(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire topographique du Département des Basses-Pyrénées"

Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 



•wr 



is* 




^.4-.: 



^^ 



f :f -" 



DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUK 

l)[ 

DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES 



PAR M. PAUL RAYMOND 



cohuekpdiua^t di- xinisterr de L'iisTHUCTiorr piiiilii>i:f 



PARIS 

IMPRIMERIE IMPÉRIALE 



II INTRODUCTION. 

salubrité ; l'hiver est peu sensible et les froids y sont de courte durée ; le printemps 
est ordinairement pluvieux; Tété, quoique chaud, est tempéré par de fraîches nuits. 
Les variations atmosphériques sont fréquentes à cause du voisinage des montagnes. 

Le département des Basses-Pynénées, qui dépend du bassin de TAdour, est composé 
de montagnes et de vallées; dans quelques plaines, Tœil est attristé par des landes 
immenses couvertes de fougères, notamment près de Pau, par celle connue sous le 
nom de Pontr-Long. La partie méridionale du département est occupée par la chaîne 
des Pyrénées , dont les sommets les plus élevés sont : 

Le pic de Soube 3,i3a mètres au-dessus du niveau de la mer. 

Le pic du Midi 9,885 

Ariouste 3,870 

Les lieux habités placés sur les plus grandes hauteurs sont : Gabas et Paillette, 
tous deux à i,5oo mètres; Goust, gSi; Aas, 787; les Eaux-Bonnes, 780; les Eaux- 
Chaudes, 678. Pau est à 3o5 mètres, et Rayonne à 45. 

Les montagnes renferment de nombreuses sources minérales, dont les principales 
sont aux Eaux-Bonnes, aux Eaux-Chaudes, à Saint-Christau , Cambo et Ahusquy. 

Dans les temps anciens, le pays était couvert de forêts; mais la négligence des 
usagers et les défrichements les ont fait disparaître. Les forêts de Gabas et d'Iratv 
sont les seules qui méritent ce nom ; encore la plus grande partie de la dernière est 
sur le territoire espagnol. 

Les rivières navigables en partie sont : l'Adour, la Joyeuse ou TAran, l'Ardanavie, 
la Bidassoa, la Bidouse, les Gaves réunis, la Nive et la Nivelle. 

Les rivières flottables sont : le Gave d'Oloron, le Gave de Pau et le Saison. Les 
autres cours d'eau, en très-grand nombre, ont été indiqués dans notre Dictionnaire. 
En commençant à l'E. , les principales vallées du département sont : 
La vallée de l'Ousse, La vallée de Soûle, 

La vallée du Gave de Pau, La vallée de Gize, 

La vallée d'Ossau, La vallée de Baîgorry, 

La vallée d'Aspe, La vallée d'Ossès, 

La vallée de Barétons, La vallée de la Nive, 

La vallée de Josbaig, La vallée de la Nivelle. 

Cette dernière se jette directement dans l'Océan, à Saint-Jean-de-Luz ; toutes les 
autres font partie du bassin de TAdour. 



INTRODUCTION. m 



GEOGRAPHIE HISTORIQUE. 



^POQDE GAULOISE. 

La configuration du sol a été pour beaucoup dans les divisions civiles, et de toute 
antiquité les vallées Pyrénéennes ont renfermé des peuplades distinctes les unes des 
autres. Nous allons faire connaître la position des territoires de chacun de ces peuples, 
qui tous étaient Aquitains et d'origine ibérienne. 

Les TarbelU occupaient, dans le département actuel, la partie située entre les rives 
de rOcéan et Orthez. C'était le peuple le plus important. 

Les SUn/llates habitaient la vallée de Soûle, dont le nom ancien est Suhola. 

Les Oa^utViateff mofitont ( habitants des vallées d'Ossau, d'Aspe et de Barétons) ne for- 
maient, selon nous, qu'un seul et même peuple avec les Osquidates campestres. D'An- 
ville a parfaitement placé ces derniers en indiquant les landes de Bazas et de Bordeaux 
comme le lieu de leur résidence. En effet, les habitants de la vallée d'Ossau eurent, 
pendant tout le moyen âge, des droits de pâturage pour leurs troupeaux dans les landes 
de Bordeaux , où ils venaient hiverner. Il est constant que jadis la propriété des Ossa^ 
lois s'étendait bien au delà de la grande lande du Pont-Long, qu'ils possèdent encore 
aujourd'hui. Cette lande, située à plus de 3 kilomètres de la vallée d'Ossau, en est 
entièrement séparée. 

Nous plaçons les Osquidates montant et campestres dans les vallées d'Ossau , d'Aspe et 
de Barétous (ces lieux, pris collectivement, s'appelaient au moyen âge las Montanhes ou 
los Vals)^ dans la lande du Pont-Long, sur les rives du Luy de Béarn et, au delà, 
dans le département des Landes. 

Non loin des Osquidates on rencontrait la ville dlluro, aujourd'hui Oloron. 

Les Benami, dont le chef-lieu était Benehamum, ville détruite au ix* siècle et qu'on 
pense avoir été remplacée par Lescar, occupaient l'espace compris entre Morlàas, 
Thèze, Arthez, Artix et Nay. 

Au centre du département se trouvaient les Manesi, habitant Monein et la rive 
gauche du Gave de Pau. 

Au S. 0. des Manesi étaient les Preciani, qu'on suppose avoir occupé les environs de 
Préchacq-Josbaig et de Préchacq-Navarrenx. 

Le nom des Lasswmi se retrouve dans le village détruit de Lassun, à Saint-Hilaire 

A. 



IV INTRODUCTION. 

Ce peuple nous parait avoir habité, sur les limites du département des Hautes-Pyré- 
nées, Asson, Montant et Lestelle. 

Une partie des Bigerrones résidaient aux confins des départements des Hautes et 
Basses Pyrénées, dans les cantons de Montaner et de Pontacq. 

Enfin au N., vers les départements du Gers et des Landes, dans les cantons d'Ar- 
zacq, Garlin et Lembeye, près des localités appelées aujourd'hui Boucoue et Taron, 
se trouvaient les Vocaies et les Tarusaies, peuples toujours cités comme voisins. 

Tel est le tableau assez vague qu'il est possible de tracer pour la géographie du 
déparlement dans ces temps reculés. Nous retrouverons dans les paragraphes suivants 
les noms de quelques-uns de ces peuples, et ces nouvelles indications serviront à pré- 
ciser la place qu'ils occupaient sur le sol. 

DOMINATION ROMAINE. 

La Novempopulanie ou Aquitaine HP, dont faisait partie le département des Basses- 
Pyrénées, se divisait en douze cités et avait pour métropole Elma (Eauze). Nous allons 
énumérer les cités dont le territoire est aujourd'hui compris en entier ou en partie 
dans le département; nous y ajouterons les pc^m de chacune d'elles. 

L GiviTAS Aquersium (Dai). 

Le pagus Aqumm comprenait les cantons de Bidache, la Bastide-Glairence , Salies, 
Orthez et la partie nord du canton d'Arthez : Gastéide-Gandau , Lacadée et Saint- 
Médard. 

Le pagus de Mixe : le pays de Mixe actuel. (Voir le Dictionnaire.) 

II. CiviTAs BoATiuM (Bayonne). 

Le pagm Laburdensis : le pays de Labourd. (Voir le Dictionnaire.) 

Le pagus de Cize : les pays de Gize, Arberoue, Ostabaret, vallées d'Ossès et de 

Baïgorry. (Voirie Dictionnaire.) 

« 
III. GiviTAs BiifARNENsiuM (Benehamum). 

Le pagus Benamensis comprenait les cantons de Lescar, Pau-Est et Pau-Ouest, une 
partie du canton de Morlàas : Buros, Montardon, Morlàas, Serres-Morlàas , et le pays 
de Rivière-Ousse. 

Le pagus Lupiniacensis : Louvigny, Vignes, Séby, Mialos, Méracq, Arzacq, Malaus- 
sanne, Gabidos, Poursiugues, Goublucq. 



INTRODUCTION. v 

Le pagus Silvestrenm : le pays de Soubeslre. (Voir le Dictionnaire.) 
Le pagus Larvallensis : le pays de Larbaig et le canton de Monein. 
Le pagus de Batbielle : les cantons de Nay et de Glarac. 
Le pagus de Vtcbilh : le pays de Vicbilh. (Voir le Dictionnaire.) 

IV. CiviTAs Aturrensium (Aire). 

Le pagujt d'Aire ne comprenait, dans les Basses-Pyrénées, que les communes de 
Pouliacq et de Boueilh-Boueilho-Lasque. 

V. CiYiTAS TuRBA, ciSTRCH BiGORRA (Tarbes). 
Le pagtts de Bigorre : les cantons de Montaner et de Pontacq. 

VI. CnriTAS Elloronsiisium (Iluro, Oloron). 

La pc^fus Oloronensis : les cantons d'Aramits, Navarrenx , Oloron-Sainte-Marie-Est , 
Oloron-Sainte-Marie-Ouesl , Sauveterre. 
Le pagus d'Aspe : le canton d'Accous. 
Le pagus d'Ossau : les cantons d'Arudy et de Laruns. 
Le pagtu Solensis : le pays de Soûle. (Voir le Dictionnaire.) 

Trois grandes voies romaines parcouraient les Basses-Pyrénées : 

La première, de Saragosse à Lescar ( Beneharnum ) , passait par la vallée d'Aspe : 
Somport, Urdos, Accous, Escot, Lurbe, Eysus, Oloron, Aubertin et Artigue- 
louve ; 

La seconde , d'Astorga à Bordeaux , entrait en Gaule par le pays de Gize , traversait 
Saint-Jean-Pied-de-Port, Larceveau, Saint-Palais, Garris, et gagnait Dax; 

La troisième, de Lescar (Beneharnum) à Toulouse, sortait du département à 
Goarraze. 

Des routes moins importantes sillonnaient le pays, notamment dans la vallée d'Os- 
sau. Des ruines d'habitations de luxe et des inscriptions romaines sont encore dissé- 
minées sur divers points, à Bielle, Gan, Taron, Bayonne, Hasparren, Sorholus. 
Sainte-Marie-d'Oloron , Soeix, Escot et Buzy. 

DIVISIONS ECGL&IâSTIQCES. 

Les diocèses et les archidiaconés , calqués en général sur les civitas et les pagus, 
reproduisent des indications analogues aux précédentes. 



vr INTRODUCTION. 

i. Le diocèse de Dax comprenait, dans les Basses-Pyrénées : 

I ° L'archidiaconé de Dax , 

L'archiprétré de Rivière-Fleuve en partie : le canton de Salies, moins Bérenv, 
Salles-Mongiscard et Bellocq ; 

L'archiprétré de Rivière-Luy en partie : Sault-de-Navailles, Bonnut, Laca- 
dée, Saint-Médard, Castéide-Candau ; 

L'archiprétré de Rivière-Gave : le pays de Rivière-Gave et Orlhez. 
a° L'archidiaconé de Mixe : le pays de Mixe, 

3** L'archidiaconé de Soûle : le pays de Soûle, contesté par les évoques de Dax et 
d'Oloron. 

II. Le diocèse de Rayonne : 

i'' L'archidiaconé de Labourd ou de Bayonne : le pays de Labourd. 
9** L'archidiaconé de Cize : le pays de Cize, 

L'archiprétré de Baïgorry : la vallée de Baîgorry. 
En Espagne, le diocèse de Bayonne possédait les vallées de Bastan et de Lérin. 

ni. Le diocèse de Béarn (de Lescar, depuis la (in du x* siècle) : 

t° L'archidiaconé de Béarn (de Lescar, depuis la fin du x' siècle), 

L'archiprétré de Castétis. 
2" L'archidiaconé de Soubestre, 

L'archiprétré d'Aubin. 
3** L'archidiaconé de Larbaig, 

L'archiprétré de Loubieng, 

L'archiprétré de Masiacq, 

L'archiprétré de Monein, 

L'archiprétré de Pardies (c°" de Monein). 
à** L'archidiaconé de Batbielle, 

L'archiprétré de Boeil. 
5" L'archidiaconé de Vicbilh, 

L'archiprétré. de Lembeye , 

L'archiprétré»d'Anoye , 

L'archiprétré de Simacourbe , 

L'archiprétré de Thèze. 

IV. Le diocèse d'Oloron : 
1° L'archidiaconé d'Oloron. 



INTRODUCTION. vu 

Q° L'archidiaconé de Garenx. 

3"^ L archidiaconé d'Aspe. 

4" L'archidiaconé d'Ossau. 

5° L'archidiaconé de SouIe (depuis le xi* siècle). 

V. Le diocèse de Tarbes : 

L'archiprétré de Pontacq, 

L'archiprétré de Lasserre (c"* de Montaner) ou de Montaner. 

VL Le diocèse d'Aire : 
Les paroisses de Pouliacq, Roquefort, Boueilh, Boueiiho et Lasque. 

ORGANISATION CIVILE ET JUDICIAIRE JUSQU'EN I789. 

Après la chute de l'empire d'Occident, le territoire compris aujourd'hui dans le dé- 
partement des Basses-Pyrénées fit partie du royaume des Visigoths jusqu'en l'année 007, 
époque à laquelle il passa sous la domination franque ; incorporé au royaume d'Orléans 
en 5 1 1 , au royaume de Soissons en 56â , puis à celui de Bourgogne, il fut réuni à la 
monarchie française sous Glotaire II. 

Sous les Garlovingiens, le territoire du département actuel dépendait du royaume 
d'Aquitaine. C'est alors qu'apparaissent les fiefs vassaux des ducs et comtes de Gas- 
cogne; ils deviennent peu à peu héréditaires. 

La vicomte de Béarn paratt en 8 1 9 ; la Navarre se constitue en royaume vers 8/10 ; 
la vicomte de Dax est mentionnée vers 980, la vicomte d'Oloron en 100 &, la vicomte 
de Montaner en loSa, la vicomte de Labourd en 1069, '^ vicomte d'Arberoue en 
1080, les vicomtes d'Ossau avant le xii' siècle, la vicomte de Soûle en iiqo, la 
vicomte de Baïgorry en 1 168. 

De tous ces fiefs, les vicomtes de Béarn et de Soûle, le royaume de Navarre, subsis- 
tèrent jusqu'en 1789. 

B^ARIf. 

Au XIII* siècle, le Béarn était divisé en dix-sept tncs judiciaires de la manière suivante : 
1° Le pays de Larbaig; 
3** Orthez et le pays de Rivière-Gave ; 

3° De Gastétis à Lacq, de Boumourt en suivant les coteaux jusques et y compris 
Arthez ; 



vm INTRODUCTION. 

li° Artix, Senres-Sainte-Marie, Gastéide-Gami et en amont jusqu'à Pau; • 

5" Bizanos, le pays de Rivière-Ousse , Pontacq, Andoins et Nousty; 

6° La plaine de Licharre, le pays de Batbielle, Jurançon, Asson, Igon, Bruges, 
le pays de Rivière-Lagoin ; 

']** Morlàas, le Navaillès, de Lème à Gabaston et de Doumy à Eslourenties-Darré ; 

8* Le Montanerès, Ger, Gardères (départ, des Hautes-Pyrénées), Sérée, Saubole, 
Escaunets (départ, des Hautes-Pyrénées), Sedze, Maubec, Balcix, Moray et le pays 
des Lannes; 

9" Anoye, le pays de Vicbilh, Sévignacq et Glaracq (c*"" de Thèze) jusqu'à Roque- 
fort (c"* de Boueilh-Boueilho-Lasque); 

1 o*" Laroin , Artiguelouve , le pays d'Entre-Gave-et-Baîse , Monein , Aubertin ; 

11° Oloron, la vallée de Barétons, la vallée de Josbaig, les rives du Gave d'Oloron 
d'Ogeu à Préchacq-Josbaig ; 

19** Lucq-de-Béarn et les deux rives du Gave d'Oloron, de Préchacq-Navarrenx à 
Navarrenx ; 

i3** Sauveterre, la viguerie de Mongaston, Gastagnède et les pays de Garenx et 
Reveset ; 

1 4** Salies , Gassaber et Garresse ; 

1 5** Larreule et le pays de Soubestre, Monget (départ, des Landes) et le territoire 
compris entre Aubin et Lème; 

1 6" La vallée d'Ossau ; 

1 7'' La vallée d'Aspe. 

Dès le milieu du xiv* siècle, les vies furent remplacés par les bailliages, qui en 
i385 étaient au nombre de dix-sept, à peu près copiés sur les vies. La division en 
dix-neuf parsans succéda aux bailliages au commencement du xyi** siècle. Enfin, les 
parsans, réduits à douze, furent, au siècle suivant, remplacés officiellement par les 
cinq Sénéchaussées de Pau, Moriàas, Orthez, Oloron et Sauveterre, dont les appels se 
portaient au Parlement de Navarre. 

Le tribunal supérieur du Béarn fut d'abord la cour du vicomte, appelée Cour tnajour : 
cette juridiction disparut vers 1^90; peu après vint le Conseil souverain de Béarn, divisé 
en chambre civile et chambre criminelle. Louis XIII, en 1690, érigea le Gonseil sou- 
verain en pariement et y réunit la Ghancellerie de Navarre, établie à Saint-Palais. 

La Ghambre des Gomptes de Pau , créée en 1 5 s , augmentée en 1 6 9 4 de la Ghambre 
des Gomptes de Nérac, surveillait les dépenses. En 1691, die fut réunie au Parlement 
de Pau. 

Les États de Béarn, composés des trois ordres, mais ne formant que deux corps : 



INTRODUCTION. ix 

le clergé et la noblesse ou grand corps, et le tiers état, s'assemblaient annuellement 
sous la présidence de Tévéque de Lescar. Deux syndics généraux étaient chargés des 
intérêts de la province. 

La monnaie de Béarn se frappait à Morlàas depuis le x' siècle au moins , plus tard 
à Pau. 

SOCLE. 

Le pays de Soulc se partageait en trois messi^feries : i* Soule^uverain, comprenant 
le Val-Dextre et le YalSénestre; a** la Barhoue; 3® les Arbailles. Ces trois messageries 
étaient subdivisées en degueries. Toutes les justices particulières relevaient de la Cour de 
Licharre, dont les appels se portèrent successivement à la cour des jurats de Dax , au 
Parlement de Bordeaux et au Parlement de Pau. 

Le représentant du roi, vicomte de Soûle, portait le titre de châtelain de Mauléon. 

Les Etats de Soûle s'assemblaient chaque année. Un syndic défendait les intérêts 
du pays. 

NAVARRE. 

Le royaume de Basse-Navarre, composé des pays de Cize, Mixe, Arberoue, Osta- 
baret, et des vallées d'Ossès et de Baîgorry, possédait pour chacune de ses parties 
trois juridictions : i^ Valcade mineur ou alcade de marché, qui connaissait en première 
instance des causes des vilains; â^ Valcade majeur, jugeant en dernier ressort les appels 
des sentences rendues entre vilains; 3"" la Cour du Roi, composée d'un alcade et de 
ricos hambres. Toutes ces juridictions disparurent en 1 5 a & , lors de la création de la 
Chancellerie de Navarre. Cette cour, unie par édit de 1 690 au Parlement de Pau, ne le 
fut de fait qu'en 169&. Elle fut remplacée par le Sénéchal de Saint-Palais, créé par 
édit du mois de juin 1 69^ , supprimé le 1 décembre de la même année, rétabli défi- 
nitivement en juillet 1639. 

La police était confiée au châtelain de Saint-Jean-Pied-de-Port, aux baillis de 
Mixe et d'Ostabaret, à l'alcade et au merin d' Arberoue. Louis XIII donna le soin de la 
police au vice-sénéchal de Navarre, nouvel office dont le titulaire remplissait les fonc- 
tions de prévôt de la maréchaussée. Cette dernière compagnie, supprimée pendant le 
même règne, fut rétablie en 1729 sous les noms de grand prévôt, prévôté et maréchaus- 
sée de Navarre. 

La milice de Navarre était nationale et ne devait aucun service hors de ce royaume; 
elle était commandée par le châtelain de Saint-Jean-Pied-de-Port, l'alcade d'Arberoue, 
les baillis de Mixe et d'Ostabaret. 

liCs Etats du royaume de Navarre étaient présidés par le prêtre major de Saint-Jean- 
Basses-Pyrénées, h 



X INTRODUCTION. 

Pied-de-Port (archidiacre de Cize), représentant i'évêque de Bayonne, ou par le châ- 
telain de Saint-Jean-Pied-de-Port. 

La monnaie de Navarre se frappait à Saint-Palais. 

LABOUBD. 

Les vicomtes de Labourd ayant disparu, leur autorité passa, au xiii' siècle, au bailli 
d'Ustarits, dont les appels allaient au Sénéchal de Bayonne et au Parlement de Bor- 
deaux. Les assemblées générales des communes du Labourd portaient le nom de 
Bilcar. 

Le royaume de Navarre et le pays de Labourd avaient chacun un syndic particulier. 

Lors de l'établissement des intendances, des subdélégations furent créées à Pau, 
Orthez, Morlàas, Oloron, Sauveterre, Mauléon, Saint-Palais et Bayonne. Les Basses- 
Pyrénées furent successivement du ressort des généralités de Bordeaux , Béarn et Na- 
varre, Auch, Pau et Bayonne. 

Telle était l'organisation du territoire, lorsqu'un décret de l'Assemblée nationale ^ 
en 1790, forma le département des Basses-Pyrénées du Béarn, du pays de Soûle, de 
la basse Navarre, du Labourd et Bayonne et de trente-deux communes de la généralité 
de Bordeaux. Il fut divisé en six districts : 

i"" District de Pau : partie du Béarn et trois communes de la généralité de Bor- 
deaux ; 

2** District d'Orthez : partie du Béarn et vingtr-six communes de la généralité de 
Bordeaux ; 

3* District d'Oloron : restant du Béarn ; 

li"" District de Mauléon : la Soûle ; 

S"* District de Saint-Palais : la Navarre et trois communes de la généralité de Bor- 
deaux ; 

6° District d'Ustarits : le Labourd et Bayonne. 

Ces six districts contenaient 5 s cantons et 663 municipalités. Par suite de nom- 
breuses modifications, le département a été divisé en 5 arrondissements, lio cantons 
et 559 communes. C'est son état actuel, et le tableau suivant contient le détail de 
cette division. 



INTRODUCTION. xi 



1. ARRONDISSEMENT DE PAU. 
(il cantons, i85 communes, 197,6^3 habilanls.) 



r CANTON DE CLARAC. 
(i5 communes, 1 3, 1/18 habitants.) 

Angaïs, Baadreix, Bénéjac, Beuste, Bëzing, Boeii, Bordères, Bordefr-près-Nay, Clarac, Coarraze, 
Igon. Lagos, Lestelle, Mirepeix, Montant. 

2* CANTON DE GARLIN. 
(ao communes, 8,196 habitants.) 

Aubous, Aydie, Balirac-Maumusson, Boueilh-Boaeilbo-Lnsque, Burosse-Mendousse, Castelpugon, 
Conchez, Diusse, Garlin, Mascaras-Haron, Monda, Mont, Mouhous, Portet, Pouliacq, Ribairouy, 
Saint-Jean-Poudge, Tadousse-Ussau, Taron-Sadirac-Viellenave, Vialer. 

3* CANTON DE LEMBEYE. 
(3i communes, i9,/t69 habitants.) 

Anoye, Arricau, Arrosés, Aurions-Idemes, Bassi1]on-Vauzë, Bordes, Cadillon, CastiUon , Corbères- 
Abère-Domengeux , Coslédàa-Lobe-Boast, CrQii8eilles,Escurès, Gayon, Gerderest, Lalongiie, Lanne- 
caube-Meillac, Lasserre, Lembeye, Lespielle-Germenaud-Lannegrasse, Luc-Armau, Luccarrë, Lussa- 
gnet-Lusson, Maspie^Lalonquère-Juillac, Momy, Monassut-Audiracq, Moncaup, Monpézat-Béirac. 
Peyrelongue-Abos, Samsons-Lion, Sëméac-Blachon, Simacourbe. 

A» CANTON DE LESCAR. 
( 1 5 communes , 9, 1 1 o habitants. ) 

Arbus, Artiguelouve, Aussevielle, Beyrie, Billère, Bougarber, Caubios-Loos, Denguin, Lescar, 
Lons, Momas, Poey, Sauvagnon, Siros, Uzein. ' 

6' CANTON DE MONTANER. 
(i5 communes, 5,668 habitants.) 

Aast, Baleix, Bedeille, Bentayou-Sérée, Castéide-Doat, Caslëra-Loubix, Labatut-Figuère , La- 
mayou, Maore, Monségur, Montaner, Ponson-Debat-Pouts, Ponson- Dessus, Pontiacq-Vieliepinte. 
Sedze-Maubec. 

6<* CANTON DE MORLÂAS. 

(99 communes, i9,5i3 habitants.) 
Abère, Andoins, Anos, Arrien, Barinque, Bernadets, Buros, Escoubës, Eslourenties-Dabant, 

B. 



XII INTRODUCTION. 

Espéchède, Gabaston, Higuères-Souye, Lespourcy, Lombia, Maucor, Montardon, Morlàas, Ouiilon, 
Riupeyrous, Saint-Armou, Saint-Castin , SaintrJammes, Saint-Laurent-Bretagne, Saabole, Sedzère, 
Sendets, Serres-Gastet, Seires-Morlàas, Urost. 

r CANTON DE NAY. 
(lo communes, 11,396 habitants.) 

Arros, Arthez-d*Asson , Asson, Baiiros, Bourdettes, Bruges, Gapbis, Nay, Pardies, Saint-Abit. 

«• CANTON DE PAU-EST. 
(10 communes, 19,060 habitants.) 

Aressy, Artigueloutan , Assat, Bizanos, Idron, Lëe, Meillon, Nousty, Dusse, Pau. 

9^ CANTON DE PAU-OUEST. 
(10 communes, 19,359 habitants.) 

Bosdarros, Gan, Gëlos, Jurançon, Larcin, Mazères-Lezons, Narcastet, Rontignon, Saint-Faust, 
Uzos. 

10' CANTON DE PONTACQ. 
(19 communes, 9,660 habitants.) 

Barzun, Eslonrenties-Darrë, Espoey, Ger, Gomer, Hours, Labatmale, Limendoux, Livron, Luc- 
garrier, Pontacq, Soumouiou. 

1 !• CANTON DE THÈZE. 
(18 communes, 7,196 habitants.) 

Argdos, Astis, Aubin, Auga, Auriac, Boumos, Carrère, Glaracq, Douniy, Garlède-Mondebat, 
Lalonquelte, Lasdaveries , Lème, Miossens-Lanusse , Navailies-Angos, Sëvignacq, Thèze, Viven. 

U. ARRONDISSEMENT DmORON. 
(8 cantons, 79 communes, 71, 338 habitants.) 



1' CANTON D'ACCOUS. 
(i3 communes, 11, 368 habitants.) 

Accous, Aydius, Bedous, Borce, Cette -Eygun, Escot, Etsaut, Léès-Athas, Lescun, Lourdios- 
Ichère, Osse, Sarrance, Urdos. 

2* CANTON D'ARAMITS. 
(6 conmiunes, &,399 habitants.) 

Auce, Aramits, Arette, Féas, Issor, Lanne. 



INTRODUCTION. xm 

y CANTON D'ARUDY. 
(ti communes, 10,996 babilants.) 

Arudy, Bescat, Boxy, Castet, Izesle, LouvieJuzon, Lys, Mifaget, Rëbënac, Sainle-Golomnie . 
Sëvignac. 

4- CANTON DE LARUNS. 
(8 communes, 6,a39 habitants.) 

Âste-Bëon, Bëost, Bielle, Bilhères, les Eaux-Bonnes, Gère-Bélesten, Laruns, Louvie-Sonhiron. 

5' CANTON DE USSEUBE. 
(5 communes, &,66a habitants.) 

Aabertin, Estialescq, Lacommande, Lasseube, Lasseubëtat. 

6* CANTON DE MONEIN. 
(8 communes, 9,608 habitants.) 

Abos, Guqueron, Labourcade, Lueq-de-Bëarn , Monein, Parbayse, Pardies, Tarsacq. 

7' CANTON D'OLORON-SAINTE-MARIE-EST. 
(17 communes, 1 3,953 habitants.) 

Bidos, Bnziet, Cardesse, Escou, Escout, Estos, Eysns, Goès, Herrère, Ledeuix, Lurbe, Ogeu. 
Oloron-Sainte-Marie, Poey, Précillon, Saucède, Verdets. 

8- CANTON D'OLORON-SAINTE-MARIE-OUEST. 
(1 1 communes, 9^173 habitants.) 

Agnos, Aren, Arros, Asasp, Esquiule, Gëronce, Gens, Gurmençon, Moumour, Orin, Saint-lioin. 

m. ARRONDISSEMENT DE MAULÉON. 
(6 cantons, 107 communes, 66,988 habitants.) 



r CANTON D'IHOLDY. 
(i& communes, 8,948 habitants.) 

Arbansus, Armendarits, Bunus, Hélette, Hosta, Ibarrolle, Iholdy, Irissarry, Jiixue, Lantabat , Lar 
ceveau-Cibits-Arros, Ostabat-Asme, Saint-Just-Ibarre, Suhesctin. 



XIV INTRODUCTION. 

2- CANTON DE MAULÉON. 
(19 communes, 19,193 habitants.) 

Aiuharp, Arrast-Larrebieu, Aussuracq, Barcus, Berrogain-Lanms, Charritte-de-Bas, Gliéraute, 
Espès-Undurein , Garindein, Gotein-Libarrenx, Idaux-Mendy, Tllôpital-Saint-Blaise, Mauléon-Licharre , 
Mendiite, Moncayolle-Larrory-Mendibiea, Musculdy, Ordiarp, Roquiagae, Viodos-Abense-de-Bas. 

3» CANTON DE SAINT-ÉTIENNE-DE-BAÏGORRY. 
(10 communes, 11,981 habitants.) 

Les Aldudes, Anhaux, Ascarat, Bidarray, ia Fonderie, Iroulëguy, Lasse, Oseès, Saiut-Étieiine-de- 
Baïgorry, Urepel. 

4- CANTON DE SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT. 

(19 communes, 11,367 habitants.) 

Abaxe-Alcictte-Bascassan , Aincille, Ainhice-Mongélos, Arn^y, Bëborlégay, Bussunarits-San*as- 
guette, Bustince-Iriberry, Çaro, Estërençuby, Gamarthe, Ispoore, Jaxu, Lacarre, Lëcumberry, Men- 
dive, Saint-Jean-le-Vieux , Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Michel, Ufaart-Cize. 

5* CANTON DE SAINT-PAUIS. 
(99 communes, 1/1,067 habitants.) 

Aïcirits, Amendeuix-Oneix, Amorots-Succos , ArbëratsSillègue, Arbouet-Sussaute , Aroue, Arraute- 
Charritte, Bëguios, Bëhasque-Lapiste , Beyrie, Camou-Mixe-Suhast, Domezain-Berraute , Etcharry, 
Gabat, Garris, Gestas, Ilharre, Ithorots-Olhaîby, Labets-Biscay, Larribar-Sorhapuni, Lohitzun- 
Oyhercq, Luxe-Sumberraute, Masparraate, Orègue, Orsanco, Osserain-Rivareyte, Pagolle, Saint- 
Palais, Uhart-Mixe. 

6*» CANTON DE TARDETS. 

(16 communes, 9*776 habitants.) 

Alçay-Alçabëhéty-Sunharette, Alos-Sibas-Abense, Camoa-Cihigue, Etcbebar, Haux, Lacarry-Arhan- 
Cbnrritte- de-Haut, Laguinge-Restoue, Larrau, Lichans-Sunhar, Licq-Atherey, Montory. Ossas- 
Suhare. Sainte-Engrace , Sauguis-Saint-Étienne, Tardets-Sorholas, Trois-Villes. 

IV. ARRONDISSEMENT DE RAYONNE. 
(8 cantons, 53 communes, 96,337 habitants.) 



!• CANTON DE BAYONNE-NORD-EST. 

(6 communes, 19,618 habitants.) 

Baronne, le Boucau, Lahonce, Mouguerre, Saint-Pierre-d'Irube, Urcuit. 



INTRODUCTION. xv 

2* CANTON DE BAÏONNE-NORD-OUEST. 
(6 communes, 19,966 habitants.) 

Anglet, Arcangues, Bassussarry, Biarrits. 

Z* CANTON DE BIDACHE. 
(8 communes, io,oa6 habitants.) 

Arancou, Bardos, Bergouey, Bidache, Came, Gaiche, Sames, Viellenave. 

A« CANTON D'ESPELETTE. 
(7 communes, 8,677 habitants.) 

Ainhoue, Cambo, Espdette, Itsatsou, Louhossoa, Sare, Souraïde. 

ô*» CANTON DE HASPARREN. 
(7 communes, 9,819 habitants.) 

BodIoc, Hasparren, Macaye, Méharin, Mendionde, Saint-Esteben, Saiot-Marlin-d'Arberone. 

6« CANTON DE LA BASTIDE-CLAIRENCE. 
(5 communes, 6,963 habitants.) 

Ayherre, la Bastide-Clairence , Briscous, Isturits, Urt. 

7* CANTON DE SAINT-JEAN-DE-LUZ. 
(8 communes, 19,390 habitants.) 

Ascain, Bidart, Biriatou, Ciboure, Guëtary, H^daye, Saint-Jcaii-de-Luz , Umigiie. 

8» CANTON D'USTARITS. 
(8 communes, 9,987 habitants.) 

AheUe, Arbonne, Haisou, Jatxou, Larressore, Saint-Pëe-sur-Niveile, Ustarits, Villefranque. 

V. ARRONDISSEMENT D'ORTHEZ. 
(7 cantons, i35 conunnnes, 76,677 habitants.) 



r CANTON D'ARTHEZ. 
(91 communes, 9,660 habitants.) 

Argagnon-Marcerin, Aroos, Arthez, Artix, Audëjos, la Ba||jde-CéKëracq. la Rastide-MonrëjaiK 



XVI INTRODUCTION. 

Bouinoui-t, Casléide-Cami , Castëide-Candau, Castillon, Cescau, Doazon, Haget- Aubin, Labeyne, 
Lacadée, Mesplède, Saint-Mëdard , Serres-Saînte-Marie , Urdès, Viellenave. 

2' CANTON D'ARZACQ. 
(33 communes, io,6&o habitants.) 

Argct, Arzacq-Arrazigoet, Bouillon, Cabidos, Coublucq, Ficbous-Riumayou , Garos, Geus, Lar- 
reule, Lonçon, Louvigny, Maiaussanne, Mazeroles, Méracq, Mialos, Montagut, Morianne, Piets- 
Plasence-Moustrou , Pomps, Poursiugues-Boucoue, Séby, Uzan, Vignes. 

3' CANTON DE UGOR. 
(91 communes, 9,698 habitants.) 

Abidos, Arance, Bësingrand, Biron, Castetner, Gouze, Lèa-Mondrans , Jiacq, Lagor, Lendrease, 
Loubieng, Masiacq, Mont, Montestnicq, Mourenx, Noguères, Os-Mareiilon, Ozenx, Sarpourenx, 
Sauvdade, Vielleségure. 

4' CANTON DE NAVARRENX. 
(93 communes, io,i!i53 habitants.) 

Angous, Araujuzon, Araux, Audaux, Bastanès, Bugnein, Gastetnau-Camblong, Chaire, Dognen, 
Gurs, Jasses, Lay-Lamidou , Lichos, Mëritein, Nabas, Navarrenx-Bérérenx , Ogenne-Camptort , Pré- 
chacq-Josbaig, Préchacq-Navarrenx , Rivehaute, Sus, Susmiou, Viellenave. 

5' CANTON D'ORTHEZ. 
( 1 3 communes , 1 6,680 habitants. ) 

Baigts, Balansun, Bonnut, Castélis, Lanneplàa, Orthez, Puyèo, Ramous, Saint -Boès, Sainte- 
Suzanne, Saint-Girons, Sallespisse, SauIt-de-Navailles. 

6' CANTON DE SALIES. 
(i& communes, 19,577 habitants.) 

Auterrive, la Bastide- Villefranche, Bellocq, Bérenx, Carrosse, Cassaber, Castagnède, Eacos, Lahon* 
tan, Léren, Saint-Dos, Saint-Pé-de-Lëren , Salies, Salles-Mongiscard. 

7* CANTON DE SAUVETERRE. 
(90 communes, 8,35g habitants.) 

Abitain, Andrcin, Athos-Aspis, Autevielle- Saint- Martin -Bidëren, Barrante -Camu, Burgaronne, 
Castetbon, Espiute, Gutnartbe-Parenties, Làas, THôpital-d'Orion, Montfort, Narp, Oràas, Orion, 
Orriule, Osseux, Saint-Gladie-Arrive-Munein , Sauveterre, Tabaille-Usquain. 



INTRODUCTION. 



XV H 



LISTE ALPHABÉTIQUE 



DES SOURCES 



où L'ON A PUlSfi LES RBNSEIGINEMENTS CONTENUS DANS CE DIGTIONMAIRE. 



Andohu. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyi'éDéeB. 
Angoui. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Anoye. — Titres : Arch. de la mairie 

d* A noyé. 
Arette, — Titres : Arch. de la mairie 

d*Arette. 
Arthez - Lasêallê ( D* ). — Titres de cette 

famille , à Tardets. 
Artie. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Atpe. — Titres de cette vallée : Arch. 

des Basses-Pyrénées et de la mairie 

d'Accoas. 
AueU. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Aubertin. — Titres de cette comman- 

derie , publiés dans les preuves de 

Tflistoire de Béam , par Marca. 
Aveux de Languedoc : Arch. de TEm- 

pire, PP, Û5. 
Barcelone. — Titres publiés dans les 

preuves de l'Histoire de Béam , par 

Marca. 
Barétou». — Titres dp cette vallée : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Barinque. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
BetmabiteM de Leeear, — Titres : Arch. 

des Basses-Pyrénées. 
Baux du chapitre de Bayonne. — Ma- 
nuscrit de 1786 : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 
Bayonne. — Titres de cette ville : Arch. 

des Basses-Pyrénées et de la mairie 

de Bayonne. 
Béarn, — Titres de cette vicomte : Arch. 

des Basses-Pyrénées. 
BeUocq. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Bérérenx. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 



Biecay (iiartin). — ùrecho de natura- 

leta que la merindad de San-Juan- 

del-pie-del-fnierto , una de lae eeye 

de Naoarra, tiene en CaêtiUa, 169a , 

petit in-&°. 
Bordeaux. — Extraits des registres de 

cette ville , publiés dans l'Histoire de 

Béarn , par Marca. 
Botimos. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Brugee. — Titres : Arch. de la mairie 

de Bruges. 
Bwoi. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Buzy. — Titres : Arch. de la mairie de 

Buzy. 
Camara de Comptoe. — Titres publiés 

par don José Tanguas y Miranda : 

Diccionario de Antiguedade$ del reino 

de Navarra ; 18/^0, h vol. in-&% 

Pamplona. 
Came. — Titres de cette conunune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Camptort. — Titres de cette paroisse : 

Arch. dès Basses-Pyrénées. 
Carmee de Bayonne, — Titres : Arch. 

des Basses-Pyrénées. 
Cariuiaire de Bayonne ou Livre d*Or. — 

Manuscrit du uv* siècle : Arch. des 

Basses-Pyrénées. 
Cartulaire de Bigorre, — Manuscrit du 

XV* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 

rénées. 
Cartulairt de Vabbaye de Saint^Pé. — 

Publié par extraits dans les preuves 

de l'Histoire de Béam , par Marca. 
CmrtuUttre de Vabbaye de Saint-Savin, 

— Publié par extraits dans les 

preuves de l'Histoire de Béarn , par 

Marca. 
Cartulaire de Vabbaye de Statoelade. — 

Publié par extraits dans les preuves 
de l'Histoire de Béarn , par Marca. 



Cartulairo de Vabbaye de Sordee. — Pu- 
blié par extraits dans les preuves de 
l'Histoire de Béam , par Marca. 

Cartulaire de la ville de Navarrenx ou 
Uvre-Vert. — Manuscrit du xvii' 
siècle : Arch. de la mairie de Navar- 
renx. 

Ctartulaire de la vitte tVOloron. — Ma- 
nuscrit du XV* siècle : Arch. de la 
mairie d'Oloron-Sainte-Marie. 

CartuUnre de Véoévhé de Leeear. — Pu- 
blié dans les preuves de l'Histoire de 
Béam , par Marca. 

Cartulaire d'Orikez dit Martinet. — 
Manuscrit du xiv* an xvu* siècle : 
Arch. de la mairie d'Orthez. 

Cartulaire d^Oieau ou ÏÀore Bouge. — 
Manuscrit du xv* siècle : Arch. des 
Basses-Pyrénées. 

CartuUtireê du chdteau de Pau. — Ma- 
nuscrits en deux volumes, xvn* siè- 
de : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Caseaber. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Ceneier de la Battide-Monréjau. — Ma- 
nuscrit de i&&o : Arch. des Baases- 
Pyrénées. 

Centier de Béam. — Manuscrit de 
i386 : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Ceneier de Béarn. — Manuscrit du xrv' 
siècle : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Ceneier de Béam. — Manuscrit de 
ihoû : Arch. des Basses -Pyrénées. 

Ceneier de Bigorre. — Manuscrit de 
1&99 : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Ceneier de Leeear. — Manuscrit de 
1 6&a : Arch. de la mairie de Lesear. 

Centier de Lue-Armau. — Manuscrit 
de 1 G55 : Arch. de la mairie de Luc- 
Armau. 

Ceneier de Lueq-de-Béam. — Manuscrit 
de 1669 : Arch. de la mairie de 
Lueq-de-Béara. 



Basscs-Pvrénëos. 



vm INTRODUCTION. 

4° Artix, Serres-Sainte-Marie, Gastéide-Gami et en amont jusqu'à Pau; • 

5" Bizanos, le pays de Rivière-Ousse , Pontacq, Andoins et Nousty; 

6"" La plaine de Licharre, le pays de Batbielle, Jurançon, Asson, Igon, Bruges, 
le pays de Rivière-Lagoin ; 

7'' Morlàas , le Navaillès , de Lème à Gabaston et de Doumy à Eslourenties-Darré ; 

8" Le Montanerès, Ger, Gardères ( départ, des Hautes-Pyrénées), Sérée, Saubole, 
Escaunets (départ, des Hautes-Pyrénées), Sedze, Maubec, Baleix, Moray et le pays 
des Lannes; 

9** Anoye, le pays de Vicbilh, Sévignacq et Glaracq (c**" de Thèze) jusqu'à Roque- 
fort (c"* de Boueilh-Boueilho-Lasque); 

1 0** Laroin , Artiguelouve , le pays d'Entre-Gave-et-Baïse , Monein , Aubertin ; 

1 1** Oloron, la vallée de Barétons, la vallée de Josbaig, les rives du Gave d'Oloron 
d'Ogeu à Préchacq-Josbaig ; 

13** Lucq-de-Béarn et les deux rives du Gave d'Oloron, de Préchacq-Navarrenx à 
Navarrenx ; 

i3^ Sauveterre, la viguerie de Mongaston, Gastagnède et les pays de Garenx et 
Reveset ; 

1 &^ Salies , Gassaber et Garresse ; 

1 S"" Larreule et le pays de Soubestre, Monget (départ, des Landes) et le territoire 
compris entre Aubin et Lème; 

1 6* La vallée d'Ossau ; 

1 7" La vallée d'Aspe. 

Dès le milieu du xiv* siècle, les vies furent remplacés par les bailliages, qui en 
i385 étaient au nombre de dix-sept, à peu près copiés sur les vies. La division en 
dix-neuf parsans succéda aux bailliages au commencement du xvi* siècle. Enfin , les 
parsans, réduits à douze, furent, au siècle suivant, remplacés officiellement par les 
cinq Sénéchaussées de Pau, Moriàas, Orthez, Oloron et Sauveterre, dont les appels se 
portaient au Parlement de Navarre. 

Le tribunal supérieur du Béam fut d'abord la cour du vicomte, appelée Cour majour : 
cette juridiction disparut vers i &90 ; peu après vint le Conseil souverain de Béam, divisé 
en chambre civile et chambre criminelle. Louis XIII, en i6âo, érigea le Gonseil sou- 
verain en pariement et y réunit la Ghancellerie de Navarre, établie à Saint-Palais. 

La Ghambre des Gomptes de Pau , créée en 1 5 â , augmentée en 1 6 â 4 de la Ghambre 
des Gomptes de Nérac , surveillait les dépenses. En 1691, die fut réunie au Parlement 
de Pau. 

Les États de Béarn, composés des trois ordres, mais ne formant que deux corps : 



INTRODUCTION. ix 

le clergé et la noblesse ou grand corps, et le tiers état, s'assemblaient annuellement 
sous la présidence de Tévéque de Lescar. Deux syndics généraux étaient chargés des 
intérêts de la province. 

La monnaie de Béarn se frappait à Morlàas depuis le x* siècle au moins, plus tard 
à Pau. 

SOULE. 

Le pays de Soulc se partageait en trois messageries : i* Soule^uverain, comprenant 
le VaInDextre et le ValSénestre; 3** la Barhoue; 3® les ArbaiUes. Ces trois messageries 
étaient subdivisées en deguertes. Toutes les justices particulières relevaient de la Cour de 
Ltckarre, dont les appels se portèrent successivement à la cour des jurats de Dax , au 
Parlement de Bordeaux et au Parlement de Pau. 

Le représentant du roi, vicomte de Soûle, portait le titre de châtelain de Mauléoti. 

Les États de Soûle s'assemblaient chaque année. Un syndic défendait les intérêts 
du pays, 

NAVARRE. 

Le royaume de Basse-Navarre, composé des pays de Cize, Mixe, Arberoue, Osta- 
baret, et des vallées d'Ossès et de Baïgorry, possédait pour chacune de ses parties 
trois juridictions : i^ Yalcade mineur ou alcade de marché, qui connaissait en première 
instance des causes des vilains; a* Yalcade majeur, jugeant en dernier ressort les appels 
des sentences rendues entre vilains; 3** la Cour du Roi, composée d'un alcade et de 
ricos hambres. Toutes ces juridictions disparurent en iSaA, lors de la création de la 
Chancellerie de Navarre. Cette cour, unie par édit de i 6qo au Parlement de Pau, ne le 
fut de fait qu'en i6s&. Elle fut remplacée par le Sénéchal de Saint-Palais, créé par 
édit du mois de juin 1 6â4, supprimé le t o décembre de la même année, rétabli défi- 
nitivement en juillet 1639. 

La police était confiée au châtelain de Saint-Jean-Pied-de-Port, aux baillis de 
Mixe et d'Ostabaret, à l'alcade et au merin d' Arberoue. Louis Xlll donna le soin de la 
police au vice-sénéchal de Navarre, nouvel office dont le titulaire remplissait les fonc- 
tions de prévôt de la maréchaussée. Cette dernière compagnie, supprimée pendant le 
même règne, fut rétablie en 17^9 sous les noms de grand prévôt, prévôté et maréchaus- 
sée de Navarre. 

La milice de Navarre était nationale et ne devait aucun service hors de ce royaume; 
elle était commandée par le châtelain de Saint-Jean-Pied-de-Port , l'alcade d'Arberoue, 
les baillis de Mixe et d'Ostabaret. 

Les Etats du royaume de Navarre étaient présidés par le prêtre major de Saint-Jean- 

Bas0e»-Pyrénée9. b 



INTRODUCTION. 



Pied-de-Port (archidiacre de Cize), représentant i'évêque de Bayonne, ou par le châ- 
telain de Saint-Jean-Pied-de-Port. 

I^a monnaie de Navarre se frappait à Saint-Palais. 



LABOUBD. 



Les vicomtes de Labourd ayant disparu, leur autorité passa, au xiii* siècle, au bailli 
d'Ustarits, dont les appels allaient au Sénéchal de Bayonne et au Parlement de Bor- 
deaux. Les assemblées générales des communes du Labourd portaient le nom de 
Bîlcar, 

Le royaume de Navarre et le pays de Labourd avaient chacun un syndic particulier. 

Lors de l'établissement des intendances, des subdélégations furent créées à Pau, 
Orthez, Morlàas, Oloron, Sauveterre, Mauléon, Saint-Palais et Bayonne. Les Basses- 
Pyrénées furent successivement du ressort des généralités de Bordeaux , Béarn et Na- 
varre, Auch, Pau et Bayonne. 

Telle était l'organisation du territoire, lorsqu'un décret de l'Assemblée nationale, 
en 1790, forma le département des Basses-Pyrénées du Béarn , du pays de Soûle , de 
la basse Navarre , du Labourd et Bayonne et de trente-deux communes de la généralitt^ 
de Bordeaux. Il fut divisé en six districts : 

1® District de Pau : partie du Béarn et trois communes de la généralité de Bor- 
deaux ; 

2° District d'Orthez : partie du Béarn et vingtr-six communes de la généralité de 
Bordeaux ; 

3* District d'Oloron : restant du Béarn ; 

li"" District de Mauléon : la Soûle ; 

S"* District de Saint-Palais : la Navarre et trois communes de la généralité de Bor- 
deaux ; 

6° District d'Ustarits : le Labourd et Bayonne. 

Ces six districts contenaient 5 s cantons et 663 municipalités. Par suite de nom- 
breuses modifications, le département a été divisé en 5 arrondissements, ko cantons 
et 559 communes. C'est son état actuel, et le tableau suivant contient le détail de 
cette division. 



INTRODUCTION. xi 



1. ARRONDISSEMENT DE PAU. 
(il cantons, i85 communes, 197,6^3 habitants.) 



r CANTON DE CLARAC. 
(i5 communes, 1 3, 1/18 habitants.) 

Angaïs, Baadreix, Bénëjac, Beuste, Bëzing, Boeil, Bordères, Bordefr-près-Nay, Clarac, Coarraze, 
Igon. Lagos, Lesteile, Mirepeix, Montant. 

2« CANTON DE GARLIN. 
(ao oonmiunes, 8, 196 habitants.) 

Aubous, Aydie, Baiirac-Maumusson, Boueilh-Boueilho-Lasque, Burosse-Mendousse , Gastetpugon, 
Conchez, Diusse, Garlin, Mascaras-Haron, Monda, Mont, Mouhous, Portet, Pouliacq, Ribarrouy, 
Saint-Jean-Poadge, Tadousse-Ussau, Taron-Sadirac-Viellenave, Vialer. 

3* CANTON DE LEMBEYE. 
(3i communes, ia,A69 habitants.) 

Anoye, Arricau, Arrosés, Aurions-Idemes, BassiUon-Vauzë, Bordes, Cadillon, Castillon , Corbères- 
Abère-Domengeux , Coslédàa-Lube-Boast, Crouseilles,Escurès, Gayon, Gerderest, Lalongiie, Lanne- 
caube-Meillac , Lasserre, Lembeye, Lespieile-Germenaud-Lannegrasse, Luc-Armau, Luccarrë, Lussa- 
gnet-Lusson, Maspio^Lalonquère-Juillac, Momy, Monassut-Audiracq, Moncaup, Monpézat-Bétrac . 
Peyrdongue-Abos, Samsons-Lion, Sëmëac-Blachon, Simacourbe. 

A' CANTON DE LESCAR. 
( i5 communes, 9,1 10 habitants.) 

Arbus, Artiguelouve, Auasevidle, Beyrie, Billère, Bougarber, Caubios-Loos , Denguin. Lescar. 
Lons, Momas, Poey, Saavagnon, Siroe, Uzein. ' 

6' CANTON DE MONTANER. 
(i5 communes, 5,668 habitants.) 

Aast, Baleix, Bedeille, Bentayou-Sérée, Castéide-Doat, Castëra-Loubix, Labatut-Figuère , La- 
mayou, Maore, Mons^fur, Montaner, Ponson-Debat-Pouts, Ponson- Dessus. Pontiacq-Viellepinte. 
Sedze-Maubec. 

6* CANTON DE MORLÂAS. 

(99 communes, ia,5i3 habitants.) 
Abère, Andoins, Anos, Arrien, Barinque, Bernadets, Buros, Escoubës, Eslourenties-Dabant, 

B. 



XII INTRODUCTION. 

Espéchède, Gabaston, Higuères-Souye, Lespourcy, Lombia, Maucor, Montardon, Morlàas, Ouiilon, 
Riupeyrous, Saint-Annou, Saint-Castin , Saint-Jammes, Saint-Laurent-Bretagne, Saabole, Sodzère, 
Sendets, Serres-Gastet, Serres-Morlàas, Urost. 

7* CANTON DE NAY. 
(lo communes, 11,396 habitants.) 

Arros, Artbez-d'Asson , Asson, Baliros, Bourdettes, Bruges, Gapbis, Nay, Pardies, Saint-Abit. 

«• CANTON DE PAU-EST. 
(10 communes, 19,060 habitants.) 

Aressy, Artigueloutan, Assat, Bizanos, Idron, Lëe, Meilion, Nousty, Ousse, Pau. 

9' CANTON DE PAU-OUEST. 
(10 communes, 19,369 habitants.) 

BosdaiTos, Gan, Gëlos, Jurançon, Laroin, Mazères-Lezons, Narcastet, Rontignon, Saint-Faust, 
Uzos. 

10' CANTON DE PONTACQ. 
(19 communes, 9,660 habitants.) 

Barzun, Eslonrenties-Darrë, Espoey, Ger, Gomer, Hours, Labatmale, Limendoux, Livron, Luc- 
garrier, Pontacq, Soumoulou. 

11' CANTON DE THÈZE. 
(18 communes, 7,196 habitants.) 

Argelos, Astis, Aubin, Auga, Auriac, Boumos, Garrère, Claracq, Doumy, Garlède-Mondebat , 
Lalonquette, Lasclaveries, Lème, Miossens-Lanusse , Navailles-Angos, Sëvignacq, Thèze, Viven. 

II. ARRONDISSEMENT DmORON. 
(8 cantons, 79 communes, 71, 338 habitants.) 



1' CANTON D'ACCOUS. 
(i3 communes, 11, 368 habitants.) 

Accous, Aydius, Bedous, Borce, Cette -Eygun, Escot, Etsaut, Léès-Athas, Lescun, Lourdios- 
Ichère, Osse, Sarrance, Urdos. 

2* CANTON D'ARAMITS. 
(6 communes, 6,3t9 habitants.) 

Auce, Aramits, Arette, Fëas, Issor, Lanne. 



INTRODUCTION. xm 

3* CANTON D'ARUDY. 
(ti communes, ]0,as6 habitants.) 

Arudy, Bescat, Biuy, Castet, Izeste, LouvieJozon, Lys, Mifaget, Rëbënac, Sainte-Colonimo . 
Sëvignac 

4' CANTON DE LARUNS. 
(8 communes, 6,389 babiiants.) 

Aste-Béon, Béost, Bidle, Bilhères, les Eaux-Bonnes, Gère-Bëlesten, Larans, Louvie-Sonbiron. 

5« CANTON DE LASSEUBE. 
(5 communes, 6,6&a habitants.) 

Aobertin, Estialescq, Lacommande, Lasseube, Lasseubëtat. 

6* CANTON DE MONEIN. 
(8 communes, 9,^08 habitants.) 

Abos, Cuqueron, Lahourcade, Lue<^e-Bëam, Monein, Parbayse, Pardies, Tarsacq. 

T CANTON D'OLORON-SAINTE-MARIE-EST. 
(17 commuues, 1 3,968 habitants.) 

Bidos, Boziet, Cardesse, Escou, Escout, Estos, Eysus, Goès, Herrère, Ledeuix, Lurbe, Ogeu, 
Oloron-Sainte-Marie, Poey, Précillon, Saucède, Verdets. 

S* CANTON D'OLORON-SAINTE-MARIE-OUEST. 
(11 communes, 9,178 habitants.) 

Agnos, Aren, Arros, Asasp, Esquiule, Gëronce, Gens, Gunnençon, Moumour, Orin, Saint-(ioiii. 

III. ARRONDISSEMENT DE MAULÉON. 
(6 cantons, 107 communes, 66,983 habitants.) 



i" CANTON D'IHOLDY. 
(i& communes, 8,9 A8 habitants.) 

Arhansus, Armendarils, Bunus, Hëlelle, Hosla, IbarroHe, Iholdy, Irissarry, Juxue, Lantabat, Lai- 
ceveau-Cibits-Arros, Ostabat-Asme, Saint-Just-Ibarre, Snhescun. 



ïiv INTRODUCTION. 

2* CANTON DE MAULÉON. 
(19 communes, 19,193 habitants.) 

Ainhaq), Arrast-Larrebieu , Aussurucq, Barcus, Berrogain-Larans , Charhtte-deBas, Chéraute, 
Espès-Undurein, Garindein, Gotein-Libarrenx, Idaux-Mendy, THôpital-Saint-Blaise, Mauléon-Licharre , 
Menditte, Moncayolle-Larrory-Mendibiea, Mosculdy, Ordiarp, Roquiague, Viodos-Abense-de-Bas. 

3« CANTON DE SAINT-ÉTIENNE-DE-BAÏGORRY. 
(10 communes, 11,98a habitants.) 

Les Aldudes, Anhaux, Ascarat, Bidarray, la Fonderie, Iroulëguy, Lasse, Ossès, Samt-Étienne-de- 
Baïgorry, Urepel. 

4- CANTON DE SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT. 

(19 communes, 11,367 habitants.) 

■ 
Ahaxe-Alciette-Bascassan , Aincille, Ainhice-Mongélos, Arnëguy, Bëhorléguy, Bussunarits-Sarras- 

guette, Bustince-Iriberry, Çaro, Estërençuby, Gamarthe, bpoure, Jaxu, Lacarre, Lëcumberry, Men- 

dive, Saint-Jean-le-Vieux , Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Michel, Uhart-Cize. 

5* CANTON DE SAINTPAUIS. 
(99 communes, 1/1,067 l^l>i^te*) 

Aïcirits, Aniendeuix-Oneix, Amorots-Succos , ArbératsSillègue, Arbouet-Sussaute, Aroue, Arraute- 
Charritte, Béguios, Béhasque-Lapiste , Beyrie, Camou-Mixe-Suhast, Domezain-Berraute , Etcharry. 
Gabat, Garris, Gestas, IlUarre, Ithorots-Olhaïby, Labets-Biscay, Larribar-Sorhapuni, Lohitzun- 
Oyhercq, Luxe-Sumberraute, Masparraute, Orègue, Orsanco, Osserain-Rivareyte, Pagolle, Saint* 
Palais, Uhart-Mixe. 

6» CANTON DE TARDETS. 
(16 communes, 9,776 habitants.) 

Alçay-Alçabéhëty-Sunharette , Alos-Sibas-Abense, Camou-Cihigue, Etchebar, Haux, Lacarry-Arhan- 
Charritte- de-Haut, Laguinge-Restoue, Larrau, Lichans-Sunhar, Licq-Atherey, Montory. Ossas- 
Suharen Sainte-Engrace , Sauguis-Saint-Étienne , Tardets-Sorholus, Trois-Villes. 

IV. ARRONDISSEMENT DE RAYONNE. 
(8 cantons, 53 communes, gS.aSy habitants.) 



i- CANTON DE BAYONNE-NORD-EST. 

(6 communes, 19,618 habitants.) 

Baronne, le Boucau, Labonce, Mougueire, Saint-Pierre-d'Irube, Urcuit. 



INTRODUCTION. xv 

T CANTON DE BAYONNE-NORD-OUEST. 
{U communes, 19,966 habitants.) 

Anglet, Arcmigaes, Bassussarry, Biarrits. 

3" CANTON DE BIDACHE. 
(8 communes, io,oa6 habitants.) 

Arancou, Bardos, Bergouey, Bidache, Came, Guiche, Sames, Viellenave. 

à'' CANTON D'ESPELETTE. 
(7 communes, 8,677 habitants.) 

Ainhoue, Cambo, Espdette, Itsatsou, Louhossoa, Sare, Souraïdc. 

5- CANTON DE HASPARREN. 
(7 communes, 9,3 19 habitants.) 

BodIoc, Hasparren, Macaye, Méharin, Mendionde, Saint-Esteben, Saint-Marlin-d'Arberoue. 

6» CANTON DE LA BASTIDE-CLAIRENCE. 
(5 communes, 6,963 habitants.) 

Ayheire, la Bastide-Clairence , Briscous, Isturits, Urt. 

r CANTON DE SAINT-JEAN-DE-LUZ. 
(8 conmiunes, 19,390 habitants.) 

Ascain, Bidart, Biriatou, Ciboure, Guétary, Hendaye, Saint-Jean-de-Luz , Urrugne. 

8* CANTON D'USTARITS. 
(8 communes, 9,987 habitants.) 

Ahetze, Arbonne, Haisou, Jatxou, Larressore, Saint-Pëe-sur-Nivelle, Ustarits, Villefranque. 

V. ARRONDISSEMENT D'ORTHEZ. 
(7 cantons, i35 commones, 76,677 habitants.) 



!• CANTON D'ARTIIEZ. 
(91 communes, 9,660 habitants.) 

Argagnon-Marcerin , Arnos, Arthez, Arlix, Audëjos, la Ba^de-Ct^xëracq. la Rastidr^Monrëjaii. 



XVI INTRODUCTION. 

Bouiiiourt, Casléide-Cami , Castëide-Candau, Castillon, Cescau, Doazon, Haget- Aubin, Labeyrie, 
Lacad(ie, Mesplède, Saint-Mëdard , Serres-Sainte-Marie , Urdès, Viellenave. 

T CANTON D'ARZACQ. 
(93 communes, io,6&o habitants.) 

Argot, Arzacq-Arraziguet, Bouillon, Cabidos, Coublucq, Fichons-Riumayou, Garos, Geus, Lar- 
reule, Lonçon, Louvigny, Malaussanne, Mazeroles, Mëracq, Mialos, Montagut, Morlanne, Piets- 
Plasence-Moustrou, Pomps, Poursiugues-Boucoue, Sëby, Uzan, Vignes. 

3« CANTON DE LAGOR. 
(si communes, 9,698 habitants.) 

Abidos, Arance, Bésingrand, Biron, Castetner, Gouze, Làa-Mondrans, J^acq, Lagor, Lendresse, 
Loubieng, Maslacq. Mont, Montestrucq, Mourenic, Noguères, Os-Marsillon, Ozenx, Sarpourenx, 
Sauvelade, Vieilesëgure. 

4« CANTON DE NAVARRENX. 
(93 conmiunes, 1 0,453 habitants.) 

Angous, Araujuzon, Araux, Audaux, Bastanès, Bugnein, Castetnau-Camblong, Gharre, Dognen, 
Gurs, Jasses, Lay-Lamidou , Lichos, Mëritein, Nabas, Navarrenx-Bérérenx , Ogenne-Camptort , Pré- 
chacq-Josbaig, Préchacq-Navarrenx , Rivehaute, Sus, Susmiou, Viellenave. 

5* CANTON D'ORTHEZ. 
(i3 communes, 16,680 habitants.) 

Baigts, Balansun, Bonnut, Castëtis, Lanneplàa, Orthez, Puyèo, Ramous, Saint -Boès, Sainte- 
Suzanne, Saint-Girons, Sallespisse, Sault-de-Navailles. 

6' CANTON DE SALIES. 
(16 communes, 19,677 habitants.) 

Auterrive, la Bastide- Villefranche, Bellocq, Bërenx, Carresse, Cassaber, Castagnède, Escos, Lahon* 
tan, Lëren, Saint-Dos, Saint-Pé-de-Lëren , Salies, Salles-Mongiscard. 

7* CANTON DE SAUVETERRE. 
(90 communes, 8,369 habitants.) 

Abitain, Andrein, Athos-Aspis, Aulevielle-Saint-Marlin-Bidëren, Barrante -Camu, Burgaronne, 
Castetbon, Espiute, Guinarthe-Parenties, Làas, THôpilal-d'Orion, Montfort, Narp, Oràas, Orion, 
Orriule, Osseux, Saint-Gladie-Arrive-Munein , Sauveterre, Tabaille-Usquain. 



INTRODUCTION. 



XVII 



LISTE ALPHABÉTIQUE 



DES SOURCES 



où L*ON A PUISE LES RENSEIGNEMBISTS CONTENUS DAMS CE DIGTlONiNAIRE 



Andonu. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyi'éDées. 

i4f^noii«. — Titres de cette commane : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Anoyê. — Titres : Arch. de la mairie 
d'Anoye. 

Arette, — Titres : Arch. de ]a mairie 
d'Arelte. 

Arthez - LasêaUe {D'). — Titres de cette 
famille , à Tardets. 

Artir. — Titres de cette commane : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Atpe. — Titres de cette vallée : Arch. 
des Bas8e»-Pyrénées et de la mairie 
d'Accoos. 

Aâêat. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Aubertin. — Titres de cette comman- 
derie , publiés dans les preuves de 
rHistoire de Béam, par Marea. 

Aveux de Languedoc : Arch. de l'Em- 
pire, PP, tib. 

Barcelone. — Titres publiés dans les 
preuves de THistoire de Béam , par 
Marca. 

Barétouê. — Titres dç cette vallée : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Barinque, — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Bamabiteê de Leecar. — Titres : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

Baux du chapitre de Bayonne. — Ma- 
nuscrit de 1786 : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Bayonne. — Titres de celle ville : Arch. 
des Basses-Pyrénées et de la mairie 
de Bayonne. 

Béarn. — Titres de cette vicomte : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

BeUocq. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Bérérenx. — Titres de cette commane : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Basses-Pvrcnéos. 



Biscay (Martin). — Drecho de natura- 

leza que la merindad de San-Juan- 

del-pie-dd-puerto f una de las teyt 

de Navarra, iiene en CaetiUa, 1699 , 

petit in-4". 
Bordeaux. — Extrails des registres de 

cette ville , publiés dans TUistoire de 

Béarn, par Marca. 
Boumot. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Bmge». — Titres : Arch. de la mairie 

de Bruges. 
BuTM. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Buzy. — Titres : Arch. de la mairie de 

Buzy. 
Camara de Comptos. — Titres publiés 

par don José Yanguas y Miranda : 

Diccionario de AtUiguedadee del reino 

de N marra ; 18&0, h vol. in-&*, 

Pamplona. 
Came. — Titres de celte commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Camptorl. — Titres de cette paroisse : 

Arch. dés Basses-Pyrénées. 
Carmeê de Bayonne. — Titres : Arch. 

des Basses-Pyrénées. 
CartuUnre de Bayonne ou Livre d'Or. — 

Manuscrit du iiv* siècle : Arch. des 

Basses-Pyrénées. 
CartuUnre de Bigorre. — Manuscrit du 

XV* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 

rénées. 
Cartulaire de Vabbaye de Saint-Pé. — 

Publié par extrails dans les preuves 

de THistoire de Béam , par Marca. 
Cartulaire de Vabbaye de Saint -Smm. 

— Publié par extraits dans les 

preuves de THistoire de Béam , par 

Marca. 
Cartulaire de l'abbaye de Sauvelade. — 

Publié par extraits dans les preuves 

de THistoire de Béarn , par Marca. 



Cartulaire de l'abbaye de Sordes. — Pu- 
blié par extraits dans les preuves de 
THistoire de Béam , par Marca. 

Cartulaire de la viUe de Navarrenx ou 
Livre-Vert. — Manuscrit du mi' 
siècle : Arch. de la mairie de Navar- 
renx. 

Cartulaire de la tnlle d'Oloron. — Ma- 
nuscrit du XV* siècle : Arch. de la 
mairie d*01oron-Sainte-Marie. 

Cartulaire de Vévécké de Letear, — Pu- 
blié dans les preuves de THisloire de 
Béarn , par Marca. 

Cartulaire d'Orthez dit Martinet. — 
Manuscrit du xiv* au xvu* siècle : 
Arch. de la mairie d'Orthez. 

Cartulaire d*Oikau ou Livre Rottge. — 
Manuscrit du xv* siècle : Arch. des 
Basses-Pyrénées. 

Cartulairei du chdteau de Pau. — Ma- 
nuscrits en deux volumes, xvn* siè- 
cle : Arch. des Basses-Pyfénées. 

Caeeaber. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de la Baitide-Monréjau. — Ma- 
nnscrit de 1&&0 : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Ceneier de Béam. — Manuscrit de 
i385 : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de Béarn. — Manuscrit du xiv' 
siècle : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de Béam. — Manuscrit de 
i&09 : Arch. des Basses -Pyrénées. 

Centier de Bigorre. — Manuscrit de 
1699 : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de Letear. — Manuscrit de 
1 649 : Arch. de la mairie de Lesear. 

Centier de IMC-Armau, — Manuscrit 
de 1 G55 : Arch. de la mairie de Luc- 
Armau. 

Centier de Lueq-de-Béam. — Manuscrit 
de i569 : Arch. de la mairie de 
Lucq-de-Béam. 



.'^ 



XVIII 



INTRODUCTION. 



Ceruier de Minmn, — Manuscrit de 
i&3i : Arcb. de la mairie de Mo- 
nein. 

Ceimer de Montaner. — Manuscrit de 
làag : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de Montaner. — Manuscrit de 
1 &36 : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de Morlàoi. — Manuscrit de 
i6&5 : Arch. de la mairie de Mor- 
làas. 

Chambre dsi Comptée de Pau. — Titres : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Chapitre de Bayonne, — Titres : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

Chapitre de Leecar. — Titres : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

CoUaUons du diocèêe de Bayonne. — Ma- 
nuscrits du XTii* et du XTUi* siècle: 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

CoUectioH Duehetne. — Volumes 99 à 
i 1 à, renfermant les papiers d'Oihé- 
nart : Bibliothèque impériale. 

Commanderie d'Aphat-Ospital. — Ti- 
tres : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Commanderie d'briuarry. — Titres : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Comptes de Vévéehé d'Obron. — Ma- 
nuscrit du XTU* siède : Arch. des 
Basses-Pyrénées. 

Coniraùt retemu par Darrère, notaire 
de Béam. — Manuscrit du xit* siè- 
cle : Arch. des Ba8se»>Pyréiiées. 

Contrat» retenue par Carretse, notaire 
de Béam. — Manuscrit du xt' siè- 
cle : Arch. des BassM-Pyrénées. 

Conlrati retenue par Gote, notaire de 
Béam. — Manuscrit de la fin du 
xnr* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Contrats retemu par Luntz, notaire de- 
Béam. — Manuscrit du xit* siècle : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

CotUrtU» retenue par Ohix, notaire de 
Solde. — ' Manuscrit du xt* siècle : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Cour Majour de Béam. — Registres 
manuscrits du xt* siècle : Arcb. des 
Bassffs-Pyrénées. 

Coutume de Solde de i5ao. — Imprimée 

k Pau, en 1760. 
Dénombremente d^Agnoe, Andrein, 
Anoye, Artix, Aepe, Aêion, Aete, 
Aubertinf Audaux, Audéjos, Aueee- 
vieUe, Baigte, la Baetide-Cézéraeq, 
Bedou», Bretagne, CadiQon, Camdau, 
Caetéide-Doatf Cette -Eygun, Cla- 
racq, Conehei, Denguin, Eepahmgue, 
Estoi, Eysuêj Gaeeion, Géloê, Gerde- 



reet, Goée, Uiguèret, Hourê, Idron, 
Ueor, Légugnon, Lembeye, Lème, 
Luecarré, Laeq-de-Béam, Maure, 
Mazèree, Mondrane^ Monein, Mar- 
ianne, Navarrenx, Nay, Oloron, Or- 
0tez, Parbayte, Pau, Pontacq, Bébé- 
nae. Sainte- Colomme, Saint- Jean- 
Pùudge, Salies, Sauvelade, Sauve- 
terre ,Sedtère , Séméac , Urdès , Uzein , 
Vauté, Vialer, Mgnes. — Manuscrits 
du XTu' et du x?iu* siècle: Arch. des 
Basses-Pyrénées. 

Diccionario geografico historiée de Ee- 
pana; 180a, 9 vol. in-&*, Madrid. 

Diocèse de Dax. — Registres d'aliéna- 
tions : Bibliothèque impériale. 

Édrisi. — Géographie arabe du xii* 
siècle, traduite par Jaubert; a vol. 
iu-4% 1837 à 1 8^1. 

Escout. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Esquiule. — Titres : Arch. de la mairie 
d'Esqutule. 

Établissements de Béam. — Manuscrits 
du XV* et du xvi* siècle : Arcb. des 
Basses-Pyrénées. 

lUats de Béam. — Collection manus- 
crite de i4o volumes de délibéra- 
tions (i558 à 1789) : Arcb. des 
Basses-Pyrénées. 

Etats de Navarre. — Collection manus» 
cri te de 1 1 volumes de délibérations 
(1606 à 1789) : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Etsaut. — Titres : Arcb. de la mairie 
d'Etsaot. 

Éoéché de Dax. — Quelques titres pu- 
bliés dans les preuves de THistoire 
de Béam , par Marca. 

For d*Aspe. — Manuscrit du xiv* siècle : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

For de Barétous. — Manuscrit du xiv* 
siècle : Arcb. des Basses -Pyré- 
nées. 

For d'Ohron. — Manuscrit du xiv* siè- 
cle : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Fors de Béam. — Manuscrit du xnr* 
siècle : Arch. des Basses-Pyrénées. 
— Ces quatre Fors ont été traduits 
par MM. Mazure et Hatoulet. Pau, 
Vignancour (sans date), in-&*. 

Gobas. — Titres de cet hôpital : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

Higuères. — Titres de cette commune : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Hommages de Béam. — Manuscrit de 
i3&3 : Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Impositions de Navarre. — Manuscrits 



du xvii* siède : Arcb. des Basses- 
Pyrénées. 

Insinuations du diocèse d'Ohron. — Ma- 
nuscrits du xvu* siède : Arcb. des 
Basses-Pyrénées. 

Intendances d*Auch et de Pau. — Ti- 
tres : Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Jacobins de Bayonne. — Titres : Arcb. 
des Basses-Pyrénées. 

Josbaig. — Titres de cette vallée : Ardi. 
des Basses-Pyrénées. 

Labatmale. — Titres de cette com- 
mune : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Labourd. — Titres de ce pays : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

Lahonee, — Titres de cette abbaye : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Larreule. — Titres : Arch. de la mairie 
de Larreule. — Qudques titres de 
Tabbaye, publiés dans les preuves 
de l'Histoire de Béarn , par Marca. 

Laruns. — Titres de cette commune : 
Arcb. de la mairie de Laruns. 

Léès-Athas. — Titres de cette com- 
mune : Arcb. de la mairie de Léès- 
Athas. 

Lettre de Henri IV (iS^g). — Arcb. des 
Basses-Pyrénées. 

Lormand {Le). — Titres de ce domaine : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Louvie-Soubiron, — Titres de cette com- 
mune : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Luegarrier. — Titres de cette com- 
mune : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Lucq-de-Béam. — Titres : Arch. de la 
mairie de cette commune. 

Luxe. — Titres de cette seigneurie : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Madacq. — Titres de cette commune : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Mazereles. — Titres : Arch. de la mai- 
rie de cette commune. 

Mixe. — Titres de ce pays : Arcb. des 
Basses-Pyrénées. 

Montre militaire de Béam. — Manus- 
crit de 1376 : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Moriàas. — Titres de cette commune: 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Moumour. — Titres : Arcb. de la mai- 
rie de Moumour. 

Nabas. — Titres de cette commune : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Navarre. — Titres de ce royaume : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Navarrenx. — Titres de celte com- 
mune : Arcb. de la mairie de Na- 
rarrenx. 



INTRODUCTION. 



XiX 



Tfottàru d*Aiial : Âreh. des Basses- 
Pyrénées. 

Notmrei de la Boêtide-ViU^rûMche : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Notairtê de Caêtetner : A rch. des Basses- 
Pyrénées. 

Notairu de Garoe : Ârch. des Basses- 
Pyrénées. 

Notairet de Larreuk : Areh. des Bssses- 
Pyrénées. 

Notabree de lAuq-^lê~Béam : Arch. des 
Basses-Pyrénées. 

Notêires de Hfonein : Arch. des Basses- 
Pyrénées^ 

Notairet de Nm>arrenx : Areh. des 
Basses- Pyrénées. 

Notmree de Na^ : Areh. dM Bwses- 
Pyrénées. 

Notaireê d*Ohron : Arcb. des Basses- 
Pyrénées. 

Notairet d^ùr^z : Arcb. des Basses- 
Pyrénées. 

Notairet d'Ottau: Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Notairet de Pardiet (Monein) : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

Notairet de Pau : Arcb. des Basses- 
Pyrénées. 

Notairet de Pontaeq : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Notairet de SaUet : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Oràat. — Tilres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Ordre de Malte. — Titres : Arch. de 
]a Haute-Garonne. 

Ottau. — Tilres de cette vallée: Arcb. 
des Basses-Pyrénées. 

PampeUme. — Titres des archives de 
cette ville, publiés par D. José 
Yaoguas y Miranda (voir Camara 
de Comptée), 

Parlement de Navarre. — Titres : Arcb. 
des Basses-Pyrénées. 

Pena {La). — Titres de cette abbaye , 
publiés dans les preuves de THis- 
ioire de Béarn , par Marca. 

Ponton-Debat. — Titres de cette com- 
mune : Arch. des Basses -Pyré- 
nées. 

Ponton-Dettut. — Titres de celle com- 
mune : Areh. des Basses-Pyrénées. 

Pontoc^. — Titres de cette commune : 
Arch. des Bassea-Pyrénées. 

Pofuilié de Dayonne. — Manuscrit du 
xvni* siècle: Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

PrieUéffet d*Atpe. — Manuscrit du 



XVI* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Béformation de Bêam. — Collection 
manuscrite do ivi* au xviu* siècle : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Réformation d^Ottèt. — Manuscrit du 
xvii* siècle: Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Réformation du Vicbilh. — Manuscrit 
du XVI* siècle : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Sainte-Claire de Bayonne. — Tilres de 
celle abbaye : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Saint-Jean-de-Luz. — Titres : Arch. 
de la mairie de cette ville. 

Saint-Palait. — Titres : Arcb. de la 
mairie de celte ville. 

Saliet. — Tilres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Terrier d'Âbitain. -- Manuscrit du 
xvni* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier d'Agoèt. — Manuscrit de 1 779 : 
Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Terrier d'Arhut. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier d*Armau. — Manuscrit du 
XVI11* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier d'Arrivé. — • Manuscrit du 
xvin* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier d'Arrotêt. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nees. 

Terrier d'Artkez. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier d'Atatp. — Manuscrit du 
xvui' siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier d*Audéjot. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier d*Auriont. — Manuscrit du 
xviii' siècle: Arcb. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Baleix. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de BaUrot. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de BattiUon. — Manuscrit du 
xvui* siècle : Arch. des Batses-Pyré- 
oéei. 



Terrier de la Battide - Monréjau. — 
Manuscrit de 1777 : Arch. des 
Basses-Pyrénées. 

Terrier de Bétrac. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Bétacour, — Manuscrit de 
177g : Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Terrier de Bidéren, — Manuscrit de 
1778 : Arcb. des Basses-Pyrénées. 

Terrier de Btron. — Manuscrit dn 
xviii' siède : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Bizanot. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arcb. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Burot. — Manuscrit de 
1670 : Areh. de la mairie de Buros. 

Terrier de Burot. — Manuscrit de 
1718 : Arcb. de la mairie de Bu- 
ros. 

Terrier de Caetéide-Cami. — Manuscrit 
du xvni* siècle : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Terrier de Cattetbieilh. — Manuscrit du 
xviii* siècle : Arcb. des Basses-Pyré- 
nees. 

Terrier de Cattétit. — Manuscrit du 
xviii' siècle : Arcb. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Cattetpugon. — Manuscrit 
du xvni* siècle : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Terrier de CattUhn (Arthez). — Ma- 
nuscrit du xviu* siède : Arch. des 
Basses-Pyrénées. 

Terrier de Cattillon { Lembeye). — Ma- 
nuscrit du xvui* siède : Arch. des 
Basses-Pyrénées. 

Terrier de Charre. — Manuscrit dn 
xviii* siècle : Arcb. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Départ — Manuscrit du 
xvui* siède : Arch. des Basses-Py- 
rénées. 

Terrier de Doazon. — Manuscrit du 
xviii* siède : Arcb. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Domengeux. — Manuscrit 
du XTiu* siède : Arcb. des Basses- 
Pyrénées. 

Terrier d^Etcurêt. — Manuscrit du 
xviii* siède : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Garot. — Manuscrit du 
xvm* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 
nées. 

Terrier de Gayon. — Manuscrit du 



w 



IMRODICTIO.V 



ARè.de» 



Tflrrwr éi QtrénmA. — Ibswcrît da 
xTm' aède: Arck. de* BuM»-Pjvé- 



de 1777: 
— ManoMrH de 



TvriiréÊ 

Aicà.da 
TirHrr et 

1763 lÂidi. des 
r«rTwrdf litM I ■di.— MMueCTit de 

1776 : Arck. de» Bmw.» Pjiënt<i 
Têrrwr d» Idiiyr. — MaBMCfit du 

im* nêde: Airk. des Biwm Prré- 



r<VTifr dr rrfiimiirt. >- Il 
da inn* liède : Arek. de* 



r<rT«r db 
d« xvni* liède : ArtlL des 



éi Idmktffi. — Manoicril dn 



Terrier d» LmuOt. — MaMMcrit d« 
MOT âède : Arck. ém BMH»Pyré> 



Terrirr dr Ikhm. — Maniucnt da 
inu*! 



Terrier et làtrtm. — MaooKnt de 
1 7^ : Arek. des \wm% Pinn'm. 

t m • 

r<rTwr d» Lofe. — Mmoicrii da 
iTiO* liède : Ardu des B sJM^ - Pii é- 



Terrier àt Imetmrrt. — Maoascnt dn 
xviU* âède : Arck. des 



t 



da TTut siède : ArdL 
■ l'itoeeSk. 
Tn^rdr 



Territr et Mmitftet. — MaMacrit 4a 
xno' liède : Arck. des 



MoMMiit da 



ifm' liède : Arck. dn 



Terrier et 
iTm* liède : Arek. des 



dm 



Terrierée 
XTm' dèdeiArck. des 



da 



Terrier et Jfadocf. — M» 



do 



Tmrier et Jfaocar. — IUbokHI da 
\mf âède: Arek.des Bmki Ppi- 



Territr et Mascroks. -- ManaKrH da 
inn* liède : Arck. des 



Terrier de OeiOttL — MaBneciil da 
xim* dède: Arek. des BMM»-Pvré- 



Tmrier et M tm mt . — Manoirrit do 
x^Tp*aècte: Arek. des Bmwi Pyrii- 



Terrier et Mmmigmr. — JUpamit da 

iTui* siède : Arck. des BoMM-Pyré- 

uées. 
Lnrrârr d^ J«Mf (Goriiii ). — Muoscrit 

da \%m' aède : ArdL des Bimh 

ISTeuëes. 
Terrier et MmU [Ligor). — MaBascrit 

da win* siècle. — Arck. des 



1778 : Arck. de* 



Terrier et Xmrp, — Ifanoecrii da 
iTDi* dède : Arck. des 



Terrier de yegmirtt. — Mmmaait da 
inn* aède: Arck. des Bita Piië- 



Terrier é'Ormmt. — lUnwcnl da 



xvni' aede : Ardi. des 

nées. 
Terrier d'Or. — Manoscnt de 171 h 

Arck. des Baaes-Prréoén. 
Terrier et IWlrt. -^ 

XTm* siècie:Arck. 



Terrier et iirrakcalr. — Msnascrit da 
x^m* âècle : Arek.de» Basns-Ffré- 



Terrier et ^ af y — . — lioHiscrit da 
xtm* siède : Arck. des B a wc s - P f i é- 



Terrier de Smat-Glmé»e. — MaBwmt 
da xm* siède : Arck. de* 



Tmier de JMMiondia. — Manoscril da 
XT1U* siède: Arek. des Basses-Pfré- 



Terrier de Tmwmeq. — M aaascrit dn 
iviii' siède : Arck.de» Ba«se>-pTrè- 



TerHer de HÊnUthmif. — MaDOScnt 
da xmr siède : Arck. de* 



luilM dm diêemede 
nofcnt da moT âèdc : Arck. des 



INTRODUCTION. xi 



I. ARRONDISSEMENT DE PAU. 
(il cantons, i85 communes, isy^^/iS habilants.) 



!• CANTON DE CLARAC. 
(i5 communes, 1 3, 1/18 habitants.) 

Augaïs, Baudreix, Bënëjac, Beuste, Bëzing, Boeii, Bordères, Bordes-près-Nay, Ciarac, Coarraze, 
Igon, Lagos, Lesteile, Mirepeix, Montant. 

T CANTON DE GARLIN. 
(ao communes, 8,196 habitants.) 

Aubous, Aydie, Balirac-Maumusson, Boueilh-Boueilho-Lasque, Burosse-Mendoussen Castetpugon, 
Conchez, Diusse, Garlin, Mascaras-Haron, Monda, Mont, Mouhons, Portet, Pouliacq, Ribarrouy, 
Saint-Jean-Poudge, Tadousse-Ussau, Taron-Sadirac-Viellenave, Viaier. 

3' CANTON DE LEMBEYE. 
(3i communes, ia,/i&9 habitants.) 

Anoye , Arricau , Arrosés , Aurions-Idemes , Bassillon-Vauzë , Bordes , Cadillon , Castillon , Gorbères- 
Abère-Domengeux , Coslëdàa-Lobe-Boast, Crouseilles,Escurès, Gayon, Gerderest, Lalongiie, Lanne- 
caube-Meillac, Lasserre, Lembeye, Lespielle-Germenaud-Lannegrasse, Luc-Armau, Luccarrë, Lussa- 
gnet-Lusson, Maspie^Lalonquère-Juillac, Momy, Monassut-Audiracq, Moncaup, Monpézat-Bëtrac , 
Peyreiongne-Abos , Samsons-Lion, Sëmëac-Biachon, Simacourbe. 

4« CANTON DE LESCAR. 
( 1 5 communes , 9, 1 1 habitants. ) 

Arbus, Artigudouve, Aussevielle, Beyrie, Biilère, Bougarber, Caubios-Loos, Denguin. Lescar, 
Lons, Momas, Poey, Sauvagnon, Siros, Uzein. 

5* CANTON DE MONTANER. 
( i5 communes, 5,6/i8 habitants.) 

Aast, Baleix, Bedeille, Bentayou-Sërëe, Castëide-Doat, Castëra-Loubtx, Labatut-Figuère , La- 
mayou, Maure, Monsëgur, Montaner, Ponson-Debat-Pouts, Ponson- Dessus. Pontiacq-Viellepinte. 
Sedze-Maubec. 

6« CANTON DE MORLÀAS. 

(99 communes, I9,5i3 habitants.) 
Abère, Andoins, Anos, Arrien, Barinque, Bemadets, Buros, Escoubès, Eslourenties-Dabant, 

B. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Sibas et Tardets. — Abeme prope Tardetz, i385 
(coll. Duch. vol. GXIV, P 63). — Abeose-de-Haut 
se dit en basque Omce-Gainecoaé 

AaiBA, fief, c'^d^Espoey. — Berat, i538 (réfonn. de 
Béarn, B. 8&6); vassal de la vicomte de Bëarn. 

Ab^bat, fief, c^ d^Angaîs. — Avêrat, 1&57 (not. 
d^Assat); vassal de la vicomte de Béarn. 

Abâbb, c"* de Moriàas; mentionné au x' s* (Marca, 
Hist. de Béarn, p. a68). — Oen, Bere, i385 
(cens, de Béarn). — Oetfre, 1&87 (Ëtabiiss. de 
Béarn , II , P 1). — - En 1 385 , Abère comptait 8 feux 
et ressort, an baili. de Pau ; baronnie créée en 1 67 a , 
vassale de la vicomte de Béarn. 

Abâbb, fief, c"* d^Asson. — > Abera, i5&6 (réform» de 
Béarn, B. 7&1); relevait de la vicomte de Béarn. 

AsàBB, vill. c"* de Gorbëres; anc c"* réunie avec Do- 
mengeiix à Gorbères. — fi^r», 1 Aoa (cens, de Béarn). 

— Af>era, v. ibho', le par$and*Albèr$ de Courbèrei, 
168& (réform. de Béarn, B. 8/ii,P 1; 656, P3t8). 

Ab^boos (Les), éc. c"* d*Higuères-Souye. 

Abbscat (L*), f. c'^d'Auga; fief mentionné en 1673 
(réform. de Béarn, B. 659, P 170); relevait de 
la vicomte de Béarn. 

Asisuux (Les), éc. c°* de Bougarber. — La Betiau, 
1778 (terrier de Bougarber, E. 3o6). — Le véri- 
table nom est la Bettoii. 

Abbsqub (L*) , éc. c"* de Lalonquette. 

Abbt, vill. détruit, c"* de Lahontan. — Noitre-Done de 
Dabet, 167a (not. de la Bastide-Villefranche, n** 9, 

^99). 

Abidos, c* de Lagor. — Avitoi, «• s' (Marca, Hist. 
de Béarn, p. 979). — Avidooi, xiii* s* (fors de 
Béarn, p. 19). — SerU-Sadamii d'Abidoe, iSA/i 
(not. de Pardies, n* 9, P 99). — Bidoê, Bydoê, 
]5&8 (réform. de Béarn, B. 759). <- En i385, 
Abidos comprenait 18 feux et ressort, au baill. de 
Lagor et Pardies. 

Abitaih, c"* de Sauvetcrre. — Bitengi, xiii" s* (cari, 
de Bayonne, P 76). — Bitenh, t385 (cens, de 
Béarn, P 19). — Abithen, 1&39; Sent-Pee d^Abi- 
tekn, 1A79 (not. de la Bastide-Villefiranche, n" 1, 
P 8; n"" 9, P 99). — HavUenh, i538; Avitenk, 
i566 (réform. de Béarn, B. 898). — Avitemg, 
1608 (insin. du dioc. d'Oloron). — Avitein, 1786 
(reg. des États de Béarn). — En i385, Abitain 
comptait 1 5 feux et ressort, au baill. de Sauveterre. 

— Il y avait une abbaye laïque , vassale de la vicomte 
de Béarn. 

ABORBéTA, chat, c"* de Lécumberry, sur la frontière 

d'Espagne. 
Abos, c"* de Monein; mentionné au xiii* s' (fors de 

Béarn). — Aboeeùim, 1 36 5 (not. de Pardies, n* 9, 



P 166). — Abouê, i538 (réform. de Béarn, B. 
893). — n y avait une abbaye laïque, vassale de la 
vicomte de Béarn. — En i385 , Abos ressort au baill. 
de Lagor et Pardies et comptait 69 feux. — Le sei- 
gneur d'Abos était le premier ruffebaron de Béarn, 
c'est-à-dire le premier après les barons. 

Abos, vill. c*' de Peyrelongue; anc. c"', membre de la 
comm*^ de Malte de Gaubin et Moriàas. — Abou, 
1986 (ch. d'Abos, E. 967). — Avoi, i385; Abo$ 
en Ytc-Bilh, xif* s* (cens, de Béarn). — Abauium, 
1695 (cart du chàL de Pau). — Abooi, v. i56o 
(réform. de Béarn, B. 8o5, P 10). — Abos comp- 
tait i5 feux en ]385 et ressort au baiU. de Lem- 
beye. 

Abots, vill. c"* d*Arcangues. 

Abbaco (L'), ruiss. qui prend sa source à Saint-Étienne- 
de^Baigorry et s'y jette dans le ruisseau de la Bas- 
tide. 

AçALDioDT, col de montagnes, c"^ des Aldudes, sur la 
frontière d'Espagne. 

AçAL^oT, mont c"' de Saiot-Justrlbarre. 

AccoTS , h. c"* de Saint-Jean-de-Luz. 

Accous, arrond. d^Oloron. — Aspa Luca (itin. d'An- 
tonin). — Acoê, 1967 (for d'Aspe). — Aquœ 
d'Aepe, 1376 (montre milit. P 68). — L'Abadie 
de Coê, i538 (réform. de Béarn, B. 896). — 
Sanetut Marimuë de Acout, 1608 (insin. du dioc. 
d'Oloron ). — fl y avait une abbaye laïque , vassale de 
la vicomte de Béarn. — Accous était le cbef4ieu de 
la vallée d'Aspe; on y comptait 76 feux en i385; 
l'église dépend, du prieuré de Sarrance. 

La circonscription du canton d' Accous n'a pas 
varié depuis 1790. 

AcH^BiTxé, mont c"* de Larrau. 

AcBieARBB, bois, c^ de Larrau. 

AcBODBT^BT, mout. c"' de Larrau. 

AcHURBi, col de montagnes, c**' de Lantabat et d'Ain- 
hice-Mongélos. 

Agots, f. c^ de Gan. 

Abarça, mont c"** d'Anhaux, de la Fonderie et de 
Lasse. 

AoARBi, mont c"*" de Macaye et deBidarray; mention- 
née en 1675 (réform. d'Ossès, B. 687, P 9). 

Adis (Lbs) , h. c*^ de Burosse-Mendousse ; anc. annexe 
de Haron. 

Adodr (L'), fleuve, prend sa source près de Gampan 
(Hantes -Pyrénées), traverse le» départements du 
Gers et des Landes, arrose, dans les Basses-Pyré- 
nées, les oonunones de Sames, Guiche, Urt, Ur- 
cuit, Lahonce, Mouguerre, Saint- Pierre -d'Irube, 
Bayonne, et se jette dans l'Océan entre Anglet et le 
Boucau. — Aturuê (Lucain). — 6 Kte/ùptt (Ptolé- 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



3 



mée). — Ahirrui TorheOicui, Atyr (Auflone). — 
A^lthamuM, Atmrii, v. 989 (cart. de Saint-Sever, 
d'après Marca, Hist. de Bëarn, p. 996). — Ador, 
1961 ; A^dùr, iSig (rôles gascons). — Uembou- 
chure actaelle de TAdour n'est ouverte que depuis 
1878; ce fleuve se jetait auparavaiil à Capbreton 
(départ, des Landes). 

Arrins (Lis), h. c^ de Lucq-^e-Béam. — La marque 
de la$ AJUtee , 1 669 (cens, de Lncq). — Lee Affittee , 
1691 (compt. de Tév. d'Oloron). 

ArnosAT (L'), lande, c** de Bongarber. 

AcAïAs, f. c^ de Barcus. — Agaraeei, 1679 (contrats 
d'0hix,r7i). 

Agli (L*), ruiss. qui prend sa source à Serres-Sainte- 
Marie, traverse Artiz et se jette è Lacq dans le Gave 
de Pau. 

A€Ris, f. c*' de Bedous. — Anée, i385 (cens, de 
Béam,r73). 

Konàa (Lis) , h. c"* de Sauveterre. — Lo parean deue 
Aignee, i538 (réform. de Bëam, B. 791). 

Agpescous, h. c** de la Bastide-Glairence. 

Aesos, c^ d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest. — Anhoe, 
i366 (fors de Béam). — Aynhoe, xiv* s* (cens, 
de Bëam). — Aignoe, 1676 (réform. de Béam, 
B. 659 , f^ 1 6 ). — Agnos ressort, au baill. d'Oloron 
en i385 et comprenait 17 feux. 

AoHouiàs , mont, c"* de Louvie-Soubiron. 

AGoàs, b. c"* de Sainte-Suzanne; anc. c°* annexe de 
Betbéder. — Agoeee, i385 (cens, de Béam). — 
Agoere, i536 (réform. de Béam). — Aguoeee, 
i568 (cfa. de Larbaig). — Agouêe, 1676 (réform. 
de Béam, B. 665, P 989). — Agwuix, xTiii* s* 
(liste des capdeuils). — Lee Agoee, 1761 (ch. 
d'Agoès, E. 17). — En i385, Agoès ressort au 
baill. de Larbaig et comprenait 90 feux avec Bet- 
béder. 

AeoTiTA , h. c"* de Saint-Palais; tire son nom des AgoU 
ou CagoU* 

Agbioulxt (L') , miss, qui prend sa source â Gens (c** 
d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest) , arrose Saint-Goin et 
revient se jeter à Geus dans le Joos. 

AociBBB, f. c"* d'Iboldy. 

AeuEBBB, f. c"* de Licq-Atherey ; mentionnée en 169 
(coût, de Soûle). 

AeuBBBB, fief vassal du roy. de Navarre, c^d'Armen- 
darits. 

Agubbbb , fief vassal du roy. de Navarre , c"* de Bâiasque- 
Lapiste. 

Agobbbb, fief vassal du roy. de Navarre, cT* de Bustince- 
Iriberry. 

Agvbbib, fief vassal du roy. de Navarre, c** de Hélelte. 

AouBiiE-lBABBi, b. C** de Gabat 



Aovbbbia , f. c'* de Mouguerre. 
Agct-Mohho , mont, c*^ de Saint-Jusi-Ibarre. 
AHAïcé, vill. c"* d'Ossès. — Ayza, i5i3 (cb. de Pam- 
pelune). — Akaice, 167$ (réform. d'Ossès, B. 687, 

Ahatagoa , montagne , c*^* d'Ibarrolle et de Saint-Jusf- 
Ibarre. 

Abaxachilo, h. c"' d'Abaxe-Alciette-Bascassan; anc. 
paroisse. 

Ahaxb, c*" de Saint-Jean-Pied-de-Port. — Ahaxa, 
i3o9 (ch. du cbap. de Bayonne). — Ahixe, 1708 
(visites de Bayonne). — Sanetne Jukemue d'Ahaxe, 
1 757 (collations du dioc de Bayonne). — Ahaxe- 
Akiette-Baecauan, depuis la réunion des villages 
d^Aldette et de Bascassan à Abaxe : 1 1 juin 1863. 

Ahbtxbr (L*) , raiss. qui prend sa source à Ordiarp et 
s*y perd dans le QuibiUiry. 

Ahbtzb, c"" distants. — ViUa quee dieiiur Aheee, 
x\\* s*; Ahezê, xiii* s' (cart. de Bayonne, P* 8 et 
19). — Ahetee, 1 3o9 (ch. du cbap. de Bayonne). 

Ahbtzb, fief , c*^ d'Ordiarp. — Ahedce, Hetee, iZ'jb 
(contrats de Luntz, P* 106 et 110). — Aketea, 
i385 (coU. Duch. vol. CXIV, P A3). — Hahetza df 
Peyriêdê, 1679 (cb. du diap. de Bayonne). — Ce 
fief relevait de la vicomte de Soûle. 

Ahbtzb , fief vassal du roy. de Navarre , c~ de Saint- 
Palais. 

Ahitaux (Lbs), b. c°*de Barraute-Camu. 

Abitauz (Lbs) , b. c"* de Gurs. — Lm Affiiaue , v. 1 56o 
(réform. de Béam, B. 796, f 6). 

AHCHBiscABDéouT (L*), ruîsseau qui prend sa sourci> 
à Ayberre et se jette dans la Joyeuse près de la 
Bastide-Glairence. 

Ahohcarita (L*), ruisseau qui prend sa source aux 
Aldudes et s^y jette dans Tlthurry. 

Ahuhsbidb, mont, c"* de Lécumberry. 

Abcsqut (La pobtaisb d'), eaux minérales, c**d*Au:»- 
surucq. 

AîciBiTS, c"" de Saint-Palais. — Ayxetiie, 1679 (not. 
de la Bastide-Villefrancbe, n* 9 , P 99 ). 

AiDucQ, h. c^ de Lanne. 

AioABBT, mont c"" de Cette-Eygim et d'Etsaut. 

AiGHAfi, fief, c^ de Saint-Goin. — AnhaïUi de Sen- 
Gûenk, i385 (cens, de Béam, T sth). — Le fief 
d^Aignan ressort, au baill. d^Oloron et relevait de 
la vicomte de Béam. 

AiGUALADB (L'), chapelle, c^ de Bielle; mentionnée en 
1675 (réform. de Béam, B. 667, P 307). 

A16GBBÀBB, mont, c"* de Lamns. •— Aifgaîfere, i538 
(réform. de Béam, B. SUh), 

AtûCBBàBB (L*) , miss, qui prend sa source à Sarrance 
et se jette dans le ^ave d*Aspe à Pont-Suzon. 



1 . 



xis INTRODUCTION. 

2- CANTON DE MAULÉON. 
(19 communes, 19,193 habitants.) 

Ainhaq), Arrast-Larrebieu , Aussurucq, Barcus, Berrogain-Lamns, Charritte-deBas, Chëraute, 
Espès-Undurein , Garindein, Gotein-Libarreiix, Idaux-Mendy, THôpital-Saint-Blaise, Mauléon-Licharre , 
Menditle. Moncayolle-Larrory-Mendibiea, Muscuidy, Ordiarp, Roquiague, Viodos-Abense-de-Bas. 

3« CANTON DE SAINT-ÉTIENNE-DE-BAÏGORRY. 
(10 communes, 11,98a habitants.) 

Les Aldudes, Anhaux, Ascarat, Bidarray, la Fonderie, Iroulëguy, Lasse, Ossès, Saiut-Étienne-de- 
Baïgorry, Urepel. 

à" CANTON DE SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT. 

(19 communes, 11,367 habitants.) 

■ 
Ahaxe-Alciette-Bascassan, Aincille, Ainhice-Mongëlos, Arnégay, Bëhoriéguy, Bussunarits-Sarras- 

quelle, Bustince-Iriberry, Çaro, Estérençuby, Gamarthe, bpoore, Jaiu, Lacarre, Lëcumberry, Men- 

dive, Saint-Jean-le- Vieux, Saintrlean-Pied-de-Port, Saint-Michel, Uhart-Cize. 

5* CANTON DE SAINT-PALAIS. 
(99 communes, 16,067 habitants.) 

Aïcints, Aniendeuix-Oneix, Amorots-Succos , ArbératsSillègue, Arbouet-SuBsaule, Aroue, Arraute- 
Charritte, Béguios, Béhasque-Lapiste, Beyrie, Camou-Mixe-Suhast, Domezain-Berraute , Elcharry, 
Gabat, Garris, Gestas, IlUarre, Ilhorots-Olhaïby, Labeto-Biscay, Larribar-Sorhapuru, Lohitzun- 
Oyhercq, Luxe-Sumberraute, Masparraute, Orègue, Orsanco, Osserain-Rivareyte, Pagolle, Saint- 
Palais, Uhart-Mixe. 

6- CANTON DE TARDETS. 

(16 communes, 9,776 habitants.) 

Alçay-Alçabéhéty-Sunharelte, Alos-Sibas-Abense, Camou-Cihigue, Etchebar, Haux, Lacarry-Arhan- 
CUarritle- de-Haut, Laguinge-Restoue, Larrau, Lichans-Sunhar, Licq-Atherey, Montory. Ossas- 
Suhare, Sainte-Engrace , Sauguis-Saint-Étienne, Tardeto-Soriiolus, Trois-Villes. 

IV. ARRONDISSEMENT DE RAYONNE. 
(8 cantons, 53 communes, gS^aSy habitants.) 



1" CANTON DE BAYONNE-NORD-EST. 

(6 communes, 19,618 habitants.) 

Baronne, le Boucau, Labonce, Mougueire, Saint-Pierre-dlnibe, Urcuit. 



INTRODUCTION. xv 

T CANTON DE BAYONNE-NORD-OUEST. 
(Il communes, 19,366 habitants.) 

Anglet, Arcmigaes, Bassussarry, Biairits. 

3* CANTON DE BIDACHE. 
(8 conmiuneB, io,oa6 habitants.) 

Arancou, Bardos, Bergouey, Bidache, Came, Guiche, Sames, Viellenave. 

A" CANTON D'ESPELETTE. 
(7 communes, 8,677 habitants.) 

Ainhoue, Cambo, Espelette, Itsatsou, Louhossoa, Sare, Souraïde. 

5» CANTON DE HASPARREN. 
(7 communes, 9,819 habitants.) 

BodIoc, Hasparren, Macaye, Méharin, Mendionde, Saint-Esteben, Saint-Martin-d'Arberoiie. 

6» CANTON DE LA BASTIDE-CLAIRENCE. 
(5 communes, 6,963 habitants.) 

Ayherre, la Bastide-Clairence , Briscous, Isturits, Urt. 

r CANTON DE SAINT-JEAN-DE-LUZ. 
(8 conuDunes, 19,890 habitants.) 

Ascain, Bidart, Biriatou, Ciboure, Guétary, Hendaye, Saint-Jeau-de-Luz , Umigne. 

8* CANTON D'USTARITS. 
(8 communes, 9,987 habitants.) 

Ahetse, Arbonne, Haisoa, Jatxou, Larressore, Saint-Pëe-sur-Nivelle, Ustarits, Villefranque. 

V. ARRONDISSEMENT D'ORTHEZ. 
(7 cantons, i35 commones, 76,677 habitants.) 



!• CANTON D'ARTIÏEZ. 
(9f communes, 9,660 habitants.) 

Argagnon-Marcerin , Arnos, Arthez, Arlix, Audëjos, la Ba^de-C(V.ëracc|. la RastidoMonrëjau 



XVI INTRODUCTION. 

Bouinourt, Gasléide-Cami , Castëide-Candau, Gastillon, Gescau, Doazon, Hagel- Aubin, Labeyrie, 
Lacadëe, Mesplède, Saint-Mëdard , Serres-Sainte-Marie, Urdès, Viellenave. 

2° CANTON D'ARZACQ. 
(93 communes, io,6&o habitants. ) 

Arget, Arzacq-Arraziguet , Bouillon, Cabidos, Coublucq, Fichous-Riumayou, Garos, Geus, Lar- 
reule, Lonçon, Louvigny, Malaussanne, Mazeroles, Mëracq, Mialos, Montagut, Morlanne, Piets- 
Plasence-Moustrou , Pomps, Poursiugues-Boucoue, Sëby, Uzan, Vignes. 

3" CANTON DE LAGOR. 
(91 communes, 9,698 habitants.) 

Abidos, Arance, Bësingrand, Biron, Gastetner, Gouze, Làa-Mondrans , J^acq, Lagor, Lendresse, 
Loubieng, Maslacq, Mont, Montestrucq, Mourenic, Noguères, Os-Marsillon, Ozenx, Sarpourenx, 
Sauvdade , Vieilesëgure. 

4« CANTON DE NAVARRENX. 
(93 communes, io,/i53 habitants.) 

Angous, Araujuzon, Araux, Audaux, Bastanès, Bugnein, Gastetnau-Gamblong, Gharre, Dognen, 
Gurs, Jasses, Lay-Lamidou, Lichos, Mëritein, Nabas, Navarrenx-Bërérenx , Ogenne-Gamptort , Prë- 
chacq-Josbaig, Préchacq-Navarrenx , Rivehaute, Sus, Susmiou, Viellenave. 

5« CANTON D'ORTHEZ. 
(t3 communes, iâ,68o habitants.) 

Baigts, Balansun, Bonnut, Gastëtis, Lanneplàa, Orthez, Puyèo, Ramous, Saint -Boès, Sainte* 
Suzanne, Saint-Girons, Sallespisse, Sault-de-Navailles. 

6" CANTON DE SALIES. 
(]/t communes, 19,677 habitants.) 

Auterrive, la Bastide- Villefranche, Bellocq, Bërenx, Garresse, Cassaber, Gastagnède, Ebcos, Lahon* 
tan, Lëren, Saint-Dos, Saint-Pé-de-Lëren, Salies, Salles-Mongiscard. 

T CANTON DE SAUVETERRE. 
(90 communes, 8,369 habitants.) 

Abitain, Andrein, Athos-Aspis, Aute vielle -Saint- Martin -Bidéren, Barraute-Gamu, Burgaronne, 
Gastetbon, Espiute, Guinarthe-Parenties, Lhas, THôpital-d'Orion, Montfort, Narp, Oràas, Orion, 
Orriule, Osseux, Saint-Gladie-Arrive-Munein , Sauveterre, Tabaille-Usquain. 



INTRODUCTION. 



XVK 



LISTE ALPHABÉTIQUE 



DES SOURCES 



ou L'ON A PU1S£ LES RENSEIGNEMENTS CONTENUS DANS CE DICTIONNAIRE. 



Andohu. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyi'éoées. 

i4f^noii«. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Anoyê. — Titres : Arch. de la mairie 
d' A noyé. 

Arette, — Titres : Arch. de la mairie 
d'Arelte. 

Arthez - LasêoUe (D'). — Titres de cette 
famille , à Tardets. 

Artix. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Aspe. — Titres de cette vallée : Arch. 
des Basse»-Pyrénées et de la mairie 
d'Accous. 

Aâêat. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Aubertin. — Titres de cette comman- 
derie, publiés dans les preuves de 
l'Histoire de Béarn , par Marea. 

Aveux de Langvêdoc : Arch. de l'Em- 
pire, PP, hb. 

Barcelone. — Titres publiés dans les 
preuves de l'Histoire de Béarn , par 
Marca. 

Barétom. — Titres dç cette vallée : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Barinque, — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Bamabites de Letcar. — Titres : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

Baux du chapitre de Baycnne. — Ma- 
nuscrit de 1736 : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Bayonne. — Titres de cette ville : Arch. 
des Basses-Pyrénées et de la mairie 
de Bayonne. 

Béarn. — Titres de cette vicomte : Arch. 
des Basses-Pyrénées. 

Bellocq. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Bérérenx. — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Basses-Pvrénécs. 



Biscay (Martin). — Drecho de natura- 

leza que la merindad de San-Juan- 

del-pie-del-puerto , una de loi eeye 

de Navarra, tiene en CaetiUa, 1699 , 

petit in-4". 
Bordeaux. — Extraits des registres de 

cette ville , publiés dans THistoire de 

Béarn , par Marca. 
Boumot. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Brugee. — Titres : Arch. de la mairie 

de Bruges. 
BuTM. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Buzy. — Titres : Arch. de la mairie de 

Bozy. 
Camara de Comptoe. — Titres publiés 

par don José Yanguas y Miranda : 

Diccionario de Antiguedades del reino 

de Nttvmra ; i8/!io, h vol. in-A*, 

Pamplona. 
Came. — Titres de cette commune : 

Arch. des Basses-Pyrénées. 
Camptorl, — Titres de cette paroisse : 

Arch. dès Basses-Pyrénées. 
Carmee de Bayonne, — Titres : Arch. 

des Basses-Pyrénées. 
Cartulaire de Bayonne ou Livre d'Or. — 

Manuscrit du xiv* siècle : Arch. des 

Basses-Pyrénées. 
Cartulaire de Bigorre. — Manuscrit du 

XV* siècle : Arch. des Basses-Pyré- 

rénées. 
Cartulaire de V abbaye de Samt-Pé. — 

Publié par extraits dans les preuves 

de THistoire de Béarn , par Marca. 
Cartulaire de V abbaye de Saint -Samn, 

— Publié par extraits dans les 

preuves de VHistoire de Béarn , par 

Marca. 
CartulaiTe de Vahbaye de Sauvelade. — 

Publié par extraits dans les preuves 

de THistoire de Béarn , par Marca. 



Cartulaire de C abbaye de Sordee. — Pu- 
blié par extraits dans les preuves de 
THistoire de Béarn , par Marca. 

Cartulaire de la ville de Navarrenx ou 
lÀvre-Vert. — Manuscrit du xvii' 
siècle : Arch. de la mairie de Navar- 
renx. 

Cartulaire de la ville iTOloron, — Ma- 
nuscrit du XV* siècle : Arch. de la 
mairie d'OIoron-Sainte-Marie. 

Cartulaire de Vévécké de Letcar. — Pu- 
blié dans les preuves de THistoire de 
Béarn , par Marca. 

Cartulaire d*Orthez dit Martinet. — 
Manuscrit du xiv* au xvn* siède : 
Arch. de la mairie d'Orthez. 

Cartulaire d^Ohau ou Uvre Bouge. — 
Manuscrit du xv* siècle : Arch. de» 
Basses-Pyrénées. 

Cartulttirte du château de Pau. — Ma- 
nuscrits en deux volumes, xvn* siè- 
cle : Arch. des Basses-Pyfénées. 

Caaaber, — Titres de cette commune : 
Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de la Battide-Monréjau. — Ma- 
nuscrit de 1&&0 : Arch. des Basses- 
Pyrénées. 

Cenaier de Béarn, — Manuscrit de 
i385 : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de Béarn. — Manuscrit du xiv' 
siècle : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de Béarn. — Manuscrit de 
i4o9 : Arch. des Basses -Pyrénées. 

Centier de Bigorre. — Manuscrit de 
1^99 : Arch. des Basses-Pyrénées. 

Centier de Letcar. — Manuscrit de 
1 6&9 : Arch. de la mairie de Lesear. 

Cenaier de lAtc-Amuni. — Manuscrit 
de 1 G55 : Arch. de la mairie de Luc- 
Armau. 

Centier de Lueq-de-Béam. — Manuscrit 
de i569 : Arch. de la mairie de 
Lucq-de-Béam. 



8 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Abar (L'), rivière. — Voy. Jotbdsb (La). 

Arah (Lb bois V*) , c~ de Sarrance. — Le rain. d'Aran 
traveree la commane de Sarrance et se jette dans le 
Gave d^Aspe. 

Arabcb, c*" de Lagor; mentionné en i363 (not de 
Pardies). — Aran$êe, i383 (contrats de Luntz). — 
Àtarma, i&ôi (not. de Lucq). — Arama, i538 
( réforni. de Bëam , R. 833). — Dès 1 385 , il y avait 
à Arance un bac sur le Gave de Pau ; on y comptait 
37 feux et la paroisse ressort, au baiil. de Pau. 

Arabcb (L*) , miss, qui prend sa source à Fichous-Riu- 
mayou, arrose Louvigny, Garos, Piets-Plasence- 
Moustron , Cabidos , Arget , Montagut , et se jette dans 
le Luy-de-France à Peyre (départ, des Landes). — 
Lo ftuby aperût rArraoêe, i538; laRaoêê, lôSg; 
VArfxuuMj 1675 (réform. deBéam,B. 855; 765, 
r 67; 669, f* 7). — La Rane9, 1778 (terrier de 
Garos, £. 963). 

Abarchipia (L"), miss, qui arrose la c"* de Sare et se 
jette dans le Harbiénia. 

Arakcou , d^de Bidache. — Araneoey, Arancomk, vers 
1 36o ; Arraneoeynh , Arancoinh , 1370; Aranquoen , 
iâo3 (ch. de Game, E. ^95). — Aranco, i58/i 
(aliénations du dioc. de Dax). — Arancou dép. de 
rarchiprétré de Rivière-Fleuve (dioc. de Dax) et 
de la subdélégation de Dax. 

Araboaîxi (L') , miss, qui arrose la c*^ d'Alçay et se 
jette dans TAphourra. 

ARAHGOBiiiB (L') , miss, qui prend sa source à Aussu- 
mcq, sépare Idaux et Ordiarp et se jette dans le 
Saison. 

Arabgobrt (L^) , miss, qui arrose Ainhice-Mongélos et 
Lacarre et se perd dans le Bassabure. 

Arampubi] (L*), miss, qui prend sa source à Bidarray 
et s'y jette dans le Bastao. 

Abaktb (L^), miss, qui arrose Bidarray et se jette dans 
la Nive de Baigorry. 

Arapoup (Lb bois d«), c"* d'Accous. 

Araspt, f. c~ d'Andrein. — Anupin, 1 385 (cens, f 1 3). 
— Araipm de haut, Aratpin de hoig, 1 61 6 ( réform. 
de Béarn,B. 817, Ta). 

ABATé, mont. c"*deLarrau. * 

Abaojoxoh , c"* de Navarrenx. — Aram-Jutoo, xin* s' 
(fors de Béarn). — ArauM-Juêon, 1687 (^* ^^ 
Établissements de Béara). — Arm^usm, i5&6 
(réform. de Béam). — Sent-Martin d'Araujman, 
1609 (insin. du dioc. d^Oloron). — 11 y avait une 
abbaye laïque, vassale de la vicomte de Béara. — 
En 1 385 , Araujuzon comprenait A 8 feux et ressort, 
au baiil. de Navarrenx. — G'étai| une dépendance 
de la baronnie de lasses. 

Araot (Lbs pàNBs D») , mont, c"' de Sarrance. 



ARAi;x,c*"de Navarrenx. — Araue, laaS (ch. deTar> 
ragone, diaprés Marca , Hist. de Béam , p. 56i ).'— 
Sente-Angne d'Arauê, v. i35o (not. de Lucq). — 
Lo paged d'Arauê (ressort judiciaire comprenant 
Araux et Araujuion), 1 376 (montre militaire, P91). 
— Arauê-Suioo, i385 (cens.). — SentrJûham^A' 
rauêt 1 Al 1 (not. de Navarrenx, (* 58). — Arat»' 
SuMêon, 15/17 (réform. de Béara, B. 7&7). — R y 
avait une abbaye laïque, vassale de la vicomte de 
Béara. — En i385, Araux possédait 97 feui et res- 
sort, au baiil. de Navarrenx. — C*était une dépen- 
dance de la baronuie de Jasses. 

Arazpidé , mont, c*** d^lbarroUe et de Larcevean-Cibitt- 
Arros. 

Abbaillbs (La porIt dbs), couvre une partie des com- 
munes de Gamou-Gibigoe, Aussuracq, Ordiarp, 
Musculdy, SaintrJust-lbarre et Béhori^y. 

Le nom iArhaiUee s'a{^quait autrefois à une 
ancienne division de la vallée de Soole : la nmêoge- 
riê^ d^AriaU, i359 (rôles gMcons). — Arhayike, 
1679 (ch. du chap. de Bayonne). — Arbalke, fin 
du XV* siècle (contrats d'Ohix, (* 3). 

11 y avait deux Arbailles : la Grande ArhaiUe, qui 
comprenait sept paroisses : Idaux, Menditte, Mendy, 
Ossas, SaintrÉtienne, Saoguis, Suhare; la Petùe 
ArbaiUe, qui se composait de quatre paroisses : Aus- 
surucq, Musculdy, Ordiarp et PagoDe. 

La deguerie * d' ArbaiUe pour la Grande ArbaiUe 
et la degverie de Peyriède pour la Petite ArbaiUe 
formaient chacune un des sept vies de la Soûle. 

AsBALDiouT (L*) , miss, qui prend sa source à Hasparren 
et se jette à Briscous dans riharté. 

Abbasb, mont c** de BéostrBagès. — Le ruisseau d^Ar- 
base arrose Béost-Bagès et se jette dans TOuiod. 

ABsisATS, G^ de SaintrPalais. — Arberae^un* s* ( coll. 
Ducb. vol. GXIV, f» 36). — Arberatz, 1&87 (con- 
trats d*Ohix,f 99). — i4r6sraz,i5t3(cb. dePam- 
pelune). — ArbérateSiUègue , depuis la réunion de 
Siilègue a Arbérats : 16 avril 1861. 

Arbbbodb (Lb pats d^), vallée qui comprend les com- 
munes d' Ayberre , Istunts , Méharin , Saint-Estebon 
et Saint-Martin-d'Arberoue. — Erberua, vers 980 
(cb. du chap. de Bayonne). — i4r6fros, 1080; Al- 
beroa, 1 1 90 (coll. Duch. vol. GXIV, f** 39 et 34 ).— 
Vallii Aberoa, 1 186 (cart de Bayonne). — Arbe- 
roa, 119A (bulle d'Urbain II, d'après Marca, Hist. 
de Béara, p. 33). — Pays d^ Arbore, Aberœ, t5oi 
(ch. du chap. de Bayonne). — Ane. vicomte. — Le 

' Le nom de m$ê$ëgm» vient de l'ofiee du wmêtgtr, sorte de 
procurear royal , chaîné de b rarrcilUiice de cette partie de la 
Soûle. 

* Le nom de i tg wm r iê vient de dyw om i t gmn , jurât ( dwanut ). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



pays (i*Arbcroue faisait partie du royaume de Basse- 
Navarre. 

Le ruisseau d^Arberoue prend sa source à Saint- 
Martin-d'Art)eroue, arrose Isturils, Ayherre, la Bas- 
tide-GUirenee, Bardos, Orègue, et se jette dans le 
Lihurry. 

Abbidi, f. c"' de Juiue. — L'ottau d'Erfnde, iSgi 
(not. de Navarrenx). — Àrvide, 1631 (Martin Bis- 
cay ). — Ce fief rdevail du roy. de Navarre. 

Arbiosb (L'), h. c** de Moncaup. — UArbiuze, 1675 
(réfbmi.deBéarn,B.65o,f iâ5). 

AesLé, lande, c** d^ Arrosés. 

AasoBRB, G** d'IIstarils. — Norbona, 1186 (cart de 
Bayonne, f 89). — Qmêtattte, 1798. 

Abbott, mont, c"** de UUine et de Sainte-Eugrace. 

Abbodcavb, chÂL g** de Biron; il tire son nom d'une 
famille originaire du départ, des Landes. 

Abboqbt, c"* de Saint-Palais. — Arboet, 1673 (not. de 
la Bastide-Villefranche, n" 9, T 99). — Arbuete, 
Arbuêt ,1691 ( Martin Biscay ). — Arbouet-^uuaute , 
depuis la réunion de Sussaute à Arbouet : 1/1 juin 
1869. — Arbouet se nomme en basque Arboti, 

Absous, éc. c**d*Oràas. 

Abbolohto, mont. <f* de Lécumberry. 

Abbqs, c*^ deLescar; mentionné en 1 170 (ch. de Bar- 
celone, d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 671). — 
Arbuuê, i3o7 i^^ d'Ortbei, T 19).— En i385, 
Ârbus comptait 60 feux et ressort, au baill. de Pau. 
— C'était une dépendance du marquisat de Gas- 
sion. 

ABBus,f. c~ de Bougarber. — Arbuuê, i385 (cens, de 
Béarn, f 44). 

ABCALàpBo, mont, c*^* de Saint-Étienne-de-Baigorry. 

ABCA116DBS, c** de Bayonne-Nord-Ouest. — Archa- 
go$,tn*s*; Arcangoi, i955; Archangoê, xiii* s* 
(cart. de Bayonne, P" 1 9 , 16 et 87 ). — ArgangoU, 
Argangoê, i3o9 (cb. du cbap. de Bayonne). — 
Saint-Jean-Baptûtê d*Arca9igoi, i685 (colktions 
du dioc. de Bayonne). 

Abcbs (L") , miss, qui arrose Aydius et se jette dans le 
Gabarret 

Abcbiloa (La €B0tx d«), c"* de Saint-Jean-de-Lus, sur 
le bord de TOoéan. 

Abcib» , b. c^ de Saini-Pée-sur-Nivelle. 

Abois (L') , miss, qui prend sa source dans la c~ de 
Luc-Armau, arrose Bassillon-Yauzé, Corbères- 
Abère-Domengeux, Séméao-Blachon, Arrosés, Au- 
rioDs-Idemes, Aydie, Mont (cT de Garlin), Aubons 
et Diusse, sort du départ des Basses-Pyrénées et 
se jette dans le Léés près d^Aurensan (départ, da 
Gers). — L'aygue ayeradê lo Arniê, i538; VAr- 
ciiif Y. i54o; VAmii, tbkû; lêruiêêMU VArcii, 

Basses- Pvrénées. 



VArtiê, 1675 (réform. de Béarn, B. 65o, f*69; 
656, r i83; 786, f i95; 896; 84i , f 87). 

Abcis (Le Petit-), ruiss. qui arrose Luc-Armau, Bas- 
sillon- Vauzé, Cor'bères, et se perd dans TArds. — 
UArtUet, vers i55o (réform. de Béarn, B. 788, 
TA). 

Abcizbttb, mont c** de Laruns. — Arttzela, i855 
(cart. d'Ossau,r88). 

Abdacotxi (L'), ruiss. qui prend sa source à Larrau et 
se jette dans TOlbado. , 

Abdakatib (L'), riv. qui prend sa source à Mouguerre, 
arrose Briscous et Urcuit et se perd dans TAdour. 

Abdarb (L'), miss, qui coule sur la c~ de Larrau et se 
jette dans TOlbado. 

Abdangos , c"* de Bayonne, à Saint-Esprit. — Ardengos , 
211* siècle (cart de Bayonne, Pô). 

Abdbilli, f. c"' de THôpital - d'Orion. — Ardelii de 
VEspilaUy i535 (réform. de Béarn, B. 705, 
f 3i6). 

Arditxdlabia , mont c°" de Larrau. 

Abdos, h. détroit, c"* d'Artiguclouve. — Ardao9, 1101 
(cart de Lescar, d^ap. Marra, Hist. de Béarn, 
p. 875). — NardoM, v. 1/1/19 (reg. de la Cour Ma- 
jour, B. 1, P 93). •— Ardooê, i538 (réform. de 
Béarn, B. 883). — Le fief d'Ardos, vassal de la 
vicomte de Béarn , appartenait aux jurats de Lescar. 

Abddbarbttb, lande, c*^ de Bivebaute. 

Aber , c"" d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest; commune dis- 
traite du canton de Navarrenx le 91 juillet 189/1; 
mentionné en 1 909 (cart. d^Oloron , d'après Marca . 
Hist. de Béam, p. 533). — Samt-Jean-d'Aren , 
1608 (insin. du dioc d'OIoron). — £0 i885, 
Aren comptait 98 feux et ressort au baill. d'Oloron. 

— Baronnie érigée en 1 658, vassale de la vicomte 
de Béam. 

Abàs, f. c"* d'Audaux. — Aree$, i385 (cens, f 96). 

Abbsst, c"*" de Pau-Est — Aressa, 1 1 01 ; Areii, m* s* 
(cart de Lescar, d'après Marca, Hist de Béarn, 
p. 875 et 386). — Arrecii, 1876 (montre militaire). 

— Ereêgi, i385 (cens.). — Arecii, 1 538; ArreMstif 
i566 (réform. de Béam, ET. 880). — 11 y avait une 
abbaye laïque vassale de la vicomte de Béam. — En 
1 885 , Aressy ressort au baill. de Pau et c^nnprenait 
9 feux. 

Abbt (La piHB r ), mont c** de Borce. 

Abbt (Lb bois D*), cT de Pontacq. 

ABBTCHiLipflo, mont c^ d^Estérençuby, sur la fron- 
tière d'Espagne. 

Abbttb, d^ d'AramitsL — Artîa, 1186 (cb. de Bar- 
celone, d*après Marca, Hist de Béam, p. i^98). 
— /fete, i383 (contrats de LanU).—i4r«ts, i885 
(cens.). — Enté, tUko (ch. de Barétous). — 



10 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Àmîha, Ereiha, i hkh (reg.de la GourMajoar, B. i, 
(^aho).^H9reta, i538 (rëfonn. de Béarn, B. 896, 
P 9 ). — SaiiU'Pûrre d'Arette, 167Û (insia. da dioc. 
trOloron). — Il y avait une abliaye laïque, vaaeale 
de la vicomte de Béarn. — > En i385, Arelle comp- 
tait 87 feux et ressort, au baill. d^Oloron. 

Argabe, fief vassal du roy. de Navarre, c" d'Uhart- 

Mixe. 
\nGACHA (Le mabtikbt d*), c*" de Gapbis; anc foi^ 

de fer, mentionnée en 1771 (intendance). 
\r6agror, c*^ d^Arthes; commune distraite en 1866 
du canton de Lagor. — Arganùm, y, g'j'j (cari, de 
Bigorre). — Argalkoo, fS'jê (montre raiKt f* 3i ). 
— ArguanhoOy i385 (cens.). — Arganhoo, îbh6 
(n^form. de Béarn, B. 75/4). — Argagnon-Mar- 
cerin, depuis la réunion du vill. de Marcerin : 8 aviil 
i85i. — En i385, Argagnon possédait 9 feux et 
ressort, au baill. de Pau. 

AnGAMfifDT, mont. c°*' de Gamarthe, dMbarroUe et de 
Larceveau. 

\rga?(t, f. c**de Lagor; mentionnée en 1673 (réform. 
de Béarn, B. 796). 

\RGELLès (Les), h. c"* de Sedze. 

Argelos, c" de Thèie. — Argihs, 19 16 (cb. d*Ar- 
/;eios, E. ta). — En i385, Ai^elos comptait 
•jg feux et ressort, an baill. de Pau. 

Arget, c*° d'Araacq. — Argiet, i383 (contrats de 
Luntz). — Arzet, 1696 (reg. de TOrdre de Malte, 
n'539, in-(*). — Arget dépendait de la comm~ 
de Malte de Gaubin et Morlàas et de la baronnie do 
Moustrou. 
» Argoronde, lande, c°* de Cbarre. 

Argietru (L^), ruiss. qui prend sa source à Beyric 
(c'" de Saint-Palais) et se jette à Amendeuix dans 
la Joyeuse. 

A rg Cl DEL, h. c°* de Montory. 

AnGuiLBR, fief, c" de Monein; mentionné en i5â6 
(réform. de Béarn, B. 766); vassal de la vicomte 
de Béarn. 

Arhaw, viil. c** de Lacarry; anc. c"; en 161 3, Arhan 
était réuni à Gharritte-de-Haut 

Arhansbt, f. c**' d'Aossurucq; mentionnée en 1690 
(coût, de Seule). 

Arha5Sijs, c~ dMhoIdy. — Aransiu, i5i3 (ch. de 
Pampelune). — Aramusiy 1691 (Martin Biscay). 

Arhanscs (Le bois d»), c"* d'Alçay-Alçabéhéty-Sunba- 
rette. 

Ariadar, f. c"* d'Aussurucq; mentionnée en i590 
(coût, de Soûle). 

Arié/a (Le COL D»), c"*de Saint^Étienne-de-Baîgorry, 
sur la frontière d'Espagne. 

Arimphe, fief, c"* de Monein ; mentionné on i546 (ré- 



form. de Béarn, B. 766); vassal de la vicomte de 
Béarn. 

Abiosbllb, mont <f* d'Ahaxe-Alciette^BascassaD. 

Aris, f. c*^ de Montaut — Arriû, i535; i4ryf , i559 
(réform. de Béarn, B. 709, f 73; 763). 

AnisTB, mont, c"** de Louvie-Soubiron et de Louvie- 
Juson.— Harriête, 1&87 (not d'Ossau, n"" i,ri3). 

Aritbiot, h. c"* d'Arthei. 

Abla (L'), misa, qui prend sa source à Larceveau et 
8*y jette dans TArreyte. 

Arlas, mont, c"* d'Arette, sur la frontière d'Eiqpagne; 
mentionnée en i538 (réfonn. de Béarn, B. 895). 

A blet, mont. <f* de Borce, sur la frontière d^Espagae; 
il y a un lac du même nom. 

Abhaghou, f. c^ de Ramous. — ArmenhoOf t385 
(cens, r* 9). — ArmmhoH, v. i56o (réfonn. de 
Béarn, B. 800, Pio). 

Armad, vill. c*** de Luc; ancienne commune. — Htr- 
mati, XIV* siècle (cens.). — Armau dépendait de la 
comm"' de Malte de Gaubin et Morlàas. — En 1 385 , 
ce village ressorlissait au baill. de Lembeye et ne 
comptait qu'un feu. 

Armbrbarits, c*" d'iholdy. — AfTnendariz, Sameta 
Maria de Armendaridz, i956 (cart de Bayonne, 
P38). — ^rnMn</an>z, 1698 (coll. Duch. vol. GXIV, 
f 169). — - Arbendarilz, 1599 (ch. du chap. de 
Bayonne). — Anc. baronnie vassale du roy. de Na> 
varre. 

Abmbstieu, f. c*^ de Salies. — Armenthiu, i385 (cens. 
f*6).— i4rm«fi<m, 1 535 (réform. de Béarn, B. 706, 
fgS). 

Armou (L'), ruiss. qui prend sa source à Bardos, ar- 
rose Guiche et se jette dans la Bidouse. 

ArnIIgut, c** de Saint-Jean-Pied-de-PorL — La Fer- 
rière d*Arranegm, Arrenéguy, 161 4 (arch. de TEm- 
pire, J. 917, n** 6). — Rénéguy, xvii* siècle (plan 
du Val d'Erro). — Noire- Dame d'Améguy, 1703 
(visites du dioc. de Bayonne). 

Arbbulb, h. c"* de Laruns, section de Géteu; men- 
tionné en 1675 (réform. de Béarn, B. 657, 
P477). 

Abboltia , lieu de pèlerinage, c"* de Bidarray. 

Arhos, c*" d'Arthex; ancienne annexe de Boumourt au 
XVI* siècle. — Amae (Gassini). 

ARifosTéauT (Li col d*), c"* de Saint-Michel, sur la 
frontière d^Espagne. 

Arkousb, mont, c'* d'Urdos, sur la frontière d'Es- 
pagne. — Le ruisseau d'ArnooM prend sa source à 
Urdos et se jette dans le Gave d^Aspe. 
AaivoiissàBB (Lb pic v*), mont c^ d'Urdos. 
Aror ( Le PORT i>«) , aur le ruisaeau de Rontun , c"* d^Or- 
thez. — I40 paru Darront, i536; l» pont Darron, 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRENÉES. 



11 



1675 (réfonn. de Bëarn, B. 665, (^970; 713, 
f ifl4). 

La notairie de Gastélia avait pour limites le pont 
d'Aron et Artix. 

Abosmindt, lieu de pèlerinage, c"* de Souraïde. 

AaoTÇA (L^), niiss. qui arrose Suhescun et sic jette dans 
le Çaldumbide. 

Arocb, c**' de Saint-Palais. — Ai'oa, i385 (coll. Duch., 
vol. GX[V,r &3). — Arotf,v. th6o; Sent Stephen 
d'Aroê, 1669 (contrato d'Ohix, P* 5 et 66). — La 
dêguerie d^Aroue était un des sept vies de la Soûle 
et dépendait de la tnenageriê de la Bartioue. 

AaPHiLérép^ (Li buissiau d*), sépare les c"^' de Ché- 
raiite et de Moncayolle et se jette dans le Lausset à 
THôpital-Saint-Blaise. 

Abpd»b (L^), ruiss. qui arrose Larrau et se perd dans 
rUrhandia. 

Arques (Lb col dbs), c*** d'Aydius et de Gère-Bélesteo. 

ARQUBTcé (L"), ruiss. qui prend sa source à Hasparren 
et s\ jette dans TUrcuray. 

Arbacq , h. c"* d^Arthes. — Arrac , 1 376 ( montre mili- 
teire, f 3fl). 

ARBAiLLé (L^), ruiss. qui arrose Accous et se jette dans 
la Berthe. 

Abbahbhdt, monL c~* de Bonloc et de Mendionde. 

Auras, fc^'d^Etsaut. 

Abras, lande, c^* de Lescar, dans le Pont-Long. 

Arrast, c*"* de Mauléon; mentionné au xiii* s* (cart. 
de Bayonne, f* 76 )• — Arroêt-Larr^ieu , depuis la 
réunion de Larrebieu : 16 octobre 1869. — 11 y 
avait une abbaye laïque, vassale de la vicomte de 
Soûle. — Arrast se nomme en basque UrruiUna, 

Arraté, montagne, c**de Bidarray, sur la frontière 
d^£)spagne. 

Abractb, c^ de Saint-Palais; mentionné au xui* s' 
(coll. Duch. voL CXIV, P 3&). — Arrauta, i5i3 
(ch. de Pampelune). — Arruêta, tôai ^Martin 
Biscay ). — Arraute-CharriUê , depuis la réunion du 
vill. de Charritte : 97 juin 1 869. 

Arractous (L'), ruiss. qui arrose la c^ de Game et se 
jette dans le Hurquepeyre. 

Arraiigubt, vill. c°* d^Anacq; ancienne commune 
réunie à Anacq le 7 septembre i865. 

ARRéRi6CB(L^), ruiss. qui prend sa source à Angaîs, 
arrose Bordes (c*° de Glarac) et se jette à Assat dans 
le Lagoin. ' 

Arrécomits, f. c** de DoroeBain-Berraute. — Un che- 
min du même nom conduit de Domesain à Ithorots. 

Abricq, nom générique donné à tous les petits cours 
d'eau. 

AiBiGQ (L'), ruiss. qui prend sa source A Gharritte-de- 
Bas, traverse Li^hoe et se jette dans le Saison. 



Arrecqs ( Les), éc. c"" de Balira&-Mauratisson. 
Arrédou (L'), ruiss. qui coule sur la c"* d'Escol et sr 

jette dans le Gave d'Aspe. 
ArrIgatibu, mont, c"* de Laruns. — Arregatiu, iâ56 

(cart. d'Ossau, r 961). 

ABRéjURES (L^) ou RUISSEAU DE SAlHT-MiDARD, qui 

prend sa source à Gasléide-Gandau et s'y jette dans 

le Luy-de-Béarn. — Larejurent, v. i538 (rélorm. 

de Béam, B. 781, P 1 1). — Ge nom vient de la 

proximité du village de Juren et de la commune dp 

Saint-Médard. 
Arb^moulit, lac, c°* de Laruns. 
Arràs, f. c"* de Bosdarros. — ArU, i38ô (cens. 

fôo). 
ÀBRésou-DB-DEçi (L'), ruiss. qui prend sa source à 

Malaussanne, sépare le départ, des Basses-Pyrénées 

de celui des Landes et se jette à Mant (Landes) dans 

TArrésou. 
ABRisou-DB-DBLi (L"), ruiss. qui commence à Gabidos. 

arrose Malaussanne et se jette à Mant (départ, dw 

Landes) dans TArrésou. 
Arbette (L"), ruiss. qui an-ose Larceveau et se jette 

dans la Bidouse. 
Arribarrs, b. c°* d'Asson. — Arribebei, 1676 (réform. 

de Béam, B. 674,^393). 
Arribager, fief créé en 1610, c*^ d'Ogeu. — La mai- 

êon noble d*Arribagé, 1676 (réform. de Béam, 

B. 669, P 193); relevait de la vicomte de Béam. 
Arribarrout, h. c°* d'Asson. — Arribarroy, 167.5 

(réform. de Béam, B. 676, 1^393). 
Arribau (L') ou Ausbrou, ruiss. qui arrose Arauju- 

zon et se jette dans le Gave d'Oloron. 
Arribau (L'); raisseau. — Voy. Glamordb. 
Arribacjuzor, fief, c*^ de Bérenx. — L*o$iau <2Mr- 

rihau'ittêooy i385 (cens, f 9)* — Ribaujutoo, 

i538 (réform. de Béam, B. 836). — Dépendance 

du bailJ. de Rivière-Gave; vassal de la vicomte de 

Béam. 
Arribb, f. c"* de Buzy; mentionnée en 1616 (réform. 

de Béam, B. 817). 
Arbibebot, b. c'^d'Asson; mentionné eu 1675 (réform. 

de Béam, B. 676,(^393). 
ABBiBàBE (L'), f. c"* de Lagor. — Aribere, i385 (cens. 

r 39). — Rtbere, i388 (noL de Navarrenx). — 

Aribera, 1679 (réform. de Béam, B. 796). 
ABUBiBB (L'), ruiss. qui arrose Garlède-Mondebal et 

se jette dans le Gabas. 
Abbibbs (Hautbs-), h. c"* de Pau. 
Abbibbts, h. c"* de Ponson-DebatrPouts; mentionn*' 

en 1675 (réform. de Béam, B. 668, P 359i). 
Abbibbts (Les), marais dans les landes du Pont-Long, 

c"* de Poey (c*" de Lescar). — La grave qui m enter 



9 . 



12 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Pùetf et lo Cog d$ Dengwi, aptradt \o9 Arwetz, i &63 

(cartd'Ossau, (* 119). 
.\RitiBBT8(LEs), ruiss. qui prend naÎMance à SauYagnoD 

et se jatle à Caiibioft-Loos dans le Luy-de-Béarn. 
AsaioBus (L^), misa, qui prend sa source à Gan, arroae 

Jurançon et Laroin et se jette dans le ruisseau des 

Hies. — LanibeuM, ià83 ( not. de Pau , n* i,f*i5). 

— Uaiguê aperade LaribeuSy VArriveuM, i5Ao 
(réform. de B^m). — En i385, une maison de 
l^aroin portail le nom d'Aribetu (cens. (* 56). 

AaaiBoi'aDàs, h. c°* de Salies. 

\bricabrot (L'), ruiss. qui prend sa source dans la 
c~ d'Urdos, près du col de Somport, et se jette dans 
le Gave d'Aspe. — Ce cours d'eau longeait la voie 
romaine de Saragosse en Aquitaine; en 1860, on 
y a trouvé une borne milliaire antique. 

AaaiCAD, c*^ de l^mbeye; mentionné au m* siècle 
(Marca, llist. de Béarn, p. /i53). — /Iftcau, i385 ; 
RicaUf XI ?• siècle (<rcns.). — Atricau-Viêle , i538 
(réform. de Bcum, B. 84o). — En i385, Arricau 
comptait 1 8 feux et ressort, au haill. de Lembeyc. 

— Cotte commune comprenait deux paroisses, 
Saint-Martin et Saint-Jacques dWrricau. 

\rbicoi;Tou (L'), ruiss. qui sépare les c"* d'Escot et de 

Lurbe et se jette dans le Gave d'Aspe. 
Arricq (L') , ruiss. qui arrose Lourdios-lcbèrc et se perd 

dans le Lourdios. 
Arricq (L'), ruiss. qui coule sur la c"* d'Osse et se mêle 

au Gave d'Aspe. 
Arrier, c'^'deMorlàas. — .4n«i, i385 (cens.). — Rieti, 

i536 (cens. d'Eslourenties, B. 807, f* 17). — 

Saint-Jean d* Arien, xfiii* s* (arch. de TEmpire, K. 

779 «n* 13). — 11 y avait une abbaye laïque, vassale 

delà \icomléde Béaru. — En t385, Arricn ressort. 

nu bail!, de Pau et comptait 5 feux. — L^églisedép. 

de Tabb. de Saint-Sigismond d'Orthes. 
Arrieu. — Pour les noms commençant ainsi , voy. Arriv. 
Arriei, f. c" de Moncin. — Arriu, i385 (cens, de 

Béarn, P 36). — AryoOy vers i5Ao' (réform. de 

Béarn, B. 789,(^33/1). 
Arrivas (L'), ruiss. qui prend sa source à Arette et se 

jette dans le Vert à Aramita. — Lo ariu aperat la 

Rigau, i538 (réform. deBéam, B. 8s5, P a). 
Arrigasto?! (L*), ruiss. qui se forme à Herrère par la 

réunion de TAiguette et du Cassiau , arrose Escou , 

Escout , Précillon , et se jette à Oloron dans le Gave 

d'Ossau. • 

Arriual (L') , ruiss. qui sort de ia forêt d'Isseaux (c*** 

d'Osse) et se perd dans le Lourdios. 
Arriooi'lie (L'), ruiss. qui prend sa source au boit du 

Bager (c" d'Oloron-Sainte-Marie), arrose Eysu» et 

se jette dans lo Gavo d'Aspe. 



Arrioraii (L^), ruiss. qui prend aa source à Laiongue, 
traverse Gayon et Vialer et se jette dans le Lëès. — 
L'Arigran, 1869 (réform. de Béam, B. 7S8, P 7). 

Arrior, fief, c'* de Thèse; noentionnë en 1701 (dé- 
nombr. deTbèze, E. A5); vassal de la vicomlé de 
Béam. 

Arbioo. — Pour les noms commençant ainsi , voy. Auiiu. 

Arrioosecq, f. c"* de Puyèo. — Arriuêeeq, v, t&&o 
(réform. de Béam, B. 801,^7). 

AaaiPB, f. c"* d*Asasp; mentionnée en i385 (cens. 

P 90). 

Arrio. — Voy. Bm. 

Arrio (L*) , ruiss. qui prend sa source à Anoye ci s^y 

jette dans le Léès. 
Arriu (L") , ruiss. qui prend aa source à Arxacq el se 

perd à Philondeux (départ des Landes) dans le 

Lous. 
Arrid (L*), ruiss. qui arrose Gastetbon et se jette dans 

le Saleys. 
Arriu (L') , miss, qui coule à Gariin et se perd dans le 

Gros-Léès. 
Arriu (L*), ruiss. qui arrose Lons et se jette dans le 

canal dos Moulina. 
Arriu (L"), misa, qui prend sa source à Moriàas et s'y 

mêle au Luy-de-France. 
AaRiueBiG (L*), miss, qui soKdeBilhères, arroae Bielle 

et se jett0 dans le Gave d^Ossau ; mentionné en 1 675 

( réform. de Béara , B. 667, P 807 ). 
Arricbou (L*), miss, qui prend sa source à Baaserdes 

(départ, des Landes) , limite les c**' de Labeyrie et 

de Sault-de-Navailles et se jette dans le Luy-do^ 

Béam. 
Abriucoorbb (L'), miss, qui arrose Asson et Igon et se 

perd dans TOuson. 
Arriu-dbl-Bosc (L') , ruiss. qui prend sa source à Sévi- 

gnac (c"*" d'Arudy) et se jette à Rébénac dans le 

Nées. 
Arric-d^Saubattk (L"), miss, qui arroae Asson et se 

perd dans FOuson. 
AaRiu-Di-Tisiié (L*), miss, qui coule à Malaussanne et 

se jette dans le Lous. 
Abriu-dbd-Tirht (L*), miss, qui sépare les c*** de Bar- 
dos et de Guiche et se mêle à la Joyeuse. 
Arric-dd-Port (L*), miss, qui prend sa source à Or- 

riule, arrose Orion et THôpital-d'Orion et se jette 

dans le Saleys. 
Arricgbar (L*), miss, qui oomroence à Arraute-Cliar- 

ritte et se jette à Bidache dana le Lihurry. 
Arbidgrard, h. c** de Laaseube. — Le raisaeau d'Arriu- 

grand arrose Lasseube et se jette dans la Baise. 
Abbiuoraiid (L*), miss, qui prend sa source à CasteCbon 

et se jette à THôpital-d'Orion dans le Saleys. — L'or- 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



13 



riu opérât Arriugran, v. i538; Ariugran^ i58i 

(réform. de Béarn, B. 786, f* &; 808, P &8). 
AiiioGRARD (L^) OU Abbious , roîss. qui arnme Lembeye, 

Bat8il]on-Vauië,Corbère8-Abère-DoineDgeux, et se 

jette dans TArds. 
Arbicmagb (L*), rtiis^. qui descend des montagnes de 

fiieile et se jette dans le Gave d^Ossau. 
\BBii;iiâvoo8 (L*), miss, qui prend sa source à Sainte- 

Colommc, arrose Bruges et Assoç et se jette dans le 

Bées. — L*Ariunuma$y Àrriu-Monoxi, v. i538 

(réform. de B(^am, B. 779, T' 3 et i3). 
ARRiiJiioiJLé, éc. c^ de Simacourbe. — Aiiimote, Ar- 

riumolêe, ibUo (réform. de Bëam, B. 796, f*9t6). 
Arricret, bois, c*^ d^Andoins et de Nousty ; mentionné 

en 1^57 (cart. d'Ossau, f i83). 
A R Ries, iief vassal du roy. de Navarre, c"*dc la Baslide- 

Clairence. 
\rric8, mont, c** de Loruns. — Ariu, i355; i4m*ii, 

1 4/io (cart. d'Ossau, P' 38 et 97 A). 
Arriv-Sbc (V) , ruiss. qui descend des montagnes d\As- 

son et se jette à Arthez-d'Asson dans TOuzon. 
Arricsolbus, b. c"* d^Asson; mentionné en 1676 (ré- 
form. de Béam , B. 67/1 , P 393 ). 
Abrils-Tort (L*) , ruiss. qiri arrose Préchacq-Josbaig et 

Gurs et se jette dans le Gave d'Oloron. 
Arbiutobt (L"), ruiss. qui arrose Boueilh-Boueiiho- 

Lasque et se jette dans le Galtas. 
Arriltort (L^), ruiss. qui prend sa source à Boumourt 

et se jette à Maxeroles dans VUxan. 
Arrictort (L*), ruiss. qui commence à Orriule et se 
• jette dans le Gave d'Oloron , après avoir arrosé An- 

drein. — En 1 385 , il y avait une ferme de ce nom 

à Orriule (cens. P 96)w 
Abriutoulbt, h. c"* d^Asson. 
ARRitzé (L'), ruiss. qui prend sa source à Laruns et s'y 

jette dans le Gave d*Ossau. 
Arrive, vill. c"* de Saint-Gladie; anc. c*^ réunie ù 

Saint- Gladie le 19 mai 1861. — Arwey i385 

(cens.). — Arrilfe, i538; Aribe, i5A6; Arrtba, 

Ribhêf i5â8 (réform. de Béam, B. 791; 769, 

P* 1 et 95). — En i385, Arrive comptait 9 fenx 

et ressort, au baill. de Sauveterre. 
Arro , mont, c"* de Saint-Étienne-de-Baïgorry. 
Arboça , mont, c** d^Ossès. 
Abrocabat, bois, c*^ d'Itsatsou. 
Abbodbr (L^), miss, qui prend sa source à Ogenne- 

Camptort, sépare lasses de Navarrenx et se jette 

dans le Gave d^Oloron. 
Abboquaiii, fief, c** de Gm'nartbe-Parenties. — Atra- 

quïïinh, Arroqwnh, i538 (réform. de Béam, B. 

683, P Uh\ 833); vassal de la vicomte de Béara. 
Abboqui, fief, c** de Dometain-Bermnte; mentionné 



en i385 (coll. Ducb. vol. CXIV, P hZ); vassal de 
la vicomte de Soûle. 

Arbos, c"" de Nay. — Arroiêiumy 1 100 (ch. de Mi- 
faget). — Arrode, Rode, zii* siècle (Marca, Hist. 
de Béam, p. &o5,539 et 545). — Arros et Bos- 
darros formaient la septième grande baronnie de 
Béam. — En i385, Arros comprenait hh feiii et 
ressort, au baill. de Pau. 

Abros, c""" d*Oloron-$ainte-Marie-Onest; mentionné au 
XII* siècle (cb. de Gabas). — Il y avait une abbaye 
laïque, vassale de la vicomte de Béam. — En 1 385 , 
Arros ressort, au baill. d^Oloron et comptait 7 feux. 

Arros, vill. c"* de Larceveau; anr. c"* réunie à Larre- 
vcau le 90 juin 1869. 

AsROsès, c" de Lem})eye. — Aroee», i385; Arozee, 
Arouer, Arozer, xiv' siècle; Arroser , 1/109 (cens, 
de Béam ). — Roeeee , 1 /i 79 ( ch. d*n(Iièvement d'Ar- 
rosés). — Arroeeri^y 1^87 (reg. des Ëlablissements 
de Béam). — Roues y Arrosées, i538; Arrozes^ 
i566; Rosez, 1675; Arrouzès, 1686 (réform. de 
Béara, B. 65i,p990; 683, P 35o; 896). — En 
1 385 , Arrosés ressort, au baill. de tembeye et com- 
prenait 3 1 feux. — 11 y avait dans cette paroisse unr 
dfme appelée de Sainte-Rose, 

ARROSTéGCY, II. c"" de la Baslide-Claironce. 

Arrodràrrs (Les), éc. c" de Baleix. 

Arrouméga, f. c'^'de Pontacq. 

AaRocHàRES, mont, c"" d'Aretle et d'Osso. 

Arrodst, 11. c°* de Bilhères. 

Arrodturbs (Les), éc. c"* de Lucgarrier. 

Arboutes (Les), mont, c"* d'Aydius. * 

Abrodz^b, f. c** d^Andrein. — Arrosere, i3d5 (cens. 
P i3). — Arrozêre, 1391 (nol. de Navarrenx). 

Arrdchot (L*) ou MiBAiLLB, miss. qui coule sur la 
c°' d'Ortliez et se jette dans le Gave de Pau. 

AnRCDT, f. c** d'Etsaot. — Arudi, Arrudù, i385 (cens. 
P* 73 et 76). 

Absac, fief, c"* d*Orin; mentionné en 1666 (réfomi. 
de Béam, B. 669 « P 9); vassal de la vicomte do 
Béam. 

AasoLEwicns, lande, c"* de Cbarrc. 

Arso, f. c"* d*Aussumcq; mentionnée en !59o (coût, 
de Soûle). 

Arsusqui, f. c"* d^Aussumcff; mentionnée en i59o 
(eout. de Soûle). 

Artasso (L*), ruiss. qui prend sa source à Hasparren et 
s'y jette dans l'Etcbéchurry. 

AatiîcoH^GUT (L*) , ruiss. qui arrose Lénimberry et s'y 
jette dans TEstérenguibel. 

Abtaa, rocber, dans la baie de Saint-Jean -de-Luz. 

Abthiz, arrond. d'Orthez. — Artee, 1990 (ch. de 
rOrdre de Malte). — Arlentum, 1 3o5 (cb. de Béam , 



l'i 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



E. 5a6}. — ArUtei, i345 (nol. de Pardics, P tai). 

— Arlheeêf i385 (cens, f /io). — EreieSf Erctelj 
Hereciel, Harciel (Froiasort). — H y avait à Artbez 
deux paroisses : Notre-Dame et ia Trinité , un cou- 
vent d'Augustins et un hôpital dépendant de TOrdre 
de Malte. — En i385, Arthez comprenait 255 feux 
pt ressort, au baill. de Pau. — Li seigneurie appar- 
lenail à la maison de Graniont. — Arthoz était le 
clicf-iieu d'ime notairie composée d'Arracq, Gagnez, 
Castolhieilh , Caubin, Marccrin, Mcsplède, NMiaux 
ol Urdès. 

En 1790, le canton d' Arthez comprenait les 
mêmes communes que le canton actuel , moins celles 
d'Argagnon , de Labeyrie et de Lacadée. 

Artbez-d'Assow , c*" de Nay; c** formée, en 17/19, des 
hameaux d'ArUiez-dcçà et d'Artliez-delà , démem- 
brés de la c"* dWsson. — Saint-Paul d'Àuon (Cas- 
sini). 

AaTiçAiré (U), ruiss. qui prend sa source à Ainhice- 
Mongélos et se jette à Larceveau dans TArreyle. 

Articr (Les), ce. c" de Baleix. — Le$ Articqi, 1769 
(terrier de Baleix, E. 18A). 

Artigai'x (L'), h. c" d'Asson. — C'est sur ce territoire 
que fut établie la commune de Leslelle. 

Artici E (L') , raiss. qui prend sa source n Bérenx et se 
jette dans le Gave de Pau. 

AnTiGCEBiEtLE, f. c'^de Puyoo. — Artigue-bielhe , i385 
Tcens. P* 9). 

Le ruisseau dVArliguebiclIe coule à Puvôo et se 
jette dans la Taillade. 

ABTioiiELOiTA!tf,*c*' de Pau - Est. — Arliipielnploa y 
i385; Artigahpta, Arligeloblaa , xm* s* (censiers). 

— Arthigvelotan y tàb"] (not. d'Assat). — Artiga- 
loutaa, i536 (cb. d'aflièvement). — Artigalotaay 
1675 (réform. de Béam, IL 676, f* 670). — En 
i385, Arligueloutan ressort, au baill. de Pau et 
comprenait s 8 feux. 

Abtiguelocve, c*"' de Lescar; mentionné au xii* siècle 
(Marca, HisL de Béam, p. 65o). — Artiguelobe, 
V. laao (cb. de l'Ordre de Malte). — Artipaloba, 
1986 (ch. H'affièvement, E. 967). — En i385, 
Artiguelouve comptait 98 feux et ressort, au baill. 
de Pau. — C'était une dépendance du marquisat de 
Gassion. — Artiguelouve formait avec Poey (<i^ de 
Lescar) le ressort d'une notairie. 

Abtigcis, 6ef, c"* de Castillon (c"" de Lembeye). — 
Artiguat, i538 (réform. de Béam, B. 854). — 
Ce fief relevait de la vicomte de Béam. 

AtTicrEs, mont c~ de Larans. — Arthiguêêf 1&99 
(ch. de Buzy, DD. 1). 

AiTix, c'" d'Arthex. — Artiu, 1986 {GalL ekrût, 
Lescar). — Artici, xiii* siècle (fors de Béam). — 



Artidi, i35o (not de Pardies). — ArtiU, 188") 
(cens, de Béam). — Arthitz, 1660 (cens, de la 
Bastide-Monréjau, Pu). — .Artixi, i538 (réform. 
de Béarn , B. 865 ). — Il y avait une ablMiye laïquo 
vassale de la vicomte de Béam. — En i385, Arti\ 
ressort au baill. de Pau et comprenait 1 feux. 

Artoustb, mont c"* de Larans, sur la limite du départ 
des Hautes-Pyrénées. — ArUute, t538 (réform, do 
Béam, B. 839,f 5). 

Il v a un lac du môme nom, 

Arl'dt, arrond. d'Oloron. — Eruri, 1 970 (cb. d'Ossau). 

— Aruri, i343 (not de Pardies, P 35). — Ar- 
rudy, 1375 (contrats de Luntz, P 85). — Erudi, 
1687 (not d'Ossau, n* 1, P 79). — Arudi, i538 
(réform. de Béam, B. 833). — Saini-Gtrmain 
d'Arudyt 1607 (insin. du dioc. d'Oloron). — Il y 
avait une abbaye laïque vassale de la vicomte do 
Béam. — En i385, Amdy ressortissait au baili. 
d'Ossau et comprenait 86 feux. 

En 1 790, le canton d'Amdy se composait des com- 
munes du canton actuel , moins celle de Louvie-Juzon. 

A RUE, h. c**' de Monein; mentionné en i385 (cens. di> 
Béam, P 35). — Arme et Latrit, iâ3i (cens, do 
Monein , CC. 1 , P 39 ). — En 1 385 , Ame comptai! 
67 feux et ressort, au Imill. de Monein. 

Aruhdiig (L') , raiss. qui arrose Rivehaute et se jette 
dans le Saison. 

Arihts, h. c'^d'Uslarits. — Arraudz, Araudz, 19 33 
(cart de Bayonne, P* 98 et 99). 

Aezacq, arrond. d'Orthez. — Lomarcat d'Areac (au- 
quel on venait de la Soûle et de la Navarre) , 1 562 
(réforai. de Béam, B. 736). — Arzacq-An^guet , 
depuis la réunion d'Arraziguet : 7 septembre 1 865. 

— Arzacq dépendait de la subdélégation de Saint- 
Sever. 

En 1 790, le canton d'Arzacq comprenait le can- 
ton actuel, moins le village de Riumayou (c"* de 
Fichous) et plus la commune de Momas. 

Arsaoue (L'), raiss. qui prend sa source à Balansun ol 
se jette à Caslétis dans le Clamonde. 

AsAsp, <ï*" d'Olorou-Sainte-Marie4)uest — Aiap, 1 3 ri 6 
(fors de Béam, p. 61). — Aza»pt 1375 (contrats 
de Luntz, P 108). — En i385, Asasp ressort, ou 
baill. d'Oloron et comptait 1 7 feux. 

AsGABi (L'), ruiss. qui prend sa source à Lohitznn- 
Oybercq et se jette à Larribar-Sorhapura dans h 
Bidouse. 

AsGAur, c"^ de Saint-Jean-de-Luz. — Eecan, v. 1 1 60 ; 
Scamy 1935 (cart. de Bayonne, P* 7 et 99). — 
Azeayn , 1 3o9 (ch. du chap. de Bayonne). — Seaùdi , 
i65o; Aêemng, i559 (ch. de Labourd, E. 696). 

— Sancta Maria d'Aêcamg, 1691 (collatioDs du 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



15 



dioc de Bayonne). — La paroisse d^Ascain avait 
pour annexe Saint-Jacques de Serres. 

Le ruisseau d^Ascain prend sa source à Sare et se 
jette dans la Nivelle près de Saint-Pée-sur-Nivelle. 

AscAiRLABBiA (L*), Hiiss. qui arrose Lacarry-Arhan- 
Gharritte-de-Hant et se jette dans TAphourra. 

AscàBAT, c"* de Saint-ÉUenne-de-Baïgorry. — Azearat, 
t5t3 (ch. de Pampeinne). — Azcaratê, 1691 
(Martin Biscay). — Sanehu JuUanuê d'Aêcarat, 
1 763 (collations du dioc. de Bayonne). 

AscABAT, f. c*^ de Bardos. — EicaraUi i5o9 (cb. de 
Bardos). 

AsGARBiGA (L"), miss, qui descend dea montagnes de 
Sainle-Engrace et se jette dans la Manchola. 

AscLB (L') , ruiss. qui arrose Herrère et se jette dans le 
Gave d'Ossau. 

AscoHBicuT, vill. c"* de Lantabat; ancienne commune. 

.\8G0N, f. c"* de Gharritte-de-Bas; mentionnée en 1677 
(contrats d'0hix,fA5). 

AscoRÇABAL (Lb COL D«), c"^ de Bussunarits^Sarras- 
quelle. 

.\scoNOARAT (V)^ ruîss. qui prend sa source à Beyric 
(c*" de Saint- Palais), arrose Méharin et se jette 
dans la Bidduse. 

AsHA (L") , ruiss. qui descend des montagnes de Lëès- 
Athas et se jette à Lescon dans la Hourque de Lauga. 

AsHB, vill. c"^ d'Ostabat; anc. c*^ réunie à Ostabat le 
i3 juin 1861. — Atme, 1681 (ch. du cbap. de 
Bayonne ). 

AspE (La VALLES D'), Brroud. d'Oloron, commence au 
col de Somport, frontière d^E^gne, comprend le 
canton d^Accoua et se termine à Lurbe; elle est 
placée entre les vallées de Bai^tous et d^Osaau. — 
Atpa, 1077 C^'^* ^® l'abb.do la Pena , d'après Marca, 
Hist. de Béam, p. 39 A). — UareidiagoruU d*À»pa, 
1969 (not. d*01oron,n* 6, P 5o). — Aapea, 1990 
(ch. d'Aspe, E. /Î97). — Atpet, xiirs* (chron. des 
Albigeois, V. 1966). — La Bagd'Aipe, i&63 (con- 
trats de Garresse, f* 96/i). — La vallée d'Aspe Fe 
divisait en deux vies : le 91c d*en Kaut, comprenant 
Gette-Eygon, Borce, Lescun, Etsaut et Urdos; le 
vie d*en bai : Accons, chef-lieu de la vallée, Bedous, 
Osse, Léès-Atbas, Aydins et Escot. 

L*archidiaconé d^ Aape , dép. de Tévéché d'Oloron , 
le vie d'Aspe, établi au xiii* siède, le baill. d'Aspe 
de 1 385 , eurent tous la circonscription indiquée par 
la nature, celle du canton d'Accous. 

Aspé, mont c** de Borce, sur la frontière d'Espagne. 

AspBiGT, bois et mont c"* de Bielle ; mentionnés en 1 676 
(réibrm. de Béam, B. 667, f 3o6). 

Aspis, vill. c*^ d'Athos; ancienne commune réunie à 
Athos le 10 janvier 1869. -^ Eêfi$, i385 (cens. 



r 1/1). — Espii», ibhk;Aeipiit, i5à6;<Spitt, i5â8 

* (réforin. de B<?arn, B. 763; 766; 769, T i3). — 
Le fief d' Aspis dép. du baill. de Sauveterre et rele- 
vait de la vicomte de Béarn. 

AsQuirA (L') , ruiss. qui prend sa source à Ossès et m' 
jette dans la Nive de Baïgorry après avoir arrost» 
Bidarray. 

AsQL'ÉTA (Le col D*), entre les c"** d'IholJy et de Lan- 
tabat. 

AsQCiA, mont c"** d'Anhaux et de Lasse. 

AssAT, c**° de Pau-Esl ; anc. prieuré du dioc. de Lcscar. 

— Curia de Aesal, Sanctuê Severuê de Aê$ag, 980 
(cart de Lcscar, d'après Marca, Hist de Béam. 
p. 9 J /i ). — Assadf XII* s* (ch. de Gabas). — Atta- 
tum, 1 /i3/i (cart du diât. de Pau). — 11 y avait une 
abbaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. — 
Assat comprenait h'j feux en i385 et ressortissait an 
baill. de Pau; en 1391, cette commune est qualifiée 
de première baetide de Béam, — Assat était le chel- 
lieu d'une notairie qui comprenait Aressy, Bézin/;. 
Bordes (c*"* de Glarac), Meillon et Narcastet. 

AssAT, f. c"* de Gan; mentionnée en i535 (réform. de 
Béam, B. 701, f* 1/11). 

AssBR, f. c"* d^Abos. — Lo Umç d*Aeer, i3/i.j (nof. 
dePardies,f i46). 

Assort , c*" de Nay. — i4Moo , xi' siècle ( cart. de Tabb. il" 
Saint-Pé). — Auoniumy 1 100 (ch. de Mifaget). — 
ViUa quœ vocatur Atto, xii* siècle (cart. de Lescar, 
d'après Marca, Hist. de Béam, p. 968, 379, i!io5 ). 

— Ateun , XIII* siècle ( fors de Béam). — La vêfraric 
d'Aiêon, ihbo (reg. de la Gour Majeur, B. 1, P/ioj. 
— ^Saint-Martin d*Aiêon, 1790. — Avnnt ia3n. 
Asson était placé près du lieu dit VHermilaife, — 
Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte rie 
Béam. — En i385, Asson comprenait 67 feux cl 
ressort au baill. de Nay. 

AssoRiTS, f. c"* de Sainl-Jean-le-Vieux. — Ancienne 
comm"* de Malte. — Anoritz, 1A98 (coll. Ducb. 
voL GXIV, r* 169). — Areeoriz, 1^79; ^ casa o 
palacio de Arëoriz, i5&o (ch. du chap. de Bayonne). 

AssouRB (L'), ruiss. qui arrose Sainle-Engrace et ««^ 
jette dans le Gacouette. 

AssocsTB, vill. c"* des Eaux-Bonnes; ancienne commune 
réunie à Aas, le 99 mai 1861, pour former la com- 
mune des Eaux-Bonnes. — Soite, 1970 (ch. d'On- 
sau). — Asêoête, Aeoête, 1660 .(cart. d'Ossau. 
r 966). — Noire- Dame d^Auouets, i655 (insin. 
du dioc. d'Oloron). — En i385, Assouste compre- 
nait 8 feux et ressort au baill. d'Ossau. 

AsTABiTzu, h. c** de Saint«Pée-sur-Nivelle. 

A8TATé(LB COL D«), c*^ de Saint-Étiennc-de-Baïgorr\ , 
sur la frontière d'Espagne. 



16 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



AsTAi, hôpilai dctruil, c"* de Lescun. — Vetfitau 

d'Aitau, i385 (cens. P 76). 
AsTB, c"" de Laruns. — Aita, 1A87 (doU d'Ossau, 

n" 1, P 71). — En i385, Asie comprenait 18 feux 

et ressort, au baill. d'Ossau. 
AsTis, c""* de Thèze. — Eêtiê, i385 (cens, de Béarn, 

AsTOQcÉTA , monU c"* de Lécumberry. 

AsTOis (Lbs) , f. c"' de Jurançon. — Los Attooi, 1 385 

(cens. P 69). — Lot Attoê, i535 (réfonn. de 

Bcarn, B. 701, P 106). 
Atçamkndt, mont, c"*' de Saint-Esleben , d'Isturits et 

de Saint-Marlin-d'Arberoue. 
Atcharbia, m'", c"' de Bidarl. 
Atcbkla, lieu de pèlerinage, c*^* de Domeiain-Ber- 

raute. 
ArcHiRècHK (Le car al d« ) , enlre Bayonne et Anglet, se 

peixl dans TAdour. 
Atoaght, f. c"" d'Alçay. — Athaguif Atagui, i5ao 

(coul. de Soûle). 
Atharbl're , mont, c"' d^Eatérençuby et de Lécumberry. 
Atuas, vilt. c"* de Léès. — Atat, 1 a5o (for d'Aspe). 

— Sanctuê Félix d*AUu, Sent Phelip d'Alaat, 1 608 
(insin. du dioc. d'Qloron). 

Athebey, >ill. c"' de Licq; ancienne commune réunie 
à Licq en i8/i3. — Aterey, 1Û79 (contrats d'Ohix, 

f8^). 

Atuos, c* de Sauvelerre. — Ato$, xi* s* (Marca, Hist. 
de Béam, p. 273). — Sent Perd'Atoi, 1674 (noL 
do la Bastide-Villefranche, n** a, P as). — Athoi- 
Aêpit, depuis la réunion d^Aspis : 10 janvier 18^9. 

— En i385 , Atbos comptait 19 feux et ressort, au 
baill. de Sauveterrc. 

Attabt (L'), ruiss. qui arrose Itsatsou et se jette dans 

le Leisarrague. 
Attat, lande, c"* d^Asasp. 
Attissahe, h. c"* de Mendionde. 
Ai'BBRTijf, c*"* de Lasseube. — AlbertinuB, 1198 (cb. 

d^Aubertin, d'ap. Marca, Hist. de Béam, p. âai ). 

— Auberti, xiii* siècle (fors de Béam). — Aubertii, 
XI?' flC (cens.). — Auherty, ibUS (réform. de Béam , 
B. 759). — Sent Bloêi d'Aubertin, 1608 (insîn. du 
dioc. d^Oloron). — G^estsur le territoire d'Aubertin 
que fut fondée la commanderie qui a donné son nom 
à la commune de Lacommandc. — En 1 385 , Auber- 
tin comprenait hh feux et resaoK. au baill. de Pau. 

AuBiH (L^), ruiss. qui prend sa source à Gastéide-Cami, 
arrose Boumourt, Amos, Doaxon, Castillon (c^ 
d'Arthex), Arthez, Haget-Aubin, et se jette à La- 
cadée dans le Luy-de-Béam. — La Aubii, i536 
(not. de Garos, P 17). — L'Atthy, i58o (réform. 
de Béam, B. 770)* 



Aubin , c*" de Thèxe ; ancien archiprétré du dioc. de 
Lescar. — Sanettu Genumer de AUni, 1101 (cart. 
de Lescar, d'ap. Marca, HisL de Béam, p. 375). 

— Elben, xui* s* (fors de Béam). — Attbii, i385 
(cens.). — La paroisse d'Aubin avait pour annexe 
Bournos. — En 1 385 , Aubin comptait 1 7 feux et 
ressort, au baill. de Pau. 

Ai'BiossB (L'), miss, qui prend sa source à Boumos, à 
la fontaine de Sainte-Quiterie, arrose Aubin et se 
jette à Momas dans le Luy-de-Béam. 

AcBiocs ou Bioijs, h. c*** de PoHel. — Lee Vionsj 1 777 
(terrier de Porlet, E. 91 5). 

AoBisoQDE (Lb col d'), C** de Béost-Bagcs. 

AuBosc, h. c"' de Serres-Morlàas. 

AoBOus , c**" de Garlin. — Auboe , 1 385 ; Auboot , xi v' s* 
(cens.). — Aubùne, 1759 (dénombr. de Béarn, 
E. 19). — En i385, Aubous ressort, au baill. de 
Lembeyc et comprenait A feux. 

AuBBiTK, f. c*^ d'Abos. — La boyrie aperade de Au- 
brun, i538 (réform. de Béarn, B. 637). 

AuDA, cbapelle, c*^ d'Escot. 

Ai'DACx, c**** de Navarrenx. — Aldaut, xi* s' (Marca, 
Hist. de Béam, p. 979). — Audaue, 1178 (coll. 
Duch. voL GXIV, P 36). — Sent Biskntz d'Audaus, 
1619 (insin. du dioc. d'Oloron). — En i385, Au- 
daux ressort, au baill. de Navarrenx et comptait 
8A feux. — Dépendance du marquisat de Gassion. 

AcDACX , f. c*"* de Monein. — AudauM , v. 1 56o ( réfonn. 
de Béam,B. 789, P 933). 

Auoéjos, c"" d'Artbcz; ancien prieuré du dioc. de 
Lescar. — Aldeœ, xi* s* (Marca, HisL de Béam, 
p. 971). — Audeyot, i385 (censier). — En i385, 
Audéjos et ses annexes, Orius et Herm, ressorL au 
baill. de Pau et comptaient 38 feux. 

AtDiGUsa (L'), fief, c*^ d'Abos; mentionné eo i385 
(cens. P 35). — Ge fief ressort, au baill. de Lagor 
et Pardies; il relevait de la vicomte de Béarn. 

AuDios, h. c*' d'Anglet. — Audoz, 1198 (cart. de 
Bayonne, P 93). 

AuDiBACQ, vill. c** de Monassut; ancienne commune. 

— Audirac, i385 (cens. P 58). — 11 y avait une 
abbaye laïque vassale de la vicomte de Béam. — En 
1 385 , Audiracq était réuni à Gerderest et à Monas- 
sut; ces trois paroisses comprenaient 95 feux et 
ressort, au baill. de Lembeye. 

AcGA (L'), f. c"* (^e Gayon. 

AuoA, c*" de Tbèxe. — Algar, xi' s* (carL de Tabb. de 
Saint-Pé, d'après Marca, HisL de Béam, p. 991 ). 

— Augar, xm* aède (fors de Béam). — Augaar, 
i385 (cens.). — Augaa, 1637 (dommages de 
Béam ). — SmU Lawrene d*Auguaa , 1 538 ; Augtta , 
i564 (réfonn. de Béam, B. 7&3; 83o). — Il y 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



17 



avait deux abbayes laïques vassales de la vicomte 
de Bénm : VAbadie-Susan et VAbadie-Jusan. — 
En i385, Âuga ressort, an baill. de Pau et com- 
prenait 33 feux. — Auga était nne ruffebaronnie 
vassale de la vicomte de Béam. 

Le ruisseau d^Auga sépare les communes de Séby 
et d'Auga ; il se jette dans le Luy-de-France. 

AnoAAS (Les), éc. c°' de Garlède-Mondebat. 

AuoA DU Castbt (U) , lande, c"* de la Bastide-Monréjau. 

AiJGAS, h. c" de Castétbon. — Los Augaai, v. i538 
(réform. deBuarn, B. 786, T /i5). 

AuGAs (Les), éc. c" de Baleix. 

AncAs (Les), h. c"* de Sedze-Maubec. — Les Auguoi , 
1670 (réform. de Béam, B. 648, f 268). 

AcGAs (Les), miss, qui prend sa source à Salies, arrose 
Castagnède et se jette dans le Gave d'Oloron. 

AuoAs DE Mo, h. c" de Gastagnède. — Voy. Mo. 

AoLE (Le pic d'), mont, c" de Lamns. 

Le ruisseau d'AuIc prend sa source au lac du 
même nom , arrose Laruns et se jette dans le Gave 
de Bious. 

AuLBT, éc. c"" d'Accous. 

AoLET, f. c*^ d'Arlhez. — Aulher, i385 (cens. fût). 

Aolhade (L'), ce. f"* de Livron. 

AoLiou, mont, c" de Lamns. — Ijeoo aperat Oiquau, 
Leoo opérai Fo$cau, iliho (cart. d'Ossau, f* a5i, et 
ch. d'Ossau, DD. 7). 

AuLouBET (L'), ruiss. qui arrose Sarrance et se jette 
dans le Gave d'Aspe. 

AoLOisE (L'), miss, qui prend sa source à Denguin, 
arrose Aussevielle et se jette dans le Gave de Pau à 
Lacq. — UAnloze, i352 (not. de Pardies). — 
UAulofey ilxlxQ (cens, de la Bastide- Monréjau). 

— VAulosa, i538 (réform. de Béam, B. 835). 
AoiiEz, f. et fief, c"' d'Abitain. — Vostau d'Onet, 

i385 (cens. P lû). — La maison noble de Donez, 
1666 (réform. de Béarn , B. 683, f 67). — 
Oneixy 1783 (dénombr. E. 36). — Baronnie créée 
en mars 1775, vassale de la vicomte de Béarn. 

AoRBTE (L^), ruiss. qui arrose Aretle et se perd dans le 
Vert d'Arette. 

AoBiAG, c"" de Thèze; anc. annexe de la commune 
d'Argelos. — Atiriag, 1096 (Marca, Hist. de 
Béarn, p. 356). 

AoRioifs, c"" do Lembcye. — Byom, 1327 (reg. de 
Bordeaux, d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 572). 

— Auriot , 1385 ( cens. ). — Aiontz , 1 538 <( réform. 
de Béarn, B. 8 26). — Aurtonê-ldemes , depuis la 
réunion d'Ideraes en' 1 866. — En ]385, Aurions 
comprenait 1 1 feux et ressort, au baill. de Lembcye. 

— Aurions-Idemes a été distrait en 1866 du 
canton de Garlin. 

Basses-Pyrénées. 



AuRrr, h. c"* d'Haget-Aul)in ; mentionné en 1682 (ré- 
form. de Béara, B. 67a, f 128). — Oritj 17A9 
(reg. du Pari, de Navarre, f 3A). 

AoRoiicE (L^), ruiss. qui prend sa source à Lasseube et 
se jette dans le Gave d'Oloron après avoir arrosé 
Estialescq, Goès, Estos, Ledeuix, Verdets, Lucq et 
Saucède. — Lauronee, i585; VOuronce, 1676 
(réform. de Béarn, B. 662, f* 269; 775). 

Le bois de TAuroncc est dans la c°* de Lucq : — 
lo bosc de VAuronsCf tbg6 (ch. de Lucq, DD. 5). 

AoBORCEs (Les) , h. c"* de Lasseube. 

AuRoifCES (Les), lande, c"* de Saucède. 

AuROKGEs (Les), lande, c"* d'Uzein, dans le Pont- 
Long. 

AonoNB (L*), ruiss. qui prend sa source à Aramits, dans 
le bois de Goulomme , arrose Ance et Féas et se jette 
dans le Vert. — Lo val d*Oroo, 1590 (cb. de Baré- 
tons, £. 359). 

Aos-Bachioos, éc. c'* de Lespourcy et de Lombia. 

Aos-Girés, éc. c" d*Andoins. 

AossRHouRQCB , fief, c"' de Salies. — Uonlau d*Au$ie- 
Forque, i385 (cens. P 6); vassal de la vicomte de 
Béam. 

AossBfiELLB, c*° de Lescar. — Ause-Vielle, i342; 
Ottebieley 13/19 (not. de Pardies, n*" 1 et 2 , P 1 02 ). 

— AucevieUê, i385; Oêêe-Bielle, 1A02 (cens.). — 
Autsabiela, i538; Aussavielle, 1675 ( réform. de 
Béarn, B. 677, P 96; 8û8, P 3). — Saint-Jean 
d*Anêê€vielle, 175& (terrier de Denguin, E. 3o8). 

— II y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 
de Béam. — En i385, Aussevielie dépendait de 
la baronnie de Denguin. 

AosscROCQ, c*"* de Mauléon. — Aussuruc, i385 (coll. 
Duch. vol. CXIV, P /i3). — AttMseruc, lûia (not 
de Navarrenx, P 70). — Amtiruc, i45A; Sent- 
Martin d*Auçuruc, AuierueuSf 1671 (cb. du chap. 
de Bayonne). — On dit en basque AUuruku, 

AosTOOs, h. c*^ de Gan. — Lo vie de Atutos, i535 
(réform. de Béam, B. 701 , P 169). — Le vicq 
d*Aêtous, 1753 (dénombr. de Rébénac, E. ûi ). 

AoTBRRivB, c" de Salies. — Autarribe, xiii* s* (cart. 
de Bayonne, P 76). — Autaribe, vers i36o (ch. de 
Game, E. 635). — Sent-Miqueu d* Autarribe , tbhQ 
(not. de la Bastide-Villefranche, n* 1, P 64). — 
Autarrive en France, 1675 (réform. de Béara, 
B. 680, P 566). — Auterrive dép. de la sabdélé- 
gation de Dax. 

AoTEfiBLLR, c**de Sauveterrc. — AutehieU, 1879 (ch. 
d'Autevielle , E. 2078). — Lopaetadged'AutebieUe, 
1662 (contrats de Garresse, P 9/10). — Le pont 
d*Autabiela (sur le Gave d'Oloron), i562; Auta- 
vieUê, 1 546 (réform. de Béara, B. 786). — Authe- 



18 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



vielle, 1798 (dënombr. de Gassion, E. 99). — 
AulemeUe-Samt-Martùi-Bidéren , depuis la réunion 
de Saint-Martin et de Bidéren : 18 avril 1869. — 
En i385, Âutevielle comptait 11 feux avec Saint- 
Martin et ressort, au baill. de Sauveterre. 

AoTiiiii (L^) , ruiss. qui arrose la c*' des Aldudes et se 
jette dans la Nive de Baïgorry. 

Aux-Thbts, f. c"* de Bayonne, à Saint-Esprit. — Lo 
Tei, XIII* siècle (cart de Bayonne, P 96). 

Avziii, f. et m'°, c"* de Gastéds. — i4ti«iï, 1 385 (cens. 

1*39). 

Adzv, mont, c"" de Louvie-Juson et d*Aste-Béou. 

AtbAs, mont, c***' de Laruns et de Gère-Bëlesten. 

Aydi (L'), ruiss. qui descend de Léès-Athas, arrose 
Osse et se jette dans le Lourdios. 

Atdii, c"" de Garlin. — Aidie, i385 (cens, de Béarn, 
1^57). — Aydiat i5â9 (cens. deConchez, B. 730 , 
P <î3 ). — Ayrie, 1 676 (réform. de Béarn , B. 65 1 , 
P 988). — En i385, Aydie comprenait 95 feux et 
ressort, au baill. de Lembeye. 

4TDtus, c^ d^Accous. — Lo temple de Sent Martin 
d'Aydius, 1690 (reg. d'Aydius, BB. i, P 3). — 11 
y avait une ahbaye laïque vassale de la vicomte de 



Bëarn. — En 1 385 , Aydius comptait 3o feux et 
ressort, au baiU. d^Aspe. 

Atdcc (L") , ruiss. qui prend sa source à Aramits et se 
jette dans le Vert d^Arette. 

ATooKCBfboiset mont, c"** de Haux, Sainte-Engrace 
et Lanne. 

Atgouas (L*) , ruiss. qui arrose Saint-Gladie et se jette 
dans le Saison. 

Atgubmbd, f. c°* de Lahonce. — Aqua nUnor, xii* s* 
(cart de Bayonne, P 10). ' 

Atherdy (L^), ruiss. qui coule à Beyrie (c^ de Sainl- 
Palais) et se jette dans la Joyeuse. 

Atbibrb, c*" de la Bastide-Clairence. — San Per de 
Aiherre, ,i39i (eh. delà Gamara de Gomptos). — 
Ajarra, i5i3 (ch. de Pampelune). — Ahyerie, 
175/i (collations du dioc. de Bayonne). 

Atous, mont, c"* de Laruns. — Loport aperat Heooi, 
Eooi, 1/160 (cart. d*Ossau,f 969). — Yoos, Vous, 
1675 (réform. de Béarn, B. 655, P 35'i; 657, 
r3o/i). 

Atbir^ , b. c"* de Borce. 

Azuif , montagne, c"* de Laruns, sur la frontière d'Es- 
pagne. 



B 



BABATzé (Lb) , ruisB. qui prend sa source à Juxue et s^y 
jette dans rEtchebame. 

Babbbh AT (Lb bois db) , c*** de Gorbères-Abère-Domen- 
geux ; mentionné en 1 5/jo (réform. de Béarn , B. 86 1 , 
P5). 

Babcbbt (La mibb db), mine de fer, c"^ de Louvie-Sou- 
biron. 

Bagcabbau, m*" et fief, sur la rivière de Baïse, c*" de 
Pardies (c*° de Monein). — Molendinum de Baika- 
ral, 1176; molêndina de Barkarrau, xii* s* (cart. 
de Tabb. de Sauvelade, d'après Marca , Hist. de Béarn, 
p. 663 et 690). — Molendina de Baearrau, i935 
(réform. de B^m, B. 866). — ^ Lo nudk de Bor 
carau, 1667 (not.de Gastetner, P 79). — Le ùe[ 
Baccarrau appartenait à Tabb. de Sanveladc et était 
vassal de la vicomte de Béarn. 

Baccos, mont c°* de Sainte-Engrace. 

Bachabbt, éc. c^ de Navarrenx-Bérérenx. 

Bacbardou , fief, c"* de Monein. — Voetau de Baxar- 
doo, 1 385 (cens, de Béarn, P 37 ). — Ge fief reasor- 
tissait au bailL de Monein et était vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Bachaglbt (Lb), rivière. — Yoy. Lczoui (Le). 

Baghoa , h. c"* d'Améguy. 



Bachot (Lb) , ruiss. qui prend sa source à Mesplède et 
se jette à Haget-Aubin dans le ruisseau d'Aubin. 

BACHoci, fief , c"' d'Andrein ; mentionne en 1661. (ré- 
form. de Béarn, B. 686, P 53). — Ge fief était 
vassal de la vicomte de Béarn. 

Badaro (Lb ruisseau db), prend sa source près de La- 
marque (départ, des Hautes-Pyrénées) et se jette 
dans rOusse à Pontacq. 

BadI (Le) , ruiss. qui arrose Goarraze et Bénéjac et se 
perd dans le Lagoin ; mentionné en 1675 (réform. 
de Béarn , B. 677, P 1 1 7 ). 

Badbigt, f. c"' deMéritein. — Badegt, i385 (cens, de 
Béarn, P 96). 

Badet, fief, c"* de Monein. — Badeg, i366 (not 
de Pardies, P 61). -— Badegi, i386 (not de 
Navarrenx). — Ge fief relevait de la vicomte de 
Béarn. 

Bagbr (Le), h. et bois, c"* d'Eysus. — La teube de 
Bayer, xiir8*(for8de Béarn). — Bagee, i538 ; le 
Bagé, 1675 (réform. de Béarn, B. 655, P 5 ; 868). 
— H y avait au Bager une comm'^* de Malte. — 
Voy. Saiat-Gbbistau. 

hkBàfi, viU. c"* de Béost — Baiee, xii* s* (ch. de Ga- 
bas). — Bayeee, i385 (censier). — Bagees, i538 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



19 



(r^form. de Béarn, B. 85o). — En i385, Bagès 
comptail 7 feux et resâort. au baill. d^Ossaii. 

Baqbt, h. c"' d'Anidy. 

BiGiièRB (La) , misa, qui arrose la commune de Las- 
seube et se jette dans le Lésa. 

Bago, r. g"* de Sainte- Engrace; mentionnée en i/iSi 
(contrats d'Ohix, P 100). 

Bagobacotxa (Le bois db), c"' de Lacarry-Arhan-Cbai^ 
ritte-de-Haut. 

Baig (La) , bois , c" d^Agnos. 

Baig (La), b. c"* de Lucq-de-Béam. — La Boff, «368 
(not. de Lucq). — La marque de Labaig, *56a 
(cens, de Lucq). — La BaiU (carte de Cassini). 

Baig de Geip (La) , bois, c"*' de Castetbon et d\4udanx ; 

' tire son nom du bameau de Geup. — Labaig» d^Au- 
daus, i538; Labaigt de Geup, 1676 (réform. de 
Béarn, B. 689, P 27 A; 791). 

Le ruisseau de ia Baig de Geup arrose la com- 
mune de Castetbon et se jette dans le ruisseau des 
Barlbcs. — La Bag de Geup, vers ibho (réform. 
de Béarn , B. 799, f* 1 1). 

Baig de Sairt-Gocrs (La) ou db Cinq-Oubs, miss, qui 
descend des montagnes d^Etsaut et se jette dans le 
Sescouet. 

Baïoorry (La tall^b DE),arrond. de Mauiéon; com- 
prend ]es communes des Aldudes, Anhaux, Ascarat, 
la Fonderie, Irouléguy, Lasse, Saint-Etienue-de- 
Baïgorr)' et Urepel ; elle commence à la frontière 
dTspagne et finit à Ossès. — VaUis quœ dicitur Bi- 
gur, vers 980 (cb. du chap. de Bayonne). — Bey- 
gw; 1 168 (coll. Ducb. vol. CXIV, P 35).— Baigur, 
1 1 86 ( cart. de Bayonne , P So ). — Baigueir, 1 3oa 
(cb. du cbap. de Bayonne). — Baiguer, i398 (cb. 
delà Camara de Comptes). — Bayguerr, i335 (cb. 
du cbap. de Bayonne). — Beygorri, 1397 (not de 
Navarrenx). — Sierra de Vaygurray \hk^ (coll. 
Ducb. voL CXIV, P 907). — Bayguer, iâo9 (cb. de 
Navarre, E. /i59). — La vallée de Baigorry dépend, 
du royaume de Basse-Navarre ; anc vicomte et arcbi- 
prêtre du dioc. de Bayonne. 

Le village de Baigorry appartient à la commune 
de Saint-Étienne-de-Baïgorry. 

BAiGPBicoKB, f. c"* de Salies. — Bagpregone, i385 
(cens. P 5). — Bagpergonne, i535; la Bag Pre- 
gtma, i563 (réform. de Béarn, B. 706, P 916; 
806, PA7). 

Baigt d^Adbisb bt db Haut, h. e"*de Borce. 

Baiots , c*" d^Ortbes. — Baigi , xiti* s* ( fors de Béarn ). 
— Baigx, tSiS; Bag», i363 (cb. de Béarn, E. 
8/16; 1Â89). — Bach», i5o5 (not. de Garoa). — 
Bail, vers i54o; Vagtz, i5&8 (réform. de Béarn, 
B. 761, Pi; 8o9,Pi5).— Baitz, i58i (aliéna- 



tions du dioc. de Dax, pièce 19). — Baigis dépon- 
dait du dioc. de Dax et était le cbef-lieu de la notai- 
rie de Bivière-Gave ; on y comptait 69 feux en 1 385. 

Baïodbra, mont. c°** de Bidarray et de Macaye. — 
Baygourray 1676 (réform. d'Ossès, B. 687, P 9). 

Baillabgbt (Lb ruisseau de), arrose £scurèsetC«orbères 
et se jette dans TArcis. 

Baillbrx, f. c^ d'Ortbez. — BaXhenx», 1989 (cari. 
d^Ortbez, P 5). — BatUen», i3i/i (rftles gascons). 

— L'oetau de Balhencz, i385 (cens. P 39). -- 
Balhenx,ibh6;BaiUemx, 167/i (réform. de Béarn, 
B. 756; 683, P i3i)* — Le fief de Baillenx dép. 
du baill. d'Ortbez et relev. de la vicomte de Béarn. 

Baillbhx (Lb ruisseau de), arrose la c"' de Salies et se 
jette dans le Saleys. 

Bailongub (La) , ruiss. formé du Caparrecq et du Cbicq , 
arrose Monein et se jette dans ia Baisère. — Bag- 
longue, ihiit (noL d'Oloron, n"" 3,P ii5). 

Baîse (La) , riv. qui prend sa source à Lasseubétai et so 
jette à Abidos dans le Gave de Pau, après avoir 
arrosé Lasseube, Monein, Lacommande, Aubertin, 
Arbns, Parbayse, Abos, Pardies (c** de Monein), 
Noguères, Mourenx et Os-Marsillon. — Baisa, 1 1 66 
( cb. d' Aubertin , d*ap. Marca , Hist. de Béarn , p. A 9 j ). 

— Bay»e, i343 (not. de Pardies). — La Bayze, 
1396 (noL de Lucq). — La Bae»e, i/i/ii (not. 
d'Oloron, n"3,Pii5). — La Bayta, vers i5/io 
(réform. de Béarn, B. 789, P 6). 

Baisàlb (La), ruiss. qui prend sa source à Ogeu, arrose 
Lasseube et se mêle à la Baïse. 

BAisèRB (La), ruiss. qui sort du bois de Lanncq (c"* 
de Monein ) , arrose Cuqueron et se jette dans la 
Baîse près de Pardies (c*^ de Monein). 

Baix-Sairt-Jean, éc. c"* de Castillon (c** de Lembeyc). 

BALAGué (Lb houlir de), c°* de la Bastide-Monréjau. 

Balaguer, f. c'^de Monein.—- L*o»tau de Baioguee, 
i385 (cens. P 37). — Balagué, 1773 (dénombr. 
de Monein, E. 36). — Le fief de Balaguer dépen- 
dait du baill. de Monein et relevait de la vicomte 
de Béarn. 

B ALAIN G (Le), miss, qui prend sa source dans la c"* de 
SaintrArmou et se jette dans le Luy-de-France après 
avoir arrosé Navailles-Angos, Doumy et Viven. 

Balalin , mont c°** de Barcns et de Montory. 

Balahbicq, lande , c"^ de Maxeroles. 

Balambits, fief, c"* de Peyrelongue-Abos. — Baletn^ 
Ifitz , 1 385 (cens. P 58 ). — Ce fief était vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Balahdbb (La) , ruiss. qui prend sa source à Ance et se 
jette dans le Vert à Oloron-Sainte-Marie. 

Balaksur, c*" d^Ortbez; mentionné en i9o5 (cb. de 
Bérérenx). — Bahmun, xiii* à" (fors de Béarn). 

3. 



20 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



— Balensu, i3/i3 (not. de Pardies). — VaUnuun, 
i385 (cens.). — Fafenctn (Froissarl, liv. IV). — 
Balantêun, i536 (rëform. de Bëarn, B. 806, r* 3). 

— Ed i385, Balansan comprenait 37 feux et res- 
sort, au bail), de Pau. — Le fief de Balansun était 
vassal de la vicomte de Bëarn. 

Balasqub, f. c'* de Gastétis. — La Urne de Bakuco, 
\b^6;Bal(iêquo, 161/1 (réform. de Béarn, B. 806, 
r7;8i6). 

Balat, banc de sable dans PAdour, c"** de Bayonnc. — 
Imula de Balay , juxta eccleêiam Sancti Bemardi de 
Baiona, i3/Î3 (rôles gascons). 

Balazé, h. c"* de Gabaston ; anc. commune. — Bah- 
zêe, i683 (rëform. de Béarn, B. 65/i» f ai3). 

Balça (Le col de) , c"* de Larrau. 

BALkix , éc. c"^ d'Audcjos. 

BalbiXiC'^ deMontaner;anc. dépendance de lacomm"* 
de Malte de Caubin et Morlàas. — Baies, xi* siècle 
(cart. de Lescar, d'après Marca, Hist. de Béarn, 
p. 3a4). — Balas, xii* s* ( Hist. de Béarn , p. 45o). 

— Balestooê, xiu* s* (fors de Béarn). — Baleixe, 
i385; Balesie, i/ioa (cens.). — Baleyrs , Balechs , 
i538; Balex, i548 (réform. de Béarn, B. 768, 
P8; 838 et Shlt), — En i385, Balcix compUit 
a a feux et ressort, au baill. de Pau. — Le fief de 
Baleix relevait de la vicomte de Béarn. 

BalestI (Le bitisseau de) ou des Babtbbs , sort du bois 
de Méritein, arrose Bastanèe, Bugnein, Audaux, et 
se jette dans le Gave d'Oloron. 

Balestrade, fief, c°* de Castéide-Doat ; créé en 137a 
(contrais de Luntz, f* i5). — Ce fief était vassal de 
la vicomte de Béarn. 

Balicbon , m'", c°* de Bayonne. — Molendinum de la 
Mufala, Balai$$<m, 1198; Balaichon, MoUn de le 
Muhale, MoUn de la Muffale, lo pont de Balaisch(m, 
ia59(cart. de Bayonne, P" a3, /ii et A4). — Ba- 
leyton, i33i; Baleychoun, i33â (rôles gascons). 

Balibadt, f. c*^ de Castetbon; mentionnée en i385 
(cens, de Béarn, P a5). 

Balibac, c** de Garlin. — Saint-Félix de BaUrae est 
cité au X* s* (Marca, Hist. de Béarn, p. a 66). — 
BaUrag, ikh^ (contrats de Carre88e,f* 370). — 
BaliraC'Mautnuêêon depuis la réunion de Maumus- 
son à Balirac. — Le fief de Balirac était vassal de 
la vicomte de Béarn. 

Balibos, c*" de Nay. — BaUiroe, i5t5 (ch. d^Assat, 
E. 359). — Balirooi, i538 (réform. de Béarn, B. 
8a6). — En i38.5, Batiros comprenait 1 1 feux et 
ressort, au baill. de Pau. 

Baubot, b. c** d'Artbez>d'As8on. 

Ballatb , vill. c"' de Lagor. 

Balovr (Lb pas de), mont, c"' de Laruns. — Balom, 



lû/io (cart. d'Ossau, f* 369). — Baror, i538 (ré- 
form. de Béarn , B. 833 , f* 5 ). 
Baloi's (Le bois db) , c^ de Lucgarrier. 
Babca, vill. c'** de la Fonderie. — Ce nom vient d'une 

forge de fer (en basque, banca) qui y est établie. 
Baniba db Pialat (Le), m^", c"* d'ïdron; détruit défi 

1731. 
Banossotte , mont, c"* de Borce. 
Baque (La) , f. c"* de Morlàas.. — Un hoetau apei-at la 

Baqua^pre» lo pot'toti de la Baqua, i6/i5 (cens, de 

Morlàas, r 3/17). 
Babadat, éc. c"* d'Auga. 
Babadat , f. c°* d'Arrosés. 
Babadat, f. c'"de Billère. 
Babadat, f. c"* de Gastétis. 
Babadat, f. c"* de Lembeye. 
Babadat, m'", c"* de Monein. — Lo mouUa de Barada , 

1657 (not. de Monein, n* i9i,p73). 
Babadats (Les), lande, c'" de Gerderest. 
Babadb (La) , ruiss. qui prend sa source près de La- 

marque (départ, des Hautes-Pyrénées), arrose Pon- 

tacq, Barzun, Livron, et se jette dans TOusse. — 

La Oêêeraf i5o8 ( not. de Pontac<[ , n** 1 , P 7). — 

L'Auteref 1767 (terrier de Livron, E. 336). 
Babain, f. c"' de la Bastide -Villefranche. — Baran 

d'Urdiot, 1393 (ch.de Came, E. /ia5). 
Babalkt (Lb bois de) , c"* de Borce. — Le ruisseau de 

Baralet coule à Borce et se jette dans le Gave d'Aspe. 
Babat, fief, c"' de Saint-Dos; cité en i538 (réform. 

de Béarn, B. 686, P 356). -— Ce fief relevait de 

la vicomte de Béarn. 
Babatcb^ry, h.c"* de Saint-Pierre-d'linibe. 
Babateigt (Le) , ruiss. qui arrose le village d'Arrivé et 

se jette dans le Saison. 
Babathau, f. c** de Moriàas; fief mentionné en 1673 

(réform. de Béarn, B. 6.52 , P 64 ). — Il relevait de 

la vicomte de Béarn. 
Babatous, h. c~ de Sainte-Susanne. 
Babbacarne (Lb cubmis) , c"* de Mauléon. — Ce noui 

vient, sans doute, du voisinage du château. 
Babbab, mont. c°* de Laruns. — BarbaOy i&/io (cart. 

d'0s8au,p37A). 
Babb^, f. c"* dePontacq. — Lo Barber, i385 (cens. 

de Béarn, P 63). 
Babb^ (Lb bdissbao) , coule sur la c"' de Vielleségure et 

se jette dans le Saleys. 
BABBEnàcBE, f. c"* de Labatut-Figuère. 
Babb^ba (Le) , ruiss. qui prend sa. source entre Ustarils 

et Arcangucs , arrose Bayonne et Bassussarry et se 

jette dans la Nive. 
Babbol (Lb), ruiss. qui arrose Lcscun et se jette dans 

le Gave de Lescun. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



21 



Barca , mont, c"* d* Aydius. 

Barcus, c*"" de Mautéon. -— Bareuyi, i38à (not. de 
Navarrenx). — Barcvix, i/iôa (not. d'01oron,n*A, 
P 95). — Sent-Saubador de Barcuix, vers 1^70 
( contrats d^Ohii , P 1 ). — Barcoyi , 1 5a ( coût, de 
Soûle). — Bareux, i58o (cb. de Luxe, E. 36o). 
— Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 
de Soûle. — On dit en basque Barkoche, 

En 1790, Barcus fut le cbef-lieu d*un canton dé- 
pendant du district de Maulëon et composé des 
communes de Barcus, de THôpital- Saint-Biaise et 
de Roquiague. 

Bardamc (Le), miss, qui arrose Borce et se jette dans 
le Bélonce. 

Bardos, c"" de Bidacbe; mentionné au iiii' s* (cart. de 
Bayonue, P 35 ). — Sancta Maria de Bardo$, iGqS 
(collations du dioc. de Bayonne). — Bardos était 
une baronnie relevant du duché de Gramont. 

En 1790 , Bardos fut le chef-lieu d'un canton 
dépendant du district d^Ustarits et composé des com- 
munes de Bardos et de Guiche. 

Barbillb, f. c'* de Bellocq. — Barelheê, i385 (cens. 

Barbillb (La), mont, c*"*' de Gère-Bélesten , Laruns et 

Aydius. 
Babeillbs, f. c"* d'Arudy. — BareUiei, i385 (cens. 

Barbillbs, f. c'*dcBuzy. — Barelhe», 1616 (réform. 
de Béarn , B. 8 1 7 ). 

Barbillbs (Lb rcissbal* dbs), prend sa source à Baliros 
et se jette à Narcaslet dans le ruisseau Lascoure. — 
Ims Barelhes, i538 (not. d'Assat, n" 7, P h). 

Barbscou , h. c"* d^EscoL — Le ruisseau de Barescou 
prend sa source à Bilhères^ au col de Marie-Blanque , 
et se jette à Escot dans le Gave d'Aspe. 

Barbtous (La vallée de) , arrond. d^Oloron ; comprend 
les c"'* d'Ance, Aramits, Arctte, Féas, Issor et 
Lannv. Placée entre la Soûle et la vallée d'Aspe, elle 
commence à la frontière d'Espagne et finit à Oloron- 
Sainte-Marie. — Baratoe, 1990 (ch. de Béarn, E. 
687). — La terre de Baretooe, 1376 (montre mili- 
taire, f 68). — Varatooê, i385 (cens.). — iJo- 
rethoua, 1/177 (ch. d'Aspe). — Au xviii* siècle, on 
disait Barétone. — Le chef-lieu de la vallée était Ara- 
mits. — En i385, la vallée de Barétons ressort, au 
baill. d'Oloron. 

Babhbnçdbt (Le), miss, qui arrose Aussumcq et se 
jette dans le Saison à Idaux-Mendy. 

Barhogb (La), anc. division de la Soûle. — La Barre- 
hewa , 1 358 ( rôles gascons). — La Barhoa , 1 67 1 ; 
laBarhoha, i679(contratsd'Ohix,f" a5et 7^). — 
UAbarhoe, i5ao (coût, de Soûle). — La Barhoue 



formait une des trois meesagerieM de la Soûle et com- 
prenait les communes d'Ainharp, Aroue, Arrast- 
Larrebieu, Berrogain- Laruns, Cbarritte-de-Bas, 
Ghéraute, Domezain-Berrautc, Espès-Undurein, 
Etcharry, Ithorots-Olhaïby, Lohitzun-Oyhercq, Mau- 
léon-Licharre, MonrayoUe-Larrory-Mendibicu , Osse- 
rain-Rivareyte, Viodos-Abense. 

Baricomme, h. c°' de Sedze-Maubec ; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 6/18, Pa/ii). —Le 
ruiss. de Baricomme arrose Sedze-Maubec et se jette 
dans le Léè.«. 

Babideir , éc. c" de Montfort. 

Barir GoisTB , h. et bois, c°' de Monein; mentionné en 
1675 (réform. de Bcarn, B. 661, P9). 

Barinqub, fief, c**' de la Bastide-Gézéracq. — Voetau 
de Barinco, i538 (réform. de Béarn, B. 8/18, P 3). 
— Ge fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Barirqcb, c*" de Morlàas. — Barinco, i/ioa (cens.). — 
BarincquOy i538 (réform. de Béarn, B. 866). — 
Barmquo, i5/ia (ch. de Barinque, E.). — Ba- 
rincou, 1676 (réform. B. 65a, P a3i). — Il y 
avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béarn. — En 1 385 , Barinque ressortissait au baill. 
de Pau et comptait 1 5 feux. 

Barlarâs (La vallée du), comprend une partie de la 
c"* de Lannc. — La Bag de Berlanee, 1 590 (ch. de 
Barétons, E. 359). 

Bar?ièche, f. c*"* d'Espiute. — Voêtau de Barhaneche, 
i385 (cens. P lU), — Barhanecha, Barhenica, 
xh^^'^Berhanexe, i5/i6 (réform. de Béarn, B. 75/i; 
833 et 84a). — Le fief ressort, au baill. de Sauve- 
terre et relevait de la vicomte de Béarn. 

BARiféHÉGUY (Le), miss, qui arrose la c"* de Macaye et 
se jette dans FOyhène. 

Baroh , f. c"* de Montant 

BiROUMèREs, f. c"' de Ramous. — Ban^omeree, i385 
(cens. P 9). 

Babraca de Barlanb, mont. c°* d'Osse. 

Barragca, h. c"* de Lembeye; mentionné en 1675 
(réform. de Béara, B. 6^9, P 379). 

Barrail (Le), ruiss. qui limite Oràas et Sauveterre et 
se jette dans le Labourt-Heuré. 

Barrailla, eaux minérales, c"' d'Autevielle-Saint- 
Martin-Bidéren. 

Barraute, c*"* de Sauveterre. — Berraute, i385 
(cens.). — Sent Sapriaa de Berraute, iài3 (noL 
de Navarrenx , P a 5 ). — Berauta , 1 5 48 ; Berauie , 
1687 (réform. de Béarn, B. 760, P 39; 686, 
P a la). — Barraute-Camu , depuis la réunion de 
Camu : 1 h juin 1 8/t 1 . — En 1 385 , Barraute com- 
prenait a k feux et ressortissait au baill. de Navarrenx. 

BARRicBB, fief, c"* de Berrogain-Laruns; mentionné 



22 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



en i383 (contrats de Luntz, P 86), vassal de la 

vicomte de Soûle. 
Babrbbbs, ëc. c~ de Dognen. 
BARRâBEs (Les), éc c"* de Lons. 
Babbbtouirt, h. c"* de Musculdv. 
Babroilhbt, r. c"*de Biarrits. 
Babros, éc. c" de Lahourcade; mentionné en 1776 

(terrier de Lahourcade). 
Barroc, lac, c"* de la Bastide- Villefranchc. 
Babby, f. c"* de Lembeye. 
Babbt, h. c°* de Casléide-Doal. 
Babs , mont, c"* de Sarrance. 
Babsious (Les), lande, c"* d^Aurions-ldemes. 
Babthazb , f. c"' de Pontacq. 
Barthb, f. c°* de Sainte-Suzanne. — Lo tmrador 

aperat la Barte de Larui, 1657 (not. de Gastetner, 

P88). 
Barthb, fief, c" de Navarrenx. — L'oiiau de Barte, 

i385 (cens. P 3a). — Barta, i535 (réform. de 

Béarn, B. 833). — 11 y avait une abbaye laïque 

qui appartenait aux jurats de Navarrenx et était 

vassale de la vicomte de Béarn. 
Barthb (La), bois, c" de Bordes (c**" de Glarac). — Lo 

Bartaa, i536 (réform. de Béarn, B. 807, f^5fl). 
Babthb (La), bois, c'* de Bouillon. 
Barthb (La), bois, c°* de Labatut-Figuère. 
Babthb (La), bois, c"* de Portet. — H comprenait 

i55 arpents en 1777. 
Barthb (La), fief, c°* de Couchez; créé en 1609. — 

Bartke ou Artigueê, 1728 (dénombr. de Couchez, 

Ë. s6). — Ce fief relevait de la vicomte de Béarn. 
Babthb (La), lande, c"' d'Arrosés. 
Babthb (La), lande, c"* d'Uzan. 
Barthb d'Armau (La), bois et landes, c"" d'Os et de 

Lagor; mentionné en i5A8 (réform. de Béarn, 

B. 759). 
Babthb db Moknet (La), bois et landes, c" de Cas- 

tetbon; mentionnés en 1676 (réform. de Béarn, 

B. 68a, P 378). 
Barthb-Jdzaa (La), éc. c°* de Lasseube. 
Barthbs (Lbs), éc. c** de Monpézat-Bétrac. 
Babthbs (Lbs), éc. c"* de Sarpourenx. 
Babthbs (Lbs), h. c"* de Ponson-DebatrPouts; men- 
tionné en 1676 (réform. de Béarn, B. 6A8, 

P33y). 
Babthbs (Les), miss, qui arrose Oloron et Ledeuix et se 

jette à Cardesse dans la Lèze. 
Babthbs (Les), ruisseau. — Voy. BiLiSTi. 
Babthbt, f. c** de Vielieségure. — Barte, i385 (cens. 

P35), 
Babthbtte (La), ruiss. qui arrose Ogeu et se jette 

dans TAiguette. 



Babthiec (Le), ruiss. qui coule sur la c"' de Bellocq 
et s'y jette dans le Gave de Pau. 

Barthulagle, f. c** d'Ithorots-OUiaïby. — B^rulague. 
1/177 (contrats d'Ohix, P 55). 

Bartots (Les), éc. c~de Bordes (c"" de Ciarac). 

Bartodil (Le), éc. c*^ de Samsons-Lion. 

Bartocille (La), m'" sur le ruisseau Labourl- Heure, 
c°*de Sauveterre; mentionné en 1675 (réform. de 
Béarn, B. 680, P 267). — iMBortouUle (Cassini). 

Barzer , c"" de Pontacq. — Barzunum, ia86 (ch. de 
Béarn, £. 367). — Barsun, 1/102 (censier). — 
Bartsun, i538 (réform. de Béarn, B. 8/18, P 3). 

— En i385, Barzun comptait i3 feux et ressort, 
au baill. de Pau. — C'était, au xviu* siècle, le chef- 
lieu de la notairie de Rivière-Ousse. 

Basaclb (Le), m*" et fief, c"* de Morlàas; mentionné en 
i338 (cart.d'Ossau,P37). — Lo Boeagle, i538; 
le Baeadgle, i665; Bazadgle, 167/i (réform. de 
Béarn, B. 65a, P ao; 8^18, P 5; 87a). — Ce fief 
était vassal de la vicomte de Béaro. 

Basau (Le lac), c°' de Laruns. 

Bascassar, vill. c'^d'Ahaxe; ancienne commune réunie 
d'abord à Alciette, puis à Ahaxe le 1 1 juin \Sà*i. 

— Bazcacen, i5i3 (ch, de Pampelune). — Vaz- 
cazen, Vazcaçan, i6ai (Martin Biscay). 

Basgoir , éc. c°' de Rivehaute. 

Bascou (Le), éc. c*^ de Diusse. 

Basbigt (Le), ruiss. qui arrose Louvie-Juzon et Capbis 
et se jette dans le Bées. — Lo Boeetp, i538 
(réform. de Béarn, B. 8ao). 

Basque (Le pays). — On comprend sous ce nom les 
arrondissements de Mauléon et de Bayonne. — 
Fofct (Silius Italiens). — Vacccna, vers 6'jo (Duch. 
Hist. Franc 1, p. 64 7). — Baecle, xi* s' (chanson 
de Roland, ch. I, vers ai3).T— Basclonia, v. 1 160 
(Hugues de Poitiers). — Lœ Baeeae, xiii* s* (Hist. 
de Languedoc, HI, pr. col. 3a). — ^ pay» de 
BaicUêy let Boêcloit (Froissart, liv. 111). — La terre 
de Bateoê, i5i9 (ch. de Navarre, £. /170). 

Basqubs, h. c** d'Aramits. 

Basoubs (La c^tb dbs), c*^ de Biarrits, sur le bord de 
l'Océan; ainsi nommée parce que les Basques y 
viennent en grand nombre le dimanche qui suit la 
Nativité. 

Bassabilb (Le), ruiss. qui prend sa source à Lohitzun , 
arrose Ainharp et se jette à Aroue dans la Phaure. 

Bassabure ou Bassabobc. — Ce nom s'applique aux 
parties élevées des villages du pays Basque. 

Bassabubb (Le), ruiss. qui arrose Espelette et se jette 
dans le Subiçabaléta. — Ce ruisseau tire son nom 
d'un hameau d'Espelette. 

Bassabobb {Lb), miss, qui prend sa source à Gamarthe, 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



23 



traverse Laçant et Bustioce-Iriberry et se perd dans 

le Harçuby. 
BASSACHARiié (Lk), niiss. qui prend sa source à Estd- 

rençuby et s'y jette dans la Nive de Béhèrobie. 
Bassapooh, h. c"* de Saint-Jean-Ie- Vieux. — Le vrai 

nom serait Ba*t(Aiirê. 
Bassaraïtz (Le), miss, qui coule à Bunus et se jette 

dans la Bidouse. 
Bassarriéta (Le), ruiss. qui arrose Iboldy et Irissarry et 

se perd dans l'Uhaide. 
Bassact (Le), ruiss. qui coule à Saint-Faust et se jetle 

dans le ruisseau des Hies. 
Basse, f. c"* de Lestelle. — Im Ba$ta, vers i56o (ré- 

form. de Béarn , B. 787, P /i 1). 
Basse (La) ou Labas, ruiss. qui arrose (larlin et se 

jelte dans le Gros-Lëès. 
Basseboure, b. c*" de Cambo. 
BAssEB0URB,b. c"' de Sare. — Le véritable nom est 

Bastabure. 
Bassillon , c*"* de Lenibeye. — Banlhooy 1 âoa (cens.). 

— Bacilhoo, vers i54o; Baxilho, ibhik;BatHhtmy 
i566; Bacilhont vers i55o (réform. de Béarn, 
B. 798, P 10 î 783, r 7 ; 84i, P 35). — Bamllon- 
Vauzéy depuis la réunion de Vauié. — En 1 385 , Bas- 
sillon comptait 7 feux et ressort au baill. de Lembeye. 

Bassots (Les), éc. c" de Mourenx; mentionné en 1 766 
(terrier de Mourenx, £.377). 

Bassdssarrt, c^ de Bayonne- Nord-Ouest. — BUa-Nave 
quœ vocatur Boêieêêarif vers ii5o; Boêteuarri, 
1186; Baceêsariy i956; BoMiiuan, un* siècle 
(cart. de Bayonne, P' 1 1, 3s, âo et 73). — Sanctus 
Darthoiomeuê de BaêiUMêory, 1768; BoêêusêariiSf 
1 77 1 (collations du dioc. de Bayonne). 

Bastas (Le), ruiss. qui prend sa source dans les mon- 
tagnes de Maya (Espagne), arrose Bidarray et se 
jette dans la Nive. 

Bastanav , lande, c'* de Maspie-Lalonquère-Juillac. 

Bastarâs , c*^ de Navarrenx ; mentionné au zi* siècle 
(Marca,HisLdeBéam,p. 379). — fiaitenef, 1375 
(contrats de Luntz, P io3). — Ba»tanêê9, i385 
(not. de Navarrenx). — Btutaimêt, vers 1 5 Ao (ré- 
form. de Béarn, B. 799, P i5). — SaneUtê Lau- 
r$tUiuê de Boêtank, 1608 (insin. du dioc d'Oloron). 

— En 1 385 , Bastanès comprenait 98 feux et ressort, 
au baill. de Navarrenx. 

Bastaid (La forât), c"* de Pau, dans tes landes du 
Pont- Long. — Lo hoêc de Larron , idgU (ch. de 
Buros, E. 359). — Lo boee opérât Laron, lo boee 
Larront, i&5o (reg. de la Cour Majour, B. i, 
P* 5 1 et 65 ). — Larrond, 1 7&3 (dénombr. de Pau , 
E. /io ). — Le nom actuel de ce bois vient du grand 
maître des eaux et forêts de Bastard. 



Bastarocs, b. c"* de Gan. — Ba$tarro$, i385 (cens. 
Pôg). 

Basterreix , lieu de pèlerinage , c^ de Hdsou. 

Bastida , b. c°* d'Abaxe-Âlcielte-Bascassan. 

Bastide (La), fief, c°* d'Assat. — Yoy. Dcffort. 

Bastide (La), b. c"' de Sainl-Etienne-de-Baîgorry. — 
La Bastida, i5i3 (cb. de Pampelune). — Le ruis- 
seau de la Bastide prend sa source à Saint-Etienne- 
de-Baïgorry et s'y jetle dans la Nive de Baîgorry. 

Bastide (La), ruiss. qui prend sa source à Arnos et se 
jette dans le Luy- de- Béarn, après avoir arrosé 
Pomps, Morlannc et Castéide-Candau. 

BASTiDE-CézésACQ (La), c*" d'Artbez. — Ceeerag, 
XII* s* (Marca, Ilist. de Béarn , p. A 53). — Seterag, 
1986 (GalL christ, LescsiT). — Cecerae, i3/i/i (not. 
de Pardies). — Sezerac, i359 (cari. d'Ortbez, 
P 91). — Lo vieler de Seserae, i385 (cens. P /i3). 

— Secerac, 1443 (contrats de Carresse, P 983). 

— La Bastide violer de Ceserae, i538 (réform. 
de Béarn, B. 893). -— En i385, la Bastide-Cézé- 
racq ressortissait au baill. de Pau et comprenait 
ho feux. 

Bastidb-Clairehce (La), arrond. de Bayonne. — La 
Bastida nueva de Clarenia, i3i3 (cb. de la Gamara 
de Gomptos). — La Bastide de Ctarenre, 1 364 (ch. 
de Navarre, £. 459). — La Bastide, i38o; la 
Bastida de Clarença, 1398 (coll. Ducb. vol GXIV, 
P* i86 et 187). — Im Bastide de Clarensse, i439 
(not. d'Olofon, n* 9, P 28). — Bastida de Cla- 
reneia, i5i3 (cb. de Pampclune). — La Bastide 
de Clerance, i665 (reg. des États de Navarre). — 
Beata Maria de la Bastide de Clerenee, 1767 (colla- 
tions du dioc. de Bayonne). 

En 1790, le canton de la Baslide-Glairence, dé- 
pendant du district de Saint-Palais, ne comprenait 
que la commune. 

BASTiDB-MoRBïbAD (La), c"" d'Artbez. — Mont-Beyau , 
i359 (not. de Pardies). — La Bastide de Mont- 
Beyau, i385 (cens, de Béarn, P 43). — La Bas- 
tide -Monrey au, i44o (cens.). — En i385, la 
Bastide-Monréjau ressort, au baill. de Pau et com- 
prenait 37 feux. — G'élait le cbef-lieu d'une no- 
tairie composée de Gescau , Viellenave (c*" d*Artbez), 
Bougarber, Beyrie (c^ de Lescar), la Bastide- 
Gézéracq, Gastéide-Gami , Lignac, Denguin, Vi- 
gnoles, Gastillon (c^ d'Artbez), Boumonrt, Arnos 
et Doazon. 

Bastide-Villbfrahcbe (La) ou là Bastidi-db-BIarr , 
c*" de Salies. — Biel^ranqtte, vers ]36o (ch. de 
Game, E. 495). — Vielefranque , 1875 (contrats de 
Luntz, P i39). — SentSaubador de Bielejranque , 
i449; Biel^ranqua, ihqû (not. de la Bastide- 



2/1 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Villefranche, n* i, f A/i ; n* a, P i5). — La Bas- 
tide de Vielejranca, i538 (réform. de Béam, 
B. 833). — En i385, la Bastide -Villefranche 
comprenait 9 3 feux et formait avec Mu un bailliage 
composé de By, le Leu et Saint-Dos. — C^était le 
chef- lieu d^une notairie où ressortissaient Saintr 
Dos, Carresse, Castagnède et Cassaber. 

Bastides (Le chemiii des), conduit de la c°* de Bunus 
à celle de Saini-Just-lharre. 

Bat (La), ruiss. qui arrose Bosdarros et Narcastct et se 
jette dans le ruisseau des Bareilles; mentionné en 
i5/io (not-d'Assat, n" 8, f 60). 

Bat (La) ou Labat, ruiss. qui coule à Vialer et se perd 
dans le Léès. 

Bataillb-Fdr^, f. c" de Ponlacq. — Batalhe, i385 
(cens, r 63). — Bataihay vers i5/io (réform. de 
Béarn, B. 800, P 3). 

Bataillas (Le), ruiss. qui prend sa source à Asson et se 
jette dans le Bées. — Uariu de Bathalhes, iBoi 
(not. deNay,n' 1,^61). 

Bataillas (Le), ruiss. qui arrose Asson et se jette dans 
rOuzon. 

Batah (Le), f. et m*°, c°* de Lescar. — Ce nom s'appli- 
quait, au moyen âge, à tous les moulins à foulon. 

Batbiblle, landes et bois, c*^' d'Angaïs, Boeil, Bénéjac, 
Bordères, Lagos, Mirepeix et Beuste. — Baigbiella, 
XIII* s' (fors de Béarn). — Archidiagonat de Bat- 
hiUie, i385 (cens. P Au). — BatbUlhe, 1396; Var- 
ndiagonat de Begbielle, i/ioo (not. de Navarrcnx). 
— Lo conbent de Bagbielhe, i538; let Abhathiellet , 
1675 (réform. de Bcarn, B. 673, P Aïo; 833, 
P la). — Ce territoire était sous la juridiction des 
jurais de Bcustc. — Batbielle était le titre d'un 
archidieconc du dioc. de Lescar dont Tétendue ré- 
pondait à celle des cantons de Nay et de Clarac. 

Batbielle, mine, c"* de Louvie-Soubiron. 

Bat-d'Ibarrt (La), ruiss. qui prend sa source à Arette 
et s'y jette dans le Vert d' Arette. 

Batmalle , éc. c"* de Bontignon. 

BATs,f. c"'deGélos. 

Baucocyb, lande, c" de Ger. 

Bavdàs (Le), ruiss. qui prend sa source dans la c°* de 
Béost-Bagès et s'y jette dans l'Ouion. 

Baudreix, c*" de Clarac; mentionné au xi* s* (Marca, 
Hist. de Béarn, p. 356). — Baudreixt, i385; 
Baudreyt, i/ioa (cens.). — Baudres, i546; Bau- 
drextf i58o (réform. de Béarn, B. 809). — En 
1 385 , Baudreix comptait 6 feux et ressort, au baill. 
de Pau. — L'ancien village fut détruit en 1773 par 
les inondations du Gave de Pau. 

Bacbe, h. c"*' de Sainte-Suzanne et Salles-Mongiscard ; 
mentionné en 1 3a a (cart. d'Orlhex, P 3). — Bawra, 



i538 (réform. de Béarn, B. 833). — Beaure (Cas- 
sini). — Le Gef de Baure dépondait du baill. de 
Larbaig et relevait de la vicomte de Béarn. 

Badie, h. c"' de Castetbon; mentionné en 1391 (con- 
trats de Navarrenx). — Bauta, vers i538 (réform. 
de Béarn, B. 734, Pu). 

Batac, h. c" de Bouillon. 

Baygrak , montagne. — Voy. Houbqdrtte de Batoran. 

Batlacq , f. c" de Bugnein. 

Bayoiïke, ch.-l. d'arrond. — Civitas Boalium (?); 7W- 
bunut cohortit Novempopulanœ : Lapurdo ( not. des 
provinces). — Lapurdum (Grég. de Tours). — 
Sancta Maria Latburdensit, vei'S 980 (ch. du chap. 
de Bayonne). — Sancta Maria BaionensiSf iio5; 
civitat de Baiona, vers iiAo; Baionp, commence- 
mont du xiii' s* (cari, de Bayonne, P* 5, 7 et 3o). 
— Bayona, ia68; Bayone , ia53 (ch. de la Ca- 
mara de Comptos). — Baibnne, xi?" siècle (Guill. 
Guiarl, vers 3864). 

L'évéché de Bayonne était le dixième suflragant 
de l'archevêché d'Auch ; le diocèse comprenait primi- 
tivement : l'archidiaconé de Labourd ou de Bayonne , 
archidiaeonatus Laburdensit; l'archidiaconé de Cize, 
archidiaconatuê de Cizia ; puis les vallées de Baslan 
et de Lérin, les territoires d'Hemani, Saint-Sébastien 
et Valcarlos, situés en Espagne; ces dernières pos- 
sessions furent enlevées au diocèse de Bayonne par 
Philippe II d'Espagne et réunies au diocèse de Pam- 
pelune. — Le concordat de i8oa donna pour cir- 
conscription au diocèse de Bayonne les départements 
des Hautes- Pyrénées, dos Basses -Pyrénées et des 
Landes; la loi du /i juillet 1 8a 1 et la balle dm o oc- 
tobre 18a a l'ont réduit au département des Basses- 
Pyrénées. Il y avait à Bayonne des couvents d'Au- 
gustins. Capucins, Carmes, Cordeliers, Dominicains, 
de Clairistes et de Visitandines. 

La vicomte de Bayonne ou de Labourd exista j nsqu'à 
1 1 93. — La charte de commune de Bayonne fut oc- 
troyée en I a 1 5 par Jcan-Sans-Terrc, roi d'Angleterre. 
Bayonne était le siège d'un sénéchal , d'un bu- 
reau de l'amirauté et d'un hôtel des monnaies. 

La subdélégation de Bayonne, qui fut successive- 
ment comprise dans les généralités de Guyenne, 
d'Auch, de Bordeaux, de Pau et Bayonne et enfin 
de Bordeaux en 1788 et 1789, se composait des 
communes formant les cantons de Bayon ne-Nord- 
Est, moins le Boucau; Bayonne-Nord-Ouesl , Es- 
pelette, Saint-Jean-de-Luz et Ustants on entier; 
des communes de Bardos et de Guiche, du canton 
de Bidache; Bonloc,Hasparren, Mendionde et Ma- 
caye, du canton de Hasparren; Briscous et Urt du 
canton de la Bastide-Clairence. 



DÉPARTEMENT DES BASSES- PYRÉNÉES. 



S5 



En 1790, Bayonne fit partie du district d^Usta- 
rits. 

Les armoiries de la ville de Bayonne sont i^axwr 
à la tour crénelée et Udueée émargent, ondée au naturel 
eeut le ffied, eanUmnée à dexire d'un N couronné 
d*or, avec deuxpim de einople, chargée chacun de sept 
Jruite d^or et posée en pal derrière deux lions d'or. 
Devise : Nunquam poUuta, 

Batorrette (La) , mont, c**" d'Umigne et de Biriatou, 
sur la frontière d^Espagne. 

Batbes, f. c"* d'Arelte; mentionnée en i538 (réform. 
deBéam,B. 8fl5,r 18). 

Bazbst (Le), ruisseau. — Voy. Baseigt (Le). 

Baziart, f. c*^ de Baigts. — Beesiartf vers i5ào (ré- 
form. de Béam , B. 803 , f 1 9 ). 

Baiibt, h. €"• de Sévignacq (c* de Thèxe).— Lo Baset, 
id85 (cens, f 56). — Basiei, 1667 (réform. de 
Béam, 8.757,1* 48). 

BéABif (Le), anc. prov. — Venami^ (Pline). — Benar- 
nenses ( noL des provinces). — Biara ( Orderic Vital , 
lib. Xm ). — Beari, Beardum (GuiU. de Tyr). -- 
Biamuin, 1171 (ch. de Barcelone, d*après Marca , 
Hist.de Béam, p. &83). — Biarfitittii,i95o (ch.de 
Béam, Marca, p. 691). — Biard, Biar (Mathieu 
Paris). — Byem^Biem, 1977 (rôles gascons). — 
fM terra Gaston, xiii* s* (chron. des Albigeois, vers 
96/17). — Beamases, 1111* s* (Hist. de Languedoc, 
III, pr. c<d. 39). — Bios, B^aSf xiu* s*; Beamium, 
Biam, Beamum, xiv* s" (Histor. de France, XXI, 
p. 93, 179, 695, 78Û et 8o3). — Berne (Frois- 
sart). — Bornes, Bieme, ziv* s* (chron. de Dugues- 
clin, I,p. 66/i; II, p. 91). 

Le Béam était borné au N. par la Ghalosse, le 
Tursan et le bas Armagnac; à TE. par le Bigorre; 
au S. par T Aragon; à TO. par la Sonle et le duché 
de Gramont. — Cette province comprenait les com- 
munes formant rarrondiasement de Pau, moins 
Boueilh-BoueUEo-Lasque et Pouliaeq; Tarrondisse- 
ment d^Oloron en entier; Tarrondissement d*Or- 
thei, moins Arsaoq, Auterrive, Bonnut, Gabidos, 
Castéide-Gandau, Goubluoq, Eaoos, Labeyrie, Laca- 
dée, Lahontan, Léren, Loov^y, Malaussanne, Mé- 
raoq, Poursittgues-Boncoue, Saint-Médard, Saint- 
Pé-de-Léren , Sauit-de-NavaiUea, Sëby, Vignes ; plus 
ArUeix et Picheby (département des Landes). 

La vicomte de Béam, vassale du duché de Gas- 
cogne , existait au ix* siède ; héréditaire dès 9&0 , elle 
devint, en 1170, vassale du royaume d* Aragon ; in- 
dépendante depuis la fin du xn* siède, eik fut réu- 
nie à la couronne par édit du 1 9 octobre 1 6to. 



Stiifl drate F« 

Basses-Pyrénées. 



Le Béarn , pays d^États , formé, dès le xii' siède , 
des ^comtés de Bcara, de Montaner, d*01oron, d^Os- 
sau, et de la baronnie d*Orthes, fut divisé, au xiii*, 
en dix-sept vies judidaires ' ; en 1 385 , on y comptait 
dix-sept bailliages : Aspe, Garos, Lagor et Pardies, 
Larba^, Lembeye, Monein, Montaner, Mu et Ville- 
franche, Navarrenx, Nay, Oloron, Orthei, Ossau, 
Pau, Salies, Sauveterre, Rivière-Gave. En 1 687, le 
Béam était divisé en sept parsans : Navarrenx, Olo- 
ron, Ortbes, Pau, Salies, Soubestre, Vicbilh; en 
1 538 , en vingt bailliages : Aspe , Barétons , Gastétis , 
Garos, Lagor et Pardies, Larbaig, Lembeye, Mo- 
nein , Montaner, Moriàas , Mu , Navarrenx , Nay , Olo- 
ron, Orthez, Ossau, Pau, Rivière-Gave, Salies, 
Sauveterre; en i5&7, en dix-neuf /Hirtofu : Anoye, 
Arthez, Couchez, Garlin, Garos, Lembeye, Lou- 
bieng, Lucq, Momas, Monein , Montaner, Moriàas, 
Navarrenx, Nay, Oloron, Orthez, Pau, Pontacq, Sa- 
lies; on doit ajouter à cette dividon les trois vallées 
d^Aspe, de Barétous et d^Ossau; enfin, au xviii* dè-^ 
de , Û n*y eut plus que douze parsans : Aspe , Monein , 
Montanérès, Navarrenx, Nay, Oloron, Orthez, Os- 
sau, Pau, Salies, Sauveterre, Vicbilh. 

Les sénéchaussées du Béam étaient au nombre 
de dnq et avaient leurs chefi»-lieux à Pau, Moriàas, 
Orthez, Oloron et Sauveterre. 

Les armoiries du Béarn sont d'or à deux vachee 
passant de gueules, accomées, accolées et données 
d'azur, 

BIaer ( Le CHEHii DE) , conduit de Saubole à Ponson- 
Dessus. 

BEAurtARC, fief, c*^ de Moncaup; vaasd de la vicomte 
de Béam. 

Beauté, f. c"* de Codédàa-Lube-Boast. 

BiGAs,f. c'^deGan. — Becaae, i385(oen8.r69). — 
Beccas, 1 535 (réform. de Béam, B. 701, P 86). 

BicHAGQ, h. c"* d'Arthez-d'Asson. 

BiDAT, f. c"* de Sdles-Mongîsotrd; mentionnée en 
i385 (cens. P 8). 

BiDAT (Le), bois, c"* de Moncaup; mentionné en i/i58 
(réform. de Béam, B. 65o, P 63). 

BioAT (Le) , éc. c** d'Arthes. — Ce nom s'applique à 
tous les bois mis en défens. 

BioAT (Le), h. c^ de Nabas. 

BioAT D^UsQUAiR (Le) OU LA MiELLB, ruîss. qui coule à 
Tabaille-Usquain et se perd dans le Saison. 

BEDRioEE, f. c"*de Morianne. 

BsBiiLLE , cT de Montaner. — AwedeU, 1101 (eari. de 
Lescar, d*après Marca, Hist. de Béam, p. 375). — 
Bedêlhe, làot (eens.). — Vedelhm^Avedelka, 1699 

> Voir rhtiodMtioo. 



26 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



(cens, de Bigorre, f** a66 et «67). — AhêdeiUe, 
1689 (réfbrm. de Béarn, B. 648, P 933).^ Be- 
deille était une petite souveraineté qui , après avoir 
appartenu aux d^Albret au zvii* siècle, se trouvait, 
en 1 789 , au pouvoir du roi de Prusse. 

BéD^Bi (Lb), ruiss. qui prend sa source à Bonnut, sort 
des Basses-Pyrénées et se jette dans le Luy-de-Béarn 
près d'Amou (dép. des Landes). 

BéDOUBÉDB (La) , fief, c** d'Orthez ; créé en 1 6 1 8 , vassal 
de la vicomte de Béam. 

Bbdous, c* d'Accous. — Bedouê, 1 ia8 (ch. d'Auber- 
tin , diaprés Marca , Hbt de Béam, p. As 1). — Be- 
dooê, i95o (for d'Aspe). — Bêdoi, 1967 (cart. 
d'01oron,r 53). — SaintMiekêldê Bedout, 1676 
(insin. du dioc. d*01oron). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale delà vicomte de Béam. — En i385, 
Bedous ressort, au baill . d* Aspe et comprenait 6 9 feux. 

Béis (Lb) ou Bbi, miss, qui prend sa source à Gapbis 
et se jette dans le Gave de Pau , après avoir arrosé 
Brages, Asson el Nay. — LeBéty 1676 (réform. de 
Béam, B. 676, P 33i). 

B^oussB, mont, c"** de Haux, Laguinge-Restoue et 
Montory. 

BtfGoussiBB (La), éc. c^ de Sainte-Snianne. — Les Bé- 
g09êèreg, 1779 ( terrier d'Agoès, £. 967). 

Béoui, f. c^ de Lembeye. 

hàavà (Lb), f. c~ de Gastiilon (iT de Lembeye). 

BioDBB, éc. c** de Sedxe-Maubec. — Bépié, 1676 
(réform. de Béam, B. 668, P 9&6). 

BieuBB , fief, c'* de Sauveterre. — L'oêtau deû Begwr 
de Sunarta, 1 538 ; Bégué, 1666 (réform. de Béam, 
B.683,Pâi; 868,^9). — Ce fief était vassal do 
la vicomte de Béam. 

BiocBR (Lb), f. c** de Gastetpugon. 

BéeuBB (Lb) , fief, <^ d^Igon , mentionné en i538 (ré- 
form. de Béam, B. 833). — Ce fief relevait de la 
vicomte de Béam. 

BiouBii (Lb) , fief, c"* de Loi^ieng. — Lo vêguer de Lo- 
hisrih, i5/i6 (réform. de Béam, B. 756). — Ge fief 
était vassal de la vicomte de Béam. 

BiouBB (Lb), fief, c"* de Saint-Gladie; mentionné en 
1675 (réform. de Béam, B. 68A, P 37); vassal de 
la vicomte de Béarn. 

Bégubbib, f. c"* de SaintrCastio. — Bêgmiêf 1 53 5 (ré- 
form. de Béam , B. 706, Pi7i). 

Béouios, c**" de Saint-Palais. — Bêyoê, xii* s* (coll. 
Duch. vol. GXIV, P 39). — - Bnot, commencement 
du xiu* s* (cart. de Bayomie, P «6). — Btgnimê, 
i5i3(ch. dePanipelune). — Bsyfsys^ifisi (Mar- 
tin Bîsciy). — On dit en basque MdiM». 

BinASQCB, é^ de Saint-Palais. — B^uuqum, i5i3 
(ch. de Pampelune). — Behoioms 1691 (Martin 



Biscay). — Béhoiquê-Lapiêlêy depuis la réunion de 
Lapiste : 16 octobre 18A9. 

BiaisTOT, mont c** de Larrau. 

BiiAuiiB, h. c°* de Lantabat; anc. cT* et prieuré dép. 
de Tabb. de Lahonce; mentionné en 1997 (GaU, 
ehriiU Bayonne, instr. 5). — Sent^Per de Behaune, 
ihShiBehmm, i584 (ch. de Tabb. de Lahonce). 

BéeéiTT, h. c~ d\Arbouet-Su8aaute. 

Béa^àTiB, mont, c"* de Gamou-Gihigue. 

BinàRE, fief, c"*de Sauguis-Saint-Étienne; relevait de 
la vicomte de Seule. 

BiaiBB, m*" sur le Béhobie, c"* de Méharin. 

BéHèRBGABAT, f. C** d^Aussumcq; mailionnée en 1 59o 
(couL de Soûle). 

BÉHàaBHABTA , h. c°* de Viliefranque. 

BiHàRéTA , h. c** de Guétary. 

BéHÉROBiB (La vALLéa db), c~ de Sainl-Jean-Pied-de- 
Port; comprend les c"** d'Estérençuby, Aindlle, 
Saint-Michel et Çaro. — Behcrohief 1 9/19 (cart. de 
Bayonne, P 60). 

Le hameau de Béhèrobie est dans la c^ d^Ësté- 
rençuby. 

BiaiAÇABBé (Lb), niiss. qui arrose Sainte-Engrace et se 
jette dans TUhaïtxa. 

BéeisABO, mont, c*" de Saint-Michel. 

BiaoBiB, h. c"* d'Urragne. — Poêêotgmm de Vekobie, 
i5io (arch. deTEmpire, J. 867, n*^ 7). — Bayviê, 
i565 (voyage de Gbarles IX à Bayonne). — Béhobie 
s^appeile en basque Pmuu, 

BieoBiB (Lb) , ruiss. qui prend sa source é Armendarils , 
arrose Méharin , Amorots-Succos , Orègue , et se jette 
dans le Laharane. 

BieoBiiouT, c*"de Sainl^ean-Pied-de-Port. — Bêor- 
lêgui, i5i3 (ch. de Pampdune). — Vthorlggui, 
169 1 (Martin Biseay). — /Volre-J)atfi« dt BéhorU- 
guy, xvui* S* (visites du dioc. de Bayonne). — Ba- 
ronnie créée en 1391, vassale du roy. de Navarre. 
— - La cure de Béborlégay était à la présentation du 
ebapitre-de Rooeevaux (Espagne). 

Le ruiflseui de Béhoriégoy arroae Béhorlégoy, 
Mendive, Lécamberry, et ae jette dans le Lanrbibar 
à Ahaxe-Aldelte-BMoasBin. 

BneHAu (Lb), raias. qui prend sa source à THôpital- 
d'OrioD et it jette à Salies dans le Saleys. — L'or- 
fin dt Bêgmâu éê Stdim, i&(o (reg. de la Gour 
Majour, B. i,P45). 

Le hameau de flieigmau dépend de la c"* de Sa- 
lies. 

BBaivan, ment c** d'Améguy. 

Bblaib, h. c^'de Ltaseabétat. 

BiuBsnrB, Ik c^ de Leid^e; menlioniié en 1675 
(réform. de Béara, B. 6^9, P 3o3). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



27 



BiuisoLATXjft, mont c** de Lama. 

Bbl-Aspiçt , f. c"* de Laaseube. 

hihkjm (Li COL de), c"* des Aldudes, sar la frontière 
d^Espagne. 

BiUT , f. ^ d*Anglet — BMf 1 1 98 (earl. de Rayonne , 
faS). 

BiLAT (Li poaT Di) , col de montagnea, c^ de Larran et 
de Sainle-Engrace, aor la frontière d'Espagne. 

BiLCHU, mont, e*^ deHosta et de SainCnluat-Ibarre. 

BiLisGiaB, mont c"** de Saint-E8td>en et de Saint- 
Martin-d'Arberoue. 

BéLUTiif , ^ill. c"* de Gère; mentionné en 1970 (ch. 
d'Oasao). — Velêêlm, i385 (cens.). •— Bëiesten 
ressort, en 1 385 au baill. d'Ossau et comptait 1 1 feux. 

BiLHAUDT, mont, c"* de Larran.— BéAmMb', i653 (ch. 
d'EsquioIe,DD). 

BiLHT , mont c^ d*Alçay-Alçabëhët|-SnnbareUe. 

Bbllabb (Le) , miss. <{ui arrose Bidaehe et se perd dans 
TAphataréna. 

Bellecbigq (Le), miss, qui sert de limite aux c^ de la 
• Fonderie et de Saint-Étienne^lfr-Ba^rry et se jette 
dans la Nive de Baigorry* 

Bbllb-Esi»oiide, redoute, c** de Saint-Jean-le-Vieux. 

Bellefortaihb, h. c** de Bayonne. 

Bbllbgabdb , f. et fief, c"* de Balansun. — Bdegarde, 
1538 (réform. de Béam, B. 896). — Ce fief rele- 
vait de la vicomte de Béam. 

Bbllbvub, f. c"* de Saint-Jean-de-Lux. 

Bblletiib, h. c^ de Jurançon. 

Bblliou, f. c*^ de Sévignac (c^ d'Arudy). — Loi Bê- 
Uoot, i385 (cens.P 71). 

Bblloc , f. c"* d*Artigueloatan. 

Bbllogq, c^ de Salies. — Pukher Laeu$, 1986 (reg. 
de Bordeaux , d*ap. Marca , Hist de Béam , p. 669 ). 
— Lo loe de Bêgioe e§ hoêUdê nueve e Beghe et po- 
blat en la parropia àe Salée, 1397 (ch. de Game, 
E. A95). — Lopoêeadgede Bégfec ( bac sur le Gave 
de Pau) , i649 (contrats de Garresse, P aâo). — 
Noetre Done de Beglœ, 1679 (not. de la Bastide- 
Viiiefranche, n" 9, T 99). — Lo eaetet de BeUoc, 
i536 (réform. de Béam, B. 806, f 39). •— Be(- 
loe, i589 (aliénations do dioe. de Dax,n* 19). — 
En i385, Bellooq ressort an baill. de Rivière-Gave 
et comprenait 85 feux. — G*élait le siège d*ane no- 
tairie et une dépendance dn dioc de Dax. 

Bbllocq , f. cT* de Serres-Sainte-Marie* — Betioe, 1 385 
(cens.f*A5). 

Bbloihs (Les), h. cT* de Sainte-Snsanne. — Belomtke, 
i536; BMng, i6i4; Bsism, 1675 (réform. de 
Béam, B. 665, f* 939; 718, T 3&t; 817, Ta). 

BiLoacB (Le), miss, qui deaoead dn pîe d^AiUary, 
rose Borce et se jette dans le Gave d*Aspe. 



BiLOscAB, f. c** d*Aroue. — Beihoêcar, 1 A96 (contrais 
d'0hix,r5). 

BéLoscAB , mont, c^ de Laearry et de Larrau. 

BiLocsAix, mont c** d'Urdos. 

Belsuhcb, chAt c** d'Ayherre. — Belçumê, Bekemee, 
i38& (coU. Duch. vot GX, f" 86 et 89). — Vel- 
çunce, Bahume, 1691 (Martin Biscay). — Ge fief 
relevait du royaume de Navarre. 

Belsurce, cbât c'* de Méfaarin. 

Beluix , f. c"* de Piets-Plasence-Moustrou. — Bekiixe , 
i538(réforai. de Béarn, B. 855). — Be^Ur, 1735 
(dénombr. de Lucq, E. 3&). 

BéffiG, f. c"* de Bayonne. 

BéHATiRiA, mont, c** d'Ossès. 

BisADGES, fief, c^ de Salies. — L'oetau de Benayyee , 
i385 (cens. 1^6). — Gefiefrelevait de la vicomte de 
Béam. 

Bbrdods (Le ool de) , c^ d^Etsant et dTrdoe. 

BéiiéDiT,f. c'^de Lonbieng. — Benediit, i385 (cens, 
r 3).— Benediet, i5Ao; Benadit, i568 (réform. 
de Béam , B. 796 , f* 1 où ; 797, Ta). 

BénijAC, <^ de Glarac, mentionné an xi* s* (Marca, 
Hist. de Béam, p. 9/16). — Banayaeumy 1916 
(coU. Duch. voL GXIV, P 59). — Bmieigac, 1376 
(mont miiit P 3o). — Beneyae, i385 (cens.). — 
Bénéjac comprenait US feux en i385 et ressort au 
baill. de Pau. — La seigneurie de ce lieu relev. de 
la vicomte de Béarn et appartenait aux évéques de 
Lescar, qui portaient le titre de barons de Bénéjac. 

BiRiiACQ, f. (^ de Lagor. — Bénéyacq, 1763 (terrier 
de Lagor, E. 967). 

BinESSB, f. c"* de Bayonne, à Saint-Esprit. 

Benooes (Les) , h. c~ d^Asson ; mentionné en 1 675 ( ré- 
form. de Béam, B. 676, P 393). 

Berou, mont, c*^ d^Arette, sur la frontière d'Espagne. 

Berou, mont c*^ d^Urdos, sur la frontièro d^Espagne. 

Benou (Le) , mont c"*' de Bielle et de Bilhères. — Lo 
port de Beno, 1487 (not d^Ossau, n** 1, P Ao). 

Berou (Le) , miss, qui arrose la c°* de Lanne et se jette 
dans le Vert du Barianès. 

BertartA (Le col de) , c** de Saint-Michel , sur la firon- 
tièro espagnole. — Summue Pyrenœue (Itin. d' Anto- 
nio; voie d*Aslorga à Bordeaux). 

Bbrtatou , c*" de Montaner. — Bentaio, xii* s* ( cart de 
Moriâas, P 10). — Betètayoo, i385 (cens.).— Yen- 
tayou, i^Ut, BenUmkou, 161^; SaitU Jean de Beik- 
taifou, 1 675 (réform. de Béam , B. 6&8 ; 756 , f 1 6 ; 
8 1 7, P 1 3 ). — Beniayw , 1 737 (dénombr. de Maure, 
E.35). — Amliqfoii-âMs, depuis la rénaîon de Sé- 
rée, en i8à5. — Bentayon dép. de la eomm*'* de 
Malte de Gaubin et Moriias. — En 1 385 , Bentayou 
comptait 98 ienx et reaaoïi. «a bailL de Montaner. 



S8 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



BioLi, fief, c"* de Saint-Jean-Pied-de-Port. — Ce fief 
relev. da royaume de Navarre. 

BtoR, vill. c** d*A«te. — Bwo, 1 374 (contrats de Lunts, 
P 83). — Beo de la Bag d*Oê$au, 1/197 (cont>^^ 
deCarreflse, f* s5). — SmU Félix de Bém, i654 
(iiuin. du dioc d*01oron). — En i385, Bëon res- 
sort au baill. d^Ossao et comprenait 18 feux. — Le 
fief de Bëon relev. de la vicomte de Bëam. 

BéosT, c*" de Laruns; mentionné en i355 (cart. d'Os- 
sau,r 39). — SanetmJacobut dtBéoit, i654 (in- 
sin. du dioc« d^Oloron). — Béoêt-BMgèê, depuis la 
réunion de Bagès. — Il y avait une abbaye laïque 
vassale do la vicomte de Béam. — En 1 385 , Béost 
ressort, au baill. d^Ossan et comptait a 5 feux. 

BéRAinM>T8, h. c^* d^Itsatsou. 

BéRAitacir (Le), ruiss. qui arrose Aydius et se jette dans 
le GabarreL 

BiibXa, éc. c** de Lahourcade, mentionné en 1776 
(terrier de Lahourcade, E. 968). 

BiBDiNCHOu (Le) , ruiss. qui arrose Séméac-Blachon et 
se jette dans TArcis. 

Bbrdabitz (Le col de) , c"* des Aldudes, sur la frontière 
d^Espagne. 

BiasocLoii, f. g"* de Gan. 

Bbidootàh (Le) , miss, qui arrose Momy et Luccarré 
et se jette dans le Thens. 

Bbidot , f. c"* de Garlin ; mentionnée en 1 549 ( réform. 
de Béam, B. 739,^80). 

BÀRBOiMB (La) , miss, qui coule à Autevielle-Saint-Mar- 
tin-Bidéren et se jette dans le Saison. 

BïiEBiix , c**° de Salies. — Berenxê , 1 4 6 1 ( ch. de Béam , 
E. 1767). — - VereruMt, i548 (réform. de Béarn, 
B. 761, P 1). — Bermlx, i589 (aliénations du 
dioc. deDax). — En i385, Bérenx ressort au baill. 
de Rivière- Gave et comprenait 71 feux. — Bérenx 
était une dépendance du dioc. de Dax et le chef-lieu 
du vie de Bivière-Gave. 

BéRWi , Ile dans TAdour, c"^* d'Urt. 

Binâii (La) , miss, qui prend sa source à Asasp, arrose 
Arros(c*"' d^Oloron-Sainte-Marie-Ouest) et se jette 
dans le Gave d^Aspe. 

BiiiRurx , vilL c"* de Navarrenx ; tnc. commune réunie 
à Navarrenx; mentionné tu xi* s* (Marca, Hist de 
Béam, p. 979). — BerenneXf i885 (not de Na- 
varrenx). — Btrmtnxêf i538; B^mrenxê, i546 
(réform. de Béam , B. 754 ; 833). — SmU Jomn de 
Bennnt, 1619 (insin. du dioc d*01oron). *- En 
1 385 , Bérérenx comptait t o feux et ressort au baill. 
de Navarreax. — Il y avait une abbaye laïque vassale 
.de la vicomte de Béam. 

BéaéniiiDB, fief, c"* de Beyrie (c"^ de Saint-Palais); 
vassal do rovaume de Navarre. 



BBEGiRé, f. c"* de Montant — Lo Verger, i535 (réf. 
de Béam, B. 709, Pi 19). 

BBioBai, fief créé en i58i, c"* de Jurançon; dépen- 
dance du marquisat de Gassion. 

Bbrgbx (Le), ruiss. qui arrose la c"* de Burosse-Men- 
dousse et se jette dans le Gros-Léès. 

BBRGoui, h. c"*" d'Arthes. 

Bebooce (Le) ou Buaeocs, miss, qui prend sa source 
sur la c"* de Lasserre, sort du départ, des Basses- 
Pyrénées et se jette dans TAdour près de Biscle 
(départ. du Gers). — Lopanan de Bergoue, 1 549 ; 
le Vergont , iB'jb (réform. de Béara,B. 65o, r64; 

734, ri4). 

Bbrgouet, c"" de Bidache. — Berguiy vers 989 (cart. 
de Saint-Sever, diaprés Marca, Hist de Béarn, 
p. 994). — Bergoy^ 1986 (rôles gascons). — Ber- 
goiy XIII* siècle (coll. Duch. vol. CXIV, P 34). 

— Bergœy, 1897 (not de Navarrenx). — Le fief 
de Bergouey relev. du duché de Gramonf . 

Bebgour , mont c"* d^Acoous. 

Berbabe, f. c"* de Bardos. 

Bbrbo, fief, c"* de Garris; relevait du royaume de 

Navarre. 
Bbrho (Le) , ruiss. qui arrose Ayherre et se jette dans 

rAri>eroue. 
Beboga (Le) , miss, qui prend sa source à Anhaux et se 

jette dans le Harambé, après avoir arrosé Irouléguy. 
Bbrhoiido (Le), miss, qui arrose Moncayolle-Larrory- 

Mendibieu et se perd dans TArphilétépé. 
Bbbhouétagdibbl, fief, c"* d^Uhart-Mixe; vassal du 

royaume de Navarre. 
Berhouetta , f. c*" d' Arbonne. 
B<RiBiBiLH, f. c^d'Oràas. — Vergdnelh, i538; Berge- 

bieU, 1675 (i^form. de Béam, B. 680, T 91; 898). 
BiRiRcaou (Lb) , ruiss. qui descend des montagnes d^Et- 

saut et se jette dans le Sadun. 
Bbblahb, h. c"* deMoriàas; anc. comm"' de Malte; 

mentionné en i344 (not de Pardies, P 69). — 

Naetre Dom de Berkm, 1 368 (cart. d'Ossau , P 4 4). 

— Bêrlam, i536; VH^ud de Berkume, 1675 
(réform. de Béara, B. 65o,P 954; 709, P49). 

Bbrrasbts, é" de Moriâas. — Bemedet, vers io3o 
(cart de Tabb. de Saint-Pé, d*ap. Marca, Hist. de 
Béam, p. 1 48). — BsnMubgi, i385;BsnMM20^x, 
i4o9 (censier). ^^ Bemadetz, i538 (réform. de 
Béara, B. 848, P 3). — Au xi* siècle, Bemadets 
dépendait de SaintrCasIin ; en 1 385 , cette paroisse 
comptait 10 feux et ressort au baill. de Pau. — Le 
fief de Beraadets rdev. de b vicomte de Béam. 

Bbihata , f. c** de Lembeye. 

Bbbxatbio (Lb) , rtdis. qui prend sa source à Ossenx et 
s'y jette dans le Gave d'Oloron. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



:29 



Bmuatiix, h. c^ de Lticq-de-Béaro. — Lm marea de 

Bemêtêgi, i368 (not. de Luoq). — B9mauigti, 

i569 (eënsîer de Lacq, GG.)- — Bemadêts (Gas- 

rini). 
BiBHATiRi (Li), ruiaB. qui airoae Salies et se jette dans 

le Saleys. 
Buhatit, lande, c"** d'Orthei et de Gasiétis. — Lo 

tirrador opérât BtnmiBg 9 i536(réform. de Béam, 

B. 8o6,P3). 
BiiiiiTBAN , f. c"* de Gan. 
BBanàsB (La pobt di) , col de mont, entre la c*^ deBorce 

et rE8]>agne. 
BiBwisJ. c" d'Argelos. — Bfmet, i385(cens. Pftg). 
Bbbiiit, f. c*^ de Gastetbon; meotionnëe en i385 

(cens, r 95). 
Bbbrbt (Lb), bois, c°' de Lncq-de-Béarn. — U boà d$ 

JB«m«(Gassini). 
BiBHBT (Le) , éc, c"* d'Aydie. 
Bbbhbt (Lb), éc. c"* de Gastetpugon. 
Bbbhbt (Le) , ruiss. qui arrose la c^ d^Aste-Bëon et se 

jette dans le Gave d^Ossao. 
Bbbhbt (Lb), ruiss. qui prend sa source à Saini-Boès, 

s<^pare cette commune de celle d^Orthei et se jette 

à Bonnut dans TOursèo. 
Bbbiibts (Lbs), éc. c** de Bassillon-Vausé. 
Bbbbbts (Lbs) , éc. c" de Lucgarrier. , 
ftBBBà (Lb) , miss, qui arrose Umigne et se jette dans 

rOlelte. 
Bbbbadtb, f. c"* d'Ostabat-Asme. — Le fief de Berraute 

était vassal du royaume de Navarre. 
Bbbbactb, vill. c"* de Domeaain ; anc. commune réunie 

à Domeiain le §5 juin i86f. 
BsiBiOTB, fill. c°* de Maoléon; anc. comm'** de Malte; 

mentionné en i389 (contrats de Lonts, P 79). — 

SmtJêlumdêBtraulÊ, 1Â70 (contrats d'0hix,r9). 

— Samet Mon d$ BmrâMUê, i6i3 (ch. d*Arthei- 

Lassalle). 
Bbbbiots (Lb bois db), c^ d^Arcangues; mentionné au 

un* siècle (cart. de Bayonne, T 5o). 
Bbbbo , fief, <^' de Lobilsun-Oybercq. — Bêrko,vni*B* 

(cb. d'Artbes-Lassalle). — Ge fief était vassal de la 

vicomte de Soute. 
Bnaooiiii , cT de Mauléoo.-» B in' o gm i k , 1 666 (con- 
trats d*Ohix, r 97). — Bmrrogmikê, i5o8 (cb. du 

cfaap. de Bayonne). — Berrogttm-Lanmê, depuis la 

réunion de Laruns. 
BBBS,bnde,c*' de Baigta. — Binif, 1676 (réform. 

deBéam,B. 666,r6). 
Bbbthb (La) , ruiss. qui descend des montagnes d*Ac- 

ooDS et se jette dans le Gave d^Aspe. 
Biaos (Lb) , ruiss. qui prend sa source a Garoa, arrose 

Piets-Plasence-lïoustrofi et se jette dans TArance. 



Bbbvibllb (Lb bois m) , c'* d^Esqniule. — Lo hoêe de 
Beri-BieU, i^U; BerhieU, 1 663 (not. d'Oloron, 
n*^6, f**99 et 65). — Lamoîa de BerhMa, i569; 
le boie de fier^iette, 1675 (réform. de Béam,B. 659, 
r 36o; 731, P i3). — Le fief de Bervielle dépen- 
dait de la baronnie de Mesplès. 

BsBTi (Lb), miss, qui arrose Baigts et se jette dans le 
Gave de Pau. 

Bas (Lb), ruiss. qui coule à Arros (^ de Nay) et se 
jette dans le Lus. 

BisACOVB , b. c** de Vialer; anc. commune. — Beee- 
eorp, i385 (cens.). — Beeaanba, 1A99 (not. de 
Pau, n* 5,P 17). — Bezaeourp, 1675 (réform. de 
Béarn, B. 65i, P 997). — Beeaeourp, 1756 (dé- 
nombr. de Vialer, E. 65). — Bezacour, 1779 (ter- 
rier de Bésacour, E. 176). — En i385, B^oour 
ressort, au baill. de Lembeye et comprenait 6 feux. 

BésACBT , mont, c^ de Borce , sur la frontière d^Espagne. 

Bbscabcb (Lb) , miss, qui arrose Etsaut et se jette dans 
le Gave d*Aspe. 

Bbscat, c*'' d'Arady. — Beecad, 1 156 (ch. de Barce- 
lone, diaprés Marca, Hist. de Béarn, p. 665). — 
Abncat, 1970 (cb. d^Ossau). — Beefuat, 1618 
(carL d'Ossau, P 385). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béara. — En 1 385 , 
Bescat comptait 1 6 feux et ressort, an baill. d^Ossau. 

BisiRGBAND, c*" de Lagor. — Sent Jaeme de Beeingnm, 
1 366 ; Veeii-Gran , 1 36 9 ( not. de Pardies). — Betii- 
Gran, i385 (cens.). — Veeinfrran, i566 (réform. de 
Béara). — Dès 1 363, un bac était établi sur le Gave 
de Pau. — Bésingrand comptait 95 feux en i385 
et ressort au bailL de Lagor et Pardies. — Il y avait 
une abbaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. 

Bbssb , mont, c** de Larans. — Le ruisseau de Besse 
arrose Lamns et se jette dans le Gave d^Ossau. 

Bbssiau (Lb), ruiss. qui coule à Oràas et se perd dans 
le Gave d*01oron. 

Bbssovs, lande, c*^ d*Uiein, dans le Pont-Long; men- 
tionnée en 1756 (dénombr. d*Uxein, E. 65). 

BÉTAT, f. c^ d'Orriule; mentionnée en i385 (cens. 
P96). 

BiTBioBB, f. C** de Gélos. 

BiTMbBB, f. c^ de Loubieng. — Begbedee, 1 568 (ré- 
form. de Béara, B. 797, P 95). 

BmiasB, fief, c** de Salies; mentionné en 1666 
(réform. de Béara, B. 683, P 75), rdev. de la 
vicomte de Béara. 

BBTBéBBB, h. c** de Sainte -Suianne; anc commune 
qoi était réunie à Agoès. — PMinim Videre, 1379 
(ch. de Béara, E. 9078). — BsgMer, 1 385 (cens. 
P 6 ). — Betbéder comptait avec Agoès 90 feux en 
i385 et ressort au baill. de Larbaig. 



30 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



BmisBR, f. c"* de Serret-Sainte-Marie; mentionnée 
en i385 (cens.r 45). 

BiTçuLA (Lb col db) , entre ia c~ de Larrau.et TEspagne. 

BériBOT (La portàiiib) , c°* d^Eacot 

BiTBT, m^ sur le Béèa, c"* de Bniges. — Lo hatan 
aperat deu Betet, 1 58o (réform. de Bëarn , B. 808 , 
r 19). — Lb nom de ce moulin vient de Jean du 
Bëtet, qui le fit bâtir vers i565. 

BiTHABDB (La) , ruisB. qui prend sa source à Saint-Mar- 
tin-d'Arberoue et se jette à Méharin dans TOyba- 
rits. 

BixBABBAii , h. pèlerinage, c** de Lestelle; mentionné 
en i335 (réform. de Béam, B. 673, P a3â). — 
La chapelle de Noêtre-Dame du Cahaire de Betar- 
ram, i6/i4 (ch. de la Chambre des Comptes, 
B. 3856). 

BiTHATu-MàLDA , mout. c** de Lareeveau-Cibits-Arros. 

BéTOBBT,m**, c^ de Monein ; mentionné en 1657 (not. 
de Monein, n* 191). 

BirovzBT, fief créé on 1611, c"^ d^Andrein; il était 
vassal de la vicomte de Béam. 

BirBAC, vill. c"* de Monpéxat; anc. commune réunie à 
Monpézat le ao juin 18/19. — Betrae en lafrmUere 
(de Béam et de Bigorre), xiv* siècle (cens.). — 
En i385, Bétrac comprenait 9 feux et ressort au 
baill. de Lembeye. 

BBTTiBBTîB, f. c"* de Gélos. — Betereta, i536; Hon- 
doi, HoniaoM, ]683 (réform. de Béam, B. 679, 
r* ûao et4a6; 709, P a). — Hantae ouBeterete, 
1758 (dénombrl de Géloe, E. 99). — Le fief de 
Bettérette, créé en 1609, dépendait do marquisat 
de Gassion. 

Bbccaibb, fief, c"* de Bordes (^ de Clarac). — L*o$- 
Udde Beleayre, 1 kb*] ; Beuqwtyre , i5io (noLd'As- 
sat,n* 6, P 98). — Beueayre de Bardn, i538 
(réform. de Béaru , B. 868 , P à ). — Ce fief relev. 
de la vicomte de Béam. 

Bbccaibb, fief, c"* de Morlâas. — Beucmpre, i537 
(réform. de Béam, B. 716 ). — Ce fief était vassal 
de la vicomte de Béam. 

BBUDAT,f. c~ de Ledcnix. — La boarie aperade deu 
Bedat de Faget, 166a (not d*01oron , n* 3, P 199). 

Bbustb, c** de Clarac. — Belete, xu* s* (Marca, Hist. 
de Béam, p. 65o). — Beueta, i5io(not. d^Assat, 
n* 6,P 91). — Beoita, i566 (réform. de Béam). 
— Beoëty i568(ch.deBéam,E.).— Bsoffte,i578 
(ch. de la Chambre des Comptes, B. 9368). — Il y 
avait une abbaye laïque, vassde de la vicomte de 
Béam. — En i385, Beuste complaît 93 feux et res- 
sort, au baill. de Pau. — Le chAteau de Benste fut 
détrait vers 1688. 

Bbostb, fief, c""* d*Orriule. — Beuêtay i568 (réform. 



de Béam, B. 760, P 39). — Ce fief était vassal de 
la vicomte de Béam. 
Bbtbib, c"" de Lcscar. — Sanetu» An dr e a e de Beyrie, 
1 1 1 ( cart de Lescar, d*ap. Marca , Hist. de Béam , 
p. 375). — Beifriee, 1696 (cart d'Ossau, P91). 
— Beyriee ,1687 (r^. des Établissements de Béam). 

— Beffria, i539; Fayrw, i566; Boyrie^ 1676 
(réform. de Béam, B. 677, P 96; 793; 756). — 
En i385, Beyrie comptait 5 feux et ressort, au 
baill. de Pau.— 4<e fief de Beyrie relev. de la vicomte 
de Béam. 

Bbtbib, c" de Saint-PaUis. — Sent JuUam de Beyrie, 
1679 (not de la Bastide-Villefranche, n** 9, P 99). 

— Beyria, VeyHa, 1691 (Martin Biscay). 
Bbtbib, h. c"* de Louvigny. 

Bbtbib (Lb bcissbau db) , prend sa source à Bonnut et se 
jette à Bonnegarde (départ des Landes) dans le 
Loy-de-Béam. 

Bbtbibs (Lb bcissbau m) , prend sa source dans la c** de 
Beyries (départ des Landes) , arrose Sault-de-Na- 
vailles et se jette dans le Luy-de-Béam. 

Bbzbt (Lb) ou Bbiibt, miss, qui coule à Lons et se jette 
dans le Loou. 

Bbziat , h. c"* de Navarrenx. 

BisiRG, cT" de Clarac. — La ecrtdê Bem, i3A3 (hom- 
mages de Béam, P 56). — Beeii^ i385; BstmcA, 
1609 (cens.). — Bctiûie^, vem538; FMm,i566; 
Beein, Bezùieq, 1675 (réform. de Béam, B. 676, 
Pio;677,Pi86;778,P9).— En i385,Béiing 
ressort au baill. de Pau et comptait 6 feux; cette 
commune resta jusqn^en 1576 sous la juridiction des 
jorats de Pau. 

BiAix, maison à Pan; fief créé en i596, vassal de la 
vicomte de Béam. 

BiALi (La lahdb du), cT* de Mont (c*" de Lagor) ; men- 
tionnée en 1771 (terrier de Mont, E. 976). 

BiALi (Lb Gairo et lb Pbtit) , h. c"* de Puyôo. 

BiALi M Baich , h. c"* de Sault-de-Navailles. 

BiALÂBB (Lb) , misa, qui arroae Ledeuix et se jette à 
Verdets dans le Gave d^Oloron. 

BiAoos (Lbs), éc. c** de Samsons-Lion. 

BiABB< (Lb) , ruisa. qui prend sa source à Espécbède et 
se jette dans la Souye, après avoir arrosé lea com- 
munes d^Ouillon, SamtpJammes et Gabaston. 

BiABBiTs, c^ de Bayonne- Nord -Ouest. — Bearidz, 
1 1 86 ; Bearriz, Beariz, xii* s* ; lo port de Beiarrizy 
Beùtrridz, 1961 (cart. de Bayonne, P" 10, 16 , 39 
eih^).—Bearndz, 1981; BeeurnU, i338 {Mes 
gascons). — Bearritz', 1698 (ch. du chap. de 
Bayonne). — SeanHue Marimue de Biarriz, 1689 
(collations de Bayonne). 

En 1790, Biarrila Ait ie che^liea d*un canton. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



31 



d^ndttnl du di9trict d'Ustarito, composé des com- 
munes du cauton actuel de Bayonne-Nord-Ouest, 
moins la villa de Bayonne. 

BiBAiGT, éc c** d^Oràas. 

BiMCHi, ajTond. de Bayonne. -^ Yidaxm, i3i s ; Vi- 
dayxon, iSaQ (ch. de la Camara de Goroptos). — 
^Bidaxen, 1/189 (not.de Pau, n*" 3,P 58).— 
Bidache était une souveraineté appartenant à la fa- 
mille de Gramont. — On dit en basque Bidachune, 

En 1790, le canton de Bidache, dépendant du 
district de Saint-Palais , ne comprenait que la com- 
mune de Bidache. 

BioALA , lie dans le Gave d^Olôron, c** de Garresse. — 

— Bidalla, BidaUoê, 1778 (terrier de Bidéren, 
E. 33o). 

BiMiBAT, <f° de Saint-Étienne-de^îgorry. — Lm€i^ 
eomiânda de Yidtarrayy 1691 (Martin Biscay). — La 
commanderie de Bidarray appartenait à Tévéque de 
Bayonne. 

BfDABT, C°" de Saint- Jean-de Lui; mentionné au xu* s* 
(carL de Bayonne, P là). — Bwia Marim é» Bi- 
dari, 1755 (collations du dioc de Bayonne). 

Bi]>aiit(La cioix), pèlerinage, c"* dé Lahonce. 

BiDAssoA (La), riv. qui prend sa source dans la vallée 
de Bastan ( Espagne ) , limite la France dans les com- 
munes de Biriatou, Unrugne et Hendaye, et se jette 
dans le golfe de Gascogne entre Hendaye et Fonta- 
rabie (Espagne). — Fhmu$ de Bida$»oe, i5io (arch. 
de TEmpire, J. 867, n* 7). — Vidaiêoua, Vidasêoa, 
U Vidoêêouê, i5i 1 (coll. Dueh. vol. GV, f" 985 et 
986). — LarivierêBidasmma, 1 5 18 ^Bidoiêouê, 1619 
(arch. de TEmpire, J. 867, n** 9 et 10). — BmIo- 
zoua, i559 (ch. de Navarre, E. 495). — Larwière 
de Bidoiêoue prend ea eource ez monte Piretme» de la 
Haute Navarre et eoede le kmg d^ieeuix dane la mer 
OeéaiÊne, prie lee Ueux de Hendoffe et FotUarrefnej 
égarant et dmeant ce rùffmalme aeecq ceUujf d^Ee- 
paigne, i58i (arch. de TEmpire, J. 867, n" 19). 

Biomain , f. c"* de Masparraute. — Videgaéneek, 1 5 1 3 
(ch« de Pampehrae). 

BioMAnA, f. c°* d'Ossès. — Videgam, 1675 (réform. 
de la vattée d'Ossès, B. 687 , P 93). 

Bnian, vîU. c** d^Âutevielle; andemie commune 
réunie à Aalevielle le 18 avril 1869. — Lo potU de 
J8Mifrifi»(snr le Gave d'Oloron), i3&fl (ch. du chap. 
de Bayonne). — Videren, i3d5 (cens.). — Samt- 
Ja€fum deBiderem, 167a (insin. du dioc d^01ort>n). 

— En 1 385^ Bidéreo ressort au baiil. de Sauvetèrre 
et comprenait 8 feux* 

BiBR, h. c** de Garos. 

BiMs, c*" d'Oloron-Sainte-Marie-Est — i46idss, xi* s* 
(for d^Oloron). — Vmdmpree (MoroN, vtn i5&o; 



Vidoe, ibk6 (réform. de Béam, B. 75&; 799, 
P 36; 894). 

BiDOuss (La), riv. qm prend sa source dans la forêt des 
Ari)ailles et se jette à Guiche dans TAdour, iqirès 
avoir arrosé Saint-Just-Ibarre, Musculdy, Bunos, 
Larcevean, Ostabat-Asme, Juxue, Ariiansus, Lliart- 
Mixe , Larribar - Sorfaapuru , Béhasque - Lapiste , 
Saint-Palais, Aïcirits, Gabat, Gamou-Mixe-Suhast, 
Oharre, Labets-Biscay, Yillenave (c*" de Bidache), 
Bergouey, Game, Bidache, Bardos et Sames. — La 
Bedoee, la Bidoee, vers i36o; la Bidoze, 1379 (ch. 
de Game,E. Â95). 

Bii, f. c" d'Arros (c'" de Nay). — Bier, i385 (cens. 
P54). 

BiiLLB, C**" de Lamns. — VUa, ii5& (ch. de Bar- 
celone, diaprés Marca, Hist de Béam, p. 465). — 
Villa, Se^^Vwiaa de BieUe, i355 (cart. d'Ossau, 
P* 38 et 39). — Biela, i6i4 (réform. de Béàm, 
B. 8] 7 ). — Bielle est bAti sur Feraj^cement d^une 
villa antique dont les ruines ont été découvertes en 
1849. — G*était le chef4ieu delà vallée d^Ossau; 
en i385, on y comptait 84 feux. — D y avait à 
Bielle un couvent de Bénédictins. 

En 1790, Bielle fut le chef-lieu d'un canton, 
dépendant du district d^Oloron, composé des com- 
munes du canton actuel de Laruns, plus la com- 
mune de Louvie-Juzon. 

BiBLLB (La), éc. c"' de Baleix. 

BiBLLB (La), éc. c"* de Castetner. 

BiBLLB (La), h. c"' de Gastetbonk 

B11U.B (La), lande, c'"* d'Escurès. 

BiBDBBT, ancienne paroisse annexe de la c"* de Mou- 
guerre. — Birieute, 1763; Diemrette, 1771 (colla- 
tions du dioc. de Bayonne). 

BiGUBiiB (Lb), ruiss. qui arrose Issor et se jette dans le 
LourdioSb 

BiRouBT (Lb), ruiss. qui coule à Arelte et se jette dans 
le Yert^'Aretle. — Lo areg de Bykoetft, 1 538 (ré- 
form. de Béam, B. 895). 

BiHOHciocT (Lb), ruiss. qui prend sa source à la Fon- 
derie et se jette dans la Nive de Bai^rry à Saint- 
Etienne-de-Baïgorry. 

BiLAF (Lb), chAt c"* de Lescar, — Lo Bilaa de la 
Boariot i5«^5:;''lo BiUaa de Leeear, i54o (réform. 
de Béam, B. 704, P i63; 796, P 93i). — Lo 
Caeterar [dem Bika]^ i643 (cens, de Lescar, 
P 539). — Le Bikn était une dépendance de la 
seigneurie du Lanr. 

BiLAPu, f. c** de Barcus; mentionnée en i59o (cou- 
tume de Soûle). 

BiLOABBAiTS, h. C** d'Ayhorre. — BUdarh, i5i3 (ch. 
de Pampeione). 



32 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



BiLGOssE (Ls COL db), c°*' de Lécumberry et d'Esté- 

rcnçuby. 
RiLBÀBEs, r. c"* de Lagor. — BUkêra, 1679 (rëform. 

de Béaro, B. 796). 
BiLHiiBs, c"" de Laruns. — BUtikê, ii5& (ch. de 

Barcelone , d'après Marca , HûL de Bëam, p. &65 ). 

— Bilkre, 1986 (ch. d'Ossaa, E. 967).— VilUreê 
d*(k$au, i538; BUheraê, iSgS (réform. deBéam, 
B. 777, P A6; 8A0). — Saint-Joan de Bilhireê, 
i6i8 (insin. du dioc. d'Oloron). — 11 y avait une 
abbaye laïque vassale de la vicomte de Béam. — 
En i385, Bilhères ressort, au baill. d'Ossau et 
comprenait 56 feux. 

BiLBOBBT, mont, c"' de Léès-Athas. 
BiLBURRT, bois, c"" de Saint-Michd et d'Ëstérençuby. 
BiLLABBB , mont, c" de Lescun. 
BiLLàsB, c^ de Lescar; mentionné au xii* s* (Marca, 
Hist. de Béam, p. 469). — VUken, i385 (cens.). 

— BQhere, làb-j (cart. d'Ossau, P 169 )• — 
Vilhera, i539 (réiform. de Béarn, B. 793). — En 
1 385 , Billère ressort au baill. de Pau et compre- 
nait 1 1 feux. 

BiLLiTOBTE, m^ sur la Nivelle, c"* de SaintnJean-de- 

Lui. 
BiLOci (Le), ruiss. qui prend sa source à Arbouet-Sus- 

saute, arrose Osserain-Rivareyte et se jette dans le 

Saison. 
BiMBALBTTB (Lb pobt de), col de mout. entre la c^ de 

Sainte-Engrace et FEspagne. 
BiMEiii, fief, c"* de Domesain-Berraute. ^—Bimimk, 

i590 (coutume de Soûle). — Le titulaire de ce 

fief était un des dix potêêtaU de Soûle et relevait de 

la vicomte de Soûle. 
BiMàaBs (Lb) , ruiss. qui prend sa source dans le bois 

de Josbaig , sur la c*** d*Aren , et se jette dans le 

Lausset à Préchacq-Navarrenx. 
Bimibb(Lb), b. c"* de Ponson-Debat-Pouts; mentionné 

en 1675 (réform. de Béam, B. 6&8, t 347). 
BiHiBT, éc. c*^ de Maslacq. 
BiRBT, mont, c^ d'Escot et d'Oloron-Sainle-Marie. — 

Vinhêt, i538; B}fnet, i5à4; Vimi, 1589 (réform. 

deBéam, B. 7^6; 808, P 99; 868). 
BiODS, mont, c"* de Laruns. — Biuf, i355 (cart 

d'Ossau, r 38). 
Bious-AmouBs, mont c** de Laruns. 
B1B6OU (Le), ruiss. qui descend des montagnes d*Arette 

et se perd dans le Vert d'Arette. 
BiBUTOD, c** de Saint-Jean-de-Lui. — Bêriâto, i55t 

(ch. de Navarre, E. 4 96). 
BiBOH, c** de Lagor. — Btro, 1194 (eart de Sau- 

velade, d'après Marca, Hist de Béam, p. 5o&). — 

ViUa de Biroo, i935 (réform. de Béam, B. 86à). 



— Viroo, i385 (cens.). — Bwrw, lUb^j (not de 
Gastetner, P 68). — Firofi, i546 (réformation de 
Béam ). — En 1 385 , Biron ressort au baill. de Lar- 
baig et comptait 91 feux. 

BiBQBT (Lb), ruiss. qui coule à Urcuit et se jette dans 

TArdanavie. 
BisABcé, mont c** de Larrau. 
BiscABGB, mont c*^ de Bedous et de Sarrance. 
BiSGAU, mont c"* de Laruns; mentionnée en i538 

(réform. de Béam, B. Shh). 
BisGAT, f. c** de Barcus. — BUcaifa, 1/179 (<!ontrals 

d'0hix,P7i). 
BisGAT, fill. c"^ de Labels; ancienne commune réunie 

àLabetsle 19 mai i84i. 
BiscATLucB, mont c~* d'Espelette et d'Itsatsou. 
BiscoBTTAH (La), lande, cT* de Salies, près de Péruseigt 

— La beguermu de la Fifcoeytaa, i535 (réform. de 
Béam, B. 706, P* 9i3 et 971). 

BiSQOBis, h. c^ de Gharre. — Biequmf, i386 (not. de 
Navarrenx). — Fùçtisy, i588 (ch. de Nabas). — 
Bùqmyê, 1676; Ytequeù, i683 (réform. de Béam, 
B. 654, P 344; 681, P 586). — Bûcay (carte de 
Cassinî). 

BissouBBiTTB (Li COL db), C** d'Arcttc. 

BiTAiLLBT, knde, c*** d'Ogeu et de Lasseube. — Lo 
Bitalhel, i435 (not d'Oloron, n' 3, P iti). 

BiTAUBi, chAt c°*de Rébénac 

BiDSSAiLLBT, moût c"* do Laruns. — Buêoiei qui et 
un port en (heau, xiii* s* (fors de Béaro). — 
Biuiêalkeyt, i^bg (ch. d'Ossau, DD. 3). — 
Biusalheyi, i44o (cart. d'Ossau, P 95i). — L*un 
des trois grands chemins vioomtaux du Béam abou- 
tissait à Biussa^let, venant de Saint-Pé (départ des 
Hautes-Pyrénées). 

BixABOs, c* de Pau-Est — Biêonoe, xui* siècle (fors 
de Béam). — Bieanoee, 1970 (cart du chAteau de 
Pau).— Vùtmoê, i385 (cais. P 56). — Sent- 
Gran de Bieanoe, 1491 (not de Pau, n* 3, P 88). 

— FtsMmof, 1539 (not. d'Assat, n"" 8, P 5). — 
Bùmœ, i546; Fûsnof, i683 (réform. de Béam, 
B. 679, P 968; 754). — En i385, Bixanos res- 
sort au baill. de Pau et comprenait i3 feux. — Le 
fief de Bisanoe était vassal de la vicomte de Béam. 

Blacuor , vill. c^ de Séméac ; ancienne commune 
réunie à Séméac. — BUtjfteù, xii* s* (Marca, Hist 
de Béam, p. 448). — Blexao, i343 (hommages 
de Béam). — Blaexoo, i385 (cens.). — Blaxoo, 
1896 (not de Navarrenx). — - Blmxoo, i538; 
Biaaffm, i546 (réform. de Béam, B. 833). — 11 y 
avait une abbaye laïque, vassale de la vicomte de 
Béam. — En i386, Blachon ressortissait au baill. 
de Lembeye et comprenait 5 feux. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



33 



Bu», fief, c*^ de Pau ; mentionné en 1766 (dénomb. 
de Pau, E. A o), vassal de la vicomte de Béarn. 

Blarcq, f. {T de Mont (c**de La(|;or). 

Blakpignoh , éc. c"* d* AngieL 

BoiLA (Le), h. c^ d'Ixeste. — Loti Bola, 1676 (ré- 
form. de Béarn, B. 655, T 196). 

BoiLA (Le), niiss. qui prend sa source à Escout, arrose 
Précillon et Oioron et se jette dans le Gave d^Olo- 
ron. 

BoAST, vill. c°* de Gosiédâa ; ancienne commune réunie 
en 18&3 à Goslédàa. — Boooit, i385 (cens, f 61). 
— Boaoêt, i5/i8 (réform. de Béarn, B. 758, 
P 18). — En 1 385, Boast ressort, au baill. de 
Lembeye et comptait 1 feux. — Le fief de Boast 
. relevait de la vicomte de Béarn. 

BoBiL, c**" de Clarac. — Bolh, 1376 (montre mili- 
taire, PS i).—Boe2^, i385 (cens.). --Boeil était 
le siège d^un archiprétré du dioc. de Lescar. — En 
i385, Boeil comprenait 99 feux et ressort, au baill. 
de Pau. 

Bois (Le), h. c"* de Mérilein. 

Bois (Le), h. c** de Salies. 

Bois Dabar et Bois Dabi<, boiê, c*^ de Saint-Laurent- 
Bretagne. 

Bois de Bdgnbih (Le boisseau du), arrose b c^ de 
Bugnein et se jette dans le Balesté. 

Bois de la Comtesse (Le), éc c"* de Piets-Plasence- 
Moustrou. — Le Bois de la CompUêse, 1778 (terrier 
de Moustrou, E. 978). 

Bois DE LXvÉQUE (Lb cHEMtii Du), daus la c" de 
Momas. * 

Bois DU CbIteau (Le), bois, c~ d^Arcangues. 

Boi^-FEBiii (Lb), éc. c** de Burw. 

Bois-Vieux (Le), bois, c^ de Domeiain-Berraute. 

BoBLOc, c*" de Hasparren; ancienne oommanderie. — 
Eeeleêia dt B<mo Loeo, 1186 (cart de Bayonne, 
P39). — LootpiuUdt Bcn-Loe, 1379; le Bonlmi, 
1&98; Noêtn Donedê Bordoc, i5i8 (cb. ducbap. 
de Bayonne). — On dit en basque Lekhumê» 

BoRLOC, f. c"* d*Araujuxon. — Boo-Loc, i385 (cens. 

«••9)- 
BoBBBCASB, fief créé en 1609, c^ de Sainte-Suxanne ; 

vassd de b vicomte de B^m. 
BoHRiGiAiiiiEs, fief, c** de Salies. — Bofuietûmnet, 

1761 (dénombr. d^Andrein, E. 17). — Ce fief 

relevait de b vicomte de Béarn. 
BomiBroHT, f. c** de Loubieng. — BomKont, i385 

(eens. f 3). — Bmmekam (carte de Gaasini). 
BomiBroRT, fief, c"* d*Abitaiii. — Boitekmi, i385 

(eens. T ik), — Batu^ont, i538 (réform. de 

Béarn, B. 855). — Ce fief rdevait du marquisat 

de Gassion. 

Basses-Pyrénées. 



BoRRESBCBE, f. c"* do Lasseubo. — Boneseube, i385 
(cens, r 93). 

BoRHUT, c*^d*Ortbez. — Bonut, ih^S; Bonuyi, i589 
(cart. d'Orthei, P'ioa et 111). — Bonnut faisait 
partie de la Cbalosse et de b sobdélégation de Saint- 
Sever. — Il y avait à Bonnut deux paroisses : Sainte- 
Marie et Saint-Martin. 

BoBCB, é^ d'Accous. — Bona, 1186 (cb. de Barce- 
lone). — Bona, XII* s* (carL de Sauvelade, d'après 
Marca, Hist. de Béarn, p. &3& et A93). — Bôrtêf 
i95o (for d'Aspe). — Sancttu Michael de Boree, 
1676 (insin. du dioc. d'Oloron). — En i385, 
Borce ressort, au baill. d'Aspe et comprenait 66 feux. 
— C^était le cbef-lieu du vie d*en haut de la vallée 
d'Aspe. 

B0BDA6AIR, h. c"* de Ciboure. 

BoBDB (La), f. c** de Lembeye. 

BoBDB (Lbhouur de la), c"*de Geus (c"*d'Anacq), 
sur le ruisseau d'Aignelongne. 

BoBDE DE LA RivièBE (La), f. c"* de Biron. 

Bobderave, f. c** de Monein. -» Bordanaba, vers 1 56 o 
(réform. de Béarn, B. 789, P tk^), 

Bobderave (Le), ruiss. qui prend sa source à Riberrouy 
et se jette à Garlin dans b Palu. 

BoEDÉBEs, c**de Gbrac; mentionné au xi* s* (Marca, 
Hist de Béarn, p. 9&6). — Bordera», i538 (ré- 
form. de Béarn, B. 868, P 5). — Il y avait une 
abbaye laïque, vassab de b vicomte de Béarn. — 
En i385, Bordères ressort, au baill. de Pau et 
comprenait 1 8 feux. 

BoEDÉBES, landes, c*** de Lucq-de-Béam , Verdets et 
Ledeuix. — Bordella», i* s* (cart de Tabb. de Lucq , 
d'après Marca, Hist de Béarn, p. 969). 

BoBDBs, c*" de Garac; mentionné en 1101 (cart de 
Lescar, d'après Marca, Hist de Béarn, p. 375). — 
Sem^Germee de Bcrdee, i5ii (not d'Assat, n* à, 
f kà), — En i385, Bordes comptait 3o feux. — 
Cette paroisse resta jusqu'en 1576 sons la juridic- 
tion des jnrats de Pau. 

BoBDEs, c*" de Lembeye. — Bordât, xi* s* (cart. de 
Lescar, d'après Marca, EUst de Béarn, p. 933). — 
Bordée en Vie-BOh, 1673 (réform. de Béarn, B. 
65 1, P 68). — Bordes comprenait 19 feux en 
1 385 et ressort, au baill. de Lembeye. — Le fief de 
Bordes relevait de b vicomte de B^un. 

Bordes, f. c^ de Lucq-de-Béam; mentionnée en 1 385 
(cens, r 3i). 

Bordes, fief, c^ de Guinartbe-Parentîes; vassal de b 
vicomte de Béarn. 

Bordes (Lbs) ou Yibllbloroub, b. c"* d'Artigueloutao ; 
mentionné en 1675 (réform. de Béarn, B. 677, 
rt58). 



3& 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



BoBDEs (Lis), h. c"' de Bidache. 

BoiiDis (Les), h. c°* de Castetnaa-Camblong. — Loi 

Bordei de Castegnau, i385 (nol. de Nafarrenx). 
BoBDBs (Les), h. c"* d'Escos. 
BoBDis (Lbs), h. c** de Lucq-de-Béam. — La tnar^ 

de Loi Bordety i56s (cens, de Lucq). 
BoBDEs (Lis), h. c** d*Oràas. 
BoBDES (Les), h. et fief, c"* de Salies; mentionné en 

1 385 (cens, f 6); vassal de la vicomte de Béarn. 
BoBDBs DE Gastilloh (Lbs), fief, c** de Castillon (c** de 

Lembeye). — Le$ Grangei de CaettUon, 1763 (reg. 

des États de Béarn ). — Ce fief relevait de la vicomte 

de Béarn. 
BoBDEs d'Espobt (Lbs), vill. c"* de Soumouioa. — Lot 

Bordée, i385 (censier T 5i). — Las Bordée de 

Somoloo, 1/189 i^^^' ^® P*^< ^*^^ ^ ^^)* — ^® 
village tire son nom de sa proximité de la c** d^Es- 
poey. 

BoBDEs-RouGEs (Lrs), h. c** de Bastanès. 

BoRDEu , f. et m^, c^ dlzeste. 

BoBiA (La cboix), pèlerinage, c"* d^Ârmeodarits. 

BoBiBS (Le CBEMiff des), conduit des landes du Pont- 
Long à la c"* de Lescar. — Lo eami de Lae Boriae, 
i6/i3 (cens, de Lescar, P 85). 

BoBSAT, mont, c"* des Eanx-Bonnes, à Assouste; men- 
tionnée en i538 (réform. de Béem, B. 839, P 5). 

BoBTHiBT, f. c"* de Mendionde. -— Domue de Borteûry, 
176& (coUat. du dioc. de Bayonne). — Il y avait 
dans réglise de Grédette une prébende de ce nom. 

BoRTiBi, f. c"* de Licq-Atherey; mentionnée en t590 
(coutume de Soide). 

Bosc, h. c*^ de Came. 

Bosc, h. c°' d^Osserain-Rivareyte, — Lo Bœe bedat 
deuSaranh, ibkj (ch. de Béarn, E. A70). 

Boso-NioBB (Le), bois, c"* de Laruns. 

BosGo-DB-LA-ViLLB (Lb), éc c** de Ba«illoii-VauEé. 

BosDAPOcs , h. c"* de Sarrance. 

fiosDABBos, (^ de Pau-Ouest. — Lo Bœe d'Arroe, 
i385 (cens.). — LoBoêcq d'Ame, i538 (réform. 
de Béarn, B. 896). — Le Boiedarroe, 1767 (reg. 
des États de Béarn). — Boedarros dépendait de la 
baronnie d^Arros. — En i385, Bosdarros ressort, 
au baill. de Pau et comptait 71 feux. 

BosTHBBDT, mout c^* de Lacarry et de Larrau. 

BoTCflé (Lb), ruiss. qui arrose Sainle-Engrace et se 
perd sur cette commune dans le ruisseau d'Ubaitxa. 

BoTJCAu (Le), c"" de Bayonne-Nord-Ouest — Village 
qui d^nd. de la c^ de Tamos (départ des Landes) , 
érigé en commune le 1 •'juin 1857. — Jf^illa , Pimeta , 
commencement du xiu* siède (Pardessus, coll. des 
lois maritimes, IV, p. 983). — Le Punte, i955 
(arch. de Bayonne, A A. 1 , p. 89). — Le Boucau 



tire son nom de Temboucbure de TAdour ouverte 
en 1578. 

Le lac du Boucau est situé dans la commune d' An- 
gle». 

BouGAo (Le), f. c^* de THôpital-d'Orion. — LoBœau, 
1547 (réform. de Béarn, B. 7^8). 

BoDGBBTTB, bois, c"* d^Arotto. 

BoucBOus, mont, c^ de Laruns, près de Brousset — 
Boxooe, xhko (cart d^Ossau, P 956). 

BoucouB , TÎiL c"* de Poursiugues ; anc commune réunie 
àPour8iuguesleiâittini8&i. — F(»ca(ef(T)( Com- 
mentaires de César ). 

BouDioDB (La), h. c"* de Ponson-Debat-Pouts ; men- 
tionné en 1675 (réform. de Béarn, B. 668, P 3ûo). 

BouDouB, montagne, c*^* de Borce, de Cette-Eygun et 
d^Accous. 

BoQBiLH, c*" de Garlin. — BoeA, 1681 (réform. de 
Béarn, B. 65i,P 108). — BomiJIhrBowijIliù'Laeque , 
depuis la réunion de Boueilho et de Laaque en 1 84 3. 

— Boueilh dépend, du Tursan et de la subdëiéga- 
tion de SaintrSever. 

BocBiLHO, vill. c** de Boueilb; anc. commune réunie à 
Boueilh en i843. — Botiho, i538; BœiHho, 1678 
(réform. de Béarn, B. 659, P i53; 8/io). 

BociLA (Le), ruiss. qui sépare les c"*' de Lèas et de 
Narp et se jette dans le Gave d^Obron. 

BoQBBZT, montagne, c"* de Laruns. — Le ruisseau de 
Boueny sort de cette montagne et se jette dans le 
Gave d'Ossau près des Eaux-Chaudes. 

BoDBT (Le) , ruiss. qui prend sa source à Maure, sépare 
les c*^ de Viellenave (départ, des Hautes-Pyrénées) 
et de Pontiaeq-Vieilepinte et se jette dans le Louet. 

— Lo Bœî, 1^99 (cens, de Bigorre, P 967). 
Bougon , h. €** dWydie ; anc commune. — Boezo , 1 3 85 

(cens.). — Boejfeoe, 1687 (reg. des Établissements 
de Béarn). — Boeio,i546;BoticEatt,i683(réfonn. 
de Béarn, B. 653, P 117; 754). — Bouéion était 
sous b juridiction des jurats de Lembeye. 
BoucABBBB, cT de Lescar. —>Bdrc-Gar60r, i385;Borc- 
Garbe, xiv* É* (cens.). — MotUgerinel (Froissart). 

— Dorgatéer, i4o9 (cens.). — Mongarber, i538 
(réform. de Bétm, B. 84o). — Bourgarber, i6%b 
(cb. de Béarn, E.). — En i385, fiougarber com- 
prenait 59 feux et ressort, au bailliage de Pau. 

BoceVA , m^, c"* de Moneîn; mentionné en 1 668 ( not. 

de Monein, n* 90f , P 1 1 9). 
BouHABBR, f. c^ de Gardesse. — Bohe-BetU, i385 

(cens. P 36). — Bi^/IAmU, iA38 (not. d*01oron, 

ii»3,P55). 
BouHABBR , f. et fief, c"* de Gabaston ; mentionné en 

i683 (réform. de Béarn, B. 654, P 819), vassal 

de la vicomte de Béarn. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



35 



Boi:babe5 , f. c"* de Gan. — Lo panan tiperat Bohaben, 
fersiS/io (réform. deBéarn, B. 786, P 196). 

B0CBABB5 , f. c" deLoubieng. — Bohiî)ent, i385 (cens. 
f*3). — Bohabent, tbùS; Bohaben, 161 à {réform, 
deBéarn, B. 797, f* h; 817, T 1). — BaukebetU, 
(carte de Cassini). 

BouiuiiT, f. e** de Laneubétat. 

BooiLLAQoiiiou, f. c** de Laiongue. 

Bouillon, c*" d^Ariacq. — Bolhoo, i385; BMon, 
xif * s* ( cens. ). — Bouillon ressort ta bailL de Garoa 
en i38B et comptait 3o feux. — Ane baronnie 
vassale de la vicomte de Béam. 

BovLizB (La), niifls. qui prend sa source à Mascaras- 
Haron et se jette dans le Léès en arrosant Gastet- 
pugon. 

BouMAToUj éc. c" d'Asasp. 

BoDMODRT, c" d'Arthez. — Bobnort, Bomort, xii* s* 
(Marca, Hist. de Bëam, p. hko et àSA). — Bosu- 
mort, xiu* s* (fors de Béam). — Boomort, i5o5 
(not. de Garos). — Boufnort, 1673 (ch. de Gassa- 
ber, E). — En i385, Bonmourt ressort au baiU. 
de Pau et comprenait a 6 feux. 

BocKBHON, f. c** d'Angous. — Bùmkont, i385 (eens. 
f 3o). 

BoDPATÀRB (La), f. c'*de Lalonquette. 

BocpàoBs (Les) , ëc c*^ d^Os-Manillon ; mentionné en 
1 7 1 â ( terrier d'Os, E. 980 ). 

BoupiLH , vigne, c"* de Jurançon ; fief, créé en i5aA , 

qui relevait de la vicomte de Béarn. 
' BouQDEBOBT (Lb), ruiss. qui prend sa source è Aurions- 
Idernes et se perd à Mont (c** de Garlin) dans 
FArcis, après avoir arrosé Gadillon. — L« MAet, 
1675 (réform. de Béam, B. 653, f 396). — L§ 
lÀbet, 1765 (dénombr. de Gadillon* E. t &)• 

BocQVBTS (Les), pèlerinage, c** d'Drrogne. 

BoDBBA, lande, c^* de Gerderest 

BocBDALAT (Lb), h. c"* d'Arthei-d*Assod. 

BovBOALAT (Lb), h. c^ de Louvie-Juxon. 

BocBDiBES, f. c** de Gaubios-Loos. — BordWist-DfMia, 
i3d5(céns. P/18). 

BoDBDBTTB (La), f. c** d'Escurès. 

BouBDBTTBs, e"" do Nay. — Bordetêi, i385 (cens.). — 
BordêUu, Bvrdêtteê, i538 (réform. de Béam, B. 
790, f 9; 896). — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béara. — En i385, 
Bourdettes comprenait i3 feux et ressort, au bailL 
de Pau. 

BoiJBDiBC (Lb), raiss. qui sort du bois de Bénéjac, 
arrose Bordères et Lagos et se jette à Beuste dans 
le Lagoio. 

BocBDic, f. c^ de Jurançon. — Lo Beràm, vers i56o 
(réform. de Béara, B. 786, f 63). 



BoQBDio (Lb), fief créé en i3o7, c** de Garlin. — Lu 
Bardiu, i5&9 (réform. de Béam, B. 739 , f 85).— 
Ge fief était vassal de la vicomte de Béam. 

Boubdiii(Lb), fief, c'* d*Orin.-- Lo Bordm d^Orii, 
1 385 (cens, f 9& ). — Ge fief relevait de la vicomte 
de Béam. 

BouBoiu (Le), ruiss. qui coule à Sarrance et se jette 
dans le Gave d'Aspe. 

BoDBBH (Le) , ruiss. qui descend des montagnes de La- 
rans et se jette à Aydius dans le Gabarret. 

BouBBTTB (La), ruiss. qui arrose la c*^ d^Aramits et se 
jette dans le Vert. 

BoDBG (Le), h. c** de Baigts. 

BoDBG (Lb) , h. c** de Barcus. 

B0GB6 (Lb) , h. c"' de Malaussanne. 

B0UB6 (Le), h. c"* de Puyèo. 

Bodbo (Le) , h. c** de Ramons. 

BoDBo DE Gaubios (Le), fiof, c"* d'idrou. — Lo' Bore de 
CaubioM a Ydroo, i538 (réform. de Béara, B. 848, 
r* h), — Ge fief était vasial de la vicomte de Béarn. 

BooBo-NBur (Le), quartier de Monein. — Bore-Nau, 
i385 (cens. T 37). — Bomau, i43i (cens, de 
Monein, P46, GG. 1). —En i385, le Bourg-Neuf 
comprenait 58 feux. 

BooBG-Nxup (Le) ou Bodbo-Nau, quartier de Morlàas. 
— SmMtu» Andreoê de Novo Burgo, 1118; Bur- 
gui Norme, xu* s* (cart de Morlàas, P* 4 et 5). — 
Bore-Nau, i385 (cens, f 65). — A cette époque, 
le Bourg-Neuf comptait i63 feux. 

BouBouEBOUBO (Lb), miss. qui prend sa source à Sainte 
Pé-de-Léren et se jette dans le Gave d*Oioron , après 
avoir arrosé Léren. 

BouBGDET (Lb), h. c"' de Gastagnède. 

Boubgdbt(Lb), h. c** de Sus. 

BoDBiBs (Les), éc c" de Buros. 

BouBHOs,c*^ de Thèse. — Bomos, i385 (cens.). — 
SentJulhia de Bomœ, ià8i (not de Larreole, n* 1, 
P 5). *— Bournos comprenait 3 feux en i385 et 
ressort au baill. de Pau. — G*était une annexe 
de la paroisse d*Aubin et une dépendance de la 
baronnie de Doumy. 

BouBousBiBiABT, H. c*^ de Bidart 

Bodboutgboubbt, f. c°* de Bayonne. 

BouBioBME, m^, c*' de Sauveterre, sur le Gave d'Olo- 
ron;mentîonné en 1675 (réform. de Béara, B. 680, 
1*33). 

BouBBOMHE (La) , fief, c"* de Salies. -^ L'oetau de la 
Borrome, t385 (cens. P 6). — Borroma, 1391 
(not de Navarrenx). — La Bourroume, 1 798 (dé- 
nombr. de Salies, E. &3). — Ge fief relevait de la 
vicomte de Béara. 

BoDBBOCBCHALuiu, h. c^ d'Espdotte. 



ir 



5. 



36 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRENEES. 




BousBDGOT (Lb), h. anc annexe de Balansun réunie à 
la commune d'Argagnon-Marcerin depuis le 8 avril 
i85i. — Bouruguêt, 1676; le Baurgttêtdt BàUm- 
tun, 1687 (rëform. de Béarn, B. 67a, P' S07 et 
a 1 ). — Lb Bourruguêt, 1 768 (dénombr.deVauxë, 
E. A5). — Le Bourrugot était une propriété de 
rOrdre de Malte. 

Boii8GAG!iE (Lb), ruisa. qui coule à Etsaut et se jette 
dans le Gave d^Asps. 

B0U8I6DE8 (Les) , éc c"* de Bassillon-Vauié. 

BousQCBTtf. c°*de Pau, dans les landes du Pont-Long; 
mentionnée en i56o (réform. de Béarn, B. 678, 
r 36o). — Ce domaine fut anobli en 1 689 ; le fief 
relevait de la vicomte de Béarn. 

BocsQUBTS (Les), éc. c"* de Luccarré. 

BocssoDif (Lb) , ruiss. qui arrose la (f* de Borce et se 
perd dans le Gave d'A^e. 

BouT-DB-PoiiT (Lb), h. c"* de Navarrenx. 

Bouteilles, éc. c"* de MontfoK. 

Bout, mont, c"* des Eaux-Bonnes, à Aas. 

BouzouM, f. c"* d*Arros (c*" de Nay). — La Monyog9 
deBoêom, i536 (réform. de Béarn, B. 807,^66). 

Bbagabis de Louvib (Les) , c"* des Eaux-Bonnes. — Ce 
nom s^appliquait à neuf maisons du village d'Aas, 
serves du seigneur de Louvie-Soubiron, i538 
(réform. de Béarn, B. 85o). 

Bbambpa, f. c"* de Pontacq. — Crampat, vers i5Ao 
(réform. de Béarn, B. 800, P 1). 

Bbara , f. c** de Salies. — Lo Bnmaa , 1 535 ( réform. 
de Béarn, B. 705, P b37). 

Bbaba, fief, c** de Vielleségure; mentionné en i538 
(réform. de Béarn, B. 833), vassal de la vicomte 
de Béarn. 

Bbàsquet, f. c^ de Narp. — Broic, i38& (not. de 
Navarrenx). 

Bbassalat , fief, c"* de Biron. -^ BaretUey, 1 9*7 (reg. 
de Bordeaux , d^ap. Marca , Hist. de Béarn , p. 57 9 ). 
—Bracalay, xiii* iT (coll. Duch. vol. GXIV, P 36). 
— Broêeîay, i3/i3 (not. de Pardies). — Ce fief 
était vassal de la vicomte de Béarn. 

Bbaû, f. c^deBaigts. — Lo Bran, vers i56o (réform. 
de Béarn, B.8o9,P 18). 

Bbàqub , marais, c** de Lescar, dans les landes du Pont- 
Long. — Lo goar d$ Breea, iâ63 (cart d^Oasau, 
Pitg). 

Bbàqdb (Lb pic de la), c"** de Léès-Athas et de Lescnn. 

Braque de Goos, montagne, c"** des Eaux-Bonnes et 
de Laruns. 

Bbetaorb, vill. c**de Saint-Laurent; anc 00mm. réu- 
nie, le 1 6 octobre 18&9 , à Saint-LaurenL — Br»- 
(afi^> i 385 (cens. ).—^CaiJ^, 1700 (dénombr. 
E. 93). — En i385, Bretagne comprenait 6 feux | 



et ressort au baill. de Pau. — Ge village formait 
autrefois une seule paroisse avec Gabaston et Saint- 
Laurent 

Un ruisseau dit PArtiu de Bretagne coule à Saint- 
Laurent-Bretagne et se jette à Escoubès dans le 
Gabas. 

Bbirdos, h. c"* d*Angiet — VtUa que dieitur Bermdo» , 
XII* s* (cart de Bayonne, P 8). — Beryiiio«, i33i; 
Berynde», i33Â (rftles gascons). 

Bbiscous, c** de la Bastide- Glairence. — Brmeoêy 
i338; Briêcot, i3à8 (rôles gascons). — Hùiberry, 
1793. (Ge dernier nom signifie, en basque, Vilte- 
nêwe.) — On dit en basque Be$koitee, 

Bboc, Ue dans TAdour, c"* d'Urcuit 

BioGQ, f. c"* d*As8on. 

Bbocq, f. c"* de Navailles-Angos. — Lo Brocar, i385 
(cens. P 07). 

Bbocq, h. c** de Bayonne. 

Bbossbb, fief créé en 1 638 , c"* d^Ortbei; il relevait de 
la vicomte de Béarn. 

Bbouca, h. c** de Gette-Eygun. 

Bbouca, mont c"* de Louvie-Juxon. 

Baoucà (Là CBàrE de) , mont c** de Borce. 

Bboucbbs (Lb cbehib des), dans la c*^ d^Asson. 

Bbouquisss, f. c** de Maslacq. — Broquiête, 1619 
(réform. de Béarn, B. 816). 

Baoussi, f. c** de Sainte-Suianne. — Mau-Brouer, 
1&57 (not de Gastetner, P A9). — Broêee, i568 
(réform. de Béarn, B. 797, P 90). — Les Brou$$n, 
1777 (terrier de Làa, E. 309). 

Bboussbt, mont c"* de Laruns. — Broêêet, lUho (cart. 
d^Ossau, P f5A). — La maison dite. 2a (Àue de 
Brouwiet fut bâtie en 1 65 0. 

Bboustb (La), bois, c"* d^Anoye; mentionné en 1778 
( dénombr. d* Anoye , E. 1 8 ). 

BaousTàBB (La), ruiss. qui prend sa source à Doumy, 
arrose Viven et se jette dans le Luy-de-France. 

Bbugbou (Le), ruiss. qui coule sur la c"^ d^Andrein et 
se jette dans le Gave d^Oloron. 

Bbugbs, c*" de Nay; commune fondée vers i3A5 par 
Gaston-Pbébus , vicomte de Béarn. — Brutg9$ , 1 36o 
(cb. de Bruges, AA. 1). — Brudgn, i58o (cb. de 
Béarn). — En i385 , Bruges ressortissait au baill. 
de Nay et comprenait 5f feux. — GMtait le siège 
d^une noiairie ne comprenant que la commune. 

Bbomort-Dissb, f. c"* de Dinaie. 

Bbuscas (Le) , ruiss. qui coule sur la c"* d^Arricau et se 
jette dans le Léès. 

Bbuscat, f. c^ de Bentayou-Sérée. — BriupuU , 1 6 1 5 
(réform. de Béarn, B. 817, P ih). 

Bauscos (Le), ruiss. qui sort des landes du Pont-Long, 
près de Laragnoo, sur la e** de Montardon, et se 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNEES. 



37 



perd dans le Loassy après avoir traverse les c*** de 

Sauvagnon, Uiein et Momas. — Lo Bnueoai, i337 

(cart. d^Ossau, P %hb). — Lo Bre$coê, iSSg (réf. 

deBëam, B. 793). 

Le hameau de Brnscos, sitaé dans les landes du 

Pont-Long, fut détruit en i337 par les habitants 

de la vallée d^Ossan. 
Bu A LA , lande, c** de Ger. 
BcAL^ (Le), f. c°* de Gastétis. — Budler, 1780 (terrier 

deGa8téli8,E. 358). 
BcoALA, lande, c"*d*01oron- Sainte -Marie, près de 

Légugnon. 
RuGALA , mont, c"* d^Esoot. — Le ruisseau de Bugala 

sort de cette montagne et se jette à Luri>e dans le 

Gave d'Aspe. 
BuGARGCi , bois, c"* d^Asasp. — Lo boicq de Buyangw, 

1Û77 (ch. d\4spe). 
Le ruisseau de Bngangue sort du bois de ce nom, 

arrose Asasp et Gurmençon et se jette dans la 

MicDe. 
BuGHEiif , c" de Navarrenx. — Bunkeng, 1 983 (ch. de 

Béarn). — Buttken, xiii* s* (fors de Bêam). — 

— Bugnhenh, i33û (not. de Navarrenx). — Fiiii- 
henh, 1 3 85 (cens.). — SentJokandêBunhenh,iSg6 
(not. de Navarrenx). — Bunheng, xiv* s* (cens.). — 
Bunienk, i566 (réform. de Béarn). — Bugneng, 
t6o8; Buneinh, 1619 (insin. du dioc. d'OIoron). 

— En i385, Bugnein comprenait 56 feux et res- 
sort, au baill. de Navarrenx. 

Boisson, fief, c"* de Pau. — La Barthê de Bui$$on, 
1730 (dénombr. de Pau, E. âo). — Ge fief était 
vassal de la vicomte de Béarn. 

Buisson (Le) , bois, c"* de Préchacq-Josbaig; ancienne 
dépendance de la seigneurie d^Oroignen. 

BuKUSfC**" d*Iboldy. — Bunos, lASg (not. de la Bas- 
tide- Villefranche, n* 1, P i&). — Bunuz, 1691 
( Martin Biscay ). 

BuBoiRCUBUTCHiTA (Lb COL db) , feit commuuiquer la 
c"* d'Urepel avec TE^gne. 

BuBoiHCUBUTCBiTA (Lb COL db), c"*' do Lécumberry et 
de Mendive. 

BuBB (Lb piQ de), mont, c" de Lesetro. 

BuaoAiif , h. c"* de Bardoa. 

BuEGAiBCT , p^erinage, c*^ de Domeiain-Berraute. 

Buugaiicb, mont c"** de Lécumberry et de Hosta. 

BuRGAn s , mont, c"** de PagoUe , de Muscoldy et d^Or- 
diarp. 

BuBGABORiiB, c*" de Sauveterre; anc prieuré du dioc. 
d^Oloron. — Burgarone, 1 935 ( réform. de Béarn , 
B. 866). -— BwrgmroHa, i393 (ch. de Béarn, E. 
953). — Btdgarona, i5&8; Bmrguanme, i6i4 (ré- 
form. de Béarn , B. 769 , P 34 ; 8 1 7 , P 9 ).— S«tfK- 



ÉtieimedeBurgueroney i656 (insin. du dioc. d^Olo- 

ron). — En i385, Burgaronne comptait 17 feux 

et ressort, au baill. de Sauveterre. 
BuRGAusT, f. c** de Moriàas; fief mentionné en ]538 

(réform. de Béarn, B. 833), vassal de la vicomte de 

Béarn. 
BuBGAux (Lb bois db), c** de Gastéide-Gandau. — Lo 

boêcq deBurgauê, i538 (réform. de Béarn. B. 855). 

— Ce bois tire son nom du vili. de Burgaux (c"* de 
Monget, départ, des Landes). 

BuBGOssA , mont c** d'Estérençuby. 

BuBGUBBBBT, h. C** de Méharin. 

BuBGUÇAHAB , fief, c°* d^OstabatrAsme ; vassal du royaume 

de Navarre. 
BcBGui, f. c°* de Saint-Faust; mentionnée en i385 

(cens. P 56). — Lo BtirgiMr, vers i5ûo (réform. 

de Béarn, B. 785, Pi 99). 
BuBGussAiif, f. c~ de Hasparren. — Le mazon Bur- 

guetam, 19^7 (cart. de Bayonne, P 57). 
BuBiTS (LB),ruiss. qui arrose la c"* dTbart-Gize et se 

jette dans TAïri. 
BuBos , c** de Moriàas ; mentionné en 1 3 1 9 (cart d^Or- 

thcz,p99). — BurtKif, 1657 (cart. d'08sau,p909). 

— Il y avait une abbaye laique. — En 1 385 , Bu- 
ros ressort au baill. de Pan et comprenait 63 feux. 

— Le fief de Boros relevait delà vicomte de Béarn. 
BuBOssEfC* de Gariin. » Bwoetiwn, i3i9 (ch. de 

Béarn, E. 670). — Burooee, 1609 (cens.). — Bu- 

roita, yers 1 56o (réform. de Béarn , B. 8o5 , P 5). — 

Buroêee-Mendoune , depuis la réunion de Mendousse : 

97 juin 1869. — En 1 38 5, Burosse comptait 3 feux 

et ressort au baill. de Lembeye. 
BuBQuiGUT, mine de fer, c"* de Larrau. 
BuBQUiDOT (Lb col db), c"** de Mendive, de Larrau et 

d^Alçay-Alçabéhéty-Sunharette. 
BuBuciBTTB, mont c"* de Larrau. 
BuBUHOLATxé (Lb COL db), c^ d*A1çay-Alçabéhéty-Sun- 

harette et d^Aussurucq. 
BuBusTOLA (Lb), miss, qui coule sur la c"* de Larrau et 

se jette dans TÛlhado. 
BussuKÀBiTS , €*■ de Saint-Jean-Pied-de-Port — Bu- 

zunariz, i5i3 (ch. de Pampelune). — Btiftimirtz , 

1691 (Martin Biscay). — Bueunaritê, i665 (reg. 

des Etals de Navarre). — Buznaritz, 1703 (reg. 

des visites du dioc. de Bayonne). — Buêiunarits- 

SmToequelte , depuis la réunion de Sarrasquette : 

19 mai 1861. 
Bdstarcblhat (Lb gol de), iait communiquer la c** de 

Saint-Étienne-de-Ba!gorry avec TEspagne. 
BusTBiGT (Lb bois db) , c"* d^Elsaut 
BusTiBCB, <^ de Saint-Jean-Pied-de-Port — BuzUnz, 

1 5i 3 ( ch. de Pampelune ). — Buzimee, 1 69 1 (Mar- 






38 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



tin Biscay). — Beata Maria de Buitmce, 1686 (col- 
iations de Bayonne). — Biutinze, 1703 (reg. des 
visites du diocèse de Bayonne). — Buitineê-Iriherry, 
depuis la réunion d^Iribeiry. 

BusctOH , h. c*^ de Sarrance. 

BuziBT, c^'^d'Oioron-Sainte-Marie-Est — Btatpg, i385 
(cens.). — Vutiet, i/i/to (not. d^Oioron, n** 3, 
r 101). — Buêiet, ibkh (réform. de Béarn,B. 
7&8).— En i385,Buziet reasoii. au baill. d*Oio- 
ron et comptait a/t feux. 

BczT, c"" d^Arudy; mentionna en 1096 (Marca, Hist. 
de Bëarn, p. 356). — Buna, 1 170 (ch. de Barce- 
lone). — Bvii, XII* ^ (ch. de Gabas). — Buzi en 



Bag, i3&3 (ch. dePardies). — Buni, làag (ch. 
de Buiy, DD. 1). — Sfiit Salurnm de Buzy, 1608 
(insin. du dioc. d^Oloron). — Btuy, 1616 (réform. 
de Bëarn, B. 817). — Buzy ressort, au bailL d'Os- 
sau en 1 385 et comptait 55 feux. — Il y avait dans 
Tëgliae de Buiy quatre prébendes fondées sous Tin- 
vocation de saint Biaise. 
Bt, f. c"* d^Oràas; anc. commune du baill. de Mu. — 
Bii, i385 (cens.r> i&). — Lmu Vim, i533 (ch. 
d^Oràas, E. 36 1). — Lo petit vOadge aperat Loi 
Biê, BUSueoo, i538 (réform. de Béarn, B. 898; 
837). — Biye, 1780 (terrier d'Oràas, E. 339). 
— En 1 385 , By comptait 5 feux. 



Çabalcb, h. c"' de Saintr-Jean4e-Vieux ; ancienne com- 
mune. — Zabaka, i5i3 (ch. de Pampelune). — 
Zahalça, i6si (Martin Biscay). — SiÂalce, 177/1 
(reg. des impositions de Navarre). 

ÇiABALiTA (Le), ruiss. qui arrose Lécumberry et se 
jette dans Tlraty. 

Cabahis , f. c"* d^Osserain-Rivareyte. 

Gabarbs (Lis) , éc. c"^ de Garos. 

Gabarbs (Lis), h. c"^* de Navarrenx ; c^était , au xviii* s*, 
le nom d^un faubourg de Navarrenx. 

Gabavis (Les), mont, c*** d^Accous et de Lescun. 

CabI, f. c~ de Bellocq. — Lo Cabee, i537 (réform. 
de Béarn, B. 8ao). 

Gab^, fief, c** d^Athos-Aspis. — La maison deu Cahee, 
lo Caver d'Atoê, i538; lo Caber, i568 (réform. 
de Béarn, B. 769, f* i3 ; 898 et 833). — Ge fief 
relevait de la vicomte de Béarn. 

GAsé (Le) , fief, c"* de la Bastidc-Villefrancbe ; men- 
tionné en i563 (réformation de Béarn, B. 683, 
P 396). — Le fief du Gabé était vassal de la vicomte 
de Béarn. 

Gabeil, f. c** de Gastétis. — CabeWi, 1780 (terrier 
deGa8tétis,E. 958). 

GABÉii, h. c"* de Lembeye. — Cabaré, 1675 (réform. 
de Béarn, B. 669,^ 973). 

Gabâs, fief, c*^ de Serres-Sainte-Marie; mentionné en 
1689 (réform. de Béarn, B. 671, T 39i), vassal 
de la vicomte de Béarn. 

G A BBS (Les), f. c** de Monpéxat-Bétrac. 

Gabidos, c*" d^Anacq; mentionné en i393 (ch. de 
Béarn, E. 953). — CMdœ en h bai/Uadge de Ga- 
ro$, 1&&9 (contrats de Garresse, P 167). — Cabi- 
doi en France, 1675 (réform. de Béarn, B. 667, 
P 969). — Gassini ne comprend point cette com- 



mune dans la province de Béarn ; elle dut en être 
distraite postérieurement à 16/19. 

Gabidos, f. c* de Lombia; mentionnée en 1609 (ré- 
form. de Béarn, B. 819). 

Gabirou (Lb) , niiss. qui prend sa source à Anacq et 
se jette à Vignes dans le Luy-de-France. 

ÇabogI, mont, c"* de Saint-Just-Ibarre. — Un bois 
porte le même nom. 

GACAKiieT, h. c*' d*Arthex. 

Gacaibt, f. c** de Nay. 

GACHBiiTiouY (Lb) , ruiss. qui arrose Béguios et se jette 
dans le Minhuriéta. 

Gacocbttb (La), ruiss. qui prend sa source à Sainte- 
Engrace et se jette dans TUhaïtxa. 

Gadbts (Le GHEMiif DBs), conduit de la c" de Glarocq 
(cT de Thèie) à celle de Garrère. 

Gabillos, {T de Lembeye. — Caetrum CadeUonenee , 
XI* s* (cart. de Tabb. de SaintrPé). — Cadelho, 
1106 (cart. de Lescar). — Cadeh, ii3i (cart. de 
Morlàas). — Cadehn, 1170 (ch. de Barcelone, 
d'après Marca , Hist. de Béarn , p. 39/t , 397, &39 et 
Â71). — CadéOio, i3&4 (ch. de Béim, E. 9608). 

— CaâoXboo, i385; CadeUhoo, 1&09 (censiers). 

— CadHOwn, 1786 (dénombr.deGonchei, E. 96). 

— En 1 385 , Gadillon comprenait 1 8 feux et ressort, 
au baill. de Lembeye. — Le fief de Gadillon était 
vassal de la vicomte de Béarn. 

Gagjibz, h. c"* d'Arthei. — Amcagnee, i683 (réform. 

de Béarn, B. 679, P 197). — Le Cagnèe, 1777 

(terrier d'Arthez, E. 969). 
Gaoot, éc. c^ de Gastillon (c** de Lembeye). 
Gagot (La portaiiib du), c"* d'Arthex; c'est la source 

de TArribau ou Glamonde. — La km deue CagoU . 

1777 (terrier d'Arthez, E. 969). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



39 



Ca60t (La côte m) , éc. c** d^Aurioofr-Idenies. 

Gagot (Li), éc c** de Goelédàa-Lube-BoasL 

Gaoots (La pohtairb dis), c"^ de Livron. — La hont 

deuM CretHoê, 1767 (terrier de Livron, E. 3i9). 
Gagots (Lb CHBMiif DBs), qui conduit de Sainl-Palais à 

Aïdrils. 
Gailhabet, f. c"* d^Aurions-Idemes. 
Gaillabàbe (La), mont. c°* d^Arudy. 
Gaillau, éc. c** de Livron. 
Gaiixau , f. c°* d'Angoas. 
Gaubarbe, lande, c"* de Gharre. 
Galabgue (La), ruiss. qui prend sa source au bois de 

Bugangue (c"* d^Aramits) et se jette dans le Dan- 

darou. 
Çaldcmbidk (Le), miss, qui arrose Ainbice-Mongélos et 

Suhescun et se jette dans fUritcharté. ' 
Galtaibe (Le), mont, c"* d^Umigne. 
Gambabdobs (Les), éc. c** de Lucgarrier. 
Gambabou (Le), lande, c"* de Saucède. 
Gambbilu>ii , lande , c"* dTsquiule. — Le ruisseau de 

Gambeillon arrose Esquiule et se jette dans le 

Joos. 
Gamblohg , vili. c^ de Gastetnau ; annexe de Gastetnau. 

— Camplone, 1389 (not de Navarrenx). — Cas- 
teg-nau e Cam-lone, i385 (censier). — Noêtre- 
DoM de CampUme, 1619 (noL de Navarrenx). — 
Saint-Laurent de Camplme, 1690 (insin. du dioc. 
d^Olorou ). — Camploneq , 1 676 ( réform. de Béam , 
B. 689, r 91). — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béam. 

Gambo, c*° d'Espelette; mentionné en 1 935 (cart de 
Bayonne, f 13). — Camboo, i35o (ch. de Game, 
E. 695). — Cambey i5oi (ch. du cbap. de 
Bayonne). — Samctiu Lattrenthu de Ca$id>o, 1767 
(collations du dioc de Bayonne). — La Montagne, 
1793. — La paroisse de Larressore était une an- 
nexe de Gambo. 

En 1790, Gambo fut le che^lieu d^un canton 
dép<mdant du district distants et composé des 
communes de Gambo, Halsou et Itsatsou. 

Gambobdb, f. c^ de Lestdle. -— Camp de la Borda, v. 
i5&o (réform. de Béam, B. 787, P 38). 

Gavbvs, f. c** d^Artigneloutan. — Le fief de Gambus 
comprenait en i538 les communes d^Ousse et de 
Rontignon; il rdevait de la vicomte de Béarn. 

Gambus, f. c*** de Monein ; mentionnée en i385 (cens. 
r35). 

Gambus, fief, c** de Bielle; mentionné en i394. — 
Cambui Mmfor, i538 (réform. de Béam, B. 833). 

— Ge fief relevait de la vicomte de Béam. 
Game, cT de Bidache; la fondation est du milieu du 

III* siède. — Camer, 1193 (cart de Bayonne, 



f 19). — Cammee, i/i63 (aveux de Languedoc). 
— - Coma, 1A89 (not. de Pau, n* 3, f 58). — 
Game formait avec Sames et Saint-Pé-de-Léren une 
baronnie relevant du château de Dax. — G*était 
une dépendance de Tarchiprétré de Rivière-Fleuve 
(dioc. de Dax) et de la sulnlélégation de Dax. 

En 1790, Game fut le chef-lieu d^un canton 
dépendant du district de Saint-Palais et composé des 
communes d^Arancou, Bei^gouey, Game, Sames, 
Viellenave (c*° de Bidache) et Escos. 

Gamepicbb (Le) , ruiss. qui prend source â Léès-Athas 
et s^y jette dans le Malugar. 

Gamhabbié, f. c°* de Loubieng. — Campfariee, i5/io 
(réform. de Béarn, B. 796, T 66). 

Gami, f. c°* d'Asson. — Uoeiau deu Garni, i385 
(cens. P 67). 

Gami-Nau, éc. c'* de Poey (c*" d'Oioron-Sainle-Marie- 
Est). 

Gamito (Le), ruiss. qui arrose Luxe-Sumberraute et 
Labeta-Biscay et se jette dans la Bidouse. 

Gamlobg, f. c"* de Yialer. — Camahng, v. i54o (ré- 
form. de Béera, B. 786, T 19). 

Gamlorg (Le) , éc. c"* de Luccarré. 

Gamoibb (La), h. c"* d'Audaux. — Lo molin de La Ca- 
moere, 1571 (réfomi. de Béam, B. 9171). 

Gamobs, f. c'*de Nay. 

GAMOBTàaBs, h. c*^ de Moncaup; ancienne paroisse 
mentionnée en i385 (censier). — Capmorterae, 
i5A9; CamourUree, Capmoriiree, 1675 (réform. 
de Béam, B. 65o, P* 70 et \U ; 734, P 6). 

Gamou, c**" de Tardets. — Camou-Cihigue, depuis la 
réunion de Gihigue, en i836. — Gette commune 
est aussi appelée Carnow-Soule pour la distinguer de 
Gamou-Mixe (<^ de SaintrPalais). 

Gamou, fief, c"^ d^Ossenx; mentionné en i6&3 (ré- 
form. de Béam, B. 686, f^ 990), relevait de la 
vicomte de Béam. 

Gamou (Le), fief, c** de Salies. — L'oetau deu Camoo, 
1 385 (cens. T 6 ). — Ge fief était vassal de la vicomte 
de Béara. 

Gamou-Mixb, c*" de SaintrPalais; mentionné au com- 
mencement du XIII* siède (cart de Bayonne, P 96). 
•— Camur, 1/179 (noL de la Bastide- Villefranche, 
n* 9, r 99). — Gomo en Miexe, 1&79 (contrats 
d'Ohix,!* 70). — Camo^ i5i9 (ch. de Navarre, 
E. 470). — Gsimi, 1691 (Martin Biscay). — Ca- 
mou-Mixe^Suhaet, depuis la réunion de Suhast : 
99 mars 18A9. 

Gamous, éc. c^ de Masiacq. 

Gamous (Le), raiss. qui prend sa source à Moumour, 
arrose Orin et se jette dans le Gave d'Oloron. 

Gamous (Les), éc. c** de Dognen. 



60 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNEES. 



Camot, f. c"* de Castagnède. — Gamon, t538 (réfonn. 
de Béarn, B. 898). 

Camp , fief, c"* de Puyèo. — Lo Camp de Puyau, 1 535 ; 
lomoliidê Camp, 1 538 (rérorm. de Béarn, B. 833, 
P 8 ). — Ce fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Campagne, f. c°* de Monein. — Campanha, v. i5/to 
(rérorm. de Béarn, B. 789, T 81). 

Campaonb, r. c°* d^Ogenne-Camptort — Campanhe, 
i385 (cens, r 37). 

Campagne, fief, c'* de Pardies (c"* de Monein). — 
L*o$tau de Campanhe deu Plaa de Pardiet, i385 
(cens, r 35). — Campanha, i538; Campaigne, 
1674 (réfonn. de Béarn, B. 671, P 1 ; 833). — 
Ce fief dépendait du bailliage de Lagor et Pardies 
en 1 385 ; il relevait de la vicomte de Béarn. 

Campagne, h. c°* de Tabaille-Usquain ; ancienne com- 
mune. — Campanhe, i385 (cens. fia). — Cam^ 
panha, v. i56o (réform. de Béarn, B. 806, P i3). 

— En ]385, Campagne ressort, au baill. de Sau- 
veterre et était annexé à Mongaston et Usquain ; on y 
comptait 19 feux. 

Campagne, m'" et fief, c"* de Gastetbon; anobli en 

i63i, vassal de la vicomte de Béarn. 
Campaonbttbs (Les), éc. c** de Noguères; mentionné 

en 1775 (terrier de Noguères, E. 979)* 
Gampagnot (Le) , éc. c"* de Saucède. 
Campgassanou (Le) , ruiss. qui prend sa source dans les 

marais de Pootacq et se jette dans le Gabas après 

avoir arrosé Luquet (départ, des Hantes-Pyrénées) 

et Eslourenties-Darré. 
Camp de Labat (Le), lande, c** de Lescar, dans le 

PontrLong. 
Campelut, marais, c"* de Lescar, dans le Pont-Long. 
Campfbanc , h. c"' de Gan ; fief, créé en 1 6 1 1 , qui relev. 

de la vicomte de Béarn. — Loviede Campjraneq, 

1 535 (réform. de Béarn, B. 701, P i4o). 
Campgband, f. c** de Castillou (c*" de Lonbeye). 
Campillbt, chapelle, c"^ de Pr^dllon. 
Camps, f. c"* de Louvie-Juxon ; mentionnée en i385 

(cens. P 71). 
Camps-db-Pbats, f. c*^ de Bayonne. 
Cahpsob, h. c"* de Monein, près de Guqueron. — 

Campêoo, i538 (réform. de Béarn, B. 835). — 

Campiour, i665 (not. de Monein, n* 909, P 4o). 
Camptobt, viU. c"* d'Ogenne ; anc cT* réunie à Ogenne 

le 19 mai 18^1. — Campue tarhu, i935 (réform. 

de Béarn, B. 864). — Cam-tart, i385 (censier). 

— Quan^tortfy. 1 5 &0 (réform. de Béarn, B. 799, 
P 19). — Sanetuê Stephmmi de Camptort, 167 A 
( insin. du dioc. d'Oloron ). — Cantor, 1 755 ( terrier 
de Maslacq, E. 978). — En i385, Gamptort res- 
sort, au baill. de Navarrenx et comprenait 8 feux. 



Gamu, vill. c^ de Barrante ; anc. c*^ réunie à Barraute 
le 1 A juin i8â 1 . — Comoo, Camuu, 1 385 (censier). 

— CamurenBeam, 1/177 (conlratsd^Ohix, P 55). 

— En i385, Gama ressort, au baill. de Sauveterre 
et comptait 1 1 feux. 

Camt, f. c^* de Gabaston. — Camii, i385 (censier, 
P55). 

GANABiBE (La), lande, c^ de Maucor. 

Gahabde, éc. c"' d'Arthex. 

Garac-Routb, mont, c^ de Laruns. 

Gahcbig (Lb) , ruiss. qui prend sa source à Béost-Bagès, 
sépare cette commune de celle de Louvie-Soubiron 
et se jette dans le Gave d^Ossau. — Le Caueeig, lo 
Caueeg, Vaigue deu Quaneêet, i538 (réform. de 
Béarn, B. 839, P 9; 85o; 865). 

Gancbt (Le), bois, c°* de Rontignon. — Le Cancer, 
1778 (terrier de Rontignon, E. 3i6)« 

Candau, chAt. et fief relev. de la vicomte de Béarn, c"* 
de Gastétis; mentionné en i385 (cens. P39). — Lo 
moUn (qterat de Candau, i538 (réform. de Béarn, 
B. 896). — La terre de Candau fut érigée en ba- 
ronnie (i659), comprenant les seigneuries de Pla»- 
sis et de Bdkgarde; puis en marquisat (1718), 
composé des baronnies de Candau et de Vauxé et de 
la seigneurie de Lanneplâa. 

Candau, f. c^ de Loubieng. — Lo Candau, i5&o (ré- 
form. de Béarn, B. 796 , P 1 1 9 ). 

Gardac , f. c^ de Monein ; mentionnée en 1 385 f cens. 

r37). 

Gasdau, fief, c^ de Garoe. — La makon noble de Gom- 
dau ou de Paucborde, 176/4 (reg. des Étals de 
Béarn). — Ce fief tire son nom de la famille de 
Candau, qui en était propriétaire an xti* siècle; il 
relevait de la vicomte de Béarn. 

Candau, h. c** d^Assat. — Dépendance de la baronnie 
de Saint-Aubin. — Voy. Salle de Candau (La). 

Candau , h. c** de Gasléide-Candau. 

Candilot, éc c^de la Bastide-Monréjau. — Candalots, 
1777 (terrier de la Bastide-Monréjan , E. 966). 

Gandeloup, h. c^ de Monein. — Candelop, i385 
(cens. P 35). — Candalop, i548 (réibrm. de 
Béarn, B. 759). — En i385, Ganddoup compre- 
nait hg feux et ressort, au baill. de Monein. 

CanAb (La), ruiss. qui arrose b Bastide-Monréjan et 
se jette dans TAulouse. — Lo Caneet, i/iAo (cens, 
de la Bastide-Monréjau, £. P 96). 

Garbt, f. c^ d^Uxan ; mentionnée en i58o (réform. de 
Béarn, B. 770). 

Gahittb (La), ruiss. qui prend sa source à Gayon et 
s*y jette dans le Léès. 

Ganguilhbm, h. cT* de Sault-de-Navailles. 

Ganis (Lou), rocher, c** de Biarrits. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



/il 



(iARTlis, h. c"* de Moncaup ; mentionné en 1676 (ré- 
form. de Béarn, B. 65o, T 71). 

Carton (Lb), h. c^ de Gescau. 

Capamiigq (Lb), miss, qui arrose Monein et se jette 
dans la Bailongue. — Caparêcx, ihhi (not. d'Olo- 
ron,n' 3,f* ii5). 

Caparriu (Le), ruiss. qui coule à Bentayou-Sorée et se 
jette dans le Louet. 

Capbis, c^" de Nay. — Cabfntf xii* siècle (Marca, Hist. 
de Béam, p. 633). — Grangia Capbini, i935 
(réform. de Béam, B. 866 ). — L'etpitau d$ Capbnâ , 
i 385 (cens. P 68). — La eappere et gnmf/k aitperat 
de Noêtre Dame de Caphiie , 1 536 ( réform. de Béam , 
B. 830). — Gapbis dépendait de Tabb. de Sauve- 
iade; en 1 385 , il était compris dans la paroisse de 
Bruges et comptait pour 3 feux. 

( JAPBLAR CAT , f. c** de Gao. 

Gapcoum , éc. c°' de Samsons-Lion. 

Gapoa, mont, c"** d^Oloron-Sainte-Marie, de Lurbeet 
d'Ëscot. 

(ÎAPDEBATS, h. C°* d'EsCOt. 

(^ap-be-Gastbl, h. c"* d^Abos. 

(^apdeiAas, f. c°* de Loubieng. — CapdêUu, i5&o; 
Cap-de^LaS'desêus , Cap'ée'Laê-4êbaig , i568 (ré- 
form. de Béam , B. 726,!* 6; 797, Tbô). — Cette 
ferme tire son nom de sa position à la source du 
misscau dWlàas. 

CApnELATOO , h. c"* de Lucq-de-Béara ; placé à la source 
du misseau de Layou. — La marque de Cap de 
Ijayoo, i569 (cens.de Lucq). — Capdelajon, 1691 
(comptes de Tév. d'Oloron). 

(]apdbpor, fiof, c"* de Castetbon. — Capdepont de 
ïeub, 1391 (not. de Navarrenx). — Ce fief relevait 
de la vicomte de Béam. 

Cap-db-Pokt, h. c*^ de Mauiéon. — Cap deu Pont de 
Mauleoti, 1669; lae gUeiee deu Pont, 1670 (con- 
trats d'Ohix, T' 8 et 9). 

Cap-deu-Boscq, h. c** de Sauvelade; distrait de la 
c°* de Loubieng le 99 mai 1 861. 

Gap-deu-Port, h. c°* de Lourdîos-Ichère. 

(iAPDBviELLE, f. C** do Oups; meutionuée vers i5âo 
(réform. de Béam, B. 796, r5). 

Gapdbvibllb, fief créé en 1667, c"* de Bugnein; vassal 
de la vicomte de Béam. 

Capdbville, fief, c"* de Castetbon, au hameau de 
Geup; mentionné en 1683 (réform. de Béam, 
B. 686, P 180), il relevait de la vicomte de 
Béam. 

Capi&ba, chapelle, c"* d^Ainhoue. 

CapIeas (Le Goa des), marais dans les landes du Pont- 
Long, c**' de Bougarber et de Lescar. — Lo Goa 
deu» Caperaoê, xv* siède (cart. d^Ossau). 

Basses-Pyrénées. 



Capkbe (La), éc. c°* de Castéide-Cami , près du chemin 

dit Romiu. 
Capestaihg ou Lagoetbou, landes, c** de la Bastide- 

Villefranche; mentionnées en 1675 (réform. de 

Béam, B. 680,1*576). 
Capet, h. c"* de Sedze-Maubec; mentionné en 167') 

(réform. de Béam, B. 668, f 965). 
CAPérouTA, h. c" de Lemboyo. — Capatouya, 167,^ 

(réform. de Béa rn,B. 669, r3o9). 
Cappaget, fief, c'*dela Bastide-Cézéracq ; mentionné 

en i538 (réform. de Béam, B. 835), vassal de la 

vicomte de Béam. 
Caplare, cbât. c*^ de Pouliacq. 
Capot, f. c"* de Jurançon; mentionnée vers i56o (ré- 
form. de Béarn, B. 785). 
Capoc, f. c"* de Chéraute; mentionnée on 1680 (con- 
trats d'Ohix, f 89). 
Cappicot, f. c°* de Monein. — Capicog, vers i56o 

(réform. de Béarn, B. 789, P 178). — Cappiquot, 

1666 (not. de Monein, n* 909, P 75). 
Capucins (Le cbemir des), c°* de Mauiéon; tire son 

nom d*un ancien couvent. 
Capucirs (Les), f. c"* de Bayonne. 
Cababossb ou Cbabosse, h. c"* de Simacourbe. — 

Saint-Laurent-de-Crabosse est cité an x* s*(Marca, 

Hist. de Béarn, p. 389). — Crabotsa, xii* s* (cart. 

de Morlàas, P 6). — Lo panan de Crahota, i56o 

(réform. de Béam, B. 795, P 900). 
Carbodébas (Le ruisseau des), prend sa source à 

Arxacq, arrose Arraziguet et Cabidos et se jette dans 

le Luy-de-Francc. 
Cabbouèbb, éc c*^ de Samsons-Lion. 
Çabçagoïtt (Lb col de), c** de Larrau. 
Cabchite, mont. c"*de Sainte-Engrace, sur la frontière 

d^E«pagne. 
Cabdassb, bois, c^ de Lanne et de Montory. 
CABDàDE, éc. c" de Bordes (c" de Clarac). 
Cabderau, f. c"* de Lagor. — Lo Cardenau, 1572 

(réform. de Béam, B. 796). 
Cabdessb, c*" d'Oloron-Sainte-Marie-Est; commune 

fondée en i396. — Cardeea, i568 (réforao. de 

Béam, B. 759). — En i385, Cardesse était une 

annexe de Monein et comprenait 5o feux. 
Cabitats (Les), éc. c"* de Garos; mentionné en 1777 

(terrier de Garos, E. 963). 
Cabjuxar, anc. baronnie, c°* d'Andrein. — Ce fief 

relevait de la vicomte de Béam. 
Cabvbbbt, f. c** de Lucq-de-Béarn. — Loi Caremerett , 

i385(cens. P3i). 
Çabo, c*" de Saint- Jean-Pied-de-Port. — Sanetut 

Yineentiui et Sanetue Martinus de Çaro, i335 (ch. 

du chap. de Bayonne). — Charo, i595 (ch. de la 



h2 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Gamara de Gomptofl). — Saro, 1703 (reg. des 

visites de Rayonne). — Çaro était une annexe de la 

paroi.^-'se de Saint-Michel. — Il y avait un hôpital 

séculier pour les pèlerins. 
Garpassb, f. c*** de Yielles^re. — Carapatte, i385 

(cens, r 35). 
Gabpink (Le), ruiss. qui arrose Aydie et se jette dans 

le Sage. 
GABaàRB, c**" de Thèze; paroisse dtée au xii* s* (Marca, 

Hist. de Béam, p. 668). — Garrère formait avec 

Miossens et Lanussc une circonscription appelée h 

elau de Mioum» , 1 566 ( réform. de Bcam , B. 763 ). 
Garrbre, f. c"* de Menditte; mentionnée en i590 

(coût, de Soûle). 
(iABBÈRE, lief, c"* de Viodos-Abense ; mentionné au 

XVII* s' (ch. d^Arlbe^Lassalle), vassal de la vicomte 

de Soûle. 
Gabbessb, c°" de Salies. — Bealus Stephanuê de Car- 

reesa, 980 (cart. de Lescar). — Curiis Carreieta, 

X* s* (ch. de Pau, d'après Marca, Hist. de Béarn, 

p. si/i et 993). — En i385, Garrcsse ressort, au 

baill. de Sauveterrc et comptait k i feux. — Dépen- 
dance du dioc. de Dax. 
Gabrica, f. c"* d\\ussurucq; mentionnée en i530 

(cout.de Soûle). 
Garrica, f. c"* d'Ossas-Suharo; mentionnée en i5ao 

(coût, de Soûle). 
Garbica , h. c"* d'Irissarry. 
Garrica, h. c"** de Mouguerre et de Saint-Pierre- 

d^Irube. 
Garbicabubc, f, c"* d^Ainharp. — Carricabvrw! , 1^79 

(contraUd'Ohix, T 79). 
Gabbicabubu, f. c°* de Ghéraute. 
Garricaçarba (Le), ruiss. qui arrose OstabatrAsme et 

se jette dans la Bidouse. 
Garbicavussu (La croix), pèlerinage, c"' de Louhos- 

soa. 
Garricart, f. c"* d'Aussurucq; mentionnée en i590 

(coût, de Soûle). 
Garriquiri, f. c"* d'Aussurucq; mentionnée en i5ao 

(coût, de Soûle). 
Garriquiri, f. c*^ de Barcus; mentionnée en i5ao 

(coût, de Soûle). 
Garriqdiri, f. c°* de Laguinge-Restoue; mentionnée en 

i5ao (coût, de Soûle). 
Gabbiqcistalia, h. c^de Jatxou. 
Gabros , éc. c"* de Montardon. 
Gabsoza, f. c"* do Salies. — Cortusan, i535 (réform. 

de Béarn, B. 705, T 9Si3). 
Gartollbs (Les), miss, qui arrose Mont (c*^ de Lagor) 

et se jette dans THens. 
Gartor, f. c" de Nay. 



Gasabar , f. c** de Ponson-Debat-Pouts. — Ca»e-a»ûnt, 

i385 (cens, f* 69). — Quabant, i6iâ (réfonn. de 

Béarn, B. 817, T i3). 
Gasaliix, lande, c"* de Ger. 
Gasamajor, fief créé en i583 , c°* de Rivehaute; vassal 

de la vicomte dé Béarn. 
Gasamator, f. c** d^Etchebar; mentionnée en iSao 

(coût, de Soûle). 
Gasamator, fief, c"* de Gette-Eygun. — Caeemajor, 

1735 (dénombr. de Gette-Eygun, £. 95). — Ge 

fief relevait de la vicomte de Béarn. 
Gasahatob, fief, c**de Féas; mentionné en i538 (ré- 
form. de Béarn, B. 868, f* 90), vassal de la vicomte 

de Béarn. 
Gasambouct, f. et fief, c^ de Salies. — Uostau de Cae- 

êomboun, i385 (cens. P 6). — Coeambotii, i535; 

Caeemboiiiy i538; Cauembocii, i566; Caseniboyé, 

Coêamboy, 168?; CoMomboêiy, 1686 (réform. de 

Béarn, B. 685, T' 9i5 et 933; 705, T 965; 

75a; 833). — Coêêembouiêy, 1798 (dénombr. 

Gassion, E. 99). — Le fief de Gasamboury relevait 

du marquisat de Gassion. 
Gasabbb , fief, c°* de Nay. — La motton noble t^perade 

de Caearrer, i538 (réform. de Béarn, B. 586). 

— Ge fief relevait de la vicomte de Béarn. 
Gasacbor, fief, c"* de Serres-^inte-Marie. — Ca- 

tauboo, i366 (noL de Pardies, f 117). — Ge fief 

relevait de la vicomte de Béarn. 
Gasacbor, h. c** de Lembeyo; mentionné en 1675 

(réform. de Béarn, B. 669, P 987). 
Gasaupodbi, fief, c"* de Bentayou-Sérée; mentionné 

en 1767 (reg. des Étals de Béarn), vassal de la 

vicomte de Béarn. 
Gasacraro, f. c** de Monein, près de Guqueron. — 

Coim^rane, i385 (cens. P 36). 
Gasads-Dohigq, fief, c'^d*Orthei. — Casaux-Domec , 

1771 (dénombr. d'Orthei, E. 39). — Ge fief était 

vassal de la vicomte de Béarn. 
Gasacx, f. c"* de Bougarber. — Coêav», i385 (cens. 

r66). 

Gasaox, f. c*' de Lanne. — Cataw, i385 (cens. 

r9o). 
Gasaox, fief, c** de Gan; créé en 161 4, vassal de la 

vicomte de Béarn. 
Gasaux , fief, c"* de Loavie-Juxon. — Ca$aui de Lobier, 
i538 (réform. de Béarn, B. 833). — Ge fief relev. 
de la vicomte de Béarn. 
I Gasbborbb, f. €"• de Lucq-de-Béarn. — Caeebone, 
1 385 (cens. r3o). 
Gasbborrb, fief, cT de Lurbe. — Ga«a6ofia, Catabone, 
j i538 (réform. de Béarn, B. 833; 868, f 19). — - 
I Ge fief était vassal de la vicomte de Béarn. 



DEPARTEMEiNT DES BASSES-PYREMEES. 



/i3 



Casbmajob , ûef , c"* de Tabailie-Usquain. — Casemayor 
d'Uiquenh, 1 385 (cens, f i & ). — - Quamayoi*, 1 538 
(rëforin. de Déarn, B. 833). — Le fief de Case- 
major dépendait du baîll. de Sauvelerrc el étail 
vassal de la vicomlé de Bëarn. 

Gasenaye, f. et ûef, c*^ d^Aussevielle; mentionné en 
1753 (dénombr. d'Aussevielie, E. 19), vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Gasbtiavb, f. c°* de Licq-Athcrey; mentionnée en i530 
(coût, de Soûle). 

GASEnAVB, f. c"*dc Monein. •— Catanave^ ]385 (cens. 
P 36). — Coêttnaba, vers i54o (réform. de Béarn , 
B.789,r«79). 

Gasefiave, fief, c^'de Burgaronnc; mentionné en i385 
(cens. P 1 A), il relevait de la vicomte de Béarn. 

Gassabé, f. c"* de 'Vielleségure. — Castever, i385 
(cens. P35). 

Gassabbr, c""* de Salies. — Coêtave, xii* s* (ch. de 
rOrdre de Malte). — Casaver, mu* s* (fors de 
Béarn). — Coêêeve, 1/160; Sent Jactne de Ca$êever, 
\hh\ (not. de la Bastide-Villeiranche, n** i , T' ai 
et 3i). — La gentiUente de Cauaver, ihhû (con- 
trats de Carresse, Pau ). — SerU-Chriitan de Ca$- 
eeber, 1672 (not. de la Bastide-Villefranche, n* a , 
r 9 a). — ùuavee, i538 (réform. de Béarn, B. 
898). — Il y avait une abbaye laïque, vassale de la 
vicomte de Béarn. — En i385, Gassaber ressort, 
au baill. de Sauveterre et comprenait 1 3 feux. 

Cassa BBR, f. c** de Lagor. — Coeabé, 1763 (terrier 
de Lagor, E. 967). 

Cassabt, fief, c"* de Gouze. — Caeaetf i538 (réform. 
de Béarn, B. 833). — Ce fief était vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Cassa65E (La), ruiss. qui prend sa source à Anoye, 
sépare cette commune de celles de Gerderest et de 
Maspie-Lalonquère-Juillac et se jette dans le Léès. 

Cassaigre, fief, c^ de Fichons -Riumayou. — Cm- 
eanhe, 1 5 1 A ( not. de Garos). — Ce fief relevait de la 
vicomte de Béarn. 

Cassaigre, fief, c"* de Miossens-Lanusse. — Casêanhe, 
1&87 (rcg. des Etablis», de Béarn). — Coêonhe, 
i566; CMueagne, 1675 (réform. de Béarn, B. 653, 
r 3i A ; 756). — Ce fief relevait de la vicomte de 
Béarn. 

Casse, f. et fief, c"**de Salles-Mongiscard et d'Orthez. 
— Lo Coêêode Salae-Manguiêcart, 1&76 (not. de 
Castetner, P 87). — L'oeUm deu Quauo, tbhS; 
la TMÙon nobk de Cauo , 1 678 (réform. de Béarn , 
B. 670 , P 9 1 8 ). — Ce fief était vassal de la vicomte 
de Béarn. 

Cassivbr, fief, c"* de l^Hôpital-d'Orion ; mentionné en 
i385 (cens, f^ 1 A), vassal de la vicomte de Béarn. 



Cassiac, f. c" de Lanneplàa; mentionnée en i385 
(cens. P/i). 

Cassiau (Le), ruiss. qui prend sa source sur la c"*' 
d'Ogeu et forme, ù Herrère, le ruisseau d'Arrigaslou 
en se réunissant à rAiguettc. 

Cassie-Garière (La), éc. c°* de Denguin; c'était une 
des limites des landes du Pont-Long. — La Caêsi- 
Gariera qui es au Cog^de Den^i, i/i5o (reg. de la 
Cour Majeur, B. 1, P 5i). — Lo Cogde Dengui 
aperat la Caeie-Gariera , i539 (réform. de Béarn. 
B.793). 

Gassie-Maridade (La), éc. c"' de MontforL 

CAssiàRE (La), bois, c°* de Lucq-de-Béarn ; mentionné 
en 1/159 (cb. de Lucq, DD. 1). — Le bois de la 
Cassière et son annexe, celui de TAuronce , compre- 
naient, en 1590, 959 arpents. 

Cassiet, h, c"* de Poey (c** d'Oloron-Sainle-Marie- 
Est). 

Casso , fief, c"* de Guinarthe-Parenties. — La mayiou 
deu QuasiOf i538 (réform. de Béarn, B. 868, 
P 9). — Ce fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Cassol', bac sur la Bidouse, c°* de Guiche. 

Cassou, f. c*^ de Baigts. — Lo Caeeo, vers i56o (ré- 
form. de Béarn, B. 809, P 16). 

Cassoc, f. c°* de Navailles-Angos. — Cauo, i385 
(cens. P /i7). 

Cassoi's (Les), éc. c"^ de Lembeye. 

CASTAG^BDE, c*" de Salies. — Ckiêtaeda, xiii* s' (fors 
de Béarn). — Caetayhede, vers i36o (cb. de Came, 
E. 635). — Castanhede , iZSb (cens.). — SentJohan 
de Caetanhede, 1669 (not de la Bastide -Ville- 
franche, n** 1, P /lA). — Caetanhade^ i538 (réform. 
B. 868, P 10). — Catfatgnaitf,! 589 (aliénations du 
dioc. de Dax ). — Coitaede , 1 6 1 â ( réform. de Béarn , 
B. 817, P 9). — Castagnède faisait partie du dioc. 
de Dax. — En i385, Castagnède comptait 5i feux 
el ressort, au baill. de Mu et la Bastide-Villefranche. • 

Castagrollbs et Boupi (Le rlisseau db), qui arrose 
Denguin et se jette dans TAulouse. 

Castaokot, f. c"* de Nay. — La borie aperade Cas- 
tanhot, i536 (réform.de Béarn, B. 807, P 66). 

Castag5oula (Le), ruiss. qui prend sa source à Piets- 
Plasence-Mouslrou , arrose Morlanne et Ai^t et se 
jette dans TArance. 

Castairg, h. c"^ d'AssaL — Caetanh, i538 (réform. 
de Béarn, B. 833). — Le fief de Castaing relevait 
de la baronnie de Saint-Aubin. 

Castaing, h. c"' d'Orthez; ancienne commune. — 
Caetanh, 1376 (montre militaire, P 66 )• — Cat- 
tamh, 1675 (réform. de Béarn, B. 665, P 175). 
— En i385, Castaing, réuni à Larté, comprenait 
33 feux et ressort, au baill. de Rivière-Gave. 



G. 



hli 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Castairg, ficf, c"* d'Orthez; maison aDobiie le i" juin 
j5s7 en faveur de Saubat du Veiner, valet de 
chambre de Henri II , roi de Nayarre. — Lo Cku- 
tanhy i 538 (réform. de Béarn, B. 833). — Ce fief 
ctail vassal de la vicomte de Béarn. 

Castaing , fief, c"* de Rontignon. — La domenyadure 
aperade au Caitanh a pre$ent deu Sokr, i538 (ré- 
form. de Béarn, B. 856). — Ce fief relevait de la 
vicomte de Béarn. 

Castaiko (Lb), ruiss. qui arrose Vielleségure et se jette 
dans le Làa. 

Castaings-Graiids (Les), éc c*^ de Gastillon (c*" d'Ar- 
thcz). 

Gasté-X-Bidac , h. c"* de Saint-Médard; ancienne 
commune. — Catteg-Abidoo, i363 (hommages de 
Béarn, P i6). — Castetabidoo , 1/187 (reg. des 
Etablissements de Béarn). — CasietrAbidon, vers 
i538 (réform. de Béarn, B. 781, P 3o). — En 
i385, Gasté-à-Bidau ressort, au baill. de Garos et 
comprenait i3 feux; le fief était vassal de la vicomte 
de Béarn. — Le véritable nom est Caitet-Abid(m» 

CAsràDE (Le), ruiss. qui prend sa source à Buzy et se 
jette dans TAiguette après avoir arrosé Ogeu. — Une 
ayguêtta aperade Cattaeda, i53S (réform. de 
Béarn, B. 835). 

Gastéide-Gami , c**" d^Arthez. — Caetaede, xiii* s* (fors 
de Béarn). — Caeteede deu Camii, i3&a ; Quoitede, 
i3/i3 (not. de Pardies, f* 107 et 116). — Coê- 
tahêde deu Cornu, 1685 (reg. des Établissements de 
Béarn). — Castanheda deu Cami, i538; Cattaeda, 
ibUS; Caetade-au-Canû , 1576; CaHaede-Camii, 
1 58o (réform. de Béarn, B. 763; 808, f^ 33; 8/18, 
r 6; aa65). — En i385, Gastéide-Gami ressort, 
au baill. de Pau et comptait 1 3 feux. — Le fief de 
Gastéide-Gami relevait de la vicomte de Béarn. — 
Gette commune tire son nom du chemin dit Romiu 
qui la traverse. 

Gastéide-Gardau , c*"* d^Arthez. — Caataede-Candau , 
]6o3 (ch. de Béarn, E. 353o). — Caêtoêda- 
Candau, i538 (réform. de Béarn, B. 833). — 
CaetéideSamt'Sever, 1780 (intendance). — Il y 
avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béarn. — Gastéide-Gandau dépendait de la subdé- 
légation de Saint-Sever. 

GASTéiDB-DoAT, C*"* do Moutancr. — Caetaedede Mon- 
taneret, 1379 (contrats de Luntz,f ]5). — Cas- 
ianhede, i385 (cens, de Béarn, f^ 69). — 
Coêtahede, 1699 (cens, de Montaner, E. f^ i3). — 
Cattaeda et lo terrador aperat de Doat, 1699 (cens, 
de Bigorrc, f 966 ). — Caetanhede de Doat, 1 566 ; 
CoMtéyde, 1609 (réform. de Béarn, B. 756; 819). 
— Doat'Caetéyde, 1797 (dénombr. de Gastéide, 



E. 96). — En i385, Gastéide-Doat ressort., au 
baill. de Montaner et comprenait 1 6 feux. 

Gastbigt, f. c"* de Rivehaule. — Casteg, i385 (cens, 
f 19). — Caeteig, 1616 (réform. de Béarn, B. 
817,^6). 

GastIlàa (Le), éc. c*^ de MonpézaUBétrac. 

GiSTELLA, motte, c^ de Laroin. — La Mothe de La~ 
roem, 1963 (ch.d'Ossau). — Le Cattet, le CaeteUa, 
1686 (réform. de Béarn, B. 678, (^ 968, 969). 
— Au XIII* siècle, le chAteau bâti sur cette motte 
appartenait à Tëvàque de Lescar. — Le fief de Gas- 
teUa fut créé en 161 9 ; il relevait de la vicomte de 
Béarn. * 

Castella, redoute, c"* de Bardos. 

Gastillàa , éc c** de Gastetner. 

Gast^ra, (f* de Montaner. — Catteraa, i385; h 
Castelar, xiv* siède (œnsiers). — Lo Caeteraa et 
Lobixi, 1699 (cens, de Montaner, f 16). — Lo 
Catterra, i566; lo Caelerar, 1569 (réform. de 
Béarn , B. 761, f^ 10 ; 756 ). — Le Cattéra au Vic- 
bUh, 1778 (dénombr. de Pontacq, E. 60). — Cat- 
téra-Loubix, depuis la réunion de Loubix : 3o dé- 
cembre 1866. — En 1 385 , Gasléra ressort, au baill. 
de Montaner et comprenait 1 6 feux. — Le fief de 
Gastéra était vassal de la vicomte de Béarn. 

GASTiiA, bois, c" de Bellocq. — Caetéraa, 1676 (ré- 
form. de Béarn, B. 666, f^ 395). 

Gastéba, éc. c"* d^Aurions-Idemes. 

GiSTBBA, éc. c^ de Saint-Gladie-Arrive-Mmiein. 

Gastéra, f. c"* de Balirac-Maumusson. — Caêterar, 
i569 (réform. de Béarn, B. 739, P 86). 

Gastéra , f. c"* de Bérenx. •— Lo Caêterar, 1 385 (cens. 
r8). 

GAsriHA, f. c''*de Monein. — Lo Catterar, i385 (cens. 
f*36). 

Gastéra, fief, cT d^Argagnon. — Catterar, i538 (ré- 
form. de Béarn , B. 833 ). — Go fief était vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Gastéra, fief, c"* de Billère; mentionné en 1681 (ré- 
form. de Béarn, B. 678, T 1 13), vassal de la vi- 
comte de Béarn. 

Gastéra, fief, c^ d^Ozenz. — Lo Catterar, i538; 
.Catteraa, 1679 (réform. de Béarn, B. 670,!^ 99; 
837). — Ge fief relev. de la vicomte de Béarn. 

Gastéra, lande, c"" de Puyèo; mentionnée en 1675 
(réform. de Béarn, B. 667, f* 75). 

Gastéra, motte, c^ d'Assat. — Lo turon aperat lo 
Catterar, i5i5 (ch. d^Assat, E. 359). 

GastIra, motte, c^' d'Antevielle-Saint-Martin-Bidéren , 
sur les limites du Béarn et du pays de Mixe. — 
La mota aperade lo Catterat, j 667 (ch. de Béarn , 
E.5959). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



GASTéiiA, motte, c"* de Sendets, dans la lande du 
Pont-Long. — Lo CoMterar, tho'] (cart. d^Ossau, 
ri96). 

Gast^ba (Le) , éc. c** d*Audaui. 

Castéra (Le) , ëc. (f* de Gastetpugon. 

Gast^Ira (Le), éc. c°* de Gescaa. 

Gastéba (Le), éc c"* de Poey (c* d*01oron-Saintc- 
Marjc-Esl). 

Gast^ra (Le), motte, c** de la Bastide-Monréjau. 

(^ASTÉRA (Le), motte, c"* de Dengnin. — Castérar ou 
l^ArribaUf 17a 3 (dénombr. de Denguin, E. 97). 

Castëra (Le), motte, c"^ de Montagut. 

C ASTER A (Le chemin du), c°* de Samsons-Lion. 

Gastkrailla, lande, c*^ de Sauvagnon, dans le Pont- 
Long. 

Gast^ras, éc. c^'de Méritein. 

Gastébas, motte, c"* de Monein. — Les CoMténusei, 
1766 (dénombr. de Monein, E. 36). 

Gast^ra^ (Les) , bois , c"* de Momas. 

Gastébas (Les), fief, c^ d'Oloron- Sainte -Marie; 
mentionné en i559 et 1709 (dénombr. d'Oloron, 
E. 38). — Les Gastéras dépendaient du château 
des vicomtes d'Oloron et rele?aient de la >icomté de 
fiéarn. 

Gastéras (Les), lande, c** de Sauveterre ; mentionnée 
en 1675 (réform. de Béam, B. 680, f ai). 

Gastérasse, f. c"* de Mont (c"" de Lagor) ; mentionnée 
en 1771 (terrier de Mont, E. ^^f^). 

GiASTi&Rès, f. c°* de Gaslagnède; mentionnée en t/i5i 
(not. de la Bastide-Yillefranche, n* 1, f 89). — 
Coêtereeit i538; Caêtem alias Laeoête , 1616 (ré- 
form. de Béam, B. 786 ; 817, T 3). 

GASTéRitf , f. et fief, c** de Gharre. — Castarank, 1 538 ; 
Casterranh, i5&6; CasUuram, 1671 (réform. de 
Béarn, B. 683 , P i3 ; 766 ; 839). — Ce fief rdev. 
de la vicomte de Béam. 

Gast^bot, f. c** de Monleslnicq ; mentionnée en i58i 
(réform. de Béarn, B. 808, P 5i). 

Gastbbot, fief créé en i656, c" de Monein. — La 
maison noble de Castéroty Castetnau ou Plasence, 
167/i (réform. de Béam, B. 663, T 958). — Ge 
fief relev. de la vicomte de Béam. 

(^ASTÉROT (Le), h. c"^ de Lahourcade; anc. paroisse 
mentionnée en i538. 

Gastbbot (Le), h. c°* de Montant ; mentionné en 1675 
(réform. de Béam, B. 673, P 9). 

GastIbots (Les), ce. c"* de Narp. 

Gastbt, c*" d'Ârudy; mentionné en 1096. — Castel- 
/ttm, 1 i5d (ch. de Barcelone, d^apr^ Marca, Hist. 
de Béam, p. 356 et h6b). — Casteg, i385 (cen- 
sier). — Sent PoUearpe de Casteig, 1691 (insin. du 
dioc. d'Oloron). — Il y avait une abbaye laïque, vas- 



sale de la vicomte de Béarn. — Eu 1 385 , Gastet res- 
sort, au bail!. d*Ossau et comptait Ub feux. — Gastet 
tire son nom du château de Gastetgélos, bâti sar son# 
territoire. 

Gastet, fief, c"' de Bielle ; mentionné en 1 538 (réform. 
de Béarn, B. 8/18, f 18), vassal de la vicomte de 
Béam). 

Gastet, fief, c** de Ponlacq. — Ung terrador opérai 
Casteg ond y ha une capera fundada suus la invo- 
cation de Nostre-Done, i538 (réform. de Béam, 
B. 857 ). — Ge fief reiev. de la vicomte de Béam. 

Gastet, h. c"* de Lahourcade. — La marque de Castel , 
1776 (terrier de Lahourcade, E. 268). 

Gastet, h. c" de Monein. — Lo Casteg, i385 (cens, 
r 36). — Gaslet comprenait 18 feux en i385 et 
ressort, au baill. de Monein. 

Gastet , mont, c"* d' Areltc. 

Gastet (Le), chat, c" de Bellocq. — Ge fief relevait de 
la vicomte de Béam. 

Gastet (Le) , éc. c" de Baleix. 

Gastet (Le), f. c"* de Bassillon-Vauzé. 

Gastet (Le) , f. c"* de Gastetpugon. 

Gastet (Le), fief, c"* d'Aren ; mentionné en i538 (ré- 
form. de Béarn , B. SkS , f 1 9), vassal de la vicomte 
de Béarn. 

Gastetabbe, h. c°* d'Orlhez; mentionné au xii* siècle 
(Marca, HisL de Béam, p. ûAo). — Castet-Tarbe , 
V. i36o (ch. de Game, E. /i95). — Casteg-Tarbe , 
i385 (cens. P 39). — Sent-Martin de Castetarbe, 
1/1 9/1 (noL d'Orlhez, P99). — Gasletarbe, dép. 
du dioc. de Dax, était annexée Orlhezet compre- 
nait 99 feux en i385. — Le véritable nom serait 
Castet-Tarbe. 

Gastet-Abroige, mont, c"* de Louvie-Jozon. 

Gastetbibilh, h. c"* d^Arthcz ; ancienne commune. — 
Castelebiel, 1 990 ; Castegbielh, 1379 (ch. de TOrdre 
de Malte). — Lolocde Castet-bieUi , i538 (réform. 
de Béam, B. 838). — Gastetbieilh dép. de la 
comm'^' de Malte de Gaubin et Morlàas. 

Gastetboh , c**" de Sauveterre. — CasteWon, 1 997 ( reg. 
de Bordeaux, d*après Marca, Hist. de Béam, 
p. 579). — Sent-Bladii de Castegbo, i38/i (not. de 
Navarrenx). — Casteg-Boo, i385 (censier). — 
Castegbon , 1 56 6 ( réform. de Béarn ). — Sente-Marie 
de CasteigboHy 1619 (insin. du dioc. d'Oloron). — 
En i385, Gastetbon comprenait 89 feux et ressort, 
au baill. de Navarrenx. 

Gastetbon , h. c"* de Sallespisse. 

Gastbt-d'Abos ou le GhItbac d^Abos, chat, c** d*Abos ; 
vassal de la vicomte de Béam. 

Castet-d'Arldt ou le CniTBAU d'Abddt, fief, c*^ d'A- 
rudy ; vassal de la vicomte de Béera. 



itG 



DÉPARTEMEM DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Castet de Bbb , éc. c'** de Leslelle. 

Castetgélos, ruines, c"' de Castet. — Castellum Ur$a- 
Ueum , XI* siècle ( Marca , Hist. de Béarn , p. 55 1 ). — 
Catteg' Geloos , i a3 1 ( fors de Béarn , p. a a3 ). — 
Le château de Gastelgëlos, ancienne résidence des 
vicomtes d'Ossau, était à demi détruit dès iâ5o. 

Castetgoclt, éc. c"* d'Asasp. 

Cast^tis, c*° d'Orlhez. — Castetiit, i3o/i (ch. de 
Béarn, E. Sdgo). — Catteg-Tiis, i3/iû (not. de 
Pardics). — Castethiis, t369 (ch. de Béarn, 
E. 1810). — Coêteg-Thiis , i385 (censier). — Coê- 
tetys, 1399 (contrats de Gots). — CaêMm$, 1675 
( réform. de Béarn , B. 665 , f* 1 4 ). — Il y avait une 
ahbaye laïque, vassale de la vicomte de Béarn. — 
Castétis , membre de la comm'^* de Malte de Caubin 
et Morlàas, comprenait 68 feux en i385. — G^était 
le chef-lieu d'une notairie composée d'Arance, Ar- 
gagnon, Artix, Andéjos, Balansun, Gouzc, Lacq, 
Lendressc, Mont (c^'de Lagor), Plassis et Serres- 
Sainte-Marie. 

Castktmans, éc. c°* d'Asasp. 

Castbtiiatoc , éc. c"* de Baieix. — Castaigmajou , Cas- 
teymajour, 1769 (terrier de Baieix, E. iSli), 

Castetmatou (Lb), ruiss. qui prend sa source ù Lanne 
et s'y jette dans le Vert du Barlanès. 

Castet» AU , c** de Navarrenx. — Cattrum de Ca$telnau , 
iao5 (cart. de Lescar, d'après Marca, Hist de 
Béarn, p. 507). — Lo Ca$teg-nau d'Arribere de 
Navtarencx, 1389 i^^^' ^^ Navarrenx). — Casteg- 
nau e Catnhnc, i385 (cens, f* 39). — Cattetnau" 
Catnblong, depuis la réunion de Camblong. — En 
i385, Castetnau ressort, au baill. de Navarrenx et 
comptait 53 feux. 

Castetrau , fief, c*' de Maslacq. — Lo Caetegnau de 
Matlac, i385 (cens, f 5). — Ce fief dépend, du 
baill. de Larbaig et relev. de la vicomte de Béarn. 

CastethaTj, m'", c"" de la Bastide-Monréjau. 

Castetrbb , c*" de Lagor. — Casteg-neTf 1 385 (censier). 
— Caetetne, i538; Coêtegnee, i5G8 (réform. de 
Béarn, B. 797, P 7 ; 8^7). — Ancien chef-lieu du 
Larl)aig, Casletner comprenait 33 feux en 1 385. — 
Castetner était le siège de la notairie de Larbaig, 
dont le ressort était composé d*Agoès, Argagnon, 
Biron, Départ, Herrère (c^ de Sainte-Suzanne), 
Làa, Lanneplàa, Loubieng, les Marmous, Maslacq, 
Montestnicq, Osenx, Résihourcq, Sarpourenx^ Sau- 
velade, Sainle-Suxanne et Viellesëgure. 

Castether (Le Havt-), h. c°* de Castetner. — Lo toron 
opérât lo Catteg de Cattegner, i545 (réform. de 
Béarn, B. 806,(^60). 

Castit-Ocssbs, montagne, c*** d^Asson et d'Arthex- 
d'Asson. 



Castetpugon , c*" de Gaiiin. — Coiteg-Pugoo , 1377 
(cart. d'Ossau, P 3). — Coêtrum Pulgor, ia86 
(ch. de Béarn, E. 367). — Coêteg-Pugo, xiii' siècle 
(fors de Béara). — Coêtmm Pèngon, i34o (rôles 
gascons). — Coêtegpwigoo , 1376 (montre milit.). 

— Castetpuguon , 1 538 (réform. de Béarn , B. 857 ). 

— Noetre^Dame de Ca$tetpugon, 1776 (terrier de 
Castetpngon, E. i83). — Il y avait une abbaye 
laïque. — En 1 385 , Castetpugon ressort, au baill. 
de Lembeye et comprenait 7 feux. — Le fief de 
Castetpugon était vassal de la vicomte de Béarn. 

Castbts, h. c"* de Bonnut. 

Castbts, h. c'* d'Ëscurès ; anc. paroisse. — Castelhmiy 

XI* siècle (cart. de Saint-Pé, d'après Marca, Hist. 

de Béarn, p. 3aft). — Catteg y i385 (cens. P 60). 

— Castets ressort, au ImûI]. de Lembeye et com- 
prenait a feux en 1 385. — Le fief de Castets était 
vassal de la vicomte de Béarn. 

Castbts (Les), éc c^ d'Argagnon-MarceriA; men- 
tionné en 1779 (terrier de Marcerin, E. 373). 

Castettibil, landes et marais, c"* de Saint-GIadie- 
Arrive-Munein. — Catteigt-bieilh , 1780 (terrier de 
Saint-Gladie, E. a85). 

Castilloic, c*" d'Artbes. — Saint-Pierre de Cattelb est 
mentionné au xi* siècle (Marca, Hist. de Béarn, 
p. 371). — Caetelkoo, i35a (not. de Pardies). — 
En 1 385 , CastHlon ressort, au baill. de Pau et com- 
prenait a 5 feux. 

Castillov, c"" de Lembeye. — Casteîhoo, i385 (cen- 
sier). — Cattelhon, 1/139 (contrats de Carresse, 
r 1 19). — En 1 385 , Caslillon ressort, au baill. de 
Lembeye et comptait a a feux. — Le fief de Castillon 
était vassal de la vicomte de Béarn. 

Castillon , fief, c"* de Baigts. — CattelhooSutoo , 1 385 
(cens, f" 9). — CattiUum, t68a (réform. de Béarn, 
B. 671, f 61). •— Ce fief relevait de la vicomte 
de Béarn. 

Castillod (Le), éc. c°* de Luccarré. 

CatalU, f. c"* de Jurançon; mentionnée en ibho (ré- 
form. de Béarn, B. 786 , f* 177)* 

Catbidlet, fief créé en 1676, c"' de Gan; vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Catbous (Les) , éc. c^ d^Os-Marsillon ; mentionné en 
171/1 (terrier d'Os, E. a8o). 

Cau, éc. c"* de Castillon (c** d'Arthei). 

Cau (La) , miss, qui arrose Billère et se jette dans le 
Loou. — L'arriu de Laeaau, 1690 (not. de Pau, 
n'3,f 86). 

CAOBARBiat, f. €"• d*Ogeniie-€amptort. — Cauferrere, 
1 & 1 3 ( not. de Navarrenx , T 69 ). 

Cacbabrus, f. c°* de Montfort; mentionnée en i385 
(cens. ^ a8). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



hl 



Gaobas (Les) , ëc. <f * de Maspie-Lalonquèrenloiliac. — 
Caubaoi, 1777 (terrier de Lalonquère, E. 197). 

Gaubibt, h. c** de Ponson-Debat-Pouts ; mentionne 
en 1675 (réfonn. de Béam,B. 668,^3^7). 

Cadbir , b. c"* d' Arthez.— VEtpiUd de Calvi, Cakimu , 
XII* siècle ; HoÊpiuU de Cttubii, v. t sâo ; Htapital de 
Ctdbmo, i366 (ch. de TOrdre de Malte). — Sente- 
Marie de Caidni, 1876 (montre milit.). — Gaubin 
était le siège d'une comm'^ de TOrdre de Malte , 
sous le titre de Gaubin et Morlèas, qui avait pour 
membres : Anoye, Argelos (dë{>art. des Landes), 
Arget, Raleix, Bcntayou, Gastctbieilh , Gastétis, Do- 
mengeux, Escurès, Eslourenties-Darré, Gabaston, 
Garlin , lalonquère , Lombia, Luc-Armau, Luccarré , 
Maspie, Momy, Moncaup, Noarrieu, Ouillon , Peyrc- 
longue-Abos, Samsons, SauU-de-Navailles, Serres- 
Morlàas, Urdès. — La comm'^*de Gaubin etMorlàas 
rclev. du grand prieuré de Toulouse. 

(iAUBiN DB Sbrdbts, éc. c"* d^Anoye ; anc. comm"* de 
rOrdrc de Malle. — Loi OepitaU de Sendegê e de 
Caubin de Verdie de Sent Johan de Jherusalem, 1 3/i 1 
(ch. de rOrdrc de Malte). — L'Eeyitau deSendeti 
d'Anoya, lAgs (noL de Pau, n** 3, f 119). — 
VEepitaude Scendetz, ]538; VEspitau quy lo co- 
manday de Cauby (Aten, i5â8 (réform. de Béam, 
B. 758, Pas; 838).-- Caubii de SendeU , Beirie 
SairU-Jacquei , la Commande de SendeU, i585 (ch. 
d' Anoye, FF. 1). 

Cadbios . e*" de Lescar. — Calhioe, xii* siècle (Marca, 
Hist. de Béarn, p. Ubi). — Gauhio», i385 (cens, 
f /Î8). — Cauhiooê, ikh^ (caH. d'Ossau,^ ai6). 
— Cambioi, i5/i6 (réform. de Béarn, B. 754). — 
Caubioe-Loos , depuis la réunion de Loos : 3!i mars 
iS&a. — En i385, Gaubios ressort, au baill. de 
Pau et comptait 90 feux. 

Gavbios, fief, c"' d'Amdy; mentionné en i5>38 (ré- 
form. de Béam, B. 8/18, P 18), vassal de la 
vicomte de Béam. 

Cad db Heus (La), miss, qui descend des montagnes 
de Louvie-Juzon et se jelte dans le Baseigt. 

(jAu de las Gocbgcbs (La) , miss, qui arrose Asson et 
se jette dans TOiizon. 

Gaudebollb (La), h. c"* d'Esionrenties-Dabant ; men- 
tionné en 1675 (réform. de Béam, B. 65o, 
TAo). 

Gau db Tobokkbt (La), miss, qui prend sa source à 
Asson cl se jelte dans TOuzon , après avoir arrosé 
Artheï-d' Asson. 

(«au-deu-Gal (La) , ruiss. qui arrose Asson et Arthez- 
d' Asson et se jette dans TOuion. 

Gac-del-Hoo (La) , miss, qui coule h Asson et se jette 
dans rOuzon. 



Gau d'Illbks (La) , miss, qui airose Louvie-Juzon et se 

jette dans le Baseigt. 
GAOHAPi, f. c°* de Gastetner. — Cauhapee, i568: 

Cauhaper, 1619 (réform. de Béarn, B. 797, f 7 ; 

816). 
Gachors , f. c** de Gastétis. 
Gaula, f. c"* de Tlièze. — Lo Caular, i385 (cens. 

fôA). 
Gaumia, h. c"' de Salies. — Caumiaa, i385 (cens. 

rc). 

Caura, h. c** d'Assat. — Caunar, 1Û57 ('**^*' d'Assat). 

— Le fief de Gauna rclev. de la baronnie de Saint- 
Aubin. 
Gadnb (La), ruiss. qui prend sa source à Eslourenties- 

Dabant, arrose Arrien et se jette dans le Gabas. 
Gaup, lande, c"* d*Asasp. 
Gaûs, f. c"* de Puyôo. — Caug, i385 (cens. P 9). — 

Caugt, Cautz, t. i5&o (réform. de Béam, B. 800, 

r8; 801, f 9). 
Gausa , f. c"' d'Arthez. 

Gausia, mont. c°*dTrdos, sur la frontière d'Espagne. 
Gaussade (La), f. c"' de Pontacq, près du chemin qui 

mène à Saint-Pé (départ, des Hautes-Pyrénées). — 

La Caueadaj 1507 (noL de Pontacq, 11^ i, P 3). 
Gaussade (La), lande, c"* de Bentayou-Sérée. — La 

CaifAo^e, i689(réform. de Béarn, B. 6/18, f i33). 
Gaussade (Le chemin db la) , c°* de Gastéide-Doat. 
Gaussade (Lb cubiiih db LA),c**de Lescar. — Lo cami 

de la Cautêoda, i663 (cens, de Lescar, T 83). 
Gaussa des (Le cheiiih des), mène de Manbec à Les- 

pourcy. 
Gaustius, h. c"* de Balansnn. — Lo boec de Saueti, 

Sauetin, i333 (cart. d*Orthez, f 8). — Noetre- 

Dame de Xaueliû , i538 (réform. de Béam, B. 83o). 
Gave (La) , éc. c~ d' Anoye. 
Gazaborhb, f. c"* de Gan. 
Gazadbbah , f. c"* d'Ogenne-Gamptort 
Gazauboh (Lb buissbau db) , arrose Bellocq et se jette 

dans le Gave de Pau. 
Gazbloupoup (Lb), ruiss. qui coule sur la c"* d'Orthez 

et se jette dans le Gave dé Pau. 
Gazenave (Le ruisseau de) ou Mohlorg, prend sa 

source à Saint- Boès, arrose Baigts et se jette dans 

le Gave de Pau. 
GiÎHéBiAGUB (Le col de) , c°** de Lanne et de Monlorv. 
Gblata, mont c"* d'Aussumcq. 
Gélat, h. c"* de Hasparren. 
CiiY (Le) , miss, qui prend sa source au col d*Aubi- 

soque (c"* de Béost-Bagès) et se jette à Larans dans 

le Gave d^Ossau. — Lou Solii, i538 (réform. de 

Béam, B. 839, r 9). 
Gehdera (Le col de) , c'" de Macaye et de Louhossoa. 



/i8 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Gbr (Le) , ruiss. qui descend des monlagaes de Louvic- 
Soubiron, traverse Aste-Béon et se jette dans le 
Gave d*Os$au. 

Cerra, lande, c^'de Sauguis-SaintrÉtienne. 

Ces (Le), ruiss. qui prend sa source à Saint-Médard , 
sert de limite aux départements des Basses- Pyrénées 
et des Landes, pois se jette dans le Luy-de-France 
à Ârgelos( départ, des Landes). 

CÉSAR (La redoute de), c"^ dllsatsou. 

CésAR (Le chemin de) ou des Po?ideils, mène d'Olo- 
ron-Sainte-Marie à Moumour, au pont dit de César, 

— L0O ponl d$ Xarrard, lûôS (not. d^Oloron, n** U , 
r 77) : ce pont, sur le ruisseau du Vert, fut cons- 
truit vers iÂ65. 

CÉSAR (Le fort de), motte, c°**d'Ârtigueloutan et d'Ousse. 
Cescac , c**" d'Arthez ; anc. comm"* de TOrdre de Malte. 

— Seicau, i385(cens.). — Sesquau, 1679 (ch.de 
Cassaber, E.). — En 1 385 , Cescau comptait 3 1 feux 
et ressort, au baill. de Pau. 

Cette, c~ d'Accous. — Sete, i35o (for d'Aspe). — 
Cete, i385 (cens.). — Ceta, 16/19 (reg. de la Cour 
Majour, B. 1, P 16). — Sent-Pée-de-Cette , i6flo 
(insin. dudioc. d'Oloron). — Sette, 1676 (rôform. 
de Béarn, B. 655, PSo/i). — Cette-Ey^un, depuis 
la réunion d'Eygun. — En i385. Cette ressort, au 
baill. d^Aspe et comprenait hb feux. 

CÉzÉROD, h. c"* de Ponson-Debat-Pouts. — Cézérôou, 
1675 (réform. de Béarn, B. 668, P Sgs). 

Cézt, montagne, c"* de Laruns. — Sezuic, 1639 (not. 
d'Oloron, n» 3, f 78). — Sezii, i538 (réform. 
de Béarn, B. 86a). 

Chaeala (Le), niiss. qui coule sur la c°* de Sare et se 
jette dans le ruisseau d'Harane. 

Chacapar, f. c"* de Barcus; mentionnée en i590 (coût, 
de Soûle). — Le véritable nom est Etchecopar, 

Chacapar, f. c''*de Laguinge-Restoue; mentionnée en 
i5so (coût, de Soûle). 

Chacapar, f. c"^ de Licq-Athercy ; mentionnée en i5so 
(coût, de Soûle). 

Cbachima (Le), ruiss. qui arrose Arnéguy et se jette 
dans TAïri. 

Chacoh , fief, c"* de BiUBunariis; relevait du royaume 
de Navarre. 

Chaho (Le), ruiss. qui coule sur la c*^ de Saint-Michel 
et se perd dans TOrion. 

Chalosse (La), anc. prov. située au N. du Béarn, au- 
jourd'hui comprise dans le département des Landes, 
sauf les c"*' d'Arzacq, Bonnut, Cabidos, Castéide- 
Candau, Coublucq, Labeyrie, Lacadée, Louvigny, 
Malaussanne, Méracq, Saint-Médard , Sault-de- 
Na vailles et Séby, qui font partie de Tarrondissement 
d'Orthez. — Sialom, 1 970 (ch. de Tabb. de Sainte- 



Glaire de Mont-de-Marsan) — Xielase, 1 386 (not de 

Navarreni). — Chêloêtê, i6a3(ch.deFoix, E.98a5). 

— La Chaiofise formait un archiprétré du dioc. de Dax. 
Cdambre-d'Amodr (La), h. c*^ d'Anglct; tire son nom 

d'une grotte située sur le bord de la mer. — YgoMC, 

1 1 98 ; Higoi , xu* s* ( cart. de Bayonne , P' 1 o et 23). 
Champ-Batailler (Le) , place à Pau. — Lo camp aperal 

Camp Batadher, i635 (cart. d'Ossau, P 3o8). — 

La murralhe deu Camp Batalhee > 1 6 8 6 ( not de Pau , 

n** 1, P 61). — C'était le lieu destiné aux combats 

judiciaires. 
Chantihe , fief créé en 1657, ^"* d'Orthez; il relevait 

de la vicomte de Béarn. 
CHARTrs (Le) , ruiss. qui prend sa source à Hasparron 

et se jette à Urt dans la Joyeuse. 
Chapelle (La) , h. c°* d'Arcangues. 
Chapelle (La), h. c"* de la Bastide-Clairence. 
Chapelle (La), h. c"* de Goarraze. 
Chapellier (Le ruisseau de), arrose la c"** de Corbères- 

Ab^re-Domengeux et se jette dans TArcis. 
Cbapital, f. c"* d'Ayherre. — Chapitel, i6ai (Martin 

Biscay). 
Chardaca, montagne, c"* de Larrau, sur la frontière 

d'Espagne. 
Cbardéca , mont. c°* d'Alçay-Alçabéhéty-Sunharette. 
CHARDisB,f. c** de Loubieng. — Chardieue, i56o: 

Xardieita, i568 (réform. de Béarn, B. 736, P 7; 

7971^6)- 
Chabie, f. c"* d'Andrein. — L'ottau de Xarre, i385 

(cens. P i3). — Charrie, 1616 (réform. de Béarn, 

B. 817, Pa). 

Charmilles (Les), f. c°* de Sames. 

Charra-Farandbt (Le ruissiad de) , arrose Espeletle et 
Ainhoue et se jette dans le Haiçaguerry. 

Charra-Hardia (Le ruisseau de), a sa source à Espe- 
letle et se jette à Ainhoue dans le Haïçaguerry. 

Charre, c" de Navarrenx. — Sxarre, i385 (cens. 
P la). — Xarra, i5i3 (ch. de Béarn). — Exare, 
i568 (réform. de Béarn, B. 76a, P 98). — Sanc- 
tu» Petruê de Charre, 1618 (insin. du dioc. d'Olo- 
ron). •— En i385 , Charre ressort, au baill. de Sau- 
veterrc et comprenait 87 feux. — C'était, au xvii* s*, 
le chef-lieu de la viguerie de Mongaslon. — Dès 
i56a , il existait à Charre un bac sur le Gave d'O- 
loron : la nau de Xarra, 

CHARRiTET,f. c"*deBarcu8; mentionnée en i5ao (coût, 
de Soûle). 

Charrittb, fief, c°* d'Arbérats; vassal du royaume de 
Navarre. 

Charrittb, vill. c°* d'Arraule; anc commune réunie à 
Arraule le a7 juin 186a. — Sairicoata, i5i3 (ch. 
de Pampelune). — On dit en basque Sarnkota. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



/i9 



Ghaibitti-m-Bas, cT delfaaléon. — Xarrite, 167/1 
(contrats d*Ohix, P 16). — On dit en basque Sarri- 
hoêa-Pia. 

Ghamitti-db-Haiît, vill. c^ de Lacarry ; anc. commune 
réimie avec le village d* Arban â Lacarry. — Sarrite , 
Xmrite dmtm AtuutSuêon, 1&71 (contrats d^Ohix, 
f^ l ). — On dit en basqne Smrikota'Gama, 

GiABTBBDsi (La) , f. c** de Rontignon. 

Ci1tai6rbbaib (La), fief» c"* d^Ossès; vassal du royaume 
de Navarre. 

Cb1tbau-db-Salib8 (LB),fief, c*^ de Salies. — Lo Coê- 
têt de SaUei, i538 (réCbrm. de Bëam, B. 833), 
vassal de la vicomte de Béam. 

CaATBAiJifBiJF, fief, c** de Saint-Étienne-de-Baigorry ; 
vassal du royaume de Navarre. 

Gbaudblbt, f. c"* d'Arrosés. 

Ghaoss^b (La), h. c"* d'Orthes. 

Gbbbarhb, f. c*** de Gamou-Gîhigue; mentionnée en 
i590 (couL de Soûle). 

Ghebrbtor , mont, c"* d*Aydius. 

Gbblburb, mont, c** de Bidarray. 

GaiLiifo (Le) , ruiss. qui prend sa source à Lucq-de- 
Béam , sépare cette commune de celle de Lahouroade 
et se jette dans le Geû. 

Gbbmib (Lb Gbabd-), va d'Estialescqà Lasaeobe; partie 
de Tandenne communication entre la rive droite du 
Gave de Pau et la ville d'Oloron. 

GHBHiif-FBRBi (Lb) , mène de Navarrenx à Oloron : c'est 
une partie du chemin de grande communication 
n* 96 ; il suit la rive droite do Gave d'Oloron , passe 
à Dognen , Lay-Lamidou et Préchacq-Navarrenx. — 
Lo Cami Ferrât, ]536(réform. de Béam, B. 891). 

Gbbbih Romio (Lb). — Voy. Rovio. 

Gnaiif Salibb (Lb). — Voy. Salibb. 

Gbbmibs bu Roi, Ghbhi«sduSbi«bbijb: CamU ieu Rey, 
Camiê dêuSenhw; ces dénominations s'apj^quaient 
à tous les grands chemins. 

Ghbhiiis vicomtaux. On appelait ainsi , au moyen âge , 
trou grands chemins qui sillonnaient le Béam. 

Le premier allait de Sauit-de-Navailles à Osse- 
rain : L'im deue eamiiê «s dtn pont de la Fademe 
eniro au Sanmh, xiii* s* (fon de Béam). 

Le second, de Luc-Armao à Somport, suivait, 
dans la vallée d^Aspe, la voie romaine de Saragosse 
à Lescar ( Benehamnm) : L'antre [carnn] de lapodge 
de Larrede entroSompert, xiii* s* (fors de Béam). 
Le troisième, qui conduisait de Tabbaye de Saintr 
Pé (départ des Hautes-Pyrénées) à Biossaillet, an 
fond de la vallée d'Ossau , nous parait avoir suivi 
entre Goarraie etBiianos la voie romaine de Leacar 
(Benehamum) à Toulouse. Nous le plaçons au che- 
min appelé aujourd'hui Chemin de Htmri IV, qui 

Basses-Pyrénées. 



autrefois portait le nom de Chemin de Saint-Pé: 
Lo terte [eamii] de Geyree entro Buealet, qui ee un 
port en Oeeau aixi aperat, xiii* s* (fors de Béam). 
Pendant le moyen âge, le second de ces chemins 
en entier et une partie du premier prirent le nom de 
chemin Romiu (voy. ce mot). 

Ghbmik ViBcx (Lb), conduit d'Accous à Bedons; il parait 
être une portion de la voie romaine de Saragosse 
en Aquitaine. 

Gb^bautb, c"* de Mauléon. — CheraUue, 1 994 (ch. de 
Barcelone, d'ap. Marca , Hist. de Béam , p. 568 ). — 
Xeraute,\ZSS (contrats de Luntx, f^ 8&). — Xe- 
rauta, 1/196 (contrats d'Ohix, r* 17). — Sent-Bar- 
thelemide Chéraute, 1 676 (insin. du dioc. d'Oloron ). 
— Anc. baronnie vassale de la vicomte de Soûle. 

Gbbbbbs, h. et fief, c*^ de Gharre. — Xerbee-Jutoo , 
i385 (cens.r 19). — Xerbe, i386 (not. de Na- 
varrenx). — Xerbejuêon, i5â6 ; Cherhejueon, 1680 
(réform. de Béam, B. 684, P 188; 75A). — Ge 
fief était vassal de la vicomte de Béam. 

GhIbisqui , mont, c** de Lécumberry. 

GflBBHE, h. c°* d'Anacq. 

GaiRra, mont. c°* de Lanins. — Eeeherue, 1676 (ré- 
form. de Béam, B. 658, P 181). 

Le ruisseau de Ghéme sort de cette montagne et 
se jette à Larans dans le Gave de Brousset. 

GbIbcmbobda, pèlerinage, c"* d'Ascain. 

CflàsE, éc. c** de Lestelle. — Alodium de Exeea, xii*8* 
(cart. de Saint-Pé, d'après Marca, Hist de Béarn, 
p. A39). — Cheze, 1675 (terrier de Lestelle, E. 
3ii). 

Ghibaucoa, f. c^ de Saint-Jean-de-Lux. — 11 y avait 
une prébende de ce nom fondée dans l'église de 
Saini-Jean-de-Luz. 

Ghibbbrt, fief, c"* d'Espiute. — L'oetau d^Eceheverrie, 
i385 (cens, i^ i&). — Cheverrie, i386 (not. de 
Navarrenx). — Chiberie, i538; Qiiimrie, iSh6 
( réform. de Béam , B. 756 ; 893 ). — Ge fief dépen- 
dait du baill. de Sauveterre et rdevait de la vicomte 
de Béam. 

Gbibbbs, f. c** de Gharre. — (3ieverce, i385 (not. de 
Navarranx). — Chibereee, i5&8; Chebere, 1675 
(réform. de Béam, B. 681, T 586; 'jhk), 

Gbibbbta (Lb lac db), c** d'Anglet. 

Ghicot (Lb cbemib) , c** de Lescar; mentionné en 1 663 
(cens, de Lescar, T i3). 

Gbioq (Le), ruiss. qui arrose la commune de Monein et 
se jette dans la Bailongue. 

Gbigcbt (Lb) , ruiss. qui code à Fichons- Rinmayou et 
se jette dans le ruisseau de Rinmayou. 

Ghius (Lb) , miss, qui sépare les c°**d'Ustarit8 et d'Ar- 
cangnea et se jette dans la Nive. 



50 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Chirdilbtk (Lb cmbiiih) , enlre les c**'d6 Ifendionëe etde 
Macaye; c*éteit le lieu d'assemUëe des jurais des pa- 
roisses de Maeaye, Mendioude, Louhossoa et Gréciette. 

Chirispita (Lb), raiss. qui arrose Lécumberry et se 
jette dans TAkerharry. 

Ghibrita (Lb) , ruiss. qui coule sur la c"* d^Amorois- 
Succos et se jette dans le Bëhobie. 

OeisTAicé (Lb) , ruiss. qui arrose Hasparren et se perd 
dans TAngélu.. 

r.HisTUTiB (Le), miss, qui prend sa source à Ayherre et 
s'y jette dans la Joyeuse. 

Ghkila (Lb), ruiss. qui roule à Hasparren et se perd 
dans le Marmaù. 

Ghitbrsb , fief, c"* d^Espiute. — L'oêiau d'Ecehewree, 
t385 (cens. T i&). — ChAêna, i538; Chiverce, 
i5/t6; Chêveree, 167/i (réfbrm. de Bëam, B. 686, 
r 9ââ;75â; 8s3). — Ce fief dépendait du bail!, 
de Sauveterre et était vassal de la vicomte de Béam. 

GBOGOLUcé, mont, c^de Mendive. 

Ghorrota (Lb), ruiss. qui arrose Mendive et se jette 
dans le Halçaldé. 

GaoT-lBARRé, h. c"* de Gabat. 

Gbou (Lb), f. c** de Gaslétis. 

Ghoubdinc (La), ruiss. qui coule à Aramits et se jette 
dans le Vert 

GBODRouMiLLATcaé, m'*, c"^ d^Afcanguos. 

GBocBRèTB (Lb bois db), c** de Ponaon-Dessus. 

Gboubrioq (La), mont. c°* de Lescnn, sur la frontière 
d^Espagne. 

Gboossb (La), ruiss. qui prend sa source dans la c°* 
d*Aretle et s'y perd dans le Vert d'Aretle. 

GbrbstiXa (Le), éc. c"* de Coslédàa-Lnbe-Boast ; tire 
son nom desCagotsou Grestias. 

GbrbstiXa (Lb) ou lb Grbstia, f. c"* de Garlède-Mon- 
debat. 

(ilBCBioHA (Lb), ruiss. qui arrose la c"* de Saint-Michel 
et s'y jette dans ta Nive de Bâièrobie. 

Gbubito (Lb), ruiss. qui coule à Ilharre et se perd dans 
le Pagola. 

Gbubitoa , h. c"** d'Ascarat et d'Anhaux. 

Cbdcutor, redoute, e"* d'Urrugne. 

Gbuoar^ta (Lb) , ruiss. qui prrâid sa aource à Etchebar, 
arrose Licq-Atberey et se jetle dans le Saison. 

Gbubaihb (Lb), ruiss. qui arrose la c^de Saint-Pée<SQr- 
Nivelle et se jette dans la Nivelle. 

GariiROROT , mont, c** de Saint-Etienne-de-Baîgorry. 

Ghuritcha (Lb COL db), c"* de la Fonderie, sur la fron- 
tière d'Espagne. 

GanscAti (Ls), miss, qui prend sa source à Maspar- 
raute et s'y jette dans le Minhuriéta. 

GiBiTs, viil. cT* de Larcevean; anc. commune réunie à 
Larceveau le ao juin i8&a. — StM Andnuéê G- 



bitz, 1&79 (not. de la Bastide- Viltefranche , n* a, 
f* 99). — CmUz, i5i3(cli. de Pampelone). 

GiBouBB, c*" de Saint-Jean -de -Lus. — SubAmire, 
XVII* s* (eb. de Sdnt-Jean-de-LuB).-^ Samtwi Vût- 
cetUàu de Sënnin, 168& (collatioBS du diooèae de 
Bayonne). — Giboure, primitivement annexe d'Ur- 
rugne, fut érigé en commune en i6o3. — Giboure, 
qui est une contraction àeÇubikuru (en baaque, tète 
de pont) , doit ce nom à sa position près d'un pont 
sur la Nivelle. 

GiBouBB, mont, c^ d'Umigne. 

GiciRÂLCiA (Lb) , ruiss. qui arrose Lanrau et se jette dans 
l'Olbado. 

GiBiooB, viU. c~ de Gamou (c** de Tardets); anc. c"* 
réunie à Gamou en i836. — CUtig^y iSao (oout. 
de Soûle). 

GiBOBiBTTE, fief, c"*de Maspamute; rdev. du royaume 
de Navarre. 

GiBUBRABO, mont, c** de la Fottderie, sur la frontière 
d'Espagne. 

GiMisT (Le), ruiss. qui arroBè Armendarits et se jette 
dans la Joyeuse. 

Girq-Gartors (Lis), h. c^ d'Anglet. 

GiTADBLLA , f. c"* de HasparroD. 

GixB (Lb pats m), vallée qui comprend lec** de Saint- 
Jean-Pied-de-Port en entier et la c** de Snheaeon. 
— Valu» qwB ikitwr CirsMi, vera 980 (eh. du chap. 
de Bayonne). — Pon de Sizer, Gwrt , xi* ^(Glun- 
son de Roland, dianti, v;589). — Cffcmrw, nftf 
(Dice, gaogr. de &p«Mi). — Syzmrm , xii* s* (R<^r 
Hoveden).~L«porf«<is GÀor>, iiSA (Édràn).— 
Gtia, 1186; CÎMrs, GiMro,xii*s*; Gûsa, commen- 
cement du XIII* sT; GSbis, 1953 (oart de Bayonne, 
r* 1.5,96,39, 5o). — Cma, i3o9 (eb. daekap. 
de Baybnne). — Lm pan de Ciêmn , xiv* s* (Ghron. 
de Saint-Denia, Histor. de France, V, p. 3o 1 ). -^ La 
terre de Sime , 1A79 (not. de la Bastide-Viilefiranebe, 
n* 9 , f* 91). — Gise ae dit en boaqoe GearmcL 

Le paya de Giae faiaaii partie du royaume de 
Baaae-Navarre et du diocèse de Bayonne , dont il for- 
mait un ardiidiacooé.-^ La voie romaine d'AaIorga 
à Bordeaux traversait c^te vallée , qui correapoiid au 
val de RoBcevanx (Espagne). 

GuHOBM (La) ou l'Auibac^ ruiss. qni prend sa aource 
à la fonlaino du Gagot (c"* d'Arihes) et se jette dans 
le Gave de Pau, après avoir anroaé Meaplèdo^Balan- 
sunet Gaatétis. 

GLABAcarroad. de Pao. — Setu4ekmdê CltÊrm, 16^7 
( réform. da Béara, B. 'jbb ). — B y avait une ab- 
baye laïque vaasale de k neonté de Béam;^— GUrac 

* On peut aoni tndirire le tfste artbe ptr Ut pertt et Grter. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



51 



était une dépeocLtiice de Pahbtye de Saint-Pé (dé- 
part, des Hautes-Pyrénées ). 

Les communes qui forraeni aujourd'hui le canton 
. de Gkrac apfiaftenaient, en 1790, au canton de 
Nay. 

CuaAOQ , ci^ de Tkéie. — (2&rmum , xii* s' ( coll. Duch. 
voi GXIV, r 69). -— CItrûe, xm's* (fors de Béam). 
— LmfortaUêMeéê Clarae, làhS (reg. delà Cour 
Majeur, B. 1, P io3).— Omc^M Vw-BOk.i'jb^ 
(dénombr. E. «6 ). — En i385 , Cbracq comprenait 
67 feux et ressort au baiil. de Pau. — C'était, au 
sTi* s% une dépendance de la beronoie de Goarrazc. 
— En 1 5/i6 , Claracq el Garlède ne formaient qu'une 
commune. 

Gufàas,f.c'"deBaleix. 

CiLAfiaiB, f. c"* de Méritein; mentionnée en 1385 
(cens. P a5). 

(iLifKBii,fief,crd'Asson. — L'ottoti de Oovaria, 1 538 
(réform. de Béam , B. 8&8 , T 1 7 ). — Ce fief relev. 
de la vicomte de Béam. 

CuviBiB , fief, e** d^Eysos ; mentionné en 1 538 (réform. 
de Béarn, B. 868, T 19), vassal de la vicomte de 
Béam. 

Clatkbib, fief, c"* de Loubieng; mentionné en i385 
(cens. P 5). — Ckbariêf ihb'j (not de Gastetner, 
P 10a). — Clmeria, i538 (réform. de Béam, B. 
883). — Ce fief ressort au boill. de Larbaig et 
relevait de la vicomte de Béam. 

Clavbbib, m^, c"* de Monein, sor le ruisseau de Lèse ; 
mentionné en 1667 (not de Monein, n* 191, T 78). 

CLioBs, f. c"* de Salies; anc. membre de la oomm"* 
de Malte de rHApitai-d*Orion , mentionné en 
1964 (réform. de Béam, B. 680, P 17). — L'fii- 
pUau de Clêdm, i385 (cens. T 6). — NaUre Doue 
de Cledêif i4&a (not de la Baslide-ViUefivnche, 
n" 1 , r àâ ). — Ltpont ds GUsi (sur le ruisseau de 
Saleys), i535 (réform. de Béam, B. 705,^11 3). 

CLBaeoBT , f. c** d* Arlig«ekNitan ; mentionnée en 1 5 3 8 ; 
le fief était vassal de la vicomte de Béam. 

CLBBeoBT (Lb CBBHiii) OU GiiABASOBt, traversait Asson 
et Igon et conduisait à Glarae; il servait de limite 
aux communes de Nay et d'Aason. — Le eami 
CUarguêi, lo eami Cktrmpm, i536; k grmU cmntt 
apgnU CUrgÊÊtif 1M7 (réform. de Béam,B. 755; 

807, r 66). 

GfiOT M CAMiBiLfl, mont e**ile Larans. 
GioTB (La), éc e"* de Lnocarré. 
C^AïasLLB, éc. cT* de LeapieOe-'Germeiiaod-Lanne- 
grasse. 

i, c*"de Glarae — C sa m a s a, 1100; Geiid«- 

\, XII* siècle (Marca^ Hist de Béam, p. 4o5 et 

65 1). — Coaroffl, 1397 (rsg.de Bordeaux, d'après 



Marca,Hi8tdeBéam,p. 579). — Coorrostf, i385 ; 
Goorasf , 1609 (censiers). —^ La via Coatatola, la 
me GMTOtfilf , i5Âo ; Conarrass, 1676 (réform. de 
Béam, B. 676, P 988; 795, f 80 et 98). — 
Coarraxe formait la quatrième grande baronnie 
de Béam. — En 1 385 , la commune comprenait 
89 feux et ressort, au baill. de Pau. 

CoGBiifo, m^snr le raisseou d'Ançuby, c"* de Bustince- 
Iriberry. 

CocoBBB (Lb), raiss. qui arrose Macaye et se jette dans 
rOyhène. 

CoFFiTB, fief, c^ de Luccarré. — Offita, i538 (ré- 
form. de Béam , B. 833 ). — Co/Uê, 1 778 (dénombr. 
de Luccarré , E. 36 ). — Ce fief relevait de la vieomtf^ 
de Béam. 

CooH , f. c^ de Monein. — Lo Cog , 1 385 ( cens. P 35 ). 
-— Lo GmA, V. i5&o (réform. de Béam, B. 789, 

p 173). 

CoBB, h. c"* de Lembeye; mentionné en 1675 (r*^- 
form. de Béam, B. 669, P 969). 

Coig-Arrot , mont c*^ de Borce. 

CoiGDARREiis, f. c"* dc Moncin. — Cogdurmnpê, i385 
(ceni. P 36). — Col^'arr#iiip«, v. i5/io (réform. 
de Béarn, B. 789, P 167). — Ceigdarwnpê, 1669 
(not de Monein , n** 1 99 , P 68). 

Cote DE Dbrgiiih (Lb), éc c*" de Denguin ; c'était une 
des limites des landes du Pont-Long. — L'oêtav 
d€uCogdê DMgua, i385 (cens. P &3). >- Lo Cog 
de Denffui opérât la Coffs-Gartara, 1689 [voy. 
CASsiB-GABiàBB (La)]; Coigt de d'Ànguem, Coégt, 
Coefft, 1686 (réform. de Béam, B. 678, P* 3i6, 
3i8, 390; 793). 

Colon , fief créé en 1 6 1 8 , c*^ de Luoq-de-Béam ; vassal 
de la vicomte de Béarn. 

CoLOMBOTS, f. c"^ d'Orègue. — Colombolz, i568 (ch. 
de Navarre, E. A 70). — Ce domaine fut anobli 
vers 1 568 ; il relevait du royaume de Navarre. 

CoiBiBifs, f. c** de l'Hdpital-d'Orion ; mentionnée en 
1697 (réform. de Béam, B. 818). 

CoMB d'ârbu (La), miss, qui prend sa source à la 
montagne de Larre (c"* d'Arette) et se jette à 
Sainte-Engrace dans l'Ubaïtxa. — La Comme d^Afiee , 
1589 (réform. de Béam, B. 808, P 96). 

GoaiTS (Lb) , miss, qui sépare les c"** d'Orriule et de 
Castetbon et se jette dans l'Arringrand. 

CoMHABDB (La) , b. c"* de THdpital-d'Orion. — La Com- 
manda, ibhh ; la Commanderiê de VEepUau, 1675 
(réform. de Béam , B. 680 , P 699 ). — Ce hameau 
lire son nom de la comm'^ de Malte qui existait A 
l'Hôpital-d'Orion. 

CoMMAHDB (Lb guhir ab u), conduît de Momy à 
Anoye; c'est une portion du chemin Romid (voy. ce 



52 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



mot). — Le roouiiD de la Commande (c^ d'Anoye) 
dépendait de la comin''* de Malte de Gaubin et 
Morlias. — Lo moUn deu Pànt tur lo Lk, i538 
(réform. de Bëarn, B. 838). 

CoMMàms, h. c"* de PonaoD-Debat-Pouia ; mentionné 
en 1675 (réform. de Béarn, B. 668, f* 355.). 

Commets, éc. c"* d^Auga. 

CoMMifln , chemin , dans la c*^ de Doumy, qni menait 
de Saint-Peyrus au chemin Morlannais. — Lou boiq 
bu Comiher, toUh (eh. de Bournoa, E. 359). 

CoMTi (Lb) , éc. c** d'Arthez. 

GoNCBEz . c^ de Garlin. — Sanetuê Genumer de Qmeii , 
X* siècle (coU. Duch. vol. CXIV, TSi).— Candtei, 
Qmdûei, 1A09 (censier). — En i385, Conches 
ressort, au bail!, de Lembeye et comprenait 38 feux. 
En 1790, Conchei fut le chef-lieu d'un canton, 
dépendant du district de Pau, composé des com- 
munes d*Auboii8, Aydie, Burosse-Mendousse, Diussc, 
Mont, Portet, Saint-Jean-Poudge, Tadousse-Ussau 
et Vialer, du canton de Garlin; Arricau, Arrosés, 
Aurions , Gadillon , Grouseilles et Lasserre , du canton 
de Lembeye. 

CoRDisTéGDT (Lb) , ruiss. qui prend sa source à Lahonce , 
arrose Mouguerre et Urcuit et se jette dans TArda- 
navie. 

(]oR]>OD (Li) , ruiss. qui arrose Mesplède et se jette à 
Lacadée dans TAubin. 

(iORpéaincB (Ile de la) ou nui Faisans, dans la Bidassoa, 
c** d'Umigne ; indivise entre la France et TE^gne. 
— liola dêUa Paee, 1690 (carte- de GanteHi). — 
G'est dans cette tle que le Traité des Pyrénées fut 
signé, en 1659. 

(^onoAs (Les puits des), lacs, dans les montagnes de la 



C" d'Accous. 



.>■• 



(]oEOET, f. c~ d'Arthei. 

CoEGiBBs, h. c** de Bentayou-Sérée ; mentionné en 
i683 (réform. de Béam, B. 6&8, f^ 118). 

(]0RQrBBBB, h. c** d'Haget-Aubio. 

(Torques, f. c^ de Gastétis. 

GoRQUES, h. et fief, c"* d'Audaux. — Loi Conquoe», 
iâ76(not. deGastetner,r 109). — Conquez, 1686 
(réform. de Béam, B. 686, C 33). — Qmqmtz, 
1798 (dénombr. de Gassion, E. 99). — Le fief 
de Gonques ressort, au baill. de Larbaig et rele? . du 
marquisat de Gassion. 

CoRSTARTiR (Lb mocur de), sur lo ruisseau Mendialçu, 
c^ de Briscous. 

Gortbesaeo (Le), ruiss. qni arrose la c"* deLécum- 
berry et se jette dans Tlrabie. 

Goos, f. c** d'Audaux. — Lo Cm , 1 885 (cens. P 96). 

Goos , b. c"* de Monein. — Lo Cm , 1 885 ( cens. T 35 )• 
~ Le Coz, 1675 (réform. de Béam, B. 661, P 1). 






— En i385, Goos comprenait 90 feux et ressort, 
au baill. de Monein. 

Goos (Le) , éc c** d^Orèas. 

GoPED (Le), ruiss. qui prend sa source â Léès*Athas, 
arrose Lescun et se jette dans le Gave d'Aspe. 

GoEBàaEs, c*° de Lembeye; mentionné au xii* siAde 
(cart. de Lescar, d'après Marca, Hist de Béam, 
p. 876). — Corberat, v. i55o; QmrhèrMf i683 
(réform. de Béam, B. 653, T 334 ; 788, T 8). — 
Corbèm-Abàre-Domengeux , depuis la réunion d'A- 
bère et de Domengeux. — En i385, Gorbères 
comprenait 8 feux et ressort, au baill. de Lembeye. 

— Ancienne baronnie qui relevait de la vicomte de 
Béam. 

GoRBUR , f. c"* de Garaa. — Corhuûf i3A3 (hommages 
àe Béam, f U). — Corhun de Jagû, i538;Gbur- 
bun, 1675 (réform. de Béam, B. 669, f 7 ; 833). 

GoRRB (La), éc. c^ de Gastetbon ; mentionné en i538 
(réform. de Béam, B. 786, T Aa). 

Gobs, mont, c"* d^Asson. 

Gos (Le), b. c** de Lembeye ; mentionné en 1675 (ré- 
form. de Béam, B. 669, f 960). 

GoslédIa, c"" de Lembeye. — Coeladaa, i385 ; (Àw- 
lêdan, iào9(censier8). — CoëledaaeenBeam^tkùU 
(contrats de Garresse, f 18). — Coelédàa-Lmbe' 
BooMt, depuis la réunion de Lube et de Boast, en 
i8A3. — En i385, GoslédAa ressort, au bailL de 
Lembeye et comptait i3 feux ; le fief de Gosiédâa 
relevait de la vicomte de Béam. 

GossèsE (La) , h. c~ de Buxy ; mentionné en 1 358 (ch. 
de Buiy, FF. 1). 

Gosta-Al»ia, b. cTde Bidart 

GosTB (La), bois, c** de Luc-Armau. 

Goste (La), éc c** de Lembeye. 

GosTB (La) , h. c** de Lourdioe-Ichère. 

GosTE BE Brouca (La), boîs, c** de Boroe. 

GosTBMALE, mont. cT d*Arette. 

GosTOLOD , chapdle, cT* de Domeiain-Berraute. 

GoTDAScs, mont cT d^Iseste; mentionnée en 1675 
(réform. de Béam, B. 655, f 179). 

Côte (La), h. c^ de Hasparren. 

GdTB M Gaias (La), h. c** de Ger. 

GoTBiLLOH, m^, c^ de Montant, sur le Gave de Pau. 

— Lo molm opérât CoteUtom^ i58o (réform. de 
Béam,B. 8o8,f 18). 

GouABAXES (Les), éc c^ de Castillon (cT de Lembeye). 

GofjATEHAs, f. c^ de Loubieng. — Quoaêe'Moi, i5âo 
(réform. de Béam, B, 796, P 61). — QttoaUe- 
maae, 1777 (terrier de Làa, E. 809). 

GoDBLOGQ, cT d'Aruoq. — Avant 1790, Goubincq 
disait partie de la Ghdoase et dépendait de la sub- 
délégation de Saiat^Sever. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



53 



CooGovioo, bois, c"^ de Gette^Eygan. 

Coud (Lb), boû, c^ d'Arraote-QÎarritte. 

CooDviB (La), ëc. c** de Sanuons-Lion. 

Govtco (Lb), niÎM. qui deBe»id des monlagnes de 

Boroe et se jette dans rE^longuère. 
GoDB M Baqvb (La) , éc c*^ de M aacor. 
GoofeooBBB (Lb bois db), c"* d*Alçay-Alçabéhéty-Sunha- 

rette. 
CouLOMHB, fief, c"* de Salies. — La maiêon nobk de 

Cokmme, 1673 (réform. de Béarn, B. 683, P 75). 

-^ QmUomine, 1773 (dénombr. de Salies, E. A3). 

— Le fief de Coaiomme, créé en 1606 , rdev. de la 

vicomte de Béani. 
CocMALBTBS (Lbs) , éc. c** de Luccairé. 
CooMAs (Lb), éc. c°* de Monpésatr-Bétrac. 
CovMBiGT, f. c*^ de Lescim. — Comeg, i385 (cens. 

r'^l,). 

Goop D* Apos , h. c*' de Ramons* 

C0CQCILL05 , ëc. c°* d^Aydie. 

GouBAiLLBT, éc. c"* de Noguères. — CourmUkêt, 1776 

(terrier de Noires, E. B79). 
CouBALBT , f. c** de la Baskide-Viilefrancfae. — La loe 

aperat au Cwalêt, v. i36o (cfa. de Game, E. 

âaS). 
GoDBAc (Lb), ruiss. qui prend sa source k Goarraze, 

arrose Bénéjac et se jette dans le Lagoin. 
GouBAu DB Bbbgoot, mont. c"* d^Accous. 
GovBBBTTB (La CBiTB DB la) , mout. c^ de Loscun. 
G0UBB018, h. c°* d^AngkL — Fauêêgui, 1198 (carL 

de Bayonne, C s3). 
GocBBT, f. c"* de Lasseube. 
GooBBTS-GoiG , montagne, c*** d*01oron-Sainte-Marie 

et d'Arudy. 
GocBBioB (La) , ruiss. qui arrose la c"* de Vignes et se 

jette dans le Luy-de-France. 
GouBBéoEs (Lbs) , monL c"* d*Areite. 
GouBBiBBs (Lbs), éc. c"* de Banun. — Lst Çomriéê, 

1767 (terrier de Linvn, E. 3is). 
GoDBBOUMATi, f. C** de Samsons-Lîon. 
GouBBOux, f. c^ de Mioasens-Lanusse. — Le Corroêt, 

i385(cen8. f 56). 
GouBTABB, fief, c^ de Bilbères. — Corîadê, i538 (ré- 
form. de Béam, B. 833). — Ge fief était vassal de 

la vicomte de Béam. 
GooBTiADB, f. c^ de Maspie-Lalonquère-Juiliac — 

CoriMê, i385 (cens. C 69). ^ Corikiadê, i538 

(réform. de Béam, B. 859). 
GooiTiB (La) , éc c^ d^Asasp. 
GouBTiisB, f. c^de Goarme. — Cortiàdê, 1 385 (cens. 

rso). 

GoQsoouBBBT (Lb), ruîss. qui eoola è Arraiiguei et se 
perd dans le Lny-de-Fiince. - 



GoossiBAT, f. c"* de Lucq-de-Béara. — Co§9irat, 1596 

(ch.deLucq,bD. 3). 
G008TALAT8 DU PoBT (Lbs) , bois, c*^ de Biron. 
GousTAssB (Lb rdissbau) , prend sa source À Aurions- 

Idernes et s*y jette dans TArds. 
GoosTAU (Lb), ruiss. qui arrose la c** d*Aydie et se 

jette dans le Sage. 
GousTAus (Lbs), b. c"* de Ponson-Debat-Pouts ; il est 

mentionné en 1675 (réform. de Béara, B. 668, 

f 343). 
GoDSTBT, f. c"* de Gan. 
GousTiN (Lb) , ruiss. qui arrose Autevieile-SaintrM artin- 

Bidéren et se jette dans le Gave d'Oloron. 
GooT (Lb), h. c"* de Salies. — Loê Cootz, i/iâa (noL 

de la Bastide-Villefrancbe, n"" 1, P &a).— Lof Cote, 

i535 (réform. de Béam, B. 705, T 97). 
GouTs (Lbs)» landes, c"** de Bosdarros, Saint-Abit, 

Pardies (c*" de Nay ) et Baliros. — Lo$ Cotz, i538 

(réform. de Béam, B. 896). 
Goots-Dbdabs et Goots-Dbhobs, b. c"* d'Asson. — 

For^CoutÊ, 15Â7; Coolz, i58i ; IWant-Gotite et 

For^Omtt, 1675 (réform. de Béara, B. 67a, 

P85o;8o6,r io5; 808, f* 57). 
GovT (Lb), ruiss. qui arrose la c"* d*Aramits et se jette 

dans le Vert. 
GouTBOLA (Lb) , ruiss. qui prend sa source à Autevielle- 

SaintrMartin-Bidéren et se jette à Abitain dans le 

Gave d*01oron. 
Gbab^ (Lb pont) , sur le Gave d^Ossau , c"* de Laruns. 
GaAsiBB (La), b. c**de Sedxe-Maubec — La Cra- 

vere, 1675 (réform. de Béam, B. 648, ^ ûhi), 
Gbapbs (Lbs), mont. c°* de Lescun. 
Gbbstia ou GhrbstiXa, éc c^ d* Arrosés. 
Gbbstia, éc. c^ de Gasiifion (c""" d*Artbei). 
Gbbstia, f. c*^ de Garresse. — Le Cmtiaa, i385 

(cens, r 10). 
Gbbstia, f. c"* de Sallespisse. — Là CreêUaa, i385 

(cens. r55). 
GbbstiXa , f. c^ de Bouillon. 
GbbstiIa (Lb), éc. c** de Gerderest. 
Gbbstiarhbs (Lbs), éc. c'^de Denguin. 
Gbbstiahotbs (Lu) , éc. c~ de Gastéide-Gami. 
Gbbstias (Lbs), éc. c** de Dognen. 
Cbistallébb (Lb bois db la), c*^ de Gette-Eygun. 
Gbou db Louboubt (La) , éc c"* de Lnc-Armau. 
Gboubs, lande, c** d^Asasp. — Caurouee, 1 778 (terrier 

d^Asasp, E. 399). 
Gboosbillbs, c*" de Lembeye. — Craeelheê, i385; 

OoMfta, XIV* siède(oenner8).— CrodeeUm, i546 

(réform. de Béam, B. 756). — En i385, Grou- 

séilles ressort, au bailL de Lembeye et comprenait 

i5 feux. 



•t) Il 



5& 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Crousbillcs, fief créé en i555, <f* d'Orlhei. — Cro- 
ieiUeêy CroifnUeê, 1676 (réform. de Béarn, B. 670 , 
r* 938).~CrotiMi/iM,i7S7 (dénombr. d'Orthei, 
E. 39). — Ce fief était vassal de la vicomte de 
Béarn. 

GaoDàais, b. c"* de Lembeye; mentionné en 1675 
(réform. de Béarn, B. 669, f 983). 

Cl) BBS (Lbs) , nÛBS. qui arrose Tadoosse-Ussau et se jette 
dans le Léès. 

ÇuBiçALB (Lb), ruiss. qui prend sa source à Hélette, 
arrose Saint-Esteben et Sainlr-Martin-d'Ari)eroue et 
se jette dans TArberoue. 

ÇcBicHABBi (Lb), ruiss. qui arrose la c** de la Fon- 
derie et se perd dans le Hayra. 

CuG , fontaine salée, c"* de Salies. — Lo Cuek deu Bêy, 
i535 (réform. de Béarn, B. 706, P 7). 

CuGiz, f. c*^ de Loubieng. — Cu^êu, i56o (réform. 
de Béarn, B. 796,1^91). 

ÇuHAoïiéTA, mont. 0°** de Lécumberry et d'Estéren- 
çuby. 

GuLAT, f. c"' de Lalongue; mentionnée en 1676 (ré- 
form. de Béarn, B. 65i, P 996). 

CuQ (Li) , landes, c°* de Saint-Boès. — Le Cucq ,1675 
(réform. de Béarn, B. 666, f 6). 



GuQUBBOif , c*" de Ifooein. — Cueuror, m* s* (Marca, 
Hist. de Béarn, p. hSo)» — Cveuroo, i3&5 (not. 
de Pardies, f 161). — Cuqwroo, i385 (cenaier). 
— SentèiiquntdêQuoqnron, i&34;Go^Mr0ii, lA&i 
(noL d'Oloron, n* 3, r* 19 et ii5). — Comtroo, 
i656 (cart. d'Ossaa, P 957). — Coeuro, v. i5&o 
(réform. de Béarn, B. 789, P t). — Co eu nur, 
i655 ; Cuquêrour, 1667 (not. de Monein, n** 191, 
P5&; 19/i, P /i9). — Qmeunm, 1676 (réform. de 
Béarn, B. 661, p965). — En i385, Guqneron 
ressort au beill. de Monein et comprenait 16 feux. 

GuaiBBOu, éc cf* d^Arthei, 

GciLABUTU (Lb col db), c*^ d*Ahax6-Akiette-Bascassan 
et de Lécumberry. 

CcBUTcai, moDL c°* de Lécumberry. 

GvBOTCiiHnm, p^erinage, c"* d*Orègue. 

Gubutch^hbudt, redoute, c"* d*Ubart-Gise. 

CcBUTGHBT OU Gabat, fief, c°* d^Abaxc ; vassal du 
royaume de Navarre. 

GcTALA, lande, c^ d'Usein, dans le Pont-Long. 

GcTALA, mont c"' de Gastet et de Louvie-Juion. 

GoTALA (Lb), ruiss. qui deacend des montagnes d'Ac- 
cous et se jette à Laruns dans le Gave d^Ossau. 

CoTACBÂBB, mont, c"** des Eaux-Bonnes et de Laruns. 



D 



DAaoBBBi, f. c"* de Saint- Martin -d*Arberoue. — 

Af^uerre, 1691 (Martin Biscay). 
Dalen , f. c"* d^Angous. 
Dahghabia, b. c*^ d^Ainboue. 
Da!idabou (Lb) , ruiss. qui arrose la c*^ d^Aramits et se 

jette dans le Vert. 
Da^gladb (Lb) ou Ruissbau db S^bt, prend sa source à 

Séby, arrose Mialos et se jette dans le Luy-de-France. 
Dabbacq, f. et fief, c°*de Gan. — Darrae, i385 (cens. 

P69). — Arrac, i535 (réform. de Béarn, B. 701, 

P là 3). — Ge fief était vassal de bi vicomte de 

Béarn. 
Dabbatcbc, mont c"** de PagoUe et de Juxue. 
Dabricadbs, f. c**de Salies; mentionnée en i385 (cens. 

P6). 
Dabbicau, m*", c** de Billère. 
Dabbigbaud, f. c** de Salies. — Darrigran, i385 

(cen8.P 6). 
Dabbitâbb, f. c** de Goublucq. 
Dabboqcb (Lb), ruiss. qui prend sa source à Basserdes 

(départ des Landes), limite le départ des Basses- 

Pyrénées et se jette à Labeyrie dans le Juren. 
DARTiGArx, f. c"* de Pau. 



Dabtioaux , f. c"* de Sus. 

Dacsiet (Lb), ruiss. qui sépare les cT*' de Nabas et de 
Licbos et se jette dans le Saison. 

Davahceks, f. c^ de Navarrenx. — DabameÊM, Daban- 
emix, 1719 (dénombr. de Sauvdbde, E. A3). 

DBBâsB (La), bois, cT* de Gerdarest — Im DtUte, 
i539 (terrier de Gerderest, E. 190). 

DBBixB (La), lande, c"^ de Maucor. 

Dblaigcb, b. c*** de Sedae-Manbec; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 6&8, P 949). 

Dbmhau(La), b. c'^de Bentayoo-Sérée; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 668, P 1A9 ). 

Diioviii , c*" de Leicar. — Dmigwi, xi* ^; Ikmg m M m , 
1101 (cart de Morlias). — Dngm, iioA (cart. 
de Lescar, diaprés Marca, Hist de Béaro, p. 989 . 
387, 397). — D$ngmuiM, 1986; Z>0i^HiMiii, 
xiii* ^ (cb. de Béarn, E. 967 et A97). — IkmgMu, 
i385; Dengii, 1&09 (cens.). — Dmgtm, i535; 
Danguin, 167S (réform. de Béarn, B. 677, P 98; 
706 , P 180). — n y avait une abbaye laïque qui 
relev. de la vicomte du Béarn. — En 1 385 , Denguin 
et Yignoles, son annexe, comptaient A6 feax et res- 
sort au baill. de Pan* — Baroonie, créée en i65â , 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



55 



qai comprenait Denguin, Vigttoles, Auitevielle, et 

relevait de it Tieomté de Béarn. 
DérAiT, Yill. c"* d'Orthei; aoc. eommoite. — Smieta 

MmrgmHê éê Dêpariy i345 (hommages de Béarn, 

r 96). — En i385, Départ eoroprenail 5o feux et 

reeeort au baill. de Larliaig. 
Dmt , m**, sur la Baïie , e~ de Bionein ; mentionné en 

1760 ( dénoaaiN'. de Monein , E. 36). 
DétUT, f. c"* de Jurançon. — Lo Deêtrt, i385 (eens. 

f 5o). 
DiSPonaaiM (La oollihi M),c**d*Aocou8; tire son nom 

du poète Despoorrins, qui y est enterré. 
DBsrauis , f. c~ de Garos. — L'oitau dêuê Fnutz, 1 385 

(cens, f* 69). 
DispvTos, f. c"* d'Ortbes. — Loê Puyou», i536; lo$ 

PwfOiy i6iû (réform. de Béarn, B. 7i3,r hth; 

817). 
Dioz-Glos (Lis), b. c** de Gan; mentionné en 1753 

(dénombr. de Rébénac, E. Ai). 
DiTAVTiTs (Lis) , h. c"* de Castetnau-Gamblong. 
DtsQoiBi ( La foutaiii ni ), eaui minérales , e~ de Gan ; 

mentionnée en 17&3 (cfa. de Béarn, £). 
D18S1, b. c*^' d'Aurions-Idernes et de Mont (c^ de 

Gariin); anc. commune. — Diits», iàS'] (reg. des 

Établissements de Béarn). — Diisa, i538; Ihfêêa, 

i5/i6 (réform. de Béarn, B. 75& et 833). — En 

1 385 , Disse comprenait 1 9 feux et ressort, au baill. 

de Lembeye. 
DiusAaiAu , f. c"* d^Oràas. — Diuêoboo, i538 (réform. 

de Béarn, B.8a8). 
DrasASiAo , fief, c"* de Salies. — L'oêUm iê Dmê-Abou, 
i385 (cens. P 6). — La maison iMê de Diuêaboo 

à SêtU Vmeem i$ Salm, 167/î (réform. de Béani, 

B. 683, C 137). — DmuA$am, 1788 (dénombr. 

d'Andrein ,£.17). — Le fief de Diusabeau était 

vassal de la vicomte de Béarn et ressort au baill. de 

Salies. 
DtosAAOïii , fief, c"* de Salies. — L'oêtau de Diuê-Ayde , 

f 385 (eens. f 6). -- DiUMPyiids, 1773 (dénombr. 

de Salies, E. A3). — Le fief de Diusajude ressort. 

au baill. de Salies et reler. de la vicomte de Béarn. 
DiasàTM, fief, c"* d'Ownx; mentionné en i385 

(cens. P 5), il ressertiatait an bailL de Laiiiaig et 

était vassal de la vicomte de Béarn. 
DiosnM (Li iDissiAD Ml), coule sur la c°* de la Bas- 

tide-M onréjaù et se jette dans TAniouse ; mentionné 

en 1675 (réform. de Béarn, B. 669 , P «19). 
Dhwsi, c** de Gariin. — Sancêoê Jokaimiê iê Dùma , 
1 10& (cart de Lescar, d'ap. Marca, Hist. de Béarn , 

P*^97)* — Dimêêy i&ea (cens.).— Diuma, i5A6 

(réform. de Béarn, B. 75A). — En i385, Diosse 

cemptait 8 fenx et ressort, an baill. de Lembeye. 



DiuzBiDi, éc. c^ de Maskeq. 

DoAsouB , f. c** d^Asson. — La horie de Dooiooi , 1 538 
(réform. de Béarn, B. 807, P 8A). — DooMêouê, 
i6A5 (not. de Nay, n** 56, P90). — Doazmu, 1758 ; 
Dooêou, 1763 (dénond>r. d^Asson, E. 19). — Le 
fief de Doasous, créé en i63â, était vassal de la 
vicomte de Béarn. 

DoAT, vill. c"* de Castéide. — Voy. CAsriui-DoAT. 

DoAiov, c*" d*Artbei; mentionné en 1986 (ch. de 
Béarn, E. 967). — Doa$oo, i359 (not. dePardies). 

— En i385, Doazon comptait 3o feux et ressort, 
au baill. de Pau. 

DoiLLB (La) , éc. c^ de Tarsacq. 

DoGRiir, <^ de Navarrenx. — Donen, 191'j (ch. de 
Saovelade, d*ap. Marca, Hist. de Béarn, p. 53o). — 
Villa de D&nenk, 1935 (réform. de Béarn, B. 86A ). 

— Dùneng, xiii* s* (ch. de Préchacq, E. /Iii3). — 
Sent JoKan de Donenh, iSSU (not. de Navarrenx). 

— Donheen, i5A6 (réform. de Béarn). — Deig- 
nen, 1673 (insin. du dioc d^Oloron). — En 1 385, 
Dognen comprenait 35 feux et ressort, an baill. do 
Navarrenx. 

DoHiG,f. c"* d^Artbex; mentionnée en i385 (cens. 
P61). 

DoMiG, fief, c"* d^Alos-Sibas, au village de Sibas; men- 
tionné en i385 (coll. Duch. vol. CXIV, P A3). — 
Le titulaire de ce fief était un des dix potestaie de 
Soûle; il relevait de la vicomte de Soûle. 

Donic, fief , c"* d* Araujuxon ; mentionné au xiii* s* 
(fors de Béarn). — Ce fief était vassal de la vicomte 
de Béarn et ressort, au baill. de Navarrenx. 

DoMic, fief, c^ d*Araux; mentionné an xiii* S* (fors 
de Béarn ) , il relevait de la vicomte de Béarn. 

Donc, fief, c*^ d^Asasp. — Domec^Pùe, t538 ; lo 
Domecq, i5A6 (réform. de Béarn, B. 75A; 833, 
P 1 1). 2^ Ce fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Donic, fief, c^ d^Assat; mentionné en i538 (réform. 
de Béarn , B. 8 A 8 , P A), vassal de la vicomte de Béarn. 

DoMic, fief, c** d^Aussevidle. — Uœtau deu Domee, 
i538 (réform. de Béarn, B. 8A8, P 3). — Ce fief 
relev. de la vicomte de Béarn. 

DoMic, fief, c"* de la Bastide- Géféracq. — L'ottau 
deu Domee de Ceeerae, i538 (réform. de Béarn, 
B. 8A8 , P 3 ). — Ce fief étoit vassal de la vicomte de 
Béarn. 

Dow ic , fief, c**de Bielle. — La domenjadwre deDomeeq , 
1773 (dénombr. de Bielle, E. 99). — Ce fief rde- 
vait de la vicomte de Béarn. 

Donc , fief, c** de Chéraute; mentionné en i385 (coll. 
Duch. vol. GXIV, P A3). — Le titulaire de ce fief 
était un des dix j^oteetaHe de Soûle et relevait de la 
vicomte de Soûle. 



56 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



DoMBG , fief, c"^ d'Espès-Undurein , au vill. d^UDdurein; 
mentionne en i385 (coli. Duch. voi. GXIV, 1^ A3), 
ii relevait de la vicomte de Soûle. 

DoviCffief, c"* d*Etchebar; mentionné en i385 (coll. 
Duch. vol. G XIY, f /i3) , vassal delà vicomte de Sonle. 

DoMic , fief, c"* de Gère-Bélesten , au viU. de Bélesten ; 
mentionné en i538 (réform. de Béarn, B. 833), 
il relevait de la vicomte de Béam. 

DoMBc, fief, c** de Jurançon ; mentionné en i538 (ré- 
form. de Béarn, B. 8A8, P &), vassal de la vicomte 
de Béam. 

DoHBG, fief, c°*de Lacarry-Arhan-Gharritte-de-Haut, 
à Lacarry ; mentionnéen 1 385 (coll. Duch. vol. GXIV, 
r 43). — Le titulaire était un des àixpoteêtati de 
Soûle et i*elevait de la vicomte de Soûle. 

DoMEC, fief,c°* de Laruns; mentionné en 1 538 (ré- 
form. de Béarn, B. 833), il relevait de la vicomte 
de Béarn. 

DoMBC , fief, c"* de Lichos. — L'oêtau deu Dcmec de 
Lixot, i385 (cens, f lâ). — Ge fief ressort, au 
baill. de Navarrenx et relev. de la vicomte de Béam. 

DoMBc , fief , c°* de Lucq-de-Béara ; mentionné en 1 59 & 
(réform. de Béam, B. 669 , P 199)» vassal de la 
vicomte de Béam. 

DoHBc, fief, c°* d'Orin; mentionné en 1 538 (réform. 
de Béam, B. 856), relev. de la vicomte de Béam. 

Do>BG,fief, c"* d^0s8as-Suhare,à Ossas; mentionné 
en i385 (coll. Duch. vol. GXIV, f>& 3).— Le titulaire 
de ce fief était un des dix/K»(etlato de Soûle et relev. 
de la vicomte de Soûle. 

DoHic, ruines, c"^ de Pardies (c* de Nay). — Le fief 
de Domec relevait de la vicomte de Béam. 

DoMBC, fief, c*^ de Prédllon; mentionné en 1673 (ré- 
form. de Béam , B. 669 , P 85 ) , vassal de la vicomte 
de Béam. 

DoMBc, fief, c°* de SaintrAbit; mentionné en i538 
( réform. de Béam , B. 833 ) , il relevait de la vicomte 
de Béarn. 

DoHBc, fief, c"* de Saint-Gladie; cité en 167Â (réform. 
de Béam, B. 864, f i4o), vassal de la vicomte de 
Béarn. 

DoMBG, fief, c"* de Sarpourenx; mentionné en i385 
(cens, f 5). — Le Dùumieq, 1676 (réform. de 
Béam, B. 670, P 990). — Ge fief relevait de la 
vicomte de Béam. 

DoMBc, fief, c** de Tabaille-Usquain, au hameau de 
Gampagne. — Lo Domee de Campanha, i538 (ré- 
form. de Béam, B. 848, P 10).— Ge fief était 
vassal de la vicomte de Béam. 

DoMBc , fief, c** de Viodos-Abense. — Domecq de Vidoe , 
XVII* s* (ch. d'Arthez-Lassalle). — Ge fief relevait 
de la vicomte de Soûle. 



DoiBC (Lb) , fief, c"* de Gharre. — Voêtau deu Damée , 
i385 (cens, f^ i4). — Ge fief ressort, au baill. de 
Sauveterre et relevait de la vicomte de Béarn. 

Do>BG (Lb), fief, c^ de Dognen; mentionné en iB85 
(censier, f 39). — Le Domeeq, 1674 (réform. de 
Béam , B. 669 , T 1 01). — Ge fief était vassal de la 
vicomte de Béam et ressort au baill. de Navarreox. 

DoHBc (Lb), fief, c"* d^E^ute; mentionnéen i385 
( cens, r 1 4 ). — Ge fief était vassal de la vicomte de 
Béarn et ressort, au baill. de Sauveterre. 

DoMic (Lb), fief, c"** de Gère-Bélesten , à Gère; men- 
tionné en i538 (réform. de Béam, B. 848,1^ 18), 
il était vassal de la vicomte de Béam. 

DoMBC (Lb), fief, c~ de Gurs; mentionné en i385 
( cens, f 39 ) , vassal de la vicomte de Béam et dans le 
ressort du baill. de Navarrenx. 

DoHBC (Lb) , fief, c** de Pardies (c^ de Monein ) ; men- 
tionné en i538 (réform. de Béam, B. 848, f 19), 
vassal de la vicomte de Béam. 

DoHBc (Lb), fief, c** de Tabaille-Usquain, au vill. d'Us- 
quain; mentionné en i385 (cens, f i4), il resMrt. 
au baill. de Sauveterre et était vassal de la vicomte 
de Béam. 

DoMBNoi , f. c** d'Arricau. — Voetem de Domenger, 1 8 8 5 
(cens. Pfio). 

DoMBVOBUX, vill. c** de Gorbères; anc commune réu- 
nie à Gorbères. — Domengiue, i385; DomeiyMif, 
i4o9 (céhsier). — Dmmengeux, 1748 (terrier de 
Bétrac, E. 179). — En i385, Domengeux ressort 
au baill. de Lembeye et comprenait 8 feux. — 
G^était une dépendance de la comm'** de Malte de 
Gaubin et Morlàas. 

DoHBBJADUBB. — G'ost la qualification donnée aux 
terres des simples gentilshommes; ceux-ci s*appe- 
laient domengere, 

DoHBBAiif, c** de Saini-Palais. — Domeeang, 1193 ; 
Domezan, xiii* s*; Domexayn, i384; Dùmeêomg, 
i385 (coll. Duch. vol. GX, P86;GXIV, f- 34, 36 
et 43). — Dameeakn, i439 (not de la Bastide- 
ViUefranche, n* 1, P 3). — Domexay, vers i46o ; 
Domazanh, 1487 (contrats d*Ohix,r 99). — Do- 
meçaifn, 1691 (Martin Biscay). — Demezam-Ber^ 
raute, depuis la réunion de Berraute: 9 5 juin i849. 
La deguerie de Doraexain était une dépendance de 
la messagerie de la Barhoue et Tun des sept vies de 
la Soûle; elle comprenait Domeiain-Berraute, Itho- 
rots-Olhaiby, Lohitsun-Qyhercq et Osserain-Riva- 
reyte. La deguerie de Domesain a été supprimée 
en 1 760. 

En 1 790 , Domesain fiit le chef-lieu d'un canton , 
dépendant du district de Mauléon , composé des 
communes d'Aroue, Domesain-Berraute, Etcharry, 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



57 



Gtttas, Ithorotfl-OUiaiby, Lohîtiaii-Oykieroq, One- 

rain-Rivareyto el Pugolle. 
Doaiseo (La crois) , pèlerinage , c"* d^Espelette. 
Don ADOïf , fief , e^d^Abos; mentionné en i538 (réfomi. 

de Béern , B. 887 ). — Ce fief relev. de la vicomte de 

Béirn. 
DompinBiA (Lb roissbad m) , coole dur la cT* de Jatzou 

et se jette dans TUrbandia. 
DoiriziENDT, f. c"*de Viodos-Aboise. — Otiteiii«fi<li,x?ii* 

s'(ch. d*Arthei-Lassalie). — Le fief de Doniimendy 

était vassal de la vicomte de Soûle. — Le véritable 

nom est Onizmendy, 
DoHZACQ, m*", c"* d^Anglet — MoUndhmm de Donzag, 

1 2A6 (cart. de Bayonne, ^ 36). — Lo mohf apptlé 

Dtmiae, 1 SSg ( cb. do cbap. de Bayonne ). 

Le misseau de Dontacq prend sa source sur la 

c"* de Biarrits, arrose Anglet et Bayonne et se jette 

dans TAdour. 
DoRHARiirrB, b. c*^ d*Arcan[pies. 
DoBOHDB, vil), c"* de Larrao. 
DouABCBs, f. c** d'Arthex . 
DoBB (La), m^, c** de Moriàas, sur le Lny-de-Fnince. 

— Lo molin de La Doa, 1887 (cb. de Morièas, E. 
36o). — Un moHi opérât La» Dowu, i645 (cens, 
de Moriàas, r 930). 

DoviT, c^ de Thèie; mentionné en 1096. — Dumi, 
1 î 5 A (cb. de Barcelone). — Doimt , xii* s' (cart. de 
Lescar, d*ap. Marca, Hist. de Béam, p. 356, 38 A 
et A65 ). — Dominm , 1 970 ( cart. du chAt de Pau ). 
— J>omtiitifiii , 1 986 ( reg. de Bordeaux , d*ap. Marca , 
Hist. de Bcam, p. 66&). — Domi, ziii* s* (fors de 
Béam). — Sent Migwl de Demi, 1&87 (not de 
Larreule, n* 9, f* 17). — Ihmm, i5&3 (réfbrm. 
do Béarn, B. 76 A). — Doomy formait avec la com- 
mune de Boiimos la neuvième grande baronnie de 
Béarn , vassale de la vicomte de Béam. — En 1 385 , 
Donmy ressortîssait au baill. de Pau et comprenait 
91 feux. 

Dons, h. <^ deGéronce. — Aooe, ]385 (cens. P 19). 

— Oùs, 1&66 (cb. de Moumoor). — Gewhag- 
Doae, 1579 (réform. de Béam, B. 769, T 38). — 
Dosium, SetU'Pèe de Dooê, 1619 (insin. du dioc. 



d*Oloron). — Doux, 1675 (réform. de Béarn, 
B. 660, P 367). — En i385, Dons ressortîssait 
au baill. d*01oron et comprenait 6 feux. — G*élait 
Tannexe de la paroisse de Gens (cT d^Oloron-Sainte- 
Marie-Ouest). 

DoussBfb. c"^ de Bentayou-Sérée. — Datée, 161& (ré- 
form. de Béam,B. 817, f i3). 

DociE (Lb), mont, c*^ de Lamns. — Lo Dote, i355; 
lo Dotze, xv' s* (cari. d'Otsau, f 37 et 38). 

DuGLOs, fief créé en 1608, c** de Pontacq; vassal de 
la vicomte de Béam. 

DnrAu, cbât. c^de Goarraic. — G^esten partie Tancien 
château de Goarraxe, où fut élevé Henri IV. — Le 
nom actuel de ce cbAleau vient de son propriétaire. 

DorroRT , b. c** d'Assat — Dwfori, 1 3&3 (bommages 
de Béarn , f 56 ). — Ditjfbrl éPAuai, 1 584 ; 1^ êen- 
hon'e df Dufort, baeiide d*A$eat, 1 609 ( cb. de Béam , 
E. 359 , 36o ). — Le fief de Ouflbrt ou de la Bas- 
tide relevait de la vicomte de Béam. 

DvroracQ, f. c** de Mont (c*"dc Lagor); tire son nom 
deson propriétaire. 

DoGâT, b. c** de Moriàas; anc dépendance du prieuré 
de Sainte-Foi de Moriias. — Le Dugat, i385 (cens, 
r 65). — La font deuDugat, 1&57 (cart. d'Ossau, 
P 1 90 ). — Saneta Lueie de MorUuu, 1 689 ; lo Dn- 
guat, vers i5&o (réform. de Béam, B. 798; 791. 
P 99). — Lo cemiteri opérai de Sente-Lueif, f665 
(cens, de Moriàas, f* 61). — Sainte-Lude, ^ise 
de ce hameau , était détraite antérieurement à 1 675. 

DuLOM, f. c"* de Lembeye. — Lom, i538 (réform. de 
Béam, B. 855 ). — Le véritable nom serait ÎAm, 

DoMiBAiL, b. et lac, c^ d*AuterriTe. 

DcplXa (Le moulib), c^ d'Escout, sur le Gave d*Os- 
san. — Le nom de ce moulin vient d* Antoine-Vin- 
cent Duplàa , conseiller au paricment de Navarre , qui 
le fit bâtir vers 1 780. 

DupouBQvé , m*", c** de Salies. 

DopooT, b. c*^ de Bouillon. 

DoRBAB , mont, c** de Louvie-Juxon. 

Ddbblodsieii (Le), miss, qui arrose la c*" des Aldudes 
et se jette dans TAutrin. 

Dus-Yovs (Les) , lac, <^ des Eaux-Bonnos, à Am. 



E 



Eadx-Borkbs (Lbs), c^ de Larans; commune créée, le 
99 mai 1861, par la réunion d*Aas et d^Assouste; 
elle tire son nom de soarces minérales qn*on appe- 
lait, au XVI* siècle. Eaux d^Arqudmêadêe, — Àiga- 
boum, 176& (compt de Larans). 

Basses-Pyrénées. 



Eavx-Ghaodbs (Les), vill. c** de Larans. — Àyguee- 
Coûtée , 1 533 ; Âiguee-Cauidee , 1 58 1 (cb. de Béarn , 
B. 9609; E. 5A8o). — GrammofiloÎMs (voyag. de 
Montaigne). — La meùeon d'Aiguë ^Cmàe», t6i4 
(réform. de Béara, B. 817). 

8 



58 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Ce village tire son uom des sonrces thermales qui 
y sont sitaëes. 
Ébirl^, ce. c"* de Goarraie. 
KcHAGOTTi, if. c** d^Aussurocq; mentionnée en i5so 

(coût, de Soûle). 
écHABT, f. c"* d^Aussunieq; mentionnée en iSso 

(coût, de Soûle). 
EcHiRT, f. cT d*Espès~Undurein ; mentionnée en lôao 

(coût, de Soûle). 
ÉcHAT, f. c°* d^Aussurucq; mentionnée en iSao (coût. 

de Soûle). 
ÉcHAux, chat, c**' de Saint-Étiennc-de-Baîgorry. — 
Eehauz, 1669; Eehaot, iSaS (ch. de la Camara 
de Gomptos ). — Qtâiêau d'Ediavi , Etehaui , 1 6 1 & 
(coll. Duch. vol. GX, f ii3). ~ Eîchaux, i655 
(reg. des États de Navarre). — Ancienne vicomte 
qui relevait du royaume de Navarre. 
EcRBBBBai, f. c"^ d*Aus8urucq; mentionnée eu i59o 

(coût, de Soûle). 
ÉcHBBBBS, f. c"* d'Aussunicq; mentionnée en iSso 

(coût de Soûle). 
Echo (Lb pobt b*) ou db Pac, col de montagnes qui 
fait communiquer la commune de Lcscun et la 
vallée d'Écho (Espagne). 
Èdbb (Lb col d*), c^ de Lanne. 
ÈGOTBàiiB, f. c^ de Lioq-Atherey ; mentionnée en 1 5 90 

(cout.de Soûle). 
ÉnuçABiiiA (L*), ruiss. qui prend sa source dans la c^ 
de Musculdy et se jette dans TArangorène, après 
avoir arrosé Ordiarp. 
Éhulobbo (L^), ruiss. qui prend sa source à Domoiain- 
Berraute, arrose Béhasque-Lapiste et se perd dans 
la Bidouse. 
Éhursabot(Lbgol d'), entre la c"* de la Fonderie et 

TEspagne. 
Élaboa (Lb RvissBAU D*), prend sa source sur la c*^ 
d*Arette et se jette à Osse dans le ruisseau le 
Lourdios. 
Elbabb^ (L*), ruiss. qui sépare les c^* d'Ossès et dMrts- 

sarry et se mêle au Lacca. 
Klçabbb (Lb platbau d*), landes, c*" do Bëhorléguy 

et d*Aussurucq. 
Elvubrb (L*), ruiss. qui coule sur la c** d*Arfaansus et 

se jette dans la Bidouse. 
Eloabab^a (L*), ruiss. qui prend sa source à Etchebar 

et se jette à Lichans-Sunhar dans le Saison. 
Elharbot (L*), ruiss. qui commence i Orsanoo, arrose 
ensuite la commune de Saint-Palais et se perd dans 
la Joyeuse. 

Le bois d'Eihardoy est dans la c"* de Beyrie (c*" 
de Saint-Palais). 
ELHiMiifi, mont, c"* d^Armendarits. 



Elhiub (Lb bois d*), c"** de Lantabat et d'Armen- 

darits. 
Elhogabt, redoute, c*^ des Aldudes, sur la frontière 

d'Espagne. 
Elhobibt, monL c*** d'Ossès et de Saint-Étienn»-de- 

Baïgorry. 
ElhobiIta (Lb col b*), entre la r"*de la Fonderie et 

TEspagne. 
Elhobbt, h. c^ de Hasparren. 
Elhobc^ (Lb col d*), entre la commune de I^arrau et 

TEspagne. 
Elbubtb, monte"* d*Irouléguy. 
Elhdzb (Lb buissbau b*), coule sur la c"" de Pagolle 

et se perd dans rUhaïtxe. 
ÉliçabAlab , f. c^ d*lholdy. — Le fief d'Éliçabéiai- 

relevait du royaume de Navarre. 
Éliçabbbbia, h. c^ de Hasparren. 
Éliçabbrbt, h. c"* de Mouguerre. 
Éliça-Ibabb^, h. c^ de Gabat 
Éliçaîcirb, fief, c~ d'Arraute; vassal du royaume de 

Navarre. 
Éligbîbt, fief, <^ de Lantabat; va»sal du royaume 

de Navarre. 
Elicbtchb, fief, c"* d^Arraute; vassal du royaume de 

Navarre. 
Élichbtchb, f. c^ d'Arfaonet-Sussaute. — EHeechê, 

1691 (Martin Biscay). 
Élissaoabat, fief, c^ de Bunus; vassal du royaume 

de Navarre. 
Élissagub, fi^, cT* de Cbarrilte-de-Bas; vassal de la 

vicomte de Soûle. 
Elissalt, f. c^ d'Ossas-Suhare ; mentionnée en i5r>o 

de (coût de Souie). 
ÉussBTGHB, f. c^ d'Uhart-Giie. — EUcêche, 16s 1, 

(Martin Biacay). — Le fief d'Élissetche était vassal 

du royaume de Navarre. 
Élissrcbb, fief, c^ d*Ainliice; vassal du royainne do 

Navarre. 
ÉussiTCHB, fief, c*^ d'Armendarits; relev. du royaume 

de Navarre. 
ÉussoRDi (L*), ruiss. qui arrose Arrauto-Oharritte et 

se jette dans TAphataréna. 
Elsobboh, f. c~ de Saint- Martin -d'Arberoue. — El- 

zurrm, i435 (ch. do Pamjielune). — Le fief 

d'Elsorron, créé en i635, était vassal du royaume 

de Navarre. 
Élcbt (L*), ruiss. qui coule sur la c** d*Ossès et so perd 

dans le Lacca. 
EiBABBAT (L*), restes de fortifications, c** de la Bas- 

tide-Monréjan. — Ln Pàmiatun, 1676; toa Em- 

harrat, 1680 (réform. de Béam, B. 669, P* 998 

et bSo). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



59 



Kmbaaaats (Lks), b. c" de Lcmbeye; mentionné en 

1675 (réform. deBëara, B. 669,(^993). — liy 

avait une abbaye kïqoe, vaatale de la vicomte de 

Béarn. 
Ehimitti (L'), lande, c"^ de Monlestruoq. — L'Em-- 

btfHU, 1777 (terrier de Montestrucq, E. 976). 
EniALAs, ëc. c^ de Boogarber. 
Énieiii (La aiBOOTi dis), c** d^Urmgne. 
Ehclos (L*), f. c"* de Leffudle-Germenaud-Lanne- 

graaae. 
Erclos (L*), h. c** d*Âurion8-Idemes. 
ËRTiacQ (Û), ruiss. qui coule k Pontaoq, conmience à 

la fontaine Hoorquet et se jette dans TOusse. 
ExTBi-GATi-iT-BAisi, ancien district da Bëam qui 

tirait son nom de sa position entre le Ga?e de Pau 

et la rivière de Baise; il comprenait les c*^ d*Abi- 

dos, Abos, Arbus, Artigueknive, Bésingrand, Mou- 

i-eni, Noguères, Os-Marsillon, Pardies (c*** de Mo- 

nein) et Tarsacq. — £afir-G«M-Bam, xiu* s* (fors 

de Béarn, p. 36). — Lo vie de EtOtr Guav$ et Bayie , 

i3Aâ (not. de Paitlies, C kg). 
EsTSicoLABDasiA (L^), miss. qui arrose la c*^ de Has- 

parren et se jette dans le Marmaù. 
Ea , mont, c** de Laruns. — Erry 1 &60 (cart d'Ossau , 

P 971 ). — Her, i538 (réform. de Béarn, B. 8Ââ). 

— Le ruisseau d^Er prend sa aource dans cette 

montagne et va se jeter à Laruns dans le Gave 

d^Ossau. 
ErdoU, f. c°* d^Ainhice-Mongélos. — Le fief était 

vassal du royaume de Navarre. — En 1766, il y 

avait une prébende de ce nom fondée dans Téglisc 

d'Ainbice. 
ÉauiGs, éc c*^ de Montfort 
ËaoAÏTs (La croii d"), pèlerinage, c°* d'Ayberre. 
EsHiTB (La caiMiH os l"), c*" de Yiodos-Abense et 

d*Arrautc-Gharritte. 
Eanoif, fief, c** de Saint-Palais; vassid du royaume. 

de Navarre. 
EiQoiTA, b. c"* d'Ayberre. 
EaaAiTT (L'), miss, qui arrose la c°* de Hélette et se 

jette dans TAndiarté. 
ËaaisT, mont, c"' d'Ainboue et d*Espelette. 
Ebréga , b. c"* de Laase. 
EaRicAÇABBi (L'), ruiss. qui coule sur la c^ d'Ossès et 

se jette dans la Nive de Baigorry. 
Errîgagorri (L^), ruiss. qui arrose la c** de Sainte- 

Engrace et se jette dans TUbaitia. 
EiaicABARM (L'), ruiss. qui coule sur la c** d'Itsatsou 

et se jette dans la Nive. 
EaBicAÎLCB (L'), miss, qui arrose la c^ de Bidarray et 

se perd dans rAranpuru. 
EaaioALnB (L*), misB. qui prend sa sonree dans la c"* 



d'Orsanco et se jette dans la Joyeuse, après avoir 

arrosé la c~ de Beyric (<^ de Saint-Palais). 
Ebb<gali>ia (L^), ruiss. qui coule à Baseassan (c"' 

d^Abaxe) et se jette dans le Lanrbibar. 
EaaiGABT (L'), miss, qui arrose la c"* de Saint-Jeaii- 

le-Vieux et se jette dans le Harçuby. 
EaRÉQuiBoa (L*), miss, qui prend sa source dans la 

c°' de Larrau, sur la fronti^ d'Espagne, et se roéle , 

à Lécumberry, à la rivière d^Iraty. 
EaRiTA , mont c"* d'Estérençuby. 
Errbtçu , mont, et bois, c"" de Montory et de TardeU. 

— Arretçu, 1778 (intendance). — Le raissean 

d*£rretçu prend sa source à Montory et se perd à 

Barcus dans le Joos. 
Erriribd, f. et fief, c** de RÎTebaule. — L'ottov 

iPhAm, i385 (cens. P ih). — Ytibiu, i5&6 (ré- 

form. de Béaro, B. 'jbh). — Ce fief était vassal de 

la vicomte de Béara et ressort au baill. de Sauve- 
terre. 
EaaoBisALA , b. c** d*Itsatsou. 
Errosatr, mont c^ d^Esiérençuby et de Lécum- 
berry. 
Ersil, f. c** de GbérRute. — EnUU, 1679 (contrats 

d'Obix,P95). 
EsROCGQ, m'', c^ du Boucau, sur TAdour. — Lo moUu 

d'Eêbor, 1969 (cart de Bayonne, P 69). 
EscASRs (Las), b. c^ de Castcra-Loubiz; mentionné en 

1675 (réform. de Béam, B. 668, P 376). 
EscALA (L'), mont c** de Larans. 
EscALR (Lr pas d'), col do montagnes, entre les c"** 

d*Elsaut et de Cette-Eygun. 
EscAURRs (Lr pic dis), c"** d'Alçay-Alçabéhéty- 

Sunbarette, de Lacarrv et de Larrau. 
EscAMBBT , mont c**' de Léès-Atbas et d^Ossc. 
EscAHRT (Lr port d*), c"* d'Arette, sur le Vert 

d'Arette. 
EscARTOLA, mont, c*** de Larrau et de Sainte-Engrace. 
EscABOo (Lr pic d^), c"** de Larans et d^Etsant. 
EscARPu (L'), ruiss. qui coule à Etsaut et se perd dans 

le raisseau de Sescouet. 
EscARROUDR (L*), ruîss. qui arrose la c~ de Coarraie et 

se mêle au Lagoin. 
EsdURTRs , h. c^ de Louvie-Soubiron. 
EscLAusR (L*), ruiss. qui coule à Siintp-Pé-de-Léren et 

se jette dans le Gave d*01oron. 
EscLAusR (L*), ruiss. qui arrose la c"* de Sanltrde- 

Navailles et se perd dans le Luy-de>Béara. 
EscuosRS (Lbb), éc. c°* d'Os-MarsiUon; mentionné m 

171/1 (terrier d'Os, E. 980). 
EscoHMiAT, mont €*** d'Espelette et d'Itsataou. 
EscoBioaoR (Li ruissiau b*), qui eoule sur la c** d'Abi- 

tain et se mêle au Gave d*Oioion. 



8. 



60 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉÈS. 



Escos, c^" de Stiies; commune distraite du canton de 
Bidache le lâ juillet 1819. — E$eaut, iSSa (di. 
de Game, E. /ia5). — Sent^ohan d^Eieo$, ik^g; 
E$eooê, là ho (noL de la Bastide -VillefFandie, 
n** 1, f" 18 et 17). — Scoi, i589 ( aliénations du 
dioc. de Dax). — Eêcot m Navarre y 1675 (réform. 
de Bëarn, B.680, P 566). — Escos dépendait du 
dioc de Dai et du duché de Gramont. 

Ekcot, c*" d'Accous. — Scot, 1096; EêduU, nùk 
(eh. de Barcelone, diaprés Marea, HisL de Béarn, 
p. 356, 465). — Sancia Maria d^Eteot, 1618 
(inaio. du dioc. d'Oloron). — Aâeotf 1 675 (réform. 
de Béarn, B. 655, f 353). — En 1 385, Escot 
ressort, au baill. d^Aspe et comprenait 8 feux. 

Le rocher dit PèM d'Eicot porte une inscription 
relative à la voie romaine de Saragoase en Aquitaine. 

Escoc , c"" d^Oloron-Sainte-Marie-Est — Eicoo , 1 38o 
(contrats de Lunts). — 5eoo,-i5à6 (réform. do 
Béarn, B. 75a). — Sent Pierre d'Eseou, i656 
(insin. du dioc. d'Oloron). -7- En i385, Escou 
ressort, au baill. d^Oloron et comptait 1 1 feux. 

Le niisseau d^Escou prend sa source dans les ma- 
rais de la lande Hialère (c*^ de Herrère), traverse 
icsc^'d'Escou, Escout, Prédtlon, Goès, Oloron, et 
se jette dans le Gave d^Oloron. — L'aiguë aperade 
l'Etco, 1&3& (not d'Oloron, n' 3, r35). 

EsGouais, c** de Morlàas. — Eecobee, i385; £«eo6et, 
i/lioa (cens.). — Scobem, t535; Seobee, t538; 
Eêcoubéea, 1 683 (réform. de Béarn, B. 653 , P 1 75 ; 
70&, P 189). — En i385, Escoubès comprenait 
1 9 feux et ressort, au haill. de Pau. 

KsGOOBT, f. c"* de Gaslagnède. — Seoey, i538 (ré- 
form. de Béarn, B. 736). 

ËscouT, c""* d^Oloron- Sainte -Marie -Est. — Eêcot, 
i385 (cens. P sa). — £fcool, iâ33; Sent Bieenu 
d^Eeeooty i&6a (not. d'Oloron, n** 3, f" 9 et 196). 
— Eaqwtaiy i538;5eot, i5&6 (réform. de Béarn, 
B. 754 et 896). — En i385, Escout ressorL au 
baill. d^Oloron et comprenait 16 feux. 

EscouTB (L'), miss, qui coule k Orthei et se jette dans 
le Gave de Pau. 

EscooTiPLOOTB, m'", c"* de Saintp-Pierre-d*Irube. 

EsGUABPB (L"), miss, qui prend sa source à Cette- 
Eygun et s'y jette dans le Gave d'Aspe. 

Ëscuiii, bois, c^ d'Aussuraoq. 

EMoiàs, c*" de Lembeye. — AfsroatHff Eeeureni, xii* s* 
(cart. de Saint-Pé, d'après Marca, Hist. de Béarn, 
p. 439 ). — SaneUu Juêtmuê de Semm , xii* s* (coll. 
Duch. vol. GXIY, P 56). — Eêcwern, xiu' ^ (fors 
de Béarn). — Los CoêiOê d'Heeuree (lieu d'assem- 
blée judiciaire sous des chênes), i343 (bommaf^ 
de Béara). — SoèU-Oren» éPEeeurèê, 1775 (terrier 



d'Escurès, E. 188). — En i385, Escurès ressorL 
au baill. de Lembeye et comptait 7 feux. — Escurès 
faisait partie de la commanderie de Malte de Ganbin 
et MorlÂas. 

EscuBiTS (Li Pic d'), c^ d'Arudy. 

EsoooABSEaAQUB, f. et fief, c^ de Monein. — L'osteri 
d*E$garrehaque, tZbg (homma^ de Béarn, 
f 93). — Sg9arredtaea, xvi* s* (reg. des ÉtaUisae- 
ments de Béam). — Eëguarrabaque, 1676 (ré- 
form. de Béam, B. 663, P i4o). — Begoarra- 
baque, l'jbo (dénombr. de Mondn, E. 36). — Ce 
fief était vassal de la vieomté de Béaru et ressort au 
baill. de Monein. — G*est dans cette maison que 
monrat, en i5i6, Jean d*Aibret, roi de Navarre. 

EsuTAs, f. c^ d'Orthes; mentionnée en t536 (ré- 
form. de Béam, B. 713, P i33). 

Le ruisseau d*Eslayas eonle sur la c"* d'Orthei et 
ae jette dans le Gave de Pau. 

EsLATon, b. c"* de Leacar. — Fiajfoo, t3i9 (cart. 
d'Orthes, P 99). — FFlayon, i35o (not de Par- 
dies). — Eêlaifoo, i385 (cens. P kh). -- U Ur- 
radoEakofonett i643 (cens. deLcscar, P iÂ3). — 
Eêlayon, 1675 (réform. de Béam, B. 677, P i3i). 
-— 11 y avait une aUiaye laïque qui relevait de la 
vicomte de Béara. — La juridiction appelée la Cour 
d'E^ayou, mentionnée en i363 (hommaf^ de 
Béara, P i5), comprenait Arbus, Artigodouve, 
Audéjos, Auga, Aussevielle, Baiansun, la Bastide- 
Géséracq, Beyrie (c!* de Lescar), Gassaigne (c^ de 
Fichous-Rinmayou ) , Gastéra (c** d'Argagnon ) , Gas-. 
tilion (cT d*Arthei), Gaubios, Denguin, Doaion, 
Gorrets , Gouie , Loos , Momas , Saint-Aulaire , Serres- 
Sainte-Marie, Siros, Vignoles et enfin Tévéque de 
Lescar. 

EsLBT (L*), miss, qui coule sur la c** de Hasparren et 
se jette dans le Mendialçu. 

Esloobbbtibs-Dababt, cT de Morlàas. — FhrenAm- 
Bavant, i385; Eelorenthieê'Davant , i&oa (cens.). 

— Eelorantie^Davant, ]546 (réform. de Béara). 

— Eêkrentiêê'Daban, 1797 (dénombr. de Sedaère, 
E. 44). — En i385, Eslourenties-Dabant com- 
prenait 7 feux et rearart. au baill. de Pan. — Eilou- 
rcnties-Dabant fut d'abord le cheMieu de la notairie 
des Lannes et de Rivière-Ousae , puis , au xvni* siècle , 
de la notairie dea Lannes senle. 

EsLOUBBBTiBS-DABBé, c** do PonUcq. — Fhrenthia$' 
Darrery un* sT (fors de Béara). — Fbirentkiee- 
Barrer, i385 (cens.). — Skraiàm^Darrery i535; 
£ilor«iiitsf-Darr«r, i546 (réform. de Béara, B. 
7o4, P 189). — En i385, Edourentiea-Dafré 
comprenait 10 feux et ressort, au baill. de Pan. — 
La seigneurie d^EslourentieB-Dairé appartenait à la 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



61 



oommtDderie de Malte de Gaobin et Morlàas et 
était Taasale de la vicomte de Béara, 

EtLOOs, L c~ d'Aiibei. 

Esi.oo8,f. c^ de Lanaecaube-Meillac. — Floê, i«^85 
(oena.!^ 69). 

EflMéiATa, éc. c"* d*Artliei. 

EariBADM (Las), ëc c^ de Baleix. 

EavAaH (La oania b^), dana ia c^ de Larrau; il 
mène k la (ronlière. 

EsPALAinisBB, f. c^ de Lucq-de-Bëarn. — E^jmkMUie, 
i34A (notdePardiea,r59). — f^poionticf^ i388 
(noL de NaTarrenx). 

EapALti, fief, cT* d'OloroD-Saînle-Mane ; mentionné 
en 167& (r^orm. de Béarn, B. 669, C «7^), ii 
était vaesal de la TieDinté de Béarn. 

Ea^ALMova, chat, e"* d'Ârros (c** de Nay). 

EapAumevi, irill. c^ de Lanina. — Spêk m e m, 11 56 
(di. de Barcelone, d'après Marca, Hist de Bëam, 
p. hdb). — Eipahmgtt en (heau, 1S7& (contrats 
de LunU, P 84). — Sptihmga, ihho (cart d'Os- 
san, r t5â). — SmieHu Sainrmmu d'Eipt^nnga, 
1 61 9 ( insin. du dioc. d'Oloron ). — En 1 386 , Eêpêr 
lungue ressortissait au baiil. d'Oasau et comprenait 
16 fenx. 

EsPALDVGui (L') , miss, qui prend sa source sur la c^ 
de Lourdioa-Ichère et se jette dans le Gave d'Aspe, 
après avoir arrosé Osse et Sarrance. 

Earicniai, cT de Morlias. — Eêpeadê, Eipexedê, 
XII* siècle (Marca, Hist. de Béarn, p. A5o et 453). 
— Bxpeœedê, 1A09 (censier). — Sptyxêdêf i538; 
Spextdê, ibh6;Spêehêélê, 1676 (réform. de Béarn, 
B. 65o, C 19; 838). — En i385, Espécbède 
ressort, au baill. de Pau et comptait h feux. 

EspBLiTTB, arrond. de Bayonne. — Spehiê, i933 ; £•- 
pHetê, 1956 (cart. de Bayonne, P* 39 et 56). — 
Bzp^gia, i38â (coll. Duch. vol. GX, C 86). — 
Àêp^ÊÎtê, 1&65 (ch. du chapitre de Bayonne). — 
Sanehu Stêphanui d'EipeUtte, 176/i (collations du 
dioc de Bayonne). — La haronnie d'Espelette relev. 
du rojfaume de Navarre. 

En 1790, le canton d'Espelette, dép. du district 
d^Ustarits, comprenait les' communes d'Espelette, 
Larressore et Souraide. 

EsPiLiiTi, fief, c^ d*OsBès; vassal du royaume de* 
Navarre. 

EspÉLvneviai, monL c*^ de Borce. — Le ruisseau 
d'E^lunguère sort de cette montagne et se perd 
à Borce dans le Gave d'Aspe. 

EspaasASQDi, fief, c"* de Salies. -— L'oêUm d'EÊper^ 
btuco, i385 (cens. P 6). — £fp«r«èafeo, i5&6 
(réform. de Béarn, B. 7&A). — Ge fief était vassal 
delà vicomte de Béarn et ress o r t , au haili. de Salies. 



Espuai, f. c*^ d*Espoey. — Eiperebên, 1 385 (cens, 
r* 5i). — Eëperabee, v. i5Ao (n'form. de B^rn, 
B. 8&i,r9o). 

Espès, c*" de Mauléon. — Eêpei^ee, 1375 (contrats de 
Lunlx, f 1 10). — A8p§$, 1679 (noi. de la Bastide- 
Yillefranche, n* 9 , T 90). — E$pk-Undunm, depah 
la réunion d'Undurein : to janvier 1869. *-— Le sei- 
gneur d'Espès était un des dix poteêtuti de Sonic et 
relev. de la vicomte de Soûle. 

Espès, m^, c^ de Salies. — Lo parêon é^Àtpeei, lo 
moHi d'Atpeêy i536 (réform. de Béarn, B. 706. 

«*97)- 
E8PiAu,éc. c"* d'Arrosés. 

Espiao-Gaop (L'), petit ruias. qui prend sa source à 
Ordios (c^ de la Bastide- Villefranche) et se perd 
dans le Hurquepeyre ; il formait la limite du Béarn 
et de la c"* de Game; mentionné en i993. — 
Lo Beg de VEtpùtueau, 1809 ; SpitmemA; «fi arr^ 
qui e$ débat lo moU d'Urdhi , qui e'i^eraee Eepiaub- 
ÂNip,v. i36o(ch. de Game, E. &95). 

E8pi8(Lb hovlih d*), c"* de Lescar. — Lo tmolii deu 
Capiîo, lo mein d'Eêpie, i6&d (cens, de Lescar, 
r* 1 5 et 169). — Ge moulin appartenait au chap. 
de Lescar. 

EspiBx, éc. c^ de Dognen. 

EspiLÀBB (L'), ruiss. qui coule à Mendilte et se jette 
dans le Saison. 

EspiTALé (L'), éc. c"^ de Buros; lire son nom de l'an- 
cien H6pital-dn-Luy (voy. ce mot). 

EspiTAD (L') , éc. <^ de Bivehaute. 

EspiTAU (L'), f . <^ de Mauoor; tire son nom d'un hô; 
l^tal, aujourd'hui détruit, mentionné en 1 385 (cens. 
r65). 

Espitav-Nau (L'), hôpital pour les pèlerins, auj. dé- 
truit, c*" de la Bastide -YiHefrendie; il d^. de 
l'ahb. de Boncevaux (Espagne). — Beaia Maria 
HoepitaUe Novi, i956; VEepitau-Nau de Pordie 
de Noilre Dom d*Arront$eefMiux, xiv* siècle (ch. 
de Game, E. A 95). — Soncte KaioUne de l'Eepi- 
taU'Nau, 1&79 (not. de la Bastide -Villefranche, 
n'9, Paa). 

EspiTAu-ViBiLH (L'), h. c^dc Lanneplàa ; mentionné eu 
i/i&3 (reg. de la Gour Majeur, B. 1, f 190), tin* 
son nom d'un hôpital pour les pèlerins placé snr 
le chemin Bomin. 

EspioBie (L'), éc. c** d'Andrein. — Eepiulmg, Eepiu- 
beigî, 1780 (terrier d'Andrein, E. 395). 

EspiDTB, c*" de Sauveterre. — Eepiut, i385 (censier). 
— Spiutêy Spimta, 1 5&8 (réform. de Béarn, B. 769 , 
r 1 et 39). — Semt Bm-Aekmyd'EepiuU, 1608 
(insin. du dioc. d'Oloron). — Il y avait une abbaye 
laïque, vassale de la vicomte de Béarn. — En 1 385, 



(>2 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



£i>piule complait 17 feux et reosort au baiU. de 
Sauveterre. 

EsPLOM, montagne, c"** de Lurbe et d^Oloron^inte- 
Marie. 

KapoiT, et, c"' de Gastéide-€aiiii. 

Espon, f. c*^ de Morl&aa; meutkmnée en i385 (eens. 
f65). 

Ë8P0BT , c*" de Pontacq. — Etpum , 1 061 ; Eêpui, xi* s* ; 
Eêpœiy 1 1 3i (ch. de Morîàas, d'après Marca, Hisl. 
de Béam, p. 987, 393 et &3t). — Etpoi, ui* s* 
(ch. de Gaïias). — Spoey, lâoa (cens.). — Aê- 
poey, i&3& (not. d'Oloron, n*" 3, P 91). ~ £r- 
pouey, 1675 (réform. de Béam, B. 676, P 890). 
— En i385, Espœy ressort, au baiU. de Pau et 
comprenait 37 feox. — La baronnie d'Espoey, qui 
comprenait les c"" d*E8poey et de Hours, était 
vassale de la vicomte de Béam. 

KspoaoRT, f. c^ de Muscnidy; mentionnée «n iSao 
(oout. de Soûle). 

EspcGHÀA (L'), ruiss. qui prend sa source à Borce et se 
jette dans le Gave d^Aspe. 

EsQoi (PàHB D*), monL c*** d*Acoous et de Gette- 
Eygun. 

EsQuaiKA, mont, c^' de Béosl-Bagès et des Eaux- 
Bonnes. 

ËSQCBiEB, f. c*^ de Montaut; mentionnée en i385 
(cens, f 67). — Esquêtra, i559 (réform. de 
Héarn, B. 763). 

EsQuiBissT, mont, c"* d'Alçay-Alçabéhéty-Sunbarette. 

EsQUiT (Le poht o"), c"* d*Accous, sur la Berthe. 

EsQoiDLB, c*^ d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest. — £•- 
qttiuh, Squiniêf iSâa; EêquiuUe, i5/i8 (réform. 
de Béam, B. 73 1, f i3; 759). — La seigneurie 
d'Ësquiule relevait de la baronnie de Mesplès. 

Esta es ou EsTAvâs, mont et lac, c~ de Borce; ce ter- 
ritoire est indivis entre k France et TEspagne. 

EsTAXG (L"), miss, qui prend sa source sur la c"* de 
ViUefranque, arrose la c°* de Saint- Pierre-dlrabe 
et se jette dans la Nive, à Bayonne. 

EsTABiA, f. c** d^Aranoe. — Ettariaa, i3&A (not. de 
Parfies,r75). 

EsTABLDS, f. c*^ de Charre. — Ettarbu, i385 (cens. 

ri9). 

EsTABBisou (L*), ruisseau. — Voy. Lbstabsou (Lb). 
EsTACTB (Lb pas h* ), col de montagnes, entre les c"*' de 

Léès-Athas et de Lescun. 
EsTicAM, f. c°* de Loubieng; mentionnée en 1 385 

(cens. C 3). — Eit$eamp, ibho; Stêcamp, i568; 

EëtMom, 161& (réform. de Béam, B. 796, P bh ; 

797,r3;8i7,ri). 
EsTBLLoii, h. e"* de Lembeye. — EHmlktm, 1675 

(réform. de Béam, B. 6A9, T 976). 



EsriBBiiçiiBT, c*° de Saint-Jean-Piedrde-Port; commune 
créée le 1 1 juin 18&9. 

EsT^BEHouiBBL, Yill. c"* d'Estérouçuby. — Le ruisseau 
d'Estérenguibel prend sa source à Lécumberry et te 
jette à Estérençidiy dans la Nive de Béhèrobie. 

EsTBTBou (L^), h. c"* de Bayonne, à Saint-Esprit — 
Etteirol, 19/I16 (cart de Bayonne, P36). 

EsTiALBSGQ, (ï"' de LassBobe. ~ JStlAsisi, i383 (con- 
trats de LunU). — Eiquialêity i385; Eftwlssc, 
xiv'siède (cens.). — £iftHflfsl, 1399 (oontrata de 
Gots). — EuiaiBêe, i&o5 (not de Navarrenx, 
P 17). — bUiHêexê, i5â6; £f^dsM»cs, i5/i8 
(réform. de Béam, B. ^j^k; 769). — Stmetuê 
VineenUmâ iffitl w fa sc y» 1619 (i>^- ^^ ^^' 
d'Obron). — En i385, EiU'alescq ressortissait au 
baill. d^Oioron et comptait 87 feux. — La paroisse 
d'Estialeacq dépendait de T^ise Saint-Martin de 
PrédUon. 

EariBAiBB, fief, c'* de Pontacq. — JSilMMqfrt, i385 
(cens, r 6A ). — Eê Ub mfn , 1 538 (réform. de Béam . 
B. 833 ). — Ce fief était vassal de la vicomte de 
Béam. 

EsTisiai, mont e** de Laruns. 

EsTiBBTTB (L*), mont c"* d*Asson, sur la limite du 
départ, des Hautea-Pyrénées. 

EsTiBOB , éc c"* de Siroe. — Eitiroo , 1 343 (bommage8 
de Béam). — Stiroo, t^kg (not de Pardies). 

EsTOS, <^* d'Oloron-Sainte-Marie-Est ~ Stoê, t368 
(not de Lucq). — Asiot, 1/109 (cens.). — Sent 
Berthomm d'EikM, thU (not d'Obron, n* 3, 
r 19). — Il y avait une abbaye laïque vaasab de la 
vicomte de Béam. — En i385, Estos comptait 
A feux et ressort au baill. d*01oron. 

EsTBADÂBB (Lb GBBHiH D*), mène d^Asson à Artbec- 
d' Asson , vers la montagne. 

EsTBATB, f. c** d^Arette; mentionnée en i385 (cens, 
f 90). — £flrato, i538 (réform. de Béam, B. 
895). 

EsTBBHiBB, montagne, c"* de Larans, sur la frontière 
d^Espagne. 

EsTOBiBBBBL, monlagM. -— Voy. Satittb. 

Etçaub (L*), miss, qui oouie à Saint-ÉlieiiDe-de-Bai- 
gorry et se perd dans la Nive de Baigorry. 

EvcHABBT, cT de SaintrPalais. — Ckarrif i385 (coll. 
Duch. voL GXIV, C A3). — Eehari, s A67 (conlrate 
d'Obix, f^ lA ). — DidimH, 1A79 (not. de la 
Bastid»-Viiielniiche« n« 9 , f 99 ). 

Etcbabt f. c^* de Bardos. — Edmrt, i5o9 (ch. de 
Navarre, E. AaA). 

Etchabt (L^), ruiss. qui prend sa source k Isturits et 
s'y jette dans rArberoue. 

ETGiéABBT, chAt cf* de Macaye. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



63 



ËTCMBAB, lief, c"' d^Aiçay-AlçpJbéhély-Suahurette. — 
Oubame, i385 (coll. Duch. vol. GXIV, P 63). — 
Ce fief était vateil de la vieomté de Soûle. 

Etcibbab, c*" de Taideta. — GuAmr, i385 (coll. 
Doch. toi. GXIV, C &3).-- ChtUr, i590 (coût, de 
Soûle). 

Ktcbibabbb, pèlerinage, c" d^Amiciidants. 

Etgbbbabbb (L*), ruisci. qui eonle sur la c^ de Juxue 
et se jette dans la Bidouse. 

Etchbbariiu, f. c"* d^Ayherre. — Eduibarm, i&35 
(cb. de Paropelune). — Le fief d^Etchebarnia, créé 
en 1Û35, relevait du royaume de Navarre. 

ETCBBBiHàBB, f. c°* d*Ayherre. — EeKêvehêre, i/i35 
(ch. de Pampelone). — Le fief d^Etchebéhère, 
créé en i/i35, était vassal du royaume de Na- 
varre. 

ETCRBBéBÀBB (L"), ruiss. qui prend sa source à Isturits 
et se jette dans le Garastaing, après avoir arrosé 
Orègue. 

Etcbbbbb (L'), nÛBs. qui sert de limite aux c*** de Mou- 
guerre et de Hasparren et se jette à Briscous dans 
TArbaldéguy. 

Etcbbbbbbia, f. c"* d^lrisstrry. — Etehêvtrif 1766 
(eoBations du dioc de Bayonoe). 

EfOiBBBBBieABAT, rodoute, c^ d*Uhari-Ciie. 

Etcbbbbbbt, fief, cH d^Ahaxe-Aldette-Bascassan, a 
Akiette; vassal du royaume de Navarre. 

Etcbbbbbbt (U), ruiss. qui arrose les c*^* de Montory 
et de Tardets et se jette dans le Saison. 

Etgbbçabab, fief, c^* d^Orsanoo; vassal du royaume de 
Navarre. 

Etcbbcbubbt (L*), miss, qui prend sa source dans la 
commune de Hasparren, traverse Urt et se jette 
dans le Chantus. 

Etgbboopab , f. c"* d^Ossas-SolMire. — Eekëeapar , 1 5 ao 
(coût de Soûle). 

Etcbbgopab, fief, c** de Laguiogo-Restoue. — Etche- 
coppar, xvii* ^ (cb. d^Artbei-Lassalle). — Ge fief 
était vassal de k vicomte de Seule. 

Etcbbgabat, f. c"* d^Isturits. — Eehêgarmff i435 (cb. 
de Pampelune). — Le fief d*EtebegBrBy était vassal 
du royaorae de Navarre ; il fut créé en 1 435. 

Etcbbootbb, f. e** de Gamôu-Gibigoe. — Eekagofen , 
i5bo (cout. de Soûle). 

Etobbootb!!, f. c*^ de Mébarin. — iScAé^aysn, ]/i35 
(cb. de Pampelune). — Le fief d'Etcbegoyen, créé 
en 1 &35 , relevait du royaume de Navarre. 

Etghblbt, f. c°* de Larceveau) mentionnée en i665 
( reg. des États de Navarre ). 

Etgmlo, bois, c^ de Larran. 

ETCBBrABB, f. c*^ de Macaye. — fin 1668, il y avait 
dans Téglise de Macaye une prébende fondée boqs le 



titre de Sam^emt^'Etekêpûr$ (collations dn dioc. 

de Bayonne). 
Etcbbpabb, f. c*'* de Saint-Esteben. — - Eekepon, i435 

(cb. de Pampelune). — Le fief d*£tcbepare, créé 

en 1 435 , relevait du royaume de Navarre. 
Etcbbpabb, fief, c^ d^Arbansus; vassal du royaume de 

Navarre. 
Etcbbpabb, fief, c^ de Bussunarito-Sarrasquette; il 

relevait du royaume de Navarre. 
Etcbbpabb, fief, c"* d*lbarroUe; vassal du royaume de 

Navarre. 
Etchepabb, fief, c"* diboldy ; vassal du roy. de Navarre. 
ErcBETi, mont, c"* de Gamartbe. 
Etcbbvbbbia (L"), ruiss. qui prend sa source à Saint- 

Pée-sur-Nivelle, arrose Saint-Jean-de-Lui et Ascaiii 

et se jette dans la Nivelle. 
Etchbtbbbt, fief, c"* d'Alçay-AIçabébétJr-Sunbarette. 

— Etehtbêrri, xvii s* (cb. d'ArtbeB-Lassalle). — 
Ge fief relevait de la vieomté de Soûle. 

Etcbbvbbbt, fief, c"* d'AiiNmet; vassal du royaume 

de Navarre. 
Etghbtbbbt, fiefv c"^ d^Arbansus; il relevait du 

royaume de Navarre. 
Etcbbvbbbt, fief, c^* d'Irouléguy; tbbsbI du royaume 

de Navarre. 
Etcbbvbbbt, fief« c"* d'Ithorota-Olbaîby. — UoêUtu 

d'EkkêVirriê, vers 1A80 (eontrato d'Obix, f loa). 

— Ge fief était vassal de la vicomte de Soûle. 
Etcutbbbt, f. et fief, c"* de Saint-Martin-d'Aiberoue. 

— Eeh^urri, i435 (cb. de Pampelune). — Ge fief. 

créé en i435, relevait du royaume de Navarre. 
EiHini (Lb col b'), entre les communes de Juxiiê et 

de PagoUe. 
Etsact, c**" d'Accous; mentionné en ib5o (for d^Aspe). 

— AumU, vers i36o (cb. de Game, £. &a5). — 
Ad$aut, i385 (cens.). — Au§aut, 1397 {^^^ ^^ 
Navarrenx). — 5t»( Grat dêu Smut, i6ao (insin. 
du dioc d*01oron). — En i385, Etsaut ressort, 
au baill. d^Aspe et comptait 43 feux. 

Etxail, redouta, c"* d'Urrugne. 
ExAVB,b. c*^ d'Ossès. ^ Ezabe, i5i3 (cb. de Pam- 
pelune). — Exab$, 1675 (réform. d'Ossès, B. 687. 

f .). 

Etgub, vilL c"* de Gette. — /gmi, i449 (r^. de la 

Gour Migoor, B. 1, C 16). 
Ethabalbia, fief, c*^ de Saint-Micbel; vassal du 

royaume de Navarre. 
Etbabcb, b. c** d'Ossès. — Affona, i5i3 (cb. de 

Pampelune). — J^Aorss, 1675 (réform. d'Oasès, 

B. 687, f 59). 
ETBiBABiM (L"), ruiss. qui coule sur la c^ d'Elcborry 

et se jetta dans la Pbaure. 



u 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Etbibichab (L*), roitt. qm arrose Arbérati-Sillè^e 

ei Aidrits et te jette dans la Bidouse. 
EthAiadai (L*), ruiav. qui amie Bardot et le jette 

dans la Joyeuie. 
ËTHiaALDi, h. c^ de Saint-Étienne-de-Baîgorry. 
ETaMeoT, f . cT* de Moacoldy. — Eykinguit, Hejfhê- 

fêguie, 1&69 (contrats d*Ohix, T* 99 et 3o). 
Etais (Lis), lande, c^ de LannepUa; menUonnëe en 

1675 (rëfonn.deBten,B.<667,ri3i). 
Etsi's, cT d'Oioron-Sainte-Marie-fiiU — Villa quœ 



MMrttr bmkif 1077 (ch. de Tabb. de la Pena, 
d'après Marea, Hist. de Bëam, p. SaA). — Ezus, 
XIII* iiède (for d*01oron). — £ftis, 1961 (cart 
d'Oioron, d'après Marca, Hist. de Bëam, p. 533). 
— EffêêUê, i538; Eixns, i5&&; Aiauu», 1689; 
AtsuM, 1675 (réform. de Béam, B. 669, f* 197; 
7&&; 808, f 91; 896). — En i385, Eyras res- 
BoHissait an bailL d*Oloron et oomprenaît alors 
9& feux. 
ExRAsu , h. c"* des Aldudes. 



F 



FàDiaiiB(Li POHT OB la), cT de SauH-^NavaiUes; 
mentionné au xiii* s* (fon de Béam). — C'était 
l'extrémité de odui des trois grands chemins vioom- 
taux de Bëam qui eonduisait A Osserain. 

Fam, redoute , c** d'Urrugne. 

Faqbt, forêt détruite, c** de Sanveiadc. — Siha ptœ 
dieitur Faiêt, 1197 (di. de Sauvelade, d*apr6s 
Marca , Hist. de fiéara, p. &9 1 ). — Cest dans cette 
forêt que fut bâtie Tabbaye de Sauvelade. 

Faobt (Lb), vill. c"* de Buxy; mentionné en 161 A (ré- 
form. -de Béam, B. 817). — li se composait des 
hameaux d'Ylos (c^ de Gan) et de la Gossère (c"* 
de Buxy). 

Fagbt (Lb), vilL cT* d*01oron-Saînla-Marie; mentionné 
en i9i5 (cart. d'Oloron, d'après Marca, Hist. de 
Béam , p. 53o). — Lo$ FûgHz, tbhS (réform. de 
Béam,B. 769). 

Facet-Pobt, fief, <^ de Navarrenx. — La domenia- 
dure aperade Faya(-PMy e La Fiitê, 1891 (not. de 
NaYarrenx). — Ce fief était vassal de la vicomte 
de Béara. 

Fagub, mont c~ de Sare, sur la frontière d'E^gne. 

Fagvssoa (Lb bois u), c^ de SaintrJean-de-LuB. — 
Fagoëêê , 1 Â 1 A ( ch. de Saint-Jean-de-Lux , FF. 1 ). 

Faisabs (L'Ilb dbs). — Voy. GoRFiaBSCB (L*1lb di la). 

FAiniiiiBT (Lb), miss, qui arrose la c^ de Masparraute 
et se jette dans le Minhuriéta. 

Faldabacon, f. c** de Jatxou. — Faidraem, 1686 
(collations du dioc de Bayonne). — Il y avait une 
prébende de ce nom fondés dans la diapelie Saint- 
Sauveur (c^ de Jatxou). 

Fahgbt, fief, c^ de Thèse; créé en 1&76, vassal de la 
vicomte de Béara. 

FiAS , cT d'Aramits ; mentionné en 1 970 (ch. d*Ossau ). 
— HsMs, t3A3 (hommages de Béara, I^ 19). — 
Fmaêy i385 (cens.). — SmU Bmikmm d» Fmoê, 
\hh% (not. d'Obron, n* 3, T 196). — Eo i385, 



Féas ressortissait au baiil. d'Oloron et comprenait 

91 feux. 
FéAS (Lis), h. c^ de Castet 
Féâs (Lbs), h. <^ de Laruns. 
Fbbbab, m^, c^ de Gastéide-Cami, sur la Geule. 
Fbbbbbib (La), m^, cT* de Bardos, sur la Joyeuse. 
FiQBBT, f. détmite dès 1587, c"* de Beliocq. — La 

grange H koêpitau Oforai Firelë, la gramgt de 

Fexeti, 1537 (réform. de Béara, B. 890).-*- Cette 

ferme dépendait de la commanderie de THApital- 

d'Orion. 
FicHoiis, c^d'Anacq. — Fûroof , Xii*s*(Marca, Hist 

deBéam,p. hbh). — Fixoë, i5i3(not. deGaros). 

— Fixons, 1675 (réform. de Béara, B. 669,^8). 

— Fiehous (carte de Gassim). — Fkhomt^Bia- 
tnayou, depuis la réunion du villsge de Riumayou: 
99 mars 1869. — Fiehous faisait jadis partie de la 
Chalosse. 

FiBoaiéTA, h. c*^ de Souraide. 

FiBiBi (Lb ivissbau), prend sa source i Urrugne, ar- 
rose Ciboure et se jette dans la Nivelle. 

FiTAVx (Lbs), h. c^ de Charre. 

Flbob-db-Lts, fief, c** d^Ainhice-Mongéios. — FUr- 
d»-Li$f 1691 (Martin Biseay). — Ce fief rdevait 
du royaume de Navarre. 

FumiBOB, fief, c^ de Monein; mentionné en i385 
(cens. P 37). — Fhnmeê, 1761 (dénombr. de Mo- 
nein , E. 36). — Le fief de Fbrenos était vassal de la 
vicomte de Béara et ressort au baill. de Monein. 

Flobidb (La), f. c** de Bayoone. 

FoiiaBBia(LA), f. c"*de Bayonne. 

FoiDBiiB (La), c** de Saini-Étienne-de-Baigorry. — 
Cette commune tire son nom d'une ancienne fon- 
derie de canons établie sur la Nive de Baigorry. 

FoRTAiRB BB RoiB (La), coule 8«r la c^ do Moumour. 
-- La Famda Ramiam, 1A70 (not d'Olonm, n" h^ 
f^aii). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



65 



FoHTAYRis, bois, c** de Boumourt; mentionné en 
i538 (rëfonn. de Béarn, B. Sho). 

FoHTBSCAUTBS, Ri'", c*** de Sallef-Mongiflcard; men- 
tionné en 1675 (réform. de Béara, B. 666, 
f»35/i). 

FoBBiT, éc. c** d^Oloron-Sainte-Marie. 

PoBCBHDiu, fief, c"* de Bilbères. — Foareendulh , 
i538 (réform. de Béarn, B. 83o), vanaal de la vi- 
comte de Béarn. 

Foair Bastaid (La). — Voy. Babtabd (La poiét). 

FoKGB (La), usine, c"* d^Urdos. 

FoBGB D^ÀBGOsse, usine, c°* d*Aste-Béon. — L'oêtau 
or et la Fargoê, i385 (cens, f* 70)* — Cette usine 
lire son nom actuel de son propriétaire. 

F0B6BS (Lbs), b. c"* de Larrau; tire son nom des 
hauts fourneaux établis à Larrau. 

FoBGBs d^Argossb, usiue, c~ d^Arthei-d^Asson. — La 
Ferrarie deu cappitame Ineampêy i588 (réform. de 
Béarn, B. 808, f 96). — Les Forget d'Aiwn, 
1 7 1 9 ( dénombr. de Sauvekde , E. & 3 ). 

FoBMALAGoé (Lb BOIS db), c"* d'Artbei. 

FoBT DD PoBTALBT (Lb), forteresBO, c** d*(Jrdos. — Ce 
fort, commencé en i8&9« tire son nom d*un ancien 
fortin placé un peu en aval, sur les bords du Gave 

d^A^. Voy. PoBTALBT. 

FoBTissoR, f. c"* de Boueiih-Boueiiho-Lasque; tire son 

nom des seigneurs de Fortisson. 
FossAiiBBs, lande, c°* de Gastétis; mentionnée en 

i536 (réform. de Béarn, B. 806,^7). 



Fou , b. c** de Morianne. 

FocGHBT-PiBiGKOii , f. c^ de Poutaoq. — LafmU de 
Pnftinhoo, i5o8 (noL de Pontacq, n* 1, f* 8). — 
La fimiton noble de Perignon aUatz de Leepadoo, 
1675 (réform. de Béarn, B. 678, f* i3i). — 
Peyrignn autrement Leepada, 1709 (dénombr. de 
Pontacq, E. ho), — Le fief de Perignon , créé en 
1617, était vassal de la vicomte de Béarn. 

FocBCADB, f. c"* de Lespielle-Germenaud-Lanne- 
grasse. — La Foreade, i385 (cens, f* 61). — 
Forgade^ vers i5/io (réform. de Béarn, B. 786, 
ra6). 

FooRCADB (La), f. c** d^Asson. 

Fodbcadb-Mbtbac (La), f. c** de Pontacq. 

Focs (La côtb dbs), c"* de Biarrits, sur le bord de 
rOcéan. 

Fbats (Lb cbbvir dbs), c*" d^Arlhes; tire son nom 
d*uB couvent d*Augustîns. 

FaiGATB (La), rocher, c~ de Biarrits, sur le bord de 
rOcéan. 

Fbbitbt, bois, c^ d^Andoins. — Lo boeeq et kme aperat 
lo Frejftet, ikb'j (cari. d'Ofisau, T i83). 

Fbibstb (Lb buissbao db), prend sa source au bois de 
Freitet (c"* d'Andoins) et se jette dans TOusse du 
Bois. — Varia qui g^yxe deu Freytet, aperat Variu 
de Frieete, 1&57 (cart. d^Ossau, T i83). 

Fbiqubt, fief, c"* de Balansun. — La maieon de 
Fricquet, i538 (réform. de Béarn, B. 83o). — Ce 
fief était vassal de la vicomte de Béarn. 



GÀAs, h. c"* de Montant; mentionné en 1676 (réform. 

de Béarn, B. 673,^7). 
GABABsiBB (Lb PIC ra), c^ de Laruns. — Gavardere, 

1675 (réform. de Béarn, B. 655, f 60). 
GABAsis (Lb), éc c^ de Bordes (c^ de Glarac). 
Gababb, h. et landes, c"*" d*01oroQ-Sainte-M arie et de 

Herrère. — La$M de Gaioam , 1 95 1 (cart. d*01oron , 

diaprés Marca, Hist. de Béarn, p. 533). — Lo 

terrador aperat Gavarin, i&&3 (r^. de la Cour 

Majeur, B. 1, T 160 )• 
Gababba , éc c^ de Lembeye. 
Gababba, lande, c"* de Baleix. 
Gababbbt, L c^ de Lucq-de-Béam. — Gavarret, i385 

(cens.f*3i). 
Gababbbt (Lb), misB. qoi descend de la montagne de 

Barca (c~ d^Aydius) et se jette dans le Gave d*ABpe 

en arrosant la c^ de Bedons. — Le Gabareig, 1 707 

(dénombr. de Bedous, E. so). 

Basses-Pyrénées. 



Gababbot (Lb), ruisB. qui prend sa source à Bibarrouy 
et s*y jette dans la Palu. — Gaboeot, 1 307 (réform. 
de Béarn, B. 73a, 1^88). 

Gabas, f. c"* de Lucq-de-Béam; mentionnée en 1619 
(réform. de Béarn, B. 816). 

Gabas, h. c*^ de Laruns; anc commanderie et hôpital 
pour les pèlerins , fondés en 1 1 9 7 par les moines de 
Tabbaye de Sainte-Christine (Espagne) su loparean 
aperat Gabae m vale UrtaUenei (réform. de Béarn, 
B. 866 ). — 6*0000, XII* s* (ch. de Gabas). — L'Ef- 
pitau de Gavae, i385 (cens. P 70). — Guabat, 
lâ&o (ch. d*Ossan, DD. 8). — Gabaxe, i536 
(réform. de Béarn, B. 710). 

Gabas (Lb), riv. qui se forme sur la c^* de Ger par la 
réunion des misseaux Gabastoo et de la Honrède et 
se jette dans TAdonr près de Mngron (départ, des 
Landes), après avoir arrosé , dans les Basses-Pyrénées, 
les communes d'Eslonrenties-Dabant, Edonrenties- 



66 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



DarrcS Arrien, Espéchède, Sedière, Gabasion, 
Saint- Laurent- Bretagne, Biupeyroiu, Esconbèa, 
Sëvignacq (cf* de Thèse), Mioasens, Garrèrc, 
Lalonquctte, Glaracq (<r de Thèie), Garlède, 
Boueilb-Boueilho-Lasque, Goublucq et Poursiugiie»- 
Boiicoue. — FknnuÊ GmHuenmê, vers 98 a (cart. de 
Saint -Sever, d'après Marca, Hist. de Bëarn, 
p. asâ). — GuaboM, i5â8; U Gmnu, 1676 {ré- 
lorm. de Béam, B. 65o, P Aa; 758, P 3). 

G ABASTON , c"* de Morlàas; mentionné en 1 096 (Marca , 
Hist. de Béam, p. 356). — GavoêtOy xii* s* (eart. 
de Lescar). — GwasUmium, 1970 (cart. du chat, 
de Pau)., — Guavaêto, i385; GmHuUm, i&oa 
(censier). — Galnutoo, i535; Guaboêtooy i5A8 
(réform. de Bëam, B. 70^, f 176; 768, f* a). 
— GaboM autrement Gaboâton, i'jSk (dénomhr. 
de Gerderest, E. 99). — Gabaaton était membre 
de la coromanderic de Malte de Gaubin et Mor- 
làas. -^ C'était la huitième grande baronnie de 
Béam, vassale de la vicomte de Béam; elle fut 
d'abord composée d'Artix, Garlède, Lalonquctte 
et Serres -Sainte -Marie; au iTii* siècle, le litre de 
baronnie de Gabaston fut transporté aux seigneuries 
d'Angous et de Susmiou réunies. — En i385, Ga- 
baston ressortissait au baili. de Pau et comprenait 
1 6 feux ; il formait alors une paroisse avec Saint- 
Laurent et Bretagne. 

<rABA8Toii (Lb), ruisB. qui commence à la fontaine drs 
Trois- Seigneurs (c"* de Loubajac, départ des 
Hautes- Pyrénées), arrose Pontacq et se jette à Ger 
dans le Gabas. — Im Gavaeton, 1699 (ce"'** de 
Bigorre,^ aoa). 

(ÏALAT, c"* de Saint-Palais. — Gmat, xir8*(cart de 
Pabb. de Sordes, p. 36). — Noetre-Done de Gabat, 
1 /17a (not. de la Bastide- Villefrtnche, n** a , P aa). 

(jabisoos (Li pic di), c^ deBéo8t-Bagès,sur la limite 
du départ, des Hautes-Pyrénées. 

Gabotti (La), raias. qui arroae la c^ de Came et se 
jette dans le Hurquepeyrc. 

Gacbissahs, fief, c"* d'Orthei. — Voy. Roabiis. 

Gaorigo-Habra, b. c"* de Ghéraute. 

Gahardou, h. c"' d'OsiàB. — G^kardu, Gmihardu, 
1675 (réform. d'Ossèa, B. 687, r a et 66). 

Gaillachupa, b. c** de Monségur; mentionné en 1676 
(réform. de Béam, B. 669, f 359). 

Gailurdt (Lb), roias. qui arrose les c"'* de Sare et 
d'Ascain et se jette dans TUbati. 

Gaillat, f. c^ de Bayonne. 

Gaillàs, fief, c^ de Monlaner. — GoHe, i385 (cens, 
r 6a). — GMm, i538; G«Am, i5&7 (réform. 
de Béam, B. 756, P 7; 833). - Ce fief était 
vassal de la vicomte de Béam. 



GAiLLO,f.c'^de Saint-Palais. ^ GaUo, i6ai (Martin 

Biscay ). 
Gairçobt, fief, cT* do Larcereau, à Gibits; vaasal^du 

royaume de Navarre. 
Galaokor (Lb), miss, qui sépare la c'** de Monségur de 

celle de Larreule (départ, des Hautes- Pyrénées) et 

se jette dans le Laïu. — Gakmlum, 1639 (cens, de 

Bigorre, r3o3). 
Galab, fief, <^ d'Asson; mentionné en 1616 (reg. 

des Etats de Béam de 1 781), vassal de la vicomte de 

Béam. 
Galaboo (Lb), raias. qui sort du bois d'Osaenx , arrose 

la commune de cê nom et se jette dans le Gave 

d'Oloron. 
Galhabbaodb, h. c^ de Labets-Biscay. 
Galbabbagdb, h. €** de Menditte. 
Galhabrt (Lb), raiss. qui arrose la c"* d'irissarry et rc 

jette dans rithurralda. 
GALLâaBS d'Abbibau (Lbs), landes et bois, c°' de Gas- 

tetbon; mentionnés en 1675 (réform. de Béam, 

B. 689,ra86). 
Galocbbt, f. c** d'Orthes. — Galauhet, i536 (réform. 

de Béam, B. 713, r 393). 
Galt (Lb ciibmiii), conduit de Bourdettes à Arros (c**" 

de Nay). 
GAHAÇABAL,f. c^d'Aussuracq. — GamnâsaM, i5ao 

(coul. de Soûle). 
Gamarthb , ^ de SaintJeaii-PiedKle-Port — Gmmoort , 

i5t3 (ch. de Pampdane). — Semetw Laurentiuê 

de Gamarte, 1767 (collations du dioc. de Bayonne). 

— Gamarthe était l'annexe de la paroisse de La- 

carrc. 
Gamb, f. c"* de Bussunarits-Sarrasquette. — La borde 

de Game, 1708 (reg. de la commanderie d'Iris- 

aarry). 
GAMèRBs (Lb BDissBAii db), coulo sur la c*^ de Làas 

et se jette dana le Gave d'Oloroo. 
GAiicBéu, maison auj. détruite, c"* de Lichoa. — Go 

lieu passait pour avoir vu naitre, an v' siècle, saint 

Gret, premier évéqae d'Oloron. 
Gamo, f. c"* d'Aussuracq; mentionnée en i5ao (coul. 

de Soûle). 
Gab, cT de Pau-Ouest — Guem, i358 (ch. de Buiy, 

FF. 1). — Gant, i385 (cens.). — Guant, 1509 

(ch. dcBéara,E. 6a69). — Gond, 1675 (réform. 

de Béam, B. 675, f 1 ). — En i385, Gan ressort. 

an baill. de Nay et eomprenait 1 76 feux. — La no- 

tairie de Gan comprenait aussi Rébénac. 
Gababbrbo, fief, c** de Jaxo; vaBsal do royaume de 

Navarre. 
Gahgdb db IjABBTb (La), mont, c*'* de Loitvie-Jnion et 

d'Ass<iii. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉÉS. 



67 



GAiieiiBB DB CoDBAU (Lbb), mont. c** d^ÀBBon, saria 
limite du d^rt des Hautes-Pyrénées. 

Gabastaiho (Lb), miss, qui prend sa source dans la c** 
d'Ayherre, arrose Or^e et se jette dans le Laha- 
rane. 

Gabat, f. c** de Dontefain-Berrante; moitionnée en 
1678 (contrats d'Ohix, f 65). 

Gabat, f. c*^ de Saint-V artin-d'Arberoue. — Garra , 
1691 (Martin Biscay). — Le fief de Garât, créé 
en 1 635 , relevait du royaume de Navarre. 

Gabat, fief, c"* d^Âhaxe. — Voy. Cubutchbt. 

GABATéouT, h. €^ d*Aliaxe-Alciette-Bascas8an. — 
Garatieguy , i5i8 ( eh. de Pampelune ). — GtaroF- 
téhégtty, 1708 (re^. de la commanderic dlris- 
sarry). 

Gabatia, f. c^ de Macaye. — GmxU, 1698 (collations 
du dioc de Bayonne). — 11 y avait une prébende 
de ce nom fondée dans Téglise de Mendionde. 

Gabat-Ibabb^, b. c^de GabaL 

Gabatolb (Lb), ruiss. (pii arrose la cT* d'Orègfue et se 
jette dans TArberoue. 

Gabaux (Lbs), éc c*" de Biianos, 

Gabat, fief, c^ d^Espiute; mentionné en i385 (cens. 
P lA), il ressort, au baiil. de Sauveterre ei était 
vassal de la vicomte de Béam. 

Gabbas (Lb col db), c*" de Lanne et d'Aretle. 

GABBàBBS (Lbs), f. c^ d^ Arrosés. 

Gabchabal (Lb), ruiss. qui prend sa source sur la c"* 
des Aldudes et s^y perd dans le Lobitce. 

Gabdagvb, h. c^ de Biarrits. 

Gabdb (Lb bois db), c** d'Orthes; mentionne en lafii 
(cart. d'Ortbei,f 91). 

Gabbhz, subdivision du bailliage de Sauveterre, qui 
comprenait : Abitain, Andrein, Atbos, AutevieUe- 
Saint- Martin, Burgaronne, le bois de Laudure, 
Orion, les Sept -Bordes de THôpitaUd'Orion et 
Sunartbe. — Agmrmieumy xi* S* (ch. de Daz, diaprés 
MarcB, Hist de Béam, p. 39o). — AguertmXf 
it8d (réform. de Béam, B. 680, f^ i3). — Aga~ 
rend, 1986 (reg. de Bordeaux, d*après Marca, 
Hist de Béam, p. 66t). — (vomief, 1990 (ch. 
de Béam, £. 697). — Agmrenx, 1675 (réform. 
de Béam, B. 681 , C 599). -— Garenx était le litre 
d^un archidiaconé du diocèse d^Oloron; créé au 
xr siècle, il eomprenait Garenx , Reveset et Sauve- 
terre. 

Gabiabbbtb, f. c"* de Barcua; mentionnée en i59o 
(coût, de Soûle). 

Gabirdbui, c** de Madéon. — GarindÊtik, th'jS 
(contrat8d*0hix,r 35). — Garinda^, 1679 (ch. 
du chap. de Bayonne). — Garmitmg, 1 608 (insin. 
du dioc. d'Oloron). 



Gablédb, c" de Thèse. — Gtsraleda, 1101 (cart. de 
Lescar, d'après Marca, Hist. de Béam, p. 375). — 
Gmhrêdê, 1 385 (cens. P 54 ).— (jorroiMif, Gflrreu 

Mê, 1 643 (contrats de Garresse, f* 3o5). — Gar- 
lade, 1566 (réform. de Béam, B. 756).— (rarttcfe- 
MmMfaty depuis la réunion de Mondebat : 95 juin 
1866. — En i385, Garlède et Glaracq (c** de 
Thèse) ne formaient qu'une paroisse; Garlède comp- 
tait 1 9 feux. — Ce village dépendait de la baronnie 
de Mondebat. 

Gabur, arrond. de Pau. — GatU, vers 986 (cart. de 
Lescar). — Coêlmuê , zi* s* (cart. de Tabb. de Saint- 
Pé, d'après Marca , Hist. de Béam , p. 967 et 988 ). 
— Garlii, i385 (cens.). — GarKn était une dépen- 
dance de la oommanderie de Malte de Gaubin el 
Morlàas. — En i385, Garlin ressort, au baill. de 
Lembeye et comptait 3o feux. — C'était le siège 
d'une notairie n'ayant pour ressort que la commune. 
En 1790, le canton de Garlin était composé 
des communes de Balirao-Maumusson , Boueilh- 
Boueilho-Lasque, Caste^gon, Garlin, Mascaras- 
Haron, Monda, Mouhous, Pouliacq, Bibarrouy et 
Taron-Sadirac-VieHenave. 

Gabos, d^ d'Anacq; mentionné au xii* s* (ch. do 
l'Ordre de Malte). — Guaroê, i369 (not. de Pai^ 
dies, P 108). — Goynw, i385 (cens. P 65). — 
L'église de Garos dépendait du prieuré de Sarrance. 
— 11 y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 
de Béam. — Le bailliage de Garos, appelé aussi de 
Morlanne , dont l'étendue varia plusieurs fois pen- 
dant le moyen Age, comprenait, en 1 36 3 : Cassaigne 
(c"* de Fichous-Riumayou), Caubios, Corbun, Ga- 
ros, Jagou, Morlanne, Mouslrou et Pomps; et en 
i385 : Bouillon, Casté-à-Bidau, Garos, Larreule, 
Montagut, Morlanne, Monstrou et Rinmayou. — 
Garos était le chef-lieu du pays de Soubestre; en 
1 385 , on y comptait 89 feux. 

Gabbagast^ld, fief, c^ de Hélette; vassal du royaume 
de Navarre. 

GabbaIbb, h. c^ d'Ordiarp. — GarraUne, 1699 (rh. 
du chap. de Bayonne). — Gwnrajfbû, vers 1660; 
Gwrra^, 1676 (contrats d'Ohix, P* 3 et 19).— 
G€anrahia, 1 679 (ch. du chap. de Bayonne). 

Gabbalda, monL c^' d'Ayherre, de Hâette et de 
Saint-Esteben. 

Le ruisseau de Garralda prend sa source sur la 
c°* de Saint-Esteben, arrose Ayherre et Bonloc et se 
jette dans la Joyeuse. 

Garbau»! (La), m'", c^ de Lahonce; mentionné on 
i566 (di. de l'abb. de Lahonce). 

Gabbbbot, h. c^ d'Arthe»4'Asson. 

Gabbéfa, h. c*^ de Hélette. 



0. 



68 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Garbioubs (Lb rdissbao db), couie sur la c^ d^Ânacq 
et se perd dans le Luy-de-France. 

Garbis, c** de Saint-Palais. — Canua (Itin. d^Ân- 
lonin). — Mentionné au xii' sièele; Sanetus FeUx 
de Garriê, iiii* siècle (coll. Duch. vol. GXIV, 
f" 33 et 36). — CoêtityUodêGumrii, tSaô (ch. 
de Navarre, E. A70). — Garnis, 1/173 (not. delà 
Bastide-Villefranche, n* 9, P sa). — Ganitzê, 
i5o8 (ch. da cbap. de Rayonne). — Garris était 
Pun des chefs-lieui du pays de Mixe et de la snbdé- 
légation de Rassc- Navarre. — On dit en basque 
Garruee. 

En 1 790 , Garris fut le chef-lieu d^un canton dé- 
pendant du district de Saint-Palais et composé des 
communes d^Amorots-Succos, Arraute-Gharritto, 
Réguios, Reyrie (cT de Saint-Palais), Garris, 
Labets-Riscay, Luxe-Sumbemnle, Masparraute et 
Orègue. 

Gabro, b. — G^estle même lieu que GaéciBTTB (voy. 
ce mot). — Le ruisseau de Garro prend sa source 
dans la c°* d'Ayberre, arrose Mendionde et se perd 
dans rOyharçabal. 

Garros, h. c"* de Moncaup; mentionné en 1676 (ré- 
form. de Béam, R. 65o,P 189). 

Gabbus(Lb), éc c*^ de RaMillon-Vauié. 

Garrus (Les), éc. c^ dldron. 

Garrt (Le BDissBAo db) ou le Sarbaillot, arrose la 
c"^ de Gastagnède et se jette dans le Gave d^Oloron. 

Garub, éc. c"* de Luc-Armau. 

GABrB, vill. détruit, aujourd'hui lande, c^ de Réné- 
jac; mentionné au xi* s* (Marca, Hist. de Réam, 
p. aâ6). — Lo viahrde Garue, 1&97 (ch. de Pon- 
tacq,E. 36i). 

Gascogne (Le golpe de), partie de TOoéan Atlantique 
qui baigne le département des Rasses-Pyrénées, de- 
puis Anglet jusqu'à Umigne, de Tembouchure de 
TAdour a celle de la Ridassoa. — Oceantu Santoni- 
eii«(Tibulle). — TarbeOuHUBquor (hucatin), — ô 
Axovirdptot Ûxsav^ (Ptoiémée). — Sinui Aqui- 
tanieuM (table de Peutinger). — Ces divers noms 
viennent des peuples qui habitaient les bords de ce 
golfe; les TarbelUcns, peuple aquitain, occupaient 
une partie des Rasses-Pyrénées. 

GasiiBs, monL c" de Lamns. — Gaênêê, i538 (rd- 
form. de Réam, B. 866). — Le ruisseau de Gasies 
descend de cette montagne et se jette dans le Gave 
d^Ossau. 

(jaspalou (Le), ruiss. qui prend sa source dans la 
commune de Lamarque (départ, des Hautes-Pyré- 
nées), arrose Pontacq et se jette dans TOusse. — 
Le Garpaloii, 1676 (réform. de Réarn, B. 677, 

r.,7). 



Gassara , Gef , c^ de Monein. -- Gaeanarf Gmeanar, 
Gaesenar, i538 (réform. de Réam, B. 833; 868, 
r 19; 866). — Gasêena, 1789 (reg. des Étals de 
Réam). — Le fief de Gassana était vassal de la 
vicomte de Réam. 

Gassios (Marquisat db), fief créé en 1660 en faveur 
de Jean de Gassion, président au parlement de 
Navarre; il se composait de la baronnie de Camoo- 
Mixe, des châteaux de Saint-Vincent et de Saint- 
Martin de Salies, de la seigneurie de Ronnefont 
d^Abitain, de la baronnie d*Audaux, Marsains, 
Conques, Geup, Narp, Oiriule, Rugnein et Cas- 
tetbon, des seigneuries de Sain(-Pé (c** de Salies) 
et de Casamboncy, de la maison de Soolenx, des 
seigneuries de Munein, Camu, Oréitc, Saint- 
Gladie, Saint-Martin (c^ d^Aulevielle), de la do- 
menjadure de Capdepon, des seigneuries de 
Mourenx et de Nc^ères, des dîmes de Marsillon, 
Ramous, Départ, Ariius, Artigudouve et Gomer, 
des maisons Rergeré et Gerbas-Gendron , de la sei- 
gneurie de Simacourbe et des abbayes laïques de 
Lannegrasse, Rordes et CastiHon (c** de Lembeye) 
et de Lafitole. — Le marquisat de Gassion relevait 
du royaume de Navarre et de la vicomte de Réam. 

Gassiors (La lavde de), c*' de la Bastide- Mon- 
réjau. 

Gastabbigdb, mont, c"* de Larrau, sur la frontière 
d^Espagne. 

Gast^lart, h. c^ de Domeiain-Rerraute. 

Gastellabt, redoute, c** de Chéraute. 

Gastellu, f. c~ d^Ahaxe-Alciette-Rascassan. 

Gastbllu, redoute, c** dMdaux-Mendy. 

Gastblldçab, mont c"** d*Arhansus et de Juxue. 

Gastblldçar, mont c^ de Biriatou et d^Urragne. 

Gastbuj^çab , mont, c"** de Lantabat et de Laroeveau- 
Cibits-Arros. 

Gastblldmbrdt, h. c** d^Ubart-Cixe. 

Gastbllcb, f. c"* d^Anrangues. — Goêtehiry 1766 (col- 
lations du dioc. de Bayonne). « — Il y avait une pré- 
bende de ce nom fondée dans Téglise d^Arcangues. 

GAsréLORDo , h. c** de Barcus. 

Gastélou, h. c*^ d^lstnrits. 

Gaston (Le), raiss. qui coule sur la c** de Monlory vi 
se jette dans TAphanicé. 

Gatholt, mont c^ de la Fonderie et de Saint-Étienne- 
de-Baîgorry. 

Gaû (La) , miss, qui arrose Raudreix et se perd dans le 
Gave de Pau. 

Gaddbs (Les), éc c"* de Mourenx. 

Gaubbbbt, fief, c** de Sarpourenx. — Gtmregê, Gau- 
rmx, i385 (cent, f* 1 et 5). — Gauhrei, 1675 
(réform. de Béam, R. 670, f* 900). — Ce fief 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



69 



ressort, au bail), de Larbaig et était vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Gaûs (Lb), mise, qui arrose la e*^ de Rivehaote et se 
jette dans le Saison. 

Gautct (Le) , roiss. qui prend sa source à Amos et se 
jette dans le ruisseau de la Bastide, après avoir 
arrosé Geus (c*" d^Anacq) et Porops. 

Giusèas (Li) , miss. — Voy. Mihaut. 

Gavb o^AiisABé (Lb) ou m Lbscoh , miss, qui sort du 
lac d^Ansabé , arrose la c** de Lescun et se jette dans 
le Gave d^Aspe. 

Gave d^Aspe (Lb), riv. qui prend sa source â la mon- 
tagne d*Aspé et se joint, A Oloron-Sainte-Marie, au 
Gave d^Ossau pour former le Gave d*01oron. Le 
Gave d^Aspe arrose iesc*** d^Urdos, Borce, Etsaut, 
Cette-Evgun, Lescun, Accous, Léé»-Athas, Osse, 
Bedons, Sarrance, Escot, Lurbe, Asasp, Eysus, 
Arros (c*" d'Oloron-Saint-Marie-Ouest), Gurmen- 
çon et Bidos. 

Gavb db Bious (Le), ruiss. qui descend des montagnes 
de Laruns et y forme le Gave d'Ossau par sa réu- 
nion an Gave de Brousset — Lo Gobe qui bien deu 
partdeBiui, i538 (réfbrm. de Béarn, B. 8&4). 

Gâte DE Bboussbt (Lb), ruiss. qui sort des montagnes 
de Laruns et se joint au Gave de Bious pour former 
le Gave d*Ossau. — Lo Gobe qui bien deu port de 
Broêêet, i538 (réform. de Béarn, B. SUà), 

Gave de Lambabb (Le), ruiss. qui prend sa source sur 
la c*^ d^Ainbarp et se jette dans la Bidouse, après 
avoir arrosé Lobitiun-Oybercq, Larrîbar-Sorhaporu 
et Uhart-Mixe. 

Gave de Lescuh (Le), ruiss. — Yoy. Gave d^Absabé (Le), 

Gave de Malbpbt (Lb), ruiss. qui prend sa source à 
Aussevielle et se jette à Poey (cT* de Lescar) dans 
TAulouse. 

Gavb de Pao (Le), riv. qui prend sa source à Gavamie 
(dép. des Hautes-Pyrénées), entre dans les Basses- 
Pyi^nées sur la c** de Lestelle, arrose les c~* de 
Montant, Igon, Goarraie, Aason, Glarac, Nay, Mi- 
repeii, Bourdettes, Arros (c*" de Nay), Baudreix, 
Saint-Abit, Boeil, Pardies (c^ de Nay), Bézing, Ba- 
liros. Bordes (c"* de Glarac), Assat, Narcastet, Meil- 
Ion, Rontignon, Aressy, Uios, Maières-Leions, 
Bisanos, Pau, Gélos, Jurançon, Billère, Lons, La- 
roin, Lescar, Artiguelonve, Siros, Arbus, Denguin, 
Tarsacq, la Bastide-Géiéracq, Abos, Bésingrand, 
Pardies ( c** de Monein) , Artix , Os-lfarsiUon , Lacq , 
Abidos, Lagor, Arance, Lendresse , Maslacq, Gouie, 
Argagnon, Sarpourenx, Balansun, Gastétis, Biron, 
Ortbei, Sainte Suianne, Salies-Moogiscard, Bé- 
rcnx, Baigis, Ramons, Beliocq, Puyèo,.Labontan, 
sort des Basses-Pyrénées et se joint, à Peyrehorade 



(départ, des Landes), au Gave d^Gloron pour former 
les Gaves-Réunis. — Gabaruê (Tbéoduife). — 
Fera Gavarentiê, xii* s* (carL de Lescar, diaprés 
Marca, Hist de Béarn, p. 876). — Lo Gavet, 
XIII* s* (chi<oo. des Albigeois, v. â66o). — Gawê^ 
i3i9 (rôles gascons). — Lo Guave, i363 (notde 
Pardies). — Lo Gcha, i535; h Gobe, i566 (ré- 
form. de Béarn, B. 753 ; 807, P loO). — Le Gave 
Béamoiê (Nouvelles de la Beine de Navarre). 

Gave d'Olobor (Le), riv. qui se forme à Oloron-Sainle- 
Marie par la réunion des Gaves d^Aspe et d^Ossau, 
se joint, à Peyreborade (départ, des Landes), au 
Gave de Pan , après avoir arrosé dans les Basses-Pyré- 
nées les if** d'Estos, Ledeuix, Moumour, Verdets, 
Orin, Poey (c""d'01oron-Sainte-Marie-Est), Gé- 
rance, Aren, Saucède, Précbacq-Josbaig, Préchacq- 
Navarrenx, Dognen, Gurs, Jaases, Sus, Navarrenx, 
Susmiou, Méritein, (^stetnau-Camblong, Bastanès, 
Viellenave (c*" de Navarrenx), Bugnein, Audaux, 
Araux, C^astetbon, Araujuxon, Osseux, Narp, Làas, 
Montfort, Barraute-Camu, Andrein, Saint-Gladie, 
Sauveterre, Guinartbe-Parenties, Autevielle-Saint- 
Martin-Bidéren, Atbos-Aspis, Abitain, Oràas, Escos, 
Gastagnèdc, Auterrive, Carresse, Saint-Dos, Saint- 
Pé-de-Léren, Gassaber et Léren. — Lo Gaver, 1 388 
(not de Navarrenx). — Lo Gave de Sauveterre, 
1675 (réform. de Béarn, B. 681, P 9). 

Gave d^Ossag (Le), riv. qui se forme à Laruns par la 
réunion des Gaves de Bious et de Brausset, se mêle, 
à Oloron-Sainte-Marie, au Gave d^Aspe pour donner 
naissance au Gave d'Oloran , après avoir arrosé les 
c^ de Béost-Bagès, Louvie-Soubiron , Aste-Béon, 
Bidle, Gastet, Louvie-Juxon , Izeste, Arudy, Sévi- 
gnac, Busy, Baxiet, Ogeu, Herrère, Escoutet Pré- 
ciilon. — Lo Gobe 0$$ale$f i538; lo Gobe qui bien 
d'Oiêau, 1589 (réform. de Béarn, B. 808, f* 96; 
835). 

Gavb-Mordbrx (Le), ruiss. qui coule â Audéjos et se 
jette dans la Geulc. 

Gavbs-R^ohis (Les), riv. formée par la réunion des 
Gaves d'Oioron et de Pau ; elle commence à Peyre- 
horade (dép. des Landes) et se jette dans TAdour à 
Sames. 

Gat, f. c^ de Sainte-Golonune; mentionnée en i385 
(cens, f* 71). 

GATB,f. c"* de Gayon; mentionnée en i385 (cens. 
P61). --» Goya, V. i5/io (réform. de Béarn, B. 
786, Pi3). 

GatBy vigne, c"* de Gan. — La bùdiêde Gayo, i535 
(réform. de Béarn, B. 701 , P 19). 

Gatoh, c** de Lembeye. — Coîbo, i383 (noL de 
Luntx). — Gayoo, i385 (cens.). — SattU-Jean- 



70 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Baptûle de Gayon 1 1 77 9 ( terrier de Gayon ,£.189 ). 

— En i385, Gayon ressort, au baill. de Lembeye 
et comptait à a feux. 

Gamossb, chat, c*^ d'Audéjos. — Gaifrosa, 1997 (reg. 
de Bordeaux, d'après Marca, Hist. de Béarn, 
p. 579). — La Iwronme de Gayrosêa, 1999 (ré- 
form. de Béarn , B. 761 ). — Guayroue, i3Â3 (not. 
de Pardies, P 1 16). — Le tnllage de Gairoese, 1716 
(dénombr. d'Artix, E, 18). — Gayroe (carte de 
Cassini). — Gayrosse, Audéjos, Henn et Orius 
fortnaienl la dixième grande baronnie de Béarn, 
vassale de la vicomte de Béarn. 

(iiTROssB, fief, c°* d*0s8e; mentionné en 1 538 (réform. 
de Béarn, B. 868, f* 90), relev. de la vicomte de 
Béarn. 

Gé (Lb) ou Gbz , ruiss. qui prend sa source sur la c"* 
de Boumos, arrose Aubin, Momas, Larreule, Maxe- 
roles, et se jette dans le Luy-de-Béam. — Lo Ges, 
1687 (not. de Larreule, n** 9, f 18). 

(jbb (Lb col db) , c"* d'Accous. 

Géis (Lb), ruiss. qui prend sa source à Saint-Gastin, 
arrose Montardon, Navailles-Angos, Serres-Castet, 
Sauvagnon, et se jette dans le Luy-de-Béam. 

GiccB-MoRTB (Lb bcissbad db), prend sa source à Gas- 
tillon (c*" de Lembeye), arrose Scméac-Blachon et 
(iOrbèrcs-Abère-Domengeux et se jette dans TArcis. 

— L'ariu deJêgoomorta, ibka (réform. de Béarn, 
B. 799,r8). 

GiLAQOB, mont, c*^ de Louvie-Juxon et de Louvie- 
Soubiron. 

GéLiMB (La) , ruiss. qui prend sa source dans la c*" d'A- 
xereix (départ, des Hautes-Pyrénées), arrose dans 
les Basses-Pyrénées la c** de Ger et se jette dans le 
Lys près de Gaixon (départ, des Hautes-Pyrénées). 
— - L'oygtie aperade la GaUne, 1699 (censier de 
Bigorre, 1^935). 

GéLis (Lb) , ruiss. qui prend sa source A Navailles-Angos 
et se jette dans le Luy-de-Béarn , après avoir arrosé 
Serres-Gastet et Sauvagnon. 

GiLos, c"* de Pau-Ouest; mentionné au xn* s* (Marca , 
HisL de Béarn, p. 65/i). — Gelooi, 1986 (ch. de 
Béarn, E. 967). — Sent Mi^pteu de Geloê, iU%h 
(not. de Pau, n* i,p97). — GeUos, 1608 (réform. 
de Béarn , B. 8 1 5 ). — Il y avait une abbaye laïque , 
vassale de la vicomte de Béarn. — En i385, Gélos 
ressort, au baill. de Pan et comprenait 90 feux. 

GÉLors (Le), ruiss. qui arrose les g^ de Bardos et de 
Bidache et se jette dans le Lihurry. — Uùêtau 
de Gehê (dans la c°* de Bardos), i5o9 (ch. de 
Navarre, E. hah), 

GéLOusB, m'", c"^ de Busy; mentionné en 1565 (ch. 
deBuzy, DD. i&). 



Gbndarmbs (La rbdoutbdbs), c"' d'Unnigne. 

Gbnsakhe, h. et fief, c** d'Orsanco; vassal du royaume 
de Navarre. — Sanclue Saturttmut de Genzane, 
xu* s* (cart. de Tabb. de Sordee, p. 99). 

Gbrtbiii, fief, c"^ d'Ordiarp. — Genteynh, i590 (eout. 
de Soûle). — Gentam, xvii* siècle (ch. d'Arthez- 
Lassalle). — Le titulaire de ce fief était un des dix 
poteêtati de Soûle et relevait de la vicomte de Soûle. 
Le bois de Genteih est dans la c" d'Ordiarp. — 
Lo boêcdeGentenh, 1676 (contrats d'Ohix, f* 35). 

— Le ruisseau de Gentein sépare les c"* d'Ordiarp 
et de Garindein et se perd dans le Saison. 

Gbr, c°* de Pontacq. — Geerr, xiii* s* (fors de Béarn). 

— JW, i385 (cens.). — Jorre (Froissart). — 
Jerre, 1699 (cens, de Bigorre, f*909). — Gerr, 
1&87 (ch. de Béarn, E.). — Gerre, i5/i6 (réform. 
de Béarn, B. 75&). — En i385, Ger ressort, au 
baill. de Montaner et comptait 80 feux. — Ge 
village était le siège d'une notairie ne comprenant 
que cette commune. 

Gbr (Lb), ruiss. qui coule sur la c*^ de Vialer et se jette 
dans le Léès. 

Gbr (Le pic de), c"' des Eaux-Bonnes. — Hier, 1676 
(réform. de Béarn, B. 655, f A83). 

G^RA, f. c"' d'Aussuruoq; mentionnée en i590 (coût, 
de Soûle). 

Gerbas-Gerdror , maison a Pan. — Gerbaye-Gtmhro, 
1 768 ; Gerbaigiê-Gendro , 1771 ( r^. des États de 
Béarn). — Le fief de Gerbas-Gendron, créé au 
xfi* s*, relevait du marquisat de Gassion en 1660. 

— Gette maison tire son nom de Gervais Gendron 
(Gerbais-Yandroo), son propriétaire en 1687 (not. 
de Pan, n*" 9, (^91). 

Gerbe, mont, c"* de Gère-Bélesten ; mentionnée en 
1675 (réform. de Béarn, B. 655, PA83). 

Gbrdbrbst , c*" de Lembeye. — Gerderee, 1 1 56 (ch. de 
Barcelone, d'après Marca, Hist. de Béarn, p. &65). 

— Genereet, m* s* (ch. de Gabas). — Gergerest^ 
xiii* s* (fors de Béarn, p. i3). — Gerzereemm, 
i3/i3 (ch. de Béarn, E. t5i5). — Jarzereet, i353 
(cart. d'Orthex, P 96). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. -— Gerderest 
formait avec Monossut, Saint-Laurent et Audiracq la 
cinquième grande baronnie de Béarn, qui rdev. 
de la vicomte de Béarn. — En i385, Gerderest, 
Monassut et Audiracq formaient une seule paroisse 
qui ressoriissait au baill. de Lembeye et comprenait 
95 feux. 

Gbrb, c** de Laruns. — lera , 1 i5A (ch. de Barcelone, 
d'après Marca, HisL de Béarn, p. &65). — Yere, 
1970 (ch. d'Ossau). — Géra, i538 (réform. do 
Béarn, B. 8A8, P t8). — Sent Orene de Gère, 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



71 



1606 (ÎDsin. du dioG. d^Oloroo). — Gens et Bele»- 
tm, 1675 (réform. de Bëarn, B. 655, T 678). 
— Gèrê-Békêtêtif depuis h réuoion de Bâesten^ qui 
remonte au moyen âge. — Il y avait à Gère une 
abbaye laïque vassale de la vkomté de Béaro. — En 
1 385 , Gère ressort au baill. d^Ossauet comprenait 
96 feu X. 

GuMi (Lb), miss. — Voy. SAniT-GEBMi (Le). 

Gbbmiraud, vilL c°* de Lespielle; anc. c°*. — Germe- 
fum, t385; Germanau, xif's* (cens.). — Germe- 
naut, ]683 (i^orm. de Béarn,B. 653, P A). — 
En 1 385 , Germenaud ressort, au baill. de Lembeye 
et comprenait 10 feux. — La baronnie de Ger- 
menaud, créée au xfii* siècle, était vassale de la 
vicomte de Béam. 

Gbbohck, c*" d^Oloron-Sainte-Marie-Ouest — Gironce, 
]3/i3 (bommages de Béam, f 93). — Sont Lan- 
rené de Geronee, 1396 (not. de Lucq). — Guironce, 
1&09 (cens.). — Gironue, itihS (not d'Oloron, 
u*" 1, r 37). — Il y avait une abbaye laïque vassale 
de la vicomte de Béam. — La seigneurie de Géronce , 
qui appartenait à Tabbaye de Lucq, relevait de la 
vicomte de Béam. — En i385 , Géronce ressort au 
baill. d^Oloron et comptait U 9 feux. — Ce village était 
le chef-lieu de la notairie de Josbaig. 

GÉBOHis (Lb) , miss, qui coule sur la c"' de Gurs et se 
jette dans le Gave d^Oloron. 

Gbbsb (Le) , ruiss. qui arrose la c"* d'Asson et se perd 
dans TArriu-Sec. 

Gbit (Lb), nom générique des landes situées au nord 
du départ, des Basses-Pyrénées, dans Tarrond. d^Or- 
thez et dans une partie du départ, des Landes. — 
Lo Gert, lhb^ (cart d'Ossau, P 935). — Lo Gert 
<»nMMatU a PsyrscbnAamlro a Clonnoiit (Glermont, 
c*" de Montfort, arrond. de Daz, dép. dea'Landes), 
i538; lo kmdau deu Gert, i5/i8 (réform. de 
Béarn,B. 758,ri; 857). — LeJert, 1777 (ter- 
rier d'Arthes, E. 9/19). 

Giaii, f. c"* d'Aussuracq; mentionnée en i590 (coût 
de Soûle). 

Gis (Le), ruiss. qui prend sa source dans la c*^ de 
Navailks-Angos et se jette â Sanvagnon dans le 
Géès. 

G EST (Lb), ruiss. qui prend sa source sur la c^ de 
Louvie-Juion et se perd dans le Loi , «près avoir 
arrosé Bosdarros, SainIrAbit et Pardies (c*^ de 
Nay). — Lo Geeet, i535 (réform. de Béarn, 
B. 706,1*96). 

(sESTAS, ff" de Saint-Palais; commune enclavée dans 
les cantons de Sauveterre et de Navarrenx. — Gieê- 
tan, xii* s- (coll. Duch. vot CXIV, f 33). — Gee- 
taziwn, i^Sk ; Geetaoe , i385 (not deNafanrenx). 



— GieikMi, i385 (cens, f* t). — SaneUiê Joamtes 
de Geetae, i655 (insin. du dioc d^Oloron ). 

GéTEG , viil. c*^ de Laruns. — Fetou, i385 (cens.). — 
A cette époque , Géteu ressort au baill. d'Ossau et 
comprenait 5 feux. 

GAtbb, vill. c"* de Laruns. — Yeire, i385 (cens.). — 
Il y avait deux abbayes laïques vassales de la vicomte 
de Béaro : L'abadie deeetu et Vabadie debag de 
Getre, i538 (réform. de Béarn, B.868, f 18). — 
En i385, Gètre ressortissait au baill. d^Ossau et 
comptait 7 feux. 

Geû (Le), ruiss. qui prend sa source sur la c*' de Fi- 
chous-Biumayou et se jette dans le Luy-de-Béara , 
après avoir arrosé Garos, Larreule et Usan. 

Geô (Le), ruiss. qui prend sa source à Lucq-de-Béarn , 
traverse les c"^' de Lahourcade, Lagor, Masiacq, et 
se jette à Gouxe dans/le Gave de Pau; menlionné 
en 1 365 (bommagei^ de Béam, f 37 ). 

Geulb (La), miss, qui commence k Bougarber, arrosa 
Gescau, Castéide-Cami, Serres- Sainte- Marie. 
Urdès , e&toie Audéjos , Arthex , Mont ( cT de Lagor ) , 
et se jette à Gouse dans lo Gave de Pau. 

Gedp, b. c"* de Gastetbon. — Geuby 1376 (montre 
militaire, P69). — Oyeup, i385 (cens. (•97). — 
Yeup, Yevb, i386; Jeub, 1606 (not. de Navar- 
renx). — Jeup, 1687 (reg. des Établissements de 
Béarn). — En i385, Geup ressortissait au baill. 
de Navarrenx et comprenait 9 feux. 

Geds, c"°d*Arzacq. — Gieue, i5o5 (not de Garos). 

— G^était le siège d'une notairie qui n^avait pour 
ressort que cette commune. 

Gbos, c*" d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest. — Yene, 1385 
(cens, r 19). — Jeue, t6o5 (not. de Navarrenx, 
{* 35). — Noêtre-Doime de Geue, 1619 (insin. du 
dioc. d'Oloron). — En i385, Gens et Saint-Goin 
ne formaient qu^une paroisse qui ressort au baill. 
d'Oloron et comprenait 99 feux. — Uéglisede Geus 
avait pour annexe Saint-Pé de Dous. » 

Geus, b. c"* de Lahourcade. 

GàvB, éc. c'* de Nay. 

Gbt, h. c"* de Sarrance. 

GiLiBBBBT, fief, c"* de Gharre. — L'ottau de Jauk- 
berrie, i385 (cens. P 16). — - GeMmria, i538: 
GUebenie, ]566; GiUherie, GeUberie, i683 (ré- 
form. de Béaro, B. 685, P* 171 et 175; 756: 
833). -r- Ce fief était vassal de la vicomte de Béaro 
et ressort, au baill. de Sauveterre. 

Gisoous, fief, c"* de Lons. — Guiecooe, Gi$eooe, 1 538 
(réform. de Béaro, B. 833; 867). — G*était une 
abbaye laïque relevant de la vicomte de Béaro. 

Glacé (Lb), raiss. qui sépare ia c^ de Herrère de celle 
d'Escout et se jette dans le Gave d^Oemu. 



72 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Glacis (Les), quartier de Bayonne; tire son nom des 

fortifications de cette viile. 
Glain , f. c"* de Bayonne. — Fon$ de Coquoanhei, 1 887 

(ch. du chap. de Bayonne). — Camps, xrii' siècle 

(arch. de Bayonne). 
Gleisb. — Ce nom est souvent donné, dans les actes 

anciens, aux lieux où se trouvent des ruines. 
Glisias, éc. c°* de Lalonquelte. 
GoA (Le), ruiss. qui prend sa source à Lucgarrier et 

se perd dans TOusse , après avoir arrose les c^ de 

Gonicr, Soumoulou et Nousty. 
GoABDâRBS, eaux minérales, c"* de Salles- Mongiscard. 

— Le ruisseau de Goardères prend sa source à 
Lanneplàa et se jette dans le Gave de Pau, après 
avoir arrosé Salles -Mongiscard et Bérenx. — Lo 
riu de Verenexs, i538 (réform. de Béam, B. 83 A). 

Goâs, c"" d^Oloron- Sainte -Marie -Ouest. — Guoe$, 
1467 (cart. d'Oloron, f* 58). — Agoet, Sent Joan 
de Goueê, t/i36 (not. d'Oloron, n' 3, f~ 16 et 19). 

— Goez, 1739 (dénombr. E. 38). — Gouex, 1786 
(dénombr. d'Ëstos, E. a8). — En i385, Goès 
comprenait 18 feux et ressortissait alors au bailL 
d'Oloron. 

GoettbplIa , f. c*^ de Vialer. — Gœytapïaa , vers 1 5 A ; 
Guoeyteplaa, iSAa (réform. de Béarn, B. 788, 
r65;786,r la). 

GoBTTBs, f. c°* de Lanneplàa; mentionnée en 1697 
(réform. de Béam,B. 818). 

Goo (Le), f. c"* d* Arrosés. 

GoÏTT (La croix), pèlerinage, c"* d^Amorots-Succos. 

GoLART, fief, c°* de Charritte-de-Bas ; vassal de la vicomte 
de Soûle. 

GoMEi, c* de Pontacq. — Guornerr, i385 (cens.). — 
Gomerr, Guomerre, i538; Goumêr, 1676; Gimuner, 
1686 (réform. de Béam, B. 677, T 87; 679, 
f a3i ; 833; 85i). — En i385, ce village res- 
sortissait au baill. de Pau et comprenait i3 feux. 

— L^abljaye laïque de Gomer dépendait du mar- 
quisat de Gassion. 

GoRSAR, h. c°* de Lembeye; mentionné en 1675 (ré- 
form. de Béam, B. 669, P a 69). 

GoHTADT, chat, c"^ de Navailles-Angos; tire son nom de 
son propriétaire. 

GoRHALCSSB, f. c*^ d'Orion. — Goamahuêa, 1/176 
(not. de Castetner, f° 98). — Le raisseau de Gor- 
nalusse coule sur la c** d'Andrein et se jette dans le 
Gave d^Oloron. — L'arreeq de (Totiama/iiMf, i983 
(réform. de Béam, B. 680, f* t8). 

GoRospiLA , mont, c**' d'Ainhoue , Espdette et Itsatsou , 
sur la frontière d'Espagne. 

GoROSTO , b. c^ de Souraïde ; paroisse mentionnée en 
1767 (collations du dioc de Bayonne). 



GoBBBTS, f. c'' de Lescar. — Guoarrex, i385 (cens. 
{^ A/i ). — La dùtnenyadure de Guoretz en la quoale 
ha une petita capera, i538; GfmrreU, i683 (ré- 
form. de Béam, B. 679, T 3ao; 8A7). t- Ce fief 
relevait de la vicomte de Béam. 

GoBBiA (Lb), ruiss. qui coule sur la c"* d'Esquiule et se 
jette dans le Litos. 

GoTBiR, c** de Maidéon. — Gotenh, 1875 (contrats 
de Luntz, P 106). — Goutam, xfii* siècle (di. 
d'Arlbez-Lassalle). — Gotem-LAarrenx , depuis la 
réunion de Libarrenx : 1 a mai 1 86 1 . 

GoDAiLHABDOT, f. c"* de Lasseube. 

GouABBS (Le), h. c"* de Sedie-Maubec; mentionné en 
1675 (réform. de Béam, B. 668, P a68). 

GouAT (Le) , miss, qui prend sa source A Saint-Girons 
et se jette â Thii (départ, des Landes) dans le 
Grand-Arrigran. 

GoDBTsouLB, mouL c** d^Urdos. — Le raisseau de 
Gouelsoule sort de cette montagne et se jette à 
Urdos dans TAmouse. 

GooiLBEBs, f. c"* deLamayou. — Golhen, 160a (ré- 
form. de Béam , B. 8 1 a ). 

GouiLLBT (Lb col de), c"** d'Aydiuset de Sarrance, 

GoDLOMMB, bois, c"^ d'Aramits. 

GouBBàBBs (Les), miss, qui prend sa source à Orion, 
arrose Burgaronne et se jette dans le Labonrtr-Heuré. 
— Aignie, 1676 (réform. de Béam, B. 680, 
P a 66). — Agniê (carte de Gassini). 

GoDBBTTB, mont c** des Eaux-Bonnes. — - GmreUe 
d^Aat, Gwnrete, t&43 (reg. de la Cour Majeur, 
B. 1, P taa). — GamreUe, 1678 (réform. de 
Béam, B. 655, Pa88). 

GocRGDB (La), h. c" de Ponson-Debai-Pouts; men- 
tionné en 1675 (réform. deBéara,B. 648, P3&6). 

GocBGDB-NiGRE (La), éc. c*' de Bentayou-Sérée; men- 
tionné en 168a (réform. de Béam, B. 668, 
P 166). 

GocBGUB-SâQDB, mout c"* de Borce, sur la frontière 
d'Espagne. 

GooBouBT (Le), miss, qui coule sur la c~ de Ledeuix 
et se jette dans le Labérou. 

GoDBBET, h. c^de Lembeye; mentionné en 1675 (ré- 
form. de Béam, B. 669, P a88). 

GocBZT, mont c"* de Laruns. — Gçrm, 1639 (^^^ 
d'Oloron, n' 3, P 78). — Gimu, i538 (réform. 
de Béam, B. 86a). — Gounin, 1668 (reg. de La 
run8,CG. 10, P 137). 

GoDST, h. c~ de Larans; mentionné en 1675 (réform. 
de Béam, B. 656, P 8). 

GooriBE (La), ruiss. qui code sur la c** d'Urdès et se 
jette dans la Geule. 

GooTs, fief, c"* d'Orèas. r- G(fU, i385 (cens. P i5). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



73 



— Le Gef de Gouls ëlait vassal de la vicomte de 
Béarn et ressort, au baill de Mu. 

GouTAT, f. c"** de Loubieng. — Lo Guy ai y i5/io; 
Gnoyat, i568 (réform. de Béarn, B. 796, T 68; 

797. ï"^)- 
GoczB, c""de Lagor. — Gora, 1970 (ch. d^Ossau). — 

Gozê, 1386 (ch. de Béarn, E. 267). — Gtwe, 

Mil* s" (fors de Béarn). — Guoze, i385 (cens.). — 

Goouêy 1A87 (reg. des Établissements de Bcarn). 

— En i385, Gouze comprenait ao feux et ressorl. 

au bail], de Pau. 
GoTEi», f. c"* d'Aussurucq; mentionnée en i5ao (coût. 

de Soûle). 
GoYBERBX, f. c" d'Etchebar; mentionnée en iSao 

(coût. deSoulc). 
GoTBBi, r. c*^ de Berrogain-Laruns; mentionnée en 

iSao (coût, de Soûle). 
GoTTiff. c°* d'Aussurucq; mentionnée en i5ao (coût. 

de Soûle). 
GoTTi, h. c^d'Ilharre. 
Grabavd (Le martinet de), c"* d^Asson, forge de fer 

citée en 1771 (intendance). 
Grabeiale, marais dans les landes du Pont-Long, 

c" de Pau ; mentionné en 1 676 (réform. de Béarn, 

B. 65o,r3i!i8). 
Grabes (Les), f. c" d'Arrosés. 
Gbabes (Les), ruiss. qui prend sa source à Miossens- 

Lanusse, arrose Lalonquette et Garlède et se jette 

dans le Gabas. 
Grabot, h. c*"* de Sedze-Maubec; mentionné en 1675 

(réform. de Béarn, B. 668,Pa66). 
Gbammont, chat, c** de Biarrits. 
Gramoht, châL c** de Bidache. — Afp'amont, xii* s* 

(coll. Duch. vol. CXIV, f* 3a). — Coètrum Aerû- 

Montii, la/i/î (rôles gascons). — Agremont, Aigre- 

mont, fin du xiii* s* (Bibl. imp. ms. latin, 9016, 

pièces 1 5 et 1 6 ). — Egremoni, 1 399 (rôles gascons). 

— GrantmotU, i/i56 (ch. de Navarre, E. 6a4). 
Le duché de Gramont comprenait Bardos , Ber- 

gouey, Bidache, Came, Gharritte (c~ d'Arraute), 
Escos, Guiche, Léren, Saint-Pé-de-Léren , Sames, 
Urt, Viellenave (c**" de Bidache), dans les Basses- 
Pyrénées; Hagetman et Tiih» dans les Landes. 

Grarestb (Le) , ruiss, qui sépare les c*** de Baasuasarry 
et de Bayonne; il se jette dans la Nive. 

Gbaiio^ (Le), f. c"* d*Artiiez. 

GBAHGé (Le), ruiss. qui coule sar la c** de Maure et se 
jette dans le Louet 

Gkaiigi-d'Osse (La), f. c**d'Aramit8, sur les bords du 
Vert — UEêpitau d^Otêe, 1 385 (cens, f a 1).— La 
Grange de Ofse ab une petite ghyti, 1 538 ( réform. de 
Béam,B. 857).— Cette ferme appartenait à Tabb. 

Basses-Pyrénées. 



de Pontaut (départ, des Landes); le fief relevait de 
la vicomte de Béarn et ressort, au baill. d'Oloron. 

Granges (Les), éc. c*^ de Samsons-Lion. 

Grave-Noire (La), marais, c"* de MontaguL 

Grec (Le) ou le Paoc , ruiss. qui coule sur la c"* d'Or- 
thez et se perd dans le Gave de Pan. — Lo riu deun 
Pelain», ]536; h Grecq, 1686 (réform. de Béarn, 
B.665,Pi3; 713, P60). 

GRéciETTE, vill. c"* de Mendionde. — Garro, ii8() 
(cart. de Bayonne , f 1 6 ). — Sani-Martin de Garro , 
i5i8 (ch. du chap. de Bayonne). — Guerreciette, 
1 755 (collations du dioc. de Bayonne). — Les barons 
de Garro faisaient partie 'de la noblesse du Labourd. 

Grelles, éc. c"* de Bourdettes. 

Gret (Le), ruiss. qui prend sa source à Boucoue (c"* 
de Poursiugues) et se perd dans le Gabas. 

Greclet (Le), bois , c^ de Herrère ; mentionné en 1 5/i o 
(réform. de Béarn, B. 731). 

Gdabarrigua (Le), ruiss. qui prend sa source dans \u 
c"* de Sainte-Engrace et s'y mêle au Mancbola. 

GcéçALA (Le), ruiss. qui coule sur les c"*' de Camou- 
Cihigue et d'Ossas-Suhare et se jette dans le Saison. 

Gcelle, mont. c°* de Larrau. 

GuiSrbstet (Le col de), c"* d'Estérençuby. 

GuERMiETTE, h. c"* dc Saint-Etienne-de-Baïgorr>'. — 
Guermieta, i5i3 (ch. de Pampelune). 

Guerre (La côte de la), chemin qui conduit de Con- 
chez à Mont (c*" de Garlin). 

GuERRENDOT, bois, c°* de Larrau. 

GuÉTART, c*° de Saint- Jean-de-Lur; ancienne annexe 
de la c"* de Bidart, érigée en commune vers i633. 
— Caitarie, 1193 (cari, de Bayonne, P 18). — 
Gattari (Us et coutumes de la mer). — Guatlary, 
1 685 ; Sancttu Nicolatu de Guétary, 1761 (collations 
du dioc. de Bayonne). — Guéthary (carte deCasdni). 

GuiBÉLAN (Le), ruiss. qui coule sur la c^ de Sare et so 
jette à Saint^Pée-sur-Nivelle dans la Nivelle. 

GciB^LéGciBT-lBARRA , h. C*' de Barcus. — Guibelieguiet, 
1Û79 (contrats d'Obix, f 71 ). — Le ruisseau d<* 
Guibéléguiet coule sur la c"* de Barcus et se jette 
dans le JOO0. 

GuiCHANi, f. c"* de Navailles-Angos. — Guiramer, 
i385(cens. ^^7). 

GuiCHB, c*" de Bidacbe. — Villa Guisêen, xii* s* (cari. 
de Bayonne, f* 8). — Sanetui Joannee de Guiche 
1 687 (collatioqs du dioc. de Bayonne). — Le comté 
de Guiche relevait du duché de Gramont. 

Gdichibaror, f. c** d^Oienx. 

GuicHEBiBD, f. c*^ de Salies. — Lo Guiumiu, i385 
(cens. P6). 

GuiLHBH , f. c^ de Pan. 

GnLHBVAT, b. c** de SaUespine. 



10 



74 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



GuiLHEBs (Lb pas de), boîs , c^ d\4reUe et de Lëès-Âthas. 

GtiiNARTHE, c* de Saaveterre. — Guinartê, i385 
(cens.). — Gumarta, v. i5&o (réform. de Béarn, 
B. 806, P 9). — Sanctuê Martinuê de Gumartê, 
1612 (insin. du dioc. d'Oloron). — Porwitief- 
Guitwrthe , lors de la réunion de Parenties: ao juin 
18&9. — Gutnarthe-Parentm : 16 mai i8A5. — 
L'église de Guinarthe était annexe do Saint-Élix 
(c"* d^Osserain-Bivareyte). — En 1 385 , Guinarthe 
ressort, au baill. de Sauveterre et compr^ait 1 3 feux. 
— Au xf 11* siècle, une partie de la seigneurie de Gui- 
narthe appartenait an chapitre de Saint-Esprit, près 
Bayonne. 

GviifDALos, chat. c°* de Jurançon. — La hoariê opérai 
Qumdalosy 1/18/1 (not. de Pau, n*" 1, f^/io). 

GoisAiLH , f. c*" de Jurançon. 

GuiRACDET, r. c"* de Jurançon. — La borde hoarie de 
Guiraudet, v. i5'40 (réform. de Béarn, B. 785, 
r 106). 

GriROTB, f. c"* de Laroin. 



GuiXBKDCc, m^, c** d*Idron; mentionné en 1689 (dé- 
nombr. d'Idron , B. 9 1 a ). 

GcjiRE, éc c** d'Ârthex. 

GuLLAs (Le pas de), lande, c"' de Baigts; mentionné 
en 1675 (réform. de Béarn, B. 665, f* 359). 

GuEMERçoE , c*" d'Olorott-Sainte-Marie-Onest — Gru- 
mentoo, i383 (contrats de Luntz). — (rurmenêoo, 
i385 (cens.). — Gurmenê$an, i538; Oturmenêony 
i5/i6 (réform. de Béarn, B. 75/1; 896). -^Sent 
Joan de Gurmençon, 169*0 (însin. du dioc. d*01o- 
ron). — L'église de Gurmençon avait Soeix pour 
annexe. — En i385, Gurmençon reasort au baiil. 
d'Oloron et comptait 18 feux. 

GuBs, <f" de Navarrenx; mentionné au xi* s* (Marca, 
Hisl. de Béarn, p. 973). — Gurz, 1986 (ch. de 
Béarn, E. 967). — Gwrîz, i385 (cens.). — Sent 
Marti de Gurtz, 1396 (not. de Navarrenx). — Il y 
avait une abbaye laïque, vassale de la vicomte de 
Béarn. — En 1 385 , Gurs comprenait 35 feux et 
ressort, au baill. de Navarrenx. 



H 



Habarret, éc. c"* de Ponson-Debat-Pouts; mentionné 
en 1675 (réform. de Béarn, B. 6&8, f 3&i). 

Habareet (Le) , miss, qui coule sur la c"* de Bastanès 
et se jette dans le ruisseau des Barthes. 

Habarret (Le), ruiss. qui prend sa source A la Bastide- 
Monréjau , sépare cette commune de celle de Gescau 
et se jette dans TAulouse. — Fabamet, 1/160 (cens, 
de la Bastidc-Monréjau, PS). 

Hababboua, bois, c"** d'Estialescq, Goèset Prédllon. 

Habas, f. c^* de SaintrJean-de-Luz. — Haoarêy 1935 
(cart de Bayonne, f 99). 

Hab^, f. c°* de Bentayou-Sérée. — Haube, 161/î (ré- 
form. de Béarn, B. 817, f^ 1 A). 

Habiagcb, f. c"* d'Ainharp; mentionné en 1676 (con- 
trated'Ohix, 1*39). 

Hache (Le col de la) , entre les c"** de Léès-Athaa et de 
Lescun. 

Hagâde (La), vill. c*^ de Saint-Jammes; c'était primi- 
tivement une annexe de MoriAas. — La Fagede, 
i535; la Fageda, vers ibUfi (réform. de Béarn, 
B. 70/i, P 190; 7A7). — La Hayèdêy 1731; la 
Hajette, 1763 (dénombr. de Hignères, E. 3o). — 
Au xvii* siècle, les jurats de Pan avaient juridiction 
h la Hagède. 

Le ruisseau de la Hagède prend sa source à Ga- 
baston et se jette dans le Luy-de-France, après avoir 
«irrosé Saint-Jammes et Higuères-Souye. 



Haget, f. c^ de (^stillon (c** de Lembeye). — Hayet, 
1776 (terrier de GastiUon, E. 18/i). 

Haobt (Le), b. c^ de Castém-Loubix; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 6/^8 , f* 373). 

Hagbt-Aubih, c"* d'ArIhex. — FayeuAvUbii, xiii*s* (fors 
de Béarn). — Fagetum^Alhmwn , i356 (ch. de 
Béarn , E. 3390 ). -— Sent Sabastia de FagH, 1 537 
(noL de Garoa, (* 67). — En i385, Haget-Aobin 
comprenait 69 feux et ressort an baill. de Pau. 

HAîçAecEEET (Lb), ruiss. qui sort de la montagne Go- 
rospila (cT d^Ainboue), sur la frontière d^Espagne, 
et se jette dans la Nivdle. 

Haillb (La), éc cT de Baleix. — HaUke, 1769 (ter- 
rier de Baleix, E. 18/i). 

Haillibbt, h. c** de Sanvdade; ce hameau a été 
distrait de la c"* de Lonbieng le 99 mai 1861. — 
Haiharet, id85 (cens, f* 3). 

HaIspuru, b. — Yoy. Aispouson. 

HaIsquiet (La croix db), pèlerinage, c^ de Saint-Mar- 
tin-d'Ari>eroue. 

EklBricBini (Le), miss, qui a sa source dans le boi^ 
de Saint-Pée-€ur-Nivelle et se jette dans l'Alhorga 
en arrosant la c^ d' Abêtie. 

Haîtabbbbt, h. c^de Mouguerre. 

HAlnéA, chat cT d'Ustarita. — Hatu, 1 193 ; FoAee, 
jii* 9*; Hacha, 1933; ffotltos, 19A9; HaÛBr, tt56 
(cart. de Bayonne,!^ i5, 19, 98, 39 et 58). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



75 



Halçabala (Le), niiss. qui prend aa 6ouree à Saint-Pée- 
sor-Niveile , sert de limite aux c^ de Souraîde, d^Es- 
pdette et d^Ustarils et se jette dans rAnsara. 

Halçabahdt , mont, c"* d^Ossès. 

Halçald^ (Lb) , niisB. qui prend sa source dans la com- 
mune d*Alçay-Alçabëbéty-Snnharette et se jette dans 
le Laurhii»r, après avoir arrosé la c"* de Mendive. 

Halçcite (Le), miss, qui prend sa source A Itsatsou 
et se jette dans la Nive, après avoir arrosé Cambo et 
Larressore. 

Halgoreja , mont, c*^ de Sainte -Engrace. 

Halsou, cT d'Ustarits. — H(Uêu, un* s* (cart. de 
Bayonne, P 69). — Btote Maria de HaUou, 1760 
(collât, du dioc. de Bayonne). 

HAU-EsBicA , b. c"* d^Uslarits. 

Hameau (Le) , h. c°* de Précbacq-Navarrenx. 

Hameau (Le), quartier de Pau. — Lêt Paùans , 1676 
(réform. de Béam, B. 67/1 , T 896). 

Hameau (Le Pbtii^), h. c"* de Baigts. 

Hardi A (Le ruisseau), coule sur la c*^ de Roquiague 
et se jette dans le Lausset. 

Hahdiaoue, mont, c*** d'Ahaxe-Alciette-Bascassan et 
d'Estérençuby. 

Habame^ (Le), ruiss. qui prend sa source dans la c"' d' An- 
baux -et se perd dans la Nive, après avoir arrosé 
Irouléguy et AscaraU 

Habambels , h. c*^ d'Ostabat-Asme ; anc prieuré. — 
Hoêpitale SaneUNieolai de Arambelê, quod est titum 
px)|M0i«avaytf,xii*s*(eolLDuch.vol.GXlV,Pi6i). 

— HarambeUz, iA6a (not d'Obron, n** /i, P 10). 

— Harembelê, 17&8 (r^. de Saint-Palais, BB. 5, 
P 6a ). — Le ruisseau de Harambels coule sur la 
c"* d*Ostabat-Asme et se jette dans la Bidouse. 

HABAMBi|irBB, f. c"* de Hasparren. — Aramburo, 1 5ot 

(ch. du cbap. de Bayonne). 
HABAMBUBE,f. c^de Saint-Martin*d'Art)eroue. — Aram^ 

huru, tâ35 (cb. de Pampeiune). — Le fief de Ha- 

rambure, créé ai t A35, était vassal du royaume de 

Navarre. 
Habambdbua, f. c*^ de Sare. — HarandHnire, xtiii* s* 

(collât, du dioc de Bayonne). — La prébende de 

Haramburua, fondée dans Vé^^ de Sare, était à 

la nomination de Tévéque de Bayonne. 
Haba» , h. c**.de Hasparren. 
Habahe (Le) , ruiss. qui arrose la c** de Sare et se jette 

dans le Sogorria. 
Habahia, h. e"* d'Ascain. 
Habausta (La cboii), c"* de Biarrits. 
Habbitxe, mont c^ de Haox et de Laguinge-Restoue. 
Haigbait (Le), ruiss. qui code sur la c"* de Lasse et 

se perd dans TAïri. 
Habghiu, mont, c"*' d'Iholdy et de Lantabat. 



Habchubt, mont, c*^ d'^>oure. 

Habcilahhe (Le) , ruiss. qui sert de limite aux c^ de 

VicUenave (c** de Navarrenx) et de Castetnau-Gamb- 

long et se jette 2Uins le Lausset 
Habçubt (Le) , ruiss. qui prend sa source dans la c"* 

de Bustince-Iriberry, arrose Saint-Jean- le -Vieux et 

Ispoure et se mêle au Laurbibar. 
Habdb (Le), ruiss. qui sépare les c"** de Viliefranquo 

et distants et se jette dans la Nive. 
Habdot, fief, c*^ de Liebos; mentionné en 167/1 (j^ 

form. de Béam, B. 685, P a59). — Ce fief était 

vassal de la vicomte de Béam. 
Habgaghb, mont c**** d^Aussuracq, de Camou-Gibigiie 

et d^Ossas-Subare. 
JIargabat, mont. c°* de la Fonderie, sur la frontière 

d^Espagne. 
Habgou , mont c"" de Haux et de Laguinge-Restoue. 
Habgouacbique, éc. c**de Biilère. 
Habgous, f. c'^d^Orthes. — Forgoet, 1 385 (cens. P 9). 
Haboues, f. c"*de Salies. — Fargoet, 1 385 (cens.Pfi). 

— HargouM (carte de Gassini). 
Harguibel, mont, c"* des Aldudes, sur la frontière 

d^Espagne. 
Habgdibel, mont c^ de Lanne et de Montory. 
HABOuuinéouT (Le), nnss. qui prend sa source dans la 

c*** d^Amorots-Succos et se jette dans le Minhuriéta , 

après avoir arrosé B^guios. 
HABHANcirABiBâRE, f. c'* d^Aussumcq; mentionnée en 

i520 (coût, de Soûle). 
Habismebdia, cbât c"* de Sare. 
Habismbndt, fief, c"* d^Ossès; vassal du royaume de 

Navarre. 
Habismbbdt (La cboix de), pèlerinage, c"* d^Iboldy. 
Habispe, cbât. c** de Lacarre; tire son nom de son 

ancien propriétaire, le marécbal Harispe. 
Habispubu , redoute , c** de Çaro. — Saia de Umupuru , 

i6at (Martin Biscay). 
Habitchdbt, mont c°** de Hosta et de Saint- Just- 

Ibarre. 
I^AlIttABTé (Le col de) , c"** de Béhorléguy et de Men- 
dive. 
Habla , f. c°* de Sare. 
HABiiGUT, mont c** d^Ossès. 
HAELDcni, mont c** des Aldudes, sur la frontière 

d'£qMgne« 
Habuu», éc c** d^Oloron-Sainte-Marie, près de Légu- 

gnon. 
Habmiaode (Le) , ruiss. qui arrose la c^ d^Espelette et 

se mêle au Bassabure. 
Habbabab, f. cT de Lonbossoa. — D y avait, en 1765 , 

une prébende de ce nom fondée dansTéglise de Lou- 

hossoa. 



10. 



'.. 



76 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Harnavilt, h. c"' de Bidarray. 

Harobu (Le), ruiss. qui sépare b c°* de Jalxou de celle 
de Halsou et se jette dans le Latxa. 

ff iRon , vill. c"' de Mascaras; anc. commune. — Faroo, 
16 03 (cens.). 

Harotça, f. c"* d^Ossès. — Harotza, 1676 (rëforro. 
de Béarn , B. 687, f 54 ). 

Hadpé (Lb) , ruiss. qui coule sur la c^ d^Estérençuby et 
se jette dans la Nive de Béhèrobie. 

Un autre ruisseau du même nom prend sa source 
en Espagne, coule aussi sur la c"* d^Estërençuby et 
se jetle également dans la Nive de Béhèrobie. 

Harr^out, r. c"* de Mendionde. — En 1 768 , il y avait 
une prébende de ce nom fondée dans Téglise de 
Grécielte. • 

Harria , mont. c°* de Sare. 

Harhia (La croix), pèlerinage, c*^ d'Iholdy. 

Harriagde , b. c"' d^Arbonne. 

HARRiBELcéTA, moot. c"* de Licq-Atberey. 

Harribelchet, f. c"* d'Espès-Undnrein. — Harribel- 
sete, i38â (contrats de Luntz, f 8s). 

Harridorra (Le) , ruiss. qui arrose la c"* de Larceveau 
et se jette dans la Bidouse. 

Harribttb, h. c°* de Saint-Jean-le-Vieui; anc. paroisse 
succursale d^Urrutialde. — Ferriette, xii* s' (cart. 
de Bayonne, T i5). — Arrieta, i5a5 (cb. de la 
Camara de Comptos). — Harrietaf i6s] (Martin 
Biscay ). 

Harriokdo, mont c"' d^Urepel. 

Harritoldb, h. c*^ de Saint-Jcan-le-Vieux. 

Harruolet, f. c"* de Castetbon. — Farruguet, i38/i 
(not. de Navarrenx). — Herruguet^ i385 (cens, 
f a 5). — Feiruguet, 1897 (noL de Navarrenx). 

Habsaîn, b. c°* de Cambo. 

Hartçamerdt, mont, c"' d'Itsatsou. 

Hasparben, arrond. de Bayonne. — Heêperefme, 13/17 
(cart. de Bayonne, f 67). — Sanelus Joharmet de 
Ahesparren, 1 955 ; //esparren, HaeMparren, 1988 
(cb. du chap. de Bayonne). — Ahezparermef 1 988 
(rôles gascons). — Eâparren , 1 3 1 (cart. de Bayoune, 
1* 96). — Aezparren , Heiperren, 1 3/i8 ; Hasparrem , 
Hetparrem, i5oi (cb. du chap. de Bayonne). — 
Hafpartif 1686; Haspar, i'jbà (collât, du dioc de 
Bayonne). — On dit en basque Ahaipame. 

En 1 790 , le canton de Hasparren , dépendant du 
district d'Ustarits, comprenait les c"" de Briscous, 
d'Hasparren et d'Urt. 

Hassabx (Le ruisseau), coule sur la c"* de Lahourcade 
et se jette dans le Geù. 

H AU , fief, c"* de Bérenx; mentionné en 1678 (réform. 
de Béarn , B. 67 9 , P 1 3 ). — Ce fief était vassal de 
la vicomte de Béarn. 



Had (Lb) , ruiss. qui arrose la c"* de Maslacq et se jette 

dans le Gave de Pau. 
Haubibil (Lb), ruiss. qui coule sur la c"" de Tabaille- 

Usquain et se perd dans le Saison. 
Hadbis, éc. c°* d^Autevielle-Saint-Martin-Bidéren. 
Haurbt, b. c*^ de Gastéide-Candau. 
Haobbt, h. c*^ de Loubieng. — Lo Fauret, i56o (ré- 
form. de Béarn, B. 796, f tiU). 
Haubib, f. c°* de Vielies^ure. — Fauriê, i385 (cens. 

f^ 35 ). — Le ruisseau de Haurie se jette dans le 

Larus. 
Haubib, fief, c°* de Rivebaute; mentionné en i683 

(réform.deBéam,B. 685,P9&5).— Gefiefrelev. 

de la vicomte de Béarn. 
Hausquettb, m'% c*^ d'Anglet. — MoUn de Fautqwtê , 

i s 59 (cart. de Bayonne, f /i3). — MouUn de Haus- 

queie, i556 (cb. de Tabb. de Sainte-Claire de 

Bayonne). 
Hacssccamb (Lb ghbmih db), conduit de Salies à Salles- 

Mongiscard. 
Haut-de-Gan (Le), b. c*^ de Gan. 
Haute, vill. c"* de Gbarre. — Faute, t384 (not. de 

Navarrenx). — En i385. Haute et Licbos ne for- 
maient qu^une paroisse, qui comptait 90 feux et 

ressort, au baili. de Sauveterre. 
Haux, c*" de Tardets. — Haïua, xiii' s* (coll. Bucb. 

voL CXIV, P 36). — ^aufij, 1775 (intendance). 
Hatbt, f. et m*', c" d'Etsaut. — Fayet, i385 (cens. 

P 73). — Le moulin Trouêtilh, wiii* siècle (reg. 

d'Etsaut). — Ce moulin tire ce dernier nom de 

son ancien propriétaire. 
Hatet, f. c"' de Loubieng. — Haget^ 1619 (réfonn. 

de Béarn, B. 816). 
Hatet, f. c"* de Puyôo. — Lo Fayet, 1 385 (ceps . P 9 ). 

— Fagetf vers i5/io (réform. de Béarn, B. 801, 

Hatbt, h. c*^ de Crouseilles. — Fayeit i385 (cens. 
P 57). — Faget, i546; Haget, vers 1675 (ré- 
form. de Béam^ B. 65/i , P 9/1 ; 75/i ). — En 1 385 , 
Hayet compren^t 1 5 feux et ressortissait an baili. 
de Lembeye. — Le fief de Hayet était vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Hatp^ (Le) , ruiss. qui coule sur la c"* de Bidache et se 
jette dans le Liburry. 

Hatba^ forêt, c"' de ki Fonderie et d'Urepel. — Le 
ruisseau Hayra coule sur la c*^ de la Fonderie et se 
jette dans la Nive de Baïgorry. 

HAzÀA,éc. c~d'Orthe«. 

HàcHE (La piiiB de la), monL c"* d'Asson. 

Hédas, fief, maison' A Pau; mentionné en 1678 (dé- 
nombr. de Pau, E. Ao), vassal de la vicomte de 
Béarn. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



77 



HiDAs (Le), niiflseau qui traverse la c^ de Pau et se 
jette dans le Gave de Pau. — LoFedaoê, i388 (not. 
de Pau, n"" 3 , P 35). — Hedaat, i535 (rëfonn. de 
Béarn, B. 704,(^9). 

HiDAT (Lb) , m*", c** de la Bastide-Cëiéracq. — Lo F»- 
doc de Cecerae, i3Aâ (noL dePardies). — Lo molii 
opérai deu Fedat de Ceaerac, ihUZ (contrats de 
Garresse, Pa8/ï). 

HiDBMBAiGT, f. c" de Salies. — Fedembag-Juitoo , 1 633 
(not. de Salies, n^ 1, P 5 ). — Le moUn de Fedem- 
haig, 1675 (réform. de Bëarn, B. 680, T ai). — 
Hérimbaigt (carte de Cassini). 

HicoBURE, f. c"* de Barcus. — Hegoaburu, 1/179 (con- 
trais d'Obh, P 71). 

HicoBURU, fief, c"' d'Uhart-Cizc; vassal du royaume 
de Navarre. 

HéooiH, b. c°* de Cambo. 

HiouARiTz , mont, c**' de Bunus et de Juiue. 

HécDiçocRiA , mont, c*^ de Larrau. 

HéeuiLucB, montagne, c"' d'Ossès. — HéguUue, 1676 
(réform. d'Ossès, B. 687, Pu). 

HéociLccB (V) , ruiss. qui arrose la c** d^Orègue et se 
jette dans TApbataréna. 

HievT, f. c"* d'Orègue. — Eguia, 1691 (Martin 
Biscay). 

Hégct, mont. c°* d'Ahaxe-Alciette-Bascassan. 

HiGmr (Le) , miss, qui coule sur la c"* d^Isturits et se 
jette dans TArberoue. 

Hblbarrbn, h. c*^ de Sare. — Le ruisseau de Hel- 
barren arrose la c"* d^Urrugne et se jette dans le 
Lessanté. 

Helbarbon, b. c" de Saint-Pée-sur-Nivelie. 

H^LETTE, c*" d^Iboldy. — Helete, i3o^ (ch. du chap. 
de Bayonne). — Eleta , i5i3 (ch. de Pampelune). 
— Beata Maria de Helette, 1767 (collaL du dioc.de 
Bayonne). 

Hbmoarot, f. c°* de Lasseube. 

Hendate, c*" de Saint-Jean-de-Lui. — Handaye , 1 5 1 
(arcb. de TEmp. J. 867, n** 7). -— Endaye, i565 
(voyage de Charles IX). — Sanettu Vincenthu de 
Handaye, 1768 (collât du dioc. de Bayonne). 

Uerei IV (Le cHEMiii de) , conduit de Bizanos au hameau 
de la c'^deCoan'aie, en suivant la crête des coteaux ; 
il longe les c°** d^ Aressy, Idron , Lée , Meilion , Ousse , 
Assat, Bordes (c*" de Glarac ), Artigneloutan , Angaîs, 
Nousty, Boeil, Gomcr, Lucgarrier, Beuste, Lagos, 
Bordères, Hours, Bén^jac et Labatmale. — Ce che- 
min , très-ancien , était autrefois connu sous le nom 
de chemin de Saini-Pé, parce qu*il conduisait du 
Béarn à Tabbaye de Saint-Pé (Hautes-Pyrénées). — 
Le nom actuel ne remonte pas au delà de 1790. — 
Il est probable que ce vieux chemin correspond à 



une portion de la voie romaine de Lescar ( Benehar- 

num) à Toulouse et au chemin vicomtal de SaintrPé 

à Biussaillet. 
Hbrs (L^) , ruiss. qui prend sa source à Serres-Sainte - 

Marie, limite les c"** d^\udéjos et de Lacq, arrose 

Mont (c**° de Lagor) et Goiize et se jette dans le Gave 

de Pau. — L'oêtau de lÂene (à Mont) , 1 385 (cens. 

PAa). — L'ffimx, 1754 (terrier d'Audéjos,f).a5o). 
HERBicHE, mont, c^ d'Etchebar et de Lacarry. — Le 

ruisseau d^Herbèche prend sa source à Etchebar et 

s^y perd dans TElgabaréna. 
Hbrbocrb, b. c*^ d'Umigne. 
Heboarot-Olhasso, h. c°* de Saint-Pée-sur-Nivelle. 
Herm, h. c" d'Audéjos. — Erm, i34/i (nol. de Par- 

dieSfP 117). — Lerm, i5/i6 (réform. de Béarn). 

— Ermh, fjbh (terrier d'Audéjos). 

Hebm (L'), b. c"* d'Aydie. — Lerm, i538 (réform. de 

Béarn , B. 833). — Le fief de THerm était vassal 

de la vicomte de Béarn. 
Hbbmitage (L*) , motte , c"* d\Asson. — Lo Caetei d'Aêsov , 

i538; la Bielle d* Aston, 1675 (réform. de Béarn, 

B. 67/i, P 337; 807, P 87). — Le nom actuel 

vient de ce qu'au xvii' siècle Isaac Vergés, de Na>. 

construisit sur cette motte un hermitage. 
Hbrra (Le col de) , entre les c"** de Larrau et do Sainle- 
- Engracc. 
HéRORiTs, h. c" d^Ustarits. — Ilarauriz, ia33; Fa- 

rauriz , xiii* s* (cart. de Bayonne, P' a 5 et 28)". 
HiRosi-LÉPBo , mont, c"** d'Armcndarits , de Saint- 

Esteben et de Saint-Martin-d'Arberoue. 
Herran (Le) , ruiss. qui arrose Vielleségurc et se jette 

dans le Larus. — Une ferme du même nom e8t 

mentionnée à Vielleségurc, en i385 (cens. P35j. 
Herrara , bois , c°* de Lanms. 
IlERRi (Le) ou RcissEAU DU Bois, prend sa source 

dans le bois de Bastanès et se jette dans le Salev:» , 

après avoir arrosé Bugnein et Audaux. 
Herrï^re, c*" d'Oloron-Sainle-Marie-Est. — Ferrere. 

i385 (cens.). — Ferere, i/i33 (nol. d'Oloron. 

n* 3, P i3). — Ferrera, i546 (réform. de Bénni 

B. 754 ). — Saint^ean de Ferrère, i656 (insin. 

du dioc. d'Oloron). — En i385,Herrère ressorl. au 

baill. d'Oloron et comptait 35 feux. 
Herràrb, h. c"* de Sainte -Suzanne; ancienne ruiii- 

mune. — Villa quœ diciiur Ferrera ^ x\\* siècle (cart. 

deTabb. de Sordes, p. 1 5). — Fferrere, 1 385 (cens.). 

— Ferrere, ïliUh (contrats de Carresse, P 3îiG i. 

— FetTe%fre, i5û6 (réform. de Béarn, B. 756). 

— En i385, Herrère ressort, au baill. de Larbai|( 
et comprenait 91 feux. — Le fief de Herrère était 
vassal de la vicomte de Béarn. — L'église de Her- 
rère dép. de Tabb. de Sordes (départ, des Landes 1. 



78 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



HBBRiâB (La), raiss. qui limite les c*^ de Béost-Bagès 
et de Louvie-SoubiroD et se jette dans rOuzon. 

HEBRâiE (La) , ruiss. qui prend sa source au Hameau 
(c°'dePau) et se jette à Biilère dans ie Gave de 
Pau. — Uijdgm de 'la Ferrere, i/i5o (carL 
d'Ossau, P947). 

Herrou, f. c"** de Moiiàas. — Ferroo, i385 (cens. 
r65). 

Herrua, f. c°* de Saint-Faust. — Artuui, i385 (cens, 
f 56). 

Heuga , h. c°* de Lembeye. — Lo par$an deu Feugar, 
V. i5/io(réform. de Béam, B. 786,^/15). — Le 
fief de Heuga relevait de la vicomte de Béam. 

Hecgarès , h. c°* de Sarpourenx. 

Heugassas , mont, c*^ de Laruns. 

HscRQui (Le), ruiss. qui prend sa source dans la c°* de 
Lobitiun-Oyhercq et se jette dans le Lauhirasse, 
après avoir arrosé les c*^ dllhorot^-Ûlhaiby et de 
Domezain-Berraute. 

Hetle (Le ruisseau), coule sur la c"" de Sainte-Engracc 
et se perd dans rUhaïtxa. 

HiÀA (Le col de l'), entre les c'** de Bedous et de 
Sarrance. 

HiALé, f. c°* de Saint-Gastin, — Lo Fiakr, i535 (ré- 
form. de Béarn, B. 704, P 17a). 

HiALèRE (La laiide), c"** d'Ogeu et de Herrère. 

HiALis (Le CBEMIR des) ou des FiLBURS, dans la c*^ de 
Hôurs. 

HiARÂoE (La), éc c"^ de Saucède. 

HiAT (Le), ruiss. qui arrose la c"* de Vieileségnre et se 
jette dans le Làa. 

HiEs (Les), ruiss. qui prend sa source près du hameau 
de Belair, arrose Gan, Laroin, Artiguelouve, et se 
jette dans la Jusde. — Loê le», 1 A88 (not. de Pau , 
n''3,ri3). — La$ ïeeê,laê Yee» , ibSb ; la$ Ya$ , 
loê Hiioêy i5/io (réform. de Béam, B. 701, P* 5 
et ia8;7a5, faaSèw; 786, P lao). 

HiETTB (La), r. c°' d^Autevielie-Saint-Martin-Bidéren. 
— La Hiiie de Sent MarthU, i385 (cens. P* i3 et 
16). — La Fieyta de Sanct-MartUy Lt^te, la 
Hieyta, t538; la Fieyte, \bà6; la Hiete, i588 
(réform. de Béam, B. 683, P 336; 76/1; 833; 
8/18,^9). — Le fief de la Hieyte ressort au baill. 
de Sauveterre et relevait de la vicomte de Béam. 

HiETTES, bois, c°* d^Oràas. 

HiGuàRBS, c~ de Morlàas. — Figuera»,y, io3o (cart. 
de Tabb. de SainirPé). — Figereê, ii54 (ch. de 
Barcelone, d'après Marca, Hist. de Béam, p. aA6 
et 465). — Figuereê, 1691 (ch. de Béam, E. 
9861). — HiguèreêSouye, depuis la réunion de 
Souyc : 97 juin 1869. — Au xi* siècle, ce village 
était une dépendance de Saint-Gastin. — Le fief de 



Higuères faisait partie de la baronnie d'Idron et 

relevait de la vicomte de Béarn. 
HiGcèRBs, h. c" de Lembeye; mentionné en 1676 

(réform. de Béam, B. 6/19, P 970). 
HiGuÀREs (Le RDissBAO db), prend sa source dans la 

c"* d^Arzacq, sort des Basses-Pyrénées et se jette à 

Philondeux (départ, des Landes) dans ie Lous. 
Hiis, f. c"* de Gan; fief, créé en 161 1, vassal de la 

vicomte de Béam. 
HiLLART, f. c~ de Gastetnau-Gamblong. — Filhan, 

1 538 ; Hillan, v. 1 5/io (réform. de Béarn , B. 799 , 

P 9; 868, P 1 1). -- Le fief de HiUant relevait de 

la vicomlé de Béarn. 
HiLLàGUB (Le pic de), c"** de Haux et de Sainte- 

Engracc. 
HiBiftiHÀBE, h. c"' d'Iholdy. 
HiRiBiBÂRB , h. c"' d'Ustarits. 
HiRiBBBBT, h. c°* d'Amendeuix-Oneix. 
HiBiBBBRT, h. c"* de Saint-Pée-sur-Niveile. 
HiRiGOTBif, f. c"* d^Uslarits. — La nuùzon de Huri- 

guien d'Uêtariz, 1956 (cart de Bayonne, P 56). 
HiRccuRCTGiA, uiont c"* d'Espelette. 
HiscoRDissB, bois, c"* de Sainte-Engrace. 
HiTon, fief, c°* de Gariin. — HiWm, 1797 (dénombr. 

de Gonchex, E. 96). — Le fief de Hitou, créé en 

1609 , était vassal de la vicomte de Béam. 
HiTOs, f. c"* d*Orriule. — Ueytoê, i385 (cens. P 96). 
HocHMiiiA (Le boisseau), sépare les c"** d^Améguy et 

d'Uhart-Giie et se jette dans TAïri. 
HoGBS, h. c** de Lys; distrait, le 9 janvier i858 , de la 

commune de Sainte-Golomme. 
HoLÇABTB, bois, c"* de Larrau. 
HoMBéiTi, éc c"* de Biarrits. — Hanbeiti juxta molen- 

dinum de Bearriz, xiii* s* (cart. de Bayonne, P 96 ). 
HoNOARRAS (Le), ruiss. qui prend sa source a Sévignac 

(c*" d'Arady), arrose Bescat et Rébénac et se jette 

dans le Nées. — Hondaenoê, l'jbZ; Honderna», 

1773 (dénombr. E. 91 et 60). 
HoBDABBAODB, h. détruit, c" de Biarrits. — Fondar- 

raga, xiit* s* (cart. de Bayonne, P 19). 
HoROAS, oratoire, c^ de Bilhères. 
HoRDBin, h. c"* d'Anglet. — Underitz, 1169; Hon- 

deriz, 1198; Onderidz, ia55 (cart de Bayonne, 

P* 10, 93 et 37). 
HoBBBDB (La), miss, qui coule sur la c"* de Gastet et se 

perd dans le Laoondre. 
HoRsioB (La), ruiss. qui arrose les c*^ de Pontacq et 

de Ger et se jette dans le Gabas. 
HontIas (Lb CBBMtB DB LAs), daus la c"^ d'Urdos; c'est 

Tandeime route d^Espagne. 
HoNTABàoE, h. détruit, c"*' de Biianos et d'Idron; 

mentionné au xii*siècie (Marca, Hist de Béarn, 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



79 



p. A58). — Fonia-Rede, i385 (cens. T 56). — 
Fondaa-Fnda, 1667 (cart d'Ossaa, T 161). — 
Fimdat^rêiM, i5&8 (réform. de Bëarn, B. 768). 

— FrwUefired», 1781 (terrier de Btzanos, E. 3o3). 

— En 1 385 , Hontarède ressort au baill. de Pau et 
comprenait 9 feux. 

HoRTMADTB, éc. c^ de Tarsacq. — Fonteeaute, 1775 
( terrier de Tarsacq ,£.990). 

HoRTiHB (La), miss, qui prend sa source dans la c~ de 
Montfort, arrose Tabaiile-Usquain et Gestas et se 
jette dans le Saison. 

HoHîfllh. c"* de Saint-Michd. 

Hôpital (V), b. c*^ d^Osscrain ; il tire son nom d*un 
hôpital pour les pèlerins. 

Hôpital-d'Oiuow (L'), c"" de Sauveterte. — Eêpitau 
d'Orion, 1955 (fors de Béam, p. 68). — L'Eê- 
pitau d'AurioHf i33â (not de Navarrenx). — 
U Hôpital d'Érion (Froissart). — La Commandé de 
Aurion, i537 (réform. de Béem, B. 890). — 
Samte-Marie-Magdaieme de VHotpital d'Orion, 1 690 
(insin. du dioc. d*01oron). — En ]385, THôpital- 
d^Orion ressort au baill. de Sauveterre et comptait 
97 feux. — Cette paroisse fut plus tard difisëe en 
trois quartiers : les Sept Bordes, l'Hôpital, la 
G)mmande de THôpital ; le premier appartenait au 

' bailliage de Navarrenx , les deux antres au bailliage 
de Larbaig. En t5A6 , le premier fut du ressort du 
bailliage de Sauveterre et les autres de celui de 
. Monlcstrucq. 

HÔPiTAL-nu-LuT (L*), h. détruit antérieurement à 1 71 9 , 
c"* de Buros, près du Luy-de-Béam. — Hoêpikûit 
deu Huy, 1986 (GalL chriiU I, instr. Lescar). — 
V Eêpitau, i385 (cens, f 65). — L'Eipiîau de 
ÏAty aniê a Biirof, i538 (réform. de Béam, B. 
654 , f* 956 ). — VOtpiud du Luy, 1719 (dénombr. 
de Sauvelade, E. /i3). — L'Hôpital-du-Luy et son 
moulin dépendaient de Tabbaye de Sauvelade. 

Hôpital-Saiki^Blaisb (L*), c"* de Manléon. — La 
Commaimdmê de Mieericordi, 133/i (not d*01oron, 
n* û, r A8). — Saint-Bloê, 1670 (reg. des États 
de Navarre). — L'Hâpital de SamtrBUûee de Miee- 
rieorde, xviii* s* (intendance). — I/Hôpital-Saint- 
Biaise tire son nom d'un hôpital pour les pèlerins 
qui, au xvii* siècle, appartenait aux Bamabites de 
Lescar. 

HoBi, m^, c"* de Laoommande; mentionné en 1667 
(not de Monein, n** 199, f 145). 

Hos, éc. c"* de Ponson-DdMil-Pouts; mentionné en 
1675 (réform. de Béam, B. 648, P 34o). 

HosTA, c*" d'Iholdy. — Ozia, i4o9 (ch. de Navarre, 
E. 459). — Hoete, 1479 (not de la Bastide-Ville- 
franche, n* 9, f 99). — Oeta, i5i3 (di. de 



Pampelune). — Hozta, 1691 (Martin Biscay). — 
Le ruisseau de Hosta prend sa source à Hosta , arrose 
Saint-Just-Ibarre et Bunus et va se jeter dans la 
Bidouse. 

Hou, fief, c°* de Loubieng. — L'ostoïc de Foo, ]385 
(cens, f* 5). — Hoo, i538 (réform. de Béam, B. 
848, f 6). — Le fief de Hou était vassal de la 
vicomte de Béam et ressortissait au baill. de Lar- 
baig. 

HoDcuoii (Lb), ruiss. qui arroee la c^ de Gcr et se jette 
dans le Lys. 

HoccHoiT (Le), miss, qui coule a Âubertin et se perd 
dans la Baïse. 

HocRAC (Lb ruissbao), arrose la c"* de Salies et se 
perd dans le Saleys. 

Hour-Babadb (Lb col db la), c*** d^Arudy et d'Izesle. 

HocRBBBMOus, lande, c"*de Ger. 

HocN'BooBiDBB (La), éc. if* de Nousty; en 1785, ce 
lieu faisait partie de la lande du Pont-Long (inten- 
dance). 

HocR-Du-MoB (La), fontaine, c"* de Lescar. — La Hon 
deu Mur, i643 (cens, de Lescar, P 95). 

HoGRBàDB (Li), éc c*^ de Samsons-Lion. 

HouRTAs, f. c"* d'Oràas. — La Fontaa, i385 (cens. 
f i4). — FonUuu, i538 (réform. do Béarn, B. 
898). — Le ruisseau de Hountas arrose la c"* 
d*Orèas et se jette dans le Gave d^Oloron. 

HooB , f. c^ de Gayon. 

HoDB , fief, c"' de Castagnède. — La domengedure deu 
Fom de Mur, lo Hom, i538 (réform. de Béam, 
B. 833; 848, P 10). — Ce fief était vassal de la 
vicomte de Béam. 

HooBACATB, f. c"* d^Estislescq. — Foracaie, 1376 
(mqptre milit.). — Hourataie (carte de Gassini). 

HouBAT (Le), b. c*^ de Louvi&Juzon. — Forât de 
Lobier-Juêon , 1 443 ( reg. de la Cour Majour, B. 1 , 
(* 199). 

HouRAT (Lb), oratoire, c"* do Larans. 

Houbçabal (Lb), miss, qui prend sa source dans la c" 
de Chéraufe et se jette dans le Lausset, après avoir 
arrosé Barcus et THôpital-Sainl-Blaise. 

HooBCADB, f. c~ d^Andoins. — La Foreade, ]385 
(cens, r 5i). 

HocBCADB (La), f. c"* de Gan. 

HouBGADB, f. c** d^Ogenne-Camptort. — Foreade, 
1397 (^^^ ^^ Navarrenx). 

HocBCADB (La), miss, qui arrose la c** d* Aubertin et 
s^écoule dans la Baise. 

HouBCADBs, f. c"* de Lucq-de-Béara. — Forcadee, 
i385 (cens.P3i). 

HouBGAT (Le pic), c^ de Biihèrea et d^Iieate. 

HoDBCB, bois, c** d^Oloron-Sainte-Marie. 



80 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Hoi'RcÈBB (Le col de la), c°'* de Lanne et de Sainte- 

Engracc. 
HouRCODBé (Le), ruiss. — Cestleméme que IcBeigmau 

(voy. ce mol). 
HouRGQ, f. c"' d'Orriule. — Lo Fore, i385 (cens. 

r 26). 
HouBGQ, iande, c"' d^Asasp. 
HoDBGQ, lande, c°* dTzein, dans le Pont-Long. 
Hodrdespaby, mont. c°* de Larrau. 
IlocRGALABé, f. c" de Loubieng. — Forgalabee, For- 

calahee, i5Ao; Forgualabee, i568 (réform. de 

Béam, B. 796, f 9; 797, f 5). 
HouRMAYou (Le), ruiss. qui coule sur la c"* de Lanne 

et se jette dans le Vert du^Barlanès. 
Hol'rkbr (Le), ruiss. qui arrose la c"' d'Aretle et se 

perd dans la Ghousse. , 

HouRPARcé (Le), ruiss. qui prend sa source à Pontacq 

et se jetle dans le Gabas, à Luquet, départ, des 

Hautes-Pyrénées, après avoir arrosé, dans celui 

des Bnsses-Pyrénécs , les communes de Barzun et 

de Livron. 
HouRPELAT, maison à Navarrenx. — La maison du roy 

apellé HourpeUat, 1661 (cb. de la Chambre des 

Comptes, B. 3969). 
HouRQUE, m'", c"* de Ponlacq; mentionné en 1708 

(dénombr. de Pontacq, E. /io). 
[locRQtE DE Lauga (La) OU DE L^AcGA, ruiss. qui des- 
cend des montagnes de Lescun et se jette dans le 

Gave d^Ansabé. 
HocBQCES (Les) , lieu d^exécution placé anx limites des 

c"** de Monségur et de Vidouie (départ, des Hautes- 
Pyrénées); mentionné en 1675 (réform. de Béam, 

b' 6/19). 
HorRQCET (Le), ruiss. qui prend sa source à Aramits 

et se jette dans le Vert, après avoir arrosé la c"* 

d'Ance. 
Hoi'RQDBT (Le), ruiss. qui prend sa source à Arget, sert 

de limite aux départements des Basses-Pyrénées et 

des Landes et se jette dans TArance. 
HocBQUBT (Le), ruiss. qui coule sur la c** d'Aroue et se 

perd dans la Pbaure. 
HocRQDET (Le), ruiss. qui arrose la c^ de Saubole et 

se jette dans le Léès. 
HouRQCBTTB ( Le pig), c"*' de Laruns et d^Urdos. 
HoDRQDBTTE DR Batgran (La), bois et monUigne, c°* 

d'Oloron-Sainte-Marie. — Lo hoêc Baigs-Grany 

1 538 ; Balgron, t5A A (réform. de Béam, B. 791; 

7M). 

Hourquii (La), h. c** de Monségur; mentionné en 
1675 (réform. de Béam, B. 6/19, f 346); il a 
pris son nom des fourches patibulaires qui favoisi- 
naient. 



HouRoms (La), quartier de la c** de Moriàas. — Moneta 
Forcensit, v. 107a (cart. de Lescar). — Fureoê, 1096 
( Marca , Hist. de Béam , p. 356 et 386 ). — Forcoê , 
xii* s* (denier de Centullc). — Furquma Morlani$, 
XII* s' (Marca, Hist. de Béam, p. 3]o). — Lajui- 
ticie de la Forquiee, xbb'j (cart. d^Ossau, P ao5). 

— Forcie Morîani, xv* s' (monnaie de Catherine, 
reine de Navarre). — La Forquie, 1 539 » ^ Forquia , 
V. ibko;la Forquie-Vielhe, i58i (réform. de Béam, 
B. 733 ; 791 , f* 99; 808, P 95i). — Lo vie de la 
Horquia, i645 (cens, de Moriàas). — La Hourquic 
tire son nom du château des vicomtes de Béflk, où 
Ton battit monnaie dès le x* siècle. — Le château 
de la Hourquie, aujourd'hui détruit, était placé sur 
le coteau qui domine Moriàas. 

HoDRQDiLLOT, lande, c"* de Lanneplàa. 

HouRS, ci* de Pontacq. — Forex, i385 (cens. P 5i). 

— Forcxê, i535; Fora, v. i54o (réform. de 
Béam, B. 70a, P 196; 8ûi, P 39). — Horxs, 
1 575 ( reg. des États de Béam , P 4 1). — Fourq» , 
1612 (ch. de Lucgarrier, E. 36o). — D y avait 
une abbaye laïque vassale de la vicomte de Béam. — 
En i385, Hours comprenait 4 feux et ressortissait 
au baill. de Pau. — Ce village dépendait de la ba- 
ronnie d*Espoey. 

HoDRSALié, lande, c~ de Narp. 

HouRsouMOu, ruiss. et marais, traverse les c*^' de 
Barzun et de Livron et s'écoule dans le Gabas, à 
Luquet (départ, des Hautes-Pyrénées). 

HocRTOc (Le pic de), c"' d'Acoous et de Lescun. 

HoDssALÂRBs , lande. — Voy. Fossalàres. 

H0U8SAT8, f. c"* de Castetbon. — Fonaiz, 1 385 (cens. 
Pa5). 

Housse (Le moulin de), c"* de la Bastide -Ville- 
franche. 

Huhdb (LA)^mont. c"** de Lourdios-Ichère et de Sarrance. 

— Le raisseau de la Hunde sort de cette montagne 
et se jette dans le misscau de Lourdios, à Issor; il 
sert de limite aux c*** d^Issor et de Lourdios-Ichère. 

HuBBiLÇA (Lb), ruiss. qui prend sa source à Mendive 

et se jette dans TErréquidor, après avoir arrosé 

Lécumberry et Larrau. 
HuRÇABAL (Lr), ruiss. qui arrose la c°* de Hélette et se 

perd dans TErraity. 
HuRi, f. c"* de Lembeye. 
HuRBUZ, ëc. c"* d'Os-Marsillon ; mentionné en 1714 

(terrierd'Os,E. a8o). 
Hurla GUB, h. c^ deBiarrits. 
HuRMALAouE, fa. C** d^Affaonue. 
Hurou , f. e* d'Oràas. — Furoo , 1 385 (cens. P 1 4 ). 
HuRQUBPRTRB (Lb) OU l*Arbiugbakd, nûss. qui prend 

sa source dans la c** d* Arancou , arrose Came , Léren , 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



81 



Saint- Pé-de-Léren et se perd dans TAdour à Oeyre- 
gave (départ, des Landes). — Arriugran, v. i36o 
(ch. de Game, E. &95). 



HuBTBROT, f. c"" dfi Gastëlis. — Hurtere, i385 (cens, 
r 39).— Flirtera, 1 538 (réform. de Béarn, B. 713, 
>i6o). 



I 



Ibar (Lb bois d^), c"* de Buros. 

Ibartbllt, montagne, c** de Sare, sur la frontière 

d^Espagne. 
[babb^ity, fief, c*^ de Saini-Just-Ibarre; \assai du 

royaume de Navarre. — Ybarbiffû, i6ai (Martin 

Biscay). 
Ibarbidj^a (L^) , ruiss. qui coule sur la c*^ de Briscous et 

se jette dans le Mendialçu. 
Ibarbcria (L^), ruiss. qui arrose la c°* de Garindein 

et se perd dans le Saison. 
Ibabcq, f. c*^ derHôpilal-d'Orîon ; mentionnée en 1637 

(réform. de Béarn, B. 818). 
Ibardair (Lb col d*), fait communiquer ia commune 

d^Urrugne avec TEspagne. 
Ibaru, f. c'* de Bidarray. — Ibarola, 1675 (réform. 

d'Ossès,B. 687,1* 10). 
Ibabu , m"*, c** de Saint-Pée-sur-Nivelle. 
Ibarle (L^), ruiss. qui coule sur la c*^ d^Arcttc et se 

jette dans le Bihouey. 
Ibablb (L'), ruiss. qui prend sa source dans ia c*^ de 

Saint-Goin et se jette dans le Lausset, après avoir 

arrosé lesc"" do Geus (c* d'Oloron-Sainte-Marie- 

Ouest), d'Aren et de Préchacq-Joslniig. 
Ibarbb, viii. c°* de Saint-Just; anc. c"* réunie à Saint- 

Justle 95 juin i84i. — Nottre-Doned^Ibarre,\h'jù 

(noL de la Bastide -Viliefiranche, n* 2, T a a). — 

Ibarrm, i5i3 (ch. de Pampelune). - 
Ibabbollb, c"* d^Iholdy. — ïvarole, ïvarola, 1168 

(coll. Ducii. voL CXIV, f 35). — ïvarrola, i^oa 

(ch. de Navarre, E. 659). — Ibarrole, xàkt (not. 

delà Bastide-Villefranche, n' 1, f» 35). — Ybar- 

roU, 1/177 (contrats d'Ohii, f Û8). — Ibarrola, 

i5i3 (ch. de Pampdune). — Ybarrola^ i6.ai 

(Martin Biscay). 
Ibabboh , vill. c'* de Sainl-Pée-sur-Nivelle. — ïharre 

e» Labortf Yharre, i65o (ch. de Navarre, E. Aa6). 
Ibabbordoa (L*) , ruiss. qui prend sa source sur la c*^ 

de Larrau et se jette dans Tlraty en Espagne. 
Ibabbordoa (L'), ruiss. qui code dans la c*^ de Sainte- 

Engrace et se perd dans rUhaîtxa. 
Ibasschia, f. e** de Hasparren. -— Boiêureny 1193; 

Rauuen, 19/17 (cart de Bayonneyr* 16 et 57). 
Ibbixb, montagne, c"* de Gèr^-Béleaten; mentionnée 

en 1675 (réform. de Béarn, B. 655, f* 483). 

Basses-Pyrénées. 



Ibidia (L'), ruiss. qui arrose la c°* d'Ostabat-Asme 
et se jette dans la Bidouse. 

Ibily (L'), ruiss. qui prend sa source à Musculdy et se 
perd à Saint-Just-Ibarre dans la Bidouse. 

IcHAHTBs (Les), b. c*^ d'Aydius. 

IcBÀBE , h. c"* de Sarrance. 

IcBÀBE, viiL c"* de Lourdios. — Le ruisseau d'Ichère 
arrose ia c"* d'Osse et se mêle au Lourdios. 

IcHOBOx (La cBoix b'), pèlerinage, c"' d^Amorots- 
Succos. 

IçoQCY, h. c"' d'Itsatsou. — Isêoqui, 1690 (collations 
du dioc. de Bayonne). 

Idacx, c"" de Mauléon. — Sent-Pee d'Udaut, i/i56; 
Ydatize, 1/179 (ch. du chapitre de Bayonne). — 
Htdaut, iA8a (not. de Larreide, n** 1, P la). — 
Idauns, Idéaux, 1775 (intendance). — Idaux- 
Mendy, depuis la réunion de Mendy : 37 juin 186a. 
— Le commandeur d'Ordiarp avait droit de pré- 
sentation à la cure d^Idaux , qui avait pour annexe 
Saint-Martin de Mendy. 

Idbbres, fief, c^'d'Abos. — Vdemas, i538; Ydemn, 
i5&6 (réform. de Béarn, B. 754; 833). — Le fief 
dUdemes ^tait vassal de la vicomte de Béarn. 

Idbbhbs, vill. c°* d'Aurions; anc. c*^ réunie à Aurions 
en i84û. — Ydemeê, i385 (cens.). — Ydermu, 
V. 1540 (réform. de Béarn, B. 786, T ag). — En 
i385, Idernes ressortissait au baiU. de Lembeyc et 
comprenait 3 feux. 

L>iORDo (L^), ruiss. qui arrose la c"** d^Ainhice-Mon- 
gélos et se jette dans TArangorry. 

Iboco, mont, c** de Saint-Étienne-de-Baigorry, sur la 
frontière d^Espagne. 

Ibbor, c*" de Pau-EsL — Idromum, xi* s* (cart. de 
Tabb. de Saint- Pé, diaprés Marca, Hist. de Béarn, 
p. 391). — Ydroo, i385; Ydro, i4oa (cens.). — 
Sent Germe de Ydroo, i5o5 (not. d'Assat, n** 3, 
P 91). — En i385, Idron ressort, au baiil. de 
Pau et comprenait 99 feux. — La baronnie dldron, 
créée en i655, comprenait aussi Higuères et était 
vassale de ia vicomte de Béarn. 

Igor, c*"* de Glarac; mentionné au xii* s* (cart de 
Tabb. de Saint-Pé, d'après Marca, HisL de Béarn , 
p. 43a). — Yg(m, i385 (cens.). — Igoo, i535; 
Ygwm» i538 (réform. de Béarn, B. 704, P 160; 



1 1 



82 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



8a8). — En 1385, Igon re8Sort.au haill. deNay 
et comptait 35 feux. 

Igublhbbrt, mont. c°*' de Hélette et de Mendionde. 

fousGAT, montagne, c°* d'Itsatsou , sur la frontière 
d^Espagne. 

Ibabcb (Lb moulin d*), c°* de la Bastide-Glairence, sur 
la Joyeuse. 

Ihabcbgabata, h. c"* de Sare. 

ÏHARTé (L*), miss, qui arrose la c** de Bnscous et se 
perd dans TArdanavie. 

Ihacbt (L*), miss, qui coule sur la c°* d*Itsalsou et 
se jette dans la Nive. 

Ihbbrots (L*), ruiss. qui prend sa source dans la cT* 
d'ArbouetrSusMaute et se jette dans le Saison, après 
avoir arrosé les c~* d^Osserain-Rivareyte et d*Aate> 
vielle-Saint-Martin-Bidërcn. 

Ihicobubi A, pèlerinage, c*^ d'Ossa»-Snhare. 

Ihirs, h. c^ de Saint-Pëe-sur-Niveilc. 

Ihixabt (L*) , ruiss. qui sert de limite aux c°*' de Sau- 
guis-Saint-Étienne et de Trois-Villes, arrose Men- 
ditte et se jette dans le Saison. 

Iholdt, arrond. de Mauléon. -^ Sanetuê Joatmei 
d'iholdy , 1 7 5 5 ( collations du dioc de Rayonne ). 

En 1790, le canton d*Iholdy, dépendant du dis- 
trict de Saint-Palais, était composé des communes 
d'Armendarits, Hélette, Iholdy, Irissarry, Lantabat 
et Suhescun. 

Ilbabbits , h. c°* de Bidart — IWarritz, 1761 (colla- 
tions du dioc. de Bayonne). — Il y avait une pré- 
bende de ce nom fondée dans T^Use de Bidart 

Ilb (L^) , éc. c"* de Ramous. — Vng panfuk appenu la 
Irle qui lo Gobe a getat deven lo coêiat de Beiloc, 
vers 1 5 Ao ( réform. de Béam , B. 80 1 , f^ s6 ). 

Ilbabbb, c^" de Saint^Palais. — llarrê, i5i3 (cb. de 
Pampelune). — Ylharra, 1619 (ch. de Sonle» E. 
&70). — Ylkarre, Ylarre, 1691 (Martin Biscay). 

Ilbabbb, fief, c** de Larribar; vassal du royaume de 
Navarre. 

IlhIb, h. détruit, aujourd'hui lande, c*^ de Leacar, 
dans le Pont-Long. — Ilhe, 1 loi (cart de Lescar, 
d'après Marca, Hist. de Béam, p. 375). — Ylkê§, 
1337 (cart d'0s8au,r9à5). —Le hameau d'[ihée 
fut détruit, en i337, par les habitants de la vallée 
d'Ossan. 

Ilhubo (L*), ruiss. qui coule sur la c** de la Fonderie 
et se jette dans le Hayra. 

Illassb, lande , c**d'Esquiole. — La boeriê de Ladmx 
aperade YUuie, i385 (cens. P 9&). — Uauey 
i665; ifoMa, 1&70 (not d'Oloron, n* 4, f^ 79 et 
919).— ÏToze, i538; YUaue, i5A8 (réform. de 
Béam, B. 759; 848, P 19). — Le fief d'Rlasse 
relevait de la baronnie de Mespiès. 



Illbcq (L'), miss, qui arrose la c^ d'Aydius et se jette 

dans le Gaberret. 
Imagirb (Le chemiii db l'), c*^ de Lasseubétat 
iMBéLBSTéocT (L') , mîss. qui prend sa source dans les 

Pyrénées espagnoles, entre en France sur la c°' 

d'Urepel et s'y jette dans la Nive de Baïgorry. 
Ibcamps , fief, c"** de Bénéjac et de Goarraze. — La 

maiion de Inean^ , êcituade a Coarraea, i538 (ré- 
form. de Béam, B. 84o). — La domengedure deu 

Clof autrement de Ineampe de Bemyae, 1573 (reg. 

des États de Béam). — La éom/enjadure d'Ineane , 

1666 (réform. de Béam, B. 677, P 7). — Ce fief 

rdev. de la vicomte de Béam. 
Irda (L'), ruiss. qui coule sur la c°* d'Unrugne et se 

jette dans TUniain. 
Ibjdstb (Lb chbmir 0b l') , mène de la cT de Poey (c*^ 

d'Oloron-Sainte-Marie-Est) a Ledeuix. 
Irshaboa (L'), ruiss. qui arrose la c"* de Saint-Pëe-siir- 

Nivelle et se jette dans la Nivdle. 
Irtbalatxia , h. <^ de Larressore. 
iHTHABTi (L') , miss, qui arrose la c"* d'Armendarits et 

se perd dans le Béhobie. 
IpHABci, f. et fief, if* de Çaro. — Iparee, i6f)5 (reg. 

des États de Navarre). — • Ce fief était vassal du 

royaume de Navarre. — U y avait une prébende 

de ce nom dans l'élise de Çaro. 
Iphabis, f. c"* d'Ordiarp. — Ipanie, ih^k (contrats 

d'Ohix.PAB). 
IpKABLA,mont c^ de Saint-Étienne-de-Baïgorry, sur 

la frontière d'Espagne. 
JpHABLATxi (Lb ool d'), c^ de Lantabal et d'Ostabat- 

Aame. 
IpHABBAecBB, mont. c"* d'Estérençoby, sur la frontière 

d'Espagne. 
Iphabbagubb (L'), mîsB. qui coule sur la c^ de Gamho 

et se perd dans i'Urcuray. 
Ipt, mont, c*** de Gette-Eygun et d'Etsaut 
Ibabib (L'), miss, qui sert de limite à U cT de Lécum- 

berry du côté de l'Espagne et se jette dans la rivière 

d'Iraiy. 
Ibaçabal, f. c** d'Espektte. — Hùraeeabal, 1686 

(collations du dioc. de Bayonne). 
Ibaçabal, f. c** de Saint-Jean-de-Lot. — hmdeeeahau, 

1935 (cart. de Bayonne, f* 99). 
Ibagblhat (Lb col »') , c"" d'Ossès et de Saint-Étienne- 

de-BaïgoiTy. 
Ibahdats, chat c"* d'Urrogne. — Irandatz, xii* s* (cart. 

de Bayonne, Cç^). 
Ibapistia , pèlerinage, c** d'Irissarry et d'Ossès. 
iBATÇABALéTAco-IaâBaA (L'), niisB. qui arrose les com- 

mmies de Lama et de Mendive et se jette dans le 

HmiMiça. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



83 



[ratt (L*) , riv. qui prend la source dani les Pyrénées 

espagnoles, arrose en France une partie du territ. 

de Lécumberry et se jette en Espagne dans le Rio 

Aragon, près de Sanguesa. 

La forêt d'Iraty couvre une partie des c^ de 

Larrau, de Lécumberry et de Mendive; eHe s^étend 

aussi sur le versant espagnol des Pyrénées. 
laiTT (L*), ruiss. qui arrose les c^ de Jaxu et de Bus- 

tince-Iriberry et sa jette dans le Harçuby. 
IiAD (L*) , ruiss. qui coule sur la c** de Lécumberry et 

se jette dans Tlrabie. 
Ibaucotutubc, mont, c^ de Lécumberry. 
Ibb, mont, c*** d'Arette et d*Osse. 
ÎRéouT (Li COL D*), c"" de Juxue et de Saint-Justr 

Ibarre. — Le ruiss. d*Iréguy prend sa source près 

de ce col et se jette dans la Bidouse. 
Ibbt (Lb col d^), c"** d'Estérençuby et de Saint-Micbel. 
Ibiabd, f. c** de Barcua; mentionnée en tSao (cou- 
tume de SouIe). 
Ibiabd, f. c"* de Menditte; mentionnée en t5so (cou- 
tume de Souk). 
Ibiart, f. c^ de Gamou-€ibigue; mentionnée en iSao 

(coutume de Soûle). 
Ibiabt, f. c** de Ucq-Atberey; mentionnée en 1 59o 

(coutume de Soûle). 
Ibiabt, f. c*^ d'Ossaa-Subare ; mentionnée en iSao 

(coutume de Soûle). 
Ibiabtia, f. c** de Sauguis-Saint-Etienne; mentionnée 

en i5ao (coutume de Soûle). 
Ibibarrb, f. c"* d*Aussurucq; mentionnée en iSao 

(coutume de Soûle). 
Ibibabrb, f. c** d*Ossas-Suliare; mentionnée en iSao 

(coutume de Soûle). 
Ibibabhb (L*), ruiss. qui limite la c"* de Labonce et 

celle de Mouguerre; il se perd dans FAdour. 
Ibibabhb (L*), ruiss. qui prend sa source à Trois- 

Villes et se jette dans le Saison , après avoir arrosé 

Sauguis-Saint-Étienne. 
Ibibabria, f. c** de Méharin. — lr»6arrMi, i5i3 (eh. 

de Pampelune). — Yribaniêf 163 1 (Martin Biscay). 
Ibibebbt, h. c°* d'Ossès. — VMmmna, i5id (cb. de 

Pampelune). 
Ibibbbbt, vill. c** de Bustince; anc. c^. — ViUanova, 

i5i3 (cb. de Pampelune). — ViUanueva, 1691 

(Martin Biscay). — ViUenêuve vulgairement appelé 

ïriberry, 1708 (reg. de la commanderie d^Aphat- 

Ospital). — ( VUhneuve est la traduction du mot 

basque /rii^rry.) 
Ibibot , mont c^ de Lanne et de Montory. 
laieABAT, fief, c"* d*Alçay-Aiçabébéty-Sunharette; 

mentionné en i385 (coll. Ducb. vol. GXIV,r43). 

— Ce fief était vassal de la vicomte de Soûle. 



Ibiootbr, f. c°* d^Ossas-Subare. — Irigayhen, i5ao 
(coutume de Soûle). 

Ibissarri, c*" d^Iboldy; anc. commanderie de Malte. — 
Hoipital et eratorium de Irhuri, 1186 (cart. de 
Bayonne, T 3a). — Irieearriy i359 (coH. Ducb. 
vol. GXIV, r 186). — Oepital de Sent Johan de Iri- 
earrif 1 5 1 8 (cb. du chap. de Bayonne). — Yriearri, 
1691 (Martin Biscay). — Le coromandear présen- 
tait aux cures dlrissarry et de Jaxu. 

Ibissdba, île dans la Bidassoa, c*^ d^Urrugne; men- 
tionnée en i5i i (coll. Ducb. vol. GXIV, P 987). 

IbouliSout, c*° de SaintrÉtienne-de-Baigorry. — Irule- 
gui, ]5i3 (cb. de Pampelune). — Yrulegui, i6ai 
(Martin Biscay). — Sanetvê Vineentiut de Irukguy, 
176a (collations du dioc. de Bayonne). 

Iboubtbt ( L*) , ruiss. qui prend sa source dans le bois 
de Josbaig, sur la c°* de Géronce, et se jette dans 
TAgrioulet, après avoir arrosé la c^* de Saint-Goin. 

Ibot (Lbbois d'), c"* de Beyrie (c*°de Saint-Palais). 

Ibot (Lb col d*), cM* de Bussunarits-Sarrasquette et de 
Gamarthc. 

Ibcvbbbbt, cbât. cMde Saint-Jean-le-Yieux. — La ealle 
d'Irumberri, i398 (coll. Ducb. vol. GXIV,r 173). 
— Yrumberriy 1691 (Martin Biscay). — Ce fief 
relevait du roy. de Navarre. 

Ibu«brdt, b. détruit, c^ d*Anglel. — Yrwnendie, 
XII* s*; Irumendie, xiii* s* (cart. de Bayonne, P* 10 
eti3). 

Ibor, cbât. c*^ de Mendionde. — hron, 1693 (colla- 
tions du dioc. de Bayonne). — Il y avait dans 
r^ise de Mendionde une prébende de ce nom. 

Ibcssu , mont. c°* de-Bidarray. 

IsALB (La roBGB D% c°* de Louvie-Soubiron. 

IsALiBARBi,b. c°* de Gabat. — Yeale, 1691 (Martin 
Biscay). 

IsABBB (La FoaéT n*), c"** de Lanne et de Sainte- 
Eograce. 

IscIatb, pèlerinage, c~ d^Irissarry. 

IsBLRTS (Les), éc. c"* de Pœy (c*" d'Oloron-Sainle- 
Marie-Est). 

IsLB (L*), b. c"* de Labonce. 

IsosTB, fief, c** d^Orègue; était vassal du royaume de 
Navarre. 

IspifiouT, b. c*^ de Saint-Étiennc-de-Baïgorry. — Le 
ruiss. d*Ispéguy coule sur la c"* de Saint-Etienne- 
de-Baîgorry et se jette dans la Nive de Baîgorry. 

IspouBB, c" de Sainl-Jean-Pied-de-Port. — Yepore 
de la terre de Sitie, 1^79 (not. de la Bastide-Ville- 
francbe, n* 9, P 91). — hpura, i5i3 (cb. de 
Pampelune). — Yzpwra, 1691 (Martin Biscay). — 
Sanetui Laurentnu d*l$pawre, i685 (collations du 
dioc. de Bayonne). — La paroisse d*Ispoure avait 



1 1 



Sti 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



pour annexe le prieuré de ia Madeleine (c*^ de 
Sain Wean-le- Vieux) et elle dépendait de Tabbaye 
de Lahonce. 

IssACA (L') , ruiss. qui prend sa source à Saint-Pée-siir- 
Nivelie et se jette à Saint-Jean-de-Luz dans le golfe 
de Gascogne. 

IssalKta , mont c"* d^Âscain. 

IssBACx (La porAt d*) , c°* d'Osse. ' 

IssoR (V) y ruiss. qui arrose la c^ de Sarrancc et se 
jette dans le Gave d'Aspe. 

IssoB, c** d'Aramits. — hoo, xiii* s* (for de Baré- 
tous). — Içor, H70 (ch. d^Ossau). — luoo en Ba- 
raUMf i385; YêoOf xif* s* (cens.). — Yuoo, \hhh 
(reg. de la Cour Majour, B. 1, f* a/io). — Kmot, 
Yêso, i538 (réfonn. de Béam, B. 896 et 833). 
— Sent Joan d'Iuo, i655 (insin. du dioc d*Olo- 
ron). — Le fief d'Issor était vassal de la vicomti^ de 
Bëarn. 

IsTiLLAiTB, h. c"* de Sare. 

IsTURiTS, c°" de la Baslide-Glairence. — liturizj i3ai 
(ch. de la Gamara de Goinptos). — Izturiz, i5i3 
(ch. de Pampelune). — Sancta Eukdia d'ïituriu, 
1 766 (collations du dioc. de Bayonne). 

Itçal^ta, mont, c"** de Béhorléguy et de Mendive. 

iTCHASHéGVY, moul. c"" d^Améguy et de Saint-Michel. 

Itchax (L*) , misa, qui coule sur la c^ de Lescnn et se 
jette dans le Gave d'Ansabé. 

Ithamastot (L*), ruiss. qui arrose la c** de Saint- 
Etienne-de-Bafgorry et se jette dans le ruisseau de la 
Bastide. 

iTHARcéf redoute, c** de Souraîde. 

Ithola, f. c"* d^Ossès; mentionnée en 1675 (réform. 
d'Ossès,B. 687,^20). 

Ithola , h. c"* de Lasse. 

Jthobots, c**" de Saint-Palais. — Itorrotz, 1A69; 
Utorrotz, 1^78; UtwrotZy vers 1Û80 ; Ytorrotz, 
iû8a (contrats d'Ohix, î^ 46, 53, 66, 10a). — 
Ïthùrots-Olhaiby , depuis la réunion d*01haïby. — Il 
y avait à Ithorots une ahbaye laïque vassale de la 
vicomte de Soûle. 



Itborroudo, f. c^ d'Arraute-Charritte. — YturnmdOf 

1 6 a 1 ( Martin Biscay ). 
iTHURcniLO (L*) , ruiss. qui arrose les c*^' d^Anhaux et 

de Lasse et se jette dans TAïri. 
Ithcrralde (L*), ruiss. qui coule à Irissarry et se perd 

dansTUharté. 
Ithdbrambubu, mont c^' d^Estérençuby et de Lécum- 

berry. 
Ithurrartia (L*), ruiss. qui arrose la c*" d'Espelette et 

se mêle au ruisseau Bassabure. 
Ithurréto (L*) , ruiss. qui coule sur la c"* des Aldudes 

et se jette dans la Nive de Baîgorry. 
Ithdrrt (L^), ruiss. qui sort des Pyrénées espagnoles, 

arrose la c"** d'Urepd et se perd dans la Nive de 

Baîgorry. 
Itsalq^t, h. c** d^Ispoure. 
Itsatsod , c**" d^Espeletic. — Sanehu Fructuoius d-luat- 

zou, i685 (collations du dioc. de Bayonne). — 

Union, 1793. 
InuRBiSTE, fief, c"* de Bussunarits; vassal du royaume 

de Navarre. 
lusTilGiir, maison noble du Labourd, c"* de Giboure. 
IzABE (Le pic d*), c"** d^Accous, de Gette-Eygun et de 

Laruns. — Le lac d'Izabe est dans la c** de Laruns. 
IzARTHEs (Les) , landes, c**' de Mascroles et d*Usan. — 

Le terroir d'harté où ettoit hatie une église, 16&9 

(ch. de Larreule, FF). — Izarthe, 1777 (terrier 

de Mazeroles , E. 3 1 6 ). 
IzAURE, f. c°* d*Accous. — Uioure, 1376 (montre 

militaire, f* 76). — Ixaure, haun, leaure, i385 

(cens, f 73). 
IzESTB, c** d'Anidy. — Yteete, 1 370 (ch. d'Ossau). — 

luesta, 161/i (réform. de Béam, B. 817). — Sent 

Eêtienne d*ïzetta , 1 6a 1 ( insin. du dioc d^Oloron ). — 

Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 

de Béarn. — En 1 385 , Izeste comprenait 1 a feux 

et ressort au bailL d^Ossau. 
Izou, mont c'^d'Asson. 
IzTiRBiGUT, montagne, c** d'Urepel, sur la frontière 

d'Espagne. 



Jacou , f. c"* d'Aubcrtin. — Jaguo^ i385 (cens, f 56). 

Jagoo, h. c" de Garos. — Jago, i363 (hommagesde 
Béam, P 3/i). — Jaguo, i538 (réform. de Béarn, 
B. 866). — Jagon, 1769 (reg. du pariement de 
Navarre, f" i83). — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béarn. 

Jalar , h. c"* do Saro. 



Jaldat, f. c"* de Saint-Jean-de-Luz. — Jatdai, ia33 
(cart de Bayonne, f a8). 

Jarits , h. cM de Lécumberry; anc paroisse. — Yaniz, 
i5i3 (ch. de Pampelune). — Sanetw Mmimue de 
Janits, 1 763 (collât du dioc. de Bayonne). 

Jarra , mont c^ de Béhori^y et d*Ossès. — Un mis- 
seau du même nom descend de cette montagne et 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



85 



se jette à Saiot-ÉtienneHle-fiaii^rry dans la Nive 

de Baigorry. 
Jassbs , c*° de Navairenx. — Jaee$ « u* s* ; lacet» 1 1 gS 

(ch. de Sauvelade, d'après Marca, Hist. de Béarn, 

p. S79 et bok), — Sent Berlamiu de laseee, i388 

(noL de Navairenx). — En iB85, Jasses comptait 

9 s feux et ressort au baill. de Navarrenx. — La 

])aronnie de Jasses, créëe en i6/i4, relevait de la 

vicomte de Béarn et comprenait Araujuxon, Araux, 

Jasses, Montfort etVidlenave (c""* de Navarrenx). 
J ASSIS, chat, c"* de la Bastide -Villefranche. — La 

poble aperade de Jaseee, 1 ASg (contrats de Garresse, 

P8i)). 
Jassbs, fief, c°* de Denguin; mentionné en i538 (ré- 

form. de Béarn , B. 889 ). — Ce fief était vassal de la 

vicomlé de Béarn. 
jATioUfC^" d'Uslarils. — JathtUy ia53; JaUu, ia64 

(cart. de Bayonne, f** 69 et 65). — JaUou, 1686 

(collât, du dioc. de Bayonne). 
Jaupirs (Lbs), h. c*^ d'Aydius. 
Jaura (Le pic de), c*^ de Sainte-Engrace. 
jADBiBiBiTT, fief, c*^ de Charre. — Voetau deJauri- 

beheti, i385 (cens. T 16). — Ce fief était vassal de la 

vicomte de Béarn et ressort au baill. de Sauveterre. 
JADBiaAiii , fief, c*** d^Ossas-Suhare. — Jaurgain, xrii's* 

{ch, d'Arthez-Lassalle). — Ce fief relevait de la 

vicomte de Soûle. 
jAUsécciA, f. c** d^Arcangues. 
Jaurécdia, f. c°* de Mendionde. — Jauregui, 1693 

(coUat. de Bayonne). — Il y avait une prébende 

de ce nom dans Téglise de Mendionde. 
JACRicuiBEBET, f. c*** de Camou-Gibigue. — Jauregm- 

vert, i5ao (coût, de Soûle). 
jACRieuiBBRRT, fief, c"* d'Espès-Undurein. — Jaure- 

gutberrid*Vndurain, xvii* s* (ch. d'Arthex-Lassalle). 

— Ce fief relevait de la vicomte de Soûle. 
jADRiaciRBRRY, fief, c°* de Gotein-Iibarrenx , à Libar^ 

renx; mentionné en 1 385 (coll. Duch. vol. CXIV, 

P 63 ) , il était vassal de la vicomte de Soûle. 
jACRécuiBBRRT, fief, c"* de Menditte; mentionné au 

XVI 1" siècle (ch. d^Arthez-Lassalle), il relevait de la 

vicomte de Soûle. 
Jaubégciberry-Harra, h. c'^de Barcus. 
JADRiouissAHAR, fief, c°* de Menditte. — Jauregui- 

eahar, xvii* s* (ch. d^Arthex-Lassalle) ; vassal de la 

vicomte de Soûle. 
jAORiccY, f c"" de Bardos; mentionnée en 1756 (col- 
lations du dioc. de Bayonne). 
JAoïieuT, f. c°*d'Orègue. — Jaiuregui, i6fli (Martin 

Biscay). 
jAnsiauT, fief, c'* d^Amcndeuix; vassal du royaume 

de Navarre. 



JACBieuT, fief, c°* d'Anhaux ; vassal du royaume du 
Navarre. 

JaurIgcy, fief, c*^ d'Ascarat; il relevait du royaume 
de Navarre. • 

jADRicuY, fief, c°* d^Ispoure ; il relevait du royaume 
de Navarre. 

jAURiouT, fief, c"* d'Ostabat-Asme; vassal du royaume 
de Navarre. 

Jaut, mont c"** de Castet, de Louvie-Juzon et de Louvie- 
Soubiron. — Jaud, ihli^ (reg. de la Cour Majeur, 
B. i,r 193). 

Jaxu , c*" de Saint-Jean-Pied-de-Port — Jaxou, 1 708 
(reg. des visites du dioc. de Bayonne). — La cure 
de Jaxu était à la présentation du commandeur 
d^Irissarry. 

Jearboubt (Le boisseau de), coule sur la c*^ de Coi- 
bèrcs-Abère-Domcngeux et se jette dans TArcis. 

Jea9-d'Amou, h. c** de Bayonne. 

Jear-de-BiKarii , f. c*^ de Biron. — Joan de Béarn ^ 1 7 7 7 
( terrier de Biron , E. 953 ). 

Jean-de-Pàs (Lercisseac de), sert de limite aux com- 
munes de la Bastide -Clairence et d^Orèguo et se 
jette dans TArberoue. 

Jeardoy (Le) , ruiss. qui coule sur la c"* de Sainte- 
Engrace et se perd dans rUhaïtxa. 

Jbartet (Le), ruiss. qui arrose la c*^ d^Aydie et se jette 
dans le Sage. 

JoALUCE (Le boisseau de), arrose la c*^ dTrepel et va 
se perdre dans rOtçorots. 

JoANRA, f. c"' de Bassussarry» 

JoERs ou JouEBS, viU. c*^ d^Accous. — JoertZy 1365 
(hommages de Béarn, ^39). — En i385, Joers 
comprenait 6 feux et ressort, au baill. d'Aspe. 

Jolis, f. c" de Gan. — Lo JoUu, Joris, vers i5/io (ré- 
form. de Béarn , B. 786 , f 1 98 ). 

JoLLBTTEs (Les), fief, c"* de Ledeuix; dép. de la sei- 
gneurie de Ledeuix; mentionné en 1758 (maîtrise 
des eaux et forêts, B. 6o5o). 

Joos (Le), riv. qui prend sa source à Oxoaix (c*^ de 
Tardets-Sorholus), traverse Barcus , Escjuiule , Oriii , 
Gérance, Saint-Goin, Geus, et se jette à Préchacq- 
Josbaig dans le Gave d'Oloron. — Lo Joe, ihliit 
(contrats de Carrosse, f* 307). — Le Joi$, 166C 
(réform. de Béarn, B. 669 , P 9). 

JosBAiG (La f alUe de), arrond. d'OIoron et d'Ortliez, 
comprend les c"*' d'Aren, Esquiule, Géronce, Geus 
(c*" d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest), Orin, Préchacq- 
Josbaig et Saint-Goin. — lauêbag, Yautbag, 19/19 
(not. d'Oloron, n" û, I* 5o). — Joebag, xiii* s* 
(fors de Béarn). — La bag de Geue, Jeue-Bag, 
i398 (contrats de Barrère). — Yeutbag, i368(ch. 
de Béarn). — Joebacum, i384 (noL de Navarrenx). 



Sti 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



pour annexe le prieuré de la Madeleine (c*^ de 
SainWean-le-Vieux) et elle dépendait de Tabbaye 
de Labonce. 

JssACA (V) , ruiss. qui prend sa source à Saint-Pée-sur- 
Nivcllc et se jette à Saint-Jean-de-Luz dans le golfe 
de Gascogne. 

IssalKta, mont c^d^Ascain. 

IssBACx (La porét d') , c°* d'Osse. ' 

Issoif (L*) , miss, qui arrose la c^ de Sarrancc et se 
jette dans le Gave d^Aspe. 

IssoR, c*" d^Aramits. — hoo, xiii* s* (for de Baré- 
tons). — Jçor, IS170 (ch. d^Ossau). — litoo en Ba- 
ralMf i385; Yioo, xir* s* (cens.). — ïiêoo, lAAâ 
(reg. de la Cour Majeur, B. 1, f* a/io). — Ytior, 
Yiso, i538 (réform. de Béam, B. 896 et 833). 
— Sent Joan d'hso, ]655 (insin. du dioc. d^Olo- 
ron). — Le fief dlssor était vassal de la vicomte de 
Béarn. 

IsTiLLABTB, b. c"* dc Sare. 

IsTURiTS, c"" de la Baslide-Glai renée. — hturizy i39i 
(ch. de la Garaara de Comptos). — Izturiz, i5i3 
(cb. de Pampelune). — Sancta Eulalia d'iituriu, 
1 75/i (collations du dioc. de Bayonne). 

Itçal^ta , mont, c"** dc Béborléguy et de Mendive. 

IrcHASHéotT, mont, c"** d^Arnéguy et de Saint-Micbel. 

Itchax (L*) , ruiss. qui coule sur la c^ de Lescun et se 
jette dans le Gave d^Ansabé. 

Ithamastot (L*), ruiss. qui arrose la c** de Saint- 
Etienne-de-Baïgorry et se jette dans le ruisseau de la 
Bastide. 

iTHARcé, redoute, c"* de Souraïde. 

Jthola, f. c"* d'Ossès; mentionnée en 1675 (réform. 
d'Ossès,B. 687,^20). 

Ithola , b. c"* de Lasse. 

Ithorots, c** de Saint-Palais. — Itorrotz, 1669; 
Utorrotz, 1^1178; Utwroti, vers iû8o ; Ytorrotz, 
1Û89 (contraU d'Obix, f^ 46, 53, 64, loa). — 
fthùrots-Olhatby , depuis la réunion d^Olbaïby. — Il 
y avait à Itborols une abbaye laïque vassale de la 
vicomte de Soûle. 



Ithorroudo, f. c" d*Arr«ute-Gbarritte. — Yturi'ondo. 

i6ai (Martin Biscay). 
iTHUBcniLO (U) , ruiss. qui arrose les c*^' d^Anbaux et 

de Lasse et se jette dans TAîri. 
Ithurraldb (L*), ruiss. qui coule à Irissarry et se perd 

dansTUbarté. 
Ithdbramburd, mont c*** d'Estérençuby et de Lécum- 

berry. 
Ithurrabtia (L^), ruiss. qui arrose la c"' d'Espclette et 

se mêle au ruisseau Bassabure. 
iTHURRéro (L^) , ruiss. qui coule sur la c*^ des Aldudes 

et se jette dans la Nive de Baïgorry. 
Ithurrt (L'), ruiss. qui sort des Pyrénées espagnoles, 

arrose la c"* d'Urepel et se perd dans la Nive de 

Baïgorry. 
Itsalq^t, b. c*^ d^Ispoure. 
Itsatsod , c'^'d'Espelette. — Sanetus Fructuoiut d-lual- 

zmi, i685 (collations du dioc. de Bayonne). — 

Union, 1793. 
Itturbiste, fief, c"* de Bussunarits; vassal du royaume 

de Navarre. 
lusriGur, maison noble du Labourd, c** de Ciboure. 
IzABB (Lb pic d*), c"*" d^Accous, de Gette-Eygun et do 

Laruns. — Le lac d'Izabe est dans la c** dc Laruns. 
Izarthes(Lbs), landes, c"' de Mazerolcs et d'Uian. — 

Le terroir d'harté oik eêtoit hatie une église, 16A9 

(cb. de Larrenle, FF). — Izarthe, 1777 (terrier 

de Mazeroles, E. 3iâ). 
IzACRB, f. c"* d'Accous. — Ueaure, 1376 (montre 

militaire, f* 76). — Ixaure, hanre, leaure, i385 

(cens, f 73). 
IzBSTB, c"" d'Arudy. — Yeette, 1 370 (cb. d'Ossau). — 

luesta, 16 lû (réform. de Béam, B. 817). — Sent 

Eêtiennê d'Izeeta, 1 69 1 ( insin. du dioc. d^Oloron ). — 

Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 

de Béam. — En i385, Izeste comprenait 19 feux 

et ressort, au baill. d^Ossau. 
Izou, mont. c'^d^Asson. 
IzTiBBiGUT, montagne, c"* d'Urepel, sur la frontière 

d'Espagne. 



JAcou,f. c'**d'Aubertin. - Jaguo, i385 (cens. 1*56). 

Jagou, b. c" de Garos. — Jago, i3û3 (bommagesde 
Béam,r3A). — Jaguo, 1 538 (réform. de Béam, 
B. 866). — Jagon, 1769 (reg. du pariement de 
Navarre, f" i83). — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béam. 

jALAB,b. c"*de Sar/». 



Jaldat, f. c"* de Saint-Jean-de-Luz. — Jaldai, i933 
(cart de Bayonne, f 98). 

Jarits, b. c^ de Lécumberry; anc. paroisse. — Yaniz, 
i5i3 (cb. de Pampelune). — Sanetue Martinue de 
Janits, 1763 (colUt du dioc. de Bayonne). 

Jabra , mont, c^ de Béboriégny et d^Ossès. — Un rois- 
seau du même nom descend de cette montagne et 



DÉPARTExMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



85 



se jette à Saint-ÉtienneHie-fiaiigorry dans la Nive 
de Baigorry. 

Jassbs , c*" de Navarrenx. — Jaee$ , u* s* ; lacet» 1 1 gS 
(ch. de Sauvelade, d'après Marca, Hist. de Bëarn, 
p. 97s et 5o4). — Sent BerUnniu de lassée, i388 
(noL de Navanrénx). — En iB85, Jasses comptait 
99 feux et ressort au baill. de Navarrenx. — La 
])aronnie de Jasses, créée en 1666, relevait de la 
vicomte de Béarn et comprenait Araujuxon, Araux, 
Jasses, Montfort etVidlenave (c""" de Navarrenx). 

Jassis , chat, c"* de la Bastide -Villefranche. — La 
poble aperade de Jasses, 1639 (contrats de Gairesse, 

f 89). 

Jasses, fief, c°* de Denguin; mentionné en i538 (ré- 

form. de Bcarn , B. 839 ). — Ce fief était vassal de la 

vicomlé de Béarn. 
jAnon,c^ d'Uslarils. — Jathsu, i953; Jatsu, is64 

(cart. de Bayonne, P* A9 et 65). — Jatsou, 1686 

(coUat. du dioc. de Bayonne). 
Jaupirs (Lbs), h. c*^ d^Aydius. 
Jacba (Lepic de), c"* de Sainte-Engrace. 
jADBiBiB^TT, fief, c"* de Gharre. — Vostau de Jauri- 

beketi, i385 (cens, f 16).— Ce fief était vassal de la 

vicomte de Béarn et ressort au baill. de Sauveterre. 
JADRioAin , fief, c*** d^Ossas-Suhare. — Jaurgain, xvii*s* 

(ch. d'Arthez-Lassalie). — Ce fief relevait de la 

vicomte de Soûle. 
Jaub^guia , f. c^ d'Arcangues. 
Jaurkgcia, f. c"* de Mendionde. — Jauregui, 1693 

(coUat. de Bayonne). — Il y avait une prébende 

de ce nom dans Téglise de Mendionde. 
jACBicuiBBBBT, f. C*** de Gamou-Cihigue. — Jauregm- 

veri, i590 (coût, de Soûle). 
JACBiociBBRBT, fief, c"* d'Espès-Undurein. — Jaure- 

guiberrid'Vndurain,rni' a* (ch. d^Arthex-Lassaile). 

— Ce fief relevait de la vicomte de Soûle. 
jAORiaciBBBBY, fief, c°* de Gotein-Libarrenx, à Libar- 

renx; mentionné en 1 385 (coll. Duch. vol. CXIV, 

r 63 ) , il était vassal de la vicomte de Soûle. 
JAUBéoGiBEBBT, fief, C** de Menditte; mentionné au 

xvii* siècle (ch. d'Artliez-Lassalle), il relevait de la 

vicomte de Soûle. 
jAUBéGUiBBBRT-HABBA, h. c*^ de Barcus. 
JADBiouissAOAB, fief, c^ de Menditte. — Jauregui- 

sahar, xvii* s* (ch. d^Arlhex-Lassalle); vassal de la 

vicomte de Soûle. 
jAUBictY, f. c"* de Bardos; mentionnée en 1756 (col- 
lations du dioc. de Bayonne). 
JioiiGDT, f. c"* d'Orègue. — Jauregui, t69i (Martin 

Biscay). 
jAuaifiCT, fief, c'* d^Amcndeuix; vassal du royaume 

de Navarre. 



JADBicDT, fief, c°* d^Anhaux; vassal du royaume du 
Navarre. 

JaubIgcy, fief, c*^ d^Ascarat; il relevait du royaume 
de Navarre. - 

Jaub^gct, fief, c'* d'Ispoure ; il relevait du royaume 
de Navarre. 

Jaub^ut, fief, c"* d'OstabatrAsme; vassal du royaume 
de Navarre. 

Jaut, mont c"*' de Castet, de Louvie-Juzon et de Louvie- 
Soubiron. — Jaud, i/i/i3 (reg. de la Cour Majour, 
B. i,r 192). 

Jaxo, c*" de Saint-Jcan-Pied-de-Port — Jaxou, 1 ^o'à 
(reg. des visites du dioc. de Bayonne). — La cure 
de Jaxu était ù la présentation du commandeur 
d'Irissarry. 

Jbarboubt (Le ruisseau de), coule sur la c*^ de Cer- 
bères- Abère-Domengcux et se jette dans TArcis. 

JearVAmou , h. c"* de Bayonne. 

JBAK-DE-BifiABii , f. c"* de Birou. — Joan de Béarn, 1777 
( terrier de Biron , E. 953 ). 

Jban-de-Pàs (Le ntissEAu de), sert de limite aux com- 
munes de la Bastide -Clairence et d^Orèguc et se 
jette dans TArberoue. 

Jbardoy (Lb) , ruiss. qui coule sur la c"* de Sainte- 
Engrace et se perd dans TUhaïtxa. 

Jeartbt (Le), ruiss. qui arrose la c°* d'Aydie et se jette 
dans le Sage. 

JoALUCE (Le ruisseau de), arrose la c"* d^repel et va 
se perdre dans POtçorots. 

Joarra , f. c*^' de Bassussarry. 

JoEBs ou JouERS, vili. c°* d^Accous. — JoertZy l'ilio 
(hommages de Béarn, 1^39). — En i385, Joers 
comprenait 6 feux et ressort, au baill. d'Aspe. 

Jous, f. c°* de Gan. — Lo Joliu, Joris, vers i5/io (ré- 
form.de Béarn, B. 785,^198). 

JoLLBTTEs (Lbs), fief, c"* de Ledeuix; dép. de la sei- 
gneurie de Ledeuix; mentionné en 1758 (maîtrise 
des eaux et forêts, B. 6o5o). 

Joos (Le), riv. qui prend sa source à Oxoaix (c"' de 
Tardets-Sorholus), traverse Barcus, Esquiule,Orin , 
Géronce, Saint-Goin, Geus, et se jette à Préchacq- 
Josbaig dans le Gave d'Oloron. — Lo Jos, ihkh 
(contrats de Carresse, f* 307). — Le Jois, 1666 
(réform. de Béarn, B. 669 , P 9). 

JosBAiG (La VALLéB de), arroud. d'Oloron et d'Ortliez, 
cx)mprend les c°*' d'Aren, Esquiule, Géronce, Geus 
(c°" d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest), Orin, Préchacq- 
Josbaig et Saint-Goin. — lausbag, Yausbag, 19/19 
(not d'Oloron, n" A, 1* 5o). — Josbag, xiii* s* 
(fors de Béarn). — La bag de Geus, Jeus-Bag, 
i398 (contrats de Barrère). — Yeusbag, i368(ch. 
de Béarn). — Josbacum , 1 384 (not de Navarronx ). 



.» 



86 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



— Jotubaig, 1A77 (privilèges d*A^, f s5). — 
Getubaxê, lo boicq de Gmubagt, i538; iofèaix, 
1676 (réform. de Bëani,B. 660,^370; 716, PS; 
Sb6). — La notairie de Josbaig, dont le chef-liea 
était Géronce, avait pour ressort Area, Dous, Geus, 
Crin , Préchacq-Josbaig et Saint-Goin ; au xiv *s% die 
était jointe à celle de Navarrenx. — La vallée de Jos- 
baig tire son nom de la rivière de Joos, qui Tarrosc. 

J08SBT (Le), miss, qui prend sa source à Esquiule et se 
jette dans le Joos, après avoir arrosé Monmour et 
Géronce. — Lo Joi9eg, i46s; lo Joêeg, ih6b (nol. 
d'Oloron,n'4,r*8et63). 

JoT (Le), ruiss. qui coule sur U c** d*Orthes et se jette 
dans rOursôo, près de Bemet 

Joyeuse (La) , riv. qui prend sa source à Armendarits 
et se jette à Amendeuix-Oneii dans la Bidouse, 
après avoir arrosé Lantabat, Beyrie et Saint-Palais. 

Joyeuse (La) ou l'Abah , riv. qui prend sa source à 
Mendionde et se jette à Urt dans TAdour, après avoir 
traversé les c*^ de Bonloc, Hasparren, Ayherre, la 
Bastide-Qairence et Bardos. 

JuiLLAC, viil. c*^ de Maspie; anc. commune réunie â 
Maspie en 1869. — JuUaCy xii* é*; Samt-Piêtre 
de Julhae, 1997 (Marca, Hist de Béam, p. 653 
et 571). — JuUaq, 1777 (terrier de Gerderest, 
E. 1 90). — 11 y avait une abbaye laïque vassale de la 
vicomte de Béam. — En i385, Jnillac ressortissait 
au bail!, de Lembeye et comprenait 93 feux. 

JuKCA (Le) , éc €*• d'Aressy. 

JuRGA (Le), ruiss. qui prend sa source sur la c^ de 
Ger, sort du départ des Basses-Pyrénées, y rentre 
à Montaner et se jette dans le Lys. 

JuRQué (Le), place publique, c^ de Jurançon. — Lo 
padoent opérai lo Jvnfuee, 1688 (not. de Pau,n*3, 
faô). 

JupiTBB, éc. c*** de Bayonne. 

JuEANçoii, c**" de Pau-Ouest. — JtÊreneo, i963 (coll. 
Du Gange, n* 1996). — Jwramoo, un* s* (fors de 
Béam). — Duramoo, Duramon, 1376 (montre 
milit r 96). — Juranuoo, i385 (cens.). — ^Vofir»- 
DonedeJuramMOHy i&84 (not de Pau, n* i,r 38). 



— GurotiMo, Gtftranso, i538;5aficl-JoAiifi de Juron- 

son, vers tSAo (réform. de Béam, B. 786, f 93 ; 

834). -* 11 y avait une abbaye laïque vassale de la 

vicomte de Béam. — En i385. Jurançon ressort. 

au baill. de Pau et comptait bk feux. 
JuasH, b. c"*de Saint-Médard. — Jurent, i5o6 (not. 

de Garofr). — Le raisseau de Juren prend sa source 

à Gastéide-Gandau, arrose Saint-Médard et Labeyrie 

et se jette dans le Loy-de-Béara. 
Joua (Le), raiss. qui prend sa source à Arthez et se 

jette dans le Gave de Pau , après avoir traversé Ar- 

gagnon-Marœrin. — En 1 385, il y avait dans la 

c"* d*Artbes rostau de Juren (cens. P â 1). 
JuiQUE, f. c°* de Jurançon ; mentionnée en i385 (cens. 

r 5o). — Le fief de Jurque, créé en 1617, était 

vassal de la vicomte de Béam. 
JusGLi (La), ruiss. qui prend sa source dans la c°* de 

Gan , arrose Artiguelouv e et Arbus et se jette dans 

le Gave de Pau. — La Juêcla, i5/io (réform. de 

Béam, B. 795, r 961). 
JcscLBx (Le), ruisB. qui coule sur la ^ d'Aobertin et 

se perd daoB la Josde. — La Juedot, 1 775 (terrier 

deTarsacq, E. 990). 
JusGLA, h. c** de Saul(-de-Navailles. 
Jdson , fief, c^ de Masparraute; vassal du royaume de 

Navarre. 
JusncBs (Les) , éc c"* de Bougarber. — Le cbemtn des 

Justices mène de Bougarber au ruisseau de Loussy. 
Justices (Les), éc. c"* de Gastetner. 
Justices (Les), éc c*^ de Lembeye. — Los Juêtidee, 

1675 (réform. de Béam, B. 669, T 965). 
Justices (Les), éc c^ de Lescar. — Los Juiîieii, 1 643 

(cens, de Lescar, f 690); anc dépendance de la 

seigneurie du Laur. 
JumcBS (Lis), tertre, c** de Sauveterre; lieu d'exé- 
cution. — La$ Juitieiif 1675 (réform. de Béam, 

B. 66o,r38). 
JuxuE, cT d*Iboldy. — Judnte, un* s^ (coll. Ducb. 

voL GXIV, r &7). — Juteue, 1679 (noL de la Bas- 

tide-ViUefirancbe, n** 9 , P 9 1). — On dit en basque 

Yutêia, 



ik , c""* de Lagor. — Saneiui Eêtej^im de Lar, x* s^ 
(cart. de Tabb. de Sordes, d*après Marca, Hist de 
Béam, p. 999). — Làa-MonébrmUy depuis la réu- 
nion de Mondrans. — U y avait i Làa une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béam. — En i385 , 
Làa ressort, au baill. de Larbaig et comprenait 



39 feux. — Gette commune tire son nom do ruis- 
seau de Làa, qui Tarrose. 
Ua, fief, c"* de Maslacq. — Lorr, i343 (bommages 
de Béam, P 3o). — Le fief de Làa était vassal de 
la vicomte de Béam et ressortissait au baill. de Lar- 
baig. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



87 



lÀÂ (Li), ruiw. qui preod sa «niree à Lueq-de-Béarn 
et se jette dans le Gare de Paa, après avoir arrosé 
les e*^ de Lagor^ Viellesëgiire, Saavdade , Madacq, 
LoobieDg, Làa-Mondrans et Sainte-Susanite. — Lo 
Lar, 1998 (ch. de Masiacq, E. 36o). — Lo Laar, 
i345 (not dePardies, n* 9, P laA). — Lo Lut, 
1 36 5 ( hommages de Béam , P 37 ). 

LXas, c"" de Sanveterre; mentionné en i9o5 (cb. de 
Bérérenx, E). -* Sml-Bsrfomttt de Laa», Lm, 
i386 (not. de Navarrenx). — Il y avait dès i538 
un bac sur le Gave d^Oloron : la nau de Laat (ré- 
form. de Béarn, B. 890). — En i385, Làas oom- 
prenait 90 feux et ressort au baiil. de Navarrenx. 
— La baronnie de Làas, érigée en 1610, relevait 
de la vicomte de Béarn. 

LXas (Lb), miss, qui prend sa source à Boast (c*^ de 
Gosiédàa) et se jette à Sévignacq (c*"^ de Tbèie) 
dans le Lasset. 

hkài (Lb), f. c"* de Gasiétis. 

Labaobb (Lb), éc. cM de Lembeye; mentionné en 1676 
(réform. de Béam, B. 669, P 960). 

Labadii (Lb arissBAu), arrose Simacouri)o et Jnillac et 
se perd dans le Léès. — Il tire son nom de Fabbeye 
laïque de Juillac. — La véritable orthographe est 
l'Abbadib. 

Labailh , h. c*** de Salies. 

Labassb, f. c** de Baigts. — La Baê$ê, v. i5/io (ré- 
form. de Béam, B. 809, (^91). — Le véritable 
nom parait être la Bassb. 

Labassb, f. c°* de Guqueron. — La$ BoMi, i385 
(cens, r 36). — Le nom de cette ferme devrait 
s'écrire la Bassi. 

LABAssiBB, f. cH de Montaner. — Lahoêtre, i5&7 
(réform. de Béam, B. 756, T 6). — La baronnie 
de Labassère, créée en s 66& , était vassale de la 
vicomte de Béam. 

Labassbs (Lbs), miss, qui arrose b c^ d'Asson et se 
jette dans rArriu-Sec. 

Labat, f. c"* de Gastetbon. — Lakhai de Bouta, i58i 
(i^orm. de Béara, B. 808, f 68). 

Labat, f. c^ de GastiUon (c** d'Arthei). — La Bag, 
i385 (cens, f 65). — Le véritable nom est la Bat. 

Labat, fief, c"* d'Estos; créé en 1607, v^^al de la 
vicomte de Béara. 

Labat, h. c^ de Pontacq. 

Labathalb, c*"* de Pontacq; village qui dépendait 
autrefois de la c"^ de Goarraie. — VQla de Boê, 
xi*s*(Marca,HistdeBéam, p. 65i). 

Laiatdt, f. c** de Luoq^e-Béara; mentionnée en i385 
(cens. r3o). 

LABATOT-FiGuèiB, c^ de Montaner. — LaboM-Figueta, 
i536 (réform. de Béam, B. 806, C 61). — La- 



batut-Figmire, 1 798 (dénombr. de Labatut, E. 39 ). 

— En i385, Labatut-Figuère ressort, au baill. de 
Montaner et comprenait 1 3 feux. 

LabiKb, f. c** de Monein. — Lober, v. i56o (réform. 

deBéara,B. 789,ri93). 
Labbriib, f. c"* de Salies. — La Bene, i535; Labena, 

1 55o (réform. de Béara , B. 705 , f* 9 1 8 ; 76 1 ). 
Labbb , h. c^ de Lestelle. — Lœoerr, Laver, 1 385 ( cen- 

sier). — Ge hameau dépendait de Tabbaye de Saint- 

Pé (Hautes-Pyrénées). 
LiABiBon (Lb), miss, qui prend sa source à Escout et se 

jette à Ledeuix, dans le Gave d'Oloron après avoir 

arrosé les c**" de Précillon, Goès, Oloron et Estos. 

— L'^tott(i'i4wro(âEiito8), i633(not.d'Oloron, 
o* 3 , f 9). — Loriu aperat Àberon, i538 (réform. 
de Béara, B. 867). — Le véritable nom est 
l^AbiIboo. 

Lab^bou (Lbs bairs db), c** de Lescon. — Le ruisseau 
de Labérou y prend sa source et se jette dans la 
Hourqne de Lauga. 

LABéTODBB, f. c^ de Moutfort. — Lahetore, i385 
(cens. ^ 98). 

La BITS, c"" de Saint-Paiais. — Labedz, 1 1 90 (cart. de 
Tabb. de Sordes, p. 91). — Labetz, 1679 (not. 
de la Bastide-Viilefranche, n** 9 , T 99). — Labez, 
1 5 1 3 (ch. de Pampdune). — LabeU-Biecay, depuis 
la réunion de Biscay : 1 9 mai 1861. 

Labbibib, c^ d*Arthex. — La Bejfria, i538 (réform. 
de Béam, B. 833). — La cure de Labeyrie était 
une annexe de celle de Lacadée. — Labeyrie dép. 
de la subdélégation de Saint -Sever (départ, des 
Landes). — Le véritable nom serait la Bbtbib. 

Labbtbib, b. c^ de Saint-Médard. 

Labiaoob, fief, c"* de Saint-Palais; vassal du royaume 
de Navarre. 

Labiabirb (Lb), h. c^ des Aldudes. 

Labib, f. c*^ de MontauL — La Vie, i535 (réform. 
de Béara, B. 709, f^ 196). — Le nom de cette 
ferme, placée sur le chemin de Montant à Pontacq, 
parait être la Bib. 

Labigodbb, mont, c"^ d*Accou8 et de Borce. — L'ortho- 
graphe de ce nom nous semble être la Bigoubb. 

Labibt, h. c*^ de Hasparren. 

Labobdb, f. c*** de Diusse. — Les noms écrits aujour- 
d'hui Labobdb devraient l'être en deux mots : la 

BOBDC. 

Labobdi, f. c"* de Montagut; mentionnée en i385 
(cens, r 66). — Laborda, i559 (réform. de Béam, 
B. 765,P93). 

Labobm, fief, c"*de Bordères; mentionné en i5o9, 
vassal de la vicomte de Béara. 

Labobm, fief, c*^ de Goinarthe-Parenties; mentionné 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



en 1673 (réform. de Béarn, B. 683, f 199), 
vasMl de la vicomte de Bëarn. 

'jAbobde, fief créé en 1609, ^ ^^ Lagor ; maison citée 
en l 'ihh (not. de Pardies, n* 9 , f 76). 

Labobdk, fief, c"* de Saint-Gladi^-Arrive-Munein. — 
La Borda en loc d'Arrtbe, i538 (réform. de Béarn, 
B. 896). — Ce fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Labordb , h. c*^ de Lacq. 

Labocâbe, éc. c*^ de Gastilion (c*" de Lembeye). 

Laboubd (Lb), pays, arrond. de Bayonne. — Borné 
au N. {>ar TAdour, à TE. par la basse Navarre, au 
S. par la Navarre espagnole et à VO. par le golfe 
de Gascogne, le Labourd se composait des paroisses 
formant les cantons d'Espeletle, Saint-Jean-de-Luz 
et Ustarits en entier; des cantons de Bayonne Nord- 
Ouest et Nord-Est , moins Bayonne et le Boucau ; 
des paroisses de Bardos et de Guiche , du canton de 
Bidache ; Bonloc , Hasparren , Macaye et Mendionde , 
du canton de Hasparren; Briscous, du canton de la 
Bastide-Clairence. — Epûci^iatut IjOtburdensit , La- 
hurdentii, v. 983 (ch. et cart. du chap.de Bayonne). 

— Labort, 1190 (coll. Duch. vol. CXIV, f* 3û). 

— ValUB quœ dicitur Laburdi, 1186; Labord, 
XII* s* (cari, de Bayonne, P* i3 et 39 ). — Labourt, 
i390 (rôles gascons). — Le Labourd formait le 
premier archidiaconé de Tévèché de Bayonne. — 
Cette vicomte relevait du duché de Gascogne. — Le 
baiil. de Labourd, dont le siège était à Ustarits, 
ressortissait au Sénéc&al de Bayonne et portait ses 
appels au Parlement de Bordeaux. — Le nom 
antique du Labourd était Lapurdum, — On dit en. 
basque Laphurdi, 

Labocrdadé, lac, c*^ de la Bastide-Villefranche. 
Labovrt, m*", c" deSauveterre, sur le Labourt-Heuré. 

— [jobort, i385 (cens. P 11). 
LABocBT-HEUBi (Lb), Tuiss. appelé aussi lbs Sauqobt- 

Agràs, prend sa source à Orion et se jette dans le 
Gave d'Oloron, après avoir arrosé Burgaronne, 
Sauveterre, Athos-Aspis et Oràas. — Sm^£ (carte 
de Gassini). — Le nom de Labourt vient d'im 
moulin placé sur son cours. 

LACABimiB, f. c'^deLanneplàa. — La Cabane de Lane- 
plaa, 1697 (réform. de Béarn, B. 818, P 19). — 
La véritable orthographe est la Gabare. 

LACADii, c*" d^Arthei. — La Cadeye, 1671 (not. de 
la Bastide-Villefranche, n** a, Ta). — Ancienne 
baronnie. •— La cure de Lacadée avait pour annexe 
Labeyrie. — Ce village faisait partie de la sobdéié- 
gation de Saint-Sever (dépari, des Landes). 

Lagabbambrdt, mont, c*** de Bossonarits-Sarrasquette 
et de Lacarre. 

Lacarbb,c*" de Saint-Jean-Pied-de-Port. — Ltcarre, 



milieu du xii* siècle (carL de Bayonne, Pu). — 
Lekarre, 1168; Lacarra, xiv* siècle (coll. Duch. 
vol. CXIV, r* 35 et 171). — Sanctue MartMUM de 
Lacarre, 1767 (collations du dioc. de Bayonne). — 
La paroisse de Lacarre était une annexe de celle 
de Gamarthe. — La baronnie de Lacarre relevait 
du royaume de Navarre. 

Lacabboix, mont c*^' d^Accous et de Borce. 

Lagarbt, c*° de Tardets. — Laehari, 1178 (coll. 
Duch. vol. CXIV, P 36). — Laearri, v. li^^b 
(contrats d'Ohix, f* 91). — Ijaeauri, i590 (coût, 
de Soûle). — Laearry'Arhan'Charrùte''de-Haut, 
depuis la réunion d^Arhan et de Gharritte-de-Haut. 

Lacacsb, f. c" de Sainte-Suxanne. — Loeosa, i536 
(réform.deBéam,B. 7i3,r Ui), 

Lacat, f. c°*de Lagor. — Laqtuiy, 1679 (réform. de 
Béarn, B. 796). 

Lacazb, fief, c*^ de Lembeye. — La Casa, i538 (ré- 
form. de Béarn, B. 867). — La maiton de la Caze, 
17/19 (dénombr. de Lembeye, E. 33). — Le fief 
de Lacaze, créé en 1769, relevait de la vicomte do 
Béarn. — Le véritable nom est la Gaeb. 

Lacga (Le), ruiss. qui prend sa source à Iholdy et se 
jette dans la Nive de Baigorry, après avoir arrosé 
Irissarry et Ossès. 

Lagh£, église détruite, c"** de Bedous; ancien prieure 
du dioc. d^Oloron. — Laxe, xiii* s* (for d^Aspe) 
— Samet Johan de Laxee, 1398 (ch. de la vallée 
d'Aspe). — Sent Johan de Laxer, 1608 (insin. du 
dioc. d'Oloron). — Les archives de la vallée d^Aspc 
étaient déposées autrefois dans cette église. 

Lachbpaillbt, quartier de la c"* de Bayonne. — Lo 
portau de LachepaUket, i5i6 (ch. du chapitre 
de Bayonne). — C'était le nom d'une des portes de 
Bayonne, appelée auparavant Portot7 de Tarride, 

Laglbbgue, éc c*^ de Gan. 

Lacov«aii]>b, c*^ de Lasseube. — Hoepitok de Faget et 
Domui Albertim, 1198 (ch. d'Aubertin, d*après 
Marca , Hist. de Béarn , p. &9 1 ). — L'Eepùau d^Au- 
bertii, i34& (not. de Pardies, n** 9, f 91). — La 
Commanderie d'Avhertm, 1768 (dénombr. d'Auber- 
tin, E. 19). — Ancienne commanderie de Saint- 
Jean -de -Jérusalem fondée en 1198 sur le territ. 
d'Aubertin , d'abord dépendance de Tabbaye de 
Sainte-Christine (Espagne), puis propriété des Bar- 
ni^tes de Lescar au xvii* siècle. — L'orthographe 
irérilaUe est la Covvahdb. 

Lagommi, fief, c** de Garos; mentionné en 1676 (ré- 
form. de Béarn, B. 670, P 961). — Ce fief était 
vassal de la vicomte de Béara. 

Lagohnb, f. cT de Lagor. — LMamc, i538; la do- 
mengerie de Laeoume, 1676 (réform. de Béarn, B. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



89 



671, r 107^ 833). — Le fief de Lacomme était 
vassal de la vicomte de B<^rD. 

Lagommb, h. c°* de Monségnr; mentionné en 1675 
(réform. de Bëarn, B. 6A9, P 368). 

Laco!idrb (Le bois de), c°* de Fées. 

Lacondrb (Le iuissbau), descend des roonlai^nes de 
Louvie-Juion, arrose Gastet et se jette dans Je Gave 
d'Ossau. — La Condray i&Hh (not d'Ossau, n** i, 
r 9 ). — Le vrai nom paraît être la Condrb. 

Lacoste, f. c"* de Gaqueron; mentionnée en i385 
(cens. ^36). 

Ge nom et les suivants devraient s^écrire la 
G08TE. 

Lacoste, f. c"* de Gan. 

Lacostb, f. c*^ de Lalongue; mentionnée en i385 
(cens. P 61). 

Lacoste, f. c*^ de Momas; citée en i385 (cens, f /i8). 

Lacoste , f. c"* de Nay. 

Lacostb, fief, créf en i636, c"* de Bugnein; vassal 
de la vicomte de Béam. 

Lacoste, h. c~ de Lembeye; mentionné en 1676 (ré- 
form. de Béarn, B. 669, f* 969). 

Lacocvatoo, f. c"* de Baigts. — Cau-Mayor, t385 
(cens, r 8). — La Caumayo, v. i5&o (réform. de 
Béam, B. 809 , P 17)- — Le véritable nom parait 

être LA GOUMAYOU. 

Lagod mette, mont. c°* de Borce. 

Lacodbbb , mont, c" de Sainle-Engrace , sur la frontière 
d'Espagne. 

Lacq, c*° de Lagor. — Ecclemla Beati FautU, x* s* 
(carL de Lescar). — Lag, 1196 (carU de Tabb. 
de Sauvelade, d'après Marca, Hist de Béarn, 
p. ai& et 5o/i). — Lae, iiii* s* (fors de Béam). 
— Dès 1 3A5 , il y avait un bac sur le Gave de Pau 
(noL de Pardies, n^'a, Pua). — En i385, Lacq 
ressorL au baill. de Pau et comprenait 5â feux. 

Lacdaba (Le), raiss. qui prend sa source à Saint- 
Martin-d'Arberoue, arrose Isturits et se jette dans 
TArberoue. 

Lacoabde, montagne, c°* d'Accous, sur la frontière 
d'Espagne, au fond de la vallée d'Aspe. 

Laccobb (Le boisseau), prend sa source à Beyrie (c*" 
de SaintrPalais) et s'y jette dans la Joyeuse. 

Lacubdb (Le col bb), entre les c"** de Lanne et de 
Sainte-Engrace. — Lo eog de la Curdey 1689 (ré- 
form. de Béam, B. 808, P 93). — Le vrai nom 
parait être la Gcbde. 

Ladbbat, f. c°* d'Eflconbès. — Ladebagy i385 (cens. 
P55). 

LADBvàiB, bois, c~ de Barxun. — La Ùebeta, i538 
(réform. de Béam , B. 83i). — La véritable ortho- 
graphe est LA Dbvâib. 

Basses- Pyrénées. 



Laddcb, f. c°* de Bayonne. — Laduity 1 198 (cart. do 
Bayonnc, P a3). — r Laduchey 1689 (collations du 
dioc. de Bayonne). — Il y avait une prébende de ce 
nom fondée dans Téglise cathédrale de Bayonne. 

Lafaillb, fief, c" de Mirepeix.' — La Falhe, i538 
(réform. de Béam , B. 854 ) ; relev. de la vicomte do 
Béam. 

Lapaibie, f. c"* de Lécumberry. 

Lapitac, bois , c"* de Moriàas. — Lafiitau, 1/157 i^^^^- 
d'Ossau, P i84).— Lo/îttoii, i5i!i5 (ch.d^Andoins, 
E. 359). — Laffitau, v. i5/i6 (réform. de Béam, 
B. 767). — La lana de Morlaa» aperada Lahitau, 
i645 (cens, de Moriàas, P a58). — En i6/i5, ce 
bois contenait 33 1 arpents. 

Lapite, fief, c°* d'Abitain. — Vùttau de Lafiite d'Abi- 
lenhy i538 (réform. de Béam, B. 868, P9). — 
Ge fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Lapite , fief, c** de Navarrenx.— La Fiite ,1391 (not. de 
Navarrenx ). — Ge fief relev. de la vicomte de Béam. 

Lapite, fief, c- de Pan. — Lafita de Pau, i538 (ré- 
form. de Béam , B. 868 , P 6 ). — Ge fief était vassal 
de la vicomte de Béam. 

L'orthographe des trois noms qui précèdent doit 
être la Fite. 

Lapitolb, h. c^ d'Arricau. — La Fitokiy i538; LrtAi- 
lolle, 1673 (réform. de Béarn, B. 65a , P 56 ; 839). 
— Ge fief relev. du marquisat de Gassion. — I^ 
vrai nom est la Fitolb. 

Lapittb, fief, c"* de Monein, au h. de Loupien. — 
L'ottau de L^te, i385 (cens. P 37). — LaJUa, 
i538 (réform. de Béam, B. 833). — Ge fief éUit 
vassal de la vicomte de Béam et ressort, au baill. de 
Monein. — Le véritable nom serait la Fittb. 

Lapobt , fief, c** de Narcastet. — La Font de Narcastèt , 
i538; Lafony i683; Laffon, 1686 (réform. de 
Béam, B. 678, P* 9 et 398; 833). — Ge fief relev. 
de la vicomte de Béarn. 

Lagabdb, f. c*^ d'Escos. — L'oetau de la Goardcy 1671 
(not. de la Bastide-Villefranche , n** a, P 16). 

Lagabdb, f. c*^ de Lucq-de-Béara. — Lagoarde, 1385 
(cens. P 3i ). — Lagard, i65a (not. de Liicq). 

Lagabdb, fief, c"* d'Oràas. — L'oitau de Lagoarde y 
1 385 (cens. Pi5). — Logoorda, 1 5 38; la Guoarde 
d'Oraêy i566 (réform. de Béam, B. 756; 868, 
P 10). — Ge fief était vassal de la vicomte de Béani 
et ressort, au baill. de Mu. 

Lagabbbtcbe, bois, c'* d'Arette. 

Lagabbigub, fief créé en i653, c*^ de Thèse. — La- 
gvarriguey 1789 (reg. des États de Béam). — Le 
vrai nom serait la Gabbigub. 

Lagabbots bt Saint-Ladort ( Le buissbau de), coule 
sur la c"^ de Bougarber et se perd dans TUzan. 



la 



90 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Lauatiii , i^c. c"* de $«dze-Maubec ; mentionna en 1 689 
(réfonn/de Bëam , B. 648, P a6i ). 

Lagadbe, monl. c'** d'Urdos cl d'Eisaut. 

Lageuove (Le pic de) , c"** de Béost-Bagès et des Eaux- 
Bonnes. 

Laglovt, bois, c*^ de Gastet. 

Lagnestolse, h. c*^ de Lembeye; mentionné en 1676 
(réform. de Béam, B. 648, P 961 ). 

Laghos (Le), bois c°* d^Asasp. — I40 Ijanhos, i5S8 
(réform. de Bëam, B. 89a). 

Lagoi!< (Le), riv. qui prend sa source à Serres (c"* de 
Coarraze) et se jette dans le Gave de Pau, après 
avoir arrosé Bénéjac, Bordères, Lagos, Beuste, 
Boeil , Angaïs et Bizanos. — Lagoenh, xin* s* (fors 
de Béam). — Ao Lagohenh, i5o5 (not. d^Assat, 
n"" 3, r 8). — Lo Laguenh, i538; le Lagoein, 
1675 (réform. de Béarn, B. 676, f 6; 834). 

— Le Laffouint 1776 (terrier de Meillon, E. 
3i5). 

Lagor, arronJ. d'Orthez; mentionné au xi* s* (for 
d'Oloron ). — Lago , 1 876 ( montre militaire , f* 99 ). 

— Laguor, 1607 (ch. de Lagor, FF. 3). — Prieuré 
de Tarchidiaconé de Larbaig (dioc. de Lescar). — 
Le baili. de Lagor et Pardies (c** de Monein) com- 
prenait en i385 : Abos, Bésingrand, Lagor, Mou- 
renx, Noguèrcs, Os-Marsilkm , Pardies, Tarsacq et 
Vielleségure. A la même époque, la paroisse de 
Lagor comptait 1 46 feux.— Lagor était divisé en sept 
vies ou quartiers : les Bordes, la Garrère, Gastet, 
Muret, Ségalas, Serredingue et la Toey. — G^était 
le siège d^une notairie dont le ressort ne comprenait 
que la commune. 

En 1 790 , le c"*" de Lagor se composait des com- 
munes du c**** actuel, moins Biron, Làa-Mondrans , 
Loubieng, Montestrucq et Ozenx; plus Argagnon. 

Lagor, fief, c"* de Ours; mentionné en 1676 (réform. 
de Béarn , B. 686 , f* 1 1 9 ) , vassal de la vicomte de 
Béam. 

LtGos, c*^ de Giarac; mentionné au xi* s* (Marca , HisL 
de Béarn, p. 456). — Lagoo$, i58o (réform. de 
Béam, B. 809). — En i385, Lagos ressort, au 
baiil. de Pau et comprenait s 8 feux. 

Lago0Arde« f. c" d'Orion. — Lagoarde, i385 (cens. 
Pi4). 

Lagouardârb, f. c"* de Salies. — Lagoardere, i385 
(cens. 1*6). 

LiGoué (Le ruisseau), coule sur la c"' de Lescar, y 
prend sa source dans la basse ville et se jette dans le 
canal des Moulins. 

Lagraulet, lande, c?' de Diusse. 

Laclinoe, c*" de Tardols. — Legumge, 1080; La- 
guinga, 1 193 (coll. Duch. vol.CXÏV, t'* 3» et 36). 



— Laguinge-Rutouê , depuis la réunion de Bestoue : 
99 mars i849. 

Laharake, h. c"* d'Orèguo. — Le misseau de Laha- 
rano prend sa source â Amorola-Soccos, arrose 
Orègne et se jette dans le LiLurry. 

Laheugiébb, f. c^ de Balansun. — LaFmguere, i538 
(réform. de Béam, B. 83o). 

LARBUGiâRE, f. c*** de Sainte-Suianne. — La Feuguera, 
i568; la Feuguerty 1697 (réform. de Béam, B. 
797, f*9o; 818, f i3). — L'orthographe de ce 
nom et du précédent doit être la HEUccèilE. 

Lahiette , f. c*** de Garresse. 

Lahittb, f. c^'de Puyôo. — LaFute, i385 (cens, f* 9). 

Lahitte, f. c"* de Sailespisse. -^ Lafiittey i385 (cens. 
P55). 

Lahitte, h. c"* de MoHanne. — Ge nom et les deux 
précédents devraient être écrits la Hitte. 

Lahorce, c"" de Bayonne-Nord-Est; anc. abb. de Pré- 
montrés fondée on 1997. — Ltf^c9,y. ii5o(cart. 
de Bayonne, Pu). — Honda, 1 997 (GaXUa chritt. 
instr. Bayonne, n* 5). — -■ LeFomê, xiii* 8*(carL de 
Bayonne, P 84). ^— Cùmentu^ Foneiê, i3o9 (ch. 
du chap. de Bayonne). — Lehoncê, i398 (cdl. 
Duch. vol. CXIV, P 179). — f^oBtra Domma de la 
Honee, 1693 (collations du dioc. de Bayonne). — 
On dit en basque Lehonza. 

Lahortan , C^ de Salies. — Ije^oniaa, xiii* s* (fors de 
Béam). — LorfonUmy xm' s* (cart de Bayonne, 
r 85). — LarfonUM, v. i.36o (ch. de Game, E. 
495). — Lqfimkin, i538 (réform. de Béam, 
B. 898). — Beata Maria de Lakvntan, 1689 (col- 
lations du dioc. de Bayonne). — Labontan faisait 
partie de Tarchiprétré de Rivière-Gave (dioc. de 
Dax) et dépendait de la subdélégation de Dax. 

Lahorriagdb, fief, c*^ de Gharre. — Uoitau d'Ulhur- 
riague, i385 (cens, f" i4). — Orriague, i546 
(réform. de Béem, B. 754). — Ge fief était vassal 
de la vicomte de Béarn et ressort au baill. de Sauve- 
terre. 

Larouibat, éc. c*"* de Sedse-Maiibec; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 648, T 963). 

Lahoubcadb, c^ de Moneim — Lo Coêteg et la Motê 
de Pardki, i344 (not. de Pardies, n* 9, T 85.) — 
Lqforcade de Pardiee, i438 (noL d*01oront n"* 3, 
r56). — Ijeforeade deu Caeteratde Pardiee, i546; 
Lqforcada, 1579 (réform. de Béam, B. 754; 769, 
r46). — lAifourcade, 1607 (reg. de Lagor, FF. 3, 
r i5). — Sainte Agathe de Lahoreade, 1678 (iu< 
sin. du dioc. d'Oloron). — Lafforcade, fjok (dé- 
nombr. d'Orthez, E. 39). — En 1 385 , Lahomrade 
comprenait 48 feux et ressort, au bail!, de Lagor et 
Pardins. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



91 



Laiidb61'£, li. g"' de Lembeye; mentionne en 1676 
(réform. de Bëarn, B. 669, P 983). 

LiiKikB, monU c^* d^Arette. 

LAixA ou Ltcao (Li) , ruiss. qui prend sa source à Pon- 
tiacq-VielIepiute , arrose Lamayou et Labatui-Figuère 
et se jette A Castéra-Loubix dans le Lys. 

Lalandb, f. G*^ de Lueq-de-Bëam. — Lalane, i385 
(cens. f3i). 

Lalavmb, fief, c"* d'Ispoure. — Sala de la Lana, 169 1 
(Martin Biseay). — Ce fief relevait du royaume de 
Navarre. 

JuLAKKE , fief, g"* d'Ortbes, à Castetarbe ; créé en x 555 , 
vassal de la vicomte de Bëarn. 

Lalannb, forge détruite, c°* de Gapbis. — U martinet 
de Lalanne, 1771 (Intendance). 

Lala5kb, h. c"*d'Âseon. 

Lalokgib, c~ de Lembeye. — Lan^onque, 1101 (cart. 
de Lescar, diaprés Marca, Hist de Béam, p. 375). 
— taneUntgue, i/io9 (cens.). — Laionea, i538; 
Laiongua, v. i5/io; Lalonque, i683 (réform. de 
Béam, B. 65/i. P 161 ; 8o5, f 10; 833).— Sarnt- 
Martin de Lalongue, 1779 (terrier, E. 196). — Il y 
avait une abb. laïque vassale de la vicomte de Béarn. 
— £n i385 , Lalongue ressort, au baill. de Lembeye 
et comprenait 97 feux. 

Lalovqi'Àbe, vill. c°* de Maspie; anc c""*; mentionné 
en i385 (cens, f* 59). — La Loncquera, i538 
(i^form. de Béarn, B. 833). — En 1 385, Lalon- 
quère ressort, au baill. de Lembeye et comptait 
1 feux. — G^était un membre de la commanderie 
de Blalte de Caubin et Morlàas. 

Lalouqcbttk, c*° de Tbèie. — Laahnquette, 1376 
(montre milit P 3s). «- Lane^Lonquettet i385 
(cens.). — Naulonquette, i538 (réform. de Béarn, 
B. Shh), -- En i385, Lalonquette ressorL au 
baill. de Pau et comprenait 1 3 feux. — Lalonquette 

. dépendait de la baronnie de MondebaL 

IjAVAiaKiax (Lb mouur db), c" de Sainte-Suxannc. 

Lavabque, fief, G** de Maucor. — La maieon ieigneu- 
riah de Maucor appelée la Tour de Lamarque, 1 68s 
(réform. de Béarn, B. 65s, P 693). — Ce fief 
relevait de la vicomte de Béarn. 

Lamabqdb, h. g'* de Sainte-Suxanne. 

Lahatabois, f. c*** de Salies. — La Matebœcy i385 
(cens, r 6). — Liamataboêcq, i535 (réform. de 
Béarn, B. 7o5,P aiA). 

Lamatte, mont, c*^* d'Accous et de Lescun. 

Lamatou, c" de Montaner. — LamayoTy 1/199; ^ 
mayooy iA36 (cens, de Montaner). — La Mayo, 
1 6oa ; Lamayowr, s 676 (réform. de Béarn , B. 653 , 
r 953; 819). — Il y avait une abb. laïque vassale 
de la vicomte de Béarn. 



Lamatsor, f. c"' de Navaillei^Angos. — La Maeoo, 
i385 (cens. T 67). — Le véritable nom parait être 
LA Matsor. 

Lambabb, h. et bois, c**** de Garindein et d^Ainbarp. — 
Lo (miaXisLamàarre, 1676 (contrats d'Obix, ^39). 

Lamidou, viU. c"^ de Lay; anc. c"* réunie à Lay le 
18 avril 186 a. — Lamito, xi* s* (Marca, Hist. de 
Béarn, p. 979). — Laymidoo^ 1876 (montre 
milïL f*6à). — Lamidoo, t385 (ceas.). — La- 
mdoTij ibh6 (réform. de Béarn). — En i385, 
Lamidou ressort, au baill. de Navarrenx et comptait 
8 feux. 

LAiiiROsiKé(LE), ruiss. qui prend sa source a Bussu- 
narit»-Sarrasquette, arrose Gamartbe, ibarrolle, 
Bunus, et se jette dans la Bidousc. 

Laiolàbb, f. c"* de Morlàas; mentionnée en i6&r> 
(cens.de Morlàas). 

Lamotbe, fief, c*^ d'Anglct. 

Lamothe, fief, g"* de Monein; mentionné en 1700 
(dénombr. de Monein, E. 36), vassal de la vicomte 
de Béarn. 

Lamothe, m'", c" d* Arrosés. 

Lamothe, m*% c°* de Bayonne, à SaintrËspriL — Lu 
molin de la Moto, 1359 (cart. de Bayonne, f 63). 

Lamottb, fief, c°* de la Bastide-Géxéracq. — La Mate 
de Ceeteract i3A5 (hommages de Béarn, f 36). — 
La Mota de la Baetida, ib^S (réform. de Béarn, B. 
833). — Ge fief relevait de la vicomte de Béarn. — 
La véritable orthographe serait la Motte. 

Lamcde, éc. c"^ d^ Aurions- Idemes. 

Lahdde, éc. c°* de Caslillon (c*"" de Lembeye). 

LarabiI (Le pic), c°" d'Aydius et de Laruns. 

Laralbi , lande, c"* de Sauvclade ; mentionnée au xu" s* 
(cartderabb. de Sauvelade, d'après Marca, Hisl. 
de Béarn, p. 663). 

Laramia (LE),éc. c*^ de Luccarré. 

Larcbtte (La), ruisa. qui coule sur la c"* de Biriatou et 
se jette dans la Bidassoa. 

Larct (Lb), ruiss. qui arrose la c"* (PArctle et se iii<)le 
au Vert d^Arelt-e. 

Lahde-Deborb (La), lande, c"* de (ierderest. 

Lardidab (Le port), g"' d'Ainboue, sur le Haïçaguerry. 

Laroistoo (Le), ruiss. qui prend sa source près de 
Sainte-Golomme, arrose Bruges et se jette à Ai»on 
dans le Bées. — Landistoo, Landieton, i538 (ré- 
form. de Béarn, B. 779, P 1 ; 856 ). — Laudieton, 
1753 (dénombr. de Sainte-Golomme, E. 63). 

Lardokdb (Le) , ruiss. qui coule à Mouguerre cl se peni 
dans rUronte. 

Lardbosqcb, bois, €°* de Lescun. 

Laretieille, fief, c*^ d'Amcndeuix-Oneix. — La mble 
eatte de LnnevielKe d'Ameiidux», 1600 (cb. de 1» 



13. 



92 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Chambre des cqmples, B. 8969). — Lanmnêja, 
1 5a 1 ( Martin Biscay ). — Ce Gef relevait du royaume 
de Navarre. 

Largassovs, h. c°* de Lasserre. — Lanegoitot, i385 
(cens.). — Lane-Gatiooê , ikhS (reg. de la Cour 
Majour, B. 1, f 107). — Lanagasooi, 1 538; Lan- 
goêtot, i566 (réform. de Béam, B. 766; 833). 
— En i385, Langassous ressort, au haill. de Lem- 
beye et comprenait 9 feui. — Le fief de Langassous 
était vassal de la vicomte de Béarn. 

Lakgladobi, chat, c'* de Nay. — Angladure, i385 
(c«n8. f 68). — L'Angladure, i^j^h (dénombr. de 
Nay, E. 38). — Le fief de Langtadure, créé en 

' 1753, était vassal de la vicomte de Béam. — Ce 
château fut bâti vers 1760 par Roux de Gaubert, 
premier président du parlement de Navarre. — Le 
véritable nom parait être l'Amgladlrb. 

Langos (Le), ruiss. et marais qui traverse les com- 
munes de Poraps et d^Haget-Anbin , puis se mêle au 
ruisseau de TAubin. 

Lan!(A6rard, f. c** de Gan. — Lanagran, i535 (ré- 
l'orm. de Béarn, B. 701, f 1 15). 

La UNE, c** d'Aramits. — Lane, i385 (cens. P 90). — 
Lana , 1 6 A/i ( reg. de la Cour Majour, B. 1,^9/10). 
— Sanetut MarUnuê de lAmne, 1673 (insin. du 
dioc. d'Oloron ). — Il y avait à Lanne une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En i385 , 
ce village ressortissait au baill. d'Oloron et comptait 
1 7 feux. 

Lanne, f. c°* d^Arudy. — Lane, i385 (cens, f* 79). 

Lanne (La), éc. c** d'Audéjos. 

Lanne (La), éc. c"' de Porkel. 

Lanne (La), f. c"* de Gayon. 

Lanne (La), lande, e"* de Garlède-Mondebat. 

Lannr (La), landes et marais, c°* de Baleix. — Ce 
territoire comprenait 3o9 arpents en 1769. 

Lannb-Camt (Le ruisseau de), qui arrose la c^ de 
Làas et se jette dans le Gave d^Oloron. 

Lannecaube, c*° de Lembeye. — Laneealbay woh 
(cart. de Lescar, diaprés Marca, Hist. de Béam, 
P*^97)* — Lane-Caube, i385 (cens.). — Lane- 
cauba, i538; La$uhCauba, v. i54o (réform. de 
Béam , B. 8o5 , P 1 1 ; 854 ). — Lannecaube- 
MeiUac, depuis la réunion de Mciilac. — II y avait 
une abbaye laïque vassale de la vicomte de Béam. — 
En i385 * Lannecaube ressort, au baill. de Lembeye 
et comptait 99 feux. — La baronnie de Lannecaube 
comprenait Lannecaube, Lobe, Meillac et Mouhous; 
elle relevait de la vicomte de Béarn. 

Lanne de Castaing (La), éc. c°* de Diusse. 

Lanne de Castetnaf (La), lande, c"' do la Bastide- 
Monréjau. 



Lannegrassi, vill. c"* de Lespielle; ancienne com- 
mune. — Villa quœ Lanagratêa vacatur, u" s* (cart. 
de Tabb. de Saint-Pé, d'après Marca, Hist. de 
Béam, p. 39&). — Ijane-Grauet^ i^Hh (cens, 
f* 60). — Lanegraee, i538 (réform. de Béarn, 
B. 855). — En ]385, Lannegrasse ressort, an baill. 
de Lembeye et comprenait 6 feux. — Lannegrasse 
était une dépendance du marquisat de Gassion. 

Lannejcs, m*", détruit dès i6o5, c"* de CasteL — 
Lannetfeuxy 1675 (réform. de Béam, B. 655, 1*77). 

Lanhe-Lonoui, éc. c^ de Saucède. 

Lannemajoob, laudes, c"** de Barraute-Camu , Mont- 
fort, Saint-Gladie-Arrive-Munein et Tabaille- 
[Js(]iiain. — Lande-major, 1 675 (réform. de Béam , 
B. 68i,ri3o). 

Larnemiàa, lande, c°* d^Audéjos. 

Lakrepats, lande, c~ de Diusse. 

Larneplàa, c^ d'Ortfaex. — Lanepla, x" s* (cart.de 
Tabb. de Sordes, diaprés Marca, Hist. de Bcarn, 
p. 939). — Laneplouy i393 (carL d'OrIhez, Pu). 

— Uaneplaa, i385 (cens.). — Ijanaplaa, i536; 
Lanapkm, i538 (réform. de Béarn, B. 713, 
r 3/i3; 75Û; 868, 1*6). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En i385 , 
Lamieplâa ressort, au baill. de Larbaig et compre- 
nait 39 feux. 

LannbplIa, lande, c^** de Came et de Saint- Dos. 

Lanrepdgbe , f. c*^ de Saucède. — Lanepoyee, i385 
P 9Û ). — Law-Pnyes , 1 Û8 1 ( noL d*01oron , n* 5 , 
P99). 

LARNE-RèDB (La), éc. c" de Maspie-l^lonquère- 
Juillac. 

Lankes, fief, c^'dePomps; mentionné en 1689 (ré- 
form. de Béam, B. 671, f* 73). — Ce fief était 
vassal de k vicomte de Béam. 

Larnbs (Les), éc. c^'de Dognen. 

Lankes (Les) ou les Lanbes, pays, arrond. de Pau. 

— Los Lanee, xiii* s* (fors de Béarn, p. 36). — 
Ce nom s^appliquail au ressort d'une notairie qui 
comprenait Abère (c*' de Morlàas), Andoins, Ar- 
rien, Baleix, Eslouronties-Dabant, Eslourenties- 
Darré, Espéchède, Gabaston, Lespourcy, Limen- 
doux, Maubec, Ouillon, Romas, Saint-Laurent, 
Saubole, Serrcs-Morlàas et Urost. Le chef-lieu était 
Esloorenties-DabanL — Cette notairie, unie à celle 
de Rifière-Ousse au xvi* siècle, en fut séparée au 



IVII*. 



Lannusse (Le ruisseau de), arrose Baigts et Ramous cl 
se jelte dans le Gave de Pau. — L'ostau de Lah- 
nuêse (à Ramous), i385 (cens. P 9). 

Lanot, f. c°* d*Igon. — La borie aperade Lanotn . 1 538 
( réform. de Béam , B. 807, f 8i!i ). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



93 



Lahot, mont. c°' d^Arudy. 

Lakot (Le), ruiss. qai arrose Morlâas et Serres-Morlàas 

et se jette dans le Lay-de-Fran€c. 
Larsalorbb, bois, c"* de Sedi^Maubee; mentionné 

en i675(réronn. deBéam,B. 6â8,r 93&). 
Lartaiat, 0**° d'Iholdy; mentionné au xii* s* (coll. 

Duch. vol. GXIV, r 161). — La baronnie de Lan- 

tabat était vassale du royaume de Navarre. — On 

dit en basque Ijtmdibarre. 
Landsse, éc. c" de Poey (c*" d^Oloron-Sainte-Marie- 

Esl). 
Lanusre, éc. c"* de Samsons-Lion. 
Larosse, f. c"** d^ICscos. — La Nuue, i537 (^^' ^^ 

Béarn, E. 636). 
Larisse, fief, c"* d^Assat. — La Nuua, i538 (ré- 

form. de Béam, B. 83o). — Ce fief relevait de la 

vicomte de Béam. 
La?(csse, fief, c"* de Morlanne; mentionné en 1701 

(dénombr. de Morlanne, E. 37), il était vassal de 

la vicomte de Béam. 
Labdssb, b. c** de Game. 
Labussb, vill. c°* de Aliosscns; ancienne commune 

réunie, le 16 août 18/iri, à Miossens. — Lanuce, 

XII* s* (Marca, Hist. de Béam, p. hbk), — La- 

nuicê, i3i8 (ch.de Béam, E. Si6), — LanuêMa, 

i538 (réform. de Béam, B. 833). — > Lanusse 

formait avec Miossens et Garrère une circonscription 

appelée lo elau de MmteM, \bk6 (réform. B. 

75a). 
Larcssb (La), éc. c"' de Baleix. 
Lapadu, b. c"* de Salies. — Padun, i65o (rcg. de la 

Cour Majeur, B. 1, P 46). — Lapaduu, i535 (ré- 
form. de Béam, B. 705, T si/t). 
Lapallb (Lb rcisseao), arrose la c"* de Siros et va 

se jeter, parle canal des Moulins, dans le Gave de 

Pau. 
LAPARXALé (Lb col de), entre les c"** d*Iholdy et de 

Lanlabat. 
Lapatrr, f. c*^ de Sauvelade. — Lapef/rê, i385 (cens. 

f*3). 
Lapàbbs, h. c^* de Séméac-Blachon. — iMpedat, 

i538 (réform. de Béam, B. 869). 
Lapetrârb(Lb moulin de), c"*d*Ortbex. 
Lapoitz, f. c*** d'Ossas-Subare. -— Lapitz de Sukare, 

V. 1/175 (contrais d'Ohix, Pai). 
Lapiste, vill. c*^ de Béhasque; ancienne commune 

réunie, lo 16 octobre 18/19, à Béhasque. — (Ai- 

fntta, i5i3 (ch. de Pampelune). 
Lapitça (Le), ruiss. qui arrose la c"* de Sainte-Engrace 

et se jette dans rUhaïtxa. * 
Lapitztoy, f. c"* d^Aussumcq: mentionnée en i590 

(coul. do Soîilo). 



Lapixb (Le col de) , entre les c"^' de Lanne et de Mon- 
tory. — ÏjO cofft apertU a la Piite, i589 (réfonu. 
deBéarn, B. 808, 1^93). 

Laplace, f. c*" de Gastetnau-Camblong. — La Hace 
de Ca$Ufg-Nau , 1 385 (cens. P 39 ). — Im Plaua de 
Camp-ljoncq, t538 (réform. de Béam, B. 835). 

— Le fief de Laplace était vassal de la vicomte de 
Béam et ressort, au bai il. de Navarrenx. — Ce nom 
devrait être écrit la Place. 

Laplace, b. c°* de Gescau. 

Laplagre, f. c"^ de Montagut. — [ai Pîainhe, v. i5/io 

(réform. de Béam , B. 798, P 5). 
Laplagre, b. c"* de Louvigny. 
Laporte (Le ruisseau), qui coule à Gescau et se jette 

dans la Geulc. 
Laportb (Lb ruisseau). — Voy. Taillade (La). 
Lapoublb, f. c*^ de Loubieng; mentionnée en 1(31*2 

(réform. de Béam, B. 816). 
Lapoubtb, mont, c"" de Bielle et de Sarrance. 
Laquid^e, lande et bois, c°* de Monein. — Le loi» La- 

quider, 1675 (réform. de Béam, B. 661, T 8). 
Lar, b. détruit, c*^ de Bernadets et de Saintr-Castin. 

— En io3o, ce hameau dépendait de Saint-Castin 
(cart. de Tabb. de Saint-Pé). — Saint-Martin de 
Lar est mentionné au xii* s* (Marca , Hist. de Béarn . 
p. 968 et â5o). 

Laragror , f. c°* de Pau. — Laraignon, 1 683 (réform. 
de Béam, B. 679* f i)> — Le fief de Laragnon 
était vassal de la vicomte de Bcarn. 

Laragrou, f. c°* d^Ousse, à Mondant. — iMranhou. 
Laranhonj i5o5 (not. d'Assatfn** 3, P' 99 et 9.*^). 

LaraorocS , f. c"* d'Arros ( c*' de Nay ). — Laranhoet , 
1 385 (cens. P5/i). 

Larardcch, bois, c"* de Bivehaute. 

Larbaio (Le), pays, arrond. d'Orlbez. — Vicaria de 
fjarbat, 1 i9iSi (cart. de Sauvelade, diaprés Marca, 
HisL de Béam, p. 5o/i). — ïjarvaUum, 1970 (cb. 
de Béam , E. 'i 1 9 ). — Arehidiac<matu$ Larval- 
len$i$, XIII* s* (inscription tumulaire de Lescar). — 
Larhagy i39i (carL d'Orlhez, P 6). — La vallée 
de Larbaig tire son nom du ruisseau do Làa, qui 
Tarrose ; elle comprend Aragnon , Biron , Castetner, 
Départ, Làa-Mondrans, Lanneplàa, Loubieng, les 
Marmous, Maslacq, Montcstracq, Ozenx, Sainte- 
SuEanne, Sarpourenx et aSauvelade. — Le Larbaig 
formait un archidiaconé du dioc. de I^escar; il avait 
pour ressort ce pays , plus le canton de Monein , sauf 
la c" de Lnc^. — C'était, en i385, le siège d'un 
bailliage dont le chef- lieu était Gastetner. Cette 
commune était aussi le siège du notaire de Larbaig. 

Larbar, f. c*^ d'Asson; mentionnée v. i5^o (réform. 
deBnarn,B. 787,P 39). 



9/1 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



LABB4BBK6 , éc. c"* d'Arrosès. 

Labçabaig (Le), ruisa. qui coule sur la c'^* de Sus et se 
jette dans le Lausset. 

Labçabal, f. c°* d^Isturils. — Larzabal, i/i35 (ch. de 
Pampdune). — Le fief de Larçabal , créé en 1 435 , 
relevait du royaume de Navarre. 

Labçabal (Le), miss, qui arrose la c*^ de Hasparren et 
se mêle à TEsley. 

Larcebau (Le) ou buisseau d^Escodnbbibts, prend sa 
source à Araujuzon , traverse Araux et Viellenave ( c*° 
de Navarrenx) et se jette dans le Harciianne. 

Larcëteau, c*" dlholdy. — Lanaval, 1119; Laneval, 
1167 (coW- Duch. voL CXIV, r 3a et 35). — 
Larssabau, 1 A77 (contrats d'Ohix,^ f 5i). — Lar- 
cabati, i5t3 (ch. de Pampelune). — Lanabau, 
i5i8 (ch. du chap. de Bayonne). — Larçaval, 
Larçabal, Larzabal, 1631 (Martin Biscay). — 
LarceveaurCibiti-Arrot , depuis la réunion de Gibits 
et d'Arros : ao juin 186s. — On dit en basque 
Larz4^ale, 

En 1 790 , Larceveau fut le chef-lieu d^un canton , 
dépendant du district de Saint-Palais, composé des 
communes d^Arfaansus, Bunus, Hosta, Ibarrollc, 
Juxue, Larceveau- Gibits -Arros, Ostabat-Asœe, 
Saint-Just-Ibarre, du c*^ d'Iholdy; Ainhice, du c°" 
de Saint-Jean- Pied-de-Port. 

Labdas, fief, c°*de Salies; mentionné en i385 (cens. 
P5). — Lardaas, i538 (réform. de Béarn, B. 
705, P 67). — Lardaêêê (carte de Gassini). — Ge 
fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Lahedjat, f. c*^ de Jurançon. -— Larêxaa, 1A88 (noL 
de Pan, n" 3, f* a6). — Larrecha, v. i54o (ré- 
form. de Béarn, B. 785, f 117). 

La RESTA (Le), ruiss. qui arrose la c^ de Gambo et se 
jette dans la Nive. 

LABGENTé, f. c'**de Bayoune. 

Laboodlet (Lb boisseau), qni coule sur la c°* de Maure 
et se perd dans le Louet. 

Labib (Le pic de), c"**' d'Aydius et de Bielle. 

Labircq, h. et bois, c"^* de Monein. — Arinc, 1S67 
(cari. d'Oloron, f* 58). — Lmrineo, iSaS (ch. de 
Béarn, E. 953). — Larine, ihlii (not. d^OIoron, 
n*3,f'' ii5). — Laryneq, i548; Laringê, 1675 
( réform. de Béarn , B. 655 , P 5 ; 759 ). 

Labus, marais, dans les landes du Pont-Long, c"* de 
Buros; mentionné en 1 4 68 (cart d^Ossau, P 373). 

Lablbnb (Le col db), entre les c"** d*Aste-Béon et de 
Gastel. 

Labuarb, f. c" d'Orthez. — Larmano, 1616 (réform. 
de Béarn, B. 817, Pi). 

Labmarou, ce. c"* de Sedie-Maubec; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 668, P 953). 



Laboin, c*" de Pau-Ouest; mentionné au \i* s*^ (Marca, 
Hist.de Béarn, p. 3Â6). — Laroenh, ia63 (cart. 
d'Ossau, P 36). — Laroemh, i56o (réform. de 
Béarn, B. 796, P 995). — Lo cami de la imu de 
Laroinh, i6&5 (cens, de Lescar, P lai), bac entre 
Lescar et Laroin , sur le Gave de Pau. — En 1 385 . 
Laroin, réuni à Saint-Faust, comprenait So feux et 
ressort, au baill. de Pau. — Autrefois uni à Saint- 
Faust et à Monhauba, Laroin fut érigé en com- 
mune en 177 /i. — Laroin était un prieuré du dioc. 
de Lescar. 

Laboutis, f. c" de Livron. 

Labbagoybk, fief, c°* d^Ascarat; vassal du royaume de 
Navarre. 

LABBAïué, rneoL c°*' d'Arette et d'Issor. 

Labbaloia, h. c"^ de Viilefranque. 

Labbambbdt, f. c"* de Juxue. — LaiTanwndi, 1621 
(Martin Biscay). — Le fief de Larramendy rele\. 
du royaume de Navarre. 

Labbarchu, bois, c*** de Hosla. 

Labrakdo (Le) , ruiss. qui arrose les c*^* de Mendilte 
et de Béhorléguy et va se perdre dans le ruisseau de 
Béhoriéguy. 

Labrabt (Lb), ruiss. qui coule sur la c*** d^Ordiarp et 
se jette dans TArangorène. 

Labbasca (Le), ruiss. qui arrose la c*^ de Gharritte-de- 
Bas et se perd dans TOyhanaco. 

Labbai; , c^ de Tardets; anc prieuré qni dép. de Tabb. 
de Sauvelade. — Sanctus Johannei de Larratm, 
1176; Votpitau de Larraun, i385 (coll. Duch. 
vol. GXIV, P* 36 et 43). 

La rivière de Larrau prend sa source dans la com- 
mune du même nom et se jette à Licq-Atherey dans 
le Saison. — Le col de Larrau est sur la frontière 
d^Espagne. 

Labbb, f. c^ de Jurançon. — iMre, v. i5/io (réform. 
de Béarn, B. 785, P 96). 

Labbb (La cbétb de) , mont, qui sépare les c*^ d'Arette 
et de Sainte-Engrace. 

Labb^a, h. c"* de Hasparren. 

Labbbbibu, vill. c^ d^Arrasl; anc. c"* réunie à Arrasl 
le 16 octobre 18&9. — fjarrebiu, i386 (not. de 
Navarrenx). 

Labbbbic, fief, c°* de Tàbaille-Usquain, au hameau de 
Gampagne. — Larribiu, 178/i (reg. des Etals de 
Béarn). — Le fief de Larrebiu reiev. de la vicomte 
de Béarn. 

Labbbbubu (Le), ruiss. qui arrose la c"* de Mouguerre 
et se jette dans TUbandia. 

Labbéja, f. c"^ de Gens (.c*" d'Oloron-Saintc-Marie- 
Ouest). • 

Labbéja , h. c"* de Barcus. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



95 



LAMéLUcai (Le) , niiss. qui coule sur la c°* de Lécum- 

berry et se perd dans le Hurbelça. 
Laribssobc, e** d^Ustarits ; anc. annexe de la c^ de 

Gambo. — Sanctua Martinut de Larre$$orr$ , 1767 

(collations du dioc de Rayonne). 
LAttniLB, c"" d*Ariacq. — Barbapoêium, LUertU, 

Régula, i*s* (Marca, Hist. de Réam, p. 967). — 

Qmventuê Reulœ Silveitretuis , lagt (rôles gascons). 

— Lo moêtier de Larreule de Saubeête, 1 343 (hom- 
mages de Béam , f 33). — LaBêule, i385 (cens.). 

— La Reula, i538 (réform.de Béam, B. 854). — 
Abbaye de Bénédictins (dioc. de Lescar), fondée 
en 977 sous Tinvocation de saint Pierre; en 1773, 
cette abbaye fut supprimée et ses biens passèrent an 
séminaire de Pau. — En 1 385, Larreule comprenait 
39 feux et ressort, au baill. de Garos. — Larreule 
(*iait le chef-lieu d'une notairie composée d'Aubin , 
Boumos, Gaiibios-Loos, Larreule, Maieroles, Mo- 
mas, Uzan et Uxein. — Le véritable nom serait la 
Rbcle. 

Labret, m'°, c°* de Saucède*, sur le miss. d'Auronce; il 
appartenait à Tabb. de Lucq. 

Larbbta , f. c*^ de Rébénac. — La Reyaa, i385 (cens, 
f 68). 

Labriac (Le) , ruiss. qui oonlesur la c°* de Gette-Eygun 
et se jette dans le Gave d'Aspe. 

Labbibab , c~ de Saint-Palais. — Noêtre-Done de Lar- 
nbar, 1^79 (not. de la Bastide-Villefranche, n^ 9, 
r 9a). — Larriba, i5i3 (ch. de Pampelune). — 
LarribarSorht^wru, depuis la réunion de Sorha- 
puru: 19 mai i84i. 

LABBipAS (Lb boisseau) OU Camoo , coule sur la c^ d*Au- 
tevielle- Saint-Martin -Bidéren et se jette dans le 
Gave d'Oloron. 

Labbob (Lb port), c*^ d'Arette, sur le Vert d^Arette; 
il tire son nom du Vert d*Arette, ruisseau autrefois 
appelé Larron. 

Labborik), f. c°* d'Ossas-Suhare; mentionnée en 1690 
(coutume de Soûle). 

Labrordua, f. c°* de Méhann. — Larrando, i/i35 (ch. 
de Pampeinne). — Le fief de Larrondua, créé en 
1 635 , était vassal du royaume de Navaire. 

Labroqcb, f. c'^de Montestrucq; mentionnée en i58i 
(réform.deBéam,B. 808, f5i). 

Labboqcb, fief, c°* de Bérenx; mentionné en i385 
(cens. P g). — Larocque, i538 (réform. deBéarn, 
B. 83i ). — Ce fief était vasaal de la vicomte de 
Béam et l'essort. au bail!, de Rivière^ave. 

Labboby, viU. c"* de Moncayolle; anc. c°* réunie à 
MoncayoUc le 5 «oût 1 869. — Lamni, 1675 (con- 
trats d'Ohix, f* 34). — Larorif 1607 (insin. du 
dioc. d'Oloron). 



Labbocmiu , éc c°* de Pooson-Debat-Pouts; mentionné 

en 1675 (rcform. deBéarn, B. 6&8,r3&9). 
Labbout, h. c"' de Poey (c*" de Lescar). 
Labboutat, f. c" de Gan. 
Labry, mont, c"*' d'Etsaut, de Laruns et d'Urdos. — 

Le ruisseau de Larry sort de cette montagne et se 

jette à Urdos dans le Gave d'Aspe. 
Labs, mont, c"*' d'Aste-Béon et de Louvie-Soubiron. 

— Ltffv, 1675 (réform. de Béam, B. 658, P 658). 
Labsdr, h. c°* d'Andrein. — Lammo, v. i5âo (ré* 

forro. dcBéara, B. 80&, PgA). 
Labt£, h. c"* d'Orlhez. — Uarte et CaeUmh, i385 

(cens, f 9 ). — Lo parsean de Larta , 1 536 ; Larthe , 

1675 (réform. de Béam, B. 665, fi75; 713, 

PAbo). — En 1 385, ce hameau, uni àCastaing, 

ressort, au baill. de Rivière-Gave et comprenait 

33 feux. 
Labu, h. c"* de Masiacq. 
Labdb, mont, c"* de Béost-Bagès. 
Lardrs, arrond. d'Oloron; mentionné en 1096. — 

Lanitty 1 1 5A (ch. de Barcelone, d'après Marca , Hist. 

de Béam, p. 356 et /t65). — LarwUt, 1970 (ch. 

d'Ossau ). — SairU'Pierre de Larhwu, 1619 (insin. 

du dioc. d'Oloron). — En i385, Laruns comptait 

1 1 /i feux et ressort, au baill. d'Ossau. 
LABDRS,vil1. c*** de Berrogain; anc. c"*. — Larunlz, 

1383 (contrats de LunU , f 8iï ). — Lertmiz, i386 

(not de Navarrcnx). — La deguerie de Laruns, 

dépendance de la Barhoue , formait un des sept vies 

de la Soûle. 
LABDRTALoiA, h. c"* d'Aholie. — Larungoriz, xiii' s* 

(cirt. de Bayonne, P 1 9). 
Labds (Le), ruiss. qui prend sa source sur la limite 

des c"" de Lucq-de-Béarn et d'Ogcnne-Camptort et 

se jette â Vielleségure dans le Làa. — Lo Lœrrus , 

1 3/i5 (hommages de Béam , P 37 ). 
Lasabos, lande, c*^ de Lespielle-Germenaud-Lanne- 

grasse. 
Lasaque, bois, c*^ d'Urdos. 
Lascabrs, f. c'^dc Bugnein. — La* Cave*, i386; Itu 

(jna*i i4o5 (not. de Navarrenx). — Le véritable 

nom serait las Gabbs. 
Lasclavbbibs, c*" de Thèze. — La* Claberiee, iôUj 

(réform. de Béarn, B. 757, P 1). — Ce nom devrait 

être écrit las Glavbbirs. 
Lascob, fief, c"*deJaxn; vassal du royaume de Navarre. 
Lascourb, canal dérivé du Gave de Pau, oonmioocc à 

Narcastet, traverse ^ontignon, Usos, Maières-Le- 

Eons,etfinitàGélos. — Leicorre de ku Bateee , iâ85 

(not. de Pau, n' j, P 58). — Lateore deu Gnabe . 

i538 (réform. de Béam, B. 856). 
Lasrrtiab, f. c"' de Livron. 



96 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Lasebque, mont, c*^ d'Izeste. — Lazerquou, 1675 
(rërorm. deBéarn, B. 655, f 195). 

Lasies (Lb) , ruiss. qui coaie à Gette-Eygun el se jelte 
dans le Gave d'Aspe. 

Laspart , mont, c"* de Béost-Bagès. 

Lasql'e, vill. c"* de Boueilh; anc. c"* réunie à Boueilh 
en 1863. 

Lassabaig (Lb) , ruiss. qui arrose la c*^ de Labourcade 
et se jette dans la Lèze. 

Lassabaig (Lb), ruiss. qui prend sa source sur la c*^ 
de Ledeuix, traverse Vcrdet», Poey (c"° d'Oloron- 
Sainte-Marie-Est), Saucède, et se jette dans le Gave 
d'Oloron. 

Lassallé. — Voy. Salle (La). 

Lassansàa (Le bois de) , c"* de Pau , près de Biilère. — 
Lo boêc de Loêomaa, v. i56o (rëform. de Bëam, 
8.793,^9). 

Lasse, c**" de Saint -Etienne- de- Baïgorry. — Lasa, 
i5i3 (ch. de Pampelune). — Santus Martinm de 
Loue, 1766 (collations du dioc. de Bayonne). 

LAssàBEs (Les), lande, c** de Narp. 

Lasserre, c" de Lembeye. — La Serre, xin* s* (fors de 
Béarn). — La Serre de Bie-Bilh, 1875 (contrats 
de Luntz, T 101). — La Serra de Siro, t538(ré- 
form. du Vicbilh). Ce dernier nom vient d'une 
terme appelée Siro (c"* de Crouseilles). — En 1 385 , 
Lasserre ressort, au baill. de Lembeye et comprenait 
3 feux. — Ce nom et le suivant devraient s'éorire la 
Sebbe. 

Lassebre, h. c"* de Montaner. — La Serre, un* s* ( fors 
de Béarn). — Satnt-Martm de Lauerre, 1675 (ré- 
form. de Béarn, B. 659, T 188). — Cétoit, au 
XIII* siècle, le titre d'un archiprétré du dioc, de 
Tarbes. 

Lasset (Le) , ruiss. qui prend sa source a Monassut- 
Audiracq, arrose Riupeyrous, Escoubès, Coslédàa- 
Lube-Boast, Sévignacq (c*** de Thèse), Mouhous, 
Taron-Sadirac-Yieilenave, et se jette à Balirac-Mau- 
musson dans le Gros-Léès. 

Lasset (Le) ^ petit ruiss. qui sépare les c**" de Moriàas 
et d'Ouillon et se perd dans le Luy-de-France. — 
L'aniu aperat VUuet, i645 (cens, de Moriàas, 
Pi 63). 

Lassegbe, arrond. d'Oloron. — Syhœ, i3o5 (cb. de 
Béarn, E. 536). — LaSenhed'Eeeot, i385 (cens.). 
— Laseube, i634 (noLd'Oloron, n'3, f* 19). — 
La Seuba, i56o (réform. de Béarn, B. 7^5, 
f" 391), — En i385« LasB^nbe comptait 19 feux 
et ressort, au baill. d'Oloron. — Le véritable nom 
serait la Segbe. 

La circonscription du canton de Lasseube n'a pas 
varié depuis 1790. 



Lassbcb^tat, c*^ de Lasseube. — La Saubelat, i65o 

(reg. de la Cour Majour, B. i, P 76). — Sanclus 

MarUnui de Luaubetat, 1609 (insinuât, du dioc. 

d'Oloron). 
Lassus, f. c"* de Momas. — La Suu$, 1 385 (cens. P 68). 
Laste (Le) , ruiss. qui coule sur la c*"* de Garlin et se 

jette dans leGros-Léès. — Lette, i569 (réform. de 

Béarn, B. 783, r6o). 
Lastocbte, redoute, c"^ d'Anglet. 
Lascban , éc c*^ de Livron. 
Latabcb, h. c"* de Lécumberry; mentionné en 1708 

(reg. de la comm"* d'Irissarry). 
Latatxiè, bois, c*^ de Bidache et d'Orègue. 
Latça (Le) , ruiss. qui arrose Espelette et Larressorc 

et se jette dans la Nive. 
LATBis,h. c°* de Monein, mentionné en i63i (cens. 

de Monein, CC. 1, P 33). 
Latuhé, h. c" de Denguin. 
Latxa (Le), ruiss. qui prend sa source sur la c*^ de 

Halsou et se perd dans la Nive, après avoir arrosé 

Jatxou et Ustarils. 
LATxé (Le) , ruiss. qui sert de limite aux c°*' de Jatxou 

et d'Ustarits et se jette dans le Latxa. 
Lau, f. c- de Vialer. — Lo, i385 (cens. P 58). — 

Loo, i56a; la maiêùn noble du Lôo ou Loi, 1673 

(réform. de Béarn, B. 65a, P 98; 738, P 5). — 

Le fief de Lau était vassal de la vicomte de Béarn. 

— D'après ces exemples, la véritable orthographe 

semble devoir être Loo. 
Lac (Le) , ruisseau. — Yoy. Looo (Le). 
Lau (Le) , ruiss. qui prend sa source à Saint-Castin , 

jarrose Saint-Armou et Anos et se jette dans le Luy- 

de-France. 
Ladbeqdet, f. c"* de Lalonquette. 
Lacgibab (Le), ndss. qui arrose Tardets-Sorholus et 

se jette dans le Saison. 
Laoddbe, landes, c"** de Salies. — Loboicq de Laudur, 

i568 (réform. de Béarn, B. 769, P 36). 
Lauga, f. c°* de Monein. — Laugar, v. i56o (réform. 

de Béarn, B. 789, P 63). 
Lauga, f. c"* d'Orèas. — Laugaa, ]385 (cens. P 16). 
Lauga, f. c'^de Salies. — Laugaa, i535 (réform. de 

Béarn, B. 705, P 365). 
Lauga, Gef, c°* d'Andrein; mentionné en 1798 (dé* 

nombr. d'Andrein, E. 17), vassal de la vicomte de 

Béarn. 
LaugÂdiassb (Lb) , ruiss. qui arrose la c*** de Laroin et 

se jette dans le ruisseau des Hics. — Laugadioua, 

i56o (réform. de Béarn, B. 795, P 606). 
Lauhibasse (Le), ruiss. qui prend sa source dans la c"* 

d'Arbouet-Sussaute, arrose Gabat, Ilharre, la Bas- 
tide -Yillefranche, Bergouey, et se jette à Arancou 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



97 



dans la Bidouse. — La Laufirtuêe , v. i36o (ch. de 
Came, E. âa5). 

Lapbirassb (Le) , ruiss. qui prend sa source à Dome- 
zain-Bcrraule, arrose Osserain-Rivareyte et se jette 
dans ic Saison. — L'aygue aperade Laufircate, 16^7 
(ch. de Béarn, E. A70). 

Lavbirb, bois et landes, c"** d*Abilain , Arbouet-Sus- 
saute, Auteviclle-Saint-Martin-Bidéren» la Bastide- 
Villefranchc, Bergouey, Ilharre etOsserain. — Nemtu 
quod dicitur Laufire, 1256; Lauphire, xy* siècle (ch. 
de Came, E. âa5). — LatAfira, i538 (réform. de 
Bëarn, B. 855). 

Laulh^, f. c" de Siraacourbe. — Laulher, v. i54o 
(rëform. de Béarn, B. 786, f a6). 

Lacmbtte (Le) , ruiss. qui coule sur la c"** de Lacq et se 
jette dans le Gave de Pau. 

Laur (Le), h. c"* de Loscav. -^ Lauputn , 1286 (ch. 
de Béarn, E. 267). — Lo Laur, tàb'j (cari. d'Os- 
sau, r 159). — Le Gef du Laur était vassal de la 
vicomte de Bëarn. 

Ladrcirt, h. c"* de Musculdy. 

LADBÎàDB, colline, c"* de Luo-Armau. — La podge de 
Larrede, xiii* s* (fors de Béarn). — La Laurade, 
i655 (cens, de Luc-Armau, CG). — Un des trois 
grands chemins vicomtaux de Béarn commençait à 
cette colline, limite du Béarn et de la Bigorre, et 
conduisait à Somport, sur la frontière d'Espagne; 
une partie de ce chemin (de Somport à Oloron) était 
Tancienne voie romaine de Saragosse en Aqui- 
taine. 

Lavret, fief, c"' de Jurançon. — La maison noble de 
LaureU, 1675 ( réform. de Béarn, B. 677, f* aSA). 
— Ce fief, créé en 1689, relevait de la vicomte de 
Béarn. 

Ladrbts (Les) , éc. c*^ de Bizanos. 

Ladrhibab (Vallj&e bt riviàrb de), prend naissance à 
Mendive, traverse Lécumberry, Ahaxe-Alciette-Bas- 
cassan , Saint-Jean-le-Vieux, SaintrJean-Pied-de-Port, 
et se jette dans la Nive. 

Lauriers (Les) , b. c°' de Bayonne. 

Ladrigna, mont, c"* de la Fonderie, sur la frontière 
d'Espagne. 

Laurio et Bet (Le ruisseau) , prend sa source â Labeyrie 
et s'y jette dans le Luy-de-Béam. 

Lauriole ( Le pic) , c"*' d'Aydîus , de Bielle et de Gère- 
Bélesten. 

Lauroua, f. c"* de Salies. — Lauroa, Lauroaa, i535 

> (réform. de Béarn, B. 706, f* 21/i et 389). 

Laurous, lande, c"* de Castiiion (c"" de I^embeye). 

Laus (Le) , ruiss. qui prend sa source à Lucq-de-Béam 
et se jette dans le Gave d'Oloron , après avoir arrosé 
Ogenne-Camptort, Dognen, Janes et Navarrenx. — 

Basses- Pyrénées. 



Otie» , X* s* (cart. de Tabb. de Lucq, d'après Marca , 
HisL de Béarn, p. 269). 

Laussade (Le), ruiss. qui coule à Bellocq et se jette 
dans le Gave de Pau. 

Laussat, chat, c" de Paixlics (d°" de Nay). 

Laussbt (Le), riv. qui prend sa source dans la c°' de 
Roquiague et se jette dans le Gave d'Oloron, après 
avoir arrosé les communes de Chéraute, l'Hôpital- 
Saint-Biaise, Préchacq-Josbaig, Gurs, Sus, Sus- 
miou, Castetnau-Camblong, Araux, Vicllenave (c*^* 
de Navarrenx) et Araujuzon. — VAucet, i384 (noL 
de Navarrenx). — Variu aperat Lauset, Laucet, 
i536 (réform. de Béarn, B. 821, P* 5i et 127). 

Lauste , éc. c" de Lembeye. 

Layedan ( Le col de) , dans les montagnes de la c"* des 
Eaux-Bonnes, à Aas; il fait communiquer le départ, 
des Basses-Pyrénées avec celui des Hautes-Pyrénées. 
— Ce col tire son nom du pays de Lavedan (départ, 
des Hautes-Pyrénées). 

Layiecave, h. c"*d'Artix. — On devrait écrire la Vib- 
Cayb. 

Layignollb, m'", c"* de BcscaL 

Laxa (Le) , ruiss. qui prend sa source à Ispoure , sépare 
cette commune de celle d'Ossès et se jette dans la 
Nive de Baïgorry. 

Laxaoue, fief, c"* de Laguinge-Restoue ; il était vassal 
de la vicomte de Soûle. 

Laxaoue (Le)Î ruiss. qui coule à Ostabat-Asme et se 
perd dans la Bidouse. — Il y avait à Asme un 
fief de ce nom , qui était vassal du royaume de Na- 
varre. 

Laxabre (Le) , ruiss. qui arrose les c"*' de Saint-Éticnne- 
de-Baigorry et de Bidarray et se jette dans la Nive 
de Baïgorry. — LaUari , 1676 (réform. d'Ossès, 
B. 687,1^40). 

Laxayt (Le) , ruiss. qui coule sur la c'* d'Arrast-Larre- 
bieu et se mêle à l'Aphanire. 

Laxia, h. c"* d'Itsatsou. 

Lat,c''' de Navarrenx; mentionné en 1200 (ch. de 
Bérérenx). — Sent-Pee de Lay, i4i2 (not. de Na- 
varrenx , r 65 ). — Lay-Lamidou, depuis la réunion 
de Lamidou : 18 avril 18/12. — H y avait une 
abbaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En 
i385, Lay comptait 2/1 feux et ressort au baill. de 
Navarrenx. 

Laters, mont c°"de Lourdios-Ichère et d'Osse. 

Latou (Le) , riv. qui prend sa source à Lucq-de-Béam et 
se jette dans le Gave d'Oloron , après avoir arrosé les 
c"" de Préchacc]-Navarrenx , Lay-Lamidou , Dognen et 
Jasses. — Varriu deu Layoo, 1891 (not de Navar- 
renx). — la Lof'o, 1898; k) Layo, 16&8 (noL de 
Lucq). 

i3 



m 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



LiYBAGQ, f. c""' de Garos. — Layrac, i385 (cens. 
r66). 

Layl's (Le) , ruissean qui prend sa source à Cescau et 
se jclle à Viellenave (c*" d'Arthez) dans le ruisseau 
d'Uzan. 

Lazabet (L«), aujourd'hni dépôt de mcndicitt^, c" 
d'Anglel. 

Lazabbt (Le), ruines, c''* d'Urdos; sur ia route d'Es- 
pagne. 

Lazite, mont, c"" de Bcost-Bagès et des Eaux-Bonnes. 

Lé, mont. c°" de Béost-Bagès et de Louvie-Soubiron. 

Léabcoilo (Lb), ruiss. qui prend sa source dans les 
Pyrénées espagnoles, entre en France sur la c*** des 
Aldudes et se perd dans le Lohitce. 

LéABBé, mont. c°' d^Ossès. 

Lbcd ou Lbico (Lb) , ruiss. qui prend sa source à Arnos 
et se jette dans le ruisseau d^Aubin, après avoir arrosé 
Doazon, Castillon (c**" d'Arlhez), Pomps et Artbez. 

LÂCHE, mont, et bois ,€**•* d'Arelte et de Sainte-Engrace. 
— La singla de Lexe, 1589 (réform. de Béam, 
B. 808,^9/1). 

Lechokdo, mont, c"** d'Ossès et de Saint-Étienne-de- 
Baïgorry. 

LécGMBBBBT, c""* de Saint-Jeau-Pied-de-Port; men- 
tionné en 1 /ioa (cb. de Navarre, E. A 69). — Saint- 
Martin de Lecumberry, 1703 (visites du dioc. de 
Bayonne). — Sanctui-Mnrtinus de Jantts vulgà de 
Lecumberry, 1 768 (collations du dioc. de Bayonne). 

Lbdeuix, c"*° d'Oloron-Sainte-Marie-Est. — Lediix, 
X* s* (cart. de Tabb. de Lucq, dViprès Marca , Hist. 
de Béarn, p. 269). — Leduùcê, xiii* s* (fors de 
Béam). — Laduix, Laduixs, i3a3 (ch. de Béam, 
E. 953). — Laduxs, i3/i& (noLde Pardies, n* a, 
f 5o). — Laduxium, iZ'jk (contrats de Luntz). — 
SerU-Martii de Ledux», lâao (not. de Lucq). — 
Leduix, i538 (réform. de Béam, B. 833). — Le- 
duchf 1779 (dénombr. de Goès, E. 3o). — Il y 
avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béarn. — En i385, Ledcuix comptait hZ feux et 
ressort, au baill. d'Oloron. 

Lbdbuix, Gef, c"* d'Eslialescq. — Uostau de Laduix 
qui es Etquialest, i385 (cens. P 9&). — Ce fief 
relevait de la vicomte de Béarn et ressort, au baill. 
d'Oloron. 

Lbdeuix, lande, c*** d'Esquiule. — Laduix, i385 
(cens. Pa/i). — Leduixi, i&56 (cb. d^Esquiule). 

LÉe, c"" de Pau-Est; mentionné au xii* s* (Marca, 
Hist. de Béam, p. fih'j). — En i385, Lée com- 
prenait 1 U feux et ressort, au baill. de Pau. 

LéÂs, c*"* d^Accous; mentionné en i9i5 (cart. de Té- 
vécbé d'Oloron, diaprés Marca, Hist. de Béam, 
p. 53o). — Leet, tUk^ (reg. de la Cour Majour, 



B. 1, r* 16). — Lei, i538 (réform. de Béam, 
B. 8a ^J ). — Sancta-Maria de liées , 1 6o3 (insin. du 
dioc. d'Oloron). — Léè$-Athat, depuis la réunion 
d^Atbas. — Il y avait une abbaye laïque vassale de 
la vicomte de Béarn. — En i385, Léès ressort, au 
baill. d^Aspe et comprenait 99 feux. 

Léâs (Le), riv. qui prend sa source dans la c"* de Gar- 
dères (départ, des Hautes-Pyrénées) et se jette dans 
le Gros-Léès près de Ségos (départ, du Gers); elle 
arrose, dans les Basses-Pyrénées, les communes de 
Saubole, Lombia, Sedze-Maubec , Baleix, Anoye, 
Maspie-Lalonquère-Juillac , Simacourbe, Lembeye, 
Escurès, Lespielle-Gcrmenaud-Lannegrasse, Gayon, 
Castillon (c'" de Lembeye), Arricau, Vialer, Cadil- 
lon, Saint-Jean-Poudge , Couchez, Tadousse-Ussaii, 
Diusse , Portet , Castetpugon et Moncla. — Le Léez 
d^arré, 1675 (réform. de Béam, B. 65a, fan). 

LÉàs (Le Gbos-), riv. qui se forme à Simacourbe par la 
réunion des ruisseaux de Mendane et de Riulort et 
se jette dans TAdour près de Saint- Mont (départ, 
du Gers); elle arrose, dans les Basses-Pyrénées, 
les communes de Lussagnet-Lusson , Lalongue, Lan- 
necaube-Meiliac, Burosse-Mendousse, Taron-Sadi- 
rac- Viellenave , Mascaras-Haron, Balirac-Maumus- 
son, Castetpugon, 6arlin et Moncla. — L'aygue deu 
Les, i54a (réform. de Béam,B. 780, P 5i). 

Léàa (Lb Petit-), ruiss. qui prend sa source à Luc- 
carré, arrose Peyrelongue-Abos et Samsons-Lion et 
se jette à Lembeye dans le Léès. 

LécABBB (Le) , miss, qui coule à Bidarray et se perd 
dans le Bastan. 

LécATcé (Le) , ruiss. qui prend sa source à Bidarray , 
sépare cette commune de celle de Louhossoa et se 
jette dans la Nivc. 

Lbgkàbb (Le) , ruiss. qui sort de la montagne Anouillas 
(c*^ de Larans) et se jette dans le Gave d^Ossau à 
Laruns. 

LEGiiâBB (liB) , miss, qui arrose la c"* de Gère-Bélesten 
et se jette dans le Gave d^Ossau a Géteu (c"* de 
Laruns). 

Lbgràbb (Lb pic de) , c"* d'Amdy. 

Lbgobrb , mont, c"* d*Arelte. 

LiocGiioN, vill. c*^ d^Oloron-Sainte-Marie ; anc. c"' 
réunie \e ih avril 18&1 â Sainte- Marie, puis à 
Oloron en i858. — Lugunhooy 1375 (contrats 
de Luntz, P 108). — Lugunhon, xiv* s* (cens.). 

— Legunhoo, i538 (réform. de Béam, B. 833). 

— Sanctuê-Johatmes de Legwihon, 1 6 1 a ; Sanettu- 
Petrus de Legunhon, 1619 (insin. du dioc. d'Olo- 
ron). — Il y avait une abbaye laïque vassale de la 
vicomte de Béam. — En 1 385 , Légiignon ressort, 
au baill. d*01oron et comptait 1 1 feux. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



99 



Lbgdib, fief, c"* d^Espiule. — La maison noble de Le- 
gié, 1 675 ; lÂgie, 1 676 (réform. de Béarn, B. 86/1 , 
r* 1 et 37). — Ce fief reievail de la vicomte de 
Bëarn. 

liBBMBiscAT, h. c"* de Sare. 

Lébibré (Lb) , ruiss. qui arrose la c"' de Larrau et se 
jette dans le Hurbelça. 

LifléTii, chat, c"* de Sare. — Lahet, laSS (cart. de 
Bayonne, f* a8). 

LBiçARATBBCi , moiit c*^ de Saint-Michel, sur la fron- 
tière d^Espa{;ne. 

Leiçarcé, mont, c"* de Saint-Étienne-de-Baïgorry. 

Lbïçabbagiib, fontaine , c"* de Bussunarits-Sarrasquette ; 
c'est la source du ruisseau d'Âphat 

Lbisabragi'e (Le), ruiss. qui arrose la c"* d^Itsatsou et 
se perd dans la Nive. 

Leîspars, h. c"* de Saint-E(ienne-de-Baïgorry. — Leiz^ 
parz, i5i3 (ch. de Pampelune). — Le ndsseau de 
Leîspars arrose ce hameau et se jette dans la Nive 
de Baîgorry. ^ 

Leitoirb, éc. c"* d'Arlhex. 

Lekobiib, h. c"* de Mendionde. 

Lbmbbtb, arrond. de Pau. — Invidia, ia86 (reg. de 
Bordeaux , d'après Marca , Hist. de Béani , p. 663 ). 

— Lambeya, i3i8 (ch. de Béarn, E. 866). — 
Lambeye, i367 ( not. de Lucq). — Lembege , 1 Aos 
( cens. ). — La vegarie de Lambege , 1 538; Lembeya , 
i5/i9; Noêtre-Dame de Letnbeye, t68Â (réform. de 
Béarn, B. 6/^9; 733, f*5; 8a6). — Lembeye était 
un archiprétré du dioc. de Lescar. — Il y avait à 
Lembeye un couvent de Bécollels, fondé en 1676, 
et un hôpital dépendant de Tabbaye de Sainte-Chris- 
tine (Espagne). — En 1 385, Lembeye comptait 58 
feux et était le chef-lieu d'un bailliage comprenant le 
canton de Lembeye, moins les communes d'Anoye , 
Momy et Luccarré; le canton de Garlin,sauf Balirac- 
Maumusson, Boueilh-Boucilho-Lasque, Mouhous, 
Pouliacq et Bibarrouy; la c"* de Sévignacq (c*"* de 
Thèie). — Lembeye était le chef-lieu d'une notairie 
composée des c"'* du canton de Lembeye, moins 
Momv et Luccarré; du canton de Garlin, moins 
Boueilh-Boueilho-Lasque, Garlin et Pouliacq; de 
la c"' de Saint-Laurent. 

En 1790, le canton de Lembeye comprenait les 
mêmes communes que le canton actuel, moins celles 
d'Arricau, Arrosés, Aurions (sauf le village d'Ider- 
nes), Cadillon, Crouseilles et Lasserre. 

Lbmbbtb, f. c**d'Orion. — Lenbeye, 161 4 (réform. de 
Béarn, B. 817, Ta). 

Lbmbbtb, fief, c'* de Lagor, au hameau de Muret; 
mentionné en t538 (réform. de Béarn, B. 8/17). 

— Ce fiefrelevait de la vicomte de Béarn. 



Lembete, fief, c°* de Salies; mentionné en 1 385 (cens, 
r 6). — Lembeya f i538 (rcfonn. de Béarn, B. 
833). — Le fief de Lembeye, vassal de la vicomte de 
Béarn , ressort au bail!, de Salies. 

Lembbte, h. c"' de Lasseube. 

Lembielu, éc. c"* de Sedze-Mauboc ; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 6/i8,ra/i5). 

LèMB, c*"" de Thèze; mentionné au xiii* s' (fors de 
Béarn). — Lema, 1 538 (réform. de Béarn, B. 833). 
— Lheme, 1777 (dénombr. E. 33). — Il y avait 
une abbaye laïque vassale do la vicomte de Béarn. — 
En i385 , Lème ressort, au bailL de Pau e\ compre- 
nait a6 feux. — Au xvi' siècle, la seigneurie de Lème 
dépendait de la barounie de Coarraze. 

Lems, f. c"* de Biupeyrous. — Im Emz, 1 535 (réform. 
de Béarn, B. 706, f 175). 

Lbxdbbssb, c" de Lagor. — Landreene, xi* s* (Marca, 
HisL de Béarn, p. 399). — Landreua, 1 19A (cart. 
de l'abb. deSauvelade, d'après Marca, p. 5o/i). — 
Lendreiea, ia35 (réform. de Béarn, B. 866). — 
Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béarn. — En i385, Lendresse comprenait 16 feux 
et ressort, au baill. de Pau. 

Lbkgoust, éc. c"* de Baliros. — L'Engoiut, 1 775 (ter- 
rier de Baliros, E. 3oo ). 

Lbkgoust (Lb chemin de), conduisait de Pau à Monein 
en suivant la rive gauche du Gave de Pau. C'était 
la route suivie pour aller du Béarn dans la Soûle 
et la Navarre, par Navarrenx et Saint-Jean-Pied- 
de-Port. — ïjengoê, vill. détruit, parait avoir été 
près de ce chemin, 1196 (Marca, Hist. de Béarn, 
p. 699). — Lo camp de Lengoit qui confronte avec 
lo eami deu Senhor (à Jurançon), i683 (not. de 
Pau, n" 1, r 16). — Cami qui a exiêtat de tout 
temps j 1766 (reg. des États de Béarn, délih. sur 
le chemin de Lengoust). — Ce chemin était très-fré- 
quenté au xii* siècle , car Edrisi indique la distance 
entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Monein. 

Lép^BB , mont, c"' des Aldudes. 

Lébbii, c°" de Salies; mentionné au xu* s' (cari, de 
l'abb. de Sordes). — Sent-Bisentz de Leren, 1673 
(not. de la Bastide -Villefranrbc, n' a, f aa). — 
Léren faisait partie de l'archiprétré de Bivière-Gave 
(dioc. de Dax), de la subdélégation de Dax et du 
duché de Gramont. 

LERLB,éc. c"^ de Ponson-Debat-Pouts; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 668, P 363). 

Lbsca , éc. c"* d'Orthez. 

Lescab, arrond. de Pau; ville fondée en 980 sur les 
ruines de Beneharnum, cité détruite en 86 1 par les 
Normands. — Beneharnum, Beneamum (Itin. d'An- 
tonin). — Benamus, civitoê Benamennum (notice 



i3. 



100 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉEs! 



(les provinces). -^ Benarnaf Benamum (Grégoire 
de Tours). — EccUêiola Beati Joannis-Baptiêtœ , 
LattwTttt 980 (cart. de Lescar). — Laschurris, 
1198 (ch. d'Aubertin). — Alescar, 1170 (ch. de 
Barcelone, d'après Marta, Hist. de Rëarn, p. siA, 
'j2i et 471). — Lasckaty xii* s* (ch. de Gabas). — 
Lascaa, xni' s* (fors de Béarn). — Diœcegiê Las- 
cureentia , 1 9 89 ; LascurrêMis , 1 3 1 3 ( Historiens de 
France, XXI, p. 54 A et 559). — Lascar, 1396 (ch. 
de Buros, E. 369). — Legca, Lasca, i538 (rcform. 
de Béarn, B. 8/r4 et 867). 

L'évèché de Lescar, neuvième suiïraganl de Tar- . 
chevêche d'Auch , remplaça vers 980 Tévêché de 
Bcnebamum, ruiné par les invasions normandes. 
Le diocèse de Lescar comprenait Tarchidiaconé de 
Lescar, aichidiaconahu Laseurrensit ; l'archidiaconc 
de Soubestre, archidiaconatiu SUvestrensis ; Tarchi- 
diaconé.de Larbaig, archidiaconatm Larvallentis ; 
Tarchidiaconé de Balbielle, artidiagonai de Beg- 
bielle; Tarchidiaconé de Vicbilh, archidiaconattiê de 
Bigbilh. — L'évéché de Lescar fut supprimé en 1 793 , 
réuni à celui d'Oloron, puis incorporé en 1802 au 
dioc. de Rayonne. — L'évêque de Lescar présidait 
les États de Béarn. — Lescar possède encore deux 
églises : Notre-Dame , ancienne cathédrale; Saint- 
Juiien, ancien prieuré. — En i58a, il y avait la 
Maladrie de Lescar (ch. de la Chambre des Comptes, 
B. a 600). — Les Barnabites avaient un collège à 
Lescar. — En i385, Lescar comprenait 187 feux 
et ressort, au baiU. de Pau. — En i6A3, la ville 
se divisait en quatre vies ou quartiers : la Ciutat, 
le Parvis, le vie de Débat TArriu, le Vialer. — Les- 
car était le chef-lieu d'une notairie dont le ressort 
comprenait Laroin, Lons, Monhauba, Saint-Faust 
et Siros. 

LiscAR, fief, c"* de Bellocq; créé en 1668, vassal de 
la vicomte de Béarn. 

Lesgay (Lb) , ruiss. qui prend sa source dans la c°* de 
Sault-de-Navailles, forme la limite des départ, des 
Basses-Pyrénées et des Landes et se jette dans le Luy- 
de-Béam près de Bonnegarde (départ, des Landes). 

Lbscorbiix (Le ruissbac) , arrose la ç"* de Mifaget et se 
jette dans le Lestarzou. — Lo riu aperat Le»eorrexê, 
1 538 (réform. de Béarn, B. Sbti ). — Les comman-' 
deurs de Mifaget avaient leur moulin sur ce ruisseau. 

Lbscocbb ( Le moulir de) , c°* d'Estos. — Lo molin de 
Leicuba, i6i4 (réform. de Béarn, B. 817, P 7). 

Lbscourrb (Le ruisseau) , arrose la c** de Lescar et se 
perd dans le Loou. 

Lescur, c**" d'Accous. — Laecun, 1077 (ch. de Tabb. 
de la Peîia). — Alaichu, Alaçckun, 1 i5/i ; Alaêcun, 
1170 (ch. de Barcelone, d'après Marca, Hist. de 



Béarn, p. 3a/i, 665 et 671). — Leicunium, 1398 
(ch. de Béarn, E. 2290). — Lasquun, Sente-Au- 
lalie de Lescun , 1609 (insin. du dioc. d'Oloron). — 
La baronnie de Lescun était la troisième grande 
baronnie de Béarn; elle relevait, ainsi que Tabbaye 
laïque de Lescun , de la vicomte de Béarn. — En 
1 385 , Lescun comptait 63 feux et ressort, au baill. 
d'Aspe. 

Lesccn, fief, c"* de Larreule; maison mentionnée en 
i385 (cens, f* 68), anoblie en 1/199 et vassale de 
la vicomte de Béarn. 

Lescun , h. c°* de Monein. 

LisiAGUB (Le) , ruiss. qui coule sur la c"' de Lanne et se 
jette dans le Vert du Barlanès. 

Lbsparre (Le) , ruiss. qui arrose Bellocq et se jette dans 
le Gave de Pau. 

Lespelat , mont. c°*' d'Aste-Béon et de Castet. 

Lbspelodsb, mont, c"* d'Etsaut. 

Lesperon ou l'Espbror, f. c"* de Bayonno, à Saint- 
Esprit;, mentionnée en 19/16 (cart. de Bayonne, 
r36). 

Lbspiau, f. c"" de Bougarber; ancien hôpital pour les 
pèlerins, mentionné en 1170 (Marca, Hist. de 
Béarn, p. 686). — Lespiaup^ 1290 (ch. de Béarn, 
E. 697). — Lespiaub, xiii* s* (fors de Béarn, p. i38). 

— Uespitau de Lespiaup, i385 (cens, f* /j4), — 
Commenda Saneti Jacobi de Spinalba^ 1597 (ch. des 
Barnabites). — Lespiau élait une commanderie de 
Saint- Jean-de-Jérusalem qui dépendait de l'abbaye 
de Sainte-Christine (Espagne). — Au xvii* siècle, 
ce fut une propriété des Barnabites. — L'hôpital de 
Lespiau était placé dans les landes du Pont-Long, 
sur le chemin Romiu. 

LcspiAUT, f. c"* de Monein. — Letpiaub, iZSb (cens. 
^36). 

Lbspibllb, c*" de Lembeye. — Lespiele, i385; La$- 
pielê, i/io9 (cens.). — LeêpieUif i538; Loepiela, 
v. i56o (réform. de Béarn, B. 786, T 95; 833). 

— LetpielU-GermenaudrLannegrasie , depuis la réu- 
nion de Germenaud et de Lannegrasse. — Il y avait 
une abbaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. — 
En i385, Lespielle comprenait t8 feux et ressort, 
au baill. de Lembeye. 

Lbsponnb, éc. c°* de Bourdettes. 

Lesponiib, lande, c'**de Baliros. — UEspoune, 1775 
(terrier de Baliros, E. 3oo). 

Lbspoobgy, c*"" de Morlàas. — Luitreporei, xii' s* ( Marca, 
Hist. de Béarn, p. 65o). — Leêponnii, i385; Le$- 
porcu, xiT* s* (cens.). — Lesporsin , 1 566 ; Leepour- 
em, i683 (réform. de Béarn, B. 656, ^975).— 
En i385, Lespourcy comptait 10 feux et ressort, au 
baill. de Pau. • ^ 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



101 



Lbspbizb (Lb) , ruiti. qui arrose la c"^ de Lurbe et se 
jette dans le Gave d'Aspe. 

LESsAirré (Lb), ruiss. qui coaie à Urrugne et se perd 
dans rUniain. 

Lbssbttb, mont, c*^ de la Fonderie, sur la frontière 
dTspagne. 

Lbssu (Lb) , ruiss. qui arrose la c"* de Sare et se mêle 
à rUri. — Il y a une grotte du même nom dans la 
c" de Sare. 

LBSsvRiGCB (Lb), ruiss. qui coule sur la c"* de Sare et 
se jette dans la Sogorria. 

Lbstapis , chat, c"^ de Lacq. 

Lestapis, chat c"* de Mont (c*" de Lagor). — L'ostau 
de Laslapii, i38ô; Loitapieê, lAoa (cens.). — Le 
château actuel est moderne. 

Lbstabzou ou L^EsTARBésoc , Hiiss. qui prend sa source 
dans les montagnes de Louvie-JuBon et se jette à 
Capbis dans le Bcès. — Lntarre$80 , Vaygua ope- 
rade Leitareg, i538; Lestarrewn, 1676 (réform. 
de Béam , B. 656, P a83 ; 779, P ^7 ; 854). 

Lbst^ {L£), ruiss. qui coule è Castillon (c*" de Lem- 
beye) et se perd dans le Léès. 

Lbstbllb, c**" de Clarac; commune fondée au zit' s* 
sur le territoire d^Asson , au quartier d^Artigaux. — 
La haetide de LeêteUe, i335 (réform. de Béam, B. 
673, f" a3/i). — LeêteU, i4oa (cens.). — La 
Stela, i/iag (cens, de Bigorre, Pi 53). — Leetella, 
ibUk (ch. de Béam). -> LasteUe, ibliU; VEitelle, 
1675 (réform. de Béam, B. 673, P a36; 7/16). 
— SaitU-Jean de Leitelle, 1675 (terrier de Lesfelle, 
E. 3i 1 ). — En i385 , Lestelle ressort au baill. de 
Nay et comprenait 3a feux. 

Lbstârb (La crétb db), mont, c^* d*Accous, de Borce 
et de Cette-Eygun. 

Lbu (Lb), h. c"* d'Oràas; paroisse qui comptait ag feux 
en i385. — Lo Lu, Olu, zii* s* (cart. de Tabb. de 
Bordes, p. ai et a5). — Lo Léon, xiii* s* (fors de 
Béam). — Le Lion (Froissart). — Le ûef du Leu 
ressort, au baill. de Mu et relevait de la vicomte de 
Béara. 

Lbcoat, mont c"* d^Amdy. 

LBCoi-Josvi, f. c*^ de Pontacq. 

Let , mont c"* des Eaux-Bonnes, à Aas ; mentionnée en 
1675 (réform. de Béara, B. 655, P a88). 

Let (Lb) , miss, qui arrose la c°* de Gerderest et se jette 
dans le Gros-Léès. 

Lbtrb, bois, c°* d^Artbez. 

LézA (Lb) , ruiss. qui arrose les c^ de Lasseobétat et 
de Lasseube et se perd dans la Baise. 

LàxB (La) , raiss. qui prend sa source dans la c^ de 
Cardesse, traverse Monein, Lahourcade, Pardies 
(c** de Monein), Noguères, et se jette à Mourenx 



dans la Baîse. — La Leza, Lésa, v. i5/io (réform. 
de Béam, B. 789, P* 4 et 6). 
Lbzons, vill. c"' de Mazères; anc. c°* réunie à Mazères 
le aamars iShû. — Lezooi, i368 (ch. de Béarn, 
E. 1908). — Leêoos, i38a (contrats de Lunlz). — 
Lezoe, 1 536 ; Leuoog, 1 5/i6 ; Leeont , 1 6 1 4 (réform. 
de Béarn, B. 709, P 9; 817, P 9). — Saint- 
Pierre de Lezonê, 171/i (ch. du chap. de Loscar). 

— Il y avait une abb. laïque vassale de In vicomte 
de Béarn. — En i385, Lezons comprenait 3 feux 
et ressort, au baill. de Pau. 

Lrbbs , h. c°* d'Accous. 

Lbbbs, mont c"* d'Aste-Béon et de Caslct. — Lert de 
Beon, ihhS (reg. de la Coiir Majour, B. i, P laa). 
-- Lertz , i hS6 (notd'Ossau, n'i, P63). 

hùks^ m'", sur le Luy-de-France , c"* de MoHàas. — h) 
moUnde Lia», i538 (réform. de Béarn, B. 855). — 
Le nom de ce moulin vient d* Antoine de Lias, son 
propriétaire avant le xvi' siècle, qui le donna aux 
Jacobins de Moriàas. 

LiABBSCQ (Lb), lande, c*^ dT'zein, dans le Pont-Lo;ig. 

— La lane aperat lo Liareêcq de VEspitau (de Les- 
piau), i/i63 (cart d'Ossau, P 119). — La peire 
appelée Liareêcq, 1778 (terrier de Bougarber, E. 
3o6). 

LiART (Le) , ruiss. qui descend des montagnes d'Accous 

et se jette dans 4a Bcrthe. 
LiBARBBNX, vill. c°* dc Goteîn ; ancienne c"' réunie à 

Crotein le la mai 18&1. — Livarren, xiii* s"* (cart 

de Bayonnc, P 36). — Liharren, i383 (contrats do 

LunU, P 84). 
Lïhi (Lb), ruisseau qui prend sa*source à Orriule, 

sépare cette commune de celle d^Orion et se jette 

dans TArringrand. 
LiaiREx , éc. c" d'Arthez. 
LiBi^TA, f.c" d'Ahaxe-Alciette-Bascassan. — lÀhiet, 

i6ai (Martin Biscay). 
LiBii^ABi^HâRB, fief, c"* de THôpital-Saint- Biaise; 

vassal du royaume de Navarre. 
LiBizi (Lb), h. c"* de Lembeye; mentionné en 1675 
■ (réform. de Béam, B. 6/19, P 37a). 
LiçARLAiR (Le) , ruiss; qui coule sur la c" de Ririatou 

et se jette dans la Bidassoa. 
LicERAssB, chat c°* de Saint-Étienne-de-Baïgorry. — 

lÀçaraçu, li^oa (ch. de Navarre, E. ^59). — Lica- 

raeee, i/i65 (coll. Duch. vol. CXIV, P 177). — 

Uzarazu, i5a5 (ch. de la Gamara de Gomptos)f 

— lÀzaraçu, i6ai (Martin Biscay). — Le fief do 
Licerasse relevait du royaume de iNavaiTe. 

LiGHABB, f. c"* de Bardes. — L'ostau de ÎÀuave. 1 5oa 

(ch. de Navarre, E. 6a/i). 
L1CBA6OBIT, mont c"* d^Aussuruoq. 



102 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



LicBiRS, c**" (le Tai-dels. — Lixans, 1 385 (coll. Ducb. 
vol. CXIV, f* A3). — LisnuiM, V. 1/175; Lixantz, 
1/180 (coulratsd'Ohix, f* 21 et 7a). — Lexam, 
1608; Saint -André de lÀchanê, 1678 (insin. du 
dioc. d^Oloron). — Ldchant'Sunhar, depuis la réu- 
nion de Sunliar : 5 août i8âa. — On dit en 
basque Lechanzu. 

LiCHARsÉ, monU c°** de Lichans-Sunhar et de Licq- 
Atherey. 

LiCHARRE, plaine, c^° de Nay. — Lisarre, xiii' siècle 
( fors de Béarn ). — Las très vesiaus de Idxafre : Par- 
dies, Sent'Avit et Baliros, 16/19 (reg. de la Cour 
Majour, B. 1, f 10). — Celte partie de la plaine 
de Nay comprenait Içs trois communes de Baliros, 
Pardies et SaintrAbit. 

LiCHARRB, vill. c""* de Manléon; anc. c"' réunie à Mau- 
léon le 19 mars 1861. — Lo uoguer de Ldxarre 
(lieu d'assemblée judiciaire sous un noyer), i385 
(coll. Duch. vol. CXIV, P 63). — SentJohan de 
Lirare, 1670; la font de Sent-Johan de lÂxare, 
1/181 (contrats d'Ohix, f* 9 et 100). — Lixarra, 
i5o8 (ch. du chap. de Bayonne). — Licharre était 
le siège d'une juridiction, appelée la cour de Li- 
charre, qui avait pour ressort tout le pays de Soûle; 
les appels se portaient à la cour des jurats de Dax 
(départ, des Landes) et de là au sénéchal de 
Guyenne. — Les juges de la cour- de Licharre étaient 
le châtelain de Mauléon , les dix potestats de Soûle 
et les gentilshommes propriétaires : Au pays de Sole 
son Uets potestats , es assaver : lo senhor deu Domec 
de Lacarrif lo senhor de Bimeinh de Domasanh^ lo 
senhor deu Domec de Sibas, lo senhor de Olhaibi, lo 
senhor deu Dotnec d'Ossas, lo senhor d*Amichal^n 
de Charria lo senhor de Genteynh, lo senhor de la 
Sala de Charrite, lo senhor d'Espes et lo senhor deu 
Domec de Cheraute. Los quoaus son tengitts de venir 
a tout le menhs de oeitene a œitene a la Cort de 
lÀxarre tenir cort ab lo Capitaine CasteUan, i590 
(coût, de Soulc). 

LicHOS, c"" de Navarrenx. — Lesxos, 1876 (montre 
milit. r 133), — Uxos, i385 (cens. f*ia). — 
Léxos, 1391 (not. de Navarrenx). — En i385, 
Lichos et Haute, son annexe, comprenaient ao feux 
et ressort, au baill. de Sauveterre. — Au xvi* s*, 
Lichos ne formait qu'une commune avec Charre et 
Haute. 

LiCQ, c** de Tardels, — Uc, i386 (noL de Navar- 
renx). — Lieq-Atherey, depuis la réunion d'Atherey, 
en 186 3. — On dit en basque Ugui. 

Liis, fief, c"" de Béost-Bagès; mentionné en i538 
(réform. de Béam, B. 856), vassal delà vicomte de 
Béam. 



Lies (Lb col de las), entre les c"" d'Aramits et de 

Lanne. 
Lieste, f. et fontaine, c"* de Jurançon ; mentionnéea en 

ifiSk (not. de Pau, n" 1, f 65). — La maison 

aperade deu Tisnee, autrement de Lieste, v. i56o 

( réform. de Béam , B. 785 , T 6 ). 
LiET (Le gol de), entre les c"" d'Accons et de Cetle- 

Ëygun. — Le ruisseau de Liet prend sa source au 

pic d'Isabe (c"* d'Accous) et se jette dans le Cuyala. 
L16ARCB, mont, c"* d'Osse. 
Lige, f. c"* de Monein. — Liger, i658 (not. de Mo- 

nein, n*" 195, f* 1 ta). 
LiGNAc,h. c" d'Ance; mentionné en 1765 (reg. des 

États de Béam). 
LiGRAC, h. c°* de Castéide-Cami. — Linhac, i35a 

(not. de Pardies, n** 1). 
LiHDRRT (Le), miss, formé de TArberoue et du Laha- 

rane; il sert de limite aux c*^' de Bardos et de 

Bidache et se jette dans la Bidouse. 
LiMAQCÂRi, lande, c"' de Baigts; mentionnée en 1675 

(réform. de Béarn, B. 665, P 357). 
LiMENDoux, c'" de Pontacq. — Luc-Mendos, i385 

(cens.). — Lucmendoosy ibti'j; Lucmendous, i683 

(réform. de Béarn, B. 656, P a3i; 757-, f i). 

— En i385, Limendoux comprenait 10 feux et 
ressort au baill. de Pau. 

Li.^DURRB (Le col de) , entre les c°" de Lantabat et d'Os- 

tabat-Asme. 
LiKDvx, monL c"' de la Fonderie, sur la frontière 

d'Espagne. 
Linsole (Le col de) , c°' de Lescun , sur la frontière 

d'Espagne. 
LiOR, vill. c"' de Samsons; anc. c*^. — Lo Léon, 

XIII* s* (fors de Béarn). — AuUoo, i385 (cens. 

P 58). — Lo Lioo, i566; lo Lion, i56fi (réform. 

de Béam, B. 766). — Le Lyon, 1778 (dénombr. 

d'Aooye, E. 18). — En i385, Lion ressort au 

baill. de Lembeye et comprenait 6 feux. — Ce 

village dépendait de la clou d'Anoye. 
Lioos, mont c'^d'Arette. 
LiORCE, f. c*^ de Salles-Mongiscard. — Oliorsse, i385 

(cens, f* 8). — Liorse, ibS'j; Liorssa, v. i56o 

(réform. de Béarn, B. 800, P la; 807, T 75). 
LioRRT (Le) , ruiss. qui coule à Arette et se jette dans 

la Chousse. 
Lire (La) , fief, c"* d* Orthcz , aux Marmous ; mentionné 

en 1677 (réform. de Béam, B. 670, P 39o), 

vassal de la vicomte de Béam. 
L1S8A6DE, f. c°* de Moncayoile, a Mendibieu; men- 
tionnée en i383 (contrats de LunU, P 86). 
L1S8A6DE (Le Grand-), h. c"' de Saint-Pierre-d'Imbe. 

— Usaguê, xiii' s* (cart. de Bayonne, P a5). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



103 



LissABRB (Le), miss, qui arrose la c"* de Luc-Armau et 
se perd dans le Louet. 

LiSTO, vili. c"* de Louvie-Soubiron. — Ijobier etlÂtto, 
1/187 (not d'Ossau, n* i, f ^). — En i385, 
ce villa|>c comptait 3 feux et ressortissait ao bail). 
d^Ossau. 

LiTos (Li) , ruiss. qui prend sa source dans la c"* de 
Barcus et se jette dans ie Vert à Esquiule , en sépa- 
rant cette commune de celles d'Aramits, Ance, Féas 
et Oloron-Sainte-Marie. — L'ariu de Lixaut, lUliS 
(contrats de Carressc, P 3o7). — L'eUgue aperade 
Lytooty 1589; Litto9, 1675 (réfonn. de Béarn, B. 
659, r «4; 808,^98). 

LiDBOA , pèlerinage , c"* d'Espelette. 

LivROTi, c" de Pontacq. — Livro, xii* s* (Marca, Hist. 
de B<^arn, p. 456). — lAvroo, i4oa (cens.). — 
En i385, Livron ressort, au baill. de Pau et com- 
prenait 1 1 feux. — La seigneurie de Livron dépen* 
dait, au xYi* s*, de la baronnie de Coarraie ; elle fut 
plus tard érigée en baronnie vassale de la vicomte 
de Béam. 

LiVROR, f. c"* de Saint-Abit. 

LiXA, h. c" de Monein. — Lo Litar, i385 (cens, f* 
36). — Lo Lizar, tiao (not de Lucq). — En 
1 385, ce hameau était réuni à celui du Trouilh et 
Ton y comptait a 6 feux; tous deux ressortissaient 
au baill. de Monein. 

LizU , chat, c' * de Gan. 

Lizo (Lb) , ruiss. qui prond sa souroe dans la c"* de 
Castillon (c""* de Lembeye) et se jette dans fArcis, 
après avoir arrosé Bordes (c" de Lembeye), Arri- 
cau et Cadillon. — Lo Lizoo, 1 56 a ; 2e Ltzeau, 1 678 
(réform. deBéarn, B. 65a, P 54; 780, P i3).— 
Lùeau, 1753 (dénombr. de Castillon, E. a 5). 

Loge (La) , éc. c"* d^Asasp. 

LooRis, fief, c*** de Saint-Jean-Pied-de-Port; vassal 
du royaume de Navarre. 

LoGCE, h. c"* de Musculdy. 

LoHiLuçn, montagne, c"* des Aldudes, sur la frontière 
d^Espagne. 

LoBiOLA (ht) , ruiss. qui coule sur la c"* d*Iholdy et se 
perd dans fOxarly. 

LoHiTCE (Le) , ruiss. qui sort des Pyrénées espagnoles 
et se jette dans la Nive de Bafgorry sur la c"* des 
Aldudes. 

LoHiTéocT, 6ef, c"* de Saint-Jean-Pied-de-Porl. — 
Loytegui, 16a 1 (Martin Biscay). — Ce Oef relevait 
du royaume de Navarro. 

LoHiTBCii, c*^ de Saint-Palais. — Lohitzsunj 1/176 
(contrats d'Ohix, P 89). — Lohixun, xvii* siècle 
( ch. d'Arthez-Lassalle). — Lohitzun-Oyhercq , depuis 
la réunion d'Oyhercq : i3 juin i84i. 



LoLAc (Le) , ruiss. qui coule sur la c"' de Castct et se 
jette dans le ruisseau de Lacondro. 

LoM, éc. c"* de Ponson-Debat-Pouts ; mentionné en 
1675 (réform. de Béam, B. 648, P 3.59). 

LoMBART, Gef, c"* de la Bastide-Clairence. — II rele- 
vait du royaume de Navarre et fut créé en 1780 
en faveur de Sauveur Lombart, maire de la Bastido- 
Clairence dès 1750. 

LoMBiA , c'" de MoHàas. — Jjomhiaa , 1 4 oa ( cens. ). — 
Lombyaaf 1690 (ch. d^Eslourenties , E. 859). — 
Lombian, i546 (réform. de Béam, B. 766 ). — En 
i385, Lombia ressort, au baill. de Montnner et 
comprenait 1 o feux. — Lombia était un membre de 
la commandcrie de Malte de Caubin et Morlàas. 

LoMBRi, f. c" de Mirepeix. 

LoMBBé (Le), miss, qui coule sur la c'* d'Arette el se 
perd dans la Chousse. 

LoRÇOR, c*" d^Arzacq. — Lonso, t538; lA)nêon, 1678 
(réform. de Béam, B. 65a, P 180; 854). 

LoRDAÏTS, f. c"* d'Ayherre. — Londayz, i6ai (Martin 
Biscay). 

Lors, c*" de Lescar. — Lod, xi* s*; Sanctus-Petrtiit d** 
Alod, 1101 (cart. de Lescar). — Laooi, 1170; 
Loth, Los, XII* s*; LaoSf iai4 (ch. de Tabb. do 
Sauvelade, diaprés Marca, Hist. de Béam, p. 875, 
388, 446, 486 et 53o). — Leoi, i385 (cens.). — 
Loos, i54o; Leoos, i546 (réform. de Béaro, B. 
7a5, P a8i ). — En i885, Lons comptait 3i feux 
et ressort, au baill. de Pau. — Lons, qui était une 
des petites baronnics de Béam , fut érigé en mar- 
quisat en 1 64 8 , comprenant Abitain , A noyé , Balcix , 
Castillon (c**" de Lembeye), Juillac, le Leu, Lion, 
Lons , Maspie , Oràas , Peyrède , San vagnon et Vielle- 
pinte. 

L^étang de Lons qui figure sur la carte de Cassini 
a été desséché. 

Loos, vill. c"* de Caubios; anc. c°' réunie à Caubios le 
23 mars i84a. — Aloi, 1876 (montre militaire, 
P 33). — Loi y i385 (cens.). — A cotte époque, 
Loos comprenait 1 8 feux et ressort, au baill. de Pau. 

Loos (Le), miss, qui coule k Tadousse-Ussau et s*' 
jette dans le Léès. 

Loou ou Lau (Lb) , miss, qui prend sa source sur la c" 
de Bizanos, arrose Pau , Billère, Lons, Lescar, et sp 
jette dans le Gave de Pau. — Lo Ia)u, i45o (reg. 
de la Cour Majeur, B. 1, P 66). 

LoPEiMA, f. c°* de Suhescun. 

LoRMAKB (Le), f. c"' de Pau, dans les landes du Pont- 
Long. — La métairie d'Anoen, la métairie de Da- 
notM , la métairie du Norman appelée lo Bosquet . 1 558 
(ch. du Lormand). — Leê meteries du Boy autre- 
ment Norman y 1675 (réform. de Béam, B. 65 0, 



104 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



r 353). — Les Anoii, 1786 (ch. de Buzy, AA. 3). 

— Lo nom actuel de celte ferme paraft être une 
corruption de celui d^une famille Normand qui en 
était propriétaire au xti* siècle. 

LoBTHE, éc. c"* d'Arrosés. 

LoBzÀA, h. c°' de Lembeye; mentionné en 1676 (ré- 

form. de Béam, B. 6^9 ,(^381). 
Losco, montagne, c"*' de Licq-Atherey'el de Sainte- 

Engrace. 
LocBAGnoN, éc. c"* d'Arbus. — Looubagwm, 1776 

(terrier d'Arbus, E. 398). 
LouBÉ, b. c"* de Sdvignacq (c"*" de Tbèze). — Lobée j 

15^7 i le panan de Lubbet, 1678; la seigneurie de 

Loubée, i683 (réforro. de Béam, B. 653, P 180; 

653, r 181; 757, r 48). — Le fief de Loubé 

était vassal de la vicomte de Béarn. 
LocBènEs (Les), h. c"* de Sedze-Maubec ; mentionné 

en 1675 (réform. de Béam, B. 6/18, fSss). 
LouBiBRG, c*" de Lagor. — Lobiein, 1386 (reg. de 

Bordeaux, d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 663). 

— Lobihen, Lobihengy 1386 {GalL christ, I, instr. 
Lescar). — Lobienh, xiii* siècle (fors de Béam). — 
Lovietih, i385 (cens.). — Loid)iein, Ijouvienh^ 1675 
^ réform. de Béarn, B. 668, r* 183; 683, 1*363 ).— 
Ane. arcbiprétré dép. de Tarcbidiaconé de Làrbaig. 

— En 1 385 , Loubieng ressort, au baill. de laxhaig 
et comprenait 137 feux. 

LouBix, viil. c"* de Gastéra; anc c"* réunie à Gastéra le 
3o décembre 18/î/i. — Lobix, i385; Ijobis, xit*s' 
(cens.). — Ijobixs, 1 639 (cens, de Montaner, f 16). 

— Loubis, 1673 (réform. de Béarn, B. 653, f 34). 

— En i385, Loubix ressort, au baill.de Montaner 
et ne comprenait qu'un seul feu. 

LouBOKT, h. c"* d'Artigueloutan. — Lo Boey, 1457 
(carL d'Ossau, P 177). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béam. 

LoDBODs (La labdb de) , c"* de Bénéjac» — Loboos , 
xiv' s* (ch. de Labatmale, E. 36o). 

LoLEiT (Le), miss, qui prend sa source près de la c"* 
de Gardères (départ, des Hautes-Pyrénées) et se 
jette dans le Louet à Bentayou-Sérée. — Um petite 
aiguete aperade lo Loey, i538; le Loeyt de Barrer, 
1683 (réform. de Béarn, B. 648, P 100; 853). 

LouESQDE, mont, et lac, c"* des Eaux-Bonnes, sur la 
limite du déparL des Hautes- Pyrénées. 

Louet (Le), riv. qui prend sa source sur la c"* de Ger 
et se jette dans l'Adour près de Gastelnau Rivière- 
Basse (départ, des Hautes-Pyrénées); elle traverse, 
• dans les Basses-Pyrénées, les communes d'Aast, 
Ponson-Dessus, Ponson- Débat- Pouts, Montaner, 
Pontiacq - Viellepinte , Bentayou - Sérée , Gastéra- 
Loubix et Labatut-Figuère. — Lo Loyt, i555; le 



Lœyt, 1678; le Lœyt-Daban, 1683 (réform. de 

Béarn, B. 648, P 100; 653. P 34; 806, P 83). 
Lougub, mont, c"" de Lourdios-Ichère et d'Osse. 
LouoossoA , c*^ d'Espelette. — Beata Maria de Lahaus- 

êoa, i6S3; Louhossoûa, 1690 (collations du dioc. 

de Bayonne). — Montagne-sur-Nive , 1793. 
LoDis XIY (La bedoutb de) , sur les c"" de Biriatou et 

d'Drmgne. 
L0DMA6RE, f. c°* de Lannecaube-Meillac. 
Lovui (Le col de) , dans les montagnes de la commune 

d'Etsaut. 
Loup, f. c^Mefiurs. — Lo Lau, i385 (cens. P 3o). 

— Lo Lop, V. i56o (réform. de Béarn, B. 796, 
P6). 

Loup (Le moulin du), c"^ de Monein; mentionné en 
1710 (not. de Monein, n* 3ii,P 43). 

Loupé , mont c"* de Borce. 

LouPEiGH (Le) , ruiss. qui sort des landes du Pont- Long 
à Serres-Gastet et se perd dans le Loussy. 

LoupiEii, b. c"* de Monein. — Lopienh, i385 (cens. 
P 36). — Lopieng, 1657 (not. de Monein, n** 191, 
P 69 ). — La marque de Lospieng, 1 666 ; Loupieing, 
1675 (réform. de Béarn, B. 661, P 1 ; 663 , P 43). 

— En i385, Loupien ressort, au baill. de Monein 
et comprenait 43 feux. 

LouBAu , f. c"* de Nay. 

LouBDios, c**" d'Accous ; ancienne annexe de la c°* 
d'Osse. — Ordios , 1 695 (dénombr. d'Aspe ,£.19). 

— Lourdioê-lchère , depuis la réunion d'ichère. — 
Le vrai nom serait Oubdios. 

LouBBios (Le), miss, qui sort des montagnes de Léès- 
Athas et se jette dans le Gave d'Aspe à Asasp, après 
avoir arrosé Lourdios-Ichère et Issor. — L'aygue 
aperade Lwdioê , i538 (réform. de Béam, B. 834). 

— L' Ordios, 1703 (dénombr. d'Issor, E. 3i). — 
Le vrai nom serait l'Oubdios. 

LouBTiGA (Lb col de), c"** d'Accous et d'Aydius. 

LouBTOUE, mont, c"** de Bilhères et de Sarrance. 

LoDs ou LouTS (Le), ruiss. qui prend sa source à 
Tbèze et se jette dans l'Adour à Hinx (départ, des 
Landes) après avoir arrosé, dans les Basses-Pyré- 
nées, Lème, Méracq, Vignes et Arzaà|. — Jp7ttinti« 
qui dicitur Lossium, xu* s* (Gall, christ, inst. Dax). 

LoQséB^ (Lt)^ miss, qui descend des montagnes de 
Béost-Bagès et se perd dans l'Ouzon. 

LousPAUs, f. c** de Saint-Gastin. — Lous Paus, i535 
(réform. de Béam, B. 704, P 170). 

LoussT (Le), ruiss. qui se forme à Bongarber de la 
réunion de l'Aiguelongue et de l'Uilhède, traverse 
Uzein et Momas et se jette dans le Luy-de-Béam. 

— Uaigue aperade lo Locii, i457 (cart. d'Ossau, 
P837). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



105 



L008TALOT, éc. c'* de Nay; ancienne forge de fer. — 
Le martinet de Latuialot, 1771 (intendance). 

LocsTAU , f. c"* d*Ispoure. 

LousTAU, fief, c°* de Tabaille-Usqnain ; mentionné en 
1666 (réform. de Bëarn, B. 683, T 1), vassal de 
la vicomte de Béarn. 

L0D8TB, montagne, c"" de Gastet et de Louvie-Juzon ; 
mentionnée en 1676 (réform. de Béarn, B. 655, 
r6o). 

LouviE, f. c'* de Jurançon. — L'ostau deu senhor de 
Ijobier aperat Sent-Sadarfiii pre$ de Pau , Sent-Johan 
de Sant'Sadamii, i/i85 (nol. de Pau, n' 1, f** 5o 
et 5 1). — La maùon de Sanct-Cedarin , i538; la 
êeifpteurie de Saint- Sademy autrement de ïjmvie^ 
1675 (réform. de Béarn, B. 677, P a66; 85o, 
f a8). — Le ûef de Louvie était vassal de la 
vicomte de Béarn. — Le nom de cette ferme vient 
des seigneurs de Louvie-Soubiron , qui en étaient 
propriétaires dès le xv* siècle. 

LoDviE-JuzoR, c'" d*Arudy. — Luperium, 1100 (ch. 
de Mifaget). — Lobier, 11 54 (ch. de Barcelone, 
d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 6o5 et 465). — 
LobierrnJuâo , 1270 (cb.d'Ossau). — Lobiher-Jusoo, 
1376 ( montre milit.f* 11 5). — Lobier-JuMOo , i385 
(cens.). — Ij^ier-Jusêon, i538 ; Lobie-Juêo, 161 4 ; 
Loubié, 1675 (réform. de Béarn, B. 657, P 4; 
817 ; 860). — En i385 , Louvie-Juzon comprenait 
80 feux et ressort, au baill. d'Ossau. 

LovviB-SoDBiRON, c" do Laruus. — Lobiher-Stuoo, 
1376 (montre milit. P 118). — Lobier-SuMOo , ihiU 
(ch. de Louvie-Soubiron, E. 36o). — LovierSobiroo, 
1689 (not. d'Ossau,n* t Pi ai). — LobierSobiron , 
i538 (réform. de Béarn, B. 85o). — Sanctui-Mar- 
tinuê de Louvie\ 1606 (insin. du dioc. d'Oloron). 

— Lovier-Souviron , 161a (ch. de Louvie-Soubiron, 
E. 36o). — Lobie-Souviron, 1675 (réform. de 
Béarn, B. 658, P 1/19). — Eu 1 385, Louvie-Sou- 
biron comprenait 9 feux et ressort, au baill. d'Ossau. 

— Ce village formait avec Listo une rufife-baronnie 
érigée en 161 5, vassale de la vicomte de Béarn; 
toutefois, dès i538 le seigneur se qualifie deprti- 
mer rufabaron. 

LocviGRT, c**" d'Arzacq. — Vieeeùmitatuê Lupiniaeennê , 
V. 986 (cart. de Tabb. de Larreule, d'après Marca, 
Hist. de Béarn, p. a69). — Lobinhom, la'ja (Reco- 
gnitionet feodùrum, n* 75; Archives historiques 
de la Gironde, t. III). — Ca$trum de Lovinherio, 
i3o7 (rôles gascons). — La baronie de Lobinher, 
lUhZ (contrats de Garresse, P 3^7). — Lobmhe, \ 
i5i3 (not. de Garos). — Louvignker, i55a (ch. 
d*£8cout,E.359). — La compté deLovignier, 1675 
(réform. de Béarn, B. 667, P 369). — Ancienne 

Basses-Pyrénées. 



vicomte vassale des comtes de Gascogne, puis comté 
dépendant du duché de Gramont. — Louvigny fai- 
sait partie de la Gbalosse et de la subdélégatiou de 
Saint-Sever (départ des Lindes). 

G^est dans Téglise Saint-Martin de Louvigny que 
le chapitre épiscopal de Lescar se retira lors de réta- 
blissement du protestantisme en Béam. 

LuBi, vill. c"** de Goslédàa; anc. c***. — Luba, ibkG 
(réform. de Béarn, B. 754). — En i385, Lube 
ressort, au baill. de Lembeye et comprenait 3 feux. 
— Ge village dépendait de la baronnie de Lanne- 
caube. 

Luc, c*° de Lembeye. — Uetpiiau deu Luc, i385 
(cens. P 6a). — Luc-Armau, depuis la réunion 
d'Armau. — Ancienne commanderie do Malte dé- 
pendant de celle de Gaubin et Morlàas. — En 1 385 , 
Luc comptait k feux et ressort, au baill. de Mon- 
taner. 

Luc (Lb col de), c*^' d'Asson et de Louvie-Juzon. 

Loc (Le moulin de) , c"* d'Uslarits , sur la Nivc. — Molen- 
dinum de Luco , 1 3 a a ( rôles gascons ). 

Luc (Les fosses de), limite ancienne des landes du 
Pont-Long avec les c"*' de Bizanos et d'Idron. — 
Loê foue» aperadei de Lue y xtxh'j (carL d'Ossau, 
P161). 

Lu cardon, h. c"* de Bentayou-Sérée. — lAucardon, 
168a (réform. de Béarn, B. 648, P 116). 

LuGAT, f. c" de Loubieng. — Lo Lucquat, i54o (ré- 
form. de Béarn, B. 736, P a5). 

LuccABBé; c*" de Lembeye. — Lucarree, xiii's* (fors 
de Béam, p. ao4). — Luccarrer, i385; Lucarer, 
i4oa (cens.). — Lueairer, i538 (réform. de 
Béam, B. 833). — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béam. — Luccarré était un 
membre de la commanderie de Malte de Gaubin et 
Morlaas. — En i385, ce village ressort, an Iiaill. 
de Montaner et comptait 1 a feux. 

LuGBT (Le) , ruiss. qui coule à Andoins et se jette dans 
le Luy-de-France. 

LucGARRiEB, c*" do Poutacq. — Luc-Gariee, i385 
(cens.). — Lucgarier, i434 (noL d'Oloron, n° 3, 
P ai). — Lucq-Garié, 1675 (réform. de Béam, 
B. 677 , P 87 ). — En i385 , Lucgarrier ressort au 
baill. de Pau et comprenait 1 4 feux. 

LucHARRT, bois, c"* de Gette-Eygun. 

LucQ, f. c" de Saint-Faust — Luc, i385 (cens. 
P56). 

LucQ ou LocQ-DE-BÉARN , c**" do Mouoin. — Villa de 
Luco y villa quœ vocatur Luc, x* siècle; Sanctuê-Vm- 
centius de Sylva-Bona, xi* siècle (cart de Tabb. de 
Lucq, diaprés Marca, Hisl. de Béam, p. aoa, 369 
et 17a). — Lucuê, i3a3 (ch. de Béarn, E. 953). 

i4 



106 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



— Sent-Biientz de Lmc, i365; (o mottier de Sent- 
Vinttentz de Luc , i /i a 6 ( not. de Lucq ) . — Ancienne 
abbaye de Bénédictins fondée au x' siècle par Guil- 
laume Sancbc, comte de Gascogne; au xyh* siècle, 
propriété des Barnabites de Lescar. — En i385, 
Lucq-de-Béarn comptait a/^i feux et ressort, au 
baill. de Navarrenx. — La notairie de Lucq compre- 
nait Lucq et Saucède. 

LucQ-BiiiLH, h. c°* de Lucq-de-Béam. — Luc-Vielhy 
1869 ("^^* ^^ Lucq). — Luc-Bteilj 1691 (exemptes 
de révêché d'Oloron). 

LucQS (Les), éc. c°* de Montagut; mentionné en 1776 
(terrier de Montagut). 

LucQS (Les) , h. c"* de Lescar. — Lo parsaa deu$ ÏAicqi , 
i6/i3 (cens, de Lescar, f* 891). 

Lues (Les), lande, c" de Gastillon (c** de Lembeye). 

Lrcu (Le), ruiss. qui coule sur la c"* d'Ayberre et se 
jette dans la Joyeuse. 

Ldhs, h. c*^ de Castétis. — Lo caperaa de Luniz est 
mentionné en 1 876 (montre milil. f ^6). 

Lupié (Le), éc. c°* de Barzun. 

LoRBK, c*" d'OIoron-Sainte-Marie-Est. — En i385, 
Lurbe comprenait 1 U feux et ressort, au baill. d*01o- 
ron. — Il y avait une abbaye laïque vassale de la 
vicomte de Béarn. 

LcRBé (Le col de) , c"* de Laruns, entre les montagnes 
Anouillas et Arcizette. 

LuRiEN , montagne, c"' de Laruns. — Eilurien, 1675 
(réform. de Béarn, B. 658, P 181 ). 

LvBTALONG, mout. c*^* d^Accous et de Gette-Eygun. 

LusQVB, mont, et bois, c"* de Laruns; mentionnés en 
1675 (réform. de Béarn, B. 655, f* 9). 

LtissAORBT, c"" de Lembeye. — Lueenhet, xii* siècle 
(Marca, Hist. de Béarn, p. /i5o). — Lusanhetum, 
1813 (ch. de Béarn, E. 68^). — LticmA<>^, i885; 
Lueanhet, i/ioa (cens.). — ÏMiêOtihet, 1/189 (ch. 
de Béarn ). — Luxanet , 1 588 ; Lmaulhet , v. 1 54 ; 
Lusieignet, 1681 (réform.deBéarn,B. 658,r*a98; 
8o5, P il; 8ao). — Lusëagnet-lMMêon, depuis la 
réunion de Lusson. — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béarn. — En i885, Lus- 
sagnet comprenait 8 feux et ressort, au baill. de 
Lembeye. 

LussAORET, éc. c"" do Bourdettes. 

LussoR, vill. c" de Lussagnet; anc. c". — Luyeêoo, 
i885; LuMêoo, xiv* siècle (cens.). — Luuun, 1777 
(terrier de Lube, E. ao5). — En i385, Lusson 
ressortissait au baill. de Lembeye et comprenait 
1 3 feux. 

LcxB, c*" de Saint-Palais; ancien prieuré du dioc. de 
Dax. — Luxa, xii' s* (coll. Duch. vol. CXIV, P* 3a 
et 35). — Luixe, xiii* «• (cart. de Bayonne, P 80). 



— Lucxa, i38/i (coll. Duch. vol. CX, P86). — 
Noitre-Done de Lticxe, 1/179 (not. de la Bastide- 
Villefranche, n* a, P aa). — Luxe-Sun Jmraute , 
depuis la réunion de Sumberraute : 97 juin 1 8ûa. — 
Le comté de Luxe relevait du royaume de Navarre. 

— Au xviii* siècle. Luxe était une souveraineté qui 
appartenait aux Montmorency (reg. de la maîtrise 
des eaux et forêts, B. /ioia). — On dit en basque 
Lukuce. 

L(iT-DB-BéARR (Le), riv. qui prend sa source à Andoins, 
se réunit près de Gaujacq (départ, des Landes) au 
Luy-de-France pour se jeter dans TAdour à Tcrcis 
(départ, des Landes), après avoir arrosé dans les 
Basses-Pyrénées les c°** de Morlàas, Serres-Morlàas, 
Buros, Pau , Moutardon , Serres-Gastet, Sauvagnon , 
Gaubios-Loos, Uzein, Aubin, Momas, Mazeroles, 
Larreule, Uzan, Bouillon, Geus (c**" d^Arzacq), 
Pomps, Morlanne, Haget-Aubin, Saint-Médard, 
Labeyric, Lacadée et Sault-de-Navailles. — Lunius, 
1101 (cart. de Lescar, d'après Marca, Hist. de 
Béarn, p. 875). — Lui, 1170 (cart. de Sordes, 
p. 6/i). — Lo Huy, ia86 {Gall, chriêL iostr. Les- 
car). — Vaygue deu Luy, 1/157 {^^^ d'Ossau, 
P 186). — Lo Luy de Berlana, v. i5Âo; le Luu, 
1673 (réform. de Béarn, B. 65A, P a5i; 791, 
P 101). — Loii Leuy, fjbô (déoombr. d'Uzein, 
E. 65). — Le nom de Luy-de-Béarn a été donné 
à cette rivière parce qu'elle arrose une grande 
partie du Béarn et pour la distinguer du Luy-de- 
France. 

Lvt-iib-Fbargb (Le) , riv. qui prend naissance à Limen- 
doux et se réunit au Luy-de-Béam près de Gaujacq 
(départ des Landes); elle traverse dans les Basses- 
Pyrénées les communes d'Andohis, Ouillon, Mor- 
làas, Saint-Jammes, Maucor, Higuères-Souye, Ber- 
nadets. Saint- Armou , Anos, Barinque , Lasdaveries , 
Astis, Auriac, Thèze, Argelos, Viven, Auga, Lème, 
Séby, Méracq, Mialos, Vignes, Lonvigny, Arzacq, 
Garos, Gabidos, Malaussanne et Montagut. — Lo 
Luy, i5Ao; le Luû, le Lun, le Lu, 1678; le fleuve 
duLuuy,leLééu,l6^b;lel'Huy, 1 683 (réform. de 
Béarn, B. 65a, P* i9,64, 180, 837; 65&,p93a; 
667, P 970; 795, P 9o3). — Le Lieu, 1701 ; le 
Leû, 1798 (dénombr. de Morlàas, E. 87). — Le 
nom de Luy-de-France a été appliqué à cette rivière 
parce qu'elle a la plus grande partie de son cours 
hors du Béarn. 

LuTBR, anc chapelle, c*** de Bugnein. — Noitre-Done 
deLuyer, 1891 (not. de Navarrenx). 

LvTos, h. c" de Gabidos. — Le» Luyoê, 1675 (réform. 
de Béarn, B. 667, P 969). — Ge hameau dépen- 
dait du comté de Lonvigny. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



107 



LuT-ViBiL (Le) , bras du Luy-de-Bëarn , à Gaiibio»-Loos. 
— La agau biêlhe et canau antiqve aptrat lo Luy Biêlh , 
qui ef enter lo PorU^Lone et Vaygue deu huy, \hhi 
(carLd'088au,p99a). 

Lut (Le), ruiss. qui preud sa source à Bosdarros, 
arrose les communes de Bruges, Arros (c^ de Nay), 
Saint- Abit, Pardies (c*"* de Nay ) , Baliroa, et se jette 
dans ie Gave de Pau. 

Luzoué (Le), ruiss. qui prend sa source sur la c"* de 
Lahourcade, arrose Noguères, Mourehx, Os-Mar- 
silion , Abidoe, et se jette à Lagor dans ie Gave de 
Pau. — Luzie», i3&/i (not. de Pardies, n** a, r*56). 

— Lo Luzué, 1607 (reg. de Lagor, FF. 3, f* 5/i). 

— Le Ltizvé, 1719 (dénombr. de Sauveiade, 



E. hZ), — Le Luzouer, 1763 (terrier de Lagor, 
E. 967). — Luzoé (carte de Gassini). 

Lts, c^ d'Arudy ', ancienne annexe de la c"* de Seinte- 
Colomme, érigée en commune ie 9 janvier i858. — 
LisSamte-Cciomme, 1797 (dénombr. de Sainte- 
Coiomme, E. &9). 

Lts (Le), ruiss. qui prend sa source à Ger et arrose 
dans les Basses-Pyrénées les communes de Ponson- 
Dessus, Ponson-Dcbat-Pouts, Montancr, Gastéide- 
Doat, et se jette dans TAdour près de Maubourguct 
(départ, des Hauteft-Pyrénées). — Lo Liiê, i58i 
(réform. de Béarn, B. 808, f° 7A). — IjO Liis- 
Dabant, i586 (ch. de Ponson-Dessus, E. 36i ). — 
Le Lie, 1675 (réform. de Béarn, B. 668, T 336). 



M 



Macaye, c**" de Hasparren. — Maccaie, 1699 (ch. de 
Navarre, E. 697). — Maquaie, Sanctu^-^tephantu 
de Macaye, i683 (collations du dioc. de Bayonne). 
— La vicomte de Macaye relevait du royaume de 
Navarre. 

En 1790, Macaye fut le chef-lieu d^un canton, 
dépendant du district d'Ustarits, composé des com- 
munes de Macaye, Mendionde et Louhossoa. 

Macepédouil, m" détruit, c"' d'Idron. — MacepedicU' 
lum, XI* siècle (cart. de Tabb. de Saint-Pé, d'après 
Marca, Hbt. de Béarn, p. 991 ). 

Madeleihe (La), chapeUe, c*** de Tardets-Sorholus, sur 
une montagne à laquelle elle a donné son nom. — 
Magdalene, v. 1660; Magdalene d*Aranhe, Marie 
Magdalene d'Aranhe, Marie Maddalene d'Aranhe, 
1670 (contrats d'Ohix, P' 9 et 10). — La chapelle 
de la Madeleine est bâtie sur remplacement d'un 
temple antique. 

Madeleine (La) , h. c"* de Pau, dans les landes du Pont- 
Long. — La Magdelenne, 1 589 (réform. de Béarn, 
B. 9566). 

Madelewe (La) , h. c"* de Saintr-Jean-le-Vieux. — La 
Magdalena , 1 5 1 3 ( ch. de Pampelune ). — La Mag- 
delaine, 1703 (visites du dioc. de Bayonne). — 
Ancien prieuré dépendant de Tabbaye de Lahoncc 
et annexe de la paroisse d'Ispoure. 

Magehdie, fief, c** de Sauveterre; mentionné en 1755 
(dénombr. de Sauveterre, E. /i/i), vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Magïiabaigt, mont, c" de Laruns. — Magnabaig, 
1675 (réform. de Béarn, B. 655, P 354). — Le 
ruisseau de Magnabaigt sort de cette montagne et se 
jette à Laruns dans le Gave de Bious. 



Magret, h. c"' d'Orthez. 

Mabarin (Le) , ruiss. qui coule à Anglet et se perd dans 
TAdour. 

Maibourb, f. c'* de GastéUs. 

Mail-Abobe, mont. c°* de Bedous. 

Mail-Gasaula , mont, c"* d'Escot. 

MAiLLARBoîBABBi, h. c"* de G abat. 

Mail-Rout, mont. c°" de Léès-Atbas et de Lescun. 

Maine, croix, c"* de Léès-Atbas, au bois de Guilhers. 

Maison-Neuve (La), h. c*^ de Pontacq. 

Maison-Neuve de Bbosseb, fief, c"* d'Ortliei. — La 
Maieon-Neuve de Broueeé, 1 7 9 8 ( dénombr. d'Orthez , 
E. 39 ). — Ge fief, qui fut créé en 1711, relevait de 
la vicomte de Béarn. 

Majesté, f. c°* de Lucq-de-Béarn. — Lo Mayeete, 
i385 (cens.f 3o). 

Malaouab , mont, c*^ de Laruns. 

Malapet, éc. c°* de Moncaup; mentionné en 1675 
(réform. de Béarn, B. 65o, f aoà ). 

Malabdenx, fief, c" de Sarpourenx; mentionné en 
i385 (cens. P 5). — Malardencx, i538; Malar- 
denxê, i5/i6 (réform. de Béarn, B. 'jbà; 8/16). — 
Ge fief était vassal de la vicomte de Béarn et ressort, 
au baill. de Larbaig. 

Malasgbabbs, f. c"* de Montant. — MàUucrabae, 1 559 
(réform. de Béarn, B. 763). 

Malaussabne, c*" d'Arzacq. — Malauêeana, i5i/j 
(not. de Garos). — Malatuanat i559; MaUtiuanne 
en France, 1675 (réform. de Béaro, B. 667, 
f 969; 765, f &i ). — Ancienne commanderie de 
Saint-Antoine, relevant du prieuré de Toulouse. — 
Malaussanne dépendait de la Ghalosse et de la 
subdélégation de Saint^Sever (départ, des Landes). 

1/1. 



108 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Malbey (La gbétb de) , mont. c°* de Lécumberry. 

Malbberdollb, éc. c'^'de Lembeye. 

Malbrodb, in'° sur la Baïse, c"* de Noguères. — Lo 

molli et moliar aperat Male-Arodey lÂSg (contrats 

de Carrease, P i lA). — Malarrode, i538 (réform. 

de Béarn, B. 866). 
Malet (Le) , éc. c*^ de Gastétis. 
Male-Tadlb, montagne, c°* d'Asson, sut la limite du 

départ, des Hautes-Pyrénées. 
Malgor, montagne, c"* de Larrau, sur la frontière 

d'Espagne. 
Mallesores, mont, c"* de Gastet. 
Malluqcbt, r. c°* de Saint-Faust. 
Malov , f. c"* de Bosdarros. 
Malta (Le), ruiss. qui prend sa source dans la c"* de 

Larrau et s^y jette dans le Giciralcia. 
Malcgar (Le), ruiss. qui coule à Léès-Athas et se perd 

dans le Gave d^Aspc. 
Malthern, marais auj. desséché, c^' de Billère. — La 

grave aperade de Mal^fem, xhkZ (reg. de la Gour 

Majour, B. i, (* 17Û). 
Mah , f. c"' d'Arthez. 
Marchola (Le), ruiss. qui sert délimite aux c"** d^A- 

retlecl de Sainte-Engrace et se jette dans i'Ubaïtxa. 
Makdabidb, redoute, c"' de Sare. 
Mabdemoult, éc. c" de Tarsacq. 
Mabdos, b. c"* de Jaxu. 
MabI, f. c"* d'Arrosés. 

MA»ESTRii, m*" sur le Lys, c"' de Ponson-Dessus; men- 
tionné en 1675 (réform. de Béarn, B. 65i, f 1 1). 
Mabsos, f. c'** d'Uzein. — Une* ma*eres aperade» la 

gUne de Mansio* , 1 663 (carL d'Ossau , P 190). 
Marca, fief, c'* de Gan. — G'est la maison de Pierre 

de Marca , historien du Béarn. — Ge fief, créé en 

t6i 1, relevait de la vicomte de Béarn. 
Mabcade, m^" sur le Lys, c*^ de Ponson-Debat-Pouts. 

— La Marcade, i58i (réform. de Béarn, B. 808, 
. r 83). 

Mabgadbt, quartier de Moriàas. — Marcatellum, 1 1 3i 

(cart. de Moriàas, fa). 
Mabgadbt, quartier d'Oloron. 
Mabcbbib, vil), c"' d^Argagnon; anc. c*^ réunie le 

8 avril i85i à Argagnon. — Marceru, i365 (not. 

de Pardies , n* 2 , P gA ). — Manserii, 1 385 (cens.). 

— Manery, 1779 (terrier de Marcerin, E, 27a). 

— En i385, Marcerin ressort, au baiU. de Pau et 
comprenait la feux. 

Mabcbabd (Le ghemib du), conduit de la c"* de Garlède- 

Mondebat vers Lème. 
Mabcbbt (Le) , ruiss. qui prend sa source à Siroacourbe 

et se jette à Lalongue dans le Gros-Léès. 
Mabcibob , f. c"* de Mazères-Lesons. 



Mabgodetrb (Le) , ruiss. qui coule sur la c"' de Bilhères 
et se perd dans le Gaved'Ossau ; mentionné en 1 676 
(réform, de Béarn, 6. 655, P 369). 

Margoueyt, f. c*** de Puyôo. — MareoeySusaa , i385 
( cens. P 9 ). — Marcœy , v, 1 5A ( réfprm. de Béem , 
B. 800, P8). 

Mardas (Le col des) , c°* d'Accous. 

Mareillbs (Les), vill. auj. détruit, c*** de la Bastide- 
Vil lefranche. — Betla-Marela, xii* s* (cart. de 
Sordes, p. 36). — L'arribere de Bêsle-MareUu , 
'1671 (not. de la Bastide-Vil lefranche, n* a, P 6). 

MABèRB, f. c*** de Sévignac (c*° d'Arudy); mentionnée 
en i385 (cens. P 71). 

Maria, fief, c"" de Baigts. — Loloe deMariaa, i385 
(cens. P. 9). — Ge fief relevait de la vicomte de 
Béarn et ressort, au baill. de Rivière-^ve. 

Maribaig, m'", c*"* de Moncin; mentionné en 1657 
(not. de Monein, n* 191 ). 

Marib-Bâbb, mont, c"* d'Aydius. 

Marie-Blabqde (Le tOL de), c'* d*Izeste; fait commu- 
niquer les vallées d'Aspe et d'Ossau. 

Mabiettb, éc. c^^-de Gastillon (c*° d'Artbez). 

Maricbéla, f. c"* de Bidarray. — MarineUa, 1676 (ré- 
form. d'Ossès, B. 687, P 10). 

Mabimbobdes, f. c"* de Loubieng; mentionnée en i385 
(cens. P 3). — Marrimborde» (carte de Gassini). 

Mabiob (Le lac de), c"* de Biarrits. 

Markab , f. c"* de Billère. 

Marlat (Le), éc c"* d'Oloron-Sainte-Marie, près de 
Légugnon. 

Mablat (Le) , ruisseau qui prend sa source sur la c"' 
de Làas et s'y jette dans le Gave d'Oioron. 

MABLâBB. — Nom générique de tous les lieux d'où Ton 
extrait la marne. 

Marlàbb (La) , ruiss. qui coule sur la c"** d'Issor et se 
jette dans le Lourdios. 

Marmaû (Lb), ruiss. qui arrose la c"* de Hasparren et 
se jette dans le Mendialçu. 

Marmida, montagne, c°* de Lescun, sur la frontière 
d'Espagne. 

Mabmovs (Les), h. c"* d'Orthcz. — Mamumt, i385 
(cens. P a). — Sent-Berthomiu de Marmont, ikb*j 
(not. de Gastetner, P 90). — Le$ MarmonU, 1761 
( dénombr. d'Agoès , E. 17). — Le$ Mormons ,176a 
(terrier de Départ, E. a6i ). — Il y avait une abb. 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En i385. 
les Marmous dépend, de la paroisse de Départ. 

Mabqde-Darb^ (La), h. c°* de Sendets. 

Mabqub-Debat (La) , h. c"* d' Andoins. 

Mabqcb-Dbbat (La), b. c°* de Sendets. 

Mabqhb-Dbhbbs (La), h. c"* de Serres-Morlàas. 

Mabqub-Dbbobb (La), h. c°* d'Andoins. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



109 



Marqvi-Dbbobb (La), h. c"* de SendeU. 

Marqob-Dbssiis (La), h. c"* de Sendels. 

Mabqdbhale, h. c''* de Lucq-de-Bëarn. — La marque 
de Mareamale, i368 (not. de Lucq). 

Mabqvbmalb, h. c"* de Monein; mentionné en i385 
(cens, f* 36) : à celte époque, on y comptait 7 feux. 

MARQUB-SovQuâBB, h. c"" de Lucq-de-Béarn. — Marca- 
Soqtiêre, 1367 (noL de Lucq). — MarqueSoquere , 
1691 (comptes de Tévéché d*01oron). 

Mabqubttb (La), h. c"* de Lucqnle-Béarn; mentionné 
en 1691 (comptes de Tévôché d^Oloron). 

Marquisat, f. c"' d'Uzos. 

Mabqcittb (La), éc. c°* d*Arthez; mentionné en 1780 
(terrier de Castetbieilh , E. 957 ). 

Marbacq, chat, c'* de Bayonne; ruiné en 181 5. — 
Napoléon V habita ce château pendant son séjour à 
Bayonne, en 1808. 

Marbacq, f. c"* de Goarraie. — Maroc, i535 (réform. 
de Béam , B. 709 , f 1 61 ). 

Marroc, fief, c"* de Garris; était vassal du royaume 
de Navarre. 

Marsains (Les), fief, c°* d^Audaux. — Lo$ Mar»ainê, 
1 989 (ch. de Gamptort, E. 359). — Los Mananhs, 
iS'jS (montre militaire, f 68). — Los Marssaynz,^ 
vers i54o; les Marsans, i683 (réform. de Béam, 
B. 686, f 9/1; 799, r* 19). — Marsoinr, 1719 
(dénombr. d*Audaux, E. 10). — Marseings, 1798 
(dénombr. de Gassion, E. 99). — Le fief des Mar^ 
sains relevait du marquisat de Gassion. 

Mabsillon, vill. c°* d'Os; anc. c'* réunie à Os le 
1 k avril 1 8& 1 . — Marcello , 1 1 98 (ch. d'Aubertin). 
— Marcelo, xii* siècle (Marca, Hist. de Béam, 
p. /191 et 4/17). — JUarteiAoo, 1990 (ch. de rOr- 
dre de Malte, Gaubin). — Marcelhoo, i3â3; Sent- 
Martii de MarceUum, 1 3&A (not. de Pardies, n** 9 , 
f 9 9 ). — Marssalhoo , 1 3 85 ( cens. ). — Marsselhon , 
1443 (noLd'Oloron, n'A, P76). ■— Marseilhon, 
1 607 ( reg. de Lagor, FF. 3 , f* 1 5 ). — MarseiUou, 
1766 (terrier de Marsillon, E. 971). — Dès le 
XII* siècle, il y avait une abbaye laïque vassale de la 
vicomte de Béam. — En i385, Marsillon comptait 
1 6 feux et ressort, au baill. de Lagor et Pardies. 

Mabsôo , fief, c"* de Saint-Boès; maison mentionnée en 
1/187 (cart. d'Orlhex, T 193). — Momott, i536; 
Marsh, Marsau, 1673 (réform. de Béam, B. 670, 
r 5 et 7; 713, f i3o).— Ce fief, anobli en i555, 
relev. de la vicomte de Béam. 

Mabsod (Le) , f. c"* dldron. 

Marte, f. c^ de Gan; mentionnée en i5âo (réform. 
de Béam, B. 780,^ 180). 

Martira (Le) , raiss. qui prend sa source à Halsou et 
8*y jette dans la Nive. 



9 

Mabtiiidorr]k, mont. c°" d'Anhaux et de Saint-Etienne- 
de-Baïgorry. 

Martouré, lien où Ton allumait les feux de la Saint- 
Jean, c"d'Arudy; mentionné en 1676 (réform. de 
Béam, B. 667, P 91 ). — Le châL d'Amdy, auj. 
détruit , s'élevait sur ce mamelon. 

Martt (Le), miss, qui coule sur la c°* de Làas et se 
jette dans le Riu-Secq. 

Mascabas, c'" de Gariin. — Masquaraas, un* s* (fors 
de Béam^ p. 99). — Mascaraas, 1 4 09 (cens.). — 
Masqueraas, i5A6 (réform. de Béam, B. 75/i). — 
Mascaras-Haron , depuis la réunion de Ilaron. — Il 
y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béam. — En i385. Mascaras ressortissait au baill. 
de Lembeye et comprenait 6 feux. 

Mascarib (La portairb de), c*^* de Lescun; c'est la 
source du Gave d^Ansabé. 

Mascoubttb , h. c"* de Haget-Aubin. — Mascoete ,1376 
(montre militaire, P 39). — Mascœto, i5o4 (not. 
de Garos, Pi). — Masquœto, \ers 1.538 (réform. 
de Béam, B. 781, P 16). 

Maslagq, c"" de Lagor. — Maslach, 1170 (ch. de 
Barcelone). — Marslagy xii* siècle (Marca, Hist. 
de Béam, p. 409 et 471). — Maçlag, 19/19 ("<**• 
d'Oloron, n* 4, P 5o). — Mazlag, 1986 {GaU, 
ehrisL I, instr. Lescar). — Maslac en Larbag, 
1998 (ch. de Béam, E. 36o). — Sancl-Johan de 
Maslac, 1/176 (not. de Castetner, P 79). — Ancien 
archiprétré du dioc. de Lescar, dépendant de Tar- 
chidiaconé de Larbaig. — Il y avait une abb. laïque 
vassale de la vicomte de Béam. — En 1 385 , Mas- 
lacq ressort, au baill. de Larbaig et comptait 90 feux. 

Maspabrautb, c°" de Saint-Palais. — Mauzbarraute , 
1080 (coll. Duch. vol. CXIV, P 39). — Mans-Bar- 
raute, Mazbarraute, m* s* (cart. de Sordes, p. 9/1 
et 99). — Matparraute, i4o9 (ch. de Navarre, 
E. /i59). — Masperaute, i/i3/i; Masberrauta, 
i/jÂ3; Masparrauta, Masperrauta, 1/169 (not. 
d'Oloron, n" 3, P 96; n* /j, P* 9, 10 et 76). — 
Mazparrauta, i5i3 (ch. de Pampelune). 

Maspêtre, vallon, c"* de Borce, près de la montagne 
Espélunguère. — Ge lieu , éloigné de toute habitation 
et au milieu des montagnes, renferme deux grands 
tumulus. 

Maspib, c*" de Lembeye. — Mespie, i385 (cens.). — 
Maspie'Lalonquh^-Juillac, depuis la réunion de 
Lalonquère et de Juillac; ce demier village a été 
annexé en i849. — En i385, Maspie comprenait 
16 feux et ressort, au baill. de Lembeye. 

Massecostb, m*' sur la Baise, c°* de Monein; appelé 
aussi d*Esgouarrebaque, du nom de son propriétaire 
en 1750 (dénombr. de Monein, E. 36). 



110 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Masseootb, f. c'* de Lucq-de-Béarn. — Maaigoye, 

j368 (not. de Lucq). — MUgagoye, i385 (cens. 

P3i). 
Ma88bt, f. c"* de Loubieng; mentionnëe en i385 

(cens, r 3). — Ma*ey, i568 (réform. de Béarn, 

B.797,Pa). 
Massicam, m" et fief, c°* de Bërenx; mentioimé en 

1761 (dénombr. de Bërenx, £. 31), vassal de la 

vicomte de Beam. 
Massibontas (La fohtaiii b db) , c"' de Lahontan. 
Massou (Lb) , éc. c°* d^Arthez. 
Matabdohrb, f. c"* de Montant. — Matardona, iSSa 

(rëform. de Béarn, B. 763). 
Mattabia, montagne, c°* de Lasse, sur la frontière 

d^Espagne. 
MÂTUBB (Lb cBBMiii DB la) , dans les montagnes de la 

c"* d'Urdos. — Son nom vient de Tadministration 

navale, qui le fit établir pour Texploitation des 

sapins des Pyrénées destinés aux mâts des navires. 
Maubbc, vill. c°' de Sedie; ancienne commune réunie 

à Sedze le i3 février i845. — Malbeg, 1 170 (ch. 

de Barcelone). — Malbec, xii* siècle (cart. de Les- 

car, d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 38o 61/171). 

— Maubecq, i5/i6 (réform. de Béarn). — En 
i385, Maubec comptait 6 feux et ressort, au baill. 
de Montaner. 

Maugob, c*"" de Morlàas; ancienne annexe de Morlàas. 

— Maticoo de Morlàas, it\02 (cens.). — Maucoo^ 
dejuus MorUuu, xv* s* (cart. d'Ossau, f ao3). — 
Manqua, vers i5&o (réform. de Béarn, B. 791, 

Maccor, fief, c"* d'Abos. — L'oitau de Maucoo, i385 
( cens, r 35 ). — Ce fief était vassal de la vicomte de 
Béarn et ressort, au bail!, de Lagor et Pardies. 

Maufagdbt, h. c"* de Lucqnle-Béarn. — La marque de 
Maufaguet, i56a (cens, de Lucq). — Maufreguel, 
1569 (cb. de Lucq, GG). 

Maugouàchb, mont, c"* d'Oloron-Sainte-Marie. 

Macbourat, b. c°* d'Arbouet-Sufisaute. 

MACLéoH, cb.-L d'arrond. — Mentionné au milieu du 
xii* s* (cari, de Bayonne, P 10). — MaUeon, 1976 
(rôles gascons). — Lo tnarcadiu et baitide de Mau- 
leoo, 1387 (not. de Navarrenx). — Mchu-Leo, 
xkhU (cb. du cbap. de Bayonne). — Mauleo, Maur 
lean de Sole, 1/160 (contrats d'Obix, f" 3 et 6). — 
Mauléon-lÂekarre , depuis la réunion de Licharre : 
19 mars 18/11. — Mauléon était le si^e d^une 
chAtellenie, d^nn bailliage royal et de la subdéléga- 
tion du pays de Soulc. 

En 1790, Mauléon fut le cbef-lieu d'un district 
composé des cantons de Barcus, Domeiain, Mau- 
léon, Sunharette et Tardets. — Le c^inton de Mau- 



léon comprenait alors les communes du canton 
actuel, moins Barcus, THôpital- Saint- Biaise, Ro- 
quiague; plus le village de SaintrEtienne (c"* de 
Sauguis). 

MacUoii, cbât. c" d'Angiet 

Mavmilla (Lb), ruiss. qui coule sur la c""* de Séméac- 
Blacbon et se jette dans TArcis; mentionné en 1676 
(réform. de Béarn, B. 65o, T s33). 

Macmdsson , vill. c"' de Balirac; ancienne commune. — 
Mawnutiou , 1 7 7 /i ( terrier de Balirac ,£.177). 

Madpas, éc. c" de Pœy (c*" d'Oloron-Saintè-Marie- 
Est). 

Maupobt, fief, c°* de Biron. — L'ostau de MaurPœy, 
i385 (cens. Ta). — Maupay (carte de Gassini). 
— Ge fief était vassal de la vicomte de Béarn et res- 
sort, au baill. de Larbaig. 

Maubb, c*" de Montaner. — Maur, i385 (cens.). — 
En i385, Maure comptait la feux et ressort, au 
baill. de Itfontaner. — La baronnie de Maure, créée 
en i658, comprenait Maure, Samonzet et Sérée 
et relev. de la vicomte de Béarn. 

Maubb (La) , éc. c"* de Saint-Laurenl-Bretagne. 

Maubbs (Lafobtaihb dbs), c"' d*Oloron-Sainte-Marie. 

Madbes (Lb platbau dbs), c"^ d'Urdos, près de Pfeyre- 
nère. — Ge lieu toucbe Tancienne voie romaine de 
Saragosse en Aquitaine et est à peu de distance de la 
frontière d'Espagne. 

Madv^st, f. c"* de Monein. — Maubeni, i385 (cens. 
f35). 

MAYBé, mont, c"*' de Bilhères et d'Izeste. 

Matribl, f. c°* de Pau. 

Mayog (Lb) , ruiss. qui coule sur la c"' de Peyrelongue- 
Abos et se perd dans le Léès. — En i385 , il y avait 
à Peyrelongue Vottau de Mayoo (cens, f 58). 

Mats (Lb bois db) , c°* de Denguin. 

Matsohabb, f. c°* de Burgaronne; mentionnée en 1 535 
(réform. de Béarn, B. 705, f 3i6). 

Matsohnavb, éc. c*** de Lasseube. 

Mazadids (Lbs) , éc. c"* de Gayon. 

MAzâBBS, c*"' de Pau-Ouest. — Maseree, i368 (cb. de 
Béarn, Ë. 1908). — Maeerra», i536; Mazerae, 
i538 (réform. de Béarn, B. 709, P /io; 83â). — 
Samt-Barthélemy de Mazèree, 171/1 (ch. du cbap. 
de Lescar). — Matère^Lezom , depuis la rémûon de 
Lezons : ai mars 18/13. — En i385, Mazères 
ressort, au baill. de Pau et comptait 5 feux. 

Mazbrolbs, c"^" d'Arzacq. — MeroUs (?), vers 98/1 (cart 
de Lescar). — Villa Merolœ, xi* s' (cart. de Tabb. 
de Saint-Pé, d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 3/17 
et 388). — Moierolee, i385.(ceus.). — Moêerolai, 
i538 (réform. de Béarn, B. 856). — MazeraUeê, 
1573 (ch. de Gassaber, E.). — MaeeroUee, 1695 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



111 



(ch. de Maseroles, DD. a). — En i385, Mazeroies 
ressort, au baill. de Pau et comprenait 97 feux. — 
Ce viHage dépendait de i^abbaye de Larreuie. 

MiCB, b. c^ de Bidache. 

MEDjé (Le), b. c"' de Gariiq. — Lo Meigê, lo Metiat, 
lo Medyat, i5/ia; lo Mêdge, 1676 (rëform. de 
Béam, B. 65i, f* i83; 73a, f" Sa et 84). 

MiHALço , mont, c"** de Juxue et de Pagoiie. 

MéHABiH, c°° de Hasparren. — Mearin, i5i3 (cb. de 
Pampelune). — Sanctut-LaurerUiuÊ de Mékarin, 
1770 (coHations du dioc. de Bayonne). — La 
vicomte de Méharin était vassale du royaume de 
Navarre. 

MéHAROZTÉooT (Le COL de), entre les c"*' des Aldudes 
et de la Fonderie. 

MiBATC^ (Le col de) , c"' de la Fonderie, sur la fron- 
tière d^Espagne. 

MéHATxi (Le col de), c^ de Larrau. 

MéHAXi (Le col de), c°* d^Itsatsou, sur la frontière 
d^Espagne. 

Miillac, vill. c^de Lannecaube; ancienne commune. 
— Melhae, i/ioa (cens.). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale do la vicomte de Béam. — La sei- 
gneurie de Meillac faisait partie de la baronnie de 
Lannecaube. 

Meillor, c*" de Pau-Est; mentionné au xi* s* (Marca, 
Hist. de Béam, p. a/16). — Meihn, ia86 (cb. de 
Béam, E. 267). — Melhoo, i385 (cens.). — Sent- 
PedeMelkon, i656 (not. d'Assat). — M«2^, i538 
(réform. de Béam, B. 833). — Nottrê-Dame de 
Melhoo, i539(not.d'Assat, n*" 8,0* a).— M«i(^, 
15^7 (réform. de Béam). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Qéara. — En 1 385 , 
Meillon ress^rtissait au baill. de Pan et comprenait 
k'j feux. 

Mb», b. c°* de Game. 

M^liande, f. c"* de Pontacq; mentionnée en i385 
(cens, f 63). 

MiLiANDE, f. c"* de Sainte -Suzanne; mentionnée en 
i385 (cens, f 4). — Melianda^ i536 (réform. de 
Béam, B. 713, f 36o). — Cette ferme dépendait 
de la seigneurie de Uerrère (<f* de Sainte-Snzanne). 

MéLO (La roRTAiiiB de), c*** de Pau. 

M^T, m*' sur le Luy-de-France, c~ de Morlàas. — 
Molo, 1 385 (cens. P 65). — Lo tnoluaperat a Me- 
lot, i645 (cens, de Moriàas, f 110). 

MEMBBàDB, fief, c"* de Castagnède. — Membred, xii' s' 
(cart. de Sordes, p. 38). — Memhreda, i538 (ré- 
form. de Béam, B. 833). — Ce fief était vassal de 
la vicomte de Béam et ressort, au baill. de Mu. — 
Au lii* s*, il y avait un bac sur le Gave d^Oloron , 
en face de la c"* d^Escos. 



Mbraut ou GAuzéRE (Lb) , ruiss. qui prend sa source 

à Balansun et se jette dans le Gave de Pau , après 

avoir arrosé la c°' de Gastétis. 
Merdanb (Le), miss, qui prend sa source à Anoye et se 

perd dans le Gros-Léès , après avoir traversé Gerde- 

rest et Simacourbe. — L'arriu de las Medailkt, 

i53a (terrier de Gerdcrest, E. 190). 
Mbrdebid, f. c*" de Tabaille-Usquain: mentionnée en 

i385 (cens. fia). 
Merdialçc (Le) , niiss. qui arrose les c°*' de Briscous 

et d^Urt et se jette dans la Joyeuse. 
Mbrdialla (Le) , ruiss. qui coule sur la c"* de Saint- 

Micbel et se jette dans la Nive de Bébèrobie. 
MEitDiBiED, vill. c*^ de Moncayolle; ancienne commune 

réunie à Moncayolle le 5 août 18 /ta. — Mendeviu, 

1 383 (contrats de Lunlz , f 8/î ). — MendUnu^i 666 

(contrats d'Obix, f* «7). 
Mbrdibcrc, f. c"* d^Aussumcq; mentionnée en i5ao 

(coutume de Soûle). 
Mbrdibcbd, f. c°* de Saint- Esteben. — Le fief de 

Mendiburu, créé en 16 35, était vassal du royaume 

de Navarre. 
Merdicblhat (Lb), ruiss. qui coule à Briscous et se 

perd dans le Mendialçu. 
Merdigobrt, f. c"* d^Ayberre. — MetuUgorria, 1621 

(Martin Biscay). — Le fief de Mendigorry relevait 

du royaume de Navarre. 
Mbrdilahaxoc , f. c"' d^Islurits. — MendUahareu, 1 635 

(cb. de Pampelune). — Le fief de Mendilabaxou , 

créé en i635, était vassnl du royaume de Navarre. 
Merdiiidtx, mont. c°*' de la Fonderie et de Lasse, sur 

la frontière dTspagne. 
Mbrbiorde, c'" de Hasparren. — Mendiondo, xiii* s* 

(coU. Duch. vol. CXIV, f 36). — Sanctuê-Cypria- 

nus de Mendionde^ 1766 (collations du dioc. de 

Bayonne). 
Mbrdiordb, b. c°* dTrmgne. 
Mbrdiordo , f. c"* d^Ossas-Subare; mentionnée en 1 520 

(coutume de Soûle). 
Mbrdirity (Le) , miss, qui coule à Mouguerrc et se jette 

dans rUrhandia. 
Mbrdisqubr, fief, c"* d'Alos-Sibas. — MenrisqueUiy 

1 385 (coll. Ducb. vol. GXIV, p 63). — Ce fief rele- 
vait de la vicomte de Soûle. 
Mbrditte, c^ de Mauiéon. — Mendite, 1 656 ; Médita. 

1671 (cb. du cbap. de Bayonne). — On dit en 

basque Mendûcota. 
Mbrdivb, c" de Saint-Jean-Pied-de-Port. — Mendibe. 

i5i3 (ch. de Pampelune). — La cure de Mendivc 

dépendait de TOrdre de Malte. 
Merdoossb, vill. c"^ de Burosse; ancienne commune 

réunie À Burosse le 87 juin 186a. — Mendao$$e. 



112 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



1986 (ch. de Béarn, E. 967). — Mendeoaa, xiu* s* 

(forsde Béarn, p. aa). — Bendaoste, iSaS (ch.de 

BëarD, E. 96 o). — Mendeoue, i385 (cens. P 58). 

— Mendosa, i538 (réform. de Bëarn, B. 869). 
Mbndt, vill. c°* dldaux; ancienne commune réunie à 

Idaux le 97 juin i8Û9. — Smt-Marthii de Mendi, 

iA5/i (ch. du chap. de Bayonne). — La cure de 

Mendy était une annexe de la paroisse Saint-Pierre 

d'Idaux et à la présentation du commandeur d^Or- 

diarp. 
Mbkdt (Le) , ruiss. qui coule sur la c°* de Jalxou et se 

jette dans TAngélu. 
Mergougcb, f. c"" de Ghéraute. — Menquiagua de 

Xeraute, i383 (contrats de Luntz, f* 86 ). 
Mkhirb (La) , ruiss. qui arrose la c°* de Bidache et se 

perd dans le Lihurry. 
Mbrta, h. c"' d^Arbonne; mentionné en 1198 (cart. 

de Bayonne, P 93). — Mente, i593 (ch. du chap. 

de Baybnne). 
Mbhtabbrbt (Lb), ruiss. qui coule sur la c°* d*Urrugne 

et se jette dans le golfe de Gascogne. 
M^RACQ ou LouMÉHACQ , c" d'Arzacq. — Meirac, xiii* s* 

(fors de Béarn). — Honerac, i538 (réform. de 

Béarn, B. 84o). — Lo Merac, i546 (ch.de Béarn, 

E. 5919). — Méracq dépendait du Tursan et de la 

subdélégation de Saint-Sever. 
Mercadibu (Lbcbbmin), sur les communes d'Ainharp 

et d'Espès-Undurein. — Lo cami Mercadiu, lo cami 

deu Mei'cat, 1679 (contrats d'Ohix, P 7A). 
MBRcé , f. c"' de Bosdarros. 
Mbbgb, f. c" de Saint-Boès. — Lo Mercer, 1 385 (cens. 

P8). 
Mbbcuilla (Le col de), c°" de Lanne et de Sainte- 

Engrace. 
Mebdakçon, mont, c"' d'Asson. — Merdanseon, i356 

(ch. de Louvie-Juzon). 
MsBDi (Le) , ruiss. qui prend sa source au hameau de 

Louhouey (c°* d'Artigueloulan ) et se jette dans 

rOusse, après avoir arrosé les c"** d'Assat, Meillon, 

Idron et Bizanos. 
Mbbd^ (Le) , ruiss. qui arrose la c"* de Morlàas et se 

jette dans le Luy-de-France. — Uarriu Merdee qui 

vien deus foisats de la viUe (de Morlàas), i58i 

(réform. de Béarn, B. 808, P 88). 
MiRiGAiR, h. c"' de Hamous. 
MéRiGHAC ou Cabadoc, f. c°* de Bayonne. 
MéRiTBin, c*" de Navarrenx. — Sanctut Meritetiiû, 

Meritengs, \i* s* (cart. de Pau, diaprés Marca, Hist. 

de Béarn, p. 979 et 99Ù). — Meritemg, i9o5 (ch. 

de Bérérenx, E.). — Meriteng, xiii* s* (fors de 

Béarn). — Sent-Johah de Merilenh, i38/i (not. 

de Navarrenx). — Meritain, 1/181 (ch. de Béarn, 



E. 3890). — En i385, Méritein ressort, au baili. 
de Navarrenx et comptait A 9 feux. — La seigneurie 
de Méritein dépendait du marquisat de Gaasion. 

Le ruisseau de Méritein arrose la commune de ce 
nom et se perd dans le Gave d*01oron. 

Mbblou, bois, c" d'Audéjos. 

MBSPLATàBB, f. c"^ de Loubieng. — Meepletere, t5&o; 
Mespleter, i568 (réform. de Béarn, B. 796, P i/î ; 
797, PaA). 

Mespl^de, c*^ d'Arthez. 

Mbsplbs, fief, c"'* de Barcus, Esquiule, Féas, Mou- 
mour et Oloron-Sainte-Marie. — Baronnie , érigée 
en 1 633, qui comprenait Esquiule et les territoires 
de Berbieile et d'illasse; elle relev. de la vicomte de 
Béarn. — Le nom de Mesplès est celui de la famille 
pour laquelle le fief fut créé. 

Mesquit (Lb) , éc. c*^ d'Arthez. 

Mbstatou, mont. c°* d'Issor. 

Meste-Bebtrard (Le chemin db), mène de la c*^ de 
Gayon à celle de Gastillon (c"" de Lembeye). 

Mbsthelab , f. c"* d'Arbonne. — Meetelan, 1 760 (colla- 
tions du dioc. de Bayonne). — 11 y avait une pré- 
bende de ce nom dans Téglise d^Arbonne. 

Metbac , fief, c*^ de Lons ; mentionné en 1 566 ( réform. 
de Béarn, B. 75A), vassal de la vicomte de Béarn. 

Meybag, vill. c"* de Sévignac (c*° d'Arudy ). — Mayrae, 
1 376 ( montre milit. P 116). — SanctuêSatuminut 
de Meyrac, 1607 (insin. du dioc. d'Oloron). — 
Meirac, 1675 (réform. de Béarn, B. 657, P 6). — 
En i385, Meyrac l'essortissait au baiil. d'Ossau et 
comprenait 6 feux. 

MiALàs, lande, c"' de Montestrucq. — Myaleee, Mia- 
kei, i58i (réform. de Béarn, B. 808, P 5i). — 
Cette lande contenait 79 arpents en i 58i . 

MiALos , c*" d^Arzacq. — Mieloê , 1 5 1 3 (noU de Garos ). 
— Mialos dépendait de la subdélégation de Saint- 
Sever (départ des Landes). 

MiGAc, montagne, c*"* de Bidarray, sur la frontière 
d'Espagne. 

MiCHis (La FORTAiRi des), c"*de Luccarré; mentionnée 
en 1751 (terrier de Luccarré, E. 906). 

MiGHOTA, mont, c"** de Bidarray et d'Ossès. 

Midi (Le pic do ) , c*^ de Laruns. — Lou piec de Mûydi 
(Palma Gayet). — Le picq de Midy, 1 676 (réform. 
de Béarn, B. 657, P 96). — On appelle quelque- 
fois cette montagne pic du Midi d^Ouau, pour la 
distinguer d'une autre du même nom située dans 
le départ, des Hautes-Pyrénées. 

Mié, mont, c"* de Léès-Athas. 

Miellé (La) , riv. qui prend sa source au bois de Bu- 
gangue (c"* d'Issor) et se jette dans le Gave d'Oloron 
à Moumour; elle arrose les c"** d'Arros (e*" d'Olo- 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



113 



ron-Sainle-Marie-Onest), de Gurmençon, d'Agnos 
et d'Oloron-Samte- Marie. — La Mule, iA38 
(not. d'OloroD, n* 3, T 58). -— La MeiUe, 1779 
(dénombr. d'Agnos, E. 17). 

MiiLLOTB (La), ruiss. qui arrose Oloron-Sainte-Manc 
et se perd dans la Miellé. 

MivAoïT, c" d^Arudy. — Medium-Fagêi, 1 1 00 (ch. de 
Mifaget). — Faied, xii* s* (cart de Lescar, diaprés 
Marca, Hist. de Bëam, p. 38o, /îo5). — Mediuê- 
Fageiw, ia57 (coll. Doch. vol. XCIX, f i3i).— 
Mittffàgeiy 1387 (contrats de Barrère). — L'e»pi- 
taudeMiefjfayety i385 (cens. T 68). - Mfifaget, 
1 538 ; Mieyhagêt, 1 675 (rëform. de Béam , B. 676 , 
f 333 ; 85/i ). — Samt-Michel de Mieyhaget, 1 678 
(insin. du dioc. d'Oloron). — L*hôpital de Mifaget 
fut fondé en 1 1 00 ; c^était une commanderie dép. 
de Tabbaye de Sainte-Christine (Espagne). — La 
présentation à la cure de Mifaget appartenait à la 
maison d^AlbreL — En i385, ce village, compris 
dans la commune de Bruges, renfermait 3 feux. 

MiGuiLv (Le), ruiss. qui prend sa source à Sare, arrose 
Ascain et Saint-Pée-sur^Nivelle et se jette dans la 
Nivelle. 

MiLHo, f. c"* d^Escurès. 

MiLLAoi, f. c"* de Lucq-de-Béam. — MUlayer, 1369 
(not. de Lucq). — MiUeyer, i385 (cens, f* 3i). — 
Miulayer, i/i3i (noL deLucq). 

MiLLis (Lb pic di), c** de Laruns, sur la limite du 
départ, des Hautes-Pyrénées. 

MiNBiiLLi, fief, c*^ de Préchacq-iosbaig; créé en 1 61 1 , 
vassal de la vicomte de Béarn. 

MiiHUBi^A (Lb), ruiss. qui prend sa source dans la 
c"^ de Loxe-Sumberraute et se jette À Yiellenave 
(c** de Bidache) dans la Bidouse, après avoir arrosé 
Béguios, Masparraute et Labels-Biscay. 

Mihistbb (Lb cbamp du), éc. c"* de Castéide-Gami. 

MiHJouLBT, h. c"* de Momas. 

MiRviELLB, fief, c"^ d^Asson. — La maison noble de 
MainvteUe, autrement de Golan, 1673 (réform. de 
Béam, B. 677, f* Aa). — Ce fief relevait de la 
vicomte de Béarn. 

MiifviBLLB, fief, c"* de Castagnède. — Mmbiela de Cas- 
tanheda, i538 (réform. de Béarn, B. 848, f 10). 

— Ce fief était vassal de la vicomte de Béam. 
MiNviBLLB, fief, c"* de Navarrenx, À Bérérenx; men- 
tionné en 1 675 ( réform. de Béara , B. 685 , f 5o ). 

— Le fief de Minvielle relevait de la vicomte de 
Béam. 

MiHviBLLB, fief, c"* de Ramous. — L*oeUtu de Minbielle 
d^Arramoi, i385 (cens, f* 9). — Le fief de Min- 
vidle, créé en 1376, ressort, au baiil.de Rivière- 
Gave et était vassal de la vicomte de Béara. 

Basses-Pvrénées. 



MiNViBLLB (Le moulin de), c"* de Salies. 

M1068BKS, c** de Tbèïe. — Mentionné au x* siècle. — 
Milcente, 1079 (cart. de Lescar, diaprés Marca, 
Hist. de Béam, p. 968, 38/i). — MiucenU, xiii* s* 
(fors de Béarn). — MilleeancU, 1970 (cart. du 
château de Pau, n" 1). — MiuSent, i385; Miu- 
êentz, 117' siècle (cens.). — Miucent, ihltS (ch. de 
Béara, E.). — Lo clau de Miucenlz (comprenant 
Carrère, Lanusse et Miossens), i5/i6; Miotsans, 
1673 (réform. de Béam, B. 659, (* 180; 759). 

— Miossem-Lanuiêe , depuis la réunion de (ianusse : 
1 6 août 1 8/î I . — Miossens formait la sixième grande 
baronnie de Béam, vassale de la vicomte de Béara. 

— En i385, ce village comprenait 91 feux et res- 
sort, au baill. de Pau. 

MiQuéLc , mont, c"** de Bidarray et d'Ossès. 

MiQtBU , f. c"* de Bosdarros. 

MiQCBC, h. c"* de Lembeye; mentionné en 167 5 

(réform. de Béara, B. 6^9,^ 979). 
MiRAMoii, f. c'* de Lys. — Miremon, i385 (cens. 

MiRAMON, fief, c*^ de Monein; mentionné en i538 
(réform. de Béarn, B. 833), vassal de la vicomte 
de Béarn. 

MiRARDE (La) , h. c^ de Ponson-Debat-Pouls. 

MiRAPocp (Lb), raiss. qui sépare la c*'* de Lombia de 
celle de Sedze-Manbec et se jette dans le Léès. — 
Le Mirahoup, 1675 (réform. de Béam, B. 648, 
r933). 

MiRAssoc, f. c"* de Bugnein. — Mtreeor, i385 (cens. 

1*96). 

MiBBPBix , c" de Clarac. — Mirapes , 1 1 3 1 ( cart. de Mor- 
làas, r 9). — Mirapitcie, xiii* s* (cart. de Tabb. de 
Saint-Pé, diaprés Marca, Hist. de Béarn, p. AS 9). 

— Mirapeix, 1986 (ch. de Béarn, E. 967). — 
Mirapexi, i536; Miripexe, i5/i6; Mirepoix, 1686 
(réform. de Béara, B. 678, f 99; 710). — En 
i385, Mirepeix ressort, au baill. de Pau et comp- 
tait 99 feux. — La baronnie de Mirepeix, suppri- 
mée au XI 1* siècle, fut rétablie en 1611; elle relevait 
de la vicomte de Béara. 

MiRRPEix, fief, c°* de Baigts. — Vostau de Mirapeic, 
i538 (réform. de Béara, B. 868, r8). 

MispiRAcoÏTS, h. c°* de Mouguerre. 

MiTCHéL<RiA, h. c"* de Saint-Étienne-de-Raigorry. 

MiDSADovB, éc. c**de Noguères; mentionné en 177.*) 
(terrier de Noguères, E. 979). 

MixB, h. c"* de Bidache. 

MixB (Le pats m), arrond. de Mauléon, comprend les 
c"** d'Aicirits, Amendeuix-Oneix , Amorob-Succos . 
Arbérats-Sillègue, Arbouet-Sussaute, Arraute-Char- 
ritte, Béguios, Béhasque-Lapiste, Beyrie (c*" do 



i5 



11A 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Saint-Palais), Garaou-Subast, Gabat, Garris, 
liharre, Labets-Biscay, Larribar-Soriiapuru , Lux<s 
Sumberraote, Masparraute, Orègue, Orsanco, 
Saint-Palais, Ubari-ïfixe. — Mixia, Amixa, ui*s* 
(cart. de Sordea, p. a et Sa ). — Arekidiaronatu» de 
Mira , 1 937 (cb. de Tabb. de Labonce). — Mizra , 
19^7 (cb. de la Gamara de Gomptos). — Terra de 
Misse m Navarra, i3o5; Myxe, vers ]36o (cb. de 
Navarre, E. â3o; ^59). — Mfay i3/'i3 (cb. de la 
Gamara de Gomptos). — Miexe, 1/177 (contraU 
d^Obix , f 56). — Le pays de Mixe faisait partie du 
royaume de Navarre et avait pour cbefs-lieux Garris 
et Saint-Palais. — L'arcbidiaconé de Mixe dépen- 
dait du dioc. de Dax. 

MizpiRA (Le col de), entre lesc"'* des Aldodes et de la 
Fonderie. 

MizpiRACiUB, mont. c°* de la Fondei'ie, sur la frontière 
d'Espagne. 

MocARRéro, pèlerinage, c"^ de Macaye. 

MocosAiL, f. c*^ de Lasse; anc. coromanderie apparte- 
nant h révoque et au chapitre de Bayonne. — Moco- 
zuayny 1691 (Martin Biscay). — Morsaily 1690 
(carte de Gantelli). 

Mode (La) , ruiss. qui coule à Urt et se jette dans la 
Joyeuse. 

Moiïfxs (Le Fie ET LE COL des), c"" de I^runs et d*Ur- 
dos, sur la frontière d^Espagne. — Ge nom leur 
vient du voisinage de Tabbaye de Sainte-Gbristine 
(Espagne). — Porte d'Achmora, 1 i5A (Edrisi). 

MoLiÀAs (Les), b. e"' de Gan; mentioimé en i535 
(réform. de Béarn , B. 70 1 , f 1 9 1 ). 

MoLiâDE, r. c"' d'Atbos-Aspis. — Le fief de Moliède, 
mentionné au xiii* siècle (fors de Béarn), était 
vassal de la vicomte de Béarn et ressort, au baill. de 
Sauveterre. 

MoLou, f. c^ de Simacourbe; tire son nom de Molo 
de Labatut, son propriétaire en i385 (cens. P 60). 

MoMAs, c*^ de Lescar; commune distraite du canton 
d'Arzacq le s 6 mars 1 899. — Mentionné au x* siècle 
( Marca , Hist. de Béarn , p. 967 ). — Momaas , 1 385 
(cens.). — En i385, Momas comprenait 69 feux 
et ressort, au baill. de Pau. 

MoMY, c*^ de Lombeve. — Sanetus^ohannes de Momii, 
\. 97U (cart. dePabb. de Larrenle , diaprés Marca, 
Hist. de Bf^am, p. 359). — Momi, xiii* siècle (fors 
•le Béarn). — Mon-Mir, xi?' siècle (cens.). — Mo- 
mn, I /199 (cens, de Bigorre, f* 967). — Mountyy 
1689 (réform. de Béarn, B. 653, f i39). — 
.Momy était un membre de la commanderie de 
Malte de Gaubin et Moriàas. 

En 1 385 , Momy ressort, au baill. de Montanor 
*?t comptait A 8 feux. 



MonAsaDT, c*" de Lembeyc. — Mentionné en 1379 
( contrats de Luntx , P 98 ). — Mimassud, 1 777 ( ter- 
rier de Gerd^rest, E. 190). — Monassut-Audîtaeq , 
depuis la réunion d*Aadiracq. — Il y avait une abb. 
iaique vassale de la vicomte de Béarn. — En 1 385 , 
Monassut était réuni à Audiracq et à Gerderest; ces 
trois paroisses ressort au baill. de Lembeye et com- 
prenaient ensemble 95 feux. 

MoHBALou, f. et fief, c"^ de Navarrenx. — Mont-Valoor, 
i363 (not. de Lucq). — Mcmbahr, i385 (cens. 
P 39). — MimkMhr, iâ5a (reg. de la Gour Ma- 
jour, B. t, P 37). — MotéaionTy i65i (réform. de 
Béarn, B. 683, P i56). — Le fief de Monbalou 
était vassal de ia vicomte de Béarn et ressort, au 
baiU. de Navarrenx. 

MoRBBiOT, f. c** de Lucq-de-Béarn. — Mombeg, i385 
(cens. P3i). 

MoRBiT, éc c^ de Moncaup; mentionné en i5/Î9 
(réfonn. de Béarn, B. 73a , P 1 1 ). 

MoRBBT, f. c** de Luçgarrier. 

MoRBBT (Le bois de), c*^ de Navarrenx. — Lo bosc de 
Monbeig, 1&68 (caK. de Navarrenx, P 3A). — 
Monheg, i5i3 (cb. de Navarrenx, GG. 1). 

MoNBDLA (Le PLATEAU de), daus les montagnes de la 
c** d^A«9on,'Sur la limite du départ, des Hautes- 
Pyrénées. 

MoRCADB, f. c°* de Garlin; mentionnée en T385 (cens. 
P 61). — Moneada, i5&9 (réform. de Béarn, B. 
739, P 6). 

MoKCADE (La TOUR oe), mines du cbâteaa des vicomtes 
de Béarn à Ortbez,où Gaston-Pbébus reçut Froissart. 

— Castrum quod dieiiur Nobile, 1 956 (très, des cb. 
d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 606). — G'est 
le nom d'un quartier de la ville d'Orthes. — Mon- 
chada, i39i (cart. d'Ortbex, P À). 

MoHCACBBT, h. c"* de Lalongue; mentionné en i385 
(cens.). — Mont'Caubei, i538 (réform. de Béarn, 
B. 846). 

MoHCADP, c** de Lembeye. — MinO-Caup^ i363 
(hommages de Béarn). — Moneaub, 1 &09 (cens.). 

— Moneamp, ibU6 ^SamU-Luce de Momeaiip,i6So 
(réform. de Béarn, B. 65o; 756). — Moncaup 
était un membre de la commanderie de Malte de 
Gaubin et Morlias. — En 1 385 , Moncaup ressort, 
au baill. de Lembeye et comprenait 59 feux. — 
Au XVI* siècle, Moncaup avait pour annexe la com- 
mune de Monpéxat. 

MoHCAUP (Le), ruiss. qui descend des montagnes dt* 
Louvie-JuEon et se perd dans le Saux. 

MoHCATOLLB, c** de Mauléon. — Mimeoyole, 1391 
(not. de Navarrenx). — Moneayole, Mùmcoyola, 
V. 1680 (contrats d*Obix, P ta). — MoneaffoUe- 



DÉPARTEMENT DES BASSES- PYRÉNÉES. 



115 



Lan'crf'Mendifnêu , depuis la réunion de Larrory et 
de Mendibieu : 5 août iSâa. 
MoiicLA, c^ de Gariin. — MotU'CUa', i363 (hom- 
mages de Béarn). — Mcnclar, i385 (cens.). — 
Mont'Qaa, 1 687 (reg. des Etablissements de Béarn). 

— Monelaa, i5&8 (réibrm. de Béarn, B. 769). — 
Il y avait nne abbaye laïque vassale de la vicomte 
de Béarn. — En 1 385 , Monda ressort au bailL de 
Lembeye et comptait à feux. 

MoHçoGOBBT (Li), nûss. qui arrose Urrugae et se jette 
dans rOlette. 

MoHCOLB, éc. c"*de Masiacq. 

MoitcounLi , f. c~ d^Araux. — Mon-Cotylê , 1 385 ( cens. 
P 99). — Moneoeyla, 1397 i^^* ^® Navarrenx). 

MoNCCQ , éc. c** de Narp. 

MoRDABRAjB , mout. c"** d*E8peIette et d^Itsataou. 

MoHDADT, f. c"^ de Lasseube; mentionnée en i385 
(cens, f 99). 

MoraAiT, h. c°*d^Ousse; mentionné en i5o5. — Lo 
terrador de MonUmé, parroine d'Oiêê, i539 (^^^' 
d'Assat, .n"" 7, f 35). — Le fief de Mondant rele- 
vait de la vicomte de Béarn. 

MoxDADT, mont. c°*' d^Etsaut et de Laruns. 

M0310AOT (Lb bois ob), c*** de Castetbon cl de Mon- 
testruoq; mentionné en t58i (réform. de Béarn, 
B. 808, P /Î8). — Ce bois contenait 99 arpents 
en i58i. 

MoiiraBATî vill. c** de Garlède; ancienne commune 
réunie à Garlède le 95 juin tSUh, — Mondê-Abat, 
i385; Afoniffro^, XIV* siècle (cens.). — Mondabaty 
i5A6 (réform. de Béarn, B. 75a). — En i385, 
Mondebat ressort, an baill. de Pau et comprenait 
8 feux. — La baronnie de MonddMt , créée en 1 65 8 , 
comprenait Garlède, Lalonqoette et Mondebat et 
relev. de la vicomte de Béarn. 

MoHDBiL OB BoDPi (Lb), éc. c"* de Lalonquette. — 
Moundeilk de Boupé, 1775 (terrier de Lalon- 
quette, E. 197). 

MoRaaiLs, éc. c^de Denguin. 

MoHDEiir, b. c*^* de Navailles-Angos. — Lu territori 
aperat Mondenk, 1 5 38 (réform. de Béarn, B. 857). 

— L*abbaye de Pontaut (diocèse d^Aire) y perce- 
vait des fiels. 

MoHDÉBOus (Lis), lande, c** de Mont (c*" de Gar- 
iin). 

MovDiBovs (Lbs), vigne, ("* d^Aydie. 

MoNDBAGOB (Lb BOIS db), c°* do LouvienJoion. 

MoicDBAii , éc. c** de Montfort 

MoNDBAii (Le) , miss, qui prend sa source sur la c^ de 
Lanneplèa et se jette dans le Saleys, après avoir 
arrosé Bérenx et Salies. 

MoBOBARS, vill. ^ de Lèa. — Mimdrtm, i385 (cens. 



Ta). — Motèdran-Deuuê , Mondran-Debaig, 1 6 1 A 
( réform. de Béarn , B. 817, P9). — LuMondrans, 
1 798 ( dénombr. de Mondrans, E. 36 ). — En 1 385 , 
Mondrans comptait 8 feux et ressort, au baill. de 
Larbaig. 

MoRBOBiTA, pèlerinage, c"' d^Iholdy. 

MoRDCscLAT, f. c** de Bosdarros. — Monduêclatz , 1 5o 1 
(nol. de Nay, n"* 1, 1* 90). 

MoREiR , arrond. d^Oioron. — Mottfft (Pline, iib. iv, 
cap. 33). — Monengy 1 1 97 (cb. de Sauvelade). — 
Monmngy 1 198 (cb. d'Aubertin). — Monm, xii* s* 
(cart. de Sauvelade, d'après Marca , Hist de Boarn, 
p. 491 et 434). — Mtintnf, 11 56 (Edrisi). — Afo- 
nenh, I9i5 (cari. d'Oloron, d*après Marca, Hist. 
de Béarn, p. 53o). — SmU-Ginmtz de MoneiUh, 
1434 (not. d*01oron, n° 3, P 19). — Momieinh, 
Mowieinh, 1675 (réform. de Béarn, B. 661, P 99 ; 
666, P 47). — Archiprétré qui dép. de Farchi- 
diaconé de Larbaig (dioc. de Lescar). — Il y avait 
une abbaye laïque dès le xii* siècle, vassale de la 
vicomte de Béarn. — I/O bailliage de Moncin com- 
prenait, eu i385, Cardesse, Cuqueron et Monein; 
la commune de Monein comptait alors 4 14 feux. — 
Monein était le siège d'une notairie qui avait pour 
ressort Arbos, Aubertin et Monein; — La barounie 
de Monein, créée en i545, relev. de la vicomte de 
Béarn. 

En 1790, le canton de Monein comprenait les 
mêmes communes qu'aujourd'hui, plus celle de Car- 
desse. 

M0HGA8TOR, h. c°* de Charre. — Mentionné en 1986 
(reg. de Bordeaux, d'après Marca, Hist. de Béarn, 
p. 569). — La Bêgtiênef Voitou de Mon-Goitoo, 
i385 (cens. P' 19 et i4). — Montga$too, 1387 
(not. de Navarrenx). — MonigOMUm, maiêon noble 
en lo loc de Xàrra êUê um montanhe aperada Mon- 
guoêUm, i538 (réform. de Béarn, B. 83o;.853). 
— La viguerie de Mongaston dépendait du baill. de 
Sauveterre; elle comprenait Campagne (c"* de Ta- 
baille-Usquain), Charre, Haute, Licbos et Rive- 
haute. — En 1 385 , Mongaston et ses annexes , Cam- 
pagne et Usquain , renfermaient 1 9 feux. 

M0R6A8TOR , b. c" de Lamayon ; anc. c"*. — Mongoitoo , 
i385 (cens.). — MofO-Goston, 1499 (c^s. de 
Bigorre, P 995 ). — MongumUm, 161 4 (réform. de 
Béarn, B. 817, P i3). — En i385, Mongaston 
ressort, au baill. de Montaner et comptait 90 feux. 

MoHciLOs, vill. c^ d'Ainhice; anc. c"* réunie à Ainhice 
le 16 août i84i. — Afon/s2ot, i39i (cb. de la Ca- 
mara de Comptes). — Mongeloê en Cizê, 1477 
(oontmtsd'(>faix,P49). — SaùUrJean de Mongeioê y 
1 703 (visites du dioc. de Bayoone). 



10. 



H6 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRENÉES. 



MoHG^LOus, f. c"* de Gure. — - Mongeloif v. i56o 
(rëfonn. de Béam, B. 796, T 6). 

M0H6OT, r. c"* de Montaut; roentioonée en i535 (ré- 
form. de Béarn, B. 709, f* 109). 

MoNUADBA , h. détruit par une inondation du Gave de 
Pau , en 1 778 ; ancienne annexe de Saint-Faust. — 
Monfabaa, v. 14/19 (^8- ^® ^ ^^^^ Majour, B. 1, 
P 93). — Monthauba, i538; Monhaubar, i5/)o 
( réform. de Béam , B. 796 , P 3â 9 ). 

MoHBiDAir, h. c"* de Lons. 

MoHHO, mont, c^ de Béhorléguy, Hosta el Lécum- 
iîerry. 

MoNHO, mont. c^'d^Ossès. 

MoiiHO , redoute, c*** de Sare. 

MoHBO (Li), miss, qui sort de la montagne Martin- 
dorré, arrose Saint-Étienne-de-Baïgorry et se jette 
dans la Nive de Baîgorry. 

MoNROA , mont c"* d'Anhaux. 

MoRiz , redoute , c"' de Sare. 

MoRjoii (Le GBBMiR DE la) , dans la c"* de Lons. 

MomoT , éc. c"** d^Arthez. 

MoRLÉB, fontaine, c"^ d'Asson; mentionnée en 1676 
(réform. de Béam , B. 67/» , P 33/i ). 

MoNLoiiG, lande, c"* d^Asasp. 

Moulong, lande, c"* do Baigis. — Morhiigt 1675 
(réforoi. de Béarn, B. 666, f* 6). 

MoNNicAT, f. c"* de Casletpugon. 

MoNPBSLé, f. c°* de Garlin; mentionnée en 1669. — 
L'espitau de la Magdelainet 1 676 (réform. de Béam , 
B.65i,r9io;739,r89). 

MoNpizAT, c^ de Lembeye; ancienne annexe de la c"* 
de Moncaup. — La moU» de Monpeuat, 1373 (con- 
trais de Luntz, P 65). — Monpesat, 1 /io9 (cens.). 
— Monê-Pazatut , ikab (cart. du chAteau de Pau, 
n** 9). — Mont-Penatj v. 1 bào (réform. de Béam , 
B. 786, P 7)< — MonpêzatrBétrac , depuis la réu- 
nion de Bétrac : 90 juin 18A9. — En i385, ce 
village ressort, au baill. de Lembeye et compi-enait 
1 o feux. 

MoifPLAism , h. c" de Lanins. 

MoifpLAisiB (Le rdissead) , prend sa source sur la c*^ de 
Saliespisse et se jette dans le Luy-de-Béam , après 
avoir arrosé Sault-de-Navailles. 

MoTisieuB, c*^" de Montaner. — Mont-Segur, i3/i3 
(hommages de Béam). — En i385, Monségur 
comptait 3o feux et ressort, au hailL de Montaner. 

MoMT, c""de Garlin. — Ezmont, xii* s* (Marca, Hist. 
de Béam, p. 669). — Lo Mont d$ Vie-Vielk , i385 
(cens.). — En i385. Mont ressort, au baill. de 
Lembeye et comptait 9 feux. 

Mort, c"^ de Lagor. — ViUa de Mont, i935; Mon, 
i538 (réform. de Béam, B. 83o; 866).— En 



i385 , Mont comprenait 33 feux et ressort, au baill. 
- de Pau. 

Mort, fief, c"* de Baigts; mentionné en 1 538 (réform. 
de Béam, B. 83o). — Mon, 1736 (dénombr. de 
Baigts, E. 90). 

Mort (Le), éc. c*^ de Sedze-Maubec; mentionné en 
1675 (réform. de Béam, B. 668, P 963). 

M0RTA6HA, h. c^ de Lahonce. 

M0RTA6RBTTE (Le ruisseau), coule sur la c°* de Las- 
seobe et se jette dans la Baûe. 

M0RTA6ROL, monte"*' d*Accous, d^Aydius et deLarans. 

MoRTAGRou (Le pic) , c°*' d^Aydius et de Bielle. 

MoRTAGUT , c"* d'Anacq. — Moné-Acutui , 1 9 7 3 ( reg. de 
Bordeaux, diaprés Marca, Hist de Béam, p. 636). 
— Lo bayliadge de Montagudy i56o; Sattict-Marti 
de Montagut, i559 (réform. de Béam, B. 765; 
869). — En i385, Monlagut ressort, au baill. de 
Garos et comptait 99 feux. — GVtait le siège d'une 
notairie dont le ressort comprenait Arget, Lannes 
(c"' de Pomps), Montagut, Moustrou et Piets. 

MoRTAOUT, fief, c"* d'Orthez; créé en 1611, vassal de 
la vicomte de Béam. 

MoRTAiGU , f. c"* de Bayonne. 

MoRTAiGu , fief, c°* de Baigts. — Lolœ de Montagut, 
1 385 (cens. P 9). — Le fief de Montaigu , créé en 
1666, ressort, au baill. de Rivière-Gave et était 
vassal de la vicomte de Béam. 

MoRTALiTBT, f. cl fief, c"* de Lucq-de-Béam. — La 
métairie de Montalibet, 1719 (cb. de Lucq , FF). — 
Ce fief, créé en 1618, relevait de la vicomte de 
Béarn. 

MoRTARER, arrond. de Pau. — Monta$teriuê, v. io3(» 
(cart. de Pabb. de Saint-Pé, d'après Marca, Hist. de 
Béam, p. 968). — Monlanenutn, 1118 (cart du 
château de Pau , n" 1 ). — Sam^Miehel de Monta- 
twr, 1675 (réform. de Béam, B. 668). — La 
vicomte de Montaner était vassale des comtes de 
Gascogne. — L'archiprétré de Montaner dép. du 
dioc. de Tarbes ^ — Le bailliage de Montaner 
se composait, en i385, de Bentayou-Sérée, Cas- 
téide-Doit, Gastéra, Ger, Labatut-Figoère, Lom- 
bia, Lonbîx, Luc, Luccarré, Maure, Momy, Mon- 
gaston (c** de Lamayou), Monségur, Montaner, 
Ponson-Debat, Ponson-Dessus, Pontacq, Pontiaoq- 
Yiellepinte, Saubole, Sedze-Maubec. — A la même 
époque, Montaner renfermait 86 feux. — Montaner 
était le chef-lieu d'une notairie comprenant Aasl, 
Castéide-Doat, LabatutrFiguère , Lamayou , Lombia , 
Luccarré, Maure, Momy, Mongaston, Monségur, 

' Marra , dans son Uisl. de Béarn (p. t5a ), cite rarcfaUliaeon^ 
do Montaner, qui sans doute comprenait les arehiprétr^ de Mon- 
taner et de Pontarq. 



DÉPARTEMENT DBS BASSES-PYRÉNÉES. 



117 



Montaner, Pooson- Débat- Pouts, Ponson- Dessus, 
Ponliacq-Yieilepinte, SamoDzel (c*^ de Lamayou), 
Sedie et Sérée. — En 1 798, ie sceau des jurais de 
Montaner portait éearlêU i et à d'une vaeke , a et 3 
iPvnM. 

La drcoDScriplion du. canton de Montaner n^a pas 
varié depuis 1 790. 

MoRTAiéBÈs (Lb), pays, arrond. de Pau. — Ce pays 
était borné au N. et à VO. par le Vicbilh, à TE. par 
la Bigorre, au S. par le pays de Rivière -Oiisse et 
Pontacq. Il lire sou nom de la c^ de Montaner, son 
chef-lieu. 

MoHTABDOii, c*^ de Morlàas. — Mont-ArdoUf i385 
(cens.). — A cette époque, Montardon ressort, au 
bail!, de Pau et comptait 99 feux. 

M0HTAB6OC (Lb mooliii de), c"* de BonnuL 

MonTABicAU, éc. c"* de Rivehaute. — Mtmtwricau, 
1779 (terrier de Rivehaute, E. 3âi ). 

MoNTADBAïf, f. c°* de Loubieug. — Momaubaa^ iSAo 
(réform. de Béam, B. 796, f io5). 

MoBTACT, c**" de Glarac — MoM-Aitu$f i983; la 
boitide de Montaut (fondée en 1397) (ch. de 
Béam, E. 917 et 495). — Montaud, ]535 (ré- 
form. de Béam, B. 709, P 3). — En i385. Mon- 
tant ressort, au baill. de Nay et comptait 39 feux. 

MoHTAUT, mont, c"*' d*Accous et de Larans. 

MoBTBSQciBD, f. c°* de Monein. — Manteequiti.y, 1 5âo 
(réform. de Béam, B. 789, P 160). 

MoRTBSTBDC, f. c*^ de Lestelle. 

MoRTBSTBOC , f. c"* de Pontacq. 

MoRTBSTRvc, fief, c"^ d'Escurès. — Montoêtruc, i385 
(cens. P 60). — MotUeetrucq (carie de Cassini). — 
Ce fief était vassal de la vicomte de Béam. — En 
1 538, ce domaine comprenait 900 arpents. 

MoHTBSTBDCQ, c**" de Lagor. — Montaeti'ue, i385 
(cens. P 6 ). — A celle époque, Moniestnicq comp- 
tait â 5 feux et ressort, au baill. de Larbaig. — Au 
XVI* siècle, c^étail le chef-lieu d^m bailliage compre- 
nant Montestrucq et rHèpilal-d^Orion. 

MoHTFLBDBT, éc c"* de Gélos. 

MoBTroBT, c*" de Sauveterre. — Momfort, i385 (cens. 
P 98). ^ Monhort, i6o3 (ch. de Rivehaute, E. 
36 1). — En i385, Montfort ressort au l>aill. de 
Navarrenx et comprenait 9 À feux. — La seigneurie 
de Montfort dépendait de la baronnie de Jasses. 

MosTis, f. c°* de Monein. — Moniiit, v. 1 56o (réforai. 
de Béam, B. 789,Pi8/î). 

MoBTJOiB (La) , h. d^ de Lescar. — Lo panaa de la 
MinUfoia, i643 (cens, de Lescar, P 685). 

Monoii , h. c^ d^Anglet 

MoRTOiT, c'^de Tardets. — MotUori, i383 (contrats 
deLuntx, P84). — iHontofcry, i563 (aveux de 



Languedoc, u" 3176). — \otre-l)ame de Montorff, 

i65/t (insin. dudioc. d'Oioron). 
MohTPLAisiB, éc. c*** de Garos. 
MoBTPLAisiB , éc. c"* de Jurançon. 
MoBTBOAE , éc. c*^ de Gélos. 
Mont- Saibt-J BAR, f. c"* d'Ortbez. — Lo MotU, i536 

(réform. de Béam, B. 713, P 368). 
Mobt-Sabdaasb, lande, c"* de Saint-Palais; mentionnée 

en 1760 (reg.de Saint-Palais). 
Mortsabbat, h. détruit, près d'Oloron-Sainte-Marie. 

— Monearrat, i636 (not. d'Oloron, n* 3, P 19), 
MoBBLLBs (Les), éc. c"* de Ponson-Dessus; mentionné 

en 1675 (réform. de Béam, B. 65i , P 95). 

M0BBK6UBTS, h. c"* d^Os-Marsillon. — Morenguetz, 
Morenguegi, i366 (not. de Pardies, n*" 9, P' 38 
et 61 ). 

MoblXas, arrond. de Pau. — Morloê, villa Morlmein, 
1080 (cart. de Morlàas, Pi). — Sancta-Fidee de 
Morlanisy 1109 (bulle de Pascal II, d^ap. Marca, 
p. 3o9 ). — Saneta-Fidee et Sanctu9'Andreaê Morla- 
nenees, 1 1 1 5 (cart. de Lescar, d'ap. Marca , p. 383 ). 

— Vicaria Morlanensit , 11 93 (cli.de Morlàas). — 
Morlari, xii* s* (carL de Morlàas, P 5). — Morla- 
fuim, 1970 (cart. du chAt. de Pau, n° 1). — Ca»- 
telltim Afo/^yif ( Guill. de Nangis). — Morlene, Mvr- 
lane en Bet-ne (Froissart). — Sanete-Fe de Morlaa» , 
1537 (réform. de Béam, B. 716). — Le prieuré 
de Sainte-Foi et Thôpital de Moriàas dép. de Tabb. 
de Cluny. — Morlàas possédait une commandent' 
do rOrdre de Malte sous le titre de Gaubin et Mor- 
làas; les Jacobins et les Cordcliers y avaient des 
couvents. — Du x* au xu* siècle, cette ville fut la 
résidence des vicomtes de Béarn. — I^ charte de 
commune de Moriàas remonte à Tannée 1101. — 
Au commencement du xii* s*, Moriàas comprenait le 
prieuré de Sainte-Foi, au N. 0. le bourg de Saint- 
Nicolas, à TE. le Bourg-Neuf, à TO. Marcadet; 
on i385, on y comptait 3oo feux. — Elle était te 
siège d^un sénéchal dont le ressort comprenait les can- 
tons de Lembeye et de Thèse en entier; le canton de 
Morlàas, moins Sendets; le canton de Gariiu, moins 
Boueilh-Boueilho-Lasque et Pouliacq; le canton de 
Montaner, moins Bédeiile ; les communes de Gau- 
bio»-Loo8, Momas et Sauvagnon , du canton de Les- 
car ; Eslourenties-Darré, Ger et Limendoux, du can- 
ton de Pontacq ; le village de Riumayou et les com- 
munes de Larreule et Vignes, du canton d^Aiiacc]. 

— Le parean de Moriàas, créé par Henri 11, roi de 
Navarre, se composait du canton de Morlàas, moins 
Abère, Lespourcy, Lombia, Saubole, Sedzère, 
Serres-Gastet et Urost; des communes d'Eslouren- 
ties-Darré et Limendoux, du c^" de Pontacq: des 



118 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



communes d'Af^eios, Lasclaveries, Navailles-ADgcs 
et Sévignacq, du canton de Thèse; enfin du village 
de BoasL — La subdëiëgation de Morlàas, qui dëp. 
successivemenl des intendances de Bëarn et Navarre , 
d'Aucli et Pau, de Pau et Bayonne, avait la même 
étendue que la sénéchaussée. — La noiairie de 
Morlàas avait la commune pour ressort. — Les an- 
nexes ou vies de Moriàas étaient auloui^ de la ville : 
Dugat, la Hagède, Higuères, la Hourquie, Maucor, 
Morlèas-Bielie et Saint-Jammes. — La monnaie de 
Morlàas eut cours dans le midi de la France pen- 
dant lout le moyen âge. — Les poids et mesures de 
cette commune servaient d^étalons pour le Béarn et 
quelquefois pour la Soûle et la basse Navarre. — 
Les armoiries de la \ille sont : une croix canUmnée 
de cinq betans '. 

En 1790, le canton de Morlàas comprenait les 
communes du canton actuel, [dus Eslom*enties-Darré 
et Limendoux , aujourd'hui du canton de Pontacq. 

MoblUs, f. c"* de Sauveterre; mentionnée en i385 
(cens P* 10). 

MoBLÀAS-BiFLLB, quarUcp de Morlàas. — Vêtus har- 
gne, XII* s* (cart. de Morlàas, 1* 9). — Morlads- 
Viella dehora lopcrtau, t663 (cens, de Morlàas). 

MoBLAH!(Ais (Li chbmih), nom générique de tous les 
ciiemins qui conduisaient à Morlàas; toiilelbis il 
s'appb'quait plus particulièrement à celui qui part 
de Morlàas, passe à Buros, Montardon, Saint- 
Gastin, Sauvagnon , Serres-Castet, Uiein , Viellenave 
(c**" d'Arthez), et se joint devant Téglise de Cescau 
au chemin Romiu, — Lo catni Morlaee (de Nay à 
Morlàas), i5o5 (noL d'Assat, n° 3, P* 6). 

MoBLANHk, c"^ d'Arzacq; barounie créée en i663, 
vassale de la vicomte de Béarn. — MorUma, 1986 
(ch. de Béarn, E. 967). — Morlanef 1988 (not. 
de Navarrenx de 1 396 , P 35 ). — Sen^LaurenU de 
Morlana, i537 (not. de Garos, f /î). — 11 y avait 
une abbaye laïque qui relevait de la vicomte de 
Béarn. — En 1 385 , Morianne ressortissait au baill. 
de Garce et comptait 79 feux. 

MoBURHB, f. c*^ de rHôpital-d'Orion. — MorUma, 
1676 (not. de Castetner, P 85). — Le chemin dit 
la Côte MorUmne conduisait d'Orion à l'Hèpital- 
d'Orion; c'était une portion du chemin Romiu, 
d'Orthex à Sauveterre« 

MoBLA!iiiB,f. c^'de Lagor. — Morkme, 1 385 (cens, 
r* Sa). — Morlana, tb^s (réform. de Béarn, 
B. 796). . 

MoBTALBB (Lb), fief, c*^ de Baigts; mentionné en i538 

' Noos afont relevé tn armoiries sur les poids de Morikas de 
1 576 , dépotés ani archives des Bastea-Pyrénées. 



(réform. de Béarn, B. 868, T 8). — Ce fief relev. 
de la vicomte de Béarn. 

MossBR-GciLHBii (Lb chbmin ob), daus la c*^ de Maure. 

MoTTÀA, éc. c°* de Lespielle-Germenaud-Lanne- 
grasse. 

MoTTB (La), éc. c"* de Gayon. — Lamoihe, 1773 
(terrier de Gayon, Ë. 189). 

MoTTB (La), fief, c°' d'Arrosés. — La Mota d'Arrœee, 
i538 (réform. de Béarn, B. 868, f i5). — Ce 
fief était vassal de la vicomte de Béarn. 

MoTTB DB TuBBT (La), motte, c"* de Sallespisse. — Le 
Turon de Turin, 1686 (réform. de Béarn, B. 665, 
r 1 ). — La Motte de Turtnne (carte de Cassini). 

MouGtBRBE, c*° de Bayonne-Nord-Est. — SametJohaM- 
de-Builz, i564 (ch. deTabb. de Lahonce). — Samt- 
Jean-de-Biulz , 1 690 (carte de CanteUi). — Sanetue- 
Jokannee-Vetui vulgà Mougumre, 1763 (collations 
du dioc. de Bayonne). — Ancienne dépendance de 
Tabbaye de Lahonce. 

En 1 790 , Mouguerre fut le chef-lieu d'un can- 
ton, dépendant du district d^lJstarits, composé des 
communes de Lahonce, Mouguerre, Saint-Pierre- 
d'irube et Urcuit 

MouHODs, c** de Gariin. — Mohooe, 1 363 (hommagt^s 
de Béarn). — Mofooe, 1609 (cens.). — Mokoe, 
i538 (réform. de Béarn, B. 860). — Il y avait une 
abbaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. — La 
seigneurie de Mouhoiis dépendait de la baronnie 
de Lannecaube. 

MoiLARooR, éc. c" de Sedxe-Maubec; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 668, f 966). 

MoDLABT (La), montagne, c"* de Viellenave (c*^ de 
Bidache). 

MoDLB , canal d'un moulin près de rUxan , c*^ de Boii- 
garber. — Ung goar aperat Mnler, 1667 (cart. 
d'0ssau,p93i). 

MoriiBBS (Lbs) , éc c*^ d'Aydie. 

MouLBS , h. c"^ de Louvigny. 

MoDLKs (Les), éc. c** de Cêflcau. 

MouLikA (Lb) , fief, c"* de Sarpourenx. — L'oslati deu 
MoUaa, i385 (cens. P 5). — Le fief du Mouliàa 
relevait de la vicomte de Béarn et ressort, an baill. 
de Larbaig. 

MouLiR (Lb), éc. c~ de Luccarré. 

Moulin (Lb bvissbad dv), coule sur la c" de Lahontan 
et se jette dans le Ponrteigt. 

Moulin (Lb Vibux), m'% c*" de Saint-Jean-de-Loz. 

Mouli-Nau, éc. c"* de Lembeye. 

Moulin de l'Abbatb (Lb), c"* d'Orthes, sur le ruis- 
seau le Grec. — Lo MoUi de VAbadie, 1 536 (réform. 
de Béarn, B. 713, f 60). — Le MouUérot, 1763 
(dénombr. d'Orthei, £. 39). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



119 



Moouii Dissus (Lb), c** de Loabieng, sur le Làa. — Lo 
MolmDeêêuê, i538 (réfortn. de Béara, B. 869). — 
Le fief du Moulin-Dessus était vassal de la vieomti^ 
de Béarn. 

MovuH DU Bateau (La), c*' de Saucède. — il appar- 
tenait à Tabbaye de Lucq. 

Mouui DU Bois (Le), c*^ de Saint-Jean-Pied-<le-Porl. 

— MoUno fue m dame àd Boic, t368 (ch. de Na- 
varre, E. 670). 

iMouLiii DU Comte (Le) , c"* de Denguin. — Le Mouly 

deu Compte, 175& (terrier de Denguin, £. 3o8). 
Moulu du MABcaé (Le) , c*^ de SainlrJoan-Pied-de- 

PorL — MoUno del Mercado , 1 368 (ch. de Navarre , 

K. &70). 
MoGLiR DU PoHT (Le), c"' de Lahourcade, sur le Lu- 

zoué; mentionné en 1776 (terrier de Lahourcade, 

E.968). 
MoL'LinE (La), ruiss. qui coule à Léès-Atbas et se jette 

dans le Gopeu. 
Mouline (La), ruiss. qui arrose Louhotsoa et se perd 

dans la Nive. 
MouLiHS (Le cahal des),, dérivation du Gave de Pau , 

€■•• de Lescar et jie Poey (c*" de Lescar). — Lo ha- 

nûitt âfuê MoUiê, i6A3 (cens, de Lescar, f* ikà). 
MouuEs (Le boisseau des), prend sa source dans la 

c"* de Montestrucq , arrose Lanneplàa et se jette à 

Sainte-Susanne dans le Pontet. 
MouLiOT (Le) , m*", c"' de Lemboye. 
MovLLE (La), ruiss. qui coule à Asson et se perd dans 

TArriu-Sec. 
MouMOGB, (f° d^Oloron-Sainte- Marie-Ouest. — Lo 

easteg de Momor, 1969 (noL d^Oloron, n** 6 , P 5o). 

— Montmoo, 1 32 a ( ch. de Josbaig , E. 36o ). — MotU- 
"^'f 1 379 ;M(mi}ioo,i 383 (contrais de Lunts, P9). 

— Monmor, 1 385 ( cens.). — Sent Johan de Momor^ 
1 663 ( not. d'Oioron , n** /i , P 33 ). — Momou , 1 676 
(réform. de Béarn ^ B. 660, P 367). — Mottmou, 
1797 (dénoinbr.deLégugnon,E.33). — En i385, 
Moumour ressort, au baiU. d*01oron et comprenait 
55 feux. — La baronoie de Moiimour, composée 
de Moumour et d^Orin , appartenait à Tévéché d*Olo- 
ron et relevait de la vicomte de Béarn. 

MouRoo (Le), ruiss. qui sert de limite aux communes 

de Bellocq et de Bérenx et ae jette dans le Gave de 

Pau. 
MouBA, bois, c"* de Sedce-Maubec; ineulionné on 

1675 (réform. de Béarn, B. 668, P a36 ). 
MouBA, éc. c°* de Ponson-Debat-Pouts ; mentionné on 

1675 (réform. de Béarn, B. 668, P36o). 
MouBA (Le) , ruiss. qui arrose la c*' d'Escos el se jptte 

dans le Pondis. 
MouBATiEvs (Les) , éc. c"* d'Arthei. 



MouBAS (Les) , éc. c*** de Barxun et de Livrou. 

MooBBifx, c^ de Lagor. — Morenge, xi* siècle ( Marca , 
HisL de Béarn, p. 273). — Morenx, xiii* s* (fors 
de Béarn, p. i5). — Morenex, i385 (cens.). — 
Morenx, i566( réform. de Béarn). — Il y avait une 
abhaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. — 
En i385, Mourenx ressortissait au bailliage de 
Lagor et Pardies et comptait 97 feux. — La sei- 
gneurie de Mourenx dépendait du marquisat de 
Gassion. 

MouBET (Le), éc. c^ de Luccarré. 

MouBBC , f. c"* de Jurançon. 

MouBiscoT (Le lac de), c"* de Biarrils. 

Mouble(Lb bois de), c"'de Montaut, sur la limite du 
départ, des Hautcs-I'yrénées. — Lo loe de Mfula . 
XIV* siùcle (ch. do Labatmale, E. 36o). — Lo bosv 
deMoekM, 1699 (cens, de Bif][orro, P i85). 

MouscATi, mont, c*** de Borcc. 

MouscLE (La), ruiss. qui sort du bois de Muurie, .-urose 
Montant et se jette dans le Gave de Pau. — Im 
Moêle, i5oi (not. de Pau, n" 1, P 96). — Im 
Moacla, 1 535 ; la Moeele, 1 58o (réform. de Béaru , 
B. 709, P 93; 808, P 18). 

MotsQUABOus, lande, c^ de la Bastidc-Monréjau. 

MousQué, f. c"* de CasletJion. — La Moequpiv, t385 
(cens. P95). 

MousQué, f. c*^ de Loubieng. — IjO Moequer, i385 
(cens. P 3). — Moequee, Mosque, i56o; Moêqtuv, 
i568 (réform. de Béarn, B. 796, P 109; 797. 

MousQU^ (Le), ruiss. qui coule sur la r^* de Kuros et 
se jette dans le Luy-de- Béarn. 

MocsQué (Le), ruiss. qui a sa source à Mesptède, sert 
de limite aux communes de Lacadée et de Sault- 
de-Navailles et so perd dans TEsclause. 

MousQUÂBBS (Le buisseau), prend sa source â Arauju- 
lon et se jette a Montfort dans le Gave d^Olorou. — 
Il y a une ferme du même nom è Aranjuson. — La 
Moêt/uere, i385 (not. de Navarronx). 

MousQU^BOs, fief, c*** de Salit.>s. — Uottaa de Moiqtte- 
rauiy i385 (cens. P 6). — Moequarooê^ th']t\ 
(noL de Caslelner, P 89). — Moequeroo», i538: 
Moequeroê, 1G66 (réform. de Béarn, B. 683, 
P 67; 833). — Mouicaroit (carie de (îassini). — 
Le fief de Mousquéros était vassal do la vicomte de 
Béarn et ressort, au baill. de Salies. 

Le ruisseau de Mousquéros coule à Salies ot se 
perd dans le Saicys. 

Mousouis (Les), éc. c"' de Liicgarrier. 

MousQuéré, l)ois , c"* d^Aydius. 

MousQUETTB (La) , f. c*^ de Montagut. 

MoussEBOLLBS, vill. c"" de Rayonne. — Mnmtwole . 



120 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



i3i6; Motêeroiê, id3& (ch. des Jacobins de 
Bayonoe). — Mosêeyrolky 1609 (ch. de Sainte- 
Claire de Bayonne). 

MousTARD^ (Lb pic), c*^ de Laruns. — Mùmeguat, 
Montêgat, i64o (cart. d^Ossau, f a7&). 

MousTé, h. c°* de Lème. — Mù$tee, i538; Minutée 
i673(rëform.deBéarn, B. 659, T i96;83o). 

MocsT^, mont. c°** d'Aydius et de Sarrance. 

MocsTftou , fief, c°* de Maspie-Labnqnère-Juiliac. — 
La domenyadure et boyrie de Mostroo , 1 538 (réform. 
de Bëarn , B. 859 ). ^— Ce fief relev. de la vicomte de 
Béarn. 

MovsTBOD, vili. c"*de Piets; anc. c^ réunie à Piel» le 
99 mars 18Â9. — Monttnm, 1198 (ch. d^Auber- 
tin, d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 691). — 
Moêtror, 1 1 3 1 ( carL de Morlàas, P 9). — Ma$troo, 
i385 (cens.). — Mostruoo, i5oA (not. de Garos). 

— MùMtroo, i538 (réform. de Béarn, B. 855). 

— En 1 385 , Moustrou ressort, au baitl. de Garos 
et comptait 96 feux. — La baronnie de Moustrou, 
créée en 1667, était vassale de la vicomte de Béarn 
et comprenait Arg^t et Moustrou. 

MocTHA (Le), éc. c" de Bassillon-Yauié. 

MoDTOifé, f. c"* de Bassillon-Vauié. — Mountouné, 
177a (terrier de Bassillon, E. 178). 

MoDTOu (Le) , miss, qui coule sur la c"* de Làas et se 
jette dans le Gave d'Oloron. 

Mu ou McB, h. c°* de Gastagnède. — Sanchtâ^Severui 
de MurOf xii' siècle (cart. de Sordes, p. 96). — 
Mur, 19/16 (ch. de Came, E. 695). — Mwt, 1376 
(montre milit. f 1 99 ). — La domengedure de Mitr- 
Mayor, i385 (cens. P* i5). — Sent-Rerlhomiu de 
Mur, 16/19 (no(. de la Bastide- Villefranche, n^ 1, 
r* 66). — Le fief de Mu était vassal de la vicomte de 
Béarn. — En i385. Mu comprenait 5i feux avec 
Gastagnède. — A la môme époque, le bailliage 
de Mu et la Bastide-Villefranche se composait de 
la Bastide-Villefranche, By, le Leu, Mu et Saint- 
Dos. 

MuGAiN, f. c"^ de Thèse. — Lo Mugan, i385 (cens, 
f* 66). — Mugang, i566 (réform. de Béarn, 
B. 751). 

MuGABiTS, f. c"* d'Oloron-Sainte-Marie. — Mugaritz, 
i569 (réform. de Béarn, B. 781, P i3). 

MuGiTBs (Les) , éc. c"* de Lembeye. 



MuoDLAB, f. c*" de Chéraute. — Mugalar, 1671 (con- 
lratsd'Ohix,r33). 

MuHBiR, vill. c*^ de Saint-Gladie; anc. c"^ réunie à 
SaintrGiadie le 19 mai 1861. — Munen, xi* siècle 
(Marca, Hist. de Béarn, p. 600); — Mimeph, 
1 385 ( cens. ). — Monehn ,1679 ( not de la Bastide- 
Villefranche, n* 9 , P 9 1 ). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En 1 385 , 
Munein ressort, au bail), de Sauveterre et compre- 
nait 10 feux. . 

MuB, rochers, c"* d'Arudy. — Meur, 1675 (réform. 
de Béarn, B. 657, P 91 ). — But des processions 
et lieu où Ton allumait le feu de la SaintnJean. 

MuBAiLLE (La Basse), lande, c** de Buros, dans le 
Pont-Long. — Cette lande tire son nom des restes 
de murs de la garenne des rois de Navarre. 

McBAiLLBS (Le camp des), éc. c"* de Tarsacq. 

MuBAiLLBs (Les), éc. c** de Lembeye. 

MoBAiLLEs (Lbs), f. c"* de Bayonne. 

Mdbccgabat, h. c°*' d'Ayherre etd'lsturits. 

Muret, h. c^ de Lagor; ancien prieuré du dioe. de 
Lescar. — Murel, xi* siècle; Mureg, 1 101 ; Cattêl- 
lum MorelU, iii5 (cart. de Lescar). — Sancîa- 
Maria de Mured, 1 1 96 (cart. de Sauvelade, d*après 
Marca, Hist. de Béarn, p. 375, 383, 601 et 5oi ). 
— Mureigt, i538 (réform. de Béarn, B. 867). — 
fx> vie de Mureig, 1659 (reg. de Lagor, BB. 9, 
Ta,). 

Mublarbe, lande, c"* d'Orias. — Momimme, 1780 
(terrierd^Oràas, E. 339). 

MuBBUARE (Le), miss, qui prend sa source dans la c°*- 
d^Espelette , arrose Ainhoue et va se jeter dans la 
Nivelle. 

MuBUCBB, montagne, c*** d*Elchebar, de Lacarry et 
de Larrau. 

MuBULU, f. c"* de Larceveau-Gibit»-Arro8. — Le fief de 
Murulu était vassal du royanme de Navarre. 

MusARâBBS (Les), éc. c** de Moncaop; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 65o, P 96). 

MuscuLDT , c"* de Mauléon. — Snkf-G^pnaii de Mne- 
quia, y. 1660 (contrats d^Ohix). — Muêquildi, 
i590 (coutume de Soûle). 

MusQUBTs (Lb) , ruiss. qui arrose la c^ de Bardos et se 
perd dans FEyhéradar. 

Mdssubits , h. c"* d'Irouléguy. 



N 



Nababardt, bois, c"* de Jaxu. 
Nabal, mont, c** d'Asson. 



Nabablats, ruiss. qui coule sur la c** de Sare et 
jette dans le Harane. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



121 



Nabab , c"* de Navarreni. — Navart , ii* siède (Marca , 
Hiflt. de Béarn, p. 600). — NavoMy 1376 (cens, 
de i388, P 33). — La nau de Noba$ (bac sur le 
Saison), i5/i9 (réfomi. de Béarn, B. 736, P 1). 

— Nabaoêy 1610; Saint-Laurent de Naboiy i656 
(insin. du dioc. d'Oloron). — 11 y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Bëarn. — La baron- 
nie de Nabas, créée en 16/16, comprenait Nabas et 
Bisqueis; elle relevait de la vicomte de Béarn. 

Nabéra, lande, c"^ de Lons, dans ie Pont-Long. 
Nabias, f. et fief, c"* de Montaner. — Nabia, i385 

(cens, f* 6a). — Nabiaat, 1647 (réform. de 

Béarn, B. 766, f 7). — Ce fief était vassal de la 

vicomte de Béarn. 
Nabos, f. c*** de Samsons-Lion ; mentionnée en i385 

(cens. P 58). 
Nabovras, h. c*^ de Montaner; mentionné en 1676 

(réform. de Béarn, B. 65a, P 188). 
Naouillb, f. c"* de Lahonce. 
Napats, mont, c"** d'Asasp, d^Issor et de Sarrance. 
Nabb^ (Le), ruiss. qui prend sa source dans le bois 

d^Aramits, arrose Esquiiile et se jette dans le Vert. 

— Le Narbee, 1A76 (ch. d'Esquiule, CC. 7). 
Nargastbt, c"*" de Pau-Ouest. — Narcaited, xi* siècle; 

Anercaetellum, 1117 (Marca , Hist. de Béarn , p. 3a3 
et /i5a). — Nercoiteg, i385; Narcatieg, i/ioa 
(cens.). — Sent-Johan de Nercastet, i457; '^^'**" 
Martin de Narcaitety i539 (not. d^Assat, n" 5, 
P 69). — En i385, Narcastet ressort, au baiil. de 
Pau et comprenait A feui. — Il y avait, en i538, 
un bac sur le Gave de Pau. 

\abdbt (Le), ruiss. qui arrose la c"* de Borce et se 
jette dans le Gave d^Aspe. — En 1 6 1 5 , il y avait 
une prébende de ce nom dans Téglise de Borce. 

Naroassib, fief, c"* de Meillon. — Nargasie de Melhoo, 
i538 (réform. de Béarn, B. 833). — Ce fief, créé 
en i553, était vassal de la vicomte de Béarn. 

Narp, c**" de Sauveterre. — Narb, xiv* s* (cens.). — 
Sent-Pe de Narb , 1 /i 1 a ( not. de Navarrenx ). — II y 
avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béarn. — En i385, Narp ressort, au baill. de Na- 
varrenx et comptait a 8 feux. 

Nassars (Le), ruiss. qui prend sa source à Sallespisse 
et se jette dans le Luy-de-Béarn sur la c"* de Bonne- 
garde (départ, des Landes). 

Naubistb, f. c*** de Loubieng. — Nauviête, i385 
(cens. P 3). — Naubteta, Nauvitta, i568 (réform. 
de Béarn, B. 797, P* 5 et a5). 

Naud^, f. c~ de Lahourcadc. — Naudee, vers i56o 
(réform. de Béarn, B. 789, P a95). 

Nacdevemon, bois, c'** de Carresse et de Salies. — 
Naudomenyory i5oi (cb. de Carresse, E. 359). — 

Basses-Pyrénées. 



Naudemenyon, 157a (ch. de Cassaber, E. 359). — 
Naudomenian, 1675 (réform. de Béarn, B. 68a, 
P43a). 

Naulbix (Lbs) , éc. c"* de Bizanos. 

Naupernbs, fief, c"* de Sarpourenx. — Naupematy 
1/176 (not. de Castetner, P 83). 

Nauries (Les), h. c°*de Castetbon ; mentionné en 1 538 
(réform. de Béarn, B. 78/i , P 35). 

Nav AILLES, c" de Thèze. — Navales y xii* s*; castrum 
de Navaîheiy i ao5 (carL de Lescar, d'après Marca , 
Hist. de Béarn, p. 384 et 507). — Navùlha, 1 370 
(cart. du chat, de Pau, n" 1). — Navalliœy i983 
(ch. de Béarn, E. 317). — Nabalhesy 1/157 (^^^l. 
d^Ossau, P ao5). — Nauvalhes, i546; Nabalhaa, 
1547 (réform. de Béarn, B. 756; 757, Pi). — 
Navailiei-Angoi , depuis la réunion d^Angos : 8 mai 
i8â5. — La baronnie de Navaitles, qui était la pre- 
mière des grandes baronnies de Béarn , comprenait 
Astis, une partie de ta c°* d'Auriac, Lasclaveries, 
Na vailles, Saint-Armou et Saint-Peyrus; elle rele- 
vait de la vicomte de Béarn. — En 1 385 , Navailles 
comptait 61 feux et ressort, au baill. de Pau. — 
Navailles était le chef-lieu de la notairie du Navailhèe 
dont le ressort se composait du canton de Thèze, 
moins les c"" d^Aubin, Bournos, Doumy (sauf le 
hameau de Saint-Peyrus) et Thèze; des c"" d'Anos, 
Barinque, Buros, Higuères-Souye, Maucor, Mon- 
tardon, Saint-Armou, Saint-Castin , Saint-Jammes, 
Saint- Laurent- Bretagne et Serres -Castet, du can- 
ton de Morlàas. 

Navailles, chat, c"* de Labatut-Figuèro. 

Navailles, chat, c"* de Viven. 

Navailles, f. c"* d'Angaïs. 

Navailles (Les), h. c"" d^Angous; ancienne commune 
fondée en i366. — NavaiHez, i366 (ch. des Na- 
vailles, E. 35i). — LoM NahaJhfêy i385 (cens. 
P 3o). — Loi NttvaUieee d^Angot, i/iia (not. de 
Navarrenx). — Lot qttoate Nabalhes , 1 538 (réform. 
de Béarn, B. 83o). — Les Navailles , i593 (ch. 
d^Angous, E. 359). — ^^ i385, les Navailles res- 
sort, au baill. de Navarrenx et comptaient k feux. 

Navariz (La fortainb de), c°* d'Anglet, à Montori; 
mentionnée en 1 198 (cart. de Bayonne, P a3). 

Navarre (La basse) ou Navarre française, partie de 
Tancien royaume de Navarre, arrond. de Mauléon 
et de Bayonne. — La basse Navarre était bornée 
au N. par le duché de Gramont et le Béarn, à TE. 
par la Soûle et le Béarn , au S. par la Navarre espa- 
gnole, à rO. par le pays de Labourd. — Navarri 
(Éginhard). — Navarrentet, io5o (Dicc, geogr, de 
Etpana), — Navarria, vers 1 160 (Hugues de Poi- 
tiers). — NavarrtMiUra'Puertot, 1 5 1 3 (ch. de Pam- 

16 



12S 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



pelune). — La basse Navarre était divisée en pays 
de Cize,de Mixe, d'Arberoue , d^Ostabaret , et vallées 
de Baïgorry et d'Ossès. — En 1 5 1 3 , la basse Navarre 
fut séparée de la Navarre espagnole, et, en 1689, 
réunie de fait à la France. Elle faisait partie des 
dioc. de Bayonne et de Dax. — La subdélégation 
de Navarre, dont les chefs -lieux étaient Garris et 
Saint-Jean-Pied-de-Port, fut successivement du res- 
sort des intendances de Béam et Navarre , d*Auch et 
Pau, de Pau et Bayonne; elle comprenait les can- 
tons dlholdy, de Saint-Étienne-de-Baigorry et de 
Saint-Jean-Pied-de-Port en entier; les communes 
d^Aïcirits, Amendeuix-Oncix, Amorots-Succos, Ar- 
bérals-Sillègue, Arbouet-Sussaute, Arraute-Ghar- 
ritte, Béguios, Béhasque-Lapiste, Beyrie, Camou- 
Mixe-Suhast, Gabat, Garris, llharre, Labets-Biscay, 
Larribar-Sorhapuru, Luxe-Sumbcrraute, Maspar- 
raute, Orègue, Orsanco, Saint-Palais, Uhart-Mixe, 
du canton de Saint-Palais; Bergouey, Viellenave, du 
canton de Bidache; Méharin, Saint-Esteben , Saint- 
Martin-d' Arberooe, du canton de Hasparren ; Ayherre, 
Isturits et la Bastide-Ciairence, du canton de la Bas- 
lide-Glairence ; Escos, du canton de Salies. 

Les armoiries de la Navarre sont de gueulei aux 
,chmne9 d*or po$éea en ork, en croix et en eautoir, 
NAVARnENx , arrond. d^Orthez. — Sponda Navarrefieie , 
XI* s* (cart de Pau, diaprés Marca, Hist de Béam, 
p. agâ ). — Navarrencxi, 1935 (réform. do Béam , 
B. 86&). — Navarencœ, 1986 (reg. de Bordeaux, 
d'après Marca, Hist. de Béarn, p. 669}. — Navar- 
rencê , 1 290 ( ch. de Béarn , E. 627 ). — Lo moUi de 
JSavarrencx, i385; Sent-Germer de Navarrencx, 
1 387 ; Veapitau de Sent^Antom de Navarrencx, 1 39 1 
(not. de Navarrenx). — Nabarrencxe, ih'^'j (con- 
trats d'Oliix , f* /i5 ). — NavcarenX'Bérérenx i depuis 
la réunion de Bérérenx. — Ancienne commanderie. 

— Il y avait à Navarrenx un couvent de Capucins. — 
En ]385, Navarrenx renfermait 85 feux. — Les 
fortifications de la ville furent commencées v. i5/i6. 

— Le bailliage de Navarrenx comprenait en i3/i3 : 
Araujuzon, Audaux, Dognen , Gurs, Méritein, Sus, 
du canton de Navarrenx; Làas, Ossenx et le hameau 
de Geup (c"' de Gastetbon)', du canton de Sauve- 
terre. — En 1 385 , ce bailliage se composait du can- 
ton de Navarrenx , sauf les communes de Gharre , 
Lichos, Nabas , Préchacq-Josbaig , Bivehaute et Sus ; 
des c"" de Barrante, Gastetbon, Làas, Montfort, 
Narp , Orriule et Ossenx , du canton de Sauveterre ; 
Lucq-de-Béara , du canton de Monein. — h^partan 
de Navarrenx, établi au xvi' siècle par Henri II, roi 
de Navarre, avait la môme étendue, moins la com- 
mune de Lucq-de-Béara. — Le begarau de Navar- 



renx ou banlieue se composait des communes du 
canton de Navarrenx, moins Gharre, Dognen, Lay- 
Lamidou, Lichos, Nabas, Préchacq-Josbaig, Pré- 
chacq-Navarrenx , Rivehaute; des c"" de Barrante, 
Gastetbon, Làas, Montfort, Narp, Orriule, Ossenx 
et Tabaille , du canton de Sauveterre. — Le ressort 
de la notairie de Navarrenx était le même que celui 
du bailliage en 1 385 , plus la commune de Saucède; 
celle-ci et celle de Lucq-de-Béarn en furent distraites 
plus tard pour former une notairie particulière. 
Navarrenx fut le chef-lieu du département des 
> Basses-Pyrénées du U mars 1790 au lA octobre de 
la même année. — Le canton de Navarrenx, classé 
alors dans le district d'Oloron , comprenait les com- 
munes d'Angous, Aren, Dognen, Gurs, Jasses, Lay- 
Lamidou, Méritein, Navarrenx-Bérérenx, Ogenne- 
Gamptort, PréchacqJosbaig, Précfaacq-Navarrenx, 
Sus et Susmiou. 

Nat, arrond. de Pau. — Mentionné au xii* s* (ch. 
de Gabas). — Sant- Vineentz de Aay, 1/186 (not. de 
Pau, n' 1, f* 5i). — A'ai, xviii* s* (intendance). — 
Il y avait à Nay un couvent de Bécollets. — L'hô- 
pital de Nay dépendait de Tabbaye de Sainte-Ghris- 
tine (Espagne). — En 1 385 , Nay comptait 1 08 feux. 
— A la môme époque, le bailliage de Nay compre- 
nait Asson , Bruges , Igon , Leslelle , Montant , Nay et 
Rébénac. — G'était le siège d'une notairie dont le 
ressort s'étendait sur tout le canton de Glarac, sauf 
Béûng et Bordes ; sur le canton de Nay, moins Bour- 
dettes, Bruges et Gapbis, et sur la commune de 
Bosdarros. — Nay était, au xvi* et au xvii* siècle, 
le siège d'un colloque protestant 

En 1 790 , le canton de Nay se composait des can- 
tons actuels de Nay et de Glarac, plus la commune 
de Bosdarros , du canton de Pan-Ouest. 

NécAîn (Le col de), c'* de Sain(-£tienne<le-Baigorry, 
sur la frontière d'Espagne. — Le raisseau de Nécaïtz 
coule à Saint-Etienne-de-Baîgorry et se jette dans 
l'Ispéguy. 

NicoL, f. c"^ d'Aussurucq; mentionnée en i59o (cou- 
tume de Soûle). 

NécoRB (Le), ruiss. qui prend sa source dans le bois du 
Bager, sur le territoire d'OloronSainte-Marie, et se 
jette dans l'Ourtau. 

NécoRB (Le col de), c"*' d'Arette et de Lanne. — Le 
misseau de Nécorc descend de ce col et se jette à 
Arette dans le Vert d'Arette. 

NéÀs ou Nész (Le) , ruiss. qui commence à Bébénac et 
se jette dans le Gave de Pau , en arrosant Bosdarros , * 
Gan et Jurançon. — LoNeee, i/i83 (not. de Pau, 
n* 1, f k), — Vaygue deu Neys, i538; le Nés, 
1674 (réform. de Béam, B. 677, P 57; 85o). — 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



123 



Un haroeaa de la c"* de Gan portait ce nom : lo bor- 
datât dêu vie deu Neet, i535 (réform. de Béarn, 
B. 701, P i3i). 

NioBBSsE (La), h. c°* de Biarrits. 

NieuicBABRi (Le) , ruiss. qui prend sa source à Lécum- 
berry et se jette dans Tlrau. 

NicuiLOA (Lb), ruiss. qui coule sur la c"* de Jnxueet 
se perd dans TËtchebame. 

NiocMBiiDT, mont, c*^ de Larrau et de Sainte-Engrace. 

Nirui, mont, c"" de Hosta et dlbarrolle. 

Nbcrt (Le pic de la), c°* de Lescun. 

NizAT, f. c"* de Jurançon. — Lo Nêsai, vers i5âo 
(réform. de Béarn, B. 786, f* 177). 

Nhacx ou N^hadz, h. c'^d'Arlhez. — Anhauê, Ynhaut, 
1876 (montre milit. P" Sa et 108). 

NiTB (La), riv. qui se forme à Eyharce (c°* d^Ossès) 
par la réunion de la Nive de Baïgorry et de la Nive 
de Béhèrobie; elle se jette à Bayonne dansTAdour, 
après avoir arrosé les conmiunes d^Ossès , Bidarray, 
Loubossoa, Itsatsou, Cambo,Halsou, Jatxou, Lar- 
ressore, Ustarits, Villefranque et Bassussarry. — 
Mentionnée en 1988; lo Nwer, 1991 ; Niva, i39a 
(rôles gascons). — La rivière du Nybe, i5A6 (cb. 
du cbap. de Bayonne). 

Nive de Baïgorrt (La) , riv. qui prend sa source sur la 
c°* des Aldudes et se joint, à Ossès, k la Nive de Bé- 
bèrobie, pour former la Nive, en arrosant les c*^ de 
la Fonderie et de SaintnÉtienneHle-Baîgorry. — Le 
grand ruisseau de Baygorriy 1670 (réform. d'Ossès, 
B. 687. PSa). 

Nive de BéHÀBOBiB (La), riv. qur prend sa source dans 
la c"* d'Estérençuby et se joint, à Ossès, à la Nive 
de Baïgorry, pour former la Nive, après avoir tra- 
versé les c*^* de Saint-Micbel , de Çaro et de Saint- 
Jean-Pied-de-Port. 

Nivelle (La), riv. qui sort des Pyrénées espagnoles, 
entre en France à Ainboue, arrose Saint-Pée-sur- 
Nivelle, Ascain, Giboure, Saint-Jean-de-Lux, et se 
jette dans le golfe de Gascogne. 

NoARRiEU, b. c"* de Gastétis. — Noarriu, i3a8 (carL 
d'Ortlicz, P 35). — La prébende de Aoartu, i3A3 
(nol. de Pardies, n* a). — L'espitau de Noariu, 
i385(cens. P60). — Le bois dit U Pah de Nouar- 
riu, 1 675 ; la maison noble de la Borde de Noarriu , 
i683 (réform. de Béarn, B. 665, P 3a8; 671, 
P a 1 7 ). — Membre de la commanderie de Malte de 
Gaubin et Morlàas. 

NoGARO, m", c°* de Pontacq, sur TOusse; mentionné 
en 1675 (réform. de Béarn, B. 677, P ia7). — 
Le fief de Nogaro était vassal de la vicomte de Béarn. 



NooAROT (La forge de), c°* de Louvie-Soubiron. — 
La Ferrerie de Lobie, 1600 (cb. de la Gbambre des 
Gomptes, B. 3a9a). 

NoGcÀRES, c'^de Lagor. — Nogueras, xi* s* (Marca, 
Hist. de Béarn, p. 373). — Nogeriœ, i3/i4 (not. 
de Pardies, n** a , P 85). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En 1 385 , 
Noguères ressort, au baill. de Lagor et Pardies et 
comprenait 1 1 feux. — La seigneurie de Noguères 
dépendait du marquisat de Gassion. 

NoGUEz, fief, c" de Gbarre. — La domengedure de 
Noguees, Nogues, i538 (réform. de Béarn, B. 833; 
839). — Ge fief relev. de la vicomte de Béarn. 

Nouvos, f. c"* d'Autevielle-Saint-Martin-Bidéren. — 
Noliboosy ibhk (cb.de Béarn, E. h 26), — Le mar- 
quisat de Nolivos, créé en 1789, relevait de la 
vicomte de Béarn et comprenait Abitain, Gamu, 
Munein, Oréite, Saini-Gladie et Saint-Martin (c°* 
d'Autevielle). 

NoRBOLY, f. c"^ de Labourcade; mentionnée en 1573 
(réform. de Béarn, B. 796). 

Notre-Dame-de-Bor-Secocrs, ancienne chapelle, c"* de 
Biarrits; mentionnée en 1767 (collations du dioc. 
de Bayonne). 

Notre-Damb-de-la-Piebre , cbapeile, c^ de Sarrance. 

NocoARAu (Le), ruiss. qui arrose Lucq-de-Béarn et se 
jette dans le Geû. 

N0U6DÀ8, f. c"* d'Arricau. — Noguer, i385 (cens. 
P60). 

NouGuès (Les) , éc. c"* de Samsons-Lion. 

NouuATi, mont, c*^' de Lacarry et de Larrau. 

NousTT, c*° de Pau-Est. — Nosti, xii* siècle (carL de 
Morlàas, P 8). — Nostii, i6oa (cens.). — Nostin, 
1675 (terrier de Pau, P 4). — Noustin, 1686 
(réiform. de Béarn, B. 656, P 339). — Il y avait 
une abbaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. 
— En i385, Nousty ressort, au baill. de Pau et 
comptait 3 1 feux. 

Novbmpopularib (La) ou Aquitaine IIP, ancienne di- 
vision de la Gaule qui comprenait en entier le terri- 
toire des Basses-Pyrénées. — Novem-Populi , m* s* 
( inscription de Hasparren). — Novempopulana , U 1 8 
(Hist. du Languedoc, I, pr. col. 31 ). — Novempo- 
pulania, 116a (cart d'Aucb, diaprés Marca, Hist. 
de Béarn , p. 98 1). — La Novempoputauie était ainsi 
appelée parce qu'elle contenait neuf peuples; nous 
croyons que ceux dont le territoire s'applique en 
tout ou en partie au département actuel des Basses- 
Pyrénées étaient les TarbeUi, les BenanU, les Osqui- 
dates et les Bigerrones. 



16. 



12A 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 







OBiRiT-IlARRY, nioiit. c"* d^Aussufucq. 

Obbaco, montagne, c"* des Aldudes, sur ta frontière 
d* Espagne. 

OccABÉ , mont. c°* de Lécumberry. 

OcGOLARRONDO, mont. c"' d\\ussurucq. 

OccoifiTS, L c"" de Macayc. — Oconysna, la maison 
appellée Oconiasia qui ett la dernière de la paroisse de 
Macaye et qui f ailla séparation d'icelle avec la paroisse 
de Mendionde, 169 5 (ch. de Louhossoa, E. 35o). 

Occos , 11. c"' de Saipl-Étienne-de-Baïgorry. — Ou- 
coZi AucoZy iSsS (ch. de la Gamara de Comptes). 

— Oquoz, i5i3 (ch. de Pampelune). 
Océan (\j). — Voy. Gascogne (Golpb de). 
OcuAcoDORBiA , mont. c"" d^holdy, de Lantabat et de 

Suhescun. 

Oeillehgocst , éc. c°* de Tarsacq. — Ouailhengoust , 
Ouaillen^oust , 1776 (terrier de Tarsncq, E. a 90). 

OcENNE, c"" de Navarrenx. — Ogene, 11* s* (Marca, 
Hist. de Béarn, p. 271 ). — Oiena, xiii*s' (ch. de 
Préchacq , E. 6 1 3 ). — Sent-Jacme d'Ojenne, v. 1 35o 
(no(.deLucq). — Oyene, i385 (censier). — Ogena, 
1 5 /i 8 (réform. de Béarn ,8.760,^19). — Ogemne- 
Ca)/iptort, depuis la réunion de Gamptorl : 19 mai 
iB^i. — En i385, Ogenne ressort, au liaiU. de 
Navarrenx et comptait 99 feux. 

Ogbu, c*"* d^Oloron-Sainte-Marie-Est. — Oyeup, 1376 
(montre milit. f* 190). — Oyeu, i385 (censier). 

— Sancti Justus et Pastor d'Ogeu, 1 656 (insinuât, 
du dioc. d'Oloron). — Ougeu, 1676 (réform. de 
Béarn, B. 660, P* 699). — Augeu, 1768 (dénombr. 
de Lucq, E. 34). — En i385, Ogeu ressort, au 
baill.d^Oloron ctcomptait 60 feux. 

Ohix, f. c°*d'Ordiarp. — Oys, v. 1/160; Hohixs, 1670 

(contrats d'Ohix,r 3 et 9). 
Oholbide (L'), ruiss. qui sépare les e**** d'Anhaux et 

de Lasse et se perd dans TAîri. 
(JiLLARANDOT , mout. c"* de Saint-Étienue-de-Baigorry. 
OiLLOQUT (Le col d'), entre les c*^ d^lbarrolle et de 

Larceveau. — Le ruiss. d'Oilloqny y prend sa source 

et se jette à IbarroUe dans le Laminosiné. 
Okabro , mont, c" de Lécumberry. 
Olce, chat, c"* d'iholdy. — Oko, Olço, 1691 (Martin 

Biscay). — Il y avait une prébende de ce nom dans 

Téglise d'iholdy. — Le6efd'01ce relev. du royaume 

de Navarre. 
Olbtte, h. c"* d'Urrugne. — Olete, xii* siècle (cart. de 

Bayonne, P i5). — Le ruisseau d'Olette prend 



sa source à Urrugne et se jette dans la Nivelle, en 
arrosant la c"* d'Ascain. 

ÛLHAfh. c" de Saint-Pée-sur-Nivelle. 

Oluabaratia, f. c"* de Saint-Pée-sur-Nivelle. — Olha- 
barats, 1695 (collations du dioc. de Bayonne). — 
Il y avait une prébende de ce nom dans Téglise de 
Saint-Pée-sur-Nivelle. 

ÛLBABERRiéro, bois, c°* d^Ordiarp. 

Olbadb , h. c"* de Sare. 

Ole ADO (L^) , ruiss. qui coule à Larrau et se perd dans 
la rivière de Larrau. 

Olhaïbt, vill. d* d*lthorots. — OUiabie, 1376 (con- 
trats de Luntz,r 109). — Olfabie, 1376 (montre 
militaire, f 78). — Olhaibie, i385; Olh(éia, 
1/107 (coM- I>"ch- vol. GXIV, r* 63 et 909).— 
Olhayviy 1696 (contrats d'Ohix, f 5). — Ott«r6y, 
i563 (aveux de Languedoc, n** 3176). — Le fief 
d^Olhaîby était vassal de la vicomte de Soûle: le 
titulaire était un des dix potestats de Soûle. 

Olbain, pèlerinage, c"' de Sare. 

Olhaqui, f. c°* de Licq-Atherey ; mentionnée en i590 
(coutume de Soûle). 

Olhassabbt, fief, c" d'Aroue. — Olhassari, xvii* «• 
(ch. d^Arthes-LassalIe). — Ge fief relevait de la 
vicomte de Soûle. 

Olhassourb, h. c*** de Gambo. — Olhassure, 1696 
(ch. de Louhossoa, E. 35o). 

OLHécuT, mont, c"* d'Ossès.— Oi/fegtiy, 1676 (réform. 
de Béarn, 8.687,!* ii). 

Olhohgb , chat, c"* de Çaro. — Sancta-Maria de Bu- 
runza, 1 1 1 9 ; Bolunce, 1 1 67 (cart de Sordes, p. 9 
et 65). — Olhonz, 1691 (Martin Biscay). — Ge 
fief relev. du royaume de Navarre. 

Ouvi, f. c"*d*Aramits. — Oliber, i538 (réform. de 
Béarn, B. 895). 

Olobtri (L'), ruiss. qui coule à Iholdy et se jette dans 
rOxarty. 

Oloron, ch.-l. d*arrond. — lluro (borne milliaire). — 
Civitas Lurunensium : Elarona , civitas EUoronensiwn : 
Elinia (notice des provinces). — Ohro civitas , 5o6 
(concile d'Agde). — Loron^ 1009 (cart. de Saint- 
Sever). — Elhreus, 1078 (inscript, de Moissac). — 
Holoma, v. 1080 (cart. de Morlàas, Pi). — Ek- 
ron, XI* s* (cart. de Bigorre, P 11). — Oleron, 1 ao8 
(ch. de Barcelone, d'après Marca, Hist. de Béarn, 
p. 671). — Olero, 1919 (synode de Lavaur). — 
Pagus Oloronensis, i935 (réform. de Béarn, B. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



125 



86A). — Sente-Crotz d*Oloron, 1371 (not. d'Olo- 
ron , n® 3 , r 1 1 1 ). — Oleùron , 1 a86 (reg. de Bor- 
deaux, d'après Marca, Hisl. de Béarn,p. 669). 

— OlarOy xiii's* (chron. des Albigeois, v. 36/16). — 
Diœceii» Oleinmensit , 1 a 89 ( Histor. de France , XXI , 
p. 56 A). — Oloronium, i39o(cli. deBcarn,Ë. 267). 

— Oiorooy i3/i3 (not.de Pardies, n*3, Tiiô). 

— Oron (Froissart, m, 58). — Lo Loron, i/i/ia 
(contrats de Carresse, P 58). — Olonm-Sainte'Mttrie , 
depuis la réunion de Sainte-Marie : 18 mai i858. 

L'ëvéchc d'Oloron , dont le siège était à Sainte- 
Marie-d'Oloron , tenait le huitième rang parmi les 
sufiragants de rarchevéclié d'Auch. Le dioc. d'Olo- 
ron comprenait cinq archidiaconés : Tarchidiaconé 
d'Oloron, archidiaeonatus Otoronemit; Tarchidia- 
coné d'Ossau, arcidiagonat d*0»sau; Tarchidiaconé 
d'Aspe, arcidiagonat d'Aspa; Tarchidiaconé de Ga- 
reox; et Tarchidiaconé de Seule, archidiaconattu 
Solensiê. Ce dernier fut distrait, au xi* s*, du dioc. 
de Dax. L'évéché d'Oloron devint constitutionnel en 
1 79 1 ; il fut supprimé en 1 803 et incorporé au dioc. 
de Bayonne. — Oloron possédait des couvents de 
Gapudns et Gordeliers (la maison de ces derniers 
fut donnée aux Barnabites en 1613), une abbaye 
de Glairistes et un hôpital. — Oloron était, au xvi* 
et au xf II* s*, le siège d'un colloque protestant. — Le 
for ou coutume d'Oloron remonte à Tannée 1080. 

En i385, Oloron comptait 366 feux: à la même 
époque, le bailliage d'Oloron comprenait le canton 
d'Aramits en entier; les communes d^Estialcscq et de 
Lasseube , du canton de Lasseube ; le canton d'Olo- 
ron-Sainte-Maric-Est, moins Gardesse; le canton 
d'Oioron- Sainte -Marie -Ouest, moins Esquiule; 
la rx>mmune de Préchacq-Josbaig , du canton de Na- 
varrenx. — En 1/187, lepû'**^'* d'Oloron se com- 
posait des vallées d'Aspe, d'Ossau et de Barétons, 
puis du beguerau ou banlieue d'Oloron , comprenant 
les cantons d'Oloron-Sainte-Marie-Est et d'Oloron- 
Sainte-Marie- Ouest eu entier et les communes 
d'Eslialescq, Lasseube, Monein et Préchacq-Josbaig. 

— La sénéchaussée d'Oloron renfermait les cantons 
d'Accous, Aramits, Laruns, Oloron-Sainte- Marie- 
Est et Oloron -Sainte-Marie-Ouest en entier; le can- 
ton d'Arudy, moins Mifagetet Rébénac; le canton de 
Lasseube , moins Auberlin et Lacommande ; les c^ de 
Guqueron, Lucq-de-Béarn, Monein et Parbayse, du 
canton de Monein ; Dognen , Lay-Lamidou , Préchacq- 
Josbaig et Préchacq-Navarrenx , du canton de Navar- 
renx. — La subdélégation d'Oloron, dépendanldeTin- 
teodance de Béam et Navarre, puis de celle d'Anch 
et Pau, enfin de Tintendance de Pau et Bayonne, 
se composait des communes formant les cantons d*Ac- 



cous, Aramits, Laruns, Oioron-Sainte- Marie -Ouest 
en entier; d'Arudy, moins Mifaget et Rébénac; de 
Lasseube , moins Aubertin et Lacommande ; d'Oloron- 
Sainte-Marie-Est, sauf Gardesse et Saucède ; des com- 
munes de Monein et de Lucq-de-Béarn , du canton 
de Monein ; Préchacq-Josbaig, du canton de Navar- 
renx. — Le ressort des notaires d'Oloron s'étendait 
sur les communes du canton d'Oloron-Sainle-Marie- 
Est, moins Gardesse, sur celles du canton d'Oloron- 
Sainte-Marie-Ouest, moins Aren, Géroncc, Geus, 
Orin et Saint-Goin, enfin sur la c°* de Lasseube. 

En 1790, Oloron devint le chef-lieu d'un district 
composé des cantons d'Accous, Aramits, Arudy, 
Bielle, Lasseube, Monein, Navarrenx, Oloron et 
Sainte-Marie. — Le canton d'Oloron comprenait 
alors les communesdu canton d'Oloron-Sainte-Marie- 
Est, moins Gardesse. — Du 1 1 octobre 1795 au 
5 mars 1796, Oloron fut le chef-lieu du dépar- 
tement. 

Ombratiu, f. c** de Louvie-Juzon. — Lombradiu (carte 
de Cassini). — Le ruisseau d'Ombratiu sert de li- 
mite aux communes de Louvie-Juzon et de Sainte- 
Golomme; il se jette dans TEslarrésou. 

OMBRé, h. c" d'Arthez-d'Asson. 

Ombres (Les), bois, c"" d'Angous et de Gastelnau- 
Gamblong. — Omprez, i366 (ch. des Navailles, 
E. 35 1). — Lo bo8c detu (hnpres, i538 (réform. 
de Béarn, B. 760, f* 6). 

Ombras (Les), h. c'* de Bentayou-Séréc. — Le panan 
dei Ombrez, 1683 (réfonn. de Béarn, B. 6/18, 
r i56). 

Ordarrollb, h. c"* d'Arnégny. — VndaroUe, 175/i 
( comptes du chap. de Bayonne ). — Le ruisseau d'On- 
darrolle limite la commune d'Arnéguy et l'Espagne 
et se jette dans l'Airi sur le territoire espagnol. 

OifDATS, fief, c"* de Sauveterre; mentionné en 1676 
(réform. de Béarn, B. 683, T 383), vassal de la 
vicomte de Béam. 

Orbix, vill. c" d'Amendeuix; ancienne commune 
réunie le 37 août 18/16 à Amendeuix. — Onex, 
1 ^73 (not. de la Bastide-Villefranche , n* 3 , P 33 ). 
— Onecx, i5i3 (ch. de Pampelune). — (ïniz, 
163 1 (Martin Biscay). — On dit en basque Onoio, 

Orzb-GhA?ies (Les), éc. c"* de Rivchaute. — Le* 
Onze-Ca$8oui , 1 779 (terrier de Rivchaute, E. 36 1). 

Oqdilambebro, f. c^'de Saint-Etienne- de-Baïgorry. — 
Oquinverro, i63i (Martin Biscay). 

ObXas , c* de Sauveterre. — Ora$ , xiii* s* ( fors de 
Béam, p. ao). — Nostre-Done d'Onu, 16/13 (not. 
de la Bastide-Villefranche, n* 1 , f 66). ^ Hotom, 
i538; HoraoM, i568 (réfonn de Béam, B. 737; 
763,1*9). 



126 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Obaat^ (U) , niiss. qui sort d'une mont, de ce nom , 
arrose la c°* de Lécumberry et se perd dans le Hur- 
belça. 

Obçobbos, f. c*** d'Urepel. — llortorrotz, \6th (coll. 
Duch.vol. CX,rii3). 

Obcur , h. c°' de Bedous. — Orqunk , i a û 7 (for d'Aspe). 

— Orcunh, i/iûi (not. d'Oloron, n* 3, P 117). — 
Orchunh , ihli^ (reg. de la Cour Majour, B. 1 , T 1 6). 

— Sanctut-Joanne» d*Oreun, 1608; Orcuin, i6ai 
(insin. du dioc. d'Oloron). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béam. — En i385 , 
Orcun ressort, au baill. d'Aspe et comptait i5 feux. 

Obdabubu (Lb col d') , c"** de Haux et de Lanne. 

Obdiabp, c* de Maaléon. — Urdiarb, i3']b (contrats 
de Luntz , f 106). — Hospitau de Urdiarp , 1 û a i 
(ch. du chap. de Bayonne). — SetU-Miqueu d*Ur- 
diarp, v. 1Û60 (contrats d'Ohix). — Sent-Miguel 
de Urdiarbe, 1A79 (^* ^^ chap. de Bayonne). — 
Ancienne commanderie qui dépendait de Tabbaye de 
Roncevaux (Espagne). 

Obdios , b. c** de la Bastide-Villefranche. — Urdio9 , 
QrdioSf ii5o (contrats de Barrère). — Urduos, 
1 i5i (Gall. christ I, inslrum. Dax). — L'otpitau 
d'Urdious, V. i36o (ch. de Came,E. âa5). — La 
Magdelene d'Urdioê, 1/17 a (not. de la Bastide-Ville- 
franche , n* a , P a a). — Le prieuré d'Ordios, ancien 
hôpital pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Gom- 
postelle, fut fondé en ii5o par Raymond Poichet, 
prêtre. 

Obdobt (L'), ruiss. qui prend sa source sur la c^ de 
Menditte , arrose Gotein-Libarreux et se jette dans 
ie Saison. 

Obdotx , h. c"^ de Souraîde. 

OaiouB, c*" de Saint-Palais. — Oregay, i5i3 (ch. de 
Pampeiune). — Oregar, i6ai (Martin Biscay). — 
Oreguer, i665 (reg. des États de Navarre). — On 
dit en basque Orabarre. 

Obbinz, h. détruit, c*^ d'Ahetze; mentionné au xiii* s* 
(cart de Bayonne, P la). 

GaéiTE, vill. c" de Sauveterre. — Oreite, 1973 (hom- 
mages de Béam,r 101). — Oreyta, i3o5 (ch. de 
Béam, E. 5«/i). — Oreyte, 1807 (cart d'Orthez, 
f 19). — Erreyti, 1397 ('*®^' ^^ Navarrenx). — 
Horeyte, i538 (réform. de Béam, B. 855). — En 
i385 , Oréite ressortissait au bailliage de Sauveterre 
et comptait 6 feux. 

Obgambidb, f. c"* d'Aussnrucq; mentionnée en i590 
(coutume de SouIe). 

Oboahbidb (Lb col d') , c°* d'Estérençuby, sur la fron- 
tière d'Espagne. 

Onai (Lb pic d'), c"' de Larrau, sur la frontière d'Es- 
pagne. 



Obin, c** d'Oloron-Sainte-Marie-Est. — Orii, i385 
(censier). — Ory, i538 ; On, iSàû (réform. de 
Béam, B. 7/18; 856). — Sanctui-Martmuêd'Orin, 
1609 (insinuations du dioc. d'Oloron). — Ouri, 
Aurin, 1675 (réform. de Béam, B. 659, P 36; 
66/i, P 173). — Il y avait une abbaye laïque vas- 
sale de la vicomte de Béarn. — En i385, Orin 
ressort, au baill. d'Oloron et comptait ao feui. — 
La seigneurie d'Orin faisait partie de la baronnie de 
Moumour. 

Obioh, c**" de Sauveterre. — AurioUt 161 4 (réform. 
de Béarn, B. 817, P a). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béam. — En i385, 
Orion comptait 9 1 feux et ressort, au baill. de Sau- 
veterre. 

Obioh (L'), raiss. qui prend sa source sur la c"* de 
Saint-Michel et se jette à Béhèrobie dans la Nive 
de Béhèrobie. — Le bois d'Orion couvre une partie 
des c"^ d'Estérençuby et de Saint- Michel. 

Obiquair, f. c"* d'Ogenne-GamptorL — Oriquenh, 
i386 (not. de Navarrenx). 

Obissoh , f. c°* de Saint-Michel ; ancien prieuré dépen- 
dant de Tabbaye de Lahonce. — PrioraUu SancUe- 
Mariœ-Magdalenœ de Lorizun, Sancia-Maria-Mag" 
daiena d'Ariêion, 168 6 (collât, du dioc.de Bayonne). 
— Ge prieuré servait d'auberge aux pèlerins de 
Saint-Jacques; il était placé près de l'ancienne voie 
romaine d'Aslorga à Bordeaux. — Le bois d'Orisson 
est dans la commune d'Uhart-Gize. 

Obivs, h. c"* d'Audéjos. — Orrila, xii* s* (Marca, HisL 
de Béarn, p. hh'j), — Riw, 1376 (montre mili- 
taire, P 3o). — OiiritLP, 1754 (terrier d'Audéjos, 
E. a5o).— OttntM > 1 777 (terrier de Gastéide-Gami , 
E. a 5 6). — Ourriui, 1778 (dénombr. d'Audéjos, 
E. 19). — En 1 385 , Orius ressort au baill. de Pau. 

Oblb (L') , ruiss. qui arrose Urdès et se mêle à la 
Geule. 

ÛBMiâLAs, mont, et iac, c°* de Laruns — Domialar, 
i/iAo (cart d'Ossau, P a8i). — La montanhe de 
Domialaiy Donalat, i538 (réform. de Béarn, 
B. 83a, P5;8/ia). 

Oboiohbk, chat c°* de Dognen. — Ororeng, Ororenh, 
XII i* s* (ch. de Préchacq, E. Ai 3). — Lo moUi 
d'Ororenh, i38A (oot de Navarrenx). — L'oetau 
d'Aurorenh, i385 (censier, P 3a). — Onmenhy 
i538; Oronhen, 1671 (réform. de Béam, B. 8A8, 
Pli; 9171). — Le fief d'Oroignen ressort au baill. 
de Navarrenx et relevait de la vicomte de Béam ; 
en i655, il fut érigé en baronnie, comprenant 
Lay, Oroignen et Préchacq-Navarrenx — Oroignen 
dépendait autrefoés de la c°* de Lay-Lamidou. 

Oboros , h. c*^ de Saint-Étienne-de-Baîgorry. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



127 



Obbiaçahar, monL c°" de Bidarray et d^Ossès. 
Orbidb, f. c"' de Ledenix. — La mayson de Horrida, 

i538 (réform. de Béarn, B. 8^7). 
Orbiulr, c** de Sauveterre. — Orttir», iBSS (censier). 

— Orriure, 1899 (not de Navarrenx). — Orrivla, 
xhhk (réform. de Béarn, B. 7 A 8). — Sanctti^Lau- 
rentius d*Orriola, 1618 (iosiu. du dioc. d'Ole- 
ron). — En i385 , Orriule ressortissait au baili. de 
Navarrenx et conaptait a 6 feux. — La seigneurie 
d'Orriule dépendait du marquisat de Gassion. 

Orsahco, c""* de Saint-Palais. — Onacoe, 1 1 ao (cari, 
de Sordes, p. as). — Orquancoêf i5i3 (ch. de 
Pampelune). — On dit en basque Ostankoa, 

Obt, f. c°*de Sai nie-Suzanne. — Ortz, i38ô (cens, 
f7i). 

Obtbix, m*", c*" de Lucq-de-Béam. — Lo moUi d^Or- 
tegx, l'Sgh; Ortêgs, i/j3i (not. de Lucq). — Le 
bois d*Ortheix, 1780 (maîtrise des eaux et forêts, 
B.4i59). 

Obtet, fief, c"* de Gastet — Ortêig, 1387 (réform. 
de Béarn, B. 655,r58). — La domenjadvra ope- 
rade Ortegy i538 (dénombr. de Mazères, B. 83o). 

— Lorteg, 168a (réform. de Béarn, B. 663, 
f a3o). — Lorteig, 1738 (dénombr. de Gastet, 
E. a5). — Ge fief était vassal de la vicomte de 
Béarn. 

Orthbs (Lbs), éc. c"* de Bougarber. 

Obthbz, ch.-l. d'arrond. — Ortez, agZ; Ortenum, 
iigh (cart de Sauvelade). — Orthetium, laao 
(cart. d'Orthez, d'après Marca, HisL de Béarn, 
p. 337 et 5oû). — Ortef, 1875 (contrats de Luniz, 
P 106). — Ortaiê (Froissart).— 5«if-iWd*0r(f«, 
1891 (not. de Navarrenx). — Hortee, 1678 (ch. 
de la Ghambre des Gomptes de Pau, B. a 368). — 
Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béarn. — Orthez possédait des couvents de Gorde- 
liers. Jacobins, Gapucins, Trinitaires, de sœurs de 
Saint-Sigismond et d'Ursulines ; trois hôpitaux : 
rhôpital de la Trinité, Thâpital de Saint-Gilles et 
rhôpital des Gagots. 

Du xiu* au XV* siècle, Orthez fut la résidence 
des vicomtes de Béarn; en 1 385, on y comptait 
436 feux. — Leporfofid'Orthez, créé au xvi* siècle 
par Henri II, roi de Navarre, avait pour ressort les 
c"" de Baigts, Bérenx, Biron, Gastétis, Lanneplàa, 
Muntestrucq, Orthez, Ozenx, Saint-Boès, sieiint- 
Girons, Sainte-Suzanne, Salles-Mongiscard et Salles- 
pisse. — La sénéchaussée d'Orthez comprenait le 
canton de Lagor en entier; le canton d'Orthez , moins 
Bonnut et Sauit-de-Navailies; le canton d*Arthez, 
sauf Gastéide-Gandau, Gescau, Lacadée, Mespiède, 
SainUMédard et Viellenave; les c"** d'Arget, Bouil- 



lon , Garos, Geus, Montagut, Morianne, Piets-Pla- 
sence-Moustrou «'Pomps et Uzan , du canton d'Arzacq; 
Bellocq, Bérenx et Salles-Mongiscard, du canton de 
Salies; Abos, Lahourcade, Pardies et Tarsacq, du 
canton de Monein ; enfin les paroisses d'Arbleix et de 
Picheby (départ, des Landes). — La subdélégation 
d'Orlhez, dépendant de Tintendance de Béarn et 
Navarre, puis de celle d'Auch et Pau, enfin de celle 
de Pau et Bayonne, avait la même étendue que la 
sénéchaussée , plus la commune d'Arzacq. — La no- 
tairie d'Orthez ne comprenait que celte commune. 
Au zvi* et au xvu' siècle, Orthez fut le chef-b'eu 

. d'un coUoquc protestant. 

Le sceau de la ville d'Orthez porte un pont de trois 
arches inégales sumumté au milieu d'une totii* accom- 
pagnée de deux clefs, le panneton en chef. 

En 1790, Orthez fut le chef-lieu d'un district que 
renfermait les cantons d'Arlhez, Arzacq, Lagor, 
Orthez , Salies et Sauveterre. — Le canton d'Orlhez 
était alors composé des communes du canlon actuel, 
plus Labeyrie et Lacadée, du canton d'Arlhez ; Biron , 
Làa-Mondrans, Loubieng, Montestrucq et Ozenx, du 
canton de Lagor. 

Os, c"" de Lagor. — Aoss, xii* siècle (coll. Duch. 
vol. GXIV, P 80). — Ous, laao (ch. de l'Ordre 
de Malle, Gaubin). — Dosse, xiii* siècle (fors de 
Béarn, p. 35). — Oos, 1 363 (not. de Pardies, n* a). 
— Os'Marsillon , depuis la réunion de Marsiilon : 
lA avril 1861. — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béarn. — En 1 385, ce vil- 
lage ressortissait au baill. de Lagor et Pardies et 
comptait 7 feux. 

OspiTAL, f. c"* d'Amorots-Succos. — Zabalay VOspi- 
talf i5i3 (ch. de Pampelune). — L'Hôpital 
d'Amorots, 1708 (reg. de la commanderie d'Iris- 
sarry). — Il y avait une petite chapelle à c6té de 
cette ferme; elle dépendait de la commanderie 
d'Irissarry. 

OspiTAL, fief, c*" d'Ossès, à Ugarçan; il était vassal 
du royaume de Navarre. 

OspiTALiA, f. c" de Larrcssore. 

OssALois (Le chbmin) ou la voie Ossaix>ise, conduisait 
de la c"* de Nav à la vallée d'Ossau. — Les chartes 
mentionnent cette roule comme traversant Bon- 
tignon, Narcastet, Uzos, Arros (c*"de Nay), Bos- 
darros, Bruges, Asson et Sainte-Golomme. — Un 
chemin du même nom traversait les c*^ de Laateube, 
Escout et Ogeu. ~ Lo cami OssaUs, i/i56 (not. 
d'Assat, n^ 1 ). — Le chemin appelé LoussaUs ; — 
Vente de deux chemins enciennement appelé Ossahis 
devenu inutiles attendu qu'ils étaient impraticables, 
1777 (intendance, Nay). 



128 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



OssAS, c*" de TardeU; menlionnc en 1178. — OêOê, 
XIII* siècie (coll. Duch. vol. CXIV, (^36). — 
Ossat - Suhare , depuis la réunion de Suhare : 
- lii juin i8/i5. 

OssAu (La vallée d'), arrond. d'Oloron. — Elle com- 
mence à la frontière d^Espagne et finit à Oloron ; 
elle est bornée à TE. par le départ, des Hautes-Pyré- 
nées et à rO. par la vallée d'Aspe. — Oseidate», 
Oêquidatet Montani et Campettres (Pline, Hist. Nat. 
lib. i?). — Valu Ursaliensis, 1127 (réform. de 
Béam, B. SAû). — Orêolentei, ii56; Onaly 
1170 (cb. de Barcelone, diaprés Marca, Hist. de 
Béarn, p. 465 et A71). — Arcidiagonat d'Ossau, 

1269 (nol. d*Oloron, n* 4, P 5o). — UrsiSaltui, 

1270 (ch. d'Ossau). — L'arcbidiaconé d'Ossau dé- 
pendant du diocèse d^Oloron, le vie d^Ossau au 
xiii' siècle, le baill. d'Ossau en 1 385, eurent tous 
la circonscription indiquée parla nature, c'est-à-dire 
le canton de Laruns en entier et celui d'Arudy, 
moins les communes de Mifaget et de Rébénac. — 
La vicomte d'Ossau, vassale de celle de Béam, y 
fut réunie en 1 1 00, — Le chef-lien de la vallée était 
Bielle. 

OssB, c"" d'Accous. — Ouce, i3û3 (hominages de 
Béarn, P aS). — Ottue, xiv* s* (a»ns.). — Outa, 
1/ÎÛ9 (reg. de la Cour Majeur, B. i,P 16). — 
Ouêêa, 1Û63 (ch. de Léès-Athas, FF). — Sent- 
Stephen d*Ous$e, 1608 (tnsin. du dioc. d^Oloron). 

— Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 
de Béam. — En i385, Osse ressort, au baill. 
d'Aspe et comptait 62 feux. 

OssBRX, c"° de Sauveterre. — Oêents, \ii\* s* (fors de 
Béarn, p. 53). — Ottenxs, i385 (cens, f* 27). — 
Lo borguet d^OueneXf 1600 (not. de Navarrenx). 

— Oienxt , 1 5/16 ( réform. de Béam). — En 1 385 , 
ce village comprenait 9 feux et ressort, au baill. 
de Navarrenx. — La seigneurie d^Ossenx faisait 
partie du marquisat de Gassion. 

OssBBAiN, c^ de Saint-Palais; ancien prieuré du dioc. 
d^Oloron. — Castnim de Otaranho, ia56 (ch. de 
Came,E. ûa5). — Lo Saranh, xiii* siècle (fors 
de Béarn ). — Lo Saratnh , 0$ran , xiu* siècle (coll. 
Duch. vol. CXIV, P' 36 et A8 ). — Lopon« deu Ssa- 
ranhf i36a (ch. du chap. de Bayonne). — 0»»eran- 
nurriy i35i (rôles gascons). — Lo bore d'Oêsaranh^ 
i386; la Magdalene d*0s8aranh, lAoo (noL de 
Navarrenx). — Oêaranh, i5/ia (réform. de Béam, 
B. 736; 806, P a5). — Oiserqin-Rivareyte, depuis 
la réunion de Rivareyte : 5 août 18/ia. — Le pont 
d'Osscrain , sur le Gave d^Oloron , fut rompu vers 
1 5 1 a par Jean , roi de Navarre , qui craignait une 
invasion espagnole dans le Béam; une enquête de 



]56a dit que ce pont avait existé de tout temps. 
C'était le passage le plus fréquenté entre le Béam, 
la Soûle et la Navarre; au xiii* siècle, nn des trois 
grands chemins vicomtaux de Béam, venant de 
Sault-de-Navailles, y aboutissait. 

OssÂs, c'*° de Saint-Étienne-de-Baïgorry. — ValUê 
quœ Ursaxia dicitur, v. 983 (ch. du chap. de 
Bayonne). — ValUs quœ dicitur Onaii, 1186; 
Oêsaii , XII* siècle (carL de Bayonne, P* 10 et 3a). 
— Outei, i3oa (ch. du chap. de Bayonne). — 
0ê9e$ en la Sierra de Vaygurra, 1AÛ6 (coll. Duch. 
vol. CXIV, P ao7). — Oieêy Orza, i5i3 (ch. de 
Pampelune). — Horça, Oney$, Orça, 1676 (réf. 
d'Ossès, B. 687, P a). —Orsei, 1783 (visites du 
dioc de Bayonne). — On dit en basque Orzaice, 

Les annexes de la paroisse d'Ossès étaient Saint- 
Martin-d'Ossès et Bidarrav. — La vallée d'Ossès fai- 
sait partie du royaume de Navarre. 

En 1790, ce village fut le chef-lieu d'un canton, 
dépendant du district de Saint-Palais , composé des 
communes d'Ossès et de Bidarray. 

OssiRA (L') , ruiss. qui prend sa source à Armendarits 
et se jette à Iholdy dans TOxarty. 

OssuK, f. c"* de Sauveterre. — Nostre-Done d'Uuve, 
v. 1/160; Uruue, 1A70 (contrats d'Ohix, P 9). — 
AuMêun de Sunarta, i538 (réform. de Béarn, 
B. 833). 

OsTABABBT (L'), pays, arrond. de Mauléon. — Il com- 
prend les c"** d'Arhansus, Bunus, Hosta, Ibarrotle, 
Juxue, Larceveau-Cibils-Arros, Oslabat-Asme, Pa- 
golle et Saint-Just-Ibarre. — Terra Oêtabarenij 
XII* siècle; Oetavalesy iaÛ7 (coll. Duch. vol CXIV, 
P* 161 et aaa). — Terra de Hoitebarezio m Na- 
varra, i3o5 (ch. de Navarre, E. U^g). — Oeta- 
baree, i3o8 (coll. Duch. vol. CXIV, P aaA). — 
Oetabarea, i3ia (ch. de Navarre, E. àbg). — 
Hotta-Baritium y i35i; Oslaberetium , i36i (rôles 
gascons). — Ottabaree», v. iAo5(noL de Navar- 
renx). — La terre d*Ogtabare, 1/181 (ch. du chap. 
de Bayonne). -r- Le pays d'Ostabaret faisait partie du 
royaume de Navarre. 

OsTABAT, c"" d'Iholdy. — Oetebad, 1167 (cart. de 
Sordes, p. /i5). — Oëtavayll, xii* siècle (coll. Duch. 
vol. CXIV, P 161). — Ausnebat, ia43 (rôles gas- 
cons). — 09tabaille9y ]383 (ch. de la Camara de 
Comptos). — Sent-Johan d'Oetabat, 1669 (ch. du 
chap. de Bayonne). — Oetabag, Hoetabat, 147a 
(not. delà Bastide-Villefranche, n* a, P aa). — 
Noitre-Done de Veifpitau d^Ostabat, i5i8 (ch. du 
chap. de Bayonne). — 0»tabat-Ainie , depuis la réu- 
nion d^Asme : 1 3 juin 1861. — On dît en basque 
Izura. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



139 



Otçorots (L^) , niiss. qui prend sa source mv la com- 
mune des Aldudes et se perd dans Tlthurry. 

Otba-Monho, mont, c"** de Hosta et de Saint- Just- 
Ibarre. 

OthIçabra, bois, c"* d\4rcangues. 

OTB^GAGifE, mont, c**** de Bunus, Juxue et Larceveau. 

OrHéccT (L^), ruiss. qui arrose Lantabat et se jette 
dans le ruiss. de Saint-Martin. 

Otticorbn, h. c"* de Saint-Étienne-de-Baîgorry. — 
Oticoren, i5i3 (ch. de Pampelunc). 

Otxibabbk (Li col d'), c"" d*Alçay-Aiç«béhéty-Sunha- 
rette et de Gamou-Cibigue. 

Otxochilo (L') , ruiss. qui coule sur la c"* de Haspar- 
ren et se perd dans rEtchecburry. 

OnoGOBRY, mont, c"*' de Larrau et de Sainte-Engrace. 

OuBKRBT , h. c°' de Lahonce. 

OvBiLLARissK, mout. c*** de Léès-Athas et de Lcscun. 

OuKBBR, f. c"* de Maslacq. — Oerbo, i385 (cens, 
f i). — Lo Hoerbo, i568; Oerbou, i6iii (réform. 
de Béarn, B. 797,!* 7; 816). 

OvETRB, bois, c"*de Bellocq; mentionné en 1676 (ré- 
form. de Béam , B. 666 , C SgS ). 

OioAs-ÀLDiA, h. c"' d^Ahetze. 

OuiLLOif , c** de Morlàas. — OUm, xii* s* (cart. de Mor- 
làas , r 3 ). — Olo , xii' siècle ( Marca , Hist. de Béam , 
p. 45o). — O/i'on, XI?* siècle; Olhon, lAoa (cens.). 
— OlhoOf i535; Oilkon, 1676 (réform. de Béam, 
B. 67Û, P911 ; 70A, f" 189). — Ouillon était un 
membre de la commanderie de Malte de Gaubin et 
Morlàas. — En i385, Ouillon ressort, au baill. de 
Pau et comprenait 10 feux. 

OcLii (L'), ruiss. qui arrose la c°* de Bellocq et se jette 
dans le Gave de Pau. 

OuRBiBB, h. c~ de Montancr. — Orbere, i385 (cens. 
P6a). — Saint^ean d*Orbir€, 1673 (réform. de 
Béara,B. 65a, P 188). 

Oi'RCHABALéTA (L*), Hiiss. qui prend sa source à Larri- 
bar-Sorhapuru et se jette dans la Bidouse, après avoir 
arrosé Domezain-Berraute et Béhasque-Lapiste. 

Oi'BDios (L'), ruiss. — Voy. Lodbdios (Le). 

Olrdic)sb(Le pas d"), entre les c"** d'Aydius et de Be- 
dous. 

OuBBou (L^), ruiss. qui prend sa source à la fontaine de 
Pelât (c*^ de Goarraze) et se jette dans le Sosse, en 
arrosant Labatmale, Hours et Lucgarrier. — VOr- 
rooy i538; VOrrou, 167 5 (réform. de Béarn, 
B. 677, f 190; 85i). — VOurau, 1777 (dé- 
nombr. de Hours, E. 3o). 

OuBs (Le lac de l') , c"* de Larans. 

OuBs (Le lac de l*), c** de Leacun. 

OcBsèo (L'), ruiss. qui prend sa source sur la c'* d'Or^ 
thez et se jette dans le Luy-de-Bëam près d*Amou 

Basses-Pyrénées. 



(départ, des Landes), après avoir traversé dans les 
Basses-Pyrénées la c"' de Bonnut. 

OuBTAssE (Le pic d*), c"* de Lescun. 

OuRTAu (L*), ruiss. qui prend sa source dans le bois de 
la Quinte (c°* d'Oloron-Sainte-Marie) et se perd 
dans le Gave d'Aspe, en arrosant la c°* d'Eysus; il 
est mentionné en 1676 (réform. de Béarn , B. 60 s 1 
ria7). 

OUSQOETTB DE PoRCE (Le COL D^), C*^* d'AcCOUS. 

Ousse, c"" de Pau-Est. — Owa, xii* s* (cart. de Mor- 
làas, f 7). — Owe, XII* s* (Marca, Ilist. de Béam, 
p. 65i). — Oose, ihoa (cens.). — En i385, Ousse 
ressort au baili. de Pau et comprenait 1 a feux. 

OossB (L*), riv. qui prand sa source à Pontacq et se 
jette dans le Gave de Pau , après avoir arrosé les c"*' 
de Barznn, Livron, Espoey, Gomer, Soumoulou, 
Nousty, Artigueloutan , Ousse, Lée, Idron, Bizanos 
et Pau. — La Oo»se, 1667 (not. d^Assat, f* 1/^). 
— La Osse, iû63 (cart. d'Ossau, f* i53). — La 
Oiiêa, i535; la ribera de VOta, i538 (réform. de 
Béarn, B. 706, P 35; 867). 

Oi'ssèRE (L^) ou l*Odsse-du-Bois, ruiss. qui prend nais- 
sance à Limendoux , traverse les landes du Pont- 
Long sur les c"** d^Andoins, Nousty, Artigueloutan, 
Sendets, Idron, Pau, Lons, Lescar, Poey (c" de 
Lescar), Aussevielle, et se jette entre Denguin et la 
Bastide-Gézéracq dans le Gave de Pau. — La Orssa 
de ÎAucoTj 1396 (cb.de Buros, E. 359). — L*aygw> 
langue aperade la Oê$e , 1 6 5 7 ( cart. d*0ssau , P 1 83) . 

OussETT-LoRG , mout. c"* de Béost-Bagès. 

OussiA, f. c*^ de Gambo. — Utti, xiii* siècle (cart. de 
Bayonne, P a5). 

Odstaloup, bois, c'* de Monein. — Auttalopy i5a3; 
Ostaloup, 1706 (cb. de Monein, E. 35 1). 

OczoN (L*), lorronl qui prend sa source à Ferrières 
(départ, des Hautes-Pyrénées) et se jette dans le 
Gave de Pau, après avoir traversé Asson, Arthez- 
d^Asson et Igon. — 0$on, lUtii (contrats de Gar- 
resse, P 198). — L'Oeom, VOzcn, lo flubi de 
POêson, i538; lo Lozon, i58i (réform. de Béam, 
B. 717, P* 6 et i36; 808, P 5/i; 8/10). — Lo 
Loion, i58a (cb. d^ Asson, E. 359). — L'Ouson, 
1675 (réform. de Béam, B. 67i!i, P 33i ). 

OiARCB, b. C** de Sourai'de; ancien prieuré du dioc. 
de Bayonne. — Prioratut Sanctœ-Mariœ'Mofrdalenœ 
d'Oxance, 1757 (collât, du dioc. de Bayonne). 

OzAREHDA (L^), ruiss. qui arrose la c** d'Ossès et se 
jette dans la Nive de Baîgorry. 

OxABTT, chapelle, c*^ d'Iboldy. — Le ruisseau d'Osarty 
coule sur la c** dlholdy et se perd dans la Joyeuse. 

OxiDOT (Le bois d^) , c** de Saint-Palais. 

OxoAix, f. c** de Tardets-Sorbolus. 



*7 



130 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



OxoGORRT, montagne, c"* de Larrau, sur la frontière 

d'Espagne. 
OxoLATxié (La fortaisb d'), c°* de Mendive. 
t)YHAifAco (L'), ruiss. qui prend sa source sur la c"* 

d'Ainharp, arrose Espès-Undurein et Charritle-de- 

Bas et se jette dans le Saison à Licbos. 
Oyqakaut, fief, c" d'Etcharry. — Oyhanardde Charri, 

i385 (coll. Dnch.vol.CXIV,r/i3). — Cefiefétail 

vassal de la vicomte de Soûle. 
Oyhakbblché (Le bois d'), c"* de Saint-Just-Ibarre. 
OïHANBELCHé (Le COL d') , c"" d'Estéreuçuby et deLé- 

cumberry. 
Otharburb, f. c" d'Uharre. — Oelhharburu, iaa3; 

lo cattet de Oelh-ArburUt i^à'j (ch. de Navarre, 

E. Aa5; ^70). 
OTHANÇABRi (Ls COL d'), c"** de Bussunarits-Sarras- 

queUe et de Lacarre. 
Othase (L'), ruiss. qui coule sur la c°* d'Ascain et se 

jette dans TOlelte. 
Othanbardy (L^), ruiss. qui arrose Irissarry et se perd 

dans le Lacca. — Il y a une montagne du même 

nom près d'irissarry, dans la c"* d'Ossès. — Oylian- 

handia, 1676 (réform. d'Ossès, B. 687, Pu). 
Oybara , h. c"' de Bidart. 
Oyuabçabal, mont c"' de Larrau. 
Oyharçabal (L^), ruiss. qui arrose les c°"de Macayeel 

de Mendionde et se perd dans la Joyeuse. 



Otharcb (L*), ruiss. qui coule à Mendive et se jette 
dans le Halçatdë. 

Oyrarits (L^), ruiss. qui arrose Mëharin et se mêle au 
ruisseau de Béhobie. 

Oyhérart, f. c"* d^Ostabat-Asmc. — Oyanart de Azme, 
1691 (Martin Biscay). 

OYHèiiE (L^), ruiss. qui prend sa source sur la c"* de 
Mendionde et se jette dans la Mouline, après avoir 
arrosé Macaye et Louhossoa. 

Oyb^badar, f. c^'.de Licbos. — Oeyheradar, 161 A 
(réform. de Béarn, B. 817,^/1). 

Oyhbrcq, viil. c°* de Lohitzun ; anc. c"* réunie à Lobit- 
sun le i3 juin 18A1. — Oyhêrc y 1/179 (contrats 
d'Obix, P 7/1). 

OzENx et LE Hadt-Ozbrx, c"" de Lagor. — Osenx, xii* s* 
(cart. de Sordes, p. i5). — Oêenct, 1289 (cart. 
d'Ortbez, P 5). — Ossenx, t385 (cens. P 2). — 
Sent-Pee d'Otencx, 1A57; Ozencxê, 1676 (not. de 
Castetocr,P' 8/i et 1 08 ). — Ozenxs, 1 536 ; Otenexs, 
i556; Oui$enx$f 1 568 (réform. de Béarn, B. 713, 
P Sua; 797, P 19). — 0«««Lr», i568(cb.de Lar- 
baig, E.). — Il y avait une abbaye laïque vassale de 
la vicomte de Béarn. — En 1 385 , Ozenx ressort, au 
baill. deLarbaig et comprenait iiS feux. — Le ruis- 
seau d^Ozenx prend sa source à Loubieng, arrose 
Ozenx et se jette dans le Làa à Sainte-Suzanoe. — 
L'omiicf' OieneM , 1 538 ( réform. de Béarn , B. 837). 



Paba, f. c"' de Salies. — Pavaa, i385 (cens. P 6). — 
Pahaa, i535 (réform. de Béarn, B. 705, P 978). 

Pabie, c*^ de Louvie-Juzon;lieu où était bâti le temple 
des protestants, démoli en 1688 (ch. de Louvie- 
Juzon, E. 35o). 

Pachar^ta ( Le ) , ruiss. qui arrose Amorots-Succos et 
se jette dans le ruisseau de Bébobie. 

Pacq (Le bois du), c** d'Etsaut. 

Padoum, montagne, c°" d'Asle-Béon et de Castet. — 
Lo Padoentdê Cotte-Buty, 1675 (réform. de Béarn, 
B.655,P6û). 

Page (Le), éc. c"* d'Escurès. 

Paobt (Le), h. c"* deCharre; mentionné en 1675 (ré- 
form. de Béarn, B. 681, P 586). 

Pagola (Le), ruiss. qui coule à llharre et se jette dans 
la Bidouse. 

Paoolle, c**" de Saint-Palais. — Grangia de Paguola, 
1 1 78 ; Pagaule, xiii* s* (coll. Duch. vol. GX1V,P47). 
— Noêtre-Donede Paguok, vers 1 4 60 ; Pagoïa, vers 
1/170 (contrats d*Ohix, P 3). — Anc. prisuré du 



dioc. d'Oloron , desservi par les Prémontrés. — Le 
ruisseau de Pagolle prend source à Pagolle , sert de 
limite aux conununes de Lobitzun-Oyhercq et d'U- 
bart-Mixe, et se jette dans le Gave de Lambare. — 
L'atfgue qui dabare de PagoU, 1/179 (contrais 
d'Obix, P 73). 

Pagollk-Oyhara, b. c"* de Pagolle; distrait de la c*^de 
Juxue le 19 mars 1839. 

PiiLBBT (Le mocur de), c*^ de Balansun. 

Paillassar, f. c"* de Cardesse. — Palhai$aa, i385 
(cens. P 36). 

Paillette, éc. c" d*Urdos. 

Palaiso , b. c"* de Saubole. — PalatoUj i5/i8 (réform. 
deBéam,B. 758,P6). 

Palaitz, f. c^ de Bayonne. 

Palas (Le pic de] , c°* de Laruns , sur la limite du dé- 
part des Hautes-Pyrénées et la frontière d^Espagoe. 

Pale (La), mont. c°*' de Castet et de Louvie-Juxon. 

Pal^soo, f. c*^ deMoubous. — Paleao, 1 759 (dénombr. 
de Mouhpus, E. 87). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



131 



pAiizoo, ëc. c"* de Gastillon (c"" de Lembeye). 

Palombiàres (Le col dis), enlre les c"** de Lanlabai et 
de SuhescuD. 

Paloqce, f. c°* de Sëvignacq; mentionnée en i385 
(cens. P* 56). 

Palou , h. c"^ de Denguin. 

Palodmas (Lis), éc. c*^ de Corbères-Abère-Donien- 
geux. 

PALODMÈnES, f. c°* de Bardos. — Uottau dé la» Palou- 
mères, i5oa (ch. de Navarre, E. &96). 

Pall, f. c"* d^Asson. — Paluu, i385 (cens, f* 67). 

Palu (La), ruiss. et marais qui prend sa source dans la 
c"* d^Andoins, arrose Moriàas et Serres-Morlàas et 
se jette dans ie Luy-de-Béam. — La grave aperade 
la Paluu, 1457 (<»rl. d'Ossau, f 186). 

Pald (La) , ruiss. qui prend sa source à Sévignacq et se 
jette dans le Gros-Léès, après avoir arrosé les c"*' 
de Carrèrc, Glaracq, Taron, Ribarrouy, Garlin et 
BaliraC'Maumusson. 

Palida (Le), ëc. c"* de Rivehaute. 

Pampell!<e (Le chemin de), dans la c** d^Urepei; il se 
dirige vers TEspagne. 

PA5AGAfr , h. c"* de Lacq. 

Pardelles (Les), f. c"*d*Assoo. — La» Pandele», 1/1 A 3 
(reg. de la GourMajour, B. 1, f 168). 

Pakecac , b. c*^ de Gabat. 

Parecau (Le port), c"* de Rayonne, sur la Nive. — 
Port de Bertaco , xiii* s' (cart de Rayonne, f 89 ). 

Papoobet (Le), ruiss. qui prend sa source à la Bas- 
tide -Villcfranche et se jette à Auterrive dans ie 
Gave d'Oloron. — La barte de Paporet, xiv* siècle 
(ch. de Game, E. 695). 

Parabis , f. c" d'Oràas. — Paravi» , 1 385 (cens. P 1 û ). 

Pabadis, f. c"* de Navarrenx. — Lo Paradii», Vo»tau 
de Paravi», i3/i3 (hommages de Bëam, f 93 et 
qU). — La maysoti deu Paradi», i5S8 (rëform. de 
Bëam, B. 8/18, T 11). 

Paradis (La fortaire de), c"^ de Moriàas; elle s'écoule 
dans le Luy-de-France. 

Paradis (Le), chapelle, c"* de Barcus. — Le ruisseau 
du Paradis arrose Barcus et se mêle au Guibëléguiet. 

Paradis (Le Grawd-) , f. c"* de Bayonne. 

Parages, anc. paroisse, entre les c"" de Balirac-Mau- 
musson et de Taron ; mentionnée au xiv* siècle. 

Pabbatse, c*" de Monein. — Partbayte, i535 (ch. de 
Moncin, E. 35 1). — Part'Bay»a, i538; Parbay»a, 
vers i5'io (rëform. de Bëam, B. 789, f ia9;868, 
f 9). — Parbaùe, 1 776 (dénombr. E. Ao ). — Le» 
ParbaUe (carte de Gassini). — Cette commune doit 
son nom à sa situation près de la rivière de Baise. 

Parcq (Le) , ruisseau qui coule sur la c" d'Orlhei et 
se jette dans le Gave de Pau; mentionné en i536 



(rëform. de Bëam, B. 713, f* û). — Ge ruisseau 
tire son nom du parc du château d'Orthez, qu'il tra- 
versait. 

Pabgq-de-Juillac (Le), ëc. c" de Gastillon (c"" de 
Lembeye). 

Pardi ACQ (Le), ëc. c" de Barzun. 

PARDiâRES, h. c"* de Pardies (c*" de Monein); men- 
tionné en t3/i3 (not. de Pardies, n° 9). — Il y avait 
autrefois une abbaye laïque vassale de la \icomtë 
de Bëam. 

Pardies, c^ de Monein; anc. archiprètrë du diuc. de 
I^escar. — Pardme», x* siècle; Pardirup, 1 1 76 (cart. 
de Sauvelade, d'ap, Marca, Hisl. de Bëarn, p. 9G7 
et '190). — Pardia», 1990 (rh. de Bëarn, E. /197). 

— Loplaa de Pardie», 1 3/i3 (hommages de Bëam, 
r 18). — Il y avait une abluiye laïque vassale de 
la vicomte de Bëam. — Le bailliage de Pardies 
comprenait, en i3/î3, Pardies, Saint-Laurent (c*^ 
d'Abos) et ie fief d'Idernes. ~ En i385, Pardies 
comptait 5i feux. — A la même époque, le baill. 
de Lagor et Pardies était composé des communes 
d'Abos, Bésingrand, Mourenx, Noguères, Os-Mar- 
sillon, Tarsacq et Viellesëgure. — Pardies était le 
chef-lieu d*une notairie dont le ressort comprenait 
Abidos, Abos, Bésingrand, Lahourcade, Mourenx, 
Noguères, Os-Marsillon , Parbayse, Pardies et Tar- 
sacq. 

Pardies, c"" de Nay. — Bardinœ ,xi's* (cart. de Tabb. 
de Saint-Pé). — Pardie» de Li»»arre, i385 (cens, 
r 5A ). — Pardie» de Lixarra, 1 û5o (reg. de la Gour 
Majour, B. 1 , P 55 ). — Pardiee» de ÏAxarre , 1 535 ; 
la eeigneurie de Pardee», 1675 (rëform. de Bëarn, 
B.677, P18Û; 706, P i5o). — En i385, Pai^ 
dies ressort, au baill. de Pau et comprenait /io feux. 

Parer (Le) , f. c"' de Gastétts. 

Parert, f. c"* d'Orthei, mentionnée en i536 (rëform. 
deBëam,B. 8o6,P8). 

Parerties, vill. c"^ de Guinarthe; anc. commune à la- 
quelle Guinarthe avait été réuni le 90 juin 18/19 , 
mais réunie elle-même à Guinarthe le 1 6 mai s 865. 

— Paranthie», i385 (cens.). — Paranthia», vei's 
i5ûo (rëform. de Bëam, B. 80/i, f* 9). — Samt^ 
Pierre de Parantie», 1679 (insin. du dioc. d^Oloron). 

— Parentiee-Gumarthe , 1869 à i8A5. — Il y avait 
une abbaye laïque vassale de la vicomte de Béara. — 
En 1 385 , Parenties ressort, au baill. de Sauveterre et 
comptait 9 feux. — Le ruisseau de Parenties arrose 
Parenties et se jette dans le Saison. 

Paroadacx, h. c"* de Haget-Aiibin. — Le Pargadau, 
1689 (réform. de Bëam, B. 679, P 198). 

Paroadb, f. c"* d'Usein; mentionnée en i385 (cens. 
PA8). 



17 



132 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Pablabrig ou Paitarriu, f. et fief, c*^ d^Abitain. — 
Voatau de Part-VArriu d'Abitenh, i385 (cens, 
f i/i). — ParUuriu, i566 (réform. de Bëarn, 
B. 754). — PaUarieUf 1778 (terrier d^Abitain, 
E. éaù). — Ce fief était vassal de la vicomte de 
Bëam et ressoii. au baill. de Sauveterre. 

PARLATODfh. c" de Lucq-de-Bëarn. — Part-Layoo, 
i368 (not. de Lucq). — Partlayo, 1673 (réform. 
de Béarn , B. 769 , P 1 7 ). — La marque de Parla- 
jou, 1691 (comptes de l'évéché d'Oloron). — Ce 
hameau doit son nom à sa position près du ruisseau 
du Layou. 

Parlbmkrtia , h. c°* de Bidart. 

PABRABÂRBff. c"* de Mazeroles; mentionnée en i58o 
(jréform. de Béarn, B. 770). 

PABSBBiB(LA),h. c"* de Moncaup; mentionné en 1676 
(réform. de Béarn, B. 65o, f 76). 

Partabribu (Lb boisseau de), arrose la c"* de Baigts et 
se jette dans le Cazeloupoup. — Il y avait à Baigts, 
en 1 385 , VoBtau de Partarriu (cens, f 9). 

Pascalis , f. c"* de Glaracq. 

Pascu (Le) , ruiss. qui coule à Jatxou et se jette dans le 
Latxa. 

Pas db l'Aigdb (Lb) , mont, c"* de Léès-Athas. 

Pas dc Beb (Lb) , éc. c"* d^Aydie. 

Passai éA, éc. c"* de Lembeye. 

PA8SBT,f.c''*deLe8cun. — Lapa$$at, 1 385 (cens. (^76). 

Pastbu (Le), ruiss. qui arrose Lannecaube-Meillac et 
se perd dans le Gros-Léès. 

Pastissot, lande, c°* de Lescar, dans te Pont-Long. 

Pastoblb (Le moulir de la) , c"* d'Oloron-Sainte-Marie; 
mentionné en i385 (cens, f 17). 

Pastoube (La) , éc. c"* de Monségur. 

Pastu BELLE, lande, c** d'Ogeu. 

Patahbblgha (Le) , ruiss. qui coule à Lécumberry et se 
jette dans le Hurbelça. 

Pau, cb.-l. du départ. — Mentionné eu 1 i5/î (ch. de 
Barcelone). — Caatrum de Pado, in* siècle (cart. 
de Morlàas, Pi). — Castellwn de Pal, xii* siècle 
( cart. de Lescar). — Palum , 1 a 86 ( reg. de Bordeaux , 
d'ap. Marca, Hist. de Béarn, p. A & 9, 465 et 66 a). 
— Lopont de Pau , 1 iiSh ; Sant-MartUde Pau ,1688 
(not. de Pau, n' i.f ûi; n" a, P lia), — Pau possé- 
dait des couvents de Cordeliers, Capucins, Filles 
de Notre-Dame, Ursulines, Orphelines, Dames de 
la Foi , un Hôtel-Dieu , des Lazaristes et un collège 
fondé par Louis Xill pour les Jésuites. — En 1 385 , 
Pau comptait 1 a8 feux. — Capitale de la vicomte 
de Béarn depuis le xv* siècle , Pau obtint une charte 
de commune de Gaston X , comte de Foix , en 1 464 ; 
c'était le siège d'un Conseil souverain créé en 1 530 , 
transformé en Parlement en i6ao, d'uqe Chambre 



des Comptes établie en 1 5ao , augmentée de celle de 
Nérac en 16a 4 et unie au Parlement en 1691. — 
Il V avait a Pau une maîtrise des eaux et forêts et un 
hôtel des monnaies. — Au xvi' et au xvii* siècle , Pau 
fut le siège d'un colloque protestant. — La begarie 
de Pau appartenait aux barons d' Andoins. — Le bail- 
liage de Pau comprenait en 1 385 , dansrarrondisse- 
mentde Pau : le canton de Clarac, moins les c"*' de 
Clarac, Igon, Lestelle et Montaut; le canton de Les- 
car, moins Arbus et Siros; la c"* de Balcix, du can- 
ton de Montaner; le canton de Morlâas, moins Anos, 
Higuères-Souye, Lombia, Maucor, Morlàas, Saint- 
Armou, Saint-Castin , Saiut-Jammes, Saubole et 
Urost; le canton de Nay, moins Arthez-d'Asson , As- 
son, Bruges, Capbis et Nay; le canton de Pau-Est, 
moins Aressy; le canton de Pau-Ouest, moins Gan; 
le canton de Pontacq , moins Ger, Labatmale et Pon- 
tacq; le canton de Thèze, moins Astis, Auriac, Car- 
rère, Garlède, Lasclavenes , Sévignacq et Thèze ; dans 
Tarrondissement d'Oloron : la c"* d' Aid)ertin , du can- 
ton de Lasseube; dans l'arrondissement d'Orthez : 
le canton d'Arthez, moins Arnos, Castéide-Candau , 
Labeyrie , Lacadée , Mespiède , Saint-Médard , Serres- 
Sainte-Marie; les c"" de Mazeroles, Uzan et Vignes, 
du canton d'Arzacq ; les c"** d'Arance, Gouze, Lacq, 
Lendresse, Mont, du canton de Lagor ; la c*^ de Ba- 
lansun , du canton d'Orthez. — La sénéchaussée de 
Pau se composait des cantons de Clarac, Nay, Pau-Est 
et Pau-Ouest en entier; du canton de Lescar, moiD$ 
Caubioft-Loos et Sauvagnon ; du canton de Pontacq , 
moins Eslourenties-Darré , Ger et Limendoux; de 
la c"* de Rébénac, du canton d'Arudy ; des c°** d'Au- 
bertin et Lacommande, du canton de Lasseube; des 
c"^' de Cescau et Viellenave, du canton d^Arthez; de 
la c"* de Mazeroles, du canton d'Arzacq. — La sub- 
délégation de Pau, dépendant de l'intendance de 
Béarn et Navarre, de celle d'Auch et Pau, enfin de 
l'intendance de Pau el Bayonne , avait la même éten^ 
due que la sénéchaussée, plus la commune de Cau- 
bios. — Le ressort de la notairie de Pau renfermait 
Billère , Bizanos , Gélos , Jurançon , Lczons , Mazères , 
Pau, Ronlignon et Uzos. 

En 1790 , Pau fut le chef-lieu d'un district com- 
prenant les cantons de Couchez, Garlin, Lembeye, 
Montaner, Morlàas, Nay, Pau, Pontacq et Thèie. 
— Le canton de Pau était alors composé des com- 
munes des cantons actuels de Pau-Est et Pau-Ouest, 
de celles du canton de Lescar, sauf Bougarber, Cau- 
bios-Loos, Momas, Sauvagnon et Uzein. — Pau fut 
déclaré chef-lieu du département le 1 4 octobre 1 790 ; 
ce rang lui fut enlevé le 1 1 octobre 1795, puis rendu 
définitivement le 5 mars 1796. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



133 



Les armoiries de la ville de Pau sont d'azur à la 
barrière de troie pals aux piede fichée d* argent y som- 
mée d*un paon rouant d'or et accompagnée en pointe 
et intérieurement de deux tMicheê ajfirontéee et couron- 
née» du même ; au chef d'or y chargé d'une écaille de 
tortue an naturel, eurmontée d'une couronne d'azur, 
rehaussée d'or et accompagnée à dextredun H et à 
sénestre du chiffre l V d'azur, La devise est : Vrbis pal- 
ladium et gentis. Les anciennes armoiries étaient 
d argent à trois pals de gueules avec un paon rouant 
du même perché sur celui du milieu, 

Paciordk ou Gandau , fief, c** de Garos; créé en i6A5, 
vassal de la vicomte de Béarn. 

Paulibb, h. c'* de Lembeye. — PeuUé, 1676 (réforro. 
de Béarn, B. 6/^9,^387). 

Pausas, r. c^ de Monein; mentionnée vers ibho (ré- 
form. de Béarn, B. 789, ra37). 

Pavsasag, éc. G** d'Oaserain-Rivareyte. — G*était la 
limite du Béarn , du pays de Mixe et de la Soûle. — 
Lafiite aperade Pausesae, 1691 (ch. de Mixe, E. 
35 1). — Lafiite de Pausasac , ibh'j (ch. de Béarn, 
E. A70). 

Padsb (La), b. c"* de Vignes. 

Padsb (La) , lande , c"* de Bénéjac. — Village détruit 
qui contenait, au xiv* s*, trois localités aujourd'hui 
disparues : la Pause, Sainte- Christine et Game (ch. 
de Labatmale, E. 3 60). — Pausa, 1 1 15 (cart. de 
Lescar, diaprés Marca, Hist. de Béarn, p. 383). 

Patros, f. c"* de Lembeye. — Pan'os, 178/1 (terrier 
de Lembeye, E. aoi). 

Patsa, fief, c** de Jurançon; créé en 1 655, vassal de 
la vicomte de Béarn. 

Patsas, bois, c*^ de Navarrenx; mentionné en 1/168 
(cart. de Navarrenx, P 3A ). 

Péco^HARRA, b.c"* de Ghéraute. 

PéDEPLODs, f. c"* de Jurançon. — Pee-de-fioos, vers 
i5ûo (réform. de Béarn, B. 785, f i45). 

PéDBQKR, mont, c"* d'Asasp. 

PéDBLABAT, f. c** de Gariin. — Pe-de-Ijabat, i5il a (ré- 
form. de Béarn, B. 783 , f^ 81). 

PàoBLABORDE, f. c*^ de Saucède; mentionnée en 161/1 
( réform. de Béarn , B. 8 1 7, f^ 8 ). 

PiDBLcxE, 6ef, c°* de Garris; vassal du royaume de 
Navarre. 

PioxMARiB, f. c** de Gan. — Pee-de-Marie , v, i5Ao 
(réform. de Béarn, B. 785, f* 178). 

Pi-DB-NATARRB , f. c"* de Bayonue. 

Pi-DBu-BoscQ, f. c"* d^Andoins. 

PiDBZERT , f. c"* de Salies. — Pee-desert , 1 535 (réform. 
de Béarn, B. 705, P 96). 

PiouROST, éc. c"* de Lembeye; mentiomié en 1675 
(réform. de Béarn, B. 669, P 976). 



Pegha, h. c^ de Hasparren. 

Pbguill^ (Le moolik de), c°* de Balansun. 

Peirette (La) , f. c*^ de Portet 

Peiri, f. c'** de Lalongue. — Lo Peyrii, i385 (cens. 
P61). 

Peirolis, f. c"* d'Arrosés. 

Pelades (Les), éc. c"*d'Are88y. 

Pelax (Le), éc. c*^ de Lembeye; mentionné en 1675 
(réform. de Béarn, B. 6/19, P 259). 

Pelât (La fohtainb de), c*** de Goarraxe. — G'est la 
source de TOurrou. 

Pellade (La), lande, c*^ de Ponson-Debat-Pouts; 
mentionnée en 1675 (réform. de Béarn, B. 6/18, 
P35o). 

Pellegbias (Lbs), éc. c"* d'Eslourcnties-Dabant; men- 
tionné en 1675 (réform. de Béarn, B. 65o, P 5i). 

PéLOUMAD, b. c"* de Malaussanne. 

PiMARTiH , f. c"* d'Arbonne. 

PiMODLié, f. c** de Balirac-Maumusson. 

PERDicn^HiA , redoute, c** de Giboure. 

Pânb-Blakqub, mont, c"* de Lescun. 

PâHB-DB-Mo (La), rochers, c"* de Gastagnède. — La 
Pêne de Mur, 1675 (réform. de Béarn, B. 680, 
P /Î58). — La Penne de Mur fort escarpt et comme 
une espèce de précipice, 1691 (ch. de Mu, E. 35i). 

PànB-D'EscoT, rocher, c" d'Ëscot. — U bordait Tan- 
cienne voie romaine de Saragosse on Aquitaine et 
porte encore une inscription antique. 

Pâhe-Matou , mont c** de Léès-Athas. 

Penotb (La) , ruiss. qui prend sa source sur la c"* de 
Garos et se jette à Morlanne dans le Luy-de-Béarn. 

Perottb, éc c"* de Lembeye; mentionné en 1675 
(réform. de Béarn, B. 669, P 965). 

PéROUGoé, f. c°* de Lalongue. 

Pbhouilh, h. détruit, c** de Montardon. — Penoilh, 
i385 (cens.). — Penolh, tUb'j (cart. d'Ossau, 
P 309). — PenouiUie, Penos, 1^57 (ch. d'Ossau). 
— Penotitï, 1675 (réform. de Béarn, B. 67/i, 
P 91 1). — II y a encore un chemin de ce nom dans 
la c*" de Montardon. 

Perbbils, f. c" de THApital-d'Orion. — PeroelKs, 
1676 (not. de Gastetner, P 8&). 

Perbbils, f. c"** de Narp. — Peroelhs, i385 (cens. 
P37). 

Péaé, f. c'^de Morlanne. — Perer, i385 (cens. P66). 

Piaé, h. c"* de Gastéide-Gami. 

PéR^DicAHéGUT, mout. c"* de Lécumberry. 

PéRBT, f. c** de NavaiUes-Angos; mentiomiée en i385 
(cens. P A7). 

Pbblib (La) , ruiss. et marais dans les landes du Pont- 
Long, qui traverse le territoire des c^ de Pau , Lons 
et Lescar et se jette dans TOosBère. 



lu 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Pbbmatou, mont, c"*' d'Accous et de Celle-Eygun. 

Pbbkalattb, mont, c" d'Arelte. 

Pebnottb (La) , ruiss. qui coule à Arette et se jette dans 
la Chousse. 

Pebboix, f. c"** de Pontacq. — Perrmxê-Detsug y Per- 
roixs-Debat, vers i5ûo (réform. de Béarn, B. 800, 
r/4). 

Persilhou, h. c"* de Salies. 

PiRrcAis, h. c" d'Arbonne. — Perucam, xiii* siècle 
(cari, de Bayonne, P 12). 

PiRisEicT, f. c" de Salies. — Lo Peyruseg, i535 (ré- 
form. de Béarn, B. 70.5, f 2i3). 

Pescamou, mont, et col, c°* d' Arette, sur ia fronlière 
d'Espagne. 

Pessarbov , f. c*^ de la Bastide-Clairence. 

PETCHoéif lA (Le) , ruiss. qui arrose Macaye et Gaml>o et 
se jette dans la Nive. 

Pétbacbe, bois, c*^ de Léès-Athas. 

Pétbaube (Le), ruisseau qui descend des montagnes 
d'Etsaut et se jette dans la Baig de Cinq-Ours. 

PÉTRéGAÏ!<iB ou d'Arso (Lb pobt db), col de montagnes, 
c*" de Lescun. — 11 fait communiquer la vallée espa- 
gnole d'Anso avec la c" de Lescun. 

PérRicuc (Le), ruiss. qui coule sur la c"* d'L'rt et se 
perd dans TArdanavie. 

Petradb (La), chemin dans la c"* de Ger. — La Vie 
Peirade tiranl droit au bois le Cassaignau, 1675 
(réform. de Béarn, B. 65i, T 867). 

Pbtbade (La), chemin qui conduit de la c"* d^Idron à 
celle de Nousty, en traversant Lée, Ousse, Sendels 
et Artigueloutan. — Lo cami vielh qui viey de Ydroo 
per anar a MorUu, 1667 {^^^^* d'Ossau, f* iQ^)* 
— La Peirade y 1676 (réform. de Béarn, B. 676, 
P 378). — Ce chemin, en partie détruit, est bordé 
par quelques tumulus. 

Pbtbade (La) , éc. c** de Bareun. 

Petrade (La), f. c*^ de Sainte-Colomme ; elle tire sou 
nom d'un chemin qui passait devant l'hôpital de 
Mifaget. 

Peyraget, mont, c" de Laruns. — Peyregeb, Peyregep, 
1359 (ch. d'Ossau, DD. 3). — Peyregei, Peyre- 
ger, 1359 (cart. d^Ossau, f* a 5a). — Peiraget, 
1675 (réform. de Béarn, B. 667, P* 24). — Le 
ruisseau de Peyraget coule sur la c*^ de Laruns ; il 
sort du pic du Midi et se jette dans le Gave de 
Bious. 

Peyrau (La pàRE), mont, c** de Louvie-Juzon. 

Petraube, h. c"* de Lamayou; ancienne commune. — 
Peyre-Aube, 1 879 (contrats de Luntz). — Peyrauba , 
1 5/19 ; Peyracaube, 1 61 6 ( réform. de Béarn , B. 76 1 ; 
817, r i3). 

Petre, flef, c"* de Rébénac. — Peyra, i535 (réform. 



de Béarn, B. 833). — Ce Ocf était vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Petbe (La), éc. c" d'Abitain. 

Pbybe (La), f. c"* de Jurançon. 

Pbyrb (La) , fief, c°* de Salle&-Mongiscard. — Voeiau 
de la Peyre de Sale», i385 (cens. P 9). — Ce fief 
ressort, au baill. de Rivière-Gave et éUiit vassal de 
la vicomte de Béarn. 

Pbtreblarqub, éc. c"* de Baleix. 

Petbeblarque (Le chemin de), dans la r"* d'Idron; tire 
son nom d'une borne, ancienne limite des landes du 
Pont-Long. 

Petbedagna, rocher auj. à fleur de terre, c"" de Bou- 
garber et de Viellenave (c** d'Arlhez) ; c'était une des 
limites des landes du Pont-Long. — Peyre-Danhaa . 
i/ja6; /a Peyre aperade J'anhaa, 1667 (cart. d'Os- 
sau, P* 97 et aa7). — Peyredeignâ^ 1675; Peyre 
d'Aignan, 1680 (réform. de Béarn, B. 678, P 96 : 
679, P a8). 

PsYRàDE, fief, c"" d'Oràas. — Oraas, Peyrede et lae 
Bordée qui font une paroiete, 1687 (réform. de 
Béarn, B. 686, P 3i/i). — Ce fief relevait de la 
vicomte de Béarn. 

Petbegerbude, lieu d'assemblée, entre la r"*de Gère et 
le village de Béleslen. — La Peyre-Gerbude , 1^86 
(not. d'0ssau,n'i,p7). 

Peybbg^at, monL et lac, c" de Laruns. — Peyre- 
gepaty 1359 (ch. d'Ossau, DD. 3). — Peyregexai, 
i359 (cart. d'Ossau, P 253). 

PETBBLADDèRE, lande, c"** de la Bastide-Yillefroncbe et 
de Came. — ; Vhemi de Peyre-lAïudere y 1893 (ch. 
de Came, E. 6a5). 

Pbtbelo!«gde, bois, c" de Narp. — Peire-Longue , 1 779 
(terrierdeNarp, E. 338). 

Peybelorgce, c*" de Lembovo. — Mentionné au xi*s* 
(Marca, HisL de Béarn, p. a '16). — Peyralonca en 
Vic-Bilhy 1544; Peyrelonqtie y i5&8 (réform. de 
Béarn, B. 7/18; 758, P 10). — Peyrelongue-Aboe , 
depuis la réunion d'Abos. — Peyrelongue était un 
membre de la commanderic de Malte de Caubin et 
Morlàas. — En 1 385 , Peyrelongue n«ssorl. au baill. 
de Lembeye et comptait 1 3 feux. 

Peibeub, mont, c"* de Laruns. — Peyralun, iû86 
(not. d'Ossau, n" 1, P 64). — Peyrelun, i538: 
Peirraluy 1675 (réform. de Béarn, B. 658, P658; 
83a, P 5). 

PETBEifàBB, éc. c"* d'Urdos. — L'cspitan de Peyrenere, 
i385 (cens. P 74). — Cette auberge était placée 
près de la voie romaine de Snragosse en Aquitaine. 

Peybâre (La), bois, c"* d'Escurès. 

Pbtbbreu (La) , ruiss. qui coule sur la c"' de Ilasparren 
et se jette dans l'Urcuray. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



135 



Petresaubes, f. c"* de Beilocq. — Peifreê''Aub€M , 1385- 

(cens. P 7). 
Petbes-Blanques (Les), éc. c" de Mifagct. 
Peyret, f. c" d'Orthez; mentionnée en i536 (réform. 

de Béarn, B. 718, P Sâi). 
Petrette, fief, c°* de Saint-Faust; métairie citée en 

j535 (réform. de Béarn, B. 70Ù, f* i8û). — Ce 

fief, créé en 1718, était vassal de la vicomte de 

Béarn. 
Peyri (Le) , éc. c"* de Monpézat-Bétrac. 
Peyrie (La), mont, et carrière de marbre, g** d'Asson. 
Peyrikde, h. c"** d'Ordiarp; mentionné en 1676 (con- 
trais d'Ohix, r 19). — Peyrieda, i5a3 (ch. du 

chap. de Bayonnc). — La deguerie de Peyriède 

formait le vie de la Petite -Arbaille, Tun des sept 

de la Soulc. 
Peyrot, mont. c°* de Laruns. 
Peyrou, h. c°* de Denguin. 
Phaaçaldécuy (Le col de), c"* des Aldudes, sur la 

frontière d'Espagne. 
Puagabire (Le col de), c"*' d'Ainhice-Mongclos et de 

Lantabat. 
Phagaçorrots (Le) , ruiss. qui arrose la c"' d'Estéren- 

çuby et se jette dans la Nive de Béhèrobie. 
Pbagalcbtte, b. c"* d^Ëstérençuby. 
PuAGALiES (Le), ruiss. qui coule sur la c" d^Ossès et 

se jette dans la Nive de Baïgorry. 
PuAGO (Le), ruiss. qui arrose Hasparren et se perd 

dans TEtcbebor. 
Phare (Le), b. c"* de Biarrits. 
PiiARB (Le) , b. c"* de Ciboure. 
Phaurb (La), ruiss. qui prend sa source à Aroue, tra- 
verse Etcbarry et se jette à Espiute dans le Saison. 

— Im Phaura, i538 (réform. de Béarn, B. 8a3). 
Phaure (La), ruiss. qui arrose Arrast-Larrebieu et 

Gharrc et se mêle au Saison. — La Phaura ^ i538 

(réform. de Béarn, B. 889). 
Philippor, f. c"* de Pau. 
PiAK (Le col de) , c"" d'Aydius et de Bedous. 
PicAKREs (Les), mont, c"'* de Gastet et de Louvie- 

Juzon. 
PicAs (Le col de), c"* d'Aydius. 
PicAssARRY, fief, c°* de Larribar ; vassal du royaume de 

Navarre. 
PicHAROTTE (La), éc. c°* de Sedze-Maubec; mentionné 

en 1675 (réform. de Béarn, B. 668, P aAi). 
PicoçoRY, redoute, c"* de Çaro. 
PicoiLB, f. c"* de Monlfort. — PincorUi, ]âi3 (not. 

deNavarrenx, P 38). 
Pierbe-Sairt-Jolieh (La), éc. c°* de Lucgarrier. — 

PeyreSaint'JuUa, 1776 (terrier de Lucgarrier, 

E. 3i3). 



PiéîAT, b. et pèlerinage, c*** de Pardies (c**" de Nay); 
tire son nom d'une cbapelle dédiée à Notre-Dame, 
fondée au xvu* siècle. 

PiETs, c*" d'Arzacq. — Pielz, 1A09 (cb. de Béarn, 
E. 2620). — Piegti 1Û87 (reg. des Établissements 
de Béarn). — Noëtre-Dotte de Pieti, i5i3 (not. de 
Garos). — Ptets-PUuence-Mouttrou , depuis la réu- 
nion de Plasence et de Moustrou : 22 mars 1862. 

Pjgnor ou Pinoh (Le château), c"' de Saint-Micbel , 
sur la frontière d'Espagne. 

PiLouRY (Le), ruiss. qui coule sur la c"* de Bardes et 
se jette dans la Joyeuse. 

PiMBO, cbât. c"* de Gastetbon. — Pimbtu, 1227 (reg. 
de Bordeaux, d'après Marca, Hist. de Béarn, 
p. 702). 4 — La bœrie aperade la Crotz deu senhor 
de Pitnbo, i3/i6 (bommagcs de Béarn, P /ii). — 
Pimbou, 168/i (réform. de Béarn, B. 68/1 , P 1 10). 
— Le fief de Pimbo était vassal de la vicomte de 
Beam cl ressort, au baill. de Navarrenx. 

PiMi (Le), éc. c"* de Baleix. — Lou Pimy, 1 769 (ter- 
rier de Baleix, E. 18/1). 

PiNADA (Le), bois, c"* d'AngleL 

PiNAQuiHERRY, b. c°* do Laboucc. 

PiRGORLB (La), lande, c"* de Bentayou-Sérée; men- 
tionnée en 1682 (réform. de Béarn, B. 6/18, 
Pi36). 

PiNsuH , ce. c"* d'Orthez. 

PiNSDif, fief, c"* de Làa-Mond^ans. — Uoitau de 
Pinesun de Laa, i385 (cens. P 5). — Pinsu (carte 
de Cassini). — Le fief de Pinsun était vassal de la 
vicomte de Béarn et ressort, au baill. de Larbaig. 

PiRSDN, fief, c°* de Maslacq; créé en 161 a, vassal de 
la vicomte de Béarn. 

PiRTARRou, m^ détruit, c"* de Buzy, sur le ruisseau 
de Castède. — Ungmolya aperat Pintarroo, i538 
(réform. de Béarn, B. 835). 

PiRAÎT, mont, c"*' de Léès-Athas et d'Osse. 

Pista, cascade, c°* de I^arrau. 

PiTCHO , éc. c" de Biarrits. 

PL]Li(LE),h. c"d'Aubertin. 

PlXa DEL SouH (Le), mont. c°* de Gère-Bélesten. — 
LoPlaadeuSom, 1676 (réform. de Béarn, B. 655, 
P683). 

Place (La) , b. c°* d'Arbonne. 

Place (La), b. c"* d'Ayberre. 

Place (La) , b. c"* de Briscous. 

Place (La), h. c"* de Guiciie. 

Place (La) , h. c*^ d'Itsatsou. 

Plage (La), h. c** de Larressore. 

Place (La) , b. c"' de Macaye. 

Place (La) , h. c"* de Mendionde. 

Place (La), h. c"* de Saint-PéMur-Nivdle. 



136 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Plack (La), h. c" d^Urrugne. 

Place (La) , h. c"* de Villefranque. 

Placivarré, h. c"* de Camou-Mixe-Suhast. 

Plaçoo, h. c°* de Bardos. 

Placne (La), éc c"* de Lembeye. 

Plagre (La), ëc. c°* de Monségur. 

Plagkius (Les), éc. c"* de Baleix. — Plagniux, U 

Plagniu, 1769 (terrier de Baleix, E. i84). 
Plamouillbt-Arrbdort, c" de Louvie-Soubiron; lieu 

où s'assemblaient jadis les habitants de Louvie-Sou- 
biron. 
Planta, f. c"* de Doaxon. — Plantée, i385 (cens. 

r»/i5). 
Plapeerou (Le), ëc. c"* de Luccarrë. 
Plapt (Le col de), c"** d'Accous et de Lescun. 
Plaserge, f. et fief, c"* d'Uxein; vassal de la vicomte 

de Bëam. 
Plasbncb, fief, c"* de Monein; mentionné en i538 

(réform. de Béarn, B. 8û8, P i3). — Plaisance, 

XTiu* s* (dénombr. de Monein, E. 36). — Ce fie( 

relevait de la vicomte de Béarn. 
Plasekge, vill. c"* de Piets; ancienne commune réunie 

à Piets le 33 mars 18/13. — Mentionné on i35o 

(hommages de Béarn, f* A3). — PUuensa, i5iâ 

(not. de Garos). — Plateance, 1675 (réform. de 

Béarn, B. 669, P /ii5). — Plasence était sous la 

juridiction des jurats de Garos. 
Plassis, h. et fief, cT* de Balansunet de Castétis. — 

PlacuB, i538; Pla$$in$, 1675 (réform. de Béarn, 

B. 665, 0*370; 836). — Placiê (carte de Cassini). 

— La seigpeurie de Plassis faisait partie de la ba- 

ronnie de Candau. 
Plech (Le), ruiss. qui prend sa source à Araujuzon et 

se jette à Montfort dans le Gave d'Oloron. 
Pl^chat, f. c°' de Vialer. — Plexat, v. i5ûo; Plexac, 

1543 (réform. de Béarn, B. 738, T 67; 786, f 13). 
pLicHOT, h. c"* de Sainte-Suzanne. 
Pleix (Le), fief, c"* de Saint-Dos; mentionné en 1675 

(réform. de Béarn, B. 683, P 179)* vassal de la 

vicomte de Béarn. 
Plby, éc. c"* de la Baslide-Céxéracq. 
Plou, f. c"*de Lys. — Ploo, i385 (cens. P 71). 
Plougiscq , éc. c*^ de Maslacq. 
Poslb (La), lande, c*^ d'Oràas; mentionnée en 1567 

(réform. de Béarn, B. 806, P 96). 
Pocalet, h. c"* de Ciboure. 
PocqjtLu , h. c°* de Saint-Martin-d'Ariberoue. 
PocHOAU (La), ruiss. qui descend des montagnes de 

Borce et se jette dans le Gave d^Aspe. 
PoBT, c*° de Lescar. — Mentionné en loso (Marca, 

Hist. de Béarn, p. 38 1). — Pùey de Saùs el de 

France, i333; Pœy aupree de Le$car, 1A57 (cart. 



d'Ossau, f**ioet3/io). — Ptmey, 1675 (réform. 
de Béarn , B. 677» P 8 1 ). — En 1 385 , Poey ressort, 
au baill. de Pau et comprenait 1 5 feux. 

PoET, c"" d'Oloron-Sainte-Marie-Est. — Podium, x*s* 
(cart. de Tabb. de Lucq, d'après Marca, Hist. de 
Béarn, p. 369). — Sent-Mm-tii de Poey, 1/133 (not. 
de Lucq). — Poey avait pour annexe la paroisse 
Saint- Jean de Verdels. — En i385, Poey ressort, 
au baill. d^Oloron et comptait 1 h feux. 

PoET, f. c"' de Navailles-Angos; mentionnée en i385 
(cens. P 67). 

PoET, fief, c^ d^Abitain; mentionné en 1765 (dé- 
nombr. d'Abitaio, £. 17), vassal de la vicomte de 
Béarn. 

Poey, fief, c°* de Bordes (c~ de Clarac); mentionné 
en i538 (réform. de Béarn, B. 8/18, P &), vassal 
de la vicomte de Béarn. 

PoET, fief, c" de Buzy. — La mota de Pœy, i538 
(réform. de Béarn, B. 835). — Pouey de Buzy, 
175s (dénombr. de Lucq, E. 36). — Ce fief rele- 
vait de la vicomte de Béarn. 

Poey, fief, c*^ de Castétis; mentionné en i566 (ré- 
form. de Béarn, B. 75/i), vassal de la vicomte de 
Béarn. 

Poey, fief, c"' de Lacq; seigneurie citée en 1676, vas- 
sale de la vicomte de Béarn (réform. de Béarn, 
B. 67i,Pd5i). 

Poey (Le), bois, c"* de Ponson-Dessus. 

Poey (Le) , éc. c"* d'Andrein. 

Poey (Le), éc c'* de Lussagnet-Lusson. 

Poey (Le), éc. c"* de Maspie-Lalonquère-Juillac. 

Poey (Le), éc. de Montardon. — Le Pouey, 1780 (ter-, 
rier de Montardon , E. 3 1 6 ). 

Poey (Le), fief, c"^ de Bérenx; mentionné en i385 
( cens. P 9 ) , vassal de la vicomte de Béarn ; il res- 
sorL au baill. de Rivière-Gave. 

Poey (Le), fief, c'^de Rivehaute; mentionné en i538 
(réform. de Béarn, B. 833), vassal de la vicomte de 
Béarn. 

PoEYBini, lien d^assemblée, entre les c*^' de Bielle et 
de Bilhères; mentionné en 1675 (réform. de Béarn, 
B. 655, P 356). 

Poey-Cambttbs (Le) , éc. c"* de Gastetpugon. 

Poey de Sauvemba (Le), h. c"* d*Aydie. — Lo Poey de 
Seubemea, 1/187 (^' des Etablissements de Béarn). 
— Lo Pœy de Solamea, i5/i6; le Pùey Sauvemea, 
1 683 ( réform. de Béarn, B. 653, P 3 17; 756). — 
Pœy (carte de Cassini). — En i385, ce hameau 
comptait 6 feux et ressort au baill. de Lembeye. 

PoBYDOMBiiGE, h. c"** de Baigts. — Lo he de Poy- 
Domenge, i385 (cens. P 9). — Pùueidomenge , 
1676 (réform. de Béarn, B. 673, P iA3). — Le 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



137 



Oef de Poeydomenge était vassal de la vicomte de 
Béarn et ressort, au bail!, de Rivière-Gave. 

PoETBSTRcc , ëc. c"* de Lembeye. — Pùueyatrueq , 1 786 
(terrier de Lembeye , E. 901). 

PoETLiifHB, éc. c"* de Castëtîs. 

PoiTLAS , f. c°* de Doason ; anc. comm*** qui appartenait 
aux chanoines de Saint-Antoine de Toulouse. — 
Poyloif iShk (not. de Pardies, n* s). — L'ê9pitau 
dêPoyUuy i385 (cens. P 56). -— Sant^Anthoni de 
Pœyliu, 1Û38 (not. d'Oloron, n* 3, f 37). — 
PouyUu, 1755 (terrier de Doazon, E. sGa). — La 
ehapeUe de PoeiVat, 1766 (denombr. d^Uiein, E. 
&5). — Pœykuu, 1777 (dënombr. d'Unies, E. A5). 
— Samt-Antony de Pùwku, 1777 (terrier de Cas- 
téide-Gami , E. a56). — La comm*^ de Poeylas était 
placée sur le chemin Romiu. 

PoBYHé, éc. c"* de Mourenx ; mentionné en 1766 (ter- 
rier de Mourenx, E. 377). 

Pons (Lis), éc. c"^ de Coslédàa-Lube-Boast. — Lêê 
PoueyM, 1777 (terrier de Lube, E. ao5). 

Poey-Saint-Jear, h. c^ de Salies. — Lo panan de 
PœySanctrJohan , 1 535 (réform. de Béarn , B. 705 , 
faiâ). 

PoissT, fief, c~ de Pau; mentionné en 1675 (réform. 
de Béarn, B. 677, faôo). 

PoHBiB, mont, c"* de Laruns. — P&mlnee, ]355 (cart. 
d*Ossau, r 38). — Le ruisseau de Pombie sort du 
pic du Midi, coule sur la c"* de Laruns et se jette 
dans le Gave de Brousset. 

PoHvi, f. c"* de Lagor. — Pome, i385 (cens. (* Sa). 

PoHPs, c"" d'Arsacq. — Pùme, xi?* siède (cens.). — 
Pombe, i463 (contrats de Garresse.P 978). 

PoHPs-RivBHAVTi, fief vassal de la vicomte de Béarn, 
c*^ de Gastétis; nom sous lequel était jadis désigné 
le fief de Rivehaule (c~ de Gastétis), 1766 (reg. 
des États de Béarn). 

Pou , h. c°* de Laruns. — Pwit, i385 (cens.). — En 
i385, Pon ressort au baiil. d*Ossau et comprenait 
33 feux. 

PoRDBiLH (Lb) , ruiss. qui prend sa source à Mesplède 
et va se jeter à Saultde-Navailles dans le Luy-de- 
Béarn. 

PoHDBPBTBB, f. c"* d'Oriou. — P^tO-dê-Pèyre , i385 
(cens. P lû). 

P011DBPBTIIB (Lb) ou lb Mighou , misa, qui prend sa 
source à Lèas et se jette à Narp dans le Gave 
d'Oloron. 

PoRDBPii , éc. c** de Tarsacq. 

PowDBTS (Lbs), éc. c** de Ponson-Debat-Pouts; men- 
tionné en 1675 (réform. de Béarn, B. 6&0 , P 861). 

PoHDis (Lb) , ruiss. qui sort des lacs de la Bastide- 
Villefranche et se jette dans le Gave d'Oloron , en 

Basses-Pyrénées. 



arrosant la c" d'Auterrive. — La rtbere de Poundis , 
1691 (ch. de Mixe, E. 35 1). 

PoHDOLT, h. et pont sur le Nées, c~ de Jurançon. — 
Lo Pont-DoU, iâ85 (not. de Pau, n* 1, P 67). — 
Lo cami de PondoU, 1 538 ; la horde de Pontdoly, 
i683 (réform. de Béarn, B. 679, P' »5i et 961; 
85o). — Le fief de Pondoly, créé en i58i, était 
vassal de la vicomte de Béarn. 

Pons, fief, c" de Bordes (c* de Glarac) ; mentionné en 
i538 (réform. de Béarn, B. 8â8, P â). — Ge fief 
relevait de la vicomte de Béarn. 

PoRSOHMé, éc. c"* de Sedze-Maubec ; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 6à8, Pa/iS). 

Poil soti-Dbbat, c^ de Montaner. — Ponzo , xi i* s* ( Marca , 
Hist. de Béarn, p. A53). — Poneoo-Jueoo , 1876 
(montre militaire). — Poneo-Debof^ , i385 ; Poneoo- 
Debat, i&oa (cens.). — Pomeoo-Dejut , 1A87 (reg. 
des Établissements de Béarn). — Pomeon-Détag , 
i5A6*, Poweo-IMmg, 1616 (réform. de Béarn, Br 
817, P 19). — JWon-De6at-Potito , depuis la réu- 
nion de Pouts : 3o décembre 18&A. — En i385, 
Ponson-Debat ressortissait au baill. de Montaner et 
comprenait 1 5 feux. 

Porsoh-Dbssus, c** de Montaner. — PonzOy xii* siècle 
(Marca , Hist. de Béarn , p. /^53 ). — PoneooSueoo , 
1876 (montre militaire). — Poneo-DeMêut , i385; 
Ponea-Deeeue , lûoa (cens.). — Poneeoo-Deuue , 
1 538 ; Poneefm-DeeeuiuM, 1 5A6 ; Ponçon-Deeeu» , 1 G75 
(réform. de Béarn, B. 65i,P 5; 833).— Il y avait 
une abbaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. 
— En 1 385 , Ponson- Dessus ressortissait au bail!, 
de Montaner et comprenait 1 9 feux. 

Pobt, f. c"*de Poey (c^'de Lescar); mentionnée en 
i385(cen8.P&3). 

Port (Lb) , b. c"* de Puyôo. 

PoHTACQ, arrond. de Pau. — Ponlaeum, 970 (cart. de 
l'abb. de Larreule,d'apr. Marca, Hist. de Béarn , 
p. 359). — Lo cami Pontaguee, 1 699 (cens, de Bi- 
gorre, P i53). — SantnLaurene de Pontac, i5o7 
(noL de Pontacq, n* 1, P A). — L'archiprétré de 
Pontacq, dépendant du dioc. de Tarbes, comprenait 
dans les Basses-Pyrénées: Pontacq, Hours, Montant 
et Saint-Hilaire ; dans les Hautes-Pyrénées : Gar- 
dères , Lamarque et Luquet — 11 y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En 1 385 , 
Pontacq ressort, au baill. de Montaner et comptait 
96 feux dans la ville et 89 hors des murs. — Le 
notaire de Pontacq n'avait d'autre ressort que la 
commune. 

En 1790,1e canton de Pontacq se composait des 
communes du canton actuel, moins Eslourenties- 
Darré et Limendonx. 

18 



138 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



PosTAUT, ëc. c"* de Portet. 

PoHTAUT. f. c" d'Orthei; mentionnée en 1/157 (°°^- 

de Gasietner, P 101). — Ponteau (carte de Gaanni). 
PoNT-DB-LouBàs, éc. c^ de Luccarré. — Poun de Lou- 

rè», 1761 (terrier de Luccarré, E. 906). 
Port d'Enpir (Le), c°* de Bidarray, sur le Bastan. 
Pont d'Ehper (Le) , c** d'Elsaut. 
PoKT o^£!<PER (Le), c'* de Laruns, aux Eaiix>Ghaudes, 

sur le Gave d^Ossau. 
PoMT »'Erpb« (Le) , c"* de Sainte-Engracc, sur i'Uhaîtxa. 
Po^TET (Le) , ruiss. qui coule à Abitain et se perd dans 

le Gave d^Oloron. 
Po.NTBT (Le) , ruiss. qui prend sa source à Arbouet-Sus- 

saute et se perd dans la Bidouse à Ganiou-Mixe- 

Suhast. 
Pontet (Le) , ruiss. qui prend sa source â Lanncplàa , 

arrose Sainte-Suianne et se jette dans le Làa. 
PosT Gekuè (Le), c"* d^Arody, sur le Gave d*Ossau; 

mentionné en 1676 (réfonn. de Béam, B. 667, 

ri8). 

Pont Goaillard (Le), c** de Lucq-de-Béam , sur TAu* 
ronce. — Le bois Galard, i5â6 (ch. de Poey, E. 
352). — Lo Pbnt de VAuronee, i58i (réform. de 
Béarn, B. 808,^79). 

PoNTiACQ, c^ de Montaner. — Ponteac, i385 (cens.). 

— PonUacq-Vielîejnnte, depub la réunion de Vielle- 
pinte : 95 juin 18/16. — En id85, Pontiacq com- 
prenait i feux et ressort, au iMiill. de Montaner. 

PoNT-LoRG (Le), arrond. de Pau, landes qui couvrent 
une partie du territoire des c"** de Nousty, Andoins, 
Artigueloutan, Sendets, Ousse, Serres -Morlàas, 
Lée, [dron, Morlàas, Pau, Buros, Montardon, 
Lons, Lescar, Serres-Gaslet, Sauvagnon, Uxein, 
Bougarber, Denguin , Beyrie et Poey (c** de Lescar). 

— Pont-Loncq, 1977 (cart. d*Ossau, f* 1). — Paie- 
Long' swe PontrLong, 1 DSg ; Pofk-Loncq, 1 5/i8 (ré- 
form. de Béam, B. 793; 758, f 1). — PaUoneq, 
1 579 (lettre de Henri IV ) ^ — Les landes du Pont- 
Long ont aujourd'hui une étendue de 96 kilo- 
mètres en longueur sur une largeur moyenne de 3 ; 
elles couvraient autrefois tout Tespace compris entre 
le Luy-de-Béam , TOuase et le Gave de Pau. 

Pont-Neup (Le) , ruiss. qui coule à la Bastide-Géxéracq 
et se jette dans le Gave de Pau. — Ijo Pmi-Nau , 
.1538 (réform. de Béarn, B. 839). 

' L*exemple de 1(39 , Ptm^Lmg, ett une maaTaite rose de pro- 
cédure iiiTeni^ par le proeureor da domsiae de Béarn , et deili- 
née à (aire croire anx juges dea eooleatalion!i entre le souverain de 
Béam et la vallée d'Ossaa, propriétaire de ces landes, que le nom 
«'écrivait aussi bien Pmt-Long que Ponl-Long. La m^me observation 
s'applique à la citation de 1679 « P*^**^» car la lettre de Henri IV 
fait mention du procè* pendant entre lui H tes habitants delà vallée 
d'Ossau. 



Port-Neop (Le martinet de), forge, c"* de Sévignac 
(<i-d'Arudy). 

Portots, h. c"* d^Anglet. 

Pont-Saint-Lauhert, éc. c"* de Lée. 

Pont-Sdzon , h. c*^ de Sarrance. — Lo boee deu Pont- 
Suaaa, i538 (réform. de Béam, B. 791). 

Pôo (Le pic de la), c*^ d'Accous et de Cette-Eygun. 

PoRGELAiRERiE (La), éc. c°' de Bayouno. 

Port (Le) , h. c"* de Gambo. 

Port (Le) , b. c"* de Guiche. 

Port (Le), b. e** d'UrcuiL 

Port (Le), h. c^ d'Urt. — P&rtuê de Aowt, xiii* s* 
(coH. Duch. ?oLCXIV,P36). 

Port (Le), h. c" de Villefranque. 

Portalet (Le), raines d^m fort, c"^ de Borce,sur la 
I route d^Espagne. 

i Port de BioR (Le), b. c"* d^Aste-Béon. — Le panam 
\ du Port, 1 756 (dénorabr. d'Asie, E. 19). 

Port de PiTai (Le) , c"* de Labontan , sur le Gave de 
Pau. 

Port du Verr (Le), h. c"' d'UH. 

Porte (La), f. c" de Pau. 

PoRTSio (Le sois de) , c~ d'Oloron-Sainte-Marie. 

Porterie (La) , éc. c"* de Lembeye; mentionné en 1675 
(réform. de Béam, B.6/i9,f 963). 

Portes, fief, c"* de Baigts; mentionné en i385 (cens. 
P9). — Pprtatiit Be^e, i538 (réform. de Béam, 
B. 833 ).— Ge fief était vassal de la vicomte de Béam 
et ressort, au baill. de Bivière-Gave. 

Portet, cT de Garlin. — Poriegt i385 (cens.). — 
Pourtet, 1675 (réform. de Béarn, B. 65o, f 399). 
— Saml'Laurmu de Portet, 1777 (terrier de Por- 
tet , E. 9 1 5 ). — Il y avait une abbaye laïque vas- 
sale de la vicomte de Béam. — En i385, Portet 
comprenait 7 feux et ressort, au baill. de Lembeye. 

Pori^Letror, c"* de Bayonne, à Saint-Esprit, sur TA- 
dour. — Port-Layron, i5&â (ch. du chap. de 
Bayonne). 

Portou (Le) , ruiss. qui sépare les c*** de Mooguerre 
et de Saint-Pierre-d'Inibe et se jette dans TAdour. 

PoRTDiTA, h. c**de Larressore. 

Poi'RLAR , f. c*^ de Maxeroles. 

PouRLAR, f. c"* de Sanvelade. — Poblaneq, i54o (ré- 
form. de Béarn, B. 797, 1* 1 1 ). 

P0DD6B (Le chbhir de u), nom générique des che- 
mins qui suivent les hauteurs ; cette dénomination 
s'emploie dans les arrond. d'Oloron, Orthex et Pau. 

Pocdique (LA),éc. c'^dc Dognen. 

PooDTB, f. c"* de Vignes. 

PooiT, L'C'^àe Loubieng. — Poey, i568 (réform. de 
Béam,B. 797, f 87). 

PoDST, f. cT de Monda. — Posy, i385 (cens, f 61). 



DÉPARTEMENT DES BASSES^PYRÉNÉËS. 



139 



PocnsAVP , éc. c** de Garos. 

PouLUCQ, c*" de Gariin. — Cette paroiaw dépendait 

du diocèse d*Aire. 
PoouT (La croix), pèlerinage, c** de Fëas. 
PounADiai, ëc. c"* de Livron. 
PouiiTi (La) , lac, c^ de ia Baslide-Villefrancbe. 
PoDQCBLou, éc. c"* de Gastillon (c** d'Arthex). 
PocQuns (Les), éc c**d*Arthez. 
PouasiicuBs, f. c"* de Castelbon. — Ptireiuguet,t^Sb 

(cens, f s5 ). — Pùrssiugwê , i & 1 1 (not. de Navai^ 

renx, f* «8). 
PouBSiuovis, cT d^Anacq. — Pùtmiugueê-BouMue , 

depuis la réunion de Boucoue : 1 1 juin tSht. — 

Cette paroisse faisait partie de la subdélégation de 

Saint-Sever (départ des Landes). 
PocBsucA (Le coi. de) , entre les c^ de Lanne et de 

Montory. — IjO c<ng deus Pùurtueatu, iSBg (ré- 

fonn. de Béam, B. 808, P 98). 
PovRTALBT (Le), Doont. c" de Laruns, sur la fîronlière 

d*Espagne. — P*>rleg, i538 (réform. de Béam, 

B. 8âa). 
PocRTBiGT (Le), miss, qui prend sa source sur la c* de 

Lahontan , et se jette dans le Gave de Pau à Saint- 

Cricq-du-Gave (départ, des Landes). 
PoDBTET, mont, c"^ d^Arelte et de Léès-Athas, sur la 

frontière d^Espagne. 
Poubtbt-Babat, mont, c*^ de Lescun, sur la frontière 

d^E^gne. 
Poi'rtbt-Oubbbt, mont, c'" de Lescun , sur la frontière 

d* Espagne. 
PouTS, f. c** d'Arody. — Potz, i385 (cens. (* 79). 
PoDTs, viU. c** de Ponson-Debat; anc commune réu- 
nie à Ponson-Debat le 3o décembre iShh. — Lo 

Pbtz, 1603 (cens.). 
PoDT, f. c** d'Arbonne. — La chappelle de Poiiy près 

Bayonne, lySi (intendance, C. 38). 
PoiY, f. c"* de Mazeroles. — Lo Pœy, i385 (cens. 

Toa). 
PooTo, h. c"** de Came. 
Pbada , f. c^ de THôpital-d'Orion. — Lo Prmdaa ,1637 

(réform. de Béarn, B. 718 , f 11). 
Pbadbo, lande, c"* de Lons, dans le Pont-Long. 
Pradbu (Lb), éc. c~ de Monségnr. 
Pbat, f. c"" de Hagel-Aubin, i Maseouette. — Lo Prat 

de MaeeoetoOf iboh (not. de Garos). 
Pbat, f. c** de Sauveterre. — Lo Prat, i385 (cens. 

fil). 
Pb^bbil (Le) , éc. c"* de Lucgarrier. 
Pb^bebde (La), éc. c*" de Lembeye; mentionné en 

1675 ( réform. de Béam , B. 669, PagS). 
Pb^chacq-Josbaig , c** de Navarrenx. — JVwaaiM( Com- 
ment de César). — Prexac, 11' s* (Marea, Hist de 



Béam, p. 971). — Prexûcum, xii* s* (coll. Ducli. 
vol. CXIV, P 80). — Prexae-de-Yeuebag , i368 
(not. deLucq, fSa). — Prexar-^n-Jeue-Bag , i385 
( cens. ). — Preyxac-dê-Jeu^ag , 1 396 ( not. de Lucq ). 

— Prexae-dela, 1679 (réform. de Béarn, B. 769., 
P 45). — Sainete-Marie'Magdeleine de Pirexûch, 
167& (insin. du dioc d'Oloron). — Prexacq en Joe- 
haig* 1676 (réform. de Béam, B. 686,1^ i5i). — 
Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béam. — En i385, Préchacq-Josbaig comprenait 
3o feux et ressort, au baill. d'Oloron. 

pBécHACQ-NAVABBBKX , (f^ de Navarreux. — Preciani 
(Comment, de César). — Prexag, xiii* s* (ch. de 
Béam, E. 6i3). — Prexae^* Arribere , i368 (not. 
de Lucq). — Preêxae, i385 (cens.). Il y avait alors 
un bac sur le Gave de Pau : la non de Prexac e lo 
pasêodge d'aquere, i385 (not. de Navarrenx). — 
Prexacq^de-Rwere , i5â8; Preekoù-dêça , 1676 (ré- 
form. de Béarn, B. 689, P 4/io; 760, P i5). — 
En 1 385 , Préchacq-Navarrenx ressort, au baill. de 
Navarrenx et renfermait 39 feux. 

Pbkcillon , c*' d'Oloron -Sainte- Marie -Est. — Preci- 
IhoHy 1967 (ch. de Monein, E. 35 1). — Pkeeilhoo, 
i368 (not. de Lucq). — Preesilhon, 1875 (contrats 
de Lunts, P 110). — Precilhoo, i385 (cens.). — 
Preêeilho, i/io5 (not. de Navarrenx, P 17). — Sent- 
Martit de Preeeilhoo, that (not. de Lucq). — Pre- 
êiUum, i^h^; PretyUio, i5A8 (réform. de Béarn, 
B. 761; 759). — Pereillon, 1776 (reg. des États 
de Béam). — La cure de Prédllon avait pour an- 
nexe Saint-Vincent d'Ëstialescq. — En i385, Pré- 
dllon comptait 3o feux et ressort au baill. d*01oron. 

PaiviLLE, f. c"*de Vielleségure. 

Pbibob (Le), éc c"* d^Assat; mentionné en 1675 (ré- 
form. de Béam , B. 676 , P 3 ) : propriété de l'évèché 
de Lescar. 

Pbocessiob (Ls cbbmih de la) , dans la c** de Bougarber. 

pBoé , f. c** de Castétis ; mentionnée en 1 6 1 4 ( réform. 
de Béam, B. 816). 

Pbueb, fief, c** d'Orthex, a Départ; créé en 1619, 
vBBsal de la vicomte de Béarn. 

Prdettb , éc. c'* de Denguin. 

PuGHBD , f. cT de Pau. 

PuGHBu (Le) , miss, qui coule à Loubieng et se jette 
dans le Làa. 

PuoET, h. c** de Denguin ; anc. paroisse. — La parrv- 
quie de Sent-Jagme de Poyet, 1 34 1 ; SaneÈUê-Jacobu» 
de Puyeto, i344 (ch. de TOrdrede Malte, Gaubin). 

— Puyet, i345 (not de Pardiee, n* 9, P 193).— 
Puiguet, 1376 (montre militaire, P 3i). — Le 
moîilm du Puget, i683 (réform. de Béam , B. 673 . 

Pt97). 



18. 



l&O 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



PussAGOD OU Li Bbgdk, fief, c"*(le Pardies (c"* de Mo- 
nein). — Puuaeo, i3/i6 (not. de Pardîes, n** s). 

— Le nom de Bégué vient d^ Arnaud de Pusaacou, 
qui était bêgnêr (vignier) du vicomte de Béarn en 
1363 et i3&A. — Ce fief était vassal de la vicomte 
deBétra. 

PussAGQ , f. c*^ de Salies. — Puuae , 1 385 (cens, f 5 ). 

— Pamc, i535 (réform. de Béarn, B. 70&, r3i3). 

— Le ruisseau de Pussacq prend sa source à Salies, 
sert de limite à cette commune et à Gastagnède et se 
jette dans le Saleys. 

PuTCBORiM (Lb), ruiss. qui coule à Amorots-Sucoos et 
se perd dans TAphataréna. 

PuYOLiT (Lb) , éc. cT* de Ponson-Dessos; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 65i, f 17). 

Poièo, c** d^Orthez. — Pi^ou, 1397 (ch. de Game, 
E. /ia5). — Poyou, i385 (cens.). — Pvyo, 1399 
(cb. de Game, E. âaS). — Sam^ean de Payou, 
1735 (ch. de Puyèo, E. 359). — Il y avait une 
abbaye laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En 
1 385 , Puyèo ressort, au baill. de Rivière-Gave et 
comptait 9 A feux. 

Ptnr6o, f. c** de Guinartbe-Parentics. — Pm^ou, i385 
(cens. Pli). 

Puvèo, f. c^ de Serre»^inte-Marie. — Pinfou, i385 
(cens, f lib). 

PuTèo (Lb) tumulus, c"* de Bougarber. — Ung Mon- 
éuih qui ft pûêiat lo eamii gran qui va de Lmcar a 
Bmffiee, tk%b (cart d'Ossau, f 938). 

Piit6o (Lb Gbaiid et lb pBTiT),deux tumulus, c" de Pau , 
dans la lande du Pont-Long, près du chemin Salier. 

— Loi Mimdulhi qui acn en lo cami Saliee qui va 
enta Morkuu, ià63 (cart. d'Ossau, (^119). 

PuTos (Lbs) , lande, c^ d*Idron. — La lande apeUe aux 



Puyooiy 1689 (dénombr. d'Idron, B. 919, f 5).— 
Getle lande doit son nom à des tumulus. 

PoTOODB (La) , éc. c*" de Noguères ; mentionné en 1 775 
(terrier de Noguères, E. 979). 

Pt, f. c- d'Urost — Lo Kl, 1 385 (cens. P 55). 

Pt (Lb), ruiss. qui arrose Lussagneir-Lusson et se jette 
dans le Léès. 

PraiiiéBs (Lbs), mont, qui forment la limite méridio- 
nale du départ, des Basses-Pyrénées et le séparent 
de TEspagne. — ï^prennue (Salluste). — â Ilvpi^ini 
(Strabon). — TarheOa Pyrene (Tibnlle). — Sakut 
Pyrenmue (IHine). — JV*miM(Ausone). — Pjfrrke- 
née (Prisden). — PyiwMn mofOst (Gr^oire de 
Tours). — Vacceeorum monUma, 'jbo (diaprés Du- 
chesoe , Hist. franc p. 786 ). — DjebeM-Bortat (la 
montagne du Port) , 1 1 5/î ( Édrisi ). — Aepremont , 
XII* s* (chanson d'Agolant). — Montée Empireiy 1 39 1 
(rôles gascons). — Voici la traduction du passage 
d*£drisi (1 1 5A ) relatif aux Pyrénées illy a quatre 
portée à Ventrée dee déJiUe teUemeni étroite qu'il ne 
peut y paeeer qu'un cavaUer aprèe un autre, Cee 
portée eont largee et epacieuefe, maie lee chemine y 
eont afreux. L'une d'entre ellee, eituée du côté de 
Barcelone, e'appM la porte de Djaea (voy. Som- 
pobt); une autre, voieine de la précédente, e'appelle 
Achmora (voy. Moimbs [Gol bbs]); la troieOme eet 
celle qu'on nomme la porte de Céear (voy. GiXB [Pats 
be]) et elle e'éiend en longueur à travere la mon- 
tagne eur un eepaee de 35 miUee, 

Pts, f. et fief, c** d^Athos-Aspis. — POe'Jueoo et 
PiiêSueoo, i385 (cens, f i3). — 2>iMf mayeone 
aperaàee loe POe, i538 (réform. de Béarn, B. 
898). — Le fief de Pys était vassal de la vicomte 
de Béarn. 



Q 



Quatbb-Pas (Lbs), éc c"* de Maspie-LalonquèreJuil- 

lac. — Quate-Pae, 1777 (^i^^c ^^ Lalonquère, 

E. 197). 
QniBB DB Babblholb, dolmen, c*^ d*Arudy. 
QuiHiLHACQVT, f. cT* d'Espès-lIudurein ; mentionnée 

en 1 590 (coût, de Soûle). 
Qoéfliusi, f. c*^ d^Aussurucq; mentionnée en i590 

(coût, de Soûle). 
QuiBiLUBT (Lb), ruiss. qui prend sa source entre les 

c**'de Garindeinet d*Ordiarp,et se jette dans le 

Gave de Lambare. 
QuiiiT (Lb), bois, c"*' de Béhorléguy et de Hosta. 
QoiiiT (Lb), pays, c"* de Saint-Étienne-de-Baigorry. — 



Ge territoire est partagé entre la France et TEspagne : 
la partie française comprend les c"'* des Aldudes et 
dTrepel et une portion de celle de la Fonderie. 
— Le nom de Quint a été donné à ce pays «du 
ff droit de glandage pour les pourceaux, qu^oo 
'rappelle communément droit de quint, translëré par 
«Gharles III, roi de Navarre (1387-1695), aux 
v barons d^Espelette,') 1616 (coll. Duch. vol. GX, 
P* ii5 et suiv.). 

QuiHTB (Lb bois m la), c** d'Oloron-Sainte-Marie. 

Qdios, f. c^ d^Aroue. 

QuiBCOu, f. c°* de Nabas. 

QcoATB-H OUTRAS (LB8),éc c"* de Sauoède. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



l&l 



R 



Ricntf, h. c"* de Lourdio»-Iclière. ' 

Raguitti, éc. c"* de Baleix. — Raguei, 1769 (terrier 
deBaleix,E. 18&). 

Ram^ou , h. c"' de Malaussanne. 

Ramocs, c**" d'Orthei. — Sanetut-Amamu d§ Ramom, 
i*s* (cart deTabb. de Sordes, d*ap. Marca, p. aag). 
— Arramoi, x* 8*(coil. Duch. v<d. CXIV, f 3a).— 
Armnoê, 1385 (cenaier). — Arramooê, v. i&o5 
(not. de Navarrenx). — Aramooi, i5à6 (réform. 
deBéam, B. 75&). — Ammoê, i58a (aiiënations 
da dioc de Dax, pièce 19). — La ciire de Ramona 
dépendait du dioc de Dax. — En 1 385 , ce ritiage 
resaortissaitau baill. de Rivière-Gave et comprenait 
37 feox. 

RiNCB, fief, c°* de Sanveterre; mentionné en 1798 
(dénombr. E. â&), vaaaal de la vicomte de Béam. 

Rahci, lande, c*^ de Lona, dana le Pont-Long. 

Rarcb, m^, c** de Rayonne, i Saint-Eaprit. 

Rarduchu (Laa), h. c"* d'Angoua; mentionné en i366 
(ch. des Navailles, E. 35 1). 

Rahcditat, f. c"* de Rivehante. — RanqueUit, i386 
(not. de Navarrenx). 

Rarquipi, f. c"^ de Riarrita. 

RAPâTOD, f. c"* de Géloa. 

Rassiit (La), ruias. cpn arroae ia c"* de Bdloeq et ae 
jette dana le Gave de Pan. — L'mreeq aperat d$ 
Racket, 1 UUh (ch. de Bdloeq, E. 359). — L'arrti» 
ArraixiêtytkliU (contratode Garreaae, P 39a). 

RiaiifAC, c*" d'Arudy; ancien comté. — Arrwinae, 
i3â6 (contrats de Barrère). — Rtvmuie, i385(cen- 
sier). — La ba9tide de R^muteq, 1 A à5 (ch. de Rébé- 
nac, E. 359 ). — ArreUnag, 1&57 (not d'Asaat). — 
La c"* de Rébénac fut créée en 1 3^7. — En 1 385 , 
Rébénac reaaort. au baill.de Nay et comptait 95 feux. 

RiBBBviLLi, éc c" de Gharre. — La Umnm d^Amver- 
hiUê, 1680 (terrier de Gharre, E. 339). 

RécALoiA ou RicALDiA, c** de Gambo; ancienne eom- 
manderie qni appartenait i Tévèque et an cha- 
pitre de Rayonne. — AreaUia, fjbo (pouiUé db 
Rayonne). 

RécALT (Li), misa, qui arroae Viodoa-Abenae-de-Baa 
et ae jette dana le Saison. 

RécABT, f. et fief, c"* d'Iaturila. — Ge fief, créé en 
1 &35 , était vaasal du royaume de Navarre. 

RécHoo , m^ sur rOusaère, c" de Sendeta. 

RicovDo (La) , ruiss. qui coule A Viodoa-Abenae-de-Bas 
et se jette dana le Saison. 



RécuLus, h. c"* de Saintr-Michel; ancien prieuré du 
dioc de Rayonne. — Sente-Manê-Magdiûtne d« BeU" 
bêder, i398 (coll. Duch. vol. CXIV, f 179).— Prio- 
ratuB SaneUe^Magdaknœ de BeeuluMê, t685 (collât, 
du dioc. de Rayonne). — Ge prieuré servait jadis 
d^auberge aux pèlerins de Saint-Jacques et était 
placé près de Tandenne voie romaine d'Astorga à 
Rordeaux. 

RécuBT, f. c~ de Lurbe. 

Rirooi (La), maison religieuse, c**' d^Anglet. 

Riaii, f. et m^ sur le Vert d'Arette, c"* d'Arette. — 
Lo moki d'Arreglê, i385 (cenûer, f* 90). — Aregle 
en BareUme, i633 (not. d'Oloron, n* 3, Pu). — 
Aregla, t538 (i^form.de Réam, R. 895, P i&). 

RiLioDSBs (Las) , h. c^ de Pau. 

RiRABD, chAt. auj. détruit, c~ d^Osserain. — Lo caetet 
de Renart, 1/191 (ch. de Mixe, E. 35i). 

RsRoiB, f. c~ de Gan. — Benoart, v. i56o (réform. de 
Réarn, R. 785, P i39). 

RsQnaiiALs, bois, c^ de Gaaietbon; mentionné en 
1675 (réfoiin. de Réarn, R. 689 , T 988). 

RiQDBTon, mont, c** d'Arudy. 

RisiHonacQ, h. c"* de Lanneplèa. — Arrieekore, i385 
(censier, P i3). — ilrrsftAotin^, 1697 (réform. 
de Béam, R. 818). 

RisTOoa, vill. c"* de Laguinge; ancienne commune 
réunie A Laguinge le 99 mars i8à9. — Bmioa, 
XIII* siècle (coU. Duch. vol. GXIV, P 36). 

Rit-Gaut (Li) , miss, qui coule sur la c* d'Escoot et 
se jette dans le Gave d^Oasau. 

RiviQui (La) , ruiss. qui arroae Leacar et se perd dana 
le Gave de Pau. — Rtbera de la Revequa, i663 
(censier de Lescar, P 5^9). 

RivisiT, ancienne division du bailL de Sauveterre qui 
comprenait Arrive, Ridéren, Gamu, Espiute, Gui- 
narthe, Munein, Oréite, Parenties, Saint-Gladie et 
Tabaille. — Reveeelbtm, xi* s* (ch. de Dax, diaprés 
Marca, Hist de Réam, p. 39o). — Arreoeeeig, 
i358 (réform. de Réam, B. 680, P 18). — i4rr9- 
veteg, 1376 (montre militaire). — Areveeeg, i385 
(cens. P 11). — Arrevexêg, 1391 (not. de Navar- 
renx). — La Reboêeff, 1 5^9 ; Rebeseig, Arrebeeeig, 
Raheêeî, 1675 (réform. de Béam, B. 680, P i3; 
681, P599; 736). — LofTvèaMif, 1675 (terrier 
de Lichoa, E. 335). — Le parean de LarrÀeeâeigt 
am^jfoeé de dix paraieêee , 1776 (maltriae des eaux et 
forétadePaa,B./ii39). 



i&2 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Ret (Le) , h. c' * de (iasseiibe. 

Rey (Le), nionl. c°*' de Caslet et de Louvie-Juzon. 

Rey (Le) , mont, c"' de Sarrance. 

Rbtau, f. c*" de JurançoD. 

Rhuke (La), mont. c°*' d'Ascain, Sare et Urrugne, sur 

la frontière d'Espagne. —-Le ruisseau de la Rhune 

descend de c<^tte montagne et se jette k Urrugne 

dans le Bcrra ; il sert de limite aux c"*' dWscain et 

d^Umigne. 
RuLé (Le Petit-) , h. c"** de Puyoo. 
RiBABBooT,c'*de Gariin. — Rwerouy, Arriberoy, 1676 

(réform. de Bëani , B. 65i , P 1 08 ; 695). 
RiBBAux (Lb Mouuif db) , c°* d'Orthei. 
RiBEiGTs (Le), ruiss. qui coule à Argagnon-Maroerin 

et se jette dans le Gave de Pau. 
RiBEToc (Le) ou LAS GosTBS, ruiss. qui sort du bois de 

la commune d'Ossenz et se perd dans le Galarou. 
RicABBE, f. c"* de Moncin, près de Guqueron. — 

Arricardê, t385 (censier, f* 36). — Atricarda, 

Ricarda^ vers i56o (rëform. de Béam, B. 78g, 

f 1/16). 
RicABRiov (Le), ruiss. qui arrose Saint- Pé-de-Léren et 

se jette dans le Gave d^Oloron. 
R16ABEBT, f. c"' d'Artigueloutan. 
RiGLAT (Le) on lous Pbadas , ruiss. qui prend sa source 

é Saint-Pé-de-Léren et se jette à Saint-Dus dans le 

Gave d'Oloron. 
RiMBLé (Lb) , ruiss. qui arrose Garlède-Mondebat et se 

perd dans le Gabai. 
RiTZAGiE, m*", c"* d^Anglet. — Urruzaga, v. iiAo; 

Vrrueêga, 1169; Umuagne, xu* siècle (cari, de 

Bayonne, f* 7, 10 et 16). — Aritzaguê (carte 

de Cassini). 
Ric. — Pour les noms qu*on ne trouverait pas à Rio , 

vov. Arriu. 
Riu (Le), ruiss. qui coule à Luc-Armau et se jette dans 

TArcis. 
Ril-Caut (Le), ruiss. qui arrose Verdets et Poey 

(c~ d'Oloron-Saintc-Marie-Kst) et se jette dans le 

Gave d'Oloron. 
Rir-CoD^B (Lb) , ruiss. qui sépare les c"** d^Asson et 

de Nay et se m^e au Bées. — L* Ariu-Coêtê , i536 

(réform. de Béam, B. 807, P 67). 
Rio des Ponts (Le), ruiss. qui traverse Castetner et 

Biron et se jette près d^Orthes dans le Gave de Pau. 
RioMTOu, vill. c*^ de Fichous; ancienne commune 

réunie à Fichons le 99 mars 1869. — Arrimaior, 

i385; Arimaioo, xiv* s* (censiers). — Arriu-Mwfor, 

1687 (reg. des Etablissements de Béarn). — Âtti- 

fnmfur, i5i3 (not. de Garos). — Arrm-Mmfoo, 

1 5& 6 ; Biummfowr, 1 675 (réform. de Béam , B. 659, 

r* 197; 75/i). — En i385, Riumayoa ressort, au 



baiil. de Garos et comptait 1 6 feux. — Le fief de 
Riumayou était vassal de la vicomte de Béarn. — 
Le misseau de Riumayou , qui a donné son nom au 
village, prend sa source à Bouroos et se jette dans le 
Luy-^e-France après avoir arrosé Lonçon, Fichous- 
Riumayou et Louvigny. 

RicHioA (Lb) , raisB. qui prend sa source sur la c** de 
Montant et se jette dans le Sacq. — L*arm-M§da, 
1 535 (réform. de Béara,B. 709, P 89). 

RivpBTBous, c"* do Morlàas. — Ritiq^eyrooê , i336 
(cart. d^Oloron, P 69). — iirr^MtiroM, 1 376 (montre 
militaire, P 3o). — Ark^^eyrûi, i385; Arriu- 
iVyrof, ut* s* (censiers). — Arnu-Ptyreoi , 1699 
(not de Pau, n* 3, P 1 19). — En t385, Riupey- 
rous comprenait 1 9 feux et ressortisBait au baill. de 
Pau. 

Riu-Sbcq (Lb), ruîss. qui coule sur la c"* de Làas et se 
jette dans le Gamère. 

RiuTâouE (Le), miss, qui arrose les c°*' de Sauveterre 
et d'Athoa-Aspis et se perd dans le Gave d^CHoron. 
— V arriu de Ariutêca, i538 (réform. de Béarn, 
B. 836). — Ce misseau a donné son nom à un 
quartier de la c** de Sauveterre , Arriuitquey 1675 
(réform. de Béam, B. 680, Pu). 

RiuTOBT, f. c"* de Gardesse. — iin'tttorf, t385 (cens. 
P36). 

RiDTOBT (Le) , miss, qui arrose Bilhères et se jette dans 
le Clôt de Hourat. 

RiDTOBT (Lb), ruiss. qui prend sa source i Sedsère, 
arrose Lespourcy, Saint-Laurent, Monassut-Audi- 
racq, Gerderest, et se jette à Simacouri>e dans le 
Groa-Léès. 

RicTOBT (Lb col m), c"** d^Aydîus et de Larons. — 
Arriuiorty 1675 (réform. de Béam, B. 656, P9). 

RivABi8,f.c"*d'ABtis. 

RiTABBTTB, vill. c** d'Osserain ; ancienne commune 
réunie à Osserain le 5 août t8&9. — Arrihamyte ^ 
i385 (not. de Navarrenx). 

RiTiHAUTB, c"* de Navarrenx. — Ecdêtia dêAribMa, 
XI* t^; StmcUhMaria de Arribidiê, xii* s* (cari, de 
Sordes , p. 3 et 9 3 ). — Arribalda , xii* É* (coll. Duch. 
vol. CXIV, P 39). — ArrihauU, i393 (cart d'Or- 
thés, P 36).^ Ribawt9y i385 (censier). — Arri- 

* frmila, i538; Arrihékautay v. i56o; Rihêkante, 
RAe-Aute, i5à8 (réform. de Béarn, B. 769, P* 1 
et97;8oà, P 1 9 ; 833). — A'of«r»-I>MM <i^ Hirt- 
haute, i656 (insinuations du dioc. d*Oloron). — 
Il y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte de 
Béarn. — En i385, Rivehaute compranait 96 feux 
et ressort, au baill. de Sauveterre. 

RiTBBAOTB, fief, c^ de Castétis. — L'oiUm d'Arihtmtê, 
t385 (cens. P 39). — Atribautê, i566 (réform. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



1&3 



deBéam,B. 756). — Gefiefrclev. delà vicomte de 
BéarD. — Voy. PoMPS-RirBaiim. 

RiTiiai (La). — On donnait œ nom aux rives des 
f(Fand« cours d'eau. — B^Htria , xi* s* ( cart. de Lucq , 
d'après Marca, Hist. de Béam, p. 971), désigne la 
plaine de Navarrenx, sur les borda du Gave d'Oloron. 

Riviiai-Bfi-LiscAa (La), dénomination qui s'appliquait 
autrefois à la plaine de Lescar. CTëtait le ressort 
d'une notairie jointe à celle de Caslétis. — Bihere- 
dâ-Lmear, i3a3 (carL d'Orthei, P 36). 

Riviias-FLiuvB, nom d'un archiprétré du dioe. de Dax 
qui tirait son nom de l'Adour. U comprenait dans 
les Basses-Pjrénées les cantons de Bidache et de 
Salies, molbs les c*'* de Bdloeq, Bérenx et Salle»- 
Mongiscard. 

Riviiai-GAvi, nom d'un archiprétré du dioc de 
Dax, qui tirait son nom du Gave de Pau. — Bip- 
peria-Gavarij'ii'jo (ch. de Béam, E. 617). — 
Bib$r§-Gm€, i385 (cens, f 7). — Arriberê-Gatê, 
1A60 (contrats de Garresse,P iho), — RiUrwigtJte , 
i538; louê Arriberei deu$ Gabei, i548 (réform. de 
Béam, B. 768; 868, f 8). — Le baill. de Rivière- 
Gave comprenait, en i385, Baigts, Bellocq, Bé- 
renx , Larté et Castaiug , Puyèo, Ramous , Saint-Boès , 
Satles-Mongiscard. — La notairie de Rivière-Gave 

. se composait de Baigts, chef-lieu, Bérenx, Caste- 
tarbe, Puyôo, Ramous, Saini-Boèa, Saint-Girons 
et Salles-Mongiscard. 

Riviiai-LAGOiii, nom donné à la [^aioe qu'arrose le 
Lagoin. — Àrrtbmrê'Lagoink, xiu* aiède (fors de 
Béam). 

Ri?iâai-Li/T, ancien archiprétré du dioc de Dax, qui 
tirait son nom du Luy-de-Béaro ; le ai^ de cet 
archiprétré était â Sauit-de-Navailles. 

RiviiBfr<>ussB, nom donné à la plaine arrosée par 
rOusse. — JUmus-Osm, xiii* t^ (fors de Béarn, 
p. 36). — La twtarie de la» LÊÊmn êi Bnera-Oêêa , 
i538 (réform. de Béam, B. 835). — La notairie 
de Rivière-Ousse comprenait Artigueloutan« Bar- 
zun, Espoey, Gomer, Hours, Lée, Livron, Lon- 
boey, Lucgarrier, Nousty, Ousse, Sendets et Sou- 
moulou. 

RoABiis ou Gachissahs, fief, c^ d'Oiihei, créé en 
i58o, vassal de la vicomte de Béam. — (rotm- 
saniz, i536 (réform. de Béarn, B. 1079). 

RocHa-Psacéi (La), rocher sur le bord de la mer, c^ 
de Biarrits. 

RocQci, fief, c'* de Jurançon. — Roqum, 1783 (reg. 
des ÉtaUdeBéara). — Cefief,crééen i6i&,était 
vassal de la vicomte de Béam. 

RoDi, fief, c** de Bassillon-Yauxé. — La êmikari» de 
Rodêêt Bauêee, i538 (réform. de Béam, B. 816). 



— Arrod», 1780 ( terrier de Vauxé, E. 119). — Ce 
fief relevait de la vicomte de Béam., 

RoGxa, fief, c"* de Monein. — La maiton noble de Ber- 
duc ou Bodger, iSaa (réform. de Béam, B. 679, 
P 38i). — Botger dit Berduaq, 1776 (reg. des 
Étals de Béam). — Malgré l'exemple de 1 59 a, le 
fief de Roger ne fut créé qu'en i693 ; il était vassal 
de la vicomte de Béam. 

Roi (Cbiiiin du), dénomination donhée à tous les grands 
chemins depuis le xvii* siècle. — Voy. Sbigmbob 
(Cbbmui dd). 

RoLAKD (La PAS sa), col, c*^ d'Itsatsou. 

Roubd (La piBBBB db), éc. c"' de Mont (c**" de Gariin). 

— La peire de Boulon, 1777 (terrier de Mont, 
E. 9i3, p. 5o). 

RoLLB (Ilb db) , dans l'Adour, c"* de Lahonce. -^ Àleon- 

tarrae, 1769 (intendance, C. 106). 
RoMAs, h. c"^ de Buros. — Arromai, xii* s* (cart. de 

Morlàas, P 9). — Bomaae, m* É* (Marca, Hist. 

de Béam, p. 65o). — Arowuu, i385 (cens, f* 66). 

— La goa d'Arromaoi , 1 6 5 1 (cart. d'Ossau , P 59 ). 

— U y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 
de Béam. — En i385, Romas comptait 5 feux et 
ressort au baill. de Pau. 

RoBASsoT (La lac) , c~ de Laruns. 

RoHATBL, h. c"* du Boucau; distrait de la c** de Tar- 
nos (départ, des Landes) et réuni au Boucau le 
1*' juin 1857. — ViUa quœ vocalur Formatêlimn, 
V. 1 1 60 ; Formalel, m* siècle; Formated, xiii* siècle 
(cart. de Bayonne, P' 8, 1 1 et i3). 

RoMB, ibi:ge,c"'de Salies; mentionnée en 1617 (ré- 
form. de Béam, B. 686, P 35). 

RoHiD (Lb cbbbui) , venait d'Auch et commençait dans 
les Basses-Pyrénées a la c*^ de Luo-Arauia, traver- 
sait Luccarré, Momy, Anoye, Abère, SainlrLaurentr 
Bretagne, Gabaston, Saint- Jammes, Morlàas et 
Buros, puis les landes du Pont-Long, Lescar, Bou- 
garber, Cescau , Castéide-Cami , Serrea-Sainte-Marie , 
Audéjos, Doazon, Castillon (c*° d'Arthex), Urdès, 
ensuite Arthei, Argagnon, Castétis, Orthez, Sainte- 
Suianne, Lanneplàa, l'Hôpital -d'Orion, Orion, 
Andrein, Burgaronne, Sauveterre, enfin d'Osserain 
joignait Saint-Jean-Piod-de-Port et la frontière 
d'Espagne par Saint-Palais et Larceveau. — Un autre 
chemin Bomiu, venant du département des Landes, 
passait à Came et à Ordios (c"' de la Bastide-ViUe- 
franche). — VArmnibaUy i3o9 (ch. de Came, 
E. 695). — Garni de Sent-Jagme, i336 (cart d'Os- 
sau, P 69). — CanU Bomwau, i36o; Ut eamin Sent- 
Jaeme, i^T^^camiArrornivau, tZSg (ch.de Came, 
E. 695). — La gran camii publie jantie Aromiu qui 
va d'Ortee enta CoêtetiiÊ, ihkU (reg. de la Cour 



1&& 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Majour, B^ i, P 9o5). — CttmdeSttHirJaeme,ihSg 
(not. d'Ossaïf, n** i, f laS). — Lo camiiArrotmu, 
V. 1670 (terrier de Biiros, GG. 3). — Lou eami de 
Rom, 1675 (rëform. de Béam, B. 680, P 167). 

— CamiiRounm, 1718 (terrier de Buros, GG. 9). 

— Camy Roumiéu, 1761 (terrier de Liic«arré, 
E. 906). ^ Chemin Arroumiu, 1779 (terrier de 
GastilloD , E. 960 ). — Le chemin appelé Roumiu qui 
va de Leecar [à] Ârîhez, xnii* s* (intendance, plan). 

— Le nom de Romiu s'appliquait é tous les chemins 
suivis depuis le ix* siècle par les pèlerins ou Romiuê, 
Les routes de ce genre étaient bordées de com- 
manderies, d'hdpitaux ou aubei^ pour recevoir les 
p^erins se rendant i SaintJacques-de-Gompostelle. 

— Sur un grand nombre de points, le chemin 
RomÎH se confondait avec les trois grands chemins 
vicomtaux du Béam an xiii* siècle, et, par suite, 
avec les voies romaines. 

RoRBELi, f. c^ de Bougarber. 

RoRGLiT (La piivB Di), montagne, c"** d'Accouset de 
Cette-Eygun. 

RoHTAc (Le), bois et lande, c~ de Loubieng. — Ron- 
teau, 1675 (réform. de Béam, B. 668, P 917). 

RoifTiGROH, c"* de Pau-Ouest. — Frontinho, 1867 
(cart d'Ossau, P 388).— fVonltiAoo, 1876 (montre 
militaire, P 99). — Rontinho, i385; Frontinhoo, 
làot (cenaiers). — Fronthinhoo, tUb'jiSent-Peede 
Rontmhoo, i5ii (not d*Assat, n* &, P kk), — 
Frontinhan, i546 (réform. de Béam). — En i385, 
Rontignon ressort, au baiil. de Pau et comprenait 
9 feux. — La seigneurie de Rontignon faisait partie 
du marquisat de Gassion. 

Roirruii, h. c"* de Sallesptsse; mentionné en i385 
(cens. P 55). — Fronttm, 1 & 87 (r^. des Établisse- 
ments de Béam). — En i385, Rontun ressort, 
au baill. de Pau et comprenait 6 feux. — Le ruis- 
seau de Rontun, appelé aussi la PiniBa, prend sa 
source à Sallespisse, arrose Orthei et se jette dans 
le Gave de Pau. 

RoQDAiR, fief, c"^ de Garindein; vassal de la vicomte 
de Soûle. — Arroeain, xvii* s* (reg. de la Gour de 
Licharre). 

RoouiPoaT, f. c*^ de Monein. — Arroqurfort, i385 



(cens. P 35). — Roqwrfort, v. i56o (réform. de 
Béarn, B. 789, Pi 86). 

RoQDiPOBT, h. c^ de Boueilb-Boueilbo-Lasque. — 
Arroqurfort , xiu* siècle (fors de Béam). — Ge ha- 
meau prend aussi le nom de Roquefortrde-Turêan 
pour le distinguer de Roquefort-de-Manan (départ, 
des Landes). — Roquefort faisait partie du Tursan 
et de la subdélégation de Saint-Sever (départ, des 
Landes). 

RoQDBPORT, h. c^ de Puyèo. — Lo loe et pohle opérât 
Aroqvefort en lo Uc de Puyou, thito (contrats de 
Garresse,P lào). 

RoQOBHoaT (Li MOuuR fti) , c"* de Sali«. 

RoQOiAGiii, c*" de Mauléon, ancien prféuré du dio- 
cèse d^Oioron. — Aroquiaga, 1Â78; Aroqvi^^fue, 
ihgb (contrats d'Ohix, P* 17 et 79). — On dit 
en basque Arrokiaga, 

Rosiers (Les) , f. c** de Sames. 

RospiDE, fief, c°* d^Aroue. — Arrotpide, i385 (coll. 
Duch. vol. GXIY, P Zi3). — Ge fief relevait de la 
vicomte de Souie. 

RosTAR , fief, c~ de Bérenx. — L'oêtau d'Arroetaa , 
i385 (cens. P 9). ^» Arottan, Arroetanhy i538 
(réform. de Béam, B. 83 1 et 833). — Arrouêtaa- 
VieOh, 1599 (ch. de Béam, E. 359). — Le fief de 
Roetan était vassal de la vicomte de Béam et ressort, 
au baiii. de Rivière-Gave. 

Roture (La) , ancienne borne placée au bout du che- 
min de Sedse-Maubec à Bedeiile ; mentionnée en 
1689 (réform. de Béarn, B. 668). 

RoucoLLE, f. c"* de Lendresse. 

RooGE (Le pic), c^ d'Âecons et de Boroe, sur la fron- 
tière d^Espagne. 

RoDMiEu (Le), ndas. qui a sa source à Baleix, arrose 
la c^ d'Âbère et se jette à Gerderest dans le Gros- 
Léès. — Le nom de ce raisseau vient de sa position 
près du chemin Romiu, 

Rousse, h. c** de Jurançon. 

RoiiTUEE (La) , éc c"* de Buros. 

Rue (La), h. — Voy. Labu. 

RciLLOT (Le), raiss. qui coule sur la c°* de Gorbères- 
Abère-Domengeux et se jette dans TArcis. 

RuscoA (Le pic), c** de Béhorl^y. 



Sabaig (La) , raiss. qui unit les lacs de la Bastide- Ville- 
franche. 
Sababe (La), h. c"* de Lanne. 
Sababbille, bois, c°* de Féas. 



SABATi (Lb), fief, c^ de Monein; mentionné en i68t 
(réform. de Béam, B. 663, P &5), vassal de la 
vicomte de Béam. 

SABi(LB),f.c^d'Arthei. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



U5 



Sabuca (Lb), miss, qui coule à Arette et se jette dans 
ribarie. 

Sabt, f. c°* de Monein. — San, 1 385 (cens. T 86). — 
Lo5a6t , V. 1 5à ( réform. de Béarn , B. 789 , P 1 75 ). 

Sacasi db Siot, fief, c** d^Arady. — Sciot, 1676 (ré- 
fonn. de Bi^ni, B. 667, (^178). — Ce fief relev. 
de la vicomte de Béarn. 

Sacq (Li), niisseau qui prend sa source à Montant, 
sépare cette c^* de celle de Goarrase et se jette dans 
le Gave de Pau. — L'ariu dêSae, i535 (réfonn. 
de Béam, B. 70a, P 71). 

Sadirac, vili. c"* de Taron. — Mentionné an xi* siècle ; 
Sadiragy xii* siècle (Marcn, Hist. de Béam, p. a 89 
et &53). — SêéUrae, un* siècle (fors de Béam, 
p. 99). — Sadiraeum, 1986; Sediracmn, i3o5 
(ch.de Béam, E. 967).:— SNiinie, )5A6 (réfomn. 
de Béam, B. 756). — En i385, Sadiràc ressort, 
au baill. de Lembeye et comprenait 16 feux. — La 
vicomte de Sadirac, vassale de la vicomte de Béam, 
se composait des paroisses de Maumnsson , Rihar- 
rouy, Sadirac, Taron, Viellenave (c"* de Taron). 

Sadus (Lb), miss, qui descend des montagnes d^Elsaut 
et se jette dans le Gave d^Aspe. 

Saoarspb, f. c*^ d^Aussuracq; mentionnée en i5io 
(coot. de Soûle). 

SAoi (La), miss, qui prend sa source dans la c** de 
Grouseilles, baigne dans les Basses-Pyrénées Arro- 
sés et Aydie, sort du département et se jette dans 
TAdour près de Saint-Mont (départ, du Gers). — 
UariudeuSayH, \bh% (réfona[i.deBéara,B. 799, 
r5). 

Sagbttbs, lande, c^de Saueède. — SajêUêi, 1779 
(terrier de Saueède, E. 36 0). 

Sagillb (La), miss, qui arroae Orègue et se perd dans 
le Laharane. 

Saborbs, f. c~ d*Andran. — Saforu, 1397 i^^^ ^^ 
Navarrenx ). ' 

Sabdr (Lb), miss, qui sépare les c*** d'Acoous et d*Ay- 
dius et se jette dans le Gabarret 

Saillbts (Lb) , miss, qui sort de la forêt d^Isseanx et se 
jette dans le Gave d'Aspe, i Osse. 

Saillbtt (Lb) , lie dans le Gave de Pan, c^ de Lahon- 
tan. — Ce nom s^applique à tontes les grèves des 
rivières. 

Sairt-Abit, c** de Nay. — Smetmê-AvitMê , 1986 (ch. 
de Béarn, £. 967). — SmtuHtky xiii* siède (fors de 
Béam, p. 75). — Swt-Ahii tn UêMurê , 1875 (con- 
trats de Luntz, P laS). — 5atict-Ftl, i5oi (not 
de Nay , n* i , P 61 ). — StmeUhBU, 1 538 (réform. 
de Béam, B. 633). — n y avait deux abb. laïques 
vassales de la vicomte de B^ira. — En i385 , Sdni- 
Abit ressort, an baitt. de Pan et oon^ireQBit t6 feux. 

Basses-Pyrénées. 



Saiht-Avbboisr, éc. c"* de Narcastet. 

SAiRT-ARDié, c"* de Morlàas. — Voy. Bourg-Nbuf 
(Le). 

SAiRT-ARDRi, b. C** de Muscuidy. 

Sairt-Arobio , petite place, c"* de Louvie^uxon. 

Sairt-Ardribu, h. c*' d'Orthex. — Swei-Andriu, 
i538; Sainet-AndnUy 167/^ (réform. de Béam, 
B. 683,Pi39;868,Pi3). 

Sairt-Ahtoirb, diapdle détraite, c**** d*Autevielle et 
d^Osserain. — La capera d$ Sanct-Anthoni autrement 
aperadê VArmitê, 15/17 (^- ^^ Béam, E. 46o). 

Sairi^Artoirr, pèlerinage, c'°*de Muscuidy. 

Sairt-Arvou, €*■ de Morlàas. — Sent-Arrwiaay 1871 
(contrats de Luntx, P i&). — SaMUArmoo ^Samei- 
Harmon, i538; SêtU-Hêrmo, ibU^^SanetrAramon, 
i5à6; Somt-ilrmon, i683 (réform. de Béam, B. 
658, P9Â; 739,P78;756;855;866). — 5atii(- 
Amont (carte de Cassini). 

Sairt-Aorir, fief, c"* d'Assat. — Smt-Aubi d'Aiêogy 
i385 (not. de Navarrenx). — SanH-Aulm d*Auat, 
i538 (réform. de Béam, B. 833). — La baronnie 
de Saint-Aubin , vassale de la vicomte de Béam , 
comprenait les fiefs de Gandau, Gastaing, Gauna et 
Soumoulon. 

Sairi^Auuibb, fief, c** de la Bastide-Cézéracq. — 
Saneta-EulaUa, 1990 (ch. de TOrdre de Malte, 
Gaubin). — Sent-Aulari d$ Ce$êerac, xiii* siècle 
(fors de Béam, p. 199). — S^thiê-EulaUe , tShg 
(not. de Pardies, n* 1 ). — SamIrAulary , i683 (ré- 
form. de Béam, B. 671 , P 97). — Le fiefdeSaint- 
Aulaire relevait de la vicomte de Béam. 

Sairt-Bbrrari», éc. c"* d^Anglet. 

Sairt-Bberard (Lb port), c"* de Bayonne, à Saint- 
Esprit. — SaneUtê-Bemarduê de Baûma , 1 34 9 ( rAles 
gascons). — Ge port tire son nom d*une anc. abb. 
de femmes de Tordre de Glteaux, située sur les 
bords de TAdour. 

SAiRT-Bois, c~ d^Orthex. — 5«m6oy«, 1990 (ch. de 
Béarn, E. 697). — Somboe$, xiii* siède (fors de 
Béam, p. 97). — Somboeffê, t356 (cart. d*Orthex, 
P i 7 ). — SînIrBoeê , xiv* siède (cens. ). ^ Sêmhoen , 
xUk^ (contrats de Garresse, P 168). — Senboei, 
SmtrBoeeë, i536;5afice-Boe«, i5/i6; Sam^Eiauàê, 
1686 (réform.deBéam,B.665,Pi; 713,(^^90 
et k%i), — SanU~Ehi$, 1768 (reg. des États de 
Béam). — En i385, SaintrBoès ressort, au bailL de 
Rivière-Gave et comptait Uh feux. 

Sairt-Bdrxih, éc c* de Saint-Gladie-Arrive-Munein. 
— Samt-Barm, 1759 ( terrier d*Arrive, E. 897). 

Sairt-Gastir,' tT de Morlàas. — Sanetuê-Caitimu , 
980 (cart. de Lescar). — CurtU quadieitur Sonet»- 
Caglmi cum appendieiiê rats êeiUeet Lar, Figtmraê $1 

«9 



Iâ6 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Bemedet, v. loSa (eart. de Tabb. de Saint-Pé, 
diaprés Marca, Htst. de Béarn, p. ai & el aà8). — 
Sent^Coêtii, i385 (cens.)* — En id85, Saint- 
Castin comprenait i5 feux et ressort au baill. de 
Pau. — La baronnie de Saint-Gaatin était vassale 
de ia vicomte de Béarn. 

Saint-Chbistau, chapelle, c°* d^Aoeous. 

Saint-Ghbistau, fief, c"* d^Ortbex; mentionné en 1 768 
(dénombr. d*Orlhez, E. 39), vasaal de ia vicomte 
de Béarn. 

Saint-Christau, h. et eaux minérales, c"* de Lurbe; 
ancienne oommanderie dépendant de Tabbaye de 
Sainte^hristine (Espagne). — SennJaemê de Bagm*, 
ià38 (ool.d*01oron,n*3,P38).— .S0fl^J&Mtatt, 
V. lUhS (reg. de la Goar Majonr, B. 1, P ai3). — 
Vupital de SaneUJaeme et Sanet-Crietau de Bayer, 
Saint'Jayme , SametJaime du Bagé, 1 538 ; ^ mmeon 
de Smncl-Chriitau et quatre toureee d*eau , 1 676 ( ré- 
form. de Béarn, B. 66a, (** 127 et 199; 868). — 
La comnumderie du Bager d'Eyaus mdgairemenl 
appelée Sami-Crietau, 1777 (dénombr. d^Eysus, 
E. 98). — Le Bagèe ou Sami-CkriHau , xviii* s' 
(intendance). 

SAiifT-CflAiSTAc (Lb ruissiav db) , coule sur la c"* d'Issor 
et se jette dans le Lourdios. 

Saiht-Gbicq, f. c" d'Arlhei. 

Saibt-Gbicq , fief, c"* d'Orthei; mentionné en 1676 
(réform. de Béarn, B. 670, P aâa). 

Sajjit-Dos, c** de Salies. — Sendoê^uion, Sendoê- 
Sut<m , 1 1 90 ; Sa/neta-Maria de Sendoe , zii* s* (cart. 
de Sordes, p. 91 et 9&). — Seendoe, ii5t {GaU. 
chriet, instr. Dax). — Noêtre-Done de Sendœ, 1/^69 
(nol. de la Bastide- ViUefranche , n"" 1, P &â). — 
Sandooi, Sandoe de la juridiethn de France, 1 538 ; 
SaintrDoz, 1675 (réform. de Béarn, B. 68o,f 566; 
855). — En i385, Saint-Dos comprenait 10 feux 
et ressort, au baiU. de Mu. — ^orthographe vén- 
table parait être Sendoe, 

Saibtb-Agathb, pèlerinage, c^ de Lacarry-Arhan- 
Gharritte-de-Haiit. 

Saihtb-Anhb, f. c"* de Giboure. 

Sainte-Arue , h. et cap, c°* d'Umigne, sur le bord de 
l'Océan. 

Sairtb-Abadix (Lb cbbmib db), mène d^Ariiguelouve à 
Arbus. 

Sairtb-Babbb, chapelle, c"* de Glarac. 

Saihte-Babbb, éc. c** de Leslelle. 

Saibtb-Babbb, mont. c°** d'Arcaogues et d'Ustarits. 

Saihtb-Babbb, pèlerinage, c"* de Menditte. 

Saibtb-Babbb, pèlerinage, c"* de Saint -Pée- sur - 
Nivelle. 

Sairtb-Babbi (Lb fobt), c"* de Saint-Jean-de-Lus. 



Saibtb-Gathbbibb, ancienne chapelle, c^deLesear. — 
Lo cami de Sente^CatkaUna , i6â3 (cens. deLescar, 
f 188). 

Saibtb-Gatbbbinb, chapelle, c** de Sare. 

Saiiitb-Gatbbbiiib, fief, c^ de Luccarré. — Santa- 
Cathaline de Luearrer, i538 (réform. de Béarn, 
B. 833). — G*élait une prébende noble vassale de 
ia vicomte de Béarn. 

Saibtb-Gathbbibb (Lb chbmib db), dans la commune 
de Lembeye. 

Sairtb-Ghbistirb, chapelle, c** de Monein, près de 
Parbayse et sur le chemin de Pardies à Lacom- 
mande. 

Saintb-Gbbistibb, h. détroit, c** de Bénéjac. — Voy. 
Pausb (La). 

SAtBTB-GHBisTiHB, iande, c"* d*Esquiule. — Sancte- 
Xriilma, i5à8 (réform. de Béarn, B. 759). 

Saibtb-Gloqub, f. c^ d'Orthei, à Gastetarbe. — 
Saneti^Gueque , i'536 (réform. de Béarn, B. 718 , 
r Uh ). 

Saihtb-Golovbb, c*^ d*Arody. — Saneta-Columba , 
Y. Il 00 (ch. de Mifaget, d'après Marca, Hist. de 
Béarn, p. &o5). — Senêe-Cohme, 1977 (cart d*Of^ 
sau, f* 3). — Sanctuê-Sibfeeier de Samte-Cohme , 
i655 (insin. du dioc. d'Oloron). — SamU-Couiome , 
1759 (dénombr. E. Aa). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. — En 1 385 , 
Sainte-Golomme resBortissait au baill. d'Ossaa et 
comptait 91 feux. 

SAiBTfr4CoRrB88B, h. détruit, c"* de Poey (c"" de Lescar). 

— Saneta-Confeeêay 1101 (cart. de Lescar, d'après 
Marca, Hist de Béarn, p. 375). — Sente-Confeeee , 
1376 (montre militaire, f Bi). — Lo camii de 
Saùue-Coitfeêia, 1 6à3 ( cens, de Lescar, P 1 59 ). 

Saimtb-Gboix, f. c~ de Bayonne, à Saint-Esprit; men- 
tionnée en ibàh (ch. du chap. de Bayonne). 

Saihte-Erobacb, c*" de Tardets; ancienne collégiale de 
chanoines de Saint^Augustin , fondée vers le xi* s', 
qui dépend, de Tabb. de Leyre (Navarre espagnole). 

— Saneta-Graeiu, 1178 (coll. Duch. vol. GXIV, 
P 36). — SanetehEiigraeia, i9i5 (cart d'Oloron, 
d'après Marca, Hist de Béarn, p. 53o). — Sente- 
Gracie, i383 (contrats de Luntz, P 8A ). — Sente- 
Grace-deut'Fortz, i386 (not de Navarrenx). — 
Sancte-Gratu, v. tâ6o; Urdaix, Vrdayê, v. 1^76 
(contrats d'Ohix, P* 1 1 et 38). — On dit en basque 
Sa$Ua'Araei» ->— Le nom ancien de Sainte-Engrece 
est Urdaix, 

Saibtb-Ergbacb, chapelle, c** de Béhoriéguy. — Cha- 
pelie Saint^-Graee, 1703 (visites du diocèse de 
Bayonne). 

Saibtb-Ebobacb, f. c** de Juxne. — SemtehGraeia , 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



147 



SanUh-Engrmtia, 1691 (Martin Biseay). — Le fief 
de Sainte-Engrace reiev. dn royaume de Navarre. 

Sairt^-Eulaui, chapelle, c**d*lBluriU. 

SAmn-HéLàm, filL détruit, e"* d'Orio. — Lapamh 
quia de SotUorlUUna, 1 a&g ; Vêipitau, la gHiiê qui 
m edifficade en lo îêrratori de Sameta-IhUnat th^h ; 
S«ila-£biMi , 1 &63 ; 5mte-£ifM , 1 à 65 ; StnCt-Lm , 
1669 (^^^ d'Oloron, n* à, f" 33, 5o, 53, 86 et 
160). 

Saint-Elii , h. c** d'Oflserain-Rivareyte ; ancien prieuré 
(diocèse d'Oloron). — SêtU-HêUtz, i385 (cens, 
f* 1 1 ). — SanetuênJoamie» de lÀcmio, 1619 (insin. 
dn dioc. d'Oloron). — Cette paroiaae avait Gui- 
narthe pour annexe. 

Saihti-Locir (Le bois m), c"** de Biiqpronne et d*0- 
rion ; lire son nom d^une ancienne chapelle. — La 
$alê de Saneta-Luciê , 1 885 (cens, f 1 3 ). — Santa- 
Lud, 1891 (not de Navarreox). — Samêê-lÂicii, 
1675 (réform. de Béam, B. 680, P 970). 

Sairte-Madilkihi, chapelle, c~ de Bidart 

SAiiiTi-MAifi, fief, c** de Bielle. — Saik:kh-Mûnê de 
Bkle, i355 (cart. d'Ossau, f* 89). — Sanda-Maria 
de Bvla, i538 (réform. de Béam, B. 833).— Il 
y avait nne abb. laïque vassale de la vicomte de 
Béam. — Ce fief tire son nom d^un prieuré de Bé- 
nédictins détrait en 1 569. 

SAiiTB-MAiit, fief, c*^ de Hélelte; vassal du royaume 
de Navarre. 

SAiHTa-MiBii , fief, c"* d^lgon. — Saneît^'Mana deu 
loe de Ygon, i538 (réform. de Béam,B. 860). — 
Ce fief, créé en i583, relevait de la vicomte de 
Béarn. 

Sinm-MiBiB, fief, c"* de Larceveau ; vassal du royaume 
de Navarre. 

Saihtb-Maub, fief, c~ de Loubieng. — L'oetau de 
Saneta-Mane, i385 (cens, r* 5). — Le fief de 
Sainte-Marie, vassal de la vicomte de Béaro , ressort, 
an baill. de Larbaig. 

Saihtb-Marib, fief, c°* de Saint-Jean-Pied-de-Port. — 
Semta-Mariaf 1691 (Martin Biseay). 

Saibti-Mabii, h. c~ de Bonnot — Naetre-Done de 
CoiUgde Bcfmyt, ihgh (not d*Orthes , P 99 ). — 
Ancienne dépendance de Tarchiprètré de Rivière- 
Luy (dioc. de Dax) et de la subdélégation de Saint> 
Sever (départ, des Laudes). 

Sairtx-Mabii, h. c*^ de Villefranque. 

Saihtb-Mabib, viHe, c*** d'Obrofi; anc c°* réunie à 
Oloron le 1 8 mai i858. — Maria m Eknm, xi* s* 
(cart de Bigorre). — Saneta- Maria de (Homo, 
i9i5 (cart d^Oloron, d*après Marca, Hist. de 
Béarn , p. 53o ). — Noêtre-Done de Laeee de Son^fa- 
Maria, Noetre-Donê de ÏAmem a SeniO'Mmriê, 1666 



(not d'OloroD, n* 6, f 106 et 918). — Sainte- 
Marie-Légugnon , depuis la réunion de Légugnon , du 
16 avril 1861 au 18 mai i858. — Sainte-Marie 
était le siège de Tévéché d'Oloron. — En i385, 
Sainte-Marie ressort au bailL d*01oron et compre- 
nait 85 feux. 

En 1790, Sainte-Marie fat le chef-lieu d'un can- 
ton, dépendant du district d'Oloron, composé des 
communes du canton d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest , 
moins Aren et Esquiule, plus la c"* de Bidos. 

Sa]r»-Marib (La crÎtb de) , mont, c"** de Gelte-Eygun 
et d'Elsaut 

SAiETE-QoiTBaiE, chapoUe et fontaine, c°* de Doumy; 
c'est la source de TAubiosse. — La chapelle de 
SmUe-Qmikrie , 1756 (dénombr. d'Uiein, E. 65). 

SAiim-QoinaiB (La pobtaibb m), c^ d'Aubous. 

SAiRTV-QvtTii» (La roRTAisE de) , c'* de Lescar. — La 
hon de Sente-Quitleriy i663 (cens, de Lescar, 
f*383). 

Sairtb-Bosr, chapelle, c"^ de Sarrance. 

Sairt-Esprit, ville, c"* de Bayonne; anc. c"* distraite 
du département des Landes le 1*' juin 1857 et 
réunie à Bayonne. — Domue quam fratree Hœpita- 
larU HioroÊoUmitam habent in Capiie Pontie Baione, 
1 ao6 (ch. des Carmes de Bayonne). — Sont-ZoAmt del 
Cabo del Pùnt de Baifona, 1 9&3 (ch. de la Camara de 
Comptes). — SaneUteSpiritUi m Capite Pwiûm Baùh 
neneiê, 1955; l'e^tau de Senl-E$perit,\9bS (cart. 
de Bayonne, T' 59 et 56). — Sant-Beperil dou Cap 
dou Pont de Baiom, 1817 (ch. des Jacobins de 
Bayonne). — Uwpàau de Moeêenhor Sent-Johan 
doH Capdou Poni de Baioime, ikS6 (ch. de Tabb. 
de Sainte-Claire de Bayonne). — Same^Etprit-Ue- 
EUttfonne, i683 (ch« du chap. de Bayonne). — Lo 
Cap deu Pont deuSent-Eeperit de Bayonne, ihbg{ch: 
des Carmes de Bayonne). — Le ekaêtel hiel et tours 
Sainet-Eeperit de EUnfonne, i5o6 (di. de Bayonne, 
E. &96). — SainePSprit-^êZF'Baj/onne,ibhh (ch. du 
chap. de Bayonne ). — JeanJacquee-BoueMeau ,1798. 

— Ancienne collégiale du dioc. de Dax. Le chapitre , 
fondé par Louis XI en î/i83 , avait la juridiction de 
la ville. 

Sairt-Estrbrr , nT de Hasparren. — San-Eetevan de 
Arberoa, i39i (ch. de la Camara de Comptos). 

— Sant-Eeteban, i5i3 (ch. dt Pampelune). — 
Saint'Eeteve d'Arberoue, 1708 (visites du dioc de 
Bayonne). — On dit en basque Don-Eeté-Hiri, 

Sairtr-Soiahrb, c*^ d'Orthez. — Sancta-Smeemna de 
Larbaig, x* siècle (cart. de Sordcs, d'après Marca, 
Hist de Béam, p. 999). — SoÊkcta-Sneana , 1179 
(coll. Dnch. vol. CXIV, P 35). — SentaSmane . 
XIII* siècle (fors de Béam). — Sen»/e-Suzane s i3V^i 



*9 



us 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



(not. de Pardies, n** 9 , P 1 19). — Il y avait une 
abb. laïque, vassale de la vicomte de Bëaro, qui ap- 
partenait à Tabbaye de Sordes (départ des Landes). 

— En id85, Sainte-Sunnne ressort, au baili. de 
Larbaig et comprenait 35 feux. 

Sairt-Étiihiib, h. c"* de Lantabat. — SanetutStipha' 
nuê, XII* s' (coll. Dnch. vol. CXIV, P» 161 ). — San- 
Steffano di LanUAat, 1690 (carte de Gantelll). 

Saiht-Étibhrb, vill. c*^ de Rayonne, à Saint-Esprit. — 
SanctutSupkanui de Ripa-Laburdi , v. 1 169 (cari, 
de Bayonne, Pô). — Sml^E$têv«n de RétUbort, 
i356 (ch. du chap. de Bayonne). — SerU-Eêteben 
de Riveîabor, 1689 (ch. des Carmes de Bayonne). 

— Sant-Eeteven d'Atrwe-Labort, tb^g (ch. du 
chap. de Bayonne ). — Samet-Eetienne'Rwe-Labourt , 
1 58& ; Sainet-EêUenne d^Aribelabourt en la barmmie 
de Seignaux (départ, des Landes ) dépendant du du- 
ché d'Albret, 1696 (ch. de Bayonne, E. âfi4). — 
Le nom de Saint-Ètienne'Rwe-Labourd vient de la 
proximité du pays de Labourd, situé sur Taulre rive 
de TAdour. 

Sairt-Étieiiiib, vill. c"* de Sauguis; anc. c°* distraite 
du canton de Mauléon et réunie à Sauguis le 
37 juin t8^i3. — Sent-Stephen, v. 1/176 (contrats 
d'Ohix,P«i). 

SAiifT-ÉTiEHiiB-D»-BAÏoonBT, arTond. de Mauléon. — 
SanetutStephanui de EUiyguerr, i335 (ch. du chap. 
de Bayonne ). — Sant-Eet^an , 1 5 1 3 ( ch. de Pampe- 
lune). — ThgrmapUe, 1793. 

En 1790, le canton de Baigorry, dépendant du 
district de Saint-Palais, était composé des com- 
munes d^Anhaux, Ascarat, Irouléguy , Lasse et Saintr 
Étienne-de-Baigorry. 

SAiNTB-TniHiTé, f. c** de Salies. — Sen^Trenitat, 
i385 (cens. Pô). — La gUeie aperade de Sont-Tri- 
niUUf 1/16/1 (contrats de Garresse, P Saa). 

Sâiifi^FAcsT, c"^ de Pau-Oueat; mentionné au xi* s' 
(Marca, Hisl. de Béam, p. 9&6). — Sent^Uauety 
1 385 (cens. ). — En 1 385 , Saint-Faust et Laroin , 
son annexe, comprenaient 89 feux et ressort, au 
baill. de Pau. 

Saint-Forcet, éc. c" de Bayonne. 

Sairt-Gbriiair (La portairb), c"* d*Uxeio. — La/on de 
Sent-Germe, i68fi (not. de Larreule,n'' 1, P i3). 

Sairt-Gbbmé, chapelle détruite dès 1689, c~ d*Idron. 

SAiKT-GBBMé (Lb), ruisseau qui prend sa source à 
Coublucq et se jette dans le Gabas à Poursiugues- 
Boucoue. 

Saiht-Gillbs , quartier de la ville d^Orthei. — Lo bore 
de Sent-GiU, 1 38& ( not. de Navarrenx). — Lo bore 
de Sent-Guili d'Ortee, 1 628 (contrats de Garresse , 

r»7). 



Sairt-Girors , c*d*Orthez. — SanetUM-Gerontiue , 1101 
(cart. de Lescar, d'après Marca, Hist de Béam, 
p.375).— Ssfii-GtrMw, i399 (cart.d'0rthex,P3). 

— Sent-Geroniz, thoh (ch. de Herrère, DD. 1). 

— Sanet^Guifroniz, ibk6; Samt-GuironB, 1676 
(réform. de Béam, B. 666, P 9). 

Sairt-Gibors , fief, c"* d'Abos. — L'oetau de Vabat de 
Sent-Girontz, i385 (cens. P 35). — Ge fief, vassal 
de la vicomte de Béam , ressort, au baill. de Lagor 
et Pardies. 

Sairt-Gudib, è°" de Sauveterre. — Sanctue-LidonÊM , 
xii* siècle (colL Duch. vol. GXIV, P 33). — Sent- 
Ledie, i38/i; Senl-Ledier, i385 (not de Navar- 
renx). — Sent-Lttdie, i385 (cens.). — Sent'Ladier, 
1391; Noetre-Donê de Sent-Ladie, i6i3 (not. de 
Navarrenx). — Sanladie, i538; Sent-Laiia, ibho 
(réform. de Béam, B. 80& , P 1 1 ). — Samt^ean- 
Baptiete de Samt-Gladiê , i655 (insin. du diocèse 
d'Oloron). — 5aml-(r(aiM-ilmtw-MicfMm, depuis 
la réunion d*Arrive et de Monein i Saint-Gladie : 
1 9 mai 1 84 1 . — Il y avait une aM). laïque vassale 
de la vicomte de Béam. — En i385, SaintrGladie 
ressort, au baill. de Sauveterre et comptait ih feux. 

Sairt-Goir, c*" d'Oloron-Sainte-Marie-Ouest. — Sent- 
Goenh, 1&09 (cens.). — Sengoenh, \bd6\Sang09nk, 
i538; Sanet-Guoenh, tbU6 (réform.de Béam, B. 
75&; 891, P 36; 856). -- Sent-Ja^tne de Smi^ 
Goenh, 1608 (insin. du dioc. d'Oloron). — En 
1 385 , Saint-Goin était réuni à Geus (nT d^Oloroo- 
Sainte -Marie -Ouest), comptait 99 feux et reasort. 
au baill. d'Oloron. 

SAiRT-GaiooiRB, chapelle, c*^ d'Ordiarp. 

Sairt-Hiuibb, raines, c^ de Montant; anc. paroisse 
qui faisait partie de Tarchiprétré de Pontacq. — 
Laeewmi (Pline, HisL Nat. lib. it). — ViÛa de 
Lateu, Sanetue-HUariui de Laeeu, v. 98a (cart de 
Lescar). — ViUa Laeeume, v. io39 (cart de Tabb. 
de Saint-Pé, d'après Marca, Histoire de Béam, 
p. 9/17). 

Sairt-Hippolttb, h. c** d'Arudy. — Sent-PoUt d*(kêau , 
xu* siècle (fors de Béam, p. 79). — La eappektàe 
de Sent-PùUt, 1607 (insin. du dioc d*Oloron). 

Sairt-Igracb, éc c"* de Sare. 

Sairt-Jacqubs, h. c"* d'Arricau. 

Sairt-Jacqubs (Lb cbbmir dr). — Voy. Roiid (Le 
Gbbmir). 

Sairt-Jaimb, château, «^ de Saint-Joit-Ibarre. — 
Sant-Jamtf i5i3 (ch. de Pampelune). — Sala de 
San-Jayme, 1691 (Martin Biseay). -^ Le fief de 
Saini-Jaime rdevait du royaume de Navarre. 

Sairt-Jahmbs , c"* de Morléas; andenoe annexe de 
Morlias. — Sen^aeme, 1876 (montre militaire. 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



169 



f di). — SamtnJaifmê, 1678 (réform. de Béara, 

6.659,^66). 
Sairi4iaii , ëe. c"* de Beotayon-Sërée; mentionné en 

t68t (réform. de Béam, B. 668, f ida). 
SaiiusIiah , éc. c~ d^Orthes. — La eapera de Senet^ 

Jokande (roarlÎM» i536 (réform. de Béam,B. 718, 

Sairt-Jiak, f. c"* de Hasparren. — L$ mazcn Sen- 
Johan, 1967 (cart. de Bayonne, P 67). 

Saiiit-Jiaii, fief, c"* d*Aboff. — L'oitau de Sent-Johan 
d*Abcê, 1 385 ( cens, r 35). — Ce fief, vassal de la 
vicomte de Béarn, ressort, an bailL de Lagor et 
Pardies. 

Saiht-Jbaii (Li CHimH ni) , dans la c~ de Boeil. 

Saiht-Jbaii (Lb CHimH di), eonduit de Samsons-Lîon à 
la route qui va de Pau à Lembeye. 

SahhsIbaH'Bas, h. c*^ de Sames. 

Saimt-Jbàn-db-Liiz, arrond. de Bayonne. — Sanetui- 
Jokanmeê-dê-Luiê , 1186 (cart. de Bayonne, P 33). 

— Sainetuê4okœmM-d»-Lnk , 1 3 1 5 ; Saneluê^ohan- 
rm-de-Luyê, 16 38 (rôles gascons). — SenlrJohœur 
dê-Lusê, i65o (ch. de Labonrd, E. 6a6). — Stnt- 
Jokan^de-Luuê , 1690 (not. de Pau, n** 3 , f 87 ). — 
SmUrJokan-dê'iMi , 1691; Smnet- Jehan -de- Lux, 
SanelMê^ohamiêê-d&'Lueê, t5a6 (ch. du chap. de 
Bayonne). — Chawnn4$'Drag<m, 1798. — On dit 
en basque Dtm-llHm-Lohizmn. — Il y avait à Sainte 
Jean -de -Lus un couvent de Récollets et un autre 
d'Ursulines. — La baronnie de Saini-Jean-de-Luz 
appartint au chapitre de Bayonne jusqa*en 1691. — 
En 1781, Saini-Jean-de-Luz était le siège d*une 
subdél^tion de Tintendance de Bordeaux. — Les 
armes de la ville sont de gumik» au navire d'or en 
chef et froM eoquiUeÊ d'argtnt m pomie. 

En 1790, le canton de SainWean-de-Luz, alors 
dépendant du district d'Ustarils, comprenait les 
communes de Bidart, Giboure, Guétary et Saint- 
Jean-de-Lus. 

SAiHT-JaAN-D^ETcuABT, h. c*" de Sames. — Echarz, 
t6/i5 (coll. Duch. vol. GXIV, P 177). 

Sairt-Jiar-lb-Yibdz, c'^de Saint-Jean-Pied-de-PorL — 
SantnJuathel'Vigjo, 1 ^79 (ch. du chap. de Bayonne). 

— 58n-JtMif>4o-BM(6, i5i3 (ch. de Pampelune). 

— Sanctut'Pelrui de Saini'Jean4ê'Vieux , 1680 
(collât du dioc de Bayonne). — La cure était à la 
présentation de Tabb. de Roncevaux (Espagne). — 
On dit en basque Dtm^lban^ZaKar. 

SAiRT-JBAH-PiBn-Di-PoaT, arroud. de Mauléon. — 
lmu8 Pifrmtnu (Itin. d^Antonin). — Saini-J§an 
ml une jolie petite wiUe bâiiê 9ur une émnenee. On y 
rmnarque une ^Uee tràe-Mle al trèe fr équentée, itbh 
(Édrisi).— ViaSameti^oKmmê, ^. tieSiSunetuê- 



Jokamie$-de-Ciiera, xii* siècle (cart. de Bayonne, 
r* ik et 1 5 ). — Sanetue^ohanneê-eub-Pède'PortUM, 
1934; San-Juan-^l-Pie-^e-Puertoi , I953; Sant- 
Johan-^leurPe-deu-Port, 1968; meUe de camy per la 
quoau anaven reyt, duexe, comptée, legadz, arcevet- 
quee, abatz et moltz autree hommie de relUgion; Sant- 
Jtduuhdel'Pie'dê-Puerto , 197a (coll. Duch. vol. CX, 
r 96; GXIV, r 166). — SantrJohan, Sant-Johane, 
V. 1977 (Guerre de Navarre, v. 1/169 et 97/16). — 
Sanetue-Johatmee-de-Pede-Portue, i3o9 (ch. du 
chap. de Bayonne). — Samet^ean-du-Pied-dee-PorUt , 
Stunct-Jean-du-Pied-pree-dee-Porte (Froissort). — 
Nive-Franehe , 1 793. — Jean-Pied-de-Port, 179/1. — 
On dit en basque Don-lban^Garaei, — Le sceau de 
la ville représentait, en 1785, saint Jean-Baptiste 
la main droite appuyée sur une tour crénelée, avec 
la légende Sello y armoê de San-Juanie (maîtrise 
des eaux et forêts, B. 4i85). 

En 1790, le canton de SaintrJean-Pied-de-Port, 
dépendant du district de Saint-Palais, était composé 
des communes du canton actuel , moins celle d'Ain- 
hice-Mongélos. 

Saiht-Jear-Pocooi , c*" de Garlin. — Sanetue-JohannM- 
de-Podio, 1101 (cart de Lescar, d'après Marca, 
Uist de Béarn, p. 375). — Sent-Johan-Potge , 
i385; Sent-Johan^Po^ge, tho9 (cens.). — Saintr 
Jean-P&uge, 1777 (dénombr. Ë. 69). — En i385, 
SaintpJean-Poudge ressort au baill. de Lembeye et 
comprenait i5 feux. 

Saint-Joseph , chapelle, c"* de Bidart. 

Sairt-Josiph, pèlerinage, c"* de Larrau. 

Saint-Juua, éc. c**d'Aste-Béon. — Vkermitage de 
Saint-JuUan, 1575 (réform. de Béarn, B. 658, 
f657). 

Sairt-Jdlia (Li), ruisseau qui prend sa source sur la 
cT* de Lys et se jette à Bosdarros dans le Gest — 
L'oetau de S«nt~JuUaa est mentionné en i385 à 
Lys (cens, f 71). 

Sa»t-Joua dit l'Estangdet, h. c** d'Aocous. 

Sairt-Jdliih, h. c** d'Ossès. — Stmetue-Julianuey 
xii's* (cart de Bayonne, P 16). — Saind-Julyan 
d*Oeeèe, i599 (ch. du chap. de Bayonne). 

Saiht-Julier (La Piibbi-), éc. — Voy. Pixbrb-Saiht- 
JcuBH (La). 

Saiht-Just, c"^ dUhoIdy. — Senl^uet deu paye d'Oeta- 
baree, 1^77 (contrats d'Ohix, P&8). — Sant-Juet, 
i5i3 (ch. de Pampelune). — Saint- Juet-Ibarre, 
depuis la réunion d'Ibarre : 95 juin 18&1. — On 
dit en basque Dtm-hti, — L'hô{»tal de Saint-Just 
était desservi par des Prémontrés. 

SAiaT-JosTiR (Le Ghamp de), éc c"* de Bougarber. 

Saut-Ladont (Li idissbao de). — Voy. Lagamots. 



150 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Saiht-Larmi, ëc. c'^de Buros. 

Saiht-Laiiiii, éc. c"* de Luasafgaei-LuMon. 

Saiht-Laubsht, c"** de MorlÂas. — S^m^Lamrmtz, xiii* s* 
(fors de Béam). — Sentr-Launnê , iSd8 (réform. de 
Béarn, B. Sitk). — Sam^lMwrtnt-Bntagne , devais 
la réunion de Bretagne : 16 octobre 1869. — En 
1 385 , SaintrLaureot comptait 7 feux et reasortiasait 
an baili. de Pau. — Saint-Laurent, Gabaston et 
Bretagne ne formaient qu*ane paroiase. 

Sairt-Lacbirt, chapelle, c"* de Sainte-Engrace. 

SiiRT-LACRBifT, éc. c"^ de Gastéide-Doat; mentionné 
en 1689 (réform. de Béam, B. 648, P 908). 

Sairt-Laubbtit, f. c^ dMspoure. 

Saini^Ladrert, h. c^ d^Âbos. — Sent-Laurentz d'Aboê , 
i3/i3 (not. de Pardies, n* 9). — La moûan noble 
de SamtrLaurtnê d'Abo$, 1676 (réform. deBécim, 
B. 670 , r 59). — Le fief de Saint-Laurent, vaasai 
de la vicomte de Béam , ressort, au baill. de Lagor 
et Pardies. 

Saikt-Laurbut (Li carani ni), dans la c"* de Denguin. 

SAiHT-Lioif, h. c"** deBayonne. — Oratoriwm Saneti- 
Leonii prope et extra Bayonam , 1 686 (collations du 
dioc. de Bayonne). 

Saiht-Loup, éc. c"* de Lembeye. — La cure de Saint- 
Lof^, 1666 (réform. de Béam, B. 653, P 190). 

Sairt-Loup, anc. hôpital, c^ d'Orthei, à Départ; dé- 
pendance de Tabbaye de Sauvelade. — L'eepitau 
de SetU'Lop^ i385 (cens. fa). — La eapera i^pe- 
rade de Sanct-Lop et hoepitai Jundaiz en lo Ue de 
Départ qui antiquemêntz et eetadee ameeeradee euut 
la invocation de Noetre-Dame, i538 (réform. de 
Béam, B. 866). 

Saikt-Maiht, éc c°* d'Arbus. 

Sairt-Marc^ h. c"* de Sauveterre. 

Saiht-Martir , f. c"* de Balansun. — Sent-Marthii ^ 
i385 (cens. P Ao). 

Saiht-Martir, f. c*^* de Lucq-^e-Bétra. — Sent-Mar- 
ttt, i385 (cens.P3i). 

Sairt-Martih , f. c*** de Serres-Sainte-Marie. — Sent- 
MartU, i385 (cens. P 65). 

Sairt-Martir , f. c*^ de Tadousse-Ussau. — Sent- 
Martiiy v. i56o; Sent-Marthi, i5A9 (réform. de 
Béam, B. 737, P 39; 786, P 98). 

Sairt-Martir , fief , c°* de Coslédàa-Lube-Boast; men- 
tionné en 161 5 (reg. des Etats de Béarn). vassal 
de la vicomte de Béam. 

Sairt-Martir , fief, c** de Lécumberry ; mentionné en 
1 703 (visites du dioc. de Bayonne). — Ce fief, qui 
relevait du royaume de Navarre, donnait droit à 
la présentation pour la cure de Lécumberry. 

Sairt-Marthi , h. c"* d^Arricau. 

Sairt-Martir, h. c''*de Bonnut. — Sanctuê-Martimiê 



de Bomwtf m* s* (carL de Sordes, p. 9). — Cette 
paroisse dépendait de Tabb. de Sordes et faiaait par- 
tie de rarefaiprétré de Rivière-Luy (dioc de Du) 
et de la subdélégation de Saint-Sever (d^rt des 
Landes). 

Sairt-Martir , h. c°* de Lantabat; mentionné en i586 
(ch. de Tabb. de Lahonce). — Le ruisseau de Saint- 
Martin prend sa source à Lantabat et se perd dans la 
Joyeuse. 

Sairt-Martir , viU. c** d'Autevidle ; ancienne commune 
réunie â Âutevielie le 18 avril 1863. — Semt'Matti y 
1876 (montre militaire, P 67). — Sen^MarMn, 
1 379 (cb. de Béarn , E. 9078 ). — Sent-MmrUm de 
Garanhoo, i385 (cens. P i&).— En i385, Saint- 
Martin était annexé â Autevielie et ressort aa baill. 
de Sauveterre. 

Sairt-Martir , vill. c°* de Salies. — UœUm de Sent- 
Marthii, i385 (cens. P 6). — Seni-MârthH de 
Saiie», ttiho (not. de la Battide-Yiilefinanebe, n"" j, 
P 17). — La seigneurie de Saint-Martia faisait 
partie du marquisat de Gasaion. 

Sairt-Martir (La piibri), c'^d^Arette, sur la frontière 
d^Espagne; lieu d^assemblée pour les babitants des 
vallées de Barétoos (France) et de Roncal (Espagne). 
— La peffre de Sent-Martin , frontiirt de Navarre, 
1589 (réform. de Béam, B. 808, P 9^). 

Sairt-Martir (La poirtb), cap, c** de Biarrits. 

Sairt-Martir (Lb) , ruias. qui coule sur la c"" de La- 
rans, prend sa source à Saint-Mont et se mêle au 
Gave d'Ossan â Gètrc 

Sairt-Martir-d'Arbbboub, c*" de Ha^rren. — Sont- 
Martin, i5id (ch. de Pampeluae). — On dit en 
basque Don-Amarti'hiri, — Anc. baronnie érigée 
en 1657, vassale du royaume de Navarre. 

En 1 790 , Saint-Martin-d' Arberoue fut k clief- 
iieu d'un canton, dépendant du district de Saint- 
Palais, oon^poaé des c*^ de Mébarin, de Saint- 
Esteben et de Saint-Martin-d'Arberoiie, du canton 
de Hasparren; d*Ayherre et d'Istorila, du canton de 
la Bastide-Clairence. 

SâiRT-MABTiR-«*ARRossA, vill. C** d'Ossès. — Sanctuê- 
Martinuê d^Oueeê, i3o9; Sainet-Martin de (Wt, 
1599 (ch. du cbap. de Bayonne). -— Grmnd-P&nt , 
1793. 

SAiRT-MéMRB, c**" d'Arthez. — Samt-Mêdart, i537 
(not. de Garos). — Cette paroisse faisait partie de 
la subdéiégatioQ de Saint-Sever (département des 
Landes). 

Sairt-Michbl, è^ de Saint-Jean-PiedUde-Port; anc. 
comm'** qui appartenait à Tévéché et an chapitre de 
Bayonne. — San-Miguel-el^Vitijû en Ukrm Pmerîoêj 
i5oo (ch. du cbap. de Bayonne). — Samt'Migttel , 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



151 



i5i3 (ch. dePampeiane). — Nùfé-Maniagne, i793. 
— On dit en basque Eifhêrakarrê. 

Saiiit-Michil, chapelie, c*" d^Amdy; conrtraile vers 
t635 sur les rochers de Mur. 

Sairt-Micbil, fief, c** d^Aydie. — SaneMiquiu d*Ay- 
diê, i538 (réform. de B^m, B. 848, T lo). — 
11 y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 
deBéam. 

Saiht-Michbl, fief, c°*de Burgaronne; mentionne en 
i658 (réform. de Béarn, B. 684, P i56), vassal 
de la vicomte de Bëam; ancienne propriété de Tabb. 
de Roncevaux (Espagne). 

Saint-Micbel, h. détruit, c"** de Lescar. — Sent- 
Miquêu, i663 (cens, de Lescar, P 87). 

Sairt-Micbil, h. c^ de Lucq-de-Béam. — La marque 
de SêiU-Miqtêêu, i569 (cens, de Lucq). 

Saist-Micbbl, h. c°* d^Ustariis. 

SAiRT-MiQUBtJ , lande, c** d'Orion. • 

Sairt-Mort, h. c"* de Laruns. — Samt-Mony 16/4 a 
(ch. de Laruns, CG. 8). 

Sairt-Ni^las, h. c"* de Sare. 

Saiht-Nicolas , h. c°* de Sault-de-Navailles. 

Sairt-Nicolas, nom donné au moyen âge à la partie 
N. 0. de Morlàas. — BurguM Sancti-Nicholat, 1 laS 
(cart de Morlàas, Pi). 

Sairt-Nicolas (La portairi), c** d^Âlçay-Alçabéhéty- 
Sunharette. 

Sairtora (Lr), miss, qui coule sur la c"* de Sainte - 
Engrace et se jette dans rUhaitxa. 

SAiNr-OuBâs (Ls), ruiss. qui prend sa source dans la 
c"* d^Arthes et se jette dans le Gave de Pau , en 
arrosant Argagnon-Marcertn. 

Sairt-Palais , arrond. de Mauléon; c^est le chef4ieu 
judiciaire de cet arrondissement. -— Sent-Pùtay, 
i385 (noL de Navarrenx). — Seni-Paiayê , 1/176 
(ch. de Tabb. de Lahonre). — Sant-Pfhy, i5i3 
(ch. de Pampelune). — MmU-Bidauzê, 1793. — 
On dit en basque Don^Apkaleu. — ^ Ancien prieuré 
du dioc. de Dax. — Saint-Palais fut jusqu*en 1 fiao 
le siège de la chancellerie de Navarre; il y eut un 
hôtel des monnaies. 

En 1790, Saint-Palais devint le chef-lieu d*un 
district composé des cantons de Bidache, Game, 
Garris, Iholdy, Larceveau, Ossès, Saint-Étienne-de- 
Baigorry, SaintnJean-Pied-de-Port, Saint- Martin* 
d*Arberoue et Saint-Palais. — Le canton de Saint- 
Palais comprenait alors les communes d^Aîcirits, 
Amendeuix-Oneix , Arbérats-Sillègue , Arbouet-Sus- 
saute, Béfaasque-Lapiste, Gamou-Mixe-Suhast, Ga- 
bat, Hharre, Larribar-Sorbapum, Orsanco, Saint- 
Palais et Uhart-Mixe. 

SAniT-PAiii.« h. c°* d'Asson. 



SAiRT-Pi, f. c" de Lucq-de-Béarn. — Cemptr de Lac, 
1376 (montre milit. P 96). 

SAiRT-Pi, f. c** de Mouein. — Sent-Per, i385 (cens. 
P 37). — Sanc^Peêy la gline de Sent^Pe, v. i56o 
(réform. de Béarn, B. 789, P* 69 et laS). — Le 
fief de Saint-Pé, vassal de la vicomte de Bcarn, 
ressort, au baiil. de Monein. 

SAiRT-Pé, fief, c*^ de Baliros. — La domet^adura de 
Sempee , $eituade a BaUro9 , 1 538 (réform. de Béarn , 
B. 83o). — Ge fief relevait de la vicomte de 
Béarn. 

SAiRT-Pi, m*" et fief, c"* de Salies, sur le Saleys. — 
Lo molin de Sent-Per, i385 (cens. P 6). — La may- 
fon de Sanet-Peé de Stdieê , 1 538 ( réform. de Béarn , 
B. 898). — Le fief de Saint-Pé, vassal de la vicomte 
de Béarn, ressort, au baiil. de Salies au ziv* siècle; 
plus tard il fit partie du marquisat de Gassion. 

SAiRT-Pi (Ghbbir db), nom donné aux roules qui 
conduisaient é Tabb. de Saint- Pé (départ, des 
Hantes-Pyrénées). — Partie du chemin actuel de 
Morlàas à Nay, traversant Serres-Morlàas, Sendets, 
Ousse, et joignant le chemin de Henri IV (voy. ce 
mol) : lo camii opérai de Sent-Pee qui da enta 
Morlàas, lo eamii deui locxi de Sent-Pee-de-Gieree et 
de Nay, 1A57 (cart. d^Ossau, P* 189 et 199). — 
Partie de Tancien chemin d^Orthez à Saint-Pé : la 
causade qui tire de Sent-Pee-de-Gieree a Setit'Pee 
d'Orteêy 1^57 (caK.d'08san, P 196). 

SAiHT-Pé-DB-BAs et SAiRi^Pé-DR-HAUT, vill. c°* d'Olo- 
ron-Sainte- Marie. — Cairen, 191 5 {Gall, chritt, 
instrum. Oioron, n" a). — L'oetau de Meuat, vul- 
garameni aperat de Catro, eneempt ab la borde de 
Sent-Pèe-de-Catro, ih66 (not d'Oloroo, n* h, 
P 109). — Sent^Pee de Catron, i538; SetU^Pee de 
Catroo, i569 (réform. de Béarn, B. 731, P i3; 
856). 

SAiRT-Pi-DB-L^RBR , c**° de Salies. — Sent-Per, i3o9 
(ch. de Béarn, E. /i95). — Sanctue-Petru* de Sen^ 
doe, 1 /ii3 (r61es gascons). — Saint-Pé en France, 
1675 (réform. de Béarn, B. 680, P 566). — 
Saint-Pé-de-Léren faisait partie de Tarchiprélré de 
Rivière-Fleuve (dioc de Dax). — Saint^Pé-de-Léren 
formait, avec Game etSames, unebaronnie relevant 
du chAteau de Dax et comprise dans le duché de 
GramonL 

Sairt-P^b, chAt. c*** de Sainl-Jean-le-Vieux. — Samper^ 
1 5 1 3 (ch. de Pampelune). — La baronnie de Saint- 
Pée relevait du royaume de Navarre. 

Sairt-P^b, f. c*^ de Lasseube. 

SAiHT-PiR-sui-NiTBi.LB, c*" d'Ustarits. — Sa»etUÊ- 
Petruê d'harren, i933 (cart. de Bayonne, P" 18 
et 57). — Sénet-Pee de Labour, 1690 (cart. d*^ 



152 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Cantelli). — Samt-Pee-^'Ibarren, 1736 (baux du 
chap. de Bayonne). — Bêaugard, 1793. 

En 1 790 , SainUPée-6ur-NiveUe fui le chef-lieu 
d^un canton , dépendant du district dTstarits, com- 
posé des communes d^Ahetze et de Saint-Pée-sur- 
Nivelle. 
SAiHT-PitiTOD (Li Bois db), c"* de Salies. — Lo bac 
de Sonet' Peritouê , i535; Sonet- Philitoot t 1667 
(réform. de Béarn, B. 706, P 939; 806, P 86). 

— Lo boicq de Seni-Pelito, i5â8 (ch. de Salies, 
E. 36 1). — Semperitou, 1676 (réform. de Béarn, 
B. 680, r* 3 16). — En 15/17, ^ ^^ contenait 
i53 aq)ents. 

Sairt-Pbtbvs , h. c"* de Doumy ; ancienne annexe de la 
c"* de Navailles-Angos. — Sent-Peynucs , Sent^Pey- 
ruix, i385 (cens. P A7). — Saint-Peireux (carte 
de Cassini). — Il y avait une abbaye laïque vassale 
de la vicomte de Béarn. — Le ruisseau de 5>aint- 
Peyrus coule sur ce hameau et se jette dans le 
Balaing. 

SâiHT-Pic, f. c*^ de Bérenx. — SmU-Pie, i385 (cens. 
P 8 ). — Saint-Pteq , 1 535 ; Senpieq , 1 675 ( réform. 
de Béam, B. 666, P 959; 807, P 106). 

Saiht-Pibbbb, oratoire, c** de Baliros; mentionné en 
1775 (terrier de Baliros, E. 3oo). 

Sairt-Pibbbb (L^bbbmitagb), c** de Viodos-Abense-de- 
Bas. 

Saint-Pibbbb-d^Ibubb, c"^ de Bayonne-Nord-Est. — 
Yruber, 1 186 ; Hyruber, 1 9^9 ; Imber, 1 956 ; Hi- 
rubeTf iiii* s* (cart. de Bayonne, P* 16, 39, 69 et 
59). — Sent^Pée-d'lrube , i5o9 (ch. de Sainte- 
Claire de Bayonne). — SaintPé^Iruby, 1 585 (ch. 
des Jacobins de Bayonne). — Piem-d^Irube, 1 793. 

— On dit en basque Hiriburu. 
Saiht-Boch, f. c"* d'Arrosés. 

Saint- RocB, pèlerinage, c"* de Baliros. 

Saint-Sabbia (Lb bois db) , c"* de Ger. 

Sautt-Saddbrs, f. et fief, c~ de Dognen. — Senet- 
Soudeng, 1967 (ch.deMonein, E. 35i). — L'oêtou 
de Sent-Saudenh, i385 (cens. P 39). — Sen-Sau- 
denh, 1391 (not. de Locq). — La maiêon noble de 
Sent-Saudenh iciza a ung treyt et miey de baieete de 
Donhen, i536 (dénombr. de Navarrenx, B. 891, 
P 57). — Samt^audainM , 1675; SaùU-Soudeûu , 
1676; Senêoudeniy 168/1 (réform. de Béam, B. 
659, P 1 90; 669 , P 1 19; 686, P 14/4). — Le fief 
de SaintrSaudëns, vassal de la vicomte de Béam, 
ressort, au baill. de Navarrenx. 

Sairt-Sacdobh, bois compris dans celui de la Seube. 

Saibt-Sauvbdb , chapelle, c^* de Labet»-Biscay. 

Saibt-Sautbdb, chapelle, c**deLécumberry. — Soncttu- 
Sahatorjuxta Sonetum^uêtum, xiti' s* (coll. Duch. 



voL GXIV, P 35). — SentSaubadifr'dmU'P&rt, vers 
1^60 (contrats d*Ohix). — La présentation à cette 
chapellenie appartenait au commandeur d*A|dliat- 
Ospital. 

SAiRT-SADTBtJB, pèlerinage, c** de Jatxou; cbapdle 
mentionnée en 1686 (coUat. dudioc de Bayonne). 

Sairt-Sadvbob-bb-l'Odssb, fief créé en 1770 dans 
la lande du Pont -Long, près de Pau, yassal de la 
vicomte de Béam. 

Sairt-Sbvbr, m*", c** de Ponson-Debat-Pouts. — Lo 
moUn opérât de Sen^C^ter, i58i (réform. de Béam, 
B. 808, P 86). — Lo molm de SentrCevêr, i586 
(ch. de Ponson-Debat, £. 36i). 

SAiRT-SiGisiioifD , abbaye de fenunes, ordre de Glteaux , 
fondée à Orthei en 1197 et supprimée en 177a; 
elle fut alors réunie aux Ursulines de ia même riiie, 
et dép. du dioc de Dax. — Sonetuê Sigiêmunduê de 
Ortkesia ,n^hû ( GaU, ehrieL instrum. Lescar, n* 3 ). 

Sairt-Simbs , f. c^d'Orion; mentionnée en 116& (ré- 
form. de Béam, B. 680, P 17). — C'était la limite 
des bailliages de Salies, de Sauveterre et de Lar- 
baig. 

Saiht-Vigrb-li8-«Eaux, h. et sources minérales, e"* de 
Lanne. 

Sairt-Vircxiit, cbapdle, c"* de Hélette. — Sonetue- 
Vineentiuê, xii* siècle (cart de Bayonne, P i5). 

Saint-Viiicbiit, fief, c*"* de Louvie-Juxon; anc prieuré 
du dioc. d'Oloron. — Lo priowrat de Senl^Vmeem de 
Louoiet^mon, i6i5 (insin. du dioc d'Obron). — 
Ce fief relevait de la ricomté de Béam. 

Saiht-Vircbiit, h. c** de Salies. — Sant-Vmeentz de 
Saliee, 1 697 (contrats de Garresse, P 96 ). — Sent- 
Vixentz deu loe de SoUee, iàbo (reg. de la Gour 
Majeur, B. 1, P 66). — Le fief de Saint-Vincent 
faisait partie du marquisat de Gasaion. 

Sairt-Vikcbut (Lb bois bb) , c*^ de Baigts. — Le baie de 
Som^Vineenê , Soinbieene, 1675 (réform. de Béam, 
B.665, P'357et36i). 

Saibt-Viyib!! , h. <^ de Gère-Bélesten. 

Saisoh (Lb) ou Gavb bb MACLioa, riv. qui se forme 
entre Tardets-Soriiolus et Aloa-Sibas par ia réunion 
de TAphourra et de la rivière de Larrau, arrose les 
c"*" de Troisviiles, Ossas-Suhare, Saugai*-Saint-r 
Etienne , Menditte , Idaux-Mendy, Gotdn-LibaiTenx , 
Ordiarp, Garindein, Mauléon-Licharre, Ghérante, 
Viodos-Abense-de-Bas, Berrogain-Laruns, Eetpès- 
Undurein , Charritte-de-Bas , Charre , Uchos, Nabas , 
Rivehaute, Gestes, Espiute, TabaïUe-Uaquain, 
Saint-Gladie- Arrive-M unein , Osserain-Rivareyte , 
Guinarthe-Parenties, et se jette i Autevieiie-Saint- 
Martin-Bidéren dans le Gave d'Oloron. — Soxù, 
i538; le Soêw, i569; le Gobe éuSozm, 167& 



*V*VV 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



153 



(réform. de Béarn, B. 685, ^ «Sg; 786; 889). — 
On dit eo basque Uhaùz^Handia (le grand ruisseau). 

Saubbi, f. c*^ de I^guinge; mentionnée en i5fiO 
(coût, de Soûle). 

Salabesbu , k. c** de Villcfranque. 

Salade (Lb chbiiir db la), c"* de Pau; mentionné en 
1619 (ch. de la Ghamb. des Comptes, B. 3766). — 
n conduisait au lieu d^inbumation des supplidës. 

Salafkarque, f. c*^ de Lys. — Sale-Rantiw , i385 
(cens. P 71). 

Salakate, f. c°* de Licq-Alberey ; mentionnée en i5ao 
(coût, de Soule). 

Salabs (Les), h. c"* d*Aydius. 

Salaire (Le), miss, qui coule sur la c"* de Lanne et se 
jette dans le ruisseau de Benou. 

Salboc (Le pic) , c"* de Lescim. 

àSALDUK , fief, c"* de Viodos-Abcnsc-de-Bas; mentionné 
au XT II* siècle (ch. d'Arthez-Lassalle), vassal de la 
vicomte de Soule. 

Salejusa:« , fief, c*^ de Masparraute; vassal du royaume 
de Navarre. 

Sale!iate, f. c"* de Bérenx; mentionnée en i385 
(cens. P 9). — Salanaba, 1 535 (réform. de Béam , 
B. 833). — Le fief de Salcnave, vassal de la 
vicomte de Béarn , ressortissait au baill. de Rivière- 
Gave. 

Salbrave, f. c"* de Salies. — Salanave, i535 (réform. 
de Béam, B. 705, f 317). 

Salés (Le), miss, qui arrose les c"** d'Ossenx et de 
Narp et se jette dans le Gave d'Oloron. 

Salbys (Le), riv. qui prend sa source dans la c*^ de 
Vielleségufe , arrose Bastanès, Bugnein, Castetbon, 
Loubieng, Montestrucq, rHôpital-d'Orion, Salies, 
Carresse , et se jette à Gassaber dans le Gave d^Olo- 
ron. — La Salei», ikUS (ch. de Salies, R. 36i). 
— Lo Saleetf i536 ; le ruitseau du Sailèi, h Saiès, 
1675 (réform. de Béarn, B. 666, P 988; 686, 
P fl86; 8ai,P 110). 

Le bois du Saleys couvre une partie des c*^' de 
Gasletbon , de Vielleségure et de Navarrenx ; men- 
tionné en 1339. *" ^ ^^ aperat lo Salles , i538 ; 
Loutsalhy le bois du Saliez, 1 675 (réform. de Béarn , 
B. 669, P' i63,i65eti75;683,p267; 721). 

Salha, chat, c"* d'Aïcirils. — Çalaha^ i38/i (coll. 
Duch. vol. GX, P 86). — La maison deu setthor de 
Salha en lo pays de Micxe, 15/17 (^^* ^^ Navarr<>, 
£. 670). — GV'tait un fief qui relevait du royaume 
de Navarre. 

Salha , chat, c"* de Saint- Jean-le-Vieux. 

Salhagagke, mont. c°** d*Etchebar et de Larrau. 

Salha-Luchia (Le), miss, qui arrose la c*^ de Haspar- 
ren et se jette dans TUrhandia. 

Basses-Pyrénées. 



SALBABTé (Le), miss, qui prend sa source à Garrîs et 
se jette a Amendeuix-Oneix dans le Gamito. 

Salhabure, mont, c"** d'Alray-Alçabéhély-Sunharetto 
et de Camou-Gihigue. 

Salidâs (Le), ruisseau. — Voy. Aigi'elorgve (L^). 

Salieb (Le chemik), grand chemin qui conduisait do 
Tarbes (Hautes- Pyrénées) à Salies. < — (Mini Sa- 
liée, lo cami aperat Salier qui viey per lo Foni- 
Lonc de Pau , dtf Lesrar^ tiran a las Bordes d*Es- 
poey, i/i5i (cart. d'Ossau, P' 59, 180, 196). 

— La carrera Saliera, 1535 (réform. de Béarn, 
B. 70/1 , P 1 1 6 ). — Le grand et lat^e chemin qu oc- 
cupent les charretiers pour aller quérir du sel à Or thés 
et autres denrées, 1657 (ch. d'Ossau, E.). — Le 
chemin SalUé, i683 (i-éform. de fi[)^am, B. 678, 
P 356). — Le chemin Sallier, 1756 (dénombr. do 
Doazon, E. 27). 

Saliàrbs (Les), miss, qui prend sa source à Vielle- 
ségure, sépare cette commune de celle de Loubieng 
et se perd dans le ruisseau du \Àa à Sauvelade. 

Salies, arrond. d'Orthei. — Salinœ, x* s* (cari, de 
Bigorre). — Vicaria de Salies, xi* s* (cari, de Les- 
car, d'après Marca, Hisl. de Béarn, p. 280). '— 
Terra de Salinis, 1120 (coll. Duch. vol. GXIV, 
P 36). — ViUa quœ dicitur Salies^ 1127 (ch. de 
Sauvelade, d*apr^ Marca, HisL de Béarn, p. 621). 

— Villa quœ dicitur Saline in Aquensi pago, 1 235 
(réform. de Béam, B. 866). — En i385. Salies 
comptait 267 feux et son bailliage ne renfermait 
que la commune. — F^n nolairie avait le même res- 
sort que le bailliage. 

En 1790, le canton de Salies se composait des 
communes du canton actuel, moins Escos, plus 
rHôpital-dH)rion, Oràas et Orion. 

Salies, fief, c*^ de Jurançon; créé en i652 et vassol 
de la vicomte de Béarn. 

Saliga (Le), lande, c"* d'Aressy. 

Salires (Les), usine, c"' de Bnscous. 

Sallaberby, f. c"* d'Arbouel-Sussaute. — Salarerri^ 
1621 (Martin Biscay). 

Sallabebrt, f. c"* d'ilharre. '—Salanova, 1621 (Mar- 
tin Biscay). 

SALiiABBBBT (Le), ruiss. qui arrose Viodos-Abensc-de- 
Bas et se jette dans le Saison. 

Salle (La) , chat, c*^ de Gharn». — Une salle forte aven 
foussatt a maneyre de castety vulgnrement dite la 
Salle de Mongaston, i65o (coll. Duch. vol. GX, 
P 186). 

Salle (La) , éc. c*^ de Gastetpugon. 

Salle (La) , f. et fief, c*" d' Alos-Sibas. — [ai Sale de 
Sibas, i655 (coll. Duch. vol. GXIV, P 63). — Ce 
fief relevait de la vicomte de Soule. 



20 



154 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Salle (La), f. c"' d'Arrosés. — LoitàUj 1776 (terrier 

d'Arrosés, E. 178). 
Salle (La), f. c"* de Mazeroles. — La Sale, t385 

cens. P 53). 
Salle (La), fief, c"' d'Amendeuix ; vassal du royaume 

de Navarre. 
Salle (La), fief, c^d'Ance. — La Sala d*Ance, i538 

(réform. de Bëarn, B. 848, f* ao). — Ce fief était 

vassal de la vicomte de Bëarn. 
Salle (La), fief, c"' d'Andrein. — La Sale d*Andrenh, 

i385 (cens. T i4). — La Sala d'Andrenh, i538 

(réform. de Bëarn, B. 8/i8, P 9). — Ce fief, vassal 

de la vicomte de Bëarn, ressortissait au baiU. de 

Sauveterre. 
Salle (La), fef, c~ d'Assat. — Uoetau de la Sala 

d*A$$at, i538 (rëform. de Bëarn, B. 848, P 4). 

— Ce fief relevait de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La), fief, c"* d'Athos-Aspis. — La Sale d^Athoê, 
i385 (cens. P 1/1). — La Sala d'Athos, i538 
(rëform. de Bëarn, B. 8â8). — Le fief de la Salle, 
qui relevait de la vicomte de Bëarn, ressort, au 
baill. de Sauveterre. 

Salle (La), fief, c°* de Balansun. — La domenguêdure 
apet^ade de la Sala, 1 538 (rëform. de Bëarn , B. 83o). 

— Ce fiof était vassal de la vicomte de Béarn. 
Salle (La) , fief, c"* de Bardos. — La Sale de Bardot , 

i5o9 (ch. de Navarre, E. Aaâ). 
Salle (La) , fief, c'* de la Bastide-Cëiëracq. — La Sala 
de Ceterac, i538 (rëform. de Bëarn, B. 868, P 3). 

— Ce fief relevait de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La) , fief, c"* de Bérenx. — L'oitau de la Sale 
de Berenx, i385 (cens. P 9). — La Salla, i5û8 
(rëform. de Bëarn, B. 760, P «3). — Le fief de la 
Salle relevait de la vicomte de Bëarn et ressort, au 
baill. de Riviére-Gave. 

Salle (La) ou Frexou , fiof, c"^ de Bidos. — La Sala 
de BedoM, 1267 (cart. d'Oloron, P 58). — Ce fief 
était vassal de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La), fief, c°* de Billére. — La Sala de 
Bilhera, i5d8 (rëform. de Bëarn, B. 833). — Les 
métairies de Boquee et de Poisey maintenant appelées 
de la Salle, 1767 (dënombr. de Pau, E. 60). — 
Ce fief relevait de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La), fief, c"* de Bordes (c" de Clarac); men- 
tionné en 1676 (rëform. de Bëarn, B. 677, P 69), 
vassal de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La), fief, c"* de Buzy. — La Sala de Busi, 
i538; la Sale de Busi, i546 (rëform. de Bëarn, 
B. 756; 833).— Ce fief, vassal de la vicomte 
de Bëarn , fut créé en 1691 par Catherine, reine de 
Navarre , en faveur de Jean de La Salle , alors ëvéquc 
de Couserans. 



Salle (La), fief, c"* de Camou-Mixe-Suhast. — La 
Sida de Suhast, 1 5/17 (ch. de Navarre, E. 670). — 
Ce fief relevait du royaume de Navarre. 

Salle (La), fief, c"** de Cassaber. — La Sala de Cassa- 
ver, i538 (rëform. de Bëarn, B. 8a8). — Ce fief 
était vassal de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La), fief, c*^ de Castagnède. — L'ostau de la 
Sale de Castanhede, i385 (cens. P i5). — La Sala, 
i538; la Sale de Mur, i5â6 (rëform. de Bëarn, 
B. 75 A ; 833). — Ce fief, vassal de la vicomte de 
Bëarn , ressort, au baill. de Mu. 

Salle (La), fief, c*" de Charritte-de-Bas. — La Sala 
de Charrite, iSao (coût, de Soule). — Le titulaire 
de ce fief, vassal de la vicomte de Soule, était un 
des dii potestais de Soule. 

Salle (La), fief, c"* d'Escos; vassal du royaume de 
Navarre. 

Salle (La) , fief, c"* de Gotein-Libarrenx. — La Sala 
de Gotenh, 1891 (not. de Navarrenx). — Ce fief 
relevait de la vicomte de Soule. 

Salle (La) , fief, c"* d'Idron. — La Sala de Ydroo , 
i538 (réform. de Bëarn, B. 833). — Ce fief rele- 
vait de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La), fief, c** d'Ispoure, vassal du royaume de 
Navarre. 

Salle (La) , fief, c"* de Lanne. — La Sala de Lana , 
1 538 (réform. de Bëarn , B. 848 , P 90 ). — Ce fief 
était vassal de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La), fief, c"* de Lanneplàa; mentionné en 1689 
(rëform. de Béarn, B. 671, P 89), vassal de la 
vicomte de Béarn. 

Salle (La), fief, c"* de Laroeveau, à Cibits; vassal du 
rovaume de Navarre. 

Salle (La), fief, c^ de Lendresse; mentionné en 1676 
(réform. de Bëarn, B. 670, P t&5). ^ Ce fief 
relevait de la vicomte de Bëarn. 

Salle (La), fief, c"* de Lons. — La Sala de Laoos, 
]538 (rëform. de Bëarn, B. 848, P 6). — Ce fief 
était vassal de la vicomte de Béarn. 

Salle (La), fief, c** de Loubieng. — L*ostau de la 
Sale de Lobienh, i385 (cens. P 5). — La Sala, 
i538 (rëform. de Bëarn, B. 833). — Le fief de la 
Salle relevait de la vicomte de Bëarn et ressort, au 
baill. de Larbaig. 

Salle (La) , fief, c"* de Masparraute ; vassal du royaume 
de Navarre. 

Salle (La) , fief, c^ de Montestrucq. — La Sale, 1 385 
(cens. P 5 ). — La Sala de Montastrue, i538 (ré- 
form. de Béarn, B. 848, P 6). — Ce fief, vassal 
de la vicomte de Béarn, ressortissait an baill. de 
Larbaig. 

Salle (La), fief, c^'de Navarrenx, à Bérérenx; roen- 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



155 



tioQné en 1676 (rëform. de Béarn, B. 685, f* so), 
vassai de la vicomte de Béarn. 
Sallb (La), 6ef, c** d'Oioroo-Sainte-Marie, i Soeix. 

— Ce fief, rréé en 1 589 , relevait de la vicomte de 
Béarn. 

Sallb (La), fief, c^ d^Os-MarsiUon ; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 670, f* lAi}, vassal 
de la vicomte de Béarn. 

Sallb (La), fief, c"* d'Osserain-Rivareyte; mentionné 
au xTii* siècle (ch. d^Arthez-Lassalle), vassal de la 
vicomte de Soûle. 

Sallb (La) , fief, c"* de Poey (c"" de Lescar). — Uoêtau 
dêlaSaladêPoey, i538 (réform. de Béarn, B.868, 
r 3). — Ce fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Salle (La) , fief, c** de Ramons. — La Sale d'Arramos y 
1 385 (cens. fo). — LaSalad'Arramooi,y, i^io5 
(not. de Navarrenz). — Ce fief, vassal de la vicomte 
de Béarn , ressort, au baill. de Rivière Gave. 

Salle (La), fief, c*** de Rontignon. — La Sala de 
Frontinhoo, i538 (réform. de Béarn, B. 868, P 5). 

— Ce fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Sallb (La) , fief, c*^ de Sainte-Suianne. — La Sale de 
Begbeder, 1 385 (cens. P 5). — Ce fief, vassal de la 
vicomte de Béarn, ressort, au baili. de Larbaig. 

Sallb (La) , fief, c"* de Salies. — Iai dotnengedure de la 
Sala de Salie» y i538; la Sale de SaUet, i5/i6 (ré- 
form. de Béarn, B. 706; 833). — Ce fief, vassal 
de la vicomte de Béarn, ressort, au baili. de Salies. 

Salle (La) , fief, c"* de Salles-Mongisrard ; mentionne 
en 1 675 ( réform. de Béarn , B. 670 , P 3 1 8 ) , vassal 
de la vicomte de Béarn. 

Salle (La) , fief, c"* de Sauguis-Saint-Etienne. — La 
Sale de SamtrEtiêne, xvii* s* (ch. d^Ârthei-Lassalle). 
-— Ce fief était vassal de la vicomte de Soûle. 

Sallb (La), ruiss. qui prend sa source à la Bastide- 
Clairence , arrose Bardes et se jette dans la Joyeuse. 

Salle-de-Caudau (La), fief, c*^ d'Assat; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 678, P 393), faisait 
partie de la baronnie de Saint>Aubin. 

Salle-Dccamp (La), fief, c"* de Puyôo. — L'ostau de 
la Sale, Voetau deu Cam de Poyou, i385 (cens. 
P 9). — Ce fief relevait de la vicomte de Béarn. 

Sallenave, fief, c°* d^Oslabat, à Asme; vassal du 
royaume de Navarre. 

Salles, f. c°* de Salies. — SaU», i535 (réform. de 
Béarn, B. 705, P 91/i). 

Sallbs (Le Pas de), ruiss. qui prend sa source à Salles- 
pisse , sépare cette commune de celle de Bonnut et 
se jette dans le Luy-de-Béam près de Bonncgarde 
(départ, des Landes). 

Salles (Le boisseau de), sert de limite aux c"** de Ché- 
raute, Moncayolle-Larrory-Mendibîeu , Berrogain- 



Laruns, et se jette dans le Saison. — Lo pag de 
Sallee, 1679 (cootraU d'Ohix, P 93). 

Sallbs-Moroiscabd, c*" de Salies. — Burgue apud ca»- 
tellum Montem Guiêcardum, 1106 (rarU de Dax, 
diaprés Marca, Hist. de Béarn, p. lioi), — Mon- 
guiscarty 19/16 (ch. de Came, E. 695). — Salei- 
Monguisquart, i385 (censier). — SaUu-Monguiit- 
cart, 1676 (noL de Castetner, P 86). — Sales, 
vers i5/io; Salei-Monguiicart , i5/î8 (réform. de 

. Béarn, B. 761, P 1; 800, P 19). — En i385, 
Salles-Mongiscard ressort, au baill. de Rivière-Gave 
et comprenait 93 feux. 

Sallbspissb, c*^ d^Orthez. — SaUepiuo, i3o/i (ch. de 
Béarn, E. 3390). — Salespieset, i3o7 (cart. d'Or- 
Iheï, P x^y — SaUt'Piuo», i3/i6 (ch.de Bcam, 
E. 1810). — Sahepùêooy t385 (cens.). — Sala»- 
Pùêo, tk'jô (not. de Castetner). — Salêipiê, i583 
(ch. de Garos, E. 369). — Saleê et Rontun, i566; 
Salleê'Piue, 1675 (réform. de Béarn, B. 665, 
P 953; 75/1 )ï — En i385, Sallespisse ressorL au 
baill. de Pau et comptait 97 feux. 

Sai.lette (La), fief, c"' de Balansun; mentionné on 
168/i (réform. de Béarn, B. 679, P 3), vassal de 
la vicomte de Béarn. 

Sallettb (La), fief, c°* d'Uzos. — La Saleta de Uto», 
i538 (réform. de Béarn, B. 8/48, P 5). — Ce fief 
relevait de la vicomte de Béarn. 

Saltaussina, h. c"* de Louhossoa. — Salianamoa, 1 695 
(ch. de Louhossoa, E. 35o). 

Salv^ty, montagne, c"* d'Estéren^nhy , sur la frontière 
d'Espagne. 

Samadet, éc. c*^ de Bourdettcs. 

Samau, f. c"*d'IrissarrY; mentionnée en 1761 (collaL 
du dioc. de Bayonne). — Il y avait une prébende 
de ce nom dans Tcglise dlrissarry. 

Sames, c**" de Bidache; mentionné en i955 (cart. de 
Bayonne, P 53). — SmnmeSf i&63 (aveux del^n- 
guedoc, n** 9936). — Sames faisait partie de Tar- 
(hiprétrc de Rivière-Fleuve (dioc. de Dax) et formait 
avec Came et Saint-Pé-de-Léren une baronnie qui 
relevait du château de Dax et dépendait du duché de 
Gramonl. 

Samokzet, f. c*** de Pau. — Ce domaine tire son nom 
de son ancien propriétaire, le médecin Samonzet. 

Samokzbt, h. c*** de Lamayou. — Somomet, 1/199 
(cens, de Montaner, P 55). — So$monset, i536; 
Setnomet ,15/17; Samonêet , 1 67 3 ( réform . de Béarn, 
B. 659, P i34;756,P 10; 8o6,P /io). 

Samsovs, c**" de Lembeye. — Sanzos, xii* s* (Marca. 
Ilist. de Béarn, p. /i5o). — Samiêoe, 1 385 ; Sansoo, 
tii09 (censier). — Samoat, 1/1^9 (contrats de 
Carresse, P 93/i). — Sanuooi, 1A99 (not. de Pau, 



90. 



156 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



u** 3, r 1 19). — Samiùru-Lion, depuis la réunion 

de Lion. — En 1 385 , Samsons ressortissait au baill. 

de Lembeye et comprenait 1 8 feux. — La baronnie 

de Samsons , vassale de ta vicomte de Bëarn , se com- 
posait de Bélrac, Gronseilles, Haget, Langassous, 

Lapèdès , Lasserre et Samsons. — Samsons était un 

membre de la commanderie de Malte de Gauhin et 

Morlàas. 
Sahcebrb (Le moulin db), c"* de Morlàas, sur le Luy- 

de-France. — Lo hoêc et lo moUi de Sanêert, i6/i3 

(cens, de Morlàas. f* 107). 
SAKGLADBn (La sbrrb dd) , coteau qui sépare les c"** de 

Monein et de Parbayse ; mentionné en 1 5Ao (réform. 

de Béarn, B. 789, P isa). 
Sangciradas (Les), b. c°* de Gastélis. — Los Sangui- 

nadaoi, i536 (réform. de Béarn, B. 806, f 3). 

— Singuinadae (carte de Gassini). — L'Ordre de 

Malte avait la juridiction de ce hameau. 
Sarsam^ , mont, c"* d'Urdos, sur la frontière d'Espagne. 
Sarsabrico, f. c"* de Pau. 
Sarsau, f. c°* de Mourcnx. — Cattéra de MorengueUf 

1766 (terrier de Mourenx, E. 977). 
Sars-Gv LOTTES (La REDOUTE DBs) , c°* d'Umigne. 
Sarsole, f. c"* d'Esquiulc; mentionnée en ihitZ (not. 

d'01oron,n« 6,^76). 
Saksods, f. c°* de Barinque. — Sutueu, i385 (cens. 

r55). 
Saramia, éc. c"^ d'Arthez. 
Sabasqu^ta, f. c°* de Macaye. — La maiMtm appelé de 

Sarescquéta, iCaS (ch. de Louhossoa, E. 35o). 
Sarastet (Le) , ruiss. qui coule sur la c"* des Aidudes 

et se jette dans TAutrin. 
SARATcé, mont, c"^ de Larrau et de Sainte-Engrace. 
Saraubt, f. c**' d'Orion. ^^ Saraubii, i385 (cens. 

P lû). — Sm-aubin, 1676 (réform. de Béarn, 

B. 680, (^266). 
Sarbouri^ta, b. c"* de Jatxou. 
Sardat (Le) , ruiss. qui sépare les c"" d'Alçay-Alçabé- 

béty-Sunbarette et de Lacarry-Arhan-Gbarritte-de- 

Haut et se jette dans TAphourra. 
Sardor (Le), ruiss. qui arrose Maspie-Lalonquère- 

Juillac et se perd dans le Léès. 
Sare, c* d'Espelette. — Saree, xii* siècle (cart de 

Bayonne, f* 6). 

En 1790, Sare fut le chef-lieu d'un canton dép. 

du district d'Ustarits et composé des communes 

d'Ainhoue, Ascain et Sare. 
Sabgaillotjse, bois, c"* de Goarraze. 
Sargaray (Le), ruiss. qui coule à Saint-Étienne-de- 

Baïgorry et se perd dans le ruisseau de la Bastide. 
SABGuiRDécuT, mont, c"* des Aidudes, sur la frontière 

d'Espagne. 



Sabot, fief, c*^ de Juxue; vassal du royaume de Na- 
varre. 

Sarht-Ibarrb, h. c"* de Gabat. 

Saries (Les), éc. c*^ de Mourenx; mentionné en 1766 
(terrier de Mourenx, E. 277). 

Sarpodrbrx , c*° de Lagor. — Sarporencx , 1 385 (cens ). 
— SarperencTê , ]538; Sarporenxs, i5â6 (réform. 
de Béarn, B. 8/19). — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béarn. — En 1 385 , Sar- 
pourenx comprenait 95 feux et ressort, au baill. de 
Larbaig. 

Sabra (Le) , ruiss. qui arrose Itsatsou et se jette dans 
la Nive. 

Sarra (Le), ruiss. qui coule à Tardets-Sorhoius et se 
perd dans le ruisseau d'Erretçii. 

SabbabAre, fief, c"* de Salies. — L'oetau de Sarrebere, 
i385 (cens, f* 6). — Sarravere, i535; la dwnen- 
gedure de Sarrabera, i538 (réform. de Béaro, 
B. 705, f* 978; 833). — Le fief de Sarrabère, 
vassal de la vicomte de Béarn , ressort, au baill. de 
Salies. 

Sarbéil, f. c''*de Lanneplàa. — Sorrolhe, i385 (cens. 

r/i). 

Sabrai L, f. c°* de Montestrucq. — Lo Sarralh de Mun- 
tesquiuy 1/1 5 7 (not. de Gastetner, P 107). 

Sabbahetar , éc. c"* de Gescau. 

Sabbarcb, c** d'Accous; ancienne annexe de Bedous 
érigée en commune le 99 mai 1778. — OnUormm 
Beatœ-Mariœ de Sarrancia, i3/t5 (ch. de Bétm, 
E. â3o ). — Hoepitau de Noetre-Dame de Sammce, 
i36â (ch. de Sarrancc). — Sarranêcey iSgô; 
Noetre-Done de Sarranêe, t/i5o (not de Luoq). — 
Ancien prieuré de Prémontrés dépendant de i'abb. 
de Saint-lean de la Gastelle (départ des Landes); 
Sarrance, placé sur une des routes qui conduisaient 
à Saint-Jacques de Gompostelle, fut un lieu de pèle- 
rinage célèbre au moyen âge. — Il y avait une abb. 
laïque vassale de la vicomte de Béarn. 

Sarbasirs (La pohtaire des), c°* de Biianos. — La 
font deuê Sarraeiis , i535 (réform. de Béarn, 
B. 70/i, Pio). 

Sarrasqubttb, vill. c~ de Bussunarits; anc c"^* réunie 
à Bussunarits le 19 mai i8â 1 . — Saraequeta, 1 5 1 3 
(ch. de Pampelune). 

Sarraudb, f. c"* de Salies. — Sarraute, t535 (réform. 
de Béarn, B. 705, P 939). 

Sarradtb, fief, c** deTaron, à Sadirac. — Ce fief était 
vassal de la vicomte de Béarn. 

Sarbbcaute, f. c** d'Athos-Aspis ; mentioonéeen i385 
(cens, f i3). — Serraeaute, i6i4 (réform. de 
Béarn, B. 817, f* 3). 

Sabrot (Le), chat c°* de Jurançon. — Lo paretmdêH 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



157 



Serot, i538; lo Serrot, v. i5/io (réform. de Béani, 
B. 785,f 8;85o). 

Sabrdque (Là) , ëc. c"* de Castetpugon. 

Saiibiisons , éc. c"* de Louvie-SoubiroD. 

Sastbt (Le bois) , c*^ d' Artigueioutan et de Nousty. — 
Lo boêc opérât Sarteh, ih^'j (cart. d^Ossau ,£'177). 

Sabsus, fief, c"* de Lucq-de-Béarn ; créé en 1617, 
vassal de la vicomte de Béani. 

Sathabits-Urrctt, h. c"* dlsturits. — Satariz, 16a 1 
(Martin Biscay ). — Le fief de Satharits relevait du 
royaume de Navarre. 

Sacbaoh Ac (Lb) , ruiss. qui sépare les c"** de Ramons et 
de Puy6o et se jette dans le Gave de Pau. 

Salbardbiibb, éc. c~ de Lembeye; mentionné en 1676 
(réform. de Béam, B. 669, P 336). 

Saubatod (Lb col db), c"** d^Accous et de Borce. 

Sagbatot, mont. c'**de Bielle. 

Sauberab, lande, c~ de Narp. — Saubaranf 1779 
(tenierdeNarp,£. 338). 

Sagbistbs (Lb pic db) , c"* de Laruns. — La pêne de 
Saubiita, 1^56 (cart. d'Ossau, (^a6i). — Le ruis- 
seau de Saubistes descend de cette montagne et se 
jette à Laruns dans le Gave de Brousset. 

Saubolb, c*^ de Morlàas. — Seuboh, xiu* s* (fors de 
Béam). — Seuvola, xiv* siècle (cens.). — Seeubola, 
ibhti',SttuboU, i548 (réform. de Béam, B. 768, 
Pi). — En i385 , Saubole ressortissait au baill. de 
Montaner et comprenait 7 feux. 

Saobotb (Le), miss, qui prend sa source à Orion et se 
jette à i*Hôpital-d*Orion dans le Seleys; mentionne 
en 196/1 (réform. de Béam, B. 680, P 17). 

Saocahe (Lb), miss, qui coule à Lantabat et se jette 
dans le Saint-Martin. 

Saogâdb, c*" d^Oloron-Sainte-Marie-Est. — Villa de 
Saueeta, xii* siècle (coll. Duch. voL GXIV, P 80). 
— Sauêsedêf i385 (cens.). — Sent^Per de Saucedê, 
lAao (not. de Lucq). — La présentation à la cure 
de Saucède appartenait à Tabbaye de Lucq. — En 
i385, Saucède comprenait 97 feux et ressort, au 
baill. d'Oloron. 

SADcioB (Lb bois db) , c** de Bénéjac — La barthe de 
Saucède, xiv* siècle (ch. de Labatmale, E. 36o). 

Sadgbdb (Lb col db), c*^ de Béost-Bagès, sur la limite 
du départ, des Hautes-Pyrénées. 

SAvciTA (Le), éc c" de Maslacq. — Satieetàa, 1766 
(terrier de Maslacq, E. 973). 

Saucbttb, mont c"*' de Gastet et de Lonvie-Jnzon. 

Saggq, f. c*^ de Montfort. — Saut, 1 386 (noL de Na- 
varrenx). 

Sadoq, mont, c^ d'Oloron-Sainte-Marie. 

Saudab (Lb), langue de terre entre TAdour et la 
Joyeuse, c** d'Urt. 



Saugçbt, fief, c*^ de Montagut. — Sauguetiey 1783 
( reg. des États de Béarn ). — Ge fief, créé en 1 6 1 8 , 
relevait de la vicomte de Béarn. 

Sadguis, c*"* de Tardets; mentionné en 1/170 (contrats 
d'Ohix, P 11). — Sauguiê-Saint-Etienne y depuis la 
réunion de Saint-Étienne : 97 juin 18^ 3. — On dit 
en basque Zalgttiee, — Sauguis était une baronnie 
relev. de la vicomte de Soulc. 

Saclt-db-Navaillbs, c**" d^Ortbez. — Sancttu-Nicolaus 
de Saltu, 1973 (reg. de Bordeaux, d'après Marca, 
Hist. de Béarn, p. 633). — Sait, xiii* siècle (coll. 
Ducb. vol. GXIV, p. 3/1 ). — SaUuë et Navalliœ , 1 3o5 
(ch. de Bétra , E. 596 ). — La veeiau de Saut , 1 39 1 
(cart. d'Ortbez, P 3). — Lot baronies de Mavalhes 
et d^Eêêaut, i385 (not. de Navarrcnx). — SatU-de- 
NtAoUiee ,1657 (not. d'Assat, n*" 9 , P 99 ). — Saut 
et Nabalhe», 1691 (ch. de Béarn, E. 3999). — 
Nostre-Dwe de Boumau de Saud, lôoô (not. de 
Garos). — Ancienne vicomte. — Sault-de-NavailIes 
fut au commencement du xii* siècle le siège d'un 
archidiaconé du dioc. de Dax, dont les limites pa- 
raissent avoir compris les archiprétrés de Rivière- 
Lu y et de Rivière-Gave et une partie de celui de 
Bivière-Fleuve. Dans la suite. Sa ult-dc-Na vailles 
resta chef-lieu de Tarchiprétré de Rivière-Luy. — 
Membre de la comm"* de Gaubin et Morlàas. — 
Sault de-Navailles faisait partie de la subdélégation 
de SaintrSever (départ, des Landes). 

Sacqijbs, mont, c"* de Lamns. — Sahucxs, i355; 
Saucjcê, lâ/io (cart. d'Ossau, f^ 38 et 976). — 
Saucqe, i538 (réform. de Béarn, B. 833, P 5). 

Saot, fief, c°* de Gharre. — Saud, i538 (réform. de 
Béam, B. 868, P lo). — Ge fief était vassal de la 
vicomte de Béam et ressort, au baill. de Sauveterre. 

Sact, fief, c°* de Larceveau, à Gibits; vassal du 
royaume de Navarre. 

Sautabisse , fief, c*^ de Bellocq. — Voetau de Saute- 
riiêe, i385 (cens. P 7 ). — Ge fief, qui relevait de 
la vicomte de Béam, ressort, au baill. de Rivière- 
Gave. 

Sautabisse, b. c"* de Sauveterre; mentionné en i/i3i 
(contrats de Garresse, P 56). — Sauteriêêe, i538 
(réform. de Béam, B. 791 ). 

Saot-dbMokbih (Le), bois, c*^ de Monein. — Lo bote 
opérât lo Saud, ]593 (ch. de Monein, E. 35i). 

SAnvAONOii , c*" de Lescar. — Sobalhoo, 1376 (montre 
militaire, P 3o). — Saubofihoo, 1 385 ; •Soo6anAoo, 
1609 (cens.). — Sobanhoo, tUhi (cart. d'Ossau, 
PDA). — SentrJuroni de Sobainho, 1/^81 (not. de 
Larreule, n* 1, P 5). — Saubamium, i546; Soltai- 
gnon, 1673 (réform. de Béam, B. 653, P 18A; 
756). — Souvagnon, 1755 (dénombr. E. 66). — 



158 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Il y avait une abb. laïque vassale de la vicomte de 
Béarn. — En i385, ce village comptait hU feux 
et res!>ort. au baill. de Pau. — La barounie deSau- 
vagnon rei. de la vicomte de Béarn. — La notairie 
de Sauvagnon comprenait Doumy et Sauvagnon. 
Saltejunte, f. et fief, c"* de Montealnicq. — Seubfi- 
JuntP en Larbag, 1 354 (hommages de Béarn , f 93). 

— Seubejuncte ,1391 (not. de Navarrenx). — Sauba- 
junte , tbh6; Saubajuncte , 1 58 1 ( réform . de Béarn , 
B. 70/1; 808, f* 5i). — Le fief de Sauvejunte, 
vassal de ia vicomte de Béarn , ressort, au baill. de 
Larbaig. 

Sacitblade, c**" de Lagor; anc. abb. de Bénédictins, 
ordre de Cfteaux. fondée en 1137. — Iiocuê qui 
dicilur Sylva-Lata, 1 1 97 (ch. de Sauveladc, diaprés 
Marca, Hist. de Béarn , p. âg 1 ). — Beaia-Maria de 
Silvalata, 1178 (coU. Duch. voL CXIV, P 36). — 
Selvalada, v. 1390 (ch. de Béarn, E. ^97). — 
Seubalade, 1 3 63 (not de Pardies, n** a). — Ceuba- 
Iode, 1/157 ("**'• ^® Caslelner, 1*79). — Noitre- 
Dame deSaubalade, i536 (dénombr.de Navarrenx, 
B. 891, r 13). — En i385, Sauvelade comprenait 
1 7 feux et ressort, au bajll. de Larbaig. 

Sauteladetk, f. détruite, c*^ d^Orlhes; c'était une 
dépendance de Tabbaye de Sauvelade. — HoipitaUs 
Sihif-Latœ Orthetii, 1986 (GalL chriêt. I, instrum. 
Lescar). — Veepitau de Sttubtdadete , 1391 (not. de 
Navarrenx). — L'espitau et grange de Ceubaladete 
de Départ, ihb'] (noL de Castetner, P 101 ). 

Saivemale, bois, c"^ de Monein, compris dans celui 
du Larincq. — Saubamala, i535 (ch. de Monein, 
E. 35i). 

Saiveméa, h. c"* d'Arrosés. — Seubemea, i393 (ch. 
de Béarn, E. 9/10). — Saubemeaa, i385 (cens.). 

— Sobatneay ib^S; Soubamea, i549 (réform. de 
Béarn,B. 728,^1 1; 833).— En 1 385, Sauveméa 
ressort, au baill. de Lembeye et comptait 6 feux. 

Salvehia, f. c"* de Salies. — Sobamea, Sauhemea, 
i535 (réform. de Béarn, B. 705, 1*" 91 A, 960). 

Sauveterre, arrond. d'Orthez; mentionné au xi' s* 
(Marca, Hist. de Béarn, p. 991). — Sakaterra, 
1935 (réform. de Béarn, B. 864). — Sanchis- 
Andreas de Salvaterra , 1 9 5 1 (cart. d'Oloron , d'après 
Marca, Hist. de Béarn, p. 533). — Saubaterra, 
1953 (ch. de Béarn, E. 56). — Saubeterre, 1973 
(hommages de Béarn, f* 101). — Saubaterre, 
XIII* s* (fors de Béarn). — 

Sauveterre, 

L'ne ville bonne a devise , 
.4 Ventrée d'Eêpagne auise. 

{ Gain. Guiart , Branche des royaux 
lignages, p. 19 &.) 



— Sent-Anthoni de Saubaterre, 1/171 (contrats 
d'Ohix , P 45 ). — Salvatierra, 1 590 (ch. de Béarn , 
E. 470). — En i385, Sauveterre comprenait 996 
feux, et son baill. était compoaé des paroisses de 
Carresse, Gaasaber, Sauveterre, de celles comprises 
dans les subdivisions de Garenx et Reveset et dans 
la viguerie de Mongaston ( voy. ces mois). — La sé- 
néchaussée de Sauveterre, créée en 1606, se com- 
posait du canton de Sauveterre en entier; du canton 
de Navarrenx, moins Dognen, Lay-Lamidon, Pré- 
chacq-Josbaig et Préchacq-Navarrenx ; des c~* de 
Carresse, Gassaber, Gastagnède, la Bastide-Vilie- 
franche, Saint-Dos et Salies, du canton de Salies. 

— La subdélégation de Sauveterre, dépendant de 
l'intendance de Béarn et Navarre, puis de celle 
d'Aucb et Pau, enfin de l'intendance de Pau et 
Bayonne, renfermait le canton de Sauveterre, moins 
l'Hépital-d'Orion , et celui de Navarrenx, moins 
Préchacq-Josbaig, et les c"** de Carresse, Gassaber, 
Gastagnède, la Bastide-Villefranche et Saint-Dos, 
da canton de Salies. — Au xti* et au xvii* siècle, 
Sauveterre fut le chef-lieu d'un colloque protestant. 

— En 1679, le sceau de Sauveterre représentait une 
vache surmontée d'une croix. 

En 1790, le canton de Sauveterre comprenait 
les c"^ du canton actuel, moins l'Hôpital-d'Orion, 
Orias et Orion; plus les c°*' d'Araujuxon, Araux, 
Audaux, Bastanès, Bugnein, Gastetnau-Gamblong, 
Gharre, Lichos, Rivehauie et Viellenave, du canton 
de Navarrenx.' 

Sapx, chat, c"* de Hasparren. — Le maz4m de Saut, 
1947 (cart. de Bayonne, ^57). 

Sacx (Le ruisseau de), arrose Louvie-Juxon et se jette 
dans la Gau d'illens. 

Satberbt, mont, c"* de Sare. 

Satette ou EsTURiBRDBL, mouL c"* de Laruns. — 
Sagete, tk^g (ch. de Buzy, DD. 1). — SageUe, 
1675 (réform. de Béarn, B. 658, T 181). 

Satqubt, h. c"** de Serrance. 

SAziE,f. et m'', c" d'Asson, sur le Bées. — Sosie, 
i538; Saisie j Saysie, i58i (réform. de Béarn, 
B. 807,^91; 808,^47). 

SésERRY, h. c"* d'Elsaut. 

SéBY, c** d'Arzacq. — Sebii, Cebii, i538 (réform. de 
Béarn, B. 83o; 83i). — Sébi, 1734 (dénombr. 
de Vignes, £.45). — Séby dép. de la subdélégation 
de Saint-Sever. — Le ruisseau de Sébv arrose Sébv 
et Mialos et se jette dans le Luy-de-France. 

Secours ou Sougours, eaux minérales, c"* de Sévignac 
(c~ d'Anidy). 

Séccla (Le martinet de), c" d'Igon; forge mentionnée 
en 1771 (intendance). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



159 



SiDB (Li), éc. c"* de Lalongue. — Lauedeê, 1779 
(terrier de LaloDgue, E. 196). 

Sàht (La) , éc c"** de MoDpézal-Bëtrae. — Laeede, Las- 
eedêê, 17A8 (terrier de Bëtrac, E. 179). 

SàoB (La), f. de Luc-Armau. — La»êede, 177A (ter- 
rier d^Armau , E. 179). 

SàoB (La), lande, <f* de la Bastide-Monréjau. — La 
Seêde, 1777 (terrier de la Bastide-Monréjau, E. 
966). 

SÂDBS (Las) , éc. c"' de Samsons-Lion. 

Sbdibys (Lb), miss, qui coule à Méritein et se jette 
dans le Gave d'Oloron. 

Sbozb, c*" de Montaner. — - ViUa ^uœ dieitur Cedza, 
XI* s* (cart. de Tabb. de Saint-Pé, diaprés Marca, 
Hist. de Béam, p. 897). — Setze, 1990 (ch. de 
Béam, E. ^97). — Sexse, un* s* (fors de Béarn, 
p. 36). — SedM, 1A09 (cens.). — SeUa, 1/199 
(cens, de Bigorre, P* 967). — Sêdza, i546 (ré- 
form. de Béam, B. 76/1). — Sedzê'Maubec, de- 
puis la réunion de Maubec : 1 3 février i8A5. — En 
i 385 , Sedze comprenait 17 feux et ressort, au baill. 
de Montaner. 

SBDzàiB, c**" de Morlàas. — Sezere, xu* s* (Marca, 
Hist. de Béarn , p. A 53 ). — SeUere , 1 385 ; Sed$ere , 
i/io9 (cens.). — En i385, Sedière ressort, au 
baill. de Pau et comptait 1 5 feux. 

SioAUs, f. c"* de Salles-Mongiscard; mentionnée en 
i385 (cens. ^ 8). — SeguaUu, v. i5Ao (réform. 
de Béam, B. 800, P 19). 

SécAUs, f. c°* de Sauveterre; mentionnée en i385 
(cens. P 11). 

SéGALAs, h. c°* de Lagor. — SeguaiUuu, i3â3 (not. 
dePardies, n° 9). 

SéGAs, f. c"* d'Arthex. 

SéooT, éc. c°* de Baleix. 

SiGU , mont. c°*' d^Asasp et dlssor. 

SicuABACHB (Le bdissbau), coule à Vielleségure et se 
jette dans le Làa. 

SàocEs, éc. c** de Rivehaute. 

SàoDBs, h. c** de Lucq-de-6éara; mentionné en 1 569 
(cens, de Lucq). 

SéouiT (Lb col db) , c*^ d^Etsaut. 

SiocB, chat. c°* de Bayonne. 

SieuBA (Lb) , mise, qui prend sa source à Espelette et 
se jette à Ainhoue dans le Gharra-Farandey. 

Sbighbub (Lb CHBiiiif bo), nom générique donné au- 
trefois à tous les grands chemins publics dans les 
arrond. de Pau , d^Oloron et d'Orthez. — Lo cami deu 
Senhor, dans les campagnes; la carrere deu Senhor, 
dans rintérieur des villages. 

Sbigbbiibib (La), f. c°* de Maucor.— La Segnêurie, la 
Segnourie, 1780 (terrier de Maucor, E. 908). 



Sétf AÏKàHiGDiA , mont, c"*' de Lantabat et de Larceveau. 

SÉMéAG, c*° de Lembeye. — Semêacum, 1118 (cart. 
du châL de Pau). — Semeagon, 167^; Sêmiae, 
i683 (réform. de Béam, B. 659, P 365; 653, 
P 901). — Séméacq^ ^7^9 (dénombr. E. hh). — 
SéméaC'Blachon , depuis la réunion de Blachon. 

Sbvçubollb (Lb col db) , c°* de Larrau. 

Sbrdbts, c^ de Morlàas. — Sendeds , Sendez , xii* s* 
(cart. de Moriàas, P* 8 et 10). — Sendeg», i385; 
Scendetz, 1/109 (cens.). — Saint-Detz , 1 675 (réform. 
de Béarn, B. 65o, P 9/18). — En i385, Sendets 
ressort, au baill. de Pau et comptait 1 1 feux. — Au 
XVI* siècle, Sendets faisait partie de la baronnie de 
Goarraze. 

Sbrdbts, éc. c°* d'Anoye. — Voy. Gadbih db Sbvdbts. 

SéBicHAL (Lb hoclih du) , c°* de Maslacq. — Le motiim 
du Seneecau, 1701 (dénombr. de Maslacq, E. 35). 

Sbbzobqobs, éc. c~ d'Arbns. 

SBt>T-6oRDBs (Lbs), h. c"* de THôpital-d^Orion; men- 
tionné en 15/17 (réform. de Béam, B. 7^8). 

Sbpt-Gamis (Lbs), lande, c'* d'Escurès. — Les Tala- 
bene , les Tatabene , 1 775 ( terrier d^Escurès, E. 1 88 , 
p. 66). 

Sbpt-Haus (Lbs), lande, c"* d'OrriuIe; c^était en 196/1 
la limite des c*^ d^Orriule, de Làas et du pays do 
Garenx. — L'oêpîtau de SerU-Johan de Set-Faue , 
1391 (not. de Navarrenx). — Seîhauê, ]538 (réf. 
de Béarn, B. 890). 

Sbbboc, f. c~ de Loubieng. — Laneserboy i5/io; la 
maùton de Serboo , i568 (réform. de Béam, B. 796, 
Pii5;797, P9). 

Sise, f. c"* de Saint-Faust. — Serer, i385 (cens. 
P56). 

SéaiB, vill. c*^ de Bentayou ; ancienne C4>mmune réunie 
à Benlayou en i8/i5. — Sere, 1609; Samte-Cathe- 
rine de Séré, 1675 (réform. de Béam, B. 6/18; 
819). — En i385, Sérée ressortissait au baill. de 
Montaner et comprenait 8 feux. 

Sbbibts (Lb mocur db) , c"* de Sainte-Suzanne. 

Sebbadb (La) , h. c"* de Bardes. 

Sbbradb (La), b. c*^ de Lannepiàa. 

SBBBAiiéDoiisB, éc. c°* de Gastillon (c*" d^Arthez). 

Sbbbahonb, f. c°* de Ledeuix. — Serremtme, ikUS 
(not. d'Oloron, n* A, P 75). — Serramona, i538 
(réform. de Béam, B. 8/17). 

Sbbbaiiohb, fief, c°*d*Aurions-Idernes. — Serramona, 
i538; Sarramonney 1675 (réform. de Béara, 
B. 653, P 3/i3; 8/18, P io5). — Sarmmoune, 
1 780 ( terrier d' Aurions, E. 1 75 ). — Ge fief relevait 
de la vicomte de Béarn. 

SBBBAT-jAoiA (Lb) , ruiss. qui arrose la c*^ d*Osse et se 
jette dans le Lourdios. 



160 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



S18RE (La), bois, c°' de Làas; mentionné en i5d8 

(réform. de Béarn, B. 8a o). 
Sbbbe (La), éc. c" d'Oloron-Sainle-Marie, à Légu- 

gnon. 
Sbbre (La), f. c** de Gure. — La Serra, v. i56o 

( péform. de Béarn , B. 796 , f 6 ). 
Serre (La), f. c*** de Loubieng; mentionnée en i5/io 

(réform. de Béarn, B. 726, (* 100). 
Serre ( La) , f. c** de Saint-Faust; mentionnée en 1 385 

(cens, r 56). 
Serre (La) , fief, c°* de Saint-Boès. — La maiêon noble 

ée Lasseire, i683 (réform. de Béarn, B. 671, 

f i6). — Ce fief, créé en 1687, relevait de la 

vicomte de Béarn. 
Serre (La) , ruiss. qui prend sa source dans ta c*^ de 

Moncayolle-Larrory-Mendibieu et se mêle au Lausset , 

en arrosant Angous et Gastetnau-Gambiong. 
Serre (Le chemin ob la), nom générique des chemins 

qui suivent les hauteurs. — Ce terme s^emploie dans 

les arrond. do Pau, d'Oluron et d'Orthez. 
Serre-Bekdousb, mont, c"** d'Aramits, d^Aretle et 

d'Issor. 
Serre-Castet, mont. c°" d*Agnos et d'Asasp. — Serre- 

Cagteigy 1778 ( terrier d'Asasp, E. a 39). 
Serre-de-Brossb (La), h. c"* d'Asson. 
Serre-de-Hact (La), h. c"* d'Angoiis. 
Serre-de-Pan (La), mont. c"de Bielle. 
Sbrredikgi'e, h. c"* de Lagor. — Serra de Mureg, 

157a (réform. de Béarn, B. 796). — Serradingou, 

1659 (reg. de Lagor, BB. a, f" 87). 
Serregaton (La) , lande , c"* de Baigts. — Sarragayon , 

1675 (réform. de Béarn, B. 665, f 358). 
Serre-Martin, lande, c°* de Garos. — Sarre-Martii, 

1G91 (ch. de Garos, E. 3/19). 
Serremia , f. c" de Bugnein. — Serremiaa, t385 (noL 

de Na?ari*cnx). 
Serreplàa , Lois, c" de Momas. — Sarreplaa, Sarra- 

plaa, 1770 (terrier de Momas, E. aïo). 
Serres, f. c"' de Salies; mentionnée en t535 (réform. 

de Béarn, B. 705 , f* aa9). 
Serres, b. c°* de Baigts. 
Serres, h. c"*de Coarraze. 
Serres , redoute , c°* d'Urrugne. 
Serres, vill. c"* d'Ascain; ancienne commune suppri- 
mée on 1 845 et réunie à Ascain. — Villa quœ dicitur 

AiMei'et^s, 1 i/io (cart. de Bayonne,f 8). — Sancius- 

Jacobus de Serre», 1691 (collations du dioc. de 

Bayonne). 
Serhes-Castet, c"" de Morlàas. — Sanctuê-JuUanus de 

Seira, 98^4 (cari, de Lescar, diaprés Marca, Hist. 

de Béarn, p. 270). — Serres -Carbœreâ, 1879 

(contrats de Luntz). — Serres de Sent ~ Esxentz , 



i385 (cens, f 46). — Serres-Casteg , i/ioa (cens.). 

— Serras, lUbo (rog. de la Cour Majour, B. 1, 
rSi). — Serres, 1^57 (carL d'Ossau, fan). — 
Seras-Castet , 1/181 (not. de Larreule, n" 1, P a). 

— Serres-Samt-Icheux, 1767 (intendance). — En 
i385, Serres-Castet comprenait 54 feux et ressort, 
au baiil. de Pau. 

SEBREsiQUE, f. c"* do Mouoiu ; mentionnée en i385 
(cens, f 35). — Serrasecque, v. i54o (réform. de 
Béarn, B. 789, f* 197). 

Sbrrbs-Morlàas , c^ de Morlàas. — Serre-Morloas , 
i385 (cens.). — Serra-Morlas , y. i54o (réform. 
de Béarn, B. 791, P 1 la). — C^étaii un membre 
de la commanderie de Malte de Caubin et MoHàas. 

— En i385, Serres-Morlàas ressort, au bailL de 
Pau et comprenait 5 feux. 

Sbrrb-Sobix, mont c*^ d^Oloron-Sainte-Marie ; men- 
tionnée en 1443 (reg. de la Cour Majour, B. 1, 
f* 160). — Serresoexs, 1589; Serrasoeix, 1675 
(réform. de Béarn, B. 655, f 5; 808, P 91). 

SBRRB-SocQL'àBB, h. c"* de Castelbon. — Le parsan de 
Seira-Sowjuere , v. 1 538 (réform. de Béarn, B. 784 , 
P18). 

Serres-Saiictb-Mabib, c**" d^Arlbez; anc. prieuré du 
dioc. de Lescar. — Serre, 1101 (cart. de Lescar, 
d'après Marca , Hist. de Béarn , p. 375 ). — Serrés , 
XIII* s* (fors de Béarn). — Sancta-Maria de Serns, 
i34a (GalL chrisL instrum. Lescar, n" 3). — Lo 
priorat de Sente -Marie de Serres, i343; Noslre^ 
Done de Serres , i344 ( not. de Pardies , n** a , Pga). 

— En i385, Serres-Saintc-Maric ressort, au baiil. 
de Pau et comprenait 1 3 feux. 

Sbrrbville, h. c"* d'Aramits. — Seruitke, 1376 
(montre milit. P 1 18). — Sarrulhe-Susoo et Sar- 
rulhe-Jusoo, i385 (cens. P ai). 

Sebrissb (Le col de) , c**** d'Escot et de Sarrance. 

Sbrrot, h. c°* d' Angous. 

Sebrot-d'Atrin (Le) , mont, c"* de Borce. 

Sbrvibllb, f. c*** d' Angous. — Serviele, i385 (cens. 
P3o). 

Sbscovbt, f. c°* dTtsauL — Le ruisseau de Sescouet 
coule a Etsaut et se jette dans le Gave d'Aspe. 

Sksqces, mont, c"* de Laruns. — Sesquas, i56i (ch. 
de Laruns, DD. 8). 

Seube (La), bois et landes, c°** de Mazeroles, Cescau, 
Boumourt et Castéide-Cami. — Lasseubat, Las- 
ceube, 157a (ch. de Cassaber, E. 359). — Ce bois 
comprenait 4oo arpents en i58o. Ses divers quar- 
tiers s'appelaient le Bédat, le Saint^^udonh , le 
Bédat-Dessus, les Forquetous, les Tausis-Espès. 

Sedbole , bois, c°* de Bougarber. — Boscq de Sseubole, 
1457 (carl.d'Ossau,P a3i). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



161 



SéviQHAc, c** d'Arady. — Sevigmigy 1870 (ch. d'Os- 
«au). — Savinkacmm, i986(ch.deBéarn,E. 967). 

— Sebmhae, i385 (cens.). — Se(nnaeh, 161& 
(réform. de Béani, B. 817). — Sûnelvê-PHnu de 
Sêvignacq, 167^ (insÎD. du dioc. d^OloroD). — Il y 
avait une abbaye laïque vassale de ia vicomte de 
Bëam. — En i385, Sëvignac comprenait 99 feux 
et ressort, au baili. d'Ossau. 

SéviGRAC , h. c"* de Bordes (c** de Lembeye) ; ancienne 
paroisse. — Sevinhae , Sevignac-MoMco , 1 385 (cens.). 

— Savmhagtto, Sebmhago, i538; Salnnaguet, 
Sêlfinhaguot, SevmhaguOy v. i56o; SebmKagon, 
i5A6(réform. deBéarn,B. 766; 8o5, (^9,7,10; 
85/i). — En i385, Sëvignac ressort, au bail], de 
Lembeye et comprenait 97 feux. 

SériGKAc (La laitdb m) , c*** de Sallespisse et de Sault- 
de-Navaiiles. — L'atau de Sevinhae (à Sallespisse) , 
i385 (cens. P 55). — Lo 6mc de Sebinhae, i536 
(réform. de Bëam, B. 718, P i33). 

SéviGKACQ, C*" de Thèie. — Sanctut-P^true de Swin- 
hae, 1101; Seviniaewm,' il t^ (cart. de Lescar, 
d*après Marca, Hist de Bëam, p. 875 et 383). — 
Sevinhacumy 1970 (cart. du cbât. de Pau, n* 1). 

— Sehinhae, xiii' s* (fors de Bëam). — Sevinhae- 
Darrer, 1 385 (cens. P 56). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Bëam. — En i385 , 
Sëvignacq comprenait 97 feux et ressortissait au 
baill. de Pau. 

SéziR^iTB, mont. c~ d*Aste-Bëon. 

SiBAs, vill. c^ d^Alos; ancienne commune rëunie à 
Alos le 93 octobre i863. — Sivae, 1178 (coll. 
Duch. vol. GXiV, P 36). — SentrUartin de Sibat, 
i590 (coût, de Soûle). — On dit en basque Gho- 
rotce. 

SiBB (Lb ruisseau de), coule à Arbus et se jette dans la 
Baïse. 

SiBBRs (Le pokt), c'* de Borce, sur le Gave d^Aspe. 

Sieste (Le col de), c^ de Laruns; mentionne en 1675 
(rëform. de Bëam, B. 656, P 9). 

SiLLACONDRE (Lb BOIS db) , c*^ de Bielle. 

SiLLèGUE, vill. c"* d'Arbërats; anc. commune rëunie 
le 16 avril i8âi à Arbërats. — Silegoe, 1/179 (not. 
de la Bastide-Villefrancbe, n* 9 , P 99 ). — Silengoa, 
1 5i3 (ch. de Pampelune). — Smègtie4e$'Domezain , 
1786 (reg. de la cour de Licharre, B. 6699). — 
On dit en basque Silheeoa, 

SmAcocBBE, c*" de Lembeye. — Cimaeorba, xii* S* 
(cart. de Morlàas, P 7). — Simaeorbay un* s* (fors 
de Bëam). — Simbe-^jjrhe , s 383 (contrats de 
Luoti). — Cimecorhe, iào9 (censier). — Sema- 
Curva, 1&18 (ch.de Bëam). — Symecorbe, i5Ao; 
Sumaeourbef i5/i6 (rëform. de Bëam, B. 795, 

Basses-Pyrënëes. 



P 190; 75&). — Simacouièe ëtait la siëge d*un 
archiprétrë du dioc. de Lescar. — Il y avait une 
abbaye laïque vassale de ta vicomte de Bëarn. — 
En i385, Simacourbe itMorL au baill. de Lembeye 
et comprenait ko feux. — La seigneurie de Sima- 
courbe faisait partie du marquisat de Gassion. 

SivpcBDS, h. c** de Lasclaveries. — Simeeus, ]535; 
Sinteu, i538; Simceu, i5&8; Simpienêy 1673 
(rëform. de Bëam, B. 659, P 180; 706, P 188; 
768; 866). — Sineeux de loi Qaverieê, 1786 
(dënorobr. de Llsclaveries, E. 89). 

SiNCOs, h. dëtruit, c"* d*Anglet; mentionne en 1 1&9 
(carL de Bayonne, P 10). 

SiRsoos , f. c** d'Arrosés. 

SiRGos, fief, c"* de Serrea-Sainle-Marie. — Sergoê^ 
1 99 o (ch. de rOrdre de Malte , Gaulnn ). — Sergot , 
1A1& (ch. d'Artix, E. 359). — Sargoê de Serrée, 
1538 (rëform. de Bëam, B. 833). ~ Ctrgof, 1769 
(reg. des États de Bëarn). — Il y avait une abbaye 
laïque vassale de la vicomte de Bëaho. 

SiRO, f. c"* de Crouseillcs. — Siroo, i885 (centier, 
PS?). 

SiRos, c"" de Lescar; mentionne en i8&4 (not. de 
Pardies, n** 9, P 81). — Cinn, i385 (cens.).— 
Sirooif V. 16 A3 (reg. de la Gour Majeur, B. i, 
P 917). — Chiroe, Xiros, i538; Cyros, 1689 
(rëform. de Bëam, B. 678, P 3i3; 889). — Il y 
avait une abbaye laïque vassale de la vicomte do 
Bëam. — En i385, Siros ressort, au baill. de Pau 
et comptait 19 feux. 

SoARs , h. c** d*Orthei. — Lo fMinan de Soam , 1 586 ; 
les Soamê, 1686 (rëform. de Bëarn, B. 665, P 1; 
718, P 5). — LesSouardê, 1779 (terrier de Mar- 
cerin, E. 979). — Le$ Sauamif 1780 (terrier de 
Gastëtis,E. 958). 

SoccouA , h. c^ d'Ayherre. 

SocLORORDo , h. c** d*Ustarits. 

SocoA, h. c"* de Giboure. — 5afiettis-iWitf DtêêêO' 
quoaf 168/i (collations du dioc. de Bayonne). 

SoBix, vill. c** d'Oloron-Sainte-Marie; anc. paroisse 
annexe de Gurmençon ; mentionne en 980 (cart. de 
Saint-Savin). — Soeix», xj* s* (for d*01oron). — 
Eixoes , 1 376 ( montre milit. P 67 ). — Soexê, 1 880 
(contrats de Lunts). — Sùex, xit* s* (censier). — 
Soeiê, 1/189; Senîe-Lueie de Soeix , 1&67 (not. d*0- 
loron, n*3, P69;n* à,P 191). — .Sbsyxs, i5d8 
(rëform. de Bëam, B. 896). — 5oii«ûr,s69o(infiD. 
du dioc. d'Oloron). — En ]385, Sodx ressort, au 
baili. d*Oloron et comptait 8 feux. 

Sois (Li COL Di), c^ d'Arette. 

SciDBs (Lis pics dis), c^ de LamiM. — Las tre» Se- 
roure, Uu tree Herreiwrê (Palma Cêyet). 



91 



162 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉxNÉES. 



SoGORBiA (Lb), ruiss. qui arrose la c^ de Sare et se 
jette dans le Harbiénia. 

Sohico-Malda , moot. c"*' de Bidarray et d'Itsatsou , 
sar la frontière d^Espagne. 

Soldat (Lb CBBmif bu), dans la c"* de Bentayou-Sërée. 

Soldats (La baltb des) , chemin , c*^ de Gan ; c^est une 
portion du chemin qui conduit de Saint-Faust à 
Oloron-Saiote-Marie. — Lo eami qui eê suus la terra 
qui thira en Ostau, vemnt d$ Samt-Fauit, i535 
(rcform. de Béarn, B. 701, P 139). 

SoMDiAGiJB (Le), ruiss. qui prends source à Sainte- 
Engrace et se jette dans rUhaïtxa eo arrosant licq- 
Atherey. 

SoMCASTBio, h. c"* d^Oloron-Sainle-Marie. 

SoiicoDY, mont. <f** d'Arelte et de Léès-Athas. 

SoMPOBT (Lb col db), c** d*Urdo8; il fait communiquer 
la vallée d^Aspe avec TEspagne. — Summuê-Pyre- 
tmus (Itin. d^Antonin). — Porte de Djaea (du nom 
de Jaca, vill. espagnol voisin), it5& (Edrisi). — 
Portus SaneUB-ChristituB, xii* s* (Marca, Hist. de 
Béam , p. A 1 1). — Sutnui^ Pùrtuê , 1 a 67 (coll. Duch. 
vol. XGIX, r i3i). — Le nom de col de Sainle- 
Chrietine vient du voisinage de Tancienoe abbaye de 
Sainte-Christine , située à 9 kilomètres, sur le terri- 
toire espagnol. — Une borne milliaire a été trouvée 
en 1860 près de Somport, ancienne station de la 
voie romaine conduisant de Saragosse en Aquitaine. 
— Un des granda chemins vioomtaux de Béarn 
(xiii* siède), venant de Luc-Armau, aboutissait a 
Somport. 

SoHS, f. if* de Sainte-Golomme. — Sompt, i385 
(cens, r* 71). 

Soiiscs, chapelle, c"* d'Eysus. 

Somobû, f. c** de Lucq-de-Béarn. — Sonjeu, 1867 
(not. de Lucq). 

SoQuiA , monL c°* de Haux el de Licq-Atherey. 

SoRDBs, f. c*^ de Sainte-Suzanne; elle tire son nom de 
Tabb. de Sondes (départ, des Landes), dont dépen- 
dait Sainte-Susanne. 

SoBDES (Lb bdissbad db) , prend sa source près de Sordes 
(départ, des Landes), arrose dans les Basses-Pyré- 
nées la c*^ de Gassaber et se jette dans le Gave 
d'Oloron. 

SoRHABUBu, f. c^ de Saint-Esleben. — Soraburu, 
1631 (Martin Biscay). — Le fief de Sorfaaburu 
relevait du royaume de Navarre. 

Sorhaho, h. c"* de Hasparren. 

SoRHAPUBD, vill. c"* de Larribar; ancienne commune 
réunie le 13 mai t8/li à Larribar. — Sanctu^Mar- 
tinu9 de Sorhapuru, xii* s* (coll. Duch. vol. CXIV, 
P 33). — Soharpuru m Mixia, Soarpuru, xii* s* 
(cart. de Sordes, p. a). — SoHu^urei lU'jû (not. 



de la Bastide-Villefranchc, n** 9, P 99). — Sorha- 
buru, i665 (reg. des États de Navarre). 

SoBHicB (Lb), ruiss. qui arrose Musculdy et Stint-Just- 
Ibarre et se jette dans la Bidouse. 

Sorholus, vill. c"* de Tardets; ancienne commune 
réunie à Tardets le 16 avril 1859. — SorkoUtee^ 
i59o (coût de Soûle). 

Sobhoubt, f. c*^ d^Isturibs. — SorooUi, iâ35 (ch. de 
Pampelune). — Ce fief, créé en i/i35, relevait du 
royaume de Navarre. 

SoBfliiérA , h. c"* d^Irouiéguy. — Soroote, xiii* s* (cart. 
de Bayonne, P 69). — Sorhete, 1897 (^^^ ^^ 
Navarrenx). — Soroheia , 1 5 1 3 (ch. de Pampelune). 
— Soruekiy 1691 (Martin Biscay). 

SoRiTs, f. c** de Saint-Martin-d^Ari>eroae. — Soriz, 
i/i35 (ch. de Pampelune). — Le fief de SoriU, 
créé en iA35, relevait du royaume de Navarre. 

SoBLET (Lb) , ruiss. qui arrose la c"^ de Haux et se jette 
dans TAphaniche. 

SoRP (Lb), éc. c"* de Moncaup; mentionné en i56s 
(réform. de Béam, B. 786, P 87). 

SossET (Le) , nuss. qui prend sa source à Goarraxe et 
se jette dans TOusse après avoir traversé les c"** de 
Barzun, Bénéjac, Hours, Pontaoq, Espoey, Lucgar- 
rier, Gomer. — L'arriu deu Soêced, xjv* s* (ch. de 
Labatmale, E. 36o). 

SoTTOu , fief, c** de Gharre. — Lo Soio de Xmra , 1 588 
(réform. de Béam, B. 833). — Ge fief, vassal de 
la vicomte de Béam, ressort, au baill. de Sauve- 
terre. 

Soc , moot. c"' de Béost-Bagès. 

Soubao, f. c*^ de Jurançon. — Lo Soboe, 1A87 (not. 
de Pau, n" 1, P 97). 

Soc BACS (Les), éc. c^ de Tarsacq. 

SoDBATBT (Le), ruiss. qui coule à Séraéao-Blacbon et 
se jette dans TArcis. 

SoDBB (Lb pic de) , c"* de Larnns, sur la frontière d^Es^ 
pagne. 

SocBERBiBLLE , fief, c"* d'Ogou. — SobervteUê d'Ogeu, 
i546 (réform. de Béam, B. 76^). — Ge fief rele- 
vait de la vicomte de Béam. 

SocBESTBB (Le), pays borné au N. par la vicomte de 
Louvigny et la Gbalosse, à TE. par le Vicbilh, au 
S. et à rO. par le reste du Béam, suivant une ligne 
passant par Montardon, Bougarber, Boumourt, 
Amos, Gaslillon, Arthex, Mesplède, Balansnn, Or- 
thex, Bonnut et Sault-de-Navaiiles. — Pagu» Vae- 
eoniœ quidieitur Sihestreneit , v. 980 (cart de Tabb. 
de Larreule). — Silveetrum, v. 98a (cart.de Saint- 
Sever ). — Archidiaconatm SHveêtrenei» , 1 1 1 ( cart. 
de Lescar, d'après Marca, Hist de Béam, p. 99&, 
969 et 375). — Saubeête, 1188 (fonde Béam, 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



163 



p. 977). — Soubmtê, iâo9(ch.deBéarn,E. 9699). 

— Sobnte, 1676 (rôle d'enquêtes, B. 9967). — 
L'archidiaconé de Soubestre, dépeiidaot de Tétéché 
de Lescar, comprenait les paroisses d'Arget, Aoinn, 
Bouillon, Bonmoe, Casiéni-Bidau, Ganbios, Garos 
(chef-lieu), Haget- Aubin, lAbeyrie, Larreule, Loos, 
Maierales, Momas , Montagnt, Morlanne , Moustrou , 
Piets, Plasence, Pomps, Biumayou, Saiiespisse, 
Sauvagnon, Serres-Castet, Uian, Uzein et Vignes, 
dans le départ, des Basses-Pyrénées; Arbleix et Pi- 
diebv, dans celui des Landes. — La notairie de Sou- 
bestre, dont le chef-lieu était Garos, se composait 
de Bouillon, Casté-à-Bidau, Haget-Aubin,Labeyrie, 
Morlanne , Plasence , Rinmayou et Vignes , plus , dans 
le départ, des Landes, d'Acbleix et de Picheby. 

SoEBiiLLB, f. c*^ de Louvie-4azon. — Sobiele, i385 
(cens. 1*71). 

SocRB^ (Le), ruias. qui arrose Salies et se jette dans le 
Salevs. 

SoDCâGNoif , fief, c*^ de Billère. — La dmnengêdm^ de 
Socanho, Socanhoo, s 538 (réform. de Béam, B. 
833 , r 1 ). — Ce fief était vassal de la vicomte de 
Béarn. 

Sono (Le), éc. c°* de Barzun. 

SouDET, mont c°* d*Arette. 

SouHBT (Le) , ruiss. qui coule â Gette4!ygun et se jette 
dans le Gave d'Aspe. — L'airee de Soet, 1 538 (ré- 
form. de Béarn , B. 89/i ). — Jouit, 1 767 (dénombr. 
de Cette-Eygun, E. 95). 

SouHT, châU c** d*Urcuit. — Suhi, 1693 (collât, du 
dioc. de Bayonne). 

SociLHADES, f. c*^ d'OHon. — SolkadêM, i385 (cens. 
P ïU).^SoeiHadeê, 1675 (réform. de Béam, B. 
680, f 968). 

SouiLuÉDE, mont. c°" de Louvie-Jnion et de Mifaget. 
— Territoire de Mifaget dépendant de la parroÎMie de 
Lùubie communément appelle le parsan de Saulhebe ; 
le parêan tqtpeUé SomlMe, 1761 (cb. de Louvie- 
Juton, E. 35o). 

SocLAïKG , mont, c^ d'Arelte et d'Osse. — Le ruisseau 
de SouLaing coule à Ossc et se jette dans le Lourdios. 

SocLAROD (Le), ruiss. qui arrose la c"* de Lagor et se 
perd dans le Geû. — Lo Soleroeu, loSolar, i3/i/i 
(not. de Pardies, n"* 9, f* 53 et 59). 

SocuTET (Le), ruiss. qui coule à Arette et se jette dans 
le Vert d' Arette. 

SouLE (La), pays, arrond. deMauléon;il comprend les 
cantons de Mauléon et de Tardets entiers et les com- 
munes d'Aroue, Domezain-Berraute, Etcbarry, 
Gestas, Ithorots-Olhaiby, Lohitxnn-Oyhercq, Osse- 
rain-Rivareyte etPagoIle,dn canton de Saint-Palais. 

— Sibyllates (Pline). — VaWê Subda (Frédé- 



gaire). -— ValUêSobola (Aimoin). — Sonia ^ x* s* 
(ch. de Navarrenx, cart. de Bigorre). — Vicecomi^ 
tatuê de Sola, ioo5(Hist. de Languedoc, H, pr. 
col. 169). — Solla, iiûo; Seula, m* siècle (coll. 
Duch. vol. CXIV, r* 33 et 36 ). ~ Snii9,milieii du 
xii* siècle (cari, de Bayonne, P 10). — Areidiago- 
nat de Sola , 1 969 ( not. d'Oloron , n* /i , T 5o ). — 
SooIê, 1391 (not. de Navarrenx). — Sole, \h^h 
(cb. du chap. de Bayonne). — Lo pay$ de SoUe, 
V. 1A80 (contrats d'Ohix,r 19). — IiOê habiîam 

de Sole 9on aêii» en Vextremitat deu Reaume , 

eiramdate et chê entre los reaumes de Natarra , de 
Aragon et pays de Beam, . . et tout lo dit pays et vis- 
eontat de SoUde tout ancienetat en ça, n compreea au 
eonde de œit eem/oees taihe pagans eent plue, 1 590 
(coût, de Soûle). — On dit en basque Suberoa. — 
L*archidiaconé de Soûle dépendait de Tév. d*01o- 
ron , après avoir, jusqu^au xi* s^ appartenu au dioc. 
de Dax. — La vicomte de Sonle relev. du roi de 
France. — La Soûle se divisait en trois parties tSouJf*- 
Souveram , les ArbaiUêê et la Barhouê , et en sept vies : 
if Val-Dêxtre et le Val-Sénettre , en Soiile-Souverain ; 
la deguerie de Peyriède et celle d*ArbaiUe, dans les 
Arbailles; les dêgueries de Larum {c'* de Berrogain), 
à'Aroue et de Dometain, dans la Barhoue. — Lv 
pays de Soûle fat successivement dans le ressort du 
parlement de Bordeaux et dans celui du parle- 
ment de Navarre. — Pour la justice de Soûle, voy. 

LiGUABRE. 

SouLBiix, fief, c** de Salies. — L'ostau deu Solenx 
opérât Marroe, Voitau de SoUnex, i385 (cens, 
r 6 ). — Solenx-Desut et Solenx-Dejuuê , 1 5A6 ; So- 
leinx, 1675 (réform. de Béarn, B. 683, P 338 ; 
75/i; 8A8,P7). — Ge fief, vassal de la vicomte de 
Béam, ressort au bail!, de Salies au xit* s*; plus 
tard il fit partie du marquisat de Gassion. 

SoDLE-SovvERAm , pays, c*° de Tardets; subdivision du 
pays de Soûle comprenant le Val-Devtre et le Val- 
Sénestre (voy. ces mots). — Saole-Sobiraa, i383 
(contrats de LunU, P Hh). — Sole^Sobira, tSSh 
(not. de Navarrenx). — Sda^Sobiran, i590 (cou- 
tume de Soûle). — Ui nom do Souk)- Souverain 
désignait la partie méridionale du pays de Soûle, 
dont les quartiers les plus élevés portent encore lo 
nom de Bassabure. — La Uoêie-hurie (cart. de Cns- 
sini). 

SoDLOo, f. c^ d^Aramits. — Soulon, t58i (réform. dr 
Béam, B. 808, P 77). 

SouLOu (Le) , miss, qui prend sa source à Angaïs et m* 
jette à Bordes (c*" de Giarac) dans le Lagoin. 

Souii, f. c*^ d^Asson. — La maiiên dm Som, i538 
(réfom. de Béam,B. 807, P9t). 



•ji . 



i6ti 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



SouH , f. c^ de Lestelle. — Lo Som, v. ibho ( réfonn. 
deBéarn.B. 787,rÂA). 

SocMOiiLOu, c*" de Pontacq. — Somohn, 137s (con- 
trats de Lonts, f* ih), — Somoloo, i385 (cens.). 

— En i385, Soamoulou ressort, au baiU. de Pan 
et comprenait 8 feux. 

SoDHODLOD , fief , c"* d^Assat — Somoh, i5io (not. 
d'Assat, n* A , (^ 90). — Somolon, 1676 (rëform. de 
Bëarn, B. 676, T 7). — Ce fief dépendait de la 
baronnie de Saint-Aubin. 

SouPBBBAT, f. c"*deLe8Cttn. — Superhat, 16s 1 (insin. 
du dioc. d^Oloron). — Il y avait une prébende de 
ce nom fondée dans Téglise de Lescun. 

SouBAÏDB , c" d^Espelette ; ancien prieuré du dioc. de 
Bayonne. — Stmetua-Jacahu» de SouraSde, 1693 
( ooUat. du dioc de Bayonne). — Mendialde, 1 793. 

— Ce dernier nom signifie en basque prèi de la 
montagne. 

S0CBAT8BLLB, f. cr*d6 Bivehaute. — SorkatsêeUf i385 

(cens. 1* i«). 
SouBDE (La), ruifls. qui prend naissance à la montagne 

de Baiour, arrose ia c^ des Eaux-Bonnes et se jette 

daus le Valentin. 
SoDBDB (La) , miss, qui descend des montagnes de Gère- 

Bélesten et se jette à Bielle dans i^Arriumage. 
SouBBix (Le), ruiss. qui prend sa source à Lonçon, sé- 
pare Fichous-Riumayou et Larreute et se jette dans 

le Luy-de-Béam. 
SoDBius (Le col ob) , c"** des Eaux-Bonnes et de Laruns , 

sur ia limite du départ, des Hautes-Pyrénées. — Lo 

cog de Soriiz, i&&3 (reg. de la Cour Majour, B. 1, 

riaa). 
SouBODiLLB (Li), ruiss. qui coule sur la c^ de Samsons- 

Lion et se perd dans le Petit-Léès. 
SouBBOuiLLE (Lb), ruîss. qui arrose la c"* de la Bastide- 

Monréjau et se jette dans TAulouse. 
Sousbiellbs (Le bois de), c^ de Navarrenx. — Loboêc 

deStuhiêle», i555 (carL de Navarrenx, ^ 36). 
SoDssouET (La plaire de) , dans les montagnes de ia 

c*^ de Laruns. — Sozeu, t&38 (not. d'Oloron, 

n"3, r ']S).^Soxoeu,Soioeu, lâ&o (cart. d'Os- 

sau, (*• 961 et a6«). — Soêoueu, 1676 (réform. 

de Béam, B. 655 , f* 36 A ). — Le ruisseau de Sous- 

souey arrose cette plaine et se jette à Laruns dans le 

Gave d'Ossau. 
SousT (Le) , ruiss. qui prend sa source à Rébénac et se 

jette dans le Gave de Pau après avoir arrosé Bosdar- 

ros et Gélos. — Lo Soit, 1 A83 (not. de Pau, n* 1, 

P 11). 
SouTDBoc, mont c^ d^Asasp. 
Soute, vill. c"* de Higuères; anc. c^ réunie à Higuères 

le 37 juin iSAe. — So^ge, 1 538 ;Soîftf, 15^7 (ré- 



form. de Béam, B. 757, T aa; 866). — Souûi, 
i6/i5 (cens, de Morlàas, f* 3i&). — Souge, 1675; 
Some, 1689 (réform. de Béam, B. 659, f Âi5; 
654, f* 109). 

Soute (La) , ruiss. qui prend sa source sur la c" d*E^K>ey 
et se jette â Barinque dans le Luy-de-Franee, après 
avoir arrosé Eslourenties-Darré, Espéchède, Sed- 
1ère, Gabaston et Higuères-Souye; mentionné en 
1699 (cb. de Higuères, E. 36o). — La Soja, 
Souja, 16&5 (cens, de Morlàas, P* 376 et 377). 

SouTEBs, f. c*^ de Castetbon. — So^feeê, i385 (cens. 

P95). 

SoTHABGE, chapelle, c*^ d'Uhart-Mixe. 

SoTLABBO, mont, c^ de Hélette et d'Irissarry. 

SripHARiB, éc c~ de Gélos. 

SubIl^a, f. c^ dltsatsou. — Soublette, 1770 (collât, 
du dioc de Bayonne). — Il y avait une prébende de 
ce nom fondée dans Tégtise dMtsatsou. 

Scbebcazb, f. c^ de Jurançon. 

Sdbebcazb, fief, c°* d^Asson. — La maùon noble de 
Sfdmxoâe, 168& (réform. de Béarn, B. 678, 
P 109). — Le fief de Subercase relevait de la vi- 
comte de Béam. 

Scbbbuch^, eaux minérales, c**de Bedous. 

SuBBBROA, vill. c*^ d'Umigue; ancien prieuré du dioc. 
de Bayonne qui dépendait de Tabbaye d^AHhous 
( départ des Landes) et avait Biriatou pour annexe. 
— ZubenUe, xii* ^ (cart. de Bayonne, P 9). — 
Soubemoua, i559 (dh. de Labourd, E. A96). — 
L'hoepital de Soubemoa, i58i (arch. de TEmpire, 
J. 867, n'i9). 

ScBiçABALBTA (Lb) , Hiiss. qui prend sa source à Sou- 
raide et se jette à Espelette dans le Latça. 

SuBicoT, f. c"* d*Aussuracq ; mentionnée en 1 590 (cou- 
tume de Soûle). 

SuBissiA, montagne, c^ d'Urragne, sur la frontière 
d'Espagne. 

Succès, vill. c** d'Amorols; anc. c"* réunie à Amorots 
le 16 août ]8/ii. — Suquœ, i5i3 (ch.de Pampe- 
lune). — On dit en basque Sokwee, 

SuDOD (Le) , ruiss. qui coule sur la c~ de Lanne et se 
jette dans le Vert de Barianès. 

SoHAHEiiBT, redoute, c'^de Sare. 

Sdhabe, vill. c"* d'Ossas; anc. c^ réunie è Ossas le 
i h juin 1 8Â5 ; mentionné en 1 â 60 (contrats d*Obix , 
P6). 

Sdhast, vill. c"* de Camou-Mixe; anc c"* réunie à 
Gamou-Mixe le 99 mars 18&9. — 5ihm<, i5i3 
(cb. de Pampelune). 

S0HA8TOT, fief, c"* de Bivehaute; créé en 1379 et 
vassal de la vicomte de Béara (contrats de Lnnti , 

P93). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



165 



SoBuccii , c*" dlholdy. — Smêctm, 1897 (ch. de la 
Gamara de Gomptoa). — Sanetuê-LaurmUiui de 
Sntêcun, 1765 (coUat. du dioc de Bayoone). 

Sdhii, lande, c" de Chaire. 

SuHio (La caoïx di), pèlerinage, c^ de Haspan^D. 

SouBEasAUTE, fill. c°* de Luxe; anc c*^ réunie le 
97 juin iShh â Luxe. — Akumberrautê, 1/179 (not. 
de la Bastide-Villefranche, n* 9 , f 99). — Àlçum- 
barrate, i5id (ch. de Pampdune). — Axumbar- 
raute, 1691 (Martin Biacay). 

SuHAaTHs, viiL c*^ de Sauveterre; anc. c~. — Susiorte, 
i385 (cens.). — 5iifMir(a, i538(réfomi.deBéam, 
B. 833). — Il y avait une abbaye kique vassale de 
la vicomte de Béam. — En 1 385 , Sunarthe ressort, 
au baill. de Sauveterre et comprenait 1 feux. 

Sdrhab, viil. c°* de Lichans; anc c*^ réunie à Lichans 
le 5 août 18/19. 

StiRBABXTTB, vill. c** d^AlçBy; anc. c^. — SunkarreUt 
V. 1675 (contrats d'Ohix, P 91). 

En 1790, Sunharette fut le cbef-heu d*un ean- 
ton dépendant du district de Mauiéon et composé 
d^Alçay-Alçabéhéty-^unharette, Alos-Sibas-Abense , 
Gamou-Gihigue, Etchebar,Lacarry-ArhanrGharritte- 
de-Haut, Lichans-Sunhar et Ossas-Suhare. 

SopBBviBLLB, f. c*^ de Bidos. 

SuPEBviELLB, f. c"* de Nsvarreux.^ — SoberbieUê, i386 
(not. de Navarreux). 

SuPBBviBLLB, m^, c"* de Préchacq-Joabaig; mentionné 
en 1689 (réform. de Béam, B. 808, 1^99). 

SuBÇâT (Le) , ruiss. qui prend sa source sur la c^ de 
Lécumberry , sépare cette commune de celle de Men- 
dive et se jette dans le Hurbelça. -— Le col de Sur- 
çay est entre les c°*' de Lécumberry et de Mendive. 

SoBiATXHicDT (Lb) , ruÎBs. qui coule sur la cT* de Lar- 
rau et se jette dans la rivière de Larran. 

Sus, c*^ de Navarrenx. — Suê-Maiour, tu* s* (Marca, 
Hist. de Béam , p. 979 ). — Sanetê-CaUdme De$9ut , 
i386; Sent^ubador Dêuus, 1396 (not. de Navar- 



renx). — Suui, i5/i8 (réform. de Béam, B. 760, 
r 8). — Sent'Johan de Su$^ 1608 (insin. du dioc. 
d^CHoron). — 11 y avait une abbaye laïque vassale 
de la vicomte de Béam. — En i385. Sus ressort, 
au baill. de Navarrenx et comprenait 3o feux. 

Sus, chAL c"* de Bougarber. — Su$prob Borgarbei', 
iâÂ3 (contrats de Garresse, P 980). — Le fief de 
Sus était vassal de la vicomte de Béaro. 

Sgsgodssb (Lb col bt lb bois db), c*** de Lanne et de 
Sainte-Engrace. 

SusiiiOD, c"* de Navarrenx. — Suê-Menour, xii* siècle 
(Marca, HisL de Béam, p. /io3). — Stumeùr, 
xjii* s* ( fors de Béam). — Sente-Katerme de Sus- 
mioo, 1 385 ( not. de Navarrenx ). — 6'iittmo , 1 536 ; 
SiitMfNtbo, i538; SuMmyon, v. 1566 (réform. de 
Béaro, B. 799, f 9; 891, P 19/i; 83o). — Il y 
avait deux abbayes laïques vassales de la vicomte de 
Béam : Vabadiê-puan et Vabadie-eutan de SuemiOf 
i535 (réform. de Béam, B. 833). — En i385, 
Susmiou ressort, au baill. de Navarrenx et comptait 
18 feux. — Susmiou formait avec Navailtes (c*^ 
d^Angous) et Angous une baronnie, vassale de la 
vicomte de Béam , qui portait le nom de baronnie 
de Gabaston. 

Sdssaote, vill. c"* d^Arbouet; anc. c"* réunie a Arl)ouet 
le 4 juin 18A9. — Soeaute, i38A; Soesaute, i/io5 
(not. de Navarrenx). — Suatuta, i5i3 (ch. de 
Pampdune). — Suêoute, i5i9 (ch. de Mixe, 
£. A70). 

Sossi (Lb) , ruiss. qui prend sa source à Oràas, arrose 
Gaslagnède et se jette dans le ruisseau des Augas. 

S0SSBL6I1B (Lb), ruiss. qui arrose les c*** de Haux et de 
licq-Atberey et se perd dans le Saison. 

SusTABT (Lb col db) , c^ de Tardets. 

SoTABBB, h. c^ d'Anglet. -— ViUa quœ dieiiur Hmater, 
XII* siècle; UteaUaren, 11A9; Uêetarretif 1198; 
Ueeutarren, Hucetarren,iiii* siècle; Suêiaren, xvi* s* 
(cart. de Bayonne, P* 8 , 1 , 93 , /19, 83 et notes). 



Tabaillb, c**" de Sauveterre. — Tavtdhe, i385 (cens.). 
— T^xdhe, i5&8 (réform. de Béaro, B. 769, 
P 95). — TtAaiUe'Uêquain, depuis la réunion d^Us- 
quain : 18, avril 18/19. — En i385, Tabaille res- 
sortissait au baill. de Sauveterre et comprenait 
7 feux. 

TAGBiES,f. c*^ de Salies. — Taxiêee, i535 (réform. 
de Béaro, B. 7o5,P 9&1). 

Tachouas, lande, c°* d^Asasp. 



TACHouiiBS (Lis) , lande, c*^ de Lescar, dans le Pont- 
Long. 

TAcaouiais (Lis) , ruiss. qui descend des montagnes 
d^Arudy et se jette dans FOurtau en traversant le 
bois du Bager (c** d^Oloron-Sainte-Marie). 

Tadoussb, c** de Garlin. — Tadeoua, xiii* siècle (fors 
de Béaro). — Tkedeoêêe, i3â3 (hommages de 
Béaro). — Tedeoeee, i385; Tadooee, t/io9 (cens.). 
— TnuiaosM, iâ/^3 (contrats de Garresse, P 989). 



166 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



— Tado9*a,y, i5/io; Tadaiê, Tadwa, i5âs; Ta- 
doêse, i566 (réform. de Béarn, B. 787, f^ 1 et 3; 
786, f sa ). — Tadouêsé-Uêiau , depuis la réunion 
d'Uasau. — En i385 , Tadousse ressort, au baiil. de 
Lembeye et comprenait a 1 feux. 

Taillac, fief, c"-' d'AJ>08 ; mentionné en i3s3 (ch. do 
Beam, E. 963 ). — La mayion de la Salla de Maucor 
alioê de Talhae, i538 (réfonn. de Béam). — Ce 
fief relevait de la vicomié de Béam. 

Taillade (La), bois,c°*deLàa8. — La TaUhade, i538 
(réform. de Béarn, B. Sao). 

Taillade (La) , ruiss. qui prend sa source à Saint-Boès 
et se jette à Fuyoo dans le Gave de Pau , après avoir 
arrosé les communes de Saint-Girons , de Baigts et de 
Ramous. Il sépare le département des Basses-Pyré- 
nées de celui des Landes. — La Talkade, 1 538 (dé- 
nombr. de Saint-Girons). 

Taillade (Le col de la), c°** d^Arette et de Saintc- 
Engrace. 

Taillades (Les) , ruiss. qui coule à Laruns et se jetle 
dans le Gave d'Ossau. 

Taillepeb, f. c"* d'Uzos. 

TiLABOT , f. c"* d' Arthei. 

Talor ou Casemayob, m'", c"* d^Issor; construit en 1 6a 8 
(cb.d'Aretle, DD.19). 

Talov, f. c"* de Lucq-de-Béarn. — Lo Ttdoo, i385 
(cens, r 3o). 

Tamarpoet, f. c°* d^Arette; mentionnée en i385(cen- 
sier, fao). 

Tapiotes (Les) , éc. c°* d'Aurions-Idemes. 

TAPissé (Le), fief, c*^ de Jurançon; cré^ en iô85, 
vassal de la vicomte de Béam. 

Taramuk, f. c"* de Saliespisse. — L'oitau de Tarru- 
mum aperat lo Rey, Teremun, i385 (cens. P 55). 

Tabbellieks (Les), peuple aquitain qui habitaitles bords 
du golfe de Gascogne et sMtendait dans les Basses- 
Pyrénées jusqu^à Orthez. — TarbelU (Comment, 
de César). — Oi TdpSgXXot ( Strabon ). — Leur nom 
se retrouve dans Aquœ TarbelUcœ (Dax, départ, 
des Landes) et dans Catletarbe près d'Orlhez. 

Tabdak, 11. c"* de Malaussanne. 

Tardets, arrond. de Mauiéon. — Tardttdzy la/ig 
(not. d'Oloron, n' û, P 5o). — Tardetz, xiii* siècle 
(coll. Duch. vol. CXIV, r 48). — Tarzêdz, i3io 
(cart. de Bayonne, P 87). — Tardix, 169a (reg. 
de la cour de Licharre, B. h^gb), — TardetaSor- 
koluêy depuis la réunion de Sorhoius : 17 avril 
1 859. — Les Basques disent Atharatce, 

En 1790, le canton de Tardets comprenait les 
communes de Haux, Laguinge-Restoue, Larrau, 
Licq-Atherey , Montory, Sainte-Engrace , Sauguis, 
Sorhoius, Tardets et Troisvilles. 



Taror, d^ de Gariio. — Taruêoleê (Comment, de Cé- 
sar). — Taroo, i385 (censier). — Taro, i538 
(réform. de Béarn, B. 859). — Tarùn-Sadirae^ 
Viellenave, depuis la réunion de Sadirac et de 
Viellenave. — En i385, Taron ressort, au baill. 
de Lembeye et comptait lA feux. 

Autour de Taron existent encore quelques tumu- 
lus; au centre du village et sous Téglise se trouvent 
des mosaïques romaines. 

Tarsacq, c*" de Monein. — Terçag, ia86 {GaU, 
ehriêt. I, instr. Lescar). — Tanae, i3A/i (noL de 
Pardies, n" a). — Tenêoe, 137a (contrats de 
Luntz). — Terêocy xtv* siècle (cens. ). — En 1 385 , 
Tarsacq comptait 93 feux etressortissait au baill. de 
Lagor et Pardies. — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béarn. 

Tabta (Le col de), c"* de Larrau. 

Tartas (Le), lande, c^ de Mont(c** de Lagor); men- 
tionnée en 1771 (terrier de Mont, E. a 7/1). 

Tartas (Le bois db) , c"* d*Orègue. 

Tartassa, f. c~ de Gotein-Lîbarrenx; mentionné en 
1 5ao (coût, de Soûle). 

Tartoir, fief, c"*de la Bastide-Monréjau. — Tarkm, 
i3/i3 (not, de Pardies, n* a). — Tartoeing, 167a : 
Tartoint, 1675 (réform. de Béam, B. 669, f 219; 
670, P 1 19). — Tartaimg, 1760 (dénombr. de la 
Bastidc-Céiéracq, E. 3a). — Ce fief était vassal de 
la vicomte de Béam. 

Taste , fief, c*^ de Gan. — La métairie nobU de Tatze, 
i683 (i^form. de Béam, B. 679, P 37/i). — Ce 
fief, créé en 161 1, relev. de la vicomte de Béarn. 

Taste (La), h. c''* de Lahontan. 

Taule (La) , mont c~ de Borce. 

Taule las Serras, mont. c~ de Laruns. 

Tausia (Le), lande, c*^ de Mont (c*" de Lagor); men- 
tionnée en 1771 (terrier de Mont). 

Tausias (Les), éc c°* de Sedze-Maubec; mentionné en 
1675 (réform. de Béarn, B. 648, P 965). 

Tadsiet (Le), lande, c°* de Momas. 

Tausis-Espàs (Les), bois compris dans celui de la 
Seubc. 

TauziIa (Le) ou Baridair, ruiss. qui coule à Montforl 
et se jetie dans le Gave d^Oloron. 

Téberre (Le cAiLLAu de), rocher, c°* de Buzy; tire son 
nom de la matfon de Tabeme aperat lo Quaguot, 
i538 (auj. détruite); lo caUkau de Baure, 1675 
(réform. de Béam, B. 658, P 3/19; 835). 

TaiLLéaiA (Lr) , ruiss. qui prend sa source sur la c** de 
Beyrie (c*"^ de Saint- Palais), la sépare de celle 
de Lantabat et se jette dans la Joyeuse. 

Teihtlrbrib (Le ruisseau de la), coule sur la c*** de 
Morlàas et se jette dans le Luy-de-France. — L'or- 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



167 



ria d« la TeifUurma, Vatriu TnUwé, i665 (cens. 
deMoriàas, T* loô et i3o). 

TitésA, lande, c** de Leecar, dan» le Pont-Long. 

Tir, éc. c'* de Sedie-Maobee; mentionné en 1676 
(réform. de Béarn, B. 6/18, r 96a). 

TiRÂBaB (Le pic la) , c"** d^Aocoua et de Laruna. 

TéROT, f. c°* de Gaatillon (c*" de Lembeye). 

TénoT (Li), roiaa. qui coale aur la c~ de Higuèrea- 
Souye et se jette dans la Souye. 

Tkrlatoii , f. c°* de la Bastide-Viltefranche. — La mai- 
ton de Treshy, 16^7 (ch. de Béarn, E. ^70). 

Termb (Le), ruias. qui sépare les c"** de Bardoa et de 
fiidache et se jette dans la Bidouae. 

TBRMiis, éc. c*^ de Maslacq. 

Termira (Le pic), c"* de Béhorléguy. 

Termt (Le), ruiss. qui descend des montagnes d^Arette 
et se jette à Sainte-Engrace dans rUhaitia. * 

Tebrbbebt, éc. c°* de Lichos. 

TBscHAccBETféc. c"* de Castéra-Loabîx. — Un ruisseau 
du même nom arroae Gaatéra-Loubix et ae jette dans 
le Louet. 

Tbstebeb, r. c°* d'Escurès. 

Tbstbbt, f. c*^ d'Orthei. — Toitê-BU, i385 (cens. 
C ^). —Lo panan de Toêtabu, i536; Toitaby 
et CofTûêcq, ibhS; lo Teetehii, 161 A; Testevin, 
1675 (réform. de Béam, B. 668, P 809; 713, 
f* i3o; 761, f* t; 817). — Detettevin (carte de 
Gassini). 

Testes (Les), éc. c^* d^CHoron-Sainte-Marie, â Légu- 
gnon. 

Tbtigrax, fief, c"* de Mastaeq. — TitmhatZj xin* s* 
(fors de Béam, p. i55). — TùmKaex, 1876 (mon- 
tre militaire, P lo). — Titinhax, i385 (cens, 
r* 5). — TilKmkaexê, i538 (réform. de Béam, B. 
85 a). — Le fief de Tétignax, vassal de ta vicomte 
de Béam, ressort, an baill. de Larbaig. 

Tecle (La) , misa, qui prend aa source à Laadaveries et 
se jette dans le Gabas à Sévignacq. 

TEDLèBE (La), éc. c'^de Garlin. 

TeuUbe (La), éc. c°* de Lembeye; mentionné en 1676 
(réform. de Béam, B. 689, f* a8o). 

Teulkrb (La), éc. c'* de Montaner, dans le boia com- 
munal. — Lai Teuleree de MonUmer, s 376 (contrats 
de Luntz,f* 197). 

TBUiiBB (La), mont, c*^ de Bedoua et de Sarranee. 

TauLàBB (La) , ruiss. qui coule à Léren et se jette dans 
le Gave d^Oloron. 

TaoLiABs (Les) , ruiaa. qui arrose SaUea et se perd dans 
le Saleys. 

THAÎHCoiRB (Le), ruiss. qui sépare les c*^ d^Itborots- 
Olhaiby et d*Etcharry et se jette A Domenin dans 
le Heurqué. 



Ther, f. c"* de Saint- Armou. — Lo Ten, i385 (cens. 

rA7). 

Ther (Le), éc. c"* de MonpéiatrBétrac. 

TuERS (Le), miss, qui arrose Momy et se perd dans le 
Petit-Léès. 

TaèzE, arrond. de Pau. — 7e»«, xii* siècle (ch. de 
l'Ordre de Malte, Gaubin). — Tkeeta^ 1970 (cart. 
du château de Pau, n** 1). — Teeta, ia86 (ch. de 
Béam, E. 967). — Teeza, i3oi (inscr. de Sainte- 
Foi de MorlÂas). — Theeêe, 1876 (montre milit. 
f 198). — Tezee, i385; Teze, xiv* s* (cens.). — 
Testa, i5o6 (not. de Garos).— T^za, ibhlt; Saint- 
Pierre de Th&ze, 1675 (réform. de Bëarn, B. 6^19; 
761). — Thèze était un archiprétré du dioc. de 
Lescar. — En i385, il comprenait /it feux. — 
Gette commune formait le ressort d^une notairie. 

En 1790, le canton de Thèie renfermait les c"* 
du canton actuel, plus celles de Bougari>er, Gaubios- 
Looa, Sauvagnon et Uzein, du canton de Lescar, et 
le village de Riumayou (c°* de Fichons). 

Thibarrerrb, landes et bois, c"** de Maoléon-Licharro 
et de Viodos. 

TBOu,f. c"*de Jurançon. — Thoo, v. i5/io (réform. 
deBéara,B. 785, fioS). 

THULièRE (La) , ruiss. qui prend sa source à Beilocq, 
limite cette commune et celle de Lahontan et se jette 
près d^Abet dans le Gave de Pau. 

Taux (Le) , misa, qui coule â la Bastide-Villefranche et 
se perd dans le lac Dumiraii. 

TiLH, f. c*^ de Loubieng; mentionnée en i385 (cens, 
f 3). 

TillabÎ, éc c** d*Aceous; c'était le lieu d'assemblée 
des jurais de la vallée d'A^. — Le TiUabery xviii* s' 
(reg. des délibérations d'Accoua). 

TiLLET, fief, c** de Lodeuix. — Tilh de Leduixt, 1 968 
(not. d^Oloron, n* 3, f 1 j 1 ). — Il y avait une 
abbaye laïque vassale de la vicomte de Béam. — 
Le fief de Tillet, créé en 1376, relevait aussi de la 
vicomte de Béam et ressort, au baiil. d'Oloron. 

TiLs, f. c"* de Lasaerre. — Les ThUs, 1676 (réform. 
de Béam, B. 65o,f 69). 

TiPiRA (Le) , ruiss. qui coule à Bidarray et se perd dans 
la Nive. 

TiRBGAZE, f.c"de Momas. — Trareades, 1 385 (cens, 
f /18). 

TiSRèRE (La), f. et fief, c" de Gélos. — La Tienera, 
i536 (réform. de Béam, B. 709, 1* lû). — Ce 
fief était vassal de la vicomte de Béam. 

TiCBOR , fief, c"* de Montagut. — Tiurooy 1 538 ; Saint- 
Martin de Tiuron, 167a (réform. de Béam, B. 67 1, 
P 985 ; 855 ). — Il y avait une abbaye laïque vassale 
de ta vicomte de Béam. 



168 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



To (Le), éc. c~ de Copbères-Abère-Domengeux. 

ToLOSPu , h. c"* de Gamou-Mixe-Suhast. 

ToLOU, f. c** de Gan; mentionnée en 1676 (réform. 

deBéarn, B. 677, T 395). 
To!f ET (Le) , ruiss. qui coale à Sëméac-Blachon et se 

jette dans TArds. 
Torbinoc^bes, lande, c°* de Chaire. 
ToRTEs (Le col de) , c*^' de Béost-Bagès et des Eaux- 
Bonnes. 
Tos (LEs),éc. c°* de Lucgarricr; mentionné en 1776 

(terrier de Lucgarrier, £. 3i3, p. 53). 
ToscQ (Le), éc. c°* de Saini-Laurent-Bretagne. 
TouBBRARBEs, f. c"* do Routiguon. 
TouGHET (Le), ruiss. qui arrose A«oo et Arthei-d^ABSon 

et se jette dans i^OuEon. 
TocLocsE, nom d'une des tours de Sauveterre. 
TocpiETTBs (Les), mont, c*^ d'Asson, sur la limite du 

départ, des Hautes-Pyrénées. 
Tour d'Assat (La) , fief, c"* d'Assat; mentionné en 1675 

(réform. de Béam , B. 679 , f* 7 ) , était vassal de la 

f icomté de Béam. 
Tour de France (La), fief, c** de MorUas. — Turri», 

XII* s* (carL de Morlàas, P 5). — Ltf Tor, i385 

(cens, r 65). — La TordêFrama, v. 1 5Ao (réform. 

de Béam, B. 791, f* 5a). — La Too de Fronça, 

16/1 5 (cens, de Morlàas, P 9o5). — Ce fief relevait 

de la vicomte de Béam. 
TouiETs (Les), éc c^ de Goslédàa-Lube-Boast. 
TouRRARiE (La) , f. c"* de Lasseube. 
Tourheboup, éc. c*^ de Lembeye; mentionné en 1675 

(réform. de Béam, B, 6^9, T 997). 
TouRKECAPET, m'** et fief, c^* de Salies, sur le Saleys. — 

Lo pontdeTomacii^t,lomoUi de Tomaeapegy i535 ; 

le moulin de Toumeeapeigy s 675 (réform. de Béam , 

B.686, f /i7;7o5,r*9i/i et 939). 
TouROMBAux, éc. c"" de Làa-Mondrans. 
TocRON, f. c''*'de Loubieng. — Lo Toron, i5ào (ré- 
form. de Béam, B. 796, f* 88). 
ToDROR , h. c** de la Bastide-Glairence. 
TouRRiEu (Le), ruiss. qui prend sa source à AranjuEon 

et se jette à Viellenave (c**" de Navarrenx) dans le 

Harcilanne, après avoir arrosé la commune d^Araux. 
TouRRucoT DE Pet, landes, c"* de Corbères-Abère-Do- 

mengeux. — Totimi^tto de Pey, 1776 (terrier de 

Domengeux, E. 187). 
TouRRUGOLEs (Les), éc. c"^ de Lembeye. 
T0UT8OULBT, mont. c°*' de Bilhères, Escot et Sarrance. 
TouT-T-cBoiT, f. c"' de Gélos. — Domaine anobli 1^ 

b septembre 1 563 par Jeanne d'Albret en faveur 

d'Arnaud de Gasaux , son médecin. 
TouTA, f. c*^ de Gabaston. — Toyaa, i385 (cens. 

r55). 



TocTA, f. c" de VieUenave (c'" d'Artbez). — Joyoa, 
i5o6 (not. de Garos). 

ToDTAROT, h. c°* de Garos. 

TouTABOu , f. c** de Jurançon. 

TRAiLiiRB (Le bois de la), c**'d'Accou8 et d'Aydius. 

TRARGuàRB (La), raiss. qui prend sa source sur la c^ de 
Gariin et se jette dans le Gros-Léès. 

Trbdosc (Le) , ruiss. qui arrose Sarpourenx et se perd 
dans le Gave de Pau. 

Trevbilh, mont, c"** d'Arette et de Lanne. — Torru- 
mie, 1703 (reg. d'Arette, BB. 1). 

TrImoulr (Le), et. c"* de Baleix. 

TaipEiG (Le) , ruiss. qui arrose la c^ de Sus et se jette 
dans le Lauseet. 

Trbsarbrbs, fief, c"* de BaUnsun; mentionné en i538 
(réform. de Béara, B. 83o). — Ge domaine, vassal 
de lavicomté de Béara , comprenait Aoo arpents , en 
i538. 

Tb^arbiu , éc. c^ de Gan. 

Tbescoig (Le), h. c~de THôpital-d'Orion. 

TiEscRouTs, mont, c"** d'Asson et de Lestelle; mention- 
née en ia8i (réform. de Béara, B. 676, f*339). 

Tbislat, fief, c"* de Dognen; mentionné en i385 
(cens. P 39). — Andnela alioê Trealaïf, i568 (ré- 
form. de Béara, B. 760, P 18). — Ge fief, vassal 
de la vicomte de Béam , ressort, au baill. de Navar- 
renx. 

Trrspobt (La portaiiib de), c'* de Pau. — Il y avait à 
Biianos, près de cette fontaine, l'oikm de Treepoey, 
i385(cens.P56). 

Trispobt (Le), place publique, c^ de LouvieJuxon; 
mentionnée en 1676 (réform. de Béara, B. 656, 
rt8o). 

T1B88IRIB, h. c"* de Monein; mentionné en i385 
(cens. P 36). — TreêSerra, v. i56o (réform. de 
Béara, B. 789, P 19). — En i385, Tresserre 
ressort au baiÛ. de Monein et comprenait 98 feux. 

Thbt (La) , raiss. qui coule à Ance et se jette dans le 
Vert 

Trille (La) , fief, c*^ de Mascaras-Haron. — La Trilha , 
i538 (réform. de Béara, B. 833). 

Tbois-Bor if bts (Les) , f. c"* de Bayonne. 

Trois-Groix (Les), pèlerinage, c"** de Larrau et de 
Sainte-Engrace. 

Tbois-Rois (Lb pic drs), c°* de Lescun, sur la frontière 
d^Espagne. 

Troissorat, c** d'Anglet. — G*était le nom de la côte 
de VOcéan où fat ouverte Tembouchure de TAdour 
dite le Boucau, le 98 octobre 1578 (cb. du cbap. de 
Bayonne). 

Troisvillis, c" de Tardets; ancien comté. — 7W«- 
BieUet, \, th'jb (contrats d'Ohix, P 91). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



169 



TiOMPi (Li)f nom du lieu où se trouYe la fontaine 

salée, à Salies. 
Tbom (Le), ruiss. qui prend sa source à livroii et se 

jette dans le Gabas à Eslourenties-Darré , après avoir 

arrosé la c*^ d^Espoey. 
Tbordb (La), miss, qui arrose Livron et Espoey et 

se jette à Ëslourentîes-Darré dans le Gabas. — 

La grabt de Tnmdeê, v. lôÂo (réform. de Béam, 

8.841,^8). 
TaooEiLH, f. c^ d'Osse. — Lo Troïh, i385 (cens. 

1*76). 
Tbod-Gabii, mont, c*** d*Accous et de Borce. 
Trocil, f. c*** de Rontignon. 
Tbocilh , éc. c*** de Castetner. 
Tbouuji (Lb), h. c^ de Monein. — Lo Troïh, t385 

(cens. (^36). — Le Trouilh, alors annexe du ha- 
meau de Lisa, comptait a/i feux et ressort, au baill. 

de Monein. 
Tboc-Madahb (Lb), rocher, c"* de Biarrits, sur le bord 

de la mer. 
Tbocssbgaillaii, fief, c** d*Amorots-Succos, vassal du 

royaume de Navarre. 
TacBAisiA (Lb), ruiss. qui coule k (Jrrugne et se jette 

dans rUnxain. 
TauBBssi. chat. c°* de Gabidos. — Truboum-, 1675 

(réform. de Béam, B. 669, P i&&). 
Tbotôo, f. c** de Navaille»-Ang06. •— Trmou, i385 

(cens. P Û7). 
Togo, éc. c*^ de Lalonqnette. 
Tuco, éc. c~ de Lembeye. — Tuquo, 1676 (réform. 

de Béam, B. 6^9, P 3oo). — Tueôo, Ttie^iio, 

178/i (terrier de Lembeye, E. aoi). 
Tuco (Lb), éc. c"* de Monségur. — L$ Tueau, 1676 

( terrier de Mons^[ur, E. 9 1 9 ). 
Tccos (Lbs) , éc c** de Gastillon (c*" de Lembeye). 
TccoDLBTs (Lbs), éc c°* de Bentayou-Sérée; mentionné 

en 1689 (réform. de Béam, B.6Â8,P i38). 
Tocoobt; f. c^ de Pan. 
TuiLBRiE (La), f. c** d*Abitain. — La Teulere, t537 

(ch. de Béam, E. Â96). 
Tu MB (Le pas ob la), dans lea montagnes de la c** de 

Laruns. 
TuMiA (Le) , miss, qui sépare Garindein et Mauléon 

et se jette dans le Saison. 
TcQUB (La) , redoute, c" de Garris. 
TuQUBT, h. c"* de Gastetnau-Camblong. 
TuQiiBT (Le), bois, c"* d*Aressy. 
TuQUBTS (Les) , éc. c~ de Samsons-Lîon. 
ToBocQ OB Naddt (Lb), éc c** de Baleix. 
ToBOB, f. c"* d'Espœy. — Toron, i385 (cens. P 5i). 
TuBOH (Le), éc. c"* de Meillon. 
TcBOH (Le) , éc c"* de Momas. 

Basses -Pyrénées. 



TcBOR (Le), éc. c°* de Poey (c^ d^Oloron-Sainte-Maric- 

Est). 
TuBOB (Le), fief, c** d^Andrein. — La maiêon noble du 

Touron, 1 7 98 ( dénombr. d^Andrein , £. 17). 
ToBOB b^Ahbbeu (Le) , f. c"* d' Arthez. 
TcBOH d^Arbadbt (Le), bois, c** de Lanneplàa. — Le 

Toron Darradet, 1676 (réform. de Béarn, B. 667, 

Pi3i). 
Tdroii D^AvsàBB (Le), lande, c°* de Puyôo; menlionnée 

en 1675 (réfonn. de Béam, B. 667, P 75). 
TcBOH DE BocBBé (La), éc c°* d*Arthei. 
Tdrob be Cassaber (Le), landes et bois, c"* de J^gor; 

mentionnés en iSaS (réform. de Béara, B. 669, 

P399). 

Tu BOB DE Cast^ (I'B), lande, c"* de Baigls. — Le 
Touron de Coêtéra, 1 676 ( réform. de Béarn , B. 665, 
P357). 

TiiBoii BB Gabos (Le) , lande , c"* de Puyèo; mentionnée 
en 1676 (réform. de Béam, B. 667, P 75). 

TuBOB BB Hbboubt (Lb), laudo, c°* de la Bastide-Mon- 
réjau; mentionnée en 1/195 (réform. de Béara, 
B. 669, P 999). 

ToBOR dbHodbgq (Le), éc. c** d'Orion. — Le Touron 
de Hourcq, 1691 (ch. d^Orion, E. 359). 

TuBOB ]>B Lababbb (Lb), éc c'* de Denguin. 

TuBON DE LAS CosTES (Lb) , éc. c~ de Méritein. 

TuBOB DE MiLLOT (Lb), éc C** de Monlfort — Le Tou- 
ron de MUht, 1779 (terrier de Montfort, E. 337). 

Tdboh BB MoHÇAOBBie (Lb) , lande, c"* de Lagor; men- 
tionnée en 1 398 (réform. de Béora , B. 669 , P 399). 

TcBOB DE M ODRET (Le) , éc c'* de Lestelle. 

ToBOfl BB PiBAu (Le), c** de la Baslide-Monréjau. 

Tdbob DBS Maobbs (Le), redoute, c"* d^Arthei. — Le 
ronron (istilfiMirss, 1777 ( terrier d*Arlhex,£. 969). 

TuBOH DBS Madbbs (Lb), rcdouto, c"* deLay-Lamidou. 

Tdboh des Sodbbodillbs (Le), lande, cT* de la Bastide- 
If onréjau; mentionnée en 1Â95 (réform. de Béam, 
B. 669, P 999). 

Tdbob dd Bodbibb (Le), éc c** de Cescau. 

Tdbob do Gbigot (Le) , éc c** d*Oràas. 

Tdboh dd Pastodbet (Le) , éc c** de la Bastide-Monré- 
jao. 

TDBOB-MiBT-NoDODi (Lb), lande, c** d^Espiute; elle 
contenait 370 arpents en 1691. 

Tdbohbbt de las Modlàbes (Le), éc c^ de Gescau. 

Tdbohbbts (Les) , lande, c"* de la Bastide- Monréjau. 

Tdbohs (Les), éc. c*" de Gastillon (c^d'Arthes). 

Tdbobs (Les), éc c"* d'Esiourenties-Dabant — Loue 
Tourréoe, 1675 (réform. de Béara, B. 65o, P ko). 

Tdbohs (Lbs), éc. c^ de Lespielle-Gennenaud-Lanne- 
grasse. 

Tdbobs (Les) , éc c** de livron. 



39 



170 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



Tdioiis (Lu) , éc c*^ de Lucgarrier. 

Tusoifs (Les) , fief, maison .à Paa; ce fief, créé en 1609, 
relevait de la vicomte de Béarn. 

TuBORs (Lis), lande, c"' d^Orion. — Lous Towrwu, 
1691 (ch. d'Orion, E. 359). — Celte lande conte- 
nait alors 100 arpents. 

Tdbouovbt (Lb), éc. c** de Luccarré. 

TuBBBcoLLB (La) , éc. c"* de Baleix. — La TunquoUe , 
1769 (terrier de Baleix, E. 18A ). 

TuBSAii (Le) , pays compris aujourd'hui en grande partie 
dans le département des Landes. Les c"* de Pour- 



dognes-Boacoue , de Boueiih-BoueiUio-Lasque et de 
Pouliacq sont iea seules localités du département des 
Baaseft-Pyrénées appartenant au Tursan. — CmUu 
Aturremium (Notice des provinces). — Le Tursan 
tirait son nom de TAdour (Aturrit), 

TuBoiLBOii, éc. c** de Lembeye; mentionné en 1676 
(réform. de Béarn, B. 669, P 33o). 

TusTOLABT, f . c** de Ghéraute. — Ttutolar, v. 1&80 
(contratsd*Ohix,P89). 

TuftiBu, mont c"** d'Aindlle et d'Estérençoby. 

TcTDBii , mont c~ de Lécumberry. 



u 



UcHi^A , h. c" de Monein. — Uxar, 1 385 (cens, f* 36). | 

— La marque d'Uxa, ikht (not. d'Oloron, n* 3 , 

r 1 15). — La marcqua de Huxa, i568 (réibrm. 

de Béarn, B. 759). — UchÀa ressort au bail!, de 

Monein et comprenait 39 feux. 
(Jdapbt, mont c"* de Borce. 
Udolb, f. c** de Ghéraute. — La horde de UdoUa, 1696 

( contrats d'Ohix,f* 17). 
Udot, f. c"* de Barcos; mentionnée en 1679 (contrats 

dmix,P8a). 
UoAiioB, h. c^ de Saint-Jean-Pied-de-Port. — Gange, 

1736 (reg. des baux du chap. de Bayonne). 
Ugabçah, h. c"* d'Ossès. — Ugarfatme, i5i3 (ch. de 

Pampdune). — HœpiuU de Vharzan, 1 69 1 ( Martin 

Biscay ). 
UeABD , lande , c^ de Maslacq. — En 1 769 , elle appar- 
tenait aux communes de Loolneng et de Sauvelade 

et contenait 3o arpents. 
UoABii (L') , ruiss. qui coule à Estérençoby et se jette 

dans la Nive de Bébèrobie. 
UoABBi (L'), ruiss. qui arrose la c*^ de Larrau et se 

perd dans la rivière de Larrau. 
Ugabt, tle dans le Gave d'Oloron , c** de Navarrenx ; 

mentionnée en i538 (réform. de Béarn, B. 890). 
UeROiix , éc. é** de Denguin. 
Ubabia (L"), ruiss. qui prend sa source sur la commune 

d'Arbonne et se jette dans la mer à Bidart 
Uhaîtxa (V) ou BiviÉBB DB Saihtb-Ebobacb , prood sa 

source dans la commune de Sainte-Engrace et va 

se jeter dans le Saison, après avoir traversé Licq- 

Atherey. 
Ubaîtib (L*), ruiss. qui coule A Pagolle et 8e{>erd dans 

le ruisseau de Pagolle. 
llHAin-ÇoBT (L*), ruiss. qui prend sa source à Jatxou 
et se perd dans TEstang, après avoir arrosé la c°* de 
Villefranque. 



Uhajabibaibi (V) , ruiss. qui coule sur la c** de Sainte- 
Engrace et se jette dans le Manchoia. 

Uhalbb, fief, c^ dlbarrolle; vassal du royaume de 
Navarre. 

Ubalvb (L*), miss, qui arrose Labets-Biscay et se mêle 
à la Bidouse. 

Ubaldb (L'), miss, qui traverse les c^ de Suhescun et 
d'Irissarry et se jette dans rOyhanhandy. 

Ubarqui (L*) , ruiss. qui arrose la c** de Saint-Midid et 
se jette dans TOrion. 

Ubaratia (L*) , ruiss. qui coule â Iholdy et se perd dans 
rOxarty. 

Ubabt, f. c** de Barcus; mentionnée en i5»o (coût 
de Soûle). 

Ubavi^ukb, cT de Saint4ean-Pied-de-Port — Ukart, 
1193 (cart. de Bayonne, f 19)* — Hum^, i5i3 
(ch. de Pampdune). — Uharte, ifiat (Martin 
Biscay). — La cure d*Ubart-Gixe était à la pré- 
sentation de Tabbaye de Roncevaux. — Le nom 
dWharî'Gzê est donné â cette commune, située 
dans le pays de Cize, pour la distinguer de celle 
à^Uhart-Iâixe (c** de Saint -Palais), placée dans le 
pays de Mixe. 

UBABTé (L*), ruiss. qui prend sa source dans la c"* de 
Hélette, arrose Irissarry et se jette dans le Lacca. 

UbartIa (L*), ruiss. qui coule â Ayherre et se perd 
dans la Joyeuse. 

Ubabt-Jcsob , fief, c** d^Aidrits; vassal du royaume de 
Navarre. 

Ubabt-Mixb, c"" de Saint-Palais. — Ufart, xii* s^(cart 
de Sordes, p. 93). -~ Huart, i38& (coll. Duch. 
vol. GX, f 86). — UKartrJuton en Néeûrre, tbgg 
(ch. de la Chambre des Gomptes, B. 396 &)• — 
Uhartê-JuÊon, Uhart-Juêion , 1691 (Martin Biscay). 
— Le nom d''(Jhart~Mixe sert à distinguer cette 
commune de celle d*£/Wt-CiM(voy. ce mot). 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



17t 



Uhati (L*), niiM. qui coule à Aseain et se jette dans la 
Nivelle. 

DiLHàDB (L*) t ruias- qui aort des landes du Pont-Long 
sur le tarritoire de Pau, traverse les cT** de Lons, 
Lescar, Poey (e** de Leacar) , et se réunit à i*Âigue- 
iongue pour former le Lonssy. — La Ulheda, 1367 
( cart. d^Oiaau , f* 388 ). — Vayguê H grave ap^radê 
laUlkëiê, thho (contrats de Garre8ae,r 1^9)* 

UffDDBBiif, 6ef, c** de Hauz. — Unduram et Aux, 
XVI 1* s* (ch. d^Ârthes-Lassalle). — Ce fief relevait 
de la vieomtë de Seule. 

DifDDBiiii, vili. c** d^Espèa; ancienne commune réunie 
à Espès le 10 janvier 18/ia. — Andurenh, i389 
(contrats de Lunis, f* 89). — Undurenk, i655 
(col). Dach.voi.GXIV,rA3). 

Drxaiii (L*), ruiis. qui arrose Urrugne et ae jette dans 
la baie de Saint4ean-de-Lui. 

Ubcbasala (L*) , ruiee. qui coule à Cambo et ae perd 
dans le Lare^a. 

UacHiLO (Lb col »^), c*^** d^Oaaès et de Saint-Étienne- 
de-Baigorry. 

Ubcbobit (Lb col d"), c*^ de Bidarray et de Macaye. 

— Hounurmf, 1676 (réform. d'Oaaès, B. 687, 

^9). 
Ubcoit, d^ de Bayonne- Nord -Est. — Aurieoetuif 

Orqtiuit, 1186; SaneUU'Stêphanuê de Aurieocta, 

XII* 8*; Orevit, ii33 (cart de Bayonne, f" 8, 16 

et 98). — Le Laurier, 1793. — On dit en basque 

Urhéta. — L*église d'Urcuit dépendait de Tabbaye 

de Lahonce. 
Ubcolo (La toob d"), mont, c*^ de Saint-Micbel, sur la 

frontière d^Espagne. 
Ubcvld , mont, c"* de Lécumberry. 
Ubccbay, h. c"* de Hasparren. — Samt-Joêeph é^Ureu- 

raye, 1669 (collations du dioG. de Bayonne). — 

Le ruisseau d*Urcuray praid sa source à Hasparren 

et se jette à Cambo dans la Nive. 
Ubdach (L'), ruias. qui coule à Isaor et se jette dans 

le Lourdios. 
Ubdaihs, chat c** de Bassusearry. — Drdaidz, i955 

(cart. de Bayonne, f 37). — Urdamz, làoa (ch. 

de Navarre, E. ^69). — Ourdaim, 1739 (pouillé 

de Bayonne). 
Ubdambhdt, mont c"^ dMboldy, d^Irissarry et de Su- 

heacun. 
Ubdabdey, mont r*^ d*Oaaès. 
UsDATTi (Lb pobt d'), c** de Sainte-Engrace, sur la 

frontière d^Eapagne. 
UsDàs , c*" d^ Arthex ; mentionné en 1 9 90 (ch. de TOrdre 

de Malte). *- Urd$t$ , 1 986 (cb. de Béam , E. 967 ). 

— Urdnx, 1 376 (montre milit P 3o). — Ancienne 
dépendance an la connMnderie de Malte de Gaobin 



et Morlàas. r— En 1 385 , Urdès comprenait 95 feux 

et reraort. au bail!, de Pau. 
Ubdos, c*" d*Aocous.* — Forum HgMum (Itin. d^Anto- 

nin). — Samelê^MagdaHemê d'Urdos, 161 5 (insin. 

du dioc. d*Oloron). — En i385, Urdos comptait 

1 1 feux et ressort au baill. ài\Kspe, 
Ubdos, b. c"* de SaintrÉtienne-de-Baïgorry. — Urdos 

dé la Baitida , 1 5 1 3 (cb. de Pampelune). — Urdoz , 

1 69 1 ( Martin Biscay ). — Le ruisseau d'Urdos coule 

à Saint-Etienne-de-Baigorry et se perd dans le ruis- 
seau de la Bastide. 
Ubdosborb, mont c*** de Saint-Micbel, sur la frontière 

d^E«^pagne. 
UsBPBL, <f* de Saint-Étienne-de-Baigorry ; vill. distrait 

de la commune des Aldudes et érigé en commune le 

i5 février 1869. 
Urbstt, mont c*** d^Espelette et d^Itsatsou. 
Uboatxa (L*), ruias. qui coule à Urcuit et se jette dans 

TArdanavie. 
Ubgos, b. détruit, c°* de Moumour. — Lo loc d*Urgoui , 

1^68 (not d*01oron , n** 6 , r ihb). 
Ubsocbt, b. c"* de Saint-Pée-sur-Nivelle. 
Urbahdia (L*) ; miss, qui prend sa source à Hasparren , 

traverse Mouguerre et se jette dans TArdanavie. 
Ubbabdia (L*), miss, qui arroae Larrau et se joint à la 

rivière de Larrau. 
Ubi (L*) , misa, qui arrose la c"* de Sare et se jette dans 

le Harane. 
Ubioa, grotte, c** de Sare. 
Uaisàs, montagne, c"* des Aldudes, sur la fsontière 

d'Espagne. 
Ubistt, redoute, c** d^Ainboue. 
UaiTCHABri (L*), ruias. qui sépare Irissarry et Subescun 

et se jette dans TUbaide. 
Ublo (L*) , miss, qui a sa source à Espelette et se perd 

dans le Haiçabala, «1 arrosant Souraide. 
Ubma (L*) , ruias. qui prend sa aource à Ainboue et se 

jette dans la Nivelle à Saint-Pée-sur-Niveile. 
Ubhbhbt, b. détrait, c°* d'Anglet. — Urmendie, 1 935 ; 

Urmendia, xiii* s* (cart de Bayonne, f^ 1 9 et 96). 
Ubobtb (L*), miss, qui limite lesc~* de Jatxou et de 

Villefranque et se jette a Mouguerre dans PUrban- 

dia. 
Ubost, c** de Morlàas. — En 1 385 , Urost comprenait 

6 feux et reaaort au bailL de Pau. 
Ubbdcbobo, f. c"* d^Ausaurucq; mentionnée en i59o 

(coût de Seule). 
Ubbcgrb, c*" de Saint^ean-de-Luz. — Saaehu^Vin' 

c^ntiuê de Urruma , v. 1 1 Ao ; viUa Urrungia, xii* s* ; 

Orroina, 1935 (cart de Bayonne, f" 8 et 99). — 

Urrmfms, i369 (rftlea gascons). — Urrunhe, ]5ii 

(colL Dacli. voL CV, P 987). — UrruMe, i5i9 

>Mfè^ 9 9 . 



172 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



(arch. de TEmpire, J. 867, n* 10). — UmUgne, 
i559 (ch. de Labourd, E. AaG). 

En 1 790 , Umigne fut le chef-Heu d^un canton 
dépendant du district d^Ustarits et composé des com- 
munes de Biriatou , d^Hendaye et d*Urrugne. 

Urrumb, chapelle, c^deBidart. 

Urrutialdb, h. c**de Saint^ean-le-Vieux ; anc. com- 
mune qui avait pour annexe Harriette. — Sanetus- 
Johannes d'Urrutie, 1 335 (ch. du chap. de Bayonne). 

— Ytrulia, Urrutia, 1691 (Martin Biscay). 
Urrutiberria, f. c"* d'Irissarry. — Urruty, 1767 

(collations du dioc. de Bayonne). 

Urrutigoïtt, fief, c"* de Lichans-Sunhar; mentionné 
en i455 (coll. Dodi. toI. CXIV, T A3).— Jîiift- 
gûyti, mi* s* (rcg. de la cour de Licharre). — Ce 
fief était vassal de la vicomte de Soole. 

Urrutt, éc. c" de Hélette. 

Urrvtt {V)y ruiss. qui arrose Ahaxe-Alcietle-Bascassan 
et se jette dans le Laurhibar. 

Urrutt (L"), ruiss. qui coule à Mendionde et se perd 
dans rOyharçabal. — H y avait, en 1 766 , une pré- 
bende d'Umity dans IVglise de Mendionde (colla- 
tions du dioc. de Bayonne). 

Ursuya , mont, c^* de Hasparren et de Macaye. 

(Jrt, c*" de la Bastide-Clairence. — Aurt, 1 igS (cart. 
de Bayonne, f 18). — Hurt, iiâ3 (ch. de la Ca- 
mara de Gomptos). — Aourt, xiti* s* (coll. Dnch. 
vol. CXIY, r 35). — Beaia Maria d'Urt, 1686 
(collations du dioc. de Bayonne). — Liberté, 1793. 

— La seigneurie d*Urt faisait partie du duché de 
Gramont. 

Urtiagdb (Le col d*), c^ des Aldodes, sur la frontière 

d^Espagne. 
Urtobii, chat, c"* de Mendionde; mentionné en 1 A5o 

(ch. de Navarre, E. 696). 
Urtubie, châl. c"* d'Urrugne; ancienne vicomte. — 

Urtubia,xu*s*\ Urtelne, 1933; Urlehia,i^3b (cart. 

de Bayonne, f^* 9, 19 et 98). — Urtkuhy, i3Ai 

(rôles gascons). — Urthuhie, 1519 (arch. de TEm- 

pire, J. 867, n* 10). 
Druhbndt (La croix d*), pèlerinage, c*^ d*Ascain. 
Urdtxordoodi (L*) , ruiss. qui coule à Sainte-Enf^race 

et se jette dans le Manchola. 
UscLABB (L*), lande, c"* de Narp. 
Uscladbs (Les) , éc. c** de Castetner. 
UscLAT (Lb BOIS DE l') , c"* d'Aydius. 
UsQUAiR, vill. c°* de Tabaiile; anc. commune réunie à 

Tabaille le 18 avril 1869. — Viquen, xii* siècle 

(cart. de Sordes,p. 97). — Uaqwnh, i385 (cens.). 

— Usqueinhj 1399 (contrats de Gots, C* i3). — 
11 y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 
de Béam. — En i385, Ûsquain comptait ts feux 



avec ses annexes. Campagne et Mongaslon, et res- 
sort, au baill. de Sauvelerre. 

UssAu, vill. c** de Tadousse; ancienne commune. — 
Oêêou, XIII* é* (fors de Béam, p. 9oâ). — (hiau 
m ViC'Bilh, i538 (réform. de Béun, B. 833). — 
La baronnie d^Ussau, créée en 1671 , rdevait de la 
vicomte de Béam. 

UsTARiTs, arrond. de Bayonne. — Sanetui'Vinceniiu» 
dé Uitariz, ii 86 ; Uitaridz, 119/1 (cart. de Bayonne, 
f" 39 et 35). — VêtariU, i399 (rAles gascons). — 
Marat-8itr-Nive , 1 793. — Ustarits était le chef-lieu 
du baill. de Labourd. 

En 1790, Ustarits fut le chef-lieu d*un district 
oompoaé des cantons de Bardos, Biarrits, Cambo, 
Espelette, Hasparren, Macaye, Mouguerre, Sare, 
Saint-Jean-de-Lui, Saint-Pée-sar-Nivelle, Urragne, 
Ustarits, et de la ville de Bayonne. — Le canton d^Us- 
tarits eomproiait alors les communes d^Arbonne, 
Jatxou , Ustarits et Yillefranque. 

UsTAROLt (L*) , miss, qui coule à Lécumberry et se jette 
dans le Laurhibar. 

UsTiLievT, mine de fer, c"* de Saint-Elienne-de-Baï- 
gorry. 

UriiA (Le bois d*), c°* de Sainte-Engrace. 

Uthalatia (L*), miss, qui arrose Lacarry-Arhan-Char- 
ritte^e-Haut et se jette dans TAphourra. 

Utbubcocotça (L*), ruiss. qui coule à Larrau et se jette 
dans le Huri>dça. 

UTHUBiciiBTTB, oiont. c^ de Larrau, sur la frontière 
d*Espagne. 

UTBDRouviiiiTA (Lb COL D*), c*^ de Larrau, sur la fron- 
tière d^spagne. 

Utrurbt-Hardt (L*) , ruiss. qui coule à Sohescun et se 
perd dans TUhalde. 

UniAT, h. c"* de Larceveau. — Uxiat, 1997 (GaU. 
ckriiî. instram. Bayonne, n* 5). — La Magdthm 
de Veipitau d^Vuiat, lâài (not de la Bastide-Ville- 
franche, n* 1, f* 35). — Uxat, 1688 (not. de Pau, 
n* 3, r 91). — Uciat, f5i3 (ch.de Pampelune). 
— Vtziatê, 1691 (Martin Biscay). — Ancien prieuré 
dont le titulaire siégeait aux États de Navarre. 

UiAH, ^d^Arxacq; mentionné au x* s* (Marca, Hist. 
de Béam, p. 967). — Uêan, 1^09 (ch.de Béam, 
E. 9690). — Sente' Quiterie d*Uian, 1/187 (^^' 
deLarreule, n*9, f i5). — (Juan, i5o5 (not.de 
Garos). — En i385, Uian ressort, au baill. de Pau 
et comprenait 93 feux. 

UiAH (L*) , miss, qui prend sa source dans les landes 
du Pont-Long, traverse le territoire des c*^ de Pau , 
Lons, Lescar, Poey (c** de Lescar), Denguin, Beyrie 
(c*" de Lescar), Bougorber, Viellenave (c*" d'Ar- 
thci), Maieroles, Larreule, et se jette à Uiaii dans 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



173 



te Luy-de-Béarn. — Vian, i h%à ; Uêotkh, i agi (cart. 

d'Os8au,f^97et355). 
Ueur, c"* de Lescar. — Uêmih, i385 (cens.). — A 

cette époque, Uiein compreDait i5 feux et ressort. 

au baiÛ. de Pau. 
UzBBTB (L*) , rui». qui prend naissance à Ger, sort du 

département, y rentre à Montaner et se jette dans le 

Lys près de Gaixon (départ, des Hautes-Pyrénées). 



— L'aiga aperada Uiortê, lâsg (cens, de Bigorre, 
Taio). 
Uzos , c**" de Pau-Ouest. — Uzou , 1 986 ( ch. de Béam , 
£• s 67). — UêOê, XIII* siède (fors de Béam, 
p. i5). — Uêiùi, i536; Uêooê, 1676 (réform. 
de Béam, B. 655, f* 69; 709, P â3). — En 
1 385 , Uios ressort, au bail), de Pau et comprenait 
1 9 feux. 



Valcarlos (Li cBEMiii Du), daiis la c*^ de Lasse. — Ce 
nom vient de la vallée espagnole dite le VaUarloê, 
où mène ce chemin. 

Val-Dbxtbi (Ls), vallée, c*" de Tardets; subdivision 
du pays de Soûle qui comprend Alçay, AIçabéhéty, 
Alos, Arfian, Camou, Gharritte-de-Haut, Gihigue, 
Lacarry et Sunharette. 

Valbhtih (Le) , ruiss. qui prend sa source au pied de la 
montagne de Louesque, arrose la c** des Eaux- 
Bonnes et se jette à Larans dans le Gave d^Oasau. 
— Lo Balandrii, ikkZ (reg. de la Cour Majeur, 
B. 1, P 193). — Lo Baiêntii, i538 (réform. de 
Béam, B. 8^9). — LeBaiantm, 1797 (dénombr. 
d'fispalungue, E. 98). 

Yalintiii (Le hodliii de), c** d^Anglet. 

Valehtz , lande, c^* d*Arrien , E^>écbède, Gerderest et 
Sedzère; mentionnée en i/ioo (réform. de Béarn, 
8.757,^11). 

YAL-SéiiESTRE (Lb), valléo, c""* de Tardets; subdiv. du 
pays de Soole qui comprend Abense-de-Haut, Athe- 
rey, Etchebar, Haux, Laguinge, Licfaans, Licq, Mon- 
tory, Restoue, Sibas, Sunbar, Tardets et TroisviHes. 

YADzi, vill. c°* de Bassilton; ancienne commune. — 
Binuee, Bamtr, i538; Beauté, 1675; Vauxsry 
168a (réform. de Béarn, B. 668, P 933; 65/i, 
P 963 ; 896 ; 833 ). — Vaueer, 1 768 (dénombr. de 
Candau, E. 96). — Il y avait une abbaye laïque 
vassale de la vicomte de Béam. — La baronnic 
de YaUzé , créée en 1661, relevait de la vicomte de 
Béarn et comprenait Peyrelongue-Abos et Yauzé. 

Yerbielle (Le bois de). — Yoy. Bbbvibllb. 

Yerdbts, c** d^Oloron-Sainte-Marie-Est. — Berdee, 
X* s' (cart de Tabb. de Lucq). — Berdez, xi* s* 
(Marca , Hist. de Béam, p. 969 et ^j 9). -—Bardez, 
XII* s* (coll. Duch. vol. CXI Y, P 80). — Berdege, 
i385(cens.). — Senl-Johan de Berdeti , 1699 (noL 
de Lucq). — La paroisse était annexe de Saint- 
Martin-de-Poey. — En i385, Yerdels comprenait 
17 feux et ressort, au bailL d^Oloron. 



Ysaoé (Lb moulih dd) , c*^ de Castagnède. 

Ybbt (Le) , riv. qui se forme à Aramits par la réunion 
du Vert d*Arette et du Yert de Barlanès et se jette 
dans le Gave d*01oron à Moumour, après avoir ar- 
rosé Ance, Féas et Oloron-Sainte-Marie; mentionnée 
en i399 (cb. de Josbaig, E. 36o). — Lo Bert, 
1668 (not. d^Olorott, n* 6, P 166). 

Ybbt (Le crItbav du) , c^ de Moumour ; tire son nom 
de la rivière du Yert. — Lo eanU qui va de pont de 
Bert (placé en face du château) etUau pont de Xar- 
rard, 1 667 (not. d^Oloron , n* 6 , P 1 96 ). 

Ybbt d^Abbttb (Le), ruiss. formé à Arette par la 
Ghousse et le Soulayet; il se joint au Yert de Bar- 
lanès, à Aramits, pour former le Yert — L'aiga de 
Laro, ibZ%;Vaiguet^^erade Larron, 1589 (réform. 
de Béam, B. 808, P 99; 896). 

Ybbt db BiBLAsis (Le), ruiss. qui descend des mon- 
tagnes de Lanne et se réunit, à Aramits, au Yert 
d' Arette pour former le Yert. 

YfeiAU (La). — Gette dénomination s^aj^lique à la 
réunion des trois conmiunes de Cette-Eygun, 
d'Etsaut et d^Urdos pour fexploitation des mon- 
tagnes. 

YiAii (Le), h. c^ d*Arzacq. 

YiALi (Le) , h. c** de Gastétis. 

YiaU (Lb) , h. c"* de Yignes. 

YiALBB, c*" de Garlin. — Lo Vieler de Tamoi, i385 
(cens. P 58). — ViekuL, 1609 (cens.). — Lo Bia- 
ier, i569; lo Vieler en Vte-BHh, i566; h VieUer 
de SanetrJohan-Podge, 1566; lo Violer, i556; le 
Vialier, 1 675 ; SaifU-Pierre du Violer, 1 689 ( réform. 
de Béam, B. 65i, P 997; 738; 750; 756). — 
En 1 385 , Yialer ressortissait au baill. de Lembeye et 
comprenait i3 feux. 

YiALUQcâBE, éc. cM de Ponlacq. 

YiABBB, fief, c"* de Yielleségure. — Voetoiu et genti- 
leête de Biane, 1 657 (not. de Gastetner, P 1 18). — 
Viane, 1675 (réform. de Béam, B. 668, P 189 ). 
— Ce fief était vassal de la vicomte de Béam. 



17A 



DÉPARTEMENT DES BASSES-PYRÉNÉES. 



V1AS8B (La), lande, c** de Monsëgur. — La Biatie, 
1 675 ( terrier de Monsëgur, E. a 1 a ). 

ViiAROif , fief, c*^ de Làa-Mondrans. — L'oêtau de Bi- 
varao, 1 385 (cens. Pô). — Biberon, i5/i6(réform. 
de Béam, B. 766). — Bibanm, 1701 (dënombr. 
de Làa , E. 39 ), — Le fief de Vibaron , vassal de la 
vicomte de Bëam, ressort, au baill. de Larbaig. 

ViCBiLH (Le), pays, arrond. de Pau; borne au N. par 
le Tursan et rAnnagnac, à TE. par la Bigorre et le 
Montanérès, au S. et à TO. par le Bëam proprement 
dit, suivant une ligne qui passerait par Limendous, 
Espéchède, Ouillon, Higuères-Souye, Anos, Saint- 
Armou, Thèse et la limite des arrondissements de 
Pau et d'OrtbeE. — Vieiu-Vetulug , i* s*; BigviUum, 
xi* s* (cart. de Tabh. de Saint-Pé). — Archidiaco- 
natuê de Bigbilh, 1101 (cart. de Lescar). — Big- 
bilèu», 1170 (reg. de Barcelone, diaprés Marca, 
Hist. de Béam, p. 168, Sa/i, 376 et 671). — 
Lo parion de Vie-Viêlh, 1687 (reg. des Établisse- 
ments de Béam). — Vic-Bielk, v. i5ào; Viit-BiUi, 
i5/ia; Vic^Vil, 15/17; Vig-BUk, i568 (i^form. do 
Béarn, B. 738, 75/i, 758, 786). -— L'archidia- 
coné de Vicbilh, dépendant de révèché de Lescar, 
comprenait les paroisses qui forment aujourd'hui le 
canton de Lembeye, moins Luo-Armau, Luccarré, 
Momy ; le canton de Garlin, moins Boueilh-Boueilho- 
Lasque et Pouliacq; le canton de Morlàas, moins 
Esloureoties-Dabant, Lespourcy, Lombia, Saubole, 
Serres -Castet, Urosl; le canton de Thèse, moins 
Aubin et Bouraos. — Lembeye était le chef-lieu de 
cet archidiaconé. 

ViGWAO, m*' et fief, c"* de Garlin, sur le Gabas; men- 
tionné en 167/1 (réform. de Béam, B. 65a , P 3a8). 
— Le fief de Vicnau était vassal de la vicomte de 
Béarn. 

ViDON , h. c"* de la Bastide- Clairence. 

Yii-Blarqub (La), lande, c°* de Bentayou-Sérée ; men- 
tionnée en 168a (réform. de Béam, B. 6/18, 
r i5a). 

ViBGRANi, éc. c"* de Denguin. — Viegrarmey fjbk 
( terrier de Denguin , E. 3o8 ). 

ViBLBB-MoMTB, h. détmit, c*^ de Lescar, près du Gave 
de Pau. — Lo panaa de Vielha-Morte y i6â3 (cens, 
de Lescar, f* io5). 

YiELLB (La) , miss, qui arrose Larreule et se jette dans 
le Luy-de-Béara. 

ViBLLB (La) , vill. c°* de Montaner. 

YiBLLB (Lb mouur db la), c** de Montant, sur la 
Mouscle; mentionné en i58o (réform. de Béarn, 
B. 808, Pi 8). 

ViBLLBi«AVB, C** d'Arthes. — Biele-Nave, i35o (not. de 
Pardies, n* 1). — Biele-Nabe, \t^b^ (cartd'Ossau, 



f* aSi). — Vi$lenabe prêt Ceêcau, i538 (réform. de 
Béam, B. 8/io). — En t385, Vielienave ressort, 
au baill. de Pau et comprenait 6 feux. 

ViBiiLBRAVB, c*" de Bidache. — VUlanueva, 11/17 ; ^ 
castet de ViUanava, i3o8 (coll. Duch. vol. GXIV, 
T'iaa et 926). 

ViBLLBRAVB, c*^ de Navarrenx; mentionné au xii* s* 
(Marca, Hist. de Béam, p. /io3). — Vielenave^ 
1 387 ; Sent-Per de Vieknavey 1 i 11 (not. de Navar- 
renx). — Viellanave, v. i5/io; Vielanava, i568 
(réform. de Béam, B. 760, P U; 799, P 10). — 
VieUanava, i6ao (insiu. du dioc. d^Oloron). — Il 
y avait une abbaye laïque vassale de la vicomte 
de Béam. — En i385, Vidlraave ressort au bail!, 
de Navarrenx et comptait 91 feux. — La seigneu- 
rie de Vielienave faisait pai*tie de la baronnie de 
jasses. 

Vibllbuavb, éc. c** de Mont (c**" de Lagor). — Viele- 
rmveyBieknave, 1771 (terrier de Mont). 

ViELLBRAVB, vili. C** de Tarou ; ancienne commune. — 
Vielenave de SediragMeê , 1603 (cens.). — ViUmaba, 
i5â9 (réform. de Béarn, B. 738, f* 96). 

ViBLLBPiRTB, viU. c"^ de Pontiaoq; ancienne commune 
réunie à Pontiacq le 95 juin i8à 9. — VUla-Pieta, 
1970 (cart. du chat, de Pau, n*" 1). — BiehrPùUe, 
ihstg (cens, de Bigorre, f 966). — Vielapmta, 
15^9 (réform. de Béarn, B. 7a 1). — Bielepinte, 
1737 (dénombr. de Maure, E. 35). — En i385, 
ViellefMnte ressort, au baill. de Morlâas et compre- 
nait th feux. 

ViBLLB-BoDBT (La) , bois, c"* de Lagor; mculionnéen 
1398 (réform. de Béam, B. 669, f 39 9). 

ViBLLBséeuBB, c"" de Lagor. — La bastide de Yiele- 
Segure, i3â3 (noL de Pardies, n"" 9). — Sent- 
Bertran de VieleSegure , v. i35o (not. de Lucq). 

— Bielesegure , 1391 (not. de Navarrenx). — Bie- 
lasegura, 157a (réform. de Béam, B. 769, (^18). 

— En i385, Vielleségurc comprenait 56 feux et 
ressort, au baill. de Lagor et Pardies. 

Vib-Malb, chemin dans la c"* de Maseroles. 
ViB-ViRonisB (La), éc. c"* de Montestrucq; mentionné 

en 1675 (réform. de Béarn, B. 666, P 989); tire 

son nom du chemin qui mène à Biron. 
ViGRAL (Lb), f. c" de Gélos. 
ViGH AssB (La) , éc. c*^ de Baleit. 
Vigbassb (La), éc. c"* de Monsëgur; mentionné en 

1675 (réform. de Béam, B. 669, P 366). 
YiGiiAT, f. c°* de Jurançon. — Bmhat, t&85 (not. de 

Pau,n'* i,f*5o). 
YiGHAC, f. €*• de Sévignac (c*" d'Arady). — Bmhau, 

i385 (cens. P 71). 
YiOHAU (Lb) , fief, c** d^Orthes. — La domengedure deu 



DÉPARTEMENT DES BASSES-TYRÉNÉES. 



175 



VùiKau, i536 (rëform. de Béarn, B. 806, T 8).— 
Ce fief était vassal de la vicomte de Béarn. 

ViGRAu (Le moulir du), c*^ de Lesear; mentionné en 
16&3 (cens, de Lescar, P 169). 

V16W (La), fief, c** de Pardies (c** de Monein), à 
Pardières; mentionné en i683 (réform. de Béarn, 
B. 671, P 977), vassal de la vicomte de Béarn. 

Viens (La) , mont c** de Laruns. 

ViGHESTE, fief, c"* de Saucède. — Bignerte, i385 
(cens, r 9/1). — Ce fief, vassal de la vicomte de 
Béarn , ressort, au baill. d'Oloron. 

YiGHBs, c*" d^Arzacq. — Vinheê, i385 (cens.). — 
Binhes, i5i3 (not de Garos). — En i385 , Vignes 
comptait 95 feux et ressort, au baill. de Pau. 

ViGMis, éc. c'* de Saultrde-Navailles. 

ViGNOLBs, h. c°* de Denguin; andemie coimnune. —^ 
Binholêi, 1986 (ch. de Béarn, E. 967). — Vinholea, 
i385 (cens.). — A celte époque, Vignoles ressort 
au baill. de Pau. — La seigneurie de Vignoles faisait 
partie de la baronnie de Denguin. 

ViGODLAS (Les) , éc. c°* de Bougarber. 

ViLBAu, f. c** de Lestelle. 

ViLLA-EuGéniB (La), çhât. impérial, c*^ de Biarrits, 
sur le bord de la mer. 

ViLLBFBAiiQui, c*"* dTstarits. — ViUê-Franequê , i5oi; 
ViUefranque en Labart, i5i6 (ch. du chap. de 
Bayonne). — Sanetuê-Bartholomeuê de ViUefranque, 
1767 (collations du dioc. de Bayonne). — Trieolor, 
1793. 

Villeneuve , f. c*^ de Maslacq. — Grangia de VUUmova , 



1935 (réform. de Béarn, B. 86/1). — Ancienne 
dépendance de Tabbaye de Sauvelade. 

VioDos, c"" de Mauléon. — Biodos, 1696 (contrats 
d'Ohix, r 5). — Viodoê-Ahenee-de-Bat, d^uis la 
réunion d'Abense-de-Bas en i8â9. — On dit en 
brsque Bildoce, 

ViscoNDATiA, fief, c"* d'Ossès; vassal du royaume de 
Navarre. 

ViscoRDAu (Le) , c** d*01oron-Sainte-Marie ; emplace- 
ment de Tancien château d'Oloron. — Biseondau, 
1718 (dénombr. d'Oloron , E. 38 ). 

VisPALiB, fief, c°* de Mont (c"° de Lagor); mentionné 
en 1675 (réform. de Béarn, B. 671,^ 1 95); vassal 
de la vicomte de Béarn. 

V188ON , f. c** de Montant. 

YiTAii , fief, c"* de Navarrenx ; mentionné en 1 7 1 & (reg. 
des États de Béarn) , vassal de la vicomte de Béarn. 

Vive (Le MOtiLiii du), c°* de Lescar; tire son nom du 
vivier des évèques de Lescar auxquels il appartenait. 

— Lo moUi deu Biver, i385 (cens. P â/i). — Lo 
molii deu Biber, i.&63 (cart. d^Ossau, P 197). ^- 
Mohf deu Bibee, i538; lo molin deu Viber, ibZg 
(réform. de Béarn, B. 793; 867). 

ViVBH, c*" de Thèse. — Vwent, i385 (cens. P Û7). 

— Biben, iû8i (not de Larreule, n" 1, P û). — 
Bwent, i535; Bibent, i538 (réform. de Béarn, 
B. 706, P 188; 83i). — En i385, Viven ressort, 
au baill. de Pau et comprenait i5 feux. — La ba- 
ronnie de Viven, vassale de la vicomte de Béarn, 
renfermait Argelos, Auriac et Viven. 



WBTMAiiif , chat c*^ de Bayonne. 



w 



Ylos, h. de la commune de Gan. — Uooê, i358 
(charte de Buzy, FF. 1). — Lo vie de Ylo$, i535 
(réformation de Béarn, B. 701, P i53). — 



Ilos, vicq d'ChUoue, 1753 (dénombrement de 
Bébénac, E. &i). 
YoBu , mont, c"** d^Armendarita et de Méharin. 



z 



Zabalza , h. c** de Souraïde. 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Aar. Ar. 

Abarboe (L*). Barkouê (La). 

Abbadie. AppoHe (Bedous). 

AbbalbieUes (Les). BalbiêUe (landes). 

AbedeilJe.BMlnU0. 

Abence-Inferior. Abente-de-BoM. 

AbeDse prope Tardeiz. Abetue-da-Haut. 

Abenssa dejas Mauleon. Abense-de-Bas, 

Abera. Ahére (Asson). 

Aberoe. Arberoue (Le pays d'). 

Aberon. Labirou (Le). 

Abescat. Beicat. 

Abidos. Bidot. 

AbitebD ; Abitben. Abitain. 

Aboos ; Aboss ; Abossiom. Abot ( Peyre- 

longue). 
Abossium; Abous. Abo» (Monein). 
Arhmora (Porte d'). Moine* (Le col 

dêê). 
Acos. Accoui. 
kxovtxivtos ùxeapàt (ô). Gascogne 

(Le golfe de). 
Acous. Aceoiu. 

Acria-Monlis (Gastrum). Gramont. 
Ador. Adour (U). 
Adsaut. EUaut. 
Aespiifl. Aspie. 
AezparreD. Haeparren. 
Affîtau8(Lo8). Ahitttux (Les). 
Affittes; ABites (les). ^tUs (Les). 
Agarassi. Agoras. 
Agarencs; Agareucum. Garens. 
Agnès. Gourbères (Les). 
A goees ; Agoers ; Agoes ( les ) ; Agoaeii ; 

Agoues. Agoès. 



Agrtmont; Agremont. Gramont. 

Agnereinx; Aguerenx. Gartnx. 

Aguerre. Dagumre. 

Aguoees. Agoès. 

A bas. Aas. 

Abaxa. Ahaxe. 

Abaiparne. Haiparren. 

Ahece. A/Mt2« (Ustarits). 

Ahedce. Ahetze (Ordiarp). 

Ahesparren. Hasparren. 

Ahetce. Ahetie (Ustarits). 

Abetsa. Ahetze ( Ordia rp ) . 

Abexe. Ahetze (Ustarits). 

Abezparenne. Hasparren. 

Abtxe. Ahaxe. 

Ahyerre. Ayherre. 

Aidie. Aydie. 

Aigabonne. EMu-Bonnes ( Les ). 

Aigas-Cautes. Eaux-Chaudes (Les). 

Aignes (Los). Agnès (Les). 

Aignès. Gourbères (Les). 

Aignharp. Ainharp. 

Aignos. Agnos. 

Aigrement. Gramont. 

Aigues-Cauldcs. Eaux-Chaudes (Les). 

Aiherro. Ayherre. 

Aincie. Aincy. 

Aincile. AinciUe. 

Ainbisse. Ainhice. 

Ainhoe. Ainhoue. 

Ains. Anx. 

Ainza. Ainhice. 

Aïs os ; AisauB. Eysus. 

Ajarra. Ayherre. 

Alaçcban; Alaschu; Alascun. Lescitn 

(Accous). 
Albere. Abère (Cerbères). 



Alberoa. Arberoue (Le pays d'). 

Albertini (Domus). Lacommande. 

Albertinus. >4if6erfifi. 

Albii. Aubin. 

Albineridz. Ahninorits. 

Alçueta. Alcielte. 

Aiçnmbarrate. Sumberratae. 

Aldaus; Aideos. Audaux (Navarreux). 

Aldigua. Aldiga. 

Alduide. Aldudes (Les). 

Alescar. Lescar (Pau). 

Algar. Auga. 

Aled. Lons. 

Alos. Loos (Caubios). 

Alpheanas. Adour (L'). 

Alsai ; Alsay. Alçay. 

Alsielte; Alsuete. Alciette. 

Alsontarrac. Roi (Ùede). 

Alsomberraute. Sumberraule. 

Alsamku. Aussurucq. 

Alzaeta. Alciette. 

Ambiela. Treslay. 

Ambielle. AmbiUe. 

Amendux; Amendais, .imetideuii-. 

Amichalgun. Amichalgue. 

Amire. Anire. 

Amixa. Mixe ( Le pays de ). 

AmoreU; Ameroz. Amorots. 

Anaux. Aiihaax. 

Andongns; Andongs; Andonhs; An- 

dénie; Andons. Andoin» (MoriÀas). 
Andeste. Andouate. 
Andeyns. Andoins (Casietnau-Camb- 

long). 
Andeyns. Andoins (Merlàas). 
Andreinh; Andrenb. Andrein. 
Andriette. Andariette. 



Basses-Pvrnnées. 



93 



178 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Andurenh. Undurein (Espés). 

Anée. Agnès. 

Anercastelluin. Narcastet. 

An'eu. Aneu, 

Angays. Angati (Castetpugon). 

Angays. Angais (Ciarac). 

Angladure ; Angladure (V). Langïa- 
dure. 

Angles. Anglet. 

Angos. Angotu. 

Anguays. Angaiê (Clarac). 

Anguille. Anguélu. 

Anguos. Angos. 

Angiios. Angous. 

Anguùs. AnguM (Castillon). 

Anbanh. Aignan. 

Anharp. Ainkarp. 

Anhaas. Nhaux. 

Anbausse. Anhaur. 

Anhos. Agnos. 

Anhoue. Ainhone. 

Anhx. Anx. 

Aniça; Aniza. Ainhice. 

Anoen. Lormand {Le). 

Anoge; Anoia. Anoye. 

Anois (Les). Lormand {Lt). 

Anolbaas; Anouilhas. Anouillas. 

A noya. Anoye. 

Ansa; Anse; Anssa; Ansse. Ance. 

Antbiis (Los); Antiis (los); Antins 
(les). Antin. 

Aoos. Dous. 

Aoss. Os. 

Aourt. Urt. 

Apara. Aphara. 

Apale; Apatospital. j4/i^-Ûip»ta/. 

Apesberro ; Apezberro. Aphezberro. 

Apba-Ospital. Aphat-Ospital. 

Aqua-Minor. Ayguemeu. 

Aqucs. Agoès. 

Aquos. Accous. 

Aracbo; Aracboo; Araco; Arago. Ara- 
cou. 

Arambeis. Harambels. 

Arambea6(L'). Arambeaux. 

Aramburo. Haramboure. 

Arambuni. Harambure. 

Aramiçs ; Aramitz. Aramits. 

Aramoos ; Aramos. Ranunu. 

Aranco; Arancocy; Arancoin; Aran- 
coenh. Arancou. 

Aranbon ; Aranboo. Aragnon. 

Aranquoen. Arancou. 

Aransa ; Aransia ; Aranase. Aranee. 

Aransus; Aranstisi. Arhansus (Iboidy). 

Araspiu. Araspy. 

Araudz. Arunis. 

Araujason. Araujuzon. 



Araas. Araux. 

Araus-Juson ; Arana-Jusoo. Aratyiuson. 

Araus-Susoo; Araas-Snsson. Araux. 

Arbalhe; Arball; Arbaylbe. ArbaiUes 
(Les). 

Arbendaritz. Armendarits. 

Arberas; Arberatz; Arbcraz. Arbérats. 

Arberoa; Arberoe. ArherouB (Le pays d*). 

Arbiuze (L'). Arbiuse (U). 

Arboet. Arbouet. 

Arbore. Arberoue {Le pays d*). 

Arboti; Arbuet; Arbuete; Arbate. Ar- 
bouet. 

Arbuus. Arbus (Bougarber). 

Arbuus. Arbus (Lescar). 

Arcaldéa. Récaldéa. 

Arcangoa; Arcbagos; Arcbangos. Ar- 
eangues. 

Arcbiloua. Archiloa. 

Arcii (L*); Arciis (f). Arcis (V). 

Ardaos; Ardoos. Ardos. 

Ardelii. ArdeiiU. 

Ardengos. Ardangos. 

Areci. Aressy. 

Arees. Ares. 

Aregla ; Aregle. Réglé. 

Aresaa. Aressy. 

Areta; Aretc; Aretha. Arette. 

Areveseg. Reveset. 

Argaiboo. Argagnon, 

Argangois; Argangos. Arcangutt. 

Arganboo ; Arganion. Argagnon. 

Argiet. Arget. 

Argaanboo. Argagnon. 

Aribalda. Rivehaute {fi^yarrenx). 

Aribaute. Rwehaute (Gastétis). 

Aribe. Arrive. 

Aribera; Aribere. Arribère {L') (La- 
gor). 

Aricau. Arricau. 

Arien. Arrien (Moriâas). 

Arigran (L'). Arrigran{U). 

Ariis. Aris. 

Arimaioo. Riumayou. 

Arinc. Larincq. 

Aris. Arrês. 

Arisson. Orisson (Saint-Micbel). 

Ariu. Arrius. 

Ariu-Codec. Riu-Codée{Le). 

Ariu-Meda (L*). Riuméda {Le). 

Ariumonas. Arriumanous {L*). 

Anapeyros. Riupeyrous. 

Ariuteca. Riutèque {IjS). 

AriotorL RhUort (Gardesse). 

Arive. Arrive, 

Ariveta (Los). Arribets {Les) (marais). 

Armendaridz; Armendaritz; Armen- 
dariz. Armendarits, 



Armendux. Amendeuix. 

Armenbon ; Armenhoo. Armagnou. 

Armentbiu ; Armentia. Armentieu. 

Arminonts. Alminorits. 

Annite (L*). &unMiifotne(Os8erain). 

Amas. Amo«. 

Aroa ; Arœ. Aroue. 

Aromas. Romas. 

Aromibau ( L' ) ; Aromiu (lo camii ). Ro- 

miu {Le chemin). 
Aroquefort Roquefort (Puyôo). 
Aroquiaga ; Aroqniagne. Roqmague. 
Aroses ; Arosaer. Arrotès, 
Arostan. Rostan. 
Aroiee. Arrosés. 
Arr. Ar. 
Arraase (L*); Arraasse (1*). Aranee 

(!'). 

Arrac. Arracq. 

Arrac. Darracq. 

Arragnon (L*). Aragnon. 

Arraixiet. Rassiet. 

Arramoos ; Arramos. Ramous. 

Arrancoeynh. Arancou. 

Arranegai. Améguy. 

Arranboo. Aragnom. 

Arraudz. Arunts. 

Arrauta. Arraute. 

Arrebenag. Rébénac. 

Arrebeaeig. Reveset, 

Arrecii. Aresey. 

Arregatiu. Arrégatieu. 

Arregle. Réglé. 

Arremos. Ramous. 

Arrenegny. Améguy, 

Arresibourcq. Résihourcq. 

Arressii. Aressy. 

Arretço. Erretçu. 

Arrevenac. Rébénac. 

Arreverbille. Rébervilk. 

Arreveseg; Arreveseig; Arrevezeg. Re- 
veset. 

Arribagé. Arribagcr. 

Arribabauta; Arribalda; Arriballc. 
Riveliaute (Navarrenx). 

Arribarreyle. Rivareyte. 

Arribarroy. Arribarrouy, 

Arribau ( L* ). Castéra ( Deuguin ). 

Arriban-Jusoo. Arribaupizon. 

Arribanta; Arribaule. Rivehante (Nn- 
varrenx). 

Arribaute. Rivehaute (Gastétis). 

Arribc. Arrive. 

Arribebes. Arribabès. 

Arribere-Gave. Rmàre-Gtute. 

Arribere-Lagoenb. Rtviére-Lagoin. 

Arriberea deus Gabes (Loua). Rivière- 
Gave. 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



179 



Arriberoy. Riborrowf. 
Arricarda^Arricarde. Ricarde. 
Arricau-Vide. Arricau. 
Arrieta. Harriette. 
Arrimaior. Riumayou, 
Arrimole. Arriumoulé. 
Arripeiroos. Riupeyrmu. 
Arrisehorc. RéaUumrcq. 
Arriu. Arrieu (MooeiD). 
Arria. Arritu (LaruDs). 
Arriugran. Arnugrand (L'). 
Arhugran. Hurquêpeifrt (Le). 
Arriu-Mayoo; Arria-Mayor. Emmayou. 
Arriumolee. Arriumoulé. 
ArriQ-MonaxB. Arriummiout [L'), 
Arriu-Peyroo8; Arria-Peyros. Riupey- 

rouê. 
Arriasecq. ArriouMtcq. 
Arriateque. Riutèqu» {Le), 
Arriutort Riutort{Le) (Larans). 
Arriveus (L*). AnibeuM (L'). 
Arrocain. Roquain. 
Arrode. Arroê (Nay). 
Arrode. Rodé, 
Arrokiaga. Roquiagut. 
Arromaas; Arromaa. Romoê. 
Arromiu (Lo camii); Arromivau (lo 

cami). Romiu (la ehemim). 
Arroquefort. Rotpi/^ari (Boueilh). 
Arroquefort. RoiiuitkoH, 
Arroqueinh; Arroquenb. Arroquain. 
Arrosées; Arroser. Arrotè». 
AiToscre. Arrmnère. 
Arrosers. Arroiè; 
Arrospide. Rotpide. 
Arrossium. Arr^ë (Nay). 
Arrostaa ; Arrostanh. Roitan. 
Arroumia (Chemin). Rumiu (la cAa- 

min). 
Arroustaa-Vielh. RoiUm. 
Arrouzès. Arrotè^, 
Arrozere. Arrwuère. 
Arrozes. Arrosée. 
Amidii. Amtdy, 
Arrudy. Arudy. 
Arrae. Arue. 
Arraela. Arrouis, 
Arsiis ( Lo ) ; Arsis (i* ). Arcis ( L' ). 
Arsiset (L'). Arcû d'Anaud (L'). 
Arsoritz ; Arsoriz. AêmtriU, 
Ar88ifl(L'). ilrei« (L*). 
Arssoriz. AêioriU. 
Artes; Artesium ; Arthees; Arthes. Ar- 

thez. 
Arthez-Deçà ; Arthez-DeU. Arthei-d'At' 

ion. 
Arthiguelotan. ArtigueUmtan. 
Arthiguos. Artiguei (montagne). 



Arthiti. Artix, 

Arfcicqs (Les). Artics {Ln), 

Artics ; Artidx. Artix, 

Artigaloba. ÂrtiguelouiM. 

Artigalopta; Artigalotaa; Artigelobtaa. 
ArtiguêlouUaii, 

Artiguas. Artigua (Gastillon). 

Arligae-Bieihe. Artiguebielk. 

Artiguelobe. ArtiguêUnwe. 

Ardgudoptaa. Artigudoutan. 

Ardgaes. Bartke {La) (Goncbez). 

Artits; ArtiU; Artixs. Artijr. 

Artizeta. Aràiêtte, 

Artoste. ArUnute. 

Arnaa. Herrua, 

Arndi. Arrudy, 

Arudi; Arori. Arudy, 

Arvide. Arbide. 

Aryoo. Arrieu (Mooein). 

Arys. Ariê, 

Arzet Arget. 

Asap. Asatp, 

Aseaing. Atcotn. 

Ascot. Eicot. 

Asoste. Aêiouitê. 

k§pa.A9pe{VaUéed'). 

Aspa-Luea. Aceou». 
Aspea. Atpê { Vallée d'). 

Aspees. Etpés (Salies). 

kspes.Aipe{VaUéed*), 
Aspes. Etpét (Maidéou). 

Aspes ( Lo molii ). JSipéf ( Le moulin d' ). 

Aspesberro. Aphezberro, 

Aspoey. £fpo0y(PoDtacq). 

Aspremont. Pyrénéee {Lee), 

Assad; Assag; Assal; Assatom. Aêiat, 

Asseres (Villa). Serres ( Ascain). 

Asso; Assoniam; Assoo. Aeeon, 

Assoste. Aêêowtte. 

Assun. Asêon, 

Ast Aaet. 

Asta. Aête. 

Astoos (Los); ABtos(los).i4<tottf(Le«). 

Astos. Eetoe. 

Astoas. Auttou». 

Ataas. Athoê. 

Atagai. Athagu^. 

Atas. Athae. 

Aterey. Aiherey. 

Alhagui. /l<Aa^y. ^ 

Atos. Athoê. 

Ârovptt (6). Adour{L'). 

Atsaut; Atssaut. Euaut, 

Aturrensium (Givitas). riirtafi(I«). 

Aturris; Atarros Tarbellicus; Aturiis; 

Atyr. Adour {L'). 
Auberti; Auberiii; Auberty. Auber- 
tin. 



Anbii. Aubin. 

Aabu {lo). Aubin {L'), 

Aubons; Auboos; Aubos. Aubous. 

Auby(L'),/4uWn(L'). 

Aucagnes. Cognez. 

^ucet (L'). Lautset {Le). 

Aacevielle. AuteevieQe. 

Aucoz. Occoa. 

Anciiruc. Ausettrucq. 

knéau^Audaux { Monein ). 

Audaus. Audaux (Navarrenx ). 

Audeyos. Audéjoe. 

Audirac. Audvracq. 

Audor. Adour {U). 

Audoz. Audioe, 

Augaar. Auga. 

Augaas. Auga» (Castelbon). 

Augar. Auga. 

Augeu. Ogeu, 

Aagaa; Auguaa. Auga. 

Aagnas. Augae (Lee) (Sedze). 

Aulber. Aulet. 

Aulioo. Lion. 

Aulosa (L'); Aulose (1*); Auloze (!'). 

Aulou»e{L'). 
Aariag. Auriac. 

Auricocta; Auricoctas. Urcuit. 
Aurin. Orin. 
Aarion. Orùm. 
Aorios. Awrion». 
Auronse (L*). Auronce (!'). 
Aarorenh. Oroignm. 
Aorl. Urt. 

Ausere (L*). Barade {La). 
Auser-Juson. AIçabéhéty. 
Aosenicus. Auteurucq. 
Ause-Viele. Autsevielle. 
Ausii. Auzin. 

Aussabiela; Aussaviellc. AuuevieUe. 
Atissebat. Oetabat. 
Ausse-Forque. Ausêehourque. 
Aussernc. Auiiurucq. 
Ausset-Sason. Alçay. 
Aussun. Oeeue. 
Aussuruc. AuMSurucq. 
Austalop. Outtabnqf. 
Austos. Auetoue, 
Autabiela. Autevielle. 
Aataribe; Aatarribe; Autarrive en 

France. Auterrive. 
Autarielle; Aatebiele; Aotebielle; Au- 

tbevielle. Autevielle, 
Avedele; Avedelba. BedeiUe. 
Avensa. Abenee-d»-Bas. 
Avéra. Abère (Corbéres). 
Avérât. Abérat. 
Avero. Labérou {Le). 
Avidoos. Abidoe, 



a3. 



180 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Avitein ; Aviteing ; Aviteob. AbiUtm. 

Avitos. Abidoê. 

Avos. Aboi ( PeyreloDgue). 

Ayarza. Eyharce. 

Ayciri. Ailciry. 

A y (lia. Aydie. 

Aygabere. Aiguebère (montagne). 

Aygua-longa; Aygue-lonca. Aigw- 

longue (U). 
Aygucs-Caates. Eaux-Chaud^ (Let). 
Ayharp. Ainharp. 
Aynciburu. Ainey. 
Aynharp. Ainharp. 
Aynbos. Agnoê. 
Ayniee. Ainhice. 
Aynziburu. Aincy. 
Ayrie. Aydie. 
Ayxeriis. Aicirits. 
Ayza. Ahaicé. 
Aiasp. Atatp. 
Azrarat; Azcarale. Aicarat (Saint- 

étienne-de-Baïgorry ) . 
Azcayn. Ascain. 
Azme. Asme. 
Azumbarraule. Sumberraute. 



B 



Bacarau; Bacarrau. Baccarrau. 

Bacessari. Btususêarry. 

Bacbs. BaigU. 

Bacilbon; Bacilhoo. BauilloH. 

Badeg; Badegs. Badet. 

Badegs. Badetgt. 

Baese (La). Batte {La), 

Bag (La). Ba^ (La) (Lucq). 

Bag (La). Labat (GastiUon). 

Bagbielbe. Bathielle (landes). 

Bag de Geup (La). Baig de Geup {La). 

Bag de Geus (La\ Joebaig {VaUee 

de). 
Bagé (Le); Bagee. Bager {Le). 
Bagees. Bagès. 

Bagès (Le). Saint-Chrietau (Lurbe). 
Bag-longue. Bailongue {La). 
Bag-Pregona ( La ) ; Bagpergonne ; Bag- 

pregone. Baigprégone. 
Bags. Baigts. 
Baies. Bagès. 

Baigbifîlla. Batbtelle (landes). 
Baigs. BaigU. 

Baigs-Gran. Hourquette de Baygran. 
Baigueir; Baigner; Baigur. Baîgorry. 
Baigx. Baigts. 

Bailleinx; Baillens. BaiUenx. 
Baines. Béam {Le). 
Baiona; Baione; Baïonne. Bayonne. 
Baïsa; Baise (la). Batte {La). 



Baits (La). Baig (La) (Lacq). 

BaiU. BaigU, 

Balagué; Balaguee. Btdaguer. 

Balaichon ; Baiaischon ; Balaisson. Ba- 
Hchon. 

Balandrii (Lo). Vaientin {Le). 

Baianssan. Balantun, 

Balantin (Le). Vakntin {Le). 

Balas. Baleix. 

Balaseo ; Balasqno. BaUuçue. 

Balecbs ; Baleixs. Baleix. 

BaiembiU. BalambiU, 

Balensa; Balensun. Balaneun. 

Balentu (Lp). Valentin {Le). 

Baies; Balesie; Baiestoos; Balei. Ba- 
leix. 

Baleycboun; Baleyson. BaUehon. 

Baleyxs. Baleix. 

Balbencz; Balbenx; Balbenxs. BaU- 
lenx. 

Balirag. BaUrae, 

Baliroos; Balliros. Balirot. 

Balorn. Balour, 

Balzunze. Beleunce (Ayberre). 

Banayacum. Bénéjac. 

Baqua (La). Baque {La), 

3arada (B|gvJia de). Baradat {MouUn 

Baran d*Urdios. Barain. 

Baratos. Barêtout { VdUée de). 

Barbaa. Barban. 

Barbapodiiun. Lairetde, 

Barber ( Lo ). Barbé. 

Barcelley. Brattalay. 

Barcoys; Barcuix; Bareuixs; Barcox; 

Barcays. Barcut, 
Bardez. VerdeU. 
Bardinc Pardiet (Nay). 
Barelbes. BareUle. 
Barelbes. BareiUet (Anidy). 
Barelbes. BareiUet (Busy). 
Barelbes (Las). BareiUet {Let). 
Baretbous; Barétons; Baretoos. Baré- 

Umt {VaUée de). 
Barbanecba; Barbanecbe; Barbenica. 

Bamèche. 
Barboa; Barboba. Barhoue {La). 
Barinco. Barinque (la Bastide -Cézé- 

racq). 
Barinco; Barincou; Barincquo; Bariii- 

quo. Barinqtte { Morlàas ). 
Barkarrau. Baccarrau. 
Barkoebe. Barau. 
Baror. BaUntr. 

Barrebowa (La). Barhoue {La). 
Barromeres. Baroumèret. 
Barssun; Barsue. Barzun. 
Barta. Barthe (Navarreni).. 



BarUa (Lo). Barthe (La), bois (Cla- 

rac). 
Barte. Barthe (Navarrenx). 
Barie. Barthet. 
Barte de Larus (La). Barthe {La) 

(Sainte-Suzanne). 
Bartbe du Buisson (La). AKtason. 
Barzonum. Barzun. 
Bas. Labatmale. 

Basadgle; Basagle. Baiaelê {Le). 
Bascas ( Los ) ; Bascle ; Baselet ; Batdois 

(les) ; Basclonia ; Bascos. Boopm ( Lf 

JMffS). 

Basesp. Bateigt {Le). 
Baset(Lo); Basiet. Baziet. 
Basilbon ; Basilhoo. BateUlon. 
Bassa (La). Batte, 
Basse (La). Labatte (Baigts). 
Basse-Burie (La). SottieSoueerain. 
Basses (Las). Labatte (Guqaeron). 
Bassessari ; Bassessarri ; Baaaiasari. 

Battuttarry. 
Bassnen ; Bassoren. Ibattuma. 
Bassussarits. Battuttarry. 
Bastanees; Bastaones. Bastamèt. 
Bastarros. Battarout, 
Bastenes. Battanèt. 
Basfcida (La). Battide {La) (Saiut- 

Étienne-de-Baïgbrry ) . 
Bastida de Glareoca; Baslida de Cla- 

rencia; Bastida Nueva de Giareuza ; 

Bastide (la); Bastide de Glarence 

(la); Bastida de Clérauce; Bastide 

de Glérence. Battide-Clairence ( La ). 
Bastide de Duffort Duf»rt. 
Bastide de Montreyau (La). Batiide- 

Monréjau {La). 
Bastide de Vielefranca (La). Battide- 

ViUe/ranche {U). 
Bastide-Monreyau (La). Battide-Mon- 

réjau {La). 
Bastide vialer de Geserac (La). Bat- 

tide-Cézéracq { La ). 
Batalba; Batalbe. BakôUe-Furé. 
Batalbes (L*ariu de). BataUUt{Le). 
Batbielbe ; Batbilbe. BaUfieUe ( landes ) . 
Batgran. Hourquette de Baygran. 
Batkaral. Baccarrau. 
Batrulaguc. BarthtUague. 
Baudreixs; Baudres; Baiidrexs; Bau- 

dreys. Baudreix. 
Banra. Baure. 
Baasee; Baaser. Vauzê. 
Banta. BauU. 
Baxardoo. Bachardon. 
Baxilbo. BaenUon. 
Bayees. Bagèt. 
Bayer. Bager. 



TABLE DES FORMES ANCIEN\ES. 



BmidiL Bénidil, 



Bcr(-Btp|p. BnriWfc. 
Bwyndw; Beryndo». SrnilM. 
B«>(U). R^(£e). 
BeMCorb*; BcMiourp. BtMCiuir. 



Baiidgts. BoMeb [U). 

BUCIMD. BurOMKHI. 

BttTéam. Bfni[Le). 

B«iridi. Sûmtt. 

B«lni*n>; Beamiam ; BurDum. 

Bearridi; Baarrita; BearriU; Benrii. 

Beui. Bten (£«). 

Ilcaugard. Saim-PM-Kir-Mcfllr. 

B«iuK. BéuTt. 

Sataié. Kaw^. 

Becus. Bactai. Bêrti. 

Bcdat (Lo). Soldat. 

Bflddbd. Btdnll: 

B^oiH. Brdnu. 

BedM. ShIm. 

B«l«a(Lfl). BiàmM{Lm). 



Btgbadet. Btihèder {Loublmt). 
B«gtwd«r. Sttbfdtr (Sainte-Saiar 
Bfgbietts. Bal)ri»ll> (landca). 



Beguerio (Li). MongoMloii (Cbarrc). 

Bepunmu B*g»ot. 

BehaaeiD; Behaaqncn. Bêkat-m. 

Bebauee. Di-i-m^i. 

Jiehuiii). BMflu».. 

BcboRibie. AtUreftû ( VfUi» if). 

Bciarridi; Bcîarrii. Biairiti. 

K'im. Br^ûm. 

B»ilhedf r. lirnihit 

Bolai. May. 

BdcafRi, Bntnnra (Sordca). 

Brifunte. Afaimn (Ayberre). 

Bcl^ardc.'rii^nnJrT. 

Belbondi. MUsndy. 

Belfaaacar Aturnr (Arone). 

BelicM»(L<a). BtUimi. 

B«l)«. Bclbcf (Satin). 

Bcilui». (frlHÛ. 

Bakcnha; Beloin ; BtloiDg. S>bm> 

Balite. B«uIa(Clarac). 

Balniu. Bàmx. 

BcliuDce. Biinmtt (A)bcm). 



BendBOHc. Mendaum. 
BenearniiDi. LcKiw. 
Jlcofdici Bonediil. lUnédU. 
BpiitliaruHiii. IttciiT. 
Baneiggc; BenefM. Bénéjae. 
B«neyfla{. Bài^aeq (Lagor). 
Benne (La). Lataniw. 
Bena. Ann (t«) (BicUc). 
Boibiio; BantanbiHi; BtnUTan; Brn- 
tajoo. fimli^nMi. 

Bctirli>[;ui. fljiJio;-//';;»^. 

Beottj Beollo; Beoals. BwW (Clarac). 

Berot. ^6<ra. 

Bcrauta; Beraute. Barrmult. 

B«rau(e. BnroMt (Mauléon). 

B«rbi«la ; Berbielle. BmitUi. 

Bcrdfgai Benka; Bardeti; Bcrdn. 

ftrdtU. 
B«fdue. Ragtr. 
Bere. AWr((Corbirci]. 
Bcre. ^Mrt(MorUiBJ. 
BerenU; Berepia. Bérmx (Soliei). 
Bererenu; Berareni; DerereniB. Br- 

BergcbieiJ. Béribmlk. 
Bergoey; Ber^i. Btrgouiy. 
Berëoaa. BrrgvHa (£•). 
Bergoy; Bardai. Btrgwuy. 



llcrindw. lltinJm. 



Beaisn (La). JMn'au (Ln). 
Beiii. Hrniif . 

B«.ii-C.ri..i.Jl™ns.r,r.„(. 
Bi'nin Tl.iiii.Mj, «..-..Vf. 



lkrliMt-i|;L.-. Boiwleû-, 
Berne. Bdon (£i). 
Berna. SemaC (t> Mt). 



Bîni., Ocri, 

Birraulla. BnTaiiIe(Maul£an). 

Bermule. Barrau'r. 

Barrcrania. Bérértiuc. 

Barroganfa; Barroganhe. Bamifiiii 

Itrn iU). Vtn (U). 

BcrUto. Pameau. 



Bealoilce. Briiemu. 

Beala-MareTa : Bealo-Harelhe. ManilUt 

(La), 
Beaquat. Betcat. 
Beaaiart, Baùarl. 
Saaaîncq, Vtzing. 
BeUrram. B^lharram. 
B«(ereta; n-'iivrtr. Bnurêilt. 
BeUac BiUbr] (Salin). 
BeUoc. BaUbc; (Svrrra-Sai nie-Marie). 
Beacayra. Betuairt (Bord»). 
Beucayre. Btutaïn (Morlist). 
BcDquayre. SruHi'n ( Bordea). 
Beaati. BnuM (Clarac). 
Beuata. BauCe (Orriule). 
Bejgorri. BoiJroiTif ( Valln àe). 
Beygaji. B^uitt. 
fti'VRiir. Bai/rm-ry ( VtlUt lU). 
n,.;os, B^iimo.. 
Beyr« in Amiin; Beyna, 0aifn«(Sain(- 

Palaia). 
Bayria. Beyrit (Leacur). 

Bejriee; Beyri'-. Il'iji'ie (Leaear), 
Baiaeour; Brucaurp, Bétacaur. 
B«ii; Ili'iiFK.i. )[. ;...;;. 
Bialer(Lo). VMt. 
Biana. ¥ùmm. 

BiRr;Bûra; Biard; Biani ; Biarniam: 
Biarnam. Béant (Le). 

Biaa. Béant (U). 
Biaue (La). ri.iiH(La). 
Bibaron. Vibanm, 
Bibea(U). Vaé (Lr). 
Biben; Bibent. fÎMit. 
Biber(La). lïei {U). 



Hidinpii. BiJnrlui. 
Bidaious. BUattoa (ta). 
Bidereiri. Bidtrm. 
Bidoi. Abidoë. 
BidD*e{U): Biduia(l*), B 



TABLE DES FOBMES ANCIENNES. 



Biela. Bùtbi. 


Boaait. OmuI. 


Bordiu (Lo). AoMnfÎM ( O) (Orto). 


BiBt-^PinW. VMI^mU. 


Boitium (CtviUB). Saymiu (f). 






B«.« (Lo). B«««(t.)fl'B4piUi- 


BoriM(Lu) Burin |Ih). 


Bîele. Bulle. 


d'Orion), 


Bornau. Bomt-Htt^ ( M < MoMtn ). 




Boril. Bmailh. 


Bomo». BoHT»*. 




BupIIIio. /l0«fl/llU. 






Boelb. S«il. 


(L«). 


Ibei). 


BmBO. fiou^^N. 


BorMï BorM. aorte. 


Bidcnive. n«U>»n»(HDP>)- 


6oel (Lo], ÙoutilU). 
aM-Vmt- Ihmumrt. 




BLeiepiHte. Hritop*-"- 


Bortouille (La). BartowUt (L>). 


[liflfsoeTir^, l.i'»«.re-..r?. 


B«ï(Lo).t«io^. 


Boru. B<™. 


BUHc d'Awon (U). a™it^ (f). 


Bm)«oo 6.-^to. /io<u.;s«. 


Bo«ed-AmHi(La); BoMq d'Ami* (lo). 


Bier. Bié. 


BofTi-bunl. Uoii'.fl'wi. (Card«ue). 


OmlarrM. 


BierniBiwne. B<toTi(L.). 




Bosuin. ;(«»;ou.-.. 




Bohabeo; BohabeDti Bohebtal. B<»- 


BaE.|[t(.'l(Lo). i./»wn>l(Lt). 


liut. ('■>MJi(i<). 


;,«/.c.MUnbiB,.Bl, 


BouMBU. Biucfîon. 


Bigo«[.. Vienerl,. 




Boiibcbent. U»»hab<'N {LoaUwf). 


Blgoion. R-fuiM. 


Ëollbo. Ro.«^/l"). 








Bo"r,;Mh..r /(-«fl-'.rft^r, 


Bigïilion.. r«Wlk(L.). 


Boù d« Il Complesse (L«). Om d> (■ 


UHlIPijiiM: BdlUiJËIrPl. flm.fn^oï (I«). 


Bii-V 






Biiron. Binm. 


Bola(UD)-BMk(L«)(lieate), 




Bii. (Lo.). % 


Bolh. BoiiL 


Boyrie. Btt/rie iLeKar). 


Bilu (La). Silm (I«). 


K,.ll.o» llr.ll.«.. Ooui'Hm. 


BoïYie. StfioUi. 




Bolhunfe. Ottoncf. ' 


Baiooa. BouckMM. 


BUdoce. h«(M. 


Bdmnrt: BomorL Boiammrt. 


Bnulair ; Bracelai. fiwMfay. 


BilctM. A<nUm(Unini). 


Bomtonf. Bon-bont Boni^fiml (Abi- 


BranM(Lo).Br«w (Satin). 


BUhtra. /U)Ur« (L^or). 


t.in). 


Brni.c, BnH^uir 


&iihm,. BilhiruiLmu,). 


BonehoDL Srniif^ (Loubieng). 


Itrnsi'lav tha„nlny. 


BiUiere. B.MiVr. 


Bonebont. ficwuh». 


Brec. Br4^ (marai.). 


BiiliB(Li)l. fiilm(t»). 


B"j,™.iit.... fl<,..«c»«.'"'. 


BrM«.(Lo).»««.(l.). 


Billcre. BiOimi (Laruiit). 


BonUeu [U); Sea-lac. BonJpe (Hit- 




BiDiGinb. RirnA». 


pflrren ), 


BriMO.. Brun™. 


Binhtl. Vigm,l. 


Bonnebnn. Bma^nt (Laubtang). 


B™cr(Lo).ft«,(N.vaHI«). 


BÎDbaa. %«H(S«vigtiat|. 




BnK]iiis?i', /JroiiçiÛMf. 


BmhB».Fiy».(àmrq). 


BoDo-Loro (Ecdeiii dt). BoahciB»»- 


BnuM. BrOM-é. 


Binbole,. Irffwto.. 


parren). 


Browet. flroMiW. 


Bi»dos. »Wm. 


Bonut; BonuirL Bomnit 


Bn>nnti(Lc>). Browi^. 


Birialo. BiVini™. 


Booonl. Bmut. 


BrudB», Br^.. 


BîricDte. Bitvnl. 




Bruico(.ii(Lo). flrw»a(L.). 


Biro; Biroo. ffimn. 


Bnoiliort. SoumDMTt. 




Biainos: BiiaDosa. 0>'ia»>- 


Bore âe Canbioi (U). ftmry d» C«ii- 


Bm.!..|U..I. llr.»r„r 


Bi».T. B»,«». 


W« (L.). 


Brul|5<ra. liiu/iti. 


BUe<ï..ft«^(B.rea.). 




Biubr. B™t. Ir). 


BIsFondon. l'ùcDru^u (/^J. 


Borc-N»u. B<mre-N«tf {U) (Hcnsin). 


Buçuiiaril. iluimnnnb. 


Bisi]ri.'ï Bl»iiupï». Bi»ïi™. 


Bort-Nau. Bourf-ATM/ILi) (UoHiu). 


Bugoc.s Bugnbfi,li. KvM». 


BiMD.. Sy. 


Borda (U). !-.*«* (SunK-Gi.die), 


B.,l|r„r<„,.. B«rs«r™™. 


BilolheMLa). OJlaittM. 


Bordannbn. (tord™™. 


Billmor. Bomuarl. 


Bi(fii|[>;BiteDh. ^tilw'n. 


Bopd:ii. ll,„;l.>iUm\<^M-}. 


Buoeinb: BnnheD; Banbong: Bqd- 


Biu.. Siout. 




beobiBiinimb. Bk^mh. 


BiiiHlbcyl; BiDMdhert' Bbà-mOil. 


Borderas, flord«T.(Clar.c). 


Banos; tliitmi. Buniu. 


BiT.roo. hïdn». 






Biv.Dt. ('JMI.. 


Bordeii dB Sornoloo (Lm). BordM if £»■ 


Banjani, Jinr^ou.. 


Bi^erdo). hH(l4i). 


i»<ï(^). 




Biy.. By. 


BordeUs; Bordela; Bonletb». Bo»^ 


Bi.rï™.r(Lo).Bwyvrf. 


Biieno.. K»».. 


<bll». 




Bltiioo; Bloiuoa; B1»0D ; BUiooj 


Bordiu (Lo). Booniia {Jannv>n). 




BbjrHO; B<ta«o. BM«m. 


Bordiu (Lo). Bounfw {Le) (Guiin). 


lia». 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Borgm (VeUu). Mmiàtu-BMi. 
ttamot. Burot, 
Bun>oM;Bur 
BnniDu. OUumet, 

Buuict. Biuiéaitlft. 
Bitai BuBM. BuL«. 



nu,liiiiG. UvHitiee. 
Buinnirila. BnuuaariU. 
Buay, Buiy. 
Buyangue. Bugangiit. 
Duii on Bag. Buxy. 
Bntnjrili. 8>i<nuuriU. 
Buitiiici;BoiliDi. Uuilinrr. 
Buiunarir.- it<i««T<<iH(i. 
Byaa. Bf«r« le). 
Bjdoa. JMu. 
Byem.B«<ini(L*). 
Byha«yt. BOmity {Lt). 
Bjast. Biiuf. 



Gimii den S«nlior. Chmiiu du Sii- 



Camo; Camo ea Micie, CanoH-JfÙM. 
CuDoeni (U|. Canuin (la). 
Carnoo. CitDui. 
Caaioa(L<i]. Caiiui({£«)(Sdîei}. 



c 



CabliHi (La 

Cabale. CtUré. 

Cabbia. Copftù. 

Cabee (Lo). Cabé (Alhot-Astiû). 

CBb<tt(U). CiU (Bellocq). 

Cobcr ( Lo). C^ { Athot-Aipia ). 
CadalW; Cadelhoi CaiMbooi Gule- 

lianenae (cutrom); Cadallio; Ca- 

deloj Cicl^'loii. CaJiliou. 
Cadeye (La). Laccdit. 
CadilboQ. CaJiUon. 
Cagoèa (U). Cognez. 
Cagota {La bon deiu), CofDl (ta/bii- 

lan*ifH)(Artbei). 
Ciilhau de Baure (Lo). Ttbirnt. 
CÙDO, ûayDn. 
Çalaba. Satta (AJeirïti). 
Cdl,i„N,, Ca»^-»,. 
lïalbioi. Caabiot (Leacar), 
Caibau. CaUlau. 
CatviiCalviLoa. QwAih. 



f^smbï. Cambo. 
Cambîm. CoiiAïDa (LtMir). 
CamboD. Cambo. ^ 

Cafflbui-Mayor. Canlmt (Bialle). 
Cam de Poyou (Lo). Sallt-Uuramp 

[U). 
Camcr. Canu. 

Cami Fcriat (Lo). CluiMm fcm [tej. 
Camii. Cany. 
Camia den Bej. CJum'iu Ai /t«. 



Campaigiio ; Campaoba. Can^tgne 

(Fardiea). 
Gampanba. Con^i^fna ( MoQcin ). 
Caiilpanha;CaiiipaDbe. Campagia | Ta- 

baiile). 
Campaoba. CtmpMgnt (Ogenne). 
Campanbe den PUa. CamjMgiu (Par- 
Camp - BaUlbea ; Cunp ' Bsldbcr. 

<:.l^.,<p-lU.,iik. (ii). 
Camp de la Bords. Cawiinrât. 
Cimprarim. Cmwkomri. 
Campfraucu. tnuiyifroiic. 
Cautplouc; 'Cumpluii»). CamlAuig. 
Campt. lî'iUH. 

Guoipaoa; Caiiip^our Ctmpêor- 
-CanipiiB-turlun Cnoi^lurt. Campltri. 
Cudd; Camur. CaiioN-iVin. 
Camnrea Béarn; Gamuu. CamH. 
Cancar (Le). Cancaf (It). 



ilop, t. 



ni^diJuU 



«andau. PnÉiiwrJe. 

ijandolop. /.'aHi/p/a'i/i. 

CanM(Lo);CaDMl(Lo). Conn (La). 

Conlor. CtmfUrL 

Cspami. Cafiarr<rg(I«). 

Gapilouyn, Captiimy, 

Capbiu tlapbuii (grangiu). Cafbit. 

CapdelajoJi. Capdfiaffou. 

4^npdelna Cap-de-Los-Debaig; Cap- 

de'Lafl-[>eflaua. Capàtlàa». 
Cap dv Layoo. Capdelayou. 
Capdcponl. CopilqKm. 
Cap den Pout dv Uaubon. CfJapml. 
Cap dcu i'onl deu SviiL- Eaparil de 

Csperaaa (Lu lioa d?unj. C*p&— [Le 

Coaitf). 
Cii|>itL.g, Ciy'/iitul- 
CapiiE E'oatîs Bui(iae([>iMDDa io). SiuM- 

Capilo (La molii deu). £^ {Lt mou- 

iwd'). 
Capmorteraa; Capmorlem. Camar- 

CappiquoL Caf/pint. 
Carapaaaa. CaijHna. 
Caraaa. Garrù. 



Cardsaa. Curdna». 



Gare: 



, Loi). Cor 



Carrcista Curlû Carreaaa. Carmm. 

Carricaboruc. Comratiim (ilubarp). 

Carsiuaii. Cornu. 

Cau La), iaeau. 

Caubanl. CiuabaN. 

Caiabé. CiuaaUr Lngor). 

Caaa bon a; Ca»abaiie.C(u>Aoiuw (Lu rba). 



C;Lsn 



!l. CoHnd 






Caumboaii ; Caïamboy. Catambouey, 
Caunaba; <^a>auaTe. Caieaava (Mo- 

Caaanbe. Couo^fiu (Uiowens). 

Caaunr. Catarrr. 

Ca>aiib«a. Catauiion ( Serres - Sabile- 

CaaaafrsDC. CoaiwraNf . 
Caaaua. Coaaux (Bou^arbcr). 
Caaaua. Ciuiiiiz (Lannej. 
Caaan*. Coioiix ( Louvie-Jaion ). 
Caïaui-Domec. CfUnui-Danurf . 
Caaave " 



î. Cataban 



Cawlmiii'. t'nw/mnRB (Lu«i). 
Canmayar. C«fa»ayor(Celle-ByguD|. 
CaMmayor. Tofon. 
Caaeaibiiaii; Catieinbuyé. CoaaMÏMCy. 



Caiianbe. Ctaaignii (FicboDi- Kiu - 
inayoa). 

Ciisuirlirr. Cnuoig^te ( Miosaena). 
Cossaiii C«^Ba^el■;Cas>ave^;C»i»ebe^. 

Caaa».Cariera. Coida-GonA^ ( La ). 
Cataeuibocii ; Cauunbouny. Comh- 

Caai«V8; Caaaever. CoaMbar. 

Catiever. Caitabi. 

Caiai-ûariera. Coinr-Cartiri (La). 

Ciwo. Ceuau (Katailiei-Aiigaa). 

Caaao (Lo). C—t. 

Caiwi (Lo). CoBH (Boieto). 

4:,L^la<l'.",iii-<:.imi. CattcidfCaiHt. 
Caalaeda. Ciutagiiid: 
Cislaeda. Culiiia ( La ). 
Gastaedj. Coal^ùf^Comt. 
Caalaeda-Candao. Coilnda-Coiiiiaa. 
Caalaeds et lo terradur iperal d« Doal. 

Caileida-Doat. 
Cailaede. Cutagnid: 
C»taed<i; Caaûede -Camii. Codndi- 

Cini. 
CaaUed«-C«Ddau. CoatM^Candw. 



18â 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Gastaedede Monlaneres. Catléide-Doal, 

Gastabede deu Gamii. Coitéide-Cami. 

Castaigmajoii. Coitetmayou. 

Gastaignede. Cattagnède. 

Castainh. Castaing ( Ortbez ). 

Gastaneta. Coêtagnède. 

Caslanh. Castaing (Assat). 

Gastanh. CaêUiing(OTihez). 

Gaatanh. Castaing ( Rontignoii ). 

Gastaiih ( Lo ). Castaing ( fief) ( Orthez ). 

Gastaiihcda. Castagnède. 

Gastanbeda dcu Garni. Castéide-Cami. 

Gastanbcde. Castagnède. * 

Gastanhede; Gastanhede de Doat. 
Castéide-Doat. 

Gastaiihot. Castagnot, 

Gastaranh; Gasturrain. Castérin. 

Gastayhede. Castagnède. 

Gastcede deu Gamii. Castéide-Cami. 

Gasteg. Casteigt. 

Gasteg. Castet{kTudy). 

Gasteg. Castet (PoniBcq). 

Gasteg. Castets (Escur^). 

Gasteg (Lo). Castet {Monein). 

Gastcg-Abidoo. Casté-à-Bidau. 

Gaslegbidb. Castetbieilh. 

Gastegbo ; Gaslegbon ; Gasteg-boo. Cas- 
tetbon (Sauveterre). 

Gasteg de Pardies. Lakourcade. 

Gasteg-Geloos. Cas^tgèhs. 

Gastegnau (Le). Castetnau (Masiacq). 

Gasteg-Nau d'Arribere (Lo). Castet- 
nau (Navarrenx). 

Gastc^nee; Casteg-Ner. Castetner. 

Gastegner ( Lo castcg de ). Castetner 
{Le Haut), 

Gasteg-Pugo ; Gasteg-Pagoo ; Gasteg- 
Pungoo. Castelpugon. 

Gasteg-Turbc. Caftetarbe. 

Gasteg-Tbiis; Gasteg-Tiis. Castétis. 

Gastéide-Saint-Sever. Castéide-Candau. 

Gasteig. Casteigt. 

Gasteig. Castet{Xrudy). 

Gasteigbon. Castetbon (Sauveterre). 

Gasteigt-bieilb. Castethieilk. 

Gaslelar (Lo). Castéra (Montaiier). 

Gastelbon. Castetbon {Sauyeierre). 

Gastelbon; Gastelboo. CastiUon (Lem- 
beye). 

Castelhoo. C«/t/2(m (Artbcz). 

Gastelboo-Susoo. Co^A'/ton ( Baigts ^ 

Gastello. CastiQùn (Artbez). 

Gastellum. Castet (Arudy). 

Gastellum. Castets (Esciirès). 

Gastellum Urealicum. Castetgélos. 

Gastelnau ( Gastrum de ). Castetnau ( Na- 
varrenx). 

Gasteraa. Castéra ( Bellocq ) . 



Gasteraa; Gastera au Vicbilb (Le). 

Cutéra (Montaner). 
Gasteraa. Castéra {Oienx). 
Gastera de Morenguets. Sansau. 
Gasterar. Castéra (Argagnon). 
Gasterar. GM(fra (Balirac). 
Gasterar. Castéra {Le) (Deogiiin). 
Gasterar (Lo). Castéra (Assat). 
Gasterar (Lo). Castéra (Bérenx). 
Gasterar (Lo). Castéra ( Monein ). 
Gasterar (Lo). Ca«(^ra(Montaner). 
Gasterar (Lo). Castéra (Oseox ). 
Gasterar (Lo). Castéra (Sendets). 
Gasterar deu Bilaa. Bilan {Le). 
Gasteras (Lo). Castéra (Autenelle). 
Gasterasses (Les). Castéras (Monein). 
Gasterees. Castérès. 
Gasterra. Castéra (Montaner). 
Gasterraiih. Castérin. 
Gastet (Le). Castella (Laroin). 
Gastetabidon ; Gastetabidoo. Casté-à- 

Bidan. 
Gastet d'Assoo. Hermitage {U). 
Gastet de Salies ( Lo). Château de Salies 

{Le). 
GastetebieL Castetbieilh. 
Gastethiis; Gastetiis; Gastétins. Cas- 
tétis. 
Gastetnau. Ca«téro( ( Moneiii ). 
Gasletne. Castetner. 
Gastetpuguon. Castetpugon. 
Gastet-Tarbe. Castetarbe. 
Gastetys. Castétis, 
Gasleyde. Castéide-Doat. 
Gasteymajour. Castetmayou. 
Gastilboii. Ca#<i7/on(Baigt8). 
Gastrum Nobile. Moncade {Tour de). 
Gastrum - Pengon ; Gastrum - Pulgor. 

Castetpugon. 
Gatro ; Gatron. Saint -Pé-de- Bas et 

Sainl-Pé-de-Uaut. 
Gattarie. Guétary. 
Gau ( La). Lacaau. 
Gaubaas. Caub€u{Les). 
Gaubii. Caubin. 

Gaubii de Sendets. Caubin de Sendets. 
Gaubioos. Cati6to«(Ijescar). 
Gaudarasa. Coarraze. 
Gauferrere. Cauharrére. , 
Gaug; Gaugs. Caûs. 
Gaubapee; Gaubaper. Cauhapé. 
Gaular (Lo). CaïUa. 
Gaumayo (La); Gau-Mayor. Lacou- 

mayou. 
Gaumiaa. Caumia. 
Gaunar. Cauna. 
Gansada (La). Caussade {La) (Pon- 

tacq). 



Gansade (La). Caussade {La) (Ben- 

tayou). 
Gauseg (Lo); Gauseig (le). Caneeig 

(Le). 
Gaussada (La). Caussade {La) (Les- 

car). 
Gautx. Caûs. 
Gavas (Las). Laseabes. 
Gaver (Lo). Cabé (Athos-Aspis). 
Gaves (Las). Laseabes. 
Gaze ( La ). Lacaze. 
Gebii. Scby. 

Gecerae. Bastide-Cézéracq {La). 
Gedza. Sedie. 
Gemper. Saint-Pé (Lucq). 
Gésar ( La Porte de). Cizs { Pays de ). 
Geserag. Bastide-Cétéracq {La). 
Geta ; Gete. Cme. 
Geubalade. Sauicelade. 
Geubakdette. Sawoeiadete. 
Gezerôon. Cézérou. 
Ghibar. Etchebar {TardfSis). 
Gbapitel. Ckapital. 
Ghardiesse. Chardéee. 
Gbaro. Çaro. • 
Gbarri. Etcharry. 
Gbarrie. Charte. 
G bau vin - le - Dragon . Saint - Jean -de- 

Luz. 
Ghebar. £(rAe6cr(Tardet8). 
Gbebarne. Etchebar (Alçay). 
Gbebors. Chibers. 
Gbelosse. Chahsse {La). 
Gberallus. Chéraute. 
Gberbejuson. Cherbes. 
Gbeveree. Chiverse. 
Gbeverric. Chiberry. 
Gbeze. Chèse. 
Gbiberie. Chiberry. 
Gbibcrs. Cheverce. 
Gbibersu. Chiverse. 
Gbibersse. Chibers. 
Ghiros. ^'ro«. 
Ghiverce. Chiverse. 
Gbiverrie. Chiberry. 
Gibitz. Cibits. 
Giborotce. Sibas. 
Gihiga. Cihigiu. 

GimacoHba; Gimecorbe. Simacourbe. 
Girgos. Sirgos. 
Giros. Siros. 
Girzin ( ValHs ) ; Gisairc ; Gisara ; Gisera ; 

Gisia ; Gisre. Cize { Pays de). 
Givitiz. CibiU. 

Giza; Gizia; Gizie. Cize {Pays de). 
Glabarie. Claverie (Loubieng). 
Glabaries (Las). Lasctaveries. 
Glarac: Glaracuro. Claratq. 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



185 



Claragaes (Lo cami); Clargoes (lo 

cami). Ckrgwt (Le chemin). 
Glaveria. C(avert0(A98OD). 
Claveria. Claverie (Loobieng). 
Clerac. Claraeq. 
Cleiigues (Lo grant cami). Clerguet 

(Le chemin). 
Clos ( Lo). /ficafiip«(Bénéjac). 
Goaraaa; GoaraBette (la vie); Goara- 

8oia (la via); Goarrasa; Goarraae. 

Coarraze. 
Gocb (Lo). Cogh. 

Gocuro; Gocaroo; Cocurour. Cuqueron. 
Coëgt (Lo); Goeyt (lo). Coig de Den^ 

guin (la). 
GofBU; Gofite. CoJUe. 
Gog (Lo). Cogh. 
Gog de Dengui (Lo). Coig de Dengvin 

(Le). 
Gogdesrempa; Goigdaremps. Coigdar- 

ren$. 
Goigt de d'Anguein (Lo). Coig de Denr- 

gvin{U). 
Golombotz. Cohmboti. 
Golomme. Coulomn*e. 
Gomanderie de Miaeficordi (La). Hô- 

piUil-Saint-Blaiêe{L*). 
Gomeg. Coumeigt. 
Gomiher (Lou). Commiher. 
Gommanda (La). Commande {La) 

(rHôpital-d'Orion). 
GommaDde de Aurion (La). Hâpital- 

d'Orion (V), 
Gommaude de SendeU(La). Caubin de 

SendeU. 
Gommanderie d^Aobertin (La). La- 

cwnmande. 
Gommauderie de TEspitau (La). Com- 
mande {La) (rHôpital-d'Orion). 
Gommanderie du Bager d^Eysas (La). 

Saint-Christau { Lurbe ). 
Gomme d'Aneu (La). Come ^Aneu {La). 
GoDcœ; Conehes; Gonchies. Conchez. 
Gondra (La). Laeondre. 
Gonqueea (Los); Gonquetz; Gonqoez. 

Conques (Audaux). 
Gonatante. Arbonne. 
Gooiz. Coûte ( Asaon ). 
GooU (Los). Cour (La). 
Goquoanhes (Fons de). GUàn. 
GoquroD. Cuqueron. 
Goralet. Couralet. 
Corberas. Corbèree. 
Gorbuii. Corbun. 
Corrost (Lo). Courroux. 
Gortade. Courtade. 
Gorthiade; Cortiade. Courtiade. 
GorHede. Comtière. 

Basses-Pyrénées. 



Gos. AccouM. 

Go8 ( Lo ). Cooi { Moneio ). 

Gosladaa; Gosledaas; Gosledan. Coe- 

Udàa. 
Gossirat. Couenrat. 
Got-d*AiTemps. Coigdarrene. 
Goteibon. CoteiOon. 
Coti {Los). Coût {Le). 
Gotz (Los). Coûte {Let) (landes). 
Gouarraze. Coarraze. 
Goucuron. Cuqueron. 
Goullomme. Coulomme. 
GouraiUhet CouraiUet. 
Gourberes. Corbèree. 
Gourbuu. Corbun. 
Gouroues. Crouci. 
Gourriés (Les). Courriers {Les). 
Goz (Le). Coos (Monein). 
Grabosa; Grabossa; Grabosse. Cara- 

bosse. 
Crampas. Bran^. 
Gravere (La). Crabère {La). 
Grestiaa (Lo). Creeda (Garresse). 
Grestiaa (Lo). Creafia (Sallospisse). 
Grestias (La hont deus). Cagote {La 

Jontainedes). 
Grodsdhes; Groiseilles; Groseilles; 

Groselbes. CrouaeiUee. 
GroU (La). Pk'm&o. « 

Groozeilles; Grozetba. CroueeiUes. 
Gnch deu Rey (Lo). Cug. 
GHeq(Le). Cuq{Le). 
Gucuroo; Gucuror; Gaqaerour; Cîi- 

quroo. Cuqueron. 
Gurde (La). Lacurde. 
Gayeo. Cugez. 
Gycereo. Cite {PatfS de). 
Gyros. Siros. 



D 



Dabanceos; Dabancenx. Davaneens. 

Dabet. Abet. 

Danginum; Danguii; Danguin. Den- 

guin. 
Danty. Antin. 
Darrae. Darracq. 
Darron (Le pont); Darront (lo pont). 

Aron {Le pont d*). 
Debesa (La). Ladevèee. 
Debeze ( La ). Debèee {La){ Gerderest ). 
Dedans-Gouts. Coutê-Dedans. 
Delibet (Le ). Bouquehort {Le). 
Dengii; Dengui; Denguii; Dengui- 

num; Dengun; Denguunm. Den- 

guin. 
Dosaus. Sue (Navarrenx). 
Deteatevin. Testeby. 



Dieharii. Etcharry. 

Dieurette. Bieuret. 

Diisse. CHsse. 

DioBsa. DUisse. 

Dissa. Disse. 

Diusaboo. Diusabeau (Oràas). 

Diusaboo; Diua-Abou. IHusabeau (Sa« 
lies). 

Dius-Ayde; Diusayude. Duueqvdâ (Sa- 
lies). 

Diuse; Diussa. IHtiaaa. 

Diuzabeau. THusabeou (Salies). 

Djaca (Porte de). Somport. 

Djebel-el-Bortot Pyrénées {Les). 

Doa (Molin delù). Doue {Mou&n de la). 

Doasoo. Doazon. 

Doasoos; Doasoo; Doassous. Doosoua. 

Doat-Gasteyde. Caetéide-Doat. 

Doazous. Doaeoue. 

Doignen. Dognen. 

Domazanh ; Domeçayn. Domezain. 

Domec-Poc; Domeeq (lo). Domec 
(Asasp). 

Domecq. Domec (Bielle). 

Domecq (Le). Domec {Le) (Dognen). 

Domeeq de Vidoe. Domec (Viodos)( 

Domenger (Lo). Domengé. 

Domengios; Domenjeus. Domengeux. 

Domesabn; Domesaing; Domesang; 
Domezan ; Domezay ; Domezayn. Do- 
mezain. 

Domi. Doumy. 

Domialas; Domialar. Ormiélas. 

Domii ; Domin ; Dominium ; Domium. 
Doumy. 

Donalas. Ormiélas. 

Don-Amarii-Hiri. Saint-Martin-d'Arbe- 
roue. 

Don-Apbaleu. Saint-Palaie. 

Donen; Doneng; Donenb (villa de). 
Dognen. 

Don-Este-Hiri. Saint-EeUiben. 

Donez. Aunez. 

Donbeen. Dognen. 

Don-Iban-Garaci. Seànt-JeanT-Pieé^-de- 
Port. 

Don-Iban-LobizuD. Saintr^ean-dê-lMS. 

Don-Iban-Zahar. Saint-Jean-le-Vienx. 

Don-Isti. Saint-Just. 

Donzac (Le moly); Donzag (molen- 
dinum de). Domaeq {MouUn de). 

Doos; Dosium. Doue. 

Dosse. Dousee. 

Dosse. Os. 

DoUe (Lo). Douza (Le). 

Douas (Las). Doue {La). 

Doumecq (Le). Domec (Saq)ourenx). 

Doumengeux. Domai^reux. 



186 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Doux. Ihus. 

Dose (Le). Douze {Le). 

Dufort Duffbrt. 

Dugaat(Lo). Dugat. 

Dulfort. ùuffort, 

Dumi. Doumy. 

Daranaen; Duransoo. Jurançon. 

Durfort. Duffbrt. 

DoMoqvoa. Socoa. 

Dyssa. Diêêe. 



E 



Eaux d'arquebusades. Eaux-Bonnei 

(Iw). 
Eccheverce. Chwerte. 
Ecckeverrie. Chiberry. 
Echabarae. Etehthamia. 
Echacapar. Eichecopar (Ossas). 
Echagoyen. Etchegoym ( Gamoa-GUii> 

Ecbaos. Échaux. 

Echari. Etcharry. 

Echart. Etchart ( Bardos). 

Echan. Saint-Jean-tC Etchart. 

Ecbaus; Ecbauz. bchaux. 

Echeberri. Etcheverry (Saiot-Martiu- 

d'Arberoue). 
Bchegaray. Etch^aray. 
Echegoyen. Etchegoyon (Méharin). 
Echepare. Eichepare ( Saint -Esteben ). 
Eebevebere. Etchebékire. 
Egremoni. Granumt. 
Eguia. Héguy (Orègue). 
Eixoes. Soeir. 
Eizus. Eyaut. 
Eltrona. Ohron. 
Eiben. Aubin (Thèze). 
Eleron. Ohron. 
Eleta. Hélette. 
Etieeche. ÉUchetche. 
Eiirecbe. ÉHêtetcbe (Ubarl-Cixe). 
Elinîa; Elloreas; Elloroneiisium civi- 

tas. Oloron. 
EUarreo. EUorron. 
Embarras ( Les ) . Embarrat ( L' ) . 
Embcgette (L*). Embegitte (U). 
Empirei (Montes). Pyrénéeê {Lu). 
Emz (La). Lems. 
Eodaye. Hendaye. 
Bngoust (V). Ungouêt (Baliros). 
Enter -Gave -Baise; Enter -Gnave et 

Bayse (lo vie de). EtUre-Gave-^t- 

Baise. 
Eoos. Ayoui. 
Erberua. Arberoue. . 
Erbide. Arbide. 
Erciel; Ercies. Arthez, 



Eressi. Aressy. 

Erete;Eretba. Anttê. 

Brm; Ermb. i/erm (Audéjos). 

Err. Er. 

Errcyth Oréite. 

Ersille. Erxii 

Eruéà; ^mn. Arudy. 

Esbor (Lo molin d*). Esboucq [Le num^ 

Und'). 
Escan. Atcain. 
EscaraU. Afcarat (Baixios). 
Escaut. Eêcos. 
Escberoe. Chenu. 
Escbot. Eicot. 
E8co(L'). Etcou(L'). 
Escobee; Escobes. Èicoubiâ. 
Escoo. Efcou. 
Escoos. Eico9. 
Eseoot; Escot £fcou<. 
Eseoubees. Etcoubét. 
Escoz en Navarre. £fco«. 
Escurees; Escuresii (mercatiis). Eêcu- 

rèê. 
Esgarrebaque; Eagoarrabaque. Etgow- 

arrebaque. 
Esgoarrabaquc (Moulin d*). Maue- 

eoête. 
Esguarrabaque. Eegouarrebaque. 
EsUyon; Eslayoo; Edayooez (lo ter- 

rado). Eilayou. 
Esloranties-Darrer. EêlourentiM-Darré, 
Ealoranties-Davant; Eslorenthiea-Da- 
*vant; Esiorentiefr-Dabao. Eslouren' 

tiei'Dt^nt. 
Eslurien. Lurien. 

Espalanuce ; Espalenusse. Eqtalanuue. 
Espalunga en Ossau. Etpahatgue (La- 

runs). 
Eaparren. Hatparren, 
Espeçede. Espéchèdê. 
Esperabasco. E^terbaique. 
Eaperabee. Esperbe. 
Esperbasco. Eeperbasquê. 
Espereben. EtptHte. 
Esperce. Etpés ( Mauléon ). 
Espexede. Espéchèdê. 
Espianb-Baup ; Espiaucau (T). Eepiau- 

Cmip {L). 
Espiis; Espis. Aipis. 
Espitau (L*). Hâpital-dU'Luy (L'). 
Espitau d*Aubertii (L*). Laconifnande. 
Espitau d*Aurion ( L' ) ; Espitau d'Oriou 

(T). Hôpital-d^OrioniV). 
Espitau d*08se (L*). Grange d^Otee 

{La). 
Espiubeig; Espiubeigt. Espiubeg (!>'). 
Espiut; Espiuta. E^iute. 
Espoei; Espoi. Eepœy (Pontacq). 



Etpoone (L*). Le^nne (Baliros). 

Etpuei ; Espui. E^jtoey (Pontacq ). 

Esquerra. Esquerre (Montant). 

Esquidest; EsquielesL Estiàletcq. 

Esquiula; Esquiulle. Eequiide. 

Bsqnoot. £scott(. 

Eataeam. Eetecam. 

Estariaa. Eitaria. 

Estecamp. Eetecam, 

EsteHbon. Etteikm, 

Esteirol. Etteyrou {L). ' 

Estelle (L*). LeeteUe. 

Esterlus. EetaHue. 

Eslbeles; Estialesc Eetialetcq. 

Estibayre. Eetibaire. 

Estielesc. Eatialeeeq. 

Estiroo. Eetiron. 

Eslis. Aetie. 

Estivayre. Estibaire. 

Estrata. Eitrola. 

Estyalescxs. Eetialeecq. 

Esus. Eyeue. 

Etchaus; Etchaux. Échaux. 

Etcbeberri. Etcheverry (Alçay). 

Etchecoppar. £rcfc«copar (Laguinge). 

Etcfaeverie. Etcheberria. 

Etcheverrie. Etcheverry (Itborots). 

Exabc. Exaoe. 

Exare. Charre. 

Exesa (Alodium de). Chèee. 

Expexede. E^féchède, 

Expouey. E^toey (Pontacq). 

Eyharse. Eyharce. 

Eyheralarre. SahU-Miehd (Saint-Jean- 

Pied-de-Port). 
Eyheroguie. Byhéréguy. 
Eyssus. Ey9ue. 
Ezabe. Exave. 
Ezmont. Ifont ( Garlin ). . 
Ezus. Eyeuê. 



F 



Fabamet, v. i&Ao. Habamel (Le). 

Fageda (La); Fagede (la). Hagéde 
{La). 

Faget Hayet ( Grouseilles ). 

Faget. Hay^t (Puyôo). 

Faget (HospiUle de). Faget{Le) (Olo- 
ron). 

Faget; Fagetum-Albinum. Haget- 
AtUfin. 

FageU ( Los ). Faget {Le) { Oloron ). 

Fagosse. Fagueeoa. 

Faied. Mifaget. 

Faiet. Faget (Sauvelade). 

Faldracon. Faldaracon. 

?B\he {La). LqfaUle. 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



187 



FaraQriz. ttérmiu, 

fargoe (La). Forgt iTiinfMff (Aate- 

Béon). 
Fargoei. Hargoui» 
Fargoes. Harguêê. 
Faroo. Haron. 
Famiguet. Harrugmt, 
Fatiiae. Haîtxéû, 
Faorei (Lo). Hauret. 
Faune. Haurie (Vielleségure). 
Fausegui. Cmirbet. 
Fausquete. Hau$quêtle. 
FausU (Ecdesiola Beati). Laeq, 
Faute. Haut». 

Fayet Hayet (Grouseillw). 
Fayet. Hayet (Etsaot). 
Fayet (Lo). Hayet ( Puyèo). 
Fayet-Aabii. Haget-Avhm. 
Fayet-Poey. Faget-Poey, 
Feaas. Féas (Aramita). 
Fedaas (Lo). Hédat (Le). 
Fedac (Lo); Fedat (lo). Héiat (la). 
Fedembag-Jnsaoo; Fedembaig. Hédem- 

haigt. 
Fercre. Herrèrê (Oloron). 
Ferrarie dlncampt (La). Forgêê^'An- 

goste (Artbei-d*Âtaon). 
Ferrera ; Fenrere. Herrèrt (Oloron). 
Ferrera; Ferrcre. Htrràre (Sainte- 

Suzanne). 
Ferrere ( La ). Herrèn {La) { Pan ). 
Ferrerie de Lobie (La). Nogarot {La 

forge <fo). 
FeiTeyre. Herrèn (Sainte-SnzanDe). 
Ferriette. HarrieUe. 
Ferroo. Herrou. 
Femiguet. Harruguet. 
Fengar (Lo). Heuga. 
Feuguera (La); Feuga€re(la). Lakm- 

guère (Sainte-Suzanne). 
Feuguere (La). Laheuguère (Balan- 

ann). 
Fexeta. Fichet. 

FFerrere. Herrère (Sainte-Suzanne). 
FFlayon. EeUtyou, 
Fiider(Lo). Hiale: 
Ficboox. FiehoHt, 

Fieyta (La); Fieyte (la). Hieyte {La). 
Figeres; Figneras; Figuerea. Higuiree 

(Morlàas). 
Fiite (La). Lajite (Nararreni). 
Fiile(La). lafo'rto (Puyèo). 
Filhan. HOlant. 
Fitola (La). L^tolê. 
Fixeta. Fichet. 

Fixooa; Fixoa; Fixons. Fkhom. 
Flayoo. Eelayou. 
Florance. Florence. 



Flor*de-Li8. FUur-de-lÀê» 

Florenthiaa-Dftrrer; Fiorenthiee-D«r^ 
rer. Eek m etdm B arré. 

Florentbiea-Davant. Eetourentm-Jk^ 
banL 

FI08. Eeloui. 

Foarcendulh. Fereenim. 

Foneie (Conventns). Lahtmee. 

Fondua-Freda ; Fondaafrede. HorUa- 
rédê. 

Fonda-Romiau (La). Fontaine de Rome 
{La). 

Fondarraga. Hondarragne. 

Fonie(Le). Lahonce. 

Font (La). LafimL 

Fontiia (La); Fontàas. BomOae. 

Fonta-Rede. Hontarède. 

Fontecaule. Hontecaute. 

Foo. Hott. 

Foracate. Houraeate. 

Forât. Ikurat{Le) (Loan»Juion). 

Fore (Lo). Hourcq. 

Forcade (La). Foweade (Letpielle). 

Forcade (La). Hoareade (Andoioi). 

Forcade. Hourcadê (Ogenne- Camp- 
tort). 

Foreades. Houreadoe. 

Forcalabee. Hourgalabé. 

Forças; Forcensia (moneta); Forcie 
Morlani. Howrqak {La) (Morièas). 

Fores; Forex; Forexs. Houre. 

Fore-Gonta. CoaU-Mwre. 

Forgade. Fowreadie (Leapidio). 

Forgalabee. Hovrgalabé. 

Forges d'Asaon (Les). Forgée d*Angoeee 
(Arthes-d*A88on). 

Forgudabee. Howgaiahé. 

Formated; Formatel; Fonnatelhim. 
Romatel. 

Foro (Lo). Hour. 

Forquia (La); Forqnie (la); Forquiee 
(la); Forquie-Vielhe (la). HomrfÊie 
{La) (Moriàas). 

Forsenduc. Forcondim. 

Forum Lignenm. Vrdoe. 

Foseau. Atdioa. 

Foaaatz. Hoiueal». 

Fosset (Lo molii de). Houeee {Le mou- 
tin de). 

Fourqs. Hoare. 

Freytet(Lo). FMtot. 

Fricqnet Friquet. 

Frontefrcde. HonUarède. 

Fronthinhoo; Frontilboo; Frontinbo; 
Frontinhon ; Fronlinhoo. lloii%iKm. 

Frontan. Rontmt. 

Forças. HowrqtÊλ {La) (Morièas). 

Furoo. Hurou. 



Furquina Morlensis. Hottrqiùe {La) 

(Morlàas). 
Furtera. Hurterot. 



G 



Gaba (Lo). Gave de Pau {Le). 
Gabareig (Le). Gabarret {Le). 
Gabams. Gaite de Pau { Le). 
Gabas. GabaeUm (Morlàas). 
Gabasot Gabarrot {Le). 
Gabastoo. Gabaeton (Morlàas). 
Gabaxs. Gttbae (Laruns). 
Gabe (Lo). Gave de Pau {Le). 
Gabe de Bius ( Lo). Gave de Biout { Le ). 
Gabe de Brosset (Lo). Gave de Broiieeet 

{U). 
Gabe du Saxon (Le). Saieon {Le). 
Gabe Ossales (Lo). Gave d^Oseau (Le). 
Gaharda; Gailhardn. Gakardou. 
Gairosae. Gayrœee (Audéjos). 
Galan. MinvieUe (Asson). 
Galanhon. Galagnon. 
Galard. Pont^oaiOard (Le). 
Galarede. GarUde. 
Galaubet. Galoubet 
Galbées; Galbes; Gdie. GaiUêe. 
Galine(La). Gétins (U). 
Gallo. GaiUo. 
Gamarte. Gamarthe. 
Gamasaabal. Gamaçabal. 
Gamoart Gamarthe. 
Gamou. Camoy. 
Gand. Gan. 
Gange. Ugange. 
Gant. Gan. 

Garaci. Cize ( Paye de). 
Garaleda. Gœrlède. 
Oartt Gorfff^. 
Garatéhéguy. Garatéguy. 
Garenes. Garenx. 
Garindayn; Garindeing; Garindenh. 

Getrindein. 
Gariade. GaHéde. 
Garlii. Garlin. 

Garpalou (Le). Gaspalou (Le), 
Garra. Garât ( Saint -Martin - d'Arbe - 

rone). 
Garrabia ; Garraibie. Garraibe. 
Garralede. Garlède. 
Garrategui. (knratégmy. 
Garraybie. Garraibe. 
Garrelede. GarUdê. 
Garnis. Goms . 
Garro. Gréâettt. 
Garmce. Garrie. 
Gasanar. Gamuna. 
Gasii. GarUn. 



ih. 



188 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Gassanar; Gassena; Gaaaenar. Ga»- 
$ana. 

Gassies. Gatiet. 

Gassiseantx. Roariu. 

Gastelnr. GûiteUur. 

Gaston (La terra). Béam (Le). 

Gattari. Guétary. 

Gaubios. Caubios (Lescar). 

Gauleret; Gaaregs; Gaureix. Gaureret. 

Gavardere. Gt^aviUre. 

Gavarensis (Fera). Gave de Pau {La 
foire du). 

Gavarin ; Gavarn. Gabam. 

Gavarret. Gabarret. 

Gavas. Gobas (Laruns). 

Gavas (Le); Gavasensis (flavius). Go- 
bas {Le). 

Gavasto ; Gavaston. Gabaston (Morlàas). 

GavasloD (Lo). Gabaston {Le). 

Gavastonium. Gabaston (Morlàas). 

Gavât. Gabat. 

•Gave Béarnois (Le). Gave de Pau 
{U). 

Gave de Sanveterre (Lo); Gaver (lo). 

Gave d'Oloron {Le), 
Gaves; Gavel (io). Gave de Pau {Le). 
Gaya. Gaye (Gayon). 
Gayo. Gaye (Gao). 
Gayoo. Gayon. 
Gayros. Garos. 
Gayros; Gayrosa; Gayrosaa. Gaynsse 

(Audéjos). 
Geerr. Ger. * 

Geest (Lo). Gest {Le). 
Geleberria ; Geliberie. GUiberry. 
Gellos. Gilos. 
Gelos. Gébnu{Le). 
Geloss. Gélos. 

Gentain; Gentenb; Genteynh. Gentain. 
Gensàne. Gensanne. 
Géra. Gère. 
Gerbaigts-Gendro; Gerbays-Gendro. 

Gerbas-Gendron. 
Gerderes; Gergerest. Gerderest. 
Germanau ; Germenan ; Germenaut 

Germenaud. 
Geronse. Géronce. 
Gerr; Gerre. Ger. 
Generesium ; Generest. Gerderest. 
Ge8(Lo). Gé{U). 
Gestaas; Gestaziom. Gestas. 
Geub. Geup. 
Geusbag-Dooe. Dous. 
Geusbagt ; Geusbaxs. Josbaig {Vallée de). 
Giestaas; Giestars. Gestas. 
Gieus. Geus Iknaeq). 
Gileberne; (nliberie. GUiberry. 
Gironce; Gironsse. Géronce. 



Giscoos. Guiscous. 

Goarde (La). Lagarde (Escos). 

Goamalussa. Gomabtsee. 

Goeytaplaa. Goeyt^làa. 

Goex. Goés. 

Golbers. GouUhers. 

Gomerr; Gommer. Gomer. 

Goosse. Gouze. 

Gorrette. Gourette. 

Gorsii; Gorzii. Gourzy, 

Gose. Gouze. 

Gosts. Goust. 

Gotenh. Gotein. 

Goix. Goûts. 

Gouamalusse. Gomakuse. 

Goues; Goaex. Goès. 

Goumer. Gomer. 

GourreU. Gorrets. 

Goorrette. Gourette. 

Goursin. Gourzy. 

GoataiD. Gotein. 

Goyat(Lo). Gouyat. 

Goza; Gose. Gouze. 

Grammontoises (Les). Eaux-Ckaudes 

Grand-Pont. Saint-Martin-^' Arrossa. 
Granges (Les). Bordes de Castilhn 

{Les). 
Grantmont GramonL 
Grecq (Le). Grec {Le). 
Grumensoo. Gurmençon. 
Guabas. Gobas (Laruns). 
Guabas. Gobas {Le). 
Guabostoo. Gt^aston (Morlàas). 
Guan; Guant. Goh. 
Guaros. Garos. 
Guarraybie. Garrot^. 
Gaarrû. Garris. 
Guatarram. Bétharram. 
Gualtary. Guétary. 
Guavasto. Gabaston (Moriàas). 
Guave (Lo). Gave de Pau {Le). 
Guayrosse. Gayrosse (Aodéjos). 
Gaermieta. Guermiette. 
Guerreciette. Gréciette. 
Guéthary. Guétary. 
Guibellegniet Guibdègtàet. 
Guinarta; Giiinarte. Guinarthe. 
Guiranso. Jurançon. 
Goirmenson. Gurmençon. 
Guironce. Géronce. 
Guiscoos. Guiscous. 
Guissen (Villa). Guiche. 
Guisseria (Lo). Guicherieu. 
Gaixamer. Guichané. 
Guoarde (La). Lagarde (Oràas). 
Guoarrez. Gorrets. 
Gaoes. Goés, 



Gnoeyteplaa. Goeyleplàa. 

Goomerr; Guomerre. Gomer. 

GaoretE. Gorrets. 

Guorrete. Gourette. 

Guoyat. Gouyat. 

Guoze. Gouze. 

Gnranso. Jurançon. 

Gurmensoo; Garmensson. Gurmençon. 

Gnrtz ; Gurz. Giirt. 



H 



Haas. Aas. 

Haas. Aas (montagne). 

Hacha. Haùzéo. 

Haesparren. Haeparren. 

Haget. Hayet (Croaseiiles). 

Haget. Hay^t (Loubieng). 

Hahetza de Peyriede. Ahetzê (Or- 

diarp). 
Hailhe.Hat&( La). 
Haïsse; Haitçe. Haitzéa. 
Hajetle(La). Hagède {La). 
Halharet. IhiUeret. 
Halsn. Halsou. 
Hanaux. Ankaux. 
Hanbeili. Hombéiti. 
Handaye. Hendaye. 
Harambeitx. Harambels. 
Haramboare. Haraniburua. * 

Haraurii. Hérorits. 
Harchiloa. Arckiha. 
Harciel. Arthez. 
Harembeb. Ihrambels. 
Hargous. Hargues. 
Harotxa. Harotça. 
Harribelsete. Harribekhei. 
Harrieta. Harriette. 
Harriste. Ariste. 
Haspar; Haspam; Hasparrein. Has- 

parren. 
Hast. Aast. 
Hatse. Hailzéa. 
Haube. Habé. 
Haon»; Hausa. Houx. 
Hausquete (Moulin de). Hausquette. 
Havars. Habas (Saint-Jean-de-Luz). 
Havitenb. .Abitain, 
Hayede (La). Hagède {La). 
Hayet. Haget (Caslillon). 
Heaas. Féas (Aramits). 
Hedaas. Hédas {Le). 
Hegoaburu. Hégobure. 
Heguilus. Héguihue. 
Helete. Hélette. 
Uenx {V).Hens{L'). 
Heoos. Ayous. 
Her. Er. 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



189 



HereeieL ArAêz. 

Herelâ. Anttt. 

Herimbaigt. Hédembaigt. 

Hermau. Armau. 

Herrugaet. Harrugiut. 

Hespairem; HesparreD; Hesperenne; 

Hesperren. HatparrmL 
Hetse. Ahetis (Ordiarp). 
Heyberegnie. Eyhéréguy. 
Heytos. Hiloê, 
Hidaug. tdaux. 
Hier. Gmr [Lepic d$). 
Hiete (La); HieyU (U). Hieytê [U). 
Higas. Chambre d'Amowr [La). 
Hiias (Las). Biee [Lee), 
Hute(La). Hiêyte [La), 
HUlan. BiUant, 
Hilton. HitoH. 
Hirassabal. braçaboL 
Hiriberry. Briecoue. 
Hiriburu; Hirober. Saini' Pierre -d*!" 

rube. 
Hoerbo. Ouerbe. 
Hohixs. Ohix. 
Hoiorna. Oloron. 
Honce (La); Honcia. Lakonee, 
Hondas. Bettérette. 
Houdasnas. Hondamae [Le), 
Honderis. Hondriiz. 
Hondernas. Bandamae [Le), 
Hon deu Mur ( La ). Hotm du Mur [ La), 
Honerac. Méraeq. 
Hontaas; Hontas. Bettérette, 
Hoo. Hou. 
Hôpital d'AmoroU (L*). O^rital (Amo- 

rots). 
Hopitd d*énon (L'). Hôpital^' Oriùn 

[U). 
Hôpital de Saini-Blaiae de Miséricorde 

(L'). HôpiUdSaint-Blaiee (L'). 
Horaas. Oràae. 
Horça. Oeeèe. 
Horeyle. Oréite. 
Hom (Lo). Hour. 
Horqoia (La). Hoarquie [La) (Mor- 

làaa). 
Horrida. Orride, 
Horsorrotx. Orçorroe. 
Hortes. Orûiez. 
Horxs. Houri. 

Hospital d'Orion. Hàpital-d'OrHm [L*). 
Hospitale de Faget Faget [Le) (Olo- 
ron). 
Hospitalis deu Hoy. Hôpital- du- Lujf 

Hospitalis-Novus. Eepitau-Nau [L). 
Hospitalis Silve-Latc Ortbesii. Smv*- 
ladete. 



Hosta-Barisium. Oetabaret [L'). 

Hostabat Oetahat, 

Hoste. Hœta. 

Hostebarexio (Terra de). Oetabaret [L'). 

Hooratdc. Houracaie. 

Hourpellat Hoarpelat. 

Hoursuray. Urehwray. 

Hozta. Hoeta. 

Huart Uhart-Cizê. 

Huart Uhart-Mixe. 

Huarte. Uhart-Cixe. 

Hocetarren. Sutture. 

Horigoien. Hùigoyen. 

Hurt Urt. 

Hurtere. Hurterot. 

Hoia. UchÀa. 

Huy (Le L'). Luy-dê-Pranee [Le). 

Huy (Lo). Lay-de-Béam [Le), 

Huxater (Villa). Sutarre, 

Hymber. Saint-Pierre-d*lrube. 



I 



laçes. Jaeeee (Navarrenx). 

lansbag. Joebaig [ VaUée de). 

Ibarda. Ibarla. 

Ibarre en Labort. Ibamm. 

n>arren. Ibarre, 

Ibarrola; Ibarrole. IbarroQe. 

Içor. Xifor. 

Idauns; Idéaux. Idaux. 

Idronium. Idron, 

lees (Las). Hiee [Lee). 

hra. Gère, 

les (Les). Hiee [Lee). 

Igoo. Igon, 

Igun. Eifgu». 

Ilarre. llharre. 

Ilassa ; liasse. Hlaeee, 

llbarriti. IWarrite, 

llhe. Ilkée. 

Iloos; Ilos. ïloe. 

Iluro. ŒoroH, 

Imos Pyrsneos. Saint-Jean-Pied-de- 

Port. 
Incamp. Jncampe (Coarraze). 
Incans. Ineanqu (Bénéjac). 
Invidia. Lembeye (Pau). 
Ipariis. fykarie. 
Iparse. Iphareé. 
Iradcesabao. Iraçabal (Saint-Jean-de- 

Luz). 
Iramits. Aramite, 
Irandats. iramdatê. 
Iribarren. hribamia. 
Iribiu. Enibieu. 
Irigoyhen. higayen (Ossas). 
Irisarri; Irissari; Irisnri. brieêony. 



Irle(La). ih[L'). 
Iron. Irun. 

Iniber. Saint-Pierre-d'lrube. 
Imleguy. Irouléguy. 
Irumberri. Irumberry. 
Irumendie. Urmendy. 
Isarté. Itarlhee [Lee). 
Isaure ; Isaurj. Izaure. 
Isoo. Issor. 
Issesta. Izeete. 
Isso; hsoo. Jesor. 
Issoqui. Içoquy. 
Istialiecxs. EetiaUecq. 
Isturiz. leturite. 
Isuici (Villa). Eyeue. 
Itorrotz. Ithorote. 
ItsaUou. Iteateou. 
Ivarrola. IbarroUe. 
Ixanre. Izaure. 
Izarthe. Izarthee [Lee). 
Izesta. Izeete. 
Izpura. lepoure, 
Izturiz. leturite. 
Izura. Oetabat. 



j 



aces. Jaeeee (Navarrenx). 
ago; Jagon; Jaguo. Jagou (Garos). 
agoo. Jagou (Aiibertin). 
aidai. Jalday. 
anils. Lécumberry. 
arzerest Gerdereet, 
albsu; Jatsou; Jatsu. Jatxou. 
and. Jaut, 

auliberrie. GiUberry. 
Janregui. Jauréguia. 
auregui. Jauréguy [ Orègne). 
aoreguiberri. Jauréguikerry (Espès- 

Undurein ). 
aureguisahar. Jaurégvieeahar. 
aureguiveri. Jauréguiberry (Gamou- 

Gihigue). 
anrgain. Jaurcgain. 
auribebeti. Jaurébéhéty. 
ava. Jave. 
axou. Jaxu, 

ean-Jacqaes-Roosseau. Saint-Eeprit. 
ean-Pied-de-Port. Saha^ean-Pied-de- 

Port. 
egoamorla. Gégue-Morte [Le ruieeeau 

de). 
eroncen. Gérouoe. 
erre. Ger, 
ert (Le). Gert, 
eub; Jeop. Get^. 
eus-Bag. Joebaig [VaUée de). 
oan de Béam. Jeatt-de-Béam, 



190 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Joeriz. yoer«. 

Jois {Le).Joo» {Le). 

Joliu (Lo); Joris. /o/w. 

Jorre. Ger. 

Jos (Lo). Joo» (Le). 

Josbacum; Josbag; Josbaix. Jotbtàg 

( Vallée de). 
Joseg (Lo); Josseg (lo). Jottet [Le). 
Jouit. Souhet{Le). 
Jousbaig. Josbaig ( VaUée de). 
Judsue. Jtixue. 

Julhac; Jullac; JuUaq. hdUac. 
Juiiquee (Lo). Junqué [Le). 
Juransoii; Juransoo; Juranssoc; Ju- 

renco. Jurançon. 
Jurent. Juren. 
Juacla (La). Juscle {La). 
Jusclot (Le). Jusclet {Le). 
Justicis (Las). Justices {Les) (Lem- 

beye). 
JuBlicia (Las). Justices {Les) (Lescar). 
Justicis (Las). Justices {Les) (Sauve- 

lerre). 
Jntsue. Juxue. 



Laalonquetle. LaUmquette. 
Laar(Lo). Làa{Le). 
Labadie. Abbadie{L') (Aydie). 
Labaig. Baig {La) ( Lacq-de-Béarn ). 
Labaigs d'Audaus; Labaigt de Geop. 

BaigdeGeup {La). 
Labasere. Labassère. 
Labatut- Figuera ; Labalut- Figuiei^. 

LabatiU-Fiffuère . 
Labbatde Bauta. I«daf(Ga8tetbon). 
Labedz. Labets. 
L^>ena. Labenm. 
Laber. Labée. 
Labetore. Labétoure. 
Labeti ; Labez. Labets. 
Labord. Labourd {Le). 
Laborda. Laborde (Montagut). 
Labort; Labourt; Laburdenaia (épia- 

copaliu ) ; Laburdi ( vaDis ). Laheiwrd 

{Le). 
Lac. Lacq. 
Lacarra. Laearre. 
Laccarri. Lacarry. 

Lacede. Sède {La) (Monpéxat-Bélrac). 
Lacbari. Lacarry. 
Lacbepaiihet. LachepaiUêt. . 
Lacoraa. Lacomme (Lagor). 
Lacosa. Lacause. 
Lacoste. Castérès. 
Laeoume. Lacomme (Lagor). 
Ladebag. Lmiébat 



Laduche; Laduis. Ladueh. 

Laduix. Ledeuix (Esquiule). 

Ladnix; Laduixs. Ledeuix (Oloron). 

Laduixs. Ledeuix (Eatialescq). 

Laduxium; Laduxs. Ladmix (Otoron). 

Laflilau. LaJUau. 

Laffon. La/ont. 

Laflbrcade. Lahowrcade. 

LafUlau. Lafitau. 

Lafiite. Hieyte { La ). 

Lafiile. Lafite (Abitain). 

Lafiite. Làhiite (Saliespiaae). 

Lafiite; Lafita. Jjofitte (Moneiii). 

Lafita. La/ito (Pau). 

Lafittau. Lajitau, 

Lafon. La/ont. 

Lafontaa; Lafontan. LakonUm. 

Laforcada; Laforcade de Pardies; La- 

forcade deu Caaterot; Lafourcade. 

Lahourcade. 
Lag. Lacq. 

Lagard. Lagarde { Lucq-de-Béani. ). 
Lago. lAigor { Orthez ). 
Lagoarda; Lagoarde. Lagarde (Oràas). 
Lagoarde. Lagarde (Lucq-de-Béarn). 
Lagoarde. Lagouarde. 
Lagoardere. Lagouardàre. 
Lagœin; Lagoenh; Lagohenh (Lo). 

Lagoin{Le). 
Lagoos. Lagos (Clarac). 
Lagouin (Le). Lagvin (Le). 
Laguarrigue. Lagarrigwe. 
Laguenh (Lo). Lagmn {Le). 
Laguinga. Lagtûnge, 
Lagiior. Lagor (Ortbez). 
Labaussoa. Louhossoa. 
Lahet. Léhétia. 
Labitau. Lafitau. 
Labitolie. tafitole. 
Lahorcade. Lahourcade. 
Lahuntan. Lahonian. 
Lajo (Lo). Layott(L«). 
Lalane. Lalande. 
Lalannsse. Lanmue {Le). 
Lalas. Alàas (L'). 
Laionca ; Lalongua ; Lalongue. La- 

longw. 
Lamataboscq. LasiuUaboiê. 
Lamayoo; Lauiayor; Lamayour. La- 

mayou. 
Lambarre. Lambare. 
Lambege; Lambeya; Lambeye. X>m> 

beye (Pau). 
Lamidon; Lamidoo. Lâmidou. 
Lamothe. Motte {La) (Gayon). 
Lana. Lanne (Aramita). 
Lana (La). Laicfiiia(IapoQre). 
Lana-Canba. Latmêcmike. 



Lanagasoos. Langassous. 

Lanagrao. Lantiagrand. 

Laoagrassa. Lanfwgraêse. 

Lanaplaa; Lanaplan. Latmeplàm (Or- 
thez). 

Lanavieja ; Lanavielhe. LamneUk. 

Lande-Major. Uammntqour. 

Landibarre. Lantabat. 

Landiston ; Landiatoo. LandiMtou {Le). 

Landreasa ; Landresse. Le niresse . 

Lane. Lanne { Aramits). 

Lane. Lanne {krady). 

Laoecalba ; Lanecaobe. Lannecaube. 

LénefrancoD. Lan^rmnquê, 

Lane-Gaasoos; Lanegaiaoa. Langaa- 
sous. 

Lanegrace; Lane-Grasae. Lemnegnuee. 

Lanelongue ; Lanelonque. Lmhngue. 

Lane-Lonquette. LaUmqmtte. 

Lanepla. Lanneplàa (Ortfaei). 

Lane-Plaa (Lo); Lane-Plaii (la). L«i> 
neplàa (lande). 

Laneplan. Lanneplàa (Ortbes). 

Lanepoyes; Lane-Payes. Lmuufngez. 

Lanes (Las). Lannes (Laa) (pays). 

-Laneserbo. Serbou. 

Lancvielhe. Lanevieitk. 

Langassoa. LangoMeons. 

Lanhos (Lo). Lagnos {Le). 

Lannes (Las). Rinère-OuÈse. 

Lanneyeux. Latmeju». 

Lanota. Lanot { Igon ) . , 

Lannee; Laottsee; Lanossa. Lanmse 
(Mioasens). 

Laooa; Laos. Lons. 

Lapadun. Lapadu. 

Lapaaaat. Poeeet. 

Lapedas. Lapèdes. 

Lapeyre. Lapayre, 

Laphurdi. Labemrd {Le). 

Lapista. Lapiste. 

Lapitz. LaplUtz. 

Lapnrdum. Bayonne. 

Laquay. Lacay. 

Laqaider. Laquidée. 

Lar. Làa (Lagor). 

Lar(Lo). Làa (Le). 

Laraignon. Laragmm. 

Laranboet. Laragwms, 

Laranhon ; Laranboo. Laragfwu. 

liarbag; Larbat (vicaria de). Larbmg 
{Le). 

Larçabal; Larçabau; Lar^v ah LÊtce- 

Lardaaa; Lardasse. Lardus. 
Lare. Larre (Jurançon). 
Larejnrent. A r r ^ur m i {L'). 
Larexaa. Lared^aL 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



LorAntaa; UrfDaUD. UMmlm. 


Lucnnaniii (DiœcetU): UtcDiren- 


UboDCe; UthDUU. LoAmot. 




.» A.amsis}-. UKnrrii. tMMT 




Uthmi. LanuiM (Uoron). 


(P.U). 


Lekarre. Lacam. 


Uribcai. ^m*Mt(r). 


Uienb*. LwMtf. 


Lr.kbuiiiP. n.W^r(Hinp«rren). 


l.grinc: Lanngs. Ltrim-^. 


LBP. :1.7 (f). 


Uma. I^».'. 


UnD>H. t*r«M. 


Uipid.; L..pid.. LtqMk. 


1,cnibq[«; Umboya. limhty, (?t»). 


Ura. l'«f/(f:1«t(.(L.). 




Umbaja. l«m4.î.(SaU»). 


Lirocqae. Larmpu. 


Umie. .S.(«,' J^i Amwt'*). 


Umbey». t«it6.s»(Orioti). 


Laroauih; Liroenb; Lminh. hanin. 


Laueds. .Siib' f.n l.ur-Arninu). 


Li'ndivpBii. ttiMlriiic'. 


Ur«i (U boK d«). OuMrrf {U 


U««im.Side{U)(Uim<'»)- 


L<nii;m-. l.«i|;iiM.Lnv<™i. 


/br*). 


Laraerre. Sww (t«) (SaioUBo*.). 


Uan(U). L«H(Lc). 


Lirori. Larrary. 


l.-<^f^ubBl.Snh^iU). 


Leon(Lo). i*™. 


l.>rr.U<(Muhcq). 


I,n.wi. Villa 4Ip1; T-nasupii Lauun» 


Uoo «périt FcMcao; Leoo .iperul 0«- 


L»IT i,a).Uia U). 


(tU1>). SuM-ffîUtr.. 






LMUpi..; Us.api.. I«(-pi. ( Uonl). 


Leooa; Leoi. t».. 


l,iiT»udo.i»T«ii4ui. 


Uitallo. L«t.»(fr, 


Lerm. rhr»>(A<"^)M)' 


UmoB. Lamni. 


LalMiri. larnrrr. 


LenD.ft™(i.')(Aï1w). 




Un Ld). £ou^. 


Un. Lat: 


Lurebia. JUmUoi. 


Lsu»l. LauMMl U). 


Un; Larli. OW. (monURnoV 


UmiJ». L»n^. 




UniFili. /.-.n™(n.>ITOK«iD). 


UmdMi'"(ii;f Js).^*"'^- 


Uoiar. Lmkn. 


u..t«.. ■ 


L.ur-86orrc /.am'worr 


liait». L«M». 


\m {\ja). U*t {.u fine-). 


Larrlbn. Lofribur. 




\Mt,.Uu{U). 


Liimbeus. ,1mfc™.(r). 


(U). 


Loca. Lw»r(Piiu). 


Urribia. £.>rT.tà>. 




Uworro 4l.. i is \U-Ki. Utewri. 


UnHnco. L«iwj. 


UBfire. Laahm. 


Lpsrorrf ift. U.rmTr<x. 


UrraD. ^'(r[<lMr«W<L<). 


L.nB...I-.v-lOri..). 


LcwiiL,-, /y,™.,^: 


Urron (Lo boK de)i Urrotid; U>^ 


Uoga.. td^ (SdH). 


L.«ru.iNm. I.m„. (AmOUC). 


,^,U,B«toH(W^)- 




L«m)db; L«oih. Letant. 




|ji'ij;ar. tmrfo (Monein). 






LBulliBr. LaaUié. 


Uflriaub. I^V-au-. 


UmiMW^-"*!-) 


bu,,bin'. li^uArrr. 


LMpiaubj Lwpiiinp. Lapim. 


l.nruliau Ur«ivali Lanarali Unu- 


LtanAt(l«).Uiriit. 


Le,pid.;U.pide.t«pirfl., 


baii. Larm-mn. 


LauTïls. launL 


I^poreil; Leaponii; Letponin; L«- 


Lart'triu. Larmii. 


1,ai.rirr I^^i IVmAu 


poqnin. t«p««rcy. 


Larln I.urllio, Lorit'. 


Lniin» Lunrona. Liunia. 




Lsrun|;oni. laninldiira. 


Lauru„ce. ^«ronM (V). 




Liniiiti. Urwu i Berrociiil). 


Liurmu. I4n>r. 


lonw. 


Uniatii Un». Iannu<WoroD). 


UuwL Launf (I*). 


I.Mle. Luit. 




Li>er; L»eiT. t«W. 


1.^-^HlU. LfiMIc. 


-[um.Urhaig U). 


Laite; Laie ; LauT. Lockf. 


Un us. Lll-'.ol 


Ltryncq. Larincq, 


Uïinidoa. UmiJoH. 


t,eu(U).X«»Hto.F««.(t«). 


Umbtl. UrpUmi. 


Layo (Lo); Layoo (io). Layi» (L.). 


r*n(U). t«(l*)- 




Lajror. La^j-ïf j. 


Uiiy [,o.,).I^i/-J*-Bf«™(i'>- 



LiibunJeniii ( EpiKOpcliu). iMbourd 

L«ibur<lBaait(Saacta-U>ria). BoyDimt. 
Laacs; Lascaa; LsHar. iMcar (Pan). 
Liand». Siii (La) (l~ 



[..-rliirli l^ïdur 



(ll,m 



Lu«iDbe.5niii{id). 

LoKhar; Luchurrù. tacB-(Pan), 

Laicorre deu Goaba. I^anm. 



Cr ( Esqaiula }. 
Lediii U<)ii>*i.lJriMB]-(Oli>ran). 
LaaLLMi. 

L/'Ci-d'Arn-d^}. £Mt(L*). 

■ ÙBi^l;;,,,,. "■ 
Lcgnioge. Lagamgt. 
Lcganbon ; Lapuiboo. IifpfiiM. 



H. Liduni. 
LaicLKb. 
Uii». UcAm. 
I.eu (La).UH(Id). 
Lsioin; Lsioa. bivmt. 
Lhama. Unu. 
[.bana. ffmu' (L'). 
Liai {Lo taaWa de), tiaiu. 
l.iburrKu. U^rmx. 
IjWrlr, (Vl, 

j.ibat ( Le ). Jluiifur&url ( tr ). 
Libirt. liMAa. 

I.ifantn ; IJfarwai!. Umtuw 



192 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Lian (Le). Luy-dt-FnmetlU). 

Liger. lÀgi. 

Ligio. ti'yirà. 

Lîgui. iitrq. 

liÎB (Lo); Lii>-Dabant (lo). L!/i{Lt], 

Linbae. Ligitac ( CaMéiilA-Cami), 

Lion (L«). L«u1l«). 

Lion (Ld); Lioa (lo). Xùn. 

LiorscjLiorese. Lior«. 

Lie (Le). Lui (U). 

Liaagoe. Liiëugvt {Le Graml-). 

Lisi.r Lu). L.;s. 

Lisorrc. LirlinirsINij). 

Lineau. Liio {Le], 

LiiernI. larreiile. 

li-S..«to-<; ..m... L,.. 

Liwana. Licliaai. 

Liasave. Lkkabe. 

Lilh». làoifla). 

Livoiren. jUbarmu. 

Liïro; Liïroo. Licren (Pontacq). 

LiiaDs; Liianti. lÀchani. 

Liiar«; Liiarri; Liurrc. ïwJWn 

Manl^N]. 
LiiBiTH. LicharTe iTi»y). 
Liiant. liM ()>). 
Linu. LicAoï. 
Liiar (1.0). XtM. 
Liitratu; Liuroiu. Lietratie, 
Liiean Le Liioo()o). Iû«(L*), 
lione-plas. LaHiupUd (Ortbei). 
LIarle. iarW. 
Lo. IflB VipUr), 
Lobe<^. Loub^. 
Lobi?id. Uiabimg. 
Lobie-JuJO. tourieJuifln. 
Lobieub. Loubvntg. 
Lobier. Lamie. 
Lobier; Lolner-Jux» i LobMrJnasDn ; 

Lobioir-Judoo. Lnn'wJuwB. 
Labié r-Sobï l'on Lobiei^Siisoo; Lobie- 

SonviroD. Laune'Sfnibinm. 
Ijobihen Lobihpng. LovbiBng- 
Labih«r-Juaoa. Laane-Jtaim. 
Lobiher-S 11900, Laaeie-SmMrou. 
Lobinbe; Lobinber; Lobinbom. LoHtri- 

Lobi>; Lobïi; Lobiu, Louiti. 

LubdUS, t^HlwUÈ. 

Locii ( Lo). Lmity ( U). 

Lod. bon: 

LDey(Lo}.Louflt(La). 

Loeyl (U); Loe)t-Dab*li (le). Lawl 

(Le). 
LoeTlrle Darrer (Le). £oiinl(It). 
Lobituiin ; Lobiiun. JuMttm. 
Lom. finJmi. 
Lambins; Lombiin, Lom^'ii. 



Lombradiu. Om&rotiu. 
Lombyaa. lomMii. 
Lonequera (La). Lûimpèn. 
Loilciojl. ImdaiU. 

Lon!,.;LoUKT[I.L»IÇDN. 

Lno. Ldu Vis!er). 

Loos. Leta, 

Looubagnan. LmiofiMm. 

L<i[i (l.i>)- tûiip. 

Lopieng-, Lopienb. Lempien. 

Loriiun. Orisnm. 

Loron (Lo); Loron. Obnm. 

Lorteg; Lorteîg. Ortet. 

Lor.KBLiiM LMhonnu. 

Loa. L«i(Viaker). 

Los. L«u. 

Loson (Lo). OiamlL'). 

Loipieng. Loi^nm. 

Louium. Loue {Le). 

Loth. leiu. 

Loa {Lo). Lom {U). 

hoiùtie. Laubé. 

Loubié. LounWmoii. 

Lanbie. LouFÛ-SiMMraii. 

Loiibli'iii. Loiitif^. 

Loubis. tuuijx, 

Loubuiï^oua. Ijiuhostoa. 

Loupïsing. totqiim. 

LoQBSalèg. Sdbjtt (Lf) (boia). 

Louante* (Le ebemio). Oatalw (£c 

Loavienh. LoufciVnj. 
LouïignliLT LoavtgTty, 
Lovienh. Louhiing. 
Lovifr-Suiiv'iron. LouuwSoubiron. 
Lovignitr; (.ovinbrrio (caMnUD de). 

Loïl(Lo).Lo,,.t(t4). 

LoYlugiii. Ulâlr^ip'n 

Loion (Lo). Oum (J^'). 

Ln (U). lM^-ie-Pr«Ke{U). 

La(Lo). LeH{le]. 

Luba. Lube, 

Lubbet. Lovhi. 

Luc. I«cf (Saint-Faual). 

Lue, Lueq-àt-Béem. 

Lue (Lo). Luc (Lembeye). 



Luc-BieîL UKq-Biemt. 

LucrarrluTi. Uearilon. 
Liiccarrcr, LiKcm-rè. 
Luci'nliel, iuiêagnei Lembeye). 
Luc-CorirP Lucgariur. Lutgarritr. 
L'icinbeg. Uuti^nrl Lemboye). 
Luciuendoos LuF-Mcudos; Luemen- 



Lueo (Molondinom de), [ur (Hnlia 

Al- 
Lato (Villa de). Lanq-ée-Béim. 

XMtfGmt. Laegarritr. 

Lucquat Lo). Lucol. 

LuFiie. Lntq-dt'Béam. 

Luc-Viclfa. Lue-Bieilh. 

Lqfxu Lnrxe, LiLa. 

Lugunhoa Lugunhoo. UgugMit. 

Loi. Lati-iU-Déarn Le), 

Laiie Loliiice, Luir, 

Lun f Le). Lmi-iht-FrajmiLÊ). 

LuniiiR. Luij-de-ùétrn (La), 



Lurdioa. Idunfa'M (te), 
Lnroosoa; LurnwBiin. Loufco«uu. 
Luranenuura (Ci%ilae). Oforon. 
LnaaDtaetDm; Lu^uulbcL Losiin- 
bel; LuMeignet, buetgnet (Lem- 

1.,.). 

LuaMM; LoaauD, Iiinon- 

Liislirporci, iftpovre^. 

Luu(Le). LK^-de-Bètnm [Le). 

LuA (Le); Lniiy (Le). Utii-tU-Fremte 

Lnia. Lux, 

Liuanel. Lut—giut (Lembaye). 
Loy (Lo). Uiy-de-Prmcf {U). 
Lay(Lo); Luyde BeHana (lo). Luf- 

de-Bi-arn Le). 
Lur Bielb ^Lu). Liiy-Kittl (la), 
l-iiyo» \.f»], Liitfoj. 

Lutiei; Laioé; LutODer (le); Ltuué 

tlo);Liu>é(1e).L<ua«4(I<). 
Lyon (Le), Lion. 
Lytooa. LiMt (La). 



MoPC|iediciiiiini, Matrpédoail. 

Ma^lng, Miulor-j. 

Majid.ilviin (Lu). MiilrlarTic (L«) (Stiol- 



Sta 






Magdnlene; Magdalens d'Aranhe. Mm- 

deleiM{La) (Tardeta). 
Hagdelaiae. (U). MùMeine [U) 

(Saint-Jeau-le-Tiaui). 
Magdelaine (L'espitau de la). Mm- 



ptilé. 

Magdelenne (I.a), JfaA 

(Paa), 
Magnabaig. Magmibaigl, 
Maiayielle-KmtaUalAMO 



' (ta] 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



193 



Maison -Neuve de Brousse. Mmton- 

Nettee de Brouer. 
Malardencxs ; Malardenis. MaJUtrdenx. 
Malarrode. Malerodê. 
Malascrabas. MaUtucrahei. 
Malausana; Malausanne en France; 

Malaassana. MaUatêianM. 
Malbec; Malbeg. Maubee. 
Male-Arode. Màkrode, 
Malleon; Malns-Leo. Mtadéon. 
Malyfern. MaUfherm. 
Mans-Barraate. MatparroHte. 
Manssos. Manaoê. 
Maquaie. Macaye. 
Marac. Marracq, 
Marat-sur>Nive. U»tarit». 
Marcade (La). Mareade. 
Marcamale. MarquemaU, 
Marea-Soquere. MarqueSouquère. 
Marcatellum. Marcadet. 
Marcelhon ; Marcelhoo ; Maredio ; 

Marcelo. MarnJlon. 
Marcerii. Marcelin. 
Marcoey ; Marcoey-Sasaa. Marcousyt. 
Mariaa. Maria. 
Maria in Eleron. Sainte^ Marie (Olo- 

ron). 
Marie Maddalene d'Aranhe; Marie 

Magdalene d'Âranbe. Maddeine [La) 

(Tardets). 
Marinella. Marignéla. 
Marmons (Les); Marmont ; Marmonts 

(les). Marmotu (Lee). 
Marque-Soquere. MarqueSouquère. 
Marninbordes. Marimbordet. 
Marroc. Sotdenx. 
Marsaobs (Los); Marsains (los); Mar- 

sans (les). Mare^ini (Lee). 
Marsan. Marsoo. 

Marseilhon; Marseiliou. Martilhn. 
Marsein^. Mareaint (Lee). 
Marselboo. MareiUon. 
Marsery. Marcerin. 
Marslag. Maelacq. 
Marso. Maredo. 
Marsoinx. Mareame [Lee), 
Marssalhoo. MareiUon. 
Marssaynz (Los). Mareeûne {Lee). 
Marsselhon. MareiUon. 
Marsserii. Marcerin. 
Marssou. Mareào, 
Masberrauta. MaepamnUe. 
Mascaraas. Maecarae. 
Mascoete; Mascœto. MaecoueUe. 
Maseres. Mazéree. 
Maserolas; Maseroles; Maserofles. Ma- 

zerolee. 
Maserras. Mazèree. 



Masey. Maeeey. 

Maslac en Larbag; Maslacb. Maelacq. 
Masoo (La). Latnayeon. 
Masparrauta ; Masperaute ; Masper- 

ranta. Maeparraute. 
Masquaraas; Masqneraas. Maecarae. 
Masquoeto. Maecouette. 
Massigoye. Maeeegoye. 
Matardona. Matardonne. 
Matebosc (La). Lamataboie. 
Manbecq. Maubee. 
Manbesii. Maméey. 
Mau-Brosser. Broueeé. 
Maucoo. Maucor (Âbos). 
Mancoo; Maucoo dejus MoHaas. Jtfau- 

cor (Morlèas). 
Maufregnet. Maufaguet. 
Mauleo; Mauleoo. Mauiéon. 
Maumussou. Maumueeon. 
Manpay. Maupoey. 
Mauquo. Maucor (Morlàas). 
Maur. Maure. 

Mauzbarraute. Maeparraute. 
Mayeste (Lo). Majeité. 
Mayo (La). Lamayou. 
Mayoo. Mayou {Le). 
Mayrac. Meyrac (Sévignac). 
Masbarraute. Maeparraute. 
Mazeras. Mazéree. 
Maxerolies. Mazerolee. 
Maxiag. Maelacq. 

Mazparrauta; Mazparraute. Maepar- 
raute. 
Mearin. Méharin. 
Médailles (L*arriu de las). Mendane 

{Le). 
Medge {ho), Medffé {U). 
Médita. Menditte. 
Medium-Faget; Medias-Fagetns. Mi/a- 

get. 
Mcdyat (Lo); Meige (lo). Medgé 

{Le). 
Meilhoo. MeUton. 
Meille(La). MieUe {La). 
Meilon. MeUbn. 
Meirac. Méracq. 
Meirac. Meyrac (Sévignac). 
Melhac. Meillac. 

Melho; Melbon; Mdboo. MeiUon. 
Melianda. Métiande. 
Membred ; Membreda. Membrède. 
Mendaosse; Mendeossa; Mendeosse. 

Mendoueee. 
Mendeviu. Mendibieu, 
Mendi. Mendy, 
Mendialde. SounUde. 
Mendiarte. i4tfiAou#. 
Mendibe. Mendive, 



Mendibin. Mendibieu. 

Mendigorria. Mendigorry. 

Mendikota. Menditte. 

Mendilabarsu. MendHahaxou. 

Mendiondo. Mendionde. 

Mendite. Menditte. 

Mendosa. Mendoueee. 

Mendux. Amendeuix. 

Menquiagua. Menguiague. 

Menrisqneta. Mendiequer. 

Mente. Menta. 

Merac (Lo). Méracq. 

Mercadiu (Lo cami); Mercat (lo cami 
deu). Mercadieu (Le chemin). 

Mercer (Lo). Mercé (Saint-Boès). 

Merdansson. Merdançon. • 

Merede (L*arriu). Merdé (Le) (Mor- 
làas). 

Meritain; Meriteing; Meriteng; Meri- 
tengs; Meritenh; Meritensis (Sanc- 
tus). Méritein. 

Merolœ; Meroles. Mazerolee {?). 

Mcspie. Maepie. 

Mespleter; Mespletere. Meeplatère. 

Messas. Saint- Pé-de-Bae et Saint-Pé- 
de-Haut. 

Mestelan. Meethelan. 

Metiat(Lo). Medgé (U). 

Meur. Mur. 

Mialees. Mialèe. 

Micxe. iIftJE» (Paye de). 

Midy (Le pic de). Midi {Le pic du). 

Micle(La). MieUe {U). 

Mielos. Miahe. 

Mieydi (Lou piec de). Midi {Le pic 
du). 

Mieyfaget; Mieyfayet; Mieyhaget. Mi- 
faget. 

Mija. Mixe{Paye de). 

Miîcents. Miœeene. 

Millayer. MiUagé. 

Millesancti. Miœeene. 

Milleyer. MiUagé. 

Minbiela. MinvieUe (Castagnède). 

Minbielle. MinvieUe {Ï^Amous). 

Miossans. Miœeene. 

Miraboup (Le). Wrapoup (Le). 

Mirapeix. iÊirepeix (Baigts). 

Mirapeix; Mirapes; Mirapexs; Mira- 
piscis. Mirepeix (Glarac). 

Miremon. Miramon (Lys). 

Mirepoix. Mirepeix (GÛirac). 

Miresor. Miraeeou. 

Miripexs. Mirepeix (Glarac). . 

Missagoye. Maeeegoye, 

Misse. Mixe (Paye de), 

Mineens; Mlueents; Miocenti. Miœ- 
eene. 



Basses-Pyrénées. 



95 



I9i 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Miidtyer. Il3lagé. 

Mlin ArFhidUccniiltif à«); MiiU; 

Mina. «>« (P^y. <(i). 
Uocoiusya. Kaauail. 
Mofoos; Mohoae: Malioa. Htuliaut. 

Molii de l'ABodie. MauHn dâ l Abbaye 

lU). 
Molii* (Lo baniuu dioa). WoMbu (£• 

Malin D«HaDi[Lo).HmbiDeuu (If). 
Molii» dst BcMC MbuHh Ai flou (Le). 
ttolina dd HerudD. ¥M<i» A Jhrdit 

(t.). 
Moibnt [Gailelluui). VotUm (Pm). 
Mcdo. tfttol. 
Momiu- Jfiriiuu, 



Monbegi MDDbeig (la boK). JTimitl 

(^hHtd«). 
Moneada. Htncadt (Garlia). 
Moneamp; Mniiratih. .Vancauji. 
Moncar^ Muncsyaln. Mmca>iollr. 

13 Monclor. Moucla. 

pyla Vnn-Cwjlr;, ITmtmiHjito. 



Hondabat; Hoode-Abat; Hondcbag. 

Mondenh. MomM*. 
MondnD; Hondran-Dabaig; Hon- 
drao-DcMu»; Mondrana (l«a). M«b- 



ManduKlati. llmtdiKhr. 

Monrhi) JfuuJH. 

Monpiiig MuDcn; Uonengj Honcnb; 

Moneotb MoNui. MoHàn. 
.Moiirobaa. Menhauba. 
Monjarber. Bougarbrr. 
MoDgaabM. JbiyMtm (Cbarre). 
Maogaatoo. MtKgatUtt (Ltmayon). 
^[ongetufl. Mimgekui. 
MoDgcIcn GD Ciic. Jffi^Ju. 
Mongnaalon. lÊngatm (Cbarra). 
Hongnatlon. M(mgialm (Ijuatjou). 
Mongniacarl. S«att-Mimfi»card. 



M on peut; Moopeuat Mimpii^. 
Muiis-Aciilu*. ,V™<»jH( ATiaf.ll. 
JHo.is-AllP6..Wiit<la«!{Clnroc], 

Mons-Païulu«. Jfoiipi'M». 
Honalroo Uaailtou.JfouiU'oy(PiaU). 
Mont (Lo). ManlSaîitl-Jtan. 
Montagne-aar'Nivc. fjmbotfoa. 
MoriUgud. Mniagiu (Arucq), 
HontagnU MoiUaigu baigU). 
MoDifllibel. MowlulirrL 
HoDtaaerinin ; Himtaneriiu. IfoMa- 

Monl'Ardaa. IfinilaniiHi. 

MoaUstmc. IfimlMlnu ( Eicuria). 
Montastnic. MtmUilnitq. 
Mantaubaa. JlanliuiiaM. 
Motilaud. Maniait (On»e). 
HoaUud. MmUmt (Clarac). 
jMonl-Bidouu. Sn'nl-i'obii. 
MoDL-CsDbflt. Motuaabtt. 
Monl-Caap. Mmtaup. 
MoDi-CUai UoDt-Ctar. MimfUi. 
HoDl da Vic-Vidh (La). Miml (Gar- 

iin). 
MoDt«n Gnitcerdum (Burgm apud 

easldlam). Sa^a-Hmtgiicari. 
Honlaquid. Mm>i»qmeu. 
HoQteaLracq. ATonluIrM (Eacurte). 
Hoal-Gailoii. Jlnifuiaii (Lamayau). 
Moplgaalon; HoDlgaaloa. .Vm^aalm 

(Cbarra). 
Monlgtrbûl. duitg»Tb»r. 
MnnIKsuba. Monltauba. 
Mooliîa. Voulu. 
MaD^oia (La). UaMicU (Id). 
Hontmoo ; Uoutmor. JToiwwiir. 
Montori; Montoary. Unilorji. 
MoDi-Petaat Vonpéziil. 
MoDl-Reyan. Batlide-Monrqau (La). 
Uonl-Segur. Humeur, 
Honl-Valoor; Uontvalor. Jbn&iibii. 
Uor^i (CasleUuifl). Mwtl. 
MoTQDCi Moi'Oiifra. Monmir, 
Moranguefln MnTeatav\i.Miirr«f;unu. 
Moreni Moraiiu. Kourciu. 
Alorlàaii-Viplia. Moilùa 



a (Lo e 



■Montaarl I 



Horlana. Varfamna (Anacq). 
Horiana. ITortiiMU (l'HApitalirOno 
Marlaaa. KitIbiiiu (Laffor). 
MoHane. Htrlaïutt (Amoi), 



iU 



Mariana. Horlamt (Lagor). 

MurLanensiK Vmana ); Mariania 
(Saaeta-FidiH dv); Moriant an 
Bnrnf Miirlotiuni ;Morlar>;H[>riaa: 
Horhaa; MorUnaii (nlla). HorU» 
(Pau). 

MorioDg. Mmilimg. 

Horaail. «««ail. 

Mowda (La); Moacle (la). Jfwaclr 
(La). 

Modai Horiaa (la base d?). Mourir 
(Ubovii). 

Hoàt (U), Minaeli{U). 

Hoaqoaroot. Mautqatrat, 

MoH]u<! MosijuM' Hoaqucr (la). 
Mamqui (Loubicng). 

UoBqiiera (La). Mat^aèm. 

Moaqnera (La). Hsuftu (CaMciban). 

Motqiicraiu^ Moïiinuiria; Moiqueroua. 



MosqiiH. Moiuqtui {LoabitDf). 



Most 



MttHttroOa. 
Ho(t«. ITowbf. 
Hoatroo. JCrnufriHi (Maipie). 
Moatma ; Hoatrar ; MoatruDO. Mm- 

Inni(Piela). 
Mata d'AiToaca (U). MttUfU) (Ar- 

Mota de la Baaiide. Lanunr. 
Mots (La). Lii»u>(J>«(Bayoniie). 
Mute de Ceaaerae (La). Lamolle. 
Mala de Pardtaa (La). Lakourcade. 
Molhedr^ Uruclti (La). CuwUd. 
Molle do Turenae (La). Uotltdi Turrg 

(La). 
Ht>DliJnit(L«). MmUiHiUfAbbai^iU). 
Mouly di^u Comptr (U). .VwJi'ii in 



.HouodeUh de Bonpé. Mondril di Boapr. 
Mounaïnh. Monain. 
Moanlanaé. IToiilou. 
Monriuine. Muriamm, 



Muiïflln La), fifllicha». 

Mu|;alar, Magular 

MuRoQ Lo Miigani;. ITi^am. 

Miijtarilt. Miignnii, 

Mutaale(U): Mubole (Ir^. Mi'okflt. 

Muler. Moult. 

Munen; Huiieub. «hmi'ii. 

Har. Ib. 

Murad; Mureg; Mureig; Munig(; 
MoniL JhBVI. 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



195 



Muro (Sanctiu-Sererut de); Mar- 

Mayor; Morr. Mu. 
Muscfmidi ; Musquldi. ËfuêcMf. 
Myaiees. Motif. 
Myfaget. Mifaget. 
Myxe. Mire {Payé de). 



N 



Nabaas. Nabot. 

Nabalhas; Nabaihes. NmmIUê (Tbète). 

Nabalhea (Los); Nab^es (lot 

qaoate). NavaUki (Lm). 
Nabarrencxs. Navarrenx. 
IVabia; Nabiaas. Nabùu. 
Nai. Nay. 
Narb. Narp. 

fioïheo {Le). Narbé {U). 
NaiboDà. Arbonne. 
Narcasted; Narea<teg. Narcasitt. 
Nardos. Ardot. 
Nargasie. Nargattk. 
Nanbiata. Naubitte. 
Naadee. Naudé. 
Naudemenyon ; Nandomenion ; Naado- 

menyor. Naudêmenion. 
Nanionqnette. Lalonqmftte. 
Naupernaa. Naa^pêrnêê. 
Nauvaibes. Navatilêt (Thèie). 
NaQvista; Naaviate. Naubitte. 
NavaiUèa (Let); Navaâlei. NavaUlm 

{U$), 
Navales; Nafaiba. NaoaiOêi (Thèse). 
Mavalhees d*A.ngo8 (Los). NamOe$ 

(L«). 
Naralhes. NavaiUeê (Thèie). 
Navaihes et Essaat Sault-dê-Navaitteê, 
NavaHie. Na»aittM (Thèse). 
Navareocœ. Navarrenx. 
Nararra-Ultra-Paertos. Navarre {La 

baste). 
Navarrencs; Navarreoex; Navar- 

rencxs. Naoarrenx. 
Navarrenses. Navarre {La basée). 
Navarransis (Sponda). Naearrenx. 
Nararri; Navarria. Navarre { La 

baeee), 
Navare; Navas. Nabae, 
fiew {Lo), Néèe {Le). 
Nercasteg; Nercastet Nareaeiet. 
fiée {Le), Néèe {Le). 
Neaat (Lo). NiiaL 
fieys {lo). Néèe {Le). 
Niva. Nwe{La). 

Nire-Franche. Samt-Jeam-Pted^de-Pert. 
Nive>MoQtagne. SahU-Miéhel (Saint- 

Jean-Pied-de-Port ). 
Niver(Lo). iVfM(£a). 



Noariu; Noarriu. Noarrieu. 

Nogeris. Noguèree. 

Noguees. Noguez. 

Noguer. Nouguie. 

Nogneras. Nogitèree. 

Nogues. Nogwz. 

Noia. Anoye. 

Noiiboos. NoHvoe. 

Norman. Lormand{Le). 

Nosti; Nostii; Nostin. Nouety. 

Nostre-Dame. Samt-Lonp (Orthcs). 

Nostre-Done de Gasteg de Bonnyt. 

Samte-Marie (Bonn ut). 
Nostre-Done de Lasee de Sancka- 

Maria; Nostre-Done de Lassée a 

Sente - Marie. Sainte-Marie { Olo- 

ron). 
Nostre-Done de Serres. Serree-Sainle- 

Marie. 
Nouarria. Noarrieu. 
Noastin. Nouety. 
Novempopalana ; Novempopnlania ; 

Novem-Populi. NovempopuUeme. 
NovuB-Borgiis. Bourf^Neuf{ Le ) { Mor- 

iàas). 
Noya; Noyé. i4noye. 
Nussa (La). Lanueee (Assat). 
Nusse (La). £ami«M(E8eM). 
Nybe(Le). iVtVe(Ltf). 







Oceanus Santonicus. Gaecogne (Golfe 

de). 
Oconissia; Oconyseia. Occontti. 
Oelh-Aiburu ; OeUiharbora. Oyhan- 

6iirs. 
Oerbo ; Oerbou. Ouerbe. 
Oere. Abére (Morlàas). 
Oeyberadar. Oyhéradar. 
Oeyre. Abère (Moriàas). 
Ogena; Ogene; Oiena. Offenw. 
Oilbon. OmUon. 
OiUegay. (Hkéguy. 
Ojenne. Ogentw. 
Olaro. Olaron. 
Olço. (Xee. 
Oieiron; (Hero; Oleron; Oleronensis 

(diœcesir). Oloron. 
Olete. Olette. 
Oifiibie. OUunby. 
(HbabaraU. Ofkabaratxa. 
Olbabia; Olhabie; Olhaibie; Olhaiby. 

Olhaiby. 
Olbassari Olkaeearry, 
Olhassare. (Hhaeeoure. 
(Hhayri. OUunby. 
Olhon. Ouitton. 



Olhons. Olhonce. 

Olhoo. Omllon. 

Oiiber. OHvé. 

OUon. OuilUm. 

Oliorsse. Uoree. 

01o;01on. Outi/oit. 

Oloro (Civitas); Oloronensis (pagos): 

Oloronium ; Oloroo. Oloron. 
0\u.Leu{U). 
Oiso. Olce. 

Ombrez (Les). Ombrée {Lee). 
Ompres ( Los); Omprez. Ombre* {Lee). 
Onaso. Oneix. 
Onderidx. Hondritz. 
Onerx. Oneix. 
Oneix ; Ones. Aunez. 
Onex. Oneix. 

Onice-Oainecoa. Abenee-de-Haut. 
Onicepia. Abenee^-Bae. 
Onix. Oneix. 

Onizniendi. Donizmendy. 
Onxe- Cassons (Les). Onze- Chênes 

{Lee). 
Oos. Dot». 
Oos. Os. 
Oose. Oueee. 
Oos8e(La). Oueee {L'). 
Oquinverro. OquUamberro. * 

Oquox. Occot. 
Orabarre. Orègue. 
Oras. Oràae. 
Orbere. Ourbère. 
Orça. Ossét. 
Orchiinb. Orcun. 
OrcniL Ureuit. 
Orcunh. Orcun. 
Ordios. Lourdioe (Aecoua). 
Ordios. Lourdioe { Le ). 
Oregar; Oregay; Oregner. Or^e. 
Oreite; Oreyta; Oreyte. Oréite. 
On; Orii. Orm. 
Oriquenh. Oriquain. 
Ont. Aurit. 
Oriure. Orriule. 
Oron. Oloron. 

Oroo(Yald'). AiirofM(I.'). 
Oron. Oloron. 
Oronenh; Oronhen; Ororcng; Oru- 

renh. Orotgnen, 
Orquaneoe. OrMmco. 
Orqnnh. Oreun, 
Orqauit. Vrcuit. 
Orriague. Lakorriague. 
Orrfls. Oriue. 

Orriola; Orriula; Orrinre. Oniuk. 
Orroina. Urrugne. 

Orroo (L*); Orrou {Y). Ourrou {L'). 
Orsacoe. Ortonco. 



2:y. 



196 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Orsais. Ossit. 

Oraal; Orsalonses. Onau ( VaUée d*). 

Orses; Orseys. Ottèê. 

Or88a(La). Ouêêire(L'). 

Ortais. Orthez. 

Orteg. Ortet. 

Orteg8; Ortegx. Orteix. 

Orteig. Ortet. 

Ortes; Ortesium; Oriez; Ortheaiam. 

Orthez. 
Ortheix. Orteix. 
Ortz. Ort. 
Ory. Orin. 

Orza ; Orzaice. Oisès. 
Osa {U). Ouste {L*). 
Osaranh; Osaranho (castrum de). 

Oeeerain. 
Osas. Oêêoi. 

Oscidates. Ossau ( Vallée d'). 
Osencs; Oseoex; Osencxs; Osenx. 

Ozenx. 
Osenls; Osenxs. Oseenx. 
Oses. Oê»è$. 
Osies. Lau* {Le). 
Osom (L*); Oson. Ouzon {L'). 
Ospital du Luy (L*). Hâpital-du-lMy 

{L'). 
Osquau. AuUou. 
Osquidates Montani et Gampestres. 

Oêsau{VaUéed'). 
Osran. Oeeerain. 
Ossa. Ousee. 
Ossa {ha). Oueee {U). 
Ossais. Osiéi. 

Ossales ( Lo cami ). Oêtaioie ( Le chemin ). 
Ossaranh. Oeeerain. 
Ossau en Vic-Bilb. Veeau. 
Osse. Oueee. 
088e(La). Oueee (V). 
Osse (La). Ouesère (V). 
Ossebiele; Osse-Biellc. Aueeemlk. 
Ossencx. Oeeenx. 
Osseux ; Ossenxs. Ozenx. 
Ossenxs. Oeeenx. 
Ossera (La). Barade {La). 
Osserannum. Oeeerain. 
Osson (L'). Ouzon (!'). 
Osta. Hoeta. 

Oslabag; Ostabailles. OeUûwt. 
Ostabare ; Ostabarea ; Oitabarees; Osta- 

bares; Ostabaresii (terra); Ostabe- 

resium. Oetabaret (L'). 
Ostaloup. Ovetaloup. 
Ostankoa. Oreanco. 
Ostavales. Oetabaret {L'). 
Ostavayli. Oetabat. 
Ostebad. Oetabat. 
Oticoren. Otticoren. 



Ouailhengoust; Ouaillengoust. OeiUen- 
gouet. 

Ouce. Oeee. 

Oncoz. Oceoe. 

Ougeu. Ogeu, 

Oulous. Yloe. 

Ourau(L*), Ourrou{L*). 

Onrdains. Urdaine. 

Ouri. Orin. 

Onrius; Ouriux. Oriue. 

Ouronce (L'). Awr<mce {L'). 

Ourrius. Oriue. 

Ous. Oe. 

Onsa. Oeee. 

Ouses. Oeeèe. 

Ouson{V). Ouzon {L'y 

Oussa ; Ousse. Oeee. 

Oussenxs. Ozenx. 

Oyanart. Oyhénart, 

Oyenne. Ogenne. 

Oyeu; Oyeiip. Ogeu. 

Oyeup. Geup. 

Oyhanard. Oyhanart. 

Oyhanhandia. Oyhankandy (monta- 
gne). 

Oyherc. Oyhercq. 

Oys. Ohix. 

Ozencxs ; Osenxs. Ozenx. 

Oion(L*). Ouzon (r). 

Ozta. Hoeta. 



Pabaa. Paba. 

Pace (Isola délia). Conférence {tle de 

la). 
Pado (Castrum de). Pau. 
Padoent de Goste-Busy (Le). Padaum. 
Padun. Lapadu. 
Pagaule; Pagola; Paguola; Paguole. 

PagoUe. 
Païros. Payroe. 

Païsans (Les). Hameau {Le) { Pau). 
Pal (Caslellum de). Pau. 
Palasou. Palaieo. 
Palcso. Paléeoo. 
Palbassaa. PaiUaeear. 
Pallarieu. Parlarriu. 
Palloncq. Pont-Long {Le). 
Palum. Pau. 
Paluu. Palu. 

Palnu (La). Palu{La) (Andoins). 
Pandeles (Las). PandeUee {Lee). 
Paradiis (Lo). Paradie. 
Paranthias; Paranthies; Paranties. 

Parentiee. 
Paravis. Parabis. 
Para vis. Paradie. 



Parbaise (Lee); Parbaïse; Parbaysa. 

Pearbayee. 
Pardees. Pardiee { Nay ). 
Pardias. Pardiee (Monein). 
Pardiees de Lixarre; Pardies de Lis- 

sarre; Pardies de Lixarra. Pardiee 

(Nay). 
Pardinie; Pardines. Pardiee (Monein). 
Parenlies-Guinarthe. Guinarthe. 
Pargadau (Lo). Pargadaux. 
Parlajou. Parlayou. 
Partarriu. Parlarriu. 
Partarriu. Partarrieu {Le). 
Part-Baysa; Partbayse. Parbayee. 
Parl-FArriu. Parlarriu. 
Part-Layo ; Parl-Layoo. Parlayou. 
Pas de Salles (Lo). SaUee {Le rmseeau 

de). 
Paucborde. Candau (Garos). 
PavL-Long. Pont-Long {Le). 
Paus (Lous). lauepaue. 
Pausa. Pauee {La) (lande). 
Pausesac. Paueaeac. 
Pausu. Bchobie. 
Pavaa. Paba. 
Pe-de-Labat. Pédelabat. 
Poe-de-FIoos. PédeftovM. 
Pee-de-Marie. Pédemarie. 
Pee-Desert. Pcdezert. 
Peirade (La). Peyrade {La). 
Peirade (La vie). Peyrade {La) (Ger). 
Pcïraget. Peyraget. 
Peire-Longue. Peyrelongue (Narp). 
Peirralu. Peyrelue. 
Pelains (Lo riu des). Grec {Le). 
Pêne de Mur (La); Penne de Mur (la). 

Pène-de-Mu {La). 
Penoilb; Penolh; Penos; Penouil; 

Pcnouilhe. Penouilh. 
Perer. Père. 

Perocls. PcrbeOe (l'Hôpilal-d'Orion). 
Peroels. Perbeile { Narp ). 
Perroixs-Debal; Perroix-Dessuus, Per- 

rotx. 
Persillon. Précillon. 
Peulié. Paulier. 
Peyra. P«yre(Rébénac). 
Peyracaube. Peyraube. 
Peyralonca. Peyrelongue (Lembeye). 
Peyralun. Peyrelue. 
Peyrauba ; Peyre-Aube. Peyravdfe. 
Peyre d*Aignan ; Peyre Danbaa ; Peyre- 

deignà. Peyredagna. 
Peyregeb; Peyregep. Peyraget. 
Peyregepat. Peyregetat. 
Peyreger; Peyrcget. Peyraget. 
Peyregeiat. Peyregetat. 
Peyrelonque. Peyrelongue (Lembeye). 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



im 



Peyre-Saint-iidia. Pitrrt-SmntJiiiini 

(t.). 
PefTwât. PtyriiJt. 
Pejrignoa. Fouchtt-Périgitim. 
PejriULa). Ptiri. 

Peynnfaoa (Ls {ont). Feuchel-Périgwin. 
P«yni>cg (Lo), P&iwigt. 
Ph«ur* (U). Pluntr» {U] (Arone). 
Phaun (U). Plumn (La) (Arnal- 

Lambïea )■ 
Piegs; Pisb. ifMi. 
Pii(Lo).fy. 

Piis Lns fliH-JuiUdi Kii-Suioo. fy. 
Pirnbou Pymbin. Pimbo. 
Pimy Lo),Pi™ Le). 
Pïntoriei. IHearlf, 
PingD PiijMuD. /%uiiR (Ui-Mim- 

PintuTOO. Pinlarrim. 
Pute(U). lajitn. 

Plude Pardie* ( Lo ). Pardint t Honflio). 
nudeaSam(U). Plâa dit Snon (M- 
Ploru l,n). LofWr Ci^letHau). 
HadùiPlaciB. /'kMi'f. 
MagniD (L«). nifnBu(Iu ). 
l'iainbe {La). laptivu(MDnlsgnt). 
nusiDCO. n.i>rirr<i (Moncin). 
PluMoecPIunue (Pi«li). 
PlanW«- WdnW, 
niicoEe. CuleHt (MonsiD). 
PUkdm. PIuoim ( Pwls ). 
~ I l.i). Lii.!aic{CBSlelna}i). 



Vki- 



s. Phiui 



I. l'reeilhx. 
PlBiaCin«ut.flnki(. 
Hoo. Ptini. 
Pobfiia. fouA/'in(Ml 
PobloHcq, f'uuMuii Saumiadï). 
Podium. Pte^ (Oloroa). 
Poeillu. Ptfglai. 
Pocf. foMji (Loubiecig). 
Pmj. Poiwy (HoDcla). 
PmT(Ld). Avy. 
Pm} d« Sites et de France. Peay ( Le«- 

eu-). 
Poef de Senbemes; Poey de SoUmes 

( La ) . Axy A SwpmiAl 
PwyliiaB. Posylof. 
Pwy-Sancl-Joban, PatgSaml-iiim. 
Voimy. Salh ( U) [^mhTe). 
Ponibice. Pombie. 

Pinnba. Pampi. 

Poma. PmnvU. 

Pool*. Anpa. 

Poafoa-Deiaiu. JVnwn-fiHnu . 

Pondoli. PMdaty. 

~ ' j. Pant-Lang (La). 



Ponaa-Deiiua. /'Imaari-Oeuut. 
Ponso-Debag; Ponao-Debaig. Pnunl- 

Dftal, 
Ponso-DeMUi. Anuon-Dunu . 
P0n9i>a-Debsl ; ENintoo-Jutoo. Paiwm- 

Ponioo-SDaoo. l^nnni-DaMul. 
Pim'jon-Debag. PonMB-Dsint. 
Ponasuii-DeBEuiia. Poosmi-Doëoi. 
Poiissao-Dcjuj. RiiuoB-Diftat. 
PoTiasoo-Dc^fiua. Puiuon-IleUH. 
Ponl. Pan. 
pDnl(M(iulin deu). CiminaiiiJa (Vm- 

lindela). 
Pontae; Pantacum; Pautagnea (la 

cami). Ponfacj. 
PonlderAuronce. ftiM-(?oaiUard(£a). 
Pont d« Peyre. Pondfpeyrt. 
Pont-Poli (La): Punldoly. Amdoly. 
Ponleac. J'oMtocj. 
Pont«au. Ponloul. 
l>uMl-Lonc().J'oiii-l(»iff(I«). 
Ponl-Nau Lo),J'oi,l-V.ri/ I*). 
Panl-Siisaa. Paat-Huain. 
Ponio. Pomon-Ikbalvl PoMoii-DeMiu. 
PorfJQguca; Por^uiiguca. l^nnUgun. 
Portai. Portai. 
Porleg. /Vle((Gariin). 
Portrg. PourtaUt. 
Porl-LijiMii, i'url fjT/ron, 
PorlnadeAgutl. /V(1£«)(UH). 
Porlua SanclE-Cbriilinie. SMnporf. 
Poit.PoaU Anidy). 
Poti Lo FbuU Ponson-Debal). 

Ponef. i^(Baiy). 

Poaey. Poey (Leacar). 

Pouey(Le).nMy (La) (HonUidoa). 

PoDGf estrucq. Peej/ttiruc, 

Poiip^-s [Le»). Poigi (lu) (CoiUdà*). 

Pouilas, Pofi/tiu. 

Ponn de Lour«B. Pmi-dt-Lmirit. 

PoundÎB (La riberc de). PonJà [1^), 

Pourancaai (Lo coig dcus). Pounuca 

[L< roi dt). 
Poortoui (Les). EmbarratiL-). 
Pourtet. n>rf(l((>arliD). 
PouylBB. Paeylat, 
Poydomangc. Fmydomaigt. 
Poyet. ft^et. 
PojlaB. PooftoM. 
Poyau. Aiyio (OHbei). 
P0yDa. Pui/ào Serres-Sain Le-Marie), 
Pradaa [Lo). Prada. 
Prtcliec*Deçii. JVrtJiocj-fVin-iirmir. 
PredittiiWtiosbaig. Prechaoï-JoiibBis. 
fnâmî.Préehacf-Jatbaig el Prtduef- 

Nmwrwe. 



Preeîthon; Presilhon; Preaailhoi Pre»- 
Bilbon; Preiailbao. /VwiUoR. 

Prasxae. Pre,lmcq-\m^rtHx. 

Presvili.,. Prtfiton. 

Preiac Préchacq-Joibaig. 

Preiae; Praiac d'Arribera. Prtdutq- 
Nararrenx. 

Preiac-Dcla; Preiac de Yauabag; 
Preiac en Jens-Bag; Preiadi. Pré- 



Preiasq de RiTero. Prtchatq'Natar- 

PreiicuiD. PrérliBri-Joibni/!. 
Preiag. I^nhacq-!fn-arrc7iT. 
Prryxac du Jeuibsg. Prtcliacii-jDtbm/!. 
Pruetï(Lo!). DHpruii. 
Piigcl (Li; Piiiguet. J^^n, 
Pukber-Liicus. Ikitorq (Salies). 
Pulchrum-Vidwï. Bttbédtr (Sainla- 



m). 



H r^ ). 



. {U) 



PnltB. Soiirnii L-) (BayonDe). 

Puyo. Piii/ào(Ortbci). 
Puyoos (Lca),PNyDs ([«i)(ldran). 
PuyoB ( Loe). Dttpayot. 
Puyoïi. Piiyùo [Giiiitarlhe). 
Puyau. Payào (OrLbei). 
PuyoUB (Los). Odptnfoa. 
Pyrenen; Pvrenœi montée; Pyranciii: 
Pyranœua wilus; Pyrrbenes. Pyri- 



Qoamplort. Camplort. 
Quanisol (Lo). Cmtàg (La). 
Qiiasso (Ld). Ciutr. 
Quasso (U). Cas». 

i.iij.i-.tiV]f, r.„„,.,é'^:i,mi. 

Quale-Pas. Quotn-Pat {iM). 
Quindaloa, Guiadabu. 
Qiioate-Has; Quoatlem». CoMdUmai. 
Quoquron, Cwpteren, 



Raaw(La). i1raiica(L']. 
nsbeiet. Remit. 
Racfael. flaHi>l(Le). 
Ftaguet RagueUe. 
Ramons, flameiu. 
RaQiMi(U). ^rniiCT(L'). 
RanqaeUt. RaiigiaW. 



198 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Rebaseg (La). Anmef. 

Rebenacq. IMténac. 

Rebeseig. Reveiet. 

Reculase. Récubu. 

Régula. Larreule. 

Renart. Renard. 

Rénéguy. Améguy. 

Renoart. Renoir. 

Restoa. Reitoue. 

Rete. Arette. 

Renia (La); Reuls Siiveslrensis (con- 
ventus); Reule (la). Larretde. 

Revenac. Réhinac. 

Re vaqua. Révèque (La). 

Rcveadlum. Rêvent. 

Rey(Lo). Taramun, 

Reyaa (La). Larreya. 

Ribahaute. Rwekaute (Navarrenx). 

Ribaujnaoo. Arribati^uzon. 

Hibaute. Rivehaute (Navarrenx). 

Ribbe. Arritfe. 

Ribe-Âute. Rivehaute (Navarrenz). 

Riberc. Arribère ( L* ) ( Lagor ). 

Ribere de Lescar (La). Rivière-de-Lee- 
car (Im), 

Ribere-Gave. Rivièrû'Gavf. 

Ricarda. Riearde. 

Ricau. Arricau. 

Rien. Arrien (Moiiàas). 

Rigau (La). Arriga8{L'). 

Riontx. Aurion». 

Riparia. Rivière (La). 

Rippeiia-Gavari. Rivière-Gave. 

Riu-Long (Le). Aigueiongue {L'). 

Riumayor; Riumayonr. Riumayou. 

Riupeyroos. Riupeyrmu. 

Rius. Oriuê. • 

Rivera-Gabe. Rivière-Gave. 

Rivera-Ossa; Rivere-Osse. Rivière- 
Ousee. 

Riverouy. Ribtarrouy. 

Rode. Arros (Nay). 

Rodger. Roger. 

Romaaa. Romas. 

Rome (Lou eanii de). Romiu (Le che- 
min). 

Romiau (La fonda). Fontaine de Rome 
(La). 

Romivan (Garni). Romiu (Chemin). 

Rontean. Rontau(Le). 

Rontinbo; Rontinboo. Rontignon. 

Roquafort Roqyiefort. 

Roquefort - de - Tnrsan. Requiert. 
(Roueilb). 

Roques. Roeque. 

Roquea.S(iU0(L«)(BUlère). 

Roaeea; Roses; Rossea. i4n*o«^. 

Rotger dit Berdacq. Roger. 



Roumieu (Gamy); Roumii (camii); 

Roumia (Le chemin). Ronùu (Le 

chemin). 
Ruisseau de Baygorri(Le Grand), fiive 

de Baigorry (La). 
Rutigoyti. Urrutigoity. 
Ryons. Aurion». 



s 



Saaquet. Labowrt-Heuré (Le). 

Sabalce. Çabalcc. 

Sabi (Lo).Sahy. 

Sabinagnet. Sévignae (Bordes). 

Sac (L*ariu de). Sacq (Le). 

Sadiracum; Sadirag. Sadirac. 

Safores. Stdioret. 

Sagete; Sagette. Sayette. 

Sahucxs. Souques. 

Sainbisens. Saint-Vincent (Baigts). 

Sainct-Andreu. Saint-Andrieu. 

Sainct-Christau. Saint-Chrittau. 

Sainct'Esperit de Rayonne; Sainct- 

Esprit-lès-Bayonne. Saint-Eeprit. 
Sainct-Estienne d'Aribelabonrt; Sainct- 
Estienne - Rive - Labourt. Saintr- 

Étienne (Rayonne). 
Sainct-Harmon. Saint-Amiou. 
Sainct-Jaime du Bagé. Saint-Chriêtau 

(Lurbe). 
Sainet-Jean-dn-Pied-des^Ports : Sainct- 

Jean-du-Pied-pres-des-Ports. Saint- 

Jean-Pied-de-Port. 
Sainct - Jehan - de - Lux. Saint-Jean-de- 

Lui. 
SainctrJohan-de-BniU. Mouguerre. 
Sainct-Julyan d'Ossès. Stànt-hàien 

(Ossès). 
Sainct-Martin de Osses. Saint-Martin 

d'Arrosea. 
Sainct-Pee de Labour. Saint-Pèe^eur- 

Nivelle. 
Sainct-Spritp-les-Bayonne. Saini-Eeprit. 
Saint -Amont; Saint- Armon. Saint- 

Armou. 
Saint-Aulary. Saint- Anlaire. 
Saint-Bcrin. Saint-Bwrein. 
Saint-Biaise. Aphat-Otpitei. 
Saint-Blas. Eij^tal-Saint'RktteeiV). 
Saint-Bois; Saint-Bouès. Saint-Boèt. 
SaintrCristau. Saint-Chrietau (Lurbe). 
Saint-Dels. Sendete. 
Saint-Doi. Saint-Doe. 
Sainte-Golome. Sainte-CoUmme. 
Sainte-Gonfesaa. SainHe-Cot^nee, 
S«inte>Gouloffle. Sainte-Cekmme. 
Sainte-Orace. SainXe-Eingraee (Béhor- 

lëguy). 



Sainte-Lucii. Sainie-Laeie. 

Sainte-Marie-Légugnon. Sainte-Marie 
(Oloron). 

Sainte-Quitterie. SainHe-QmÊme (Don- 
my). 

Saint-Esteve d'Arberoue. Ssm-fiito- 
hen. 

Saint-Guirons. Stùnt-Girefne (Orthei). 

SaintrJaeques (Boirie). C4w6tfi de Sen- 
dete. 

Saiut-Jayme. SaintrChrietau (Lurbe). 

Saint-Jayme. Saint-Jammee. 

Saint-Jean-de-Biutz. Mouguerre. 

Saint-Jean-Pouge. SeAnt-Jean-Pendge. 

Saint -Julian. Smnt^JvHa (Asle- 
Béon). 

Saint 'Laurens d*Abo«. Saint- Laurent 
(Abos). 

Saint-Martin de Garro. Grédette. 

Saint-Medart. Smnt-Midiard, 

Saint-MoD. Saint-Mont. 

Saint-Paul d'Asson. AiHiez-^Aeeon. 

Saint -Pé (Le chemin de). Henri IV 
(Le chemin de). 

Saint-Pe-d*Iruby. Sainî-Pierre-d^hube. 

Saint-Pe6-d*Ibarren. Saint-Pée-eiar- 
NiveUe. 

Saint-P en France. Saint-Pé-ée- 
Léren. 

Saint-Peireux. Saint-Peyrus. 

Saint-Picq. Saint-Pie. 

Saint-Sademy. Loueie. 

Saint-Saudains; Saint-Saudeina. S>m^ 
Saudene. 

Saint-Vincens.' Saint-Vineeni (Baigts). 

Saisie. Sazie. 

Sajettes. Sagettee. 

Sala (La). Salfe(Ia)( Alice). 

Sala (La). SaUe (La) (Balanacin). 

Sala (Le). SaW) (La) (BUlère). 

Sala (La). SaUe (U) (Charritte-de- 
Bas). 

Sehi(U).Saae(La) (Loahieiig). 

Sala d'Andrenh (La). SaOe (U)(kn- 
drein). 

Sala d'Ârramoos (La). SaUe (la) (Ra- 
mons). 

Sala d*Assat. SaUe (La) (Asaat). 

Sala d*Atho8 (La). SaUe (Ia)(Afhos- 
Aspis). 

Sala de Bedos. SaUe (La) (Bidos). 

Sala de Busi (La). SaUe (La) (Boxy). 

Sala de Cassaver (La). SaUe (La) 
(Cassaber). 

Sala de Ceserac. SaUe (La) (la Bastide- 
Céséracq ). 

Sala de Frontinhoo. SaUe (La) (Ron- 
tignon). 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



5>li de Golcnb (L>). SéSe [La) {Co- 


Salière (la tie). SaStr {U rl«- 


Sanele.Xri.Una. SaimO-Oiriiitini (E^- 


lon). 


min). 


quiule). 


S>UileLani(U).iUfa[Lii)(L(DDg). 


SaUus; SaUae in A<]i]etui pego. &tK« 




S^ de Uoo* iU). SiiUii (La) (Lont). 


(Onhei). 




Sdl de MniiU9lrur (Lo). SdJ> {La) 


SalU(La). a(to(t«){Béreni). 


di-Port. 




SaiUdeMautor IL*). Taiiior. 


Sanili-Leoni.(Oratoriiiro).Sainl-tM«. 


S.l«da Pmï (U)..S«a.(L-) (Poey): 




SRncti-NichiJai(BurgaB)..Ssin(-Ai»bTi 


Sda de Saliea (L*). S*If> (Lu) (Sali»). 


(Char™). 


(Moria.), 


S(d.deSabut{L>).S.>JIf (Ld] (C- 


Saliè«{Le).Sai.V. (L.), 


SniKl-Jseme el SaDct-Cristan de Bajer. 


mou-MLie-Suhastl- 


SaUeetLo). Sai,y.(t.)(boiÉ). 


Saml-ChnMla>, {Lnriu-). 


Sala dï ïdroo |L.i). .S-.J/e (I«) (Idron). 


Salleo-Piue. SalitipU». 


S«ucl-Lop. Saim-Loup (Ortbei), 


Silanaba. SalnwM fB^reai). 


S.Hea(U).Safay. (i*)(l>oi-). 


Sanrt-Mîiiueu. Soinl-Mirhel kyA\r). 




Sallie(Lgebenim)iSall>ar(lecbemiti). 


Sanel-Pae. .Sirinl-7>r> Monein . 


SiUiDiiv>. SdbifTTï ( llhim). 


SaStr {L, chtnUn). 


Sanel-Pee de Saliea. SânI-Pt (Sa- 


SalaE-_Mi>[i|;ui^cGrt. &JIn- Von^'j- 


Snlt. Sa«lt-iU-Sat'uUri, 


lie.). 


conl. 




Sanct-Periloiu; Sanct-niililoos. .Sainl- 


Stlai-Pîuo. S«£(upi'iM. 


Stltut; Sdliu et Naydlic. StwU-di- 


Petilou. 




\aMiUn. 


Sanelus-Avilui. SâM-AUt. 


Sale (La). &iJJe (La) [Muerolve). 


S(ilïal-rTa;Soii.iliPrra, SwHiewrrt. 


&indil8-!tcruBrdus. Sainl-Bcraard. 


Sdc (Li). Si^ (La) (MonUatracq). 


Sammea. Son». 


SanrIuB-CatUnua. Sainl-Cntin. 




Samper. Sm1-F«i ( Saint - leap-le- 


SanctuB-Geronlim. Sainl-Ginwa (Or- 


Sdad'Aodranh (Li). Salit (La) (&n- 


Vieo.). 


thei). 


dmo). 


Samonael. Sonoiurf (Lamayau). 


Sanctua-Hilariiu de Lauu. Sainl- 


Sole d'Arrgmos (Ll). .Sdbr (La) (Ri- 




imir/. 




Sonrta-Clucque. .Saiiito-CftiflU*. 




Sde d'Atl.o.{U). S.ifc(L.)(Atlw»- 


-Sannla-Coluail)». .SuiaMTotimuM. 


^a[iclus-Jueiine.-Veluti. Miiugvtrre. 


Â>pU). 




SuiElu.-Johflnncs <le Cùera, fhàt- 


Sale de Birdi» ( L> ). Salb ( la ){ Bar- 


iancta-Bil. Sainl-UiV. 


^«■1-AW-de-Pi.ri. 


de). 


SBQcla-EnBrntin,5aiiil»-fi.V'W«(Tar- 


Sanctua-Jahannei-de^Lnce; Saocliu- 


Sale de B^bader (La). SM (La) 


deta). 


JolmiinBuie-Luis SiuicUitJohan- 


.SaiiiLe-Sufoune). 


Saptta-EulalU. Mni-AmMrt. 


ne9-dr?-Luk SuMClue-Johaniies-de- 


SoledeBereni (La). SaJJc ( La ) ( 6é- 




Luy.. Sinnl-JeM-ile-l.«: 


ronx). 


Sancta -Gracia. SaiaU-E»gr»e» (Tar- 


SaiicluB-Joluidnos de-Pedi-Porlus, 


Sak de Buti. 5aJ(< (La) (Boiy). 


dai.). 




Sale de Cwlanhede (U). SdJe (La) 


Sancta-lldena. S»i»U-HeUM. 






SBQeU-LDcie. 6ai'nto-Lii«c, 


Je«^P«aleé. 


Saie de Lobieoh (La). &Jh (La) 


Sanda-Lacie de Muiluae. Di^ai. 


S.neln6 -Jobann»- «ib- Pede-PoMi,.. 


Loubi^iiK), 


Sancta-Msria. ioH-lr-JfoH. (Igoii). 


SaiMJnn-PM^-Parl. 


Sala de Mur (La). SoUt (La) (Caita- 


SaDcia-Maria de BieU. Samb-Var^ 


Snnclii^Juliano.. SmtJuBn. 


piède). 


(Bidle). 




Sale de Saint-ElieDa. SaO» (La) (Sau- 


Santta-kUria de Olomo. &>inU-M«U 


Sauelua-MBrlinu» de Bonnl. S«inl- 


guii). 


(«Horon). 


«arfin (Bonnul). 


Sale de Salie* (U). SaUi (L.) (Sdiea). 




Sflnelus-Marliniie d'OoKs. ."AiiBf-Jfn.- 


Sale de Siba> (La). SoU. (La) (Al»- 


MarU. 




SibM). 


Sanela-Marie, Sainle-M^ (Lini- 


Sauclu. PelruB de Sendos. Saint-Pe- 


SalM> (Lo); Saleia (la). S>^» (Le). 


hieBu). 
SaneU-Marie de Biele. SoitM-Van! 

(BieUe). 


-Sarielue-Pelrufl d'I»arreu. Hmut-Pit 
nir-NMIe. 


8alaa.&ifI»(Saljea). 








3ate.(Lo). &fcy*(t*). 




itim. S«iai-Sa,i^.r LémmAerrr). 






Santln.-SiKÎfmiinduji de OrOieeia. 




.Suticts Suuinn; Sanela-SuaBQDa. 


Sai^uSigûm-mil. 




SamleSmattat. 


SancluB-Spirilnii in Cqrite Ponti. Baîo- 


Sakqùi Snlespùa»; Saleapia»; Sa- 


Sanel-Aubli. fiaiM-A^ibi». 


neniii. Saim-E^ril. 


Inip..»»; Sale^Pie».. &ij!«p^. 


SbikI-Bocs. Saint-Boéi. 


Sanelui-StepbBnu.. f<ai<U - Éliemu 


SiliU de UiM (La). SoUmi (La) 


Sanet-Cedaiia. L«m. 


LanUibnl). 


(0«.). 




SanchiB.Slepbantio-d^BiijguTr.^inl- 


S^iaa (Garni); Saliera (b »rrera); 


delB). 


ktiennt-de- Bo^forrif 



200 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Sanctus-Slephanus de Ripa-Laburdi. 

Saint Étiefine (Bayonne). 
Sanctus-Vincciitius. Saint-Vincent ( Hé- 

iette). 
Sanct-Vit. Saint-Abit. 
Sanctz-Guyrootz. Saint-Girtm» (Or- 

tbez). 
Sandoos; Sandos. Saint-Dos. 
San-Eslevan de Arberoa. Saint-Estihsn. 
Sangoenb. Saint-Goin. 
Sanguinadaas (Los). Sangidnada» (Les). 
San^ayme. Saint-Jaime. 
San-Juan-del-Pic-de-Puerto8. Saint- 

Jean-Pied-de-Port. 
San-Jaan-io-Biclh. Saint-Jean-le- Vieux. 
Sanladie. Saint-Gladie. 
San-Miguel-el-Yiejo en UHra-Piiertos. 
Saint-Michel ( Saint-Jean-Pied-de- 
Port). 
Sansert (Lo molii do). Sancerre Le 

motdin dti). 
Sansoo; Sansoos; Sanssoos. Samsont. 
.San-Steflfano di Lantabal. Saint-Éttenne 

(Lantabai). 
Santa-Aràci. Sainte-Engrace ( Tar- 

dets). 
Santa - Gatbaline. Sainte - Catherine 

(Luccarré). 
SanU-EIeua. Sainte-Hélène. 
Santa- Engracia. Sainte - Engrace {iu- 

ïue). 
Santa-Hclena. Sainte-Hélène. 
Santa-Luci. Sainte-Lucie. 
Santa-Maria. Sainte-Marie ( Saint-Jean- 

Pied-de-Porl). 
Sant-Esperit dou Cap doo Ponl de 

Baione. Saint-E»prit. 
Sant-Esteban. Saint-Esteben. 
Sant-Esteban. Saint- Etienne -de-Bai- 

gorry. 
Sant-Esteven d'Arrivo-Labort. Saint- 

tienne (Bayonne). 
Sani-Jacme (Garni de). Romiu {Che- 
min). 
Sant-Jaime. Saint-Jaime. 
Sant-Johan. Saint-Jean-Pied-de-Port, 
Sant-Johan dcl Cnbo del Pont do 

Bayona. Saint-Eêprit. 
Sant-Joban-dcl-Pie-de-Puerto ; Sant- 
Jobau-deu-Pe-deu-Port; Saut- 
Johans. Saint-Jean-Picd-de-Port. 
Sant^uan-el-Viejo. Saint-Jean4&-Vieux. 
Sant-Just. Saint-Jtist. 
Sant-Martin. Saint-Martin d'Arberoue. 
Sant-Mignel. Saint-Michel (Saint-Jean- 

Pied-de-Port). 
Sant-Pelay. SainUPahie. 
Sant-Sadarnii. Louvie. 



Sant-Trinitat. Sainte-Trinité. 
Sant-Vincentz de Salies. Saint-Vincent 

(Salies). 
Sanzos. Sameons. 
Saole-Sobiraa. Sotde-Souverain. 
Sarainh (Lo); Suranb (lo). Ouerain. 
Sarasqueta. Sarrasquette. 
Saraubii ; SarauLin. Sarauby. 
Sares. Sare. 

Sarescquéta. Sarasqueta. 
Sargos. Sirgoê. 
Saro. Çaro. 
Saq)orencx ; Sarporencxs ; Sarporenxs. 

Sarpourenx. 
Sarrabera. Sarrabcre, 
Sarragayon. Serregayon {La). 
Sarralh de Monlesquiu (Lo). Sarrail 

(Montestrucq). 
Sarramonne ; Sarramoune. Serramone 

(Âurions-Iderncs). 
Sarrancia; Sarransce; Sarranse. Sar- 

rance. 
Sairaplaa. Serreplàa. 
Sarrasiis ( La font deus ). Sarratine 

{La fontaine des). 
Sarraute. Sarraude. 
Sarraverc ; Sarrebere. Sarrabère. 
Sarre-Martii. Serre-Martin. 
Sarreplaa. Serreplàa. 
Sarricoata; Sarrikuta. Charritte (Ar- 

raute). 
Sarrikota-Gaïna. Cluaritt^-de-Haut. 
Sarrikota-Pia. Charritte-de-Bas. 
Sarrite. Charritle-dc-Uaut. 
Sarrulhe-Jusoo; Sarrulhe-Susoc. Ser- 

reuille. 
Sarteb. Sartey. 
Sasio. Sazie. 

Sason (Le). Saiton {Le). 
Satariz. Satharitê-Urruty. 
Saubajuncte; Saubajante. Sauvejunte. 
Saubaiade. Sauvelade. 
Saubaladete. Sauveladete. 
Saubamala. Sauvemale. 
Saubainea. Sauvemca. 
Saubanbou ; Saubanboo. Sauvagnon. 
Saabaran. Saiû>eran. 
Saubaterra; Saubaterre. Sauvelerre. 
Saubemea. Sauvetnéa. 
Saubemea. Sauvemia. 
Saubeste. Soubeetre {Le). 
Saubctat (La). Laeseubétat. 
Saubetcrre. Sanvetcrre. 
Saubisla. Saubietee. 
Saubola. Saubolc. 

Sauceta (Villa de). Saueède (Olorou). 
Saacelaa. Sau^ta {Le). 
Saucqs; Saucxs. Souques. 



Saud. Sault-de-Navaille*. 

Saud. SatU (Gbarre). 

Saud (Lo). SaiU de Monein {Le). 

Sauguelle. Sauguet (montagne). 

Saussede. Saueède (Oloron). 

Sausti; Saustin. Cauetine. 

Saut. Saucq (Montfort). 

Saut. Saux (Hasparren). 

Saut (Lo). Eteaut. 

Saut; Saut-de-Nabalhes. Sault^ie-Na- 

vaillee. 
Sauterisse. 5autortM6(Bellocq). 
Sauterisse. Sautarisse (Sauveterre) 
Saut et Nabalhes. Sault-^te-NacaiUeê. 
Savi. Saby. 

Savinhacum. Sévignac (Arudy). 
Savinbaguo. Sévignac (Bordes). 
Sayel (Lo). St^^ (Le). 
Saysie. Sazie. 
Sazo. Sa won {Le). 
Scain; Scainb. Ascain. 
Scede (La). S^ (la) (la Bastide-Mon- 
réjau). 

Scendetz. Sendete. 

Sccndos. Saint-Doi. 

Sciot. Sacase de Siot. 

Scobees ; Scobes. Escoubés, 

Scoey. Eecouey. 

Scoo. Eecou. 

Scos. Eecoê. 

Scot. Eecot. 

Scot. Escaut. 

Scures. Escurès. 

Sebi; Sebii. Séby. 

Sebinach ; Scbinhac. Sévignac (Arudy). 

Sebinhac. Sévignac (lande). 

Sebinbac. Sevignacq. 

Sebinbago ; Sebinhagon ;'Sebinhaguot. 
Sévignac (Bordes). 

Secerac. Bastide-Cézéracq {La). 

Sedirac; Sediracum. Sadirac. 

Sedse. Sedze. 

Sedsere. Sedzère. 

Sedxa. Sedze. 

Seeubola. Saubole. 

Segncurie (La); Segnourie (la). Sei- 
gneurie {La). 

Segualaas. Ségalas (Lagor). 

Scgualas. Ségalas (Salles-Mongiscard ). 

Selvalada. Sauvelade. 

Semboees; Semboys. Saint-Boès, 

Séméacq; Semeacum; Semeagoa; Se- 
miac. Sémiae. 

Semonzet Samonut (Lamayou). 

Sempee. Saint-Pé (Baliros). 

Semperitou. Samt-P^t/m. 

Senboes. Saint-Boès. 

Seoct-Andriu. Sainl-Andrieu. 



TABLE DES FORMES ANCIE^SES. 



Sencl-J<A«D de Goarlin. SanU-Jetn 

tOrtba). 
SMKt-Saadeng. S<âiU-S<mdtnt. 
SeiiiImU; SendcgE. SmIeU. 
Seadegi «l Caobin; Scnddi d'AovyB. 

CaMn lif Smdsd 

SeaAos SrD(lo^uH>ij;5«ndoa-SDBoii. 
Stmt-Diu. 

n (La moaliD du). S*nét}al 



{Um. 



^i»). 



Sengomh. Sàia-Ginn. 

ScDhor (La umi dea). Sàgnear {It 

Scn-J«cine de Bager. Sdiil - CknMni 

(LuAe). 
Sen-JohiD. SuHtinni (HiaptncD). 
Seii-Piti, fiamI-Pk. 
Sen-Saudenb ; SeouDdena. SmtSati- 

dtiu. 
Sent-Àbil eii LiMU-ra. Sma-Mnl. 
?mnt-Knon\aa. SaiM-Aymmi. 
Seiila-Suun?. Siiiait-!suzannf . 
Senl-Aahi. Saml-Atikm. 
Sent-Aiitiri. SoùU-jlalativ. 
ScDt-Boeea; Senl-Bo». 5a>fX-B«)(. 
ScDt-CHtii. SmK-CntM. 
Scnt-Ccber; Senl-Cei-er. Suiiif-Snwr. 
Sentc-Bic. Saba-Kbit. 
SeDle-CslbalIna. .^intt-llilkfrini^ ( Lm- 

air). 
SeDle^Mome. SmnU-Calomme. 
SrnU-CoEireme. SaJnM-CDR^ur. 

Senle-Ëdialir. Salot-Aulairt. 
Senle-Gr«ee-deu!-Port*; Stmtc-Gnicif 

Saimt-EiigTace (TardpU). 
Sento-L«ne. Sanit-BSme. 
ScDte-Luqr. AtfM. 
Senle-M«riB de Seirea. Stmt-StànU- 

Mtrit. 
Seote-Qnilleri. Sainlt-Qmtme (Lescir). 
ScDl-Esperit Snnl-Efprit. 
Scnt-EMdwD de Rivelabor; Sent-E*- 

tn-fii do lllh<'l,ilK>rl. SimU-ÉciiiHie 

(BajoBne)- 
Seotc-SnuDe. SttâatSuiajait. 
Sentr-Trrnibt SsinU-rnitili'. 
Senl-Csmie La Dm). SiaK(-C«rmatn 

£aj(™(uitif ), 
Scnt-GcroDli. SnnK-Girani ( Or1b«t ). 
Sent-Gili. Sànt-Caie: 
Sent-fiiron>. Ssint-Ciniiu ( ÛHba ). 
Senl-GiroDli. Stmc-Ai'roiu (Abo*). 
ScDl-Goenb. Sml-Goiti. 
Ssnl-Guili. .'winl-6'iHM. 
SeDl-HsD>L StmU-Fmitt. 
Sent-Hditi. &nl-âu. 

BuKS-Pyréoéca. 






, <1U-LUB 
W,>t-J<.1,OI 



i-d^Lui 



inm-dt-Iuc 
ScDl-Jahan doa Csp dou Pnnl de 

Bàionoe. Saàl-E^rit, 
SeuUobau-fvigV ; Sera John i^Polgt. 

Saml-Jma'PaiiHge. 
SenL-JuUaa, SaiM-JuUa { U). 
Sent-Jiut den piyt d'OfUbâm. SmJ- 

htl. 
Sem-Ladù ; S«nl-Ladie ; Senl-Lidier. 

SmiKi-GUiBt. 
SeDl-Lunrena; Senl-Laurenli. Sm'tu^ 

lowvM (Horllai). 
S«Dl-LaureDti d'Aboa. SaÎM-Laurtnl 

(Abc). 
Senl-Ledie; Seat-Ledier. Saial-GIsdie. 
Seal-hop { L'Mpitau ). Sainl-Lm^ ( Or- 

ifaei). 
Sent-Harthi. Samt-Maniii ( TidoDUr- 

Uauu). 
SeDi- Uarlhii. Sainl-MarHm (Biltn- 

Senl'Marthii d« Saliea. Samt-Martiti 

(SJie.). 
3enl-M*rUiiD;5eDl-Harti. Sainl-MBr~ 

(i.(Aute.ielle). 
ScDl-Mirtu. Sainl-MarUn (Lacq-de- 



ScDl-Pefroii: SeQl-Peyrnu. Siiinf- 

Sail-Pie, Sant-Pit. 

Seol-Polil; S«nl-Poli( d'Osua. Saini- 

Senl-Sadirnii. Loiaii. 
Seiil-Siiiibudor-deiis-rors. SnmSax- 
imr- Li'eulubcrrï). 



Senl-Vitaiili. Sninf-rncnK (Saliea). 
Seol-Xrialau. SniU-CArùfau (Lurlm). 

Strboo, Striou. 

Sere; Sér«. SérU. 

Ser«r. Srri. 

Ser)[0t; Sergoi. Sirgat. 

Serol(Lo). Sarret U). 

Serra. Serrrt-CaïUI. 

Serra (Ln) Serre /.<i)(Gun). 

Serr.ic-iUlf. Santraul,: 

Serra de Mureg (La). Stmiingtit. 

Serra de Siro. Lauem ( Lembeyc). 

Sfliradingou. Samdmgve. 

Serramona, Stiraïaimi (Aurioiit- 



1 (Serr«- 



SeM-Marlii. Soi 
SaiDte-Marie). 
SeDl-Mardi. Saùl-Vorfin (TadonHe- 

Sent-Martin (La pejce d«). SBKt- 

Jfarn'n (La piem). 
Sent-Martin de GaraDbao.5diil-jViir(m 

( AulerieUe). 
Seal-Miqnea. Sainl-MicM (Leaear). 
Seol-Hiquen. Soml-Jficbl (Laeq-de- 

Béarn). 
Seal-Paltj^ Seal-Palaya. SUnt-PoInf. 
Sent-Pe. StoK-JV ( Honsin ). 
Sent-Fee (Cami de). Samt-Pl {Cta- 

™*), 
Senl-Pee da Calro; Senl-Pee de Ce 

\nu S^nl-r.'L'dpCatnw. SnM-»- 

d-^BHi ut Sainl-Pe-it-Haul 
Sent- Pée-d'l rubo . Smnt-Pûrre- dlmU. 
Senl'Pelilo. Saint-PtHUm, 
Senl-Per. SaiM^Pè Uoncin). 
SeOl-P«r. Saini-l'c-dc-Lnta. 
Senl-Per Lo muliu de). SmU-Pà 

(la ■MMbifa) (Salin). 



Iden 
Serramoi 

Seria-MorUi. Strra-Sarlànê. 
Senas, fvirei-Ca'ùtl. 
Serraaecque. Serrejè^ue. 
SurraBooii. Hem-Sorix, 
Serra-ËDUquere. Serrr-Sou^u^. 
Serre, Sm-a-Sninlc-Mani. 
Serre ( La ). Laturrt ( Lembeye ). 
Serre ( La ). toaiarn ( MoDlaner ). 
Son*-CasleiË. Serra-Ct 
Serre de ■Vic-BJlb(U).J 

baye). 
Sarremiaa. Snrania. 

(Ledeuii). 



(Lem- 



■d-MwIjoi 



(orino. 



Serrée. Stmi-Cami 

Sarrea. SerreêSainlf-Illiirit. 

Serrée Carimeres Serre« - Caaleg ; 

Sema de Sent-Enenti. .Sbtr- 

CaiMl. 
Sarreaoeia. SrmSatûc. 
Sera-Saint-Icbeui. Simt-CatUl. 
Sarrot(Le). Sami (La). 
Seniilha. Serrv^i. 
Serriale. ScntùOr. 
Seacao. Cbcol '• 

Seaerac; Saaerag. Se^it-Ciiérmc^ 

^L,). 



TABLE DES FOBHES ANCIENNES., 



S«te. Cou. 


Si)bcm«a. SuiHiiua. 




Set-r»m;Sf^aat.Sept-Bmi{U,). 




Soubeata. SoutMtn (ta . 


SftM. Sedz,. 




Soiiblette. SuMUM. 


Settere. Stitirt. 


Sobeate. &Bi«(™ (t.). 


Soueii. &>aù. 


Selle. CelU. 


Sobide. S«iAMb. 


SoDge; Sonia; Sonia. &«;>. 


Setit. Stdu. 


Soboia (ïalliii. .-««(«(i*). 


Sonja. Si™ï.(U). 




Sotanha Socanlioo. SBucagmii. 


SooU. Sinija(ta). 


Ssubnlide- Saurtlndt- 


SociUatles. SouUUila. 


Soulii^be. .SuiuIhM'. 


Seubcd-Ew»! U). LaiKobe. 


3oeisiS<Kiu.S)>ii. 


Souloii. SohIou. 




S»t.&«(,al(L«). 


Sonrouelte. SorhuéU. 


SeubemM. &n<»m^a. 


Soei; SoeiB; Socyia. Sorti. 




Senlole. SimboU. 


Sobirpnru in Miiia. $iirka|iiini. 


Suju. .*,ȕs. 


S.dB Seol«.iW.(t«). 


Soi>{U).S«^(U). 


Sojecs. Siujeri. 


Scnvolo. .Slou&ob. 


Soknece. Shcc«. 


Soyge.S«)«. 


Sc!in(;naf-Maiic.>, Séàffiutc (BordMj. 




Saieu; Soueu. Smatouly. 




Sobr Lq). Sauifl™.. L.). 




dy). 


Sol«-Sobir-.u. Soult-Souifram. 




Seviolwc. SfMffiwc (Borde»). 


$ale.â«l. t«l 


SjM-lul!.!. Ij'iulrlli-. 




SoJeini Solpiii:i:5delil(lo);Si4eax- 




Sevinbac: Sefighic-Dirrer! Serinhl- 


DejnoB etSoieLi-DeiuB.ib..fc«. 


Sp.i«le;Sp.yxede.£.pMM.. 


tnni, .fw.jnnr./. 




SiiîaiiMMb. fj,..«i.-C-»p{f). 


Sevinhïguo. SfrijMC (Bordw). 


Snlfroea Loi. Awfflnm Le). 


SpinalbM LrV'i' 
S|>iata Spiulr. fiq^uu. 


Seue. SU». 


Seieric, B«riiJ«-C<'!A-flcî (La). 


Soiii(L<ra). C*Ji,(I^). 


Spoey. E"pMj(Poii[ocq). 


Selere.&di^,*. 


SollaiSoUe. Sonia (La). 


S<punl.. Bagwda. 


3«U;Sa«U. Ci.y. 


Soiii.&«m(AMon). 
Som(Lo}-S™(Leilell«.). 
Sonibura SombcwyH. SiimJ-fi»tt. 


SearBnh(Lo). Oiiarain. 
Sunbole. Steidle. 
Steamp. EittcBm. 


SîalDue. CJuiJ<««(La). 


Sibouro. Cibcure. 


Somlbeli^'. S:iuM^.lf. 


SleU(La). L«Ul2a. 


SibvHaUs. Smb (La). 




Stiroo. Etlinm. 


Sidsrac. Sidirar. 




SLoa. £llu. 


Silegoe; Sileiigoa; SilbcMs; Silli||iie- 


latq). 


Soaat. 5uh<u(. 




SomonMl. Srimon;<((Lamayoii). 


Sdh.'LTfi.r'. .Wlfrc.l^ (AUOIl). 


SilïBloUi. SiTHrirbd». 


Sompa. &>»a. 


s„W,«,.W* U), 




Sonjpo. Smjeû. 


Sabibourc. r.ih^oit. 


*eglreniU (pagun); Sii.ertruni. &■- 




Snbola(ValiiO. ^<mJa(L«). 


W« (.,). 


SoolB.Si»Ja(L<.). 


Sueacun. Suhawun. 


Sim»™rl» SimaCiirv. Simbe-CoA.. 




Suhl. .*«^. 


SiiMcaMrbc. 


.V^rl<u;i(i™, 


Suiuocorbe. .'Jimacour'it. 


SimMO; Simceua; Simpaena; SiDMux 




Snmmna P]rr«ia-Di. &xarto(Z««al 


dp Isi ClnvnrieB. Suipcsiu, 


SoibolL'. florluuta. 


<b). 




SorLoliire .WA.,ft;., 






Sorili. .SimnW. 


&..por,. 


Sinu6 Aquitanirua. (.'umfW (6o{ft 


Sorii. Sorili- 




<b]. 


Soroeta. SbrAmat. 


SunbarrelR. Slwharitt,'. 


Siroo. Sin. 


Soroete: Sorobcta. Sarhuàla. 


Sunaeti. S«umu. 


Simn. jïw. 


Som.ih«.SB™7(LaDiiepl*a). 


Suijorbat. .SoiiperW. 


SiiU. Cù<(niyf(jt). 


Somela. Sorlwétt. 


Sgqooa. Syeoa. 


Sivu. SU<u. 


Souatu. SuuyU. 


Snuata; Susaiile.ShMAM. 


Siier. Ci» (Paya da). 


Soteed (Lo). SiuM (L«). 


SiiBbiob». S-)u,iicII-. 




Sosiuoiiael. Samoiiîcl (Lamovoii). 


Su8-MaiDur. liât (Navaii"ux). 


Soarri ï^osriis 1.1:9). Smt*. 


Soioeu Sotoueu. .Sgiiuaiwy. 


Sua-Mmour; Sii.in«>p; SnMiio; Su.- 






mioo; Suimyon. Swmw. 


&*«« (Lo). S«*«t. 


SoslILo). .%«jl(t«). 






Sotte, ^anuto. 


Saitarao. SuUtm. 




Soto (Lo). SMUm. 


Suoa.S«.(N.ifaiwm). 




Sonarda (Le*); SoDirna (lu). Soêrt. 


Suai (U). L»am. 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



203 



Suusmioo. Stumiou. 
Sxarre. Charre. 
Sylva-Bona. Lucq-de-Béam. 
Sylva-Lata. Sawelade. 
Sylvœ. Loêteube. 
Svmecorbe. ^macourbe. 
Syzara. Cizê(Payê de). 



Tadaosse; Tadeossa; Tadoosse; T»- 

dossa; Tadosse; Tadoza; Tadoie. 

TadoMte. 
TaUhade (La). TaUlade (La) (bois). 
Talabens (Les). Sept^Camii (Lw). 
Talhac. TaUlac. 

Talliade(U). 7aa{ai9(La)(rai88eau). 
Taioo (Lo). Talou. 
TarbcHa Pyrene. Pyrénéei ( Lc«). 
Tarbelli; Tû^p^eAAoi (oi). TarbeUkmi 

{Les). 
Tarbcllum aequor. Gascogne ( Golfide). 
Tardedz; TardeU; Tardiz. Tardete. 
Taro; Taroo. Toron. 
Tarride (Le portail de). LachêpaiUet. 
Tarrumun. Taramun. 
Tarsac. Tarsacq. 
Tartoeing;Tarloing; Tartoiii8;Tarton. 

Tartoin. 
Tarusates. Taron. 
Tarzeds. Tardets. 

Tastabii; Tastaby ; Taste-Bii. Teetaby. 
Tatabens (Les). Sep(-Camû(£w). 
TaUe. Toête. 
Tavalbe. TabaiUe. 
Taxiees. Tachù*. 
Tebalhe. Tabaille. 
Tedeossc. Tadouue. 
Teesa ; Teeza. Thèze. 
leïiLo). AuX'Tkeys. 
Teinlureria ( L'arria de la ). Temlxamie 

{Le ruisseau de la). 
Ten (Lo). Then ( Saint- Armou). 
Terçag. Tarsacq. 
TeremuD. Taramun. 
Tersac ; Terssac. Tarsacq. 
Tese: Tessa. Thèze. 
Testebii (Lo); Tefl«evin. Testeby. 
Teulere (La). Tuilerie {La). 
Teuleres ( Las ). Teulère {La) { Monta- 

ner). 
Teza; Teze; Tczee. Thèze. 
Thedeosse. Tadousêe. 
Tbeesa;Thee8e. Thèze. 
Thermopile. Sain^Éiiennê'dê'Baigmrtf. 
Thils (Les). Tils. 
Thoo. Thou. 
Tilh de Leduixi. TUkt. 



Tillaber(Le). ruiabé. 
Tinturé ( L*arriu ). Teinturerie { Le ruis- 
seau de la). 
Ti8nee(Lo). Ueste. 
Tisnera (La). Ttenère {La). 
Tithinhacxs; Titinhacx; Titinhatz; Ti- 

tinhax. Tétignax. • 

Tiuroo. Tiuron. 
Too (L*aria). ArricouUm (L'). 
Too de França ( La ) ; Tor (la ) ; Tor de 

Fraosa (la). Tour de France {La). 
Tornacapeg ; Tornaeapct. Toumeea- 

pet. 
ToroD. TuroH (Espoey). 
Toron (Lo). Touron. 
Toron Darradet Turon ^ Arradet {Le). 
Torrumie. Trévmïh, 
Tour <le Lamarque (La). Lamarqus. 
Toamecapeig. Toumecapet. 
Tourou (Le). Turon {Le) (Andrein). 
Touron de Gastéra (Le). Turon de Cae- 
tera {Le) (Baigts). 
Touron de Hoorcq (Le). Turon de 

Hourcq{Le). 
Touron deMilIot Turon de MiUol{Le). 
Touron des Mourcs (Le). Ttiron des 

Maures {Le) (Arthez). 
Tourons (Loos). Turons {Les). 
Tourrôos ( Lous). Turrons { Lee) { Eskra- 

renties-Dabant). 
Tourruquo de Pey. Tourrucot de Pey. 
Toyaa. Touya ( Gabaston ). 
Toyaa. rouya(Viellenave). 
Trarcades. Tùreeaze. 
Tres-Bielles. TroisviUes. 
Tres-Herrous (Las). Scsttrs {Les pics 

des). 
Treslay. Teriayon. 
Tres-Serours (Las). Sature {Les Pics 

des). 
Tres-Serra. Tresserre. 
Tricolor. ViUefranque. 
Trilha(U). TriUe{U). 
Trolh (Lo). TroueiUi. 
TroUi(Lo). rroiittt(L0). 
Trondee (La grabe de). Tronde {La). 
Troussilh (Le moulin). Hayet (Et- 

saut). 
Trubesser. Trubessé. 
Truiou. Truyoo. 
Tucau (Le). Tuco{Le). 
Tucôo; Tacquo; Tuqoo. Tuco (Lem- 

beye). 
TurequoUe (La). TurreeoUe {La). 
Turon deTorio (Le). Motte de Turry 

{U). 
Turris. Tour de France {La). 
Tnstolar. TustuUtrt. 



u 



Uciat. (Jtxiai. 

Udaus. Idaux. 

Udolla. Idole. 

Ufart. Uhart-ÈHxe. 

Ugarc^inne; Ubarçan. Ugarran. 

Uhaïtz-Handia. Saison {Le). 

Uhart ; Uharte. Uhart-Cize. 

Uharte-Juson ; Uubart-Juson en ^a- 
varre; Uhart-Jusson. Vhart-Mixe. 

Uharzan. Ugarçan. 

Ulhade (La); Ulheda (la). Lilhède 
{L'). 

Ulhurriague. Lahorriague. 

Undarolle. OndarroUe, 

Underitz. Hondritz. 

Unduraln. Undurein (Haux). 

Undurenh. {/ndtir0tn(Espé8). 

Union. Itsatsou. 

Urcuraye. Urcuray. 

Urdaidz; Urdainz. Urdains. 

Urdaixs ; Urdays. Sainte-Engrace (Tar- 
dets). 

Urdeix; Urdess. Urdis. 

Urdiarb ; Urdiarbe ; Urdiarp. 0/*- 
diarp. 

Urdios ; Urdious. Ordios. 

Urdos de la Bastida; Urdoz. Lrdo* 
{ Saint-Etienne-de-Baigorry ). 

Urduos. Ordios. 

Urgous. Urgos. 

Urkéta. Circuit. 

Urmendia ; Urraendie. Urmtndy. 

Urrucega. Ritzague. 

Urruigne; Urruina; Urroinbe; Urruii- 
gia; Urrunhe. Urrugne. 

Urrusague. Ritzague. 

Urrnstoia. Arrast. 

Urrutia ; Urrntie. UrrutiaUe. 

Urruty. VmUiberria. 

Urruyne. Urrugne. 

Urruzaga. Ritzague. 

Urruzpuru. Harispuru. 

Ursaliensis (Vallis). Ossau { Vallé*- 

d). 

Ursaxia (Vallis). Ossès. 
Ursi-Sallus. 0«mw ( VaUèe d' ). 
Urssue. Ossue. 
Urtebia ; Urtebie ; Urthubie ; Urthoby ; 

Urtubia. £/r(iiiie( Urrugne). 
Usan. Uzan. 

Usan; Usanh. Uzan (L'). 
Usarte. Uzerte{L'). 
Usaure. Xiotirr. 
Usenh. Uzein. 
Usetarren. Sutarre. 



26. 



20/1 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Uboos, Usos. Uzm. 

(Jsqueinh; Usquen; Usqnenh. Ui- 

quain. 
(Jssan. Uzan. 
\]Met(V).Laê9et {Le). 
Ussi. Oussia. 
Ussos. Uzos. 
Ussue. OuM. 
Ussutaren. StjUarre. 
Ustarick; Ustaritz; Ustariz. UêtariU. 
Utorrotz. IthoroU. 
Utsatarren. StUarre. 
UUiat. Uuiat. 
Uturrotz. IthoroU. 
Utziate. Utziat. 
(Jxa ; Uxar. Uchàa. 
Uxat;Uiiat. UUciat. 
Usoss. Uzoi. 



Vaccsia. Btuçue {Le pays). 
Vaccœoram montaDa. Pyrénées 

{Les). 
Vaglz. BaigU. 

Vaienciu ; Yalcnssuu. Balansun. 
Vanitoos. Barétous { Vallée de) . 
Vasci. Basque {Le pays). 
Vauser; Vauzer. Vauzé. 
Vaygurra. Batgorry {La vallée de). 
Yazcaçan ; Yazcazen. Bcucassan. 
Vedelha. Bedeille. 
Veguer (Lo). Béguer {Le) (Lou- 

bieng ). 
Vehobie. Béhobie, 
Yéhorlégui. Béhorléguy. 
YelçuDce. Belsunce. 
Yelesten. Bélesten. 
Yenami (Yenarni). Béarn {Le). 
Yentayou. Bentayou. 
YerencM. Bérenx (Sulies). 
Yerencxs (Lo riu de). Goardères {Le 

ruisseau de), 
Yergebielh. Bérîbieilh, 
Yerger (Lo). Bergère (Montaut). 
YergoDs (Le). Bergoue {Le). 
Yesii-Gran. Bésingrand. 
Yesin. Bézing. 
Yesingran. Bésingrand. 
Yetos-Burgus. Morlàas-BieUe. 
Yeyria. Beyrie (Saint-Palais). 
Yeyrie. Beyrie (Lescar). 
Yialer (Lo) ; Yiaiier (le). Violer. 
Yianc. Vianne. 
Yiber(Lo). Vive {Le). 
Yic-Bielh; Yicus-Yetulus ; Yic-Yielh; 

Yic-Vil. FicW/fc( Le). 
Yidarray. Bidarray. 



Yidassoa; Yidassoua; Yidassoue (le), 

Bidassoa {La). 
Yidaxen ; Yidayxon. Bidache. 
Yidegain. Bidegaina. 
Yidegainech. Bidegain (Masparraute). 
Yideren. Bidéren. 
Yidos. Bidês. 
Yie (La). Lahie. 
Yiegranne. Viegrane. 
Yieiaa. Violer. 

Yielaoava. Viellenave { Navarrenx). 
Yielapinta. Viellepinle. 
Yicicfranquc. Bastide- ViUefranche { Lo ). 
Yiclenabe près Gescau. Viellenave (Ar- 

tbez). 
Vielenava. Viellenave {Mont). 
Yielenave. Viellenave (Navarrenx). 
Yielcnave de Sediragues. Viellenave 

(Taron). 
Yieler de Tarnos; Yieler en Yic-Bilh 

(Lo). Violer. 
Yiele-Segure. Vielleségure. 
Yielha- Morte. \^lhe-Morte. 
Yiellanava; YicUanave. Viellenave (Na- 
varrenx). 
Yicllcr de Sanct-Johan-Podge (Lo). 

Violer. 
Vig-Bilh ; Yiil-Bilh. Vicbilh{Le). 
Yila. Bielle. 

Yilanaba. Viellenave (Taron). 
Yilhera ; Yilhere. Billère. 
Yilheres. Bilhères { Laruns ). 
YUia. Bielle. 

Yillanava. Viellenave (Bidache). 
Yillanova. Iriberry (Buptince). 
Yillanova. Villeneuve. 
YiUanueva. Iriberry (Bustince). 
Yillanueva. Iriberry (Ossès). 
Yillanucva. VieUenave (Bidache). 
Yilla-Picta. VieUepinte. 
Yille-Francque ; Yillefranque en Labort. 

Villefranque. 
Yillencuvc. Iriberry (Bustince). 
Yinet. Binet. 

Yinhau (Lo). Vignau{Le) (Orthez). 
Yinhes. Ft^n««(Arzacq). 
Yinhet Binet. 
Yinholes. l^gnoùs. 
Yins (Lous). By. 
Yions (Les). Aubious. 
Viron; Yifoo. Biron. 
Yisanos. Bizanos. 
Yiscoeytaa. Biscœytan {La). 
Yiscnos. Bizanos. 
Yisqueis ; Yisquey. Bisqueis. 
Yissanos. Bizanos. 
Yiados. Bidos. 
Yivent. Viven. 



Yocates. Boucoue. 
Yunbenh. Bugnein. 
Yusiet Buziet. 



Xardiessa. Chardèse. 

Xarra. Charre. 

Xarrard (Lo pont de). César {Le pont 

de). 
Xarre. Charie. 
Xarrite. Charritte-de-Bas. 
Xarrite dessus Ausset-Suson. Chor- 

ritte-de-IIaut. 
Xaustiis. Caustins. 
Xerauta; Xeraute. Ckéraute. 
Xerbe; Xerbee-Jusoo; Xerbe-Joson. 

Cherbes. 
Xielose. Chalosse {La). 
Xiros. Siros. 



Yaniz. Janite. 

Yas (Las). Hies {Les). 

Yausbag. Josboig { Vallée de). 

Ybarbeyli. Iborbéity. 

Ybarre. Ibarron. 

Ybarrola ; Ybarrolle. IborroUe. 

Ydauze. Idaux. 

Ydcrnas. Idemes (Abos). 

Ydernas ; Ydernes. Idemes 

rions ). 
Ydernes. Idemes { Abos). 
Ydro; Ydroo. Idron. 
Ytfes ( Las ). Ilies { Les). 
Ycro. Gère. 
Yerr. Ger. 
Yeteu. Géteu. 
Yetre. Gètre. 
Yeub; Ycup. Geup. 
Yeus. Geus {0\oron). 
Yeusbag. Josboig { Vallée de). 
Ygasc. Chambre d'Amour {La). 
Ygon; Yguon. 4^on. 
Ylarre. Ilharre. 
Ylasse; Yiaze. Illasse. 
Ylharra; Ylharre. Ilharre. 
Ylhee. Ilhée. 
Yllasse. lUasse. 
Ynhaus. Nhaux. 
Yoos ; Yous. Ayous. 
Yribame. Iribarma. 
Yribiu. Erribieu, 
Yrisarri. Irissarry. 
Yrrutia. Urrutialde. 
Yruber. Saint-Pierre-d'Irube. 
Yrolegui. Irouléguy. 



(Au- 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 205 

Trumberri. Irumberry. Yw»; Yssoo; Yssor. /«or. 2 

Yrumendic. Irumendy. Ytorrotz. IthoroU. 

Ysale. liaHbarré. Yturrondo. Jthorrondo. Zabaia. Otpital (Amorots-Succos). 

Yseste. Iteite. Yutsia. Juxue, 2^balça ; Zabalza. Çabake. 

Yroo. luor. Yvarola ; Yvarole. IbarroUe. Zalguice. Sauguiê. 

Yspore. lipoure. Yzpura. Jgpimre. Zubemie. Suhêmoa. 



ADDITIONS ET CHANGEMENTS 



' l 



P. VI, Ji^n«î 3. An lieu de : L'archidiaconé de Da\, iise/ : L'arrhidiaconé de Saiilt-de-Navaiiles. 

F\ vil, ligne 5. Diocèse de Tarbes, ajoutez : (voy. le Dictionnaire au mot Mo?(TAMr.). 

I*. VIII. iigne îx5. Apr<>s ie moi : bailliages, portez en note : Pour les localit(*s situées dans l'ancien Béarn (arroiid. 
de Pau, Oloron et Orthez), on s'est servi du mot haillia^e, faute d'un autre, pour traduire lo mot 
roman haylifuige ou bayUatgc; il faut entendre non le ressort d'un ^/i?7/t mnis relui d'un baile, officier 
de justice dont les attributions participaient de celles du ministère pu])lic, de percepteur et d'huissier. 

P. \i , lignr* 3. Canton de Clarag. — Tn décret impérial , rendu le 1 1 février 1 863 (pendant l'impression) , porte 
«jue la c"* de Clarac, c*" de ce nom, est nMinie à la c°* de Nay, et qu<* le c"" de Nav porti'ra à l'avenir 
ie nom de c"" de Nay-Ouest et le c"' de Clarac cxîlui de Nay-Est. 

P. XVII. Ajoutez à la liste des sources : Cartulaire (le Snhitfi-Fni de Mnrlànn. — Mamis<rit du xii" siècle : Biblio- 
thèque impériale, fonds latin, n° 10,936. 

P. XVIII. CoUfiction Dtichetne. — Les citations du Dictionnaire portant : 138.') (coll. Ducb. vol. CXIV, p. ^3) 
doivent être modifiées ainsi : iû55 (coll. Duch. vol. CXIV, p. 'i3). 

P. 3. Art. Agoès, <ijoutez : Aqueêy 1 17a (cari, de Sordes, p. /i5). 

P. (|. Art. Arbourt, ajoutez : Arbutey xii' s* (cart. de Sordes, p. a'j). 

Ajoutez : Archiloa, h. c"* de Loiihossoa. — Airhilotia, Uarrhilon , ifiaf) (cli. de Louhossoa, E. 35o). 

P. 10. Art. Ar(;agro!<i, au lieu de : Argaiiion, v. 977, lisez : xi* siècle. 

Ajoutez : Arhets, fief, c"* de Chéraulc, créé en 1690, vassal de la vicomte de Soub-. 

P. 1 1. Art. Arraute, au lieu de : mentionné au xm* s* (coll. Duch. vol. CXIV, P 3^4), lisez : mentionné au xii* ^* 
(cart. de Sordes, p. a/i). 

P. 18. Art. Arricoutou (L'), ajoutez : Vairiu qui fi apernt Ton, xiii* s* (fors de Béarn, p. a37). 

P. 16. Ajoutez : Atalatb (L'). — Nom générique d«^s promontoires dans le pays basque; il s'applique particu- 
lièrement à c^lui de Biarrits. 
Art. ArDAi's, ajoutez : AUleoi, xi* s* (Marca, Ilist. de Béarn, p. 371). 
Art. AuDéjos, supprimez : Aldeoi, xi* s* (Marca, Hist. de Béarn, p. 271). 

P. 17. Art. AussEviELLE, au lieu de : En 1385, Ausseviellc dépendait de la baronnie de Denguin, Usez : 
En i385, Ausscvielle comptait lo feux et ressort, au baill. de Pau, et depuis i6.5/i dépendait de fa 
baronnie de Denguin. 

P. 91. Art. Bargus, ajoutez : Barcus était le siège d'un bailliage royal dont les appels allaient à la cour de 
Licharre. 

' I>ps formes ancif^nnes indiquées ci-après ont été port<^s à la TaM*-. 



208 ADDITIONS ET CHANGEMENTS. 

P. .'ifi. Art. Bedois. supprimez : Bedtmse, 1128 (eh. dWuhertin, ri\iprès Marcn, HisL do B^arn, p. ^rîi). — 
Et Bfdog, i«G7 (('«irL d'Olorori, P 5.*?). 

Arl. Bf;«.rios, ajoutez : lîiirfiing, 1 176 (carJ. (U Sordos, p. A 6). 

Art. BÉMAsoiB, ajout»?z : lifjaitquen y xii' s' (cari, de Sordcs, p. aa). 
P. ':*.-]. Arl. HEi.i.ocy, au lieu d»^ : Bellodj, c"' de Salios, lisez : c'"* de Salips. — Li|jne '1. au lieu do : Sal^s. 

lisez : Salits. 
P. '.Ui. Art. Bktiiarp.am, ajoutez (iuaimnini , iV\b (<li. de Leslelle, E.). 

\rt. He^rie, c '■ de Saiut-Paiais, ajoutez : SanclfUt-JulianHK de Beyre in Amixa, xiT s' (cart. de Sord»