« O J 

V 



« U w 






(« w 



w o S 






W » S tf<^ O X 







ex 



JL 






u u s 



AsiF, masc. 

Isifan, — haffen. 

ISHEL, f.- 7!K5jr££ PTOUKNI^ 

TovKNt, fém. 



MovjA, fém. 

Afott/ad. 
Amara , fém. 



iiocfir. 

Ghaîtha , fém. 
rojreminarf. 

TVzemmanii. 

D/iv, masc. 

» 

Tw4sj, fém. 

KoBTH , masc. 
TiKKELTS, fém. 

Tikkéltsin^ — Tikkal. 

Yiowsl entikkelts. 

^nat entikkeltsin. 

Achhal en tikkal? 

Tikkelts ghef tikkeïis. 



FOL-FON 



233 



Ils parlent lous à la foîs. 



La seale foîs que je suis 
venu. 

Folie. 
F01.LE11EHT. 

FôKCTiON (charge). 

FoKD (rendrait le plus bas). 

Ex. : Au fond du puits. 

11 est tombé au fond de la 
rivière. 

Cherche an fond du sac. 

n 8*est caché dans le fond 
de la caverne. 

Il a ravagé le pays de fond 
en comble. 



La maison a été détruite 
de fond en comble. 

* 
Fondation* (d*un édifice). 

Elx«: 11 a creusé les fondations. 

Fondée (se liquéfier), v. n. 
a' p. imp. 

Ex. : U a fondu. 

n ne peut pas fondre. 

n fond aisément. 
Fondre, v. a. 2* p. imp '. 



<* • «,<' « X s /• 



u o j ity y y s yy u ^ 



y y^ y ^ 







y yy y. 



« yyy y 









y yy y ry y 



y y y yyy y ^ y^yy 



O 



y y y y yyy u /'w y ^ yj 



y y r y y y^^ 



ir*i^l^ 



• a< 



•2b ^^ Si 

y yy^ yy 
y y y «• y ^ y yy y ^ é 

y y yy yyy 



O* 



(^*^' 



gx 



(jj*»**:» 



g • ••g 5<<y g^ 

gx y y y w •^^ 



g s • g X 



Heddhercn ak ghef yiouet 
entikkeltt. - Ehuahid. 



Yioaet entikkelts aï oati- 
ghd. 

TiMHKDJT, TlMABBELTS. 

Ss'TiMHBDJT. 

Kbbdma, f. — Chmohel, m. 
Kaà, masc. 

Guelkaâ elbir, 

Izier gher elkaà ouasif. 

Ounag gue'lkaâ enUtch- 
kart 

Iffer imanis guelkaâ 0!- 
ghar. 

Ikhreb tamoart zeg safel ar 
elkaà. 

Inneghlai akhkham zeg 
safel ar elkaâ. 

Sas oukhkham, ma^c. 
Igfiza eUas. 

Efsi. 

Ifsi. 

Our izemmer ara adifsi. 
Ifessi se'shala. 
Sefsi. — DOUOVEB. 



Et < Faire fondre , rendre fluides les mvtaux , lus < lioses gras&cs , clc. '> 



ï 



234 



FON-FOR 



Tai, il a fondu. 



Je fondrai, 
n fond. 
FoNDD (liquéfié). 

pL 



Fondue. 



pi. 



Fondrière (ouverture à la 

surface de la terre). 
Fonds (de terre , bien-fonds). 

n a des biens-fonds consi- 
dérables. 
Fonds (en argent). 



pL 



Fontaine (source protégée 
par une légère bâtisse). 

— - — pi. 

Fontaine (édifice pour four- 
nir de l'eau). 

pL 

Fonte (action de fondre les 

métaux, etc.). 
Force. 

Ex. : Je n ai pas la force de 
porter cela. 

n est plein de force. 

Au-dessus de mes forces. 

n court de toutes ses 
forces. 



** tu ^ ^^ « é" WS ^- 

Qy O y Qy 



UX • « • 



O it y Q Q jy 

Q a jy it^ j 



y o y 






X 

>' X 






Cf S*' 



y y 
o. ^ ta i* y ȣ> 



^"^^yy 

=• 

Q y y y o^joy j y yj 

^j^\y^ «yJl ^j3* jû^t 

y 
m y Q y oyyy 

^y Q-^jyy f» Q y 

•^ y^ y 

a Qy»^ o ^ ti gx/' 



S^igh. ' Issefia. - Doooo^ 
be;&. - Idououeh, 

Adsefiigk. - il(Uoae60gh. 
Issefsaï. - ludowb. 

IfSI. DlMDOVOURB. 

TsFSt. — TSJMDOVOUEBTS. 

Pesants. - r^imioBoaeftm. 

AmKAN tLDI QVB'LKÀÂ, 

Tamourt, f. — Melk, m. 
Ghoares tamoart khirelîa. 

Agla, masc. 

lirimen, m. 
Tala, fém. 

Ti7ioaa. 
Tafovovart , fém. 

TiFSi, fém. 

KoovA, f. — Djshd. — Oui, 
masc. 
Oulach ghouri elkooua 
soaaîs adrefdegh ouûyi 

Deg's elkooaa khèreUa, 
Sennig oul'iou. 
Itsazzal ghef elêjdiiù. 



FOR 



235 



n crie de toutes ses forces. 
La force du vent, de Teau. 

A FORGE DE (adv.). 

£x. : A force de travail, il 
s*est enrichi. 



A ferce de rire. 

A force de pleurer. 

Db fobce (par c«)ntrainte), 
adv. 



FoBGEB (prendre par force 
une ville) . 3* p. prêt 

Forât. 



Forge. 



ïj. 



FoBGEB (travailler les mé- 
taux). 

Xai,ilaforgé. 
Je forgerai, 
n forge. 



Forgeron. 



Formée 



pi. 



Fort, adj. (robuste, bien 
portant). 



O X X J • lâs-f 






4^ J.OS* (^j 



*•• 



InUI- 



a «» . y 



«*•• y 
A 



• • ^ 



«» *» , '' ^ ^ 









u 



« s: • X 
*» ^ • ^ 



ti r it A 



u ^^y 



u •«• 



«•«• 



/-îw— jV* 



Itsàïeth ghefelijMCis. 

Kooua ouatkou, oaaman. 

Ml. — Zbgmi. 

Zêgm ikhJem khèrella, ik- 
kel dêlghani 

Mi ittsa khèrella. 
Mi itsrou khèrella. 

B'ESSIF, &OV'ÂëMAQ. — 

SS'TMABA. 

lOVOHÀ B'ESSIF, 

Amadaqh, masc. 

Imadaghen. — - Imoudagh, 
Febit, masc. 

rjfRRJiJSJr. 

Therrekegh. -Itherrek, 

Adtherrekegh. 

Itstherrik. 
Abaddad. 

Ihaidaden. 
SocRA, fém. 
Ghovb'bs elkoova, — 

I KOOUA» ItTHOUKET. 

— Idjbbù. hoVEB. 

— IZMBR. 



i Bfaniève d'être d*iine penoniie, d*nne choce. 



236 



FOR 



Forts, pi. 



Forte. 



pi. 



Ex. : Tabac fort. 
Beurre fort. 
Vent fort (impétueux). 



Forte maladie. 
Fortement. 
Forteresse. . 



pi. 



Fortifier \ ▼, a. a' p. imp. 

F0RTIPlÉ,p. p. 



pi. 



Fortifiée. 



pi. 



Fortune (richesse]. 



w • o ^ 






Ghoursen elkooua. - Ko- 
oucui.' Thoakten. - Djeh- 
den. - Zoaren. • Zemren. 






ys y*^ u ^ ^ 



^yX^ ._. S^aJI ^^^ 






u •-• 






. • V -^ • Ail 









=• 






S-^^ 



g « ^ g g g/' 

g ^ y o g g 

w s X 



g X g 4^ 



g X • • 

f»1 



g X g • 



g g^g z' 



g X 



JU_ 



• « x 



Ghour'bs elkooua. — 7!b- 

KOOVA. — TeTTHOV- 
KET. TbDJHED, 

Tezover. — Tbzmbr. 

Ghoursents elkooua. — 
Koouants. - Thouktents. 

- Djehdents. - Zoarents, 

— Zemrents. 

Dokhkhan dakelhâan. 

Dehan dakeshtui. 

Atkou itssoaih kl^rella. — 
ïkooaa. 



Attkan ezzai. 

S' ELKOOUA. 

Ta K LIÂT, fém. — Berdj. 

Tikliâtin. - Beroudj. 
Hassbn. 
Iausen. 

Hasnen, 
Tabsen. 

Hasnents. 
Agla, m. — Mal, f. 



' Ëotourcr de forliiicalions. 



Fossé. 



pi. 



Fossé (qui entoure une mu- 
.raiUe). 

pi. 



FoD , adj. 



fi 



Folle. 



pi. 



Ex. : Q est devenu fou. 
L'amour Fa rendu fou. 



FOUDBE. 



Foule. 



FooB. 

FoDBBiR (une aime), a* p. 
imp. 

FOUBCDE. 



FoUBUI. 



pL 



pi. 

FoDRlfl BOUGE. 

— pi. 

FOCRMILIÈRE. 



Fourneau (Petit fourneau 
pour faire la cuisine). 



FOS-FOU 


237 




• 




îmàounen. 




Auria, masc. 




Ihfiren. 




Dam M ADJ. — Imhbdj. 




Dimhadjen. - Mehdjen. 




TSAMHADJT. TeMHEDJ, 


w y (t ^ y WXU 


Tsimhadjtin, - MehdjenU. 


■ '■^?*^^ -^ (sTv^lrt 




Ikkel damhadj. 




Ikkel damhadj zeg elâchk. 


X 


SiHKA . fém. 




JCHATH ELGHACUI. ChA- 


« s -^ 


THEIH MBDDEN. 

• 


u y ^ y y y 


Fbrn , m. — KoccHA, f. 




ESFBTir. 


w «S'' yy y y 


Nedra. — Tazzert, fém. 




Tiouazzarin. 
Taoutthouft. 


y y^ y 


Tiofitihouftin. 




AOVTTHOVF. 




loatthoufen. 


y *t ft j y y y y y 


Ta REGLA. — Taboureona 


« y^ y yy 

^^^\^ dS.» 


EN'TIOVTffOUFTJy, f. 


^"^ y ^ y 

« > • 


Kanoun, masc. 



238 



FOU-FRA 



FODRMBADX, pi. 
FoDBaAGB. 

Fourreau de sabre. 
Fragile. 

Frajchecr \ 
Frais (fl Dut). 
Frange. 



Français. 



pi. 



Française. 



pi. 



Franchir (sauter par- des- 
sus) , a* p. imp. 

Ex. : JTai , il a franchi le fossé. 



Je le franchirai. 

n le franchit. 

D a franchi les limites '. 

n a franchi la montagne. 

D a franchi la rivière. 

Frapper, y. a. a' pers. de 
imp. 

Jai, il a frappé. 
Je le frapperai, 
n frappe. 



V 4^ y y 



(Ù^\ 



uu^ 






g i» y Q y 



Q y » y 



iSj^}^ Sy^ — fcKy*^ 



I 






U jy Q * yy C • 



U Q^QJ O Q jy 



O OX0X 






• • ^* 






(I w ^ 









• -^ ©X ^ yy 



Q yQj Q y s y y 

o y o y Qy 



o jy 



y j 
«• jy 



a a y 



Koaanen. 

A 

Alf, masc. 

IsHEL , fém. — Tbsbel 
rriBzi, 

Abâbri, maso. 

Ilîa asemmith derous. 

TâMOVRT 0VPBÂNSI8. 

Dafbansis. 
D^ransisen, 

TsAFRANSISr. 

TsifransisHn. 
Nmoouei, 

Neggaezegh. — Ineggue:^ 
ghef oamdoan, 

AineggnezegkfeVas. 
Itsnegguez felïas. 
làdda ghef eJhad. 
lâdda ghefoudrar. 
Izgner asif. 
Août, 

Oatigh, - louta, 

Atotttegh 

Ikkat 



' Littéral. «Biûe de mer.» -^ ** Littéral. «Il a passé- > 



FRA-FRl 



Ex. : Qui frappe k la porte ? 

B l'a firappé de deux coups 
de sabre. 



Fratricidb, s. (meurtrier). 



B a commis ud fratricide. 



Frégate. 






« s ^ •«»• 



i±»l 






Q ^j « . ^> 



^ycfs ci.U* 



Fbkloh. 



pL 



Faxas. 



Des frères. 

Mon, ton, son, notre, 
votre, leur frère. 



Mes, tes, ses firères, etc. 



Fbbre de lait. 



Fbessurb \ 



jA. 



Fbighe (terre inculte) , subs- 
tantif. 

Friche (En), adj. maso. 



pi. 



Friche (En), fém. 



pL 



Frire (Faire). 










U y Q y ^ «X 



W « X (I ^^ 



vy yià 

y ià y 



u y y** 



yy y y 

«^1 



u. y i* y ^*L^ 



o 



w y u y *i y ^ ^** ^ 'L^ 



^ ^ y y*t 




Q y a y 



o «* rf-^ < 



^ *» y 



A .<► 



iè y yià 



I 



y 
V y J 



230 

iliioaa iMaf gue'taoourt? 

loatat s'ùaijenoui ienai 
entiyiti, 

TlIfQHI N'BGMA, 

Ingha egmas, 
Taperoatht, fém 
Ariâz, masc. 

Irzaze'n, 

Egma, sans plur. 

AiTMA, — Itmaten, 

Egmaoa.'Egmak.-Egmas. 
- Egmatnagh. - Egma • 
'totten, - Egma'tsen. 



y y 
u J ^ 

y 



X • 



J *ty 



Itmaten in ou « in «ft « 

Egma gub'tabbovcbt. 
Afovad, masc. 

AsovKi, masc. 
Dii50i7ir/. 

r5^50i7ir/r. 
Tsisouidn. 
Eklov, 



* Le ooeor, le f<»e, la rate et les poumons. 



2/l0 



FRI-FllO 



J*ai , il a fait frire. 
Je ferai , il fait frire. 
Ex. : Le poisson est firit. 
Les œufs sont frits. 

FRIssoN^ER , a* pers. 

imp. 
« 
J*ai, il a frissonné. 

11 frissonne. 

Friture. 

Froid , s. 

Ex. : 11 fait froid. 



de 



J'ai froid. 



Je suis mort de froid. 



Froid , adj. 



Froide. 



pi. 



pL- 

Fromage. 
Fromage ^ 

Froncer (le sourcil) , a* p. i. 
D a froncé le sourcil. 

* De fait de chèvre ou de brebis. — 






uy 



TJ' 










^ I . .'. 










J w 



w'^f v.^ -^ 



























«• • 



" J? >' 



», J uy g • « • 



> ux u y it y 



' Litt. «Resserre le sourcil.* 



KU^h, — Ikla. 
Adekiough. — Ikello, 
Iselman eklan. 
TimeUalin eklants. 
EnGUtGUi. 



Ragaigaighi — Jrgmga. 

Ittserguigai. 
TiMEKLIOVT, fëm.. 
ASEMMJTH. 

Isker aienunith,'IUa asem- 
mith.'Elkal semmiih. 



loughaiyi asemmith, — 
Ghoar' cuemmith. 

Inghayi asemmiih. - Moa- 
tegh s*oasemmith. 

Semmeth. — Dasem- 

MATH. 

Semmeth' et, com. — Di- 
semmathen, 

TSASEMMATHT. 

Tsisemmathtin. 
Djbben , masc. 
Agougli, masc. 

EkMECH ASKOVO'IM *. 

Ikmech askoad'is. 



FROFUI 



241 



D froDoe le sourciL 
FBomn.suIw.' 



pi. 



Ex. : D est adroit à lancer la 
fix>nde. 



Fbont (le haut du visage) , 
sqbs. 



pi. 



Fbont (De), ady. 

Ex.: Da marchent de firent. 
Frottbh, a* p. imp. 
Fbcits. 
Fuir, a* p. imp. 

J*ai, il a (bi. 

-Je foirai. 

Dfoit 

Ex.: L*ennemi est sur lepoint 

de (nir. 
FciR (éviter), a* p. imp. 

Ex. : Fujei les méchants. 

Fuir (couler par une fêlure), 
3' p. prêt 
Ex. : La cruche ftiit. 

FoiTB, subs. 

FuiTB (Mettre en), v. a* p. i. 

Ex. : n a mis Tennemi en 
finte. 






3L\ 






JUJtd UfiJU «â»lâs4 



• «•• 






JS 



«^ 




w • © • < 



U y Q y 



U X 




it^ti^ 1à^9^ 



©<?•*<» 




J^ 4*1 j^l ^14^*1 



ii ^« 



3 



•©•• 



i^ * ^ 






Ikemmech askoud'is. 
OvTBgp, masc. 

thrf.-Ikkat sToathefâe- 
laâli. 

Taoubnza, fém.— -4^^i>ouji. 



Tiùuenzioum. 
Teidonn gueyiouen uf. 

ESFBTH. 

Fakiea , fém. sing. 
Ebovbl. 

Roalegh,'IroueL 

AdrouJegh, 

IreggueL 

Aâdaoa achemma aiili 
iroaâl, 

TlKHBB. 

Tikkretzêg taroua Cahranu 
Ikatber. 

Achmoakh itskithir. 
Tarovla , fém. 
Sbroubl. 

Isseroael aâdaott. 



> lattanmeiit terrant k Unoer des pîerret. — * Littéral. «D'une seule ligne.B 



i6 



242 



FUM FUS 



Il le mettra en fuite. 

Il le met en fuite. 

Fumée. 

FuM BH (jeter de la fîimée) , 
V. n. a* p. imp. 

n a fumé, il fumera, il 
fume. 

FuMBR (prendre du tabac en 
fumée) , a* p. imp. 

FuMEHON (charbon qui jette 
de la fumée). 

Fumier. 

Funérailles. 

Fuseau. 



pi. 



Fusil. 



pi. 

Ex. : D a armé son fîisil. 



U a chargé le fusil. 
Le fusil est-il chargé P 
Il a tiré un coup de fusil. 
Le fusil a raté. 









iUL'à 



« s ^ 



«C/'X O;;^/' 



t_ 



M X OX 









T/t 



r^ 




A tisserouel. 
IsserouaVit. 
DoKHKBAN , masc. 

DMKEKHEIt, 

Idekhkhen. -Adidekhkhên, 
Itsdekkkhin. 

Sou DOKHKBAN^, 

Fahm itsdskhmlhin. — 

TlHKIT. 

AoovDi, masc. — Agovdov. 

DjBNAËA , f. TlMTBETS. 

RovKA, fém. 
Roukats. 

TiMBKBALTS, féofl. 

Timêkhaltsin. - L'emkahel 

Isoali znai Mtmekhalts 
in es. 

Ittchar timekhalts. 
TimekhalU . tettchoar km ? 
loata. — Igra timekhaïtî» 
TimekhdU thetthel 



Littéral. «Bois la (iimée.» 



GAG 



243 



G 



Gage , stibs. * 
D a mis en gage. 
D a reçu en gage. 



Gage *. 



pi. 



Gagneb ( faire quelque gain ) , 
a* p. imp. 

Ex. : J*ai , il a gagné de Tar- 
gent. 

Je gagnerai de Targent. 

Il gagne de Targenl. 

Gagnez -vous, ou per- 
dez-vous ? 

Gagner (remporter sur) , 
a* pers. de Timp. 

Ëz. : Jai gagné mon procès 
avec lui. 

Il a gagné la bataille. 

Je suis sûr de vous ga- 
gner (au jeu). 

B gagne toujours. 

a gagné le juge (Ta 
corrompu ). 

Le juge a été gagné. 

n a gagné (contracté) une 
maladie, la fièvre, la 
lèpre. 



s* * 



P 






•>*! 



(é ^ J ^ 



U ^ J 






\ 



• 4^ O OXtt/' «Xt»/' 



•ly 







« /^ < u xo^ 






• tt/»» . X ^ 



•«• 



^1 



il 



Rhin A, fém. 

/ftfn gae'rhina. 

loagha rhina. 
AsouTBBF, masc. 

houthaf. 
Erbah. 



Rebhagh.'Iriah idrimen. 

AtrMiagh. 

IrMah'it. 

Ketch ^terhaheth negh te- 
khêsreth ? 

Eghleb, 

Ghelbeglit gae'cherâ, 

Ighleb gaamenghi. 

Ckek our illi, akghelbegh. 

■ 

Ighelleh koaîas. 
IJka tidjdlts iTkadhi. 

EVkaàhi iougha tidjâlU. 

loughœt atthan. - Taoula- 
Nedjdanu 



* Ce qu'on Hvre pour la sûreté d'une dette. 

* Que le» trîlnif kabyles se livrent mutneUement en signe de paii et d'alliance ; en arabe Mezrac . 

i6. 



244 



GAI GA'L 



Maladie qui se gagne ai- 
sément. 

Le feu gagne la maison. 



Gai, Gaie. 

Gain (profit). 

Gale. 

Ex. : Jai , tu as , nous 
avoùs, vous avez la 
gale. 

Galeux. 



pi. 



Galeuse. 



pi. 



Galon (en soie, en or, en 
argent). 

Galonner (poser des ga- 
lons ) , a* p. imp. 

Galonné, Galonnée. 

Galoper, v. n. a* p. imp. 

Ex. : Le cheval a galopé, ga- 
lopera, galope. 









$ 



y^ 






«• g ^ i» y Qy 



Il a fait galoper son cheval. 

D ne sait pas le faire ga- 
loper. 






1 






"?' 







•rf^ 






« X O O «^ 



« ^ Q ià ^ 



o X X' 






3t 



il^Aon iiUaqh, medien khè- 
relia, 

Times tetskerribgheroakh' 
lAam, 



EeGAZ BAÎM TATT8A GU'I- 

Rbbh, masc. — F aida. 

Mejjote. — Ajsjjit, m. 

Oaetknegh. - Touethneth.- 
Noathen. — TousAnem 
s'mejjolh, 

Ijjeth, — Deg's mbjjotb. 

Jeihen, -Deg'sen rnejjo^ 
Tejjetb, — Dec 8 mejjotb. 

Jethents.'Deg'sents mejjotk. 



V^J^'* 






O tfX^ 



•* 



— «a=.^ 






Cbebith, masc. 



jSfJIfi CBERITB. 



DeG'S CBERITB. 

Raketb. — Ebbeb. 

Aoadiou iraketh, - Inkeb, 
AdirateA. - Adinheh. 
Itsrakith. - Inehheh. 



►M toi M— »-^jt 



Iraketh s'oaâottdioa in es. 
Our issin ara adirakethyis. 



* Littéral. «Homme qui a toujoiin le rire sur la bouche.» 



' • 



GAR 



245 



Garance. 



Garant. 



Garantie. 



Garçon. 



pi. 



Ex. : Est-ce une fille ou un 
garçon? 

Eh! garçon, apporte-moi 
de l'eau. 

Petit garçon (jusqu^à Tâge 
de six ans ). 

Garçon (célibataire). 



pi. 



Garde (qui fait la garde). 



pL 



Lieu de garde. 



pi. 



Garde (Prendre), a* p. imp. 

Ex. :Pïrendsgardede tomber. 

Garde (d'un poignard). 

Garder (conserver) , a* p. i. 

Ex. : n l'a gardé. 

Garder (retenir), a' p. imp. 

Ex. : Gardes cela, je vous le 
donne. 

Garder '( un troupeau ) , 
a' p. imp. 

Ex. : B garde les moutons. 






«y 1ê 



Ox «X o o 






AÀàÀ ^ (f'ik,i:tkjs:tà 



(I i^y u y il ox X 



^jlf] Ovfti^l 



•• 







v<<> 



o • • 






U- 






« (MV » «^«IX OX 



Mrs! Ji^Wljt 

« 
(I ^ (» y 



« ^y 



y y y y 



i»y 

s' 






« y 



*>J © • X 



Jl 



KjtaMèz, masc. 
Dsddhâmen. 
Dhemana, fém. 

ToAcUcAf fMjft d'akchich? 

Aï akchich aomyid aman. 

Abezloat, — akchich anu' 
zian. 

ÂZEB. — ÀLEMZt. 

A 

Azzah. — Ilemziîen. 
Aâssâs. 

làitoMen. 

Taâssast, fém. 

Tiâtsasin. 
Ee eleavmk, 

Er elbaVik aUeghlith. 

A 90V s, masc. 

Aefed. 

Ihafedh'it 

Edj. 

Edj ouayi ghoar'ek aktef- 
kegh. 

Kes. 

Ikes oalli. 



246 



GAR-GAD 



GareI 
Gargousse. 



GAté (sali). 
■ pi. 



Gàt^e. 



pi. 



GATi (détérioré). 
pi. 



Gâtée. 



pi. 



GAti*. 



pi. 



GAiiE. 



pi. 



GÂTÉ (enfant). 

Gâteau (gaufre d'une ru- 
che). 



Gauche (la), subs. 
Gauche, adj. masc. 



pi. 



Gauche, fém. 



pi. 



Ex. : La main gauche. 



(IX. « X 




.1, * 









X 



u y yy 
V »y yy 



'y 

» i: y» 



y y ^ y Q 
Q o x; yu 



u o ^ yit 



« jQy 

1 •• . 



y y j y 



u JQy 



u Q y jy 



ià ^ yu 



4;x 









Qyyuy 






u y yoy 
w o yQyy 

- - - jy 



« uit y(ty 




y yuyy u jy 



TlKHER TiKHEr!^ 
OVDJAH BLMBDPÂ, maSC. — 

Taovatchra blmed- 
fA, fém. 

Itsojjaqh. 

Tsoaaghen, 
Tbtsouaqh 

Tsouaghents. 

DiMPBSSED. 

Dimfesseden, 

TsiMFESSBDTS. 

Tsin^etsedtsin. 

IrSFOVH, 

Tsefbuhen. 
Tbtsfovh. 

m 

Tsefbahents. 
Akchich dimfbchchbcb, 
Takhbizt. — Tahbovlts 

BN'TAMBMT, fém. 

AzELMATH, maso. 
Dazblmath, 
Dizebnathen, 

TSAZELMATHT. 

Tsizeîmaihiin. 
Afoas dazebnath. 



' Littéral. «Éloigne-toi!» — 'En parlant de la viande, des œa&> des légumes. 



GAU-GEN 



247 



Le côté gauche. 

Le pied gauche. 

Tourne à gauche. 

Gaucher (qui se sert ordi- 
nairement de la main 
gauche). 



Gazelle. 



pi. 



Gelée (blanche). 

Ex. : 11 est tombé de la gdée. 

Gémib s 3* p. prêt. 

n gémit sans cesse. 
Gencive. 



Gendre. 



pi. 



Général (commandant en 
chef d'une armée ). 

GÉNÉREUX (libéral). 



it « •••• yy 
« • •/■• y y y 



y yfàyj u y ityyy 



jy V , y^ Qy 



y y\ yj 






W s •• 



pi. 



Généreuse. 



pi. 



9 

.1 



« yz ^y 



t» tf yyy 



u y y 



w y J y j 
y y yyy yy 



y y y y y jyy 



U" 



y y yjyy y j y y 



^^J 



y Xi y ^ 



** ** A ^ 



y y y y yy y y yyy 



y y^y 



^1 ^'r 



y 
y y yy 

5 



« yy y y J 



y 
y y 

' 5 

y 



y 
y « u 



'-> -' 



••t 



tt yyy ^yy 



GenIt d'Espagne'. 

Genêt sauvage. ^UâII j|j)t 

' Soupirer et pleurer. — * Homme qui ■ bou coeur. — ' A fleurs odorantes. 



Tama tsazelnuitht. 
Athar dazelmath. 
Ehren ghefouzelmath, 

BOVZBLHA TH ErGAZ AFOU- 

S'IS DAIELHATU. 

IkHBDDBM S'0U*ZEL* 
H AT a. 

Taqhzalts , fém. 

Tigzaltsin. 
Agris, masc. 

loata ou gris. 

Ira IBANDEK. 

Jtsrou itshandik. 

AkSOVM BN'TOVGHMAS. 

Athbggal. 

ItheggaUn. 

Ambkran blàsker. — Djb- 
nbnar. 

DbLKERIM. ErGAZ OOL'JS 

DELÀ A LIT *. 

Dikrimen. 

TSAKRIMT. 

Tsikrimtin. 

AzEzzou, masc. 

Azezzoa ileghman^. 
' * Littéral. «Genêt des chameau r . 



248 



GEN-GES 



Gbnik (démon). 
pi. 



Genou. 



pi. 



Ex. : Mettejt-Yous à genoux. 
Genou des quadrupèdes. 



pi. 



Gens (personnes). 



Ex. : De bonnes gens. 

Des gens de bien. 

Les gens d*une tribii, 
d'une fiBumlIe. 

Geôlier. 



pi. 



Gerbe (de blé, d*orge, etc.). 



pi. 



Gerce ( vermine qui ronge 
les habits, etc.). 

pi. 

Germe (partie de la semence 
dont se forme la plan- 
te), s. 

Germer (pousser le germe 
au dehors) , a* p. imp. 

Il , elle a germé. 
Us,' dies ont germé. 

GisiER. 






» J J 






^'^ è 






f*. 



V V ^ ^ 

^.1 









oJ._-^\2î_-^iè,ji 



« fà^ 









O" 












j^ 






X ^x 



«l^t 



ià X 



j««l 



X 
(» 






« « X O y 

O X U X 



Djbn. 



Djoimoan. 
Taouechrirt, fém. 

£^iin ghef tiguechrar, 
AovxcEMin, masc. 

Ibgazbn. — Eloeâcbi. 
Meddem, — Aîr. 



Irgazen delâaUten. 

Medden elaâU. 

Au Arch, oukhkhdon. 



Ababeas, 

Ihatkaten. 

Tâkbtsovnts, fém. — Aket- 
souN, masc. 

Tiketsounin. -^IkeUaanen. 
Taookkiovt, fém. 

Tiottkkiottin, 
Imgbi, masc. 



Emqhi. 



Imghi. — Temghi. 
Meghxn, — MeghinU. 
Kmnbsia, fém. 



GIB-GLÀ 



249 



GlBEUIB. 



pi. 



GiBIBB. 



Giboyeux, Gibotbdsb (lieu 
abondant en gibier). 

GaET (non ouvert). 



pi. 



GiLBT (ouvert et garni de 
boulons). 

pi. 

GiBOFLB. 



Ex. : Qou de girofle. 

GiboflAe. 

Glace (eau durcie par le 
firoid). 

Glace (pour se mirer). 



pi. 



GLAim, extrémité de la verge. 

Glabd du bemous, de la 
calotte. 

pi. 



Glande. 



pi. 



Glahds (fruits du chêne). 
Ex. : Un g^d. 



Glands doux. 



9 O^ 



• -**<» •X 



«< ^^ 



o ^ O^^ 



JJl^S olâvJ^ 



Bà 



• r ^ 




^ • 



• ©• 






»dW 



M (I ^^ 



O O 



{^ffi^ÙsJÛ^ 



« M 



yf 









o «» ^i* 






^ 






i;^ 



© .X ^ •*" 



« © j© 



© ^ > « © 

o • > $à * 



JO 



© .i'©^ © ©^.i' 

^© rf^^ 



© tf 



^ © © S/ 

© X ^ © '/ 



fiALASJTil^ f. ^-TSABLIL, m. 

fialoiAati. — Tf tfAabl. 
SiÎADA , fém. 

AmKâN TSCBâTH DEQ'8 81- 
iàBA. 

Tâsedrit, ftm. 

Tisedritin. 
Tabbbâmt, fém. 

rikcUitiA. 
Kmrebfsl, masc. — /zoif- 

BJJf NE'TTHIB. 

Taâkkait Ukrenfel, fém. 
Kbili, masc. 
i4ojiJ5, masc. 

Tambaît, féminin. — Lbm-, 

BI, 

Tinmdtin, — - Lemraîat, 

IkBP OV'TBBTBICB. 

Tacbboubt, fém. 

Tichronrin, 
AouBLsis. — I0VELSE8, m. 

lottêîsiten, - louebesen. 

Aballovtb, masc. 
Taâkkaîlonhallouth. 
Ahallotttk dazidhan. 



250 



Glands amers. 



Glapir, a* p. imp. 

n glapit 
Glapissement '. 
Glisser , v. n. a* p. imp. 

J*ai glissé. 

Ex. : Mon pied a glissé. 

Je glisserai. 

Il glisse. 
Glissant « adj. 

pi. 



Glissantb. 



pi. 



Ex. : Le chemin est très-glis- 
sant. 

GussBR (Faire), a' p. de 
imp. 

Ex. : Cda m*a Cût glisser. 

L*herbe humide me fait 
glisser. 

Glousser ', a* p. imp. 

Ex. : La poule a gloussé , elle 
gloussera. 

Glouton. 



GLA GLO 






\ 



oy»* 






^1 









U C^^ «» S-*'^ 






.il A 






» i 5^ 






u » X s X 



y ^^y b «*' 



d^i^ iUirf Js?^l 



«« -^ 



«. r >» -* •»«' 









• • 






-t^ 






M».^ "^ 






^^PfeAnH^hr F 






Abalbulh damerzag. — 
Ahalbuth iy'iUf. 

Mâovek. 
ItsmâouiL 

* 

Amâovbk, masc. 

■ 

ECHCBBa\ EcHCBETBi 

EcKcheguegh. -— Echche^ 
thegh. 

Athar in ou ichckeg.'Ich- 

ch$th. 
Adechcheguegh. — Adech- 

chethegh, 
Itechcheg. - Itechcheth. 

Itbcbchbg, 

Techckeguen, 
Tbtecbcbbg, 

Techchegaents. 

Ahrid itechcheg khèrella. 

Sbcbcbbg. 

Ouayi ùechcheguiyi. 
Touga tebzeg tesechchegaîL 

Sbbaki. 

Tayazitht teskakaï. - Aise- 
kaki, 

EbGAZ ITBTS AM OV*GBiOVL*. 



* Littéral. «GUnds de sanglier.» — * Cri des canards , chacals, petits chiens, etc. — ' Verbe exprimant le 
cri de la poule qui vent couver ou qui appelle ses petits. — ' Littéral. «Un homme qui mange comme un âne. » 



GLUGOR 



251 



Glu. 
Golfe. 

GOMMB. 
GOKD. 



pi. 



Gonfler ( Se) , a* p. imp. 

Gonfle (au propre et au 
figuré). 

-pi. 

Gonflée. 

pi. 

£x. : Vêtements gonflés par 
la pluie. 

Homme gonflé de vanité. 

Gonfler, v. a. a'pers. imp. 
(Voy. Enfler). 

Gorge (devant du cou). 

pi. 



Ex. : Gorge d*une femme. 
Gorge de loup ^ 



Gorgée. 



pi. 



Ex. : II a bu une goi^ée d*eau . 



« 










U éf U^ 




*t^*t^ 



^>^ 



(f « X V 



— %^ ^3 ^ 



V^ 



«».s 



^^lj3- 









« o < 

». 










X • • 

^•x 



^ Ui^-**^ 



«'•^ 



çjUI^ 



Lazodk, masc. 
Djoun, masc. 

ImBTTHI NB'TSBTTHa\ 

Rbtadj — /oE£c Jïiv'r^o- 
ovBT, inasc. 

Reti^an. - Igourzan. 
Ebzbq. 
Ibbbo. 

Bezgaen. 

Tbbbbg. 

Bezguenti, 

Lahoaaîdj hezgiMn se'la- 
hoaa. 

Ergaz ittchour d'ezzoukh, 
Sbbbbg. 



Aânkik, masc. 

lankiken. 

« 

Tilhoachin. - Tilhach, fém. 
Tâbkovkt, fém. 
Tbdjghimt, fém. 

/fooa yiouet entedjghimt 
ùtt'aman. 



* Littéral. «Larme de Tarbre , etc. » — * I4aule bulbeuse , dont la racine , d'un goût Acre , est semblable à la 
pomme de terre. Efle est commune dans toutes les parties de TAfrique. Les Kabyles s'en nourrissent dans les 
temps de disette. 



252 



GOS-GOU 



Prenez une goi^ée de fa- 
mée (de tabac). 



GosiBR. 



pi. 



Goudron. 



GouDRONHRR , Y. a'pers.imp. 
Goulot (d*aii Yase). 
Gourmand, subst. 









pi. 



GOURMAHD, adj. 



pi. 



Gourmande. 



pL 



Gourmandise. 
Gousse '. ' 



pi. 



Ex. : Gousse d*ail. 

Goût (Tan des sens). 

GoAtbr , Y. a* pers. imp. 

Ex. : Tai goûté la Yiande, elle 
est fade. 



U y a goûté. 
Je la goûterai, 
n la goûte. 



« e > ^ € ^ 



:M 



O ^ O 



« ^ • >' 






« • © ^^ 



» .• © 



-^.. 



« ©^ • X 



« ««^ X 
© « X 



Q 9 ^ ©UX Q ^ Q ^ 

o ^ 

«« ^ ©^©«^© ^Q ^ 

© © • © ^ • ex©^ 

©o" ^ «>" © ««^ © «O^ 



j»jO^ - t^j^ 



© J ©^ © S^x 



dokkan. 



Tâgvemdjovmt, fém. 

Tiguer^'oamin. 
Kbtban, masc. 

Edhen s'elketran, 
Aâneie. 
Amecblal. 

ImeMalea, 
Dâmecblal, 

Dùnecklalen, 
Tsâmecelalt. 

TsimechlaUn. 

TiMECBLELTS, fém. 
TiFEDNETS, fém. 

TifedneU entiskert. 
Doue, masc. 
Âreth. " Doue, 

A 

Arthegh aksonm oufigh't 
damessas. 



lâreth. - Idonk zeg's. 
Atârthegh. — Atâonkegh. 
Idrreth'iL — ludonk'it 



* Enveloppe des graini . 



GOU-GRA 



253 



GOOTTB. 



pi. 



Ex. : Une goutte d^eau. 
Goutte à goutte. 

Versez-m'en une goutte 
(un peu). 

Je n'y vois goutte ^ 

Goutte (maladie). 

■ 

Gouverner (une province), 
a* pers. imp. 

Gouverneur ( d*une pro- 
vince ). 



Grâce (fiaveur). 

Ex.: Faites-moi la grâce d'ac- 
cepter ceci. 

De grâce. 

Accordez-moi cette grâce , 
Dieu vous en tiendra 
compte (au jour do ju- 
gement). 

Grâce ( pardon , remise 
d'une peine). 

Ex. : n a demandé au juge 
la grâce de son frère. 

Le roi lui a ùài grâce. 

Que Dieu nous fasse grâce, 
malgré nos péchés. 






US 









o ^ ^ Q ^y y 



«^ 






jCVm» /<jI 



t,t 







«e .;«-*' o > ^^^ 






oc • 



<l X 









f tf 



• • 



yïi 



jy< 






>UJ ^UJI Jl^J^^â*!^ 



• © /» 



.C8i 



© ^^© ^ © • -f o' 



© 






jd 



«V *-*«* 



I 






TmkiTj fém. 

7Vi(i/ oa'ajnan. 

TiAif deffir iaLeih, 

Esmiriyi zeg's youet en'ti- 
kit 

Our ezzaregh ara s'elhl. 

r 

TaOVAKBRBâ LE'MF48ML, f. 

Ahkem, 

Ambehan ne'tmovmt.'Hâ- 
KBM. - Ovin ihakkem 
ove'tmovmt, 

Djbmml^ maso. -Mbbîîa, f. 

EikerfelTi Veàjml aUke^ 
hïeth onoyi. 

Zeg fedhTik. 

EUi felVi taoourt, Rahbi 
atnUifeirak\ 



L'ÂFOV, masc. 

Issoater se'ghour eVkadhi 
Vâfou ghefegnuis. 



Agaellid iâfa'yas, 

Adaghnié^a Rahbi doa- 
noub eimagh. 



» Uttérai. «Pm dnitoat.» — * Littéral. «Oanei-iiioi la porte, Dicn voos ToaTiin.» 



254 

Grâce (secours divin). 

Ëx. : Il est rempli de la grâce 
divine. 

La grâce de Dieu soit 
avec vous I 

Avec la grâce de Dieu, la 
récolte sera bdle cette 
année. 



GRA 



A la grâce de Dieu I 

t 

Grâce (agrément). 

n a fait cela de bonne 
grâce. 

11 Ta fait de mauvaise 



grâce. 



Grâces (Bonnes). 

n est dans les bonnes 
grâces du chef. 

Gragiecsbment. 

Gracieux (en parlant des per- 
sonnes et des choses). 

pi. 



Gracieuse. 



Grain. 



pi 



pi. 

Ex. : Grain de blé , d*orge. 



Grain de raisin. 



Graine. 






... w <à ^ y 



•^^ m, » ," ' 



éii 



»dl 



« ? 



ih> 'k^KSo jLjf 



i» Se ^ 



"1 






'^y 4}^J^^^ 



^ It 



j 



il «Alb iâ>i 



i^'^rw 









-^%^ T%\^ 






y ^ là j 



M^tf ^ 






•• rf^ A 



••-ç^r 









NAma', fém. -ilr50U4B^ m. 
Itchoar se'tsoaab RML 

Adindm RMifelVak! 

Ma nia Rabhi adinâmfeU 
^ogK, attsiU saba gaa- 



Adig Rakbi! 
Dbebafa, fém. 

hier ouayi s'o^TU ùfa. 



Iskerit hghir oui. 

Mababba, fém. 

Nettsa daâziz ghoar oa- 
mekraiL 

Sm'DEDHBAFA, 
IdEHEF. — DOVDHRIF. 

Dherfen. — Doudhrifen. 

TbDBREF. — TSOVDBBIFT. 

DherfenU, — Tsoadhrifin, 

Taâkkaît, - Tababbovit. f. 

Tiàkkaîin. - Tihabhouin, 

Taâkkaît iy'irien, entem- 
ziin, 

Taâkkait ne'tzourin. 
ZsBil, fém. 



GRA 



255 



Graisse. 

GRAHD.adj. 

pi. 



Grande. 



pi. 



Ex. : Un homme grand (de 
taiUe élevée). 

Un grand ^, 

Les grandis. 

Une grande maison. 

Une grande chaleur, un 
grand firoid. * 

Grandir , a* p. imp. 
Ex. : L'enfant a grandi. 
Tai grandi. 

Je grandirai. 

« 

n grandit. 

Grappe (de dattes, de rai- 
sin, etc.). 

pi. 

Ex. : Une grappe de raisin. 
Gras, adj. 

pi 



Grasse. 



pi. 



it u s ^ 



<* ^f ^ • 



ot: ^ 






^1^5 ^ 

Q fè jè 









« • © • • O 'l*'^ 

5 ')1&)I 



(J 



J^=^ 






•"il • V% 



• x«x 







'%î 



I 




« > ftx > X X 












«/'•^ 






« 



«1 «xft^ 



xx X 



Tassmmt, fém. 

MeKKEH, DimEKRAN. 

Mekherit — Dimekranen. 
TsAmsKBAnr, 

Ergaz dakemlan. 

Ajnckrnn. 

Imekranen 

Akhkham damêkran, 

Lahmoa damêkran, 'Atem- 
mith damekran. 

Emgbbb. — Mbkkbb. 

Akckich imgher.'Imekker, 

Meghregh, - Mekkeregk, 

Admeghregk, — Aimekke- 
regh. 

ïtsemgher. - Itsmekker, 
Agazov, masc. 

Igoaza. 

Agazou netzourin. 
Itthovket. — Dashïh. 
Thoukten. - DUhiken. 

TSTTHOVKET. — TSASHÏBT. 

ThoaktenU. — Tsiskihin, 



* Un homme âeré en pouvoir, en dignité. 



256 



GRA-GRE 



Le gras de la viande. 
Gras-double. 



Gratin \ 
Gratis. 



pi. 



Gratter (avec les ongles), 
a* p. imp. 

Tai, il a gratté. 

Je gratterai. 

Il se gratte. 

Gratter (rader), a* p. de 
Timp. 

Grave*. 

Ex. : Une maladie grave. 

Gravier. 

GrA. 

Ex. : A mon gré. 



De bon gré. 
De mauvais gré. 
L'affedre a réussi à son gré. 
Grepper, a' p. imp. 
J*ai, il a gre£Fé. 
Je grefferai, 
n greffe. 













« « O ^ 










«* ^ «I • 



y ^ o ^ oxoo" 



o X o 4^ «««^ 



• J O ^ *t c ^ ^ 



« ^ » • 






* • 



• • • 



>U.— . 



«ex 

d1 



y 



^ ^9 ^ 




J ^ • • © • •*• 



y^^li^-^.^,^! 






e ^ eo«^<i 



o .^ ttX o ^ J 9 9 yo^ 



Cl -;yy «yCx 






« IM<OX 



roiiemt oiiksoum. 
Takbmcbets, f. - Lmkroucb. 

Tikerchtsin. 
Akebkodce, — Agvbrgdis. 
Bêla idbimen. 
Eemez. 



Kenzégh, - Ikmez. 
Adkemzegh, 
Ikenanez aktaaniit. 
Ekreth. 

Eroaz ezeaL — Delaâkel. 
AtAan dazaïan, 

ReMEL MKHLETH D'OV'G' 
RICB. 

Odl. — Geerd. — - Khater. 

Gnelkhateriou, - Ghef el- 
gherdh'ioa,'Ghef iman- 
l'on. 

5 ottZ irfa. 
Beghir oui. 

Tamtalts tousad ghefouVis. 
Lekkem. 

Lekkemegh, — Ilekkem. 

Adiekkemegh, 

Itshkkim, 



^ Ce qoi demeure attaché au fond du potfon. — ' Qui agit et parle avec lageae. 



GRE-GRI 



257 



Grélb, subs. 

Gr£ls (II) (il tombe de la 
grêle). 

Grêlb (mince). 

pi- 



Grêle, fém. 



pi. 



Ex. : Sa voix est grêle. 

Grêlé (marqué par la petite 
vérole). 



Grêlon (grain de grêle). 
Grelotter (de firoid). 

11 grelotte. 
Grenade (fruit). 



pi. 



Ex. : Une grenade. 
Grenadier (arbre). 



Grenouille. 



pi. 



Griffe (ongle crochu ). 



pL 



Griffer (égratigner avec la 
gri£Fe). 

Grignoter (manger en ron- 
geant). 



«• 



! 









ià ià^ 






« <ix 



«/' X 

5 — uH^î^? 






''Â'' 









©•• 






=^W^ — yS 






yUy 



f< 















s ^ 



>^' (5- 









ÂHÂBBoàMi , masc. 

Irkik, — Dàbkak, • 
Tebkik, fém. 
Aoual'is darkak. 

DiMBEBBECH - DaBBBKOVCH 
SS'TZSBZAIT. 

TaaKKAÎT OV'HABBOVBI, f. 
IbOUIGVI S'OV'SEMMITM. 

Itsergaigui s'ousemmitk. 
RovMMAN, m. — Taboum- 

MANTS, fém. 

rinoammonin. 
Taâkkaît ne'roumman. 

r 

TiiSErrifii ns'BOVMMAN. 
Tamksbkoubt. 
Timkerkoarin, 
IcBEB, masc. 

IkHBECB SOU'ACHCBABEN. 

GbEÏ. : — ItTCBA au O»'- 
6J7JVJtDi« ^ 



' Littéral. «11 a man^ à la manière des rats.» 



>7 



258 



GRI-GRO 



Ex. : Q grignote son pain. 



Gris , s. adj. 

Grognement (cri du pour- 
ceau). 

Grogner (crier comme les 
pourceaux ) , a* pers. 
de Timp. 

Groin ( museau de pour- 
ceau). 



Gros, adj. 



Grosse. 



pi. 



pi. 

Ex. : Un gros homme. 

Une grosse voix. 

Une femme grosse (en- 
ceinte ). 

Grosseur. 
Grosseur (enflure). 

Grossir (devenir gros), T. n. 
a* p. imp. 

J'ai , il a grossi. 
Je grossirai. 
Il grossit. 
Grossir, v. a. a* p. imp. 
J*ai , il a grossi. 
Je grossirai. 









« ^^ 







^<m. 



• ^^^ ^ « ^ ^ 



Q J y Q y «X 









w «* tfx< 









ttx tt ^ 



X « 



Q^U » ^ O^X • ^ 



Itsghezzaz. - Itets aghroum 
am ott'gherda. 

LoVJi^IS AM IGHBD. 

A 

AÎATH I Y' ILE F. 
EZBER AM ILEF. 



Takhennovft. — Taenek- 

CnOVCHT lY'ILBF. 

Ze^our. — Daeabean. 
Zekùurit. — Dizaknmen. 

ZEHOVEiÉT.^^TSAEABEAjrTS, 

Tsizahranin, 
Ergaz zekaar. 
Aoual dazahran. 
Tametthoat t'oaâbboutL 

TizBEBT, fém. 
Taovabezga, f. — Tahab- 

BOVIT. 
EZHOVB. 

Zouhregh, — Izhonr, 

Adzotthregh. 

Tztiiihor. 



SOVZBEB. 



Soazhareg, — Isoazker. 
Adsottzheregh. 



n groMÎl. 
Gué (d'une rivière). 

pi. 

Ex. : 11 a passé la rivière à 
gué. 

11 a sondé le gué. 
GuBABLft (rivière). 



Guenille. 



pi. 



Guenon (femelle du singe) 

pi. 



GUÂPE. 



pi. 



Guêpier (gâteau de guêpes). 



pi. 



Guérir, v. n. a* p. imp. se 
guérir. 

Ex. : J*ai , je me suis guéri. 

n a, il s*est guéri d'une 
grave maladie. 

y en guérirai, s*il plaît à 
Dieu. 

Il guérit , il se guérit. 

Guérir, v. a. a' pers. de 
Timp. 

J'ai guéri. 



GUÉ 



259 



st »i» i 



• • • « • 















*t ^^^ • T -^ *• '' 



«*ro ^x « j ti ^ ^ 



Jifjàt - 



I 









ls$ouzhor. 



^4» 



U C j 



<^->»i^J«' 









-j^ 









«» «» ^« i<: 



•• • 

J o ^ ^ ^ 



o — • • « ^ ^x 



« * • «C 






• .sy 



Cl « • Cl'' « /'/' (I y, •/» 

s ^ • Cl 
AMI pU yl^ 



Lb'mdjaz, masc. 

Lemdjazat. 

Izguer asif. - Izguer gue'- 
ie'mdjaz. 

ïdreih Ie'mdjaz, 

Asif deq^s ivmdjaz, 

Akberthovt. — Adekbai , 
masc. 

Jkherthouten. - Iderhalen. 

TaHALLOVMTS, TiBKITS. 

TihouUam. — Tibka. 

A BEAI, -— TaBZAZT, 

Irzazen. — Tirzazin. 

TaHBOVLT En'TARZAZT, fém. 

Tihboalin entarzazt. 
Ejji. - Ablov. 



Ejj'igh, - Ahligh, 

Ijji.-Iahla guatthan ezzaï. 
— Ikker gaatthan. 



Adgjigh.-AJahloagh zeg's 
in cha Allah. 



tt II /* iM > 



Itejji. — Ihallou, 

SoVJJI. — &ABLOV. 



Soujjigh, — SaUigh. 
>7- 



260 



GUE 



n a guéri un. homme de 
la lèpre. 

Je le guérirai de la fièvre. 



/» u • 



Le médecin t^en guérira. 

H me guérit. 

Que Dieu te guérisse 1 



GnÉRisoN. 



Ex. : Dieu soit loué de ta gué- 

rison! 
Guerre. 



pi. 



Ex. : n fait la guerre. 



Ces deux tribus sont en 
guerre perpétuelle. 

Nous leur ferons la guerre. 

Nous sommes en guerre 
avec eux. 

Il a déclaré la guerre. 



Guerre sainte. 

Faisons la guerre sainte I 

Le Marabout a prêché la 
guerre sainte. 

* Littéral. «Il a rendu le gage de rallianoe, de la paix.» 



U^ •} J-^- (^ 



m f^ 




«» • • • • 






tt (f X <l<l 4^ • • *à^ 







J ft ^ ^ 



•% 



*t wi. 



• • 



" y X 






• • 






jjiil 






y» 



(^^55 ^y^ «jJ^t 



« • j • 






^1 



« • ^ V « ^«^ 



(f ^ « 






yi '-^ C-^ l^îr*' 



IsoujjL'IsahJa yiouen gue- 
nedjdam. 

Atsoajjigh. — Atsakloagk 
gaelaottla, 

Amdaoni akisaklou zeg's. 

Isoajjayi. — Isahlayi. 

Adig RMi atiahlouih, — 
Rabbi akisaklou. 

Tijji. — TovjJiT. — TiB- 
Li, f. — Ahallov, m. 

Elhamdou lillah mi tejjith. 

FiTSNÂ, f. — Ambngbi, m. 

ïmenghioaen. 

Ifettscn.-Isekker amengki.- 
Itsnagh. 

Sin elârojch ayi, amenghi 
ottr iisfottk ara gar'asen, 

Anefuen. Anmnagk did^- 
sen. 

Amenghi garagh did'sen. 

ïrra asouthtf^. . 

Djehad, masc. 

Anroah andjahed! 

A mrabeth iberrah ghefled- 
jehad. 



GUE-HAB 



261 



Il les a appelés à la guerre 
sainte. 

Us ont levé Tétendard de 
la guerre sainte. 

Celui qui combat pour la 
guerre sainte. 

— pi. 



n est mort en combattant 
pour la guerre sainte. 

GuERiuBB, subs. 



Gueule (des animaux). 



pi. 



<t ^ U^ «• «X SS^ 



GoiDB, sabs. 



pi. 



Guider (dans un chemin), 
V. a. a* p. imp. 

J u, il a guidé. 
Ex« : Je le guiderai. 

Il me guide. « 

Guitare. 
Ex. : D joue de la guitare. 












«♦-S-»- «» . «-.*'. < «^ 



^.J^^JSSSfj 






y ^Q y 



*; 



«'•«^i 



Q ^ y V^ 






(#«^ « 



« <^ o oy 






« > 



tt^«* • «f • . s ^ 




Issekteriten ghefledjehad, 

Keren ghefledjehad, 

Amdjahed. 

Imdjahden. 
Immout damdjahed. 

EnOAZ IKK AT OUUAL, 

IaBBBCH QVB'TiriTI 
OVZIAL *. 

Imi , masc. 
Imaouen. 

AmSAOVBTB. 

Imsaouthen. 

SlOUBTH. 

Saouthegh. — Iseoueth. 
Atsiottihegh. 
IsiOOuatKiyi, 
Kovitba, fém. 
Ikkat le'komtra. 



H 



Habile (adroit). 

pi. 






A. 



0-l«^ >• 



«es 



ICHTHBB. DbCHCHATHBB. 



Chethren. — Dickchathrin. 



^ Littéral. «Homme qui manie le fer, homme hebik k frapper le fer.» 



262 



HAB 



Habile, fém. 



pi 



Habile (capable, MYant). 



pi 



Ex. : n est habile dans son 
art. 

Cest on homme habile. 



HlBILEMENT, adv. 

Habileté. 



Habillement. 



Habiller , v. a. a* p. imp. 
Ex. . Je Tai habillé. 

Il m*a habillé. 

Je vous habillerai. 

U rhabifle. 

Habiller (S*), a' p. imp. 

Ex. : Je me suis, il s'est ha- 
billé. 

Je m'habillerai. 
Il s'habille. 
Habitant. 



Ex. : Les habitants de Bougie. 
Les habitants de la mai- 



son. 



•• ^ y 






"jiJoU^^ 



A 






« -• /vu 



o • s 



(jvV»JU - C:JbJft?l)^ 






cr^. 



il 



^))ô ^p^ 















• «*' 



• « X «^ 



«Mf 



w <f 



• • 



W^©^ « X 




o ^ J » • 
rA. 



W OX 






^ «^ « «* V^ 









I 






TMJrr«BJI. — - TSACBAT- 
BERT. 

CkgtkremU. — TsickBahe- 



DSOABMTB. ' DeLMâÂLLEM. 

â 

Dezzabethin. — DilmaAl- 
lemin. 

Netùa dezzabeth gue'Bmâ 
mes, 

Nettsa ergaz delmaâllem. 
— Issen. khèrella. 

Se'cbtbama, ' Se'timovsmi. 
Cbbtbama.-Timodsni, fém. 

■ 

TiLSi. — Lebsa « lém. — La- 



(jm-am Sels, 



HOVAiDJ, maso. 



Seisegh't 
luls'iyi. 
Aksehegh. 
Islousafit 
Els, 
Ebigh, — Ilsa. 

Adelsegh. 
Itshus. 
Izeddegb, — Air. 
Zeddeghen. . 
Au ncBgait. 
Ait oukhkhatn. 



HAB-HAI 



Habitation (demeure). 

Habiter, y. a. et n. a* pen. 
imp. 

J*ai, il a habité. 
£]u : J*irai y baliîier. 



t» U J*i^^ 



c^^i^ .. fA^à^y^ 






$ 



Il habite im beau pays, 
une belle maifloa. 



Habitoi». 

Ex. : Il a r habitude de venir 
chaque jour. 

Cela n*e8t pas dans mes 
habitudes. 

Il s'est défait d*une mau- 
vaise habitude. 

Habitué. 

pi. 



Habituée. 



pi. 



Habituellement. 



Habituer ( S*) , 3* pers. prêt. 
Hache (pour couper le bois). 



pi. 



Haie (clôture de ronces et 
d^épines). 

pi. 






** n^ît^ *'*' ''IIS. "^^^ 









■K 



v-^ 






^ • i^ 



curfj5 ȉUJI ^ 



tt ^ X • 






• •«•^4» 















«X 



uâu. 






v-J!^>! 



« tt X « < X 



iiJ»jl 



^^ 1 



:$ 









g «^ «X O 



263 

TlZDEGHT. TâMBIDOC- 

OHT, fém. 

J?XDE0ir. 

Zedghegh — Iziegh, 

Adixmhegh adzedghegh 
iinna, 

Izeddegh' guetmourt de- 
loâliu, g'oakhkham de- 
ladUt. 

Ada, fém. 

Ghûures eVàda ittsas kou^ 
yas. 

Oaayi ma hou gueVàda 
inou, 

Iddja eïâda dirits. 

DiMOVELLBF, — DaMDâBI. 

Dinkouellefen.'Dimdariîen, 

TsiMOVMLLEFT. — TsAMDA- 
RIT. 

Tsimouellejïin, — Tsimâa- 
riûn. 

S'SL^ÂDA. 

InNOVM. loOElLBF. 

Tachakovrt. — Tagues- 

RART, 

Tichoukar. — Tiguesrarim 
AsEFREG, masc. 

Isferguen. 






264 



Haie (Entourer d*ane), a*p.i. 
Haine. 



HAI-HAL 



Haïr. 



Ex. : Je Tai haï. 



n nous a hais. 



Je le haïrai. 



n me hait 



Haï. 



pi. 



Haïe. 



pi. 



• ^ 






ià ^ 









^ 









• o ^ ««^ tt >* M «^(M* 



Q 9S j 



Cl O ^ <» 
t A i 



• A. • 



• •©*»• « ^^y^ 



o^ >• 



©s; ^«^ 



u y Jif^ uyi» ^ tt^ 9 y yjt^ 



^« ^ ^ 



tf^'' 



jf juy m j ^y ^ 



A. iV , 






. » 



-îr 









o ^ J Q ^ U ^ Jtt y, 



Hâlé (visage hftlé par le so- 
leil). 

Haleine. 

Ex. : Reprends haleine. 



5- 



A A 



5 

• 



U O J 9 ^^ « © ^tfXy* 

rA^A^.â«^ir ^Aj 



© o ^ «/v 



^ © ** 



^«^ 



© ^ o^ 

• A 



© •.^•y © *'<»/ © ÇX ©X ^ 
© •-, ^^ © Q^y ©• ^ 




»^^:>y 



© ©«" 



• ©X ©• 



Sefbeg. — Zbbbmb, 

Beghd. — Kkhh.'-^Ghbch. 

— Ghel, m. 

Ebgbbdh, — Ekbah. ^ 
Ghovch. — Gbovl. 

Beghdhegh't — Kerhegh't. 

- Ghoachegh't- Ghoul- 
legh't 

Ibgkeih'agh, - Ikerk'agh. - 
IghoacKagh. - IghoulV- 
agh, 

• 

Atheghdegh. - Atkerhegh. - 
Atghouchegh • atghoallegh. 

Ibeghghed'iyi,' Ikerrah'yL- 
Itsghonchoujû'IUghoal- 
lou'yi. 

Da MBBGBOUD.'DAMBKBOUm 

' Dambgbchovcb. 

Dimehghoaden.'Dimekraa' 
hen, ' Dimeghchottchen. 

TsA mBBGBOVDBT.^^ TsAMB- 

KBOVBT. TSAMBGB- 

CBOVCBT. 

Tsmehghottihin. — Tsi- 
mekroahin, — Tsimegh- 
chottchin. 

OVDBM IKKBL DABEBKAN 
SB' TAFOUKT, — OvDBM 
TBSBBGB'ÏT TAFOVKT. 

Nbf8, masc. 
Er nefs. 






^ m.^^ 



I] retient son baleine. 
II est hors d^haleine. 
n a rhaleine mauvaise. 
Haletant (essoufflé). 



pi. 



Halbtantb. 



pi. 



Hameçon (pour prendre le 
poisson). 

pi. 



Hanche. 



pi. 



* Hardi (courageux). 



Hardie. 



pi. 



: pi. 

Hardiesse (courage , témé- 
rité). 

Hardiment. 
Haricots. 
Ex. : Un haricot. 
Hâte, subs. 



Ex. : A la hâte, en bâte. 



HAL-HAT 



Q J0^ O «X 



• «^ 













. ^* 






• .^''^ • ''.s 






•X • s •• O^ O • • 



«y 



I » 






« <^ ««^ 



« X 



X • 



^uL 



• .xo 



Vf 












ci^* o 












«IM 






265 



Oar i><iar ara n^. 

/Arf^ (bj'i ennefs. 

Nefs'is itsjbuh. 
Ilhet. 

Lekten. 
Tblhbt. 

LékUnU. 
Tasennabt, fém. 

rûennarin. 
Ambchcbàcm , masc.-— Tii- 

MBCECBACBT, fém. 

Imechchachen. — Timech- 
chachin. 

DaTBBNKHI OVB IT8A0GAD 
ABA. -» BaB' BB'TEB' 
NAKBA, 

Dittenkhiyen, 

TSATBBNEBIT. 

Ttithênkhiîn. 
Tebnakba^ fém. 

Sb'tbnakba. 
LovBiA, fém. 

Taâkkaît ne'louhia. 

A 

Adjla, — Zbbba, — * Mb- 

ÙBAOULA, fém. 

SeVAjla.-SezzBvba, -SeV- 
meqkaoula. 



266 



HAT-HEN 



HAtir (Se). 
Je me suis hàlé. 

11 s'est liàié. 
Je me hâterai. 



II se hâte. 

Haossbb (lever en haut), 
V. a. a* p. imp. 

Haut, subst 

Ex. : Le haut de lamontagae, 
de la maisoa. 

D demeure dans le haut 
du village. 

n est arrivé au haut de 
i*arbre. 

Haut (Eu), adv. 



Haut (élevé), adj. 



pi. 



Ex. : Dieu très-haut. 
A haute voix. 



Hémorroïdes. 



HBNNJi (plante). 

Hennir, a' p. imp. 

Il a heoni, il hennira, il 
hennit. 



Hennissement. 



«••y 


















si û* 









— y J 



• • • 

4^ 






w*'-' 



« X y ^ 



JI31 



©•-» « rf 






«X 0X 



«»X 






«^ UX y 



« « X«^ 






AIjmi. ' Ekbbb. — GaAOVMi. 

Aâjelegh. — Zeriegh. — 
Ghaoalegh. 

Iddjel. - Izrdf. • Ighaomel 
Adâdjlegh. - Adzeîiegh. - 

lAdjjeL — Izerreh. — Its- 
ghaouaL 

SovLi. ' Sbkker, ' Erfed. 

OarEi.-AsAovBN. - Emêhg. 
Oufel oud'rar.'Oakhkham. 

Iziegh i'oasaouen mtad- 
dort. 

louoaethg her ikkfnelsettha. 

m 

&APEL.-Z'ENNIO.'&ENNIG. 
-S'OV'FELLA. 



Alaî. 

A 

Alaît. 

Rabbi oufella. 

- S^essoats à ïaî. — S^oaaoual 
âlal 

Lemovaser^ masc. 

Henna , féro. 

Nahnab. 

Inahnah, — Adinahnah, — 
Itmaknih* 

Anamnâm. 



i 



HER-HES 



Hbbbe. 



HÉRISSON. 



pi. 

HÉRITAGE. 

HÉRITER, V. a. et o. 3* pers. 
de Timp. 

J*ai, 3 a hérité, 
^hériterai, 
n hérite. 
Ex. : De qui a-t-il hérité ? 



De quoi as-tu hérité ? 



n a hérité d^un champ et 
d*une maison. 



HÉRITIER , HÉRITIÈRE , S. 



pL 



HÉSITER (être indécis), a* p. 
de Timp. 

J'ai, il a hésité. 



J*hésiterai. 



n hésite. 



Ex. : €*estuBhomiBequi hé- 
site toujours. 



« ^ 



tfij — ^ 






:.Uij 



o e 



iâ9 



^3 






*» ^ J bx»^ 






^ J y j Q y j Q j y 



j j ^ y yy^y y j^ 



yy 



<^i 



^ y j 






••A 



•• *» 






« • ^ 






yy y y j o x x«> <«<^ 



«» • 






U m ^ ©•• 



A î • .• 



» X «X 



«• — >» SX 



#t iftUiJt 4^1 ^ 



•X « yy y m ^ ** ■* 



«y 



I ^ 



« X « 



I 



267 

TovGA, fém. — Rbbjâ, ms. 

/nifioae/i. 
OvEMT, masc. 

^0I71IEr. 

Ouertegh. — louret, 

Adouertegh. 

loaerret 

Oui's'ghour iouret? - Otti'- 
s*ghour iougha eVouert? 

i4cJba touertetk ? — i4c^a 
toughiih gueVoueri. 

Iouret tigaertioukhkliam. 



OVARET. 

Ouareta. 

NeCHBTTHBN. — KOVKBB. 

Nechetthênegh.', KaaJcregh. 
' Inchetthen. - Ikouker. 

Adchetthenegh. — Adkour 
kregh. 

Itsenchetthen, — Itskouker. 

Neîtia àkka eVAda' in es, 
oar issin amek ara isker. 



268 



HET-HEU 



Hétu. 



pi. 



Hbdbb. 



pi. 



Ex. : Quelle heure est-il ? 



Je ne sais pas qudie heure 
il est. 

A qudle heure viendrez- 
vousP 



n est Theure de nous en 
aller. 

n est l*heure de diner. 

Il n*estpas encore Theure 
de la prière. 

A rheure qu'il est, à pré- 
sent 

Tout à rheure (bientôt)r 

Il est venu tout à Theure ' . 

De bonne heure. 

H est encore de Jbonne 
heure*. 

Viens de bonne heure.— 
n se lève de bonne 
heure. 

A la bonne heure (soit, 
bien). 

Sur rheure (au moment 
même). 






O /> 

•••1 



(I «^ 



V o 



^Jt^ 






U3 



O « 



X X 









«# « SX X «« «^ 



XX T. XX « « 



«y 



X « «xu 

^XX 

« ^ ox ^ox « s:^ 



• ^. • <»^«< ? s 



o lyo X « o .4^* o s , o ^o .> 



o^^ - ^ c-ir\iiit-^i 

ex S XX 



X 
«X O X o X o J 

«» ocxx o *^^ 



JuJta 




^1 xi *. 






TAiAtfETB, masc. 

TasaIts, fém. - Ovokts , m. 
TiRBMTS, fém. 

ilcUaZ entuadtsin? — 
ilc&oa d'elouokt» ayi? 

Oar singk ara annecht. 

Anoaa el oaokts aieg ara 
aUaseth? 

lottoneth el ouokts anroah. 

loaoaeth el oaokts imensi. 

Oarâad ioaoaeth el oaokts 
n^tzalUt. 

Gae'tsaâts ayi, — - Gue'- 
l'oaokts ayL — Toara. 

Achemma akka. 
Toara ha ioasad. 
Zik. 
Oarâad isbah. 

Ased zik, — Itekker zik. 



DeUali. 

Gae'tiremt'is, ^~ Gae'tsaA- 
tsu. 



' n y a un instant. — ' Littéral. «De bon matin.» 



HEU 



269 



• Il est mort sur Theure. 

La dernière heure , Theure 
de la mort. 

Heureusement (d*une ma- 
nière heureuse). 

D est arrivé heureuse- 
ment. 

Heureusement, exciam. (par 
bonheur). 

Ex. : Heureusement, vous 
voilai 

Heureusement nous n'a- 
vons rien à craindre. 






Heureux. 



pi. 



Heureuse. 



- — pi- 

Ex. : G*est un homme heu- 



reux. 



Que tu es heureux I 



Tu es bien heureux I Tu 
ne manques de rien. 



Que tu es heureux de sa- 
voir cela I 

Heureux celui qui peut 
agir selon ses désirs ! 




• « 






.O^ 



^t ^ 



««^ 







0/^ o «• 

U JUJb - 4» >w.«.^ 

«i6' J-ÏJ j' «^ -«» «^^ 



• • 






(J^4XA«y5 • 



T* 



^x^ 






« ^ « 



ttX « ^ V tt« 




X X X ^^ 

©X^S^XU O'^'ttX 

X X 

fcXX ©X SX ©X 



Immottt gtte'tiremU'is, 

Tesaâts taneggart ^Ouoktt 
ehnouts. 



&E8SÂAD, - &BLKBZJR. 

lououeth s'elkheir. 

ElHAMDOV UILAH, — • De- 
LÂâU, 

Elhamdou, UUah. - DeUali 
ma tottsitk. 

Elhamdou lillah mi oar illa 
ara ansi ara aneggai. 

DASÂDf. 

Disâditen. 

TSASÂDIT. 

Tsisâdin, 

NetUa dasML - Netlsa bob' 
elbekht, - Bab* nessaâd, 

Oualîah ketch dasAdi -— 
ghourek eVlekht 

Ouallah ketch s'el'bekht'ik, 
oar k'itskhous ara oa- 
lamma de'kra. 



Ketch dasâdi mi tetseneth 
ouayL 

Ergaz ouin isekker le*bghi 
in es, nettta aï dasâdi. 



1 



270 

Heureux ceux qui prient, 
car la prière monte vers 
Dieu. 

Que ton jour soit heureux ! 

Heureux présage. 

Homme qui a la main 
heureuse. 
Heurter (Se), a' p. imp. 

Ex.: Je me suis, il s*e8t 
heurté. 



Je me heurterai. 

Il se heurte. 

Tu vas te heurter le pied 
contre une pierre. 

Sa tête a heurté contre la 

muraille. 
Il a heurté à la porte. 

Hibou. 
Hier, adv. 

Hier malin. 

Hier soir. 

Avant-hier. 
Hirondelle. 

pi. 

Histoire. 
Hiver. 

Hocher (remuer), a* pers. 
de Vimp. 



HEU HIR 






^ il 





















« ^ ^ ià ^%è^y (* ^ttx «^ 



d^U,i iuJCei d^gijJ 



« X « 




X (I 



e iâ y y^ 



• m • •• 


















«/ /^ •» 



• ^ >W» •• X 



«MX b « 



• • M 



5 



^,^1^4$ 



.^ «o 






^/y" H - '^/^ 






41^* X 



.TX 



^ A 






Elkhnr ykêfoum iUzalla , 
agheftazallit attaoueth 
ghoar RaiH. 

As'ik iasâdi! 
Moubun el kheir, 
Ergaz bal'el hekkt, 

Emkbn. — Aâtbr. 

A 

Meknegh.'A tmtêjik.^Imken, 
iâter. 



Admeknegh. — Adâtregh, 

Imekkeiu - lâtier, 

Er elbatik, atsmeknetk 
atharik guablath. 



Imken ikhfis gaê'tkith. 

lottta.'Isketheh ghef (oooorf. 
Amiârovf. 

ItHELLF, - As lÂDDAN. 

lihellisehak-ItMKzik. 
Ithelîi tameddit. 
Send itheîli. 

TiFIRBLLEST, fém. 

Tifirellas. 

J'SAOVARIKH. ' IlM TSAOUA- 
RIKM, 

Chetoda , fém. - Zeman el- 
LAHOUA, maso. 

Houz. 



HIS-HON 



271 



Ex. : U a hocké la léle. 

Holà ! hk I (inleij. pour ap- 
peler). 

Holà I hé , Mohammed I 



HOMMI. 



pi. 



Vhomme (en générai). 

Les hommes (le genre 
humain. ) 

Ex. : Jeune homme. 

Il n*est pas homme à fuir. 

Honnête (prdbe, vertueux). 

Ex. : Honnêtes gens. 

HONTB. 

Ex. : Il n*a pas de honte. 



u J ^ 



N*as-tu pas honte de cette 
action P 



Il en a honte. 

U a dépouillé toute honte. 

Cestune honte pourvous. 



Honteux (qui cause de la 
honte). 









i 



«y* 






I 









y s 



U 



^ 
«X^. 



« y^ 



I 









>* ^ ^ *». ^ 






V'^ 



»^« 









(^ (i&; 



^J 



^' 



^ <* ^^ *S /* «^ y< 



'£ 



9 ^ 

Q % ^ •^©^î'' ©5< 



^:aj ic^LIi 






© • 



© c 



U 



i&oii2 ikhfis. 

A Mohammed ha! 
Ergaz. 
Irgazen. 

Béni Adem. — Medden, 

Akchich. 

Nettsa mahou gaouidak 
reggnelen ^ 

EnOAZ BAB' ELKntîR, -*- De- 
LAÀLIT. 

Medden elàati. . 

Hachma, — Haia , fém. 

Oalach ghouret lahia, — 
Omlach lahui g'oudm'is. 
— Our itsestehi ara. 



Ketch oar tennahchamsth 
ammitesekrethouayi. 

Ghoares el hachma. 
Tekkes el hachma felVas, 

Oaayi delâih, - DelâarfeU 
Vak, 



AÎB. — Aar, 



* Littéral. «Lui n*est pas de ceux qm fiiient.» 



272 

HoMTEDx (Etre) , avoir de la 
honte. 

Je fus honteux. 

Il fut honteux. 

B est honteux. 
Hoquet. 
Ex. : J*ai, il a le hoquet. 

Je n*ai plus le hoquet. 

HOBLOGER. 

Hors, prép. 

Ex. : Hors de la ville, du vil- 
lage , de la tribu. 

n est hors de lui. 
Hospitalité. 
Ex. : Il a donné l^ospitalité. 



HON-HOS 



Hostile, adj. 

pi. 

Hostile, fém. 

pi. 

Ex. : n nous est hostile. 
Ville , pays hostile. 

Tribu hostile. 
Hostilité. • 



«X ««" 



.•-. 






•-^ •«• x-x^ 



ià ^ %à y 1t . V ^ur 












^ 0-J» - iSJ^ 



Q <t^U 









^ ^ ^ 



m\ 



•S^ 

IK 






O « «X 



cr4«*II «iU^ 



«»• X 



ibUi^ 



.«•X 



SX • «XXX 



^^ X 



O X « 



,1 



U3 



X 

tt o X «X 



« « X Cf 

»x«» o •«x ex 

tt if X »X O ^X 6x 



i^^ttXjt? ^jy^ »c:»Js>*> 



tt X O X 00 X 

ox 

la 



OX X X 



Sbtsmj, — Namcbam. 



Setshigk, — Nakchamegh. 

Isetska, — Innakcham. 

Itssethi, — Itsnahcham, 

TiBïRKECHT, fém. 

Ghùwri, Ghour'es ftfcir- 
kêchi. 

TâaJd'ayi tihirkechi '. 

asaâtcbi. 

Bebma. 

Berra i' temdints, i" tad- 
dort, i'tàrch. 

loafeg eVàkeVis^. 

Dhîapa. 

Idhiîef. ' heticha inehgm.- 
houfegh thàam errahlfi, 

Daâdaou. 
Diâdaouen. 

TSAÂDAODT. 

Tsiâdaouin. 

m 

Nettsa daâdaoa did'nagh. 

Temdinis, Tamourt tsaâ- 
daout 

A 

Arch daâdaoa. 

A 

Adaoua, fém. 



* Littéral. «A pasté à moi le hoquet.» — * Littéraf. «Sa raison 8*est enrôlée.» 



HOS-HUI 



273 



HdTB,sabs. (quiraçoitrhoa- 
pitalité). 

-pi. 



HÔTESSE. 



P» 



Ex. : Tu seras mon hôte. 

Xai été son hôte. 
HÔTELLERIE (auberge). 

pi. 

Houle (vague). 

— — pi. 

Houleux, s. 



Houppe '. 



pi. 



Houppe'. 



pi. 



Huile. 



Huiler (oindre, firotter avec 
de rhuile), 3* pers. du 
prêt. 

Huit. 

Huitième (n. ordinal). 



HuItre. 



pi. 



Humer*, a* p. imp. 







• ^ 



•• 




vl 



Ait 












«X 




• ». 






• ^> ^ox • t%^ 



0-> e$^* ^} 



• ^ * 






• • > 



• • -> 



• « ^ • ^ 



^ o 



(J^Jt^AJ 









V w 



tt y ft ^ 



« X « ^ 












« © ^* 



(^ 

• 



» ^ Q ^ 



IfrsBGVt. — DtirBBavi/ 



lMbgaioaen,-Dinebgu&Men . 

TsiirEBOUÎT. 

Tsinebgttiouin. 

AUettcheth^ — Atsensefh 
ghouri, 

EUigh dinehgtti ghoures, 
Fbndovk, masc. 

Fenaiouk, 
MovjA, fém. 

Maujats. 
Dbq'8 blmovjàts. 
Tachboubt, fém. 

Tickrourin, 
Tachebbovbt, fém. 

Z/rs, masc. 

IsFBTH. - /djtejv fi'Ezzrrs. 



Tmsnîa. 



EttsistmenFa , comm. 
TiUrj^iiiiT, fém. 



Timharin, 



ESKBF. 



^ Littéral. «To mangerai, ta paneras la nuit ches moi.» — ' Toaffè de fils, en bouquet. — * Touffe de 
dieveux cpie certains musulmans laissent croître sur le sommet de leur tète. — * Araier lentement un liquide. 

18 



274 

J*ai, il a humé. 
Je humerai, 
n hume. 
HuMiDB, adj. maftc. 

pi. 

Humide, fém. 

pi. 

Humidité. 

HDMiLii, Humiliée. 

Hure (du sanglier). 

Hurler \ v. n. a* p. imp. 

n a huiié, il huriera, il 
hurle. 

Hydromel (breuvage com- 
posé d*eau et de miel). 

Hyène (mâle). 



pi. 



La femelle de Thyène. 
Hypocrite. 



HUI HYP 






&A/i9^ - Mtf/: 




.<4<2feÂ[/èy^. 




/MitJt^. 


s •«>- 


Itsuedj^a, 


1è ^ yy 


Tseneddan. 




TSTSNBDDA. 


il s x^ 


Tseneddants. 


• • 


Neda, fém. 




lKKES*éS BXZOUKrr, 




Ikhf iriLEF, maso. 


^ 


SOVGH, 


• •• - • *. 1 • 


Isough, - Adisough. - Its- 
iough. 

Aman se'tamemt. — Dec- 




SEN TA MENT. 




Adebbiov, masc. 




Idehbiouen, 


»^> « ©•0/' 


Taoutemt o^dMioa 




BaB 8IN OUDMAOUEN. 



* Se dit du cri prolongé des diiens. 



lAT-IDÉ 



275 



I 



Iataghan. 



p« 



Ici (sans mouvemeot) , adv. 
de lieu. 

Ici (avec mouvemeift). 



Ici (D*), par ici. 
Ex. : Reste ici. 

Viens ici. 

Va-t'en d'ici. 

D*ici à un an. 

Il est passé par ici. 

Jusqu'ici ( jusqu À ce lieu- 
ci). 

Ju8qu*ici (jusqu'à ce mo- 
ment). 

Ici près. 

Ici-bas (dans ce monde). 

Inis (pensée, souvenir). 

Ex. : Quelle idée vous oc- 
cupe? 



n m*est venu à l'idée de 
voyager. 

' Littoral. «Que peiuef>tu?a 






u 

i» • • X 



4'* — s«* 









fe - jb j^ - ^^ô 



Ml S. ^ W m ^ 



» » ^ C XX 

X 

y, X UX 

XX 



^ ox 



X 

X«X ^ X 

X 
X O s? 4^ 



Jl$ 



« oc. 



x«x o XX» ©X ^x 

tt I... J *X=_ !•« A 



X X 

I 



>X « X • « s 

t . dut eyvSâii 

XXX 

» ,©x 



.. . 
X 




« xc» 



Atbaqhan , masc. 
Dii. - Dit 7/. - Datini. 

GbBR DA. - G HSR DATI. - 

Cher daiinî. 

Ess'AYi. - Ess'AriNi. -Siîa, 
Ghim dayini. 
Asei gher dayini. 
Roah ess'ayi. 
Siîa ar yiouen oaseggas. 
lâdda ess'ayi, 
Ar dayini. 

Ar tanra.'Ar eVottokts ayi. 



Dayi ikreb, 

GV'BDDOVNIT A. 

TrMMBKTiT, f. — Bal, m. 

Achùu tetsmektaîth ^.-Antsa 
timmektit inek?'Aekoa 
gael'baVik? 



lousad gueVbaViovL adsa- 
fiegh. 



i8. 



276 



IDMMB 



J*ai qadque idée de Tavoir 



TU. 



M ettec-voufl bien cda dans 
ridée. 

Idiot (stupide). 



Idolâtre. 

Idolâtrie. 

Idole. 



pi. 



Ighomiris. 



Ignomiribux , adj. 



Igrorahce. 



Igeorart. 



Ignorer t 3* p. prêt. 
Il, pron. de la 3* pen. 



Ii0. 



IiE, subs. 



pi. 



Ilot (petite Ile). 

IllAll^ 

Imberbe (sans barbe). 



• ^ 



Jl— Î_JL— ^ 






J^ 



(f (f X 






« X y 



/ • • X •-* 



• > 












• iè /O/v •• «X 

e»^ ^^Xi^-^ :iU,^ O^uvAit 

^> — 









neTbaTum zengk t 



Sen out^gmeThalik-Errit 
guelbàtik. 

AaovHALi. - Emgae daboud- 

BALt. - DaDEBOVICB, 
lÂBMBD GVE*L'E8irAM, 

Abada bl'Bsuam. 
Sbnm, masc. 

£fiuEni. 
iiiiJi^inasc. 

DBLÀAn, 

Djbbbl, masc. 

DiABBL, ' EbGAZ BBLBJA BEL . 

oub is8jn aba. 
Nbttsa. 

NoaBBI. - NOVTBI. 

Tadjzibt, fém. 

TiijzirÙL 
Tadjzibt tsameziants. 
Imam. 

• 

AkCBICB OaBÂAD I8BBB TA- 
MABT, " OubIaD IMKBB 
CBÂB Q*0UDM'I8. 



Bfiniftre da cidte diei les annaUnans. 



IMI-IMP 



277 



Imiter , a' p. împ. 

Ex. : Imitez ceux qui font le 
bien. 



Je les ai, il les a imités. 
Je les imiterai. 



Il les imite. 



Imite • n envie point (pr.) . 
Immangeable. 
Immanquable'. 



Immanquablement. 



Immense (très-grand). 



Immobile. 



Immonde. 



pi. 



Immonde, fém. 



pi. 



Immortel, Immortelle (non 
sujet à la mort). 

Ex. : L*âme de Thomme est 
immortelle. 

Impair. 



• •• 



^fàf * C ^ y > •• 









u 



>^\ 







u ^ ••• a ^ «t y u y 



A. 



(^Oa«i - ySftJO* 



fax ••©X 



PX O^ • ^ X 



XX « ^x O^ • X X 



uO 









y /» y *»^j *» jy ••• 












5^ 



0^ 



uî; 









x/* « ^ xox v^ o £xax «^ 









u uy 



X 
xy U ;î X « -^ 



*«^' 






An ED. 



Anedei medden elâali, - &- 
ftre/ om medden eîdali. 



Andeght'en. - lànedil'en. 

f 

A 

Atenândegh. 
ItsAnadit'ên. 

A 

Aned, oar tetsghoal ara. 

Oon ITSBTTCHÀÎ AMA. 

Aditbrov, {.-^Atsethmou 

OVn ILLi CBMK^ 

Lazbm, - Labovd. ' OVLipH 

DEQ'S CHEK. — CbEK 
OUR ILLI. 

Damekean, fém. - Tsame- 

KRANT8 KHàKELLA. 

Ovn ITSBAEEIK, fém. - Ol7JI 
TETaBAEEIK ARA. 

Dafovban. 
Difoahanen. 

TSAFOVBANTS. 

Tsijbahftnin. 

OuR iTSMBTTSAT, f. OuR 

TET8MMTT8AT ARA, 

Taroaiht ne'hen adem our 
letsmettsat ara. 

Kerd, 



' Littéral. «Qui arrivera tant ancim doute. » 



278 



IMP 



Impatient. 



pi. 



Impatiente. 



pi. 



Ex. : Cest un homme tou- 
jours impatient. 

n est impatient de s*en 
aller. 

Je suis impatient de vous 
revoir. 

Imperméable. 



Impie. 



pi. 



Ex. : Homme impie 
Esprit impie. 
Discours impie. 



Impiété. 



Importe (D), il faut. 

Ex. : N'importe. 

Que t'importe P 

n ne m'importe guère, 
peu m'importe. 



Importun. 



pi. 

Impossible (L')^ subst. 









O^ yy yj Qu y Oy j 

yy 

«y» 

*» ^y «I 

(A. 



O ^y b 



O^tyit iè y cix yQ^it^Uy 

^ yit y ^ ft y u /^ yy 
V yy j • *'j>^ *^ • ^^ *'* 



V y y*ty 



90 j Qy Q yy 



o •^^** y 



« y «^y o ^*'x 



«^ yO^ « . .» • -^^ 



0^«<^ 



fè y i»j y iiy y 



«•^•©•o • jy 



(I • • «MK. j^ 



-» ^ y 



yy y a ^ iij Q ** y 



y y Uy o j jQ y 

tt y oy y y j > y 



DlMKELLEK. iTKMLtBK. 

OULACH GHOUR'ES 

SBBR. OVR iSEBBBK 

ARA. 

Dimkelleken. 

TsiUKEhhBKT, 

Tsimkellekia. 

Ergaz gueVâda ines dim- 
kellek, 

Nettsa itkellek adiroah. 

Tekellekegh heghigh akez- 
regh. 

OvR KETTCBEMBN ARA 

deq'8 ou' aman. 
Dblkapeb. 

Delkottffar. 

Ergaz delkafer. 

Ergaz oal'is delkc^er. 

Aoaal el koujr, 
KovFR, masc. 
lovDJEB. - Ileem. 

Ma ibglw. — Oa îcfJd. 

Achoa akichkan zeg's? 

Achonghoari?'Achou ayi- 
chkan deg's?-Oar y'ick- 
ka ara. 

IsMOnSOVS. ISMETH. 

Semousousen. -SenUken, 
El'movhal. 



IMP 



279 



n veut faire rimpouiUe. 
Impossible, adj. 
Elx. : Cela est impossible. 

Cela vous est impossible. 

n m est impossible de faire 
cela. 

il ^t impossible qu*il re- 
vienne jamais. 

lUPÔT. 

Ex. : U a levé Timpôt. 

Il a payé Timpôt. 

U a mis un impôt sur. . . . 
Impaatigable (Chemin). 



Ex. : Roule rendue imprati- 
cable par la pluie. 

iMPRi VOTANT JmPRKVOTANTE . 



Improviste (AT), adv. 

Ex. : Ilestvenu àrimproviste. 

Cela est arrivé à Timpro- 
vislo. 
Impubère (Eofknt). 









« ^ <^ttx 4^(1^ 






« • • «•» • • 

y Q ^ ^ y ^u^ y yy 



(»^« «^ y ^ j y y^ 



y eOx « Jt jy^ y < ^^ 



V 



^«^ 



« • •• y c ^ ^yj 



* iSJ^ tfîMaijJ 



wx y^^ y y 



Impuissant (sans pouvoir). 



y^ yyy^ y ^ v ^ j 



« z' o yy^ y y^ 
«« xO ox^ y ^ j 







/&i^/ia adUker eVmouhaL 

Delmovbal. 

Ouayi delmoukal. 

Ouayi delmoukal feH'ak» 

Delmoukal adkkeâmtgk 
ouayi. 

Delmoukal adikkel. 



Ghekàma, fém. 

lougha le'gkrama. 

Ifka le'gkrama. 

Igra le'gkrama gkef. 
Abrid iovâr.'Abrid ovr 

IZEMMEn ARA OULAM- 
MA jyriOVEN ADIÂDDI 
DEO'S, • 

Abrid itsouagk selakoua. 

ErGAZ ITSKHOUSSOV'T erraL 

" Ovr it BELL Ai ara 

OHER EZZAT. 



GhEF EL'GBEFLA. 



loasad gkef eVgkeJla. 
Ouayi itkra gkef eV gkef a. 

m 

AkCBICB OVEÂAD IBLIQB. - 
OVRÂAD IZOUM. 



Oulach GB0UR*ES TIZMERT. 
OUR IZEMMER ARA. 



280 



IMP-IND 



Impuissant (încapaUe d'en- 
gendrer). 



Inagcesmble (Endroit). 



Ihgbhbib , snbs. 

Ingbhdikr (mettre le feu, 
In-ûler), a* p. imp. 

Ingoiibustiblb. 
Ingobiiu. 



Ingonnub. 



Ibgbboulb. 



Ibgubablb (Blaladie). 



Ibdbz (le doigt près du 
ponce). 

Ihdigbstb (Nourriture). 

Indigmb (qui ne mérite pas). 

Indiqcbb (montrer) , a*, p. L 

Indiscret (qui viole un se- 
cret). 







xO ^ XX wx O^ • < «x 



Oxx«x •• « SX ^ •S^'^ 

w • X 



• XX 

O X Ox 
XX • > tf^* « > ox «^ 



^ X 

u 



^ X 

u 



• >»XX 

XX • ''^^ •> 



« « ^xx 



• xx«x • X ^ • X > 



XX • X XX 0> 






•-* XJ © 



• X SX «» XX 



• > ox O £X 



'j' <-** tf»;i 



« xOx 

.1 



XX <f XX » X o 



I 



O X «X 
XX • s XXOJOXOX 

« X 



£B6itZ DIÂiKKEM.'DABAOUI. 

' Ebgaz temmout ta- 

WEFSiriS. 



AmKAJT OVE T^LLI TAOOA' 
KECBMA DEO'8. - Am- 
KAN QUE tZEMMEE OV- 
LAMMA IfTIOVEE A- 
DIAOUETB GBEE'8. 

AsEEGBi^ masc. 

ESEEQB. 

OUE JTSEOVOB, f. — OUE 

Tetseougb AEA. 

OuE rE88IEEE AEA Ma 

BOU DAMÂEOaF. 

OvE TS'ESSJEEN AEA Ma 

BOU rsAMÂEOurr. 

OVLACB GB0WE8 ELAMAN.- 
OvE IT8AMEN AEA, 

Attban doua OUE risÂi. 



AtBAI^ N'ECBCBABED. 



OOTTCBJ EIZAÎ GBEF OUL. 

OUE t8TABEt AEA, 

ESKEN. ' E8ÎE. 

EeGAZ OUE IT8ATTBAF AEA 
8EE, 



IND-INF 



281 



Indivis, Indivisible. 



Inkpfaçablb. 



Inégal (qui diffère en gran- 
deur, en quantité). 

Inbxtinguiblb (Feu). 

Ex. : Soif inextinguible. 

Infantigidb (meurtrier d*un 
de ses enfants) , subs. 

Infatigable. 

Informbb (avertir, instruire), 
a* p. imp. 

Ex. : Je Tai informé. 

Il m*a informé de ce qui 
s*était passé. 

Je vous en informerai. 



n m'informe. 



J*en suis informé. 



Il nest pas informé de 
cda. 



Infoaiibr ( s* ) , s'enqué- 
rir, a* p. imp. 



• •• *» ^ 



JUl i>,l — «yl J*M^I 



•X 



O fà^Qj 



XX s «x • j 

<»X«^ « X ^ <» «xgx 

X 
OX ©X*^ Wλ^ M S^*' 

X O X © XX 

o xo< «cxx ©x s^x^x 

• SX 



©x©^ 



.XX 



X© X 



© X©^ • W^ ©x©^ ^ 

9 q;x 

©^ © x©^ ©x^ ©x> 

^ X © X ©y©^ XX SX 




© X 



OlTB lEMTTHA ABÂ — Ou LA 

AMBK IBETTaOU. 

OVLACa DBO'8 ABBT- 

TSOU, OlTJI ITT8AK 

ABÂ ABBTTBOU. 

OUB ITBKKB8 ABA. • OVB 
IMBEBOV ABA. 

OvB I8BT0UA ABA. - Ol7JI l 
DIL ABA. 

T1MB8 OVB TBT8N0V8 ABA. 

Foi owr itekkei ara, 

InQHA MBMM'I8. 



OuB llÎA ABA. 

Khebbbb. • Eb lekbbbb. 

Khehheregh't, - EnigKas 
Whhhêr, 

Ikhehberyi.'Irr'ayi lâkh- 
hwghêfaUn itkra. 



AkkhehhereglL - Akêrregk 
WkhberfeKas. 

lUkhebhiriyL — « lUarriyi 
lekhber. 

Ghoar'i lekbher. - Errigh 
le'khberfilVas. 

Oalach ghour'es lekhhêr.- 
Owr irra ara lekkber 
ghrfouayi. 

Sbk8i. — Sal. — SëT8NI. 



2S2 



INF-INO 



Ex. : n 8*est informé dt vous , 
de votre santés 

n est allé •'informer de. 

Infructubux, Infructueuse 
(sans profit). 

Ingrat. 



n 9*e8t montré ingrat en- 
vers moi. 

Inhabile. 

Inhabité (Pays). 
Inhabitée (Maison). 
Inimitié. 
Injuste (Personne). 



Injuste (Chose). 



Ihjustbnvnt. 



Injustice. 



Innocent (exempt decrime). 

Inoccupé (qui n*a pas d*af- 

£ûres). 



Inodore. 






*f X «xo^ yo^ • jy 



u y ff éiàf y ^ y 1* y J 



Qy 



yy là^y ujq y Qy 



/4 ^J^J^jh^j^ 

yé 



<» • yy Qii yyfij 

,1 .âxft.. ,t 







y y yy o 9 y ftj s^ 



<£J' 



jf tfb» 



tt y y y ^ it 



iày 



x^ o f» y itj 



x^o ft y itJ O U y UJ 



jh^j 



yy it Qy (* j 



y? y 



i^j^/r^j^ — 4^^ 



yy » oy uj 



y 
»y y y 
5j. 



« oy tfj 

^y ^ 



y y yiy o y u y 



i»J 



X « •• X<c 



<>1 tfjt «^^ 

m 

«»* ^^ tfj' J^ 

\f^y 






•• y 



u • y<ty 






** JJ yy f» it y là > 



*i y j 






tfj 






^ • Q y y *t y j 



JÀÛ (jy* 



« j 9 y y 



» y ^.y ** M ^ *i y j 



M?/l O-^^ C^^.^' 



IsuksafêlVakAmlfiiHak 
Irouh aiiaoui le'khber ghef. 

OULACH DBG' s ELFÂÏDA. 



EbGAZ OVR IZZAR ara EL 
KBEiR.- OUR ICHEKKER 
ARA OBEF EL KHEIR, . 



Nettsa oar ichkir ara ghef 
elkheir oam khademe- 
gh'as, 

OUR ICHTHIR, fém. OuR 

Techtbir ara, 
Delebali.-Ovr iâmir ara. 

tsakbalit.'our tâmirara. 

Adaoua, fém. 

ISKBR ELBATBEL. — OVR 
IT8BIÀ ARA ARRID RAR" 

RI. OUJI ITTSAE ARA 

EL'BAK. 

OVLACH DEG'8 EL'BAK.-OvR 
illa ara GBEPEL'BAE. 

BgBIR BAK. — GVE'L'RA- 
TBEL. 

El* RAT BEL. DbELM. 

OuR ISKIR ARA DOUNOUR, 

OCR iCBGBIL ARA.-OULACB 

GBOVR'ES CBEGBEL. 

Mabov DAMECBGBOVL. 



OVLACB DBG'S ERRIBA. 



r 



INS 



283 



Insatiable. 



Inscription. 

Inscrire, v. a. 3* pers. de 
lunp. 

Insecte. 
Inséparable. 
Insipide \ 



pi. 

Insipide, fém. 



pi. 



Insolence (effronterie •man- 
que de respect). 

Insolent. 



pj. 



I1UOLBNTE. 



pi. 



Insoluble. 



Insolvable. 



pi. 



Insomnie (Qui a deT). 



VX .1 *è ^ J 



y^i • • • 




OV* O^-^i' — 4ID' ^>« j' 






«^« X 



I 






u j y 



o « xo y o X jo X 



tf«;xx «^ 



« S ^ • OX 






Djio's lovkbbm. 



Ov.R IHEG ARA. - OuLACH 

GHOUR'BS TIBOUI, 

OULACBQHOVR'ES TAÎA- 
OVANTS. 

Kbtsba , fém. 
Ebtsbb ghbf. 

TlZITS. 

OVB ITSBMFABAK ABA. 



^UM.«d 


DilJfE55il5. 




*» ^ H ^ 


Dimessasen. 






T8AMB88A8T. 




^^ X X 


Tsimessasin. 




* X XX 


Kbbaba, fém. 


\ 


(1 «X 

2^* 


DitJCB/A. 




tt X «> 


DiMi^on* 




tt tt «X 


rsjtrj/nr. 




« 

^^ X' X X 


TsikUhin. 


• 




OVB IFB88I, fém. 
TSFB8SI ABA. 


— Ouii 



Dambzlovth. — Delfalbs. 
Dimezlouthen. - DelfaUin, 

OUB ITSNOVnJ>OÏJM ABA. — 
IbOVB FELL'A8 kovd- 

DAM. OvB IZBMMBB 

ABA AD ITT H ES. 



* Ed |Niriuit des personnet et des choses. 



284 



INS 



Instant. 



Ex. : A chaque instant. 
D*instant en instant. 
A Tinstant 
Il sortit à Tinstant 



n était ici k Tinstant. 



Je vais vous ie donner à 
Tinstant. 

A Tinstant où 



Instruction (éducation). 

Instruction (science» con- 
naissances acquises). 

Instruira (enseigner), a*p. i. 

Ex. : Instruire renfance,c*est 
graver' sur la pierre ; 
instruire les hommes 
dans un âge avancé, 
c*est graver sur Teau 
(prov.). 

Instruire (S*), apprendre, 
a* p. imp. 

Instruit (savant). 



pi. 



Insulte. 



Insulter (en paroles), a*p. i. 



• X X • 



« QJ' 






« «• f» j^y 







i» Q ^ tt ^ tt V 






y i^ y Q 




ff Qy y 




III lYri III Y I à±È 

«<,9y^yy Sx Ô' X 

©.XX 
X HX XX 



X X 



oxe X 



© .,X © 0/ © XX© X *^ © 

« X • X © X oxx 

X ^ 

© «»X OXX©X © XX© XX 

© XX © X ©XX 



©X ©X 



©x©x 



© X J«fc^ 
X © X XX 

©.< 




© X ox 



TeSAItS. TiSOViÂTS. 

r/AAjrrs. — /jr/A. — 



Gae'koal Hremtt. 



TirènUs gheftiremis. 

Gue'tiremti. - Gue'Uadts. 

Iffegk gneUaàU'is. 

Toara ka illa dayi. - Imir 
a ilîa ia. 



Achemma akka adakief- 
kegh. 

Gue'HrenUs adeg, - Gue- 
isadts adeg. 

Tâovalemda, fém. 
TiMousNi, fém. 

Ouin iselmeden arrach 
ammin inekchen ai- 
ghagh, ouin iselmeden 
imekranen anunin inek- 
chen anum. 



Elmed. 



DsLÂLEit, 



DeJdoalam. 



Tâouâbbgma, fém. 
Ehgvbm. — Sekhsskb. 



INT 



285 



Ek. : Je ne Tai pas insulté. 



Il m*a insulté. 
Je Tinsulterai. 

II insulte tout le monde. 
Intelligence. 
Intelligent, Intelligente. 



Intendant (d*une Zaouia). 

Intention (désir, volonté). 

Intention ( Avoir Y ), 3' pers. 
prêt. 

Intérât (de Targent). 

Interprète. 

Interpréter ', a* pers. de 
lunp. 

J*ai , a interprété. 

JTinterpréterai. 

n interprète. 

Interroger, v. a. a* pers. 
de fimp. 

Ex. : Je Tai interrogé sur. 

11 m*a interrogé. 

JeTinterrogerai. 

n interroge. 

Interrompre (qudqu unqui 
parle), a* p. imp. 






<«> 






«4> 






it ^ ^ U ^ U^ OX^XM^ 








«x«x 9^j 



4»X ••• 



JubJ u-^ — JiU):i 






• X « X 









41 •«'«X 












Oar te'rmyaiméiykafv.-Ottr 
te'sekhsêkhegh ara. 

Irgnemiyi. - Isekhsekh'iyL 
Atregmegk. — iltoU- 

Iregguem medden ak. 

A 

Akml, masc. 

Delâakel, - Ghovr'es L»Â' 

KBL. 
MOKADDEM EN'TIMÂMMEET, 

Leeqbi, masc. 
Ieqbâ, 

FaFdâ, fém. 

Tbedjmân, 

Teedjem. 

Terdjemêgh. - IterJ^em. 

lUterdjim, 
Seksm, 

Seksigh't ghrf. 
Isehayi. 
Atseksigk. 
Itsteksi. 
Ere aoval *. 



Tradmre <i*aiie langœ dans une autre. -^ * Litléral. «Briier le dÎMxmn.B 



280 

El. : N6 iii*îoteiTompei pas. 

Interromprb (un Iravail com- 
mencé), 3* p. prêt 

Intrépide. 



Introduire ( iaîre entrer) , a* 
pers. imp. 

Inutile. 



Ex. : TouB ses efforts ont été 
mutiles. 
Cest inutile (ce D*est pas 
la peine). 

Inutilement. 

Ex.: B a travaillé inutilement. 

Intenter (trouver qudque 
chose de nouveau)» a* 
pers. imp. 

Invisible. 



Inviter, a* p. imp. 

Ex. : Je Vai invité. 

D m*a invité à aller chez 

lui. 
Je Vinviterai k dîner. 



Il Tinvite tous les jours. 
Irréligieux. 



INT-IRR 



» «•• 






s; y ^ f»j 



y j » y 



ej' — J>' vW 



,1 



• • 



tt y O X 



• • • X«X « " • 9 ^ J 



^ c^^^l 



• • • J 

« X o y X o ^ 4»^ 



«jsiV? 5V^ (.Aie 



•• .» 









• «^ 



• y «j 






« ;;/ Ox ^ 



^ u ^ 

« 

on 






«'O X 



••• 



•• 







• ©• J <• ^ ^ 






Omr Ueramt ara aouaVioa. 
Ibmtthel, 

BaB OVL. OVM IT8A€€AD 

ABA. 

Sbkcwbm. 

OVLACB DBG'S EL F AIDA. 

OUJI IMFÎ ABA. 

Irouh eUjehtis hathel. 
Oalagher. 

Bêla faîda. — Bâtwel, 



Ikhdem belafiûda. 

SOVFEGH '. 



OUB ITSBIN ABA, OvA 

nZBM HAM>, 

Aâbedh. — Gal gbef. 

Ardhegh't -goaUgh/elVas. 

làreik'iyi adrou hegh ghou - 
re$. 

Atârdkegh aditch imensi 
ghouri. 

Iârridh*ii koaîas. 

OvLACH GHOVB'ES EDDIFf. - 
EdDIN OVB T'ISÂÎ. 



Littéral. «Faire sortir.» 



ISS-JAL 



287 



IssDB, sobs. 
Ivoire. 
Ivraie. 
Ivre. 

pi. 

Ex. : Ivre mort. 





Tii oc/il FG0v4» fém. 




ilAi, màsc. 


• > • 


Abichou», masc. 


• • • • 


DilSEJTJiilA. 


iè ^ ^ u r 


DiM^Rm. 


• ^0 <r « «^ <^ X 


Doiêkran dêlmiU 



Jadis. 



Jaillir S a* p. imp. 

Ex. : L'eau a jailli , jaillira , 
jaillit. 



•Le feu jaillit de ses yeux. 
Jalousib. 



Jaloux. 



« / o ^*» 



s •• * •© • 



U^/^ — <s^ uW>^ 



• • 



pi. 



Jalouse. 



pi. 



Jaloux (Etre). 
Ex. : Je fus, il fut jaloux. 
Il est jaloux de sa femme. 



jVaâ:> 






• ■> •• • 






GVB'XMAN iIdDÂ. — GUE*- 
ZJf^JT DAKDIM, 

Edfek. — Engbel, 

Aman defken. -Addefken. - 
Dêffeken. 

ChAlen - Koulken alïenis. 
Ghiba, fém. 
Dâgheïar. 

Digheiaren, 

TSAOHEÎART. 

Tsigheiarin. 

Ghir. 

Ghiregh. • Ighar. 

Nettsa itsghir ghef tamet- 
thout'is. 



' Sortir avec impétqoftîté. 



288 



JAM-JAS 



Jamais. 

Ex. : Je ne Tai jamais yu. 

Jakbb. 

pi. 

Ex. : Les jambes de deraot 

des quadrupèdes. 

Les jambes de derrière. 

Jabdin (fruitier). 

pi. 

Jabdin (potager). 

pi. 

Jardinibb. 



pi. 

Jahrb (Grande) V 

pi. 

Jabm (Petite) '. 
P> 



Jaub (Petite) *. 
pi. 



Jabrbt. 



pi. 



Jasmin (arbuste). 
Jasmin (fleur). 



• *»••• • y ^ 




^fi3^y^ 



.1 











• ^ • «^ • 











•x^ tt -•• 



*• •• «X ;;• 









• *^X 



• X 



» «««V 






• ^ 



o c»Sx^ 



• >©•• Ç*''^ 



« X «> 



-> • 






OtfLACB GVM' LÂMEM. 

GueTâmerUm amr iez- 
rigk. 

Atham. — Akejjam, masc 
likann. — Ikejjarm. 
Ithann imezomra. 

likaren ineggotara, 
Taj^juauts , fém. 

Tajnmdn, 
Tabhibt, fém. 

TiUùrin. 

AbABBAM. AWABSI. 

Ihahhann. — Ifahsiten. 
Kmstb, m. — Tbnesfmt, f. 

Aksath, 

Tatbmbmit. — Taeebâit, f. 

TiAehin - 7Ye)^(nif. - Ti 
rehdin. 

TakbllaltsX — Attib, m. 

THellaUn. — Ittinen. 
Cbemal, — Aâbkoub. 

Chékoul. — Ânkeh, 

TaSBTTHA BVIABUIN, fém. 

I ASM IN, masc. 



' Pour llmOé, de k conteiiaiice d'enyvon loo à i5o litres. Elles se fabriquent à Djerba. 
» Pht petite que U précédente, et serrant «nin à contenir de llinile; capacité d'environ aS litres. Elles le 
fabriquaient autrefois ^ Gbercfael. — ' Contenant 1 3 litres. 



JAU-JET 



289 



Jadne , adj. masc. 



pi. 



Jacnb, fém. 



pi. 



Jaune ( Le ) , la couleur 
jaune, subs. 

Jaune d*(kuf. 

Jaunir (devenir jaune), a* 

m 

pen. unp. 

Jaunir (rendre jaune, tein- 
dre en jaune) , a* p. i. 

Jaunisse (maladie). 



Javelle (de blé) 



pi. 



Je (pron. delà i'*pers.). 

Jet, subs. 
Jeter, a* p. imp. 

J*ai, il a jeté. 

Je jetterai. 
Ex. : Il me jette des pierres. 

Je Tai jeté par terre. 

Il les a jetés les uns sur 
les autres. 



n a jeté , en passant , les 
yeux sur nous (il nous 
a regardés). 

' LiitinJ. «Je lai fait tomber.» 



il 



n ^ ^tt 



U Q ^Q y 






u u ^it 



« «x« 



«s;/(»x it r é^ 



0>' 



« • • • S^ 



^4» 






* • S • 



« » ^x > 



(^-âsj — (^ — M 



« X 



» X 



«* o y « 



A. 




3 



• < 




• O X « • 








dt 







£X X 



i • S? '^ 



cr*î?' ^/^** 4^*^ *< 



hAOVKAOn. 

Diouraghen. 

TSAOUHAOBT. 

Tgioaraghin. 
TiOVREGBT, fém. 

AfaREZ NB'TMELLALT. 
Ekkel DAOVRAGH. 

esbegh daovragh. 
Seffaîr. — Saouragh. — 

BOUSEFARDIS, m. 
TiGHMERT, f. IdEGH, m. 

Tighmerin,^^ Idghen. 

Née. — Nekei. — Nekki- 

ifi, com. 
TiGRij fém. 

GUER. — HOVF. 

Guerigh, — Igra. 

Adegregh. 

Iggar ihlathênfelVi. 

Seghligh't^- ghefel kâa. 

IseghU'ten oua ghefa. 



Mi iàdda , igra allenis 
felVagh. -Izra deg'nagh. 



>9 



290 


JET-JEU 


Jette de Teau sur le feu. 






0-^ 


Ou a jeté de la terre sur 


S^^ • • © • ^ SX 


la tombe. 




Jette-toi d*ici en bas. 






a -' «^ 




tf*^-»/* 


n s*est jeté parterre (il est 


<5— i** 


tombé). 


O X Q^ 


Jetb (Être), V. p. 3' p. prêt. 


^. 



Ex. : Tout arbre qui ne pro- 
duit pas de bons fruits , 
sera jeté au feu. 



Jbd. 

Jeudi (cinquième jour de la 
semaine). 

Jbun (â), adv. 

Jbune, adj. masc. 

Jbdnb, fém. 

Ex. : Il est plus jeune que 
moi. 

n est très-jeune. 



Cest le plus jeune de mes 
enfants. 



Jeune homme. 



Jeune fiUc. 



J ^ ^ uj o 



s • • • > 



^1 ày\ ^ tfjf 



A. 





** ^ J 



«••©• «»•••• 









«H^ 



4^-^ 









_ - ^ ,^ . _ — ^ «^ fi,. 



^it ^ ^ , U <rO ^ ^ Q^ H^ 



«^ 



M 






Goer. - JSfmtr' aman ^i^f 



Erran oita/ ghrfouzekkm. 

Guer. — Ehroa imanià es- 
s'ayi gher sadJk, 

IghU, 

Imgvmr. 

Koal tasettha tin omr M- 
saron ara ^Ikab elâali, 
atsemguêr gu» timas. 



OvKAR, masc. 

As EL KEAMIS, 

OUR ÂAD ITTCHI *. 
DaMMZIAN GUE'L'ÂàMBR. 
TSAMEZIANTS GVE'L'ÂAMMR, 

Nettsa damêzian gu€* Va- 
merfelVL 

Netisa mezzi khèreUa. 



NetUa aï damêzian yae'ta- 



roua m on. 

Akehich. 
Takchicht. 



> Littéral. «Vene.» — * Littéral. tU n'a pas encore mangé.» 



JEU-JOU 



291 



JbAmb. 

JeAner, 2* p. imp. 

J*ai , il a jeûné. 

Je jeûnerai. 

D jeûne. 

Joie. 

Joindre {taire toucher une 
chose à une autre) , a* 
p. imp. 

Joindre (par un lien), a* 
pers. imp. 

Joindre (les mains), a' pers. 
imp. 

Joindre (ajouter à) , a* pers. 
imp. 

Jointure. 



pi. 



Jointures des doigts. 
Joli. 
Jolie. 
Jonc. 
Jonche. 



pi. 



Jonchée. 



pi. 



Ex. : La terre est jonchée de 
feuilles. 

Joue, subs. 

Ex. : 11 Ta couché en joue. 



« J 



fti» ^ 



«^ 

k 









« •©• 



• /» 



J-»U* 



' « ^ ^M o •<» 



ylb^l J-l< 






u 



«»•«/' 

A 









<l y«x 



4» .^ 



u 






O X 



« y «X 



-• «• •«• 



UV?^ (^ «UJf 









SiiAM, masc. 

Zoujr. 

Zoumegh. — Izomm. 

Adzoumêgh, 
•JUzoum. 
Ferh, masc. 

5/OI7Erj7. 



Ekkbn, 



ECHBBK IFASEIfiK. 



Ebnov. 



Mefsel, masc. 
Mefasel. 
Mefiuel iy'ithoudan. 

ICHEAB, — » CBEBBAff, 

Tecebah. — Cbebbants, 

ASEMMAR, masc. ilDLES. 

iSan. 

Eltaâ testa s'afriouen» 

H ANE, masc. 

Irra Ghour'es tamekhalts, 
'9- 



292 



JOU 



Jouer, v. a.' a* pers. de Tiinp. 

J*ai , il a joué. 

Je jouerai. 

Il joue. 

Ex. : A quel jeu jouerons- 
nous? 

11 joue de Targent. 

n joue de la guitare, de 
la flûte. 



Joug (pour atteler les bœufs), 
subst. 

pi. 



Jour, Journée. 



pi. 



Ex. : Le jour et la nuit. 
De jour, pendant le jour. 

11 fait jour (le jour s'est 
levé). 

Tous les jours. 
Tout le jour. 
De jour en jour. 
Tous les deux jours. 
Ces jours passés. 
Deux jours après. 



Un jour. 

* Littéral. «Frappe, bat.» 






e • ^ j ^ 






îî /£ll lll«t lC^\ 



O X ta 9 y ft^ 



>>^ 

<>^1 



I 



w s ^ 

I ^ 









o- 



(» xx o«^ 



^U»t (j%-»j» JS" 

«» c ^^ *t ^ « c J^ ^ 



'' 'lit 

u «^ b X 



Ouraregh. — loarar. 

Adouraregh. 

Itsoarar. 

Anoaa oarar ara anoarar? 

Itsourar s'idrimen. 

Nettsa ikkat * eighatiha , 
elkouitra. 

AzovGVELj roasc. 

Izoagla. 
As, masc. 

Oussan. 
As d'ith, 

Deg'ouas. 

lottli ou as. 

Koul as. — Kouîas. 
As kameî. 
As s' ou as. 

Konl sin oussan. 

* 
Eg' oussan aï iâddan. 

DeJJir sin oussan. — Sin 
oussan s'oura, 

Yiouen ou as. 



JOU JUI 



293 



Quel' jour esl-ce aujour- 
d hui ? 

Jour de fête. 

Que ta journée soit heu- 
reuse 1 

Combien de journées y 
a-t-il d*ici à?... 

Journée (salaire d'un jour). 
JoTBOX (content). 



pi. 



JOYBUSE. 



pi. 



Joyeusement. 



Juge. 



pi. 



Jugement (décision pronon- 
cée en justice). 

Jugement dernier (Le jour 
du). 

Juger (rendre la justice , pro- 
noncer un jugement) , 
5' p. prêt. 

Juif. 



pi. 



Juive. 



pi. 



Ex.:JuifIFasdejuiflIlesl 
poltron comme un juif. 
(Termes de mépris. ) 






«* X X g ^ 



j^ ^Um) ^LmI jl^t 



tt ytt^ < 



ÙC 



it é^ J 



i* ^ U^^ 



o ^o^ 



ov^ — \^J^^ — ZJ^ 



«I it* 



©•«'«*<' 



« ityuy (I X « > 
u o y u yy 
u ^ iâ ^ i* ià y y^ 



XCM' 






• «X 



"^ 






tt X «X J* • 



(t y y « ^ *»• 



^ («^Ç ^ g^ ^;^«**i« 



t* y j 

y ià ^ > 
S!là>î 

t» X .; o.; 



u ^ ^ j 









AchiVL d'assa ? 

As el âîd. 
Asxk desaâdi! 

Achhal oussan ess'ayi gher? 

Tajernàth, fém. 

Ifrah. — Daferhan. — 
Ghovr'bs elperb. 

Ferhen. — Diferbanen. — 
ghoursen elferh. 

TbFRAH. -^ TSAFERBANTS, 

Ferkents,^ Ttiferhanin. 

S'ELFERH. . 

Kadbi. 
Kedhia. 

HAKEM,màSC. 

As ELAKHERT, maSC. 

ISKBR CBERÂ. IaHKEM 

OHEF. 

OVDAÎ. 

Oadaîn. 

TOVDAÎT, 

ToudaîiH- 

Aï oudaL — Ammis oaou- 
daï, — Itsaggad am oa- 
daî. 



294 



JUJ-JUS 



Jujubes. 

Une jujube. 
Jujubier. 

Jumeaux (enfants nés d'une 
même couche). 

Jument. 

pi. 



Jurer (par serment), a* p. i. 

Tai, il a juré. 

Je jurerai. 

B jure. 
Ex. : Jure-ie-moi. 

Je te le jure. 

n a juré par sa tète , par 
la tête de son père, de 
son fils. 

Bs ont juré sur le G>ran. 

Bs se sont juré une ami- 
tié mutudle. 

JuREB (faire jurer, déférer le 
serment), à'p. imp. 

Jurer (blasphémer) , 3* p. p. 

Jus (d un fruit). 

Jus (de viande). 

Jusque , prép. 

Ex. : Attendez jusqu'à ce 
soir, jusqu'à demain. 












Q u y 9 y 






« S «^ 



« » X 






• • ©^ 



tt 



fr u Q d ^ 









o s «» 



<» • X 



S^'' 

«« 






e« 






Ml ^-f C^*^ ^ «^ 



^.«Ui^^ly^jl 



c •• 



Amnab, masc. 

TaIkKAÎT ELÂ/fNAB. 

TIannabt. — Tasbttba 

ELÀNNAB, fém. 

iiiTjr/ouirjr. 

Tigmarin. 

Eggal. 

Goulegh. - IggouL 

Adeggalegh, 

Itsgalla. 

Eïa, EggaViyi, 

Aklin akeggalegh, 

Iggoul iikl^is, — Sikh/ 
en baba s. — S'ikhfen- 
memm'is. 

Goulen s^elkoran, 
Mesgallen ghef tiiimkla. 

Smggal. 

ISEB. 

Aman\ 

OuDEK,^ masc. 

An, — Alamma, 

Erdjoa alamma tameddit 
— Alamma â*azekka. 



Littéral. «Eaa.N 



Du matin jiuqu^au soir. 
Jusqu à présent. 



«•_• 



Viens jusqu ici 



Va-l*en jusque-là. 

Va jusqu à cette maison. 

Jusqu'où ? 
Jdsqu'X quand? 
jusqd'x ce qqb. 

Ex. : Reste ici jusqu'à ee que 
je revienne. 

D a travaillé jusqu'à ce 
que la nuit (ut revenue. 

Juste (conformeà la justice). 



Gda est juste. 

Ses paroles sont justes. 

n est juste que nous fas- 
sions cela. 

Juste (qui juge et agit selon 
l'équité). 



pi. 



JUS 



295 






J'-fS^J 






^1 



Juste (vertueux , craigtiant 
Dieu). 

Justement (avec justice). 

Justice (bon droit, raison). 

Justice (la loi, les tribu- 
naux ). 



4'^ 



t ,1 






«î^-f «^^ 



X «I 



^1 cpl <^J* |«* 



•»C^ OX » • 4» X 



ii<» i»>} rfj^ r**^ 






»5 



«<*^ «^ 






OUI y«-Slà o**iJji 









w • 



tf ^x 



ç^^ 



GaêUehah ar tameddit 



Ar toara. 



i4*ei ar da, ar doyi. 



Rotth ar dihin. 

Eddoa ar oa'kkham ihin. 

Ar anida ? 

Ar Ai ouoKTS? 

Larmi. — Alamma, 

Ghim dayini alamma ekkt- 
legh. 

Ikhdem larmi iououeth Uh 



Dbg'8 el'HAK, — Dblham. 
— Ghbf el*bak. 

Oaayi deïhak.'Ghrferhak. 
AoaaTû deg's eVhak^ 

Delhak felVagh anuker 
ouayi. 

DaHAKKI. — BaB'EL'BAK. 

— Ittsak SL'HAK. IaH' 

KBM OBMF MVBAK. 

DihakHîen. 

EhGAZ ITEDDOO lyOUEElD 
EREABBI, 

S'EL'HAE. 

Hak, masc. 
Cbbrâ, masc. 



296 




JUS-KEB 




Ex. : D rend la justice. 




« X • «^0 X 


Iriker c^rd. 


Justifier (Se) , prouver son 
innocence, n* p. imp. 

Je me suis , il s'est justifié. 




i 

it J • « ^ x 


ZeKKI IMAN'IK. 

Zekkigk imaniou. - j 
iman'is. 


Je me justifierai. 




V X «* *» •«• 


Adzekkigh imaniou 


Il se justifie. 




X w^tty 


Itszçkki iman'is. 



R 



Kadhi. 



pi. 



Kaïd. 



pi. 



Kebaîle (habitantde l'Atlas). 



pi. 



Ex. : Un Rebaîle. 

Nous sommes Kebaîles. 

Le pays des Kebaîles. 

Les tribus Kebaîles. 
Kebaîle, adj. masc. 



pi. 



Kbbaile, fém. 



pi. 



Kebaîle ( La langue ). 



<^u 


JLiDir/. 


y y y 


.^^tfdAi'a. 




£i/D. 




Kiad. 




Akbaîli. 




Kdxal. 




Yioaen oukebmU. 




Noukni s'eîkehtûl 




• 

Tamoart e^tf6ai1. 




Elârach eïkebail 




Dakbaïli. 




Delkebail. 


© o •••• 


TSAKBBAILIT. 




Tsikehaîliin. 


» 6 X g /v o z*^ 6 y y yy 


Takebaîlit, fém. — Aoual, 


«x yyf*y 


TaMESLAIT ELKBBAit, 

masc. 



KOU-LA 



297 



Ex. : 11 parie le kebaîle. 



KOULOUGBLI. 

■ pL 

KORAN. 









u^u ^ y s X «^ 



UJJ^ 



it^J 



Ihaddher. - Itsmeslaî. - &'- 
takehaîUt — Soaaoaal 
eUebaîL 



Akovlouohli. 



Ikoaloughliîen. 
KoRAN, masc. 



La (pr. f. régi par un v.). 
Ëx. : Elmporle-la. 

Je Tai embrassée. 

D Ta vue. 

Tu Tas laissée. 

Nous Tavons fiiite. 

Vous Tavez donnée. 

Ds lont achetée. 

Je la verrai. 

Tu la mangeras. 

D la prendra. > 

Nous rapporterons. 

Vous la vendrez. 

Us la feront. 
IA,adv. de lieu. 



.îi 









© ^ m ^ 



> 









V 

©• •• •«• 
• . ••• 




« •«»,• ©• 









/»• 



Soudnegh'U, 
IzraU. 
Teddjith'ets. 
Neskerits. 
TeJkam'U. 
SeghanU. 
A'ts'zeregh. 
A'ts'tsettcheA. 
A'ts'iagh. 
A'U'denaoai. 
A'ts'tsezenzem. 
A'ts'sekren. 
Ihin. — DiBiN. — Inna.- 

DiNNA. AkKIN. 



1 



208 



El. : Retle là. 



Va U, va-t*eD jusque-là. 



Ce n*e8tpasici« c'cstlMms. 

C est la maison iffki est là , 
tout près. 

Il y a loin d^ici là. 



D'id là, qui sait ce qui 
peut armer P 

Cest là tout ce que tu sais ? 

Cest là tout ce que tu as? 
LX ( De ) , de ce lieu-là. 
Laborieux, laborieuse. 



Labourable. 



Labourage. 



Ex. : Le temps du labourage. 

Labourer, a' p. imp. 

J*ai, il a labouré. 

Je labourerai. 

D laboure. 
Ex. : Terre labourée. 



LA-LAB 



«X |g^ U U ^ O J 

o m ^ ^ ^ j ^ 

sy* fej^i p^J (oi^^ 






>• • s 






« X «I X O*' • • 



, <:J^ 






»^ 






i^«^ft X«X 



^tti^ 



41 (» •••• 



^^^ 









« xor ox 



i?î 



X 

' Littéral, ill a le cœur au travail.! — * Littéral. iBob n labourage, 






RonA jfter âAin. - Eddoa 
ardikin. 



Mahou iayi, mUm. 
Atain akhkhaml ikim, ûhv^. 



Essayi ihàd ghsr dihm. 



S'ïa ariûmaj ouissen achou 
ara aiihrou. 

Dam of tesneth, 
Daia aï ghoarek ? 
lAtfi. - o uina. 
Gbovb'es ovl vlkhedma^. 

Ile A, fém.-^TEjLirj vriEBr 
%a\ 

I 

Taîbza. -^ Tafbllaht, f. 

OaokU entairza, enîtafel- 
laht 

Ekbez. 

Kerzegh, — Ikrtz. 

Adkêrzêgh, 

IktTvez» 

Tamoart tdatz. - Tigmert. 
— Tamazirt. 





LAB-LAC 


200 


Laboureur. 




Afbllab. 


ni 




IJUlmheM. 


pi. 


Lac (grand anus d*eau dor- 




Tamda , fém. 


mante). 






Lacets (pour prendre les 
perdrix). 


iè.9^ 


Cbeek, masc. 


ni 




^i^roÂ' 


pi. 


V/racr wA • 


Lâche (non tendu). 




Imkhbp. 


ni 


« ^ « ^ 


Rêkhfen. 


pi. 


Lâche, fém. 

pi. 


«1 «X X 


Tbbkhbt. 
RekhfenU. 


Lâche (poltron). 




ItBAQQAJ}, — OVLACB QHOV- 
B'ES OUL, — OUM ÎK' 

• 

KAT ABA OVZXAL, 


ni 


y à S'il 


Tsaggaden. 


pL 


LÂCHER (détendre, laisser 
aller), a* p. imp. 

J*ai lâché. 
11 a lâché. 




Ebkhbf. — Ebboc. — Eb- 

KBA. 

ReU^içgh. - Berigh. 
Irkhef. - Ibra. 


Je lâcherai. 




Adrehkft^, • AiÊbîX>agk. 


n lâche. 

Ex. : Lâche un peu la sangle 
ducheyal. 




Irekhkhrf. - Iherrou. 

Àha, Erkhrf lomaggous 
ouâoudioa. 


Lâche la corde. 


^ yj ^ox 


Ebrou oanrar. 


Lâche-moi donc! 




Ebroayi^ ebroa'yi ! 


11 a lâché la bride à son 
cheval. 

Il a lâché pied (U s*est 
enfui). 




Ihraoaelgam loaéiouéxoa, 
IrovmL 



1 



300 



LAC-LAI 



Lâcheté (poltronnerie). 
Lâghetb (action basse) 



Laid. 



Laide. 



Laie (femelle du sanglier). 



Laine. 



pi. 









^J 






jS — «SA^ji 



4 0^ « ^ > 



u x» 



Lainedx (qui a beaucoup de 
laine). 

Laisser, v. a* personne de 

11» 
imp. 

J*ai, il a laissé. 

Je laisserai. 

n laisse. 

Ex. : Laisse-moi I 

Laisse-moi passer I 

Tu as laissé ici ( tu as 
oublié) un de tes pis- 
tolets. 

Je vous laisserai cet ar- 
gent (en dépôt). 

Il a laissé passer deux mois 
sans écrire. 

Tu ne lui as rien laissé à 
faire. 



D a laissé des enfants , de < 
la fortune. 



i»u$ ^lôL JL^â 



U XXO J ^ « «X 









i5^ "■" ff^ 









« ^ •«• 



^J^dl <^l 






«• X © ^^ 

^^1 ^^ JLs^:^] 




mx 



^ 



J 



«J«x tfX« s;x 






XX ->X XX « 



O X «J 



tS)'j-û'co' !•**»-•' j' 



tt X O 



X *» X 



xox ;;x 



rjoujGDii^ fém 
il/B. -^ ila, masc. 
DiaiT.'^Ova ichbih aba. 

-c- OVLACH ZBG'8, 



d1bmt8, - ova techbmh aba. 
Tmleft. 

Tilfatin. 
Thadhovt, 
Dbg's thadhout tbchath. 

Edj, — AifBP. 



Edijigh, ' Iddja 

Adeddjegh, 

Itsaddja. 

Eddfiyi, 

Eddj'iyi addddigk. 

Teiijilh iayi yiouei gw- 
Aanxmn inek. 



Adeddjegh ghoarek iin- 
men ayi. 

Iddja sin oaaïoaren oar 
ikuib ara. 



Oar as'teddjith ara achou 
ara isker. 



Iddja taroua, agla. 



LAI-LAM 



301 



Il est pelit, mais il ne 
laisse pas de travailler 
beaucoup. 

Il Ta laissé aller (il Ta re- 
lâché). 

Laissez I laissons cela I 
(c*est assez I). 

Laissez donc! (cela est 
impossible). 

Laissez là ce discours I 



Lait. 

Ex. : Lait de vache, de 
chèvre, de brebis, de 
chamelle. 

Lait AIGRE (pelit-lait). 

Lait tourné. 

Ex. : Le lait a tourné. 

Crème du lait. 

Dents de lait. 

Frère de lait. 

Sœur de lait. 
Laiton (fil de cuivre). 
Lambeaux (En), adj. m. 

— — pi. 

Lambeaux (En) , fém. 
pL 



Lame (fer d*un outil tran- 
chant ). 
Lamenter (Se), 3* p. prêt. 



s 



^ y tt^ a w X X 






«SX • ^o/» 






«■^ 



a' 



oy^ 



<^l 



o xyo^ u u * ^^u^ J*^^ 






I A 



<^t 



o • • 

X j « y « X o J 

(I w tfx ^ X • X 






OX «O ^ 






y ^ j Q ^ 






(*^>^ 



• • e > ^«x 



Nettsa mezzi, ar ikkeddem 
kkèrella. 



Ihrat. - /(MyaV. 

Barka, barka. - Sousem. 

Aha barka ! - Dehnoahal ! 

Edj aoual ayi ! — Barka 
gaaoual ayi ! 

AîFKt, masc. 

ili/]h' entafounast, enta- 
ghat, entikhsi, entai 
ghemt. 

Igbi , masc. 
Raib, masc. 

Aîfki irab. 

Tc^rt, fém. 

Toaj&nuu timezoura. 

Egma gue'tabboucht 

Ouktsma gnetalhoacht. 
Sblk ilbxovi, masc. 
Dakhbrtbovth. 

Dikkerthouthen. 

TSAKHBRTHOUTHBT. 

Tsikherihouthin. 
Sep H, masc. 

Itsrov, ichkà cnBF. 



302 



LAM-LAR 



Lamm. 



pi 



Lampe (Pelile). 

/ 

pi. 

Lance, snbs. 

pi. 

Langeh (jeter avec roideur), 
V. a. a* p. imp. 

Langue. 



pi. 



Lamtibni. 



pi. 



Lapin. 



pi. 



Lapinb. 



pi 



Large, adj. 



pi. 



Lahgb, fém. 



>pj. 



Ex. : Il est large de cinq 
coiïdées. 



Enlarg«. 






« • X • #*» 



1 



*» • o ** 







j;^*-> 



O X 






« X o 






Jy!>'l 












©X9X «^0<#^ o «t^ 






O X M, X 



© O ^ ©IX 



o ©^^ s ^x 



i^ o 



• .-'C^ 



i^^^^V^ - C:»rjl**»j^ 



ait /., w fil «. 



(:>■ 



<> <* ^©^ © © X© X 



« © y© ^ 




Ammbbâm, masc. 
Tammsmaht, fém. 



TYmesftofcûi. 



AoVMBQVITE.'AMtEXMAG, m. 

IgueryuilknL'Imezragueii. 
GvEB. — Dmggumr. 



Ilb8, maac. 

/ban.. 
Fakâm» masc. 

Fanarats. 

loatal. 
Taovtovlts, 
t Tioutoalin. 
OuBssiÂ, masc. — Daovs- 

8ÂN. lÂRETB DâÂ- 

RIDAN. 

Oaessiât — Dioussânen. — 
Aridkit — Dtàridlumen. 

TSAOÏJSSÂNTS. -r- TsaImI' 
DHANT8. 

Tsioauàain, — Tsiândha- 
nin. 

Khamsa ighalhn ag oues- 
siâ. 

Gue'huêsâ. — Gm'WM. 



LAR-LE 



303 



Largeur. 



Larme. 



pi. 

El : Les larmes eoulaient 
de ses yeai. 

li â yersé des larmes'. 
Las (fatigaé). 

pi. 



Lasse. 



pi. 



Laurier (rose). 
Laurier (thym). 
Latage, subs. 



Lavahdb. 



Laver, a*p.imp. 
Tai, il a lavé. 



Je laverai. 



n lave. 



LAVi. 



Lav^e. 



pi. 



«X 



« «^ 



dp/^ — in 



pi. 

Le (pr. régi par un verbe). 
ËE. : Je Tai vu. 




n Ta donné. 






9 9 ^y 






• VH' 









«r 






0X0 H,XX 

O Ht/» 



o -'X 






XX 



o ox ^ 



i:»! 



O O X 



X 

o xox 



OvBSÂ. — Aedb, masc. 
Imbtthi , masc. 



Itgroa. 
lÂÎA. — Dâaîan. 

Âïan, — DWûinen. 

TÂiA. — TSÂAJANTS. 

Aîants. " Tsiâaîamn. 
Alili, masc. 
A^iTD^ masc. 

il5/jiEi>« m. — Tabda, f. 
Khbxama, fém. 

5/AEZ). 

Sardegh. - luared. 
Adessiriegh, 

/jiifi>. 



ikubntf. 



r. 



Zengnt. 
Ifka't. 



304 



LEC-LEN 



Vous Tavez fait. 

Je le porterai. 

Tu le laisseras. 

Us le prendront. 

Leçon (enseignement). 

Leçons (Donner des leçons, 
enseigner), 3' p. prêt. 

Lecture. 

LÉGER. 



\ 



pi. 



LÉGÈRE. 



pi. 



LÉGÈREMENT, adv. 

LÉGÈRETÉ. 

LÉGITIME. 

LÉGUER X ( laisser par testa- 
ment), 3' p. prêt. 

LÉGUMES. 

Lendemain. 

Ex. : n est venu le lende- 
main. 



Je Tai attendu jusqu'au 
lendemain. 









^y 



<ti ■nfy^ 



Lent (tardif). 



pi. 






ex© #*• 






O X (» X 



.> • 



«» #» / • » 



O X X« 



w « x«^ 



5 



x« 






ttCy 



« O X « X 

'x 
W « X tt 



J^lLi.1 



«x ex/» 



«^ 






":î 



X iS XX « y > 

O X 

X (!xx 0x«g ©X 



XXX 



tt Cx 






« © ^x 



A'rtsedijeth. 
A'i'aghen. 
AsBLMBD, masc. 

ISBLMBD, ISAHFBDB. 

Kbraîa, fém. 

Fbsous. — Dafsasan. — - 
Dakbfap. 

Fesoasit — Diftasanen. — 
Dikhfafen. 

Tsafsasants. ' Tsakhfaft. 
Tfi/sasanin. — Tsikhftifin. 
Sb'tifsbst. — S'blkhbffa. 
TiFSBST. — Khbffa , fém. 
Dblhalal. 

IdAjA, loVSSA GHBF. 

Khbdba , fém. 

AZBKKOVÎA- 

lousad azekkoma nitken. 



ErdjigkU larmi fazek- 
kotûa. 

ExzAi. — Damaxaf. 

Ezzaît 



Lente. 



pi. 



Lente (œuf de pou) 



pi. 



Lentement. 



Lenteur. 



Lentilles (légume). 
Ex. : Une lentille. 
Lentisque (arbre). 



LÈPRE. 



Lépreux. 



Lequel, pr. relat. 
Laquelle. 
Lequel ? pr. interr. 

Laquelle? 

Ex. : Lequel de vous partira ? 

Lequel de nous restera ici? 

Lequel d^entre.eux ? 

Lequel as-tu vu ? 

Lequel des deux voulez- 
vous? 

Lesquels, Lesquelles, p. r. 
Les (pr. régi par un verbe). 
Ex. : Je les ai vus, vues. 



LEN-LES 


305 




TsAIAÏAUfTS. 




Tsizaianin. 


y ^ ^ ià i» ^ ^ 


Tasibants, f. -l0VTTHMir,m. 




Siban, 


ièr ^^ « « •• • 


Se'TAZAÎT, SM'L'ÂKBL. 




Tazajt, fém. 




Âdes^ masc. 




rdaMof t n«7'^«. 




TiDBKT, fém. 




Nbdjdam, masc. 




loVTHBN SB'NBDJDAM, 




DaC'S NBDiDAM, 


•s « 
• • 


Ovin. — Ovinna. 


<^ — <ji^ 


Tin, — TiNNA. 


j» tt X ^ ^y^ 


AnOVA. — OUATILAN. — 

Mbnho. 

AnTA. OVATSILAN. 




Anoua zeg'ouen adirouh? 


• * ^ •«*• 


Anoua zeg'nagk adikkim 
dayi? 

* 

Anoua zeg'sen ? 




Anoua aï tezrith ? 




Anoua zeg*sen aï tebghith ? 


y <» • 


Ottidak.— Tidak, fém. 




Tbn. — Tents, fém. 


r 


Zerigk'ten . — ZengKtenis. 

20 



306 



LES-LEU 



Tu les as laissés, laissées. 

Il les a donnés, données. 

Nous les avons achetés, 
achetées. 

Vous les avez brûlés, brû- 
lées. 

Ds les ont entendus , en- 
tendues. 

Je les verrai. 

les prendra. 

Nous les ferons. 

Ils les laisseront. 

Lest (d*un navire). 
Lettre (de Talphabet). 



pi. 



Lettre (missive). 



pi. 



Leur, leurs, pr. poss. 



Ex. : Leur maison, m. 

Leurs chevaux, m. 

Leurs femmes. 

Leurs maris. 

Leurs braoelels, fém. 
Leur (pi. rel. régi par un v.). 



*<**'• •*< «X» ,^< 















. {^Sisjêà 














««X 






4f « ^W 



'•.i; 









w « i^ OX 1»^ ^ft 






iè ià ^ ^ it ^^ 



TeddjiÛiten.— Teddjitk'- 
tenu, 
Ifiaien. — IJka'tents. 

Nesghaten. - Netghatents. 

Teserghem'ten, — TVser- 

ghem'tents. 
Selon ten, — Selon tenu. 

A 'tenezregh. — A'tenU'ez- 

regk, fém. 
A'teniagh, — A'tenU*- 

iogh, fém. 

A'tennesker, — A'tenU'- 
nesker, fén). 

AUeneddjen, — A'tenU'- 
eddjen, fém. 

Sabovba, fém. 
Habp^ masc. 

Horottf, 
Tabrats, fém. 

ri6mtfin. 

En'SBN, D'AGLA EN'SBIT. 

— En'Sbnts, fém. — 

D'AGLA BN'SBttTe. 



Akhkham ensen. 
lâoudiouen ensen. 



Elkhalot ensen. 



Irgazm ensmUs. 
ImâkUuen enaents. 
Assn. — Asbnts, ttm. 



LEV 



307 



Ex. : Je leur ai donné. 
Il leur a parié. 
Ds leur ont dit. 
Je leur donnerai. 
Il leur pariera. 
Ils leur diront. 

LSVAIN \ 

Levant (orient). 

LBVfiB, a* p. imp. 

Ex.: D a levé les yeux , la tête. 

Il ne peut pas lever cette 
pierre à lui tout seul. 

Lève le bras, la main. 
Elle leva son voile. 



O X ^ «^ 



\ 



y ^ ^ ^ iè ^ 






"'aî 



«»•«/'• x^ 




O «" « ^ ^^ 



« (I .MM" 



O » tt 



^^^<£>ji^ 



**S< 



iiym _ ^ôl 



e o «> 



g Sx O 'O^ 






• ^ • ^ •. 



JX 






Le bâtiment alevé l'ancre. 



La pâle a levé (fermenté). 

Lever (Se), 2* p. imp. 

Je me suis , il s'est levé. 

Je me lèverai. 

Il se lève. 

n s'est levé (il est sorti 
du lit). 
Ex. : Le soleil s'est levé. 

* Ce qxd sert à &nre lever la p&te. 



« X « e X o xox 

«; x ©SX © X X 



© x©x>' 

^ © ©X 



© " X 



y tf • © X «< 



I 



©X C XX 



© gXX 






5/* • s: -^ 






ïSJj» 



Efiigh'asen. 

IakJher'asèn. 

Ennanaien. 

AJtasenefkegh. 

Ad'asenikdker. 

AJtoien inin, 
Takemirt. - Tamtovnts , f. 
Chbrk. 
Erfbd, - Eddeu. - SOVLI, 

Irfei attenù, ikhfis, 

Our izemmer ara adirfèd 
àblaik ayi ouahd'es, 

Erfei ighiVik. — ajovaih, 

Terfêd , ou iehkes ghef 
oadem'is. 

Chekâf iffegk, — Istouli 
amekhthqf. 

L'aâdjin iouK. 
Ekkeb. 

Ekkeregh. — Ikker. 
Adekkeregh. 
Itekker. 
Ikker zeg ithes, 

Tottli tafoakt. 



so 



308 



LEV-LIB 



Lever (Theure, le temps ou 
Ton se lève). 

Ex. : Depuis le lever do soleil 
jusqu^à son coucher. 



LÈVHE. 



pi. 



Ex. : n a les lèvres larges et 
aplaties. 

Il a la lèvre fendue. 

Il vous a dit cda des lèvres 
(sans que lecœury fût). 

Il a ri do bout des lèvres 
(d'un rire forcé). 

Il a le cœur sur les lèvres. 






LÉZARD. 



pi. 



LÉZARD (de petite espèce, 
tarentule). 

pi. 



Liberté (aflBranchissement). 

Ex. : Il a donné la liberté à 
son esclave. 

fl a mis le prisonnier en 
liberté. 

Libertin, subs. 

pi. 















«X «#X«* XXX S"^ 



» jyj 




«SX 



X y m^ O XX 






it O |{X«XX 



o ^x»x 






|{ XX <# XO XX *'tf^ «^ 

tt X <#x «sxx 

o «x« -^ « xttx 



^<»xx 



UX ^ X 



ToVKMA, fém. 

Ze^mi louîi Utfoukt , larmi 
tegkli 

Cbareb, masc. 

Nettsa chouareb'is am oui' 
dak oaghiotU. 



Chareb'is 



igzem. 



Innaiak ouayi s'imi's har- 
ha. 



Ittsa guim'is, mahou g'oa 
Vu. 



Ain illan eg'ouVis iffegh 
deg imCs. 

A HA BBBMBOD. AbOVUIOUL, 

masc. 

Iharbebbouin. 'Ibaarioalen. 

Tazebmbmmovit, fém. 

Tizermemmouin . 

Ahahiœr, masc. — Taovab- 
BA , fém. — Abb bbou , 

Iharrer akU in es. 

Ibrat gueVKahs, 

Amebjovl. 
Imerioulen. 



LIB LIE 



309 



Libertin, pris adj. 



pi 



Libraire. 
LiB (d'huile). 
LiécB (chêne). 



pi. 



Écorce de Uégo. 

LlBN,8ub8. 

Lier ( serrer, attacher ) , a* 
pers. imp. 

J*ai, S a lié. 

Je lierai. 

niie. 

£x. : D lui lia les mains der- 
rière le dos. 

B lui lia les pieds. 

Tu les amèneras pieds et 
poings liés. 

n a lié conversation avec 
moi. 

Us se sont liés (d*amitié). 
Ils sont très-liés. 



Lierre (arbuste rampant). 



LiEU,subs. 



pi. 






« ^ «I 



u u ■'x/v tt^«lX 



^» J 



yy yj 



{^ - fi**' 



^ « 
















uw«y 



yWUJ 



DiUrfjiroc/i.. 
Dimenott/^n. 

IXWOVZ LBKTSOVB. 

Amalovs, masc. 
Taballootht , fém. 

AkHNACH NB'TAEALLOVJ'HT, 

masc. 
7b(;jf jVi<. — Tbi/civj , fém. 



Ekkenegh. - /M^/r 

Itekhen, 

Ihhen, ou loure^ ifassenn 
gher dejfir. 

Ikken, iowrez itharenis. 

Aotti'tend ourzen ga Cassen 
tiiharen ensen. 

Ikken aoual d'id'i. 

Techrek îe'mhahba gara 
sert. 

Nouhni dimdoukkaJ bon- 
han, 

AzAirzov, masc. 
AuKAN , masc. 
Imoakan. 



310 



LIE-LIM 



Es. : En tout liea. 



En premiar lieu. 



En 



LlàVEB. 



fi 



Li«in (tndt). 

pi. 

Lien (d'écriUm). 



pi. 



LiGNB (a pédier). 
Limaçon, subs. 



p] 



LivB, subs. 



p> 



^<L ^ 



• • ©• • j^ ,^ 



LiMBR (amincir avec la lime). 
J*ai, il a limé. 
Je limerai, 
niime. 



Lm^. 



pL 



Limée. 



pi. 



^jUb . (j^i ja.& 


j Gue'kotJ ûadum. — Gs'dbv 


«i X « X o c^ 


iZ/oR i'amkan. 


:& 


G'atnezottor. 


;&â. 


G'aneggar, 




AovTOVL, maac. 




loutal. 


« tt ^ 


Sbtbb, masc. 


j^ 


5e^/ioar. 


« X 

1^^ ■ 


Kmbte, masc. 




jr&«(ftoa/& 




TaOHANIMTS NB'SÎADA. 




Amalâbovs. — Ajoughlal. 




— Abbbdjbgblâi, 


o X «^ o X «y 


Ibehanu. - Ijaughblen. - 




Mbbbbd, masc. 




Afefroivci. 




Ebbed. 




Berdegh. — Ihrcd. 




Adberdegh, 


o^y 

*rM 


Iberred. 


« >©•• 


Dambbbovd. 




Dimebrouden, 


• JW^X 


Tsambbbovdts, 




Ttim^îX>uJin. 



Limite. 



pj. 



Limpide, adj. m. 



pi. 



Limpide, adj. fém. 



pi. 



Ex. : Eau limpide. 
Huile limpide. 



Ruisseau limpide. 



Lin. 



Linceul. 



pi, 



Lion. 



Lionne. 



pi. 



LIM-LIQ 

X o • X • 



- — pi. 

Ex.: Il est fort comme un lion. 

Cest un vrai lion '. 
Liquéfier, a* p. imp. 
Liquéfier (Se), a* p. imp. 
Liquide, adj. m. 



pi. 



Liquide, adj. fém. 



pi. 



• <♦ • 



* •• 

uW 



• » • 






X y (» 
>* >* ox « 

u 

« o ^ 



«» .XX X 






« X xo 



s XX 



« SX 

X 

• X ftx x«x 



• x •<^ » X 

ttX 
«X 






X 



•»^«x 






311 

Hadada. — r/i.isr> fém. 
HadadaU. — JïUsa. 

h FA, 

Sâfàn. 
Tksfa. 

SefanU. 

Aman tefan. 

ZiU irfa. 

Ighzer isfa. 
Kettsan, masc. 
Kbfw, masc.. 

KrfanaU. 

IZEM. 

Izmaouen. 
Tasmdda. 
Tiseddaouitt, 
Ikoaa am izem, 
Oaayi am izem. 

SXFSI. 

Efii 

InLOVLLt. 

HaloalUn. 
Tbblovlli, 
Hehullints. 



* Un homme courageux, hardi. 



312 



LIR-LIT 



Lire, a* p. imp. 
J*ai, îl a lu. 

Je lirai. 

niit. 

Ex. : Voulex-vous me lire 
cette lettre ? 

Lises tout bas. 

J*ai la dans s^ yeux. 

n m*a appris à lire. 



LiHB (Faire) , a* p. imp. 
Je Tai fidt lire, 
n m*a fait lire. 
Je les ferai lire. 

n fait lire. 
Lis (plante). 
Lisse (uni et poli). 

pi. 

Lisse , fém. 

pL 

Lit, subs. 



Lit (cl*ane rivière). 






^«X ^ ^ U ^ ià ^ 



© ••<»• 









• «^ 



««xttx o Q ^y y 



• X • 

y ^y ^ 

w «««'OX m ^y ^ é 

y ^ yy y^y o^oxOx<^ 

o yy y y y ^ r y 
y y^yy 






I3 



• y y y y 



Kerigk. - Ghengh. - Ikra. - 
Ighra. 

Adekregh. - Adgheregh. 
Ikkar. 

Tebghith kra ojitsekreA 
tabrats ayi ? 

Ekrat eg'ovdaovuBn en'aaen. 

Senegh zeg allenis. 

UêlmBd'iyi, — Isehfedh'iyi 
elkenda. 

Sbkiui. ^- Sbohsr. 

Sekragh't, — Seghreghi. 

ItekrayL — Isgheriyi. 

Atensekragh, — A tauegh- 
regh, 

Isekraï. — Isegkraï. 
SiSAN , masc. 

DlMLSKKBN. 

Dimlekkenen. 

TSJMLBKKENTS. 

Tsimlekkenin, 
Ousou, m. — Tissi. — Ta- 

KANNA. TAÂniCHT, 

fém.' 
Kaâ oaasif, fém. 



' Les deux premiers mots signifient plus particntièrcment les matelas et les couyertnre» ; les àent antres 
désignent le bois on la maçonnerie qui les supporte. 



f 



LIV-LOI 



313 



LiVHB. 



pi. 



LivHE (poids). 

Livrer (mettre en la posses- 
sion de qudquun)r 
a* p. imp. 

Ex. : D a livré la maison aux 
flammes. 

n a livré le combat. 



LoGUTioM (bçon de parier). 
Loger (habiter). 



Loi. 



Loin, adv. 

Ex. : Je Tai vu de loin. 

Il est venu de loin. 

U demeure loin d*ici. 

n y a loin d'ici chez vous. 



Allez encore plus loin. 

n voyage au loin (dans 
un pays éloigné). 

Cest bien loin. 

Loin Tun de Tautre. 

Y a-t-il loin de votre tri- 
bu à ? 



• 



y y ^u 



*i ruy 



iJh\ - ^j» 






O X tt 4^ i» S>^ là y là y y ^ 













•Jg yj\,Os*i yj\ 




M» X O X 







^j t ] \ ^ ^5y^4X*^j 






KiTSAB. 



Kotttsoub. 



AeTHSL, m. — InTHSLBN. 



Efk. 



Isker times goukhkham. - 
Isregh akhkham. 

Isekker amenghi - Izouar 
goumenghi, 

AovÀL, m. — AmeslaL 

ElDEOH. 

CHEnÂ. — Chbriâ, fém. 

Zmgh't zêg el'Md. 

lottsad gae^Md. 

Akhkham'is ihdd siïa, 

Siïa or akhkham'ik ibâd 
eThal 

'Emoa hàad. — Emaa thi- 
kher. 

Ituafargne'tamowrt iehàd. 



Ibâd eVhal nezza. 

Bâden gaîgarasen. 

Ibâd kra gaelârck en'oaen 
ar.,.. ? 



F^^l 



314 



Il vient de loin en loin. 

Loin' de vous an pareil 
malheur I 



Lointain. 



pi. 



Lointaine. 



pi. 



Long. 



pi 



Longdb. 



pi. 



Ex. : Long de deux coudées. 

n a le bras long (il est 
puissant). 

n en sait long (il a de Tex- 
périence, de la ruse). 



Tu as été bien long ( tu as 
tardé). 

Gela se Sera à la longue. 



De longue main (depuis 
longtemps). 



LOI-LON 



cJl^ 



XttX 






« «X ««^ 












Mf ^ 



« ^ ^ X 



^ • 



d 

/» 



• ^.^9J 



(tf*V*e- 



« < « ^ 



tf « X6<, 



••<• 

^ 






^itJ 



m ^ Q ^ 



(*«^W/^ - (*^5>-*^ 



«Sx 















xo < « ^ 









rf .< 



• J« • 






/(siumI tikkela ghrf tik- 

kelts, 
Aiibâad rabUfelFak lada 



; I 



ayi 

Ibâd. 

Bâden. 

Tebâd. 

, Bâdents. 

Dakbmlan. — Kmmmil. — 
Daghovzfan. 

Dikemlanen. — Kenumlit, 
comm. - Dighow^imm. 

TSAKEMLANTS. KSMMI- 

LST, TsAGMiHItFÂltr. 

TsikendanifL- Tsighouzfa- 
nin* 

Kenvnil sin ighallen. 
NetUa, afons'is dakendan 

Issen eVoumoarneddounit- 
Ghonres tamousni, — 
Ghùur'es tihUets, tah- 
raîmits. 

TeAomkA. — Taâtikeleûi 
nezzah, 

Eddounit tsa ke m k m is , adi- 
ihrou, oaayi. 

Guezeman, — Ztg zik. 



LON-LOU 



315 



Le long de la rivière. 



Longtemps, adv. 



Ex. : n y a longtemps que je 
ne Tai vu. 



B n y a pas longtemps. 



Il durera longtemps. 



Sera- 1- il longtemps en 
route? 



LONGUBUA. 
LoBâQOE. 



o ^ 



• • -, • 



Ex.: Lorsqu'il partit, ilme dit. 
Lorsqu il eut fini d*écrire. 

Lorsqu'ils me voient , ib 

s'empressent d*acoou- 
rir. 

Lorsque nous aurons 
fumé, nous dînerons. 



LOUAMGB. 



Ex. : Louange à Dieu! 



» . UNiMit^ s.A^^ 



r^<^î 






© X «<,• • •• 






J^t (!;:iU[^ l^j 



• • ••<,^ 



iW 



^^ 






• •/» 



t=V - 



.^ . <^ »• 



-> X 



^^^Li - J^^^U 



..•L 



• X -' 









»-. -^ • X 



« «AT, 






« X •• 

;L^ 



^ • 



• • 



«•• 










/» • 



« /* gS <y X « «^ 






« «<^ 






Guerrifoaasif. - Ghrfrri 
ouasif. 

Zeman dâksmlan. — Ed- 
dovnit tsakemlamts.-^ 
Kbèrella. 

Towra khèrella our teze- 
righ. - Zegmi tô'zerigh. 

Ma hou khèrelUu'Ma hou 
chi botthan, 

Aiidoum zonuin dakem- 
Ion» 



Nettta adithoul kra deg'- 
ouhrid' khèrella? 



TXKMXLTS, f.'^ÀKMAL, UL 
TiRBMT ADEG, TsSÂATS 

adbo, — ovokts adzg. 

— Mara, — Akknni. 

Arbchki. 



Tiremt aieg iroA', inmyi. 

Akenni ijouk oVketnha, 

Mara iyizermi, aiazzelen 
ghouri. 



Arechki netoua eddokhan, 
anetch imensi» 

H AMD, masc. 
Elhamdou lillah! 



-.■ J ^' 



316 

Louche (qiii a la vue de 
travers). 



pi. 



Louche, fém. 



pi. • 



Loucher, v. 3* pars, du 
prêt. 

Louer (la divinité), a'pers. 
de rimp. 

Ex. : Tai, il a loué Dieu. 

Je le louerai toujours. 

Il le loue. 

Louer (donner des louanges 
à quelqu'un), a*p. i. 

Louer (donner ou prendre 
à loyer), a* p. împ. 

J'ai, il a loué. 

Je louerai. 

Il loue. 

Louer (donner à loyer), a* 
pers. de Timp. 

Jai, il a loué. 
Je louerai. 
B loue. 



Loup. 



pi. 



Lourd, adj. 



•pi. 



LOU 



M < « <^X 



^^ ^ 



J)^^\â .^ t.yà^^^ 



«1 X X «I X 



Q r ^ ft ^ 



tP!**-j* - <tf» V-* 









u , • © X 



iù^y 



« o ^^ 



^ ^ X 






(I XO ^ 









^ 






Q K.U^ 






O^ 






Q J O XX 







X tt «X » « X 




U J Q y OX 




^ t 






4> X y X 









• • • • 



« x.xx 



(:>*'/^? - (:^H>$ 



DAaAOVLAN, — Dazaboval. 

Dikaoulcuien, - Dizahoaa- 
len. 

Tsahaovlauts. — Tsaza- 

H0VALT8. 

Tsihaottlanin, Tziza- 

koaaîin, 

i hou kl. izahovbl. 

Abued. 

Hamdsgh. — lahmedrabhi 
Athamdegh ghefeddaîm. 
IhanuneJCit. 
Ecbkbk.'Emdah, 

Ekbou. 

Kerigh. - Ikra. 
Adekrough. 
Ikerroa, 
Sbkbov. 

. Sekrigh. -^ Iskra, 
Adsekrough. 
IskeraL 

OUCHCBBN. 

Oachchanen. 
EzzAÎ. — Dazaîan. — Da- 

MAZAi. 

Dizatanen, — Dimazatn 



LOL-LUI 



317 



Lourde. 



fi. 



LooRDEUR (pesanteur). 

LotRDEMENT, adv. 

LoovoYER (t. de marine), 
3* p. prêt. 

Loyal, adj. 



pi. 



Loyalement. 



Loyauté. 



Loyer, subs. 



Lucratif, Lucrative, adj, 



Lui k pronom de la 3* per- 
sonne. 

Ex. : Cest lui qui a fait cela. 

Ce n*est pas lui qui est 
venu. 

G>mment ? c*est lui qui a 
volé? 

Vraiment , c*est lui. 

C'est lui qui est le plus 
grand. 

Lui-même. 

Lui-même (En). 

Lui , pron. régi par une 
préposition. 









« X c . '' 



J u r 



U SX « X ^ O 

^^ XX X X 



a tt X 



I 



«s X«X»X<fcX • *,'' 



«X tf 




a; ^ 



W X » X X (» X * X ;îX 

X 

• X ^ *^ tfxx ^ X 



«XX 



J Jfx ^ X X « XX 



•» X/» • X 

« X « XX O X gx 

*è X gx 

<» X 



exiaîts. tsazàîants, 

Tamàzaîts. 

Tsizaîanin. - Timazaîn, 
Tazait. 
Sb'tazait. 

IeKAT EL BOBDO. 

Dasdovki, — Dk88ADEK, 
Disdoukiin, - Dessadikin. 

&E8'8EDK. 

Sede, masc. 
£EJLi,ma.8c. 

DbG'8 EL'rAÎDA NEZZAH. — 
Dbg'8 TECBATH EL'VAIDA. 



NeTT8A. 

Netisa ag ikhdemen oaayi. 

Ma hou de'nettsa ag ioa- 
sad. 

Amek? i'oaayi ag iouke- 
ren? 

TsideU, d'oaayi. 
Nettsa aï damekiun, 

NeTTSA IUAN'I8. 



SJ. *• 

imoitu. 



S. 



318 



LUI-LUT 



Ex.-: Enltti,Ters lui. 

Lui, pron. rdak. régi par 
un verbe. 

Ex. : Je lui ai donné. 
Dis-lui. 
Ils lui ont ôté. 
Je lui porterai. 
Il loi laissera. 
Vous loi direi. 



LUISAWT. 



pL 



LoiSAnTB. 



pi. 



LUMIBRB. 



Lumière (d*uneanne à feu). 



pi. 



LuMDi (a* jour de la se 
maine). 

Ldvb. 

Lutte (combat), suba. 

Lutter, 2* p. iœp. 
J^ai , il a lutté. 



Ex. : Je lutterai ayec lui. 



11 lutte. 



««I ^ 



"►5 



ilMVJUMl 



0.Û 






5*3 






» « XX 



A 



O ^ X oxAx 

O X « • X«|X 

tf W X 

»»A 

«>^ 

« XX 

tt ttx 



o «^ 



€» • XO^ 



o -»x 

« o XX ex 




' ti 



«tt>*ï 



«sxox 



XX 



•X «l#f ^ 



tts;x X (» X « X 

«» X ;; X X wx oxx ©XX o x 

»;;x«x 



« X s X X « X Oxx o X ex 



• x 



« sxxe X ex exe x 

^^r*a^- Jl«*rf 



D«^ 5. — Ghers. 
As, comm. 

Efkigh'as, 

In'as. 

Kesenas, 

Ad'as'daouigh. 

Ad'aiidj. 

AiiuUimm, 
Ibbmk. — Itsirmik, 

Berken. — Tsirriken. 
TSBREK, — rjB»/iijiJir. 

Berkênit. -^ TsirrikefOs. 
Tafât, Sém. 
BxKHCH, maac. 

BeUumck. 

As KL'HTSNUr. 

TtEiMi, km, *«*- AiovB. — 
AoovR, masc. 

BoOMBeHTMML, BUttC. 

Amâbbbb. 
Mbghthbl. — Maàbbbb, 

Meghtheiegh. • ImeghtM. 
Maâbheregh. - Imâhher. 

AdmegkAelegk. - Aànu^h- 
haregk dites. 

Itsmegktkel.^^Itsnmâhher. 



MA MAG 



319 



M 



Ma, pron. poss. fém. 



Ex. : Ma fille. 

Ma femme. 

Ma tribu. 

Ma maison. 
MAcHBR (lesaliments), a*p. i. 

J'aî , il a mâché. 

* 

Je mâcherai. 
Il mâche. 

MACHOIRE. 

pi. 



_^i 



>!— J 



« X • ^ 



«H /» 



J:é 



Maçon. 



pi. 



Magicien. 



pi. 



Magie. 
Magnanime. 



Magnanimiti^. 



Magnifique , adj. masc. 



pi. 






J «0^^ 






y ^ 4»^ 



»C^ ¥ y y^ O^gy uy Qy 






« y y yy 

X • O X 



O) 



y 
u ^y 



o ^ ^y 



4WI 

yy c^ 
«0 






• ^y ^^ y j y y 
«SX 
u ^yyy^ y j 



y ^ y 



I. — Ou. /op. /HT'OI/. — 

D'AGLA'OV, 

IIVL 

Tamettkout'iott. 

Elàrch inou. 

Akhkham taglaoa. 

Emdhbom, — Effse. 

Medhghegh. « Effezegh. — 
Imdhegh, ^- Iff^z, 

Adniedhghegh.'Adeffezegk, 
Imêdhdhêgh. — Iteffez. 
A0HB8MAM, maac. 
Ighesmaren, 

ABKirMAÎ, 

Ibenmden. 

ASAHHAR. 

liohharen. 
SiHB, masc. 

BaB'OUL DAMBKBAir, Ou- 

L'tS MBKKBB. 

OvL DAMBi^BAM, maac. 
Dâadhim. 
Diâdhimen, 



320 



MAG MAI 



Magnifique, fém. 



Maigre (de la nande). 

Maigbb (faible, maliiigre), 

adj. niasc. 
pL 



Maigbe, fém. 



pi 



Maigre (mince de corps). 

pi. 

Maigre, fém. 

pi. 



Maigrir, ▼. n. 3*pen. prêt. 



• •y 



Tai, elle a maigri. 
Db, elles ont maigri. 
Maille (de filet). 



pi. 



Maillot (d*enfaiit). 



Main. 



pi. 



Ex. : La main droite. 



La main gauche. 
De main en main. 



n a des noix plein la main. 









9^ • y 



9 ^ ^ m^ 






i0 XO X 






oU,* 



<f •>* • 



«*>»>: 










«» X » X 



« X 






O (»^ex « .i^« X 



-««** 



jgt 



O 



o/x 






TsaIdmimts. 

TtèâdhâtÛM. 

Taftëlts. — Tacmmiht, 

fiém. 
Idmâf, — Baj^maIfàn. 

Didkaâfinen. 

TsAJ^HAiFAWTS. 

TddkaâfoKM. 
Damekak. 
Direkaien. 

TSAMEKAKT, 

Tsirekakin. 

IdMÂF. - IdHÂF GUi'MAir'MS. 



Dhaé^egh. — TeiUf. 

Ukaâfen. — VkaâfenU. 
TiTH, fém. 

Allen, masc. 
Afmski. — Attsal, masc. 
Afovs, masc. 

Ifassen. 

Afous oaiffous. 

Afooi oazelmaik, 

Zeg ou fous gher ou fous. 

Afous'is ittchour s'ougou- 
sim. 



MAI 



321 



Les deux mains (rappro- 
chées Tune de Tautre 
et ouvertes). 

Rem{dis tes deux mains. 

D a donné à pleines 
mains. 

il m'a baisé la main. 

Il m*a pris la main (en 
signe de respect ou d'a- 
mitié). 

D a levé la main (pour me 
battre). 

n m*a donné la main de 
sa fille. 

D a fait main basse sur 
( il a détruit , exter- 
miné). 

Ils en sont venus aux 
mains. 

Maint, Mainte, adj. 

Ex. : Maintes foiiB. 

Je vous ai dit maintes fois. 

Je l'ai vu mainte et mainte 
fois. 

Maintenant. 

Dès à présent. 
Mais, conj. 

BfAis (blé de Turquie, l'épi). 
pi. 



Ex. : Un grain de maïs. 



u^ ^ j « y > 



y X > S ^ 






Ouran. — Oaraoaeny ms. 



9 



I 










» X V 



4> 



X • • « 



JWf J(^t Jl^t 







X .^ 



^ -» .V 



'^ J ^ 



X « X 



x« X 



« X X o 



I 

Q y u j ** u i^<. 



Ettchar oanuiik. 
IJka s*ouraouen. 

Issouden afoasiou. 
lougha afous'iou. 



hfed afotts'is gher ghour'i, 
ihgha ayîout 

Ifkayi ilVit. 
Ingner. 



Noughen. — Sekren amen- 
ghi. — Itkra amenghi 
garasen. 

ACBBAL. 

Acchhal entikkal. 
Achhal entikkalennigk'ak. 
Zerigh't achhal entikkal. 



TOVRA. 



Gue'toara, — Zeg toara, 
Mâna. — Lakin, 
Akbal, masc. 

Ikhalen. 



Tahabbouit oukhal 



ai 



pi- 

laitre de la maisoD. 

litre l'a afEranchi. 

juta des ouvrien, 
jDseigne nu art). 

pi- 

duî qui comma nde 
Doeville.daïuuii 



I (propriétaire). 

E(dansunart,une 
nsîon). 

pi- 

■ (amante). 

pi. 

i'.a'p.i. 

Ȏclubien,faate), 

leur, maladie), s. 

Hm. (Faire), causer de la 
douleur, v. 3' pers. du 



^ jWt_JIP — ^ 



Aeekbam, masc. 

IkhihaiMR. 
Takhkbamt, fém. 

TUkktumùn. 
Bas — EitBAB. — Sio. 

Bab oa'khÂham. 

Sifit ikarrer'it. 
Amàllem. 

ImMUmen. 
Hamsm. — Ambbar. — 

AuSKtlAII. AeUBL- 

LtD. 
ChIKB BB'TîmimjiBKT, 

Lalla. 

TtmillMMTS. 

Tùn&Uetmn. 

Tamdakkmlts. 

Timioakkai. 

EOBLMB. 

Cbkb. — D/w. — Bbm. 

Taooakmbba, f. — Akmab. 

masc. 
Ikbab. 



MAL 



Mal (Faire), 3* p. prêt.' 



Malade , adj. masc. 



pi. 



Malade, fém. 



pL 



Malade (Etre), 3* pers. du 
prêt 

Ex. : Jai été malade de la 
fièvre. 

Je serai malade. 

n est malade. 
Maladie. 
Haladboit. 



tt X ^ tt^ 



« /.i*^ 






jy 









OuJkiA] 



o X ^ 









Maladroite. 



Mâle (du sexe masculin), 
subst. 

pL 



Mâle, adj. 



pi 



Malédiction. 



Malgré. 









*1-^JI — 






u y yy 

«y' 

«y' Ivyjt 



<£J 



I 



«x«x 
u y** o 









ityQy 



y yy y 



y y 



vJUmJUw ..- i2)Isjum 



Oit y o y 






323 

ISKEK DIRI. — IkHDBM CBB- 

qhel dibit. 

Damouthut. 
. Dimoathan, 

TSAMOUTHMNTS. 

Tsimouihatin. 

loUTHEN, 

Oaihnegh setaoula. 

AdatKnegh. 
Itsaiken, 
Attban^ masc. 

OVR IZEBBETH ABA. OUB 

tCHTHIB ABA. 

OuB TBZBBBETB ABA.'^OvB 
TBCHTBJB ABA. 

AOVTEM. 

a 

loatemen, 
Daovtem. 

Dioatemen. 
Lan A, fém. 
S'IGBIL, — Sb'tamaba, — 

S'OU'ÂZZAO. — Sb'S'SIF. 

&OVZZAL — BgBIB 

GBEBDB. 



Faire dn mai , de méchantes actions. 



31 . 



324 

£x. : J ai fait cela bien mal- 
gré moi. 

Bon gré malgré. 



Malheur (accident fâcheux). 



Ex. : D nous est arrivé un 
grand malheur. 

Quel malheur ^vez-vou9 
éprouvé î 

BIalbeur (pauvreté). 
Malheur X, inteij. 

Malheur à lui, à toi , à eux 1 



Malheureux ( pauvre misé- 
rable). 

pi. 

Malheureuse. 



pi. 



Malheureux (qui porte mal- 
heur). 

pi. 

Malheureuse. 



pi. 



Ex. : Cest an jour malheu- 
reux. 

Vous avez la main mal- 
heureuse. 



MAL 



X • ^ «L -^ 






u u 



X O 0A> X 



^^1 



• X J 



• •• 



/» • 




« «^ 






•»^ 



« X 



«* iiifi^ 






C:»-^ 



o ^o «^ 



<» Mf 










/» • O • w X 



« « ^O y 



O O «H 



rA 






W «MX 



• ^ > V • 



Of- 



U y Q ^ 



« ^ 
A 



lAj 









A 



O > © X • • *• 



yMj^tfV^d (J*» 



I 



y J y y ^ o jy 



Sekregh onayi hghir el- 
gherHiioa, -^ S*ighiL 



S'elgherdh'is negh hghirel- 
gherdh'ik 

Ada, — MosjBA, — Bbla, 
fém. 



Tethra did'nagkyiouet eTa- 
da tamekrants. 



Achoa d'el mosîba akkioa- 
ghen? 

TiQVELELTS, fém. 
DiRt GHEF. FbLL\ 

DinfelVas. — FelFak. — 
FelVasen. 

DiGVELUL, MeSKMN. 

DigaelUlen, — Mesakit. 

TiGVELLILTS, MeSKINTS. 

TigueUiUn, — Mesakii. 
DiRiT. — Damenbovs. 

Diriten. — Dimenhas. 

DiEITS, TSAMENHOUST. 

Diritents, — Tsimenhas, 
As damenhoas. 
Ajbusik damenhotts. 



MÂM-MÂN 



325 



Mamellb. 



pi. 



Mamelon (boni des ma< 
mdles). 

Mahelon (petite colline). 
Manche (d*un vêtement). 



pi. 



Manche (d*un outil, d*un 
instrument). 

Ex. : Manche de couteau. 
Manche de bêche. 
Manche de charrue. 

Manchot (privé d*un bras). 

Mangeable (qui peut se man- 
ger). 

Ex. : Cette viande n*est pas 
mangeable. 

Donnez-moiquelquechose 
de mangeable. 

Mangeoire (auge du cheval ) . 



Manger. 



pi. 



fai, il a mangé. 
Je mangerai. 
Il mange. 
Ex. : Donne -moi à manger. 






• .s; 



kM 













« ^< 



LX 



• >x 






© X ^ «» > x<#x tf ^< 






l 



^.Sf^*^ •»•• j it ^ 



> • 






/»• 



(iS;' 




a^s 






l^v ■• y ■« 



d^JWt 



*>• • X 



^y 



5 
I 









• S X XX * *x 



TabboïTcht, fém. 

7ï6ioac&ifi. — Ti66ac/i. 

/JTITF NB'TABBOVCHT, maSC. 



TiGHiLTs, fém. 
i^fir^ masc. 

^F0I7«. 

ily^iu nétajenouits. 
Tahraout oaguelzim, 

■ 

il/biu elmâoun. — Ne'tisi- 
Jeis. 

ErQAI IRBEl OV'FOVS'IS. 

Itsbttchaî. — Dblâaut I 

OVTTCHl. 

Aksoum ayi our itettchaî 
ara. 

EJk'iyi guyiouet eVhadja 
itettchaîen. 

Mbdoubd, masc. 

Medaoud, 
Ettch. 

Ettchigh. — Iticha, 

Adetchegh. 

IteU, 

Efl'iyi ara attchegh. 



326 



MÂN 



Apporte-lui à manger. 
Que mangeroiM-noos ? 
Quy a-t-il à manger? 
Il n*y a rien à manger. 



Faites -moi le plaisir de 
venir manger avec moi. 

Vous n*aveK pas beaucoup 
mangé. 

Mangez encore. 

Je ne puis manger davan. 
tage. 

U a mangé sa fortune, 
son argent. 

Il mange ses mots. 

Le soleil a mangé la cou- 
leur de ce drap. 

Mangea (Donnera, (aire). 
Ex. : Donne-lui à manger. 

Je lui ai donné à manger. 

n nous a donné à manger. 

Je vais te donner à man- 
ger. 

D donne à manger. 
Mahgbr (Le), subs. 

Mangeur (qui est dans Tha- 
bitude de manger beau- 
coup ). 



m ^ x^ «# X • 

m^^ ©Sx J^ 
(^ {J^ >^l 






« C^^ X y.^ 9 ^ 

^^^ ^'1 ^^\â\ J^Mb 



yx 



yy • -,• 0^ 



4r»*- to' (*^j' 






S ^ftjil 









¥^ 










€ 



u M^ 






« S ^ ^ 



U a ^ U ^ y j 









• • 



y y J o x/> 



y 



iloai'îof ara aifld. 

ilc^a ara (OêUA? 

Achou iUm g'wUtchi ? 

Oulach oulamma iboayfc- 
houh g'outtchi. 



Beghigh'k atsasgtk ofsaf- 

tchath diti 
Our tettchim ara khètdia, 

Emoui ettchet, 

Our zendregh ara ader- 
nough adeUchegk, 

Ittcha agla's , idrimenis 
ak. 



Iguezzem g'aoaatis. 

Elmelefayi, tafimkt tekkes 
ethan'is. 



Smttch, 
Settch'it . 
Seitchêgh'i. 
Isettch'agh. 
Toura aksettchegh. 



Itettchai. 
OvTTCBi» masc. — Tovr- 

TCHIT. 

Daovkkâl. — Itets joo- 

HAN. 









MAN 



327 



Mamiablb. 



pi. 

MANIABLBtfém. 



pi. 



Ex. : Cuir manial^e. 

Gda est trop lourd, ce n'est 
pas maniaUe. 

Gherd maniable. 
Homme maniaUe ^ 
Manier, y. a. a* pers. imp. 
D manie bien un cheval. 



« y«^ 



ttX u^ 



n manie bien le fiisH. 

A la guerre , nul ne manie 
le fer aussi bien que lui. 

Manière (façon, sorte). 

Ex.:Dequelle manière (com- 
ment) ? 

Chacun parle à sa manière. 



De quelque manière que 
ce soit. 

Manière (De c^tte). 



Manière (usage, coutume). 
Ex. : Cest là sa manière. 



OX fiX « ^ CI 



9 ^ O éf 



O ^ 9 ^ 1t O • 

y X «1 jx 

ii ^ O y <t A^ •'' 



(I X 




X «x 






«^1^ jJ ti^à ^jf ^ 



gy «y o ;: > 
tf Ox ««y 



« yy 



y ft C yy m * 

• 



o J 



Q y y 

»LmaIo 



"> 






•--. ^> 



^; 



s < 



I 



sy 

<Î1 



(«x O y yOxy <* y j;^ 



ISHBL, -^ /l/EJV. 

Sehlen. — Leïnen. 

TssBSL. — Telîsn, 

Sehlents. — Lefnenis. 

Aglim ishel. 

Ouayi ezzaî khèrella, our 
izmir ara ou fous ati* 
harrek, 

Aoudiou isheh 

Ergaz ishel 

Mes. — Hârrmk, 

Isekker s'ou àondiou akken 
ihgha '. 



Ireffed tamekhalts deldalL 

' G'oamenghi,oàlammad'yi' 
onen oar ikkat outzal 
am nettsa, 

DjEifs. — Tbebâ» masc. 
Amêk? 



Kottlyiouen ihaddher ghef 
Aehà's. 



Akken illa, 
Akka. — Akkati. — S'OO'- 

AKKA. 

Ada, fém. 

Ettsa ai JTefàda in es. 



' D*im canclère doai, traitable. — ' Littéral. «Q fidt du cheral oe qn'fl vent. ■ 



328 



MÀN 



Manquer (avoir, faire faute 
de...), 3' p. prêt 

Ex. : Je manque d*argent. 



Cet homme manque d*e8- 
* prit, de cœur. 

Viens chez moi , rien ne 
t*y manquera. 



La poudre leur a manqué 
au milieu du combat. 



Il ne manque à ce singe 
que la parole. 

n a manqué à sa parde. 



U a manqué à ses devoirs. 



n a manqué aux traités. 

D a manqué Toccasion. 

n a manqué les voleurs 
( n*a pu les atteindre). 



Il a visé un cerf et Ta 
manqué. 

Les jambes lui manquè- 
rent. 

La force lui a manqué. 
Le pied lui a manqué. 



• > • 



» X « 



« X ^ 



u ^ V 



• * 






«J'J«=»J 



^t .Jouit 



• « 



© X • j^ «1 • j^ 

40 






J • > A «^ tu <^ 



o^«^ u J^ •• C-' 



ÔJt 



« « XO«V OX «X o«xx 

O « X o ox ^ 



« •x«x « ff*]^ 



.UdI '--^- • 






ir* 



/fjroirs. 

Khousegh guidrimen.— 
Khoaseniyi idrimen. 

Ergaz ayi itsUumtoat eTà- 
kel, oui. 

Arouah gker gkowr'i our 
k'itskhoasoa oulamma 
d'achemnui. 

Ikhotts'iten. • Ifbuk'asen ei 
barottd g'oumengkL 

Ihki ayi, our fikhout ou- 
lamma dekra ghas ta- 
mêtUût. 

Ikhùalrfguaaaafis. — Ov 
ihed ara gaaoaaTis. 

% 

f 

Our iskir ara aîn iouJjAeu 
felVas, 

Irza atoathefis. 

Iddja larmi ifout el ouokts, 

Our izmir ara aJUtthefel- 
khian, - Erouelenas el- 
khîan. 

Isêrs ghef yiouet ne'iagh- 
zalU, izgueViU, 

Khottnent Wuar^nis. 

Teddja't tezmert'is. 
Ichchelh oatharis. 



U a manqué de tomber. 



Manquer (oublier, omettre), 
a* p. imp. 

Ex. : Ne manques pas de faire 
cela. 

Je o^y manquerai pas. 



Manteau. 



pi. 



Manuel , Manuelle, adj. 
(fait avec la main). 

Ex. : Travail manuel. 
Maquereau '. 

pi 

Maquerelle. 



pi. 



Marabout. 



Marais. 



pi. 



pi. 

BliBÀts (Petit). 

pi. 

Marbre. 
Marc (d*olive). 

* Qui lait métier de prostituer. 



MAN-MAR 



J^^ 















I 



w xux 



« X 



« ^ 












« Mi" ox o j;yx 
oxwxx ox ^^ 



o ,i,XOX 



« 6^^ 



« OXmi^'X 



• .«^ 



4> X X XO 

>i 



X 



« o ox 



X 



X 

« X X 

o X JX 



329 

Our es^a ara aUkhedmeih 
oaayi. 

Oar sehiiough ara. 
Abidi. — Abbrnous, m. 

Ihidîen. — Ibemas. 
Ikhdbm, fém. — Tbkhdbm 

S'OV'FOVS, 

Cheghel ou'fous. 

Akbwovâd, — Itskbwovid, 

Ikewouaden. — Tseketvoui' 
ien, 

TSAKBWOUADTS. TbTS- 

KBWOVID. 

TsikevDùuadin»' Tseketooui- 
ienis, 
Ambabbth. 

Imrahethen. 
Ambij, masc. 

Merouj. 
Tambijt, fém. 

Timrijin, 
Rbkham, masc. 
Amoobbj, masc. 



I m ^ r i ■ 



330 



Mabcband. 



pi. 



BIabchander (demander le 
prix d*un objet) , 3* per. 
. prêt 

Marchander (disputer sûr 
le prix] , a* p. imp. 

J*ai , il a marchandé. 

Je marchanderai. 

D marchande. 

Marchandise. 

Marche, subs. 

Ex. : n y a deux jours de 
marche d*ici i cet en- 
droit-là. 

Nous avons fait une mar- 
che forcée. 



Rien n^a ralenti notre 
marche. 

■ 

Accélérez votre mnurche. 

Allons, mettons -nous en 
marche I 

La marche sera longue. 
Marche (d*un escalier). 



pi. 



Margh^ (lieu public où Ton 
vend). 

pi. 

Ex. : Va-t*en au marché. 



MÀR 



• <<v «X •©•• 



« • • 

u 









e^tt «* 



o <^ <L « 



XX *^X X 

-^ © ©X c 

« ^ X © O X ©X 

« © XO X 
©Sx XX «^ XO X c^^ 



X X 

< ©x©x 



X X 



J^l 



« .IWX ©x 



« xox 



V X 
« X ox 

o JX 

« J 



» X ©x 



© jf X o X © ^ 



SKBBEB. ISSEGH. 

Tieidjar. 

ISEMSA GBEF ÂXAL. . . . 



Haoued. — Kachee, 

Haoùdegh, — Ikaoued. 

Adhaoudegh. 

Itshaoned, 
Selâa, fém. 
TiELi, — TiDDi , fém. 

Siia ar dihin tikH m'ùr 

OtttSOiU 

NeghsA tiklL'Nerouh s'el- 
gkeih. 

Oulamma de km our aghe- 
niâtihel gue'tiddi, 

Aàjel gue'tiddi, 
Ela onrouA. 

mil tMid, 
Deedja, fém. 

Deraadj' 
SouE. 

Atauak, 

Bouh gher eisouk. 



MAR 



331 



Je Tais an marché. 

Je viens du marché. 

Qu*y a-t-il, que vend-on 
au marché? 



Où se dent le marché 9 

Qnel jour se tient le mar- 
ché? 



Le marché est resté dé- 
sert. 

Le marché ( débit ) a été 
mauvais. 

Marché (A bon). 
Marché (A bon), fém. 
Marcher, a* p. imp. 

J'ai marché. 

D a marché. 

Je' marcherai. 

II marche. 
Ex. : Marche [dus vite. 

Marche doucement. 

Nous marchions pas ipas. 



L'enfant commence à 
marcher. 

n marche à quatre pattes. 






'*■'- •- :^^^ 



u ^ j tt^ j^ ©«*• j^ 









>• ^ <t jf X © m^ 



« X • • 



O ^ «X 






« O X j^ 



C^ — 3^' 

« X > C» X 

9 ^ 9^ Q ^ Q J 
t> ^ O ^9 ^ 



«ooAr. 
ilAfyi outighi gae'stouk. 

Achou illan, achou ittnou- 
zendeg ettouk? 



Anida iâmmer ettoak ? 

Anoua as adeg Ummgr es- 
soak? 



Ikkim essoak delUudi. 

Yiouen owr isghi» oar iz- 
zenz, 

InMHEs, — Rekhsen. 

TmRKHBS. — ReKB8SNT8. 

Eddov. — Roua, 

Eddigh. — Bouhegh, 

lidoL — Irouk. 

Adeddottgh. — Adroahegh. 

Iteddou, — lUraah» 

Rotth ieVAjlan. 

Eddoa seTâkel 

Neïla neteddou el kedma 
s'eVkedma. 

Erthoufan ibda iteddou. 

Iteddou ghrf itharenis Jti- 
fassen'ù, — Ihabhoa. — 
Isahhal, 



l 



332 



MÂR 



n m*a marché sur le pied. 



Ils marchent au combat. 



Hargber droit (se bien con- 
duire), 3* p. prêt. 

Mardi (jour de la semaine). 
Ex.: Cestaujourd^hui mardi. 
Mare (amasd'eaudormante). 



pi. 



Mare d*eau (Petite). 



pi. 



Marécageux, subs. 
Marguerite (fleur). 
Mari (époux). 
Ex. : Mon » ion , son mari. 



Nos , vos , leurs maris. 



Mariage. 

Ex. : Que ton mariage soit 
heureux 1 



Que Dieu fasse prospérer 
ton mariage! 







• • • 





4X^1 4X^1 -jy^ - 

O ^ C ^ 9^ 

O O ^ X 

I 




o xo 




I 






^v 




> 

y* CM' 






• 






o y y oy 






Jl 



rf*» •'*^ yy 



Q y y 



\Ùh^iSjUm3 jj «^AiA3l 



M* 






lâddaghefouUuiriou. — 
lAfniyi athariou. 

Atnain tsekeidimen gher 
oamenghi. - Gher ezzat 

InovE KBBALA. 'Irouh irov*- 

BRID. IbOVB ABBiD 

ABBID. 

As N'BTTSBLATA, 

Atsa JtetUelata, 
AcovLMiM, masc. 

Igoalmiam. 

Amdoun ou' aman. 
Tagovlmimts, fém. 

Tigoubttiam, 
Dbg'8 ambij, 
Abbbghbnnis , masc. ' 

Eboab. 

Ergaz'iou. — Ergaz'im, — 
Ergaz'is. 

Irgazen ennagkt enouen» 
ensents. 



Zeovaj. 



AdiU zeoaafik desaâdi ! 



Atsig rahbi tsesaààitfélVakt 
'^Aiig jvihiatserhahêth 
fell'as! 



MAR 



333 



n a demandé une fiUe en 
mariage. 

Mariage (Fête du). 

pi. 



Marie (Nouveau). 



pi. 



MARiis (Nouvelle). 

pi. 

Marier, v. a. (donner en 
mariage) , a* p. imp. 

Ex.:A]i a marié sa fille à Ah- 
med. 

Son père Ta mariée à un 
td. 

Marier (Se) et être MariA. 

Je me suis , il 8*est marié. 

Je me marierai. 

Ex. : D est marié avec la fille 
d*un tel. 



Marin (homme de mer). 



pi. 



Marjolaine (plante aroma- 
tique). 

Marmite (de terre). 



pi. 



Marque (ce qui sert à dési- 
gner ou À distinguer). 

pi. 



« o^ « X «X 


Ikhtheb takchicht 




Tamâobra, fém. 




Timeghriouîn, 


J^j 


ISLl. 




Islan. 




TlSLlT, 




Tislatin, 




Efk. 






x*«x 



jy 






j-^j} 



CJW' 



O ^ O/* ià^ 9^ 



.1 






I 









« V ^y 









il/i i/Xra iirii i' Ahmed. 
Babas ifka'U i eTfelani, 

ElOVEJ, — • EnCHEL. — 
AOUGH. 

Zeoajegh. — Izouej. 

Adzeoa/egh. 

Izouej tTitt'is eîfelani. — 
loagha iU'is eVfelani. — 
TamBithonds i'ilVis ef- 
felani. 



Abahri, 

Ibahnen, 
Meedbkovcb, masc. 

Tacbchovît. — Tasilts, 
fém. 

TichchouÎR, — Tisilin. 
Imaea, fém. 

Imarat. 



334 


MARMAT 


• 


Mabqubr (fiyfeune marque). 


9^ fà^ 


fjtCJTEjr. 


a* p. de rinip. 
Tai, il a marqué. 


r 


Rechmegh. — Irchem, 


Je marquerai. 




Adrechmegh. 


n marque. 




Irechchem, 


IIarrube (plante). 




Merkovît, fém. 


Marsouin (poisson de mer). 




/£JC^ EX'BEJTitJI. 


Marteau (du forgeron). 




Aftbis, masc. 


pi. 




J/tUfen. 


Marteau (Petit). 


o<^ 

#A^ ... aL^^^ 


Tii^nr/sr, fém. 


pi. 


tJ^r*^ 


rif^Uiin. 


Massagrb. 





TiNOBi, fém. 


Massacrer, 3* p. prét.^ 




. Inoba. 


Masser (frotter le corps), 


j 0. .y 


HOUK. — 50I7I>. 


a* p. imp. 
J*ai massé. 




Hottkegh, 


n a massé. 




Ihottk. 


Je masserai. 


O X ^ ox 


Adhoukegh. 


• 

D masse. 




Itthouikott, 


Mastication (action de mâ- 


^ J «y ^ 


Medoba, fém. — 7bir//jau. 


cher). 
Masturber (Se), 3* p. prés. 


Jy ©Sx ^J>^t^x^^ 


/teo Q*ovrov8>i8. — /xriT 




\f A ^ • -*? 


JDJPO ov'FOV'818, — Irn- 

ZBG IMAN'18. 








ir*jkl 




MAt (d*un vaisseau). 




Slni, masc. 


ni 




Seottâri. 


pi. 



* Tuer dei gens tant défense. 



MAT-MAU 



335 



Matamorb (faux braye). 



llATELJks (principale pièce de 
la garniture d'un lit). 

pL 

Matin. 

Ex.: Viens demain matin. 

De bon malin. 

Ce malin. 

Tous les matins. 

Matin et soir. 

Du matin au soir. 

Étoile du matin (Vénus): 

Matinal, Matinale, qui se 
lève de bon matin. 

Matinale (aube). 
MATiNiE (avancée). 

É 

Matbone (sage-fissmie). 

pi. 

Maudire, a* p. imp. 
•Tai, il a maudit. 



Je maudirai. 



D maudit. 



Ex.: Que Dieu te maudisse! 
Qu'il maudisse ton père, 
ta mère, etc. 









9 

■z 



9 ^J^ 



«x« y 




y X y 
©• y 



«y y Syy e yy 

y 
9^ ^ s;y 



« m ^^ 9 y y 

y 



«y c » ^ 




^U eySij 







• yy 



Jgi 



i#y ©y 



9 y tt^ 



.y© y 



© y© y 



o y«y 



»y«y ©y©y o yoy 



©y© y 



© y© y «y ©y©yo y 
• C ^ -^ • C"^ 



^ y © y© y m'' © y© y 



£bo^s tTSËOVKB. — /rs 

OVÂHHIDH — DaEOV- 
AMS. DâOUASBADB. 

Metbmab, masc. 

AftfMorofc. 
5eba^. 

iliMf azéhka e$sAah, 
Zik. 

&(a& tameddit 
Gues'sebah or tameddit 
Itri nes'sebah» 
Itkkkbr zik, 

Fedjer, masc. 
AzAL, masc. 
Eabla. 

ElAb. — ESKBETB, — EkB' 

zou. 

Lânegk. — lîân,^^ Sekh- 
thegh. — hkheth. 

9 

AdUnegh. — AdseihtheglL 

lUari. — IsekhkUik. 

AkilânrMi. — Adildn rab- 
bi babak d'immak. 



336 



MÀU-MÉG 



Que Dieu maudisse tes 
ancêtres! 

n ^st maudit de Dieu. 
Mauvais et Méchant. 



pi. 



Mauvaise. 



pi. 



Mauve (plante). 

Me, moi, pron. régi par un 
verbe. 

Ex. : D tne verra. 

11 m*a donné. 

Apporte-moi. 

MÀGHE ( de bougie , de 
lampe). 

pi. 



MÉDECIN. 



p« 



MÉDECINE (remède). 

MÉDiBE ( dire du mal de 
quelquun), 3* p. prêt. 

MÉDITER (penser, réfléchir), 

a* p. imp. 
MÉGARDK (Par). 



• .>© X 



,1 



•à^ dL> j>^*' 



^^ tt • • • 



• «• 




« • o • 







o 



*^J* 



- «^^t^* - «^Jà 






iO^i»,» 






«^ 






• «• 









X X tt 






X «xo^ 



y ^ f 



Adikhzau nMi ijeMik. 
Iskhet'it rabbi, 

DiRIT. DlHOUAH. — OdB 

ILBA ARA, OULACH 

ZEG'8. 



J-* t^ -. 2)5 ^ 



» ^ 






Diîiten. — Dihonahiten* — 
Oalach zeg'sen. 

DiRITS. — DiBOVAHITS. 

Diritents, — DihoaahiterUs, 
— Oalach zeg'sents. 

Mb j JIM, masc. 
/. — Yi. 

Ayizer. 
Ifka-yi. 
Aoui'yi'd. 
Taftilts, fém. 

Ti/Hlin. 
Amdaoui. 

Imdaouiïen. 
Doua, fém. 
Iabdbbr aoval blâib gbbf, 

'loVTA DEO\ - IkHETB 
FBLL'. 

Mbkti. — Kbammbm» 
Bgbïïb bal. 



MEI-MEL 



337 



Mbillbdb. 



pi. 



Meilleurs. 



pL 



Celui-ci est meilleur que 
odui-là. 



Elle est meilleure que le 
frère. 

Son frère est meilleur que 
lui. 

Le miel est meilleur que 
le sucre. 

H^LAHGER et MÂLBR, a* p. i. 

•Tai , il a mêlé. 

Je mêlerai. 

n mêle. 

Mêler (Se) dequelquecbose, 
s*y ingérer, 3* p. prêt. 

Vous n avez pas à vous en 
mtier. 

De quoi vous mâez-vous? 



«X 



Mêlez-vous de vos affaires. 

n se m&e de ce qui ne le 
regarde pas. 

Quant à Tautre affaire, je 
ne m'en mêle pas. 

Melocbia (plante). 









4 



Q «y 



.•«»/• 



« y •» • 






<^J URf! 






i2î 



6 « SX 






ov^' cr 







k)U.t 



^1. ■ • 







X « • i» y là ^y 









O «* O X 0,1^ « 









4$ 



« 






« «> •' • X «^ 



;->' 



•• •© ojox "'xy 



(«^1 



.»6,V»i 






Ambib, com. — If. 
Ifen. 

Tifents. 

Ouayi aihir ouinna.-Onayi 
ag jfoairma, 

Nettsat tif egmas. 

Egmas akhir'is, 

Tamemii akhir nes'souk" 
ker, 

Ekblbtb. 

Khelthegh. - Ikkleth. 

Adihelthegh. 

Ikhêlleth. 

hsEKCBEM iUAB'IS OUB'. 

Cheghel our tesâith dayi. 

Achou de'cheghel'ikkettcki- 
ni ? - Achou akiomn 
atskechmeth gue cheghel 
ayi? 

Rouh gher chegheFik 

Issekchem imanis gue' che* 
ghel our t'ichki, 

Cheghel nithen, our y'ichka 
ara. 

Mbloukbia, fém. 

32 



338 



MEL-MÊM 



MBtOII. 



pi. 



Melon vert. 



pi. 



Membre (da corps). 



pi. 



Membre (viril). 



pi. 



M£me (qui n est point autre). 

Ces choses sont de même 
espèce. 

Cest une seule et même 
chose. 

Us sont de même couleur. 

MÊME (joint aux pronoms 
personnels). 

JTai vu le prince lui-même. 



rirai moi-même. 



Il se dit à lui-même. 



Moi , toi , lui-même ; nous, 
vous, eux, elles-mêmes. 



« «t«»^x 



tt >WX 




or**?' 



>^ 






« X ex 



cr 






X XX 
X • rf<«' 



X X 



« «XX 

SA 

X 



tt X 






ox 

«X tt XOX ttXX 



« XOX «X 



« X 



W-^' (033?- tr^ 

o X « X ox tt > 



o X 

yUt 




o SX 



OX u.^ 



** X X 

OX J9 ^ « X «X ^ttX 

« X ^ W^ 

X ^ 

« x%» ox j^ 

• j » 

o ;:X«» X 
« X «X« X 



U X 



(i X 



X "x 

« X ©XV X » X«XO X 



V tt X ox o X 



Afekkovs, masc. — Tj^bi- 
KOUST, fém. 

AfjExsfx^ masc. 

Abbovcb, — il zH/rff/cjr. 
— Ajahnitb. 



INMch. — Ithuhickau * 
i/a&iia^fc. 

F/oiZEjr. 

Thebd ensen yioaoL 

Yiouenis. - Yiouen ensen. 

Loun ensen yiouen, 

Iman, 

* 

Zerigk agnellii s'imanis 



Adrouhegh iman'ion. — 
Adroakegh nekki s'ou- 
tharioa. 

Issiouel iy'imanis. — Innai 
deg oaVis, 

Imaniou. - Imanik.'Fém. 
Imanim, - Inum'is, - 
Inumennagh, - Iman- 
enouen. - Inum'ensen. 
' Fém. Iman'ensents. 



MÊM-MËN 



MÊME (auaù» {das« encore). 

Je TOUS dirai même. 

Us sont tous venus com- 
battre, même les en- 
tants. 

Ds ont tué même lesiem- 
mes et les enfieuits. 

Quand même il Taurait 

dit, peu importe. 
Pas même. 

De même, demêmeijue, 
tout de même. 
MéifOiRB (Il a de la). 






yj 






^^ 



HiMOiRE (Garder la) , se sou- 
venir, a* p. i. 
MiMOiRE (Perdre la) , a* p. i. 

Menacer, a* p. imp. 

é 

Je l'ai menacé. 

Il m'a menacé de me 
battre, de me donner 
la bastonnade. 

Je le menacerai de le chas- 
ser. 
D nous menacesanscesse. 



La maison menace ruine. 









«x 

^ 



c < 



\ 



© « < 






«tfXX 



o X 



«^ 



«sxy 



OSrû J^lâLW? 



Il a beau me menacer, je 
me moque de lui. 



M ^ 



J «• 



y^^] 









« 



O Sx y y S ^ 
^ 4^ox wx ii^yy 

OU(^ >'0i/' 

o cx o rfx^ **^\è*^**^ 



y yy O O^ 



0^ 



jÂ_a-ï<«^^ J^ 



o wX 

U y Q jy o»v « s; *' 

o ' X /» «X 



o^ © o < 1.^ " r a'' 

0/* yr V y J 



339 

DAOHBJflfl, — EMNOa. — 

ilcbrnoii^fc akinigh. 

Oasand adennaghen el 
koal , oulamma ime- 
zianen ousand. 

Neghan ouhmma telkha- 
lat, d^eVouachouL 

Oalamma innad, ma ibgha. 

Oalamma. • Negh, 
Akken, - Akkennù • Akka. 

Ihaffedb, — Akbrroîs 
dafsas ihaffedb kovl 

CHI. 
MSKTI. 

ESBOV, 

Hedded. — Saooad, 

Heddedegh felVas. 

IheddedfelVi ibgha ayiout, 
ibgha ajift tighrit. 

Atioggadegh adeddough 

felVas, 
Koal tiremU iisheddid/eh 

lagh, 

Akhkham ataîn iroah adi- 
ghU, ' Ibgha adighli. 

Itetthef degui tamart, car 
khouthegh ara zeg's. 

32. 



340 

MENAGE (meubles et usten- 
siles). 

MiNAGB (Epoux qui font 
bon). 

n bit mauvais ménage. 

MÉNAGER (épargner), a* p. i. 
Il ménage son bien. 
Il a trop ménagé sa peine. 



MÉN 



D ne ménage pas sa peine. 



Mendiant. 

pi. 

Mendiante. 

pi. 



Mendier, a*p. imp. 
n mendie. 

Mener (conduire, guider), 
a* p. imp. 

Tuconnaislaroute, mène- 
nous au village le plus 
voisin. 

Montre-nous la rouie qui 
mène à la ville. 



Je t'y mènerai de force. 



•.s y • 



\LiJjSi 

































« .^ VX 






A 






Omi '^(M' 






I 



i' 



iS3 



tt 4> «/^ tt ^ X «m» 

A— ^d ^^ Â>t^t 






f*r* 



EL'KKCB OV'KBEHÀM, 

ErGAE TAMBTTHOUT TSBM' 
HiBBIN, - TbLLA EL'- 
MBBIBBA GAR'ÀSBN» 

Itskezziz ghrf tamet - 
thoat'U 

OVBFFBB. OVBTTSEB. 

Itsouffir gtt'ermàtis, 
louffer eVédah'ii khèreUa, 



y /' 



Oar iisouffir ara eVddab'isr 
Oar ittsagh ara erraluL 

Amârovf. — Saïi. 

Imârot^en.-Imârrf.'Sual, 

Tamâbovft. — Saîla, 

Timâroafin, - Timânf, - 
SaihU. 

SOVTEB. 

Jssoatoar, • Itssasi. - idser- 

AoVi. — SlOVBTB. 

TessenethabridjSioaeALogk 
glter taddart ikerien. 

Eskenagk abrid omn agir 
nisioueth gher temdats, 

Akkaoaigh gher dihin s'i- 
gkih 



MEN 



341 



U se laisse mener par au- 
trui. ' 



U le mène comme bon lui 
semble. 

Menbb (Mal), maltraiter, 
2* p. inip. 

Mbnsongb. 



pi. 



Tout cela n'est que men- 
songe. 

Mensonge sur mensonge. 

Il a fait un mensonge. 
Tu me fais un mensonge. 

Menstrues. 

Elle a ses menstrues. 



Mensuellement. 
Menteur. 

pi. 



Menteuse. 



pi. 

Menthe (plante aromatique). 






Menthe verte. 



Menthe aquatique. 



« X V «^ 



u 'i ^ 



im9 






« ^ V < X 0.< 






tf^XO^ •^^•^ 



1 



IM X «<<' S X X 






O w X tt ^ 



• «ix 



8:>CJt 

« s ^ «^ « î* ©• 



/rra gaoujous medden.- 
Ifka tflmart'is guoajbas 
ergkiris. 



Isekkeris akken ibgha. 



Bahdbl. 



s X 



y y ^ 



^\>^> - fc»*^^ 



© © ? X X 



» ^ 






(jw)4x±si^ - C:r?!r^ 



« x©«' 






Kbdbb, masc. 



Kedottb. 



Owxyi ak d'eVkedeh. 



Elkedeb gaelkedek 



IkJeb. 



Tsekeiiehethfeiri 

HiDBA, fém. 

ranurftfcoaf tetsazzal s'i- 
dammen, - TeWa s'elhi- 
dha. ' FeU'as el àda. 



^.^ 



^ 



GVB*KOVL AÎOVB, 
ISKIDDIB. — DaKBDDAB. 

Sekiddihen, - Dikeddaben. 
Tbskiddib. — Tsakbddabt. 

Sekiddilen. - Tsikeddabiîi 
Nânaâ, masc. 
Zaâtbb, masc. 



k 



BLiîov, masc. 



342 



MEN-MÉP 



Mbmtbb X rBUuxBs rondes. 



MBHTioinf RB , a* pers. imp. 
J'ai , Q a mentionné. 



Je mentionnerai. 



n mentionne. 



MBlITIONlfB. 



pi. 



Mbntiomhék. 



pi. 



Mentir, a* p. imp. 
J'ai, il a menti. 



Je mentirai. 



Il ment. 



Menton. 



pL 



Mbnuisibr. 



MEPRIS. 



pi. 



MEPRISE (eirenr). 

n a commis une méprise. 



M^PRISi. 



pi. 



MliPRIS^B. 



^pi. 

MépRisER, a* p. imp. 



• X c» ^ 

« X © X 






VX ià ^%t y 




« s ^ • 



» X J jt y 






Cl ^ o X 

.1 



a f f» y ©X ,w X 






• • .© • © • 

,1 



©y Otf» © y ^ X 



• • 



© © ««"X 



© s^^ 
© X c^ 
©X© X 



f. t 1 * 



© '^©x 



© ^© 



© ^© /'x 



© © jfà^ y 



Dop jTBJjr^ 

Deltregh, - /itt«r. 

Idekker, 
Damedkour. 
Dimedkouren. 

TSAMBDKOURT, 

TsimedkounM. 
Ekdbb. 

KedbegL - Ikdeb. 

Adkedbegh, 

IkedM, . lUkiMh. 
Tamabt, fém. 

Ternira. 
Anbddjab. 

Ineddjaren. 
Hakba, fém. 
Ghbltha, fém. 

/^fcfet^. - lâdd elghelAa. 
Damas KOOBj fém. 

Dimahkowren, 
TsiiJiriiFroizjir. 

T5imah/toanR. 



MER 



343 



J'ai, il a méprisé. 

Je mépriserai. 

11 méprise. 

Mer. 

Le voilà en pleine mer. 

n a le mal de mer. 

Mbrgi I ( Terme de poli 
tesse.) 



«X»X M X W ^ 



Mercredi (quatrième jour 
de la semaine). 

G^est aujourd'hui, demain 
mercredi. 

Mercure (vif argent). 
Mercurielle (plante). 

Le fruit de cette plante. 

MÈRE. 

■ 

É 

Ma mère, ta mère, sa 
mère. 

Notre mère, votre mère, 
leur mère, maso, leur 
mère, fém. 

Ma belle- mère. 







"x'' 






» J ox 




-/V''' ©Sx m y ^ X 







.iL.^^fcJI 



yyuyy Qy 



y y y 

• 



(j*i}A5 



.. - ^^. - «« 

u-^^ — Ç 

» X © ex ©X» SX ©xb SX 

« O X o s*' 




HaAregh. - /AAer. 

Bah An, masc. 

iltafn guenscf eVhahar. 
Itsdottkh, 

AdIKETTSER RaBBI EL KHI- 

B^IK. RaBBI AKKl' 

8ELLEM, A KKIDJAII 

Rabbi Se'L'KHIR, 

OuB IKKE8 Rabbi am- 

KAN'IK. - AdITHOïJWÈL 

Rabbi evâmeb'Ik. 



Aa Eh'ABBÀ, 



Assa , azekka teVcurbâ. 



Zaoveq, masc. 

Tasettba NE'TOUCHCHA- 
NiN, fém. 

Toachchaninj fém. plur. 

Imma. 

Imma, - Immak, fém. 
Imma'm, - Imma s. 



Immat'nagk. - Immafouen. 
Immaften, (kn, ImtML'- 
t'sents. 

Imma s ne'tametthoafiou} . - 
Tatheggalts'iou. 



' Littéral. «La mère de ma femme. 



34& 



MÉR-MES 



Ma bdk-mère. 



Mabdle-mère*. 

Ma graDd^mère (aïeule). 

UÉBiTBB (être cligne de...), 
a* p. imp. 

Tai, il a mérité. 



Je mériterai. 



Mbblb. 



pi. « 



Merveille. 



pi. 



Merveilleux , Merveil- 
leuse, adj. 

G*est une chose merveil- 
leuse. 

Mes, pron. poss. pi. comm. 



« o xo^ 



Mes maisons. 
Mes soeurs. 
Mes chevaux. 

Mes mules. 

Message. 

Messager. (Qui fait un mes- 
sage.) 

pi. 

Mesure, en général. 















Pi 



O X XV X O X <l X 



« X •«i' 



i# 



y ^ ^^ ^ 



• • 



UJb 






it 



(I X W X 



<< «^ S 



O ./« X 






g X ^ X ^ «>• 









*» • 



— a- 






Immas ott'rgaz'ioa^.' Tamr 
ghartiaa, 

Tametihout ne baba. 
Settsi. ' Jidda. 

ESTAHML. 

SetoaUeglL • IsêoukeL 
AJsetahlegh. 
Aj}JABMOVM.'A thouthaou. 

Idjakmam. - Ithouthaouen. 

* 
Adjeb, masc. 

Adjaib, 

Dblâadjeb. 



Ech'chi ayi delâadjdf. 



Ou.' lov. - Ik'ov.' D'agla'ou. 



Ikhkhameniou, 

Tsisetma'ou. 

làoudiouen inoa. - D'à- 
gla'ou. 

Tiserdiatin bioa. 
Taouachetâ, fém. 
Abekkas. 

Irekkasen, 
Kbîas. — KiL, masc. 



Littérd. «La mère de mon man.j» — ' Littéral. «La femme de mon pèrt* (autre que ma mère).» 



MES-MET 



345 



Mbsdrb '. 

-. — pi. 

Mesuber, V. a. a* pers. de 
Timp. 

J*ai mesuré. 

B a mesuré. 

Je mesurerai. 

B mesure. 

B a mesuré à la coudée. 

B mesure k l*empan. 

Avez -vous mesuré le 
champ ? Combien con- 
tient-fl de cordes P 

MÉTIER (profession d*un art 
mécanique). 

pi. 

Un métier est un préser- 
vatif contre la misère 

(prov.). 



MÉTIER (à tisser, à broder). 



pi. 



Mettre, a* pers. imp. (po- 
ser, placer). 

J*ai , il a mis. 



« X e xx 






• X • • « /» X 




u ^ it y 9 yy 




u u y , 















W O X 



XX O X XX 



(I a X (1 X x«,^ « X *f X 



« Xtt X 



O X« X 



« X U /> ttX ^ tt 



(:^^ 



xoxx (ij « j 



X *' 

ux ^ o ^ ^ exi» X 

U <» «W X « X «« 



s XX 



(« X« X 



w«x 



» X X (« X« X 



Amabrae, masc. 
Imahrazen. 
Kis. — Ektil. 

Kas0gk. - Ketalegh. 

Ikas. - A/a/. 

Adkitegh. - Adketilegh 

Itskis. - /tftfArfi/. 

Ikas t'igkU, 

lUektil $e'tardast. 

Tekasetk kra tiguert ? 
achhal fimraren àeg's? 

Sei9Âa, fém. 

Senâats. 

Ouin ghoares senâa g'oa- 
fous'is, oar itsemtsat ara 
d^erfakir*,'Oain ghoar- 
es senâa g'ou fous'is , 
ghûuret idrimen gue- 
takhritht'is \ 



AzBTïHA, masc. 



Izethouan, 



Sers. 



Sersegk, - Isers. 



' Les Betbèru appellent ameitraz la mesure de capacité en usage dans les tribus , et contenant environ le 
tiers du saA d'Alger. — ' Littéral. «Cdui qui a un métier en main ne meurt pas pauvre. » — ' Littéral. «Celui 
qui a un métier en main a de Targent dans sa bourse. » 



346 



MEU 



Je mettrai. 



Il met. 



B a mis chaque chose à 
sa place. 

n a mis le sabre à la maio. 

Mets-toi bien cela dans 
Tesprit. 

Allons BOUS mettre à ta- 
ble. 

n s*est mis en quatre (il 
a fait tous ses efforts). 

n se mit À rire, à pleurer. 
Il s*est mis à Touvrage. 



Elle a mis bas (fait des 
petits). 

IkuLB {k moudre le grain). 

pi. 



Meole (à aiguiser). 



pL 



MsuLB ( de foin, de paille ). 



pi. 



Mbunibr (qui travaille dans 
un moulin). 

pi. 

Meurtre. 

Il a commis un mfurtre. 
Meurtrier. 






« ^ J O ^ 



O 

(A. 



Q y ^ «IX tt J 



o <.i< ^ 




«• X o • « /» 



yy j^ w*^ oox 






« X O/V o «(XX o .MfX 



• 
.il 



X (1 X tt X 



Mè 



«/if 



cf^^^i^ 



Jià X 



tt X X ^ 

XttX tt ttX x«x 



tt X o X 



(tJJ 



Ufà X 
« X tt 



j** 



X 

ttxxx 



tt X J» 



rf<< 



tt J X 



SX ttx XX 



tt xox 



o XX 



tt X Xtt 



X tt X 



X 
XttX 



W XX tt X ttX 



Ifron^aï. 

font cU û«rf't( y'omibi- 
nu. 



Sers ouayi gne'lhoTik. 

Anrouh anekldm tuietch 

imensL 
Ikhdem senmg efdjehfis. 



longha adiU. — AiiUroa. 

Ibda cheghVii. — - Ibda 
adikhdem. 



TourovL. 

Tasikt, fém. 

Twar. 
AoHAREF, masc. 

Ighourttf, 
Damous, — Atemmou, m. 

Douamei. — - Itammeu 
Arahovi. — Amzad* 

Irahouiîen, — ImzaJen, 
TiNQHi, fém. 
Ingka. 

ËRGAZ II9EK. 



MI-MIE 



3&7 



Mi (partie, indédin. pour 
demi). 

«Pavais de Feau jusqu^à 
mi-corps, jusqu'à la 
oeinture. 

Jusqu'à mi-jambe. 
MiAUUBMBirr. 
Miauler» a* pers. imp. 

B a miaulé. 

n miaulera. 

n miaule. 

Midi (le inâieu du jour). 

Midi (Le), sud. 

Mie (de pain). 

Miel. 

Ses paroles sont douces 
comme le miel. 

Rayon de miel. 

Mielleux, Mielleuse. 

Mien, Mienne, Miens, pr. 
poss. 

Le mien, le? miens. 

La mienne, les miennes. 
Miens (Les), mes proches. 
Miettes (de pain). 

Mieux , adv. 

* Littéral. « Jiisqu*a« nombril, m 






- cr-*i3^ (j)UI (s^^ 



•y 



- 0-. 



t ^ 






«lO^gx «^ ox 






« X © < «X 



«X CXttX 



«X oxwx 

iUUUt 



« ^© X sxx 



© «XX 
.A. * 



«X fè 



X o •• 



c oxx 



« *'/^ ** ** ^*x 



© « XX ©x 



©X © X 



3^vâ» — yi 



il 



X 

o X 



X X 



« X .» 

© J © X © «mX 



© X 

X 



Ottthsniyi aman gher oa'- 
animaf . — Gher oa'hag 
gon$, — Gher timit K 

Gher nefs ne'tabloultt, 
Amàovek, masc. 

EsMtJlOV. MlOOEK, 

hmiàiou, — ImAottek, 
AdismiAîou. - Adimâouek. 
Ismiâaîou, — lUmâouik, 

AzGVEIf OV'AS, — Ed'DHOHE. 

El'Kebla, fém. 

Talekka ov*aohrovm, fém. 

Tamemt, fém. 

AouaVis dazidhan am ta- 
Tnemt. 



Tahboalt ne'tamemt. 



A M TAMEMT. 
In'OV. D'AGLA'OD. 



Ouimiou. — Ouidak'ioa, 
Tinnioa. — Tidak'iou. 
Ithoulan*iov. 

TiLEKKIOVtN OV'AQHEOVM^ 

fém. 
Akbir. 



348 



MIG-MIL 



D le sait mieux ijue toi. 

D a fait mieux que je ne 
pensais. 

Xaime mieux odui-dque 

Tautre. 
Ceci vaut bien mieux. 

Il vaut mieux se taire que 
de parler mal à propos 

(prov.). 



Le malade va tous les 
jours de mieux en 
mieux. 

Il va mieux qu hier. 

Ils travaillent à qui mieux 
mieux. 

Rien de mieux. 



Tant mieux l 

U a gagné de largent, 
tant mieux pour lui. 

Migraine. 

Migration (action d*émi- 

grer). 
MiJAUniB (fqmme k préten- 
tions). 

Milan (oiseau de proie). 



^ » c 



pi. 



y Q y y y 



« X^X • • J ^ y 



• ;;y tt • X 



• « • • «» ^ 






i* O y 






*1 



m y ^ 10 y ex « jx 

OXO/J* X Oxx •«• 



u^ 



.; «^ 



x« X 



« X 



MiLiAiRE (fièvre). 



vx «SX ttc j «x«x 

X 

c '^ * X u (»x»x 

» — ^ (j-fj»;N!t g>< 

*• « « X 
X 

«S XX «jfXOX « ^ XX 

o X ©XX 

ev,>kÂJi3 

X 

» « X X 

> X o / 



V X 



/«len akhirik. 



Isker akhir oain hoMhegk. 



Ouaji ghottri akhir ou- 

enniihen. 
Oaa akhir nêzaah. 

Tasaasmi akhir ouaoaal 
Ottin ara atsinith bghir 
eVouadjeh'is. 



Amouthin fAmîas iiejji 
ackffnuna. 



Amouthin aua aUdriy'i' 

ihêUi. 
TtemAanaden s'eTVhedma, 

DelâaU. - Oor foi^ith akhi- 

»• 
ru. 

Elhamdott tittah!, - Sahha 

deg! 
Irhah idrimen, sahha deg*s. 



Tâcbkikt, fém. 
Taqouppji, fém. 

TaMSTTHOVT TET8NSrFEKB. 

TeSBKKEB TAFAK' 

TBAZtT. 

Tasiovants, tém. 

Tisiouanin, 
Times owatmov, fém. 






Milieu, s. ' 



Au milieu du marché. 

n le coupa par le mi- 
lieu. 

Le milieu du mois, de 
rannée. 



Le milieu du corps. 
MiUEU, adj. (Qui est au). 

pi- 

fém. 



pi. 



11 n*y a pas de milieu. 

Milieu de ( Au ) , parmi , 
prép. 

Mille, adj. numéral. 



Minaret. 



pi. 



Mince, masc. 



pi. 



BliNGE, fém. 



pi. 



Mine (lieu où se forment 
ifis métaux). 

pi. 



MiRB (rîsage, contenance). 



MIL-MIN 




y^ • O ^ jl ^ 









I 



O» 



« X 




** s» ^ 



»•• 



uJl 



it^u y 



u y (» y 












• 

© • • 






o yff 






» • • 






U 



349 

iliEiririis^masc. — Talmm- 
MA8T, fém. — Nesaf, 
masc. — Azov EN.. 

Gaetalemnuut ne'ssottk. 
Igzemit gae'nnesirf, 

Azguen ouavonr, ou'seg- 
gas. 

Ammoi. 

« 

Dalemmas. 
Dilemma$en, 

TSALEMMAST. 

Tiilemmasin. 
Labottd, 

G*ALEMMA8, — G^A. 
illEi^. 

Semâa, fém. 

Iekik. — Darkak. 

Rekiken. -— Dirkaken. 
Teekik. — r^iiEfiijrr. 

Rekikents, — TArXroftin. 
Mâden, masc. 



^/«d^l I OODEM. 



Centre d'on lieu , lendroît également distant de tons les points de la circonfirenoe. 



350 



MIN-MOE 



MiJCE (de guerre et oafité 
souterraine pratiquée 
sous un roc pour le 
faire sauter). 

pL 

MiNDiT (le milieu de la 
nuit). 



MlNUTB. 



pi. 



MlROIB. 



pi. 



Misanthrope. 

Misère (pauvreté). 
Miséricorde divine. 

Faire miséricorde , 3' 
pers. prêt. 

Que Dieu te fasse misé- 
ricorde I 

Que Dieu fasse mbéri- 
corde aux mânes de tes 
parents I 
Miséricordieux ( Le) , attrir 
but de Dieu. 

Mite ( ver qui ronge les 
étoffes). 

pi. 

Mite (du blé). 

Mobilier (meubles). 

Moelle (des os). 

Moelle (des arbres, des 
plantes). 






Taeebnints, fibi. 






^r ^ 






< 



k^t 



«I i» o ^ 



*%m% 



A. 



V XX tt 



" 7 " 






• 
<♦ .••©X 



«tyQ y 



i*y ox 



«IX gx o 



• ex 

•k X 

I 



f â.^î' wX ©x« X 



« xo s • 






• X 



X ^X 



• -> X 



X "^ 

« J X 

I 



e X 



TVferni/iin. 
iriTB. 



TasoviIt^ fém. 

Thottiâtin, 
Lemri, masc. 

Lemraîat, 

ErGAX DàOUAHCHJ. 
TiGVBLLMLTS, £ - jRbiMI, m. 

Rabma. 
Irham. 

Akkirham Rahhi ! 

Adirham RMi eVonalU' 

nik ! 

Er'hahman, 

TaKBTTCHAOUT. TlOVK- 

KJOVT. 

Tikettchaoain. — Tiouk- 
kiouin, 
Akouz. — KathouI, m. 

KeCBCB OU'KHKBAM, 

Adif. masc. 
Ovl\ 



* Littéral. «Cœur.» 



MOI 



351 



Moi, pron. de la T* pers. 
isolé. 

Moi (pron. régime d*ime 
préposition). 

Ghes moi , avec moi, sur 
moi, de moi. 

Moi , ME , pron. régime d*un 
verbe. 

Embrasse - moi, donne- 
moi, apporte-moi. 

Moineau (oiseaa). 

pi 



w ^ 



Moins , adv. 

n est moins grand que 
moi. 

Ds étaient au moins deux 
cents cavaliers. — Il y 
a deux cents cavdiers 
pour le moins. - 



Je crois qu'en moins de 
deux jours nous au- 
rons fini. 

Ne faites pas cela à moins 
de me consulter. 



L'affaire a été terminée en 
moins de rien. 

Je ne puis vous le lais- 
ser à moins de cinq 
francs. 

Mois (lunaire). 



pi. 






X' 



• ■»• 






OX m^ ^ 



!>^j » J$a\ - y>ym 



«X 



&3û^ 



•X 



ià ^ U 



,1 






• «KV 







-tH**-^ 



«<v 







<• XX © X o x «^ 

XX 

©«xox V>^ ©© ex 



^ys 



» -;X©X XX©XX©J 

© ^ ^ ©/'/' wxx 



« » X © c?< 



I 



©X 



UA 







•'Il 



iViir. — JVem/. — JVm- 
x/jr/, comm. 

/. 

Ghoar'i.—Didu — FeïVi. 
— Z«<^ ai. 

Y/. 

Soaieniyi, — EJki'yi, — 
ilotti'yi'A 

/x/oi7Cir. 

NetUa akelVioa, 

Ma (2roiu^ onsand ndietn 
iy'imenaîn, - Selklil ad- 
sebhan miteîn iy'imeiuûn. 



Ghoar imanioa owr iitga 
ara sin oussan , anjovA, 

Oar ekhdem ara alama 
techaoureth'iyû 

Tasomât iefouk tamsalu^, 

Our zmiregh ara akted- 
jegk akell sénat ne'' 
tirialin, 

A JOUR, — Aaaovn. 
Aîoaren. — Aggowren, 



1 Littéral. «Un instant, a été finie raffairc.» 



352 



MOI 



Le oommenoement du 
mob. 

Le milieu du moi». 

'La fin du mob. 

Dans qud moi» sommes- 
nous? 

Qud est le quantième du 
mois? 

G*est aujourd'hui le pre- 
mier jour du mois 
ftdioura. 

MoisiB (Se), a* pers. imp. 

U 8*est moisi. 

U se moisira. 

n se moisit. 
Moisia (Faire), 2* pers. imp. 

D Ta fait moisir. 

n le fera moisir. 

B le fait moisir. 
Moisson. 

Le temps de la moisson. 
MoiasomiER, a* pers. imp. 

J'ai , il a moissonné. 

Je mobsonnerai. 

n moissonne. 

HOITBOR. 

U est en moiteur. 
MoiTii. 












*» y j 






X • XX 



< (I «^xx o ox 

«X ©x 

*• .1 



O X (IX Ox X 





0x0 xox 




àt 



© C xx 

A. 



tf*»^. 



X rf' 



» o 



**^ x^ 

O «X 






XX 

A« 



© X «X 



Ikl^, - Amezouar oaaibar. 

^iTj^iitffi ouaioar, 
Aneggar oamôur. 
Anoua. aîottr ghoarnagk? 



Atsa achiud glumrnagh 
g'oaaîour? 

Atsa damezonar oa'oûmr 
ne'iâachourt? 



Ames. 

loumes. 

Adiames. 

It$ames, 
S1ME8. 

Isoumes'at, 

Asisimei. 

Isamet'as. 
Tambqju, fém. 

Ouoku netamegra. 
Emgvek, 

Megregh, — Imgwr 

Admegregh, 

Imegguer. 
TtDt, fém. 

Techefit tidi. 

AXVBN. NeF8, Nb8P, 



MOL-MOM 



353 



Il est de moitié plusgrand 
que Tautre. 

Moitié blanc , moitié noir. 



C'est plus d*à moitié fait. 



A moitié de gain et de 
perte. * 

Nous avons fait la moitié 
du chemin. 

Donne-moi la moitié de 
ton pain. 

J*en ai mangé la moitié. 

La cruche est À moitié 
vide. 

HoLAiRB (dent). 



pL 



Molette ( maladie des che- 
vaux, tumeur molle 
au-dessus des boulets). 

Mollet (gras de la jambe ). 



pi. 



Mollir (en parlant du 
vent ) , 3* pers. prêt. 

MoHENT (instant). 



En ce moment, mainte- 
nant. 

* Littéral. «OBii&.> 



t 




y 

^,1 



• • S x^ « / *ty u y ^ y**^ 



U y Uy 






tt uj u ^ ià^ f» ^ «^ 



Qyuy » < ^'^ • ■* ^^ 









ià u juy 

eJyLfS 
« >« 



^1 



X ^yy 



U^ — i5^ 



o y 



<i ««^ 




Nettsa mekker s'ouzguen 
ghefaïeth. 

Azguen damellal, azgaen 
daberkcui. 

Ouayi isker akter oazgue- 

» • 
nu. 

Elfaîda i' azguen, takhes- 
sart Jtazgaen. ^ 

Nesker azgaen oa'brid, 

EJh'iyi azgu£n g'oa'ghrou- 
mik. 

Ettchigk azgaen is, 
Achmoakhazgaenis ifregh. 

TOVOHMEST, fifan. 
ToaghmoM, 

TiMELLALIN \ 



r 



Tablovlt, fém. 
Tiblouïin, 

IdDJA , IRES A TBOV. 

OuoKTS, m. — TasoviIt. 
— TesaJts. — Ti' 

EBMT8, fém. 

Toura* - Tasoaidt ayi. 



33 



354 



MON 



n D*y a qu*tm moment , 
il était encore ici. 

Le moment est venu de... 

A tout moment. 
Au moment où. 
En un moment. 
Attendez on moment. 



Je suis à vous dans on 
moment 

Du moment que vous le 
voulez. 
Mon f pion. poss. 



Mon fils. 
Mon pays. 
Mpn chevaL 
Mon champ. 

MOHAAQUB. 

pi. 



Monceau (de pierres). 



pi. 



MovciAU (de terre ). 



pi. 



MoNOB (univers). 

Je ne le ferai pour rien 
au monde. 






* X /»• 




X >• O • • ** X 






g • X />• • X 



» X X O XttX /* 



J ««*• 



S> «g g X 
g • s • • «x c •• 



g Ox 



^ 

Jt 






g X g X 



g g>x 

gx jl ^ w ©^ 

g • < X 



g X w X 



g xg X g g g^ 

ftU:>l3e- ^ 

g x©x . 






Jl 



^r g tf • • 

5I3 :>yù. &t 



^ X ft • Oo^Mx gxx 



•X ©•s Xjj g 



Toom ta ag iila (la. 

JoBtff^ e{ onokts,^ Taaaaatk 

tesaâts, 
Gne'koul tesaAts. 

Guetesaàts adeg, 

Gae yiouet netesaAis. 

' Erdjou. - Selâkel chôma.- 
Tatottidt akka. 



Achemma akka akedda- 
segh. 

Mi tebghitk, 
L — Ov. — loD. — Ijpov. 

— D'ÂOLA'OU, 

Memm'i, ' 
Tamoari'ioa, 
Aoadiou in'oiL 
. I^aert Jtagia'ott. 
Aquelub. 
Igueïliien. 

TaKHBIBT OV'ADQHAOH, t 

mherbatin. 
A0UBDDOV3 OtPÂKAL, mtfc. 

IgaeddoadeiL 

DaÙKiT, fém. 

Aouah t^tefkeiheddoamtakg 
our tekhediemegh ara. 



MON 



355 



Ce n*eBt pai lô bout du 
monde , c^est- à- dire : 
la chose est facile. 



D est venu au monde (3 
est né). 

Je donnerais tout au 
monde pour un de ses 
baisers. 



Cestla plus belle chose 
du monde. 



Cda va le mieux du 
mondée 



L* autre monde (la vie 
future). 

Vous m'en rendrez rai- 
son dans Tautre monde 
( phrase proverb. ). 

HonDE ( Le), gens, hommes. 

Nous avons perdu beau- 
coup de joQonde. 

n y avait beaucoup de 
monde en cet endroit. 






«^ 



V « 



• ^ w • X ^^ 



« O <r «X <«' «< J^ 






tt Sx tt x/ 



tt 

rA 



^ . ^ tt Sx tt XX 




*.X « J OJ Xtt X 

'T ^ X 



XX 



^ /tt X -> tt ^x 



4^' CiLT^ O^^j' - U^ 

X 

^ / e 5 y tt tt-' 

^-' X 
O ^ttXX O tt/ 



o ttX X 



ttttX Xj/ «Jj «X 



ri 



« X X 



tt s X 



jî»Li- — (5^U — ^j^x* 



tt X ** ^ 



X ,ttX tt |{*^ 



<j-J^j ^^^UJI ^^^ 



cx 



WXttXOX ««Xtt XX 

X ^^ 



Ouayi iihâl. - Oar ioiulir 
ara. - Achoa lekhedma 
ayi?'Our toufithachou 
tekh£dmeth.'Achoa leh- 
kaîa deg's? 



IloaL - Izra eidtmnit - If- 
fegh gher eJCdounit 

Aouak ayiUefk takem- 
moachi , tin teckreth 
ga'ed^dounit , adastsef" 
kegh. - Assamhegh aîn 
illan gneiiounit. 



Ouayi aï deldalit gu'ed- 
dounii. 



Delâali.'Oar toafith aga'il- 
Ion. 'Oulach ghouri ara 
cûnigh. - Sakhal-Achou 
tehghith atsemùath? 



EVakhertj fém. 



Anmiîgaer* gue'lakherL 



MsDDEN, pi. masc. — Gba- 

CEI, Kh ATHEE. 

Immout el ghacM zeg nagh 
khèrella. 



Chathen medden g'amkan 
eimi. 



littéral. tBicn. fl n'y â pai dobsUde. Je n'ai rien à dire, etc. » — * Littéral. «Non» nous zencomlnrons. 

a3. 



356 



MON 



Monde (Le grand). 

MOHNAIB. 

n bat monnaie. 



Fausse monnaie. 



Ave^TOUs de la monnaie ? 
— Donnex-moi de la 
monnaie. 

MoNNATBUR (celiû qoi con- 
fectionne la monnaie). 

Faox monnayeur. 

Monotone (sur le même 
ton , ennuyeux). 

pi. 

Discours monotone. 



Cette chose est mono- 
tone. 

honsibub. 
Mont, montagne. 



pL 



H est toujours par monts 
et par vaux. 



Montagnards (Les). 



• • ^ •• • tf «^ 



« ^ « 



« ^ « ;• ^ 



W X 4» 



. iÙK, 






JXX • « • O 






« » •©• • • © • j 

» s • • w s» X 



Mbùdmn dimekbanbk. 

Sekka, fém. • Idbimen, m. 

ftAat essekka. - Ikkat Un- 
men. 

Balamouch, masc. - Ta- 
sekkakt, fém. - Idrimen 
iehahanouch. - Idrimen 
disekkaken, 

Ghourek kra el firk?- 
Efk'iyi elferk, 

Ikkat bssekka. 



<^4 V ^lÉi'^ e»\^ 1 Ikkat tasekkakt. 

ISMETB. ' ImSBS, 



• • •• 



©•a • 



«XXX OxttX 






O O X OXX * ^ O X O 'X 



« x«x 



• X»X ,^X O X •îx 



O X 



X 

« xex 

s X<^ O X X XX O 9 ^ Qj 

XX •^ ©X «XO J 



ttx J Q *>^ J ©^ X ^«x 



©x*»-* ©«x ©x-»©x 



S/D»/. 

ili>itjji^ masc. 

liourar, 

Owr itsghim ara. -Daïm it- 
sazzal g'oa'drar gkerd- 
outha , ga'eloaûia gher 
oudrar. - Oulach ghaa- 
Tes er'ràha. 



ImEZBOVRAE, - AtT OU'DRâE, 



MON 



357 



MoHTACiNBDX (Pays). 



MONTiB, 8. 



pi. 



Monter , a* pers. imp. 

Je suis , 3 est monté. 

Je monterai. 

n monte. 

Nous monterons à Té- 
chdle. 

Peux-tu monter là-haut ? 



U veut monter à Tarbre. 

Montons la montagne. 

Il est monté dans la cha- 
loupe. 

11 est monté à cheval. 

Le saâ de blé est monté 
jusqu'à ao fr. 

Les frais se sont mon- 
tes a... 

n a fait monter. 
Monticule. 



pi. 



Montre ( petite horloge por- 
tative). 

pi. 

Montrer (faire voir) , a* p. i. 



jl;5l ^ji^:> (j^U ^Ù>^ 



V u ^ 



a» 



1^ jGi 









•• • «'''C. .•» «' • •• 












A. 







» ^ X 



^i;- 



X X 






tt X e 



g M ^ 






© #* X 

y ^ u y © /'©x 



TjjrOl/Jir CHATHEN DBO'S 

IDOVRAR. TilJfOUJir 

/r'JJTEZDOUliilJI. 

rj5JOi7JEirr^ fém. 

i4L/. 



Oaligh. — /oa/i. 
Adaligh. 



ItUali 



Anali gue'selloam. 

TezemreA kra fLtsalith 
i'ousaouen? 



Ibgha adiàli guetasettha, 
Eîa anali i'oa'drar. 
loulij irke'b gaetaffloukL 



Irkeh âoudiou, 

Akiîal iy'irden ioaweth te- 
menîa netiriàlin. 



Elmesrouf iouweth gher. . . 



Issouli 



Ighil, m. — Tabrart, f. 

Ighallen. — Tidrarin. 
Saâ, fém. 



Saâts. 



ESKRN. — EsÂN. 



1 



358 



J*ai montré. 



Il a montré. 



Je montrerai. 



n montre. 



Montre*moi le chemin. 



Je vous le montrais du 
doigt. 

n a montré sa force , son 
courage. 

Moutrer ( enseigner ) , a* 
pers. imp. 

Montrer (Se), paraître, 3* 
pers. prêt. 

Moquer (Se), a* pers. de 
unp. 

Je me suis moqué de lui. 

n s*est moqué de moi. 
Je me moquerai d'eux. 

n se moque de nous. 

Il se moque du qu'en 
dira-t-on. 

Vous vous moquez I (vous 
ne parlez pas sérieuse- 
ment.) 

Vous allez vous faire mo- 
quer de vous. 

Moquerie , s. 



MON-MOQ 



0X0 X Q^ O X 



OxOy o ^ Q ^ 



9 y9 y Q^ Oy* O X Ox 



O ^ o • o ^ ©X 



{Pi K H m\ 



• Oy 



{ 



O Ox 



o • j o. •• o • o *»»' 




o J o 

«Sx o yo y 



ox •• « ^^ 

^ • OX XX 

o —y O «H/ oxxO •^ 



WX C^ OxOxOx 

(I X wx o ^ y o XX X X X 

o X 6x X Si"» o o X X o X 

o XX XX X o <''' s<^ 

o 5 X 
^xoxxjix o ox 



o 

k 



X o XX o x«x ^ 

tf X o ^ 

X X **x 



o ox o X 

^^ X 



-1^ 



Seknegh, - &tiiéjfL 

Adseknegh. - Adsânsjk. 
Iskoun, ' IsâouH, 
Esken^. - E$ihiyi Mi. 



Eltigh seknegk'ak s'oaAa- 
d'ioa. 

Isken, 'Isihhar. - IghiVis. - 



Sblmed, — Allem, 

Iban» — Idbâb, 

Sbmeskber. — Etts. 

Semeskhêregh,'Eu^hfel'' 
l'as, 

Ismeskher, itUafslVi., 

Adsemeskheregh, adettegh 
felVasen. 

Itssemeskhxr. - Iltsatsa feU 
Vumgh. 

Nettsa onr t'ichka ara 
aoual medden, 

Tehghith atsouraretk iss'i ! 



Errel baVik atsefketh ima- 
nik i'iattsa. 



Ta TTSA . - TiMESKHBBT, fétD. 



MOR 



350 



MoRCBAD (de pain). 



P»- 



Morceau de viande. 



p». 



MOBGEAU DE VIANDE SaOS 08. 



pi. 



Petit morceau de pain , 
de viande, d*nn irait 

Viande coupée par mor- 
ceaux. 

Morceau de bois. 



pi. 



Morceau de racine d*arbre. 



pi. 



Morceau de papier, de 
toile. 



Mordre, a' pers. imp. 

Je I*ai mordu. 

n m*a mordu la main. 

Je le mordrai. 

Il me mord. 

Prends garde que le 
chien ne te morde. 

D a mordu la poussière. 

O 8*en mord les doigts 
(de regret). 







• • 



X *à j ià ^ 







« Ogf/'X Cl ^0 X 



»y3 






oy Q » y 



t) 



«S y 






-> < m ^ ^ ^ 



© • c • ©• 



TiMDMBT, TIMECHBTBT OV- 
AOBROVM, fém. 

Aftat ou'aksovm , masc. 

TACHRiar, fém. 

Ck^aiï^ masc. 
Akioum igzem d'ijtaten. 



m 'm 



X «»/' 



, 



• • 



«X o 



xttx tty 






-> ^ • ^ X 






Isgharen, - 7f Arerroomiii. 
TAGcrEJMiorjfrs^ fém. 
Tlfjatfrraafiuii. 

tsaru 



Kerrscb. 



Kerrechegh't. 
Ikerrech'iyi gaafous'iou. 
Atkerrechâgh. 
Itskerrich'iyi. 
Er el haVik akiteh aidi. 



Ikerrech cikal. 



Itskerrich guafous'is. 



360 



MOR 



MOBIBONO (qui va nnourir). 








/rsjfxrsir. 


ni 








Tjremefsolieii. 


pi. 


MOHIBONDB. 






« •••• 


Tjirsjfxrs^r. 


pi. 






4» «X •XX 


A #wwiW^w^^4» WP»#^ • 


• 

Mors (pour brider un che- 








il6i7JB£s/jf ovblgâm, masc. 


val). 

Son cheval a pris le mors 
aux dents. 


• 


• 


I^Cù ioniioa. 

1 


MOBSDHE. 

• 






• • ^ f 

• 


1 
Akmebicb, masc. 


pi. 






« / tt X 


Ikerrichm. ' 


Mort , s. f. 








MovT8, fém. 


Mort naturelle. 






^^ 9 J 


Moaef AaMi. 


li est à Tartide de la mort. 








iltaiii tlsm^at - Atam 






Z>ift «,^ _ ca^o" 


guebnoats.- Kerib adim- 
' met ' Ibgha adimmet. 










* 


Il est Uessé à mort 






* il Q y X o xx 


Inedjrak djerh el mouis. 


Cest ma mort (c*est la 
chose la plus désagréa- - 
Ue pour moi ). 


«v 

<^^ 




. . AI 


EBiadja ayi neitsat ara 
ayitnegh. 


U a mis à mort 








Ingha. 


Mort aux rats. 








OvTTCBi iGBEnDAÎN» masc. 


Mort, mortb, adj. 

ni 








D'SL'MEÎTS. ' D'BL'MEÎTSÀ. 

D'eVmeîUin, corn. 


pi. 


Morte saison (temps où 
Tartisan ne travaiBe 






«XXX o «X 


OUOKTS EETHALA. 


pas). ^ 
Mortier (vase pour piler). 






■ 

y y it yy 


ÀMAHRAz, masc. 


n? 






u y y il y 


Imahrazen. 


pi.- 



MOR-MOT 



361 



Petit mortier. 



pi. 



Mortier (pour bâtir). 

Morue. 

Morve (bamear visqueuse 
des narines). 

Morve (maladie contagieuse 
des chevaux). 

Morveux, morveuse (qui a 
de ia morve au nex). 

Morveux (cheval). 

Mosquée (temple des mu- 
sulmans). 

pi. 



« «^ «yx 



Mot. 



pi. 



V « » 









« ''•x 



J ^ 
*» 



<ASJjf- 






o -^ < « O X y 






O 9 X J 






M • • 






jï? 



« yX (t 






Venez, j*ai un mot à vous 
dire. 

Mot à mot 



B n4a expliqué la chose 
en peu de mots. 

Bon mot (mot plaisant). | 

n comprend tout à demi- 
mot. 

Dites-moi votre dernier 
mot , afin que nous ter- 
minions (à un mar- 
chand). 

Motif (cause). 

pi. 



gy*/- axx<[x ^tf^/- 

Ail A^-«Jfe 

s /» • •• 



X 



Cl y o z' 

• • 



u^y 



• .S'' 



Toma^iYa^ fém. 

Abbohli» — Alouth, maso. 
— Tjkbmïrt, fém. 

Baklaov, masc. 

Akbanzii, — Akhiiovl, m. 
— r^jririxouiir, fém. 

Bov'JBKBKHAR, masc. 



BOIT'JrFlJfZ/Z. 

« 

ÂOVDIOV iOUTHBIf 8B*B0U' 
'JBKBKHAB. 

Djamâ, masc. 

iloi7^JL> masc. 

il^eif akinigh aoual 

Aonal s'ott'aoual. 

Ifesseriyi eVhaâja s'eV' 
kheffa. 

Aottolne'tattsa. 

In as azguen ou<wual adi' 
fkam. 

Ini'yid ajoaal aneggar, ad- 
kerrebeghj negh adtâ- 
degh 

Sbbba , fém. 
Sehbats. 



362 



MOT-MOU 



Pour qod motif? 



Pour ce motit 



MoTTB (de terre). 



pi. 



Hou, adj. (qui cède 
ment an toucher) 

pi. 



Molle. 



pi. 



Mou ( homme sans vigueur). 



MOUCHB, 8. 



pi. 



Grosse mouche qui s'atta- 
che aux chevaux, au 
béuO. 



pi. 



MoucHBR (Se), a* pers. imp. 

Je me suis» il s*est mou- 
ché. 

Je me moucheraL 

D se mouche. 

MoucBER ( ôter le bout du 
lumignon de la chan- 
delle, de la lampe) , a* 
pers.unp. 

MOUCHBBON. 









• /v ^ 









o « S^x 






9^9 









O «^tt»" 



j ©^ ^ 



V 



U-)-^ 



• > © ^^ 



« X 






o < 




I 



© ^ ©^ 9^9^ 



9 ^ ©XO^ 



©S ^^ 



^ • « ^ 



© ^ »^« » « ^ ^ © s /* 



tehhaf 

Ghef el khaiher neselba 
ayu 

Agboui^bm, maso. 
Dalmtkak, — llÎEIt. — 

ISHBL, 

5fffcbii. 

Teshel, 

TsUeMaJdn, — Lelnents. - 
SeUenU. 

OVM lAEEICB ARA. 0(7- 

LACH QBOUR'ES OOL. — 
D'EL'MEEKBI. — Di- 
MERKEOUF, 

m 

lu, maso. 
Izan. 
Agong, masc. 



Igoaguen. , 
EirsER. 

NesregK-Inser. 

Aàneiregh. 
înesser. 

EkKES TAKHILOULT VBV- 
ME8BAH, 



TniTS, fém. 



MOU 



363 



MoocHni (Ucketé). 



pi. 



Mouchetés. 



pi. 



Moucheture. 



pi. 



MOUGHOIB. 



pi. 



Moudre, a' pera. imp. 

J*ai, il a moidu. 

Je moudrai. 

n moad. 
Mouiller , a* pen. imp. 

J*ai, il a mouillé. 

Je mouillerai. 

n mouille. 

Mouiller ( Se ) et Être 
mouillé, a*per8. imp. 

Je me suis , j*ai été 
mouillé. 

n 8*est, il a été mouillé. 

Je me mouillerai ; je se- 
rai mouillé. 

n est mouillé ; il se 
mouille. 

Mouiller (jeter l'ancre) , 5* 
pers. prêt 

Mouillure (état de ce qui 
est mouillé). 






A 






A 



» JQ 



« ftyvx 



if O^tf 









e>^ 






i 



y« • • © • •« • 




o < xo • ©• 



dt 






'•«M* 



^>i 



©Z» 



iC 



«y 






.2)' 



«; 






• ©• •/- 



IXlRlRjrO0C17. 

Di&erfonc^. 

r^lBEJIfOI/CFr. 

r^iitfrAoïiefctR. 
ilBEJiroucF^ masc. 

TlMABRMMTS, fém. 

lïm&amun. 
Zjsd. 

Zedigh. > /2;clcr. 

5XBZEG. 

Sehzeguegh, - Isehzeg, 
Adsehzegnegh, 
Isehzag. 
Ebzeo, 

Bezguegh. 

Ibzeg, 

Adhezgueghy 

Ihezzeg. 

Igra AMEKHTHAP'. 

Taovabezga . fém. 



364 

Moule, s. ( à fondre les 
balles, la monnaie, etc.). 

pi. 

Mouler (jeter en moule), 
a* pers. imp. 

MouuH , s. 



pi. 



Moulin à vent. 



Moulin à eau. 



Moulin ( dont une bète 
de somme fait tourner 
la meule). 

— pi. 



Mourir , 2* pers. imp. 
Je suis mort. 



Il est mort. 



Je mourrai. 



Q meurt, il se meurt. 

n est mort avant Tâge. 

Le malheureux est mort 
de faim. 



Je meurs de froid. 



n se meurt d*amour pour 
elle. 

On Ta trouvé ivre-mort. 

Mousse (des arbres, des 
pierres). 

Mousse (aquatique). 



MOU 



«!!Ju 






o «X 



« Cl X 



O < O 



> • ft © X 



li.^lW - ,. 



• Jé^ 



UV^ 



O S^ 



O*' > 



ft rfx 






» >« ^ 




,• O XQX 



O (» X o X ^«y 



« X X « iS/ 



^«M» • t^y J Q^ J 







1 ■■ *• . 






o 



« g/w • • • *^ XX o © X ^ 

oH^b ^t^XiiMd eôU^I 



© © X X o XX 

A. 



i Jbt 



© X X tt x^ 



Kâlbb, masc. 
£oiiab6. 

EsMin QU'BL'KALEB. 

Tasmrt, fém. 
TYnor. 

Titf îrf oa'oman. 

F^ni« masc. - Tahoana, î. 



Feroun, - Tahounats. 

Emmet. 

Moategh, 

ImmouL 

Ademmetiegh. 

ItsmeUat 

Iksefit Rabhi gaeVâmer'is. 

Inghat laz meskin, - Im- 
moat se laz. 

Moategh s'oasemmith,'lHr 
ghayi oasemmuh. 

. Itsmetsat s'eVàchk JilVas. 

Oujant dasekran d^efmeîts. 
Adâl ifB'TisxTBOVitr^mtac. 

Ad AL OV'AMAN, mftsc. 



MOU 



3Ô5 



MouBSB ( écume de Teau de 
savon, etc.). 

Mousseline. 

Mousser , a* pen. imp. ( se 
couvrir de mousse ). 

a moussé. 

D moussera. 

mousse. 

MoussEB (faire), v. n. a* p. 
imp. 

J'ai , il a fait mousser. 
Je ferai mousser. 
B fidt mousser 



Moustache. 



pi. 



Moustique, 
moctabdb. 
Graine de moutarde. 



Mouton. 



pi. 



Moutonner, v. n. 3* pers. 
prés'. 

Mouture (des grains). 
Mouvement. 



pi. 



X • j 



« ^ j 



* ^ > • 






9 ^ J O ^ 



i» j j *ty 









sà^9 j xox 






(I J*»^^ 



« X jn ^ 



«.«• ^*if 



J 



s /» 



OMS 



O . OX O ^ ^ 6 



o 



o^ 



Cl y 



•• 



» X 



n a mis en mouvement. 



' Écorner, Manchir. Se dit en ptrUnt de la mer. 



i 



X«X 



TiKOUFTA , fém. 

Chacb, masc. 
/Aroo/èf. 

£5s:oi7FEr. 

Sekoîi^tegh. -Iskoufet 
Adsekoafiegk. 
Iskoufoat. 
AcHELQHOVM, masc. 

Ttzira^ tém. 
Khebdml, masc. 

Ztfri^ êVkherdel. 
Ikbrbi. 

IkrttTtn. 

IraKOVrOUT BL'BABAk, 
lOGAR TIKOUFTA, 

IzjD, masc. 
Haraka, fém. 

fîoraArotf. 

lahrek. 



366 

n s*e8t mis en mouve- 
ment. 

MouzouNA (pièce de la va- 
leur de sept à huit cen- 
times). 

pi. 

Moyen , adj. 

pi. 

Moyenne. 

pi. 

D estd'unetaSBe moyenne. 



Moyen , s. (pour parvenir à 
une fin). 

Mue (il est dans la, en par- 
lant des oiseanx). 

Muet. 



pi. 



MuEtTE. 



— : pi. 

Sourd et muet. 

Mufle {extrémité du mu- 
seau de certains ani- 
maux , tek que le bœuf, 
le mouton > etc.) 



pi. 



MoFTi (chef de la religion 

mahométane). 
^pL 

MuGiA (crier comme les tau- 
reaux, etc.), a* p. imp. 



MOU-MUG 



?^« 



ir«i^]4-é 






© J' 









J^ jl c^ 









{j/j^\ J^^ 



t.. 



o ^ ^ • 

I 



< t. 



r 








• j 



« Q 



4 



y y 




9 (à y i^ 






« rfxx 






? 



» J 



4IX 



XX 



jaUu 



•Sx 



lahrek iman'i». 



Tamouzounts, £ém. 



Dalemmas, 
Dilemmasen, 

TSALBMMAST. 

Tsilenanasin, 

Oarguezzil ara^ ourfam- 
miî ara. 

Abrid, masc. 

ItSBEDDIL JFBAOUEfr. 



AOOUGAM. '— DaÂGGOUN. 

Igougamen, - Diâggounai. 

TSAGOUOAMT. — TsiiG- 
GOUNT. 

Tsigougandn.'TsiâggQUM!ttL 
Adzzoug tagougaoL 
TAMBBjrifovPT, tém. 



Tikhennoufin, 

MOVFTI. 

Mefata. 
Rbmmàh. 



MUG-MUR 



3fi7 



B a , elle a mugi. 

Il, die mugira. 

n, die mugit 

Mugisseheut (cri des tau- 
reaux, etc.). 

MuGissEMBNT (de la mer). 

Mulâtre. 

MuLB (femelle du mulet). 

pi. 



•tf^^ 



y^ 



Mulet. 



-pi. 



Muletier. 



pi. 



Multitude (grand nombre 
de personnes réunies, 
foule). 

Une multitude de choses. 

HUICITIONS DE GUERRE. 



pi. 



Mon , wifUiLLE (d*an bâti- 
ment, d'oM voie). 

pi. 

MÔB, adj. (dans sa matu- 
rité). 

PL. 



MÛRE. 



■ pL 
MÛR (Homme d*un âge). 






"é 



(A 



J^JÎ iS^ 



\ 



o o ^o ^y 



« .s • 



Vf' 






^ <b^ tt X 






i/* 1^ 



« X ^ 



©^ .» 



.,M 



U'.? 



csj^ 






«/'«^ ». *1 «< 



f*^j 



ilifÎFVIIlIlUIA - ilIfUSmilUIA. 

/(fnsmmtJL - T0lntmmik. 
Abemmah. 

Deî el'bâbâm, masc. 

AmMïB IfWTAKUT, 
TâSERDOUNT. 

Tiserdiîatin. 
AsEBJoovtr, 

Iserdian. 
Ahammae^ 

Ihammarmu 

ICHATH ELOHACHJ, AfEJD» 

DEN KSàEMltA. 

Hadjats khèreUa - Bouhan. 
Mon HA, fém. 

MoumlU^ 
AoBALAD, masc. 

Ighoulad. 
lovwA. 

Oawan. 

ToUfVA, 

OawaïUs. 

EnoAE INTSEM. . 



368 



MUR MUS 



MÛRE (firuit da mûrier). 

Une mûre. 

MuRBR ( fermer par un mur) , 
3* pers. prêt 



M6rier. 

M61UB (venir à matmité), 
3* pers. prêt 

BIdruure (des eaux, du 
vent). 

Musc (parfum). 
Muscade (noix). 



(d. 



Muscadier (arbre qui porte 

la muscade). 
Muscle. 



pi. 



Muscle du cou. 
Muscle de l*avant-bras. 



Museau. 



pi. 



pi. 

Musette (cornemuse). 



pi. 



Musulman. 



pi. 



Musulmane. 

pi. 



ox xo 



w. >* e j « j ^ 









V » 



• m ^ Q ^ j^ 



O 9 J 






« ^ > 

I 



e^ 



o X -» 



* « rf^l 



rf^ 



• .** • j • 









O o' O 



«^ 






-'A 






I 



T^oi/rs, maso. 

TaAkkaxt netsonù, (ém. 

ISOI^J) S'OV'DGEAGE. — luHà 

GBEF, IIdML ÂGBà- 

LAD. 

Tasbtthâ. - Cbbjmemt ifE'r- 
sorr^. 

loawA. 



Hssa, masc. 

Mesk, masc. 
Tadjovzbt BrTBiB, fém. 

Tidjouztin et'thxb. ' 
Tasbtthâ nb'djovzb r thib. 

AzAB, masc. 

J^onraJi. 
OusTOv, masc. 
TiiOiijjfr, fém. 

Takhbnnouft, fém 

7!iciroi7£L/rirr.- Zifxoirr^ f. 

Tichouïlithtin.' Tulouin. 
Imbslbm, 

Inuebnen 
T1MB8LBMT. 

Timselmatin. 



MUT-NAI 



369 



MuTDBLLBifENT (réciproque- 
ment). 

Mtopb. 



Mtrte. 



pi. 



Fruit du myrte* 



•^.x^ • ^ 



(^y 




-» o •> o #^ 



it U y X 



Ci JQ 



GaÎOAR'ASBN. 



Inkes ovsKoviyxs. 



Tabihants, fém. 



rinfcanm. 



Chilmoun, masc. 



N 



Nageoire (de poisson). 
Nager, 2* imp. 
•Taifilanagé. 

Je nagerai. 

te 

n nage. 
Nageur , s. 



pi. 



Naguère, adv. 



Nain. 



Naine. 



pi. 



• x: ", "^ 



^pl. 

Naissance. 

Le jour de sa naissance. 

Le jour anniversaire de la 
naissance du Prophète. 

^ Littéral. « Afles dei poiMons. » 






U Jy ^y J 






U JQ 



«.S 



•• 






« Jii 



U 



tt » ^ 






it J c ^6 






<» ^W. 



* j» • ^ ^ 



/fea iselman s masc. 
AovM, — Oirr el'Âovm. 

Aoumegh. — lâoum. 

Addoumegh, 

Itsâoum. 
Daâocovam. 

Diâouonamen, 
Ma bov kbèeella. -Drous 

GUE' MI. 
AmÂOVCH. OVERIP. 

Imâch, — Oakrifen, 

TaMÂOUCBT. TOVERIPT. 

m 

TimâcL — Tottkrjfin, 
MiLOVL, masc. 
As miloatis, 
Moaload ennebi. 



2/1 



370 



NAI-NAT 



NaItrb , a* pers. imp. 
Je suis, fl est né. 



naîtra. 



Ilnait 



Naman (tenne enfantin). 

Nargissb (plante). 

Naaootiqdb (substance qui 
assoupit). 

Nabinb. 



pi. 



NA5iLLARD|(quiparledunez). 



pi. 



Nasillards. 



pi. 



Nasiller ,^a* pers. imp. 

n a nasillé , il nasillera , il 
nasille. 



Natation. 
Nation. 

De quelle^nation ea-lu i 
Natts (tissu de jonc.) 



pi. 



Natte (tresse de cheveux). 



pi 






"* \ ^ 

,1*— ^** 

jj ^ « « "> ^ 

• • « •^ 



• o^© 






Q y 9 



e ju 



•• 



uy*?* 



o -•' ^o. 



• • • 






© J ©^ 

« «•il 






©«'© 






•r ^ i-^ 



• • 



©J©^©^ 

[♦1 



» ^ 



© © X « ^ y ©» 

©• ©s o ©• •o^ 



© © © ^ ^ 



© f ^^ 




5; 




*i ^ *> <. 









Loirx. 



LoalegK — ibsf. 
iicfibuZ. 

DouDov. — Kakka^ 
Takbilovlt en'nbbi \ fém. 
Itsaouid itbes. 



TiifxERT, fém. 

TWann. — Tinzar, 

DAFBOHNOVff, 

Difeghnoanen. 

TSAFEOBNOUNT, 

Ts^eghnouaitt. 
Fegbnbn. 

Ifeghnen, - At^eghnmi, 
Itsfegknotttt, 



AovM, masc. 

JlfjBLL^. — Tbaifa, fém. 
— DjBirs, masc. 

ilntfa ai d'eVmMa m dû 

Agubetil, masc. — Ta- 
oi7XJtr/Lr5, fém. 

IgnertiaL — TiguertiaL 

ACBBGGOVÂ, m. 

Icheggouân, 



' Littéral. «Morre du Prophète.» 



NAT-NE 



371 



Nattkb (tresser les cheveux), 
a* pers. imp. 

Natter (couvrir de nattes). 

Nattier (celui qui fait et 
vend des nattes). 

Naturel, s. (caractère). 

Ex. : Homme d'un bon na- 
turel. 

D*un mauvais naturel. 
Nadfragi^ (bâtiment). 
Navet. 



pi. 



Navire. 



pi. 



Ne, part, négat. 
Ne PAS. 

Ne viens pas. 

Ne faites pas. 

Je ne sais pas. 

n n*a pas vu. 

Je ne viendrai pas. 

n ne restera pas. 

Ne l'abandonne pas. 

m 

Je ne le connais pas. 
n ne les a pas apportés. 



J u ^ 



« ^ • ^ 



ÔMbj^M fg^i 



f» ^ O 



9 J9 



j%èij^>; 



« s -^ ^ 



S^ 



OliAJUJlS 






(jÉ>WW » »IOj8;l 






Qy y a ^«^ osy 



«> JQ Z ^ 















«^ ^ 
A 



• 
• 



• .> -* 






^x « ©^ ©> 

«y' («^ -)' 

^x © •• ©> 

^x © • • ©> 



Eksov, 

ISSA 8'IGVMnTIAL. 

IkHBDDBM, IZNOUZ IGVEE' 
TIAL, 

ThebiA, fém. 
fr^oj: thébià's delaâlits. 

Thehià's dirits. 
Ieeex. -— - Iqheek cbekef, 
Tabeerouit. »- Tagubr- 

NOVCHT N'BL'IBFTS, fém. 

7V6errDaf/i. - Tiguernou- 
chin neVlefis. 

Chemxf, m. — Sefiwa , f. 

Chekottf. - Ss/âïn. 
Opj?. — Ou. 

OVH ARA, 

Oar detsas ara, 
Oar eskert ara. 
Oar sinegh ara, 
Oar izra ara, 
Oar detsasegh ara, 
Oar itsghim ara, 
Our te'Uadj ara. 

« 

Oar tesinegh ara, 

Oar tendtooa ara. 

ai. 



372 



NÉA-NET 



H ne nous donnera pas. 
Je ne les écouterai pas. 

NÉANMOINS, adv. 

* 
NicESSAiBE (Etre). 

11 n est pas nécessaire. 

Nbple (fruit). 

NÉFLIBa. 

Nbgrb (esdaye noir). 



NiCRESSB. 



pi. 



pi 



Neige. 



de 



Montagne couyerte 
neige. 

Neige (H). 

Il a neigé. 

n neigera. 

Néncpar, s. (plante aqua- 
tique). 

Nerf. 



i»^ 91 



pL 



Nettoyer, a* pers. imp. 
(rendre propre, net). 

n a nettoyé son bemous. 



y o 






•* ^f, •-. 






o X 



» r Q y 



u 



« "x 









iè Je J> « * ••*'•**'' 












^«x 



«SX ^«X " ^ O • 






UaAJt 






O ^ O X ox 

I X 



Our ghenditisak ara. 
Oar senseUegh ara. 
Amma. — Lakiw. — Màha, 

IlZMM, ISTSEBAK. 

Oar ilzim ara, 
ZÂRoan, maso. 
Tasettha frE'zÂBOVB, fém. 
Akli. 

Aklan. 
Ta EUT. 

Taklatin. 
Adpèl, masc. 

Adrar imelUs'it ou'dfel. 

IeeAT OV'DFEL. 

Ighlid ou'dfeL 
Adiout oudfeL 
TiIfert, fém. 

AZAR. 

Izouran. 

EsFETB. — ErnsN. — Ek- 
ees ilefthan '. — &• 

RED *. 

luared ahidi's. - Ikkes 3^- 
thon i oahiiis. 



^ Litténl. «Ote U malpropreté , la saleté.» — ' Littéral. cLave.» 



NEU-NI 



373 



U s'est nettoyé les dents. 
Neot (nombre card.). 
Neuf, adj. 



pi. 



Neuve. 



pi. 

Neuvième ( nombre ord. ) . 

Neveu ( fils du frère ou de 
la sœur).. 



pi. 



Nez. 



pL 



Ni , particule conjonctive et 
négative. 

Je n aime ni l*un , ni l'au- 
tre. 

n n est ni grand , ni petit. 



Ce n'est ni bien ni mal. 



• x?^ •^•y 



Ur^ 



«XO X 



•*• • 



V ^ 






« ^ © • «I ^ 



• il • « 









iî 11 o ^ t o 









« ^« .^ 






• 
^ 



n ne gagne ni ne perd. 



Ni toi, ni moi. 









« s XX 






i/r&R toughmas'is, 
Tbsâ, 
Dadjdid. 

Didjdiden. 

TSADJDIT. 

Tsidjiidin. 

Ettsistsâ, masc. — • Ouïs- 
T8S8Â, fém. 

Ammis n'bgma. — Ammis 

OOLETSMA. AîAOU. 



Taroua negma. - Taroua 
ouletsma. - Aîaouen. 



Anzaren, masc. — Taqhan- 

DJOUHT, fém. 
Tighandjoarin. 

Lj. — OVB, 

Our isehibbigh ara la 
oaayi, la ouihin. 

Ma hoa damekran, ma hoa 
damezian. - Oar illi mok- 
ker, our iïli mezzi. 



Oaayi ma hou delaâli' 
ma hou diri. 



Our irebbah, our ikhesser. 



La ketch, la nek. 



374 



Nid. s. 



pi. 



n a fait son nid. 

n fera, il fait ton nid. 

NiicB (fille du firère oa de 
la sœur). 



NiBB, a'pere. imp. 

J*ai,ila nié. 

Je nierai. 

Ilnie. 
NiTRB (Sdde) 

N0CB,8. 

pi. 

Ds ont célébré les noces. 
Nœud. 



pi. 



NOBOD 



pi. 



NID-NOI 

m 



o oxx 












o «l* tt 



• ^ « «^ 



•^ © #'©x 



Jdt 



« sr -^. 












<9î 






.A 



IJ • 






t»-rj^ 









^ 



3 

» M 



Noir. 



pi. 



y 
**y ^ 

y 



« y%t ^y 



AcM, masc. 

Achomeh, 

Isker âch. - IdcAcft^dl. 

Aiiâchchech. - ItséckdddL 

Taechicht N'bgma.^Tak- 
chic ht ouletsma, — 
Taîaout. 

Tikchkhin n'egma, — Ou- 
leUma. •— Tataoum. 

Ejtkee, 

Nekregh. - lenker. 

Adnekregh, 

Inekker, 

MeLB BLBAROaD. 

Tameqbea, fém. 

Timegknoain. 

Sekren timeghrioam. 
TjEsi. — Taeeeeoust. -^ 

TlKEBSI. « — TlKREST. 

9 

Tirsiouin. — Tikerrousin. 
Tikenioain, — Tikersin. 

Ieeiz, masc. 

Irrizen, 
Beeeie. — Daebekae, 

Diberkanen, 



* Excroiffanoe qui vient inr la partie ext&rieiire d'an arbre , d'une plante, etc. 



NOIBB. 



Temps noir. 

D fidt on temps bien 
noir. 



Homme qui a Tâme noire. 

Noir (couleur noire). 

NoirAtrb (tirant sur le 
noir). 

Noircir, y. a. a* pers. de 
mip. 

J*ai , il a noirci. 

Je noircirai. 

D noircit. 

Noircir (Se), v. n. a* pers. 
de rimp. 

Je me sub, il 8*est noirci. 
Je me noircirai. 
H se noircit 



Noix. 



pi. 



Nom. 



pi. 



Quel est ton nom ? 



Il est venu me demander 
mon nom. 



NOI-NOM 






• ^ 



« ^u 












w ^^^ « 



> «. < «IX 



(j^^ cr^^'j^^' 






• ^«y»» tt ^ 



^ (* 



• • 



• '*^.. -i" 



ji:^ 



**c^ •< 



yl^S jl — «f);^t 



J 



"^^•x 



/» tt 



#» • 



• r. 



tt -^ tt^^ •< 



5i 



c^<» 



(f)t^^ 






• #* « 



d)^-^^ 



tt • «^ttX 



tt ^ 



J 



vx 



tt tt ^ X 



VX • 

o o 



tt tt 



OJ 



1^1 



ttx 



tt tt ^X 



« « 



tt tt 



I 



375 

TVifteriamn. 
EXhd daberkan. 

Ediùwdt tsaberkmt - EV- 
hal herrik. 

Ergaz ouVis daberkan, 
Tmbrekt, fém. 

ImAL CHOOi GHEE TEBEEKT, 

Eseeeeek.'Eee daeeeean. 

Seherk$gh, - Itherek. 
Adseberkegh, 
Isb€TTak» 
Eeeek. 

Berkegh, - Ihrek, 
Adberkegh, 
Iberrek. 
Tagousimt, {.'Aoousim, m. 



Tigottsimin, 



IsM. 



Ismaouen. 

Amek isniik? - Anona d'is^ 
rnik? 

lousayid iseha'yi ghrf if- 
m'iott. 



376 



NOM 



Totiblie toujours son nom. 

Je lui ai donné en votre 
nom. 



Nomade ( sans habitation 
fixe, errant). 

pi. 

Nomade, fém. 



Nombre. 



pi. 



Sans nombre (en grand 
nombre). 

En grand nombre. 



Nombreux ( en grand nom- 
bre). 

pi. 



Nombreuse. 



pi. 

Nombril. 



pi. 



Nommer, a*pers. imp. 
Je Tai, il Ta nommé. 
Je le nonmieraL 
n le nomme. 
Comment se nomme ceci P 






^ • 



ii^ 










u 



G& 



S^«^ 




'Jl^ 



»t 



< • 



^ ytt^ 



.> «.>'(; 



C^ Q ^ j 



A. 



«* ^« /» 



«* • -^ 



y^S^ - (;>tlÛ 



9^ n ^ 









A 



A 









... b 



.?x .^r" « -^*'^ •-'' 






tf « 



Datm fetofcoajfc im'ii. 
Efkigh'as ouayi ghefimik. 



r X 



Itsoaddja. 

TsegaJjyan. 
Tbtsgaddja. 
Tsegaddjants, 

A 

ADAD,Taaac. 
Bghir âdai. 

Ichath. - Ikter. - louguet. - 
Bouhan. - Khèrella. 

Ichath. — Ieteh. 
Chaten, — EJetren. 

TSCHATH. TmETE». 

ChathenU. — Katrents, 
TiMiTH, fém. 
. TbniAin. 
Semmi. 

Semnûgh'as. - Isemmaîas. 

Assemmigh. 

Itsemmi'îas. 

Amek tetsemmim i eVhai^a 
ayi ?' Amek as'tekareaJ- 
Amek imis. 



Gomment vous nommez- 
vous? 



Je me nomme un tel. 

Non (part. nég.). 

Dis oui ou non. 

Viendras-tu, ou non P 

Non , je ne veux pas. 

Je crois que non. 

Je ne Taime pas non 
plus. 

Nopal (cactus). 



Nord (et vent du nord). 
Nostalgie (mal du pays ). 
n est atteint de nostalgie. 
Nos et Notre , pron. poss. 



Nos enfants. 

Nos maisons. 

Nos bœufs et nos chè- 
vres. 

Notre fils. 

Notre roi. 

Notre jardin. 

Nouer, 2* pers. imp. (faire 
un noeud). 

J*ai, il a noué. 



NON-NOU 



y <* <^ X • ^x 









• -'x -x^ 



Jl Ai *il Jyki» 

XX «x y . -»V 






















0^^ O X « 



•i 






^i ^ILâb ^1 ^ 



•X 



^1 5l^l> (^Uï y,r,i 






*-< 









tfSX « « X OX 






cri 



377 

ilm^A karenak? - ./Im^A 
ak'karen ?-Amek ak'sem- 
min,'Amek semmanak. 



Kareniyifelan. 

Alà. — ASEL. 

Inid ih negh ala, 

Atsas0th negh ala? 

Ala our beghigh ara. 

Ibaniyi aseL 

Oakanma nek our te'tshih- 
bigh ara, 

Taârist, fém. — ElkbR' 

MOV8 JBOUMiiBN. 



ASMAOVI, 

KaiK QHEF TAMOVRT, m,. 

Itskhik ghef tamoart'is. 
Nage. — Eb'naqb, — D'A- 

QLA BN'NAGH. 

Elouachoal ennagh, 

Ikhkhamennagh. 

Izgaren tseghatten d'agla 
ennagh. 

Memmit'nagh, 
Agaellid ennagh, 
Tadjenants ennagh. 
Ekrbs. 



Kersegh. - Ikres. 



c .. 



378 



NOU 



Je nouerai. 
Il noue. 
Noueux (arbre). 

NOURBICB. 

Nourrir (allaiter), a* pers. J 
imp. 

Nourrir (élever) , a* pers. 
imp. 

Nourrissant (^i sustente, 
qui nourrit beaucoup). 

pi. 

NOURRISSAKTB. 



« ^« -^ •• 



-Pl- 



Nourrisson (enCint que Ion 
nourrit).. 

Nourriture. 

Nous, pron. de la i" pers. 
plur. 

Nous, ppon. régi par un 
verbe. 

Donne-nous. 
Apportez-nous. 
Tu nous a conduits. 
Il nous a dit. 
n nous verra. 
Vous nous écrirez. 



Il nous frappe, 
n nous rend. 
Nous, régi par une prép. 



»l 



«s ^ 






9 9 é^ Q 






AMenegh. 
Ikerres. 



Tasbttha 



DEG'S IRMXUK. 



9 y j 



TjBDBAÂTS. Te880U' 

TffOVTB, 

SOUTHET. 



iXj I Rebbj. 



9 9 



•^•^•x 



• *»y y9 ^ 

^ T ^^ ^ ^ ^ 9 y * u^ 



« «•. • 



M ^ 



\ 



9 y J 



9 J 



9 yy 






9 •«• 



9 U y y 




•••^.S 



ilSK^ 



• I . .• 




9^ 



ISEBOUAi, 

Serouam. 
Tesebouaî, 

Serouatnts. 
El'thovfan mazal itet- 

THBT. 

OuTTCBj, maso. 

NoUKlfl, fém. - NOVKBNTI, 

Age. — Agbbn, 

Efk'agh 

Aouit'aghd, 

Tesaoaeth'agh, 

Innaiagh. 

Agh'izer. - Agkenizétr. 

Agk'taroum.'Agh'tektebem. 
Ikkat'agh. 

ItUaraïagh. 



é* — é| Gir.- 



Nagb. 



NOU 



379 



Chez nous, atec nous, 
parmi nous , sur nous, 
devant nous. 



Ce livre est à nous. 

Ce cheval n est pas à 
nous. 

Nouveau (De), derechef. Il 
a fait de nouveau. 

Je lui ai dit de nouveau. 

n dut qui] vienne de 
nouveau. 



Nouvelle , avis , conte , his- 
toriette, s. 

pi. 



Qudles nouvelles y a-t-il ? 



n n y a pas de nouvelles. 



J*ai une bonne nouvelle 
à vous apprendre. 

J*ai reçu aujourd'hui une 
mauvaise nouvelle. 



Il est parti et on n*a 
plus eu de ses nou- 
veUes. 

D a demandé de mes nou- 
velles. 



« xtt 



u ^u » 






• S^ ^ 



^9 JX 



j-il ^ U «|1 yt^\ 






•.*' ^ •••• 



(Jé.UajI 



• tt** X 



- U- 









/v 



9 J y 



j4 i:;» -j4ii* *-û) 







•S^ uy cy^ 












Ghoarnagh, - Dii'nagh,' 
Garagh.Feiragh,Fel 
lanagh. - Ezzat'agh , 
Ezzat'nagh. 

EVkeUah ayi ennagh. 

Aoadiou ayi ma hoa en 
nagh, 

lÂOVD. 

Aottiegh mudgKas. 

Lazem adidoud addias. - 
Addias tikkelt nithen. 

Kbsbmr, masc. 

Khêbour. 

Achoad'erkheher? - Amek 
illa elhaU 



Ottlach eVkheher, -EVkhe- 
her our illi • Our toufith 
eVkheher iîlan. 



Ghouriyouen eVkheher ak- 
khehberegh is delâalit, 

lottsa'yid assa eVkheher 
dirit. 



Iroah , g' as enni our ikkil 
eVkheher felVas, 

Iseksa eVkheher felVi. 



380 



NOU-NOY 



Je vous prie' de me don- 
aer de yos noureBes. 



Je sais de yos nouvdles 
(je sais qael homme 
TOUS êtes, je connais 
YOS actions). 

• 

Tu auras de mes nouvel- 
les; je te donnerai de 
mes nouvelles (je me 
vengerai). 

NODTBLLBMBHT (depuispcu). 



NovEMBBE (il* mois de 
Tannée). 

NoTAu (d'un fruit). 

NoTBR (arbre). 

Noter, v. a. a*pers. imp. 

Je Tai noyé dans la ri- 
vière. 

D fa noyé. 
Je le noierai, 
n le noie. 
Noter (Se) , a* pers imp. 
Je me suis , il s'est noyé. 



Je me noierai. 
Il se noie. 



» ^ «x ^ 









9 ^ s *^ A J ^ 1»^ ^ 






<< *. "" ^'^ 



^^^ <* 



3»-6ri>* 



7Vé>' 



\ 



t»^ «H X (I 



XL • ' 



cm; 



• 
5 



«^•c-» 



o ^ 






9 ^ ^ 9 9^rs ^ 



9 C^^ 



«^s*-*^ 



31 



« «-'«, 



#'• 






O (» ^M ^ 



«» .5^ « 









Akliyi itdsoutregk ze'k a^- 
iseUiebhereth ghefetïud 
inek. 

Ketchini, senegh dieghtik, 
- KetA senegh aehoa 
tekheddemeih. 



Aough zegui, achou ara 
aJàdHasen^. - Azekka 
ak'seknegh '. 



Ma bov khsrella. — Ma 

HOVZIK. DhOUS GUE* mi. 

NOVWMNBMB. 

Abaâ. — Ighes, masc. 
Tasettha ov'gousjm, (ém 
Gbeebek, 

Gherrekegh't g'oaasif. 

Igherrek'it, 
Atgherrekegh. 
Itsghenik'it 
Egbhek. 

Gkerkegh, - Ighrek. - loait 
ou'asîf^, - Ittchat on'- 

Adgherkegh. 
Igkerrek. 



' littéral. «Prends de moi ce qui t*anrÎTeni.» — ' Littéral. Denudii je te montrerai.» — ' Lxtténd. iLaii- 
« vière Ta emporté. » — * Litténd. «La rivière Ta mangé. » 



r 



NU-NUI 



381 



Nu (non vêtu). 




Daâriaîv. 


n) 




ÊMiAnfinéM 


pi. 


i^uAi Muion. 


NCE. 




TSAÂBIAWT. 


pL 




Tsiàrianin, 

• 


Il 8*e8t mis tout nu. 




lârra inuinis. - Ikkes eV- 
haoaaîdfis. 


' n va nu-pieds. 




Iteddou hafi, • Ihfa. 


Ilest nu-téte. 




Nettsa akerrotsioârian. 


L'afTaire a été mise à nu. 


^uù. ujud^âaS iû^Ut 


EVhadja tekckef, - Tefiak, 
' Tehan. 


Nuage. 


X * y 

(^^\ 


AsiGNA, masc. sans pi. 


n y a beaucoup de nuages 
aujourd hui. 


y ii y 41 V 


Assa ichath ou signa. 


Nuageux, adj. (couvert de 


^^.âft^t (JNNiâ»S 


Dec* 8 AsioNA. 


nuages). 
Le ciel est nuageux. 




• 

Tignaoa deg's asigna. -El 
hal s'oa signa. 

1 


NufiiLB (qui a atteint Tâge 
de se marier). 

ni 


uy ft. 

M ••^ 


Iblegh, 
Belghen. 


pi. 
Nubile, fém. 




Tbblegh, 


ni 


! -î" 


Belghents, • 


pi. 


NuBiLiré. 




Belouqb, masc. 


Nudité. 


•^•r 
<«*» 

^ 


Aârri, masc. 


Nuire (ûiiretort, etc.) a* 




Dhovr, 


pers. imp. 
Je lui ai nui. 




Dhouregh'as, 


D m*a nui. 




Idhouriyl. 



X • 






382 



NUI-NDM 



Je nuirai. 
H nuit. 



NoiT, 8. 



pi. 



Cette nuit 

La nuit dernière. 

La nuit prodiaine. 

De nuit , pendant la nuit 

D dort jour et nuit 

Bonne nuit. 



D fiiit nuit 



Venez à la tombée de la 
nuit 

La nuit est trèa-ayancée. 

Nuit (Passer la), v. a'pers. 
imp. 

J'ai, il a passé la nuit. 
Je passerai la nuit, 
n passe la nuit. 

NCITAMMENT. 

Nul, nulle (pas un.) 

Nul, nulle (sans valeur, 
inutile). 

Numéro (nombre, cote). 



•^ j •• 




XM05I 









J 



« y 






J9» 






u 



Itsdhownai. 
Ira. — IdBj masc. 
OalAoïi. — Omtkgau 

IthiâddaJL 

ith ara, adàhmiL 

Deguith. 

Iggan tlà Jtoa'as. 

ItKik doMàii. - Atsegnetk 
s'elkhir. 



IomweikiA.'IghIidiàL 



Akken ara ighU ilk» arofuik. 



lAdda îtft. 
Eirs, 

Ensigh. - Irua, 
Adensegk, 
Itsnotts. 
Deovitb, 

OVLAMMA jyTiOVBN,£ém, — 
OVLAMMA D'TIOUET, 

BaTHEL. — OUR I8LJB ARA. 
NiCHAN. — N0UMR(AJ, m. 



NUM-OBJ 



383 



NUMBBOTEB, 2* peT8. imp. 



Nuque. 



iè ^ J ^J 9 9 



» ^ ■> 



V^ Oy* — J^3' 







GHEF, 
Takhjitht NE'TâME- 

GBATBT, fém. 



O 



O, inteij. pour appeler. 

Obéir, y. a. a* personne de 
lunp. 

J*ai, il a obéi. 

J'obéirai. 

Ild)éit. 

Obéissakge. 

Cette tribu est sous mon 
obéissance. 



La femme est sous robéis- 
sance de son mari , 
comme Tesdave sous 
celle de son maître. 

Toutes les tribus lui ont 
prêté obéissance. 

U les a rangés sous son 
obéissance. 

Objet. 

C'est un objet de bien pe- 
tite valeur. 

Porte à la maison les ob* 
jets que j'ai achetés. 



u^ 



^ 



I 












-^ I -^ 



(^ 



^-: ^ • ^"^^ «-< 



tfyî <i;S-«^»^j' ^ï (^' 



« * 



9 . ^^**f X 



^^\6\Ui ^i>tt «^,1 



«.5 ^ «^ 



i4. — Jii. — Ai, 
Tbouâ, 

ThouAgk. — Ithaâ. 

Adthouâgh. 

Itsihoaà^ 

Tbaâ, fém. 

ElArch ayi datm thaâ inoa. 
- Daou eVamer in oa. 



TametihûiU têkkim daou 
thaâ ourgaz'û, am akti 
daou sid'is. 



Thonànas êlârach ak. 



Isekchem'iten iàoa AaA 
in'ei. 



Chi, — Hadja. 

Ech'cki ayi onr ùoaa ara 
khèrella, 

Aoai eïhaouaîâj oïddak 
ourigh gher ou'khkham. 



384 

Ne me parle plus de cet 
objet. 

Obliger (forcer à) , a* pers. 
imp. 

Je Tai obligé k partir. 



n m'a obligé. 

Je les obligerai. 

D nous oblige. 

Il m*a obligé (rendu ser- 
vice). 

Vous m'obligerez beau- 
coup. 



Oblique, adj. 

Oblong ( plus long que 
laige). 

ObSCDB, OBSCURE. 



ObscuritA. 

Observer ( regarder avec 
attention ) , 3* pers. 
prêt 

Occident. 

Occiput (le derrière de la 

tête). 

Occupation. 



Occupé. 



pi. 



OBLOCC 






^ 



^<. «^.©-^ 



«£x 



J^ ^^j^jlLm\ v-iiô 



^y^ ^ ** - ^ **. X- -^ 



Cl)*' 






X o 




tf/* «<<' 






tt O « 




© o 









o ^ WX Q ^ t» ^ » y 






U' 



u ^ ^ u u 



• 

^ 






(I « C»x 






là y 9 



Q Q y 












^ w 



•z» 






jS'iîa dasaoaen, oar yi'- 
sionel ara ghefouayi. 

KeLLBF. EaKER TAMARA 

FBLL'. 

KellefeghfelTas setamara 
adirotth. 



Ikelteffem. 
Aâkellefegh/elTasen. 
Itskelliffellanagh, 
Ikhdem eVkUrfeiri 

Atssekreth iegai eVIAir. • 
Atskhedmetk deg'meï- 
meziia, taijmilts. 



IlOUDJ, -~^ DaÂODMUAIT. 

DaKEMLAN AKTBB OU'ABEA' 
OVAN, 

Dbg's dhalam, — Db&s 

TALLEST. 

pBALAM, m. - TaLLEST, f. 
ISKED, 



I 



Gherb, 
Tasegnint, f. 

Chegbbl, m. - Khedma, f. 
Dambcbobovl, 
DimechghotUen. 



OCGUPBK. 



pi. 



OccDPB (Êlpe), V. 3' per». 
prêt. 

J*ai été occupé. 

Je serai occupé. 

B est occupé. 

Octobre ( i o* mois de Tan- 
née). 

Ogtogbnairb. 

Oculaire (Témoin). 

J*en ai été témoin ocu- 
laire. 

Odeur. 

Bonne odeur. 

Odeur suave, délicieuse. 



Mauvaise odeur. 
Odeur infecte. 
Odieux. 

pi. 



Odibuçe. 



pi. 



n m*e8t odieux. 



OCC-ODI 




Q U J O^X 


TSAU^CBOnOVLT. 


• 


Tsimechghoalin. 




ICHGHEL, 


0^ U é^ 


Ckeghlegh, 




Aicheghlegh, 


JX^ 


Icheghghel 




Kbtoubbr. 



385 



Q p ^ T. ' <* ^ 







«t j «^ <i 



UJt; 






«s»/'® • 







.>• ^ 







> Littéral. «Odeur bonne comme n (elle venait) du paradis.» 



TbUAHIV I8EQQA8BN OV'B* 
L'ÂMBB'18. 

Ou IN IZRA 8B'TITTB*IS. 

Ouayi, nek zerigh't se'tit" 
th'iou. 



RiHA^iém. 

Riha delâaîitt, 

Riha delàalits'am zoun 
gueVdjenna \ 

Riha dirits. 
Riha teufouh. 
Dambkrovh. 
Dimekrouhen, 

TSAMEKBOVHT. 

Tsimekroahin. 

Kerhegh't — Nettsa dà- 
mekrouh ghouri. 



35 



386 



ODO-OEI 



Il est odieux à tout le 
monde. 

Femme odieuse à son 
mari. 

Odorat. 

OnORIPiRANT, OPORIPÉ- 

RANTE. 



Œil. 



pL 



Le blanc des yeux. 
La prunelle de rϔl, 



n a fermé les yeux. 

Ouvre les yeux. 

Il a levé les yeux. 

n a ouvert de grands yeux 
(d*étonnement). 

Il ne le voit pas d*un bon 
œil. 



En un clin d^œil. 

Ta reconnu au premier 
coup d'œil. 

D a jeté les yeux sur, vers. 

(Xil pour œil, dent pour 
dent, vie pour vie. 






J 









0*0^=; 



l 



s^ y^^ yy 



kj>3 






m ^ 

.A 






A 



X « xx 






u 



►I 



A. 



« ^y Oy 






©X O -•«y ^x 






^9 J r^ 9 m ^ QJ 



fe tfj! JViiijI 






A. ... . A -i- 






r* «âi>*^ t»^' 



O/- 



9^ u t:^ X 9 y 






«"» WW ».W,> 



j^k^A^kfS 




9 ^ X 




Kerhant medden ak, 

Tametihoai tsamekrouKt 
ghour oargaz'is. 



Anzarsn, m. 

Rihas delaâlits. -Deg's riha 
telha nezzak. 



TiTTB, fém. 

TatthiomrL — Allen, m. 

Amellal ne'titth. 

Menanou. - Aberkan ne- 
tittk, m. 

Ikken, - Ikmeck allenis, 
Eldi allenik, 
Irfed allenis, 
Isoufegk allenis gkef^. 

OuT itthal ara ghoarsen 
se'titth eTmahihba. 

Gue'tirmekt ne'tittk. 
Akken t'izra, issenit. 

Igra allenis gkef, gher. 

Titth gae'tilth, tonghmest 
gue'toughmest , rouh 
ga'erroah. 



* Litlénd. «Ha sorti ses yeui sar. » 



ŒI-ŒU 



387 



Il est sous rinfluence du 
mauvais œil. 

Elle lui a donné dans Tœil. 

J*ai du travail par-dessus 
les yeux. 

Il l'a dévoré des yeux. 

Œil de bœuf [bupktalmas, 
plante). 

(XiLLADB (coup d'œil, re- 
gard). 

pL 

. Il lui a lancé des œUlades. 
Œillet (fleur). 

pi. 



X ^ J 



Œillet d*Inde. 



Œillet sauvage (rouge). 
Œillet sauvage (blanc). 



Œsophage. 



pi. 



OEop. 



pi. 



A^ iSJ^' 






»• f»^*' 



yi^\ Jjûj J*Û ^j 



U ^y J • c^ 



^j«#-AâJUm 






Q O J O yy 















ift . lis -^\ 






*m m 



Œuf frais. 

Blanc d*Œuf. . 

Jaune d*Œuf. - 
Œuvre (action). 
Œuvre (Il a mis en). 

> Littéral. «Elle lui a rempli rœil.» — ■ ' Littéral. «D'aujourd'hui.» 






o ^ it y «y gy 



ox 



lougha setitth. 

Tetchouras tittk \ 

Ghouri cheghel zennig ou- 
l'ion. 

Ittchat s'ouallenis. 
Tafskrount, fém. 

Gbbmza, fém. 

Ighmez'as. 
Takrenfelt^ fém. 
7ïArCTi/cKn. 

TaKRENFELT BOV EL' THE- 
BAK. 

BoV'ZEDOOz, m. 

BOV'MELAL, m. 

Abouhchicb, masc. 

Ti4JfJB££ii£r^ fém. 
Timellalin, - TighHin. 
Tamellalt tsadjedidt - Ott'- 

Amellal ne timellalin. 

Aoaragh ne' timellalin. 
FiÂL, m. — TiOi7J5£irjiii,f 
IsKEB. — Ikhdem. 



25. 



388 



OFF-OIS 



OppEifSE (injure). 

Offenser (faire une offense, 
une injure) , 3" p. prêt. 

Offenser (S'), se piquer de.. 
3* p. prêt. 

Offensive ( Il a pris Y ) , 
terme de guerre. 

Offrir (un présent), 3' pers. 
prêt. 

OhI (interjection en signe 
d*étonnement, de sur- 
prise). 

Oie (oiseau aquatique). 

pi. 



Oignon. 



pi. 

Oignon sauvage. 



pi. 



Oindre (frotter de subs- 
tances onctueuses.) 

J*ai, il a oint. 
J*oindrai. 
n oint. 
OiSEAC (de grande espèce). 



pi. 



OisÉAD (de petite espèce). 



pi. 



Oisif. 



pi. 



• « • x*^ 



• *• 



« ^<fy 



u ^ oy 



y y** /• y J 




• • 



ft yj y *èy 



,^ut 






•gx • 



ft s 



u ttx 



^1 



ca^ 



o o xo 



y yu 



« y 



U J 



O V J 



»! 






• X 



tt yyy 
(^^l 



<è y u y fty u y 



Bmkbsa. — Taouamegma, i 
Irouem, — Ibkbbs. 

loVGBA OU'ML*KBANBSVIS 
GBSF. . . 



IbDA OV'MSBGBJ. 



loVWID BL'BEDItA. 



Obobo! Ia. 



Taovzzbts, fém. 
Tioazzetin. 

TiBSBLTS, t EzLIM,m. 

Tiheslin. — Izkanin. 

♦ 

TOUKPILTS, f. OUKFIL, m. 

Toukfilin. — Onkfileiu 
Edbbn, 



(s^*>S8-gÂ^^ 


Dehnegh. - Idken 


«X y Qy 


' Addehnegh. 


U ^ y y 


Idehhen, 





Tbib. 


jyh 


Tkîour. 


O X 

y 


Aktbitb. 


o ^ « 

y 


Iktatk. 


u y uyy 


Damâdax. 


• • y 9 y 


DimAiaxen, 



OIS-OMB 



389 



OiStVB. 



pi 



Oisiveté. 



Celui qui prend Thabi- 
tude de Toisivelé ne 
prospérera jamais. 

Oison (petit de loie). 



Olive. 



pi. 



Olives (de la grosse es- 
pèce). 

Une olive. 
G)uleur olive. 
Olives sauvages. 
Olivier (greffé). 



pL 



Olivier sauvage, 



pi. 



Ombelle (plante). 

Ombrager (donner de Tom- 
brage),v. a. 3* p. prêt. 

Ombrageux (Cheval). 

Ombre. 
A Tombre. 





















1 



• </•/ c ^«^ 



s>?> 



<» «rf^^ 



jl^jj JtU^ *±>;^ 



C^ 












c^ey^ 



w^y 



e .«^ ««^ 









TntnAàazia. 

Adz, masc. 

Gain iimonmen s'eVâdz, 
moahal guefâme'ris 
adirhàh. 

Afrovkh WE'TAOUZZSTS. 

AzEMMovR, masc. 
Izemmoaren \ 
Azerradj, masc. 

Taâkkaît ouzemmoar. 
Lounis am oazemmoar 
Azebbouj, coM. et m. sing. 
Tazsmmovrt, fém. — Ta- 

8BTTHA OV'ZBMMOVR. 

Tizemmerin. 

Tazsbbovit. — Tasettha 
ov'ZEBBOUJ, fém. 

Tizehboujin. 
OuFFAL, masc. 

ISKBB IrRA TILI '. 

A 

AOODIOV IDJBFFEL. ITS- 

KHAÎAL. 

TiLi, fém. 

rtiii. 



* L4 pluriel ixemjmnmn est pea uâté ; ii ne s'emploie gaère que comme nom de vâiage ou de pays ; mais , pour 
déngner le finit de Tolivier greffé , on se sert généralement du singulier oMmmoiir, qui est alors employé comme 
nom ooilectif. ^ * Littéral, til a fait , il a rendu de Tombre. • 



390 



OMB-ON 



Ombre (apparence fantas- 
tique ). 

L*enfant a peur de son 
ombre. 

Ombre (Semeltreàr),a*p. i. 



Je me suis , il s* est mis à 

Tombre. 
Je me mettrai à Tombre. 

II se met à Tombre. 

Allons nous mettre à 
Tombre. 

Omettre (volontairement), 
3* pers. prêt. 

Omettre ( involontaire- 
ment), oublier, 3* pers. 
prêt. 

Omission (oubli). 
Omoplate (os de Tépaule). 
On , pr. indéfini. 



On dit. 

On m*a conté. 

Quand on est seul, on 
s*ennuie. 

Si Ton vient, dis qu'il n*y 
a personne à la maison. 

On ne peut sortir de la 
ville sans une permis- 
sion. 









^ ^ « ©• 



\ V - * A . A 



X | l / |M 



il 



o - • 









«/S • ©• 






OwO^ Olk^OX 



C^ .«'^ « Q ^ tà> 



^-4^l' 



,t 









c • ^ 



A. 



« .«^ 



»*^(J*^I 






^«i\^ (J 



U 






O • y*^ C» ©y» 



I 



41 • « • a y j Sx • 



Khi AL, maso. 

Akchich itsaggad gueT 
khîaVis. 

DbBLLEL. KlÎEL l'TIU 

Kl M l'TILI. 

Dhellelegh, - Idhellel 

Addkellelegh. 
Itsihellil - Itskïel i'iilL 
Eîa anrotth anekkim i'tiU. 

OUR ISKIB ARA. IdDJA, 

ISHA. 



TiSHI. 

Ighes 17'ikhf ne'taîts, m. 
Medden, — YiouEpr. — Ou- 

LAMMA lyriOUEN. 

Ennan. - Ennan medden. 
Hakaniyi. 

Ouin itsghiman ouahd'es, 
itsdhik eVkhatherù. 

Ma illa iovLsad yiouen, 
m'as oalakad g'oakk- 
kham. 

Oalamma d'yiouen our v> 
mir adijfegh gue'tem' 
dints heJa tesrih. 



OC-ONZ 



391 



Ne vous fiez pas aux on 
dit. 

Le quen dira -t- on ne 
m*importe guère. 

Once (poids). 

pi. 



Once (petite panthère). 
Ongle (paterael). 



pi. 



Mon, son, notre, leur 
oncle. 

Mes, ses, nos, leurs 
oncles. 



Ongle (maternel). 



pi. 



Mon , ton , votre , leur 
onde. 

Mes , tes , nos , vos oncles. 



Ondée *. 

Il est tombé une ondée, 
n va tomber une ondée. 



Ongle. 



pi. 












o^' 






• jy 






ii ^^ 



-ê^ - U^-^ 



Onze. 




** ^ < i ^ ^ 






« y il / 



Our tsamen ara s'ouaoual 
medden. 

Our lichka ara aoual 
medden, 

Taoukaît, fém. 
Tioukain. 

IzEM NE'TEGHATTKN, maSC. 

A 

Am. 

A 

Amoum. 

Amm'i, Amrnis, Amm'it'- 
nagk, Ammit'sen. 

Amoum i , Amoum' is , 

A 

Amoum' it'nagh, Amoa- 
m'it'sen. 

Kbal. 

KkouaL 

KhaVi, KhaVik, KhaVit- 
ouen, KhaVit'sen. 

KhouaVi , KhouaVik , 
KkouaVit'nagh, Khoua- 
Vit' ouen. 

Agveffovr, masc. 

louta ou'gueffour. 

Achemma akka adiout 
ou'gueffour, 

IcBCHER, masc. 

Aichcharen. 
Ahdach, com. 



' Plaie forte et de peu de durée. 



392 

B a «ne aphthaimàe. 
CVtc». 

pr*f.v> . 



ONZ-OR 



u ^ o ^ tÉÉ<^ m ^ u ^ 



^t«x^Li^t j& K x.^>ÉÉ> tf 3 



' ^ ^ 



pcrtutt. 
Il a«f '* I 'J4^ àul «ni unnps 



V.^» «ta Hb^ 



A.ii% i%r-*, » .K a»|.V 



» » 1. 1 • aWi. 



« % » ««••%• <^ 



l % V « » •%, 



n'^% - \. '». 



^v- V»» «\ *'«V. 



Q m ^ « IV X 






• M^ 



«^o ^ 



-^g 



M ''^^ O «-^0 ^ O •• 






^^ 



• UJ 






•^ s <^ 






J» •• 




« • ^1 



^« >• 




r 



A ^ « ^ « ^« ^ 



f 






* = ^ -* 



> ^ .^ a ^ 



Ooi8AH3ÂCB, f. Emiu- 

DACB, 

Atthâjt ou* ALLEN, masc 
loathen s'ouallenis. 

A 

Afiouit, masc. 

loVLEM. GC'EL'OVOKTS. 

Ated guel'ouokts ioulem, 
EVottokts oar iouïem ara. 

Oar t'ikhdim ara gaeT- 
aaokts*is. 

Deddbalbm. 

Deddkalmui, 
Dbolm, masc. 
Damedbloum. 

Dimeikhumai. 
Tsamebbloumt. 

m 

TàmtedhlouBm. 






Z^'Z l 



a^* 



'i»^* 



Dk^imeglL-IdUem, 

AJJkebmegk. 

Mhedemu 

A^J^ iCBATB. 

GmOCWES A€LA ICMàTB' 
BaM OC'AGLâ im- 






^-« l 



ORA-ORD 



393 



Feuffle d or. 
Orange. 
Une orange. 



Orange douce. 

Orange amère. 
Orange (Couleur). 
Oranger (arbre). 



Ordinairement (le plus sou- 
vent, d'habitude). 

Ordonner (prescrire, com* 
mander), a* p. imp. 

Tai ordonné. 

n a ordonné. 

^ordonnerai. 

Il ordonne. 

H ordonna qu'on nous 
servît i manger. 

Je lui ai ordonné de par- 
tir. 

Qu'ordonnes-iu P 

Je ferai tout ce que vous 
m'ordonnez. 

Ordre (commandement). 



pi. 



Conformément à votre or- 
dre. 






Q U y 



V 








A. ; 






00 /• • 




O 0-<^ «<' 

• yo • 



O^y 



/•/» 



O •SX o •• ^ 
©S^/' o ^ J 

o • jî-'O • Q^ it ^^ 

Ow • o xs^' yo • j 

o ^ • 
• Oyy •• jy 



o >*«< 



11— -««^ /.wt ^>.âMMâl 



o<^ 



o ^^ 



o •• J ft s ^ o OX«<' 



T/èr ned'deheh, 

TCBINA, f.C. - DjSNOUIZ,m, 

Taâkkaît net'tchina. — 
Taliahhoait nel'djenouiz. 



Tchina tsazidkant. 



Larendj. 

LOVN'IS A M TCHINA, 

TaSBTTHA N'ET'TCBINA. f. 

CheJRST r/'EL'DJE' 

NOUIZ, 



Gv EVADA, 



Amer, — Nebbab. 



Oumeregh, - Nebbahegh, 
lowner. - Inehbah. 
Adamregh, - Adnehhahegh. 
Itsamer. - Itsenebbih. 
Inebbahagheneflcen anetch. 

OumergKas. - Nehhahegh 
fell'as adirouh. 



Achou ara atsameretk ? 

Adsekregh aîn tonmereth 
felVi ak. 



Ame, masc. 
Oumoar. 

SeVamr'ik, - Akken (oa- 
nureth. 



392 



ONZOR 



Onzième. 


y ^ fi X ^x Q ^ H ^ 


0UISABJ>1CB, f. EtTSJSA' 




Cl M ^ ÊX ^tf ^ 


DACH, 


Ophthalhie. 


v «• ^ V w ^ 


Attban ov* ALLEN, masc. 


Il a une ophthalmie. 


» • ^ w • j 


louthen i ou allai is. 


Opium. 


• ^«^ 


Afiovn, masc. 


Opportun, opportune (à 




loVLEM. GV'EL*OUOKTS. 


propos). 
Venez en temps opportun. 


Ased gael'ouokts ioalem. 


Le moment n'est pas op- 




El'oaokts oar iouVem ara 


portun. 

D ne Va pas fidt en temps 
opportun. 


9 


Oar t'ikhdim ara gueV 
ouokts*i8. 


Oppresseur. 


^UâJb 


Deddbalem, 


: pi. 


fcjsIUàJt* 


Deddhabnin, 


Oppression. 




Dbolm, masc. 


Opprimé. 




Damedblovm. 


ni 


\ X J V y 


fli m ^/rn l/inm^n 


pi. 


UllfUfUrlUVvUltCrl m 


Opprimée. 


>« ^x 


TSAMEDBLOVMT. 


pi. 




Tfim^t&Zoomin. 


Opprimer, 2* p. imp. 




Edblem. 


Xai, il a opprimé. 




Dhelmegh. - Idhlem. 


J'opprimerai. 




Addhelmegh. 


n opprime. 


• •XX 


Idhellem, 


Opulence. 




Agla icbatb. 


Opulent, opulente. 


«X «XX <^JJ'' •''-» 

olf — loUi Juè>l <^j.i 


Gbovr'es agla icbatb. 


• 


e X» X X X ® X 


— Bab OU'AGLA da- 
MEKEAN, 


Or, particul. 


u1 


Amma. 


Or (métal). 


XX 


DbbbBj masc. 



ORAORD 



393 



Feuaie d or. 
Orange. 

Une orange. 



Orange douce. 

Orange amère. 
Orange (Couleur). 
Oranger (arbre). 



Ordinairement (le plus sou- 
vent, d'habitude). 

Ordonner (prescrire, com- 
mander) , a* p. imp. 

Tel ordonné. 

n a ordonné. 

^ordonnerai. 

Il ordonne. 

H ordonna qu*on nous 
servit à manger. 

Je lui ai ordonné de par- 
tir. 

Qu ordonnes-tu P 

Je ferai tout ce que vous 
m'ordonnez. 

Ordre (commandement). 



pi. 



Conformément à votre or- 
dre. 






o u y 




' e g • y. X 






iUâ-i 






Ù" 






9 y ay 

• ■ 



y ity fi j 

y • y 

y vét ^ "S y y 




« oy** y 




y 

y yo y 

© :: /• o yy 



« x^sx u y y j 
ftc^^ a ^ J 

umyyy Qy yy 
te . t *• . ^^ •• • 

os • o yx^y • •©• > 

tt y 9 yy yy jy 
ià y y j 9 yy oy u y Q y 

loi ^ ^ (g)-^! ^xâMw^t 



9y m y 



O 0^ 



u y y j 9 ^ y o 9 y y 

y 



Ifer ned*deheh. 

TCEINA, f.C. - DjENOUIZ,m, 

Taâkkaît netUchina. — 
Taliahhoait neVdjenùuiz, 



Tchina tsazidhant. 



Larendj. 

LOVN'IS A M TCHINA, 

TaSETTHA N'ET'TCHINA. f. 

ChEJRET N'EL'DJE' 

190VIZ, 



GV'EL'ÂDA, 



Amer, — Nebbah, 



Oumeregh, - Nebbahegh. 
tourner, - Inebhah. 
Adamregh- Adnehhahegh, 
Itsamer, - Itsenehbik, 
Inebbahagheneflcen anetch, 

Ottmergh'as, - Nebbahegh 
feU'as adirouh. 



Achou ara atsamereth? 

Adsekregh aîn townereth 
fell'i ak. 



Ame, masc. 
Oamoar. 

Se'Vamr'ik. - Akken toa- 
mereth. 



394 



ORD-ORE 



Ils soot sous mes ordres. 

Je vous enverrai mes or- 
dres. 

•Tai reçu votre ordre. 
Tai exécuté votre ordre. 

Je suis à vos ordres (à 
votre disposition). 

Ordre ( Mettre en) , ranger 
avec ordre, a* p. L 

J*ai mis en ordre. 



11 a mis en ordre. 



Je mettrai en ordre. 



Il met en ordre. 



Ordcre (des rues). 



pi. 



Oreillard; oreillards ^ 



Oreille. 



pi. 



Le gras, le bout de lo- 

reille. 
U m*a dit à Toreille. 



J 11 ©••x « y *tJ 









t» %à ^ ti X w/tt^^ ^<« 






C/O X 






X SX©-* ftMt^U^ 



©XX 



© X ttX 



^> 



© X X «tx 
A. 



© x©-' © ex © X rf X 

©X © g! ^/' 

© C • X (f X 

© rf x^ o © £ X 






rf '' < «•.='' 

X 



Noutni iaou eVamr inoa. 



Adakchiîdgh eVamr mou. 

loaweth'iyi eVamr inek. 

Ottin toumerethfeiri iked- 
meah'i. 

Aklin gar ifassenik.-Akîin 
gaeVmerad'ik. 



Ebbxz, — Rbttseb. — Si- 

KOUBM, — Kaâd. 

Berzegh. - Rettsehegh.'Se- 
koumegh, - Kaâdtigh. 

Ibrez. 'Irettseb, -Isekouem, 
•Ikadd. 

Aihem^egh. - Adrettsehegk. 
' Adsekoumegh, - Adkaà- 
deglu 

Iberrez. - Itsretlsih, - Its- 
koaouim.- lukaâid. 

Ibbrkech, masc. — Zebel 
Iherkechen. 

iMEZZOOGBSN'iS MEKKERIT 
ELOVAÎT, 

Amezzovgb. ' Imej, masc 
Imezzoughen. - Imejjan. 
Tassemt oamezzough. 

Innayid guemezzougk'io^ 



^ Cheval * mulet qui a les oreilles longues , pendantes. 



OREORG 



395 



U a prêté Toreille (ii a 
écouté). 

Prêtez-moi une oreille at- 
tentive. 

Le maître m'a tiré les 
oreilles. 

Il se fait tirer Toreille (il 
se fait prier). 

Il s'en est allé Toreille 
basse (humilié). 

E dort sur les deux oreflles 
(il n*apas de souci, d'in- 
quiétude.) 

Oreilles (Pendant d'). 



pi. 



Oreiller (coussin qui tient 
la tête élevée). 

^pl. 



Orfèvre. 



pi. 



Orge (grain). 

Un grain d'orge. 

Farine d'orge. 

Orge en vert (que Ton 
donne aux chevaux). 









y<^}i^3 A 




iJiiI u-^ i^iljl 



>^^ 



sS < • o «-^ 






u Q y 



• ^© «' 



• .S 















u ^ J i» 

tt ex© ^oy 
• * • © • 



IJka amezzougKis. 

Kounoui erret el bal en- 
ouen -Seïet gker oaaoaa- 
lioa . 

' Eck' cheikh idjhefiyi gue'- 
mezzoofjh'iou. 

Itsâzziz guimanis. 

Irouh isserkha imanis. 

Oalach ghoures anezgoum. 
' Ouïach ghoures alag, 

ArniK. — Agvetthodm, m. 

TlOVINEST. — TaÂL' 

LAKT, fém. '. 

Itriken. — Iguethman, — 
Tiottinas. — Tiâîlakin. 

Tasovmta, fém. 

Tisoamtiouin, 
Akbabovch. 

Ikhàbouchen. 
TiMziN, coll. fém. 

TaAkkaît netimzin, 

AoRTcii ne'timzin. 

A 

Kesjl, maso. — Adra, fém. 



* Litb'ral. «Rendez (prêtez) votre attention, écoutez (vers) mes paroles.! — ' ÂUik et Tiownui désignent 
les anneaux que les femmes kabailes se passent dans le haut de Toreille ; A^wtAoum et TaàUàki se disent des bondes 
ou pendants qui s*attachent au bas de Toreifle. 



396 



ORGOSE 



Orgubu. 



n est plein d oi^eil. 
J*ai rabaissé son orgueil. 
Orgueilleux , orgueil - 

LEUSE. 



• • «^x 



ià^ U ^ Q X« 



*ûv>LÂi5 — JUAi_j|j^ 






«X • • u *» • 



Orifice. 



pi 



-* tt •« • *^ ^ 



(fMjU/ «X« «>'*• 



Orme (arbre). 

pi. 

Orhement. 

Orner (parer, embellir), 
a* p. imp. 

J*ai,il a orné. 
Jomerai. 
Il orne. 

Orphelin. 

pi. 



Orpheline. 



Orteil. 



pi. 



Ortie (plante i feailles pi- 
quantes). 

Os. 



Oseille. 



pi. 






o u 



(JviUS 



< • 






US ^ 









g^^ ^ 



A •• 



J 



O .«^ 




« « 



.< 



• 
^ 




^ é^ ^ 









• r ^ '^ 



« • 









T/jvZiiji. — Nmpkba, — 

Ittchûur s'ennefkka, 
Kesegh'as tinzaris. 
Baba we'tinzar. — Deg's 

NEPKHA, IsKEn TIN- 

ZAB. ItSNOVFFOUKM. 

Imi, masc. 

Imaoaen, 
Taslents, fém. 

Tiselnin. 
ZiN, m. — Cbebaba, f. 
Cbebbab, 

Chebbahegh. — Ichehbak. 

Adchehbahegh. 

Itschebbih. 

Agoujil, 

Igoujilen. 

Tagoojilts. 



Tigoujilin» 

Tl FED NETS TSAMEKBANT. 

AzEGTHovF, masc. 

Igses, masc. 

Ighsan, 
Tasemmoumt, fém. 



OSE-OU 



397 



Oser (Ne pas), 3* p. prêt. 

D n ose pas aller seul la 
Duit. 

Je n*ose pas y entrer. 



Osier (arbrisseau). 
Oter, a* p. imp. 
Tel ôté. 



n a ôté ses vêtements. 



Aides-moi i les ôter. 



Cela 6te le sommeil. 

Ote le pain de dessus le 
tamis. 



Ote-toi de là. 

Ou , conjonct. 

Bien ou mal. 

Toi ou moi. 

Voidez-vous ceci ou bien 
cela? 

Restez -vous ou partez - 
vousP 

Faites ce que je vous ai 
commandé , ou je vous 
cbasse. 



Oui on non ? 



^ tt • • « ^gy 



xl^—li:!t 



y- 






O ^ tt 



o- 






j^^CÙ^. 



"•i" 
<^'* 



« ^ ^ • S<^ 



• c < 



?x ^ 









44;' (:) ^' 







OS'' 



X *»• 



OJ«X O^OX *» ^ ^ 



«-. s< ^ 



« Jt^ 



aU limil.AS, 



ttX 



^ îS juJis 



«^ OX ©• 









<JSï-C,^^<» ox«x 



XX ©x « 



loUOOAD — InBTSÂM. — ISE- 
TE A, 

Itsaggad aàiidovL deguith 
ouahd'es, 

Tsesethigk adkechmâgh 
gher dayù 

Alezzaz ov'aman , masc» 
Ekkes. — Erfed. 

Kesegh* 

Ikkes eVhaouaîifis. 

Aoueniyi akken ara o/ien- 
kesegh. 

Ouayi itekkes itkes. 

Ekkes, erfei aghroum s'oa- 
fel oa'gherbal, 

Erfei imanik ess'ayi. 
Nboh. 

Deîdali negh iiri. 
Nek negh ketch 
Tehghith oaa negh oua? 

Atsekkimeth negh ats- 
rouheth? 

Esker oain oumeregh feU 
Vak, negh ma ïlla our 
teskirth ara , adeddough 
felVak, 

Eh negh ala? 



398 

Ot (adv. de lieu, sans mou- 
vement). 

06 (avec mouvement). 
Où es-tu P 
Où demeure-t-il ? 



OU-OUB 



Où es-tu ailé P. où vas-tu ? 



Le pays où il demeure. 



L'endroit où nous sommes 
allés. 

Ot (D'), par où. 
D'où viens-tu î 
Par où est-il passé ? 
Le pays d'où nous venons. 



L'endroit d'où nous sor- 
tions. 

La route par où il s'en ira. 

Ouais ( inteijec. de surprise). 

Oubli. 

Oublier, v. a. a' pers. de 
unp. 

.l'ai oublié de vous dire. 






«x^ 

M 



;Jsjt 






• • • J^ • • 



^©^ 






il 






o^ 



9 






©s^ 



Q J ^ «M* O «M* 

^jyM ^1 Ovj^l 



A 



\^' 









y^ 



{ 






.X w «^ 









A/riDA, — ilHEG '. 



Air IDA. — Agheb *. 



i4/ii(^ /«//ûft ? 



Anida izeddegh? - ilnicla 
akhkhamis? 



Anida terouheik? - Anida 
ara tsrouheth? 

Tamourt anida izeddegK - 
Adeg izeddegh. 

Amkan agher neroah. 

Ansi. 

Ansi tousith? 

Ansi iâdda? 

Tamourt ansi nousad.'Ansi 
adnoas. 

Amkan ansi neffegk. 

Ahrid ansi adirouh. 
Iah! 
Tjshi, fém. 

ESHOV. 

Eshigh adakinigh - Eshigh 
oa k'ennigh '. 



* Àdeg , littéral. «Dans lequel, laqadle.» — ' Aqher, littéral. «Vers lequel, laquelle.» — ' Littéral. «i'« 
oublié , je ne t*ai point dit. » 





OUBOUR 


399 


Il a oublié son bemous. 


(T^l c^*^' 454-^ 


/5^ abidi in es. 


Je Toublierai. 




Ateshough, 


D oublie. 


rf-.^ 


IseKhou. 


Prends garde d*oublier. 




Balek atseshouth. 


Je suis sûr que lu ou- 
blieras. 




Chek our un, atseshouth. 


Je suis désolé de Tavoir 
oublié. 

Cela 8*oublie, ne 8*oublie 
pas. 

Oublieux (qui oublie aisé- 
ment). 

Ouest. 


a u ^ 

• 


Ighath'iyi jni eshigh't. 

Ouayi isehhou, our isehhou 
ara. 

Isehhou. — Dasahovan. 
Gherb, masc. 


Vent d*ouest. 




Agherbi, masc. 


C'est le vent d*ouest qui 
souffle en ce moment. 


• 
^>J Ci,\ii «y^ ^bt 


Atayi toura ikkat agherhi. 


Oui. 




Eh. 


Ouïe (sens), subs. 




Timesliout, fém. 


n a Fouie fine. 




Timeslioat*is tsafsast'Issel 
khèrella. 


n a l*ouîe dure. 




Timesliout in es tsazakait. 


Ouïr (entendre), a* p. imp. 


^U 


Sel. 


Ourler (du linge) , a' p. i. 


«•*• «•©•«• 

^^1 — vjJopI 


Aàthef. — Elfek. 


J'ai ourlé. 




Atfegh. - Lefkegh. 


D a ourlé. 




lâthef. - Ilfek. 


J'ourierai. 




Adâthfegh. - AdlefJcegh. 


H ourle. 


(54i$ _ Jfiai^. 


Idtthef. - Ileffek. 


Ourlet. 


^ — «jfJae 


Athfa. — Lefka , fém. 


ni 




A thfats. - Lefaki. 


pi. 



1 



400 



Oursin (hérisson de mer). 

OOTILS. 



OUR-OUV 



Outrage. 

Outrager, v. a. a* pers. de 

1»» 
imp. 

Je Tai, il Ta outragé. / 

Je Toutragerai. 

H outrage. 

Outrageusement. 

Outre ( de cuir pour Teau , 
rhuile, etc.). 

pL 

Outre (Petite). 

pi. 



Outre (Petite outre qui sert 
à renfermer Targent 
et les provisions de 
voyage). 



pi. 



Outre, prép. 



Outre cda, en outre. 
Ouverture. 
Ouvrir, a* p. imp. 

J'ai, il a ouvert 

J'ouvrirai. 

H ouvre. 






« -5 •• 
*t ^ J 



O J ^ ^ ^ 






'J'J 



J 






X • 



o u^ 






U J u 



xix 







O ^ «i 






Aobmooâl^ maac 
DouzAir. — MooIif-SjtcMCE 

NE'TÂBAJfOUTS , m. 

Taovabegma^ Cèm. 
EnevEM. — SouB. 

Sehhâgh't - Isebb'it 

Atsebhegh, 

Itssouh. 
Se'taovakegma, 
AîDDiD, masc. 

Iddiden. 





Taîddit, fém. 


*'*^ • • • 


Tiûf^hit. 




Tachoullitbt^ £ — Tif- 
£OPr, fém. 






juy « X » o X 

• • 


BqBIR, BSKBLAF, Eb- 

Nov. — Dagbenbi, 


• 


Bghir oua. 




TiLDi, fém. 




Eldi. 


O Q ttX 


EUigL — ndi. 


y.:X\ 


AdeUigk. 


.<^ 


Ileddi. 



Ouvrier (qui travaille à la 
journée). 

pi. 



Ouvrier (dans un métier). 



pi. 



OUV-PAI 




1 w s o' X 


Akheddam. 


<i • S • 


Ikheddamen 




Sanâ. 




Sennaâ. 



401 



Pacifier, Q*p. imp. 

J*ai , il a pacifié. 

Je pacifierai. 

n pacifie. 
Pacte (convention). 



n a fait un pacte. 



Page (un des côtés d*un 
feuillet). 

Les deux pages, le recto 
et le verso. 

Pagne (pièce de toile dont 
les nègres se couvrent) . 

pi. 



Paille (en général). 
Un brin de paille. 



Botte de paille. 



«• j 



Q Q y 



h- 



«• jy Q^Z J 






• • • «• 












o < • • o •>«• o • •• 




f^ fi 



«• J 






• J 



^ 









SOVLAH. 



Soulhegh. - Isonlah. 

AdsouUiegk. 

Itsselah. 

Chouroutit. — Atspak, — 
Ahd. — OuoHRi, m. 



Itsrfek, ' Imâhed. - Isker 
chourouih. 



OVDBM EL'KAGHETH, ms. 

Sin oudmaonen, 

FovTBA, fém. 

Foathats. 

Alim^ masc. 

Anzad. - ils^^nu^am. - Ta- 
jâhoabt oualim. 

idjfrsOlTiV OVALTM. 

a6 



i *rT 



PAI 



-♦-«r f 



F. 



f .:jlix * : .t^ 






Fi:i 



f ij» 






#^% 



-^ I 



Aum,L 



* ^ 



U* pks^ 



Us petit 



pKs. <ie ptiii» 



Pu dt fcw de frrwacrrt 



Pain de fironenl. 



Pain d or^ 

Pain de (arioe de mais. 

Pain de Cvioe de C^ands. 

Pain btf foeliii qui te 
mançe le pin» bafai- 
toieiîenieot dans le 



Pain teodfe. 
Pain raf»b. 
Pain 



Pain mobi. 
Goàledepain. 
Mîe de pain. 



^A ^ A ^4 






•• • 



*t '^'S 



3 •.-^- 




* »^^ 



^jtrv^ 



^ ♦ ^fc*' 






X * >•• 



I 






1-^ • > 



I 



J9Ê ^ • ^W 

I. »Ail 



<*— *1->'1^ 






i^ ^ • •< 






AU 







Akckomr amûgkromm^ ms. 

i4/fail on'éyJknNOR. - Mki 
oaa^knmm , vas. 



PAI 



403 



Miettes de pain. 


g j g X g ^^ 


Tilekkiouin ouaghroum. 


Pain sec. 


X g jg-^ 


Aghronm ha/i. 


Pain (de sucre). 




Kalbb NE*8BKKBR. 


Pair (divisible en deux par- 
ties égales). 

Pair ou non ? 


g xx 

g ^.^ g^ ggx 


ZOVADJ. 

Ferd negh zouadj ? 


Pair (terme de jeu). 


g ^^y ^^ 


Arra hezzouadj. 


Jeu à pair ou non. 


g s •,• 


Bachellek, maso. 


Jouons à pair ou non. 




Anourar bachellek. 


Paire (couple de choses de 


g g gx < ^^ 


Taîovga, — Tabouijt, f. 


la même espèce). 


Cl Cl £l J 




pi. 


fcjiTA>^ - t^J^>*^ 


Tiougnîouin. • Tizouijin, 


Paire de bœufs (pour le 


/•«/•y gx ^ ''^ 


Taïouga en taîrza. 


labourage). 


«^ .^ A ^ 9 ^ 




Paire de pigeons. 




Taîouga iy'itbiren. 


Paire de pistolets. 




Taïouga ne'tiharrasin. 


PaStre (et faire paître) , a* p. 


g g /* 


Ek8, 


imp. 
Il paitra, il paît. 


g X ^ g g <^ 


Adiks, - Ikes. 


J*ai fait paitre, il a fait 


y u ^ g g X 


Eksigk.' Iksa. 


paître. 
Je ferai paître. 


g X g •• 


Adeksegh. 


Paix. 


gy /- «*s , -^ gg • 


Sblh, m. — Aafiîa, fém 
— H EN A, fém. 


Traité de paix. 


^uâJu L^ 


Chouroutk nes'selh. 


Gage de la paix. 


gx •*• 


Asouthef. 


La paix a été rompue. 




lirez (àoathef ^ 


Allez, restez en paix. 




Rouh kim guéTâfiîa. 



* LiUéra]. «Le gage do la paix a été brisé. » 



aC 



404 



PAC-PAL 



Paix (Faire la), a' p. imp. 



J*ai, a fait la paix. 

Je ferai , il fait la paix. 

Palais (maison d*un prince, 
etc.). 

Palais (de la bouche). 



pi. 



Pale. 



pi. 



Visage pÂle: 



Palefrbnibr. 

Pâleur. 

Pâlir, a* p. imp. 

J*ai , il a pâli. 

Il pâlit. 

Il a pâli (de crainte, de 
colère). 



Palme (branche du palmier). 

Palmier (arbre qui donne 
les dattes). 



pi. 



,1 



« «^ X «^ 






«••o^ ••••• 

.1 



o «'^^«S'' oxx 



Palmier nain. 



pi. 



J^l |.U.t ji^ 



©.•<r 






ju. _ ^1 



« 



y^Uil _ yUi^j 






© • xo 






« • ^ o ;; XX 



© « xo 



U ^ J © xx^ 
« « X 



£!;>' 



^^-^ 




XX © X 



© x©x©x 

iUluJl 



« xox ^x ©0 X 



o X ©XX 



©x©xx 

•4 



• «X © ox 

© 



© X -» X « sî ,/ s' X X 



© © -^ 



EmSALAB. — ESKSB EL'HENâ, 

— .Efj: asovtbbf, 

Mesahhegh. • Imsalah, 

Admesalahegk.'IfsenualBL 

Keser. — Akhkham ou*' 
GVSLLiD^ masc. 

Inghi, — Anagn, masc. 

Inghan. - Inghaoaen. 
Daoveagh. 

Diouraghen. 

Oudem daouragK'Feghent 
idammen. 



AXBDDACB lÂODDIOOEN. 
TlOURBGHT, fém. 
OVEAGB. 

Oaraghegk, - loaragh. 

Itsiourigh. 

Ottdem'is ikkel daowragk 
zeg taoaagda, zeg êfle- 
kâa. 



Aâirf be'tatsbmbbts, m. 
Tatsemrets. — Tanekb- 

LST8. 

Titsemrin. — Tinekhlin. 



(:J3H^^OO^ I 



Tasettha ned'donm, 
doumets, fém. 

Tidoumtsin. 



Ta- 



PAL-PAN 



405 



La racine de cet arbuste, 
qui renferme une 
moelle bonne à man- 
ger. 



Palbiits (moelle du pal- 
mier). 



Palpitation (de cœur). 
Palpiter, 3* p. prêt. 

Son cœur palpite. 
PAbier (Se), a* p. imp. 

D s*est pâmé de rire. 

Pâmoison. 

Pampe (feuille du blé, de 
Torge). 

Pampre (branche de vigne 
avec ses feuilles). 



Panier, à anse (en jonc ou 
en osier). 

pi. 



Panier (fait de branches de 
myrthe tressées, qui 
sert à transporter les 
fruits secs au marché). 

pi. 



Paniers. 



— pi. 

Petits paniers (de la même 
espèce). 

pi. 



• «.s^^ 






i^. 




i v-Ji^5! 






J 






• » • 



•»x • 



« ©^©.«'©^ ©X 

,.,t ,... n>, ...I 



O' 



© •©-<'• 

© • ^^ © s • • 



© © ^ « X Sx 

© ©^ 



© ©i**^ 



• ©• 



© X ox © X X © 

© © ©XX © u 



© © ©X 

A 4 



Tii/£irjriiitr^ fém. 



Ty'emmari/z. 

ilDJF HE'TA TSEMRETS^ m. 

OUX NE'TANEKHLETS. 



TiGRi OUL, fém. 



Igra. 



Iggar oaVis. 
Melelli, 



Imïelli setattsa. 



TiMLELLI, fém. 

IfEE IJ'IRDEN, NE'TIMZiW, 

ASERJOVN EN* TARA 800' A- 
PRIOUElf'IS. 



Athellaâ, masc. — Takou- 
FET8, fém. 

Ithellaân.' Tikouflin. 
Aâdil, masc. 



lâdilen, 

AcHODARl\'-^AzENRIL*,m. 

Ickouariîen. - IzenhiaL 
Tachoairt, i-TazenbUts, f. 



' Paniers doubles qui servent aux 
qui sert à transporter les ordures , le 



© ©x © © 

(*jJ^^ - (ji)y^ Tichoairin, - Tizenhilin. 

transports à dos d*àne ou de mulet. — * Âzenbïl est littéralement le panier 
fumier. U est le plus ordinairement fiùt de palmier nain. 



406 



Pahnbao (d'une selle). 



pi. 



Panser une blessure, une 
plaie , a* p. imp. 

J*ai , il a pansé. 

Je panserai. 

n panse sa blessure. 

Pansement. 
Panthère. 

pi. 

Paon. 
Papier. 

Feuille de papier. 

Main de papier. 

Morceau de papier. 



Papillon. 



pi. 



Paquet. 



pi. 



Paquet de bardes. 

Paqueter (mettre en paquet, 
faire un paquet), a*p.i. 

Par (prép.). 



Il a fait cela par crainte. 
Je lui ai donné par amitié. 



PAN -PAR 






» X ■'•x 


Akerbouz ifE'TARMKT, masc. 




X 


Daovj. 




Daoaigh. - Idaoua. 




o x»x 


Addaoaigh, 




Atayi Itsdaoui gueVdje 
rh'is. 




x^ 


Doua, masc. 




ox 


IzBM, masc. 




U X X» 


Izmaouen. 






Thaous, 




• XX 


Kaghbth, 




W X X «M» ©X 


Ifer elkagheth. 




« X X 4^ JX 


AJoju eVkagheth. 




X .*' «• ««x 


Therf eVkagketh, 




^ X «IXX 


Afbbtbbtthou. 


» 


£ -* «X 


Iferihettha. 






Rbzma , fém. 




U XBX 


ReznuLts. 




«» x- x«^ xox 


Rezma eïhoùumdj. 




oxox 


Erzsm. 


-^ jmI _ 


o X <' X 


GvB'.—Gv\ — G'. — Ghsf. 


X 


X 


— Es8* — Sb\ — y. 




— (J* — IJ" 


Dij>'. — D\ 




X ^, X c X «X 


hker onayi guetaouagia. 




(IX o X wx 


Efkigh'as ghef eVmakihka. 



• 4 



PAR 



407 



Par ce moyen. 

Il m*a tiré par les pieds. 

11 a passé par ici, par là, 
par la ville. 



Il est venu par terre, par 
mer. 

Je vous enverrai cela par 
mon domestique. 

Il gagne vingt francs par 
mois. 

Par-dessus, par-dessous, 
par-devant. 

Que veux-lu dire par ces 
paroles ? 



Paradis. 



Parcelle (petite partie). 
Parce que. 



Parcourir , a* p. imp. 

J'ai, il a parcouru toute 
la ville. 



Je parcourrai. 

Il parcourt. 

Pardon. 

Pardon (je vous demande 

pardon). 
Pardonner , a* p. imp. 









Q U «K^ «f 









(jjV-JUj-i^ *-*^ C:^^^*^ 



• -S< 



Q ^ ^ 

















yx • t» £ C y y 



« 



«SX 
1 



.1 - ^^ôJ 



» u.'' <^ 



'X' 



: - tf>»^ 



-I /• 



w ^ y ^ 



« ^ O/* 



JV^ 



S^oubrid ayL 

Idjbed'iyi guithareniou. 

lâdda ess'ayi. - S'ihin. 
Gae'temdints. 



lousad gaeVherr.'GueVba- 
liar. 

Akchiîdgh oaayi d'oa khe- 
dim'iou. 

Its^in temeniîa ne'tirialin 
g'oaaîoar. 

Safsl. "l^adda. - Gaezzat. 

Achou tebghith atsinith g'a- 
oual ayi? ' Achou, d'eV- 
mâna gaeVhadourik? 



^^\ — yi^l 



Djbnnet, fém. 

TUERF DABEZDOUT. 

Ml. — Ma. — S'es'sebba 

ADEG. AkKEN. 

Ezzf, — Haouwes. 

Ezzigh. ' Izzid itemdints 
ah. 

Adezzigk. - Adhouwesegh, 
ItezzL - Itshouwes. 

A 

Afou, masc. 
Es M ah m. 

AÂFOV. ESMAH. 



408 



PAR 



Je lui ai pardonné. 

11 m'a pardonné. 

Je lui pardonnerai. 

Il nous pardonne. 

Que Dieu te pardonne !.. 

Que Dieu nous pardonne 
nos péchés I 



Pareil (semblable). 



pi. 



Pareille. 

■ pi. 

D n*a pas son pareil au 
monde. 



Ces choses ne sont pas 
pareilles. 

Attendez -vous à la pa- 
reille. 



Pareil (Le). 

Je n*ai pas encore pu trou- 
ver le pareil. 



Pareillement. 



Parents (le père et la mère). 






oyo y Qy o juyy 



-»• w. J ^^ 









©SX 



©• ^^ 



uy j y 






y y jy 



9^ J y 






O «^^ 






yfàyjf 



y Q y 



(^\ — (^\ 



•• « s ." o 



« ta y 



A 

Afigh'ai. * Soumhegk'as» 

lAfayi, - Isoumah'iyi. 

Asàfough. ' Assemhegh. 

lâffbttiagh. 'Itssemak'agh. 

Rahbi akkiâfou ! 

Rahbi agkeniâfou. dounoub 
ennagh. 



ICHOVBAH ImOUTBL. 

Chouhhan. - Moatelen, 

Tbchoubah, — T£iroi7rEx. 

Chouhhants, - MoatelenU. 

Ergaz ayi our i'ichouhak 
had gued'dounit mati. - 
Ergaz ayi oalach tùntH- 
fis. 

EVhadja ayi our temoatel 
ta\ 

Akken tekhedmeth imed- 
den, akken ara akkked" 
men*, -Ain tekhedmeth 

' atsafeûi '. 

EgMA. OULSTSMA *. 

Oaràad zemiragh adafagh 
egmas. 

Elovabid. — Akkbn. — Am. 

OVALDIN. 



' LittinJ. « Cette .ch(Me-ci ne ressemble pas (à) odlc-là.» — ' Littéral. «Ainsi qne ta as &it aux hommesi 
ainsi ils te feront.! — * Litténd. «Ce que ta as fiât, tu (ic) leirouveras. • — * littéral, «firère, soeur. • 



PAR 



409 



Mes, ses, nos, leurs pa- 
rents. 



Que mes parents et les 
tiens reposent dans le 
paradis ^ 1 

Parents (proches). 

Parer, 3*imp. (orner, em- 
bellir). 

Je me suis parée. 

Elle s^est parée. 
Elle se parera. 



Elle se pare. 

Paresse, s. 
Paresseux. 



pi. 



Paresseuse. 



pi. 



Parfait (en parlant des per- 
sonnes et des choses). 



« Q y O 1» A 






•s^ ©ex 



©s ^ U^ O ;:«^ ©/* 



^ . «w -^ «^ 



»••'' 



j^Ul ^-^ - {^;y^ 



W ©X X 







© ^ ©•<' 



(JiAjÇi _<; 



tt X© ^ 



• X 



© X ©X 




- i:^?.) 



OoaMiVzoa. - Oualdinis. - 
Oualdin ennagh, - OoaZ- 
<2m ensen. 



Adig rahhi, eVoualdiniou 
d'eVoualdinik gued' 
djennet ! 

Ithovlan. 

Zeîen, — Chebbah, 

Zeînegh, chehbahegh ima- 
niou. 

Tezeîen, techebbah manis. 

Atszeîen, atschebbah ima- 
nis. 



Tetszeîin, teUchebbih ima- 
nis. 

Adz, — Bekhl, m. 

lÂDEZ. DâMÂDAI, /b- 

KHEL, DaBEKHLI. 

A 

Adzen, - Dimâdazen - Be- 
khlen, ' Dibekhlîen, 

TÂDEZ, TSAMÂDAZT. 

Tebkhsl. TsABE' 

KHLIT. 

Adzents. - Timâdazin. - Be- 
khlents. - Tsibekhliin, 

D'el'kamel, comm. 



* Formule de politesse, de ranerdmeiit. On dit, par exemple, à ime persone qui étemue : Qae Diea te fasse 
miséricorde, et de répond à ce souhait par la phrase que nous avons dtée. 



410 



PAR 



Parfois. 



Parfom (odeur agréable; 8ub> 
stance dont elles*exliale). 

Pari. 
PARiBR,a*p. imp. 



J*ai parié avec lui. 
Il a parié avec nous. 
Que veux-tu parier i 

Parions un boudjou. 

11 parie sans cesse. 

Pamurb , subs. (serment 
violé). 



Pamure (homme qui viole 
son serment). 



Parler, a* p. imp. 



n m'a parié. 

Je lui ai parié. 

Je ne veux plus parier 
avec lui. 



Il parie. 



Quel langage parles-tu P 



<» • 1» • ^ 



Ji 



^ « 


















(•«^ U y * uy 



*> y y Qy 



«^ «•• yy 
«y» «X yyy 



Il 0>w là y y y ià 




•« X 



y 
y ity uy 



ià y Q y 1» y oy 



^ y y 



yy 

- ^ - , yi»y 9 y 



yy 
9 y 9 y y « xox y 



u y y u yfiy yy u y qi 



44^' 5*? J' 



i»y 



tt y 9 yuy <» s *''' « y ^y 



V y ^ yy 9 yy 9 yy 9y 

* 0^1 JJj» ««yt 



TiKOVAL. TiKKMLT GBBF 

tikkblt. d'ss'sa- 

Its. 

Bekbovr, maac. 

Chsrth, — Rehan , masc. 



Emkhatber. 

CHERTH, 
RETH. 



ESKER 
EUCBA- 



Mekhatheregh did^es. 

Imkhaiker did'nagh. 

SouaU tehghitk anenikha- 
ther, 

Aaemkhather se'tarialts. 



Daîm itsemchamth. 
TiRZi. — - AkbedA EL'ÂBD, 

AkBOVN GU'EL'I- 

MIN, masc. 

IkBDÂ EL'ÂBD. IrEA EL'- 
ÂBD. IkbOVN EL'I- 

Miir. 



SiovEL. — Abdber, — Mes- 



LAI. 



IsiotteV^. 

Meslaigh*as, - Hadhegh'a$. 

Oar hgîdgh ara aduieslaîgh 
did'es. 



Issaoual. - Ikaddher. - Ils- 
meslaî. 

Anoui aonal ais tekaddhe- 
reth? 



PAR 



411 



je parle le kebaïle , Tarabe, 
le français. 



De quoi pariez-vous ? 

Ils parient de leura af- 
faires. 

J*en ai entendu parler (de 
lui ou de cela). 

Il parle haut 

Il parie doucement. 

Il Jui a parié bas à ToreOle. 

U parie mal (incorrecte- 
ment, ne prononce pas 
bien). 

n parie mal de moi en 
mon absence. 

Ils pariaient entre eux de 
choses et d^autres. 

Il s*est mis à me parier 
de... 

Au moment où tu es en- 
tré, nous pariions de 
toi. 

Sans parier de cela. — 
Ne parions pas de cela. 

Cela ne vaut pas la peine 
d*en parier. 



Assez parié, taisez-vou8. 

Cest assez , n*en parlons 
plus. 



Pablbur (Grand). 



Q •UX • «^ S ^ 




O « O ^U^ X 



ft «'«^ « X^ « ^^ 






a 9 ^ 



Q ^ ^ fà ^ ^ U ^ U ^^ 



• ^^«^•^ (I X S X 






m^ «ex 



> 



I* tf*a Jiy A^ 









4»i s' - i^'i j**J 



-'.^ «.«^ 



X <» -'«fc^ 



3^U ^Ij _ ^l^t^ y-l»il 



©• • -l'r -* 



, « • ^ «#. - X */ ^ • 






o^ ^ •- 



J>^ 






^ ... J * V *A. « U ... ^- 



Haddheregh setakhaUit, 
se'taÂraht, se'ta^ransist. 



Aghef tsemeslaîm ? 

Temeslaîn ghefckeghsl en- 
sen. 

Seligh £f. 

Itsmeslaî àlaî ouaouaVis. 
Issaoual s'eVàkeL 
Ihder ii£es s'es'ser. 
Oar issin adisekouem aoual 



Ikkat deffir'i. 
Tsemïhkaîn gaigar asen. 
Idjhed aoual did'i ghef,,,. 



Toura aï nella nessaoual 
felVak , ketch tekech- 
meth, 

Bghir oaayL - Eddj ouayi, 

Anfas i ouayi, — Ouayi 
mahûa d'eVhakaîa, 



Barka g'aoaaVik , sousem. 

Barka, our nehaddher ara 
sennig ouayi. 



Ihaddher kbârblla. — 
Itsksttir tambslaît. 
— D1MBB88BL. 



412 



PAR 



Parleur (Beau). 

Parmi, prép. 

Paraître» v- n. 3* p. prêt. 

Tai paru. 

Je paraîtrai. 

n paraît. 

Paraître (Faire), montrer, 
a* pers. imp. 



Parole. 



pi. 



Paroles polies, aimables, 
gracieuses. 

Pandes inciviles. 



Paroles raisonnables (plei- 
nes desens, dejustesse). 

n a donné sa parole. 
Il tient à sa parole. 
D n*a qu*une parole. 

Ils n*ont qu*une seule pa- 
role (une même ma- 
nière de voir). 

n a manqué à sa parole. 

Sa parole est son bien le 

plus cher (prov.). 
Sur ma parole! 



« • «••• • ;; •• 



• 
Qi^e.0 • 




•1 



«X o X « • • 

•X « X OX «X XOX 

Os; •• «1 •• 



•• 






« • X o •• 



« •• 



. _ - _ ^ ' •^ 

o 0X0 XX 0X0X0 XX 

_- -_ _OXX OXX 



© X o -* f» ^ ^^ 



o « 



o Q ^ UJ OXOXX OXX 



XX 



<«? 



l 



o o X o X/ o XOXO X o XX 



o X X 



o . XX x^o** 



ox j u ^ o yx 

os ^ X « X ox o XX 



o .''^l Q J ^ O-i'OX 

o V o X « XX 



o X 



X X 



IhADDHER SE'TAPANTHÀtlT. 

Gar\ — Gaîgar*. 

Ibaw, — Idbhar. 
Bcuiegk, - Dhahregh, 
Adhanegh. - Addharegk. 
Itshin, - Idkahkar, 

Sbbiîned. — Sbdhbar. — 

Es KEN. EsIn. 

AovAL , m. — Tameslaît, L 

Aonalen, - Timeslain, 

Aoual idhref. - Tameskdi 
tsazidhants. 

Aoual dazakran-ouT idhrif 
ara. 

Aoual s'eVmâna's, — Ta- 
meslaît tekîes. 

Ifka aouaVis. 
Itsbaddad g'aouaVis. 
Aoual yiouen ghoures. 
Aoual ensen idoukkel. 



Ibren, idour g'aouaVis. 
AouaVis, ras maVis. 

Gu'eddemmaou. - GueV- 
kM*iou,- Ghrf ikhf*iou. 



PAR 



ai3 



Donne - moi ta parole 
d*honneur. 



Parricide (crime). 



Parricide (criminel). 
Parsemer , a* p. imp. 

J*ai , il a parsemé. 

Je parsèmerai , il parsème. 

Part, subs. (portion d*une 
chose divisée entre plu- 
sieurs ). 

pi. 



Prends ta part et laisse- 
moi la mienne. 

Combien de parts ferons- 
nous P 



De combien sont les parts? 

Chacun a eu dix francs 
pour sa part. 



 chacun sa part. 
Part (lieu, endroit). 



pi. 



Je vais quelque part. 



Je ne vais nulle part. 






> • 






* 

©H, X CM* «>% .<' ttX 

© © ^ jy 



Autre part. 



=*v— j^' 



^ j ©• ^ 



u j^ m ^ y « Jb^©ox 



X © •• «X ^ ©. xj^x 



c^jl cxit ^^,^-*t^ JUrJ 
© ^^ © ••• © ••• 




(j^jy^w (S^ J^^ 



© • ^ 

O X iàJ y Q^ «X ^©x 



u 



© ^ -^ ©-> 

© • © • © x;^ 



/n'iyi oakak rahbi. - Ej- 
jariyi 5«'ra66i. - Ejk'iyi 
aoual eVhak, 

TllfGHI NE*B4BA , NE' I MM A, 

fém. 

* 
InGHA BABA' 8, IMMA'S, 

DbRRBR. — GI7JBJI. ZOVZBR. 

Derreregh. - Iderrer, 
Adderreregh - Itsderrir, 
Amoub, m. — ToVNTs, f. 



Imouren, - Tonna. 

Aough amour ik eddfiyi a- 
moar l'oa. 

Achhal imowren aghef ara 
atnebthoa. 



AcKkal achhal loamoar. 

Koulyiouen iouîi'îasga'oa'' 
mouris arhâa netinalin. 



Koul oua s'ou mouris. 

Amkan, masc. 

Imoukan. 

Adrouhegh gher yiouen 
oumkan, 

Our tserouhegh oulamma 
gher yiouen oumkan. 

Guamkan nithen. 



414 



PAR 



Quelque part que j'aille.. 



Pabt (côté). 



De toutes parts. 



•• >> • • • •• 



•j 



Des deux parts. 

U est mort beaucoup de 
monde de part et d*au- 
tre. 

De part en part . 



n m*a pris k part (sépa- 
rément). 

D dit Ji part soi. 



Raillerie à part. 



Part (De la) de... 
Saluesrle de ma pari. 



Quelqu*un est venu me 
dire de votre part. . . . 

Part ( Faire ) de , informer, 
2* p. imp. 

Partage, subs. 

Partager , a* p. imp. (diviser 
entre plusieurs). 
Tai, il a partagé. 



isy 



j (^<x^i - (j^c^\ y 



« X j 






XX «» ^ • 



-<^J 



• • 



i^^ i^\ ■ Il ^1 










"«SX 

«SX 









JCoa/ omAoN. - i4aûla 



Tliirj. — Acmmwrmw9. — 
Djiha. 

Guekoul tama - Guekoml 
djUuu 

Guê sénat tindoaa. 

Mouten medden khirella 
juetamm omtda tama. 

Guechetthoah gher oa- 
cheithouh, — Gaetama 
gher tama, 

Itskhala ad'L 

Irmad egg^ouTis. - Eggm'i- 
nuinis. 



Bela^ hghir tattsa. - Edij 
tattsa. • Oulach tattsa. 



Se'ghovm.,.. 

Sellem felfas seghour'û • 
Sioueih'as salam se'- 
ghoarji. 

lousa'yid yioaen se'ghou- 
r'ek inna'yid,. . 

Kbbbbb». 

Abbttbov , masc. 
Ebthov. 

Ehthigh, ' Ibtha. 





PAR-PAS 


15 




y j«X4^ 




Je partagerai. 




i4(ie6<Aoa^/i. 


Il partage. 


• X X X © X tt , xgx 


Ihetthovi, 


Ils se sont partagé. 


« ©X X a J 


Ehthan gatgarasen. 


Partir, a*p. imp. (s*en aller, 


— V** — /*^ — Cjy 


RovB, — Sàfer. — Gbib. 


se mettre en voyage). 


•• «»,x^ w • X «X XttX 




Quand partez- vous ? 


Anoua eVouokU adeg ara 




© X ^ex 


atsrouheth ? 




1-V" 






© XX X xx ;;x 




D y a longtemps qu il est 


vUî «^ tfl J^ 


Kkèrella aîagnemi ighab. 


parti. 


©xttxxx© X 




n est sur le point de partir 


i/ »r^ X ^ Y 


Kerib adùafergher Begait 


pour Bougie. 


• ''il '^ 






esil^ 


» 




>«X ffX 




Allons, partons I 


cV' «*' 


fia anrouh ! 


Partir (X) de... 


â^i^; 


• 

Zso'. GVB'. 


A partir d'aujourd'hui. 


^ ^ C -^ -îi^ 


Zeg assa. - gue'toura. - 


de maintenant, de de- 
main. 




Zeg' azakka. 


Partodt, adv. 


^;^_yi^i-j^. 


GVE'MOUL AMMAN. GvB'- 




© X © X © ex 


KRA ILLAN D'AMMAN. 




ylâMb y5^} 






XX « X ox « ^ 




Partout où. 


($Ait _ ytCUl J^ 


KOVL AMMAN, AnIDA, 


Parvenir, y, n. a* pers. de 


©XX 


AOUBTH. 


limp. 






Parvenir (Faire), a* pers. 


©c X ©X 


SlOVBTH. — CbBÎJ. 


de 1 imp. 


© X © X X X 




Pas, subs. (mouvement du 


— i< .^tX i jjj^*^ «^ 


Kbetbova. — Kmdma, fém. 


pied en avant pour mar- 


© JX 

1 


AsoDRiF, masc. 


cher). 


X 




Pas à pas. 


X © XOX X © x© X X © <^<^ 


EVkedma s'efkedma. - Ef- 




©XXX 


• 

kedma settneik. 




k«UU 






© s XX © X SX rf XX 




Il marche à grands pas. 


Ileddou s'ezzahel. - Ixah- 




. 


hal. 



U16 



PAS 



n marche à petits pas. 



Presses le pas. 

n est revenu sur ses pas. 

B a fait un faux pas. 



D marche à pas de loup. 



Mauvais pas (embarras, 
difficulté). 

D m'a tiré d'un bien mau- 
vais pas. 

Pas , adv. de nég. joint aux 
verbes. 

Pas, adv. joint à une prép. 

D nest pas, il n*est pas 
avec eux. 



Ils ne sont pas. 

Je ne suis, tu n*es , nous 
ne sommes , vous n*êtes 
pas. 

Pas, adv. joint à un adj. ou 
à un adverbe. 

Ce n'est pas moi, lui, 
nous, eux. 



Ce n'est pas bien. 
11 n'est pas grand. 
Il n'y a pas longtemps. 



Q J J y 

' Mi 







ox o 






• « • • • • 



X O X « 




» • • 









I ... ,t 















0X0 






O 
- d 



• .» 



y J 



X ^ ©X X .* 



-» • 



m •• 



« •• .» < 



^^Li^ -^ (Md ^ibU 



m • 






^^Lyid . (^iâaj 



•• • ^ • 






Iteddou s'elâkeh seVnut- 
heL - Isoarouf, 



Sikheffet itharen enoaen. 

Ikkel gaoubnd, 

Inekïah, ihren, izleg oa- 
tkaris. 



Itskhatal am ouclichen. 



Ouahla. ' Hasla, 

Iselïek'iyigue Vouahla tsa- 
mekrant 

OvJt... ABA.... 
OVLACn, OVLAHAD. 

Oulach'it - Oulach'its dit- 
sen, 

Oalach'iten. 

OulacKiyi. - Oalach'ik. - 
Ouïacliîagk. - Onlack'i- 
koun. 

Mahov, — Machi. 

Mahoa de'nek, denetUa, 
denoukni, denoukni, 

Mahou delâalu 
Mahoa mekker: 
Mahou khèrella. 



PAS 



Il n'est pas de ceux qui 
agissent ainsi. 



Passage. 



pi. 



j j ^ s «^ 



— <^— 1!3^ y^^ d^ 



(à a • o X s ^«^ 



Passage étroit, difficile. 

Os lui ont fermé tous les 
passages. 

Passant. 



Q ^ O ^ 



pi. 



Passé, subs. (temps passé). 



U ne se souvient plus du 
passé. 

Il travaille mieux aujour- 
d'hui que par le passé. 

Passer, v. n. a* pers. de 
Timp. 

J*ai passé, je suis passé. 
Il a, il est passé par ici. 



Je passerai chez toi. 



6\ (jUk^J ^^ ^:>ym 



(à -; ••• 



« 0^ g •• 



U^-^ 4^^» 4^' 



««S!^' 



Jsil 






g • g •• 






g j 



M.X 



W X 






X g 



n passe. 

H a passé la rivière. 

Ils Vont passée à la nage. 1 



g ^ X 



-iî- 



C xx 



g 



S ''< « 









wxx g :; xgx 

g • g • g ^ gx 

g ^g X g gx jj X 



417 

Nettsa mahou d'ouinna 
ikheddemen akken. 

Amthik, maso. 

Imetkkan, 

Amthik adeîkan, - lonâr. 

Soudden felVas imetkkan 
ak. 

Itsâddaî. 

Tsâddaîn. 

ZeMAN IFOVKKEir. — Zb- 
MAIf lÂDDAN. Ze- 
MAN AMEZOUAR. Ze- 
MAN AKDIM. 

Oar itsmekiaî ara zeman 
akdim. 

Ikheddem assa akhirnez ze- 
man amezouar. 

Addi. — Ekk, — FovT. 

Addi^h, - Ekkigh, - Fou- 
tegk, 

lâdda.' Ikka. - Ifoat s'iia. 



Adâddigh. - Adekkegh fel 
Vak. 



Itsàddaî. - Itekk. 

Izguer asif. - roa'asif 

Zegrent s'efAoam. 
»7 



418 



PAS 



Je l'ai passée à gué. 



Passer, v. act. a* pen. de 
imp. 

A qaoi passerons-nous la 
journée , la nuit ? 

Il a passé la nuit (fl a 
veiHé). 

11 a passé la nuit (couché 
dans un endroit). 

n passa toute la nuit en 
prière. 

Il est allé passer un acte 
par devant le kadhi. 

Il s'est passé un long es- 
pace de temps. 

Le temps passe vite. 



« • X 



Ce qui est passé, est passé 
(prov.). 

U passe pour honnête 
homme, pour savant. 

Apprends-moi ce qui se 
passe. 

Passe la farine au tamis. 

Cette couleur s*est passée 
par Teffet du soleil. 

Passion ( mouvement de 
Tâme). 

Résiste à la passion, et lu 
prospéreras. 



-y^M 



<* XX « X 

,. X X 



W C XIM» M X X <IX O XX 



X 



m - ijé\^ 



o ^ o ;? ^^ X o X 

XMX 



» • X X X © «C^^ 



» • X 



<i[y' 



« ^ « xxux m ^ ^ ^ • >''' 



X X 



u3i 



g xOi^x « XX s '^<^ 



^j^à ^jU) 



«s X « X « xs; «X 



« X «X « X 
X «X X «X « XX 



O X ttx 41 ©x > ex 



j^l—ê»^! <"<» I 



• X X© X ^ < 

«.y«x XX s; ^ ^xox 



X X 

0X6X V VX« X 



0" O X-IX^XO^X 



O (IXX 



•x • 



u XXXttX O «XX OX X 

A 



Jt 



XX 



Zegregh't ghefitharenwttr 
gueV medjéz. 

SaIddï, 

Amek ansaâddi, • Ankesser 
ou as. - Ith ? 

Ishar, ' Ikesser ilh. 

« 

Insa. 

Ikemmel ith se'tcLzalUt er- 
rabbL 

Irotth adisaâddi eVAked 
ghour el kadhi. 

lâdda zeman dakemlan. 

Ezzenum iisdddaî s'eVâj- 
km, 

Aîn ithra^ ithra. 

Netisa âoadent ergaz de- 
làali, delâàlem. 

A 

Alem'iyi s'ouinna ara ith- 
roun. 

Gherbeï. - Sifaouren. 

EVloan ayi ùoafegh'it it- 
thidj, 

Tanefsjt, fém. 

Khalef tanefsU'ik 'atseria- 
heih. 



PAS 



&id 



Cdui qui suit sa passion , 
se perd. 

Celui qui sait dompter ses 
passions, prospérera 
dans ce monde et dans 
Fautre (prov.). 

Passion (affection vive, vio- 
lente pour un objet). 

Il a la passion des che- 
vaux , du travail , de la 
chass^, des fleurs. 



Passion (amours). 

Passionnément, adv. 

D Taime passionnément. * 

Passionner (Se), devenir for- 
tement épris. 3* p. prêt. 

Passionna (rempli de pas- 
sion pour un objet). 

pi. 



Passionnée. 



pi. 



Passoibe (de terre) ^ 



pi. 



Petite passoire. 

— pi. • 



X 
« X «XO X 






ttXX tt xx«x « 



^ '^ X 

rf . X (IX o X 



(A 



o « X X X 



X X ^ 



gx ^ X X jx «x j 




*^*'^l'^^ *" -"^ 



«X^X «XX;ï X 



<l « X 



Vfi'^ « o X « s XX 



(» « X» X 

«X « o XU X X «X 



Pastèque, subs. 
pL 

' Pour fiure cmre le ooiucoiusoa à la Ytp«iir. 



« s ttx 



cyf- 





ti ^ c ^ 


o XUX 






«X «X J 




g «X s X 


» «XttX 




^ XX o 


XX 

X 


X 


> X «x 


« X 



Q it J ^^ Q té 4)XX 

• ^ X • 



e X 



o o ■• X X 

rA. 



« SX 



Oain ithferen tanefsit'ù 
adihlek iman'is. 



Oain ighleben ttmefsit'h 
adirbah gued'doanit 
d'eVakhert. 



OuLÀÀ, fém. 

Ghoures eVoulaâ - lonlâ 
gae'âoudiouen , gueV- 
khedma, gaeisiiada , 
gaennouar. 



AcHK, masc. 

S'BL'ÂCHK. 

lâchchek deg's nezzah. 
IrGHA 8'EVÀCHK ghef, 

loOLÀ. — lÂCHCBEK. 

A 

Oalân. - Achcheken. 
TovLÂ, — Tâchchek. 

Oulânts. ' Achchekents. 
AsEKSiou. — Amadou N, m. 

Iseksiouen. - Imadounen. 

Taseksiout-TamadoantSj f. 

Titeksioain. - Timadounin. 
Tadellaât, fém. 

TuleïWn. 



»7 



420 



PAS-PAT 



Pastedr (berger). 



pl. 



PÀTB. 



Fais la pâte, pétris la 
pâte. 

Pâteux, subs. 

Patiemmeht, adv. 

Patience. 

Que Dieo t*aide à prendre 
patience I 

Un pauvre sans patience 
est comme une lampe 
sans huile (prov.). 



Avec la patience on vient 
k bout de tout (prov.). 

Patience! (interj.) 






Patient (qui sou£fre, qui 
attend patiemment). 

pl. 

Patiente. 

— -pl. 

Patienter, v. n. a* pers. de 

1». 
mip. 

Patrie. 

PATtUlfOINE. 

Patte (pied des animaux, 
des oiseaux). 

Les pattes de devant. 



U3 






« XX ©tfx Ixcx 



o x^ ox 



A 



%AAâJUM 



9Q X 



• •> X « X «X 

XX ^ ^ ^ 

X o X « xex ox o o c; X 

« M X 

X 
O X X O XO X X tt 



.> «x 



X «XO X 

l 



« XVix O;;^ 






41 ;; X X 



• Xtf X 

« « ;; X X 

« SX 

X '^ 

«X « X 



^^^J _ ^t; _^^A-^I 



• S.-' 



• © JiX 

tt XCIX X « X 

« tfXX » X X 

X ^X «X X 



iljujrr/, maso. 

Aérek. — Gheîez ârehû. 

Am OV'BEKTI. 
&ES'8EBn. 



Sebb, masc. 

Akkift TohU es'sebr, 

Ergaz HguelUl hela es'sehr, 
amelmeshahhela ezziU. 



iù^^l - ^J3y\ [JûH 



Oain isehren, odinaL 
AsBBB. — Raji. — Ebjou. 

ThOVWEL EVBAh'JK. 

Dasbbbab, 

Disebbaren. 
Tsasbbbabt. 

Tsisebharin. 
AsBBR. — Rajj. — Ebjou. 

Tamoubt, fém. 

Agla el'OValdin , masc. 

Athab. — Akbjjab, masc. 

Itharen imezowraAfanen. 



PAT- PAU 



421 



Les pattes de derrière. 

Je le tiens sous ma patte. 

U lui a graissé la patte 
(au figuré). 

Pattd (Pigeon). 



Pâturage. 



Pâture. 



Pâturer, y. n. 3* p. prêt. 
Paturon (du cheval). 



pi. 



Paume de la main. 



pi. 



Paume (pour jouer). 



pi. 



Paupière. 
Pauvre, subs. 



pi. 



Pauvre, adj. m. 



pi. 



Pauvre, adj. fém. 



pi. 












yo^ 000 



■1 .jU^v >JUA^I 






y y 



y Q t; f^y « y,9y 






oy y 

«xi 



« X 



V 



tu-**? - fe»^^) 




Q y J 






X." X «X V.I «x^ 



©X ■'«X **^'"a_ 



JOXX 



« a «w X 

X X 

•• • o • 0> 







u y o MX 



Itharen ineggoura, 
Ataîa daovL oufovaiovL^. 
Ijaâtit. 



Itbir dimtbarbek. — Da' 

CHÂRI. GhOVR'ES 

THBRABBK. 

Amkan ne'takbssaovt» m. 
Takbssaovt, f. 

Ik8A lÂLSF. 

Chbkal , masc. 

Chekoal, 
Imkel ou* fous, m. 

Idoukah 
Dabbkh, m. — Takovrt, f. 

Douabekh. - Takoarin, 

TaBABBOVIT ENTITE, fém. 

AouELLiL. — Fakir, 
Igaelîilen, - Fakiren. 

DiGVELLIL, D'EL'FAKIR, 

— Damezlovth. — Ov- 

LACH GHOVR'ES. OUR 

18 AÀ ARA. 

Digaellilen.'Dimezloulhen. 

TsIGVELLILT, TSAMEZ- 

LOOTBT, — OuR TBSAÂ 
ARA. 

Tsiguellilin. - Tsimezloa- 
ihin. 



' Littéral. «Il est sous ma maio.» 



22 



PAU-PEA 



Pauvreté. 



Pavot. 



Payeb (a* p. imp.), compter 
derargentàquelquun, 
acquitter une dette). 

J*ai payé. 

Il a payé. 

Je payerai. 

U paye. 

Il a payé l'amende. 

n a payé à vue (sur le 
champ , à la première 
réquisition). 

n a payé de belles paroles. 



Pats. 



pi. 



Peau (de Thonmie et des 
animaux). 



pL 



Peau (de brebis) \ 



pi. 



Pbau de mouton (apprêtée 
et recouverte de sa toi- 
son). 



pL 



Peau (enveloppe, pellicule 
des firuits). 

pi 



o(»< 



o oCf 










• w X 



Vix 



^ 



dt 

















O O O X X 



• c ^-^ 



OX O X 



<^x 



« J ^ O O X 



Q ^9 ^ o <>'0 • 

« oxx 



>^' 



O.^ «X 






0X0 o X «X 



o X tf 



o o XX 



' Préparée pour recevoir la farine qui tombe des moulins à bras. 



TiaVELLBLTa» f. — ZtLTB. 

— FBxn, masc. 
Tasbttba bl'Âfiovn, fém. 

EdFÂ. Em ALLES. EfK. 



DeJAgh. - Khaïïesegh. 

Idfâ. • Ikhallet. 

AddefUgh. - Adkkanesegh. 

Ideffâ. . luihalUs. 

Ifta eWieÛiOa. - Erhai. 

Idfà, ' Ifka idrimen-gue- 
tatouiât'is. 



Idfd gaimi's, 'IcherrA gui- 
nds. 



Tamovbt, fém. 

Timoura, 
Aglim. — Agoïjum, masc. 

Igoâlnuui, 'Igoulman. 
Anbmsib, masc. 

Inemsiren* 
Ahidoub. 



Ihidoaren. 



Akcbbr, m.— TVjTCirjEAr, f. 



Ikclœran, ■ Tikcherin. 



PEC-PEI 



423 



Pbché, subs. (faute). 

PÊCHES, subs. (fruit). 

Une pèche. 

PâcHE (exercice, action de 
pécher du poisson). 

PicBER, V. n. (commettre 
une faute) 3* p. prêt. 

PÊGBER , V. ( prendre les 
poissons) , 3* p. prêt. 

D pèche au filet, â la ligne. 



Pécher, subs. (arbre). 



pi. 



«s ^ Q JJ 



PâcBEun (de poissons). 

Pécheur (pris adject.) , qui 
commet des pêches. 



PÉDÉRASTE. 



Celui qui se livre au pé- 
déraste. 



pi. 



Peigne , subs. 



pi. 



Peigner, a* p. imp. ' 



- vy^ 



• j 



O ^ « X 



i^HM JUU^iaL ■> T HÉ t 



i» ^9 ^ « X O X 
^ tt ^ *t ^ Q ^r 







• S • 







o o > 



« • • C • 
••C-^ PffX •••• 



«s/» lÉÉ •*' 



-^0-5, -» •»''<»-5. 



>? -a- 















DovNOVBj m. «— KasTMiiA , 

fêm. 
Khovkb, masc. 

7aft^6&oui^ el'khoakh. 

SlÎADA ISELMAN, fêm. 

/SJTEJI ELKHETBIÎA , lÀDEL 
EDDOVNOUB. 

ISTHAD ISELMAN. 

p 

Itsestkad iseïmman s'ech* 
chehbak, setasennaru 

TaSETTBA EL KBOVKff, — 

Takhovxhets, fêm. 
Tikhoakhtsin. 

AsiÎAD 18BLMAN. 

EnOAZ D'ECH'CBAKI. Am- 

MIS N'ECB'CBEÎTBAN *. 

AlOVWATB. BOU AMEACB, 

— BOO EL'ODACBOUL, 

— Itsbibbi abbacb. — 

IaBMEL EL'OUACBOVL. 

Chemata, - Ittsak, - Ittsak 
takhnas, - Boa takhna. 

Chemait, 
Tjmcbetbt, fêm. 

Timechthin, 
Emcbetb. 



' Littéral. «Fib de Satan.» — * Les cheveux ^ la laine ^ le liiv« etc. 



424 



PEI 



J*ai , il a peigné. 

Je peignerai. 

Il peigne. 
Peignures*. 
Peiudre, îi*p. imp. ' 

J*ai peint. 

U a peint 

Je peindrai. 

U peinL 

Il s'est peint les ongles 
avec du henné. 

E31e s*est peint les sour- 
cils. 

Peine (travail, fatigue). 

Il s*est donné beaucoup 
de peine. 

Restez, ne vous donnez pas 
la peine. 

Pardon de la peine. 

Celan*en vautpas la peine, 
ce n'est pas la peine. 

Peine (difficulté). 

Peine (chagrin). 

Cela me fait de la peine. 

Ne vous en mettez pas en 
peine. 



• x«i^ gx « X 






A. 









©xox^ 






9 y ^ 



ir 



X © ••• là c ^^ 



y -y * 



xx © X ©^ © 



© XX 

X 



4^1 ^j\ JC^ (J-U 



© ©XXX M X ©X 



XX X ©X ©^ 



• X «^ 



- <4;' <|A!^Ï - JAj^' 



X 

e X 

• 


x^ 




© ©X© 




©©X 







(^t 



X ' X 



«ï;' 



© X XX ©yx- ^ «^ 
X -^ 



:I 



Mecktkegh, - Imehetk, 

Aimechthegh, 

Imechchetk. 
Takovmts ov'kermoî, fém. 
Erkem, — ZOVWEK, 

Rekmegh. - Zouwekegh. 

Irkem. - Izouwei. 

Adrekmegh - Adzouwe- 
kegh, 

Irekkem. - Itszoatoik. 

Ikken eVhenni loaachchar 
renis, 

Taharkes, 

A A 

Cbbka, - Adab. - Atab^ m. 

lâddeh - iâtseb imanis nez- 
zak, 

Ghas kim , Oar chek ara. 

Esmah'iyi àtsebegh'k. 

Oar ichki - Oar ichka ara. 
' Oula ghêr, 

TiovÂRT, fém. 

Hazn, masc. 

Oaayi itsghitk'iyi. 

Oar tsekhamndm ara gh^ 
eck'chi ayi. 



' Ce qui tombe de la tète quand on te peigne. — * Couvrir d'un enduit coloré. 



PEI-PEL 



425 



Pbinb (Avec, à grand*). 

Peine (A), adv. (tout au 
plus ). 

A peine étais-je entré qu'3 
est venu. 



Il est très-occupé; à peine 
s'est-il donné le temps 
de manger, qu*il re- 
tourne au travail. 

Je l'ai à peine vu , je le 
connais à peine. 

Peint, part. pass. 



pi. 



Peinte. 



6 ^^H ^ 






pl. 

Pele-mele. 

Peler (ôter le poil) , 3* p. 
prêt. 

Peler (ôter Técorce), a* p. 

imp. 
Pelé (à qui Ton a ôté Té- 

corce). 

pl. 



Pelée. 



pl. 



Pèlerin de la Mecque. 



pl. 



Pèlerinage. 



«SX 






^^ 



;- •«•<» • ^ 'C ^ 



\ 



» X > 



*yt 



• •SX «Sx© •• (;• 



^ 






OX X 









V Xtf^ O 



O • ^0 • 



fe)*»** - ««^y-r** 






J9^ 



m XX O w X» X 
0x5 X ©xox 

iJLûjI jJiJb 



© s X 



O X© X 



© xox 

o X ©x 
o xvx 

o © X SX 



« X 



• SX 

« 



S'EVÀDAB. T— S'BL'ÂTAB. 
AkKEN. B'EL'iSr^JI-i. 

ilM^A kechmegh , nettsa 
iousad. 



Nettsa ichath felVas ecK- 
ckeghel, h'eVhara adik- 
kim aditchjOddikkeîgher 
eVkhedmas. 

B'eVhara zrigh't. - ffeVha- 
ra senegVt 

Damerkovm, DjMZOU" 

WEK. 

Dimerkoamen,'Dimzoawe» 
ken, 

TSAMERKOUMT. — TsiMZOU- 
WEKT. 

Tsimerkoumm. - TsitmoU'- 
wekin, 

Itskballith iregqdm. 

Ikl ECH'CHÂE, 

Sekbech. — Kechcher. 
Ikbecb, 

Kehchen, 
Tekbech. 

Kehchents. 
Hajdj, 

Haddjadj. 

HiDJ, 



426 



PÉL-PEN 



n est allé en pèlerinage. 




Ihoudj, 


PÉLICAN (oiseau aquatique). 


«f^! 


ISGBI. 


pi. 




Isgkcm. 


Pelle (pourenlever la terre). 




Pal A, fém. 


Pellicule. 




Taglimts tsarekakt. 


Peloton de fil. 




TaKOVRT EL KHITH, fém. 


Penchant, subs. (terrain qui 
va en pente). 


O O X « ^ 


Taksabt, fém. 


Pbngber, V. n. 3* p. prêt. 




/jf^L. 


n penchera , il penche. 




AdinûL - Itsmil. 


Pencher, v. a. a* p. imp. 


ù^^ 


Mbîel, 


J'ai, il a penché. 




Meïelegk. - Imiîel. 


Je pencherai. 




Admcïelegh, 


Il penche. 




ItsmeîiL 


Ne vous penchez pas. 




OuT melel ara imanik. 


Pendant, prép. 


^yi4_i*_ai 


GuB'. — Dec, — Gvel'OV- 


Pendant le jour, pendant 
la nuit. 

B est venu pendant le di* 




OKTS. 

Gaouas, - Degaith. 
lousad gaeVottokts imeruL 


ner. 
Pendant qdb. 


• 


GV'BL'OUOKTS ADSG. 


Pendre (attacher en haut). 


©Sx 


A 

Aller. 


V. a. a' p. imp. 
Pénible. 


«S^ «X0X 9^ J 


lov». ISÂB. ElXAi. 


Ce travail est trop pénible 
pour moi. 




EVkhedma ayi Uaztûant 
gkefottl'iou. 


Pensée , subs. 




AmEKTI, m. TtMEKTIT, f. 


Pensée (opinion, avis). 


tf 1, -_ jy _ jl, 


Bal. — OvL. — Ram, masc. 



PEN 



427 



Penser (avoir des idées, ré- 
fléchir, songer) , 2*p. i. 

J*ai pensé, 
n a pensé. 
Je penserai. 

II pense. 

A quoi pensez-vous? 

J*ai pensé à l'affaire dont 
vous m'avez parié. 



C'est assez, ne pensez 
plus à cela. 

Il dit le contraire de ce 
qu'il pense. 

Penser (croire, juger), a* p. i. 

La chose est arrivée ainsi 
que vous le pensiez. 

Qu'en pensez- vous P 



Pensez-vous qu'il vienne ? 



Je vous laisse à penser. 
B a pensé le tuer. 

J'ai pensé tomber. 
Pente, subs. 



pi. 



• s^ 



•-^ 






4M 



0^^^ 



A4 






(rxox 













^J 



I 




«I o «K ©SX 



■r ^ 



*Ji 



OwXttX ©•«••«;; XX 



o 1 ^ 



• X 11 X 

.1 



tr 



S X « X o XX o -j -^ 



X» X 



w .- ^^ JX • X XX JIX 



OX X 



0x0 X X ^x 
>1 ^â). 



© X o X «j^ • Xy, X r X XX 

•1 









O X tt X 







a X 



X © X 



jaU 4*; vv^ 



© ©. X © X 
A. 



O X © 



X 



Mektid, — Khàmmem. 

Mektighd, • Khammemegh. 

Imektid. - Ikhammem. 

Admektigh, - Aâkhanane- 
megh. 

Itsmektaî, - Itskhammim. 

Achoa tetsmektaïth?' TetS' 
khammimeth ? 

Ethadjaenni tin tenmth'iji 
JelFas, mektiglitsid. 

Barkak, our Uekhammim 
ara ghef ouayi, 

Ihaiiher s'eVkhïlafaïn il- 
lan deg oaTis, 

Ahseb. AOVD, 

Akken tehasheth, akken 
ithran, 

Ackoa ibanak ? - Achou 
aiihanen ? - Achoa aki' 
dhahren ? 

Ibanak addias 7- Tehasheth 
addias? 

Ahseb gu'oakerroïk. 

Kerib. - Achemma adili 

ingha'U 
Kerib adili gheligh. 

Taksart, fém. 

Tiksarin. 



428 



PÉP.PER 



Pépie \ 



La poule a la pépie. 



Pépins (de fruits). 
Un pépin. 

PiPlNlÈRE. 



Percale (toile de coton). 
Pèrge-oreille (insecte). 
Percer, a*p. imp. 
J*ai, il a percé. 



Je percerai. 

Il perce. 

Mes souliers sont percés. 

U a percé une porte. 

n a percé la foule. 

Cette nouvdle m*a percé 
le cœur. 

La vérité percera , s'il plaît 
à Dieu. 



L'abcès a percé. 
Ses dents ont percé. 












f'ytù 






X « X • o « ox 






•• • 
X 



.^ 0^ 

t»XX «XX 

X 

Oxdxox 



»C >x 






f©x o>ï;jxo X 



» S .y ox 



«xg ^xgx o ^©xx 

rf j t» X rfxx 

« XOX « XX o 5JXX 

• wiSx OX0X X ox 



<s?^i4' 



X tt o ox <» X 

AMI 



X 

-^ <» -> » X 



rafca6ioai< telfegh, 
Meghin ouglanis '. 

' Pellicule qui Tient au bout de U langue des oiseaux, et le. empêche de boire et de mwirer. -«LiUér.1 «li 
a partagé U foule. . - • Littéral. «Oui jwussé.» ^ 



Bocr zfjixoc/jr^ masc. 

Taîazitht toaihen se'boa 
zerkoam. 



Zehriâ, fém. 

TaMkaît nez'zerrià. 

TabHJRT NB'TISETHOVA, 

Tabhîbt ikhoulâf, 
Imbbgban, fém. 



Akambi. — Ahbndi, m. 

El'Mbnzbl, masc. 

Eflov. — Sbnovkkbb, 

Feligh, - Senonikehegh. - 
Ifla, - Isnoakkeb, 

Adeflottgh. - Adsenoakke- 
begh, 

Ifsllou. - Isnoakkoub. 
Asebbath'ioafelan.'Kersen . 
IJla. - Inker tawourt 
Ibtha elghachi*, 
EVkhéberayi idjrah oaViou, 

Tidets atsbzn, in cha allah. 



Perche *. 



pi. 



Percher (Se) (en parlant 
des oiseaux), 3* p. prêt 

Perchoir. 

Perclus (de la jambe , de la 
main). 

Perdre (égarer), a* p. imp. 

Tai, il a perdu. 

Je perdrai , il perd. 

Perdre (éprouver un dom- 
mage), s'p. imp. 
«Tai, il a perdu. 

Je perdrai. 

Il perd. 

Coinbien as-tu perdu au 

jeu? 
Il a perdu son procès. 

Ils ont perdu la bataille. 

n a perdu son père, sa 
mère. 



n a perdu sa calotte. 






PER 



y^/V (IM'OX 






« • 5^ «IX XOX 



VéfQy 






z» X 



X z» 



o Z» OX/' 



• X • 



U!!;iî 









0«^Uol 



o >ox 



• -'•-^ t^ ^y 



j o 



:li.,^_ 



'.y ',•"' 



\ 



O Z» O X 



V /* «)/' it^ ta y 






Q ^ y y 



O Z' 



u- 



•<*';? X g X gxx 
g z' z' gx 



u- 






g 



g 



/» -^ g X ^z» 



429 

Anzel. — iljrEjrirr^^. — 
Akbebâch, masc. — 
r^CFf oc/jrr. - Talak- 

KATHT, f. 

Inezîen. — Imekhtafen. — 
Ikcrrachen , masc* — 
Tickkonmin. — Tilà- 
kkathin, fém. 

Ieb8 oeef '. 
aâs8a8 it'iouzatb. 

EeGAZ IMMOVT OV'FOUS'IS, 
OVTHAE'18 '. 

ESEOVH, 

Serouhagh, — Itrouh, 
Adseroahagh. — Itrouhaî. 
Ekbsbe. 

Khesregh, - Ikhser, 

Adkhesregh 

Ikhesser. 

Achhal tekhesretk gaou- 
rar? 

Ineghlab s'ech'cherâ. 

Neghïaben. 

Immoat'as babas. - Teni' 
mouiat imma's. 

Terouh'as tachachit, — Is- 
roah tachachit 



> Long b&ton dont les Kabaïies se serrent pour abattre les noix , les olives, les figues. — * Littéral. «U est 
descendu sur.» — ' Littéral, t Homme, sa main est morte, son bras est mort.» 



430 



PER 



U a perdu son chemin, 
n a perdu sa peine. 



D a perdu Toccasion. 

n a perdu son temps. 

Je f ai perdu de vue ( j*ai 
cessé de le voir). 



n a perdu la tète , Tesprit 



Pbrdrbau. 



Perdrix. 



pi. 



— pi. 

Le mâle de la perdrix. 



pi. 



PÈRE. 



• Mon, ton, son père. 



Notre , votre , leur père. 



Mon grand-père. 



Son grand-père. 
















<» o 



«^ .» 



UlJl Jj.>! 



Si;?' 



yy 



Ifl» 



•.<^ 



<• -» .<<*' 



o-lfl* - ^)l*lf -yj Ifl» 



«I 



9,^.1^ 






/nad'f. • làrek'as oubrid, 

Irouk'as eVâtah'uguelekh- 
la, — Guighzer *. — 
Oar ifflgh ara eVâtah'is 
gher tafat *, 



ladda'îas efouokts. 

Isâdda zemanis. 

Ighah ghef allenioa. — 
Khirella aîa oar tez- 
righ. 

loafeg eVàkeVis '. 
ApEnnovDi , masc. 

Iferradj. 
Tasekkourt, fém. 

Tisekkowrin. 

Ahakonl. 

Ihokkal. 

Baba. 

Baba inoa. - Baba'k. - Ba- 
ha's. 

Babat'nagh. - Bahafouen. 
- Bahat'sen. 



Djedd'i.-Baba siH^-Bahas 
en' haJka. 



Baba's en haha's. 



^ Uttéral. «Sa pdae t'en est allée dans le désert, dans la riviète.» '- * Littéral. «Sa peine n*est pet sortie « 
la lumière.» — * Littéral. «S*esl enrôlée sa raison.» 



PER 



431 



PÈRE (BeAI]-). 
pi.. 



Perfide. 



pL 



• - < ^ 



Perfidement. 



Perfidie. 



PÉRIL. 

Périlleux, périlleuse. 

Perles. 

Une perie. 

Permettre, v. a. a'pew. de 
imp. 

Je lui ai , il m*a permis. 

Je te permettrai. 

Il permet. 

Permis (qui n'est pas défen- 
du). 

Permission. 

Il a demandé la permis- 
sion. 

D a donné la permission. 
U a obtenu la permission. 
Qui a la permission. 
Avec votre permission. 



« X s x 



o J 



fè^ j 









X 

^ 



Q ^ J 



^^ O 







o s • 



.1 



» ^^ 9^ 












.1 * 









• /• 



^ z» 






Perroquet. 
Persil. 



tt •<*'<*' 



j^^^u 



vu 



.. ^ . 



ATEnQQAL. 

Itheggalen. 
Daoheddar. 
Digheddaren. 

S*BL'aHSDR. 

Ghedr, masc. 
Taovaqda , f. — Rhouf, m. 
Deg's Tiioi^^GJDii. — - lovÂn, 
Djovbee, masc. 

Tod^ jraft eVdjouher. 
Sereah. 

Serrahegh'as. - Iserrak'iyû 

Akserrakegh. 

Itsserrih. 

ItSÂDDAÎ. D'EL'HALAL, 

AsEREAH, m. — Iden» m. 
Isoater aserrah. 

Ifka aserrah, 

lougha aserrah, 

Dimserrah, 

SeVgheriVik. — SeVUe- 
nik, — S'eVamerik. 



Babagbaïioo, 



« j it y y 



Maâdnovs, masc. 



432 



PER-PES 



«t 



M 



Personne (un homme, une 
femme). 

Les personnes. 

Beaucoup de personnes. 

Personne (individu). 

•Tirai en personne. 

B est venu en personne. 

Os étaient présents en per- 
sonne. 

D a un grand amour pour 
sa propre personne. 

Personne (nul, aucun). 
11 n*y a personne. 






n n*est venu personne. 

Ne le dis à personne. 
Personne (quelqu*un). 
Perte (donmiage). 



pi. 



A perte, avec perte. 



Pesant. 



pi. 



Pesante. 



pi. 



Pesanteur. 

Peser (juger avec des poids 
la pesanteur), v. a. q* p. 
imp. 






« s z» g X X 

f» ^ Q^ Q ^ it ^ O ^ 

iù"^^ uW^ cy^^*^ 



J J o ^ 

u^ — *>^ 



Kl 



O X XX W S^ 

« © XXX 
A. 



O XX 



XX 



O U X X 
A. 



«X ^ 



BovN A DE M, masc. 



ChaAen medden. 
Iman, masc. 

Adrouhegh iman'iou. 
loasad s'imanis. 
Hadhren s'ùnan ensen. 



Itshibbi imanis nezzak. 

OULAMMA jyJIOVBN. Ov- 

LAMMA DE'BAD. 

Oaîamma dehad. — Ou- 
lamma d'yiouen our illi. 

Had ou dioasL 

Oar ker i'kad. 
Had, — YiovEN. 
Takhessart, fém. 

Tikhessarin. 

Setakhessart. 
EzzAÎ. — Daiaîan, 

Ezzaït ' Dizcâanen. 

TSAZAÏANT. 

Tsizaîanin, 
Tazaît, fém. 

OVZEN, 



PES-PÉT 



433 



J*ai , il a pesé. 

Je pèserai. 

Il pèse. 

Peser (avoir un certain 
poids) , V. n. 3* p. prêt 

Il pèse deux livres. 



Peser (être lourd, être à 
chaîne), 3* p. imp. 

Peser (examiner avec atten- 
tion), a*pers.imp. 

Peste, subs. ^ 

Que Dieu .te donne la 
peste I Que la peste 
t*emporte I ( Expres- 
sions injurieuses.) 

Pestiper:^. 



Pet, subs. 



pi. 



PETALE (feuille d'une fleur). 
PiTER, Y. n. a* p. imp. 

J'ai, il a pété. 

Je péterai. 

B pète. 

PériLLER (éclater avec bruit) , 
3* p. imp. 
Le sel pétille dans le feu. 



«iX i O^ttX 












^ X o « 




»• j 



9jI (:5V-- çj^ 



O X X o o 










X ox 









. -j • 



,|^dU^ 






«0^0^ 



««JOXX o/' > 






o ^ o <» 






/* o^ o ox 






Q^ < <f 0/* O^ «K> /'O'^ 



' Maladie oontagieiise qui cavae une grande mortalité. 



Ottznegh, • loazen. 

Aioaznegh. 

Itsazzen. 

loVIBN. 



lonzen sin irthelen, - Deg's 
sin irthelen. 



Illa ezzaj. — Itkel. 
TaiL. — MiiBZ. 

Tabbovbt, f. — Tbmka, f. 

Akkifk rabbi tahbpuhtl — 
Adig rabbi aktaoai tah- 
hottbt! 



loVTHBN SB'TABBOOBT. 

AouBiTB, masc. 

Ourthan. 
Ifsm n'bn' novae, masc. 
Ebtb, 

Ejihigh. ' Irtha. 

Aderthegh. 

ItSTX>U,th. 

Tbbbtbbk. 

EVmelh iUtheHhik gueti- 
mes, ' Ithokous. 



a8 



434 


PET-PEU 




Pbtit. 




AfEiEJ. — Dammmian. 


pi. 


. XX© X 


Dimezianen, 


Petite. 


(» o xo xx o M X 


MeXZIÎT. TSÂMKZÎAJfT, 


_ — pi. 


,XQX 


Tsimezianitt. 


Tout petit. 


• JOXX 


Aheztout, 


pi. 


«X .MX 


Ibestonten. 


Toute pedte. 


o « JQXX 


Tsabeztotttet. 


pi. 


.MX 

X ^ 


Tsibeztotttin. 


Petit (de taiUe, court). 


o X* j X 


Dâgooilân, 


ni 


OX XB f 


Digouzlanen. 


pi. 


Petite (Fîlle). 


o XB ^ X 


TSAOOUILANT, 


pi. 


« XO j» 


Tsigouzlanin. 


Petit (des animaux). 


• 


Mbmmi. 


-J pL 




Arraou. 


• 

Petit (des oiseaux). 


O .^ox 

Ci;?» 


Afbovkh. 


pi. 


« xo 


Ifrakk, 


Petitesse , subs. 


OX 


' Temzi, fém. 


PATRIE (faire de la p&te), 


o XX «xox 


Aârbk ârekti. 


a* p. imp. 
Peu , adv. 

Attendez un peu. 


X 

s XX ^ «^ 


DeBOUS. ACBBMMA. 

ACHOVÎA. 

Etjoa achemma. 


Xai peu d'argent. 


JIX o ^ ^ 
XX 


Ghouri idrimen derous. 


• 
n y avait peu de inonde. 


cxx ©ex s»' 


Ellan medden achemma. 


Si peu que rien. 




Oulamma derous. 


Peu tfvant, peu aupara- 


XOX 0^ >x 


Achouîa akhel 


vant. 


X 





PEU 



435 



Peu après. 
Dana peu. 



Peu 8*en est fidlu. 

Pour peu que vous lui 
pariiez, il le fera. 

PBU k PEU. 

Pbu (Un)f une petite quan- 
tité. 

Peuple. 



pL 



Peupler, y. a. 3* p. prêt. 



c M^ US jy 



Peuple. 



pi. 



Peuplée. 



pi. 



Peuplier. 
Peuplier blanc. 



pi. 



Peur. 



n a eu peur. 
D a fait peur à... 



Peureux. 



pi. 



6 y C<*v O • 






O ^ /• O /» 



o ^ 



• X 









<» J y 



** e 



o o ^y Q d^ 






«X > 



V 






<* j 



I, 



i*V» 




W /* Ç X 






^j:»lâ»b_(^I^I 



' Littéral. «U a rempli le pays de moade, de personnes. » 



Achouîa dêffir, 

Kerih, — <- Achemma akka, 
— Toara achemma. 

Achemma adili. 

Aouah adastsinith yiouen 
oa'aoual atikhdem. 

ACHOOÎA CHOVJA. — AcUEM- 
MA ACBBMMA. 

ACBEMMA. — KbRA, 

Chouit. 
DjEPfs, masc. 

Djenous. 

ItTCBOUR TAMOVRT SE'MBD- 
DEN '. 

ItTCHOVR SE'MEDDEN. — 
&EL'QHACHI, 

Tchouren, 



Tettcbovb. 

Tchûurents, 
AsQBAM ov'AsiF, masc 
AsErsAF, masc. 

lirfsafen. 
Taovaqda, f. — Kbouf, m. 

louggad. 

Isaggad. 
Akbouaf, — Itsaggad. 

Ikhonafen. — Taggaden, 



28. 



436 



PEU-PIE 



Peut-ètrb, adv. 

Phalange (os des doigts de 
la main). 



pi. 



Phalène (papillon de nuit). 

Piastre ( d'Espagne). 

Piauler (se dit du cri du 
poulet), S* p. prêt. 

Pie (oiseau). 

pi. 



Pièce (d'étoffe). 



pi. 



PiBGB (mise à un vêtement). 



pi. 



Piège (unité). 

G)mbien la pièce? 

Piège (de terre, de petite 
contenance). 

Piège (de terre, d*une gran- 
de étendue). 

Pied (de Thomme et des 
animaux en général^). 

pi. 



Pied fourchu (comme celui 
du taureau). 

pi- 



Pied (d*arbre, de plante). 



pi. 



• s 






Q ^ J O /* O i*' 



oy 9 y j j j 



o • jy 



Q ^Q yy 
y y yQ y 

c» yyy 



o •»>' 






/V 



^1 J>* 



•• 



C» syy o y y 



> gx ex •'' f 



u;W^» - tyU.1 



oy 



yay 



y 
•o/' 



tfAifi 






AdILI, OVISSEN.^ 

Mbfssl ovtbâJ}, masc. 

Mefasel. 
Aferthetthov it'Itb, m. 
DOURO BOU mkdfJ, 
Itchoutcbov. 

Aâkâk, masc. 

Idkâken. 
Fbdhlâ, fém. 

Feihali 
Tafaovt, fém. 

TiUSTiiBAOC^/r. — YiouBw. 
Aclihal itahabhouit ? 
Mekthâ iyigner, m. 

Mbnëbl it'Igubr, m. 

Atbar, — Akbjjar, 

liJiaren. - Ikejjaren. 
TiFBNZiT, fém. 

lyenza. 
Cbbtla, fém. 



Partie dn corps de l'ammal qni lai «ert pour te poser, se soutenir et marcher. 



PIE-PIG 



437 



/ 



PiâcE (pour prendre les ani- 
maux et les oiseaux). 

pL 



Pierre. 



pi. 



Pierre X aiguiser. 



pi. 



Pierre X fusil. 



pi. 



Pierre de taille. 



pi. 



Pierre ponce. 
Pierreux. 



Piété. 



Pieu, subs. 



pi. 



n a enfoncé un pieu. 



Pieusement. 



Pieux (qui a de la piété ), ad j . 



pi. 



Pigeon. 



pi. 

Pigeonneau. 



(A. 



'^ 



« ^ 



j 



« X 




« •©• 



O /««X 



Is^t — ^U:>t 



U X X o 



« X ^e 






« X ox 



X 



O VO O X Z' « ^ ^** 






O .> 



/>» 



« J » ^ ^ O/'O/' ^O/» 



o xo 

o o 



o /* xo 




x o <*» x 



« Z' X o o ^ 



V o xox 



o z»© o X J 

o jy Q y «k^ 

y 



o o 



Ai 



Qy o 






o «M o ^Oi^ 



Cherk, — Khef, m. — Ta- 

LOVIBT, fém. 

Cfc?raAr. - Khejouf. - Ti- 



ilDOVJGir. — Ablatb, m. 

Idghaghen. — Iblathen. 

Tasirt, fém. — il jrsEi». — 
Imilek, m. 

Tifiar. - Inueden. - Indlken. 
Tanicbcha, fém. 
rinicAoam. 



AzEOV. — Adgbagh ws'SEir- 

DOVK. 

Izrtm.' 
TcBiNTCBiif, maso. 

CbATBEN DEG'8 iDGBAGBSn. 

— Ittcbour D'ÏBLA- 

TBBN. 

Tsika, fém. 

ABOVDID,rSl, — TaR€BAKT,Î, 

Iboadiden, - Tirchakin* 
Irchek ahoadid, 

&ET'TSIKA, 
D'ETATS A Kl. 

Diltsakin. 

9 

Itbir. 
Itbiren, 

AfROVKB U'ITBIR. 



438 


PIG-PIN 




PiGEOHHIBR. 


Q V J 9^ 


Tâcboucbt, fém. 


pi. 


« J 9 


TîdcAoocfcÎA. 


Piler (écraser dans un mor- 




Eddsi, — Hbmbbs. 


tier) , a* p. im. 
J*ai pilé. 




Eddêzegh. - Herretegk. 


Ha pilé. 


9e ^^ • c • 


liiez. - Ikems, 


Je pilerai. 


9 ^e^9^ 9^Q •/' , 


Aieiiezegh,'Aihemsegh, 


D pile. 




Iteidez. - ItAèms. 


Pilier (en bois). 


9 9b^^ 


Taoubidit, fém. 


n) 




Tigttejia, 


pi. 


Pilier (en maçonnerie). 




TaIbbets, fém. 


pi. 


9 ^9^ 


Tiânetin. 


Piller, y. a. et n. a* p. de 


0^ O ^ i*» ^ 


Ekhlou. — Aboues. 


rimp. 
Pilon, subs. 


9 ^9 ^J 9 J^ 


AfOUS OV'MABBâZ \ 


Pin. 


9 9 *<•©->• 9 ^f><f^ * X '^ 

^ 9^ 


TaSBTTBA OU'ZOVMBAÎ, — 

Tazovmbaît. — Tawa, £ 


pi. 


9 9^ O X OJ 


lïzoambain. - TaïUouin. 


Pommes de pin. 


9 ^9i^ 


Azonnixd, masc 


L^amende ou le noyau qui 
se trouve à Tintérieur 


jjix 


Zekoko, masc. ' 


de la pomme de pin. 
Pincer^ s* imp. 




£sfOI7ri7EF. 

• 


J*ai, il a pincé. 


o/» i«»^ 0^» ^«^ 


Sékouthfegh - Iskonth^, 


Je pincerai. 


• 


Aiiekou^egh, 


Il pince. 




Itkotttihouf, 



' Littéral. «Main du mortier. » — * Les kabaflet font grand cas de oe fruit, qm abonde dans qadques-unes de 
lears tribns. Qs b mangent après l'avoir ùài cuire sous la cendre. 



PIN-PIQ 



439 



PiNGBTTES \ 

Pinçon (marque qui subsiste 
quand on a été pincé] . 

Pioche ( instrument ara- 
toire). 



pL 



Petite pioche. 



pL 



Piocher (creuser la terre 
avec la pioche), v. a. a* 
p. imp. 

PiPB. 



pi. 



Petite pipe. 



pi 



Tuyau de la pipe. 
Fourneau de la pipe. 
Bouquin de la pipe. 



pL 



Fume une pipe. 

Pipeau (sorte de chalumeau 
champêtre). 

pi. 

Pipeaux (pour prendre les 
oiseaux). 

Piquant (épine), subs. 



pi. 



OH) ^ X 






© X O • 






o.^j 




o /'/' 






t^»l^ 



9 yj Q ii yy 

a yj U ta y Q y 

V 9 9 y y 






«. c rf ..-^ 






« o C^X 



i^l 



w «^ 









« <*'. c ^ 






TjoffE jrjDÊr^'EJT' ri jTiis^ f. 
Akovtthip^ masc. 



Aguelzim, masc. 

Iguelziam. 
Takahacht» fém. 

EnKBCH S'OVaUBLZIM, — 

Se'takabâcht, 
AsBBSi^ masc. 

TofeiWf ^ fém. 

Taghanimt oaselsi, fém. * 
ra(2oaaf^ oasebsï, fém. 
TViIimam^f oaVeiii, fém. 
T^/tmamm. 

iSott ofe&ii ned'dokhkhan, 
Tazbmmabt, f. 

rizemmann. 

hOHABBN NB'LAZOUK, masC. 

pL« 
AsBNNAN, masc. 



* Petiti» pinces en &r fabriquées dans les tribus , qui servent à attiser le feu et à enlever les charbons. 
' Littéral. «Roseau de la pipe.» — * Littéral. «BÂtons de g^u.» 



1 



440 



Piquant (du hérisson). 
Piquant (du porc-épic). 



Pl 



PIQ-PIR 



PiQUEB (percer légèrement 
avec une pointe), v. n. 
a* p. imp. 

J*ai , il a piqué. 

Je piquerai. 

n pique. 

n 8*e8t piqué le doigt. 

Je me suis piqué avec 
raîguille. 

Une épine Ta piqué. 

Une abeQle Ta piqué. 

Tai été piqué par un ser- 
pent 

Une puce Ta piqué. 
Piqûre. 

PiRB (compar. et superl. de 
mauvais)^ adj. 

Gelui*ci est pire que celui- 
là. 

Tu es pire que lui. 

Cette femme est pire que 
Tautre. 



C'est le pire de tous les 
hommes. 



Je ne connais rien de pire 
que cela. 



« s<^^ 



• ^ X J(0^/^ 







o o*^^ 












u 



o o « /V 

«X J J o ^^ 



^Q yy 












^j) 4X-« v.^ 44)^ 45I 45^ 

C -^ ^ « /* 9t 






(5 



"a. 



CMJ^ 



ÂSBNtlA9 INiSl, 



Ammibov ov'AEoai, masc. 



Emken. 



Meknegk. - Imkeru 

Admeknefk. 

Imekken. 

Imken imanis g'oaika^ù, 

Temkeniyi tisegnit. 

Imken it ousennan. 
Tekeiit Hzizouit 
Azrem ikes'iyi, 

Ittchat oukourei. 

Ambkkovn, m. — TaouaM" 
SA, fém. 

DiRJT DlBOVA OHEF,.. 

PELL* 

Oua dirit gkefovàn,. 

Ketch dUiouafelTas. 

Tametihoui ayi dirits ghef 
taïeth 



Oaa aï diri ghefmedden ai. 



Oar sinegk ara oulamma 
dachenuna dirit ghefayù 



PIR-PIT 



&41 



Voilà le pire. 
Pirouetter, a' p. imp. 
J*ai, il a pirouetté. 
Je pirouetterai. 

k 

D pirouette. 



Pis'. 



pi. 



P18SJSNLIT (plante). 
Piste (trace). 

D Ta suivi à la piste. 



Pistolet. 



pi. 



Pistolet (de poche). 



pi. 



Une paire de pistolets, 
n a tiré un coup de pistolet. 



PiTié. 



Pitié (Avoir), a* p. imp. 
J*ai eu pitié de lui. 
n a eu pitié de moi. 
Saurai pitié, 
n a pitié des pauvres. 






jy 















o.c 






©SX 






o » /^ -^ • 



• « cx<; 



o o xoyx 






c <.. 



















O-^ 



Qy Q^ 



(H^J 



> 

o s /* o/'o X- ©x > 

• • ©/• ©• o ^z» 

©X© X 04^ OX J ©X 

© • * < 



c»*^! 



Oua aï (fan. 



ZOULLKL. 



Zoallelegh. - IzoalleL 

Aéboallelegh. 

lUzottlhttl, 
Tabboucht, fém. 

Tïbhach. 
Satbbb, masc. 
Djbbba, fém. 

Ithferit gaeVdjerras. 
Taharbast. — Tamb- 

KHALT8 T8AMBZIANT, f. 

TUuarasin. 
Tagbbddabt, fém. 

Taîouga ne'tiharrasin, 

loata. - Igra tahearast 

Henna. — Chbfea , fém. 

HoVIf» ECHFBK, 

Hounegh,- ChefkeghfelVas. 

Ihovn. - IchfekfelVi, 

Aikounegh. - Adchefkegh. 

luhoun. ' Icheffek ghef 
iguelUlen, 



* Tétine de la vache, de la chèvre, etc. 



4&2 


PIV-PLA 


1 


n ni*a fait pitié. 




Ighath'iyi, 


n Ta regardé en pitié (mé- 
prisé). 

PivsRT (oiseau). 




Ihkerit 

ACHBBBBKRÂK, maSC. 


n! 






pi. 


Place (endroit). 




Amkân, masc. 


Mets chaque chose k sa 
place. 

Reste k ta place. 




&IY ioaZ cU gaommkanis. 
Kim gaaamkanik. 


Il a changé de place. 




Ibdel amkanis. 


Que ferais-tu k ma place ? 


O ^ • X 0^ ^^ 


AouaK ketch gaoamkani- 
ou ackou ara atskhei' 
me A? 


Place (passage). 




Abbid, masc. 


Fais lui place. 




Eskeras abrid. 


Plage (marché). 




Souk, 


Plage (puUique, lieu de 




TajbmaIt, fém. 


promenade, de réu- 




* 


nion). 


^» 




Plage (lien où l'on se tient 


^ ^ ^ 


TiQHIMIT, fém. ^ 


d'habitude). 


^ ^ ^ 

tÈ .te ^9 A .^ A 9 




Cest ici sa place de tous . 
les jours. 


u-^^^ 


Gaoamkan ayi tiglûmCù 
koaïàs. 


Placer (mettre dans un 




Sbb8. 


lieu), a'p.imp. 
J'ai, il a placé. 




Sersegh, - Isers. 


Je placerai. 


o XO ^O/* 


Adsersegh. 


n place. 


•-> ©• 


lirousaû 


Plafond. 




Sbkbf, masc. 


Plage (de la mer). 




RiP. — Cbbtb, masc. 



PLA 



449 



Plaider (en justice), a* p. i. 




EuKEAaAU. 


n a plaidé, il plaide avec 
moi. 

Plaib. 

Plaindbb (Se) (porter des 
plaintes contre quel- 




Imkhasam. • lUenMuuam 
Mi. 

DlBRH, f. — AmKAN EL'- 
DJBRE, m. 

Cbtbxi. 


qu'un), a* p. imp. 


Ê% ^ t% ^ 




Je me suis plaint. 




Cketkagh. 


n s^est plaint de vous au 
cheikh. 

Je me plaindrai de cela. 




Ichetka in'ek loumghar. 
Adchetkigh s'owaji. 


n se plaint 


^0 • •• 


Itschetki. 


Plaine (terrain plat). 




OuTBA. — TiGifirs^ fém. 


n] 


<^U*4^ . ÔUo,( 


Outfcatf . - Tigniatin. 


pi. 


Plainte , subs. 


tj;^ 


Cebkoua, fém. 


Plaire (être au gré de), 3* 
p. prêt. 
Si cda vous plaît. 




• 

/i/E3. 

Ma ihgha eï khather'ik, - 
Ma ihgha outik. 


Comme il vous plaira. 




Akken akiâjel. - Akken 
telghith. - GhrfeVkhor 
ther'ik. 


Prenez tout ce qu'il vous 
plaira. 




Aongh atn akiâjehen. - 
Aongh ghef iman ik. 


Plait-il ? que dites-vous ? 




Anâam? 


Mangez ce qu'il vous 
plaira. 


V 


EUch ghrf iman'ik. - Ettch 
OUI tebghitL 


S'il plait à Dieu I 


â)à) ^ «\ S û^ 


In cM allah ! -Adig rabbi t 



444 



PLA 



A Dieu ne plaûe I 

PlûtàDieuqu*aYintl 

n ne se plaît pas dans ce 
pays-ci. 

Plaisant (qui provoque le 
rire) , adj. 

pi 



• ^ 



Plaisante. 



pi. 



Plaisant (qui cherche à faire 
rire),subt. 



pi. 



Plaisantib, V. a. a* pers. 
imp. 

n veut plaisanter. 

Plaisanter». 

Plaisir (joie, contente- 
ment). 

J*ai beaucoup de plaisir 
à le voir. 

Cette nouvelle m*a fait 
grand plaisir. 

J^ai appris avec plaisir que 
vous vous portiez bien. 

J'éprouve un grand plai- 
sir à Tentendre. 

Avec plaisir; volontiers. 
Au plaisir de vous revoir. 

Plaisir (amusement). 



4Mt ^U U 



O-^*' 9^i^ IS^ 



« s x^ 






C^^ 



O CM' S ^ 



9^9^ 










u 



• ** « • 



d 

«* 






^t 












9 9^ 









OO^i' 



i- ^'i^ -^ 






^^ yUrf^à y«^)jl 



^ox o <^ OX 



^ 



Machaallak! 

Hha oaCiou addias! 

Tamourt ayi oar as'iâjib 
araeV hal deg's. 



ISBTTSÂÎ. 

Settsaîe^. 
TssettsaL 
Settsaïents, 

DOUNBCBMIB. IsitECHMAB 

GUE'MMDDBN. 

Dinechriken, 
Etts. — Necbbab, 

Ibgha adittt. 

TATT8A,£ém, 

Fbbb, masc. 
Ferrahegh û. 

EVkhherayi isferah'iyi nez- 
zah. 

El'hamdoa liîlah mi seligh 
iss'ek bkhir. 



AonaVis daziikan g'ou- 
Viou, 

MaAlih.-Ghefoukerroiou, 

Anmigner in châ allak gu- 
erkhir. 

Febja, — Nbzba, fém. 



PLA 



445 



Plaisir (volonté). 

n ne suit que son bon 
plaisir. 

Plaisir (faveur, bon o£Bce). 
Fais-moi ce plaisir. 



Planche. 

-pi- 

Il fait la planche (il nage 
sur le dos). 

Plancher (partiebasse d'une 
chambre). 

Plantage (action de plan- 
ter). 

Plante. 



pi. 



Plante des pieds. 

Planter, v. a. a* pers. de 
Timp. 

J*ai , il a planté. 

Je planterai. 

n plante. 

Plat (dont la surface est 
unie). 

pi. 



Plate. 



pi. 

Plat (la partie plate), s. 



•• • 







O C •O*' 



iL^I <^4X^I - ^^1 



(5' 



■^ 



O ^Q 



lAi 



"141 



jj 

I 



Si 






1 






• O •• 

A 






U 



• O •• 



o o XO X 



o^ /* 



Khatheb, — Lbbgbi, m. 
Ikheddem àla lehghxi, 

Meiiîa, f. — KsiR, masc. 
— Tii/fjr/xrs, fém. 

Esker degai tajmilu ayi, 
- Ekhdem'iyi eVmeziïa 
ayi. 



Talovibtb, fém. 
Tilouah, 
Itsàoummou tsinegnit 

AqNES, m. — TiQHEBGBERT, 

fém. 
Ouzou, masc. 

Taneklets, fém. 

£ii ouTFiiA^ masc. 
£zzor. 

Ezzigh, ' Izza, 

Adezzough, 

Itezzott. 

ISTOUA, 

Setoaan. 
Testoua, 

Setoaants. 
Sefab. 



446 



PLAPLE 



H lai a donné un coup de 
pkt de sabre. 

Plat de tebre (dans lequd 
se servent le^ aliments). 



pi. 



Plat (Grand '). 



pL 



Plat (Petit). 

pi. 

PLAnifB (d*ane arme à feu), 

Plâthb. 

Plâtrer (enduire , recouvrir 
de plAtre) , a* p. imp. 

PLÂTRBRiB(carrière de plâtre) 
Plein (rem[di). 
pL 



Pleikb. 



pi. 



Chienne , jument pleine. 



A pleines mains. 

Plein la main, plein la 
maison, plein son ca- 
puchon. 






M3. A ^ W»f 



4^ 






o .•** 






>«• 










«SX 






«8<^^ 



• rf'' 



oxe< ex ^ 



oxsx « ox ^ 




o o >ex 



S XX 



OXOXttX OX ^ 

o o 






Jityj 



lontat s'es'trfak <m^mm. 

TlDBKKIT. T^AB^Xn*. — 

Tabmouit, 

Tidekkiîn. • TtbaHtm. - 
Tirbouitin. 

Mbtred, masc. 

MetareJL 
Taksoults, fém. * 

Tlbooliii. 
Zbnad, masc. 
Djebs, masc 

D/£BJIE«. 

MÀDBN BL' DJBB8. 

ItTCBOUM, ' lÂMMBB, 

il 

icAoarm. - ilmmeren. 
rErrcffoi7ji. — Taâmmbk. 
TchowrenU, - ilmmeiviifs. 
TaijounU. - T^ajmart fa- 

S^ouran, - Serkemcha, 

Se'tattchert ou fous. -Se ta- 
ttchert oakhkham. - Se'- 
tcUtchert oukebnûunis. 



' A pieds, en terre ov en bois, dans lequel se sert le ooqsooussou. — ' Sorte de soacoape dans UqaeBe oo 
sert rhufle ou le miel. 



PLfi-PLI 



4&7 



U crie à pleine tète. 



Pleinement (entièrement). 

Pleurer (verser des lar- 
mes) , a* pers. 

J^ai pleuré. 

n a pleuré , il pleure. 

Je pleurerai. 

U a fait pleurer. 

Qtt*e8t-ce qui te fait {deu- 
rer? 

Ne pleure pas. 

Nous avons tous pleuré 
sa mort. 



Pleurs, s. 

Il ne peut retenir ses 
pleurs. 

Pleuvoir (il a plu). 

n pleut. 

n pleuvra. 

Pu , subs. (du linge, d'une 
étoffe, etc.) 



pi. 



Plier , a* pers. imp. 
Tai plié, 
n a plié. 
Je plierai. 



o s 












O J Q y >x 






0-^. 

• 



»^ 



<c • 

Vkct 







yy 



<^lifc 



?C^ 






/(fduA afn iZIoA guaker- 
roiù. - gaeVdjehed^is, 

Ak, — S^BL'KOVL. 

Etsmov, 

Etsrough, 

Itsrou. 

Adetsrongh. 

Itroa. 

Achûu akisfx>un? 

Oar etsroa ara. 

Noukm netsro^ eVkoul ghef 
eVmout'is. 



Imbttbaouen, maso. 

Oar izmir ara aiitihrf 
imâtiluumm^ 



TOUTA LABOUA, 

Tekk€U lahoua. 
Atioatlahoua. 
Fekhtha, fém. 

Fekha&i. 
Ettsel. 
Etitebgh. 
Ittsel 
Adettselegh, 



} 



4&8 

n plie. 

n Ta plié en deux, en 
quatre. 

n a plié la lettre. 

Pliei Y08 habits. 

Plibb, Plotbr (courber, flé- 
chir), a'pers. imp. 

J*ai, il a plié. 

Je plierai, il plie. 

Plomb (métal). 

Lourd comme un plomb 
, (au figuré). 

Balle de plomb. 



pi. 



Petit plomb (pour la 
chasse). 

Fil À plomb (instrument 
de maçon). 

Plomba, plombée (couleur 
de plomb). 

Plombbr , V. a. 3* pers. 

prêt. 
Plongeon , s. 

Plongée , y. n. a* pers. imp. 

•Tai plongé. 

n a plongé. 

Je plongerai. 

Il plonge. 

Il sait plonger, faire le 
plongeon. 



PLI-PLO 



O ^«^ •«l'O 



OC^ 






-^ • XX r .1 -^ 



©••^X •^•-O-' 



•S:^ . ^y^:>l 






QoLo) pt 0Uj5 



4f o X«X 



« xo 



«XX 
V 



^ 



W X 

• XX ox o 



Jx o XX «PX,OX 

00 X 
o. •^•x <» ^X «X «X 



o XO X 




ox ox 
o XO xox 



0» XX 



ix 



X o SX 
xox w o X 



ox o X o SX 



xox w o X 



ItUel'it ghrfm, gkefaM. 

ItUel, ikhel tahrais. 
Ettsel eVhaouaîJ^ik, 
Seknov. 

Seknigh. - Isekna. 
Adseknoagh, - IseknaL 
Resas, masc. 
Dazain am resas. 

Tarsast, fém. 
Tirsasin. 
Satchem, masc. 

Mizan, masc. 

LOUN'IS AM nESAS. 
EsKSn nE8A8 DBG', 

Gbbtbs^ masc 
Eghthbs. — ilorr el'- 

GBBTH8. 

Ghethsegh. 

Ighthes. 

Adghethsegh. 

Ighetthes 

Issen adighthes,- Issen ai- 
oui eVgheths, 



Plonger, v. a. (enfoncer 
dans Tean), a* p. imp. 

Plongeur. 



pi. 



Pluie. 



IHuie forte , averse. 



Huie fine. 



Plumage. 



Plume. 



pi. 



Plume (pour écrire). 

« 

pi. 

Plumer*, v. a. a* p. imp. 

•Tai, il a plumé. 

Je plumerai. 

n plume. 

Plupart (La). 

Plus, adv. 

Il y a plus de deux mois 
qu^il est parti. 

Je t*aime plus que lui. 

Il est bien plus petit que 

moi. 
Cest lui qui est le plus 

^and de tous. 



^ Littéral. «Eau du ciel.» — * Oter les plumes. 



PLO-PLU 


449 


W4^g X Q y Q ^ 


SeGHTHBS. SSZDEB, 




AOHBTTBAS. 




Ighetthasen. 




Lahoua, f. — Aman joven- 




NI \ m. 

Aguejfbur, màsc. - Lahona 
Uaâfrant 

Lahoaa tsarkakt. 




RiCB, masc. 




Ifbr, masc. 




AJhoam. 




Kblam, ma3c. 


< ^^ 


Kelamat 


^0 «i* 

• 


Sentcbov. 




Sentchouegh, • Isentchou. 


4» ^Q^ ^9^ 


Adsentchouegh, 




Isentchaou, 




El'ketra, fém. 




Akter. — Ernou. — Kbra 


tt ^ ià^ u ^ ^ j 


TouTd aktcr ne'sÎR oa'aiba- 


cjy^ ^^j^» uji^'^ 


rvn gue'mi irouh. 


« ^ <t y «g^ ^ 


Tsehihhigh'k akter is. 


^ ^ ^ 


Ouayi mezzifelVi nezzah. 




Nettsa aï damekran felTa- 
sen el koul. 



29 



450 



PLU 



Que voulez- voas de plus ? 



Donne-m'en un peu plus. 

Il y a an an el plus. 

Le plus quil travaSle, 
c*est une heure ou deux 
par jour. 



Plus que jamais. 

Plus (avec une négation). 

Je n ai plus d'argent. 

Il n*y a plus rien. 

Depuis ce temps, je ne 
Tai plus vu. 

Depuis ce jour-là , il n'est 
plus revenu. 

Il augmente , chaque 
jour , de plus en plus. 

Au plus, tout au plus. 

JeTai tout au plus vu une 
fois. 



De plus, qui plus est 

(outre cda). 
Ni plus ni moins. 

Plus (répété). 

nus je le vois, plus je 
laime. 



En plus , de trop. 
Au plus , tout au plus. 









^ o 



9 O ^ y 



O C Q ^ ^ O ^ i» • 



I 

Q^ J 



O O ^ OJ «I X O Xp X 



X J 



» «M ^ ,„X • -^ jj 

'^ "^ X 
XX^ ^ /^ Q ClX X^^ 

** î* '^ Mk 



e> 



X 

» « es /* 



.XX 



OCvXX ©/ © ©X 0.1 

1^) 



>iA, 



. 0^ Cl .0^ . Q f^ 



4S 



O? 



O Om X 



XX 



o^ x. 



î^U - 



i^V^U» 



0X0 X O X 

*' lu 




Achou aratsemoath zemdj 
oaakka, 

EmovLyi kra. 

Addicu aseggas de kra. 

Ma khèrelîa khèrella, 
ikhaddem tesâats neghte- 
natne'saâtin louas iaya. 



Akter Ottaîn illan. 

OuLÂCB, — Ifovk. 

Foukeniyi idrimen. 

Ifouk. ' Oar iUi - Oulach. 

Ga'ez'zeman enni oar te'z- 
righ. 

G'oa'as enni oa dikkiL 



Kouîas itszid kra kra. 

B'eVhara, 

B'eVhara zerigh't yioaet 
ne' tikkelts, 

DaghennL 

Oar itszid, our inekkes. 

Annecht 

Annecht zerregk't, annecht 
tsehibhigh't. 

S*ez'ziada. 

S'eVketra. - Ma khèrella. 



PLU-POC 



451 



Os sont cent au plus. 



Plusieurs (quelques, nom- 
bre indéterminé). 

Husieurs fois. 

D est venu plusieurs jours 
de suite. 



En veux-tu un ou plu- 
sieurs ? 



Plus tôt, adv. (marquant 
Tantériorité). 

Un jour plus tôt, un an 
plus tôt 

Le plus tdt possible. 



„ ^1 -- - 



n est venu plus tôt que 
toi. 



Plus tôt ou plus tard , 
cela ne fait rien. 



Plutôt, adv. ( marquant la 
préférence ). 

Plutôt la mort I 
Je mourrais plutôt. 
Poche (à un vêtement]. 



pi. 




m (Jiéi»\^] 



o ^(t • • ^ s 



^Se^>o^\ Jj«i^ U" - 









%i> ij>j^\ {j\^jf\ ^^ya 






ter"' 



o ^ it 



k. 



«X 



•• 1 • 












■ o^ox 



us. 



L 



c 

i^ 






.1 - ^V-Jil yl 






• ^ o • o/* e. X 



u 



«s.. < 




« xo< o • J 



s •-! ©^ C^ ©• 



^1 









•> 



tf ^ 



* Lîtiinil. «Comme aujourdlioi , comme demain , il n*y a pas de ma).* 



Addasen seVkeira miîa. - 
Ma khèrella adsebhan 



nuia. 



BÎDE. 



Bddh ne'tikoual. 

louiod oassan asref ghrf 
asrrf. 

Tebghith yiouen negh ak- 
ter? 



Akbbl, — Zeoublli. — 
Elliovel. 

As akbel. - Aseggas akbel 



S^eVâjlan hah. — S'ez'- 
zetha hala. 



« loasad akheVik. - Zeguelti 
feïïak. 

Am asta, am oazekka^ ou- 
loch eVhalak \ 

Akbie. 

EVmoui akhiris. 
Ghonr'i el moût akhir. 
Djib, masc. 
Djibat. 



39 



452 

Poâi.E en terre, dans lequel 
les Rabaîles font cuire 
le pain , les crêpes, etc. 



POÊ-POI 



pï- 



PoâLON en terre, pour faire 
cuire les aliments. 

pi. 



Poids (pesanteur). 
Poignard (arme). 

pi. 



Poigharder, 3* pers. prêt. 

Poi6N]&B ( contenu de la 
main ). 

. pi. 



PoiGNis, fém. 



pi. 



A poignées. 

Poignée cl*un sabre. 

Petite poignée de fèves, 
de blé, d*orge. 



Ils étaient une poignée 
d'hommes. 

Poignet. 

Poiii (de rhomme et des 
animaux). 

^^pi. . 

A poil , sans selle. 

Poinçon (outil de fer pour 
percer). 

— . — pi. 



• • 






*> 



Athajiw, va. 



A. 



i» ^ ^ 






o yj ••>» 



/»< 



4?^ 



» y 1» y 



• y ià y 



it y <» y u ««^ 



« ^ ,^ » Jl^ y i»y 









0« X «y XO 






o « y y 



y 
y 



«0X0 



Q y Q y O X O 



Mou/on. 
AsFini, m. — Taspibits, f. 

Itfiriien. — Tisfirien. 
Tazaît, fém. 
Akbbdmi^ masc. 

InGBA S'OV'KBBDMI, 

Kbbtba, 

Kebatki. - 

KEMCff^i^ fém. 

£emc&atf. 

S'el'Aremcfca. 

£e(f^. - Afoas oudjernui 

Takonmmicht ijibaouen, 
iy'irden, ne'timzin. 

Eïlan takoummicht iy'ir- 
gazen. 
Mbkbbth ov'fovs, masc 

Anzad, m. 

Inzaden. — diâr, m. 
Aari. - Beîa tarikt 

TiSTBMT, f. — lNECHFI,Va. 

Tistemin, - Inechfiien. 



POI 



453 



Poinçon (pour graver). 



pi. 



Poindre (commencer à pa- 
raître, en parlant de 
l*kerbe, des semences), 
3* pers prêt. 

Poindre ( en pariant du 
jour) , 3* prêt. 

Poing (la main fermée). 



pi. 



Il lui a donné un coup 
de poing. 

Point, s. (d*une couture). 



pi. 



Point (marque ronde). 



pi. 



Point (trou sur une cour- 
roie). 

pi. 

Point de côté. 
Point (du jour). 

Il est arrivé au point du 
jour. 

Point, adv. de nég. 

n n*a point d*argent. 

Elle n*est point venue. 

Je ne Taime point du 
tout. 



*t ^<i •/> 






y ^ ^Q ^ 



Q^ 



9 y j 



04»^^ Q ^ J y 






0/0^ 



x^ 



4^^Uî 



kiÂS 





















y j » ^ XX w^ 6/' «^ 



Amenkach, masc. 



Imenkachen, 



Imgbi. 



loULID 00* AS, loVLID EL' 

FEJEE ^ 

il KBOUCHCHIM, m . — ToC/ JT 

jr/jrr^ fém. 

Ikhouchchimen. - Too^ih'- 
mm. 

lontat s'oakhoackchim. - 

Nefda, fém. 

Nefadi, 
Tanekkith, fém. 

TiFLiT, fém. 



T/iVJî60irjz7y fém. 

LOUBI N'BS'SEBAff, — iV'^X 
FEJEB, m. 

lottweth guehahi nesse- 
bah. • 

OVE AEA. — OaiACB. 

Oaîach ghoares idrimen. 
Our detousa ara. 



f ^ 



»_i» 



Oar teUhibligh ara sel 
kouL 



* «Le jour, i'aurorc , est monté.* 



454 



POI 



Pointe ( d*un instrument 
tranchant). 

Pointe d*un couteau, d'un 
sabre, etc. 

Pointu (garni d'une pointe). 

Poire, fruit 

Poire X poudre (pour les 
amorces). 

pi. 



Poireau (durillon). 

Poireau sauvage { plante 
légumineuse). 

Poirée (plante). 



Poirier. 



pi. 



Pois (l^ume). 



pi. 



Pois ghigbes. 



Un pois chiche. 



Pois sauvage. 



Poison. 



«« 




9 X «^ 



y j ^9 ^ o s* 
• -^ • © • « 



«ox 






-'X 



(I ^ 






Ulb^ 






• ,^? * 









/jciTF, masc. 



ïkhfoiihheimi, oudjenoni. 



Isa ikbf, 

TaÂKKAJT NE'TIFIRRST. 
TlCBCBETS N'EL'BABOVD, f. 

Tichchioain '. 
TiFiTLi, fém. 

r/SJTSJir EL'KBELA, fém. 

Selk, masc. 
TtFiREST, fém. 

Ajtlban, collect. — ro/îl- 
loRtr^ fém. 

7yi76aiun. 

Hammez, masc. 
rod/r&af/ eThammez. 

AjILBAN OU'AZBBM '. - ^/ii* 

Semm, masc. 



> TiîeKc&eCf signifie litténdement «petite corne.» C'ect en effet de cette rabstance que sont fiîtes la plapvt 
des poires à poudre dont les Arabes et les Kabades se servent pour amorcer Tanne à feu. Gdies que portent les 
cheiklis sont ordidairement travaillées avec soin , et enrichies d^oraements en argent. On en iabriqae en couvre 
dans la tribu des Beni-Âbbas. — * Littéral. «Pois du serpent,» ainsi nonuné a cause de son amertume et dn 
dégoût qu'on éprouve en essayant de le manger. — * Littéral. «Pois du pigeon ramier.» L'espèce de pois oa dfi 
graine sauvage dont fl s'agît passe, en effet, pour être très-rechercl)ée par cet oiseau. 



POI-POL 



455 



Ex, : n a pris du poison. 

n est mort par le poison. 

Puisses-tu avaler du poi- 
son ! Dieu te donne du 
poison I (exprès, inj.). 

Poisson. 

pi. 



Poissonneux, poissonneuse. 
Poitrail (du cheval]. 

POITBINE. 

pi. 

Poivre. 

Poivre rouge- 

Poivre doux, qui se mange 
confit. 

Poivre en poudre. 



Poivré, poivrée (assaisonné 
avec du poivre). 

Poivrer (mettre du poivre), 
a* pers. imp. 

Poivrier (arbrisseau). 
Poivrier (Fruit du). 

pi. 

Poivrier sauvage. 
Poli (civil, honnête). 

pi. 






O «i)«^ 



ji — 9Lâ>i - ^1 k^'i 



s • «•» 



« • ^ 



©• OX 



tt X / 



^ 0. 

o y» y tt o y »y y 

j j o o y *i 
Q yu 



«<«' y tf 



oyoy 



y ^ yy Q ^9^ 



tf yuy 



O yity^ iiyf»y 



• yy 

o ^u y o Q y 



ityoy Qy^Qy 



Qyoy s yy 

• * 

y 
xox 



(5)^3' J^l 



^ y ^ y 

y 
Q y y J 



o 9 J 

5 



(:)*V^^ 



Iroua es'semm. 

Immout s'es'semm. 

Atsettcheth es'semmî -Ak- 
kijk rahbi es'semm ! 

AsLEM. — Ahitaov. 
Iselman. - Ihitaouen. 

ChATHEN DSG'8 I8ELMÂN. 

ê 

TlDMERT OVIOVDIOV. 

Ijdmer, masc. 

Idmaren. 
IfelfeLj masc. 

Ifelfel azeggagh. 

Ifelfeî aiherchi. 

Ifelfel daberkan, — Ifelfeî 
iy'iroumiîen *. 



Deg*s ifelfel. 



ESKEE IFELFEL. 



Tasettba ifelfel. 



T1FELFELT8, fém. 
Tifelfelin. 



Ifelfel ovouchchen. 



DOVDHRIF, — Imân, 



Doadhrifen. 



* G*est-à-clire : «poivre noir, poirre des chrétiens.! 



456 



POL-PON 



P0L1£. 



pi. 



Poliment. 

Polir (rendre unietluisaot 
par le firottement) , a* 
pers. imp. 

Polisson (eniant dissipé, 
espiègle , vagabond ). 

Politesse. 
Poltron. 



Pommes (fruit). 
Une pomme. 



Pommes de terre. 



Une pomme de terre. 

Pomme d*Adam. 

P0MMEL1& (cheval marqué de 
gris et de blanc). 



Pommette de la joue. 



Pommier. 



pi. 



pi. 



» ^Q^ 



» « it J 



V 

VàjLÊÊà 






i0 •• • 






• 
••'à'^'' 

uu 



€ 



^ ^ ^ 

.1 



»i. 



1 •• . 






— (^^ U^l/^ {f^!^ 



o X J CM' 
















|A. 



i2S 



« ^-> 



r^j' — 






tt 5 -^ s •• 



••4 



• • 



Tjsoi^DirA/^r. — Tmmân. 
Tsùuikri/bi. 

&BJyDHtiAFA. 
SlKML. 



AkCBMCB lyEL'MENGVEB. 

D'EL'DJÂÎH. 



Dhemàfa, fém. 

Akbovwaf. — Itsaggad. 
ovlacb gbovepes 

OUL. OvLACB GBOU- 

E*ES TA8A. Am OU- 

DAÎ '. 



TsEFFAB, masc. 

Taâkkaït net'tseffaL 
Batbatba, fi&m. 

Taâkkaït ne'beUkatha. 
Tiini ouânkik *. 

AOUDJOU DAEEBBACB S'OU*- 
ZEGIA lyOU'MELLAL. 



Takjaît, — Taremmants 
el'bank, ov'oudem, 



Tikjaîn, 

Tatseffabt, — Tasettba 
N'ErrsEFFAB, fém. 

Tilseffahin. 



^ Ces troif dernières expressions signifient littéralement : «sans cœur, sans foi, comme un juif.» — * Littéral. 
« Nœud de la gorpi, > 



PON-POR 



457 



Ponctuer (mettre les points), 
a* pers. imp. 

Pondre, 3* pers. prêt, (faire 
des ŒOÊ). 

Pont. 



pi. 



Population. 



Porc 



pi. 



PORG-iPIO. 



pL 

pi. 



Port. 



Porte. 



pL 



pi. 

Porte-faix. 



pi. 



Porter, a* pers. imp. 

Es-tu capable de porter 
cela? 

Porte cette lettre à un 

tel. 
Tout Kabaîle porte le 

fusil. 



n a porté les armes con- 
tre son pays. 



9 X0X 






o O^ u^^ 



iâ>1 












I 



I 






<*»»/' 

<^^ 

• .* 



,J 





















^^^^u^ 







Embas. 

tourou timbliâlin. 

Takanthart, fém. 

Gir^Cff/. — Air nb'ta- 
MOVAT, masç. 

Ilef. 

Ilfan, 
Arovi, 

Arouin. 

Tifitliouin. 
MsRSA, fém. 

Merasi. 
Tawovrt, fém. 

Tiiooara, 

« 

Ihammalen. 

Erfed. — Aoui. 

Tezemreth atsrefdeth oa- 
ayi? 

Aoui tabrats ayi iTfelanû 

Bj)uI akhaîli ireffed tome- 
khalis. - S^eVkebaïl kouî 
ergaz setamekhaltis. 



loata gue'tamourfis. - In- 
nough d'alt tcanourt'is. 



458 



POR-POS 



U porte un bemous 
rouge. 

n porte la tète basse, 
n porte la tète haute. 
N*y porte pas la main. 



n porte ses regards de 
tous côtés. 

Un mauvais arbre ne sau- 
rait porter de bons 
fruits. 

Gimment vous portez- 
vous ( comment est ta 
santé)? 

Vous vous portes bien P 



Q S y^ 



Je me porte bien , je ne 
me porte pas bien. 

Ck)mment se porte-t-on 
chei vous P 

G)nunent se portent vos 
enfants P 

Portez-vous bien (adieu). 



PORTE-VOlX. 



pi. 



Poser, a* pers. imp. 
Posséder, a* pers imp. 



O m yy ^ Q J9^ 



Ç. 



o o > o^ 






• y 







*-^i «y 



X •• 






• • ©> 



©^ ^ y y 



/— 3/^jl .S,Ajl Ja-.3 



O^^ 9Jr^ 



« tfXX OXO ^X o «MX 

Lx « xx^ o X jy 
oe X ^ X ««x o ox 



C* oox«c^ oxx 



dLfr«l».t e»jt (jVt dL«) 



O XX 



•. XOX tf X o XX 

© - J .çx o Cx 



XX c 



X • • ^o 




X IX 



OJi» 



o XX 

«o X 
^ ox oxo^ 



Itslous alndi dazeggagk 

Irkha ikhfû. 

Ireffed ikhfù. 

Ourgner ara afonsik * jW 
oaa. 



Iggar allenis * ^ W koul 
tama. 

Tasettlia endiri oar tezndr 
atsarou^ ethab eVâalL 

Amek telîith ? - Amek ke- 
ttchini? 

Aklakhkhir?-Bkhiraîteh 
lith?-Teihoukteth.-Te' 
sahketh, - TezowretL - 
Tedjehdeth? 

Akliîn bkkir. - Ma koa 
hkhir. 

Amek eîbai aît oukhkha- 
m'ik? 

Amek tellataroua*k?'Amek 
ellan erouachouTik ? 



Kim gueTkhir, - ga'esse- 
lama erràbbL 



BovK, masc. 

Boxuik, 
Sers. 
Emlbk. — EsÂov, 



» Uliénà «NcjcttepMUinain vers....— « LittéhJ. «H jclleleayeux.» — » Littéral. •Nepeatprodoire.i 



POS-POT 



459 



PossfiDEA (Se), être maître 
de soi , 3* pers. prêt. 

Possible, adj. 

Ex. : Cela est possible. 
Cela n*est pas possible. 



u^^ « xo<^ 



n est possible que je 
' vienne. 

n ne m*est pas possible 
d y aller. 

Autant qu*il est possible, 
n a fait tout son possible. 



PoST^RiTii (enfants). 

11 a une nombreuse pos- 
térité. 



Pot (déterre). 



pi. 



Pot (pour traire). 
pL 



, tii ift 11 lÉi Bit ' ^ V^* 






o ^ «y 



o -^ «^ m.^ 






^ X O J Q y 









c oy 



«S <^ Cl xy 

^^^ ^ /.^ lit 







.0-^ 



• .y 



joy o ^j o <^ X 



*• yoy 



y jy 






00 yQy 



« o j ù ^ 



o y y j Q y y^y 

o XO 



ooçjy^ 






IgHLBB TANEFSIT'IS, 

Imken, — Ma hou i^bv- 

MOVHÀL. 

Ouayi imken. 

Onaji d^efmouhaL - Our 
âitUas ara xeg's - D'eV- 
moahal adithroun ouayL 



Imken addasegh 

Oar zemiregh ara adroa- 
hegh gher dinna, 

Aghefizemmer. 

Isker tizmert'is. -Isker aîn 
illan gu'eï'djelutis. 



Tarova, fém. 

Techaih ghoures taroua. - 
Ghoures taroua khè- 
relia, 

Akbnsal, — Abovkal, m. 
— Tagdovbt. — Ta!' 
ÎABT^^ fém. 

Ikensalen. — Iloakalen, — 
Tigdourin. — Tiâîarin, 

Taballabt, fém. 
Tihallabin. 



' Ces pots sont cenx dont le^ Kabaïles se servent pour boire pendant les repas ; ces vases ne différent entre eux 
qoe par le pins on le moins de capacité. L'ofcciual et Vaboukal sont un pea pins grands que les deax autres; leur 
contenance est dun peu plus d*un litre. ^ 



460 



POT-POU 



Pot (de fleurs). 



Poterie. 



Potier. 



pL 



pi. 



POD. 



pi. 



Pouce (le gros doigt de la 
main). 

Poudre. 

Pouf (inteij. erprimant le 
bruit sourd d*UQ corps 
qui tombe). 

En tombant il a fait ftouf! 
Pouilleux. 
Poulailler. 

PoULAiM (jeune cheval). 

pi. 



Poule. 



pi. 



Poulet. 

Pouliche (jeune jument). 

pi. 



POUUE. 



pl. 



«XttX 



Us 



Cf*^ 



« o 

Il l«J BU I 

o 



o Jà 






(jvpa^— y triait! 






ii ^ ^ f 9 



• • ^ 



«I 



C ^< 



M ABBES, masc. 

Apmkbkbar, masc. 
idjfiixoirs/. 

Inutbttsen. 
TiLKiT, fém. 

ilrffJjD AMEKRAN. fioU' 

TILKIN \ 

Bamoud, masc. 



/jfAIi> û^er bek gueVkaAl 
Bou'TiLKiN. - Dec s tilkiw. 

TaÂCBCBBTS EN'TifOUZATH , 

fém. 

i4D/Ei)i0l7Jf. 

Idjedàian. 
Taîazitb. 
Tiïouzaih, 

AfROVEB NB'TAÎAZITB. 

Tajdâounts, 

Tijdâiatin. 
TajermaeTj fém. 

Tijerrarin. 



' Littéral. « Père anx poux. > Les Kabaâes le sornoimnent ainsi à cause de l'usage fréquent qu'ils font de œ doigt 
pour détruire la vermine dont ils sont généralement infectés. 



POU 



461 



POOMON. 



pi. 



Poupe (d*uD navire). 

Poupée (jouet d'enfants). 

Pour, préposition (indiquant 
la cause). 

Ex. : Tai fait cela pour 

TOUS. 

Pour (indiq. la destination). 

Ex. : Pour qui avez-vous 
apporté cette lettre; 
pour moi ou pour lui ? 

Pour (parce que). 

Ex. : n a la fièvre jpour 
être resté trop long- 
temps dans ce pays. 

Pour (moyennant). 

Ex. : n Ta vendu pour cent 
francs. 

Pour rien , gratuitement. 

Pour (en considération , en 
faveur de). 

Je vous le demande pour 
lui. 

Pour Tamour de Dieu. 
Pour (comme). 

On le laissa pour mort. 
Pour qui me prenez-vous ? 



«• •« 






O X O ;- X O O 



^ r ^ • '^ ^^ 



<*x 



• <^o • 



xo y ^ » X ^ 



^ 4' *^^ * 




0- 






o _•© X 




Oy X Q ^ J 



/* 



0<^ 



t_J* 



H- 



«• 

^t 









Afovad, masc. 

Ifouaden. 
Ketch, masc. 

T18LIT NB'CH'CBITHAN *. 

Sekregk ouayi ghefeVkhi' 



ther'ik. 



/'. 



Foaimi touith tahrats ayi 
i'nekki negk i'ooin ? 



Mi. 



loathen setaoula, mi iz- 
degh gne'tamourt ermi 
khèreUa, 



Sb\ 



Izenz'its'arhâin netirialini 



« — • 



Soàlach. - BatheL 
Ghef, — Fell\ — 7*. 



Adsoatregh oaayi zekfel- 
l'as, — Tnettsa, 



Foudem rabbi. 



A M, 



Eddjant am eVmiïts, 
Achou ayitéhasbet ta ? 



* Littéral. «Épouse da diable.» 



462 



POU 



Pour (afin que). 


^ * * 1 * 1 ^ '' 


Akkbn. 

1 


n esl vena pour tous 


^] Q ^t ^l_Atf^ 


loasad akken ara akiaer. 


voir. 


•• y 






i>^' 


m 




• ffx»<o^ ^^ ^ 




Comment faire pom* ne 


ifAS 4-NXi. ^1 ysl 


Adum ara Uiedmeghakkai 


pas rire? 


\m 


oar isattsagh. 


Pour (quant k). 


Je. 


GurrAMA. 


Ex. : Pour moi , cela m^est 




Gae'iama'oa ooloch ethe- 


indifférent. 


.^ ^^^ 


lak. 


Pour lors. 




Ibmmmalâ, 


PouRPiBR, plante. 


^ • 


1 

Rejla, fém. 




JX •«,«» ox^ 


» 


Pourquoi , interrog. 


j— fiï — uMi» — u»*l 


AqHEF? AÎGHSF? ACHOV- 


• 




AQBSP? ACHOUMI? 


Ez. : Pourquoi es -tu sorti 




Achoumi teffegheih (mak- 


seul? 


« 


tek? 


Pourquoi gardez-vous le 


la-i^w^Mi^ vJ!Lit ^t 


Achoa aghef tesoasmeA. 


silence? 






Un tel est venu? Pour- 


loasad eïfelani? Aghef? 


quoi? 


• .-vit 




• 


^ C • €»• C • v^ 




Cest pourquoi. 


^ft^b V-^ - J!> V-A^- 


Ghrf ouakka. - Ghefou- 






akkenni. - Ghef es'sehha 






ennt. - Ghefona, 




fsy 






©• J©X i» jo^^ 


• 


Pourri > adj. 


o jttx J9y^ 


DaMÂFOVN. — DlMÂFOUNSir. 


Pourrie. 


o xoy 


Tsam^oant. - Tsimâjbunin, 


Pourrir, v.n. se corrompre, 


o«ï 


Aâfen. 


2* pers. imp. 


o •©• o •©• 




Ex. : Il est pourri, elle est 


04«5- (:)*««? 


M/en. - Tdfen, 


pourrie. 








OXO .«^ 




Il se pourrira. 


t^àl 


Adiâfen, 



POU 



463 



n se pourrit. 

Pourrir (en parlant du bois, 
des firuits) , 3' p. prêt. 

Pourriture. 

Poursuivre, v. a. a* p. imp. 

Ex. : Je le poursuivrai, il 
m*a poursuivi. 

Poursuivez-le (courez après 
lui). 

Pousse (maladie des che- 
vaux). 
Pousser, a' pers. imp. 



Tai poussé, 
n a poussé. 
Je pousserai, 
n pousse. 



Pousse la porte ( pour 

l'ouvrir ). 
Pousse la porte ( pour la 

fermer ). 
n a poussé un cri. 

Elle a poussé (en parlant 
d'une plante). 
Pousser (Se) , v. de récipro- 
cité, a* pers. imp. 
Ils se sont poussés. 

Hs se poussent mutelle- 
ment. 












o ^ S^< 



OgX 



O J 



^à _ 23* — 5» 












rf ^ ox 






u^ 



«X 



O s X OX Q JO^ 

O X g X X OS ■^'^ 



ox 



ï; X ox 



V tf jox 



• ^.-'l **!. 



JuXii. — Itsovagw. 



Afen, masc. 

Ethpmr, — Etsbâ. 

I 

Aithefregk deg's. - /t«M 
cbjftt'i. 



Azzelfiiras. 
Takhennakt, fém. 

£j,jpi. KOUDJ. — DsM- 

MER. K0T!B, 

Defâgh - Kottdjegh 

lâfL - Ikoudj. 

Addefdgh - Adkoudjegh. 

Ideffd. — Itskoudj. — /&-' 
demir. — Itskoubhou, 

, Demmer. - Koudj tawourt. 
Err tawourt. 

lâïet yiouen ouàîath, 
Imghi. 

Emkovdj. — Emdemmar. 

Mekoudjdjen, — Medem- 
maren. 

Tsemkottdjdjoun. - Tsem- 
demmaren gaîgarasen. 



(^ 




464 



POU-PRA 



Ils se poussent Tun con- 
tre Tautre. 

Poussière. 

Poussière (Faire déjà). 

U a fait , il fait de la pous- 
sière. 

Ne nous fais pas tant de 
poussière. 

Poussif (cheval). 



Poutre \ 



pL 



Poutrelle (transversale). 



pi. 



Pouvoir, v. n. a* pers. de 
unp. 

Ex.: J'ai pu, il a pu. 

Je pourrai. 

n peut. 
Pouvoir, v. a. 3* p. prêt. 

Cela se peut. 



Pouvoir, s. 

Ex. : Cela n'est pas en mon 
pouvoir. 

Prairie. 



pi. 






^^ W' 






« 4 J Q ^ Og^VX 



< j 






o X 




I 

■ • 



•'X 



« X Oi^tt X 
o X Ox 



e X.OX .^ X o X cix .^ ^ 



X • 

o ^ X 

o«xo 

• ^ X .» X X 



o X © X 



o o X 



o ^ X «? X 



(:P» 



I 



© ->x 



Tjemibmiiiareii ooa j&^a. 

ilGITEBBilJI. 

Isghouhber. - Isghoaibour. 

Oar agh'seghoubber ara 
akka, 

BOU TAKHBNNAKT. loU- 

TBEN SE'fAKHBNNAKT. 

Ajgou, masc. 

Ijegoua. 
Tassara, fém. 

Tisserouin, 

EZMEB. 

Zemrcgh, -« Iztner. 

Adzemregh. 

Izcnaner. 

Imken. 

Ouayi imken, — Ouayi 
imken adithroun, 

TiZMERT, fém. 

Oua mahou gaefous'ioa ^ 

Merdj, — Agdal, maso.— 
Meroudj. - Agdalen, 



* Pièce de lïbis qui soutient le plafond dans le sens de sa largeur. — » Littéral. «Cda n'est pas en nu 



main. > 



PRE 



465 



Précaution. 

Ex. : Homme de précaution. 

Précaotionner (Se), pren- 
dre des précautions, 
a' p. imp. 

Il s'est précautionné. 

n se précautionne. 
Précédemment. 
Précéder , 2* pers. imp. 

JTai, il a précédé. 

Je précéderai. 

B précède. 

Précipiter, a* pers. imp. 

Précipiter ( Se ) , 3" pers. 
prêt. 



Préférer (aimer mieux) , 
3' pers. prêt. 

Ex : Lequel préférez-vous P 
Je lui préfère celui-ci. 



Préjudice ( perte , dom- 
mage). 

Ex. : n a éprouvé un grand 
préjudice. 









W X W X ux 

o ox 



H A DR, masc. 

-^rya^; gkour'es el'kadr. 
Ahdbr iman*ik. 




VX W X 

e x « X X o • 



tt • f5^ g • XX X o X 



'^ ^ X 0«» X 



V ' X X 

g X ^, X «• xo X 



lahde 



r iman u. 



Itshadar iman'is. 

GV'BZ'ZEMAN iZOUAREN. 



EzoviR. 



Zoaaregh. • Izouar. 
Adzoairegh. 
Izegoair. — Izegguir, 
GuBR, — Sbzdrr. 



IgRA IMAN' 18. — IbRA IMA- 

If' 18. ISBZDBR IMA- 

ff'lS \ 



X X 






g « xVxx <» c? ^«^ o X «X 



Ihovb aktbr. — Ghour'bs 

AKBIR lÀDJEB'AS 

AKTBR. 

Anoua tetshihlith aikir? 

Tsehibbigh ouayi akhiris. 
— Ghouri ouayi akhi- 
ris. — lâdjeh'iyi ouayi 
akteris. 

Takhbssart, f. 

Ikhser takhessart tsameh- 
rant. 



^ Les deux premières expressions se disent dane personne qui se jette d*un lieu élevé en bas ; h dernière si- 
gnifie «se [Songer dans un endroit profond,» la mer, la «ivière, par exemple. 

3o 



466 



PRE 



Premier, «dj. 

pi. 

Première. 

pi. 

Ex.: La première fois qu*!) 
vint. 

11 est tombé la (été la pre- 
mière. 

Premièrement. 
Premier mé. 



pi. 



Prendre, v. a. a* pers. de 

Timp. 

J* « • 
ai pns. 

11 a pris. 

Je prendrai. 

Il prend. 

Prendre (saisir), a* pers. 
imp. 

Ex. : La pluie nous prit en 
chemin. 

La fièvre Ta pris. 

Prenez à droite, à gau- 
che. 

11 prend du tabac (il 

prise). 






U M yU 



«^j'ir- 






• j*» 









A 






1* J Q y J 



f» J ^ J 









I 






X © X © • s rf» 

5 



4^,^—* 



Je^ 



1 Vi 



« a J 




• *• *» ^ J 



© Sx 



Jy» eiU^ . e4Ajli3 









Damezovar. 
Dimtzoara. 

TSAMEIOVAET. 

Tsimezoura, 

Tikkelts tsamezouart nui- 
diousa, 

Ighb izoaar s'oakemuU. 

gve'meiùjcae. 
Ameniou, 
Imenza. 
AovGB. — Akh\ 

Oughegh - Oughigh. 
lougha, - longh, 
Adaghegh. 
Ittsagh. 
Atthef. — Ahkem. 

Tetthefagk lahoaagaw- 
hrid, 

Tetthefit - Toaghat taoala. 

Aoagh ghefouîffoju - Ghef 
oazelmaih. 

Itchoum ech'ckenuna. 



' Ce dernier mot nW usité qu a rimpcratif. 



PRE 



467 



Allons prendre Tair. 

Le feu a pris à la maison. 



Cette ruse ne prend pas 
avec moi. 

Bien t*en a pris de n*élre 
pas sorti avec nous. 



D se prit à rire, die se 
prit à pleurer. 

Q m*a pris pour son 
frère. 

Ne vous en prenez qu*à 
vous-même ( c est à 
vous la faute). 

Il sait s'y pj'endre. 



Prendre les armes , a* pers. 
imp. (s'armer). . 

Prendre à cœur, a* pers. 
prêt. (s'a£Fecter). 

Prendre son parti (se rési- 
gner) , 3* pers. prêt. 

Prendre garde, a* pers. 
imp. 

Prendre (se figer) , 3' pers. 
prêt. 









*j— Sa-, 






•x 






'-y 



fi^ <t J J 






vii^i u^ vy i 






p*^* ti;y' *>v^l 



A. 



j*» ' . y^* 



^ r -* 



o X •? -F 



cri 







^ ^.^\<. wf 



.-.',U ^ — JuJUJI Jl 



»i»3U^i 



u yox 



Eîa cuirouh anhoahra ^ 

Tekker times gaou'kh- 
kham*. 



Tihilets'ik our ketesellik 
ara zegui. 

Ini eVhamdou lillah mi our 
tejffigheth *ara did'nagh. 
- Teskereth deMali mi 
our terouheth ara iid'- 
nagh. 



lougha adits.-Tougha atse- 
tsrou. 

lâoud'iyi d*egmas. 



Dounouh ghef iri*k \ 



Issen akken ikheddem. • Is- 
sen ahrid anoua ikhed- 
dem. 

Ebgues. 

loVGHA GU'OUL*IS. OD'EL* 

KHATHER*IS. 

Itskel ghef RABBI. 

Err el'bavik. — Err ta- 

SiAOUT. 

Ijmed. 



^ ÂiAouhra, dont la racine est houhi ( a* pen. de Timp. ) , signifie littéralement : «Nous respirerons la brise de 
mer ;» on ne saurait le rendre , en fiançais , par nn mot unique équivalent. — ' Littéral. «Le feu s'est élevé dans 
la maison.» — ' Littéral. «La faute sur ton épaule. m 

3o. 



468 



PRE 



Pbcpaber (apprêter), a' 
pers, imp. 

Tai préparé. 

D apréptié. 

Je prépareraL 

D prépare. 

PaÉPABEM (Sb) (se Ssposer 
k) , l' pers. imp. 

Prépuce. 

Près, prépositioD. 

Ex. : Viens t^asaemr près 
de moi. 

Y a-t-il one TÎHe près 
d*ici? 



Lors q[u*3 (bt près de 
mourir. 

n est près de midi. 

II y a à pea près deux 
ans. 



Prescrire (ordonner), a* 
pers. imp. 

Présence de (En), prép. 
Présent, s. (don , cadeau). 
Présent de noces. 
Présent (Etre), a* p. imp. 
Ex. : Je fii5 « il fut présent. 
Je serai présent. 



• rf' -> 



m 



^ 9^ 






• J tf ^ 



^ ••* ^ 



^WÇl p,»-, 









• ^ 






-^ ^ ^ 






O <^ • XX • / 



• 






X 
X X 



X SiT • X • X 

• X • X • 



• XX 

4^ 



Istomjomi. 

SmeOCEM ïïMAN'tK. — Etîl 
IMAiriK. 

ACBMMBOCM^ m. 

Kmmmb. — Ikmmm. 

AsedatsekkimetkkeribeZ' 
zati, 

TeUa ira ne'tamourt teknh 
gheria ? 

Mara kenb UmweA'it et- 
numt. 

Kenb etAlanu 

Adili kerih sin iseggasen. - 
Addasen sin iseggasen. 



X 
W X O X 



u X fx « X « X 



(f X « X ox 



JjfEil. 

£B4flr. 

Hediîa, fém. 
firiA. 



Hadhregh, - Ihdher. 
Aihadhregh. 



PRE 



469 



Il est présent. 
Présent (A), adv. 
Presque pas. 



Presse, s. (foule). 
Pressé (qui a hâte). 

pi. 



Pressée. 



pi. 



Pressentir, 3* pers. prêt. 

Presser (serrer avec force, 
appuyer sur), a* pers. 
imp. 

Presser (un linge mouillé, 
un fruit, pour en ex- 
primer le jus), a* p. 
imp. 

Presser (quelqu'un dans 
une foule), a* pers. 
imp. 

Presser (étreindre dans ses 
bras), a* pers. imp. 

Presser (Se) (se hâter), a' 
pers. imp. 

Pressoir (pour faire l'huile) . 

pi. 



Pressurer les olives. 

Prêt, s. (action de prêter, 
chose prêtée). 

Prêt, adj. (préparé). 

pl. 



e -•• 



0*»' 



S' 






«xo X 



«• • «^ 



•^ 

^ 



I I • JS 



ttx 



dû» 



U" 






«• «• 



o/« ^ 



;>ifiï— ^J 



OX X 



o <w^ 



J,U _ Jj^J 



< 1» y ^ 









t» ^ j 






Ihadhdher, 

TOURA, 

AlA DROUS. Gff JS ACBBM' 

MA. 

Zahma , fém. 
Damghaovel, 
Dimghaoulen. 

TSAMGBAOVELT. 

Tsimghaoulin. 

IbOVS MGG'OVL'18. 

Atthbp g hep. ^- Fell'. 



EZMI. 



EdHAS FBLL'AS. 



Ahmei. — Echnek. 
Aâjel. — Ghaovbi, 

Maâsra, f. 
Maâsmts. 

EZMI AZEMMOVR. 

Aretthal. m. 

loVJED. 

Oujden. 



470 



Prête. 



pi. 



Prêt (disposé a, en étal de). 



pi. 



Prête. 



pi. 

Prêter, 2* pers. imp. 
J*ai, il a prêté. 
Je prêterai. 
U prête. 
Ex. : n prête à usure. 



Il prête Toreille. 



U à prêté serment. 

Preuve de ( Faire) , a* pers. 
imp. 

Ex. : n a fait preuve de 
courage. 

Il a fait ses preuves de- 
puis longtemps. 

Prévenir (devancer) , a* p. 
imp. 

Prévenir (informer), a' p. 
imp. 

Prier (Dieu), a' pers. imp. 
J'ai, il a prié. 



PRE PRI 




u y J 


ToViED. 




Oujdents. 




Ihiîa. 


0^ 


Huan. 




Tehiïa. 


tt £ 


HiÎAKTB. 




Erthel. 




RetklegL - Irthel 




Adrethlegh. 




Iretthel 






JU 



A.-^ . 



« 



b «s «» 






/f^oit idrimen s'ermar&A 
- Iretthel ieVmardha. 

Itshassis, ' Ittsak amezPNi- 
gh'is. 



Iggoal 



M y a y g 



o <^ w y y 



(j^>»s?- cr^^»yj j ^^ ^ ^ 










OC^ 






a jy Q^ j 



ESKBN. — ;• SSDHER. 
BEÎEN. 



— &- 



Isedher ighiVis. - 



i/Jbff 



JseW inuuiis gue zze- 
mon, 

EzoviB. 

KhEBBER. AoViD EL'KBM- 

BBB. 

Zal. 

Zovdlegh. - Izoul. 



PRi 



471 



Je prierai. 

Il prie. 

Prier (demander), a' p. imp. 

Ex. : Je vous prie de me 
rendre ce service. 



Je vous en prie avec ins- 
tance. 



Prière, s. 
pi. 

Prière des morts. 



Prince. 



pi. 



Printemps. 

Ex. : La fin du printemps. 
Priorité. 
Prise , s. 

Ex. : Prise d'une ville. 

Prise (des corsaires). 

Prise (querelle, combat). 

Prise de tabac. 

Priser (estimer la valeur), 
a' pers. imp. 

Priser (prendre du tabac), 
a" pers. imp. 

Prises (En venir aux), 3* p. 
imp. 

Prison. 









>.àjl 



«J 



r^:^\ 









a, s • 






il ^ «•» ^ 



u 









*iy 



'ji)i- 



^ ^ ^ 



• ^x 



^1^1 _ ^l> 






« x-' 













••/• 



3 ~^v 



•s 



» it^ 



Adzallegh. 
Itszalla. 

SOVTER. 

Soutouregh zek ayitskhedr 
meth eVmezîa ayi. 



AhkHj rabbi.- Ghefoudem 
errabhi. 



Tazallit, f. 

TizaUitin. 

TaZALUT i'VMIÎT. 

Agvellid. 

Igaelliden. 
Rebiâ, m. 
Tafsovit, f. 
Tazouara, f. 
Taouaqba, Î.-Agqovagh, m. 

Aggouagh ne'tamoart. 

Ghenima, f, 

* 
Amtchetcbov. — Amen- 

GHI , Ql. 
AzOVZ N'ECH'CHEMMA, m. 

MlÎEZ GV'EL'KIMA. 

Choumm. 

Innovgh. — Imtchetchaou. 

Habs , m. 



472 



PRI 



Ex. : Il Ta mû en prûoD. 



^^r 



Prisoknieb (qnî est en pri- 
son ). 

pi. 

Prisonnifjie. 

p>- 

Prisonnieb db guebbb. 



-pj 



Priver, y. a. a* pers. împ. 
Ex. ; Je Tai privé de 

Il in*a privé. 

Je te priverai. 

H nous prive. 

Priver (Se) , a* pers. ûnp. 

Prix . s. ( valeur d'une 
chose, ce quon ia 
paye). 

Ex. : Quel est le prix de 
cet objet P 

A quel prix me le laissez- 
vous ? 

Chaque chose a son prix. 






© Q Jf • 





îsherii. - I^t ga^ludu. 



••'•^ 



*t ^tt ^ 



y^lf y 



tt • XO y 



• • 



>yJHJb 



o 






X "^ 



^ y Q é^ 

I 



<2I 



m yyy 







t 



•i 1 ' . • ' • -' 



*» ^ 






• . -'-' • X «♦ 



^ît>' ... • 







o-l^ U iU. jr 



A bas prix. 
A prix élevé. 

C'est un objet qui n a pas 
de prix (c.-à-d. d une 
très-grande valeur). 



^ «^ 



• X .» 



4^ 



/VBJBS. 

Hah$en. 
Tâbbms. 
Habsents. 

D'BL'MSiB. 

D'eVisirit. 
Ahblem. 

Haremegh't gae'. 
lahrem'iyi. 
Akharemegh, 
Iharrem'agh. 

AhRBM iMAN*IK. 

AzAL, masc. — Kima. — 
SovMA , fém. 

Onayi achhal azatû ? 

S'ouachhal ara avitte- 
ddfeth? 

KouX chi S'ouzaVis. -Koal 
hadja s'erkimas, 

Irkhes. 
GkelaL 

Oaa oar isâi eVkima. 
Oaayi our isâi ozaL 



PRO 



473 



Procès. 

Ex. : U est en procès avec 
un tel. 



n a gagné son procès , 9 
Ta perdu. 

Prochain , adj. (qui est 
près d*arrîver), mois, 
an , été. 

Prochain (voisin). 

Proche, adj. (qui est près 
de quelqu'un) 

Ex.iSachezquele royaume 
de Dieu est proche. 

Proche, prép. 

Ex. : De proche en proche. 
Proche, s. (parent). 



pi. 



Ex. : Ses proches. 

Procuration. 

Ex. : n lui a donné sa pro< 
curation. 



Le kadhi m*a fait une pro- 
curation. 

Procureur (chargé d'une 
procuration, fondé de 
pouvoirs). 

pi. 



^ *t ^ 



• «I • 



Prodigauté. 



Prodige. 






« <^<> X « <ex 



*sj 



I 



0*»' 






''^{K 
(j-^«^» 



« /t»y-^ 









^\^^ «M "S^^ • ** ^^^ Q y Q ^ 



^bï 4^t JJuJl eu-.! 



o X 



« «yi'x « X o «xo X 






o y J 



O X o 






• • «X •••©.^ 



- i5— "6— '' U-Uâxlfe 






^ • «/' 



X • 



A»-^ 









©X 



0<^ 

I 



• •'y 






Khesha. — DÂovÀ, fém. 

Imkhasam. - Ghoares ef- 
dàoaa d'eljélani. 

Ighleh, - Ikkser, 

AbA ADDIA8. — ArAADDIA' 
SSN. 

Ikbbben, 

Ikreb. — Ithohabbd, 

Esnet eVmelk errabbiataïa 
ithghared ghoar'ouen. 

Kbbib. V 

GueVkerb gher eVkerh. 
Akbib. 

m 

Ikriben. 

Ikrihenis, - Ithoulanis. 

Oukala, fém. 

Ifkaîas eVoukala - JoukkeV- 
it. 



EVkddhi ikteViyi eVouka- 
la, 

AovKiL, — Naîb, — OUASI. 



loukilen. 



Afebbbth, masc. 
Adjbb, ma^c. 



474 



PRO 



Prodigieux , prodigibose. 




D'bl'Iadjeb. 


Prodigue, adj. 




IrsFEnniTB ao^iBBiMEjÊ. 


Prodiguer, a'pers. imp. 




Efreth. 


Produire ( donoer nais- 
sance), 3* pers. prêt 


J J 


roujiolz. 


Produire des témoins, 3* 
pers. prêt. 

Professer (un métier), 3* 




loUWID INAQAN *. 
IkHDEM ES*8ENÂ. 


pers. prél. 

Professer (une religion) , 
3* pers. prêt. 




ItbL — Ithfer Ejyimr. 


Profession (étal). 




Senâ. 


Profit, s. 


^ » ^ Qf»^ 


Rebb , m. — F AIDA , f. 


Profiter, v. n. (être utile à), 
3* pers. prêt. 

Profiter (tirer de l'utilité) , 
3' pers. prêt. 

Profond. 


«»•©• 


Infâ. 
istsbnfâ gve\ 

ElKAÎ. lùBMEK. 


-1 




Elkaît - Gheniken. 


pi. 


Profonde. 


xo^ 

1 


TSGHMEK. 


ni 


«•©• 


Ghemkents. 


pi. 


Profondi^ment. 


© «" 


GVB'TILKi 


Profondeur. 


«©X © 


TiLKi, f. — Gbemk, m. 


Prolongation. 


J>s 


TATBotJLA ,(ém. 


Prolonger, a* pers. ipap. 


S^ 


Thovwel, 


Ex. : Que Dieu prolonge vos 




Adithouwel rabbi eVâme- 


jours I 


© «^©^ 


rik! 


Prolonger (Se) , 3* pers. 
prêt. 


« -» • 


Ithoul, 


' Litt. «Il «amené des témoins.» 


• 





PRO 



475 



Phombnadb. 

pi. 

Promenade (lieu où Ton se 
promène). 

Promener .(Se] , a* p. imp. 

Je me suis promené. 

Il s*est promené. 

Je me promènerai. 

Il se promène. 

Ex. : Va te promener (phrase 
d*impatience). 

Promesse. 

Ex. : Il a donné sa pro- 
messe. 

Il a lenu sa promesse. 

n a manqué à sa pro- 
messe. 

Promettre , a* pers. imp. 

J*ai , il a promis. 

Je promettrai. 

Il promet. 
Promptbmbnt. 



"'M 



Promptitude. 



Prophète. 






« S 



J J O y «• 



t ...Vâi^t 



O 5^ 



<* •S -» 



pl 



' Lilt^ra). «L'endroit de la promenade.» 















Ahovwss, masc. 



Ihouwsen, 



AmKAN OV'HOVIVBS \ 



HOUWES. 



Ç^y^ 


Hoawesegh. 




Ihoawes. 




Aihoawesegh. 


U^jUy 


Itshoawis. 


* 

dLvÛâJt j^ 


Roah gjiethaVik, - Rouh 
gher ech'chegKtik, 




OuÂDA, f. — Abd, masc. 




Ifka eVouâdas. 


« y oyu^ o 5 • «^ 


Ikemmel el'ouâdas. 


O y Q yo ^ • • •• 


Ikhdâ gu'eroadda^ 


yyj 


OuÂD. 


*t y J ti y Qy 


Oaâdegh. — louâd. 




Adouâdegh. 




louaâd. 



&EL'ÂJLA. S'SL'ÂJLAN. 

SeZ'ZERBA. S' EL' - 

MEGHAOOLA. 

Ajla. — Zerba, — Afjp- 

GHAOVLA , fém. 

Nebi, 

Nehia. 



476 



PRO 



Ex. : nul n*est prophète en 
son pays (prov.). 



Prophétie. 



Propre (net). 



pi. 



Propre, adj. fém. 



pi. 



Proprement (avec propreté). 

Propreté. 

Propriétaire. 

Propriété. 

Prosterner (Se) , a* pers. 
imp. 

Je me suis , il 8*est pros- 
terné. 

Je me prosternerai. 

Ex. : Il se prosternera pen- 
dant la prière. 

Prostituée. 



pi. 



Ex. : Fils de prostituée ! 
(apostrophe injurieuse.) 

Prostituer, y. a., SVpérs. 
prêt. 

Ex.: Elle a prostitué sa 
fiUe. 



^J 



,1 .<— -M jJ JjUJI 



I 



• « j^ ^ « i» jy ^ 



A A 



LT^, 






tt oy 



V «• 



^ 






»/*- 

O / o 



• •• 



5).^ 






« «xttx V 



JXÎl vC 

o o X 



ri 



« ^ O ^ « • ©• 



-« 



O <^ tf^Ox 



• r^^ / » s; 



►^^ *- 



#'• 



« O ^o'X 






« XOX « O^ 






««•^ *» ^ Jy fè J» J y 






EVâaUm our isoua ara gaeta- 
mourCis , goe'tagnann 
fiithen ag âziz^. 



TSENBIH, fém. 
ZbDDIG. -^ IZDEG. 

Zeddiguit. — Zedguen. 
Tbzdbg. 

ZedgaenU. 
Se'tizdbgt. 
TnoBGT^ fém. 

Bab EL'MBLK, 

Mblk , masc 

ESDJBD. 



Sedjdegh. — Isijed. 

Adsedjdegh, 
Iseddjed goetazallit. 



Takahabt.'-^Tambnâoult. 

Tikahbin.— TimenAal. 

Aï ammÎM netakohahL — 
Aï amnds midjalmaàt, 

Imovnâl. — Imovbae. 

TemounM^ tetoukah STk. 
—Term iltis takakabt 



' Littéral. «Le savant o a pis de valeur dans ion pays; dans on antre pajs (c*estUi) qii*fl est chéri (eslnié).» 



PRO-PRU 



477 



Prostitdbr (Se) , 3* pers. 
prêt 

Prostitution. 

PROTÉoi (Être), v. p. a* p. i. 

Protéger, v. act. a* pers. 
imp. 

Proue. 
Proverbe. 

-^ — pï- 

Ex. : n a cité un proverbe. 

Cest lui qui est Fauteur 
du proverbe si connu. 

Nous avons, en keballe, 
un proverbe qui dit. . . 

Ce mot est devenu pro- 
verbe. 

Proverbialement, adv. 

Ex. : Nous disons proverbia- 
lement. 

Provisions \ 

Provisions (de voyage). 

Ex. : Emportedesprovisions. 

Fais, prépare tes provi- 
sions. 

Prudemment. 






j y » ^ * J^ 



*.j_*_S. 



. A 






*ÏA3 Jdtî _ y^lil 

o y *t ^ 



©• • 



tt ^Ji y y J 

o ^ ^ity Cl •^ j y U y sjx 

JuuJî 



• - ^ •.^ «> ^ ^ « 



y 



O ^ O J 9X Xo'O y 



» -» 



^y ifyyoy o • 

^1 J »— * «i» JU' 

y 
©•>• 



tt y ^9y (ty 
© ^ OX O • «SX 






ii f>y ^ 









TeMOVNÂL. TBKOVHAB 

IMAN'IS. TeKKEL 

TAKAHABT. 

TiKOUHBA, TiMOUNALT, f. 

Emnâ. 
SemnA. 

Pérou A» fém. 
Metsel. 

MetsouL 

loata et metsel. 

Nettsa aï isoafeghen eV- 
metsel ouîn senen akk 
medden, 

Noukni s'eVkehaîl ghoar- 
nagh yiouen eVmeisel, 
ikkar,,, 

Aoaalenni ikkelam eVmet- 
sel. 

A M BL'METSEL. 

Nekkar am eVmetseL 

MovNA, fém. 
AoviNj masc. 

Aoai âovân. 

Sondjed âouinik, 

S'EL'HADBR S» ET* TSAOVtL, 

— S'OV'MIÎZ. 



' Gliofe» nécessaÎKs pour la subdstanoe d'une ville , cTune année , etc. 



1 



478 



PRU-PUC 



Prudence. 



Prudent, prudente. 



Prune (fruit). 



Ex. : Une prune. 



Prunelle (de rœil). 
Prunier. 

pi. 

Prurit (démangeaison). 

Puant, ad], (qui sent mau- 
vais). 

pi. 



Puante. 



pi 



Puanteur. 



PuBÀRE (garçon). 

Public (Le). 

Ex. : En public, publique- 
ment. 



Puce, s. 



pi. 



Puceau (garçon vierge). 



"S f 



y .^ 



j^l— Jijb—jÀji. 












c# • • 



t .A 



cujy^ 



<» ^ O -> M 



I 









u 



© • yj 



© © xjx 



© x^ 

. I 






© >• 



«X©y © 



©• 



© s; • 



©^ ^ ^ 



© • © ^ 



X © 



u 

•y 



© © ©• 



© G* ^/ 



Hadeh. — TsAOon. — 
Amiîz, masc. 

GhOVB'BS BL'EAJiMR. — 
ErTSAOVIL. — iijf/ÎI. 

Abbbkovk, masc. — ili5\ 
fém. 

hoait oaherkouk. 

Ambmmov bn'tith, masc. 

Tabbbkoukt. — Taâinets, 
fém. 

Tiherkoukin, — TiâintnJL 
TovTTCHi ou'KsovM, fém. 
Dafovhan. 

Difwhanen, 

TsAFOUBAlfT. 

Tsifouhanin. 
FoVBA, fém. 

AkCMICE IBLBGB.'-^ItOVB. 

Meddbn. 

Ezzat medden. — Ezxat 
oukkkîunn^ 

AkoobbDj^ masc. 

Ikourdan. 
Akchicb oubâad nm tâ- 

MBTTBOVT. 



* Âherkoak désigne une espèce de prane dont la couleur tire sur le noir ; on appelle âxn une espèce de pnnc 
d*an TOttge fonoé. 



PUC-PUI 



479 



POGBLLB. 



u«^ o rf»^ « o u^ 






it ^ it^ 



Puceron (insecte). 

pi. 

Pudeur. 

Ex. : Homme sans padeur. 



Une femme sans pudeur 
' est comme un mets 
sans sel (proy.). 

Pudique. 

PUDIQUEMBKT, adv. 

Puer, verbe neutre, a* p. 
de Timp. 

Tai pué. 

n a pué. 

Je puerai. 

Il pue. 

Puérilement. 

Puérilité, s. 

Puiser (de l'eau) , a' pers. 
imp. 

J'ai , il a puisé. 
Je puiserai. 
Il puise. 
Puissance. 






Takchicht ovrâad tbfu. 

Ga*BL'ÂMEJi*IS OVR 

TEZRi ERGAZ. 







» 



Abovchlovch, masc. 
Iloachloachen. 



Haîa, 






O^iJ-J^-iS^ 






»» 

Q ^ J 



o jy 






• ^ ^ 




• / tt ^ 

,1 



C» /» « •#' 










£7^a;2; oafach «r/iaia gaou' 
demis. 



Tametihoui hela hda am 
ihaâm hela eVmelK. 

Itssbthi. — Ghoor'es BL'- 

HAÎA. 
&BL'HAÎA, 

FOUH. 

Foahegh. 
Ifouh. 
AdfovJiegh. 
Itsfouh. 
Am el'ovacbovl. 

ChBGHBL BL'OVACHOVL, 

Agvbm. 

Ongnemegh. — longuem, 
Adagmegk. 
Ittsaguem. 
TizMBRT, fém. 



«■Si*** ** *• «^^ 



480 



POISSAHT. 



PUI-QUA 



Pdits. 



pi. 



Puits (à roue hydraulique). 



Punaise. 



pi. 



pi. 

Pua (sans mélange) , adj. 



pi. 



PURB. 



pi. 



Ex. : Or pur. 

Intention pure. 

Gsur pur, temps pur. 
PuiusTi. 
Pus (matière corrompue). 





fiiiji'jsjr' rrz jr£jir. — /zejt 
jr£jr. — Afoos'is da 

KEMLAN. 




BiM. ' 




Biran. 




Sânia, fém. 


• 


iSommî. 




Bbkka, fém. 




BtfM. 




ISFJ. 


• • • 


5ç/ân. 




Tbsfa, 


© • • 

• 


SefanU, 


• • • • • 


Deheh ùfiL 




iVifa tesfcu 




Oal isfa, — EVhal isfa. 


• • • 

t^*** 


Smfaoua^ fém. 




KtBj maso. 



Q 



QUADRUràDE. 

Quand , adv. ( dans quel 
temps ). 

Ex. : Quand est-il parti? 
Quand revîendra-t-il ? 



Qjlfcj MJj\ fj»éjÀ ^fiy>^ 



*t QyO^ U^ 



by U^ 



^X * /• ©•©• Oo» 



HOVCH QHOUB'ES ABBÂ ITBA- 
BEN. 

Ai 0U0KT8, iljTOUI ML'- 

OVOKTS. 

Aî ottokfs irouJk? 

Anoui eVonokts adeg ara 
aJitkel? 



QUA 



Depuis quand es-tu ici ? 

Jusqu'à quand resteras- 
tu ici ? 



Quand (lorsque). 

Ex. : J'étais absent, quand 
il est venu. 

Nous sortirons quand il 
vous plaira. 

On n est propre à rien , 
quand on est malade. 

QOAND MEME. 

Ex. : Quand même il en se- 
rait ainsi, peu m'im- 
porte. 

QOAKD BIEN MÊME. 



• «/• C-; <» «• «• 






tfà 



• y ■ • 



• • « u/ 



(^ _ ,# _ âlàJ «*ij 



à' 



O • X ^ «» *"X 



âlât o. »« SI ÀJUl 



«X 



•V 



Quant X (devant un nom 
de personne). 

Ex. : Quant à moi, je n'en 

sais rien. 
Quant X ( devant un nom de 

chose). 

Quantième. 

Ex. : Quel est le quantième 
du mois ? 

Quarante. 
Quarantième. 

Quart (la quatrième partie 
d'un tout). 

Quarte (fièvre). 



X © y Cl -* **^ 

^ X X o •• 

A. 



^jl Jl i}^ »»j' 



Z**^ 



^Jl 






XX X 



Ut 



OX OJ O XX X 



« X tf X 

êUt 



(I xttx <» «c^ 



jyi 



i* x«#x 



- - - „ ** X 



« ^<». ^ w^ ** X**. X 



oxx 

ce; 

u SX OXXOX «X xox 

,1^1 igujl y«l J>} 



481 

Al ottokts oaîa ketch da ? 

Ar aï ottokts atsekkimeth 
da? 

OUOKTS ADEG. Ma. 

Mara. 

Oaokts adeg iousad, elligk 
oalakad, 

Aneffegh eVoaokts adeg 
tebgkith. 

Ergaznumiionthen car 
isoui oulamma de*kra. 

AovAH. — Ma illa. 

Aouah illa akka, oar fî- 
chka ara. 

Ma iboha, 

GVE' TAMA.^^ AmMA. 

Guetama'oa, our sinegh, 
Amma qhbf. 

AnNBCHT'ACHHAL, 

Assa aji, achhal g*oa 
aîoar? 

Arbâin. 

OUISABBÂIN, — EtTSISAR- 

BAIN, fém. 
Rebâ. 

Taovla as arbâ îam. 

3i 



482 



QOA-QUE 



QoASTiu (dTane v3k). 



P« 



QoABTism (de iouUer). 



QoAmTiBii ((Timfirail coopé). 



pi 



QOAXOKZE. 
QoATOBZlÈlfE. 



QUATftS. 

Ex. : D tnTaiUe comme 
<|iuilre. 

11 dût le diaUe k quatre. 

QUATBE-TIIIGTliME. 

Qdatbjk-tihgts. 

QuATRlÈlfE. 

Que (prou. rdaL). 

Cdniqne. 
pL 



Gdie ipie. 



pi- 



Ez.:Lliomme que j*ai yq. 

La chose que j*ai £aùte. 

La maison que j*Iialnte. 

A lliew« que tous tou- 
drez. 






«4> 



• y -^ 






• • 



?r* 



• /«yi» / 






• y;. 



.1 



i,J r» p< 



• ^ ^ • «x^ 



(jyîl feiM * »t 



• ^x • 



!?5 



• •• 






•••• X 



«^ 



• y 



-4' 

O ^ O ^ Oy • ••-' 



©••x ••©• ^ s ^ 

çi:>j 2io^\ ^yXi^\ 




9 Oy 



fliaifl^fin. 



iloaaM. 

TiFMNZIT, 



Ammâtacm, 

OCISAMMÂTACM, EtTSISÀX- 

MÂTACM, ftm. 

ilaalj. 

ImhtdkuM. tau tavéuL 



IkhalleA elioumt. 

OviSTEMAMIN. — EmiS- 
T AMAN IN, Ëm. 

Temaitin, 

OVISAMMÂA, EtTSISàM- 

MAA, fi&m. 
Ai, com. — OuiMïï. 

Oam. 

Ouidak, 

Tin, 

Tidak. 

Ergaz oaùi zerigk. 

Ethaâja ai khedmegh, 

Akhkham aideg zedghsjlL 

EToaakts aotêeg ttighiA, 



QUE 



483 



Ces% celui que j*ai ap- 
pdé. 

La fois que je sois venu. 

Ce que. 

Je te donnerai ce que tu 
m*a8 demandé. 



Apporte-moi ce que tu 
m*aB promis. 

Que , interrog. ( quelle 

chose). 

Ex.: Que veux<lù? 
Que dit-aP 

Que ferai-je î 

Que cherches-tu P 

Qu'est-ce ? Qu'est-ce que 
cesl? 

Que (conj. entre deux ver- 
bes). 

Ex. : Que voulez-vous que je 
diseP 

Que (pourquoi). 

Ex. : Que ne venez-vous avec 
nous? 

Que (combien, partie, d'ad- 
miration). 

Ex. : Que d'hommes ont péri 
dans ce combat I 



Qu'^e est jolie I 



• • 



Qu'il est grandi 



9 ^ 



^/* 



0^1 — i^y 















• ^^ 






U y (I ^ ^ ^^ J^ 

Q y m^Q^ jy 

W y J jy y 9 J^ 



1 



N 



^J 



! 






ç^j} o.KK^ ym 






o xo « 



JÀÀ kAiAW^ jl 



J itj « yy 



i>t _ 2)1 — ji^t 



2ÏI msI 






LU' 



Vi. 



^j Jl^t 







Doua lonimi ghetigh. 



Tikkeïts aï dousigh, 

Oain. — Aînni. — Aîn, 

Akkefkegh aîn tesoutreth 
zegui. 



Aoniyid ouin touâdetk'iyi. 

ACHOV. 

Achoa tehghith? 

Achoa inna ? — Achou ift- 
kar? 

Achoa ara akhedmegh? 

Achoa tetskeïlHfeth ? 

Achoa ioaa? — Achoa 
d'oaayi ? 

Aba, 

Achoa tehghith ara adi- 
nigh? 

A CHEF. 

Aghef oar toasith did' 
nagh? 

ACBBAL, — Aa, — AîA. 

Achhal iyirgazen ag mott- 
ten g'oa'menghi ayi ! 

m 

Ouollah techhah ! —^ An- 
necht Uamoaziint! 



Ag kemndl! 



3i. 



484 

Qa'il j a longtemps qu*3 
D^estTeno! 

Que (si ce n'est, senlement). 
Ex.: D ne dit qae la vérité. 
Que (si). 

Ex. : qa*il le veuille on non. 
Que (après un comparât). 

Ex. : Gdni-ci est plus grand 
que cdui-U. 

D est plus petit que moL 

Cette maison est meil- 
leure que Tautre. 

Mon pays est plus peuplé 
que le vôtre. 

Il a voyagé plus que moi. 

n en a apporté plus que 
je ne lui avais dit. 

Que de (à Tinstant). 

Ex. : Il ne fait que de sor- 
tir. 
Quel? 



Quelle? 



pi. 



pi. 

Ez.:Qude8lil? 
Quelle es^elle ? 
Quel est le meilleur ? 

De qud endroit viens-tu ? 



QUE 



O" 












*t^ ilj it^ <^ «fc^ ^ 









«ix 



«*• o^y^ ^ 



CJ^l u^ ji* ^S3 



m • 



i*^ S^ 






^ Q^ ^^t» ^ fè tl J^ 












*Â--J t)^^ 




C^ 






2)1 U 






tf3^ 



\ 






© • • 



• i^Oi»' 



0^5 - 4'^ <«^' 






U" 






AMuil oîa oor £0011 / 

^LJ. — Ghas. 

OarihaJhherghas et hà. 
Ma. 

Ma ibgka negh oor iB^k'. 

Ghbf. — Fbll'. — Ou*.-- 

Ne-. 

Onay makker ghefihiM. 

Netlsa mezzifelVi. 

Akhkham o^ akhir ai- 
nithen. 

Tamourfiaa tettchoval- 
ter ne'tinnik, 

Isoufer akteriou. 

lauxcià akter ouin asenr 
aigh. 

TOVRA HA AG. 

Toura ha ag iffegh, 

A NOUA. 

Anoai. 

Antsa. 

Antsi. 

Anoaa ouayi? - OuaixlcÂ^ 

Antsa tayi ? — OmUiloR^ 

Anoua akhir? 

Anoaa amkan ansi tm- 
sith? 



QUE 



Quel est ton pays } Quel 
est ton nom P 



Quel est ton père ? 



Quel temps fait-il aujour- 
d'hui? 

Quelle heure est-il? 

Quels sont ceux qui sont 
avec toi ? 

Quel chemin prendrai-je? 

n ne sait de quel côté 
tourner. 

Dans quel pays allez- 
vous? 

Quelque. 

Ex. : n reviendra dans quel- 
ques jours. 

Quel que soit. 

Quelque chose qui arrive. 

De quelque manière que 
ce soit. 

Je rachèterai à quel- 
que prix que ce soit. 

Quel que soit leur nom- 
bre, je ne les crains 
^pas. 

(^elque temps qu il £ass& 
Quelque grand qu'il soit. 

Quelque chose (un peu). 

Quelquefois. 

Quelqu'un. 






^^ Si y « #V 



^ 















o X ^tt<^ o yx sift jy y4ix 






u 






W S<^ * s ''' 

y3^J (jôl 



«^ « 



a y ff y yy ii^ 'Si y 



V y tixy 



u'y^^ c^ <^j' 






«^ <^ 



M y 



o y 



orî — 



485 

Anisa tamourt'ik ? — 
Anoaa d'ismik? 

Anoua aï de baba k? — Oa 
atilan baba'k? 

Amek illa eVhal assa ? 

Achhal netesaâts ? 
Anotii Cttiyi âià *ek ? 

Anoua abrid ara aghegh? 

Our issin tama a'gher ara 
ibreiL 

Antsa tamoart a'gher ats- 
roaheth ? 

BAde. 

Adikkel gue bâdh oussan. 

Aîn illan, 

Ain ibghan adili, 

Akken illan. 

El'kimas adeg tella, atsa- 
ghegh, 

Achhal ibghan adilin , oar 
tsaggadegh ara zeg'sen, 

Akken illa eVhal. 
Annecht ara iU damekran. 

KeBA. ACHSMMA. 

BÂDH NE'TIKOUAL. 
HaJ>. YlOUEN. 



486 



QUE-QUI 



Qdbnooillb. 



pi. 



QoBRKLLE (dispute). 

QuEB£LLER (Se) , a* pers. 
imp. 

Je me suis querellé, 
n s*e8t querellé. 
Je me querdierai. 
B se querelle. 

■ 

Question. 



pi. 



Ex. : Je n*ai pas compris sa 
question. 

Questionner (adresser une 
question), a* p. imp. 

Xai questionné, 
n a que&tionné. 
Je queistionnerai. 
Il questionne. 
Queue. 



^ j^ 






\ 

f 



pL 



Qui, proA. rdat masc. 

« 

. pi. 

-« Qoi, pr. rdat. fém. 



pi. 



« i 



J 

« «^ « 






V.XM ^y it ^ ^ (àj 















tt^-» . o S ^y 



,1 



• j ©• • 



« «^ ©X 



© < S ' 



©*•->©• 



(J^_ 



CP1J3 



r» 



© 



^lOs!^ 









3 



Tàrouka , fém. 

Tiroukoui. 
Amtcbbttchov ^ masc. 
JElvrcjrjBrrcjrjou. 

Metdiettcluioagh, 
Imtckettckaou, 
Admetchettchaoagk. 
Itsmetchettchaoa. 
IsovAL , masc. 
houalen. 
Oarfehimegh ara isouaïk 

Sal. — Seksi, 

Saîegh. — Seksagh, 
IsaL — Iseksa, 
Adsalegh. — AdseksigK, 
Itssalt — Itssehal 

AZABHAF. AjAHNITH.— 

Ajahloom, 

Izahhqfen. — IjahmA.-^ 
IjaMoumen. 

Ovin. — OoiifiTA, 

Oaidai, 
Tin. — Tin 19 A. 

Tidak. 



QUI 



487 



Celui qui. 
Celle qui. 
Tout oe qui, tout ce qu*iL 



Qui.pron. interrog. 



Ex. : Qui est-il ? Qui est-elle ? 



Qui es-tu ( à un homme] ? 
Qui es-tu (à une femme) ? 

Qui 8uis-je ? 

Qui sommes-nous ? 

Qui êtes-vous ? 

Qui ètes-YOus? (femmes). 

Qui sont-ils? 
Qui sont-dles? 

Chez qui es^tu allé ? 

A qui est ce cheval ? 

A qui est celte maison ? 

Avec qui étais-tu ? 

Vers qui ? 

Dans qui? 
Quiconque. 
Qui que ce soit. 






o ^ 



JU 



3l 






ô^-J^*^ 












i» • /» 






o X «^ 



<«^ ^ JO 



^^J%-ft^3-tfV 



o • ©• 



©^ >• 















z**^. 



« X 



o ^ 



(J^3 



« SX «XX X 



D'ouayi aL 

Tayi aï, 

Koul à*omn, — Kera illan. 
— Ak aîn illan. 



A NOUA. — Menbo, — Ovi- 

LAN. Ou/. 

Oaatilan oua? — Oaatsi 
Ion ta? 

Menho keUchiî'OuakiUui ? 

Afenho kemmi ? — Ouake- 
milan? 

Menho nekki ? - Ouayilan ? 

Menho noakni?-Ouaghilan? 

Menho kounoui ?- Oaakoa- 
nilan. 

Menho ftoB/wmtoi'?— Ona- 
kounUUan ? 

Menho nouhni?-Ouahnilan? 

Menho nouhentsi? - Oua- 

hentsilan ? 
Oui'ghour terouheth? 

Fouimi âoudioa a? 

l'ouilan akhkham enni? 

Oui a tellith? 

Oaigher? 

Oai'ghef? 
Koul ouin. 
Adili aîn illan. 






àSS 



QUI-QUO 



QtiLLB (d*iiD vâisseaa;. 



pL 



QtmTAL (cent livres). 



pL 



Qgihze« 



QuiNZlàME. 



QUITTAIICB. 

Ex. : n in*a donné quittance. 

Quitter, a* pen. imp. 

Ex. : La fièYre ne le quitte 
pas un seul jour. 

H a quitté le monde (il 
a renoncé au monde). 

Quitte tes vêtements. 
Quitte X quitte. 

Quoi, interr. (qudle chose). 
De quoi. 

Ex. : Ds n*ont pas de quoi 
manger. 

Quoi(plaît-îl?)P 

Quoi que (quelque chose 
que). 

Ex. : Quoi que vous disiei, 
je n*en crois rien. 



ifi^ 






• •»/ 






y ^ ^ Ox 



w 



9 ^ m ^^ • «^ 



9 ^ ^ 









E' 



*»^^ £^ j • . *»^9j yy^ 



v^^M «a*ô^j» d^ 






l 



« S 






tfj' 






y. 

(A' 






*»yyf ** i e 






<»• ^-^ 






Tâkkmnt, fém. 

Ttihruiôi. 
Akmnthar, macc. 

iAsitauirBii. 

OCISKHAMESTACH. — & 
TS18KHAMM8TÀCB , f. 

Kaghete bl'Khelas, masc 

Ifln'yi eFIAdat. 

Eddj, 

Taoula our tekhA'itoalm- 
ma d'as. 

Oatis tmmoal jk«f ed'tbs* 

lUf. 

£Ue< eVhamùâJj'ik. 
AnNEcar annecbt, 

ACHOV. 

Ara. 

Ouïach ghoursen ara et- 
tchen. 

AcBou. — NaIm. — Amm^ 

ACHOD ARA, 



Aciiou ara aUmUh» ov 
tsamenegh ara. 



RAB-RAC 



489 



R 



Rabaisser (incliner, mettre 
plus bas), a* p. imp. 

Rabaisser (l'orgueil de quel- 
qu'un) , a* p. imp. 

Rabot (outil). 



pi. 



Raboter (polir avec le ra- 
bot) , 2* p. imp. 

J'ai raboté. 
Il a raboté. 
Je raboterai. 
U rabote. 
Raboté , p. p. 

pi. 



Rabotée. 



pi. 



Raboteux (Chemin). 
Raboteux (Bois). 



Raccommodage. 



Raccommodé, p. p. 



pi. 



Raccommodée. 



pi. 



O" 



^H?^ ^^~ ^AX^w 






« «. s 






0* 



(A 



S ^< 



s < 






s^ 




e X « ^ 

.il 



«•SX • • oy 




.., ^ - ''' 












«CI £yO 
tA. 



«» S ^ 



-;y« 






»5 



« x « XX « X ex 



o X «XX (» ox 

« X o XX o 



O^^-'X 



o^y tt 



« ^jx © 



© ©SX© 

rA. 



'/^. 



U -X© 



X 1/ X 



Seknov. — Mbîel. 

Ekkes'as EN'NEPKHA's. 

Tahabbakt. TaLEK' 

KANTS, fém. 

riftafriaftifi. ^Tilekkanin, 
Abbbk, — Lekkbn. 

Hahkegh. — Lekkenegh 
lUkken, — Ihhek. 
Adhabkegh. -Adlekkenegh. 
Ihahhek, — Itslekkin. 

DlMHABBEK. • DlMLEKKEN. 

DimhMeken. — Dintlek- 
kenen. 

TSJMHABBEKT. — TsiMLEK' 
KENT, 

Tsimhabbekin. — Tsindek- 
kenin. 

Abbid daâbchaou. 

asqhab daâbcbaov. ^^ 
Deg's tibsjoujn. 

Abekkâ, masc. 
DimbskkJ. 
Dimrekkân. 

TsiMBEKKÂT. 

Tsimrekkâin. 



490 



RAG 



Raccommoder (un mur, des 
vêlements) , a* p. imp. 

JTai, U a racconunodé. 

Je raccommoderai. 

D raccommode. 

Raccommoder (réconcilier,) 
3* p. prêt. 

Raccommoder ( Se ) , se ré- 
concilier, 3* p. imp. 

Raccourcir, a* p. imp. 
Tai raccourci. 
U a raccourci. 
Je raccourcirai. 

n raccourcit 
Raccourci, adj. 



pL 



Raccourcie. 



pL 



Raccourcissement. 

Race (lignée). 

Ex. : Cheyal de bonne race. 



Racheter (adieter ce qu on 
a vendu), 3* p. prêt. 

Racheter (payer le prix de 
la délivrance) , 3* p. p. 

Racheter (Se), payer pour 
s'exempler de), 3*p.pr. 



• j^ •^ s 







^< 



Ï'XL 



« *" X %^ % -* ^ 







o Ml <«' 










i;^' 

• 

.» 










X X • 




X « • 



cxaJUJI^ 



• j « ;; • 






V X 



rf' «• 



o /'«X 



*im tf «Mrf — u--^ 



• "•- 






iteikA%&. — IrekkL 

AirekkâeglL 

Itsrekkià. 

ISELLAB. ISKBR E8*8ELB 

GÂM'. 

Imselab. 

SOVGZEL. — SbMZI. 

Soagzelegh. — Semsijk. 

IsougzeL — Isemii. 

Adsoagzelegh. — AJsm' 
zigh. 

Isoagzal. — Isemzm, 

OUZZIL, GUEZZIL, 

Ouzzilii. — GuezzUiL 

OUZZILETS. GUEZZILETS. 

OuzziUts. — • GuezziliUts- 
TovozELT, fém. 
Selala, fém. 

A 

Aoaaiou selala s deUaliU. 



IkKEL IOUOHA - ISGBA. • 

Irna, 

Ikhles. — Ifda. 
Ikhlss. — Ifda iman'Is. 





RAG-RAl 


491 


Rachitisme ( maladie du 






BovsBTTAr, masc. 


blé). 
Racine (d*un arbre, d*une 




« yx 


ilZiUt, masc. 


plante). 

ni 




a y J 


tTnn mn 


pi. 


^,£>VC*l U/C. 


Racine (principe, origine). 






AsEL, masc. 


Racler , a* p. imp. 




o y O <" 


Ekreth. — Sekcher. 


«Tai rade. 


^ ^o y 




Kerthegh, — Sekcheregh 


H a raclé. 


• » •• 


© y y 


Ikreth, — Isekcher, 


Je raderaî. 
Brade. 


Q y Q y y u s y y 


Adkerthegh. — Adsekche- 
regh. 

Ikerreth, — Isekchar. 


Raclore, 8. 


eJ^ULô^ — ^ 


TSEKHA. TaCHEKLALT. 


Raconter (narrer), a* p. i. 




^ « y 


1 

Ahkov. 


Jai , il a raconté. 




-i^ 


Uakigh - Ihka, 


Je raconterai. 






Adhakongh. 


n raconte. 






Ihakkoa. 


Raodrnie, V. a. 3* p. prêt. 




« y © •• 


ISBKMECB. 


Racornie (Se), 3* p. prêt. 




tt X o y 


Ikmece. — iKKOVn. 


Rade. 




y « X 


Mers A ^ fém. 


ni 






Merasi» 

ESMETH. 


pi. 
Rafraicbir (rendre frais), 


a* p. imp. 
Rage (hydrophobie), s. 






IsiTB , masc. 


Raie (ligne). 




• • • 

^ 


Sethsr, masc. 


ni 






•^W9/A/)ni* 


pi. 


LX>tfM/C4r . 


Raie (ligne sur une étoffe). 






Tacharikt, fém. 


ni 




u y </ 


Tir^n^iraX* 


pi. 


^ (i/ici/uf ha^« 



A92 



RAI 



Raillbr, V. a. et n. 5* p. p. 



Raisihs. 



Ex. : Un grain de raisin. 
Grappe de raisin. 



pi. 



Raisins (noirs), à grains 
ovales. 

Raisihs (blancs) , de la plus 
grosse espèce. 

Raisihs (blancs) \ 

Raisins (blancs) , deTespèce 
la plus précoce. 

Raisins qui mûrissent à la 
fin de l'automne. 

Raisins sauvages. 

Raisins sbcs. 

Raison ( faculté intellec - 
tuelle). 

Ex. : n a perdu la raison. 



D a repris sa raison. 

Il est grand, il a atteint 
Tâge de raison. 



Raison (ce qui est de droit, 
juste et vrai). 

Ex. : Avec raison. 



-^ • yu ^ 



S<^ 



O^O XX 



« J 
« ^ X a o 5XX 



« ^ X j x^ X 



« j y • 



Q yj Q J « J 



X XftX O J 






« J 



xx 



cM« 




o xtf y 






X «ix o 






V X 






Ittsa. — Itsmeskher. — 
IkechmA. 

TiioaniN, fém. 
ro^AoTl iitf'tiioiinit 
Agazou, netizoarin, m. 
Igouza netizourin. 

Tizouniir oul oviàzitm. 

TitOUniN EL'ÂDARI. 

TiZOVRIN NE*TSFBnBANT. 
TnOURÎN TISIFIÎN. 

TnOVEIN TICHETOVIN. 

Aeberbovr, masc. 
Zbbib, masc. 

A 

Axel, masc. 

Irouh eVàkeVis. — Itfi^j 
— ImkheL 

Ikkel ar eXékeVis, 

Nettsa mekker, ergaz tel 
âkeVis toartu 

Hak, masc. 

» 



' Espèce particulière à très-petiU grains , mais très-sucrés ; ce sont ceux qu'on emploie de préférence pour li 
dessiccation. 



RAI-RAL 



493 



Vous avez raison. 



Vous n avez pas raison. 



La raison du plus fort est 
toujours la meilleure. 

On a bien raison de dire 
que.... 

Raison (motif). 

Ex. : Pour ({uelle raison P 

Raison (satisfaction). 

Ex. : D s*est fait raison , il 
en a tiré raison. 

A plus forte raison. 

Si ce travail est di£Bcile 
pour vous , à plus forte 
raison l'est-il pour moi. 

Raison (A) de (à cause). 

Raisonnable (doué de rai- 
son , de jugement). 

Raisonnable (selonFéquité). 

Râle. 

Ralentir, v. a. a* p. imp. 

Ralentis le pas. 
Ralentia (Se), a* p. imp. 
Râler, 3* pers. prêt. 
Rallonger , a* p. imp. 



«♦ /^r 



1^ 






^ ^ <f^ « y^f 



o ^ j 



ybU . d):>5 ^ ^^^1 
jWrf (:r^3 cji - :>W 



S5^ 






(» ^ 






»• *^ 



(I -^ X 



4t 






JÇL 



(» X « X 



E/Aait Ad'c^. — AouaV- 
ik deg's eVhak. — Ta- 
meslaît'ik ghefeVhak. 



Ouîach eVhah dit eh. — Ma- 
hou d'eVhakfeirak. 

EVkawi ighleb eJtdhàîf. 

Tsidets, issaoaal el'hak 
oain innad. — EVhak 
oain ikkar. 

Sebbà. 

Achoa nesebba. 
Hak, masc. 

lougha eVhaki'is zeg's. 

Ou'bank. 

Mailla eVkhedma ayi toudr 
fell'ak, oa'haVik nek, 

Gbbf eVkhather. 
DelJâkbl, — Ghovb'Bs 

^ BL'ÂKBL. 
D'BL'HAK» — GhBF BL'EAK, 

TOVFQHA N'BR'ROUH, fém. 

Atthel, 

Sazi itharenik. 
Thovl, • 
isovfegh er'booh. 



J I ^m I SeKMEL. — TbOUOVBL. 



494 


RAL-RAN 




RiiLUii», a* p. imp 




ilo(7i> SCHÂL. 


Ramage (des oiseaux). 




AOUAL IT'IKTHATB. 


Ramasser (quelque chose à 




Ebfed. — Elkbtb. 


terre) « a* p. imp. 
Rame, s. (aviron). 


^ O ys^ 


Amekdap, maso. 


pi. 




ImekirfeiL 


Rameau (Ivanche). 




IcaiG. — Âmf, mase. 


pi. 


9 ^ J •,^1. 


Ichigouan. — lAouraf, 


Ramener t a* p. imp. 




EmM. AOUD AOVID. 


Ex. : Emmène-le et ramène- 
le 




Aotti't, err'it 


RameRi a* pers. imp. 


• 


Aedef. 


Ex.: J'ai, il a ramé. 




Kedfegh. — Ikdef 


Je ramerai. 


0^ O /'OX' 


AdkedfegK 


Brame. 




lUkeddif. — IkedJef. 


Rameur. 


• 


Akeddaf. 


ni 


« ^ s < 


Ikeidcfen, 


pi. 


Ramier (pigeon sauvage). 




ItBIR EL' EHELA. AziTOUT. 


Ramollir, v. a. a* pers. de 




Seetbeb. 


l'imp. 
Ramollir (Se), a* p. imp. 




Eetheb. 


Ramper, 3* pers. prés. 


o ^ ^ ^ y • -'ox 


Itslouh. — Iteddov esEF 

OVÂBBOUTB. 


Range (corrompu). 




IZZENJEE, 


pi. 




Zenjettu. 


Range (corrompue), fém. 




TEZZElfJER. 


ni 


y e^xtt^ 


Zenjerents, 


pi. 



RAN-RAP 



A95 



Rançon ( prix ({ue Ton donne 
pour la délivrance). 

Ex. : B a pris la rançon. 

D a payé la rançon. 

Rancune, s. 

Ex. : Avoir de la rancune 
(3* pers. prêt). 

Rancunier. 



pL 



RANCUNlàBE. 



pi. 



Rang ( en pariant de choses 
|dacées sur une même 

ligne). 

pi. 

Rang (degré d'honneur, 
place). 

Ranger (mettre en ligne), 

a* p. imp. 
Ranger (mettre en ordre) , 

a* p. imp. 
Ranger ( Se ) , s*écarter pour 

faire place, 3* p. prêt. 

Ranger (Faire), écarter, 
a* p. imp. 

Rapetisser, a* p. imp. 
Rapide, masc. 



pi. 



Rapide, fém. 



pi. 



y x 






wy 






JgJt 



M ^ O/* 









« X 



tt ^ X 



t 



u 



©c^ 



u^ Qy 



** ^ . < ^ 



Q 6^ 0<.O ^ 



j ■î fc^ ' Vl , ! <X^l J^, 









FsDA, masc. 

longha eTfeda. 
IfkaeVfeda. 
Ghsll , ma3c. 

Ighoul. — Oal'if dej i e^- 

Damoboulli. 
Dimghoallifen. 

TSAMGBOULLIT, 

Tsimghoulliin. 
Ssp, masc. 



Sefoaf, 
Amkàn, masc. 

Sekovbm. 

IsKSn ABRID. ItBAKH- 

khbh g'ou'brid, 

esthikhkhbr g'ov'bbid, 
Sbmzj. 

IZRSB. 

Zerhcn. 
Tbzbbb, 
Zerbenu, 



&96 



RAP 



Rapidité. 

Rappeler (appeler de nou- 
veau), a* p. imp. 

Rappeler (Cèdre ressouve- 
nir) , a* p. imp. 

Ex. : Je lui ai rappdé. 

n m^a rappelé. 

Je te rappelleraL 

B rappelle. 

Rappeler (Se) , a* pers. imp. 

Rapporter (apporter d*un 
endroit différent, re- 
mettre une chose à sa 
place), a* p. imp. 

Rapporter (raconter) , a* p. 
imp. 

Rapporter (produire, en 
parlant des végétaux), 
3* pers. prêt. 

Rapporter ( produire un 
gain) , a* pers. imp. 

Ex. : Cette affaire ne vous 
rapportera rien de bon. 



Rapprendre, a* pers. imp. 
Rapprocher, v. a. a* p. imp. 

J*ai, il a rapproché. 

Je rapprocherai. 

D rapproche. 
Rapprocher (Se), a* p. imp. 



Rapt (enlèvement par force} . 



^^à^ 


















U ^ • > • ^ 

^1— 



• X 



•» ^ >m^ 



O^ 



*<3' yj' — j' 















XX O X tt^ H<^ ttX o s X 



« ':: ^y 






ttX»SX X© X 
« O tf X W X 



X g 5;x X 



• C 



I 



«•^XXX XOX X 



Zerba, fém. 

il 

ilOf/D GITEII. 
fsJTEfr/. 

Semektigh't, 

Ismekti'yi. 

Aksemektigh. 

Ismektm. 
ilfjrEr/. 
Eji. —Eknov aouid. 



Abkov. — Ini, — Eom. 



lovnou. 



AOUJD BL'FAÎDA. 

Ettdâoua ayi onr ak'teUa- 
oui ara eVkhir. 

A 

AOUD BLMED. 
ESKSRRBB, 

Sekerrehegh, — Iskemb. 

« 

Adsekerrebegh, 
Iskerrab. 
Kerreb. — Sekerrer imà- 

N'IK. 

Taovakertha NE'TAMBT 

THOVT. 



RAR-RAS 



497 



Rabb, adj. (qui arrive, qui 
se trouve rarement). 

pi. 

Rarement, adv. 



Rabbté (qualité de ce qui 
se trouvé rarement). 

Raretés (choses rares, cu- 
rieuses). 

Raser (couper le poil), 2* 
pers. unp. 
Jai, il arasé. 

Je raserai. 

n rase. 
Raser (Se) , a* pers. imp. 
Rasoir. 
Rassasier, y. a. a* p. i. 

Je Tai rassasié. 

n m*a rassasié. 

Je le rassasierai. 

n rassasie. 
Rassasier (Se), a* p. imp. 

Je me suis rassasié. 



n s'est rassasié. 



Je me rassasierai 



Il se rassasie. 



Rassemblement. 



Rassembler, y. a. a' p. imp. 



o ^ ^ 



(I X 



e*M*_ J*U 



y /• 



j y 



j-aU 









»• 



•X 



^ 



o y y^ 



\* 






«S X • «•« ^ 



«yc» ^ « <«• 

y 





















tf 



•• 







«^ it^ 



t:ri_J^ 






Kelil, — KsLiLST, fém. 

Kelilit^ com. 
Kelil. — Dbrovs. — Afd- 

HOV KHÀRELLA. ' 

Kblla, fém. 
ÀDJAiB, masc. pi. 
Sbtthel, 

Setthelegh, — hetthel. 

Adsetthelegh. 

ïtssetthil 

SbTTHSL JMAN'IK. 
TaDJEITOUITS NE'TBSTBILA. 

ISbbwou. 

Serouegh't 

Iseroua'yi. 

AtsertDoagh. 

Itserouaï, 
Erwou. 

Erottigh. 

Iroua. 

Aderwoogh. 

Ireggoa. 

TA/MAÂTttém. 

Sedovkkbl. — Ejuâ, . 

32 



498 


RAS-RAT 




J*ai raMemUé. 




SedoQkkéh3k.^j€«à^ 


n a rassemblé. 




IsdottkieL — Ijmâ. 


Je rassemblerai, 
n rassemble. 




Adseioukkelegh. — - Aije- 
mâgh. 

Isdoukkottl. — Ijemmâ. 


Rassbmbleb (Se), a*p.imp. 




DOUKKEL. NmJMÂ. 


U se rassemble. 




Itsdoukkonl. — ItsnejmaL 


Rasseoir (Sb), a* p. imp. 


^«^ 


Eenou' kim. 


Rassis (pain). 


(1 C^ O Jft^ 


AgHKOVM 8EMMBTB. 


Rat, s. 




Agbemda. 


ni 


OX •© < 


Igherdam, 


pi. 


Rat des champs. 




AgBEBDA EL'KHELA. 


Ratatiner (Se) , se resser- 
rer, a* pers. imp. 




Ekmecb. — Ekmss. — 

EjMÂ IMAN'IK. 


Rahc (viscère). 




Athiban, masc. 


pL 




Ithihanen. 


Râtelier (mangeoire poor 
les animaux). 

ni 


o ^ « < 

« ^ X ^ 


Medoved, maso. 
Medaouedp 


pi. 


Rater (En parlant d'une 
arme à feu ) , 3* p. p. 

Ratière (machine à prendre 
les rats). 

pi. 


• 

O ^ X < 


Ibettbel 
Amerdakb, masc. 
ImerdakheiL 


Ratifier (approuver au- 
thentiqnement) , a* p. 




Ekeel, — Eedbov, 


imp. 
Rattacder (attacher de nou- 


JU^ ©• • 

3 »;J — :>^\ ^ 


AovD. — Ernov ekkeb. 


veau), a* pers. imp. 







Rattrap», a*pers. imp. 

Raturb. 

Raturer (effacer par un 
trait de plume) , a* p. 
imp. 

Rauqub, adj. 

Ratage, s. 

RAVAci (Être), v. p. imp. 

B a été, i| sera ravagé. 

B est ravagé. 
Ravager, 2" pers. imp. 

J*ai ravagé. 

B a ravagé. 

Je ravagerai. 

B ravage. 
Ravin, s. 



pi. 



Ravir (enlever par force), 
a* pers. imp. 

Rater (faire des raies), a* 

pers. imp. ^ 

Raton du soleil. 

Raton de la lune. 

Raton de miel. 



pi. 



Ratonner (en parlant du 
soleil) , 3* pers. prêt. 



RATRAY 

•55 • 

i. 



499 









ris 



9 ^9^ ^ 






« ^tt 






•*i^ 



• ^« • 



->©• 



tt^**' y 



tt o ^ 









« ttx 



« J X 



(^3 



I 






''X' 



V ? w o iC XX 




X •/* 



« « XXX © © * *t y 



-» ©X 



©X « 



O ^X ©X «X 



Elhak, — ilrrffEF. 



ASEKHREB, - AmABBOU, m. 

Sekbeeb, — Embou, 



Ibabbab. — Dababbab. 



Aebbllou, masc. 
Eeblou. — Ekbbeb. 

m 

Ikhla. '^Ikhreh. 

Tekhelloa. — Teihemb. 

Sbeblou. — Seebbbeb, 

SekhJigh, — Sekherbegh 

Isekhla, — liekkreh. 

Adsekhhugh. ^ Adsekher- 
begh 

Isekhlaî, — Isekhrah. 
Djebf, masc. 

ilOZ/JTEE. — AOVI S*IGBIL , 

Se'tamaba, 



Settber. 

acbebrovk ii* jttbu. 
acbâcbâ be'tizirj. 

TabIcBOVCBT NE'TAMEMT, 

fém. 
Tîbdchottchin, 

Tecbbek tafoukt, 

3a. 



500 



RAY-REC 



Ratohnba (en pariant de la 
lune), 3*pen. prêt. 

Rbbâtir, a* pen. imp. 
RbbbllEi adj. masc. 



pi. 



Rebelle , fém. 



pi- 



Reblarchib, a* pen. imp. 

Rbbordir, 3* pen. prêt 

Rebouchée, 2* pen. imp. 

Reboubs (A), adv. 

Rebboosseb (le poil d'un 
animal) , a* pen. imp. 

REBROOaSEB CHEMIN, S* p. 

imp. 

Receler (des objets vdés) , 
a* pen. imp. 

RaciLEUR. 



Rbcemmkwt. 



RiCENT. 



Recevoir (accepter) , a* p. i. 

Ex. : n a reçu un présent. 
D a reçu de Targent 
n a reçu une lettre. 

U a reçu une nouvelle. 
Il a reçu Tordre. 



Litt. «Monter, deMCndre.* 



ià ^ « y y 



^gjyS^A^AS 


TeCBÂCHÂ TiZIBI. 




A 

AOUD BBNOV. 


v^ jy y jy 


IÂ0V8A, -— InrourEK, 




Aoasan, — Noujken. 


t» y jy y jy 


Tâovsa. — Tenovfbk. 


« u^ià j ( tt y > 


Aottsants, — Notflents. 


{Mi ^y^ 


4 

AoUD BBÎBDB. 


• 


InBGOUBI, Joi7£/ ITBBm\ 


j 


SOVD. 




S'EL'MSKLOVB, 


• X s • iè •«^ 


EkLEB BCB'CBÂB. 




Ekkbl. — Ebben cor- 


^ y /»• «s^ 


BBJD. 

Effeb taodakbbtba. 




DaOUKKAF NE'TAOVAKEK- 




' TBA. 

Ma bou kbbbella. 




Dajdid. 




Ekbel, AOUGB. 




IkbeL — lougha eVheiila. 




loagha idrimen. 

Tottsaîas. — TaawetVa 
tabruts. 




louweth'às erkheber. 




loaweHias eVamer. — Oi- 




mereiias. 



REC 



501 



Il a reçu des coups de 
bâton. 

Il m*a bien reçu (bien ac- 
cueilli). 

Recharger (une arme à 
feu) , 2* pers. imp. * 

RECHAUFFER, V. a. 3* p. imp. 
RÉCHAUFFER (Se), 2* p. imp. 

Je me suis réchauffé. 

Il 8*est réchauffé. 

Je me réchaufferai. 

n se réchauffe. 

Recherche, s. 

Rechercher (chercher de 
nouveau et avec soin), 
a* pers. imp. 

Rechute (retour d*une ma- 
ladie). 

Ex.: Une rechute est dange- 
reuse. 

Il a eu une rechute. 

RÉCOLTE (fruits récoltés). 

Recommander (prier, char- 
ger de), a* p. imp. 

Ex. : Je lui ai recommandé de 
venir de bonne heure. 

Il m*a recommandé. 
Je recommanderai. 
Il recommande. 
Recommencer, a* p. imp. 
J'ai , il a recommencé. 



o « s; /* 



V u X(K/ «s^ 



Q^ 



(^ ZJ^ - »> <S^J^ 






J u^ 






JO*' 



WX X 




V «XX 




X J 



u J y 



^U^t _ <^^ 



â)L»^l 



X ^ « -> « X X 



X ^ X J O Sx 
l^hW P%dM# fa^Ai 



{f*<i^ 






O X ^ « 



^^"^ (f^éy* 



» x«x 



« ^Jt^y 






X ©X 



X X 



(Sf^ 



y»^ O « ai ^ 



dl^;, t,«Wàï «a»A*-j 



;;-»X 



4J^5^ 





« »^><»x 




• •»•' 




tf-y* 




» e X X 

1 .-_ à^U 


«XXX 


« X« X 



/^^cfca tighrit. 

Ikrem'iyi nezzah, — Ifràh 



un. 



EnNOV BTTCHAR, 

SàEMOV. 
EzOHIL.'.SaHMOV IMAN'iK, 

^Zeghilegh, 

IzghiL 

Adzeghilegh, 

m 

Itsezghil. 
Abovf, — OuiVAG, masc. 

AOVD HOVF, — OVNAO, KEL- 
LEE 80VA SOVA. 

An TSE KSI 8, masc. 
Antseksis iouâr. 

Inetskes, 
Saea. — Nâma , fém. 
Ovssi, 

Ottssigh't addias zik, 

lottssayù 
Adoussigh. 
Itsoassi. 
ÂovD. — Ebnov, 
AoadegL — Idoud. 



1 



502 



, Je reoommeaoerai. 

n recommence. 

Recompteb (compter de nou- 
veau ) , a* p. imp. 

RicoNCiLiBR, ▼. a. a* p. imp. 
IUgoncilier (Se) , a* p. imp. 
Reconduire, a* p. imp. 
Regohmaissahcb (gratitude). 
Regonhaissant, adj. 



pi. 



REC 



ReCOHRAISSAHTB. 



pi. 



RsGONNAtTRi, s' p. imp. 
(une chose, une per- 
sonne qu*on a déjà 
vue). 

Jai, U a reconnu.' 

Je reconnattraL 

U reconnaît. 

RboonnaItre (avouer), a* 
p. imp. 

Ex. : B a reconnu sa fiante. 
Recopier , a* p. imp. 
Rbgompbiisb , s. 
Rbcompeusbr, a* p. imp. 

J'ai, il a récompensé. 

Je récompenserai. 

D récompense. 









o X •©• 



o ^ • ^ o y ^ 



«MUT 




O »i^ X O 0^0^^ 






•^tty «xttx 



il 

il0Ul> AB8EB. 

Sellas. 
Emsalah, 
Sjoubtb. 
Chbkr, masc. 

ICBKER GU'SL'EBIB. 

Chekren gueeVkhir. 

TeCBKEE GU*EL'EBIE, 

Ckekrenis gu'eVkhir. 
Aâkel. — Ecaroa obef. 



Jju*-^ 


ilifctd^fc. — /d*»/. 




AàÂkUijk. 


• s^.' 

J^ 


mkei 


y 


Kmr. 




/Aeer i'&etdowioah'is. 




ÂOUD beeeel. 




Meeafa, fém. 




Kafi. 




, -Ko/îjfc. — /fa/îi. 




AdkqfigL 




Itskqfi, 



REC 



503 



Ex. : QueDieu te récompense! 

Recoudre , a* p. imp. 

Regocbbb. 

Recourber, a* p. imp. 

Recourir (courir de nou- 
veau), a* p. imp. 

Recouvrer la sant^, 3* p. 
prêt 

Recouvrer (de Vargent , un 
impôt) , a* p. prêt. 

Recouvrir, a* pers. imp. 

RÉCRÉER, y. a. a* pers. imp. 

RÉCRÉER (Se), a* pers. imp. 

Recrépir (un mur) , a* p. i. 

RÉCRi RE (écrire de nouveau) , 
a* pers. imp. 

Recueklur (amasser, réu- 
nir) , a* pers. imp. 

Recuira , a* pers. imp. 

Reculer (éloigner) , v. a. a^ 
pers. imp. 

Reculer (SeJ , se retirer en 
arrière, a* pers. imp. 

Je me suis reculé. , 
Il s*est reculé. 
Je me reculerai. 

n se recule. 

Reculons (Marcher à), a* 
p. imp. 



ttO<i( X 



X ^ • *x 








Rabhiakkikafii'eVkkir! 




A 

AOVD KHEÎETH, 




lÂovBJ. — DimIovj. 




Sâovbj. 




AoVD AZZEL, 


» s; -; y ©X ©sx ^^ 


IjJI, IkkBL GBER E8*8A 


• sa f ^ J 


HHA'S. loVFA ES» 


(j-UOi 4^ — 


SAEHA'S, 



y^ 






ti r U ^ ^Qy 



©SX © SX 

©X ^x©x©x 

X 



>X « X X 



©X 



©xwx 



© X W X X 



© XO X © SX X ^x 



^x 



« S^ ^ « XX 

X 
© J ©X XX 

X ^ 

A»' © X«l X 

X 
© ^© X ©X X.f © X 



J J*t^ © XX ©X 

•■ •• 1 -* 1 ^ •■ 



X rf X (f s -> 



© ^x 



ExEEnir. 

Del. 

Seferbej. — Senezzah. 
Ferrej, — Nezeah. 
esleoh agbalad, 

AoVD AEOO, — EeNOV EK- 
T8EB. 

Ejmâ. — Lejt. 

iloirn 5Eot7. 

Semoutsi, — Sebaâd. — 

rirEoirjÈ. - MouTSi, • Baàd, 

Tkegharegh, — Mouttigh. 

Ithghar. — Imoutsi. 

Adthegharegh — Admoai- 
sigh. 

Itstheghar. — ItsmoatsoaÛ 

OVKHKHER. EdDOU QHER 

DEFFIR. 



504 



RED-REF 



Redemander (demander de 
nouveau ) , a* p. imp. 

Redevable (débiteur après 
un compte rendu). 

Rbdibb (dire de nouveau), 
a' pers. imp. 

Ex. : Je n*y trouve rien à 
redire. 

Redonner (donner de nou- 
veau), a' p. ûnp. 

Redouter, a' pers. imp. 

J*ai , il a redouté. 

Je redouternî. 

n redoute. 

Refaire (faire de nouveau), 
a' pers. imp. 

Revendre (fendre de nou- 
veau ) , a* pers. imp. 

RÉFLÉCHIR (penser mûre- 
ment A), a* pers. imp. 

Refleurir (fleurir de nou- 
veau) , 3* pers. prêt. 

RÉFLEXION. 

Refroidir, v. a. a' p. imp. 

Refroidir (Se) , a' p. prêt. 

Refus. 

Refuser, a* p. imp. 

Ex. : J*ai refusé son présent. 

Il a refusé de venir. 

Je refuserai. 



^^ 



9^ J ià ^ ^ 



• •j « ,_.<' ••• 



dU,3 - ^^ {^^\ JljU 



f • • ^ ^ 



• • 



• • • 









• 
3 



4^U 






.. . 















UÇiJ^ 4fit ^ tt •SX • ^ '^'^ 



tt y 



• • 






« 5 X 



« £ XttX WX J 



tt X^X X «• • 



tt «. • • 

"-al 



i4orD 80DTER. 

MaZAL EiyDIIf OBOVa^BS. 

OVRÂAD lEEMMBL 

El^DIiriS. 

A 

AOUD INI. 

Oar oafigh ara adimgh 
deg's. 

AODD EFE. 

Hab. — Aggad. 
Habegh. — Ihab, 
Adhabegh. 
Itshib. 

ÂoDD ESKSH. 
AÂDEL. 

A 

AoUD CHOVK. 



— Eenou 



KhAMMEM, 5eJI5 EL'BÀ 

L'IK. 

lÂOVD EN'NOVAB, — IbNA 
INOVWEB. 

Akhammem, — Amiïz, 
masc. — TiMEKTi, f. 

ESMETH. 

IkKEL DA8BMMATB. 

Taggamit, fém. 
Gami. 

Goamegk eVhediîas. 

Iggouma addias. 

Adeggamigh. 



J 



BEG-REI 



505 



Il refuse. 

B nous a refusé (nous a 
fait essuyer un refus). 

RjÎGAL (festin), 
RicALBR, a' pers. imp. 
Regard, s. 

Regarder, a* pers. imp. 
Tù regardé. 
n a regardé. 



Je regarderai. 



Il regarde. 

RÈGLE (instrument qui sert 
à régler). 

RéGLissE (Bois de). 

RÈGNE, s. 

Regret. 

Ex. : B a laissé des regrets. 

Regrets (Causer des) (3* p. 

prêt). 
Regretter, a* pers. imp. 

J*ai, il a regretté. 

Je regretterai. 

Il regrette. 
Reine (femme de roi). 
Reins , s. 
Ëx. : Il s*est cassé les reins. 



• t»> 



a ^ ^ Q y ^y 



• / • 



•C 






O • y Q y U y 






o y j 



A 






y y *t yj 






«* ta. xxgx 

A. 



U «M X ^ O t^ XX 

o ix 
« SX Ogx 



Irraîagh akken \ 

Dheîapa, fém. 
Dbeîbf. 

ASKOVD. — ASMOKKEL, — 

Athill» masc. 

ESKED. — MOKKEL — ThILL. 

Sekdegh. — Mokkelegh. 
Isked. — Imokkel 
Adsekdegh - Admokkelegh. 
Isekked. — Itsmokkoal 
Mesetbba, fém. 

ASGHAE DAZIDHAN, 

DovLA. — Medda, fém. 
OuABCB, masc. 
Iddja eVouahch. 

loUBACB. 



TOUABECB. — KbIK. 



Touahchegh — Itouahech. 
Adtouahchegh. 



Itstouahich. 



Tamettbovt ov'cvelud. 



Ammas, masc. 
Irrez guamnuuis. 



' Litt. «Il nous a renvoyés ainti , n cesl-à-dirc c ainsi que nous étions venus. » 



506 


REJ-REL 




Rejeter (jeter de nouveau). 


j^l^U 


ilOITJ» GI7ER. 


a* p. imp. 


• ju^y tt^OX 




Rejeton. 


<i xo^ • • ^ 


Akblâf. 'AmbmgbovBj m. 


pL 


yU^J . C^j 


Ikhoulaf — Imerghtui. 


Ex. : Uarbre a poussé des 




TasêUha tMtlrf, — Tegn 


rejetons. 


*f ^ J 


ikhoulaf. 


* 






RiiouiR (donner de la joie, 


«*---ïy«- — C/-^ 


Sechrab, — Sbfbah, -> 


du plaisir), a* p. împ. 


■ Cl ^ ^ X ^ 


5Errs. 


Ex. f Chose qui réjouit la 


^F ^ ^ W^ ^ 


Hadja deUaUts itizri — 


rue. 




tettchour tith. 


' 


« g/' « ^«y « X 0^ 




RéiouiR (Se), 2* p. imp. 


tt «^«y ta ^ y ^ 


ECBRAB. - EbBAB, - FbBBBJ. 


Je m'en suis réjoui. 


g ^ u/ • / « ^ 


Cherkegk — F^rfcéj^ û. 


n 8*e8t réjoui. 




Ickrah. — i/Wift. 


Je me réjouirai. 




AdcheHwgh. — ^(J^e^L 


n se réjouit. 


C/**-Cy^ 


Icherrak. — Iferrah. 


Relâchement (dimmution 




Taouarkba, fém. 


de tension ). 


i» ^ iè ^ « X 




RelAgher (diminuer la ten- 


^^.^j"^ — *,;-^ 


Sbrkbi, — Sbbbbsf. 


sion ) > a* p* imp. 






J*ai rdàché. 




Serkhzgh — &rfc&^^i 


Il ardâché. 


V • X X «X « OXtfX 


Iserkha. *- Iserkhef, 


Je relAcherai. 




Adserkkigh. — AâserWi»- 


n relâche. 


tf^,;*^ 


Iserkhm. 


Relâcher (laisser aller, met- 




Ebrou. 


tre en liberté), a* p. i. 


O ^ £l ^ ^ 




Relaveh ( laver de nouveau), 




AOVD 8IRBD. 


a' pers. imp. 


U w • O XQX 




Relever fune chose tom- 


tf^ .^»* .V ft.t 


Eefbb •^^Sskkkb ^SovU' 


bée), a* p. imp. 


J 


M^Bmw WÊM^m mj^ mL JkJVJt* «M^^rw^- 






b 



REL-REM 



507 



Rblbvbr (d*une maladie), 
3' per». prêt. 

'Relier (lier de noureau)» 
a* pers. imp. 

Relier (un livre), 2* pers. 
imp. 

Relie > p. p. 

pi. 



Reliée. 



pi. 

Religieusement (d*une ma- 
nière religieuse). 

ReLIGIEOX , RELIGIEUSE , 

(pieux). 
Religieux, s. 

pi. 

Reugion. 

Relire (lire de nouveau), 
a* p. imp. 

Reliure (d*un livre). 

Remarier (Se) , a* p. imp. 

Rembourser (de Targent), 
a* p. imp. 

RÉMÀDE. 

Ex. : B a prescrit, conseillé 
un remède. 

11 a donné , administré un 
remède. 

Remercier , a' p. imp. 
Je vous remercie. 






9 ^ J 



o 










Q m ^ 



©S • « 



3 

¥" 



t» ygx • 



3 



« X U 



V 



O MX O O < 






« X X ox 

tt X « 



» X tt X 



XtfX P<«* «^ 



ux « ^ 
• SX* S XX 



IjOJ» 



XX X 



O X 



O X. «x 
© gx**^ ^ X «s X X 



^jiA 



ÔJ 



3I 



AOUD BKKMir, 

Djelled. — Seffbr, 

dim8effer. 

Dimsefferen. . 
Ts/irsEFFEEr. 

TsinuefferitL 

DeG'8 EiyDIN. — GhOVE'ES 

EiyDinr, 

Amrabetb. 

Imrabthen, 
DiN, masc. 

A 

A0VJ> EKBA, 
SEFABÂ,Iém, 

A 

AOVD BEOVBJ, 
ErR IDRIMEN. 

Doua, masc. 
loassa etàoua. 

Idaoua, — IJJsa ed'daoaa. 



ECBKBB. 



Adikettser rahbi erkhirik. 



508 



REM 



Ex. : Je vous remercie d*ètre 
venu. 

Remettre (une jchose à sa 
place), a* p. imp. 

Remettre (différer, ren- 
voyer à un autre temps), 
a* p. imp. 

Remettre (Se) (recommen- 
cer) , a* p. imp. 

EiX. : 11 8*e8t remis au tra- 
vail. 

Remettre (Se) , en parlant 
du temps , 3* p. prêt. 

Remonter (monter de nou- 
veau) , a' p. imp. 

Elx. : La barque a remonté la 
rivière. 

Remordre (mordre de nou- 
veau) , a* p. imp. 

Remorquer (un bâtiment), 
a' p. imp. 

Rempart (en terre). 
pL 



Remparts (d*une ville). 
Remplir, v. a. a' pers. imp. 
J*ai rempli. 

11 a rempli. 

Je remplirai. 



n remplit. 

Remporter, a' p. imp. 
Remuer, a*" pers. imp. 



« •••• ^ 



iû^^ ^ dsjiJi 



r\ 



• s' 



JiJ 















<l é^J 



jr 









W • • 




«I X ^ • C^/' o il/' 

^-'^■-^î /^>^ oy^î' 



<^3 



t 






>* 



^ 



Chekkeregh'k mi ioasUh 



Emr. 



Edjj. 



Ekkbl, 

Ikkel adikhdem. 
ItkaId el'Hal. 

.A 

AOOD ALI. 

. Tafottkt toali g'ou'osif. 

A 

AOUD KERÏÏBCH. 
SOUMAB, 

Taghovu, fém. 

Tighouziouin. 

Aqbalad» masc. 

Ettchae.'Ammsr. -Aovem. 

Tchowregh, — Ananengh* 
— Oagmegh 

Ittchour, — Idmmer. — 
longaem, 

Adettcharegh. — Adam- 
meregh. — Adagmegh, 

Ittcharaï. — Itsénmir. — 
lUaguem. 

Aovi. 

Haerek. — Hovzi. 



J*ai remué. * 
n a remué. 
Je remuerai. 

B remue. 
Remuer (Se), a' pers. imp. 
Remué, p. p. 
' pi. 



Remuée. 



pi. 



Reeard. 



pi. 



Renardeau (petit renard). 

Renchérir, v. a. (rendre 
plus cher) , a* p. imp. 

Tai , il a renchéri. 

Je renchérirai. 

n renchérit 
Renchérir, v. n. 3* p. prêt. 
Rencontre, s. 



Rencontrer, a* p. imp. 
Je Tai rencontré. 
Il m*a rencontré. 
Je le rencontrerai. 



B rencontre. 



Rencontrer (Se) , a' p. imp. 



REM-REN 


509 


•S i^ «•ex 


Hamkegk, — Uoustzegh 




Iharrek. — Ihouzz. 




Adharrekegh. — Adhouz- 
zegh. 

Itsharrik. — luhouzz. 




Hamusk. — ffoirzz iman'ik. 




Inhezz. 




Nehezzen. 




Tbnhbzz, 




Nehezzents. 


« «l' « X 

• 


Akâb. 




Ikâhen. 


« <^ O J 9 ^Sà 


IkZAZ OV'KÀB. 


* • • 

• 


Seghelli, 


*» X « X « *•• 


SeghôUigh. — hgheUi, 


w w^x gx 


Adseghelligh. , 




hgheUaî. 


yv X SX X ox 


IgBLA, IeKEL DELCpALi. 




TlMIGOVEET , fém. AMt 


X 


LA Kl, masc. 




Maggvbb. 




Mouggueregh't 




Imouggueriyi, 
Atmaggaeregh, 


;>i.û 


Imaggar. 


XX v^ o s: 





jj-ï — 



MiocoBB. — Emlaka. 



510 



REN 



J6 1116 sois rsDooDlré. 




MiggmenglL — MeUbjL 


s est renoontré. 




Imigpter. — IrnUb. 


le me rencontrerai. 


^àU^I . ^^:»t 


Aimiggueregh. — iliimela- 




^^Q^^ • • •< 


kegh. 


n se raocontre. 

V9 T 




Itsmiggmr. — liemlaloL 


£x. : Les montagnes ne se 


w t* f jhb»^ jh'*^ 


Aèrar taaèrar awr fM- 


rencontrent pas, mais 
les langues se rencon- 




migguirai ara, îles tUa 
ttemiggmirgtL 


trent (pror.). 






RsHDOBMin (Se) , a* p. imp. 




AOVD ETTEU, 


RsiœBB, a* pers. imp. 


? 


Ebm. 


Ttd , il a rendu. 




Errigh. — Irra. 


Je rendrai. 




Aierregh. 


Ilrend. 




/tema. 


Rersgat. 




ISMLLMM QO'EB'JMM'18. 


Rekiplbh. a* p. imp. 


• xo X 


Ejkbbr. 


RsifOiicBa (quitter), a* p. î. 


^x 

s' 


Edjj. 


REHCHcsa X (derant un 


« xox 


Ebtbel. 


rerbe) , a* p. imp. 


^fe ^^ .^ 




RXHOOYKLB. 
ni 


X 

• > s X 


DimJEDDED, 


F- 


^^«XdSâ 


Dtmjeddeaen, 


Rbnouvbljbb. 

ni 


O « s Xtt 


TaiMfJEDDEDT. 


pi. 


(gy^^Ow^ 


ii»iye«uiMiii. 


Renoovblbr, a* p. imp. 


w S X 

• 


/bjided. 


Rentrer (entrer de nou- 


<» X X <»X X 


AOUD EECBEM, 


vean), a p. imp. 






Rentrer (revenir chez soi). 




Ekkel, 


a' p. imp. 






Renverse (A la), adv. 1 


O ^ V X fr X 


Ghef ou'Asoun, 



REN-REP 



511 



Renverser ( faire tomber) , 
a* p. imp. 

Renverser ( sens dessus 
dessous) , a* p. imp. 

Renverser (Se) , a* p., imp. 

Renvoi (action de rendre 
un objet à la personne 
qui Taurait envoyé). 

Renvoi (action de chasser). 

Renvoyer (envoyer de nou- 
veau ) « a* p. imp. 

Renvoyer (rendre un objet 
à la personne qui Ta 
envoyé). 

Renvoyer (chasser), a* p. i. 

Renvoyer (ajourner) , a* p. i. 

Ex. : Ne renvoyez pas à de- 
main ce que vous pou- 
vez faire aujourd'hui 
(prOv.). 

REPANDRE (un liquide), a' 
p. imp. 

Xai, U a répandu. 
Je répandrai. 
B répand. 
RÉPANDU, part. pass. 



pi. 



ttx 



RÉPANDUE. 



i^. 



RÉPARATION (à un bâlimenl). 
RÉPARER , a' p. imp. 






J^ÀM 






ttx 






xo yx 






;j 






^> 



•^-c> 



I 



-XX «X •x 



X 



jTjJ jl tfj» 












X 






X 

«Sxx 

©wX 



Sbgbli, 



Eklbb. 



Eqhli. — Neklbb. 



TiBBi. — r/JiHiJiir, fém. 



Taouabâ, fém. 

« 



Eizi. — Tbbbbbd — Eddov 

GBBF. 

Edij. 

EVhaija tin tezemreth aU- 
khedmeth aua, our U'edjj 
ara ar azekka. 



OvzzÂ. 

OazzAgh. — lùttzzd, 

Adouzzâgh, 

lUouzzid, 

DlMOVZEÂ. 

Dimouzzaân. 

TsiMOVtZÀT. 

Tsimouzzaâm. 
Abekkâ, maso. 
Rbkkâ. 



512 



RÉP 



Rbpabaîtbe (paraître de 

nourean)', a' p. imp. 
Repablbr, a' p. imp. 

Repartir (partir de noa- 

reau} , a' p. imp. 
RsPA9 (du matin) 

Repas (qui a liea rers Theure 
de l'âier, et se compose 
ordinairement de pain 
et de figues). 

Repas (du soir, après le 
coucher du solefl ). 

Repasser (passer de nou- 
veau), 2* p. imp. 

Repentir (Se), a* p. imp. 
Ex. : Je me suis repenti 

n s*e8t repenti de sa faute. 

Je me repentirai. 

n s*en repent. 
Repentir , s. 



(redire ce qu on a 
déjà dit), a* p. imp. 

Repeupler (peupler de nou- 
Tcau un pays), a' p. 
imp. 

Replacer , a* p. imp. 

Replier (plier ce qui avait 
été déplié) , a' p. imp. 

Replonger (plonger de nou- 
veau), a' p. imp. 

RÉPONDRE (répartir sur ce 
qui a été dit), a* p. 
imp. 

y aï répondu. 









« ^ «XX 



0*^^ ^1 — JjHH^ ^3^ 












• X 
• X • X X 



CI X Ox 
« X O X 



« j ^ y OXCIX o^ 



ex o xox 
«Sx «s XX 



XXX 



o XX © s; X 



o o JX OwX X X 



À«U 



:î 



^J!**^*J 



00 X Q ^ y 

o X >e X «X X 



Q y Qy JQy 
il XX ,j(X oxxox 



« « X .^«x 



Ernov BIITBD. 

AOVD 8IOVEL, EmMOC AH- 

DBEM. 

Ernoo BOVB. 

Imeku. — Fatboum^ masc 
TjifAxr, fém. 



Imensi, masc. 






Endbm. 



Nedmegh. 



Iniem ghef eJCioanoahu. 
Adnedmegh. 
Ineddemfeltiu. 
Nbdama, fém. 



Kbbbbb aoual. 



AOUD ÀMMBB TAMOVMT. 



09 

AoVD 8BBS. EbB. 



 



OUD 8BMT80UT8BL. 



EbBOU BGBTBB8. 



ZbDMBBBD, EbB â(WÂL 



Zedmereghd. 



RÉP 



513 



n a répondu. 

Je répondrai. 

B répond. 

RÉPONDRE (être garant), 2* 
p. imp. 

RÉPONSE. 

Reporter, a* p. imp. 

Repos (cessation de fatigue). 

Reposer (Se), y. pron. 2* 
pers. imp. 

Je me suis reposé. 

H s*est reposé. 

Je me reposerai. 
D se repose. 

Reposer (Faire), v. a. a' p. 
imp. 

Repousser (en parlant des 
plantes), 3* p. prêt. 

Reprendre (prendre de nou- 
veau), a* p. imp. 

Reproche , s. 

Reprocher (faire dçs re- 
proches), a* p. imp. 

RÉPUDIATION. 

RÉPUDIER (divorcer), a' p. 
imp. 

Ex. : U Va répudiée. 

Je la répudierai. 

Je te répudie. 
RÉPUDIÉE (Femme). 









« it^^o^it^ 






€» • J 









V 



« .•©• 









oygx 



g s» g^ 
g •g X 



g^ X gx 



^-»^ — «M«i>5 



g^/" g^ • 
g Jx 



,yi 



g ^ 



g y gjx 



g ^go' 



->gx 



^^ 



I 



g xygx 
tf ^g ^x 



t 



^ij^ 



g ^ /* 



Izedmered, 
Adzedmereghd, 
Izdemmered, 
Edhmen. 

OujAB, masc. 
Aoui. 
Rama, fém. 

£jl7ilF. RjÎAB. 



Retahêgh, — RiîahegL 
Irtah — Iriîak. 
Adretahegh. - Adriîahegh. 
Itsriîah, 



Sbrtab. 



Irna imghi, — Ikhlef. 



AOVD AOUGH. 



Aloum, masc 

AOUGE GHEP. — LOVM. 

Inbbean, masc. 
Ebeou. 



Ibraias. 

Asebrough, 

BerigKam, 

Tametthovt tennebea. 

33 



514 



RÉSRET 



RÉSILIER (casser , annuler)» 
a* p. imp. 

RisiNS (matière inflamma* 
ble qui découle du pin , 
etc. ). 

Respiration. 

Respirer, a* p. imp. 

Ressembler (avoir de la 
ressemblance avec) , 3* 
pers. prêt. 

Ex. : B ressemble à un tel. 

Ressembler (Se), 3* pers. 
prêt. 

Ex. : Bs se ressemblent 
comme deux gouttes 
d*eau. 

Ressentir (éprouver), a* p. 
imp. 

Ressusciter, 3' p. prêt. 
Reste (Le), s. 
Rester, a* p. imp. 

Je suis resté. 

11 est resté. 

Je resterai. 

n reste. 

Restituer, v. a. a* pers. de 

1». 
imp. 

Restitution. 

Retard, s. 

Retard (Elre en), 3* p. pr. 

Retarder, v. a. a' p» imp. 



<f s 



• a •• 



^ «t JJ m ^ 






X IfyQy 









• y • ©• 



tf < © •• •• ••••• 



^ 



pi (j^y-î-aM» 



« • • 






i±» 







o 

wx 

U «MX 

• x «x 
«X 



• ■> X 

O w X 

JJae 



« J X 



£ErrirE£. 

ImBTTBI OV'ZOVMBA. - iîSEL- 
GJTil SN'TAÎDA, maSC 

iVEF5« masc. 

£jlE EN'NEFS. 
ICBOVBAB. 






Itschabahfelan. 
Imchabah. 

Mechabahan am sénat ne 
tindkka ou aman. 



Hovsa 8E\ 

îtKEB 6U'EL*M0VT. 
Aîlf JKKIMEB. 
KiM. 

Kimegk. 
Ikkim. 
Adkimegh, 
Itskim. 
Erb. 

TiBBi, fém. 

TATHOVLA,{éttï, 

Ithoul 

A 

AtTHEL, -** ESTBOVt, 



RET 



515 



Retenir, a' p^imp. 

Ex. : il m*a retenu à dtner. 



Va-t*en, je ne te retiens 
pas. 

Retiens ta langue, tais- 
toi. 

Il ne peut retenir son 
cheval. 

B a retenu son haleine. 

n retient ses larmes. . 

RÉTENTION d*urine. 

Ex. : B a une rétention d*u- 
rine. 

Retentir, 3* p. prêt. 
Retentissement. 
Retenue, s. 
RÉTIF, adj. (cheval). 



pi. 



RÉTIVE (jument). 



pi. 



RETIRER (tirer à soi , repren» 
dre) , a* p. imp. 

Ex. : Dieu me Tavait donné , 
Dieu me Ta retiré. 

Retomber, a' p. imp. 
Retordre, a* p. imp. 
Retoucher, a* p. imp. 



U m ^ 






<w ^ 



t (i^ 






UV^ 



i^j 






« wx 



tt ^ J 






J ^ Q m y tf y^Qj 



ti ^Qy w X 
(i y my Q m y y 






u 



»J^ 















<*il^ 



«^ 



yQy 



« y© y 



• S ^ 






y oy w y 









i4rrjfE>. 

Itthefiyi ettchigh imensi 
ghoares, 

Rouh, car heUatihafegh 
ara, 

Atthefimi'k, sousem. 

Oar izmir aditthsf àou- 
diouis, 

Itthefennefs, 
Itsatthaf imetihaotten. 
Taoçahasea ibmcecban. 
Itsouahser s'ihfichchan. 

Idenden. 
Adendovn, masc. 
Taouatbfa, fém. 
Dahaeean, 
Dïharranen. 

TSAEAEEANT. 

Tsiharranin. 

Ejeed. — Eefed, — Eee, 
-— Ekkes. 

Rahhi ifkayit, Rabbi ikkes' 
lyit 

A001> EOttLi, 

A 

AovD Eeeen. 



AODD ELLES, 



33 



516 



RET 



Retoor. 

Rbtoormer (aller une we- 
coDde fois dans un lîeu 
où Ton a déjà été) , a' 
pers. unp. 

RrrooiuiER (lonmer dans 
un autre sens] , a* p. 
imp. 

Retourner ( S*en ) , a* p. 
imp. 

Retoorhbr (Se) (se tour- 
ner dans un autre 
sens), a' p. imp. 

RÉTRACTER ( Se ) , 2* p. imp. 

Rbtrahghbiiemt (fortifica- 
tion en terre). 



pi. 



Retrancher ( diminuer ) , 
. a* p. imp. 

RÉTRÉaR ( rendre plus 
étroit ) , a* p. imp. 

RÉTRÉCIR (Se), 3' p. prêt. 

RÉTRÉCISSEMENT. 

Retremper ( tremper de 
nouveau ) , a* p. imp. 

Retroussement (action de 
retrousser ). 

Retrousser, replier, relever 
en haut, a' p. imp. 

J*ai, il a retroussé. 
Je retrousserai. 
U retrousse. 



^^ 



^ • •• 






4# •*•.*' « ••-' 



• J 

Z>J 






J x 









!-fc><^ 












**';i 



..A 



«:;x • 



t^ ^ 9^ 



». 



7*iioi7i«jrL^ /f. - AouALLi, m. 



EkKEL. if OO» ROf7i7. 



Ekleb. — Seneeleb. 



Roaa. 



Ebeen. 



EkKEL OV'AOVAL'IK. 



Tagmooxi.'A gadie.'Aoafâ. 



Tyhouziouin. — Igadi- 
ren. — Igoafa. 

Senees. 

SeDBIÎEK. SOVGZEL, 

Idhiîee. 
Dmik. 

A 

AovD sii. 

AcBEMMEE, masc. 

Cmemmer. 

Chemmeregh. — Ichemmer. 

Adchemmeregh. 

Itschemndr, 



RET-REV 



517 



Retrouver ( ce jqu on avait 
perdu ) » 3' p. prêt. 

Reunion. 

RéuNiR , a* p. imp. 

RÉUNIR (Se)» a' p. imp. 

RÉUSSIR (avoir une issue 
heureuse ) « 3* p. prêt. 

RÉUSSIR (servir à) , 3* pers. 
prêt. 

RÉUSSIR ( prospérer ) « a' p* 
imp. 

RÉVE, s. 



pi. 



Ex. : Il a vu en rêve. 

RÉVEIL , s. 

RÉVEILLER, V a. a' p^imp. 
( tirer du sommeil ). 

RÉVEILLER (Se) , a* pers. de 
Timp. 

Je me sub réveillé. 

n s*est réveillé. 

Je me réveillerai. 

Il se réveille. 

Revendre (vendre ce qu on 
avait acheté ) , a' p. i. 

Revenir (venir une seconde 
fois), a* p. imp.' 

Revenir ( retourner au lieu 
d*où Ton est parti ) , 
a* p. imp. 

Je suis revenu. 
11 est revenu. 









u^é 






oxciy 



»• 4» • 



^ — é^ 



U^ «X 



t^ 



y 

rA 



• ^ 
« 



A»^ 



1 *• 



vy 




^ 

•(#• 



Véf il •• 



«• • ^ • 



fi ^ it ^ 



»3 




«• « ^ ^ 



0/X « y Oy 




.. . 



O yit^ J ttX 






« xy o y 4^ 



^Ijyl ^1 0^1 ^^<* 



• .«^ -> 



w y 



«£< 



JUjI — Jîj — Jit 



(«MX 9^S»^ 






/f JTBX ÎOUFA, 



Jbmâ, masc. 
£j«i. — Lemm. 



Nejmâ. 



IpOVK S'EL'KHMR. 



ISLAH. InFÂ. 



Ehbah. 



TAHeviT, fém. 

Tirga. 

Izra gmtarguit. 
Adbkouel, masc. 



Sedekovbl. 

DeJCO(/E£. 

Dekouelegh. 
Idehouel. 
AddekoueUgh. 
ludekonal. 

A 

AOVD ZENZ, 

AODD A8ED. ErNOU 

ABOVAH, 

EkKBL. OUALLA. Ou- 

GBAL. 

Ekkéiegh, — OaalUgh. 
Ikkel — loualia. 



jEmOJXZzr 



518 



RÊV-RIC 



Je reviendrai. 

Il revient 

Rêver (faire un rêve pen- 
dant le sommeil), a* 
p. imp. 

J*ai rêvé. 

n a rêvé. 

Je rêverai. 

Il rêve. 

Revetib , V. a. 2* p. imp. 

Revêtir (Se ) , a' p. imp. 

Revoir ( voir de nouveau) , 
a* p. imp. 

Révolte, s. 

RÉVOLTER (Se) , a* p. imp. 

Rhabiller (Se) , a* p. imp. 

Rhuiiatisiib. 

Rhume. 

£x. : Il a gagné un rhume. 

Rhume (de cerveau). 



Riche, adj. 



pi. 



Richesse. 



Ricocher, v. n. 5* p. prêt. 






t 



^ Q J 



• J ©•>• 



tê 






u*t ^ 



«X «I ^ X 



V • ©<,<»• 



«»'' • S < 









tt J ^ Q y J 



iÙK. 




^ultl 



• 6 y Q ^^ 



• «IX «X J 



X «IX 



-c^ 



X «I y« 



»3 U' 






o xy «1 x«i X 



JU 

«I • X«IX 



• «IX 



o X 



V^^^^ 



Itekkel -r /donoUa. 



Ebgod. 



Oarguegh. 

Joarga. 

Adergough, 

Itsargoa. 
Sels. 
Els. 

A 

AODD EES. 

He8, maso. 

Ekebe gwef. — fsui MU. 

A 

AOVD ELS. 

Taovaeebba ELMEriêuS 

TousovT, fém. 

Toaghat tousoat 

Tademmaoht. — Takbâji- 
CHABT, fém. 

Bab'OV'agla. — Delqbael 
Isâa.'Gboub'bs asu- 

Imaoulan oaagla, — D^' 
ghaniîn. — Saân. 

Mal. — Agla , maac. 
Ibsabab. 



RID-RIE 



519 



RiDB , S. 



pi. 



RiDEAC. 



pi. 



RidI 



pi. 



RiDl&B. 



pi. 



Rider (Se) et Être ridé,3*p.p, 

n se ridera, il se ride. 
Rien (adv.). 



Ex. : H n'y a rien. 
Cda ne iait rien. 



Cela ne me fait rien. 

Cela vaut mieox que rien* 

Cela ne sera rien ( k un 
malade ). 

Pour rien. 



Homme de rien. 



Un rien (très -peu de 
chose ). 



• • • • 

M 



O J 



Q y 9 J 

>> 



i»j ». 






«&yâJ 



r. 







» •^Lx 



« s^^*' • • o • 



Q ^ J 



© © >* » ^ J 

-i* © s • ^fx O ^ ©J 

U - y»^ ,2)! h^^j) 



^ ©x 

© 4 .«^ ^^ ^ Q ^ OJ 

y ^ jj Q ^ m ^ 
©•• • © m ^ ^ 

AMI «U ylyS V 







AtiMÀQB, masc. 
/2;oar. 

DOUKMÎCH. 

Douhnichen. 

TSOUEMICHT. 

Tsoukmchin. 
Ikmecb. 

Adikmech. — Ikemmech, 

OULACH. — OULAMMA JOE' 
ERA. — OuLAMMA D'A- 
ZSOBBOVB. - OVLAMMA 
D^ AZOV H A .^^ OvtA MM A 
lyACBSMMA, 



Oalach deg's. 

Oar iojifiik ag'illan. - Ma 
ihgha. 

Oaryichka ara zeg's. 
Ouayi akhir oaoulach, 
La cherr in châ allah. 



S'oulach. 

Ergaz irkhes, - Oar itoua 
ara. 

Azouz. — Azeghhoub. 



520 



RIG-ROB 



Rigole (petit canal pour 
&ire couler les eaux). 

pL 

Rincer, a* p. imp. 
Rire, a* p. imp. 

J*ai , il a ri. 

Je rirai. 

Il rit. 

Rire (Faire) , a* p. imp. 

Rire ( se moquer de ) , a* p. 
imp. 

Rire (badiner), a* p. imp. 
Rire, s. 

Ex. : Il a toujours le rire sur 
les lèvres. 

Rivage (delà mer). 
Rivage (d*une rivière). 



Rivière. 



pi. 



pL 

RnriÈRE (Petite}. 

pi. 

Riz. 



Robinet. 



pi. 



Robuste ( fort , vigoureux ). 



I 







^ *i ^ 






)JL£ 






tt ^ « X « ^<^ 









^t 



C ^ f> ^ ^ 



SX 



i\3 



y ^«^<K *0 ^ 









-il) 



*H4 u^ 



Tabga, fém. 
Tïrejooa. 

JE'rr». 

Ettsigh. — Ittsa. 

Adettsegk. 

Itsattsa. 
Sbtts. 

EtT8, — TsBMESKHEn CHEF. 
EttS. OVRAR. 

Tattsa^ fém. 
Nettsa daîm tattsa gainas. 

Cbbth bl'bahab. — RiF, m. 

AkBBKAB. BjF OV'ASIF.'^ 

Ikerkaren. — Riorf 
Asip, masc. 

Isaffen. 
Iqhzbb, masc. 

Ighzeran. 
Rovz, 

LODLBB. 

Louald>. 
Ikovwa. — Bab licBii. — 

GffOVB'BS BL'JEBD. 



j 



ROC-RON 



521 



Rocher. 



pi. 



RÔDER (errer çà et là),. a* 
p. imp. 

Rogner, a* p. imp. 



Rognon. 



pi. 



Rognure, s. 



Ijf 






oxtfx 



Roi. 



pi. 



RoiDE (tendu). 

Rompre (casser), 'j' pers. de 
imp. 

Rompu, p. p. 



Rompue. 



pi. 



pi. 

Ronce ( arbuste épineux ). 



Rond , adj. 



Ronde. 



pi. 



pi. 



Rond, s. 



Ronde, substant. (danse en 
rond.) 

Rondeur, s. 










« s '^ o 



44)J' 






« ^ 



-;->' 



ilzjiof/^ masc. 

/zra. 
Khatel. 

Endjbr. — SovozBL. — Ken- 

EETB. EOZEM. 

TiGZBLTS, fém. 

Tignezzal 
Nbdjara, fém. 
Agubllid. 

Iguelliden, 

ICHNBE, 

Enz. 

Ibbez. 
Rezen. 

TSRBBZ. 

RezenU. 
Anïdjel, masc. 

DiMnOVWBB. 

' Dimdottweren. 
Tsimdovwebt. 

Tsimdouwerin. 
DoxjRA, fém. 
Tamlbllaît, fém. 

Doar, masc. 



[ 



522 



Rom)» (gros bâton rond). 



RoNVLxmmT (bruit fait 
ronflant ). 

RoHTLEB , a* p. imp. 

Jai, il a ronflé. 

Je ronflerai. 

n ronfle. 

Rongea, a* p. imp. 

Tai, il a rongé. 
Je rongerai. 

ronge. 

Roflx (fleur). 

pi. 



Ross ( couleur de roie ). 
Roseau. 



Rosée, s. 
Rosier. 



Rosier blanc sauvage. 



pi. 



Rosse (mauvais cheval). 

pi. 



Rossignol. 



pi. 



RON-ROS 


■ 




r^irajovr, ftm. 




T^&nioaiii. 




A^KMÂM, mase. 


yM 


i 

ElKEEB. ^ 




Jekknsh. — Ijkyr. 


9é^y 9^ 


Adjêkkregh, 




Ijekhkher. 


> 


Ghezz. 


»•• 9s ^ 


Ghezzegh. — Igkezz, 




1 
Aighezzegh. 


9 s^oy 


Itsgkezzaz. 


9 ^9^ 


TlOCMRDMT^ tkSL 




Tiouerdin, — Oaeri, oA- 


^^ 


iect. maso. 


0«<«X O^ > 


LOUN'IS AM KL*(KfBÂD. 


yx 9 ^^ 


Aqbanim» masc. -^ 7i- 

GHANIMT, fém. 




Ighounam, — Tighoananu 


/ 


Nbda, fém. 


0^ y c ^ ^ 


TaSETTHA '^If'BL'OVEED. 


©^«» 


TzÂrEBT, fém. 


^ ^ 


ridjrin. 




Akîdab, masc 




Ikidaren. 




Abblbbl, 




Ibelbelen, 



ROTROU 



523 



Rot ( Yentosité ). 



pi. 



Roter, a' p. imp. 
Xai, il a roté. 
Je roterai. 
Il rote. 

RÔTI , s. 



RÔTI, adj. 



RÔT». 



pi. 



pi. 

RÔTIR ( fiedre rôtir ) , a' p. 

Xai, il a fait rôtir. 

Je ferai rôtir. 

n fait rôtir. 

Rotule. 

roccouleicent. 

Roucouler, a* p. imp. 

n a roucoulé, il roucou- 
lera, il roucoule. 



Rouge, adj. 



pi 



Rouge , adj. fém. 



pi. 



RouGEOLS ( maladie ). 






• Ci • •-'S < 




«^ ^ «f 




«M ^ «^ 




Q^Q^yy 



• • 9^y 



o xe X 



©•«L^ 






• •«L-^ 



I É an ÉÉi t ^ ^^ »^ **• 







t» 5 •• 



é^j* 






y- 



o V w yy 
• I <^ 



•» y 







^ y jy 



Agubemà, loasç. 

Gaerm49&. «^ Iqwrrà. 

Adgnerraâglu 

lUgueniâ. 

ASEKNBF. 

Iknbf. 

Teknef, 
Kerfents. 

SSKNEF, 

SekerfegK — Iseknrf. 

Adseker^egh. 

Iseknaf. 

TâDIMT NE'TAGVECHEIRT^Î, 

AouEROUER, masc. 

GVERQVER. 

Igaergner, — Adiguerguer. 
— Itsguergour, 

Dazegqaqb, 
Dizeggaghen, 

TsAZEGaAOHT, 

Tsizeggaghin. 
TAB0vzEGa40BT, fém. 



52& 



ROU 



RoDCi-GonGB (oiseau). 



P« 



Rou6BUR,8. (couleur rouge). 

Rougir , Xr a- ( teindre en 
V rouge), a* p. imp. 

Rougir (derenir rouge), 3* 
p. prêt 

II rougira, il rougit. 
Rouille, s. 
Rouiller ( Se ) , 3' p. prêt 



Rouilla. 



pL 



RoUILLliE. 

pL 

Rouler, y. n. a* p. imp. 

Tai, il a roulé. 

Je roulerai. 

n roule. 
Rouler, y. a. a* p. imp. 

Rouler les yeux, a* p. 
imp. 

Rouler ( plier en rouleau ) , 
a* p. imp. 

Rouler (Se) par terre, a* 
p. imp. 

Rouleau , s. ( chose pliée en 
rouleau ). 

Roupie (goutte d*eau qui 
pend au nez ). 

Ex. : Il a la roupie. 



.1 







M r xx «gy 



«x«^ 



jl^ja ^ — jj>i 



« iè^^ 



* • ■• . 



«X« ^ 



VÇ»^ — £ji>*' 



0^^ 



o «" s 4^ o 






<» SB .» fi ^ ««^ .» i 






*• 



«S ^ 






« • ^ j; 



(jM^^j (^I^mj eJ^Âi^ 



ilziTGGiaora. 
Izeggâbar. 

TiXOUEQHT, fém. 
&Z0I7EGir. 

IiOVBOB.'ImEEL DÀZBG€ÀQi. 

Adizoaegk, — Ittezoaijk' 
Sedid, masc. 

j5Ei>l>Ei>. 
DiMSEDDED. 

Dimséddeden. 

TsiMSEDDBDT. 

Tsimseidedin. 

GVEEOUREEB, 

Guerottrrehegh.'Igrowrri. 
A dgueroarrehegh, 
lùgueroarroah. 
Segmovereb. 

Eeeen ALLEN'IE. 

Semtsodttsel. 

t 

GVSLILLEZ. 

Amtsovttsel, masc. 
Takhiloclt, fém. 
Takhiloalt Uengaï zeg's 



ROU-RUl 



525 



Route (chemin). 



pi. 



Rouvrir (ouvrir de nou- 
veau } , a* p. imp. 

RuAj>E (d'un cheval). 



RUBAH. 



pi. 



Ruche (à abeilles). 



pi. 



Rue (chemin dans une ville, 
dans un village ). 

pi. 

Ruelle (petite rue). 



pL 



Ruer, v. n. 2* personne de 

I»» 
imp. 

Ex. : Le cheval a rué, il 
ruera. 

n rue. 

Rugir (se dit du cri du 
lion ) , a* p. imp. 

n a rugi , il rugira. 

Il rugit. 

Rugissement. 

Ruine ( restes de bâtiments 
détruits ). 

pi. 

Ruiner (détruire , ravager), 
. a' pers. imp. 



V «b«» 



-à. 






Q^ i» y ^ 



•M ^ 









O X o 












.; -^ 



J»^di 



tf ^ o<^ 



..1 



OH 



tt X • ^i' 



il^A/Dj masc. 

AôVD ELBI. 

Sbkk, masc. 
Hachîa, fém. 

Hachîat 
Taohrast. 

Tighrasin. 
AzNiK, masc. 

Izniken. 
Taznikt, fém. 

iéoiulioa isoukk, aiisoukk. 



Itsoukkou. 

EZHER. 

Izher. — Adizker. 

Izehher. 
AzHAR, masc. 
Akhrib, masc. 

Ikheiian. 
Ekhreb. 



526 



RDI- RUT 



Ronrfs. 



-P> 



Pt 

Ruisseau ( petit 
d*eaa }. 



oounnt 



pL 



RuissBLEi (couler), 3* p. 
prêt. 

Rumeur (grand brait). 

RumvBB, a* p. imp. 

Ha rnininé, Hnmiinen, 
fl rumine. 



Rupture, s. 
Ruse, s. 

pi. 



Ruse. 



Rusi^B. 



pi. 



pi. 

Ruser, t. n. (oser de ruse) , 
3* pers. imp. 

Rut, s. ( temps ou ies ani- 
maux sont en chaleur). 






'^ 



S'^* 



^ m^ 



I 






C '^ ^ 



• • 



c -* 



3jai 



^ / 



m ^ 



9^ ^ ^ 
9 ^ ^ 



eû^ 



• • 



• • 






Dri 






'OX 



o 



• •• 







Ts/j 



Igmiem, m. — TiECi , £ 



/orzzEx. 



fjUfJU'lFBS. 

/rrtu — iliCrr. — /(«ni 
efjffe. 

TiMXi, fèm. 

TiBlLMT, ftm. 
riAiIa(w. 

DiEILI. 

DikiUwiL 
Tbihilit. 
TVî&ifiji. 

ESKBB riHlLET. 

OooKTs ovImmba, -^ Zp 

M AN OVAMDBÀM, 



SA-SAC 



527 



S 



Sa , pron. poss. fém. 




/«. - /if' 1Ï5. - D'AGLA'S, COm. 


Ex. : Sa femme. 


w •• 


ToiM^tAout'û. 


Sa maison. 


v^ V s X 


Akhkham in es. 


Sa propriété. 




Melk d'aglas. 


Sabbat ( le 6' jour delà se^ 
maine, sacré chez les 


• • ^J> Cl ©• 


SmBT8 OV'OUDAÎEN. 


juifs). 
Sable ( de la mer ). 


• •• 


Remel, masc. 


Sable (de rivière). 






Akal ou'kerkar, masc. 


Sable ( des .montagnes ). 




Tafza, fém. 


Sablonneux , adj. 


• 0/ « • ** 


Deg'5 tafia. 


Sabot (corne du cheval). 




Hafek, masc. 


pi. 




Haouafer, 


Sabot (du chameau, des 


it^ 


TiFENEiT, fém. 


bœufs, chèvres, etc.). 






pi. 


•^A 


7ï^fu:a. 


Sabre. 




Adjenovi, masc. 


pi. 


» ^ X 


/(^enoaîiVn. 


• 

Sabrer (frapper, tuer avec 
le sabre), a' p. imp. 

Sac (de crin qui sert à 




i4oi7r. - iVEGir s'Ovdjenovl 
Tageeaet, fém. 


transporter le blé ou 
Torge à dos d*âne). 

^pi. 


xo 


Tïj&mnn. 


Sac ( de crin double, qui se 




AsAKKOv, masc. 


charge sur les mulets). 

pi. 


^vL'i 


/se&Aran. 



} 



528 



Sac (en toile). 



SACSAI 



pi. 



Sac (tressé de sparterie). 



pL 



Sac (Petit, en crin qui sert 
À décrasser). 

pi. 

Sac ( de cuir qui sert à con- 
tenir la farine, etc.). 



pi. 



Saccager ( piller ) , a' pers. 
imp. 

Sachet ( petit sac à odeur ). 

SacbifÎge (immolation ). 

Sacrifier ( immoler ) , a' p. 
imp. 

Sacrifier ( Se ) , se dé- 
vouer « 2* pers. imp. 

Ex. : Je me sacrifierai pour 

lui. 
Safran (plante). 

Sage, adj. 



Sage -FEMME , s. ( accou- 
cheuse). 
Sagement. 

Sagesse. 

Saignée, s. 

♦ 
Saigner (tirer du sang), a* 

p. imp. 



rA, ->Nl ^* 



. * ^ A^ 



tt ^^ 



C 



« • -#' 



^ 



a ^o 



oJy*l 



o ^ o y 



y to /«ix 9 y Qy < 






• • «x 



V o yy Qyy 



^\ 






o^ y o y 

lâJb 



yyyy 



«> o X 



J^ 



•• l« 



Qy yU y 

JiUJt:> 



O O^C X 



ox«i' y y y 

o s ^^ y u yy 







* 

Tacezakt, fém. 

TYcUorin. 
TAcm^BBAKT, fém. — Tiii- 

i[iSii^ fém. > 

Kas€Us. 
AîLOv^ masc. 

SEir6l7EE. 



TjJSTiiAZJSrff EL* MESK, fol. 

7Vjrjsu/oi7r^ fém. 

EZLOV, 

EfK TAROVIWriK. 

Adeflcegh taroaihtioa fi- 
Vas. 
ZIpran, masc. 

Ikîes.'Dblkaïs.-DelààuL' 



Tajiddast. 



S'EL'KÎASA. 



Kîasa , fém. — Aebl, masc 
Taouaesa idammen» Usa. 



EeKES. — EeTHÂ IDA m Mit' 



SAI-SAL 



529 



Saigner, y. n. 3* p. prêt. 
Saiqher au mbz , 3' p. prêt. 



Saillir, v. n. (avancer en 
dehors), 3* p. prêt. 

Sailur, V. n. ( couvrir une 
femde, se dit du che- 
val , etc.^ , 3* p. prêt. 

Saisir, a* p. ino^p. 

J*ai, il a saisi. 

Je saisirai. 

n saisit. 

Saison (une des quatre par- 
ties de l'année). 

pi. 

Salade. 

Salaire (payement d*un ou- 
vrier). 
Salamandre. 



•s. -^ 



y u ^ u ^^ j 



pi. 



Salarier , 3' p. prêt. 
Sale , adj. m. (malpropre). 



pi. 



Sale, adj. fêm. 

pi. 



Salé. 



pi. 



« s ^ 






6 ^ ^it ^ y 



•s-' 



<l ^ 



«S X 

»« XX tt » XX 

« <» X 






XXX 



<«îl^I 



4i X 



«• X 



0x0 « o X 



XX X ^©^ 

'" _.• x©^x 

« X vx • ^ ^ 

X V ^x 

X « rf^ 
» X o rfx 

• •? XX © W X 



ovzzblen zeg's idammen, 

Iffovnzbr. — Odzzelen 
idammen g'oo'anzab- 

EN* 18. 

Iffegh. 

loVLÎ GHEF. 



O « X o «x 



« X xÇ X «) wx 

^^ X XX 



Atthef, 



Atthefegh. — Itthef, 
Adatthefegh. 
Itsatthaf. — Itetthef. 
Fesl, masc. 



Fesottl 
Cbaladha, fêm. 
Ijara, fém. 

BovsiBANs masc. 

/FJTil EL» IJARA. 

Illovftba, DeG'8 IN- 

DJAN, DeG*S ILBF- 

THAN, 

EUoufïhan. 
Tellouftha. 

Elbujïkanls. 

Mellih. — Damellahan. 

MeUihit. — Dimellaah- 
nen. 

34 



530 



SAL 



Salée. 



pi. 



Salement, adv. 

Saler, v. a. (assaisonner 
avec du sel) , a* p. imp. 

Il a salé, il salera, il sale. 

Saler (conserver dans le 
sd ) , a* p. imp. 

Saleté (ordure, malpro- 
preté). 

Salière (creux au-dessus 
des yeux du cheval ). 

SaliN' (qui contient des par- 
ties de sel ). 

Saline ( lieu d où Ton tire 
le sel ). 

pi. 

Salir, v. a. (rendre sale) 
a* p. imp. 

J*ai , il à sali. 

Je salirai. 

DsaHt 

Salir (Se) et Être sale , 
a* pers. imp. 

Salissant , salissante (qui 
se salit aisément ). 

Salive, s. 

« 

Saliver , v. n. a* pers. de 

I». 
imp. 

Salpêtre. 
Saltimranque. 



« 



u2J 



pi. 



















O X <l ^ * «^ 






• • -» 



l 






TsiUrBiLJiTAAr. 
TViW/UkoiuR. 

&ILEFTHAFI. — &iMDUK. 

Mellah. 

Imellak — AdmMak. — 
lUmeltik. 

MbHREOB GO'ML'MMIB. 

Ilbftman. — Imùjàn, m. 
Nbkra, fém. 

MeLLIB, DeG'8 EL' MiU. 

Tamellabt, fém. 

Timellahin. 
Selovfetb. 

Seloafihegh. — Ishi^ 
AdseloBfAegh. 
Islouflkai. 
LovfÊtb, 

Fi saâ illooftbà. 
Tasoosfa, fém. 

SOUSEF. 

ë 

Melb el'baeûcd, masc 
Afebeovs, masc. 
Iferkotuen. 



SAL-SAN 



531 



Saluer, a* p. imp. 

Ex. : Salues-le de ma part. 

Je Tai salué. 

Je le saluerai. 

n me salue. 

Salut, s. (action de éaluer). 

Samedi. 

Ex. : Cest aujourd'hui sa- 
medi. 

Samedi dernier. 

Samedi prochain. 

Sandal (petit bâtiment de 
cabotage). 

pL 

Sardalb (chaussure). 



pi. 



Sandale (Bois de). 



• X s ^ ^ 



tt X 



ttw ^ 



Sang, s. 



pi. 



Sak6-7R01d (Homme de). 



Sanglant ( ensanglanté , 
souillé de sang). 

Ex. : Un combat sanglant. 



Sangle • s. 



pi. 



|.^IÛJt jt JU. ^m 



^ • O ••• « •» X 






S' 






o s; «"^ o <• s» ^t^ o/ 






ib ikul 






• «l' -* «.-^ • 









• ex 



o^j^»^, - (**^b^ 



e a s? X © rf XX 






© 



© w ^ 



Sellbm. — Sàl. — Ebb es* 

SALdM. 

Sellent felV as se'ghouri. 
Sellemeghfeiras. 
Adsellemegh felVas. 
lUelUmfein 
Sàlam, masc. 

As Jt'BS'SEBTS, 

Assa tes'iehu. 



As nes'sebts iddJan, 
As nes'sebts ara adiasen. 
Sandbl. — Ababkov, masc. 

Senadel. — Ibarkouen. 

TaTHEBTBAKT, TiSILA, f. 

Titherihakin, - Tisilaouin. 
Akbbkab, masc. 

Ikebkahen. 
Idammbn, masc. pi. 

EbGAZ daim S'BL'ÂKBL'IS. 

— Daim blakevis 
Diiyss. 

DSG'S IDAMMBN. ItTCB- 

OUB, IgHBBK 8'IDAM- 

MBN. 

Amenghi techath eVmoat 
deg's. 
Abaggovs, m.- Taggovst, f. 

Ibouggas. -* Touggas. 
34. 



532 



SAN 



SAMGLé, p. p. 



Sanglbs. 



p» 



Sahgler, y. a. a* pers. de 
Timp. 

J*ai, il a sanglé. 
Je sanglerai, 
n sangle le cheval. 
Sanglier. 

pi. 

Ex. : Défense de sanglier. 



V ^ «/ 



pi. 



Sanglot, s. . 

Sangloter , a* personne de 
limp. 

J'ai . il a sangloté. 
Je sangloterai. 
Il sanglote. 



Sangsue. 



pi. 



Sanguinolent (teint, mtié 
de sang). 

Sans, prép. 

Ex. : Sans moi , toi , lui. 



Sans que tu viennes. 




• «^ • • 











Q ^ tà^ tè ^ it ^ 







«x^ o « « 












y y ti y «xo ^ 
oo^o yo X 

« s -^ ** 






W — (i^ 






65' 



iBeuEs, masc. 

Begsen. 
Tebgues, fém. 

Begsegh. — i&jiMi. 

Adbegsegh, 

Iheggues i'ofiâouiiou. 
Ilbf. 

lyan. 

Timghilts iy'iUf, fém. 

TimghiUn. 
AcBHAK, masc. 

ECHHEK. 

Chehkegh, — Ickksk. 
Adchehkegh. 
Ickehhek. 
Adghsb, masc. 
IdeghxL 

IkBLETH S'IDAMMBN. 

Bbla. — Bbghib. 
Bêla nek, ketch, netùn- 



Beghir atUasetk. 



SAN-SAT 



533 



Santé. 



Santé (Être en bonne), 3* 
p. prêt 

Ex. : Comment est votre 
santé? 

Votre santé est-elle bon- 
ne? 

Il a perdu la santé 
Il a recouvré la santé. 
Il m*a rendu la santé. 



Que Dieu te donne la 
santé I 

Sarcelle (oiseau aquatique). 

Sarcler (arracher les mau- 
vaises herbes), a' p. i. 

Sarcloir (instrument pour 
sarcler). 

pL 

Sarment (bois que pousse 
la vigne). 

pi. 

Sarriette (herbe potagère). 

Satan. 

Satanique. 

Satiété. 

Satisfaction ( contente - 
ment). 









c^ 



JJiaS. 

« y 



© X > X ^ ^ y 



o yQ y y 









© © © X «jî • X 



•• T. 



© © (I y o<^ © j;x 







<^l^j ^Lk^t 



X <^ 






© © ^ y y 



© • © X 



© © <^XX 



© yj 



j.W>Vëa3 - i^lfiS 



© Ji»yy 

,1 



© • © -^ 






© • © /• 

o << © s X ©X 

•© ^-^ 

© ©x 



jSj FJïii .— Tj thovkta . — Ti- 

lEMMAR. TâSBIBT, f. 

Isahha, — Ithoaket. — 
Izoaer. — Ijhed. 

Achkal tizemmarik? 

Tesahketh. — Te thoukteth. 
- Tezoureth.-Tejekdeth? 

Idheîâ tashiht'is. 

Ikkel gher tashiht'is. - iJjL 

Irrayi gher es'sahhaou. — 
houjjiyl 

Akktfk Rabbi es*sahha! 

AîAZiTH OVAMAN, masc. 
Nbkki.' — Ekkes tovoa. 

Takabacht.-Tagvelximt, r. 

Tikoubach. - Tigàekiam, 
AsEBJouN, masc. 

Iserjan. 
ZÂTEB, masc. 
Cbejtan, 

Am ECB'CBEÎTBAN. 

Tahovîa, fém. 
Fbrb, masc. 



534 


SAT-SAU 




Ex. : D en a éprouvé de le 
satisùiclîoo. 

D en e en satisbctîoo 




i/Mkr^a. 
Aerred oaTif zejfi. 


(niioo). 

Satispaibz (donner do con- 
tentement), 3* p. prêt 

SATisPAimB (an désir). 3* 
p. pfét. 

Satispaibb (à on devoir). 




ISErMAM. 

Ac IM€MA OUL'18 IKDA'T. 

ImKEM EL*<HJABimB. /SBBI 


3* p. pfét. 


• ^ > • ^x 


j/jr MWfJUEB WEIL'U, 








SATISPATt, adj. 




Ifmam. — Dafemman. 


Saocb, s. 


Jâ»3 


OvABir, maac. 


Saocbb (tremper dans k 


<âdp\À {fi^ 


Sti GU'ML'iWDBK. 


sence). i*p. imp. 


^ ^ 




Sacp, MJy. (hors de péril). 




Salem. 


Ex. : Sein el sanf. 




Stilifin ffAnwffB 


D est revenu sain et sauf. 




/Me/ mImi jJkoiMR. 


Saitp. prép. 




Hacba. 


Ex. : Sauf le respect qui vous 
est du. 


Jiiu. 


HaAak. 


SlOP-CCBDOITt s. 




AsocTBEF, mase. 


Sacgb, subs. (plante aroma- 
Uqne). 




iloOirSJjr IMBKSAOVEB. 


Sacgreiid. 




Dabtessas. 


ni 


9 


Dimesmsen. 


pi. 


Saugrenue. 




TSAMESSAST. 


n] 




• 

TVimesfMÎn. 


pi. 


Sadlb. 




AmZOVB BE'TABOOMiT, m. 


SaumAtre (Ran). 


-^ X w xx 


Aman cbelovkit. 



SAU 



535 



Saohieb (qui fait et Y«nd le 
■d). 

— pl. 

Sadmbrib (endroit où Ton 
. conserve le sel). 

Saupoudrbr ( poudrer de 
sel , poivre , sucre , etc.) . 

Ex. : n Ta saupoudré de 
sucre. 

Saut, s. 

Sauter, a* p. imp. 

J'ai sauté. 

n a sauté. 

Je sauterai. 

n saute. • 
Sauterelle. 



pl. 



Sauterelle (Petite). 



pl. 



Sauver , v. a. a' p. imp. (ti- 
rer du péril). 

Je Tai sauvé. 

11 m*a sauvé. 

Je le sauverai. 

Il sauve. 

Sauver (Se), échapper à 
un péril), a' p. iinp. 

Sauver ( Se) , fuir , s'échap- 
per , a* p. imp. 






M X«X « 6 y O X 









« ¥»^ ^ 






« • «- • ©yw 

^^ a a ^ 




« (• ^X Q S ^^ 






1 ••'' 




• y* 









0«^ «. 









« «• S 



•xr*'-'^ 



•• 






JUt JJLwt 



£**' 



JW 



^1 









Amellah. 



Imellaken. 



Tàsbâft sl'mslb, fém. 



Dbajieji. 



Iderrer'as es'soukker. 



Ajellib, masc. 



Jelleb, — Neoovez, 



Jeîlebegh. — Neggaezegh. 

Ijelleh» — Inêggaez. 

Adjellehegh. -— Ainegguê' 
zegh, 

lUjelUK — Itsnegguiz. 
Ajead, masc. 

Abaread, masc. 



Iharraden. 



Sellek. — Sbmnâ. 



Sellekegh't — Senuiêgh't 
Isellek'iyi, — Isemnâ'yi. 
A Ueïïekegh, — A tsemnàgh, 
Itsselîik. — Isemnâï. 



ESLEK. — EufiÂ. 



EEOaEL. — ESEOO IMAN'IK. 



530 



SAV 



Savakt, adj. 



Savate (rieas soulier]. 



pi. 



Savetieb (qui raocommode 
les vieux souliers). 

pi. 

Savoir , a* p. imp. 

J*ai su , je sais. 

n a su , il sait. 

Je saurai. 

Ex« : Je ne sais. 

Je ne sais pas , je n*en sais 
rien. 

n ne sait rien. 

Je ne sais rien du tout 

Savez-vous bien une chose? 

Je le sais. 

Je sais ce que je sais. 

Ne fais pas ce que (u ne 
sais pas. 

G*est là tout ce que tu 
sais ? 

Je n*en sais pas davan- 
tage. 

Dieu sait. 



jiJuSis 



• ^ £ ^ « 












• • - • 

.1 



J^jl — ^J^» 



{^^ 



•x 



• X £ ^1^ 



I 






^ • • • SX 



« «^ 



« «X «^ ^ W XX 

.A ^' -11 t 



• ■' » X^ ^X « X O X ••' 






• X ^X 



« xg X «^ s ^ 



tfU'* 



XX » -^ «^ 



4^->» C*r-^' <^'> *' 



I xÂdM il ,^1% dUid 



Vx 



ât 



«"x 

X 



« s - «{X 



«» X 






- {^^' «2)1 ^j 



Oi7f ir 18SMMBW. — DilU- 



iiv.4AX0ff5. SeBEATB BàI- 

DiM, maso. 
Akmemmaz, 

EssMif. — Alem. — £ai u' 

KMEBEM. 

Senegk. 

laen. 

Ades9emggk, 

Owr tiEegk, 

Our sinegh ara. — (kr 
âlimegk anu 

Oor issÎR ara oalammaiê- 
chjovna, 

Oor sinegh ara mathi. 

Tesseneûi kra? 

Senegh't. 

Ain senegk, senegk't 

Oor ekhdem ara tânov 
tessineth, 

Daya ai tetseneth? 

D'emùg ouayi oar siney 

ara, 
Rabbi ag isien. — AflUi 4 

iâUemen. 



SAV 



537 



Qui sait? 



Od ne sait pas ce qui 
peut arriver. 

Tout ce que je sais, c^est 
que je ne sais rien. 

Je ne sache personne de 
plus grand que lui. 



Qu^en sais-tu P 



Il en sait plus long qu*il 
n'en dit. 



Il sait son monde par 
cœur. 

G*est à savoir ( exprimant 
le doute). 

Savoir, s. (connaissance, 
érudition, science). 

SAYOïR-rAiBB, s. (habileté, 
industrie ). 

Savoir-vivre , s. 

Ex. : Qui a du savoir-vivre. 

Savon. 

Savon (Fabricant et mar- 
chand de). 

pi. 

Savonnage, s. 






<4) 



I 















SX-'ttX V* «•.•• •• 



o >«xx 









X 
« 8?X 

•x •S^'^xgx >x 



(P«ji*i - o-. 



XX « 



XéX 



(« 



Im4» 



« X X 

o X o X © s 



X 



XX 



e^^ JJU fcKÀÛ (jjdKis! tfbï 



cî; 






<l JX 



XX X 



X 
X <^ 



X A 



X X 



©^ • ^ • X « X 



(il) 



• J. 



X 



(^^yf^l 









U^' 



Ona iMen.^ — Menho ag 
issen? 



Oua issen achou ara ithroa ? 



D'oua aï senegh our sinegh 
oulamma iazeghbaah. 

Onr sinegh. — Our tot^th 
oalamma J^yioaen aï da- 
kendanfelVas, 



Achou tesseneih fdlas? — 
Ansi tesseneth? 



Issen akter ouaîn ara aïni. 



Nettsa issen cheghel n'ed'- 
dounit ak. 



ladera. 



TÀMOVSNi, fém. 



TiBABCBl. CbETBARA, f. 



Hâdaka, — Dberafa, fém. 

lahdek. — lihref, 
Sabouw, masc. 



ASABOVP/Jl. 



Isahounjiîen. 
AsiBED if'ES'SABOVir, masc. 



538 



SàvomoB, V. a. a* p. ônp. 

SATOOltOZ , lATOOlBOSB , 



ScABABBB (însacle). 



ScABiFicATioii (indâoo fidte 
rar k peMi). 

p« 

SciBiFin (Cure une inct- 
aioii), a*p. imp. 

ScsAD (cachet gravé). 



Sciage, s. 
Scu, >. 



SciBRCB (connaissance fcn- 

dée >ar des princ^Ms). 

SciBB, ▼. a. a* p. de Timp. 



i , fl a scié. 



Je scierai. 



Bscie. 



pi. 



SaEUB, s. 

! 

SCICBB, S. 
SCOBPIOH. 

fA. 

ScBoruLBS (éoroueiles). 



SAVSCR 


* 


Ij^UÂll^ j^^ 


SiMMP a^MTSABOCa, 


^ ^ • ^ 


Bmmim. — BMgiMKn, fan. 




Btmbtti^eaoL 


• • ^ • 


iijuiairjrFBs « masc 




Ikhon^mm. 




AcMEMMiTM, masc. 




£cffBBr«. 


èiw 


TmabI, maac' 


i'i^ 


TIomM. 




Nbchaju, fém. 


• X • X 


Amencbam, masc. 


• ^ X • ^ 




JjU ^j^JLyf 


r.ijroi7«jrf« f. — /£M, B. 


• X «x 


£irc«BB. 


• x»^ «^.x 


JVisdbvjJL — Imchgr. 


• • X» X 


Àiœekregk. 


JS 


Inêcheker, 




Ambcbcbàm, masc. 




IneckAaren. 


© X •>«^«. . X 


Gbebab bl'Mbbcbam, m. 


<f «x* 


TlGBIBBBMTS, fém. 


« X « 

O « X X 


Tighirdemioàin, 
Abbà/hib, mioc. 



SE-SEC 



530 



ScROrULBUX, SCllOrOLBOSB, 

adj. 

Se, pron. de la 3* pers. (de 
tout genre et de tout 
nombre). 

pi 



Sbau (vaissean pour puiser 
de f eau, etc.). 



pi. 



Sbbilb (grande écudle en 
bois dans laqudle on 
pétrit la pâte et on pré- 
pare le couflcoussou). 

pi. 



Petite sébile. 



pi. 



Sbc (desséché), adj. 



pi. 



SècBB. 



pi. 

Sbc, adj. m. (se dit d*une cho- 
se qui a été mouillée). 

pi. 

Sbghb, adj. fém. 



pi. 















Dn's ÂKBÂKtin. 



luAS'ia, com. 



t»**^ 



• /•. 






— /maA 



• • Mè^ 



x^ 



s ^ 



Sbgber (iaire sécher un ob- 
jet mouillé), T. a. a* p. 
de rimp. 

J*ai , il a fait sécher. 



Imaoi mun, m. 
enêenU, fém. 

ilABL/o(7jr«^maic. 
Ihelian. 



Taeiova. — Djmfna. — Tam- 
BOViT, fém. 




Tiziouin. — Djrfonn, — 
Tirftoaîn. 



Takechkoulis.- Takiikt , f. 
Tike6hkoulin.— Tikiihin. 



Sekïouegh. — hkiou. 



540 



SÉG 



Je fierai sécher. 

n fîdt sécher. 

SicBBB (devenir sec), t. n. 
a* pers. imp. 

SicBER ( se dessécher, se 
durcir), v. n. i* p. L 

S^GBBRBSSB (éUàt de ce qui 
est sec). 

Ex. : Année de sécheresse. 

Sbcobd (deuxième). 

Sbgomdb. 

Sbgoubb (remuerfortement), 
a* pers. imp. 

J'ai, il a secoué. 

Je secouerai. 

D secoue. 

Sbgoubr (la tête, le bras) , 
a* pers. imp. 

Sbgoubib (aider, porter se- 
cours), a* pers. imp. 

Secourir (Se) , a' p. imp. 

Os se sont secourus, ils 
se secourront, ils se 
secourent. 

Sbgocrs (aide). 

Ex. : Quel secours nous ont- 
ils prêté ? 
Sbcoubs (de guerre). 

Secocbs ( Au ) I au se- 
cours! 

Sbgouru , p. p. 

pi. 









>ut 



a u^^ 



jYjà] — ^jiô 



"".y^.î •.l ^^ 



|ï>» 



U- 



6 O 






Q^ 






I 












^\ ^^ 



iù3 



u; 



• ^ ^ •••r •r.-^.xx 



© X ^ ^Ox 






• ^ 



O ttX o ox 



«'X|X<"' 



U3 

«* xo ^« 



IribuNiaf. 
JCfoir. 

£jrj:iji. 

Tagbbrt» fém. — AaBOcr- 
JUB, masc 

As&ggas oaghimnur, 

ETT8I88tjr, 

Ezoui. 

Zouigh, — Ixoni, 
Adaouigh. 
Izêgoui. 
Houx. 

Aaovbn. 

MaIouàn. 

Maâoaanen. — Aémtou- 
nen. — - TsemâaottanoL 

AÂovir, masc. 

Achoa oaaâoan adeg aqh- 
nâoanen! 
FbzouI, masc. 

Elobit! blgbit! 

Damâaov». 
Dimâaounen, 



SEC-SEI 



5&1 



Secourue. 



pi. 



Secousse. 



pi. 



Segbet, 8. 

Ex. : n in*a dit un secret 

n a gardé le secret. 

n a trahi le secret. 
Secret, secrète, adj. 
Secrétaire. 



pi. 



Segrètement. 



Sécurité. 



Ex. : On voyage dans ce pays 
arec sécurité. 



Qui est en sécurité. 

Sein (partie du corps de- 
puis le cou jusqu*au 
creux de Testomac ). 

Ex. : Il a pressé son enfant 
contre son sein. 



Sein (mamelles). 
Sein ( Au ) de. 
Sein (Tesprit, le cœur). 
Seize (n. card.). 
Seizième (n. ord. masc). 



« «K ^9^ 






<l ^^^ 



O • 






• X 



^t ^ ^ ©s 

^ 5 X •• «** «J 



« rf' X « • 



-^ -» 



^ %^ 






X© •• X 



X 



iXàl A. 



XX 



X 

•x X " 



« X tt 



© «M 



CT" 



-X • , X 



X 

• '^ X • 






*» .c<. < 



u.Ul^.^ 



Jil 



© s 



jftUrtM 



© S ^ © 



X 



TSAMÂAOUNT. 



Tsimâaoumn. 



TizoviTjtém. — Azov Ai, m. 

Izonam. 
SsRR, masc. 

Innayii es'serr, 

Itthef es'serr. 

Our itthifara es'serr. 

DbG'8 BS'SBRB. 

KhODJA. D'BL'KATBB. 

' Kltouadja, 

&B8'8BRB. Sb'TAOVAFBA. 

A 

Afiîa, fém. 

Gue'tamoartayi, tsesafaren 
gaeVâfiîa. 

Daàjl. 
Idmarbn , masc. 



Itthef memm'is gher idma- 
renis. 

TiBBACB, fém. 

GVB'. — GC'ALBMMAS. 

OvL, masc. 
^jsrriicir. 

OuiSSBTTACH. 



542 



SEI-SEM 



Sbuièmb (n. ord. fiftn.). 

SCJOOR.S. 

SiiODiiMA, a' pars. imp. 

Sbl. 

Sbllb« s. (de cbevaJ). 



pi. 



Sbllbb, t. a. a* penomie de 
imp. 

Xai.fl.sdlé. 
Je seDerai. 
DMUa. 
Sbllibb (qui bit des selles). 

Sbloii, prép, ( conformé- 
ment). 

Ex. : Selon Tosage. 

Sbloh qob. 

Ex. : Selon *ce que tous 
dites. 



Sbmaillbs. 

Ex. : Le temps des semailles. 

SBlfAINB. 

Ex. : La semaine passée. 



Celte 



semame-a. 



- La semaine prochaine. 

Semblable , adj. masc. (qui 
ressemble, pareil). 

pi. 



lfiMmam3\ 



•• 






• o ^ 




«^ 






• ^ • ^ • • 



?^ •^•-' 






TioaiMir, tém. 
KiM. — Eedbgb. 
Mmlm. 
Tamikt, fém. 

ThiitL 
ESMMJ. 5US TAMMKT. 

Serjegk, — Isrej, 



• s 



• • 



<^ 



« c ^^ 



•• 






^ ^ ^ m^ 



tf »Wi pt - tf suSt j;^ 






« « ^ 



x^ « ^ 









.(M* 



-s^x j:^« <-' 






ovim ikbebbem tiuka. 
Gbbw, — a m. 

GhefetAda^—Améték. 
Abkbb. 

GhrfaouaTik. - Akken im- 

RlCft. 



ZBBBtJ, fém. 

OBùkts w'serriéL 
Djbma, fém. — Do€M, m. 






Etiour ag 



ETijanA ayi, 
EVdjemâ ara adiasen. 
Icbovbab. 



Choohkan. 



SEM 



543 



Semblable, fém. 


iiyAâ 


Tbchoubab. 


pi. 


« ^0 J 


Chûuhhants. 






4 


Semblaiit (Faire) , i* pen. 


ilDEX. — ESKBB IMAN'IK AU 


imp. 




XOVIf. 


Ex.: B a £ût semblant de 




Isker imanis am zoan our 


ne pas me voir. 


•-•î 


iizn. 








«^ • ^ •<- ^ • "V 




Je faisais semUant de ne 


^1 j^\i\ il J^ A*» 


Elligh âJielegh imanioa 


pas entendre. 




am zoan our iehgh. 


Sembler ( paraître ) , 3* p. 


j4**< — (jW 


Iban. — Idbbab, 


prêt. 


« *^ «^«^Vgttj ^^ 




Ex. : Cela ne me semble pas 

* 


- J *^ i8 U^ ->' ^'-> 


Ottoyi owr tihan ishel — 


facile. 


^ y 9^ J ^ • •• 


IdUugrryi ioaàr onayi. 


Que vous en semble ? 




AchoB, akkiihahren ieg's ? 




oox Q ^ y ^ ^ Jy 


'Achoa akkibanen degs*? 




y«^* yiljôlySJ - 


— Achou ara aitmiA 




X x^ ^x 


deg's? 




« « X 


■ 


Si bon vous semble. 


• XXX X «XXttXX 

«xosx«x«x 


Maidhharak.'Ma ihanak. 


Fais comme bon te sem- 


_ kM»3 (^J -.>^l 


Ekhdem akken tehghîA, • 


blera. 


X ^^ 1 

O X 6 X 

X -X 


Ghefinuaiik. 


Semelle (dessous du sou- 


cJAJS 

X 


Tamlikbt, ïém. 


lier). 


4a Jb 




pi. 


^■■'^xxx 


TimUkhn, 


Semence (ce que Ton sème 


X • 


Zbbbiâ, fém. 


pour produire). 






Semence (matière dont les 


Jj 


Zoi.masc. 


animaux sont engen- 






drés). 


«xox 




Semer, v. a. a'pers. knp. 


^-o' 


Embâ, 



5&& 

Ex. : J*ai, il a senié du Ué, 
de Torge. 

Je sèmerai. 

n sème. 

Sbm£B (au fig. répandre), 
a' p. imp. 

Semi (Demi). 
Sbmoolb. 

SBMPITBBNEt. 

SempilemeUe (VieiQe)! 

Sens (faculté de comprendre 
les choses) , (bon sens, 
sens commun ). 

Ex. : Cest un homme de 
sens. 

Il n*a pas le sens commun . 
Sems ( A mon), à mon avis. 

Sens (signification). 
Sens (côté d'un corps). 

Seksb (qui a du bon sens). 



Sensée. 



pi. 



pi. 

Senties (chemin étroit). 
Sentinelle. 



pi. 



Sbhtimiue (Faire), a'p.i. 



SEM-SEN 












O^ - 

« X • 



j,* 












« • J9^^ OO -»•*» •• 



•^Ui^f 









• ^ « X • •••• • ^ o^ 

« <r J « 4^6 X 



Zerâgk. — Izrâ irien, 
tunzÛL 

Adterâgh. 
IzerrL 
Debeem. 



AzGVEM. — Nefs. 
Semid. — Iovxàn, mate 

IdOVM. OVE ITSFOVKiOB 

AEA, 

Aha tamghart tstanaàmt! 
Aeel. 






•• • 






ox 



f 






•X y» X 



9 ^ ^ ^ 



*...• 






Nettsa ergaz delàuM.— 
IrzetL 



Oar ùâi eYâkd sethod 

Gv'EL'BAL'ioa. — Gfom 

iman'iov, 
Màna. — r^iForjrr^ fcm. 

OvDEM, masc. — Dubâ,^ 

Tama, fém. 
DelIakel. 

Delâakal 

Delâakla. 

TiOEâkilÙL 
AbEID MEEXI, DffE/f . 

AJssas, 
lâuasen. 

A 

Aoas. 



SEN-SEP 



545 



Sehtir ( recevoir une im- 
pression), a' p. imp. 

«Tai, i) a send. 
Je sentirai. 
D sent. 
Sbntib (flairer), a* p. imp. 
J'ai senti, 
n a senti. 
Je sentirai. 

n sent. 

SfiNTiB ( répandre une 
odeur), 3* pers^. prêt. 

SioiR, V. n. 3* p. prêt. 

Ex : Ce vêtement lui sied 
bien. 

SiPABATION. 
SÉPARÉMENT. 

SÉPARER ( désunir) , v. a. a* 
p. imp. 

J*ai, il a séparé. 

Je séparerai. 

n sépare. 

SÉPARER (des personnes qui 
se battent), a* p. imp. 

SÉPARER ( partager), a' p. i. 

SÉPARER (Se), se disperser, 
se quitter, a* p. imp. 

Ex. : Je me suis , il s*est 
séparé de... 

Nous nous séparerons. 



« j 



(» J ^ U ^ J 






Hovs. 



iT^ 'CTJ^ 


Hoasegh, — /Aoiu. 




ilAooMyfc. 




/tfftonioà. 


^ «X J 


Caoum. — EsFOVB. 




Choamegh. — Sejbuhegh» 

1 


« J 9^ « JX 


Ichoum, — /«/baA. 


it ^ J ^t»^ VX J^ ^ 

J ^ o • J Jft^ 

m 


fouhegh. 
Itschoumou, — Isfotthoa. 


• 


Ifovh. 




ISOVTA, 




Efkesoua ayi teoatat 




Afrak, masc. 




&BL'FBRAK. 




m 

Efrsk, 




• 

Ferkegh. — Ifrek, 




Adferkegh. 




Iferrek, 




HOVD. 




Efrek. — Ebtbov, 




Emfarak. 



Mefarakegh. 'Imfarak zeg* 



Anemfarak. 



35 



5&6 



SEP-SER 



Ose sépare. 
Sept, n. card. 
Sbptièiic « n. ord. 
Sbpcltorb (inhumation). 
SÉPCLTORB (Lieu de). 
Serein (dair, calme). 
Ex. : Gel serein. 

Temps serein. 

Visage serein. 

SÉRIEUX (qui nest pas gai 
refrogné). 

pi. 



SÊRIECSB. 



■ pi. 

SÉRiBOX, SÉRIEUSE (grare, 
important ) , homme , 
maladie* affaire, etc. 

Sérieux (Trai). 

Ex. : n a pris la chose au 
sérieux. 

Serment. 
Serment (Faux). 
Serment (Prêter), a* p. imp. 

Serment (Déférer le) , a* p. 

imp. 
Serment (Fausser, trahir 

son), 3' p. prêt. 
Serpe (outil pour tailler les 

arbres ). 

pi. 



6<>!^ 


ItntkepBortJi. 


• 


SmbJ. 


• ^9 ^ ^^ »^(* X « 


OnissEMÂ - F Ettsissebâ. 




TlMTBMLTS, fém. 


M 9^fà^ 


71cMit&ert« fém. 




/S^ii. 


• • • « X » 


Tiyjiaoa fîss^ 




ffa/û/!i. 




Oiiiem isfa. 


©A' 


Daioubmi. 




Dizovhrien. 

m 




TSAXOUBMIT. 


© » ^ 


Tsizoabnîn. 




EuAM. — Damazaî, 


« 0^ 


Dashih, 


«»SX ©X m y ^ ^ 


lougha ech'chi gkrfes'sak 


• 


Imin, 


9 J 


ZOUM, 


« ^ ©j' « ;: X 


EgGAL, EfK EL'IMIK. 


© C • 


Seggal. 


© ^ 5^ ^ © • 


• 
ISKADDEB EL'tMIN. 


© ©<©• 


TiMEZBEET, fém. 


« •©• 


Timezherin. 



SER 



547 



Serpent (reptile). 



pi 



Ex. : Peau de serpent. 

# 

Ecaille de serpent. 

Serpenter, 5* pers. imp. 

Serre (des oiseaux de proie}, 
subst. 

pL 



Serrer (presser fortement), 
a' p. imp. 

Je l'ai , il Ta serré. 

Je serrerai. 

H serre. 

Ex. : n Ta serré dans ses 
bras. 

n Ta serré avec la main. 



Serre ta ceinture. 

Il a serré les dents. 

Sa misère me serre le 
cœur. 

Serrer (enfermer), a' pers. 
de Timp. 

Serrure. 



pi. 



Serrurier. 



pi. 



uyi*j Q Q y Q 

u y 



jAi\ 



U y •• 



yj 



Ut 



• *r. 



0«" y 



u J 



Î5 — v-4»» 



1*1 



J J «y 



c* y y o 



j^fc^Uosîl 



e ^ 



o • 



O- 



f (J** "^ 



i! 



-^ ^ 









«SX w 









^» 



.•>^t 



<*'• 






Jy^ 






X S • 



Izerman. 

Aglim oazremy maso. 

Tichlemtouzrem, fém. 
/r^xouirii. 
IcHBR, masc. 

i4cAartfR. 

ChOVD. il TTHBF. KeZ. 

Chottdegh . — IchoadfeU'as, 

Adchoudegh, 

Itschoudou. 

Itlhefit gher idmareni's. 



Ikmeck felVas s'oufous*is. 



Choud ahaggousik, 

Itthef oaglanis. 

Ikrah'iyi ouViou feU'as, 
meskin ! 



Ekhzbn. — Effer. 

Kefel, masc. 

KefoaJ. 
Ahaddad, 



Ihaddaden. 



35. 



548 



SER 



Sertaxte. 



Sbevice ( assistance . bon 
office). 

Ex. : D in*a rendu un ser- 
TÎce. 

Je Fai prié de me rendre 
un service. 

Les senrices que tous lui 
rendrei seront comme 
rendus à moinnème. 



w H ^ r 



Je suis entièrement à 
Yotre service. 

Qn^y a-t-ii pour votre ser- 
vice ? 

Serviette. 



pi. 



Sertie (être au service d*un 
maître), a* pers. imp. 

Servir ( rendre de bons of- 
fices] , a* p. imp. 

Servir (être utile « bon 
pour), 3* p. prêt. 

Ex. : A quoi cela serl-il ? 

Gela ne sert absolument 
à rien. 



Servir (mettre les mets sur 
la table), a' p. imp. 




s ^ 



te «x 






b y^ 



4* ^ 



«!>• 



S ^ 



^^''r 



y ^ ^ • X 



** ^ it X « ** • Qé^ j 



s ^ 






• • ^ fcx ^^ « « 



A*^ 



irl «yl^^ 



.1 









-* .1 



TaIzut, — Tambdiwt. — 
rjJTZJijftjcjrr. 

* 

Tiâzrw, — Tikheddamm. 
' Tikeêdachin, 

Meziia, fism. — Djbmil. — 
Khsïïm, maac. 

Ikkdem deg'ui mezua. 

Sotttregh zeg's aiikkdeat 
deg'ai mezOa, 

EVkheir ara atskhedM»ak 
deg's am akken ara ats- 
kkedmedi deg'ui. 



y J u * fà ^ 



X • X 






^^ m y **y V ^ 



4' «*r^' è^ <^i 



«. y e 



ww ^ 






{JttJMt 






^^fyi goT ifassenik. 

Achùa tehghith? 

FocTBA, fém. 

Fouthats. 
Ekhdem ghovb. 



EkHDEM EL' HBBMR, SI,' MS- 
ZIÎADEG. 

InFÂ, ISLAB /*. 

l'ouimi islah ech'chi ayi? 

Ech'cki évi our infiâ an 
serkaal. 

Sers. — aovid ovttcbi crr 

TARBOVir. 



SER-SEU 



549 



Ex.: A-t-on servi le dîner? 




Aottind kera imensi? 


Sbbviteor (domestique). 


w ^ u ^^ 


AÂZRI. A KRDIM. AkBD- 






DACH. 


ni 


« X U U ^ X 


ÏA^rînn m—m^ J1ennim0n - 


pi. 


Ikeddachen. 


SÉSAME (graine). 




Sbmsem. 


SÉTOM ( terme de chirur- 


« • • « < 


Takhlalt, fém. 


gie). 
pi. 




Tikhhlin. 


SiroN (Mettre un), 2* p. i. 


w •• • 


Khsliel. 


Seuil (de la porte). 




Am!var, maso. 


. pi. 




Imnaren. 


Sedl, seule, adj. 




OvAHED. — Iman, com. 


Ex. : Je suis parti seul. 




Rouhegk ouahed*i. 


Est-ce que tu es venu 
seul? 

Elle était seule. 


« • X • s /• 


Tousith ketch ouahed^ek? 
Telia ouahed^es. 


Nous sommes seuls. 




Aklagh ouahed^nagh. 


Vous êtes sortis seuls? 


<* X « • ^^ (^ Z^*" 


Teffeghem ouahed'oaen ? 


Ils sont restés seuls. 




Kimen ouahed*sen. 


Pas un seul. 

Seul (Un). 


0^ 


Oulamma d'yiouen. - Ou- 
loch yiotten. 

YOVBN, 


Ex. : Il n'y a pour vous 
qu*un seul remède, c'est 




Our telli douak ala el 
futnanam. 


le bain. 






Cestle seul que je possède. 




Ghouri ala netùa. 


Je l'ai reconnu à la seule 




Akken zerigh't , senegh't. 


vue. 


/■ 



550 



SEU SI 



SEULBMBliT, adv. 

Ex. : Donne-m*en seulement 
un. 

Je ne connais pas seule- 
ment lui , mais je con- 
nais encore son frère. 

Il ne vaut pas seulement 

une mouzouna. 
Je neFai pas seulement vu. 

Sëvkhe (rigide). 

SÉVÈHEMKNT. 
SÉVKRITÉ. 

Sevheii (un nourrisson), a* 
p. imp. 

Si, conj. 

Ex.: Viens, si tu veux. 

Si vous faites le bien. 
Dieu vous récompen-' 
sera. 

Si tu élab venu plus lot , 
nous aurions dîné en- 
semble. 

Si« part. a£f. 

Ex. : 11 dit que non, mais 
je dis que si. 

Si (autant, aussi). 

Ex. : 11 n'est pas si grand 
que toi. 

Il n*csl pas si petit que 
je croyais. 



,1» 



•• 



>*(» ^ 









U- 









o-' ., 






«; 



« w s!'' u • s .^ 






« O X. 



y* « 






«rfJ 



f i*^ £X «• ^^ © ;îx ;;• 



» s '^ 









BàBKA. i4Li. — Gbàs. 

Eflt'iyi ala yiotun.-Ywoi 
barka. 



Ma hoa ghas fiettsadu- 
negh , oulamma it^mdi 
tenegh't. 

Oar isoui aahnnma tanoi- 

sounts. 
Oulamma ttaademis ov 

fezrigk. 
lovÂB. 

&BL'OUÂRA, 

OUARÀ. 

EkKES'AS TABBOaCBT. 

Ma. — Ma da. — Ma iiu. 

— LOUKAN. 

Ased ma tehghith. 

Ma nia tekhedmeth eTkhàr, 
Rabbiakidjazi s'eTAeiT. 

Lottkan tousithalinna talf 
nettcha imensisoaasoU' 

ElH. 

Nettsa ikkar ala, nek é- 
karegh eik. 

Annecht. — A KKEir. 

Nettsa oar illi ara dakff»r 
lan annecht'ik. 

Nettsa mahou damezi» 
akken kashegh. 



SI-SIF 



551 



Si (teUement, à tel point). 

Ex. : S*il est si riche , il peut 
faire Taumône. 



Si (dubitat). 

Ex. : Je ne sais s*il est venu, 
ou non. 



Si ce n*est. 



Siècle (espace de loo ans). 



pi. 



Siècle (espace de temps in- 
déterminé). 

pi. 



Ex. : Jusqu'à la fin des 
siècles. 

Siècle (époque déterminée). 

Siège « s. ( attaque d*une 
place ). 

Siège (Mettre le) a' p. imp. 
Ex. : Le siège a été levé. 



Sien, sienue, pr. poss. 

Sieste, s. (repos pendant 

la chaleur du jour). 
Sieste (Faire la) a* p. imp. 

Sifflement. 

Siffler , a* p. imp. 

J*ai, il a sifflé. 

Je sifflerai. 



=• 



s\ 



s ^ 






•» • • 



«•••^ C^ ^ *» ^ itJ 












•• 



0» 









«» a» '' 'i -»^ ^^-^ 



iU«ijJl JyS f^\ 



\ 



*t y Uy a ^ Qd' 



- X - -» X 



« .^ <l ^ 



W X « «^ « • 






wa« 

^ 
•"'.î 



U S • 



«S^x «•sjx 






Afa i72a d'eVghani akka , 
inejjem adiseddek. 

Ma illa. 

Our sinegh ma illa iousad 
negh ala. 

AiA. — Ghas.''^ Alamaîl. 

KORN. 

Koaroan. 
Debr. 

Dehour. 

Alama tejbuk ett douait 

Zbmaw. 

Ahsar. 

Saher temdints. 
Ifouk, ikkês ou'hasar. 



In'ss. — D'agla's, 
Akiîel, masc. 

KlÎEL, 

AsEFFER, masc. 
Seffer. 

Sefferegh. — Iseffer. 

Adsefferegh, 



552 


SIF SIG 




U siffle. 




lUseffir. 


Sifflet ( inslrumeiit pour 




Takbssabt, fém. 


siffler). 


Cl *^ ^ 




n) 


<^}^ 


TiibfiffaAi» 


pi. 


A U»C#MHfMV. 


Signal et sionalbhbiit. 


^^l 


Imama, fém. 


pi. 




/marer/^. 


Signaler (avertir par un 




KhBBBER 8'EL' IMARA. 


signa) ) • a* p. imp. 

Signaler ( donner le signa- 
lement) « a* p. imp. 

Signaler (Se), se rendre 
remanpiaUe) , a* p. i. 




Efkbl'imara. 

Bbîbn. — Sbdbbbe ima- 


Signe, s. (geste). 


• 


• 

AovAHHi, maso. 


Ex. ; Fais-lui signe de venir. 






n m*a fait signe de la 


« -'-»•.. S-'^ 


limahhayi s'oa'fous'ù. 


main. 
Je lui ferai signe. 




Adasouah^igh. 


U me fait signe. 




Itsoaahh'iyi. 


n m*a fait signe de Tœil. 




Ighmez'iyiéL 


Signe ( indice). 




Alama. — Imaba . fém. 


Ex. : Cest bon signe. 


> 


Ouayi fetàlama eVkiàr. 


* 

Signe sur la peau (grain 
de beauté). 


ub^ 


TiFIGBLI, fém. 


ni 




Tifighlipain. 


pi. 


Signature. 




Kbbtb ou'foos, masc. 


Signer (apposer sa signa- 
ture), a* p. imp.. 

iSiGNET (dun livre). 


• ftX • • • 


SbBS BL'KBBTB OV'FOVS'IS. 

A 

AlaAa bvkitab, fém. 


Signification ( sens d*un 


-^ « • 


Mâna, fém. 


mot). 







SIG-SIM 



553 



SiGNiFiEB (avoirun sens, une 
signîficatiop) , 3* p. pr. 

£x. : Qu*est-ce que cda si- 
gnifie 9 

Que signifie ce mot ? 

Cela ne signifie rien. 
Silence , s. 
Ex. : Pourquoi ce silence P 

n a gardé le silence. 

n a passé sous silence. 
Silence (inteij.)' 



pi* 



Silencieux. 



pi. 



Silengiedse. 



pi. 



Sillage ( d*un vaisseau). 
Sillon (de la charrue). 



pi 



y U 4i^Q^ U^J 



Sillonner (tracer des sil- 
lons ) , a* p. imp. 

Ex. ; La charrue sillonne la 
terre; le vaisseau sil- 
lonne la mer. 



Simple ( seul, unique). 



O^ 



• « ^ *i ^ -f^ \m ^ 

Q ft A 

Q yQ^Q ^ jy ^ «•• 









m\dmym^ 






\Mé y tiêâ 



ft «» • J ^ 






« ^ ^ 



w c 






• •<»/• y y y a j ^ q^ 



(I tf» X X 



5 .< 



U •• U X 






« • 



u>§ 



Gbou^bs evmàka. 

Ouayi achoa d'eVmâna 
deg's? 

Aoual ayi achoa J^eVmà- 
nas? 

Ouayioalach deg's el'mâna. 
Tasousmi» fém. 

Achoa tasousmi ayi? 

Isoasem. 

Isoasem ghef. 
SoussM. 

SoasmeL 
Dasovsam, 

Disoasamen. 

TSASOVSAUT. 

Tsisoasamin. 
Abbid n'bs'sbfina, masc. 
Khbth, roasc. 

Khethoath, 
Chbk, — Khbth. 

EVmâoan ichçk gaeïkaù, 
€8*sejina techek ga'eV 
hahar. 



YovEN, — Fém. YovET, 



' LUt«ral. «Tais-loi.» — ' LiUéral. « Taisez- vou!>.« 



554 



SIMSIN 



Ex. : n étoit vêtu d un sim- 
pie bemous. 

Simple (facile). 

Simple ( débonnaire , facile 
à tromper). 

Simplement (seulement). 



s,^ 



j ft ^ •«»• 



4'* tf'H' U>* (^ 



^^ • J «j <t 4f o y 






Ex. : J ai mangé du pain tout 
simplement. 

Laisse-moi simplement 
ce dont tu ne veux pas. 

Une autre fois , je te chas- 
serai purement et sim- 
plement. 

Simplement ( sans orne- 
ment). 

Simplement ( naïvement, 
sans finesse). 

Simples (plantes médici- 
nales). 

Simplicité (niaiserie). 

SiMPLiPiBR (rendre plus fa- 
cile ) , a* p. imp. 
Sincère, adj. 






•• 



ai 



« .^ 



O" 



U 



^ •• 



Cy o J O^ Q ^ y 



Ibayiougn oaJnii, dm. 

ISMBL. OUR lOVlli AU. 

EmgAZ lyEN'NIÎA, 



GhAS. ' ALA.'DAiA,-BAUA. 



pi. 



Ex. : Ami sincère. 
Sincérité. 

SiNciPDT (sommet de la 
tète). 

Singe. 



Sinon. 



pi 



VJ « 



4^I:> jftpl (jjvj^ 001:5 



^ ^ • 0«x 












(23^àUâJb 



•• 









Ettchigh agkroum, dak. 

Eddfiyi ghas oain ov 
tehwnmeleth ketchùd. 



Tikkelts nîthnin akkezâgk, 
daîa. 



BS'GBIR EZ'ZINA. 

S'EN'iniA. 
Akakee, masc. 
NiiA, fém. 

Se H BEL. 

D'ES'SADEK. DaSDOVKI. 

D'es'sadikin, 

Amdakkel dWsadek, 
Sedk. 

TaLEMMAST OV'KEHEOi, f. 

Ibkï. — Aballovm, 
Ibka., ^ Ihoullam. 
Ma ovlacb. 



SIN-SOI 



555 



Sinueux ( tortueux ). 
Sinuosité. 

Siroter (boire à petites 
gorgées). 

Sitôt que, conj. 

Situation ( disposition d*es- 
prit). 

Situation (d*une ville), etc. 

Situé (Etre), 3* p. prêt. 

Ex. : Ce village est situé sur 
le sommet d*une mon- 
tagne. 

Six, n. card. 
Sixième , n. ord. 



Soc ( de la charrue ). 



pL 



SoDOMiTE (coupable de so- 
domie). 



Sœur. 



pi. 



-pi. 



Les deux sœurs. 
Soi , pron. de la 3* p. 
Ex. : A part soi. 
Soie. 

Soie (Ver à). 
Soie (poil du porc). 



« y«^ 






"^! 









u 






tfg 






es 






ttS ^ o 



J3 



«'M ^ «^ 



(^ 









^j^ 



* il 












/iouj. 
AovAj, masc. 

-ESJTEF. 
iljTJCEJV. 

£Li£« masc. 
Amkan, masc. 

Taddart ayi teres guikhf 
oadrar. 

Settsa. 

OoissETTSA, fém. — Ett- 

8ISSBTTSA. 

Taoodbsa, fém. 
Tigoursiouin, 
Dalovath, — Bou Arrach, 

Diloaathen. 

OULETSMA. 

Isetma. 

Tismatin. 
Iman*is, (y>mm. 

Guimanis. — G'ouVis. 
Harjr, masc. 

TaODKHIOOT EL'BARIR, f. 

Char ij'Ilef, masc. 



556 



SOI 



SCMP. 



Soif (Avoir), a' p. imp. 
rù , fl « toîf . 



i soif. 



Uatoîr. 

Je mean de soif. 

n a étanché sa soif. 

SoiGHBA (une maladie), a' 
p. imp. 

Tai, il a soigné. 

Je soignerai. 

n soigne. 

Sou, SoiaBE ( dernières 
heures dn jonr). 

Ex.: Bon soir! 

n est parti dans la soirée. 

Il a passé la soirée cbes 
un de ses amis. 

Soit ( part de concess.). 



Soit ( part disj.). 

Ex. : Smt pour loi, soit pour 
un autre. * 

Soixante. 
Soixante et dix. 
Soixante et dixième. 






»u 









4^3^ - 5^5 



• «^ 






X 
_* 



•• 



V ^ u^ 



• • 



«©>*r 



• X 



^i--» 









^U X 



•x 



• X 



«• «»x «x 



<# «< X 






C:JS 



g X o 



W 4» • « ,fcX 



F AD, masc. 

Pùmdegk. — Iffoad. 
Adeffàdegh. 
Itrfai. 

Ingkayifaâ. 
Ikkesjàd'is. 
Daovm. 

Daomgh. — Idaoua. 

Adiaouigh. 

lisdaoui. 

TaMEDDÏT. - ACSA oc AS. ' 

Mesa , I.'Mbobrbb, m. 

Mesa el kheir. 

Iroak tameddit. 

Iketser ghoaryiouen d'am- 
dakieVis. 

A KKA. DeLÀALI.^^AmLI. 

— Ma ibgba. 

Negb. 

Negh i ketch, negk i oa- 
anithnin. 

Sbttsib. 

Sbbain. 

OvissebJmb. — Fém. Err- 

SiSSEBÂlIt. 



SOI-SOL 



S0IXANTIBME% 



Soldat. 



pi. 



Solde (paye du soldat). 

Soleil. 

Rayon du soleil. 

Chaleur du solefl à Theure 
de midi. 

Ex. : Au lever du soleil. 
Au coucher du soleil. 
Le soleil brille. 
Il se chauffe au soleil. 

_y_ 

Edipse de soleil. 

Le soleil s^est éclipsé. 

Solide (qui a de la consis- 
tance). 

Solitaire ( qui est, qui 
aime à être seul). 

pi. . 

Solitaire (désert). 



pi. 



Solitude. 

Solive (pièce de bois qui 
soutient un plancher). 
pL 

Solive (petite), fém. 



pi. 



X « 



» <*» m» ■»§ 

«» fm ^ *» yi^ 







« • • 



w « jy 



U «M 

O X • 












© © JX « X <# X 

U O J^y ta X ©X 



u « jy tt^^y 



r** 






S^ X 



«XX « «X 

tt X « 

X 
U X» X 



XttX 



O X ^x 

O XX J 

xgx 



(:^^^ 



XX 



557 

OvissBTSiir. — Fém. £rr- 

, SISSBTTStN. 
AÂ8KBI. 

làskriîen. 
Ratsbb. 
Tapovkt, fém. 

Itthij, masc. 

il2:a/, masc. 

Mara attali tafimkt. 
Mara atseghli tafoukt 
Techerek tafouh. 
Ichoummeck gher tafoukt, 
Afsakk nett^ukt, masc. 
Tefesseh tafoukt, 

ISAHHA. DaSHIH. 

Daouhid. — Dakbblovi. 

Diouhiden, 
Dblkbali. 
Delkhaliîn, 

Khbloua, fém. 

« 

Akoutben, masc. 

Ikhouthenen. 
Tassaba. 
Tissariouin, 



558 

Sollicitation ( demande 
avec instance). 

Solliciter, a* p. imp. 

SoLUBLB (qai peut se fon- 
dre). 

Sombre ( obscur ). 



Sombrer (vaisseau) , 3* pers. 
du prêt. 

Sommeil. 

Ex. : n a sommeil. 

D tombe de sommeil. 

n est plongé dans le som- 
meil. 

D a le sommes dur. 

n a le sommeil léger. 

Sommeiller, 3* p. p. (dor^ 
mir d*un sommeil lé- 
ger). 

Il sommeillera. 

n sommeille. 
Sommet (le haut). 
Somnambule. 
Son , SES , pron. poss. 
Ex. : Son visage. 

Son sabre. 

■ 

Son troupeau. 
Ses mains. 



SOL-SOM 



• Q^ J^ 



• SX<^ 



j^ymS — «1^3! 






« S • 






^-^ 




X* X 






AovssEL. — ilsorrjia, m. 



ovssbl. sovtkm, 

Ifessi. 

ItBLBM, DlMTHELLEM.^ 

Deg^s TRELAM.'DbS'B 
TALLE8ST. 



*» m J 



**!•• ^ • • 



«C J. 






• rf >» 



IZUEE. IgBREK, 

Itbbs. — NoDDDÀM, masc. 
Ghoures itkes, 
Ighli deg'ithes. 
Tghrek deg'ithes. 

Ithes'is daxnazaî. 
Ithesit dakhfaf. 
Inovddem. 



Adinaddem. 
Itmottddoam. 
Ikhf, masc. 
H^i^ I Iddjepjif. 









• '' ê 



u- 



«• 



(j*^ 



^t 



(J^ 



-^ J 



(r**à^t 



o «^ 












Oadem'is, 
Adjenovd mes. 

« 

OaUi ^aglas. 
Ifassenis. 



SON-SOR 



559 



Ses maisons. 

Son, subst. (ce qui frappe 
Tooie). 

SoH, s. (partie grossière du 
blé moulu). 

Songe, s. (rêve ). 

pi. 



Ex. : H a vu en songe. 

Songer (faire un songe ), a* 
p. imp. 

Songer ( penser au passé ) , 
2* p. imp. 

Songer (penser à l'avenir ) , 
a* pers. imp. 

Sonner (rendre un son), 3* 
p. prêt. 

Soporifique (qui fait dor- 
mir). 



Sorcier. 



pi. 



Sorcière. 



pi. 

Sorcière (Vieille , au figuré, 
vieille femme mé - 
chante ). 

Sort (destinée). 
Ex. : Heureux sort. 

Sort malheureux. 

A chacun son sort. 
Sort (condition). 










« j 



« X 



o ^ 



JUj^l 






o 







X a 



«/' 



s^ 

t 



XOjX 



\^ ^ 



^ J 



iytfmJt — 2^. 



« X « 



<î 



• • 



« «î -» « ^ 






• .c ^ 



«* .c 



C:5vij>èa3 _ (jj^^U^ 









• ^ X 



^«Xjuvâ .. eJljill 5 






M ^^ ^^ 






O « X 






IkhkhameR ttagla'i 
SouTs, masc. 



itcorECiTiiL^ masc. 



Tarqdit, fém. 
/;2:ra gue'targait 



Erqov, 

Mbktid. 

Khammem. 

loUTA, ISJOUBL. Jt- 

TCBSRNEN. 

ISNOVDDOVM. ISEGNAÎ. 

Itsaovid NOVDDAM, 

Dasabhar. 

Disahharen, 
Tsasahhart, — Tsaqïjez- 

ZANT. 

Tsisahharin. — Tsiguezzâ- 
nin. 

Tamohart tsamenhovst. 



Bekht, masc. 

Bekht delàalit— Dasddi. 



Bekht dirit. — Damenhous. 



Koul yiouen s'eVbekht'is. 
H AL, masc. 



I 



560 


SOR-SOT 


. 


Son (manière de décider 




TjsoH^ar, fan. 


une chose per le ha- 






sard ). 






Son (Tirer ao), t. 2* p. i. 


«^uISJ^ 


Grxa TASQBAmr. 


TinNuaa sort 


•^Uli^âaTl 


Angmer iasgkari. 


Son (maléfice, etc.). 




SiHM, masc. 


Som (espèce). 




• 

TbebL — RâBTn, masc. 


El. : De toales sortes. 


w ^ «• ^ ••• tt > ^ 


1 

Se'hml AML—Se'jml 






er'rahtk. 


Je n*aîme pas les gens de 




OurhMmmdtgkirgazeiitm 


ta sorte. 


^^ 


hstdi. 


SoBTB (De), en sorte qne. 


g^^ • C • 9^ 


Am. — Akken. — Alammâ. 


adY. 






SoiTiB , S. (action de sortir). 




TOVFGBA. TdOVAPeUà.— 




• 


Tâmougvi, fém. 


SoBTia, a*p.imp. 


i;î__5î 


Effbgb. — Emg. 


Je suis sorti. 




Effeghegh. — Erguigl 


D est sorti. 


•25;^-S 


Iffegh. — Ing. 


Je sortirai. 


ç^j:>\ . ^:*l 


Adeffegkegk. - Aiergu^ 


n sort. 


i?s;-5^ 


Ittffegk — Ilsroag, 


1 

SoBTiB ( Paire ) • a* p. i. 




SOUFBGB. SmKEG. 


Ex. : Je Tai fait sortir. 


• •^©^ (f«l<«'6^ 


Sof^hegh't - SeryuâgitU 


U m*a (ait sorti;*. 




Isorfegh'iyi. — bregBÎiji 


Je les fierai sortir. 




Atensofi^hegh. — Au^ 




sa 


tergnegh. 


n le fait sortir. 




IsoufoagKU. 


SoT, adj. (sans esprit, sans 




OVLACB GBOVarMB KL'ÂaL 


jugement). 




OVR ISÂI kl'Iku. 

D'BL'BABBK.^ B»^ 






GAI A M OVGBiOUL. 



SOT-SOU 



561 



SOTTISB , S. 

Son (pièce de monnaie). 



pL 



Souche ( tronc d'arbre avec 
les racines). 



pi. 



Souci (inquiétude, peine). 

Soucieux, adj. (qui a des 
soucis ). 



pi. 



Soucieuse, fém. 



pi. 



Soudain, SOUDAINEMENT, adv. 

Souder (joindre par le moyen 
de la soudure) , a*, p. i. 

J*ai , il a soudé. 

Je souderai. 

Il soude. 

Soudure. 

Souffle ( haleine). 

SouFFLBRt V. a. et n. a* p. 

imp. 
Ex. : J*ai soui&é le feu. 

Le vent a soufflé. 

Je soufflerai. 

11 souffle. 

Souffle la lumière. 

9 

LitUéra). : «Eteins.» 



« y 



«y-"? 












tu y 



« J u 



J Q 






i <» 



y U ^9 ^ 






Q J 



oy ^ 






« ^ (* 



U ^z» « « ^ 



Hamak, masc. 

AsOVRDi. 

Itourdien. 
Tagubbrovmt. - Djsdra , f. 

Tiguerroumin. — Djadari. 
Hem M, masc. 

MSHMOVM. 

Mehmoumin. 
Mehmoumet. 

Mehmoumit. 
gv'evghefla. 
Elsek. 

Leshegh, — Ihek, 

Adleskegh. 

Ilessek. 
Lesak, masc. 
Nefs, masc. 

SOVTH. 

Southegh limes. 
Athou isoath. 
Adsouthegh. 
Itssoath. 
Sens tafat^. 



36 



1 



562 



SOU 



n n*a pas soaflDé mot. 



SooFrtET ( de foif«ron ). 



pi. 



SpOFFLBT (Petit; 



pi. 



Soufflet ( coup du plat de 
la main.) 



pi. 



F4X. : n lui a donné un souf- 
flet. 

Souffleter ( donner on 
sottiBet), a* p. imp. 

Je Tai souffleté. 

U a souffleté. 
Je souffletterai. 

n soufflette. 
Souffleur (poisson). 

pi. 

Souffrance (doideur, état 
de celui qui souffre). 

Souffrir (éprouver de la 
douleur), a* p. imp. 

J*ai , il a souffert. 
Je souffrirai. 
Ex. : Il souffre de la tète. 



^^ xx 



«» ^ «#j 



?j^' tfj» tf^O' 



• - 



W 9 ^ ^ 



H ^ fè 



U 



« > 



l 



wi.t 















• wX«X «M^*^ 



tt ttXX 



X ©• XX o xox 



« xox 

«IX ttX «I X «IX 

o X oxax 



Oar i7(2î ara olrenimoicà'ii. 
— //li^wu»V 

Agchool, masc. 

iiju«ou2^ m. — Tàsoot^I 

irabimzen. 
A KHBBniTB. — AsEmi, m. 

Ikherriiken. — IsekkHa. 

Ifkaîas akkerriA. -^ Aw- 
tat s'ousekkil 

Kbebbbtb, — Sekku. 

Kkemikegk'i. — Sekki- 
legh't 

Ikherretk. -» IsekM. 

Adkherrethegk, — Aisdi' 
kelegk, 

Itskherritk. — lUsekhiL • 
Adehfil, 

• - 

AkEAB, rïï.'TAOVAKÈEBà,\ 

Ekbah, 

Kûrhegh, -^* Iktuk. 
Adkerhegk, 
Itskerak t'aakermis. 



* Litttéral. : « U n*a pas oavert la bouche , il a serré la boache. » 



sou 



563 



Souffrir (Faire), a* p. i. 
Ex. : Je Fai fait sou£Brir. 

D m*a fait souffrir. 

Je le ferai souffrir. 

D nous fait souiGrir. 

Soufre, s. 

Soufrer (frotter, enduire 
de soufre ) « a* p- imp. 

Souhait, s. 

Souhaiter, a' pers. imp. 
(désirer). 

J*ai souhaité. 

11 a souhaité. 

Je souhaiterai. 

11 souhaite. 

Souillé, (sali, gâté). 

Souillure , s. 

Soûl (ivre). 

Soûl (repu, rassasié). 

Soulager (allégir, diminuer 
la peine, la douleur), 
au prop. et au figuré, 
2* pers. imp. 

Soulever (élever quelque 
chose de lourd) , a* p. i. 

Soulever (le cœur, lui cau- 
ser du dégoût) , 3* p. p. 

Soulever (faire révolter), 
a* p. imp. 









yu y y 



V y Qy y Qy 



u y y i»y u y 




j y 
y . 



o l^j j <à y 



— Ki^y^ y^"^ -— ^, 







y 
« y y 



yy 



là y y, > 



u % y « ^y 

y 
yu y y ^yy 

(s^/^^ - (M 

*t vyQy u y,yuy 

>• 'y 

Q y ity ^,/^ y 

^ ^* ^ .. • •• 






U y Qy 



y y u y 






tt y f/^y y 



« •<.« -*' 



^tjXiwâ _ {Jji^t^, 



o yO y 



y<f y 



ityo 



• yyy 



« .1 1* i: j Q y 






Sekerhegh't 
Isekrah'iyi, 
Atsekerhegh. 
hkerhaiagh. 
Akovbmi, maso. 

HOVK, EdBLOV S'OV* kov- 

BEJ, BeKBKHER S*0U* 

KOVBRi. 

AmENNI. — ACSETHI, m. 

Menni. — Chethi. 

Mennigh. — Cieihigh. 
Imenna. — Ichetha. 
Aimennigh. — Adcheihigh. 
Itsmenni, — Itschelhi. 

■ 

ISOVAQB, InDJBS. 

Nedjâsa, fém. 

ISKEREN. DâSEKRAN. 

Ieova. 

SiKBFEF, SeNKES. 



Erfed, 



ISDOVWEKB OUI, 



Sekker, 



36. 



364 



SOU 



SocLEYER (Se), se révolter, 
a* p. imp. 

Soulever (Se), éprouver 
du dégoût) \ 3* p. prêt. 

Soulier. 



pi. 



Soumettre ( réduire sous 
soD obéissance), a* p. 
de l'imp. 

Soumettre (Se) (se ranger 
sous Tautorité de) , 3* 
p. prêt. 

Soupçon. 

Soupçonner, 'j* p. imp. 
Soupe (potage). 



pL 



Soupir, s. 

p>- 

U a rendu le dernier 
soupir. 

Soupirer (pousser des sou- 
pirs ) , 1* p. imp. 

J'ai , il a soupiré. 

Je soupirerai. 

Il soupire. 

Souple (flexible). 

Souplement, adv. (avec sou- 
plesse). 

Souplesse. 
Source (d^cau vive). 






pl. 



Q J ^ 



t • y • X 



y X yr 






y X X o 



w^^y. 



,1 







y ^ ■^ 



y ^ 






o ^ttx y ^ y^ 

y Sxx 

y • 



y y y 



Ekkbr. 



Idovkb. 



Ebkas, m. — Tabblchsts, l 
Irkasen. — Belgkal. 



ESTBOOJ. 



Itbooâ. 



jU 


Chekk, masc. 


i^ 


Cff017ff. 


y V X y X 


Tagzabt, fém. 


y ^ y 


Tû^^arin. 




Anbhbed, masc. 




Inehkiden. 


« ^ W X X X 


Iduhek immout 



y r •• 



Nehdegk. — /nW. 
Adnehdegh. 
Itsnehkid, 
Iliîen. 

&BLOVI. 

Aloui , masc. 
i4jiV5Eji«masc. 

4 



sou 



565 



Sourcil. 



pi. 



Ex. : n a froncé le sourcil. 

Sourcil peint (ornement 
des femmes). 

pi. 



Sourd (qui n'entend pas). 



Sourde. 



pi. 



pi. 



Ex. : Je suis sourd. 



Es-tu sourd ? 



11 fait la sourde oreille. 



Il a été sourd à ma de- 
mande. 

Sourdre (jaillir de la terre^ 
d'un rocher] , 3" p. pr. 
Souriceau (petite souris). 

Souricière. 

Sourire , s. 

Sourire, V. n. a' p. imp. 

J'ai, il a souri. 

Je sourirai. 

# 

Il sourit. 
5>ocRiRE (Faire), 2' p. imp. 



w J ftyy fi ^ tt^ 



1 



« X ^ « • 



l'-' 



a 



*5 J^ 









rf^ 







.'X . 



« .L s -^ • 






u-.^jl u^UJ ji«^ 






• X 



J\ iHM^I /^ #1 ^ 






«S-^ 



«» • î» • 






«' • • 

■t, 






TiUMi, fém. 

TVmmioitm. 

/Arren aïndour'is. 
Aharkovs, masc. 

Iharkoûsen. 

UOVZZEG. — Daâzzoug. 

Aouzzeguen. — Diâzzou- 
guen. 

Tâouzzbg. — Taâzzovgt. 
Aoazzeguents, — Tiàzzou- 

Aouzzeguegh. 

Ketch tâoazzegueth? 

Jsker imanis our isH ara 
aoual. 

Iggouma adisal degui. 






Ittherthek. — Iffegb. 

AgHBRDA dam BEI an, 

Merdakh, m. — Mes IDA , f. 
Abessem, masc. 
Etsbessem. 

Tsebessemeg h, — Itshessem . 

Adtsehessemegh. 

Itshessim. 
Bessem. 



566 



SOU 



SOORIS. 



pi. 



Sous , prép. 
Ex. : Sous la maison. 
Sous mon pied. 



Sous moi, toi , lui, nous, 
vous, eux. 



Sous les Turcs. 

Sous la condition que... 

Il reviendra sous trois 
jours. 

Il a étudié sous un bon 
maître. 



Il est venu sous le pré- 
texte de te voir. 



Soustraire (un nombre d'un 
autre) , a* pers. împ. 

SoosTHAiRE (dérober), a' 
pers. imp. 

Soutenir, v. a. a* pers. de 






Timp. 

Soutenir (appuyer), a' p. 
de Timp. 

Soutenir (Se) , se tenir de- 
bout, se tenir sur ses 
jambes), a* pers ^ imp. 












o ^ 



,b 



O X X 



«». • J y '^ 

9 ^ iè ^ X 9y9 ^ ^ 

© X © • • 



Cl s «^ 

«Jl y^ u^ ^y* 

MX XU X 

OX X 

il 



-»^ 



'x U X « X 



« ;; • 



«2r^ ^n i À itw -i.-* yii *^it 



o X 



ex 



L^Jl 



«XX 



« ^ X «•« X 



t* SX 

«Xâam 



©X «X 



© X « xttx 

"x "x '-^ 

« XX 



ilcjrzJiDJ^ masc. 

DaOV, ' &(HJADDA. ' DaOUàT. 

DoML oukhkham, 

S'oaadda oatharioa, 

Daoa'L — Daoaak. — 
Daoaas.'Daoujat'Mjh. 
— DaùuatoueR, — 
Daottot'sen. 



Eg oussan iterkîen, 

Sech'cherih. 

Adioaghal gue'telata oas- 
scui. 



Igkra ghefyioueneck'clM 
d'eVâalem. 



lousad s'eVkesd akizer. 



EkKES. SeNKES ZEG EL'- 

UESAB. 

Akee. 

AtTBEF PBLL'AS. 

Semvbd. 

ErFED IMAN'IK. — Bl^n 
chef ITAiREN'IU. 



' Donner à un objet un point d*appui pour Temi^écher de tomber. 



Souterrain , s. 



Souterrain , souterrains , 
adject. 

Soutien ( pour étayer ) . 

pi. 



Souvenir, s. 

Souvenir (Se). 

Je me suis , il s*est sou- 
venu. 

Je in*ea souviendrai. 

li s'en souvient. 

Souvenei-vous de moi. 
Souvenir (Faire) , a* p. imp. 
Souvent , adv. 



Soyeux (doux au toucher 
comme de la soie). 

Spacieux, adj. 

Spahi (cavalier arabe à la 
solde de la France). 

. pi; 

Spirituel (qui a de lesprit). 

Spongieux, spongieuse (de 
la nature de Téponge). 
Squelette, s. 



pi. 



SOU-SQU 



it X 






it « S X • 



.s-^ 









s 



* >* 






.A, 




u « y 9 yoy 



yy J * iàJ 



ey'^^-^j' - (S^ 



* .*L''' 



u y**< 






«-• 



— J' 










y 
u ^^y 

y 
*» y ^ 

fè y it y 

y 

it y*ty 

U y tt y 
it y it y y 



^^ y y 

V y^it^ w ,y 



I* o £ /»• ity 



567 

masc. 

Daov svkaâ. 

Tasemmacht, fëm. 
7i5emmac^iVi. 

AmEKTJ, m. TiMEKTI, f. 

AfEjrri. 

Mektigh. — Imekti, 

Atmektigh. 
lUmektatt. 

Mekti'yi. - Our s'îehou ara 
Sembkti, 

KqVL TIKKELTS, — ACHEHAL 

PfE'TIKKAL. KhÈREL- 

• LA BOVHAN. 



Iethbb, DALEGOVAGH AM EL* 
HARIR. 

lÂBEDH. — DaOVSÂN. 
ASBAÎBI. 

Isbaïhiïen. 
Bas sl'Akel. 
A M tenechcbaft. 

Remma, fém. 
Remmals, 



1 



568 

Stagnant, stagnante, adj. 
( qui n*a pas d'écoule- 
ment ). 

Statue, s. 



pi. 



SréRiLB ( qui n engendre 
pas , ne produit pas de 
fruits ). 

pi. 

Stérile, fém. 



pi. 



Ex. : Femme stérile. 
Année stérile. 
Terre stérile. 



« 
Stérile (Etre), v. n. 3' p. p. 

Stérilité. 

Sternutatoire, adj. (qui 
fait éternuer). 



Sternom ( os du devant de 
la poitrine). 

Strabisme ( situation vi- 
cieuse du globe de 
l'œil). 

Structure (d'une maison). 

Studieux ( littér. passionné 

pourTétude). 
Stupéfaction. 



Stupéfait. 



pi 



STA-STU 



• • 



«»• • 



r-* 



b X « X 



tt / 






« ^^ 



À 

y • 






•• 



%â ^ 



•• 






•• 



Oo" 



** A *"' 






•• 



uyi 



«•«• 






^> 



1? 



cr 






g « X g / 



g X gx 
g^ /g«, ggtf.*' 



gx g «'• 



g ^ià^ 



\ù 



Uu 



-^ •xg • ttm-^U^ 



g <^g X 



g xgx 

u yu^ g X gx 



Ibeùd. 



Senbm, masc. 

DlllKEB. 



Diâikeren. 

TsiÂiKEnr. 

Tsiâikerin. 

Tametthoat tàâikert. 

Aseggas diàiker. 

Tamottrt tsiâikert. — Oor 
tetUarou ara. 



lÂKEB. 



Ukbb, masc. 



ISÂTTHES, lODID ItBàS. 



TaWOUBT lY'IDMABEIfy fe© 



AiEHOVEL, masc. 



Bbnian , masc. 



JtSOULLÂ S'BL'KBtUÎÂ. 



Adhach, m. — Afjâa, m. 



Ij>aECH. — /^ji. 



Dehchen, — Fêjân. 



STU-SUC 



569 



Stupéfaite. 



pi. 



Stupéfier, v. a. a' p. imp. 

Stupidb (grossier, sans es- 
prit ). 



Stdpidite: 

Sttlb (manière d'écrire, de 
composer). 

Su , s. ( connaissance de 
quelque chose). 

Ex. : n Ta fait au vu et au 
su de tout le monde. 

Suaire (linceul). 

pi. 



Sublime, adj. 

Submergé, p. p. 

Submerger, v. a. a' p. imp. 

Submersion. 

Subordonné , subordonnée 
X (sous Tautorité de). 

Substituer ( mettre à la 
place de) , a* p. imp. 

Succion, s. (action de sucer 
et sucement). 

Sucer , 2' p. imp. 
J'ai , il a sucé. 
Je sucerai. 
Il suce. ' 



©•«• 



W ^ « y 



ç^_yÔJftOO^ 



it Qé^uy 






Q ^ y 



fè y fà ^ 






ttXXCIo' tt J y 






« V 



or 



jt 



> « g • 



U 



o « <^ 



« .» • 






WXO.^ (^«X 















•y' 






j 



u j y « X J 



fà y i *i < 



.* J yy 



Tbdhech. — Tbfjâ, 

Dehchents. — FejAnts, 
Sbdhech. — Sbfjâ. 

Erg Al AKBRBOViS DAZOVH' 

BAN. IkHAN'IT BL' 

ÀKBt. 

Akhovn evâkeLj masc. 
Nbdhm, masc. 



Ilm, masc. 

Ikhdsmit s'ennedher d^el 
ilm medden ak. 

Kbfw, masc. 

Kefoun. 
Daâdhim. 
IzDBR. — Ighrek, 
Sbzdbr. — Sbghrbk. 

m 

AzDAR, masc. 
Daou evhakm. 

Sers g'amkan. 



AsooM, masc. 



SODM. 



Soamegh, — Isoum, 
Adsoamegh 



îtssonmon. 



570 

StXAE, S. 

Pain de sucre. 

Sucre Candi. 

SoGM, sucRBB, adj. 

SccRCR ( mettre du sucre) , 
a* p. imp. 



Sucreries (choses sucrées). 

Sud (le midi). 

Sud (Vent du). 

SoDORiFiQOB (qui piovoquc 
la sueur). 

Suer, v. n. 3* p. prêt. 
J*ai sué. 
Je suerai. 
11 sue. 



Sueur, s. 

Ex. : Je suis baigné de sueur. 

D est ruisselant de sueur. 

G*est mon bien, le fruit 
de mes sueurs (prov. ). 

Suffire, v. n. 5* p. prêt. 
Ex. : Cela me suffit. 

Cela suffit, c'est assez. 
Suicider (Se) , 3* p. prêt. 



SLC-SUI 















(l^^ 



(;>«!1 



X *• 



tt X 



tf«*^'N>< 



. 1 Ti m t 









''•'^-^ 



(J-iw - tf «H 



1^» a,&g^ 



/» • 



tf**^ 



«xs 









• «# X 



w '^'' -^ •t^w/' «■ "^ 






« • .<'<»#' 



SovKKBB, maso. 
£cife6 es 'souibiitfr. 
Soukker eXkanài, 

Dbc^s MS'SOCKKEB. 

SbBS ES'SOVKKEH. — BOVLLI 
BS'SOUKKBB GUE\ — 
DbBBBB ES'SOUKKSi 
GHBF, 



Halaovats, fém. — A'n 

BALAOCIN. 

Kbbla , fém. 
Akbbli. 

ISBBB. loVID TiDl. 

TbCBCHBF'IT TI0i. 

Tedwhefiyi (i£. 

Ayitechchrf tidi, 

TeUechchefit tià.-^Atgh 
setidi. 

TiDl , lém. 
TeA/èrf^ tidi. 
TeUazzalfelïas tUi. 
Ouayi faglaou d'efàta- 






b'iou. 



Ikfa. 



Ouayi ayikfou. - Barkayi- 



Barka. — Daîa. 



InGHA tMAlf'ÏS. 



- *■* 



SUI 



571 



Suie , s. 

Suinter, 3* p. prêt, (sortir 
presque insensiblement). 

n suintera, il suinte. 

Suite, s. (ce qui suit, ce 
qui vient après). 

Ex. : Dans la suite (à l'a- 
venir). 

Dans la suite (plus tard). 



11 est resté trois jours de 
suite. 

Tout de suite. 



Suivant, prép. (selon). 

Ex. : Agissez suivant ce 
qu*il vous dira. 

Suivant moi. 

Chacun gagne suivant 
son travail. 



Suivant , suivante (qui vient 
après). 

Ëx. : Il est parti en rama- 
dfaan et il est revenu le 
mois suivant. 

Suivre , a* p. imp. 

J, . . • 
ai SUIVI. 

Il a suivi 

Je suivrai. 



»x 

















-;a.î 









u ^ ^ ^ o 



« or 



- i^y"^^ C:52ï4^ - 



-» « «S>' 






• u^ c Jttx^y o •»• 



'âi; 



u u^ ^ 




tt Ht ^ 



tt J 



"Vt 



tf ^ 






W X « -» 

^ — * ^ J-* u^ J^ 

« • • g >^ g g •gx 

g g X g » cy q 



g ^ ^ ** ^ ^^ ^ **" 



g>« *' 



g ."gx «««<%) .<' 
1» g/ g^ g> 



wxu^g /» g^ g^ y • 



Anbovkhbn, masc. 
/jicfrjir. 

Adirchah. — Jrechehah. 
Athfar. — Atsbâ, masc. 

&'fa dasaonen. — Siîagher 
ezzat 

BAd. — 5iftm dasouen. — 
Ezzeg's soura. 

Ikkim data oussan oua deg 
oaa. 

GueVhin. — Gue'tiremt. 
— Egga'imir. 

Ghsf. — Akkbn, — GuovB. 
Esker akken ara akini. 

Ghour imaniou. 

Koul yiouen irebbah ghef 
eV kedr elkhedma in es. 

Ovin bzzat. — Ovin ghbr's. 

Irouh gueramadhan , ikkel 
gaoaaîonr ouin ez- 
zat* es. 

Ethfbb. — Etsbâ. 
Thefregh. — Tsehâgh. 
Ithfer, — Itsbâ. 
Adthejregh. — Adisebâgh. 



572 



SUI SUP 



DsuiL 



D me soÎTait de loin. 



1) les a suivis a la piste. 
SuiTez la roate toot droit. 
suit sa passion. 
D suit son naturd. 



n a suiTÎ mes ordres. 



SoiTBc (Se), T. récip. 3* p. p. 
ScivlftE (Faire), a* p. imp. 
ScjBT (cause, motif]. 

Sans sujet 

Au sujet de. 



SojBT, s. (soumis à une 
autorité). 

£x. : Le prince et ses sujets. 
Nous sommes vos sujets. 

SULFOBECX , SDLFORBOSB , 

adj. (de la nature du 
soufre). 

Sultan. 



p> 



SUPBRFLU. 

SuppRBSsiON (annulation). 

ScppRiMER (annuler) , a* p. i. 

Supprimer ( retrancher) , 2* 
p. împ. 






1«J\1 <^>jV4ai JJ 




-r V ^ ^*è^ 






^ 
9^9 X 






Ck^X • ^ ^ 



* ^ <<» *à <i*^ 

« XX «» x» ^ 



x« X 



• XO X 



• w» X 



;;x 



S ^ '' 



« X 



• ^ **^ * 






• £ ^ 









y^J VîUpjà <Ç 



«£r 



«I X > ox 



U •• • X 









V X ox 



UX *» X 



«• X 

W X<« X 



Itikafiw. — ItUabal 

nia itihafar de^tti seT- 
haéâ. 

iiAd'iien gaeTJ^em. 

EAfer abrid kdMila, 

itAmfao' tamefifitis. 

ïttMBbaâ OiMâ's. 

Itsbd d'amer iou. 
IrnsETarAM. — ImsetsbaI 
Sbthfer. — Setseâ. 

&BBA. 

Belaiebha. 

Chef. — Gkeferkkathr 
— Gkef es'sMa. 

Raâîa. 

AguelUd JCerré^*s. 
Noukni Jterrêaa en'ouin. 

A M OC'KEBMf. 



AecELLiD, masc. 
IgueUiden. 

Aethal, masc. 
Betthel. 
Senkes. — EciEM. 



SUP-SUR 



573 



Supprimer (passer sous si- 
lence) , 2* p. imp. 

Suppuration. 

Suppurer (jeter du pus), 
3* p. prêt. 

Supputer (compter, calcu- 
ler), 2* p. imp. 

Sur (prép.). 



£x. : Sur la porte de la mai- 
son. 

Il m*a marché sur le pied. 

n se promène sur le toit. 

Je Tai trouvé sur la route. 

Il est assis sur la pierre. 

Il y a de la neige sur la 
montagne. 

Sur toutes choses (par- 
dessus tout). 

Ils sont tombés Tun sur 
Tautre. 

Sur le soir (vers le soir). 
Sur moi. 
Sur toi. 

Sur lui , sur elle. 
Sur nous. 
Sur vous. 
Sur eux. 
Sur elles. 
Sur, sure, adj. (acide). 



«X » • j 



çtUéyMt 






« X ^ 

1 






U J 



ai: 



«X J 



fl a J U «gfX O y 



.Ul 



*=>jy y^ 



pU.1 a^ ^.yJijt 

* iiJ ^^ O U J 



^ 



« ^ 



*» ^ • 









••• • 






e S <^ ?S^ 



u .<' s; • 
« r C • 






SOUSEM CHEF. 

Arsbd, masc. 

AovD. — Ahseb, 

Ghef. — Fbll*. — SSNNIO. 
— SouFEL. — Dbg. 

Ghef tawoart oukhkham. 

lâdda gkefouthariou. 
Iteddou sennig oukhkham. 
OufigKt deg ou'brid. 
Ikkim soufel oablath. 
nia ou gris soufel oudrar.' 

Sennig konl chi. 

Eghlin oua ghefoua, 

Ghour tameddit. 
FeU'i, com. 

Feïïak. — FelVam, fém. 
FelVas, comm. 
FeU'anagh, Felfagh, com. 
FeU'aouen, com. > 
FelVasen, • 

FelVasenis. 

m 

DaSEMMAM, — D'EL*KARES. 



574 

SdR , sâRB, adj. (indubitable, 

vrai). 



Un goût sûr (qui ne se 
trompe point). 

Sur, sure (où il ny a rien 
à craindre ). 

Ex. : La route est sûre. 



Un honune sûr. 



Surabondamment, adv. 

Surabondance, s. 

Surabondant , surabon 
DANTE ( superflu ). 

Surcharger , 5' p. prêt. 



Surdité, s. 

Sureau (arbre). 

SÛREMENT, adv. (avec sûreté). 

Surenchérir, v. n. 2* p. i. 

Suret, adj. (qui a un petit 
goût acide ). 

Sûreté, s. 

Sûreté (caution , garantie). 

Surface, s. 

Ex. : Il nage k la surface de 

■ 

Teau. 

Surfaire ( une marchan- 
dise) , 3* p. prêt. 



SUR 






u tt y <i xox 



e 4^y • 



Sut. ^ ».^ 



^U^t^ .. <^U}t5 






o « X (» .«'x y o y Qy 






o s X 



-^.«w.. -^ 






o y oy 









^^uJU» — ^ 



*» yf,.y 



U^U 












C^^ 






O • 



Qy J Q y U J ft 



U^'3 ^^^3' ^ 



X •«• u y** y 



Dahkîk. — Isahbà.^Da- 
sbib.'^-^oulacb mg's 

SCB'CHBK. ^^ OuLACa 
DBG» 8 BL'KBDMB. 

Aârath dashih, 

D>BL'ÂAFliA. D^EVABAV. 

Ahrid d'eVaman, — Dej't 
eVAqfia, 

Ergaz d'eVaman, — Aey'f 
eVaman. 

&E%'ZnADA . A TTBAS. 

ZlÎADA , fém. 
IZAD. ICHATB, 

ISSAII EL'BAMBL S*EVllU- 
DA. 

AAzAG, ma»c. 

TOVEQVAET, fém. 

S^ EL' A M AN, &EVÂrih. 

EbNOV GVBiyOBLALA, 

Cboui d'bv kabes, — lytL" 

Monz. 
Aman, masc— ilF//ii,fen^ 

Adbman, masc. 

OïJDEM, masc. 

Itsâoum ghefoudsm ob'c^ 
mon. 
Itbleb evgbela. 



SURSUS 



575 



Surgir , v. n. ( s'élever , 

naître), 3* p. prêt. 
Surgir (arriver à) , 3' pers. 

du prêt. 
Surhumain (au-dessus de la 

force humaine), adj. 
Surmonter ( vaincre ) , 3* 

p. prêt. 
Surnager (3* p. prêt). 

Surnom , s. 



pi. 



Surnommer (donner un sur- 
nom), a* p. imp. 
Je Tai , il Ta surnommé. 

Je le surnommerai. 

D surnomme. 
Surpasser, v. a. 3* p. prêt. 
Surveillance, s. 
Surveiller ( a* p. prêt.). 



Survenir (arriver inopiné- 
ment, en parlant de 
choses ) t 3* p. prêt. 

Survenir (en parlant des 
personnes), 3* p. prêt. 
Survivre ( 3' p. prêt. ). 

Susgription ( adresse qu oa 
met à une lettre). 

Suspendre, v. a. a' p. imp. 

Synagogue ( temple des 
Juifs). 



{j^. — J>^ — j^ 



• -^ « c. 









o--^ 



O • « • O 



rXA^ ' '^ 



.« ^ 



• ^u X 















l^ls - 



fi 






« y 






^U^iàr « ' 



JjUJI uA* ^\^yl 






««X 



<» - ^ 



^b^l J^li. 



iKKMn. — /lOIU. ' — iBAIf. 
JOVWSTE GBBB, 

SSNNIG BL'DJBHD BBN 

ADBM, 
IgHLBB QBBF, — IZMBB FBL- 

L'AS, 
lÂOVM 8BNNIG. 

Kenïa , fém. 

Kenîats. 
Kbnm, 

Kennigh't •— Ikeimat. 

m 

Atkemdgh. 

lukenni. 
Igblbb. 
A H RAS, masc. 

AhRBS. EbB BL'BAL'IK 

GHBF, 

Itbra, 



loVSAD GBBF BL'GBEFLA. 



Idder DEFFIR V 



Alouan, masc. 



Allek. 



Djamâ ovdaîn, masc. 



' Litt<iral. : «Il a vûcu après.» 



576 



SYN TAB 



Stvdic (chef d*iine coqx>ra- 
tion). 

Stbib (cootrée d*Asie). 
Stkibn (de Syrie). 



pi. 



Stlfhioic \ 
Stphius. 

Ex. : n est atteint de la sy- 
philis. 









rf'x 



rf -^ « • • 



Aaiir. 



TaMOVBT N'BCB'CHÀMfléa. 

Dacbami. 



Dickamiien. 



Anniis, masc. 

MSRM^B BiyDOUNI. 



loathen semerOk. e^iowd. 



Ta, pron. poss. fém. (en 
parlant à an homme). 

Ta (en pari, à une femme). 
Ex. : Ta rdigion , ta tribu. 

Ta femme. 

Ta maison. 
Tabac (i fumer). 
Tabac (à priser). 
Tabac sauvagb (plante). 
Tabatiàbe. 

Tablb (à manger). 
Tablbttb (planche). 



^ ^ tt 



pi 



Tablier (de cuir). 



pi. 






9^ « 



9 y ft 



» • • J 



' Plante nommée en arabe ff^ yf 



X 

d 



tt ^ 



tt o 



9 y Q ^ 9 -" y 



4'^ a^ 



5= ..-^ • rf ,< 



^^^b c:» 



^ -^ « tt > «y 









' x.^ 






••• Ta 



7^ ^ I 



ÏM. In'BM . D'AGLA'M, 

Dinik, — Ârck'ik. 

TametAout inek. 

AihUuan d'aglak. 
DoKHKBAB, masc. 
Cbbmma, fém. 

DOKBKBAN OVABJOUN. 
TaBAKKOUTS N'BCB'CHiÏÏ- 

MA, fém. 
Tabbovit ovttcbi, fém. 

Talouibt, fém, 

Tiioaihin. 
Tabantsa, fém. 

Tihojutnomn. 



TAB-TAC 



577 



Tablier (d*étoSPe). 

Taghb (souillure, marque 
qui salit). 

pL 

Tache (de rousseur au yi- 

sage). 

pi. 

Tache (moucheture dont 
est parsemée la robe 
de certains animaux). 



^v J 



pi. 



Tacher (salir, faire une ta- 
che). 

Tai taché. 

Il a taché. 

Je tacherai. 

n tache. 

Tâcher ( s^efforcer de), a* 
p. imp. 



Tacheté (marqueté), 



pL 



Tachetée. 



pi. 



Tacheté (Être), v. pr. 3* 
p. prêt 

Tacheter, v. a. a' p. imp. 
TACiTi3RifE (qui parle peu). 



pi 



iî. 






I Â *0 






Cl 



(JNb^VMI 



* X • y 






• i "^-^ 



e ©•«. . © -^ c . 



o ^© • 



© ^ o X 



o © • 

' 1 



© JQ^ ^ 

© • j«^ 

© ->©^ 



© X© 



X • 



> © X 

5 



©^ -; © 



5 

r 






FovTHA. — KaovLÂs fém. 
Tii/rEirirjrirr^ fëm. 

rorj'Eii^ fém. 



Tov^riouin, 
Abbbkovch, masc. 



Iherkach, 
Sambs. 

Samsegh, 
Isames* 
Adtamtegh, 
Issamas. 



EjMHBD. — ESKBB BL'MBE 
D'IK. — EkHDBM 8'BL 
hiBEBE'IK. - AbBMS, 



'»_ 



«« 



Dabbbkovce, 



Dtberkouchen, 



TSABBBKOVCBT. 



Tsiberkouchin, 



Ibbbkbch. 



Sbbbrkbch. 

Dasousam. — Dasmouti, 

Disoasamen, - Dismoatiïen. 
37 



578 


TACTAI 




Tacitobbi • (ém. 


• J 9 ^ ff ^ J ^ 


TsAsousAMT.' TsAsmmiT. 


ni 


• ^ ^ ^ ^ 


Tsimmsamâu' Tmml^ 


pi. 


TAciroMiri. 




TaSOVSMI, f. — isjflT^lD. 


Tact (loacher), t. 




Amoas, masc. 


Taffetas ( tissu de soie). 


(S!>m^ 


Hacbîa, fém. 


TAiECpeUkdesnrrœi]). 




Jr jt/ Girxjr r/rir. - TiMiar 






GBEF TTTB, 


Taiixi • s. ( stature). 




KxDD, masc — fit jri, fém. 


Taillb (des arbres). 


>5 


ilxBiiji, masc. 


Taillb (de la plnme). 




AwDjAB, masc. 


Taillbb ( couper) , a* p. i. 


©«'•-'" 

^->^» 


£eujr. 


Tailler (uoe plnme) , i*p. i. 




JElsm/Ej!. 


Tailler (les arbres), a* p. i. 




fZBJBJI. 


Tailler ( en pièces une ar- 
mée), 3* p. prêt. 

El. : L*aimée a été taillée 




/JIXJ EL'ÂSXEB. 

Imz eFâsker. 


eu pièces. 


ÉA ^ ^ 




Tailleur (d*habits). 


• 


Akhiîatb, masc. 


ni 


i^^i 


Vi f ** ^f 


pi. 


i^Aiia^toi. 


Tailloir ( sur lequel on 
coupe la viande). 

ni 




ilxEXjro)7a, masc. 


pi. 




ii^itAoïirgn. 


Taire (Se) (et (aire taire), 


•^ > 


SOCSMM. 


a* p. imp. 


(fus 




Je me suis tu. 




Soasmegh. 


n s'est tu. 


•^ ^^ 


bonenL 


Je me tairai. 




Ainntmegk, 


Il se tait. 


• > ^, 


Isousoum. 



TAL-TAM 



579 



Talbwt ( savoir , etc.). 
Ex. : Homme de talent. 



Tauoii. 



pL 



Talisman. 



pi 



Talon. 



pi. 



Tambour. 



pi. 

Ex. : 11 a battu le tambour. 
Tambour (Celui qui bat le). 



tttt 



Tambour de basque (de 
forme carrée , en arabe 

drf). 
pi. 

Tambour de basque ( de 
forme ronde , en arabe 
hendir). 

pi. 

Tamis, s. 



pi. 



Tamis (très-fin pour passer 
la fleur de iarine. ) 

pi. 

Tamiser (passer au tamis ) , 
2' p. imp. 



(:)W 



u y y*» y fè y uy 






u^y 



fà y yy O j^ 

Qy*èy 

Cl yUy 

y 



i» JS y y j 

o ^y y 



Q 9 y 



y « 



fA 



Qyy 




Q/ y Qyy 
« j» y y 



jay • < ^« «^ 



9 *» dy 






Fbtbn, masc. 

frjflu; d^eTfatketL 

D'etfathenm, 
Tsar, masc. 
jHxjii. -— Hâbjab, masc. 

Herouz. — Haijabat 
AouHEË, masc. 

TiTESEX^ masc. 

Joafa et'Aebel 
Atbbbbal. 

Ithehhaïen. 
TiGDBMT, fém. 



Abbndaib, masc. 



Aeniioaûir. 

iicffEJUiix, m. — TiiGjrxji- 
sjxr, fém. 

Igherhalen, — Tigherbalin, 
Tallovmt, fém. 

Tilloamin, 
StF. — Ghbbbbi. 

37. 



580 



TAN 



Xai tamisé. 








5t/^^. — GAtfrkfajL 


n a tamisé. 








InJ. — Igherhel 


Je tamiserai. 






•^ •• 
^i>«*»»l 


Adnfegk —AdgiaUe^ 


n tamise. 




1» y^o 




liss^. — lùgheM. 


Tam (éoorœ de diéne mou- 




jL^it 




Adbagh, m. — TffACiTiui. 


lue poor tamier). 
Taudis Qin,conj. 






fém. 
Mi, — Eg'akkenmi, — Im/i 


- 


^^ 


> u _ 


.âTJ 


ADMG, Ua DAK. 


Takiibb (caverae serrant de 






Gham, — Ifbi, masc. 


repaire aux bètes sao- 




• 
4 






ni 




•^ • . 




Ghiran. — IJnxmoL 


F- 




U>î)*î^' 


-«!;*? 


Tahhu (le cuir) , a* p. imp. 




• 




Edbbgb. — Gbbm, 


Tai tanné. 








Debghegh. — GhmijlL 


D a tanné. 




"1^ 


•••• 
-^^ 


Uhegk. — Igktm. 


Je tannerai. 








AidAghegh. - ild^iiMyL 


ntanne. 








liehbegh. 


Timii, p. p. 

ni 








leHMA. 


pi. 






IxMOUDI. 


ni 








Tbghma, 

â^ 1 


pL 






GhemanU. 


Taviiiiir. 

ni 








Adbbbagh, 

V f ■ ■ ■m 


pi. 






idebbaghen. 


Tant mieux, adv. 


* 


-^ • < 




El'bamdou lillas. — Mt' 


• * 




^ 




BBOVK, — Samba nt^- 


Takt pis, adv. 


o 


-L_jî 




Kbbsaba. — Ecb'cbab iik*. 



TAN 



581 



Ex«: Tant mieux pour lui et 
tant pis pour moi. 

Tant que ( autant que). 
Ex. : Tant que je pourrai. 

Tant que je vivrai. 
Tantb (sœur du père). 



pi. 



Ex.: Ma, ta, sa tante. 



Notre, votre, leur tante. 



Mes, tes, ses tantes. 



Nos, vos, leurs tantes. 



Tante (sœur de la mère). 



pL 



Tante (femme de Tonde). 
Tantôt (bientôt). 
Tantôt, il n*y a qu' un instant 
Tantôt (conj. altem.). 



Ex.: D dit tantôt oui , tantôt 
non. 

Tantôt il se lève, tantôt 
il 8*assîed. 



^ *» . ^ 



»> <î> Jt (JMb^â (^ 



S'^ 









tt ^y^ ^ » y 






• • 



<l O «^ 



O « » ^ 










«» « .^ 






«^ • «Sx 









tt >OS 



41 «) w O e s o 







« •» 



SoA&a (bj^ x« eck'chah de- 
gai ! 

AtftfBCBT. 

A nnecht aghefzemmeregh . 
Se'thoul eVâmer'iou. 
Amts. — Amtsit. 

A 

AmoumU. 

Amts'i. ' AmU'ik, -Amts'is, 



Amttit'nagh'AmUit'ouen. 
Amtsit'sen, 



Amoumts*i, — A moumis'ik. 
— Amownts'ii. 

A 

AmoumU ' ennagh, — ' 
Amoamts enoiien. — 

A 

Amoamts ensen. 
Khalts. — Khaltsit. 

KhoaalU. 

Tambtthout âmm, 

achbmma akka. 

TOUBA HA. 
TlKKBLTS. — KbBA, 

TikhelU ikkar eih, iikkelU 
ikkar ala. 



Kera ikkim , kera ikker. 



5ft2 


TAO-TAR 




Taoi (gfOM mooclw). 




Imi aoc'AGMÂM. — Aqkq, 
maac.— Tiecoirif r. t 


,j 


;i;â^.;4^i 


/jMyM. — Tlf^M. 


!*• 


Ta» (coup). 




T/rir/ , L -AmmEMMnM, m. 


Tapeb, a* p. iDp. 




iiovr. 


Tapixois (ED),en cftdietle, 
adr. 




SrrjofTA^ju.-^sA'Airscsi 

S'EL'KBEFFA. — StU- 
SOCSMI. 


Tafib (Se), V. proo. a* p. 
de rimp. 

Tapis. 


cmJI 


Elbkt, 


ni 




Tiserhim. 


P*- 


Takhi (d*étoSeJ. 




Akooam, masc. 


ni 


• ^ ^ • 


làomuneM. 


P- 


Ex : n a mis en tapon. 




Ikomwer. 


Tapotba (donner de petits 




TmKMTBMB. 


coup), a* p. unp. 
Tau» (D est). 




laovm. — Udda ^van.— 

ImOCB ITTBMJ. 


Tau» (D est Yenn). 


> ^ • X • ^ j 
• 


lomMod Lurmû irouketU. 


Tabd (H se lève). 




Our itekker an iik. 


Taed (D n est pu). 




Mazal etkal 


Tabdbb, y. n. a* pers. de 
rimp. 

Ne tarde pas. 




Tbocl. 

Omr Uetkotd ara. 


Hataixlé. 




lAouL 


Je tarderai 


•*»• -^ 0X 


Adikouleyk. 



TAR-TAU 



583 



U tarde à venir. 



Sans tarder. 

Tarentule (espèce de petit 
lézard). 

pi. 

Tarir (se dessécher) , 3* p. p. 
Tarir, v. a. 3' p. prêt. 
Tas (monceau). 



pi. 



Ex : n a fait "un tas. 

Tasse ( Petite, pour prendre 
le café). 

pi. 

Tasse (Grande). 



pi. 



Tâtir (toucher, manier), a* 
p. imp. 

TItoutier (chercher dans 
Tobscurité , avec les 
pieds, les mains), a* p. i. 

Tâtons (Il marche k). 



Tatouage. 



pi. 



TATOtné, TatouAe, adj. 
Tatouer, v. a. a' p. imp. 



Taureau. 



pi. • 



di)^ 



f « . 5 



o^ it * a 



.*->' 



<f ^ 



^ X 



O/» tt X Q ^ ^ ^ 

« tf <^ <^ 

• • rf • 



\ 



0»3 












(I »• 



«s./ 



« .» 



4-w — . (^r ... u**^ 






^ y 



JOjl 



,1 






Itsthotd owriittsas ara xik. 



Bab athotil, 
Tazebmbmmovit, fém. 

rijzvrmemmoam. 
/icjrouji. 

ISBKKOVR. Ï8GHEB, 

Ai^sDDous, masc. 

Ikeddoluen, 

lâdeî akeddoas, 
Afbnjal, masc. 

Ifenjalen. 
Tak80ULT9, fém. 

Moi7«. — Elles, — Kbllbb 

HOUF S'IFASSEN'IK lyiTff 
BEN'IK. 

ItBDDOU 8'0U*m0VF. 
TiCHBETB, fém. 

Tichrath. 
Dbo's tic h bat m, 
Adbl. — Août tichbath. 

AlGUBB. 



I %« 



ren. 



584 



TEI-TEL 



Tbigrb (sorte de gale à la 

tète). 

Tdgiib (ver qui ronge les 
hardes, leslmes). 

pi. 

TnGHBUX, TUGNBUSB (ma- 
lade de la teigne). 



Tbibiab, V. a. a* p. imp. 
Xai, il a teint. 



Je 



n teint 



TBmT, s. (couleur du visage). 

Tbiiitubb, s. 

Tbimtobibii (cdui qui teint). 



p> 



Tbl, Tbixb, adj. (pareQ, 
semblaUe). 

Eb« : Je n ai jamais rien vu 
de tel. 

n est td que son père. 
Tel (Un). 
Tblle (Une). 

n a dit telle et telle chose. 

Tel qub. 

n est demeuré td que 
nous Tavions laissé. 
Tel quel (quelconque). 



© • ^ 



• ^ O^l^ 



\ùy^j^^ — u*»^' 






^ ^^ 



« w ^ 



«» V ^ 






\r^^ — (j-lt^JUi» {^yl 



0- 









9^ ^^ 



9^ «^ 9^9 ^ 






• s • ^ 






« • s^ 



• J ©• 



JJU 






O ^ ^ 9 ^ 9J 9 ^^^^ 

J— 5— «ù j' >^» 

9 ^ ^ 
©• O • • 

• SX 

.1 






s ^ y t: ^ 



9 s ^ o ^<^ 



J-* ^^^I' U^ (:>«!' 



OCBK, masc. 
TiouKKiT» fém. 



— I/iU- 



TuMiIrlÛMUJi. 

loUTBBN SM'FKtLTBAS. <— 
Dbo*s AFBMTBâS. ^ 

Dâfbmtbas. — Dbcs 

/#'^E/OI7EJr. 
£5EBGff. 

Sebgkêgh. — lAegL 

Adsebghegk. 

IsMegh. 
LacN, masc. 
AsBAGB^ uiasc. 

i4s5EEEJ6Jr. 

ItstfUoyfcaii. 
iitf. - Mbtbl. - ^M louir. 



ETâmerioa oar jsvnjk 
<e{ OBo^t. — Oar zeni^ 
timtelfù, 

Nettta am babas, 
Fblab. 
fslantsîa. 

Innad akka Jtoaakka. 



Akkbn. 



IHHm akken ned^'at 



AîN ILLAN, — Akêbn iiJ^* 



TEL-TEM 



585 



Tellement, adv. (à tel point 
que). 

Ex. : D fiûsaittdlementchaud 
qae nous ne pouvions 
marcher. 

TiMOIGNAGB, s. 



pi. 



TiiMOiGNAGE (Faux). 



TiifOiGifER (porter un té- 
moignage), a* p. imp. 

J*ai, il a témoigné. 
Je témoignerai. 
Il témoigne. 

TÉMOIN , s. 



-pi- 



Ex. : JTai des témoins. 

Produisez vos témoins. 

Je te prendrai à témoin. 

TÉMOIN (Faux). 

Tempe. 

Tempérance. 

Tempérant. 

Tempête. 

Temps (durée, succession 
des moments). 

Ex. : En peu de temps. 
En moins de temps. 



^ 



«Ml 



^ ^ ^ 



ii ^ ^ ^ 



o < 



• O y ^ ^ 






^1 

Q ^ ^ 



« S • g^ 









S • 









772a oujouwani larm our 
nezmir aneddou. 

Chbbada, fém. 
Chehadats. 

CbBHADA jyEL'KELEB, 

D'eb'eooji. 

ECHHED. 

Chêhâegh. — Ichhed. 

Adchehdagh. 

Ichehhed. 
Inigvi, 

Inagan. 

Ghonr'i inagan, 

Aouid inaganik, 

Akkaouigh (finirai. 
Inigvi dakeddab. 
Tawouht ov'kerroî, fém. 
Kmnaâ, fém. 
Daknovâî. 
Feetovjxa, fém. 
Zeman» masc. - Medda, fém. 

GueVmedia tsaklilt, 
Gtt'akaîl nez'zeman» 



580 



TEM 



D y a longtemps, H y a 
bioi da temps. 

De temps en tera|». 

Avec le temps. 

D a passé son temps k... 

D a perdo son temps. 



D a passé, tné le temps. 



Tbmfs (loisir, oonjonctmre, 

occasion poor). 
Ex. : Je B*aî pas le 



Si TOUS area le temps ve- 
nei avec moi. 

En temps et lien. 



•X -• 



D est temps de partir. 



Temps (âge, époqtM). 
Tnfps (dispoettion defair). 



Ex. : Qod temps ùMi 
joard*bni ? 
n Gûl beau temps. 



n fait maorais temps, 
n (ait on temps sombre. 
Le temps est fitnd. 
Le temps est diaod. 
Le temps est à la fkùe. 



4'<^J^ 



m ^ 5 • • ©^ 



>SJ^*^- «^ «^ 



5 y • ^ ^ 



â) 



11 










«• ^ 



^"^"^ 



• 
5 ^ 



yU>Jl 



^3 



« oy«x j <* X > 






»^a 



<.• < -^ 




dUl 






• X 



S*" y**f * X « XX 
• - X* X © V^ 






w _x ©xîf 



X 

«#*'*;^ * SX 

JLtt 



« x*f xyx 



X ^x ^ b /^ ©tfx 



KkàrtOa aim. 



tiàielù. Menu 



Gueikûul ntz 
hâdda etâmei^is gue'. 
IdhôA, isrouk ez'zemmis. 



Isâiia ezzenun. 
OCOKTS, nuttc 

Oobek ghmri èTomib. 

Ma iUa ghaarei èTmtAu 
ated ditTi. 

GueTwÊoku'is âeg'âmkû- 

»• 

RU. 
ZEMAlf. D&OLA. fém. 

Hal. 

Anek iUa eChû 0U$a? 

Enuddelâaht.-nkaassa. 
— i4ssa tetsAoÊ,' 

EThal doit. 
EThalhemi. 
Semmedi eTJkoi. 
Ikma eTfcal. 
Ikkel êtlud terkmma. 



TEN 



587 



.Le temps 8*est édeirci. 

Tenaille (instrument pour 
saisir, arracher). 

pi 

Tendre (mou). 

Tendre (délicat, jeune, etc.). 

Ex. : Viande tendre. 

Herbe tendre. 

Pain tendre (frais). 
Tendre (sensible à la pitié). 



Tendre (tirer une corde), 
Y. a. a* p. imp. 

Tendre (étendre, présenter 
en avant), a* p. imp. 

Tendre (des filets), 3' p. p. 
Tendre (tapisser), a* p. i. 
TENDREMENT(aYec tendresse). 

Tendresse (sensibilité à la 
pitié, àTamour). 

TsNDRiTji (qualité de ce qui 
est tendre). 

Tendu, p« p. (bandé). 

TÉNÈRRES, s. 
TéNÉRRBUX, TÉNÉBREUSE. 



Tenesm E ( épreinte , envie 
douloureuse d*aller à 
la seBe). 

Tenir (avoir à la main), a' p. i. 



a ^ 






(I • o-^x 



« C^^ Q J Q ^ 










</0>' *» J tà^ 



5 



«^ 






<^ 



0<^ «X 

•JUI 



*J- 



o <l 






c^?. -^ 



^4^Uy 



tfx 









41 y <!</ 





r 









r 







M y *» A 



o « «M^ O ^ 









7!4GirEirD£r5, fém. 

Irtbsb. 
Daàekkak. 

Ahoam dalekkah. 
Tonga tsahkkakt. 
Aghroum ihma. 
Dahwin, • Dbo's el'hbnna. 



ECHWSX. 
MOUDD, 

Iqba tacbbbbakt. 
Essou. 
Sbl'bbnka. 
HBifNA, fém. 

TiLKEKT, fém. 

ICHNSK. DaMBCBNOVK, 

Tallbst, f. — Dbelam, m. 

Idblsm. — Deo*8 dbelam, 
— Deg's tallbst, 

Abelbouz, maso. 



Attbef. 



588 

Tenu (sa parok, sa pro- 
messe) , a* p. imp. 

TiKiR (laisser dans on cer- 
tain état), a* p. imp. 

Ex. : Tiens la porte ouverte. 

Tbihr db (avoir appris de)« 
3* p. prêt. 

Ex. : Je tiens oda de beau- 
ooap de monde. 

Tbiiir (oônienir), 3* p. prêt 

TsHiR (Se), être, demeurer 
en un Ueu , en un état), 
3* p. prêt 

Tbnsioh (état de ce qui est 
tendu). 

Tbntb. 



pL 



Tbrtba (éprouver), a*pers. 
de Tin^. 

Tbbmiher, V. a. a' p. imp. 

Xai, il a terminé. 

Je terminerai. 

n termine. 
Tbrmimb, p. p. 
Tbrraiii (espace de terre). 
Terraim (cultivé). 
Tbbaain (en Criche). 



« s ^ 



TENTER 




4i^ 



« s ^ 






L«U£t 



O ^ S ^ <* > o^ 






« ^. - 



• SX 



•l -^ 



« s .^ 



• s «^ X o<^ S X 




vx S <^ • «' 




o • X «X 



«• A^ 



« W •• 



O o< 



e» 







• 9 ^ 9J 



J ^ 99 J^ 



^ ^ 



cs;< 



6bJ>1» G*AaVAL*MK, — CuT- 
tfB£ ML'oollflE. 

Eddj tauHMtl tM. 

ISLA, 

Seligh ome^ yu$ mMn 



Imfbd. 
Ikkim. 



Acbnâk, masc. 

ACBLOVB B'ECB'CBIb. — 

Akbkbâm hbcb'cbIïï. 
masc. 

MIaA. — HMkBmoi. 
Djerrbb. 

Kemmbl. Foi7f . 

Kemmelegh. — Ikemmd. 

Adiemmelegk. 

Itskemmil. 
Ikmbl. — Ipook. 
Tamovbt, fém. 
TietJBBT, ' Tamabigbt, fém. 

TaMOVBT T8A80VKIT. — 
OOB TSKBJB ABA. 



TER-TET 



589 



Tbrrb (élément). 

Terre (contrée). 

Terre (univers). 

Terre (poussière). 

Terre (continent). 

Terreur , s. (grande crainte , 
épouvante). 



Terreux, terreuse, adj. 
(mêlé de terre). 

Terrier, s. (retrait? des 
lapins). 

Terrike, s. (vase de terre 
en cône tronqué). 

pL 

Territoire, s. 

Tertre, s. (éminence de 
terré). 



pi. 



Testicule, s. 



pi. 



Têt, Tesson (morceau de pot 

cassé). 



pi. 



TiTARD (petit de la gre- 

nouflle). 
Tête, s. 



pi 






Jéi 



^ 






^ i»^ 















''î 



X rf' 



<"' rf -f 




O •» X 



'1 - w^Wj 



«» 41 ^ » ^ 



.:>**'* 



— f«i 



«♦ .c. 



fcji-ôjJ^ . yvJiU 









I 



«M 



U ^ « *»'• 

,OoL£l 



J3' 

Q ^ J ià ^ U ^ J Q 



oe 



tfy>' 



JLii« fém. 

Tiitfoi7Rr^ fém. 

Ed'doïjnit, fém. 

iljrjx, masc. 

jBejui^ masc. 

Afiaâ. -Ai An, masc. - Tiou- 

ÂQDA TSAMEKMANT, f. 

De6'5 iijrjx. — Ikhlbth 

8'OU'AKàL. 

Ghar lyiovTAL, masc. 

Ahbovu. — Akebdouh, m. 

Ihbouren. ^ Ikeddouhen, 
Tamovrt, fém. 
Igbil, - Aquemmoun masc. 

Ighallen, — Iguemmoanen. 

Tambllalt. 'Taglovcht, f. 

Timellalin. — Ti^foacUii. 
— /jfam masc. 

Achkovf: ' AcnsKDOUR^ m. 



Ichkoufen. — Ichekioarsn, 
Amkerkovr damexian, 

Ikhf. — Akbrroî, masc. 
Ikhfaouen. — Ikerroïen, 



590 



TET 



«* ^u^ tt^ 



Ex. : n est tombé k tête k 

Sikaoe , TOUS me casseï k 
tète. 

D marche tète levée. 


« O « <b^ « ^ > 

3«5*» V^ p.^ 

• • o 5#v 4 •• 


/j^JUî ÎAMUir iîiàf'vL 
Sotuem, terzîA Uàfio^ 
Iteddim ii^ei iUfù. 


n est allé tète bttsaée (sans 
examen, avec courage). 

n étaitàk tète (lepremier). 




Irouk ikken àUmis. 
NeiUa iUa dameztmar. 


Homme de tète. 




Ergaz feUakel. — M 
erâkd. 


a perdu k tète. 


lH5^4t>* 


lorfeg eFâkefù. 


"Cda lui a tourné k tète 
(Fa rendu fou). 




IhMeTit—Iihg'û. 


La tète me tourne. 




Ata iiiidukh «ibrroTiM. 
— Tiankfloiua}^ 


D crie à tUA-tèle. 


• ••©• --K"» ••^ 


ItsâSt alanmia xt^M 
ikhfis. 


mJk ^A Av «i ^ %mi%Jf lwp%<# • 




D a donné de la tète contre 
k muraille. 




lonta ikJ^is gher oa'jk- 
ïad. 


n ne sait où donner de k 
tète. 




Ihar amek ara idur. 


Par tète. 




Ghefkoal ikhf. 


Cest une mauvaise tète. 




Ikhfis dazouknm. 


En tète à (ète. 


O O tt ^ 


Gaikkfgher ikhf. 


Tbter, y. a. a* p. imp. 


o e ^ 


Ettbeth. 


Jai, Q a tetté. 




Thethegh. — Ittketh 


Je telterai. 




AdthedugL 


11 tette. 




ItetAeth. 



TETTIG 



501 



TsTER (Faire), donner k 
teter, a* p. imp. 

Ex. : Donne k teter à ton 
eniisuit. 

Elle Ini a donné à teter. 

Je loi donnerai à teter. 

tHe lui donne à teter. 

Tbtine, s. (pis de la vache, 
etc.). 

pL 

Tbton (mamelle de fenmie). 

pi. 



Thermales (Eaux). 
Thésauriser, a* p. imp. 



Thtii (plante). 

Tibia (es de la jambe). 



Tic (mouvement convulsif). 
Ex. : Homme qui a un tic. 



Tiède (entre le froid et le 
chaud). 

Ex. : Eau tiède. 
TiBRS (Le), s. 
Tigre. 

pi. 



^ j 



Moym 


SOVTBETH, 




Soatheth memmi'm. 


y ^ » ^ 


Tetouihêth'it 


©• • j «x 
^^1 


Atsûuthethegh, 




Tesott0iDuth'it 


iUljU^ 


Tamazzaot, fém. 


2Î|^ 


Timottzzag. 


« tt g{ y 


Tabbovcht, fém. 


«.S 


Tihhack. 


J^^ 


Hammam, masc. 









^ ^ 



,1 

« ^ ^ • ^f» ^ 



« -^ « «»*' 






^" -^ 



" s^ 






Eknsz, — Ejmâ ML' mal. 

Ekhzmn idbimbn. 

Aklil, masc. 

Adrar ov'thar, masc. — 

TaGHANIMT OU'THABjL 



Ahmëhaz, masc 

Ergaz d'ahezkaz. 
àhezhaz. 



—Deg$ 



IdFA, OVB IBM A OVB SBM- 

MB7B, 

Aman defan. 
Et'tsblts. 
Agbilab. 

IghUasen. 



502 



TIG-TIR 



TtmissK. 



pi. 



Timide (peureux), adj. 

Timide (honteux), adj. 

TiQCE (iiuecte noirâtre qui 
s'attache aux oreilles 
des chiens). 

pi. 

TiBEB (amener à soi), q* p. i. 
J*ai, il a tiré. 
Je tirerai. 



Dtire. 



D a tiré un coup de fusiL 



« « ^ ^ 



Il a tiré de Tare. 



U a tiré du profit de. 



D a tiré de Teau du puits. 

Il a tiré d'une maladie, 
d*uD danger. 

Il m*a tiré du sang, 
n a tiré au sort. 
Il tire à sa fin. 



Il tire sur le blanc. 

n me tire la langue (en 
signe de dérision). 



« ^ 






9^9^ 



^ 9 ^ 
9 ^ ^^ 



9 •© ^ 



« Xtt^ O ^ O </ 



9^ 9^ 9^ 



^ 9 ^ 




9 9^^^^ ^ J 
• « •©• 9 ^ ^ 9 ^ 






tf -^ 



^ ^^ 



O O /'O <<^ ^ ./ 




r«Gjrjr^sr. 



Dakbovaf. — IrsAoeàD. 

DlMBSTEBI, ItSSBTEL 

ÂMLijovr, masc. 



liôUorfetu 
Ejbbd, 
• JMegh, — Ijhêi. 
AdjMegh. 
IjMêd. 
lottta tamekhaltt. — If^ 

Igra anechchai, 

longha eFJiàda zeg'. - ff- 
hadja tegralas d^feSik. 

Isottlid aman zeg sTiir. 
Isellek. — IsemnA Zêj'- 

Ikkes'iyi iâammioi. 

loata tasgkart. 

Kerih adijouk, — I^ 
adifouk, 

Itsmil ghsr ùmklt 
ItsàXahfiffi s'ik'tts. 



TIR-TOI 



593 



n en sait assez pour se 
tirer d^affaire. 



D a tiré Taffaire au clair. 



Tiroir. 



pi. 



TiSOH. 



pi. 



TisoiiHBR (remuer, rappro> 
cher les tisons), a* p. i. 

Tisser (faire un tissu), a* p. i. 
Xai, il a tissé. 
Je tisserai. 
Il tisse. 



Tisserand. 



pi. 



Méder (machine) du tis- 
serand. 

Tissu, s. 

Toi , pron. de la a' pers. (en 
parlant à un homme) 

Toi (en pari, à une femme) 

Toi , pron. régi par une prép 
( en parL à un homme) 

Toi , pron. régi par une prép 
(en pari, à une femme) 

Ex. : A toi , vers toi. 
Avec loi. 












•*v» 






J •*' 



X J 

^ J 

^ O ^ i» ^ 



ttX 






w y/» 






«H 



tt ^ 




J 



0© • ^g X 



»y 



«5d - J^d 



Itsen s'ouait ara isellek 



imoRU. 



Iteffa ed^dâoua. 

i 

Kbdjbr, masc. 

Keé^'our, 
AsAFoVj maso. 

Isoafa. 
Sbntbg.'Sbtbgbàe isodfa. 



Zbth, 

Zethiglu — Iztha. 

Adezthegh. 

IzzeA. 

A HOU Kl. 

Jhouldïân. 
Aîazil, masc. 

AiBTTHA, masc. 

Kbtch. — Kbttcbi. — 

KBTTCHIlfl. 

Kbm. ' Kbmmi. ' Kbmmini, 
K. 

M. 

Gherk, — Fém. Gher'm, 

Did'ek. — Fém. Did'em, 

38 



594 



TOI 



Toi, tb, prou. rég. direct 
d'oB Terbe (eo ptriant 
à uo homme). 

Tb, pron.'!^. direct d*mi 
Yerbe (en parlant à one 
femme). 

Ex. : Je t*aiTQ, vue. 
Je t*ai amené, amenée. 
Je ne t*ai pas tu , vne. 



Je te laisserai (homme). 

Je te conduirai (femme). 

Je t*aime (femme). 

Je ne t*aime pas. 

Tb (à toi), pron. rég. indir. 
d'un Terbe (en pariant 
k un homme). 

TB(àtoî), r^. indir. (en 
pariant à une femme). 

Ex. : Mon mari, je t*ai dit. 
Femme , je t*ai donné. 



Je t^enverrai (homme). 

Je te donnerai (femme). 

Je ne te laisse rien. 

ToiLB, s. (tissu feit de fil de 
Un, de chanvre, etc.) 
Ex. : Toile de lio. 



Toile de colon. 



ToiLK (d*araignée) 



j 



« ^ 










« ft 



il 



J 






X • X 




é 









d 
JX 












ey' e 



•J' 

06Ut 



» « „ X C^^ 



JLbjt. 



Zerigh'k. — Zeriglikm. 

Ouigkk. — Omgk'kau 

Ow. k'ezrigh. — (kr 
kenzengh. 



Aki 



A'kem'siouAeglL 
Tsehibbigh'keoL 



Oar kem'tsehiUngk 



Ak, 



Am. 



Ai ergas'ioa eiaigh'ak, 
A Uanetihout ^kigh'tm. 



A^ak'chuàglL 
Atam'^ke^. 
Oar ak'tsaddjagk ara. 
Aemacb, masc. 

AkmacK eVketUm. 
Akmojtk ôtkêihêm. 

AzBTTBâ NB'TISSJST,mÊX. 



TOI-TOM 



595 



Toison (laine qui recouvre 
un mouton). 



pL 



Toison (dépouille du mou- 
ton}. 

pi. 

Toit (couv. d'un^miôson). 



pi. 



Tomates (plante). 

Une tomate. 
Tombe, tombeau, s. 



pi. 



Tomber, v. n. a* pers. de 

11» 
imp. 

Je suis , il est tombé. 

ê 
Je tomberai. 

n tombe. 

Il est tombé malade. 

B tomba mort. 

D tombe de la pluie. 

Bs sont tombés sur moi 
à coups de bâton. 

Le' jour est tombé. 

Tomber (Faire), v. a. a* pers. 
imp. 

Ex. : Je l'ai, il Ta fait tom- 
ber. 

Je le ferai tomber. 

# 

B fait tomber. 






<l X |{ X 



« « 



e »^.» te — cr^i 



« ^ 



_ j ^ j ^ 



• C J ^ J ^ 



««»• 






Il x^ 

A 









« X O X 



«X 



OX O «X 



O X «xx 



a s X «X 

O £ « X «X 

X«»X «SX tfXOXX 

w « X <• X «X 



o/ • ^x ax 



« X 






• XX 



« O . X 

(A^â 



« tf XOX 

r—..- ' 

X « XX 



ÀBÀi^Dovr, masc. 

Ihaddoufen, 
lus, masc. — Tilist, fém. 

J/ûtffi. - Tilisin. 
Sbkef, masc. — * Tabovla 

OV'KHKHAM. 

Sekouf. 
ToMATicB^ masc. 

TaAa56oaif neUomatich, 
AzEKKA, masc. 

Izekouan. 
Egbu. 

EghUgh. — /jMi. 

Adeghligh 

lUeghlaï, 

IjAti guatthan. 

Ighli JCeTmiiU, 

TeUeghlaL'Tekkat lahoua, 

EghlinfelVi seiighrit. 

Têghïi tafoukt 
Seqbli. 

Seghligh't — hegkliL 
Atseghligh. 



IseghlaL 



38. 



596 



TON-TOR 



Ton • pron. posa, (eo parlant 
à un homme). 

Ton • pron. ( en pariant à 
une fenmie). 

Ex. : Tcm (usil, ton cheval. 



Ton époux. 

Ton jardin. 

ToNDBK (couper la laine). 
3* pers. imp. 

Tai , il a tondu le mouton. 

Je le tondrai. 

n le tond. 

Tondu, tondub (à qui on 
a coupé les cheveux). 

ToHHi (D a). 
Il tonnera. 
Il tonne. 

ToHNBAU» 8. 

pi. 

Ton HBLiSR (qui fait des ton- 
neaux). 

TOMNERRB, 8. 

ToNTB (action de tondre les 
moutons). 

Tonte (laine tondue). 

Tonte ( temps où Ton tond 
les moutons ). 

Tordre, v. a. a' p. imp. 



-^ « *" 



tè^ 









dbt — diiî 







JL»I 







©-• 









^1 



4» S^X 









.• • 



« ,,X • •S •/» « 


















w X « 

^1 



/j:, IlTEK. — VâQU'K. 

Im, — In'em, — Uaqum. 
Tamekhahs'ik. — ionfiw 

Ergaz'ini. 
Tabhirt tCaglak. 
Elles. 

EUetegh, — Ille$ tierri 
Atellesegh. 
Itelles'û. 
Ikeerbch iKHris, 

Teeâd\ 

AtserâtL 

Teraâd, 
Tabettsit, fém. 

TUbettsivi. 

Oaiir IKBBDDEMEB TiMit- 

Bâd, masc. - TBMtiir8,BsA> 
Taovallbsa, tém. 



Ilïïs, masc. 

ZeMAN NE'TAOVAUtSÀ, 

Ebbeb. ' 



' Sonsoentendu le mot^VJLa^ (^') T^ ^^ du genre féminin. 



TOR 



597 



Tordre (du linge mouillé), 
a* pers. imp. 

Torréfaction , s. 

Torréfier (griller, rôtir), 
a* pers. imp. 

Torrent (courant d^eau im- 
pétueux et rapide formé 
par les pluies). 

pi. 



Tort, s. (ce qui est contre 
la raison , la justice) . 

Ex. : Cest vous qui avei le 
tort. 

Vous avez tort (cela n'est 
pas raisonnable). 

Tort (dommage, préjudice). 



Tort (Faire du), 3* p. part. 

Tort (A) (sans justice, sans 
raison). 



A tort et à travers. 

« 

Torticolis (douleur qui em- 
pêche de tourner le 

cou). 

Il a le torticolis. 

Tortiller, v. a. (tordre à 
plusieurs tours ) « a' p* 
imp. 

TORTU, TORTUEUX, adj. 



uy 



Tortue, s. 



pi. 



Tortueusement, adv. 









1 



< «^ 




• « • 



'Si^A 






<[ s ^ « -^ rf .f 







jJuiï 



9 J^ 






o Sx 



U ^ J *t 



« x<»x 



« «^ « 



«•«'<» 



u 






£xjr/. 

Ouzoi7> masc. 
fxxoir. 

TiiHGii^ fém. 



DouNOVB, — AiB^ masc. 
Etdonnouh feltak, 
Mahou i'erhakfeWak. 

TAKHESSAHr, f. DhBLM, 

— Ablak, masc. 



Iblsk. — Idhovb. 

Bêla evhak, — Bghbb el' 

ÂKBL. 

Bêla akhammem. 
Nbzoul, masc. 



louthen ennezoal. 



Ellem, 



lÂOVEJ. — DlMÂOVEJ. 

Ifkeb, masc. 
Ifkeran. 

S*EL'ÂOVJ. . 



598 



TOTTOU 



TÔT, adv. (vite, promple- 
ment). 

Tôt ou lard. 

Trop tôt. 

Total , s. 

ToTAL£M£MT, ad. (entière- 
ment). 

Touchant, prép. (sur, con- 
cernant). 

Toucher , v. a. (mettre la 
main surqnelquechose), 
a* pera. de l*imp. 

J'ai toaché. 
II a touché. 
Je toucherai. 
Il touche. 
Ne me touche pas. 
Toucher, s. 

Toujours, adv. 

Ex. : A toujours, pour tou- 
jours. 

Toupie (jouet de bois). 

Tour, s. (circuit, circonfé- 
rence). 

Tour (rang successif, alter- 
natif), 

Ex. : Cest ton tour. 
Tour à tour. 



•«#£ • 



^ iè^^ X 






» u. 



• w 



JJT 



«J« • 






« j 



• Sx 






• «xx 






• • <«»• 









(plJl^ 






















-^ q5 X *^ tf «^ 



— Smvkbefpà. 

Ikfeh neyh ibâd. 
Akhel eVonokts. 
Jemla. 

Sel'jemla, — S'eL'EOCL 

— Ak. — Se'emà il- 

LAN, 

Ghef. 

Elles, — Movs. 



EUeêegk. — Mousegk 

Illes. — Imous. 

AdeUeseqh, — AdmoasejjlL 

Itellei. — Itsmoas, 

Our i telles ara, 

A MOUS, masc. — Tdoou- 
LESA, fém. 

Daîm, — Lebda. 

Chef eéfdaîm. — Ghef ^ 
lebda, 

Tahoudicht, fém. 



DovE, 



masc. 



DouLA, — Novba , fém. 



Doula'k kettchini. 
S'ed*doula. — S^en'noek^ 



TOU 



5Q9 



Chacun à 8on tour. 

ToDR (machine pour façon- 
ner en rond). 

Tour (édifice). 

Tour de reins, s. 

Ex. : n a un tour de reins. 

Tou rbillon{ vent impétueux 
qui tournoie). 

Tourner, v. a. a'pers. imp. 
(mouvoir en rond). 

Tourner, v. a. (mettre dans 
un autre sens) , ^ p. i. 

Il a tourné la tête de mon 
côté. 

n m*a tourné le dos. 

Tourner, v. a. ( sur le tour ) , 
2* p. imp. 

Tourner, V. n. n* pers. imp. 
(et se tourner). 

J*ai tourné, je me suis 
tourné. 

U a tourné , il s'est tourné. 

Je tournerai , je me tour- 
nerai. 

Il tourne, il se tourne. 

Tournoyer (en parlant de 
l'eau), V. n. 3* p. prêt. 

Tourtereau ( petit de la 
tourterelle ). 

Tourterelle (oiseau). 

pi. 



Tousser, v. n. a* pers. imp. 
J'ai toussé. 



il 



-K» U • 



it JU J 



JJt^' ^^. 






5 ... MWI 



J^ 






ty^i 






X » tt w^x 

i» ^ *i r 









50*' - éb**' 



u y y ià yfày 






«* ^ X 



î:>>^>' 



^ y 



ox « "^uy 




1 



*• C^fà^y ' i* j j 




y^3 



- ly^y 



Koul yiouen s'etdouias. 
Amekratb, masc. 



Sema, fém. 

TfLD/ ou'ÂROVR, fém. 



Tabovlblaîst fém. 



EbRBN. — DoE/IFfR. 



Ebren. — Eklbb, 



Ihren ikhfis gheri. 

I 

Ihren s'ouàrour'is gheri. 



Ekreth. 



Ebren. — Ezzi. 



Bemegh. — Ezzigk. 



Ihren, — Izzi. 



Adhemegh, — Adezzigh. 



Iherren, — Itezzi. 



BeRNEN OU'AMAW. 



AfROVKB OV'ZiTHOVTB. 



Aeithouth , masc. 
Izouthath. 



OVSOU. EsKAHKAIi, 



Oasaugh. — Sekahkahegh. 



600 



TOU 



Il a toussé. 
Je tousserai. 

n tousse. 

Tousser à dessein , i* p. 
imp. 

Tout, tootb, adj. 

Ex. : Tous les hommes. 
Tout le monde. 
Tous ks jours. 
Tous les ans. 
les tua tous. 



» X «O O ^ J > 



Je TOUS aime tous de tout 
mon cœur. 

Ils partirent tous. 

Cela est tout à moi , tout 
à vous. 

J'ai lout compris. 
Tout homme qui 



Je vous donnerai tout ce 
que vous désires. 

G*est tout, c*est là tout, 
voilà tout 

TocT, adv. Tout à fait (en- 
tièrement). 

Ex. : Tout blanc , tout noir. 
11 est tout à fait fou. 




ax 



<-#iX^ 




-y*^yi 






^ym:>\ 



« JL« 




J f^ 



©XC» • X 






« ^ 



Jî 



vos/' 



Jl. 







I 



O" 



« s / 4^ o gx ^ là ^ 



tt • • «I «^ <»•.•©• •• 







(;j->j' J-»' (o^jl; 



« X «X • ^ o<^ o 



«I tt«^OX V 



J 



/v •*,/» a •©SX 






- I» ^ i» X 



Ji 



tt ^ u X w X tt<^ ;;'' 



/ouioa. — Iskahkak 

Aiofuough. — AiâMkr 
kahegh. 

Ittoutoa, — ItskaUamL 
Sbnahhab. 

Ak. — KouL, — Akma 
ihLAw, com. 

Medden ak. 

Ed:doumt eVhml, 

Kaal as. 

Akra illan d^as&ggas. 

Ak inghaten. — hgkatm 
erkoaL 



TsehUAigh'kouH eVkoulse- 
g'ouFiùu. 

Rotthen eVhml ensen. 
Ouayi ak inoa. - Ak inek. 

Akfakmegh'L 
Koul ergaz oain, 
Akkefkegh ak ain tebghitk 



Daîa. 

A K. — S* EL' KOVL, MâTBI. 

Ak damellal — Ak Ai- 
berkan. 

Netlsa dumkaj s*eVhn.l 



TOU 



601 



Je ne Taime pas da tout. 



Nous n avons rien du tout. 



Parie, lis tout haut, tout 
bas. 

i 

Tout de bon (en vérité) P 

n est resté tout seul. 

Ils étaient en tout vingt- 
cinq. 

Tout (Par-) (en tout lieu). 
Tout (Sur-) (principalement) . 
Tout, ad. (très, beaucoup). 
Ex. : D est encore tout jeune. 

Tout, toute (en entier). 

Ex. : II m'a conté toute This- 
toire. 

Il a marché tout le jour. 
Tout au plus. 
Tout beau. 
Toutefois (cependant). 

Toux, s. 



Tracas (embarras, peine). 

Ex. : Avez - vous quelque 
tracas P 



^^ «Hi il^ Ui 



<J»>' <«;» èf^->' 



^ ^ Q ^ ii J il^ J 



1,1 jj ^ j^^S 

Q J tt ^ « J it^ ^ 

y ^ ^ • o ^ •• 



«I ^ 



« • « • ià ^^ 

A. 






y j «^ 






«'tf^ «,•• 






« ^ • « • 



J**'^ O"' iS^ 















ut 






■i 

« J J 










«-X 



ô 



w -^ « xx 




Oar têUhibhigh ara ma- 
thi. 

Oulach ghoarnagh oalom- 
ma é^azeghbouh s'eV- 
kouL 

Sioueh - Gktfr s'eljahar. - 
S^es'serr, 



TsideU? 

Ikkim ouahd^es, 

Ettan s'efjenda khanaa 
ou âckrin. 



GVB'KOVL AMKÀir. 

Gbbf kovl chi. 

Neuab. 

NetUa maxatit damezian 
nezzah, 

Kamel, com. 

Ihka'yi tahkaît kameL 

Idda a» kameL 

S'SL'HAnA. 

ouahda. ouabda fbll'ak, 
Lakin, — Amma, — Ma 

ILLA, 

T0V8OVT8. ' TsKOUiT, fém. 
- Akabkovb, masc. 

ÀLAG. — ÀNSXaOVM. 

Ghourek kra anezgoum? 



602 



TRA 



Je n*tt pas le moindre 
tracas. 

Gela lui a causé beaucoup 
de tracas. 



Trace , s. ( vestige d*un 
homme , d*uii animal). 

Ex. : Ds ont suivi ses traces. 

n a marché sur les traces 
(au propre). 

Tbager (tirer des lignes), 
1* pers. imp. 

Traction, s. (action de tirer). 

Trabuctedr. 

Traduction , s. ( action de 
traduire et ouvrage tra- 
duit) 

Traduire , a* p. imp. (d*une 
langue dans une autre). 

Ex. : J'ai, il a traduit 

Je traduirai. 

B traduit. 

Traduire (en justice ) , 3* p. 
prêt. 

Trabir (manquer de foi à 
quelqu^un), a' p. imp. 

Ex,, : n a trahi ma confiance. 

11 a trahi son serment. 

11 a trahi le secret. 

Trahir (découvrir), 3' p. 
prêt. 

Trahison, s. 
Traînée (de poudre). 






« ^ • »• o ^<.« 









o ff 









© «xy 






X 
(* ^ 





















OnbcA ghomri ûÎê^ té^- 
koaî. 

Oacyi idieras, Miemas 
anezgoam khèreîla. 

Djerea, fém. 

Thgfren eV^erras. 
lida gaeTdjcmu . ■ 

Allbm. 

Ajbad, maso. 
ArsEMJMArr. 
Atserjbm, masc. 



TSERJBM. 

Tserjemegk. — liserjem. 

t 

Adtserjemegk. 
Itserjim. 

loUWrr GBEB ECH'CHERÀ. 

Khovn. — Eghdeb. 

Ikkouniyi s'eVamaa, 
Ikhoan etimin. 
Ikhoan gaes'serr. 

IZENZ. 

Akmovu. — AoMDAR, m. 
Abrid bl'barovd, masc. 



r 



TRAiNXK, V. a. (tirer après 
soi), a* p. imp. 

Ex. : «Tai traîné. 
11 a traîné. 
Je traînerai. 

II traîne. 

Traîner, v. a. (di£Eérer, al- 
longer) , a* p. imp. 

Ex. : n a traîné Taffaire. 

m 

Il m*a traîné de jour en 
jour. 

Traîner (Laisser) un objet 
( ne pas le serrer) , 3* p. 
prêt. 

Traîner , v. n. ( languir , 
tarder], 3' p. prêt. 

Traîner, v. n. (pendre jus- 
qu'à terre), 3* p. prêt. 

Traîner, v. n. (rester en 
arrière), 3* p. prêt. 

Traîner (Se ) (avancer len- 
tement , marcher en 
rampant), a' p. imp. 

11 se traîne sur le ventre 

Traîne DR (qui resta en ar- 
rière). 

Traire (tirer le lait) , a* p. i. 
J*ai , il a trait la vache. 

Je la trairai. 
D la trait. 
Traire (L'action de), s. 



TRA 



• , ' 



603 



u ^ j 



f^>-» — /*«> 



•^ • j u^a j 



• X ^ y «": -»x 









«• ^ «5 



<à ? ii^ 






'** « -< X^t ^ X 









X ^ y 

n 






• ^i^ là r lé ^ j 



^Uîl SJ* ^^ 



(I «f X 



J^àM ^ _ ^^ 



Q ^ J 



^^l/jy 



• a1! '^''i "< ^'^ «^^ 



** .^ s. ^' 









« îT ^^ 




•i\ 



s •• 



i^>« 






ZOCOHË», — SOUBEB, 



Zomgkregh, — Sonhhegh. 

Izougher. — Isoahab, 

Adzonghregh. — Adsoak' 
hegh. 

Izzoaghoar. — Issùuhouh, 

SSTHOVEL. 



heihouel ^iAoua. 

hihoueïiyi gaoazekka 
gher ouzekka, 

IdDJA BCH'CHI ithrau. 



Ithool, 

iloughbb gbep evkaà, 

Iggubba. — Ikkim danbg- 

GAB, 
ZOUGHEB IMAN'iK. 



Izzoïighoar gheftaâbbouth' 
fis, 

ItsbggvbbaL 

EZZBG, 

Ezzeguegh, izzeg tafoa- 

nast 
Atsezzeguegh. 

Itezzeg'uiis. 

TovzzBGVA, fém. 



604 



TRA 



Trait, %. (ce quon avale 
tout d*une gorgée). 

Ex. : n a bu tout d*un trait. 
Trait, s. (ligne). 

pi 



Ex. : Il a tracé un trait. 



Traits du visage. 
Trait (action). 
Ex. : n a fidt un beau trait. 



Traite, s. (étendue de che- 
min que Ton fait sans 
s'arrêter). 

Ei^ : D est aHé tout d*une 
traite d*ici à Blidafa. 



Traita (convention). 

Ex. : Traité de paix. 

Traiter, y. n. (faire une 
convention). 

Ex. : Il a traité avec nous. 

Ils ont traité de la paix. 

Traiter (agir avec quel- 
qu'un), 3* p. prêt. 

Ex. : Je Vai toujours traité 
avec bonté. 



Je Tai traité en frère. 



o u m j ^ 









u ' ^ 



Q ^ ^^ 



i\ 






]oJi^^^] 



'"i'' 



e •>• 



•rf» 






^1 ^' 



i» X « X «^« ^ © -^ • 






^^. 



5 



ait ^.V ; -. t£ 



• 
X 



(^^ 









ou S •/ «» ^••^ 






•^ «^.e^ 






o<.o 



u ^ u^ 



^^Xm4 J<>^ 






jAâSt ^j^:>^ g^^ 



« « 






^ •* -^ 



Tajooghghimt, fém. 

/loaa yiootff ne' tajaugh- 
ghimt. 

Aâllem, maso. — Kbbttb, 
lâlUmen. — KhethouiL 
lâOem yiouen ouâOeai. 

Si FA auDEM, fém. 

Âdla. — Ta8bkba, Um. 

Idiel àdia, isker iasekra 
delâaliU. 



TiDDI. 



Irouh siîa gher eV BUdet 
yiouet netiidi ag idia. 



Atsfak. — OvGBBM, masc. 

Atsfak nes'selh. 
Ettsafbk. 

ItUafèk did^nagk. 
Mettsrfaken ghrf es'selk 

UdBL, ISKBB. 

Daim âdtegh'a^ el hastOL - 
Sekregh dites eV kheir, 

Sekregh't. — HaihegKt 
am egma. 



TRA 



605 



Traiter (qudquun de. . . . 
le reoonnaitre pour. . . . 
le qualifier de. . .) . 3* p. 
prêt. 

Ex. : Il me traitait d*ami ; 
mais il m'a trompé. 

Traiter ( médicamenter ) , 
V. a. a* pers. imp. 

Traiter (Se) (prendre des 
remèdes) , a* p. imp. 

Traitemert ( appointe- 
ments). 

Traître. 

Ex. : Traître à sa parole. 

Traîtredsement, adv. 

Tranchant, subs. (fild*une 
arme blanche). 

Ex. : Tranchant d*un sahre. 

Tranchant, adj. (qui tran- 
che). 

TRANGHE,s.(morceaucoupé). 
pL 



Ex. : Tranche de viande. 

Tranche de pain. 

Tranchée , s. (douleurs vives 
dans les entrailles). 

Trancher , v. a. (couper) , 
a* pers. imp. 

Trancher ( décider une 
question ) , 3* prêt. 

Tranquille (calme, sans 
émotion), adj. masc. 



m ^ ^ 



O S / «X O^ mm^^^ •" 






0^ Ul 



4^3 



b 



U i^*i^ tt 



tfS*j*--'-«i^^itfj'* 



• • • 


















^ ^ 



tt s XX tt W X **« * X 



(» XtfX 
X Xtt • 



« rf ^ ' 



•x </ 



tr* 




I 







• -^ ttx g ^ « X 

x* s ,r •» ->-' 



Ikbnna. 



nia iukenniyi am, amdak- 
keVis, amma ighderiyi. 

Daovi, 

DaOVI IMAN'IK, ESKER 

DOUA. 

Ratmb, masc. 

D'el'kbaïn.'^ D'aghbdda», 
D'eVkkaîn g'aottaVis. 

S^OU'GBDAR, — SOV'KBOVN, 

Chefh, masc. 



Ckejr oudjenoaL 

Igvezzem. — Ketthiâ. — 
DaketthaIn, 

Agoezzocm. — Aftat, m. 
Iguezzoumen, — Ifiaten, 
Aguezzoum ouksoam, 
Aftat aaghroam. 

Oui NE'TAÂBBOVTBT, maSC. 



Egzem, — EktbL 



IfOVK EiyDlOVA. 



DlMBBltNI, 



Dimhenniten. 



606 



TRA 



TiuMQOiLLB, adj. fém. 



pi. 



Ex. : Sois tranquille, naie 
point d*inqiiîétnde. 

Là mer est tranquille. 

Laisse-moi tranquille. 

Tranquille (qui se repose), 
adj. 

Tranquillement, adv. 



• m/» 



Tranquilu8Br,v. a. a*p. i. 
Traiiquilliser (Se) , 2*p. i 
Tranquillité, s. 



Transgresser (violer, en- 
freindre), a* p. imp. 

Ex. : Il a transgressé mes 
ordres. 

Je transgresserai , il trans- 
gresse. 

Transgresseor (cdui qui 
transgresse). 

Transgression, s. 

Transpercer , a* p. imp. 

Transpiration (sueur). 

Transpirer (suer), v. n. 3* 
pers. prêt. 

Transpirer (commencer à 
se divulguer) , v. n. 3* 
pers. prêt. 

Transplantation, s. 1 



• • 



e . 4» 

• sa 






^f^> m^ • 



• 
• 



^J 



U\ 



• ^ , o^^Vx 




TsiMEMniHT. 

Ttimkenmîn. 

Ili dimhenni, oar tsekkam- 
mim ara. 



EVhahar 



iguen. 



^ y j 






■• A.* 












u 



0^ 



^ %^ r. < 









•Cil "^ •^*i -* *"r 



ex x« 






« XO /* 






JUil 



Edifiyù—Bouhfiiri 
Dambrtsab. 

^EL'HBnOV. S'bR-RABA, 

S'bl'hbna. 



HBDDBtf, HbNNI. 

Hbddbb'- Hmnnm IMAB'IK. 

Haj}Ou, maso. — Hbba. — 
Raba, fém. 



IkhoulefeTamer inoa, 
Adkhou^egh. - Ittkhalaf 



Damkbalep. 



Akhalbp, maso. 



ESFBD. 



TiDi, fém. 

TSCBCBBF*JT TIDi, 



^ICBAÂ. 



A 19 BAI, masc. 



TRA 



607 



Transplanter (planter dans 
un autre endroit), 2' 
pers. împ. 

Transporter (porter d*un 
lieu à un autre) a* p. i. 

Transvaser ( verser une li- 
queur d'un vase dans 
un autre), 3* p. imp. 

Travail , s. 

Ex. : n est sans travail. 



n ma donné du travail. 



Travailler, a* p. imp. 
Ex. : Tai travaillé. 

B a travaillé. 

Je travaillerai. 



Il travaille. 

Travers (De), obliquement, 
adv. 

Ex. : n marche de travers. 

Travers (De) , à contre-sens , 
adv. 

Ex. : 11 fait tout de travers. 

Travers (Au), adv. 

Ex. : On voit au travers de 
cette pierre. 

Travers ( A ) , au travers de , 
au milieu de, prép. 

Traverse (pièce de bois en 

travers) , s. 






y iàj u ^ y 



« xtfx 






O X 






• ^ ^ • • -> 



^A^ 




uy 






U y Qy 



Q y U y 



JgUSt 



o y tt 
1 A 



l> X O 






• S .^ 



Il ^U 



« (î •• 



o • • ^ 






tt ^xo 



o 



:<jXUll 









,8- 









EnKBL. — EïMOfi QVAMKàlt 
NITHEN. 

EnKSL, AOUI GEER 017*- 

MKAN NITBEN, 

ESMIM GV'ABOVKAL CHER 
OU'BOVKAL NITHEN. 

Khedma, L ' ChegbbLj m. 

Inâtthal — Oulach ghoar- 
*ês eVkhedma, 



IckgheViyi. — Ifl^ayi cV 
khedma, 

EkHDEM, ECBGBBL, 

Khedmegk. — Cheghlegh,. 

Ikhdem, — Ichghel 

Adihedmegh, — Adchegh- 
legh, 

Ikheddem, — IcheghgheL 
Soïj*cbettboxjb*'S'bl'1ojjj. 



Itêddoa s'oachetthaab. 
S'el'mekloub, 



lâddelkoul chis'eVmekloah. 



GvE\ — Zbg», 



Tablalh ayi, zerren zeg's. 



Gdb'talemmast. — Gar, 



ASGBAR ITRAB, 



608 



TRATRE 



Travbbsb (Qiemin de). 

Trateraés ( voyage sur 
mer) , subst 

Travbb3SH (passer à travers, 
d*an côté à Tautre). 
a* pers. imp. 

Ex. : Il a traversé la rivière. 

D a traversé la plaine. 

Travbrsih (oreiller long). 

TrAboghbh, 3* p. prêt 

TiBFLB (plante). 

Tbbillagb (assemblage de 
roseaux en treillis). 

Trbillb (de vigne). 



Trbisb , n. card. 
Trbuibmb, n. ord. 



Tbbiiblbiibiit , s. 

Tbbmbleiibiit db tbbrb. 

Trbmblbb ( de froid , de 
erainte , de vieSlesse ) , 
V. n. a* p. imp. 

Ex. : J'ai tremUé. 



D a tremblé. 



Je 



tremble. 

Trbmblbb (en pariant de la 
terre) , y p. prêt. 









O X » .f o 







V 9^ y ^ ^ x« j ^ 



** m 






''-^ '' 












u ^ 9^ 



I 



0^' — «f»4î 



• ' ., • r 




-e»?*^ 



«^ 







ox^ 






Sbfba gu'eubabak, fiim. 



ilum. — ExGUEM. — El rHi. 



liguer aâf. 
IkAA etouAa, 

TaSOUMTA TSAKEMlàNT. 
lÂTBtt. IcHCHSe. 

Ipfms, masc 

ACBBAK IfS'TIGBOUNAM, m. 

Taâbicbt, fém. 

TîAriMn. 
Tbltacb, 

OUISTBLTACB. EtTSIST- 

BLTACB, tém. 

Abguig. — Aâmovcb masc 
Tazbnzblts^ fém. 
Ebgdigvi, — Ebacb, 



Rgguiguigh. — Râckejh. 

Iryuigai, — IràcL 

Adreguiguigh. — Airà- 
chegh. 



Itsergaigtti. — Irâéck. 

IXEBZEL, 






TRE 



609 



Trembler { Faire ) , faire 
éprouver un tremble- 
ment , 3* p. prêt. 

Ex. : Je l*ai fait trembler. 



Je le ferai trembler. 



g •© • «^ 



« • y 



n le &ît trembler. 



Tri&mie, s.(graDde auge large 
du haut et très-étroite 
du bas , faisant partie 
d*un moulin.) 

Trempe (du fer), s. 

Trempé (Être) , extrême- 
ment mouillé, V. p. 
5* p. prêt. 

Tremper ( imbiber) , a" p. i. 

Tremper (mouiller en met- 
tant dans une liqueur ) , 
2* p. imp. 

Ex. : B a trempé du pain 
dans rhuile , dans le 
miel. 

Tremper (le fer) , a* p. imp. 
Trente, n. card. 
Trentième , n. ord. 

Trépigner (frapper des pieds 
contre terre) , a" p. imp. 

Trépignement, s. 

Très (part, qui marque le 
superlatif). / 



ifi^ j ^ ^ . — c^^r^ 




o ^ 






g xgx 

11 



g 



g y ^g X gy 



• • g • • 



g >• X yg •#' 



/- 



gS^ «xgx 






g • -^ 



•Jxgy 



g (M 



• g J9^ s «^ 



• 



a>JL^ |*jy^t ^^!^ 



g gxy < 



ISEKOVIGVI. — ISEÎtlca. 



(^ 



g -^y • 
g SX g X gX 






Serguigvigk't'Serâchegh't . 



Atserguigttigh. — Atserâ- 
chegh. 

IsergagaiL — Iseràchait 



DsLOV, maso. 



SsKi, masc. 

Ighrek s'oc'aman, — Ibzeg 

NEZZAH, 

Sebzeg, 
Siii. 



«s.-f 



g • gx • 



^Ua-mi i^JûJiiai 



••• 



gxx 



4^ — »> 



/nïa aghroum guezzit, 
gue'tamemt, 

m 

ESKI. 

Telatin. 

OUISTELATIN, EtTSISTE- 

LATIN, fém. 

ThEBTHEB 8'ITBARREN'IK. 
AtHEBTBEB 8'ITHAEREN,m. 

Nezzah. — Khèeella, 

39 



010 



TRE 



TaiscK, s. 
pi. 

Tbisbailleiibnt (de joie, 
de crainte, etr. ) , s. 

Tbbssaillir (éprouTer une 
agitation vive et passa- 
gère)^ t. n« i*p. imp. 

«Tai, il a tressailli. 
Je 



it« ^ 



TaissAiLLiR (Faire) , 2* p. i. 

Tbbssi ( lissa plat de fil • etc. 
entrdacé) , s. 

pi. 

Trbsb (de cheveux) , s. 



pL 



TasssB (de cheveux non 
nattés), s. 

pi. 

Trbsskr (cordonaer en tres- 
se), T. a 1* p. imp. 

Ex. : J*ai, il a tressé. 

Je tresserai. 

n tresse. ■ 

Trevb (suspension d^hosti- 
lilés). 

Ex. : Os ont oondu une trêve 
d*un mois. 

Trêve de (sans). 

Ex. : Trêve de cérémonie. 



** j ^ 



.^«^ 

ut 



o- 









9 ^9 y 






^ ^^ 



» «" XX 



•* 



9 X 



«f X J O 

^ o X 

.1 



X • X o « X 

,1 

X 
« > o XX 



rf ^ ^ 



5 .^ 



X o X 



<^u — i^à^ 



ox o X £ X oxo X 



o tf X o X 



otfxox ox xox 



oox 



Or X X «ox 



Kbum^ masc. 

JKeiiOlu:. 
iljrjr^5, masc. 



Kenuegh. — Ikme$. 

Adienuegk, 

Ikemmes. 
Sekues. 
Hâmaka, fêm. 

Habakats. 

TiNGUETB, fém. 

Tinegikitu 
Amzooe, masc. 

/mzoïireii. 
Eesod. 

Ekdgk — Iksa. 
Adeboagh. 
Ikeaou, 
Bedna. — Afiîa, Sém. 

Âdlm 4/&a. — Sdmn 
hedna ghefykmen w- 
aîdar. 

Bêla. — Begheie. 
Begkeir akeUrf. 



TRI 



611 



Trêve de plaisanterie. 

Trianglb (figure à trois 
côtés et trois angles) , s. 

pi. 



Triangulaire , adj. masc. 

— ^pi- 



TRiANGUtAiRB, adj. fém. 



pi. 



TRIANGULi^IRRMENT, adv. 



Tribu. 



pi. 



Tribunal (lieu où Ton rend 
la justice). 

Tribut (impôt). 
Tricher (au jeu , a* p. i. 
Ex. : Ne triche pas. 

Tu triches. 

Il a triché. 
Tricherie , s. 
Tricheur. 

Trier, v. a. a* p. imp. 

Tringle (verge de fer), s. 

Triomphe (victoire) , s. 

Triompher (vaincre, sur- 
passer), 2* p. imp. 
Tripe (entraSles), s. 



pi. 









Q S>0 



y 












y y 

g myj 



O O y 



y yyy 



g^t çj^^ t^^Nit (jUU! 

o Qyu y yy 

yyy 

,1 



*& 



yy » y y oj 



Q y y yy 



Q y j 



yyy yy 



Q ^ j y 



u 






y ^ j y ^ y y 



'jy p 



y y yy 



y ^yy 



« yy y y 



y yy y 



fi^/a iati$a. 
Atbllet, masc. 

D/jrr£££Er. 
Dimielleten. 

TàlMTELLET. 

Tsimtelletin, 

I^OV'TELLBT. 

Amcb masc. 
Arach. 

AmKAN AiriBA ÂBDBLEN 
BCB'CHEMÂ. 

GhERAUA. -* TiGHREMT, f. 
iljTBJt. 

Oor (foAer ara. 

TetsaJSrereffc. 

louker. 
Taovakertha, fém. 
ilfiroi^fi'iiif. 

Agvbtthoum oczzal^ masc. 
Aghlab, masc. 
Eghleb. 

Tabebchets, fém. 

39. 



612 



TRITRO 



Tripler (devenir triple), 
V. n. 3* p. prêt. 

Tripler ( rendre triple ) , 
V. a. a* p. imp. 

Triste (affligé), adj. 

Triste (qui apporte de la 
tristesse). 

Tristement , adv. 

Tristesse, s. 

Trituration ( action' de 
broyer ) , s. 

Triturer, y. a. a* p. imp. 

Troc (échange), s. 

Trognon (le cœur d*un fruit , 
d'un légume ). 

Trois, n. card. 
Troisième , n. ord. 

Tromelon (gros pistolet à 
bouche évasée). 

pi. 

Tromper (induire en erreur, 
abuser de la confiance} , 
V. a. 3* p. imp. 

Ex. : J*ai trompé. 

D a trompé. 
Je tromperai. 



n trompe. 

Tromper (Se), être dans 
Terreur, v. n. u* p. i. 



yy y y y y yoy 



U3»3 



Ô^ 






• J «y y 



y yit y 









^ ^^^ 



^i>\^ 



là y Qy 



e j 



Jit 






©«^ y y u ^ y yy y y u 



« X «X 



tt > 



» y o y 



>.t 



Qy Qy 

iOs«t 



uy j u y iè y u y u y 

(t jy u y ox tt^ «y 



iè y» y yy a y t» yQ ^ 



i Jièy 9 ^ yy i»^ yy 






/jliTJ GITEF rJSLJri. 

Ernou ohef tblata. 
Ibzbn. — Dauabiovw. 

DaHZIN. ItSAOCID EL' 

BAZEN. 

Sel'hazen. 
Hazen, masc. 
Taouaddeza, fém. 

Eddez. 
Abdal, masc. 
OvL, masc. 

Tblata. 

OVISTBLATA, EtTSIS- 

tblata, fém. 
Karbila, fém. 

lCarfri2a(s. 

Eghdbb. — Ekbdâ. — 
Giroajt. 

GhedregJu — Khedâgh^ — 
Gkoaregh. 

Ighder. - Ikhdâ. - Ighovr: 

Adghedregh, -AdkheJégh. 
— Adghownegk. 

Ighedder. — Ikkeddâ. — 
Itsghoarrou. 

Egbletb. 



TRO 



613 



Ex. : Je me suis , il s* est 
trompé. 

Je me tromperai. 

H 86 trompe. 

Tromper (Faire), a* p. i. 

Tromperie (fraude, abus de 
confiance) 

Trompette (instrument) , s. 

— — pi- 



Ex. : n a sonné de la trom- 
pette. 

Trompette (celui qui sonne 
de la trompette). 

pi. 

Trompeur, s. 



pi. 



Tronc (d*arbre avec les ra- 
cines). 

pi. 



Tronc (déraciné). 



pi. 



Trop (plus quil ne faut, 
avec excès) , adv. 

Ex. : Cest trop pour moi. 

Vous m*en avez trop donné. 

n a trop mangé. 

Il parle trop, il est en- 
nuyeux. 






o xo ^ 






o y u ^ 



y ^ 0^ 



^!a*.I — jJj^J 












VJI^I 



y ^ SJ 



w -'^ s ^ 



J' 



y*Jj^j . y,$Aij 



y y ^ y 



y y ^ 



.s 

«I 



(irt;*^ 



y j ^y^ 



<* > •• 



o X j^y 



' ^xy y yy j 



y ^ y 



y < J ^ 



y ^ ^ y ^ ^ ^ y^ 



S? 






g g X ^ ^ y ■a ^^ 

\"\ ^\% 1? ni 



g X g X 



Ghelthegh. -^ IgUeth, 

Adghelthegh. 

Ighelleth. 

Sboblbtb. 

Aghdar. — Akhdâ. — 
Aghovr, masc. 

BovK, masc. 
i46oaaAr. 
/oufa gueVhottk, 

Abovivak, 

Iboatoaken. 
Aghbddar. — Akbbddâ. 

Igheddaren. — Ikheddaàn. 
TiJDBRT, fém. 

Tijednn. 

A KABOVM. — A KJEMOUn, m. 

Ikowrman, — Ikjemoaran. 

ICHATB, loVGAR. At- 

THAS, — S'bZ'ZIIADA. 

— Sb'tovgvbts, 
Ichalh, ioagarfelVL 

Tefkith'iyi ichath, atthas. 

Ittcha atthas, s'ez'ziîada. 

Jhaddher setougaets, is- 
meth. * 



614 



TRO 



••• <»x«>«xx o ^^J 



Trop parier onil (prov.) 
TioQOBB (échanger), v. a. 


^1 ^ j» jij», ^^ 


Jtà ara. 

£Bi>BL. 


1* p. imp. 
Tmor (da cheval) , s. 




Taklakalt, fém. 


TnoTTBB ( aller aa trot ) , 


J3* 


jK!b£BB£. 


a* p. imp. 
Ex. : D a trotté. 




iibtte/. — Uia setakla 


n trottera. 




hait. 
Adikelkel 


trotte. 




ItAelkil 


Tbou (ouverture, creox. 




TiFLlT. TâQMOOZJ, f.— 


dans un corps qud- 


• ^ • • 


Aebejthitb, masc. 


conque) , s. 

pi. 

Ex. : 11 a percé un trou. 


• Ob^ i«)» o « <^ ox 


Ikhejihithen. 
Ifa ûfiu. —AkhejHOu 


Trou de souris. 




Akhqthilh oagherda. 



n a un trou à son ber- 
nons. 

Trou d*une aîguîHe. 

Tboublb (inquiétude), s. 

Tbooblb ( qui n*est pas 
dair) , adj. 

Ex. : ESau trouble. 

Tbooblbb (rendre trouble), 
V. a. 2* p. imp. 

J*ai troublé, il a troublé 
Teau. 

Je la trouUerai. 

n trouble. 

TnocBLBR (causer du tracas), 
V. a. 3* p. prêt. 






«X 



or; 



i 






•/■ X © • •> 



O >X 



9 ^ J « Xk» 




Telia tiflii ya'abidi int 



Tathetthoucki ne'tissegmt. 
Anezcovm, busc. 

IlOVGB, OVB ISFA ARA. 

Aman toagh/m. 

ESLOVGB. 

Selougkegh.'I$lougk obulh. 

Atenseloaghegh. 
IseioughaL 

ÏOVWID AlfEEGOOM. 



TRO 



615 



Troubuer {le repos , la tran- 
quillité), 3* p. prêt 

Troubler (resprit, la rai- 
son), 3* p. prêt 



Troubler ( interrompre ) , 
V. a. 3* p. prêt 

Troubler (Se) , s*întimid6r, 
3* p. prêt. 

Ex. : Il se trouble, il pAlit. 



Trouer (percer, faire un 
trou), a* p. imp. 

Troupe (réunion de gens). 
Troupes ( armée ). 
Troupeau (de gros bétail). 



pi. 



Troupeau (de petit bétail). 



pi. 



Trousseau (de mariée). 

Troussequin (d'une sdle). 

Trouvaille (chose trouvée), 
subst. 

Ex. : J*ai Caît une bonne 
trouvaille 

Trouver, v. a. a' p. imp. 
J*aî, il a trouvé. 



Je trouverai. 



It trouve. 



U ^ 9 ^ 

1 







^ ^^ ^T^ -»^ 






«S X^ 



o«» •• 












« ^ J 









Wjs 



iA. 



\^ 



• <.» .^ 




« X x tt 

« tt iS y{^ « X « #^ 

g « X Cl X y 

« y, • X • .M» ^i" 












4>J 



I 

> 

gx XX 

g ^x 



ISOVFBO ML'ÂKML'iS.^-IsOU" 
PBQ TIKECBLALIN II' 
IKHWIS, 



lÂTTBBL. IbBTTHEL. 

Inbacbam. 

lUnahcham, itsoangh oa- 
demis. 

ErLov. 

Tajmât. — Tbbbât, fém. 
AsKBE, masc. 
Aktbar, masc. 

Iktharen. 

Taktbaît, fém. — Tabat- 
T80VIT, fém. 

TiktkaAî. r- Tihattsomn, 
Djebax nb*ti8Lït, masc. 

i4jr£itBOI7Z NB'DBFFIR, m. 

Taovaffjt, fém. 

Oufigh taouaffit delâalUs. 



A F. 



Ov^h. — loufa. 

Adafegh. 

Ittsaf. 



616 



TRO 



Je lu cherché, je ne Tai 
pfts truQTé. 

Va le trooTer. 

n est venu me CroaTer. 

Je n* ai point tioavé cda 
de mon goût 

n a trouvé bon de faire... 



n a trouvé mauvais. 

n la trouvé trop grand. 

Le dîner ne s'est pas trouvé 
de mon goût 



Le compte s^est trouvé 
juste. 



Pourquoi te trouves -tu 
ici? 

Venes à tel endroit, je 
m y trouverai. 



Nous nous trouverons ce 
soîr à la porte Bab- 
Anoun. 

Gonunent trouves-tu cela? 
Que t*en semble ? 

Il se trouve dans cette 
monti^ne de Teau ex- 
ceUente. 



^ 









UQ y 1» J 

• » • ^ 



O *" XX X J «> M X 



X» X X O *» X J 

*# ^» • xw • 



X > 



X 

•£X «ixuxx «tx^ 
XX <f X «^ ox 

X 
XX « « X oj • » ' 



• X X^f tt 



X > 



JU^bJ! ^Lm»^ - J[^ 






XttX « XX 



X 

C « X ** X 

*^ X ^ XX 

s » X x^^ 






X X 



M tf X <l X O X 

^x m ^ ^ ^ X ^ ^ «XX 
• -• ^ •xx*' **'' 






O » X (f SX ^X « x©x 

X 
«5X (f X XW X «* X • 



Hotrfegh't , oar t'aa/igh 
ara. 

Rauh gkers. 

lousad gheri. 

Ouayi our dioasa aragkef 
eTkhaîheriou. — Gk^ 
oaTioa. 

loafa âdaédi. — Izra ie- 
lâali adisier.... 



lottfa diri. 

loufat damekran nezsi 

Imensi oar iris ara gh^ 
auTùm, — Oar lUtjâ 
ara. 

loali, ioasad efhasab toum 
toaa. 

Aghefaklak dap. ? 

Ased gker oa'mkan eV fe- 
lani , nek adiligh dit 
— AyiUafeth dxnna. 



Aamiîggaer , tamsddit , 
ghoar tawourt ea Bfé 
Azzoan, 

Amek akkihanen oaaji? 
— Achoa akkidkharen 
deg's? 

Adrar ayi, ellan deg's oa 
aman deiâalilen nezzah. 



TRU-TUI 



617 



Comment vous trouvez- 
vous dans ce pays-ci P 

Je m*y -trouve bien. 

G)nmient vous étes-vous 
trouvé hier (quel était 
Fétat de votre santé) ? 

Truelle ( instrument de 
maçon). 

Truie (femelle du porc). 
pL 



Tu, TOI (en parlant à un 
un homme), pron. de 
la a* pers. 

Tu, TOI (en parlant à une 
femme). 

Tuer ( ôter la vie d*une ma- 
nière violente) , v. a. a* 
p. imp. 

Ex. : J*ai tué. 

11 a tué. 

Je tuerai. 

11 tue. 

Tuer (au fig. fatiguer, in- 
' commoder excessive- 
ment) , 3* p. prêt. 

Tuerie (massacre) , s. 
Tuile ( terre cuite ) , s. 



pi. 



Tuilerie (Heu où Ton fait 
la tuile ). 



^ y yu y o y «• • 

X ^ 

W X • X 

*^ X X "X 

« Q^J 0« X0XX 



w ox 



Q X« 



<ê- 



4-t 



U X 





gux 


Enoh. 




« <tx 


Enghigh. 




X «X 


Ingha, 




u x«xx 


Adengkegh, 




«XX 


Inok. 




il x»x 


Ihlbk. 




^ X 


TiNGHi, fém. 


Mty 




Takebmoudt, fém 
MOUD, masc. 

Tikermoudin. 


y JMX*^ X J 


KOVCHA EL*KBRMO 



Amek tetUafeih imanik 
da gue tamoart ayi ? 

Tsafegh imaniou delâali 
dayi. 

Amek tellith — Amek toa- 
Jlth imanik ithelli? 

TaQBANDJAOVT OV'BBNNAÎ, 

fém. 

TiLBFT. 

T\lfatin, 
Ketch, — Kettcbi. — Kbt- 

TCBiNI, 

Kbu, ' Kbmmi, - Kemuiki. 



— KeB' 



«18 



TUI-TIR 



TuiLiBR (celui qui fiûl les 
tuiles). 

Tumeur (enflure). 

Tumulte , s. 
Tumultueusement, adv. 
Tunis (ville d'Afrique). 
Tunisien (natif de Tunis). 



pL 



Turban, s. 



pi. 



Turc (natif de la Turquie). 



pi. 



Turc (Le) , la langue turque. 

Turquie (pays d*Europe). 

Tuteur (qui a la tutelle de 
quelqu^un). 

TuTAU (conduit), s. 



pi. 



Tuyau (de pipe). 
Tyran (qui opprime). 



Tyrannie, s. 






X •• 

<^^ 






o 

(A 






u ^ J 



« O X «^ 






9^^ 



SjSi 






«^ 0^ QO I^ 



j^-f 



C5*»b 



» j yy 






u y ^ y 






00 >^ 



AbEKKAÎ EL'XEBMOUD. 

AÂaovt» maso. — TVdxv- 
jT^/r^ f. — ^ASii6« m. 

f, m. KlÎAMA, î. 



SEL'HnaS. S'EftliAMA. 

TovNEs, fém. 
Atounsi. 

ItounsOen. 
Taâmamt, ftm. 

Tiâmamin, tidoamam. 
AtÈeki. 

IterkiSen. 

■ 

AocAL iTEEEiiEir, masc. — 
Tateeemt, fém. 

7'iljrOI7Jir ITEEElÎElt, 
OUASI. AoVEtL. 

Aeadoos, masc. 
Ikadousen. 

TaGEAKIUT OU' EEB81, Usk. 

EeGAZ D'ED'DaALEM, Is- 

EOUE EJyDBELU, 

Dbelu» masc. 



ULC-UN 



619 



u 



UiiCBRBS (plaies). 

Ex. : Qui a des ulcères. 



Un (le premier de tous les 
nombres). 

Un, dnb. 

Ex. : Un homme. 

Une femme. 

Un autre , une autre. 

Une fois, une autre fois. 



Un jour, un autre jour. 
Un seul. 
Un à un. 
C*est tout un. 






Il sont venus l'un et l'au- 
tre ( tous les deux ). 

L'une et l'autre. 

Ils se battent l'un l'autre. 

L'un après l'autre. 

Les uns dirent oui, les 
autres dirent non. 






O^J 



o ox«x 



Oî 



t£i 



^J^ 






tt X O X O X 






m X 



• ^ 4»X « • •• 



o Q Q y ^ J 



4»^y<o<. •••• 

« S^ -V^ 4» if SX ^^ 



Bjsjis^ masc. 

limthen seVhen. — Deq's 
el'hers. 



YOVEN, — OVA. 

YiovST, — Ta. 

Yiouen an'ergaz. 

Yiouet ne'tamûtihout 

Oaa niihen, — Ta nithen. 

Yiouet ne'iikkehi, — 7^^- 
kelts nithen. 

Yiouen ou as, '^ As niihen, 

Yiouen data. 

Yiouen $e yiouen. 

Ah yiouen, - Ah yiouen is, 
•— Yiouen én'sen, 

Ousand isiUn. — Isin, 



Isnat. 



Tsenaghen gaîgarasen. 

Oaa deffir oaa. 

Kera ennan eiK, kera ennan 
ala. 



620 



UNI-URI 



L*un sur Tautre. 



Uni, dhib (pdi, non rabo- 
teux). 

Uniporhb (semblable, qui a 
la même forme) , adj. 

Uniformément, adv. 

< 

Uniformitiê, s. 

Uniment (Tout) , seulement» 
adv. 

Unique, adj. 

Ex* : Fils unique. 

Fille unique. 

Son unique occupation est 
de se promener. 



Unir (joindre plusieurs cho- 
ses ensemble), V. a. a* p. 
imp. 

Univers (le monde entier). 

Urètre (canal par lequel 
sort Turine). 

Urine » s. 

Rétention d*urine. 
Uriner, v. n. a* p. imp. 

J*ai uriné. 

.D a uriné. 

J*urinerai. 

Il urine. 



«X 



<^3 - U5!J ^-*^ U>^ 

iS3 



u ^ yu 



s -»^ 



d 

X 






a^^ 



-i 












il 



Oj^ Jl oï;* 






^ 






pi 



^ 



«^Sji 



^U^t ^IJU»»! 



« xtty 



O SX 



u'^i — u^i 



• o X 



« s XX V ,M ^ ^^ 

•^ ^^ X 



Oua ghefaaa. 

ISOUWÂ. DlMLBKKMN, 

ISOOWA, — Ak tioubn. 



Ak TI0VBN*I8. — SauA soca, 

AsAovi, masc. 

Daîa, 

OOABID, — Yiovsir. . 

Ammis eVoaakid, 

Takchickt tsaouah£t 

Ghoarês ala ylaoen ckegkel 
ar itshouwû. 

EjMÂ, AdeL BL'OVAHID. 



En*DOVNiT, fém. 

AjBGBDAN IBBCnCBAN , m. 



Ibbcecban. 'Ibezdab , m. 
Hakna, fém. 



Bbcbcb. — Ebzbd. 



Bechchegh. — Be^degk. 

Ibechch — Ibzed. 

Adbechchegh. — Adhez- 
degh. 

Itsbeckchick. — Ibezzed. 



DRI-UTI 



621 



URiHEn (l'action d'). 
Usage (coutume). 



pi. 

Ex. : C'est Tusage, voilà Tu- 
sage. 

Chaque pays a ses usages. 
Selon Tusage. 



User ( détériorer par Y usage, 
en parlant de vête- 
• ments ) , 3' p. prél. 

Usité (Etre) , en usage, 3* p. 
prêt 

Ex. : Ce mot est usité. 

Ustensiles (de ménage, de 
cuisine). 

Usufruit , s. 

Ex. : B en a Tusufruit. 

Usure (intérêt illégal), s. 

Ex. : n a prêté à usure. 

Utérin (Frère), né d'une 
même mère, non d'un 
même père. 

Utérine (Sœur). 

• 
Utile (Etre) , v. n. 3* p. pr. 

Utilement, adv. 

Utilité. 



X ©y «<v 



s • •«* 



iS^y)^ i^\y^ 



• y 






%t y y 



• •«*«• s> 



« y 












5 x-X 



3 •«• ^x V >•/ 



.^* t il • 1 •• 

X « yo ^ ox ftx 



ex -<' ^ fi y 






'y 






Taovabbchcha. — 7!ioi7ii- 
BBZDA, fém. 

i4Dii« fém. 
Adats. 
Akka eCâda. 

Koal tamourt $*eVAda in es. 
Gkefel'dda.—Ameràda. 



Ijrbd. 



lÂDDA, 



Aoaal ayi itsâddal 
Kbch, masc. 

Nbfà, masc. 

Ittsagh eimefà'is. 
Rbba, — Mardba» fém. 

Irïkel s'eVmarika, 



EOMA GUB'IUMA. 



OOLBTSMA GVB'IUMA, 



InfA, 



Sbl'mbnfA. 
Mbnfà, fém. 



622 



VAVAG 



Va! (soiti j*y consens), adv. 



Vacaht, vacahtb (qoi n est 
plus occnpé , -~ mai- 
son , emploi ) , adj. 

Vaccin (virus qui sert k 
Tinocolation de la pe- 
tite Térole). 

Vacgikb (inoculation de la 
petite véitde). 

Vagcinbr (inoculer la petite 
vérole) , t. a. a* p. imp. 

Vacbe (femelle du taureau). 



pi. 



Vachb (qui n a pas encore 
porté. — g&aiase). 

pi. 

Vache X lait (homme dont 
on tire de fargent, etc.) . 

Vaghbr (celui qui garde les 
vaches). 

VACBsaiB (étiUe à vaches). 

Vaciller (branler, chance- 
ler) , 3* p. prêt 

n vacille. 

Vagin (canal qui conduit à 
la matrice). 

Vagissement, subs. (cri des 
nouveau-nés). 



a\ t îb 









<^. ^ 



jjç — Jlib 






04l22>^ 






o *» 4^ jy 



o o . «< 



O 



M 






y y -y 






o ^« 












OX ^ ox 






4>^! 



o » 



* >x 



Iallab. — Delîau. — & 
i>ir/GJ7. 

Uml'kbàli, — Ikmla. 



Ar8BD IfB'TAXERIAÎT, mOSC. 



ACBKATB OV'ABSEB BWTA- 

XBMZAÎT, masc 

ECBBBTB rfAZEBUir, 

Tâfounast. — Tâjliât. 
jybunatin. — TgUHn, 
Tâovmâts, 

Tioumatm, 

EkGAZ TBaSGVEFT AB TA- 
FOUNÂBT, 

AmEKBÂ BFTrFOUBÀSMB* 

Akbkbam NB'TiraoBAsm. 
Inkbovkbbl, — Ibbbu. 



ttsenkhùukhauL 
IxitLi, masc. 
Ijjik, masc. 



— Itm- 



VAG-VAI 



623 



£x. : L*enfanl a poussé, 
il pousse des vagisse- 
ments. 

Vague, subs. (flot, lame). 



pi 



Vaillammbht, adv. ( avec 
courage). 

Vaillance, s. (courage.) 
Vaillant, adj. 



Vain , vainb (inutile , qui ne 
produit rien). 

Vain, vaine (orgueilleux). 



Vain (en) (inutilement). 

Vaincre, v. a. (remporter 
sur un ennemi), a* p. i. 

Je Tai, il Ta vaincu. 

Je le vaincrai. 

n vainc tous ses ennemis. 
Vaincu (être), v. p. a* p. i. 

Xai , il a été vaincu. 

Je serai vaincu. 

n est vaincu. 

Vainqueur. 

Vaisseau (bâtiment pour 
naviguer). 

pi. 






O i« ^ 



X J 



•x 









• j 



• ^< 






« 9 ^ 9 ^ J 







(il) 



^ 9 ^ ^ 



f^ 



»JÙ^ 



• 
• •*•• 



• • X 



tf os^U j4? _ .MsW 



9 ^OX 






9 ^9^ 9 «/^ X 

■ 



Jt 



« ^ ^ 9 Cxy 



-« ' •• 



© • •• 






. î •• . 






© *" ^ • 



Et'thoufitn ioajjek^ iUgjH* 



Jlfooiijfi. 

S'BCJrCBEDfAÂ.'^EB'OUL, 



Chbdiaâ, f. — On, m. 

DACBEDJtÂ. /jrJT^r OI7Z- 

ZAL. BaB OVL. 

DaBBTTBAL, OULACB 

DBQ'S EL'FAIdA» 

DaEOOKBI. — BOV BB'BOVKB, 

— D'afantbazi. 
Batbbl. — Bbla faîda. 

EOBLBB, 

Gheïbegh't - Ighleb'it 

Atghelbegh, 

IghellA iAâaoïunu ak, 
Nbgblab. 

Nêghlabegh, -— Ineghlab. 

Adneghlabegh. 

Itsneghîab, 
D'bl*qbalbb. 
Sbfina , fém. 

Sefaïn. 



624 



VAI-VAL 



Vaisselle ( ustensiles de 
cuisine). 



Valet (domestique). 



Valbua, subs. (prix). 

Vallée, vallok, s. (espace 
entre des montagnes). 



pi 



Valoib, V. n« (être d'un cer- 
tain jprix) , 3* pers. du 
prêt. 

Ex. : Combien vaut ceci ? 



Je l'achèterai cequ il vaut. 



Chaque chose vaut son 
prix. 

Cet homme vaut un tré- 
sor (phrase proverb.). 

Je te vaux bien. 
Cela ne vaut rien. 



Cdan'en vautpas la peine. 







^? 



\ 






o • 



1 



— Jljl 









w ^ 



• • y 



;^t^ 



^ ^ «yo •^^ 



JL^t 



«^ © X 



• 4^ » 



• .> ^ 



o it ^ H ^ /"«x «,•©< ©• 



' © ^ ©> 



JUI 



o y © ^ ox ©<^ 

© .^ X 



x^ © © • OJ •/» 



© • > 



•^ • © • © ^ 



if'^3' - <5j' <5>*^j' 




© X 



« 

/* 



fECff OD'MAOOEL. — El'- 
BAOVAÎDJ Ofpsaci, m. 

Akhdim. — Akeddacb, — 

ilxiii., m. — KiMA , iëm. 

Tageîts, £ — Tamiticht, 
— Talat. 

Tigniatin. 

I$OUA. 



A ckhal isoaa ouayi ? — Ar- 
neeht oaa azaJtu? 



Atesghegh s'eV Hmas tin 
isoua. 

Kûul chi s'erkimat. — 
SouzaVis, 

Ergazayi itoua taihzaUs 
eVmal 

Am ketch am nek. 

Ouayi dirit. — Our iZfca 
ara. — Oor isUh an. 
Our isoua ara. — 0«- 
lach zeg*s. 



Oa ichAa ara.-Oula gher. 



VAL -VAN 



625 



Mieux vaudrait pour toi 
mourir que de vivre 
ainsi, (prov.) 

Valoir (Faire), faire pro- 
duire, a* p. imp. 

Ex. : n fait valoir son ar- 
gent, son bien. 

Valoir, v. n. ( produire, 
rapporter), 3* p. prêt 

Vampirb (être chimérique 
qui passe pour déterrer 
et dévorer les morts 
dans les cimetières). 

Van (instrument pour van- 
ner). 

pi. 

Vahitr (orgueil). 

Vanité (firivolité). 

Ex. : Le monde nest que 
vanité (phr. prov.). 

Vanner (nettoyer les grains 
avec un van), a* p. i. 

Xai, il a vanné. 
Je vannerai. 
D vanne. 
Le blé est vanné. 

Vanter (Se) , se glorifier, etc. 
3* p. prêt. 

Ex. : B n y a rien de bon à 
attendre de celui qui 
se vante. 






Sj3 



^ it •s ^^ ^ 



*t-o^l, r'**^*^ 



«yo.^ 









Qit^ ^ 



iA«.*. 



12; 



\3 



• .*•©•• O J 



cu^jUiÂJi: 









JX 









«/«s ^ tf ^ 







3 ^^jl 



EVmoat*ik akheir neta- 
meddourt'ik, 

Sbkhdbm. 

Iskheddam idrimenis, EV- 
melk'is. 

loUWID EL'FAÎDA. 

Anbsnas, maso. 



Tazzert, fém. 

Toazzar. 
ZovKH, m. — Tapantha- 

ZIT, f. 

Hadja am athov. — D'el'- 

QHBBOVR. 

Etdomdtam athou. 

ZOUEZER. 

Zoazzeregh. — Izouzzer, 

AdzottZzeregL 

Izouzzour. 

Irden zouzzeren, — Oiu- 
daguen,- 

ICHKSR GV'IMAN'JS, 

IzOUKH. 

Oain ichekker gaimanis, 
oalach deg's eVkheir. 

ko 



625 



VAN-VËI 



Vanter, v. a. (louer), a'p.i. 
Vantbrib, subs. 

Vapeur, subs. 

Varier, v. n. (changer), 
3« p, prêt. 

Varlope (grand rabot). 

Vase , sabst. (limon au fond 
de Teau). 

Vaseux, vaseuse, adj. (dans 
lequel il y a de la Tase). 

Vaste, adj. (très-étendu). 



Vaurien (libertin). 
Vautour (oiseau de proie). 



pi. 



Veau ( mâle , petit de la 
vache). 

pi. 

Veau (femdle). 



pi. 



VteiTATION, Subst. 

Ex. : Végétation précoce. 

Végétation en retard. 

VÉGÉTER (croître, en parlant 
des végétaux), 3* p. prêt. 

Veille, s. (le jour précédent). 

Ex.: Je n*aime point le pain 
de la veille. 






M 

u i ^^ « J» • 

•S^ U •«•• » ^^^^ 



• ^ ^ > 









• X» < ^^ 




l 



0/ © < 



•V 



• wX 






• ^ 



« j 






4 



l !U-Jb 



jXl 



ZODKH. 

Afouab, masc 
Imbepdal. 



AlBKKAN DAMEKBÀ9. 

Amalous, masc. 

DXG'S AMALOUS. 

DAOVssIir. — Damekmàk 

NEZLAE. 
DaBAEAM. OULACE IBCS. 

Agueemal. — Amedîou. 
Igaemuden, 

AOUENDOUZ. 

IguendiaZn 
Taguendovzt, 



Imgei, hl — TiMQEi, L 
Imghi iâjjeL 
Imghi itsAoal. 

iMGBi. 

Itbelli. 

X OurUelMighamajkroÊm 
JCêrhMi zeg idêUi 





VEI-VEN 


627 




•^•/» • ^ ^x •• • • j 




n est Tenu le Yoîr U TeOle 


J^l ^\ym\ ^1 iXmyjt 


/onioi afiiwr 04 on at aUel 


de son départ 


• • • • 


adisafer. 


Veillée, s. (veille de plu- 




ÂKESsan, masc. 


sieurs personnes réu- 


• 


• 


nies). 


• tf ^ 




Veiller (passer la nuit sans 


jjkâi 


Xea^eji. 


dormir), a*p. imp. 


o< c ^ 




J*ai, il a veillé. 


^ ■■ 


Kêsseregh, — Ikessêr. 


• 6-^, 




y^ 






0^ C •© ^ 




Je veillerai. 


g^iAâiât 


Adkesseregh. 


n veiDe. 




lUhewr, 


Veine (vaisseau qui contient 


^^ 


AzAii, masc. 


le sang). 


9 ^ J 




pi 


^hi)\ 


Izowran. 


Veieb, s. (du marbre). 





Kbitb, masc. 


pi. 


• J^<^ « • ^ 


J[&û>a(h. 


Veiné, a. (qui a des veines). 


Q 9 ^ J^ J J 


DeG'5 BL'KEIOVTE. 


Vêler (mettre bas, en par- 


«â»-"Vi^JUjS 


TOUROU TAF0UNA8T. 


lant de la vache], 3*p«p. 


^ ^ 




Velours. 




KjTBirA, fém. 


Vri.ïï (couvert de poils). 


• c^ • 


1 

DlMCBAÂn. 


Vendre, v. a. a* p. imp. 




Zenz, 


Xai.il a vendu. 




Zenzegh. — Izzenz. 


Je vendrai. 


j>^ai 


Ad^nzegh, 


n vend. 


••• 


Iznoaz. 


Vendre (Se) et être vendu , 


t£>^ 


Inea, 


3* p. prêt. 


•y • 


, 


n se vendra. 


>*' 


Admez. 


B se vend. 




lUnoaz, 



4o. 



628 



VEN 



Veudrkdi (jour de U se- 
maine). 

VéHBHEUX (se dit des plantes 
qui contiennent du ve- 
nin}. 

VÉ9KBÉ, vÉNiRÉB (respecté). 

VÉH^RATIOII. Subst. 

VsRÉAEii, V. a. a* pers. de 
unp. 

VéMiaiKM (Acte) (commerce 
charnel). 

Ex. : Il s*est liTré à Tacte 
Ténérien, il 8*y livrera , 
il s y livre. 

ViMÉaiKif (Mal). 



* 5 /* «# «» • 






-.•^ 



Vkhgeahgk , subst. 

Vehgea, v. a. (tirer ven- 
geance), 3* p. prêt. 

Ex. : n a vengé son frère 
de 

Vehimeux (quia du venin). 
Ex. : Serpent venimeux. 

Non venimeux. 
Venin , subst 
Venir , v. n. a* p. imp. 
Ex. : Viens ici. 






Je suis venu, 
n est venu. 
Je viendrai. 



i- 






« « 



• ^ • ^x it • • 



à3< 



,iS\ 









i jicÂi; jQj ^3$ 




c^, • * «^ 






0^1 






« e > 
<XÀAiM»3t 






il5 lyEL'DJEMA. 



DbG'S BS'SBM. 



FbLL'ÂS EL' h ARM a. 



Harma, fém. 



ilD££ EL'HARMA, 



Imougqan, fém. 



/t^^a. — il(%. — Itej. 



Attban ambkran. ' Mebdm 

Tsar, maso. 
Irra bvtsar. 

Irra et'tsarnegmas guê... 

DeG'8 ES'SEMM. 

Aznm deg's es'semm. 
Oulach deg's e$*semm. 
Sbmm, masc. 

ASED. 



Ased. — ilroiuiA. 

^Ousighd, 
, loasad. 
Addasegh, 



^Ei' 



VEN 



629 



B vient. 

n n*est pas venu, il ne 
vient pas, ne viens pas. 

U a fait venir un tel. 

Faites venir (amenei) un 
tel. 

Il a fait venir cela de son 
pays. 

Le blé ne vient pas ici 
(n'y croît pas). 

11 lui vint à 1* esprit, à Ti- 
dée. 

D où vient que ? 

Laissez venir (attendez). 

Il vient de partir (il est 
parti il n*y a qu'un ins- 
tant). 

Vent , s. (air en mouvement). 

Ex. : Il s'est élevé du vent. 

Vent fort, violent, grand 
vent. 

Vent chaud. 
Vent froid. 
Vent Racial. 

Il fait beaucoup de' vent 
aujourd'hui. 

Le vent s'est calmé. 



^ i*-/ 






• ^ ft ^^ t»j 



•• 



<4?' u-^^j' -<iy' 



• „,• it ^^ 



«S 






••• 



ft y ** s « s 




•-" • 



^y f>j Qyy 



4^jî 0^L3à jl {j^j-^^ 



^ 



b 



* I ** • ^ * • "* 






«< , «• «'^ « /• 



j »• 






X » s 



-> • 









V yoy ■* X 









«» .t»^ o/* o . -^ -^ 






« ^ v> 



ji^b (^M*^ ->1^'3 UV^ 



Ittsased. 

Our éUousa ara. — Oar 
ciiï/5a5 ara. — Oar deU 
tsas ara. 

Ichiîâ ifelan addias, 
Aouidfélan. 

Ichiîâ chiîân'as ouayi gae'- 
iamourt'is. 

m 

Irden our dettsasen ara 
dayi. 

lousad gueVbaVis. 

Agkef. — Achou aghef? 
Erjou. — Asher. — EmheL 
Toura ha ag irouh. 



Athov. 

Ikker ou'aihou. 

Athou ikouwa. — Athou da- 
mekran. 

Athou ihmcm. 

Athou dasemmath. 

A thou dasemmath am oud- 
fel. 

Ikkat ou athou nezzah assa, 

Isoasem ou athou. — Iddja, 
ires ou athou. —Insa ou- 
athou. 



630 



YEN 



Le Tent esl tombé. 
DoÙTiBntkTent? 



Qud Tent (ul-a? 

Le veot est sod. 

Le Tent est nord. 

Le Tent est est 

Le Tent est ouest 

Le Tent est bon, GiToraUe. 

Le Tent a changé. 

Ses paroles sont oonune 
le Tent; dles entrent 
par une oreiOe et sor- 
tent parrantre. (proT.) 

Vent , s. (air retenu dans le 

corps.) 

U a fiât un Tent. 
Vente , s. (action de Tendre). 
Ex. : CHqet de bonne Tente. 



Olget dnr à la Tente 



VbmtiuIv sobst 



pL 



Ex.: Bas-ventre. 






^ •< 









X e 



«foi 



• «x 



o • © ^ -* 



^1 ^yJÈa^ ^n^\ 




• — •• 



iÉM<Vgl 



• rf > • ^ ^^ 



IjUi oa'olJloB. 

iliuî MtadkoR? — 
«KUa ou'olfcos? 



AAom fdkMî. 

Atkou éTasmaouL 

Athoa éTacherki. 

Aihoa fagherbL 

Athoa delaâliL 

Inbeddal oa'aAoa. 

Aoudtis am atkoa; tkka 
tua, iffègk sm. 



TovBiTB, (km. 



Irika. 



TAOUAXEmA « £ — BiÂ, m. 

Cki itsmouz êeUaH — De- 
UaUt nbiA. 



Chi taoaazenzas toaâr, — 
OuhuJi deg^s eTbiA. 

Alâmboutm, masc. — TàIb- 
BOUTET, L — AIbdis, 

IdhbouAem, - TWibtmildM. 
'Iâi£sen. 

Ana, — Kâa oaUho^A,^- 



VEN-VER 



631 



Constipation du Tentre. 
Cours de ventre. 



Mal de ventre. 



n a mal au ventre. 



Ventrée, s. (portée). 

Ex. : Cinq petits de la 
même ventrée. 



Ventru , adj. (qui a un gros 
ventre ). 

Vend (Sois le bien-). 

Soyez les bien-venus. 

Que notre ami soit le bien- 
venu. 

Venu (Nouveau-) (nouvelle- 
ment arrivé). 

Venue, s. (arrivée). 



Ver (grand ver de terre). 



pi. 



Ver Uanc qui ronge les ra- 
cines. 



pi. 



Ver (Petit), asticot, dans la 
viande , dans les fruits. 

pi. 









> V -^ 



I 



. ^ 



rf^^ 



ij;i 






TJ^ 






•^ ^ x" i -: ••«r 



y,^-© 

• 












^^ XX 






» • X » ^ ^^x <# 



CAn 






" ,^ 



(:>^3' 



o w 



* •. 



X -'x 



•L • 



Ahloulli, m. — Taonazla 
oaàhboath, f. 

ilUai> oa(i/4 Ott'46iott/A. 



• ^x 



Aâhhottih'is ihellek'it, iker* 
rah'it, 

Aâbbouth. 

Khamsa netaroua gue- 
yioaen oaâhhoutk. 

Bouââbbovth, 

MbRAHBA I88'EK. 

Merahha iss'ouen. 

Merahba s*oumdakkel en''* 
nagh. 

Ovin àddiovsan dadjbdid, 

OVDDJI, m. — ToosiT, f 
— Tawovtha. 

Ajibmbtb, masc. 

Ijirmethen. 
Takettchaovt, fém. 

Tikettchaouin, 



TiovKKWVT, fém. 



Tioukkiottin. 



632 



VER 



Ex. : H est roDgé par les 
vers (en pariant des 
fruits , des légumes , de 
la viande gâtée, etc. ). 

Ver (qui s*eDgendre dans le 
corps des animaux). 

Il a des vers , il est malade 
des vers. 

Ver -LUISANT. 

pi. 



Ver à soie. 

Véracité (attachement à la 

vérité.) 

Ex. : Homme d*une grande 
véracité. 

VerdAtrb (qui tire sur le 

vert). 

Verdir, t. a. (donner la 
couleur verte) , a* p. i. 

Verdir et Verdoyer, v. n. 
( devenir vert) , 3* p. p. 

Verdure , s. (herbe, feuilles 
vertes). 

Verdure (légumes, salades, 
etc. ). 

Verge (baguette flexible). 

Verger (jardin planté d*ar- 
bres fruitiers). 

pi. 

Vergogne, subst. (pudeur, 
honte). 

Ex. : Homme sans vergo- 
gne. 






^ • 



* •. 



X^'X 






Ji 



i^^y^P, 



« 






o ^ • ^^ ^y 



» ^ 



^V 






m» 



Q^ O XX 









«» XV 



CJVU^^ 



XX 



i» X .^/^ tt X j g < «X 

« X ^ 



MoltdboK. — Deg'stkmk- 
iâam. 



AzEEM ov'ÂMBOUTH, masc 

DamouAm s'vurmtOL — 
Deg's 



Zemoueka , fém. 
ZerourimU 

TlOUKKIOUT BL'HAEIE. 

i 

Smdk, masc 

Ergaz âasdouJà lœtxA, 
Itsmil gbee tizegiout. 
Eee dàzegzaou. 

Ikkel DAXEGZAùO. — ItEC- 

zov, 

Reeiâ, masc. 

ÂEAZiN, masc. 

Agvettbovm^ masc. 
Tajnant, fém. 

7^'iuuufi. 
H AI A, fém. 

Ergaz oalach eïhaûL de^ 
oademis. 



VER 



633 



VÉRIDIQUE (qui aime À dire 
la vérité). 

VÉRITABLE, adj. (conforme 
à la Tenté). 



VÉRITABLBllElfT, adv. 
VÉRITÉ , Subst. 

Ex. : Il dit la vérité. 

Je t*ai dit la pure vérité. 



Cela n*est pas conforme à 
la vérité. 

En vérité? (interrog.) 

Verjus (sorte de raisin 
acide). 

Veriiigelle, subst. 

Vermifuge (eau) qui fait 
mourir les vers. 

Vermillon, subst. 

Veriiisseau, subst. (petit 
ver de terre). 

Vermoulu (Bois). 

Vernis, s. (composition pour 

vernir les poteries). 
Vernisser, v. a. a* p. imp. 

Vernissure (application du 
vernis). 

VÉROLE (Petite). 
Ex. Marque de petite vérole. 
Marqué delà petite vérole. 



it ^ ^ 9 ^ 



J O ^ 



M <^U 43")^^^ 



ta ^ 









Q ^ i 



e ^ 



Q ^ ^ i^ 













A 

X 



t» ^ là ^ c ^ 



y J 






Q ^ Q ^ 



j y ^ ^ 



« y 



it^ j ^ 



y 
« • y 



g J9^y 









u*^:, 



• «/' 






u^r*• 



.* . 



• «»• ià^^^U^Q^ 



<d<*^^ ««U-Ï^U-,! 



u a yfi^yy g g <^gx 






DaSDOUKT. ' BaB NB'TIDETS, 

Dahkik, — Dasbih. — 5*'- 

tidet8, ovlacb 

de0*8 el'kedbb, 



Se'TIDBTS, 

TiDETs, fém. 

Issaoual tidets. 

Hadhregh'ak s'ouaùual 
netidets isfun. 

Ouayi ma hou ghef tidets, 

Se'tidets? 
AzBEnBOVB, masc. 

Fedaovch, masc. 
Aman nokken izebmak. 

Meghba, fém. 

AjIBMETB DAMEZIAN. 

ASOBAB BTTCBAN'T TIOVK- 
KIOVIN. 

Tbeua, 

Etblov'îas et*tbblia. 
Atbellov, masc. 

Tazbbzaït, fém. 

Tiherhecht ne'fazerzaît, f. 
Dimherkeck seiazertaîL 



654 



VER 



PMale de petite véitile. 
Vbrre , sobst. 
VsftRB (Grain de). 



pL 



E)x. : G)llier fidt de grains de 
Tcrre. 

Vbreb (pourboire, fiûtd*é- 
corce de liège). 

pi 

Vbraoo (de bois). 
Verrub, subst. 



pi. 



Vbbs, prép. de lieu. 

Ex. : AUei tout droit rers 
cette maison. 

n se tourna vers moi. 

Vers qui? 

Vers quoi? 

Vers toi, lui, nous, tous, 
eux. 

Vers (environ) , prépos. de 
temps. 

Ex. : Vers le soir. 

Viens vers la fin du mois. 



« ^^^^^ • • ^^< 



Vers minuit. 

VBRSàNT ( d*une monta- 

«Be), s. 




X X 






• ^ 



O o' 



/* 






>l 



U ^% <^ 



00 X 



©• 



^- J>i 



^••^ 0^0^ 

O^ ^ 







<4) 



l 



x< ^ 

I 






^^ it J 



la^l oUa*^ 



0^ ^ 



^3^1 v-^y 



Zedjaj, masc. 
riijrjroircFr^ fim. 

Taslagt ne tiâkhmckuL 
Takbats, fihn. 

Jïkbatin. 

ObbI^'Asgeâm ifB' r^ifotrjir, 
masc. 

TiriTHhi, fém. 
T^AIioBin. 

GjfBR. 

AouA kehala gher oukk- 
kham ennL 

Ihren gheri, 

Omngher. — Oaxgherl 

A'gher? 

Gher'k. — Gkgr's. ^ 
GherHÊgh, — Gher- 
outfA. — GWjbr. 

Ghove. — Gmef, 



Ghoar tameddit 

Ased ghef taggara oa- 
câonr. 



Ghour nesqfiyitk. 
Ri F. — OuDBM, masc. 



VER 



635 



Ex. : Les deax tenants de la 
montagne. 

Versk (A), abondamment, 
se dit de la pluie. 

Ex. : n pleut à verse. 



Vehsir, V. a. a* p. imp. 
Xai versé. 

n a versé. 
Je verserai. 



n verse. 



Ex. : Verse-moi de Teau. 



Il lui a versé à boire. 



H verse des larmes. 



• Jx 



^ O 



Verse (Etre), au propre, v. 
p. 3* p. pr. 

n sera versé. 

U est versé. 
Verset (du G>ran). 
pL 



Verso (seconde page d'un 
feuillet). 

Vert , adj . ( de couleur verte. 
— * Qui n est pas encore 
mûr, en pariant des 
fruits). 



pi. 












4XAa*I -g;^ 



• -^ •. ^«-^ 












0- 






iX<^ 



y ^ ' 






•• 






• • ** «^z» 



©^ -^ 



-'^ y ^ 



uSb^Jî - t^:î>^>J 



5iii n'er'rimjf.'^ Sût (nmI^ 



Tekkat lahoua s'ed'êefk^ 
— Kahoua techaih. 

EsMiR. — Effid, 
Semaregk. — EJjighei. 

Ismar. — IffiJL 
Adsemiregh. — Addeffigh, 

IsmaraX. — Iteffid. 
Etmiriyi, ^'yid aman, 

Ismaras ara aisou. 

* 
Tharenas, tseghlinas imet- 

ihaouen. 



Imâe. 

Adimir. 
Ittmir, 
Ai A, fém. 
Aîats. 

OVDBM NlTBMIf IT'IFBB,XÏÏ5. 
Dazbgia. — DâZBOZAOV. 



Dizegzoaa, - Dûfeftaouai, 



636 



VER-VÉT 



Vint. adj. Cim. 



pi. 



Veat (Homme encore) (qui 
a conaenré de la jeu- 
nesse , de la vigueur). 

ViAT, s. (la couleur verte). 
Vert de gris. 

Vertèbre (os de l'épine du 

dos). 

Vertige (élourdissement). 
Vertu, subst. 
Vertcbdx , adj. 



Vesce (espèce de grain). 
Vessie, subst 



pi. 



Vbstb (vêtement de drap 
qui descend jusqu'à la 
ceinture). 



pL 



Veste (de toile, sans bou- 
tons aux manches). 

pi. 

Vestibule , subst. 

^pi. 

Vêtement (habillement). 
Vêtements (Les). 
Vétérinaire. 



» • • • •• 






• ^u ^ ^ ^ 




9 a^ w.^ «M* 



» « 



it X 



,Jaâ4Ït vW'— J^l«)t» 















JVJ 



« O X 



• • a 






I 



.1 






• ^<*^ 



Emoâz mazal iteoukket. 
— Mazal iiubmù. 



TiaexooT, fém. 
AxBNiiJAR, maac. 



Igmbs ovsbbsovr ov'Imoub. 



Amlklli. — Ammvabb, m. 
Fbdbl, masc 
IPbl'fadhbl. — Bab bv 

FBDBL. Bab El' 

KBBIB. 

Abbacb, maac. 
Talbmboults^ fém. 



TUenboaUn. 



Tagblilts, fém. 



TigkUUn. 
Ambbioul, masc 



Imerial. 



AsKiF, masc. 



/t*jr« 



en. 



TiMBLSiovT, fém. 
Haovau, masc. pi. 



EAGilX MTSDAOVI BL' MAL. 



VÉT-VIA 



637 



VteiB, V. a. (habiller quel- 
qu'un ) , a* pen. de 

If» 
imp. 

J*ai, il a vêtu. 

Je vêtirai. 

Dvèl. 

ViriB (Se), a* p. imp. 

Action et manière de se 
vêtir. 

ViTOSTÉ, s. (ancienneté). 
Veuf (qui a perdu sa femme) . 



pi. 



Veuve (qui a perdu son 
mari). 

pi. 

Veuvage, subst. 

Vexe A (tôunnenter, traiter 
injustement) , 3* p. pr 

Viande. 
Viande salée. 
Viande bouillie. 



Viande rôtie. 



Viande tendre. 



Viande dure. 

Morceau de viande. 

Morceau de viande ^( sans 
graisse et sans os). 






o X 0/' 

UX ^ 6 



Sels. 







« <f o 



J<JS** — 



. X . 



. s 






x*' 






I 




» y Q ^ o j y y 




l 



o my^. Q J Q y 



« J *» ^ Q y(/y 

P^ -7 



g g g 



• X 



Selsegk. — /wfc. 
Adselsegk. 
Ishus, 
El8. 

TUsU, fém. 

Akdàm, mâsc. 

Idgalen, 
Tadgalt. 



Tidgalin, 

TlDQUELT, fém. 

lÂDDEB. IdHLEM. /i- 

D££ E£' BATHEL GHEF, 



Aksoum, masc. 
Akeddid, masc. 
ii4 Afoom irA:0m gaoaaman. 



Aksoum iknef. 
Aksoum dalekkak, 
Aksoum ikkour. 
Aftat ou aksoum. 
Tifiih, fém. ' 



ft38 



VIC-VIE 



VicB, S. (défaut de rime «I 
du corps). 

pL 

Vicuux, TiaBOSB, adj. (<pii 
a des vices). 

ViciBUX (Cheval) (ombra- 
geux, rétif). 

ViCTOiBB, sobst 

ViCTOMKiJX, adj. (quia 
porté une victoire). 

ViDX (non rempli), adj. 



ViDKK» V. a. a* p. imp. 

Jai« il a vidé. 

Je viderai. 

Dvide. 

Vie (eut de Tétre vivant). 

Vie (espace de temps depuis 
la naissance jusqu'à la 
mort). 

Ex. : Que Dieu prolonge 
votre vie I 



De ma vie, je n*ai rien 
vu de semblable. 



De ma vie, je n*onUierai 
le bien que vous mV 
fait 



n a passé toute sa vie 
dans la pauvreté. 



• j 



• ^ 




1S\ 



• • ^ 















i^^f— J\JÎU_^' 



(O 






t^ 






• ^s^^< 






vy 



• ^-^ 






X>»t 






• ^ ej» • • • • ^ 



* «JJj' 






• J « 



• • 

•*'-_- - •> 



jt j j ^i. ft l c^4 <4V 






-•^^ 



iîu^U ''*^ '"' 




I 



• 05 X • 



Aie, 



Âûmh. 



DeG^S EL' liOUE. 



A 



OUDKm 3ABAEEAjr, 



Agblae, maso. 

lÏEL'GBALEE. 

IfEEGW, -^ lyEL'KBÂLI. — 
OVLÂCB DE€^8, — OuE 
lÂMIE ÂEÂ, 



Feeeegb, 



AJ^imghegh, 
JtspstTtgiL 
Tameddouet, Sém. 



Amee, masc. 



AdithoEwel rahlâ eFâMEe- 
rik! 



GueTdmeritm, owr teri 
timteltis. 



Kent ikka eVàmerÙM, oat 
tetshoug oraerkhàrouiE 
tekhedmeth'^. 



Isâidd erâmer'is ak ju/g'' 
tiguettelL 



VIE 



639 



Ton ami pour la vie. 



Vn (L'autre), la vie future. 

Vie (manière de vivre). 

Ex. : La vie est très-chère 
dans ce pays-d. 



B gagne sa vie. 

n demande sa vie (il men- 
die). 

La vie est à très-bas prix. 

La vie est hors de prix ici. 

Vis (conduite, actions et 
histoire de la vie d'un 
homme). 

Ex. : B mène une vie hon- 
nête. 



B mène une mauvaise vie. 



Vnt (Eau-de-). 

Vieil, vieux (ancien, qui 
dure depuis longtemps). 



Vieille. 



pi. 



pi. 

Vieil, VIEUX (avancé en âge). 



pi. 



J^ 



• • • s X ©• 
Cl o^ 



^1 

«r w * 



«r » • •• 



• S ^ 

«y A3 



•• 



4 

5* i^j\ '2):>f ^^ 






tt O/* 










<:JK^« 









«Z* X (I 



U; 



ilmioAitarî/t ghrfthoul et 
amer. 



El^akheut, iëm. 

ilfCJi, nL 7V>I7J>i>EAil« f. 

EVAïck ghêhûnezzàk gue'- 
tamourt ayi « 



Irehhah aieg ara iàkk, 
lUenif eVâîcKu, 

EÏAicK irkhes nezzak. 
Ottlach touddera dayi, 
Ambjd, masc. 



Itthafar ahrii eVAali, 



Ittsabâ ahrid en'din. 



Aman ne'Tazabt^, m. pi. 
Daki^xm. 

DikUmen. 
Takdimt, 

Tikdimin. 
Damghab. — Dambkrait, 

Dimgharen. 



' Littéral. «Bitt de figoes» , espèce de liqueur fermeiitée cpie les Jnifii établii dons les tnbns beifaèret com- 
posent avec le sac extrait du figuier. 



6k0 



VIE-VIG 



VlULLB. 



pi. 



Ex. : La vieille m'a dit la 
bonne aventure (litt. 
ce qui doit m*aiTiver). 

Vieille sorcière. 



B est plus vieux que moi. 



ViBILLARD, SUbst. 



pi. 



ViEILLBSSB, Subst. 

Vieillir (devenir vieux), 
3* pers. prêt 

ViBEGE, subst. 
Vigne, subst. 



pi. 



Ex. : B a tapissé de vigne 
la cour de la maison. 



Vigoureusement, adv. 



Vigoureux, vigoureuse, adj. 
(fort, robuste). 



Vigueur, subst. 






^ « 






o jo 



*£^^ iMJ^ 






m 









U; 






•x -» 



•-.^y 



O/* 






o •«• • «^ 



o • • 









««>'î^ 



«^U 















o ^ «** 






«0 o x^ 



^ J « « ^© 



Jnmt 



X • 



TAMQHAnr. 

Timgharin. 

Tamghari teiaayii adt» 
ara ithrom £Ii. 



Tamghart tsasakkart. — 
Tsaguezzant — Tarn- 
ghart tsammhoust. 

Nettsa aï damehan jaV- 
âmerfelti. 

Amqbab. 
ImgharerL 

TiMGHEBT, fém. 
Imober. — Imekkbm, — loc- 

SER. IkKEL dam- 

OBAR. 

Atsek, 

Tara, fém. 

Tiriomn, '•^*TinowL 

lârrech t^rag oakhUuok 
se'tiriotto. 

Se' TIZMERT. SeL'KOCWA. 

— S'iGBil, 

Bab inoBti, — Ikocwa, — 

IzMEB. IdJBED. — 

Gbour'es tixmebt. 



TtzMEBT. — KovwA, fém.— 
/GJ7/£>masc. 



Vil (méprisable, de peu de 
valeur). 

Vilain fqui nest pas beau, 
désagréable à la vue). 



ViLBTS , s. (qualité de ce qui 
est de peu d'impor- 
tance, à vil prix). 

Village (assemblage de mai- 
sons dans une tribu 
berbère). 

pi. 



Village, s. (des tribus ara- 
bes, composé de tentes) . 

pi. . 

Ville, subst. 



pi. 



ViH , subst. 
Vinaigre, subst. 



Vinaigrée, v. a. a* p. imp. 
Vingt , n. card. 
Vingtaine (Une). 
Vingtième , n. ord. 



Violemment, adv. (avec vio- 
lence, avec force). 

' Littérd . « Ban rongie . » 



VIL VIO 



M <» ^ Q ^ J 



* X" X 



U*> ^ (jû^^l — «i^«^ 



yy ^p^ i»j 



iSj^ ^y*^j 



« *» X O <" J 



iSi^.t 



S — 



g tf X g 

^ • g ^ g^ 



<sx 



g X gx 



g g 

• ••' 



•^ 



c -» 






g g SX 



il 



A 
• x 



jlj5l 



g • e « - s ^ 



g g g"^. 



g 



X • • 

Sx g . 



X| -x '^^ 



«x 



^— £j^Wm3 mUi ... Jô 



U' 



^ X 



l 






g g X 

X 

* g X • • i 

X 

g •-«'«•'^ e *'x* 

X 



X ^ "* 

^ X X 



'. ':: " 



641 

ICHMET. — OdLACH ZEG'S. 
Ol7J? iSOVA ABA. 

DlBODAH. OOLACH ZEQ*S. 

DinrT l'TIMEZRIOUT. 

OUR ICHBIH ARA. 



AcHMAT, masc. 



Taddart. — Takhlijt, f. 



Toaddar, — Toudderin, — 
Tikhhjin. 

Adodwar, m. 

Idoawaren. — Ichlah. 
Tamdints, fém. 

Timdinin. 
Aman izegqaqhen ^ 
Khell. — Aman disemma- 

MEN, OVSEMMIM, m. 

A 

Adel Et' khell gde\ 

A 

ACHRIN. 

KeRA ACHRIN. 

OVISÂCHRIN, — EttSISÂ- 
CHRIN, f. 

Se*TAMARA. — S'OU'ÂZZAG, 

S'JGHIL. S'eL'- 

KOUWA. 



4i 



642 

ViOLtNT (qui agit avec Ibrce, 
impétuosité). 

Ek. : Homme violent, d*im 
caractère vident 

Veotvioieot 

Violent incendie. 

Violer (enfreindre), 3* p. 
prêt 

Violer (one Cemme; la 
prendre de fiorce). 



VIO-VIS 



Violon (à quatre cordes ). 
Violon (long, étroit , à deux 



)• 



Vipère. 



p«- 



Virginité. 

Vis, $. (don cannelé en spi- 
rale). 



pi. 



Vis-X-vis, prép. 

Ex. : La maison vis-à-vis. 

Vis-à-vis de moi, de toi, 
de lui, de nous, de 
vous, d^eux. 



Visage , subtt. 

pi. 



j ^ 



X «i 



(^ 






■9 ^ 



,. ^ • • 

.^^^ -A. ^v • 



^ «^ 



5 u»^*Mi9 



•tf^ s^ 



»y t^y^ car-' 



• J^ 









^a ^ /* 



V^; 



• QXX 















X •• 



•iï»b' «-** 0*3 |»^I 



•• 



ut^t JUi - ^t JI4J _ 

O X Six o ^/ 



• .» 



* X > 



« x j ^ 



' I • ©X xw ^ 



DiKCHMUDf. ImOOWA 

lAB. 



Brgas dimAMi — The- 
hiÊ^i Uimdiaddit. 

Athoa ikoawa nezzak. 
Atfrgki ikoooMfa neMxàk. 
Ikbodn. 

Ioqâ tâmetthout sfta- 

MAMA. IfâL becs 

S'OU'AOAG. IkWDMM 

DIlfES S*IGmiL. 

Kamantcha, fém. 
Rebab, masc. 

Talefsa, fém. 

TilefiUmin. 
Ta8ebbit nptakcbicbt, t 
Meftsel, 



MefiUsel 

Eexat, — Kebala. 

Akkkham onin gkefexzat 

Kebarioa. — KehaTaJt, — 
Kebal'as, — KeboTmi- 
nagh. — KebaTenouen. 
— KAalensoL 

OuDEM,^ Akaboum , mas. 
O uJma o ue n . 'Ikado m t mn. 



VIS-VIT 



643 



Ex. : n lui a £edt bon visage. 

n m*a fait mauvais visage. 

Homme à visage ren- 
firogné. 

Visage riant. 

n a changé de visage. 

ViSEB (un but), a* p. imp. 

J ai vise. 

B a visé. 

Je viserai. 

Il vise. 

Viser, v. n. (avoir en vue 
une certaine fin), a*p. i. 

Visible (Être), 3* p. prêt. 

Visière (point de mire du 
fusil). 

Visite, subst. 

Visiter (rendre visite à quel- 
qu*un) , a* p. imp. 

Jai vbité. 
Il a visité. 
Je visiterai, 
n visite. 

Visser, v. act. a* pers. de 

1». 
imp. 

Vite , adv. 



Vitesse, subst. 












^ 






e-y' 



g X g S/* g g X 



à «âLaJJI \y»yâtà 



g X g /* 



g /»• 




• •• 



g ^ 

• jy 

gx ^ g X 

âg xgxw y 9^0^ 



g /* g y g 



ygyg • 



g y g/* y gy 



Imougguerit s'oadem eV- 
âaîL 

Imouggueriyi s'oadem ne' 
diii. 

Ergaz taonenzas teghlek. 

Oadem icherrahan, 
Inheddal omdemis. 
Ssns GHBr... — Hazbr. 
Hazregh. 
Ihazer, 

Adhazregh- 
Itshazar. 
Sers allen'Xk geef, 

Iban. — Idheb, 

Nice AN nb*tamekhalts,xxï, 

Zeîaba^ fém. 
ZovB. 

Zoaregh. 
Izour 

Adzouregh 
Itszoar. 

EbBBN EL* MSPT8EL QUE'. 

S'el'Âjla. — S'el'Âjlan. 
— S'el'kbeffa, 

Âjla. — ÂJLAN, fém. 

4i. 



644 



VIT-VOI 



Vitre , s. (carreau de Yenre 
à une fenêtre). 

ViTBiOL (sd astringent). 

ViVAGiTi , subst. 

ViVAHT (en vie), adj. 

ViYRE, V. n. (être en vie), 
a* pers. imp. 

Tai , il a vécu. 

Je vivrai. ^ 

Dvit. 

Vivre, v. n. (subsister, se 
nourrir de), a* p. imp. 

J'ai, il a vécu. 

Je vivrai. 

11 vil. 

Voici, prép. désignant .la 
personne ou robjet pré- 
sent ou rapproché; ap- 
pliquée à un nom 
masculin. 

Voici (prép. appliquée à une 
femme , ou à un objet 
du genre féminin). 

Ex. : Voici rhomme , voici 
la femme. 

Le voici, la voici. 

Voici (appliqué à plusieurs 
personnes ou objets du 
genre masculin). 

Voici (apjdiqué à plusieurs 
personnesou objets du 
genre féminin). 

Ex. : Voici les hommes, voici 
les femmes. 






gW-3JU eoeys 



.t- 



s^ 



« O ^ «r 
f *» MW M* >^ 



Uy» /» ©•SX 

M £ / «X s; X 



Q y ex 

O 9y 



y ^ 



•• 



<ft3l — 5! 



/il 



O ^ •• •/» *» y u y yy 






4^' 









JLSt 



© X 



< © x^x 

© X ^ 



TaLOVIHT S*BZ'IBDJÂDJ. 



Zadj, masc. 

Kheffa. — T1FSB8T, km. 

Idderen. — D'bl'haL 

Eddbb. 

Edderegh. — lider. 
Adedderegh. 
Itedder. 
Aies. 



Âchegh, iâch. 
Adé^chegh. 



Itsé&ch. 



Ata. — Atati. 



At8a. 



Ata oaergaz. 
metthoat 

Ataîa, aisaïa. 



Atna. 



Atsnta. 



Aisa ta- 



Atna irgazen, aienta toa- 
laoain. 



VOI 



645 



Les voici, comm. 

Voie (chemin, et au figuré 
moyen). 

Voie LAcréB. 

VoilX (prép. servant à dé- 
signer une personne ou 
un objet éloigné , appli- 
quée a un nom masc.) 

VoilX (appliqué k un nom 
féminin). 

Ex. : Voilà le lion , voilà la 
perdrix! 



Voilà (appliqué à plusieurs 
personnes ou choses du 
genre masculin). 

VoilX (appliqué à plusieurs 
personnes ou choses du 
genre féminin). 

Ex. : VoUà les garçons , voilà 
les filles. 



Me voilà, te voilà. 

Nous voilà, vous voilà. 

VoilX (c'est cela). 

Voile (Long) de toile ou de 
mousseline, qui des- 
cend jusqu'aux pieds. 

pi. 

Voile (mouchoir dont les 
femmes se couvrent le 
visage). 



pi. 



Voile (espèce de mouchoir 
dontles hommes se cou- 
vrent la tête et une par- 
tie du visage , pour se 
préserver de la pous- 
sière, ou ne pas être 
reconnus). 






O ^^ 



3 






o ^ 



! 



o <^x 



e> 



Ul 



« X X «X 



Q V^ XVX 



(» «XX<»X V ^ XttX O X X «X 



'*'" X "X X 

<* X ttX ,» «X 

*t j X «X if X Ox 



S.^ 



b 



« • xT XX 



^<;^. 



C:W>H 



<f o xox 



xo 



O^^v^ 



U XX 



Ainaîn. — Atentaîn, fém. 
il^ji/j)^ masc. 



Ajgou ns'tionaoo , masc. 



i4iriir. 



Abats. 

Ahat izem, — Ahats iasek- 
koart 



Abnaïn. 



Abnaînts. 



Ahnaîn eV oaachouh 
Ahnaïnts tikchichin. 



AkTiyi, AkVak, 
AkVagh, AkVakoun. 

Daîa. 

Tamelbaft, fém. 

Timelhoufin. 
Taâjart, fém. 

Tiâjarin. 
Letam, masc. 



646 



VOI 



Voile ( de iWTire 



pL 



Von^R (Se) , se oouTrir d*iiD 
voile, 3* p. prêt fém. 

VoiB,T. a. a* p. imp. 



Jai 



▼D. 



U a TU. 



Je verrai. 



11 voit. 



£x. : Heureux les jeux qui 
oot vu ce que vous avez 

TU. 

Ne dites pas que cela n*est 
point , je Tai vu de mes 
propres jeux. 

Tu verras! (nianière de 
menaoer.} 

Je suis enchanté de tous 
aToir TU. 

Au plaisir de tous Toir. 







9^ 



w 







J'ai TU ce que j*aî tu ; que 
vous importe ? 



4'^ 

• • 

• ^9^ <»- • ^^ 

4'^- 










9 ^ J ^^ •■ • •■• 9 ^ 9J 



uL 









«* • «#• • » ^ • 





Attt «I 



J^ 9 ^9 X^ • y 

11 *^« /.wl 



tH'ety 






j, masc. 
JMmuL 



Zer. - Sic. - TmiL. ' Oudu, 



Zerigk. — Sa^megk, — 
Thaaegk. — OukgL 



Izra. — loogy, — JtHuJL 
loàta. 



Adezrtgh. - Adesà^gmeyk. 
AdetthilUgk.- Adomat^k, 



Izzer. ' Issiggvi. - ItkîHL - 
ItsomaU. 



ErâaJigheftiihouin zeradi 
OBÎiuui bmnom tezrrm. 



Our kar ara eck'cki ap, 
oalack, mek zerigk't ie'- 
tUk'ûm. 

Abezretk! 



Gaemi ke'zn^k^ ferkejk. 

Awaû^uer ga^kkàr. — 
Addnuu gae'tsaâts et- 
tkàrm dk4 ottdL 



Zengk aîn zerigk; ackfm. 
akkicUuui deg'tà? 



VOl 



647 



n fait obaoïir ici, on nW 
voit pas. 

Je lui ai lait voir (montré). 

Voir (regarder, examiner), 

a* pers. imp. 
Voisin, s. (qui loge auprès). 

Voisine. 

Ex. : Tai un bon voisin. 

Mohammed est mon voi- 
sin. 

Ne prends pas pour voisin 
un homme qui te for- 
cera de quitter ta mai- 
son, ni pour compa- 
gnon de route, un 
homme qui t'abandon- 
nera en chemin (prov.). 

Voisinage, s. (lieu proche). 

Ex. : Il demeure dans le voi- 
sinage. 

Voisiner, v. n. (visiter ses 
voisins) , 3* pers. prêt. 

Voiture, subst. 



pi. 



Voix (son de la bouche). 



pi. 



Ex. : Il parie à haute voix. 
Il a élevé la voix. 



n a baissé la voix. 



n parie à voix basse. 









X ©• 



«s -»^ 



<XXm»I ^yf>ti 



*-' _ ,W 



JV» 



«^ 



o x^ 



^«P 



•o y o y*^ • 



<iU^Wbjl4 u^ iiî^è 



o 






*3^ f^3j' 

O 55 tf • O V 



o o^ 



o g 



"^J- 



o •©• « tf • 



o -^ ^x 



o 6» X X 



«; X 



'-' X*<^ X 

o ^ 



o y o X 



«XX o jS r u -s y 0^ 



o XX 



o tf X o o y y 

X 

«XX o rfxOg^^ 



Oulack dayi trfat, oar 
tsoaalin ara. 



SeknegKas. 

SbMOVKKEL, — ESMBD, 

A 

DjAn. — AcBiR, 

TaDJART. TÂCHIRT. 

Ghouri yiouen eVdjar «fe- 

làalit. 
Mohammed d'el'djar'iou. 

Oar zeddegh d*oum ahs- 
gaddjan, oar leddou 
d*ouin aJdttsaddjan, 



KsRB, masc. 

Izeddegh ga'eVkerh. - Akhr 
kham'is ikreh. 



lÂOVCHER BL*DJIRAN^JS. 

Takarroust, ïém. 

m 

Tikarrousin. 
SovTs, masc. 
Asoaats, 

Ihaddher s'es'souts âlaî. 
h Ali es'souts'is. 
Isers es*souls*is. 
Ihaddher set'souU ires. 



648 



VOI-VOL 



Voix poblique. 

£x. : G*est la voix publique. 



Voix, au (ig. (suffrage). 

Ex. : Le cheikh a pris les 
voix des ^ens de la 
tribu. 

Il a élé aux voix. 

Vol , s. (action de celui qui 
dérobe). 

Vol, subst. (chose volëe). 
Vol (d*un oiseau). 
Ex. : Il Ta tiré au vol. 
Volaille, subst. 



pi. 



Volée (d^oiseaux). 

Voler, v. a. (dérober), a* 
pers. imp. 

J*ai volé. 

Il a volé. 

Je volerai. 

11 vole. 

Ex. : Celui qui vole aujour- 
d'hui Toeuf^ demain 
volera la poule (prov.). 

Le vol est toujours vol. 

Voler, v. n. (enparlantdes 
oiseaux) , 'i* p. imp. 

J'ui, il a volé 



« s ^ e 


















X J 



X M XX 



X « X •/» 






i» y it X 



V 



O X ^ 



• .; 






tl X X 

1 



©X V XX 



tt X XX 



» O s XX SX W -^ ^1.. ^ © 



XX ttx^xwx ï*xx 



O tt XX ttx^xwx «xXX 

X 

X J X ^ 



'XX 



a»! 



'x J * X © ^ 



i^>î - 




•3 



Hâdhje MBDDBir, musc. 

OvLoyi d'erhaiir mMea. 
— Oaaji kannt m$à- 
den ak. 

Rat, masc. 

Amghoar iougha er'nu n'oâ 
erârch. 



Ijmâ erra î médiat, 
Taouakra , — KhovnàJ. 

Taovakebtba , fém. 
Taodafga, fém. 

loutat gue'tignaott. 
Thib, masc. 

Udour. 
Afaq, — Fbbg, masc. 
Akbb. 

Oukregk. 

loaker. 

Adakregh. 

Itsaker, 

Oain ioakeren assa tameU 
laits, azekka adiaker 
taûtzUkt, 

EVkhouna khomuu 
Afeg. 

Oufguegh» — loafeg. 



VOL 



649 



. Je volerai. 



Il vole. 



Vol ET ( de croisée ) . 



VoLBUR (celui qui dérobe). 



pi. 



Ex.. : Au voleur, au voleur 1 
Voleur (de grand chemin). 
Volonté, subst. 



£x. : Telle est ma volonté. 



11 ne fait que ses volontés. 
De sa propre volonté. 



G)ntre sa volonté. 



Que la volonté de Dieu 
soit faite 1 



Prenes-en à volonté. 



Que ta volonté soit ùlte ! 
(Phrase de politesse.) 



Volontiers, adv. 



Voltiger (voler çà et là et à 
plusieurs reprises) , 3' 
• pers. prêt. 












il u 















it X X « X 

wy O X X ox 



(I X 



(I 



;; X O • X t» X«X 



(IXOX«X Cx o xox 



U^' U^V ^■'^^ p**>' 

CP 

^^X *^X 



» X U OX O XX 



J»- 



ex X 

AMI ^U 

* X O X X X« X 

. juJLft U JUII^ 

*X X 

W XXOXwX tf o 

« X MX «X 



Adafguegk. 
lUafeg. 

TaLOVIHT, — DE^J^il y*BT*- 
THAK, 



Khajn, maso. 

Oaîba eVkhian! 

Ketthâ. 

BsGHi. — Mme AD, masc. 

Ouayi oî d'eVheghi in ou, 

Ikheddem ala eVbeghi m'es. 

SeVheghi in es. — S'eV- 
gherdh'is. 



Semiig eVheghi in es. — 
Sennig eVgkerdh'is, 



Akken ibgha rahbi. - Ghef 
eVmerad attah. 



Aoaghet zegs akken teb- 
gham. — Gkefiman en- 
ouen. 

Aîn tehghith adili in châ 
allah! 



Delâalx. — Ma Iljh. - 

GbER IKHF'IOV. - 
GhBR EUMEKAB'IOV. 

ISTHEBTBEB. 



650 



VOMVOU 



Vomir, v. a. a* p. imp. 

Vomissement, subst. 

Vomitif (qui fait vomir). 

Vos, VÔTRES, pr. poss. de la 
a* pers. plur. en par- 
lant à des hommes. 

Vos , VÔTRES , pr. poss. plar. 
en pariant à des fem- 
mes. 

£x. : Vos femmes. 

Vos maris. 

Jeunes gens, où est votre 
père? 

Jeunes filles , où est votre 
mèreP 

Vouloir, d* pers. imp. 

J^ai, il a voulu. 

Je voudrai. 

11 veut. 
El. : Que veux-tu P 

n veut vous parier. 



Tout ce que tu voudras. 
Comme tu voudras. 



Dieu le veut! 



CP /* 



• /» 



^ M ^ 






tw-" 



WJ 



xo^ 



« 9 J tt^ 















t 



X 6 



^ « 



•• ^ .' 



u;«=!;; 






^ ^ ^ 

» Q J Q S^ 

î >- aI 






• ©• 



« X 










(^3 






M, w ^ C X ^*' -^ 



Err\ 



Iriran, pi. masc. 
Itsaovid iniRjif. 

OUEN. El¥*OVElf. — D'à- 

GLA EN'OUBN. 



KouNT. — Eif'KoerfT, — Iïa- 

GLA Eir'KOUNT. 

ErKhaïai enoittn. 

Irgazen enkount. 

A erouachoul, aniia ha- 
hat'oaen? 



A tikchiddn, anida im- 
mat'kount? 

Ebqboo, 

Beghigh, — Ihgha. 
Adekghùttgh. 
Ibeghghoa. 
Achùa tebghitk?, 
Ihgha adihdkerdiJtêk. 



Ah ain têbgkiÛL 

Akken tehgkitk. 

Akka ag iheghghou raibi! 
Oaa d'eVmerad errxM* 



Littéral. «Rend».» 



vou 



651 



Si Dieu veut. 



Cet homme ne me veut 
que du bien. 



Je ne t*ai jamais voulu de 
mal. 



A qui en voulez- vous? 
(qui cherchez-vous ?] 

Que veut dire ce mot ? 



A qui en voulez-vous par 
' ce discours ? 



Que voulez-vous dire ? 



B n*a pas voulu venir. 



Je veux bien (j'y consens). 



Vous, pron. plur. de la 2" 
pers. (en pailant à des 
hommes). 

Vous, pron. de la a* pers. 
plur. (en pariant à des 
femmes). 

Vous , pron. plur. rég. direct 
d*un verbe (en parianl 
à des hommes). 



U . Aj ^:^ - AMI 

> > 



c..'^ 









tf « J'j'i a*' *M yî' 






la.— ^^—âiJLM» I 






U «X ^ • 



xx ^X 



is^W^^^I - cjl^^ySJ 



O X 



X » y o ./ e yw(x o ^ x 



« J 









*è J 



Ma ihgha rabbi. — In châ 
allah.-^ Adig rabbi. — 
Ma izra rabhû 



Ergaz ayi ibeghghoayi ala 
eï'kheir. 



Ga'eVâmerioa our ak' be- 
ghigh ech'cherr. 

Oai* gheftetskellibeth? 

Achou ibgha adini ou' 
aoua^ a? — Aouaî ayi^ 
achou d'eVmàna deg's? 



Oui* ghef cu'tegrith eVha- 
dhour a ? 



Achou d^ouayi ? — • Achou 
tebghith atsinith? 

Iggoum addias. — Our ib- 
gha ara addias, 

Beghigh. — Erdhigh. — 
Keblegh, — Roaihagh, 

KoUNOVI. 



KOONTOVI, — KovnEMTsi. 



KovN. 



652 



VOD 



Vous, pron. plur. rég. direct 
d*un verbe (en parlant 
à des femmes). 

£x. : Je vous ai vus , vues. 

Il vous emmènera. 
. Je ne vous connais pas. 



Il vous battra. 



n ne vous battra pas. 



Vous, pr.plur. rég. indirect 
d*un verbe (en parlant 
à des hommes). 

Vous , pr. plur. rég. indirect 
d*un verbe (en parlant 
à des femmes). 

Ex. : Je vous ai donné. 

Je vous achèterai (pour 
vous). 

Il ne vous laissera rien. 



9 iê J 



Vous, pron. de la a* pers. 
plur. régi par une pré- 
position. 

Elx. : Chez vous. 
Devant vous. 
Avec vous. 



tt (t J O ^ » J « ^ 



^ y j ^ 






OJ 



^^ *» ^ o 



u> 







s •«* ^ 0^ 



















•• a ^ y ^yy oj 






U 4^ 






U3 



<f <f ^ C i v/'« J 



- Ui3>^ 



KOUKT. 



Zerigk'koan, — Zengk'- 
koant 

A'koaniaoai. — A'hmnt- 
iaoai, fém. 

Oar konnsinegh ara, — 
Owr kountsinegk an, î, 

A'komioat. — A'koant'- 
iout, fém. 

Oarjsoanikkat am. — Oar 
koanfikkat ara, fém. 

AODSN. 



AOUSNT. 



Efkigh'aoaen, fém. — Ef- 
kigh'aoaent 

Ad'aottenseghêgh, — AJt- 
aouent'seghegh, fém. 

Oar aouenittsaêdja ara. - 
OuraouentittsaiJjaara 
oulamma iekra, t 



OvBN. — KoviiT, fém. 






u u j n *i y Q 



Ghoaroom. m.-Gkoar- 
kount, fém. 

ËzzaVoaen, m. — Exzat'- 
koant, fém. 

Did'ouen, masc. — DiV- 
Aoa/it« fém. 



Vers vous. 



Voûte, subst. 



pi. 



VoÊTB (qui est bâti en voûte). 

Voûte (courbé par la vieil- 
lesse). 

VoÛTEB (bâtir en voûte), 3* 
pers. prêt. 

Voyage, subst. 

Ex. : Bon voyage , et au re- 
voir en bonne santé, 
8*il platt à Dieu. 



Voyager, v. n. a* p. imp. 

J*ai , il a voyagé. 

Je voyagerai. 

B voyage. 
Voyageur (qui esten voyage). 



pi. 



Vrai (véritable), adj. 



Vraiment, adv. 

Vraisemblable, adj. 

Vrille, s. (outil pour per- 
cer le bois). 

Vc (Être), V. p. 3" p. prêt. 
J*ai été vu. 
Je serai vu. 



VOU-VU 









\ju,\ 






o 5Ï 



« /• X « ^ a ^ 

il « ^ • ^ î t 






^L# 






^^ /'O/' 

j , .. - 

« XO X « 






3 






«♦Xi» X 



<f X 



653 



— Gfcer'- 



Gkeroaen, m. 
^oant, fém. 

TiiTfBBJirs, fém. 



Dimkbbbeb.'Sk'takbbbbts. 

Amghab XKNA QV'ÂBOVB, 



IbNA TAKSBBBT8. 

Sefer, maso. 

Es'seferik dasâdi. — Da- 
merhah. — Aghen'is 
migguer rabbi gue'te- 
saâst eïkheir. 

Safbb. 

Soufregh. — Isoufer. 

Adst^gh, 

Itssafar. 
Amsafbb. 

Dabkik. — Dashih. — 
Dbg's tidbts. 



Se*tidbts. 

Itscbabah qhbb tidbts. 

TàBBBNlNT OV'ASQHAB, 

Imzsb. 

t 

Mezregh. 
Admezregh. 



654 



VU Y 



n est vu. 

Vu (Être}, examiné, v. p. 
3* pers. prêt. 

Vu (Au) de 

Ex. : D a fait cela au yu de 
tout le monde. 

VcB. 8. (Fun des sens). 

Ex. : D a une bonne vue. 
n a la vue perçante. 
D a la vue mauvaise. 
U a la vue courte. 



Tant que la vue peut s'é- 
tendre , à perte de vue. 

D a jeté la vue sur.... 

A la première vue. 

A vue d*œil (à la simple 
vue). 

VcB, S. (ce que Ton voit, 
spectacle qui s*offire à 
la vue). 

Ex. : On a une bdle vue du 
haut de la montagne. 






«s J^ 



oO ox 






a s^ « X Mi ^ V X o^ 



• 
w. 



6\ ^Ow« 



y» ^^ 






^9 X «y 









e ex « ^ X 



«x 



'i.*'' 



• XX © 

« OX O X X$) X 



« « Xtt XX o 



• O «X 
X X 



« • O X O X© X 'x J 

X 

• XO X 

X 



ImOUKKBL, 
GhEF ALLEN.... 

làdel ùmayi gkrf oBmi 
meiden ak. 

TlXRI, fém. — ASEGGJJI. — 

AsEKKovDy masc. 
Tizri in es ielâaUts. 

Izzer gher eïhaâi. 

Tizri in es dirits. 

Tizri in es tsameziant. — 
Inkes asékkoudis. 

Setthovl en'titk. 

Igra tizri gher.... 
r tizri tsamezauart. 
S'efhasah enùth. 

TiMEZEMOUT, fém. 



Soufel oa'adrar timezrioui 
delàaUis. 



Y , adv. de lieu (ici , dans cet 
endroit-ci). 

Ex. : Mohammed y est-il ? 



tf^ 






Da 



Mohammed ma lOa da? 



655 



U y est. 

U n*y est pas. 
Y (là, dans cet endroit-ià). 
Ex. : D y demeure. 

Vaa-y. 

Je ne puis pas y aller. 



Pouvei-vous y venir avec 
moi? 



Y (dans lai, dans cela). 

Ex. : D y a du doute. 

U n y a pas de doute. 

D n y a pas de quoi te 
vanter. 



Dans cette maison , qu*y 
fait-on P 



Dans ce pays , il y a de 
Teau en abondance. 



Y a-t-il quelque chose ? 
Qu'est-ce qu'il y a î 
Il n'y a rien. 



Y (à lui, à cela). 
Ex. : Je n'y crois pas. 
N'y comptez pas. 



y ^ ^ 






«^^•^ ^ j X 



O w^ 



(j<Sl — i^:> — {ù^^ 



©c^x s 



w o r Q J 






s: . «<' « • 






o^A^j» 



» ^ J ^^y 



o • X 






« «^ 






i4to <2a. 



Ma fcoa da.^^Oulahadi'it 



DlHIN. — DiNNA, AkKIN, 



Dinna izeddegh, 

Roah gker dihin. 

Owr zemiregh ara adrou- 
hegh akkin. 



Tezemreth atseddoulh JiJti 
gher dihin? 

Dbq's. 

Deg's ech'chek. 

Oulach deg's ech'chek. 

Oalach deg's ouh'ghefats- 
zoukheth. 



Akhkham ayi achoa âdde- 
len deg's? 

Tamoart ayi, chathen deg's 
oa'aman. 

nia kera deg's? 

Achoa illan deg's ? 

Oalach deg's oaUunma d'à- 
zouL 

Is. — Fbll'as. — Ghef 



Oar tsamenegh ara is. 
Oar etskil arafelVas. 



656 



YEU-ZIZ 



PtaMi-y garde. 
Yioi,pl. deoBÎi. 

^4 






o£<^ (I « 






Err eThaVik ghef a. 

TlTHOUIN, f. i4lLS5, 



ZèLB, s. (eSbrt). 



Ex. : D a mis toat ton tèle à... 



n eti plein ck lèle pour 
le travaîL 

D n*a pas de lèle. 



ZàpBia (?eni frais et doux). 

Zbstb (doison qui dirise 
en <{ualre rintérieur 
d*une nou). 

Zbstb (pellicule derorange). 

ZiZAMiB (discorde). 

Ex.: Dajeté la liianie parmi 
eux. 



«XiUt J3I ÙKySr 






ox.» • o • «• 






X tt ^ «^ 



0>X 



«J>*?» 



■^ ^ o • « X 






oxx 






JL^I 



«y 






Djebd. — Opl. — Ain 
maso. 

— Ikhdem seTijéi 
ak akken,,, — 



Ifsânad nezzak j«« 

kheJma. 
Oalach ghoures aând.- 

Oulach ghoves t 

gaeVkhêdma, 



Abahri, masc. 



T1FEDNBT8 OU'QOJJSIMt 



TiKCHBRT OVFELLA n*i 

TCHiifA, fém. 
Ambngbi, masc. 

NetUa igra amenghi ya» 
sen. 



\ 



FIN.