(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Dictionnaire topographique du département de l'Aube: comprenant les noms de lieu anciens et modernes"

Google 



This is a digital copy of a book thaï was prcscrvod for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project 

to make the world's bocks discoverablc online. 

It has survived long enough for the copyright to expire and the book to enter the public domain. A public domain book is one that was never subject 

to copyright or whose légal copyright term has expired. Whether a book is in the public domain may vary country to country. Public domain books 

are our gateways to the past, representing a wealth of history, culture and knowledge that's often difficult to discover. 

Marks, notations and other maiginalia présent in the original volume will appear in this file - a reminder of this book's long journcy from the 

publisher to a library and finally to you. 

Usage guidelines 

Google is proud to partner with libraries to digitize public domain materials and make them widely accessible. Public domain books belong to the 
public and we are merely their custodians. Nevertheless, this work is expensive, so in order to keep providing this resource, we hâve taken steps to 
prcvcnt abuse by commercial parties, including placing lechnical restrictions on automated querying. 
We also ask that you: 

+ Make non-commercial use of the files We designed Google Book Search for use by individuals, and we request that you use thèse files for 
Personal, non-commercial purposes. 

+ Refrain fivm automated querying Do nol send automated queries of any sort to Google's System: If you are conducting research on machine 
translation, optical character récognition or other areas where access to a laige amount of text is helpful, please contact us. We encourage the 
use of public domain materials for thèse purposes and may be able to help. 

+ Maintain attributionTht GoogX'S "watermark" you see on each file is essential for informingpcoplcabout this project and helping them find 
additional materials through Google Book Search. Please do not remove it. 

+ Keep it légal Whatever your use, remember that you are lesponsible for ensuring that what you are doing is légal. Do not assume that just 
because we believe a book is in the public domain for users in the United States, that the work is also in the public domain for users in other 
countiies. Whether a book is still in copyright varies from country to country, and we can'l offer guidance on whether any spécifie use of 
any spécifie book is allowed. Please do not assume that a book's appearance in Google Book Search means it can be used in any manner 
anywhere in the world. Copyright infringement liabili^ can be quite severe. 

About Google Book Search 

Google's mission is to organize the world's information and to make it universally accessible and useful. Google Book Search helps rcaders 
discover the world's books while helping authors and publishers reach new audiences. You can search through the full icxi of ihis book on the web 

at |http: //books. google .com/l 



Google 



A propos de ce livre 

Ceci est une copie numérique d'un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d'une bibliothèque avant d'être numérisé avec 

précaution par Google dans le cadre d'un projet visant à permettre aux internautes de découvrir l'ensemble du patrimoine littéraire mondial en 

ligne. 

Ce livre étant relativement ancien, il n'est plus protégé par la loi sur les droits d'auteur et appartient à présent au domaine public. L'expression 

"appartenir au domaine public" signifie que le livre en question n'a jamais été soumis aux droits d'auteur ou que ses droits légaux sont arrivés à 

expiration. Les conditions requises pour qu'un livre tombe dans le domaine public peuvent varier d'un pays à l'autre. Les livres libres de droit sont 

autant de liens avec le passé. Ils sont les témoins de la richesse de notre histoire, de notre patrimoine culturel et de la connaissance humaine et sont 

trop souvent difficilement accessibles au public. 

Les notes de bas de page et autres annotations en maige du texte présentes dans le volume original sont reprises dans ce fichier, comme un souvenir 

du long chemin parcouru par l'ouvrage depuis la maison d'édition en passant par la bibliothèque pour finalement se retrouver entre vos mains. 

Consignes d'utilisation 

Google est fier de travailler en partenariat avec des bibliothèques à la numérisation des ouvrages apparienani au domaine public et de les rendre 
ainsi accessibles à tous. Ces livres sont en effet la propriété de tous et de toutes et nous sommes tout simplement les gardiens de ce patrimoine. 
Il s'agit toutefois d'un projet coûteux. Par conséquent et en vue de poursuivre la diffusion de ces ressources inépuisables, nous avons pris les 
dispositions nécessaires afin de prévenir les éventuels abus auxquels pourraient se livrer des sites marchands tiers, notamment en instaurant des 
contraintes techniques relatives aux requêtes automatisées. 
Nous vous demandons également de: 

+ Ne pas utiliser les fichiers à des fins commerciales Nous avons conçu le programme Google Recherche de Livres à l'usage des particuliers. 
Nous vous demandons donc d'utiliser uniquement ces fichiers à des fins personnelles. Ils ne sauraient en effet être employés dans un 
quelconque but commercial. 

+ Ne pas procéder à des requêtes automatisées N'envoyez aucune requête automatisée quelle qu'elle soit au système Google. Si vous effectuez 
des recherches concernant les logiciels de traduction, la reconnaissance optique de caractères ou tout autre domaine nécessitant de disposer 
d'importantes quantités de texte, n'hésitez pas à nous contacter Nous encourageons pour la réalisation de ce type de travaux l'utilisation des 
ouvrages et documents appartenant au domaine public et serions heureux de vous être utile. 

+ Ne pas supprimer l'attribution Le filigrane Google contenu dans chaque fichier est indispensable pour informer les internautes de notre projet 
et leur permettre d'accéder à davantage de documents par l'intermédiaire du Programme Google Recherche de Livres. Ne le supprimez en 
aucun cas. 

+ Rester dans la légalité Quelle que soit l'utilisation que vous comptez faire des fichiers, n'oubliez pas qu'il est de votre responsabilité de 
veiller à respecter la loi. Si un ouvrage appartient au domaine public américain, n'en déduisez pas pour autant qu'il en va de même dans 
les autres pays. La durée légale des droits d'auteur d'un livre varie d'un pays à l'autre. Nous ne sommes donc pas en mesure de répertorier 
les ouvrages dont l'utilisation est autorisée et ceux dont elle ne l'est pas. Ne croyez pas que le simple fait d'afficher un livre sur Google 
Recherche de Livres signifie que celui-ci peut être utilisé de quelque façon que ce soit dans le monde entier. La condamnation à laquelle vous 
vous exposeriez en cas de violation des droits d'auteur peut être sévère. 

A propos du service Google Recherche de Livres 

En favorisant la recherche et l'accès à un nombre croissant de livres disponibles dans de nombreuses langues, dont le français, Google souhaite 
contribuer à promouvoir la diversité culturelle grâce à Google Recherche de Livres. En effet, le Programme Google Recherche de Livres permet 
aux internautes de découvrir le patrimoine littéraire mondial, tout en aidant les auteurs et les éditeurs à élargir leur public. Vous pouvez effectuer 
des recherches en ligne dans le texte intégral de cet ouvrage à l'adresse fhttp: //book s .google . coïrïl 



?-v^c^ 





a^b r^^s H.? 



â. 




I 



i 



DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE 



DE 



LA FRANCE 



COMPRENANT 

LES NOMS DE LIEU ANCIENS ET MODERNES 

PUBLIA 

PAR ORDRE DU MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE 

BT SOUS LA DIRECTION 

DU COMITÉ DES TRAVAUX HISTORIQUES ET DES SOCIÉTÉS SAVANTES 



DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE 



DE 



LA FRANCE 



COMPRENANT 

LES NOMS DE LIEU ANCIENS ET MODERNES 

PUBLIA 

PAR ORDRE DU MINISTRE DE L'INSTRUCTION PUBLIQUE 

BT SOUS LA DIBECTION 

DU COMITÉ DES TRAVAUX HISTORIQUES ET DES SOCIÉTÉS SAVANTES 






ïàMi 



DICTIOINNAIRE TOPOGRAPHIQUE 



DEPARTEMENT DE L'AUBE 



COMPRENANT 



LKS \OMS DE LIEli WCIENS ET MODERNES 



nEDKiK SOUS LES AUSPICES 



DE LA SOCIETE ACADEMIQUE DE L'AUBE 



MM. THEOPHILE BOUTIOT ET EMILE SOCARD 



IMBHKS ftP. CETTIi HOCIlÎTK 




PARIS 

IMPRIMERIE NATIONALE 



M l»ri:i: i,xxfv 



INTRODUCTION 



CHAPITRE PREMIER. 



ETAT PHYSIQUE. 



S l*^ — Géologie. 



Le département de l*Aube est placé au S. E. de Paris. Il est compris dans la large 
ceinture des terrains secondaires qui entoure le bassin formé des terrains tertiaires et 
renferme trois des grandes formations géologiques. La plus ancienne, située à l'Est 
et au S. E. de Troyes, est composée de terrains jurassiques représentés par trois assises 
distinctes: le coralrag,le calcaire kimméridgien et le calcaire portlandien. En se diri- 
geant vers rOuest, on trouve des terrains crétacés, divisés en calcaire néocomien et en 
argiles portant le même nom, puis les argiles bigarrées et tégulines (L^ymerie), le 
gault, greensand ou grès vert, la craie chloritée et la craie proprement dite. La craie 
forme la vaste contrée qui, par an puissant courant dirigé du N. E. au S. 0., a été 
dénudée par le déplacement d'une masse considérable de terrain tertiaire dont il existe 
des restes dans les plaines de Champagne, témoins muets de l'un des événements géo- 
logiques les plus considérables de la contrée. Au N. 0. existe un lambeau des terrains 
tertiaires du bassin de Paris, et à l'Ouest une contrée composée des terrains de même 
formation se rattachant au bassin de l'Orléanais, terrains qui forment dans le dépar- 
tement des falaises d'une pente rapide et le plus souvent abrupte. 

Outre ces formations anciennes, il existe des plaines oii sont déposés des terrains 
d'alluvion entraînés par les cours d'eau des vallées de l'AuBe, de la Seine, de la Voire, 
de la Barse, de l'Hozain et de l'Armance. Les dépôts de ce terrain, de formation quater- 
naire, sont nommés diluvium; ils constituent principalement : i^la plaine de Brienne; 
Q*" la plaine au milieu de laquelle est assise la ville de Troyes ; 3*" les marais de la 

Aube. A 



Il INTRODUCTION. 

•vallée de la Seine, de Méry à Nogent, et au delà dans le département de Seine-et- 
Marne ; 4"* la vallée de rArmance ; 5" celle de la Barse ; 6" celle de la Voire. -' 

La formation jurassique est celle dont les reliefs sont le plus prononcés : les vallées 
y sont étroites et profondes; les pentes du terrain et les cours d'eau y ^ont rapides. La 
grande perméabilité du sol le rend naturellement sec et aride. L'eau ne se rencontre 
le plus souvent qu'au fond des vallons, où la présence des argiles et des marnes kim- 
méridgiennes donne naissance à des sources nombreuses, mais très-variables dans leurs 
produits , apparaissant sur le sol par suite de l'interruption de la stratification , tandis 
qu'au bord occidental du calcaire portlandien l'eau apparaît dans des sources pro- 
fondes par jets puissants et verticaux. 

Pris ensemble, les argiles néocomiennes, les grès verts et le gault sont de même 
apparence et d'un même relief. Ils forment un bas plateau dont l'imperméabilité fait 
une contrée humide et aquatique : point de sources importantes, mais deç filets d'eau 
nombreux, formant fontenilles, et beaucoup d'étangs. Cette constante humidité et un 
sol facilement pénétrable aident à la production d'une magnifique végétation forestière. 

La craie inférieure ou chloritée ne forme qu'une bande de terrain fort étroite se 
rattachant aux contrées qui la bordent. 

La grande plaine de craie, coupée dans le département en trois parties par la 
Seine et par l'Aube, forme à elle seule près de la moitié du département. C'est la région 
naturelle la plus pauvre sous le rapport de la végétation comme de la production mi- 
nérale. 

Les terrains tertiaires qui constituent la contrée d'Othe forment contraste avec les 
plaines de la Champagne qu'ils dominent. La belle végétation de ses vallons, les pentes 
rapides de ses coteaux couronnés d'antiques forêts, donnent à cette partie du départe- 
ment un aspect fort agréable et souveQt pittoresque. 

Les terrains du bassin de Paris et ceux des environs de Marcilly4e-Hayer tranchent 
sur la physionomie générale du pays voisin; les éléments divers qui en forment la base 
donnent à la contrée l'aspect le plus tourmenté. Aux enviroxis de Villenauxe et de Mar- 
cilly-le-Hayer, les énormes blocs dits erratiques, laissés par le courant qui a dépouillé 
la Champagne de terre végétale, dans le sens rigoureux de l'expression, sont des témoins 
éloquents de ce grand cataclysme. Là, dans d'étroits vallons, peuplés de ces blocs 
énormes et nombreux, qui semblent détachés du sol par l'action des géants, on se croi- 
rait au milieu des cantons les plus accidentés de la forêt de Fontainebleau appartenant 
à la même formation; mais chaque jour, depuis au moins le xv"" siècle, ces blocs dis- 
paraissent. 

La plaine alluviale de Troyes est composée de terrains calcaires, argileux et gré- 



INTRODUCTION. m 

veux, déposés par l'action des eaux des vallées de la Seine, de la Barse et de fHozain. 
Cet heureux mélange rend le sol fertile et généralement facile à cultiver. La nature 
des eaux de ces trois rivières influe sur la qualité des dépôts et leur donne une appa- 
rence différente. 

Celle de Bnenne est surtout composée d'éléments gréveux et calcaires que l'Aube a 
jetés en abondance sur un terrain argileux (gault), et par conséquent imperméable. 
L'influence des eaux bourbeuses de la Voire se fait sentir au Nord de la plaine. 

La vallée de la Seine, pour la partie comprise entre Méry et Nogent, est essentielle- 
ment marécageuse et le terrain tourbeux. 

Sous le rapport géologique, il y a encore dans le département de l'Aube deux divi- 
sions capitales que nous ne saurions taire : ces divisions sont déterminées par l'indi- 
naison ou l'horizontalité de la stratification. 

La région jurassique donne des pierres calcaires fbrmant de bons matériaux de 
construction , mais que ia gelée altère trop souvent. Les couches inférieures de la for- 
mation crétacée donnent des argiles qui alimentent de nombreuses briqueteries , tuile- 
ries, poteries, etc., établies dans cette région. On exploite à Vendeuvre, à la Ville- 
neuve-au-Chéne, et on exporte pour la Haute-Marne et la Gôte-d'Or une quantité 
considérable de minerai de fer oolithique déjà exploité au moyen âge. Les ai^iles de 
la contrée d'Othe alimentent des briqueteries dont les produits sont impérissables, et 
des minerais de fer y furent exploités dans les âges les plus reculés et jusqu'au moyen 
âge. Les argiles des environs -de Villenauxe sont aussi employées à la fabrique des pro- 
duits communs de la céramique. 

S 2. HYDnOGRAPHlE. 

Toutes les eaux du déparlement de l'Aube se jettent directement ou indirectement 
dans la Seine. Ce département appartient donc en entier au bassin séquanien. 

Le département de l'Aube est arrosé par deux principaux cours d'eau, la Seine et 
Y Aube. 

La Seine pénètre dans le département à Mussy, se dirige du S. Ë. au N. 0. jusqu'à 
Méry. De ce point, elle incline vers l'Ouest, reçoit l'Aube et contourne les hauts pla- 
teaux de la Brie, qu'elle ne peut aborder et entamer qu'au-dessous de Montereau. 

A sa partie supérieure, et sur le terrain jurassique, elle reçoit par sa rive droite 
rOurce et l'Arce, et, par sa rive gauche, la Laigne et la Sarce. Ces ruisseaux sont ali- 
mentés par des eaux limpides sorties des roches jurassiques. 

A sa partie moyenne, elle reçoit à gauche l'Hozain, à droite la Barse, tous deux 



IV INTRODUCTION. 

originaires des terrains calcaires, mais qui, dans leurs sources comme par leurs 
affluents, reçoivent des eaux bourbeuses. Par des inondations fréquentes, ces deux 
rivières arrosent et fécondent les belles prairies qui bordent leur cours. 

A partir de Troyes, la Seine reçoit notamment la Hurande, la Vienne, le Bécon, le 
Tirva, TArdusson, l'Aulne et TOrvin par sa gauche, et, par sa droite, la Biaise, le 
Ruez , ruisseaux peu abondants , entretenus par les eaux limpides sorties de la craie ; puis 
l'Aube à Gonflans. Près de Nogent, la Seine augmente encore ses eaux de celles de la 
Vaunoise et de la Dbuée, qui, par une pente fort rapide, descendent des coteaux ter- 
tiaires. 

VAube coule d'abord dans la partie orientale du département : son lit est creusé 
dans le calcaire jurassique. Son cours s'augmente, par sa rive gauche, des eaux si pures 
du Cresson et du Landion, et, par sa rive droite, de celles non moins pures du Maze, 
de l'Aujon, de la Bresse et de l'Ariette. En quittant le terrain jurassique, elle entre 
dans la plaine alluviale de Brienne, reçoit, en y entrant, le produit souvent altéré des 
Fonts de Trannes, en raison de ses communications souterraines avec les gouffres qui 
dominent ces belles sources. En sortant de la plaine de Brienne, et sur la même rive, 
l'Aube reçoit les eaux, si souvent bourbeuses, de la Voire, et sur la rive opposée, 
celle de gauche, les eaux du petit ruisseau de l'Armance. 

Sur la craie, l'Aube reçoit l'Auzon et la Barbuise, qui l'abordent par sa rive gauche, 
et lé Ravet, le Puits, la Lhuttrelle, l'Herbice, l'Auge et le Beau par sa rive droite, 
puis elle se jette dans la Seine. 

Le cours de l'Aube se dirige, dans le département, du S. E. au N. 0., depuis Ville- 
sous-la-Ferté jusque vers Ramerupt; de ce point jutsqu'à Anglure, de l'Est à l'Ouest; 
et d'Anglure à sa réunion à la Seine, du N. E. au S. 0. 

Le département compte encore, en dehors des bassins de l'Aube et de la Seine, les 
rivières dont les noms suivent, savoir : 

i" VArmance, qui a ses sources à Ghaource et se jette dans l'Armançon, à Saint-Flo- 
rentin, après avoir reçu les eaux de plusieurs ruisseaux et arrosé de ses eaux souvent 
limoneuses les riches prairies qu'elles fécondent; 

a"" La Vanne, qui commence à Fontvanne, coule parmi les roseaux et sur les terrains 
tourbeux dont son cours paisible détermine la production, et arrive à Sens pour se jeter 
dans l'Yonne, après avoir reçu les produits des sources si belles et si abondantes des 
environs de Saint -Benoit -sur-Vanne et de Rigny-le-Ferron : sources qui depuis 
quelques années sont dérivées directement sur Paris, afin de servir à l'approvisionne- 
ment de cette ville, qui en a fait l'acquisition il y a une douzaine d'années. 

Il est encore un grand nombre de ruisseaux dont l'importance est nulle au point de 



VI 



INTRODUCTION 



Massy, ville voisine du département de la CAte-d'Or, et 68 mètres aux limites de celui 
de Seitte-et-Marne. Sur le calcaire jurassique, et sur un parcours d'environ 33 kilo- 
mètres, la pente est de 5o mètres, soit environ i'*,5i par kilomètre; dans la plaine, 
de Courtenot à Troyes, cette pente n*est plus que de i",i i par kilomètre, et de Troyes 
aux limites du département de Seine-et-Marne elle n'est plus que de o*,66 par kilo- 
mètre. 

Cette pente , dans la vallée de la Seine , doit être considérée comme la pente moyenne 
des terrains, sauf celle des terrains jurassiques, qui du point culminant (moulin de 
OhampignoHe, 366 mètres) aux sources de la Barse (i5o mètres) donne une pente 
d'environ 1 1 mètres par kilomètre. 

Si nous examinons chacune des formations isolément , nous constatons que chacune 
d'elles a une altitude moyenne et un relief différent. Nous avons dressé le tabkau sui- 
vant , qui permet de se rendre facilement compte de ces différences : 



NATURE DBS TERRAINS. 



Marais de Nogent à Méry . . . . 
Tetr" tertiaire. Bafviii <k Paris . 

Craie 

Terr' tertiaire. Contrée d*Othe . 

Plaine de Troyes 

Plaine de Brienne 

Grès verts et argile néocomien"*. 
Terrains jurassiques 

BBBBSBBaBBBiBBBBBBiBB 



HAUTEURS AU-DBSSUS DU RIVBAU DE LA MER. 



MAXIMA. 



Méry 8a* 

La Grange -Guillaume 

(Villenauxe) i8q 

Charment ao6 

Montgueux a68 

Fremoy i58 

Jessaint ih^ 

Magnant. a35 

Moulin de Champignolle. 366 



Mimii A. 



La Motte-Tilly 68' 

Le Plessis-Barbuise. ... 107 

Courceroy 85 

Vulaincs 1 07 

Troyes 110 

MagnicourL . • 111 

Montiéramey 1 3A 

Vendeuvre 1 5o 



HAUTEURS 



BOTBIim. 



75",oo 

ihd ,5o 
i/i5 ,5o 
187 ,5o 
i'6h ,00 
198 ,00 
i84 ,5o 
a58 ,00 



S 4. — Climatologie. 



La partie du S. Ë. (terrain jurassique) du département est comprise dans le climat 
vosgien, et la partie du S. 0. (terrain crétacé et tertiaire) dans le climat séquanien. 

Nos observations personnelles, plusieurs fois répétées, nous ont fait constater que 
les terrains jurassiques conservent la neige plus longtemps que les terrains crétacés ^ 
Il en est de même poar la contrée d'Othe , mais à un moindre degré. Là , le froid et 
Taction de la gelée se font sentir plus vivement et plus tardivement que dans la plaine 



' En 1 865 , les hauteurs des environs de Bar-sur- 
Aube ont conservé de la neige au moins quinze jours 



après sa chute ; dans la plaine de Troyes , à la même 
époque, la neige fondait en tombant. 



INTRODUCTION. vu 

de Troyes. La différence des altitudes peut expliquer celle de la température. La végé- 
tation printanière est toujours» à Troyes» en avance sur celle de Bar-sur-Aube et des 
environs, quoique ces deux villes soient placées à un même degré de latitude, tandis 
que les productions estivales et automnales mûrissent plus rapidement dans cette der- 
nière ville que dans la premièxe. 

Les quantités moyennes de pluie tombée dans les deux régions de TEst et de l'Ouest 
varient de près d'un cinquième sur un nombre considérable d'années d'observation. La 
moyenne de la température se modifie aussi d'une manière très-appréciable dans l'une 
et l'autre région. 

S 5. — Fouets. 

Le département de l'Aube possède encore de belles et grandes forêts. Elles occu- 
paient autrefois une bien plus grande étendue. 

Toutes les régions géologiques du déparlement étaient» à l'origine, couvertes de 
forêts. J'en excepte pourtant la Champagne primitive, c'est-à-dire la région crayeuse. 

Sur le calcaire jurassique, rocheux, sans profondeur, dominent le hêtre et le charme; 
le chêne n'y occupe que le troisième rang. 

Dans les terrains argileux et sableux de la formation du gault et des grès verts, le 
chêne domine presque exclusivement. Il en est de même sur les terrains tertiaires , où 
cependant il n'atteint ni à la même beauté ni au même développement. 

Les forêts se divisaient en trois groupes principaux dessinés par l'Aube et par la 
Seine. Le groupe de l'Ouest était formé par la forêt d'Othe, se rattachant vers le Nord, 
par les marais de Pont et de Nogent, à celle de la Traconne et vers le Midi et le Sud- 
Esl k celles d'isles» de Chaource, de Rumilly et de Foolz, qui venaient toucher au 
bord de la rive gauche de la Seine entre Clérey et Courtenot. Entre la Seine et l'Aube 
commençait la forêt du Der, vers Clérey (ix* siècle) : elle renfermait le groupe d'Orient 
et se continuait vers Montier-en-Der pour se poursuivre jusqu'à la forêt des Ardennes. 
La forêt du Der limitait le pays de Sens et celui de Langres. Ces forêts sont assises sur 
les argiles, dont le sol profond et humide entretient une végétation remarquable par sa 
beauté. 

Sur les plateaux élevés du calcaire jurassique existaient encore, au xii* siècle, des 
forêls fort étendues dans les environs de Vendeuvre. Il ne reste plus dans cette partie 
du département que des forêts isolées, telles que la forêt de Thouan» près de Ricey, la 
forêt deGyé où des Brosses, celles d'Oisellemont, de Boc-en-Fiel, de Beaumont, de 
Bossicant, de Pimeux, de Clairvaux, de Beauregard, etc. 



VIII • INTRODUCTION. 

Les premiers défrichements dont l'histoire nous a gardé le souvenir eurent lieu au 
ix!' siècle ; mais ils prirent les plus grands développements au xii* et au xiii' siècle , par 
suite de rétablissement des maisons religieuses qui se placèrent sur les rives des forêts , 
notamment de celle du Der. Les Templiers coopérèrent à cette œuvre, dans les mêmes 
contrées et dans les plus vastes proportions, au xiii* siècle. Ces défrichements ame- 
nèrent la création de nombreux hameaux et fermes, dont une grande partie, au Nord 
de la forêt d'Orient, a survécu jusqu'à ce jour. Vers le xv* siècle disparut du plateau 
S. E. de Vandeuvre une grande forêt qui couvrait le territoire d'une dizaine de 
communes, au moins en grande partie. Au xvi* siècle , il y eut un nouveau mouvement 
dans le même sens, par suite de concessions régulières motivées sur des abus exercés 
alors dans toutes les forêts de la contrée. De nouveaux fiefs furent établis sur le terrain 
essarté de ces forêts, surtout aux environs de Vendeuvre et de Ghaource. Des exploi- 
tations agricoles se formèrent en dehors des anciens groupes. Le plus grand nombre 
de ces fermes, érigées en fiefs au profit delà bourgeoisie troyenne, arrivèrent jusqu'au 
xix^ siècle. Mais depuis bientôt cinquante ans de nouvelles plantations ont rendu à 
la sylviculture un sol qui lui avait été enlevé il y a plus de trois siècles. 

S 6. — Régions naturelles. 

Chaque formation géologique détermine dans le département de l'Aube une ou plu- 
sieurs régions naturelles parfaitement caractérisées, faciles à reconnaître, et qui, sui- 
vant les documents écrits ou la tradition, portent un nom distinct et d'origine topo- 
graphique. 

En commençant vers l'Est, on trouve dans le département de l'Aube une partie 
du Barrois, région naturelle qui s'étend sur la formation jurassique de l'Kst de la 
France : c'est le pays des montagnes qui constituent les contre-forts de la chaîne du 
Jura. 

En revenant vers l'Ouest on trouve le Vallage, contrée large à peine de i o à i a ki- 
lomètres. 

Le pays de Der comprend toute la formation crétacée inférieure, dite des argiles 
néocomiennes : le gault et les grès verts, dont les éléments, comme la disposition slra- 
tigraphique, ont les rapports les plus intimes. Ce nom est dû aux chênes, der, dru, 
derw. 

Vient ensuite la Champagne ou la région crayeuse par excellence. Cette région, dans 
le département de l'Aube, est coupée par la Seine et par l'Aube, qui la divisent natu- 
rellement en trois parties. Ici nous n'entendons nullement parler de la Champagne du 



INTRODUCTION. 



CHAPITRE IL 

» 

SI". — Epoque préhistorique. 

Le département de l'Aube ne possède pas de grottes naturelles. Celles-ci ne se- 
raient possibles que dans les terrains jurassiques ; jusqu'à ce jour, malgré des recherches , 
aucune n'a été découverte. 

Les alluvions quaternaires contiennent des débris d'animaux appartenant à l'époque 
antéhistorique : YElephas primigenius, VUrstu spelœus, une espèce de Bo$ et une espèce 
d'Equus, indéterminées, une espèce de Baleine ou de Cachalot, des terrains qua- 
ternaires de la vallée de l'Armance (territoire de Chessy, canton d'Ervy). 

Dans ces mêmes terrains quaternaires de la vallée de la Seine et de la Vanne on a 
rencontré un certain nombre d'objets en silex taillés, de traits de flèches, de haches 
à éclats ou martelées, à la partie la plus inférieure, reposant sur le terrain secondaire, 
recouvert par l'alluvion ancienne. 

Dans les grèves constituant les alluvions anciennes de la Seine (à Villepart), à i â 
ou t5 mètres au-dessus du niveau de cette rivière, sous la couche, non remuée ni 
fouillée, formée par les eaux de l'Hozain, j'ai trouvé, avec des traces de foyer, des os 
d'homme et des fragments de céramique antéhistorique. Il a été trouvé dans le 
charnier de Frécul, près de Courtioux, un vase de poterie non tourné. 

Aux environs de Rigny-le-Ferron , un grand nombre de haches en silex poli, et a 
Villemaur, Villadin, Marcilly, etc., dépendant de la contrée d'Othe, des polissoirs ont 
été découverts. Cette contrée fournit encore abondamment des silex naturels et des 
blocs de grès propres à les polir. 

Le musée de Troyes possède trois polissoirs et un grand nombre de sUex polis et 
non polis. Dans les marais de Saint -Pouange, j'ai constaté l'existence d'anciennes 
habitations palustres, avec nombreux fragments de poterie primitive non cuite. 

S 2. — Epoque celtique. 

Le département de l'Aube est formé de deux parties inégales : l'une, celle de l'Ouest, 
pour les deux tiers, était, à l'époque celtique, comprise dans le pays de Sens ou des 
Sénons; l'autre, celle de l'Est, pour l'autre tiers, faisait, à la même époque, partie 
du pays de Langres ou des Lingons. A la première de ces deux nations on donne une 



k 



XII INTRODUCTION. 

ment encore en fer. Mais où ces haches en silex se trouvent en plus grand nombre , 
c'est dans la contrée d'Othe, pays du silex pyromaque, où la fabrication des pierres à 
fusil s'est continuée jusqu'à ces derniers temps. 



CHAPITRE III. 



EPOQUE GALLO-ROMAINE 



Jules César envahit la Gaule el s'en rendit maitre de l'an 58 à l'an 59 avant J. (]. 
Le pays des Lingons accepta un des premiers les lois du vainqueur; son dévouement 
aux Romains le fit mettre au rang des pays fédérés. Le pays de Sens, au contraire, 
quoique vaincu, ne fut jamais soumis : les derniers dans la lutte sont du pays de Sens. 

Au temps de César, le pays des Sénons est rangé dans la Gaule celtique; le pays 
des Lingons, dans la Celtique au temps de César, passe dans la Relgique sous Au- 
guste. A l'époque où la Gaule fut partagée en quatre grandes provinces ou éparchies, 
la Lyonnaise crAuguste conserva dans ses limites la province de Sens. 

Celte division aurait subsisté jusqu'au règne de Dioclétien (âSA). Sous cet empe- 
reur, la division de la Gaule aurait subi quelques changements. Sous Constantin le 
Grand (de SqS à 35o) furent créés les diocèses, administrés par des vicaires; un préfet 
avait plusieurs vicariats sous ses ordres. 

Vers 36o, les cités de Soissons, de Reims, de Châlons, sont placées dan§ la se- 
conde Relgique, tandis que celles de Langres, de Sens et de Troyes font partie de la 
première Lyonnaise. 

De 36o h 369, Aramien Marcellin place la cité de Troyes dans la seconde Lyon- 
naise. 

Mais ces divisions sont de courte durée. Dans la ^otic€ des provinces el des cités de la 
Gaule, dressée à la fin du iv' siècle ou dans les deux premières années du v*, la cité ou 
le diocèse de Langres est compris dans la première Lyonnaise; les cités ou diocèses 
de Sens et de Troyes sont dans la quatrième Lyonnaise ou province sénonaise, tandis 
que les cités voisines de Reims et de Châlons sont mises au rang des diocèses qui cons- 
tituent la seconde Relgique. 

Ce serait de cette dernière révolution que dateraient les circonscriptions ecclésias- 
tiques qui reçurent le nom de diocèses, nom déjà en usage dans la haute administra- 
tion romaine. 

Dès le premier siècle de l'ère chrétienne, la cité de Troyes est nommée; Pline l'An- 



XIV INTRODUCTION. 

Les voies romaines sont nombreuses dans le département de TAobe. On peut les 
diviser en deux catégories : i"" celles qui sont indiquées par les itinéraires; a"" celles 
dont l'existence a été révélée par des travaux encore existants ou que ia tradition a 
maintenues au rang des voies de cette époque. 

I. Voies romaines indiquées par les itini^aires. 

f ° Rcmie de Miltm à BouUgne-^sur-Mer par les villages ou territoires de Villeneuve- 
au-dhemin, Crésantignes, Villery, Troyes, le Pont-Hubert, Arcis, Mailly^ . . . . Bou- 

lofjne. 

•i'' Route de Troyes à Beauvais par le Pavillon, les Trois-Maisons, Pont-sur-Seine, 
la Villeneuve-au-Châtelot, .... Beauvais. 

S** Route de Troyes à Honjleur par Sainte-Savine, Fontvanne, Villemaur, Cosdon, 
Vulaines, Sens, Paris,' .... Honfleur. 

4" Roule de Troyes à Paris (par Condate et Riobe), Cette route sortait de Troyes en 
traversant les communes ou territoires des Noés, Avon, Soligny, Tratnel, Bray, .... 
Paris ^ 

L'indication de la carte de Peutinger (édition Mannert) a été rectifiée par M. Alfred 
Maury en ces termes pour la voie de Troyes à Paris : «Cette voie est mise en rapport 
« avec celle d'Augustobona à Riobe par une petite ligne transversale qui indique qu'il 
coexistait une route allant de Btbe h un point intermédiaire entre Augustobona et 
^ Riobe *'^. » 

5° Route de Reims a Langres par Donnement, Jasseines, Bétignicourt , les deux 
Brienne, Dienville, la Rothière, Trannes, Ailleville, Bar-sur-Aube [Segessera), le pont 
Boudelin (qui offre plusieurs caractères des constructions antiques), Longchamp, 
Renneponi, .... Langres. 

II. Voies noMAi>Es no> indiquées da:^s les itinéraires. 



1° 



Route de Troyes vers Vassy par le Pont-Hubert, Créney, Assencières, Lesmonl, 
Saint-Christophe, Putteville, Hampigny, Boulancourt. 

* Après le combat de Moolereau, le i8 février i8ii!i , Napoléon fil suivre celle roule de Bray à Troyes et ia 
route ci-dessus n** a par son armée, se dirigeant vers Troyes à la poursuite des ennemis. 

* Revue archéologique, livraison de janvier i86'i, p. 62. 



xvr INTRODUCTION. 

nom de chemin d'Orléans, Elle a tous les caractères d'une voie antique. Elle aborde le 
département par Traînel, passe à Mâcon, Saint-Aubin, Pont-sur-Seine, où elle tra- 
verse la Seine pour suivre, dans la direction de Rein>s, les terrains accidentés situés 
au pied des plateaux de la Brie. 

La rectification ci- dessus mentionnée, relevée par M. Maury (p. xiv), fera com- 
prendre un jour celte route parmi les voies mentionnées dans les itinéraires. 

I 1° Route de Sen^ à Reims par Bercenay-le-Hajer, Somme-Fontaine, Saint- Flavit, 
Chaires, Saint-Oulph, Etrelles (où la construction de la chaussée est enccire appa- 
rnnle), l'Aube, Roulages, .... Reims. 

I â° Route de Pont-Relin à Pont-sur-Seine. Cette route, bien qu'indiquée comme voie 
pouvant remonter aux temps celtiques, est comprise parmi les voies romaines. 

1 3° Route de la vallée de la Sarce, Cette route, que Ton suit depuis l'embouchure de 
la Sarce dans la Seine, à Virey-sous-Bar, jusqu'au territoire de Brafjelogne, paraît se 
diriger sur Vertaut. A Virey-sous-Bar elle se rattachait, d'une part, à la route qui 
conduisait à Troyes et, d'autre part, à celle qui, par Fralignes, Magnant, Beurey, 
le Randon, Vitry, coupait la route d'Essoyes à Rar-sur-Aube et se poursuivait vers 
Villars-en-Azois. 



ÉTAT FXCLÉSIASTIQUE. 

Le département de l'Aube renferme une faible partie de l'arChevéché primitif de Sens 
et partie des anciens évêchés de Langres et de Troyes qui ont été ahtérieurement 
formés. 

1 . Diocèse de Troyes. 

1° Le pagus Tricassinus ou Trecatensis, renfermant la plaine de Troyes, traversée 
par la Seine depuis Chappes jusqu'à Méry, forma l'archiprÔtré et le grand doyenné de 
Troyes. 

2° Une grande partie de la contrée d'Olhe forma le doyenné de Villemaur. 

3° La plaine occidentale de la Champagne, rive gauche de la Seine, arrosée par 
rOrvin et l'Ardusson, région crayeuse, constitua le doyenné de Marigny. 

/i° Le Morvois, pagus Mauripensis, marais de la Seine et du confluent de l'Aube 



XVIII INTRODUCTION. 



CHAPITRE IV. 



ÉPOQUES MÉROVINGIENNE ET CABLOVINGIENNE 



S 1-._Pagi. 

On trouve dans les textes mérovingiens et cariovingiens les pagi dont les noms 
suivent, savoir : h pagus Barristis ou BaiTensts, le Barrois ; le pagus Latiscensis, le La- 
çois ; le pagus Tricassinus, ou pays de Troyes ; le pagus Arciacensis, le pays d'Arcis; le 
pagus Breonmsis, le pays de Brienne; Olta sylva, la forêt ou contrée d'Othe; \e pagus 
Mauripensis, le pays des marais, le Morvois. Comme chacun do ces noms est reproduit 
dans le DicTioNNAinB, nous ne nous occuperons ici que des contradictions relevées 
dans les textes. 

Le Barrois s'étend dans les départements de TAube, de la Côte-d'Or, de la Haute- 
Marne et de la Meuse. II se poursuit depuis les sources de la Seine et de la Meuse 
jusque vers TArgonne et les Ardennes: ainsi, Arc-en-Barrois, situé au Midi de la ré- 
gion, Ligny-en-Barrois, Condé- en -Barrois, Génicourt-en-Barrois, Butey-en-Bar- 
rois, etc., situés vers le Nord, et Ae plus les trois villes de Bar, font partie du Barrois 
primitif ou région naturelle. 

Plus tard, au x" siècle, on trouve trois comtés de Bar, qui aussi furent nommés Bar- 
rois : ce sont les comlés de Bar-le-Duc, de Bar-sur-Aube et de Bar-sur-Seine. Puis 
encore chacune de ces trois villes fut le siège de subdivisions ecclésiastiques, dont le 
territoire prit le nom de Barrois : ainsi le doyenné de Bar-sur-Aube fut le doyenné du 
Barrois, Barrois pris ici pour territoire de Bar-sur-Aube, etc. 

Le Laçais eut des limites bien moins certaines encore que le Barrois. Ce nom s'étendit 
sur un certain territoire, surtout par l'influence des circonscriptions ecclésiastiques. La 
subdivision diocésaine qui portait le nom de Laçois eut pour siège Bar-sur-Seine , puis 
Châlillon-sur-Seine. L'étendue du pagus Latiscensis se développa par ce moyen, et cer- 
taines localités, comme Vendeuvre, Longpré et leurs environs, firent partie de l'ar- 
chidiaconé du Laçois sans avoir jamais été compris dans le pagus de ce nom. Un 
certain lieu nommé Villa est pris tantôt pour Villotte-sur-Ource, tantôt pour Ville-sur- 
Arce, localités situées à une douzaine de lieues l'une de l'autre. Les limites de ce pagus 



XI INTRODUCTION. 

A la fin du v* siècle, Troyes est compris dans le royaume de Clovis. En 5i i, cette 
ville fait partie du royaume d'Auslrasie; en b'jà et en 586, elle est renfermée dans 
le royaume de Bourgogne ou d'Orléans, sous le pouvoir de Contran. En 63o, Troyes 
passe dans la Neustrie, sous le pouvoir de Dagobert. En 71 4, celte ville est encore de 
la Neustrie; elle reste sous le pouvoir de Pépin, de Charlemagne et de Louis le Dé- 
bonnaire. En 887, Charles^ le Chauve reçoit de rhéritage de son père le Perthois, les 
deux Barrois, le comté de Brienne, celui de Troyes et celui de Sens, c'est-à-dire que 
le territoire formani le département de l'Aube est, à cette époque, renfermé dans le 
royaume de France; le partage arrêté à Verdun en 843 ne paraît avoir modifié en 
rien cette disposition. En 853, le diplôme de Charles le Chauve divisant son royaume 
en douze missatiques place le Perthois, le Barrois, avec les pays de Reims, de Châ- 
lons, de Verdun, etc., dans le premier missatique, tandis que les pays de Sens, de 
Troyes, de Melun, d'Arcis, des deux Brienne, iepagus Mauripensis, sont compris dans 
le dixième missatique. Pendant le ix* siècle, Troyes est devenu le chef-lieu d'un comté 
non héréditaire; en 958, ce comté devient héréditaire par la victoire de Herbert ou 
Héribert de Vermandois sur l'évéque de Troyes, Ansegise. Brienne est comté dès le 
ix" siècle; Bar-sur-Aube et Bar-sur-Seine, au x% sont possédés par des comtes qui 
forment races. Alors ces villes et leurs territoires font partie du même royaume, celui 
des successeurs de Charles le Chauve, tout en ayant leurs comtes particuliers. 

S 3. — Les Champs madriciens. 

Nous devons au moins un mot sur les Champs mauriciens, Campi mauricii ou tmiu- 
riaci, les Champs mauriciens ou catalauniques de Jornandès, les Champs de Méry 
do Grégoire de Tours et de Frédégaire, théâtre de la défaite d'Attila le 8 sep- 
tembre 45 1. 

Celte question historique fut étudiée au siècle dernier par Grosley et Trasse de Mont- 
musard; à notre époque par M. Peigné-Delacourt, dans un travail édité et illustré 
avec luxe; au sein de la Société académique par M. Gayot, et surtout par M. Lapé- 
rouse, qui traita la question avec de grands développements et une solidité de critique 
fort remarquable. 

Nous nous rallions aux preuves données par nos honorables collègues pour appuyer 
les auteurs qui ont indiqué les champs de Méry-sur-Seine comme lieu où se serait 
livrée cette bataille mémorable, les bornes qui nous sont imposées ne permettant pas 
de la traiter comme elle le mérite dans cette Introdtiction , déjà longue. 

A Méry, passage important et unique sur la Seine entre Troyes et Pont, on dé- 



xiii liNTRODUCTION. 

un diplôme de Charles le Chauve mentionne, en faveur de l'abbaye de Saint-Denis, 
les produits, en volaille, des moulins [molindinis) et des brasseries ou fabriques de 
cervoise [cambis) de Nogent-sur-Seine '. 

De ces deux passages résulterait la preuve que des moulins à eau existaient sur 
la Seine, à Chappes, en 7 5 3, et à Nogent, en 86a. 

On possède pour l'époque antérieure à l'an 1000 cent dix-sept noms de lieux 
habités, suivant des documents contemporains. Est-ce à dire pour cela qu'il n'existât 
alors que ces seuls lieux habiles? ^ous ne le croyons pas. 

Aux temps mérovingiens , Troyes , Arcis , Brienne , Vendeuvre, Virey-sous-Bar, Chappes 
(^Cadappas) , eurent des ateliers monétaires. Pouan et Ricey ont pu en posséder; mais 
le fail, jusqu'à ce jour, reste dans le doute. 
• \ux temps carlovingiens, on signale les ateliers monétaires de Bar-sur-Aube ou 
Bar-sur-Seine et de Troyes. 

Dans le département de l'Aube on ne trouve aucune voie dite de Bruhehaut. Charles 
le Chauve, à Pâques 849 , se rendit de Troyes à Toul en passant par l'Azois, Ahensis : 
il suivit donc la voie romaine sortant de Troyes par la vallée de la Seine, celle de 
l'Arce, le Randon, Vitry, Fontette, puis Villars-en-Azois (Haute-Marne), etc. Charles 
\v Chauve se dirige par le iMidi pour arriver au Nord; il semble tourner l'immense 
foret du Der, qui n'était pas encore ouverte, de Troyes, dans la direction du Nord. 



CHAPITRE V. 



FÉODALITÉ. DE qBq À l3Go 



8 1". — Cr\nds FiKFS, Fiefs. 

La Champagne eut des ducs non héréditaires au vi*, au vu* et au viu* sièck': Troyes, 
au ix% eut des comtes non héréditaires. 

Le premier comte héréditaire fut Herbert ou Héribert de Vermandois, qui s'empara 
de la ville de Troyes en gSg, après avoir vaincu l'évéque Ansegise; il prit le titre de 
comte de Troyes et établit sa race à Troyes et dans la Champagne méridionale. Alors 
le comté de Troyes ne parait guère comprendre que la partie de la Champagne arrosée 

' Ih» lie diplomatica, ap. Mabition, p. 536, premier alinéa. 



m» INTRODUCTION. 

revendiquèrent la succession de leur père contre Thibault III, leur cousin, se firent 
délivrer une indemnité, composée pour Philippe, femme d'Erard de Brienne, des 
droits seigneuriaux sur Herbice, Poivre, Mailly, Trouan, Ramerupt, Vinets, Bouilly, 
VilIeneuve-au-Chemin, Saint-Mards, etc. : la plupart de ces localités furent incorporées 
au comté de Brienne; et pour Alix, reine de Chypre, de a,ooo livres de rente assises 
sur les forêts de Vassy (Haute-Marne) et de Mant (Seine-et-Marne) et de 4o,ooo livres 
payées comptant. 

En 11999 Thibault III constitua en douaire à Blanche de Navarre, sa femme, les 
châteaux et châtellenies de Pont-sur-Seine, de Nogent-sur-Seine, de Méry-sur-Seine> 
Epernay, Vertus, Sézanne et Chantemerle (Marne). Depuis cette époque, les terres 
de Nogent, de Pont, de Méry, ainsi que Rosnay et Beaufort, furent séparées du do- 
maine du comté de Champagne. Cet ensemble demeura à la maison de Lancastre par 
suite du mariage de Blanche de Champagne, veuve du comte Henri dit le Gros, la- 
quelle, en deuxièmes noces, épousa Edmond, fils de Henri, roi d'Angleterre. De ce 
mariage naquirent deux fils, dont l'un, nommé Jean, fut seigneur de Beaufort et de 
Nogent- l'Artaud; cette famille possédait encore Beaufort en iSSy (Jehan Frois- 
sart). 

Jeanne de France, femme d'Eudes IV, duc de Bourgogne, et fille de Louis X, 
dit le Huiin, eut, pour abandonner ses droits à la succession de son père sur le comté 
de Champagne, 3,333 livres 10 sous de rente, assises en i328 sur les châtellenies 
de Villemaur, de Maraye, de Chaource, d'Isle et de Payns, les meilleures et les plus 
productives de la Champagne méridionale. Ces terres demeurèrent en la |)ossession 
des ducs de Bourgogne ou de leurs cadets. 

La seigneurie d'Arcis fut aussi démembrée du comté, sans doute pour cause de 
droits successifs: vers i356, elle était possédée par M"' Marguerite, comtesse douai- 
rière de Flandre. 

Charles III, roi de Navarre et comte d'Evreux, après les nombreuses compétitions 
de son père, Charles le Mauvais, se fit constituer en ilioà par Charles VI, sous le 
titre de duché-pairie de Nemours, en échange de différentes terres et notamment de 
l'abandon de ses droits sur le comté de Champagne, le château et la châtellenie de 
Beaufort, la ville de Soulaines, la ville et la châtellenie de Nogent-sur-Seine, la ville 
et la châtellenie de Pont-sur-Seine, la ville de Chessy, la ville et la châtellenie de 
Saint-Florentin, comprenant, de notre département, les villes d'Ervy, d'Auxon, etc. 

Jeanne, unique héritière de Marguerite de Bourgogne, et qui devint la femme de 
Philippe d'Evreux, roi de Navarre, malgré la réunion du comté de Bar-sur-Seine à la 
couronne de France, eut néanmoins la possession de Gyé, de Neuville et de Courteron. 



INTRODUCTION. xxv 

La seigneurie de Jaucourt entra dans la maison de Bourgogne par voie d'acquisition 
en 1867 et y demeura pendant les guerres du xiv* et du xv* siècle. 

Les seigneuries de Vendeuvre, de Jaucourt, de Chappes, de Bligny, de Chacenay, 
étaient, depuis le xi* et le xu* siècle, démembrées du comté de Champagne; elles 
avaient des seigneurs particuliers et relevaient des comtes de Champagne ou du roi, 
H cause de leur grosse tour de Troyes. 

Les démembrements du comté de Champagne entre les différents prétendants à 
ce riche héritage expliquent les causes qui firent de la Champagne l'un des théâtres 
principaux de la guerre de Cent ans; ils expliquent encore pourquoi la ville de Troyes 
fut occupée par les Bourguignons, les possessions des ducs de Bourgogne étant aux 
portes de cette ville. Ce voisinage lui fit enlever ensuite le siège de l'administration de 
la province en faveur de Châlons. 

S 2. — Ressort de la colr des Grands Jours de Troyes. — - La cour des barons 

DE Champagne. 

La cour des Grands Jours aurait commencé à siéger en 1267. 

Cette institution judiciaire, due aux comtes de Champagne, était sédentaire. Elle 
fut maintenue par les ordonnances royales de iSos et de 1819. Son autorité était 
celle du Parlement de Paris, dont elle devint une émanation. 

Sa juridiction au xni* et au xiv* siècle devait s'étendre sur tout le comté de Cham- 
pagne. La durée de son existence fut d'environ cent quarante ans. 

Les trois sessions du xvi* siècle, bien que qualifiées de Grands Jours, comme les nom- 
breuses assises tenues dans le cours de ce siècle à Poitiers, à Riom, etc., furent plutôt 
des commissions de justice spéciales, dont la réunion était motivée par les besoins 
d'une époque de troubles, que la continuation de l'institution remontant au xm* siècle, 
quoique celle-ci lui ait donné son nom. Le ressort en était indiqué lors de la convocation. 

La cour des barons de Champagne fonctionnait en 122 â : le recueil de K droit 

contient plusieurs arrêts de cette cour touchant l'intérêt des nobles. Ils servent de ba$e 
à certains articles de la coutume de Troyes. 

S 3. — Bailliages, leur ressort. 

Le comté de Champagne paraît n'avoir eu, au xui* siècle, que cinq bailliages royaux , 
dont les limites et la durée sont bien difficiles à déterminer : ces bailliages sont ceux 
de Troyes, de Chaumont, de Vilry, de Meaux et de Provins. Le principal et le plus 

Aube. D 



XXVI INTRODUCTION. 

ëtendu fut celui de Trdjres, auquel furent réunis plusieurs fois, puis séparés, ceux de 
Meaux et de Provins. Les bailliages de Chaumont et de Vitry paraissent avoir été cons- 
tamment isolés, et leur autoHtë non interrompue. 

Par suite de. cessions dé tehritoitefe, à différents titres, le comté de Champagne fu( 
démembré, et de nouveaux bailliages furent érigés, tels que celui de Sézanne, celui 
de Vertus, etc.; puis, par des motifs analogues, le bailli de Troyes dut entretenir Un 
lieutenant particulier à Nogent, à Méry, à Pont, à Rumilly-lez-Vaudes, à Virëy-sous- 
Bar et à Vauchassis. Outre ces six sièges particuliers, le bailliage de Troyes coitipre- 
nait 11 mairies royales et 3& châtelleniès seigneuriales, dont 99 étaient comprises 
dans le département de TAube. 

Le département de l'Aube renferme 446 communes, qui, au xvni* siècle étaient 
ainsi réparties par bailliages : 

de Troyes a38 communes. 

de Chaumont 117 

de Sens /19 

e l de Sézanne aa 

de Bar-sur-Seine 16 

de Vertus a 

de Provins a 

Total 446 

Bar-sur-Scine, eh iagS, passa du bailliage de Troyes dans celui xle Chaumont. 
Après le traité d'Arras, en i435, le comté de Bar-sur-Seine fut soumis à un bailli 
particulier, chargé d'appliquer la coutume de Troyes, et dohl les décisions étaient, en 
appel, portées au Parlement de Paris. 

Le comté de Brienne, dû bailliage de Troyes avant i355, passa à cette date dans 
le bailliage et soiis la coutume de Chaumont. 

A la création successive des duchés-pairies enregistrés de Nemours, de Nevers. (h 
Piney, de Beaufort, de Ghoiseul, d'Aumont, les juridictions furent modifiées selon h 
texte des lettres patentes portant érection de ces duchés-pairiés. 

8 4. CODTDMES, LEUR RESSORT. 

La province de Champagne eut, dès la fin du xiii* siècle, un recueil de coutui 
intitulé : Lx droict et lis cotistumes de Champaigne et Brie que li Roy s Tlnebaulx esl 
premièrement. 



rnsLi. 



ixviii INTRODUCTION. 

nn-Othe, Villeneuve-au-Chemin , Méry, Rumilly, Essoyes, Nogent-sur-Seine et Pont- 
sur-Seine, tous lieux compris dans le département. 

En i3i/t, la ville et la banlieue de Troyes, qui composent la prévôté de Troyes, 
puis les prévôtés d'Isle, de Rumilly-lez-Vaudes, de Chaource, d'Ervy, de Saint-Flo- 
rentin (pour partie), de Villemaur, de Nogent-sur-Seine, de Pont, de Méiy, de Payns, 
de Vauchassis et de Maraye, constituent les prévôtés comprises dans le département à 
cette époque. 

En 1 â85 , le bailliage de Chaumont comprenait, dans le département de l'Aube, les 
prévôtés de Bar-sur-Aube , de Soulaines, de Rosnay et de Bar-sur-Seine. 

Ces prévôtés disparurent presque toutes avec le temps, ou se modifièrent dans 
les attributions dont les titulaires étaient revêtus. Le ressort des prévôtés diminua 
pour quelques-unes. Les ordonnances de i536 et de i537 firent des prévôts des 
officiers de justice subalternes, tant au civil qu'au criminel, relevant des bailliages 
royaux. 

En 1889, la prévôté do Troyes comptait soixante-neuf localités; en i553, elle ne 
renferme plus que la ville de Troyes et six communautés d'habitants. Toute la grande 
banlieue de Troyes, comprise alors dans la prévôté de Troyes, fut aliénée du domaine 
en 1539. 

S 6. — Mairies royales, ledr ressort. 

A la suite des affranchissements, tant individuels que par commune, s'éleva, au 
xii* et au xni* siècle, une classe intermédiaire entre la noblesse et l'état de servitude, 
celle de la bourgeoisie. Tout individu pouvait, dans le comté de Champagne, s'avouer 
bourgeois du roi. La preuve écrite n'était pas nécessaire, excepté dans le comté de 
Joigny. Une déclaration faite au prévôt ou au maire royal, en présence de deux ou 
trois bourgeois, suffisait pour être reconnu bourgeois du roi. C'était pour donner 
satisfaction à ce nouvel ordre de choses que, dans le xiii* siècle, il fut créé dans le 
ressort de la prévôté de Troyes onze mairies royales, qui sont celles : 

1* Des Noës; 6°- De la Barbuise; 

i* De la Grand'Rivière (rrve droite de la Seine, 7* De Doches et de la Croix-de-Doches ; 

du Pont-Sainte-Marie à Rilly-SainteSyre); 8** De Laubressel; 

3* De Chaillouet ; 9** De Lusigny ; 

II* De Preize; lo** D'Onjon et de Bouy; 

5** De Croncels; ii** D'Aillefol, aujourd'hui Gërosdot. 



XXX INTRODUCTION. 

(lusson , où Abélard prêchait ses doctrines plutôt qu'il n espérait la prospérité matérielle 
pour sa foûdatioa, et Tabbaye de la Pitié, à Rainerupt, sur lun des bordf) les plus 
plantureux de l'Aube. Un grand nombre de prieurés, occupés par des envoyés des 
riches maisons abbatiales, aidèrent aussi au développement de la culture. 

Au xiii^ siècle, les Templiers, avec leurs ismieoses richesses, revinrent en Cham- 
pagne, 011 ils s'ëtaieot constitués et avaient reçu leur règle. Ils postèrent des biens 
immenses : on les tro>itve propriétaires d'immeubles ^u de revenus immobiliers dans 
soixante et die paroisses faisant partie du département 4e l'Aube. Us exercèrent surtout 
leur iï]fluence <;réatrice autour de la forêt d'Orient, eatre Piney, Brienne, Vendeuvre 
et Lusigny ; là , ils défrichèrent des milliers d'arpents de bois , <c0nsAruisirent des fermes , 
établirent des villages , dont le plus grand nombre est arrivé jusqu^à nous. Us comptaieiol , 
à cette da^e, des commanderies à Troyes, à Avalleur, à Bonleu, à l'Orient, à la Saul^ 
sotte, à Payns, à Pouy, à Sancey, à Verrières, etc. Le M«snil-SaHït-Loup Im doit sa 
création, et ce viUage possède encore, pour la perdre bientôt, l'église «[u'ils avaient 
édifiée pour eux et la population qu'ils avaient attirée autour de leur maison ^ Us 
fondèrent des établissements agricoles sous le nom àeioges, dont de «plus grand nombre 
leur a survécu et sont devenus des hameaux, des communes. Us créèrent au milieu 
de l'Orient, qu'ik défrichèrent, des fermes, des tuileries et des fonderies de minerai 
de fer, dont les débris jonchent encore le sol. 

Le XIII* siècle paraît être pour la ville de Troyes et la Champagne une époque, 
sinon de décadence, au moins d'amoindrissement. Les comtes de Champagne sont «de- 
venus rois de Navarre. Leurs «oins sont partagés ; ils résident peu à Troyes. Thibault IV 
chante, en même temps qu'il guerroie, avec l'entrain et la légèreté d'unihomme ,eui~ 
porté par ses passions. La «succession tombant en quenouiUe, la {Champagne est, par 
mariage, réunie a la courorme de France; mais ^e fait die est démembrée entre les 
différents prétendants de diverses époques à cette suooession. Aussi au &111* et au 
^iv* siècle voit-on se former et se détacher du domaine le comté .de Brienne, les villes et 
les châtelleniee de Pont, de Méry et de Nogent, ceUes de fieaufort et de flosnay, puis 
celles de Villemaur, de Maraye, d'Isles, de Chaource et. de Payns,. enfin cdUe d'Ervy. 
Toutes ces possessions, les meiUeures et les plus ridbes de la Champagne méridio- 
nale , sont, au XIV* siècle, dans les mains de la famille de Lancastre, deps <la maison 
deS' ducs d'Athènes, dans cellede Bourgogne, dans celle d'Orléans, dans i celles d'Evreux 
et de Navarre, toutes ennemies ou adversaires • du roi de France, «auf la maison des 
ducs d'Athènes, possédant le beau comté de Brienne. 

' L^ëglise nouvelle est complètement édifiée. 



I 



INTRODUCTION. ixii 

De dfoit, la Champagne fut réunie à la France; de fait, elle fut démembrée de ses 
meilleures parties au profit des grands vassaux de la couronne, vassaux qui, au xiv* 
et au XV* siècle, dirigeaient les partis ennemis de la France, car c'est par ces seigneu- 
ries que pénétrèrent en Champagne les Anglais, les Bourguignons, les Armagnacs, les 
Navarrais. Les événements graves qui rendirent la Champagne si malheureuse pendant 
plus d'un siècle s'expliquent non-seulement par des causes politiques, mais encore par 
des faits topographiques, puisque les portes de la Champagne appartenaient aux 
ennemis du royaume et que la capitale de la province fut pendant un siècle et demi 
enclavée dans les terres de la maison de Bourgogne. 



CHAPITRE VI. 



ADMINISTRATION ROYALE. 



S 1". — Gouvernements. 

C^est en i36i que la Champagne est définitivement réunie à la couronne de France. 
Ce comté .perd son autonomie, ses officiers sont supprimés; ses revenus, ses comptes, 
sont confondus, soit dans ceux du domaine royal, soit dans ceux de l'Etat. 

La Champagne et la Brie eurent jusqu'en 1789 un gouvernement provincial, 
confié soit à un membre de la famille royale, soit à l'un des hommes les plus puis- 
sants près du souverain ; ce gouvernement fut créé aussitôt après la réunion du comté 
à k couriontte de France. Le gouverneur avait des lieutenants, avec lesquels il parta- 
geait sa charge. Au xvin* siècle, la Champagne et la Brie avaient un gouverneur, quatre 
lieutenants généraux, quatre lieutenants de roi, six baillis; elks formaient le qua- 
trième gouvernement de France. Ce gouvernement renfermait, outre les élections 
de la généralité de Champagne, celles de Château-Thierry, de Coulommiers, de Joi- 
ghy, de Kfeaux, de Monterean, de Nogent-sur- Seine, de Provins, de Rozoy, de Saint- 
Florentin^ de Sens et de Tonnerre. 

La ville de Troyes fut, jusqu'en 1789, la capitale du gouvernement de Champagne 
et de Brie, comme en tout temps elle l'a été du comté, tandis que Châlons-sur-Marne 
fut le chef-lieu de la généralité de Châlons ou de l'intendance de Champagne. 

Le département de l'Aube s'est formé, en dehors d'une partie du gouvernement de 



xxxu INTRODUCTION. 

Champagne, d'une partie du duché de Bourgogne, pays d'Etat représenté par le comté 
(le Bar-sur-Seine. 

S 2. — Élections, Greniers à sel. 

Les élections, juridictions de finance ou plutôt des élus, officiers chargés à l'origine,- 
par le choix de leurs concitoyens, de répartir, asseoir et lever les impôts de toutes sortes, 
furent créées pendant le règne du roi Jean par l'ordonnance du 3i décembre i355, 
dont la ville de Troyes possède l'exemplaire délivré pour ellç k son député, Philippe 
(luveret. On appela élection la circonscription sur laquelle s'étendait l'autorité des élus. 
A Troyes, pour l'assiette et la cueillette des impôts ou levées de deniers, la ville était 
divisée en quatre quartiers, et chaque quartier subdivisé en connétablies. 

Les élections s'établirent généralement d'après les circonscriptions ecclésiastiques, 
mais les impôts ne furent pas toujours perçus par élection. Au xv* siècle, on recueillait 
souvent l'impôt par prévôté, mémo par bailliage, et, dans certains cas, par doyenné ^ 

L'élection de Troyes, en i ^79, comprenait l'évêché de Troyes (sauf le doyenné do 
Sézanne), les seigneuries ou châtellenics de Brienne, de Nogenl-sur-Seine, de Pont, 
de Beaufort ou Montmorency. 

Vers i56o, Nogent-sur-Seine, Pont, Beaufort, Longueville, Chavanges, Jaucourt, 
Hampigny, Valentigny, etc., font partie de l'élection de Nemours. 

Au xvi" siècle, les villes de Brienne et de Bar-sur-Aube ont chacune uo^ élection. 
Kn 161 4, Vendeuvrc est compris dans celle de Ghaumont. Ghaource et Arcis ont été 
aussi sièges d'élection. En i553, Méry et Villenauxe ont chacune un lieutenant par- 
ticulier des élus de Troyes. 

Au xvji" siècle, Villemaur devient le siège d'une élection, supprimée en i683. Arcis 
se voit aussi, vers le même temps, retirer ce siège, qui fut annexé à celui de Troyes; 
Villenauxe et Méry cessèrent également d'être sièges d'élection. 

En 1689, l'élection de Troyes est encore divisée par doyennés, qui sont ceux de 
Troyes, de Villemaur, de Marigny, de Pont, d' Arcis, de Margerie, de Beaufort ^ et de 
Brienne. 

Bar-sur-Seine fut aussi le siège d'une élection. En 1716, le maire, les échevins et 
les habitants de Bar-sur-Seine proposèrent la réunion du comté de Bar aux Etats géné- 
raux de Bourgogne. Les Etats y consentirent, mais à la condition, notamment, que 

' Archives municipales de Troyes. des doyennés. Le doyenné de Sézanne, comme on l'a 

^ Aucun des documents ecclésiastiques que nous vu déjà plus haut en 1^791 n^est pas non plus corn- 
jivons pu consulter n^a jamais mis Beaufort au rang pris dans Télection de Troyes. 



xTviv INTRODUCTION. 

après la création de la généralité de Châlons, la ville de Troyes fut comprise dans 
cette circonscription financière : elle y resta jusqu'en 1789. 

La circonscription des intendances fut celle des généralités. 

Des dix élections qui, avant 1789, comprenaient des localités renfermées dans le 
département de l'Aube, celles de Troyes, de Bar-sur-Aube et de Vitry faisaient parlie 
de la généralité de Champagne; celles de Nogent, de Provins, de Sens, de Joigny, 
de Saint-Florentin et de Tonnerre relevaient de celle de Paris, et enfin l'élection ou 
comté de Bar-sur-Seine, de la généralité de Dijon. 

« 

S 4. — Duchés-Paibies. 

Le département de l'Aube renferme le siège ou partie de cinq duchés-pairies enre- 
gistrés et de trois duchés-pairies non enregistrés. 

1 . Duchés-pairies enregistrés. — 1** Le duclié pairie de ÎSemours fut érigé en juin î fiolx 
en faveur de Charles III, roi de Navarre, par suite de l'abandon de certaines terres et 
notamment de ses droits sur le comté de Champagne. Ce duch<^ comprit (du départe- 
ment de TAube) Beaufort, Soulaines, Nogent-sur-Seine, Pont-sur-Seine, Ervy et leurs 
châtellenies. Charles de Navarre fut autorisé à faire tenir dans son duché des Grands Jours 
auxquels ressortissaient, comme cour souveraine, les décisions judiciaires du duché 
de Nemours. Le duché de Nemours, en se modifiant dans son ensemble, passa à Pierre 
d'Evreux, dit de Navarre, comte de Mortain; à Jean d'Aragon, à Gaston de Foix, a 
Louise de Savoie, mère de François I'', etc. Il fut démembré dans le cours du 
xvii^ siècle. 

2° Le duché de Piney fut érigé en 157G en faveur de François de Luxembourg : il 
comprenait les seigneuries de Piney, de Ramerupt et de Montangon. En 1 58i, il fut 
érigé en pairie en faveur du même. Par les lettres d'érection, tous les lieux compris 
dans ce duché furent détachés des bailliages de Chaumont et de Troyes pour former 
un seul territoire, soumis à un bailfi, à un prévôt et à un gruyer, relevant directement 
du Parlement de Paris. Ce duché ne prit fin qu'en 1789. 

3* Beaufori, après avoir fait partie du duché-pairie de Nemours, fut, étant déjà 
comté, et, avec la belle seigneurie de Jaucourt, érigé en duché-pairie (1697) en 
faveur de Gabrielle d'Estrées, marquise de Montceaux, et de César, Monsieur, son fils 
naturel. Ce duché de Beaufort fut le partage de François de. Vendôme, deuxième 
fils de César. Achetée par Charles-Frédéric de Montmorency-Luxembourg, cette terre 



XXXVI INTRODUCTION. 

(|iielques illustres voyageurs, tels que Charles le Chauve, saint Bernard, les ducs de 
JJourgogne. C'est par Sens que le plus souvent on se rend de Troyes à Paris au 
XVI* siècle, puis par le Pavillon, les Trois-Maisons , Nogent, Provins; enfin par les 
Grès, les Granges, Nogent. 

A la fin du règne de Louis XIV commencèrent à s'ouvrir quelques routes nouvelles.^ 
En 1718, les cartes routières n*indiquent qu'une seule route, avec postes, traversant 
Nogent-sur-Seine, les Trois-Maisons (commune d'Ossey), le Pavillon, Troyes, Montié- 
ramey, Vendeuvre, Bar-sur-Aube, et arrivant à Langres.'Une voie romaine était en- 
core pratiquée, de Troyes, pour se rendre dans cette dernière ville: elle passait par la 
vallée de la Seine, celle de l'Arce, Fontette et Villars-en-Azois. 

Sous la régence de Louis XV et sous son règne on mit les routes en meilleur état: 
on en rectifia la direction. C'est entre 171 5 et lyao que l'on modifia la partie com- 
prise entre Troyes et Bar-sur-Aube, comme aussi entre Troyes et Nogent. Les ponts ^ 
dans la direction de Bar-sur-Aube, furent édifiés entre 1760 et 1760. En 1789, 
M. le Pelletier de Beaupré déclare que tries routes anciennement impraticables de Méry 
^jusqu'à Troyes et de Troyes à Langres, et d'autres encore, sont presque arrivées à 
«leur point de perfection. Il se propose de les mettre prochainement à l'entretien Kv 

Enfin, vers 1789, les contrées renfermées dans le département de l'Aube étaient 
traversées par les grandes routes ou routes royales qui suivent : 

i** Route de Paris à Bâle par JVogent-sur-Seine, Troyes, Montiéramey, Vendeuvre, 
Bar-sur-Aube (route nationale n"* 1 9); 

9° Route d'Orléans à Nancy par Sens, Vulaines, Villemaur, Troyes, Piney, Les- 
mont, Brienne, Spulaines (route nationale n** 60) : cette route ne fut achevée, dans le 
déparlement, que sous la Restauration; 

S"* Route d'Orléans à Givet venant par Bray, traversant Nogent, Villenauxe, Sézanue 
(route nationale n"* 61); 

/i° Route de Nevers à Sedan, par Auxerre, Saint- Florentin, Neuvy-Sautour, 
Auxon, Troyes, Arcis, Châlons-sur-Marne (route nationale rf 77); 

5** Route de Paris à Dijon par Troyes, Bar-sur-Seine, Mussy, Ghâtillon-sur-Seine 
(route nationale n° 71 ); 

6** Route de Dijon à Châlons-sur-Marne par Châtillon-sur-Seine , Bar-sur-Aube, 
Tranne, Brienne, Rosnay, Châlons (route départementale n° 9). 

* Mémoire sur le commerce et l^n^riculture de Champagne, destiné au Conseil de commerce , 1783 (manuscrit ea 
la possession do M. Bouiiot). 



INTRODUCTION. xxxvn 

2. Voies de communication par eau. — Avant 1789, les contrées composant le dé- 
partement de l'Aube n'étaient traversées par aucun canal, creusé de main d'homme, 
livré à la navigation; cependant, dès l'an i3oi, Philippe le Bel^ ordonnait l'exécution 
de travaux sur la Seine entre Nogent et Troyes, afin de permettre aux bateaux de 
monter jusqu'à cette dernière ville. On travailla sur les ordres du roi. Dans le même 
but, et sous la direction d'Anseau de Joinville, sénéchal de Champagne, un canal fut 
ouvert vers 1819 entre Conflans et Pont. 

Après la remise de Troyes à Charles VII, en 1^99, les Troyens s'occupèrent avec 
beaucoup d'activité de l'amélioration du lit de la Seine , en aval et en amont de Troyes , 
dans l'intérêt de la navigation. Des travaux d'approprialion furent exécutés, et la Barse 
porta bateaux pendant près de deux siècles. Le prévôt des marchands de Paris plaça la 
Barse sous son autorité à la fin du xv' siècle et ordonna des travaux jusqu'à Vendeuvre; 
mais la circulation des bateaux paraît s'être arrêtée à l'abbaye de Montiéramey. 

Pendant le xvi* siècle, les Troyens déployèrent la plus grande activité pour maintenir 
en exercice la navigation de la Seine, tant en amont qu'en aval de leur ville. 

En i655 le duc de la Rochefoucauld, en i665 le duc de Choiseul, et le duc de 
la Feuillade en 1676, furent concessionnaires de travaux à exécuter sur la Seine, 
afin de la rendre navigable. Après avoir dépensé des sommes importantes, la naviga- 
tion ne put se maintenir. Une nouvelle concession eut lieu en 1699. 

Vers 1795, pour l'exploitation de la forêt de Jeugny (canton de Bouilly), dite en 
Bourgogne , de nouveaux travaux furent entrepris afin de diriger les produits de cette 
forêt sur Paris. Après de nombreux procès, cette entreprise s'arrêta. En 1788, nou- 
veaux projets de navigation qui n'eurent pas de suite. 

Sur l'Aube et ses affluents on fit flotter, dès le xvi* siècle, même au delà de Bar- 
sur-Aube. Depuis environ cinquante ans, le flot en brelles ne remonte pas au delà du 
port de Brienne-la-Vieille ; les bateaux s'arrêtent à Arcis. 

L'Armance, la Vanne, la Nosle, affluent de l'Yonne, flottent à bûches perdues. Au 
xvi" siècle, la Vanne avait un syndicat dont l'autorité s'étendait sur tout son cours; 
depuis longtemps il a cessé d'exister. 

S 6. — De certains ressorts de l*ordre administratif, civil, militaire, 

JUDICIAIRE ET FORESTIER. 

Le territoire compris dans le département de l'Aube ressortissait, avant 1789, 
dans son entier, au Parlement, à la Cour des comptes, à la Cour des aides et à la Cour 
des monnaies de Paris. Le gouvernement ou province militaire de Champagne formait 



xxxviii INTRODUCTION. 

le huitième gouvernement militaire de France, et Tétendue du département de l'Aube 
y était entièrement renfermée. En 1770, Troyes faisait partie d'un gourernement 
dont le siège était Nancy. Ce territoire relevait de la huitième grande maîtrise des eaux 
et forêts, la France en comprenant dix-huit. 



CHAPITRE VIL 

ÉTAT ECCLESIASTIQUE AVAMT 1 78(). 

Le département de l'Aube est formé de la plus grande partie de l'ancien diocèse de 
Troy(»s, d'une partie de celui de Langres et de quelques paroisses de l'archevêché 
de Sens. 

Le diocèse de Troyes relevait de Sens, sa métropole, et celui de Langres dépendait 
de la province de Lyon , comme au v* siècle. 

Le diocèse de Troyes se subdivisait en neuf parties : 

Paroistef. Succursales. 

1 " L'archiprêtré de Troyes 10 

ti" Le Grand doyenné, ou doyenné de Troyes kj 1*2 

3" Le dovenné de Villemaur q3 3 

4" Le doyenné de Marigny 33 5 

5" Le dovenné de Pont-sur-Seine 3q 3 

6" L'archidiaconé-doyenné de Sézanne 7^ 8 

7" L'archidiaconë-doyenné de Margerie U\ 21 

8" l/archidiaconé-doyenné de Brienne 55 7 

if L'archidiaconé-doyenné d'Arcis /12 11 

Totaux 367 70 



L'archidiaconé-doyenné de Sézanne est en dehors du département. Celui de Mar- 
gerie, comme celui de Sézanne, est situé dans le département de la Marne; mais, 
comme celui de Pont-sur-Seine, cet archidiaconé-doyenné renfermait quelques paroisses 
comprises dans le département de l'Aube. 

L'ancien diocèse de Troyes s'étendait principalement sur les paroisses renfermées 
dans les arrondissements d'Arcis , de Nogent et de Troyes. 

Le diocèse de Langres s'étendait sur les arrondissements de Bar-sur-Aube et de 
Bar-sur-Seine, ces deux villes étant sièges de doyennés. Les doyennés de Tonnerre et 



XL INTRODUCTION. 



i 



CHAPITRE VIII. 



FORMATION DU DEPARTEMENT DE L'AUBE 



S 1". Loi DO l5 JANVIER 1790. 

Le département de l'Aube, qui prend son nom de la rivière de ce nom, fut divisé 
en six districts, savoir: ceux de Troyes, d'Arcis-sur-Aube , de Bar-sur- Aube, de Bar- 

• 

sur-Seine, d'Ervy et de Nogent-sur-Seine. 

il comprenait 60 cantons et liSli municipalités, répartis ainsi qu'il va suivre. 

Le département avait un conseil général, ayant un président et des administrateurs, 
ceux-ci divisés en cinq bureaux: le premier comprenait l'administration générale; le 
deuxième, les subsides; le troisième, les domaines nationaux; le quatrième, les travaux 
publics; le cinquième, le bien public; et pour l'administrer, un directoire composé 
d'un vice-président, d'administrateurs et d'adjoints, d'un procureur général syndic et 
d'un secrétaire général. 

Chaque district avait ses administrateurs, ayant à leur tête un président, puis un 
procureur-syndic et un secrétaire, et un directoire ayant aussi procureur-syndic et 
secrétaire. 

DISTRICT DE TROYKS. 
(10 cantons, io3 municipalités.) 



1' CANTON DE TROYES INTRA MLROS. ' 



La ville de ïroyes. 



2^ CANTON DE TROYES EXTRA MiJROS. 
(6 municipalités.) 

Bàrberey-Saint-Sulpice . la Ghapelle-Saint-Luc, les Noës, la Rivière-de- Corps, Saint- Ma rtin-ès- 
Vignes et Sainte-Savine. 

3" CANTON D'AUMONT. 
(17 municipalités.) 

Aumont (autrefois Isie, aujourd'hui Isle-Aumont), Bray, Bieme, les Bordes, Buchères, Clérey, 



iLii INTRODUCTION. 



DISTRICT D'ARCIS. 
(il cantons, 90 muDicipaiités.) 



!• CANTON D'ARCIS. 

(1 1 municipalités.) 

Arcis, Bessy, Mesnil- la -Comtesse, Nozay, Pouao, Saint-Étiennc-sous-Barbuise, Saint -Nabord, 
Torcy-le-Grand, Torcy-le-Pelit, Vaupoisson, Villette. 

2^ CANTON D'ALLÏBAUDIÈRES. 
(8 municipaHtës.) 

Allibaudières, Charapigny, le Chêne, Herbioe, Ormes, Salon, Viâpres- le -Petit, Villiera-Her- 
bice. 

y CANTON D'AULNAY. 
(8 municipalités.) 

Aulnay, Braux-le-Comte, Chalette, Dommartin-le-Coq, Donnement, Jasseines, Magnicourt, Sainte- 
Thuise. 

h" CANTON DE CHAUCHIGNY. 

m 

(6 municipalités.) 

Chapelle-Saint-Pierre ou les Grande^Chapelles , Chaucbigny, Premierfait, Savières , Saint-Mesmin , 
Sainte-Syre. 

5' CANTON DE CHAVANGES. 
(8 municipalités.) 

Arambëcourt, Bailly-le-Franc, Balignicourt, Chassericourt, Cbavanges, Jonereuii, Pars, Saint-'Lé* 
ger-sous-Margerie. 

6' CANTON DE COCLOIS. 

(9 municipalités.) 

Avant, Chaudrey, Goclois, Longsols, Mesnil- Lettre, Nogent-sur-Aube, Ortillon, Pougy, Ver- 
ricourt. 

• T CANTON DE MAILLY. 
(7 municipalités.) 

DosnoD, Granville, Mailly, Poivre et Sainte-Suzanne, Sçmoine, Trouan-le^Grand, Troaaa*le- 
Petil. 



INTRODUCTION. xuii 



8* CANTON DE MÉRY. 
(8 municipalités.) 

Châtiées, Droupt-Saint-Basle, Droupt-Sainte-Marie, Étreiles, Méry, Mefigrigny, Saint-Oulph, Val- 
iant-Saint- Geoi*ges. 

9^ CANTON DE MONTSUZAIN. 
(8 muoicipalilés. ) 

* Aubeterre, Chapelle-Vallon, Charmont, Feuges, Fontaine-Luyères, Montsuzain, Saint-Remy-sous- 
l^rbuise. Voué. 

10- CANTON DE PLANCY. 

(8 municipaUtés.) 

L'Abbaye-sous-Plaucy, Roulages, ChampIIeury, Gliamy, LongueviUe, Plancy, Rhèges, Viâpres- 
le-Grand. 

\V CANTON DE RAMERUPT. 
(9 municipalités.) 

Aubigny, Dampierre, l8le-sou8-Ramerapt, Lbultre, Morainbert, Ramerupt, Romaine, Vaucogne 
Vinets. 

« 

DISTRICT DE BAR-SUR-AUBE. 

(10 cantons, 98 municipalitës.) 



V CANTON DE BAR-SUR-AUBE. 
(1 municipalité.) 

Bar-8ur-Aube. 

2* CANTON D'ARSONVAL. 

(i3 municipalités.) 

Aitleville, Arentières, Arsonval, Bossancourt, Dolaneourt, Éclance, Engente, Jaueourt. Jessaint, 
Lëvigny, Montier-en-llsle, Tranne, Vernonvilliers. 

3" CANTON DE BRIENNE-LE-CHÂTEAU. 
(7 mnnicîpalités.) 

Brienne-le^Ateau, Crespy, Épothëmont, Juzanvigny, Maizières, Saint-L^er-sous-Brienne, Valen- 
ligny et ses fermes. ^ 



xLiv INTRODUCTION. 



A« CANTON DE COUVIGNON. 
(lo municipalités.) 

Baroville, Bergères, Bligny, CouvigDon, Fontaine, Fravaux, Meurville, Proverville,Spoy, Urville. 

5* CANTON DE DIEN VILLE. 
(9 municipalités.) 

Brienne-Ia; Vieille, Chaumesnil , Dienville, Juvanzë, Morvilllers, le Petit-Mesnil et la Giberie, Ka- 
donvilliers, la Rothière, Unienville. 

6" CANTON DE LESMONT. 
(10 munidpaiités.) 

Bëlignicourt, Blaincourt, Épagne, Lesmont, Mathaux et TÉtape, Molins, Pel-et-Der, Précy-Nolre- 
Darae, Prr^cy-Saint-Marlin , Saint-Christophe. 

7" CANTON DE LONGCHAMP. 
(9 municipalités.) 

Arconville, Bayel, CharapignoUe, Juvancourt, Lignol, Longchamp, Rouvre, Vîlle-sous-la-Fertë, 
Voigny. 

8" CANTON DE ROSNAY. 
( 1 1 municipalités. ) 

Blignicourt, Courcelles, Hampigny, Lassicourt, Lentilles, Montmorency, Perthes, Rance, Rosiiay, 
Villeret, Yèvres. 

^ 9' CANTON DE YEN OEUVRE. 

(1 1 municipalités.) 

Amance , Argançon , Champau-Roi , la Loge-Mesgrigny, Magny-Fouchard , la Maison-des-Chaïups , 
le Val-Suzenay, Vauchonvilliers, Vendeuvre, la Ville-au-BoLs-lez-Vendeuvre , la Villeneuve-au-Chéne. 

lO'^ CANTON DE VILLE-SDR-TERRE. 
( 13 municipalités.) 

Golombé-la-Fosse, Colombé-le-Sec, Fresnay, Fuligny, la Chaise, Maisons, Saalcy, Sonlaines, Thil, 
Thors, la Ville-au-Bois-lez-Soulaines, V>lle-sur-Terre. 



INTRODUCTION. ms 



DISTRICT DE BAR -SUR -SEINE. 

(m cantons, 6& municipalitës.) 



r CANTON DE BAR -SUR-SEINE. 

(7 mimidpalitës. ) 

Bar-sur-Seine et A valleur, Bourguignons, Courtenot, Juily, Magnant, Merrey, Virey-soïis-Bar. 

2" CANTON DE BAGNEDX-LA-FOSSE. 
(7 municipalitës.) 

Avirey-le-Bois, Bagneux-Ia-Fosse, Balnot-la-Grange, Beauvoir, Bragelogne, (ibannes, Lingey. 

3» CANTON DE CHAPPES. 
(8 municipalités.) 

Chappes, Fouchères, Lantages, Rumilly-lez-Vaudes, Saint-Parres-lez-Vaudes, .Vaudes, Ville- 
moyenne, Voulgrë. 

4* CANTON D'ESSOYES. 

(6 manicipalités.) , 

Cunlin, Essoyes, Fontetle, Noé, Saint-Usage, Verpillières. 

5' CANTON DE GYÉSDR-SEINE. 

(U municipalitës.) 

Buxeuil, Courteron, Gyë, Neuville-sur-Seine. 

6« CANTON DE UNDREVILLE. 

(5 municipalités.) 

Buxières, Landreville, Loches, Ville-sur- Arce, Viviers. 

T CANTON DE MAROLLES. 
(9 municipalités.) 

-Bailly-lez-Chaufibur, Beurey, Briel , Chauffour-lez-Bailly, Fralignes, Marolles, Poligny, Thieffrain, 
Villy-en-Trode. 

8» CANTON DE MUSSY-SUR-SEINE. 

(s municipalitës.) 

Mussy, Plaine-Saint-Lange. 



uvi INTRODUCTION. 

9" CANTON DE POUSY. 
(6 municipalités.) 

A relies, (belles et Mores, Polisot, Polisy, Villemorien, Villiei^sous-Praslin. 

10' CANTON DES RICEYS. 

(q niunicipalilés.) 
Balnot-sur-Laignes , les Riceys. 

1 1' CANTON DE VITRY-LE-CROISÉ. 

(8 municipalités.) 

Bertignolles, Chaceoay, Chervey, Éguilly, LoDgpré, Montmartin, le Puits et Nuiseraent, Vitry-le- 
Croise. 

DISTRICT D'ERVY, 

(il cantons, 78 municipalités.) 



!• CANTON D'EflVY. 
( 8 municipalités. ) 

Chessy, Coursan, Conrtaoult, les Groûtee, Davrey, Ervy, Monlfey, Racines. 

2** CANTON D'AUXON. 
{k municipalités.) 

Auxon, MoDtigny, ViHeneuve-au-Chemin, Vosnon. 

3*» CANTON DE BERNON. 
( 7 municipalités. ) 

Avreuil, Bernon, Coussegrey, Lignières, Marolles, Prusy, Vanlay. 

4» CANTON DE BOUILLY. 

(5 municipalités.) 

Bouilly, Javernant, Sommeval, Souligny, Vauchassis. 

5- CANTON DE CHAOURCE. 
(9 muaicipalités.) 

Chaource, les Granges, Lagesse, la Loge-PontUin , les Loges-Margueron, les Maisons, Meiz-Ro- 
berl, Pargues, Praslin. 



INTRODUCTION. utn 

6* CANTON DE CHESLÊY. 
(7 mamcipaliiés. ) 

(Ihaserey, Gheriey, Gusuangy, Étourvy, Torgy, Vallièn» , Vifliets-le-Bois. 

T CANTON DE NEUVILLE-SUR-VANNE. 
(5 munidpalitës. ) 

Aix-en-Othe, Bucey, Chennegy, NeuviUe-sur- Vanne, Villemaur. 

8* CANTON DE RIGNY-LE-FERRON. 
(6 municipalités.) 

Bënille, Gounnononcle, Paisy-Gosdon, Rigny, Saint-B^ott-sur- Vanne, Vulaines. [ 

9* CANTON DE SAINT-JEAN-DE-BONNEVAL. 
(il municipalités.) 

Assenay, Lirey, Longeviile, Maupas, Montceaux, Prunay, Roncenay^ Saint -Jean- de -Bonneval, 
Villery, Viily-le-Bois , Vaiy-le-Maréchal. 

10» CANTON DE SAINT-MARDS-EN-OTHE. 
(5 municipalités.) 

Bercenay-en-Othe, Maraye et ia Perrière, Nogent-en-Othe, Saint-Mards-en-OUie, Viiiemoiron. 

11' CANTON DE SAINT-PHAL. 
(6 municipalités.) 

Ghamoy, Grésantignes, Pays, Jeugny, Mftchy, Saint-Phai. 

DISTRICT DE NOGENT- SUR- SEINE. 
(8 cantons, 69 municipalités.) 



i- CANTON DE NOGENT-SUR-SEINE. 
(7 municipalités.) 

La Chapetîe-Godefroy, la CbopeUe-Saint-Nicolas, Mâcon, le Mériot, la Molte-Tilly, Nogent-sur- 
Seine, la SeoboUe. 



Ill<.. 



XLViii INTRODUCTION. 

2^ CANTON DE FAY. 
(il municipalités.) 

Avant, Avon-la-Pèze, Bourdenay, Channesseaux, Charmoy, Fay, Ferreux, Saint-Loup -de-Buffi- 
gny, Saint-Pierre-de-Bossenay, Trancauit, Viileneuve-aux-Riches-Hommes. 

3' CANTON DE MARIGNY. 
(9 municipalités.) 

Dierrey-Saint-Julien , Dierrey-Saini-Pierre, Échemines, Fontaine-SaintrGeorges, la Fosse-Cordouan 
et Saint-Martin-de-Bossenay, Marigny, Gssey-les-Trois-Maisons, Pranay, Saint-Fiavit et BeHeville. 

4" CANTON DE PONT-SUR-SEINE. 
(7 municipalités.) 

Crancey, Gelannes, Marna y, Pontrsur-Seine, Quincey, Saint-Aubin, Saint-Hilaire. 

5" CANTON DE ROMILLY-SUR-SEINE. 
(5 municipalités.) 

Maizière»-la-Grande-Paroisse, Origny, Orviliiers, Pars-lez-Romiliy, Romiily-sur-Seine. 

6" CANTON DE TRAÎNEL. 
(8 municipalité.) 

Bouy-sur-Orvin, Courceroy, Fontenay, Gumery, la Louptière, lePlessis-Gâtebled, Soligny-les-Étangs, 
Traînel. 

T CANTON DE YULADIN. 

(9 munidpalités. ) 

Bercenay-ie-Hayer, Faux-ViUecerf, Marcilly-ie-Hayer, le Mesnil-Saint-Loup, Pâlis, Plantis, Pouy, 
Somme-Fontaine-Saint-Lupien, ViUadin. 

8- CANTON DE VI^LENADXE. 
(6 municipalités.) 

Barbuise, Montpotier, Périgny-la-Rose, le Plessis-Barbuise , Villenauxe, la Villeneuve -au- Cbfl- 
telol. 

8 2. Ex^CDTION DE LA LOI DU 28 PLCVIÔSB AN VIII (17 FEVRIER 1800). 

Par cette loi, la France fut divisée en préfectures ou départements et en sous-pré- 
fectures ou arrondissements ; les districts furent supprimés. Les communes furent mo- 



INTRODUCTION. xux 

difiées, et, dans le déparlement de l'Aube, environ ûo furent supprimées et annexées 
à d'autres. 

Le département de l'Aube forma 5 arrondissements, q6 cantons et tih^ communes. 
Par suite de modifications successives, le département de l'Aube ne comprend plus 
que lili6 communes. Le recensement de 1866 fixa à 961,951 habitants la population 
de l'Aube; celui de 1873 l'arrêta à 255,687 habitants. La population rurale et agri- 
cole diminue ; la population urbaine et industrielle continue à augmenter. Ces divi- 
sions sont celles qui existent aujourd'hui et dont le détail suit : 

ARRONDISSEMENT DE TROYES. 

(9 cantons, lao communes, g8,8/î8 habitants.) 

La ville de Troyes : 38, 11 3 habitants (recensement de 187a). 



V CANTON DE TROYES. 
(11 communes, 1^,739 habitanlfi^) 

Créney, Lavau, Mergey, Pont-Sainte-Marie, Saint-Benoît-sur-Seine, Sainte-Maure, Saint-Parres- 
les-Tertres, Troyes (pour partie). VaiHy, Villacerf, Villechëtif. 

2' CANTON DE TROYES. 
(la communes, 90,639 habitants'.) 

Barberey-Saint-Sulpice , la Chapelie-Saint-Luc, Macey, Montgueiix, \es Noës, le Pavillon, Payns 
la Rivière-de-Gorps, Saint-Lyé, Sainle-Savine , Torvillîers, Troyes (pour partie), Villeloup. 

3- CANTON DE TROYES. 
(6 communes, 16,963 habitants*.) 

Breviandes, Laines-aux-Bois, Rosières, Saint^Andrë, SaintrGerroaiu , Saint-Juliens. 

4^ CANTON D'AIX-EN-OTHE. 
(10 communes, 9,539 habitants.) 

Aix-en-Othe, BéruUes, Maraye-en-Othe, Nogent-en-Othe, Paisy-Cosdon, Rigny-le-Ferron, Saint- 
Benott-sur- Vanne, Saint-Mards-en-Othe, Villemoiron, Vulaines. 

^ Ces chiffres comprennent la portion de la ville de Troyes faisant partie de ce canton. 

Aube. '' 



là. 



L INTRODUCTION. 

5"» CANTON DE BOUILLY. 
(39 communes, 7*8 5 1 habitaoU.) 

Assenay, les Bordes, Bouilly, Buchères, Cormost, Crésantignes, Feys, Isle-Aumont, Javeraant. 
Jengny, Urey, Longevîile, Machy, Maupas, Monlceaux, Moussey, Pninay, Ronoenay, 8aint-JeaD-de- 
BoDoeval, SaiotrL^er-près-Troyes, Saint-Poaange, Saint-ThibaoU, Sommeval, Souiigny, la Vendne- 
Mignot, Villemereuil , Villery, Villy-le-Bois, Villy-le-MarécKal. 

6' CANTON D'ERVY. 
(i5 communes, 9,706 habitants.) 

Auxon, Chamoy, Chessy, Coursan, Courtaoalt, les Croûtes, Davrey, Eaux-Puiseaux, Krvy, Mont- 
fey, Montigny, Racines, Saint-Phal, Villeneuve-au-Chemin , Vosnon. 

7" CANTON D'ESTISSAC. 
( 1 o communes, 7,1 ao habitants.) 

Bercenay-en-Othe , Bucey-en-Othe, Chenn^y, Eslissac, Fontvanne, Messon, Neuville-sur- Vanne. 
Prugny, Vauchassis, Villemaur. 

8- CANTON DE LUSIGNY. 
( 16 communes, 6,46a habitants.) 

Bourauton, Clërey, Courteranges, Fresnoy, Laubressel, Lusigny, le Mesnil-Saint-Père , Montaulin. 
Monlif^ramey, Montreuil, Bouilly-Saint-Loup , Buvigny, Thennelières , Verrières. 

9-* CANTON DE PINEY. 

(i3 communes, 5,797 habitants ) 

Assencières, Auzon, Bouy, Bi^voime, Doches, Gërosdot, Luyères, Mesnil-Sellières , Montaiigon . 
Onjon, Piney, Rouilly-Sacey, Villehardouin. 

ARRONDISSEMENT D'ARClS-SURrAUBE. 

(6 cantons, gS communes, 33^1x5'] habitante.) 



10*' CANTON D'ARCIS-SUR-AUBE. 
(aa communes, 9,69/t habitants.) 

Allibaudières, Arcis, Aubelerre, Ghampigny^ Charmont, le Chêne, Feuges, Foiilaiiie-Luyères , 
Herbice, Mailly, Monlsuzain, Nozay, Ormes, Pouan, Saint-Étienne-sous-Barbuise, Saint-Remy-sons- 
Barbnise, Semoine, Torcy le-Grand , Torcy-Ie-Petit , Villette, Villiei's-Herbice , Voue. 



INTRODHeiION. u 

ir CANTON DE CHAVANGES. 
(17 communes, 6,699 ^a)>itant8-) 

Arambéeoart, Aulnay, Bailly-ieFranc, Balignicourt, Braux, Chalette, Chassericonrt, Ghavanges, 
Donnement, Jasseinee, Joncreuil, Lentilles, Magnicourt, Montmorency, Pars-lez-Chavanges, Saînt- 
L^er-sous-Margerie, Villeret. 

12- CANTON DE MÉR Y-SUR-SEINE. 
(a6 communes, 1 1,733 habitants.) 

l/Abbaye-sous-Plancy, Bessy, Boulage, Charapfleury, Cha pelle- Vallon, Cbaray-le-Bachot, Châtres, 
Ghauchigny, Droupt-Saint-Basle, Droupt-Sainte-Marie, Étrelles, les Grandes-Chapelles, Longueville, 
Mëry-sur-Seine, Mesgrigny, Plancy, Premierfait, Rhèges, Rilly-Sainte-Syre, Sainl-Mesrain, Saint- 
Oulpb, Salon, Savières, Vallant-Saint-Georges, Viâpres-le-Grand , Viâpres-le-Petit. 

13' CANTON DE RAMERUPT. 
(a8 communes, 7,33 1 habitants.). 

Aubigny, A vanl-lez-Ramerupt , Brillecoart, Ghaudrey, Goclois, Dampierre, Dommariin, Dosnon, 
(iranville, Isle-sous-Ramerupt, Lhuitre, Longsols, Mesnil-la-Gomtesse, Mesnil-Lettre, Morambert, 
Nogent-sur-Aube, Orlillon, Poivre, Pougy, Ramerupt, Romaine, Sainl-Nabord , Trouan-le-Grand , 
Trooan-le-Petit, Vaucogne, Vaupoisson, Verricourt, Vinels. 

ARRONDISSEMENT DE BAR-SUR-AUBE. 
{li cantons, 88 communes, &o,663 habitants.) 



14*» CANTON DE BAR-SUR-AUBE. 
(93 communes, 16,766 habitants.) 

AiUeville, Areonville, Arentières, Areonval, BaroviUe, Bar-sur-Aube, Bayel, Bergères, Ghampi- 
gnolle, Golorabé-le-Sec, Gouvignon, Engente, Fontaine, Jaucourt, Juvancourt, Lignol, Longehamp, 
Montier-en-l'Ile, Proverville, Rouvre, Urville, Ville-sous-la-Fertë, Voigny. 

15" CANTON DE BRIENNE-LE-CHÂTEAU. 
(95 communes, 9,667 habitants.) 

Bétignicourt, Blaincourt, Blignicourt, Brienne-la-Vieille, Brienne-le- Château ,GourceUes, Dien ville, 
Épagne, Hampigny, Lassicoiui, Lesmont, Maizières, Mathaux, Molins, Pel-et-Der, Perthe-en-Ro- 
thières, Précy-Notre-Dame, Prëcy-Saint-Martin , Radonvilliers , Rance, Rosnay, Saint-Christophe, 
Saint-Léger-sous-Brienne, Valentigny, Yèvres. 



G 



LU INTRODUCTION. 

16" CANTON DE SOULAINES. 
(ai communeB, 5,883 habitants.) 

La Chaise, Chaumesnil , Colombé-la-Fosse, Crespy, Éelance, Épothëmont, Fresnay, Fuligny, Juzan> 
vigny. Lëvigny, Maisons-près-Soulaioes, Morvilliers, ie Petit-Mesoii , laRothière, Saulcy, Soulaines, 
Thil, Thors, Vernonvilliere, ia Vitle-au-Bois-lez-Soulaines, Ville-sur-Terre. 

17- CANTON DE VENDEUVRE-SUR-BARSE. 

(19 communes, 8,3/17 habitants.) 

Alliance, Argançon, Bligny, Bossancourt, Champ-sur-Barse^ Dolancourt, Fravaux, Jessaint, Ju- 
vaiizé, la Loge-aux-Chèvres, Magny-Fouchard, la Maison-nies^Champs, Mearville, Spoy, Tranne, 
Unienville, Vauchonviliiers*, Vendeuvre-sur-Barse, la Villeneuxe-au-Ghêne. 

- A 

ARRONDISSEMENT DE BÀR-SUR-SEINE. 

(5 cantons, 85 communes, /i^,8o3 habitants.) 



18" CANTON DE BAR-SUR-SEINE. 
( aa communes, 1 1,060 habitants.) 

Bar-sur-Seine, Bourguignons, Briel, Buxeuil, Ghappes, Chauffour-Iez-Bailly, Gourtenot, Fou- 
chères, Fralignes, JuHy-sur-Sarce , Marolles-lez-Bailly, Merrey, Poligny, Rumilly-lez-Vaudes , Saint- 
Parres-lez-Vaudes, Vaudes, Villemorien , Villemoyenne, Ville-sur- Arce, Villiers-sous-Praslin , Villy- 
en-Trode, Virey-sous-Bar. 

19« CANTON DE CHAOURCE. 

(a6 communes, 10,996 habitants.) 

Avreuil, Balnot-la-Grange, Bernon, Chaource, Chaserey, Ghesley, Gouss^frey, Gussangy, Étourvy, 
les Granges, Lagesse, Lantages, Lignières, la Loge-Pontblin , les Loges-Margueron , les Maisons- 
près-Chaource, Marolles-sous-Lignières, Metz-Robert, Pargues, Praslin, Prusy, Turgy, Vallières, 
Vanlay, VUliers-le-Bois, Vougrey. 

20^* CANTON D'ESSOYES. 
(ai communes, 11, 58a habitants.) 

BertignoUes, Beurey, Buxières, Ghacenay, Chervey, Cunfin , Éguilly, Essoyes, Fontette, Landreville , 
Loches, Longpré, Magnant, Montmartin, Noë-les-Mallets , le Puits-etNuisement, Saint-Usage, Thief- 
frain, Verpillières , Vitry-le-Croisé, Viviers. 

2P CANTON DE MCSSY-SDR-SEINE. 

(8 communes, 6,989 habitants.) 

Celles, Gourteron, Gyé-sur-Seine, Mussy-sur-Seine, Neuville-sur-Seine, Plaines, Polisot, Polisy. 



?! 



« % 



Liv INTRODUCTION. 

Les communes de Charmesseaux et de Villeneuve-aux-Riches-Hommes furent an- 
nexées à celle de Trancauit en 1882. 

Belleville, hameau dépendant de la commune de Saint-Flavit, fut séparé de cette 
commune pour être annexé, en 1883, à celle de Prunay, commune qui porte au- 
jourd'hui le nom de Prunay-Belleville. 

Les communes de Lentilles, de Montmorency et de Villeret, comprises dans l'ar- 
rondissement de Bar-sur-Aube et dans le canton de Brienne, furent, en i84o, placées 
dans le canton de Chavanges et dans l'arrondissement d'Arcis. 

Rigny-la-Nonneuse fut érigé en commune en i845. 

La commune de Fontaine-Luyères, arrondissement d'Arcis, passa, en 1847, du 
canton de Raqierupt dans celui d'Arcis. 

Eaux, Puiseaux, le Four, la Chapelle-Puiseaux et le Chêne-Millot furent distraits de 
ia commune d'Auxon en 18/16, et depuis cette époque ces cinq hameaux forment 
une commune sous le nom d'Eaux-Puiseaux. 

Courmononcle, commune jusqu'en i85â, fait partie depuis cette époque de celle 
de Saint-Benott-sur-Vanne, 

La commune de Saint-Martin-ès-Vignes , faubourg dont le territoire touchait aux 
anciens fossés de la ville de Troyes, fait partie de cette dernière commune en exécu- 
tion d'un décret impérial du 10 juillet i856. 

8 4. — Situation du diSpartement de l'Adbe. — •. Détails statistiques. 

Le département est compris entre l e o° 66^jet Je 2^61^ de longitude orientale et 
le 47"* S6' et le 48*" 43' de latitude boréale. Il est limité au Nord par le département 
de la Marne, à l'Est par celui de la Haute-Marne, au Midi par celui de la Côte-d'Or, 
à rOuest par celui de l'Yonne et celui de Seine-et-Marne pour une faible partie. 

D'après le cadastre, l'étendue de sa superficie est de 600,1 44 hectares, qui se sub- 
divisent ainsi : 

Terres labourables S99,q3& hectares. 

Prairies 86,98/1 

Vignes 39,/i7a 

Bois 9^1279 

Vergers, pépinières , jardins 8,639 

Peupliers, oseraies, aulnaies, saussaies, cerisaies 9,78^ 

Cbenevières • 1 ,706 

Etangs ùû'2 

Carrières et mines 79 



INTRODUCTION. lv 

Mares, canaux d'irrigation, abreuvoirs ss^ hectares. 

Canal de navigation. â âo 

Routes, chemins, rues 1 9,638 ^ 

Chemins de fer ^6 ' 

Landes, bruyères, terres vaines et vagues 18,978 '^ 

Propriétés construites 9,589 * 

Rivières, ruisseaux 9,269 

Cimetières, ^lises, hôtels de ville, bâtiments d'utilité publique .... 198 

Autres propriété non imposables 1 6â 

La population est répartie fort inégalement dans chacun des arrondissements, formé 
de terrains divers : ainsi le territoire de l'arrondissement d'Arcis est crayeux, ceux de 
Bar-sur-Aube et de Bar-sur-Seine sont surtout calcaires (de la formation jurassique), 
celui de Troyes est composé de terrains secondaires, tertiaires et quaternaires ou dilu- 
vium; celui de Nogent renferme de la craie, une partie de terrains tertiaires et une 
partie importante des terrains marécageux des bords de la Seine. 

(Jette différence dans la répartition de la population mérite bien d*ôtre mentionnée. 



ARRONDISSEMENTS. 



Troyes 

Arcis-sur-Aube. . 
Bar-sur-Aube. . . 
Bjir-«ur-Seinc. . . 
Nogent-sur-Seine. 



NATURE DU SOL. 



Diluvium et terrain tertiaire . . 

Craie 

Calcaire jurassique 

Calcaire jurassique 

Craie, terrain tertiaire, marais 



Totaux et Moyenre. 



SUPERFICIE 

TEBRITOBIALB. 
Hec lares. 

i5G,958 

198,81/i 

101, /i72 
is3,i/i/i 



6oo,t/i4 



POPULATION. 

lECIXSBIlIXT 

01 1879. 
Elabitanls. 

98,848 
33,/457 

/i6,8o3 
35,936 



355,687 



MOYENNE 

D^HABITARTS 
91% 

BBCTARB. 



o\6a5 
,aâ5 
,4oo 
,38o 
o ,600 



o ,4l3 



S 5. — Divisions egcliîsiastiques depuis le Concordat. 

Le diocèse de Troyes comprend le département de l'Aube seulement et fait partie 
de la province de Sens. Troyes est le siège de Tévêché. 

Le diocèse était, avant le 3 octobre 1873, divisé en cinq doyennés ruraux, ayant pour 
chefs-lieux les mêmes villes que les arrondissements, et en trente-trois cantons. 



* Ce nombre a dû augmenter. — * A dû diminuer en raison des défrichements. — ^ A dû augmenter. 



lAi INTRODUCTION. 

L'arrondissement ou doyenné deTroyes contenait onze cantons ecclésiastiques, qui 
étaient : les trois cantons de Troyes, Aix-en-Othe, Auxon, Bouilly, Ervy, Estissac, 
Lusigny, Piney et Saint-Jean-de-Bonneval. 

Celui d'Arcis contenait six cantons: Arcis, Chavanges, Dampierre, Méry, Plancy, 
Kamerupt. 

Celui de Bar-sur-Aube contenait cinq cantons ecclésiastiques, qui étaient: Bar- 
sur-Aube, Brienne-le-Château , Dienville, Vendeuvre, Ville-sur-Terre. 

Celui de Bar-sur-Seine renfermait cinq cantons ecclésiastiques, qui étaient : Bar- 
sur-Seine, Chaource, Essoyes, Mussy et Ricey-Bas. 

Le doyenné de Nogent renfermait six cantons ecclésiastiques, qui étaient : Nogent, 
Marcilly, Pont, Romilly, Traînel et Villenauxe. 

NOUVELLES DIVISIONS ET SUBDIVISIONS DU DIOCESE DE TROYES. 

Par décret rendu en synode diocésain le 3 octobre 1878, le diocèse de Troyes fut 
divisé en deux archidiaconés : Troyes et Arcis-sur-Aube ; le premier est formé des 
archiprêtrés de Troyes et de Bar-sur-Seine, et le second des archiprétrés d' Arcis-sur- 
Aube, de Bar-sur-Aube et de Nogent-sur-Seine, et en cinq archiprétrés ayant pour 
chefs-lieux ceux de l'administration civile. Les chefs-lieux de cantons ecclésiastiques j 
au nombre de trente-trois, sont occupés par des doyens et sont ainsi devenus des 
dovennés. 

L'archiprêtré de Troyes renferme neuf paroisses de la ville, réparties dans les trois 
doyennés de Troyes, selon Tordre suivant : Saint-Pierre, Sainte-Madeleine, Saint- 
Jean, Saint-Remy, Saint-Urbain, Saint-Pantaléon, Saint-Nizier, Saint-Nicolas, Saint- 
Martin-ès-Vignes. Cet ordre rompt avec l'ancienne hiérarchie paroissiale de la ville de 
Troyes. 

ARCHIDIACONÉ DE TROYES. 



ARCHIPRETRE DE TROYES. 



lies onze doyennés de cet archiprêtré sont ainsi classés et contiennent les paroisses 
et les binages dont les noms suivent : 



PREMIER DOYENNÉ DE TROYES. 



10 paroisses: Église de Saint-Pierre (cathédrale), Saint-Nizier (de Troyes); Creney, Mergey, 



INTRODUCTION. lvu 

Ponl-Sainte-Marie, Saint-Benoit-sur-Seine, Saint-Parres-les-Tertres , Sainte 'Maui*e, Vannes, Villa- 
cêrf. 

a binages : Vailly, Villechëtif. 

DEUXIÈME DOYENNE DE TIIOYES. 

i5 paroisses : Sainte-Madeleine, Saint-Remy, Saint^Nicoias (de Troyes); Barberey-Saint-^uipice , 
la Chapeile-Saint-Luc, Macey, Montgueux, les Noës, le Pavillon, Payns, Sainl-Lyé, Saint-Marlin-ès- 
Vignes (de Troyes), Sainte-Savine, Torvilliers, Viileloup. 

Binage : nëant. 

TROISliHE DOYENNÉ DE TROYES. 

7 paroisses : Saint-Jean, Saint-Urbain, Saint-Pantaiëon (de Troyes); Breviandes, Laines-aux- 
Hois, Saint-Andrë, Saint-Julien. 

9 binages : L'Épine, Saint-Germain. 

DOYENNÉ D'AIX-EN-OTHE. 

8 paroisses : Aix-en-Othe, Bérulles, Paisy-Cosdon , Rigny-le-Ferron , Saint-Benoît-sur- Vanne, 
Saint-Mards-en-Othe, Villemoiron, Vulaines. 

Binages : nëant. 

DOYENNÉ D'AOXON. 

5 paroisses: Auxon, Ghamoy, Ëaux-Puiseaux, Montigny, Villeneuve-au-Chemin. 
3 binages: Maraye-en-Othe, Nogent-en-Othe , Vosnon. 

DOYENNÉ DE BODILLY. 

6 paroisses : Bouilly, Buchères, Moussey, Saint-Lëger-près-Troyes, Saint-Pouange, Sonimeval. 
Binage : nëant. 

DOYENNÉ D'EBVY. 

7 paroisses : Ervy, Chessy, Courtaoult, les Croûtes, Montfey, Racines, Saint-Pbai. 
•a binages : Coursan, Davrey. 

DOYENNÉ D'ESTISSAC. 

^ 11 paroisses: Estissac, Bercenay-en-Othe, Bucey-en-Olbe , Chennegy, Fontvanne, Messon, Neu- 
ville-sur- Vanne, Prugny, Thuisy, Vauchassis, Villemaur. 
Binage : nëant. 

DOYENNÉ DE LUSIGNY. 

i3 paroisses : Lusigny, Bouranton, Clërey, Courteranges . Fresnois, Laubressel, le Mesnil-Sainl- 
Père, Montaulin, Monliëramey, Montreuil, Rouilly-Saint-Loup, Thennelières , Verrières. 
1 binage : Ruvigny. 

Aube. M 






Lviii I.\T4\0DUCTI0N. 



DOYENNÉ DE PI\EY. 

la paroisses ; Piney, Auxon, Bouy, Brantigny, Brevonne, Doches, Gërosdol, Luyères, Mesnil- 
SeUières, Onjon, Rouilly-Sacey, Viilehardouin. 
1 binage : Moniangon. 

DOYENNÉ DE SAI\T-JEAN-DE-BONNEVAL. 

8 paroisses : Saint-Jean-de- Bonne val , Crésanlignes, Isle-Aumont, Javernanl, Jeugny, Montceaux , 
Saint-Thibault , Villy-le-Marëchai. 
Binage : néant. 

ARCHIPRÊTRÉ DE BAR-SUR-SEINE. 

DOYENNÉ DE BAR-SUR-SEINR. 

ùo paroisses : Bar-sur-Seine, Bourguignons, Brie), Buxeuii, Chappes, Chauffour, Courteuol. 
Fouchères, Fralignes, Jully-sur-Sarce, Marolles-lez-Bailly, Merrey, Rumilly-Iez-Vaudes, Saint-Parres- 
iez-Vaudes, Vaudes, Villeniorien , Villeraoyenne, Ville-sur-Arce, VilIy-en-Trode, Virey-sous-Bar. 

1 binage : Villiers-sous-PrasIin. 

DOYENNÉ DE CHAODRCE. 

•ja paroisses : Chaource, Avreuil, Bainol-la-Grange , Bemou, Cliesley, Coussegrey, Cussaiigy, 
Etourvy, les Granges, Lagesse, Lantages, Lignières, la Loge-Pontbiin , les Loges-Margueron , les 
Maisons, Marolles- sou»- Lignières, Metz-Robert, Pargues, Praslin, Vanlay, Villiers-ie-Bois , Voii- 

-y. binages : Chaserey, Vallières. 

DOYENNÉ D'ESSOYES. 

19 paroisses : Essoyes, Bertignolles , Beurey, Buxières, Chacenay, Chervey, Cuuliu, Eguilly, Fon- 
tette, Landreville, Loches, Longprë, Magnant, Noë-les-Mallets , Saint-Usage. Thieffrain, VWpilHères, 
Vitry-le-Croisë, Viviers. 

"2 binages : le PiiiU, Montmartin. 

DOYENNÉ DE MUSSY-SOR-SEINE. 

8 paroisses ; Mussy, Celles, Courteron , Gyé-sur-Seine , Neuville-sur-Seine, Plaines, Polisot, Polisy. 
Binage : nëant. 

DOYENNÉ DE R1GE Y-BAS. 

9 paroisses : Ricey-Bas, Arelies, Avirey-Lingey, Bagneux-la-Fosse . Balnot-sur-Laignes , Brage- 
logne, Channes, Ricey-Haut, Ricey-Haute-Hive. 

1 binage : Beauvoir. 



I 



INTRODUCTION. ux 



ARCHIDIACONÉ D'ARCIS-SUR-AUBE. 



ARCHIPRÊTRÉ D*ARCIS-SUR-AUBÊ. 

DOYENNÉ D'ABCIS-SDR-AUBE. 

i5 paroisses: Arcis, Aliibaudières, Charmont, Herbice, le Chêne, Mailiy, Montsuzain, Nozay, 
Ormes, Ponan, Semoine, Torcy-le-Grand, Torcy-ie-Petil , Villette, Voue. 

5 binages : Aubeterre, Feuges, Saint-Étienne-sous-Barbuise, Saint-Remy-sous-Barbuise , Villiers- 
Herbice. 

DOYENNÉ DE CHAVANGES. 

i3 paroisses : Chavanges, Arambécourt, Aulnay, Bailly-le-Franc,Braux,Chaleita, Chassericourt, 
Donneraient, Lentilles, Magnicourt, Montmorency, Pars-lez-Chavanges, Saint-Lëger-sous-Margerie. 
Q binages : Joncrenil, Villeret. 

DOYENNÉ DE DAMPIERRE. 

10 paroisses : Dampierre, Donimartin, Dosnon, Granville, Jasseines, Lbnttre, Poivre, Tronan- 
le-Grand, Trouan-le-Pelit, Vaucogne. 

Binage : néant. 

DOYENNÉ DE MÉBY -SUR-SEINE. 

11 paroisses: Mëry-sur-Seine , Châtres, Chauchigny, Droupt-Saint-Basie , Droupt-Sainte-Maric, 
les Grandes-Chapelles, Saint-Mesmin, Saint-Oulph, Sainte-Syre, Savières, Vallanl-Sainl-Georges. 

2 binages : les Petites-Chapelles, Premierfail. 

DOYENNÉ DE PL ANC Y. 

8 paroisses : Plancy, Bessy, Boulage, Charny-le-Bachot, Étrelles, Rhèges, Salon, Viâpres-le-Petit 
k binages : l'Abbaye-sous-Plancy, Champfleury, Longueville, Viâpres-le-Grand. 

DOYENNÉ DE RAHERUPT. 

9 paroisses : Ramerupt^ Avant-lez-Ranaerupt, Chaudrey, Mesnil-la-Comtesse , Nogent-sur-A«be, 
Pongy, Saint-Nabord, Vaupoisecm, Vinets. 

6 binages : Aubigny, Brilleconrt, Codois, Fonlaine-Luyères , Isle-sons-Raroerupt , Longsols. 

ARCHIPRÊTRÉ DE BAR-SUR-AURE. 

DOYENNÉ DE BAR-SDR-ADBE. 

23 paroisses : Saint-Pierre et Saint-Maciou (de Bar-sur- Aube), Ailleville, Arconville, Arenlières, 
Arsonval, Barovilie, Bayel, Bergères, Champignolle, Colorabë-le-Sec , Couvignon, Fontaine, Jau- 

II. 



,A INTRODUCTION. 

court, Juvancourt, Lignol, Longchamp, Montier-en-rile, ProverviHe, Rouvre, Urville, Ville-sous- 
la-Ferté, Voigny. 
Binage : n^ant. 

DOYENNE DE BRIENNE-LE-GHATEAU. 

i3 paroisses : Brienne-le-Gliâteau , Blignicourt, Brienne-la-Vieille , Hampigny, Lassicourt, Les- 
mont, Maizières, Matbaux, Pel-et-Der, Précy-Saint-Martin , Rosnay, Saint-L^er-sous-Brieune. Va- 
ientigny. 

8 binages : Bétignicourt, Blaincourt, Épagne, Molins, Perthes-en-Rothières, Pr^cy- Notre-Dame , 
Hance, Yèvre. 

DOYENNE DB DIENYILLB. 

6 paroisses : DienviJIe, Morvilliers, le Petit-Mesnil, Radonviliiers, la Rothière, Unienville. 
1 binage : Chanmesnil. 

DOYENNli DE VENDEUVRE-SUR-BARSE. 

iQ paroisses : Vendeuvre, Amance, Argançon, Bh'gny, Bossancourt, Dolancourt, Magny-Fou- 
chard, Spoy, Tranne, Vauchonvilliers , la Villeneuve-au-Chêne, la Ville-au-Bois-lez-Vendeuvre. 
A binages : Fravaux, Jessaint, la Loge-aux-Chèvres, Meurviile. 

DOYENNE DE VILLE-SDR-TERRE. 

10 paroisses : Viile-sur-Terre, Golombë-)a-Fosse , Grespy, Éclance, ÉpothëmoQt, Fresnay, Lëvi- 
gny, Soulaines, Thil, Thors. 

6 binages : la Chaise, Fuligny, Juzanvigny, Saulcy, Vemonvilliers, la Ville -au -Bois -lez- Sou- 
iaines. 

ARCHIPRÊTRÉ DE NOGENT-SUR-SEINE. 

DOYENNE DE NOGENT-SDR-SEINE. 

6 paroisses ; Nogent-sur-Seine , Courceroy, Mâcon, le Mëriot, la Molte-Tilly, Saint-Nicolas. 
Binage : néant. 

DOYENNE DE MARGILLY-LE-HAYER. 

i8 paroisses : Marcilly, Avant-lez-Marcilly, Bercenay-le-Hayer, Bourdenay, Dierrey-Saint-Pierre , 
Echemines, Faux-Villecerf, Fay, Marigny-le-Châtel , le M esnil-Saint-Loup , Pâlis, Plantis, Pouy, Pru- 
nay-Belleville, Rigny-la-Nonneuse, Somme-Fontaine-Saint-Lupien , Trancault-le-Repost, Villadin. 

3 binages : Avon-la-Pèze, Dierrey-Saint-Julien , Saint-Flavit. 

DOYENNE DE PONT-SUR-SEIi\E. 

5 paroisses : Pont-sur-Seine, Crancey, Ferreux, Mamay, Saint-Aubin. 
Q binages : Quincey, Saint-Hilaire. 



L\IV 



INTRODUCTION. 



de Troyes (avec le carlulaire). — 
Voyage de dom Edme , abbé de Clair- 
vaux (Troyes, i85o, in-8*). 

Hatton. — Ses Mémoires ( Paris , 1 867, 
9 vol. in-4*). 

Hayer de Chmnegy {Le). — Titres de 
cet ermitage, arch. de TAube. 

Uotpice Saint-Nicolas de Bar-sur- Aube. 
— Titres de cet hospice. 

Hospice Saint-Nicolas de Troyes. — Ti- 
tres de cet hospice , arch. de TAube. 

Hospices de Troyes. — lueurs titres, 
arch. de TAube. 

Hôtel - Dieu -le- Comte. — Titres de cet 
hospice, arch. de l'Aube. — Voir 
Cour talon; Titres. 

Idace. 

Inscription tumulaire de Roger de Pras- 
loin (rapportée dans les Antiquités 
troyennes, par La Paume). 

Inventaire de Montier-la-Celle. — Ms. 
du xTii* siècle, arch. de TAubc. 

Inventaire de titres concernant la com- 
manderie de Troyes. — M s. du 
XVI* siècle, arch. de l'Aube. 

Inventaire des titres de la seignewrie de 
la Villeneuve -au- Cliéne. — Ms. du 
xviii* siècle, appartenant à M. le 
comte du Manoir de Juaye. 

Isles. — La prisie de la chàtellenie 
d'Isles. — Ms. du xiv' siècle appar- 
tenant à M. le duc de la Rochefou- 
cauld , et copie appartenant à M . Bou- 
tiot. 

Itinéraire d'Antonin. 

Jacobins ( Les). — Titres de ce couvent 
de Troyes, arch. deTAube. 

Labbe. — Nova bibiiotheca manuscrip- 
torum libronim (Parisiis, 1667, 
a vol. in-folio). 

Lalore ( L'abbé). — Cartnlaire de Tab- 
baye de Boulancourt. — Reciacus. 
— Charles de l'abbaye de Mores. — 
Carlulaire de l'abbaye de Nolre- 
Dame-aux-Nonnains. 

Landreville. — Voir Coûtant. 

Lange. — Premier cahier de la nou- 
velle pratique civile ou le nouveau 

praticien français — Ms. du 

XVII* siècle, appartenant à M. Che- 

vaiot, instituteur à Longsols. 

Ut Rivour. — Titres de cette abbaye , 

arch. de l'Aube. — Voir Carttdaire. 

Lebœuf ( L'abbé ). — Histoire de Sainl- 

Loup. 
Légende et vie chrestienne. . . de Mon- 
sieur Sainct Avy. — Dans les Livres 
populaires imprimés à Troyes de 1600 



à 1800, par Alexis Socard (Paris et 
Troyes, i864, in-8*). 

Léproserie de la viUe de Troyes. — Titres 
de cet hospice, arch. de l'Aube. 

Lettres patentes du roi Jean. 

Leymerie. — Statistique géologique du 
département de l'Aube, 18&5. 

Liste des députés aux États de Blois. 

lÀste des paroisses du diocèse de Ti'oyes. 
— Ms. du XVI* siècle , bibliothèque 
publique de Troyes, n* 1 agi. 

Liste de vassaux des comtes de Cham- 
pagne. — Voir Feoda Campaniœ et 
Longnon. 

Loge-aux-Chèvres {La). — Inventaire 
des titres de cette seigneurie. Ms. 
du xvni* siècle, appartenant à M. le 
comte du Manoir de Juaye. 

Longnon. — Version française du Feoda 
Campaniœ. 

LongueviUe. — Voir Carttdaire. 

Loup , abbé de Ferrières. — Sa letlre. 

MabiUon. — De Re diplomatica (Pa- 
ris, 1681, in-folio). 

Macheret. — Fonds de ce prieuré, arch. 
de l'Aube et de Chàlons-sur-Marne. 

MaUtdrerie des Deux-Eaux. — Même 
hospice que la Léproserie de Troyes. 

Manuel et papier ou quel sont contenuz 
les loyages... receptes, etc., deubz à 
V église... Monsieur Sainct Ijov^ de 
Troyes. — Ms. du xvi* siècle , biblio- 
thèque publique do Troyes, n** 366. 

Martène {Dom). — Thésaurus anecdo- 
torum ( Paris ,1717,5 vol. in-folio ). 

Mémoires de l'Académie des inscriptions 
et belles-lettres. 

Mémoires sur Vendeuvre, depuis Van du 
Seigneur 3g5 jusqu'à l'an ijta. — 
Ms. du XVIII* siède, bibl. publ. de 
Troyes, n' 3966, et M. Boutiot. 

Mercure galant { Le). 

Merrey. — Voir Contant. 

Miehelet. — Procès des Templiers (Pa- 
ris, i84i-i85i, a vol. in-û*). 

Moléme. — Voir Carttdaire. 

Montiéramey. — Titres de cette ab- 
baye , arch. de l'Aube. — Voir Car- 
tulaire. 

Montiérender. — Titres de cette abbaye , 
arch. de la Haute-Marne. — Voir 
Cartulaire. 

Montier-en-Vlsle. — Titres de ce prieuré, 
arch. de l'Aube. 

Montier-la-Celle. — Abbaye. — Titres 
de celte abbaye, arch. de l'Aube. — 
Voir Cartulaire; Inventaire. 

Morel. — Voir Potiillé. 



Mores. — Titres de cette abbaye , arch . 
de l'Aube. — Voir Coûtant. 

Morvaux. — Voir Cartulaire. 

MotUier-Saint'-Jean. — Fonds de cette 
abbaye, arch. de la Cdte-d'Or. 

Mussy-sur-Seine. — Arch. du bureau 
de bienfaisance de cette commune. — 
Titres du chapitre de Mussy, arch. 
de l'Aube. — Arch. eomlnunalea. 

NesMa-Reposte. — Voir Cartulaire. 

Neuville-sur~Seine. — Voir Coûtant. 

Nithard. — Sa chronique. 

Notre- Dame- aux -Nonnains. — Titres 
de cette abbaye, arch. de l'Aube. 

Notre-Bame-des-Ptés. — Titres de cette 
abbaye, arch. de l'Aube. 

Notre-Dame-des-Prez-lès-Troies. — Ab- 
baye. — Voir Cartulaire. 

Notre -Dame- en 'l'tle. — Titres de ce 
prieuré, arch. de l'Aube. 

Ordonnances des roys de France { Paris . 
1738-1847, ai vol. in-folio). 

OrtHlon. — Titres de ce prieuré, arch. 
de l'Aube. 

Oye, — Abbaye. — Voir Cartulaire. 

Papire-Masson. — Descriptio flnminnra 
Galiise (Parisiis, 1618, in-8**). 

Paraclet (Le). — Titres de cette ab- 
baye, arch. de l'Aube. — Voir Car- 
tulaire. 

Pardessus. — Diplomata , chartse ( Pa- 
ris, 1 843-1 863, 7 vol. in-folio). 

Payns. — La prisie de la chàtellenie 
de Payns. — Ms. du xiv* s*, apparl. 
à M. le duc de la Rochefoucauld el 
copie avec notes de M. Boutiot. 

Pérard. — Son. recueil. 

Petits-Hôpitaux de Troyes. — Leurs ti- 
tres , arch. de l'Aube. 

Philippi V mansiones et itinera. 

Plan de Troyes, par Jonvin de Ro- 
chefort , gravé par H . Jaillot. — Mss. 
appartenant à M. Boutiot, gravé 
et faisant partie de? collections de 
la Bibliothèque nationale. 

JHans de Troyes de 1679, 17Û7 et 
1 769 ; celui-ci publié Kst. de Troyes 
et de la Champagne méridionale, par 
M. Boutiot, t. IV, 1874. 

Poligny. — Voir Chevalier. 

Pothières. — Titres de cette abbaye. 

Pougy. — Tilres de ce chapitre, arch. 
de l'Aube. 

Fouillé du diocèse de Langres. — Ms. 
du XVI* siècle, bibl. publ. de Chau- 
inonl. 

Pouillè du diocèse de Troyes. — Ms. du 
XV* siècle, bibl. publ. de Troyes. 



INTRODUCTION. 



I.XV 



Pomllé du Hiocèêe de Troyeê, rédigé 0n 
iùoy, d'après une copie mUhetUique 
de i535. — Ms. conservé anx arch. 
de rAub€ et publié par M. d*Ar- 
bois de Jubainvilie, archmste de 
i'Aiibe. 

Pomllé du dioeém de TVoym, rédigé en 
ià98. 

Pomllé du diocèêe de Troyet. — Ms. du 
xTi* siècle , appartenant à M. Tabbé 
Goffioet, chanoine de Troyes. 

PouiUé du diocèse de Troyee. — Publié 
par Camuzat en 161 a. 

PouiUé du dwcèêe de Troyee , par Morel. 

— Mb. du iTiii* siècle , bibliothèque 
de Troyes , n* 976 ter. 

PouiUéê du diocèse de Troyes [Deux). — 
Mss. du XVII* siècle, appartenant à 
M. Tabbé Goffinet, chanoine de 
Troyes. 

Prœceptum ChlotarU lU. — Dans dom 
Bouquet. 

Presles. — Voir Dénombrement. 

Prisie [La) de Villemaw. -^ Ms. du 
XIV* siècle, appartenant à M. le duc 
de la Rochefoucauld d*Estissac et 
copie appartenant à M. Boutiot. 

Procès -verbaux de classification des 
chemins du département de TÂube. 

— Ms. du XIX* siècle, arch. de 
TAube. 

Ptolémée. 

Quantin. — Cartulaire général de 
l'Yonne (Auxerre, 1860, a vol. in- 
!i*). — Recherches sur la géogra- 
phie et la topographie de la cité 
d*Auxerre et du pagus de Sens 
(Auxerre, 1868, in-4*). 

Quincy. — Titres de cette abbaye , arch. 
de l'Aube. 

Ramerupt. — Titres de ce prieuré, 
arch. de l'Aube. 

Reaieil d^avetuc et denombremens ren- 
dus au roi de France à cause de sa 
ckatellenie de Bar-sur-Seine. — Ms. 
de la fin du xiv* siècle, arch. de 
l'Aube. 

Recueil de notes topographiques manus- 
crites sur les seigneuries de Villemaur 
et d'Estissac, appartenant à M. Bou- 
tiot. 

Recueil de pièces concernant les dîmes. 

— Ms. in-folio de la première moitié 
du XVII* siècle, arch. de l'Aube. 

Recueil de titres concernant la seigneurie 
de BaroviUe. — Ms. in-4* de 161 5, 
arch. de l'Aube. 

Recueil de titres concernant les propriétés 

Aube. 



sises é BêwviUê. — Ms. in-&* de la 
première moitié du xvi* siède , arch. 
de l'Aube. 

Recueil de titres de la mmson du Breuil. 
— Ms. in-4* de la première moitié 
du xTi* siècle. 

Registre d* amortissements avec copie de 
chartes. — Ms. in-4* du xv* siècle , 
arch. de l'Aube. 

Registre de Nicolas BouiQerot, jtrocu- 
reur de V abbaye de Saint- Loup. — 
Ms. du XVII* siècle, bibliothèque pu- 
blique de Troyes, n* iia5. 

Registre d'hommage à M*' de Luxem- 
bourg. — Ms. du xTii* siècle, biblio- 
thèque de Troyes, n* 358. 

Registre pour la réception des actes d'of- 
fice de foy et hommages faictz à 
M*' de Luxembourg par ses vassaux 
dan» son comté de Ronnay , commen- 
çant le îj d'aoust i6at et finissant le 
à novembre t63g. — Ms. du xvn* siè- 
cle , bibliothèque de Troyes, n* 748. 

Riceys [Les). — Voir Coulant. 

RoUe des jurées et bourgeoisies d*Au- 
mont. — Ms. du xvir-xvin* siècle , bi- 
bliothèque de Troyes, n* a 396. 

Roman de Girard de Viane. — Voir Gi- 
rard. 

Romilhf-sur-Seine. — Arch. de cette 
commune. 

Rumilly-kz-Vaudes. — Arch. de cette 
commune. 

Saint- Abraham de Troyes. — Titres de 
cet hospice, arch. de l'Aube. 

Saint'Bénigne de Dijon. — Voir Cartu- 
laire; Chronique. 

Saint-Bernard de Troyee. — Titres de 
cet hospice, arch. de l'Aube. 

Saint-Esprit de Troyes. — Titres de cet 
hospice, arch. de l'Aube. 

Saint-Etienne de ChdUms-sur-Mame. — 
Voir Cartulaire. 

Saint-Etienne de Troyes. — Eglise col- 
légiale. — Voir Cartulaire. 

Saint-Germain ( Yonne). — Voir Cartu- 
laire. 

Saint-Loup de Troyes. — Titres de cette 
abbaye, arch. de l'Aube. 

Saint-Maclou de Bar-sur-Aube. — Titres 
de ce chapitre , arch. de l'Aube. — 
Voir Cartulaire. 

Saint -Mards- en -Oihe. — Arch. de sa 
fabrique. 

Saint-Martin-és-Aires. — Titres de cette 
abbaye, arch. de l'Aube. 

Saint-Michel de Tonnerre. — Voir Car- 
ttdaire. 



Saint-Pierre de Troyes. — Titres de 
cette église cathédrale, arch. de 
l'Aube. 

Saint-Sépulcre de Villaeerf. — Titres 
de ce prieuré, areh. de l'Aube. 

Sainte-Germaine, — Voir Blampignon. 

Sainte-Maure. — Voir Audra. 

Sainte-Maure. — Arch. du château de 
M. le prince de Lucinge. 

Sainte- Thuise. — Titres de ce prieuré , 
arch. de l'Aube. 

Sanson. — Cartes du xvii* siècle. 

ScelUères. — Titres de cette abbaye , 
arch. de l'Anbe. — Voir Cartu- 
laire. 

Statistique du canton dee Riceys. — Voir 
Guenin. 

Statuts de VHôtel-Dieurle-Comte. — Voir 
Guignard. 

Subside pour Vost^ Flandre. — Dans 
dom Bouquet. 

Table théodosienne. — Dans dom Bou- 
quet. 

Tables [Les) de Saint -Gervais et dp 
Saint- Protais de Trainel. — Titres 
de ce prieuré, arch. de l'Aube. 

Terre de MoHnons. — Bibliothèque df* 
la ville de Sens , ms. du xvi* siècle. 

Terrier de Vabbaye de Vauluisant. — 
Ms. du XVI* siècle, arch. de l'Yonne. 

Terrier du duché de Beaufort [î6o3). 

— Ms. du xvii* siècle formant 3 vo- 
lumes, arch. de l'Aube. 

Titres de VHôtel^Dieu-le-Comte. — fAs., 
arch. de l'Aube. 

Trainel. — Archives hospitalières dp 
cette commune. — Voir Tables [Les). 

Trésor des pièces rares et ctmeuses de 
la Champagne. — Recueil fait à Ghau- 
mont par M. Gamandet ( 1869). 

Trinité [La). — Titres de ce couvent , 
arch. de l'Aube. 

Troyes. — Arch. communales. 

Tynturié [L'abbé). — Notice sur Gun- 
fin (Langres, i855,in-8*). 

Vallet de Viriville. — Archives histo- 
riques de l'Aube (Troyes, i84i, 
in-8*). 

Vauluisant. — Abbaye. — Voir Cartu- 
laire. 

Vauluisant. — Titres de cette abbaye, 
arch. de l'Aube et arch. de l'Yonne. 

— Voir Terrier. 

Vendeuvre. — Arch. du château. — 
Voir Déclaration; Mémoires. 

Veterum scr^torum amplissima coUectio 
(Parisiis, 1734-1733, 9 vol. in- 
folio). 



LWI 



INTRODUCTION. 



Vxgnier. — Chronicon Lingonense 
(Lingonis, 1676, in-8*). 

Villacerf. — Voir Saint-Sépulcre. 

ViUehardovàn. — Histoire de ia con- 
quête de ConstaDtinople. 

VUUmmiar. — Voir Prime {La). 

ViUemaw. — Titres de ce prieuré, 
arch. de TÂube. — Histoire de Vil- 
iemaur, ms. du itiii* siède , biblio- 
thèque de Troyes, n* 9954. — La 



prisie de ia cbâtelleoie de Viliemaur, 
ms. du xn* siède « appartenaot à 
M. le due de la Rochefoucauld. — 
Inventaire dêt titra de la baronnie 
de ViUemaur, mêmes archives. 

Villeneuve-au-Chénê {La). — luTentaire 
des titres de cette seigneurie. 

VilUert-Merderel ( VilUers-^mu-ProMin). 
— Titres de cette commune, arch. 
de TAube. 



Viâitation [La) de Troyee. — Titres de 
ce couvent, arch. de TAube. 

Vita Sancti Lupi. — Dans les Bollan- 
distes. 

Vita Sancti Veroli. — Dans les Bollan- 
distes. 

Voyage paléographique dans le dépar- 
tement de rAube, par d*Arbois de 
Jubainviiie (Troyes, i855r, in-8'). 



EXPLICATION 



DE!% 



\BRÉVIATIONS EMPLOYÉES DANS LE DICTIONNAIRE, 



abb. 


abbaye. 


affl. 


affluent. 


anc. 


ancien, ne. 


archid. 


arcbidiaconé. 


arch. 


archives. 


arrond. 


arrondissement. 


aaj. 


aujourd'hui. 


aatref. 


autrefois. 


baill. 


bailliage. 


bibi. 


bibliothèque. 


c'*'. 


canton. 


capit. 


capitulaire. 


cart. 


cartulaire. 


chap. 


chapitre. 


cil. 


charte. 


chat. 


château. 


ch.-l. 


chef-lieu. 


comm'". 


commanderie. 


commun. 


communal, le. 


c". 


commune. 


coût. 


coutume. 


dép*. 


département. 


dép. 


dépendait, dépendant. 


dioc. 


diocèse. 


dipi. 


diplôme. 


distr. 


district. 


doy. 


doyenné. 


éc. 


écart. 


élect. 


élection. 


év. 


évèque, évéché. 



• fabr. 

j 


• 

fabrique. 




faub. 


faubourg. 




f. 


ferme. 




font. 


fontaine. 




gcn. 


générai, le. 




général. 


généralité. 




gouv. 


gouvernement. 




h. 


hameau. 


bôp. 


hôpital. 


inv. 


inventaire. 


ms., mss. 


manuscrit. 




monq^t. 


monastère. 




m'\ 


moulin. 




munie. 


municipal, le. 




ord. 


ordonnance. 




orig. 


original. 




par. 


paroisse. 




partie. 


particulier, ère 




prov. 


province. 




rec. 


recueil. 




rég. 


registre. 




riv. 


rivière. 


ruiss. 


ruisseau. 


seign"'. 


seigneurie. 




sénéch. 


sénéchaussée. 


S-. 


siècle. 


lerr. 


terrier. 


, territ. 


territoire. 


j vill. 


village. 




voy. 


voyez. 



^ 



\ 



DICTIONNAIRE TOPOGRAPHIQUE 



DE 



LA FRANCE. 



DEPARTEMENT 



DE L'AUBE 



Abattoir (L'), ëc. c** de VUlenauxe. 

Abbatb-sods-Purct (L'), c*" de Méry-sur-Seine. — 
Prieuré dép. dei*abb. de Moléme , fondé au plus tard 
en 1080 par très-noble dame Gilie, de Plancy. — 
Monaaterium ad ultnot, au plus tard 1080 (1*' cart 
de i'abb. de Moléme). — Eccîeiia ianete Mari» ad 
ulmoi, 1099 (t6t<^.). — EccUtia ionete Marie de 
abbatia, 1 i35-i 173(3* cart. de Tabl). de Moléme). 
— Abbatia êub Planciaeo, 1 1/16- 1 169 (ibid.), — 
— Domua monachorumjuxta Planeiacum que abbatia 
dicitur, 11 63 (ibid,), — De abbatia domue , 1166 
{ibid.). — Prioratue de Planciaeo, qui vulgo abbatia 
dicitur, 1 1 68 (ibid.). — Abbatia que ett eubtue Pian- 
ceium, 1180 (ibid.). — Abbatia juxta Pianeeium, 
laoh (cart. de Tabb. de la Rivour). — Abbatia eub 
Planceyo , prioratue Béate Marie sub Plancejro , 1 9 09 
(cart. de Tabb. de Moléme). — Abbacia, i38i 
(arch. de la ville de Troyes, compte mss. orig.) — 
Lahbaye êoubz Plancy, xyi* siècle (liste des par. 
du dioc. de Troyes). — Prioratue de abbatia, xtii* s* 
(pouillé). — Prieuré, xtiii* s* (Cassini). — Abbatia 
juxta Planceyum, xtiii* s* (Gourtalon, Top. t. III, 
p. Ukh). — L'Abbaye ioui Plancy, xyiii* s* (pouillé). 
Dioc. anc. de Troyes; coût, de Meaux; baill. de 
Sézanne ; gouv. de Champagne ; général, de Châlons ; 
élect. de Troyes. 

' Anbe. 



Abecp (Bois DB l') , c°* de Maraye-en-Othe. 

AbImbs (Fortaire des), c"* de Gumery. 

Abordarge (L^), f. c"^ de Brévonnes. 

ADMiB (L*), dérivation de la Seine, rive droite, de 
Lavau à Sainte-Maure. — La Demie, la Demee, 
Tin* s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — VEdmée, 
xvii* siècle (arch. du chat, de Sainte-Maure). — Le 
Melda, xviii' siècle (ibid.). 

AoRELLOR, lieu qui existait au xiii* siècle. — Extenta 
Campaniœ. 

La position en est auj. inconnue. 

AiLLEfOL, mairie royale. — L^une des onze mairies 
royales créées vers la 6n du xiii* s* dans Tétenduc 
de la pcévôlé de Troyes, comprenant une partie 
d*Aillefol et le h. de la Picarde. — Voy. Gbrosdot. 

AiLLBTiLLE, anc 6ef, c*^ de la Villeneuve-au-Chéne. 
Mentionné en i56i sous ce nom et sous ceux de 
Ville-eur-Aree , de Briel, de Ckangy (inv. des titres 
de la seign. de la Yiileneuve-au-Chéne). 

AiLLBviLLE, c'" de Bar-sur-Aube. — AUviUa, 1 1 Sa- 
li 80 (feoda Campaniœ). — AquHeviUa, 1170 
(cart. de Tabb. de Clairvaux). — AUeville, Hal- 
lanville, vers laaa (livre des vassaux). • — AUevilla, 
1 a 38 (cart. de Tabb. de Clairvaux). — Aquilavilla , 
ia53 (ch. de Saint-Maclou). — Ailevilla, ia56- 
1370 (feoda Campaniœ). — Aquillevilla , 1373 (cli. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



de Sainl-Maclou). — iltifewife, i3o6 (ihid.), — 
Acquillavilla , i A 06 ( ibid.), 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Ghau- 
moDt; gouv. de Champagne; général. deChâlons; 
élecl. de Bar-sur-Aube. 

AiQOEBAUDE (MooLiN d') , leriit. d'Estiflsac. — 1 3a8 
(prisie de Yilieinor, arch. de la fam. de La Roche- 
foucauld). 

4iBBs (Les), f.c" deJasseines. — LeiAin, i64a (Foy 
et hommage de divers seigneurs). — Lei Aireêt 
]65i (ibid.). 
Fief et seigneurie. 

Aix-bs-Othe, arrond. de Troyes. — Aquentiifundui, 
Pnpdium aquente, 86 1 (lett. de Jx)up, abbé de Fer- 
riëres, d*après Hadrien de Valois). — Aquù, i 1 77 
(ch. du roi Louis VU, arch. de TAube). — Aiz, 
12 23-1039 (feoda Campaniœ). — Aix^m-Othe, 
1677 (Mém. d'Hatton, p. 9o5). — Ayt-en-Otle , 
1679 {ibid. p. 988). — Aiz-en~Othe , xn* siècle 
( liste des par. du diocèse). — Aquœ, xvii' siècle 
(pouillé). — AU-en-Othe, x?ii' siècle (Vie de saint 
Avit). — AquUgranum, xvin' siècle (Courtalon, 
Top, t. III, p. /i). — De aquii in Otha, oua in 
aquit, xviu* siècle (pouillé). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. de Champagne; général, de Châlons; élect. 
de Troyes. 

Ville close de fossés; château fort détruit en partie. 
Fit partie du canton de NeuviUe-snr-Vanne de 
1790 à Tan ix; à cette dernière date devint le chef- 
lieu d^un canton comprenant 10 communes: Aix, 
Bérulles, Maraye, Nogent-en-Othe, Paisy-Cosdon , 
Rigny-le-Ferron, Saint-Benolt-sur-Vanne, Saint- 
Mards, Villemoiron , Vulaines. 

Chef-lieu de canton ecclésiastique, comprenant 
7 paroisses ou succursales: Bérulles, Paisy-Cosdou , 
Rigny-le-Ferron, Saint-Benoit-sur -Vanne, Saint- 
Mards, Villemoiron et Vulaines. 

Ajou, f. c"* de Brienne-Napoléon. 

Ajoo, forêt, c"* de Brienne-Napoléon. — Nermu quod 
dicitur Aioium, iiâ3 (ch. de Tabb. de Basse-Fon- 
taine). — Boit d'Ajou, xTiii* siècle (Cassini). 

Alaik, f. c°* de Pouy. — Lege, av. ii5o (cart. de 
l'Yonne). — I^gye, ii63 {^id.), — yoge, 1393 
(abb. de Vauluisant). — lege, i5/i8 (bibl. de Sens, 
terre de Molinons). — LcMain, xvili' s* (Cassini). 

Alain (L), ruiss. affl. de la rive droite de la Vannes, de 
Pouy (Aube) à Molinons (Yonne); prend sa source 
au sud-est de Ménonville. 

Albtifi, fontaine près d'Armentières, c"* de Saint-Be- 
noit- sur-Vanne; forme uu ruiss. aOl. de la Vanne. 

Allehagrb (L*) , h. c"* de Saint-Thibaut. — Alemainne, 



i3a8 (prisie de Villemor). — V Allemagne, i543 
(ch. de Tabb. de Montiei^la-Ceile). 

AllibacdiAres, c*" d'Ards-sur-Aube. — Prieuré dé- 
pendant deTabb. de Chantemerie avant xhUi, — 
labauderie, ii3i (ch. de Thibaut, Gall. christ, 
t. X, p. 166). — Alebauderie, 11^7 (cart de 
Tahb. de Saint-Loup). — Allebalderie, Alebalderie, 
116/i (ibid,), — AUebauderie, 1309 (bulle d^Inno- 
cent II, Gall. christ, i. XII, p. a 85). — Ayllebau- 
dierei , 1 3 3 3 ( cart. de Champagne ). — Elebauderie , 
1339 (^^*)- — Ailkbaudierie , i38i (arch. delà 
ville de Troyes, compte mss. orig. ). — Ailîebaudiere, 
Aittebauderiê, 1/107 (p^uil^^* — Allebandierias, ihhi 
(extrait d'un reg. de visites épiscopales). — AUe~ 
baudierei, AWaudieres, Aillebauldierei , xvi* siècle 
(liste des par. du dioc. de Troyes). — AUbaudieret , 
16/13 (Foy et hommage de divers seigneurs). — 
Allibauderiœ , xviii* siècle (Courtalon, Top, t. III, 
p. 6/1 5). — Allibaudiere , xtiii* siècle (Cassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, de Meaux; baill. de 
Sézanne; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Château fort auj. détruit. 
Chef-lieu d'un canton du district d'Arcis, érigé 
en exécution du décret du i5 janvier 1790, com- 
prenant 9 communes: Allibaudières, Champigny, 
le Chêne, Herbice, Ormes, Salon, les deux Viâpres, 
Villiers-Herbice , et supprimé en Tan ix. 

Alhot (Fohtaikb 0'); territ. de Channes. 

Aloubttbs (Les), f. c"** de Rigny-le-Ferron. 

Ahancb, c*^ de Vendeuvre-sur-Barse. — Eimaneia, 
1 ]53 (cart. gén. de l'Yonne). — r Atmantia, 1 166 
(ch. de l'abb. de Basse -Fontaine). — Aanancia, 
1178 (ch. de l'abb. de Boulancourt). — Eiman- 
(ta,ii83(cart.derabb.deClairvaux). — Aamancef 
XII* siècle (ch. de N. doyen de Vendeuvre, arch. de 
l'Aube). — Esmance, 1 309 (cart. de l'abb. de Clair- 
vaux). — Amantia, 1339 {ibid.), — Amance, 13 /ta 
(ch. orig. de Gérard de Dumay). — Amancia, 1 38 1 
(arch. de la ville de Troyes, compte mss. orig.). 

Dioc. anc, coût, baill. et prévôté de Troyes; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Ahauck (Etahq d'), c"* d'Amance. 

Ahabcb (L'), affluent de la rive gauche de l'Aube, 
d'Amance à Mathaux. — Amancia, ia/43 (ch. de 
l'abb. de Clairvaux). — Almantia, 1618 (Papire 
Masson, Ueicripiio fiuminum Galtiœ, p. 159). 

AMARCliRBs (Moulin des), territ de Montiéramey, sur 
la Barse, sur l'emplacement du pont du chemin de 
fer; auj. détruit. — Molendinum de Amaneieê, 1137 
(ch. de l'abb. de Montiéramcy). — MouUn de» 
Amandères, i5a6 (arch. mun. de Troyes). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



AiimTS (Lis), f. c^ de Gérosdot — Lei Amberti, 
iTiii* siède ( Gasâni ). 

Ahbliihs-db-Mai6RAR8 , lieu ÎDConnu (Ordonn. des rois 
de France, t XVII, p. 1 56). 

Ahoub (Foutairb d*), c** de Laubressel. 

AxcRB (L^), alB. de la rive gauche de la Vanne, de 
Bercenay-en-Othe à Esttssac. — Le Lancre, xtiii* s* 
(Gassini). 

Ahgoisbllbs (Lbs), contrée du territ de Méry-snr- 
Seine, où se rencontrent des débris de constructions 
sur une certaine étendae (Mém. de la Soc. acad. de 
TAube). 

Anhé (L' ) , h. c^ de Virey-sur-Bar. — Lon«( (Gassini). 

AmfBAii (L"), miss, territ. des Loges-Margneron , affl. 
de la Tvie droite de TArmance. 

Antoihettb,' f. c"* de Montigny. 

Aqdbbahms (Egglbsia db). — Agueranda (EceleMta 

de) nonunée entre Fouchères et BeUevilie- 

de-Fouchëres, avec d^aulres localités voisines dép. 
du dioc. de Troyes, dans une charte de Philippe, 
évéque de Troyes en 1 1 1 o , à Tabbaye de Moléme , 
et dans une charte d*Halton, évéque de Troyes, 
à la même abbaye, en iiaS (Gali. christ instr. 
p. a58, D.) — Aoj. détruite. 

Arbbe-Sbg (L*), fief détruit, appartenante la seîgn. 
de Vendeuvre-sur-Barse. — L'Arbre-Sec, 1669 
(dédar. des fiefs de la seign. de Vendeuvre). 

Abcb (L*), afil. de la rive droite de la Seine, de Fon- 
tarce à Merrey. — Archia, Arcia, 11/17 (c«rt. de 
Tabb. de Glairvaux). — Arche, 1169 (ch. de Gau- 
thier, év. de Langres: Gall. christ t. IV, p. i83). 
— Artia, 1 a63 (ch. de l'abb. de Montiéramey). — 
Arcea, xiii* s' (Pap. Masson). — Ane, xiii* siède 
(Dit de Tapostoiie). — Arce, i368 (ch. de Tabb. 
de Montiéramey). — Ania, 1618 (Pap. Masson, 
Deseriptio fluminum Gallûe), 

Abcis (Lb pays d'). — Arciein tree pagi, Sho-Shb 
(capit. de Gharies le Chauve). — Pagus Ardaeeneie 
av. 854 (D. Bouquet, t VIII, p. fiûa). — Pagus 
Arceasensis, 859 (cart du chap. de Saint-Etienne 
de Ghâlons-sur-Mame). 

Sont compris dans cepague: Rilly (Sainte-Syre), 
975; Saint-Oalph, v* siède; Ramerupt, ti* siède; 
ViApres-le-Petit, 758; Ghavaoges, 753; Pouan, 
85/i;Mailly,859. 

Abcis-sqr-Avbb, ch.-l. d'arrond., avec prieuré séparé, 
dép. de Marmoûtier, fondé vers 960 par Manassès, 
évoque de Troyes. — Artiaca, vers 160 (itinéraire 
d^Antonin). — Arciaca, Areiacae, Areiacue, Ar~ 
ciaco (monnaies mérovingiennes).. — Archi, 575 
(chronique de Saint- Denis). — Archtacum, 576 
(Aimoin). — Arceie, io3i (chron. d^Albéric). — 



Aremê, 1118 (ch. du prieuré de Ramerupt). — 
Arehetê, xii* siècle {ibid,), — Archienee monoite- 
rium, 1 1 9/1-1 189 (ch. du prieuré d'Ards). — Mo- 
nachi majorie monoêterii apud'Arceiaê , 1 1 78 (ibid.), 

— Arcee, 1189 (ch. de Tabb. de Montiéramey). 

— Arcieê, 1199 (cart de Tabb. de Moléme). — 
Areiz , 1 1 97 ( ch. de Tabb. de la Rivour ). — Arceye , 
1 908 (ch. de Notre-Dame^ux-Nonnains). — Arde, 
1 9 1 3 (cart. comitum Gampanis). — Areeez, Arceie, 
vers 199 9 (livre des vassaux). — Arceie euperAl- 
ham, 19/18 (arch. de Thospice de Saint-Nicolas de 
Troyes). — Arceye, i368 (Camusat, Promptua- 
rium).-~^ Areyei , Arcyee-sur-Aulbe , xvi's* (liste des 
par. du dioc). -^ Arcy-eur-Aulbe , 160/1 (ch. de la 
comm"** de Troyes). — Hoepitale et Leproearia, 
XVII* siècle (pouillé). — ViUa i^re^ac^ruif (Camusat, 
Pmmptuariwmy — Prioratui de Arceie, xvii* s* 
(pouillé). — Arciaca ad Albam, 1751 (Gallia 
christ. Carte de la prov. de Reims). — Arcica, 
Arcte, Arci, Arcyt, xviii* siècle (Courtalon, Top. 
tlll,p. /i/i8). 

Pague Arciaceneiê; dioc. anc, coût et bail!, de 
Troyes; mairie royale de la Barbuise; gouv. et gé- 
néral, de Champagne ; élect. de Troyes. 

Ville fermée deTossés. — Château fort auj. détroit 
Avant 1790, Tarchidiaconé et doyenné d^Ards- 
sur-Aube renfermait 69 paroisses ( /i de ces paroisses 
ne font point partie du dép* de PAube : ce sont 
celles d^AnglaxeUes, de Clesles, de Courcemain et 
de Faux. ) Les autres paroisses faisant partie du dép* 
de TAube sont celles de TAbbaye-sous-Plancy, Alli- 
baudières, Ards, Bessy, Boulages, Ghamy, Chau- 
drey, le Chêne, Dosnon, DronptrS*-Basle, Droupt- 
S**-Marie, Etrelles, Granville, Herbisse, Lhuilre, 
Mailly, Méry-sur-Seine , Montsuzain , Nozay, Ormes, 
Plancy, Ramerupt, Rhèges, Saint-Étienne-sous- 
Barbuise, Saint-Nabord , Saint-Oolph , Saint-Remy- 
sous-Barbuise, Salon, Semoine, Torcy-le-Grand , 
Trouan - le-Grand , Trouan-le-Petit , Vaupoisson , 
Viâpres-le-Grand , Viâpres-le-Pelit, Villiers-Her- 
bisse, Villette et Vinets. — On y comptait de plus 
19 succursales, savoir: Aubeterre et Voué, suce, de 
Montsuzain; Aubigny, suce, de Vinets; Ghamp- 
fleury, suce, de Salon; Champgrillet, suce, de Se- 
moine; Ghampigny, suce, de Viâpres-le-Petit; Isle, 
suce, de Ramerupl; Longueville, sncc. de Charny; 
Mesnil-la- Comtesse, suce, de Saint-Nabord; Or- 
tillon, suce, de Chaudrey; Romainecourt, suce, de 
Mailly; Toity- le -Petit, suce, de Torcy- le -Grand; 

— 1 abbaye, celle de la Pitié, à Ramerupt; — U 
prieurés , à Ards , à TAbbaye-sous-I^ancy, an Chêne , 
à Rhèges; — 1 chapitre, à Plancy. 



1 . 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Arcis-sar-Aube devint, en 1 790, le chef-lieu d^un 
district, qai renfermait 1 1 cantons et 90 munici- 
palités. 

Le canton d'Arcis comprenait, à cette époque, 
1 1 municipalités : Arcis, Bessy, Mesnil-la-Comtesse , 
Nozay, Pouan , Saint-Étienne-sous-Barbuise , Saint- 
Nabord, Torcy-le-Grand , Torcy-le-Petit, Vaupois- 
son , Villette. — En Tan ix , ce canton fut augmenté 
des communes d'Altibaudières , Aubeterre, Champi- 
gny, Charmont, le Chêne, Fcuges, Fontaine-Luyères, 
Herbisse , Mailly, Montsuzain , Nozay, Ormes, Saint- 
Remy-sous-Barbuise , Semoine, VilUers-Herbisse et 
Voué; celles de Bessy, Mesnil-ia-Comtesse, Saint- 
Nabord et Vaupoisson en furent alors distraites. 

Doyenné comprenant 6 cantons, savoir: Arcis, 
Ghavanges, Dampierre, Méry,PIancy et Bamerupt; 
6 cures et 78 paroisses ou succursales. — Le canton 
ecdésiastique d^Arcis est formé de 1 9 paroisses ou 
succursales : Allibaudières, Aubeterre, Charment, 
le Chêne, Feuges, Herbisse, Mailly, Montsuzain, 
Nozay, Ormes, Pouan, Saint-Étienne, Semoine, 
Saint- Remy-sous-Barbuise , les deux Torcy i Villette , 
Viiliers-Herbisse et Voué. 

Arcis- sur- Aube porte pour armes : d*azur à iix 
besanU d'argent posés 3, s et i, au chef d'or; le tout 
renfermé dans une bordure de gueules. 

Arconvillb, c**°de Bar-sur- Aube. — Aconvilla, Acun- 
villa, 11 35 (cart. de Tabb. de Clairvaux). — Acr 
convilla, Acumvilla, xii' siècle {ibtd,), — AehunviUa, 
1 1 36-1 161 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — Arcu- 
villa, 1 198 {ibid,), — Acconville, 1/166 (comptes 
des recettes et dépenses de Clairvaux). — Arconville, 
xviii' siècle (Cassini). 

Dioc. anc. de Langres; coul. et baill. de thau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Abgot (V), affl. de la rive droite de TAmance, de 
Dienviile à RadonviUiers. 

Abcot (L'), alB. de la rive gauche de la Sorge ou du 
Longsols , d'Avant-lez-Ramerupt à Longsols. 

Ardussoi^ (Jdstk^ de la riviàrs d^). — Cette justice, 
haute, moyenne et basse, appart. à Tabb. de Saint- 
Loup de Troyes, comprenait Saint-Loup-de-Buffi- 
gny, Saint-Pierro-de-Bossenay, la Malmaison, Bi- 
gny-la-Nonneuse et Pompée, i/i/i5 (arch. départ, 
fonds de Tabb. de Saint-Loup). 

Abdussou ( L^) ou Arocçon , affl. de la rive gauche de la 
Seine, sort d^un marais au-dessus de Marigny et se 
jette dans la Seine près de Bemières. — Arduco , 
ii3i (cart. duParaclet). — Ardico, ii36 (ibid,), 
— Riveria de Ardueeo , 1 1 36 (ch. de Tabb. de Saint- 
Loup). — Riveria'Arducei, tihb (cart. de l'abb. de 



Saint-Loup). — Ardueio, 1167 (carL du Para- 
det). — Ardulio, 11 9/1 (Gali. christ, instr. t. XII, 
p. 979). — Riveria de Arducon, laoa (cart. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Riveria de Arducwn, 
1909 {Hfid,). — Riveria de Arduchon , i^Zg (ch.de 
Tabb. de Saint-Loup).— Ardusson, ihkb (ihid.), 

Abbllbs, c"*" des Biceys. — AreUie, viii* siècle (Statisl. 
du canton des Biceys). — Arelles, 1379 (Dénombr. 
gén. desûefs, r^. 10,396, coll. Ddamarre, BibL 
nat t. m, mss. Vignier). — Aureil, 1679 (carte 
de Sanson). — Areliœ (Ann. de T Yonne ^ i8&5, 
3*parlie, p. 187). 

Pi^^ Barrensis, diaprés Courtépée. — Dioc. anc. 
de Langres; coût, de Troyes; baill. de Bar-sor- 
' Seine; gouv. de Bourgogne; général, de Dijon; 
comté de Bar-sur-Seine. 

Abemb^godbt, c*" de Chavanges. — Aremberû preearia, 
856 (dipl. de Charies le Chauve). — Aremberti eur- 
tis, 1076-1086 (cart. de Pabb. de Monliérender). 

— Aremberti euria, 1 1 5a- 1 180 (feoda Campanie). 

— Harembercorth, 1 155 (ch. de Tabb. de la Cha- 
pelle -aux -Planches). — Arambertieuria , 11 59 
(ibid.), — Arembercurt, 1173 (ibid,), — Areim- 
baincourt, vers 199a (livre des vassaux). — Arem- 
bercort, 1993 (cart. comitum Campaniœ). — Aremr 
bescour, Arrambeseourt , xvi* siècle (liste des par. 
du dioc. de Troyes). — Aretnbécourt, xviii* «iède 
(Courtalon, Top, t. III, p. 366). -7- Arambecour, 
Rambeeourt, xtiii* siècle (pouillé). — An*ambécourt, 
XIX* siècle (carte du Dépôt de la guerre). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chaumont; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Vitry-le- 
François). 
Abbrtiârbs , c** de Bar-sur-Aube. — Arenterium ,1167 
(ch. de Tabb. de Clairvaux). — Arenteria, 1 1 60 (ch. 
du chap. de Saint-Maclou). — Arenteru, 1195 
(cart. de Tabb. de Clairvaux). — Arenterie, 1327 
(cart. comitum Campanis). — Aranteres, 1 93 1 (ch. 
de Tabb. de Clairvaux). — Arantieres, 1 969 (cart. 
de Tabb. de Clairvaux). — Aranterie, i953 (cfa., 
du chap. de Saint-Maciou). — Aranthieres, 1996 
(ibid.). — Arentorie, i3o9 (procès des Templiers). 

— Arenthieres, 1600 (ch. du chap. de Saint-Ma- 
dou). — Arrantieres , Arrenthieres , i58i (ch. et tit. 
deTabb. de Clairvaux.) — Araniiers, 1679 (carie 
de Sanson). — Arentiere, xviii* siècle (Cassini). — 
ArrenUère, xix* siècle (carte du Dépôt de la guerre). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 
Château fort auj. détruit. 
ABEifTiiBBs (Bois 0'), territ. d'Arentières. 



i 



DÉPARTEMENT DE LAUBE. 



ÀRGinçon, c"" de Veodeuvre-sur-Barse. — Ergancon, 
XII* siècle (cart de Tabb. de Glairvaax). — Argan- 
ceum, 19 16 {ibid.). — Argaceum, 1916 (ch. de 
Tabb. de Giairvaux). — Argenees, vers laaa 
(livre des vassaax). — Argancon, is33 (cart. de 
Tabb. de Gairvaux). — Arguenceon, 1 a 36 (ch. de 
Tabb. de Giairvaux). — Argancum, 1 a/io (carL de 
l'abb. de Giairvaux). — : Argantium, iaû6 (ibidJ). 

— Arganton, i58i (ch. et tit. de Tabb. de Giair- 
vaux). — ArgttMO, XVII* siècle (pouillé). — Ar- 
ganco, xviii* siècle (Gourtal on. Top, t. III, p. hoo). 

— Argetiio, xviii* siècle (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 
Jaucourt; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de BaiHSur-Aube. 

Ambfitol, f. c'^de Dampierre-de-rAube. 

Argbrtolb, h. c** de Creney. — Argentilla av. 85ii 
(dipl. deGharles le Ghauve : dom Bouquet, t. VIK, 
p. 6âa). — Argentella, 116/t (ch. de Tabb. de 
Saint-Loup). — Argmtole, 1176 (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Argenteïe, 11 98 (cart. et arch. 
de la léproserie de Troyes). — Argentolia, laaS 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Argenteole, 
193a (t^.). — Argentel, i336 (ch. de Notre- 
Dame-en-rile). — Argentolle, 1686 (manuel de 
rcf. de Tabb. de Saint-Loup). — MaraU d* Argen- 
tolle, le Château, xviu* siècle (Gassini). 
Pagus Tricamnui (S^h), 

Akoot (Erino d'), c"* de Mesnil-Saint-Père. — Men- 
tionné dans rinventaire des titres de la' seigneurie 
de la Yilleneuvenau-Ghéne. 

Arlxttb'ou Hablettb, f. c"* d'Arsonval. — Ariette, 
1 1 70 (cart. do Tabb. de Boulancourt). — Grangia 
de Arleta, 1 173 (ch. de Tabb. de Boulancourt). — 
Grangia Arlete, 1177 (ibid.), — AUeta, ia68 
(ibid.). 

Mentionnée, en i553, dans TÉtat du bailL de 
Troyes; existant encore en 1 766 , diaprés la liste des 
villages du ressort du baill. de Troyes. — Auj. dé- 
truite. 

Ablbttb.(L*), aill. de la rive droite de TAube; sur le 
territ. d^Arsonval. 

AnvARCB (L^), aflQ. de la rvie droite de TArmançon; 
il prend sa source â Ghaource, passe au Pâtis, à 
Pont-au-Loup, près de Metz-Robert, à Pontblain, 
près de la Loge-Pontblain, aux Bordes-d^Avreuil , 
aux Teignes, à la Forêt, à Ërvy, entre dans le dép* 
de TYonne et va se jeter dans TArmançon à Saint- 
Florentin. — AUmanUa, 81 5 (dipl. de Louis le 
Débonnaire). — Etmantia, 11 33 (ch. de Tabb. 
de Pontigny). — Atmantia, 11 63 (cart. gén. de 
TYonne). — Ermencia, laaS (cart. de Tabb. de 



Saint-Germain (Yonne). — Hetmeneia, 1337 (ch. 
de Tabb. de Montiéramey). — Aumence , 1376 
(ch. de Tabb. de Pontigny). — Hermence, 1377 
{ibid. ). — UErmance, xiii* s* (Études sur la géogr. 
anc. du dép* de TAube). — Armantia, Armancia. 
1675 (Hadrien de Valois, Not. Gall. p. a 66). 

Arhakcbs (Les) , aiB. de la rive droite de la Seine, sur 
le terriL de Saint-Oulph. 

Abhançon (L^), ain. de la rive droite de T Yonne; il 
prend sa source à Pouilly (Gôle-d'Or), coule sur le 
territ. de MaroUes-sous-Lignières et se jette dans 
TYonne près de Joigny. — Hermentio, 828 (dipl. de 
Louis le Débonnaire). — Hormemio, ix* s* (Quan- 
lin, Rech. êur la géographie d*Auxerre). — Her- 
mentaria, vers 833 (cart. gén. de T Yonne). — Or- 
meniionus, 879 (ibid.). — Armanûo, Ummntio, 
vers 1020 (dom Bouquet, Exmir. S. Bercharii). — 
Ormentio, io35 (cart. gén. de TYonne). — Ar- 
tnentio, ioA4 (Glaber). — Hermencinum, io83 
(i*'cart. de Moléme). — Ermentio, 1137 (cart. 
gén. de T Yonne). — Ermencio, 1167 (ibid.). — 
Ermenzun, iib'] (ibid.). — HermenezwM, 1166 
(ibid.). — Hermancon, 1 1 88 (ibid.). — Ermencus, 
1190 (ibid.). — Emencon, iao6 (Ann. deTYonne, 
1869, 3* partie, p. 11a). — Ermancon, 1918 
(Brussel, (Jeage deijiefê, t. II, p. 779). — Hor- 
mentio, Armançon, Armençon, 1675 (Had. de Va- 
lois, N/>t. Gall.). — Armaneon, 1739 (Bruzen de 
la Martinière, Grand dict. géogr.). — : Harmançon^ 
Uermeneio, Harmentio (Études sur la géogr. anc. du 
dép* de TAube). 

ARMEKTiiRES, h. C*** de Saint-Benoit-sur-Vanne. — Ar- 
mentiere, ii63-i 1 68 (cart. gén. de TYonne). — 
Armenterie, Armentarie, avant uSo (ibid.). — 
Hermenteriai , 1161 (ibid.). — Grangia que dicitur 
Armentarioê, 11 63 (ibid.). — Molendinum Dar~ 
mentiereê, ia8i (ch. deTabb. de Saint-Loup). — 
Armantièrei , 1 328 (prisie de Villemor ). — Armen- 
Uèreê , 1 5a 3 ( ch. de Pabb. de Vauluisant). — Moulin 
à foulon , XTiii* siècle ( Gassini ). 

ARHERTiiRES (Petit-), f. c"* de Saint-Benoit-sur-Vanne. 

Abpbrts-Gourts (FoHTAiRBOBs), terri t. de Foutette. 

Abpillerib (Étaro db l'), c"' de GhaufTour. 

Abbét ( Bois d'), c"* de Fuligny. 

Absohtal, c** de Bar-sur- Aube. — Arzunval, ii45- 
1169 (ch. de Tabb. de Boulancourt). — Archun- 
val, 1173 ( ibid. ). — ArzunvalliM , 1177 ( '^'^* )• — 
Areonval, i935 (ch. de l'abb. de Beaulieu). — Ar- 
ùuvalliij ia6o (ch. du chap. de Saint-Maclou). — 
AreonvalUê, ]a66 (cart de Téglise Saint-Maclou). 
— Anonoal, Artonvaul, 1600 (ch. du chap. de 
Saint-Maclou ). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Dioc. anc. de Langres; coût, et baili. de Troyes; 
châtell. de JaucouK; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Ghef-lteu d*on canton du district de Bar-sur- 
Aube, érigé en exécution du décret du i5 janvier 
1790 et comprenant t3 communes: Arsonvai, Aille- 
viJIe, A rentières, Bossancourt, Doiancourt, Éclance, 
Engente, Jaucourt, Jessaius, Lévighy, Montier-en- 
rile , Tranne et Vcrnonviliiers ; il a été supprimé en 
i*an IX. 

AnsoNTAL (Bois D^), territ. d^Arsonval. 

Artact (L') ou Artot, affl. de la rive droite de TOurce, 
de Viviers à Landreville. 

Arziletcs, lieu détruit, non loin de Baire, c"* de 
Saint-Parres-les-Tertres. — Arzilettu, 1 1 69 (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). 

AssiLiifB, f. c"* d'Hampigny. 

AssBNAY, c" de Bouiiiy. — A$cenaium, 11 63-1 180 
(feoda Campaniœ). — Acenay, laoo (ibid,), — 
Acenaium^ iai3 (cart. comitum Gampanie). — 
Accenaium , i a 1 8 ( ch. de Montier-la-Celle). — Ace- 
nanitttn, 1 319 (cart. comitum Gampani»). — Ace- 
nayum, i35o (cart. du Temple). — Aêsenaium, 
1 a 6/1 (cart. de la léproserie de Troyes). — Aicenay, 
1390 (fonds de N.-D.-en-risle, arch. de PAube). 
— Aêsenay , 1 3 a 8 ( prisie de Villemor ). — Anenet , 
1679 (cûrte de Sanson). — Aitenayt, 1706 (RoUe 
des jurées et bourgeoisies d^Aumont). — Aêienai, 
xTiii* siècle (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. 
d^Isle-Aumont; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

AssE?(ciiRBS, c*"de Piney. — Ateencerie, 1097 (cart. 
deTabb. de Moléme). — Aacencerie, 11 64 (cart. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Aicenteria, 1189 
(ibid,), — Aicetmeret, xiu* siècle (bibi. de Troyes, 
mss. 365). — Asteruerie, i6a8 (pouillé). — AtMen- 
ceria, xviii* siècle (Courtalon, Top, t. III, p. 78). 
Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie royale 
de Doches; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Ateliers antiques de poterie^, découverts à Montpo- 
tier, Vendeuvre et Villy-en-Trode, avec les fours 
renfermant des produits fabriqués ou de nombreux 
débris d^objets céramiques. — Ham. de Resson , 
c"" de la Saulsotte, même découverte. (Mém. de la 
Soc. acad.de r Aube, i853, t. XVII, p. ai 3.) 

Attbapis (Bois des), c" de Villiers-le-Bois. — Les 
Attrt^ , ki Etrapiê , 1 5 1 8 ( ch. de Balnot-la-Grange, 
arch.' comm.). 

AcBE (L^), rivière, affl. de la rive droite de la Seine; 
elle prend sa source à Aubcrive (Haute-Marne), 



arrive dans le dép* par Ville-sous-Ia-Ferlé et se jette 
dans la Seine â Mandlly-sur-S^ue (Marne); flot- 
table à partir de Brienne-la-Vieille, navigable è 
Arcis. Canal latéral à Plancy. — Albii, vii* siècle 
( Coitnographia Ravennatis anonym, dom Booqoet). 

— Alba, 877 (dipl. de Charles le Chauve). — Al- 
buîa, i665 (Vignier, Ckronieon Ungonenêe, p. 19). 

Albbtbbrb, c" d*Arci8-6ur-Aiibe. — Alba terra, 1 177 
(cart. du chap. de Saint-É tienne de Troyes). — 
Aubeterre, un* siède (bibl. de Troyes, mss. 365). 
Dioc. anc, coat. et baill. de Troyes; mairie 
royale de la Barboise ; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect de Troyes. — Maison forte an xv* s*. 

Aubbtbrrb, h. détruit, c"*de Faox-ViHecerf. Son ter- 
ritoire est encore délimité par des fins ou tertres. — 
Aubeterre, 1896 (ch. de Notre-Dame-dcs-Prés). 

Aubeterre, h. c"* de Viilery. — Aubeterre, i3a8 
(prisie de Villemor). — Opterre, m* siède (carte 
du Dépôt de la guerre). 

AuBiGRT, c** de Ramerupt. — Aubigny, i5a9 (ch. de 
Tabb. de Montiéramey). — Aulbigny, xvi* siède 
(liste des par. du dioc. <ie Troyes). — Aubigny-ntr- 
Aube, XIX* siède (carte du Dépôt de la guerre). 

Dioc. anc. de Troves; coat. et baill. de Chad- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect de 
Troyes. 

AuBROR, f. c" de Voué; auj. ilétruite. — Aubron, 
XVI II* siècle (Cassini). 

AuGB (L^), affl. de la rive droite de TAube, de Séianne 
(Marne) à Soulages; dérivation de la rive gauche 
du Grand-Morin, créée dans Tintérét de la ville de 
Sézanne par les comtes de Champagne. -^ Augta 
(Études sur la géogr. anc. du dép* de TAube). — 
Auget (Riv.des), dite aussi Rivière de Roulage». 

AujoN (L^, affl. de la rive droite de TAube; il prend 
sa source au territ de Perrogney (Haute-Marne), 
arrose dans TAube Longchamp et se jette non loin 
de la Ferme-d^ en-Haut (c** de Longchamp) dans 
la rivière d*Aube. — Avion, 1 18a (ch. defabb. du 
Paradet). — Aujom, 1 a56-i 370 (feoda Campaniœ). 

— Augeon, xviii* siède (Cassini). 

AuL5AT, c°"de Chavanges. — Alnidum, 856 (cart. de 
Tabb. de Montiérender). — Aunetum, 11 53 (ch. 
de Tabb. de Montier-la-Celle). — Auneium, 11 55 
(ch. de Tabb. de If Chapelle- aux-Planches). — Al- 
netum, 1176-1186 (cart de Tabb. de Montiéren- 
der). — Aunoie, Aunai, 1 31/1-1233 (feoda Cam- 
paniœ). — Aunay~le-Chdtel, 1367 (Trans. orig. 
arch. de TAube). »- Aulnay, 1/171 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Celle). — Aulnoy, Aulnoy-4ezrRriUcourt , 
i530 (ibid.), — La TombeUe d*Aunay, xviii* siècle 
(Cassini). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Dioc. anc. de Troyes; couL el baill. de Ghau- 
mont; gouv. et gëoérai. de Champagne; élecl. de 
Bar-sur-Aube. 

Devint le chef-lieu d'un canton du dislrict d'Arcis 
en exécution du décret du 1 5 janvier 1 790, compre- 
nant 9 communes : Aubay, Braux-le-Gomte, Brille^ 
court, Chaletle, Dommartin-Ie-Goq, Donnement, 
Jasseines, Magnicourt et Sainte-Thuise, et supprimé 
en Tan ix. 

Aolbat-lb-Pbtit, h. c"* d'Aulnay. 

AouiB (U), f. c"*de Nogenl-sur-Seine, anc. ûef ap- 
partenant dès le IX* siècle à l'abb. de Saint-Denis- 
en-France, puis à la maison royale de Saint-Gyr. — 
Aune ( La Grande-) , xtiu* siècle ( Gassini et carte du 
Dépôt de la guerre). 

AoufE (L^) ou AcRB, affl. de la nwe gauche de la Seine, 
de Fontaine-Mâconà Nogent-sur-Seine. — AtUnum, 
IX* s' (Études sur la géogr. anc. dudép* de TAube, 
d'après Brussel : usage gén. des 6efs). 

AuL^E (La Petite-), f. c"* de Nogent-sur-Seine. —r 
PetiU-Aune, xviu* siècle (carte de Gassini). 

AuHORT (Forât d'). — Boiê d^YUeê, ia85 (compte 
des recettes et dépenses du comté de Ghampagne). 

— i3â8 (prisie de la seign. d'Isles). — Aumont 
(Boiê <f), 1705 (rolle des jurées et bourgeoisies 
d'Aumont). — Forêt d* Aumont , xviii' siècle ( Gassini ). 

AuKOT, h. c"* de Trainel (État du baill. de Troyes, 
i553). — Auj. détruit. 

AcROiR (L'), f. c"* de Brienne-le-GhAleau. 

Aurore (L'), fontaine dont les eaux forment le miss, 
du Landion ; elle est située à Turgy. — Fons qui 
vocatur Aurora, 877 (cart. gén. de T Yonne). 

AuTRE-MoROB (L'), h. c"* de Racines. — L' Autre- 
Monde, xTiii* siède (Gassini). 

AoxoB, c*" d'Ervy. — AUonii, 869 (cart gén. de r Yonne). 

— Alionui, 980 (ibid,), — Auio, Jo63 {ibid,). — 
AuiUi, 11 46 (ibid,), — Ausoniê, ii^o (iind.). — 
Auson, 1179 (i6tVi.). — Aueeom, lad/i-iaâa (feoda 
Gampaniœ). — Auxon, i3a8 (prisie de Villemor). 

Pagu» Senonicue; dioc. anc. de Sens; coût, et 
baill. de Troyes; châtell. d*Ervy; gouv. et génér. 
de PIle-de-France ; élêct. de Saint-Florentin. 

Hôpital mentionné dans le Voyage paléograpkique 
de M. d'Arbois de Jubainville, p. 369. 

Érigé , en exécution du décret du 1 5 janvier 1790, 
en chef- lieu d'un canton du district d'Ervy com- 
prenant U communes : Auxon, Montigny, Ville- 
neuve -au-Ghemin et Yosnon , et supprimé en Tan ix. 

— Ganton ecclésiastique depuis 1 809 , qui renferme 
7 succursales ou paroisses: Ghamoy, Eaux-Puiseaux, 
Maraye-en-Olhe, Montigny, Nogent-en-Othe , Yille- 
neuve-au-Ghemin et Yosnon. 



AuxoR (L'), affluent de la rive droite de TArmance, 
d' Auxon à Ervy. 

AuzoR, c^'de Piney. — Alsonum, 854 (cart. de Tabb. 
de Monliérender). — Ausona, 1137 (évang. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Auiomum, iiho (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Aueue, 1 ao3 (ch. de 
Notre-Dame- en-rile). — Aueon, 1297 (cart. de 
Ghampagne). — Ausone, 1949 (ch. de Montier- 
la-Gelie). — Ausonnum, 1 967 (ch. de Notre-Dame- 
en-risle). — Auxonnum, i38i (arch. delà ville de 
Troyes). — Auxon, 1/187 (ch.de Montier-la-Gelle). 

— Ausionum, xviii* siècle (pouillé). — Auzonium, 
xfiii* siècle (Gourtalon, Top, t. III, p. 385). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et généraL de Ghampagne; élecL de 
Troyes. — Manoir du xvi* s* , encore bien conservé. 

A DEON (Étaro de l'), c"* de Piney. — L'Auzon, ruis- 
seau, y prend naissance. 

Auzon (L'), affl. de la rive gauche de TAube; il prend 
sa source dans l'étang de l'Auzon , territ. de Piney, 
passe à Yillevoque, à Auzon , à Pougy, à Godois, au 
Petit- Nogent, et se jette dans l'Aube au-dessous 
de ce hameau. — Aueona, 1909 (ch. de l'abb. de 
Saint-Loup). — Auton , 1 9 1 6 (ch. de Rolland , abbé 
de Montiéramey). — Aueue, 1 95o (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Auzonna, 1618 (Pap. Masson). 

— Auzon, XVIII* siède (Gassini). 
Adzok-le-Pbtit, h. c" d' Auzon. 

Avallecb , h. c"" de Bar-sur-Seine. — Avcdurra, 1 076 
( i** cart. de l'abb. de Moléme). — Avalorrum, Va- 
lorium, 1101 {ibid.). — Avalura, 1 1 04 {ibid. ). — 
Avahrra, 1 1 1 4 {ibid.), — Valuvria, 1147 (cart. de 
l'abb. de Glairvaux). — Avelorrium, 1161-1179 
{ibid.), — Avalorria, 1179 {ibid.), — Avaloria, 
1991 (l'Art de vérifier les dates, t. II, p. 691 ). — 
Avallore, vers 1999 (livre des vassaux). — Aval- 
laria, 1969 (ch. de Thibaut lY, roi de Navarre). 

— Domue tempU de VaUeia, Valleya, Voleta, Vor- 
leure, Valeyre, Valoire, Aveleur, i3o9 (procès des 
Templiers). — Avaleure, Avalewre, i5o3 (ch. de 
la comm*** de Troyes). — Valîeure, 1698 {ibid.). 

— Commanderie d'Avaîeur, 1730 (bail des dîmes 
de Yilliers : arch. de l'Aube). — Avalloria (Ann. 
de l'Yonne, 18 45, 3* partie, p. 187). — Valeur, 
commanderie , xviii* siède (Gassini). 

Anc. comm"* du Temple, fondée on 1179 par 
Manassès, évèque de Langres. 
Atart (L') , affl. de la rive droite de l'Orvin , d'Avant- 

lez-MarcilIy à Soligny-les-Ëtangs. 
Avart-le-Petit, h. c"* d'Avant-lez-Ramerupt. 
Avart-lbz-Marcilly, c°" de Mardlly-le-IIayer. — 
Avenz, Avene, 1147 (cart. de l'abb. du Paradet). 



8 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



— Avent, 11 8a (ch. de Tabb. du Paradet), — 
AventZj 1194 (Galt. christ, instr. t. XII, p. a8o). 

— Avant, laaa-iaag ( feoda Campanis). — 
Aventi, ia.37 (cart. de Tabb. du Paraciel). — 
Avanti, 1407 (pouiUé). — Avanium, i/ia8 (t6ûi.). 

— Avant, iÂ65 (ord. des roys de France, l. XVI, 
p. 37a). — Aavant , Advant j 1/171 (ch. de Tabb. 
de VauluisaDt). — Avant, 1675 (Mém. d'Hallon, 
p. 795). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes ; gouv. et géné- 
ral, de rile<le-France ; élect. de Nogent-sur -Seine. 

Avaxt-lez-Ramerupt, c" de Ramerupt. — Advent, 
1154 (ch. de Henri, évéque de Troyes, arch. de 
TAube). — Aventum, au plus lard 1169 (cart. de 
Tabb. de Montiéramey). — Avanz, 11 84 (ch. de 
Manassès, évécpie de Troyes: arch. de TAube). — 
Avanti, 1/107 (pouillé). — Aavana, Avens, xvi* s* 
(liste des paroisses du dioc.). — Avants, xyiii* s* 
(pouillé). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et bail!, de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troyes. 

ATiGHiRBS (Les), h. c'^de Chessy; détruit au xviii's*. 

— Les Avigneres , Tviu* 8' (Gassini). 

AyiGRON (L^), bras du Ruez, affl. de la Seine, c** de 
Drouptr-Sainte-Marie. 

AfiEET-LiiiGET, c*" des Riceys. — Avireium, 1081 
(cari, de Tabbayc de Moléme). — Avire, 1096 
(ibid,). — Avireum, 1 1 o3 {ibid,). — Aviri, 11/11 
(ch. de Tabb. de Quincy). — Aviriacum, ia63 
(cart. de Tabb. de Moléme). — Avfreyum, ia99 
(ch. du chap. de Saint-Madou). — Aviri-au-Bois , 
XIII* s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — Avirey-le- 
Bois, 1379 (Dénombr. gén. des 6efs, reg. 10,396, 
coll. Delamarre, Bibl. nat. t. III, mss. Vignier). — 
Avire-4e-Bois , Avirey, 1 388 ( rec. d'aveux et dénom- 
brements). — Advirey, 139 a (Foy et homm. par 
plus, seigneurs). — Avirey-U-BoisetLingey, i46i- 
i/i6a (compte partie, de Jacquemin Jaqueau, mss. 
orig.bibl. de Troyes). 



Dioc. anc. de Langres; coût de Troyes; baill. de 
BaiHJur-Seine; gouv. et général, de Bourgogne: 
élect. ou comté de Bar-sur-Seine. — Maison forte à 
Avirey. 
Ayoh (L^), affluent de la rive gauche de TArdusson , 
d'Avon-la-Pèze à Sainl-Pierre-de-Bossenay. — Boce- 
niacum, 11 45 (cart de Tabb. de Saint-Loup). — 
Aqua Bucennaii, ttU'j (cart. de Tabb. du Para- 
det). — Bocenmaeum , 1160 (fonds de Tabb. 
de Saint-Loup). — Boceneacum, 1179 (cart de 
Tabb. de Saint-Loup). — Bocenai, laaa (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Ruisseau de Samtn 
Pierre-de-Bossenay, xix* siède (carte du Dépôt de 
la guerre). 
AvoH-LA-PèzE, c"" de MardlIy-le-Hayer. — Avo, i38i 
(arch. de la ville de Troyes, compte mss. orig.). — 
Aavon et la Pezey, xvi* s* (liste des par. ). — iVio- 
ratus de Atone, XTii* s* (pouillé). — Avon-la-Pèze y 
xviii* s* (Gassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyf^. 

Prieuré dép. de Tabb. de Pothiëres (Gôte-d*Or). 

— Maison forte à Avon. 

Ateboil, c" de Ghaource. — HerodovUla f 877 (cart. 
gén. de l'Yonne). — YhroUum, 1108 (Âid,), — 
EbroUum , 1 1 3 1 ( Ann. de TYonne , 1 849, 3* partie , 
p. 1 1 a ). — Ebroilum, 1179 (cart. gén. de l'Yonne). 
^^Hevrola, iai8 (ch. de l'Hôtel-Dieu-le-Gomte). 

— Etroite, laaa (ch. de l'abb. de Yauluisant). — - 
EsvroUum , Atrolium , Estroil , Autrol, Avroil , Avril , 
xiu*- xvi* siècles (Ann. de l'Yonne, 1849, 3*parlie, 
p. lia). — Avreux, i3a8 (prisie de Yillemor). 

— Etroles, 1367 (cart. de l'Hôtel-Dieu-le-Gomte). 

— Aureul, i465 (ord. des roys de France, t XVI, 
p. 373). — Atreuil, i5a5 (inv. des titres concer- 
nant la comm'*' de Troyes). — Aureil, 1 63 1 ( fonds 
de l'abb. de Monlier-la-Geile). 

Pagus Tomotrinsis; dioc. anc. de Langres; coût, 
et baill. de Troyes; châtell. d'Ervy ; goliv. et général, 
de l'Ile-de-France; élect de Saint-Florentin. 



B 



Babeliks (Les), h. c" de LaubresseL — Les Babelins, 
i553 (extraict et estât sommaire du baill. de 
Troyes). 

Bac, à Rance, au passage de la Voire. 

Bac, à Sainte-Thuise, c"** de Dommarlin, sur l'Aube. 

Bac, à Vaupoisson, sur l'Aube. 

Baguot (Le), h. c" de Gharny-le-Bachol. 



Bachot (Le), h. c°* de Rumilly-lez-Vàudes. — Le Ba- 
chot, xviii* siècle (pouillé). 

Bachots (Les) , h. c" de Saint-Germain; auj. disparu. 
— Les Bachots, xriii* siède (pouillé). 

Bagreux, c'^des Riceys. — Bannolus, 695 (cart gén. 
de l'Yonne). — Bagnolum ,711 (ibid.), — Baniolum , 
791 (Pardessus, DipLch. t. II, p. 39 4). — Bano- 



Ik 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



liutn, 1099 (cari, de Tabb. de Moléme). — Bajfno- 
lum ,1108 {ibid.), — Grangia de Bameolit ,1178 
(cart. gén. de T Yonne ).—-B(ig7io/t, Baigneaulx, Bai- 
gneaux, 1916 (Ann.de TYonne, i8/i5, 3' partie, 
p. 187). — Balneolum, Baigniaus, ia38 (cart. de 
Tabb. de Moléme). — Baigtiatu, Btmgmau», iai^6 
{ibid,). — Baigneux, 1809 (ch. deTabb. de Giair- 
vaux). — VUla de Balneolii , i/i38 (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Baygneux, 1/161 (compte mss. 
orig. de Jacquemin Jaqueau). — BaigneulXf i5o3 
(fonds de la comm'*' de Troyes). — Balevers-la- 
Fotèê, 1679 (carte de Sanson). — Bois deBagneux, 
XTiii* siècle (Cassini). 

Pagui Ladsceniii ( 7 1 1 ) et Leotincinciê (791); 
dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Sens; gé- 
néral, de rile-de- France; élect. de Tonnerre. 
Maison forte au xv* siècle. 
Gréé , en ^éculion du décret du 1 5 janvier 1790, 
chef-lieu d^un canton dép. du dbtrict de Bar-sur- 
Seinc , comprenant 7 communes : Bagneux-ln-Fosse , 
Avirey-le-Bois , Balnoi-la-Grange, Beauvoir, Brage- 
logne, Ghannes et Lingey, et supprimé en Tan ix. 

Baillet, m*", c" de Gbessy. 

BiiLLT, h. c^'de GhaufTour. — Bailly, 1 379 ( Dénombr. 
gén. des fiels, reg. 10,396, coll. Delamarre, Bibl. 
nat. t. III, mss. Vignier). — BaaiUe, BaalU, 
1891 (rec. d'aveux et dénombrements). — Baally, 
1 39 a ( ibid.). — Baailly, 1 /» o3 (tbid.). — Batuley-lèê- 
Montiéramey y 1 698 (Enquête judiciaire, arch.parl.). 

Baillt (Bois de), c"* de Ghauflbur. 

Baillt (Étako de), c"* de MarolIcs-lez-Bailly. — E»- 
lang de Boally, 1893 (Foy et homm. par plusieurs 
seigneurs). 

Baillt (Les), h. c" de Ghaource. — BaiUy, xviii* s* 
(Gassini). 

Baillt (Ru des), aflQ. de la rive droite deTArmance, 
territ. de Ghaource. 

Baillt-ac-Bois (Les), h. c"* de Ghaource. 

Baillt-le-Fbaiic, c"* de Ghavanges. — Baleyum, ii5a 
(ch. de Tabb. de la Chapelle-aux-Planchcs). — 
Bailli, ]aaa-ia99 (feoda Gampaniœ). — Bali, 
ia3A (ch. de Tabb. de la Ghapeile-aux-Planches). 
— BaaUacum , 1 aAo {ibid.}. — Baali, 1 a/i 1 (cart. 
de Tabb. de Montiérender). — Baaleyum, t^gx 
(ch. de Tabb. de la Ghapelle-aux- Planches). — 
BaUly, xvi' s* ( liste des paroisses). — Balliacum, 
x?ii' siècle (pouillé). — Balleium, Bailly-le-Franc, 
xfiii* siècle (Gourlalon, Top. t. Ill, p. 3^9). — 
Bailliacum, xviii' s*^ (pouillé). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et généraL de Ghampagnc; élect de 
Vitry-le-François. 

Aube. 



Baifis (MouLiK des), à Troyes, sur le ru Gordé; auj. 
détruiL — MoUndini juxta Balnea comitii, 1167 
(Gamusat, Prompruanum, r 33 1 v°). 

Baire-Saint-Locp et Bairb- Saikt-Parres, h. c"' de 
Sainl-Parres-Ies-Terlres. — Baira, 11 36 (ch. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Baria, 1 153 (évang. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Bere, 1157 (*^^') et 
1 a 8a (cart. de la coll. de Saint-Étienne de Troyes). 

— Molendinum de Baira, 1 158 (ch. de Henri Y\ 
corole de Troyes, arch. de TAube). — Bayra , 
1 1 70 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Bera, xiii* s* 
(bibl. de Troyes, mss. 365). — Beire, i365 (ch. 
de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Bayre, i568 
(inv. de titres concernant la comm"' de Troyes), 

Baligsigourt, c*" de Ghavanges. — Baleunicurioy 
11 5a- 11 80 (feoda Gampaniœ). — Baileignicorl , 
vers laaa (livre des vassaux). — Balignicowt, 
i2'jo (ch. defabb. de Beaulieu). — Bàlignicuria, 
ia97(ch. de Tabb. de la Ghapelle-aux -Planches). 

— BaUignicourt , 1643 (Foy et homm. de divers 
seigneurs). — Balinicuria , xvii* siècle (pouillé). — 
Balinicour, xv 11 1* siècle (i6tV/.). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 
moiit; gouv. et génér. de Ghampagne; élection de 
Vitry-le-François. 

Balliolis in pago Breonensi, 869 (Gongrès ar- 
chéologique de Troyes, p. 44, i853). — Lieu 
inconnu. 

Bal!iot-la-Graiigb,c'" de Ghaource. — Balanum, 11/17 
(cari. Qén. de l'Yonne). — Grangia de Baletio, 
1167 (ch. de Tabb. de Quincy). — Grangia de 
Belono, 1198 (cart. gén. de TYonne). — Nemus 
de Baleno, laoa (ch. de Tabb. de Montiéramey). 

— Grangia de Beleno, laio (ch. de Tabb. de 
Quincy). — Baleno grangia Quinciaci, 1 a 1 /i ( Brus- 
sel, p. 83o). — Bivulus de Baleno, ia/i8 (ch. de 
Quincy). — Valeno, xm* siècle (bibl. de Troyes, 
mss. 365). — Balnot, 1379 (Dénombr. gén. des 
fiefs, reg. 10,396, coH. Delamarre, Bibl^at. t. lU, 
mss. Vignier). — Ballenod-la-Grange , t^à'j (arch. 
de Ghaource). — Ballefau-k-Grand , i553 (ÉUt du 
bailL de Troyes). — Ballenau-la-Grange , 1679 
(carte de Sanson). — Bahwt-khGrange , xviii* s' 
(Gassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châtell. de Ghaoucce; gouv. et général, de Gham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 
Maison forte au xv* siècle. 
Balrot-sdr-Laigiies, c*^ desBiceys. — Balenon, 1068 
(Gall. christ, instr. t. IV, p. i46). — Baleno, iikli- 
11 53 (cart. gén. de TYonne). — Belleno-le-Chat- 
tel, i38$ (recueil d'aveux). — Balleno^ Baleno^le- 



10 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Chaslel, 1 89 1 (recueil d'aveux). — Balenotrla-Foêse , 
1679 (carie de Sanson). — Balnodue erotut, xvi* s* 
(pouillé de Langres). — BalnoV-le-Chatel , x?iii*6* 
(Cassini). — Balnol-le-Crot , xix* s' (Coûtant, Bec. 
(te notes sur les Biceys). — Balneum (Statist. du c"" 
des Riceys). — Baslenod (Ghronicon Ungonense). 

Dioc. anc. de Langres; coût, de Troyes; baill. de 
Bar-sur-Seine; gouv. et général, de Bourgogne; 
i'Iecl. ou comté de Bar-sur-Seine. 

Château fort. 

Balsèue, h. c"' des Ormes. — Saint-Baussange , par. 

dont Téglise du Chêne était succursale. — 5. Bal- 

semius, x?ii*s' (pouillé). — Saint-Pierre ou Sainl- 

Bauiange, 1 687 ( Desguerrois, Saincteléchrestienne). 

— Saint'Baîseme , x?iii" siècle (carte de Cassini). 
Village et église auj. détruits. 

Basde (LA),'f. c" de Chaource. — La Granche de la 

Bande, i8a8 (prisiede Villemor). 
Baxde (La), château, c**" de Chaource. — Petite 

Bande, Grande Bande, x?iii* siècle (Cassini). 
Ba.^lébs (Les) ou les Grandes Banlbes, f. c"' de Nozay. 

— Les Banlez, x?iii* siècle (Cassini). 
Bar (Ktang du Grand-), c"* de Lusigny. 
Bar (Étang dd Petit-), c"' de Lusigny. 
Bar-sur-Aubb, chef-lieu d'arrond. — Segessera (table 

Théodosienne). — Barrisii ca. Barris ca, Baro 
castelli, castelU Boris (monnaies carlovingiennes). 

— Barrum super Albam, 1061 (ch. d'Albéric). 

— Castrum Barris' montis, io65 (ch. de Saint- 
Pierre- le -Vif). — Barrense castrum, Barrense 
oppidum, 1097 (cart. de TaLbaye de Moléme). — 
Barrenses, 110a (ibid.). — Barrum casti'um super 
Albam, 1 lo^ (ibid,). — Vêtus castrum, villa Bar- 
rensis, 1 1/19 (ch. de Henri I", comte de Troyes, 
arch. de l'Aube). — Molendini de Barro ^ 1 1 60 ( ch . du 
chap. de Saint-Maclou). — Barrum, 1 1 70 (cart.gén. 
de l'Yonne). — Domus leprosorum, 1 189 (ch. de 
Constance Dupuis). — Bair-sur-Aube , 1 aoo-i 980 
(roman de Girard de Viane, Reims, i85o). — 
Bar-sus-Aube , laoï-fjaa (liste des vassaux des 
comtes de Champagne). — Leprosi Barri, iao8 
(arch. hospiL de Bar-sur-Aube). — Molendina cas- 
telU, 1319 (eart. du chap. de Saint-Maclou). — 
Molendina rétro castrum Barrense, t aaa (Und,). — 
Molendina régis, laûo (ibid.). — Molendina de 
castello, 13^7 (ibid,). — Bar-sur-Aube , ia85 
(compte des recettes ^t dépenses du comte de Cham- 
pagne). — Barrum supra Albam, 1^07 (pouillé). 

— Barum ad AU>am, 1618 (Papire Masson). — 
Barrum adAWulam, i6C5 (Ghronicon lingonense, 
p. 19). - — Locus Baralbunensis , 1887 (bulle du 
pape Grégoire XVI). 



a hospices : Saint-Nicolas, existant encore; Saint- 
Esprit, auj. détruiL 

Comté dès le ix* siècle : pagus Barrensis ; dioc. anc. 
de Langres; couL et baill. de Ghaumont; gouv., 
prov., général., élect.^et subdélég. de Champagne. 

Château fort, nommé le Châtelct, sur le versant 
nord de la montagne Sainte-Germaine. — Château 
ou motte dans l'enceinte de Bar-sur-Aube. — Ville 
dose de murailles et de fossés arrosés par les eaux 
de la Dhuie. 

Avant 1790, le doyenné de Bar-sur-Aube, re- 
levant de l'archidiaconé de Bar- sur -Seine et de 
l'évéché de Langres, comprenait a8 paroisses, sa- 
voir : Aillevillc, Arconville, Arentières, Arsonval, 
Barovillc, Saint-Pierre, Saint-Maclou et Sainte- 
Germaine de Bar-sur-Aube, Bergères, Bligny, 
Bossancourt, Colombe -la-Fosse, Colombé-le-Sec , 
Dolancourt, Jaucourt , Longcbamp, I^feurville, Mon- 
lier-en-l'lle, Proverville, Rouvres, Saulcy, Spoy, 
Ville-sous-la- Ferté ; plus a succursales : Juvancourl, 
succursale de Ville-so»s-la-Ferté, et Fravaux, succur- 
sale de Spoy. Il y a lieu d'ajouter à ces paroisses et 
succursales les communes dont les noms ne sont pas 
compris au Pouillé général de France publié en 
1 6 ^ 8 , et qui sont : Bayul , Chanipiguolle, Couvignon, 
Engente, Fontaine, Lignol, Thors, Unille, Voigny; 
— puis 1 abbaye, celle de Clnirvaux; — h prieurés: 
ceux de Saint-Pierre, de Sainte -Germaine, de 
Saint-Nicolas, tous trois de Bar-sur-Aube, et celui 
de Colombé-le-Sec; — 1 hôpital du Saint-Esprit, à 
Bar-sur-Aube; — 1 maladrerie, dans la même ville. 

Election de Bar-sur-Aube: Ailleville, Arconville, 
Arentières, Argançon, Arsonval, Aulnay, Balnot- 
la-Grange, Baroville, Bar-sur-Aube, Bayel, Ber- 
gères, BertignoUes , Bétignicourl, Beurey, Bligni- 
court, Bligny, Bossancourt, Braux-le-Comte, Briel, 
Brienne-la-Vieille, Brienne-le-Château, Chacenay, 
la Chaise , Chalette, Champignolle, Champ-sur-Barse, 
Chaource, Chaumesnil, Chervey, Chesley, Colombé- 
la-Fosse, Colombé-le-Sec, Courcelles, Courtenot,, 
Courteron , Couvignon , Crespy, Cunfin , Cussangy, 
Dampierre, Dienville, Dolancourt, Dommartin-le- 
Coq, Eclance, Éguilly, Engente, Épagne, Épothé- 
mont, Essoyes, Fontaine, Fontetle, Frai ignés, Fra- 
vaux, Fresnay, Fuligny, les Granges, Gyé-sur-Seine , 
Hampigny, Jasseines, Jaucourt, Jessains, Jm'an- 
court, Juvanzé, Juxanvigny, Lagesse, Lantages, 
Lassicourt, Lévigny, Lhuitre, Lignol, la Loge-au\ 
Chèvres, Longchamp, Longpré, Magnant, Magny- 
Fouchard, la Maison-des- Champs, Maisons-près- 
Chaourcc, Maisons-près-Soulaines , Maizières, Ma- 
rolles-lez-Bailly, Mesnil-Saint-Père, Metz-Robert, 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



11 



MeurviUe, Monlier-en-rile, Montmartia,^Moram- 
bert, Morvilliers, Mussy, Neuville^ur-Seine, Noé- 
le»-MalleU, Pargues, Pei-et~Der, Perthes, le Petit- 
MesDÎl, Plaines, Poligny, Praslin, Proverville, Puits 
et Nuisement, Radonvilliers, Romaiue, Rosnay, la 
Rothière, Rouvres, Saint-Christopbe, Saint-Léger- 
sous-Rrienne, Saint -Usage, Saulcy, Soulaines, 
Spoy, ThiefTrain, Tbil, Thors, Trannes, Unien- 
ïffle, Urville, Valenligny, Vauchonvilliers, Vau- 
cogne, Vendeuvre, Veraonvilliers, Veq)illières, la 
Ville-au-Rois-lez-Sonlaines, la Villeneuve-au-Chéne, 
VilleH5ous-la-Ferlé , Villiers -sous- Praslain , Villy- 
en-Trode, Virey-sous-Bar, Voigny, Vougrey, Yèvre. 

Rar-sur-Aube devint eni 790 le cbef-lieu d'un dis- 
trict qui comprenait 10 cantons et 98 municipalités. 
— Le canton de Rar-sur-Aube ne renfermait, à cette 
époque, que la ville de Bar-sur-Aube ; en Tan ix, 
il fut composé , comme il Test encore aujourd'hui , de 
33 communes, savoir : Ailleviile, Arconville, Aren- 
tières, Arsonval, Raroville, Rar-sur-Aube, Rayel, 
Rergères, GbampignoUe, Colombé-le-Sec , Couvi- 
gnon, Engente, Fontaine, Jaucourt, Juvancourt, 
Lignol, Longchamp, Monlier-en-FIle, Proverville, 
Rouvres, Urville, Ville-sous-la-Ferté et Voigny. 

Cbef-lieu d'un doyenné divisé en 5 cantons 
ecclésiastiques : Bar-sur-Aube, Brienne-le-GhâteDu , 
Dienviile, Vendeuvre et Ville-sur-Terre, formant 
7 cures et 76 paroisses ou succursales. — Le canton 
ecclésiastique de Rar-sur-Aube comprend a cures : 
celle de Saint -Pierre, dont le curé est doyen, 
et celle de Saint-M aclou , et a 1 paroisses ou succur- 
sales : Ailleviile, Arc4)nville, Arentières, Arsonval, 
Baroville, Rayel, Rergères, Cbampignolle, Colombé- 
le-Sec, Couvignon, Fontaine, Jaucourt. Juvan- 
court, Lignol, Longcbamp, Montier-en-rile, Pro- 
venille. Rouvres, Urville, Ville-sous-la-Ferté et 
Voigny. 

Cette ville porte pour armes : parti, au t"" d'azur 
à deux bon d'argent adossét; au a' de Champagne, 
qui est d'azur, à la bande d'argent accompagnée 
de deux eotieet d'or potencées et contrepotencéeê de 
t3 pièces. 
Bab-sur-Seire, cbef-lieu d'arrond. — Barris Castro, 
840-870 (den. d'argent de Charles le Chauve). — 
Castellum Barrum, 889 (cart.gén. de l'Yonne). — 
Barrensis comitatus, 971 (ép. du pape Jean XIII, 
Hist. des Gaules). — Barrum super Secanam, 108 4 
(a* cart. de l'abb. de Moléme). — Barrum super 
Scquanam, 1 109 (ibid.), — Barum super Sequa- 
nam, iii3 (ch. de l'abb. de Montiéramey). — 
Bairensis villa super Sequanam , 1398 (Guillaume 
de Nàngis). — Barrum, 1 a 36 (cart. et arcb. de la 



léproserie de Troyes ). — Bar - sorSeigne , 1 a 6 8 
(ch. de l'abb. de Pothières). — Bar -sus-Seine, 
Bar-surSeine , ia85 (compte des receltes et dé- 
penses du comté de Champagne). — Bar-seurSaine , 
xiii* s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — Bar-seur- 
Seingne, i334 (ch. de l'abb. de Montiéramey). — 
Bar-surSaine , i36i (lettres patentes du roi Jean). 

— Bar-sur-Sayne , 1870 (arcb. comm. de Troyes). 

— Bar-sur^Seinne , 1 46 1-1 4 6 a (compte part, de 
Jacquemin Jaqueau, mss. orig.). — Barum Sequa- 
nicum, Barium super Sequanam, Barro Sequanensis 
urbs, 1618 (Papire Masson, p. 169, 157). — 
Barrenses Sequanici , i665 (Chronicon lingonense). 

— Bar-sur-Seyne , 1679 (carte de Sanson). 
Hôpital. — Domus Dei, la 10 (titr. de fondation. 

Coulant, Hiêt. de Bar-sur-Seine , t. 1", p. 359). — 
La Maison-Dieu de Bar, 1 3i 6 (ch. du couvent de la 
Gloire-Dieu). — Hôpital et maladrerie, i/i6i-i469 
(compte part, de Jacquemin Jaqueau, mss. orig.). 

Moulins. — Molendina super Sequanam apud 
Barrum, 1068 (coll. Delamarre, Ribl. nat. reg. 
10,376,1.111). 

Rois. — Bois de Bar, xviii* siècle (Cassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, de Troyes; siège 
d'un baill. relevant directement du parlement de 
Paris; gouv., général., électou comté de Champagne. 

Château-fort sur la montagne; il en reste nne 
partie en ruines. — Ville close de murailles et de 
fossés , et aussi par la Seine. 

Avant 1790, le bailliage de Rar-sur-Seine com- 
prenait les communes dont les noms suivent et qui 
font partie depuis cette époque du département de 
l'Aube, savoir : Arelles, Avirey-Lingey, Ralnot- 
sur-Laignes, Rourguignons, Ruxeuil, Ruxières, 
Chaufibur, Landreville, Loches, Merrey, Pdlisot, 
Polisy, Villemorien, Ville-sur^Arce , Viviers, Riel- 
les-Eaux (Côte-d'Or), et de plus la prévôté de Rar, 
la baronnie des trois Riceys et la mairie de Rar-sur- 
Seine. Dans ce bailliage on suivait la coutume de 
Troyes au xtiii* siècle. — En 1395, le comté de 
Rar-sur-Seine était compris dans le ressort du bail- 
liage de Chaumont et il en suivait sans doute la 
coutame. 

Comté ou élection comprenant : Arelles, Avirey- 
lingey, Ralnot-sur-Laignes, Rar-sur-Seine, Rour- 
guignons, Ruxeuil, Ruxières, Celles, Chauffour, 
Jully-sur-Sarce , Landreville, Loches, Merrey, Po- 
lisot, Polisy, Ricey en partie, Villemorien, Ville- 
sur-Arce, Viviers. 

Avant 1790, l'arcbidiaconé de Rar-sur-Seine, 
dépendant de l'évéché de Langres , se divisait en deux 
doyennés, celui de Rar-sur-Seine et celui de Rar- 



2 . 



12 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



sur-Aube. — Le doyenné de Bar-sur-Seine compre- 
nait 3o paroisses, qui étaient : Bagneux, Bar-sur- 
Seine, Beurey, Bourguignons, Briel, Chacenay, 
Chauffeur, Chervey, Cunfin , Éguilly, Fonlelte, Gyé, 
Loches, Longpré, Magnant, le Magny-Fouchard , 
Marolles, Merrey, Mussy, Potisy, Ricey-le-Bas , 
le Valsuzenav, Vauchonvilliers, Vendeuvre, Villemo- 
rien , la Villeneuve-au-Chêne, Ville-sur-Arce, Villiei^ 
le-Bois, Vitry-le-Croisé, Voulgré; plus 16 suceurs. : 
Bailly, suceurs, de Chauffour; Bertignolle, suceurs, 
de Chacenay; Buxières, suceurs, de Ville-sur-Arce ; 
Courleron et Neuville, suceurs, de Gyé ; Landreville, 
succurs.de Loches; la Loge-aux-Chèvres , suceurs, 
de ia Villeneuve-au-Chéne; JuUy, suceurs, de Ville- 
morien ; Polisot , suceurs, de Polisy ; le Puits , suceurs, 
de Longpré; Ricey-le-Haut et Ricey- Haute -Rive, 
suceurs, de Ricey-le-Bas; Saint-Usage, suceurs, de 
Fontetle; Thieffrain, suceurs, de Beurey; la Ville- 
au-Bois, suceurs, du Valsuienay; Viviers, suceurs. de 
Chervey; VilIy-en-Trode, suceurs, de Marolles. — Il y 
a lieu d^ajooterà ces paroisses et succursales les com- 
munes suivantes, dont les noms ne sont pas com- 
pris au Pouillé général de France publié en 16^8, 
et qui sont: Arelles, Avirey-Lingey, Balnot- 
sur-Laignes, Buxeuil, Celles, Champ-au-Roi , Cour- 
tenot, Essoyes, Fralignes, Lantages, Montmartin, 
Noé-les-Mallels, Plaines, Poligny, Praslin, Ver- 
pillières , Villiers- sous - Pi*aslin , Villy - en -Trode , 
Virey-sous-Bar ; — 1 abbaye, celle de Mores; — 
5 prieurés renfermés dans le département : à Bar- 
sur-Seine, BerlignoUes, JuUy, Vendeuvre et Viviers. 

Chef-lieu, en 1790, d'un district qui renfer- 
mait 1 1 cantons et 6i^ municipalités. Les cantons 
étaient ceux de Bar-sur-Seine, Bagneux-Ia-Fosse, 
Chappes, Essoyes, Gyé, Landreville, Marolles, Mus- 
sy-sur-Seine, Polisy, les Riceys et Vitry-le-Croisé. 
— Le canton de Bar-sur-Seine comprenait à cette 
époque 7 municipalités : Bar-sur-Seine et Avalleurs, 
Bourguignons, Courtenot, Jully-le-Châ(el, Magnant, 
Merrey et Virey-sous-Bar; en Tan ix, ce canton 
fut composé de ao communes, savoir : Bar-sur^ 
Seine, Bourguignons, Briel, Buxeuil, Chappes, 
Chauffour, Courtenot, Fouchères, Fralignes, Jully, 
Marolles-lez-Bailly, Merrey, Saint-Parres-lez-Vaudes , 
Vaudes, Villemorien, Villemoyenne, Ville-sur-Arce, 
Villiers-sous-Praslin, Villy-en-Trode, Virey-sous-Bar. 

Doyenné comprenant 5 cantons ecclésiastiques: 
Bar-sur-Seine, Chaource, Essoyes, Muss^ et Ricey- 
le-Bas, formant 5 cures et 78 paroisses ou suc- 
cursales. — Le canton ecclésiastique de Bar-sur- 
Seine est composé de ao paroisses ou succursales : 
Bar-sur- Seine, Bourguignons, Briel, Buxeuil, 



Chappes, Courtenot, Fouchères, Fralignes, Jully, 
Marolles -lez -Bailly, Merrey, Rumilly-lei-Vaudes , 
Saint-Parre84ez-Vaudes, Vaudes, Villemorien , Ville- 
moyenne, Ville-sur-Arce, Villiers-sous-Praslin, 
Villy-en-Trode et Virey-sous-Bar. 

Les armes de ia ville de Bar-sur-Seine portent : 
parti, au i"", de gueuleê à ù hart d^ argent adoê- 
ié$; au a' coupé, au i"" de Bourgogne ancien, qui 
Cet bandé d* argent et d*azur, à la bordure de gueules; 
au s' de Champagne, qui e$t d'azur à la bande 
d'argent , accompagnée de deux eoticet potencéet et 
contrepotencéee d'or de i3 pièce». 

Le comté aurait porté : d'azur à 3 ban d'ar- 
gent poiéi enfatceSf à la bordure eomponée d'or et 
de sable. 

BAikBBRET(LB Pbtit-), h.c"** de la Chapelle-Saint-Luc. 
— 1829 (arch. départ, de rHôtel-Dieu-le-Comle 
de Troyes). — Barberey-le- Comte , i5aa (ibid.). 

Barbbbet-aux-Moines, h. c"* de Saint-Lyé. — Barbari- 
le-Francor, ii5A (ch. de Montier- la -Celle). — 
Grangia de Barberiaco , 1 aoa ( ibid. ). — Barbereiutn, 
131 a (ibid.y — Barbariacum monachorum, laao 
(ibid.), — Barberiacum ad monachot, ia36 (ch. de 
Tabb. de Notre-Dame-aux-Non nains). — Barbe- 
riacum moneu^horum, xiii* siècle (bibl. de Troyes, 
mss. 365). — Barbereyum ad monachoi, 1 3oa (cari, 
de la coliég. de Saint-Etienne de Troyes). — Bar- 
bereyum , i3o6 (ch. de Montier- la-Celle). — Bar- 
bere-aux-Moynne» , ili26 (ibid,). — Barberey-aux- 
Maynee, 1/129 (ibid.). — Barbere-aux-Moines-lez- 
Troiet, lit ho (ibid.), 

Barberbt-Saikt-Sclpice, a* canton de Troyes. — Bar- 
bariacum, 11 53 (bulle du pape AnastaselV, arch. 
de l'Aube). — Barbariacum caninum^ 11 64 (cari, 
de Monlier-la-Celle). — Barberi, 1177 (cart. de 
la coliég. de Saint-Etienne de Troyes). — Barberi, 
Grangia de Barberiaco, t ]89(ch. deTHôtel-Dieu- 
le-Comte). — Barbereium, laog (bulle d'Ihno- 
cenl m, Gall. christ, t. XII, p. a85) — Barbereyum, 
1281 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Barbery, 
i3a8 (ch. de Tabb. de Notre-Dame -aux -Non- 
nains). — BarbereySaint-Supplie , i33i (cli.de 
l'Hôtel-Dieu-le-Comle ). — BarbereySaintSupplix , 
1 4 6 5 ( ibid, ) . — Barberey - Saint - Sulpice , 1 6 4 3 
(ibid,). — BarbereiSaintSulpice ,\s\\\* s* (pouillé). 

Barbbrbt-Saikt-Sulpice, m'% écart de cette c'*; il y 
avait une 61ature, auj. abandonnée. 

Barbcisb, c* de Villenauxe. — Balbutia, 1 1 47 (caii. 
de Tabb. du Paradel ). — Barbuita , Barbuisia , 1 1 5 a- 
1 180 (feoda Campaniœ). — Barbutia, 1 181-1 1 85 
(cart. de Tabb. du Paraclet). — Balbuza, 1196 
(Gall. christ, instr. L XII , p. 279). — Barbuysta, i a 1 5 



l/l 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Basse-Fontairc, abb. 0. P. fondée en ii/i3 par Gau- 
thier H, comte de Brienne, supprimée en 1778, 
puis ferme auj. détruite , c"* de Brienne-la- Vieille. 
Le propriétaire actuel, M. le priuce de Beauffre- 
mont, en fait consolider les ruines, qui remontent à 
Torigine de Tabbaye. — Bassafuntana, 11 43 (ch. 
de fondation , arch. de TAube). — Imus Fons, 1 1 /i5 
(cart. de Tabb. de Basse- Fontaine). — Bastus Font, 
11/15-1169 (ch. de Tabb. de Beaulieu). — Bassa 
Fontana,xn' s* (ch. de Tabb. de Basse-Fontaine). — 
Batte Fonlenne, 1899 (ibid.). — Batisfontitf 1^07 
(pouillé). — Battet Fontainet, xfi* s* (liste des 
par. du dioc.). — Jnnifontit monatterium, 1618 
(Papire Masson, p. 159) — Font inferior, 1751 
(Gall. christ., cart. de la prov.de Reims). — Batta- 
cum, monatterium Battifontanum , Batte- Fontaine , 
xviii' s* (Courtalon, Top, t. lïl, p. 897). 

Basse-Fotîtaike, f. c"* de Montaulin. 

Basses-Voies (Les), h. c'^de Montigny. — LetBattet- 
Votet, xviii's* (Cassini). 

Bassignt (Le), f. c"* de Mesnil-Saint-Père ; détruite 
depuis 1 83o. — Battigny, x?iii* s* (Cassini). 

Bassin (Le), h. et m*°, c"' de la Fosse-Gordouan. 

Basson , h. c"* de Marcilly-le-Hayer. — Baacon, 1318 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Baazo, vers 1222 
(livre des vassaux). — Baachon, 12 3^1 (ibid,). — 
Batton, 1828 (prisie de Villemor). — Barto- 
num , 1618 ( Papire Masson , p. 1 6/i ). — Baaston , 
xviii' s* (Courtalon, Top. t. ïll, p. 198). 

Basson (Le Petit-), h. c" de Marcilly-le-Hayer. 

Bat (Bois de), c" de Bourguig^nons. 

BÂTARD (Étarg du), c" de Gérosdot. 

BÂTARDE (La), bras de la Seine sortant du déversoir de 
Saint-Julien, passe à la Moline, àFoicy, à Troyes, 
au Pont-Hubert, rejoint la dérivation de la Seine au- 
dessous de Fouchy. Ce cours d'eau est le lit primitif 
et naturel de la Seine, à la hauteur de la ville de 
Troyes. — Le Grand ni, xviii* s* (Cassini). — La 
Bâtarde, la Vieilk-Seine , xix* s* (carte du Dépôt de 
la guerre; plan particulier de Troyes). 

Bateis, forêt, c°* de Brévonne. — 1282 (cart. du 
Temple). — Nemora Bateiz, i25A (au comté de 
Brienne, entre Brévonne et la maison ou la com- 
man Jerie de Bonleu ). 

Batillt, f. c"* de Villy-lo-Bois ; ancien hameau dépen- 
dant de la paroisse d'IsIe-Aumont, établi sur des 
parties de foréls défrichées. — Nemut quod dicilur 
Batalleit, 1 172 (2* carL de Tabb. de Moléme). — 
Nemut de BatheiUy juxta intulat , 1222 (carl.de 
rHôtel-Dieu-le-Comte).— Bati7/num, 1281 {ibid,). 
— Bateilli, 1268(2' cart. de Tabb. de Moléme). — 
Bateilly, 1 2 63 ( Camusat , Promptuarium , (^ /i 2 9 ). — 



Domus Dei de Bateiîliaco , 1 269 ( 2* cart. de Tabb. de 
Moléme). — BaiiUy, 1828 (prisie de Villemor). 

— BateUy, 1864 (ch. de rHôtel-Dieu-le-Comte). 

— BatiUiatum, ikS-j (ibid.). ^ BatUU, BaUUia- 
cum, XIV* s* (ch. de Tabb. de Monliéramey). — 
Battilly, i543 (ch. de Tabb. de Monlier-la-Celle). 

Baudechaidror. . . . . c"* de Montmorency ; auj. inconnu. 

— Baudechaudron , Xfiii* s" (Courtalon, Top, t. HI, 
p. 860). 

Baudronne (La) , aifl. de la rive gauche de la Barse, 
de Thieflrain à Montreuil. — Batiderona, 11 ht 
(cart. de fabb. de la Rivour). — Baudelona, 1191 
(ch. de Tabb.ide Montiéramey). — Fluviut de Bou- 
deronne, 1267 (ibid,), — La Bodronne, xviii* siècle 
(Cassini). 

Bactais, f. c'* de Chaumesnil. — Sauvait, xviii* s* 
(Cassini). — Boit de Bauvait (ibid.), 

Bavo^t, f. c"* de Bligny. — xviii* s* (Cassini). 

Bayel, c"" de Bar-sur- Aube. — Bayer, 1101 (Blam- 
pignon, Hitt. de tainte Germaine, p. 202). — 
Baye, 1 162 (carL de Tabb. de Clairvaux). — Bae- 
rium, 1 170 (ibid,). — Baherium, 1 189 ( ibid,). — 
Baeium, 1198 (ibid.). — Baierium, 1202 (ibid.). 

— Baier, 1210 (ibid,). — Baieria, xiii* s* (ibid. ). 

— Baiert, 1220 (ch. de Tabb. de Montier-la 
Celle). — Baiel, vers 1222 (livre des vassaux). — 
Molendinum de Baerio, 1 255 (ch. dej^abb. de Clair- 
vaux). — Bayert,i3^2 (ch. deTabb.deVauluisant). 

— Bayel, 1589 (arch. de TAube, Vallel de Viri- 
ville). — Bayerium, i58i (ch. et titre de Tabb. do 
Clairvaux). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Baise (Bois de) c"* de Saint-Phal. Ce doit être le bois 
de Fays? — Nemut de Bayse, 1 1 96 (fonds de Tabb. 
de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

BéARD, f. c"* de Crespy. — Beart, vers 1222 (livre des 
vassaux). — Béard, xviii* siècle (Courtalon, Top, 
i, ni, p. koo). 

Beau (Le), afil. de la rive droite de TArmançon, de 
Lignières à MaroIles-sous-Lignières. 

Beaccaror (Le), h. c"* de la Vendue-Mignot. — Le 
Beau Caron, xviii* s* (Cassini). 

Beaucouitt, maison, anc. f. c"' de Brévonne. — Beau- 
court, xvin*'s* (Cassini). — Beaucour, xviii* s* 
(Courtalon, Top. t. ni,p. 889). 

Beaudet (Etarc du), c"* de Lusigny. 

Beaufort. — En 1270, Blanche d'Artois, femme de 
Henri le Gros, comte de Rosnay, fils de ThilMiultV, 
comte de Champagne et roi de Navarre, acheta de 
Hugues de Rethest (Rethel) le château et la châtel- 



16 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Beadrepaibb, h. c"' de Piney ; auj. détruit. — Beaure- 
paire, i368 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — 
Beaurepat, xviii* s* (Courtalon, Top. 1. 111, p. hall). 

BBAusoLErL (LB);r. c"* dc Chaource. 

Beauvais, h.châtcU. de Trainel; auj. détruit. — 1553 
(État dubaill. deTroyes). 

Beauvais, h. c"* de ViHy-ie-Bois. — Beauvais, i/i8a 
(cîirt. du Temple). — Le Grand-BeauvnU , xfiii's* 
(pouiilé et Gassini). — Le Pèlit-Beauvais , xfiii' s* 
(Cassini). 

Beauvoir, f. c°* de Bar-sur-Aube. — Grangta de Bello- 
videre, 1229 (cb. de i'abb. de Sainl-Loup). 

Beautoir, b. c"de Chaumesnil. — Biau veoir, 1289 
(fonds de Tabb. de Montiéramey). — Bauvait, 
XVII i* 8* (Cassini). 

Beauvoir, métairie, c" deFontetle; auj. détruite {Not. 
hiêt. tur Cunfin, par M. Tynturié). 

Beauvoir, c"' des Riceys. — Grangta de Bello visu, 
1178 (cari. gén. de TYonne). — Bellovidere, 1 2 1 5 
(cari, et arch. de ia léproserie de Troyes). — Bel- 
veoir, i346 {ibid.). — Beauvoir, i58i (cb. et tit. 
de Tabb. de Clainaux). — Bellutn videre (carte du 
pagus Tomodorensis, Ann. de TYonne, i8/i5, 
3* part., p. 18/i). — Bellutvisui (Ann. de TYonne, 
18^5, 3' part., p. 187). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et bail!, de Sens; 
gouv. et général, de rile-de-France; élect. de Ton- 
nerre. 

BÉCAssièRB(LA), forêt, c"' de Villy-en-Trodes ; défri- 
cliée de t53o à t56o et mentionnée dans Tlnven- 
taire des titres de la seigneurie de la ViHeneuve- 
au-Chéne, de 1 2 1 â 1 235. — La Becaciere, 1 2 1 5 
(arcb. du cbâl. de Vendeuvre). — Nemut de la 
Bequaciere, 12/10 (cb. orig. de Gérard de Dur- 
nay). 

Bécassière (La), fief, puis f. c°* de Villy-en-Trodes, créée 
vers i5/io; détruite vers 1826 et plantée en bois. 

— La Bécassière, xviii' s' (Gassini). 
Béchebeau, faubourg, c"" de Nogent-sur- Seine. — 

Beschereau, ib']^ (Mém. d'Hatton, p. 796). 
Bécuerel (Moulin DB),c''*de Sommefontaine-Saint- 

Lupien. — Molendinum de Beecherel, 1226 (cb. de 

fabb. de Vauluisant, arcb. de TYonne). — Becherel 

i32 8 (prisic de Villemor). 
6^.CHERET, m"*, c"* de Pouan, anc. f. avec moulin. 

— Molin de Becherel, 1288 (cart. du Temple). — 
Molendinum de BechereUo, iSoa (ibid.), — Molen- 
dinum de Becherel , 1377 (Gamusat, Promptuarium , 
f* 21 4). — Molendinum de Becherele, i555 (cb. 
de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Moulin de Bêche- 
ret, XV ui* s* (Gassini). 

Bécubret, b. et m'% c"* de Saint-Jean-de-Bonneval. 



— Domuê de BechereUo, 1268 (cb. du prieuré de 

Foicy). 
Bécoii (Lr), affluent de la rive gaucbe de la Seine, 

des Noës à la Gbapelle-Saint^Luc. — Becon , iviifs" 

(Gassini). 
Bedan, ruiss., affl. de la rive droite de TOurce; limite 

dans une partie de son cours les départements dc 

TAube et de ia Gôte-d'Or. 
Bel-Air, f.c"deJully; auj. détruite. — Beiatrtf,xviii*s* 

(Gassini). 
Bel-Air, f. c"* de Marigny-le-Gbétel. 
Bbl-Air, b. c" de Saint-Mards-en-Othe. — Belair, 

xviii' s* (Gassini). 
Bei/-Air (Le), tuil. c'* de Gbaource. 
B^lard, m*", c"* de Golombé-la-Fosse. 
Belle-Assise (La), f. c"*de Marigny-le-Gbâtei. 
Bblle-Dame (La), cbapelle et faub' en debors dc 

Nogent-sur-Seine î la cbapelle auj. détruite. — La 

BeUe-Dame, xviii* s' (Gourtalon). 
Bellb-Épinb, b. c"' d'Estissac; auj. détruit (Gourtalon , 

Top. t. m, p. i55). 
Belle-Épine (La), f. et tuilerie, c** de Brevonne. — 

Belle-Épine, tuillerie, xviii's* (Gassini). 
Belle- Épine (La), c"* de Marcilly-le-Hayer. 
Belle-Épine (La), b. c"* de Mei>nil-Sellières. 
Belle-Épine (La), f. c" de Saint-Mards-en-Otbe. — 

La Belle-Epine, xviii* siècle (Gassini). 
Belle-Étoile (La), auberge isolée, c°* de Gormosl. 
Belle-Étoile (La), b. c"" de Mesgrigny et de Vallant- 

Saint-Georges. 
Bellepatte (La), b. c"** de SaintrMards-en-Otbe et de 

Maraye. — Belle-Faillite, xviii* s* (Gassini). — La 

Belle-Faite, xviii* s' (pouiilé). 
BELLE-lDiE(LA), f. c"' de Bayel. 
Belle-Ioiêe(La), f. c'* de Pars-lez-Ghavanges. 
Belle-Id^e (La), éc. c°* de Polisy. 
Belle-Idée (La), auberge, c*^ de Bomilly-sor-Seine ; 

auj. détruite. 
Belle-Idée (La), f. c'"de Saint-Étienne-sous-Barbuîse. 
Belle-Notrb-Damb (La), cbapelle à TO. d'Arcis-sur- 

Aube, dép. de la comm"' de Malte de Troyes; auj. 

détruite. — La belle N.-D,, xviii* s' (Gassini). — 

La Belle-Dame, xix* s* (Gamut-Gbardon, Bech. sur 

Arcis). 
Bellb-Nuit (La), f. c" d^Arentières. 
Bellbville , cbapelle, c"* de Foucbères; auj. détruite. 

— Atrium de Bellavilla quod est juxta Fulcherias , 

1 1 10 (cart. de Tabb. de Molérae). 
Belleville, f. c"* de Lusigny. 
Bellevillb, h. c°* de Prunay-Belleville. • — Bella villa, 

1 1/18 (cart. de Tabb. du Paraclet). — Bella viila 

juxta Marigniacum, 1 2 1 5 (ch. du prieuré de Foicy). 



"-•••s 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



17 



— Bella villa juxta Marigny, iaa6 (cartulaire du 
Temple). — Belleville , imu" s* (Gassini). , 

Bbllbvillottb, h. c"* de Bourdenay. — Beîlemllotte , 
BelleviUette, i3a8 (prisie de Villemor). — Belle- 
viUotte-lez-Bourdenay, 1/176 (ch. de Montier-la- 
Gelle). — Bellevilote, 1760 (ibid.). 

Bbllbyub, h. c"* de Monlfev. — Bellevue, xviii* s* 
(Gassini). 

Bbllbîde, f. c"* de Piney. — Grangia de BeUo vider$, 
1939 (ch. du prieure de Foicy). 

Bellbtub, f. c"* de Poiisot. 

Bellb-Vub, f. c"* de Villiere-sous-Praslain. 

Bbllb-Vdk, f. c"* de Vougrey. 

Bbllbt, h. c"* de Villechélif. — Beli, 1 167 (Gamusat, 
Prùmptuarium , f 882 ). — Beliacum, 1 267 (ch. du 
prieuré de Nolre-Dame-en-riIe). — Beîe, 1292 
(fonds du prieuré de N.-D.-en-rîle , arch. de TAube). 

— Bely, XIII* siècle (bibl. de Troyes, mss. 365). — 
Bellay, i568(inv. de titres concernant la comm'" 
de Troyes). — Le Bellei, xviii* siècle (pouillé). — 
Belley, xtiii* siècle (Gassini). 

Bblioy, f. c*^ de Bayel; anc. prieuré dépendant de 
Tabb. du Val- des -Écoliers. — Conventusde Beau- 
roi, Biauroy, 1226 (ch. de Tabb. de Glairvaux). 

— Biauroi, 1281 (ibid.), — Fratret de BeUo 
rege tuper Alham, ia36 (ibid,). — Biauroy euper 
Aïbam, 1235 (ibid,). — BeUusrex, 1260 (ch. du 
chap.de Saint-Maclou). — Behroy, iZSh (ibid.), 

— Belroy-iur-Àube , i384 (ch. de Tabb. de Mon- 
tiéramey). 

BELféDBB-D^ÛBGBTAL, f. c"* de Dampierre-de-TAube; 

auj. détruite. — BeUovidere, xii* s* (ch. du prieuré 

de Ramerupt). 
BéHON ou Bbsmoht, m"", c"* de Trainel. — Bemon, 

xriii* siècle (Gassini). 
BéifABD, côte voisine de la carrière d^Avant^lez-Rame- 

rupt, c"* de Longsols. — Côte de Benard, xnii* s* 

(Gourtalon , Top, t. III, p. /i 1 5). 
Berokor , font, c"* de liantages. — Fontaine Benonon , 

xfiii* siècle (Gassini). 
Bbbceuat-bii-Othb, c"° d'Ëstissac. — Vallie que*vocatur 

Bretenentis, 1 io4 (cari. gén. de T Yonne). — Bre- 

teniacum, 11 46 (ibid.). — Britiniaeum , ii5i 

(ibid.). — Brecenaium, 11 53 (charte de Tabbaye 

de Montier-la-Gelle). — Bercenaium, 11 64 (ibid,), 

— Bretiniacutn, 1188 (cart. gén. de TYonne). — 
Brecenai, 1218 (fonds du Temple de Troyes). — 
Brechenay, 1220 (cart. du Temple). — Bercen, vers 
1 2 2 2 ( livre des vassaux ). — Bredenay, 1 3 1 4 ( ibid, ), 

— Brecenay-en-Othe , 1828 (pHsie de Villemor). 

— Bercenayum, i4o7 (pouillé). — Bercenayum in 
Otha, 1457 (rôle, fonds de SaintrPierre, arch. de 

Aube. 



TAube). — Bercenay-en-Othe , 1 5o5 (ch. de Montier- 
la-Gelle). — Brecenayum, x?i* s* (pouillé). — Ber- 
cenaium in Otha, xfii* s* (ibid.). — Bercenai-en- 
Othe, XTiii* siècle (ibid,). 

Dioc. auc et coût, de Troyes; haill. et cbâlell. de 
Villemaur; gouv. et général, de Ghampagne; élect. 
de Troyes. 

Bebceitat-EivOthe (Moulin à vbutde), éc. en ruine. 

Bercerat-le-Haybr, c**" de Marcilly-le-Hayer. — Bre- 
cennai, vers 1 t4o (cart. de Tabb. delà Rivour). — 
Brecenniacum , Breteniacum, ah'] (cart. de Tabb. 
du Paraclet). — Brecennayum, 1157 (ibid.), — 
Brecennay, 1161 (cart. de Tabb. delà Rivour). 
— Brecennaium, 1195 (cart. de la collégiale de 
Saint-Etienne de Troyes). — Brettenai, 1198 
(ch. de Tabb. du Paraclet). — Brecenaium, Bre- 
ceneium, i2 33 (cart. de Tabb. du Paraclet). — 
Brecenay, 1 288 (ibid.). — Brecenay en Champaigne, 
1828 (prisie de Villemor). — Bercenay-le-Hayer, 
xvi* siècle (liste des par. ). — Betifiayum ,1618 (Pa- 
pjre Ma8Son,p. 181). — Berêenay-le-Hayct y 1660 
(carte de Sanson). — Bercenayum, xviii* siècle 
(Gourtalon, Top. t. III, p. 188). — Bercenaium, 
Bei'cenai-le-Hayer, xvi 11* siècle (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 
¥illemaur; gouv. et général, de Ghampagne; élect. 
de Troyes. 

Bbrcenbllb, h. c"* de Bercenay-en-Othe. — Bre- 
ceneeUe, 1292 (cart. et arch. de la léproserie de 
Troyes). — Bercenelle, xviii' siècle (Gassini). — Bre- 
cenelle ,xnu* siède (Gourtalon, Top. t. III, p. i43). 

Bbbdires (Les), h. c"* de Racines. 

BEBcâRES, c** de Bar-sur- Aube. — Bergerie, 1170 
(cart. de Tabb. de Glairvaux). — Bergieres etBer- 
giere, 1198 (ibid,), — Bergiere, 1228 (ibid.), — 
Bergères , Borgeree , 1927 (ibid,). — Bergie, 1229 
(ibid,), — Bergef'iei, 1679 (carte de Sanson). — 
Bergère, xviii* siècle (Gassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Ghampagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Bergerie (La), f. c*^ de Briel; anc. fief. — Gagnage 
des Bergeries, 1688 (inv. des titres de la seign. de 
la Villeneuve-au-Ghône). — La Bergerie, xviii* s* 
(Gassini). 

BBRGBRiE-DEs-PiâcBS-Aux-DAMBS (La), ferme, c^* des 
Bordes-d'Isle- Aumont. 

Bergeries (Les), f. c°* de Soligny-Ies-Etangs. — Les 
Bergeries, xviii* siècle (Gassini). 

Bbrluvier, h. c°* de BéruUes. — Bœurs-le-Viel, 
Xfiii* siècle (Gassini). 

Bbbriàrbs, chét. et f. c°* de Nogent-«ur-Seine; autre- 



18 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



fois village avec chapelle. — Bernerie, 1 1 07l[capt. 
de Tabb. de Moléme). — Bamieres, 1/181 (ch. de 
Tabb. de Vaulaisanl, arch. de TYonne). — Bemier, 
Bemeri, iviii* siècle (pouillé). — Berniere, iviii* s* 
(Cassini). 
Bbbnon, c*" de Chaource. — Bernon, 1097 (1" cart. 
de Tabb. de Molème). — Benionua, 1099 (cart. 
gén. de TYonne). — Bei-nun, 1189 (ch. de Thi- 
baut II, comte de Troyes). — Berno, vers 11 '40 
(Gamiisat, Promptuarium , P 3i8). — Bemonûy 
11/18 (cart. de Kabb. de Saint-Loup). — Vernoriy 
1 465 (ordoDD. des roys de France, t. XVI, p. 378). 

— Brenon, 1668 {ibid, t. XVll, p. i56). 

Dioc. anc. de Langres ; coul. el baill. de Troyes ; 
châtell. d'Ervy; gouv. et général, de T Ile-de-France; 
élect. de Saint-Florentin. 

Château fort et ville close par des fossés. — 
Chef-lien d'un canton créé en exécution du décret 
du 1 5 janvier 1790, dépendant du district d'Ervy, 
comprenant 7 communes: Bernon, Avreuil, Cous- 
segrey, Lignières, Marolles, Prusy el Vanlay, et 
supprimé en Tan ix. 

BiBHON (CeÂTiAO FOBT db), situé à TE., à Soo" et au- 
dessus du village ; auj . détruit. — Emplacement planté 
en vignes. Restent encore des substructions impor- 
tantes. 9 

Bbbqlirs (Lbs), f. c*^ d'Estissac. 

Bbbsincbie (La), f. c" de Ghamp-sur-Barse; détruite 
vers i83o. 

Bbbtaugbb (La), f. c" de Courteranges; détruite en 
1 86 1 . — La Brûtauche, 1 543 (ch. de Tabb. de Mon- 
liéramey). — La Bertoche, xvii' siècle (invent, des 
titres de la seign. de la Villeneuve-au-Chéne). — 
fja Breloche, xviii* siècle (pouillé). 

Bertaugbb (La), f. c*^ des Riceys. 

Bbbtignollbs, c*° d'Essoyes. — Britanniolum, 1080 
(cart. de Tabb. de Moléme). — Briùgnola, Briti" 
uiola, 1101 (ibid,). — Brittannolium , Bretinnole , 
iio3 (ibid.). — Bretegnelle, Breteignelk, iao5 
(ibid.), — Bretegneîe, iao6 (ibid,). — BretinoUa, 
1 3 1 3 ( ibid. ). — Bieteignole , i a a3 ( ibid. ). — Bre- 
tegnole , 1 a a 6 ( ibid, ). — Bretepiola , 1 a 3 1 ( ibid. ), 

— BretignoUeSf 1879 (Dénombr. gén. des fiefs, 
reg. 10^896, coll. Delamarre , Bibl. nat., t. III, 
mss. Vignier). — Bretignelles, 1/168 (ordonn. des 
i-oys de France, t. XVII, p. i56). — Berlignol- 
iie^xyi* siècle (pouillé de Langres). — Betignier, 
1 679 ( carte de Sanson ). — Bertigtiolle , xviii* siècle 
(Cassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châtell. de Chacenay ; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Bar-sui^Aube. 



Bbrtochb (La), lieu dépend, du domaine de Saint- 
Biaise, c~ du Mesnil-Saint-Père; auj. détruit. — 
Bretauche, i558 (Étot du baill. de Troyes). — La 
Bertoche, xvii* s* (inv. des titres de U baronnie de 
la Villeneuve-au-Chéne ). 

Bertoche (La), anc. fort détaché, c" de Troyes, près 
du moulin de Saint^Quenlin. — <xfi* siècle (titres 
particuliers). 

Behtocob (La) ou la Brbtochb, c"* de Troyes, près de 
la Moline. — 1 767 (plan de Troyes). 

Bbbtoche (La), f. et tuilerie, c"* de la Ville-aux-Bois- 
Icz-Soulaines. — Bretoche, xviii* siècle (Cassini). 

Bbrdllbs, autrefois SiART-E«s-OTHB , c*" d'Aix-en-Olhe; 
prit le nom des seigneurs de Bérulles vers le milieu 
du xf 1* siècle. Bœurs (Yonne) était de la paroisse de 
Bérulles; en 1 5o3 il en fut séparé. — Séante 1 1 /i5 
(ch. du prieuré de Foicy). — Soiant, 1 1 46 (cart. 
gén. de T Yonne). — Seantiui, avant 1 1 5o (ibid,). 

— Saiantitis, 11 55 (ibid,), — Seianciui, 1161 
( ibid.). — Soiant , Seuant , 1 1 8 4 ( ibid. ). — Séante , 
iaa5 (ch. de Tabb. de Vauluisant). — Seionz, 
1 a3a (cart. de Champagne). — Seens, 1 a 69 (cart. 
de Tabb. de Vauluisant). — Seanz in Otha, 18a a 
(ch. de Tabb. de Dilo). — SeatU-en-Othe , i544 
(lerr. de Tabb. de Vauluisant). — BéruUe, xfiii* s* 
(Cassini). 

Dioc. anc. de Sens; coût, et baill. de Troyes; 
gouv. et général, de T Île-de-France; élect. de Sens. 
Bérulles, sous le nom de Séant-en-Olke , était 
une châtellenie relevant du bailliage de Troyes et 
comprenant : Berluviers, Bérulles, Bois-le-Roi, le 
Fort- Jacquet et Pierrefittc. 

BERULLES (Bois de) , c'* de Bérulles. 

Bervillb, Bbivilla, anc. par. c"* de Trannes; Téglise, 
sous la dédicace de Saint-Marc, alors en mine, a été 
comprise dans Tabh. de Beaulieu et est auj. détruite. 

— 1 1 la (Camusat, Promptuarium, P 867, et Des- 
guerrois, Saine teté chrétienne). 

Bertille , grange , c"* de Trannes. — Gratigia de 

Bervilla, 1 1 55 (ch. de Tabb. de Boulancourt). 
BervilAc (Fobét de), c"* de Trannes; auj. défrichée. 

— Nemus de Befinlla, iao7 (ch. du cabinet de 
M. Tabbé Coffinef , cont. trans. entre le prieuré de 
Vendeuvre et Tabb. de Boulancourt). 

Bés (Les) ou les Bets, f. c"* de Vendeuvre-sur-Barse. 

— Danrot, xvi' s* (Not. hisL sur Vendeuvre). — 
Les Bés, fin du xvi* siècle (titres particuliers visés 
dans cette Notice). 

Besas ou Besacas, village et moulin près de Polisot, 
disparus vers le xiii* siècle; auj. remplacement se 
nomme la Besace ( Lucien Coûtant). — Besas , 1176 
(cart. de Tabb. de Moléme). 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



19 



Bbsst, c^" de Méry-sur-Seine. — Beissi, xii* siècle 
(Feodi de Meriaco, arch. nationales). — Bais- 
teium, 1936 (ch. de i^abb. de Notre-Dame-aux- 
Nonnains). — BaUnaeum, Baisseyunif i38i (arcb. 
de la ville de Troyes, compte njss. orig.). — 
Beêsayum, i/ia8 ( pouiilé). — Baisty, i/i63 
(ch. de Tahb. de Notre- Dame- aux -Nonnains). 

— Beuaicum, xfii* siècle (pouiilé). — Be»teyum, 
Beuiacum, xtiu* siècle (Courtalon, Top, t. III, 
p. 46a). — Bessi, Besseium, BaUsi, xviii* siècle 
(pouiilé). 

Dicic. anc, coût, et baill. de Troyes; siège parti- 
culier de Méry-sur-Seine; gouv. et général, de 
Champagne; élect. deTrayes. 
R^THRo (Le) ou BéTRO , affl. de la rive droite de la 
Vanne; prend sa source à Dierrey- Saint-Pierre et 
coule de ce village à Estissac. — Molendinide Bertro, 

I a3o (cart. de Tabb. de Notre-Dame-des-Prés). — 
BetrOiXiin' siècle (Gassini). — Béterot, xfiii* siècle 
(plan de la seign. de Villemaur). 

Bbtig.xicodrt, c*" de Brienne-le- Château. — Beihe- 
gnicurtf 1187 (ch. de Tabb. de Boulancourt). — 
Bethegnecorth , 1 1 97 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). 

— BerUniaca curtiê, laii (Gall. christ, instr. 
t. ÏV, p. 597). — Beteignicuria , ia65 (ch. de 
Dame-en-rile). — Beûgnicuria , 1/107 (pouiilé). 

— Betkignicnria , 1/157 (fonds de Saint-Pierre, 
arcb. de TAube). — Bétignicourl y Betignycuria , 
X?' siède (pouiilé). — Belhegnicourt , m* siècle 
(liste des paroisses). — Béthigntcourt , i6ao (reg. 
d'hommages k M'' de Luxembourg). — Betinicuria, 
xvii" siècle (pouiilé). — Belignicoury xviii' siècle 

• (ibid.). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chau- 

mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 

Bar-sur-Aube. 
Betoiv , grange , c"* de Prugny et de Torvilliers ; détruite 

avant i553. — i38o (arch. départ, f. de THôtei- 

Dieu-le-Comte). 
Bkton (Bois de), territ. de Prugny et de Torvilliers; 

auj. défriché. — Nemtu de Belon juxta villam de 

Lanis ad Nemusy iaâ8 (ch. de Tabb. de Notre- 

Dame-des-Prés). — BetKofiy i38o (ch. de THôtel- 

Dieu-le-Comte de Troyes). 
Beurey, c" d'Essoyes. — Beria, 664 (dipL de Clo- 

laire 111, D. Bouquet, t. IV, p. 6/17). — Birrei, 

I I a6 ( Gall. christ, insl. t. IV, p. 1 58). — Burreium , 
11^7 (cart. de Tabb. de Clairvaux). — Beitrretum, 
laa/i (arch. du chat, de Vendeiivre). — Burrey, 
1872 (ordonn. des roys de France, t. V, p. 478). 

— Beurey y 1879 (Dén. gén. des fiefs, reg. 10,896, 
coll. Delamarre, Bibl. nat., t. III, mfs. Vignier). 



— Beurrey, 1 5 a 0-1 5 a 1 (Harmand, Voy. de D. Edme , 
ahbé de Clairvaiix), — Beuray, 1679 (carte de 
Sanson ). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châtell. de Jaucourt; gouv. et générai, de Cham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Ville autrefois fermée de murailles et de fossés. 

Beurbt (FoRÉT de), c"'de Beurey; mentionnée de 1 ai o 
à 1 a85 dans Tlnventaire des titres delà seign.de la 
Villcneuve-au-Chéne et défrichée dans les premières 
années du xiv* siècle. — Foreita de Beurreioy di' 
Burreyo, laiS (arch. du châL de Vendeuvre). 

Bburville, fief, auj. f. du châL, c"* de Sainte-Maure 
(arch. de M. le prince de Lucinge, chét. de Sainte- 
Maure). 

BiARD, éc. c"* de Crancey. 

BiDAN, f. c"*de Monlceaux. — Bidauy xviii's* (Cassini). 

BiDAN (Bois de), c^ de Chauffour. — Bois de Bidau 
(carte de Cassini). 

BiERNB, h. c"* de Villemereuil. — Biemoy nhb (ch. 
du prieuré de Foicy). — Biemcy ia56 (Brussel, 
t. II, p. 9a 8). 

BiBTH, territ. de Troyes, partie de la rivière de Seine, 
XIII* s' (arch. munie). 

BiGBRNE ou BiZBRNE (Fohtaire), d \ Veodeuvre, Tune 
des sources de la Barse. 

BIhi, source, territ. de Babot-la-Grange. — Les 
eaux de cette source se perdent dans la vallée après 
avoir alimenté un moulin. 

BIhe, fontaine, territ. d'Herbice, Tune des sources de 
' THerbice ou Herbiçonne. 

BIhe (La), fontaine, territ de Trouan-ie-Petit, anc. 
territ. de Targe. 

BIhbs (Les), deux font., territ. de Trouan-le-Grand. 

BiNANTBY, gagnage, c"' d'Etourvy. — i553 (extr. et 
Estât du baill. de Troyes). 

Blaikcodrt, c°° de Brienne-le-Château ; prieuré dép. 
de Tabb. de Saint-Loup de Troyes. — Blincorty 
1 i/i5-i 169 (ch. -de Tabb. de Beaulieu). — Bleni- 
curiay 11/16-1169 (ch. de Tabb. de la Chapelle- 
aux-Planches). — Blenicurtiê, 11/18 (bulle du pape 
Eugène III, Camusat, f 866). — BleincurtUy 1 1 Â8 
(cart. de Tabb. de Basse-Fontaine). — Blaincurty 
1178 (ch. de Tabb. de Saint -Loup). — Capella 
de Blaincorty 1 178 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). 
. — Blaincourt, laoa (Chevalier, HisL de Bar-sur- 
Aube y ^, 80a). — Blaencurty iao8 (arch. hospil. 
de Bar-sur-Aube). — Balencort, vers laaa (livre 
des vassaux). — Blaincorty Blaincorthy la/io (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Blaincorty domuê 
leprosorum de Blaincort, prioratus de Blaincorty 
la/io (cart. de Tabb. de Basse-Fontaine). — Blani 

3. 



20 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



curia, 1367 (ch. de Tabb. de Boulancourt). — 
Blancuriaf xiii* siècle (cart de i'abb. de Saint- 
Loup). — Bleincuria, 1/106 (ch. de Saint-Loup). 

— Blaincuria, 1/407 (pouilié). — Bleincourt, 
XVIII* siècle (Cassini). — Blamcour, xviii* siècle 
(pouilië). 

Dioc. anc.de Troyes; coût, et baill. de Cbaumont; 

gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 
Rlainb ou Blanum , c"* dWuxon , ville détruite au v' s* : 

elle était située à TO. d^Auxon, près de la source 

de Blaine. On trouve sur son emplacement une 

grande quantité de débris d'objets gallo-romains. 
Blahe (La), source du ruisseau de Si vrey, terri L 

d'Âuxon. 
Blaise (La) ou Fontaine-Blaise, afïl. de la rive droite 

de la Seine, de Villechélifau Pont-Hubert. 
Blancs -Fosses (Les), f. c" de Saint -Pouange. — 

Blanc Fossé, iSSq (Courlalon, TopA. 111, p. 5a). 

— BlanC'Fossey, xviii* siècle (Cassini). 

Blbuse, f. c"* de Saint-Pouange — xix* siècle (carte 
du Dépôt de la guerre). 

BuGciicounT, c**" de Brienne- le -Château; prieuré 
dép. de Tabb. de Beaulieu. — Blennicor, Bien- 
njcort, 1 1 46 (cb. du prieuré de Ramerupt). — BU' 
nicortj 1 1 /i 6-1 169 (ch. de Tabb. de Beaulieu). — 

• Blignicurl, 1 1 48 (ch. du prieuré de Ramerupt). — 
Blaigtiicort , Blaignecort , BUuiignecoft , 1162-1180 
(feoda Campaniaî). — Blengnicutt, 1179 (ch. de 
Tabb. de Beaulieu). — Blenicorth , 1186 (ch. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Blaignicourt , 1188 (ch. 
de Manassès, évêque de Troyes). — Blagnicort, 
laoi (feoda Campaniae). — Blegnicuria, 12/18 
(ch. de Tabb. de Beaulieu). — Blaingnieumia , 
1/107 (pouilié). — Blengnicuria , 1667 (rôle, 
fonds de Troyes, arch. de TAube). — Blagnicourty 
RolherottCf xvi* siècle (liste des par. du diocèse de 
Troyes). — Bleignecourt , i6o3 (terr. du duché 
de Beaufort). — Bleignicourt, 1620 (reg. d'hom- 
mages à M*' de Luxembourg). •=— BUnicuria, prio- 
ralusy XVII* s* (pouilié). — Blignicour (moulin de), 
xviii* s* (Cass.). — Blainicuria, xviii* s* (pouilié). 
Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Cbau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

BuGNY, c*" de Vendeuvre-snr-Barse. — Blaniacum, 
664 (D. Bouquet, Rec, des hisl., t. IV, p. 647). 

— Bleigni, 11 45 (ch. de Tabb. de Clainaux). — 
Blainni, 1 1 46 (ch. de Geoffroy, évéque de Langres). 

— Blegnetum, Bleneium , Blenneittm, 1179 (cari, 
de Tabb. de Clairvaux). — Blaigniacum , 1181- 
1186 (feoda Campaniœ). — Blangni, 11 85 (cart. 
de Tabb. de Clairvaux). — Blagni, 1 1 98 (ibid. ). — 



BUùniy XII* s* (t^M^.). — Blegni, xiii' s* (ibid.). 
— Bîainneium ,1218(2* cart. de Tabb. de l^foléme). 

— Beligniacum , 122a (ch. de Tabb. de Montiéra- 
mey). — Bleigneium^ ia34 (ch. de Tabb.de Clair- 
vaux). — Bleigniacum, Blenniacum, 1286 (cart de 
Tabb. de Clairvaux). — Blegniacum, i243 (ch. 
de Tabb. de Clairvaux ). — Bleimieium ,1247 ( Und. ). 

— Blaigny, 1889 (rec. d'aveux et dénombrements). 

— Bleigni/, i466 (compte des rec et dép. de 
Tabb. de Clairvaux). — Locus Bleniacensis , i665 
(Chron. lingonense). — Beligny, 1679 (carte de 
Sanson). 

Dioc. anc. de Langres; coul. et b^ll. de Troyes; 
châtell. comprenant Bolroy, Bligny, Bossancourt en 
partie, les Cahots et le Pré-Banois; gouv. et géné- 
ral, de Champagne; élect. de Bar-sur-Aube. 
Château fort au xvi* siècle. 

Blin (La Tour de), éminence artificielle au midi de 
Marigny-le-Châtel. — La tour de Blin , xviii* s* 
(Courtalon, Top, t. in,p. aoo). 

Blives, f. et ciiât. c°* de Savières; anc. seign. anc. 
village. — Bliva, 1097 (cart.de Tabb. de Moléme). 

— Blive, 1161 (cart. de^Tabb. de la Rivour). — 
BUvia, 11 64 (Bîbl. nat., carton i5a,f. io3 r**). 

— Blives, I 226 (cart. des Templiers). 

Bocages (Les), h. c"*de Rumilly-lez-Vaudes; auj. dé- 
truit. — Les Bocages^ i553 (extrait et Etat somm. 
du baill. de Troyes). 

Boc-BN-FiEL, forêt, territ. d'Arelles. — Nemus quod 
dicitur Failel, 1 210 (carL de Tabb. de Clairvaux). — 
Foresta de Feola,'\ a 1 5 (cart. de Tabb. de Moléme). 

— Bois de Fiel, xviii* s* (Cassini et carte du Dépôt 
de la guerre). 

On y a découvert des tumulus. 

Boc-EW-FiEL, f. c°* de Polisot. — Bocancier, xviii' s* 
(Cassini). — Baucanfiel, xix* s* (carte du Dépôt de 
la guerre). 

BocHBT (Le Petit-), f. c"* de Villy-le-Bois. — Le Bou- 
chet, xviii" s* (pouilié). — Le Petit Rochetj xix* s* 
(carte du Dépôt de la guerre). 

BocaoT (Le) ou Moliri, m'°, c°* de Bertignolles. 

BoceoT (Le), f. c"* de Rumilly-lez-Vaudes. — Le Bas- 
chot, xviii*s* (Cassini). 

Bois (Les Petits-), forêt, c"* d'Essçyes. 

Bois-Bdreau, h. c"* de Bernon. 

Bois-CARRi (Le), h. c"* de Villy-en-Trode. — Bois 
'Carré, xviii* s' (Cassini). — Voy. Carrky. 

Bois Carr< {L^)'> ^o\s, c°* de Jaucourt. 

Bois Chardon, forêt, c"* de Méry -sur- Seine; auj. dé- 
truite. — Bois Chardon, xviii*s* (Cassini). 

Bois COMMUNAUX, forêt de Chaource. — Bois commu- 
naux, XVI n* s* (Cassini). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



21 



Bois comiufiAUx , forêt, c"** de Can6ii el de Fontette. — 
Boii communaux, ifiii* s* (Gassini). 

Bois d'Ari^t, forêt, c*' de Fuligny. — Bois d'Arrêt, 
xfiii* 8* (Gassini). 

Bois-db-Deb (Le), f. c"* de Thil. — Boiêdeder, xyiii* s* 
(Gassini). 

Bois DB LA GoHHARDEBiB (Lb), forét uoie au bois de 
Bagneux. — Bois de la Commanderie , x?ni* s* (Gas- 
sini). 

Bois DB LA GoMHANDBRiB (Le), forét, c*^ de Viilemorien. 

— Bois de la Commanderie, xviii* s' (Gassini). 
Bois-DE-RiGifT (Lb), h. c"* de Rigny-le-Ferron. 

Bois DB Saint-Micbbl, forét, en partie c** de Ghessy. 

— Bois de Saint-Michel, xfiii* s* (Gassini). 

Bois Dieu (Le), bois, c" de Bouy-sur-Orvin. — Bois- 
Dieu, xTiii* s* (Gassini). 

Bois-dc-Ghahp (Le), f. c"* de Nogent-sur-Seine, en- 
clavée auj. dans le faubourg de la Belie-Dame. — 
Bois-du-Champ , xfiii* s* (Gassini). 

Bois-Dii-Boi , c" de Rumiliy, c"" de la forét de cette 
commune (titres communaux). 

Bois DU Bot, bois, c°* de Landreville. — Bois-du-Boy, 
XTiii* s' (Gassini). 

Bois-G^BARD (Le), ferme, château et forét, c°* de 
Ghessy. — Bois- Gérard (f. de), xviii* s' (Gassini). 

Bois-GuBBCHT (Le), h. c"* de Saint-Phal; auj. détruit. 

— Bois Guéry, i553 (État du bail!, de Troyes, 
village où il y a mairie). — Au bois Guerry, 1766 
(liste du ressort du baill. de Troyes). — Le Bois 
Guerchy, xyiii* s* ( Gourlalon , Top. t. III, p. 129). 

— Le Bois Guerchi, xviii* s' (pouilic). 
Bois Joli (Le), bois, c"* d'Aix-en-Olhe. 

Bois L^ABBé , c"** de Rumilly-lez-Vaudes, r* de la forét 
de cette commune (litres communaux). 

Bois-Lassus (Le) ou Boulaiso.^b,' h. c"* de Vanlay. — 
Bois Lessu, xviii* s* (Gassini). 

Bois-le-Roi (Le), h. et tuil. c'* de Bérulles. — Bois- 
le-Roy^ xviii* 8* (Gassini). 

Bois-Martin, f. c"' d'Urville. — Boismartin, xviii* s' 
(Gassini). 

Bois-Plante, bois, c"de Ville-«ur-Arce. 

BoKLEc ou Boftlieu, f. c°* dc Piney, autrefois hameau 
et comm"* du Temple, ensuite comm"' des che- 
valiers de Saint -Jean -de -Jérusalem, dépendant 
de celle de Troyes. — Bonus locus, 1269 (cari, du 
Temple). — Bon Ueu, 1370 (ibid.), — Domus 
Templide Bono loco ou Boni loci, l'Sog (procès des 
Templiers). — Prœceptoria, xfii*s* (pouiilé). 

Bonne-IdEe (La), f. c" d'Onjon. 

Borreval, h. c^ de Saint-Jean-de-Bomievai. — Bona 
valUs, 754 (ch. de Tabb. de Montier-la-Geile). — 
Bonnevaux, i398 (prisic de Villemor). — Bo;ie- 



vallis, 1/407 (pouiilé). — Bonneval, i.')/i3 (fonds 
dc Tabb. de Montier-la-Gelle). 
Pagus Trecassinus, 756. 

BoRNEVAux, éc. c°* dc Goussegrey. 

BoNRE-VoisisE (La), f. c" de Ghampfleury, sur rem- 
placement d^un anc. village détruiten 1 565 , d'après 
Hariot, Recherches sur le canton de Méry. — Eccle- 
sia de Bona vicina, 1 307 (Gamusat, Promptuarium , 
r 35^1 ). — Capella Bone vieine, 1 309 (Gall. christ, 
instr. t. XII, p. 3 85). 

Boss-Enfants (Bois des), forét, c"* de Verpillières. 

Bons-Hommes (Les), h. c°* d^Isie-Aumont; anc. cou- 
vent de religieux de Grammont, assis au bois 
d'Ervy, dans la châtellenie d'Isle (Aumont) au com- 
mencement du xiii* siècle , détruit en 1 3i 7 et réuni 
au prieuré de Macheret par le pape Jean XX II. — 
Boni homines in nemore de Arvico habitantes Grandi- 
montis ordinis, 1190 (Bibl. nat. coll. de Gbamp. 
t. GXXXVI, p. 98). — Plasseium bonorum honùnum 
Grandimontis , 1 3/10 (s* cart. de Tabb. de Moléme). 

— Les Bons-HommeS'lez^Isles ou la Trinité-aux- 
Bois, 1 543 (fonds de Tabb. de Montier-la-Gelle). — 
Les Bons-Hommes, près de Vauldes, xvi* s* (liste 
des par. du dioc. de Troyes). — Les Bons-Hommes , 
xviii* a* (Gassini). — Cella Bonorum hominur.L de 
Insulis d*Arvy-les-IsleSj les Bons-Hommes d'Isles, 
xviii* s* (pouiilé). 

Borde (Bois de la), forét, c" de Lévigny. — Borde, 
11 58 (Bibl. nat.coll.deGhamp. t.GXXXV,p.356). 

— Bois de la Borde, xviii* s* (Gassini). 
BoBDE (Étang de la), c"* du Petit-Mesnil. 

Borde (La), h. c°* de Bar-^ur- Seine. — La Borde, 

xviii's* (Gassini). 
Borde (La), h. c" de Bayel. — Grangia de Borda, 

1 198 (ch. deTabb. de Glairvaux). — Grangia que 

dicitur Bordahans^ ia3i (ibid.), — Grangia que 

Borda vocatur, 13/16 {ibid.), — La Borde y i3i7 

(ibid.). 
Borde (La), h. c°* des Groûtes. 
Borde (La), f. c"' de Fresnois. — La Borde, 1337 

(cart. de Tabb. de la Rivour). — Borda, 1 233 (ibid.). 
Borde (La), h. c"* de MaroUes-sous-Lignières. 
Borde (La), h. c"' de Trainel. — Les Bordes, xfiii*s* 

(Gassini). 
Borde (La), éc. c*^ de Vendeuvre-sur-Barse; détruit 

pour la construction du chemin de fer, près de la 

gare. — Le Fourneau , xix' siècle. 
Bordes (Les), hameau, c"* d'Avreuil. — Les Bordes 

d'Avreuil, xviii' s* (Gassini). 
Bordes (Les), c**" de Bouilly. — Borde, 1 189 (ch. de 

THôtel-Dieu-le-Gomte). — Les Bordes de lez le 

Bois du Boisson, i3hg (cart. de* THôtel-Dieu-le- 



22 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Comte ). — Les Bordes , xi? * s* ( ibid, ). — Les Bordes 
soubz nies y iSgi (ch. de l'Hôtel-Dieu-ie-Comte). — 
Les Bordes'lez-Ysles , i/iio (ch. de la Trinité). — 
Les Bordes d'Isles, 1706 (rolie des jurées et bour- 
geoisies d^Aumont). 

Dioc. anc. et bail), de Troyes; châteU. d^Isle-Au- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troyes. 

Bordes (Les), h. c" d^Eaux-Puiseaux. — Les Bordes, 
XVIII* s" (Cassini). 

Bordes (Les), h. c" de Lantages. — Borde, lai/i- 
1333 (feoda Campanis). — Les Bordes lez Len- 
taigesy i3fl8 (piisie de Villemor). — Les Bordes, 
i7o5(rolle des jurées et bourgeoisies d^Aumont). 

Bordes (Les), ham. c"' de Lavau. — Bordes (Les), 
x?i' s* (arch. départ, fonds de SainlrPierre). 

Bordes (Les), f. c'^de Saint-Pouange. — Les Bordes, 
xfiii* s* (Cassini). 

Bordes (Les), h. c"* de Villemaur. — Les Bordes, xviii*s* 
(pouillé). 

Bordes (Tuilerie des), h. c°* delà Vendue-Mignol. 

Borne-CarriHe (La), h. c"* de Chaource. 

Bornr-de-Pierre (La), h. c"'' du Mesnil-Saint-Père. 

BoRifE-LiMiTE entre Tintendance de Champagne et celle 
de Dijon, entre les terril, de Neuville- sur-Seine et 
de Buxeuil , sur la roule nationale n** 7 1 , de Paris 
à Dijon. — Parait être du xviii* siècle. 

BoRKE-LiMiTB entre Tintendance de Champagne et 
celle de Dijon, entre les terril, de Bourguignons 
et de Bar-sur-Seinc , sur la route nationale n** 71 , 
de Paris à Dijon. — Parait être du xviii* siècle. 

BoRKEs (Cbapellb des), c~ du Pie^sis-Gatebled. — 
Chapelle des Bornes, xviii* s' (Cassini). 

BoRROT, fontaine, au terril, de Crancey. 

BosANNES ou BoDSAifKES, fief et f. c*^ de Dierrey-Sainl- 
Julien. — Bousannes, 1301 (cart. de la léproserie de 
Troyes). — Bosannes, i35/i (ibid,). — Bouzaimes, 
Boussaines, 1838 (prisie de Villemor). 

Cette ferme, auj. détruite, était assise près du 
ruisseau du Béthro. 

BossARCouRT, c"" de Vendeuvre-sur-Barse. — Bosonis 
curtis, 854 (ch. deTabb-deMonliérender). — Bau- 
ceneurt, xii" siècle. (cart de Tabb. de Clairvaux). — 
Bauchuncort, 1171 (ch. deTabb. de Boulancourl). 
— Bosoncur, 1 199 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — 
Bosuneort, vers 1333 (livre des vassaux). — Bo- 
sencurt; 1336 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — Bau- 
concort, TaSS (ch. de Tabb. de Beaulieu). — Bo- 
soncuria, ia63 (ch. deTabb. de Clairvaux). — Boi- 
sancort, 1396 (ibid.). — Boussancuria , i'i07 
(pouillé). — Baussancui-ia , ilib'j (rôle, fonds de 
Saint-Pierre, ^ch. de PAube). — Bossancourt, 



1 466 (compte des rec. et dép. de Tabb. de Clair- 
vaux). — Botuancourt, i466 (inv. des titres con- 
cernant la conmi'"* de Troyes). — Baussaneourt , 
1^75 (ch. de Montier-la-Cdle). — Baussaincourl , 
i5i5 (ibid,). — Baussancort, xvi* s* (liste des 
par. du dioc. de Troyes). — Boissancourt , xviii* s* 
(Courtalon, Top. t. III, p. 386). — Bossaneour, 
Bossencuria, xviii* s* (pouillé). 

Dioc. dnc, coût, et bail!, de Troyes; châtell. de 
Jaucourt et de Bligny en partie; gouv. et général, 
de Champagne; elect.de Bar^sur-Aube. 
Château fort, auj. moderne. 

BossiGAR, forêt, territ. de Montmartin, Spoy, Meur- 
ville, Bligny, Vitry-le-Croisé etLongpré. — Forest 
de Bossican, xviii* s* (Cassini). 

BoucENAT, fief delà prévôté d'Isle (Aumont); détruit. 

— i3s8 (prisie de la châtell. d'Isle-Aumont). 
BoccHBT (Le), chapelle de Sainte- Tanche, c°* de 

Lhultre. — Cappella de Bouehetto, de Boucheto, 
ihhi (Camusat, /Voniptuonum, ^389). — Cha- 
pelle du Bouchet, xviii* s' (Quille). 

Bouchoh-Mabiottb (Le), f. c"' de Piney. — Bouchon- 
Mariotte, xviii* s* (Cassini). 

Bouchot près de Verrières. De la dépendance du 

Temple de Viliicrs. — Mentionné au xiii' s* (cart. 
du Temple). 

Bouchot (Le) ou l^Écboite, h. c"* d'Aix-en-Othe. — 
Le Bouchot, xviii' s* (Cassini). 

BoDDARDE (La), fontaine, an territ de Chaource. 

BoDDBLiR , pont , c"* de Fontaine ; pont ancien assis sur 
TAube et sur Tancienne voie romaine de Segesaera 
(Bar-sur-Aube) à Langres. — Pons Boddini, laSi 
(ch. de Tabb. de Clairvaux). — Pons qui dicitur 
Boudelin , 1 389 (ibid. ). — Le Pont Bodelym » 1 297 

{ibid.) 

Boudin, h. c"* de Courtaoult — Boisdin, xviii* siècle 

(Cassini). 
BûUE,h. c"*deSaint-Phal. 
BociLLAR-Bcp (Le) , f. c"* de Morvilhers. 
BouiLLART (La)ouLabodillant, h. c"** d'Aix-en-Othe. 

— La BouUtante, xviii* s* (Cassini). — La Bou- 
liante, xviii* s* (pouillé). 

BouiLLART (Le), fontaine, au territ de Balnot-sur- 
Laignes. 

BouiLLAiDE (La), fontaine, près d'Armentières, c°* de 
Saint-Benoit^ur-Vanne; elle forme un ruisseau qui 
afflue à la Vanne par la rive gauche. 

Bouillon (Le) , bois, c'* de Saint -Mards-en-Olhe. 

BouiLLT, ch.-l. de c**, arrond. de Troyes. — BuUacum, 
754 (ch. de,Chélambert,arch. de TAube). — Bolm- 
cum, avant 854 (D. Bouquet, t. VIII, p. 64 a). — 
Bolleticum, vers 876 (Camusat, Prompt. P 166). 



^ 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



23 



— BuUiacum , 1 097 ( a* cart. de Tabb. de Moiéme). 
' — Bolliacum, 1157 (Gamuitat, Prompiuarium , 
r 333). — BoUUacum, 1190 (coll. de Champ. 
iX\\Xn,^.gH), — Boaiie,BouUley, 1399 (arch. 
départe 1196). — BouyUi, 139/1 (cari, du Tem- 
ple). — Bouilly, i39/i(mv. de tilres de la comm"* 
de Troyes). — Bouilli, xiii* s* (bibl. de Troyes, 
mss. 365). — Bouilleyum, 1/107 (pouiilé). — 
BouiUeium, xni* s''{ibid,). — Mons Àbolintu (er- 
reur), xnii'8*(Courtalon, Top. t. III, p. 8/i). 

Pagus 7rieaMmtif ;dioc., coût, et baill. de Troyes ; 
châteil. d'Islc-Aumont; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Troyes. 

Le canton de Bouilly, qui dépendait du district 
dTrvy, fut composé, en exécution du décret du 
1 5 janvier 1790, de 5 municipalités: Bouilly, Ja- 
vemant, Sommeval, Souligny, Vauchassis. — En 
Tan IX, il fut placé dansTarrond. de Troyes, et Ton 
ajoula aux communes ci-dessus (sauf Vauchassis, 
qui en fut retranché) celles qui sm'vent, savoir : 
Assenay, les Bordes, Buchères, Cormost, Crésanti- 
gnes , Pays, Isle-Aumont , Jeugny, Lirey, Longeville , 
Machy, Maupas, Montceaux, Moussey, Prunay, tlon- 
cenay, SaintJean-de-Bonneval, Saint- Léger- près- 
Troyes, Saint-Pouange, Saint -Thibault, la Ven- 
due-Mignot, Villemereuil, Villery, Villy-le-Bois et 
Villy-le- Maréchal (39 comm.). — Canton ecclé- 
siastique comprenant 5 paroisses ou succursales: 
Buchères, Moussey, Sommeval, Saint-Léger-près- 
Troyes, Saint-Pouange. 

B0CU6B ou LA Cboix-Pigeor , c°' de Sainte-Savine; 
fief, au XVII* siècle, érigé en faveur de la famille 
Pithou. — Boulageê, xviii* s* (pouiilé). 

BocLAGBs, c*'" de Méry-sur-Seine. — Bolege, ii5a- 
1 180 (feoda Campanis). — Bolegiê, 1309 (Gall. 
chnsL instr. t. XII, p. 38). — Boloiges, Boleges, 
133 4 (fonds de Montiéramey ). — Buulagie, 13 -28 
(composition entre Jean de Boulage, abbé de Saint- 
Martin-ès- Aires, et la Bivour). — BouUaiget, Bou- 
lageê, XVI* s* (liste des paroisses du dioc. de Troyes). 

— BuUagiœ, xvii* s* (pouiilé). — Boullage, 1687 
( Camut-Chardon , Recherches sur Arcis-sur-Aube). 

— Moulin de Boulage, xviii* s* (Cassini). 
Boulais (Le), f. c°* de Jessains; auj. détndte. — Le 

BouUm , xviii* s* ( Cassini ). 

Boule-d^Or (La), h. c*" de Bomilly-sur-Seine. 

BouuNS (Les), h. c"" de Maraye-en-Othe. — Les Bou- 
lins, xviii* s* (Cassini). 

Boulot, h. c"* de Saint-Benoil-sur-Vanne. — i553 
(État du liailL de Troyes). 

Boulot (Bois du), près de Bigoy-le-Ferron. — Ne- 
mus Booleiz, Boolei, 1 1 86 (ch. de Tabb. de Vaului- 



sant). — Bueloi, 1909 (ibid.), — Nemus de Boou- 
loi, 1386 (ibid.), — Bois de Bouloi, Bouloy, i3i6 
(ibid,), — Boolay,i32S (prisie de Villemor). 
BouBAiiTOR , c* de Lusigny. — Bosenton , 1 1 /i6-i 1 69 
(cart. de Tabb. delà Rivour). — Busentum, 11 56 
(ibid.). — BosanUm, 1309 {ibid.), — Bosentum, 
1310-1330 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Bosantum, i355 (ch. de Notre-Dame-des-Prés). 

— BousanUm, 1393 (arch. départ G. 1196). — 
Bousanton, Bousenton, i338 (prisie de Villemor). 

— Grandie de Bouzanton, 1370 (Camusat, Prom- 
ptuarium, f 311). — Burento , Buzento , xvii* s* 
(pouiilé). — BouranUm, 1619 (reg. de Nicolas 
Bouillerot , procureur de Tabb. de Saint-Loup). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne; élect. de Troyes. 

BouBAT (Le), affl. de la rive gauche de TOusse; coule 
sur le territ. de Roncenay. 

BouBBBRAT, foulaiue, territ. d^Ëssoyes. 

BouRBEQEAu OU BouRG-B^BAULT, iucorporé dans Ten- 
ceinte de la ville de Troyes au xii* siècle. 

BouRBEBEAu (Lb) , h. c°* de Vanlay. — Bourbereau, 
xvui* s* (Cassini). 

BouBBOifi«B(LA), aflB.de la rive gauche de la Brevonne; 
de Vemonvilliers à Crespy. 

BoDBDEAu (Le), h.c"* de Marigny-le-Cbâtel. — Faux- 
bourg de Provins, xviii* s* (Courtalon, Top. t. 411, 
p. 300). — Le Bourdeau, xviii* s* (pouiilé). 

BooRDBfiAT, c*° de Marcilly-le-Hayer. — Burdenaiy 
avant ii5o (carL gén. de P Yonne). — Bordenai, 
1333-1339 (feoda Campaniœ). — Bordenayum ,1338 
(cart. de TEIÔtel-Dieu-le-Comle). — Bordenaium, 
1 956 - i 370 (feoda Campaniœ). — Bourdenay , 
i338 (prisie de Villemor). — Bourdenayum , 1/107 
(pouiilé). — Burdenaium, xvii*s*(t6û/.). — Bour- 
denai, xvii* s* (ibid.). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châteil. 
comprenant Bourdenay, Charmoy, Lasneray et 
Trancault; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

C^était autrefois une ville fermée de murs et en- 
tourée de fossés, avec un château fort sur l'empla- 
cement duquel on érigea, en i33o, un hôpital de 
deux lits, dép. de Thèpilal de Joigny. 

Bourses (Les), fontaine, c°* de Villy-le-Maréchal. 

BouRGBTET OU BouBGBTAis, éc. de la c°* de Vendeuvre, 
auj. réuni. 

Boubg-l'Évéqub(Lb), compris dès le xii* siècle dans 
la ville de Troyes. — Burgum episcopi, 1 1 59- 1 1 80 
(feoda Campaniae). 

Boubg-Nbdp (Le), incorporé dans Tenceinte de la ville 
de Troyes au xii* siècle. 



2/1 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



Bourg-Pabtib (LB),h. c"* de Neuvilie-sur- Vanne. — 
Borde-Partie f lasa-iadg (feoda Garapanis). — 

— i3a8 (prisie de Villemor). — Bùurgpartie, 
Boudepartie, xviii's'(Courlalon, Top. t. III, p. i6i). 

— Bout de Partie y Xfiii* s* (Gassini). — Bourde- 
partie, xviii* s* (pouilié). 

Bodrguig:«ons, c** de Bar-sur-Seine. — Bulgundio , 
avant 854 (D. Bouquet, l. VIII, p. 6/ia). — Bur- 
gungnutiê, 1175 (ch. dei'abb. deBouIancourt). — 
Bergoignuruy la^o (ch. de Tabb. de Saint-Loup). 
—^ Bergoignons , ia56 (ch. de-Tabb. de Montiëra- 
mey). — Bourguignons , 1879 (Dén. gén. des fiefs, 
reg. 10,396, coll. Delamarre, Bibl. nat. t. III, mss 
Vignier). — Bôurgoingnons , i388 (rec. d*aveui et 
dénombrements). — Bourguegnons , Bourgoignons , 
1893 {ibid.). — Bourguignon, xviii' s' (Gassini). 
Pa{itt$ Lateenaie; dioc. anc.de Langres; coul. de 
Troyes; bail!, de Bar-sur-Seine; gouv. et généralité 
de Bourgogne ; éiect. ou comté de Bar^sur-Seine. 
Ghâteau fort auj. détruit. 

BovBGciGRORS (Bois de) , c" de Bourguignons. 

BoiRGDiGNONS (Ls Pktit-), h. c'" de Bourguignons. 

BouRLOR, f. c"' de Villechétif. 

BouRON, f. c°*de la Ghaise. — Bouron, xviii* s* (Gas- 
sini ). 

Boisson, f. c" de Saint-Flavit. 

Bodt-d'er-Haut (Le), h. c"' de Davrey. 

BouTEFER (Le), f. c" de Vaientigny. — Boutefeur, 
i6o3 (lerr. du duché de Bcaufort). 

Bocte-Fol'rche, f. et m'", c"*de Montfey. — Moulin de 
Boutefourche , \s\\\* s* (Gassini). 

BouTois (Iles de la Vanne), lerrit. de Villemaur. — 7 
i63o (inv. des titres de la baronnie de Villemaur; 
arch. de la famille de la Rochefoucauld). 

BoDTOis (Le), h. c"* d'Eslissac. 

BouTois (Le), m'', c'* de Montfey. 

BouTois (Le), afil. de la rive droite de TArmancc, de 
Vilieneuve-au - Ghemin à Soumainirain; dit aussi 
ruieteau de Courtaoult, 

BocTTE-FouRCBE, m*°, C** de Brillecourt. 

BoufELOT (Le) , f. c°*de Bligny. 

BoiiVERiR (La), manoir fortifié au xii' s*, auj. dans 
la c"* de Rhèges. 

RoDY-LcxEMBouRG, c*" de Piuey. — Boeium, versiiÔo 
(arch. des Petits-Hôpitaux de Troyes). — Boiacum, 
iaa3 (cari, de Tabb. de la Rivour). — Boy, xiii*s' 
(bibl.de Troy es, mss. 365). — Bouy, tA86(inv. de 
titres concernant la comm'*' de Troyes ). — Boyacum , 
xviii* s* (Gourtaion, Top. t. III, p. 388). — Bouy- 
Onjon, xf m* s* ( Gourtaion , Alm. de Troyes, 1 776). 
Dioc, coul. et bail), de Troyes; mairie royale; 
gouv. et général, de Ghami)agne; élecl. de Troyes. 



Boot-sub-Ort IN , c*'de Nogent-sur-Seine; prieuré dé- 
peudant de Tabbaye de Gormery. — Boi, ii53- 
1180 (feoda Gampaniœ). — Boium, 1319 (ch. de 
Tabb. de ScelUères). — Boyacum, Boyum, Boy, 
lasa (cart. de Tabb. de Sceilières). — Boiacum, 
iùii6 (cart. de Tabb. du Paraclet). — Bouiacum, 
1/107 (pouiilé). — Bouy, i/i65 (ordonnances des 
roys de France, t. XVI, p. 873). — Bouyacwn, 
XVI* siècle (pouilié). — Bouy-aux-Poreaux , i554 
(Mém. d'Hatton , p. 11). — Prioraius de Boyaco , 
xvii' s* ( pouilié). — Bonium, 1 6 1 o ( Papire Massoh , 
p. i64). 

Dioc, copt. et baill. de Troyes; gouv. et général, 
de rîle-de- France; élect. de Nogent-sur-Seine. 

Bbagelogre, c*" des Ricoys. — Braehenoille , x* siècle 
(Statistique du c** des Riceys). — BrachigenoUi , 
Brachigenulli f 1167 (^^' ^® l'abb. de Quincy). — 
BracagenuHi, 1178 (cart. gén. de TYonne). — Bran- 
ehesnouiUe, Braichegenoil , 1 ao6 ( Ann. de TYonne, 
i8/i5, 3* partie, p. 187). — Brèche noille, iai6 
{ibid,). — Brageloigne, Bragelogne, Brache'^enolia ^ 
Bracchium longum (ibid.). — Brachegenoil , 1317 
(3* cart. de Tabb. de Moléme). — BrachagenoUa , 
1 966 {ibid.). — Brachenolia (carte du pagus Tomo- 
(^tir^rMM, Ann. de r Yonne, 1845, 3* part., p. i84). 

— BragdonneSf 1679 (carte de Sanson). — Petit 
Château, xviii* s* (Gassini). 

Dioc. de Langres; coût, et baill. de Sens; gouv. 
et général, de T Ile-de-France; élect. de Tonnerre. 
Ghâteau très-fort, auj. détruit. 

Bragelogne, m'", c"* de Beauvoir. — Moulin de Bra- 
gelogne, xviii* s* (Gassini). 

Branles (Les), f. c" de Fresnois. — Les Branles- 
Renault, i553 (extrait et Élat somm. du baiii. de 
Troyes). — Les Branles, xviii* s' (Gassini). 

Brartigrt, h. et château, c°* de Piney; ancienne pa- 
roisse , qui a conservé son église. — Brantiniacum , 
1110 (cari, de Tabb. de Moléme). — Brantigny, 
i5i9 (fonds de la comm'** de Troyes). — Braû- 
niacum, xvii* s* (pouilié). — Brantigninum sta- 
gnum, i6t8 (Papire Masson, p. 159). — Bran- 
tigniacum, Brantigny, xvi 11* s* (Gourtaion , Top. 
t. III, p. /»37). — Brantigni, xviii' s* (pouilié). 

Bras du Bachot (Le), bras secondaire de TAube ayant 
6 kilomètres de parcours, sur le lerrit. de Ghamy- 
le-Bachot. 

Bbaux, c" de Ghavanges. — Braus, 854 (dipL.de 

Gharles le Ghauve). — Altare sanctœ Mariœ super 

fluvium Brah , 973 ( Camusai, Promptuarium, f 83). 

— Braux, 1 1A9 (Blampignon, Hist, de sainte Ger- 
maine, p. 2o4). — Brauci comitis (Ecclesia)y 11 85 
(cari. deTabb. de Monliérender). — Braax comitis. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



25 



iso6 (ch. de THôlel-Dieu-le-Gomte). — Braou», 
i9o8 (ch. de Tabb. de Glairvaux). — Braot, i aai 
(ibid,), — BraoXf laaS (ibid.). — Brauce, ihb'] 
(rôle, fonds de Saint-Pierre). — Braulx, xvi* s* 
(iisle des par. du dioc.). — Braulx-le-Comte , i6o3 
(lerr. du duché de Beaufort). — Braulx-le-Comte, 
i65i (Foy et homm. de div. seign.). — Le Grand 
et le PetitBrattx, Braux-le-Chdtel , xtiii*8* (pouillé). 
— Braux'le-Comte, Xfiii' s* (Gassini). 

Pagus ou eomitatui Bnonefuù, en 8ja; dioc. de 
Troycs ; coût, et baill. de Chaumont ; gouv. et gé- 
néral, de Champagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Braci ( Le ) , f. c^Me Piney ; ancien hameau. — Braux , 
xf m* 8* (poiiiilé). 

Braux-Saint-Pàbb, h. c" de Braux. — Ecclesia Brauci 
S, Pétri y 1 1 85 ( cart. de Tabb. de Montiérender). — 
Braux4e'Samt-Père y xtiu* s' (Gassini). 

BRAT,h. c"' des Bordes. — Bray, 1096 (cart. de Tabb. 
de Moléme). — Braium, iao5 (ch. de i'Hôtel- 
Dieu-le-Gomte). — Bray-lez-Troyes , i3o8 (liste 
des députés aux États de i3o8). — Bray leez Us 
Bordes soubz Illes (ch. de THôtel-Dieu-le-Comte). 

— Brai, xviii* s* (pouillé). 
Maladrerie de Saint-Antoine. 

Bail (Le), h. c°* de la Loge-Pont-Belin. 

Bbates (Les Grandes et les Petites), bois, c°* de 
Saintr-Hilaire. — Les Grandes et Petites Brayes, 
XTiii* s* (Gourtalon, 7o^. t. III, p. 381 ). 

Bréabd (Bois), c"* de Bar-snr-Seine. 

Bbebak, h. c"* de Saint-Germain. — Bracbancttwi , 
avant 854 (D. Bouquet, t. VIII, p. 6ha). — Breu- 
banâum, 1^95 (ch. du prieuré de Foicy). — Bra- 
bancium, Braybancium, 1817 (carL du Temple). 

— Breban, xyiii* s* (pouillé). — Brabant, xviii* s* 
(Gassini). 

Brebis (Ruisseau de u), c"** de Montreuil. 

Bbesse (La), affl. de la rive droite de TAube; de Go- 
lombé-la-Fosse à Ailleville. — Breca, 1 a 33 (cart. 
du chap. de Saint-Maclou). 

BBE8soBET,h. c^'de Villcmoyenne. — Bressoré, xviii* s* 
(pouillé). 

BBETOARièRE (La), f. c"* d'Arcouville. — Brittoneria, 
11 35 (cart. de Tabb. de Glairvaux). — Britinnia- 
cum, 1 1Û7 (ibid.). — Bretenaria, Breteneria, 1 168 
{ibid.). — Bretoneria, vers 1 171 ( ch. de Tabb. de 
Glairvaux). — Breclenaria , Bretheneria , xn* s* (cart. 
de Tabb. de Glairvaux). — Bretonniere, 1 aa 1 (ibid.). 

— Bretenai, isaS (ibid.). — Bretennai, 1528 
(ibid.), — Brethenayum, la^o (ibid.). — La Bro- 
tennière, ia56 (ch. de Tabb. de Glairvaux). 

Bretohkixre (La ) , f. c"* de Verrières; ancien hameau. 

— Bretonia, 1 i5A (Gamusat,Prompetmrtuin,r*3oa). 

Aube. 



— Bretoneria juxta Vilers, 11 56 (cart de Tabb. 
de Saint-Loup). — Bretoneria, BreeUmeria, 116A 
(ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Britoneria, 1171 
(cart. de la léproserie de Troyes). — La Breton- 
niere, xni* s* (ch. du prieuré de Nolre-Dame-en- 
rile). — La Brelonnerie, i3a3 (cart. de Tabb. de 
Saint-Loup). ^— La Bretonerie, xfiii* s* (pouillé). 

— La Bretonière, xviu* s* (Gassini ). 

Breuil (Le), h. c"^ de Ghessy, avec chapelle et moulin. 

— Bruelf 1 179 (ch. orig. deTabb. de Quincy). — 
Nemus de Brulio, 1 1 98 (cart. général de TYonne). 

— Granchia de BroUio, ia3o (ch. de Tabb. de 
Quincy). — Granfpa que Brolium appellatur, 1370 
(ibid.). — Maison dou Bruil, 1391 (ibid.). — Ije 
Breu, clox dou Breu, 1817 (ibid.). — La granche 
du Breul, i4a8 (ibid.), — Le Breul, i535 (ibid.), 

— LeBreuil, 1709 (ibid.), 

Bbeuil ( Le) , f. c"* de Juvanzé. — Buruille, BruUeium , 
11 64 (ch. de Tabb. de Glairvaux). — Brulhum, 
1 1 79 (ibid.), — Grangia de BruyUe, i334 (ibid. ). 

— BruiUe, lUho (ibid,), — Le Breuil, xviii's* 
(carte de Gassini). — Brûle, xix* siècle. 

Breuil (Le), m'% c"* de Saint-PhaL 

Breuzerie (La), f. c"^ d'Éclance; ancien fief. 

Bbetiaude, f. c*** de Briel; ancien fief. — Bretmndes, 
157 a (inv. des titres de la seign. de la Villeneuve- 
au-Ghéne). 

Bbetiarde, f. c"* de Ghaource. — Breviande, xviiT s* 
(Gassini). 

BREviA]«DE,f. c"" de Gunfin. — Breviade, xviii' siècle 
(Gassini). 

Breviakde, h. c"* de Fresnois. — Breviande, i3a8 
(prisiede Villemor). 

Breviande, gagnagc, c"' de Ruvigny; anj. détruit. — 
i553 (État du baill. de Troyes). 

Breviandes, 3' canton de Troyes. — BrinniafSb^ (Ga- 
mu.sat, Promptuarium , f ao). — Breviande, 139/1 
(cart. de la léproserie de Troyes). — Molindinum, 
i3oo (ibid.), — Breviende, 1/179 (»^w^-)- 

Pagus TricassinuM f dioc. , coût, et baill. de Troyes ; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 

BRBviAifDEs-SAiNT-LÉGER,h. c"* de Breviaudes. — Bn- 
viande, 1897 (fonds de Tabb. de Montier-la-Gelle). 

Bretorne, c**" de Piney. — Bevronne, 1177 (ch.de 
Tabb. de Saint-Loup). — Bevrone, ia8o (cart. du 
Temple). — Brevonne, 1 809 (ch. de Tabb. de Sainl- 
Loup). — Beuvronna, 1607 (pouillé). — Bevrona, 
XVI* s* (ibid.). — Beronne, xvi' s* (liste des par. du 
dioc.). — Brevonna, xvii* s* (pouillé). — Brune- 
vonna, xviii* s* (ibid.). — Brevone, xviii* s* (Gass.). 
Dioc. de Troyes; coût et baill. de Ghaiimonl; 
général, de Champagne; élect. de Troyes. 






26 



DÉPARTEiMENT DE L'AUBE. 



Brevokne (La), affl. de la rive gauche de la Voire: 
c'est récoulemeat de deux étangs situés au S.-E. du 
Petit-Mesoil ; elle passe près de Chaumesnil, de Nolrc- 
Dam&-du- Chêne, à Grespy, près de Jiizanvigny, de 
Maiûères, de Yalentigny, et se jette dans la Voire 
au N.-E. de Rance. — Aqua que Bevronna dicitur, 
1 1 77 ( ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Rivus de Be- 
vrone, i aS i (ch. de Tabb. de Beaulieu). — Fons de 
Bevronne, xiii* s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — 
La Bretonne, xyiii's' (Cassini). — Rivière de Caire, 
xnii* s* (Courtalon, Top. t. III, p. 38 1, 4i8). 

BRETonxELLE, anc. hameau jusqa^à la fin du siècle der- 
nier, auj. le Grandr-Brevonnelle , f. c"* de Mathiuix. 

— Bevronella, 11^7 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). 

— Bevronella magna, 1170 {ihid.), -^ Nemus de 
Brevonella, 1177 (fonds de Saint-Loup). — Brevo- 
nelhy xvn* siècle (pouillé). — BrevonnelyXyiu'sièdc 
(Cassini). 

H REVOIS?! ELLE- le-Pbtit, f. c"* de Pel-et-Der. — Nemus 
de Bevronella, 1 16/i (ch. de Tabb. de Saint-Loup). 

— Grangia de Bevronella y iao6 (ibid.), — Petit 
Brevonnellcy xix* s' (carte du Dépôt de la guerre). 

nRiDAii«E(LA), f. et tuilerie, c"*de Crespy. — Thuil- 
lerie de Bridenne, xviii* s* (Cassini). 

Rriel, c^^de Bar-sur-Seine. — Brieium, 1101 (cari, de 
Tabb. de Moléme). — Brierium, 11 34 (fonds 
de Fabb. de Montiéramey ). — Briei, Briel, 1 1 46- 

1 169 (cart. de Tabb. de la Rivour). Briers, 

1 309 (fonds de Tabb-de Montiéramey). — Briellum, 
1 a 3 4- 1 a 4 3 ( feoda Ca mpanise ). — Brier, 1 a 4 5 ( acte 
de vente à Gérard de Durnay). — Brielle, 1600 
(mém. ross. sur Vendeuvre). 

Dioc. de Langres; coût, etbaill. de Troyes; châ- 
tell, de Vendeuvre ; gouv. et général, de Champagne ; 
élect de Bar-sur-Auhe. 

Il est fait mention de la seigneurie de Briel , en 
j 383, dans l'Inventaire des titres de la seigneurie de 
la Viiieneuve-au-Chéne ; elle dépendait alors de la châ- 
iellenie de Vendeuvre, et, en 1 64 1, de la baronnie 
de la Villeneuve^Q-Chéne. — Château fort, xvi' s*. 

Briel (Bois de), territ de Briel. — Boia de Briel, 
xviii* s* (Cassini). 

Brierre-la-Vibille, c**" de Brienne-le-Chàleau. — Brio- 
nenses, 45 1 (Hist. de saint Loup). — Villa Brionna , 
85 1 (D. Bouquet,!. VIII, p. 517). — Duo Brionûti, 
853 {ibid. t. VII, p. 617). — Villa Breona, 858 
(annales de Saint-Bertin ). — • Locut Briacus, 858 
(annales Fuldenses). — Brena super Albam, io3i 
(chron. d'Albéric). — Brienna, io48 (acte du con- 
cile de Sentis). — Brinia, 1 io3 (Gall. christ, t. IV, 
p. i52). — AntiquaBrena, 1 i48(Camusat, Promp- 
tuofHum, r 366). — Brena velus, 11 64 (ch. de 



Tabb. de Clairvaux). — Bretta vetula, 1 177 (ch. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Brenê^a-Vielle , Breetme- 
la-Vielle, xvi' s* (liste des par. du dioc). — Afoii- 
lin, xviii* s* (Courtalon, Top. t. III, p. 396). 

Pàgus ou comitatus Brionensis; dioc. de Troyes; 
coût, et baill. de Chaumont; gouv. et général, de 
Champagne; élect. de Bar-sur-Aube. 
Briehre-la-Vibille (Moulin de), éc. de Brienne-la- 

Vieille. — Mentionné sur la carte de Cassini. 
BRiEHifE-LE-GaÂTEAn, ch.-l. de c**", arrond. de Bar- 
sur-Aube. — Brienn,., Brienna, Briennone pago 
(monnaies mérovingiennes). — Duo Brionisi, 853 
(D. Bouquet, t. Vil, p. 617). — Breone CoêteUum, 
966-1031 (chron. d'Albéric). — Castrum Breonense, 
vers loao (D. Bouquet, Ex mirac. S.Bereharii), — 
Brena CoMtellum, ii43 (ch. de Gauthier, comte de 
Bnenne, arch. de TAube). — Brena, Nova Brena , 
11 48 (Camusat, Promptuarium , f* 176,366). — 
Brienium , 1 1 76 ( cart. de Champagne). — Brenna , 
1 1 85 (cart. de la léproserie de Troyes). — Brienne, 
XII* s* (Villehardouin). — Comitatus Brene, ia33 
(cart. du Temple). — Brenne, 1270 (ibid.), — 
Breine, ia85 (compte des rec et dép. du comte de 
Champ.). — Brene, 129a (arch. départ. G. 1 196). 
— Brena Castrum, i4o7 (pouillé). — Briane4e- 
Comte, i443 (mém. d'Obvier de la Marche). — 
Brene, Brene-le-Chastel , Breenne-le-Chastel, xii* s" 
(liste des par. du dioc. ). — Prioratus de Brena Castro y 
XVII* s* (pouillé). — Brena- ad castrum, Brienne~le- 
Château, xviii*s*( Courtalon, Top, t. III, p. 890). 

Appelé Brienne -le -Château avanl i8o4; ensuite 
Brienne-NapoUon, en mémoire du séjour de Bona- 
parte à Técole miUtaire de Brienne. A la Restaura- 
lion, le nom de Brienne-le-Château lui fut rendu; 
puis celui de Briennc-Napoléon lui a étédonné à nou- 
veau dei849ài87o:il reprit alors son ancien nom. 

Hôpital et maladrerie, — Domus Dei de Brena , 
iao6 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Hospitale 
de Brena Castro, xvu* s* (pouillé). — Maladreric 
réunie à l* HâteUDieu ,vni* s* (mentionnée dans les 
arch. hospitahères de Brienne). — Brycnne, Brienne- 
le-Chastel, i6o3 (leir. du duché de Beaufort). — 
Brienne-le-Bourg , xviii* siècle. 

Il y avait un prieuré fondé en 1 133 par Uatton, 
évéque de Troyes, et dépendant de Fabb. de Mon- 
tiérender. 

Château très-fort dès le ix* siècle; remplacé par 
un magnifique châleau construit vers 1780 par 
M. de Loménie de Brienne. 

Pagus 'Brionensis ; dioc. de Troyes; coût, et baill. 
de Chaumont; général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



27 



Comte aux temps carlovingiens , cette seigneurie eut 
une suite de seigneurs dont sont sortis des rois de 
Jérusalem et de Constantinopie, des ducs d^ Athènes, 
etc. , etc. 11 fut possédé par le connétable de Saint- 
Pol ; confisqué sur lui , il passa à la famille d'Am- 
boise, puis revint à celle de Luxemboui^. Celte 
terre fut acquise par la famille de Loméuie vers 
i6âo, demeura jusqu'à ces années dernières aux 
Loménie de Brienne, qui la vendirent à M. le prince 
de Beauffinemont-Courlenay. — Le comté de Brienne 
fut érigé en duché-pairie en faveur de Charies de 
Luxembourg, comte de Brienne, en mai 1687; le 
Parlement refusa d'enregistrer les lettres d'érection. 
Ce duché-pairie s'éteignit par la mort du titulaire , 
arrivée en i6o5, sans qu'il eût laissé d'enfants. 

Brienne était un arcbidiaconé et un doyenné du 
diocèse de Troyes, comprenant 56 paroisses et 
7 succursales avant 1789. Les paroisses étaient: 
Amance, An^us (Haute-Marne), Argançon, Au- 
zon. Avant, Blaincourt, Blignicourt, Bossancourt. 
Bouy, Brevonne, Brienne-la-VieiUe,Brienne-le-C ba- 
teau, la Chaise, Chaumesnil, Crespy, Dienville, Do- 
lancourt, Éclance, Épolhémonl, Fresnay, Fuligny, 
Juvanié, Juzanvigny, Lassicourt, Lesmont, Lévigny, 
Longsols, Maizières, Malhaux, Molins, Montangon, 
Morvilliers, Nogent-sur-Aube, Onjon, Pel-et-Der, 
Perthes, Petit-Mesnil, Piney, Précy-Nolre-Dame, 
Précy-Saint-Martin, Badonvilliers , Bance, la Bo- 
thière, Sacey, Saint- Léger -sous- Brienne, Sou- 
laines, Thil, Trannes, Unienville, Véricourt, Ver- 
nonvilliers. Ville- au -Bois-lez-Soulaines, Villehar- 
douin, Ville-sur-Terre, Villevoque et Villiers-le- 
Brulé. — Les succursales étaient : Argançon, Co- 
clois, Epagne, Jessaint, Mesnil-Lettre, Pougy et 
Saint-Christophe. — Le doyenné comprenait, en 
outre, l'abbaye de Bassefontaine, l'abbaye de Beau- 
Ueu, uu chapitrée Pougy, un prieuré à Badonvilliers 
et un autre à Soulaines. 

En exécution du décret du i5 janvier 1790, 
Brienne devint le chef-lieu d'un canlon du dis- 
trict de Bar-sur-Aube , comprenant 7 communes : 
Brienne-le-Château , Crespy, Épothémont, Juzanvi- 
gny, Maizières, Sainl-Léger-sous-Brienne et Valen- 
ligny. En l'an ix, les c*^' de Crespy, d'Épothémont et 
de Juzanvigny furent distraites de ce canton, auquel 
on ajouta les a 1 c°" dont les noms suivent : Bétigni- 
court, Blaincourt, Blignicourt, Brienne- la-Vieille, 
Saint -Christophe, Courcelles, Dienville, Epagne, 
Hampigny, Lassicourt, Lesmont, Malhaux, Molins, 
Pd-et-Der, Perthes, Précy-Notre- Dame, Précy- 
Saint-Martin , Badonvilliers , Bance , Bosnay, Yèvrcs , 
ce qui le composa de a5 communes, nombre qu'il 



possède encore aujourd'hui. — Créé canton ecclé- 
siastique après le Concordat , il comprend a 1 paroisses 
ou succursales : Bétignicourt, Blaincourt, Bligni- 
court, Brienne -la -Vieille, Brienne -le -Château, 
Epagne , Hampigny, Lassicourt , Lesmont , Maizières , 
Mathaux, Molins , Pel-et-Der, Perthes-en-Bothières, 
Précy-Notre -Dame, Précy-Saint-Martin , Bance, 
Bosnay, Saint-Léger-sous-Brienne, Valentigny et 
Yèvres. 
BniENRois (Le), petit pays faisant partie du Vallage. 

— Brietmone pago (monnaies mérovingiennes). — 
Cotnitatus Breonemis, 83 â (dipl. de Louis le Débon- 
nnaire). — Pagtis Brionentù, 887 (D. Bouquet, 
t. VII, p, 70). — PaguM Breonensis, 866 (dipl. de 
Charles le Chauve). — Pagut Breneruis, 87a (Ca- 
mnsat, Promptuarium , P ao). 

Sont indiqués comme compris dans le pagus ou 
comitattu Brionensis : Gigny (763); Saint-Christophe 
ou Dodiniacourt (83a); Coclois (856); Éclance 
(866);Piney(86a,885,89a,98o);Braux(972); 
Jessaint (980); et Villa Floriniacus (860), dont la 
situation est aujourd'hui inconnue. 
BniLLEcoDBT, c°° de Bamerupt. — Brullicurtis , 1116 
(ch. de l'abb. de Montier-la-Celle). — Brulocurtis, 
BruUcurtù, ii53 (ibid.), — BruiUicort, 11 85 (ch. 
de Manassès, év. de Troyes). — BrilieurtU, 1 197 
(ch. de Garnier, év. de Troyes). — Brulicuria, 1 aaa 
(ch. du prieuré de Bamerupt). — Brullecort, ia3o 
(ch. de ï'abb. de Montier-Ia-Celle)» — BriUecuriaf 
1 a 7 a ( ibid, ) . — Brillicwt , BrUlicuria , 1 3 4 ( ibid,). 

— BruUHcur, i3a/i (lettre de Guillaume, abbé de 
Montier-la-Celie). — Brilicuria, i3/i3 ((^amusât, 
Promptuarium f [^ ao6). — BruilUcourt , i4oo (ch. 
du chap. de Saint-Maciou). — Brillecourt, 1/^06 
(cart de la ville de Troyes). — BruilUcuriaf 1^07 
(pouillé). — BriUieourt, iâ8a (ch. de l'abb. de 
Monlier-la-Celle). — BriUcourt, i565 {ibid,), — 
Briîlecour, Brillicour, xtiu' s' (pouillé). 

Il y avait un ancien prieuré dép. de l'abbaye du 
Montier-la-Celle. 

Dioc. anc de Troyes; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. do 
Bar-sur-Aube. 
BaiNRiA, lieu inconnu, si ce n'est «Breviandes ou Bray. 

— In pago Tricûêêino, 869 (Camusat, Promptua- 
rium), 

BniQiiEaNE,c'* de Vendeuvre. — Au xvi* siècle, mai- 
son forte, dont les fossés sont encore visibles; puis 
ferme, détruite au conamencement du xix* siècle. 

Briqieterib, c*^ de Courteranges. 

Briqueterib-db-la-Boiitb (La), c°* de Saint-Benoil- 
sur-Vanne. 



II. 



28 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Bsiqikterie-dd-Hal't (La), c"' de Saiot-Benoit-sur- 
Vanae. 

Bhoce (La), h. c*^ de Radonvilliers; auj. détruit. — 
Brocya que eêt tnterjlumen Albe elvillam que dicituv 
Radonviler, 1 199 (a* cart. de Tabb. de Moléme). 

Brocs (La), bois, c"' de Radonvilliers. — Nemuê de 
Brocû, 1186 (transaction entre Hugues, abbc do 
Montier-la-Celie , et Érard de Brienne). 

Brosse (La), h. seign. d^Islc-Aumont, xi?' s* (arch. 
dëpart. cbâlell. de Troyes). 

Brosse (La), c"* de Montaulin. — Ane. paroisse; anc. 
hameau; anc. moulin ; ferme détruite vers 18/10. — 
La Brosse, i5o3 (cb. de Montier-la-Celle). 

Brosse (La), h. c'* de Montfey. — La Broce, 1 152- 
1180 (feoda Campaniœ). — Broca, laoi {ibid.). 

— Broda , 1 9^3 (cb. de Tabb. de Quincy ). — La 
Brosse, xviir s' (Cassini). 

Brosse (La), bois, c"* de Bigny-le-Ferron. — Brocia, 

i 186 (ch. de Tabb. de Vauluisant). — La Broce, 

i3a8 (prisie de Villemor). — La Brosse, xvin's' 

( Cassini ). 
Bros/;es(Bois des), c" de Neuville-sur- Vanne. 
Brosses (Bois des), c"* de Saint-Loup-de-BufTigny. 
BnossoTTB (Étang de la), c*** de Montigny. 
Brossotte (La), h. c"' do Montigny. — La BreeelotU', 

i553 (exlraitetEtatsomm. du baill. de Troyes). — 

LaBrossotle, xviii* s* (Cassini). 
Broi ILLIEUX (Le), anc. fief, puis b. c"* de Magnifou- 

cbard; détruit vers 1800. — Le BrouiUeux, i553 

(État du bailL de Troyes). 
Briées (Fosse des), source, lerrit.de Fresnay. 
Brûlée (La), éc. c"' de Chaourcc. 
Brdlis (Bois do), c"* de Couvignon. 
BRt>ET, m'", c"* de Pongy. — Brunet, x?iii* siècle 

(Cassini). 
Bris , ûef de la prévôté d'Isle-Aumont ; auj. détruit. — 

i398 (prisie delà cbâlell. d'Isle). 
BnusLET, m", c"* de Quincey; auj. détruit. — Molendi- 

numde Brulelo , 1 1A7 (ch. de Tabb. du Paraclct). 

— Brusklum, 1196 (Gall. christ, instr. t. XU, 

P-379)- 
Belyères (Les), f. c"* de Bagneux-la-Fosso. — Les 

Bruyères, xviii" s* (Cassini). 
BRiràREs (Les), b. c"* de Cbaource. 
BRUTàREs (Les), f. c"' de Longpré; existait en i553, 

détruite avant lexix* siècle. 
BaoTénEs (Les), h. c"* de Montigny. 
Bbi TARES (Les), h. c*' de Vanlay. 
BucET (Bois de), c"* de Bucey. 
Bucet-en-Othe, c"" d'Ëstissac. — Buce, 1100 (cari. 

de Tabb. de Moléme). — Butceium, 1 176 (cb. de 

Tabb. de Monliéramcy). — Buceium, 1177 (cari. 



de Tabb. de la Rivour). — Buecêium, Bucei, 1 180 
(ibid,). — Bucey, 1180 (ch. de Mathieu, év. de 
Troyes). — Bucciacum, 1 189-11 85 (ch. de Tabb. 
de SaintrLoup). — Buriacum, 1187 (ibid.), — 
Bucciaceri, 1187 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). 

— Capella tancti Jacobi de Buceio, 1 191 (ch. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Buci, 1901 (feoda Cam- 
paniœ). — Bucy, le Buchie, vers 199a (liste des 
vassaux). — Busteyum, 1967 (cart. du Temple). 

— Bucy, i398 (prisie de Villemor). — Bueeyum, 
1^07 (pouillé). — Buxey, xvi' s' (liste des par. du 
dioc.). — Bussei, 1618 (Papire Maason, p. 180). 

— Bucé-en^Othe , xtiii* s* (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 
Villemaur; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Érigé en paroisse en 1 180. -:- Prieuré dépendant 
de Tabb. de Saint-Loup de Troyes. 

Curieux manoir du xti* siècle, très-bien con- 
servé. 
BccHàRES, c^de Bouilly. — Buxerie, 1166 (cart. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Buyserie, 19 36 (charte 
de Tabb. de Montier-la-Celle). — Buxieres empres 
Villetart, t398 (prisie de Villemor). — Buxieres, 
]5i8 (ch. de Tabb. de Monlier-la-Celle). — Bus- 
sieres, i53o (ibid,). — Bucherre, 1 679 (ibid. ). — 
Buckières, xv'ou xvi* s' (arch. de FAube). — Bus- 
chères, i658 (cb. de l'abb. deMontier-la-Celle). — 
Buchere, 1686 (manuel de recettes de Tabb. de 
Saint-Loup). — Busckere, 17A6 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Celle). — Buixieres, Buchères, xtih* s* 
(Courlalon, Top, t. III, p. i38). — Bucheres, 
XTIII* s* (pouillé). 

Dioc. anc, coût et baill. de Trovesrchàtell. 
dlsle-Auraont; gouv. et général, de Champagne: 
élect. de Troyes. 

Manoir du xvi* siècle, en partie conservé. 

Biglas, h. c" de Maupas. 

BrcNEY, f. c'^de Brienne-la-Vieille. — Burrué, xvin's' 
(Courtalon, Top. t. III, p. 397). — Beugné, xviii' s* 
(Cassini). 

BiiRET, bois, c" de Vanlay. — Boscum Buirel , lai 1 
(ch. de Tabb. de Quincy). 

BuissoH (Le), m'", c^'de Cormost; autrefois ha- 
meau. — Molendinum, 1 aoa (cart. de THôlel-Dieu- 
le-Comte). — Le Boissum, 1 909 (ibid.). — Nuisi- 
mentum, 191a (ibid.). — Bouysson, i398 (prisie 
de Villemor). — Bois du Boisson, iS^jg (cart. 
de rHôlel-Dieu-le-Comle). — Le Bouisson, 1399 
(ibid.). — Le Buisson, iholi (ch. de THôtel-Dieu- 
le-Cointe). — Moulin Buisson, xtiii* s* (Cassini). 

Voy. NUISEMERT. 



i 



30 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



C 



(^iBi.NET (Le) , m. isolée, c"* de Villcchélif. — xii' s* 
(carte du Dépôt de Ja guerre). 

Cabots (Les), ga^n. c"' de Bligny; auj. détruit. — 
i553 (État du bailL de Troyes). 

Cachkbooton, pont sur ia Barse,àMoDlreuii. — Celait, 
au XVI* siècle, le passage de la route d^Allemagne à 
Troyes. 

CàiLLETET, m"", c°"de Mussy-8ur-Seine. 

Calakde(La), h. c"' de la Saulsotle. — La CaUmde, 
xviii's* (Cassini). 

(uLTAiRE (Le), en dehors de Nogent-sur-Seine. — 
Calvaire f xviii* s' (Gassini). 

Calvaire (Le), f. c°* de Soulaines ; anc. chapelle sur la 
lisière du bois. — Chapelle du Calvaire , xviii* s' 
(Courlalon, Top, t. III, p. hSù). 

Canal Bbrthelir , c^'de Troyes ; dérivation de la Vienne 
commençant vers la Grande-Planche. — Ouvert en 
1782, sous la mairie de M. Berthelin, passant à 
rO. de l'ancien bastion de la Tour-Boileau et coulant 
dans les fossés de la ville du côté de la porte de 
Paris, ce canal est aujourd'hui couvert et dos jar- 
dins sont édiBés an-dessus. 

Cai«al comblé de la sortie de Troyes, au couchant , jus- 
qu'au canal de navigation de Fouchy, comblé avant 
1 7A7. — Canal comblé, xviii* s* (Gassini). 

Catial de flottage, suivant la nve droite de la Seine, 
commençant un peu au-dessous dç Villepart et allant 
rejoindre la Vieille-Seine au-dessus de Foicy ; creusé 
vers 1735. — Cancd de flottage ^ xviii* s* (Gassini). 

Cakal de la Haute-Sbikb. — Commencé sons le pre- 
mier empire, il fut repris en 1869 et terminé de 
Troyes à Marcilly-sur-Seineen i865. En 1 863 , des 
travaux ont été repris pour le poursuivre jusqu'à 
Venières : dans celte direction , et jusqu'à Bar-sur- 
Seine, des travaux de terrassements ont été exécutés 
en 1848 et 1869. 

CA^kL DE HATiGATioN , du mouHn de Fouchy à la hau- 
teur de Barberey, créé au xvii" siècle. — Canal de 
navigation f xviii' s' (Gassini). 

Capucijïs (Les), couvent fondé au faubourg Groncels 
de Troyes en 1610, supprimé en 1790. — Leê 
Capucins, xviii* s* (Gassini). 

Carmélites (Les), couvent fondé à Troyes, en 1620, 
par Marie deMesgrigny, épouse de Vignier, cédé en 
1760 aux filles du Bon-Pasleur et en 1766 aux 
Jacobins. — Les Carmélites, xviii' s' (Gassini). 

Carolihe (La), f. c"de Plancy. 



CARPiàRE-GADET ( Et AS 6 DE la), c** des Loge»-Mar- 
gueron. 

CARPiàRE-DBS-GHAHPs (Étafig DE la), c*^ des Loges- 
Margueron. 

Carreaux (Les), h. c"* de Vendeuvre-sor-Barse. — 
Les Carreaux, i55o (mém. mss. (ur Vendenvre). 

Carré d'Etrblles, lieu entouré de tertres formant un 
quadrilatère long de 600 mètres, large à une extré- 
mité de 300 , à l'autre de 1 80 ; les tertres sont sur- 
élevés en moyenne de i",5o. — De ce lieu l'on 
domine tout le delta formé par la Seine et i'Aabe et 
une partie de la Champagne. — Considéré comme 
camp romain. 

Carrés (Les), f. c"' de Voigny. 

Carrests (Les), anc. fief, auj. éc. c*^ de Saint-Jean- 
de-Bonncval. — Les Quarels, xtiii' siècle (pouillc). 
— Les Quarretz , xviii' siècle ( Gourtalon , Top. t. III , 
p. 116). — Les Carrets ( carte du Dépôt de la 
guerre). 

Carrey, h. c'**de VilIy-en-Trode ; détruit. — Carrey. 
1 553 (extrait et Élat somm. du baill. de Troyes). 

Carribre-Blakche (La), f. c"** de Gyé- sur-Seine. 

CARRièRES (LBs),éc. c"* de Lagesse. 

Cartel, de la seign. de Ghaource, en i553. 

Cassi.ne (La), m'" et h. c°* des Loges-Margoeron. 

Cacldix, f. c'** de Lantages; auj. détruite. — Caul- 
din, XVIII* s* (Gassini). 

Caves (Les), c"* du Mériot. — Les Caves, xnii* s* 
(Gassini). 

Caves (Les), h. c*^ de Ponl-sur-Seine ; anc. fief. — 
Les Caves, i553 (extr. et État somm. du baill. de 
Troyes). — Château édifié par le surintendant de 
Bouthillier de Ghavigny; Louis XIII et sa mère y 
descendirent en i63o. Sous le premier empire, 
propriété de Madame Lœlilia; depuis, celle de 
M. Casimir Perier, ministre de Louis-Philippe, et 
de son fils. — Voy. CHiTBAc(LE), c" de Pont-sur- 
Seine. 

Cbffondbz (Le), aiD. de la rive gaoche de la Voire; de 
Beurville à Gefibnds (Marne). Il traverse le lerriL 
de Thil, dans le dép* de l'Aube. — Le Sefondet, 
XTiii' s* (Gassini). 

Celles, c*" de Mussy-sur-Seine. — Cella, 1096 (cart. 
de l'abb. de'Moléme). — Alodium de Sela, 1 135 
(ibid,), — Seles, 1913 {ibid,). — Sele, 1990 
{ibid.), -^ Selle, i358(Pérard,p. 439).— Cette*, 
1379 (Dénombr. gén. des fiefs, reg. 10,396, coll. 



l 



32 



DÉPARTEMEiNT DE L'ÂUBE. 



Chailloire (LA),pelitraàSaint-Mard5, employé pour 
le flottage des bois depuis 1 6/io. 

Craillot (Le), h. c"* de Courtaoull. 

Chaillots (Les), h. c" d'Ervy. — Leê ChaUloU, 
xviii*s' (Cassini). 

CuAiLLOLET, h. c"*deTroye8, avec moulins dits mou- 
Uns Biglés f moulins de Brusley, moulins de Maistre- 
Andriau. — Molendini de Challoel, 1171 (ch. de 
Saint -Martin -es -Aires). — Chaloel, 1181-1 185 
(ch.^de Tabb'. de Saint-Loup). — ChailM, laai 
(cart. de rHôtel-Dieu-le-Comte). — ClMlouel, 
1 280 (carl. de Tabb. de Clairvaux). — Chailloellum, 
i3o3 (Camusat, Promptuarium , f* aSa). — Chail- 
louely 1667 (fonds de Notre-Dame-cn-risle, arclj. 
de TAube). — Cliaillouet, 1686 (man. des rec. de 
Tabb. de Saint-Loup). 

Chaillouet (Mairie royale de) , Tune des 1 1 mairies 
royales crc'(5es vofs la lin du xiii* siècle dans reten- 
due de la prévôté de Troyes, et comprenant : Baii'e, 
Belley, Chaillouet, l'Etang- Mercier, la Grève, le 
Labouras, la Moline, Panais, le Pelit-Saint-Jac- 
ques, Ponl-Barse, le Pré-FEvéque, Ruvigny, Saiut- 
Parres-aux-Tcrlrès , le Tertre, ïhennelicrcs et la 
Vacherie. 

ChaIrettes (Les), h. c"" de Paisy-Cosdon. — LesChe- 
melSy xviii* s" (pouillé). 

Chaise (La), c*"* de Soulaines, autref. FERRiàRES. — 
Fen-crie, 11/15-1169 (ch. de Tabb. de Beaulieu). 

— Villa de la Chase, laA^ch. de Tabb. de Bou- 
lancourt). — Lachise, ia^i8 (ch. de Tabb. de Beau- 
lieu). — La Chiese, 1369 (cart. du Temple). — 

Villn de Chyesia, 1271 (ch. de Tabb. de Beaulieu). 

— Fetraiie, xiii' s* (ch. de Tabb. de Clairvaui). — 
Fetrieir», xiii* s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — 
FeiTier, la Cheiz^, xvi* s* (liste des par. du dioc). 

— Cathedra, Ferreriœ, xvii' s* (pouillé). — Fer- 
rières-la-Chaise, xvii* siècle (ibid,), — La Chaise, 
XVIII* s* (Cassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Cbau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur- Aube. 

Chalet (Le), éc. c"* de Vendeuvre-sur-Barse. 

CuALET DES Gravières (Le), m**% c"" de Bar-sur-Aube. 

CoALETTE, c**" dc Chavaugcs. — Catalacta, 1116 (cart. 
dePabb.deMoléme). — Catsalala, 1 ia8(Gall. christ, 
inslr. t. Xn, p. a58). — Catalata, 1 135 (cart. de 
l'abb. de Molérae). — Domus hospilalis de Chalvta, 
1 1 53-1 1 69 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Cha- 
leta, 1 i5'i (ibid.). — Challeta, 1 162 (carL deTabb. 
de Mok'nie). — Castrum quod dicitur Chalete, 1 1 63 
(ci)H. gén. de TYonne). — Chalathea, 1177 (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Fratres hospitaUsSancte 



Marie de Chaleta, iiSi-iiSS (ibid.). — Caleta, 
1 1 89 (ch. de Tabh. de Basse-Fontaine). — Calatea , 
i]96(ch. de Tabb. de Boulancourt). — Chalete, 
la 00 (ibid.). — Chalestre, vers laaa (livre des 
vassaux). — Chaletta, 1/107 (pouillé). — Chai- 
lette, Chasleile, 16/ta (Foy et bomm. de div. seig.). 
— Catsalata, malpdrerie de la Morée, iviii* siècle 
'(Courtalon, Top, 1. 111, p. 33 d ). ^ Prieuré , XTiir 
siècle (C&ssini). 

Prieuré séparé, fondé en 1 1 53, dépendant dc 
fabbaye de Saint-Loup de Troyes. ' 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Challois, h. c" de Béruiles. — Les Chalois, xtiii's' 
(Cassini). 

CBALiiETZ-sDR-VoocRBT,c"*de Vougré. — 1669 (proc.- 
verb. dc la recherche da la noblesse de Champagne , 
art. D'Huey). 

Cralos, f. c"' de Vanlay ; détruite. — Chalas, xtiii* s* 
(Cassini). 

Chamagie villa. . . nommé avec Baire et Rouilly-Sainl- 
Loup. — 1089, au plus tard (cart. de Tabb. de 
Saint -Loup de Troyes, f 37, d'après VHisl. des 
comtes de Champagne). 

Chamblain, h. c"* d'Ervy. — Chambekne, 11 90 (cart. 
de l'Yonne). — Chambelain, i553 (exlr. et Etat 
somm. du baill. de Troyes). — Chamblain, 1679 
(carte de Sanson). — Chatnblin, xviii* s* (Cassini). 

Chamelse (La), ruiss. afll. de la rive gauche du Lan- 
dion ; de Vallières à Vanlay. 

Chamot, <f" d'Ervy. — Chammaium, tihb (ch. du 
prieuré de Foicy). — Chamoy, 11/17 (cart. de 
l'abb. de Clairvaux). — Chiamaium, 116/i (ch. 
de l'abb. de Saint-Loup). — Chainaium, 11 64 
(ibid.). — Chammay, Chammai, 1 196 (ch. de l'abb. 
de Notre-Dame-aux-Nonnains). — Chamoi, 1 aoA 
(ibid.), — Grangia de Chamai, iao6-iaa3 (carl. 
de l'abb. de Saint-Loup). — Grangia de Chamaioy 
laii (ibid.). — Chamayum, ia58 (ch. de l'abb. 
de Saint-Loup). — Chameium, 1396 (ibid.), — 
Chamoacum, xvu' s* ( pouillé). — Camiacum, Char- 
moacum. Chamois, xviii* s' (Courtalon, Top. t. III, 
p. 139). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Château fort: il reste la porte, datant du xvi* s*. 

Chamot (Bois de), c*" de Chamoy. 

Champaghe (La), région naturelle, duché, comté, 
puis province de France. — \fauriacenti$ Campa- 
nia, /i5i (Frédégaire, Idace). — Campania, 533 

, (Grégoire de Tours). — Regnum Campam'œ, 533 



3/i 



DÉPARTEMENT DE TAUBE. 



ment de TAube. — Au x?iii* siècle (1785), on 
comptait dans la généralité de Champagne 1 a élec- 
tions, plus un département de la frontière de Cham- 
pagne et la prévôté de Vaucouleurs : ces élections 
étaient celles de Bar-sur-Aube , de Châlons , de Chau- 
mont , d^Épernay, de Joinville , de Langres , de Reims, 
de Rethel, de Sainte-Menehould, de Sézanne, de 
Troyesel de Vitry-le-François. Les anneies à ces élec- 
tions étaient : la prévôté de Vaucouleurs; le départe- 
ment de frontière de Champagne, comprenante ville 
et la souveraineté de Sedan, la souveraineté de Châ- 
teau-Regnault, la ville et la prévôté de Mouzon.' — 
Au xyi* siècle, Téleclion de Nemours s'étendait sur 
les seigneuries de Ponl-sur-Seine , Nogent-sur-Seine , 
Soulaines, Beaufort, etc.; parmi les élections de 
Champagne, celles de Bar-sur-Aube, de Joinville, de 
Troyes et de Vitry étendaient leur ressort sur la plus 
grande partie du département de TAube. 

Champagne ( Gouvernement de ). — Ce gouverne- 
ment parait avoir été créé sous le règne du roi Jean, 
en raison des besoins de la guerre. Les limites 
de ce gouvernement n'avaient alors de bases que 
les nécessités du moment. A cette époque (i36o), 
la Champagne forme un gouvernement isolé confié à 
Tun des principaux seigneurs du royaume; plus 
tard ( i A 1 5 ) , un même officier réunit entre ses mains 
le gouvernement de Champagne à celui de Bour- 
gO}pie. A partir de i36o, la Champagne eut ses 
gouverneurs jusqu'en 1 789. Au iv* siècle , le gouver- 
nement de Champagne et de Brie parait embrasser 
la majeure partie de l'ancien comté; il comprenait 
en outre des localités qui n'avaient point été renfer- 
mées dans le domaine des comtes, tels que les pays 
et les villes de Sens, de Tonnerre, etc. — Après la 
création des intendances, le gouvernement de Cham- 
pagne et de Brie aurait alors gardé les anciennes 
limites territoriales du comté de Champagne et de 
Brie, puisque ce gouvernement conserva, outre le 
territoire compris dans l'intendance de Champagne, 
les élections de la Brie et de plus celles de Joigny, 
lie Nogentnsur-Seine, de Saint-Florentin, de Sens 
et de Tonnerre, comprises dans l'intendance de 
Paris ou de l'Île-de-France. — Le gouvernement de 
Champagne et de Brie se composait d'un gouver- 
neur, de quatre lieutenants généraux , de quatre lieu- 
tenants de roi et de six baillis. — La ville de Troyes 
fut maintenue capitale du gouvernement de Cham- 
pagne et de Brie jusqu'en 1 789 , et Châlons, chef-lieu 
de la généralitç et de l'intendance de Champagne. 
Champ-Beau (Le), f. c*" de Lnsigny; détruite vers 
1854. — Chamband, xfiii* s' (Cassini). — Champ- 
beau, 1 865 (carte du Dépôt de la guerre.). 



Champ-Berlb (Lb), h. c"' de Vaudes ; auj. détruit. — 

1 553 (État du baill. de Troyes). 
Champ-Cadot (Bois de), territ. de Champignolle. 
Champ-Cadot (Lb), f. c" de Mussy -sur -Seine. — • 

Champ 'CadotyXYiii* s* (Cassini). 
CnAMP-CHABHB, h. c"' de Maraye-en-Othe. — Champ- 

Chttrmé, xviir siècle (Cassini). — Sans Charme», 

XTiii* siècle (pouillé). 
Coahp-de-la-Vibille-Églisb , c"' de Rumilly-lez-Vaudes. 

— Substructioiis indiquant un lieu habité, depuis 
longtemps détruit (Courtalon, Topogi\ du dioc. de 
Troyes, t. III, p. 1 1 1). 

Champ-dbs-Ventes (Le), éc. c" de Cussangy. 

Chanp-db-Thobbt (Le), tuilerie, c*"de Prusy. 

Champbaux (Le Grand-), fief de la châlell. de Payns; 
auj. détruit. — 1328 (prisie delà châtell. de Payns). 

Champbaux (Le Petit-), fief de la châtell. de Payns; 
auj. délruiL — 1 3a8 (prisie de la châtell. de Payns). 

Chah PEAU I (Les), bourg incorporé dans la viUe de 
Troyes au xii* siècle. 

Champpleurt, c*" de Méry-sur-Seine. — Chaujreit, 
iao6 (Desguerrois, Saineteté chrest. f* 33 o). — 
Chauffreeê, lùS'j (ch. d'Hodealdis, Recherchée «ur 
le canton de Méry), — Campue JUnriduê, xrii* s* 
(pouillé). — Champ Fleuri, xviii* s* (ibid.). 

Dioc. anc de Troyes; coût, de Meaux; baiil. de 
Sézanne; général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Chahp-Gibon h. c"* de Montfey. — Champ-Giron, 
xviii' s' (Cassini). 

Chahp-Gobbrt, fief, territ. de Coursan; xti* et xvii* s". 

Champ-Grillbt (Le), f. c"' de Semoine; autrefois pa- 
roisse. — Capella campi Grilloni», 1309 (Gall. 
christ, instr. t. XII, p. a 85). — Champgrillel , 
1557 (ch. du prieuré de Clairiieu). — Campus 
tostus, xvii' s* (pouillé). — ChangriUet, xviu* s* 
(Cassini). — Champ grillé, Changri^t, xvin* s' 
(pouillé). 

Champiohollb, c*^ de Bar-«ar-Aube. — Campaniola, 
XoSU (cart. de l'abb. de Moléme). — CampinoUum, 
1097 (ibid,). — CampineUa, iiai (carL de l'abb. 
de Clairvaux). — Campinnola, 11 35 (t6û2.). — 
CampignoUt, 1 1 i^5 (ch. de l'abb. de Clairvaux). — 
Campinola, 1 1/17 (cart. de l'abb. de Clairvaux). — 
Campegnola, 116a {ibid.). — Campagmola , Cam- 
pangùÀa, 1179 (ibid,), — Champennole, Champi- 
gnola , 1 iS^ (ibid.), — Champiniola, 1193 {ibid.) 
Champeigttola , 1195 (ch. de l'abb. de Clairvaux) 

— Champennole, 1198 (ibid.). — Champenole 
Champegnole, 1 198 (cart. de Tabb. de Clairvaux) 

— Champinola , Champinole , xii' s* ( ibid. ). — Cham 
pignoU, laoa {ibid,), — Champanoles, Champen- 
noles, iaoa(ch. de l'abb. de Clairvaux). — Terra 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



35 



de CampignolUt, i3o3 (cart. de la léproserie de 
Troyes). — Qiampignol, iao3 (ch. du prieuré de 
Nolre-Dame-en-rîie). — Campignoîe, Campinnole, 
1 9o5 (cart. de Tabb. de Glairvaux). — Campannola, 
iao6 {ibid.), — CampermoUiy iao8 (ch. deTabb. 
de Glairvaux). — Champanoîle, isao (ch. du 
Temple de Troyes). — Champeneles , i35a (cart. de 
Pabb. de Glairvaux). — Champignoles,xm* 8*(feoda 
Gampaniae). — Champignolie , i3a8 (cb. du chap. 
de Saint-Maclou ). — Champignuelle , 1889 (recueil 
d'aveux et dénombremeuf s). — Cluimpaignoîe , xv*s' 
(ch. du prieuré de Nolre-Dame-en-riie). — Cham- 
pigneulût, 1666 (compte des rec. et dcp. de Glair- 
vaux). — ChampignoUa, i58i (ch. et tit. de Pabb. 
de Glairvaux). — Champignolie, 1679 (carte de 
Sanson). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Ghampagne; élect. de 
Bar-sur-Aube, 

Ghampigrolle (Bois db), territ. de Ghampignolle. 

Ghampigholles, gagn. c** de Vaudes. — Champignollœ, 
1 ao3 (léproserie de Troyes). 

Ghampicnt, c** d'Arcis-sup-Aube. — Villa Campaniaci , 
1 179 (cari. gén. de TYonne). — Camperdy 1 197 
(ch. de Garnier, év. de Troyes). — Champigneyum, 
i6a6 (Gamusat, Promptuarium , T a3o). — Cham- 
pigny, 1/166 (compte des rec. et dép. de Glairvaux). 

— Champiniacum , xvrt! s* (pouillé). — Champigni, 
XVIII* s* {ibid,). 

Dioc. anc. de Troyes ; coût, de Meaux ; baill. de 

Sézaone; gouv. et général, de Ghampagne; élect. 

de Troves. 
Cbampiort, fifef, c"* de Briel. — Mentionné en i5o3 

dans rinvenlaire des titres de la seigneurie de la 

Villeneuve-au-Ghêne. 
Cbahpigkt, h. c" de Laubressel. — Grangia de Cam- 

pigni, 1139-11 A3 (cart. de Tabb. de la Rivour). 

— Campineium , vers a ko {ibid.), — Campinia- 
cutn, Champinei, 1146-1169 {ibid.). — Champi- 
gni, 11 54 {ibid.). — Champigneum, 1167 (Ga- 
musat , Promptuarium , P 3 3 a ). — Champini ,1181- 
1 1 85 (ch. de Tabb. de la Rivour). — Champineium , 
1 1 97 (cart. de Tabb. de la Rivour). — Villa Champi- 
gmaci, 1910 (cart. de Tabb. de Glairvaux). — 
Champeitmi, iai6 (ch. de l'abb. de Notre-Dame- 
aux-Nonnains). — Champiniacum, iaao(cart. de 
l'abb. de la Rivour). — Champigney, Champiney, 
Champinney villa, 1937 (cart. de Tabb. de Glair- 
vaux). — Champigniaaim , 1 398 (cart. de Tabb. de 
la Rivour). — Villa de Champigneyo, i964 (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Gelle). — Champigny, i388 
(rec. d'aveux et dénombrements). — Champigny- 



la-Grange, 1890 {ibid.). — Champigni-le-Bof, 
tviu* s* (pouillé). — Champigny haut, Champigny 
ba$ , xriii* 8' {Coût. de 7roy(?«,par4farcilly). — Voy. 
Nqisbment pour Champigny bas. 
Ghampillûk, h. c" de Longcvilie. — Champeillone , 
1398 (prisie de la châteilenie d'Isle-Aumont). — 
Champillions-lee-Maupas , 1669 (^"rïnds de l'abb. de 
Monlier-la-Gelle). — Champillons, 1686 {ibid.). 

— Champilou, xviii" s* (Gassini ). 
Ghamp-Lalot (Le), f. et tuilerie, c" de Fresnois. — 

ChampUdot , xiin* s* (Gassini). 
Ghamp-Mabin (Le) , h. c" de Bérulles. 
GHAMP-MiCHAnD, h. c*^ de Saint-Thibaut; auj. disparu. 

— Champmiehot, xviii* s" (Gassini). 
Ghahp-Rogabt (Le), h. et m*", c"' de Ghâtres; auj. 

détruits. — Champ-Rocart , xviii* s* (Gassini). 

Ghahpsicoubt, h. c"' de Maraye-en-Othe. — Chanci- 
cur, 1 190 (cart. de TYonne). — Chaneicourt, 1898 
(prisie de Villemor). — Champsicourt , xviii* siècle 
(Gassini). — Enchaisieour, xviii* siècle (Gourtalon , 
Top. t. III, p. i58). — Chansicour, xviii* siècle 
(pouillé). 

Ghahps-Mabgcebite (Bois des), c"' d'Arconville. 

Ghahp-sub-Babse, c"" de Vendeuvre-sur-Barse. — 
Champroi, i55o (mém. mss. sur Vendeuvre). — 
Moulin bannal et gagnage du moulin du Champ-au- 
,Roi, i633 (inv. des titres de ia seign. de Ghamp- 
au-roy); détniit vers 1687. — Chauvemy, 1679 
(carte de Sanson). — Champauroy, xviii* s* (Gas- 
sini); autrefois Champ-au-roi, 

Anc. seigneurie relevant jusqu'en 1 64 1 de la châ- 
teilenie de Vendeuvre, et depuis cette époque de la 
baronnie de la Villeneuve-au-Ghéne. — Ghapelle 
démolie vers 1890. 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châtell. de Vendeuvre; gouv. et général, de Gham- 
pagne ; élect. de Bar-sur- Aube. 

Ghampton , h. c"' de Racines. — Champeton, xviii* s' 
(Gassini). 

Ghahp-Violet (Le), f. c" d'Hampigny. 

Ghanat (Le), bois, c"'deMarnay. — Chanay {Le), 
i3i8 (actes du Parlem. t. II). — Bois du Chaslat, 
xviii* s* (Gassini). 

Ghancebok, f. c°* de Jully-sur-Sarce. — Chanteron, 
i398 (prisie de Villemor). — Chanseron, xviii* s* 
(Gassini). 

Grandet (Le), carrière de craie, sur la route de Troyes 
à Trainel , c"' des Noës. — Carrière de craye du 
Chandey, nui* s' (Gassini). 

Ghanet (Le) , h. c" d'Argan^on. — Raimbert Caisnei, 
11 35 (cart. de l'abb. de Glairvaux). — Chasnay, 
1 139 {ibid.). — Chasnea, xii* s* {ibid.). — Nemua 



;) . 



36 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



fie Chatneio, 1199 (fonds de Tabb. de Montiëra- 
mey). — Chaanelumy 1998 (cart. de Tabb. de Clair- 
vaux). — Nenrns de Chaisnoi, 12 36 (fonds de 
Tabb. de Montier-la- Celle). — Chanel, xyiii* s' 
(carte deCassini). 

Chakets (Les), h. c"* de Montigny. — Les Chanéeê, 
x?iii* 8* (Cassini). 

Changt, fief, c"' de Briei; auj. disparu. — xtu* s* 
(mentionné dans Tlnv. des titres de la baronnie de 
la Viileneuve-au-Cbéne). 

CuANGT, ëc. c" de JuUy-sur-Sarce. — Sangy (carte 
du Dépôt de la guerre). 

CnANisES, c'^des Riceys. — Chaunnesf ii5i (ch. de 
Tabb. de Quincy). — Cheonnaium, 1319 (cart. de 
Tabb. de Moléme). — Chaonneê, i38i (Foy et boni- 
mage rendus par plusieurs seigneurs). — Chantiei, 
\?iii* s* (CasMni). — Chaonne, xviii* s* (Statistique 
du canton des Riceys ). 

Château très-fort dominant un très-vaste horizon ; 
tes fossés existent encore. L^emplacement en est tra- 
versé par la route de Tonnerre à Dienviile. 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Sens, 
gouv. et général, de Tlle -de- France; élection de 
Tonnerre. 

CiiAîiSAC, h. c"' de Barberey-Saint-Sulpice. — Chansa, 
XVII I* s* (Cassini). — Chaussac, xviii' s* (pouiUé). 

— Sansac, du nom de celui qui a construit, au 
XVI* s% un manoir fortifié dont les fossés existent en 
partie. — Jean Sac (carte du Dépôt de la guerre). 

Chamecoq (Bois de), c"* de Morviiliers. 

Chanteloup, h. c°* de Lusigny. — Canteleu, xii* s* 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Cantelou, vers 
1196 (ibid,). — Chantelot, xvin' s* (Cassini). 

Chantelocp, f. c"' de Marcilly-le-Hayer ; anc. fief. — 
Granchta de Chantelou, 1865 (cart.de Tabb. de 
Scellières). — Cantta a laude, i a68 (ch. de Tabb. 
du Paraclet). — Chamteloupf xviii* s* (Cassini). 

— Chnntehupf xviii* s* (Courtalon, Top, t. III, 

P- 199)- 
CiiA?iTELoi;p , h. c"' de Sainte-Savine. — Chanteloup, 

xviii* siècle (Cassini). — La matsan d^ Ckantelou, 

XV m* siècle (pouillé). 

Chanteloup (Moulin de), sur la Barse, terril, de Lu- 
signy. — 11 existait en i5a6 et est auj. détruit. 

CHAi«TEiiERLE,h. C*** de Cormosl. — Cantumeroîi, 1080 
(cart. de Tabb. de Moléme). — Cantimerula , 1096 
(ibid.), — Cantumerula, 1 1 5a- 11 80 (feoda Cam- 
panis). — Cantuniellum , 11 53 (ch. de Tabb. de 
MontieHa-Celle). — Chantemerle , 1 399 (fonds du 
prieuré de N.-D.-en-lile, arch. de TAube). 

CiiANTEMERLE, h. c"* dc Radonvilliers. — Ckantemerle, 
xviii' s" (Courtalon, Top. t. lïl, p. A 99). 



Chautbpibbsb, fief de la seign. dTsle (Aumont). — 

1 5o3 (Bibl. nat. coll. de Champagne, t. XVII). 
Cbarterbigrb, f. c"* de Loyères ; auj. détruite. — Can- 

turana, 1 3o5 (cart. de Tabb. de Moléme). — Chan- 

tereine, xviii* s* (Cassini). 
Chantereinb ou Cbartbrbigne, fontaine, ierrit. de 

Luyères. — Elle forme la source supérieure de la 

Barbuise. 
Chaocrcb, ch.-l. de c**, arrond. de Bar-6ur-Seine. — 

Caduiia, 878 (fonds de Tabb. de Montiéramey ). 

— Caduseia, 896 (Duchesne, HisL de la maimm 
de Vergy, Preuves, p. 19-90). — Caduuiaf 1117 
(fonds de Tabb. de Montiéramey). — Nova villa, 
11 65 (arch. comm. de Chaource). — Chaonia, 
Chaorte, 1179 (cart. dc l'abh. de Clairvaux). — 
Caoraia, i9o5 (fonds dc Tabb. de Montiéramey). 

— Cluiorcia , Chaona , 1 9 09 • ( ibid. ). — Chaurtia , 
Quaourse, 1998 (Guillaume de Nangis). — ChaoreeM, 
1999 (cart. comitum Campaniœ). — Chaounia, 
1 956-1 970 (feoda Campaniis). — Chaoute, xiii* s* 
(bibl. de Troyes, mss. 365). — Chaourte, i3o8 
(liste des députés aux Etats). — Chaourte, i398 
(prisie de Villemor). — VUleneufve, prêt de VégUte 
d£ Chaource, 1578 (arch. comm. de Chaource). — 
Opidum Cadurcienie, Caturicœ, xvii* s* ( Hadrien de 
Valois, Nol. Gall, p. 981). — Forêt de Chaource, 
xviii' s* (Cassini). 

Hôpital et maladerie. — Domus S. Anthonii, 
i39 9 (D. Bouquet, Caroli IV mansiones), — 
Hospitale de Chaorcia, 1^96 (arch. bospital. de 
Chaource). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
gouv. et général, de Champagne; élecb. dc Bar-sur- 
Aube. 

Ville fermée de fossés. — Château Irès-forl, au 
siège duquel Louis IX aurait fait ses premières armes 
en 1998; auj. détruit. 

Chaource appartenait au domaine des comtes de 
Champagne, dont cette ville suivit le sort pendant 
Texistence de ce comté, et fut le siège d'une chà- 
tellenie qui servit à asseoir partie de la rente de 
3,3-33 livres 1 o sols adjugée par Philippe de Valois 
à Jeanne de France, fille de Louis le Hutin et femme 
d'Eudes IV, duc de Bourgogne, en compensation 
de ses droits sur le comté de Champagne : cette cbâ- 
tellenie comprenait la Ville et le château de Chaource , 
Chavigny, Chesley, Cussangy, Étourvy, Lagesse, 
Melx-Robcrt, Montigny, Pargues, ViUiers-le-Bois, 
du département de TAube, et Artonnay, Rugny et 
Thorey, du département de T Yonne. Plus tard , la 
chàtellenie de Chaource se composait de Bailiy, 
Balnot-la-Grange, Barret, Binante, la Borde, Bre- 



I 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



37 



viande, Cartel, Ghaource, la Charme, Cbaserey ou 
Vauburon, le Cliâtdlier, Cbavigny, Chesley, Cos- 
sangy, Étourvy, les Granges, Lagesse, les Maisons, 
la Maladrerie, Malassise, Metz- Robert, Montigny, 
Ossillon, Pargues, les Petits-Buissons, la Poterie, 
Poucey, le Truchot, Vallières en partie, le Vau, 
Vanderon , ViUiers-le-Bois et quelcpes paroisses si- 
tuées en debors du département de TAube. 

En exécution du décret du i5 janvier 1790, 
Ghaource devint le chef-lieu d^un canton dépendant 
du district d'Ervy et composé de 9 municipalités : 
Ghaource, les Granges, Lagesse, la Loge-Pont- 
Belin, les Loges-Margueron , les Maisons, Metz- 
Robert, Pargues et Praslain. En Tan ix, ce canton 
fut placé dans Tarrondissement de Bar-sur-Seine, et 
Ton y ajouta les 17 c"** dont les noms suivent, sa- 
voir: Avreuil, Balnot-la-Grange, Bemon, Cbaserey, 
Chesley, Coussegrey, Cussangy, Étourvy, Lantages, 
Ugnières, MaroUes-soos-Lignières, Prusy, Tui^, 
Vallières, Vanlay, Villiers-le-Bois et Vougrey, ce qui 
en porta le nombre à 96, qu'il possède encore. — 
Ghaource est aussi le chef-lieu d^un canton ecclésias- 
tique formé de 9 a paroisses ou succursales : Avreuil , 
Balnot-la-Grange, Bemon, Chesley, Coussegrey, 
Cussangy, Étourvy, les Granges, Lagesse, Lantages, 
Lignières, la Loge-PontrBelin , les L(^es-Margueron , 
les Maisons, MaroUes-sous-Lignières , Metz-Robert, 
Pargues, Praslain , Vallières , Vanlay, Villiers-le-Bois 
et Vougrey. 

Cbapelattb (La), anc. chapelle, territ. de Sainfc-Mes- 
min. — Construite, dit-on, à Tendroit où saint 
Mesmin fut massacré par Attila et près d'une voie 
romaine, elle est auj. détruite; remplacement, en- 
core visible, est indiqué par une croix. 

Cbapillb (La), h. c°* de Montfey. — La Ckapelie, 
XVII I* s* (Cassini). 

Chapelle (La), fief, c"" de Ville-sur-Terre. — La 
Chapelle, xviii* siècle (Gourtalon, Topogr. t. III, 
p. i^/i 1 ). ' 

Chapelle (La), chapelle ruinée an N. 0. et dans le 
vallon de Longpré. — xviii* s* (Cassini). 

Chapelle aux Bés (La), c"*de Saint-André. — 17A7 
ou plutôt 1697 iv^^^ ^® ^^ ^^^® ^^ Troyes). 

Chapelle aux Mabchards (La), chapelle, c°* de la 
Gbapelle-Saint-Luc; auj. détruite. — L'Annoncia- 
tion de Notre-Dame, on la Chapelle aux Marehands, 
ad Mereatoreê, xviu* s* (pouillé). 
C^BiPELLB DE LA Saihte-Viebgb (La), dans les bois de 
Soulaines; auj. détitiite. — Chapelle de la sainte 
Vierge, xvui* s* (Gourtalon, Top, t. III, p. 439). 
Chapellr de Saint-Bebnabd (La), isolée, c"^ d'Essoyes, 
près de Servigny. — xii* siècle. 



Ghapblle-d'Oze (La), h. c°* de Lantages; prieuré de 
femmes dépendant du prieuré de Jully. — ^ Ausa, 
^btl (ch. de Tabb. de MonUer-la-Cetle). — Villa 
que Capella vocatur, 11 15 (carL de Tabb. de Mo- 
léme). • — Sanctui Sulpiciuê apud Osam, ii/ii5 
(ibid,), — Capella Auee, 1189 (cart. de Tabb. de 
Glairvadx). — Capella tuper Oeam, 12 où (cari, de 
l'abb. de Moléme). — Chapelle d'Oze, 1210 (ibid.). 

— Monialee de capella Aute, 1990-1995 (9' cart. 
de Tabb. de Moiéme). — La chappelle doze, i3o/i 
(ch. de Tabb. de Montier-la-Celie). — Cappella de 
Osa , 1607 ( pouillé ) . — Capella Molismœ , 1618 
(Papire Masson, p. i58). — Chapelle Molesme, 
1679 (carte de Sanson). — La chappelle Dosse, 
1705 (rolle des jurées et bourgeoisies d'Aumont). 

— Chapelle de Hauz, 1786 (TArt de vérifier les 
dates, t. II, p. 589). 

Ch4pelle-Godbpbot (La), h. et chat, c'^'de Saint-Aubin. 

— Capella, 11^7 (ch. de Tabb. du Paraclêt). — 
CapeUa Godefridi, 1220 (cart. de l'abb. de Scel- 
lières). — Capella Codefridi, 1^07 (pouillé). — 
Chapelle Godefroid, i/ifiS (ordonn. des roys de 
France, LXVI,p. 872). — Chapelle SaintrMichau- 
lezrNogent , xf i* s* (Mémoires d'Hatlon ). — Capella 
sancti MichaeUs, xviii* s* (Gourtalon, Top. t. III, 
p. 196). — La chapelle Godefroi, chapelle Saint- 
Michel, XVIII* s* (pouillé). 

Seigneurie faisant autrefois partie du comté de 
Nogent-sur-Seine ; 1 407-1 4 67 , paroisse sous le pa- 
tronage de saint Michel , puis hameau ; de nouveau 
paroisse au xviii* s*. — Église détruite, auj. par. de 
Saint-Aubin. 

Ghapellb-Godepbot (MoiTLiif de la), sur l'Ardusson, 
c°* de Saint-Aubin. 

Chapelle la Viebge (La), chapelle à l'extrémité occi- 
dentale de Piney, auj. au milieu du cimetière , trans- 
féré dans ce lieu il y a environ trente ans. — Cha- 
pelle de la Vierge, xviii' s* (Cassini). — Chapelle 
de la sainte Vierge, xviii* s* (Gourtalon, Top. t. III, 
p. âs/i). 

Chapelle Ogeb (La), dép. de Rhèges; auj. détruite. 

— Capella S. Jacohi, vulgo la chapelle Oger, xvii* s* 
(pouillé). 

Chapelle-Puiseaux (La), h. c"* d'Eaux -Puiseaux. — 
Chapelle Pwiseau, xtiii* s' (Cassini). 

CRAPELLE-SAiifT'LuG (La), 2*cantonde Troyes. — Ca- 
peUa sancti Lace, 1190 (cart. de l'abb. de Saint- 
Loup). — Granche de la chapelle saint Luc, 1276 
(ch. du prieuré de Notre-Dame-en-l'île). — Ca- 
peUa, 1295 (ch. de l'abb. de Notre-Dame -aux- 
Nonnains). — Chappelle sainct Luc, i5i8 (inv. de 
titres concernant la comm^' de Troyes). 



38 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE, 



Dioc. aac, coût, et baiil. de Troyes; mairie 
royale de Preize; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 
Ghapblle-Saikt-Nicolas ( La ) , c^ de Nogent«ur-Seine ; 
anc. couvent de Bénédictins où la paroisse fut trans- 
férée en 1 1 87 ; prieuré dépendant de Montier-la-Gelle. 

— Sancti Nicholai de captUa, 1 138 (inv. de Pabb. 
de Monlier-ia-€elle). — EccUtia tancti Nicholai, 
1 1 ^7 (cb. de Fabb. du Paraclet). — Capella tancli 
Nicholai, 1 a33 (ihid,), — La chappelle sainct Nico- 
lat, i5i5 (cb. de Tabb. de Montier-ia-Celle). — 
Chapelle Saint-Nicoku-lez^N agent , 1 676 (Mémoires 
d'Hatton, p. 854). — Sattit-Nicohu , xyiii* s* (carte 
de Cassini). — Port de Nogent-êurSeine , xtiii* s' 
(carte de Delisle). 

Dioc. anc. de Troyes ; coût, et baill. de Troyes ; 
siège particulier de Nogenl-sur-Seine ; gouv. et gé- 
néral, de l'Île-de-France; élection de Nogent-sur- 
Seide. 
Chapelle-Vallon, c" de Méry-«ur-Seine. — Capella 
Vallonia, 111/i (Camusat, Promptuarium , P35a). 

— Capella Galonis , 1 1 55 ( ord. des roys de France , 
t. VIII, p. 1). — Capella Gallonis, 11 63 (Camu- 
sat, Promptuarium, T 353). — Cappellœ, 1186 
{ibid.t* 179). — Chapelle Vallon, laga (fonds de 
Notre-Dame-en-l'Ile , arcb. de TAube). — Capella 
Valoniê, i3i/i (fonds de la comm'** de Troyes). — 
Cappella Valoniê, 1/157 (r^l^t fonds de Saint- 
Pierre, arcb. deTAube). — Les chappelleê VaUon, 
1627 (tit. de THôlel-Dieu-le-Comte). — Chappelle 
VaUon, 1661 (fonds de la comm"* de Troyes). 

— Les petites Chapelles, chapelles Vallon, xtiii' 
siècle (Cassini). — Chapelle VaUm ou les Petites 
Chapelles, xviii' siècle (pouilié). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne; élect. de Troyes. 
CnAPELLBs (Les Grandes-) , c"' de Méry-sur-Seine. — 
Capella sancti Pétri, xii* s" (Jeodi de Meriaco, arcb. 
nationales). — Capelle, 1186 (Camusat, Promp- 
tuarium, r 179)' — Chapelles sainct Père, 1293 
(fonds de N.-D.-en-l'Ile, arcb. de TAube). — Les 
chappelles saint-Père, 1 375 (ch. de Tabb. deMonlier- 
la-Cellc). — Les Chapelles, 1/106 (cart. de la ville 
de Troyes). — Chapelle saint Pierre, 1/175 (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Celle). — Les ferons Chappelles, 
1 688 (ibid.). — Capelle sancti Pétri, xvi* s* (pouilié). 

— Chappelle sainct Père, xvi's* (liste des par. du 
dioc. ). — Les grandes chappelles sainct Père , 1 56 1 
(ch. deTabb. de Montier-la-Celie). — Les grandes 
Chappelles, 1579 {ibid,), 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne; élect. de Troyes. 



Chapblotte (La), f. c"* de Ghapelle-VaUon ; autrefois 
paroisse sous le nom de Froides-Parois ou Froide- 
Rive, réunie en i/ia7 à celle de Chapelie-Vallon. — 
Frigidi Parietes , xii' s* (feodi de Meriaeo, arch. 
nationales). — Fracta Ripa, 1207 (Camusat, 
Promptuarium, T 355). — Frotte Rive, 1286 
(arch. des Petits-Hôpitaux de Troyes). — Froide 
Paroix, xvi* s* (liste des paroisses du dioc). — La 
Chapelotte, 16Â1 (fonds de la comm"* de Troyes). 

— Chapelotte samte Geneviève, xviii* s* (Cassini). 

— Froide rive, xvin*s* (Courtalon, Topo^. t. III, 
p. i/io). — Froides parois, P Annonciation de la 
sainte Vierge, xtiii* s' (pouilié). 

Chapitre (Le) , église collégiale fondée par les anciens 
barons de Plancy, en dehors de Plancy, dans le châ- 
teau , vers le xii* siècle. — Le Chapitre, xtiii* siècle 
(Cassini). 
Chappes, c*" de Bar-sur-Seine. — Cadappa, vers 63o 
(atlas hist de la France, 1869, sur la carie de la 
France mérovingienne). — Cappas, offieina mola- 
ris, 7 54 (ch. de l'abb. de Montier-la-Ceile). — 
Cappe, 1081 (cart. deTabb. de Moléme). — Cape, 
1 11 & (évang. de Tabb. de Saint-Loup). — Oppidum 
Cappe, 1117 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Chape, Capes, 1 139-1 ihS (cart. de Tabb. de la Ri- 
vour). — Campi, 1 181-1 185 (ch. orig. de Tabb. 
de la Rivour). — Chapes, 1 196 (cart. de l^b. de 
Clairvaux). — Domus leprosorum Capensium, iai6 
(ch. de Tabb. de Montier-b-Celie). — Prioratus de 
Capis, 1393 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Chappes, i3ao (ch. de Tabb. de Notre-Dame-anx- 
Nonnains). — Chappœ, i5o5 (Camusat, Promptua- 
rium, f i56). — Caput, xviii* s* (Courtalon, Top. 
t. III, p. 85). — Bois de Chappes, xtiii* s* (Cas- 
sini). — Hôtel Dieu de Chapes, xviii* s* (pouilié). 

Dioc anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Ville close de fossés; elle faisait partie du do- 
maine royal et Ton y battait monnaie. — Château 
très-fort, qui a joué un rôle important pendant les 
guerres du xt* et du xvi' siècle; sa motte, ses fossés, 
existent encore. 

Prieuré dép. de Tabbaye de Montiéramey. — 
Hôpital dép. de la comm*^* du Temple de Troyes. 
-^ Ancienne seigneurie. 

Chappes devint, en 1790, le chef-lieu d'un ean- 
ton faisant partie du dbtrict de Bar>sur-Seine et 
qui comprraait 8 c°**: Chappes, Fouchères, Lan- 
tages, Rumilly-lei-Vaudes, Saint-Parres-lez-Vaudes, 
Vaudes, Villemoyenne et Vougrey. Ce canton fut 
supprimé en Tan ix. 
Chardonneret (Étang du), c"* de Rouilly-Sacey. 



* ..^â» 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



39 



Chasdonhbret (Le) , f. et forêt, c°' de Rouilly-Sacey. — 
Grangia ChardinêU, 1 189-1 1 63 (cart. de Tabb. de 
la Rivour). — Gran^ que vocatur Cardenoi, vers 
iiào (t6tV/.). — Foresta de Chardenaio, 1176 
(ibid.), — Nemus de Chardinêto, 1209 {ibid.}, — 
Cardtnetum, laSo (ibid.), — Chardonet, Bois du 
Chardonnet, xtiii* s* (Gassini). 

Charlet, h. c"** de Sainte- Maure; anj. dëtrait. — 
CharK, Charly, un' s* (bibl. de Troyes, mas. 365). 

— Charley, 1 5 a 7 ( Gamiisat , Promptuarium ,(^956). 

— Charlei, xvni" s* (pouillé). 

Brûlé vers 1696; son emplacement est compris 
dans le pare du châtean de Sainte-Maure. — Ane. 
seigneurie. 

Charlibu, forêt, étang et rendes-vous de chasse, terril, 
de Radonvilliers. 

Charlotte, f. c"* de Saint-Léger-sous-Margerie. 

Charme ( La) , h. c^ de Troyes. — Charmes , 1 3 ao ( cb. 
de Tabb. de Montier4a-Gei]e). — Haute et basse 
Charmes. 

Charme (Le), h^c"* de Babiot-ia-Grange. — Gran- 
gia de Calmis, 11/17 (cart. gén. de T Yonne). — 
Quûma, 1 178 (ch. de Tabb. de Qoincy). — Gran- 
gia Charmi, 1 1 98 (cart. gén. de T Yonne). — Grangia 
de Chelma, taoa (ch. de Tabb. de Montiéramey). 

— Grangia de Carma, 19 68 (ch. de Tabb. de 
Qoincy ). — Grangia de Charma , 1 9 6 8 ( ch. de i^abb. 
de Montiéramey). — La Granche dou Charme, 
1 398 (prisie de Yiilemor). — La Grange du Charme, 
i5i8 (cb. de Balno(-ia-Grange, arch. comm.). 

Charmellb ( La ) , h. c"' de Vaniay. 

Gbabmellb (La), f. c" de Vaudionviiliers ; auj. dé- 
truite. — Ferme en Charmelle, xyiii* s* ( Gassini). 

Charhbls, fief de la seign. d'Isle. — i.5o3 (Bibl. nat. 
coll. de Champagne , t. XVII). 

Charmes (Les), f. c*^ de Brienne-la-VieiUe« 

Charmessbaux, h. c"* de Trancauit, avec église; auj. 
avec chapelle sur remplacement de i*ancienne église. 

— Charmisel, 1901 (feoda Gampaniœ). — Char- 
meeiaux, vers 1929 (livre des vassaux). — Char- 
meciaus, 1987 (ch. de Tabbaye du Paraclet). — 
Charmecelli, 1953 (ch. de i^abb. de Vauiuisant). 

— Charmetiaus, i960 (ibid.). — Charmeceaulx , 
Chameceau, 1898 (prisie de Villemor). — Chame- 
telU, iho'j (pouillé). — Charmicellum, 1/198 
{ibid.). — Charmeeelhtm , 1/157 (>^1®« fonds de 
Saint -Pierre, arch. de TÂube). — Chameeelli, 
XVI* s* ( pouillé ). — Charmesseau , xvii* s' (pouilié). 

— Charmeceau, xviii* s* (Gassini). 
Commune en 1790, supprimée au xix' siècle. 

Cbarhits (Lbs), ancien fief dépendant de la chAtd- 
lenîe dlsle-Aumont. — Charmeel, 1898 (prisie de 



Villemor). — Charmets, 1705 (roUe des jurées et 
bourgeoisies d'Aumont). 

Charmilles ( Les) , f. c°* de Fravaux. 

Charmis ( Bois du ) , c"* de Verpillières. 

Ghabmort, c"* d'Arcis - sur - Aube. — Curtlaverzi, 
XII* s* (ch. du prieuré de Foicy). — CorlMaverzei , 
Corchlaverzei , Corlavrezi, 11 36 (ch. de Tabb. de 
Saint -Loup). — Cwrlavarze, Cortlavardi, nUb" 
1 169 (ch. deTabb. de la Rivour). — Corthlaverzi , 
Cortlaverzi , 1 1 4 7 ( cart. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Colàverzi, 11 53 (évang. de Fabb. de Saint-Loup). 

— Çolaverdi, 1161 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). 

— Curtêlavera, 11 64 {ibid.). — CurteUwerzi , 
116/i {ibid.). — CorUvrverre, 1179 (Bibl. nal. 
lat. 5639, r 5o v"). — Curtidaverzeium, 1178 
(cart. de fabb. de Saint-Loup). — Colaverde, 1 183 
(Camusat, Pi'omptuarium, p. 178). — Corch- 
lavera, il 89 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Corlavelleium , 1909 (Gall. christ, instr., t. Xll, 
p. 985). — Colaverxêium , i995 (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Cwlavarzi, Colaverdeyum, xiii's* 
(bibL de Troyes, mss. 365). — Coulaverdey, 1807 
(ch. de Tabb. de Notre-Dame^ux-Nonnains). — 
Colaverdy, 1809 (^' ^^ prieuré de Foicy). — 
CouUwerdeywn, i38i (arch. de la ville de Troyes, 
compte mss. orig.). — Colaverdey, xvi* s* (liste des 
paroisses du dioc.). — Charmant on Colas-Ver- 
dey, XVIII* s* (Gassini). — Charmoniium, Colasver- 
deyum, xviii* s*(Gourta1on, Top. t. III, p. 86). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie royale 
de la Barbuise ; gouv. et général, de Champagne ; 
élecl. de Troyes. 

Maison forte au xv* et au xvi* siède, aujourd'hui 
château moderne. — Janvier 1 669 , lettres patentes 
portant rbangement du nom de Cola»-Verdey en celui 
de Charment. 

Charmo?(t (Le Petit-), c"* de Charmont. — Le Petit- 
Charmant, xviii* s* (pouillé). 

Charhotte (La) environs de Rouilly-Saint-Loup ; 

lieu auj. détruit — La Charmante, xiii* s* (ch. du 
prieuré de Notre-Dame-en-rile). — La Charmotte , 
i836(t6ûi.). 

Char MOT, c*" de Mardlly-le-Hayer. — Carmedum, 
886 (cart. gén. de TYonne). ' — Carmeium, Char" 
meium ,11/17 (cart. de Tabb. du Paradet). — Nemus 
de Charmeo, 11/17 (ch. de Tabb. du Paradet). — 
Carma, 119/1 (Gall. christ, instr. t. XH, p. 979) 

— Charma, i909 (ch. de Tabb. du Paradet). — 
Charmoy, 1957 (^* ^® l^abb. de Vauiuisant). — 
Charmayum ,1/107 (pouillé). — Charmoyum , xvi* s* 
{ibid.). — Charmoaeum, xvii* s* {ibid.). — Char- 
motfiifi , xf 11* s* {ibid.). — Qiarmoi, xviii* s* {ibid.). 



àO 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



— Carmacum, xtui* siècle (Gourta)oD, Top, t III, 
p. 191). 

Dioc. anc, couL et baill. de Troyes; châtell. de 
Bourdenay; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Château fort détruit. 
Charhot, f. c°* de Yillcmorien; dépendait autrefois de 
la par. de Vougrey. — Charmoy, xtiii* s' (Cassini). 
Chabhot, bois, c"* de Vulaines. — Boit Charmoy, 

x?in's* (Cassini). 
Charmoy (Le), anc. fief, c" de Fontette; auj. détruit 

— 1 553 ( État du baill. de Troyes). 
Chabwy-le-Bachot, c**" de Mcry-sur^Seine. — Chami, 

1 219 (ch. de Tabb. deMontiéramey). — Chameiumi 
ia3i (ihid.), — Chame-lez-Plance , 1292 (fonds de 
N.-D.-en-rile, arch. de F Aube). — Chamy, i3i 1 
(ch. de Tabb. de Montier-la-Ceile). — Chameyumj 
1 38 1 ( arch. de la ville de Troyes ,''coinpte mss. orig. ). 

— Chameyy Chamy et le Bachot, xvi* s' (lisle des 
par. du diocèse). — CAamiarttwi, x?iii* s' (pouillé). 

Dioc. anc. et coût, de Troyes ; baill. de Troyes ; 
siège particulier de Méry; gouv. et général, de 
Champagne ; élect. dé Troyes. 
Cbarbbt, m^° et h. c" de MaroUes-sous-Lignières. — 
Villa que Carriacuê dicitur cum molendifUi, 1179 
(cart. gén. de T Yonne). 

Port sur le canal de Bourgogne, construit en 18/10. 
Chartbedx (Lbs), h. c" de Troyes. 

Couvent fondé en i3i5 par Pierre de Moussey, 
transporté à la Prée en 1 339 , enfin en 1 626 à TEche- 
relle, du faubourg Croncels de Troyes, où le trouvè- 
rent les événements de 1 790. — Domuê carthutienêit 
de Pratea, i3^i (Camusat, Promptuarium , T 202). 

— VEcherelle, Largentiere, Gagnê-petit, xviii* s' 
(Courtalon, Top. t. III, p. 53). — Les Chartreux, 
xviii* s* (Cassini). — Lecherelle, xviii* s" (pouillé). 

Chastreux-bn-l'Ilb (Les), f. c"de Villy-le-Bois. 

Premier établissement des Chartreux , fondé en 
1 3 1 5 par Pierre de Moussey, transporté â la Prée 
en i332, enfin en 1626a rÉchcrelle,du faubourg 
Croncels de Troyes. — Leg Frèret de Chartreuse, 
i328 (prisie de Villemor). — Les Chartreux en 
Vlsle, XVI II* s' (Cassini). — Ferme-en-Isle , xix*s* 
(carte de TÉlat-major). — En-Ile, xix* s* (carte du 
Dépôt de la guerre). 

Coassbet , c" de Chaource. — Grangia de Chasereo , 
1 12^1 (ch. de rabb.de Quincy). — Chaseri, 11/11 
(ibid.), — Chaserius, 1167 (ibid.). — Chasare, 
Chasareis, 1178 (ibid.). — Grangia de Cluuere, 
11 78 (cari. gén. de TYonne). — Chasereius, 1 180 
(ch. de Tabb. de Quincy). — Grangia Chaseriaci, 
1 198 (cart. gén. de rYonne).— Chaseriacus, 1202 



(ch. de Tabb.de Quincy). — Chazêrey, 1 s 20 (ibid.). 

— De Chasereyo grangia, ia38 (tbid,). — La 
Gr anche de Chazery, i328 (prisie de Villemor). — 
Chazere, i5i3 (ch. de l'abb. de Quincy). — Chaze- 
ray, 1679 (carte de Sanson). — Chazereus, ]8/i5 
( Ann. de T Yonne, 3' partie, p. 1 q/i). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châtell. de Chaource ; gouv. et général, de Plle-de- 
France; élect. de Tonnerre. 

Chasbbbt (Bas-), h. c"*de Chaserey. — Bas-Chazerey, 
(Cassini). 

Chasnat, h. c"* de Saint-Jean-de-Bonneval. — Chasnoy, 
le Chatnoy-souhzrSaintrJehan , 1 328 (prisie de Ville- 
mor). — Chasnay, xviii' s' (Courtalon, Top, t. III, 
p. 11/i). — Chasnai, xtiii" s* (pouillé). 

Chasse. — Un grand nombre de chemins ruraux dans 
les environs de Troyes portent ce nom. 

Cbassb-Pbofit , h. c" de Rigny-le-Ferron. 

Chassbbicoubt, c^ de Cbavanges. — Carcerei eurtis, 
1076-108/i (cart. de Tabb. de Montiérender). — 
Cachericour, 1 1 /i6 (ch. de Geoffroy, év. de Langres). 

— Charchereieurtis , 11/16-11 53 (ch. de Tabb. de 
la Chapelle-aux-PIanches). — Chaeerieurtis , 1 1/17 
( Gall. christ, instr. t. XII , p. 267 ). — Charceriewt , 
1 159 (ch. de Tabb. de la Chapelle-aux-PIanches). 

— Charchericurt , 1 173- (tfrû^.). — Chalchericort , 
1 1 78 {ibid.), — Chassericourt , 1 465 (ord. des roys 
de France , t. XVI , p. 373 ). — Charcherieourt, 1 6o3 
(terr. du duché de Beaufort). — Chasêericuria , 
xviu* s* ( pouillé ). — Moulin (à vent ) de Chassericourt, 
XV m' s' (Cassini); auj. détruit. A quelques pas de là 
est une pierre commémorative rappelant remplace- 
ment d'un ancien télégraphe aérien. 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chaumont; 

gouv. et général, de Champagne; élect de Vitry-le- 

François. 
Ch ASSOIS , h. et m'" à eau, c*^ d'Herbisse. 
CbIteau (Bois du), c"" de Saint-Benoitrsur-Vanne. 
ChIteau (Le) , éc. c" d'Arrentières. 
ChItbad (Le), éc. c"^ de Balignicourt. 
ChIteau (Le), éc. c°* de Bligny. 
GhItbau (Le), h. c"* de la Motte-Tilly. 
ChAtbau (Le), f. c"* de Neuville-sur- Vanne. 
CbAtbau (Le), f. c^ du Plessis-Gatebled. 
ChItbau ( Le) , éc c^'de Pont-surSeine. Voy. Caves (Lbs). 
ChIteau (Le), éc.c°' de Saint-Benoit-sur- Vanne. 
ChIteau (Le), éc. c"* de Saint-Parres-les-Tertres. 
CbItbau (Lb), éc. c"* de Villechétif. 
CbAteau-Gbiron (Le), f . c^ d'Ervy. — ChdUttu-4^hi- 

gnon, xviii* s"* (Cassini). 
ChIteau -Gaillabd (Le), écc*'de la Villeneuve-au- 

Chéne; anc. château fort auj. démoli. 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



/il 



CalTBAu-GAiLLABD (Lb)« aoc. b., anc. fief relevant de 
la seigneurie de Marcilly-le-Hayer, puis ferme au 
xriii* siècle ;auj. détruite. — Château-Gaillard, 1 553 
(État du baili. de Troyes). — Gaillard, xtiii* s' 
(Cassini). 

GfllTSAD-HuTTOif (Lb) OU Ghamp DBS RosiBBs, cbât. et 
h. c"* de Saint-Mards-en-Otbe. — Castrum Guito- 
nis, xu' s* (cart de P Yonne). — Cattellum Witton, 
1 i5o (ibid,). — Château Uutton, 1 169 (ibid). — 
CaiteUwn Guitone, 1 1 73 ( cart. de l'abb. de la Ri- 
vour). — Caatrum WiUm, xiii* s* (cart. de TYonne). 

— Caêtrum Vitonis, laoA (cart. de Tabb. de 
Moléme ). — Chatteau Huiton , chasteau Huton , 1 3 9 8 
(prisie de ViUemor). — Chasteau Hucton, i5ia 
(cb. de Jehan Bourgeoys, garde du scel). — Château 
Hutian ou Champ des Rosien, xviii* s' (Conrtalon, 
Top. t III, p. 171). 

Cbâteau fort situé au milieu de la forôt d^Otbe; 
bameeu et cbât. auj. détruits. 

CbItbau-Mahibt ou Maillet, fief du siège de Pont- 
sur-Seine; anj. détruit. — i553 (État du baill. de 
Troyes). 

ChItelet (Lb), cbâteau du moyen âge construit sur le 
versant nord de la côte de Sainte-Germaine, autre- 
ibis sur le territoire de Bar-«ur-Âube, auj. sur celui 
de Fontaine. 

CbItblibb (Lb), f. c"^ de Cbassericourt , autrefois fief 
relevant de Beaufort, auj. Montmorency. — Le 
ChasteHer, i34s (cart. deTabb. de Boulancourt). 

Gbâteubb (Lb), b. c" de Chedey. — Le Châlelier, 
xviirs' (Gassini). 

GbItbubb (Lb), petit cbâteau dépendant de Virey- 
sous-Bar, compris auj. dans les babitations de celle 
commune. — Chastellter, 1679 (carte de Sanson). 

— Le Chatdier, xviii* s"* ( Gassini ). 

(iHÂTBLLiBB (Le), fief de la seign'"' de Ghaource. — 
i553 (Eut du baill. de Troyes). 

Gbâtbllibb (Le) , fief, c^'de Lagesse. — 1 776 ( Alm. de 
Troyes, Detcript. du baill, de Troyes). 

Cratblot (Lb) , anc. paroisse, sous le vocable de saint 
André, réunie à la Villeoeuve-au-Cbâtelot par arrêt 
dn Parlement du a 6 juin i665. — Chatteleth, 
1 1 58 (cb. de Tabb. de la Rivour). — Chastelet, 1 1 66 
(cart. de Tabb. de Sceliières). — Castelletum , 1 33/i 
(car! du Temple). — Chatelot, xvin* s* (pouillé). 

Gbatonbcpt, fief, c*" de Gbamp - sur-Barse. — Fief 
de Chatonrupt ou de Pelletrat, i5i/i (inv. des titres 
de la seign"* de Ghamp-au-Roi). 

GbItbbs, c*" de Méry-sur-Seine. — Chattres, xii* s" 
{feodi de Meriaco, arcb. nationales). — Chastres, 
1 139-1 1 43 (cart. de Tabb. de la Rivour). — Castre, 
1 1 53 (cb. de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Chastre, 

Aube. 



1 197 (cb. de Garnier, évéque de Troyes, arcb. de 
TAube). — Villa de Castris, 1 a 1 3 (cart. de Tabb. de 
la Rivour). — La Chastre, vers 1 a 2 a (livre des vas- 
saux). — Chat^-es, taftii (arcb. de rAube,G.733). 
Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; siège parti- 
culier de Méry-sur-Seine; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Troyes. 

Ghaucbignt, c*"de Méry-sur-Seine. — Chauchifrnia- 
cum, iia3-ii/ii9 (cb. du prieuré de Foicy). — 
Chauchiniacum , vers 11 45 {ibid,). — Chauchini, 
ia64 (ch. de rHôlel-Dieu-le-Comle). — Chauehi- 
gneiy 1 367 (archives de Tbospice Saint-Nicolas de 
Troyes). — Chnuckignyactim , xvi* s* (pouillé). — 
Chauchijùeyum , xvi" s* (ibid.). — Chauchigny, xvi* 
s* (liste dés paroisses du diocèse). — Chanchigni j 
xviii* s* (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Ghampagne; élect. de Troyes. 

Ghaucbigny a été le chef-lieu d'un canton du dis- 
trict d*Arcis créé en exécution du décret du 1 5 jan- 
vier 1790 et comprenant 6 c"" : Ghaucbigny, les 
Grandes-Gbapelles, Premier-Fait, Sainl-Mesmin , 
Sainte-Syre et Savières. 

GuACDB-FotJACB, cbapelle, territ.de Nogent-sur-Seine , 
bâtie , en exécution du testament de Tévéque de Troyes 
Henri de Poitiers, en mémoire de la victoire rem- 
portée par lui sur les Anglais en 1359. 

Gbaudrbt, c*" de Ramempt. — Calderium, 11/18 (Ga- 
musat, Promptuarium , f 366). — Chaudeium , 
Chaudei'eium f Chauderiaeum , laoa (cart. de Tabb. 
de Saint-Loup). — Calderiacum , 1309 (Gali. 
christ, instr. t. XII, p. 385). — Chaudere, 1338 
(cart. de Tabb. de Glairvaux). — Chaudereyutn , 
1396 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Chaudert, 
Chaulderey, xvi* s* (liste des paroisses du diocèse). 

— Chaudrey-leZ'Rameru, 1686 (manuel de rec do 
Tabb. de Sainl-Loup). — Chaudireium, xvii* s' 
(pouillé). — Chaudrai, xvhi' s* (Gourtalon, Top. 
t. III, p. 454). — Chaudrei, xviii* s* (pouillé). 

Dioc. anc. deTroyes ; coût, et baill. de Gbaumonl : 
gouv. et général, de Ghampagne; élect. de Troyes. 

Gbacfpour (Bois do), c"" de Bérulles, de Rignv-Ic- 
Ferron et de Gérilly (Yonne). 

Gbaufpocr-lez-Baillt, c*° de Bar-sur-Seine. — Cali- 
dusfumus, 1089 (cart. de Tabb. de Moléme). — 
Chaufor, 1 906 (cb. de Tabb. de Montiéramey). — 
Chau/ovr, 1 3 1 6 ( Gall. christ, inst. , t. IV , p. 30 1 ). 

— Chaujffbur, i36û (ordonn. du bailli de Troyes ; 
Goûtant, Hist. de Bar- sur- Seine, 1. 1, p. 95). 

Dioc. auc de Langres; coût, de Troyes; baill. do 
Bar-sur-Seine; gouv. et général, de Ghampagne; 
élect. ou comté de^ Bar-sur^Seine. 



Ui 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Chaumes (Lbs), éc. c"* de Montigny; auj. dëtruil. 

Chaumeskil, c"* de Soulaines. — Coiro Magnol, i iû3 
(ch. de Tabb. de Basse-Foûtaine). — Calvtu Ma- 
gnolius, I i/i3 (ibid.), — Calvuê Ma»nU, 1 1 64 (cb. 
de Tabb. de Clairvaux). — Chalvannuunillus , i so5 
(ch. de Tabb. de Monliëraraey). — Calidiu Ma- 
gnilluê, 1879 (ch. du chap. de Sainl-Maclou ). — 
Chaut Maênil, i/ioo (ibid.). — Calvui MagniUuê, 
1^0 7 (pouillé). — Calvut Mainilluê , lUaS {ibid,), 

— Chaulmagny, Chauîtmaignil , XYi* s* (liste des par. 
du dioc.). — Calvus Maignillus, xyi" s* (pouillé). 

— ChaiimeàgnH, 1 58 1 (ch. et tit. de Tabb. de Clair- 
vaux). — Calvut y Calidus Mesgnilu* , xtii* s* (pouillé). 

— Chaulmaiêgnil , 1610 (lerr. du duché de Beau- 
fort). — Chaulmaignil y 1626 (ch. de Pabb. de Clair- 
vaux). — Calvus Metnillui, Calvum Mongolium, 
x?iii' 8'(Courtalon, Top. t. llï, p. 399). — Calvut, 
Calidus Menillut , Chaumenil , mil* s* (pouillé). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et bail!, de Chau- 
raont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 
Chacho:«t (Bailliage de). — Les communes dont les 
noms suivent faisaient partie, avant 1 790, du baill. 
de Chaumont et en suivaient la coutume, savoir : Ail- 
lefol, compris sous le nom de Gérosdot; Ailleville, 
Arconville, Arembécourt en partie, Arentières, Au- 
bigny, Aulnay, Auzon, Avant-lei-Ramerupl, Bailly- 
le- Franc, Balignicourl, Bar-sur-Aube, Baroville, 
Bayel, Bergères, Bétignicourt, Blaincourt, Bligni- 
court, Braux, Brevonne, les deux Brienne, Brille- 
court, la Chaise, Chalette, Charopignolie, Chasse- 
ricourt , Chaudrcy, Chaumesnil , Chavanges , Codois , 
Colombé-la-Fosse, Colombé-le-Sec, Courcelle, Cou- 
vignon, Crespy, Cunfin, Dampierre, Dienville, 
Dommartin-ie-Coq, Donnement, Engente , Épagne , 
Épothémont, Essoyes, Fontaine, Fontaine-Luyères , 
Fravaux, Fresnay, Fuligny, Hampigny, Isle-sous- 
Bamerupt, Jasseincs, Jessaint, Joncreuii, Juvan- 
court, Juvanzé, Juzanvigny, Lassicourt, Lentilles, 
Lesmont, Lignol, Longchamp, Longsols, Luyères, 
Magnicourt, Maisons-près-Soulaines, Maizières,Ma- 
thaux, Monlangon, Monlier-en-rîle, Montmorency, 
Morambert, Morvillier8,Pars-lez-Chavanges, Pel-et- 
Der, Perthes, lePelit-Mesnil, Piney,Pohgny,Pougy, 
les deux Précy, Radonvilliers, Ramerupt, Rance, 
Romaine, Rosnay, Rouilly-Sacey, Rouvres, Saint- 
Christophe, Sainl-Léger-sous-Brienne, Saint-Léger- 
sous-Margerie, Saint-Mards-en-Othe, Saint-Nabord, 
SaintrUsage, Saulcy, Soulaines, Tbil,Thors, Tran- 
nes, Unienviile, Urville, Valenligny, Vaupoisson, 
Vemonvilliers, Verpillières, Verricourt, la Ville-au- 
Boislez-Soulaines, \illcneuve-au-Chemin , Ville- 



ret, ViUe-sous-la- Ferlé, Viile^ur-Terre, Vinets, 

Voigny,"Yèvre8. 
GBiGssiB (La ) , h. c" de Virey-80u»-Bar. 
CsAossiE DE ViLLEcséTiF , c** de Yillechétif ; construite 

vers ibUo par les habitânt« de Troyes pour éviter 

le péage du PontrHubert (arch. munie, reg. des 

délib. , série A). 
Chaossepiebbe, f. c*^ de Rumilly-lex-Vaudes; anc. fief. 

— Chauchepierre , la/iA (ch. de THôtel-Dieu-le- 
Comte). — Chaussé Pierre, x^iii* s* (Cassini). 

Chiussor, h. c"* de Rilly-Sainte-Syre, auj. réuni à 
Sainle-Syre. — Calciniacum, xii* siècle (Camusat, 
Protnptuarium , P 355). — Chaueum, 111/i (ch. 
de Tabb. de Montier-la-Celie). — Chaueons, itok 
{ibid,). — CaUiacum, Cakiaeum, ii6à {ibid,). — 
Chacum, iai8 (ibid,), — Grangia de Chausson^ 
ia36 {ibid.), — Chaueons, 1277 (*^-)* — Chau- 
eon, i336 {ibid.), — Chaussons, 1875 {ibid,), 

Chatakobs, ch.-l. de c**% arrond. d'Arcis-sur-Aid)e. — 
Cavanicas, 753 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). 

— Cavenge, 1 ii^6-i i53 (ch. de Tabb. de la Cba- 
pelle-aux-Planches). — Cavance, ii53 (ch. de 
Tabb. de Montier-ia-Celle). — Cavangie, 1176 
(Gall. christ, instr. t XII, p. 376 ). — Chavenge, 
11 85 (ch. de Manassès, év. de Troyes). — Cha- 
vanges, 1 1 95^ ch. de l'abb. de Montier-la-Celle). — 
Chavangie, 1919 (cart. de Tabb. de Montiérender). 

— Chavaingie, i9i^7 (ch. de Tabb. de la Chapelle- 
aui- Planches). — Chavenges, 1991 {Und.). — 
Chavengie, 1 366 (ch. de Tabb. de Montier4a-Celle). 

— Chavange, i^'xh {ibid,). 

Pagus Arciacensis; dioc. anc. de Troyes; couL et 
baill. de Chaumont; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Vitry-le-François. 

Le canton de Chavanges, du district d'Arcis, fut 
formé , en exécution du décret du 1 5 janvier 1790, 
des 8 municipalités suivantes : Chavanges, Arembé- 
court, Bailly-le-Franc, Balignicourt,Cha8scricouri, 
Joncreuii, Pars, Saint-Léger-sous-Margerie ; en 
Tan IX, on augmenta ce canton des 9 communes 
dont les noms suivent : Aulnay, Braux, Chalette, 
Donnement, Jasseincs , Lentilles , Magnicourt , Mont- 
morency et Villerel. — Chef-lieu de canton ecclé- 
siastique comprenant 1 h paroisses ou succursales : 
Arembécourt, Aulnay, BaiUy-le-Franc, Braux, Cha- 
lette, Chassericourt, Donnement, Joncreuii, Len- 
tilles, Magnicourt, Montmorency, Pars , Saint-Léger- 
sous-Margerie et ViilereL 
Chataudoh, f. c*** de Marcilly-le-Hayer et de Bercenay- 
le-Hayer : la limite des deux fînages partage la ferme 
en deux parties; anc. fief. — Campo-Waudonis, 
ia38 (aroh. départ. G. 790). — Chevaudon, i553 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



43 



(extr. et État somm. du baiii. de Troyes). — Cha- 
vaudon, x?iii*8* (pouillé). 

Ghatignt, fief, lerrit. de Gussangy; auj. détruit. — 
i553 , dép. de la seigneurie de Ghaource. — 1776 
(Alm. de Troyes, DeicripHon du bailL de Troyes). 

Ghifcbaih , f. c'* de Thil. — Chefgrain, x?iii* s* (Gas- 
sini). 

Ghimim , h. c~ de Vaudes. — Chiminut, 1 097 (cart. de 
i^abb. de Moléme ). — Chaminum , 1 9 1 o ( D*Arbois , 
Voy. paléog, p. ago). — Chemin, laSy (ch. de 
Tabb. de Montiéramey). — Cheminui, laôa (cb. 
de l'Hôtel-Dieu-le-Gorole). — Chemyn, 1 3a8 (prisic 
de ViUemor). 

Ghbiii5 (Lb Haut-), territ. de Brienne-ie-Gbâteau , 
conduisante Perlhes et séparant le territoire de 
Brienne de celui de Saint-Léger. — 1896 (arcb. 
départ procès-verbal de classif. des chemins). 

Gbim» d'Auxebbb, territ deLaines^ux-Bois, allant de 
Laines-aux-Bois à Ghevillelle; limite le territoire 
de GhevOlelle de celui de Laines-aux-Bois (arcb. 
départ, procès-verbal de dassif. des cbemins). 

GaEHiif DE Brat \ GhIlobs-sob-Marre, rive droite de 
la Seine, territ de Barbuise. — 1897 (arcb. départ 
procès-verbal de classif. des chemins). 

GaBHiif DE GisAR , c*^ de Saint-Usage ; voie venant de 
Langres, se dirigeant sur Troyes et tenant la rive 
droite de TArceet de la Seine : encore parcourue au 
XVII 1* siècle. 

Ghbhin deGhIlors, c°*de Balignicourt, de Donnement 
à Gorbeil ; anc. voie romaine. — 1 SaS (arcb. départ, 
procès-verbal de classif. des chemins). 

Ghemin de Gocrcblangb, des Sarbasins ou de Sbmivai'x, 
territ. de Golombey-la-Fosse. — 1896 (arcb. départ 
procès- verbal de classif. des chemins). 

Ghemiii de Fui de Soligny et de Gharmesseaux , con- 
duisant à Sognes (Yonne). — i8a8 (arcb. départ, 
procè^verbal de classif. des cbemins). 

Gbehib de la Forge, c"* de ViUemoiron, se dirigeant 
des' hameaux d^Estissac vers Suranron et Saint- 
Mards-en-Othe. — 1896 (arcb. départ procès- 
verbal de dassif. des cbemins). 

Ghemih de la Reire Blarcbb, c"^ de Saint-André, con- 
duisant de Troyes à Rosières, par Saint-André. 

Cbemiii de la Reire Blaxche, territ de Saint-Ponange. 
— 1899 (arcb. départ, procès-verbal de classif. des 
chemins). 

L*une des reines Blanche posséda la ferme des 
Blancs-Fossés, à laquelle ce chemin conduit. 

GuEMllf DE LA TbOMELLE OU DE LA ToMBELLE, C°* de Se- 

moine. — iShi (arcb. départ, procès-verbal de 
classif. des cbemins). 
Gbrmir DE LoRRis , territ de Davrey. 



Ghemin DE Pompée, territ d'Avant-lez-Marcilly et d*A- 
v(in-la-Pèze, d'Avant à Rigny-la-Noneuse. — 1896 
(arcb. départ procès-verbal de classif. des cbemins). 

Ghemin DE Port-su b-Seimb : il sépare le territ de Saint- 
Martin de celui de la Fosse. — 1 83/i (arcb. départ, 
procès-verbal de classif. des cbemins). 

Gbehir de PuTEViLLE OU DE Javon, territ de Glérey, 
conduisant de Glérey à Villemoyenne (arcb. départ, 
procès-verbal de classif. des cbemins). 

Gheuin DE RoHA OU ViEiLLE VoiE, c** de Gussaugy ; 
présumé voie romaine venant de V&UUium (Ver- 
taut, dép' de la Gôte-d'Or). 

Ghehin de Saikt-Phal, territ de Gbennegy. — Ce 
chemin, qui se continue de Pont-sur -Seine à Pont- 
Belin, sur TArmance, est un anc. chemin romain 
ou gaulois (arcb. départ procès-verbal de classif 
des cbemins ). 

Ghemici des DoczE-Épies, territ. de Rigny-le-Ferron. 
— i856 (arcb. départ, procès-verbal de classif. des 
chemins). 

Gbemir des FiES, c°* d'Étourvy, se dirigeant de TE. 

àro. 

Ghemin des F^es, c''* de Marolles-lez-Bailly, allant du 
midi au nord vers Troyes et empierré. — Il n'est 
plus pratiqué. 

Gbemir des F^es, c"* de Saint-Usage, anc voie ro- 
maine pavée en hérisson et allant de Vitry-le-Groisé 
à Villars-en-Axois. 

Gbemir des Forges ou Voie des Forges, c°* de Dierrey- 
Saint-Julien. — i834 (arcb. départ procès-verbal 
de classif. des cbemins). / 

Ghemin des Forges, c"* de Dierrey-Sainf-Piorre. — 
i834 (arcb. départ, procès-verbal de classif. des 
chemins). 

Gbemir des Haclz , c" de Ghamy-!e-Bacbot, sur la rivp 
gauche de l'Aube; considéré comme voie romaine. 

Ghemir des Lombards, c"* de Saint-André. 

Ghemin des Minières, territ de Vendeuvre-sur-Barse. 

Gbemir des Minières, c°* de Vulaines, conduisante 
Pouy. — i84o (arcb. départ procès- verbal de 
classif. des chemins). 

Gbemir desRittes, c" d'Ormes, conduisant d'Arcis- 
sur-Aube à Fère-Ghampenoise. 

Gbemin des Romains, anc. chemin d'Essoyes à Fon- 
tette. — Près do celle voie, lieu-dit les Rotures ^ 
substructions importantes d'un établissement gallo- 
romain. 

Gbemir des Romains, limite le finage des Granges de 
celui de Vanlay. — i84o (arcb*. départ, procès- 
verbal de classif. des chemins). 

Ghemin des Romains, limite les territ de Gyé-sur- 
Seine et d'Essoyes. 

G. 



fiti 



DÉPARTEMENT DE L*AUBE. 



Chemi:^ des Romaiixs, sépare le terriL de Piney de 
ceux d'Onjon cl de Montangon ; aaj. abandonne. — 
j83/i (arch. départ, procès-verbal de classif. des 
chemins). 

CnEMiR DES RoMâiRS, c"' do PUncy et autres jusqu'à 
Charny-le-Bachol, sur la rive gauche de TAube. 

CnsMiN DBS RoMàiKs, terril, de Trannes; œmmençanl 
à la sortie de la rue aux Juifs, il traverse le domaine 
de Beaulieu et aborde le terri t. de Juvanzey (anc. 
voie romaine de Langres à Reims, par Bar-sur- 
Aube, Segeuera), — i 835 (arch. départ, procès- 
verbal de classif. des chemins). 

Cbemin des Romains ou Voie DBS GnAKCEStC"* de Tui^. 
— 1 8^3 (arch. départ. procè*-verbal de classif. des 
chemins). 

CbBMIN des ROMAIKS OU DB LA GrAKDB-PlACE, C*^ 

deTurgy. — i863 (arch. départ, procè^verbal de 
classif. des chemins). 

Chemin des Romains ou Voie de la Poreuse, c"* do 
Vanlay;du chemin delà Charmelle au finage do 
Turgy, en traversant la Gonrvelle et le ru de Cha- 
meuse. — 18/10 (arch. départ, procès-verbal de 
classif. des chemins). 

(Chemin des Romains, c^'de la Yiileneuve-au-Ghâtelot , 
compris auj. dans la nouvelle route venant de Pont- 
sur-Seine. — 1 833 (arch. départ, procès-verbal de 
classif. des chemins). 

(Ibemin des Romains ou Voie du Ghanat, c*** de Ville- 
neuve-au-Ghemin ; c'est un fragment de la voie ro- 
maine d'Aulun à Troyes. — i8iii (arch. départ, 
procès-verb. de classif. des chemins). 

GuEMiN DE Tonnerre ou de la Grotte, c"' de Jeiigny; 
anc. chemin de Troyes à Tonnerre. 

CnEM4N DE To5NERBE 1 Trotes, c°* de Saint-Phal , par 
Saint-Phal et la ferme des Joncs. — ]8a5 (arch. 
départ, procès-verbal de classif. des chemins). 

Chemin de Trotes, temt. d'Aulnay et de Balignicourt ; 
commence au tertre finéral de Braux , passe près de la 
Tombelle-d'Aulnay et sépare les fmages de Saint- 
Léger et de Balignicourt de ceux de Pars, de Braux 
et d'Aiilnay. — i8a3 (arch. départ, procès-verbal 
de classif. des chemins). 

Chemin de Trotes, dit aussi la Vieille Route, limi- 
tant les territ. de Courceroy et de Gumery ; auj. 
chemin de servitude pour ces deux communes. — 
i833 (arch. départ, procès-verbal de classif. des 
chemins). 

Chemin de Trotes, territ. de Feuges, conduisant ù 
Vailly, en dehors de la route actuelle. — 18^1 (arch. 
départ, procès-verbal de classif. des chemins). 

Chemin de Trotes, c^'de Lassicourt, allant de Lassi- 
court à Rosnay. — An vi (arch. départ, procès- 



verbal de daasif. des chemins). — G^est sans doute 

une anc. voie romaine. 
Chemin de Tbotes, limitant les territ. de la Motte-Tilly 

et de Fontenay-de-Bossery. 
Chemin de Trotes (Ancien), dit aussi la Rodtb, c"' 

de Thiefirain. 

Ce chemin, qui est abandonné, se continue sur 

d'autres territoires et parait se diriger de Troyes vers 

Langros ( arch. départ, procès-verbal de dassif. des 

chemins). 
Chemin de Trotes a Tonnebbb (Gband), c^ de Vanky. 

— 1 83a (arch. départ, procès-verbal de classif. des 
chemins). 

Chemin d'Orléans, c°* de Saint-Aubin , se dirigeant de 
Mâcon à Pont-sur-Seine par les territ de Saint - 
Aubin et de Longiieperthe ; anc. chemin romain. 

Chemin du haut de la Vi^tille, territ. de Javemant 
(arch. départ. procès- verbal de dassif. des chemins). 

Chemin du Ran, territ. de Clérey, conduisant de Qérey 
à la route de Dijon à Troyes (arch. départ procès- 
verbal de classif. des chemins). 

Chemin riNéuAL, nom donné aux chemins limitant des 
territoires de communes, de hameaux, etc. dans 
Tarrond. de Bar-sur-Seine. — Voy. Fins, Rans, 
Tbbtres, TnEuaiBs, etc. 

Chemin Huguenot, c'* de Pars, conduisant de Pars à 
Donneroent — i84i (arch. départ procèa-verbal 
de classif. des chemins). 

Chemin Lobbain, territ. de Fontelte. 

Chemin pbbb^, territ de Montpotier, anc. voie romaine. 

— i83a (arch. départ procès-verf)al de classif. des 
chemins). 

Chemin Rotal (Le), près du ru du Thiélou, à la sépa- 
ration des finages de la Villeneuve-au- Chêne et du 
Mesnil-Sainl-Père. 

Mentionné en 1671 dans l'Inventaire des titres 
de la seigneurie de la Villeneuve-au^Chéne. 

Cheminbt (Le), c^'de Buchères; anc. voie romaine sur 
la nye gauche de la Seine, se dirigeant vers le vil- 
lage de Verrières, puis passant sur ta rive droite de 
celle rivière et se dirigeant vers Bar-sur-Seine. 

Cheminot (Le), h. c"" de Créitantignes, de Javernanl 
et de Saint-Phal. — Le Cheminot, xtiii* s* (pouiUé). 

— Chemineau, xviii* s* (Cassini). 

Cbânb (Chapelle du), construite vers 1080 par Thi- 
baut, comte de Champagne, sur le territ. de la 
Villeneuve-au-Chéne , démolie en 16&». — Domus 
Dei de Quercu, 1910 (arch. du château de Ven- 
deuvre). — Chapelle du Chêne, 1/175 {ibid.). — 
Chapelle de Saint-Thibaut du Chêne, xvii* s* (inv. des 
litres de la seigneurie de la Villeneuve-au-Ghène). 

Chêne (Le), c*"" d'Arris-sur-Aube; prieuré fondé au 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Ub 



tii* S*, réani en ia5o à Tabbaye de Saint-Reroy de 
Reims. — Domu* Deiâe Quercu, Domut pauperum 
de Quercu, 1207 (carl. de Tabb. de Moléme). — 
Quereus, i38i (arcb. de la ville de Troyes , compte 
mas. orig.). — Le Chôme ou Chetne, xti* s* (liste 
des par. du dioc). — HôteUDieu du Chêne, x?iii* s* 
(pouillé). 

Dioc. anc, coût, el baill. de Troyes; mairie 
royale de la Barbuise; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Troyes. 
('.hI5i(Le), r. sur le territ. delà Villeneave-au-Chéno, 
appartenant à Tabbaye de More; détruite vers 1 56] . 

— Grangia que vocabatur Quercue, iflAg (arch. 
du château de Vendeuvre). 

Mentionnée dans Tlnventaire des titres de Ja sei- 
gneurie de la Villeneuve-au-Chéne , à la date de 1 a 1 0. 

Chérb (Moulin db), c"** des Riceys (Ricey-Bas). — 
Moîendînvm de Quercu, 12 35 (cli. orig. de Tabb. 
de Moûtier^Saint-Jean, arcb. de la Côte-d'Or). — 
Molendinum dou Chatne, lahd (carl. de Notre- 
Dame-du-Faux, arcb. de TYonne). — MoUn dou 
Chaigne, 1376 (cb. orig. de Tabb. de Moûlîer- 
Sainl-Jean , arcb. de la Côte-d*Or). 

Chéki (Moulin dd), avec foulon, sur le territ. delà 
Viileneuve-au-Cbéne, appartenant à Tabbaye de 
More; détruit vers la fin du xti* s*. — Molendinum 
de Quercu, ia^i8 (arcb. du cbât. de Vendeuvre). 

— Le moulin du Chêne, i5i/i (inv. des titres de la 
seigneurie de la Villen3uve-au-Chêne). 

Chérb (Pont du), sur la Barse, près de remplacement 
de Tanc. cbapelle du Cbéne, c"* de la Villeneuve- 
au-Cbéne. — xtiii' siècle. 

Cul^B-FouRCH» (Le), éc. c" d'Estissac; auj. détruit. 

CuAki-Mbrlit! (.Le), b. c"* d'Ervy. — Chaime Merlin, 
xTiii* s* (Cassini). 

CrIrs-Millot (Le), h. c** d'Eaux- Puiseaux. — Chosne- 
Millet, i553 (ext. et État somm. du bailL de 
Troyes). — Chesne Milot, xtiii* s* (Cassini). 

CrIri-Rond (Bois d^'), c"* d'Essoyes; dit aussi 
Charme-Ronde, 

CnÂRBTTEs (Les), b. c" de Paisy-Cosdon. — La Vallée 
de$ Chetnottes, i553 (citr. et État somm. du baill. 
de Troyes). — La Valée des Chenottee, xviii* s* 
(pouillé). — La Vallée des Chaînette*, xtiii* s* 
(Courtalon, Top, t. III, p. 166). — Les Chenettes, 
xtiii* s* (Cassini). 

CHiHiBs (Lbs), bois, c"* d'Arconville. 

Chenil (Le), éc. c"* de Bligny. 

Chbrneot, c^'d'Estissac. — Chenigeium, 11/1 5 (cart. 
gén. deTYonne). — Cheningiacum , vers 1 1 5o (ch. 
de rbospice Saint-Bernard de Troyes). — Chenigy, 
1 1 59 - 1 1 80 ( feoda Campanie). — Chenmi, 1 1 98 



(cb. du Hayer de Cbennegy). — Chenitiacum, 
laoi (cart. de la léproserie de Troyes). — Chini- 
giacum, labû (arcb. nationales, inv. et doc. t. 1, 
p. 373). — Genegiacum, laaa (cart. de la lépro- 
serie de Troyes). — Chenigi, Chencgi, Chenegia- 
cum, iaa8 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — 
Chenigeyum , 1 a Sg ( cart. de la léproserie de Troyes). 

— Chenegium, Chenigiacum, 1387 (cart. du Tem- 
ple). — Chenegeyum, 1/107 (ponillé). — Chenegy, 
XVI* s* ( liste des par. du dioc). — Chenegey, i5o7 
(inv. de titres concernant la comm"* de Troyes). 

— Sangiacum, 1618 (Papire Masson, p. 181 ). — 
Chennegy, xviii* s* (Cassini). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châl^^ll. de 
Vil lemaur; gouv. et généraL de Champagne; élect. 
•de Troyes. 

Chenot (Le),, b. c°* de Cussangy; ^uj. détruit. — Le 
Chenoy, xviii* s* (Cassini). 

Chervey, c*"* d'Essoyes. — Chirreiacum, 1101 (cart. 
de Tabb. de Moléme). — Chirriviacum , 1117 (cb. 
de Tabb. de Montiéramey ). — Cherreveium ,1167 
(cart. de Tabb. de Clairvaux). — Cherreve, ii6'i 
(ch. de Tabb. de Clairvaux). — Cherrivi, 1 306 (cb. 
de Tabb. de Montiéramey). — Chierreve, 1919 
(ibid.). — Cherrevi, 1319-1330 (arcb. natio- 
nales, inv. et doc 1. 1, p. ^195). — Chierevi, 1 932- 
1939 (feoda Campanis). — Chierrein, Chiorevi, 
1999 (Cbanlereau, t. Il, p. 900-aoi ). — Cherrivei, 
1373 (cb. deTabb. de Montiéramey). — Cherviy, 
1379 (Dénombr. gén. des fiefs, reg. 10,396, cx}\\, 
Delamarre, Bibl. nat. t. III, mss. Vignier). — Chcr- 
nay, 1679 (carte de Sanson). 

Dioc anc. de Langres; coul. et baill. de Troyes; 
châtell. de Chacenay; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Cheslet, c*" de Cbaource. — Chaile, 1100 (cart. de 
Tabb. de Moléme). — Chaaleyum, xii* s* (Ann. de 
rVonne, 18/16, 3* partie, p. 187). — Chailiaeum, 
Chailliacum, 1101 (carl. de Tabb. de Moléme). 

— Caylacum, 1108 (cart. gén. de rVonne). — 
Caliacum, 1139 (Ann. de T Yonne, 18/16, 3* partie, 
p. 1 87). — Chelulciœ, 1 1 /i3 (cart. gén. de l'Yonne). 

— Cheliacttm, 11/1 5 (carl. de Tabb. de Moléme). 

— Chaale, 1 179 (cart. gén. de l'Yonne). — Chae- 
liacum, laoi (feoda Campanis). — Chaali, i3ao 
(cart. de l'abb. de Moléme). — Cheeli, 1 329 (161V/.). 

— Chaelium, Chaeleyum, ia35 {ibid.). — Chesley, 
i3a8 (prisie de Villemor). — Cheslé, thSîi-iUgx 
(lettre de Jean, comte de Nevers). — Cheslay, 
1679 (carte de Sanson). — Cheileium (Gall. christ, 
de Robert). 

Dioc. anc. de Langres^ coût, et baill. de Troyes; 




^6 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



châtell. de Ghaonrce; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

£n exécution du décret du i5 janvier 1790, 
Ghesley devint le cbef-lieu d^un canton du district 
d'Ervy comprenant 7 c°*' : Chaserey, Chesley, Cus- 
sangy, Étourvy, Turgy, ValHères et Villierfr-le-Bois, 
et supprimé en i^an ix. 

GiiESST, c'" d'Ervy. — Chaciacum villa, 664 (Hisl. 
gaul. et franc, t. IV, p. 648). — Cassiacus, 670 
(Pardessus, DipL et ch. t. II, p. i53). — ChoM, 
1 1 52-1 1 80 (feoda Gampaniœ). — Chenacus, 1 1 55 
(Ordoun. des roys de France, t. XI, p. 2o3). — 
Chasêi, Chatssi, laoi (feoda Campaniœ). — Cha- 
siacus, laao (cart. du Temple). — Chassiaciu, 
13 37 (ch. de l^abb. de Quincy). — Ckaisiy, 1991 
(ihid.). — Chassy, i/i65 (Ord. des roys de France, 
l. XVI, p. 373). — Chessy, i55i (inv. de titres 
concernant la comm"* de Troyes). — Oi^mus, 
1 845 (Ann. de TYonne, 3* partie, p. 1 86). — Chais- 
siacuêy i845 (carte du Pagwi Tomodurentis , Ann. 
de r Yonne, 3* partie, p. i84 ). 

Pagus Tomotrinsis; dioc. anc. de Langres; 
coût, et baill. de Troyes; châtell. d'Ervy; gouv. 
et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 

Chevalerie (La), f.c°'de Pouy. — MenonvUle, xviii* s* 
( carie de Cassini). — La Commanderie , xix* s* (carte 
du Dépôt de la guerre). 

Cbevai.ieb (Bois), c"* de Laines-anx-Bois. 

CflEVALièRE (La) , f. c"* de Bourguignons. — La Grange 
Chevalier, xviii* s* (Cassini). 

Chevaliebs (Chemir des), territ. de Sainte-Maure, sec- 
tions de Vermoise et de Vannes, parallèle au grand 
chemin de Méry à Troyes par Sainle-Maure, Saint- 
Benoit , etc. 

Cbivaliibs (Les), fief, c"'de Brienne-la-Vieiile; auj. 
disparu. — Fief des Chevaliers, xviii* s* (Courtalon, 
Top. t. IH, p. 397). 

Chevalliers (Les), h. c°* de Bcrullcs. 

Chevillelle, h. c°* de Saint-Germain. — CheviUoles, 
1 1 85 (ch. de Manassès, évêque de Troyes). — Che- 
villeUeSf i443 (ch. de Tabb. de Monliéramey). -^ 
Chevillèles, iviii* s' (pouillé). — Chevilletles, xix* s* 
(carte du Dépôt de la guerre). 

Chevreaux (Les), h. c°* d'Aix-en-Olhe. — Les Che- 
vreaux ,\yi\\* 8* (pouillé). — Les Chevriots, xviii* s* 
(Cassini). 

Chevret (Bois DU Grand et dd Petit), c"de Paisy- 
Cosdon. 

GuEVRiL, h. c"*de Villemoyenne; auj. détruit. — Che- 
vry, xviii* s* (pouillé). 

Ghialot (Le) , bois, c'^'d'Estissac; auj. défriché. 



Gbicari (La) ou Faubocrg de la Ghicakb , h. c** de Ma- 
rolles-lez-Bailly. 

Ghichbret, h. c'*de Sainte-Savine. — Grangia Sle- 
phani de carnpo GuidorUs que vocatur Chicheriacum 
juxta Trecas, ia3i (ch. de Tabb. de Notre-Dame- 
des-Prés). — Chiehereium, 1267 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Celle). — Chiehereyum, 1299 (ch. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Chichery, Chicherey, 
xiii* s* (ch. du prieuré de Notre-Dame-eD-riie). — 
Chichersy i336 {ibid,). — Chicheri, i349 (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Celle). 

Gbichxrbt, f. et m*", sur la Vanne, au-dessous d*Estis- 

sac; auj. détruit — Molendinum de Chieheri, 1 154 

* (ch. de Tabb. de Dilo). — Grangia et molendinum 

de .Chicheriaco , 1252 (ibid.). — Chichere, 1899 

(ibid.). 

Gbibnfat, h. et m*',c"* de Gumery. — Chiena, xviii's* 
( Cassini ). 

Gbifpbroiv (Le), f. c"* de Bailly-le- Franc. — Le Chi- 
cheron, xviii* s* (Cassini). • 

Cboisbau , m^, c°* de Saint-Mards-en-Othe. 

CiDiRNiACcs, sur le territ. de Troyes; auj. inconnu. — 
Cidimiaeus {inpago Tricassino), 884 (cart.gén. de 
TYonne). 

CiMETiiRE AKTiQDE, c"' d'Aix-eu-Othe, à TE. des habi- 
tations, assez proche de la chapelle de Saint-Avit. 

CiMETlèRE ANTIQUE, C** d^AuZOn. 

CiMETiiRB ANTIQUE, c*^ do Bossancourtjbois de Couvre- 
tat, au vallon d*Arbot. 

CiMETièBB ANTIQUE, c"* de Celles, près du territoire de 
Landreville. — 1856 (Alm. de Ba^-sur-Seine, p. 5o 
et 5i). 

CiMBTiÀiB ANTIQUE, c°* de Coursan, lieu-dit le Moulin- 
à-Vent, — Tout près de là sont des substmctions 
gallo-romaines. 

CiMBTiÀBB ANTIQUE, c"* de Crésantîgnes , iieu-dit le 
CheminoL 

CiMBTiiBB ANTIQUE, c"' d*Eaux-Puiseaux. — Ce cime- 
tière existe dans le voisinage de la villa signalée à 
Auxon (Mém. de la Soc. académ. 9* série, t. Il, 
p. 22). 

CiMBTièRB ANTIQUE, c°* de Fresuoy, au hameau de Re- 
naud (Mém. de la Soc. académ. 2* série, t. VII, 
p. 549). 

CiMBTiiRB ANTIQUE, c"* d*]sle-Aumont, sur remplace- 
ment de Tancien château. 

CiHETiÀRB ANTiQCB, c~ de Mergey, au S. de Téglise. 

CiMETiÀRE ANTIQUE, c*^ de Pargues, au val Roussel. — 
Nombreux ossements humains, vases, monnaies et 
autres objets. 

CiMBTiÀRB ANTIQUE ^ c*^ de PouBu , coutrée de Marisis 
— C'est dans ce lieu qu^ont été trouvés les armes et 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



àl 



les bijoux de Tëpoque mérovingienne acquis par 
l'empereur Napoléon III et donnés par lui au musée 
de Troyes : ces armes paraissent avoir la même valeur 
archéologique que celles de Childéric. — Décou- 
vertes d'autres objets de la même époque. 

GiMETiiBB ÂNTiQui, c"* do Saint-Benoit-sur-Seine, au 
lieu-dit le Petit Cimetière, 

CiviTiÀBB ANTiQCi, c"* de Saiut-Julien. — Cimetière à 
ustion détruit, au moins en partie, lors de la cons- 
truction du chemin de fiur de Paris à Mulhouse. 

CiMBTiiBB AKTiQUE, c" de Saiut-Loup-de-BuflGgny. — 
Au N., cimetière gallo-romain et mérovingien : son 
étendue est considérable et les découvertes y ont été 
fort importantes. 

CiHBTiÀBB ANTiQUB, c"* do Saiut-Lyé. 

CiMBTiiRB ANTiQCB, c"* do Saint-Oulph. 

GiMBTiâRB ANTIQUE, c'* de Vallant -Saint- Gcorges. — 
Dans ce cimetière , d'apparence gallo-romaine , on a 
relevé en i863 au moins lao squelettes de per- 
sonnages de lout âge et de tout sexe, avec de nom- 
breux fragments de poteries (Mars 1866, séance 
de la Soc. académique). 

CiHBTiÀRE ANTiQDB, c"* de Villo-sur- Arcc ; découvert en 
construisant la route de Bar-sui^Aube à Bar-sur- 
Seine. 

CiMBTiâBE 6ALL0>B0MAiH, c"* d'Avircy-Liogey, au N. E. 
d'Avirey. 

CiMBTiÀBE GALLO-ROMAIN, c"* desBordos-d'Isle-Aumout, 
au hameau de Bray. — Nombreux objets déposés au 
musée de Troyes (Mém. de la Soc. acad. 9* série, 
t. VI, p. 98). 

CiHBTiÀRB GALLO-ROMAU, c°* de GhAtres. — Gercuciis; 
grand cercueil en pierre, avec couvercle hémisphé- 
rique, découvert en 1863. 

GlMETlÂRB GALLO-ROMAIN , C^'de Guufin. 

GiMETiBRB GALLO-ROMAIN, c"^ d'Éguilly; rccounu loFS de 
la construction de la route de Bar-sur-Aube à Bar- 
sur-Seine. — Gimetière à ustion. 

CiMBTiàRE GALLo-BOMAix , c"' dlsle-Aumout , au hameau 
de Roche (Mém. de la. Soc. acad. a' série, t. II, 
p. i4). 

CiMETiÀRB GALLO-ROMAIN, c°* de Veudeuvre, sur l'em- 
placement de la station du chemin de fer. 

GiMBTiÀRB GALLO-ROMAIN BT MEROVINGIEN, c"* do Saiut- 

Aubin, lieu-dit la Garenne-Blanche ou le Haut de la 
Gloriette, 
CiMBTiiBB MéBOTiNGiEH, c°* do Oyé-sur-Seioe , à l'extré- 
mité du territoire, vers celui d'Essoyes, et placé à 
rO. d'une voie romaine se dirigeant de Gelles vers 
Grancev. 

m 

GiMBTiiRB MEROVINGIEN , c"* de Verrières. — Gimetière 
important , dont les nombreux objets découverts sont 



en partie déposés au musée de Troyes (Mém. de la 
Soc. acad. s' séné, t. IV, p. 555). 

Cimetière paten et cHnériEN, c°* de Gourceroy (Mém. 
de la Soc. acad. 1" série, n" 7/1 et 75). 

Gihetiàres antiques, c** d'Arcis-sur-Aube. — L'un, au 
midi , dans lequel ou a relevé de nombreux objets 
gallo-romains, est fort important; l'autre, à l'est, 
est considéré comme chrétien. 

CiMETiiREs antiques, c"* de Trainel : l'un au N. 0.; 
le second à l'E., près de l'é^^lise de Saint-Gervais; le 
troisième , lieu-dit Croix-du-Martra ou Meurtra. 

GiMBTièRBS ANTIQUES, daus la ville de Troyes : l'un, au 
N. 0. , compris en partie dans le grand cimetièro 
supprimé en avril 1 87 1 et s'étcndant jusque derrière 
la chapelle du lycée; l'autre, à l'E., serait chrétien : 
il était placé au coin N. 0. de la rue où existait 
l'église Saint-Aventin , du rempart et de l'abbaye 
de Saint-Martin-ès-Aires. 

CivANNE ( La), ruiss. affl. de la rive gauche de la Barse : 
de Montreuil à Montaulin. 

Glairlieu, h. c°* de Pâlis; anc prieuré dépendant.do 
l'abb. du Val-des-Choux, fondé en 1 197, supprimé 
en 17/13. — Claruê locu$, 1817 (cart. de la lépro- 
serie de Troyes). — Clerlieu^ i3a8 (prisie de Ville- 
mor). — Prieuré de Nottre-Dame de Clerlieti prez 
VUlemor, i5a6 (ch. du prieuré de Qairlieu). — 
Prioratus de Claro loco, xvii* s* (pouillé). — Ferme 
et métairie de Glairlieu, 1767 (ch. du prieuré de 
Glairlieu). — Prieuré de Notre-Dame de GlaireUeu, 
1775 (ibid,), — GlairUeu, xviii* s* (Gassini). 

Clairottb (La), a£Q. de la rive gauche de l'Aube, au 
territ de Plancy. 

Clairvaux, abbaye 0. G., fondée par saint Bernard 
en 1 1 1 5 , dans la vallée d'Absinthe, et supprimée en 
1790; auj. maison de détention et h. c"* de Ville- 
sous-la-Ferté. — Clara vallis , 1 1 1 5 (ch. de fonda- 
tion de l'abb. de Clairvaux). — Clarevax, vers 
129 3 (livre des vassaux). — Qerevaus, i2.38 (ch. 
de l'abb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). — Cle- 
revatix, 1 385 (compte des rec. et dép. du comté de 
Champagne). — Qerevalz, iSaA (ch. de l'abb. de 
Clairvaux). — Clerevaulx, 1/161 (ch. de la comm"* 
de Troyes). — Clervaulx, 1 li66 (compte des rec. et 
dép. de l'abb. de Clairvaux). — Clervaux, 1679 
(carte de Sanson). — Forêt de Clairvaux, xviii* s* 
(Gassini). 

Glausbts (Les), éc. c"* d'Arelles. 

CLéRBY, c*° de Lusigny. — Clareium, 1081 (cart. de 
l'abb. de Moléme). — Clariaeum, 1099 {ibid.). — 
Clore, 1100 (ilfid.). — ^Clarei, 11/16-1169 (ch. 
de Tabb. de Montiéramey). — Clari, 1161 (ch. du 
comte Henri). — Clairi, 1171 (coll. de Champagne, 



/i8 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



(. CXXXVI, p. 166). — Claity, 1173 (Bibl. nat. 
cart. 106). — Clereium, laoi (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Celle). — Clareyum, 1209 (cari, du 
Temple). — Clareihuniy iai5 (cart. de Tabb. de 
Montiéramey). — Clert, Cleriacum, 132a (feoda 
Campania?). — Clairié, laga (fonds de Notre- 
Dame-on-rîle, arch.de TAube). — Clerey, iSai 
(ch. de Tabb. de Monliéramey). — Clery, i3a8 
(prisie de Villemop). — Clairey, 167g (carte de 
Sanson). — Claretina, xviii' s' (Courlalon, Top. 
t. III, p. 89). — Clairei, xviii* s* (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill.deTroyes',châtell. dUsle- 
Aumont; gouv. et général, de Champagne ; élcct. de 
Troyes. 
CUrey (Forét de), territ. de Clérey; défrichée au' 
moyen âge. — Sylva ClaratcentU, 86/i (Camusal, 
Proinptuarium , f a 35 ). — In comilatu Tricasêinetui. 

CLIMAT-DES-GoRRéES, f. C°* d'ElOUFVy. 

CLiQCAT.m'", c"' de Bucey-en-Olhe. — Cliqua, xviii's* 
(Cassini). 

Cliquât, m", c"* de Saint-André; aiij. détruit. — Cli- 
quet, xviii* s* (Cassini). 

Clos (Le) ou le Clos-de-Macor, f. c"" de Bouy-gur- 
Orvin. — Clauêum , 1 1 ôg (ch. du prieuré de Foicy ). 

— Le Clos, laig (cart. de Tabb. de Scellièrcs). — 
Granfpa de Clos, 1 aig (ch. de l'abb. de Scellières). 

— Gi'anchia, Grangia de Claueo, 1333 (cart. de 
Tabb. de Scellières). — Grange du Cloz, laaa (ch. 
de Tabb. de Scellières). — Grangia dou Clous, 
i2.5i (ibid.). — Grangia que vocatur Clautues, 
la 59 (ibid,). 

Clos (Le), éé. c" de Saint-Julien. 

Clos (Les Bas-), h. avec usine, c*^ de Troyes. — 
Cloêselli subtus Sanctum Andream , i3â8 (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Celle). 

Clos (Les Hauts-), h. c" de Saint- André. — Clau- 
selli, 1275 (ch. de Tabb. de Monlier-la-Celie). — 
Ij€8 Hauts Clos, x?iii* s* (carte de Cassini). 

Clos-à-Marteao (Le), h. c"* de Bérulles. 

CL08-BARRi(LB), c°* de Dosnon. 

Clos-de-Saint-Ctb (Le) , éc. c"* do Chaource. 

Clos-Marnay (Le), f. c"* de Mamay; détruite vers 
i85o. — Le Clos le Mamay, aviii* s* (Cassini). 

Clouterie (La), usine, c"* de Mussy-sur-Seine. 

CocLois, c"" de Raraerupt. — Cortis Claudia, avant 
85i (D. Bouquet, t. VIII, p. 649). — Curcleia, 
1095 (cart. de l'abb. de Molème). — Curcloia, 
XII* s* (ch. du prieuré de Ramerupt). — Cocleia , 
IJ76 {ibid.). — Cocleya, lao'i (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Concloye, lagô (ch. dePabb. de 
Notre-Dame-aux-Nonnains). — Clocoium, xvii* s* 
( pouillé ). — Cocloya ,1618 (Papire Ma-sson , p. 1 69). 



— Coclois, 1678 (Caumartin, Procès-verhal). — 
Des Réaulx, 1690 (arch. du chat, de Codois). — 
Cocloyum, xtiii* s* (Courlalon, Top. 111, p. Aig)- 

— Cocloium, XTiii*s* (pouillé). 

Pa[;us Bretiensis; dioc. anc. de Troyes; couL et 
baill. de Chaamont; gouv. et générai, de Cham- 
pagne ; élect. de Troyes. 

Maison forte. — Codois fut érigé en marquisat en 
1 690 , en faveur de Louis des Réaulx, dont il prit 
et garda le nom jusqu'ea 1733 au moins. 

Coclois fut créé, en exécution du décret du 1 5 jan- 
vier 1790, cbef-lieu d'un canton du district d'Arcis 
comprenant 9 c'" : Avant, Chaudrey, Codois, Long- 
sols, Mesnil-Lettre, Nogenl- sur- Aube, OrtiUon, 
Pougy, Verricourt, et supprimé en Tan ix. 

CocoDRiLLB, f. c"*d'Épothémonl. — Cocodrille, xviii* s* 
(Cassini). 

Codes, lieu situé près de la Chapelle -Godefroy, c*^ 
de Saint-Aubin; auj. inconnu. — Codes, 11^7 
(ch. dcTabb. du Paradet). 

CoLBERT (Bois des), de franc^^ilcu, territ.de Géroadot. 

— xvii' siècle (inv. des arch. du château de Gé- 
rosdol). 

Colemel, fief, seign** d'Isle- Aumont, vers Souleaux. 

— j 5o3 (Bibl. nal. coll. de Champagne, t. XVII). 
CoLiMOs, h. c°* de Montfey. — CoUmont, xfiii* siècle 

(Cassini). 

Collokge, village, c"* des Riceys. — La Couche ou Col- 
longes, ancien fief de Ricey-Haut, réuni vers i/ioo 
à cette partie de la commune des Riceys, quartier 
aiij . connu sous le nom de Saint-Louis. — Collongiœ , 
Colungia, xiii* s* (Luc. Coûtant, Hist. de Bar-sur- 
Seine, p* 78; Tabbc Lalore, Riciacus). 

Colombé-la-Fosse «c'^'de Soulaines. — Colombe, 1101 
(Blampignon, Hist. de sainte Germaine, p. stoi). 

— Colombert, ii^g (ibid. p. 9o3). — Colum- 
beium in Fossa, 1 170 (Chevalier, Hist. de Bar-eur- 
Aube). — Colundfeium, 1170 (cart. de Pabb. de 
Clairvaux). — Columberie, 1181 (Blampignon, 
Hist. de sainte Germaine , p. 2 1 a ). — Columbeium 
ad Fossam, 1 185 (cart. de Tabb. de Clairvaux). — 
Columbeium quod dicitur Fossa, 1 196 (ch. de Pabb. 
de Clairvaux). — Columbarium, laoi (feoda Cam- 
panile). — Columberium ad Fossam, i9o5 (cart. 
de Tabb. de Clairvaux). — Columbeium Fossa, 
laiû (ch. de.Tabb. de Clairvaux). — Colum- 
bey -la- Fosse, 1 998 ( ibid. ). — Columberium 
Fonce, i345 (ch. de THôtel-Dieu-le-Cointe). — 
Columboyum, i38i (arch. de la ville de Troyes, 
compte mss. orig.). — Colombe -la -Fosse, i466 
(compte des rec. et dép. de Clairvaux). — Colom- 
bey-la-Fosse ,- ib6^ (état des décimes). — Colom 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Ii9 



beyum Fossa, Colombeyum ad Fosiam, i58i (ch. 
et titres de Tabb. de Clairvaui). 

Dioc. anc. de Langres; coiit. et bailL de Chau- 
njout; gouv. et génëral. de Cbanipagnc; élect. de 
Troyes. 

Celle paroisse, érigée en cure, fait partie du c*"* 
ecclésiastique de Ville-sur-Terre. 
CoLOMBé-LE-SEC, c^" de Bar-sur- Aube; ancien prieuré 
dépendant de Moléine. — Columbanum , vers 1 1 o i 
(cart. deTabb. de Moléme). — Columbare Siccunif 
1 io3 (ibid.). — Columbeium, i i36-i 161 (cb. de 
Tabb. de Ciairvaux). — Columbeium Siccuniy 11/17 
(bulle du pape Eugène III, bibl. de Cliaumonl). 

— Columbeyum Siccum, i2i3 (ibid,). — Colum- 
barium Situm, 1237 (Chanttreau, t. II, p. 175- 
177). — Colambeium Siccum y ia/i5 (cb. de Tabb. 
de Ciairvaux). — Columbarium Siccum , 1 256-1 270 
>(feoda Campaniae). — Colanbeium Siccum , 1 267 (cli. 
de Tabb. de Ciairvaux). — Coulambeium Siccum, 
126a (ibid.), — Columbey-le-Celier, iSio (ibid.). 

— Coulombey-le-Sec , 1621 (fonds de la comm"' 
de Troyes). — Colombe-le-Secq , Collombe, 1/166 
(compte des recettes et dépenses de Ciairvaux). — 
Colombey, 1067 (état des décimes). — Colombey- 
leSec, i58i (cb. et til. de Tabb. de Ciairvaux). — 
Colombey-le-Secq , 1617 (cens, de Colombé-le-Sec). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Cbampagne; élect. de 
Bar-sur-Aube). 

Colombé-le-Sec (Bois de), lerrit. de Colombé-le-Sec. 

Colovbier-Hallerie (LE),h.c'" deDienvillc, formant 
au siècle dernier deux fermes séparées, auj. dé- 
truites. — Colunbiers, vers 123a (livre des vas- 
saux). — Le Colombier Huilerie , xviii* s" (Cassini). 

Colons (Les), b. c"* des Loges-Margueron. — Ijcs 
Colons, xviii' s* (pouiilé). — Les Coulons, xviii* s' 
(Cassini). 

CoMBE-Au-Loup (La), bois, c"*d'Essoye8. 

CoMBBRT (Le), ruiss. aill. de la rive droite do la Marvc; 
de Vougrey à Lantages. 

CoMMARDERiE (La), f. c^ de Saint- Pbal, isolée du 
bameau du Perchois; anc. coram"' du Temple, 
dépendant de la comm"* de Troyes. — Domus de 
Percheyum, labh (cb. de Tabb. de Nolre-Dame- 
des-Prés). — Hôpital du Perckoy, i5a6 (inv. des 
titres concernant la comm"* de Troyes). — Prœ- 
ceptoria seu Hospitale vulgo du Préchois, xvii* s* 
(pouiilé). — La comanderie du Perchois, xviu* s* 
(ibid.), — Commanderie de l* Hôpital, xviii* s* (carte 
de Cassini). 

CoMMAKDERiE DE L'ORDRE Teutovique (La), à Beauvoir, 
c** de Chaumesnii; réunie en i5o3 à Ciairvaux. 

Aube. 



COMMAISDERIB DE L'ORDRE TeUTORIQUE (La), c"* de 

Tbors. 
Commanderie DE Saint-Flavit (La),c°* de Bellevillc: 
détruite au xviii* siècle. — Mentionnée en 1 3o8 , 
au procès de Guicbard , évéque de Troyes, elle dép. 
de la comm"" de Coulours (Yonne). — Comman- 
derie de Saint-Flavit , xvii* s' (pouiilé). 

COMMA?CDERIE DU TeMPLE (La), DE SeNCBT OU DE SaIM- 

Jglier , c" de Saint-Julien. — Celle commanderie , 
mentionnée dans les pièces du procès des Templiers, 
et qui passa aux chevaliers de Malte, était située 
au midi de l'église paroissiale; le presbytère en 
occupe une partie. 

Commanderie du Temple (La), éc. c" d'Amance, dans 
la forél du Temple. — Commanderie d'Orient, lûGa 
(fonds de la comm"' de Troyes). — .Oriant, i/i8a 
(cart. du Temple). — Commanderie du Temple, 
xviii* s* (Cassini). 

Cette commanderie, dont remplacement est en- 
core indiqué par de profonds fossés et qui avait 
des forges dans son voisinage, est mentionnée au 
XIII* siècle: elle passa aux chevaliers de Malte, fut 
réunie à celle de Troyes, et est auj. détruite. 

CoMMAKDERiB DU Temple (La), fondéo à Troyes en 
11 27, en télé de la rue Composte, appelée depuis 
rue du Temple; elle passa aux chevaliers de Saint- 
Jean de Jérusalem, prit alors le nom de comman- 
derie de Malte, et fut supprimée en 1790. — 
Fratres hospitalis, 1 220 (ch. du Temple de Troyes). 
— Domus fratrum milicie Templi, 1367 (cart. de 
la léproserie de Troyes). — Prœcejttoria Tnnpii 
5. Joannis, xvii" s* (pouiilé). 

CoMMuisES (Les), h. c°' de Courteranges. 

Comte Henbt (Chemin du). — ^^ Ce chemin sortait de 
Troyes par le faubourg Saint-Jacques , passait sur 
remplacement de la Trinité, traversait la Vieille- 
Seine , coupait la roule actuelle avant d'arriver à Sainl- 
Parres ( la partie à droite de la route est supprimée), 
reprenait la route qui conduisait aux Vieilles- 
Vignes, à Baire, à Panay, à Ruvigny, délimitait les 
terres en culture de la prairie et gagnait les fermes 
de Ponl-Barse , où Ton perd sa trace." 

CoKCEAux (Étako de), de la seigneurie d'Aumont. — 
Estangde Conceaux, 1706 (roUe des jurées et bour- 
geoisies d'Aiimont). 

Concise, h. c"* de Bercenay-en-Otho. — Concise 
xvin*.8* (pouiilé). 

Concurrence (La), f. c" de Pont-sur-Seine. 

Congé (La), ruiss. affl. de THuitrelle, sur le terril, de 
Lbuftre. 

Congés (Les), f. c*^ d'Orvilliers; a pris son nom de la 
contrée dans laquelle elle a été édiCée, 



7 



50 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



GoNGBécATioN DE Nothb-Daiib (La), foodée à Troyes 
en i6â8 dans la maison du collège de la Licorne, 
sur remplacement actuel de la gendarmene; dis- 
soute en 1 76a. — La Congrégation de Notre-Dame , 
1687 (Des Guerrois t Saincteté chrest. , p. Ua6). 

CoNSTAiiTi?iE, f. c°* dePlancy. 

CoRTERS , f. c" de Saint-Martin-de-Bossenav. — Mou- 
lin de Convert, 1 676 (cli. de Tabb. de Vauluisant). 

— Convers, xviii' s* (Cassini). 

GoQ-DoBÉ (Le), f. et tuilerie, c°'de Jully-sur-Sarce. 

Coque (La), fontaine au territ. de Bragelogne. 

GoQCE (La) ou Faubourg -YiLLEMo^vT, h. c*^ de 
Chaource. 

GoQUERiLLONS (Les), f. c"* de Bar-sur-Aube. 

GoRBERivE (Moulin de), sur TArdusson, c" de 

près d'Ossey-les-Trois-Maisons, 1972. 

GÔRBESAUZ c" de Bergères ; lieu auj. inconnu. — 

CorbesauZf 12*j6 (cart. de Tabb. de Giairvaux). 

CoRDELièRE (La), chat, et h. c°' de Ghaource. 

CoBDELièRB (La), f. c°' de la G ba pelle- Saint-Luc; anc. 
abbaye fondée on 1370 par Thibault V, comte de 
Champagne et roi de Navarre-, 0. de Sainte-Claire, 
Iransférde à Paris au faubourg Saint-Marceau en 
1289, et ensuite rue de Grenelle, faubourg Saint- 
Germain. — Les Cordelières, i336 (ch. du prieuré 
de Notre-Damc-en-Flle). — La Cordelicre, x?iii's' 
(Cassini). 

(ioRDELiERS (Les), couvont au N. de Bar-sur-Aube. 

— Cordeliers, x?iir s* (Cassini). 

(ioRDELiEBs (Les) OU Fra^^ciscaitis , couveut fondé à 
Troyes, en 1387, par Thibaut IV, comte de Cham- 
pagne, d'abord près et en dehors de la porte de 
Comporté ou de Preize, ensuite vers i358 sur 
remplacement occupé auj. par les prisons, dans le 
quartier de la Broce-aux-Juifs, Domue de Brolia, et 
supprimé en 1790. — Franciscanorum domus Tre- 
censisy 1387 (Camusat, Promptuarium , P 191 ). — 
Domuê de Brotta ad usum fratrum minorum Tre- 
centium , 1 269 (ch. du couvent des Cordeliers). — 
Fr aires minores de Trecis, 1809 (procès des Tem- 
pliers). 

CoRDiERS (Les), h. c"* de Monlfey. — r Les Cordiers, 
xriii* s* ( Cassini ). 

CoRDOuAN , h. c°* de la Fosse-Cordouan , réuni à la Fosse. 

— Cordouan,Vf\\\ s* (Courtalon, Topogr, ï. III, 
p. 9 1 5 ). — Corduan , xviii' s" (Cassini ). 

CoRE (La), font., près du château de Verpillières. — 
Chorœjlwnen, Core, arsis, xii* ou xiii* s* (Giraldi 
de Bossiilon Hystoria). — La Grosse Corvée, xix* s* 
(Stat. géolog. de Leymerie). 

CoRMosT, c*"* de Bouilly. — CurmoUum, 1097 (cart. 
de Tabb. de Moléme). — Grangia de Curmont, 



1 288 (ibid,), — Cormot, la^o (ibid.). — Cormonl, 
1268 (charte delà Trinité). — Courmost, 1828 
(prisie de Villemor). — Cormeaux, 1705 (rolle des 
jurées et bourgeoisies d'Aumont). — CremeaUy 
XVIII* s* (Cassini). — Cormost, x?iii*8* (pouillé). — 
Cromost, xviii's* (Courtalon, Ahnanach de Troyes, 
1776). 

Dioc. anc. de Troyes; coût., baill. et châtell. 
d^sle-Aumont; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 
Cornue (La Pbemibbe-), h. c"* d'Aix-en-Othe; détruit. 

— Première Cornée, xviii* siècle (Cassini). — Les 
Cornes, xviii* siècle (pouillé). 

Cornues (Les) ou les CoBiiéES-GBTiBTTBB, f. c°* de 
Vendeuvre-sur^Barse ; détruite vers 1880. — Le» 
Cornées Genettes , j 55o ( Mém. mss. sur Vendeuvre). 

CoBN^Es (Les), fontaine au territ. de la Ville-au- 
Bois-lez-Vendeuvre. 

Cortiébs-Alexakdbb (Les), h. c"* d^Aix-en^Othe. — 
a* Cornée de Faustier, xviu* s* (Cassini). 

CoRP'ÉES-GABOuBDin (Les), h. c"* d^Aii-en-Othe. — 
Cornée, xviii* s* (Cassini). 

Cornées-Laliat (Les) , h. c°* d'Aix-en-Olhe. — 3' Cor- 
née, x?iii* s* (Cassini). 

CoBRET, f. c" de Saulcy. — Terra de Comaio, 1 1 80- 
1192 (cart. de Tabb. de Giairvaux). — Comeium, 
1190 (ch. de Tabb. de Clainaux). — Cornai, 
1200 (ibid,), — Graiichia de Comay, 1218 (ibid.). 

— Grangia que dieitur Corfiaium, ia8i (ibid.), — 
Grangia que dieitur Çomanum, i86i(ordonD. des 
roys de France, t. III, p. 5^3). — Cornet, xviii's' 
(carte de Cassini). 

CoRNiLLOii, f. c"* de Marcilly-le-Hayer; anc. fief, dé- 
truit. — Lesfei'mesdeComiUon, xviii* s* (pouillé). 

CoRPBAu, m'°, c"*de Cussangy. 

CoBQUELifi, h. c"' de Saint-Aubin; auj. détruit., — 
Courreclain, i336 (ch. de Tabb. de Vauluisant). 

— Corquelin, xviii* s* (Cassini).^ 

GoBBE (La), m"* avec pont ancien, c°' de Cbampsur- 
Barse; détruit au x?iii* siècle. — Potis a la Corre, 
i9i5 (arch. du chat, de Vendeuvre). — 1548 (inv. 
des titres de la seign. de Champ au- Boy). 

CoBB^ES (Les), f. c" d'Étourvy. 

CoBBOT (Le), bois, c"' de Polisot. — Corroy, 1289 
(fonds de Tabb. de Montiéramey ). — Le hault Cor- 
roy, 1678 (ch. de Tabb. de Mores). 

Cobtin-Akcbliii , éc. c"* de Saint^Parres-les-Tertres. 

CoRTiN-CABBi , éc. c°" de Villechétif. 

CosDO?! , f. c°* d*Auxon. — Cosdon, xviii* s* (pouillé). 

— Coudon, xviii* 8* (Cassini). 

C08DON, f. et moulin, c"* de Paisy-Cosdon ; village et 
foi*geau XV* siècle, auj. ferme; village comprenant, 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



51 



au VI* siècle, plusieurs rues. — Coaudon, 1828 
(prisie de ia châtell. de Viliemor). — Cdêaudon, 
Corvaudon, Curvaudon, xiii* et xiy* siècles (papiers 
terriers, d'après la Statistique du canton d'Aix-en- 
Othe', Mém. de la Soc. acad. de VAuhe), — Tmllrfer, 
X?* siède (ibid.). — Coudon, i553 (extr. et Etat 
somm. du bail!, de Troyes). 

Goste-ac-Blossibr (Là), f. c^ de Piney; détruite. — 
La Coête, xTin* s* (pouillé). — La Câte^u-Blossier, 
xfui' s*(Gourtaloo, Top, t. III, p. AîiA). — Coste- 
aU"Blo99iei', xviii* s* (Gassini). 

GosTB DE Mo?(TiiARSOii , graoge près de Bar-sur-Seine; 
détruite. — Costa tnontis Mqnon , 1 ai ( D'Arbois, 
Voyage paUog. p. 290 ). 

GosTELLi (La) , f. c"** de Valentigny. 

G^TB (La), f. c"* de Sainl-Pouange. — Coate, xviii* s* 
(Gassini). 

GÔTi-X-FoLii (La), f. c" de Lévigny. 

GÔTfi-X-LA-ViGitB (La), c^d'Arembëcourt, à TE.; lieu 
habite, auj. détruit. 

G^B-Aux-AiiGEs (Bois DE la), c** de Lignol. 

GÔTE-Acx-ExpANTS ( Bois de la), c°* d'Arconville. 

GdTB-DE-LA-VBHTE-FiifBT (La), éc. c"* de Berceuay- 
en-Othe. 

GouDBE (Etahg de la) , c"* de Montigny. 

GoDDBB (La), h. c*"* d'Auxon ; autrefois divisé en Basse 
Goudre et Haute Goudre. — Haute Coudre y xTin* s* 
(Gassini). 

GouDBB (La Basse-) , h. c"* d'Auxon. — Ernse Coudre, 
xyiii* s* (Gassini). 

GouDRB (La Basse-), f. c"* de Montigny. 

GouDROT, bois, c** de Saint-Flavil; auj. défriché. — 
Netnuf quod vocatur Coudroy, in territorio de Mar~ 
ceUiacOf 1127 (cart. de i'abb. du Paraclel). — 
Nemu8 de Corroi, raoo (ibid.). — Boschum quod 
dicitur Coldroi, 121a {ibid.), — Nemus de Codreio, 
Nemuê de Correio sitojuxta Hennitagium sanctt'Fla- 
vili, laSg {ibid.). 

GocéB (Étaro de la), c"* de Mesnil-Saint-Père. 

GocLEMEL, f. entre Cervel et Breviand es; détruite. — 
Collemel, 1828 (prisie de Viliemor). — Coleinel, 
1.387 («*»• ^^ ^'a^^- ^6 Montier-la-Gelie). — 
Granche de Coulomel , de Coulemel, 1 897 {ibid. ). — 
Grange de Coulemet, ikb'j (ibid.). — Gningnage 
de Coulumel, 1619 {ibid.), 

GocLocRs (Bois de) , c" de Nogent-en-Olhe. 

GoupEREL, fiefïC"* de Briel. — i5o3 (inv. dos titres de 
la seign. de la Villeneuve-au-Ghéne). 

GouPEs (Bois des), c'* de Bragelogne. 

GocR (La), m*", c"*de Bigny-le-Ferron. 

Godb(La), h. c"*de laSanlsolte. — La Cour, xfiii's* 
(Gassini). 



GouR (La Basse-), h. c"* deTrancault. 

Gocrbeton, h. c"* de Viliemoyenne. — Curbetum, 
vers 11 60 (cart. de Tabb. de la Bivour). — Cor- 
betum, 1 165 (cb. du prieuré de Foicy). — Cor- 
betun, 11 53 (ch. de Tabb. de Monliéramey). — 
Curbetum, 1170 (cart. de Tabb. de la Bivour). — 
Corbeton, 1178 {tbid.). — Corbeturu, 1199 (ch. 
de Tabb. de Montiéramey). — Curbilum, 1227 
(cart. de Tabb. de Glairvaux). — Courbetoru, 1828 
(prisie de Viliemor).— Cour66»toii,xYiii* s* (pouillé). 

GocR-BuREAu (La), f. c"* de Fresnois. — La Cour- 
Bureau, xviii* s* (Gassini). 

GouRCELARGE, terri t. .de Bar-sur-Aube et au N.< lieu 
habité, auj. détruit. 

GooRCELLE, f. c" dc Bar-sur-Aube. 

GouRCELLE, c*" de Brienne- le -Château — Corttcella, 
854 (dipl. de Gharles le Ghauve). — Corcella, 1101 
(Blampignon , Hist. de sainte Germaine, p. 201). — 
Curcelle, 11 4 3 (ch. de Tabb. de Basse -Fontaine). 

— CurceUa, 1 1/16-1 1 53 (ch. de Tabb. de la Gha- 
pelle-aux-Plancbes). — Courcelles, 1 169 (Blampi- 
gnon, Hist. dp sainte Germaine, p. 2o3). — Cor- 
celle, 1181 (arch. deTHôtel-Dieu de Bar-sur-Aube). 

— Corceks, 1 198 (ch.derabb.de Montiéramey). — 
Courcellw, 1292 (Gall. christ. insLt. XII, p. 267). 

— Courceles/, xiii* s* (bibl. de Troyes, mss. 865 ). — 
Courcelle^ 1608 (lerr. du duché de Beauforl). 

Dioc. anc^de Troyes ; coût, et baiU. de Ghaumont ; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 
GoiRCELLE, cl mieux Coubcellbs, h., m'", tuil. et chat, 
c"* dc Clérey. — Curcelle, 1161 (ch. du comte 
Henri). — Corcelle, i2o5 (ch. de Tabb. de Notre- 
Dame-au\-Nonnains). — Corcelles, Corcelles-lez- 
Claroy, 1295 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Courcelles ^ 1673 (ch. de la comm"' de Troyes). 

— Courcelle, x?ni* siècle ( Gassini). 

Maison forte entourée de fossés baignés par la 
Seine, auj. château moderne. 

Gourcelle , et mieux Gourcelles , h. c" de Saint-Ger- 
main. — Curtiscella, 758 (ch. de Tabb. de Mon- 
tier-la-Gello). — Curoelle, 11 53 (ibid.). — Cor- 
celles , Corceles , 12/10 ( ibid. ). — Courseles ,1285 
(ibid.). — Courcelle, 1297 (ibid.). — Courceles, 
xin's* (bibl. de Troyes, mss. 865). 
Pagus Tricassiuus. 

Gourcelles, h. c" de Bar-sur-Aube; détruit au xiv's' 
(Chevalier, Hist. de Bar-sur-Aube , p. 192). 

Gourcelles, h.c"* deBrienne-le-Ghâteau;auj. détruit. 

— De Curcellis intra pontem Mastilii et Alberti 
magnolium, 1168 (ch. de fondation de Tabb. de 
Basse-Fontaine). 



52 



DÉPARTEMENT DE L^AUBE. 



CoiRCELLES (MouLifi de), dép. de Bernières; auj. 
détruit. — Le Moulin de Courcelles, ihSi (ch. de 
Tabb. de Vauluisant). 

CocRCEKAY, h. c"' de Montfey. — Coursenay, xviii* s* 
(Cassini). 

CocRCEnoY, c**" de Nogcnl-sur-Seine. — Corcereium, 
Corcerreium, 1 93G (ch. de fabb. de Scellières). — 
Conrcerveium y Courcelroy, laGi (cari, de Tabb. du 
Paraclet). — Corcerroi, 1370 (cb-deTabb. de Vau- 
luisant). — Cnuzcenoyum , 13/17 (*^*^')' — Coiir- 
iarroy, i5o9 (ibid.). — Corceroy, i55^i (Mém. 
d*Hatlon, p. 11). — Courtaroy, i()56 (carte de 
Sapson). — Courceroy, xvni* s* (Cassini). 

Dioc. anc, coul. etbaiil. de Sen8;gouv. et géné- 
ral, de rile-dc-Francc; clect. de Sens. 

Cocr-dWrelles (La), maison forte, c" de Bnci; 
auj. délniite. — i383 (inv. des titres de ia seign. 
de la Villeneuve-au-Chéne). 

CouR-DE-CuÂTiLLO>, ficf, c"* de Vendeuvre, situé au 
Boiirgctais; existant au xvi* siècle et disparu vers 
la 6n du xvii*. — i6o3 (Dénombr. de la seign. 
de Vcndeiivre, par François de Luxembourg, duc de 
Pinoy. — Mém. sur ia terre de Vendeuvre, manusc. 
de la bibl.de Troyes, n* aa55). 

Codr-de-la-Brad (La), b. en partie c" de Mon- 
liéramoy. — Cour de la Brau, xyiii* siècle (Cour- 
talon, Top. t. III, p. 3r>o). 

CoiR-DE Mardelle (La), b. c"" de Barbuise; anc. Gef. 
— La Cour de Mardelle, xtiii* s* (pouillé). — La 
Court de Mardclles, xvin's* (Courtalon, Top. I. III, 

p. Q25). 

Colr-de-Verdl'?« (La), ancien château détruit au xv* 
siècle, puis gagnagc en i5/i/i, c" de la Ville- 
neuve-au- Chêne (inv. des titres de la seign. de la 
Villencuve-au-Chône). 

CouR-DE-ViLLiERS (La), b. c" de Magnant. — Cour de 
Villiers, xviii* s* (Cassini ). 

CoLR-DE-ViLLY (La), b. c"** de Villy-en-Trode. — La 
Court de Vtlly, i553 (extr. et État somm. du baill. 
de Troves). 

CocRGAïKt , f. c"** de Hampigny. 

CouRGAiN (Boisdb), c"*' de Lévigny et de Monlier-en- 
risle. 

C01ÎRGBLA15 , section de la commune de Saint-Parres- 
lez-Vaudes. 

CouRGELAiNEs, village détruit, sur le territoire de Ru- 
milly-lez- Vaudes, près de la Seine et à TË. de 
la route nationale. Les substructions de ce village 
ont été de nouveau mises à jopr par la construction 
du chemin de Chappes à ia roule nationale. — Cor- 
geiietf 1160 (cart. de l^abb. de Moléme). — Corjo- 
lenie, 1207 (ibid.), — Courf^eline, Courgelaine, 



I a 33 {ibid.). — Corgelaint in campis, ia66 (fonds 
de Notre-Dame-en-l'Ile, arch. de i'Aube). — Cour- 
gelains, Courgelains-les-Lisset , i3a8 (prisie de ia 
châtell. d'Isle-Aumont). — Courgelaine», xviii' s* 
(Courtalon, Top, t. III, p. 1 1 1). 

Coi'rgbbehnes, h. c"* de Buchères. — Curtjusaine, 

I I '16-1 1 69 (cart. de i'abb. de la Rivour). — Cor^ 
jutane, 1 i5a-i 180 (feoda Campanis). — Curceio- 
sene^ 1 1 5a-i 1 80 (cart. de la léproserie de Troyes). 

— Curjutane, 1 1 67 ( ibid. ). — Curljusainnet ,117^ 
(cart. de Tabb. delà Rivour). — Curljusainei , ^ ^ 79 
(ibid.). — Corthejuêani , 118a (ch. de i'abb. de 
Saint- Loup). — Corjusaines, 1 186 (ibid.). — Cor- 
geaenetf 1 187 (ch. de i'abb. de Montiéramey). — 
CorjuteneSy 1191-1307 (ch. de Thibaut, abl>é de 
Montiéramey). — Corgesenie, iip'i (ch. de Tabb. 
de Montiéramey). — Curljusene, laoo (ch. de 
Pabb. de Ciairvaux). — Cutjesaines, laio (ch. de 
Tabb. de Quincy). — Corter€Ûgnet , 1220 (ch. de 
i'abb. de Notre- Dame -aux-Nonnains). — Corju- 
s'ennes, ia55(ch. du prieuré de Nolre-Dame-en- 
rile). — CourgiiainMS , Courgiseinne$ , ia69(ch. 
de la Trinité). — Courjusaines , i3a8 (prisie de 
Villemor). — Courju$aingnes , 1 336 (ch. du prieuré 
de Notre- Dame -en -Tlle). — Courjuzainei , 1A09 
( ch. de Tabb. de Montier-ia -Celle). — CourjuzaigneM , 
1/117 (^^^^')' — Courjuzainnes , ikk'] (ibid.). — 
Courjur aines , 1 5 1 5 ( ibid. ). — Courjeraines , 1 55o 
( ibid. ) . — Courgeraines , 1660 ( ibid. ). — Courge- 
raine, 167a (ibid.). — Courgerainne , 1676 (ibid.), 

— Curjuranœ, xvii* s* (pouillé). — Courgerenne , 
1705 (roile des jurées et bourgeoisies d^Aumont). 

— Courgeraines, xviii* s* (pouilié). — Courge- 
rennes, XTiii' 8* (Cassini). 

CocRLANGES, \\, c"* de Saiut-Mesmin. — Courlangesy 
Courlangicy CouUanges, xiii' s* (bibl. de Troyes, 
mss. 365). — Courlange, xviii* s' (Cassini). — 
Curlawle, xTin* s* (Grosley). 

CouRMOHONCLE, h. c** de Saint-Benott-snr-Vanne; anc. 
c"' réunie à Saint-Benoit par décret du 1 h juin 1 854 
et qui a conservé son église. — Cwria Monunculi, 
11 63 (cart. gén. de l'Yonne). — Curmononcli , 
11 65 (ibid.), — Cortimununcle , vers 1222 (livre 
des vassaux). — Cormonuncle, 1 228 (ch. de f'abb. 
de Vauluisant). — Curtis mei avunculi, 1 266 ( ibid,). 

— Courmononcle , Cormononcle, 1828 (prisie de 
Villemor). 

. Cour-Saint-Phal (La), h. c" de Savières, et seign.; 
auj. détruiL — Cour Saint-Phal, i553 (Etat du 
baill. de Troyes). — LaCourSaint-Fale, xviii* siècle 
(pouillé). — La Cour Saint-Phal, xtiii* s* (Cour- 
talon, Top. t. Ili, p. i33). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



53 



CouBs (Les), cbâleau, c" de Saint -Julien. — Les 
Court, x?ni* s* (Cassini). 

CouBSAN , c"" d*Ervy. — Ctirsiacus , 1 1 4 6 ( carl. gén. de 
rVonne). — Cortant, laag (cart. cx>mitnm Cam- 
paniœ). — Corsant, iQ56-i2 7o(feoda Canipaniœ). 

— Coursant, avant i a85 (Exlenla comilum Gampa- 
niœ). — Bois de Coursant, i a85 (compte des rec. et 
dép. du comté de Champagne). — Coursan, i665 
(ordonn. des roys de France, l. XVI, p. 873). — 
Garenne de Coursan , x\ m' s' (Cassini). 

Dioc. anc. de Sens; coût, et bail), de Troyes; 
gouv. etgënéral. derile-de-France; élect. de Saint- 
Florentin. 

CocRSAR , cbâtellenie du ressort de celle de Saint-Flo- 
rentin. — Cette chàtellenie renfermait : Ambelain, 
TAutre-Monde, Cbambelon, Cbarap-Gautbier, Chaus- 
sepol, Coursan, la Maison-de-la -Haye, les Marols, 
Montampain, le Moulin-Carré , le Moulin-Drouot, 
le Moulin-Guélaut, le Moulin-Rouault ou Gué- 
Boullay, Nicarte , Racines. 

CoDRTA5çoN , ruiss. afil. de la rive gaucbe de TArmance ; 
coule sur le territ. des Loges-Margueron. 

CoDBTAHçoN, b. c" des Loges-Margueron. — Curtacon, 
1 148 (inv. de Tabb. de Montier-la-Celle). — Cor- 
tacun, 1196 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). 

— Courtacon , i3io (ibid.). — Courlhacon, 1/186 
(ibid.). — Courtançon, xviii' s' (Cassini). — Cour- 
tanson, xtiii* s* (pouillé). 

CoERTAocLT, c"" d'Ervy. — Cortao, 1 i52-i 1 80 (feoda 
Campaniae). — Courtaoult,il^C^b (ordonn. des roys 
de France, t. XVI, p. 378). — Courtaout, 1679 
( carte de Sanson ). — Curlis Augustus , 1 84 5 ( carte 
du pagus Tomodurensis , Ann. de T Yonne, 1845, 
3*partie,p. 18A). 

Dioc. anc. de Sens; coût, et baiil. de Troyes; 
cbâtell. d'Ervy; gouv. et général, de T Île-de-France; 
élect. de Saint-Florentin. 

Manoir du xvi* siècle, auj. peu reconnaissable. 

CouBTATAKT, h. et châl. c°* de Barbuise. — Courta- 
vont,' Bois de Courtavant, Canal de Courtavant, 
XTiii* s* (Cassini). 

CocBTELOii, h. c" d'Auxon. — Courtelou] xvni* s* 
(Cassini). 

CocRTEHOT , c"° de Bar-sur-Seine. — Cortis Onulphi, 
896 ( Duchesne , //»(. de la maison de Vergy, Pr. 
p. 19-ao). — Curtenum, vers 11/10 (cart. de 
fabb. de la Rivour). — Curtenou, 11 /i5 (cart. 
gén. de l'Yonne). — Cortetium , 1 ao/i (cb. de l'Hô- 
tel -Dieu- le -Comte). — Cortenou, ia4o (ch. de 
Tabb* de Notre-Dame-aux-Nonnains). — Cortenosi, 
1985 (compte des rec. et dép. du comté de Cham- 
pagne). — Courtenol, 1879 (Dén. gén. des fiefs, 



reg. to,39(^, coll. Delamarre, Bibl. nal. t. III, 
mss. Vignier). — Courteno, 1890 (rec. d'aveux et 
dénombrements). — Courtenaud, 1679 (carte de 
Sanson). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 
CouBTEBANGES, c**" dc Lusîgny. — Curtis argenterii, 
878 (concile de Troyes, coll. Labbe). — Curteran- 
gia, XII* s* (ch. de l'abb. de la Rivour). — Curtin 
argentea, 1117 (ch. de l'abb. de Montiéramey). — 
Corterenges, Corteregens, forlerenge, vers 11/10 
(cart. de l'abb. de la Rivour). — Curlerenges, 1 1 45- 
.1169 (ibid,). — Cortei'ange8,iifi5'it6g (ch. de 
l'abb. de la Rivour). — Corlcrangie , 1 J /»7 ( ibid.). 

— Curterengie, 11 04 (ibid,). — Curtearengie , 
11 64 (ibid.). — Ciirterengia , sers 1195 (cart.de 
l'abb. de la Rivour). — Cultcrengia, isoo (ch. de 
l'abb. de Montiéramey). — Corlerangia, laoa (ch. 
de l'abb. de Saint-Loup). — Corterengia, iaa5 
(carl. dc l'abb. de la Rivour). — Courtei-angie , j368 
(ch. de l'abb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). — 
Courteranges , iSaS (ch.de l'abb. de Montiéramey). 

— Curterangiœ , wn" s* (pouillé). — Courterange, 
1660 (ch. de l'abb. de Montiéramey). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie 
royale deLusigny; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

CouRTEROif, c*" de Mussy-sur-Seine. — Curtirunum, 
io65-io85 (cart. de l'abb. de Moléme). — Curte- 
ron, 1095 (ibid.). — Curterron, 1097 (ibid.). — 
Corterron , 1101 ( ibid. ). — Curtertmum , 1101 
(Gall. christ, inst. t. IV, p. i5i). — Curtero, 1 10^ 
(cart. de l'abb. de Moléme). — Corteron, iii4 
(ibid.). — Corterrum, 1147 (catI. de l'abb. de 
Clairvaux). — Cortcrrun, 1 161-1 179 (161W.). — 
Curteranum, Curterannum , ia86 (ch. du baill. de 
Bar-sur-Seine). — Courteron, 1 a 38 (cart. de l'abb. 
de Moléme). — Courterron, 1291 (ch. de la Gloire- 
Dieu). — Corfêrrio, Curterrio, 1 396 (ibid,). 

Dioc. anc de Langres; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 

CouRTiLLAT, h. c"' de Saint-Mafds-en-Olhe. — Lf 
Cortillot, xviii* s* (pouillé). — Courtillot, xviii* s" 
(Cassini). 

CouRTiLLOT (Le), f. c"* dc Trainel. — CourtiUot, 
xviii* s* (Cassini). 

CouBTiocx, h. c"* de la Saulsotte. — Curlis Agoldi, 
980 (Gall. christ, instr.). — Cortiost, ib'jb (Mém. 
d'Hatton, p. 791 ). — Courtioux, xviii*s* (pouillé). 

— Courtiou, xviii' s* (Cassini). 



^HBÊ..£âËtt&*^ 



5/1 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Courus (Ru des), affl. de la rive gauche du ru de Li- 
gnières, au terril, de Lignières. 

CoussiGRBT, c* de Chaource. — Curtis tccreta, vers 
993 (cart. gen. de TYonne). — Corcegre, iia6 
(ch. de Tabb. de Quincy). — Curcesecreia , 1160 
(Gall. christ, inslr.^t. IV, p. 189). — Curdgre, 
1 167 (ch. de Tabb. de Quincy). — Grangia de Cor- 
chegrcy 1 178 (cari. gén. de l'Yonne). — Curcegre, 
Coursegre, 1178 ( Ann. de l'Yonne, 186 5, 3* pai'- 
lie, p. 19^). — CursegraduSf 1179 (Gall. christ, 
instr. l. IV, p. 189). — Corcigre, laoi (feoda 
Campaniœ). — Corc^grei, isao (ch. de Tabb. de 
Quincy). — Corcegreyj ia38 (ibid.). — Courcegre, 
13 44 (ch. del'abb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

— Culcegradif 136a (ch. du chap. de Mussy). — 
Culcegradu3, 1377 (Ann. de F Yonne, 1 845, 3* part, 
p. J94). — Villa Curcey^ Curtpgradus , cort sacra, 
coi's sêa^ta, 1377 (ibid.). — Coursegreyy 1679 
(carie de Sanson). — Couisegrey, xtiii* s* (Cassini). 

P(^Uê comiUUui Tornodorenids ; dioc. anc. de 
Langres; coût, el baiil. de Sens; gouv. et générai, 
de nie-de-France; élect. de Tonnerre. 
Maison forte. — Restes d'anciens fossés. 
CoiTunoT, h. c**'de Racines. 
Coi VAUT, f. c" de Vendeuvre-sur-Barse; auj. détruite. 

— Le Couvant, i55o (Mém. mss. sur Vendeuvre ). 
C'était un anc. fief. L'emplacement en est planté 

en bois. 

Couvert des Domimcai?is (Le), c" de Marcilly- ie- 
Hayer; auj. détniit. — (Mém. de la Soc, acad, de 
VAube, Slatist. du canton de Marcilly.) 

Couvent des Martels, c" de Saint-BenoU-sur-Seine. 

— 1693 (contrée rurale, arch. départ., cari, de 
Monlier-la-Celle ). 

CouviGNOiv , c*" de Bar-sur-Aube. — Corveignon , n 4(5 
(ch. de Geoffroy, év. de Langres). — Coveniwn, 
1 148 (Camusat, Promptuarium , P* 366). — Cou- 
vinum, Covinnun, 1189 (cart. de l'abb. de Clair- 
vaux). — Covignum, 1 196 (ch.de l'abb. de Clair- 
vaux). — Coveignon, 1195 (ibid.), — Covoignon, 
iao5 (ch. de l'abb. de Basse-Fontaine). — Co- 
vegnun, laio (ch. de l'abb. de Clairvaux). — 
Covegnum, laao (carL de l'abb. de Clairvaux). — 
Cogvennon , Covegnon , 1 a s 4 ( ibid, ). — Couvoignun, 
ia43 (ch. de l'abb. de Clairvaux). — Cowignon, 
1346 (cart. de l'abb. de Clairvaux). — Couvignoiif 
ia6i (ch. du chap. de Sainl-Maclou). — Couvoi- 
gnon, i3o8 (liste des députés aux Etats de i3o8). 

— Covignon, i3a8 (ch. du chap. deSaint-Maclou). 

— Convoigniacum , 1379 (ibid.). — Covignio, i4o9 
(ibid,). — Cauvignons, 1667 (État des décimes). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 



mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Il devint, en 1790, le chef-lieu d'un canton du 
district de Bar-sur-Aube, comprenant 10 com- 
munes: Baroville, Bergères, Bligny, Couvignon, 
Fontaine, Fravaux, Meurville, Proverville, Spoy et 
Urville , et qui fut supprimé en l'an ix. 

Couvretat, bois, c"* de Bossancourt. — Boit de Cou- 
vretot, xviH* s* (Cassini et carte du Dép^t de la 
Guerre). 

On y a découvert des sépultures gallo-romaines. 

Ciiacberbl, f. près des Bordes-d'Isle (Bibl. naL Coll. 
de Champagne). 

Crancet, c"" de Romilly-sur-Seine. — Crecenceinm, 
j 1 9a (ch. de l'abb. de Scellières). — Cranceyum , 
i4o7 (pouillé). — Crancé, 1675 (Mém. d'Hatlon, 
p. 795 ). — Cresanceytmi , xvi* s* (pouillé ). — Cran- 
ceium, xvii* s" (ibid.). — Creuancetum , Crancet, 
XTIII* s* (ibid.). 

Dioc. anc, coût, et baiil. de Troyes; châlell. de 
la Grève; gouv. et général, de l'Ile-de-France; élect. 
de Nogent-sur-Seine. 

Autrefois bourg fermé de murailles, avec titre 
de baronnie; ruelle des faubourgs en dehors de 
cette enceinte, dont à la fin du xviii* siècle il existait 
encore des murs. (Courtalon, Top, i. III, p. a3o). 

Craket, h. c"' âe Villemoiron. 

Craret (Le Haut-), h. c''' d'Aix-en-Olhe. 

Crasby-le-Petit, h. et chat, c"" de Villemoiron et 
d'Aix-en-Othe. — Cranné, 1673 (Caumartin, 
Proc.'Verb.), — Cranei, Crané, xviii* s* (pouillé). 

— Le Petit Craney, xviii* s* (Cassini ). 
Cras (Les), bois, c" de Plaines. 

Cr^rerard, forêt, lerrit. de Vendeuvre, défrichée 
dans le premier quart du xvi* siècle, et mentionnée, 
de 1 a 1 o à 1 3 35 , dans l'Inv. des titres de la seign. 
de la Villeneuve-au-Chéne. 

Cr^re^vard (Ruisseau du), affl. de la Barse, au torriL 
de Vendeuvre-sur-Barse. 

Crenbt, 1*' canton de Troyes. — CretciaeumT 869 
(Camusat, Promptuarium, f* ao). — Creneium, 
1 139-i i43 (cart. de l'abb. de la Rivour). — Chre- 
neium, ]i53 (ch. de l'abb. de Montier-la-Celle). 

— Creniacum, 1178 (carb. de l'abb. de Saint- 
Loup). — Crenneium, 1 194 (cart. de l'abb. de la 
Rivour). — Creni, iao3 (ch. de l'hospice du 
Saint-Esprit de Troyes). — Creney, iao8 (ch.de 
l'abb. de Montier-la-Celle). — Crermiacum, i2i4 
( ch. de l'Hôtel-Dieu-le-Comte). — Creneynm , 1 369 
(cart. de la léproserie de Troyes). — Creney-Ue- 
Troyeê, 1 374 (inv. des arch. du châL de Gérosdot). 

— Crene, i4o6 (cart. de la ville de Troyes). — » 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



55 



ù-enatum, Crenay, xtiii* s* (Gourlalon, Top. t. III, 
p. 8). 

Pagu» Trecassinu* ; dioc. anc. , coat. el baill. de 
Troyes ; mairie royale de ia Grand'Rivière ; gouv. el 
général, de Champagne; ëlecl. de Troyes. 

En exécution du décret du 1 5 janvier 1790, il 
fut créé chef-lieu d'un canton qui compi'enail 1 o 
communes : Assencières , Creney, Guloison , Lavau , 
Luyères, Mesnil-Sellières, PontrSainte-Marie, Sainte- 
Maure, Vaiily el Vannes. — En 1 an ?iii les munici- 
palités de Guloison et de Vannes furent réunies à 
celle de Sainle-Maure, et le canton de Creney lui- 
même fut supprimé en Tan ix. 

Cb^pt ,tuil. c°* de Juzanvigny. — Crespeiwn, iiA5 
(ch. de Tabb. de Boulancourt ). — Crespiy 1171 
(t^M^.). — Crispiacumy 1 187 (ibtd,). 

Crésaxtig.nes, c'° de Bouilly. — Cresentines, ia3/i 
(fonds de Montier-la-Celle). — Crésainline$ , iSâS 
(prisie de Villemor). — Cresantinet, 1 438 (test, de 
Jean Blanche, chan. de Sain t-É tienne). — Crezan- 
ûnei, i5â6 (inv. des titres concernant la comm"^ 
de Troyes). — Cresentinia, xfii" s* (pouillé). — 
Cre$antmne, 1706 (rolledes jurées et bourgeoisies 
d'Âumont). — Cresantitia, Cresantigne, xtiii' siècle 
(Gourtalon, Top. t. 111, p. 129). — Crescentine, 
xviii* siècle (Cassini). — Cvetantinia, Grezantine, 
viux* siècle (pouillé). 

Dioc. anc, coul. et baill. de Troyes; chàlell. de 
Saint-Phal; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Cresciacim, lieu inconnu, si ce n est Greney, près de 
Troyes (Gamusat, Promptuarium , Pao). 

Grespt, c**" de Soulaines. — Critpiacut, vers loao (D. 
Bouquet, Ex miraculi^ S. Bercharii). — Crespeium, 
ii5â-ii8o (fcoda Gampaniœ). — Crespi, 1201 
(ibid,), — Crespe, la^o (cari, de Glairvaux). — 
Cretpeyuvfi, 1269 (cart. du Temple). — Crespey, 
i38i (arch. de la ville de Troyes, compte, mss. 
orig.). — Cretpyt 1676 (fonds de Tabb. de Mon- 
tier-la-Gelie). — Cretpay, x?i* s* (liste des par. du 
dioc.). — Crejpy-en-Brvnnoi» , XVI* s* ( Généalogie 
mss. des Hennequin). — Criipeiurn, i665 (Ghr. 
Lingon. p. 9/1). — Crepeium, Crépy, xviii* s' (Gour- 
talon, Top. t. III, p. 399). — ThuUlerie de Crepy, 
x?iii*s*(Gassini). — Crépi, xviii* s* (pouillé). 

Dioc. âne. de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et général. !de Champagne; élect. de 
Bar-8ur-Aube. 

Cresson (Le), affl. de la ivi^ gauche de TAube; coule 
sur le territ. de Fontaine, c"" de Bar-sur-Aube. 

Creuse (La), f. c" de Moussey. — La Creuse, xvin' s* 
(Cassini). 



Gbeusille, forêt défrichée dans le premier quart du 
XVI* siècle, territ. du PuiU-et-Nuisement. — Men- 
tionnée, de 1210 à 1235, dans Tlnv. des titres de 
la seign. de la Villeneuve-au-Cbêne. 

Crève-Coeur, m*", c"' de Barbuise. — Molendinum de 
Crevacor, 11/47 (ch. de Tabb. du Paraclet). — 
Molendinum quod dicit^r Crevé Cuer, 121 A (carLde 
Tabb.du Paraclet). — Crève Cuer, 1 2^3 (cludeTabb. 
du Paraclet). — Crève Cœur, xviii* s* (Cassini). 

Groc-Babré (Le), f. c°* de Dosnon. — G'oc Barré, 
xviii* s* (Cassini). 

Cboc-dc-Moclin (Le), h. c"* deMonlccaux. — Le Croc, 
xviii* s' (Gourtalon, Top. t. III, p. i36). — Croc- 
du-MouUn, xviii* s* (pouillé). 

Crocs (Les), et mieux les Grots, f. c"' de Laines- 
aux-Bois. — Le$ Crocs, xfiii* s* (pouillé). 

Crognt, chat, et verrerie, c"" des Loges-Margueron. 

— Grougny, xviii* s* (Cassini). 

La verrerie a été détruite en i858. 
Cbognt (Bois de), c*^ des Loges-Margueron. 
Croisbtte (La), bois, c"" de Bercenay-en-Olhe et de 

Vauchassis. — La CroiseUe, xviii* s* (Cassini). 
Croix-Labeigkie (La), tumulus, c°*de Sainte-Savioe. 

— Croix à la buigne , 1 a 63 ( cart. du Temple , arch. 
de TAube). — Crux de Labuigne, i263 (ch. de 
Tabb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). — La Crois 
la Motte, nom vulgaire. 

Croix-Maillet (La), m" à vent, c" de Mesnil-Sel- 
lières. 

Croix-Saist-Jacques (La), h. c"* de Saint-Mards-en- 
Othe. — Croix Saint-Jacques, xviii* s* (pouillé). 

Crokcels, faubourg, c" de Troyes. — Crunscellum , / 
avant 854 (D. Bouquet, t. VIII, p. 6/12). — Cron- 
celli, 1 i5b (cart. de la léproserie de Troyes). — 
Porta de Cronciaux, iib'] (Gamusat, Promptua- 
num, r 33a). — Molendini de CrunceUis, 1189 
(ch. de rHôtel-Dieu-le-Com!e). — Crocelli, iao6 
(cart. de Tabb. de Glairvaux). — Crunceaus, Crun- 
ciaus , 1 a 1 2 ( ch. derHôtel-Dieu-le-Gomte). — Viens 
qui appeUaturde Cnmces, laia (cart. de Tabb. de 
Glairvaux ). — Cronceaus, 1 a 3o (ch. de Tabb. de Mon- 
tier-la-Celle). — Cronceaulx, Croncex, lag/i (cart. 
de la léproserie de Troyes). — Cronciaus, i3o2 
(ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — Cronce^Us- 
Troyes, i359 (cart. de la léproserie de Troyes). — 
Croncelz, 1391 (cart. de la ville de Troyes). — 
Croncelx, 161a (ch. de riIôtel-Dieu-le-Gomte). 
Pagus Tricassinus. 

G^était un bourg autrefois isolé et fortiûé, ayant 
son administration particulière au xiv* siècle , et qui 
fut le siège de Tune des onze mairies royales créées 
vers la fin du xiii* siècle dans retendue de la prévôté 



56 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



(leTroyes; elle comprenait: Breviandcs en partie, 
les Hauts et BasTrévois, ia Burie, Gronccis,Laines- 
Bourreuses, le Petit Villepart, le pont de Lart, la 
Renouillère, Rosière, Saint-André, Saint-Michel ou 
la Tuilerie, et Sancey, auj. Saint-Julien. 

Croncels (Moulins de), c*^' de Troyes, crocs avant 
1 189, ruinés en 1 A 19, non reconstruits. Ils étaient 
établis sur le canal des Trévois à la hauteur du guc 
on abreuvoir de Croncels. — Molendini de Crun- 
celUg, 1 189 (ch. de rHcilcl-Dieu-Ie-Comte). 

Croquépi-se, f. c"* de Monlfey; auj. détruite. — Cvo- 
quépine, i553 (Etat du baill. de Troyes). 

CnoT-WAiGLE (Le), fontaine au lerrit. d'Essoyes. 

Crot-de-dbi x-FossES, c"* de Vcndeuvre-sur-Barse. — 
Source intermittente annuelle, dont Torigino est due 
à TelTondrement du sol : accident toujours fréquent 
sur le terril, de Vendeuvre et autres des environs. 

Crot-db-la-Doue, c"* de Bouilly, au S.-O. et à environ 
i5oo mètres des habitations. — Andenne source 
remise au jour depuis huit ans, afm d'en conduire 
les eaux dans les c"** de Bouilly et de Souligny; à 
celte occasion , découvertes de travaux et d'objets 
gallo-romains près de celte source. 

Crot-de-la-Dolb, fontaine, c"' de Lanlages, hameau 
des Bordes; c'est la source de THozain. 

(Irot-dd-Gré (Le), ruiss. torrentiel en hiver, au lenit. 
de Chaourcc. 

Crote (Moulin de la), c" d'Eslissac. — Molendinwn 
de Crota, 1 2 52 (cb. de Tabb. de Dilo, Yonne). 

Crotoy, f. c" do Saint-Lyé; détruite. — Granchia de 
Croloy, 1870 (Camusat, Promptnariutn, f 207). 

Crots (Les) , fontaine, près du château de Charment; 
c'est la source principale de In Barbuise. 

CnoriLLÈRE (La), f. c" de Saint-Aubin. — ù-aena, 
ia45 (cart.de Tabb. de Scellièrcs). 

(]rouillières (Les), font, c"' de Charmonl; c'est Tune 
des sources de la Barbuise. 

Croûtes (Les), c*" d'Ervy. — Crote, 1222-1229 
(feoila Campaniae). — Les ^ramles et les petites 
Croûtes, i553 (Etat du baill. de Troyes). — Les 
Croules, XVIII* s* (Cassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, cl baill. de Troyes ; 
châlell. de Saint-Florentin; gouv. et général, de 
rilc-dc-France; élecL de Saint-Florentin. 

CiiCBEnEL, f. c"* de Chaource; auj. détruite. 

CuI'-de-la-Louvikre (Le ) , bois , c*" de Saint-Mards-en-» 
Olhe. 



CuLROT, Culure, Cusot, petite rivière sur le terril, 
de Méry-sur-Seine, dont les eaux forment en partie 
le bras de la Seine dit Rivière du Moulin. 

Cu^oisoif , h. c"* de Sainte-Maure; anc. terre de franc- 
alleu. — Culoison, 1 196 (cari, de l'abb. du Para- 
clet). — Culoyson, 1 1 9/1 (Gall. christ, inslr. t. Xll, 
p. 280). — Couloison, 1269 (ch. de la Trinité). 

— Culoison, xTi' siècle ( liste des par. du dioc). — 
Maladerie, xviii* siècle (Couitalon, Topog. t. III, 
p. 127). 

CtLoisoN (MooLiws de), c" de Sainte-Maure*, créés 
vers i55o, en ruine avant la fin du xvi* s* (Méni. 
de l'abbé Audra, bibl. de Troyes). 

CiMii<sE (La), f. c"* de Saint-ThibauU. — Cultura Cu- 
mina, iio/i (cart. de l'abb. de Moléme). — La 
Cumine, xviii* s* (Cassini). 

CuRCFii», h. c"* de Briel; auj. disparu. 

CuRPiN, c"" d'Essoyes. — Confin, 1161-1179 (carL de 
l'abb. de Clairvaux). — Cunfin, 1180 (ibid.). — 
Cujin , 1 2 1 3 ( ibid, ). — Confinum, 1 2 1 6 ( ibid. ). — 
Cunifinum, i235 (ibid.). — Cuffin, Cunffin, i466 
(compte des rec. et dép. de Clairvaux). — Prioralus . 
de Cunfftno, Cunjino, i58i (cb. et lit. de l'abb. de 
Clairvaux). — Confnium, i665 (Chr. Ling. p. gh). 

— Cusfins, 1679 (caï'lc ^^ Sanson). — Conjmia, 
Configneyum, i855 (Tynturié, No'ice sur Cunfin). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 
monl; gouv. et général, de Champagne; élecl. de 
Bar-sur-Aube. 

11 y avait un prieuré fondé en 1076 par Simon 
de Valois, comte de Bar. 
CussANCY, c*"* de Chaourcc. — Cussingeium, 1100 
( cart. de l'Yonne). — Cussen^i, 1 1 02-1 1 80 (feoda 
Campaniœ). — Cusangiacum, 1161 (carL de l'abb. 
de Saint -Loup). — Cussengeium, i255 (ch. de 
l'abb. de Quincy). — Cussangy, 1828 (prisie de 
Villemor). — Cussangeyum, i38i (arch. de la ville 
de Troyes, mss. orig.). — ^01» de Gussangy^ xviii's* 
(Cassini). 

Dioc. anc. de Langres; couL et l>aill. de Troyes; 
châlell. de Chaourcc; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de B;ir-sur-Aube. 

Manoir du xvi* siècle. 
CuvELOTs (Les), m", c"* d'Arcnlières. — CuMo, 

xviii*s* (Cassini). 
CrvELOTS (Les), afll. de la rive droite de la Bresse, 
au lerrit. d'Arentières. 






DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



57 



D 



Dame (La), fontaine près du château de Verpillières. 

Dambron, fief, c"* de Vanlay; auj. détruit — i553 
(ÉUtdubaiU. deTroyes). 

Dames (Bois des), c^'de Fontaines. 

Dames (Fontaine des), au territ. de Virey-60us-Bar. 

Dames Colles (Les), écart de Troyes. 

Dampiedre (La), afiQ. du Puis; coule sur le territ. de 
Romaines. — La Dampierre, xviii* s* (Courtalon, 
Top, t. III, p. 38a). 

Damvibrre-de-l^Aube, c"" de Ramerupl; anc. prieuré 
dép. de l^abb. de Marmoûlier. — Domnuê Petrus , 
980 (cart. gén. de TYonne). — Donnm Petrus , 
1081-1108 (cb. du prieuré de Dampierre). — 
Domna Petra, 1099 (cart. de Tabb. de Moléme). 

— DognipetruM, xu* s* (ch. du prieuré de Foicy). 

— Monachi majoriê monoêterii apud castrum Domni 
Pétri, 1 1 ao (ch. du prieuré de Dampierre). — Dam- 
petra , 1 1 5 1 ( Camusal , Promptuarium ). — Domni 
Pelra, 1 1 54 (ch. du chapitre de Pougy ). — Domni 
PetruM, 1160 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Donpetra, 1 177( ch. du roi de France Louis VII, 
arch.de TAube). — Dampnopetra, 1908 (ch.de 
THôlei - Dieu -le - Comte ). — Dompnopetra , 1 a 1 /i 
{ihid.). "—Dompetra, laao-iaai (Arch. nat. Inv. 
et docum. 1. 1, p. 5io). — Domnus Petru* iuper 
«aftrn, 1335 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Dognipetruty xti' s* (liste des par. du dioc). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chau- 
mont ; gouv. et gén. de Champagne ; élect. de Bar- 
sur-Aube. 

Château très-fort, auj. moderne; il en reste un 
donjon modernisé. 

Chef-lieu d'un canton ecclésiastique comprenant 
9 paroisses ou succursales : Dommartin-le-Coq, 
Dosnon, Granvilie, Jasseines, Lhultre, Poivre, les 
deux Trouan et Vaucogne. 

Darbot, forél défrichée dans le premier quart du 
XTi* siècle, sur le terril, de Vendeuvre; mentionnée, 
de 1910 à 1935, dans Tlovent. des titres de la 
seign. de la Vilieneuve-au-Chéne. — La ferme des 
Bés en occupe une partie : le* Beys ou leg Bés est le 
nom des papetiers de la famille Lebé , de Troyes , 
propriétaire de cette ferme au xti* siècle. 

Dardicoort, f. c" d'Aulnay; auj. détruite. — Dardi- 
cowt, xTiii* 8* (Cassini). 

Dabhe (Vices), dépendant de Saint-Martin-ès-V ignés 
en 1 955 ; nom conservé dans celui de me Derne. 

Aube. 



Daldes, h. c** de Monlauhn. — Dulle, avant 753 
(dipl. de Charles le Ch|iuve, sans date). — Detdo, 
1 ii3 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — Doudum , 
1 185 (ch. de Manassès, év. de Troyes). — Dauda, 
1196 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — Desdes, 
1197-1909 (ch. de Thibaut V, comte deTroyes). 

— Doude, xiii's* (ch. du prieuré de Notre-Dame- 
en-rile). — Daude, i3aà (prisie de Villemor). 

— Daulde, xvi* s* (liste des par. du dioc.). — 
Dauldea, i5/i3 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Dolda, XV H* s* (pouillé). — Daudet, 1705 (rolte 
des jurées et bourgeoisies d^Aumont). 

Paguê Trecassinui. 

Davad (Le), h. c"' de Sainte-Maure.— Le Davau, 
XVIII* s* (Cassini). 

Davrbt, c"* d'Ervy. — Davriacum, Daveri, Davriet, 
1901 (feoda Campaniae). — Daverey, 1679 (carie 
de Sanson). — Davré, xviii* s* (Cassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châteil. d'Ervy; gouv. et général. deTIle-de-France; 
élect. de Saint-Florentin. 

DEFAUT (Le), bois, c°* de Brienne-la- Vieille. — Le 
Défaut, xvui' s* (Courtalon, Top. t. III, p. 393). 

Dbppoix, forêt sur le territ. de Mesnil-Saint-Père. — 
Mentionnée en 1695 dans Tlnvent. des titres de ta 
seign. de la Vilieneuve-au-Chéne. 

Demoiselle (La), fontaine entre Coulanges et Saint- 
Mesmin. 

Deroît (Ru), ain. de la rive gauche du ru de la Man- 
drille, au territ. de Bernon. 

Der (Le), anc. partie de forêt, auj. à Tétat de pâtures 
communales sur les territoires de la Villeneuve-au- 
Chéne, de Briel, de la Loge-aux-Chèvres , de Ven- 
deuvre, d^Amance et de la Ville-au-Bois. — Derf 
1 9^0 (inv. des tit. de la baronnie de la Villeneuve- 
au-Chéne). 

Der (Lb), h. c^de Pel-el-Der; prieuré dépendant de 
Tabbaye de Montiéramey. — Derf, laoi (feoda 
Campaniae). — Der, i3o9 (ch. de Tabb. de Saint- 
Loup). — Dervtu, 1^07 (pouillé). — Del, xvi* s' 
(liste des paroisses du diocèse). — Prioratut sancli 
Pétri de Dervo , xvii* s' (pouillé). — Prieuré de Dor, 
xviu* s* (pouillé). 

Des (Le) , h. c^ de la Villeneuve-au-Chéne. 

Der (Le Grand-), forêt, territ. de la Villeneuve-au- 
Chêne; mentionnée en i53A dans Tlnv. des titres 
de la seign. de la Villeneuve-au-Chéne. 






58 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Deb (Le Petit-), forêt et étang, sur le lerrit de la 
Viileneuve-au-€béDe; mentionnés dans rinventaire 
des titres de la seigneurie de la Villeneuve- au- 
Cbéne. 

Der (Pats ou ForIt dl), Pagut Dervemiê, grande 
contrée naturelle comprenant les assises inférieures 
de la formation crétacée^ composées de sables (grès 
vert) et d'argiles (gault); elle s'étend au moins des 
bords de la Seine, à la bauleur de CI érey, jusqu'au 
delà de Monlier-en-Der. Avant le i\' siècle elle était 
entièrement couverte de forêts, en paKie défricbées 
au moyen âge et au x?i* siècle; les forêts d'Orient, 
de Puellemontier et de MonUer-en-Der sont le 
restes de ces anciennes forêts, qui vers le midi se 
rattacbaient à celles d'Isle, de Chaource , de Rumilly, 
de Jeugny, et par celles-ci à la forêt d'Othe. — Fo- 
retta Dervwi, 678 (Pardessus, D^lomata, chartœ, 
I. II, p. 157). — Dervuê tylva, 887 (Camusat, 
Promptuarium,^ a8a). — SUva Dervensù, vers loso 
(D. Bouquet, Ex miraeuUs Bercharii). — Nemut 
quod Dert dieilur, 1 1 89-1 1 ^8 (cart. de l'abb. de la 
Rivour). — Der/, Dervi, iai5 (arcfa. du cbâteau 
de Vendeuvre). 

Dervot, garenne, c* de Dierrey-Saint-Julien^ auj. 
défrichée. — Garenne Dervot, xviii* s* (Cassini). 

DÉSERT (Le), f. c"*de Brevonne; auj. détruite. 

Deux-E4cx(Les), bôpilal de lépreux, sur l'emplace- 
ment des habitations', à l'entrée du village de Bre- 
viandes, à droite de la route nationale de Troyes 
à Dijon. — De duabus aquis, 1 1 a8 (cart. de la lé- 
proserie de Troyes). — Molendini de torrente Infir- 
morum, 11 54 (ch. de l'abb. de Saint-Loup). — 
Infirmi de duabut aquis, iao8 (ch. du prieuré de 
Xotre-Dame-en-l'Ile). — Leproêoria de Duabus 
aquis, ia4o (cart. de la léproserie de Troyes). — 
Maiaderiê de Deux-Eaux- lei-Troyes , 1810 {ibid,), 
— Maison des Deux Yaues, 1818 {ibid.), — Ma- 
iaderiê des Deux Eaues, i8a8 {ibid,). — Maia- 
deriê de Deux-Yaues-Uz' Trois, 18^9 (ibid,), — 
Ostel de Deux Eaues, 1860 {ibid,). — Maladerie 
des Deux Eaues-lezr-Troies , i/ia8 {ibid.), — Lepro- 
saria sancti Lazari de Duobus Aquis, xvii* siècle 
(pouillé). 

Réuni aux hôpitaux de Troyes en 1680, cet 
hôpital a été détruit en 1788; il tirait son nom des 
deux ruisseaux, la Hurande et le Triflbire, qui tra- 
versent Breviandes et qui limitaient l'établissement. 

Devise (La), f. €"• de Valentigny. 

Dévote (Bois de), vis-à-vis de Ricey-Bas. — Mentionné 
dans la Statistique du canton des Riceys , par 
MM. Guenin et Ray. 

Dévots (Rois de), c*^ de Jully. 



Dhdts (La) ou Li Docbe, fontaine au territ. d'Aix- 
en-Othe; forme un ruisseau qui afflue à l^Node. 

Dhcts (La), fontaine, à Bar-suh-Aube, formant un 
ruisseau qui afflue à la rive droite de l'Aube. 

DiuiviLLE, c** de Brienne-le-GhAteau. — Diunvilla, 
iioâ (carL de l'abb. de Molême). — Duinvilla, 
1 is8 (ibid,), — DuimviUa, 1 136 (cart. de l'abb. 
de Saint-Loup). — Diuvûla, 1 i/iS (ch. de l'abb. de 
Boulancourt). — Dienmlla, ii6â (carL de l'abb. 
de Saint-Loup). — Dienvilla, 1 179 (cart. de l'abb. 
de la Rivour). — Grangia de DienmUa, 1 1 8a-i 1 85 
( ch. de l'abb. de Saint-Loup ). — DecanitnUa « 1 a 1 7 
(cart. de l'abb. de Molême). — DiamnUa {nemus 
de), ia55 (cart. du Temple). — DienviUe, i8a8 
(prisie de Villemor). — Dyenmlle, 1867 (ch. de 
l'abb. de Scellières). — Dynville, lâoo (ch. du 
chap. de Saint-Maclou). — D*InviUe près Brienne, 
xviii*s* (Courtalon, Top. t. III, p. &01). — Boi» 
de Dienville, xviii* s* (Cassini). 
Ane. baronnie. 

Dioc. anc. de Troyes; coat et bailL de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-«ur-Aube. 

En exécution du décret du 1 5 janvier 1790, Dien- 
viUe devint le chef-lieu d'un canton qui dépendait 
du district de Bar-sur-Aube et qui fut composé de 
9 munidpaiités : Brienne-la- Vieille, Chaumesnil , 
Dienville, Juvanzey, Morvilliers, le Petit-Mesnil-et- 
ia-Giberie, Radonviliiers, la Rotbière et Unienville. 
Ce canton fut supprimé en l'an ix. — Canton ecclé- 
siastique comprenant 6 paroisses ou succufsales : 
Chaumesnil, le Pctit-Mesnil , Morvilliers, Radon- 
viliiers , la Rotbière et Unienville. 

Dierret-Saiht-Julieh , c*" de Marcilly4e-Hayer. — Dir- 
reyum Sancti Juliani , iao8 (cari, de la léproserie 
de Troyes). — Dirretum S. Juliani, la^o {ibid,). 

— Dierrey Sainct-Julien , 18a 8 (prisie de Ville- 
mor). — Dierreum S, Juliani, xvii* s* (pouillé). — 
Dierreyum Sancti Juliani, Petit Dierrey, xviii* s* 
(Courtalon, Top, t. III, p. i5o). — Dierré Saint- 
Julien , 1 7 a ( ch. du Hayer de Chennegy ). 

Dioc. anc, couL et baill. de Troyes; châteU. de 
Villemaur; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 
Dierret-Saiiit- Pierre, c** de Mardlly- le -Hayer. — 
Derreium, 11 45 (ch. du prieuré de Foicy). — 
Dierri, 1 i5a-i 180 (feoda Campaniœ). — Derreyum 
Sancti Pétri, 1 1 99 (cart. de la léproserie de Troyes). 

— Derriacum, 1 ao5 (cart. comitum Campanie). — 
Derrei, iùh'j {ibid.). — Dierre SainctPere, i3a8 
(prisie de Villemor). — Dierreyum Sanctum Pétri, 
1 607 (pouillé). — Dierrey Sainct^Pere, xvi's* (liste 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



59 



des par. du dioc.). — Dterreium S. Pétri, un* s' 
(pouilié). — Diarreum Sancti Pétri, 1610 (Pnpire 
MassoD , p. 181 ). — Dierrehim Sancti Pétri, le Grand 
Dierrey, x?iii* s* ( Gourlalon , Top, i. III , p. 1 5 1 ). 
Dioc. aoc, coût, et baill. de Troyes; cbâtell. de 
Villemaur; gouv. £t génëi^l. de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Diiu-DB-PiTiii (I^)« chapelle hors des murs de Nogent- 
sur-Seine, dans le faubourg du Béchereau. G^est la 
chapelle de Ghaudefouâce, élevée en exécution du 
testament de Henii de Poitiers, évéque de Troyes, 
mort en 1869, et en souvenir de la bataille de 
Nogent, donnée en 1 3 69, dans laquelle cet évéque, 
à la tête des Français, battit complètement les 
Anglais. — Dieu de Pitié, xviii* s* ( Gassini). 

DiLO, bois, c" d'Xix-en-Othe. — Boii de Dilo, xviii* s* 
(Gassini). , 

DiRKCBiBifS, fief, c^ de Sainte-Savine; auj. contrée 
rurale. 

Diox, fontaine au territ d'Ëssoyes. 

DivÀL, h. c"* de Villenauxe, avec église. — Divale, 
xvii*s*(pouiilé). — Dival, xviii' s* (Gassini). — 
Villenoxe-la-Petite , xviii' s* (pouilié). 

DoBOOiRB (Li), affl. du Resson; coule sur le territ. de 
Resson. 

DocHEs, c^ de Piney. — Doechia, iiaa-ii/i5 (ch. 
d*Hatton,év. de Troyes, arch. deTAube). — Nemu$ 
deDosehia, 1 139-1 i/t6 (cart.derabb. delaRivour). 
— Dotche,yer8 i i/to (ibid.). — Nemw Dochie, 11/10 
( ibid. ) . — Boicuê Doêchie , nUo ( Gamusat , Promp- 
tuarium, P 3 1 9). — Doscha, 1 1 45 (ch. du prieuré 
de Foicy). — Dotcia, 1281 (cari, de Tabb. de la 
Rivour). — Dockia, 139/1 (c^* ^^ Tabb. de Saint- 
Loup). — Prioratus de Doschia, xvii* s* (pouilié). 

— Docheia, xviii* s* (Gourtalon, Top, t III, p. 91). 

— Doscheê, XVIII* s* (Gassini). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie 
royale; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troyes. 

Anc. château fort dont les fossés existent encore. 
DocHES (Etang db), c°*de Doches. 
DocHEs (Fouir de), territ. de Doches. — i933 (inv. 
des arch. du chat, de Gérosdot). 

DoCHES BT LA GbOIX-DB-DoCHES (MaIBIB BOTALB DB), 

Tune des onze mairies royales créées vers la fin du 
xui* s* dans Tétendue de la prévôté de Troyes et 
qui comprenait : Assencières, la Groix-de-Doches , 
Doches, Fromentel,la Loge-aux-Bourgeois, la Mai- 
son-Piquet, MesniUScellières, Rosson et Vaiidc- 
manchc. 
DoLAKcouRT, c"" de Vendeuvre-sur-Barse. — Dolencort, 
Dolencurt, laaS (cart. de Pabb. de Glainraux). — 



Dolencuria, 1337 (ch. de Tabb. de Glainraux).^ 
Dolineort, 1381 (cart. de Tabb. de Giairvaux). — 
Dolaneuria, la/io {ibid,), — Dolaneort, lahb 
(ch. de Tabb. de Giairvaux). — Dulaneourt, 139a 
(ch. de Tabb. de Montiéramey). — Doluncort, 
xiii* s* (feoda Gampaniae). — Dalleneurt, xiii* s* 
(ch. deTabb. de Giairvaux). — Doulaincourt, 1 36i 
(Vidimus, arch. de la ville de Troyes). — Doulen' 
court, 1879 (ch. du chap. de Saint-Maclou). — 
Doulancuria,tk^S (pouilié). — Doullancourt , t k^d 
(compte des rec. et dép. de Tabb. de Giairvaux). 
^- Dolencourt, Dolancourt, xvi* s* (liste des par. 
du diocèse). — Douîancourt, i58i (ch. et lit. de 
Tabbaye de Giairvaux). — Dolencour, 1679 (carte 
de Sanson). — Daulencourt, Dolancour, xviii* s* 
(Gourtalon, Top, t. III, p. 600). 

Dioc. anc, coût.' et baill. de Troyes; chAlell. de 
Jaucourt; gouv. et général, de Champagne; élection 
de Bar-sur-Aube. 

DoLANcooBT (Pout de) ou Pont Neuf, lieu où se livra 
un combat entre Tarmée française et les alliés en 
mars iSilt. — Il date du xviii* siècle. 

Dolmens, c"* de Pont -sur -Seine, sur remplacement 
actud de la station; auj. détruits. — Grosley, qui les 
a vus, les décrit en disant : «Ils sont en forme de 
porte; deux pierres de grès énormes sont posées 
debout ; une placée en travers forme ^entablement. 
Il y en avait trois de cette apparence, alors bien 
conservés; deux autres étaient renversés. n xvin* s* 
(Bibl. nat. coll. de Champagne, note manuscrite). 

Dommabtin-lb-Goq, c*^de Ramerupt. — Donnua Mar- 
tinut , 1 076-1 o84 (carL de Tabb. de Monliérender). 
— Donum Martin, 1 1 17 (ch. de Tabb. de Montié- 
ramey). — Domuê Martini, 1161 {ibid,), — Dom- 
martin, ia34-i3/i3 (feoda Gampaniœ). — Donum 
Martini, 1 978 (cart. de la léproserie de Troyes). — 
Domnutrtinus , x?ii* s* (pouilié). — DommartinAe- 
Coq, XVIII* s* (Gassini). 

Dioc. anc de Troyes; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Don-l'EvIqitb, f. c^de Sommefontaine-Saint-Lupicn; 
auj. détruite. — Don levesque, i3oi (ch. de Tnbb. 
de Vauluisant). — Donum episcopi, 1/179 (*^*^')- 

DoNHEMBNT, C**" de Chavauges. — Donneman$, 1 iSa- 
1180 (feoda Gampaniœ). — Donnemant, 115/1 
(ch. de Henri, év. de Troyes, arch. deTAube). — 
Donnamentum , 118 1-1 1 90 (cart. de Tabb. de Mon- 
tiérender). — Donomand, 118/1 (ch. de Tabh. de la 
Chapelle -aux -Planches). — Domut Dei de Done- 
ment, Donnement, 1196 (ch. de rHôlel-Dieu-le- 
Comte). — Donemantum, 1900 {ibid.), — Done* 

8. 



60 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



mont ,1301 ( feoda Campaniœ ). — Donamentum , 
1209 (cart. de rHôleUDieu-le-Comtc). — Domus 
Deide Donamento, laao {ibid.). — Donimentum, 
x?ii'8* (pouillé). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, el baill. de Chau- 
inonl; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Vilry-le-François. 
I)os-d' Axe ( Étang du ) , c" de Sainl-Phal. 
Dos-d'Ane (Le), bois, c"* de JaucouH. 
DosKON, c" de Ramerupt. — Doonum, ii5a-ii8o 
(feoda Campaniœ). — Donnonium, xii* s* (cb. du 
prieuré de Ramerupt). — Domum, Donon, 1Û07 
(pouillé). — Donomun, 1/128 {ibid,). — Donum, 
Donomiumy X¥i* s" (ibid,). — Dronon^ Dotnon, 
xfi* 8* (liste des par. du dioc). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, de Meaux; baill. de 
Sézanne; gouv. et général, de Champagne; élecl. 
de Troyes. — Au x?i* s', il y avait un château fort. 
DouéE (La), afll. de la rive gauche du Resson; de 
Monlpolliier à Resson. — La Douée ou Rivière de la 
Foret, xfiii* s* ( Courtalon , Top. t. IIl, p. 287). — 
La Forest, xviii* s* (Cassini). 
DotÉE (MouLiî^ DE la), c" de Resson. — La Doue, 
XVIII* s* (Cassini). — La Douée, xix* s* (Dépôt de 
la guerre). 
DoTBB (Le), h. c" de Piney; détruit à ia fin du 
xviii* s*. — Doyerum, 1207 (ch. de Notre-Dame- 
aux-Nonnains). — Le Doyer, xviii* s* (pouillé). 
Draperie (La), bois, c" d'Aix-en-Othc. 
I) non AT (Li Motte de), close de fossés, près de Sou- 
leau, terril, de Saint-Pouange. — xiv*s* (arch. de 
TAube, Châlell. de Troyes). 
Droupt-Sairt-Bâlb, c*"* de Méry-sur-Seine. — Sanc- 
tus BasoluSf XII* s* (Arch. naL Feodi de Meriaco). 
— Drotuê SancU Ba$oli, 1 1 89-1 1 63 (cart. de Tabb. 
de la Rivour). — Drothuny 1160 (ch. de Guiard 
Bordel, arch. de TAube). — Drotus, ii59-ii8o 
(feoda Campaniœ). — Drot, 1 180 (cart. de Tabb. 
(le Moléme). — Droth, 1202 (cart. de Tabbaye 
de la Rivour). — Troci de S. Baêolo (Gall. christ, 
instr. t. Xïl, p. 285). — Droupt, i3/i/j (ch. de 
Pabb. de Monticr-la-Celle). — Drotut Sancti Bai- 
zoli, 1 38 1 (arch. de la ville de Troyes, compte mss. 
orig.). — Drotut Sancti Bazoli, 1 A 07 (pouillé). — 



Droptut S. Bazoli y 1 A61 (Camusal, Promptuarium , 
p. 3g^i). — Droup Sainet Batle (ch. de Pabb. de 
Montier-la-Celle). — Droti Sainet Batle, xvi* s* (liste 
des par. du dioc.). — Dropuê, Drotut S. BatoU, 
XVII* s* (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; siège par- 
ticulier de Méry-sur-Seine; gouv. el général, de 
Champagne; élect. de Troyes. 
Dboipt-Saii^te-Marib, c^'de Méry-sur-Seine; prieuré 
détruit avant le xvii* siècle. — Beata Maria de Druto, 
1090 (Camusat,Prom/i(ManMW, f* 118). — Drot, 
XII* s* (Arch. nat. Feodi de Meriaco). — Drothuê , 
1 1 9 2 - 1 1 '• 9 (ch. du prieuré de Foicy ). — Drotut , 
1925 (ch. de Tabb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

— Droptut Béate Marie, 1607 (pouillé). — Drotut 
Sancte Marie, xvi* s* (ibid.). — Droput, Drotut B. 
Mariœ, xvii*s* (ibid.). — Druptut, Df-uput, xviii* s* 
(Courlalon , Top, t. 111, p. /i56). 

Dioc. anc. , coût, et haill. de Troyes; siège parti- 
culier de Méry-sur-Seine; gouv. et général, dp 
Champagne; élecL de Troyes. 
Drcist, h. c" d'Aix-en-Olhe. — Drtiry (La ville de), 
1 370 (arch. départ, inv. de la succession de Tévéque 
H. de Poitiers). — Druiti, xviii* siècle (pouillé). 

— Druity, xviii* siècle (Cassini). 
DcLOT (Bois), c'*de Bouy-sur-Orvin. 

Dulti , lieu situé dans les environs de Troyes, el 

inconnu, si ce n'est Daudes. ^- 726-753 (ch. de 
Chelembert en faveur de Pabb. de Montier-la-Celle , 
arch. de TAube). — Pagut Trecattinut, 

DcPLis (Les), h. c"* de BériiUes. — léet Dupint, 
XVI il* s* (Cassini). 

Durkat, c°* de Vendeuvre-sur-Barse ; anc. fief disparu 
au xviii* siècle. — Durnaium, 1256-1870 (feoda 
Campaniœ). — Dumet, i55o (mém. mss. sur 
Vendeuvre). — Les Cardott, i55o (ibid.), — La 
Cardotte, 1668 (procès-verbal de la levée du ban 
el de Tarrière-ban ). — Dumay, 1689 (Nol. hist. 
sur Vendeuvre, i858-i86a). 

Dusï, fi«'f, par. de Magnant. — xiv*s' (arch. départ. 
Châlell. de Troyes). 

Dyelon , fief de la prévôté d'Isle ( Aumonl) ; auj. détruit . 

— 1828 (prisie de la châlell. d'isle). — Dillnn, 
XIV* s* (arch. départ. Châtell. de Troyes). 



E 



Kalx (Sectioh d'), c"* d'Eaux-Puiseaux. 
Kaux-Puiseadx, c**" d'Ervy; commune formée en 18/16 
des hameaux d'Eaux, He Puiseaux, des Bordes, du 



Four et de Chéne-Millol, distraits de la commune 
d'Auxon. — Let Eaux, xviii* s* (Cassini ). . 
Dioc. anc. de Sens; coût, et baill. da Troyes; 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



61 



châteli. d'Ervy ; gouY. et général, de rile-de-France; 
élect. de Sainl-FlorcntiD. 

ÉcDiRGB (L'), forêt, terri t de Montiérainey. — Nemus 
quod vocatvr Scamhium, 1179 (Bibl. uat. lot 5/i32 , 
f* 5o y"). 

Echange (L'), f. c"* de Valenligny. 

ÉcHABMiLLES (Lbs), f. c"* dcs Riceys. — Let Écharmyy 
xviu* s* (Gassini). 

Échelles (Les), miss. affl. de la rive droite de la Barse; 
de Laubressel à Gourteranges. 

Echelles ( Les), f. c"' de Montiéramey. — Let Eêchelles , 
i/ia3 (fonds de l'abb. de Montiéramey). — Les 
Etoiles, XVIII* siècle (Gassini). — Le ^agnage des 
Échelles, xviii* siècle (pouillé). 

ÉcHEvnES, c**" de Marcilly-le-Hayer. — Eschimenie, 
11 45 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Esche- 
mines, i!5a-ii8o (feoda Gampaniœ). — Eschi- 
mines, 1 26 4 (ch. de Tabb. de Scellières). — Esche- 
mine, 1/107 (pouillé). — Eschemynes, x?i* s* (liste 
des par. du dioc). — Échemine, xviii* s* (Gassini). 

— Echeminœ , xviii* s* ( Gourtalon, Top. t. III , p. 1 98). 
Dioc. anc. de Troyes; coût, et baiil. de Sens; 

gouv. et général, de Gbampagne; élect. de Troyes. 
ÉcHE!«iLLT, h. c"' de Saint-André. — Eschenieliacum , 
1 153 (ch. de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Eschi- 
nili, 1 199 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Es- 
chenilli, lahS (h. de Tabb. de Noire -Dame- des- 
Prés). — EschenUly, Escheniliacum, 1960 (i6û/.). 

— EchenUliacum , 1275 (ch. de Pabb. de Montier- 
la-Gelle). — EscheniUyacum , 1997 {ihid.). — Es- 
chenilleyum , 1 3 3 6 ( ibid. ) . 

ÉcfloiTE (FopiTAiNE DE l'), c"* d'Aîx-en-Othe, source 
dont les eaux abondantes et toujours pures forment 
chute en paraissant à la surface du sol. 
ÉcLARCE, c*" de Soulaines. — Sanctus Brictius, 856 
(D. Bouquet, t. VIII, p. 5 il 9). — Esclancia, 11/16 
(cart. de Tabb. de Moléme). — Esclantia, 11/17 
(cart. de Tabb. de Glairvaux). — Asclanlla, 1178 
(ch. de Tabb. de la Rivour). — Esclance, 11 85 
(cart. de Tabb. de Glairvaux). — EscJence, 1212 
{ibid.), — Sanctus Bncitts, 1281 (ibid.). — Es- 
clances, xvi* s" (liste des paroisses du diocèse). — 
Eclantia, Éclance, xviii* s* (Gourtalon, Top. L III, 
p. /io5). 

Pagus Bi'eonensis; dioc. anc, coût, et baill. de 
Troyes ; châteli. de Jaucourt; gouv. et général, de 
Champagne; élect. de Bar-sur-Aubc. 

I^CLITVCE ( Bois d'), territ. d'ÉcIance. — Boscus de As- 
cUmlia, 1 177 (ch. de Tabb. de Boulancourl). 

Êglarce-le-Petit, village au N.-E. d^Éciaoce; auj. 
détruit. 
LusE (L'), éc. c"* de Gbauchigny. 



ÉcLLSiiBBS (Maisons), sur le canal delà Haute-Seine. 
— Écluses supérieure et inférieure de Barberey- 
Saint-Sulpice; écluses de Vannes (terriL de Saint- 
Lyé), de Rinncey, de Villacerf, du Melda (territ. de 
Savières), de Saint-Mesmin, de Voilant- Saint- 
Georges, de Méry-sur-Seine, de Sainl-Oulph. 

Égrolies (Les) , bois, c*^ de Jaucourt. 

ÉoriLLT (mieux Aiguillt), c*° d'Essoyes. — Agulley, 
XII* s" (cart. de l'abb. de Glairvaux). — Agulleium, 
1 1 01 (cart. de Tabb. de Moléme). — Aguilleium , 
I i36-i 161 (ch. deTabb. de Glairvaux). — AguUUi, 
1 1 66 (cart. de Pabb. de Glairvaux). — Aquilleium, 
1179 {ibid.). — Aguleium, 11 83 (carL de Tabb. 
de la Rivour). — Aguilli, 1208 (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Esguilly, iSSg (ch. du monas- 
tère de la Gloire-Dieu). — Aiguilly, 1879 (Dén. 
gén. des fiefs, reg. 10,896, Bibl. nat. coll. Dela- 
marre, mss. Vignier). — EguUli, 1888 (recueil 
d'aveux et dénomb.). — Eguilly, Bois d*EguiUy, 
xviii's* (Gassini). . 

Dioc. anc. de Langres;cout. et baiU. de Troyes; 
châteli. de Ghacenay; gouv. et général, de Gbam- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Embranchoir (Étarg de l'), c"* des Loges-Margueron. 

Enclos (L'), h. c" de Virey-sous-Bar. — Lenclos, 
xviii* s* (Gassini). 

EifPBR (Le riEPD'), territ. de Greney. — i5io (inv. 
des arch. du chat, de Gérosdot). 

ER6EXTB,c'"'de Bar-sur-Aube. — Angente, vers ii36- 
1161 (ch. de Tabb. de Glairvaux). — At^entie, 
1161-1179 (ibid.). — Angentea, 1177 (ch.de 
Tabb. de Boulancourt). — Angentes, 1179 (carL 
de Tabb. de Glairvaux). — Ingenta, 1202 (ch. de 
Tabb. de Glairvaux). — Angenta, 1209 (cart. de 
Tabb. de Glairvaux). — Anjantes, 1 282 (ibid.). - — 
Angantes, 12/10 (ibid.), — Engmtes, 1898 (ch. 
du chapitre de Saint-Maclou). — Argentés, 1679 
(carte de Sanson). — Engpnte, xtiu* s* (Gassini). 
Dioc. anc. de Langros; coût, et baill. de Gliau- 
mont; gouv. et général, de Gbampagne; clecL de 
Bar-sur-Aube. 

Engbntb (Le Hact-), h. c"* d'Engenle. 

Engrainiàrbs (Les) , bois, c"* d'Ëssoyes. 

En-Ile (Ferme d'), c"* de Villy-le-^}ois. — xiv* siècle, 
premier établissement dos Gharlrcux de Troyes. 

Ennead (L'), affl. de la rive droite de TArmauce; coule 
sur le territ. des Loges-Margueron. — L'Anneau 
(carte du Dépôt de la guerre). 

En-Ville (Fontaine d') , c" de Ghampignol. 

Épagne, c°° de Brienne-le-Ghâleau. — Hispania, Ispa- 
nia, 1097 (ca'*^» ^® l'abb. de Moléme). — Yspania, 
1166 (ch. de Tabb. de Basse-Fontaine). — Hys- 



62 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



pama, 1178 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Espaigne, iSoq (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Epagm-lez-Ormay, 1 686 (Manuel de rec. de Tabb. 
de Saint-Loup). — Espagne, xviii's' (Gourtalon, 

Top. t. m, p. 587). 

Dioc. anc. deTroyes; coût, et bailL de Ghaumont; 
gouv. et gënéraL de Champagne ; élect. de Bar-sur- 
Âube. 

EpAROKiKns (Étang d£s), territ. de Gérosdot. — xvi*s* 
(inv. des arcb. du château de Gërosdot). 

ËPBROK DE Fbocace (L^), forét, territ. de Radonvil- 
liers. — L'Espereour da Fronce, 12 55 (cart. du 
Temple). — Frouaste, xix*s* (Dépôt de la guerre). 

Epirat (L'), bois, c"*de Mëry-sur-Scine. — Bois de 
VEpinayy xtih* s* (Gassini). 

Épiray (L*) ou Épiney, fief de la seign. de Payns; 
auj. détruit. — Espinei, 1160 (Gall. christ, instr. 
t. XII, p. s6i ). — Molendina de Espiniaco,^ 1207 
(Gamusat, Prompiuarium , f* 355 ). — Epinay, 
1 3a8 (prisie de la châleli. de Payus). 

Épisk (L'), h. c"* de Saint-Germain, avec chapelle. — 
Spina, 1 i/ta (cart. de Tabb. de Moléme). — Le$- 
pine, 1876 (ch. deTHôtel-Dieu-le-Gomte). — Les- 
pine-lez-Troyet, 1/169 (fonds de Tabb.de Montier-la- 
Gelle). — Sacellum S, Bartholomcei , xtii* s* (pouillé). 

— Lepine, xviii* s* (Gassini). 

Épirottes (Bois des), c"^ de Villiers-sou^-Prastin. 

Époisses (Les), h. c"* de Vendeuvre-sur-Barse ; di- 
visé en Grandes et Petites Époisses : les Grandes- 
Époisses, fief, puis ferme détruite vers 1830; les 
Petites-Époisses, fief, puis ferme détruite au xyih* s*. 

— Eipoiiie, iai5 (arcb. du chat, de Vendeuvre). 

— Let deux Epoûtet, i55p (mém. mss. sur Ven- 
deuvre). — Let Epoiuet, xtiii* s* (Gassini). 

ÉpoTniiiioKT, c*"* de Soulaines. — Etpuîteimunt , 107a 
(Gall. christ.* instr. t. IV, p. 167). — Espoutetnont, 
laS/i (cart. de Tabb. de Montiérender). — Etpon- ^ 
temont, 1 378 (ch. deTabh.de la Gbapelle-aux-Plan- 
ches). — Espotemons, i38i (arcb. de la ville de 
Troyes, mss. ong.). — Etpotemont, 1/107 (pouillé). 

— Espouternotiê, ihb'j (roUe, fonds de Saint - 
Pierre). — EtpothemoM, i6o3 (terr. du duché de 
Beaufort). — Epotémont, Epothemons, Potémont, 
1 6o3 (pouillé). — Espothémont , 1 6^ a .( Foy et hom. 
de divers seigneurs). — Eputeilmunt, Epotemuntum, 
1738 (Gall. christ, t. IV, p. 56a). 

Dioc. anc. de Troyes; coul. et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Érard, fontaine, près de la ferme de la Grève, c"* 
de Ruvigny. 

Ermitage (Fortairi de l^), au territ. des Riceys. 



Ermitage (L*), f. c*" de Pont^sur-Seine ; auc. prieuré 
de Saint -Jacques- de -TErmitage, dép. de Tabbayc 
du Val-des-Écoliers. — Fratres de Heremo prope 
Pontet, 1 39/i (ch. deTabb. de Scellières). — Ermi- 
tage de Pont teur Seigne, i3ao (cart. de Tabbaye 
du Paraclel). — De Heremo juxta Pontet, i38i 
(arch. de la ville de Troyes, compte mss. orig.). — 
Prioratut de Heremo prope Pontet, xju* s* (pouillé). 

— Prieuré de 5. Jacques de VHermitage, xtiii* s* 
(pouillé). — L'Hermitage, Boit de VHermitage, 
xvin* s* (Gassini). 

Ermitage ( L* ) , h. c"* de Vendeuvre-sur-Barse. 

Erret, h. c" de Messou. — Arreyum, ia65 (ch. de 
Tabb. de Notre-Dame-des-Prés). — Herrey, xiii* s* 
(titre particulier). — Erre, Erry, i3i/i (cart. du 
Temple). — Errey, 16/11 (fonds de la comm"* de 
Troyes). — Aire, xviii* s* (Gourtalon, Top. t. III, 
p. i63). — Airée, xtiii* s* (Gassini). 

Erviois (L' ) , pays d'Ervy. — 1 ^7/1 ( D. Plancher, Hitt, 
de Bourgogne, preuves : trêves de Louis XI et du 
duc de Bourgogne). 

Ervt (ForIt d"), bois, partie de la forél de Rumilly- 
lez-Vaudes. — Netnut de Arvico, de Erviaco, 1 190 
(Bibl. nat.). — Boit de Hervi, ia85 (compte des 
reç. et dép. du comté de Champagne). — Boit 
d'Ervy, appelé de Bumilly, que l'on dit à prêtent de 
la campagne de Bumilly, i386 (arch. comm. de 
Rumilly). — Forét d'Ervy, xvi* s* (arch. commun, 
de La otages). 

Ervt-le-Bois, village mentionné avec Jully-le-Gbâlel , 
Bar-sur-Seine, Villeneuve et Landreville, dans les 
Ordonnancée det Boyt de France, t. XVIII, p. 679. 

— Ce doit être Avirey-le-Boit. 
Ervy-le-GbAtel, ch.-l. de c**, arrond. de Troyes. — Er- 

viacut, 1 1 1 ( cart. de Tabb. de Moléme). — Arvior- 
• eut , Arvicut cattrum , 1 1 /i 3 ( cart. gén. de TYonne ). 

— Erveiut, Grangia de Aiti , 11/17 (ibid.), — Ervi, 
Ervy, Hervy, ii5a-ii8o( feoda Campaniae). — Her- 
viacut, 1 165 (arch. comm. de Chaource). — Hervi, 
Leproti de Hervi, Herviacum cattellania, 1 1 90 (cart. 
gén. de TYonne). — Ervicut, 1 308 (ch. de Tabb. de 
Notre-Dame-aux-Nonnains). — Hervy chattel , 1679 
(carte de Sanson ). — Maladerie, xviii* s* (Gassini). 

— Hôpital d'Ervy-le-ChâUl (arch. hospit. d'Ervy). 
Dioc. anc. de Sens; coût, et baill. de Troyes; 

cbâtell., gouv. et général, de TIle-de-Francc ; élect. 
de Saint-Florentin. 

Château fort depuis longtemps disparu ; son em- 
placement, occupé par la ville , entourée de murailles 
et de fossés , offre encore une de ses deux portes. 

La cliâtellenie d'Ervy comprenait : Aoxon, Avreuil, 
ta Barrale , Bernon , les Bordes-d'Avreuil , les Bordes- 



04 



DEPARTEMEiNT DE L'AUBE. 



SaintrLiëbault, en 1787, lors de l'credion de cette 
terre en duché. 

Estissac fit paîtie du canton de Fontvannes de 
1790 à Tan ix; ii devint alors le chef-lieu d'un 
canton composé de 10 c"** : Bercenay-en-Olhe, Bu- 
cey, Chenne^y, Estissac, Fonivannes, Messon, Neu- 
ville-sur-Vanne, Prugny, Vauchassis et Villemaur. 

— Chef-lieu d'un canton ecclésiastique comprenant 
10 paroisses ou succursales : Bercenay-en-Olhe , 
Bucey, Chennegy, Fonlvanne, Messon, Neuville, 
Prugny, Thuisy, Vauchassis et Villemaur. 

Etarc (L*), éc. c^'de Balignic^ui-t. 

Etang ( L'), h. c"* de la Loge-Pont- Belin. 

Etasc Crevé (L'), élang, c"* de ChaufTour. 

Étakg de Chevetorte (L'), entre Bouy-Luxemhourg et 

Sacey; auj. en culture. — Stagnum de Chevetorte , 

1 aa a (cart. de Tahb. de la Bivour). 
Etang de la Vicomte (L'), c"* de la Villeneuve-au- 

Chône; auj. détruit. — Mentionné en 1668 dans 

riuventaire des titres de la seigneurie de la Loge- 

aux-Chèvres. 
Etang de la Viscente (L'), c°* de la Villeneuve-au- 

Chéne. — Mentionné dans Tlnven taire des litres de 

la seigneurie de la Villeneuve-au-Chône. 
Etang des Cailles (L'), c°* de Soulaines. — Etang 

des Cailles, xvin* s* (Gourlalon, Top. t. III, p. 43a). 
Étang-de-Vanlay (Bu de l*), affl. de la rive droite du 

ru de la Mandrille, au territ. de Vanlay. 
Étang dl Grand-Bah (L'), territ. de Lusigny. 
Étang dc Milieu (L'), c" de la Villeneuve-au-Chêne. 

— Mentionné dans l'Inventaire des titres de la sei- 
gneurie de la Villeneuve-au-Chéne. 

Étang du Prévôt (L'), c°* de Champ-sur- Barse. — 
Mentionné en 161 4 dans Tlnvenlaire des titres de 
la seigneurie de la Villeneuve-au-Chéne. 

Étang-Guillacme (L'), f. c" de Soulaines; détruite. — 
L* Etang-Guillaume, xviu* s* (Cassini). 

Etang-le-Beau (L'), ruiss. afI1.de la Hurande ; il prend 
sa source en amont de la ferme de la Côte, arrose 
cette ferme, passe près d'Herhigny, à la Planche, et 
se jette dans la Hurande au-dessous de cette ferme. 

— L* Etang-le-Beau, xvin* s* (Cassini). 
Étang-Mercier (L'), fief, auj. chat, et f. c"de Villechétif. 

— Maison de Guillaume Mercier, i553 (ext. et État 
somm. du bail!, de Troyes). — L'Etang Mercier, 
xviii* 8* (Cassini). — Pré Loup, xvin's* (Courta- 
lon. Top. t. in, p. 71). — La Maison-le-Merciei-, 
XVI II* 8*(pouillé). — Le Château de l* Etang-Mer- 
cier, XIX* s*" (carte du Dépôt de la guerre). 

Étang Neuf (L'), c"* de Brevonne. — VEstat^ neuf, 
i5i9 (fonds de la comui'** de Troyes). 

Etang Neup (L'), c"* de Chauffeur. 



Etang Neuf (L'), c"* de Vendeuvre-sur-Barse. 

Etang Bobert (L'), c" de Briel. — Mentionné eo 1 635 

dans rinventaire des titres de la seigneurie de la 

Villeneu ve-a u-Chéne. 
Étangs (Les), f. c"* de Vanlay; auj. détruite. — Lfs 

Etangs, xviii's* (Cassini). 
Étape (L'),h. c" de Matbaux. — Stabula, 1 19a (cart. 

de Tabb. de Moléme). — Lestape, 1 199 {ibid,). — 

Lestaple, ia3a (t6iW.). — Letape, xviii*s' (Cassini). 

— U Etape, xviii* s* (Courlalon, Topogr. t. III, 
p. û 1 7 ). — Le moulin de V Étape, xix* s* (carte du 
Dépôt de la guerre). 

Étoile (L*), bois, près de la Chapelle-Godefroy ; auj. 
défriché. — Bois de VEtoille, xviii* s* (Cassini). 

Étoirvy, c"" de Chaource. — Stolvicus, 879 (cart. 
gén. dc TYonne). — Stolviacus, 988 (Pérard, Rec. 
de pièces , p. 1 6 a ). — Estorvi ( molendina de), 1171 
(ch. de Tabb. de Quincy). — Grangia de Atorviaco, 
1 1 78 (cart. gén. de l'Yonne). — Estorviacus , 1 1 79 
(ibid.), — Estorveium, ia3o (ch. de Tabb. dc 
Quincy). — Estorvy, 1 a 85 (compte des rec. et dép. 
du comté de Champagne). — Etorvy, Etourvy, 
i5i8 (ch. de Balnot-la-Gmnge, arch. comm.). 

— Estrevy, logS (arch. de Bomilly-sur- Seine). — 
Storiacus, Strolvicus , i8A5 (Ann. de P Yonne , 
3* partie, p. 194). — Vicaria Stoliciensis , i8i5 
(carte du p'agus Tornodurensis , Ann. dePY'onne, 
3* partie, p. 18/i). 

Pagus 7amorfnw« (pays de Tonnerre); dioc. anc. 
de Langres; coul. et bail!, de Troyes; cbâtell. de 
Chaource ; gouv. et général, de TIle-de-France ; élect. 
de Tonnerre. — Restes d'un château fort. 
Étrflles, c**" de Mérj-sur-Seine; prieuré dépendant 
de l'abbaye de Chanlemerle. — Estraelle, 1309 
(Gall. christ, inst. t. Xll, p. a85). — Extraheles, 
1 309 (cart. de Tabb. de Moléme). — Strelie, 1 370 
(Camusat, Promptuarium , T au). — Estaelûy 
1 38 1 (arch. de la ville de Troyes, compte mss. orig.). 

— Estraele, 1^07 (pouillé). — Estreelles, xvi* s* 
( liste de paroisses). — Estrèles , xviii* s* ( Courtalon , 
Top. t. m , p. 456). — Etrelles, xviii* s* (Cassini). 

— E8lrelles,Tivm*8* (pouillé). — Stratella, xviii*s* 
(Lapérouse). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Ex-Moilin-à-Vbnt (L'), éc. c"*de Villadin. 

Exploitations de minerai de fer. — Commencées 
aux temps celtiques. A Chamoy, des scories ont 
été trouvées au-dessous de la voie romaine d^Autun 
à Troyes, indiquée dans les itinéraires: à Aix, 
Chennegy, Estissac, Maraye, Marcilly - le - Hayer, 
Montpotier, Nogent-en-Olhe, Paisy-Cordon , Pouy, 



I 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



65 



Rigny-le-Ferron, Saint-Mards, Villemoiron ; ces 
exploilatioDs se sont conlinuëes ou ont été reprises 
au moyen âge. En i3a6 et en i35o, les fonderies, 
ou, comme Ton dit, le nUtieroi, sont comptées pour 
un certain produit dans les revenus de la prévôté de 
la châlellenie de Villemaur (prisie de cette châlell., 
i3s8 et i35o). Au xiv* et au xv* s* on exploita le 
minerai dans le domaine épiscopal d^Aix-en-Othe; 
les forges de Cosdon, c"* de Paisy, étaient encore en 
exploitation vers 1/180. En 1609, on convertit la/on- 



doirie de Sainl-Mards-eu-Othe en moulin. Les dépôts 
de scories cubeul, dans quelques endroits, plusieurs 
milliers de mètres. — La commune d^Estissac, qui 
avait la forge de Volcon et la forge à l'Eau, celles 
des deux Dierroy, de Prugny, Villemoiron, Vulaines, 
ont conservé le souvenir d'exploitations de cette 
nature par le nom de forges applique, soit à des 
chemins, soit à des contrées. On trouve des traces 
d'exploitation dans la forêt d'Orient, comm"* du 
Temple : elles appartiennent au xiu* siècle. 



Faissbnelle (MouLifî de), m^ situé sur la rivo droite de 
ta Seine, près de Verrières; auj. détruit. — Faici- 
nelle, 1189 (arch. déparL f. de la maladrene des 
Deux-Eaux). 

Fal^es (Les), bois, c"* d'Arconville. 

FiLouBDET (Le), h. et m"", c" de Longsols; autrefois 
fief, puis ferme. — Faîourd, xvii's* (Lange, premier 
catiier de la nouvelle pratique). — Falourdet, xviu* s* 
(pouillé). 

Faccilliàre (La), f. c" de Gyé-sur-Seine. 

Faultibr, étang, c" du Mesnil-Saint-Père. 

Facsse (La), ruiss. aill. de la rive droite de la Laignes; 
des Riceys à Balnot-sur-Laignes. 

Pactbbt, f. c"* de Saint-Flavy ; auj. détruite. — Fautoy, 
1 ^2 1 (cil. de Tabb. de Montier-la-Cellc). — FauUoy, 
1^89 {ibid,). — Fautrey Saint'Flavy, 17.51 (ibid.). 

Faux (Bois de), c"* de Jully. — 1391 (cart. de Mon- 
tier-Ia-Celle). 

FABX-Fossis-SAiM-MARTw (LEs),faub. c"* de Troyes. 

— Au XIV* siècle, enceinte extérieure de la ville de 
Troyes; en location dès le xv* siècle (arch. municip. 
de Troyes). 

FACx-Fossés-SAiKT-NicoLAs(LBs), faub. c"** de Troyes. 

— Au XIV* siècle, enceinte extérieure de la ville de 
Troyes; en location dès le xv*siècle (arch. municip. 
de Troyes ). — Les Faux-Fossés, xviii* s* (Cassini). 

Faux-Mautirbi ( Le) , fontaine à Lesmonl. 

Faox-Villecerp, c"" de Marcilly-le-Hayer. — Fox, 
1175 (ch. de l'abb. de la Rivour). — Fols, 1909 
(Gall. christ, instr. t. XII, p. a 85). — Villa de 
Fagis, 1295 (ch. de Tabb. de Scellières). — Folz 
en Oiampaigne, i3a8 (prisie de Villemor). — 
Fog^i, i38i (arch. de la ville de Troyes, compte 
mss. orig.). — FolZf xvi* s* (liste des paroisses du 
dioc.). — Fagum, xviii* s* ( Courtalon , Top. t. III, 
p. i55). — Faux Villecerfy xmii* s* (Cassini). — 
Faux y xviii* 8* (pouillé). 

Aube. 



Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; chàtell. de 
Villemaur; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troves. 

Au XV* siècle se composait de Faux, de Villecerf 

et d'Aubeterre, ce dernier hameau détruit au xvi* s". 

Faverollbs, h. c"* de Saint- Hilaire. — Faverolie, 

1110 (cart. de l'abb. de Moléme ). — Faverole, 

1929 (ch. de l'abb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

— Faverolles, 160 3 (rec. d'aveux et dénombre- 
ments). — FaverollCf xvm* s* (Cassini). 

Fa Y, c*" de Marcilly-le-Hayer. — Fay, 1 a 06 (cart. do 
l'abb. de Scellières). — Fagi, ia88 (ch. de l'abb. 
de Scellières). — Fayacum, 1Û07 (pouillé). — 
Faîacum, xvii* s* (pouillé). — Fagidum, Fayacus, 
xviii's' (Courtalon, Top. t. III, p. 193). — Bois 
de Fay, xvm* s* (Cassini). — Fay-Traiuel, xviii* s* 

— Fays, 1791 (Alm. de Troyes). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de l'Ile-de-France; élect. de Nogent-sur- 
Seine. 

Tirerait son nom des hêtres, ya^', dont le terri- 
toire aurait été planté. 

Fay devint, en 1790, le ch.-l. d'un c®" du district 
de Nogcnt- sur- Seine, formé de 1 1 c"'* : Avant, 
Avon, Bourdenay, Charmesseaux , Charmoy, Fay, 
Ferreux, la Pèze, Saint-Loup-de-Buffigny, Saint- 
Pierre-de-Bossenay,Villeneuv(>-aux-Riches-Horames, 
et supprimé en l'an ix. 

Fat, h. c" de Vanlay. — Fagi, 11 67 (cart. général 
de l'Yonne). — Fayacum, ia6^ (ch. de l'abb. de 
Notre-Dame-aux-Nonnains). — Fay, xvm* siècle 
(Cassini). 

Fayet ou le Gbaad-Fatet; f. c'* de Saint-Hilaire. 

Fatbt (Le), bois, c"* de Balnot-la-Grange. — Le 
Fayet, i5i8 (ch. de Balnot, arch. comm.). 

Fats , c** de Bouilly, formée de Fay-Hameau et de Fay- 
Chapelle. — FaguSyS']^ (Gamusat, Promptuarium , 



k. 



66 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



p ,65). — - Fay, 1196 (ch. de Tabb. de Notre- 
Dame-aux-Nonnains). — Fagit Î2a5 (ch. de Tabb. 
de Montiéramey ). — Fayacum, laSa (ch. de Tabb. 
de Nolre-Dame-des-Prés). — Fay chapelle, Fay 
hameau, xviii* s* (Cassini). 

Dioc. anc, coul. el baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne; élecl. de Troyes. 

FiYs (Les), bois, c"* de Bercenay-en-OUie et de Vau- 
chassis. 

Fays (Les), h. c" de Saint-Usage; jadis composé de 
Pays-Bas, auj. détruit, et de Pays-Haut, le seul qui 
reste. — FayU haut, Faylt bas, xîiii* s* (Cassini). 

Fées (PoNTiiNK aux), c" d'Auxon, s°° de Sivrey. 

Pelokcoht Mentionné avec Mesnil-Letlre. — Fe- 

loncortf au plus lard 1 169 (cari, de Tabb. de Mon- 
tiéramey). 

Fe5U (Le Gbawd-), m°°, c" de Trouan-le-Grand. — 
Grand Fenu, xvm" s* (Cassini). 

Fe^ls (Les), h. c"* de Dosnon; une maison de ce ha- 
meau se trouve sur le terriL de Trouan-le-Grand. 
— Grangia qtte vocatur Fenis , 1 ao^î (cart de Tabb. 
de Clairvnux). — Fenyz, laio (ibid,). — Fenyx, 
laaa (ibid.), — Le grand et le petit Fenus, xviii's* 
(Cassini). — Let Fenus, xix* s* (carie du Dépôt 
de la guerre). 

FERME(LA),h.c'''deMailly. 

Febhe du Château (La), f. c"* deChaufl'our. 

Ferme du Château (La), f. c'^'de Plessis-Gâtebled. 

Feiime du Cuâteau (La), f. c"' de Villemoiron. 

Ferme FnuiTiER (Li), f. c*** de Saint- Benoit sur- 
Vanne. 

Ferme Neuve (La), f. c"* de Bar-sur-Seine. 

Ferme Neuve (La) ou Saint-Gabbiel, f. c'*' de No- 
gent-sur-Aube. 

Ferme Neuve (La), f. c"* de Pincy. 

Ferme Neuve (La), f. c"* de Saiot-Pouange. — Ferme 
Neuve, xviii* s* (Cassini). 

Ferme Neuve (La), h. c"' de Valentigny. 

Ferme Neuve (La), f. c"' de Vendeuvre-sur-Barse, 
près du moulin des Petites- Forges. — Elle a élé 
détruite vers 1898. 

Febmbs (Les) , h. c"' de Bérulles. 

Febmes-des-Laibbs (Les), h. c"' de Valentigny. 

Pernel, fief, vers Saint-Phal, de la seigneurie d'Isle 
(Aumont). — i5o3 (Bibl. nat. coUect. de Cham- 
pagne, t. XVII). 

Peroï (Le), fief, 0°* de Buxières, dépendant de la 
seigneurie de Vendeuvre-sur-Barse, puis ferme, 
détruite au xtii* siècle, auj. forél. — Le Feroy, 
i6o3 (Mém. sur la seign. de Vendeuvre). 

Ferreux, c" de RomiUy-sur-Seine. — Ferrée, 1 i/io 
(cari, de Tabb. de la Rivour). — Ferroum, 11 67 



(cart. de Tabb. du Paraclet). — Ferreu», ii5*j- 
1180 (feoda Campaniœ). — Feiroe, 1167 (cart. 
de Tabb. du Paraclet). — Ferrere, 11 60 (cart. de 
Tabb. de Scellières ) . — Ferreux , 1 1 8G ( ch. de Tabb. 
de Scellières). — Ferrotum, 1390 (cart. de Tabb. 
du Pai-aclet). — Ferreres, i3i 1 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Ceile). — Ferroêi, xvii* s* (pouillé). 

Dioc. anc. et coût, de Troyes; baill. de Troyes, 
siège particulier de Nogent-sur-Seine; gouv. et géné- 
ral, de rile-de- France ; élect. de Nogent-sur-Seine. 

Perrière (La), f. et m"* à vent, c*^ de Vaucbassis. — 
Ferriere, xviii* s* (Cassini). — Moulin de VauchoM- 
sii, XIX* 8* (carte du Dépôt de la guerre). 

FEBBièBBs (Bois de), c"^ de la Chaise. 

Febrores (Les), anciennes minières exploitées jus- 
qu'au XVI* siècle (terr. des Dierrey, etc.). 

Fbuoe8,c®" d'Arcis-sur-Aube. — Fegeê, Fuges, vers 
ii/io (cart. de l'abb. de la Rivour). — Fouge , 
Fuegeê, ii5a-ii8o (feoda Campanie). — Feuges, 
1 iGa (ch. de Tabb. de la Rivour). — Fuge, Foeges, 
la 19 (cart. de Tabb. de la Rivour). — Feugie, 
i38i (arch. delà ville de Troyes, comptes mss. 
orig.). — Fugiœ, xvii* s* (pouillé). — Fougie, 
xviii's* {ibid,). — Bois de Feuget, xvm* s* (Cassini). 
Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Feuilles (La), f. c'^de Maizières. 

Peulie (La), h. c"* de Chaource. — Im Feuly, xvin' s* 
(Cassini). 

Fiâre, ruiss. afil. de la Barse. — Rivus qui dicilur 
Fiere {cadit m naMam)^ iai5 (arch. du châL de 
Vendeuvre). 

Fins, tertres servant, en Champagne, de délimitation 
à des finages de villages, hameaux, fermes, etc. et 
remontant au delà des temps mérovingiens. 

Floriniacvs villa y inpago Breonetui, pays de Briennc ; 
lieu inconnu. — 860 (ch. royale). — i853 (con- 
grès archéol. de Troyes). 

FoicY, châl. c"* de Saint-Parres-les-Tertres; prieuré 
de femmes dépendant de Tabbaye de Pontcvrault, 
fondé en iioa par Thibaut II de Champagne et 
supprimé en 1 790 ; auj. maison de maitre et ferme. 

— Foxeium ad Trecensem portam , xii* s* (ch. du 
prieuré de Foicy). — Fosseiacum, xii* s* (ibid.), — 
Fuuiacum, ii35-ii44 (cart. gén. de TYonne). 

— Fusteium, 1 i/i5 (ch. do prieuré de Foicy). — 
Foiseium , 11 5o ( ibid, ). — Futiacum , 1 i 55 ( ibid, ). 

— Fuiiêiaeum , 1 165 (Und,), — Foiêtioeum, 1 165 
(Camusal, Promptuarium , P 336). — FtiitMtuin, 
1 1 75 (ch. du prieuré de Foicy). — Eccletia Fut- 
nacensis , 1 1 79 ( ibid,), — Foseiacum , 1 1 83 ( ibid.). 

— Foise, 1 1 88 ( ibid, ). — Fm$eium ,1191 (Camu- 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



67 



sat , PrcmpiMorium , f* 1 83 ). — Foiueyum ,1191 
(cart. de Tabb. de Moléme). — FotMi, ta 00 {ihid.), 

— Foiêêyacum juxta Trecat, tao3 (ch. du prieuré 
deFoicy). — Foytseium, lasâ {ibid.}, — Foisia- 
cum propè Trecat, 1270 (ibid.). — Fuyêsy, 1378 
{ibid.), — Fouisseium, FouUsiacum, 1076 {ibid.). 

— Foiêêy, ia85 (ibid.). — Monaslerium Béate 
Marie de Fonaco prope Trecat, 1387 (ibid.). — 
Futtey, 1393 (ibid,). — Foytti, 1 3i 4 (fonds de ia 
comm"' de Troyes). — Fouitty de lez Troyet , 1817 
(ch. du prieuré de Foicy). — Fociacum, 151.5 
( ibid. ) . — Notre-Dame de Foitty -lez- Troyet , 1 A 5 G 
(cb. du prieuré de Villacerf). — Foicy, i58o (ch. 
du prieuré de Foicy). — Fottey, 1 6 1 8 ( Papire Mas- 
son , p. 1 5 1 ). — Fidiacum , x?iii* s* ( Gourtalon , Top. 
t. m, p. 71). 

FoisBuiL (F0NTA15B db), au lerrii. des Riceys. 

Foub(Li), m"*, c*** de Bar-sur-Aube. 

FouE (Là), f. c"* de Rar-sur-Seine. — La Folie, 

XTiii* s* (Cassini). 
Foui (La), f. c^" d'Épolhémonl. — Mentionnée dans 

le cart. de Pabb. de Montiérender, en 1 185. 
FoLiB (La), b. c°* de Laines -aux -Bois; auj. détruit. 

— La Folie, i553 (É(al du bail!, de Troyes). — 
La Folie, xviii* s* (pouiUé). 

Folie (La), h. c"* de Poivre. — La Folie, xviii* s* 

(Cassini). 
Folie (La), éc. c** de Pont-sur-Seine. — La Folie , 

xriii* s* (carte de Cassini). 
Folie (La), f. c"* de Ruvigny. — La Folie, xin* s* 

(cb. du prieuré de Notre-Dame-en-iUIe). 
Folie (La), éc. c°' de Sain l-Léger-près- Troyes. — 

La Folie, x?in* s* (Cassini). 
Folie (La), m", c^'de Trainoi. — La Folie, xfiii' s* 

(Cassini). 
Folie (La) ou Ferme du Ru aix Pigeons, f. c"* de 

Vendeuvre-sur-Barse. 
Folie (La), h. c"* de Virey-sous-Bar. 
Folib-dij-Deb(La), m" à vent, c"" de la Villeneave- 

au-Cbéne; auj. détruit. 
Fouc-Gatot (La), maison de mailre, sur ia côte de 

Mérite, terri t de Bar-snr-Seine. 
FoLiE-GoDOT ( La ) , b. c" d'Herbice. 
Folie-Godot (La), m", c"' dTsie-sous-Ramenipt. 
FoBiDAKGB (Bois de), c°* de Juzanvigny. 
FoKDoiBiB (La), forge à fer, terril, de Saint-Mards-en- 

Olhe. — i5ao (titres partie). 
FoRTAiRB, c" de Bar^ur-Aube. — Fontane, 1100 

(cact. de Tabb. de Moléme). — Fontainet, 1 ikg 

(Blampignon, Hitt. de tainte Qermaine, p. ao3). 

— Funtane, 1180 (cart. de Tabb. de Clairvaux). 

— Fontaine, laio (ch. de Tabb. de Clairvaux). — 



Fonteignet, 1387 (ibid.). — Fonleinet, t 397 (ibid.). 

— Molendina fuUonum de Fontanit, Fontainnet , 
i353 (cb. du cbap. de Saint- Maclou). — Fontai- 
gnetj i/iG6 (compte desrec. et dép. de Clairvaux). 

— Fontayne, Fontane in cotta, i58i (ch. et tit. de 
Tabb. de Clairvaux). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-su r-Aube. 

FoifTAiRE, b. c°* de Lusigny. — Fontaine, 1686 (ma- 
nuel de rec. de Tabb. de Saint-Loup). — La haute 
Fontaine, xfiii* s* (Cassini). — Fonlaine-Moniau- 
lin, xviii* s* (Gourtalon, Alm. de Troyet, 1776). 

FoNTAisE (Claibe-), source au terriL de Brienne-le- 
Châleau. 

Fontaine (Etang de la), c"^ du Mesnil-Saint-Père. 

Fontaine (La), f. c"** de Mathaux. — La Fontaine, 
XV m* s* (Gourtalon, Top. t. IIl, p. A17). 

Fontaine (La), afll. de la rive droite delà Seine. — - Il 
prend sa source à la Vacherie, hameau de Troyes, 
et se divise en deux branches qui se jettent dans 
la Seine un peu avant Foucby. 

Fontaine (Sainte ou Saine), territ. de Troyes , ayant 
existé près de Pancien puits de S*'-Jule, au nord du 
lycée actuel ; disparue dans le cours du xix* siècle. 

Fontaine (Tebne-), source au territ. de Brienne-le- 
Château. 

Fontaisb-ad-Peuple (La), f. c°* de Chavanges. 

Fontaine au Subeau (La), font alimentant le marais 
de Bouy-Luxembourg. 

Fontaine aux Anes (La), territ. de Villy-en-Trodc. 

Fontaine aux Moines (La), territ. deDosches. 

Fontaine aux Oiseaux (La), territ. de Vendeuvre-sur- 
Barse, dans la forêt d'Orient. — C'est une source mi- 
nérale ferrugineuse en usage depuis quelques années. 

Fontaine- Chapelet (La), éc. c"* de Courcelle (c"" de 
Brienne). 

FoNTAiNE-LuiinES , c*"* d'Arcis-sur-Aube. — Fontanee, 
11 53 (ch. do Tabb. de Montier-la-Celle). — Fon- 
tet, 11 53 (évang. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Vtlla de Fontanit, de Fontenit, 1307 (Camusat, 
Promptuarium , P 355). — Fontainet, xvi* s* (liste 
des par. du dioc.). — Font, xvii* s*(pouillé). — 
Fontaine, XTiii* s* (ibid.). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Cbaumonl; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 
Les deux sections de cette commune furent sépa- 
rées au siècle dernier. 

Fontaine Mobte (La), territ. des Riceys. 

Fontaine-Saint-Geobces ou Fontaine-les-Grès,c"'' de 
Romilly-sur-Seine. — Fontane, 1 185 (cb. de Me- 
nasses, évêque de Troyes). — Funtane, ia3o (bulle 

9. 




68 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



du pape Grégoire IX, arch. de l'Aube). — Fon- 
ieinnes, ia83 (ch. de Tabb. de Scellières). — Fon- 
tamneSj Fontane jtucta Sanctum Memorium, 1991 
(tbid.). — Fonteynnes, lagS (ibid.). — Fontaineê 
leez Saint'Gêorge , i/i56 (cb. de Tabb. de Montier- 
la-Celle). — Fons S. Georgiit Fontanœ, xvii* siècle 
(pouiilë). — Fontaine-Saint-GeorgeSy xviii* siècle. 
(Gassini). 

Dioc. anc, coiit. et baill. de Troyes; cbâtell. de 
Payns; gouv. et général, de Champagne; élection 
de Troyes. 

Fortaike-Saint- Georges (Ruisseau de), afll. de la rive 
gauche de la Seine, au lerrit. de Savières. 

FoRTAiNBRiE (Là), f. c"* dc Lusignv. — Grangia Fort- 
\ig Hericii, 1 iSg-iiiiG (cari, de Tabb. de la Ri- 
vour). — Fons Haericij Aeinci, 1 jSq-i 1 il G (ibid.). 

— Fontenericum y vers 1 1^0 {ibid.). — Fonteiierif 
FonUmeriu m , 11/16-11^9 ( ibid. ). — Fon tainerie , 
xviirs* (Cassini). 

FoMAiNES (Les), h. c"* do Dosnon. 

FoMAi.NES (Les), h. c*" de Précy-Sainl-Marlin. 

Fontaines (Les Grandes- ), m'", c"' de Villeneuve-au- 
Chcmin. 

Fomaises-Blancues (Les), font. c^Mc Droupl-Sainlo- 
Marie. 

Fo?itai.nes-Froides (Les), fonl. au terril, de Cbam- 
pignoUc. 

Fo>TARCE ou LE Grand-Fontarce, h. c"* de Vilry-Ie- 
Croisé. — Fontarchiitm , xii* s* (carl. de Tabb. de 
Clain'aux). — Fontarcii locus, 11 35 (ibid.). — 
Fontarcinmy 1 1 35 (ch. de l'abb. de Clairvaux). — 
FoiUarcia, Fontarchia, 1179 (carL de Tabb. de 
Clairvaux). — Fontarliuwy 1 179 (ch. de Tabb. de 
Clairvaux). — Fontarcie, 1 337 (»6iV/.). — Grangia de 
Fnntarcia, i23o (ibid.). — La Grange de Fontarce, 
1390 (ibid.). — Granchia que vocatuv Fontartia, 
i36i (Ordonn. des roys de France, 1. 1 II, p. 0/13). 

— Fontarna, Fontarse, 1 58 1 (ch. et lit.de Tabb.de 
Clairvaux). — Fontarce, 1679 (carte de Sanson). 

Fontabcb-le-Petit, f. c°" de Vitry-le-Croisé. 

Fo?fTBRAiLLEs(Fo!«TAiKB DE),au terHt. de Channes. 

Fonteray, h. c"' de Chavanges. — Fonianelum, 1089 
(ch. de Burdiu de Beauforl). — Fontetietum , 1 1 53 
(ch. deMontier-la-Celle). — Fonlenay^ 13G7 (ibid.). 

— Fontenoy , 1376 (ibid.). — Fontenayum, 1/407 
(pouillé). — Fontainay, 1666 (ch. de Monlier-la- 
Celle). — Fontenai, xviii* s* (pouillé). 

FoNTERAT-DE-BossBBY, c"*" de Nogent-8ur-Seine. — Fon- 
tenetum en Baïueri, 1 sss (ch. de Tabb. de Vaulni- 
sanl). — Fmitaneiwn Bauêsein, 1336 (ibid.). — 
Fontenetum Bauêeri , 1356 (ibid.). — Fonleiietum, 
Fontenetum dictum le Baut$eri, le Batixeri, i363 



(ch. de Tabb. du Paradet). — Fontanetum Bauxeti, 
1378 (cart. de Tabb. de Vauiuisant). — Boicery, 
i3i5 (cart. de Tabb. du Paradet). — Fonienay, 
i/i65(OrdonD. desroysdeFraoce,!. XVI, p. 373). 

— Fontenetum Bautêery, 1/190 (cari, de Tabb. de 
Vauiuisant). — Fontenoy Bauuery, 1590 (ibid.). 

— Fontaine, i65G (carie de Sanson). — Fontenay 
Beauêêery, nui* s* (Cassini). 

Dioc. anc, coût, el baill. de Sens; gouv. et géné- 
ral, de rile-de-France; éleci. de Sens. 

FoNTENAY-LE-PiERBEUx, h. c" de Soligny-les-Étaugs. 
— ■ Fontanetum petrotum, Fontanetum petussum, 
11/17 (<^3rl. de Tabb. du Paradet). — Fontmetum , 
petrosum, 11 9/1 (ibid.). — Fontenay-U- Pierreux , 
xviii* 8* (Cassini). — Fontenois-le-Pierreux , xviii's* 
(pouillé). 

FoNTEsiEs (Bois de), c" d'Arconvillo. 

FoNTEROTTE (La), petit niisseau , aux bois de Cunfin. 

Fo.NTBTTB, c"" d^Essoyes. — Fontectum, xii* s* (cart. de 
Tabb. de Clairvaux). — Fontetes, 11 91 (ibid,). — 
Fonteity 11/16-1 169 (cari.derabb.de laRivour). — 
Fonteta, 11 59 (Gall. chrisL insir. i. IV, p. 177). 

— Fonletum, 1 169 (cart. de Tabb. de Clairvaux). 

— Fontoite, 1 178 (ch. de Tabb. de Boulancourl). 

— Fontettum, 1179 (ch. de Tabb. de Clairvaux). 

— Funtete, 1 180 (carL de Tabb. de Clairvaux). — 
Fontoitesy 137/1 (cb. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Fontette, 1379 (Dén. gén. des fiels, reg. 10, 396, 
coll. Delamarre, Bibl. nat. i. III, mss. Vignier). — 
Fonteittes, Fonteitle, 1 58i (ch. et iii. de Tabb. dc 
Clairvaux). — Fontete, i665 (Cbron. Ling. p. 73). 

— Fontestœ, caput Fontium, xix* s" (Tynlurié, 
Notice êur Cunjin). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
cbâtell. comprenant le Charmoy el Fontette ; gouv. • 
et général, de Champagne; éleci. de Bar-sur-Aube. 

Château fort , détruit en grande partie : il ne reste 
plus que les communs. 

La seigneurie dépendait du domaine royal avant 
1 789, époque à laquelle elle fui rendue à la famille 
de Valois de Saint-Remy, son anden propriétaire. 
Fo>TS (Les), afiD. de la nve droite de TAube, sur le 

terni, de Trannc. 
FoNTVARNBS, c*" d'EsiissBc. — Fon$ Vennœ, 1019 
(Gall. christ, instr. t. IV, p. i/ii). — Fontvana, 
avant 1 i5o (cari. gén. de TYonne). — Fons cène, 
1 i5o (ibid.). — Fontivenoy 1 i5o (ch. de Thospice 
Saint-Bernard de Troyes). — Fontevanna, ii5o 
(cart. de r Yonne). — Fonvenna, Fonvena, ii59- 
1 180 (feoda Campaniœ). — Fonsvena, 1 153 (bulle 
d^Anastase IV, ardi. de TAube). — Fonvena, 1 176 
(ch. de Tabb. de la Rivour). — Fonvane, 1178 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



è9 



(cli. de Tabb. de Clairvaui). — Fotwanna, lasi 
(cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Fonvenne, 1 369 
(ch. de Tabb. de Notre-Dame-des-Prés). — Fon- 
varuiei Fonvannes, i3a8 (prisie de Villemor). — 
Fonvanay 1/107 (pouillé). — Fons ad Venedam, 
x?iii* 8* (CourlaloD, Top. t. III, p. i56). — Fontr- 
vannet, xtui* s* (Gassini). 

Dioc. anc, coul. et bail!, de Troyes; cbâtell. de 
Villemaiir; goav. et général, de Cbampagne; éiect. 
de Troyes. 

Gréé, en 1790, cbef-lieu d'un canton dép. du 
district de Troyes et comprenant : Estissac , Font- 
vannes, Macey-et-ie-Mesnii-Vallon, Messon, Mont- 
gueux , Prugny et Torvilliers , et supprimé en i'an ix. 

FooLz , b. et chat, c*^ de Bourguignons ; avait une église 
en taog. — Folli, 1 132-1 i/i5 (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Foolz, 1879 (Dén. gén. des fiefs, 
reg. 10,396, coll. Delamarre, Bibl. nat. t. III, 
mss. Vignier). — Foux, i388 (recueil d'aveux et 
dénombrements). — Folz, 1698 (ch. du couvent 
des Jacobins). — Faux, 1679 (carte de Sanson). 
— Fool, XVI II* s* (Gassini). 

Foolz (Plaine db), terril, de Jully, contrée partie en 
bois, partie en terre, sur laquelle plusieurs com- 
munes avaient des droits d'usage. 

FoBEST (La), ruiss. c'* de Sainl-TbibaulL — Aqua 
que vocatur Foresta , 1190 ( Bibl. nat. coll. de 
Gbampagne, t. GXXXVI, p. 98). 

FoBESTBLLB (La), forét auj . défrichée , territ. de Saint- 
Aubin. — Foresteîla, i3i3 (Actes du Pari. t. II). 

FoBBSTiÀRB (La), forét avec étang, vers Brevonne. — 
Mentionnée , en 1 3 3o , comme appartenant en partie 
aux Templiers (cart. du Temple). 

Forét (La), h. c"* d'Auxon. 

FoBÉT (La), f. c" de Bourguignons. — La Forét, 
XV m* s* (Gassini). 

FoRBT (La), h. c"* de Gourtaoult. — Forest, xviii* s* 
( Gassini ). 

FoBéî (La), bois, c"* d'Essoyes. — La Foret, xviii* s' 
(Gassini). 

FobIt (La), bois, c°' de Jaucourl. 

Foiir (La) ou le Gbari>-Forét, f. c"* de Vendeuvre- 
sur-Barse. — Foresteîla, ia3o (cart. de Tabb. 
de Moléme). — Le Grand Forett, i55o (Mém. 
mss. sur Yendeuvre). — Forest, xviii* s* (Gassini). 

FoEÉT (La), bois, c"' de Virey-sous-Bar. 

Forêt-Beacbegabd (La), h. c°* d'Auxon. — Forest, 
xvin* s* (Gassini). 

FoBir-BBADBEGABD (La), h. c"* d'Ervy. 

Fobét-Ghend , h. c°** de Ghamoy et de Saint -Phal. 
— Forest Chanue, i3a8 (prisie de la châteU. de 
Villemor). — Forest Chenu, xf m* s* (pouillé). — 



Foret -Clienu, xvin* siècle (Gourlalon, Top. t. III, 
p. 139). 

Forge \ l'Eau (La), c**'* d'Estissac; en activité au pre- 
mier quart du xvi" siècle et auj. détruite. 

Forge-d'eu-Haut (La) ou la Fobge-Haute , forge, chat, 
et ham. territ. de Longchamp. — Ferrarie, i3o3 
(cart. de l'abb. de Giairvaux). — Forgie, i3 35 
(ibid.), — Forces, 1679 (carte de Sanson). — La 
Forge, XTiii* s* (Gassini). 

Force de Saint- Berbard (La), précédemment Forge 
d'er-Bas ou Forge Basse, c°* de Longchamp. — La 
Fonderie, xviii* s* (Gassini). 

Forges (Les), f. c"" de Marcilly-le-Hayer. — i63o 
(arch. de la famille de la Rochefoucauld). 

Forges (Les), usine métallurgique, c"' de la Ville- 
neuve-au-Ghéne, remplaçant l'anc. moulin banal 
de la Villeneuve-au-Ghêne sur la Barsc : xix* siècle. 

Forges (Les Grandes-), h. c'^de Vendeuvre-sup-Barse; 
forges détruites au xvi* siècle, puis moulin détruit 
au xviii* siècle, ensuite ferme; en 1 836, haut four- 
neau. — Ferrartœ, i533 (N.Bourbon, dans Nufçœ). 

— Les Grandes Forges, 1 55o (Mém. mss. sur Ven- 
deuvre). — La Forge, 1679 (carte de Sanson). 

Anc. fief. 

Forges (Les Petites-), h. et m'", c"* de Vendeuvre- 
sur-Barse; forges au xv* et au xvi* siècle. — Les 
Petites Forges , i55o (Mém. mss. sur Yendeuvre). 

Forces a fbb , àNogenl-sur-Seine. — 1267 (BibL nat. 
f. française, n" 3635). 

Forges du Temple-lbz-Vbhdecvbb (Lbs),c'" de Yen- 
deuvre, existant au moyen âge; détruites au plus 
tard au xvi* siècle. 

Fort (Le), petit bois, c°* de Saint-Léger-prèft-Troyes. 

— Le For(, XVI II* s* (Gourtalon, Top. t. III, p. 118). 
Fort-Brochot ( Étang du ) , c^'de Yendeuvre-sur-Barse. 
Fort-Brochot(Le), f. c"* de Yendeuvre-sur-Barse; anc. 

fief. — Ferme détruite vers 1 8 a 5 , plantée en bois. 
Fortelle(Bois delà), mieux Foretelle, petite forét, 

c" d'Essoyes. 
Fortelle (La), éc. c" de Radonvilliers. — FortelU. 

xviii's* (Gassini). 
Fobt-er-Paille , gagnage, c"* de Ghamp-sur-Barse. 

— Mentionné en 161 5 dans l'Inventaire des titres 
de la baronnie de la Villeneuve-au-Ghéne. 

Fort-bk- Paille , étang, c"** delà Villeneuve-au-Ghéne. 

— Mentionné dans l'Inventaire des titres de la sei- 
gneurie de la Yilleneuve-au-Ghéne. 

Fortia, fief au xvi* s*, aujourd'hui compris dans les 
dépendances du château de Sainte-Maure, près de 
l'église. 

FoBTiEBE (La), fontaine à Montfey. 

Fort-Jacqcbx (Le) , h. c"" de Bérulles. 



7Ô 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Fosse (La), f. c°* de Bossancourl; détruite vers i85o. 

FossK (La), h. c"* de la Fosse-Cordouan , à laquelle il 
a été réuni. — La Fosêe, xviii* s* (Courtalon, Top, 
t. III, p. 9l5). 

Fosse-adx-Cbats (La), afil.de la Laines, à TE. de Sou- 
laines. 

FossEAYOïR , environs de Saint-Phal. — FoMte- 

avoir, 1196 (fonds de Tabb. de Notre-Dame-aux- 
Nonnains). 

FossB-CoRDOUAN (La), c**° de Romilly-sur-Seine. — 
[ai Foite, XVIII* s* (Cassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de rîle-de-France ; élect de Nogent- 
sur-Seine. 

Fosse-Marcelhe (La), f. c"" de Jessains. — Grangia 
Belli Loci que dicilur Fotta Maceliniy 1 3 65 (ch. de 
Tabb. de Beaulieu). 

FossE-RosDE (La), cbât. et f. c" d'Engentes. — FoMse 
Ronde, xviii' s* (Cassini). 

Fosses ( Les ) , c"* de Saint-Usage. — Les Foitét , 1 864 
(carte administrative du dép* de PAube ). 

Fosses -CoRMORT (Les), territ. de Ville -sur -Terre : 
gouffres absorbant en temps de pluie de grandes 
quantités d'eau qui reparaissent dans les fontaines 
de Soulaincs. 

Fosses de Hautebeht (Les), f. c" de Précy-Notrc- 
Dame. — Les Fontéesy xviii* s* (Cassini). 

Fossé-Vert (Le) ou le Trou-Vebt, au confluent du 
bras de la Seine dit la rivière du MouUn et du petit 
ruisseau de décharge de Tétang de Bury. 

ForcH^RE (La Grasd'), fief, territ. de. . . . x?i' siècle. 

FoucuèRES, c"" de Bar-sur-Seine; prieuré dép. de 
Tabb. de Moléme. — Fukherie, Fulgerii, EccUfia 
Fulcheriensis j 1097 (^^rt. de Tabb. de Moléme). 
— Foucherie , 1 1 û 5 ( ibid. ). — Molendinum de ponte 
^Fulcheriarum, laao (ilnd.). — Fouchères, i3a8 
(prisie de Villemor). — Fouchieres, 1 383 (Foy et 
homin.dc plusieurs seigneurs). — Fovcherre, 1706 
(rolle des jurées et bourgeoisies d'Aumont). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell.d'Isle- 
Aumont pour moitié et deRumilly pour Tautre moi- 
tié ; gouv. et général, de Champagne ; élecL de Troyes. 
Sur le territoire de celte commune, près de la 
Vieille-Seine, au nord du pays, à Touest de la roule 
nationale , importantes substructions gallo-tx)mRines. 

FoucaàRES, f. c"" de la Saulsotte; auj. détruite. — 
Fouchèrc», xviii* s* (pouillé). 

FoucBÈRES (Le Château de), éc. c** de Fouchères; dé- 
truit. — Le château de Fouchère», xviii* s* (Ca.ssini). 

FoucHEROLLEs (Les), bois, c"" d'Essoyes et de Verpil- 
lières. — Boin de FoucheroUet , xviii* s* (Cassini). 

ForcHT, m'", c"** de I^avau. — MoUmdini iê FotJtsiaco, 



i3a3 (cb. de THôlel- Dieu- le -Comte de Troyes). 

— Maulifu de Foiey, du petit Foicy, de Fouûsy, de 
Fouchy,de Tirevert, du xv' au xix* s* (arch. mum'c. 
de Troyes ). — Moulin de Fouchy, xtiii' s* (Cassini). 

Il appartenait, au xiii* siècle, au prieuré de 
Foicy; détruit en 181 A, remplacé eu ]8Â6 par une 
filature de bourre de soie, il est redevenu moulin â 
farine en 1 860. 

Foccbt-lbs-Vabsaijles, h. c"*de la Chapelle-Saini-Lnc. 

FouGEON, f. c**" de Pont-su r-Seine; anc. château fort, 
auj. en ruines. — Foujou , 1 a55 (eart. de Tabb. du 
Paraclet). — Foion , n 56 ( ibid. ). — Foujon ,1961 
(ch. de Tabb. de Scellières). 

Fouloiv-Bergbot, m", c" d^Aix-en-Olhe. 

FouR-PaisBAcx (Li), h. c'* d'Eaux-Puiseaux. — Le 
Fottr, XTiii* s' (Cassini). 

FouBRiàess ( Les ) , f. c"* de Mesnil-Saint-Père ; détruite 
vers i833. 

Fourbi Ares (Les), f. c"* de la Ville-au-Bois-lez-Sou- 
laines. — Les Fourières, xviii* s* (Cassini). — Les 
Foum^TM, XVI II* s* (Courtalon, TVip. t.111, p.ASg). 

FouRTELLE (La), f. c°* de Cunfin, pour Forestdle. 

Fragrb (Lb), f. c" de Landreville. — Frage, xviii* s* 
(Cassini). 

Fraligkes , c°" de Bar-sur-Seine. — Ecelesiû de Frais- 
nineis, 1086 (cart. de Tabb. de Moléme). — Eccie- 
sia de Fragninis , Ecelesia de FrasniniSf 1 1 1 ( ibid. ). 

— Frasnine» , 1 1 53 ( fonds de Tabb. de Montiéra- 
mey). — Fralignes, 1879 (Dénorob. gén. des fiefs, 
reg. 10,396, coll. Delamarre, Bibl. nat. t. III, mss. 
Vignier). — FraigfUgnet, 1A68 (Ordonn. des roys 
de Fronce, t. XVII, p. i56). — Fraguignes, 101 A 
(rôle mensuel des corvées de Vendeuvre). — Fra- 
guines, 1679 (carte de Sanson). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
siège particulier de Rumilly-lez-Vaudes; gouv. et 
général, de Champagne; élect de Bar-sur-Aube. 

Frauchot (Le), m"*, c*** de Colombé-le-Sec. 

Franc -Muguet, f. c°" de Brevonne; auj. détruite. — 
FratiC'Muguet , dit La Misère, xviii* s* (Courialon, 
Top. t. III, p. 389). 

Fravaux, c*" de Vendeuvre-snr-Barse. — FrêdevaUis, 
1 1 13 (ch. de Talib. de Montiéraroey). — FrmUval- 
lis, 1117 (ibid.). — Fabrevallis, ii36-ii6i (ch. 
de Tabb. de Clairvaux). — Freuval, 1 1/16 (ch. de 
Geoffroy, évéque de Langres). — FrarvaUis, 1168 
(bulle d'Eugène Ilf , d'après Caroosat, T 366). — 
Fraivallis, 1 195 (carL de Tabb. de Clairvaux). — 
Fraavallis ,1220 (t6iVI, ). — Fraaval , 1 3 3 6 ( ch. de 
Tabb. de Montiéramey). — Froival, 1334 (cart. 
de Tabb.de Clairvaux). — Froeval, 1 a 35 (i6i<i.). — 
Frigida vallis, ia43 (ch. de Tabb. de Clairvaux). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



71 



— Frotraulx, 1537 (cL.dePabb. de Montiéramey). 

— Froyvaux , 1 5 4 9 ( ihid. ) . — Freyvaulx , Froyvaly 
i58i (ch. et lit. de Tabb. de Clairvaux). — Froid- 
vaux, 16'j^ (Sansoa). — Frat«atur,xviii*s* (Cass.). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baiU. de Gbau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur- Aube. 

Pratille, h. c"* d'Arconville. — FravUla, 1 1 35 (cart. 
de Tabb. de Clairvaux). — Grangia de Fray villa, 
1 198 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — Grangia de 
Frawilla, 1227 (ibid.). — Frayvilla, ia3i (carl. 
de Tabb. de Clairvaux). — Grangia que Frevilla 
appellalur, 1273 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — 
Froiville, 1287 (^^')' 

Frkcu , FaicuL , Ffiécvs , f. c"* de la Saulsotte. — Frégu , 
i579(Mém.d'HalloD,p. 1006). — Frécu, xviii's* 
(pouillé). — Fréeul, xviii's* (Courlalon, Top. t.lll, 
p. 236). 

Dolmens et allée couverte ou charnier aux environs. 

FaâKB (Le), f. c" de Lignol. — Le Frêne, xviii* s* 
(carte de Casfiini). 

Fréparot ou Froidpabot, h. c"* de ia Motle-Tiliy. — 
Fréparoy, xviii* s* (Cassini). 

Frssait, c"* de Soolaines. — Fraaneium, 11/17 (carl. 
deTabb. de Clairvaux). — Frainei, 1177 (ch. de 
Tabb. de Boulancourl). — Franaium, 1216 (carl. 
de Tabb. de Saint- Loup). — Fra$neyum, 1269 
(cart. du Temple). — Franayum, i38i (arch. de la 
viUedeTroyes, compt. mss. orig.). — Fresnoy, ihoo 
(ch. du chap. de Saiut- Maclou). — Frasnayum, 
1^57 (rôle, fonds de Saint-Pierre, arch. de TAube). 

— Fraiêtuty, Framay, xvi* s* (liste des paroisses du 
dioc.). — Fretnay, i58i (ch. et tit. de Tabb. de 
Clairvaux). — Frenaittm, xvii* s* (pouillé). — Fre- 
nayum, xvui' s* (Courtalon, Top. t. 111, p. /407). 

— Frenai, xviii' s* (pouillé). 

Dioc. anc.de Troyes; coût, et baill. de Chaumonl; 

gouv. et général, de Champagne ; élect. de Bar-sur- 

Aube. 

Frbsroy, c**° de Lnsigny. — Fra$neoium, 1 100 (cart. 

de Tabb. de Moléme). — ^ Fratneum, 1 101 (ibid.). 

— Fraiartoi, Fratnoi, vers 11/10 (cart. de Tabb. de 
la Rivour) — Frermum, 11/40 (ihid. ). — Frofnoe, 
vers 1 160 (ibid.). — Freneium, Freneyutn, 1 i/io 
(Gall. christ instr. t. XII, p. 261). — Frevnoi, 
FraUnoe, 1 1 /i 6-1 1 69 (cart. de Tabb. de ia Rivour). 

— FreêUêif^Fresnoy, 11 52- 1180 (cart. comitum 
Campanis). — Froêneium, 1 170 (cart. de Tabb. de 
la Rivour). — Fretnei, 1182 (ibid. ). — Fraineum , 
11 9/1 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — ^ Frais- 
nêium, 1198 (ibid.), — Fraxinum, 1209 (cart. 
du Tenple). — Fraineium, 1 21 5 (ch. de Tabb. de 



Montiéramey). — Froineium, i223 (ibid.), — Frai- 
neium, i23o (ch. de Tabb. do Montier-la-Celle). — 
Domus Templi de Freneso, 1809 (procès des Tem- 
pliers). — Fremay, 1828 (prisic de Villemor). — 
Fro9noi$, Fraignay, i5o3 (Bibl. nat. collection de 
Champagne, t. XVII). — Frenoium , xvii* s* (pouillé). 

— Frenoy, xviii* s* (Courtalon , Top, t. III , p. 1 36 ). 

— Frenoi, xviii*s* (pouillé). 

Dioc. anc, coût et baill. de Troyes; châtell. 
d'Isle-Aumont; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

Frbsrot, h. eltuil. c"* de Montpolhier; anc. comm"' 
du Temple. — Boscum Fraxineti, 11 9/1 (ch. de 
Tabbaye du Paraclet). — Prœceptoria de Monte 
Figuli, XVII* s* (pouillé). — Frenoium, lacomman- 
derie du Frenoi, xtiii* s' (ibid.), — Frénoy, xviii* s* 
(Courlalon, Top, t III, p. 2/10). 

Fricambalt (La Motte de), territ. de (M. d'Ar- 

bois, Répert. archéol.de VAube). 

Frisgalb (La), f. c"* de Chamoy. 

Frlngale (La), éc. c"' de Sainl-Remy-soits-Barbuiso. 

Fhisor, étang, c* de la Villeneuve -au-Chéne; men- 
tionné dans rinv. des litres de ia scign. de Ville- 
neuve-au-Chône. — La Frisonne (tilres partie). 

Frisons, fief de la prévôté d'Isle (Aumont); auj. dé- 
truit — 1828 (prisiedela châtell. d'Isle) et i5o3 
(Bibl. nat coll. de Champagne, t. XVll). 

Froide-Fontaine, f. c" de Valentigny. — Grangia que 
dicitur Frigidut Fons, ii55 (ch. de Tabb. de Bou- 
lancourt). — Froyde Fontaine, 16 15 (terrier du 
duché de Beaufort). 

Frohentel ou Frqmbrtby, f. c" de Gérosdot. — Fro- 
manté, xviii* s* (Cassini). — Fromentel, xviii* s* 
( Courlalon , Top, t. III , p. 9 1 ). 

FfiouAssBOu Frouacb (Étaso db),c°° de Radonvilliers. 

— Froaceê, 1255 (cart du Temple). 
FnouAssE ou Frouace (Maison forestiàre DE),c''*(le 

Radonvilliers. 

Froussard, f. c°* de Vendeuvre-sur-Barse. 

FuLiONY, c"* deSoulaines. — Fuligense, Fulignil, 1179 
(Chevalier, Histoire de Bar-sW'Aube , p. 3oi). — 
Fulene, 1180 (cart de Saint-Nicolas de Bar-sur- 
Aube). — Fulinie, 1200 (ch. de THÔtel-Dieu-le- 
Comte). — Folingeis, 1202 ( Chevalier, f/wtotrc rfe 
Bar-sur-Aube , p. 802). — FeUgnies, Fulignies, 
1210 (feoda Campaniœ). — Fullenerie, 1222- 
1229 (ibid.), — FuUgneie, 1881 (arch. de la ville 
de Troyes, compt mss. orig.). — FuUgneyum, 1/^07 
(pouillé). — Fidligfteyum, 1/Î57 (rôle, fonds de 
Saint-Pierre, arch. de TAube). — FaUgny, i/i65 
(Ordonn. des roys de France, t. XVI, p. 878). — 
Fuligny, xvi" s* (liste des par. du dioc). — Fulli. 



72 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



gneCf x?i" s* (pouillé). — Fligny, 1678 (Cauraartin, 
proc-verb. ). — FulUgny^ xviii* s* (Cassini). — FuU 
ligneiumy FulUgniacum , xvui* s* (Gourtalon, Top. 
III, ^06). — FUgni, FuligneuTHy xviii* s' (pouillé). 
Dioc. anc. de Troyes; coul. et baill. de Chau- 



mont;gouv. et générai, de Champagne; éiect. de 
Bar-8ur-Aube. 

Château fort qui a fait place à une habitation 
d'agrémenl. 
FcLiGWY (Bois de), c"* de Faligny. 



Gacnage-ad-Chat (Le), f. c"* de Vendeuvre-sur-Barse ; 

anc. fief. — Le Gaignage aux Chats, i55o (Mém. 

mss. sur Vendeuvre). — Gagnage aux Chats, 

xnii* 8* (Cassini). 
Gagnellebie, f. c"" de Rigny-le-Ferron. 
Gaillard , f. c°' de Marcilly-le-Hayer. 
Galilée, h. c"* de Laines -aux -Bois. — Galilée, 

XVIII* s* (pouillé). — Galillée, xviii* s* (carte de 

Cassini). 
Galots (Les), h. c"* de Maraye-en-Othe. 
Cartier, fonlaiue, près de la ferme de la Grève, c" 

de Ruvigny. 
GARE?(ifE (La), bois, sur le lerrit. de Gumery. — La 

Garenne, xviii* s* (carte de Cassini). 
Garenre (La), bois, c°* de Jully. 
Garekne (La), bois, territ. de Marigny-le-Châlel ; auj. 

défriché. — La Garenne, xvm' s* (carte de Cas- 
sini). 
Giberne (La), bois, sur le terril, de Précy- Saint- 
Martin. — La Garenne, xvm* s" (Cassini). 
Garenne (La), f. c"" de Rosnay. 
Gabernr (La), bois, c"* de Ville-sur-Arce. 
GiiiNAis ( Le) , bois, terril, de Chennegy. 
GIty (Le), f. et luil. c"* de Géros^ot. — Tuilerie du 

Gatis, xTiii* s* (carie de Cassini). 
Gaddicoot, f. c"* de Turgy; auj. détruite. — Gaudi- 

chot, xvm* s* (carte de Cassini). 
GAODiTiàBB (La), h. territ. de Trainel. — 1776 (Alm. 

de Troyes, Descriptvm du haill, de Troyes), 
Gautbuche (La), fontaine au territ. de Charmont. 

— C'est Tune des sources de la Barbuise. 
Gaviot (Le), m^, c" de Bragelogne. 

Gatettes (Les), quartier de Croncels, c"' de Troyes. 

Gelanres, c°" de Romilly-sur-Seine. — Gelenne, 1107 
(bulle de Pascal II, arch. de l'Aube). — Gellonie, 
1110 (cari, de Tabb. de Molôme). — Gelane, 
1 1 52- 1180 (feoda Campaniœ). — (kllenne, Geleii- 
nie, 11 53 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — 
Gelanes, 1 193 (ch. de Tabb. deScellières). — Ge- 
lanne, laSo (bulle de Grégoire IX , arch. deFAube). 

— Gelannie, 13/11 (cart. de Tabb. du Paraclet). 

— GeUmnes, i/i'io (ch. de Montier-la-Celle). 



Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 

la Grève; gouv. et général, de Tlle-de-France; élecl. 

de Nogent-sur-Seine. 
Gelir, fontaine à Bierne, c°* de Villemereuil. 
Ge7(godlt (Le ) , miss. afil. de la rive droite de la Marvc , 

sur le lerrit. de Vougrey. — Le Gengout, xix" s* 

(carte du Dépôt de la guerre). 
Gemèvres (Les), h. c" de Chaource. 
Gentilly, h. c"" de Saint-Julien. — Gentilly, xvm' s" 

(carte de Cassini). 
GéoLE (La) fief à Courlanges, territ.de Saint-Mesmin. 

— XV* siècle (arch. de l'Aube, G. 16). 
Gerbeau, h. et m'", c°* de Rigny-le-Ferron. — Jar- 

hael, 1 186 (ch. de l'abb. de Vauluisant). — Aiolen- 
dinum de Gerboeal, iaa4 (ibid.). — Gerbeau, 
xviii* 8* (carie de Cassini). 

Germont (Le), ruîss. dont la situation est inconnue, 
mais néanmoins dans les environs de Tabb. de la 
Rivour. — Rivus de Germon, de Germona, iiAo 
(cart. de l'abb. de la Rivour). — Germun, Ger~ 
munt, 1161 (ibid.). — Riviis de Germont, 1182 
{ibid.). — Nemus de Germont, iigô (ibid.). — 
Foresta de Germont, 1196 (ibid.). 

GiaosDOT, c*"" de Piney, autrefois Aillefol : le nom 
de Gérosdot s'appliquait à la seigneurie; depuis 
1670 , il est donné àja seigneurie, au château et au 
village d' Aillefol , ce dernier nom ayant été aban- 
donné en exécution de lettres patentes de 1670. — 
AUefou, 1209 (ch. de l'abb. de Montiéraraey). — 
Aillefol, 1226 (cart. de l'abb. de la Rivour). — 
Aile/ou', 12 95 (ibid,). j— Aillefo, 1980 (cart. du 
Temple). — Ayllfou, 1981 (cart. de l'abb. de la 
Rivour). — AiUefnn, 1288 (ibrd.). — Aguillefagus , 
1269 (cart. du Temple). — Aquilefagus, i38i 
(arch. de la ville de Troyes, compte mss. orig.). 

— Giraudot, 1670 (dénombrement des seign. de 
Presles). — Aquilœ fagus, Domus Dei, xvii* s^' 
(pouillé). — Gerodot, xviii* s* (Cassini). — Gerau^ 
dot, Geraudotium, Girosdot, xtiii* s* (Courialon, 
Top, t. m, p. 98). 

Aillefol, dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de 
Chau.mont; gouv. et général, de Champagne; élect. 



74 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Grahoe (La), h. c"' de la Rivière-ile-Corps. — Gran- 

gia, iaa5 (ch. de Tabb. de Montiëramey). — La 

Grange, x?iii* s* (carte de Gassini). 
Grarob-au-Bois (La), lemt.de Bertignoiles, hameau 

détruit avant 1 553 et dont remplacement est encore 

indiqué par une enceinte de haies et des arbres 

fruitiers, les puits, les mares, etc. 
GiiANGE-Au-Bois (La), f. c"' de Polisy. — Grange^u- 

Bois, x?in* s* (carte de Gassini). 
Grasge-ao-Rbz (La), h. c"** de Montgueux et de Ma- 

cey. — RaiZf 1 20 5 (ch. de THÔtel-Dieu-le-Gomte). 

— Retz, XV* s* (ch. du prieuré de Notre-Dame-en- 
Y\\e). — La Folie, ihBU (f. de Saint-Pierre, arch. 
départ). — La Grange- au -Rez, xviii* s* (ponillé). 

— Grange-aux-Rais , xvin's* (carte de Gassini). — 
La Grange-au-Reiz, la Folie, xviii* s* (Gourtalon, 
To;?. t. lll,p. 159). 

(ÎRANOE-Au-Roi ( La ) , fief, auj. f. c'* de Ville-sur-Terre. 

— Grange-au-Roy y xviii's* (carte de Gassini). — 
Grange-au-Roi , xviii* s* (Gourtalon, Top. t. IH, 
p. hfn). 

Grange- Garros (La), f. c"* de Vendeovre-sur- 

Barse. 
Gra?(ge-Ghbvalibr (La), f. c^'de FraUgnes. 
Grangb-des-Maisors (La), fief, territ. de Saint-Lyé. 

— XVI* s* (arch. départ, f. de Tévéché). 
Grasge-dbs-Prés (La), f. c"* de Bligny. — Grange au 

Pré, xviii* s* (Gassini). — Buieson- au- Renard, 

XIX* s* (carte du Dépôt do la guerre). 
Grargb-Gdillaumb (La), f. c" de Villenauxe. — La 

Grange- Guillaume , xviii* s* (pouillé). 
GRA?îGB-L'EvéQiiE (La) , c'* do Maccy. 
Grakgb-l^EvAque (La), h. c" de Saint-Lyé. — Grangia 

dont Epiacopi, 11.39-11^^3 (cart. de Tabb. de la 

Rivour ). — LaGrange-VÉvéque, xviii* s* (pouillé). 

— Petit' Meggnil-Vallon , xviii* s* (Gourtalon, Top. 
t. III, p. 159). 

Grarge-Rouge (La), f. c"* de Droupt-Sainte-Marie ; 

anc. fief relevant de la seigneurie de Droupl. — 

La Grange rouge, i543 (ch. de l'abb. de Montié- 

ramey). 

Ancien château fortifié ayant appartenu au roi 

Cbarics V , entouré de larges et profonds canaux ; 

les dernières traces en disparurent de i8&6à i85o 

(Hariot, Rech. sur le canton de Méry), 
Grargbs (Les), c"* de Gelles; dépendait de la Recette 

de Bar-sur-Seine (Courtépée, Detcription de la 

Bourgogne; Luc. Goûtant, Histoire de Bar -sur- 
' Seine). 
Granges (Les) , c*" de Ghaource. — Ijes Granges, i ho i 

(ch. de Tabb. de Monliéramey). — Les Granges lez 

Pont Belin, i5'i3 (ch. de l'abb. de Monlier-la- 



Gelle) . — Les Granges Pombelin , 1 67 3 ( Gaumartin, 
Proc.-verb.). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de IVoyes; 
châtell. de Ghaource; gouv. et général, de Gham- 
pagne ; élect. de Bar-sur-Aube. 

Granges (Les), h. c"* de Maiiières- la-Grande-Pa- 
roisse. — Grangee, 1 157 (cart. de Tabb. du Para- 
ciel). — Terra in qua sita sunt orrea, 1 2o3 (ch. de 
Tabb. de Saint- Loup). — Granehie, ia88 (ch. 
de l'abb. de Scellières). — Grangia, i3i6 (ch. de 
l'abb. du Paradet). — Les Granges, xvni* siècle 
(pouillé). 

Granges (Les), h. c"* de Mesnil-Sainl-Père. 

Granville, c*° de Ramerupt. — Grandivilla, xii* s* 
(ch. du prieuré de Ramerupt). — Grandis viUa, 
j j45 (ch. du prieuré de Foicy). — Grandvillp, 
XVI* s* (liste des paroisses du dioc). 

Dioc. anc. de Troyes; oout. de Meaux; baill. de 
Sézanne; gouv. et général, de Ghampagne; élect. 
de Troyes. 

Gravblin (Ru du), afll. de la rive droite de l'Aube, 
sur le territ. de Lignol. ^ 

Gravbllb (La), affl. de la rive gauche de l'Aube, sur 
le territ. de Mathaux. 

Gravbllb (La) ou Molton, affl. de la rvie gauche du 
Ravet ; d'Yèvres à Braux. 

Graviàrb (La), f. de la seigneurie de Pont-snr-Seine , 
c"* de Pont.— La Gravière, i553 (État du bail!, 
de Troyes). 

Gravilliers (Bois de), c"* deGhampignolle. 

Grat (Le), source intermittente annuelle, au territ. 
de Ghaource. 

Grenier \ sel (Le), éc. de Montmorency, auj. dé-, 
truit. — xviii* s* (carte de Gassini). 

Gaès (Les), h. c"* de Fontaine-Saint- Georges. — 
Les Grez, xviii* s* (carte de Gassini). — Lp« (Wms, 
XVIII* s* (Gourtalon, Top. t. III, p. i33). 

GaèvB (La), f. c°* de Glérey. — Grevie de Vacheria, 
1 3 1 & (ch. de l'Hôtel-Dieu-le-Comle). — La Grève, 
xviii* s* (carte de Gassini). 

GaèvE (La), ancienne chapelle relevant de la sei- 
gneurie de Pont-sur-Sefne et auj. détruite; non 
indiquée à l'État du bailliage de Troyes, i553, si 
ce n'est la Gravière. — CapeUa de Greva, 1607 
(pouillé). — Cappella de Gravia , 1 657 (rôle, fonds 
de Saint-Pierre, arch. de l'Aube). — La Grève, 
xviii* s* (pouillé). 

GaèvB (La), f. c"* de Ruvigny. — La Grève, 1617 
(ch. de l'abb. de Montier-la-Gelle). 

Grave (La), h. c"* de Saint-Hilaire; anc. châtell. de 
laquelle relevaient Gelannes, Grancey et Saint- 
Hilaire, i553 (Etat du baill. de Troyes). — Grevie^ 



70 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



H 



IlAiB-QuARRé (La), bois, c"' de Rigny-le-Ferron. — 
La Haie-Quarré, xviii' s* (carte de Gassini ). 

Haies (Lbs), éc. c"' de Maizières. 

Haibs-Fledhibs (Les), h. c"* de Soulaines. — ^ Lps 

Hayes fleuries, x?iii* s* (Gassini). — Les Haies 

flewies, xviii* s' (Gourlalon, Top. t. IIl, p. A3q). 

H ALLIER (Le) fief du duché de Piney. — Le Hal- 

Uer, 1620 (reg. d'hommages à M*' de Luxembourg). 

Hamblet (Le), h. c"* de Sainle-Savine. — Le Hame- 
letf 1686 (manuel de rec. de Tabb. de Saint-Loup). 

— Le Humelet, xviii* s* (pouillé). 

HiMPiGKT, c'" de Brienne-le-Château. — Uampigni, 
1 198 (ch. de Tabb. de Boulancourt). — Hampifrney, 
i3o8 (liste des députés aux États). — Hampiffuy, 
XVI* s* (liste des par. du dioc). — Hempigneium , 
i5oa (codex Bullencuriœ). — Hampiniacum, x?ii*8* 
(pouillé). — Hampigniacutn f Hampigni, xyiii* s* 
(ibid.), — Moulin d'Hampigny, xviii* s* (Gassini). 
Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Gbau- 
uiont; gouv. et général, de Ghampagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Har (Le), grande prairie située sur la Voire et dans 
les territ. de Hampigny, Montmorency et Lentilles. 

— Sur cette prairie s'exerçaient certains droits par 
les habitants de ces communes : ces droits se sont 
éteints dans le coure du xix' siècle par différentes 
transactions. 

Marmandb (La) ou Mort-db-Val, f. c"de Nogent-sur- 

Aube. 
Haut-Ghânb (Le), h. c"* de Fresnois. — Le Hault 

Chesne, 1666 (ch. de Tabb. de Montiéramey ). — 

Le Haut-Chêne y 1706 (rolle des jurées et bourg. 

d'Aumont). 
Haut-db-Villbrbuvb (Le), f. c"* de Bar-sur-Seine. 
Haut-db-Villenbuve (Lb), h. c** de Villemoyenne. 
Halt-dc-Moi lin (Le), éc. c°* de Juzanvigny. 
Haute-Fohtainb, f. c"* de Poligny. 
Haute-Pierre (La), menhir, c"* de Bouy-sur-Orvin. 
Haute-Rite, anc. f., auj. m*", c°*de Maraye-en-Othe. 

— Hauterive, xviii* s* (pouillé). 
Haute-Roue, h. c" de Mardlly-le-Hayer; auj. détruit 

(Statisl. du canton de Marcilly-le-Hayer). 
Hautes-Hates (Les), f. c" de Piney, s* de Villiers- 

le-Brûlé. — Hautes-Hayes , xfiii* s* (pouillé). 
HAUT-Gué (Le), fief où était autrefois un château fort, 

c°* de Juzanvigny. — Le Hautguet , 1 6 1 5 ( terrier 

du duché de Beaufort). — Haut du Guay TrouHliers , 



1 670 (dénombr. des seign. de Pre«le). — Le tiaut- 
Guet, xviii* siècle (Gourtalon, Top. t. HI, p. ^09). 

Hait-Gibt (Le Gbard-), tuil., c"* de Brevonne; auj. 
détniite. — Grand-Haat-Guet , xviii* s* (Gassini). 

Haut-Guet (X*ï Petit-), f. c"* de Brevonne; auj. dé- 
truite. — Le PelitrHaut'Guet y xviii* s* (Gassini). 

Haut-le-Bois (Le), f. c" de Ville-sar-Arce. 

Hauts-Jardirs (Les), fief relevant de Montmorency. 
— Les Hauts-Jardins , xviii* s* (Gourtalon, Top. 
tin, p. 335). 

Hauts-Tuilots ( Étang des) , c" de Rumilly-lei-Vaudes. 

Haut-Tcilbau (Le), éc. c" de Rumilly-lez-Vaudes. 

Haye-db-Berhoii (La), bois, c°*dc Bernon. — Haye- 
de-Bemon, xviii* s* (Gassini). 

Hâter (Le), h. c"*de Ghennegy; ermitage de Nolre- 
Dame-du-Hayer, ordre de Saint-Augustin , fondé an 
XI v' siècle, réuni aux revenus du petit séminaire de 
Troyes en 1760^ puis ferme détruite en 1861. — 
Les religieux hemtites du Hayer, ou les Frères de la 
congrégation de Notre -Dame -de -Grâce, xfiii* s* 
(pouillé). 

Hatbs-la-Demoisrllb (Les), f.c"*de Maizières. — Les 
HayesAes-DemoiseUes , xviii* s* (carte de Gassini). — 
Les Haies, xix* s* (carte du Dépôt de la guerre). 

HAZARD(LB),f.c"deThiL 

Herbes (Moulin des), c"* de Jeugny. — 1267 (<^cL 
de Moiitier-la-Gelle). 

Herbice, c*" d'Arcis-sur-Aube. — Erhieia, xii* s* (ch. 
du prieuré de Ramerupt ). — Herbice , Erbice , 1 1 5 a - 
1 180 (feoda Gampaniœ). — Herbicia, 1 186 (cari, 
de Tabb. de Saint-Loup). — Herbissia, 1 1 88 (ch. de 
Henri 11 , comte de Troyes ). — Herbitia , 1 a 00 ( cari, 
comilum Gampaniœ). — Erbisse, xvi* s* (liste des 
par. du dioc). — Prioratus ôje Herbitia, xvii' s* 
(pouillé). — Leprosçaria (eversa)^ réunie à Tordre 
de Saint-Lazare, xvii* s* (t6td.). — Herbisse, xviii* s* 
(Gourtalon, Top, t. HI, p. A 57). 

Il y avait un prieuré dép. de Tabb. de Rebais 
( Seine-et-Marne ). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, de Meaux; bailL de 
Sézanne; gouv. et général, de Ghampagne; élcct. 
de Troyes. 

Heibicb ou Hbbbjssb, afB. de la rive droite de TAube ; 
de Villiers- Herbisse à Ghampigny. — Herbision, 
11 3i (GalL christ, instr. t. X, p. 166). — L*Her- 
bisson, VHerbissonne (M. Boutiot, Géogr. anc. du 
dép* de VAube). 



78 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



HuGCES, lieu habité, près de Laubressei. — i/i/io 

(arch. mun. de Troyes, Voine, reg.). 
HuMESisiL, ancien hameau, auj. tuilerie, c"* de Juzan- 

vigny. — Humenille, xtiii* siècle (carte de Gassini). 

— HumenevUle, xviu* siècle (Gourtaion, Top, t. III, 

p. ûo5). 
Hc-Mesril (Bois de), c°* d'Ëpotbémont. 
HuMiM (EccLBsiA de) noDiDiée entre Trouan et 



Ville! te : la situation en est inconnue. — 1 307 

(Gamusat, Promptuarium ^ ^355). 
IIcBANDE (La ) , ruiss. afH. de la rive gauche de la Seine ; 

de Ronccnay à Breviandes. — La Hurande, xtiii* s* 

(carte de Gassini). 
Hdtor DE LA GouB (Ghâteau db) , chÂteau fort, c** de 

Gumery; ddtruit en idgS. 
Hyot-Millot, h. c"' de GbaufTour. 



I 



Ile (En) ou ÏLE-sous-SAiNT-JfiAK-DE-BoKKETAL, terril, 
de Villy-le-Bois. — 1 5o3 ( Bibl. nal. coll. de Gham- 
pague, t. XVII). 

Ile (L'), huilerie , c" des Riceys. 

Ile-du-Haiiêag ( L* ) , ëc. c°* de Marigny. 

Ile-Saint-Lolis, fief avec maison, chapelle,' celliers 
et autres dépendances, entre Ricey-Haute-Rive et 
Ricey-Haut, à l'entrée de ce dernier village, sur la 
Laignes; formé en i2^5 (Tabbé Lalore, Riciacus). 

IsLE (Bois DE l') , territ. de Perrigny-la-Rose. — BoU 
de Vlêle, XTI11' s* (carte de Gassini). 

IsLE (U), h. c°* de la Motte-ïilly. — /«fe, xviii* siècle 
(Gassini). 

I8le(L'), h. c"* de Mussy-sur- Seine; anc. fief. — 
Lilîej XVI 11' s' (carte de Gassini). 

IsLE (L') f. c"* de Pont-sur-Seine. 

IsLE'AuuoNT, c°** de Bouilly. — Imulaf 754 (ch. 
de i'abb. de Monlier-la-Gelle). — Imtde, 985- 
998 (ch. de Manassès, év. de Troyes). — Ec- 
clesia hletuii, castrtim quod Ula dicilur, molendini, 
110/4 (cari, de Tabb. de Moléme). — Sanctut Pelrus 
lilensii, Sanctus Petrui de Imulit, 1110 {ibid.). 
— Hylles, 1 ao4 (cari, de Tabb. de Gkirvaux). — 
//«, 1287 (ch. du couvent de la Trinité). — 
HHey xiii' s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — lllet, 
i3i9 (D. Bouquet, Philippi V Matuiones), — 
hlet, 1682 (ch. de Tabb. de Monliéramey). — 
Ysle», XVI* s'^( liste des par. du dioc). — Auwont, 
1705 (rolle des jurées et bourgeoisies). — Ule, 
Yleg, XIII s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — Ules, 
xviii' s" (carte de Gassini). — Altomontium, xviii s* 
(Gourtaion, Top. t. III, p. 79). 

Pagui Trecatentis ; dioc. anc. , coût, et baill. de 

Troyes; châtcll., marquisat, puis duché; gouv. et 

général, de Ghampagne; élect. de Troyes. 

Il y avait un prieuré dép. de Tabb. de Moléme. 

Ghâteau fo rt dont l'emplacement est encore visible. 

La châtellenie et prévôté d'isle dépendait du comté 

do Ghampagne. En i338, par suite de traité ayant 



pour base les droits de Jeanne, fille de Louis X , dit 
le Hulin , et femme d'Eudes IV, duc de Boui^ogne, 
sur le comté de Ghampagne, la .châtellenie d'Isle 
( Aumont), avec celles de \ illemaur, de Maraye, de 
Ghaource et de Payns, servit à asseoir 3,333 livres 
10 sous de rente qui lui furent accordées par Phi- 
lippe de Valois, roi de France. En i35o, une nou- 
velle prisée de cette seigneurie fut faite dans Tintê- 
rét de la maison de Bourgogne, et pendant le xit' 
et le XV* siècle cette seigneurie fut possédée par les 
branches cadettes de Bourgogne. Getle châtelle- 
nie fit partie des possessions dites de Ghampagne 
appartenant aux ducs de Bourgogne de la branche 
de Valois ou aux branches cadettes de cette famille ; 
elle passa par suite d'alliances ou de successions aux 
maisons de Nevers, d'Albret, de Foix, de Glèves, 
de Gonzague, de Bourbon et de Mantoue. Gharles IL 
duc de Mantoue; la vendit à M. de Villequier. Gette 
terre avait été érigée en marquisat dans le xv* siècle; 
elle le fut, en novembre i665, en duché^pairie en 
faveur d'Antoine d'Aumont de Rochobaron, baron 
de Villequier, maréchal de France , déjà possesseur de 
quelques parties de cette châtellenie (Glérey, Ghap- 
pes, etc.), et en faveur de ses descendants mâles 
nés en loyal mariage, à la charge qu'à défaut de 
successeurs mâles ce duché retournerait en son 
premier élat. Les lettres furent enregistrées au 
Parlement le 9 décembre suivant. Ge duché prit 
alors Ad nom d'Aumont et se continua jusqu'en 
Tannée 1790. 

La châtellenie d'Isle -Aumont, dép. du baill. 
de Troyes, comprenait en i553 : Assenay, Batilly, 
Bierne, Bonneval, la Borde (Glérey), les Bordes 
(Isle), les Bordes (Lantages), Bouilly, les Branles, 
Bray, la Bretonnière, Breviandes en partie, Bre- 
viandes (Glérey), Buchères, le Buisson, les Gar- 
rests, Gervet, Ghantemerle, la Gbapelle-d^Oze, le 
Ghasnay, Ghemin, Glérey, Gormost, Gourbeton, 
Gourccllcs, Daudes, Fouchères en partie, Fresnoy, 



80 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



gouv. et généralité de Champagne; élection de 
Troyes. 

Jaucoubt» c°" de 'Bar-sur-Aube. — Jauncourt, ii36- 
1161 (ch. dePabb.deClairvaux). — Jaucurtf\iHo- 
1 199 (cari, de i'abb. de Clairvaiix). — Janicuria, 
1220 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — Janùcu- 
rioy 1227 (cart. coniitum Campaniœ). — Jaau- 
court, 1265 (cari, de Tabb. du Paraclet). — Jau- 
court, 1269 (ch. de Tabb. de Notre -Dame-des- 
Prés). — Jaticcourt, 1620 (inventaire des litres 
concernant la comm"* de Troyes). — Jaucour, 
. 1679 (carte de Sanson). — Jocourt, Bois deJocourt, 
xviii* 8* (carte de Cassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
cbâtellenie, puis baronnie; gouv. et général, de 
Champagne; élecl. de Bar-sur-Aube. 

Château très-forl , dont les fossés profonds existent, 
en grande partie; quelques tours en partie ruinées 
et la chapelle sont encore debout. 

La chàtellcnie de Jaucourt conaprenait : Argan- 
çon, Ariette, Arsonval, Beurey, Bossa ncourt en par- 
tie, le Brouilleux, les Bruyères, le Chasnay, Do- 
lancourl, Eclance, le Petit- Éclance, Heurtebize, 
Jaucourt, Lévigny, Longpré, le Magny-Fouchard , 
la Maison-des- Champs, Proverville, le Puits et Nui- 

• semeni, la Rothière, les Vaux, Villefèvre et Châ- 
tillon-sur-Broué, celle dernière localité du départe- 
ment de la Marne. 

Javebsakt, c"" de Rouilly. — Sylva quœ cognominalur 
Drosilonus, seu Javemandun , 877 (Camusat, Promp- 
iuarium , P 2 1 ). — Javernant , 1 1 1 /i ( ch. de Tabb. 
de Montier-la-Celle ). — Javerneacum , Javennacum, 
1 i53 (ibid.). — Javement, 1862 (ibid.). — Javer- 
nanium , 1 /j 1 2 ( ibid. ). — Javernan , xvii* s* (pouillé ). 
— Javernant , 1 706 (rolle des jurées et bourgeoisies 
d'Aumont). — Javemantium , Forêt de Javernant, 
xviii' s* (Courtalon, Top. t. in,p. 9/1). 

Comitatut Trecassinus; dioc. anc. , coût, et baill. de 
Troyes; châtell. d'Isle-Aumont; gouv. et général, 
de Champagne; élect. de Troyes. 

Jean Descôtes, fief, c" de Briel. — Mentionné, en 
i5o3, dansTInvcntaire des litres de la seigneurie 
de Villeneuve-au-Chéne. 

JëR( SALEU, f. c"' de Feuges. 

Jkssai.nt,c'*" de Vendeuvre-sur-Barse. — Jasant, 980 
(cari. gén. de TYonne). — Jassens, 1112 (ch. de 
Tabb. de Beaulieu). — Warsaint, xiii* s* {extensa 
de Bar-sur-Aube). — Geneing, 1201 (feoda Cam- 
panis). — Jatsains, 1222 (ch. de Tabb. de Clair- 
vaux). — Jarssene, 1261 (ch. du prieuré de Ra- 
merupt). — Gersains, 1265 (ch. du chap. de 
Saint-Maclou). — Jarsains, 1296 (ch. du prieuré 



de Ramerupt). — Goêiene, 1/107 (pouillé). — Ge§- 
iane, 1/167 (i^^^* fonds de Saint-Pierre, arch. de 
l'Aube). — Jarsenœ, Jestennœ, xvii* s* (pouillé). 

— Prieuré de Gerêeim, Jeêsen, Geuen, x?iii* s* 
(ibid.). — Jeitein, xtiii's* (carte de Cassini). — 
Jetsanœ, Jetêein$, xviii* s* (Courtalon, Tap. L III, 
p. h36). 

Pagus Brioneneit; dioc. anc. de Troyes; coût, et 
baill. de Chaumont; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Troyes. 

Jessaikt (Bois de), terril, de JessainL 

Jec-db-Pacmb (Le), f. c''*de Chaource, auj. quartier 
de Chaource , à TE. de TArmance. 

Jeugrt , c**" de Bouilly. — Juviniacum, 877 (Camusat, 
Promptuarium). — Nemus de Jungniaco, 986-993 
(ch. de Menasses, évéque de Troyes). — Juveigny, 
1162-1180 (feoda Campaniœ). — Juveniacum, 
1 163 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — Juen- 
niacui, 1219 (cart. de Nolrc-Dame-aux-Nonnains). 

— Jooni, vers 1222 (livre des vassaux). — Ne- 
mue de Juvigniaco, i223 (ch. de Tabb. de Nolre- 
Dame-aux-Nonnains). — Nemue de Juvigniacorte , 
1287 (bulle de Grégoire IX, arch. de TAube). — 
Jugniacum, i2/i5 (cb. de Tabb. de Montier-la- 
Celle). — Juigni, 12^7 (ibid.). — La ville de Ju- 
gny, 1328 (prisie de Villemor). — Juvegny, i33/i 
(ch. de l'abb. de Monlier-la- Celle). — Jeugny, 
1354 {ibid.). — Juigny, i356 {ibid.). — Juigny- 
la-Crotte, 1/1 35 {ibid.). — La viUe de Juigny, i5o3 
(Bibl. nat. coll. de Champagne, t. XVH). — Jugny- 
la-Coclie , 1626 ( ibid) . — Jugny-la - Crotte , 1670 
(iov. de tilres concernant la comm"* de Troyes). 

— Jeugni, XVIII* s' ())ouillé). — Jeuny, xviii* s* 
(carte de Cassini]. 

Comitatut Trecastinut ; dioc. anc. , coût, et baill. de 
Troyes; gouv. et général, de Champagne; élection 
de Troyes. 

Jeucny (Bois de), c"* de Jeugoy. 

JoiGNT (Yonne), élection. — Cette élection, avant 
1 790 , ne comprenait qu'une seule commune qui fût 
renfermée dans le déparlement de TAube : celle de 
Villeneuve-au-Chemin. 

Jo5CREriL, c'" de Chavanges. — Juncherium, ii/17 
(Gall. christ, instr. t. XII, p. 267). — Junche- 
veio {Alodium de)^ vers 1176 (cart. de Tabb. de 
Montiérender). — Juncheretum, n86 (tbid.), — 
Joncherei, 1189 (ch. de Tabb. de la Chapelle - 
aux-Planches). — Juncheri, 119/i (ch. de Pabb. 
de Clairvaux). — Junheri, 1219 (ch. de THôtel- 
Dieu- le -Comte). — Junkereium, 1297 {ibid.). 

— Junquereium, 12 Ai (cart. de Tabb. de Mon- 
tiérender). — Jnncherelleê , i3/i5 (ch. de Tabb. 



I 



82 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



LabbIvaci, éc. c"* de Saulcy. 

Labodrat (Le), h. c'**de Ponl-Sainte-Marie. — La- 
boras, it6i (Camusat, Promptuarium , f 807). — 
La Bourcu, xtiii* s* (carte de Gassini). 

Labourât (Lb), h. c"* de Troyes. 

Labraux, h. c"' de Ghavanges. — Rimu de Labrau, 
1 174 (Gall. christ, insl. t. XII, p. 37 A). — Benk' 
nutn, cognomento La Baux, 1*197 (^^i*'* ^^ Tabb. de 
Glairvaux). — La Bran, 13/17 (^^' ^^ I^abb. de la 
Ghapelle-aux-PIaDchcs). — La Braux, 1698 (ch. 
de Tabb. de Monlier-Ia-Gelle ). 

Fief relevant da Ghastellier. — G'est un ancien 
ermitage. 

Laçois ou Lassois (Lb) , pagus. — Pagtif Latetcintis , 
689 (Pardessus, DipL chart. t. Il, p. 1 5). ~ Pagus 
Ladscensii, 711 (cart. gén. de l'Yonne). — Pagui 
LeotincinsiSf 79] (ibid.). — Pdgus LaUsetuti , 768 
(arch. départ, fonds de Montier-la-Gelle). — Lati- 
censis pagus, Hho (Hist. des Gaules, ch. de Saint- 
Bénigne). — Pagus Latsensis, avant Sbk (dipl. de 
Gharles le Ghauve). — ComiUUus Laticenm, 881 
(rec. de Pérard , p. 1 59 1 ). 

Sont indiqués comme compris dans le pagut ou 
comitatu» Lalieeniis pour le département de l'Aube : 
Avirey, Bagneux-la-Fosse (711a 728); Ricey-Bas, 
Ricey-Haute-Rive (731); Villemorien (791-758); 
Lanlages (758); Vougrey (758);Oze ou la Cha- 
pelle-d'Oze (76/1-879); Bourguignons (86/1-879); 
Ville-sur^Arce (88i); Gyé, Bar-sur-Seine (1068). 

Laçois (Le), archidiaconé du diocèse de Laugres. — 
Sont indiqués comme faisant partie de cette cir- 
conscription ecdésiastique, pour le dép* de TAube 
et au moyen âge, outre les lieux mentionnés ci- 
dessus dans le paguê, le prieuré de Vendeuvre, 
dépendant de Gluny (par conséquent, le doyenné 
dudit Vendeuvre), et le prieuré de Sainte-Eulalie, 
territ. d'Urville (Hist. gaul. et franc, t. XXI, 
p. 586). 

Laobssb , c*^ de Ghaource. — Jaitsa, iihb (ch. du 
prieuré de Foicy). — Largerua, 1 178 (cart. gén. 
de TYonne). — La Jaiue, 1181-1186 (feoda 
Campanîs). — Jatseia, 1188 (carL de Tabb. de 
Moléme). — Joiêia, Jassi€uum, i90i (feoda Gam- 
panis.) — Lajaiue, 1898 (arch. hospit. de Bar- 
sur- Seine). — La Jesse, xviii* siècle (Gassini). 
— Maladrerie (arch. hospit. de Bar-sur-Seine). 
Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 



châlell. de Ghaource; gouv. et général, de Gham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Lagessb (GhItbao de), écart de la c*^ de Lagesse. 

Laigre (La), riv. afll. de la rive gauche de la Seine; 
coule, dans le dép*, des Riceys à Polisy. — Lagniê , 
689 (Pardessus, Dipl. chart, t. II, p. i5). — 
Laing, au moyen âge. — Lannia, 1 198 (cart. gén. 
de TYonne). — Leigne, un* s* (dit de TAposloile). 

— Lagnya, 1918 (ch. du couvent de la Gloire- 
Dieu). — Laignia, 1 9/17 (ch. de Tabb. de Moléme). 

— Leinne, Laigne, 1888 (rec. d'aveux et dénom- 
brements). — LagrUa, i6i8 (Papire Masson, 
p. 1 67). — Laignes, xviii* s* (carte de Gassini). 

Laine (La), ruiss. affl. de la rive gauche de la Voire; 
coule de Soulaines au territ. d'Hampigny. — Lanna, 
Sublana Jluviut, vers 10/^9 (Gamusat, Promp- 
tuarium, (^98). — Soukne, 1666 (carte de San- 
son). — Ruisseau de la fontaine de SouUne, xtiii* s' 
(carte de Gassini). — La Duys de Soulaines, 
xviii* s' (Gourtalon, Top, t. III, p. 63i). 

Laikes-adx-Bois, 8* canton de Troyes; prieuré de 
Sainte-Groix, dépendant de Tabb. de Sainte-Groix- 
de-la-Bretonnerie de Paris). — Lom^^ vers iiAo 
(cart. de Tabb. delà Rivour). — Lane, 11/^5-1169 
(ch. de Tabb. de la Rivour). — Lanœ ad Nemus, 
1169-1180 (feoda Gampaniœ). — Lanes, 1177 
(ch. deTabb. de la Rivour). — Lanee, 1187 (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Lekies, 1 198 (ibid.). 

— Lane ad Boscum, 1981 (cart. du Temple). — 
Lengnes-au-Bois , Leignes-aur-Bois , 1999 (fonds du 
prieuré de Notre-Dame -en-rile, arch. de l'Aube). 

— Laingnes-auX'Bois , 1898 (prisie de Villemor). 

— Loines-^urBois , 1876 (ch. de l'Hôtel-Dieu-le- 
Gomte ). — Laynes-auX'Bois , Laynes-au-Bois , s 6 7 & 
(inv. de litres concernant la comm"* de Troyes). — 
Laneœ ad nemus , 1 5i 8 (Gamusat, /Vomptuortum, 
(^811). — Laisnes-aux-Bois , 1686 (man. de rec. 
de l'abb. de Saint-Loup). — PHoratus S. Crucis 
de Lanis ad Nemus, xvii* s* (pouiilé). — Prieuré de 
Sainte-Croix, xviii* s* (ibid. ). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; siège parti- 
culier de Vauchassis; gouv. et général, de Gham- 
pagne; élect. de Troyes. 

Lames (Les), f. c"* de Ghessy. 

Lames (Les), m^sur la Marve, c"* de Pargues. 

Lardion(Lb), affl. de la rive gauche de l'Aube; coule 
de GhampignoUe à Dolancourt. — Landio(H. Bou- 



su 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Latte, h. c"de Vanlay; auj. disparu. — i553 (Étal 
(lu baill. deTroyes). 

LiL'BnEssEL, c*"* deLusigny. — Arfji'09eUum , 1 122 (cli. 
de Tabb. de Monliéramey). — Arbresellum , iiaa- 
ii/iT) (cart. de Tabb. de la Rivour). — Arbrexicl- 
lunif 1 189-1 1^46 (ibiJ.). — Nemus de Arbreiello, 
11^0 {ibid.). — Arbresel, vers 11/10 (ibid.). — Ar- 
brÎMsel, AlbresseUum , 1 1/1 5- 1 169 (ch. de Tabb. de 
la Rivour). — Arbrncellum, 1 168 ( Ce musai, /Vowp- 
tuarium , P* 175). — At'brisel, 1 1 76 (cart. de Tabb. 
de la Rivour). — Albrisd, 1 176 (ch. de l'abb. de 
la Rivour). — Arbrù<xeUum, i i^i (cart. de Tabb. 
de la Rivour). — Albroinscllum , Aubroisellum , 
1 1 97 (ch. de l'abb. de la Rivour). — Arbruiêsellum, 
1 199 (ch. de Tabl). de Montidraraey). — Arbris- 
sellum, 1199 (cart. de l'abb. de Saint-Loup). — 
Aubrissellum , 1220 (cart. de Tabb. de la Rivour). 

— Arbustellunif 1228 (ch. de Tabb. de Montier- 
la-CelIe). — Aubrmel, 1297 (cart. de Tabb. de la 
Rivour). — Aubrttutellum , 126^ (ch. de THôlel- 
Dieu-le- Comte). — Aulreisgellum , 1270 (ch. de 
Tabb. de Montiéramey ). — Ambruisself 1888 (rec. 
d'aveux et dénombrements). — Aubrisellum, 1/107 
( pouillé ). — AuLrussellum , 1 4 2 8 ( ibid. ). — Lau- 
brettel, 1/178 (fonds de la comm'** de Troyes). 

— Laulbruiêsel , x?i* siècle (liste des paroisses du 
dioc). — Aubruicellum y xvii* siècle (pouillé). — 
Abrucellutriy Aubrucellum , Laubrucel, xviii* siècle 
(Gourtalon, Top, t. III, p. 9). — AubruteUum, 
Albrucellum, Arbrucelluirty xyiiT s* (pouillé). — 
iMubrcsscl, xYiii* s* (carte de Cassini). 

Dioc. anc. , coût, et baill. de Troyes; mairie 

royale; gouv. et général, de Champagne; élect. de 

Troyes. 

L'une des onze mairies royales créées vers la fin 

du XIII* s* dans l'étendue de la prévôté de Troyes et 

comprenant : les Babelins, Champigny, Gourière 

et Nuisement. 
LAfSAY , mieux l'Aulnaie, f. c"' de Villemaur, située 

dans les marais de la Vanne; auj. détruite. — Lau- 

naijy xviii* s* (carte de Cassini). 

De raulnaien, lieu planté d'aulnes. 
Laurot, h. c"' du Plessis-Barbuise; auj. confondu avec 

la Rue, même c". — Launoy, xviii* s* (carte de 

Cassini). 
Laval, fief de la prévôté \l'Isle (Aumont); auj. détruiL 

— 1828 (prisiede lachâtell. d'islc). 
Lavandière, f. c"*de Dosches; auj. détruite. — Lavan- 
dière, XVIII* s" (carte de Cassini). 

Lavards (Etakg des), c"* de Lusigny. 
Lavao, 1" canton de Troyes, avec moulins. — Lavau 
(molendina) y 1/107 (fonds de la Visitation de Troyes). 



Dioc. anc. , coût, et baill. de Troyes ; mairie de 
la Grand'Rivière; gouv. et général, de Champagne; 
élecl. de Troyes. 

Lecdiere (La) vers Montier-ia-Celle ; lieu habité 

auj. détruit. — Lecherie, 1210 (feoda £ampani«e). 

— Letchireiy 1 2 58 (ch. de l'abb. de Notre-Dame- 
aux-Nonnains). — Letchierc, 1296 (ch. de l'abb. 
de Montier-la-Celle). — La Lecfùere, 1 297 (ibid.). 

— Leêchere, i3o8 (i6iV/.). 

Lbndillt, fief près de Menois, de la seigneurie d'Isle- 
(Aumont). — i5o3 (Bibl. naL collect. de Cham- 
pagne, t. XVII). — Voy. Lardillez. 

Letitilles, c** de Chavanges. — LirUellef 1 155 (Ord. 
des roys de France, t. VIII, p. 2). — Lente, 1 188 
(ch. de l'abb. de Boulancourt). — Lantilles, tSb'j 
(ch. de l'abb. de Nolre-Dame-aux-Nonnains). — 
Lentille y 1880 (ch. de l'abb, de Montiéramey). — 
Lintillesyxvi* s* (liste des par. du dioc.). — Lan- 
tiUay XVII* s* (pouillé). — Lentilki, i6o3 (terrier 
duduchéde Beaufort). — Lantille, xviii* s* (pouillé). 
— Lentilia, i^iii* 8* (Gourtalon, Top. t. III, p. 36 1). 
Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Cbau- 
moQt;gouv. etgénér. de Champagne; él. deTroyes. 

Léproserie (La), lerrit. de Marigny-le-Cbâtel. — 
Domui lepro8orum de Marigniaco, 1988 (cari, de 
l'abb. du Paraclet). 

Léproserie (La), tcrnt. de Rosnay; comprise auj. 
dans les habitations de Rosnay. — Leprosaria êeu 
capeUa S. Nicolai, xviii* s* (pouillé). 

Léproserie de Bar-sur-Acbe, sur le terriL d'Ailleville. 

— Domuê LeproBorum , 1 1 89 (ch. des hosp. de Bar- 
sur-Aube). — Leproti Barri , iao3 {ibid.). 

Mentionnée en 1189 ^^"^^ "°^ charte des ar- 
chives hospitalières de Bar-sur-Aube , elle a été 
détruite avant le xviii' siècle. 
Lesmort , c"" de Brienne-le-Château. — Lesmont ,1110 
(cart. de l'abb. de Moléme). — Lesmunt, itA5- 
1169 (ch. de l'abb. de la Rivour). — Leêtnonz, 
1 i52-i 180 (feoda Campaniœ). — Lewmonê, 1 178 
(cart. et arch. de la léproserie de Troyes). — 
Lacimonty 1191 (cart. de l'abb. de Moléme). — 
Lesmond, i2o5 (ch. de l'abb. de Basse-Fontaine). 

— Leemonê, 1868 (ch. du chap. de Saint-Maclou). 

— LesmontSy xti*s* (liste des par. dii dioc.). — 
Lemon$, let Mont», Monte» , xvii* s* (pouillé). — 
Lemonty Lu»monê, de Letmontey xviii*s* (ibid.). 

Devint, en exécution du décret du 1 5 janvier 1 790, 
chef-lieu d'un canton dép. du district de Bar-sur- 
Aube et composé de 1 municipalités : Bétignicourt, 
Blaincourt, Epagne, Lesmont, Mathaux-et-I'Étape, 
Molins, Pel-el-Der, Précy-Notre-Dame, Précy-Saint- 
Martin, Saint - Christophe , et supprimé en Pan ix. 



86 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Lions ou LiORS-sous-GiiiAMBE, , h. c°* de Romilly-sur- 
Seine. — Lieon, vers s aaa (livre des vassaox). — 
LeoM, ia3i (cari, de Tabb.de Sceilières). — Lion, 
iâ33 (livre des vassaux). — Lûm-touê- Girambe , 
1 553 ( État du baill. de Troyes). 

LioiiRS, b. c"* de la Saulsotte. — Ledors ou Tedors, 
980 (Gb. de Ledgarde, Gall. christ, inst. col. 8, et 
Boutiot, Hist. de la viUe de Troyei, 1. 1, p. 5s â). — 
Loors, 1 173 (ch. de Tabb. du Paraclet). — Liorei, 
1910 (feoda Gampaniae). — Lior»', vers laaa 
(livre des vassaux). — Lmtrt ou Frégu, 1679 
(Mëro. d^Hatton, p. 1006). — Aujourd'hui Frécu. 

LiBBT, c*"deBouilly. — Olericium, 45 1 (Vita S. Lupi, 
apud BoUand.). — Leriacum, 877 (Gamusat, 
Promptuarium, f* ai ). — Uriacum, ia33 (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Celle). — Lire y 199a (fonds 
du prieuré de Notre-Dame-en-rile , arch. de TAube). 
— Lrn, XIII* s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — 
Lirey, i398 (prisie de Villemor). — Lyreywtiy 
i353 (Gamusat, Promptuarium , P Ai a). — 
Ureyum, 1 356 (ibid, f* ûa a ). — Lirey, 1 356 (ibid, 
r* àao). — Lyreum, 1/1 a 8 (pouillé). — Lireium, 
i46û (Gamusat, Promptuarium, T ^9 3) — Lire, 
Lirei, Lireium, xviii* s' (pouillé). — Moulin (à 
vent) de Lirey, xviii* s* (carte de Gassini). 

Comitalut Trecaseinui; dioc. anc, coût, et baill. 
de Troyes; cbât. d'Isle-Aumont; gouv. et général, de 
Ghainpagne ; élect. de Troyes. 

Chapitre et église collégiale fondés par Geoffroy de 
Ghamy en 1 353 , auj. de la paroisse de Saint-Jean- 
de-Bonneval. 

Ancien château fort entièrement rasé et les fossés 
remplis. 

LisiÂRB-DES-Bois (La), h. c"* de Saint-Mards-en-Othe. 
— La Lisière-dee-Bois , xviii* s* (pouillé). 

LisiiBEs DU Templb (Les), forêt, territ. de Vendeuvre. 

LivoR (Lb), dérivation et afiQ. de la rive gauche de 
TAube, de Charny-le-Bachot au territ. de Marcilly 
(Marne). 

LivoR (Lb), dérivation cl afil. de la rive droite de 
TAube, territ.de Nogenl- sur -Seine. — LeLivon, 
xviii* s* (carte de Gassini). 

LizoïREs (Ruisseau des) ou des Nizoires, affl. de la rive 
gauche de la Barse, territ. de Vendeuvre. 

LocHBs, c*" d*Es8oyes. — Loche, 1167 (cart. de Tabb. 
de Glairvaux). — Lochia, ii59 (ch. de Geoffroy, 
év. de Langres). — Loches, ia3s (carL de Tabb. 
de Moléme). — Loêche, 1933 (cart. de Tabb. de 
Glairvaux). — Lochie, i3iû (ch. de Tabb. de Mon- 
tiéramey). — Loschie, i3i8 (ibid.). — Loiches, 
i/iia (Ordonn. des roys de France, t. X, p. 63). 
Dioc. anc. de Langres; coût, de Troyes; baill. de 



Bar-sur-Seine; gouv. et général, de Boulogne; 

élect. de Bar-sur-Seine. 

Ghâleau fort détruit, sauf une partie des foasés. 
Loge (La), f. c"*' de Ghauffour. 
L06B (La), fief dépendant de la chàtellenie d'Isle 

(Aumont); auj. détruit — La Loige, i398 (prisie 

de la châtell. d'Isle). 
L06B-ADX-B0UBGBOI8 (La), h. c"' de Dosches; disparu. 

— La Loge aux Bourgeois, 1 553 (État du baill. de 
Troyes). — xviii's* (Gourtalon, Top. t. III, p. 91 ). 

Logb-adx-Gbàtbes (La), c'^de Vendeuvre-sur- Barse. 

— Logia, 1199 (ch. de Tabb. de Montiéramey). 

— La Loge aux Chèvres lez Champroy, la Loge 
Meegrigny, ibh'j (mém. mss. sur Vendeuvre). — 
Les Loges aux Chèvres, 1 679 (carte de Sanson). — 
Loge Megrigny, xviii* s* (carte de Gassini). 

Anc. seigneurie relevant de la chàtellenie de Ven- 
deuvre, mentionnée en i53/i dans Tlnventaire des 
titres de la Loge-aux-Ghèvres. 

Moulin à vent banal mentionné en 157 a dans 
rinventaire des titres de la seigneiirie de la Loge- 
aux-Ghèvres et détruit au xix' siècle. 

Dioc. anc. de Langres; coul. et baiil. de Troyes; 

chàtellenie de Vendeuvre; gouv. et général, de 

Ghampagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Lo6B-adx-Goi«tbbs(La), f. territ. de la Loge-aux-Ghè- 

vres ou de Vendeuvre, depuis longtemps détruite. 

— La Loge-auX'Convers , ia55 (cart. du Temple). 
Loge-Bazin (La), f. c"de Vendeuvre-sur-Barse, dép. 

de la comm** de Bonleu ; détruite au xv* siècle. — 

Logia Basini, 1 a88 (cart. du Temple). — La Loge 

Bazin, i^à6 (ibid.). 
Loge-Bobgiib (La), h. c°* de Ghcssy. — Loge Borgne, 

xviii* s* (carte de Gassini). — Loche Borgne, xix' s* 

( carte du Dépôt de la guerre ). 
LoGB-DBS-Fossfe (Maison db la), territ. de Vauchassis. 

— XI?* s* (arch. dépari. reg. intitulé Chàtellenie de 
Troyes, 

Logb-dd-Tbmplb (La), c°* de la Ghapelle-Saint-Luc. 

— XIII* s* (arch. départ, fonds desTrinilaires, cart. 
du Temple). 

L^emplacement appartenait à la comm** de Troyes. 

Logb-Ltonne (Etang de la), c"* de Brevonne. 

Logb-Ltonnb (La), f. c"* de Brevonne. — Loge 
Lyonne, du nom de son vendeur Lyonnies, i95/i 
(Boutiot, les Templiers et leurs établissements dans la 
Champagne méridionale). — Loge Lyonne , 1 5 1 9 (cb. 
de la comm"* de Troyes). — Loge Lionne, i553 
(ibid.). — Loge Leonnes, i55A (ibid,). — Loge- 
Yonne , ix* s* ( recens, de 1 86 1 ). 

Loge-Madamb (La), f. c°*de Piney. — Loge-Madame, 
i5i9 (ch. de la comm'" de Troyes). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



87 



Loge-Paris (La), f. c"*de Veodeavre-sar-Barse, dép. 
de la comm'* de Bonleu ; détraile vers ie x?i* siècle. 

— Loge Parti, i3/i6 (cart. du Temple). 
LoGB-PoNTBLi!f (La), c*" de Chaourcc. — La Loige, 

i3ia (cb. de Tabb. de Quiocy). — Logia, i38i 
(arch. de la ville de Troyes, compte mas. orig.). — 
La Loge et PombeUn, x?i* s* (liste des par. du dioc. ). 

— La Loge Pont Belin, i563 (cb. de Tabb. de 
MontieMa -Celle). — La Loge Pommelitif 1679 
(carie de Sanson). — La Loge Pomhelin, 1 706 (roUe 
des jurées et bourgeoisies d^Aumont). — La Loge 
Pùmbelain, x?iii* s* (pouillé). — La Loge Pont 
Blain, xfiii* s* (carte de Gassini). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; cbàtell. 
dlsle-Aumout; gouv. et général, de Gbampagne; 
élcct. de Troyes. 

LoGBs (Etaro des), c** de Ghauflbur. 

L06BS (Les Basses-), h. anc. par. d^Isle-Aumont. — 
Les Bastet-Logee , xtiii* s* (pouillé). 

Loges (Les Petites-), h. c" des Loges-Margueron. — 
Petitee-Logee f x?iii* s* (carte de Gassini). 

Loges-Mabooebor (Les), c*" de Gbaource. — Loges, 
1 aoi ( feoda Garopaniœ). — Les Loges Margueron , 
1 5^3 (cb. de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Logiœ, 
xfii* s* (pouillé). — Logia, xtiii* s* (Gourtalon , Top, 
t. III, p. 83). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; cbâtellenie 
dMsle-Aumont; goav. et général, de Gbampagne; 
élect. de Troyes. 

LoGiiT, villa gallo-romaine détruite vers ie v* siècle, 
c"** d'Eslissac. — En i63o, le territoire de Logny 
constituait deux fiefis sous les noms de Grand et 
Petit Logny. 

Loght, m^, c"* d*Estissac; auj. détruit. — MoUndinum 
Logniacum, 118/1 (cb. de Tabb. de Dilo). 

Longghamp, c*^de Bar-sur-Aube. — Longue campus, 
1116 (cart. de Tabb. de Moléme). — Lonchamp, 
1 190 (cb. de Tabb. de Glairvaux). — Bornas lepro- 
sorum Longicampi, ia33 (cart. de Pabb. de Clair- 
vaux). — Lomchamp, i359 (cb. de Tabbaye de 
Glairvaux). — Loncchamp, i363 (cb. du chap. de 
Sainl-Maclou). — Longehamp, i590-i5fii (Voyage 
de D. Edme, abbé de Glairvaux). — Lonchamps, 
1867 (état des décimes). — Longchampt, i58i 
(cb. et tit. de Tabb. de Glairvaux). — Longchamps, 
XVIII* s* (carie de Gassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Gbau- 
mont; gouv. et général, de Gbampagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Devint, en 1790, le cbef-lieu d^un canton du 
district de Bar-sur-Aubç qui comprenait 10 muni- 
cipalités : Arconville, Bayel, Cbampignolle, Glair- 



vaux 



Juvancourt, Lignd, Longehamp, Rouvre, 
Ville-sous- la -Ferté et Voigoy, et qui fut supprimé 
en Tan ix. 

LotiG-DU-Bois ( Le ) , h. c°* de Montceaux. — Le lonjf 
du Boif , xTiii* s* (carte de Gassini). 

LoRG-DD-Bois t(Le), h. c"* de RumiHy-lez-Vaudes. — 
Le long des Bois, xvni's* (pouillé). — Le long du 
Bois, xviii' s* (carte de Gassini). 

LoRGEviLLB, <f° de Bouilly. — Capella de LongaviUa, 
1110 (cart. de Tabb. de Moléme). — Longeville, 
i3a8 (prisie de Villemor). — La granche de Lon- 
geville, 1370 (Gamusat, Promptuarium , f 310). 

— CapeUa Saneti MichaeUs, 1 4 a8 ( pouillé). — Lon- 
gueville, i563(ch. de Tabb. de Monlier-la-Celle). 

Dioc. anc. , coût, et baill. de Troyes ; cbâtellenie 
d^Isle-Aumont; gouv. et général, de Gbampagne; 
élect. de Troyes. 

LonopBii, c*" d^Essoyes. — Longum pratum, 1 1 1 7 (cb. 
de Tabh. de Montiéramey). — Lompre, 1 a 1 5 (arch. 
du chat, de Vendeuvre). — Lonepre, ia45 (vente 
à Gérard de Dumay ). — Longpré, 1 879 (Bibl. nat. 
Dénomb. gén. des fiefs, reg. 10,396, coll. Dela- 
roarre, t. 111, mss. Vignier). — Lomprey, i55o 
(mém mss. sur Vendeuvre). — Longprey, i58i 
(ch. et tit. de Tabb. de Glairvaux). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
cbfttell. de Jaucourt; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Bar-sur-Aube. 

LoRGSOLS, c*^ de Ramerupt. — Lonsoldum, 1 1 36 (cart. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Longsault, 1 137 (Ga- 
musat, Promptuarium, f* 297). — Lonsoth, 1 137 
( évangéliairc de Tabb. de Saint-Loup). — Luxo- 
dum, 1 t/ïo (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Lon- 
sodum, 11/10 {ibid.). — Lonsoudum, 1179 {ibid.). 

— Lonsot, 1 1 77 (ibid.). — Longsoth, 1 1 8a - 1 1 85 
(ch.de Tahb. de Saint-Loup). — Lonsout, 11 85 
(ibid.). — Longsouth, Ixmgsout, 1187 (cart. de 
Tabbayc de Saint-Loup). — Lonsost, laho (cart. 
de Champ.). — Lonesout, laa/i (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Longum solidum, 1988 (cart. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Longus sahus, 1376 
(ch. de Tabb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). — 
Longsoh, XVI* s* (liste des par. du dioc.). — Luxo- 
dus, xTiii* s* (pouillé). — Long sols, xfiii* s* (carte 
de Gassini). 

Dioc. anc. de Troyes ; coût, et baill. de Gbau- 
roont; gouv. et gén. de Champagne; élect. de Troyes. 
Manoir du xfi* siècle; les fossés sont encore 
remplis des eaux de la Sorge ou du Longsols. 
LoROsoLS (Éting du), c"* des Loges-Margueron. 
LoRGUBPBBTB, tuil. c'* de Bérulles. 
LoROUBPBnTB, et mieux Lorgcbpbrthb, h. c** de Saint- 



88 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Hilairc ; anc. fief relevant Je ia seign. de Pont. — 
PartelongBy iiû8 (cart. de Tabb. du Paraclet). 

— Longa Pertha , xiii* s' ( bibl. de Troyes , mss. 365). 

— Lotigueperle, xyih' s' (pouiilé). — Longueperthey 
xviii's* (Courtalon, Top. t. 111, p. 25a). 

LoNGLEROiE c°* de Montmorency. — Lcmgueroye, 

xvm' s* (Courlalon, Top. t. in,p. 36o). 
LoGiEviLLE par. de Cbassericourt; auj. détruite. 

— Longavilla m ecclesia Chacericurti» , 11/17 (Gall. 
cbrisl. inst. t. XII, p. 267). 

LoNf.iEviLLB, château, écart de la par. de Longue- 
ville; auj. détruit. — Château LongeviUPf xviii* s* 
(carte de Cassini). 

LoNGi'EviLLK, c'° de Méry sur-Seine. — longavilla, 
\ors 1 î 60 (cart. de Tabb. de Moléme). — Longnc- 
villp, XVI* s" (liste des par. du dioc). — Longevilley 
1673 (Caumartin, Proc.-verb.). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne ; élect. de Troyes. 

LoR65E (Bois y, c"' de Fontvannes. 

LoucHT (FoNTAiwB de), au h. de Servigny, c"d'Essoyes. 

LoLisETTE (La), f. c" du la Vendue-Mignol. * — Lo»i- 
gotte, xviii* 8* (carte de Cassini). — La Lévisotte, 
xviii' s' (pouiilé). 

LocPTièRE-THK?iABD(LA), c*" de Nogent-sur-Seine. — 

— La Lostière, La LouvetUre, vers laaa (livre des 
vassaux). — La Louliere, i656 (carte de Sanson). 

— La Louptière, xtiii* s* (carte de Cassini). — La 
Louptière-Thenard, i86/j (autoris. niinistér.). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Sens; gouv. et géné- 
ral, de rile-de-France; élect. de Sens. 

Doit son nouveau surnom au célèbre chimiste 
Thénard, à qui elle a donné naissance; elle Ta pris 
en décembre 186/i par autorisation. 

Liât (Bois do), terril, de Bouy-sur-Orvin. — Bois 
du Luat , xviii* s* (carie de Cassini). 

Luc (Châteal du), c" d'Herbice; auj. détruit. 

Llgrand^ f. c°'de Saint-Nicolas. — Lugront, vers 1 2«d 
(livre des vassaux). — Lugrand, x?iii' s* (carte 
de Cassini). — Lieugrandy xviii* s' (pouiilé). 

LisicRT, ch.-l. de c*"*, arrond. de Troyes. — Lusegnium, 
1129 (cart. de Tabb. de Saint-Loup ). — Luêiniacum, 
1 136 (ibid.). — Lusigny, 1 137 (Camusat, Promp- 
tuarium , f* 297 ). — Lutinei, 1 1 37 ( évaUgéiiaire de 
Tabb. de Saint-Loup). — Lutine, vers n4o (cart. 
de Tabb. de la Bivour). — Lusigniacum ^ 11 53 
(évangéliaire de Tabb. de Saint-Loup). — Ltitignya- 
cunif 11 53 (Camusat, Promptuarium , f* 297). 

— Lufigne, 1 1 58 (ch. de Tabb. de la Bivour). — 
Lvsigni, 1161 (Camusat, Promptuarium, f 807). 

— Lmegni, 1161 (cart. de Tabb. de Saint-Loup ). 

— Lunnneum , 1 1 86-1 1 92 {ibid. ). — Lusinerium , 



1209 (Gall. christ, inst. t. XII, p. 285). — 
Luisigmacum , 1269 (ch. deTabb. de Saint-Loup). 
— Lutigneium, Bois et forêt de Luêigny, xviii* s* 
(Courtaion, Top. t. III, p. 98-99). 

Dioc. anc, coiU* et baill. de Troyes; mairie 
royale; gouv. et générai, de Champagne; élect. de 
Troyes. 

Prieuré dép. de Tabb. de Saint-Loup de Troyes. 

L^une des onze mairies royales créées vers la fin 
du xiii' siècle dans l'étendue de la prévôté de Troyes, 
comprenant : Beauregard , Bois-Carré , la Bretauche. 
la Cour-de-Villiers, Courteranges, les Échelles, Fon- 
taine, la Guillotière, les Hautes et Basses Loix, Lu- 
signy, Mesnilot, le Mesnil-Saint-Père, Montaulin. 
Montiéramey, Montreuil , le Moulin du Bois, le Mou- 
lin Moyen, Saint-Martin-en-Aigremont, Saint-Vic- 
tor, Villiers-le-Bourg et Villy-en-Trode. 

Le canton de Lusigny, formé en exécution du 
décret du i5 janvier 1790, comprenait 10 muni- 
cipalités : Beaumont-la-Bivour, Courteranges, Dau- 
des , Fresnoy, Lusigny, le Mesnil-Saint-Père , Mon- 
tabert, Montaulin, Montiéramey et Montreuil. En 
Tan riii furent supprimées celles de Beaumont-la- 
Bivour et de Daudes. Par suite d'un arrêté consu- 
laire de vendémiaire an ix, ce canton fut compose 
de lû c"** : Bouranton, Clérey, Courteranges, 
Fresnois, Laubressel, Lusigny, le Mesnil-Saint- 
Père, Montaulin, Montiéramey, Montreuil, Bouill>- 
Saint-Loup, Buvigny, Thennelières et Verrières. 

Chef-lieu d'un canton ecdésiastique comprenant 
16 paroisses : Bouranton, Clérey, Courteranges. 
Fresnois, Laubressel, Lusigny, le Mesnil-Saint- 
Père, Montaulin, Montiéramey, Montreuil , Bouillv- 
Saint-Loup, Buvigny, Thennelières et Verrières. 
LussiN (Bois de), c"' de Trancault. 
LuTEAu (Le), bois, c°^ de Villemauret de Saint-Benoit- 
sur- Vanne. — Luteau, xviii* s* (carte de Cassini). 

Dans ce bois se trouve un polissoir celtique connu 
sous le nom de Pierre aux dix doigts , en raison de 
la disposition des rayons tracés par le frottement des 
silex. 
LvTàfiBs, c*** de Piney. — Luerie, 1 1 36 (cart. de Tabb. 
de Saint-Loup). — Loerie, 11/16-1169 (cart. de 
Tabb. de la Bivour). — Villa que Lueriis vocatur, 
1 159 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Luieres , 
1269 (cart. de Champagne). — Loieret, 1299 
(fonds du prieuré de Notre-Danie-en-rile, nrch. 
deTAube). — Luyeres, xiii* s* (bibl. de Troyes, 
mss. 365). — Luyerie, 16A6 (arch. de TAube). 

Dioc anc. de Troyes; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troves. 



•St.-^SiiB" 



90 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



inliU (cari, de Saint-Louis des Riceys, arch. de la 
Côte-d'Or). — L« Magny, m* s* (carie du Dépôt 
de la guerre). 

Maght-Fouchard, c"" de Vendeuvre-sur-Barse. — MeU- 
nil, Fuîchart Meisnil, ii79(cart. de Tabb. de la 
Rivoiir). — Ftdcharmesnil , 1196 (ch. de Marie, 
comtesse de Troyes). — Fonschardi MaitniUum, 
1 1 99 (ch. de Geoffroy de Mafjny-Fouchard). — Fout- 
chardi Mainùlium , 1 199 (ch. de Tabb. de Mootié- 
ramey). — Fvlchartmaigni, 1207 (cart. de l'abb. 
de Clairvaux). — Mamillum, 1227 (cart. de Tabb. 
de Saint-Loup). — MaisHtl Foucharti, 1 a46 (vente 
à Gérard de Dumay). — Fochm'di Manillum , 1 966 
( ch. de Tabb. de Clairvaux ). — MainUlum Fouchardi, 
ia84 (ch. du chap. de Saint-Maclou). — Masnil 
Fauchart, xiii* s* (extenta de Bar-sur-Aube). — 
Magny Fouchard, 1879 (Bibl. nat. Dénombr. gén. 
des fiefs, reg. 10,396, coll. Delamarre, t. III, 
mss. Vignier). — Meênil FoucKard, 1600 (Mém. 
mss. sur Vendeuvre). — MetnU Fouchart, 1678 
(Gaumartin, Proc,-9êrb,). — Le Magny Fouchar, 
i?iii* s* (carte de Gassini). — Metgnil-Foucht&d , 
mu' s* (Gonrtalon, Top. t. III, p. 3^ 1 ). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châlell. de Jaucourt; gouv. et général, de Gham- 
pagne; élect de Bar-sur-Aube. 

Maillt, c**" d'Afcis-sur-Aube. — Malliacus, 869 (cart. 
du chap. de Saint-Etienne de Ghâlons). — Mailli, 
iiSa-iiSo (feoda Gampaniœ). — MaieU, vers 
193 2 (livre des vassaux). — Mailliaeum, 1988 
(cart. et arch. de la léproserie de Troyes). — 
MaiUeium, 1968 (ibid,), — MaiUeyvm, 1993 (ch.. 
du chap. deSainlrMaclou). — Mailky, 1998 (ch. 
du prieuré de Foicy). — MaUly, xvi*s* (liste des 
paroisses du diocèse ). 

Pagus Areeaeentts; dioc. anc. de Troyes; cont. et 
baill. de Vitry-le-François; comté de Vertus (Marne); 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 
Gréé en 1790 chef- lieu d'un canton du district 
d'Arcis comprenant 7 municipalités : Dosnon-et- 
Saint-Didier, Granviile, Mailly, Poivre-et-Sainte- 
Suzanne, Semoine, les deux Trouan, et supprimé 

' en Tan ix. 

Mailly, h. ou dépendance de la c*^ de Landreville; 
auj. détruit — 1879 (Bibl. nat. fonds Delamarre, 
d'après Luc. Goûtant, HUt. de Bar-surSeine), 

Maillt-le-Grard, h. c" de Mailly. 

Maillt-lb-Pbtit, h. c°* de Mailly. 

MAiRTEGâRE, f. c'* de Montreuil. — Grangia deMete- 
gavt, 1 197-1982 (ch. de Tabb. de Montiéramey ). 
— Mesteiart, 1906 (ibid.). — Grangia Manuhodi- 
gare y 1968 (arch. de Rumilly-lez-Vandes). — Met- 



\ 



tiger, i5&5 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Mentegere, 1 698 ( ibid.). — Mainiger, 1 656 {ibid, ). 

— Menteger, i685 {ibid.). — Mainleger, xviii* s* 
(carie de Gassini). 

Maisoh-Blanchb (La), f. c°* du Mesnil- Saint -Père. 

— Loya, la Loicj vers 1900 (cb. de Tabbaye de 
Montiéramey). — Gagnage des Loet ou Loix, les 
Hautei Louéi, Etang de la Loye, Etang de la Maison 
Blanche ou de Samt-Blaiee, xvi* s* (inv. des tit. de 
la seigneurie de la Villeneuve- au-Ghéne). — Les 
HtttUeê et Bassee Loix, xfiii* s* (pouillé). — Maiêon- 
Blanche, xviii* s' (carte de Gassini). 

Maison-Blakcbe (La), f. c*^ de Villeret. 

Maisoh-db-la-Tombbllb (La), m**, c"* de Piney; auj. 
détruite. 

Maisor-dbs-Ghamps (La), f. c"* d^Argançon. — Maieon 
dei Champs, xviii* s* (carte de Gassini) : il s'agit du 
hameau du Ghanay. 

Maisor-des-Gbamps (La), c*^" de Vendeuvre. — Maison 
des Champs, 1 558 (État du baiU. de Troyes). 
Restent les fossés d'un château fort. 
Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
gouv. et général, de Champagne; élecL de Bar-sur- 
Aube. 

Maison-des-Pr^s (La), éc. c"* de Saint-Parres-les- 
Tertres. 

Maisor-Diot (La), éc. c** de Villenauxe. 

Maisor Forestier b (La), m*°, c**de Bumilly-lex-Vaudes. 

Maison-Neove, fief, terdt. de Villemaur, érigé par de 
Palluau en i559 et détroit vers 1690. — Le lieu 
portait en 1898 le nom à^Escommines (prisie de 
Villemor); — xvi* s*, Pailuau ou Ai{(iio( (tit. part, 
de la fam. de la Rochefoucauld); — xyih* 8% Btiw- 
son-Augendre ; mu* s*, les Communes; — xix* s', 
bois de Villemaur (carte du Dépôt de la guerre). 

Maison-Nbuîe (La), f. c'^'de Bayel, 

Maisos-Nbuvb (La), h. c*^ de DolancourL 

Maison-Neove (La), f. cT" de Polisot. 

Maison-Nbdvb (La), f. c~de Saint-Benoft-sur- Vanne. 

— Maison neuve, xviii* s' (carte de Gassini). 
Maisor-Neotb (La), f. c"* de Valentigny. 
Maison-Piquet (La), h. c'*de Doches; auj. détruit. — 

La Maison Picquet, i553 (État du baill. de Troyes). 

— La Maison Piquet, xvin* s* (Gourtalon , Top, t. III , 

P- 9> )• 
Maisor-Rouge (La), f. c" de PolisoL — Maison rouge, 

1879 (Bibl. nat. fonds Delamarre, diaprés Luc. 

Goûtant,. Histoire de Bar-sur-Seine), 

Maisor-Rougb (La), éc. c** de Pont-sur-Seinc; autre- 
fois hameau, auj. détruiL — La Maison rouge, 
i558 (État du baill. de Troyes). 

Maisons, c*" de Soulaines. — Maisones, 11 38 (cart. 



> 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



91 



de Tabb. de Saiot^Loup). — Maysonet, 1 198 (ch. 
de Tabb. de Glairvaux). — Manno in Campania, 
iaa7 (Chantereau, t II, p. 175-177). — Mai- 
êOfiM, laâi (cart. de Tabb, de Ciainrauz). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élecl. de 
Bar-sor-Aube. 

MAI8058 (Bois di), c"* de Maisons-près-Soulaines. 

Mai8ok8(Lbs), c^ de Ghaource. — LeêMoUons, i5&7 
(arch. comm. de Ghaource). 

Dioc. anc. de Langres ; coût, et bail!, de Troyes; 
châtell. de Ghaource; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect de Bar-sur-Aube. 

MAiBoira-BLAiicHBS (Lbs), h. c°*de Bnchères. — Let 
MaUon» Blanchu, i53a (ch. de Tabb, de Montier- 
ia-Gelle). — =• La Mmum Blanche, 1679 (Sanson). 

Maisors-Boubgbat (Lis), h. c^'de RomiUy-sur-Seine. 

Maisors-du-Bois (Les), h. c*^ de Montfey. 

iliisoHS-DD-PÂTis (Les), h. c"* de Baiily-le Franc. — 
Mai$on$ du Poquis, xix* s* (carte du Dépôt de la 
guerre). 

Maisons -Jbahrbts (Les), h. c"* de Nenville-sur- 
Vanne; auj. détruit. — Mations Jehannetz, U$ Mai- 
wm-Jêanneti, i553 (État du baill. de Troyes) et 
xTiii* 8* (pouillé). 

Maisoiis-PbÏau (Les), h. c*** de Bucey-eo-Othe; auj. 
détroit — Le$ Maisonp-Préau , xyiii* s* (pouillé) et 
i553 (État du baill. de Troyes). 

Maisoks-Rouges (Les), h. c"* de Gheasy. — Le» Mai" 
$on§ Raugei, i553 (État do baill. de Troyes). — 
Maiton Rouge, xtiii* s* (carte de Gassini). 

MAizièBBs, c°" de Brienne-le-Ghâteau. — Macerte, 
11 /îa (ch. du prieuré de Ramerupt). — Maiserie, 
Maisterie, ii5a-ii8o (feoda Gampanis). — Ma- 
serie, libS (ch. de l'abb. de Montiéramey ). — Mai- 
iierei, Muierei, laoi (feoda Gampaniœ). — Mai- 
9«ret, Mmieres, vers laaa (livre des vassaux). — 
Maixièrei, 1 6 1 5 (terr. du duché dé Beaufort). — Mei- 
ziere», i64a (Foy et homm. de divers seigneurs). — 
Maiioiriœ, xviii* 8* (Courtalon, Top, t. III, p. /il 6). 
Dioc. anc. de Troyes; coût, et baiil. de Chau- 
nM>nt; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sor-Aube. 

MAiziâBBS, h. c"* de Ghessy, avec chapelle. — Mai- 
êieres, i5o3 (ch. de Pabb. de Quincy). — Mai- 
zieret, xviii^s" (carte de Gassini). 

MAiziiBBS-LA-GRARDB-PABoissB, c**" de Romilly-«ur- 
Seine. — Materie, 1167 (ch. de Tabb. du Para- 
del). — Metio, 1167 (ihid.), — Maiêerie, ia66 
(ch. de rHôtel-Dieu-le-Gomte). — Maêerie super 
Secanam, 1667 (rôle, fonds de Saint-Pierre, arch. 
de r Aube). — Maisieres, vu* s* (liste des par. du 



dioc). — Maisieres 00 la Grande Paroisse, vruf s* 
(carte de Gassini). — Maladrerie de Maisieres, 
X7I11* s* (pooillé). 

Dioc. anc. , coût, et baill. de Troyes ; siège parti- 
culier de Méry; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

Maladbbie (La), h. c°* de Ghaource. — i553 (extrait 
et État somm. du baill. de Troyes). 

Maudebie (La), c*^ de Viliemaur. — i3a8 (prisie de 
Yillemor). 

MALADiâRB (La), anc. maladrerie, puis chapelle, auj. 
détruite, fur le lerrit de Bar-sur-Seine. — Mala- 
drerie, 1/16 1-1 6 6a (compte particulier de Germain 
Jacquot, manusc. ong.). — Maladaie, x?iii*8' (carte 
de Gassini). 

MALADièsB (La), c°* d^Ervy; ancienne maladrerie, auj. 
cimetière. 

Maladibbe (La), h. c°* de Loches; autrefois ferme. 

— Mentionnée par M. Goûtant dans sa Notice histo- 
lique sur Landreville. 

Maladiàre (La), c°*de Vendeovre, à TO. ; maladrerie 
détruite vers la fin du zvi* s*. — xix* siècle, habita- 
tion récemment construite. 

Maladbbbie (La), c°* de Ramerupt, à TO.; chapelle 
sur son emplacement. — z?iii* s* (pouillé). 

Malassise, f. c"* de Bainot-la-Grange. — Malassise, 
i553 (extr. et État du baill. de Troyes); xviii* s* 
(carte de Gassini). 

Malle-Maison (La), fief dép. de Rosnay; auj. dis- 
paru. — Malle Maison, 16a (reg. d'homm. à M'' de 
Luxembourg). — Mahnaison, i6ai (reg. pour la 
réception des actes d*o£Bce de foy et hommage à 
M'' de Luxembourg). 

Mallbts (Les), h. c^'de Noé-les-Mallets. — Makûum, 
1095 (cart. de Tabbaye de Molôme). — MaUe, 
Malay, 1099 (»^-)* — Maïla, 1101 (ihid,), — 
Malleium, iio3 (ibid,), — Malai, Mallai, 11 35 
(ibid.). — Mala, 1 ihb (ibid.). — Mêlai, 11/17 (^^* 
de Tabb. de Glairvaux ). — Grand Malet , Petit Malet , 
xviii* 8* (Gassini). 

Malmaison (La), h. ou gagnage situé sur TArdusson; 
détroit. — ikUb (ch. de Tabb. de SainlrLoop). 

Malmaison (La), h. c"*' de Payns et de Sainl-Lyé. -^ 
Màlemaison, 1 553 (ex t. et État du baill. de Troyes). 

— Malmaison, xviii* s* (pouillé). 

Malminokx, f. c"* de Saint-Martin-de-Bossenay. — 
Mainillus, Mainil Menout, VUlare Magnout, 11 53 
(cart. d(j Tabb. de Scellières). — Masnilmenolt, 1 1 55 
(ch. d$ Tabb. de Scellières). — Mainil Menoldi, 
1179 (cart. de Tabb. de Scellières). — Menilmenoldi, 
Mesdilmenoldi, 1 179 (ch. del 'abb. de Scellières). — 
Maisnilmenot,- il S6 (ibid.), — MénUmilon, 1198 



la. 



9-2 



DÉPARTEMENT DE L^AUBE. 



(bulle d'Innocent III, pour Tabb. du Paraclel). — 
ManUUtmnol , i ao6 (ibid.). — MeniUut Minol ,1270 
(cari. deTabb. de Scellières). — MaUnmeêt, i553 
(Élaldubaill. deTroyes). 

Maltoie (La), b. c"* d'Ervy. — Malvoye, x?iii* siècle 
(carte de Gassini). 

Ma^drillb (La) ou Rd de Berkon, affluent de la rive 
gaucbe de TArmance; coule de Bernon à Chessy. 

Mamteîiat, c°' de Saint-Lyé, lieu-dit Réserve de Man- 
tenay ou les quartiers de Saint-Gervais et de Saint- 
Prolais. — Ane. abb. dédiée à ces deux bienheu- 
reux; elle existait vers bho et a été détruite sans 
doute au x* siècle (Gamusat, Prompttiarium , f 358 ; 
Desguerrois, ann. 56o et 565). — Mantiruacum^ 
Mentiniacum , 1675 (Ad. de Valois, Not. GalL 
p. 336). — Mantuiùacum, Mantenai, Monastère de 
Saiut-Gervais et de Saint^Protais , xtiii* s* (pouillé). 

Marais (Le), maison de maître, c"* de DrouptrSaintc- 
Marie. 

Marais (Le), f. c"' de Plancy. 

Marais (Le), f. c^Me Romilly-sur-Seiue. 

Marais (Le), f. c"' de Saint- Benoft-sur- Vanne. — Le 
Marais, xyiii* s* (carte de Gassini). 

Marais (Le GnAfiD-), éc. c"* de Pars-lez-RomiUy. 

Maraix (Les) , h. c"' de Saint-Pouaogc. — Les Moraux , 
xviii* s* (carte de Gassini). — Voy. Ma rots (Les). 
Débris d^habitalions palustres dans les marais 
dessccliés. 

Maravx (Les) ou les Marots, h. c"' de Saint-Thibault. 

— Les Maraux, xvin* s* (carte de Gassini). 
Marate (Bois de), c"* de Maraye-en-Othe. — Bois de 

Marais, la 85 (compt. des rec. et dép. du comte 
de Ghampagne). 
Maratr-e.n-Otbe, c** d'Aix-en-Othe. — Maraia, 1 173 
(Bibl. nal. fonds français). — Maraies, 117*6 (Vet. 
script, ampbssima Gollectio, t. I, p. 890). — Ma- 
raye, 1198 (cb. du Hayer de Ghennegy). — Ma- 
reez, 1261 (ch. du prieuré de Foicy). — Maraya, 
1 38 1 (arch. de la ville de Troyes , compte rass. orig. ). 

— Maraye en Othe, i5ao (inv. de titres concernant 
la comm'" de Troyes). — Maraiz, i553 (extr. et 
État somm. du baill. de Troyes). — Vicus paludosus , 

. 1668 (Desguerrois, Ephemeris sanctorum, (^81). 

— Maraie, xviii' s' (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Ghampagne; élect. de Troyes. 

Ghâlellcnie, comprenant en i553 les hameaux 

de Ghampsicourt, de la Perrière et des Moulins 

(extr. et Etat somm. du baill. de Troyes). 

Marcoa-Rouoe (Bois de), c"* de Gunfin. 

Marcillt-le-Hateb, ch.-l. de c"", arrond. de Nogent-sur- 

Seine. — Marcelliacum , 1127 (cart. de Tabb. du 



Paraclet). — MarceUei, vers 1 1 4o (cart. de Tabb. de 
la Rivour). — Marcillei, 1 i/i5-i 1 69 (ch. de Tabb. 
delà Rivour). — Nemus de Marciliaco, 11/17 (ch. de 
Tabb.du Paraclet). — MarceUeium, ii\ani 1 1 5o (cart. 
gén. de TYonne). — Mareelli, Marchilli, 1161 (cari, 
de Fabb. de la Rivour). — MarcHU, 1161 (ch. de 
Tabb. de la Rivour). — MarciUi, 1176 (ibid.). — 
MareeilUacum , 1198 (cart. de Tabb. du Paraclet). 

— Molendinum de MarceUiaco , Marciliacum ,1212 
(ch. de Tabb. du Paraclet). — MarceiUi, 1221 (ch. 
de Tabb. de Vauluisant). — Marcilliacum lou Haie, 
1 238 (ch. orig. arch, de TAube). — Mareilly, 1 328 
(prisie de Villemor). — Marciliacum le Hayer, 
i3/ii (Gamusat, Promptuarium , T 20a). — Mar- 
eilly le Hayer, 1626 (cb. du prieuré de Glairlieu). 

— Marcilium , 1610 ( Papire Masson , p. 166). — 
MarcUli-le-Hayer, xfiii's* (pouillé). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baiil. de Sens; 
gouv. et général de Ghampagne ; élecL de Troyes. 

Ghâleau fort auj. détruit. 

Mareilly fit partie du canton de Villadin de 1790 
à Tan ix; à cette dernière date, il devint le chef-lieu 
d'un canton qui comprend 22 c***' : Avant-lez-Blar- 
cilly, Avon-la-Pèze, Bercenav-le-Hayer, Bourdenay, 
Gharmoy, les deux Dierrey, Echemines, Faux-Ville- 
cerf, Fay, Mardlly-le-Hayer, Marigny-le-Ghâtel , le 
Mesnil- Saint -Loup, Pâlis, Planty, Pouy, Prunay- 
Belleville, Rigny-la-Nonneuse, Saint-Flavit, Som- 
mefontaine- Saint -Lupien, Trancault et Villadin. 

— Ghcf-lieu d^un canton ecclésiastique composé de 
20 paroisses ou succursales : Avant-lez -Mareilly. 
Avon-la-Pèze, Bercenay- le -Hayer, Bourdenay, 
Dierrcy-Saint-Julien , Dierrey-Saint-Pierre, Eche- 
mines, Faux-Villecerf, Fay, Marigny-le-Ghàtel , le 
Mesnil-Saint-Loup, Pâhs, Pouy, Prunay-Belleville , 
Rigny-la-Nonneuse, Saint-Flavit, Saint - Pierre - 
do^Bossenay, Sommefontaine-Sainl-Lupien , Tran- 
cault et Villadin. 

Mahdblle (La), m*" et f. c"* de Saint-Martin-de-Bos- 
senay. — Molendinum de stagno, 1167 (ch. de 
Tabb. du Paraclet). — Molendinum de Mardell, 
1202 (cart. deTabb. de Saint-Loup). — Étang de 
la Mardelle, xviii' s' (carte de Gassini). — Moulin 
de la Merdelle, de ^ Mardelle, des Mardelles, 
xviii's* (Gourlalon, Top, L III, p. a 00 et 21 5). 

Mare (La), font. c°' de JuvancourL 

Mareau (Le), h. c"* dp Goursan. — Marots, xfiii* s* 
(carte de Gassini). 

Marehbourg (Le), éc. c^'de Dienviiie. 

Margerib (Marne). — Avant 1790, rarcliidiaconé et 
doyenné de Margerie , dépendant du dioc. de Troyes , 
comprenait /j 1 paroisses , dont 1 9 font partie du dép* 



à 



94 



DÉPARTEMENT DE LAUBE. 



nay, 1178 (ch. de Mathieu, ëv. de Troyes). — 
Mamaium, 119A (ch. de Tabb. du Paraclet). — 
Moamaium, 1196 (cart. dePabb. du Paraclel). — 
Marinai, Marna, Menai, Mernai, vers 1393 (livre 
des vassaux). — Priorahu de Mamay^ 1933 (cb. 
de Tabb. du Paraclet). — Mamayum, i3i5 (ch. de 
Tabb. de Yauluisant). — Mameyum, j3i6 (ch. de 
fabb. du Paraclet). — Marnai, xviii* s* (pouilié). 

Pagua et comitattit Moriventi»; dioc. anc, coût, 
et baill. de Troyes; siège particulier de Nogent-sur- 
Seine; gouv. et gênerai, de Flle-de-France; élect. 
de Nogent-sur-Seine. 

Ville fermée de fosses et de portes. — Prieuré 
dépendant de Fabb. de Saint-Denis en France. 

Markat, h. c°"de Sainte-Maure; anc. terre de franc- 
alleu. — Mameium, 19 58 (ch. deTabb. de Montié- 
ramey). — Mamei, xviii* s* (pouilié). — Mamey, 
xviii*s*(GourtaIon, Top. t. III, p. 137). 

Marnât (Bois de), c? de Marnay. 

Marollis-lez-Bailly, c^'de Bar-sur-Seine. — Maro- 
lium, iii3 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Marrole, 1119 (cart. de Tabb. de Molême). — Ma- 
reole, ii3/i (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Maroîles, 1169 (Biampignon, Hitt, de sainte Ger- 
maine, p. 9o5). — Merroki, 1901 (feoda Gam- 
paiiiœ). — Marroles, ia66 (vente à Gérard de 
Durnay). — MarroUe, 1 9 64 (cart. de THôtel-Dieu- 
le-Gomte). — Maroilles, 1880 (cb. du chap. de 
Saint-Madou). — Maroîes, 1 668 (Ordonn. des roys 
de France, t. XVII, p. i56). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
cbâtell. de Vend^uvre ; gouv. et général, de Gham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Gréé en 1790 chef-lieu d'un canton du district de 
Bar-sur-Seine comprenant 9 c'" : Bailly-lei-Ghauf- 
four, Beurey, Briel, Ghauflbur, Fralignes, MaroUes, 
Poligny, ThiefiFrain et Villy-en-Trode, et supprimé 
en Tan ix. 

MAROLLES-soDS-LiG?iiiRES, c**" de Chaource. — Ma- 
triole, 1 189 (cart. gén. de l'Yonne). — Marolium, 
11 59 -1180 (feoda Gampaniœ). — Marrolium, 
1201 (ihid.). — Marroles, 1991 (ch. de Tabb. de 
Quincy). — Meyrolles, 186 5 (carte du Pagus 
Tomodurensis , Ann. de l'Yonne, 3' partie, p. i84J. 
Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de TIle-de-France ; élect. de Ton- 
nerre. 

Marot (Le), h. c"de Bosières. — Le Marot, 1706 
(rolle des jurées et bourgeoisies dWumonl). 

Marots (Les), h. c°* de Montfey, — Marots, xviii* s* 
(carte de Gassini). — Le Marot, xix* s* (carte du 
Dépôt de la guerre). 



Maiots (Les), h. de la c"* de Saint-Pouaoge. — Dans 
ce hameau , situé an milieu de marais aujourd'hui 
desséchés, on trouve des vestiges provenant d'habi- 
tations palustres ( Bouliot , Hist. de la viUe de Troyes , 
t. I, p. bûk, n. E). 

Marots (Les), h. c^ de Troyes. — Les Maraux de 
Pbuilly, i365 (cart. de l'Hôtel-Dieu-le-Comte). — 
LesMaraulx, i53/i (ch. de l'abb. de Montier-la- 
Gelle). 

Marque (La), moulin à eau, c"* d'Estiasac, près de 
la forge à l'eau; mentionné dans les archives de la 
maison de la Bochefoucauld. — Moulin de la Marque, 
i63o (Descript. gén. de la baroanie de Villemaur, 
arch. de la Bochefoucauld). 

Marque (La), f. c"* de Vendeuvre-sur-Barse ; anc. fief 
relevant de la seigneurie de Vendeuvre avant 16/î], 
et à partir de là, delà baronnie de Villeneuve-^u- 
Ghéne. — La Marqué, i55o (Mém. mss. sur Ven- 
deuvre). 

Marque (La), m*% c"* de Vendeuvre; il existait au 
xvi* siècle et a été détruit au xviii*. — Mentionné, 
en 1 568, dans l'Inventaire des titres de la seigneurie 
de Ghamp-au-Boi. 

Martileium , situation inconnue; nommé entre 

Saint-Lyé et Bercenay-le-Hayer. — ... decimam de 
Martileio, 1909 (Gall. christ, inst. t. XII, p. s86). 

Marji?i (Le Bois), c'* d'Urviile. 

Martiraugues, près de Bourguignons; auj. disparu. 
— (Luc. Goûtant, Hist. de Bar-sur-Seine, p. 121). 

Martl'v-Fortaiiie, fontaine au territ. de Fontette. 

Martini^re (La), fief à Bailly, de la commune de 
Ghaufibur, xv* s* (inv. des arch. du château de Gé- 
rosdot). 

Martrois (Le), miss. affl. de la rive droite de l'Âr- 
mance , territ. de Ghaource. 

Martroy (Le), h. c" de Villette. — i553 (Étot du 
baill. deTiy)yes, qui indique ce hameau de la pa- 
roisse de Pouan et de la mairie de Villette). — 
Matray, xviii* s* (pouilié). 

Marte (La), partie supérieure de l'Hoxain, en amont 
des sources des Bordes-de-Lantages. — Sa source 
se trouve à Balnot-la-Grange ; il disparaît après avoir 
fait tourner le m*° de Balnot et celui des Lames. 

Marveillon, f. c"* de Vaupoisson. — Merveillon, 
XIX* s* (carte du Dépôt de la guerre). 

Marvottes (Les) , fontaines, territ. de Lantages. — Ges 
sources sont intermittentes et situées dans la vallée 
ou coule la Marve et au-dessus de la belle fontaine 
de la Doue , source de i'Hozain. 

Massé, f. c"* de Saint-Pouange ; auj. détruite. — 
Masées, i5o3 (Bibl. nat. coH. de Ghampagne, 
t. XVII). — Massé, xTiii* s* (carte de Gassini). 



96 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



leilcs : Idace, h loi des fiurgoDdes, Grégoire de 
Tours, Fredegher, le continuateur de Prosper 
d^Aquitaine, indiquent : Mauriacum, Maunacensis 
campania^ Mauriac a in CampaniOf comme le théâtre 
de ia l>ataii!c d'Allila, et celte dernière chronique 

. place ce lieu au cinquième milliaire de la ville de 
Troyes, nécessairement dans la direction de Méry, 
sur le passage de la Seine, entre Troyes et Duode- 
cim Pontes.^ 

L'examen philologique et celui des textes les plus 
rapprochés de Pévénement nous ont fait conclure 
sur ce point important de notre histoire nationale 
de la manière suivante : 

1° Tous les auteurs contemporains, Gaulois, 
Français , Burgondes et étrangers, sont d'accord pour 
indiquer le lieu de la bataille par : campo calalau- 
nico y campo» catalaunicos , ou par : m pu^am mau- 
rtcemcm , m mauriacentem campamam , campo mau- 
riaco, Maurica in Campania', etc.; 

9° Les champs de Ghâlons, on en talau niques, 
constituent la Champagne proprement dite, et les 
campi mauriaci, les champs ou la Champagne de 
Méry, une partie de cette grande région naturelle; 
3** La chronique de Copenhague, due au conti- 
nuateur de Prosper d'Aquitaine, est le dernier mot 
sur cette question si controversée : La bataille a éri 
LifRÉE PRÈS DE Tbotes , daiis un lieu nommé Mauriaca 
m Campania, Mébt %^ Champagre. 

Voy. sur cette question notamment: Peigné-Dela- 
court. Recherches tur le lieu de la bataille d'Attila 
en Ù5i, 1 86o ; Gustave Lapérouse, Elude iur le lieu 
de la défaite d* Attila dans les plaines de Champagne, 
1863; A. de Barthélémy, La campagne d* Attila, 
invasion des Huns dans les Gaules en â5t ; D'Arbois 
de Jubainville, Encore un mot sur la halaiïle de 
Mauriacus en ùSi; Boutiot, Histoire de la ville de 
Troyes et de la Champagne méridionale, 1870, t. I, 
p. 5ia-5220, résumant la discussion. 

Madbicoubt, f. c°* de ChampignoUc. — Mauricourt, 
XTiii*s* (carte de Cassini). 

Macrierne (La), ruiss. afH. de la rive droite de TAuge; 
coule de Semoine à Soulages. 

Maurisb (Terbage de), territ. d'Orvilliers; auj. détruit. 
— i3/i6 (arch. départ, fonds de Saint-Pierre). 

Mauboite ou Maurotte, f. c"* de Yendeuvre; détruite 
vers 189/1. 

Mauzarke (La) ou Mosarnb, ruiss. afD. de la rive 
gauche de la Vanne ; de Messon à Fontvanne. — 
La Maussane, xix* s* (carte de TÉtal-major). 

MAZE(LA),rniss. afH. delà rive droite de TAuhe; coule 
de la Ferté-sur-Aube à Juvancourt. — Rivulus qui 
vocatur Marilla, 1 1 35 (cart. de Tabb. de Clairvaux). 



Mazblats (Les), h. c°* de Chaudrey. 

Meix (Le), anc. prieuré, sur le territoire d'Allibau- 
dières, dépendant des religieuses de Bar-sur-Aubc 
. (sic). — Prioratus de Meso, iai6 (cart. de l'abb. 
du Paraclel). — Domusde Mazo, i935 (Martène, 
Tlies. anec. 1. 1, p. 993). — Domus de Maso, 1/107 
(pouillé). — La maison de Mason, xvi* s* (liste des 
par. du dioc.). 

Melaise (La), ruiss. afil. de la rive gauche de ia Barse; 
coule de Chauflbur a Montiéramey. — Melene, 1 189 
(ch. de Tabb. de Montiéramey). 

Melda (Le), bras le plus oriental de ia Seine; déri- 
vation de la Seine de Sainte-Maure ( Vermoise) à 
Méry, au-dessous du moulin de Beauregard. — 
Rivière des Merdasses, Merdas, i537 (M. Boutiot, 
Etudes sur la géogr, anc. du dép* de l*Aube), — La 
Melda , xviii's* (carte de Cassini). — Ca$ial de Melda , 
A/e/</af,xviii*s*(Courtalon,7o/). Lll[,p. io3-i i3). 

— Porte aussi le nom de Noue des Rondes, sur le 
territ. de Droupt- Sainte -Marie, xix* s* (carte du 
Dépôt de la guerre). 

Meldançon, m'"* à Troyes. — Molcndina Ursariorum, 
de porta Ursariorum, 1171 (ch. de Tabb. de Saint- 
Lioup). — Molendina dejuxta portam quedicilurEpii- 
copi, 1 172 (cart. de Pabb. de Saint-L*oup). — Mo- 
Icndinum de Merdancom, xiii* s* (bibl. de Troyes, 
mss. 365). — Moulin de Meldancon, xv* s* (arcii. 
comm. de Troyes). — Moulin de la Pelleterie , xfiii's' 
(Duhaile). 

C'est auj. une filature. 

Meldarçor (Le), ruiss. afil. de la rive droite de rAul>e ; 
coule de Chasscricourt à Nogent-sur^Aube. — Mel- 
denson^ xviii* s* (carte de Cassini). 

Meldarçor (Le), dérivation de la Seine dans la vilie 
de Troyes, du bief supérieur de Jaillard au bief 
supérieur des moulins Brûlés ou de ChaiiioueL — 
Meldenson, i9o8 (Camusat, Promptuarium , f* 63). 

— Meldancon, 1 9 56 (cart. de ia iépros. de Troyes). 
Meley, fontaine au teirit. de Villcmorien. 
Mé.NAGERiE (La) , éc. de Saint-Aubin; anc. dépendance 

du château de la Chapelle^Godefroy. 

MInardière (La), h. c°' de Villadin. 

Meivaulx-lez-Ervï (Les), h. xv* siècle (arch. munie, 
de Troyes). 

Menay , éc. c"* de Pars-lez-RomilIy. 

Mekois, h. c"* de Rouilly-Saint-Loup. — Villa Da- 
menois, 1169 (ch. de l'Hôtel-Dieu-le-Comte). — 
Amenneis, 1189 (ibid.). — r Amenoys, I2i3 (cart. 
du Temple). — Anumoix, 1961 (cart. de i'Hôtel- 
Dieu-le-Comte). — Esmenoys, ia5o (cart. du 
Temple). — Esmenois, i3o9 (ch. de i'abb. de 
Notrc-Dame-aux-Nonnains). — Esmcnoix, ihoô 



98 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



chol, Ghauchigny, Longueville, Plancy, Premier- 
Fait, Rhège«, Rilly- Sainte- Sype, Saint -Mesmin, 
Salon, Savièrcs, Viâpres-ie-Grand et Viâpre«-le-Pe- 
lil. - Chef-lieu d'un canton ecclësiaalique compre- 
nant 1 a paroisses ou succursales : les Grandes et les 
Petites Chapelles, Châtreî, Chauchigny, Droupt- 
Saint-Basle, Droupt-Sainte-Marie, Premier- Fait, 
Sainl-Mesmin , Saint-Oulph, Sainte-Syre, Savière 
et Vallant-Saint-Georges. 

Mesgrigry, c** de Méry-sur-Seinc. — Maigrigniacum ^ 
1 1 89 (cart. de Tabb. de Nolre-Dame^ux-Nonnains). 
— Megrigniacum , 1218 (ch. de Tabb. de Nolre- 
Damc-aux-Nonnains). — Megi-igny, ia45 (fonds 

" du prieuré de Macherct). — Mesgrinei, 19/16 (ch. 
ori^;. arch. de l'Aube). — » Merigniacum, i245 
(ibid.). — Meigrigni, XTiii* s* (ibid.), — Metgi-igny, 
xviii' s' (Courtalon, Top, t. 111, p. 192). — Met- 
grineiy i^hh (inv. des arch. de TAube, G. 733). 
Dioc. anc. et coût, de Troyes; baill. de Troyes; 
siôge particulier de Méry-sur-Seine; gouv. et général, 
do Champagne; élection de Troyes. 

A donné sou nom à la maison de Mesgrigny, auj. 
subsistante. 

Mesgrigfit , h. c"* de la Loge^ui-Chèvres; auj. détruit. 

Mbsgrigpiy (Grard Étakg de) , c"' de la Villeneuve- au- 
Chêne. — Mentionné sous ce nom et sous celui 
d'Etang du Pare aux Pourceaux dans Tlnvenlaire 
des litres de la seigneurie de la Yilleneuve-au-Chéne. 

Mesgrigny (Petit Étako de),c'** de la Villeneuve-au- 
Chéne. — Mentionné sous ce nom et sous celui 
(T Etang de la RenouiUère dans l'Inventaire des titres 
de la seigneurie de la Villeneuve-au-Chéne. 

Mesnil (LE),h.c'* d'Avanl-lei-Marcilly. — Le Mcsml, 
i553 (eit. et État somm. du baUl. de Troyes. — 
Le Menti, xviii* s* (pouillé). 

Meskil (Le), h. c'*de CourtaoulL — Metnil, xfin' s* 
(carte de Cassini). 

Mesnjl (Le Petit- ) , c°' de Soulaines. — PœvuM Mae- 
ni'us, 1191 (ch. de Hugues, comte de Troyes, 
arch. de l'Aube). — Paroi» Maisnillus, 1 158 (ch. 
de Henri I", comte de Troyes). — Maignillut, par- 
vue MagnilluM, t38i (arch. de la ville de Troyes, 
compt. mss. orig.). — Le Petit Magnil, xvi* s' (liste 
des par. du dioc.). — Parvue Manillue, xfii' s' 
( pouillé ). — Parvue Magnilue , Petit Meenil , xriji' s* 
{ibid.). — Petit Mesgnil, xriii* s' (carte de Cassini). 
Dioc. auc. de Troyes; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne ; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Meshil-Aubert (Le), h. c*^ de Brienae-le-Château. — 
Arberli Magnolium, 1 1&3 (ch. de i'abb. de Basse- 
Fontaine). — AWerti ManiU, 11 63 (Gall. christ. 



inst. t. XII, p. 9 63). — Alberti Mannolium, 1168 
(Camusat, Promptuarium , 1^366). — MaeniUuntf 

1 166 (ch.de I'abb. de Basse-Fontaine). — Maeni- 
lium , 1 9o5 {ibid,). — Metnil Àubert, xviii' 8* (carie 
de Cassini). 

MiSKiL-AuiiRT (Ferme usuvi de), f. c"* de Sainl- 
Léger-sous-Brienne. 

M BSKiL-LA- Comtesse, c** de Ramerupt. — MaUndum 
Comitieee, 1199-1169 (ch. du prieuré de Rame- 
rupt). — Maienil, 1 168 (Camusat, Pnm^tuariutn , 
f 366). — Maûnillum Comitieee, vers 1 180 (ch. de 
I'abb. de Saint -Loup). — Maienolium ComiiiMee, 
11 85 (ibid.). — Meenillum, Meenilum ConUtieee, 
1 9 1 6 (ch. de I'abb. de Montiéramey). — MainUlum 
Comitieee, j 996 (ch. de I'abb. de Saint-Loup). — 
Maienillium Commitieee, 1997 (•^"'•)- — Manilr 
lum Comitieee, xiii* s* (bibl. de Troyes, mas. 365). 

— Maignil, i339 (ibid.). — Maignil la Comteeee, 
XVI* s* (liste des par. du dioc). — Manillum Comi- 

, tieeœ , xvii' s* ( pouillé). — Menil la Comteeee, xvin* s* 
(ibid.). — Le Meenil la Comteeee, tfiii's* (carte de 
Cassini). — Menillum Comilieeœ, xviii* s' (Courtalon, 
Top. t. III, p. 675). — Meeml4aLibertê, à la Révo- 
lution de i 789. 

Dioc. anc, rout. et baill. de Troyes; mairie 
royale de ia Barbuise ; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Troyes. 

Mksnil-Lettre, c*^ de Ramerupt. — Manillum Le- 
tranni, Maienil Letran ou Liétran, au plus tard 1 169 
(cart. de I'abb. de Montiéramey). — Maienilium, 
i9o8 (Camusat, Promptuarium, T 399). — Afa- 
nillum Lietrandi, xiii's* (bibl. de Troyes, uiss. 365). 

— Maignil Lietran, i39i (ch. de I'abb. de Monlié- 
ramcy ). — MagnUlum Leetraini, 1 38 1 ( Aid. ). — Le 
Maignil, xvi* s* (liste des par. du dioc). — Maignil 
Lettre, 1576 (ch. de I'abb. de Montiéramey). — 
Maiegnil Lettrée, ib'jb (ibid.). — Manillum Le- 
treum, xvii* s* (pouillé). — Manillum Letrelum, Me- 
nil Lettre, xviii* s* (ibid.). — Meegnillettre, Xfiii's* 
(carie de Cassini). — Meenil Lettre, xviii* s* (Cour- 
talon, Top. L IH, p. 385). — Meenil Lettré, ux's' 

. (carte du Dépôt de la guerre). « 

Dioc anc, coat., baill. et prévôté de Troyes; 
gouv. et général, de Champagne; élecL de Troyes. 
Misnil-lu-Pabs (Le) , c"* de Pars-ler-Romilly. — Mes- 
gnil lee Pare, xviii* s* (Courtalon, Top. t III , p. so3). 
C'était, en 1 553 , un fief dép. de Pars; auj. disparu. 
Mbsuil-Saint-Gioiobs (Lb), h. c"* d'Ervy. — Maenil, 

1167 (cart. géo. de l'Yonne). — MaeniUum, 11 59- 
1180 (feodaCampaniœ). — Maenerue, 1178 (cart. 
gén. de l'Yonne). — MaieniUum, 1901 (feoda 
Campaniœ). — MeegnUSainUGeorgee , i553 (ext. 



100 



DÉPARTEMEiNT DE L'AUBE. 



— Mantsut Roberti, laaS (cb. de Tabb. de Mon- 
tiéramey). — MaUnil Robert, laaS (cartalare co- 
mitum Gampaniœ). — Afetut RoberUy'inkQ (ch. (de 
Tabb. de Nolre-Dame-des-Prés). — Metroberi, i3ai 
(cb. de Tabb. de Montiéramey). — Meix Robert, 
i3a8 (prisie de Yillemor). — Mastu Roberti, i38i 
(arch. de l'Aube, comple mss. orig.). — Mexrou- 
bert, 1 hoi (ch. de Tabb. de Montiéramey). — Metz 
Robert, i5^3 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). 

— Meez, 1 595 (arch. comm. de Romilly-sur-Seine). 
- — Mairobert, 1 679 (carie de Sanson).. 

Cette commune a ëté fondée par le comte Henri 
le Libéral et Tabbé de Montiéramey. 

Dioc. anc. de Langrcs; coût, et baiil. de Troyes; 
chàtell. de Chaource; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 
Meubtillb, c*" de Vendeuvre-sur-Barse. — Minor 
Villa, 1 179 (ch. de Tabb. dé Clairvaux). — Mur- 
revtlla, 1188 (ibid,), — Murravilla, 1196 (ibid.). 

— Murrevile, 1198 (ibid.), — Meurmlle, i5i3 
(ch. de Tabb. de Montiéramey). — MarviUè, 1667 
(état des décimes). 

Dioc. anc de Langres; coût, elbaill. de Troyes; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 

Mez (Les), f. et m^, c"* de Bayel. — Le8Mez,\yin*B* 
(carte de Cassini). 

MiDB^E (La), f. c'**de Chaource. — Midray, xviii's' 
(carte de Cassini). 

Mignons (Les), f. c"*de Villenauxe. — Le» Mignon», 
XTiii* s* (pouillé). 

MiLARDiE (La), h. c"* de Bercenay-le-Hayer. — La 
Minardie, xviii' s* (carte de Cassini). 

Milieu (Étano do), c"* de la Villeneuve^iu-Chéne. 

MiLLBBOi (Fontaine db), sur remplacement d'un an- 
cien château , à Clérey. 

MiLLBBT (Les), f. c'* d'Hampigny; auj. détruite. — 
Le» Millery, xtiii* s* (carte de Cassini)^ 

Millt(La), f. c"* de Brevonne, avec un étang (du 
nom d'un chevalier du Temple, donateur de cette 
ferme à ia comm"* de Bonleu , xin' s*). — Nemora 
Bateiz, ia54 (cart. du Temple). — Milly, Eetang 
de Lamilly, i5i9 (ch. delà comm'^' de Troyes). 

MiNAT, h. c^de SaiolrHilaire. — Megneium, Men- 
nainm, 1 179 (ch. de l'abb. de Scellières). — Me»- 
naium, 1186 (ibid.). — Menay, Mesnai, Meynay, 
1 a 00 (ibid.). — Menaium, Mynaium, 1 a 06 (ibidTj. 

— Granchia de Menay, taao (ibid.). ^- Maignith 
cum, laaa (ibid.). — Munet,\en laaa (livre des 
vassaux). — Menai, tsaa-iaa9 (feoda Campanis). 

— Mttignyacum, ia65 (ch. de l'abb. de Scel- 
lières). — Menayum, 137/^ (ibid.). 



MiifEBOT(LBs), h. c*^ d'Aix-«n-Othe. — Le Mineray, 
i3a8 (prisie de Yiliemor). — Le» Mmeroi», xfiii* 
siècle (pouillé). 

MiHETs (Les), h. c"^ de Lavan; auj. détroit. 

M1NIHB8 (Les), couvent fondé à Brienne-le-Châteao , en 
1 635, par Louise de Béon -Luxembourg, éponse de 
Henri-Auguste de Loménie de Brienne; converti 
le 1*' février 1776 en une école militaire dans la- 
quelle Napoléon I*' passa plusieurs années comme 
élève et supprimée en 1790. — Le» Minime», xviii* 
siècle (pouillé). 

MiiiiMBs (Les) ou Yilliebs, h. c"* de Yilleret. — Anc. 
couvent de Minimes, auj. ferme avec habitation de 
maître. 

MiNOTS (Les), f. c°*de Pargues. — Le» Minot» , x? m* s* 
( carte de Cassini ). 

Mission (La) , f. c"^ de Saintr-Germain. — La Mi»mon, 
xviii* s* (carte de Cassini). 

Mi-YoïB (La), h. c*^ de Chaource. — La Meooix, 
xfiii* s* (carte de Cassini). ' 

Mi-YoïE (La), h. c^ de Saint-Mards-en-Othe. — La 
Mivoye, xviii* s* (pouillé). — La Myvoie, xnii* s* 
(pouillé). — La Myvoie, xfiii' s* (carte de Cas- 
sini). 

MoAGluM , situation inconnue dans les environs 

de Gyé-sur-Seinc. — Mo4igium, 1 a56-ia70 (feoda 
Campaniœ). 

MoGis, f. — Voy. Madgis. 

MooNB (La), ruiss. afil. de la rive gauche de i'Hoxain. — 
Madonia, 7.53 (ch. deChelembert, arch. de l'Aube). 

— Maognia, 1 097 (cart. de l'abb. de Moléme). — 
Mongue, 1161 (ch. de l'abb. de Montiéramey). — 

— Ripparia de Moigne, ia85 (ch. de l'abb. de 
Montier-U-Celle). — Mogne, xviii* s* (carte de Cas- 
sini). 

MoiBBT, village détruit, c"* de Dierrey-Saint-Julien ; 
anc. paroisse disparue au xviii* siècle. — Maria- 
eum, iia5 (ch. de l'abb. de Yauluisanl). — Mo- 
reum, 11/17 (cart. et arch. de la léproserie de 
Troyes). — Moiri, 11 85 (ibid.). — Moreium, 
1 199 (tbid.). — Morriacum, iao5 (cartularecoroi- 
tum Campanile). — Moriacum , 1 a 1 (cart. et arch. 
de la léproserie de Troyes). — Moiriacum, i%3g 
(ibid.). — Mort, 1376 (ch. de l'abb. de Dilo). — 
Morey, i3a8 (prisie de Yillemor). — More, 1730 
(fonds du flayer de Chenncgy). — Morei, Moirei, 
xviif siècle (pouillé ). — Moirey, xviii* siècle (carte 
de Cassini). 

MoLiNB (Xa), h. c"* de Troyes, avec moulins. — Mo- 
lina, 1 ihU (ch. du prieuré de Foicy). — La Mu- 
Une, ia63 (ch. de l'abb. de Montier-la Celle). — 
LaMoline, 1997 (ibid.). — La Mouline lez Troie», 



102 



DÉPARTEMENT DE LAUBE. 



AUanuêf 1989 (ch. de Tabb. de NoIre-Dame-aux- 
NoDoai ns ) . — Mont Ablànut , i a 90 ( ibid. ), — Mon- 
tauUn , Mont Haulain ,1993 (fonds de Notre-Dame- 
en-rîle, arch. de TAiibe). — MontelaynuM, 1899 
(cb. deTabb. de Saint-Loup). — Montolam, xti* s* 
(liste des par. du diocèse). — Mont Alani, xviii* s* 
(pouillë). 

Pag%it Trecattinut ; dioc. anc. , coût, et baill. de 
Troyes; mairie royale de Lusigny; gouv. et géuëral. 
de Champagne ; clect. de Troyes. 

En Champ-Chouard, station gallo-romaine, nom- 
breux vestiges de construction et fragments de céra- 
mique. 

Mont-adx-Idoles (Le), c" de Parres-aux-Tertres. — 
Lieu où saint Patrocie, connu sous le nom de saint 
Parres , a été martyrisé au m* siècle. 

MoNTséLAiB ou BéLAiR,f. c^'de Sainf-BenoîtrSur-Selne. 

MoicT Berrarge, c" de Torvilliers. — Altit., 175". 

Moht-Bbost, f. — Voy. Mokberaclt. 

MoNTCEAiix, c'" de Bouilly. — Moncelli, 1107 (bulle 
de Pascal II, arch. de TAube). — Monceas, 11 85 
(ch. de Menasses, évêcpe de Troyes). — Mondant, 
191 6-1 999 (feoda Campaniœ). — Monciaux , xiu* s' 
(ch. du prieuré de Nolre-Dame-en-l'Ile). — Mmk- 
cealt, 1980 (ch.de Tabb. de Monlier-la-Celle). — 
Monceaulx, 1898 (prisie de Villemor). — Mont- 
eaulXf i5i3 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — 
Monceaux, xtiii* s* (pouillë). — Montceaux, 1705 
(rolies des jurées et bourg. d^Aumont). — Mont- 
teaux, 1768 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — 
Monceau , x? m* s* (carte de Cassini). — Montreaulx, 
XVIII* s* (Courlalon, Top, t. lïl, p. 186). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. 
dlsle en partie, du siège particulier de Rumilly 
pour le surplus ; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

MoRTciAcx, fief, c"* de Courtaoult, 1 558^ auj. disparu. 

MoRicBAux , f. c"* de Montfey ; auj. disparue. — 1 553 
(État du baill. de Troyes). 

MowT Chadt, c"* de Torvilliers. — Altit., 180». 

Mont-Chbrbt (Fohtairb de), au territ. de Villy-en- 
Trode. 

MoKTCBEVBEuiL , chât. , élaug et tuil. , c"' des Loges- 
Margueron. — Stagnum de Montchevrel, 1913 
(Gall. chrisL t. IV, p. 8^8). — Gronda, Stagna 
de Montchêvrel, 1998 (cartul. comitum Campaniœ). 

— Granchia de Monte €hevrel, 1 9/1 5 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Celle). — Montchevreul , i568 (t6tW.). 

— Montchevreuil , 1705 (rolle des jurées et bour- 
geoisies d^Aumont). 

MoKTCLiRS (Les) ou les MoKGt.iBS, forêt, c"* de Chen- 
negy. — Let Monclint, xviii* s* (carte de Cassini). 



Mort de Noi, c"* de Fonlette. — AlliL, 356". 

Morteplois, h. c'* de Saint-Léger-sous-Brienne ; anj. 
détruit. — Moniefloyt, 1608 (lerr. du duché de 
Beaufort). — Montrait, xviii* s" (carte de Cassini , 
et Courtalon , Top. du dioc, de Troyet , t. III , p. 63 1 ). 

MoRTÉMiKi, éminence artificielle, territ. de Vallant- 
SaintGeorges ; présumée travail de défense. 

MoKTiQiJoi, f. c"* de Dronpt-Saint-Bâle (riirle du Dé- 
pôt de la guerre). 

Mont-Érard, forges à fer, territ. d'Aix-en-Otbe. — 
XI v' s* (arch. départ, fonds de Tévéché, comptes de 
la seigneurie d'Aix ). 

Moiitesbra:« , lieu habité, c'* de Saint-Lyé. — xiv* s* 
(arch. départ, fonds de Tévéché). 

MoNTPAUcoN , fief etgagnage,c"*deyendeuvre; auj. dis 
paru. — i6o3 (dénomb. de la seign. de Vendeuvre, 
par François de Luxembourg, duc de Piney. — 
Mém. sur la terre deVendeuvre, mss. de la bibl. 
de Troyes, 9955). 

MoNTPET, c" d'Ervy. — Mont feUum, 1166-1169 
(carL de Tabb. de la Rivour). — Monjuef, 1 1 5«- 
1180 (feoda Campanis). — Montfulcerii, 1178 
(cart. gén. de TYonne). — Montfuel, Muntfuiêl, 
vers 1939 (livre des vassaux). — Monjueil, 1916 
(cart. deTabb. de Notre- Dame-aux-Nonnains). — 
Montfoîii, r963 (cart. de Tabb. de Moléme). — 
Mon^ey, 1 665 (Ordonn. des roys de France, t XVI, 
p. 878). — Monfel, i553 (extr. et Etat somm. du 
baill. de Troyes). — Mont/ueille, 1 668 (poiûllé gén. 
du dioc. de Sens). 

Dioc. anc. de Sens; coût, et baill. de Troyes; 
châtc'Il. d'Ervy; gouv. et général. derîle-de-France; 
élect. de Saint-Florenlin. 

M0RT6DEUX, 3* canton de Troyes. -^Montguor, 1 iSa- 
1180 (feoda Campaniœ). — Mont Goeri, 1918 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Mongoor, Mon- 
gueor, Montguor, vers 1999 (livre des vassaux). — 
Montgueur, Montgeor, 1999-1999 (feoda Campa- 
niœ). — Montgueor, 1967 (arch. deThospice Saint - 
Abraham). — Montgueeur, 1999 (fonds de Notre- 
Dame-en-PIie, arch. de l'Aube). — Mont Gorgonit, 
1 3oo (ch. de Notre-Dame-des-Prés). — Montgueux, 
Montegvettr, 1898 (prisie de Villemor). — Afon- 
gueuXf XV m" s* (carte de Cassini). — Mont Gorgo- 
niut, xviii*s* (Courtalon, Top, t. III, p. 161). 

Dioc. anc; coût et baill. de Troyes; mairie 
royale des Noës; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. — Ainsi appelé du nom de la 
montagne sur laquelle ce village est assis. 

Mort-Haut (Bois de), c°* de Ville-sur-Arce. 

MoRTHiéBAULT, h. c"' d'Ervv ; priouré dépendant de 
Saint- Germain d'Auxerre. — Monglevicem Evaudi 



104 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Mo5TifAiiT (Etahg db) OU Étarg DU Gabtis, c*^ de Gé- 
rosdot. 

MoRTHARTiif , c"* d'Essoyes. — Martini Mont, 1180- 
1 1 9a (cari, de l'abb. de Ciairvaux). — Mon» Mar- 
tini., 1286 (ifnd.), — Monêtnartin, î58i (ch. eliit. 
de Tabb. de Ciairvaux). 

Dioc. anc. de Langres; coût, el baîll. de Troyes; 
ckâtell. de Jaucourt; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élecl. de Bar-sur-Aube. 

MoNTMARTiR (Forét db), c"* de Montmartin; défrichée 
dans le premier quart du xri* siècle el mentionnée, 
de 1910 à 1935, dans Tlnventaire des titres de la 
seigneurie de la Yilleneuve-au-Chône. — Foreita 
que dicitur Monsmartinus, 1 9 1 5 (arch. du châl. de 
Vendeuvre). 

MoKTUoRERCT, autrefois Bbacfort, c**" de Chavanges, 
avec chapelle. — Bellum forte, io85 (Camusal, 
Prompluarium , T 379-378). — Belfortum, 1 1 15 
(cart. de Tabb, de Monliérender). — Belfort, Bel- 
forte, 1 174 (ch. de Tabb. de Boulancourt). — Bel- 
fort castrum , 1 9 1 ( feoda Campaniœ). — Beaufort , 
i3o8 (liste des députés aux Etats de i3o8). — 
Beaufort sur Seyne, 1 /i65 ( Ord. des roys de France, 
t. XVI, p. 878). — Beaufort, 1 ^75 (ch. de Tabb. 
de Montier-la-Celle). — Montmorency, 1689 (lettres 
patentes de Louis XIV). — Maladcrie de Beaufort, 
xviii* s* (arch. hospit. de Brienne). — Montmo- 
renci, Chapitre de Beaufort, xYiii* s' (pouillé). — 
Grenier à $el, xviii*s* (carte de Cassini). — Mone 
Maurentiacui , Montmorencianum , xviii" s* (Cour- 
talon, Top.i. III, p. 359). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et bail!, de Chau- 
mont; duché-pairie; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Vitry-le-Fran«)is. 

Château très-fort, isolé du village. — Prieuré 
dépendant de Tabb. de Montier-en-Der. 

Tire son nom moderne du duc de Montmorency, 
à qui il appartenait, et qui obtint ce changement de 
nom par lettres patentes de 1689. 

MoNTMOBBKGT (Château de), c"* de Montmorency; situé 
sur une éminence commandant la vallée de la Voire, 
une partie du Perthois et la plaine de Brienne. — 
Château très-fort, détruit au plus tard .au xvii* s*. 
Il appartint aux comtes de Champagne : Blanche, 
veuve de Henri le Gros, comte de Champagne, le 
porta en mariage à Edmond de Lancastre; cette fa- 
mille de Lancastre le posséda jusqu*en 1867. 

MoNTMORBRCT (Forét db), lenît. de Bailly-le-Franc, 
de Lentilles el de Pueilemontiec. — Foreit de Mont- 
morency ,1^111* 8* (carte de Cassini). 

Mort Mobvois (Le), mont situé an midi de Pont, en 
partie recouvert par une forét désignée an moyen 



âge sous le nom de Parc de Pont et faisant partie 
de l'ancienne seigneurie de celte ville, assise au bas; 
ce mont, situé entre les marais de TArdusson et 
ceux de la Seine, a 9poo mètres d^altilude. — Monê 
Morvei, forét adjacente i TArdusson, nemue de 
Monte Morvei, .... el totum mareichium in ritfieria 
Ardutionit loco ilU adjacens, itgh (Gail. christ 
inst. t. XII, p. 979. — Ponz au Mont Morvois, 
Isa 5 (Arch. nat. J. 195, coIL de Champagne, III, 
n* 75, original). 

MoRToiE (La), h. c"* de Bumilly-sur-Seine; auj. dé- 
truit. — La Montoie, xviii* s* (carte de Cassini). 

MoRTois, f. c** de Précy-Saint-Martin ; auj. détruite. — 
Montei», 1 1 58 (bulle du pape Anaslase IV, arch. de 
TAube). — Grangia de Montait, 1 986 (ch. de Tabb. 
de Montier-la-Celle). — Granche de Montoii, 161/1 
(ibid,). — Le Montoye, i55/i (ibid.). — Monthoii, 
i563 (ibid.). — Montoye, xviii* s* (carte de Cas- 
sini). 

MoKTPOTiER et non Mortpothier, orthographe vicieuse, 
c" de Villeneuxe. — Mom Portarum, 1 1 4*7 {ch. de • 
Tabb. du Paradet). — Mons Potariui, 1 153 {ibid.). 

— Mon$ figuli, 1 165 (Gall. christ, t XII, p. 971). 

— Mon$ Poterii, 1 909 ( ibid. p. a85 ). — Monê le 
Pothier, 19 99-1 999 (feoda Campanis). — Montpo- 
tier, xviu* s* (pouillé). — Montlepotiera , xviii* s* 
(carte de Cassini). — Mont le Potier, xviii* s* (Cour- 
talon, Top. t. m, p. 960). 

Dioc. anc. de Troyes; couL de Meaux; baill. de 
Provins; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. . 

MoKTR^B (La), h. avec chapelle de Notre-Dame-de- 
Pitié, c°* de Montpolier; détruit au xviii* siècle. — 
La Montrée, xviiT s* (pouillé). 

MoRTRBCiL, c" de Lusigny. — Monaeteriolum , 1 iiA 
(ch. de Hugues, comte de Troyes). — Moiterelktm, 
1117 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — Monste- 
rellum, 1191 {ibid.). — MueteroHum, 11 56 (ch. 
de Henri I*' pour Tabb. de Montier-la-Celle). — 
Muêterolum, 1177 (cart. de Tabb. de la Rivour). 

— Montterol, 11 85 (ch. de Menasses, évéque de 
Troyes). — Montereul, 198/1-1963 (feoda Campa- 
niœ). — Moiterolum, 1988 (ch. de Tabb. de Mon- 
tiéramey). — Montterel, 1 385 {ibid.). — Mon$tero- 
lium , 1 368 ( Ord. des roys de France, t IV, p. 3 1 o ). 

— MonMtereuil, 1879 (ch. de Tabb. de Montiéra- 
mey). — Montreuil, 1879 (Bibl. nat. Déuomb. gén. 
des fiefs, reg. 10,896, coll. Delamarre, 1. 10, mss. 
Vignier). — Monterellum, 1661 (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — Momtereul, 1676 (Ord. des roys 
de France, t. XVIII, p. 79). — Monstreul, 1587 
(ch. de Tabb. de Montiéramey). — MonteroHum, 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



105 



x?ii* siècle (pouillé). — Morutreuil, 1679 (tarie de 
Sanson). — MontereuH, 1695 (ch. de Tabb. de Mon- 
tiéramey). 

Dioc. anc. , coût, et baili. de Troyes; mairie royale 
^e Lusigny; gouv. et général, de Champagne; élec- 
tion de Troyes. 

MoKTRicouRT, h. c"d'Eclance. — Montricour, xviii' s* 
(carte de Cassini). — Montricourt, xfiii* s* (Cour- 
talon, Top, t, III, p. /io5). 

Mort-Siikt-Bekoît (Le), f. c''* d'Aix-en-Othe. — Le 
mont Saint-Benoît f x?iii* s* (carte de Cassini). 

Most-Saixt-Époikc (Le), chapelle, terril, de Nogent- 
sur-Seine. — x¥* s" (arch. de TAube, G. ih), 

MosTSAUJOn, fief détruit, relevant de la seigneurie de 
Vendeuvre au xv* s*; mentionné, en 1669, dans la 
Déclaration des fiefs de la seigneurie de VendeuYrc 
et disparu vers la fin du xvii' siècle. — Montêauljori , 
1 6o3 (dénombr. de la seigneurie de Vendeuvre, par 
Pierre de Luxembourg, duc de Piney. — Mém. sur 
la terre de Vendeuvre). 

MowT8UZAiK,V d'Arcis-siir-Aube. — Suzannui Mont, 
1 1Û7 (GaU. christ, inst. t. XII, p. 267). — Afofw 
Suzanni, 1 1 53 (ch. de Tabb. deMontier-la-Celle). — 
Monsugen, Mont-suzayn, 11 58 (ch. de T^b. de la 
Rivour). — Montiuzanui, 1 161 (Camusat, Promp- 
tuariunif f* 807 ). — Mont suten, iî83 (cari, de 
l'abb. de la Rivour). — Monsutanus, 1 189 (cart. 
deTabb. de Saint-Loup). — Muns tusanus, 1189 
(ch. de Tabb. de Montiéramey). — Mon» iuzannus, 
1207 (Camusat , Promptuarium , {^ 35^ ). — Mong- 
suisanuê, 1 2 1 7 (ch. du prieuré de Foicy ). — Monê- 
êusanuSf 1218 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Montsuzain, 12a 3 (cari, de Tabb. de Notre-Dame- 
aux-Nonnains). — Mont iusain, 12 84 (cari, de 
Tabb. de Saint-Loup). — Monsusain, x?i* s* (liste 
des par. du dioc). — Mont auzin, 1621 (ch. du 
prieuré de Villacerf). — Montsusto, uni* s* (Cour- 
tnlon, Top. t. m, p. 465). 

Dioc. anc, coul. et baill. de Troves: mairie 
royale de la Barbuise; gouv. et général, de Cham- 
pagne; éiecl. de Troyes. 
Maison forte, xt* siècle. 

Créé en 1790 chef -lieu d'un canton du district 
d'Arcis comprenant 8 c°" : Aubeterre, Chapelle- 
Vallon , Charment , Feuges , Fontaine-Luyères , Mont- 
suzain , Sainl-Remy-sous-Barbuise et youé, et sup- 
primé en Tan ix. 

MoHTCLLET, f. c"* de , non loin de Chalelle. -^ 

Grangia de Montullet, 1206 (carL de Tabb. de 
Saint-Loup). — Grangia de Montetulleto , de Mon- 
tuUeto, 12 18 (ibid.). 

MoKT (Le), fief, c"* de Piney; auj. détruit. — Moni, 

Aube. 



XVIII* siècle (pouillé). — Le Mony, xviii* siècle 
(Cassini). 

MoBAMBERT, c°" de Ramerupl. — Maisièrei, xvi* s* 
(ch. du prieuré de Sainle-Thuise). — Morambertus , 
xvii' s* (pouillé). — Morambert, 161 5 (lerr. du 
duché de Beauforl). — Morembert, xviii* s* (carte 
de Cassini). 

Dioc. anc de Troyes; coul. et baill. de Chau- 
monl; gouv. et général, de Champagne; élecl. de 
Bar-sur-Aube. 

MoRCET ou MoRSEY, h. c"" dc Lentilles. — Morceiet 
1219 (carL de Tabb. de Montiérender). — Molen- 
dinum de Morceis, 1 220 (ibid.). — Li biez du Mor- 
ceii, 1228 (cari, de Tabb. deBoulanoourl). — MoUn 
deMorcies, ia6/i (ch. de Tabb. de la Chapelle-aux- 
Planches). — Morcee, Morcet, i6o3 (terrier du 
duché de Beauforl). — Moreey, xyiii* s* (Cassini). 

Mores, mieux Mobb, h. c°* de Celles; abb. 0. C. 
fondée en 1 1 52 par saint Bernard et par Geoffroy, 
évêque de Langres, et détruite en 1790. — More, 
1101 (cart. de Tabb. de Moléme). — Moranum, 
1 1 13 (Coulant, Not. hist, êur Vabb. de More»), — 
Mores, î 167 (ch. de Tabb. de Quincy). — Moriense 
cœnobium, 1617 (Coulant, Not. hist. eur Vabb. de 
Mores). — Mirœ, 1618 (PapireMa8Son,p. 157). — 
Nostre Dame de Mores, i633 (titres de Tabb. de 
Mores). 

Ruines intéressantes du cloître, de féglise et dc 
Tabbatiale. 

MoBGE (La), ruiss., affl. de la rive droite de la Barse; 
coule dc Gérosdotà Lusigny, en passant parle lerrit. 
duMesnil-Saint-Père. — Morgea, ii36-ii/i6 (cart. 
de Tabb. de la Rivour). — Morgia, 1139-11 63 
(ibid.). — Morge, 117/1 {ibid.). 

MoRGE (La Grande-), étang nalurd, terril, de Piney, 
d'où sort le ruiss. de la Morge ou Morge-des-Bois. 

Morge(La Petite-), étang naturel, nommé aussi la 
Morge d'Orient. 

MoRGEAT (Étang du), c"^ du Mesnii-SaintrPère. 

Morge-des-Champs ( Étang db la) , c^'du Mesnil-Saint- 
Père. 

MoRiéMONT (Bois db), c"** de Vilry-le-Croisé et de 
Champignolle. 

MoRLiEu (Bois db), c"**' d'Arconviiie. 

MoRVADx, f. c°* de Baroville (run des anc. celliers de 
Tabb. de Clairvaux); auj. détruite. ' — Mora valUs, 
11 43 (cart. de Tabb. de Clairvaux). — Morvals, 
1 1 73 (ch. de Tabb. de Clairvaux ). — Morval, 1 1 89 
(cart. de Tabb. de Clairvaux). — Cellarium de Mor- 
val, 1 198 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — Morvalr- 
lum, i23i (ibid.). — Morvaux, xviii* s* (carte de 
Cassini). 



l'i 



106 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



MoRTiLUBRS, c""de Bar-8ur-Aube. — Morinvileti Mo- 
riviUer, 1227 (cari. deTabb. deClairvaux). — Mo- 
rmmUare , 1 3 a 7 ( ibid. ). — MorvHlare , 1 a /i a ( carl. 
de Tabb. de Basse-Fontaine). — Morivillare, i3o3 
(cb. du chap. de Sainl-Maclou). — Morviller, 1862 
(ch. du prieuré de Foicy). — MorivUler$, 1896 (cb. 
du cbap. de Saint-Madou). — Moiriviller, lûoo 
(ibtd.). — Morw'llieri , xvi* s* ( liste des par. du dioc). 
Dioc. anc, coût, et baiil. de Ghaumont; gouv. 
et général, de Cbampagne; élect. de Bar-siir-Aube. 

MoRTiLLiERs (Bois db), c°* de Morvilliers. 

Mor?illiers-lb-Pbtit, h. c'* de Morvilliers. 

MoRfois (Lb), paguM ou comitatus, pays des marais, 
région naturelle des marais dans lesquels coule la 
Seine, de Méry au-dessous de Nogent, dans le dép* 
de TAube : cepagHs forma Tancien doyenné de Pont- 
sur-Seine. — - Pagiu Mauripensis, 8/ii (Annales 
de Saint-Bertin ). — Pàgus mauripaniit, 840-855 
(cart. de Tabb. de Nesle-la-Reposte , f 20 ), — Pagua 
morivensis, ayant 856 (D. Bouquet , l. VIII , p. 6A2 ). 
— ComitatuM morivetms, ix* s* (lettres de Charles 
le Chauve). — Morviium, morvensiêf moriviso et 
morivenii, 853 (autre charte du même roi). 

Ce pays a été, à tort, confondu avec le Morvand 
{Moi^itmûè pagvi) et avec le Hurepoix {pagus Hun- 
pensii)^ placée TO. et non limitrophe , à Toccnsion du 
diplôme de Charles le Chauve sur les missi dominici. 
Sont indiqués comme faisant partie de cepagu» ou 
comitatuê carlovingien : Marnay, ViUam madriniacum 
in mùriventi comitatu sitam, 853 (dipl. de Charles le 
Chauve) ; Nogent-sur-Seine , Novigentum, 869 et 862 ; 
Bouchy-le-Repost, Lôcum Btixidum, et non Buxoy, 
comme Ta écrit Hadrien de Valois; Resson, villa 
Rotonium, de 8âo à 855, 980; Tabbaye de Nesle- 
la-Reposte, Nigdla abêcondita (Seine-et-Marne). On 
doit y comprendre encore Chalautre- la -Grande, 
CaUxta nova ; Ordon , Ordonu»; Puits-Froux, Putciis 
Flodulft, de la commune de Chalautre; Liours, 
Ledor$ ou Tedcr$; Courtioux, Curtis agoldi; le V.é- 
riot, Mergdlta; Pigy, Pelgiactu, commune de Lé- 
chelle ; Chantemerle , Cantumei'ulum , et non Canta- 
grellum, Cantagrel, qui n'a pas existé; Corgive, de 
la commune de Courtioux (?), Corbedinum, 980 
(Gallia christ, inst. t. II). 

Il y avait doute sur la situation de quelques-unes 
de ces localités, placées par M. Boutiotdans le Mon- 
tois au lieu du Morvois. Le Montois, quoiqu'il ne soit 
mentionné dans aucun texle, dit-on (Mém. lus en 
Sorbonne , 1 86/1 p. 53 ), n'en existe pas moins ; il doit 
son nom à la configuration du sol. Les géographes 
mentionnent : MùM-m-Monloi», Donnemarie^en- 
Montai»; M. Guérard, dans sa liste des;>agi, com- 



prend le Montois, et M. Delellre, en 18/19, ^ pu^li^^ 
Y Histoire de la province du Montoie. M. Boutiot n*a 
donc rien inventé, comme on Ta prétendu à tort, 
en mentionnant le Montait dans ses Etude$ $ur la 
géographie ancienne appl, au dép^ de VAvhe (Bou- 
tiot, Histaire de la ville de Troyes et de la Champagne 
méridionale, t. I, p. 523). 

MosANRB (La)) ruisseau. — Voy. Maczariii (La). 

MoTHÏ^, c". — Voy. Moktibh-bn-l'Ile. 

MoTHB (La), fief sis à Aulnay. — La Matte, 1617 
(r^, d'homm. à M'' de Luxembourg). — La Mothe, 
lejiefle Bey, 16^2 (Foy et homm. de divers seign.). 

Mothb (La), fief, c°* de bonnement, rdevant de Ros- 
nay. — Mata, 1201 (feoda Campaniœ). — Ln 
Mothe, î6^2 (Foy et homm. de divers seign.). — 
La Motte, xviii" s* (Courtalon, Top, t. IIT, p. 3Ao). 

Mothe (La), h. c"* de RomiUy-sur-Seine. 

Mothe (La), anc. château et verrerie, c" de Rumilly- 
lez-Vaudes; auj. détruits. — La Mothe, xviii* s' 
(carte de Cassini). 

MoTHÉ (Le), h. c°* de Poivre, avec chapelle de Tanc. 
château de Sainte-Suzanne. — La Motte-lez-Poivre, 
i583 (le P. Anselme, Hist. généal). — La Mothe, 
XVIII* sf (pouillé). — Le Mothée, le Motte, xviii*s* 
(carte de Cassini). — Chapelle Sainte Agathe , 
xviii* s* (CourUlon , Top. t. Ilï, p. 366). 

Mothe- Bodillot (La), chat, c" d'Ervy; auj. détruit. 

Mothe de Briolles (La), fief sis au territ de Briel; 
mentionné, en 1 A6/i , dans l'Inventaire des titres do 
la seigneurie de la Villeneuve-au-Chéne. 

Mothois (Le), h. c"* de Marcilly-le-Hayer; ancien fief. 
— LeMontoy, 1 /Î90'(inv. des arcfa. départ. G. 720). 
— Le Mottois, xviii* s* (pouillé). — Le Montoy, 
xviii* 8* (carte de Cassini). — Monthois, Mothois, 
xviii* s* (Courtalon, Top. t. III, p. 198). 

Motte (La), f. c°* d'Ervy ; auj. détruite. — La Motte, 
xviii* s* (carte de Cassini). 

Motte (La) , éc. c"* de JuUy-sur-Sarce. 

Motte (La), anc. château, derrière l'église de Paisy- 
Cosdon; détruit avant le xvii* siècle. — La Molle 
(Courtalon, Top. t. III, p. 166). 

Motte (La), h. c"' de la Rivière-de- Corps. — La 
Motte, xviii* s* (pouillé). 

Motte (La), fief relevant de Rosnay; auj. disparu. - 
La Motte, xvin* s* (Courtalon, Top. t. HI, p. 368). 

Motte ( La )f ancien château, c"*de Saint-Léger-près- 
Troyes. — La Motte, xviii* s" ( Courtalon , Top. t. III , 
p. 118). 

MoTTB ( La ) , f. c"* de Saint-Loup-de-Bufligny. 

Motte-le-Hater (La), h. c"' de Marcilly-le-Hayer. — 
La Mothe, 1828 (prisie de Villemor). — La Motte, 
vt\\\* s* (carte de Cassini). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



107 



Motte-Mebbbt (La), anc. fief, sis à Merrey. — La 
Motte-Merrey (mentionné par Goûtant, Notice hist. 
$ur Merrey). 

Mottc-Pbilippb (La), h. c" de Saint- Phal. — La 
Motte-Philippe y xviii* siècle (Gassini). 

Mottes (Bois des), c^ d^ssoyes. — Doit son nom à 
deux turnuU qui existent encore. 

Mottes (Les), territ. d'Ervy : travail fait de main 
d^homme, peut-^tre des motlcs celtiques ou tumuli. 

Mottes (Les), anc. fi^f, c"' de Villy-le-Marëchal. — 
Trè»-bi2arres dans leur disposition; entourées de 
fossés très-profonds. 

Mottb-Tillt(La), C" de Nogent- sur -Seine. — TiU 
Ude, IX* s* (Quantin, Recherohee sur la géographie 
d'Auxerre). — Tilleium, Tilliacumf 11/17 (^' ^® 
Tabb. du Paraclet). — Teilleium, 1194 (cart. de 
Tabb. du Paraclet). — Teliacum, laaS (ch. de 
Tabb. de Yauluisant). — TyUiaeum, ia56 (ibid.). 

— Tau, 1263 (cart. de Tabb. du Paraclel). — 
Thilliacutn, 1 978 (cb. de Tabb. de Yauluisant). — 
7t7/ta^ i3oi (cart. de Tabb. du Paraclet). — La 
Mole de Tilly, i/iia (Ordonn. des roys de France, 
t. X, p. 16). — La Motte de TiUy, 1676 (cart. de 
Tabb. de Scellières). —LaMothe de Thilly, 1609 
(ch. de Tabb. de Yauluisant). — La Motte de TiUy- 
lez-Nogent, 1567 (Mém. d*Hation, p. 5o6 et 7i3). 

— La Motte sur Seine, 1673 (ibid.), — La Motte 
Tilly, 1780 (ch. du prieuré des Tables). 

Dioc. anc. , coût, et baill. de Sens ; gouv. de Gham- 

pagne; général, de TIle-de-France; élect. de Sens. 

Ghâteau fort détruit; auj. beau chàteaa moderne. 

MovLiN (Le), m*', c"** de Babot-sur-Laigne. 

Moulin (Le), m^, c*^ de Boulages. 

MouLiii (Le), m^, c°*de Ghauffour. 

Moulin (Le), m*", c°*d'Ervy. 

Moulin (Le), h. c"* d^Hampigny. 

Moulin (Le), h. c" de Mardlly-le-Hayer. — Putle- 
musse, xYui* s* (Gassini). 

Moulin (Le), moulin à blé, c"* de Neuville-fiur-Seiiie. 

MouuH (Le), moulin à blé et à tan, c°* de NeuviUe- 
sur-Yanne. 

Moulin (Le), m", c°* de Précy-Saint-MaHin. 

Moulin ( Le) , m", c"* de Ruvigny. 

Moulin (Le), m'% c*^ de Saint-Benolt-suc-Yanne. 

Moulir (Le), m", c°* de Saint-Parres-lez-Yaudes. 

Moulin (Le), h. c"*de Salon. 

Moulin (Le) , m*", c"* de Trancault. 

Moulin (Le), h. c"* de Yaudes. •*— Le Moulin, xviu* s* 
(Gourtalon, 7op. t. III, p. i36). 

Moulin (Le Yieux-), sur la Barse, c"*de Brid. — Men- 
tionné dans rinventaire des titres de la baronnie de 
la YilIeneuve-au-Ghéne, ii était détruit avant 1A6A. 



Moulin ï eau (Le), m"*, c^ de Jasseiucs. 

Moulin 1 tan (Le), usine, c"* d^Aix-en-Othe. 

Moulin X vent (Le), ni*", c" de Goussegrey. 

Moulin X vent (Le), banal, c°* de la Loge-aux-Ghèvres. 
— Mentionné à Tlnvent. des titres de la baronnie de 
la Yilleneuve-au-Ghéne, 1672 , et détruit au xu* s*. 

Moulin X vent (Le), m^% c°* du Plessis-Gâtebled. 

Moulin X vent (Le), m*°, c^ de Prunay-Belleville. 

Moulin X vent (Le), m*°, c°* de Semoine. 

Moulin Basset (Le), m'°, c"* de Bragelogne. 

Moulin Blanc (Le), m", c"* d^Auxon. 

Moulin Bhthé (Le) , m'°à vent, c°* de Yougrey ; auj. dé- 
truit. — Moulin Brûlé, xviii* s* (carte de Gassini). 

Moulin Gain (Le), m^ c"" d'Urville. 

Moulin de Ghappes (Le), m^, à Ghappes. — Officina 
mularis, 753 (ch. de Ghdembert). 

Moulin de la Liberté (Le), m'°, c*" de Yinets. 

Moulin-d^bn-Bas-du-GhIteau (Le), f. c*^ de Saint-Mards- 
en-Othe. — Le sault de la Fondouere a fez (fer), 
i5i2 (ch. de Jehan Bourgeoys, garde du scel). 

Moulin d'en-Haut (Le), m^, c°* de Bligny. 

Moulin d*en-Haut (Le), m", c°* de Ghaource. 

Moulin de Noubt(Le), c"* de Saulsotte. — MoUnde 
Nouet, 1 339 (di. de Tabb. de Montier-la-Gelle). 

Moulin des Nobles (Le), m", c" de YiUy-en-Trode. 

Moulin des Boches (Le), m", c°' de Yillenauxe. 

Moulu des Yignes (Le), m^, c" de Yilly-en-Trode. 

Moulin du Bas (Le), m^% c** de Soulaines. 

Moulin du Bas ( Le ) , m'", c"' de Yille-flur-Arce. 

Moulin du Bas (Le), m*^ c"* de Yille-sur-Terre. 

MouuN DU Bois (LE),m'% c°* d'Auxon. 

MouuN DU Bois (Le ) , m", c"* de Mussy-sur-Seine. 

Moulin du Bois (Le), m", c°* de Thieflrain. — Molen- 
dinum juxta fontetn Sancti Hylarii, 1928 (ch.de 
Tabb. de Montiéraraey). — Moulin du Bois, i553 
(extr. et État somm. du baill. de Troyes). 

Moulin du Haut (Le), m'", c"* de Trouan. 

Moulin du Haut (Le), m*", c" de Yillemaur. 

Moulin du Pbb-Gbevbbuil (Lb) , c" de la YilieneuvMiu- 
Ghéne. — Mentionné, en 1676, dans Tlnventaire 
des titres de la baronnie de la Yilleneuve-au-Ghéne. 

Moulinet (Le), f. autrefois m*", c" deBriel. — Moulin 
neuf, XVIII* s"* (Gassini). 

Moulinet (Le), f. et chat. €**• de Pont-Sainte-Marie; 
maison de maître; anden hameau. — Le Moulmet, 
xviii*s* (pouillé). 

Moulin Jacquet (Le) , m*", c*** de Dierrey-Saint-Pierre. 

Moulin le Boi (Le), territ. de Troyes; existait en 
i3Ao et sans aucun doute antérieurement. •^- Yoy. 
Papbtebie (La). 

^Moulin -MoTBN (Le), h. c"* de Montiéramey. — Le 
Moulin moyen, 1677 (inv. des tit de la seign. de la 

a. 



/ 



/ 



108 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Villeneuve -au- Chêne). — Le {mouUn) moyen 

(carte de Cassini). . 
MoDus Neuf (Li), m'", c** d'Hampigny. 
Moulin Neuf (Le), m^, c" de Pouan. — Molendinum 

novum, 1 2a3 (ch.derabb.deMontiéramey). — Molin 

nwf, 1 288 (cart. du Temple). — MouUtieuf, xviii's" 

(pouillé). — MouUnneuf, xviii's' (carte de Cassini). 
Mou un Neuf (Le), m^, c"* de Soligny. 
MouLiK Neuf (Le), m*", c"* de Trainel. — MouUn 

neuf y xTiii* s" (carte de Cassini). 
Moulin Neuf (Le), m'', c"* d'UrviUe. 
MoLLiNOT (Le), m'", c''* d'Arenlières. 
Moulin Pochet (Le), m^, c"* d'Auxon. 
Moulin Rouge (Le), m*°, c" d'Arentières. 
Moulin Rouge (Le), m'", c"* de Channes. 
Moulin Rouge (Le), m", c°*de Marigny. — MouUn Rouge, 

Étang du Moulin Rouge, xviii* s* (carte de Cassini). 
Moulins \ eau, auj. détruits : — sur TAlain, à Pouy; 

— sur TAmance, à Amance; — sur l'Ancre, à Ber- 
ctnay-en-Othe ; — sur PArdusson, à Saint-Loup-de- 
BuiDgny et à Quincey; — sur la Barbuise, celui du 
Bécheret, un moulin à Charmont; — sur la Barse, 
à la Brosse, c"** de Montaulin; au Rasle, c"* de Cour- 
teranges; à Chanteloup, c"* de Lusigny ; aux Aman- 
cières, c"* de Montiéramey; au Moulinet, c"* de 
Briel; le moulin banal du Chêne, c°* delà Ville- 
neuve; de la Carre, c°* du Champ-au-Roi ; des 
Grandes-Forges, du Prieuré et de TOuzotte, à Ven- 
deuvre; — sur la Hurande, à Villepart, c"* de Bre- 
viandes ; — sur le Meldagçon , à Donnement et à 
S*-Léger-sou8-Margerie ; — sur TOrvin, à Bercenay- 
le-Hayer; — sur le Ravet, à Aulnay ; — sur la Seine, 
à Saint-Lyé, à Vermoise, à Vanne, à Froide-Rive, 
à*Culoison, à Pont-Sainte-Marie, à Saint- Parres 
(les moulins au Mont) (arch. muiiicip. de Troyes, 
reg. de la voirie); à Troyes, moulin de Croncels, 
1/119; les moulins Neufs, créés en i/ia/i, brûlds 
en i534; à Saint-Julien, les moulins de Scnccy 
(x?ii*s*), à Targes, 1883 (arch. départ, fonds de 
THôlel-Dieu-le-Comte), à Plaines; — sur la Vanne, 
à Cosdon , c"* de Paisy ; moulin à foulon , au-dessus 
d'Armentières, c"* de Saint- Benoît- sur-Vanne; à 
Vulaines, écart de cette c"*; — sur la Voire, à Cha- 
lettc, à Bétignicourt. 

Moulins au Mont, c°* de Saint -Parres -aux -Tertres; 
détruits au x?* siècle. — Moîendina ad montes, 
xiv* s* (arch. de TAube, Liber Viliosus, Ecc. brec). 

— Moulins au Mont, 1 hho (arch. mun. de Troyes). 
Moulins à vent. — 1 à Auzon , 1 à Brevonne, 1 à Champ- 

fleury, 1 à Cbampignolle , 1 à Chassericourt, 1 à 
Cunfin, 1 à Doches, i à Faux-Villecerf, 1 à Fon- 
tette, 1 à Villy-le- Maréchal, dit de Gizon, 1 à Ma- 



raye, 3 à Mesnil-Sellières, i à Pel-et-Der, 1 à Se- 
moine, 1 à Thil, 1 à ViUiers-le-Bois. 
Moulins \ vent détruits depuis le milieu du xviii' s'. 

— 1 à Beauregard, c"' de Laines-aux-Bois; 3 à 
Beurey, 1 à Blignicourt, 3 à Bouilly, 1 à Bouy- 
Luxembourg; 1 à Brantigny, c"* de Piney, dit de la 
Tomhelle; 1 à Channes, 1 à Chanteloup (Sainte- 
Savine), 1 à Charmont, 1 à Chassericourt, 1 à 
Coussegrey, 1 à Créney, 1 à Dierrey-Saint-Pierre ; 
1 à Galilée (Laines-aux-Boi^), s à Gérosdot, 1 a 
Jasseines, 1 à Lantages, 1 à Laubressel, 1 à Lévi- 
gny, 1 à Lignol, 1 à Lirey, 1 à Longpré, a à Ma- 
gnant, 3 à Magny-Fouchard, 1 à Messon, 1 à 
Montaulin, 1 à Montgueux, 1 à Montmorency, a 
à Nuisement (le Puils-et-Nuisement), 1 à Onjon, 
1 à Pargues, 1 au Pavillon, i à Piney, 1 à Poivre, 
1 à Pougy, 1 â Rance, 1 à Rosières, 1 à Sainte- 
Savine, 1 à Saint-Usage, 1 à Thennelières, 1 àTor- 
villiers, 1 à Vaucbassis, 1 à VauchonvilKers, a à la 
Vauriot (Laines-aux-Bois), 1 à Villeloup, 1 à Ville- 
sur-Terre, 1 à Villiers-le-Brûlé (Piney), 1 à Vitry- 
le-Croisé , 1 à Voulgré. 

MouuNS-BaâLés (Les), usines, c"* de Troyes. — Mou- 
Un de Maître André ou Andriau, xin* s*; — MouUm 
de Chailloelfde Chailloeil , de ChaiUouet, brûlés au 
XV* s*, ou de Brusley (arch. munie, de Troyes). 

Ces usines ont successivement servi à moudre le 
grain, à fabriquer le papier et à écraser le tan; au- 
jourd'hui ce sont des filatures de coton. 

Moulins de Brienne-la-Vieillb, éc. de cette c". 

Moulins de Nogent-sur-Seinb (Les), mentionnés eu 
86a (dipl. de Charles le Chauve), MoUndini, 

Moulins des Étuves (Les), c"* de Troyes; détruits 
au plus tard au xv* siècle. — Molendini Osmondi, 
i 1 3/1 (sentence de Thibault, comte de Champagne). 

— Molendini juxta Balnea, 1 167 (ch. de fondation 
du chap. de Saint-Etienne de Troyes). — Moîendina 
Hotmundi, xii* siècle (bibl. de Troyes, mss. 365). 

Moulins du Pont-Hubert, c*** de Pont-Sainte-Marie; 
détruits au xviii* siècle. — 1 i5/i (appart. à Tabb. 
de Saint-Loup de Troyes). — 1157 (appart. au 
chap. de Saint-Étienne de Troyes). 

Moulins-Neufs (Les) , f. c°* de Bayel. — Motdin neuf, 
XVIII* s* (carte de Cassini). 

Moulins Neufs (Les), construits par les habitants de 
Troyes etTHôtel-Dieu-le-Comte, en i^aû, près de 
la porte de Croncels et en ville , pour remplacer les 
moulins de Croncels, détruits en 1^19. Les moulins 
Neufs, brûlés dans l'incendie de i5a^, n'ont pas 
été reconstruits. 

Moulin-Vaillant (Le), h. c*^ de Vaude8;auj. détruit, 

— i553 (état dubaill. de Troyes). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



109 



MocssiT, mieux Moccet, c*° de Bouilly. — Muciacum , 
1097-110/1 (cari, de Tabb. de Moléme). — Af«/- 
ceium, 10^^ (ibid,), — Mulciacum, 1101 (ibid.). 
— Molceyum , vers 1 1 o5 ( Gamusat , Promptuariu::: , 
f* 173). — Molceiam, 1309 (Gall. christ. insL 
l. XII, p. a86). — Moueeyum, 1367 (ch. de Tabb. 
de Notre-Dame-des-Prt^s). — Mouey, 128a (ibid.). 
— Monce, 1393 (fonds de Notre-Dame-en-riie, 
arch. de TAube). — Moustey, i/iao (ch. de Tabb. 
de Montier-la-Gelie). — Muitiy, i5o3 (Bibl. nal. 
coll. de Champagne, t. XVII). — Moceyum, xvi* s* 
(pouillë). — Mouiseium, ibgk (Grosley, Mém. iur 
Ut Trùyens cél, t. II , p. 1 5o). — Muceyum , xtii* s* 
(pouillé). — Moueei, Mouceium, Mtieettim, xtiii* s* 
{ibid.). — M<mcey,xiiii* s* (Gourtaloo , Top. III , 1 1 ). 
Dioc. anc, coût et baill. de Troyes; châtell. 
d^Isie-Aumont; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

Mousson , h. c"* de Barberey-Saiut-Sidpice. — Mou- 
com, 1309 (cart de Tabb. de Moléme). — Mous- 
ton, xmi* s* (pouillé). 

MoussoT (Le), h. c"* de Pont-sur-Seine. 

MouTAT (Le), lies formées par ia Seine sur le territ. 
de Droupt-Sainte-Marie. 

Moûtier-Saiiit-Loup (Le), anc. prieuré situé au N. de 
Ghappes ; existait en 1 33a ; est auj. détruit. — th^o 
(arch. départ, fonds de Monlier-la-GeUe). 

Muette (La), f. c*** de Saint-Aubin; auj. détruite. — 
La }f nette, xnif s* (carte de Gassini). 

MuissT (Le «oâTiER de), près Souleau, c°* de Saint- 
Pouange. — xiv' s* (arch. de TAube, châtell. de 
Troyes). — i5o3 (f. de la châtell. d'Isie-AumonI , 
Bibl. nat. coll. de Champagne, t. XVII). 
Peut-être le moûtier ou château de Moussev. 

MuRATs (Les), tuilerie, c"* de Prusy. 

xMdrut (Étakg de), c°* du Petit-Mesnil. 

Mi'ssEPUTAiN , étang, c°* de Brevonne. — Ettang de 
Mtuseputain, 1619 (ch. de ia comm"* de Troyes). 

MussEPUTAiif , étangà Gérosdot; auj. desséché. — i684 
(inv. des arch. du chat, de Gérosdot). — Mitteputain. 

Mosst-sur-Seike, ch.-l. deV", arrond. de Bar-sur- 



Seine. — MtLsàacum , 8i5 (Arch. naL inv. et doc. 
t. I, p. 6). — Muiiteium, 11 35 (cart, de Tabb. 
de Clairvaux). — Mtusi, ii5i (Gall. christ inst 
t IV, p. 174). — Muti, 116/1 (ch. de Tabb. de 
Clairvaux). — Muceium, 1 179 (ibid.). — Muxeium , 
1 183 (cart de Tabb. de Clairvaux). — Musseinniy 
1 a 03 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — Mutsy, 1218 
(cart de Tabb. de Clairvaux). — Muteium, laad 
(ibid.). — Muxeyum, ia3i (cart dcTabb. de Mo- 
léme). — Muceyum , i235 (cart. de Tabb., de 
Clairvaux). — Mmaeyum, 13 45 (cart. de Tabb. 
de Moléme). — Mutsy sur Saigne, 1 aA 7 ( Coulant , 
Hitt, de Bar-^urSeine , 1. 1, p. 82). — Mustiacum, 
Muuyacum, 136a (ch. du chap. de Mussy). — 
Muixe, 1275 (ch. orig. du Moûticr-Saint-Jean , 
arch. de la Côte-d'Or). — Muiri, Muxiacum ,139a 
(inv. et doc. Actes du parlement de Paris, p. 276). 
— Muttey, 182 4 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — 
Muxi, 1889 (rec. d'aveux et dénombr.). — Mut»i 
Levetque, 1/168 (Ordonn. des roys de France, 
t XVII, p. i56). — Muaseyum Episcopi, 1/196 
(arch. hospit de Chaource). — Mussy VEvetque, 
1613 (arch. comm. de Mussy). — MUciacum ad 
Sequanam, xvii* s" (Hadrien de Valois, Notitia Gall. 
p. 3i 5 ).— Mutsy VEvéque, Bois de Mtisty, xtiii* s" 
(carte de Gassini). — Hôpital (arch. du bureau de 
bienfaisance de Mussy). — Maladerie (arch. hospit. 
de Bar-sur- Aube). 

Dioc. anc. de Langres; coût et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Champagne; élect de Bar-sur- 
Aube. 

Ville très-forte , avec château fort dans l'intérieur 
de la ville. — Chapitre de chanoines fondé en 1 a 1 8 
par Guillaume de Joinville, évéque de Langres. 

Créé, en 1790, chef-lieu d'un canton du district 
de Bar- sur- Seine cx)mprenant a c"" : Mussy et 
Plaines-Saint-Lange, et augmenté en l'an ix des 
c°** de Celles, Courteron, Gyé, Neuville, Polisot et 
Polisy. — Chef-lieu de canton ecclésiastique ren- 
fermant 7 paroisses ou succursales : Celles, Cour- 
teron, Gyé, Neuville, Plaines, Polisot et Polisy. 



N 



Nactb (Bois de), c"' de CunGn. 

Nagârb (La), af&. de la rive droite de la Seine, territ. 
de Mergey. 

Nagbrb (La), font territ. de Troyes : doit son origine 
aux in61trations produites par la surélévation des 
eaux de la Seine dans les canaux de dérivation. — 



Nagère, au xvi* s", est pris pour rupture, dérivation 
(arch. munie, de Troyes, layette 28 , pièce 896 ). 
Nagot ou Nago, ruisseau, afil. de la rive droite de la 
Vienne. — Fontaine, dite aussi Fontaine Napoléon, 
territ de la Rivière-de-Corps : c'est l'une des sources 
de la Vienne. 



JIO 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Nagot, anc. li. auj. f. c°" de la Rivière-de-Corps. — 
Nagot, xYiii* 8* (pouillé). 

Navrois (La), f. c"de Montaulio. — Les NoiroU, 
XTiii* s' (pouiilé). — La Naurois, xviii* s* (carte 
de Cassini). 

Naurois (La), f. c^de Pars. 

Nauxe (La), ruiss. afll. de la rive droite de la Seine; 
prend sa source au N. de Dival, arrose Dival, Ville- 
nauxe, la Rue , Barbuise, Gourtavant, prend le nom 
da Canal de Courtavant et sejette dans la Seine près 
du hameau de la Vente, territ. de la Saulsotte. — 
Balbucia, BUo (cart. deTabb. deNesle-la-Reposte). 
— Riparia de Nosee, i a i û (cart. de Tabb. du Para- 
clet). •— La VUlenoce, î656 (carte de Sanson). — 
LaNeêîe, Noxa, xviii* s* (Courtalon, Top, t. III, 
p. 225). — La Noxe, le NoUé, la Vaunoise, la 
Villenaujce, xviii* s* (Boutiot, Etudes sur lagéogr. 
anc, du dép* de VAube), — Canal de Courtavtmty 
XV m* s* (carie de Cassini). 

Nbmours (Ddché-Pairie de), Seine-et-Marne. — Ce 
duché-pairie fut érigé en i^o^ par Charles YI en 
faveur de Charies III, dit le Noble, roi de Navarre , 
en échange de certaines terres et seigneuries et 
pour Tabandon de tous ses droits sur le comté de 
Champagne et de Brie. Outre les domaines situés 
hors du dép^ de TAube , il comprenait : le château 
et la chàtellenie de Beaufori-en-Champagne (Mont- 
morency depuis 1 689 ), la ville de Soulaines , la ville 
et la chàtellenie de Nogent-sur-Scine, la ville et la 
chàtellenie de Pont-sur- Seine, les château, ville et 
chàtellenie de Saint-Florentin, celle-ci renfermant 
la ville et la chàtellenie d^Ërvy : tous ces lieux , sauf 
Saint-Florentin, sont situés dans le dép^ de TAube. 
Ce duché fut réuni au domaine le 8 février i5o4, 
puis reconstitué en 1607 ^° faveur de Gaston de 
Foix. Au XVII* siècle, les seigneuries ci-dessus furent 
successivement distraites du duché de Nemours par 
suite d'aliénations. — Pendant le xvi* siècle , Nogent , 
Pont, Ervy, Bcaufort, Soulaines, firent partie de 
Télection de Nemours, ainsi que LongueviUe, Gha- 
vanges, Jaucourt, Hampigny, Valentigny, etc. 

Nerteau ou Nervot, h. c"*de Saint-Mards-en-Othe. — 
Le Nervau, xviii* s' (pouillé). — Nervux, xtiii* s' 
(carte de Cassini). 
Nesle-la-R^poste, abb. 0. S. B. transférée à Ville- 
nauxe en 1670 (le village de Nesle est dans le dép* 
de Seine-et-Marne). — Nigella, 8/10-8 5 5 (cart. de 
Nesle-la -Réposte). * 

Nbcville, c"* de Saint -Christophe. — Nova villa, 
io83-ii2i (cart. de Tabb. de Montiérender). — 
Neufville-iou»-Brène , 1296 (arch. départ, fonds de 
Tévéché, Nolre-Dame-en-rile, G, 1196). 



Encore paroisse en 1657, Neuville a complète- 
ment disparu; Saint-Christophe, auj. paroisse, en 
dépendait avant cette époque. Celte localité était 
située eutre Brienne et Lesmont, en face de Précy- 
Saint-Martin et près de la ferme dite des Fontaines; 
le nom de Neuville est encore donné à un bois 
voisin indiqué par Cassini sous celui de Garenne. 
En i38i , le curé est taxé à 35 sous dans Taide 
levée sur le clergé du diocèse ; eu 1 407, le revenu de 
la cure est estimé 5o livres; en 1/157, cette cure 
est vacante. 

Neuville (Bois de), c°*deNeuville-6ur-Vanne. 

Neuville (Bois de), territ. de Saint-Ghrislophe. — La 
Garenne, xviii* s* (Cassini). 

Neuville-sur-Seinb, c'° de Mussy-sur-Seine. — Nova 
viUa in Barremi eomitatu, 971 (D. Bouquet, BiiU 
gaul. et fr. L IX, p. 939). — NovavŒa, 11/18 
( Camusat , Promptuartum , T 3 66 ). — Novilla, 1 2 1 3 
(ch. du couvent de la Gloire-Dieu). — Novtlle, 
1986 (ibid.). ^•' Neuvile , 1292 {ihid.). — Moulin* 
de Nuefvile , 1 3 1 5 (ibid. ). — Nue/ville, 1 359 (ibid.). 
— NeuJviUe, 1 37 1 ( Coulant , Rapport tur les décou- 
vertes archéologiques faites à Neuville), — Neuville, 
1 379 (Bibl. nat. Dénomb. gén. des fiefs, reg. 1 0396 , 
coll. Delamarre, t. III, mss. Vignier). — Novelk, 
1/196 (Camusat, iVom/^tuanifim, (^300). 

Pagus ou comitatuê Barrensis; dioc. ancien de 
Langre8;cout. etbaill. de Sens; gouv. et général, 
de Champagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Ville fermée de fossés dans lesquels coulent encore 
les eaux de la Seine ; ancien château fort à Tintérieur 
de cette enceinte. On remarque à TO. des substruc- 
tions gallo-romaines. 

Neuville - SDR -Vahre, c"° d'Eslissac. — Novavilla, 
1128 (Gall. christ, insl. t. XII, p. 958). — Villa 
nova super Vannam, 1177 (<^rt. de Champagne). 
— Villa nova super Vannam ^ 1186 (ch. de Tabb. 
de Montiéramey). — Neuf ville, Nue/ville, i32 8 
(prisie de Villemor). — Novilla, i38i (arch. de la 
ville de Troyes, coropt. mss. orig.). — Neuville, 
xviii* s* (pouillé). 

Beau manoir du xvi* siècle dont les fossés pleins 
d'eau existent encore aujourd'hui. 

Dioc. anc. , coût, et baill. de Troyes ; cbâtell. de 
Villemaur; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Neuville-sur- Vanne fut créé en 1790 cbef'lieu 
d'un canton du district d'Ëny comprenant 5 c"** : 
Aix-en-Othe, Bucey, Chennegy, Neuville et Ville- 
maur, et supprimé en Tan ix. 

NiCEY, h. c"' de Rumilly-lex-Vaudes. — Nice, xnirs* 
(pouillé). 



112 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



1576 (Mcm. d'Hatlon, p. 8/io). — Nogeani, No- 
genium ,1618 (Papire Masson , p. 1 5 1 et 1 63 ). 

Pagui Morivensis ; dioc. anc. et coul. de Troyes ; 
baill. de Troyes; sidge particulier de ce bailliage ; 
gouv. de Champagne ; général, de l'Île-de-France ; 
éiect. de Nogent-sur-Seine, antérieurement de Ne- 
mours. 

Ville fermée de fossés et de murailles ; château 
fort dont les fossés sont encore apparents. 

La juridiction de ce siège s'étendait sur Avant, 
la Chapelle-Godefroy, Ferreux, Mâcon, Quincey, 
^ Saint-^Aubin , Saint-Loup-de-BuiSgny, etc. 

Cetle élection , avant sa suppression , comprenait 
les communes dont les noms suivent, qui font par- 
lie du dép* de l'Aube, savoir : Avant-lez-Marcilly, 
Barbuise, Bouy-sur-Orvin , Crancey, Fays , Ferreux, 
la Fosse - Cordouan , Gelannes, Mâcon, Marnay, 
Nogent-sur-Seine, Pars- lez -Romilly, Périgny-la- 
Rose, le Plessis-Barbuise , Pont-sur-Seine, Quincey, 
Romilly -sur- Seine, Saint-Aubin, Saint -Hilaire, 
Saint-Martin-de-Bossenay, la Villeneuve-au-Châ- 
lelot. 

Le district de Nogent-sur-Seine fut composé de 
8 cantons : Fays, Marigny-le-Châtel, Nogent, Pont- 
sur-Seine, Romilly, Trainel, Yilladin, ViUenauxe, 
et de 75 municipalités. — Le canton de Nogent, en 
exécution du décret du i5 janvier 1790, renferma 
7 municipalités : la Chapelle-Godefroy, la Chapelle- 
Saint-Nicolas, Mâcon, le Mériol, la Motte-Tilly, No- 
gent et la Saulsotte. En l'an vni, la municipaUté 
de la ÇhapcUe-Godefroy fut réunie â la commune 
de Saint-Aubin. En l'an ix, le canton de Nogent fut 
formé de 1 6 communes : Bouy-sur-Orvin , Cource- 
roy, Fontenay-de-Bossery, Gumery, la Louptière 
(Thénard), Mâcon, Marnay, le Mériot, la Motte- 
Tilly, Nogent-sur-Seine, le Plessis-Gâtebled , Ponl- 
sur-Seine, Saint-Aubin, Saint-Nicx)las, Soligny-les- 
Ébngs et Trainel. 

Doyenné comprenant 6 cantons ecclésiastiques : 
Marciily-le-Hayer, Nogent, Pont, Romilly, Trainel 
et ViUenauxe. — Le canton ecclésiastique de Nogent 
comprend 5 paroisses ou succursales : Courceroy, 
Mâcon, le Mériot, la Motle-Tilly et Saint-Nicolas. 

Les armes de Nogent-sur-Seine sont : d'azur, à la 

bande polencée et contrepotencée d'or de $ix pièceê , 

au 8oleil d*or rayonnant en chef et à troit fleurs de 

lys d'or posées deux et une en pointe. 

Noise (La), ancien cours de la Seine, sur le territ. de 

Saint-Mesmin. 
NosLE (La), ruiss. afll. de la rive gauche de la Vanne; 
de Saint-Mards à Paisy-Cosdon. — Chaillouet, xtiii* 
siècle (Courlalon, Top, t. III, p. 171 ). 



Au XVII* siècle ce ruisseau a été disposé pour le 
flottage des bois à partir de Saint-Mards. 

Notbe-Dame, chapelle, c" de Gyé- sur -Seine; auj. 
détruite. — xviii* s* (Cassini). 

Notre-Dame, m", c°* de Troyes, quartier de la Mo- 
line. — Mentionné en 1 188 (arch. départ, fonds de 
Notre-Dame-aux-Nonnains de Troyes). 

Notre-Dame (Bois de), c"" de Bar-sur-Seine. — Bois 
de Notre-Dame, xviii* s* (-carte de Cassini). 

Notre-Damb-aux-Nonraiks, abb. 0. S. B., à Troyes, 
fondée pu réformée par saint Leuçon , évéque de 
Troyes, de 670 i 675 et supprimée en 1790. — 
Ecclesia B. Marie Trecensis, 1 1 88 (Gall. christ, inst. 
t. XII, p. 376). — Beata Maria de Troies, xiii* s' 
(cil. de Tabb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

Au xii* siècle, cette abbaye, dont on fait même 
remonter l'origine aux premiers temps du christia- 
nisme, n'était pas encore comprise dans l'enceinte 
de la ville; l'emplacement en est auj. occupé parla 
préfecture. 

Notre- Dame -de- Bon -Secodrs, chapelle en dehors de 
Plancy ; auj . détruite. — Notre- Dame - de - Bon - Se- 
cours, xviii' s* (carte de Cassini). 

Notre-Dame- DE -BnceâREs; église paroissiale de Bu- 
chères. — Elle est isolée, et elle a été reconstruite 
presque en totalité vers 18(1 5. 

Notre-Damb-de-Corgive, chapelle, c°* de la SaulsoUe; 
auj. détruite. — Corbedinum? 980 (Gall. christ, 
inst. coll. 8, t. II). — Notre-Dame-de-Corgive , 
xviii* s* (Courtalon, Top, t. III, p. 987, et Cassini). 

Notre- Dame - DE -l'Écbbrelle, chapelle au faubourg 
Cronceis de Troyes; détruite en 1795. 

Notre-Dame-db-Lorettb, f. c°* de Nogent-sur-Seine; 
auj. détruite. — Notre-Dame-de-Lorette , xviii* s* 
(carte de Cassini). 

Notre Damb-de-Pitié, chapelle rétablie en 1 765 , c"* de 
la Rothière; détruite. — Chapelle de Notre-Dame 
de-Piiié,n\\\* s" ( Courtalon , Top, t. III, p. 610). 

Notre-Dame-de-Port-sur-Sbise , prieuré, dé- 
pendant de Corraery (Indre-ct-Loire), fondé par 
Alcuin sous le titre de VHôpital. — Beata Mmia 
de Pontibus, lUo'] (pouillé). ^Notre-Dame, xviii's* 
(pouillé). — Notre-Dame, xvin* s' (Courtalon, Top. 
t. III, p. o53). 

Notre-Dame-des-Pr£s, abb. 0. C. fondée vers 1200 au 
S.-O. de Troyes, reconstruite en i63o par i'abbesse 
Marie de la Chauflée et entourée de murs et de 
fossés; détruite en 1791. Ecart, c'**de Saint-André. 
— Beata Maria de Prato, iao3 (ch. de l'abb. de 
Notre-Dame-des-Prés). — Monasterium de Prato B. 
Mariœ juxta Trecas, lûSk (Gall. christ, insl. 
t. XII, p. 289). — Moniales de Prato, ia35 (Ca- 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



113 



musat, Promptuarium , P 38o). — Beata Maria de 
Prattêjuxia Trecoêj 1956 (ch. de Tabb. de Notre- 
Dame-des-Prés). — Conventui Béate Marie de Prato 
juxta Treeat, i aôgX ibid,). — Le couvent de Nostrfi 
Dame des Prêt, i aôg (ihid,). — Ccenainum Beaiœ 
Marias prateneiê , Dotnui pratentiê , Domue de Pratis, 
XTiii* 8* (Gourtalon, Top. t. III , p. 36 ). 

Notbb-Damk-dbs- Vignes, colonne monumentale de 
3 3 mètres de hauteur, portant une statue de la 
Vierge, érigée en i864 , c" de Neuville-sur-Seine, 
sur une montagne d^une altitude de 360 mètres et 
dominant un très-vaste horizon. 

Notrb-Dame-de-Tbouan , ermitage ancien, sur le finage 
des Riceys, près du bois de Thouan; démoli un 
peu avant la révolution de 1789. — Hermitage de 
Thouan, xviii* s* (carte de Gassini). 

Notre-DameVOrmont, h. c"* d'Arambécourt; anc. fief 
avec chapelle , auj. disparu. — Adorons mons, 1 076- 
io84 (cart. de Tabb. de Montiérender). — Ca- 
peUa Horrei montie, 1 1 69 (ch. de Tabb. de la Gha- 
pelle-aux- Planches). — HormotU, iî63 (Gourta- 
lon, Top. i. III, p. 367). — Orregmont, 1173 (ch. 
de l'abb. de la Ghapelle-aux-PIanches). — Horre- 
mont, 1176 {ibid.). — N.~D. d*Ormont, xviii' s* 
(carte de Gassini). 

Notre-Dame-du-BuisSon, chap**, c"' de Gussangy; dé- 
truite. — Notre-Dame-du'Bui$$on , xviii* s' ( Gassini ). 

Notre-Damb-du-Ghén B , chapelle , c"* de Bar^ur-Seine ; 
bâtie en 1669 par Tadministration municipale de 
Bar-sur-Seine. — Nostre Dame du Cheme, 1669 
(Ann. deTAube, 1869, 3* partie, p. \bh). 
£lle a été reconstruite vers i865. 

Notre-Dame-du-Gu Ane, chapelle, terril. deGrespy; auj. 
détruite. — i55i (ms. de Semillard, t. 111; bibl. 
comm. de Troyes). — Notre Dame du Cheene, xviii's* 
(carte de Gassini). 

Notrb-Dame-du-Faoi, prieuré dans Tlle de Ricey-Bas. 
construit au vii"* siècle par LéotBérie et Ingora, 
sœurs de saint Ebbon , transféré vers 1 635 au lieu- 
dit Saint-Antoine. — Domua Sancte Marie de Foêco, 
1173 (cart. de Notre-Dame-du-ïfaux , arch. de 
TYonne). — Sancta Maria deFitco, 1 176 (ibid.), — 
Domina de Fisco, iao8 (ibid.). — Beata Maria de 
F08C0, 13 16 (ibid.). — Faêchum, 13 4"6 (ibid.). — 
Noêtre-Dame -du- Faulch , 1 3 6 /i ( ibid, ) . — Nostre- 
Dame-du-Faulc, xv* siècle (ibid.). — Priaratus 
nottre Domine de Fauco, i48i (ibid.). — Prioré 
' du Fai^ch, 1/188 (ibid.). — Beata Maria Virgo de 
Falco, vulgo de Faux, i563 (arch. de TAube, 
G. 19 85, fol. 910 v'). — PrioratuêB, M, de imula 
in Biceyo , Prieuré de l'ïsle en Rieei, Prieuré de Faux 
lez Ricei, N. D, en Viele proche lez Hériuey (pouiUés 

Aube. 



des xvi% XVII* et xviii* s**). — Prieuré du Faux, dit 
Saint Antoine , Prieuré de Saint-Antoine ou de N. D. 
du Faux, xvii" s* (pouillé). 

Les titres de fondation, de 695 et de 71 1 , men- 
tionnent l'existence et le don de prés, de vignes, do 
rivières, de moulins, /annanw, etc. 

NoTRE-DAiiE-DU-MiB, chapelle , écart de Dampierre-d«- 
r Aube ; auj. détniite. — Ecclesiola extra cattrum que 
est de Maso alerici, 1 1 1 8 (ch. du prieuré de Rame- 
rupt). — Ecclesiola Béate Marie de Maso alarici. 
1 1 30 (ch.du prieuré de Dampierre). — Notre Dame 
du Mée, du Mezallerau, de Mazoallerico , xviii* s*" 
(Gourtdlon, Top. i. III, p. 337). 

Notbe-Dame-dh-Tertbe , chapelle bâtie en 1686 sur le 
coteau de Dienvilk par Glaire Barbarat, veuve do 
Louis Delaistre. — Notre-Dame-du-Tertre , xviii* s* 
(Gourtalon, Top. t. III, p. âoS). 

Notbe-Damb-en-l'Ile, prieuré à Troyes, sur rempla- 
cement occupé auj. par le grand séminaire; fondé 
en 133 9 , dépend, de Tordre du Val-des-Écohers et 
converti en grand séminaire en 1730. — Fratres 
scolarium B. Mariœ in insula, 1339 (Gamusat, 
Promptuarium, P 188). — Beata Maria de insula 
Trecensi, 19 55 (ch. du prieuré de Notre-Dame-en- 
rile). — Covam de liste de Traies, 1376 (ibid.). — 
Couvent de l'église de Notre Dame et de Sainte Kathe- 
rine en Usle de Troyes , 1 A o5 ( ibid. ). — Beata Maria 
in insula Trecensi, 1/107 (pouillé). — Notre Dame 
en Lisle, i/i38 (testament de Jean Blanche, cha- 
noine de ^Saint-Etienne). — Prioratus conventualis 
B. Marias in insula, xvii* s* (pouillé). 

Notre-Damb-bobs-des-iiurs, chapelle fondée à Troyes 
peu après rétablissement du christianisfne, et qui 
reçut la dépouille de saint Loup, évéque de Troyes , 
en /t79. Suivant d*autres, elle aurait été élevée sur 
le tombeau de saint Loup, puis devint une abbaye 
dont Alcuin a été Tun des abbés. Ruinée par les Nor- 
mands de 880 à 890, ses religieux se réfugièrent 
dans rintérjeur de la ville, où ils fondèrent Tabbayc 
de Saint-Loup. L'emplacement de la première fon- 
dation fut occupé en 110/1 par un nouvel établisse- 
ment religieux connu sous le nom de Saint-Martin- 
ès-Aires : vov. Sairt-Martih-^Aires. 

Notre- Dame -L'HoNoaiB ou mieux Notre- Damb-la- 
DoRiB, chapelle détruite au xviii* siècle et située 
à Troyes près du prieuré de Saint-Biaise; rempla- 
cement en est occupé auj. par une partie de la 
ruelle de la Santé (plan de 1679, par H. Jaillot). 

— Cappella Sonet» Marie deaurate, 1117 (ch. de 
Tabb. de Montiéramey). — Eeclesia Béate Marie 
deaurate, 1179 (cart. de Tabb. de Montiéramey). 

— Notre-Dame-Vhonorée , xvii*s* (arch. munie). 

i5 



IIA 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Noue (La), b. c*** d'Auxon. — La Noue, mu* s* (carie 

de Cassini). 
NocB (La), f. €**• de Saint- L^er-près-Troyes. — La 

A'ou«, xTiii* 8* (carie de Gassiâi). 
Nous (La), ruifls. afD. de la rive gaoche de la Seine. 

— La Noue, xriii* s* (carte de Cassini). 
NocE-D^ËnriB (La), font, au terril, de Saint-Aventin. 
NouB-DB-PiGNT (La), dérivation de la Seine près du 

port Saint-Nicolas. 

NocB-DES-BoNDES (La), lerriL de DrouptrSaintc-Marie; 
continuation du Melda, dérivation de la Seine. — 
XIX* S* (carte du Dëp^t de la guerre). 

NouB-DES-Bo:«DB6 (La), bras oriental de la Seine, 
terril* de Saint-Benoll-sur-Seine et de Mergey. — 
La Noue de» Bordet, xviii* s' (<»rle de Cassini). 

Noub-dbs-Champs (Etano db la), c°* de Lnsigny. 

Noues (Fortaire des), au terril, de Fontette. 

Noues (Les), f. c" d'Ervy. — Let Noue», xviii* s* 
(carte de Cassini). 

Noues-Amaiicb (Les), ruiss. a£D. de la rive gauche de 
la Laine ; de Soulaines (Aube) à Louze (Haute-Marne). 

Noubs-des-Champs (Le3), f. c"* de Lusigny; auj. dis- 
parue. 

NoTiTiAS , lieu inconnu , mais situé in pago Treea»- 

tino, et nommé avec Prugny, Bouiily et Daudes. — 
Novitia», 'jbU (ch. de Chelembert, arch. deTAube). 

NozAT, c*" d*Arci»-flur-Aube. — Noo»ay, i a88 (cart. du 
Temple). — Nozelum, t3oa (ibid.), — Noorayum, 
i38i (arch. de la ville de Troyes, compte mss. 
orig.). — Nozayum, 1/107 (pou'll^)* — Noreyum, 
1 6 57 ( rôle , fonds de SaintrPierre , arch. de TAube ). 

— Noieyum, xvi* s* (pouillé). — Nozay, xvi' s* 
(liste des par. du diocèse). — Nœaium, Nozeium, 
Noztti, xviii*s* (pouillé). — iVo2iiiiim,xTiii"s* (Cour- 
Ulon,7<op. t. m, p. 666). 



Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie 
royale de la Barbuise; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Troyes. 

Nozbaux, h. c" de Saint-Nicolas. — Nemu» de Noe- 
riau», 1969 (ch. de Tabb. de Vauluisant). — No- 
»eaux, 1576 (Mém. d'Hatton, p. 856). — Nou»- 
eeaux, xtiii* s* (pouillé). — Nozeaux, xviii* s* 
(carte de Cassini). — Nozaux, xtiu* s* (Courtalon, 
Top, t. III, p. jSS). 

NozELLEs (Les), f. c°* delà Motte-Tiliy. 

NcisEiiBRT, f. c"^ de Chassericonrt; anc. fief rdevant 
de la seigneurie de Presle. — Nuûement, laoa 
(cart de THôtei-Dieu-le- Comte). — Nmzement, 
xviir s* (pouillé). 

NuiSBMENT, f. c"* de Dampierre-de-1'Aube. — Grangia 
de NuUement , 1 1 3 1 ( Gall. christ, inst. t. X , p. 1 66 ). 
— Nocumentum , 1199 (ch. de THôtel-Dieu-le- 
Comle). 

NuisEMEHT, f. c"* de Laubressel. — Grange de Nuûe- 
mant, 1297 (ch. de Tabb. de Basse-Fontaine). — 
NuùemetU, xviii* s* (pouillé). 

NuiSEMERT, f. c"* de Merrey. — Nocumentum, laSo 
(cart de Tabb. deMoléme). — Nuizement, xviii* s* 
(carte de Cassini). 

NuiSEMERT , gagnage , c°* d'Onjon ; auj. détruit — 1 553 
(Eut du bail], de Troyes). * 

NuisEMEHT, h. c°* de Puils-et-Nuisement , avec cha- 
pelle construite vers i84o. — Neueement, Nuite- 
ment, i335 (ch. du couvent de la Gloire-Dieu). 

NuisEMBiiT, f. c"* de TorvilUers. 

NuiSEMERT, anc. h. et m"', c"* de Villemaiir. — Molen- 
dinum de Nuûement, 1933-1999 (feoda Campa- 
nile). — Le molm de Nuytement, i338 (prisie de 
Viliemor). — Le» mouUn» de NuUement , xviii' s* 
(pouillé). 







OcEv, c"*. — Voy. Ossby-lbs-Trois-Maisons. 
Œillet ( L* ) , ruiss. affl. de la rive gauche du Cefibndei. 
Oiselet (L*), fief réuni au domaine de Bourg'dc-Par- 

lie, c^de Neuville-sur-Vanne. — Moulin ^Omelet, 

XVIII* s* (pouillé). — Oieelet, xviii' s* (Courlalon, 

Top. t m, p. 166). 
OiSELLEMORT (Bois D^), c'* de Verpillières. — Voùelle, 

vers 133 3 (livre des vassaux). — Botcu» de Oi»e- 
. lemont, 1 93i (cart de Tabb. de Moléme). — Ne- 

mora de 0»iUmonte, 1 933 (ibid.). — Beauvoirmont , 

1679 (carte de Sanson). — Voieellemont, i8&5 

(carte du Dépôt de la guerre). 



Ombbois (Les), fief, c°* de Vendeuvre^ur-Barse, auj. 
planté en bois; mentionné en 1 64 1 dans Plaventaire 
des titres de la seigneurie de la Yilleneuve^u-Chéne. 

— Le» Dmbroi», 16A9 (litres partie). 

Orjor, c'" de Piney. — Ungio, n 45 (cart. de Tabb. 
de Saint-Loup). — Honjon, 1 197 (ch.de Tabb. de 
la Bivour). — Otyon, 1900 (cart comitum Cam- 
paniœ ). — Ognon , Oignon , 1 9 9 9 ( feoda Campani« ). 

— Oingnon, 1999 (cart. comitum Campanis). — 
Onion, 1969 (cart. de Champagne). — Ongioj 
1 997 (ch. de Tabb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

— On/0, xviii* s* (Courtalon, Top. t. III, p. A 90). 



IIG 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



Dioc. aoc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Gliampagoe ; élect. de Troyes. 
Orvin (L*), niiss. afll. de la rive gauche de la Seine; 
prend sa source à Somme-Fontaine et se jette dans 
la Seine à Viliiers-sur-Mame (Seine-et-Marne). — 
Ahe, 1 178 (fonds de révôché de Troyes, arch. de 
TAube ). — Lorvinui , 1 6 1 8 ( Pap. Masson , p. 1 63 ). 

— Le Lorvain ou Sorme, xyiii* s* (Gourtaloo, Top. 
r. m, p. 188-190). — Lorrain, xyni* s' (carte de 
Cassini). — Rivière d'Orvtn, 1780 (cli. du prieuré ' 
des Tables). 

OssBY-LBs -Trois -Maisons, et mieux Ocbi, c"" de Ro- 
miHy-sur-Seine. — Occe, 1 1A7 (ch. de i'abb. du 
Paraclet). — "Ooce, 1 ir>7 (cart. de Tabb. du Para- 
clet). — Occi, 1175 (ch. de Tabb. de la Rivoor). 

— Occeium, 1 19a (cart. de Tafab. de SaintrLoup). 

— Oceyum, 119^1 ( Gall. christ, inst. t. XII, 
p. a 80). — Ociacum, laoa (cart. de Tabb. du 
Paraclet). — Occiacum, Ouciacum, laoa. (cart. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Oatiacum, laoa 
(ch. deTabb. de Sainl-Loup). — Octiacwn, iao3 
( ibid. ). — Ocetum , 1 a a a- 1 a a9 ( feoda Gampam'œ) . 

— Occum, 1395 (ch. de Tabb. de Scellières). — 
Osse, i/i65 (ch. do Tabb. de Vauluisant). — Ocei, 
Ostei, xviii* s* (pouillé). — Ocey, xyiii* s* (carte de 
Cassini). — Owey, Hamsey, xyiii* s* (Courtalon, 
Top. l. 111, p. aoi ). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baitl. de Sens; 
gouv. et général, de Champagne; éiect. de Troyes. ' 
Othe (Forét ou gontbée d'), région naturelle ou 
pagua , d^une altitude moyenne de 5o™ au-dessus de 
la plaine de Troyes ; comprend , dans le département 
de TAube, les caotons d*Aix-en-Othe et d^Estissac, 
puis s'étend vers fO. dans le dép* de TYonue. — 
l'Un sUva, S fil (Nithard). — Utta $altU8, 86^1 



(cart. gén. de TYonne). — Otta , 11 3 1 (ibid.). — 
Ota, 11 3a (ch. du chap. de Villemaur). — Otha, 
1 138 (cart. gén. de TYonne). — Hota, 1 189 (ibid.). 

— Hotta, 1167 (ibid.). — Olthe, ia85 (compte 
des rec. et dép. du comté de Champagne). — Fo- 
reêtade Otha, i3i8 (cart. du Temple). — Hoêie, 
137a (ch. du chap. de Villemaiu*). — Olke, i46i 
(Ordonn. des roys de France, t. XV, p. 639). — 
Octhe, i5ia (ch. de Jean Boui:*geoys, garde du 
scel). 

OocHBS (Les), f. c"* de Bernon; aoj. détruite. — l^a 
Houches, XVIII* s' (carte de Cassini). 

Odbcb (L*)ou Ourse, af&. de la rivedroile de la Seine; 
prend sa source à Poinçon (Haute-Marne) et se 
jette dans la Seine à Merrey. — Usa, 1111 (cart. 
de Tabb. de Moléme). — Ulsia, 1 ii/i (ihid.). — 
Orta, 13 18 (ibid.). — Oasa, 1319 (ibid.). — 
Una, I3a5 (ibid.)^ — Ihsa, ia38 (ch. de Tabb. 
de Mores). — Orse, xiii* s" (Dit de Tapostoile). — 
Ourêia, 1876 (Ordonn. des roys de France, t. VI, 
p. a5o). — Urtui, i845 (Ann. de PYonne, carie 
du pagui Tomodorentis , 3* partie, p. 186). — 
Ultia (Tynturié, Notice sur Cur^n). 

OussB (L*) ou Odzb, ruiss. affl. de la rive gauche de 
la Mogne; de Roncenay à Villemereuil. 

OuTRi-AubE, h. <^* de Lon^amp. — Ultra aquam 
Albe, ii36-ii6i (ch. de Tabb. de Clairvaux). — 
Clottsiis de Ultra Albam, 1198 (ibid.). — UUra 
pontem Albe, la^a (ch. du chap. de Saint-Madoii). 

— Outr^Aube, xvni* s' (Cassini). 

OozoTTB (L^) ou LA LocsoTTB, ruiss. afll. de la rive 
gauche de la Barse ; mieux une des sources de celte 
rivière à Vendcuvre. 

OizoTTB (Moulin dbl'), éc. c*** de Vendeuvre-sur- 
Barse, auj. faïencerie. 



Paillarde (La) ou la Gravde Paillarde, h. c"* de 
Chaourcc. 

Paillot autrefois et auj. Thennelières , érigé en comté, 
en mai 1765, sous le nom de Pat7^( (arch. jud. 
reg. des mandements, n° a6). 

Paist-Cosdon, c*" d'Aix-en-Olhe. — Paiai, 1 186 (ch. 
de Tabb. de Vauluisant). — Pasiacum, 1 a 39 (ch. de 
Tabb. de Dilo). — Paisiacum, ia66 (ch. de Tabb. 
de Vauluisant). — Paisy, 1 3a 8 (prisie de Villemor). 
— Passiacum, xvi* siècle (pouillé). — Paity et 
Cotdon, xvi" siècle (liste des par. du diocèse). — 
Paiêy Condon, 173G (ch. de Tabb. de Montier-ia- 



Celle). — Paiai Cotdon, xviii' s' (pouillé). — Paity 
Caudon, Moulin à foulon, xtiii* s* (carte de Cas- 
sini). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 
Villemaur; gouv. et généraL de Champagne; élect. 
de Troyes. 
PÂLIS, c"" de Marciliy-le-Hayer. — Paleiz, 1189 
(carL de Tabb. du Paraclet). — Paleyum, 1199 
(cart. de la léproserie de Troyes). — Paleit, laSo 
(ibid.). — Palui, ia4/i (cart. de Tabb. de Sainl- 
Loup). — Paliê, i3a8 (prisie de Villemor). — 
Palix, 1396 (ch. de Tabb. de Notre -Dame-des- 



DÉPARTEMENT DE I/AUBE. 



117 



Prés). — Paliz, 1607 (poaillé). — Paliac^m, 
1 /157 (r6Ie, fonds de Saint-Pierre, arch. deTAube). 

— Paleœ, xtii* s* (pouillé). — Puslis, 1765 (ch. 
du prieuré de Glairiieu). — PaUx, Pallié, Palyi, 
XTiii* s* (Gourtaion, Top. 1. 111, p. 166). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 
Villemaur; ^uv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Palld ( Bois de), c"* de Courtavant. — Boiê de Poilu, 
xTiii'' s* (carte de Cassini). 

Pallcau, f. c"* des Loges -Margueron; anc. hameau. 

— Paluel, vers 1399 (livre des vassaux). — Pal- 
luau, 1706 (rolle des jurées et bourg. d^Xumont). 

Palluau (Etang et bois db), c*** des Loges-Margueron. 

Palu, m*", c°* de SaintrLéger-près-Troyes. — Moulin 
Palu, XTiii* s* (carte de Cassini). 

Paluot, mieux Palluau, nom de Tun des propriétaires 
de ce bois; bois, c"* de Villemaur. — Boit Paluot, 
XTiii* siècle (Cassini), dit aussi de Maiêon-Neuve. 

Parais, f. c"* de Saint-Parres-les-Tertres. — Panaitim, 
11 36 (cb. de Tabb. de Montiéramey). — Pan- 
nayum, 1167 (Camusat, Promptuai'ium , p. 33a). 

— Paanai, 11 58 (ch. de Tabb. de Montiéramey). 

— Paetmai, 1 176 {ibid.). — Paennay, 1 196 (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Panay, xiii* s' (ch. du 
prieuré de Notre -Dame- en -Tlle). — Panarmai, 
j 933 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Paanay, 
1379 (ch. de l'abb. de Montier-la -Celle). — Pan- 
nay, i336 (ch. du prieuré de Notre- Dame-en - 
rile). — Pasnay, 1681 (ch. de Vabb. de Montier- 
la-Celle). — Patnai, xtiii* s* (pouillé). 

Pannetiàbes ou Pekbeciàbes, c'^de Pâlis. — TerriUh- 
n'tim de Panetereiê , 11 5 1 (cart. de la léproserie de 
Troyes). — Panetaria, 1 189 {ihid,). — Panetarie, 
1919 {ibid.), — Peneteirei, 1935 (ibid,), — Pè- 
niterie, 1939 (ibid.), — Granehia de Penetiereê, 
i3i7 {ibid,). — Panecierei, i398 (prisie de Ville- 
mor). — Gagnage de Pannetieref xviif s* (pouillé). 

— Grange de Parmetieret, xtiu* s* (Conrtalon, Top. 
t. III, p. 167). 

Appartenait autrefois à la léproserie de Troyes; 
gagnage en 1789. 

Papetebie (La), fabrique de papiers i la mécanique, 
c"* de Troyes. — Voy. Moulin le Roi (Le). 

Papetebie du Bas (La), c"* d'Ëstissac. 

Papeterie du Haut (La), c*^ d^Estissac. 

Paraclet(Le), h. c"* de Quiocey; anc. abbaye 0. B. 
fondée par Abélard, d^abord simple oratoire en 
1 1 98, puis abbaye de femmes en 11 99. — Orato- 
rium Sancte Trinitatis quod in pago Trecensi in par- 
rochia Quinceii supra fluvium Arduconem situm eet, 
11 3] (cari, de Pabb. du Paraclet). — Paraditut, 



titio (Guillaume de Nangis). — Monattei-ium 
SancU Spiritus, 1167 (ch. de Tabb. du Paraclet). 

— Cultura de Cassegren, 1189 (ibid.). — Para- 
clitense oraUjrium, tigh (Gall. christ, inst. t. XII, 
p. 979). — Ecclesia Paraclyli, 1 20/i (cb. de Tabb. 
du Paraclet). — Paraelit, i2o5 (ibid.). — Co»i- 
venlus Paraclitenm, i95i (cb. de Tabb. de Scel- 
lières). — Le couvent dou Paraclin, isSB (cb. de 
Tabb. du Paraclet). — Paraclet-lez-Nogent , 1575 
(Mém. d'Halton, p. 795). — Abbatia de Paraclelo, 
XVII* s* (pouillé). 

Abélard fut inhumé au Paraclet en 11^9; lléloïse 
fut déposée dans le même tombeau en 11 63. En 
1 799 , on enleva les corps d' lléloïse et d^ Abélard de 
Tâbbaye du Parade l pour les déposer dans Téglisc 
de Nogeiit- sur- Seine; aujourd'hui ils reposent au 
cimetière du Père Lachaise, à Paris. 

Parc (Le), h. c"" d'Avant-lez-Marciily. — Le Parc, 
xvHi* 8*(Gourlalon, Top, t. III, p. 187). 

Parc (Le Petit-) , h. c°' de Sainl-Léger-sous-Margerie. 

Pabc-aux-Poubceaux (Étako du), c'** de la Villeneuve. 

Pabg-de-la-Cassire (Le), f. c"* des Loges-Margueron. 

Pabc-de-Mobtpet (Le), éc. c~ de Montfey. 

Pabc-d'b5-Bas (Le), f. c"' de Nogent-sur-Seine. — 
Parc- d* en-Bas, xviii* s* (carte de Cassini). 

Pabc-d' en-Haut (Le), f. c" de Nogentrsur-Seine. 

Pabesse (Moulin de), c"' de Troyes, sur le canal des 
Trévois. — Mdendini de Tannaria, 11 89 (ch. de 
THôtel-Dieu de Troyes). — Moulin de la Rothière, 
XV* s* (arch. munie, de Troyes). — Moulin du pré 
aux toiles , xv* s* ( ibid, ), — Moulin de la poudre à 
canon, xvi* s* (ibid.), — Moulin de Bourdel, xvi* s* 
(ibid.). — Moulin d^Paresse, xviii* s* (ibid.). 

Par6ces,c"" de Chaource. — Parge, 1117 (ch. de 
Tabb. de Montier-la -Celle). — Pargues, 1177 
(caH. de Tabb. de Montiéramey ). — Pargas, iigti 
(ch. deTabb. de Montiéramey). — Parles, 1909 
(ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — Villa de 
Parguis, 1309-1910 (Arch. nat. Inv. et doc. 
t. I, p. 366). — Nemus de Pargis, 1910 (ch. de 
Tabb. de Quinçy). — Pargie, 1990 (cart. comilum 
Campaniœ). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 
Chaource; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Bar-sur-Aube. 

Pars ou Pabs-lez-Cbavanges, c^ de Chavaiiges; ap- 
pelé autrefois CUreuil, du fief de ce nom qui en 
dépendait. — Clare, 1900 (ch. de Tabb. de Bon- 
iancourt). — Clariacum, t90i (feoda Campaniœ). 

— Clareium, 1999-1999 (ibid.). — Clairi,Cla- 
raf, vers 1999 (livre des vassaux). — Clareyum, 
1607 (pouillé). — Pan, 1/118 (ch. de Tabb. de 



118 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Monlier-la-Ceile). — Chrey, xvi* s* (liste des par. 
du dioc). — Part, i645 (Foy et homm. de divers 
seigneurs). — Partes, C^/ttim^ xtii* s' (pouiilé). 

— CUrville, 1709 (dënombr. du royaume). — 
Clereuil, ClareUum, xriii* s*(poniné). 

Dioc. anc. de Troyes; couL et bail!, de Ghau- 
mont; gênerai, de Champagne; élecl. de Vilry-le- 
François. 
Pars-lez-Bomillt, c** de Romilly-sur-Seine. — Part, 
1175 (ch. de l'abb. de la Rivour). — Partet, 1 iia8 
(pouilié). — Pert, i/i65 (Ord. des roys de France, 
t. XVI, p. 37a). — Partz, i553 (extr. et État 
somm. du baili. de Troyes). — Pars tur Seine, 
1679 (carte de Sanson). — Parts, xviii*s*( pouilié). 

— Part en Champagne, xtiu* s* (Gourlalon, Top. 
t. III, p. 9o3). 

Dioc. anc, coût, et baiil. de Troyes; siège parti- 
culier de Pont-sur-Seine; gouv. de Champagne; 
générai, de Tlle-de - France ; élect. de Nogent-sur- 
Seine. 

Parts (Bois des Grands-), c"* de Baroville. 

Pasquier , fontaine au territ. de Moussey. 

Passage (Le), f. c"* de Maizières-ia-Grande-Paroisse. 

Passages X niteau dc chemik de fer de Paris X 
Bblfort, ï Mulholse avant la guerre de 1870. 

— Le Mériot (n**' 1 et a), Nogent- sur -Seine 
( n** 1 , a , 3 ) , Bemières , Pont - sur - Seine , Cran- 
cey, Saintr-Hiiaire (n" 1 et a), Romilly (n- 1 et 
a ) , Maizières ( n*' 1 , a , 3 , û ) , Saint-Meçmiu , Sa- 
vières (n** i, a, 3), Payns, Saint-Lyé, Barbe- 
rey, Troyes (n" 1 , a, 3), Saint-Julien (n** 1 , a, 
3), Breviandes, Rouilly-Saint-Loup ( n" 1, a, 3), 
Mon taulin, Court eranges, Lusigny (n" 1 , a , 3, /i), 
Montiéramey, Champ-sui^Barse , Vendeuvre (n** i 
et a), Magny-Fouchard , Jessains, Jaucoart, Mon- 
tier-en-llle , Aillevilie, Bar-«ar-Aube (n" i, a, 3, 
h), Fontaine, Bayel (n" 1, a, 3, 4, 5), ViUe- 
sons-la-Ferté , Longchamp (n** i et a). 

Passages \ mveau du chemin de fer di Trotes ï Châ- 
tillon-sdr-Seinb. — Saint-Julien, Breviandes (n** 1 
et a ), Buchères (n~ i , a, 3), Saint-Thibault (n** 1, 
a , 3 ), Clérey (n*** 1 et a ), Vaudes, Saint-Parres-lez- 
Vaudes (n** 1, a, 3), Chappes (n* 1) , Rumiily= 
lez-Vaudes, Chappes (n* a), Fouchères {n* 1 et 
a), Courtenot (n~ 1 , a, 3), Bourguignons (n* 1 
et 2). 

Passages X ritrau du chemin de fer D'ÛRLiANS a 
Châlons-sur-Marne. — Vulaines (n~ t, 2, 3, 4, 
5 ) , Saintr-Benolt-sur-Vanne ( n"' 1 , a , 3 , i , 5 , 6 , 
7), Paisy-Gosdon (n°* 1, a), Villemaur (n** 1, a, 
3, h, 5, 6, 7), Neuviile(n*" i, 2),Estissac (n***!, 
a, 3, h, 5), Bucey (n" 1), Fontvanne (n"* 1, a, 



3, 4),MeMon(n*' 1, a, 3, û), Torvilliers(n- j, 
a, 3, à, 5), Sainle-Savine (n** 1, a, 3), Troyes 
(n* 1), la Chapelle-SaintrLuc (n" 1, 9, 3, à), 
Lavau (n* 1), Pont-Saiote-Marie (n*** 1, 9, 3, 4), 
Crëney (n- 1, a, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9), Aasen- 
cières (n** 1, a), Luyères (n* 1, 9, 3, 6, 5), 
Fontaine-Layères (n* 1), Charment (n" 1, 9, 3, 
4,5,6, 7, 8, 9), Montsuxain (n" 1, 9, 3, 6), 
Voué (n** 1, 9, 3, 4), Saint-Élienne-souA-Bar- 
buise (0*^ 1, 9, 3), Saint-Remy-soas-Barbuise, 
(n** 1, 9, 3), No»y (n"»* 1, 2), Villette (n" 1, a, 
3, 4), ApciB(n'' 1, 9), Ormes (n- 1, a, 3, A, 
5), Allibaudières (n" 1, a, 3, 4, 5), Heriiisse 
(n-i,a,3),ViUier»-Herbi8se(n- 1, 9,3,4, 5), 
MaiHy(n*'i,9,3,4,5). 
Pâtcre-aux-Reignbs (La), f. c^ deGérosdot; détruite. 
PIturr-Bouch^e (La), f. c" de Vanlay. 
PItuo-Quirct (La), f. c"* delà Loge-Pontblin. 
Patis (Le), ou le Patt, h. c"* de Metz-Robert. 
Patis (Le) ou le Patt, h. et m^, c"* de Saint-Mards- 

en-Othe^ — Let Pafy, xtiii* s* (carte de Caasini). 
Pat^-di-Pra8liii (Le), h. c^ de Chaource. 
Pavillon (Li) ou le Grand-Pavilloh, R^c^de Troyes. 
r— Le grand PaveiUon, iZaS (priaie de la chAtell. de 
Payns). — Pavillon, i5o6 (inv. de lit. conceniaDt 
la comm'** de Troyes). — PavUio, PamUo, xvii* s* 
(pouilié). — Les Pavilhnt, xviii* s* (ibid,), 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châteil. de 
Payns; gouv. et général, de Champagne; élection 
de Troyes. 
Pavillon (Lb Pbtit-), h. territ de Payns. — ]398 

(prisie de la chAtell. de Payos). 
Pavillon Hbnri (Le), m*" forestière, c?** de Dienville. 
Pavillon Saint-Cbarlbs (Lb), m** forestière et rendez- 
vous de chasse, dans la forêt d'Orient, territ. de 
Piney; construite vers i84o. 
Patns, a* canton de Troyes. — Ai«fict«, au plus tard 
1 100 (ch. de Hugues, comte de Troyes, arch. de 
TAube). — Peanz, iii3 (ch. de Tabb. de Mon- 
tiéramey ). — Paanz, iiai-ii45(ch. du prieuré 
de Foicy). — Sancla Maria de Pedmteiê, 1139 
(cart, de Montier-la-Celle). — Prienz, 1 189-1 1 46 
(cart de Tabb. de la Rivour). — Paence, vers n 4o 
(ibid.), — Payenz, ii4o (Gail. chrisL iosL t XII, 
p. a6o-a77). — Paenz, ii45 (ch. du prieuré de 
Foicy). — Paenniutn, 1147 (ch. de Henri de Ca- 
nnthie, év. de Troyes, arch. de TAube). — Paen- 
cium, 1161 (carL de Tabb. delà Rivour). — Pcean- 
cium, 1161 (Camusat, l\wnptuarium , P 3o8). — 
Peancium, iiGi (cart. de Tabb. de Saint-Loup). 
— Pahant, 1 170 (ch. de Tabb. de la Rivour). — 
Paient, 1179 (ch. du prieuré de Villacerf). — 



DÉPARTEMEiNT DE L'AUBE. 



119 



PoÊMke, 1 i9o(Gall. christ. iosU t. XII, p. 160-377). 

— Paanu, 1 199 (cart de Tabb. de N.-D.-aui-Non- 
oains).^ Poonteum, 1910 (ch. deTabb. de Quincy). 

— Pèanimm, 1919 (cb. de rHôtel-Diea-ie-Comte). 

— Paymt, i9i3 (cari, du Temple). — Paainz, 
1919 (ch. de rH6tei-Diea-le-Gomte). — Jhmu4 
tempU de Ptdami, 1961 (cart. du Temple). — 
Pottnaium, 1969 (cb. deTHMel-Dieu-ie-Gomle). — 
Paannaium, i96iï (ibid.). — Leproti de Payent, 
1905 (cart. du Temple). — Dontut leprotorum de 
Paganù, 1976 (cart. de rHôtei-Dieu-ie-Gomte). 

— Peen, t9 83 (cart de Tabb. du Paraclet). — 
PaioM, Payant y iSoQ (procès des Templiers). — 
Paint, 1696 (ch. du prieuré de Ciairlieu). — 
Paynt, 1676 (cb. de Fabb. de Montier-la-Geile). 

Dioc. anc, coût et baill. de Troyes; gouv. et 
^néral. de Champagne; élect de Troyes. 

C'était une anc. comm"* du Temple, passée â TO. 
de Saint-Jean-de-Jérusalem. — Il y avait un prieuré 
dépend, de Tabb. de Montier^la-Celle. 
Château fort entièrement détruit en 1 hgh» 
En i665, érection de la baronnie de Payns en 
marquisat, en faveur d'Edouard Colbert 

La chAtellenie de Payns comprenait : Barberey* 
aux-Moioes, Blives, Courlanges, la Cour-Saint> 
Pbal, Fontaine-Saint-Georges, le Pavillon, Payns, 
Riancey autrefois Villaoerf ou Villaroel, Saini-Lyé, 
Saint-Mesmin et Savières. 

PcsaiA , Gef , près de Rigny-la-Nonneuse (arch. départ. 
G. 890). 

Pel-bt-Der, (f" de Brienne-le-Cbâleau. — VUla PaU, 
85& (cart. de Tabb. de Montiérender). — Pei, 1 1 88 
(cart de Tabb. de Basse-Fontaine). — Peix, 1 901 
(feodaCampanis). — Palut, 1969 (ibid.), — Pelet 
Der, i3o9(ch. deTabb. deSaintrLoup). — Pahu et 
Dervutf t4o7 (pouillé). — Pelet Del, xv]*s*(liste 
des par. du dioc.). — Peleder, 1673 (Gaumartin, 
Proc-verb, de la noblette), — Palut a Dervo , xviii* s* 
(Courtalon, Top. t III, p. 49 9). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chanmont; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar-«ur- 
Aube. 

Pil-it-Deb (Gkaugb db), donnée aux chanoines de 
Boulanconrt, en ii/i5, par Robert, chevalier de 
Pd. — Grangia de Dervo, la Grange Rouge, xii* s* 
(cart de Tabb. de Boulancourt, d'après Tabbé La- 
bre). 

Pelle (La), pent-étre le Pel, fontaine an territ. de 
Bourdenay, formant un missean affluent de la rive 
droite de TOrvin. 

Pbllottb (La), fontaine au teirit. de Jully. 

PEniiBGiiRBs, anc. gagnage. — Voy. PAifniniRBS. 



Perchois (Bois du). — Nemut de Perchoi, Boit de 
Perchoy, Nemut de Perehio, xii* siède (ch. de l'abb. 
de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

Perchois (Étatîo du), c"* de Saint-Phal. 

Perchois (Le), territ. de Saint-Phal. — Anc. comm'" 
du Temple. 

Pbrcoois (Le), h. c'* de Saint-Phal. — Perchoi, 1 196 
(cb. de Tabb. de NoIre-Dame-aux-Nonnains). — 
Perchoy, iai6 (ihid.), — Percheyum, ia54 (ch. 
de Tabb. de Nolre-Dame-des-Prés). — Perchium, 
1964 (ch. de Tabb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

— Parehoy, i398 (prisie d'Isle-Aumonl). — Le 
Prêchait, xvii* s' (pouillé). — Le Perchoir, jv m* s* 
(carte de Cassini). 

La comm"" du Temple , qui en dépendait , en était 
séparée. 
Pï^BiGNT-u-RosE ou Périont-la-Roche , c"" de Ville- 
nauxe. — Patriciniacumf 666 (Ann. ord. S. Ben. I , 
696). — Parrigniacum , 11^7 (cart de Tabb. du 
Paraclet). — Parrigny, 1 1 69-1 1 80 (feoda Campa- 
niœ). — Pugny, 1 1 76 (ch. de Henri le Libéral , Bihl. 
nat coll. de Champagne, t CXXXVl, p. 107). 

— Parregni, 1 181-1 1 85 (cart de l'abb. du Para- 
clet). — Paregni, 1 1 89 (ch. de Tabb. du Paraclet). 

— Parigniaeum, 1909 (ibid), — Parigny, 1996 
(cart. de Tabb. du Paraclet). — Pareigny, xiii* s* 
(ibid.), — Paregny, i3oi (ibid.), — Perrigny, 
1398 (prisie de Villemor). — Pèrrigniacum , iho'j 
(pouillé). — Perigny,- 1465 (Ordonn. des roys de 
France, t. XVI, p. 37a ). — Parigny la Roze , 1 553 
(exlr. et État somm. du baill. de Troyes). — 
Perriniacum, xvn* s* (pouillé). — Peiigni la Rote, 
xvui* s* (ibid.). — Perigniacum de Rota, Parigny la 
Roche, xviii* s* (carte de Cassini). 

Dioc anc, coût, et baill. de Troyes; siège j>arti- 
cuher de Pont^ur-Seine; gouv. de Champagne; gé- 
néral, de rile-de-France; élect de Nogent-sur-Seine. 

Perrolle (La), f. c'* de JoncreuiL — Pemolle, 
XVII 1* s* (carte de Cassini). 

PiaoLLE (Bois ds), c^ d'Essoyes. 

Perrecir, village détruit, entre Bar-sur-Aube et Clair- 
vaux, sur TAube. — Perreein, 1 1 1 5 (ch. de fond, 
de Tabb. de Clairvaux). — Petreeinium, Petreeinum , 
1 135 (cb* de Tabb. de Clairvaux). — Peirodmum, 
Petrocinum , 11 36 -1161 ( ibid. ). — Perecinum , 
11^7 (ibid.), — VUla Petricini, 11/17 (c«ï*t. de 
Tabb. de Clairvaux). — Perreceium, 1168 (Aid.). 

— Perecin, 1 173 (ch. de Tabb. de Clairvaux). -^ 
Petroginum , 1 1 89 ( ibid. ). 

Pbrbegih (Port), c*^ de Bayel, sur TAube. — Perrecin 
(arch. départ, f. de Clairvaux). => Placé jadis sur 
une voie gallo-romaine, il est anj. détruit 



> 



120 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



PsBRiiBE (La), h. c"* de Maraye-en-Olhe. — La Per- 
nère, i3a8 (prisie de Villemor). — La Perriàre- 
Chansicourt , 1 553 (ext. et État du baill. de Troyes). 

Pbrrosbl, ruiss. affluent de TAube au-dessous du Mes- 
nil-Auberl, — Rivtu qui dicitur Perroêel, iiAS 
(ch. de Tabbaye de Basse-Fontaine). — Emu qui 
dicitur Proxe , ii/i3 (Gall. cbrist. inst. t. XII, 
p. 363). — Hivuê qui dicitur Prosel, i i/i3 (Gamu- 
sat, Promptuarium , T 363). 

Pertb, m'°, c"*de Ghampfleury. 

Pbrtb (La), et mieux la Perthe , h. c"* de TAbbaye- 
sous-PIancy. — Capêlla et atrium de Perta, i ia8 
(carU de Tabb. de Moléme). — Perteia, ii 66 
(ibid.), — Pertica, Ii8a-ii88 (ibid.). --Perte, 
XTiii* S* (carte de Gassini). — La Perthe , mu* s* 
(Courlalon, Top. t. III, p. UUh). 

Pertde, c" de Mailly; prieuré dépendant de Pabbaye 
d'Auchy-les-Moines. — Perta, 1^07 (pouiiié). — 
Porta y 1657 (rôle, fonds de Saint-Pierre, arch. de 
TAube). — Prioratut B. Mariœ de Perta, xvn* s* 
( pouiUé). — Chapelle de Perte ruinée , xtiii* s* ( carte 
de Gassini). — Pertho , xviii' s' (Gourtalon, Top, 
t. III, p. 4a3). 

Pbrthe-Aiiion ou PERTHB-EDMOND,gagnage entre Mont- 
morency et la Brau ; auj. détruit. — Perthe Edmond, 
11/16-1169 (cart.de Tabb. de Boulancourt). — 
Perta Haimonis, 117/i (ch. de Mathieu, évéque de 
Troyes). — Perta Edmundi, Perta Aimonit, Perthe 
liuimon (divers titres d^ Tabb. de Boulancourt, 
d'après Tabbé Lalore). 

PERTHE-ER-BoTHiàREs, c*"* de Brieune-le-Ghâteau. — 
Pertha, 856 (cart. de i'abb. de Montiérender). — 
Pgrte en Roetiere, 1 153 (cart. de Tabb. de Boulan- 
court). — Perta in Roeteria, Perta eicca prope 
Roiiuacum, 11 55 (ch. de Tabb. de Boulancourt). 
— Perta Roiteria, 1 17^ (ibid,), — Parte, Perte, 
1675 (Hadrien de Valois, Not. Gall p. ÛA3). — 
Perthee en Rothieret, xtiii* s* (carte de Gassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Ghampagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Pbrtheleinb, f.'c"*de Soligny-les-Etangs ; anc. ham. 
et fief relevant de la seigneurie de Trainel. — Par- 
telonge, 1198 (bulle dlnnocent III pour Tabb. du 
Paraclet). — Pùrtelaine, xtiii* s* (pouillé). — Per- 
theleine, xtiu* s* (carte de Gassini). 

Pbrthois (Le), région naturelle, pagtu, — Pagus 

^Ptrtenèit, 83a (dipl. de Louis le Débonnaire). — 

Pagtu Parthentis , 837 (Nithard). — PertiêUêpagut, 

853 (capitul. de Gharies le Ghauve). — Portintiê 

pagus, vers 950 (Flodoard, Hist, Eccl. Rementie). 

Ge pays, compris surtout dans le dép* de la 



Marne, s'étend pour une très-faible partie sur le 
dépMe TAube, dans le canton de Ghavanges. Il se 
compose de la basse plaine où sont assis Ghavanges 
et les quelques villages qui sont au levant de cette 
commune jusqu'à la forêt de Lentilles. — Son nom 
parait avoir pour origine : Perth, Perthi, Buissons, 
par antithèse avec le pays voisin du Der, le pays des 
Ghénes, encore couvert de magnifiques forêts de 
chênes. 
.Pétal, m'", c°*de Troyes, sur le canal des Trévois. 

— Moulin Pétau (arch. départ, f. de THôtel-Dieu- 
le-Gomte). — MolenMni Torte vie, 1189 (Und.). 

— Moulin des Trévois, MouUn de Pètau, xv* s* (arch. 
munie, de Troyes). — Molâi Pestau, 1 5oâ (procès- 
verbal dressé sous le sceau de la prévôté de Troyes; 
Ghaumonnot, Rivière de Seine). — Moulin de Pes- 
tail. Moulin de Pestai, xti* s* (ibid,), — Moulin de 
Pétai, xjui* 8' (ibid,). 

Vers i8/i5 on a créé une dérivation du canal des 
Trévois, et sur cette dérivation Ton a établi une 
seconde usine, occupée d'abord par une papeterie, 
ensuite et encore auj. par une filature de coton. 

Petit- Bois (Le), b. c'^de Montfey. 

Petite-Fohtaire (La), f. c"^ de Gérosdot. 

Petitb-Odrse (Étarg de la), dans la forêt d'Orient. 

Petit-Etang (Le), c°'des Loges-Margueron. 

Petit-Fohest (Le), f. c" de Vendeuvre-sur-Barse; 
. auj. détruite. — Mentionnée, en i55o, dans le 
Mémoire manuscrit sur Vendeuvre. 

Petit-Moléue (Le) ou Petit coûtent de Ricet, mai- 
son avec chapelle, celliers, dépendant de l'abbaye 
de Moléme, fondée vers ia&5 dans l'ile Saint-Louis, 
à l'entrée de Ricey-Haut (Lalore, Ridacus). 

Petit-Modlin (Le), m'", c°* d'Arentières. 

Petit-Moulin (Le), f. c** de Thors. 

Petit-Moulin (Le), m*», c"* d'Urville. 

PETiT-MoâTiEB-SAiNT-jEAN (Le) , m"° avoc chapelle, aux 
Riceys, où descendait l'abbé de Moûtier-SaintJean 
au XII* siècle. 

Pbht-Ru (Le), affl. de la rive gauche de i'Armance, 
territ. de Ghessy. 

Petotte ou Pitottb, h. c"* d'Aix^en-Othe. — Pitaite, 
mil* s* (pouillé). — Pitœte, xtiii* s* (carte de 
Gassini). 

Pizi (La), h.c"* d'Avon-la-Pèze. — LaPeze, xtiii* s* 
(carte de Gassini). 

Picarde ( La ) , f. c*^ d'Ervy ; auj. détruite. 

Picarde (La), f. c"* de Gérosdot. — La Picarde, 
th'jB (fonds de la comm"* de Troyes). 

PiDANCE , f. c"* de Ghamp-sur-Barse. 

Pidansatte (LA),.f. c"* de Ghaoarce. — La Pidan- 
satte, xtiii* s* (carte de Gassini ). 



DÉPARTEMENT DE UAUBE. 



lâi 



Tire son nom de la famille Pidansat de Metz- 
Robert. 

PiBD-DE-Locp ( Lb ) , fief de la prévôté d'isie ( Aumont ) ; 
détruit. — Piedeloup, xiii* s' (extenta Gampanis). 

PiBLLC (La), m*% c"' de Troyes. — Molendinuâ qui 
Poêturellus vocahalur, 1176 (cari, de Tabb. de 
Saint- Loup). — Molendinum de Praio episcopi, 
1 191 (Camusat, Promptuarium , V i85). — Molen- 
dinum de la Pielle, 1 368-1 869 (comptes de la calh. 
de Troyes, arch. de l'Aube). — Molim de la Pielle, 
1/173-1^78 (ihid.). — Moulin du Prieuré . de la Prio- 
lée,de la Piolée, de la Pielle, du xv*au xviii* s* (arch. 
munie, de Troyes). 

PiKRBE (Étakg de la), c" de Brevonne. 

PiERRB (La), ruiss. affl. de la rive droite du Landion ; 
coule de Couvignon à Spoy. 

PiBBBE-À-L'ÀBBé (La), menbîr, c°* de Sainl-Loup-de - 
Buffigny. 

Pibbbe-à-Margcebitb (La), menhir, c"" d'Avanl-lez- 
Marcillv. 

Pirrre4-Repasser (La), dolmen, c"* d'Avant-leE-Mnr- 
ciily. 

PiERRE-AL'-CoQ (La), menhir, c"* d'Avant-lez-Marcilly. 

PiERRE-Au-GoQ (La), menhir, servant de borne entre 
les fiuages de Trancault et de Soligny-les-Étangs. 

Piebbe-ai:-Sabrb (La), menhir, c" de Trancault. 

Pierbe-aix-Alouettes (La), dolmen, c" de la Fosse- 
Gordouan. 

PiEBRB-Acx-Dii-DoiGTS (La), tcrrit. dc Villeniaur, bois 
du Luteau , polissoir près de la croix de Saint-Flavit : 
les habitants croyaient que ces empreintes étaient 
celles des doigts de saint Flavit. 

PiEBRE-Aux-PiGE0>8 (La), menhir, c*** de Trancault; 
auj. détruit, 

Pierbe-à-Vbrpillow (La ), dolmen, c" de Soligny-les- 
Étangs. 

PiERRE-GouTETRE (La), dolmen , au hameau de Belle- 
villotte; auj. délruiL 

PiERRE-GouTERTE (La), dolmen, au hameau de Lanne- 
ray; auj. détruit, 

PiERRE-DBS- Adtels (Les), cromlech ? c"* de Saint- 
Aubin. 

Pierre- ËccTécLés (La), dolmen, c°* de Saint- Loup- 
de-Buffigny; auj. détruit. 

Pierre-Frite, h. c"' de Bérulles. 

Pi ERREs-GoD VERTES (Les), deux dolmens, c"* de Mar- 
ciily-ie-Hayer. 

Pierres -ÉcouvÉCL^ES (Les), deux dolmens, c" de 
Trancault. 

Piiii (La), h. c"* de Ghaumesnil. — La Pitié, xviii* s* 
(carte de Gassini). 

PiiTé-LEZ-RAMBRUPT (La), f. c" de Ramerupt ; abbaye 

Aube. 



0. G. fondée en 1399 par Philippe, sire de Mes- 
cringes, secondé d'Érard de Brienne et de sa 
femme, Pliilippino de Ghampagne, précédemment 
prieuré fondé en 960. — Beata Maria de Rame- 
ruco, 1 i7ia (ch. du prieuré de Ramerupt). — Pie- 
tas juxta namerticnniy i38i (arch. do la ville do 
Troyes , compte mss. orig. ). — Beala Maria prope 
Ramerucum, 1/107 (pouillé). — ■ Beata Maria de 
Pietate apud Ramerucum, xvi* s* (ibid.). — La 
Piété, xviii* s' (carte de Gassini). — Pietas /V. D. 
de Rameruco, Ramerudense munasterium, Notre- 
Dame de la Pitié, la Piété les Ramerup, xviii* s' 
(Gourtalon, Top. t. III, p. /171). — Pietas Dei, 
1770 (Gall. dirist. carte de la prov. de Sens). 

PicY, h. c"* de Vosnon. — ^ÉTy» xviii* s* (carte de 
Gassini). 

PiLLONNEBiE (La) , h. c°* de Saint-Mards-eu-Othe. — 
La Pillonneric, xviii* s* (pouillé). — La Pilonerie, 
Tfiii' s* (carte de Gassini). 

PiLLONVAcx, f. c"' de Bligny. — PUlonvaux , wiii* s* 
(carte de Gassini). 

PiMEi:x (Bois de), c°* de Gouvignon. 

PiNEY, ch.-l. dec**, arrond. de Troyes; anc. baronnie 
érigée en duché en 1 676 et en pairie en 1 58 1 , en fa- 
veur de François de Luxembourg. — Pisiniacum , 8(19 
(dipl. de Gharles le Chauve, t. VIII, p. 6q3). — Pis- 
nacum,HSb{D. Bouquet, t. IX , p. 36 o). — Pisnia- 
cum, 893 (ibid. p. 676 ). — Vicus Pisniacensis^gï^o 
(cart. de Tabb. de Montiéramey). — Netnus Pisneii, 
XII* 8* (ch. du prieuré de Foicy). — Pigneium, 1 1 1 /i 
(cart. de Pabb. de Moléme). — Pinniacum , 1 i36 
(ch. de Tabb. de Montiéramey). — Pisnei, 11 /i3 
(Gamusat, Promptuarium , f* 363). — Pisgneium , 
1 183 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — •. Pineium, 
1 189 fch. de Tabb. de la Ghapelle-aux-Planches). 

— Pisneium , 1 193 (cart. dc Tabb. de la Rivour). 

— Nemus de Pigneio, 1310 (ch. du prieuré de 
Foicy). — P»5^'», • 3 1 5 (cart. de Tabb. de Moléme). 

— Pisni, 13 16 (ibid.), — Pinni, ia3o (ch. de 
Tabb. de Notre- Dame-aux-Nonnains). — Priney, 
1259 (Join ville, Histoire de saint Louis). — Pi- 
gneijum, 1269 (cirl. du Temple). = — Pignye, 139a 
(fonds de NoIre-Dame-en-rile, arch. de TAube). — 
Pigneum, 1 997 (ch. de Tabb. de Basse- Fontaine). 

— Ag"«y, i3o9 (^^- ^^ l'abb. de Saint-Loup). — 
Pigniacum, 1/167 (''olle , fonds de Saint-Pierre, arch. 
de TAube). — Pigney, 1 /iôs (fonds de la comm"* de 
Troyes). — Pingney, xvi's* (liste des par. du dioc). 

— Pinei, xviii* s* (pouillé). — Pigneyum a Luxem- 
bur^o , Piney- Luxembourg , xtiii* s* ( Gourtalon , Top 
i. III, p. /ia3). 

ComitatutTricasêimts (869), PagttsBrionensis, 67 5, 

16 



122 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



885 ; dioc. anc. de Troyes ; coût, etbaiil. de Ghaumont; 
gouv. et géoéral. de Champagne; éiect. de Troyes. 
Château fort, entièrement détruit. 
Les seigneuries de Piney, de Ramerupt et de Mon- 
tangon , avec leurs dépendances , situées alors tant au 
baiil. de Chaumont qu^en celui de Troyes, furent 
érigées en duché sous le nom de Piney-Luxembourg , 
en faveur de François de Luxembourg, comte de 
Roucy, et de ses héritiers , tant mâles que femelles , et 
ayants cause, par Henri III, en 1576. En i58i , ce 
duché fut érigé en pairie en faveur du même Fran- 
çois de Luxembourg. — La seigneurie de Piney 
était composée des bourgs et villages qui suivent, 
savoir : AiUefol (auj. Gérosdot), Auzon , Bouy, Bran- 
tigny, Brevonne, le Chardonnet, le Doyer, Fontaine, 
Luyères, Mesnii- Lettre, Onjon, Pcl-et-Der, Piney, 
la Postolle , la ville de Précy-Nolre-Dame , Rosson , 
Rouilly, Sacey, Villebardouin , Villevoque, Villiers- 
le-Brûlé; celle de Ramerupt comprenait : Ramerupt , 
gros bourg avec abbaye, prieuré, liôtcl-Diou et lé- 
proserie, les villes d'Aubigny, de Coclois, de Magni- 
court, de Morambert, d'Ortillon, de Romaine, de 
Saint -Bausange (Balsènie), de Saint-Nabord, de 
Yaupoisson et de Vinets ; celle de Mon tangon ne se 
composait que du village de ce nom : tous ces lieux 
relevant de la jui^diction et du ressort du baill. de 
Chaumont (Haule-Marne). — Par les lettres d'é- 
rection, tous les lieux qui forment ce duché -pairie 
sont détachés du baill. et comté de Chaumont et du 
baill. de Troyes, pour constituer un seul territoire 
soumis à un bailli, à un prévôt et à un gruycr re- 
levant directement du parlement de Paris. 

Le canton de Piney, créé en exécution du décret 
du i5 janvier 1790, renfermait i/i c"" : Auzon, 
Bouy-Luxembourg, Brantigny, Brevonne, Géros- 
dot, Montangon, Onjon, Piney, Rachizy, Rouilly - 
lei-Sacey, Sacey, Villebardouin , Villevoque et Vil- 
liers- le- Brûlé. En Tan viii, les municipalités de 
Brantigny, Rachiiy, Sacey, Villevpque et Villici's-le- 
Brûlé furent supprimées. £n Tan ix, le canton de 
Piney ne contint plus que i3 c"" : Assencières, Au- 
wn, Bouy, Brevonne, Doches, Gérosdot, Luyères, 
Mesnil-Sellières, Montangon, Onjon, Piney, Rouilly- 
Sacey et Villebardouin. — Chef-lieu de canton ecclé- 
siastique comprenant la paroisses ou succursales, 
Auzon, Bouy, Brantigny, Brevonne, Doches, Gé- 
rosdot, Luyères, Mesnil-Sellières, Montangon, On- 
jon , Rouilly-Sacey et Villebardouin. 

P18SBRC1 , gagn. c"** de Chamoy, ou près de Saint-Phal ; 
auj. détruit. — Pissenci, 1 196 (cb. de Notre-Dame- 
aux-Nonnains). 

Pisserote(La), fontaine au territ. deMontfey. 



PissEROTE (La), f. c"^ de Vendeuvrc-sur-Barse; auj. 
détruite. ^ La Pûsitrotte, i55o (Mém. mss. sur 
Vendeuvre). — Pis$erte, xtiii' s* (Cassini). 
PiTié (La), h. c*"' de Chaumesoil; auj. détruit. 
Plaincoaixet, f. c" de Soulaines; auj. détruite. — Ptain- 

chânet, xviii' s* (Courtalon, Top, t. III, p. /i3a). 
Plaines , r" de Mussy-sur-Seine. — Platenatum ,110a 
(cart. de Tabb. de Molème). — Plaaneium, \\\h 
(ibid,). — Plaines, 1 209 (cart. de Tabb. de Clair- 
vaux). — Plaine SaintrLange, 1790 (Aim. du dép* 
de TAube). 

Dioc.anc, coût, et baiil. de Sens; gouv. ctgénéral. 
de Champagne; élect. de Bar-sur-Aube» 
Plaisance , c°* de Fouchères. — xiu* s* (de la dépen- 
dance des Templiers, arch. départ, cart. du Temple). 
Plaisa?ice, h. c. de Malhaux. 
Plaisance, f. c°* de Montfey. 
Plaisance, fief près de Souleau, xiv* siècle (arch. de 

TAube, châtell. de Troyes). 
Planche (La), château fort, c°* de Gomery; détruit 

en 1897. 

Planche (La), f. c" de Rouilly-Saint-Loup. — La 

Planche de.Rance, i365 (ch. de Tabb. de Montié- 

raraey). — La Pkmchey i6/î4 (ch. de Pabb. de 

Moutier-la-Celle). 

Planche (La) , h. et ferme, c°*de Saint-L^er-près- 

Troyes. — La Planche, i336 (ch. du prieuré de 

Notre-Dame-en-rîle). — Laplanche, 1 348 (cart. de 

la léproserie de Troyes). — Planqua, 13/19 (i^-)- 

Planche-de-l'Orme (La), h. près de la Loge-Pontblin , 

xiv* s* (arch. de l'Aube, châtell. de Troyes). 
Planche- QuiEnat (La), pont situé sur ie territ. de la 
Chapelle-Saint- Luc et de Sainte-Maure , sur Tan- 
cien chemin de Troyes à Méry par la prairie. — 
Planche Quena, xvi* s* (arch. munie de Troyes). 
— Blanche Quéna, xviii* s* (c^rte de Cassini). Lieu 
où la Seine se divise en trois parties, dont un tiers 
par la rive droite de la vallée et deux tiers par la 
rive gauche (titres de la seign"' de Baiberey). 
Planche-Rozbt (Cens de), vers Sainte-Maure. — PUtn- 

chia Roseti, 1/169 i^^^^- àe TAube, G. 1/170). 
Planches (Les), f. c*^ de Barbuise. — Plancheieâ, vers 
1 a 23 (livre des vassaux). — Let Planchée, xfiii* s* 
(carte de Cassini). 
Planches (Les), f. c"' de Lentilles; auj. détruite.— 

Lei Planche», xviii* s' (carte de Cassini). 
Planct, c"" de Méry-sur-Seine. — Planciacum, io63 
( cart. gén. de T Yonne ). — Planceiacum , 1 1 o 1 ( cart. 
de Tabb. de Moiéme). — Planceium, 1 1 aa-i 1 69 (ch. 
du prieuré de Foicy). — Plancei, 1 1 /i 6-1 1 69 (cart 
de Pabb. de la Rivour). — Planai, 1 161 (cart. de 
Champagne). — Planceyaeum , 11 63 (Camunt, 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



123 



Promptuarium , P 354 ). — Planceyvm , 1 1 67 ( ihid. 
P 193). — Planeemn ,1177 (ch. du roi Louis VII , 
arch. de TAube). — PUmcy, 1 a85 (compte de rec. 
el dép. du comté de Champagne). — Fiance, 1 993 
(fonds de Notre-Dame-en-rile, arch. de TAube). — 
Hoipitale et Leproêàna, xtii* s* (pouillë). — Mnla- 
derie de Planei, ifni* s* {ibid, ). — Chapitre de Saint- 
Laurent de Planei, xfiii* s* (ibid.). — Le Chapitre, 
xTiii* s* (carte de Gassini). — Mawm-Dieu, xtiii's* 
(Goartalon, Top, t. III, p. 668). 

Dioc. anc. de Troyes ; coût, de Meaux ; baili. de 
Sëzanne ; gouv. el général, de Champagne ; élecl. 
de Troyes. 

Château fort considérable, auj. m*" d^agrément. 
Ane. baronnie érigée en marquisat à la paix des 
Pyrénées en 1659. — Chapitre fondé au xii' siècle 
par les anciens barons de Plancy. 

En exécution du décret du 1 5 janvier 1 790, Plancy 
derint le chef-lien d^un canton du district d^Arcis 
qui comprenait 8 municipalités : TAbbaye-sous- 
Plancy, Bonlages, Champfleury, Cbarny-le-Bachot, 
Longueville, Plancy, Rhèges et Viépres-le-Grand , 
et qui fut supprimé en Tan ix. — Canton ecclé- 
siastique renfermant 1 1 paroisses ou succursales : 
r Abbaye -sous -Plancy, Bessy, Bonlages, Champ- 
fleury, Chamy- le- Bachot, Étrçlïes, Longueville, 
Rhèges, Salon et les deux Viâpres. 

Plawfort, f. c"* de Brevonne, auj. détruite; anc. ha- 
meau. — Capella SS. Pauli et Gear^ii in eattello de 
Planfort, xtii* s* (pouillë). ^- Etang de Planfort, 
^XTiii* s* ( Courlalon , Top. t. III, p. 389). 

Anc. château. — Chapelle fondée, en 1666 , par 
Jacques de Gasdovat. — Etang. 

Plartt, c"" de Marcilly-le-Hayer. — Plantiniacum y 
1097 (cart. de Tabb. de Moiôme). — Planteicium , 
1110 (ibid.), — Plantêiz, 11/17 i^^' ^^ Tabb. du 
Paradet). — * Plantiz, ii5a-ii8o (feoda Cam- 
panise). — Planteid, 1179 (c^rt. de Tabb. de la 
Rivour). — Planteis, 1901 (feoda Campaniae). — 
Planceyn, Planei, vers 1929 (livre des vassaux). 
— Planty, i3i6 (ch. de Tabb. de Vauluisant). — 
Plantiacum, xUhq (rôle, fonds de Saint-Pierre, 
arch. de TAube). — Planteœ, xvii' s* (pouillë). — 
PlantiSy XTiii* s* (ibid.). — Planticum, Planty s ^ 
XVIII* s'(CourteIon, Top. t. III, p. 168). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. el général, de Champagne; élect. de Ti'oyes. 

PLÂTRiàRB (La), m"", €■• de Saint-Benoîtrsur-Vanne. 

Plbssis (Lb), f. if* de Dampierre-de-l'Aube. — Le 
Plessis, xnii* s* (carte de Gassini). 

Plbbsis (Lb), anc. chôl. c"* d^Ervy. — L'emplacement 
en est auj. planté en bois, lieu-dit Boit de la Garenne. 



Plbssis (Le), anc. fief fortifié, auj. f. c~ de Font- 
vannes. — Plttiasiacitm , 1 1 5«3*- 11 80 (feoda Cam- 
pa niœ). — Plaisitie, Plaissye , 1898 (prisie de la 
châtcll. de Villemop). 

Plessis (Le), h., f. et (hâl. c™ de Fresnois. — Ples- 
setum , 1196 (cart. du Temple). — Plaismum, 
197/1 (^^* ^® l'abb. de Saint-Loup). — Le Plesty, 
1607 (pouillë). — LePlessis, i7o5(rolle des jurées 
et bour[;eoisies d'Aumont). 

Plessis (Le), f. c"' d'Unienville; auj. détruit. 

Plessis-Barbijise (Lb), c"" de Villenauxe. — Pleseiuw, 
1157 (cart. de l'abb. du Paraclet). — Plesseium, 
1189 (ch. de Tabb. du Paraclet). — Le Plaissie, 
vers 1 aaiî (livre des vassaux). — Plmsetum, Plesse- 
tum , Plcaetum , 1 9 3 ( ibid. ). . — Plaissetum , 1 a65 
(ch. de Tabb. de Scellières). — Plexeium Barbusie, 
1969 (ch. de Tabb. du Paraclet). — Pleêseœ, 
XV m' s* (pouillé). — Plessia Barbuiie, xtiii* s* 
(carte de Gassini). — Plesêeyum, xviii* s* (Cour- 
talon, Top. t. III, p. 9 95). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. de 
Champagne; génëraL de rile-de- France; élection 
de Nogent-sur-Seine. 

Plessis-Gâtebled (Le), c*" de Nogent-sur-Seine. — 
Plasit, Plaisit, Plesi, vers 1 1 âo (cart. de Tabb. de 
la Rivour). — Plaiei, Pleisit, Vatteble, 1161 (ibid.). 
— Goêteble, 1917 (Mém. de TAcad. des inscr. el 
belles-lettres, l. XXVI, p. 696). — Plessy, 1998 
(ch. de Tabb. du Paraclet). — Le Plessis Gastcbled, 
1660 (carte de Sanson). — Le Plessis Gédebled, 
xviii' s* (carte de Cnssini). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Sens; gouv. de Cham- 
pagne; général, de l'Ile-de-France; élection de 
Sens. 

Ples8is-lez-Gbaast (Le), h. c"' de Bucey. — Le Plaisie , 
le Plaissi, vers 1999 (livre des vassaux). — Plessy 
sous Sommevaux, i398 (prisie de Villemor). — Le 
Plessis les Chaast, xviii* s' (carte de Gassini). 

Anc. fief relevant de Chennegy, et en arrière -fief 
de Villemaur. 

PLEssis-MénioT (Le), f. c'^du MërioL — Plaissié de 
Mériot, 1679 (Mém. d'Hatton, p. 857-969). — 
Plessis de Mériot , 1578 (ibid.). — Le Plessis Mc- 
rior, 1606 (carte de Sanson). — Plessis Mériot 
xviii* s* (carte de Gassini). 

pLEssis-PoisBAi'X (Le), h. c"* d'Eaifx-Puiseaux. — 
Plessis'Puiseau , xfiii* s* (carte de Gassini). 

Ploquetterie (La), f. c" deBriel. — Moquerie , xi\' s" 
(carte du Dépôt de la guerre). 

PoiiLE (La), fontaine, à Chamoy. — Sources de la 
Tremagne, nombreuses, abondantes, au milieu d'un 
espace marécageux. 

16. 



^ 



\n 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



PooAiN, f. c"** de Piney. 

PoGAiNs, f. puis tuilerie, c"* de Champ- sur -Barse; 

détruite depuis 1866. — Pogain, i55o (Mém. mss. 

sur Vendeuvre). — Poguin, xviii* s* (carte de Cas- 

sini). — Poghain, \\x* s' (titres particuliers). 
PoiRT-DC-JooR (Le), f. c"* de Neuville -sur- Vanne, 

au nord de la route de Sens; détruite vers i85o. 
Pointe (La Grande-), origine delà deuxième dérivation 

principale de la Seine à Troyes. — Elle est formée 

par le canal de la Moline et celui de Pétai ou des 

Trévois. 
Pointe ( La Petite-) , 3* dérivation de la Seine à Troyes. 

— Elle est formée par le canal de la Moline et celui 
du Moulin-le-Roi ou de Notre-Dame. 

Pointe-WAhgb (La) , partie deSaint-Martin-è^-Vifjnes. 

— Celle poiùte est celle qui est formée par la rue 
de la Cité ou de Paris et la rue du Marché Rupt ou 
Saint-Martin , en face du petit' séminaire ou ancienne 
préceptorerie de Saint-Antoine. 

Pointe-de-la-Papeterie (La), éc. c"* de Saint-Julien. 

PoiNTEHiK (La), éc. c"* de Mussy-sur-Seine. 

Pointes (Bois des), c"* de Champignolle. 

PoiRiER-CuLOT (Le), f. c" de la Villeneuve-au-Chêne; 
auj. détruite. — Mentionnée, en i536 , sous ce nom 
et sous celui de Pertculot dans Tlnventaire des litres 
de la seigneurie de la Villeneuve-au-Chéne. 

Poitiers (Bois), c" de Saint-Bcnoît-sur- Vanne. 

Poivre, c^'de Ramerupl. — Pipera, loSa (D'Achery, 
Spicileg. t. XIII, p. a8i-a83). — Piper, laoa 
(ch. de rHôtel-Dieu-le-Comte). — Piperium, 1337 
(cartul. comilum Campaniœ). — Poivre, Poyvre, 
i3ia (cari, de THôlel-Dieu-le-Comte). 

Dioc. anc. de Troyes; couL et baill. de Vitry-le- 
François; châtell. ou comté de Vertus (Marne); 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Vilry-le- 
François. 

PoLicNT, c" de Bar-sur-Seine. — Poliniacum, 1119 
(cart. de Tabb.deMoléme). — Po/^nm'j iao6 (cb. de 
Pabb. de Montiéramey). — Polegni, ia3a (cart. 
deTabb. de Moléme). — PoUgneium, Polinneium, 
PoiUinneium, ia3d (ibid.), — Polineum, ia33 
(Choppin, De PoUUa eccles, p. 53o.). — PoUgnia- 
cum, ia33 (carL de Champagne). — Poligny, 
1 a6o (Chevalier, Mém. hùt. tur la ville et teign. de 
Polighy, t. H , 1 " part. p. 684 ). — Poleigni, xin* s' 
(bibl. de Troyes, mss. 365). — Polligny, 1389 (re- 
cueil d'aveux et dénombrements). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

PoLisoT, c*" de Mussy-sur-Seine. — Pole$ot, 1169 
(Gall. christ, inst. t. IV, p. i83). — Poliiotum, 



I aa6 (cart. deTabb. de Moléme). — Politoi, i388 
(recueil d'aveux et dénombrements). — Vallis Po~ 
litanaf i665 (chron. Lingon. p. 69). — Poulizct, 
1679 (carte de Sanson). — Polizot, xviii* s* (carte 
de Cassini). 

Dioc. anr. de Langres; coiit. de Troyes; baill. de 

Bar-sur-Seine; gouv. et général, de Bourgogne; 

élect. ou comté de Bar-sur-Seine. 

PoLiSY, c°" de Mussy-sui^Seiùe. — Poletius, Politeiu», 

1 1 1 ( ciirt. de Tabb. de Moléme). — Poliseittê major, 

I I o3 ( ibid. ). — PoleneiuH , \\\h( ibid. ). — Polesia- 
CUM , 1 1 1 9 ( ibid. ). — Polisiacus , 1 1 6 7 ( cart. de Tabb. 
de Clairvaux). — Polisy, laoi (feoda Campaniff). 
— Polosyacui, 1 309 (cart. de l'abb. de Moléme). — 
Poleiii, iai6(ch. de THôtel-Dieu-le- Comte). — 
Po/mi,i a33 (ibid.). — Po?»«ci,xiii*8" (bibl. de Troyes, 
mss. 365). — Pùulisy, 1378 {ibid.). — Poliseyvi, 
i38i (arch. de la ville de Troyes, compte mss. 
orig.). — Polisey, t388 (recueil d'aveux et dé- 
nombrements). — Cattrum Polisa, 1618 (Papire 
Masson, p. 157). — Poulizy, 1679 (carte de 
Sanson). — PoUzy, xfiii* s* (carte de Cassini). — 
Bois de Polity, i845 (carte du Dépôt de la guerre). 

, Dioc. anc. de Langres ; coût, de Troyes ; baill. de 
Bap-sur-Seine; gouv. et général, de Bourgogne; 
élect. ou comté de Bar-sur-Seine. 

Château fort baigné par les eaux de la Seine et 
de la Laigne; auj. joli château conservant des restes 
fort curieux du xvi* siècle. 

Ancienne baronnie érigée par Louis XIV en du- 
ché-pairie, sous le nom de Choiseul, en faveur de 
César de Choiseul , comte du Plessis-Praslin , maré- 
chal de France, et de ses descendants mâles, en no- 
vembre 1 665 , enregistrées au Parlement le 3 dé- 
cembre suivant. — Ce duché-pairie comprenait la 
terre et seigneurie de Polisy, celles de Polisot et de 
Buxeuil, une partie de celle de Balnot-sur-Laigne, 
le fief et gagnage de Charmoy et les vicomtes et sei- 
gneuries de Fooli et de Bourguignons; il s'éteignit 
le 1 a avril 1 705 par la mort de César-Auguste, duc 
de Choiseul , pair de France. 

Créé, en 1790, chef-heu d'un canton du district 
de Bar -sur -Seine qui renfermait 6 c"" : Arelles, 
Celles-et-Mores, Polisot, Polisy, Villemorien, Vil- 
liers-sous-Praslin, et qui fut supprimé en Tan ix. 
PoMBLAiM , mieux Pont-Belin , h. c"* de la Loge-Pont- 
blin; passage, sur l'Armancc, de plusieurs voies 
romaines. — Pont-Belim, i3ia (ch. de l'abb. de 
Quincy). — Pont-Belin, i3a8 (prisie de Ville- 
mor). — Pombelain, xviii* s* (pouillé). — Pont-Blain, 
xviii* s" (Cassini). — Pomblin, xvin* s* (Courtalon, 
Top. t. III, p. 96). 



126 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



TAube par Tanc. voie romaine de Reims à Langres) , 
auj. roule départ, n" a en celle partie; le pont 
d^Aubc, entre Bar et Proverville, sur Tanciennc 
roule de Bar-sur-Aube à Vendeuvre, par Spoy : une 
chapelle du xv" siècle existe sur ce pont; le pont 
i\euf, territ. de Dolancourt, route nationale n" 19 
(xviii" s'); à Dienville, route départ, n** 3 ; à Arcis, 
pont récemment construit, roule nationale n" 77. — 
Sur ia Barse : les six ponts de la chaussée de la Guil- 
lolière, celui de Prémery ou de Ghanteloup, terril, 
de Lusigny ; celui du Chêne , territ. de la Villeneu ve- 
au-Chêne; celui de Saint^ean, à' Vendeuvre. Tous 
ces ponts servent à la route nationale n" 1 9 et datent 
du xviii* siècle. — Sur la Sarce : le pont de Virey- 
sous-Bar, route nationale n** 71 (xviu* s"). — Sur 
PHozain : le pont des Maisons-Blanches , commune de 
Enchères , même route et même date. — Sur le Trif- 
foire : le pont de Breviandes, même route et même 
date. — Sur rOurce : le pont de Celles et celui d'Es- 
soyes, route départ, n* 7 (x?iii*s*), récemment réparés. 
Pont-sur-Seine, c**" de Nogent-sur-Seine. — Dodecim 
pontes, 57/i (Frédégaire, D- Bouquet, II, ^07). 
— Duodecim Pontes Sequanœ superimpositi , 675 (Ai- 
moin). — XII Pontes super Sequanam, 865 (dipl. de 
Charles le Chauve). — Hospitale Sancti Martini , S6Ï) 
(ibtd.). — Pontes castrum, 1 1 53 (cart. de Tabb. de 
Scellières). — Pontes, 1 153 (cart. de Tabb. du Pa- 
raclet). — Castmm quod Pontes dicitur, 1161 
(carte de Tabb. de Saint -Loup). — Ponz sus 
Saigne, laoï-iaaa (liste des vassaux des comtes 
de Champagne ). -7 Leprosi de Pontibus , 1 a 3 ( cb. de 
Tabb. du Paraclet). — Ponz au mont Morvois, 1 ai 7 
(Arch. nal. J. 195. Champagne 111, n° 75, orig. 
d'après M. Teulet, Layettes du Trésor des chartes, 
t. II, p. 586). — Pontes super Secanam, ia56 (cart. 
de Tabb. du Paraclet). — Pontes super Sequanam, 
lag/i (ch. de Tabb. de ^c^llières). — Domus Le- 
prosarie, 139^ (ibid.). — Ponz sus Seine, i3ii 
(ch. de Tabb. de Monlier-la-Celle). — Pons sur 
Seyne, i3i/i (D. Bouquet, subside pour Tost de 
Flandre). — Pons sus Saine, i3i6 (cart. de Tabb. 
du Paraclet). — Pons sus Seigne, iSSg (ibid.). — 
Maladerie de Pons, i339 (ch. de Tabb. de Monlier- 
la-Celle). — Pons sur Seine, i3']i, (ibid,). — Beata 
Maria de Pontibus, i38i (arch. de la ville de 
Troyes, compte mss. orig.). — Sanctus Petrus de 
Pondbus, 1 38 1 ( ibid. ). — Sanctus Martinus de Pon- 
tibus, 1/107 (pouillé). — Sanctus Nicolaue de Pon- 
tibus, 1/107 ('^O' — Cap^Ua régis apud Pontes/ 
1/107 (cart. de Tabb. de Scellières ). — Pons, xvi"s* 
(liste des par. du dioc.). — Pricratus Beatœ Mariœ 
de Pontibus, xfu* s'(pouillé). — Prioratus Beati 



Pétri de ^Pontibus, xvii* s* (ibid.). — Domus Dti, 
Leprosaria seu capella S. Dyonisii prope oppidum de 
Pontibus supra Sequanam , xvii" s*" ( ibid. ). — Prieuré 
de Notre-Dame de Pons, xviii* s* (ibid.). — Pentes 
ad Sequanam , PonU-sur-Seine ( Courtaion , Top. t. IIL 
p. 369). — Pont le Roy, 1817 (Alm. des notaires, 
Troyes ). 

Tire son nom des douze ponts primitifs jetés sur 
la Seine. — Dépend du Morvois, pagus Mauripensût 
ou Morivensis; est dit en Mont- Morvois, parce que 
cette ville est assise au pied du mont Morvois, cpii, 
sur la Seine et TArdusson, limite les marais. 

Dioc. anc. et coût, de Troyes; bail!., siège parti- 
culier du baill. de Troyes; gouY. de Champagne: 
- général, de Tlle-de- France; élecl. de Nogent- sur- 
Seine. 

Ville fermée de murailles et de fossés. 

Hôpital et maladerie. — Prieuré de Notre-Dame, 
dépendant de Tabb. de Cormery (Indre-ei-Loire); 
prieuré de Saini- Pierre, dépendant de Tabb. de 
Montier-la-Celle. — Paroisse de Saint-Martin. 

La jaridiction du siège de Pont-sur-Seine s^éten- 
dait sur Barbuise, les Caves, Château -Mahiet, la 
Cour-de-Mardelic, Courtavant, Fougeon, la Gra- 
vière, Lions-sous-Girambe , Longueperthe en partie, 
la Maison- Rouge, Malminoux, le Mcsnii-lez-Pars, 
Minay, Pars, Périgny-la-Rose, Pommereau, Ponl- 
sur-Seine, Quioqucnpont, la Roche, Romiliy-sur- 
Seine, Saint-Martin -de-Bossenay, Scellières (ab- 
baye), la Villeneuve-au-Châtelot et les Vignes. 

Avant 1 790 , le doyenné de Pont-sur-Seine com- 
prenait 33 paroisses, dont 1 1 sont comprises dans 
ledép*, lesquelles sont : Barbuise, Crancey, Saint- 
Nicolas ou la Chapelle-Saint -Nicolas, la Saulsotte, 
Mamay, Monlpotier, Nogent-sur-Seine , Périgny-Ja- 
Rose, Ponl-sur-Seine , Villenauxe, la Villeneuve-au- 
Châtelot. — Trois succursales dépendent du dép'; 
ce sont : le Plessis-Barbuise , de la paroisse de Bar- 
buise; Saint-Hilaire , suce, de Crancey, et Dival, 
suce, de Villenauxe. 

Créé, en 1790 , chef-lieu d'un canton dépendant 
du district de Nogent-sur-Seine, qui comprenait 
7 c°'* : Crancey, Gelannes, Marnay, Pont, Quincey, 
Saint -Aubin et Saint-Hilaire, et fut supprimé en 
Tan iz. — Chef-lieu d'un canton ecclésiastique com- 
posé de 6 paroisses ou succursales: Crancey, Ferreux, 
Mamay, Quincey, Saint-Aubin et Saint-Hilaire. 
Pont-sur-Sbire (CbAteau de) ou des Caves, écart de la 
commune de Pont-sur-Seine , autrefois château fort , 
avec parc du domaine àe§ comtes de Champagne. 
— Rebâti avec une grande magnificence, de i63o à 
1660, par Claude de Bouthillier de Cbavigny, sur- 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



127 



intendant des finances , et habité sous TEmpire par 
M"* Lslitia, il fut brûlé en i8i/i, puis réparé. Ces 
nouvelles constructions ont été démolies en partie 
par le propriétaire actuel, M. Casimir Périer. 

Post-sur-Vakke (Yonne), doyenné. — Ce doyenné dé- 
pendait de Tancicn archevêché de Sens et compre- 
nait les paroisses assises dans le dép* de TAube et 
dont les noms suivent, savoir: BéruUes (sous le 
nom de Séant), Courmononcle , Rigny-ie-Ferron et 
Vulaines. 

PoBCHBRiB (La ) , f. c"* de Lusigny. — Porcherie , xtiii* s' 
(carte de Cassini). 

PoBTB-D*EN-HAnT (La), éc. c"* do Montfey. 

PoRTB-Du-PoM-DB-PiKBRB (La) , h. c"* de Ghaource. 

Porte-Saint-Jacques (La), f. c°* de Ghaource. 

PoRi-LBz-NocEHT (Lb), h. c"' de Saint-Nicolas. — Le . 
Port, xiii* s* (pouillé). — Le Port les Nogenty xtiii* s" 
(Courtalon, Top. t. III, p. ii35). 

PosTB (La), h. c"* de Ponl-suivSeine. 

PoTAGBK (Le), éc. c°* d^Avant-lez-Marcilly. 

PoTBAQ DES G B!f éBALiT^s , indiquant, entre le territoire 
de M aiEières-la-Grande-Paroisse et celui de Romilly, 
la limite de la généralité de Champagne et de celle 
de Paris; auj. détruit. — xyiu* s* (Cassini). 

PoTBLBT, f. c*^ de Vendeuvre-sur-Barse , dont rempla- 
cement est auj. planté en bois. — Potelet, xvi* s* 
(Mém. mss. sur Vendeuvre). 

PoTiBiBS (Les), h. c°* de Ghaource. — Les Poteries, 
XYiii* s* (carte de Cassini). 

PoTOLLB (La), f. et étang, c"' de Rouilly-Sacey. — La 
PoêtoUe, XTii* s* ( carte de Cassini ). 

Poe AN, c*" d'Arcis-sur-Aube. — Potento (triens mé- 
rovingien. Ponton d'Amécourt), — Potetu, 879 
(cfa. de Tabb. de Monlier-la-Celle). — Puant, 1 1 58 
(cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Poanz, 1161 
(i&tW.). — Poantium, laio (ch. de Blanche, com- 
tesse de Troyes). — Poancium, laaa (ch. de Thi- 
baut III, comte de Troyes). — Poan, ia88 (cart, 
du Temple). — Pouanl, i3ii (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Gelle). — Pouancium, 1873 (ob.. du 
prieuré de Nolre-Dame-en-l'île). ^- PouanUum, 
1877 (Camusat, Prompluarium , P a 1 û ). — Pouan- 
eum, i4a8 (pouillé). — Pouam, Pouan, x?i* s* 
(liste des par. du dioc.). — Puantium, xtiii* s* 
( pouillé ). — Pomantium , Pœantium , x? 111* s* ( Cour- 
talon, Top. t. m, p. ao-'ai : Pouan4*Evéque), 

Pagui Arciacemit ; dioc. anc. , coût, et baill. do 
Troyes; siège particulier du baill. de Troyes; gouv. 
et général, de Champagne ; élect. de Troyes. 
Château fort détruit. 

Pouor, c*" de Ramerupt. — Pogei, 1 li^S-iiGg (ch. 
deTabb. de la Rivour). — Pogeium , 1 1 45 ( ch. du 



prieuré de Foicy). — Pogi, 1 i5a (cart. du cliap. de 
Meaux). — Pugeium, 1 1 53 (cart. de Tabb. de Scel- 
lières). — Pugeyum, ii53-ii56 (cart. de Pabb. 
de Moléme ). — Pongeium , 1 1 5 7 ( Camusat , Promp- 
tuarium, T 33a). — Pogeiacum, 11 58 (cart. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Pttgi, 1 160 (cb. du chap. 
de Saint-Madou ). — Pogeyum, 1 1 6k (ch. de Tabb. 
de Saint-Loup). — Pugiacum, ii65 (Bibl. nat. 
cart. Il II, P 17). — Pojeium, vers 1166 (Bibl. 
nat. lat. 54/ii, p. 57). — Pogiacum, 1187 (ch.de 
Tabb. de Saint-Loup). — Pougy, i6o3 (terr. du 
duché de Beaufort). — Pongey, xviii* s* ( Courtalon , 
Top. t. III, p. A 87). — Chapitre de Pougi, xviii* s* 
(pouillé). — Pûngiacutn, 1701 (Gall. christ, carte 
de la prov. de Reims). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chaumonl ; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Château fort Irès-considérabJe , dont le vaste em- 
placement est encore entouré de fossés très-pro- 
fonds. — C'est dans ce cbâtean que mourut Diane 
de Lorraine, femme de François de Luxembourg, 
i*'duc de Piney, et sœur de Louise de Lorraine, 
femme du roi Henri 111. 

Chapitre fondé en 11 54 par Henri le Libéral, 
comte de Champagne , et supprimé à la révolution 
de 1789. 

PoDiLLB (La), canton rural marécageux, territ. de 
Rouilly-Sacey. — Au milieu du marais s'élève une 
motte féodale ou tumulut entourée de fossés remplis 
d'eau. 

PouiLLT, h. c"' de Troyes; dépendant de Saint-Martin- 
ès- Vignes avant la réunion de cette commune à celle 
de Troyes. — PoilU, 1 i5a-i 180 (feoda Campanis). 
— PuaUacum, 1178 (Bibl. nat. lat. 5/i3a).— 
PuUli, 1178 (Bibl. nat. collect. de Ghampagne^, 
t. GXXXVI, p. 198). — PolUacum, 1967 (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Celle). — Poilly, 1387 (ch. 
du couvent de la Trinité). — Pulleium, 1297 (ch. 
de THôtel-Dieu-le-Comte). — PotUiacum, xiii* s' 
(bibl. de Troyes, ms. 865). — Pùilleium, i3aa (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Poully, i33i (ch. de 
' rHôtel-Dieu-le-Comle). ^ Pouilli, 1872 (ch. de 
l'abb. de Scellières).— Pouilly, i38a (ibid.), — 
Pouilly-lei-Maraulx , 1680 (ch. de THôtel-Dieu-le- 
Gomte). 

PouiLLT, ancien vill. territ. de Moléme (Côte-d'Or), 
chef-lien de la paroisse à laquelfe appartenait Tabb. 
de Moléme ; disparu à la fin du xii* siècle. — Titre 
paroissial transféré à la chapelle Sainte-Croix, dans 
l'enceinte de l'abbaye de Moléme, vers ia8i (l'abbé 
Lalore, Reciacus). — PauHacuê, 696 (cart. gén. de 
l'Yonne). — Poliacuê, 1075 ( 1*' cart. de Moléme). 



128 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



— PoUiactu , 1 1 o I ( 2 ' cart. de Moléme ). — PoUli , 
1 1 1 ii ( ibid. ). — Alodium de PoiUiaco , 1 1 1 6 ( ibid. ) . 

— Pœliacuê, Poleiacus, iiao (ibid.). — PoilUo' 
cuSf 1139 (ibid.). — Sanctut Petrus de Poliaco, 
I i/i5 (ch. orig. de Moléme, arch. de la Côte-d'Or). 

La situation de ce lieu ayant donné naissance à 
controverse, les auteurs du Dictionnaire topogra- 
phique ont cru devoir exposer leur opinion, en con- 
sacrant une mention à ce Pouilly, que Ton suppo- 
sait situé aux Riceys. 
PorLCET, gagn. c°' de Balnot-la-Grange ; auj. détruit. 

— 1 553 (État du baill. de Troyes), 
Poule-Grive (Bois de), c"* de Baroville. 

PocssEY, h. m" et châl, c"*de Maizières- la-Grande- 
Paroisse : le possesseur du fief de Poussey était Tun 
des quatre barons de la crosse de Tévêché de Troyes. 

— Poceium, 1 1 6 1 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Pouceium, 1323-1939 (feoda Campaniae). — P09- 
netiOf 1326 (ch. de Thibaut, comte de Champagne). 

— Poci, Pouci, vers 1333 (livre des vassaux). — 
Pouceyum, 1371 (cart. de Tabb. de àScellières ). — 
Pouciacum, 1377 (ibid.). — Pùucey, Poucet, Pon- 
ceif 1395 (ch. de Tabb. de Scellières). — Pousiey, 
i55i (Camusat, Promptuarium , f* 361). — 
Poussé, 1628 (ch. de THôtel-Dieu-le-Comte). — 
PotiM«, XTiii's' (pouillé). 

PorssET (Canal de), dérivation de la Seine, créée de 
main d^bomme au territ. de Méry et de Poussey, 
XTiii* s* (arch. départ. S. 186). 

PouY,c*"de Marcilly-le-Hayer. — Poisi, vers iiiio 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Poiseium, 1 i/i3- 
1 1 68 (cart. gén. de T Yonne). — Nemus de Poiseioy 
de Pitiaco, 11/17 (ch. de Tabb. du Paraclet). — 
Poiieum, 1 1 48 (cart. gén. de T Yonne). — Poseiwn, 
avant ii5o (ibid.). — Poisiacum, 11 53 (cart. de 
l'abb. du Paraclet). — Poesium, 11 64 (Bibl. nat. 
cart. 162, f* io3 r"). — Poisy, 1 181-1 1 85 (cart. 
de Tabb. du Paraclet). — Poissi , 1186 (ch. de 
Tabb. du Paraclet). — Pout, 1590 (arch. munie. 
Reg. des délibér. ). 

Dioc. anc, couL et •baill. de Sens; gonv. et gé- 
néral, de rile-de-France ;' élect. de Sens. 

PovEiU ou P0VO8T, h. c"^ de Chaource. — Les Plu- 
raux, xviii* s* (carte de Cassini). 

PnASLiJi, c*" de Chaource. — I^raalym, Pratahmum, 
1097 (^^' ^^6 l'abb. de Moléme). — Praalin, 
1 100 (ibid.). — Pratolenum, 1 179 (cart. gcn. de 
TYonne). — Praalem, 1316-1322 (feoda Campa- 
niafî). — Praalain, iZaS (prisic de Villemor). — 
Praslin, 1/185-1/191 (lettre de Jean, comte de Ne- 
vors*). — Bois de Praslain , xviii* s* (carte de 
r.assini ), 



Dioc< anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
chàtell. de Chaource ; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Bar-sur^ Aube. 

Vaste château fort dominant un horizon très- 
étcndu ; ses fossés existent encore. — Siège d'une 
seigneurie importante dont le nom servit à distin- 
guer Tune des branches de la famille de Choiseul. 

Paé-BiNOis, gagn. c°* de Bligny; auj. détruit. — 1553 
(Etat du baill. de Troyes). 

Pné-BoucDOiv (Fontaine du), au terril, des Riceys. 

PsécY - NoTBB - Dame , c*° de Brienne - le - Château. 

— Presseium, 1 178 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). 

— Prissiacum, 1183 (ibid.). — Prisceyum, ii85 
(Camusat, Promptuarium, P 365). — Presseyum 
Béate Marie, 1/107 (pouillé). — Prisceyum Béate 
Marie f ihb'j (rôle, fonds de Saint-Pierre, arch. de 
TAube). — Pressy Notre Dame, Prissy Notre Dame, 
XTi* s* ( liste des par. du dioc. ). — Precy Notre Dame, 
1 554 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — JVwfio- 
cum Beatœ Mariœ, prioratus, xvii* s* (pouillé). — 
Pressi' Notre 'Dame, xviii* s* (ibid.). — Pritseium, 
Prissiacum B. M. ad Turres, Precy-Notre-Dame-aux- 
Tours, xviii*s* (Courtalon, Top. t. III, p. 437). 

Dioc. anc. de Troves; coût, et baill. de Chau- 
mont ; gouv. et général, de Champagne ; éiect. de 
Bar-sur-Aube. 

Château fort dont il reste quelques débris. — 
Prieuré 0. P. dépendant de fabb. de Basse -Fon- 
taine. 
Psto-SAiNi^MARTiN , c**' de Brienne -le -Château. — 
Prisciacum, 845 (cart. de Fabb. de Montiérender). 

— Preci, 1 1 1 5 (ch. de Hugues, comte de Troyes). 

— Priui, Prisseium, 1 177 (ch.de Tabb. de Saint- 
Loup). — Presseium , 1178 ( ibid, ). — Prisceyum , 
11 85 (ibid,). — Sanctus Martinus de Presseio, 
1 185 (cart. deTabb. de Montiérender). — Prissia- 
cum, 1186 (ch. de Tabb. de Saint -Loup). — 
Prisseyum S. Martini, 1870 (Camusat, Promptua- 
rium, î° 313). — Presseyum, i4o7 (pouillé). — 
Pi^ssey-Saint-Martin , 1 4i4 (ch. de Tabb. de Mon- 
tier-la-Celle). — Prisceyum Sancti Martini, ilib'j 
(rôle, fonds de Saint-Pierre, arch. de TAube). — 
Pressy Saint Martin, Prissy Martin, xvi* s* (liste 
des par. du dioc.). — Precy, i553 (inv, de titres 
concernant la comm"* de Troyes). — Prêcy Sainct 
Martin, 161 5 (terr. du duché de Beau fort). — 
Pressi Saint -Martin, xvin* s' (pouillé). — Pres- 
seyum Sancti Martini, xviii* s' (Courtalon, Top. 
t. 111, p. 438). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chau- 
monl; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 



DÉPARTEMENT DE LAUBE. 



129 



PiéDAissT, h. c"* de SainUMards-en-Othe; anc. sei- 
gneurie. — Prœdium aquerue , aquentisjundui ,861 
(lettre de Loup, abbë de Ferrières). — Prédaissi, 
x?iii* s" (pouiilé). — PrédaiUi, x?iii* s* (carte de 
Gassini). — Predaissyy xviii* s* (Courtalon, Top. 
t. III, p. 17&). 

Paé-GiRARD, f. c°* de Doches; auj. détruite. — Pré 
Gérard, xyiii* s* (carte de Gassini). 

Pr^gibou (Gers de), territoire de i366 (arch. 

départ. G. 1A69). 

Prbizb, faub. c** de Troyes, autrefois écart de la c" de 
Saint-Martin-ès-Vignes. — Praeria, 1 1 78 (Bibl. nat. 
la t. 5&d9). — Praeiria, 1178 (Bibl. nat collect. 
de Ghampagne, l. GXXXVI, p. i<j8). — Granehia 
de Praeria , 1 a a 8 ( cart. du Temple). — La Praerie , 
1809 (Joinville, HUi, de saint Louit). — Praiere, 
i3aa (ch. du couvent de la Trinité). — Preze, 
i363 (inv. de tit. conc. la comm''* de Troyes). — 
Preerre lez Troye$, 1/118 (cb. du couvent de la 
Trinité). — Preere, lAaa (ch. de Tabb. de Notre- 
Dame-aux-Nonnains). — Prere, i/i/i3 (ch. du cou- 
vent de la Trinité). — Preize, 1 543 (ch. de Tabb. 
de Montiéraméy). — Prezze, 1601 {ibid,), — Prête, 
iTiii*s* (pouiilé). 

yune des onze mairies royales créées vers la fin 
du XIII* s* dans Tétendue de la prévôté de Troyes 
et comprenant :Barberey- aux -Moi nés, Barberey- 
Saint-Sulpice, la Ghapelle-Saint-Luc, Mousson, 
Preize, Sansac, les Tauxelles, Villebarot en partie. 

Pré-Jarvieb , lieu-^it rural , c"* de Montaulin , section 
de Daudes. — Substructions gallo-romaines, frag- 
ments de marbres, tuiles à rebords, etc. (Mém. de 
la Soc. acad. de TAube ). 

PBi-L^ÉviiQCE, h. c"de Troyes. — Pratum Epitcopi, 
1191 (Gamusal, Promptuarium , f* i83). 

PBiMALiiv, fief, c"* des Biceys; auj. détrait. — xiv* s* 
( Luc. Goûtant, i/fcit. de Bar-êurSeine , p. 1 s 1 ). 

Pr^iiartin (Fief de), territ. de xvii* s* (arch. de 

TAube, G. 16). 

Pbbmibrpait, c"" de Méry-sur- Seine. — PrenUerfeit, 
xiii* s* (ch. du prieuré de Notre-Dame-en-l'île). — 
Primum fatum, laao (cart. de l'Hôtel-Dieu - 1&- 
Gomte). — Premierfait, iaa3 (cart. de l'abb. de 
la Rivour). — Prime/ait, ia68 (ch. de Nicolas, 
év. de Troyes). — Primumfactum, xiii* s* (bibl. de 
Troyes, mss. 365). — Premier faict , xvi* s* (liste 
des par. dudioc). 

Dioc. anc, coût, et baiil. de Troyes; gouv. et 
général, de Ghampagne; élecL de Troyes. 

Pai-PoiRçoT (Lb), m*", e"** de Villemoycnne. 

Prbsbttâbb (Le), dépendance du hameau de la Gha- 
pelle-Godefroy qui était paroisse au xviii* mècle, 

Aube. 



PRâs-LE-MoDLiN, éc. c" dc Dierrey-Saint-Pierre. 

Presle-Necf, f. c^'de Rosnay; aiij. détruite. — Preilc 
Neuf, 1 670 (dénomb. des seign. de Presie). — Preê , 
le Neuf, xTiii* s* (carte de Gassini). 

Presles, f. c"** de Gelles; auj. détruite. — Praele 
1 179 (ch. de Tabb. de Giairvaux). — Vadum de 
Praellis, 1 388 (ch. de Tabb. de Mores). — Preile, 
xviii" s* (carte de Gassini). 

Presle- Vieux, f. c"* de Bosnay. — Presie Vieil, 1670 
(dénomb. desseign. de Presie). — Près, le Vieux, 
XTiii* s* (carte de Gassini). — Prestrle-Vieux , xix* s* 
(carte du Dépôt de la guerre). 

PRàsVALLiEREs, h. c"* de Vanlay. 

PRi-TATiH (Le), h. c"' de Bérulles. 

Prévost (Etang du), c"* de Vendeuvre-sur-Barse. 

PRiEvné (Fbrme du), c*^ de Saint-Mesmin ; auj. dé- 
truite. — Mentionnée dans les Recherches sur le 
canton de Méry-^urSeine , par M. Hariot. 

Prieuré (Le), éc. c" d*Ervy; auj. détruit. 

Prieuré (Le), h. c"* de Lesmont. 

Prieuré (Le), écart de Montier-en-rile. 

Pbi!ice ( Bois DU ) , c"' de Ville-sous-la-Ferté. 

Prisons (La motte des), territ. de Montigny (D^Arbois, 
Répert. archéol. de VAube),' 

Profonde-Fosse ( Bois de ) , canton de la forêt d^Orient , 
territ. de Vendeuvre. 

Pboponde-Fosse (La), fief, puis ferme, c"* de Ven- 
deuvre-sur-Barse; détruite au xvii' siècle. — Pro- 
fonde Foue, ia55 (cart. du Temple). — Parfonde 
Fosse, xviii* s* (arch. du chat, de Vendeuvre). 

n en est fait mention encore, en i6o3, dans le 
dénombrement de la seigneurie de Vendeuvre par 
François de Luxembourg, duc de Piney (mss. de 
la bibl. de Troyes, n*^ a,a55). 

Prospérité (La) ou Malva, f. c°* de Montsuzain. 

Provbrville, c°" de Bar-sur-Aube. — Presbyteri villa, 
1159 (Blampignon, Hist, de sainte Germaine, 
p. ao8). — Presbiteri villa , 1178 (ch. de Tabb. 
de Boulancourt). — Pruveremlla, 1189 (cart. de 
Tabb. de Giairvaux). — Prevoireville , ia8A (ch. 
du chap. de Saint-Maclou). — r Provoire ville, 1 3«a 
(ibid.),-^ Presbitery vUla, i58i (ch. et titres de 
Tabb. de Giairvaux). s— Prouvervillê, 1679 (carie 
de Sanson). -^ Proverville, xviii* siècle (carte de 
Gassini). 

Dioc. anc. de Langres; cont. et baill. de Ghau- 
mont;gouv. et général, de Ghampagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Providence (La), f. c"* de Voué. 

Provins, doyenné. — Ge doyenné, relevant du dioc. 
de Sens, ne comprenait, avant 1789, que la par. 
du Mériot, renfermée auj. dans le dép* de TAube. 



»7 



130 



DÉPARTEMENT DE L*AUBE. 



— Les communes du Mériot et de Monlpotier fai- 
saient partie du bailliage de Provins. — L'élection 
de Provins comprenait une seule commune, celle 
du Mériot, faisant auj. partie du dép' de TAube. 

pRVDBOMME, h. c°* d'Auxon. — Prud'homme y xfiii' s* 
(carte de Gassini ). 

Pbuort, c*° d'Ëstissac. — PrunidumT 763 (ch. de 
Ghelembert, arch. de l'Aube). — Pruneium, 1 1 lA 
(ch. de Tabbaye de Montier-la-Celle). — Prunil, 
ii5i (Gamusat, Promptuarium, f* 196 annexe). 

— Pruigniacum, ji5a-ii8o (feoda Gampaniœ). 

— Pruniacum, 1161 (cb. du comte Henri). — 
Pruninum, 118A (cart et arch. de la léproserie 
de Troyes). — Pruigny, 1901 (feoda Gampaniœ). 

— Pruni, ta 18 (cart comitum Gampaniœ). — 
Pruygny, vers laaa (livre des vassaux). — Prui- 
gmium, 1303 (cb. de i'abbaye de Notre-Dame- 
des-Prés). — Pruigni, 1386 (ch. de Tabbaye de 
Montier-la-Gelle). — Prugny, i3a8 (prisie deVil- 
lemor). — Prvgni, xviii* s* (pouillé). — Bois de 
Prugny, xviii* s* (carte de Gassini). — Prugneium, 
Prugniacum, xviii* s* (Gourtalon, Top, III, 169). 

Paguê Trecatiinui; dioc. anc, coût, et baill. de 
Troyes; siège particulier de Vauchassis; gouv. et 
général, de Ghampagne; élect. de Troyes. 
Prdnat, c" de Bouilly. — PrunidumT 753 (cb. de 
Ghelembert, arch. de T Aube). — Prunai, Pntnay, 
1 aaa (ch. de Tabb. de Montier>la-Gelle). — A*ti- 
netum, ia33 (ibid,). — Prunaium, ia3/i {ibid.), 

— Pnmayum , 1 3/i 5 ( ibid. ). 

Paguê Trecasntiui; dioc. anc. , coût, et baill. de 
Troyes; châtelL d'Isle-Aumont; gouv. et généralité 
de Ghampagne; élect. de Troyes. 

Pbcrat-Bbllbville, c*" de Marcilly-le-Hayer. — iVa- 
nayveri Marigny, 1393 (fends de Notre-Dame-en- 
rile, arch. de TAube). •^- A*ttmit, Prunaium, 
xviii* s* (pouillé). — Prunay, xviii* s* (carte de 
Gassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Champagne ; élect. de Troyes. 

Pbcst, c'° de Ghaource. — Pruxiacuê, 877 (cart. 
gén. de F Yonne). — Pruciacus, iii3 (ch. de 
Tabb. de Montiéramey ). — ' Grangia de Pruti, 1178 
(cart. gén. de l'Yonne). — Pruiiàctu, laao (ch. de 
Tabb. de Qujncy). — Pruty, xvin' s' (carte de Gass.). 
Pagus Tomoirimii; pays de Tonnerre ; dioc. anc. 
de Langres; coût, et baill. de Sens; gouv. de 
Ghampagne; général, de l'Ile-de-France; élection 
de Tonnerre. 

PooBT (Lb) , c"* du Puits-et-Nuisement. — Source in- 
termittente annuelle dont l'origine est due à l'ef- 
fondrement du sol : accident toujours fréquent sur 



le territoire de la commune du Puits et autres des 
environs. 

Pois (Lb), miss. affl. de la rive droite de l'Aube. — 
Le Puiê, xviii* s* (Gassini). — Le Puye, xviii* s* 
(Gourtalon, Top, t. III, p. 337). — VOiêelel, 
XIX* s' (Boutiot, Géographie ancienne), 

PuisEAux, h. c"* d'Auxon; réuni à Eaux et formant 
une commune depuis 1866, avec les Bordes,- le 
Chéne-Millot et le Four, sous le nom d'£aux-et- 
Puiseaux. — Puteoîum, 11 46 (cart. de l'Yonne). 

— Puiteax, Pueeui, vers issa (livre des vas- 
saux). — Puiêeauêf Puiêeaux, PuiMeUi, 1333-1399 
(feoda Gampam'œ). — Puiseaulx, i398 (prisie 
de Villemor). — Puiteau, xviii* siècle (carte de 
Gassini). 

PuiSBAux (Les) , fontaine formant un ruisseau qui afflue 
à la n\e gauche du Longsols. 

Plits-Buisson , f. c"* de Ghaource. — Let Pubouchont, 
xviii* s* (Gassini). 

PiiTS-BT-NniSBiiBirr (Lb), c'^d'Essoyes, formant deux 
villages séparés réunis en une commune. — Puteui, 
1 189 (cart. de l'abb. de Glairvaux). — Puis, i9&à 
(ch. orig. de Gérard de Durnay).*— L« Puy, 1379 
(Bibl. nat. Dénomb. gén. des fiefs, reg. 10396, coll. 
Delamarre, t. III, mss. Vignier). — Le Puits, i55o 
(Mém. mss. sur Vendeuvre). — Le Nmêemeni, 
xviii' s* (carte de Gassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châtell. de Jaucourt; gouv. et général, de Gham- 
pagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Pdju (Li), fontaine au territ. de Balignicouri. 

Pdtb-BAtb (Bois db), c*^ de la Ghaise. 

Pdtbmussb, étang au territ. de Gérosdot. — 1391 
(inv. des arch. du chàl. de Gérosdot). 

Pdtbmdssb, moulin, territ. de Maràliy (E. Moq- 
chaussé, Notice tur Marcilly-le-Hayer), 

PuTBviLLB, fief de la prévAlé d'Isle (Aumont); dé- 
truit — Auj. l'emplacement en est encore indiqué 
sous le nom de Puteville, près de Villemoyenne, de 
la seigneurie d'Isle (Aumont), i5o3 (Bibl. nat 
coll. de Ghampagne, t XVII). 

Pdtigrt, village, c"* de Bayel. — Le prieuré de 
Beiroy fut fondé sur le territoire de Putigny, dont 
les habitants figurent dans de nombreux actes du 
XIII* siècle; au xvi*, il est encore question des habita- 
lions de ce village. 11 n'en reste plus rien auj. — 
Putegneium (cart. du prieuré de Beiroy). 

PuTTBviLLB, h. c** de Rosnay; autrefois paroisse. — 
Puta villa, 1 3 1 4-1 9 39 ( feoda Gampaniie). — iVtM^- 
vUle-deêouz-Brene, NeufviUe tout Brene, 1999 
(fonds de Notre-Dame-en-l'Ile, arch. de l'Aube). 

— Nomlia, iho'j (pouillé). — NovêUe, Net^vUle, 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



131 



xTi* S* (lis^ des par. du dioc.). 
viUe Us Ronai, xtiii' s' (pouilié). • 



Putevilie, Neu- 
Pulevile, x?iii"8* 



(carte de Cassini). — PuUeviUe, Neuville, xviii* s* 
(Courtalon, Top, i, III, p. Sôg-^io). 



Q 



Quabantb-Ab>*>"ts (Bois dis), c"* delà forêt d^Orient, 
territoire de Yendeuvre, réservé dans la vente de 
1955 faite aux Templiers, et existant encore auj. 
dans les propriétés de Tandenne seigneurie de Yen- 
deuvre. 

Qdatrb-Arbbes (Lbs), f. c^ des Riceys. 

QuATBE PoRTBs et Fadbodbgs db Trotes (Lbs), cir- 
conscription judiciaire créée en 1 58o et compre- 
nant les habitations alors nouvellement éditées 
entre les bourgs de Groncels, de Sainte - Savine , 
de Saint-Martin et de Saint-Jacques et la ville de 
Troyes; comprise auj. dans ces faubourgs. — Juri- 
diction supprimée en 17/19. 

QuATBE-Sovs (Bois db), territ. de Gérosdot. — 1671 
(inv. des arch. du chat, de Gérosdot). 
Celait un franc-alleu noble. 

QuBTiorrB (La), f. c"* de Ghaource. 

QoBUDBS, 6ef, par. de Sainte-Maure. — xvii* siècle 
(arch. particulières). 

Qubcb-db-Pahgues (La), h. c"* de Ghaource. 

QuincAMPoix , m*°, c"* de Saint-Mards-en-Othe. 



QuiNCARLETS (Les), h. c"' de Bérulles. — Les Quin- 
carlets, xviii* s* (carte de Gassini). 

QuiNGET, c"" de Romilly- sur- Seine. — Quinciacusy 
880 (D. Bouquet, t. IX, p. 353). — Quinceium, 
ii3i (ch. de Tabb. du Paraclet). — Quinceyum, 
1 i3i (cart. de Tabb. du Paradet). — Quinci, 1 198 
(bulle d'Innocent III pour Tabb. du Paraclet). — 
Molendinum de Quinciaco, 1396 (ch. de Pabb. de 
Scellières). — Quincy, i3o3 (cart. de Tabb. du Pa- 
raclet). — Quincey, 1/165 ( Ord. des roys de France, 
t. XYI, p. 37a). — Quincei, XTiii* s* (ponillé). 

Pagus Trecassinus; dioc. anc, coût, et baill. do 
Troyes; gouv. de Ghampagne; général, de lile-de- 
France ; élect. de Nogent-sur-Seine. 

QoiROT, m" à vent, c'^de Piney. — Quinaut, xviii* s' 
(carte de Gassini). — Quinot, xviii* s* (Gourlalon, 
Top, t. m, p. hah). 

Tire son nom de MM. Quinot, gentilshommes de 
Ghampagne, qui le construisirent vers i56o. 

QniifQDENPONT, h. c"* de Saint-Nicolas. — Quinquen- 
pont, xviu* s' (pouilié). 



R 



RACHéE (Bois DE la), c"* d'Aix-eu-Othe. 

RACHiST,f. c"* de Piney. — Rachesi, Raschesi, vers 
11/10 (cari, de Tabb. de la Rivour). — Raschintm, 
1 165 (cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Rachisi, 
XVIII* siècle (pouilié). — Rachity, xviii* siècle (carte 
de Gassini). 

Raciubs, c"" d'Ervy. — Radices, 1 1/17 (cart. gén. de 
TYonne). — Racine, 1 153 (ch. de Tabb. de Mon- 
tier-la-Gelle ). — Racines , 1 a 1 ( feoda Gampaniœ ). 
— Reeanes , 1 /i 65 ( Ord. des roys de France , t. X VI , 
p. 373). — Racine -l'Archevêque, 16/18 (pouilié 
général). 

Dioc. anc. de Sens; coût, et baill. de Troyes; 
châtell. de Goursan ; gouv. de Ghampagne ; général, 
de rile-de-France ; élect. de Saint-Florenlin. 

Racines (Haot-), h. c°* de Radnes. — Haut Racine, 
xviii' s' (carte de Gassini). 

Racbochb (La), f. c°* des Ormes. 

Radorvilliers, c"" de Brienne-le-Ghâteau; prieuré 



dépendant de Tabbaye de Moléme. — Villare, Vi- 
lare Radonis , 1080 (cart. de Tabb. de Moléme). — 
Radonvillare , Villaradonis, 110/i (ibid.). — Rado- 
nivillare, 111/i (ibid.). — Radonis villare, iia8 
(Gall. christ, t. XIÏ, p. 2 58). — Radonviler, 1 135 
(cart. de Tabb. de Moléme). — Radunviler, 1 185 
(arch. du chat, de Brienne). — Radunvillare , 1 1 85 
(cart. de Tabb de Montiérender). — RadonviUers , 
iao6 (cart. de Tabb. de Moléme). — • RadonviUa- 
rium, 1 a a 9 ( ibid,), — Randonvillare , 1 A 7 ( pouilié ) . 
— RadonvilUers , xvi' s* (liste des paroisses du dio- 
cèse ) . — Prioratus de Radonvillari , xvii* s* (pouilié ) . 
Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 
mont ; gouv. et général, de Ghampagne ; élect de 
Rar-sur-Aube. 
Rambbdpt, ch.-l. de c**, arrond. d'Ards-sur-Aube. — 
Castrum Ramerudum , date ancienne , mais inconnue 
(Gamusat, Prompluarium , f* 336). — /{amortit, 
io3i (chron. d'Albéric), — Ramerudum, 1081- 



17 



132 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



1 108 (ch. du prieuré de Dampieire). — Rameru- 
cum, 1089 (cart. de Tabb. de Moléme). — Rame- 
rudi, 1099 {iSid.), — Ramerimu, 1101 (ibid.). 

— Rameruth, 1166-1169 (cart.de Tabb. de ia 
Rivour ). — Rammerru , 1 1 55 (cart. de Tabb. de Mo- 
léme). — Ramerru, 1160 (ch. du chap. de Saint- 
Madou). — Ramerreu, 1 16a (cart. de Tabb. de la 
Rivour). — Ramerum, ii6a (ch. de Tabb. de 
la Rivour). — Rameru, 1 176 (ch. du prieuré de 
Ramerupt). — Rammerrudum , 1188 (ibid.). — 
Ramerrucum, 1 a 90 (ch. de rHôlel-Dieu-le-Comle). 
Ramouru, vers lâaa (livre des vassaux). — Do- 
mut Dei et Uproioria, ivii* s* (pouillé). — Mala- 
derie de Rameru , Chapitre de Rameru , xviii* s' ( ibid, ). 

— Rameru$ udis, Ramerup, xviu* s* (Courtalon, 
Top. t. III, p. /i 68). 

Dioc. anc. de Troyes , coul. et baiil. de Ghaumonl ; 

gonv. et généraL de Champagne; élect de Troyes. 

Ville fermée de fossés. — Château fort détruit. 

— Anc. comté. — Prieuré dépendant de Tabb. de 
Marmoûtier, institué vers 960 par la comtesse Her- 
sendis. — Hôpital et maladerie fondés par Henri 
le Libéral, comte de Champagne, en 1 i5o, et réu- 
nis à THôtel-Dieu d'Arcis. 

En exécution du décret du i5 janvier 1790, 
Ramerupt devint le chef-lieu d^un canton du district 
d^Arcis, qui comprenait 9 municipalités, savoir : 
Aubigny, Dampierre, IsIe-sous-Ramerupt , Lhultre, 
Morambert, Ramerupt, Romaines, Vaucogne et 
Vinels. En Tan ix, ce canton fut augmenté des 
communes suivantes : Avant -lez -Ramerupt, Rrille- 
court, Chaudrey, Codois, Dommartin-le-Coq, 
Dosnon, Gran ville, Longsols, Mesnil -la-Comtesse, 
Mesnil-Lettre , Nogent-«ur-Aube, Ortillon, Poivre, 
Pougy, Saint-T^abord, les deux Trouan, Vaupois- 
son et Verricourt, ce qui en porta le nombre à a 8. 

— Ramerupt est aussi le chef-lieu d*ùn canton ecclé- 
siastique qui renferme 1 3 paroisses ou succursales : 
Aubigny, Avant, Rrillecourt, Chaudrey, Codois, 
Fontaine-Luyères, Isle-sous-Ramerupt, Longsols, 
Nogent-sur-Aube, Pougy, SaintrNabordy Vaupois- 
son et Vinets. 

Ramou (Étarc db) , c"* du Petit-Mesnil. 

Ran ou Rahdor : on nonune ainsi des bandes de ter- 
rain laissées incultes et délimitant, en Rourgogne, 
les territoires de villages ou hameaux. — Voy. Chasse , 
Fin , TisTSE. 

Ranci, c*' de Brienne-le-Château. — Rantia, 854 
(cart. de Tabb. de Moutiérender). — Rentia, 85â 
(dipl. de Charies le Chauve, D. Bouquet, t VllI, 
p. 53 1). — Rance, laoa (feoda Campaniœ). — 
Moulin de Ranee, xtiii* s* (carte de Cassini). 



Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chaumont; 

gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Range (La), ruiss. afil. de la rive gauche de la Bane. 

— Rance, i336 (ch. du prieuré de Notre-Dame- 
en-rile). — Rivue de Rancia, i345 (ch. de Tabb. 
de Montiéramey). 

Ran-de-Chadffodr, voie anc. c" de Lusigny. — 1895 
(arch. départ, proc.-verb. de classif. des chemins). 

Ranixon (Lb), anc. voie romaine de Vertaolt ou de 
Troyes à Langres, dans une partie, et tertre ou fin 
séparant les territoires de Beurey et de Longpré de 
ceux de Bnxières et d'Éguilly. 

Raslb (Le), m*", c"* de Courleranges; auj. détruit. 

Rasle (Le), f. c" de Lusigny. 

Rateu (Le), h. c"* de Chavanges. 

Raccoort, château fort, c"* de Longsols; auj. détruit. 

— Raucowt, xviii^s* (carte de Cassini). 
Ravarille, fief, terr. de Ville-sur-Terre; disparu. — 

Ravarille, xviii* s* (Courtalon , Top. t. IIl, p. Uh 1 ). 
Rave (La), m*", c** de Troyes. — MouUnê-aux'Toiles, 

Hardi, Rardd, Hardouin, de la Rave, du xv* an 

XVIII* s* (arch. munie, de Troyes), 
Ravelin (Le), quartier de Troyes, dont remplacement 

est occupé auj. par les réservoirs des fontaines Jaif- 

lant Deschainels. Au xv* et au xvi* siède, travail 

de défense pour la ville de Troyes. 
Ravbt (Le), ruiss. affl. de la rive droite de TAube. — 

Brah, 845 (cart. de Tabb. de Montiérender). — 

Fluviuê Brah , 9 7 a ( Camusat , Promptuarium , f* 89 ). 

— Drau, 1159 (ch. de Tabb. de la Chapelle-aux- 
Planches). — ■ Le Ravet, xviii* s' (carte de Cassini). 

Comitatus Brioneneie, 

Ravin-db-Maroenate (Le), ruiss. aill. de la Laine, 
territ. de Soulaines. 

Ravois(Le) , dérivation de la Seine , territ. de Romilly- 
sur-Seine. 

Reglaib (Étang de la), c" de Vendeuvre-sui^Barse. 

Rbclaie (La) ou l^Abglais, ferme, auj. maison de 
maître, c"* de Vendeuvre-eur-Barse. — La Reeloie, 
iai5 (arch. du chat, de Vendeuvre). — Foreeta 
de la Reclaie, ia4o (ch. orig. de Gérard de Dur- 
nay). — La Recloiê, 15/17 (Mém. mss. sur Ven- 
deuvre). — La grande Redaye, la petite Reckofe, 
i55o {ibid.y — La Reclaie, 1669 (déd. des fids 
de la seign. de Vendeuvre). — L'Ardaiê, xtiii* s* 
(carte de Cassini). 

Reglaib (Ruisseau de la), aill. de TAmance; prend 
sa source près de la Redaie, passe près de la Ca- 
rotte, traverse les bois de Dienville et se jette dans 
TAmance à la sortie des bois. — Ruiêêeau de fAr- 
claie, xTui* s* (Courtalon, Top. t. III, p. 4o3). 

Rbdelob , situation inconnue t — Mentionné avec BeHe- 



DÉPARTEMENT DE UAUBË. 



133 



ville (Prunay) et Mergey, 1907 (Camusal, Protnp- 
tuariumt f* 355). 

RéPBOT (Le) , ruiss. affl. de la rive gauche de la Seine. 
— Le Trijffmre, la Saute (Bouliot, EIwUm nur la 
géographie ancienne). — La Profonde, xviii* siècle 
(carte de Gassini). 

RiGAiN (Li), ruiss. qui prend sa source en amont 
d^Urville, passe à UrviUe, traverse Télang de la 
Grange>des-Prés et se jette dans le Landion, par 
la rive droite, au moqlin de Rome. 

RK6HADLT, fief, c"' de Briel ; disparu. — Mentionné, 
en 157a , dans Tlnventaire des titres de la seigneu- 
rie de la Villeneuve- an-Chéne. 

Rélb (La), f. c" de Chaource. — La Relie, xfin' s* 
( carte de Gassini ). 

RiMT-MixiL, f. c"* d'Ëpothémont — Remy Ménille, 
xviii* s* (carte de Gassini). — Remimenille, xviii' s* 
(Gourtalon, Top. t. III, p. /io5). — Petit Grave- 
roUe, i8â5 f carte de rÉtat-roajor). 

liiMT-MÉiiiL (Boisdb), c°*d^Épothëmont. 

RniARDiiRBs (Bois des), c*^ de Tbil. 

Rbnaugis, fief de la seigneurie de Pont-sur- Seine; 
auj. disparu (Gourtalon, Top. du dioc. de Troyes, 
t. III, p. a5i). 

Rbraolt, h. c°* de Fresnois. — - Renaudum, 11 85 
(ch. de Manassès, ëvéque de Troyes). — Renoz, 
1 19s (cart. de Tabb. de la Rivour). — Renaudum, 
1388 (eb. de Tabb. de Saint-Loup). — Renost, 
1 3 s 8 ( prisie de Villemor ). — Régnât , 1 5 3 ( Bibi. 
nat. coll. de Ghampagno, t. XVII). — Reg*)aut, 
1679 (carte de Sanson). — Regnault, t^ob (rolle 
des jurées et boui^eoisies d^Aumont). — Renaud, 
xTiii* s' (carie de Gassini ). 

BsTirBOissARD OU Rabfboissabd (PaiRORé db), lerrit. 
de Soulaines. — Voy. Sairt-Victor. 

Rbufroissabd, étang, c*^ de Soulaines. — Renfroit- 
tard, xviii* s' (Gourtalon, Top. i, III, p. /i3a). 

RBHODiLLiBB (Étahg de la) ou Petit étaho de Mes- 
0Bi6KT,c°*de la Villeneuve- au -Ghéne. — Men- 
tionné, en 16164 dans Tlnventaire des titres de la 
baronnie de k Villeneuve-au-Gbéne. 

RBHooiLLâfiB (La), h. c"* de SaintrJulien. — RatMnul- 
leria^ iib'j (Gamusat, Promptuarium, T 33i ). — 
RfMoleria, 1 179 ( cart. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Renoleria, laaa (cart. et arch. de la léproserie de 
Troyes). — La RenoiUere, laa/i (ch. du prieuré 
de Foicy). — Renoilkria, laAa (cart. et arcb. de la 
léproserie de Troyes). — Ranolerie, la^- (cart. 
de l'H6tel-Dieu-le-Gomte). — La RenoilUère, i^^k 
(ibid.y — La Reignoullière , i336 (cb. du couvent 
de la Trinité). — La RenouUlère, i466 (eh. de 
Tabb. de Montier>la-Gelle). 



Rbiiouillâre (La), f. c"' de la Villeneuve-au-Ghéne; 
auj. dëlruite. 

RERooiLLiREs (Les), f. c"* d'Ervy. 

RESERVE (La), bois, c°* d*£ssoyes. 

RésBRVE (La), f. c" d'Hampigny. 

Ressoh, h. c"' de la Saulsotte, avec chapelle de la Ma- 
deleine, que des monuments font croire avoir été 
paroisse (Gourtalon, Top, du dioc. de Troyee, t. III, 
p. a37). — Villa Rotontum, avant Sbh (D. Bou- 
quet, t. VIII, p. 6âa). — Reson, 1 i35-i 17^ (cart. 
de Tabb. de Moléroe). — Reuon, ib^b (Mém. 
d^Halton, p. 791). — Arton, i656 (carte de 
Sanson). 
Pagus Morivenais. 

Resson (Lb), ruiss. affl. de la rive droite de la Seine; 
coule de la Saulsotte à Nogent-sur-Seiue. 

RéTAKG (Lb), ruiss. affl. de la rive gauche de THozain, 
terril, de Rumiily-lc^Vaudes. 

RévEiLLOif , f. c°' de la Louptière-Tliénard ; disparue. 

RévEiLLON , f. c"* de Mussy-sur-^Seine. — <- Réveillon , 
XTiit* s* (carte de Gassini )< 

Rhéges, c** de Méry-sur-Seine. -^ Rege, 1 1 59- 1 180 
(feoda Gampaniœ). — Reges, 1901 (ch. de Tabb. 
de Scellières). — Les Reiê, Rigee, lea Rois, vers 
laaa (livre desv&ssaux). — Régie, 1607 (pouillé). 
— Rhegie, RKèges, xviii*s* (Gourtalon, Top. t. III, 
p. h'jii). 

Dioc. anc, couL, baill. et prévôté de Troyes; 
gouv. et général, de Ghampagne; élect de Troyes. 
Prieuré dépendant de Tabb. deOaye, autrefois 
appelé doyenné de Saint-Sulpice de Rhèges, 

RflèGES (Les) , h. c"^ de Gussangy. 

Riabcbt, h. c°* de Saint-Lyé; avant mars 1688, Vil- 
lacerf ouïe Petit- Vdlacerf, — Villercel , 1939-1939 
(feoda Gampaniœ). — Vilercel, 1937 (ch. du 
prieuré de Foicy). — Vile arcel, 1976 (ch. du 
prieuré de Notre-Dame-en-rile). — ViUerceium, 
1998 (ch. du prieuré de Foicy). — l^illarcel, 
i3i7 {Und.). — Villacerf, 1676 (ch. du prieuré 
de Villacerf). — Riancet, xviii" s* (pouillé). — •- 
Riancey, xviii' s* (carte de Gassini). 

En 1688, lettres patentes portant commutation 
du nom de Villacerf en celui de Riancey. 

RiCBTS (Les), ch.-l. de c"^, arrond. de Bar-sur-Seine, 
formé en 1789 delà réunion de trois buurgs: Ricey 
Bas, Ricey -Haut, Ricey -Haute -Rive. — Riciaco 
(monnaie mérovingienne )% — Retiàeum,Q^b (ch. de 
Léothérie, sœur de saint Ebbon, év. de Sens)* — 
Reeiaeum, 69Ô (carL gén. de TYonne). — Ritiacum, 
Rici, Terre de Saint-Vincent (Ricey-Haut), vin' s" 
(Statistique du canton des Riceys). — Mitan (Ricey- 
Haule-Rive), viif s" {ibid.). — Ricceium, via' s' 



iU 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



(ibid,). — Ricey du Ricey au i^a/ (Ricey-Bas) (ibid.), 

— Alla Ripa ( ? ) , 7 a i ( Pardessus , Dipl. et Chartei , 
t. II, p. 3 a /II). — Riceif 1068 (Gali. christ, inst. 
t. IV, p. i46). — Riciacum, io83 (cari, de Tabb. 
de Moléme). — Riceium, 1086 (ibid.). — Riceia- 
cum, 1 101 {ibid.). — Rice, 1 io3 {ibid.). — Ris- 
ceium, i^hh {ibid.). — Riceyum, ia6/i (Gamusat, 
Promptuarium , P 191). — Ryceium, ia96 (ch. 
du monast. de ]a Gloire-Dieu). — Ricy, i3i5 (ch. 
de l^abb. de Mouslier^Saint-Jean , arch. de la Gôle- 
d'Or). — Riui, xiii* s' (bibl. de Troyes, mss. 365 ). 

— Ri$9e, i388 (rec. d'aveux el dénombrements). 

— Ricey, 1389 {ibid.). — Riceyum bauum, Ri- 
ceyum aîtum, Riceyum médium, x?i* s' (pouillé). — 
Bm Riêtez, Hauli Riasez, Moyen Risset, 1679 
(carie de Sanson). — Ricey-Haut, Ricey-Haute- 
Riv€y Ricey-le-Ba$ , xtiii' s* (carte de Gassini). 

Pagus Tomodrinsis (711)» Leotincincis (731); 
dioc. anc. de Langres : Ricey-Bas et Ricey-Haute- 
Rive, coût, et baill. de Sens; Ricey-Haut et le Van- 
nage, coût, et baill. de Ghâlons-sur-Saône; gouv. de 
Bourgogne; généralité de Paris et de Dijon; élect. 
de Bar-sur-Seine et de Tonnerre pour partie. 

En 695 et 711, il est fait mention âefaritiaria, 
moulins, situés aux Riceys. 

Ghâteaux forts et villes fermées de fossés et de 
murailles en partie. 

En 1790, le canton des Riceys, qui dépendait 
du district de Bar-sur-Seine, fut formé de a mu- 
nicipalités, savoir : les Riceys et Balnot-sur-Laigne ; 
en Tan ix, outre ces deux compa unes, on y incorpora 
celles d^Arelles, A\irey-Lingey, Bagneux, Beau- 
voir, Bragelogne et Gbannes, ce qui en porta le 
nombre à 8. 

Ricey-Bas est le cbef-lieu d'un canton ecclésias- 
tique renfermant 9 paroisses ou succursales : Arelles, 
Avirey-Lingoy, Bagneux, Balnot-sur-Laigne, Beau- 
voir, Bragelogne, Ghannes, Ricey-Haut et Ricey- 
Haule-Rive. 

RicuEBODRG, ville, c"' de Nogent-flur-Seine. — Gelte 
ville aurait existé sur l'emplacement même de No- 
gent-sur-Seine (A. Aufauvre, Hist, de Nogent, et 
Girault de Saint-Fargeau , Guide pitt. du voyageur 
en France). 

R1GHBBODR6, h. c"* de Villiers-Herbice , dont une con- 
trée porte encore le nom , avec château fort sur une 
éminence; auj. délruils. — Reichborg, xii" siècle 
(Arch. nat.). 

Il y avait une église que l'on croit avoir été suc- 
cursale de Villiers ( Gourtalon , Top. III , /i 8 1 ). 

RiCHBBocRG (Fontaine de), c"* de Saint-Pouange. 

RicHBBouBo (Le Grawd-), f. c"' de Sainl-Pouange ; 



auj. détruite. — Le grand Richebourg, xviii* siècle 

(carte de Gassini). 
RicasBouRG (Le Petit-), c°* de Saint-Pouange; auj. 

détruite. — Le Petil Richebourg, xvrii* s' (carte de 

■Gassini). 
RicoTTERiB (La), h. c°* de Racines. 
RiGADLT (Bois), c"* de Trancault, à l'O. — Boit Ri- 

gaulty XVIII* s' (carte de Gassini). 
RlG^Y (Bois de), c"** de Rigny-la-Nonneuse. 
RiGM-LA-NoîiNEOsE, c** de Marcilly-le-Hayer, avec 

prieuré. — Renneium, av. 1110 (cart. de l'Yonne). 

Regniacum, 1 170 (cart. de l'ahb. de Saint-Loup). 

— .Regniy laaa (ch. de l'abb. de Saint-Loup). — 
Rangnei, vers laaa (livre des vassaux). — Re- 
niacum lanonum, iaa5 (cb. de l'abb. de Vaului- 
sant). — Regniacum la Noneus , 1 a a 8 ( ch. de Tabb. 
de Scellières). — Reigniacum, la/iû (ch. de l'abb. 
de Saint-Loup). — Rigniacum, ia6i {ibid.). — 
Rigniacum lannoium, ia85 (ch. de l'abb. de Vau- 
luisant). — Rigneyum, 1^67 (rôle, fonds de Saint- 
Pierre, arch. de l'Aube). — R^gny la Notmeux, 
1/17/i (ch. de l'abb. de Vauiuisant). — Riniaewn, 
XVII* s* (pouillé). — Rigni, Rigni la Noneuse, Ri- 
gni aux Bique» , Prioratus de Rigneio , xtiii* s* {ibid.). 

— fl^y la Nonneuse, xviii* s* (carte de Gassini). 

— Rigniacum ad Moniales, Rigny aux Biquet ^ 
xviii* s* ( Gourtalon , Top. III, 317). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Ghampagne; élect. de Troyes. 
Rigny lire son surnom d'une communauté de 
religieuses bénédictines qui furent transférées plus 
tard à Sézanne, et que le peuple avait appelées 
les Biques. — Cimetière antique , de l'époque cel- 
tique à l'époque mérovingienne. 
Rigîsy-le-Ferbon, c*° d'Aix-en-Olhe. — Rignileffer- 
ioa6 (ch. de l'abb. de Notre-Dame-des-Prés). 



fWl 



— Regniacum, 1 ia5 (ch. de l'abb. de Vauiuisant). 

— Reinneium , 1 1 66-1 1 69 {ibid.). — Regniacum, 
1 1 /i6 (cart. gén. de l'Yonne). — Renneum , avant 
1 i5o {ibid.). — Rigni, Aymi 1 i5o {ibid,). — Rei- 
gniacum, 1188 (ch. de l'abb. de Vauiuisant). — 
Raigniacum, 1190 {ibid.). ^^ Reigny le Ferron, 
1 aaa-i 939 (feoda Campanile). — Reniacum, 1 aaS 
(ch. de l'abb. de Vauiuisant). -^ Feranz, i936 
( Cbantereau , t. II , p. a 1 .5 ). — Regniacum lo Ferron, 
lùUh (ch. de l'abb. de Vauiuisant). — Regni, ia86 
(ch. de l'abb. de Vauiuisant). — Rigniacum le Pat- 
ron , 1 a 88 {ibid. ). — Rigny-le-Ferron , 1 3 1 5 {ibid.). 

— Reigni, Rigny lou Ferron, i3i6 {ibid.). — Rei- 
gny, i3a8 (prisie de Villemor). — Villêferron, 
i/ioi (arch. départ, comptes de la seign'* d'Aii- 
en-Othe, f. de l'cvéché). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



135 



Dioc. anc, coût, el haill. de Sens; gouv. de 
Champagne; généralité de Tile-de- France; élection 
de Sens. 

Tire son surnom des mines de fer et des forges 
existant autrefois sur son territoire. 

Ville fermée de fossés. — Château fort détruit. 

En exécution du décret du 1 5 janvier 1 790 , 
Rigny-ie-Ferron devint chef- lieu d^un canton dép. 
du district d^Ervy et formé de 6 municipalités : 
Bérullcs, Courmononcle, Paisy-Cosdon, Rigny-le- 
Ferron, Saint -Benoit -sur- Vanne et Vulaines; ce 
canton fut supprimé en Tan 11. 
Rilly-Saintb-Stbe , c" de Méry- sur -Seine; formée 
des hameaux de Rilly et de Sainte-Syre. — Relia- 
cum, avant 854 (D. Bouquet, t. VHI, p.' 64a). — 
Relleiacum, xii* s* (ch. du prieuré de Ramerupt). 

— S. Savinwmu, 11 84 (Camusat, Prûmptuarium, 
r 179). — Rilleium, 1977 (^^' ^^ Tahb. deMon- 
tier-la-Celle). — Rilley, ikU (ibid.). — RiUi, 
xviii' s* (pouilié). — RilUacum, Samt-Savinien , 
xvin's'(Gourtalon, Top. t. 111, p. i3o). 

Pagiu Arciacensiê; dioc. anc. de Troyes; Rilly, 
coul. et haili. de Troyes, et Sainte-Syre, du baill. 
de Sens; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troyes. 

RivBROLLB, f. c"* de Plancy. — RiveroUe, xviii* s' (carte 
de Cassini et carte du Dépôt de la guerre). 

Bi?ièBB-DE-CoRPS ( La ) , a* canton de Troy&s. — Ri- 
veria de Cor, 11 57 (Camusat, Promptuarium, 
f* 333). — Riparia de Corpi, 1178 (invent, de 
Montier-la-Celle). — Riparia, 1 178 (ch, de Tabh. 
de Montier-la-Celle ). — Riveria , ii9t-i907( ibid.), 

— Riparia apud Trecat, laaa (ch. de THôtel- 
Dieu-le-Comte). — Riparia prope Trecas, ia3i 
(cart. de Champagne). — Ripparia juxta Sanctum 
Hippolitum, 13 36 (ch. de Tahb. de Montier-la- 
Celle). — Riparia de Cors, laSo (ch. de Tahh. de 
Notre-Dame-des-Prés). — Ripparia de Corps, i a6o 
(ch. de Tabb. de Nolre-Dame-aux-Nonnains). — 

— Ripparia de Cors, 1 a 63 (ibid.), — Ripparia de 
Corp, 1367 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle ). — 
Riparia de Coors, xiii' s* (bibl. de Troyes, mss. 
365). — Ryviere de Corps, i33i (ch. de THôlel- 
Dieu-le-Comte). — Rivière de Corps, i3/i3 (ch. de 
Tabb. de Notre-Dame-des-Prés). — La Rivière de 
Corps, XVI 11* s' (carte de Cassini), 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne ; élect. de Troyes. 
RifiiBB DU Moulin (La), canal dériyé de la Seine à un 
kilomètre N.-E. de Vallant-Saint-Georges ; il traverse 
Méry-sur-Seine , se divise ensuite en deux branches , 
dont Tune se réunit à la Seine à Méry méine et 



dont Tautre, qui traverse la prairie de Châtres, se 
jette dans le cours principal de la Seine à Mézières- 
la-Grande-Paroisse. 

RivouR (Étang de la), c°' de Lusigny. 

RivoDR (La), h. avec moulin, c"' de Lusigny ; abbaye 
0. C. fondée vers 11 35 par Thibault II, comte 
de Champagne, saint Bernard et Hatton, évéque de 
Troyes. — Abbatia de Ripatorio, 1 137 (évangél. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Monasterium Sancte Mariœ 
de Ripatorio , 1 139-1 1 43 (cart. de Tabb. de la Ri- 
Your). — Cenobiutn de Ripatorio , 1 1 39- 1 1 4 6 ( ibid. ). 
— Arripatorium , ii4o (ch. de Tabb. de Saint- 
Loup). — Adrivorium, 1 1 46- 1 1 80 (ibid. ). — Arri- 
pathorium, 11 48 (ibid.). — Arripensis ecclesia, 
1 1 55 (cari. gén. de TYonne). — Rippatorium , 1 407 
(pouilié). — Larrivour, 1527 (Camusat, Promptua- 
rttim,f a 55). — La Rivou, vers i545 (LWaison 
et remonstrances de Marie de Clèves). — L'Arivoir, 
1679 (carte de Sanson). — L'Arivour, la Rivoux, 
1686 (man. de rec. de Pabb. de Saint-Loup). 

Robert ( Etahc ) , c'* de Briel. — Mentionné , en 1636, 
dans rinventaire des litres de la baronnie de la Vil- 
leneuYe-au-*Chéne. 

Robert db Combbdbt ou Colawebdet (Fief de), mieux 
Colas- Verset , territ. de BrieL — Mentionné, en 
i5o3,dans Tlnventaire des titres de la seigneurie 
dé la Villeneuve-au-Chéne. 

Robin (Étano), c"' de Saint-Phal. 

RoBiBs (Lbs), h. c"* de Saint-Mards-en-Othe. — Les 
Robins, xviu* s* (pouilié). 

RoBiNs (Les Grands-), bois, c"' de Paisy-Cosdon. 

Rocatellb(La) ou Montmaur , f. c"* de Rumilly-lez- 
Vaudes. — La Rocatelle, 1673 (Caumartin, Proc.- 
verb. ). 

Roche, fief, relevant de Barbuise. — La Roche-eous- 
Barbuise, x?i' s* (Hatton, Mémoires), — La Roche, 
XVIII* s* (pouilié). 

RocBB, h. partie c"* d'Isle-Aumont, partie c°* de 
Moussey, avec chapelle , territ. dlsle. — Rocha, 
13 4a (cart. de Tabb. de Moléme). — Roches, 
XI II* s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — La Roque, 
xviii's' (pouilié). 

RoGHB (La), fief dépendant de Nogent-sur-Aube ; auj. 
disparu. — Fief de la Roche , xviii* s* (pouilié). 

Roche (La), f. c*^ des Riceys, avec un moulin au 
XII* siècle. — Rupis, 1101 (cart. de Moléme). — 
Roche, ia3i (ch. de Tabb. de Clairvaux). — [m 
Roche, xTiii* s* (carie de Cassini). 

Rochelle (Bois vr la), c"* de Chappes. 

RoGHXLLE (Fontaine de la), territ. de Chappes; fon- 
taine dont les eaux sont pétrifiantes. 

Rochellb (La), m^ à vent, c"* de Mesnil-Scellières^ 



136 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Roches, fief, territ. de Jasseines; auj. disparu. — 
RocheSf i64a (Foy et horara. de divers seigneurs). 
— Roche , 1 6 /i 5 ( i6i</. ) . 
Roches (Les), m", c"' de Viilenauxe. 
RoGBT, m", c"" de ViUiers-sous-PrasIin. 
Rognon (Le), ruiss. affl. de la rive gauche de l'Orvin , 

territ. de Trancault. 
Roi (Bois dd), c*" deLandreviile, do Celles etdePolisy. 
Roi (Moulin ou Moulins le), c" de Troyes, section 
des Trévois. — Moîendinum Régis, Molendini ad 
papyrum vocati, i36h -tS'jb (fonds de Saint- 
Pierre, arch. de i*Aube). — MoUns-le-Roy, 1/137- 
liiâS (ihid,). 

Placé en tôte d*une dérivation de la Seine et 
faisant partie du Domaine, il est mentionné dans 
les Comptes de 1987; vendu ^° i3/ïo à M"* de la 
Noë et racheté en i3û6 par le chapitre de Saint- 
Pierre de Troyes (arch. départ, fonds de Saint- 
Pierre), c'est auj. une papeterie. 
Roisel^e ou Rouelle, h. c°* de Sommeval. — Ruis- 
selé, xviii' 8* (pouillé). — Roiselet, xviii* s' (carte 
de Cassini). — Loisselé, xviii* s* (Courtalon, Top. 
t. in,p. i3/i). 
RoisEs (Bois des), c"* d'Urville. 
RoisEs (Les), fontaine formant ruisseau, au territ. do 

Noé-les-Mallets. 
RoiZB (La), fontaine, à Trouan-le-Grand. 
Roland (Etang) ou leRegulon, c"' de Vendeuvre-sur- 
Barse. — ia55 (vente de 3,5oo arpents aux Tem- 
pliers, cart. du Temple). 

Rom A , c"* de Cussangy, au N. ; lieu présumé habité. 

RoMAiNECouET, h. de la c"* de Mailly. — Remanicu- 
ria, xvii' s* (pouillé). — Romaincour, Romaine- 
cour , Romanicuria, le Petit-Mailly, xviii" s* (ibid.), 
— ' Romainecours , xtiii* s* (carte de Cassini). — 
Romaincourt, xviii" s* (Courtalon, Top. t. Ifl, 
p. ti6ï). = Station gallo-romaine importante. 
Romaines, c*"de Ramenipt. — /?omat/M, io3a (CA- 
chery, Spicil t. XIII, p. 28i-a83). — Romani, 
XV* s' (ch, de Tabb. de Clairvaux). — Romana, 
xfii* s* (pouillé). — Romaine, xtiii* s* (ibid.). 

Dioc. anc. de Troyes; cout. et baill. de Chau- 
mont;gouY. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. — Manoir du xvi* siècle. 
RoHB , m", c"* de Bligny. 

Rome, f. c"* de Colombé-la-Fosse. — Roma, xu" s* 
(ch. du prieuré de Ramerupt). — Borne, Bois de 
Rome, xTiii* s* (carte de Cassini). 
Romillt-8ub-Seiivb, arrond.de Nogent-sur-Seine. — Ro- 
meliacum, 1 163 (Camusat, Prompluarium , T 352). 
RumeUeium, 1 166 (ch. de Tabb. de Vauluisant). — 
Rumiliacum, 1 179 (ch. de Tabb. de Scellières). — 



Rumilliacum super Secanam ,1939 (cari, de Tabb. de 
Clairvaux). — RemilUacum, 19/18 (cart. de Tabb. 
du Paraclel). ^Romeilli, 1383 (ch. de Pabb. de 
Scellières). — Romely, 1 3o5 (cart. de Tabb. de Scel- 
lières). — RomelU, RommelU, i3io (ch. de Tabb. 
de Scellières). — Romilli, i3ii (ch. de Tabb. de 
Mon lier -la -Celle). — Romilly, i3i9 {ibid.). — 
Romily, i3i3 {ibid.). — RumiUiacum super Se- 
quanam, i3i6 (cart. de Tabb. de Scellières). — 
Rumilli sur Seine, 1/106 (ch. de Tabb. de Montier- 
la-Celle). — Romilliacum super Sequanam, 1657 
(Camusat, Prompluarium, P 33). — Romliaoun, 
1/167 (rôle, fonds de Saint-Pierre, arch. de T Aube). 

— Romilly sur Seine, 1 /i76 (ch. de Tabb. de Mon- 
ticMa-Ëelle). — Romilliacum , xyi* s* (pouillé). — 
Romilly sur Senne , 1696 (arch. comm. de Romilly). 

— Rommillyy 1608 (ch. de la coinm°*de Troyes).- 

— Romiliacum ad Sequanam , xtiii* s* ( Courtalon , 
Top. t. III, p. 209). 

Dioc. anc, cout. et baiil. de Troyes; chàtell. et 
siège particulier de Pont-sur-Seine; gouv. de Cham- 
pagne ; général, de l'Ile-de-France ; élect. de Nogent. 
Château fort détruit. — Prieuré dépendant de 
Tabb. de Montiei^la-Cellé. 

En 1790, Romilly devint le cbef-lieu d'un can- 
ton du district de Nogent-sur-Seine formé de 5 mu- 
nicipalités : Maizières-la-Grande-Paroisse, Origny, 
Orvilliers, Romilly et Pars, auxquelles on ajouta, 
en l'an ix, celles de Crancey, Ferreux, Fontaine- 
Saint-Georges, la Fosse-Cordouan , Gelannes, Os- 
sey- les -Trois -Maisons, Quincey, Saint -Hiiaire, 
Saint- Loup- de-Ruffigny et Saint-Martin-de^Bosse- 
nay. — Chef-lieu d'un canton ecclésiastique com- 
prenant 9 paroisses : Fontaine -Saint -Georges, 
Gelannes, Maizières-la-Grande-Paroisse, Ori- 
gny, Orvilliers, Ossey- les -Trois -Maisons, Pars, 
$aint-Loup-de-Buf!igny et Saint-Martin-la-Fosse. 

RoMiLLT , terril, de Bercenay-en-Othe. — Station gallo- 
romaine importante. 

RoHPURE (La), f. c"^ de Saint-Thibault; détruite 
en 1869. — L'emplacement en est occupé par la 
voie ferrée de Troyes à ChAtillon-6ur-Seine. 

RoNCENAY , h. c^ d'Auxon. 

RoNCENAY, c^ de Bouilly. — Roncenaium, 1300 (cart. 
et arch. de la léproserie de Trpyes). — Runeenaium, 
1319 (Arch. nat. inv. et doc. t. I", p. 43 1). — 
Roncenai, 1399-1999 (feoda Campaniœ). — Ron- 
cenay, 19/18 (cart. du Jemple). — Roncenaynm, 
1 990 {ibid.). — Roncenai la Cdte,.jim* s* (pouillé). 
Dioc. anc, cout. et baill. de Troyes; chétell. 
d'Isle-Aumont ; général, de Champagne; élect. de 
Troyes. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



137 



RoNDi (La), c** de Roûcenay. — Ane. fief, édifié au 
milieu d'une fontaine dont les eaux se jettent dans 
i'Ousse : reste la motte. 

Ho?iDiiiBati(LA), f. c'^de Rigny-le-Ferron. 

RosAT, met. c*^ de Tralnel; auj. détruite. —^ i553 
(État du baiii. de Troyes). 

RosiàfiBs, 3* c^ de Troyes, avec château. «^ Roiieret, 
1181-1186 (feoda Gampamie). — Lane Burroge, 
1 1 85 (ch. de Manassès , év. de Troyes). -^ Rozieres, 
1301 (feoda Campanile). — Roserie, 1999 (ch. de 
THôtel-Dieu- le -Comte). — Laigneê Bourreuiei, 
i33i (ibtd.). ^-' Leynei Baurmuei, 166a (ch. de 
Tabb. de Montier-la- Celle). — Laigne Boureute, 
1666 (ibid,y — Laineê Bourêuiei, Château de Ro- 
zieree, zyin* siècle (pouillé). — Moulin (à vent) de 
Roziere»f xtiii* siède (carte de Cassini ). 

Dioc. anc, coût et baill. de Troyes; mairie 
royale de Croncels; gouv. et générai, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

Le nom de Laines-Bourreuses était celui du châ-^ 
teau de Rosières. 

R08NAT, c* de Brienne-le-ChAteau. — Ca$teUum Rom- 
naicum, io35 (Gall. christ, t. XH, p. a5i). — 
Roenacum, 1097 (cart. de Tabb. de Moiéme). — 
Roenmum, lias (ch. de Tabb. de Montiéramey). 

— Roeniacum , 1199-1169 (ch. du prieuré de Ra- 
merupt). — Roinœ, 1 1/17 (Gall. christ, inst. t. XII , 
p. 967). — Roiinaeum, 11 55 (ch. de l'abb. de 
Boulancourt). — Rotnai, 1176 {ibid.). — Rodi- 
fiomm, 1178 (ch. du prieuré de Ramerupt). — 
Ronm, 1187 (arch. de Thospice Saint-Nicolas de 
Troyes). — Ronniacutny Rormaium, Ronnacum, 1 ao 1 
(feoda Campaniae). — Ronoicum, laoi (ch. de 
rU6lel-Dieu-le-Comte). — Roênay, laao (cart. de 
Tabb. de Saint-Loup). — Ronnay, ia85 (compte 
des rec. et dép. du comté de Champagne). — Rau- 
nayum, Ronayum^ iSaa .(D. Bouquet, Caroli IV 
maosiones). — Ronnayum, Rùnneyum, Renneyum, 
1359 (Ord. des roys de France, t. III, p. 365). — 
Rdnay l'Hôpital, xviii's* (carte de Cassini). — Ro- 
natiunif xtiii' s' (Courtalon, Top. t. III, p. 368). — 
Chapelle Saint-Nicolas, Maladrerie, xviii* s" {ibid, 

i>- 369). 

Dioc. anc. de Troyes; couL et baill. de Chaumont; 
gouv.- et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 

Château très-fort, dont la motte existe encore. 

— Ville fermée de fossés. 

Prieuré dépendant de Tabb. de Montiérender, 
avec hôpital, fondé par Henri de Luxembourg, 
comte de Rosnay. 

Seigneurie du domaine de Champagne. Elle fut 

' . Aube. 



érigée en comté par Thibault V, en faveur de 
Henri III, dit le Gros, son fils. Henri étant mort 
sans enfants, ce comté fut réuni au domaine de 
Champagne et ensuite â la France. — En i36i , 
Rosnay fut réuni â Montaimé et à Vertus-en-Cham- 
pagne, afin de former le comté -pairie de Vertus, 
par le roi Jean, en faveur de sa fille Isabeau, qui 
donna ce comté en dot à Galéas Visconti de Milan ; 
il revint â Valenline de Milan, femme du duc 
d^Oriéans. Marguerite, née de ce mariage, le 
porta â Richard de Bretagne, dans la famille duquel 
il resta jusqu^au xvii* siècle. Il passa, pendant quel- 
ques années, entre les mains de la famille de Luxem- 
bourg, de qui Tacheta le maréchal de THôpital. — 
En i65i, le maréchal de THôpital fit ériger ce 
comté en duché-pairie: les lettres d'érection ne 
furent pas enregistrées. — Rosnay, depuis cette 
époque, prit le nom de Rosnay-V Hôpital. 

En exécution du décret du i5 janvier 1790, 
Rosnay devint le chef-lieu d'un canton dépendant du 
district de Bar-sur^Aube et composé dé 1 1 muni- 
cipalités : Blignicourt, Courcelles, Hampigny, Las- 
sicourt, Lentilles, Montmorency, Perthes, Rances, 
Rosnay, Vilieret et Yèvres. — Ce canton fui sup- 
primé en Tan ix. 

Rossignol (Étang et Fontaine du), territ. de Piney. 

RossoN, h. c*^ de Doches. — Nemui deRoion, 1200 
(ch. de Tabb. de Montiéramey). — Nemtu de Roi$- 
aun, 1 aoa (ibid.). — Roesum, 1 a 17 (ch. de THôtel- 
Dieu-le-Comte). — Rouuon, 1998 (cart. de Tabb. ' 
de la Rivour). — Reston, 1933 (ibid.). — Rou»- 
ëum, ia36 (cart. de Tabbaye de Saint-Loup). — 
Rosson, ia5o (cart. du Temple). — Rostê, xvii*s* 
(pouillé). — Moulin {à vent) de Roiêon, xviii' s' 
(carte de Cassini). 

RoTHEBOTE . . . au doycoué de Brienne, près de 
Bliguicourt. — xvi* siècle (bibl. de Troyes, ms. 
n** 1991). — Voy. RoTRATTE (La). 

RoTHiiRE (Bois DE la), tcrriL de la Rothière. 

RoTiiiiBB (La), c*^ de Soulaines; érigée en paroisse 
en 1 708. — Domue Dei de Roêteria , Capella de Ro$- 
teria, iio4 (cart. de Tabb. de Moiéme). — Ca- 
pella de Domo Dei in Roêteria, 1110 (ibid,). — 
Roêteria, nhb (ibid.). — La Rautere, vers laaa 
(livre des vassaux). — Im Rotiere, 1996 (ch.de 
Tabbaye de Beaulieu). — La Roatiere, ]363 (ch. 
du chap. deSaint-Maclou). — LaRoathiere, xvi' s* 
(liste des par.). — ilotma, xvii* s" (pouillé). — 
Rotheria, iviii* s* (Courtalon, Top. t. III, p. ^09). 
Qioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtelL de 
Jaucourt; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Bar-sur-Aube. 



18 



138 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



RoTRATTi ( La ), f. c"* de Bligntcourt. — Voy. Rothbrote. 

RôrnRBS (Les), centrée rurale au levant d^Ëssoyes, sur 
la voie romaine de cette ville à Bar-sur- Aube. — Sta- 
tion gallo-romaine avec substructtons importantes. 

Rouge-Grangb (La), f. c^'d^Aulnay. 

RouGBHoiiT, f. c°" de Vaucogne. 

RouiLLBBOTy h. c°* dc RouiU)'-Saint-Loap. — Ruilleret, 
ii53-ii8o(feodaGarapanie). — Rulieretum,i'ifko 
(ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Ruilleretum, 
Ruleret, 1999 (cart. de i^abb. de Saiot-Loup). — 
RoHlereium, 1991 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). 

— RuiUerot, 1999 (fonds de Notre-Daine-en-rîle, 
arch. de TAube). — RouUlerot, 1898 (prisie de 
Villemor). — RuiUeroit, i336 (ch. du prieurd 
dc Notre-Dame-en-rile). — RouUei'ot , ibZ2{ch. de 
Tabb. de Saint-Loup). 

Rouillt-Sacby, c'*°de Piney. — RuUliacum, xii* s* (ch. 
du prieuré de Ramerupt). — Ruliacum, 1 1 1 3 ( ch. 
de Tabb. de Montiéramey). — RulUacum de Cam- 
pania, ii36 (ibid,). — RuUyacum, 1199 (ibid.). 
— Ruiliacum , 1 1 9 6 ( ch . de Tabb. de Saint-Loup ). — 
Rulleium, 1193 (cart. de l'abb. de la Rivour). — 
Ruilleyum prope Saceyum , 1900 (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — RuUiacum, 1909 (ûnd.), — 
Ruilleium, 1999 (cart. de Tabb. de la Rivour). — 
RnUi, 1933 (i6»(i.).— RuilU, 19/16 (ch. de l'abb. 
de Montiéramey). — Rmlleyum, 1997 (ch. de 
Tabb. de Notre- Dame- aux -Nonnains). — Ruil- 
Ucusurn in Campania, RuiUy, xiii* siècle (bibl. de 
Troyes, inss. 865). — Ruylioeum, 1809 (ch. 
de Tabb. de Montiéramey). — RuyUi, i3io (ibid.). 
— Rouilleyum, 1/107 (pouiU^)* — Rutlly en Cham- 
pagne, i/i53 (ch. de Tabb. dc Montiéramey). — 
Rmlleyum juxia Saeeyum, 1/167 {^^^t fonds de 
Saint-Pierre, arch. de l'Aube). — Romilly soubz 
Sauceyy xvi*s* (liste des par. du dioc.). — RouiUy en 
Champaigne, i595 (ch. de l'abb. de Montiéramey). 

— Roully en Champagne, 1699 {ibid.). — Roully 
et Sacey, 1697 (fonds de la comm"* de Troyes). — 
Romlli Ut Sacei, xviii' s" (pouillé). — RouiUy lez 
Sacey, xviii* s* (carte de Gassini). — Rulleium juxla 
Saceyum, xviii* s* (Gourtalon, Top. t. III, p. 110). 

Diôc. anc. de Troyes; coût*, et bailL de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Ghampagne; élect. de 
Troyes. 

Rouilly-Sacby (Étang de), c°*de Rouilly-Sacey. 

Roiilly-Saint-Lodp, c*^ de Lnsigny. — RuUiacum, 
(V.Ui (cart. gén. de l'Yonne). — Villa Ruliaca , 
1 089-1 1 95 (ch. de l'abb. de Saint-Loup). — Villa 
RulUaca, au plus tard 1 100 (ch. de Hugues, comte 
de Troyes, arch. de l'Aube). — RuiUacum, Rulia- 
cum, 1 103 (évangél. de l'abb. de Saint-Loup). — 



Rulleyum , 1 1 67 ( Gamusat, Promptuarium , f 33 9 ). 
—7 RmlUacwn , 1 1 6 1 ( carL de l'abb. de Saintr-Loop ). 

— Ruellij 1 1 85 (ch. de Vehh. de Montier4a'Gelle). 

— Grangia de RuHaco, 1195 (ch. de L'abb. de 
Saint-Loup). — Roilly, xiii* s* (ch. du prieuré 
de Notre-Dame-en-l'ile). — Ruilleium SancH Lupi, 
1996 (ch. de l'abb. de Saintr-Lonp). ^ — RwiUy 
Sainet Loup, 1898 (prisie de Villemor). — RuiUy, 
i336 {ibid,). — Rouilleyum, lào'j (pouillé). — 
Romilly près Daude, xvi* s' (iiate des paroisses du 
dioc). — RuUleyum, xvi* s* (pouillé). — Roully, 
i539 (ch. de l'abb. de Montier- la-Gelle). — 
RouiUy Sainct Loup, 1 &45 {ibid. ). — Roully Saint 
Loup, 1 679 (carte de Sanson). — RouiUi Saint Loup, 
xviii' s* (pouillé). 

Pagut Trecaannus ; dioc. anc. , coût et baiil. de 
Troyes; chàtell. d'Isle-Aumont ; gouv. et général, 
de Ghampagne; élect. de Troyes. 

Roulotte (La)ï h. c"* de Landreville. 

R0USSILL05 , village entre Mussy-sur-Seine et Vitry-le- 
Groisé , sur l'ancienne voie romaine conduisant à 
Vertilium; auj. disparu (Goûtant, Hist. de Bar-êw- 
Seine, p. 59 ; Lapérouse, Hi$L de Châùtton). 

Route ( Bois db la ) , c"^ de Fravaux. 

Route de Sens (Vieille), territ. de Messon; tronçon dc 
la rouie romaine de Sens à Troyes. — iSaS (arch. 
départ. Procès-verbal de classif. des chemins). 

Roctblle (La) , fief, relevant de la seigneurie de Ven- 
deuvre; mentionné, vers i55o, dans l'Inventaire 
des titres de la seigneurie de la Villeneu ve-au-Gfaène ; 
puis ferme, connue aussi sous le nom de BeUe- 
Guiêe. — LaRolide, i553 (ext. et État somm. du 
baill. de TroyeS). 

Routes (Lbs), h. puis f. et tuilerie, c°' de Vendeuvre- 
sur-Barse; détruites vers i835. — Let Routeê croi- 
êéea, i55o (Mém. mss. sur Vendeuvre). — 1^ 
Routtes, XVIII* s* (carte de Gassini). 

RobvRE (Boisdb), territ. de Rouvre. 

Rouvre , c** de Bar-sur- Aube. — Vicu* de Rujro ,1101 
(Blampignon, Hiêt. de sainte Germaine, p. 90s- 
9o3). — Rouvre, Ruvre, it35 (Gall. christ, insl. 
t. IV, p. 1G6). — Rovera, ii36-ii6i (ch. de 
l'abb. de Glairvaux). — Victu de Rouvro, 1169 
(Blampignon, Hiit. de sainte Germaine, p. 909- 
9o3). — Rovra, 11 7/1 (cart. de Moléme). — 
Rovre, 1 180-1 199 (ch. de l'abb. de Glairvaux). — 
Rouvra, i938 {ibid.). — Rontre sur Aube, i59o- 
i59i (Voy. de D. Edme, abbé de Glairvaux). 

Dioc. anc. de Langres ; eout et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Giiampagoe; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

RozAT, h. c" de Piney. — Rozat, xviii* s* (pouillé). 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



139 



— Lb Roicet, XVIII* siècle (Gourtalon, Top» t. Ill, 
p. 6a3). 

RouÀiiBs, h. c"" d^Avant-lex-MardHy. — Rasiei'ei 
mil* s* (carte de Cassini). — Ronerts^ xtih* s* 
(Goartalon, Top, t. III, p. 187). 

Rti (Li), anc. fief près de Montaberl; de la prévôté 
d'Isie. — i5o3 (Bibl. nat. collect de Champagne, 
t. XVII). 

Rc \ L^HuiLB (Lb), ruiflB. territ de Vendeutre, af|luent 
de la rive droite de la Barse. 

Ru GoBD^ (Le), bras de Seine confondu auj. avec le 
canal de la Haute-Seine dans la ville de Troyes ; com- 
mençait sous les murs de la ville, au fort Saint- 
Dominique, passait sous les murs et à Fouest de 
rfiôtel-Dieu-ie-Comte, alimentait le moulin de la 
Tour et se réunissait à d^autres dérivations en amont 
des mooiins de Saint-Quentin , — Aque duchu que 
vulgo Balnearia cotnitii appellatur, iiS/i (ch. de 
Saint-Marlinès-Aires ). 

Ru DE LA Mardbillb (Lb), fuiss. qui prend sa source 
au sud de Goussegrey, passe à Bernon , à Survanne 
et au norid de Ghessy et se jette dans TArmance. — 
Rmu qui dicitur Alleu , 1 1 76 (ch. orig. de Tabb. de 
Quincy). 

Ru-db-Maisou (Fostaire dl), au territ. de Champi- 
gnoUe. 

Ru DBS V16NB8 (Le), afiQ. de la Laine, à Soulaines. 

Ru-DC-TafiLou, maison isolée, c"' duMesnil-Saint-Père. 

Rue (La), h. c''* du Plcssis-Barbuise. — La Rue, 
xviii*8* (carte de Cassini). 

RcB (Tbbragb db), territ. de Viilemaur. — xiv* s* 
(Arch. nat. J. 196, Layettes du Trésor des chartes, 
t. II, p. a33,n'ai77). 

Rdb-db<Covillt (La), h. c"* de Villy-le-Bois. — Rue 
de Couilly, xviii* s* (carte de Cassini). 

Rue-D'Bn^Haut (La), h. c"* de Ghaourcc. — Saint Jac~ 
queê la Rue d'en Haut, xviii's* (carte de Cassini). 

Rue>du-Bas (La), h.c"* de Davrey. 

RuB-Du-Bois (La), h. c"* de Vanlay. — Rue du Boù, 
xviii* s* (carte de Cassini ). 

Rub-dv-Ghapitrb (La), écart de la ville de Troyes, 
quartier de Chaillonet. 

R0b-dd-Laps (La), h. c"*de Ghessy. — Rue du Lae, 
XVIII* s' (carte de Cassini). 

Rubh>d-Laps (La), h. c"* de Davrey. 

RuB-Dc-Roi (La), chemin, c"* de Gérosdot (arch. dé- 
part. Procès-verbal de classif. des chemins). 

Rub-Pbllbtibb (La), h. c"* de Saint-Léger-sous-Bre- 
viandes (carte du Dépôt de la guerre). 

Ru^ (FoNTAinB DBs), à Pouan. 

Rues (Les), f. c°* de Montreuil; auj. détruite. — L99 
Rues, xyiii* s* (cart« de Cassini). 



Robe (Le), ruiss. terril, de DrouptrSaint-Bâle , aflluent 
de la rive droite de la Seine. 

Ruez (Le), f. et maison de maître, c"* de Droupt- 
Saint-Bâle; anc. château, aux sources du ruisseau 
du Ruez. — Grangia de RueUis , 1 1 39-1 1 43 (cart. de 
Tabb. de la Rivour). — Ruez, ii52-i 180 (feoda 
Gampaniœ). — Grangia de Ruiez, isi3 (cart. de 
Tabb. de la Rivonr). — Grangia de RueUo, 1931 
(ibid,), — SeignetÊrie. des Ruées, xviu* s* (pouillé). 

— Seigneurie du Ruez , xviii* s* ( Gourtaloo , Top. 
L m, p. 456). 

ï\vvri (Le), ruiss. aflluent de la rive gauche de la Sé- 
ronne;de Longeviiie à ViUy-le-Bois. 

Ruisseau DES ÉTAi*rGs(LB), territ. de Mathaux. -— Le 
Ruisseau des Étangs, xviii* s* (Gourtaion, Top. 
t. III, p. 417). 

Ruisseau DES Étakg8-db-Saulct( Le), affl. du Gefibn- 
dez; c'est Técoulement de deux étangs en amont et 
en aval de Saulcy, près de Thors, et il se jette dans 
le Geffondez près de Thil. — Ruisseau des Etangs de 
Saulcy, xviii' s* (Gourtaion, Top. t. III, p. 433). 

— Mieux VŒUlet : voy. ce mot. 
Rumillt-lbz-Vaudbs, c*° dcBar^ur-Seine. — Rumilia- 

cum, RtêmlHacum, 1097 (cart* de Tabb. de Mo- 
léme). — RumeUacum, 1 139-1 1 46 (cart. de Tabb. 
de la Rivour). — Rumeli, vers ii4o (ibid.), — 
Molendini de RemiUei, RumUleium, 1 i4a (cart. de 
Tabb. de Moléme). — Rumilli, 11 5a- ii 80 (feoda 
Gampaniœ). — RumiUe, 1170 (Gall. christ, inst. 
t. IV, p. i85). — Rumeiltiaewn , 1197-iaoa (ch. 
de Thibaut Y, comte de Troyes). — RumeiUeium, 
iaaa-iaa9 (feoda Gampania). — RumeUU, ia34- 
ia43 (ibid.), — Rumeleium, Rwneliacum juxta 
Cappas, ia35 (cart de Tabb. de Moléme). — Ru- 
meliaeum prope Cappas, ia4i (ibid.). — Rumilly, 
1347 (cart. du Temple).-^ Rumilly les Vaudes, 
i3o8 (liste des députés aux États). — RumeUeyum, 
1395 (Camusal, Premptuarium, T aao). — Ro~ 
nûUylez Vaudes, 1487 (c^* ^® Tabb. de Montier- 
la-Celle). — Rumilly lez Vaulde$,XYi* s* (liste des 
par. du dioc. ). — Romilly lez Vaudes, xvi' s' (arch. 
départ. 6, G. 1998). — RumiUy lez Vaudes, 1679 
(carte de Sanson). — RumiUi les Vaudes, xviii' s' 
(pouillé). — Forêt de Rumilly, xvin* s* (carte de 
Cassini). — Rumiliaeum a Vaudis, prope Vaudas, 
xviii* s' (Gourtaion, Top. t. Ill, p. 110). 

Dioc. anc., coût, et bailL de Troyes; siège 
particulier de ce baill. ; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect de Troyes. 

La juridiction de ce siège s'étendait sur le Ba- 
chot, les Bocages, Breviandea, Cellee, le Champ- 
Berie, Chemin, Courgelaines, Fouchères en partie, 



18 



uo 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



la Folie, Fralignes, Montceaux, le Moulin- Vaillant, 
Nicey, Rumilly-lez-Vaudes, Saint-Parres-lez-Vaudes 
en partie, Vaudes en partie. 

Rups (Les), h. c~ de Villemoyenne ; auj. détruit. — 
Leê Rups, ZTiii* s* (pouillé). 

RoPT (Le), raiss. qui s'écoule des étangs et de la fon- 
taine de Saint-Léon, arrose Thennelières, la ferme 
de rÉtang-Merder, Relley, traverse le marais d'Ar- 
gentole et se jette dans la Seine , par la rive droite , 
au Labourât. — Le Rup ou Saim-Rlaine, xviii* s" 
(Gourtalon, Top. t. ÎII, p. 1 5 ; carte du Dépôt de la 
guerre). 

RcPT-DE-LA-PiERBB (Lb), f. c"* de Ghamp-sur-Barse. 

RcTioPiT,c'" de Lusigny. — Ruvinitunim, avant 854 
(D. Bouquet, t. VIII, p. 6/ia). — Ruvinni, ii45- 
1169 (ch. de Tabb. de la Rivour). — Ruvigny, 
I i5a-i 180 (feoda Campaniœ). — Ruvegni, 1 iSy 



(Gamusat, Promptuarium , f* 33a). — Rugvetmia- 
cum, 1 1 85 (ch. de Manassès, év. de Troyes). — Ru- 
vigni, Ruvigneium ,1197 (ch. de Tabb. de la Rivour). 
— Ruvigniacurh , 120 h (cart de Tabb. de Glair- 
vaux). — Ruvemni, 1916 (ch. de Tabb. de Notre- 
Dame-aux-Nonnains). — Rovegni, vers laaa (bibl. 
de Troyes, mus. 365). — Revigny, 1939 (A. Du- 
chesne, Hist. gén. de la mai$<m de ChdtiUon, Preuv. 
p. 3). — Ruvini, ia33 (cart. de Tabb. de la Ri- 
vour). — Granchia de Rooignum, lalib (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Gelle). — Ruvengniacum , 
1379 {^^')- — Ruvigneyum, 1809 (ibid,). — 
Etang de Ruwigny, xviii*s* (Gourtalon, To;^. t. III, 
p. lis). 

Paguê Tricat8inuê(iiV. 854); dioc. anc, coût, et 
baiU. de Troyes; mairie royale de Ghaillouet; gouv. 
et général, de Ghampagne ; éiect. de Troyes. 



Sablbs (Les), château, c"* de Rigny-le-Ferron. 

Sacbt, h. c"* de Rouilly-Sacey. — Seiciacum, xii* s* 
(ch. du prieuré de Ramerupt). — Saci, vers 1 i4o 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Saceium, 11 45 
( cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Saciacum ,1177 
(ibid.). — Saeianum, 1178 (ibid.), — Saceywny 
laoo (ch. de Tabb. de Montiéramey). — Sace 
lez Rtdye em Champaigne, 1393 (fonds de Notre- 
Dame-en-rile, arch. de l'Aube). — Sacey, t3o7 
(procès -verbal contre Tabbesse de Noire- Dame - 
aux-Nonnains). — Seeey, xvi^ s* (liste des par. du 
dioc.). — Sacei, xviii* s* (pouillé). 

Ghâteau fort, dont remplacement bien connu ne 
conserve aucunes traces. 

Sadors (Lbs), f. c*^ de Ghaource. — Les Sadons^ 
xviii* s* (carte de Gassini). 

Saillt , chat, c"* de Trancault. — Château de Sailly, 
zviii* s* (Gourtalon, Top, t. III, p. S30). 

Saint-Abbahah (Hôpital de), fondé à Troyes en 1 1 79 
par Henri I", comte de Ghampagne , dans la rue de la 
Rouairie (auj . me Jaillant-Deschainels) , converti au 
XVI* siècle en une communauté de Filles Repenties, 
transporté ensuite à Saint-Martin-ès-Aircs et consa- 
cré aux jeunes orphelines; réuni aux autres hôpi- 
taux de Troyes en 1 63 0, il dépend aujourd'hui de 
Tadministration des hospices. — Domus de Sancti 
Abraham, laoo (cartul. comitnm Gampaniœ). — 
Domus Saneti Abrahe, is/i/i (cart. et arch. de la 
léproserie de Troyes). — Domus Dei Saneti Abrahe 
Trecensis , 1 s 4 6 ( arch . des Petits-Hôpitaux de Troyes. 



Sairt-Audbb, 3* canton de Troyes. — Sanctus An- 
dréas, 1 107 (ch. de Tabb. de Montier-la-Geiie). — 
Sanclus Andréas juxta cellam, 1336 {ibid.). — 
Sainct Andriau, i33o {ibid.), — Saint AndreaUy 
iU'jo {ibid.). — Sainct Andry-, i537 {iffid.). — 
Sanclus Andrœas prope Trecas, xviii* s* (Gourtalon, 
Top, t. III, p. 39). 

Dioc anc, coût, et bailliage de Troyes; mairie 
royale deGroncels; gouv. et général, de Ghampagne; 
élecL de Troyes. 

SAiNT-AifDRé-Du-GHlTBLOT, anc paroisse réunie à la 
Villeneuve-au-Ghâtelot le 36 juin i665. — 5. An- 
drœas de Villanova, xvii* s' (pouillé). — Saint An- 
dré du Châtelot, xviii* s* (Gourtalon, Top. t. III, 
p. 363). 

Sairt-Antoirb, éc c°* d'Ervy. 

Sairt-Artoirb, chapelle de Tancien prieuré de Notre- 
Dame-du-Faux, 0. B., fondé auxii* siècle et détruit 
au XVIII*; auj. habitation, c"^ des Riceys. — SaiM- 
Antoine, prieuré, xviii* siècle (carte de Gassini). 

Sairt-Artoirb, ermitage, c''*de Thieffrain. — Saint 
Antoine, hermitage, xviii* s* (carte de Gassini). 

Saint-Artoirb, préceptorerie ou commanderie fondée 
à Troyes au xiii* ou au xiv* siècle, dépendant de 
Saint-Antoine du diocèse de Vienne. — Monaste- 
rium Saneti Anihonii , i338 (Gamusat, Promptua- 
rium, P 437). — Sainct Anthoine lez Troyês, i59i 
(ch. de Vehh. de Montiéramey). — Prœceptoria 
Sancti Antonii prope Trecas, xvii* s* (pouillé). — 
Saint Antoitie, xviii* s* (carte de Gassini). 



DÉPARTEMENT DE L^AUBE. 



lAl 



Saikt-Abitoinb (Fomtaimde), au territ. de Ciérey. 

Saiht-Artoihb-aux-Bois, h. c"' de ViJly-le-BoU. — 
Sainct Anthoine aux Bois, i398 ( prisie de Ville- 
mor). — Sainet-AfUùine-aux-Boii f de la seigneurie 
d'Isie, i5o3 (Bibl. nat. collecl. de Champagne, 
t. XVII). — Saint Antoine aux Boii, i^in* s' (pouilié). 

Saint-Aubir, c*" de Nogenl- sur- Seine. — Sanctus 
Albinuê, ] 1/17 (ch. de Fabb. du Paraclet). — Saint 
Albin, i3oi (cart. de Tabb. du Paraclet). — Saint 
Aulbin , iSo/i (ch. de Tabb. du Paraclet). -^Sainct 
Aubin, 1660 (Ord. des roys de France, t. XVI, 
p. 872). 

Dioc. anc, coût, et bailL de Troyes; gouv. et 
général. de Champagne; général, de Tlle-de-France^ 
éJecl. de Nogenl' sur-Seine. 

SAiHT-AîENTiFi-soDS-VBaRiàBBS, h. c"' de Verfières; 
anc. paroisse jusqu^en 1798. — Sanctuê Awntùiuê, 
1 1 65 (ch.jdu prieuré de Foicy ). — Sainct Aventin, 
i336 (ch. du prieuré de Notre-Dame-eu-rile). — 
Sanctu* Aventinut prope Verreries ^ 1 A /i 7 ( rôle , fonds 
de Saint-Pierre, arch. de TAube). — Saint Aventin 
les Verrières, xviii' s* (pouiilé). — Saint Aventin 
sotts Verrières, xtiii' s* (Courtalon, Top. t. III, 
p. 11 3). 

Sairt-Atit, chapelle, c"* d'Aix-en-Olhe, autrefois 
paroisse, auj. dans le cimetière de la commune 
d^Aix. — Saint Avit, xvii' s' (Vie de saint Avil). 

Saint-Babtbélbmt, chapelle, c°* du Mériot; détruite 
depuis 1750. 

Saiiit-Babthblbiit, f. c"' de Tralnel; chapelle isolée, 
auj. détruite. — Saint Barthélémy, xfiii' s* (carie 
de Cassini ). 

Saiht-BbnoIt, m'", c'" de Marolles-sous-Lignièrcs. 

Sairt-Beiiojt-sdb-Seire, 1" canton de Troyes. — 7o- 
riacum, 1076 (Camusat, Pramptuarium , P 169). 

— Saint-Beneait , vers laaa (livre des vassaux). 

— S. Benedictus, 1193-11/19 (ch. du prieuré de 
Foicy). — Saint Beneoit, 1386 (arch. des Petits- 
Hôpitaux de Troyes). — Saint Benoist, iSao (ch. 
de Fabb. deNolre-Dame-aux-Noonains). — Sainct 
Benoist sur- Seine, i535 (ch. de Fabb. de Montier- 
la-Celle). — Sanetus Benedictus super Sequanam, 
XTii" s" (pouiilé). — Thureium, Thurey, xviii* s" 
(ibid,). — Thureyum, xviu* s* (Courtalon, Top. 
t. III, p. ii3). 

Dioc. anc. , coût, et baill. de Troyes ; gouv. et gé- 
néral, de Champagne; élect. de Troyes. 

Appelé d'abord Thurey jusqu^au xi* siècle, il 
prit depuis le nom de Saint-Benoit, parce qu'il fut 
donné par Hugues, évéque de Troyes, à Fabb. de 
Saint-Benoitr«ur-Loire. 

Manoir du xvi* siède , entièrement détruit. 



Saiht-BekoIt-sub-Vahrb, c"° d'Aix-en-Othe. — Curtis 
Morini, 1 076 (Camusat, Promptuarium , f* 1 69 ). — 
Cormorinum, 1333 (ch. de Fabb. de Vauluisant). 

— Saint Benoit les Villemaur, i3o8 (Boutiot, Hist. 
de Vendeuvre), — Saint Benoist, 1838 (prisie de 
Villemor). — Sanctus Benedictus, 1687 (pouiilé). 

— Sainct Benoist sur Vanne, xvi' s* (liste des par. 
du dioc.). — Sanctus Benedictus supra Vannam, 
super Vannam, xvii' s* (pouiilé). — Bois de SathC^ 
Beno(t, xviii* s* (carte de Cassini). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 
Villemaur; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Autrefois appelé Courmorin, ce lieu a changé de 
nom en 1076, époque à laquelle il fut donné au 
monastère de Saint-Benoit-sur-Loire par Hugues, 
évéque de Troyes. 

Saiiit-Bei«o2t-sur-Vankb, chàU et moulin, écart de 
Saint-Benoit-«ur-Vanne. 

Manoir du xvi* siècle, bien conservé, avec son 
double rang de fossés remplis des eaux de la Vanne 
et son donjon. 

Sawt-Bbbnabd, éc. c"* du Chêne. 

Saint-Bbbiiabd (Fontainb db), au territ. deClairvaux. 

Saint-Bebnabd (Forgb db), usine métallurgique, c"* 
de Longchamp; naguère Fobgb d*en-Bas. 

S airt-Bbbnabo (Hôpital), fondé à Troyes au x* siècle sur 
la place de F Ancien Marché au blé, maison n^ so , 
et se poursuivant sur Femplacement de Fhôtel de 
France, rue de la Monnaie n^ 38, par saint Ber- 
nard, archidiacre d'Aoste, en Piémont, d'après 
Courtalon ; réuni aux ho^ices de Troyes en i63a. 

— Trecensis hospitalis quod in Foro sitwn est, vers 
ii5o (arch. des Petits-Hôpitaux de Troyes). — « 
Domus Dei Tresensis que sita est m Foro Molarum , 
1 1 67 ( ibid, ). — Domus Dei Molarum , 1 1 87 ( ibid. ). 

— Domus Dei Treceneis de Foro, 1 197 (ibid.). — 
Domus Dei Sancti Bemardi ad Molas , 1 a 3 3 ( ibid. \ 

Saikt^Blaise, fief, c*^ du Mesnil-Saint-Père, au xvi* s' ; 
auj. tuilerie et habitation de maître.^— 5atii( Biaise, 
1667 (ch. de Fabb. de Montiéramey). 

Saint-Bouin , ermitage, au vi* siède, près d'une fontaine 
du même nom , c"* de Saint-Mards-en-Othe , ferme 
en 1 5 1 6 , auj. hameau. — Ermitage de Saint Bouin 
ouBoeine, xviii* s* ( Courtalon , Top. i. III, p. i73)< 

SAifiT-BoDiN (FoRTAiNB db), formant un ruisseau qui 
afflue à la Nosle, territ. de Saint-Mards-en-Othe. 

Sairt-Chbistophb, c"" de Brienne-le-Château; antre- 
fois Dodiniacourt. — Dodimaea eurtis, 889 (D. Bou- 
quet, t. VI, p. 476). — Dudiniaca eurtis, 8/i5 
(cart. de Fabb. de Montiérender). — Dodiniaca 
c^*f 991 (Camusat, Pron^tuanum , P 83), ^- 



142 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



SancluB' Ckrùtophoru» y 1097 (D. Boaquet, t. X, 
p. 61 3). — Sanctu»^ Chriêtoforus , 11 85 (cart. de 
Tabb. de Montiérender). — Samct Chrûtofley xvi* s* 
(liste des pat. du dioc.). -^ Dodinieour, Doninica 
cars, x?iii* s* (ponillé). — Dodiw'cacors, xvm* s* 
(Goartalon, Top, t. III, p. âi 1 ). 

Comitatus Breonensiê ( 833 ) ; dioc. anc. de Troyes ; 
coût, et baiil. de Cbaamont; gouv. et général, de 
Champagne; élect. de Bar-sur-Aube. 

Saint-Clair, chapelle de Ricey-Haut, c°* des Riceys. 
— Mentionnée par MM. GueDÎn et Alexandre Ray, 
Statistique du canton des Riceys. 

Sairt'Claib (Fortainb db), à Moussey. — On attribue 
à ses eaux la propriété de guérir les maladies d'yeux. 
C'est un ancien lieu de pèlerinage. 

Saiht-Claum, c"* de Montpotier; prieuré détruit. — 
i85/i (Méro. de la Soc. acad. t. XVIII, p. aSg). 

Saiht-Clacdb, chapelle, c" des Riceys; anj. détruite. 

Saint-Dbnis, anc. chapelle, auj. écart, c"* de Saint- 
Christophe. — Chapelle de Saint Denis, xtiii* s" 
(Courtalon, Top, t. III, p. /t 10). 

Saint-Dbhis, bourg, c"* de Troyes; réuni à la ville 
depms le xii* siècle. — Sancti DionysH bwgns, 
ii5i (Camusat, Promptuarium , p. 176, annexe). 

Saint-Diuis, f. territ. de Vendeuvre. 

Saint-Didibb (Fbribs db), h. et f. c'* de Dosnon, dé- 
truits au siècle dernier; le hameau, avec chapelles, 
était situé sur THuttreHe. — - Sanctus Desiderins ,856 
(cart. de Tabb. de Montiérender). — Due capellanie 
versus Donon que dicuntur de Sancto Desiderio , tho*] 
(pouillé). — Due cappelle versus Donon que dicun- 
iur de Sancto Sidino , îtt^'j (rôle, fonds de Saint- 
Pierre, arch. deTAube).— Sainct Désiré ,xvi* s' (liste 
des par. du dioc.). — Due eapelle S. Desiderii versus 
Dononum^tvif sC (ponillé). — Saint Didier, xtiii's* 
(carte de Cassini). — Fermes de Saint Didier, Cha- 
pelle de Saml'Didier, xviii* s* ( CouHalom , Top. t. IIÏ , 

. p. 455). — Voy. Jardir-Saint-Didier (Le). 

SAiNTB'AfiKE , anc, chapelle dépendant de Tremblay, c"' 
d'Avant-lez-Marcilly ; fondée par Jean Angenoust. — 
Capella S. Annœ, xtii* s' (pouillé). — Chapelle 
Sainte Anne , xtiii* s* ( Courtalon , Top. t. III , p. 1 8 7). 

Sairte-Annb , tuderie, c"de Chaource. 

SAiRTB-AifNB, m*" et f. c"* de Chesley. — Sainte- Anne, 
xfiii* s* (carte de Cassini). 

Sautte-Arnb, f. c^ de Cunfin; anc. chapelle fondée en 
1076 par Simon de Valois, comte de Bar-sur-Aube, 
démolie, puis reconstruite en i836 et 1837. — 
Sainte Anne , xit* s* ( Tytiturié , Not. hist, sur Cunfin ). 

Saijitb-Aiiiib, cbapdle détruite, c^ de Landreville, 
appartenant aux religieux de Polhières. — Sainte 
Anne, xix* s' (Contant, Not. hist. sur landreville). 



Saihtb-Arnb, chapelle, c*** des Riceys; auj. détruite. — 
Sainte-Anne, xyiii* s* (carte de Cassini). 

Saintb-Annb, tuilerie, c°* de la Vendue-Mignot. 

Saiutb-Arnb (Fontaine db), au territ. de Channes; ses 
eaux font tourner le moulin Rouge. 

Saintb-Annb (Fortainb db), au bas de la colline où 
était la chapelle, c"* de Cunfin; auj. comblée. — 
Fontaine de Sainte Anne, xix* s* (Tynturié, Not. hist. 
sur Cunfin). 

Anc. pèlerinage pour la fièvre, les maux d'yeux 
et les douleurs en général. 

Saintb-Belinb, f. c"* de Landreville; anc. chapelle au 
XI i* siècle. — Saint PUne, xviii* s* (carie de Cas- 

' sinî). — Sainte BeUnê, xix* s* (Coûtant, Not. hist. 
sur l'abb. de Mores). 

Sautte-Berthe , prieuré de Saint-Remy-sous-Barbuise, 
dépendant de Tabb. de Haulvilliers. — Prieuré de 
Sainte Berthe, xviii* siècle (Courtalon, Top. t. III, 
p. 476). 

Saihtb-Catuerine , chapelle, c"** des Grandes-Chapelles. 
— Fondée par Henri le Libéral , comte de Cham- 
pagne, en 1188, elle est auj. détruite; l'emplace- 
ment en est désigné sous le nom de Cimetière aux 
Ladres (Rech. sur le canton de Méry). 

Saiktb-Cathbrinb, anc. chapelle de l'abb. de la Rivoor, 
remplacée par un vendangeoir au service de l'ab- 
baye, sur la colline qui sépare Thennelières de Lau- 
bressel; le tout est auj. détruit. — Sainte Catherine, 
xviii' s* (carte de Cassini). 

Sainte-Claire (Fortaire de), à Merrey.* 

Sainte-Colombe, prieuré dépendant de l'abb. de Sainte- 
Colombe de Sens, c°* de Rigny-la-Nonneuse. — 
Sancta Columba, ii6â (cart. de l'abb. de Saint- 
Loup). — Grangia Sancte Columbe, 1 aqa (cart. de 
l'abb. de Scellières). — Sainte Colombe, itiu* s* 
(carte de Cassini). 

Saiktb-Élisabeth (Ruisseau de), affl. de rOrvin, au 
N.-E. de Soligny. 

Saintb-Eulalib, f. c'^deBIigny ; auj. détruite. — Sancta 
Eulalia, 11B8 (ch. de Vabh. de Boulaneourt). — 
Prioratus Sanetœ Eulaliœ, i665 (Chron. Lingo- 
nense, p. 99). ^ Sainte UlaUe, uni* s* (Cassini). 
Ancien prieuré. 

Saintb-Eulalib, f. c"* de Rosières. -=— Sancta Eulalia, 
1166 (cart. de l'abb. de Saint-Loup). 

Sainte Fontaike ou Saine Fostaine, fontaine près de 
Bar-sur-Seine; elle alimente un lavoir public proche 
de la route de Vendeuvre et de celle de Ville-su^ 
Arce et forme un ruisseau qui afflue à la rive droite 
de la Seine. — Sainte Fontaine , i68û {le Mercure 
Galant, 90 juillet). 

Sainte Fontaine -en-Prbizb (La) on Saine Fontaini, 



^ » 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



1^3 



c*^* de Troyes , pi*ès du puilâ Sainte-Jule , au chevet de 
la chapelle du nouveau lycée ; disparue depuis quel- 
ques années. — 197/1 (^>^* départ, cari, des Tri- 
nitaires). 
SiiNTc-GKaMAïKB , auj. chapelle et f. c'^e Fontaine. 

— Ecclesia SancU Siephmà prothomartii-iê el Beau 
Gertnane Virginie démonte, 1088-1099 (ch.de Ro- 
bert, év. de Langres). — Ecclesia que dicilurSancte 
Germane, in honore eancti Stephani prolkomariyrie 
dedicata in veteri castro Barri, J 09 1 ( ibid, ). — Prûh 
ratus montiê Barri, 11/19 (^^' ^^ Henri I", comte 
de Troyes). — CapellaS. Germane de Monte, 1 109 
(Gali. christ, inst. t IV, p. 176). — Hons Sancte 
Germane, isaS (ch.de Tabb.de Moatiéramey). — 
Prioratus monti* saucte Germane, 1/160 (Vidimus 
de Louis XII, roi de France). — Sainte Germaine, 
xviii* s* (carte de Cassini). — Camp de SeùnHê-Ger- 
maine, i863 (Ann. de TAube, a* partie, p. 17). 

Ane. oppidum gaulois; camp gallo-romain. — 
Village avec paroisse au xii* et au xiii* siècle. — 
Prieuré dép. de Tabb. de Saint-Claude. 

Saikte-Germainb (Fontaine de), au pied de la mon- 
tagne de ce nom , territ. de Proverville. 

Sainte-Jcle , chapelle fondée vers 1 600 à Saint-Martin- 
ès-Vignes, fauboui^ de Troyes', et sur remplacement 
de Tancienne église de Saint-Martin, démolie en 
1690 el occupant tout le N. de la rue Sainte-Jule; 
elle était détruite avant i83o et avait remplacé une 
autre chapelle voisine existant au xii* siècle. — 
Capella Sancte Julie, 1117 (ch. de Tabb. de Mon- 
liéramey). — Sainte Jule, xviii* s" (pouillé). 

Saint-ëlot , fort détruit dont remplacement est encore 
visible, c"* de Bagneux-la-Fosse. — Saint Eloy, 
xviii* s* (carte de Cassini). 

Saint-ëloy, h. c^'de la Logc-Poniblin; auj. détruit. 

— Saint Eloy, x?iii* s* (carte de Cassini). 
Sainte-Madeleire; chapelle sur le territ. de Payns; 

auj. détruite. — Chapelle de Sainte Madeleine, 
xviii* s' (pouillé). 

Sairte-Mabib , f. c"' de Pouy. 

Saiktb-Macri , 1 " canton de Troyes. — Sancta Maura , 
1 136 (cart. de Tabb. de Saial*Loup). — Molendini 
Stmcte Maure, 1 161 (ch. deTabb. de Saint-Martin- 
ès-Aires). — Saincte Maure, 1992 (fonds de Notre- 
Dameen-rile, arch. de TAube). — Saincte More, 
XTii* s' (liste des par. du dioc). ^— Maladerie de 
Sainte Maure, xvm* s' (pouillé). 

Dioc. anc. , coût, et baill. de Troyes; mairie de la 
Grand^Rivière; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

Prieuré dép. de Tabb. de Saint-Martin-ès-Aires ; 
moulins; maladi^rie. 



SAiMTB-PBiLOMàiiB, chapelle construite à TO. de i\en- 
ville-sui^Seine vers iSôa. 

SAn«TB-REiF!B, f. c^ de Béruiies. 

Saintb-Rbirb, chapelle et fontaine, à Roche, c*^ d'islc- 
Aumont. — Sainte-Reine, xyiii* s* (carie de Cas- 
sini). 

Sairte-Reinb (Fo^ntainb de), à Brevonne. 

Saihtb-Sabiiie, chapelle à Ricey-Uaute-Rive. — Sainte- 
Sabine, xTiu* s* (carte de Cassini). 

Sauitb-Satinb , s* canton de Troyes. — Sancta Sa- 
vina, 1071 (Camusat, Promptuarium , Pa'i). — 
Villa Sancte Savine, 1178 (ch. de Tabb. de Mon- 
tier- la -Celle). — Sancta Sabini^, iâ/18 (ch. de 
Tabb. de Notre-Dame-des-Prés). — Saincte Savine, 
1 339 (ch. de Tabb. de Notre-Dame-aux-Nonnains). 

— Sainte Savine lez Troyee, i/i5o (ch. de fabb. de 
Monlier-la-Celle ). 

Dioc. anc. , coût, et baill. de Troyes ; mairie royale 
des Noés; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troyes. 
Sairtb-Scholastiqce, chapelle, c°' de Rosières. — 
Notre Dame de la Prée lez Troyee, 1398 (arch. 
comm. de Troyes). — SmncteScoUutique, 1 637 ( Des- 
guerrois. Saine teté ehreitienne). — Prioratus conven- 
tualis S, Scholoêticœ prope Trecas, xvii* s* (pouillé). 

— Beata Maria de Pratea, xviii' s*{ibid. ). — Sainte 
ScolasUque ruiné, xtiii*s* (carte de Cassini). 

Anc. prieuré de TOrdre de Saint-Benoit, fondé 
en 16a 6 par Marie le Mairat, de Troyes, et dissoas 
en 1 763 ; propriété du grand séminaire de Troyes, 
elle a été vendue conmie bien national en 1 790 , 
rachetée par le grand séminaire en i86â et res- 
taurée en i865. 
Saint-Espbit (Hôpital du), fondé à Troyes avant 
iao3, d'abord près de Téglise Saint-Gilles, ensuite, 
en 1 /i 1 7, sur remplacement occupé auj. par la caserno 
de rOratoire ; cédé aux Pères de TOratoire en 1 6a 0. 

— Domus pauperum Saneti Spiritus, i2o3 (arch. 
des Petit»-H6pitaux de Troyes. — V Oratoire. 

Sairt-Espbit ( HospicB DU ), au faubourg de Notre-Dame, 
à Bar-sur- Aube; auj. détruit. — Domus Hospitalis 
Saneti Spiritus, 1 a6/i (cart.duchap.deSaint-MaclQii). 

Saint-Esprit (Le), f. c"* de Lignières. — Saitd- 
Esprit, nui* s* (carte de Cassini). 

Sairtb- Suzanne, ruiss. auj. ru Saint^Antoine jusqu'il 
son embouchure dans THuitrelle. — Sainte-Suzanne, 
xviii* s* (carte de Cassini). 

Saihtb-Suzahrb, h. et m", c"' de Maiily. — Sancta 
Susanna, 1118 (ch. du prieuré de Ramerupt). — 
Sancta Suianna, 1909 (Gall. chrisL inst. t. XII , 
p. 986). — Saincte SuMonne , xvi' s* (liste des par. 
du dioc). — Sainte Suzanne, Sainte-Suzanne-la- 



Uà 



DÉPARTEMENT DE L*AUBE. 



Ville, GroêUeu, xviil' s" (Courtalon, Top. t. III, 
p. 336). 

Ane. village, avec paroisse, sur la rive gauche 
de rHuilrelle, dont la cure fut supprimée en 1 737* 
et dispani vers 17^7, époque à laquelle Téglise 
fut démolie; remplacement de celle-ci, marqué par 
une croix , est aujourd'hui occupé par un bois de 
sapins, sur one petite éminence. 
Saintb-Stbb, h. formant avec celui de Rilly la c"* 
de Sainie-Syre. — Saneta Syria, Saincte Syre, 
i35i (cari, de la léproserie de Troyes), — Stmcta 
Stria, 1370 (Camusat, Pron^tuarium , P su). 

— Saneta Sirya, 1607 (pouillé). — Samcte 
Cire, 1&38 (ch. de Tabb. de Montier^a-Gelle). 

— Saincte Sire, i5aa (ibid,). — SaceUum Sanctœ 
Syriœ, xvii* s* (pouillé). 

SAi?iTE-TAiicBB, chapelle bâtie vers 637, c"^ de Lbuttre. 

— Ahbatiola Sancte Tanche, 869 (cart. du chap. 
de Saint-Etienne de Ghâlons-sur-Marne). — Sainte 
Tanche, xviu* s* (carte de Gassini). 

Sai!«te-Thdi8i, h. c" de Dommartin-le-Goq; prieuré 
0. B. dépendant de Tabb. de Montiéramey. — Ubi 

requieicit corpore venerabilis Virgo Chrieti Théo- 

doeia, 873-883 (cart. de Tabb. de Montiérender). 

— Saneta Teodosia super Albam, 1117 (ch. de 
Tabbaye de Montiéramey). — Saneta Thêodosia, 
1 136 (ibid,), — Sainte Teiise, i33à- 13/13 (feoda 
Gampanise). — Saneta Theseodoeia, 1667 (rôle, 
tonds de Saint-Pierre, arch. de TAube). — Saincte 
Eatuiae, 1698 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 
Sainte Thuise, 166a (Foy et homm. dediv. seign.). 

— Sainte Étuise, xfiii* s* (pouillé). 
SinT-ËTiEMiE, collégiale élevée à Troyes par le comte 

Henri le Libéral en 1167. ^^^ ^^^®' ^pr^ ^^ cité 
de Troyes,» en 1309 (arch. départ, bulle d'Inno- 
cent III, G. 33 ); fut plus tard renfermée dans Ten- 
reinte de la ville. 

Saiht-Etieivre, f. c"* de Valenligny. 

Saiwt-Etiejciib (Bois de), c" de Rigny-le-Ferron. — 
Botcuê Saneti Stephani de Regniaet), 11^46 (cari. 
gén. de r Yonne). 

Saint-Étiennb-sous-Babbuise, c*" d'Arcis-sur-Aubc. 

— Sanetua Stephanua, 1118 (ch. du prieuré de 
Ramerupt). — Sanetua Stephanua aubtua Barbui- 
aiam, 1/107 (pouillé). — Sanetua Stephanua aubtua 
Barbueiam, xti' s* {ibid.), — Saint Etienne aur Bar- 
huiae, xvi' s* (liste des par. du dioc). — 5. Stepha- 
nua auper Barbuiaiam , Saint Etienne aoua Barbuiae, 
xviif s* (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie 
royale de la Barbuise; gouv. et général, de Gham- 
pagne ; élect. de Troyes. 



Sairtb-Valdbbvbgb, f* c**' de Lignières. — Sainte Val- 

deburge, xfiii* s* ( carte de Gassini). 
Saiiitb*Valdebobob (Fortairb de), au hameau de ce 

nom, territ de Lignières. 
Saiht-Èvbb, f. c"* de Trancault; anc. chapelle. — 

Sanetua Aper, i33i (cart.de Tabb. de Glairvaux). 

— Saint-Evre, Chapelle, xtiii* s* (pouillé). 
SAiNT-FiBMiir, chapelle, c°* de Babiol-sur-Laignes. — 

Saint-Firmin , xviii* s* (carte de Gassini). 

SAiRT-FiBHih (FoNTALiE db), BU territ de Polis); 
elle forme un ruisseau qui sépare les territ. de Pdisy 
et de Buxeuil. 

Saint-Flavit, c""de Marcilly-le-flayer; anc. ermitage 
au Ti* et au fii* siècle; auj. commune. — MareeUia- 
eum > 1 1 37 (carL du Paradet). — Sanetua Flavitua, 
1 167 (ch. de Tabb. du Paradet). — Hermitagium 
Saneti Flaviti, 1197 (ibid.), — Sanetua Flavelua 
juxta Marine, 1331 (ch. de Tabb. de Vauluisant). 

— Hermitagium de Saneto Fhvito, s a 39 (ch. de 
Tabb. du Paradet). — MareeilU, is83 (ibid,). — 
Saint-Flavi, 1390 (ch. de Tabb. de Vauluisant). 

— Sainet Flaoy, xvi* s' (liste de» par. du dioc.). — 
Mareilli, xviii* s* (pouillé). — Chapelle de Saint 
FUwit, xTiii's* (Gourtalon, Top. LUI, p. 199). 

Dioc. anc. de Troyes; coût et bailL de Sens; 
gouv. et général, de Ghampagne; élect de Troyes. 

Saiwt^Flavit, f . c"* de Mardlly-le-Hayer. — Sainet 
Flavy, i338 (prisie de Villemor). 

Saint -Fla VIT ^ prieuré de Villemaur, dépendant de 
Montier-la-Gelle ; détruit au xviii* siècle. — Sanetua 
Flavitua de ViUemaura, 1178 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Gelle). — Sainet Flavit de ViUemor, 1838 
(prisie de Villemor). — Prior ViUemauri, 1/107 
(pouillé). — Sainet Flavy, 1631 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Gelle). — Prioratua S, Flaviti de Villa" 
mauri, xvii* s" (pouillé). — Saint-Flavit , xviii* s* 
(carte de Gassini). 

Sairt-Florbntin (Yonne), châtellenie, doyenné et 
élection. — La cbAtellenic comprenait, du dép^ de 
TAube , les Grandes et les Petites Groûles , Vosnon et 
Pigy, et de plus quatre chAtellenies, parmi lesquelles 
se trouvait celle de Goursan , qui est comprise dans 
le dép* de TAube. — Avant 1790, le doyenné de 
Saint-Florentin dépendait de Tanden archiprétré 
de Sens, comprenait les 10 paroisses dont les noms 
suivent et aujourd'hui renfermées dans le dép* de 
TAube, savoir: Auxon, Goursan, Gourtaoult, les 
Groûtes, £rvy, Montfey, Montigny, Racines, Viile- 
neuve-«u-Gh»Din et Vosnon. — L^élection com- 
prenait, avant 1790, les communes dont les noms 
suivent et qui font partie du dép^ de TAube , savoir : 
Auxon, Avreuil, Bernon, Gbessy, Goursan, Goiir- 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



l/i5 



taoult, les Croûtes, Davrey, Eaux-Paiseaax, Ervy, 
Lisières, Montfey, Montigny, Nogent-€n-Othe, 
Racines, Turgy, Vanlay et Vosnon. 

Sair^-Gabbibl, la FniB-NiuvB ou Pbtit-Forét, f. c"* 
de Vendeavre-sor-Barse. 

Saiiit-Gbrgoul (Fortairb db), territ. de Ghassericourt. 

Saint-Gbhgodlpb, chapelle, c'* de Fontetle. — Sanctvt 
Gmgidfui, 1179 (ch. de Tabb. de Glairvaux). — 
Saint Gengoulph, xfiii* s* (carte de Cassini). 

Sairt-Gbobgbs, prieuré de Vendeuvre, dépendant de 
Tabbaye de Glnny, fondé vers 1080 par Hugues, 
comte deTroyes; supprimé en 1790. 

Samt-Gbobgbs (Fobtaihb db), territ de Vendeuvre; 
c*est Tune des sounces de la BarseT 

Sairt-Gbobobs (Lb Grard-), h. c^ de VallantrSaint- 
Georges. 

Sairt-Gbobobs- lb-Pbtit, h. c** de Yallant- Saint- 
Georges. — Fratre$ Saneîi Gwrgii, vers 1090 (Ga- 
musat, Promptuarium, T 117)* — Sanetuê Geor- 
giuê, IS06 ( Arch. nat. inv. et doc. , 1. 1, p. 97B). — 
Prioraiui S, Gwrgii de Grnmaio, xviii* s" (pouiilé). 
— Saint Georges de Gannai, xviii* s* (ibid^), — 
Sanetuê Georgius de Ganaio, Saint Georgee en Gaon- 
nay eu Gannaie, xriii* s* (Gourtalon, Top, t. III, 

p. 9B9). 

Prieuré dépendant de Tabbaye Saint-Quentin de 
Beau vais, fondé vers 1090 par les chanoines de 
Saint-Pierre de Troyes et supprimé au xv m* siècle. 
Sairt-Gdmair , 3* canton de Troyes. — Uneon, 1/^07 
(pouiUé). — Saint Germain lez Troyee, i466 (ch. 
de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Saint-Germain, 
1467 (ibid.), — 5. Germanu» de Lineonio, xvii* s* 
( pouilié ). -^Sanetuê Germanue de Lineonnio , xvii 1* s* 
(Gourtalon, Top. t. III, p. 60). — Saint Germain 
de Lançon, xfiii* s* (carte de Gassini). 

Dioc. anc , coût, et baill. de Troyes ; mairie royale 
des Noés; gouv. et général, de Champagne; élecl. 
de Troyes. 

. fin exécution du décret du 1 5 janvier 1790, Saint- 
Germain devint le chef-lieu d'un canton du district 
de Troyes qui comprenait 1 5 municipalités : Saint- 
Germain-ek-rÉpine, Breviandes-Saint^Léger, Bre- 
viande^-Sancey, Gervet, Chevillelle, Groncets-Saint- 
Gilles, Échenilly, Laines-aux-Bois, Rosières, Saint- 
André, Saint-Julien ou Sancey, Saint-Léger, Sainl- 
Pouange, Viélaincs et Villepart. — En Tan viii, 
les municipalités de Breviandes-Saint-L^er et de 
Breviandes-Sancey furent réunies; celles de Gervet, 
Chevillelle, Cronoeis- Saint- Gilles, Échenilly, Vié- 
laines et Villepart furent supprimées. — Le canton 
de Saint-Germain fut supprimé en exécution d^un 
arrêté consulaire de Tan ix. 

Aube. 



Saibit-Gbbvais rr Saint-Pbotais, monastère de Mau- 
(enay, bâti par saint Romain au vi* siècle ^c*' de 
Saint-Lyé; auj. détruit. 

Sairt-Gbrvais bt Sairt-Pbotais, chapelle, c*^ de Traf- 
nel, anciennement fortifiée, dont les fossés sont en- 
core très-apparents; isolée du pays de 3 00 mètres; 
ancien prieuré des Tables de Saint-Gervais et Saint- 
Protais; auj. église paroissiale. — Stabulae, ix* s* 
(Quantin, Reeh. sur la gpog, d'Auxerre). — fVto- 
ratus de Triangulo, isâ5 (ch. de Tabb. du Para- 
clet). — Molendinum de Tarableprope Triangulum , 
135/i (ch. de Tabb. de SceUières). — Prieuré de 
Saint-Gêrvai» , Saint-Protaiê des Tables, 1717 (ch. 
du prieuré des Tables). — Prieuré des Tables de 
Saint Gervait et Saint Protais de Trainel, 1780 
(tWa.). 

Saiht-Gillbs, f. c*^ de Savières; anc. chapelle, auj. 
détruite. — Saint-GiUe, xviii* s* (pouilié). 

Sairt-Gillbs, quartier de Groiicels, fauboui^de Troyes; 
anc. paroisse, anc. commune de 1790 à Fan ix. 

— Sanetus Egidius, 1 153 (ch. de Tabb. de Mon- 
tier-la-Gelle). — S. Egidius de Cronceas, 11 85 
( ibid, ). — Capella Sancti Egidii de Cronceaus ^ 1 a 3 
(ibid.). — Sanetus Egidius treeensis, laS/î (cart. de 
Tabb. de Glairvauï). — Sanetus Egidius apud Cron- 
eellos, 19/19 (cart. de la léproserie de Troyes). — 
Sanetus Egydius, xiii* s* (bibl. de Trayes, mss. 365 ). 
■—Saint'Gile, 1619 (cb.derH6tel-Dien-le-Gomte). 

— S, Œgidius, xvii^s* (pouilié). — Saint-Gille, 
XVIII* s* (ibid.), — - Saint-Gilles, xviii* s* (carte de 
Gassini). 

Sairt-Gillbs, f. c** de Vemonvilliers; anc chapelle. 

— Capella Saneti Egidii, 11 88 (cart. de Tabb. de 
Basse-Fontaine). — Saint Gil, xviii' siècle (carte 
de Gassini). — Saint Gilles, xviii* s* (Gourtalon, 
Top. t. III, p,iiob), 

Sairt-Gord, m**, c"* de Proverville. — 5fltiie Gaud, 
xviii' s* (carte de Gassini). 

Saiht-Hiuibb, c''*de Magnant; ermilage, auj. brique- 
terie, avec bocard pour nettoyer le rainerai de fer; 
chapelle conservée dans les bâtiments de Tusine. — 
Sanetus Hylarius, 19/17 (^* ^® l'abb. de Montié- 
ramey). — Saint Hileùre, xviu* s* (Gassini). 

Sairt-Hilaibb, c*" de Romilly-sur-Scine ; anc. monas- 
tère de Bénédictins, puis prieuré dépendant de 
Tabbaye de Moléme. — Sanetus Hylarius ,1110 
(cart. de Tabb. de Moléme). — Parrochia Sancti 
Hilarii, 11 55 (ch. de Tabb. de Scellières). — ^ Sane- 
tus Ylarius, 1906 (ibid,). — Sainct Uilaire , xvi* s* 
(liste des par. du dioc.). — Prioratus de S. Uila- 
rio, xvii' siècle (pouilié). — Saint HUaire, xviii* s* 
(ibid.). 



^9 



\U6 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Dioc. anc. , coût, et baiil. de Troyes ; gouv. de 
Champagne; général, de Tile - de > France; élection 
de NogenlrSur^Seine. 

LVgltse est construite en dehors des habitations, 
sur une éininence, et à son pied passe une ancienne 
voie venant de Nogenl-sur-Seine, dont on remarque 
les traces dans les champs en culture. 

Saint-Hilaibb (FoKTAiRB Di), c°' de Thieffrain. — 
Mokndinum juxtafontem Sancli Hylarii , îuaS (ch. 
de Tabh. de Monliéraraey). 

Sahit-Hilarion, f. c" d'Ervy, anc. ermitage; anj. dé- 
truite. — Saint Hilarion , xviii* s* (carte de Gassini). 

Saint-Hippolytb, f. c"* de la Rivière-de-Corps; anc* 
chapelle dépendant de Sainle-Savine, détruite vers 
i8so. — Qapella beati YpoUii, ii85 (ch. de Ma- 
nasses, év. de Troyes). — S, Hypolitus, 1286 (ch. 
de Tabb. de Montier-la-Cclle ). — Saint-} pobfte, 
1876 (fonds de Saint-Pierre de Troyes, arch. de 
TAube). — Arouer, xvii" s' (carie du dioc. par 
Sanson). — Saint liipolite, xviii' s* (carte de Gos- 
sini). 

Saikt-Hdbbbt, f. c"' de Mussy-sur-Seine. — Sainl Hu- 
bert, xviu* s' (carte de Gassini). 

Sai?!T-Hucebt, chapelle, c"* de la Saulsotte. — Saint 
Hubert, xviii* s* (carte de Cas^ni)^ 

Sai^t-Hubert (FoRTAiRB de), terril, de Ghampignolle. 

Saint-Jacques, faub., c"** de Troyes; anc. bourg déta- 
ché de la ville jusqu^au xvi* siècle. — Burgta Sancli 
Jacobi, 1176 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Burgus Sancli Jacobi trecenns, ia35 (ch. de rU6- 
tel-Dieu-le-Comte). — ^Faulx bourg de Sainet Jac- 
ques, 1637 (iuv. de. titres concernant la comm'*' de 
Troyes). 

Saknt-Jacqdes, prieuré, fondé au xii* siècle hors des 
murs de Tcoyes ; dépendant d^abord de Tabbaye de 
Gluny, puis, en 1690, de Tordre de la Rédemption 
des Gaptifs, quand le couvent de la Trinité y fut réuni. 
— SancU Jacobi treceniit prioratuê, 1 9 o5 (ch . du cou- 
vent de la Trinité). — Prioralus Sancli Jacobi prope 
et extra muroi Irecenset, logS (ibid.), — Sanctus 
Jacobuê, 1Û07 (pouillé). — Prioratuê S. Jacobi wi- 
noriê in Buburbio oUm cluniacensit, nunc SS. Trim- 
latiê Redemplioniê captivorum, xvu' 9' (ibid.). 

Saint -Jacques, château fort, territ. do Rumiily-lez- 
Vaudea; puis ferme démolie, reconstruite en 1866. 

Saint-Jacques (Bois db), c°*' d'Ârentières et de Mon- 
tier-en-rîle. — Boii Sainl-J acquêt , xviii* s* (carte 
de Gassini). 

Sairt-Jacques (FoNTAiRE db), au lerrit. de Ghaource. 
— Gitée à tort comme ferrugineuse et gazeuse. 

Sai^t-Jeas, chapelle, c"' du Gliéne. — • Sc^ni Jean, 
xviii* s* (carte de Gassini). 



Sairt-Jean, chapelle dépendant de Th^ital de Rame- 
rapt, à rO. de cette commune; ruinée en 1 779. — 
Saint Jean, xviii* s* (carte de Gassini ). 

Saiiit-Jbar, chapelle à l'extrémité de Soulaines; anc. 
maladerie; auj. détruite.— CJiapeUe de Saint-J^an, 
xfiii* s'(GourUlon, Top, t. III, p. A3a). 

Saikt-Jear (Fontaine de), à Doches. 

SaikT'Jban-de-Bonnbtal, c*" de Bouilly. — Bonavallii, 
75/1 (ch. de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Sanc- 
tut Johatmet Bonevallit, 1 107 (bulle de Pascal U, 
archives de TAube). — Villa Saneli Juhatmit Bone- 
vallit, 11 53 (ch. de Fabb. de Montier-ia-Gelle). 
-^ Sanctus Johannet de Bonavalle, 1178 (Und,), — 
Vallit de Sanct^ Joanne, 1 934-1 963 (feoda Gampa- 
niœ). — Saint Jehan de Bùnnevaulx, iSbS (pritie 
de Villemor). — BonevaUit, 1/107 (pouillé). — 
Saint Jean Bonneval, i/i38 (test, de Jean Blanche, 
chanoine de Saint-Étienne de Troyes ). — Sotnl Mon 
de Bonnevau, lU'ig (ch. de Tabb. de Montier^a- 
Gelle). — Saint Jehan de Bonneval, 1/190 {ibid.), 

— Saint Jean de Bonneval, 1706 (relie des jurées 
et bourgeoisies d'Aumont). 

Pttgut Trecattinut; dioc. aoc. , coût, ci baill. de 
Troyes; châtell. d'Isle-Aumont; gouv. et généralité 
de Ghampagne; élect. de Troyes. 

En exécution du décret du 1 5 janvier 1 790, Sainl- 
Jean-de-Bonneval devint le chef-lieu dVn canton 
dépendant du district d'Ervy et formé de 1 1 muni- 
cipalités : Assenay, Lirey, Longeville, Maupas, ModI- 
ceaux, Prunay, Ronceoay, Saint- Jean-de-Bonneval, 
. Villery, Viiiy-le-Bois^ et Villy-le-Maréchal. Ce canton 
fut supprimé en Tan ix. — Ghef-lieu d^iin canton ec- 
clésiastique comprenant 7 paroisses ou soccurBiies : 
Grésautignes , Isle-Aumont, Javerqant, Jeogny, 
Montceaux , SainirThibault et Villy-le-Maréchal. 

SairisIbin-dbs-Gbamps, chapelle, c*^ de Tralnel; dé- 
truite. — SaitU Jean det Change, xriii* s* (Caaiini). 

Saint-Jean-bh-GhItbl, prieuré à Troyes, Condé vers 
87 1 par les religieux de Moutiëramey sur rempla- 
cement occupé aujourd'hui par une belle habitation 
particulière, place de la Tour; nommé auasi Friêurt 
de Samt'Blaiêê, à partir de 1948. Dépendant de 
Tabbaye de Montiéramey. Au xvu* s', établisaemeot, 
dit la Santé, fondé paur y recevoir les pestiférés. 
Église détruite après 1 790. — Dépendait , au moyen 
Âge, du château des comtes de Ghampagne. — Au 
XTiii' siècle, cette propriété a porté ie nom de iVtoCn- 
Maitonê, — Ckmttrum Sancti Johamm Baptitte de 
Cattello, 1199 (ch. de HugueAy comte de Troyes). 

— Sanctut Johannet dêCoêiêllo, 1 160 (cb. de Tabb. 
de Montiéramey ).— Soiic/uj Jwmmet m Castro, 1 A07 
(pouillé). — Prioralut S, Joanmt m Coêtro, xni* s* 



I 



DÉPARTEMENT DE L^AUBE. 



\U1 



(iM,). — Saint Jean le Choêteî, in Coitro treeen$i, 
oa Ptieuré de Saint-Biaise , xtiii* s* (pouiUé). 

Des fouilles exécutées en 1873 ont mis à jour 
une hacbe polie en silex , des objets mobiliers et des 
sobslnictioiis gallo-romaines importantes, avec traces 
d^incendie considérables. — La chapelle de Saint- 
Biaise, en partie comprise dans les constructions du 
xf 111* siècle , a définitivement disparu en 187 /î. 

Saiht-Josbpb, f. c"* de Cbaource. 

Saiht-Joskph ( Font air i »£),€"* de Verpillières. 

SAnrrJuLiBii, chapelle, territ. de Mergey; aoj. détruite. 
— Samt-JuUen, xviii*s*(Gourtalon, Top, III, io3). 

SAiRTnJuuiif , chapelle, au N.de Saint-Nabord. '-^ Saint 
Julkn, xviii* s* (carie de Gassini). 

Sahit-Jvlibr , autrefois Sahcit, 3* canton de Troyes, 
avec moulins. — Sanceium, 1 1 ai (cart. de Tabb. de 
Glairvaux). — MoUndini, 11 59 (cart. delà lépro- 
serie de Troyes). — Villa Seneei, 1167 (Gamusat, 
Promptuariufn , P 33i ). — Sanceffum, 1 179 (cart 
de la léproserie de Troyes). — Saneiaeum, 1908 
(ch. du prieuré de Foicy ).— ViUa de Saniiaeo, 1 a 1 
(t6û2.). — Domui Templi de Saneeyo, de Sanci, de 
Sandaeo , 1 3 09 ( procès des Templiers ). — Saneey» , 
i39a (D. Bouquet, Caroli IV maneionee), — Cenr- 
êêjf, 1A79 (cart de Tabb. de Glairvaux). — Sancy, 
meus Juliani, 1618 (Papire Masson, p. i5o). — 
Sancei Saint Julien, xviii* s' (pouillé). — Saneey 
Saint^ulien , xviii* s* ( carte de Gassini ). 

DioG. anc, coût, etbaill. de Troyes; mairie royale 
de Groncels; gouv. et général. deGhampagne; élecL 
de Troyes. 

Anc. comm"' du Temple, sise au midi de Féglise 
paroissiale , qui en faisait partie. 

Les moulins de Saneey, créés au xii* siècle, furent 
détruits pendant la guerre des Anglab, reconstruits 
en 1^77 et ruinés de nouveau vers 1696. 

Sairt-Julisii (Li Petit-), h. c"^ de Saint-Julien. 

Saiht-Laroi, h. c°* de Plaines; fief dépendant de la 
seigneurie de Mussy. — Saint- Lange, xviii* s* 
(carte de Gassini). — Saint Langis, xix* s* (Con- 
tant, Hist. de Bar^sur-Seine , t. I, p* 77). 

SAiBT-LieBR-pRis-TaoTBS, c*" de Bouilly. — Monaste- 
riolum tnUa, 1107 (Bontiot, Hist, de la viUe de 
Troyes, L I, p. 118). — Monasieriolum , 1 i ih (ch. 
de Tabb. de Montier-Ia-Gelle). — Ecelesia S. Leode- 
garii <^ni<{ monasteriolum vUlam, 1 163 (ibid,), — 
MosteroUum, 1919 (ihid.). — Mosterel, 1 aSo (ibid.), 
— Sanetuê Leodegarius, 1957 (ch. de Tabb. de 
Notre-Dame-des-Prés). — Monstervel, 1988 (Bou- 
tiot , Hiêt, de Troyes , ioc dt. ). -r— Monsterud, 1 3 1 & 
(ch. de Tabb. de Montier-la-Geile). — Motif terrai, 
1398 (prisie de Viilemor). — Samte-Liger, 1387 



(ch. de Tabb. de Montier-Ia-Gelle). — Sa'mt-Legei\ 
\k\h' (ibid,), — Saint Legier lez Troyes, 1/136 
(ibid,). — Saint Uger sous Bréviande, xviij* siècle 
(Gourtalon, Top. t. III, p. 1 17). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châlell. 
d^Isle-Aumont; gouv. et général, de Champagne ; 
élect. de Troyes. 

Doit son nom à la retraite de saint Lé^er, évéque 
d^Autun, qui s^y réfugia au vu' siècle; il s^appelait 
alors Monasteriolum ( Petit-Moûtier) et dépendait de 
Tabb. de Monlier-la-Gelle. 
Saint -LécKH- sous -Baiiif RE, autrefois Reoumcocrt, 
c^" de Brienne- le- Château; prieuré dépendant de 
l'abb. de Montier-en-Der. — Bequiniaca cors , 99 1 
(Gamusat, Promptuarium , f* 83). — Sanctus Leo- 
degarius, 1 176 (cart. de Tabb. de Basse-Fonlaine). 

— Sainet Ligier, Sainct Legier soubz Breenne, xvi' 
s* (liste des par. du dioc.). — Prioratus de S. Leo- 
degario subtus Brenam, S. Leodegarius juxta Brenam, 
xviii' s* (pouillé). — Bequinieuria , Beqtûnicotir, 
Saint Léger sous Brienne, xviii* s* (ibid.). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Chaumont ; 
gouv. et générd. de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 
Saint -LioER- socs- Mabgbbib, c**" de Chavanges.. — 
Trochiniaea curtis, 856 (cart de Tabb. de Montic- 
render ) . — Sanctus Leodegarius, 1076-1084 (ibid.) . 

— Sainct Legier, Sainet Legier soubz Margerye , 
XVI* s' (liste des par. du dioc). — S, Leodegarius 
subtus S, Margaretam, xvii* s* (pouillé). — Saint 
Léger, 1616 (reg. d^homm. à Af de Luxembourg). 
— Saint Léger soubz Margerie, 1 64 9 ( Foy et homm. 
de div. seigneurs). — Saint Léger sous Margerie, 
XV m" s' (pouillé). 

Dioc. anc. de Troyes ; coût, et baill. de Chaumont ; 
gouv. et général, de Champagne ; élect. de Vitry-ie- 
François. 

SAiRT-LioN, fontaine à Thennelières, formant le ru ou 
ruisseau de Saint^Blaise, qui se jette dans la Vieille- 
Seine au Pont-Hubert. 

SAiNT-LiiBAULT, auj. EsTissAc — Ce nom est encore au- 
jourd'hui plus particulièrement appliqué au groupe 
d'habitations situé près de Tég^se. 

Sairt-Li^bault, f. c°* de Soulaines; auj. détruite. — 
Saint Liebau, xtiii* s* (carte de Gassini). 

Sairt-Locis, chapelle à JuUy-sur-Satce; détruite en 
1891. — C'est l'emplacement du presbytère actuel 
de Juliy. 

Saint-Loup, abbaye 0. S. A. à Troyes, fondée en 1 1 35 
sur l'emplacement de la bibliothèque publique ac- 
tuelle. Cette maison occupa d'abord l'emplacement 
de l'abbaye de SaintrMartin-ès- Aires; son origine 



19 



1^8 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



daterait des premiers temps du chrislianisme à 
Troyes, ou de la mort de saint Loup; elle portait 
alors le nom de Notre - Dame -hon- les -Mttr s, — 
Sanetiis Lupuê trecetuie, xiii* s* (cart. de Tabb. du 
Paraclel). — Sanctus Lupus iracetueis, 1999 (ch. 
de Tabb. de Saint>Loup). 

Saiht-Lodp (Foutaihe db), c°* de Montpotier. 

Saiht-Locp-db-Bcfpighy, c'^de Romilly-sur-Seine. — 
Sanctus Lupus de Rweria Arducei, iiâ5 (cari, de 
Tabb. de Saint-Loup). — Sanctus Lupus, 1198 
(cart. de Tabb. du Paraclet). — Sanctus Lupus 
juxta Ferreus, 1989 (ch. deTabb. de Saint-Loup). 

— Saint Loup de Bt^gny, 1 996 (cart. de Tabb. du 
Paraclel). — Sanctus Lupus de Bt^lgniaco, i3i6 
(ch. de Tabb. de Saint-Loup). — S. Lou de Buffi- 
gtiy, i3i6 (cart. de Tabb. du Paraclet). — Saint 
Loup de Buffeigny, 1 3^9 (ch. de Tabb. du Paraclet). 

— Sanctus Lupus de Buffigneyo ,1/107 (pouillé). — 
Sanctus Lupus de Buffegneyo , iho'j (rôle, fonds de 
Saint- Pierre, arch. de TAube). — Sainct Loup 
de Buffigny, ui* s* (liste des par. du diocèse). — 
Saint Loup de la Fosse Gelane, 1676 (Méro. d'Hat- 
ton, p. 8À7). — Saint Loup de Bot^ffigni, Sanctiu 
Lupus de Bouffigneio, xthi* s* (pouillé). — Saint- 
Loup, XTiii*s* (carie de Gassini). — Sanctus Lupus 
de Bussineyo, Saint Loup de Bussigny, x?iii* s* 
(Courtalon, Top. t. III, p. 19^). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; siège parti- 
culier de Nogent-sur-Seine; gouv. et général, de 
Champagne; élect. de Troyes. 
SAiNT-Lvi, 9* canton de Troyes, près de Tanc. abbaye 
de Mantenay, fondée avant 53o ; ainsi nommé de 
saint Lyé, second abbé de Mantenay, après sa mort, 
arrivée en Tan 543. — Sanctus Léo, 966 (Ordéric 
Vital). — Saintlei, vers nUo (cart. de Tabb. de la 
Rivour). — Sanliet, 1166-1169 (ibid.). — Saint 
Lié, 1370 (Gamusat, Promptuarium , P 910). 

Dioc. anc, coul. et baill. de Troyes; châtell. de 
Payns; gouv. et général, de Ghampagne; élection 
de Troyes. 

Village et château donnés à Matliieu , évéque de 
Troyes, par le roi de France Louis VII (1 1 69- 1 1 80) 
et resté en possession des évéques de Troyes jus- 
qu*en 1790. 

En exécution du décret du 1 5 janvier 1 790 , il de- 
vint le chef-lieu d'un canton du district de Troyes qui 
comprenait 9 municipalités : Barberey-aux-Moincs , 
Mergey, le Pavillon, Payns, Riancey, Saint-Benoît- 
sur-Seine, Saint-Lyé, Villacerf et Villeloup. — En 
Tan VIII, les municipalités de Barberey-aux-Moines 
et de Riancey furent supprimées. Le canton, à son 
tour, fui supprimé par un arrêté consulaire de Tan ix. 



SAiHT-MâBCBL (FoRTAiiiE db), tenît. de Ghauffour. 

Saint-Mabds (Bois db), c** de Saint-Mards-en-Othe. 

Saint-Mabds-bii-Otbb, c** d'Aix-en-Othe; anc. mar- 
quisat. — Sanctus Medardus, 1110 (cart de Tabb. 
de Moléme). — Sanctus Medardus Chemtni, 1 1 98 
(Extenta comitatus Gampaniœ). — Saint Maart, av. 
i985(t^.). — Saint Maart en Otthê,iùSb{catnpie 
des rec. et dépenses du comté de Ghampagne). — 
Sainct Mars, i398 (prisie de Villemor). — Sai$U 
Mars en Hoste, la paroche de Saint Mars en Othe, 
1379 (ch. du chap. de Viliemaur). — Sanctus Afe- 
daldus, XYi* s* (pouillé). — Sainct Mardz en Oclke, 
i5i9 (ch. de Jean Bourgeoys, garde du scel). — 
Saint Mords en Othe, 1616 (arch. de F Aube). — 
Saint Médard du Chemin, vulgè Saint Mords en 
Othe, 1669 (arch. judic. ). — Saint Morde en Othe, 
1690 (Rec pour et contre les Protestants, par Jean 
Lefèvre). — Saint Maard en Othe, 1797 (Bnissel, 
p. 66 1 ). — Sanctus Medardus in Otl^ » * 779 (arch. 
de la fabr. de Saint-Mards). 

Dioc. anc. deTroves; coût, et baill. de Ghaumont, 
de Troyes (avant i355); châtell. de Brienne-le- 
Ghâteau; gouv. et généralité de Ghampagne; éàed. 
de Troyes. 

Ville fermée de murailles, détruites en partie. 
En exécution du décret du 1 5 janvier 1 790, Saint- 
Mards devint le chef-lieu d'un canton dépendant du 
district d'Ervy et composé de 5 municipalités : Ber- 
cenay-en-Othe , Maraye-et-la-Perrière, Nogent-en- 
Othe, Saint-Mards et Villemoiron. — Go canton fut 
supprimé en l'an ix. 

Sairt-Martifi , f. c"* d'Ailleville. 

Saiwt-Martin, f. c"* de Montiéramey; anc. prieuré dcp. 
de Tabb. de Montiéramey, sous le nom de Saint- 
Martin-en-Aigremont, — Prioratus Sancti Martini , 
i365 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — Saint- 
Martinrles-ÉcheUes , 1 553 ( État du baili. de Troyes). 
— Le gagnage de Sai$U Martin en Aigremont , xviii* s* 
(pouillé). — Saint Martin, xviii* s* (Gassini). 

Saikt-Martin , ancien m^", du côté de Saint-Parres-les- 
Tertres ; auj. détruit. — Mdendinum Sancti Martini , 
i9o5 (ch. du couvent de la Trinité). 

Saint-Mabtin , h. c"* de Saiot-Remy-sous-Barbuise, au- 
trefois paroisse ; chapelle détruiteavanl le xvin* s*. — 
Sanctus Martinus, 1118 (ch. du prieuré de Rame- 
rupt). — Sanctus Martinus super Barbusiam, 1 153 
(ch. de Tabb. de Monlier-la-Celle). — Saint-Mar- 
tin, xviii* s* (carte de Gassini). 

Saint-Mabtiii (Foktairb db), è Brevonnc. 

Saikt-Mabtir ( FoNTAiTiB de) , è Lusigny. 

Sairt-Mabtir (Foxtairb de), a Moussey. 

SAiKT-MâBTi?f (FoRTAiNE db), à Rigny-lc-FcrTon. 



DÉPARTEMENT DE LAUBE. 



149 



Saikt-Mabtin (FoRTAinE Di), tenit de Saint-André; 

forme un petit ruifisean qui se réunit à celui de 

Nagot. 
SiiRT-MiaTiH-Di-Bos8iiiiT, c** de Romiily-aur-Seine. 

— Utrûqûê eeciêtia de Bocêimai, 1167 (ch. de l^abb. 
du Paradet). — • Boteeuai, 1 1 Sa-i 1 80 ( feoda Gam- 
panic ). — Sanetuê Martimu , 1167 ( cart. de Tabb. 
du Paradet). — S, Martimu de Bocenaio, 1909 
( Gall. christ, inst. t. XII, p. 985). — Sanetui Marti- 
fitia de Bœeimay, 1 983 (cart. de Tabb. du Paradet). 

— Sanctm Martinui de Boueenayo, 1996 (ch. de 
Tabb. de Scelhères). — SancHu Martknu de Boue- 
eefunfo, 1607 (pouiilé). — Saint Martin de Boue- 
»enay lez Marigny, 1676 (ch. de Tabb. de Vaului- 
sini),~^ Sanctue Martinue de Boneienaye, xti* siècle 
( pouiilé). — Saint Martin de Boeeenay, 1 676 (Mém. 
d'Hatton, p. 867). — 5. Martinue de Bueeenaio, 
xrii* siède (pouiilé). — Boueeenai, xfiii* siède 
(ibid,), — Saint Martin le Boenay, xriii's* (carte 
de Gassini). — Sanetus Martinue de Boeienaio et 
Saint Martin de Boueeenay, Saint Martin la Poeee, 
xYiii* s* (Courlalon,'Top. t. III, p. 91Û). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Troyes; 
siège particulier de Pont -sur -Seine; gonv. de 
Champagne; général, de TIle-de-France ; élection 
de Nogent-sur-Seine. 

Saikt-Martih-^Airbs, abbaye 0. S. A. à Troyes, 
fondée en 1106 sur remplacement de la primitive 
abbaye de Saint-Loup, fondée avant 680 sous le 
vocable de Notre^Dame-hort-lee- Mure ; elle a été 
supprimée en 1 790. — Sanctue Martinue de Âreie, 
1117 (ch. de Tabb. de Montiéramey). — Sanetue 
Martinue in Areie, 1 1 53 (évang. de l*abb. de Saint- 
Loup). — Saint Martin dee Ayree^ i3o9 (cart. de 
la ville de Troyes). — Sainct Martin eê Aizee, 1 5 1 9 
(ch. de Jean Bourgeoys, garde du scel). 

8AiRT-MAaTiif-is-VioREs, faub., c"* de Troyes, qui se 
forma d'une première villa favorisée par le comte 
Henri le Libéral, puis d'une Villeneuve fondée an 
profit de Tabbaye de Montiéramey par charte du 
même comte, en 1 178 (Boutiot, Hiet. delavUle de 
Troyee, ^. I, p. a 9/1), et à Touest de laquelle se 
trouvait le Qoe-le-Boi, auj. quartier du faubourg 
Saint-Martin ; anc. bourg, qui porta aussi le nom de 
Saintr-Antoine à cause du couvent de ce nom. — Villa 
Saneti Martini juxta muroe Trecaeeinœ civitatie, 
1100 (Bibl. nat. colL de Champagne, t. CXXXVI, 
p. 900). — Smtctue Martinue de Vineie, 1199- 
11A9 (ch. du prieuré de Foicy). — Saint Martin 
dee Vignee, i3o/i (ch. de Tabb. de Notre-Dame- 
des-Prés). — Sanetue Martinue in Vineie, i338 
(Camusat, Promptuarium , P ^«97). — Sanetue 



Martinue, 1607 (pouiilé). — Sainet Martin le: 
Troyee, zvi* s* (liste des par. du diocèse). 

Chef-lieu d'un canton formé en exécution de la loi 
du 1 5 janvier 1790, comprenant Barberey-Saint- 
Sulpice, la Chapelle-SaintrLuc, lesNoës, la Rivière- 
dc-Corps, Sainte-Savine, Samt-Martin-ès- Vignes, 
et supprimé en Tan ix. — Commune placée ensuite 
dans le 9* canton de Troyes, puis réunie à la ville de 
Troyes en i856. 

Dioc. anc, coût, et baiU. de Troyes; gouv. et 
général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Saint -Mabtir-lbz-Daddbs, h. c"* de Verrières. — 
Sanctue Martinue, 11/10 (ch. de Thibault II, comte 
do Troyes, arch. de TAube). — SoiVii Martin, xiii* 
siède (ch. du prieuré de Notre-Dame-en-rile). — 
Sanctuê Martinue juxta Verreriae, 1936 (ch. de Tabb. 
de Montier-la-Celle). — Sainet Martin lez Verrière, 
i/i33 (ibid,). — Sainct-Martin , i5i8 (t6û2.). 

Saiht-Maor, ermitage, c** de Lignol. — Saint Maw\ 
HemUtage, xviii* s* (carte de Cassini). 

Saist-M^oard (Fortairs db), au terriL de Beauvoir. 

Sairt-Mcshir , c*"* de Méry-sur-Seine, avec nn prieuré 
distinct dépendant de l'abbaye de Monlier-la-Celle; 
autrefois BroUum. — BroUum, 65 1 (Vie de saint 
Loup). — Sanetue Memoriue, 1 1 A5 (cart. de Tabb. 
de Notre-Dame-aux-Nonnains). — Sanetue Petru» de 
Brolio, 1 185 (ibid,), — Saint MenUn, Saint Mimmy, 
1991 (ch. de Tabb. de Scdlières). — 'Sanctiit Petrut 
in Brolio, 1995 (Und.). — Saint Memein, i3/i9 (ch. 
de Tabb. de Montier-la-Celle). — Saint Mymin, 
16 56 (ibid,). — Sainet Meemy, i5oo (inv. des tit. 
concernant la comm*** de Troyes ). — Sainet Meemyn, 
Saint Memy, i599 (ch. de Tabb. de Montier-ia- 
Celle). — Sainet Meemin, i6â] (ch. de la comm"* 
de Troyes). — Prioratue de S. Memerio, xvii* s' 
(pouiilé). — - Saint Pierre en Breuil, xvin* s* (ibid,), 

— Saint Memmin, le Prieuré, xviii* s* (Cassini). 
Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. de 

Payns; souv. et général, de Champagne; élection 

de Troyes. 

Manoir du XVI* siècle, encore aujourd'hui entouré 

de fossés. 
Sairt-Mbshih (Lb Pbtit-), h. c"^ de Saint-Mesmin. 
Sairt-Michbl, m*', c^de Loches. — Saint -Michel, 

xviii* s* (carte de Cassini). 
Saint-Michel , chapelle , c*^ de Longeville ; auj. détruite. 

— Cap^la Saneti MiehaeUe, 1/198 (pouiilé). — 
Saint Michel , xtiu* s* ( pouiilé ). 

Saiki^Michel, chapelle auj. détruite, au N. et hors d<^ 

murs de Méry^ur-Seine. 
Sairt-Michel, autrofois église paroissiale, dép. de lu 

ferme de Bures, terril, de Monlrouil ; aiij. détruite. 



150 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



— S, Miehahêl de Burii, 1117 (ch. de Tabb. de 
Monliëramey). — Samt-Michel, xviii' s* (pouilié). 

Sairt-Michbl f c"* de Saint-André. — Ecclesia Sancti 
MieKaâu, 1 1 85 (ch. de Tabb. de Monlier-ia-Celle). 

— SanetM Michael, 1/107 (pouillé). — Sainct Mi- 
chau, i5ao (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — 
S, Miehael prope monatterium Cellœ, ecdesiafunditus 
fverta, itii* s* (pouillé). — La ThuUlerie, xviii* s* 
(Gourtalon, Top, t. III, p. a/i). 

Église paroissiale détruite au xvi* siècle; paroisse 
réunie à Saint-André. 
Saint-Michrl, chapelle, c°" de Savières; auj. détruite. 

— Capella S. MichaeUs, xyiii" siècle (pouilié). 
Saiht-Michbl, anc. chapelle, c"* de Villemoyenne; dé- 
truite. — Capella S. MiehaelU, xTii* s* (pouillé). 

Sairt-Michbl (FoNTiiNB db), c"*" de Saint-Aubin, dans 
le parc du château de la Chapelle-Godefroy. 

Saist-Nabohd, c*" de Ramerupt. — Sancluê Nabor, 
1139- 1169 (ch. du prieui-é de Bamerupl). — 
Sanctus Navortius, 1 1 68 (Gamusat, Prompluarium , 
P 366). — Sainct Navort, xvi* s* (liste des par. du 
dioc.). — Sainct Nàbor, i6o3 (Icrr. du duché de 
Beaufort). — Saint Nabort, 1686 (Manuol des rec. 
de Tabb. de SaintrLoup). — Sanctus Nabortui, 
(Gourtalon, Top. t. III, p. h'jb). 

Dioc. anc de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Ghampagne; élect. de 
Troyes. 

Saikt-Nigolas, prieuré à Allibandières , dép. deTabb. 
de Ghantemeçle; auj. détruit. — Domus de abbatia 
de Cantumerula, 1/107 (pouillé). 

Saikt-Nigolas, f. c"*de Ghervey; anc. chapelle ruinée. 

— Saint-Nicolas, xtiu* s* (carte de Gassini). 
Saikt-Nicolas, chapelle, c"* de Gyé -sur- Seine; auj. 

renfermée dans le cimetière. — Saint- Nicolas, 

XTUi* s* (carte do Gassini). 
S AiRT -Nicolas, prieuré 0. B. près de Jessains; auj. 

supprimé. — Prieuré de Saint -Nicolas, xtiu* s* 

(carte de Gasdni). 
Sairt-Nicolas, c*° de Nogent-sur-Seine. 
Saut-Nicolas , h. c°* de Rosnay ; ancienne maladerie. 

— Domus hospitalis prope Ronascum , Hospitale de 
Zanoêco, CapeUa Sancti Nicolas, 1/107 (pouillé). — 
Domus hoipilalis apud Ronascum, xyi* s* (pouillé). 

— Leprosaria $eu capella S, Nicolai, xtiu* s* (t&û2.). 

— Chapelle Samt-Nicolaê , Maiaderie, xtiu* s* (Cour- 
talon, Top. t. III, p. 369). 

Saint -Nicous (Fontainb db), au territ. de Ghampi- 

gnolle. 
SAiRTrNicoLAs (FoNTAïKB db), au terril. d'Esaoyes. 
Saint-Nioolas (Fortauib m), au territ de Mussy-sur- 

Seine. 



Sauit-Nicous (Hôpital db), c"** de Bar-sur-Aube, fau- 
bourg de Saint-Michel; fondé aTant ii3o, il existe 
encore. — Domus Dei Barri , 1 1 3o-i 1 36 (arch. hosp. 
de Bar-sur-Aube). — Sainct Nicolas de Bar sui- 
Aube, 1970 (ch. de Tabb. de Montiéramey). 

Sairt-Nicolas (Hôpital db), fondé à Troyes, près de la 
cathédrale et sur le territ. du chapitre, avant 1 9o5 ; 
auj. consacré aux vieillards et aux jeunes orphdins. 

— Domus paupei^um beati Nicolai Trecentis de sub 
Porta Episeopi, 1 9 1 7 ( fonds des hospices de Troyes y 

— Pauper domus Dei Saneli Nicolai Trecentie ,1919 
(ibid.). — La Maison de Saintr-NicoUs , 1 966 (ibid.). 

— La Maison Dieu Saint-NichoUu de Troies, 198^ 
(ibid.). 

Get hôpital est aussi appelé le Petit'-Sain^Nicoku. 

Saikt-Nicolas-lb-Pbtit, f. c"* de Ghaource. — Saint 
Nicolas, xviii* s* (carte de Gassini). 

Saint-Omeq (FoifTAiNE db), formant un ruisseau qui 
traverse la c"' de Loches et dont les eaux tombent 
dans rOurce. 

Saiht-Oulph, c" de Méry-sur-Seine. — Sanctus Ulftu, 
1 198 (Gail. christ, inst. t. XII, p. 958). — Sanc- 
tus Ulphus, 191 3 (cartuLcomitum Gampaniœ). — 
Sanctus Tullus, 1961 (arch. départ. G. 733). — 
Saint Ouf, i3t 1 (ch. de Tabb.de Montier-la-€elle). 

— Sainct Oui/, Sainct Oui, i338 (prisie de Vilie- 
mor). — Saint Oulph, xviii* s* (carte de Gassini). 

— Saint Oulphe, vulgairement Saint Où, xtiu* s* 
(Gourtalon, Top. t. III, p. bqb). 

Pagus Tricassinus (martyrologes de Saint-Pierre, 
de Saint-Loup, de Montier-la-Gelle et de Troyes); 
Territorium Areiaeense (martyrologe de Sainl- 
ÉUenne de Troyes); dioc. anc. de Troyes; coul. et 
, baill. de Troyes, siège particulier de Méry-sur- 
Seine; gouv. et général, de Ghampagne; élect. de 
Troyes. 

Sairt-Pabris, f. c"*de la Saulsotte. — Sanciuê Pa- 
troclus , 1099 (cart de Tabb. de Moléme). — Sanc- 
tus Pamtê, 1167 (ch. de Tabb. du Paradet). — 
S. Pairocli saceUum, xTii* s* (pouillé). — 5<itii( 
Pûrre ou Saint Patrocle, xtiu* s* (pouillé). — Seùnt 
Pars, XTIU* s* (carte de Gassini). 

Saiiit-Pabbbs (Fortauib db), c** de Saint-Nioolas. 

Sairt-Pabbb9*lb8-Tbrtbb8, 1" canton de Troyes. — 
Mont des Idoles, 976 (Gourtalon, Jo/i. t. III, p.70). 

— Saint Pare, 11/^5-1169 (ch. deHenri, év. de 
Troyes). — Sanctus Patroclus, 11 83 (Gamo^t, 
Promptuarium, f 178). — Setnctue Pàrrius in 
CoUe, 199 9 (feoda Gampanise). — Saint Parre, 
i386 (ch. de Tabb. de Montiei^la-Gelle). ~ Saint 
Pmrê au Teltre, 1387 (ibid.). — Sanctm Palr9cks 
m CoUe, 1607 (pouillé). — Sainct Parram Teltre, 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



151 



iTi* 8* (liste deB par. du diocèse). — Sainet Part, 
1 r>68 (inv. de tit. conceraanl la comm'*' de Troyes). 
— Saint Pâtre au Tertre, x? iii's* (poaillé). — Saint 
Parrê aux Tertre», xriii* s* (carte de Gassini). 

Dioc. anc, coût, et baill. de .Troyes; mairie 
royale de Chaillouet; goav. et général, de Gliam- 
pagoe; élect. de Troyes. 
SAiiiT'PAaaB8-Li2>VADBB8, c*" de Bar^BQr- Seine. — 
Saneius Palroclus, 1099 (cari, de Tabb. de Mo- 
iéme). — Sanctue Pmre , 11/15-1169 (ch. deTabb. 
de Rivour). ^^Sancttu Parra, U97 (ch. dcTabb. 
de Giainraax). *— Sanctua Patroclu» juxla Capas, 
1 s 35 (cari, de TaLb. de Moléme). — Sainet Parre, 
iSsS (prisie de Villemor). — Sanctuê Patrodus 
prope Vaudae, tU^S (pouillé). — Sainet Purrelêz 
Vaudet, xvi* s* (liste des par. dn dioc.). — Saint 
Paré lez Vaudest 1679 (carte de Sanson). — Saint 
Pan Uê Vaudeê, 1706 (rolie des jurées et bourgeoi- 
sies d^Aumont). — Saint Parre les Vaudeê, xviii* s* 
(pooillé). 

Dioc anc, coût, et baill. de Troyes; chAtcll. 
d^Isie pour paKie , et siège particulier de Rumilly 
pour le surplus; goav. et général, de Gbampagne; 
élect. de Troyes. 
Saint-Pbal, c'" d'Ervy. — Sanctus Fidolut, 985-993 
(rb. de Ifanassès, év. de Troyes). — Saint Fal, 
1S90-IS93 (tableau héraldique des abbesses de 
Notre-Danoe-aux-Nonnains). — Sainet Pale, 1807 
(procès-Terbal contre Tabbesse de Notre-Dame). — 
Sainet Falle, i3s8 (prisie de Villemor). — Sainet 
PhaUe, i56i (inv. de titres concernant la comm"* 
de Troyes). — Prioratui de Sancto Fiddo, xvii* s* 
(pouillé). — Saint Phal, 1699 (ch. de Tabb. de 
Montiep-la-Gelte). — Sanctui Fideliuê, xtiii* s* 
(Gourtalon, Top. (. III, p. ia8). 

Dioc. anc, coût, et baili. de Troyes; gouv. et gé- 
néral, de Champagne ; élect. de Troyes. 

Il y avait un prieuré dép. de Tabb. de Goincy 
•(Marne). 

Ghâteau très-fori , dominant nn très-vaste horizon ; 
p«is magnifique habitation, entièrement détruite 
il y a trente ans. Jeanne d^Arc s'y arrêta avant d'ar- 
river devant la ville de Troyes; de là elle écrivit aux 
Troyens une lettre datée du U juillet 1639. 

La chàtellenie de Saint- Phol comprenait : le Bois- 
Goerchy ou Givry, Grésaatignes, Pays, le Pcrchois 
et Saint-Phal. 

En exécution du décret du 1 5 janvier 1 790 , Saint* 
Phal devint le chef-lieu d'un canton du district d'Ervv 
composé de 6 rannicipalités : Ghamoy, Grésantignes, 
Pays, Jeugny, Machy et Saint-Phal. — Ce canton fut 
supprimé en Tau ix. 



Sairt^Phal (Bois de), territ. de Saint-Phal. 

SAi5T-PfliLBERT, chapclle, c°' de la Ghapelle-Saiut-Ni- 
colas; anj. détruite. ^*^hapêlle Je Saint Philbert, 
xviii*s* (Gourtalon, Top, t. III, p. 3.35). 

Sahit-Pierrb, anc. chapelle, dép. de Paisy-Gosdon ; dé- 
truite au XTi* siècle par les huguenots. — Capella 
Sancti Pétri (eoersa)^ x?ii* s' (pouillé). — Saint- 
Pierre, xviu' 8* (Gourlalon, Top, t. III, p. 166). 

SiiAT-PiERRi, prieuré, au territ. de Pont-sur-Seine, 
dép. de Tabb. de Montier-la-Gelle. — Sanctus Peti^us 
de PontAuê, 1607 (pouillé). 

Saint-Pierrb (Ruisseau de), afll.de TArdusson, territ. 
d'Avon et de Rigny-la-Nonneusc (carte du Dépôt lie 
la (]^ierré). ♦ 

Saiki^Pierrx-aux-Bois, autrefois Saint-Pierre- aux- 
Pnés, f c"* de Châtres, dans le hameau du Gbamp- 
Rocart; prieuré dépendant de Montier-la-Celle. — 
Sanctus Petrus de Prato, 1107 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Gelle). — Sanetus Petrus in Prato, 
1/107 (pouillé). — Sainet Piètre des Prez, i55C 
(ch. de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Prioratus 
S, Pelri in Pratis, xvii* s* (pouillé). — Smnet Pierre 
les Prez, 1688 (ch. de i'abb. de Montier-la-Gelle). 

— Saint Pierre aux Prés , xviii* s* ( carte de Gassini ). 
Saim-Pibrre-de-Bossenay, h. c''' de Saint-Marlin- 

de-Bossenay. — PoQusde Boursenay, vers Gso (Gall. 
christ, t. XII, p. 585). — Boeennaium, Bucentuûum, 
Bocennay, 1 1 A7 (cart. du Paraclel). — Otraque Ec- 
elesia de Bocennai, 1 1 ^17 (ch. de Tabb. du Paraclet). 

— bocenarium, 1 1 53 (cart. de Tabb. de SceiJières). 

— S, Petrus de Boeenaio, 1309 (Gall. christ, iost. 
t. Xlf, p. «85). — Sanetus Petrus de Bocennay, 
1 3S3 (cart. du Paraclet). — Sanctus Petrus de Bon- 
cenayo, i38i (arch. de la ville de Troyes, compte 
mss. original). — Sanetus Petrus de Bouêêenayo^ 
1/107 (pouill*^)« — Sainet Père de Boussenay, xvi* s' 
( listedes par. du dioc). — S, Petruê de Boussenay, 
x?i* s* (pouillé). — S, Petrus de Bussenaio, xrii* s* 
(ibid.), — Boussenai, xviu* s* (U/id,). — Saint Pierre 
de Bosnay, xviii' s* (carte de Gassini). -r- Saint Père 
de Bourcenay, Sanctus Petrus de Bossenayo, xviii* s* 
(Gourtalon, Top, t. III, p. 316). 

Saist-Pierrb-âs-Liens, c"* de Barbuise; église parois- 
siale do cette commune, construite on dehors des 
habitations et formant écart. 

Sairt-Poiaxgb, c*" de Bouilly, d'abord oratoire, sous 
le vocable de Saint-Marc, an vi* siècle. — Sanctua 
Potamius, 11 53 (ch. de l'abb. de Montier-la-Celle). 

— Saint Pouange, 139a (fonds de Notre-Dame-en- 
rile, arch. de l'Aube). — Sanetus Pothamius, 1/107 
(pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie 



152 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



royale; gouv. et général, de Cliampagoe; élect. de 
Troyes. 

Vestiges d^habita lions palustres. 

Saiiit-Prddbnt, chapelle deRicey-Haut, c°* des Riceys; 
auj. détruite. 

Saiht-Qobrtim, d*abord abbaye de femmes à Troyes, 
au TU* siècle, 0. S. B.; puis prieuré d^hommes au 
XII* s*, dépendant de Tabbaye de Moléme, suppri- 
mé en 1790. — Sanetus Quintintu trecensis, 1 id8 
(Gall. christ, inst. t. Xli , p. a 58 ). — Prioratuê Sancti 
Quintini, 1173 (cart. de Tabb. de Moléme). 
* SAiifT-QuEKTiii ( Fo?iTi]NB db) , c°* de Nozay, dont Teau , 
''selon la croyance populaire, guérit de Tenflure 
(légende de saint Quentin). — Fontaine de Saint 
Quentin, xtiii*s* (Gourtalon, Top. t. III, p. 666). 

SAlUT-QuEirrin (Moulins de), à Troyes. — Molendini 
Sancti Quintini, ii5i (carL de la léproserie de 
Troyes). 

Saiht-Quiriii (Fortaiwb db), c"" de Pel-el-Der. 

Saint -Rbmbad, bois, c** d^Aix-en-Othe. — Boit de 
Saint'Renwau, xtiii* s* (carte de Cassini). 

Saift-Remy, anc. fief dépendant de Chalette. — Men- 
tionné, en 1691 , dans le Registre pour la réception 
des actes d'office de foy et hommages faits à M*' de 
Luxembourg. 

Saint-Remt-sous-Babbdisb, c*" d*Arcis-sur-Aube. — 
Saint Rémi eu» Barbuiee, laga (fonds de Notre- 
Dame-en-r!le, arch. de TAube). — Sanctue Remi- 
giuê euhtui Barbuieiam, i38i (arcb. de la ville de 
Troyes, compte mss. orig.). — Sanctue Remigiuê 
eubtue Barbuieam, euper Barbuieiam, 1/107 (pouillé). 

— Sainct Remy eoubz Barbuiee, Sainct Remy eur 
Barbuiee, XTi* s* (liste des par. du dioc. ). — Priora- 
tuê S, Remigii eubtue Barbueiam, xtii* s* (pouillé). 

— Saint R$mi eoue Barbuiee, xfiii* s* (ibid,). 

l\ y avait un prieuré dép. de Tabb. de Haut-Villiers. 
Dioc anc, coût, et baill. de Troyes; gouv. et 

généraL de Champagne; élect. de Troyes. 
Saint-Robbbt, chapelle de Ricey-Haut, c*^ des Riceys; 

auj. détruite. 
Saint-Rogb , f. c"* de Mnssy-sur-Seine. — Sain^Rœh , 

xviu* s* (carte de Cassini). 
Saint-Roch, chapelle de ferme, dép. du hameau de 

Bourg-Partie, c*^ de Neuville-sur-Vanne; détraite 

au xviii* s* (Courtalon, Top. L III, p. 16/t). 
Saint-Roch, chapelle isolée, territ. de Nogent-sur- 

Seine , a TE. de la ville. — Saini-Roch , xTiu* s* ( carte 

de Cassini). 
Saint-Rocb, f. c°* des Riceys. — Saint-Roch, xviii* s* 

(carte de Cassini). 
Saibt-Roch, éc. c* de Villemorien. — Saint-Roch, 

xviii* s* (carte de Cassini). 



Sairt-Savinibn (Fo!«TAiNB db) , au territ. de Balnoi-sur- 
Laignes. 

Saint - Sis ASTiBN, chapelle détruite, sur le territ. de 
Bar-sur-Seine. — Saint-Sébaetien, x?iu* s* (carte 
de Cassini). . 

SAiHT-SiBASTiBN, cbapello de Ricey-Haut, c** des Riceys. 

SAiNT-SipDLCBR, Buj. ViLLACEBF. — 1676, lettres pa- 
tentes portant mutation de nom (arch. judic; man< 
déments, reg. n* 18). 

SAiNT-SépuLGBB, sur la rive gauche de la Seine. — 
Doit être Rianeey, 

Saint-Sdlpicb, église près de Thii; édifiée vers 670 
par saint Berchaire (miracles de saint Berchaire); 
auj. détruite. — SainA-Sulpice , xfiii* s* (pomllé). 

SAiNT-SuLPicB-DE-RaioBS, prieuré sous le nom de 
doyenné. Ordre de Cluny, dépendant de Gaye. — 
Mentionné par M. Hariot dans ses Recherchée eur 
le comté de Méry-eur-Seine. 

Saint-Stlvbstbb (Fontaine de), au château delignol. 

Saint-Thibadlt, c*" deBouilly. — Sanctue TheobaUue, 
1097 (cart. de Tabb. de Moléme). — Sa$tctue Théo- 
baudue, Sanctue Teotbaldue, Sanctue Theobaldue de 
Volva, 1 lo/i {ibid,), — CapeUa Sancti Teotkbaudi, 
] 1 1 o ( ibid, ). — Sanctue Theobaldue juxta Ineulae, 
i3o6 (di. de THôtel-Dieu-le- Comte). -— Saint 
Thiebaut, i/iao (ch. de Tabb. de Montier la-Celk). 
— Sainct-Thiebault , th'jZ (ch. de la comm"* de 
Troyes). — Sainct Thibault, i563 (ch. de Tabb. 
de Monliei^la-Celle). — Saint Thibaut, 1705 (rolle 
des jurées et bourgeoisies d'Aumont). 

Dioc anc, coût, et baill. de Troyes: cbâteli. 
d'Isle-Aumont ; gouv. et général, de ChampagBe; 
élect. de Troyes. 

Saint-Thibault ou SAiNT-TniiBAULT, chapdle près de 
la ferme de la Forât, c* de Bourguignons; démolie 
en i85a. 

Saint -TfliBAUt.T (Fontaine de), c°* de Cbamp-sur- 
Barse, dans le voisinage de la chapelle du Chêne, 
dédiée à saint Thibault par Thibault, comte de 
Champagne, vers 1080. 

Saiht-Thibadlt (Fontaine db), au territ. de Saint- 
Léger-sous-Brienne. 

Saint-Thibdbcb, h. c*^ de Fuligny. — Saint-Tfnburce, 
xviii* s* (carte de CasBini). 

Saiht-Thomab-db-Nazabbth , chapelle, c°* de Chappes; 
auj. détruite. — Sain^Thomae-dê-Nazaret , xviii* s* 
(pouillé). 

Saint-Usage, c*"d'£88oyes. — Sanctue Eue^iue , iisi 
(ch. de Tabb. de Glairvaux). — Sanctue Eueigiue, 
1 1 79 (ibid,), — Sanctue Oeegiue, i bob {ibid^), — 
Sancta Oeegie, vers iao5 (cart. de Tabb. de Glair- 
vaux). — Saint Oeege, ladâ-iaAS (feoda Campa- 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



153 



nia). — Samê-Uêage, 1379 (Bibl. naU coll. Dela- 
marre, Dénomb. gén. des fiefs, reg. 10,396, t. III, 
mss. Vignier). — Saint Ozaige, i466 (compte des 
recettes et dépenses de Ciairvaux). — Sanctui Euze- 
biuê , SairU Ozagê, Saint Usaige, Saint Uzaige, 1 58 1 
(ch. et tit. de Tabb. de Ciairvaux). — Saint Eu- 
9èb€, 1679 (carte de Sanson). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect de 
Bar-sur-Aube. 

SAiHT-ViCToa , f. c"* du Mesnil-Sainl-Père; autrefois 
hameau avec chapelle et prieuré. — Sanctuê Victor, 
i9o5 (cb. de Tabb. de Montiéramey). — Sainct 
Victor, ib6h{ilnd,), 

Sairt-Victor , f. c*^ de Plancy; anc chapelle, appelée 
aam ferme des Maraie, d'après M. Hariot, dans ses 
Recherche» êwr le canton de Méry, — Sanctus Victor, 
1095 (cart. de Tabb. de Moléme). —7 Ecclesia de 
Sancto Vietore, 1907 (Camusat, Promptuarium , 
P 354). — Saint Victor, xviii* s* (pouillé). — La 
pénitence de Saint Victre, xviii' s* (Courtalon, Top. 
t. m, p. 65 1). 

Saiht-Victob , f. c'^de Soulaines; anc. prieuré de Ren- 
froissand ou Renfroissard , 0. S. B. dépendant 
de Tabbaye de Montiéramey et supprimé en 1^790. 
— Ran/roiêtardus , 1 607 (pouillé). — Ranfroisar- 
dm, 1657 (rMe, fonds de Saint-Pierre, arch. de 

. TAube). — Prioratue Béate Marim de partu, vulgo 
de Ranfrozardo, xvii* s* (pouillé). — Prieuré de 
Ranfroieêord ,~ niu* s* (ihid.), — Saint -Victor, 
XTiii* s* (carte de Cassini). — Prieuré de Renfrois- 
eand ou Remfroiuard, xviii* s* (Courtalon, Top. 
t.III,p. /i33). 

Saint- Victor ou Fbbmb-Nrotb, f. c"* de Vendeuvre-sur- 
Barse. 

Sajnt-Vigtor ( Étahg di), c"* du Mesnil-Saint-Père. 

Saint-Vircbht, chapelle, c°* de Braux; auj. détruite. — 
Saint-Vincent, xriii* s* (cartede Cassini). 

Sairt-Vircbrt, fontaine au territ. des Riceys. 

Saikt-Virckit, anc. fief, à Ricey-Haut, dit aussi le 
parcoure Saint-Vincent, sur la rivière de la Laigne , 
au nord de Téglise, dans remplacement appelé 
encore aujourd'hui le Vieux-Château, comprenant 1 
1*" les villages de Biceys, Lannes, Bagneux, Beau- 
voir, Bragelogne; a" le percureus ou parcours, dit 
parcours Saint-Vincent; 3" le grand terrage de Mo«- 
léme et de Cbannes (Tabbé Ldore, Reciacus). 

Sairt-Virbbaud , h. c"*de Saint-Martin-de-Bossenay; 
d^abord oratoire de saint Potenlien , au m* siècle , 
ensuite retraite de saint Vinebaud , au vu* siède , 
enfin, dans le même siècle, prieuré dépendant de 
Tabbaye de Saint-Loup. — Domus Sancti Wine- 

Aube. 



baudi, 1 1 70 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Prio- 
ratus Sancti Winebaudi, 1182-1185 (ibid.). — 
Sanctus VuiUiebaudus , 1189 (cart de la léproserie 
de Troyes). — Sanctus Vinebaudus, i38i (arch.de 
la ville de Troyes, compte mss. orig.). — Sanctus 
Winebaldus, 1/107 (pouiHé). — Sanctus Vinebal- 
dus, xvi* s" {ibid, ). — Saint Vinebaut, xviii* s* (carte 
de Cassini). 

Saint-Vinebacd (Fortaire db), c"* de Saint-Martin- 
de-Bossenay. — Font Sancti Winebaudi, ii36 (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Fons Sancti Guine- 
baudi, 1 1 57 (cart. gén. de l'Yonne). — Fons Sancti 
Guinebaldi, 11 66 (cb. de l'abb. de Saint- Loup). 
— Fons B. Winebaudi, 1179 (Camusat, Promp- 
tuarium, P 3oo). 

Saint -VlN^EMBR (Yonne), doyenné. — Avant 1790, U 
doyenné de Saint-Vinnemer, dépend, de l'archidia- 
coné de Tonneri*e (Yonne) et de Tévéché de Laogres 
(Haute-Marne), renfermait 17 paroisses auj. com- 
prises dans le dëp^ deVAuhe, savoir: Avreuil, 
Balnot-la-Grange, Beauvoir, Bemon, Bragelogne, 
Cbannes, Chaource, Chaserey, Chcsley, Chessy, 
Coussegrcy, Cussangy, Étourvy, Lagesse, Lignières, 
MaroUes-sous-Ligoières, Vanlay (cette paroisse est 
inscrite au diocèse de Sens, pouillé de i6iï8; ce 
doit être une erreur) et 7 succursales, qui étaient: 
Davrey, suce, de Chessy; Metz-Robert, Maisons el 
Pargues, suce, de Chaource ; Turgy, suce, de Van- 
lay ; Vallières , suce, de Cussangy; Villiers-le-Bois, 
suce, de Chesley. — H y a lieu d'ajouter les Granges 
et Prusy, auj. communes, non comprises dans le 
pouillé général de France en 16^8. 

Sairt-Vorlb, f. c" de MaroIles-sous-Lignières. — 
Saint-Vork, xviii* s' (carte de Cassini). 

Sairt-Yvbs (Fortaire de), au village d'Arelles. 

Salé (Lb), f. c"* de Chaource. — Le Salé, xviii* s* 
(carte de Cassini). — Le Sac, xix* siècle (carte du 
Dépôt de la guerre). 

Salle (La), gagnage, c"* de Saint- Jean-de-Bonneval; 
détruit vers 17 A3. — La Salle, i566 (cart. de 
Montier-la-Celle). 

Salor, c*" de Méry-fiur-Seine. — Salon, 1178 (inv. 
de l'abb. de Montier-la-Celle). — Sahna, 1909 
(Gall. christ. insL t. XII, p. a 85). — Salons, 
isài (ch.de rH6tel-Dieu-le-Comte).—5a/o, i38i 
(arch. de la ville de Troyes, compte mss. orig.). — 
Sallon, XVI* s* (liste des par. du diocèse). — Orme 
de Salon, xviii* b* (carte de Cassifii). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, de Meaux; baill. de 
Sézanne; gouv. et général, de Champagne; élert. 
de Troyes. 

Sargy ou Chargt, f. c*^ de Fouchères. 



90 



15& 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Sansac, terril, de Bari>erey- Saint- Sulpice, manoir 
construit vers 1 56o par M. de Sansac; auj. ferme 
et maison de maître; a conservé^ une partie de ses 
fosses. — Voy. Cbaisag. 

Sargi (La), miss. a£Q. de la rive gauche de la Seine; 
de Brageiogne à Virey-sous-Bar. — Saree, xtiii* s* 
(carie de Gassini). 

Sarcolium (Cbus dr), territ. de. . . .? — i369 (arcb. 
départ. G. ih6g). 

Sart, m'" et guë, près d*Estissac. — Sort, 1 1 89 (ch. 
de Tabb. de Diio). 

Satorriacds (Vigos), bourg détruit, territ. d'Arcis- 
sur-Aube , sans doute près de Plancy. — Satumia- 
cnf, 4676 (Hadrien de Valois, NoL Gali, p. hb). 
— Saturniac, XTiu* s*(pouillë). 

Saulgy, c"* de Soulaines. -^ Smlex, tu" s* (Gamusat, 
Promptuarium , P' 101 ). — Saliceilu», 1 1 13 (cart. 
de Tabb. de Moiéroe). — Sauci, 1 1 3G-1 161 (ch. de 
Tabb. de Giairvaux), — Sauceium, iiSo-itga 
(cart. de Tabh. de Giairvaux). — Sauceyum, i36i 
(Ord. desroysdeFrance, t. III, p. 5i^3). — Saulcy, 
1 567 (état des décimes). 

Dioc. anc. deLangres; coût, et baiil. de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur^Aube. 

Saulsottb (Bois DR la), (errit. de la Saulsotte. — BoU 
de la Sauii^iU, xviii^s* (carte de Gassini). 

Saulsotte (La ), c"" de Vitlenauxe; formée de deux vil- 
lages réunis, la Saulsotte et Saint-Farjeu ou Saint- 
FerréoL — SanctUi Ferreolui, 1 167 (cb. de Tabb. 
du Paraclet). — Lm Saueeite, laSaucetêf la Sauceie, 
vers 19 93 (livre des vassaux). — Capelia Sancti 
Ferrêoli, 1 23S{Hnd.),—^LaSauMoUe, 1 569 (Mém. 
d'Hatton, p. 338, 6o5, 791). — La SauUolte, 
1670 {ibid.), — Saint' Fergêl-^leZ'ChaUniitrt-la- 
Grand, 1576 (ibid,). — SaiiU-Fregel-let^Nogent^ 
tur-Seine, 1679 {ibid.). — Saint Fergeot, i656 
(carte de Sanson). — La SauêêoUe, Saint Fr^, 
Saint Fergeol, Saint Fargel, SanU Fa» jeu, SaMtm 
Fertolus, xviu* s* (pouillé). — Saint Féréol, xviir s* 
(carte de Gassini). — Sanctiu Femolvi adSaUces, 
Saint Ferréol , xfiii' siècle (Gourtaion, Top. t. III, 
p. 936). 

Dioc. anc. de Troyes; tout, de Meanx; kaill. de 
Provins; gouv. et général, de Gharapagne; élect. 
de Troyes. 

Saultr (La), h. c"* de Saiot-Julien. — La Saulte, 
XTiii* &* (pouiUé). 

Sauqcrhost, gagnage, c** de Spoy; anj. délruiL — 
1 553 (État du baill. de Troyes). 

Sacret, m*" et f. c"* de Tbors. — Sauret, xviii's* (carie 
de Gassini). 



Saussrirr ( La) , miss. a£Q. de la rive gauche de la Seine ; 
de Fontenay-de-Bossery à Gouroeroy. 

Saossirrs (Lbs), h. c~ de Vanky. 

Sasbsois (Li), h. c*^ d^Ervy. 

Savrsoui, f. c"* de Gun6n. 

SAviàREs, c*" de Méry-sur-Seiae. — Saverie, ma 
(carL du Temple). — Saoere, vers lasa (livre des 
vassaux). <- Savierm, 1999 (fonds de Notre-Dame- 
en-rile, arch. de TAuhe). 

Dioc* anc., couL et baill. de Troyes; gouv. et 
général, de Ghampagne; élect de Troyes, 

Savoir, h. c** de Moussey. — Saioaa, itkb (ch. du 
prieuré de Foicy). — Savoife, ii59-ii8o (feoda 
Gampaniae). — Savoie, 1919 (ch. de Fabb. de 
Notre-Dame-des-Prés). — Savoya, 1989 (tiûL). 

ScELLiiRRs, h. c"* de Boroilly-sur-Seine ; abbaye 0. G. 
fondée par Hugues de Roaiiily en 1167 et sup- 
primée en 1790, qui a reçu, le 9 juin 1778, les 
dépouilles mortelles de Voltaire et les a conservées 
jusqu^à leur dépôt au Panthéon, lequd eut lieu le 
1 o mai 1 791 . — Eeekiia Bêatê Marié de Seileriii, 
1 179 (ch.de Fabb. deScellières). — SeiUeriê, 1 179 
(cart. de Tabb. de Sodlières). — Seelerie, 1 1 86 (di. 
dePabb. de Scellières). — SeeUrie, 1 190 (Gamu- 
sat, Prùmptuarium , foL 378). — SœUriê, Saelaie, 
1199 (ibid.). — Sellerie, 1200 {ibid.). — Sig^ 
lerie, laoo {ibid.), — Celerie, taok {ibid.), — 
SigilUerie, i3o6(t6tV2.). — CeUiêret, 1919 {ibii.). 

— Inmta SigUlêriacum , 199a (cart de Tabb. de 
Scellières). — SêdUieree, vers 1999 (livre dos 
vassaux). — Conoentue SigOlerienaiê , 19 96 (cart de 
rabb. du Paraclet). -^SigeUerie, 1 954 (ch. de Fabb. 
de Scellières). — Seelieree, 1970 (cart de fabb. 
de Scellières). — Ssebrsf, 1995 (ch. de Tahb. de 
Scellières). — SceUiereê, i3o5 (cart de Tahib. de 
Scellières). — Notre Dame de SeaUree , 1 33i (ch. 
de Tabb. de Scellières). — CeUeree, i368 (cart. 
de la léproserie de Troyes). — Cellerie, i5o5 
(Gamusat, Premptuarium, P ]5&). — Abbaiia de 
SigillerOt, xvii* s* ( pouillé). — Abbaye de SêUièret, 
Xfiii* s* {ibid,). — SigiUarim, Smleritiy xfiii* s' 
(Gourtaion, Top. 1 111, p. 91 9). 

SciRRiR-M-L^ËTARO (La) , éc c"* de Btiguy. 

ScuuRDR, étang, c^* dé Brevoone. — Eetang de Scu- 
larde , 1 5 1 9 (ch. de la comm"* de Troyes). 

S^HR-FoRTAiHR , f. c"* d* Avircy-Lîngey ; prieuré dëp. 
de Moléme, fondé en 1081 par saint Bruno et 
par ses disciples Pierre et Lambert d'Avirey avec 
les libérahtés de Renaud, comte de Barsur-Seine« 
et de Jean de Lannes, et dédié à la Viei^ge Marie : 
de là saint Bruno alla fonder la Grande-Ghartreuse. 

— Sicca font , Sicca fontana ,1081 ( cart de Tabb. 



\ 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



155 



de Moiéme). — Sieem/ims , 1 3 o A ( Und. ). — Seiche- 
Fcntmne, xtiu* s* (carte de Cassini). 

SéciBTiLLi, village détruit près de Ghappes. — Men- 
tionné dans une charte du prieuré de Foicy , en 1 1 /î 5 . 

SioHiTiLLB, fief réuni au domaine du Bourg-Partie, 
c"* de Neurilie-sui^Vanne; auj. disparu. — Saiehe- 
ville, SoiehêtUle, idaS (prisie de la seigneurie de 
Villeroor). — SeeheviUe, xvui* s* (Gourtalon, Top. 
t.m, p. i64). 

Sbihb( Là), fleuve qui entre dans le dép* de TAube à 
Mutiy-eur-Seine , arrose Bar^ur-Seine, Troyes, Méry , 
Roniliy, Pont et logent, et entre dans le dép* de 
Seine-et-Marne en arrosant le territ. de Yilliers- 
sur-Seine. — S»fuana, rers 5o ar. L-G. (Gommen- 
taires de Gésar). — S7;xoa9a, 1 aS-idg (Ptolémée). 

— Siguna, Segona, Ug^ (Grégoire de Tours). — 
Sigona, 64 1 (Prédégaire). — Gecmvêl, Gêobonna, 
SecoannuM (GEticus). — Signe, 866 (D. Bouquet, 
Asser, év. de Sbirbum). — - Secanm, 1 1/16 (cb. de 
Thibault, comte de Blois). — Seùme, 1373 (cart. 
de Tabb. du Paradet). — Semgne, 1 38^ (arch. des 
Petil8-H6pilaux de Troyes). — Saigne, 1 agS (cari. 
de Tabb. do Paradet). — Seigne, i3o3 {ihid.), 
— Seine, i3ai (t6ûf.). — Seignie, i393(i6ù/.). — 
FÏMmsn Sequamewn ^ 1 6 1 8 ( Papire Masson , p. 1 5o). 

— Seyne, Vielle-Seine, xtiu* s* (carte de Gassini). 
SBLLiiBBs, h. c^ de Mesuil-Sellières, détruit au plus 

tard au xti* s?; Tégiise, située à TO., anj. isolée de 
toute habitation, sert d^égiise paroissiale à la c"^ 
de Mmil-Selhères, qui a en outre une chapelle 
danrrintérieur do village. — Selerie, ti6i (Ga- 
musat, Promptuarium , î* Soy). — Selirie, 1161 
(cart. de i'ahb. de Saint-Loup). — Sellerie, 1 164 
(ihid.). — Selerei, 1 183 (cari, de Tabb. de la Ri- 
vour). — SeeUerie, 1 189 (cart. de Tabb. de Notre- 
Dame -aux -Nonnains). — Villa de Seleriis, i3o6. 
{ihid.), — SeUem, 1939 (ch. deTabb. de Notre- 
Dame-aux-Nonnains ). 

Sbmoibb, (^d^Arda-sar-Aube.— 5^moiia, 1110 (cari. 
de Tabb. de Moiéme). — Semonia, 1309 (Gall. 
chriit. inst t. XII , p. a85 ). — Semoignia , 1 33 6 (cart. 
du Temple). — Semoignya, i38i (arch.de la ville 
de Troyes, compte mss. orig.). -^ Semaine et Se- 
fnoyne, xvi* s* (liste des par. du dioc.). — Moulin 
(4 vent) de Semaine , xtiii* s* (carte de Gassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, de Meaux; baill. de 
Sésanne; gouv. et général, de Ghampague; élect. 
de Troyes. 

Semont (Bois db), territ. de Bar-sur-Seine. 

Sbmocx (Voib ob), territ de Sainte-Maure. — Getlc 
voie sépare les territ. des sections de Vanne et de 
Vermoise. 



Sisoiiiis (Le). — Pagm Sentmetieie, vers 619 (cart. 
gén. de TYonne). — Pague Senonicut, 658-683 
(Annales Benedictini) : sont compris dans ce pagut 
TraineletSivrey(886). 

Le pays de Sens s'étendait sur le dép* de TAube et 
comprenait près des deux tiers de son étendue; il 
renfermait toute la formation crétacée, les portions 
de terrains tertiaires qui fornuent la contrée d'Othe, 
un lambeau de la même portion d^ndant de la 
Brie, et de plps les plaines alluviales de la Seine et 
de TAube : il comprend donc tonte la partie oodden- 
tale du dép*, limitée par une ligne droite partant 
de Marolles^sous-Lignières et aboutissant à Soulaines. 
On doit néanmoins en excepter une partie du canton 
de Ghavanges , qui dépendait do Perthois. 

Le dép* de TAube renferme quelques paroisses 
de Tanden archevêché de Sens, faisant paKie des 
doyennés de Ponl-sur-Vanne, de Provins, de Saint- 
Florentin et de Trntnel. 

Avant 1790, le bailliage de Sens comprenait les 
communes dont les noçis suivent et qui font, à partir 
de cette époque, partie du dép* de TAube, savoir : 
Arembécourt en partie, Bragelogne, Ghannes, Gha- 
pelle- Vallon , Gourceroy, Gourteron, Goussegrey, 
ÉcBemines, Étrelles, Fontenay-de-Bossery, la Fossc- 
Gordouan, les Grandes-Ghapelles, Gumery, Gyé, 
la Louptière, Marcilly-le-Hayer, Marigny (la ville), 
Marnay, MaroHes-sous-Lignières, la Molte-TîHy, 
Mnssy-sur-Seine, Neuville-sur- Seine, Origoy-le- 
Sec, Ossey-les-Trois- Maisons, Plaines, Planty, 
le Plessis-Gâlebled , Pouy, Premierfait , Prnnay-Belle- 
ville, les Riceys, Rigny-la-Nouneuse, Rigny-le- 
Ferron, Sainte-Syre, Saint-Flavit, Vallant-Saint- 
Georges, Villadin , Vitry-le-€roisé , Yulaines. 

L'élection comprenait, avant 4 790 , les communes 
dont les noms suivent et qui font partie du dép* de 
TAube, savoir: Bémlles, Gourceroy, Fontenay-de- 
Bossery, Gumery, la Louptière, la Motte-Tilly, le 
Plcssis-Gâtebled, Pouy, Rigny-le-PerroD,TralDel et 
Vnlaines. 

Sbus-Gomhun (Le), h. c** de Yanlay ; auj. détruit. — 
t553 (État du bailL de Troyes). 

SipDLToaBS CELTIQUES, dftns la c'^de Barbuise, au 
hameau de Goortavant, à Vilienauxe, à Périgny- 
la-Rose, à Rigny-ia-Nonneuse, à la Saulsotte, etc. 

Sbbhoisb, r. c"^ de Ghampignolle. — Sermaeia, 1093 
(ch. de Hognes, comte de Troyes). — Sarmaeia, 
1131 (ch. de Tabb. de Glairvaux). — Salmaeia, 
1336 (ch. de Tabb. de Basse- Fontaine). — Ser- 
fiwise, xviii* s* (carte de Gassini). 

S^osNB (La), miss, qui afflue à la rive droite de la 
Mogne; de Maupas aux Bordes d'Isle-Aumoni. 



30. 



156 



DÉPARTEMKNT DE L'AUBE. 



Sbrroiiot, m'", c"' de Gouvignon. 

$ER?iGiiT, h. c"* d^Essoyes, avec château et chapelle^ 
autrefois village important et château fort. — Sil- 
riniacui, 856 (inv. de Montier^la-Celie, f 60 v"). 

— Ecclesia Servenneii, 1101 (cart. de Tabb. de 
Moléme). — Servmiaeum, xii* s* (Luc. Coûtant, 
Hist, de Barsur-Seine, p. 79). — Servigny, I9i3 
(ch. de l'abb. de Mootiéramey). 

SézAniiE ( Marne) , bailliage. — Ce bailliage comprenait , 
avant 1790, les communes dont les noms suivent 
comprises dans le dép^ de T Aube , savoir : TAbbaye- 
soiis-Plancy, AUibaudières, Boulagcs, Champfleury, 
Champigny, Chamy-Ie-Bachot, Dosnon, Granville, 
llerbice, Lhuilre, Ormes, Plancy, le Plessis-Bar- 
hiiise, Salon , la Saulsotte , Trouan-le-Grand , Trouan- 
le-Petit, Viâprea-le-Grand, Viâpres-le-Petit, Villc- 
nauxe, Yilliers-Herbice. Toutes ces localités, qui 
ressorti ssaient au bailliage de Sëzanne , suivaient la 
coutume de Meaux. 

Sibérie (La), f. c'^de Cliaasericourl (869). 

SivBEY, h. c"" d'Auxon, avec chapelle en bois du 
X m* siècle. — Sevriaci viUa, 869 (cart. de T Yonne). 

— SivriacuM, 88 A (ibid.), — Sivrei, xtiii' siècle 
(Gassini). 

Pagut ou eomitatuê Senomeuê (869). 
Solickt-les-Étakgs, c*" de Nogenl-sur-Seiue. — Sali- 
gm, Saligny, Selvigni, vers laaa (livre des vas- 
saux). — Soligniacum, 1/107 (pouillé). — Solignyj 
xTi* s* (liste des par. du dioc). — Solimacum , xvii* s* 
(poiiillë). — Sdigninum, 1610 (Papirc Masson, 
p. i64). — ' Souligny, i65o (carte de Sanson). 

— SoUgni, xviii* s* (pouillé). — SoUiniacum ad 
stagna, mil* s* (Gourtalon, Top. t. 111, p. ai8). 

Dioc. a ne. de Troycs; coût, et baill. de Sens; 

gouv. et général, de Champagne; éicct. de Troyes. 

Ghâleau fort dont il reste encore quelques parties. 

SoMMABT, f. c"* de Saint-Pouange ; détruite avant le 
XIX* siècle. — ÏM granchê de Sammarl, 1^07 (ch. 
du couvent de la Visitation de Troyes). 

SoliiiE-FoîiTAiRB-SAiiHT-LopiEw, c"" de Mardlly-lc- 
Hayer. — Sumnie Fontene, vers 11^10 (cart. de 
Pabb. de la Rivour). — Summtu Foii«, 11/17 (ch. 
de Fabb. du Paraclet). — Summe Fontainne ,1161 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Summa FontanOy 
Snmma Fontena , Summa Fom , 1161 ( ch. de Tabb. 
delà Rivour). — Sancttu Lujnu, 1 181-1 1 85 (cart. 
deTabb. du Paraclet). — Somme Fontaine, 1197 
(ch. de Tabb. de la Rivour). — Villa de Sommo 
Fonte, 1 ts63 (ch. deTabb. de Vauluisant). — Somme 
Fontene, 1 3o 1 ( ilnd. ). — Somme Fontaineê , xvi* s* 
(liste des paroisses du diocèse). — Sommus Fom, 
xvi's* (pouillé). — S. Lupentitts, xni* s* {ibid,), — 



Sanctui Lupianui ,1618 (Papire Masson , p. 1 63 ). 

— Sorme Fontaine, Saint Lupian, i656 (carie de 
Sanson ). — Somme -Fontaine ou Saint • Lupien , 
xvin's* (pouillé). 

Dioc. anc'de Troyes; coût, et bailL de Sens; 

gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 

SoMMEVAL, c*" de Bouilly. — Summa Valliê, iiûo 

(ch. deThibaot II , comte deTroyes ; arch. de l'Aube). 

— Sommeval, tib^- Il So (feoda Campaniœ). — 
Summeval, isao (cart. du Temple). — SommMtl, 
199a (fonds de Notre-Dame-en-rile, arch. de 
TAube). — Sommevau, 1818 (cart. de la léproserie 
do Troyes). — Sommevaux, Sommevaulx, i3a8 
(pnsie de Villemor). — SommawilUs , xvi* s* ( pouillé ). 

Dioc. ancien, coût, et baill. de Troyes; goov. et 
général, de Champagne ; élect. de Troyes. 

SoDBRBGBOT, f. c^ d'Amauce; auj. détruite. — iviii* s* 
(carte de Gassini). 

SocBRBDOR , h. c" d'Aix-eu-Otho. — Le Sonhendon , 
xTiii* s* (pouillé). — Soubredon, xviii* s* (Gassini). 

Souche (La), arbre signalé par Gassini, xviu* siècle : 
terril. de...î 

SooLAHEs, ch.-l. de c"*, arrond. de Bar-sur-Aube. — 
Subvittana, ]i55(ch. de Tabb. de la Chapelle- 
aux-Plauches). — Sollania, 11 55 (ch. de Tabb. 
de Boulancourl). — Suwkne, 1179 (ch. de Tabb. 
de Clairvaux). — Sulainei, laoï-iaaa (liste 
des vassaux des comtes de Champagne). — Sub- 
lene, Sublane, laoi (feoda Campaniœ). — Sou- 
lenes, laia (cart. de Tabb. de Clairvaux). — 
Sublenne, laao (ch. de Tabb. de Clairvaux). — 
Soilaines, Sulaines, Suleine», vers 1999 ( livre des 
vassaux). — Soulenie, 1996 (cart. de Tabb. de 
Clairvaux). — Soullaignes, 1985 (compte des rec. 
et dép. du comté de Champagne). — Solamet, 
ihoh (Ord. des roys de France, t. IX, p. la; t. XV, 
p. 099; t. XVI, p. 373). — ViUa de Sublanis , iiio7 
(pouillé). — Domus Dei, 1/107 («^^'O* — •^"' 
lainet, 1/161 (Ord. des roys de France, t. IX, 
p. 19; t. XV, p. /i99; t. XVI, p. 373). — Sou- 
leineê, i&65 (t^.). — Scublainet, xvi* s' (liste 
des par. du dioc). — Soubz laine», Sovbz laine, 
161 5 (terr. du duché de Beaufort). — Hàlel 
Dieu de Soulaineê^u Maiaderie, xviit* s* (pouillé). 

— Boit de Soulainen, xviii* s* (carte de Gassini). — 
5ti^2ana, XVIII* s* (Gourtalon, Top. LUI, p. 63]). 

Dioc. anc. de Troyes; couL et baill. de Cbau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; éiecL de 
Bar-sur-Aube. 

Château fort en ruines dès le xiu* siècle. 

Cette paroisse, érigée en cmre, fait partie du 
canton ecclésiastique de Ville-sur-Terre. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



157 



D*abord du canton de Ville-sur-Terre de 1790 à 
l'an II , Soulaines devint à partir de cette dernière 
date le chef-lieu d*un canton qui comprend a 1 c"", 
savoir : la Chaise , Ghaumesnil , Coloml)ë'Ia-Fo8se , 
Crespy, Éciance, Épothémont, Fresnay, Fuligny, 
Jnsanvigny, Lëvigny, Maisons, MorvilUers, le Petit- 
Mesnil , la Rothière, Saiilcy, Soulaines , Thil , Thors , 
Vemonvîliiers, la Ville-aux- Bois -lez- Soulaines et 
Ville-sor-Terre. 
SouLAiRBS (Bois db) , c"' de Soulaines. — Netnus quod 
dieiiur Stdiêne , 1 a 1 5 (arch. du chat, de Vendeuvre). 

— BaUde Sotilainei, xriii* s' (carte de Cassini). 
SoDLAUifOT, h. c** de Barbuise. — Souê VAunoy, 

xriii* s* (carte de Cassini). 

SoDLEAux, h. c^ de Saint -Pouange. — SuilUaus, 
1319 (Arch. nat. inv. et doc., t. I, p. liSi). — 
SouiUaud , 1 39 a ( fonds de Notre-Damc-en-riie , arch. 
de l'Aube). — Soilleaux, i3a8 (prisie de Ville- 
mor). — Soubz Veaue, xvi* siècle (banlieue de 
Troyes; arch. niun. de Troyes). — Souleaux, 1 658 
(ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). — Soulleaujc, 
1669 {ihid,), — SouMieaUf 1678 (Caumartin, 
Proc.-verb.), — Souleau, mu' s* (pouillé). 

SouLianr, c*^ de Bouilly. — SubUniacum, 1 a 36 (ch. 
de Tabb. de Montier-la-Celle). — SuUniacum, 1 3/1 a 
(ch. de Tabb. de Notre- Dame-des-Prés). — Subit- 
ffniaeum, 1 a 1 /i (cart. de Tabb. de Notre-Dame-aux- 
Nonnains). — Subleigny, xiii* s* (bibl. de Troyes, 
mss. 365). — Soubz Ligny, xv* s* ( inv. et lit. conc. 
la comm"* de Troyes). — SulUgny, t /i 1 3 (ch. du 
couvent de la Visitation de Troyes). — Subli- 
gneyaeum, 166a {ibid,), — SiMigny, iU6î}{ibid.). 

— SotiUgny, i553 (extrait et Étal somnaaire du 
baill. de Troyes). — Souligni, xvin* s* (pouillé). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; prëvùté de 
Troyes; gouv. et général, de Champagne; élection 
de Troyes. 

SouPLOO ou SouPB-Lotp (Fontaine de), territ. des 
Riceys. 

Sous (Bois do) ou du Seu, c"* de Maraye-en-Olhe. 

SoD»-LB- Temple, prieuré de Tordre des Templiers, éta- 
bh en 1191 par le comte Milon de Bar entre Ricey- 
Haute-Rive et Ricey-Bas; auj. détruit 

SoYBBs , ancien fief, entre Chervey et Buxières , sur la 
rive droite de TArce; disparu dès le xiii* siècle 
(d'après Luc. Coûtant, Hist. de Bar-êur-Seme , p. 76). 

— Sœryê, 1195 (cart. de Tabbaye de Moléme, 
d'après Coûtant). 

Spot, c"" de Vendeuvre-sur-Barse. — Cypetum, 66 A 
(Rec. des HisL gaul. et franc, t. IV, p. 6/17). — 
Cêpium, xn* s' (cart. de l'abb. de Ciairvaux). — 
Cepeium , 1 1 38-i 1 65 (cart. de Tabb. de Basso-Fon- 



taine). — Cepoi, 1 ao3 (ch. de Tabb. de Ciairvaux ). 

— Ceppoi, laoû (cart. de Tabb. de Ciairvaux). — 
Ceppoy, laao (ibid.), — Cepoy, 133/i {ibid.). — 
Cepetum, 1377 (ch. ^® Tabb. de Ciairvaux). — 
Cepeyum, i3io (ch. de Tabb. de Montier-la-Celle). 

— Cepoix, 1667 (état des décimes). — Cepoyl , 
i58i (ch. et tit. de Tabb. de Ciairvaux). — Spoir, 
xviii's* (carte de Cassini). 

Dioc. anc. de Langrcs; cont. et baill. de Troyes; 
châtell. composée du gagnage de Sauquemont et de 
la paroisse de Spoy; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Bar-sur-Aube. 

Château fort, souvent nommé dans les guerre.s 
du xvf siècle; il appartenait alors à la famille de 
Dinte ville. 
Stations du chemin de Fsn de Pahis \ Miliiolmî, 

auj. \ BELPORT;TRAVEnsiE DU DÉPARTEMENT DE l'AuCE. 

— Ligne ouverte de Paris à Troyes en avril 18^8 
par Montereau, avec emprunt de la ligne de Lyon 
(celle-ci ouverte en 1 85o ) , et de Paris à Mulhouse en 
avril i858 : Nogeutrsur-Sei ne. Pont -sur-Seine, lU»- 
milly - sur - Seine , Maizières - la - Grande - Paroisse , 
Mesgrigny, Saint-Mesmin ( halte ),Payn8,Saint-Lyé. 
Barberey-Saint-Sulpice, Troyes, Saint-Julien ou la 
Saulte (halte), Rouilly-Saint-Loup, Lusigny, Mon- 
tiéramey, Vendeuvre, Jessains, Arsonval-Jaucouit 
(halte), Bar-sur-Aube, Bayel (halte), Ciairvaux. 

Stations du chemin de per d'Orléans X ChIlons-suh- 

MaRNE ; TBAVEBSéE DU DéPARTEMENT DE l'AuBE. Ligne 

ouverte en mai 1873 de Sens à Chàlons : Vu- 
laines, Saint- Benoit -sur-Vanne (halte), Aix-en- 
Othc-Viliemaur, Eslisf^ac, Fonlvanne, Messon ( hal(e) , 
Troyes -Preize (territ. de la Chapelle -Saint- Luc), 
Troyes-Est ( lerrit. de Troyes), Troyes-Preize, Lavau 
(halte), Creney (halte), Assencières (halte). Char- 
ment, Montsuzain, Voué (halte), Saint-Etiennc- 
sous-Barbuise, Arcis-sur-Aube, Allibaudières , Her- 
bicc, Mailly. 

Stations du cobmin de perdbTrotbs XChItillon-slk- 
Seine. — Ligne ouverte de Troyes à Bar en juillet 
1863 et de Bar à Châtillon en octobre 18G8 : les 
Maisons-Blanches -Verrières, Clérey, Saint - Parres- 
lez-Vaudes, Fouchères-Vaox, Courtenot, Len- 
clos, Bar-sur^Seine, Celles, Gyé-sur-Seine , Plaines 
(halte), Mussy-sup-^eine. 

SuGiE (La), m'", c"* deHampigny. 

Suppléments (Bois des), c"* d'Aix-en-Olhe. 

SuRAHçoN , h. c"* de Viilemoiron ; ancienne seigneurie 
dépend, du prieuré de Saint-Fiavit de Villemaur. 

— Sorenthuoi, 1178 (ch. de Tabb. de Montier-la- 
Celle). — Sorenthum, 1178 (inv. de Tabb. de Mon- 
tier-la-Celle). — Soranceon, laaa-iaaQ (feocla 



158 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Campanie). — Sot'êtwon, laaS (eh. de Tabb. de 
Monlier-la-CeUe). — Surancon, Soranecn, i3s8 
(priaie de Villemor). — Suzanam, i553 (extr.et 
Ëtatsomni. dubaill. deTroyea). — Sureuton, 1676 
(ch. de Tabb. de Monlier-la-Gelle). — Sunmeon, 
xTiii* s* (pouilié). — SuroMim, xtiii* s' (carte de 
Casaini). 

Slrcbahp, fief, c*^ de Jasseines; aiij. disparu. — Sur- 
ckamp, 16a 9 (Foy et homm. de divers seigneurs). 

SoRMORT, f . c"* de Chavanges; anc. fief relevant de 
Roanay, auj. terril, de Lentilles. — Scrmont, 
160 3 (terr. du duché de Beaufort). — Surmon, 
xviii* s* (pouilié). — Surmûntfifiii* s* (Goortalon, , 
7op.t.IIl, p. 335). 



SoiTARRB, h. avec chapeHe, c** de Chesay. — Sor- 
9aimê, vers laai (livre deavataaux). — SurvmiÊtui, 
i939(ch. derabb.deQutncy). — Survmmu, i&ai 
{ibid.). 

SoiTAJiNi (Roissiio db), territ. de Ghesay, aMotionné 
dans une charte de 1 163, au plus tard, d*aprèa un 
Vidimnsde i3i9 (arcb. de TAube). —Le misaeau 
de Survanne est sans doute celui que Ton appelle 
aujourd'hui \e ru de Bemon ou la MandriUê. 

SoTiN (FoKTiiNB m), terrît. des Rioeys. 

SoitMORT , m^, c** de Balignicoiirt. — ÈhUnéimm 
dêSuzmnotU, 1197 (ch-deTabb. de la Ghapdie- 
aux-Planches ). — SuiemoiU,th']b (cb. de Tabb. de 
Montier-la-Gelie). 



TARiiaBS, f.c"de Ghavanges. — TamUm, Tainnieret, 
Taûmereê, vers laaa (livre des vassaux). — Ta9- 
ntriê, ia&7 (cb. de Tabb. de la Ghapelie-aux-Pian- 
ches). — Taigniereê, ia63 {ibid, cart. de Tabb. 
de Boulancourt). — Tanùrm , vriii* s* (pouiilë). 

Tarrois (Lb), m", c"* de Gumery. — F^e Tamun^, 
xviii* s* (carte de Gassini). 

TAR6E,anc village, détruit au xf' siècle; remplace- 
ment se trouve auj. sur les territ. de Trouan-k- 
Grand et de Poivre. — Targia, 8oi-8]& (cart. de 
Montiérencler, f ao v"). — Target (Moulin de), 
t38a (arch. départ, fonds de THôtel-Dieu-le-Gorote 
de Troyes). 

Tartara (Le), f. c"* de Neuville^ur-Vanne. — Tarta- 
rat» (Lee), l'jUg (plan de la seigu. de Viilemaur). 

Tauxbllbs (Les), h. c"^ de Troyes. — Lee Tauxellee, 
i553 (ext. et État du baill. de Troyes); 1686 
(manuel des rec. de Tabb. de Saint-Loup). 

Tbigrbs (Lbs), h. c"* d'Avreuil. — Tiney, i553 (ÉUt 
du baill. de Troyes). — Lee Teignm, xviii* s* (carte 
de Gassini). — Lee Feignee, zix* siècle (carte du 
Dépôt de la guerre). 

Templb (GoMMAROERiBS ot) dsos le dép* de TAube: 
Availeur, Belleville-Prunay, Bonleu(Fresnoy, c** de 
Montpotier), le Mesnil-Saini-Loup, Orient, Payna, 
le Perchois , Pouy, Sancey ou Saint-Julien , la Saul- 
sotte, Trooan-le-Grand, Troyes. 

TcMpLB (Étarg du), c*^ de la Loge-aux-Ghèvres. 

Tbmplb (ForAt du), partie de la forél du Der et de 
celle d'Orient, c"* d'Amance. — La forêt du Tem- 
ple, 1355 (cart. du Temple). 

Ancien siège de là comm'^* d'Orient. 

Tkmple (Le), commanderie, près de Saint-Flavit, 



dépendant de celle de Gouioars. — Preeeeptaria 
Templariorum, xvii* s* (pooiilé). 

Temple (Le)* commanderie sur le territ. de Saint- 
Julien ; le presbytère en occupe une partie. — Tem- 
plarU, 1 108 (ch. du prieuré de Foicy). — Fratree 
miUtie Jamplt, 1 a 1 o (ibid.), — Domtif TempU, 1 s56 
(cart. de la léproserie de Troyes). 

Tbmplb (Le), préceplorerie auj. f. c** de Verrières, 
autrefois Vilubrs. — Vikre, 1 i5â (cb. de Tabb. de 
SaintrLeup). — Villareeeeue Verreriae, 1196 (eh. 
de Tabb. de Montiéramey). — Vikr, 1 197 (ibid.). 

— Grangia de Villari, 1 1 99 (f^û^.). — VQerejuxta 
Verreriae, s a3i (eh. de Tabb. de Montiei^-Geile). 

— VilUre, 1 909 (cart du Temple )% — ÈHUHa Tem- 
pU de ViUaribue, ta 53 (ibid,), — VilUere, xiv* s' 
(procès des Templiers). — VUUer» lei Verrieree, 
le Temple de Verrieree, i3a8 (prisie de V^lemor). 

— Le Temple, i336 (ch. du prieuré de Notre- 
Dame-en-l'Ile). — Le TempU de ViUiere^ de la sei- 
gneurie d'Isle(Aumont), i5o3 (Bibl. nat. coll. de 
Champagne, t. XVII). 

Temple (Lb Petit-), bois du Grand-Orient, territ. 

d'Amance. 
Temple (Le PBiBuai do), c** des Riceys; tradition de 

Texistenoe d*un ancien prieuré dans la contrée 

nommée Sous le Temple. — 1 199 (coneeasioo de 

M ilou , comte de Bur-sur-Seine). 
Temple (PaécEPTOB bries du) :Buxière8, Saint-Flavit; 

Villiers, près de Verrières; Villiers-Herbioe. 

Les Templiers possédaient des biens dans un grand 

nombre de paroisses. Les contrées où ces biens 

étaient situés ont conservé généralement le nom de 

TstPLB, et aussi celui de Loges. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



159 



TiBii»J^oiiTAiiiB , fontaine ntiiée dans ie parc du chàteaa 

de Brienoe-le-Cbâteau. 
TuiAT (Gahu* di)« canal de desBéchement et de dëri- 

vaiion de la Seine, créé par i'abbé Temy, depuis 

Nogent jusqu^à la Motte-TiHy. 
Tbirbâv (Lb) ou lb Tciot, tertre de limiie des 

terr. de Lavau el de Guloison , c"* de Sainle>Maure. 

— 1896 (arah. départ ProcÀs-verbai de dassific. 
des chemins.) 

Tbitbb : on nomme Isrlmt, en Champagne, des parties 
de terrain servant de limites aui teniL de paroisses , 
communes, villages, hameaux, fermes. — Voy.: 
Gbassb, Fm, Bai, Rarbob, etc. 

TBsna (Le), h. c"* de Thennelières; auj. détruit. — 
Le Terlre, 1 553 (extrait et État sonunaire du baili. 
de Troyes). 

Tbrtrb riRAL ou riNisAL DB Maokiccobt, c"" d^Aulnay. 

— 1893 (arch. départ Procès>verbal de dassific. 
des chemins.) 

Tétk-adx-Loups (Bois as la), c"* d^Arconviile. 

TàTi>D'As8BRT(LA),bois, c** d'Arsonval. 

TBORéE, Tbbcléb, Thbur^b, TuaiB ou Tdrot, même 
signification dans la Bourgogne que iertre dans la 
Champagne méridionale. 

Tbutors (Ordrb des) ou Ordre Teutoniqdb. — Ane. 
commanderies : Beauvoir, c"* de Cbaume^nii, et 
Thors, toutes deux supprimées au xviii'sîÀde; la 
première fut réunie à Tabb. de Clairvaux. 

TBERRBuâBBs, c"" de Lusigny. — Tanoclaria, 869 
(cb. de Tabb. de Montiéramey). — TtnêUerie, 
ii39-iiiï3 (oart. de Tabb. de la Rivour). — 
Tenalerie, 1 166-1169 (ch. defabb. de la Rivour). 

— Tetiêlmtf 1166 (cart. de Tabb. de Saint- 
Loup). — Tenelereê, 1167-1186 (ch. de Tabb. 
de la Bivour). — Thenelenej 1 197 {ibid,), — Te- 
nêUêm, 1317 (cart de Tabb. de la Rivour). — 
TanneUriê, laao (t^V^.). <— TemUerie, ia37 (cart. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Tmtêlerie, 1966 (cb. 
de rflôtd-Di6a-M>>mte). — ThaMUUem, 199a 
(fonds de Notre-Dame-en-rile, arch. de TAube). — 
TenêUlieret, xiii* s* (bibl. de Troyes, mss. 365). — 
TenaUiTê, 1887 <cb. deTabb. de MonHer-Ia-Cçlie). 
-^ TeneUerye, 1 607 (pouillé). — TfneUeres, lâi 9 
(cb. de Tabh. de Montier-ia-€eBe). — TenUUêre$, 
lui 3 {ibid,). •— ThenUlene, xvt* s* (pouillé).— 
Thênêliereê, xvi* s' (liste des par. du dioc.). — - The- 
neUiêrei, i563 (extrait et État sommaire du baiH 
de Troyes). — ThêmêUeriœ, xvii" é" (pouillé). — 
Tefmdiêre, xvjii* s* (carie de Cassini). — Tenne- 
Ww, xviii*s*(Courtalon, Top. t. lll,p. 16). — 
PaUlol, 1766 (lettres patentes du roi érigeant Then- 
nelières en comté). 



Pttguê Triauêinu» (869); dioc anden, oout. et 
baill. de Troyes; mairie royale deChaillouet; gouv. 
et général, de Champagne; élect. de Troyes. 
Château fort ; fossiés encore très-apparents. 
Érigé en comté sous le nom de Paillot,en 1 766 , 
en faveur de Jean Nicolas Paillot; a repris son nom 
en 1790. 

En exécution du décret du 16 janvier 1790, 
Thennelières devint le chef-lieu d^un canton du 
district de Troyes qui comprenait 1 3 munidpalitës : 
Argentolies, Belley, Bouranton, Doches, Laubres- 
sei. Menais, Saint - Parres- les -Tertres, Rosson, 
Rouillerot, Rouilly-Saint-Loup , Ruvigny, Thenne- 
lières et Villechétif. — En Tan viii , les raunidpalitt's 
d'ArgentoUes, Belley, Menois, Rosson et Rouillerot 
furent supprimées. — Le canton fut à son tour su{h 
primé par un arrêté consulaire de Tan ix. 
TflBULéE ou THEURis. — Voy. Tborée. 
Theume (La), miss, affluent de la rive gauche de la 

Marve; du territ. deChaource à liantages. 

THiiaBRGBOif ou TaiéBooRGEOfi, f. c°* de Lnsigny ; 

détruite vers 1860. — Tiberion, 1 196 (ch. de Tabl). 

de la Rivour). — Thiébergeon, xviii* s* (carte dv 

Cassini). 

Tbieppraiii, C^ d*Essoyes. — Teifren, 11 66- 11 69 

(cart de Tabb. de la Rivour). — Tieffremm, 1996 

(ch. de Tabb. de Montiéramey). — Tkefrein, 1 998 

{Aid,). — Tieffreain, 19 4 4 (vente à Gérard de 

Diiniay). — Ti^aein, 1945 {ibid.). — Thiêfrain, 

1379 (Bibl. nat. coU. Delamarre, Dénombr. gén. 

des fiefs, reg. 10,396, tlll, mss. Vignier). — 

Thieffraint, 1647 (Mém. mss. sur Vendeuvre). — 

Thiefrain, 1673 (Caumartin, Proc-verb.), — Ties- 

frain, 1679 (carte de Sanson). 

Dioc. anc. de Langros; coût, et baiil. de Troyes; 
chàtell. de Vendeuvre ; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Bar-snr-Aube. 
TniBLou (Étang du) et maison isolée , territ du Mesnil- 
SaintrPère. — StagnumdouTiiloua, la/io (cb.orig. 
de Gérard de Dumay). 
Tbiélod (Le), ruiss. affl. de la rive droite de la Barse; 
du Mesnil-Saint-Père à Briet — Rivuê qui dicitur 
Telout venue eAbatiam arremareneem , liai (cb. 
de Tabb. de Montiéramey). — Rmdue qui dicitur 
Tkelove, 11^ {ibid.). '— Ru du Thuilou, xvi* s' 
(inv. des tit de la sdgn. de la Villeneuve-au-Cliéne). 
— Thiékm (TuiHer). . 

Ce ruisseau , qui limitait les anc. dioc. de Troyes 
et de Langres, sépare amj. les arrood, de Tix>yes et 
de Bar-aur-Aube et les c*^ de la Villeneuve et du 
Mesnil-Saint-Père. 
TaiéHois (Étako au), c^'de Pioey. 



j 



160 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



TfliiMois (Le) , ruiss. afll. de la rive gauche de i^Auzon ; 
de Rouilly-Sacey à Piney. 

Tbil, c*" de Soulaines. — Tiletne, 664 (D. Bouquet, 
Rec. des Hist, gauL et franc, t. IV, p. 6^7). — Ti- 
UuM, Slib (ibid. t. Vm, p. A77). — Tilia, 845 
( cari, de Tabb. de Montier-en-Der). — - Tilioltis, yers 
10^9 (Camusat, Prompluarium , f 99). — TiUut, 
1 080 (cart. de Tabb. de Moléme). — Tilles, 1 136 
(eh. de Tabb. de Monliëramey). — TU, itA5- 
1169 (ch. deTabb. de ia Rivour). — Tyl, 1166 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Tilleolus, 1 1 7/i (ch. 
de Henri I" comte de Troyes). — Tylius, 1179 
(ch.de Tabb. de Clairvaui).— Ty/ia, 1186 (ch. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Tilleius, i a38 (cart. 
de Tabb. de Clairvaux). — Thil, 1369 (^^^* du 
Temple).— ThiUa, 1/107 (pouillt5).--ri7/ia, 1657 
(rolle, fonds de Saint-Pierre , arch. de TAube). 

Dioc. anr. de Troyea; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; éiect. de 
Bar-8ur-Aube. 

Thi¥dii(Nemc8), près de Sermoise, c"^ de Champi- 
gnolle. — Nemut Thivum, 1 1 49 (Blampignon, Hiât. 
de iainte Germaine, p. ao3). 

Thors, c** de Soulaines. — Tors, 1 o85-i 110 (ch. du 
prieuré de Montier-en-nle). — Toria, 1179 (cart. 
de Tabb. de Clairvaux). — Toyre, 1306 (cart. de 
Champagne ). — Toire , vers 1 a a a ( iivre des vassaux ). 

— Tori, Thoriacum, ia38 (cart. de Tabb. de Mo- 
léme). — Domus milicie vaUis Taurorum, 1369 
(cart. du Temple), — Thora, i«85 (ch. de Tabh. 
de Clairvaux). — Commanderie de Tors, iSqo (ch. 
de la comm"' de Troyes). — Thors, i5o3 (ibid.), 

— Thors et Gorgebin, commanderie, xix* s* (Che- 
valier, Hist. de Bar-sur^Aube , p. 58). 

Il y avait une comm"" de Tordre Teu Ionique : 
c^est ia seconde qui soit connue dans le dt'p*; 
elle a été supprimée au xviii" s*. L^aulre est celle 
de Beauvoir, c°' de Chaumesnil. 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-8ur-Aube. 

Thors (Bois de) , c"* de Thors. 

Thouan (Bois de), c°* de Balnot-sur-Laignes, avec un 
anc. ermitage. — Nemus de Toan, 1337 (ch. du 
couvent de ia Gloire-Dieu). — Boseus de Toam, 
1356-1370 (feoda Campaniœ). — Hermitage, Bois 
de Thouen, xviii* s* (carte de Cassini). — Bois de 
Thouan (carte de i'État-major). 

Tbobt (Le), ruiss. affl. de ta rive droite^de la Seine, 
à Chappes. 

Thuist, h. c" d^Estissac, avec desserte et église spé- 
ciale; anc. paroisse réunie à celle de Saint-Liébault 



par Pierre d*Arcis, évéque de Troyes, 1377-1395 
(Courlalon, Top, du dioc. de Troyes, t. III, p. i55). 

— Tusiacum, 1 1 80 (carL de i*abb. de Saint-Loup ). 

— Thusiaeum, 1 306 (cart. de Tabb. de Clairvanx ). 

— Thusi , 1 3 1 9 ( cart. de Tabb. de Notre-Dame^ux- 
Nonnains). — Tuissi, vers 1333 (livre des vassaux). 

— Tuisi, 1333-1339 (feoda Campaniae). — Tusy, 
iSaS (prisie de la seign. de Villemor). — Clusia- 
cum, 1/107 (pouillé). — TAiiyn, 'i553 (exlr. et 
État sommaire du baill. de Troyes). — ■ TtiUiaeum , 
XVII* s* (pouillé). — Tuitium, 1618 (Pap. Masson, 
p. 181). — Thuisy, 1673 (Cauraartin, Proc-verb.), 

— Thuisiacum, xtiii* s* ( Gourtalon, Top, t. HI , 
p. i55). 

Thurbt (Voie de). — Elle lire son nom de Tanc. déno- 
mination de ia c"* de Saint-Benoft-sur-Seine et 
sépare le territ. de Saint-Benott de celui de Sainte- 
Maure; section , autrefois justice de Vermoise. 

Tillet(Boisdo), c"* de Pont-sur-Scine. — - Bois du 
Tillet, xviii* s' ( carte de Cassini ). 

Tjllet (Le), f. c"' de Chaource. — Le TiUet, xviii' s* 
(carte de Cassini). 

Tilleul (Le), m*", c"* de Montmorency; auj. détruil. 

— MouUn de Tilleul, xvin* siècle (Courtalon, Top, 
t. III,p.36o). 

TwETBRRiERS, f. c" de Lignol. — Tirterier, xfiii* s* 

(carte de Cassini). 
TiRTEFOHTAiHE, f. c"' de Bayel. — Fontaine, xviii* s' 

(Cassini). 
TiRTA ( Le ) , ruisseau des marais de Payns , c*^ de Payns ; 

il coule sur un terrain crayeux et afflue à la rive 

gauche de la Seine. 
Tourelle, c^'de Rouilly-Saiot-Loup^prèsde Tun des 

ponls jetés sur le chemin de fer; détruite lors de la 

construction du chemin de fer de Paris à Mulhouse. 
Tourelle , c*^ de Saint Hilaire. -^ Contrée dans laquelle 

se trouve une tombai le. 
Tourelle , c"* de Sainte-Savine. — Cetle tombelle est 

nommée^ la Croix4a-Motte ou la Croix-la-Beugm 

{Beugne, Beigne, signifie : éminence, bosse), en 

raison de la croix qui la surmonte; au N. de la 

rçute actuelle de Sens à Troyes, elle était au raidi 

de la voie romaine. 
ToMRELLE,c°*de Sommefoutaine-Saint-Lupien (Méin. 

de la Soc. acad. , i'* série, n* 4 1 ). 
Tourelle, c" de Trancault. 
Tourelle ( La ) , territ de Mesnil-Sdlières , à Tangle du 

chemin dit la Voie de Brienne et de celui de Cham- 

pigny, ayant tous les deux une apparence antique. 
Lors de sa destruction, il y a quelques années, on 

a constaté qu'elle recouvrait trois squdettes. 
Tourelle (La), m^'i vent, c*^ de Piney, section de 



DÉPARTEiMENT DE L*AUBE. 



161 



Braotigny; AUj. détruit -— MouUn de Tomhette, 
xviii* 8* (carte de Gaasini). 

ToMBBLLB D*AuLiiAT (La), (uDiulufl, c°* de Jasseiôes, 
an N. et près d^une voie romaine. — La totnhelle 
d^Avinay, xtiii* b* (carte de Gassini). — Fouillée 
en 1 867 par les soins de la Société académique de 
TAube, on n*y trouva que quelques fragments de 
céramique de Tépoqne gallo-romaine ou mérovin- 
gienne. Composée de terre arable, on mit à jour, 
creusé dans la craie , un trou en forme de siège. 

ToHBELLES (Lbs DECx), c"" d'Ervy. — L^une a 5o" de 
diamètre à sa base, 90 à son sommet et 10" de 
hauteur; Tautre, en partie détruite, était fort con- 
sidérable, mais sa forme ne peut être déterminée. 

ToHor (Lb), éc. c"* de Ville-«ur-Arce. 

ToKRBBBE (Yonne), élection. Cette élection, avant 1790, 
comprenait les c*" dont les noms suivent et qui font 
partie du dép^ de TAube, savoir: Bagneux, Beau- 
voir, Brogelogne, Cbannes, Chaxerey, Coussegrey, 
Etourvy, Marolles-sous-Lignières, Pruzy, les Riceys 
en partie, Villiers-le-Bois. 

ToRRERBois (Le), pagus ou comté. — Paguê 7onto> 
terinsiê, Tomotrinsit, 670 (Pardessus, Diplomata, 
t. Il, p. i53). — Temodrintiê paguê , 731 (cart. 
gén. de l'Yonne). — Pagw TemodrkitiB, 731 
(ibid.). — TometrmtU eomitatus, SiU (ibid. II, s ). 

— Pa^8 Temotemis, 859 {tbtd.). — Pàguê Tw- 
fiodrintiê, Tumodrinni, ToumodrensityS'jS (ch. de 
Tabb. de Monliéramey). — Tomodoremit pagui et 
comitatui , Tomedrùuê paguê , Tomedrm$i$ , Temo- 
deriniiê, regio Tomodoremii, pagtta Temodrensis 
(Hadr. de Valois, Notifia Galliarum). 

Sont indiqués du département de PAube, dans 

ce pagui : Polisy (869), Chaource, Turgy, Vai- 

lières (877), Élourvy (878). 
ToNTOifNB (La), h. c"* de Metz-Robert. 
ToRCHBPOT (Rue de), connue autrefois sous le nom de 

Trichepot; quartier isolé de la ville de Troyes, en 

dehors des fortifications et à fO. — Trichepot ,1978 

(Harmand, Léproserie de Troye»), 
Torct-le-Grand , c" d'Arcis-sur-Aube. — Torciaeum, 

856 (cb. de Tabb. de Monliérender). — Tord, av. 

1 1/17 (ch. de Tabb. de la Ghapelle-aux-Planches), 

— Torcey, 11 53 (çh. de Tabb. de Montier-la- 
Celle). — Torceium, 1179 (Bibl. nat. lat 5,/î3a, 
r5o v"). — Torceyumy 1/107 (pouillé). — Les 
deux Torsehf xvi* s* (liste des par. du dioc.). — 
Torceium magnum, xvii* s* (pouillé). — Tord le 
Grand, xtiii* s* (ibid,). — Grand Torcy, xviii* s* 
(Gassini). — Torceyum magnum, xviii* s* (Cour- 
talon, Top.i. m, p. 477). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie 
Aube. 



royale de la Barbuise ; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Troyes. 

Torct-le-Petit, c*" d'Arcis-sur-Aube. — Les deux Tor- 
selz, xTi* s* (liste des paroisses du diocèse). — 
Tordacum parvum , xvii* s* (pouillé). — Tord le 
Petit, xvin's* {ibid.). — Petit Torcy, xviii* s* (carte 
de Gassini). 

Dioc. anc. , coût et baill. de Troyes; mairie royale 
de la Barbuise; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

ToRis(LB8),f.c"'deBriel. 

ToRViLLiERS, 9* c* de Troyes. — TorviUare, 11 36 
(cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Torviler, Tordl- 
1er, 11 64 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — Tor~ 
uieler, 1189-11 85 (ibid,). — Tordllarium, 1986 
(cb. de Tabb. de Montier-la-Celle). — Torvilairum , 
1965 (ch. de Tabb. de Notre-Dame-des-Prés). — 
Tordllers, xiii* siècle (bibl. de Troyes, mss. 365). 
— ToursvUlers, 1999 (fonds de Notre- Dame-en- 
rîle, arch. de TAube). — StxtrdUiers, 1898 (pri- 
sie de Villemor). — TorviUeria, i38i (arch. delà 
ville de Troyes, compte mss. orig.). — TormlUers, 
1 4o8 (ch. de THètel-Dieu-le-Comte). — TordUier, 
i55/i (ch. de Tabb. de Montier-la-Gelle). — Tre- 
villiert, 1666, — Threnodia (bibL de Troyes). — 
TeurdlUers, xtiii* s* (Courtalon, Top. III, i34). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; prévôté 
royale; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troyes. 

ToDPON, fontaine, au tenit. de Roncenay. 

TocR (La), m*", c"* de Troyes. — Molendini qui sutU 
8ub turre Trecarum, 1 139-1 169 (ch. du prieuré 
de Foicy). — Molendina juxta novum Castellum 
quod est ante Ecclesiam Beati Joannis, tib'j (Ga- 
musat, Promptuarium , f 33 1). — Molendina de 
sub Turre, 1 159 (ch. du prieuré de Poicy). 

TocRifEBRiDE(LE), m**, c"* de Saint- Aubiu. — Tourné- 
bride ^ xviii* s* (carte de Gassini). 

TocRRièRBs, h. c"*deDoche8. 

Tolt-y-Fact, éc. c"** de Ghaouroc. 

Toct-y-Faut, gagn. , Onjon et Bouy i détruit. — 1 553 
(État du baill. de Troyes). 

Tbacb (La), tuilerie, c*^ de Brevonne. 

Tbagny, f. c^ de Lentilles; détruite en i849. — Tri- 
gny, XVIII* s* (carte de Gassini). 

TraInbl, c*" de Nogent-sur-Seine. — Tnangulum, 
1 107 (cart. de Tabb. de Moléme). — Tnanellum, 
1199-11A9 (ch. du prieuré de Foicy). — Trwi- 
gnel, 1197 (Gall. christ, inst. t. XII, p. 3o, 87, 
980). — Trainel, vers 11/10 (cart. de Tahb. de 
la Rivour). — Tdangnellum, 1 i/i5 (carL de Tabb. 
de Saint-Loup). — Triagnellum, 1167 (ch. de 



31 



162 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Tabb. du Paradel). — Triagnum , 1 1 5o (cart. gén« 
de l'Yonne). — Triannel, ii5i (Gall. christ, inst. 
l. Xïl, p. 3o, 37,380). — Trianel, itôi (cart. 
de Tabb. de la Rivour). — Trignellum, 11 63 
(cart. du Paraclet). — Traignellum , 1166 (Bibl. 
nat. lat. &,66i, p. 58-69). — Triagnium, 1166 
(eh. de Pabb. de Vauluisant). — TizaneUum, 1170 
(cart. de la léproserie de Troyes), — TriaiffMUum, 
1 171 (Arch.nat.cat. n'igi). — Triannulum, 117a 
(Bibl. nal., lat. 5,/i32, T 5o, v"*). — Triangle- 
rum, 1176 (cart. conaitum Gampaniae). — Trian- 
nellum, 1 179 (fonds du prieuré de Saint-Sépolchre 
de Yillacerf). — Triegnel, 1 196 (Gall. christ, inst, 
t. XII, p. 3o, 37, 980). — Tregnel, iao5 (ch. de 
Pabb. du Paraclet). — Triangellum, 1309 (cart. 
de Tabb. de Saint-Loup). — Triaignel, Trieignel, 
Triangnel, vers msa (bibl. de Troyes, mss. 365). 

— Triennel, Trainellum, i934-iaA3 (feoda Catn- 
paniœ). — Treignel, ia54 (ch. de Tabb. de 
Scellières). — Trynel, ti68 (cart. de Cham- 
pagne). — Traignely ia8a (cart. du Paraclet). — 
Tvemgnel, i3oi (ch. de Tabb. de Vauluisant). — 
Domus Leproêorum de Triangulo, i3o3 (cart. du 
Paraclet). — Traynel, i3a8 (prisie de Villemor). 

— Treùmel, i4i8 (Ord. desroysdc France, t. II, 
p> 397, et t. X, p. A79). — Treynêl, 1U2S (ch. de 
Tabb. de Vauluisant). — Trinei, 1670 (Mém. 
d'Hatlon, p. 698 et 799). — Trinel lez Nogent sur 
Seine , 1 5 7 5 ( t6i(i. ) . — TrigneUium , 1618 ( Papire 
Masson, p. 16&). — Traisnel, 1 65o( carte de San- 
son). — Tringuel, 1676 (Hadrien de Valois, Not. 
Coll. p. 56 1). — Treinely 1717 (ch. du prieurô 
des Tables). — Trenelle, 17^3 {ibid.). 

Pagùe Treeoêtinut et Pagus Senonicuê; diocèse 
anc. de Sen^; coût, etbaill. de Troyes; châtellenie; 
gouY.de Champagne; général, de Tlle-de-France; 
élect. de Troyes. 

Ville fermée de fossés arrosés en partie par TOr- 
vin. — Château très-fort dont remplacement dans 
Tun des angles de la ville est facile à reconnaître. 

La châtellenie conâprenait: Beauvais, Bouy, 
ic Courtillois, Fay, la Godivi^c, Téglise Saint- 
Gervais et Saint-Protais, Trafnél et Vaureignier. 

Le doyenné de Tralnel, avant 179a» relevait de 
rarchcvéché de Sens et comprenait, â cette époque , 
les paroisses dont les noms suivent, au noaabre 
de 8, et qui dépendent aujourd'hui du dép^ de 
TAube, savoir: Coorceroy, Fontenay-de*Bossery, 
(iumery, la Louptière, la Motte-Tilly, le Plessis- 
(lâlebled , Pouy et Trainel. 

Devint, en 1790, le chef-Ueu d'un canton du 
district de Nogent formé de 8 municipalités : 



Bouy- sur- Orvin, Courceroy, Fontenay-de-Bos- 
sery, Gumery, la Louptière, le Plessis-Gâtebled, So- 
]igny-le»-£tangs, Trainel. Ce canton fut supprimé 
en Tan ix. — Chef-lieu d'un canton ecclésiastique 
comprenant U paroisses ou succursales: Gumery, la 
Louptière, le Ple88is-Gâtd)led, Soligny-les-Étangs. 
Tbarcault-lb-Châtbl , f. c*^ de Trancault-le-ReposL 

— TrancauU'le-Chdtel, xviii* s* (carte de Cassini). 
Tiaxcault-lb-Repost, c"" de Marcilly-le-Hayer. — 

TranquiUwn, 1016 (Gl^r). — TranqwU, Trcn- 
queil, 1 167 (ch. de l'abb. du Paraclet). — Tran- 
quel, avant 1 i&o (cart gén. de l'Yonne). — Tran- 
quoil, 1186 (ch. de l'H6tel-Dieu-l&- Compte). — 
Tnuujfueiêl, 1 1 9 A (Gall. christ. insL t. XII, p. a 80). 

— Tran$quoUum, iao3 (cart. et arch. de la lépro- 
serie de Troyes ). — TnmecoUum , 1 a35 {ibid, ). — 
Ti-intjUùUum , 1376 (ch. de Tabb. de Vauluisant). 
— • Tronquant, i3a8 (prisie de Villemor). — 
Tratucolffum, an* s* (pouillé). — Trauquaulty 
XVI* s* (liste de^ par. du dioc.). — TrancauU, 1 553 
(extr. et État sommaire du bailL de Troyes). — 
Crancoêt, 1 567 (Mém. d'Hatton^ p. 507). — 7r<m- 
cault le Repoi , xviii* s* (carte de Cassini). — Tran- 
quault le Repos, XTUi* s* (Courtalon, Top, L 111, 
p. 319). — TrancauU le ReposL 

Dioc. anc, coût, et bailL de Troyes; châielL de 
Bourdenay ; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

Trahkb, c*"de Vendeuvre-sur-Barse. — Trena, 1179 
(cart. gén. de l'Yonne). — Trana, 1 18A (cart. de 
l'abb. de Saint-Loup). — Trayme, laoi (feoda 
Campaniœ). — Trmna, 1 339 (cart. comitum Cam- 
paniœ). — Traneium, i336 (du de l'abb. de 
Basse-Fontaine). — Traenna, 1356-1370 (feoda 
Campanis). — Tranna, 1370 (ch. de l'abb. de 
Beaulieu). — Tranne, 1396 {ibid.). — Tretme, 
t356 (Ufid,), — Tranner, Trannes, xv*s* (liste des 
par. du dioc.). — Tranus, xviu* s* (Courtalon, Top. 
t.III,p. 4i/i). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et bail^. de Cbau- 
mont; gouv. et généraL de Champagne; élecL de 
Bar-8ur-Aube. 

Trarkb (Lk Petit-), h. c°* de Tranne. 

Trefllebib (La), h. et usine métallurgique, c** de 
Plaines. 

TR^MAfiRB (La), ruisseau qui prend sa source au N. de 
Chamoy, arrose Chamoy, la ferme de Trémagnc, 
celle des Joncs, et se jette dans l'Armance, par 
la rive droite, au S.-£. des Bordes*d'Avreuil. 

TtinAfiiiB (La), f. c°* de Saint- Phal. •— Fremme, 
xTiii* s* (carte de Cassini). 

Tire son nom du ruisseau qui l'arrose. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



163 



Taehblay (Le), h. c"' d'Avaot-lei-Marciily. — Tren-- 
bleium, 11/16-1167 (cart. de Tabb. de la Rivour). 

— Trebleium, 1 1/17 (ch. de Tabb. du Paraclet). — 
Tremblay, Trambl&ium, 11 53 (cart. de Tabb. du 
Paraclet). — Trambletum, 1167 {ibid.), — Trem- 
blay, Trambloi, 1198 {ibid.). — Trambeleium in 
paroehia de Aventiê, 1376 (cb. de Tabb. de Vauiui- 
sant). — Trambley, 1 983 (cart. de Tabb. du Para- 
clet). — Tramblèyum, i3oi {ibid.). 

Trihblb (Lb) , m'°, c"* de Locbes. 

TaiMORT (Li), miss. affl. de la rive gauche de la 
Vanne; de Rigny-ie-Ferron à Flacy (Yonne). — Le 
Tiremont, 186a (Dict. topog. de TYonne). 

Tbévois (Gaivil des). — U commence à la Grande- 
Pointe, premier bras de la dérivation de la Seine, 
se subdivise au moulin de Pétai pour se réunir au- 
dessous de cette usine, se subdivise de nouveau au 
moulin de Paresi e , arrive sous les murs de la ville 
de Troyes près de la porte de Gronceb, prend en 
ville le nom de Vieille -Vienne dans son cours prin- 
cipal et se partage en une multitude de cfinaux 
avant de réunir ses eaux à celles du canal de la 
Haute-Seine; c'était, au xiv* siècle, le lit naturel 
de la Vienne, et avant 1869 il se jetait dans le ru 
Cordé. 

Tiévois (Les), h. c"* de Troyes, avec moulins. — 
Molendini Tartevie, 1189 .(^^* ^^ THôtel-Dieu- 
le-Comte). — Tervoie, 1916 (ch. de Tabb. de 
Montier-la-Gelle). — Torvoye, 19^7 (ch. de FHô- 
tel-Uieu-le- Comte). — Torta via, xiii* s*, traduit à 
tort par Voie Tarte (Lefebvre, Finances de Cham- 
pagne). — Trevoye, i/i33 (inv.detit. concernant la 
comm*** de Troyes). — rreraaij-,i6j7(arch.mun.). 

Tfiévois (Les Bas-), h. c"* de Troyes. 

Trévois (Les Hauts-), h. c*^ de Troyes. 

Tbicisses (Pays des), Paguê Trecemii. — Le peuple 
Tricasse dépendait à Tépoque celtique de la nation 
sénonaise, occupait la partie la plus orientale de 
la province de Sens et touchait au N. à la province 
de Reims, à TE. et au midi à celle de Langres; 
le point de partage des rivières de la Marne et de 
TAube parait avoir servi de limite avec les Rémois, 
et les foréU du Der, d'Isle et de Chaource avec les 
Lingons. — Tricassei, 1" s* (Pline T Ancien). — 
Tpixdatot, i95-i39 (Ptolémée). — 7rtca«tff ^ vers 
1 60 (itin. d'Antonin). — Tricasêini (inscription lat. 
du proconsul Démétrius, remontant au Haut-Em- 
pire). — Tricasêinus ager, 99/1 (D. Bouquet, Ex 
Panegyrico Eumenii). — Tricasêiimm solum, 996 
(ibid,). — Ten'itorium Trecaseinum , h^S (Grégoire 
de Tours). — Pagus TricasMmus, 837 (Nithard). 

— Pagus Trecaêinttê, 853 (capital, de Charles le 



Chauve). — Pagus Trecateiisis , iiô/i (cart. de 
Tabb. de Moléme). 

Étaient compris dans ce pagus: Villery (?• s'), 
Virey-sous-Bar (vi* s'), Montier-la-Celle (753), 
Bonneval (753), Courcelles, Wlfo, masus Comera- 
ntu, Prunay ou Prugny, Bouilly, Daudes, Novitias, 
Montaulin, Chappes(753), Moqtiéramey («'s*), 
Herbigny , Cresciaeum ( sans doute Greniacum, auj. 
Creney), ArgentoUes, Brcban^Croncels, Britmia, 
Ruvigiiy, Serres, Isle(Aumont) (avant 85/i), Then- 
nelières (869). On a placé encore dans le pagus 
Tncassinus Laneret, Charmoy, Cidimiacus, Ora- 
torium, Trancault-le-Repost, Ards, Saint-Oulph, 
Piney elTrainel. 

TniçuERBT, h. fief, c" de PAlis; détruit — Tricherei, 
i 1 96 (cart. et ffrch. de la léproserie de Troyes). — 
Tricheri , 1 9 3 8 ( ibid.). — Trecheri , 1 9 4 3 ( ibid. ). 
— Triehery, 1 398 (prisie de Villemor). 

Trillo5 (Le), f. c"* de Lévigny. 

Tbimté (Hôpital db la). — Fondé à Troyes en 1 589 , 
dans la rue qui en porte le nom , par Jean de Mau- 
roy, seigneur de Charmont, et Louise de Pleurs, 
son épouse , il a été réuni aux autres hôpitaux de la 
ville en 1 63o. 

Tririté (La), chapelle hors des murs de Nogent- 
sur-Seine; auj. détruite. — Tnmié, xviii* s*(carte 
de Cassini). 

Trinité (La), f. c" de Trainel; auj. détruite. — Con- 
ventus de Triangulo meldensis diœcesis, i955 (Du- 
plessis, Hist. de Meaux, t. H, p. 169). — Manaste- 
rium Sancte Trinitatis de Triangulo, 1963 (ch. de 
rabb. du Paraclet). 

C'est un anden monastère qui dépendait du dio- 
cèse de Meaux. 

Trimté (MouLiw DE la), c" de Troyes, eu Preîze, à la- 
bonde Gendret. — i4o9 (arr. des Gr. J. de Troyes). 
Existait encore à la fin du xv* siècle. 

Trimté ( MouLiA DE la) , c°' de Troyes, faubourg Saint- 
Jacques. — Le Pariement en ordonna la destruc- 
tion par un arrêt qui fut exécuté en janvier 1971 
(arch. munie, de Troyes); réédifié vers ]5^i, dé- 
moli en 15/17, puis reconstruit vers 1696, c'est 
auj. une manufacture avec chute d'eau. 

TaiNiTi-Aux-Bois (La) ou les Boi^s-HoMiES, h. c"' de 
Cormost. — La Trinité, i5/i3 (fonds de Tabbaye 
de Montier-la-Celle). 

TRiniTé-SAiRT-jACQUES (La), d'abord simplement la 
Tririté, anc. monastère, c"' de Troyes. — Fratres 
S. Trinitatis ordiniê capUvarum, 1260 (Camusat, 
Promptuarium, p. 698). — Fratres de Trinitate, 
Frfitres Trinitatis ordinis captivoinitn, i960 (ch. du 
couvent de la Trinité). — Domus ordinis Sancte 



9t . 



16& 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Trmitatit et capiivorum Trecen$ii, Domu» Sancte 
Trinitatis de Trecis, 1 269 (ibid.). — Eccleaia Sanetê 
Trinitatis propê Trecas, ihak (ibid.). — Trinité 
lez Troie», i&Sg {ihid.). — Le» Matkurin», x?iii* s* 
(carte de Gassini). 

Ce couvent, fonde par Thibault V, comte de 
Champagne, en i960, était de Tordre de la Ré- 
demption des Captifs, des Trinitaires ou Mathu- 
rins, qui occupa la maison établie par les Cordeiiers 
entre la porte de Comporté et celle de la Trinité , 
avant d^élre transféré en ville; réuni ensuite au 
prieuré de Saint-Jacques en 1 690, il a été supprimé 
en 1790. 
Tbodb (Bois db), territ. de Villy-en-Trode. — Nemu» 
de Trohouda, 1 197 (ch. de Tabb. de Montiéramey). 

— Nemtu de Troouda, iaa5 (ibid,). — Troude, 
i3a5 (ibid,). — Troda, i38a {ibid.). — Troode, 
i385(tWrf.).— Troude, iliia (ibid.).-^ Trode, 
i/i85 (ibid.). 

Tbois-Fus (Lbs) , éc. c'* de Saint-Martin-de-Bossenay. 

Tbois-GIibicx (Les) ou la MALADiànB, h. c^'dela Bi- 

vière-de-Corps. — La Malardière, xvin* s* (Gassini). 

Tiois-Maisons (Lbs) , h. c"* d^Ossey-les-Trois-Maisons. 

— Le» Troie-Maiton» , xviii* s* (pouillé). 
Tbois-Maisons (Les), h. c'^'de Saint-Mards-en-Otbe. 
Tbois-Moiheaux (Les), éc. c*^ de Magny-Fouchard. 
Trohchb (La), f. c"* de Doches; auj. détruite. — Le 

Tronche, xviii* s* (carte de Gassini). 

Tboiucuet (Le), anc. château, c'* de Saint-Thibault, 
avec moulin. — Molendinu» de Tronchet, 1 1 99 (cart. 
et arch. de la léproserie de Troyes). 

Le moulin a disparu depuis longtemps; le châ- 
teau n*est plus qu*une modeste habitation. 

Troiichois (Bois du), près de Rigny-le-Ferron. — Ne- 
mu» de TroncKoi, »ive de Marne cruete, iao6 (ch. 
de Tabb. de Vauluisant). — Nemu» de Tronchoy, 
Nemu» quod vocatur Mordecroi»e, iao7 (i^^O* 

Tborcrois (Fontaine du vallon de), territ. des Riceys. 

Tbobchois ( Le ) , c6te , territ. des Riceys. — Truncheium , 
1101 (a* cart. de Moléme). — Trunchetum, 1 169 
(i*' cart. de Moléme). — Tronchetum, 1368 (ch. 
orig. de Tabb. de Moléme). 

Tboqubt (Lb Gbard et le Petit), h. c*^ de Brevonne. 

— Le» grand et petit Troquet» , xviii* s* (pouillé). 
Tbouan-lb-Gband, c^de Ramerupt, avec moulin et 

comm"* de Templiers. — Troantium, 1081-1108 
(ch. du prieuré de Dampierre). — Trœnnum, 
xii's* (ch. du prieuré de Ramerupt). — Troan, 
ii5a-ii8o (feoda Gampaniœ). — Troant, laoo 
(ch. de l'Hôtcl-Dieu-le-Gomte). — Troannum, 1307 
(bulle dlnnocent III, Gamusat, f* 355). — Molen- 
dinum de Troant, 1219 (cart. du Temple). — 



Troancium, iûU6 (carL de Tabb. de Glairvaux). — 
Trouancium, i3i4 (ch. de la comm'**de Troyes). 
— Trouantium magnum, 1/107 (pouillé). — 
Trouancium magnum, 1/157 (^^^^1 fonds de Saint- 
Pierre, arch. de TAube). — Trouan le Grand, 
1 570 (inv. de titres conc. la comm"* de Troyes). — 
Troancium magnum, xvi* s* (pouillé). — Traon- 
tium magnum , xvii* s* (ibid. ). — Hospitale »eu prœ- 
ceptoria, xvn* s* (ibid.). — Trouan, 160 A (ch. 
de la comm^* de Troyes). — Trovantium, xviii* s* 
(pouillé). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, de Meaux; baill. de 
Sézanne; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Vitry-le-François. 

Tbouan-le-Petit, c*" de Ramerupt. — Trouantium 
parvum, 1/107 (pouillé). — Troaneum parvum, 
1 /i a 8 ( ibid. ) . — Trouancium parvum , 1/157 (^^^^ 
fonds de Saint-Pierre, arch. de l'Aube). — Troan^ 
cinm parvum, xvi* s* (pouillé). — Truantium par- 
vum, xui* s* (ibid.). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, de Meaux; bailL de 
Sézanne; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Vitry-le-François. 

Trocsse-Bqbup (Fontaine de), territ. de Verpillières. 

Trotes, ch.-l. du dép* de PAube. — U6Xts Ai5yov(rt6- 
Sova, \iSyov<TT6ft.ava, ia5-i39 (Ptolémée). — G- 
viia» Trica»»ium, iv* s* (D. Bouquet, Not. deeprov. 
et vitte» de Gaule). — Trica»»œ, vers 3 60 (Ammieo 
Marcellin). — Augu»tobona, /i35 (carte de Peu- 
tinger). — Trecœ, 49 3 (Grégoire de Tours). — 
Treca»si» , vi^ s* ( Frédégaire). — Treca»»ium eivita», 
637 (I). Bouquet, Prœceptum CMotarii III). — 
Urb» Treca»»ina, 65 (Bollandus, Vie de saint Ro- 
bert). — Treca»»en8e oppidum, 656 (Vita sancti 
Frodoberti). —Trica» civetat...^ vu* ou viii' s' 
(Triens mérovingien , coll. de M. le marquis de Mo- 
rinais). — Trica», Tricca», Treca» eivita», Trecens.f 
Trecaei dm..., Trecsia eivi..., Trica» civilate, Tn- 
case, Treca», Ti-ids, Treca (monnaies mérovin- 
giennes et carolingiennes). — Avgusta Trieorum, 
858 (Annales de Saint-Bertin ). — Treci, Augutta 
Trecorum eivita», 890 (évangéliaire de Tabb. de 
Saint-Loup). — Treca»sitia eivita», 1 07 1 (Gamusat, 
Promptuoiium , f a 3). — Treucœ, 1 198 (Arch. nat 
inv. et doc. t. I",p. 196). — Urb» Treiciarum,iiii's* 
(D. Bouquet, t. XI, p. 6/i5). — Treche, iai8 
(ch. de THôtel-Dieu-le-Gomte). — Troie», i93o 
(ch. de Thibault IV, comte de Troyes). — Troy», 
1370 (arch. comm.de Troyes). — Troye»-»urSeine , 
1697 (alman. ou calendrier, Paris). 

Aux temps celtiques, Troyes était le chef-heu 
de la cité des Tricasses, laquelle faisait partie de 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



165 



la nalîoD sénonaise. Les Tricasses, nom de con- 
fédération, occupaient la partie la plus orientale 
do territoire Bénonais; celle-ci était limitée an 
S. et à TE. par les foréto d'Isle et d'Onent, qui 
dépendaient de la grande forêt du Der, au N. par 
les plaines de la Champagne et à 1*0. par la forêt 
d'Othe. 

A Tépoque gallo-romaine, la cité des Tricasses 
prit le nom âî'Auguitf^Hma et celui d'Auguitomana, 
Comprise dans la Gaule cellique comme munidpe 
romain, elle fut Tune des soixante-quatre cités 
gauloises et fit partie de la première Lyonnaise. 
A partir de 3 60, alors que la Gaule fut difisée en 
douze provinces, elle fut comprise dans la septième. 
Vers Tan /ioo, elle était de la province lyonnaise- 
sénonaise. 

Après rinvasion de &06, la cité des Tricasses 
abandonna le nom qui lui avait été donné sous la 
domination romaine; elle fit partie du royaume de 
Clovis. En 5 1 1 , elle est placée dans le royaume 
d*Austrasie. En 57/i, elle est indiquée dans celui 
d^Oriéans ou de Bourgogne, ainsi qu*en 586; vers 
7 1 /i , elle est renfermée dans celui de Neustrie. 
Troyes fut soumise au pouvoir de Pépin , de Cbar- 
lemagne et de leurs successeurs. — Ateliers moné- 
taires sous les deux premières races. — Troyes était 
comté non héréditaire en 837 et pendant la plus 
grande partie du ix* siècle. — En 853, cette ville 
fat comprise dans le dixième missatique des mùii 
domnUci de Cliaries le Chauve. — Comté hérédi- 
taire en 958. — Vers 1 195, ce comté devint i^elui 
de Champagne. — En 198a, mariage de Jeanne de 
Navarre, héritière de Champagne, avec Philippe 
le Bel, roi de France. Ce comté ne fui réuni défi- 
nitivement à la couronne qu*en i36i. — La rille 
de Troyes resta la capitale du comté de Champagne 
non-seulement jusqu^à la réunion de ce comté à la 
couronne, mais encore elle conserva jusqu*en 1789 
les privilèges attachés, dans toutes les cérémonies 
publiques , aux capitales des anciennes provinces. 

Aux temps gallo-romains, la ville de Troyes n*au- 
rait pas été fortifiée avant le dernier quart du 
m* siècle; dans ce cas, elle aurait eu une étendue 
un peu moindre que celle d^aujonrd'hni. Son oppi- 
dum, quartier dit de la Cité, existait au v* siècle : 
c*était un parallélogramme établi sur un monticule 
situé au milieu des marais et entouré de murailles 
percées de quatre portes. 

Au XI* siècle, la ville s^étendil dans la direction 
de TE. , du N. et de TO. : au N. et à TE. , elle fut 
close par Tune des dérivations de la Seine ; à TO., la 
ville constitua un nouveau parallélogramme à peu 



près parfait, juxtaposé sur la corde d*un hémicycle 
formé par la Cité ou le quartier bas. Cette nou- 
velle enceinte fut fermée de murailles dans les- 
quelles s'ouvraient onze portes. — Au xiii' siècle . 
la ville s'augmenta de nouveau dans la direction 
de TE. et du N. , et elle atteignit alors les limites 
qu'elle a encore aujourd'hui de ce côté. Ses fau- 
bourgs actuels constituaient des bourgs isolés, sous 
les noms de bourgs de Saint-Jacques , de Croncels , 
de Sainte -Savine, de Saint -Martin ou de Saint- 
Antoine. Les augmentations de la ville de Troyes 
proprement dite se* formèrent notamment, au 
quartier haut, du bourg deChampeaux, du Bourg- 
Neuf, du Bourg-Bérault ou Bourbereau, et au quar- 
tier bas, du Bourg-l'Évéque, du bourg Saint-Denis 
et du quartier d'Entre-deux-Portes. 

Les fortifications de la ville, au moyen âge, 
d*abord de terre et de bois, furent construites en 
pierre dans le cours du xiv* et du xv* siècle : elles s«.> 
composaient de remparts et de fossés ; dans la plus 
grande partie de ceux-ci coulaient les eaux de la 
Seine amenées à l'aide de dérivations. Au xv* siècle, 
l'enceinte de pierres fut achevée : elle comptait 
soixante-trois toureel plates-formes. Lore de l'intro- 
duction de l'artillerie dans les travaux des sièges, 
on modifia les fortifications de Troyes, afin de pou- 
voir mieux résister aux assiégeants. Ce dernier état 
de choses était à peu près celui que nous, avons vu 
disparaître depuis 1 83o , et il est encore recon- 
naissable dans son périmètre par les promenades 
édifiées du côté extérieur des fossés. L'étendue des 
murailles de la rille était d'enriron cinq kilomètres. 

La ville de Troyes avait dans son enceinte deux 
châteaux: l'un au N. E., de forme ronde, et, en 
raison de sa forme, nommé le Rondeau; il remon- 
tait au moins au milieu du xii* siècle. Il servit de 
prison royale pendant plus de 4oo ans, et ne fut 
entièrement démoli qu'en 1861. Le guichet qui lui 
servait d'entrée fut alora réservé ; mais , quoique pro- 
tégée par une inscription sur plaque de marbre placée 
par les soins de la Société françaiêe pour la conserva- 
tion deê monummti et de la Société académique de 
VAube, il tomba , en 1 869, sous l'action du marteau 
de M. le maire de Troyes. — Le second château était 
connu sous le nom de château de la Vicomte, non 
qu'il ait servi aux andens vicomtes de Troyes, mais 
parce qu'un droit de cens était payé par la ville aux 
successeure des vicomtes dans leurs droits utiles; ce 
château était situé au point le plus élevé de la rille , 
entre la porte de Belfroi ou du Beffroi et l'église de 
Saint-Nicolas. Dès le xi?* siècle, ce château servait 
de beffroi; les habitants y avaient leur doche et s'y 



166 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



réunissaient en assemblée g<énérale. Il fui démoli 
en 1587, et la terrasse sur laquelle il était assis 
disparut en i85fl. 

Outre ces deux chAteaux, servant à la défense de 
la ville, il existait encore (emplacement du bassin 
du canal) un palais construit au xu' siècle par le 
comte Henri le Libéral. Dans le cours du moyen 
4ge, et jusqu*en 1789, on le nomma le Palais- 
Royal, Les différents tribunaux de la ville y rendirent 
la justice pendant plusieurs siècles etjusqu^en 1789. 
Ce palais fut démoli en 1 806 par ordre du Gouver- 
nement. ^ 

Graixdê^ouri de Troyea. — Celte baute cour de 
justice siégea à Troyes dès 1 967 ; elle tint, à partir 
de 1 a 85 , souvent deux sessions par an, quelquefois 
trois, et siégea régulièrement de i»85 jusqu'à la 
fin du XII l' siède. Kn exécution des ordonnances de 
i3o9 et de i3i9, la Cour des Grands-Jours de 
Troyes, composée de membres délégués du Parle- 
ment de Paris, tint au moins vingt-quatre sessions 
pendant le xit* siècle, et notamment à partir de 
1 33 1 . Son autorité semble alors renfermée dans les 
limites du comté de Champagne et Brie; il en fut de 
même pour les sessions de lâoa et de 1609, les 
seules qui furent tenues au xv* siècle. Il ne parait 
plus en être de même pour les sessions de i59i , 
de 1 535 et de 1 583. Les lettres patentes ordonnant 
la tenue des Grands^Jours en fixaient le ressort. 
L'autorité de la Cour des Grands-Jours s^étendait, 
en i583, sur les pays de Champagne, de Brie, de 
Picardie et lespaysquien dépendaient, sur les bail- 
liages d'Auxerre, de Sens et anciens ressorts, sur 
ceux de Saint-Pierre-le-Moûtier, le Méconnais, le 
pays de Donziois, le Morvand , le Rethelois, le Bour- 
bonnais, la justice de Calais et les pays reconquis. 
(BoiTiOT, Nouvelles recherches sur la Cour des 
Gratids-Jours, 1870.) 

Bailliage, Présûlial. — Le bailliage de Troyes 
existait en 19 sa. Ses limites ont souvent varié au 
XI II* et au XIV* siècle, en raison de son union ou de 
sa désunion avec les bailliages de Meaux et de Pro- 
vins. En i553, il renfermait onze mairies royales, 
qui étaient celles des Noés, de la Grand^Rivière, de 
Chailiouet, de Preize, de Croncels, de la Barbuise, 
de Doches et de la Croix de Doches, de Laubressel , 
de Lusigny, d'Onjon, de Bouy et d'Aillefol (Géros- 
dol); trenie^atre chdtdkikies , qui s'étendaient sur 
les départements de TAube, de T Yonne, du Loiret 
et de Seine-et-Marne, et dont 91 sont comprises 
dans celui de TAube : ce sont les châtdlenies de 
Bligny, de Bourdenay, de Chacenay, de Chaource, 
de Chappes, de Coursan, d'Ervy, de Fontette, de 



la Grève, d'isle, de Jaucourt, de Jully, de Ma- 
raye, de Marigny, de Meurville, de Payns, de 
SainUPbal, de Spoy, de Tralnel, de Vendeuvre et 
de Villemaur; six sièges particuliers étaient assis 
dans les limites du département : ces sièges étaient 
ceux de Méry, Nogent-sur-Seine, Pontrsur-Seine, 
Rumillyiez-Vaudes, Vaucbassis et Virey-sous-Bar. 
Le comté de Bar-sar-Seine, au xiu* siècle, fut 
compris dans le bailL de Troyes, puis passa dans 
le ressort de celui de Chaumont. Après le traité 
d'Arras (i/i35), le bailliage de ce comté releva 
directement du Parlement de Paris et fiit soumis 
à la coutume de Troyes. 

La cbàtelienie de Jaucourt releva du baill. de 
Troyes, en exécution des lettres patentes du 96 oc- 
tobre 1 399 ; mais les appels de ses jugements furent 
portés «sans moyen» au Parlement de Pans après 
réfection du dudié deBeaufort, comprenant la cbà- 
telienie de Jaucourt , en faveur de Gabridie d'Estréçs. 
Le comté de Brienne, y compris Saint-Mards- 
eu-Othe et Villeneuve-^n-Chemin, dépenda^it de ce 
comté, fit partie du bailliage de Troyes. Par lettres 
de décembre 1 355 , ce comté fut reporté au bail- 
liage de Chaumont, où il resta, et dont il suivit la 
coutume jusqu'en 1790. — En 1 5 17, en faveur de 
Germaine de Foix, reine douairière d'Aragon, les 
appellations des décisions rendues par les juges de 
Beaufort (auj. Montmorency), de Soulaines, d'Ervy, 
de Séant-en-Othe (Bérulles), furent portées directe- 
ment au Parlement de Paris. 

Vallant, VilUers, Sainte-Syre, Rilly, les Grandes- 
Chapelles, Saint-Geoiges-en-Gaonnay, Orvillien, 
les Noés , Échenilly, Macey, Mesnil- Vallon , dépen- 
dant, avec leurs territoires, de la seigneurie du 
chapitre de Saint-Pierre de Troyes, furent, pour 
la juridiction civile, compris dans le bailliage 
de Troyes; le chapitre prétendait que toutes ses 
seigneuries relevaient du bailliage de Sens : aussi 
voit-on ces localités inscrites dans Tétat de ces deux 
bailliages. A partir de 1 58i , le chapitre, par trans- 
action , consentit à ce que les appellations interje- 
tées par ses sujets relevassent du bailliage de Troyes. 
Le présidial de Troyes fut créé en 1 55 1 ; il étendit 
son autorité sur le ressort du bailliage. 

Par édit de 1 638, il fut distrait du bailliage de 
Troyes un certain nombre de communautés d'habi- 
tants qui furent reportées au bailliage de Montai^is: 
la portion ainsi détachée cx)nstituait l'enclave dans 
laquelle étaient compris le comté de Joigny, la châ- 
tellenie de la Ferté-Louptière et leurs dépendances. 
Au XTiii' siècle, il y avait des communautés d'ha- 
bitants qui relevaient du bailliage : 1 " pour tous les 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



167 



cas; a" pour les cas présidiaux; 3''' pour les cas 
royaux, les insiDuaUonii, les substitutions, etc. 

Prévôté, — Les prévôtés furent, en Champagne, 
d'abord des institutions de finance plutôt que de 
justice. Instituées dans la première moitié du xu* siè- 
cle, elles se transformèrent avec le temps. — Par 
les ordonnances de 1 536 et de 1 537, les prévôts 
devinrent des officiers de justice civile et criminelle 
soumis, en matière d^ppel, à la juridiction supé- 
rieure des bailliages. ^ 

Le ressort de la prévôté de Troyes s*étendait, 
au moyen Age, sur celte ville, sur une grande 
banlieue et sur quelques villages répandus dans le 
bailliage. Dans la seconde moitié du xiu* siècle 
furent créées dans le ressort de cette prévôté les 
onze mairies royales susdénommées. En 1389, la 
prévôté de Troyes comprenait les localités suivantes: 
Aillefol, en partie; Argentoiles, Assencières, Aube- 
terre, les deux Barberey, Belley, Bessy, Bouran- 
ton, Bouy, la Ghapelle-Saint-Luc, la Chapelle-Sain t- 
Pére, la Chapelle- Vallon, Ghauchigny, Chausson, 
en partie; GheYilleUe, Chicherey, Colas- Verdey 
( a uj. Charment), Courcelles, Courteranges, Creney, 
Culoison, Doches, Feuges, Fontaine-Luyères, Froi- 
de-Rive, Laines- Bourreuses, Laubressel, Lavau, 
Lépine, Linçon, Lusigny, les Maraux (de Saint- 
Martin) , Mergey, Mesnil-Letlre , Mesnilot, le Mesnil- 
Saint-Pèrc, Molin&-en-Brenois, Monlaulin, en par- 
tie; Montgueux, Montiéramey, en partie; Montier- 
la-Ceile, en partie; Mon treuil^ les Noés, en partie; 
Nogent-sur-Aube, Nozay, Onjon, Panais, le Pont- 
Hubert, Poni-Sainte-Marie, Pouilly, Preize (entre 
la porte de la Trinité et le pont de pierre), Rhèges, 
la Rivière-de-Copps , Rosson , Rouilly-Sainl-Loup , en 
partie; Ruvigny, Saint-Benolt-sur -Seine, Sainte- 
Maure , Saint-Parres et les Moulins-au-Mont, Saint- 
Sépulcre, auj. Villacerf; Sancey, en partie; Sodi- 
gny, Thennelières, Torviliiers, Troyes, Vailly, la 
Vallotte, Viiiechélif, ViUeloup. 

En i553, la prévôté de Troyes ne comprenait 
plus que la ville de Troyes, Amance, Mesnil-Lettre, 
Rhèges, Nogentrsur-Aube , Souleau et Souligny. — 
En 17^9, cette prévôté fut supprimée, et Toffice 
de prévôt et autres furent réunis à ceux du bail- 
liage de cette ville. (Boctiot, La Prévôté royale de 
Troyet, 1868-1869.) 

JiuUeeM teigneuriales. — La ville de Troyes ren- 
fermait au moyen âge quatorze justices seigneu- 
riales; presque toutes arrivèrent jusqu'en 1789. 
Ces justices étaient celles dont les noms suivent : 
t"* Le bailliage de Tévéque, ne comprenant que 
l'enceinte de Thôtel de Tévéché; a** la grande 



mairie du chapitre de Saint -Pierre; 3" la justice 
du prieuré de Saint-Jean-en-Châtel; A** la grande 
mairie de Tabbaye de Saint-Loup; 5** la justice 
de la commanderie du Temple ou des chevaliers de 
Tordro de Malte ; 6"* la mairie de Tabbaye de Mon- 
tier-la-Celle ; 7** la grande mairie de Tabbaye de 
Notre-Dame-aux-Nonnains; 8" la grande mairie de 
rhôtel-Dieu-le-Comte; 9"* la mairie de l'église collé- 
giale et royale de Saint- Etienne; lo"* la mairie 
dè« l'église collégiale et papale de Saint- Urbain; 
1 1"* la justice du boui*g Saint- Jacques; i a** la jus- 
tice fondera de Croncels, appartenant au roi, et 
réunie à la mairie royale de Croncels; 13** la jus- 
tice foncière de Sainte-davine, réunie à la mairie 
royale des Noës; 16*" la mairie royale des quatre 
portes et faubourgs de Troyes, créée en 1577 pour 
les habitants nouvellement établis entra la ville et 
les faubourgs de Cronceb, de Sainte-Sarine, de 
Saint-Martin et de Saint-Jacques. (Bodtiot, Notex 
»ur U$ juitic$$ teigneurialei d$ la ville et de» /au- 
Inmrgide Troyie, 1873.) 

Election. — L'élection de Troyes, tribunal ju- 
geant en premièra instance les faits relatifs aux 
tailles, aux aides et aux gabelles, prit naissance, 
comme le plus grand nombra des élections en 
France, lore des événements de i355. En 1/179, ^^ 
sans doute antérieurement, elle comprenait le dio- 
cèse de Troyes, mais sans renfermer le doyenné de 
Sézanne ni les seigneuries de Nogent-sur-Seine, do 
Pont-sur- Seine, de Brienne et de Beaufort. En 
1689, l'élection de Troyes est encora divisée en 
doyennés, qui ne sont autres que les circonscriptions 
ecclésiastiques; elle ne comprend pas celui de Sé- 
zanne, mais on y indique le doyenné de Beaufort, 
dont les annales ecclésiastiques du diocèse ne men- 
tionnent l'existence à aucune époque. Elle contenait 
alors 3oi communautés d'babitanb et s'étendait 
sur quelques paroisses dépendant aujourd'hui des 
départements de la Haute-Maine et de la Marne. La 
division en doyennés avait cessé en 1 730. Elle conte- 
nait alors a5o communautés d'habitants. Les coni- 
n^unes du département renfermées, à la veille de 
1789, dans l'élection de Troyes étaient au nombre 
de 9 1 8 ; ces communes étaient celles dont les noms 
suivent : l'Abbaye-sous-Piancy, Aix-en-Othe, AUibau- 
dières, Amance, Arcis, Asscnay, Assendères, Aube- 
terra, Aubigny, Auzon, Avant-lez-Ramerupt, Avon- 
la-Pèze, Barberay-Saint-Sulpice, Bercenay-en-Otbe , 
Bercenay-le-Hayer, Bessy, Blaincourt, les Bordes, 
Bouiily, Boulages, Bouranton, Bourdenay, Bouy- 
Luxembourg, Bré viandes, Bravonne, Brillecourt, 
Bucey, Buchères, Chamoy, Champfleury, Champi- 



V 



168 



DÉPARTEMENT DE L'AUBË. 



gnyja Ghapelle-Saiiit-Luc, la Chapelle" Vallon , les 
Grandes-Chapelles, Ghappes, Charmont, Gharmoy, 
Gharny-le-Bachot, GhAtres,Gbauchigny, Chaudrey, 
le Ghéne, Ghennegy, Glérey, Goclois, Gormost, 
Gourleranges, Greney, Grésantignes, les deux Dier- 
rey, Doches, Dosnon, les deux Droupt, Ëchemines, 
Ëstissac, Etrelles, Faux-Villecerf, Fays, Feuges, 
Fontaine-Luyères, Fontaine-les-Grès, Fonlvannes, 
Fouchères, Fresnoy, Gérosdot, Granville, Herbioe, 
Isle-Aumont, Isle-sous-Ramempt, Javernani, Jeu- 
gny, Laines-aax-Bois, Laubressel, Lavau, Lentilles, 
Lesmont, Lirey, la Loge-Pontblin, les Loges-Mar- 
gueron, Longeville, Longueviile, Longsols, Lasi- 
gny, Luyères, Macey, Mâchy, Magnicourl, Mailly, 
Maizières-la-Grande-Paroisse , Maraye, Marcilly-le- 
Hayer, Marigny, Mathaux, les Maupas, Mergey, Méry, 
Mesgngny, Mesnii-la-GonHesse, Mesnil-Lettre, le 
Mesnil-Saint-Loap, Mesnîl-Sellières, Messon, Mo- 
lins, Montangon, Montaubn, Montceaux, Mont- 
gueux , Monliéramey, Montpotier, Monlreuil , Mont- 
suzain, Moussey, Neuville-sur -Vanne, les Noés, 
Nogent-sur-Aube, Nozay, Onjon, Origny-le-Sec, 
Ormes, Ortillon, Orvilliers, Ossey-les-Troîs-Mai- 
sons, Paisy-Gosdon, Pâlis, le Pavillon, Payns,Pi- 
ney, Plancy, Planty, Pont-Sainte -Marie, Pouan, 
Pougy, Précy -Notre -Dame, Prëcy- Saint-Martin, 
Premierfait, Pnigny, Pmnay - Belleville , Prunay- 
Saint-Jean, Ramerupt, Rance, Hhèges, Rigny-la- 
Nonneuse, Rilly-Sainte-Syre, la Rivière-de-Gorps, 
Roncenay, Rosières, Rouilly-Sacey, Rouilly-Saint- 
Loup, Rumilly-lez-Vaudes , Ruvigny, Saint-André, 
Saint-Benoft-sur-Seine, Saint-Benolt-sur-Vanoe , 
Saint-Étienne-sous-Barbuise, Saint-Flavit, Saint- 
Germain, Saint-Jean-de-Bonneval, Saint^Julien , 
Saint-Lëger-sous - Brëviandes , Saint-Loup-de-Buffî- 
gny, Saint-Lyë, Saint -Mards- en -Othe, Sainte- 
Maure, Saint- Mesmin, Saint -Nabord, Saint- 
Nicolas, Saint-Oulph, Saint-Parres- les- Tertres, 
Saint-Parres-lez-Vaudes, Saint-Pbal ,Saint-Pouange, 
Saint- Remy-sous-Barbuise, Sainte-Savine , Saint- 
Thibault, la Saulsotte, Savières, Semoine, Soii- 
gny-les-Étangs, Sommefontaine-Saint-Lupien , Som- 
meval, Souligny, Thennelières,' Torcy-le- Grand, 
Torcy-le-Petit, Torvilliers, Trancault, Troyes, 
Vailly,Vallant-Saint -Georges, Vauchassis, Vaudes, 
Vaupoisson, la Vendue-Mignot, Verricourt, Ver- 
rières, Viâpres-le-Grand, Viépres-le-Petit, Villa- 
cerf, Villadin, Villechétif, Villehardouin , Villeloup, 
ViUemaur, Villemereuil, Villemoiron, Villemoyenne, 
Villenauxe, Villeret, Villery, Ville-sur-Terre , Vil- 
letle, Villiers-Herbice , Villy-le-Bois , Villy-le-Maré- 
cbal, Vinets, Voué. 



L*élection prit fin en I790. 

A partir de iGâS jusqu'en 1790, Troyes fut le 
siège d*une subdèi^tion dont retendue était celle 
de réiedion. 

Mairie et Echevinage. — Avant la création de 
Téchevinage et de la mairie, en 1693, le conseil 
de ville exerça une certaine autorité, pendant le 
xv' siècle, sur la police des cours d'eau, notamment 
sur celui de la Seine, de Bar-sur-Seine à Méry. — 
En 1A93 furent créés la mairie et Técbevinage de 
Troyes, composés d'un maire, de quatre échevins 
et de vingt-quatre conseillers. Ge corps constitué 
eut juridiction , en dehors des faits administratifs de 
la cité , sur une banlieue d^environ quatre lieues de 
rayon et sur la Seine de Bar à Méry. Cette juridic- 
tion, qu'on peut considérer conune exceptionnelle, 
s'étendait aux faits relatifs à la voirie , à la naviga- 
tion de la Seine et de la Barse, à la police des 
coura d'eau , à la guerre et à certains cas de po- 
lice; elle commença à s'exercer vers la fin du 
XV* siècle et ne s'éteignit que dans la première 
moitié du xviii*. Malgré les nombreuses contesta- 
tions soulevées, au xviu* siècle, par l'administra- 
tion des eaux et forêts, le maire de Troyes con- 
serva, au moins jusqu'en 1789, son ancienne 
juridiction de police sur les cours d'eau et les 
dérivations de la Seine dans l'étendue du terri- 
toire de Troyes. En ordonnant le curage des nom- 
breux canaux qui sillonnent la ville de Troyes, ce 
magistrat appuie encore aujourd'hui son droit sur les 
lettres patentes portant création de la mairie et de 
l'écbevinage en 1/193. Au trésor de l'hAld de ville 
sont conservés les registres des causes de l'écbevinage 
(série G, de 1 837 à 1 73/1, s 1 registres). Dans l'État 
du bailliage de Troyes dressé en i553, l'écbe- 
vinage figure comme juridiction; il se faisait aussi 
représenter aux assises du bailliage de Troyes. ( Boi- 
TiOT^ Des mairei et dee coneeiU de viUe, 1870.) 

Etat militaire. — La ville de Troyes ne parait 
avoir été comprise dans une circonscription d'ad- 
ministration militaire que vers 1770; alora elle 
dépendait d'un commandement supérieur dont le 
si^ était à Nancy (arch. munie). 

Diocèse ancien. — La liste des évèques de Troyes 
commence par saint Amateur, qui mourut en 3â6; 
c'est donc un peu avant cette date (on dit 3&o) 
qu'il faut placer la création du diocèse de. Troyes, 
bien que le christianisme ait été prêché à Troyes en 
l'an 369. 

Avant 1789, le diocèse de Troyes renfermait: 
1** l'archiprêtré de Troyes; a* le grand doyenné ou 
doyenné de Troyes; 3* le doyenné de Villemaur; 



DEI'AHTEMENT DE L'AUBE. 



169 



A® le doyenné de Marigny ; 5' le doyenné de Pont- 
siir^Seine ; 6"* Tarchidiaconé et doyenné de Sézanne; 
7** Tarchidiaconé et doyenné de Margene; 8* l'ar- 
chidiaconé et doyenné de Brieime; 9° Tarchidia- 
coné el doyenné d'Arcis. — Les doyennés de Pont 
et de Margerie renfermaient des paroisses com- 
prises anjourd'hui dans les départements de la 
Marne, de Seine-el-Marne et de la Haute -Marne; 
celui de Sézanne est entièrement en dehors du dé- 
partement de l^Aube. 

Avant 1790, la ville de Troyes renfermait: la 
cathédrale, dédiée à saint Pierre, Téglise collégiale 
el royale de Saint-Élienne , Téglise collégiale et pa- 
pale de Saint-Urbain , et les dix paroisses suivantes: 
Saini-Jacques-aux-Nonnains , Saint- Jean-au- Mar- 
ché, Sainl-Romy, Sainte-Madeleine , Saint-Frobert, 
Saint-Nizier, Saint-Denis, Saint -Aventin, Sainl- 
Pantaléon et Saint-Nicolas; deux abbayes d^hommcs 
de Tordre de Saint-Augustin, Saint-Loup et Saint- 
Marlin-ès- Aires; un couvent de dominicains, un de 
franciscains, une maison de chartreux, une autre 
de capucins; destrinitaires ou frères de la Rédemp- 
tion; une commanderie du Temple, qui passa aux 
chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem; une pré- 
ceptorerie d^antonins; une abbaye de femmes 
(0. S. B.), Notre-Dame-aux-Non nains; puis des 
maisons de visilandines, de carmélites, de congré- 
panisles, d'ursulines; trois prieurés, deux sémi- 
naires, un collège tenu par les oratoriens, plu- 
sieurs chapelles. — La ville de Troyes comptait six 
hospices et hôpitaux : rHôtel-Dieu-le-Comte, des- 
servi par des religieux et religieuses de Tordre de 
Saint-Augustin, Saint- Nicolas, Saint -Abraham, 
Saint-Esprit, Saint-Bernard, la Trinité, el une lé- 
proserie, dite des Deux Eaux, reconnue en 13:^7 
de fondation populaire et supprimée en 1 63 1 . 

Diocèse nouveau. — Depuis le concordai de 1801, 
le diocèse de Troyes a les mêmes limites que le dé- 
partement de TAube, et Troyes est le siège de Tévê- 
ché. Le diocèse fut divisé en cinq doyennés ruraux 
qui eurent pour chefs-lieux les villes chefs-lieux des 
arrondissements administratifs. En 1878, par dé- 
cret d'un synode diocésain, les doyennés prirent le 
nom d'à rchi prêtres , et les cantons celui de doyen- 
nés; chacun de ces doyennés est divisé en cantons 
ecclésiastiques. 

L'arrondissement ou archiprêtré de Troyes con- 
tient onze de ces doyennés, savoir : 

Le 1" canton de Troyes, dont le doyen est le 
chanoine archiprélre de la cathédrale ; le a* canton, 
dont le doyen est le curé de Sainte-Madeleine; le 
3* canton, dont le doyen est le curé de Saint-Jean; 



puis Aix-en-Othe, Auxon, Bouilly, Ervy, Estissac, 
Lusigny, Piney, Saint-Jean-de-Bonneval. 

Le 1" canton de Troyes comprend deux cures, 
celles de Saint-Pierre et de Saint-Nizier, dans la 
ville , et neuf paroisses rurales ou succursales : Creney, 
Mergey, Pont-Sainte-Marie, Saint-Benoltrsur Seine, 
Saint-Parres-le^-Tertres, Sainte-Maure, Vailly, 
Vanne et Villacerf. 

Le 2' canton comprend quatre cures : celles de 
Sainte-Madeleine, deSaint-Roiny, de Saint-Urbain 
et de Saint-Nicolas, dans la ville, et douze paroisses 
rurales ou succursales, qui sont : Barhercy, la Cha- 
pelle-Sain t-Luc, les Noës, le Pavillon , Macey, Mont- 
gueux, Payns, Saint-Lyé, Saint-Marlin-ès-Vignes, 
Sainte-Savine, Torvilliers et Villeloup. 

Le 3" canton comprend, en ville, deux cures, 
celles de Saint-Jean et de Saint-Pantaléon, et six 
paroisses rurales ou succursales : Bréviandes, Laines- 
aux-Bois, TEpine, Saint-André, Saint-Germain el 
Saint-Julien. 

Dwisiotu administratives actuelles, — En 1790, 
la ville de Troyes fut érigée en chef-lieu du dépar- 
tement de TAube, composé de six distncts, qui 
étaient ceux de Troyes, d'Arcis, de Bar-sur-Aul)e, 
de Bar-sur-Seine, d'Ervy et de Nogent-sur-Seine , 
de 60 cantons et de /i88 municipalités. 

Le district de Troyes renfermait 1 o cantons el 
loâ municipalités. Les cantons étaient ceux dont 
les noms suivent : les premier et second cantons de 
Troyes, Aumont (auj. Isle-Aiimont), Creney, Font- 
vanne, Lusigny, Piney, Thennelières, Saint-Lyé et 
Saint-Germain. 

La ville de Troyes était le siège de deux cantons : 
le 1" comprenant la ville intra-muros: le a", la ville 
extrormuros et les municipalités de Sainl-Martin- 
ès-Vignes, Barberey- Saint -Sulpice, la Chapdle- 
Saint-Luc, la Rivière-de-Corps, les Noës, Sainte- 
Savine. 

Kn Tan ix ( 1 80 1 ) , Troyes fut maintenu chef-lieu 
du département de TAube dans la nouvelle division 
administrative, qui fut formée de 5 arrondisse- 
ments et de a6 cantons. L'arrondissement de Troyes 
renferme 9 cantons et 1 9 1 communes ; les cantons 
sont ceux-ci : les trois cantons de Troyes , Aix-en- 
Othe, Bouilly, Ervy, Estissac, Lusigny et Piney. 

Le 1 " canton de Troyes comprend la partie du 
N. E. de la ville, cx>nnue sous le nom de quartier 
bas , el les communes de Creney, I^avau , Mergey, 
Pont-Sainte-Mai-ie, Saint-Benoît-sur-Seine, Sainte- 
Maure, Saint-Parres-les-Tertrcs, Vailly, Villacerf et 
Villechétif(ioc""); 

Le 3*, la partie N. 0. de la ville et les communes 



Aube. 



sa 



170 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



de Barberey-Saint-Sulpice, laChapelle-Saint-Luc, 
Maccy, MoDtgueux, les Noés, le Pavillon, Payns, 
la Ri vière-de- Corps, Saint-Lyé, Sainte- Sa vi ne, 
Torvilliers et Villeloup (la c""). 

Le 3' conoprend la partie S. 0. de la ville et les 
c"" de Bréviandes, Laines-aux-Boiâ , Rosières, 
Saint-André, Saint-Germain etSaint-Julien(6 c^'). 
La commune de Saint-Marlin-ès-Vignes , faisant 
partie du a* canton, a été annexée à la ville de 
Troyes à partir du 6 août i856, en exécution 
d'une loi du lo juillet précédent. 

Troyes, Tune des trente-six bonnes villes de 
France, porte : de Champagne qui est rl'ozur, à la 
bande d'argent accompagnée de deux colices d'or po- 
tenceei et contrepotencéei de treize pièceg , au chef de 
France à cause de sa qualité de bonne ville. 

L'armoriai impérial fit chanfjer le chef, qui de- 
vint de gueules à troU abeillei d^or, au canton dextre 
chargé d*un N couronné, — La Restauration fit réta- 
blir l'ancien chef. — Sous le règne de Louis-Philippe , 
le chef de gueules fut orné de troii étoile» d*or. — 
Sous Napoléon m, le chef reprit pour fond le gueules 
et pour pièces les aheiUes d'or. 

Tbichot (Le), h. c"* de Ghaource. — Les Truchots , 
1 553 ( extr. et État du baill. de Troyes ). — Trucliot , 
xviii' s* (carte de Cassini). 

Truchot (Li), h. c" de Lantages. — Le Truchot, 
xviii" s* (carte de Gassini). 

Trl'cuot ( Le) , h. c"* de MaroUes-sous-Lignières. 

TuiLBRii (ËTA^G DE la), c°* de Saînl-Phal. 

Tdilebie(La), m'", c" d'Aix-en-Othe. — La ThuU- 
lerie, xviii* s* (carte de Gassini). 

TuiLBBiE (La), c" d'Arentières. 

Tuilerie (La), c"' des Bordes, h. de Balilly. — i366 
(arch. départ, fonds de THôtel-Dieu-le-Gomle). 

Tuilerie (La), c"* de Brevonne. — Thuillerie de Bre- 
vonne, 1619 (ch. de la comm"* de Troyes). 

Tuilerie (La), c" de Briel. 

Tuilerie (La), h. c°*de Ghaource. — Thieterre, i3a8 
(prisie de Villemor). — Tuilerie, xviii' s* (carte de 
Cassini). 

Tuilerie (La), f. c*' de Ghessy; auj. détruite. — Tui- 
lerie, xviii* s" (carte de Gassini). 

Tuilerie (La), tuileiie, c"* de Gourtaoult. 

Tuilerie (La), tuilerie, territ de Courteranges. 

Tuilerie (La), tuilerie, entre deux étangs, c"* de 
Grespy. — Tuilerie, xfiii* s* (Gourtalon, Top. t. HI, 
p. 600). 

Tuilerie (La), tuilerie, c"* de Dienviile. 

Tuilerie (La), tuilerie, c"' d'Éclance. — Tuilleriet 
xvim' s' (carte de Cassini). 

Toilerie (La) , tuilerie, c"*de Foucbères. 



Tuilerie (La), tuilerie , c"* de Jeugny ; auj. détruite. 

— isa5 (cart. de Montier*la-Celle). 

Tuilerie (La), m"", c"' de Jully-surrSarce. — La 

Tuilerie, xviii* s" (carte de Gassini). 
Tuilerie (La), tuilerie, c°* de Lusigny. — ThuiUerie , 

xviii' s' (carte de Gassini). 
Tuilerie (La), tuilerie, c** du Mesnil-Saiiit-Père. — 

Thuillerie, xviii* s" (carte de Cassini). 
TiiLERiB (La), tuilerie, c" de Mussy-sur-Seine. 
Tuilerie (La), tuilerie, c"* de Paisy-Gosdon. — La 

Thuillerie, xtiii* s* (carte de Gassini). 
Tuilerie (La), tuilerie, c"" de Pouy. — Thuilerùy 

xviii' s* (carte de Gassini). 
Tuilerie ( La) , tuilerie , c"' de Saint-Benoit-sur- Vanne. 
Tuilerie (La), tuilerie, c"* deSaint-Parres-le&-Tertres. 
Tuilerie (La ) , tuilerie, c"* de Saint-Parres-iex-Vaudes. 
Tuilerie (La), tuilerie, c"** de Tralnel. 
Tuilerie (La), f. c"* de Valentigny. — TuUkrie, 

xviii* s* (carte de Gassini). 
Tuilerie (La), tuilerie, c*^ de Vanlay. 
Tuilerie (La), tuilerie, c*^ de Vendenvre«ur-Barse : 

détruite au ivin* siècle. — La Twllerie, i55u 

(Mém. mss. sur Vendeuvre). — Thuillerie, xtiii* s' 

(carte de Gassini). 
Tuilerie (La), c" de la Vendue-Mignot. — Tegularia , 

i3a9 (ch. de THôtel-Dieu-le-Gomte). 
Tuilerie (La), m'", c" de Villadin. — Thuilerie. 

XV m* s' (carte de Gassini). 
Tuilerie (La), f. c°* de la Ville-aux-Bois-iex-Soii- 

laincs. 
Tuilerie (La), tuilerie, c"^ de la Villeneuve-au-Chéne. 
Tuilerie (La), h. c»'de Villy-€n-Trode. 
Tuilerie au Grutbr (La), tuilerie , territ. de Gérosdot. 

— 1 596 (inv. des arch. du chat, de Gérosdot). Elle 
est auj. détruite. 

Tuilbrib-Beaudodiii (La), f. terriL de Gérosdot. — 
1707 (inv. des arch. du chat de Gérosdot). 

Tuilerie des Bordes (La), tuilerie, c^ de la Vendne- 
Mignot. 

Tuilerie Dii (La), tuilerie, c*" de Paisy-Cosdon. 

Tuilerie Leclerc (La ) , tuilerie, c*" de Villenauxe. 

Toileries (Le.s), tuilerie, c"* du Mesnil-Saiot-Père. 

Tuileries (Les), tuilerie, c"* de Montiéramey. 

Tuileries (Les), tuilerie, c'" de Sommeval. 

Toileries (Les), tuilerie, c"' de Yemonvilliers. — Lei 
Tuilleries, xviii" s* (carte de Gassini). 

Tuileries (Les), h. c*^ de Villadin. 

Toileries (Les), h. c*^ de Villenauxe. 

TuRK (Canal), sur la lise gauche de la Vanne, aux ter- 
rit. de Paisy-Cosdon et de Saint Benoit-sur- Vanne. 

— U a été créé au siècle dernier pour le dessèche- 
ment de la vallée. 



l 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



171 



TuitiB ou Tc»OT. — Voy. Tbi]r<b. 
ToB^E ou TsDBéB DB Gbambt, c*^ de Maisons. — 
(Arch. dëpart. Procès-verbal de dassif. des chemins. ) 

TdB<B de la PBBHB de BUIS-LE-COMTE, c"* d'ÉtouFvy. 

— An fi de la Rëpnbl. (arch. dëpart. Procès-verbal 
de classif. des chemins). 
ToBGT, c*" de Chaource. — Tun^etiu, 877 (cart. gén. 
defYonne). — Curceyus (pour Twgeyut)^ io36 
(161W.). — rfir^«ti«, 1179 (Gall. christ. Tnsl. 
t. IV, p. 189). — Targy, i465 (Ordonn. dos roys 
de France, t. XVI, p. 378). — Tnr^y iSoi (ch. 



de Tabb. de Quincy). — Tourgey, 1679 (carte de 
Sanson). — Turrigenw, 186 5 (Ann. de T Yonne, 
3* partie, p. 19Û). 

Pùgns Tomotrenm (877); dioc. anc. de Laugres; 
coût, et bail!, de Troyes; châteii. d'Ervy; gouv. de 
Champagne; général, de Tlle-de-France; élection 
de Saint-Florentin. 

Château fort commandant un très-vaste horizon ; 
auj. détruit. 
TcROT (Le Haut-), h. c"" de Turgy. -- Haut Turgy, 
XYiii" s* (Cassini). 



u 



Ulfon . . . , localité dont la situation est inconnue , dans 
le pays des Tricasses. — Wlfoy 768 (cb. de Che- 
lembert, arch. de TAube, en faveur de Tabb. de 
Monlicr-la-Celle). 

Pagut TricasMinut (753). 

Unietiville, c^ de Vendeuvre-sur-Barse. — Unicivilla, 
1099 (cart. de Tabb. de Moléme). — Univilla, 
1 136 (ch. de Tabb. de Monliéramey). — Unavil- 
leium, 1 166 (cart. de Tabb, de Clairvaux). — Unel- 
vile, vers laaa (livre des vassaux). — VnmUe, 
1396 (ch. de l'abb. de Beaulieu). — Unijville, 
UnienviUe, xvi* siècle (liste des par. du dipc. de 
Troyes). 

Dioc. anc. de Troyes; coul. et baîll. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; éiect. de 
Bar-su r-Aubc. 

Urstns (Lfcs), anc. fief, terril, de Villc-sur-Terre. — 
Fief des Urwim, xviii* s* (Courtalon, Top. f. Ilï, 
p. /i^i). 

CnsuLiNES (Les), communauté fondée à Troyes, en 
1607, au Marché à blé. — Transportée en 1629 
dans rhôtellerie du Dauphin , rue de ce nom ; agran- 
die en 1708 de rhôtellcrie dos Trois-Maures, rue 
des Ursules; transférée en 1780 dans la maison des 



Antonins, faubourg Saint-Martin, elle a été suppri- 
mée en 1790. 

Uryille, c** de Bar-sur- Aube. — Drivilla. 1077- 
1089 (ch. du prieuré de Montier-en-rîle). — 
Urmlla, 1086 (cart. de Tabb. de Moléme). — /tir- 
villa, 1 1 47 (cart. de l'abb. de Clairvaux). — Hur- 
villa, 1179 (ibid.). — Urvile, 1198 (161V/.) — 
lureviUa, 1198 (ch^ de Tabb. de Clairvaux). — 
UrrviU, vers laaa (livre des vassaux). — VrviUey 
i36a (ch. du chap. de Saint- Macloo). — Urre- 
villa, i58i (ch. et tiL de Tabb. de Clairvaux). ' 

Dioc. anc. de Langres; couL et baitl. de Chau- 
mont;gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

Usages (Les), f. c"* de Brevonne. — Les Usages, 
XV m* s' (pouillé). 

Usages (Les Grands-), f. c" d'Épothémonl. 

Usages (Les Petits-), h. c"* d'Épotliémont 

Usages-de-Che.nnegt (Les), bois, c** do Chennegy. 

Usages- DE- Paisy (Les), bois, c"* de Paisy-Cos- 
don. 

Usages-db-Saint-Kéiiot ( Les), bois, c"' d'Aix-en-Olhe. 

Usages-d''E8tis8AC (Les Gratids et les Petits), bois, 
c* d'Estissac. 



Vacans (Lbs), f. c°* d'Estissac; auj. détruite. — 1 63o 
(arch. de la famille de ta Rochefoucauld). 

Vacante (La), f. c"* de Luyèrcs. 

Vacherie (La), h. c""de Clérey; divisé en Grande et 
Petite Vacherie. — Vacheria, i»oi (ch. de Tabb, 
de Montiéramey). — Vaeharia, laoa (i6i<l.). — 
Vacaria , xi v* s* ( ibid. ). — La Vacherie , 1 3 a 1 ( ibid.). 



— 'La Vacherie êoui hks , 1679 (carte de Cassini). 
— Grande Vacherie, Petite Vacherie, xviii' s' (carte 
de Cassini). 
Vacherie (La) , h. c*" de Davrey ; divisé en Haute et 
Basse Vacherie. — La Vacherie, iftôA (inv. de tit. 
conc. te comm'" de Troyes). — Vêcherie d* Avère, 
i553 (extr. et État somm. du baill. de Troyes). — 



aa. 



172 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Haute-Vachei^ , Btuse- Vacherie , x?iii* 8* (carte de 
Cassini). 

ViCBERiE (La), h. c" de Troyes. — Vacheriot laiA 
(ch. de THôlei-Dieu-le- Comte). — La Vacherie, 
] 3a6 (cart. de ta ville de Troyes). 

Vaillt, i" canton de Troyes. — Valleiacum, iiaa- 
1149 (ch. du prieuré de Foicy). — Vaîliacuniy 
1179 (ch. du prieuré de Saint-Sépulcre). — FatZ/to- 
cum, i93i (ch. de Tabh. de Glairvaux). — Vailly, 
i3it (ch. de Tabb. de Monlier-la-Celle). — Val- 
Ufyum, i38i (arcb. de la ville de Troyes, compte 
mss. orig.). — Vaillif xtiu* s" (pouiilé). 

Dioc. anc, coût, et baiil. de Troyes; gouv. et 
générai, de Champagne ; élect. de Troyes. 

Val-auX'Moihbs (Le), bois, c*** de Cunfin. 

Val-B^or (Le), c"* de Courteron. 

Val-Billieb (Bois de), c*** de Ville-sur-Arce. 

Valbbet (Bois de) , c"' de Bertignolles. 

VAL-BRÊLé (Le), bois, c"* de Champignolle. 

Val-Cor ROT (Le) ou les Chassigres , h. c"* de Pargucs. 

Val-de-la-Fontaine (Le), f. c"* de Cunfin; autrefois 
village. — Le val de la Fontaine, 1379 (Bibl. nat. 
coll. Delamarre, t. III, mss. Vignier). 

Val-de-la-Noue (Bois du), c°* de Lignol. 

Val-de-Losances (Le), grange, c" de Villeloup, com- 
prise dans le domaine de Vaudepart. — Vallis de 
Losengei, 1 16a (lépros. de la ville de Troyes). — 
Vallis deLotangcM, 1 178 (ibid,). 

VAL-DERRé (FoRTAiNE Du), au terril, de Celles. 

Val-des-Vi6nbs (Fortaire du), entre Ailleviilc et Bar- 
sur-Aube. 

Val-des-Vigkes (Le) ou les Filles-Died , f. c"" d'Aille- 
vilie : c^était un couvent au xiii* siècle, sur leterrit. 
et à TE. d'Ailleviile; converti en ferme, il a été dé- 
truit au siècle dernier. — Domus monialium vallit 
Vinearum, 1369 (cart. de Saint-Maclou ). — Les 
FUlei Dieu ou k Val des Vignes, xrni* s" (Cassini). 

ValdeTbobs (Le), contrée du territ. de Bar-sur-Aube , 
au N ., où de nombreuses substructions gallo-romaines 
ont été découvertes ; traversée par la voie romaine 
de Reims à Laogres, par Segessera (Bar-sur-Aube). 

Valdbedx (Le), h. et tuilerie, c"' de Chennogy. — 
VatUdreux, i553 (extr. et État somm. du baiU. de 
Troyes ). — Valdreux, xviii* s* (carte de Cassini). 

Valbrtigrt, c*" de Brienne-le-Château. — Valentinia- 
cum, 1101 (cart. de Tabb. de Moléme). — Valen- 
tigniacum, 1 163 (ch. de Tabb. de Basse-Fontaine). 
— Valentignei, 1 1 Sa-i 180 (feoda Campaniœ). — 
Valentineium, 1 185 (cart. de Tabb. de Montiéren- 
der). — Valentinianum , 1189 (ch. de Tabb. de la 
Chapeiie-aux-Planches). — Valentigni, 1198 (ch. 
de Tabb. de Boulancourt). — Valentigny, laoi 



(feoda Campaniœ).-^ Valengtin, vers 1 a aa (livre des 
vassaux). — Valantigniacum , ia5i (ch. de Tabb. 
deMontier-la-Celle). — Valantigni, xiii's* (bibLde 
Troyes, mss. 365). — Valentigneyum , i38i (arch. 
de la ville de Troyes, compte mss. orig.). — Vallen- 
tigneyum, xvi' s* (pouiilé). — Vallantigny, xti* s* 
(liste des par. du dioc.). — VaUentigny, 1616 (reg. 
d'homm. à M*^ de Luxembourg). — Valentigneum , 
XYiii*8* (pouiilé). — Valantigny, xtiii* s* (carte de 
Cassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baiii. deChaumonl; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 

Val-Gkbhain (Fontaine di), au territ. des Riceys. 

Val-Guillaume (Le) , f. c"* de Champignolle. — Val 
Guillaume, xviii* s* (carte de Cassini). 

Val-Herhite (Le), f. c"* de Champignolle. — Val- 
l'fJet^mite, xf m' s* (carte de Cassini). 

Valbeurt, f. c" de Montier-en-rile. 

Vallage (Le), pays ou région naturelle faisant partie 
de la province de Champagne. — Il est borné au 
nord par le Châlonnais et le Perthois, à Torient et 
atfniidi par le Barrois et à Touest par la contrée de 
Der, et tire son nom de ses belles vallées. — Bar- 
siir'Aube, dans le département de TAubc, en est la 
ville principale. 

Vallart-Saikt-Geobges, autrefois séparé en deux 
parties: Vallant et Saint-Georges, c*"* de Méry-sur- 
Seine. — Valans, 88/i (D. Bouquet, t. IX, p. kSô). 

— Valanz, 1 139-1 i/i3 (cart.de Pabb.delaRivour). 

— Valant, 1161 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Vallant, 11 84 (Camusat, Promptuarium , C 179). 

— Valantium, ia6a (ch.de ITIôtel-Dieu-le-Comte). 

— ValansSainct-Jorge , 1378 (arch. départ. G. 
1/189). — Valencium, i38i (arch. de la ville de 
Troyes, compte mss. orig.). — Valentium, iko'j 
(pouiilé). — Valencyum, xvi*s* {ibid.). — Vaallan* 
etSaincl George, xvi' s* (liste des par. du dioc.). — 
S. Julianus de Valentio , xvii* s' ( pouiilé ). — Vallons , 
XYiii** s" (carte de Cassini). — Vallanum, xviii' s' 
(pouiilé). — Vallantium, uni* s' (Courtalon, Top. 
t. 111, p. 222). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Champagne ; élect. de Troyes. 

Vallée, h. c"* de Bercenay-en-Olhe. — Vallis que 
vocatur Bretenensis, iio4 (cart.de T Yonne). — 
Vallée, i553 (extr. et État somm. du baill. de 
Troyes). — Valest, xfiii' s' (pouiilé). — Valée, 
XTiii* s* (carte de Cassini). 

Anc. fief dépendant de la comm"' de Coulours. 

Vallée (Bois de), c"* de Bercenay-en-Olhe. 

Vall^e-dc-Haut-Eiigeiitb(La), éc. de la c"* d'Engente. 



DÉPARTEMENT DE LAUBE. 



173 



VALLiKS (Lbs Gbâhdi»-), h. c" d*Aix-ea-Olhe. — 
Grande Vallée, xfiu's' (carte de Gassini). 

VAuiBS (Lb8 Grikdbs-), h. c"' de Laioed-aux-Bois. — 
La vallée de Gloire, Xf lit* s* (pouilié). — Grande 
vallée de Gloire, Petite vaUée de Gloire, xtiii* s* 
(carie de Gassini). 

ValUks (Lis Petite»-), h. c*^ d^Aix-eo-OUie. 

Valle Sbcuba , lieu inconnu qui parait avoir ëté situé 
dans retendue du dép* de TAube. — Grangia vallis 
êecure, ii 39-11 43 (cart. de Tabb. de la Rivour). 

— Grangia quœ est in vaUe seeura, 1 i4o (Gatl. 
christ, inst. L XII, p. 961). 

Vallbttb (La), f. c"* de Mathaut ; auj. détruite. — La 
Voilette, XYiii* s* (Gourtalon, Top. l. III, p. 417). 

VALuànBSfC'^ de Gbaource. — ■ Valere, Villa Valérie, 
877 (cart. gén. de TYonne). — Valérie, 1179 
(ibid.), — Valiere, laot (feoda Gampaniœ). — 
VaUeree, ValUere$, iSaS (prisiede ViUeinor). — La 
Burotte (partie de Vallières), i553 (extr. et État 
somm. du baill. de Troycs). 

Pagus Tomodoren$ie{S'] 7) ; dioc. anc. de Langres ; 
coût et baill. de Troyes ; châteil. de Ghaource et 
d'Ervy en partie; gouv. et général, de Ghampague; 
élect. de Bar-sur-Aube. 

VALLià?RB-LA-RivouR , f., m*° et m* de maître, c"* de 
Lusigny. — Grangia de Walleura, ii39-ii/i3 
(cart. de Tabb. de la Rivour). — Vadum de Wal- 
leura, Vadum Vualeurie, ii39-i38i {ibid,), — 
WaUuvria, Vualivre, Vailivre, GaUevre, Galivre, 
vers i liio {ibid.), — Vadum Walevrie, 1161 {ibid. ). 

— Vuakure, 118a (ibid.). — Wailieure, 11 Bi- 
ll 85 (ch. orig. de Tabb. de la Rivour). — Vail- 
leure, ia3a (cart. de Tabb. de la Rivour). 

Vallon (Bois), c^'de Gouvignon. 

Vallox (Lb) , b. c" deSouligny. — Le Vallon, xviii' s* 
(carte de Gassini). 

Vallot (Bois du), c" de Paisy-Gosdon. 

Yallotte (La) , h. c" de Lavau. — La Valete, xiii* »• 
(bibl. de Troyes, mss. 365). — La VallotU, i553 
(exti*. et État somm. du baill. de Troyes). — La 
Vaktte, xviii" s' (pouilié). 

Val-Louis (Fositaikb dd), territ. de Noé-ies-Maliets. 

Valhot , f. c°'d'Isle-sous-Ramerupt. 

Val-Obot (Bois DO ) , c"' d'Arconville. 

Val-Odo» (Le), f. c" de Mussy-sur^eine. 

Valours, f. c"* d'Ëstissac. — Valourt, i3a8 (prisie 
de Villemor). — Vallours, i553 (extr. et État 
somm. du baiil. de Troyes). — Valaurs, xviiif s' 
(carte de Gassini). 

Gette ferme occupe la place d^une forge à mine- 
rai de fer; peut être celtique. 

Val-Pbrdo (Le), b. c"* de Gouvignon. — Pendu, 



1679 (carte de Sansoo). — Val perdu, xviir s* 
(carte de Gassini). 

Val-Prbssoir (Bois du), c°* de Lignol. 

Valrbignibr, h. c"* de Traînel. — i553 (État du 
baill.de Troyes). 

Val-Robert (Fontaike du) ou Fontaine Dibi, an 
territ. des Riceys. 

Valsdzenat (Le), f. c*^ de Vendeuvre-sur-Barse ; village 
et paroisse jusque vers la fin du xvii* s' ( pouilié 
de la province de Lyon, i644), auj. ferme, 
maison de maître et chapelle. — Vallis Susenayn , 
iaa9 (ch. deTabb. de la Rivour). — Vaususenain, 
ia/i4 (vente à Gérard de Durnay). — Vaususati- 
nain, lalib (ibid.). — Vaussmgemain , xiv* s'(arcb. 
départ, cbàtell. de Troyes). — Vausuzenaiii, 10^7 
(Mém, mss» sur Vendeuvre). — Vaulsuzenay, 
i553 (extr. et État somm. du baill. de Troyes). 
— Vausutanne, 1679 (carte de Sanson). — Le 
val Suzenay, xviii" s' (carte de Gassini). — Val 
,»ur Zeneth, 1786 (Ghevalier, Ilist, ma. de Ven- 
deuvre). — Valeuzenetli , 1788 (Essai bistor. sur 
Vendeuvre). 

Val-Tuurieu (Fo.NTAiNE DU ) , terHt. de Ghampignolle. 

Valvimbodrg, b. c°' de Ghacenay. — Valvinbourg, 
xviii* s' (carte de Gassini). 

Valtot , situation inconnue, mais rapprochée de 

Troyes. — Valdior, ia73 (Harmand, Léproserie de 
Troyee). 

Vanlay, c" de Ghaource. — Veinai villa, 877 (cart. 
gén. de TYonne). — Vanlay, iiaA (ch. de Tabb. 
de Quincy). — Vanlaium, 11 5a- 1180 (feoda 
Gampaniœ). — Venlaium, ii53 (ch. de Tabb. 
de Montier-la-Gelle). — Vanlai, 1179 (cart. 
gén. de l'Yonne). — Vanllaium, 11 84 (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Gelle). — Venlayum, 121^2 
(ch. orig. de Tabb. de Quincy). — Vanlaye, vers 
laaa (livre des vassaux). — Vanleium, laSô 
(cart. gén. de l'Yonne). — Vanlayum, ia84 (ch. 
de Tabb. de Quincy). — Venloy, i465 (Ord- des 
roys de France, t. XVI, p. 373). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
chétell. d'Ervy; gouv. de Ghampagne; général, de 
rile-de-France; élect. de Saint-Florentin. 

Joli petit château fort de la fin du xvf siècle, 
encore bien conservé, et dont les fossés sont baignéft 
par des eaux de source. 

Vannage (Le), h. c"* des Riceys. — Le Vanage, 
xvin* s** (carte de Gassini). 

Vahiib, h. e"* de Sainte-Maure; anc. paroisse qui a con- 
servé son église. — Vanna, 1 1 83 (Gamusat, Promp- 
tuarium, f* 178). — Banna, 1 199 (cart. et arch. de 
la léproserie de Troyes). — Vannée, 139a (fonds 



174 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



de Nolre-Dame-en-nie, arch. de TAube). — Vanne, 
xviii* s' (pouillé). 

Anciennes papeteries dont remplacement est réuni 
depuis 1766 au parc du château de Sainte-Maure. 
Vawrb (La) , n\. affl. de l'Yonne; de Fonlvanne à Sens 
(Yonne). — Venedd, qGq (Camusal, Promptua^ 
rium, f* i65). — Fenena, 966 (Ordéric Vital). — 
Venna, 1019 (Gall. christ, inst. t. IV, p. l'ii). 

— Vanna, 1 ia5 (ch. de Tabh. de Vauluisanl). — 
Vana, 11/17 (ca**^* ^^ Tabb. du Paraclet). — Vena, 
1 1.^0 (Gali. christ, inst. t. FV, p. lAi). — Vanne, 
1901-1333 (cart. comilum Campanis). — Veneta, 
1618 (Papire Mas^on, p. 179). — Venne, 1670 
(Hadrien de Valois, Not. Gall. p. 691 ). — Vannes, 
XVIII* s* (carte de Cassini). 

Vanwe (La), m"*, c*** des Bordes. — Ane. hameau. 
VAHHES-TBAficeisKS (Les) , c"' de Saint-Julien. — Vanna 
Trecetuii, 133a (cart. de rHôlel-Dieu-le-Comte). 

— Ecluse Troiessine, 1367 (c^rt. du Temple). — 
Vamtes Iroissines , Vannes Tricasstnes , Vannes Tran- 
chines, xit* s' (arch. munie. deTroyes). 

Ouvrage d'art barrant la Seine à l'entrée de la 
dérivation qui arrose la ville de Troyes et permet- 
tant de mettre à sec la dérivation dont il s^agit; 
aurait été détruit dans le cours du xvi* siècle. 

Vanprin, bois, c** de Bourdenay. — Bois Vanprin, 
wiii* s* (carte de Cassini). 

ViR (Fontaine de), au territ. de Virey-sous-Bar. 

Varbnkes (Les), f. c" de Marnay. 

Varennbs (Les), f. c"* de Vendeuvre-sar-Barse ; anr. 
fief. — Les Varennes, i55o (Mém. mss. sur Veii- 
deuvre). 

Vassaclis (Les), h. c"* de la Chapelle-Saint-Luc. — 
Domus VadivMsalis , 1 906 (cart. de i*abb. de Saint- 
Loup). — Vacelle, 1939 (ibid,). — Les Vassols, 
xviii' s* (carte de Cassini). 

Vasseurs (Les) ou les Grands-Vassblrs, anc. h. auj. f. 
c"' d'Ormes. — Les Vasseux, xyiii* s' (pouillé). — 
Les Vassews, xviii* s* (carte de Cassini). 

Vasseurs (Les Petits-), m'", c"* du Chêne. — Les Pe- 
tite Vaêseuts, 1689 (ch. de THAtel-Dieu-le- Comte). 

Vau (Le), h. c"' de Mctt-Robert ; anc. paroisse. — Le 
Vau, i543 (ch. de l'abb. de Montier-la-Celle). — 
Vaux, xviii* s* (carte de Cassini). 

Vac (Le), h, c"* de Monlfey. — Vaux, xviii* s* (carte 
de Cassini). 

Vaubadon , h. c"" de Saint-Mards-en-Othe. — Vauba- 
don, xviii' s' f carte de Cassini). 

Vacbaston, localité disparue, dans la plaine (mieux ta 
vallée) où coule l'Arce , ainsi indiquée dans VlUstoire 
de Bar-surSeine par Coûtant, d'après M. Lapé- 
rouse, Hist, de Châtillon. 



Vaubergbt, fief seign., h. et chét., c*^ de Blaincourt; 
anc. village, auj. réuni à celui de Blaincourt. — 
Wat^feree, 117S (ch. de Tabb. de BoulancouK). 

— Vuaberce, 1 178 (cart.de l'abb. de la Rivonr). — 
Waubereeiê, 1 179 (ch. de l'abb. de Clairvauk). — 
Warberceije , 11 85 (ch. de l'abb. de Montier-b- 
Celle). — Walhêreeimm , 1 1 87 (ch. de l'abb. de Bou- 
lancouri). — Wabercetftttm , 1901 (cart. de FaM). 
de la Rivour). — Vwtifereeium , > i 90^ (ibid,). — 
Waubercieis, Wauberdee, Wahercies, V<nibefnes, 
vers 1999 (livre des vassaux). — Wauberei, Wal- 
berci, Wauberceium , i960 (ch.de l'abb. de Saint- 
Loup). — Vaubreeei, 1809 (ibid,). — Vaubercey, 
XVI* 8* (liste des par. du diec.). 

ViiROROT, f. territ. de Loches, tiv* s*; auj. détniile. 

Vafbvron, «dc. village près de Chaierey; détruit. — 
Vaulburim, 

MentionDé dans la carte du Pagne Tonuriurensis 
(Ann. de TYonoe, i865, 3' partie, p. i8à). 

Vacc^s (Les), bois, c"* de Jaucourt. 

Vadciissis, c**** d'Estissac. — ValU» Charùi, 1188 
(cart, gén. de l'Yonne). — Vallis Carcis, 1198 
(ch. du Hayer deChennegy). — Valeharei, 1901- 
1999 (cart. comitum Campaniœ). — VaUhareis, 
1935 (ch. de l'abb. de Montier-la-Celle). — Val- 
charceium, 1986 (ibid.). — Vaueharsi, 1963 (Ca- 
mosat, Promptuarium , f* 987). — Vaucharcnum, 
1903 (ch. de l'abb. de Notre-Dame-dea-Prés ). 

— Vaucharci, Vachetreiwn, 1269 {ibid,), — Vau- 
eharcis, avant 1 985 (extenta comitatusCampanie). 

— Vaucharchies , Vauchardis {Bois de), 1985 
(compte des rec. et dép. du comté de Champagne). 

— Vaucharraz, i3i/i (D. Bouquet, Subside pour 
Vost de France). — Valcharceyum , 1899 (D. Bou- 
quet, Caroli IV mansûmes), — Vaucharcit, Vau- 
charcix, 1898 (prisie de Villemor). — Vauchar- 
ceyum, i38i (arch. de la ville de Troyes, compte 
mss. orig.). — Vaueharceys, i5i8 (ch. de l'abb. 
de Montier-la-Celle). — Fatf/rWnf , i59o (inv. de 
titres concernant la comm"* de Troyes). — Vau- 
châssis, 1698 (ch. de l'abb. de Montier-la-€eHe). 

— Fattr^arrAi, xvni* s" (pouillé). — VakkaHi, 
XTiii* s*(Courtalon, Top. t. III, p. 175). 

Dioc. et coul. de Troyes; siège particulier do 
baill. de Troyes, comprenant Vaucbaasis, Làines- 
auk-Bois, Breban, Chevillelle, la Folie, Heurtebise, 
la ValMe-de-*Gloire, Errey, Messon et Villecerf; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 

Vauchassis (Bois de), c"* de Vauchassis. — Bois de 
Vaucharchies, Vauchareiis, 1986 (compte des rec. 
et dép. du comté de Champagne ). 

Vacgho^villibbs, €*■ de Vendeuvre-sur-Barse. — 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



175 



Waschoviler, 1 1 79 (cart. de Tabb. de la Rivour). — 
Wauchoviler, 1309 (carl. de Tabb. de Clairvaux). 

— Wauchonvilers , 1 a 1 8 ( ch. derabb. de Clairvaux). 

— Walchviler, WaschiviUer, 1939 (carl.de Tabb. 
de la Rivour). — WauchonmUer, 1^99 (cart de 
Tabb. de Clairvaux). — VauehovUer, i960 (vente 
à Gérard de Duruay ). — VatKkotwiUarium , 1999 
(ch. du chap. de SaiD^Maclou). — VauchonvUlieri , 
i55o (Mëm. mss. sur Veodeuvre). — Vaulchanvil' 
lien, t553 (extr. eiElat sonun.dubaill.deTroyes). 

— Vauchtrouvilliers , 1679 (carte de Sansoo). 
Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 

cbâtell. de Vendeuvre ; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect de Bar-sor-Aube. 

Yauclairor (Bois Di), c"* de Balnol-la- Grange. — 
Bm de Vauclairon , 1 5 1 8 ( ch. de Bainot-la-Graiige, 
arch. comm.). 

VAGcoaiiB, c** de Ramerupt. — Vatconia, xiii' s* 
(ch. du prieuré de Ramerupt ).-^Fauco^t«, i9oi- 
i9o5 (feoda Cainpaniae). — Guascotùa, 1909 
(Gall. christ, inst UXII, p. 986). — 'Faucoigne, 

^ 1935 (çh. de Tabb. de Montiéramey). — Vateo- 
gnia, i4o7 (pouiîlé). — Vaucogne, Vauleongne, 
(liste des par. du dioc.). — Voicognya, xfi* s' 
(pouillé). — WaucoigM, 1694 (And. Duchesne, 
Hiêt, de la nuUion de Chdtillon). — Vaucogne, x? m* s* 
(pouillé). 

Dioc. anc. de Troyea; couU et baill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Bar-sur-Aube. 

ViiJcouAfiiHLBS'Tnois-MAisoiis , h. c°* de SaintrMards- 
en-Othe. — Vaucouart, 1898 ( prisie de Ville- 
mor). — Les troiê Vaueouardi, xviii* s* (pouillé). 

— Le Grand Vaucauard, xix" s" (recens, de 1861). 
Valdimahcbb, r. c"* de Gérosdot. — Grangia vie Domi- 

niche, 1189-11 63 (cart. de Tabb. de la Rivour). 

— Voedemengê, Valdêmange, ii66>ii69 (ibid.). 

— Vodemenehe, 1161 (ihid,),-^ Via Domenehia, 
1170 (ibid.). — Via domenche, Vin Domengc, 
1189-1185 (ch. orig. de Tabb. de la Rivour). — 
Grangia quœ via Domangt diâtur, 1189 (Camu- 
sat, Promptuarium , f* 891). — Villa Démange, 
1901 (feoda Campaniae). — Grangia qtie vocatur 
via Dominiea , 1 909 ( ch. de Tabb. de la Rivour). — 
Vaudemanche, i558 (extr. et État somm. du baill. 
de Troyes). 

VAUDEPifeT , f. c"* de Vilieloup. — De VtUle pareorum , 
VallU patsuum, 11/17 (cai*^* ^^ ^ léproserie de 
Troyes). — ValUs d» Pars, 1 167 {ibid.). — Vallii 
Poêêon, 1961 {ibid.). — VaUù de Pa$eu, 1971 
{ibid.). 

Vacdbpuis, f. c"* d^Ossey-les-Troifl-Maiflons. 



Vaudbpuits, f. c"" de Pars-lez-Romilly. 

Vacdes, c"" de Bar-sur-Seine. — Wauda, 1160 (cart. 
de Tabb. de Moléme ). — Vade , Vadez , 1 1 98 ( ch. du 
prieuré de Foicy). — Vaudes, 1208 (cart. et arch. 
de la léproserie de Troyes). — Vatide, 1908 (cari, 
du Temple). — Waudee, i9o3 (ch. de Tabbaye 
de Nolre-DaineKles-Prés). — Vallis , 1 9 1 9 ( cart. do 
Champagne). — Waude, 1919 (ch. de l'abbaye 
de Notre- Dame-des- Prés). — Vaudœ, 1 33a (cart. et 
arch. de la léproserie de Troyes). — Maladrerie 
de Vaudes, xiv* s" (cart. de rHôtel-Dieii-te-Comte). 

— Vauldes, xrf s' (liste des par. du dioc). 
Dioc. anc, coat. et baill. de Troyes; châtcll. 

d^lsle en partie, et du siège particulier de Rumilly 
pour le surplus; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

Vaudremort, fief, c"' de Montmorency. — Vaudro^ 
mont, iviii' s' (Coiirtalon, Top. t. 111, p. 36o). 

Yaidrehort (La Mottbdb), ûftF, lerrit. d'Eslissac;auj. 
disparu. — i338 (arch. de la famille de la Roche- 
foucauld). 

Vavdrob, h. c" de Balnol-la-Grange. — La grandie 
de Vauderon, 1828 (prisie de Villemor). — Van- 
dron, i5i8(ch. de Balnol-la-Grange , arch. de cette 
commune). 

Vaugbl^, h. c"* d'Estissac — LagrancJw de Vaugelay. 
1898 (prisie de Villemor). — Vaugeley, i553 
(extr. et État somm. du baill. de Troyes). — Vau- 
gelai, xviii' s* (pouillé). — Vaugelet,\vm* s* (carte 
de Cassioi). 

Vavgblbt, h. c" de Méry-sur-Seine. 

Vaugoulat, r. c"*de Dierrey-Sainl-Pierre ; auj. détruite. 

— Vaugelay, 1898 (prisie de Villemor). 
Vaujurainb, h. c"*de Paisy-Cosdon. — Vallis Jusana , 

ii5i (ch. de labb. de Dilo). — Vallis. Gisatia , 
ii5i (cart. gén. de TYonne). — VauljusainneH . 
Vauljusaines , 1898 (prisie de Villemor). — Vnu- 
Uvrannes, Vauljuratme, i553 (extr. et Etat somm. 
du baill. de Troyes). — Vaulivranes, Vaujurenne. 
xfiii' siècle (pouillé). — Vaujureine, Vaujurennes, 
Faii{/ttrafiii«f, xviii' siècle (Courtalon, Top. \. 111, 
p. 166). 

Vaujurb, h. c°*de Saint-Phalj auj. détruit. — Vaujun'. 
xviii* s* (pouillé). — Vaujure, xviii* s* (Courtalon, 
Top. t. III, p. 199). 

Vaulx (Cbrs de), territ. de Vanne. — i56i (arch. 
départ. G. i5oo). 

Yaumorcobcb, f. c"' de Cbamoy. — VauwiorT ia3/i 
(ch. deTabb. de Montier~la-Celle). — VaumonceuL 
1898 (prisie de ViUemor). — Vaubmoncanw, de \ 
la seign. d'Isle, i5o3 (Bibl. nat. coUect. de Cham- 
pagne, t. XVII). — VaumonecniÊP, xviii' s* '(pouillé). 



176 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



— Vaunonneau juviu' siiic\e{CouTta\on ^ Top. t. III, 
p. 129). 

VArpicAT, f. c°* d^Auxon; aiij. détruite. — Vaupicat, 
XVIII* siècle ( carte de Gassini). 

Va i; POISSON, c*° de Ramerupt. — Vadum Passonit, 
! 1 o/i (cb. du prieuré de Ramerupt). — Vadipasêon, 
1118 (ibid.). — Guepassum ,1166 {ibid. ). — Va- 
depa$8on, 1 176 (ibid,). — We Partont, vers 1292 
(livre des vassaux). — Vadum Pastionisy i2a5 
( cart. deTabb. de la Rivour). — Vadipasêonis , 1/157 
(rôle, fonds de Saint-Pierre, arcb. de TAube). — 
Vauh poBsiem , Voix pataon, x?i* s* (liste des par. 
du dioc). — Vaupoision , xviii* s* (pouiilé). — Voe- 
paston, wm* s* (carte de Gassini).—^ Vadoposso, 
Voipasion, Veopasson, Vipauon, Voix poisson, 
Ozanne-la-Bfillp , xviii' s' (Gourtalon, Top, t. III, 

P- ^79)- 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 

monl;gouv. et général, de Gliampagne; élect. de 

Troyes. 

Vauprur (Bois Di), c"* de Boiirdenay. 

Vauriot (La), m'" à vent; auj. détruit. — La Vauriot, 
xviii* s* (carte de Gassini). — Lavorio , Jief, xviii' s' 

. (Gourtalon, Top. t. III, p. 76). 

Vauriot (La), la Voie Riot, la Voie royale, laVoriau, 
aiic. voie romaine, probablement gauloise, commen- 
çant sur le terril, de Saint-Pouange , en quittant 
la voie romaine d'Auxerre à Troyes; de ce point, 
elle se dirige sur Payns, en traversant les lerrit. de 
Laines- aux-Bois, Saint- Germain, Torvilliers, etc. 
puis passe la Seine et se dirige , par les villages des 
Ghapelles, sur la rivière d'Aube. 

Vauroise (Bois de), c"" de Villemoiron. 

Vadroises (Les), lisière du bois, c"* de Saint-Mards. 

— Les Vauroiies, xviii*s* (carte de Gassini). 
Vacsanvik (Bois de), c"' de Paisy-Gosdon. 
Vaissemaijt, b. c" de Sommeval; autrefois hameau, 

avec chapelle royale. — Wancemain, xiii* s* (bibl. 
de Troyes, ms. 365). — Vaucemain, Vausseinain, 
1^28 (prisie de Villemor). — Capella Béate Marié 
de VauMsemain , 1607 (pouilléj. — Vaulsemain, 
i552 (inv. de titres conc. la comm"* de Troyes). — 
Fonmn,x?iii* siècle (carte de Gassini). — Voêsemin, 
Vatichemin. 
Vacsurey, gagn., c" d'Onjonou de Bouy;auj. détruit. 

— i553 (État du baill. de Troyes). 
Vadtrepdis ou Vaux-Puits, anc. paroisse, auj. ham. 

c- de Mailly. — Valliê Putei, 1 181-1 1 85 (cart. de 
Tabb. du Paraclet). — Vallis Pucti, 1 ^07 (pouiilé). 
— Vallii Puteum, 1/157 (rôle, fonds de Saint-Pierre, 
arch. de TAube). — Capella de Valle Putei, xvii* s' 
(pouiilé). — Vautrepvis, xviii's* {ibid.). 



En 1Û56, l'église devint chapelle de Romaine- 
court. 

Vaux , château , c"" de Fouchères. 

Vaux, gagnage, c"* dç Jully; auj. détruit. — i553 
(Eut du baill. de Troyes). 

Vaux (Les), h. c'^de Magny-Fouchard ; détruit au plus 
tard au xviii* siècle. — i553 (État du baill. de 
Troyes). 

VéLUE (Fontaine de la), au territ. des Riceys. 

Vendeuvre-sur-Babse , ch.-Lde c*", arrond. de Bar-sur- 
Aube. — Vindovera (monnaies mérovingiennes). — 
Vendovera, 66/i (D. Bouquet, Bec. des Hist gaul. et 
franc, t. IV, p. 6/17 ). — Fi?rulopera, 865 (Annales de 
Saint-Bertin). — ViUa Venderevensis , 878 (concile 
de Troyes). — Vendoperum, 1080 (carl.de Tabb. de 
Moléme). — Vindovrium, i097( ibid.). — Sanctut 
Georgius de Vendopera, xii*8* (Mém. mss. sur Ven- 
deuvre). — Castrum Vendopere, xn' s* [ibid.). -^ 
Vendoberurn, 111g (cart. de Tabb. de Moléme). — 
Castrum Vendoperanse , 1121 (cb. de Tabb. de Mon- 

- tiéramey). — Vendopere ^ 1 lai-i 1 45 (cb.du prieuré 
<ie Foicy). — Vandopera, 1 i36-i 161 (ch. de Tabb. 
de Glairvaux). — Vandeuvra, 11 43 (cart. gén. de 
TYonne). — Vendoprum, 1 i5t (Gamusat, Protnp- 
tuarium , f* 1 7 6 ); — Vandeuvre, 1 a 1 3 (ch. de Tabb. 
de Notre -Dame- aux -Nonnains). — Vandeperre, 
Vandueuvre, vers 1222 (livre des vassaux). — Ven- 
duevres, 1 2/1/1 (vente à Gérard de Durnay). — 
Vetideuvre, i285 (compte des rec. et dép. du comté 
de Troyes) et 1 Sgo (arch. munie, de Troyes , A. 33). 

— Vanduevre, 1296 (Hist. de Vendeuvre). — 
Vandoperia, 1/107 (powili^)* — Vandnperœ, i533 
(Nicolas Bourbon-le-Jeune, A^u^ff , Vascosan , 1 533). 

— Vendœuvre, 1 553 (extr. et État somm. du baill. 
de Troyes ). — Vandoperosum castrum , 1 6 1 o ( Papire 
Masson, p. 160). — Vendoara, 1675 (Hadrien de 
Valois, Notit. Gall. p. 591 ). — Vandœuvre, 1679 

. (carte de Sanson). — Vendœuvres, iviii' s* (carie 
de Gassini). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar^ur- 
Aube. 

Il y avait un prieuré dépendant deTabb. deGluny, 
sous le vocable de Saint-Georges; l'église de ce 
prieuré, du xii* siècle, existe encore en partie. — Ci- 
metière mérovingien sur l'emplacement de la gare. 

Château dépendant du fisc royal en 664 ; on y 
battit monnaie. — Château féodal des plus considé- 
rables pendant les guerres du xiv*, du xt* et du x?i* 
siècle ; grande et belle habitation seigneuriale 
depuis le commencement du xvii' siècle. 

La châlellenie de Vendeuvre comprenait en 1 553 : 



DEPARTEMENT DE L'AUBE. 



177 



les B<^s ou ferme de Danrot, Brîei, Gesse, Champ- 
au-Roi, Couvaut, les Epoisses, Forêt, la Forêt de 
RougemoDt, les Forges-d^en-bas, la Loge-aux- 
Chèvres, les Marisis, Marolles, les Moulins-Cornet, 
Profondefosse, la Redaye, la Routelle, les Routes 
croisées, Thieffrain, le Valsuxenay, les Yarennes, 
Vauchonviliiers , Vendeuvre , la Villeneuve-au-Chéne 
et la Vilie-au-Bois. 

Le canton de Vendeuvre, créé en exécution du 
décret du i5 janvier 1790, dépendait du district 
de Bar-surAube et se composait de 1 1 municipa- 
lités, qui étaient: Amance, Argançon, le Cbamp- 
au-Roi,la Loge-aux-Cbèvres, Magny-Fouchard, la 
Maison-des-Ghamps, le Valsuxenay, Vauchonviliiers, 
Vendeuvre, ta Vilie-au-Bois et la Villeneuve-au- 
Chéne. En Tan tu, le Vabuzenay fut supprimé 
comme municipalité. En Tan ix,le canton de Ven- 
deuvre, outre les communes nommées ci-dessus, 
comprit celles qui suivent: Bligny, Bossancourt, 
Dolanconrl, Fravaux, Jessaint, Juvanzé, Meurville, 
Spoy, Tranne , Unienville , ce qui en porta le nombre 
A 90. — Chef-lieu de canton ecclésiastique renfer- 
mant 1 5 paroisses ou succursales : Amance, Argançon, 
Bligny, Bossancourt, Dolancourt, Fravaux, Jessaint, 
la Logc-aux- Chèvres, Magny-Fouchard, Meurville, 
Spoy, Tranne, Vauchonviliiers, la Ville-au-Bois-lez- 
Vendeuvre et la Villeneuve-au-Chéne. 

Vendue-Coahles (La), anc. seigneurie d^Isle-Aumont. 
— La Vendue Charle, 1706 (i-olle des jurées et 
bourgeoisies d^Aumont). 

Vesdce-Migkot (La), c*" de Bouilly. — La Vendue 
Mignoi, 1838 (prisie de Villemor). — Venda Mi- 
ffnolif 1 399 (arch. départ, fonds de THôteUDieu-le- 
Comle). — Venda Mignotijuxta Tegulariam, Vente 
Mignot, 1.329 (^^'' ^^ rflôtel-Dieu-le- Comte). — 
VendueM Mignot, xviii* s* (pouillé). — VendunU- 
gnotf 1705 (rolle des jurées et bourg. d*Aumont). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; châtell. 
d'Isle-Aumonl; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troves. 

Verddbs-Fontaines (Les) ou les Ventes-Fo.ntalxes, h. 
c" de Lanlages. — Vente Fontaine, 1705 (rolle des 
jurées et bourgeoisies d^Aumont). 

Ve?idubs-LiSvéqde (Les), anc. h. de la seigneurie d'Isle- 
Aumont, c°* des Loges-Margueron. — La Vendue 
Leveique, i3a8 (prisie de Villemor). — I^es Ven- 
duei VÉvéquef xviii* s' (pouillé). 

Veutb-de-l' Avocat (La), bois, c" de Maraye-en-Olhe. 

Vertes (Les), h. c"* d'Ervy. — Lee Ventes, xviii* s" 
(carte de Cassini). 

Vertes (Les), h. c"* de Monley. 

Ve^ttes-Virot (Les), c"*de Saint - Mards-en-Olhe, 

Aube. 



Vbbdur, anc. h. auj. f. c" de Saint-Julien. — Ver- 
dun, 1 553 (extr. et État somm. du baiil. de Troyes). 
— Verdien, xviii* s" (pouillé). 

Verdd?! , anc. fief , terriL delà Villeneuve-au-Chéne ; 
détruit au xiv* s* (inv. des arch. de la seign^' de la 
Villeneuve). 

ViaiER (Etarg), c°*de Monlceaux. 

VéaiER (Le), ruiss. afil. de la nse. gauche de THozain; 
de Rumilly-lez-Vaudes à Cormost. — ftu Verien^ 
XV m' s' (carte de Cassini). 

Vebmoise, f. et châL c"* de Sainte-Maure. — Walmaêia , 
1 1 39-1 1 ^9 (ch. du prieuré de Foicy). — Vermoise, 
Veinnoyte, 1817 (lettre de Saladin d'Anglure et de 
Jean de Vermoise, baillis de Troyes). 

Anc. hameau dont une partie dépendait de Sainte- 
Maure et Pautre de Sainl-Benoll-sur-Seine. — 
Joli manoir du xvi* siècle, qui conserve en bon 
état son élégant donjon. 

Vermoise (Moulir de), c*^ de Sainte-Maure; détruit 
au xviii* siècle. — Mentionné dans les litres de 
propriété de Vermoise. 

Verket, m*", c"* d'Arentières. 

Verro5-Fay8, f. c" d^Arentières. — Vernon Fait, 
xviii's* (carte de Cassini). 

Verrorvilliers, c*° de Soulaines. — Gerulvillare, 856 
(D. Bouquet, Rec, des Hi$t, gatU, et franc, t. VIII, 
p. 549). — Ga^numvillare , 1097 (cari, de Pabb. 
de Moléme). — Wamovillare, 1108 (ibid.). — 
Guamovillare , 1 1 j o (ibid.), — Guamovilla, 1198 
[ibid.), — Guarnoviler, 1 135 (ibid.), — Wamontillarey 
1 177 (ch. de Pabb. de Boulancourt). — IVamon- 
viler, 1187 (ibid.).' — Wamonviller, xiii* s* (bibl. 
de Troyes, mss. 365). — Vamovillarej i'i07 
(pouillé). — Vamonvillare, 1/198 (t6iVf.). — Ver- 
nonviUieriy 1^453 (ch. du chap. de Saint-Maclou). 
— Vamonvilliers j 1 'j68 (ibid.). — Vernonvillare , 
XVI* s* (pouillé). — VarnunviUiprs , xvi* s' (liste des 
paroisses du diocèse ). 

Pagus Breonensis; dioc. anc. de Troyes; coul. cl 
haiil. de ChaumonI ; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Bar-sur-Aube. 

Vebpie ( Etarg de la ) , c"* de Vendeuvre-sur-Barse. 

VERPiLLièBBS, c**" d'Ëssoyes. — Vulpelerie, 1101 (cart. 
de Pabb. de Moléme). — Vulpilerie, Vulpillerie, 
1981 (ibid.). — Warpillerie, Verpillerie, 19 33 
( ibid. ). — Vulpellerie , Vulpillarie , 198/1 ( ibid. ) . — 
Grangia de VerpiUeria , 1 1 68 ( Camusat , Prùnqftua- 
rium, P 866). — IVulpeillere , Wulpillere, 11 64 
(ch. de Pabb. de Clairvnux). — Verpilere, 1901 
(ibid.). — Wlpillerei, Urpilert, vers 1999 (livre 
des vassaux). — Verpilerie, 1988 (Choppin, De 
Pùlilia eccleiiiutica, p. 53o). — Vaupillerie, 1988 

98 



178 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



(cari, de Champagne). — Vefpillièret , 1379 (dën. 
gén. de9 fiefs, Bibl. pat. coll. Delamarrc, t. IH, 
mss. Vignier). — VerpiUiere, i6o3 (tonr. du duché 
de Beaufort). — Verpiliei-e»^ xviii* s* (carie de Cas- 
sini). — VinpertilUiP f xix* s* (Tynlurié, Notice sur 
Cunfin), 

Dioc. anc. de Langres; coul. et haill. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; ëlecl. de 
Bar-6ur-Aube. 

Verrerie (Fontaine de la), lerrit. de Meurville. — 
1"' années du xti* siècle (partage des seigneuries 
de Spoy, de Meunilie et de Biigny). 

Vbrrebies (Les), h. c"* du Petit-Mesiiil. — L«« Verre- 
ries, XTiii* s* (carte de Cassini). 

Verbicolrt, c**" de Ramerupl. — Vanicort, laoi 
(cart. de Tabb. de Saint-Loup). — Waricortf vers 
12 99 (livre des vassaux). — Warrieuria, 1987 
(ch. de Tabb. de NoIre-Dame-des-Prés). — Var- 
rieourt, 1898 (prisie de Viilemor). — Varri- 
curia, i38i (arch. de la ville de Troyes, compte 
mss. orig.). — Verricuria, 1/107 (pouiilé). — Ve- 
i-icour, 1678 (Caumartin, Proc.-verb.). — Verri- 
cour (pouiilé). — Vericourt, mu* siècle (carte de 
Cassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, ei baill. deChaumont; 
gouv. et général, de Champagne; élccl. de Troyes. 

Verrière (La), fief de la paroisse de Pouy, dépendant 
de Tabb. de Vauluisant, appartenant, au xtiu* 
siècle, au marquis d^Argenleuil et relevant de la 
seigneurie de Pouy. — Auj. disparu. 

VeeriIres, c"" de Lusigny. — Vcrrne, 1 i/i5 (ch. du 
prieuré de Foicy). — Verrerie, 1 179 (cart. de la 
léproserie de Troyes). — Verrières, \ui' s' (bibl. 
de Troyes, mss. 865). — Vererie, 1 809 (procès des 
Templiers). — Verrie, 1881 (arch. de la ville de 
Troyes, compte mss. orig.). — Veriereê, i590 
( inv. et titres de la comm*** de Troyes ). 

Dioc. anc, coul. et baill. de Troyes; châlell. 
d'Isle-Aumonl; gouv. et général, de Champagne; 
élecL de Troyes. 

Verrois, h. c"* de Villadin; auj. détruit. 

Verseoil ou Versol, gagn., c"* d^Arcmbécourt; auj. 
détruit. — 1 168 (Mathieu, év. de Troyes, donne à 

Tabb. de la Chapelle-aux-FManches ). — Verzol, 

xii* s* (arch. départ G. 5/io). — F(erjo/( Courlalon, 
Top. du dioc, de Troyes, t. III , p. 867 ). 

Vert, h. c"" d^Auxon, avec chapelle. — Vert, 1996 
(Ann. de T Yonne, 18/17, ^* P^i'^ie, p. 5i ). — Ver, 
1 9 9 7 ( cartul. comitum Campaniœ ). — Verre ,1898 
. (prisie de Viilemor). 

Vbrt-db-Mai, r. c~ de Braux; anc. fief indépendant 
ou de franc-alleu. — Verdemet, 16 '18 (Foy et 



homm« de divers seigneurs). — Ver de Mey, xviii* s* 
(carte de Cassini). 

Vbbtus ( Marne), bailliage. — Avant 1 790 , ce bailliage 
comprenait le village de Poivre, renfermé dans le 
dép* de TAube; on y suivait la coutume de Vitry- 
le-François. 

Veoblaires, village détruit, sur le territ. de RiUy- 
Sainte-Syre. — Une voie qui y aboutit et la 
contrée qu^elle traverse s^appellent encore ainsi. 

ViIprbs-lb-Gbaiid, c*° de Méry- sur -Seine; prieuré 
dépend, de Tabb. de Tous-les-Sainls (Marne). — 
Vieuê Asper, 708 (ch. de Tabb. de Montier4a-CeUe). 

— Viaspera, 1 069 (Gall. christ, inst. t. X , p. 1 bk). 

— Viaspre, Viasprum, 11 58 (ch. de Tabb. de 
Montier-la -Celle). — Viasperum, 1907 (Camusat, 
Promptuarium , P 856). — Viapres, 1999-1999 
( feoda Campaniai). — Grangia de via Aspera , 1 986 
(ch. de Tabb. de Monlier- la -Celle). — Viaspera 
magna, 1607 (pouiilé). — Viaspra magna, 1698 
{ibid,), — Viapera, Viâprele Grand, xfiii* s'iUnd,). 

— Grand Viapre, xfiii' s* (carte de Cassini). — 
Viaspres le Grand, xviii* s*" (Courlalon, Top. t. III, 

p. 679)' 

Pagus Artiaeensis; dioc. ancien de Troyes; coul. 

de Meaux; baill. de Sézanne; gouv. et général, de 

Champagne ; élect. de Troyes. 
Viâprbs-le-Petit, c" de Méry-sur-Seine. — Mania- 

via, 758 (ch. de Tabb. de Monlier4a- Celle). — 

Viaspera poi'va , 1881 (arch. de la ville de Troyes , 

compte mss. orig.). — Viaspra parva, 1/198 

(pouiilé). — Viaspre U Petit, xvi* s* (liste des par. 

du dioc). — Cananeias, xviii* s* (pouiilé). — Petit 

Viapre, xtiii* s' (carie de Cassini). — Viaspres le 

Petit, autrefois Cananeias , xviii' s' ( Cour talon , Top. 

t. III,p. /i8o). 

Pagus Artiaeensis; dioc. ancien de Troyes; coul. 

de Meaux ; baill. de Sézanne ; gouv. et général, de 

Champagne; élect. de Troyes. 
Vieille-Église (La), contrée du lerrit. de Chappes où 

Ton rencontre des débris de ronstructions. — Mch- 

tionnée dans des titres particuliers. 
ViEiLLB-FoRér (La), anc hameau delà seigneurie 

d'Isle-Aumont'; auj. détruit. — La Vieille Forest, 

i5/i8 (ch. de Tabb. de Montier-la-Celie). 
Vieilles- Fou BCBBS (Les), éc. c"* de Chaource. 
Vieilles-Mai sons (Les), h. c'^d'Arembécourt, au S.; 

auj. détruit. 
ViBiLLES-Vio?iEs (Les), h. c*^ de BalignicourL 
Vieilles-Vignes (Les), h. c"* ^de Saint- Parrea-let- 

Tertres. 
Vieilles-Vignes (Bd dbs), territ. de Bernoo. 
ViEiLLB-ToiLBBiB (La), éc c'* d'Épothémoot. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



179 



ViéLAiivBs, b. c** de Rosières. — Villaineê, laSS 
(compte des rec. et dép. du comté de Champ.). — 
Laigiiet-tielz , i /i6a-i 663 (arch. munie, de Troyes, 
E. ai). — Lametf i48o (ch. de i'abb. de Mootier- 
la-Celle). — Vielz Laine», i5ao {ihid,). — Vielz 
Laynê», lôS'j {Und.), — Vieh Lamm, i6a8 (ch. 
de i'H6tel - Dieu -ie- Comte). — Vieleyne», iGDg 
(ch. de Tabb. de Montier-la- Celle). — Viêlai/neâ, 
166A {ibid.). — Viêlaine, xtiii's* (pouillé). — Vie- 
laineê, x?iii* s* (carte de Cassini). < 

VicitfiB (La), ruiss. afiQ. de la rive gauche de ta Seine; 
de Saint-André à Troyes. — Vienne, t3oa (ch. de 
Tabbaye de Montier-la-Celle). — Fluvius qui dici- 
tur Vienna, iSig (ch. du couvent des Jacobins). 

V1ECX-M0CLI1 (Le), h. c"d'Arembéfourt, à TO.; auj. 
détruit. 

ViEDx-MocLiw (Lr), m*", c^ de Briel; détruit avant 
1 ti6U. — Mentionné dans Tlnventaire des tilres de 
la seigneurie de la Villeneuve-au-Cbêne. 

ViGRADX (Lbs), h. c"* de Barbuise. — "Le* Vignaux, 
vxiii' s' (cArte de Cassini). 

ViCNE (PoKTAiNi DE la), au terrlt. des Riceys. 

ViG?iB-FECHé (Bois de), c"* de Soligny-les-Étangs. — 
BoÎM de Vifrne Feché, xtiii* s* (carte de Cassini ). 

Vigkelle (Foutainb de), au territ. des Riceys. 

V1611ES (Les), f. c*** de Saint-Hiiaire. — Le Vigne, 
let Vignes, là Vigite-Gervaiêe , vers laaa (livre des 
vassaux). — Vigne, xviii* s* (carte de Cassini). — 
Vigne», XYiif s* (Courtalon, Top. t. III, p. ai 5). 

Vi(;pie-Vah (Bois de), c"** de Baroville et de Bayei. 

ViLAi!<iE (La), fontaine à Chaotirce, une des sources 
de TAnnance. 

ViLERMis , nommé avec Sellières et Savièrcs : si- 
tuation inconnue. — 1307 (Ciimusal, Promptua- 
riimi,f'355r''). 

Villa gallo-romaine, c" de PAbbaye-^ous-Plancy, à 
6 kii. près de la ferme de la Perthe. ~ Substruclions 
en silex , mêlées de Utiles ronrHiines. 

Villa gallo-romaine, c"* d*Aix-€n-Othe , aux sources de 
la Douée. — Substructions importantes mises au jour 
depuis quelques années et surtout en 1866 ; massifs 
considérables de maçonnerie, morceaux de sculp- 
ture, travaux hydrauliques, traces de bains anliques. 

Villa gallo-romaine ou Camp romain, c" d*Allibau- 
dières, avec substructions en silex, débris de tuiles 
romaines et de poterie, médailles des empereurs 
Commode, Alexandre Sévère, Posthume, et du 
césar Décentius (Camut-Cbordon, Reck. »ur la ville 
d* Arci»-»ur'Aube , 79). 

Villa gallo-romaine, c"* d'Auxon, contrée de Blaine, et 
près de la belle source de la Blaine : connue dans le 
pays sous le nom de Blanum. — L^emplacement , tra- 



versé par la roule actuelle de Troyes à Auxerre, est 
situé proche de la voie romaine qui suit la direction 
de celle roule; il offre une étendue de plus de deux 
hectares. (Mém. de la Soc. acad. t VI, p. io3; et 
Ann. deTAube, i85^.) 

Villa gallo-romaine, c°* de Balnol-sur^Tjaignes. — 
Substruclions gallo-romaines importantes, avec 
piscine ( Mém. de la Soc. acad . a* série , V I II , /i 1 1 ). 

Villa gallo-romaine, c"' de Bercenay-en-Othe. — A l'O., 
dans la direction du Vaidreux , au lieu appelé Ro- 
milly, emplacement couvert de débris gaHo-romains. 

Villa gallo-romaine , c"* de Bessy, au N. E. — Subs- 
tructions et tuiles gallo-romaines. 

Villa gallo-romaine, c"* de Bucey-en-Olhe, au ham. 
du Grand-Cbaas. — Substrnctions gallo-romaines. 

Villa gallo-romaine, c°*de Celles, sur remplacement 
de Tabb. de Mores (Ann. de TAube, 1 85 h , p. 5 et , 
a* partie). 

Villa gallo-romaine, c"* «le Châtres, à IT). , sur la voie 
dite de Saint- Germain. 

Villa gallo-romaine, c** de Coursan, contrée du Mou- 
lin à vent. 

Villa gallo-romaine, c"* de Courtenot. — Substruc- 
lions découvertes en 1 863 , à TO. de la route de Bar- 
sur-Seine et au S. de Tavenue du châleau de Vaux. 

Villa gallo-romaine, c"* de Cunfin, lieu-dit la Confrérie. 

Villa gallo-romaine, c"* de Doches, hameau de Ros- 
son. — Substructions et tuiles à rebords (séances 
(le la Société acad. du i5 mai i863 à juillet 186/i). 

Villa gallo-romaine, c"* d'Essoyes, située dans la con- 
Irée des Rotures, près de la voie romaine condui- 
sant d'Essoyes à Bar-siir-Aube. — On y a trouvé 
une piscine en mosaïque fabriquée avec une pierre 
calcaire des environs. Substructions explorées en 
1 863 par une commission de la Société acadéftiique 
dePAube. 

Villa gallo-romaine, c"* d'Estissac, lieu-dit Logny. — 
Espace renfermant de 10 à la heclares, entouré de 
tertres ou fins. Dans deux endroits, nombreux 
débris d'objels gallo-romains, tels que marbres 
variés, pierres polies, débris de tuiles à rebords et 
striées, substruclions en silex, verre fondu dans 
un incendie, mosaïques, béton, etc., découveris en 
i8()i par M. Bouliot : Tun de c«s lieux est situé 
au bord du marais; Tautre, sur le penchant de la 
colline située au S. 

Villa gallo-romaine, c"* de Loches, contrée du Val- 
Pallas. — Substructions gallo-romaines. 

Villa gallo-romaine, c"' de Magnicourt, lieu-dit le Vieux- 
Motdin, sur une éteinlue de plusieurs hectares. — 
Pierres n'appartenant pas au pays, tuiles romaines. 

Villa gallo-romaine, c** de Neuvill?-sor-Seine, à TO. 

a3. 



180 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



— Subslructions gallo-romaines très-importantes et 
encore bien conservées { coquilles d^huitres. line 
grande piscine en a étë extraite; elle est déposée au 
musée de Troyes. (Mém. de la Soc. acad. de TAube, 
a* série, t. II, p. 3 a.) 

Villa gallo-romaine, c"* de Nozay, à Soo*" au S. £. 
du village. — Subslructions gallo-romaines. 

Villa gallo-romaine, c°* d'Orvilliers. — Emplacement 
couvert de débris gallo-romains de toutes sortes. 
Elle a été détruite par le feu. 

Villa gallo-romaine, c*"* de Paisy-Cosdon, entre le 
ruiss. de la Nosle et' la route de Nogent à Ervy. — 
Son emplacement comprend de 60 à 70 ares. On a 
découvert dans ce lieu de nombreux objets mobiliers , 
des fragments de marbres très-variés de couleur, des 
coquilles d^buitres, et notamment une magnifique 
mosaïque dont les débris sont déposés au musée de 
Troyes. (Mém. de la Soc. acad. de TAube, a* 8<Vie, 
t. VI, p. io4.) 

Villa gallo-romaine, c"* de Pel-et-Der, lieu-dil Oger, 

— Substructions gallo-romaines, débris de vases et 
de tuiles romaines. 

Villa gallo-romaine, c"* des Riceys. — Substructions, 
monnaies, etc., découvertes en i855. 

Villa gallo-romaine, c°* des Riceys, section de Ricey- 
Haul, lieu-dit le Corroy. — Substructions gallo- 
romaines sur une étendue de 5o à 60 ares. (Mém. 
de la Soc. acad. deTAube, a* série, t. VI, p. 97.) 

Villa gallo-romaine, c*^ de Saint-Germain, dans la 
contrée renfermée entre la ferme des Blancs- 
Fossés et Courcelles. 

Villa gallo-romaine, territ. de Semoine. — Subslruc- 
tions et tuiles gallo-romaines. 

Villa gallo-romaine, à Troyes, sur remplacement de 
Tabattoir élevé en 1867. — Nombreuses substruc- 
tions; mosaïques ornées, aujourd'hui au musée de 
la ville ; coquilles d*buttres parmi de nombreux 
débris de céramique. 

Villa gallo-romaine, c°* d'Urville, lieu-dit le Val de 
MUlière. — Substructions ettuiles gallo-romaines à TE. 

Villa gallo-romaine, c"* de Vaupoisson, au S. — 
Substructions gallo-romaines au lieu où fut trouvée 
une statue en bronze d'Apollon dé{)osée au musée 
de Troyes. 

Villa gallo-romaine, c°* de la Villeneuve- au- Ghâtelot, 
à la ferme du Ghâtelot. 

Villa gallo-romaine, c" de Villeneuve-au-Ghemin , 
lieu -dit [e« Grondée "Fontainee, — Aires en béton, 
tuiles à rebords, poterie , elc. 

Villa gallo-romaine, c"* de Vulaiues, à TE. de celte 
commune. — Emplacement situé sur le bord du 
marais : nombreux débris de marbres variés, de 



vases, de tuiles à rebords, de peintures murales, 
etc. Est-ce le Clanum des Itinéraires? — Explorée 
par M. Boutiot en 186a. 
Villacehp, 1" canton de Troyes : autrefois hameau 
nommé Sambleriœ, ensuite Samt-Sépulchi'e ou Saint- 
Pulchre, enfin ViUacerf-le-Grand , auj. Villacerf; le 
Petit- Villacerf étant Biancey (rive gauche de la 
Seine), suivant lettres patentes de mars 1688 (arch. 
jud. reg. des mandements, n* 19). — Ccenobiuvi 
S, Sepulcri, 1010 (ch. de Saint-Pierre-le-Vif). — 
SanctumSepulchrum, 1 o83-i 1 08 (ch. du prieuré de 
Dampierre). — Sanctum Sepulchrum Caniblerierue , 
1 1 5îS (Ord. des roys de France, t. VU! , p. 1 ). — 
Sanctum Sepulchrum de SambleriU, 1307 (Gamusal , 
PramptuaPium , f 35A). — Saint Sepulchre, ta 8.3 
(compte des rec. et dép. du comté de Ghampagne). 
— Saint Sepuere , 1 3 a a (ch. du prieuré de Foicy ). — 
Sainci Sépulcre, xvi* s* (liste des par. du dipcèse). 

— PrioratM de Sancto Sepukhro, xvii' s* (pouillé). 

— ViUacerf-le-Grand , 167/i (arch. jud. reg. des 
mandements, n* i5). — Sambliêree, xviii* s* (ibid.). 
— Sambleriœ, Saint-Pulchre , Villacervorum , xviir' s' 
(Gourtalon, Top, t. III, p. 139). 

Dioc. anc, coût, et baill. de ^froyes; gouv. et 
général, de Ghampagne; élect. de Troyes. 

Prieuré du Saint-Sépulcre, dépendant de Tabb. 
de la Gbarité (Nièvre). 

Villacerf fut érigé en marquisat en faveur de 
Golberl, en 1670. — 1676, lettres patentes chan- 
geant le nom de Saint-Sépulcre en celui de Villa- 
cerf-le-Grand. — Magnifique habitation du xvii* 
siècle, créée par les Golbert; détruite vers i83o. 

ViLLADiN, c* de Mardlly-le-Hayer. — Viler Adam, 
ta66 (ch. de Tabb. de Scellières). — ViUariade, 
1A07 (pouillé). — ViUeladain, xvi* s* (liste des 
par. du dioc.). — Villadain, xtih* s* (pouillé). — 
Villadin, xtiii' s* (carte de Gassini). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Sens; 
gouv. et général, de Ghampagne; élect. de Troyes. 
En 1790, ViUadin fut créé chef-lieu d'un canton 
du district de Nogent composé de 9 municipalités : 
Berceoay-le-Hayer, Faux-Villecerf , Marcilly, le Mes- 
nil-Saint-Loup, Pâlis, Planty, Pouy, Sommefontaine- 
Saint^Lupien , ViUadin et supprimé en Tan ix. 

Villagb-du-Bas (Lb), éc. de la c" de Pouy. — xii* s' 
(carte do Dépôt de la guerre). 

Villa ih pontb, grange située sur TArce, entre Ville- 
sor-Arce et Villeneuve (D'Arbois de Jub. Voyage 
paléogr. p. 389). 

ViLLB (Bois de), c"* de Viile-sous-la-Ferté. 

Ville (Bois de), c°* de Ville-sur-Terre. 

Ville (Éta!<ig de la), c"* de la Villeneuve-au-Ghéne. 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE- 



181 



— - Sur 8R chaussée passait rancien chemin royal de 
Troyes à Langres par Yendeuvre. 

Mentionné à Tlnventaire des titres de la Ville- 
neuve-au-Chéne en 1066. 

YiLLs-ic-Bois (La), fief sis à Yendeuvre; disparu au 
iviii* siècle. — Désigné dans la Déclaration des fiefs 
de la seigneurie de Yendeuvre faite en 1669 (Re- 
cueils de documents manuscrits). 

L^emplacement de ce fief est occupé depuis envi- 
ron quarante ans par la ferme du château. 

YiLLB-Ai-Bois-Lit-SouLiiNBs (La), c""* de Soulaines. 

— ViUa adBoêcum, 1370 (cart. de Saint- Etienne 
de Troyes). — ViUa ad Nemuê, t38i (arch. de la 
ville de Troyes, compte ms. orig.). — Ville au Bois, 
xvi' siècle (liste des par. du diocèse). — Ville aux 
Boiê, 1678 (Caumartin, Procèfi-verbal). 

Dioc.anc. de Troyes; coût. et baill. de Ghaumont; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Rar-sur- 
Aube. 

YlLLB-AI>Boi8-LU-YE?iDSlVfiE (La), OU LA VlLLB-AU- 

Dbb, h. c" d'Amance. — ^ Villa iVemom, 1 179 (ch. 
de Tabb. de la Rivour). — Villa ad Boêcum , eupra 
Amanciam, laàS (ch. de Tabh. de Clairvaux). — 

• La Vile au bois, laUli (vente à Gérard de Durnay). 
^ Villa au Boye, 1 a88 (cart. du Temple). — Vilh 
ad Nemui, 1/^107 (pouillé). ^- Villeneuve aux Bais, 
1679 (carte de Sauson). — La ViUe aux Boie lez 
Vendoeuvreê, xviii* s* (carte de Gassini). 

Paroisse en i38i-i4.5G. ^- Érigée en commune 
en 1799 ; réunie à celle d^Amance vers i8a5. 

YiLLBBABOT, h. dép. partic' de la seign"' de Pomlly, 
partie de la c"* de la Ghapelle^aint-Loc. — Villa 
Baaot, 1319 (carte de THôtel-Dieu de Troyes). — 
Vilehatot (ch. de Tabb. de Notre -Dame -des -Prés). 

— VUlebarol, i55'i (eitr. et État somm. du baill. 
de Troyes). 

YiLLBBBBTis , cliAt. et f. c"' de MQHssey. — Granckia 
de Vileberkdny 1968 (ch. du priettréde Foicy). — 
Valbertam, Villehertain , xiii* s* (bibl. de Troyes, 
mss. 365). -«- Villa BerUni, ut* s* (ch. de Tabb. de 
Montiéramey). — VUlaberten, iA33(arcb. départ. 
G. 730). — VilMteftamum y 159 4 (Grosley, Troyeru 
céUbrei, t. Il, p. i5o). 

Château fort ayant appartenu vers i3a5 à Pierre 
Remy, trésorier de Charles lY, pendu à la mort 
du roi. — Auj. château moderne. 

YiLU(GBBr, h. c'* de Faux - Yillecerf. — ViUeeerf, 
XTiii* s' (pouillé). 

ViLLBCBBP, h. c"* de Messon. — Villacerf, 1659 (ch. de 
Tabb. de Monlier-la-Celle). — Ville cerf, xviii* s' 
(pouillé). 

YiLLBcnirir, i*' canton de Troyes. — Villachel, 1 1 '16- 



1 169 (cart de l'abb. de la Rivour). — Villa Ches- 
(tfii, 1191 (Camusat, Promptuarium , t' i83). — 
Villa Cettini, 1908 (Gall. christ, inst. t. XII. 
p. 984). — Villachetin, 1918 (cart. de fabb. de 
la Rivour). — Villechétify xiii* s* (bibl. de Troyes, 
mss. 365). 
YiLiEFivBB, h.c"*de Longpré; détruit au xviii' siècle; 

— Grangia de Villefuerre, 1310 (arch. du chat, de 
Yendeuvre). — Villefeure, 131 5 (ibid.), — Ville- 

fuere, 1969 (ibid,). — Villefewe, i553 (exlr. et 
Étal somm. du baill. de Troyes). 

YiLLBHARDOuiR , c'" de Piney. — Villa Arduiniy 1 i6'i 
(cart. de Tabb. de Saint-Loup). — ViUa Hwduini, 
1 176 (ch. de l'abb. de Saint-Loup). — Villa Har- 
doini, 1901 (feoda Gampaniœ). — Villa Hardo, 
1909 (Gall. christ, inst. t. XII, p. 987). — Vile 
Harduin, vers 1333 (livre des vassaux). — Vile- 
Hardouyn, i3o9 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — 
ViUahardoyn, 1/157 (""^ïe, fonds de Saint-Pierre, 
arch. de TAube). -r- Ville Hardoyn, Ville Uar- 
douyn, xti* s* (liste des par. du dioc.). 

Dioc. anc. de Troyes; coût, et baill. de Ghau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troyes. 

Ancien château fort dont remplacement est en- 
core déterminé par une motte et des fossés profonds. 

Y1LLB1.01JP, 9* canton de Troyes. — VUla Lupi, i-joi 
(feoda Gampaniœ). — ViUa Luporum, i934 (ch. de 
Tabb. de Notre^Dame-des-Prés). — Villeloupe , 1 33 1 
(ch. derHôtel-Dieu-le-Comte).— ViUehux, xvi's' 
(liste des par. du dioc). — Villeloup,v^\\i' s* (carte 
de Gassini). 

Dioc.anc, coût, et bailL de Troyes; mairie royale 
des Noes; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

YiLLBMAHBu (Étarg de), c"* de Soulaines, avec château 
fort dans une ilc placée au milieu de Tétang, cbà- 
teau détruit au xvii* siècle. — ViUemaheUy lâHti 

9 e 

(ch. deTabb. de Boulancourt). — Etang de Vilb'- 
maheUf xviii*s' (Courtalon, Top, t. III, p. ^07). 
YiLLEMACB, c*" d'Estissac. — ViUa Mauri, 1079- 
1089 (rart. deTabb. de Moléme). — Villa Mortis, 
au plus tard 1 1 00 (ch. de Tabb. de Saint-Loup). — 
Villemaurum , 1133-1165 (ch. de Tabb. de Mon- 
tiéramey). — Villemor, 1165*1169 (ch. de Tabb. 
de la Rivour). — Vilemaurum, 1 166 (carL gén. de 
TYonne). — Vilemor, 11/16-1169 (cart. de Tabb. 
de la Rivour). — Villamautorum , 1167 (ch. de 
Tabb. du Paraclet). — ViUamaurum, ti56 (ch. 
de Tabb. de Dilo). — ViUa Mori, 1 1 73 (carL de la 
léproserie de Troyes). — ViUemauri, 1910 (ibitl, ). 

— Boit de Villemor, i985 (compte des rec. et dép. 



182 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



du coiiilë (ie'Champagne). — VUlemor en Dite, 1 3o8 
(liste des députés aux États ). — La maladerie de 
VUlemor, i3fl8 (prisie de ViUemor). — VilUmaur, 
i553 (extr. et Etat somni. du baill. de Troyes). — 
Villemort, 1730 (ch. du Hayer de Cliennegy). — 
ViUeniaure, Uôtel-Diett, xviii' s' (pouillé). 

Dioc. anc, coût, cl baill. de Troyes; duché- pairie 
non enregistré; gouv. et général, de Champagne ; 
élect. de Troyes. 

Prieuré en 1 154, d'après Desguerrois, Saincleté 
chrettienne, f* 991 ; chapitre fondé par les seigneurs 
avant i665, d'après Gonrtalon, Topogr(^hie,i. II(, 
p. 179; doyenné li^nsleré à Estissac en 1776. 

il y avait à Viileniaur hôpital et maladrerie : 
rhôpital fut détruit par le feu en 1 596 ; la mala- 
drerie supprimée an x¥in' siècle et réunie aux hôpi- 
taux de Troyes. 

Ville entourée de murailles et de fossés. — Châ- 
tftiu fort près de la rivière de Vanne. 

Villemaur eut des comtes particuliers avant sa 
réunion au domaine du comté de Champagne, dont 
il suivit le sort jusqu'en iSaS : cette année, par suite 
de traités ayant pour bases les droits de Jeanne, 
fille de Louis X, femme d'Eudes IV, duc de Bour- 
gogne, sur le comté de Champagne, la chAtellenie 
de Villemaur, avec celles de Maraye , de Chaource , 
d'Isle et de Payns, servit à l'assiette de 3,333 liv. 
1 o sous de rente qui lui furent accordées par Phi- 
lippe VI, roi de France. Cette cbâtellenie compre- 
nait Villemaur, Paisy , Kontvanno, Cosdon, Thuisy, 
etc. Elle fit partie des possessions des ducs de Bour- 
gogne de la branche de Valois ou des branches 
cadettes de cette famille et passa par mariage ou 
succession aux maisons de Nevers, d'Albret, de Foix, 
de Cièvcs, de Gonzague et de Bourbon : Catlierine 
de Bourbon la vendit; elle passa ensuite aux mains 
de la famille de Villemor, des Vignier, des Séguier, 
des CoisHn, enGn dans la famille de la Rochefou- 
Ciuild. — En i65o, la baronnie de Villemaur et lu 
seigneurie de Saint -Liébauld furent érigées en 
duché, sous le nom de Villemaur, en faveur de Pierre 
Séguier, chancelier de Freace, et de ses successeurs 
tant mâles que femelles , nés et à naître en légitime 
mariage; en i65i , il obtint des lettres de suranna- 
tion pour l'enregistrement, des premières : ni les 
unes ni les autres ne furent enregistrées. 

La cbâtolleDie de Villemaur comprenait : Ar- 
inentières, Basson, la Belle -Épine, Bercenay-en- 
Othe, Borceoay-le-Haycr, BerceneWe, les Bordes, le 
Bouloy, Bourg-de-Partie, Bucey-en-Othe ,les Chaast 
(Grand et Petit), les Chaînettes, Chavaudon, Chen- 
ne^x Concise, Coiirmononcle, Craney, Dierrey- 



Saint-Julien, Dierrey-Saint-Pierre, les Essarta; Es- 
tissac, autrefois Sainl-LiébaoU ; Faux,FoDt?aone, 
Lasoerey, les Maisons-Préau , Massicanlt, le Mesoil- 
Saint-Loup, Morey, le Molbois, les Moulins-Jeaonets, 
Neuville-sur- Vanne, Nogent-eo-Olhe, Naisement 
(moulins). Oiselet, Paisy-Cosdon , Pâlis , les Penne- 
cières, le Plessis, Saint*Benott-sor-VaDne, Suran- 
çon, Thuisy, les Vallées, Vallours, Vaagelë, Ville- 
maur, Villemoiron, Volcoa (la forge de). 

Avant 1790, le doyenné de Villemaur dépendait 
de l'évéché de Troyes et comprenait 93 paroisses, 
savoir : Bercenay-en-Otbe, Bucey-en-Otbe, Cben- 
negy, Diorrey-Saini-Julien , Dierrey- Saint -Pierre, 
Estissac, Faux, Fontvanne. Macey, Maraye, le 
Mesnil -Saint- Loup, Messon, Neuvifie- sur -Vanne, 
Paisy-Cosdon, Pâlis, Plantis, Prugny, Saini-Beoott- 
sar^Vanne , Saint-Mards , Vancbassis , Viiladin , Ville- 
maur et Villemoiron; — 3 succursales : Morey, 
village aujourd'hui détruit, suce, de la paroisse de 
Dierrey- Saint -Julien; Thuisy, suec. d'Estissac, et 
Montgueux , suce, de Macèy ; — 9 prieurés : cdui 
de Clairiieu, dépendant de Pâlis, et celui de Saint- 
Flavit, dépendant de Villemaur. — L^ermilage du 
Hayer fut, en 1760, réuni au petit séminaire de 
Troves. 

Villemaur (Bois de), territ. de Villemaur. — Bots de 
VUlemor f i985 (compte des rec. et dép. du comté 
de Champagne). 

ViLiBMBREuiL, c°" dc Bonilly. — Villa Maruil, 117-.! 
(cart. de l'abb. de Moléme). — ViUet Meruel, 1 19& 
(ch. de l'abb. de Montiéramey). — YiUa Marml, 
fâi/i-1999 (feoda Campanise). — Vdemêrel, 1S19 
(cart. du Temple). — Villa Meruli, 1919 (carlul. 
oomitum Campanise). — Villemerellum , 1990 (cli. 
de Tabb. de Montier- la -Celle). — ViUêmeruel, 
1 9 3 /t - 1 3 'i 3 ( feoda Campanise ). — VUlamerel , Vil- 
lamerelliy 1 937 (fb. do prieuré de Foicy). — Ville- 
fnereilf Villemêruêil, xiv* s' (ch. de l'abb. de Mon- 
tiéramey). — Villemereul, i39B (prisie de Ville- 
mor). — VUletneriM, 1679 (carte de SansoD ). — 
ViUemêremlf 1706 (roHo des jurées et boiii^gisoi- 
sies d'Aumont). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Troyes; mairie royale; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Troyes. 
Ancien château fort, converti en beau ebâleau du 
commencement du xtii* siècle. 

ViLLEHiBN.NB, f. c** d« Chaourcc. — ViUemiêne, i3a 1 
(cil. de l'abb. de Montiéramey). — ViUemi^Mte, 
xviii' s* (carte de Cassini). 

ViLLEMOiROR , c** d*Aix-en-Othe. — - Ftitmotrum , xii*s* 
(ch. du prieuré de Foicy). — ViUmùinm, 11 65 
{ibid.). — Vitetnoirm, isoa (ch. defablxde Noire- 



18/1 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Villeneuve-au-Chénc. — MeiilionDé, en i566, 
dans rinventaire des titres de la seigneurie de la 
Villeneuve-au-Gbénc. 
ViLLE^iEuvB (La), h. et papeterie, c"* de Bar-sur^ 
Seine; autrefois village el moulin; papeterie en 
1^78 (arch. départ, fonds de THôtel-Dieu-le- 
Comte). — Villa Nova, laio (ch. de Milon, comte 
de Bar-sur- Seine). — Villanova iubtuM Barrum 
tuppr Sêcanam, 1906-1370 (feoda Campanis). — 

— VillarAvaprope Barrum, 1 268 (Përard, p. 63a). 

— Villeneuve deêêut Bar-êur-Seine , 1 3 1 5 ( Coulant, 
Hini. de Bar-surSeine , p. 1 1 5 ). — Villen , sur Bar, 
1679 (carte de Sanson). — Papetrie, xviii* s* (carte 
de Cassini ). 

Villekeiivb(La), fondée par le comte Henri le Libéral, 
auj. comprise dans la ville de Gbaource. 

Ville:«eivb (La), comprise dans le bourg de Saint- 
Martin-é»-Vignes, créée par Henri le Libéral vers 
1 1 70, mentionnée dans une charte datée de 1 178 
el publiée dans le Trésor dei pièces rare* et curieuse» 
de la Champapw, recueil publié à Gbaumont par 
M. Camandet. 

ViLLEREiYE (La ), aulfc qiie la précédente, fondée dans 
son voisinage el aussi comprise daas le bourg de 
Saint-Marlin-ès-Vignes (même document que celui 
qui est cité dans Tarticle précédeal). — Près de ces 
Villenetwe existait, en 1178, le Clos-le-Roi, au- 
jourd'hui quartier du faubourg Saint-Martin. 

VlLLE^EuvE-Au-CHiTKLOT (La), c*" de Villenauxe. — 
Bibe(1) 435 (carte de Peutinger). — Villanova y 
1167 (carL de Tabb. du Paraclet). — Villa nova 
juxta Castelet de Ponl, 1 179 (ibid.), — Villa nova 
juxia Ponte» , 11 8 1 - 1 1 85 ( ibid.), — Villenore , 
Vienove, vers laaa (livre des vassaux). — Villa 
nova cum caetelleto, xiii's' (bibl. de Troyes, mss. 
365 ). — Villanova jujrta Castelletum, 1 Û07 (pouillé). 

— Villeneuve au Chàtelot, i/i65 (Ord. des roys de 
France, t. XVI, p. 372). — ViUeneufve au Chas- 
tellol, XV i* s' (liste des par. du dioc). — Villeneu/ve 
au Chaitellet, k)53 (cxlr. et Etat somm. du baill. 
de Troyes). — Villneufve au Chaeielot, i58i (Mém. 
d'Hatton, p. io55). — Villanova ad Castellum, 
xviii' s* (pouillé). — Villanova de Castello, xviii' s* 
(Courtalon, Top. t. III, p, a 63). 

Ancienne station celtique, puis gallo-romaine : 
découvertes intéressantes d'objets de ces deux épo- 
ques. — Église fortifiée. 

Village créé vers 1167; mentionné, en 1175, 
dans une charte de Henri le Libéral , qui règle les 
privilèges des habitants (Bibl. nat. coll. de Cham- 
pagne, t. GXXX VI, p. 107). 

Dioc. anc. , coul. et baill. de Troyes; siège parti- 



culier de Pont- sur-Seine; gouv. de Champagne; 
général, de rile'-de-France ; élect. de NogenI- sur- 
Seine. 
ViLLEKEiTE ag-Cbbmih, c*" d*Ervy. — ViUa nova juxia 
Voenon , 1 1 78 ( Bibl. naLcoU. de Champ. t.CXXXVl , 
p. 918). — Villa de Cheminojuxta Voonan , iaa3 
(ch. de Tabb. de Montiéramey). — Villa nova de 
Chemino ,1937 [cart. comitum Campanic). — Villa- 
nova ad Cheminum, 1986 (extentacomitatus Gam- 
panie). — ViUeneuve au Chetnin, laSd (compte 
des rec. et dép. du comté de Champagne). — Ixi 
Villeneu/ve au Ckemin, i555 (ch. de l'ahb. de 
Notre- Dame-aux-Nonnains ). 

Village créé sous le règne de Henri le Libéral. — 
Maladrerie mentionnée dans les Archives hoapila- 
lières d'Ervy. 

Doit son surnom à Tandenne voie romaine 
d'Auxerrc à Troyes, par Eburobrica, dont on trouve 
encore des traces. 

Dioc. anc. de Sens; couL et baill. de Chaumont, 
de Troyes avant 1 355 ; gouv. de (Champagne; géné- 
ralité de r Ile-de-France; élect. de Joigny. 

Ville fermée de fossés. — Ancien cbAteau fort en- 
touré de fossés encore visibles, auj. converti en ferme. 
ViLLBHBL'VB-AD-GBiRB (La) , c*" de Veodeuvre-sur-Barse. 

— Nova Villa, m 3 (ch. de Tabb. de Montiéra- 
mey). — Mantuê Mediui, 1191 (tW.). — Villa- 
nova que est inter quercum et lou lieloue, 1 aâo (ch. 
orig. de Gérard de Dumay). — Vilenueve, 12/1& 
(vente à Gérard de Dumay). — La Vileneve, i9&5 
(ibid.). — Villanova jujfta quercum, 1966 (arch. 
du chat, de Vendeuvre). — Villanova, ViUa nova ad 
quercum, i9 55 (Vallet de Viriville, Arch. kiet. de 
VAube, p. 36a). — Villeneuve au Chêne, i553 

'\ extr. et État somm. du baill. de Troyes). — ViUe- 
net^ au Che*ne, 1 600 (Mém. mss. sur Vendeuvre ). 

— La ViUeneufve Meegrigny, 1666 (ch. de Tabh. 
de Montiéramey). — La VUletteuve Megrigny, 1 667 
(ch. de la comm'** de Troyes). 

Dioc. anc. de Langres ; coût et haill. de Troyes ; 
châtell. de Vendeuvre; gouv. et généralité de Cham- 
pagne ; élecL de Bar-sur-Aube. 

Fondée au xii* s* et dépendant de la chàtell. do 
Vendeuvre jusqu'en tbhk; érigée en baroi^nie en 
i635, en marquisat en 16&6, puis réunie à la 
seigneurie de Vendeuvre en 1759. 

Château fort important, surtout vers la fin du 
XVI* siècle, connu sous le nom de château Gaillard; 
il fut brûlé et démoli en 1 590 , par ordre du maré- 
chal d'Aumont, qui venait de s'en rendre mattre 
pour Henri IV. 
ViLLB.>EvvB-Ai]x-RicHBS-lloHMBs, h. c** de Traocault 



186 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



sur-Terre , el supprime en Tan ix. — Chef-lien de 
canton ecclésiastique renfermant i^j paroisses ou 
succursales : la Cbaise , Grespy, Éclance , Épothé- 
mont, Fresnay, Fuligny, Juzanvigny, Lëvigny, Saulcy, 
Soulaines, Thil, Thors, Vemonvilliers, ia Ville-au- 
Bois-lez-Soulaines. Colomhë-la-Fosse, de ce canton 
ecclésiastique , a été érigé en cure. 
ViLLBTARD, h. c"* dc Buclièrcs el de Moussey. — 
Villectart, 1 145 (ch. de Tabb. de Foicy). — Villa 
Tarda, 11Û7 (cart. de la léproserie de Troyes). 

— Molendini de Villa Tardi, 1 167 {ibid.). — Vile- 
tartf 1189 (ch. de THôtel- Dieu -le- Comte j. — 
Veletart, 1 196 (ch. de Tabb. de Montiéraniey). — 
Villetarty 1 a 83 (cart. de la léproserie de Troyes). — 
Villetard, xif*8* (ch. de Tabb. de Monliéramey). 

Existait en 16a 2 (arch. munie, de Troyes, Règle- 
lôent sur le logement des gens de guerre); disparu 
à la fin du xtii* s*. — Anciens moulins. — Anj. el 
depuis trente ans, sur remplacement de Tancien 
hameau, maisons nouvellement construites et con- 
nues sous le nom de Villetard. 

ViLLBTTE, c'" d'Arcis-sur-Aube. — Villcta, 1116 (Ca- 
musat , Promptuarium , f 35a ). — Vilete, vers 1 aa a 
(livre des vassaux). — Villette, Villotte, xiv* s* (liste 
des par. du dioc.). — ViUette les Arcye», i()']b (lit. 
de PHôtel-Dieu-le-Comte). 

Dioc. anc, baill. et coul. de Troyes; mairie royale 
de la Barbuise; gouv. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

ViLLiTTE (La), m*' détruit, près de Quincey. — Mou- 
lin de la Villete de lez Quincy, 1^99 (^h* ^^ Tabb. 
du Paraclet). — Molin dit de la Villaute, tSk'j 
( ch. de Tabb. de Scellières). 

ViLLBvoQDB, h. c"* de Piney. — Villa Epitcopi, iiho 
(Gall. christ, inst. t. XII, p. a6i ). — Villeveêque, 
ia3a-iaa9 (feoda Campanise). — Villevaucque , 
XVI* s* (liste des par. du dioc). — Villavoca, xvii' s* 
(pouillé). — Villevoque, xviii* s* [ibid.). 

Paroisse jusquVn 1 79a , il a consei-vé son église. 

ViLLiBBS, h. c"' de la Chapelle-Saint-Luc; auj. détruit. 

— t3a9-i5aa (fonds de rHôtel-Dieu-le-Comlc de 
Troyes). 

ViLLiBBs, h. c°* de Droupt-Saint-Bâlc. — Villare, 
1207 (Camusat, Promptuarium, 1*355). — Vil- 
lier», xYiii's* (pouillé). — VilleiM, xviii* s* (carie 
de Cassini). 

ViLLiBRs, h. c"*d'Ervy. — Villiers, xfiii* s* (carte de 
Cassini). 

ViLLiBRs, f. c" de Gyé-sur-Seino. — Villier, xviii* s* 
(carte de Cassini j. 

ViLLiBRS, h. c"* de Montmorency. 

ViLLiBRs, h. près de Savières; auj. détruit. Les dfmes 



appartenaient aux Templiers. — xii* siède (eart. 
du Temple). 

ViLLiBRs, h. et chAleau, c"* de Villeret. — Renfer- 
mait, avant 1789, un couvent de minimes. 

Villiers, h. détruit, dépendant de Vosnon. — Viler$ 
juxta Vottum, ii 65 (cb. du prieuré de Foicy). 

ViLLiEB»-Aux-CHOin[, h. c" de Nogent-sur-Seine. — 
Vilert,i 1 35 (ch. deTabb. de Moléme ). 

ViLLiBBâ-HBRBiCB,<^d^Arcis-sur-Aube, formé de deux 
hameaux séparés au siède dernier. — ViUares, 
1 370 (Camusat, Promptuarium, Pau). — ViUa- 
re» prope Herbieiam , iZ'jù {ibid. P ai6). — Vil- 
lierê, XVI* s* (liste des par. du diocèse). — Vûlare 
juxta Herbitiam, xvii*s* (pouillé). — Villare, Vil- 
leriœ , Villier» let Hêrbic9$, xtiii* s* {iind.), — Vil- 
leria êuper Herbitiam , VUliert-mr'Hirhiim , xviii* s' 
(Courtidon, Top, t. III, p. 680). 

Dioc. anc. de Troyes; cont. de Meaox ; baill. de 
Sézanne; gouv. et général, de Champagne; élect. 
de Troyes. 

ViLLiEBs-LE-Bois, cT dc Chaource. — ViUr, 11 35 
(cart. de Tabb. de Moléme). — Villarê, 1109 
(ibid.). — Villeri in Boêco, iaa6 (cart. de Saint- 
Louis de Rieey, arch. de la C6te-d*0r). — Viliare in 
Boicho, 1261 (ch. de Tabb. de Quincy). — Villarfi 
in Bosco, ia6a (ibid.). — Vilerê-iou^Bais , ia86 
(Lalore, Reciacut). — Villare-Bosci, i3ia (OKm, 
t. III, p. 776; actes du Pariement de Paris, t II). 

— Villieri le Bois, t3a8 (prisie de Viliemop). — 
Villers le Bois, 1679 (carte de Sanson). 

Dioc. anc. de LangrcDi; coût, et baill. de Troyes; 

châtell. dc Chaource; gouv. de Champagne; général. 

de rile -de-France; élect. de Tonnerre. 

Château fort dominant un Irès-^aste horixon ; la 

motte el les fossés en sont encore très-apparents. 
ViLLiERs-LB-Bois (Bois db), c"* de Villiers-le-Bois. 
ViLLiERs-LE-BouRO, h. c" de Villy-eu-Trode. — i553 

(extr. et État somm. dn baill. de Troyes). 
ViLLiERs-LE-BRdLé , h. c"' dc Pîney. — Villare ustum , 

xiii* s* (bibl. de la ville de Troyes, mss. 365). — 

Villare, 1 457 (rôle, fonds de Sain l-Pierre, arch. de 

l'Aube). — ViUiers Uutum, xvi* s* (liste des par. 

du dioc.). — ViUiers le Brûlé, xviii* s* (pouillé). 

Autrefois paroisse, il a conservé son église. 

Villiers- sols-Praslin, c"" de Bar-sur-Seine. — Fi- 

lers, 11/16 (ch. de Thibaut II, comte de Blois). 

— Vilêrs, vers 1 aaa (livre des vassaux). — Villare 
Merderel, 1399-1239 ( feoda Campaniœ). — Vil- 
tiers le Merdray, 1969 (ch. de Thibaut IV, roi 
de Navarre). — ViUiers Merderel, i3a8 (prwie dc 
Villemor). — Villiers Merderay, i64i (inscription 
tumulaire de Roger de Praslain). — VilHers Mer- 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



187 



derel, 1675 ( transaciioD , arch. de l'Aube). — Ville 
Marderet, 1679 (carie de Sanaon). — Villîers 
ious PraHn , 1 7^0 (bail des diroes , arch. de TAube). 

— ViUiera bous Praslam, iviii* siècle (carie de 
Cassini ). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baiil. de Troycs; 
châtell. dlsle-Aumont; gouv. et général, de Cham- 
pagne; élect. de Bar^ur-Aube. 

ViLLT (B018 db), c"* de ViUy-en-Trode. 

Villt-w-Tkodb, c"" de Bar-^ur-^ne. — Villimcum, 
1130 (cfa. de Tabb. de MontiéFamcy). — Videlia- 
eum, ii3^ (ibid.).— ViUen lez Tnmde, Vdly, 
Villert, i335 (ibid.).— ViUa de Villeyo, Villa de 
Vaiarûms, 1873 (ibid.).—- VUly en Trodeg, l^^g 
(Bibl. nat. oolJ. Delamarre, Dénomb. gén. des fiefs, 
reg. 10396, t lil, IDSS. Vignier). — Villeyum in 
Troda, i38« (ch. de Tabb. de Montiéramey). — 

— ViUim Troodê, i38ft (iW.).— Villy et VilUert 
en Tooude, 1/119 (ibid,). — Villy en Trotde, i65o 
{ibid,y— ViUey EfUrode, 1668 (Oi^ des roys de 
France, t. XVII, p i56).— Villyen Tromde, 1/485 
( cb. de Tabb. de Montiéramey ). — Villey en Truêde, 
i55/i (ihid.), — Villert en Hod, 1679 (Sanson). 

Maison arec mâcliicoaUs. 
Dioc. anc. de Langres; cout et bail!, de Troyes; 
mairie royale de Liisigny; goor. et généralilé de 
Gliampagne; éiect. de Bar-sur-Aube. 

ViLLT-LB-Bois, (f* de Bouiiry. — VilU aux Bom, 
i?iii*8* (pouiUé). 

Dioc. anc., cout. et bttU. de Troyes; cbâtell. 
d*i^Anmoot;gouv. et généralité de Champagne; 
élect. de Troyes. 

ViLLY-LB-Bois,h. c"* de Villy-ie-Maréchal. 

ViLLi-LB-MARécHAL, c°" de Bouiliy ; maladrerie. — 
VilHacum , 1 1 80 ( cari, de Tabb. de Notro-Dame-aux- 
Nonnaios). — fFilUacum, 1319 (Arch. nat. inv. 
et doc. t. I, p. 681). — ViUy, i99 3 (cart. de la 
bibliothèque de Thon). — Villeyum, i93i (cart. 
de Tabb. de Moléme). — ViUeyum Marencali, 1 985 
(ch. de Tabb. de Montier-la- Celle). — Vdleium 
de Villa Marcho, 1986 (cb. de Tabb. de Yaului- 
sant). — Ville lu Mar^chaut, 1993 (fonds de 
Notre-Dame-en-rile, arch. de TAube). — Villy le 
Mareeekalf i398 (prisie de Villemor). — VUlia" 
eum Maretcalle, 1 4o5 (pouilié). — Villy le Mares- 
ehaut, XT* s' (ch. du prieuré de Notre-Dimie-en- 
t^i^). _ ViOiaeum MareecalU, 1/138 (poaiité). — 
Villera Mareschal, xti' s' (liste des par. i)u dioc.). 

— Villey le Mareechal, 1679 (carte de Sanson). 

— Maioderie de Villi le Maréchal, xtiii* siècle 
(pouilié). 

Dioc. SQC., cout. et baiil. de Troyes; châtcit 



d'Isle-Aumont; gouY. et général, de Champagne; 
élect. de Troyes. 

Ainsi surnommé de Guillaume de Villy, maré- 
chal de Champagne. 

Mottes féodales fort remarquables par leur forme 
et en bon état de conservation. 
ViscENT (Bois), c"' de la Chaise. 
ViNBTS, c** de Ramerupi. — Vineellum. xii' s* (ch. du 
prieuré de Ramcrupt). — Visneellum, 1 1 1 8 (Und,). 

— Viêneel, 1 i')6(ibid.). — Vignelhim, 1308 (ch. de 
TH^tel-Dieu-ie-Comte). — Vinehtm, 1299 (Camu- 
sat, Pi'omptuarium , P 188). — Vineolum, 1927 
( cart. comitum Campanis ). ^- Vinellum , 1 9 6 1 ( cart. 
de'Tabb. de Basse-Fontaine). — VineUum, 1/198 
(thid.). — Vineln Vinelz, xti* s* (liste des paroisses 
du dioc.). — Vineti, xui' s' (pouillé). — VineUa, 
1618 (Papire Masson, p. 160). — VineU, VigneU, 
xvm* s*(pouillé). — Yinetiœ, x?iii* s* (Gourtalon, 
Top.i. III, p. 481). 

Dioc. anc. de Troyes; cout. et baiil. de Chau- 
mont; gouv. et général, de Champagne; élect. de 
Troves. 

Vi?iOTERiE (La), h. c" de Champ - sur -Barse; auj. 
bocard et lavoir à minerai de fer. 

Viret-sous-Bar, c*' de Bai^ur-Seine. — Viriaco 
vico, Virriaeo Vico (monnaies mérovingiennes). — 
VeriacumvUla , 676 (D. Bouquet, Frédégaire, L II, 
p. /io7). — Viriacum, Virei, ii8<| (cart. de Tabb. 
de Notre<Dame-aux-NoDnaini). — Vireium, i933 
(cart de Champagne). — Virey êouê Bar, 1379 
(Bil)l. nat. coll. Delamarre, Dénomb. gén. des fiefs, 
reg. 10390, t. m, mss. Vignier). — Vitray gous 
Bar, 1679 (carte de Saoson). 

Dioc. anc. de Langres; cout. de Troyes; siège 
particulier d^ baiil. de Troyes; la justice rendue au 
nom du roi ; les profits appartenaient an chapitre do 
Vincennes; ce siège comprenait Virey et Coortenot; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 

ViRLoup, h. c°*desBordes-d'Isle-Aumont.-^Ft7i«Lii/;i , 
1219 (cart. de Champagne). — VHMoupe, i32 8 
(prisie de Villemor). — Vireloup, t5â3(ch. de 
Tabb. de Montier-la-Celle). — Vireloup, Virlouv, 
1 553 (extr. et État somm. du baitt. de Troyes). — 
Virlotip, XVII I* s* (carte de Cassini). — Vilhup 
1705 (rolle des jurées et booi^geoisies d^Auroont). 

ViRLouP8,h.c'*de Maraye-en-Othe; détruit vers i856. 

— Villare urit, 1110 (cart. de Tabb. de Moiéme) 

— Villa uni, 11 45 (ibid,). — Vilerûu», 11 53 
(tbid.).— Urti Villa, 1180-1195 (*iVf.).— Ki/- 
leroê, 1186 (Bibi. nat. caK. dn cbap. de Saint- 
Pierre de Troyes). — VUleroux, 1199 (cart. do 



3^4 



188 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Pabb. de Moléme). — ViUroux, iao3 (ibid.). — 
VUla Luporum, iai4 (i6û/.). — Vilero», i3i5 
(ibid.). — Villeloups, xyi* s* (liste des paroisses du 
dioc). — Vireloup, xviii* s* (pouillé). — Bas et 
haut Virlovp, xviii* s* (carie de Cassini). 

Dioc. anc, coul. et baiil. de Troyes; gouv. et 
gênerai, de ChampagDe; élect. de Troyes. 

Visitation (La), couveni au faub. Croncels de Troyes, 
fonde en i633; encore existant. — La Fwitotion, 
XVIII* s* (carte de Cassini). 

ViTBY (Bois db), territ. de Vitry-le-Croisé. — Foretta 
de Vitrgyio, 1206 (cart. de i'abb. de Moléme). — 
Boiê de Vitry, xtiii* s' (carte de Cassini). 

ViTBT-LB-Caoïsé, c^'d'Essoyes. — Vitriacum, 1 1 lô (cb. 
de Tabb. de Monliéramey). — Vitreium, 11/17 
(ch. dei'abb. de Qairvaux). — Vitrez, iai6 (Bibl. 
nat. fonds iat. 17089, p. 'hih). — Victriacum, 
1 3s3 (ch. de Tabb. de Basse-Fontaine). — Vitres, 
1385 (Bibl. nat. fonds Iat. 17089, p. kiU). — 
Vitri, 1390 (ch. de Tabb. de Clairvaux). — Vic- 
treyum, 137a (arch. du chat, de Brienne). — Vitry 
le G'oisé,i3'jg (Bibl. nat. coll. Delamarre,Dén.gén. 
des fiefe, reg. 10396, t. II [, mss. Vigni^r). — 
Victry, 1389 (Foy et homm. de divers seigneurs). 
— Victry le Croisé, iâ66 (compte des rec. et dép. 
de Clairvaux). — Victry le Croisey, 1/188 (ch. de 
la comm'** de Troyes). — Vitrey le Crmsey, 1679 
(carte de Sanson). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baiil. de Sens; 
gouv. et général, de Champagne; élect. de Bar-sur- 
Aube. 

Château fort en 1693 , auj. détruit. 
Créé en 1 790 chef-lieu d^un canton du district 
de Bar-sur-Seine formé de 8 municipalités : Berti- 
gnoUes, Chacenay, Chervey, Égiiilly, Longpré, 
Montmartin, le Puits- et -Nuisemenl, Vitry -le- 
Croisé, et supprimé en Tan ix. 

Vitrt-le-Frahçois ( Marne) , élection. — Cette élection 
comprenait, avant 1790, les communes dont les 
noms suivent et qui font partie du dép^ de TAube , 
savoir: Arembécourt, Bailly-le-Franc, Balignicourl, 
Chassericourt , Chavanges, Dénuement, Joncreuil, 
Montmorency, Pars-ies-Chavanges, Poivre, Saint- 
Léger-€OU»-Margerie , Troua n-le-Grand et Troiian- 
le-Petit. 

ViTiBR (Lb), fontaine, c"* de Celles. 

ViviBR (Lb), m*", c"* de Colombé-le-Sec. 

ViviBR (Lb), ruiss. afiQ. de la rive gauche de la Bresse; 
de Colombé-la -Fosse à Colombé-le-Sec. 

ViviBRS, c*" d^Esfloyes; anc. prieuré. — Viverie, 1117 
(eh. de Tabb. de Montiéramey). — Vivarie, 1 135 
( Gall. christ, inst. t. IV , p. 1 65 ). — Molendirmm 



de Vivariis, 1 1 79 (cart. de Tabb. de Clairvaux). — 
Vivers, 1 179-1193 {ibid.), — Viviers, i33i (ch. de 
Tabb. de Montiéramey). — Vignieres, 1679 (carte 
de Sanson). 

Dioc. anc. de Langres; coût, de Troyes; l)aill. 
de Bar-sur-Seine ; gouv. de Bourgogne ; général, de 
Dijon ; élect. ou comté de Bar-sur-Seine. 

VoiB AUX BiOTS ou Cbassb-aux-Riots , territ. de Bon- 
cenay : c'est la Voriot, voie romaine. — i849 (arch. 
départ. Procès-verbal de dassif. des chemins). 

Voie chassaktb db Rossor ou tertre séparatif des ten-it. 
de Doches et de Rosson (arch. départe Procès-verbal 
de dassif. des chemins). 

Voie de Bar , territ. de Lusigny. — 1 8a5 (arch. départ. 
Procès-verbal de dassif. des chemins). 

Ce chemin, d^apparence andenne, se poursuit 
vers Ards, prend dans cette direction le nom de 
voie Dassole, et doit être un vieux chemin direct 
de Bar-sur- Seine à Arcis. 

Voie db Bar , territ. du Mesnii-Saint-Père , du S. au N. 
(arch. départ. Procès-verbal de dassif. des chemins ). 
— Tronçon de la voie de ce nom indiqué sur le 
territ. de Lusigny. 

Voie deBrierne, territ.de Saint-Parres-les-Tertres, 
Villechétif, Bouranton, Mesnil-SelUères, etc. — 
1808 (arch. départ. Procès-verbal de dassif. des 
chemins; arch. munie. Reg. des délib. série A). 

Ce chemin parait avoir été pratiqué après 1 5âo , 
pour éviter le péage du Pont-Hubert. 

Voie de BRiEifRE-LB-CHiTBAu A Trotbs, par Blain- 
court, Kpagne, le Mesnii-Aubert, Brevonneet Pi- 
ney. — 1861 (arch. départ. Procès-verbal de dassif. 
dcschemia^). 

Voie de Cbàlors-sdr-Marhe \ Seus ou Vauldissb, c"' 
d'Origny-le-Sec, limitant les territ. d'Origny et 
d'Orvilliers. — Cette voie se continue et sert de 
limites aux territ. d'Ossey, de Saint-Flavit et d'Or- 
villiers. 

Voie de Cbarlbt, tertre de limite des terril, de Charley 
et de Sainte-Maure. — i8«6 (arch. départ. Procès- 
verbal de dassif. des chemins). 

Voie de Laory ou de Lory, c*^' de Vanlay et de Melz- 
Bobert, de la chaussée de Ponlblin au finage 
d'Avreiiil. — i8ào (arch. départ. Procès-verbal de 
dassif. des chemins). 

Ce chemin se poursuit de Chaource à Avreuil, 
et sans doute au delà , en se tenant sur la rive gauche 
de TArmance. 

Voie db Lettre ou de Lettb, c"** de Dierrey-Saint- 
Pierre , de Vilieloup , du Pavillon et de Savië^es, sur 
la rive gauche de la Seine, et sur la rive droite, 
sur les territ. de Mergey, Saint - Benoit , Feuges, 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



189 



Gharmont, Mesnil-Letlre, où ce nom est conserté. 
— 1895 (Renseignements divers et Procès-verbal 
de classif. des chemins). 

Ce chemin parait aborder la vallée de TAube vers 
Cocioiset se raltacher à la voie ancienne qui se trouve 
au point de partage de la vallée du Meldançon el 
du Ravet, passe au pied de la lombeile d^Aulnay 
et se dirige vers Ghavanges et Margerie. Gette voie, 
dit-on , conduisait d^Oriéans aux Ardennes. 

Vois db Lbttrb, db Lbttb ou dbs GaéoNS , c°* de Saintr 
Benoft-snr- Seine; de Saint-Benofl à la voie de 
Rhèges. — i8a5 (arch. déparL Procès - verbal 
de classif. des chemins). 

Voii DB Ltow, c'**de la Ghapelle-Sainl-Luc. — i36/i 
(arch. départ, fonds de riiôtel-Dien-le-Gomte). 

VoiB DB Nbcvillb, tcrrit. de Sainl-Pouange. — 1839 
(arch. départ. Procès- verbal de classif. des che- 
mins). 

Voie db Saiiit-Gbrmii.\, lerrit. de Châtres; voie an- 
denne, probablement romaine. — Arrive à Châtres 
de la direction de Sens et traverse la Seine à Saint- 
Oulph pour se diriger vers la Champagne septen- 
trionale. 

VoiB DBS BcTTKS (La), tronçou de voie romaine allant 
de Troyes à Méry-sur-Seine. 

Voie des Fins, limitant les finages de Saint-Oulph, 
d^Élrelles et de Longueville, et se dirigeant d^un 
bout vers Saint-Just et de Pautre au point de par- 
tage des vallées de la Seine et de la Barbuise. 

Voie db Troybs ,c"* de Thiefiirain ; conduisant de Thief- 
frain à Yilly-en-Trode (arch. départ. Procès-verbal 
de classif.-des chemins). 

Voie de Vieuhb, c" de Vendeuvre. — Écart auj. réuni. 

VoiB DU CdItead-Friledi , territ d' Échemines. — 1837 
(arch. départ. Procès-verbal de classif. deschemins). 

Voie du Comte, c*^ de Saint-André ; allant de ce village 
au hameau de TÉpine. 

Voie do Mort, territ. de Villacerf ; grande voie se diri- 
geant sur Montsusain el sur la rive gauche de TAube. 

Voie dd Roi, c"*de Faux-Villecerf; de la rue de Ville- 
cerf au territ. de Villadin. — i8d3 (arch. départ. 
Procès-verbal de dassif. des chemins). 
Ce chemin se poursuit jusqu\^ Villadin. 

VoiBPBRRéE, c"*de Maraye. — 1893 (arch. départ. 
Procès-verbal de classif. des chemins ). 

Voie FiiiiàRE, c°* de Longevilie (arch. départ. Pro- 
cès-veiiml de classif. des chemins). 

Voie pimâRB ou voie chassante : on appelle ainsi ^ 
aux environs de Troyes et en Champagne, des voies 
ou chemins limitant des territoires de villages, pa- 
roisses, hameaux ou fermes. — Vov. Fins, Tertres, 
TedUbs, etc. 



Voie Likçoknaisb, terni, de Laines-aux-Bois (arch. 
départ. Procès-verbal de classif. des chemins). 

Voie Mienne ou Voie Moyenne, de Torvilliers à la 
Rivièrc-de-Gorps. — Ane. chemin de Troyes à Joigny, 
par Maraye (arch. départ. Procès-verbal de classif. 
des chemins). 

Voie-Mienne, corruption de Voie moyenne y h. c"' de 
Torvilliers. — Voye mienne, xviii* s* (carte de Cas- 
sini). — Voye moyenne, xviii* S* ( Courtalon , Top. 
t. Iir, p. i35). 

Ce hameau est placé sur une voie ancienne située 
entre les voies romaines sortant de Troyes et se di- 
rigeant, Tune sur Sens et Tautresur Auxerre. 

Voib-Neuve (La), écart, c"* de Bar-sur-Aube. 

Vo|E Renoz, anc voie du S. E. au S. 0., ou de Piney 
à Arcis, sur les territ. de Longsols, Avant, Mesnil- 
Lettre, Mesnil-la-Comtesse, etc. 

Voie romaine de Bar-sur-Aube à Sézanne ou à Paris. 
— Ce chemin se confond , pour une partie de son 
parcours, avec la voie de Langres à Châlons; il 
suit la vallée de TAube jusqu'à Ramerupt, traverse 
ensnitè les villages d'Herbice et de Salon et la petite 
ville de Pleurs, puis arrivée Sézanne (Boutiot, 
Etude* iur les voieê romaines non comprises dans les 
lUnéraireêf 1863 : travail demandé par la Com- 
misdon de topographie des Gaules à la Société aca- 
démique de TAube). 

Voie romaine de Bar-sur-Aube à Sommevoire (Haute- 
Marne). — Ce chemin est la continuation de celui 
qui se dirige d'Essoyes à Bar-sur-Aube; il traverse 
la ville et en sort par le faubourg d^Arsonval , par- 
court le val de Thors, se continue entre les villages 
de Fresnoy et de Thil , atteint le département de la 
Haute-Marne à Nully el se dirige vers Sommevoire 
(Boutiot, Eludes sur les voies romaines, etc.). 

Voir romaine de Bar-sur-Aube à Vignory (Haute- 
Marne), c"' de Golombé-le-Sec. 

Voie romaine de Beauvais à Troyes (de Cœsaromofrun 
à Augitstobona) , par Calagum, Chailly-en-Bne , 
Bibe,\a Villeneuve-au-Châtelot(?), Pont-sur-Seine, 
Troyes (carte de Peutinger). — Parcours, en partie 
apparent, de Montpotier à Troyes (G. de Breban, 
Mém. sur les voies romaines indiquées dans les Itiné- 
raires, 1863 : travail demandé par la Commission 
de topographie des Gaules à la Sociétt> académique 
de TAube ). 

Voie romaine d^Essoyes à Bar-sur-Aube, par Fontette, 
Saint-Usage et Champignolle. — Ce chemin part 
d^Essoyes, se dirige sur Champignolle en traversant 
les territ. de Saint-Usage et de Fontette ; il est mar- 
qué sur le sol par des travaux bien conservés , surtout 
dans le bois de Pimeux et près de Baroville. Cette voi e 



190 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



est proche d*un chemin connu sous le nom de Che- 
min Lorrain, avec lequel elle se confond quelquefois 
( Boutiot y Etudeê «ur let voieê romainet , ete). 

Voie bomairb de Honfleur à Troyes (de Caroeotinum 
à Axiguêtobima , ])ar Lillebonne, Rouen, Paris, 
Montereau, Sens, Clanum (Vulaines?), Troyes. — 
Le parcours de celle voie est visible de Sens à Troyes, 
dans la \a\\ée de la Vanne et la plaine de Troyes 
(G. de Breban , Mém. sur Ui voieê romaines indûptées 
dans les Itinéraires , i ^6a ). 

Voie romaine de Milan à Boulogne-sur-Mer, par 
Aulun, Auxerre, Eburobriga (AvroUe), Auguato- 
bona (Troyes), Arctora ( Arcis),<^hâlon&-sur'Mame, 
Reims. — Celte route peut être sidvie, dans le dëp^ 
de TAube, de Villeneuve-au-Gbemin à MaiUy, par 
Auxon, le Cheminot, Aubeterre (commune de Vil- 
lery), Saiol-Germain, Troyes, le Pont-Hubert, Voué 
et Arcis-sur-Aube (/ftii^airtfd^Anlonin; C. de Bre- 
ban , Mém. sur les voies romaines indiquées dans les 
Itinéraires, 1869). 

Voie bomaihe de Paris à Troyes, par Condate (Monle- 
reau) et Riobe (Jaulnes-icz-Bray) , et dans le dép* de 
PAube par Bouy, Soligny, Gharmoy, Fay, Avon-la- 
Pèze, Pruoay-Belle ville, la Grange-rÉvéque, les 
Moés (Table théodosienne). — Celle voie est encore 
pratiquée dans le dép^ de TAube comme chemin de 
grande communication ; il existe quelques variantes 
dâos les plaines de Champagne (C. de Breban , Mém. 
sur les voies romaines indiquées dans les Itinéraires , 
1869). 

Voie romaihe de Pont-Belin à Ponl-sur-Seine. — 
Cette voie parcourt les vallées de TArdusson et de 
TAncre, le village et le terril, de Saint-Phai, 
entre ensuite dans la vallée de TAncre , traverse le 
village de Bercenay-«n-Othe, disparait près d'Es- 
tissac, traverse la vallée de la Vanne sur le lerrit 
de celle commune, puis atteint les deux Dierrcy, 
Belleville, et prend la direction de Ponl-sur-Seine 
au delà de Saint -Martin- de - BoAsenay (Boutiot, 
Etudes sur les voies romaines , etc.). 

Voie boiauib de Reims {Duroeortonan) à Langres (An- 
temantunnum) ^ par Corbeil (CorobiUutn) ^ Brienne, 
Dienville, Tranne, Bossancourt, Ailleville, Bar- 
sur-Aube {Segessera), la vallée de TAube, le pont 
Perrecin, Longcbamp et la grande rue de Renne- 
pont. — Cette voie porte le nom de Chemin romain 
ou de Voie romaine et de Chemin de Bar-sur-Aube 
à Ckdlons- sur-Marne dans ta plus grande partie 
(carte dePeutinger; C. de Breban, Mém. sur les 
voies romaines indiquées dans Us Itinéraires y 1869). 
11 existe une varianie, ayant un grand caractère 
d'aniiquilé, par Donoement, ïèvres et Rosnay. 



Voie romaibe de Sens ou d'Orléans à Reims, par Tral- 
nel et Pont-sur-Seine ( Duodecim Ponles). — Ce che- 
min, connu sous le nom de Chemin d'Orléans, se 
dirige vers Pont et est aujourd'hui presque entiè- 
rement abandonné (Boutiot, Études sur les voies 
romaines , etc. ). 

Voie robaibe de Sens à Reims, par Marcilly-le>Hayer, 
Saint-Flavil, Saint-Oulph et Étrelles. — On trouve 
des traces certaines de celle voie sur les terril, 
de Saint-Oulph et d'Étrelles , et son relief est en- 
core visible sur le terril, de Grange (Marne). On 
n'est pas fixé sur l'endroit où cette voie traversait la 
Seine : la tradition établirait ce passage entre Châtres 
et Saintr-Oulph , tandis que des constatations récentes 
le placeraient dans la prairie de Vallant, au heu- 
dit la Culée-dur-Pont (Boutiot, Etudes sur les voies 
romaines y etc.). 

Voie romaine de Troyes à Joigny. — Ce chemin se 
réunissait au grand chemin d'Auxerre, presque sous 
les murs de Troyes, puis longeait les marais d'Ecfae- 
nilly et le lerriL de la Rivière-de-Corps. 11 cruiae le 
chemin actuel de Troyes à Joigny avant d'entrer à 
Prugny. On le remarque au nord de Vau€ba8«s;il 
arrive à Bercenay, entre dans la vallée de l'Ancre et 
atteint le terril, de Maraye, 011 il prend le nom de 
Voie Ferrée, de là gagne Sain^Ma^ds, dit au moyen 
âge Saint-Mards-du-Chemin, et se rend à Joigny 
après avoir traversé Bœur^et Arce (\'onne) ( Boutiot , 
Etudes sur les voies romaines , etc. ). 

Voie romaue de Troyes vers Saint-Dizier ou vers Mar- 
gerie, par le Pont-flubert, Creney, Luyères, Avant, 
Onjon, Coclois {Curtis Claudia) y firillecourt, le 
point de partage des vallées où coulent le Ravet et 
le Meldançon; appelée, dans cette partie , le Vieux 
ou Gratid chemin de Troyes. — C'était la voie qui con- 
duisait directement de Troyes dans le Barroiji et ia 
Lorraine (Boutiot , Etudes sur les voies romames,etc.). 

Vois bomaine de Troyes à Soissens ou von db Baènw. 
— Sert de Troyes par le Pont-Hubert, se tâenl au 
point de partage de la vallée de la Seine et de ceUe 
de la Barbuise, limite différents territoires, tra- 
verse ceux des Petites et des Grandes Cbe p eM ci et 
de Premierfait, atteint le village de Rhèges et tra- 
verse la Barbuise et l'Aube , puis Plancy, pour se 
diriger sur Sénnne (Boutiot, Études sur Im voies 
ronunnes,etc.). 

Voie romaine de Troyes à Tonnerre et votes aboutis- 
sant à Pooi-Belin. — Ce diemin , qui porte dans 
certaines communes ie nom de ^nsiiil r^^Hwa de 
Troifos à Tonnerre, quitte la voie d'Auxerre vers 
Aubeterre (Viliery), puis treveiae le bois de Per- 
chois et le ruisseau de TArmance à Pont-Bdin. 



192 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



VoLCON (FoBOB de), f. c" d'EstisMC. — Valoneon, i3a8 
(prisie de Yiliemor). — Valco, Ferrariœ, 16 18 
(PapireMasson, p. 181). — Forge Valcon, xyiii* s* 
(Goortalon, Top. t. III, p. i55). — La Forge Val- 
lecon, XTiii* 8* (pouiiié). — Valcon ou la Forge > 
irni* s' (carte de Gaasinij. 

Ane. forge; anc. hameau. — Arrière-fief de Ville- 
maur, relevanlde Chennegy. 

VosGY, éc. c" de Yosnon. — Tire son nom de la pre- 
mière syllabe de Yosnon et de la dernière de Pigy, en 
raison de sa position à égaie distance des deux pays. 

VosNOH, c" d'Ervy. — Vuho, 860 (D. Bouquet, VII, 
399). — Votnon, 1 1 5a -1 180 (feoda Campanile). 

— VoenoHy it65 (ch. du prieuré de Foicy). — 
Voonoiiy iaa3 (ch. de Montiéramey ). — Voenom, 
ia3^-ia43 (feoda Campaniœ). 

Pagui Senonicuê (860); diocèse ancien de Sens; 
coût, et baill. deTroyes; cbâtell. de Saint-Floren- 
tin ; gouv. de Champagne ; élection de Saint-Flo- 
rentin. 
VosTBS, f. c*^ de Saint-Thibaut; anc. hameau. — 
Vovesy i3a8(prisie de Viilemor). — La Chelme 
de Vovet, xiï* s* (cart. de rHôtei-Dieu-le-Conile). 

— Vodêe, i553 (extr. et État somm. du baill. de 
Troyes). — Vauves, xfiii* s* (carte de Cassini). 

Voué, c"" d'Arcis-sur-Aube, avec moulin. — Ci^Ua de 
Gued, molendmum de Gued, 1307 (Camusat, Promp- 
tttortttm, r*355).— KoW, 1 38i-i 38a (arch. départ. 
G. a63). — Vouey, 1637 (pouillé). — Voue, 1669 
(lit.derHôlel-Dieu-le-Comle). — Votum, xyii's* 
(pouillé). — Vouez, 1679 (carte de Sanson). — 
Vadum, xix* s* (Corrard de Breban, Mém. sur leê 
voieê romaine* du dêp* de l'Aube), 

Dioc. anc, coût et baill. de Troyes; mairie 
royale de la Barbuise;gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Troyes. 
Maison forte au xt* siècle. 

\ové (Gué DU ), DU Voui ou DU VouY; gués sur rÀrce, 
à Ville-sur-Arce ; — sur la Vienne, à Saint-André; 

— sur la Mandrille, à Bernon, etc. 



V0U6REY, c** de Chaource. — Vocratum, 753 (ch. de 
Tabb. de Montier-la-Celle). — Volgradum, S&k 
(cart.gén. de TYonne). — Voulgré, Voulgrey, i3a8 
(prisie de Viilemor). — Vougrey, 1673 (Caumar- 
tin, ProC'Verb.). 

Dioc. anc. de Langres; coût, et baill. de Troyes; 
châtell. d'Isle-Aumont ; gouv. et général, de Cham- 
pagne ; élect. de Bar-«ur-Aube. 

VouisEs (Lc8),auj. LA GBi!<(DB-PLAifCHB,éc. c** deTroyes. 

— Voyte, iii/( (arch. départ, fonds de Montiéra- 
mey). — Vaiêia, 1180 (Harmand, Léproeerie), — 
Waitia, 1180 (ibid.), — Weitia, laâa {ibid.), — 
La Woyse, laSa (cart. de Montier-la-Celie). 

VouLDi(LB),h. c" de Troyes. — L« VouUy, i664 
( inscript, tumul. Courtalon, Top. t. III, p. 60 ). 

Anc. fief avec habitation seigneuriale , sous le titre 
de baronnie, érigée en 1670 et comprenant les 
terres et paroisses de Montsuxain , de Voué, de Saint- 
Martin-sous-Barbuise eldeSaint^Bemy-sous-Barbuise 
(Aube) (arch. jud. r^. des mandements, n* i3). 

VouY (Moulin du) ou du Voué, sur TArce, écart de 
Ville-sur-Arce. 

VoYE (La), h. c"* d'Aix-en-Otbe; prieuré détruit au 
XYiii* siècle. — Volva, aoh (arch. particulières). 

— Prieuré de Saint Dié, xyiii* s* (pouillé). — La 
Vofve, XYIII* s* (carte de Cassini). 

VuLAiNESfC'* d'Aix-en-Othe, présumé sur remplace- 
ment de Fane. Clanum. — Clanum, vers 1 60 ( itin. 
d'Antonin). — Volaùmes, Vullainee, i3a8 (prisie 
de Viilemor). — VuUainnet sur Vannée (carte de 
Cassini). — Wulainei (arch. partie). 

Dioc. anc, coût, et baill. de Sens; gouv. de 
Champagne; général, de Tlle-de- France; élection 
de Sens. 

Substnictions gallo-romaines importantes sur te 
bord des marais , à Test de Yulaines. 

VuLPBRiA (Gbajusia db), lieu dont la situation est in- 
connue. — Mentionnée par Camusat, Promptua- 
rium, r* 355, dans une charte dMnnocent III pour 
le prieuré du Saint-Sépulcre. 



YàvRE, c*" de Brienne-Ie-Château. — Evrea, 1 i8ir 

1 190 (cart. de Tabb. de Montiérender). — Ewa, 

1 a 33 (ibid.), — Kpor», xyiV (liste des par. du dioc). 

Dioc anc de Troyes; coût, et bail], de Chau- 



mont; gouv. et général, de Champagne) éieçt. de 
Bar-sur-Aube. 
Yts (Les), fief de la seign. de Dampierre, de TAube 
(Courtalon, Top. t. III, p. 339). 



19à 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



DoUNcocRT. — D<mUn€uria, xv* s* (pouillé). 

DoSifoii. — Dmum, x?* s* (pouillë). 

Dboshat, fief, par. de Moussey, x? ii* »*. — Voy. Dbo- 

hât (Li Mottbdb). 
Épirat, entre Montiéramey et la Rivour. — Spinei, 

Spùtt, vers 1 i/io (cart. de Tabb. de la Rivour). — 

Fossatum de Spineto, 1318 (ch. de Tabb. de Mon- 

tiëramey). 
Ebbbt. — Aireyum, is65 (cart. de Tabb. de Notre- 

Dame^es-Prés). 
Ervt. — Emriacum, t%bh (arch. de TYonne). — 

Erviaeum, xiii* siècle (trésor des chartes, J. 196, 

n' 48). 
ËTAPi (L"). — Estapa, 191& (cart. de Tabbaye de 

Basse-Fontaine). — Stapula, laa/i {ibid,), 
PâC bourg (Lb), ëc. c*^ de Marolles-sous-Li^ières. 
Flobbntu, bourgade an v* siècle, sar ia montagne 

de Sainte- Germaine, près de Bar-sur- Aube. — 

Mentionnée par Pabbë Blampignon , Htit, de $mnte 

v0muutie. 
FoitTâiBB (près de Bar-sor-Aube). — Pontei, 11/17 

(bibl. de Gbaumont, boUe du pape Eugène (II). 
PobbstiIrb (Étabg db la). — Mentionné, en isSo, 

dans le cart. du Temple. 
Fossis-PATms-LCZ'TaoTBs (Les), quartier hors des 

murs de Troyes. — Mentionné dans une charte du 

couvent de la Trinité de Troyes. 
PoocHèREs. — FuXchere», vers ii4o (cart de Tabb. 

de la Rivour). 
Foc€EO!i. — Fduùm, lùZU (cart. de la coUégiaic de 

Saint-Etienne de Troyes). 
FRiVAtx. — Freval, u 38-11 65 (cart. de Tabbaye 

de Basse-Fontaine). — Fngida vaUi$ , 1 969 (ch. de 

Tabb. de Basse-Fon(aine). 
Pbaville. — Frat'iY/a, XV* s* (pouillé). 
Fbeskot, c**" de Lusigny. — Frtitfmum, 11/19 (cart. 

de Tabb. de Moiéme). — Fraineium, 1 s 1 5 (cart. de 

la coHëg. de Saint-Etienne de Troyes). 
GiGRT. — EccUna de Gigneio, €ineymn, i9o5 (ch. 

de Tabb. de Montiéramey). 
Gaès (Lbs), h. c"* de Fontaine-Saintp-Georges et de 

la Maison-Neuve , xviii* siècle. 
Hobbb (La). — Stagnum Wewreî laS/i (arch. ducfaât. 

de B rien ne, ch. orig.). 
Jcllt-scr-Sarce. — JuyUiaewn, xv* s* (pouillé). 
JczANViGKT. — JusanvigneyHm, xv* s* (pouillé). 
Lassicouht. — Larcieort, 1176 (cart. de Tabb. de 

Basse-Fon(aioe). 
Lacbressbl.-^ Aubrisiel, 1177 (cart. de la collëg. 

de Saint-Etienne de Troyes). — Ambrmemdlum , 

XV* »• (pouiflé). 
Lagnat, forêt, puis ferme auj. détruite. — Nemus 



quod dicàvr Alnetum juxta Coaudum, 1968 (ch. 

orig. Cabinet de M. Harmand). 
Lechibbb (La). — Leeékeria, 1 198 (cart. de Tabb. de 

la Rivour). 
LiGRièREs. — Lmerilie, 886 (D. Bouquet, HisL dn 

Gc«idi, t.IX,p. /i35). 
Logb-Bazir (La). — Logia Batini, 1988 (cart du 

Temple). 
LoiTOVBviLLB, c*" de Méry-sur-Seine. — LongneviUa, 

1906 (ch. du prieuré de Macheret). 
LusiGNT. — Luiigneyum, xv* s* (pouillé). 
Maght-Focchard. — Margnâlum Foucardi, xvi* s* 

(pouillé de Langres). 
Maillt. — MaUlyacwn, iv' s* (pooillé). 
Mabga88Bl( Moulin db), à Bar-sur-Aube, XTiii* nède. 
Marcillt-le-Hater. — Marcillyaown, xv*fl* (ponW). 
Mathaux. — MaHeUium, ii/i5-ii68 (cart. àt Tabb. 

de Basse-Fontaine). 
Mebgbt. — Msrgi, i946 (ctrt de Tabb. de Noire- 

Dame-des-Prés). 
M^bt-sdb-Seire. — MmtiÊeum, i90Ô (ch. du prtearé 

de Macheret). 
Mesril-Acbbbt (Le). — Alberti Mamoimm, 1 1&8 (cart 

de Tabb. de Basse-Fontaine ). 
Mbsbil-ia-Gobtessb. — MaitnU CùmiiiMm, 1 188 (cart. 

de Tabb. de Basse-Fontaine). 
MBSHiL-SAiirr-PèRB (Le). — Mognut MeismlUu, 1917 

(cart de Fabb. de la Rivour). 
Mbshilot. — Parvue Meemllut , 11 83 (cart. de Vekh, 

de la Bivour). — Parvm Meiemllui, i9ià (tbid.). 

— Pùrvui MargnUlut, xi* s* (pouillé). 
MocBoiA, localité dans les environs de Lainos-aux- 

Bois. — Mentionnée dans le cartulaire de Saiot- 

Etienne de Troyes. 
MoiBBT. -— Moryaeum, xv* s* (pooillé). 
MoNBEBAULT (Pinoy). — O^dteau de M&nbnm, xfni* s' 

(arch. départ.). 
Mortabebt. — M<m$ Raberd, 1191 (cart de Tabb. de 

la Rivour). 
MoifT-Épiné (Lb), cdte faisant partie des bois de Vi- 

try-le-Croisé. — Mom Spmotui, XIl^ s* (cart. de 

Tabb. de Molème). 
Motte-lez-Bar-scr-Acbe (La), château. 
Mottb-Pbezat (La), fieC — Villemêrewl, xtiii* siède. 
Notre-Dame- DE -l'Échbrelle. — EichenUe, 1177 

(cart de la collég. de Saint-Etienne de Troyes). 
Noce-Dougein (La), dans les environs de Montiëra- 

mey. — Rivus qtU dicitur Noue Doueein, Nomn- 

Dotteem, 1 199 (ch. de Tabb. de Moniiéramey). 
NozAT. — Nœraiwn, 1991 (cart de la collégiale de 

Saint-Ëlienne de Troyea). 
NmsEMEifT, f. c"* de Laubressel. — Grangia de Nu^ee- 



f njâ 



196 



DÉPARTEMENT DE L'AUBE. 



Thuist. — Thutyacum, x?" s* (pouillé). 

TraIrbl. — Tragnel, ia58. — Treignel, Triegnel, 
. ia6a (arch. deTYonne). 

Tdrgt. — ViUa de Turgeyo, laSo (cart. de Saint- 
Michel de Tonnerre). 

UafiLLE. — Urgil, vers 1 180 (cari, de Tabb.de Clair- 
vaux ). 

Vailly. — Vallei, 1 177 (cart. de la collég. de Saint- 
Etienne de Troyes). — VaUlyacum, xy*8* (pouillë). 

VALLiâRBS. — V(d€triœ,HSk (D. Bouquet, Hût. de» 
Gaukifi. IK, p. /i36). 

Valsuzbnat (Le). — VtUaSusana, x?i* s' (pouillé de 
Langres). 

Vaune, h. c"* de Sainte-Maure. — Qq^eUa Venne, 1 19/i 
(bibl. de Troyes, ms. du P. Âudra). 

Vaubbrcbt, c°* de Blaincourt. — Vuaberee, 1178 (cart. 
de Tabb. de la Rivour). — Waberceywn, laoi 
(ibid.). — Vuaberceium; laog (ibid.). — Vauber- 
ceit, la^o (cart. de Tabb. de Basse-Fontaine). — 
Vauberceium ^ 1 a /i 5 ( ibid, ). 

Vadcb ASSIS. — Vacharcis, ia/i6 (cart. de la collég. de 
Saint-Etienne de Troyes). 

VAUGHONyiLLiERS. — VatUchonvUlorium , x? 1* s' (pouillé 
de Langres). 

Vaccogxb. — > Gatcogma, i i5o (cart. de Tabb. d*Oye). 

Vernortilliers. — Vamonviller, 1177 (cart. de la 



collég. de Saint-Élienne de Troyes). — Vamtml- 
lare, VemoviUare, 1337 (ibid,), 

VBRPiLLiàBBs. — WerpUleria {Grangia de)^ 11&8 
(cart. de Tabb. de Basse-Fontaine). 

ViLLACBRr. — Lettres patentes du 9 février 167&, por- 
tant commutation du nom de Saint-Sépulcre en celui 
de Villacerf4e-Grand (siTch. lad. non classées, reg. 
des mandements, n** 1 .5). 

ViLLBMOBiBiv. — VUlamorina, x? i* ^ (pouillé de Lan- 
gres). 
- ViLLBiTAuxB. — Villeneaia, lâao (ch. du prieuré de 
Macheret). 

Villeneutb-âu-GbInb ( La) , c'*" de Vendeuvre-sur-Barse. 
— Appelée, en 1666 , ^ Villeneuve-Metgrigny , par 
lettres patentes du mois d*octobre. 

ViLLBRBT. — VUla rivi, Sbh (dipl. de Charles le 
Chauve, D. Bouquet, t. VIII, p. 53o). 

ViLLBRT. — Valeriacwrit laao (cart. de Tabb. de la 
Rivour). 

ViLLiBRS, c°* de Magnant. — Villien le bourg, 16a 6 
(ch. deTabb. deMontiéramey). 

ViLLiBRS) f. c" de Verrières. 

Virby-sous-Bar. — Vireyum subtua Barrum, xfi* s* 
(pouillé de Langres). 

Vitry-lb-Croisié. — Vitreyum cruce signatum, xvi's* 
(pouillé de Langres). 



'i^'^i 



198 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Arbrissellam ; ArbroceUum ; Ârbro- 

sellum; Arbrucèlluni ; Arbruissel- 

iam; Arbussellam. LauJbresteL 
Arceacensis ( Pagus ). Ârcia ( Le payé d*) . 
Areeacenaia (Villa); Arcee; Arceez; 

Arceie; Arceie super Albam ; Arceye ; 

Arceys; Archeie; Archi; Archia- 

cnm ; Arcies ; Arcy-sur-Aulbe ; Ar- 

eyes; Arcyes-snr-Aulbe. Arcit-sur- 

Aube. 
Archia; Arcia. Arce (U). 
Archuuval. Arsonval. 
Arciaca ; Arciaca ad Albam ; Arciacas. 

Arcu-9ur-Aube. 
Arciacensis (Pagns); Arcisi très pagi. 

Arcis (Le pays d*). 
Arciaco; Arciacus. Arcù-mr-Aube. 
Ardais (L'). Reclaie (La). 
Arconval ; Arconvallis ; Arcavallis. Ar- 

ionval. 
Arcuvilla. ArconvUle. 
Ardico; Ardaceo (Riveria de); Arda- 

ceon (Riveria de); Ardacbon; Ar- 

ducio; Arduco; ArduUo. Arduuon 

(L'). 
AreimbaiDcourt. Arêtnbécourt. 
Areliœ, Arelliie. ArelUt. 
Arembercurt; Aremberti caria; Arem- 

berii curtii ; Aremberti precaria ; 

Arembescoor. Arembécourt. 
Arenteres ; Arenteria ; AreDterie ; Aren- 

terium ; Arentbieres ; Areotiere ; 

AreDtorie. Arentières. 
Argaceum ; Argaocetun ; Arganco ; Ar- 

ganeum; Arganso; Arganson; Ar- 

gantium; Argences; Argenso. Ar- 

gançon. 
Argentel; Argentele; Argentella; Ar- 

genteole ; Argentiila ; ArgeDtole ; 

Argentolia; Argcntolle. Argentoles. 
Argentés. Engente. 
ArgueDceon. Argançon. 
Arivoir ( L*) ; TArivour. Rweur ( La ). 
Arleta. Arktie, 

Armaneia; Armantia. Armance {L'). 
Armanson (L'). Armançon (L'). 
Annan tières. Armentiire*. 
Armantio; Armentio. Armançon {L'). 
Armentarias; Armentarie; Armente- 

rie; Armentière. Armentière4, 
Arrambécoort; Arrambescoart. Arem- 
bécourt. 
AiTantiéres; Arrenthieres. ArenHàret. 
Arremarensis (Villa). Montiéramey. 
Arrentiere. Arentièret. 
Arreyum. Errey. 
Arripalhoriiim ; Arripatoriam; Arri- 

pensis ecdesia. Rhour {La). 



Arse. Arce(L'). 

Arsenet. Aisenay. 

Arsia. Arse (L'). 

Arsis. Core {La). 

Arsiz. Arcù-tur-Aube. 

Arsun. Resion. 

Arsonvaul. Arsonval. 

Artia. Arce (L'). 

Arvi; Arviacum castrum; Arvicum 
castrum. Ervy. 

Arzunval ; Arzunvallis. Arêotwal. 

Ascenaium ; Ascenay. Assenay. 

Ascencerie ; Ascenseria ; Assenserie. 
Assencières. 

Asclantia. Éclance:- 

Asmancia ; Asmantia. i4mance. 

Asmautia. Amance {L*). 

Assenai; Assenaiam; Assenay t. Asse-^ 
nay. 

Assenceria; Assenserie. Assencières. 

Assoies. Essoyes. 

Aiorviacus. Étourvy. 

Aubign y-sur- Aube. Aubigny. 

Aubreissellum; Aubrisellum; Aubris- 
sel ; Aubrissellum ; Aabroisellum ; 
Aubruiceilum; Aubruissellum; Au- 
brasellum ; Aubrussellum. Lau- 
bressel. 

Augeon (!/). Auj<m {V). 

Auges (Les); Augia. Ange {V). 

Augusta Trecorum; Augusta Trico- 
rum ; Avyova16€ava (UàXts) ; A v- 
yvaloftapa; Augustobona. Troyes. 

Anjorn. Aiyon (L*). 

Aulbigny. Aubigny. 

Aulnoy; Aulnoy-lès-Rrilicourt. ^atiiuiy. 

Aulnum. Aulne (L'). 

Aumence. Armancê ( L'). 

Aunai. Aulnoy. 

Auuay(Tombelle d'). Tombêlled' Aul- 
noy {La). 

Aune (La Petite et la Grande). Aulna 
(C). 

Auneium; Aanetum; AuDoi; Aunoie. 
Aulnay. 

Anreil. ArreUâs. 

Aureil; Aureul. Avreml. 

Aureum viilare. OrvUUtrs. 

Aurigniacum. Oiigny-leSec. 

Aarimons. Orimont. 

Aurora. Aurore (L'). 

Ausa. ChapeUe-d^Ozê (La). 

Auso; Auson. Auxon. 

Auson; Ausona. Auzon (L'). 

Auson ; Aasona ; Ausone. Auzon. 

Ausonis. Auxon, 

Ausonium ; Ausonnum. Auzon. 

Aussom. Auxon. 



Aussonum; Ausus. Auzon. 

Ausus. Auxon. 

Ausus. i4iizon (L'). 

Auvrol. Avreml. 

Auxonnum; Auzoniam. Auzon. 

Auzonna. Auzon (L*). 

Avaleur; Avaleurre; Avalenrs; Aval- 

laria ; Avallore ; Avalloria ; Avaloria ; 

Avalorra ; Avalorria ; Avalorram ; 

Avalura; Avalurra. AvaUeur. 
Avans; Avanti. Avttnt4eZ'MarciUy. 
Avanti; Avants. Avant-lez-Ramenqtt. 
Avantum. Avant-lez-MarcUly. 
Avanz. Avant4ezrRamerupt. 
Aveleur; Avelorrium. AvaUeur. 
Avens ; Aventi ; Aventz ; Aveni. Avant- 

lez-MarcUly. 
Avion. Aujon (L*). 
Avire ; Avire-le-Bois ; Avireiom ; Avi- 

renm ; Avirey ; Avirey-le-Bois ; Avi- 

reyum; Aviri; Aviri-aa-Bois; Avi- 

riacum. Avirey-Lingey. 
Avo. Avon-la-Pèze. 
Avreux; Avril; Avroil; Avroliam. 

AvreuU. 
Ayllebaudieres. Allibaudières. 
Ayllefou. Gérosdot. 
Ays-en-Otte. Aix-en-ûlhe. 



B 



Daachon; Baacon. Basson. 

Baaille; BaaiUi ; Baaiily ; Baally. BoiUy. 

Baaleyum; Baali; Baaliacuai. BoiUy- 
le-Frànc. 

Baasson ; Baazo. Basten. 

Baeium; Baerium. Bayel. 

Bagnoli; Bagnolum. Bagneux. 

Baherium ; Baiel ; Baier ; Baieria ; Baie- 
rium; Baiers. Boyol. 

Baignaus; Baigoeaulx ; Baigoeaux. Ba- 
gneux. 

Baigneium. Voigny. 

Baignealx; Baigiieux. Bagneux. 

Baigney. Voigny. 

Baigniaus. Bagneux. 

Bailliacum ; Bailly. BatUy-le-Franc. 

Baira. BaireSaint-Loup. 

Bair-sor-Aube. Bar-wr-AuUê. 

Baisseium; Baisseyum; Baiaai; Bais- 
siacum ; Baissy. Bes»y. 

Balanum. Balnot-la-Grange. 

Balbucia. Nauxe (La), 

Balbusia ; Balbuza. Barbuùe. 

Baleignicort. Balignicomrt. 

Balencort. Blaincourt. 

Balennicuna. BaUgnicourt. 



'200 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Becherel (Molin de); Becherele (Mo- 

lendinum de); Becherello (Molen- 

dinnm de ) ; BechereUam ; Beecberel. 

Béchertt. 
Beissi. Bei$y. 
Belaire. Bel- Air. 
Bêle. Belley. 

Beleno (Grangia de). Bahiot4a-Grange. 
Belfort ; Belfort castnun ; Belforte ; Bel- 

fortum. Montmorency. 
Beli ; Beliacam. Belley. 
Beligniacam ; Beligny. BUgny. 
Bellavil]a que eèljuxtaFulcherias. fie/- 

leviUe. 
BeUaviUe ; Bella villa jaxta Marigoia- 

cnm ; BelJa villa juxta Marigny. fif /- 

levUle. 
Bellay. Belley. 
Belle -Dame (La). Belle -Notre -Dame 

(La). 
BeUe-Faillite ( La ) ; la Belle-Faite. Belle- 

fayte ( La ). 
Bellei. Belley. 

Belleno-le-Chastel. Balnot-mr-Laigne. 
Bellevillette ; Belle viilotte-lès-Bourde- 

nay; Bellevilotle. BelleviUolte. 
Belli loci (Grangia) qae dicitur Fossa 

Macelini. Fosse- Marceline (La). 
Bellinfayam. Belin/ay. 
Bellovidere. Bellevue (Piney). 
Belloviderc. Belvéder-d^Orgeval. 
Belle visu (Grangia de). Beauooir. 
Bellum Forte. *Mon^orency. 
Bellum videre. Beauvoir (Ghaames- 

oil). 
Bellus locas. BeaitUeu (Piney). 
Bellus locus. BeauUeu (Trannes). 
Bellus mons. Beaumont (Cun6n). 
Bellus mons. Beaumont-la-Bivour. 
Bellus rex. Belroy. 

Bellus visus. Beauvoir (Chaumesnil). 
Belmon t ; Belmonte. Beaumonl- la - Bi- 

roiir. 
BeloDO ( Grangia de ). Balnot-la-Grange. 
Belroy. Barret. 
Belroy-sur-Aube. Belroy. 
Belveoir. Beauvoir. 
Bel y. Belley. 
Benleoum, cof^nomento La Baox.firaux 

(La). 
Bequaciere (La). Bécassière (La). 
Bcra. Baire-Saint-Parre. 
Bercenaium ; Bercenaium in Otba ; 

Bercenayum; Berceoayum in Otha. 

Bercenay-en-Othe. 
Berè. BaireSaint-Loup. 
Bergerie ; Bergeries. Bergères. 
Bergeries (Les). Bergerie (La). 



Bergie; Bergiere; Bergieres; Bergiers. 
Bergères. 

Bergoignons; Bergoignuns. Bourgui- 
gnons. 

Beria. Beurey. 

Bernayum. Bercenay-le-Hayer. 

Bemeri; Bemerie; Bemier; Bemiere. 
Bemières. 

Bemo; Bemona; Bernonus; Bernun. 
Bemon. 

Beronne. Brevonne. 

Bersenay-le-Hayet. Bercenay-le-Hoyer. 

Bertignolle. BertignoUes. 

Bertiniaca curtis. Bétignicourt. 

Beruilla olim secus Âibam posita. Ber- 
ville. 

Bérulle. BéruUes. 

Bervile. Breuil (Le) (Brienne). 

Bervilla. Berville. 

Bés (Les). Béê (Les). 

Besacas. Bésas. 

Beschereau. Béchereau. 

Bessaicum ; Bessayum ; Besseium ; Bes- 
seyum; Bessi; Bessiacum. Bessy. 

Beteignicuria. Bétignicourt. 

Béterot. Bethro. 

Bethegnecorth ; Bethegnicourt; Bcthe- 
gnicurt; Bethignicourt; Betbigni- 
curia. Bétignicourt. 

Betbon. Béton. 

Betignicour ; Betignicuria ; Betinicu- 
ria. Bétignicourt. 

Bctro. Bethro. 

Bougné. Dugney. 

Beuray. Beurey. 

Beurreinm ; Beurrcy. Beurey. 

Beuvronna; Bevrona; Bevrone. Bre- 
vonne. 

Bevrone (Rivus de). Brevonne (La). 

Bevronella; Bevronella magna. Bre- 
vonnel. 

Bevronna. Brevonne. 

Bevronna; Bevronne (Fons de). Bre- 
vonne (La). 

Bey (Le). Bés (Les). 

Biaullieu. Beaulieu. 

Biaumonz. Beaumont-la-Bivour. 

Biauroi ; Biauroy super Àlbam. Belroy. 

Biau veoir. Beauvoir (Cbanmesnil). 

Bibe. VUleneuve-au-Chàtelot (La). 

Biema. Bieme. 

Birrei. Beurey. 

Bizerne. Bigeme. 

Blaaignecort. Blignicourt. 

Dlacncurt. Blaincourt. 

Blagni. Bligny. 

Blaî^nicourl ; Blaignecort ; Blaignicort 
Blignicourt. 



Blaigni ; Blaigniacum. Bligny. 
Blaignicourt. BKgnicourt. 
Blaigny. Bligny. 
Blaincort ; Blaincorth ; Blaincoor ; 

Blaincuria; Blaincurt Blaincourt. 
Blaingnicamia. BUgnieourt. 
Blaini ; Blainneium ; Blainni. Bligny. 
Blanc -Fossé; Blanc -Fosaey. Blancs- 

Fossés (Les). 
Blancbe-Quéna. Planche-Quénat (La). 
Blancuria. Blaincourt. 
Blangni; Blaniacum. Bligny. 
Blanicuria. Blaincourt. 
Blanum. Blaine. 
Blegneium; Blegni; Blegniacam. BH- 

Blegnicuria ; Bleignecourt. fi%ttt- 

court. 
Bleigni; Bleigniacum. Bligny. 
Bleignicort; BleignicourU Blignicourt. 
Bleigny. Bligny. 
Bleincort ; Bleincourt ; Bieincuria. 

Blaincourt. 
Bleinneium ; Bleneium. Bligny. 
Blengnicuria ; Blengnicurt. BHgm- 

court. 
Bleniacensis (Locus). Bligny. 
Blenicorth. BUgnieourt. 
Blenicuria ; Blenicurtis. Blaincourt. 
Blenneium. Bligny. 
Blennicor ; Blennicort ; Blignicour ; Bli- 

goicurt. Blignicourt. 
Biincort. Blaincourt. 
Blinicort; Blinicuria. Blignicourt. 
Bliva; Blive; Blivia. BUves. 
Bocancier. Boc-en-Ficl. 
Bocenai. Bossenay. 

Bocenarium. Saint-Pierre-de-Bossenay. 
Boceneacum; Boceniacum. Bossenay. 
Bocennai (Utraquo Ecclesia de).&n»/- 

Pierre-de-Bossenay ; Saint-MarUn^t- 

Bossenay. 
Bocennaium; Bocennay. Saint-Pierre- 
de-Bossenay. 
Bocenniacum. Bossenay. 
Bodelini ( Pons) ; le pont Bodelym. Bou- 

delin. 
Bodronne (La). Baudronnc (La). 
Boeium. Bouy-Luxemhourg. 
Bœurs-le-Viel. Berluvier. 
Boi; Boiacum. Bouy-Luxembourg. 
Boi, Boiacum. Bouy-sur-Orvin. 
Boilliacum; BoilUe. Bouilly. 
Boisancort Bouancourt. 
Boisdin. Boudin. 
Bois-Guerry ; Bois-Guéry. Bois-Guer- 

chy (Le). 
Bois Lessu. Bois-Lassus (Le). 



5 fc" 



202 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



la Brelonerie. Br$Umniére (La){ Ver- 
rières ). 

Bretonerie (La). Bretonnière (La). 

Bretonia ; BretoDDeria ; ia Bretonnerie. 
Bretonnière {La) { Verrières ). 

Brettenai. Bercenay-le-Hayer. 

Breu (Le). Breuil (Le) (Ghesny). 

Breubanciura. Brebant. 

Breviade. Breviande (Cunfio). 

Breviande ; Breviende. Breviande*. 

Brevone. Brevonne. 

Brevonella. Brevonnelle. 

Brevonna. Brevonne. 

Briacus (Locus). Brienne-la- Vieille. 

Bridenne (Thailierie de). Bridaine 
{La). 

Briei; Bripium; Brielle; Briellum. 
Briei 

Brieniuin; Brienn...; Brieona. Brienne- 
1e- Château. 

Brienna; Brienna rura. Uri^nm-^la- 
VimUê. 

Brienne-le-Bourg. Brienne-le-Château. 

Brier; Brierium; Briers. Briei. 

Brilecoort ;Brilicaria ; Brilicurtis ; Bril- 
lecour ; Brillecuria ; Brillicourl ; Bril- 
licuria ; Brillicurt. Brillecourt. 

Brioe; Bnaia. Brienm4a-ViciUe. 

BriDoia. Bveviandes. 

Briouenses. Brienne-la- Vieille. 

Brionisi (Duo). Brienne-la -Vieille et 
Brienne-le-Chdteau. 

Brionna (Villa). Brienne-la- Vieille. 

Britignola. BertignoUeê. 

Britiniacum. Bercenay-en-Othe. 

Briliniola. BertignoUei. 

Briiinniacum. Bretonnière (La). 

Britoneria. Bretonnière {La) ( Ver- 
rières ). 

Brittoneria. Bretonnière {La). 

Broca. Broête {La) (Montfey). 

Broce (La). Broise {La) (Ri|fny-le- 
Ferron). 

Brocia. Brosse {La) (Montfey). 

Brocis ( Nom as de ). Broce { Bois de la). 

Brocya. Brore {La). 

Brotia (Domus de). Cordêliers (Les). 

Broliuiu. Breuil (Le) (Chessy). 

Broliam. Saint-Meêmin. 

Brollio (Granchiade); Bruil; Braille. 
Breuil (U) (Chessy). 

Bmillicorl; Bniillicourt ; Bniillieur; 
Bruillicuria : Bruleeiiriis. Brillecourt. 

Bniletum. Bruslet. 

Brulicuria; Bruiicariis. Brillecourt. 

Brulio (Nemus de). Breuil (Le). 

Bruilecoi-t. BriUeeourt. 

Bralleium. Breuil (Le). 



Bmllicurtis. BrUlscourt. 

Brulliuiu. Breuil (Le). 

Branevonua. Brevonne. 

Brusiliacus. Buxei. 

Brusletum. Bruslet. 

Bruylle (Grangia de). Brtuil (Le). 

Baccei. Buxei. 

Biicceiiim ; Bucciaceri; Bacciacum ; 

B11C45; Bacé-en-Othe ; Bocei; Bu- 

ceiufl). Bucey-en-Othe. 
Buceiinaii (Aqua). Bossenay. 
Buccnnaiom. Saint-Pierre-de-Bossenay. 
Buceytim. Bucey-en-Olhe. 
Buchore; Bacherre; Buchieres. Bu- 

chèrcs. 
Buchie (Le); Buci; Bariacum; Bucy. 

Bucey-en-Olhe. 
Bueloi. Bouhy (Bois du). 
Buiri. Beurrcy. 

Buisseium. Buisson-du-Grès (Le). 
Buis8iercs. Buxières. 
Buisson-Augendre (Le). Maison-Neuve. 
Buis8on-au-Reoard (Le). Grange-4ee- 

Pré%{La). 
Buissul. BuxeuU. 
BulgUDdio. Bourguignons. 
Buliacum. Bouilly. 
BuUagiœ. Boulages. 
Ruiliacum. Bouilly. 
Burdetiai; Burdenaium. Bourdenay. 
Bure. Bures (Les). 
Burcnlo. Bouranton. 
Burgno. Burgnon, 

Burgum Episcopi. Bourg-l'Évéque {Le). 
Burgum SancU Diooysii. Saint -Det^is 

(Bourg de). 
Burgum Sancli Jacobi. Saint -Jacques 

( Bourg de). 
BurgungnuDs. Bourguignons. 
Burie; Bcclesia de Buriis; Sauctus 

Michabel de Boris. Bures ( L<*f ). 
Burollc (La). ValUères. 
Burrei; Burreiiim : Buri-«y; Burri. 

Beurey. 
Burrie. Bures (Les). 
Buruile. Breuil (Le). 
Buscbere; Buscberes. Buchères. 
Buseotum. Bouranton. 
Busseacus; Busseiacus ; Busseiaci villa ; 

Busseium. Bujcei. 
Bossei. Bucey-on-Olhe. 
Busseium. BuxeuU. 
Busserie. Buxièros, 
BuBsey. BuxtuU. 
Busseyum. Bucey-en-Othe. 
Bussi. Buxei. 

Bussiere; Bussieres. Buxières. 
Bussieres. Buchères. 



Busfliliacus; Bussis. Buxei. 

Bussolium ; BossuiL Buxeuil. 

Busum. BuissonrJeanne (Le). 

Butceium. Buccy-en-Otiu. 

Buxateilum. Buxeuil. 

Buxeiacus (Locus quidicitor). Buxei. 

Buxei. Buxeuil. 

Boxeres; Buxena; Buxerie. Buxières. 

Buxerie. Buchères. 

Buxerres. Buxières, 

Buxey. Bucey-en-Othe. 

Buiiacas. Buxei. 

Buxières; Buxières empres ViUetart. 

Buchères. 
Buxierres. Buxières. 
Bnxis. Buxei. 
Buxoiium. Buxeuil. 
Buxsi. Buxei. 
Buxuel. Buxeuil. 
Boyserie. Buchères. 
Buxento. Botiranton. 



Caceua; CaceDai; Gâcennaeiim ; Ca- 
cennaium ; CaceDoiacom ; Cache- 
naiam. Chacenay. 

Gaeherieour. Chassericourt. 

Cacynniaehum. Chaeenmy. 

Cadappa. Chappes. 

Cadurciense opidum; Caduscia; Ga- 
dusia; Gadossia. Chaource. 

Cailles (Etang des). Éiang des CdiUet. 

Caisnei (Baimbert). Chamt (Lt). 

Calatea. Chalette. 

Calciacum ; Calciniacom. Chausaon. 

Caideriacum ; Galderium. Chaudrey. 

Caleta. Chalette. 

Caliduiu furnum. Chaujbur-lez-BenUy. 

Calidus Magnillus ; Calidus Menillus ; 
Calidus Mesgnilus. ChaumeamiL 

Calmis (Grangia de). Chsnmie ( Le). 

Caltiacum. Chausson. 

Calvo Magnol; Calmm Mongoiiam; 
Calvos Magnillus; Calvus Magno- 
lias ; Calvus Maignillas ; Calms Mai- 
niUus ; Galviis Masnil ; Calvus Me- 
nillus ; Calvus Mesgniliu ; ("alvus 
Mesnillus. Cfcaicffir«ttt7. 

Camiacum. Chamoy. 

Campagnia. Champagne (La). 

Campagniola. ChampignoUe. 

Gampaigne; Campana rura. CJb«iK- 
pagne (La). 

Campangiola. ChampignoUe. 

Gampania. Champagne (La). 

Camj^àniaci (Villa). Champigny (Hjrtiti). 



. ._ i 



20/i 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Champigneiim ; Champigney ; ViHa de 

Gbampigneyo. Champigny { Laa- 

bressel). 
ChampigDeyum ; Champigni. Cfcofnpt- 

ffny (Arcis). 
Champigni; Villa Champigniaci; Cbam- 

pigniacum. Champigny (Laubresêe]). 
Champignola; Champignole; Champi- 

gdoles; CharapignoUe ; Cbainpi- 

gDuelle. ChampiffnoUe. 
Cbampigny - Hant ; Cbampil^ny- Bas ; 

Cbampigny-la-Grange. Ckampiffny 

(Laubresscl). 
Gbampillioiis - \pt - Maupas ; Champiî- 

lons; Champilou. Champilhn. 
Champinei ; Cbampineiuin ; Cbampi- 

ney ; Cbampini ; Cbampioiacnni. 

Champigny ( Laubressel }. 
Cbampiniacum. Champigny (Airis). 
Champiniola. Champignolte. 
CbampÎDDey Villa. Champigny (Lau- 
bressel ). 
Chauipinola; Champinole. Champi- 
gnolte, 
Cbamp-Micbot. Champ-Michaud. 
Chamteloup. Chanteloup (Marcilly). 
Cbanay, (Le). Chanat(Le). 
Cbariées (Les). ChaneU {Les). 
Ghangriet; Cbangrillel. Champ-Gritlet 

{Le). 
Cbansa. Chamae. 
Chanserou. Chanceron. 
Chansicoar. Champeicourt. 
Cbanlclot. Chanteloup (Lusigny). 
Cbantelou. Chanteloup (Marcilly). 
Cbantelou ( La Maison de).. Chante- 
loup (Sainte-Savine). 
Gbantereiue. Chantereigne. 
(^hanteron. Chanceron, 
Gbaoniie; Ghaonnes. Channeê. 
Cbaorces ; Ghaorcia ; Gbaorsa ; Gbaorae ; 

Cbaorsia; Cbaouce; Cbaourse; 

Gbaoureia. Chaource. 
Cbapo. Chappeê. 
Cbapelie ad Mercatores (La). Cha- 

pe'.le-aux-Marchnndê ( La ). 
(:bapelle-de-Hauz(La). Chapelle^Oze 

{La), 
Chapelle de la Sainte Vierge (La). 

Chapelle la Vierge {La). 
Chapelle-Molème (U). ChapeUe-dVze 

{La). 
Chapelle-Puiseau (La). ChapeUe-Pui- 

eeaux { La) . 
Ghapelle-Saiot-Micbel(La). Chap$Uê- 

Godejroid {La). 
Chapelle- Sain t-Nicolaa-lez-Nogent ( La ). 

Saint-Nicolai. 



GbapcUe-Saint-Pierre (La); les Cha- 
pelles. ChapeUeê{Lei Grandeê-). 

Cbapclolte-Sainte-Geneviève ( La ). Cha- 
pelotte{La). 

Chapes; Chappc. Chappes. 

Chappelle-Dosse; la Chappelle-Dozc. 
Chapelle-d'Oze {La). 

Chappclle-Sainct-Luc (La). Chapelle- 
Saint-Luc {La) 

Chappelle-Saincl-Ptre (La) Chapeliee 
{Lee Grandes-). 

Cbappelle-Vallon (U). Chapelle-Val- 
lon. 

Chappelles- Saint -Pierre (Les). Cha- 
peliee {Lee Grandeê-). 

Charcericort ; Cbarcereicurtis ; Char- 
cbericourt; Charchericuit. Chatee- 
ricourt. 

Chardenaio (Foresta de). Chardonn»' 
ret {Le). 

Cbardineti (Grangia). Chardonneret 
{Le). 

Chardonnet ( Le ) ; Bois da Gbardonnet 
Chardonneret {Le). 

Gharlei; Gbarii; Ghariy. Charley. 

Charma. Chamoy, 

Charmante (La). Charmotte {La). 

Gharmayum. Charmoy. 

Gharmcceau; Gharmeceaulx ; Charme- 
celli ; Cbarmeceilum ; Charmeciaus; 
Gharmeciatu. Charmeeeeaux {Lee)* 

Charmcel. Charmets {Lee). 

Cbarmeium; Nemiis de Charmeo. 
Charmoy. 

Charmes. Charme {La). 

Charmesseau; Cbarmetiaus. Charmee- 
eeaux (Les). 

Gharmi (Grangia). Charme (Le). 

Cbarmiceilum ; Cbarmisel. Charmes- 
seaux (Les). 

Gharmoactim; Charmoi; Gharmoium. 
Charmoy. 

Charmoutium. Charmant. 

Charmoy u m. Charmoy. 

Cbarne-lez-Plance; Charneium; Cbar- 
ney ; Gbameyum ; Gbami ; Char- 
niacum. Chamy-le-Bachot. 

Chars; Chars-en-Otbe ; Ghart. Chaast. 

Ghartrense ( Les Frères de). Chartreux- 
enVile (Les). 

Ghary (Gapella de); Aqua de Gharc; 
Gapelia de G ban ; Ecdesia do 
Gbarz; Granchia de Gban. Chaast. 

Ghasare; Chasareiam. Chaserey. 

Ghascenai ; Chascenaium ; ChaBce- 
nayam; Ghasceneium. Chacenay. 

Ghase (La). Chaise (La). 

Gbasere; Chasereium; Grangia de 



Chasereo; Ghaseri; Grangia Gha- 

seriaci; Chaserium. Chasarvy. 
Chasiaeus. Chessy. 
Cbaslal(Le). Chanat (Le). 
Chasiette. Chaletto. 
Ghasnai. Chastuty. 
Gbasnay ; Nemus de Cbasnea ; Nemos 

de Gbasneio; Chasnetam. Chanet 

(U). 
Chasne (Le). Chêne (Le). 
Chasooy; Ghasnoy-soubz-Saint-Jeban. 

Chasnay. 
Chassericuria. Chasserieourt. 
Chassiacus; Chassy. Chessy. 
Ghassignes (Les). Val-Corroy (Le). 
Chassy. Chessy. 
Ghasteau • Hacton ; Chasteaa- Hniton ; 

Chasteau-Hoton. Chétoem - Hmtton 

(U). 
Cbastelet; Cbasteleib. Chdteht (Le). 
Gbastclicr; Cbastellier. Chdtdlier(Le). 
Chastre; Chastres. Chdtres. 
Château-Chignon. Chdisau-Chmon. 
Château de l' Etang-Mercier ( Le ). Étmig- 

Mercier (V), 
Gbâteau-MaiUet Chàteau-Makisl. 
Chattres. Chdtres, 
Chauchepierre. Chmusepierre, 
Ghaochignei; Gbaucbigni; Chaachi- 

goiacom; Ghauchignyaciim ; Chaa- 

chini ; Gbanchiniacnm ; Chaochi- 

nieyum. Chauchigny, 
Chaocon; Ghaucons. Chmasoti. 
Ghandeiam; Gbaudere; Ghaodereium; 

Ghaodereyam ; Chanderiacum ; 

Ghaudert; Chandireinm ; Cbaadrai ; 

Ghaudrei; Ghaadrey- lez -Ramera. 

Chaudrey. 
Chauffrees. Champjlemy*. 
G hanfor ; G haufour. Chaugour -lez- 

BaiUy. 
Ghaolderey. Chaudrey. 
Ghanlmagny ; Gbaulmaiguil ; Chaul- 

maisgnil; Cbaultmaignil. Cbaoïnes- 

gnil. Chauntesnil. 
Chaunnes. Channes. 
Cbaorsia. Chaource. 
Cbausaac. Chansae. 
Chaussé-Pierre. Chaussepierre. 
Chaussons. Chausson. 
Gbaut-Masnil. ChaumesniL 
Chavaingie; Chavange; Chavaogie; 

Ghavenge; Ghavengee; Chavengie. 

Chavangss. 
Chai (Le Grand et le Petit). CkaeuL 
Ghazeray; Chazero; Ghazerenm; Cha- 

zerey; Chazery. Chaserty. 
Gheeli. Chesley. 



206 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Cornée. Coméeê-Cabourdin {Us). 
CorDée ( 3'). Coméu-Laliat ( Lu), 
Cornée de Faaitier (a*). Coméet- 

AUxandre (Lu). 
Cornées-Genettes (Les). Cornées (Leê). 
Corneium: Cornet. 
Cornes (Les). Cornée {La i"). 
Correio ( Nemus de ) ; Nemus de 

Corroi. Coudroy. 
Corsant; Corsanz. Counan. 
Cors sacra; Cors secrela. Couesegrey. 
Corlacuu. Courtançon. 
Coriao. CourtaouU. 
Corteuost; Cortenoa;Cortenum. Cour- 

tenot. 
Corteraigiies. Courgerennes. 
Corteranges; Corterangia; Corterao- 

gie; Cortoregens; Corterenge; Cor- 

terenges ; Corterengia. CourUranges. 
Corteron ; Corterrio; Corterron ; Cor- 

terrum; Corternin. Courteron. 
Cortevan; Cortevant. Cowtavant. 
Cortbejusani. Coiii^«r9itfiM. 
Corthlaversei ; Corthlaverzi. Charmont. 
Corticdla. CourceUes (Brienne). 
CortUlol (Le). Courtillat {Le). 
CortimunuDcie. Courmononcle. 
Corliost. Courtioux. 
Cortis Claudia. Cocloù. 
Cortis Onalfi. Courtonot. 
Cortiavardi; Cortlaverzi. Chaumont. 
Corvaudon. Cotdon (Paisy). 
Corvée (La Grosse^). Core {La). 
Corveignon. Couvignon. 
Costa montis Marsoo. Caste de Monl- 

marson. 
Coste (La). Coêt$-au-Blosder {La). 
Coudoii. Cosdon (Paisy). 
Coulambeium siccum. Colombé-le^Sec. 
(]oulaverdcy; Coulaverdeyum. Char- 

mont. 
Coulemet. Coidemel. 
Coullanges. Courlanges. 
Couloison. Cuhison. 
Coulombey-le-Sec. Colombé-le-Sec. 
Coulomcl. Coulemel. 
Coalonbé; les Coulonbés. Colombé-lor 

Fosse; Cohmbé-USec. 
Coulons (Les). Colons {Lu). 
Couliimel. CoulsmiL 
Courbetons. CourbeUm, 
Courcegre. Coussegrey. 
Courccles ; Courcelle. Courcelles 

(Brienne). 
Courceles. Courcellu { Saint-Germain ). 
Courceiroy ; Courcerreiuni. Cowrceroy. 
Courgelains ; Courgelains-Ies-Lisses : 

Courgelinc. Courgelaines. 



Courgeraine; Conrgeraines ; Courge- 

rainne; Courgisainnes ; Courgisein- 

nes; Courjeraines; Couijaraines; 

Gourjusaines ; Gourjusaines ; Coar- 

juzainnes. Courgerennu. 
Courlaagie. Cottrlanges. 
Courmost. Cormost. 
Courreclain. Corquelin. 
Coursant. Coursan. 
Coursaroy. Courceroy. 
Coursegré; Courscgrey. Cousugrey. 
Courseles. CourceUuSahU-Gonnain.- 
Goursenay. Courcenay. 
Courtacon ; Courtançon. Courtanêon. 
Courtaout. CourtaotdL 
Gourtavaut (Canal de). Nauxe {La). 
Courtenaud; Coarteno. Courtenot. 
Courteraogie ; Coarierrou. CotsrUron. 
Courthacon. Courtanson. 
Courtillot. CourtiUat {Le). 
Courliou. Courtioux. 
Courvisaingncs. Courgerennu. 
Couvant (Le). Couvant {Le). 
Couveignon ; Couvignons ; Couvinam ; 

CouvoigDon; Couvoignun. Catirt- 

gnon. 
Couvretot Couvretat. 
Couzcerroyum ; Couzsarroy. Courceroy. 
Covegnon ; Covegnom ; Covegnun ; Co- 

veignoo; Goveuium; Covignio; Co- 

vignon; Covigonm; Govinnan; Co- 

voignon; Gowignoo. Couvignon. 
Craeria. CrouiUàre {La). 
Crance; Grancei; Cranceium; Cran- 

ceyum. Crancey. 
Crancost. Trancault. 
Crancy (Le Petit-); Crané; Granné ; 

Grannei. Craney-ie- Petit. 
Creuieau. Cormost. 
Cremenart (Foresta de). Crébenard. 
Crenaium ; Crenay ; Crene; Creneium; 

Creni ; Creniacom ; Grenneiiun ; 

Creiiniacum. Creney. 
Crepcium; Crépi; Grepy. C r ea p y. 
Cresanceium ; Cretaneeyum ; Cretanci. 

Crancey. 
Gresanlisa; Greaantines; Gresanlinia; 

Cresantinne; Creseentinc. Crésan- 

tignes. 
Crescîaeam. Creney. 
Creseneeium. Crancey. 
Creeeotines; Cresentinia. CréeensÊignu. 
Crcspay; Crespe-lez-Brene; Cres- 

peium ; Grespey; Crespeyam ; Crespi. 

Crespy. 
Grevacor. Crèvê-Cœur. 
Crezanline; Crezaniines. Crésantignes. 
Grieve Cuer. Crève-Cœur. 



Grispeiam ; Grispiacos. Cre^. 

Crispiacum. Crépy. 

Crisy. Grissey. 

Croc (Le). Croc-du-MouHn {Le). 

Croceiii. Cront^. 

Croix- À -la Buigne (La); la Croix-U- 

Motle. Croix-Labeigne { La ). 
Cromoat Connost. 
Cronceanlx ; Cronceaua ; CroDcelli ; 

Cronceli; Croticdz; Gronces; Cron- 

ciaus; Grondaux. Croncels. 
Grota (Molendinnm de). Crotê {La). 
Grote. Croûtu {Les). 
Cruisilles (Fonesta de). Bois des Crei- 

Cmnceans ; Cmncelli ; Cnuicia«s ; 

Crunscellom. Croncels. 
Grux de Labuigne. Croix -Laksigne 

{La). 
Cubelo. Cuoelots {Lu). 
Goffiui; Caffin; Cuffios; Gafin; Cafi- 

nnm. Cunjin. 
Culcegradi ; Cnlcegradns ; Cnkegré. 

Cousugrey. 
Coloisun ; Culoyson. Cnhison. 
Colierengie. Courloran gu . 
Culore. Culnot. 
Cumfinum. Canfin. 
Cumin; Cumina. Cunâne {La). 
Gunffin; Cunffiinum; Cunfinoqi. Cun- 

fin, 
Cunot. Culnot. 
Curbetuffi ;Curbetnn ; CnriNtom. Cour- 

beton. 
GorceUa; CureeHe. CourceUm{Bneoti«i). 
Curcelle. CourceUes (Glérey). 
Curcelle. Cowrcelbts-Saint'-Germmiin. 
Cureeaecreta ; Villa Cureey. Cauêm- 

grey. 
Cureey us. Turgy. 
Curcigré. Cousugrey. 
Curdeia; Curcloia. Cochis. 
Curia Monunculi. Coumt&non^. 
Gnrjeaaines; Gnijurane; CnjaMme. 

Courgerennu. 
Curlande. CowrUmgu. 
Gnrlavarze ; CuriaTani. Ckiarmoni. 
Curmollum. Cormoet. 
Gurmononcli. Courmonoiteia. 
Curmont (Grangia de). Cormoat. 
Cirsegradns. Cottsugrey. 
Gnrseiosene. Omrgerermn. 
Cursiaeus. Courson. 
Curtearengias. CoMrtorwi^^s». 
Gurtegradus. Couisugrey. 
Curtenou; Curtemim- Comimot. 
Gnrterangia ; Gortertngias. Cawnê" 

rangu. 



â08 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Edmée {V). Admée (V). 
Eg^oilli. ÉguiUy. 
Eiebaaderie. AUibaudiéret. 
EmencoD. Armançon (L'). 
Eochassicour. Champsieowt. 
En -Ile. Chartreux-en-V(le (Les). 
Épagne-lez-Ormay. Épagne. 
Épiney (L*). ^inay (L'). 
Epoteoiont ; Ëpotemuoium ; Epothe- 

mons ; Eputëilmuot Épothémont. 
Erbice; Erbicia. Herbitse. 
Erbigoy. Berbigny. 
Erbisse. Herbiêêe. 
Ergancon. Argançan, 
Ermance. Armance (L'). 
Ermancon. Armançon (L'). 
Ermencia. Armanee (L'). 
Enneocio ; Ermencoo ; Ermencus ; 

Ermenlio ; Ermenzun. Armançon 

Ermitage de Poos-eear-Seigne. £mit- 

tage(L'). 
Erre ; Erry. Errey, 
Erveium; Ervi; Erviacum; Ervicam. 

Ervy. 
Esceyum. Euoyet. 
Escbelles (Les). ÉcheUe* (Ui). 
Escbemine; Escbemines ; Escbemynes; 

Eschimenie ; Esebimines. ÉcJieminet. 
Escbenieliacum ; Escheniliacum ; Es- 

cbenilleyam ; Escheoiiii ; Escl^enilly ; 

EscbeniUyacum ; Eschinili. Éche- 

nilly. 
Esclance; Esclances; Esclancia; Ea- 

clanlia ; Esclanz ; Escience. Éclance. 
Escommines. Maiton'Neuve. 
Esguiily. Egwlly. 
Esmauce ; Esmancia ; Esmaotia. 

Amance. 
Esmenois; Esnienoix; Esmenoys. Me- 

fu>is. 
Esmentia. Amance ( L' ). 
Espaigne; Espainc. Epagne. 
Eapereoar de Froace (L*). Eperon de 

Frouace (L'). 
Espinei ; Espiniacum. Epinay ( L' ). 
Eapoisae; Foresta de Espoissia. Époûêes 

(Ut). 
EspoDtemont ; Eapotcmons ; Espote- 

mont; Espotbemons; Espothemonl ; 

EspoutemoDS ; Eapoutemonl; Espal- 

teimunl. Epothémont. 
Essaya ; Essoi ; Essoia ; Essoiacum ; 

Essoie; Essois; Essoya; Essoye. Es- 

êoyes. 
Essorty (Les). Ettertiet [Lee). 
Estadie. Étrellee. 
E8tangneuf(L'). Étang-Neuf (L'). 



Estorveiutn ; Estorvi ; Estorviacas ; Es- 

lorvy. Étottrvy. 
Estraele ; Eslraelle ; Estrelles ; Estrèles ; 

Eslrelles. Étreliei. 
EsU'evy. Etourvy. 
Esvroii ; Esvroliam. AvrettU. 
Étorvy. Etourvy. 

Étrapis (Les). Atlrapù {Bois des). 
Evra; Evre empres Ronnay; Evrca. 

Yèvres. 
Évroles; Evrolie. Avreuil. 
Exogia ; Exogiense ; Exoium ; Exoya ; 

Exoyium ; Exoyam ; Exsoia. Essayes. 
Eitraheles. Étreiîes. 



F 



FabrevaUis. Fravaux. 

Fagi. Faux-ViUeeerf. 

Fagi. Fay (Vanlay). 

Fagi. Fays (Bouilly). 

Fagi; Fagidum. Fay (Marcilly). 

Fagus. Fays (Buuilly). 

Fai. Fay (Vanlay). 

Faiacum. Fay (MarciUy). 

Failcl (Nemus). Boc-en-Fiei 

Faligny. FuUgny. 

Falourd. FaUntrdet. 

Faschum. Nolre-Dame-du-Faux. 

Fascinelle. FaisseneUe. 

Faubourg Villemont. Coque (La). 

Fancognie; Faucoignc. Vaucogne. 

Faulc ; Faulch. Notre - Dame -du- 

Faux. 
Faultoy; Fauloy; Faulrey-Sainl-Flavy. 

Fautrey. 
Faux. Faux-ViUecerf. 
Faux. Fooh. 

Fauxbourg de Provins. Bowrdeau {Le). 
Fa ux-lez-R icei . Notre- Dame-du- Faux. 
Faverole; Faverolie; Faverolie. Fate- 

rolles. 
Fay. Fay (MarciUy). 
Fay. Fayt (Bouilly). 
Fay - Chapelle ; Fay - Hameau. Fays 

(Bouilly). 
Fay-Trainel. Fay. 
Fayacum. Fay ( Vanlay ). 
Fayacum. Fayt (Bouilly). 
Fayls (Bas-); Haut-Fayls. Fays {Les) 

(Saint-Usage). 
Fays. Fay ( MarciUy ). 
Feges. Feuges. 

Feignes (Les). Teignes {Les). 
Feilges. Feuges. 
Feleines; Felignies. FuUpnj. 
Feljon. Foujon. 



Fenderie ( La ). Forge de Saint-Bernard 

{La). 
Fenis; Fenyx; Fenyz. FenuM{Let). 
Feola (Foresta de). Boc-en-Fiêl 
Ferme-cn-CharmeUc (La). Charmelk 

{La). 
Ferme-en-Isle (La). Chartreux-en-i*ile 

{Les). 
Ferme-Neuve (La). Voy. Saint-Victor. 
Ferrariœ. Volcon {Forge de). 
Ferrarie. Chaise {lÂi). 
Ferrarie. Fer ge-d* En-Haut {La). 
Ferrarie. Fonges {Les). 
Ferrée; Ferrcre; Fcrreres. Ferreux. 
Ferrerie. Chaise {La). 
Ferreus. Ferreux. 
Ferrier; Ferrières- la -Chaise. ChaiM 

{La). 
Fcrroe; Ferrosi; Ferroaum; Ferroum. 

Ferreux, 
Feugie. Feuges. 
Feuly (La). FeuUe{La). 
Fidiacum. Fotcy. 
Fiel. Boc-en-FieL 

Filies-Dieu(Le8). Valrdeê-Vignes{U). 
Fisco (Sancta Maria de). Notre-Dame- 

du-Faux. 
Fligni; FUgny. FuUgny. 
Fochardi ManiUum. Magny-Fouchard. 
Fociacum. Foicy. 
Foeges; Foges. Feuges. 
Foicy (Moulin de). Fouchy. 
Foisiacum prope Treeas; Foisseium; 

Foisseyum ; Foissi ; Foissiacum ; 

Foissy; Foissyacum juxU Treeas. 

Foiq^. 
Folie ( La ). Grange-au-Rez (La). 
FoUngeis. FuUgny. 
FoUi. Fooh. 

Fols; Folz. Faux-ViUecerf. 
Folz; Folz en Champaigne. Fooh. 
Fondouere a Fez (Le Sault de ia). 

MouUn-d'En-Ba»-du-Chéteau {Le). 
Fons. Fontainé-Luyères. 
Fons ad Venedam. Fonteanne. 
Fons Aenci. Fontainerie { La ). 
Fonschardi Maisniliam. Magny-Fou- 

chard. 
Fons Haerici; Fons Hericii. Fontaine- 
rie {La). 
Fons inferior. Basse-Fontaine. 
Fons Machonis; FonamacoD ; Fods Ma- 

conis; Fons Maçons; Fons Man- 

con; Fonsmascon; Fons Maseonis. 

Mdcon. 
Fons vana ; Fonsvena ; Fons vene ; 

Fons vennœ. Fontoanne. 
Fontaignes. Fontaine (fiar-sni^Aubc). 



310 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Froide-Paroix ; Froide-Rive ; Froides- 
Parois. ChapeloUe (La). 

Froidvaax; Froival ; Froivaulx; Froi- 
vaux. Fravaux. 

Froiville. Fraville. 

Fromanlé; ï'romentey. Fromentei 

Frouasse. Eperon-de-Frouace (L'). 

Froyval; Froyvaulx; Froyvaux. Fra- 
vaiur. 

Fueges ; Fuge ; Fugeg ; Fugie. Feuges. 

Fuisseium; Fuissiacum. Foicy. 

Fulcbarmesnil ; Fulcbarlniaigni ; Ful- 
chart-Meisnil. Maijn^Fouchard. 

Fulcherie; Fulcheriensis Ecclesia. FoUr 
chères. 

Fulene. Fuligny. 

Fulgerii. Fouchèret. 

FuIigoDsi; Fuligneie; Fidignciim; Fu- 
ligneyum; FuligDies; Fuii|;nd; Fii- 
linie; Fullenerie ; Fullignee; Fulli- 
gneiani ; Fuliigneyuin ; Fulligiiia- 
cum; Fulligny. FuUgny. 

Funtaoe. Fontaine (Bar-sur- Aube). 

Funtaoe. Fontaine^aint-Georgei. 

Funtarcia. Fontarce, 

Fuutele. Fontett». 

Fusiacum ; Fusseium; Fussey ; Ecclesia 
Fussiacensis ; Fusnacum ; t uyssy. 
Foicy. 



G 



Gagnepetit. Chartreux (Le«). 
Gaignage-aux-Gbats ( Le ). Gagnage-au- 

Chat (Le). 
Gaillard. Château-Gaillard. 
Galievre; Galivre. Vallièvre-la-Rivour. 
Gamumvillare. Vemonvillien. 
Garunda. Gironde ( La ). 
Gasseines. Jasseines. 
Gassene. Jessains. 
Gastcble. Plestii-Gâtcbled (U). 
Gàti8(Le). Gaty (Le). 
Gayacuni. Gyé-*ur-Seine. 
Gelaines; Gelionie. Gelannes. 
Genegiacum. Chennegy. 
Gengout (Le). Geng(fuU(Le). 
Geobonna; GeoDveL Seine (La). 
Geraudol; Geraudotium. Géroedat. 
Gerbeau; Molendinum de Gerboeai. 

Gerbeaux. 
Germon ; Germona ; Germun ; Germunt. 

Germant (Le). 
Gérodot. Géroedût. 
Gersaines; Gersannie ; Gerseioes ; Ger- 

seiDoes; Gerseoe. Joêteinee. 
Gerseins. Jeeeaine. 



Gerulvillare. Vemoiwilliere. 

Gerunda. Gironde [La). 

Gessaing. Jeêsains. 

Gessane. Jasmnes. 

Gcssnne; Gessen. Jcsmine. 

Gibrie (La). Giherie (La). 

Gie ; Giey ; Gieyum ; Giiacum. Gy^-sur- 

Seine. 
Gigneium ; Gi|;ni ; Gincyum ; Gin- 

gneium. Gigny. 
Giraudot. Gerosdot. 
Gironda. Gironde (Im). 
Girosdol. Gcroedot. 
Gislart (MolendiiHim de). Jaillard. 
Giuvancort; Givancorl; Girencort; Gi- 

vencuria. Juvancourl. 
Gizon. Gigeon. 
Gloire-Deu ( La ) ; la Glore - Dey ; la 

Glore-Den; lu Glore-Dieu; Gioria 

Dei. G loin- Dieu (La). 
Gorgebio. Thore. 
Grai8(Le8). Grè*(Leê). 
Grancbic. Grangee (Lee). 
Grande- Paroisse (La). Maizières-la' 

Grande-Paroieee. 
Grande-Vacberie (La). Vacherie (La) 

(Clérey). 
Grande -Vallée (U). Valléee (Les 

Grandes-) (Aix-en-Otbe). 
Grande- Vallée-de-Gloire (La). Vallées 

(Les Grandes) (Laines-aux-Bois). 
Grandes -Chapelles (Les). Chapelles 

(Les Grandes-). 
Grandis villa. Granville. 
Grandivilla; Grandville. Granville. . 
Grand-Pavillon (Le). Pavillon (Le). 
Grands-Jardins-lez-Chavanges. Grand- 
Jardin (Le). 
Grand-Torcy. Torcy-le-Grand. 
Grange-au-Pré (La). Grange-dee^Prés 

(La). 
Grangc-anx-Rais (La); la Grange-au- 

Reix. Granije-au-Re:, (La). 
Grange-Cbevalicr( La). Chevalière ( La). 
Grange-de-Pannelières (La). Panne- 

tières. 
Grangee. Granges (Les) ( Maixièrcs-Ia- 

Grande-Paroisse). 
Granges -lez- Pont -Belin (Les) ; les 

Granges -Pombeiiu. Granges (Les). 
Grangia. Grange (La). 
Grangia. Grandes (Les) ( Maizièns-la- 

Grande-Paroisse ). 
Grangia Doni Episoopi. Grange-VÉvéque 

(La). 
Grans - G bapelles- Saint -Père (Les). 

Grandes-Chapelles (Les). 
Graverolie ( Le Petit- ). Remy-Ménil. 



Gravia(CapelIade).GréM(Ia) (Ponl- 

sur-Scine). 
Gray (Le). Gris (Le). 
Grova (Capella de). Grève (La) (Ponl- 

sur-Seine). 
Grève; Grevie. Grève (La) (Saint-lii- 

laire). 
Grevic'-de-Vacheria. Grève (La) (Ché- 

rey). 
Grez (Les). Grès (Les). 
Grtcey; Grisseium; Grissi. Griseey. 
Grougny. Crogny. 
Gruière ( Vlouliu de la). Gruyère. 
Guarnoviler; GuamoviUa; Guarnovii- 

lare. Vemonvilliers. 
Guasconin. Vaucogne. 
Gued (Capella et Molendinum de). 

Voué. 
Giieraude; Guierande. Guérande. 
Guillaume-Mercier (Maison de). Etang- 
Mercier (L'). 
Guitmeriacum; Gumeri ; Gameriacuin ; 

Gumerium ; GumUiacam ; Gumi- 

reia. Gurnery. 
Gussangy. Cussangy. 
Gy; Gyeium; Gye- sur -Saigne oo 

Seigne. Gyé-sur-Seine, 



H 



Haies ( Les ). Hayes-la-DemoieeUe ( Les). 
Hai^s- Fleuries (Les). Haies- Flewries 

(Les). 
Hallan ville. AillevUle. * 

Hampigney ; Hampigni ; Hampigoia- 

cum ; Ilampiniacum. Hampigmf. 
Uarembereortb. Arembécourt. 
Haiietle. Ariette. 
Uarmancon ; Harmeutio. Ammnçou 

{L'y 

Haussey. Ossey-les-Trois-Maiêonë. 
Haut-du-Guay-Trouilliers. Haut - Gu^ 

(Le). 
Haute- Vacherie (La). Vacherie (La) 

(Davrey). 
Haute-Villeneuve (La). Villeneuve (\ïi- 

lemoyenne). 
Hautguet (Le). HautrGué (Le). 
Haut-Virioup. Virloups. 
Haaz (Chapelle de). Chapetta-d'Oze 

(U). 
Hayes-Fleuries (Les). Haie i-Flâwiêê 

(Les). 
Hayes-les-Demoiselles (Les). Hayea-la- 

Demoiselle (Lse), 
Hempigneium. Hampigmf, 
Herbice; Uerbida. Herbice. 



212 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Lachise. Chaise {La). 

Lacicaria; Lacicurlis. Lastieourt. 

Lacimons. Lesmont. 

Laderciaca Gortis ; Laderniaca Cors ; 

Laderniaca Cortis. Lauicourt. 
Ladscensis ( Paf^us). Laçlbii {Le). 
Lagnerey. Lanneray. 
LagniaVLagnis; Lagnya. Laigne {La). 
Laigne-Bourouse ; Laigoes-Boiirreuses. 

Rosières. 
Laignia. Laifrne {La). 
Laine; Laines -au -Bois. Laines -aux- 

Bois. 
Laines. Viélaines. 
Laines-Bourreuses. Rosières. 
Laing. Laigne {La). 
Laingnes-aux-Bois. Laines-aux-Bois. 
La Jaisse. Lagcsse. 
Lalain; Lallain. Alain (U). 
Lamilly (Estang de). Milly {La). 
Lana in nemorc; Lanœ; Lanœ ad ne- 

rnus ; Lane ; Lane ad Boscum ; Laneae 

ad Nemus ; Lanes. Laines-aux-Bois. 
Lancre. Ancre {U). 
Lande. Lannes. 
Landeviila. Landreville. 
Landio; Landionum. Landion {Le). 
Landreviiia; Landrivilla. Landreville. 
Lane-Burrose. Rosières. 
Lance. Laines-aux-Bois. 
Laneretus; Lanery. Lanneray. 
Lanet. Anne { V ). 
Laniacara. Lannes, 
Lanna. Laine ( Im). 
Lanne Lannes. 
Lanneriacus. Lanneray. 
Lannia; Lannis. Lannes. 
Lannia. Laigne { La ). 
Lantageum; Lantagia; Lantagie; Lan- 

tagiam; Lnntaige; Lantaiges. Lan- 

tages. 
Lantilla ; Lanliile ; Landlles. Lentilles. 
Laplanche. Planche {La). 
Larce Gurtis; Larcicuria; Larcicurt ; 

Larcicurtis. LaMtcgurt. 
I^argensa. Lagesse. 
Lart^entiere. Chartreux {Les). 
Largicort. Lassicourt. 
La Bivou ; la Rivoax ; Lairivour. Ri- 

vour {La). 
Larticuria ; Larzecart ; Larzeicurt ; 

Larzeicurlis. Lassicourt. 
Lasnerai ; Lasneray. Lanneray. 
Lassicoar; Lassicuria. Lassicourt. 
Latescinsis (Pagus); Pagus, Gomita- 

tus Laticensis. Laçois {Le). 
Latisco; Latisconam. Unçon. 
Latsensis (Pagus). Laçois {Le). 



Laubrescl; LnulbruîsseL Laubresset. 

Lavorio. Vauriot {La). 

Laynes-au-Boys. Laines-aux-Bois. 

Le Bey. MoChe {La) (Aulnay). 

Lecherelle. Chartreux {Les). 

Lecherie. Lechiere {La). 

Ledors. lÀours. 

Leemons. Lesmont. 

Lege. Alain {V). 

Leigiie. Laigne {La). 

Leigncs-au-Bois; Leinrs. Laines-aux- 
Bois. 

Leinnc. Laigne {La). 

Lemons; Leinont. Lesmonts. 

Lenclos. Enclos {L'). 

Lendrevilie. Landreville. 

Lengnes-au-Bois. Laines-aux-Bois. 

Lentagos; Lentageum ad Lozanum ; 
Lentagia; Lentagium. Lantage. 

Lente; Lentilia; Lentille. Lentilles. 

Leons. Lions. 

Leotincinsis (Pagus). Laçois {Le). 

Lépine. Epine {V). 

Leriacum. lÀrey. 

Lescherc ; Leschiere ; Leschires. Le- 
chiere {La). 

Lesmond ; Lesmons ; Lesmonz ; Les- 
munt. Lesmont. 

Lespine ; Lespinc - iez - Troyes. Épine 

Lestape; Lestaple; Letape. Étape {V). 

Leuvigny ; Levigneix; Levigni ; Levini ; 
Leviniacum. Lévigny. 

Levisotte (La). Louisette {La). 

Lewinum. Lévigny. 

Leynes-Boureuses. Rosières. 

Lhuistre. LhuUre. 

Lhuistrelle. Lhuitrelle {La). 

Lhustria. Lhuître. 

Ubauderie. Allibaudières. 

Lieon. Lion. 

Licugrand. Lugrand. 

Lignarie ; Ligncres ; Lignente. Li- 
gnières. 

Ligne; Lignoiuni; Lignou. LignoL 

Lille. Me (L'). 

Linai. Lignol. 

Linceon ; Linco. Linçon. 

Lincon. Saint-Germain. 

Linconium ; Linconnum. Linçon. 

Lineres; Lineric. Lignières. 

Linge; Lingeiacuni; Lingeium; Lin- 
giacum. Lingey. 

Linieree ; Linnerie ; Linnieres. Li- 
gnières. 

Lino. Lignol. 

Lintaiges. Lantage. 

Lintelle ; Tântilles. Lentilles. 



Lion; Lions-sous-Girainbe. Lyons. 

Lioi's. Liours. 

Lire; Lirei; Lireium; Lireyum; Liri; 
Liriacum. Lirey. 

Lisière-des-Bois (La). lAnère-du-Bois 
{La). 

Lisle-de-Troyes (Covanz de). Notre- 
Dame-en-Vtle. 

Liviguies. Lévigny. 

Loche. Loclœs. 

Locbe-Borgne ( La ). Loge-Borgne {La). 

Lochie. Loches. 

Loeric. Luyères. 

Loës (Gagnage des). Maison- Blanckt- 
{La). 

Loge-aux-Chevres-iez-Ghamproy ( La). 
Loge-aux-Chèvres {La). 

Loge Leonnes ; la Loge-Lionne. Loge- 
Lyonne {La). 

Loge-Mesgrigny (La). Loge-aux-Chè- 
vres {La). 

Loge-Pombelain (La); la Loge-Poco- 
blin; la Loge-Pommelin; ia Loge- 
Pont -Belin; la Loge- Pont -Biain. 
Loge-Pontblin {La). 

Loge-Yonne (La). Loge-Lyonne {La). 

Loges-aux-Chèvres (Les). Loge-aux- 
Chèvres {La). 

Logia. Loge-aux-Chèvres {La). 

Logia. Loge-Pontblin {La). 

Logia Basini. Loge-Bazin {La). 

Logiœ. Loges-Margueron {Lu). 

Logniacum ( Molcndinum ). Logny. 

Loiebes. Loches. 

Loie (La). Maison-Blanche {La). 

Loieres. Luyères. 

Loige (La). Loge-Pontblin {La). 

Loisselé. Roisclée. 

Loix (Les Hautes et Basses). Maùon- 
Blanche {La). 

Lompré; Lomprcy. Longpré. 

Lonecbamp ; Louchjinp. Longchamp. 

Loncpré. Longpré. 

Loncsout. Longsols. 

Longa Perlha. Longue- Perthe. 

Longavillâ. Longevillc. 

Longavilla. LongueviUe. 

Longavillâ. Longueville (Ghassericourt). 

Longchampt. Longchamp. 

Longeville (Ghâtean). LongueviUe. 

Longprey. Longpré. 

Longsault. Longsols. 

Long-Sols (Le). Sorge {La). 

Longsolz; Longsoth; Longsoat; Long 
south. Longsols. 

Longueperthe. Longueperte. 

Longum pratnm; Longpré. 

Longum solidum. Longsols. 



214 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Maison-le-Mercier (La). Etang-Mer^ 
eier (L'). 

Maison-Roage. Matêom-Rou^ {Les). 

Maisse; Maissiaconi ; Maissy. Maeey. 

Mala. Mallots (Les). 

Maladaie. MalatUère (La) (Bar- sur- 
Seine). 

M aladière ( La ) . Trois - Gdteattx [Les). 

Maladrerie ( La ). Maladière (La){ Bar- 
sur-Seine). 

Malai; Malalum. MalleU (Les). 

Malardière (La). Troie-GdteaKJC (Les). 

Malay. Mollets (Les). 

Maleniaison. Malmaison (La). 

Malet (Le Grand elle ?eiïi). MalleU (Les). 

Malinmest. Malminoux. 

Malla; Mallai; Malle; Malleium. JT*/- 
lets (Les). 

.Malliacus. Mailly. 

Malmaison (La). Malle-Maison (La). 

Malpigniacum. Maupigny. 

Malus Passas. Maupas (Les). 

Mal va. Prospérité (La). 

Manantum. Magnant. 

Mandrille. Ru de la MondriUe (Le). 

Manicurt. Magnicourt. 

Mnnilietum. Mesnilot. 

Manilliminot. Malminonx. 

Maniilum. Magny (Le). 

Manillum. Mesnilot. 

Manillnm Comitisse. Mesnil- la -Com- 
tesse. 

Manilluui Letranni; Manillum Letre- 
luni ; Manillum Letreum ; Manil- 
lum Lietrandi. Mesnil-Lettre. 

Maniilum Sancti Lupi. Mesnil-Sainl- 
Loup (Le). 

Mannai. Mamay. 

Mannicurt. Magnicourt. 

Mannillum Sancti Pelri. Mesnil-Snint- 
Père (Le). 

Manssns Roberti. Metz-Robert. 

Mansus Corbonis. Montiéramey. 

Mansus Médius. Villeneuve -mt- Chêne 
(La). 

Mansus Roberti. Metz-Robert. 

Mantavia. Vidprê»-k-Petit. 

Mantenai ; MantiniaciuD ; Mantunia- 
cum. Mantenay. 

Maouleodigare ( Grangia). Maintegère. 

Maoguia. Mogne (La). 

Maraia ; Maraie ; Maraies ; Marais ; Ma- 
raiz. Maraye-en-Olhe. 

Marauix ( Lès) ; les Maraux-de-Ponilly. 
Marots (Les). 

Maray. Merrey. 

Maraya. Maraye-enrOthe. 

Marceilli. Saint-Flauit. 



Marceilli; Marcefliiacum ; Mareellei; 

Marcelleiam ; Marceiii ; MarceHia- 

cum. MarciUy-le-Hayer, 
Marcelliacum. Saint-Flavit. 
Marchilli, Marciliacum ; Marcilium; 

Alarcille; Marcillei; Marcilii; Mar- 

cilIi-le-Hayer; Marcilliacum ; Mar- 

cyiiacum. MarciUy-le-Hayer. 
Mardell; moulin des Marddies. Mar- 

deUe(La). 
Mareez. Maraye-en-Othe. 
Maregni ; Maregniacum ; Maregny ; 

Mareigni; Mareigniacum. Marigny- 

le-Chdtel. 
Mareium. Merrey. 
Mareole. MaroUeê-lez-BaiUy. 
Marguas. lfanvii«(la Vendue-Mignot). 
Mariacum. Merrey. 
IMariacum. Méry-svrSeine. 
Mariacum. Moirey. 
Marigneium ; Marigni ; Marigniacum ; 

Marignyacum. Marigny-le-Chdtsl. 
Marilla. Maze (La). 
Marine ; Marineium ; Mariniacum ; Ma- 

ringniacum. Marigny-le-Chdtel. 
Marivat. Marivas (Breviandes). 
Marivat (Le Grand et le Petit). ¥•- 

rtoas (la Vendue-Mignot). 
Marna ; Marnai ; Marnaiam ; Mar> 

nayum.ilfamay (Nogent^ur^eine). 
Marne cruese. Tronehois (Bois du). 
Mamei; Mameinm; Mamey. Mamay 

(Sainte-Maure). 
Marneyum. Mamay (Nogent-sar- 

Seine). 
Maroilles; Maroles; Marolium. Ma- 

roUes-let-BaUly. 
Marolium. MaroUes-souê-lÀgnières. 
Marot (Le). Marots (Les). 
Marots. Mareau (Le). 
Marots (Les). Marattx (Les). 
Marreacum; Marreium; Marriacum. 

Merrey. 
Marrigneium; Marrigni; Marrineium. 

Marigny-le-Chdtel. 
Marrole. MaroUes-iez-BaiUy. 
Marroles. MaroUes-wuâ-lÀgmères, 
Marrolie. MaroUes-lez-BaiUy. 
Marrdimn. MaroUes-êouê-Ugniéres. 
Martels. Couvent des Martels. 
Martini Mons. Montmartin. 
Martroy (Le). Matroy. 
MarvUle. MeurviUe. 
Mascoo. Mdcon. 
Maserie ; Maserie saper Secanam. Mai- 

tières-la-Grande -Paroisse. 
Masgnil Cellieres. Uesnil-SelHères. 
Masgnillot. Mesnilot. 



Masgnillum (Magnum). MesnilSmmt- 

Père(Le). 
Masoerus ; Masnil. MesnUSaint-Georges 

(Le). 
Masnileort. Magnicourt. 
Masnii-Fauchard. Magny-Fouchard. 
Masoiliacum. Mesnilot. 
Masoilium. Mesnil-Aubert ( Le). 
Masoilium juxta Lannas. Magny (Le). 
Masnillum. Magny-FoueharH. 
Masniilum. Mesnil-Aubert ( Le). 
Masnillum. MesnilSaint-Georges (Le). 
Masnillum ; Masnillum Saiicli Pétri. 

MesnU-Saini'Père (Le). 
Masnilluiç sub Selleriis. Mesml-Sel- 

lières. 
Masnilmcnolt. Malminoux. 
Masnilnlum. Meenilot. 
Masnilum (Magnum). Mesnil - Saini - 

Pàre(U). 
Masnilum (Parvura) juxta mooasle- 

ri a m Arremarense. MesniloL 
Masojuita Aillebaudiera8( Domosde); 

la Maison de Mason. Màz {Maitom 

du). 
Masscius; Massey. Maeey. 
Mastaul ; Mosleil; Mastei; Mastdai; 

Mastellnm ; Mastoil ; Mastolium ; 

Mastollium; Mastolon; Mastolj^un. 

Mathaux. 
Masus Alarici; llasus Aierici. Kotre- 

Dame-du-Mée. 
MasQS Roberti. Metz-Robert. 
Matau; Mataul; Mataut; Malaax; Ma- 

thau; Mathaul; Mathault; Matfao- 

iium. Mathaux. 
Malhurins (Les). TrinMSaini-JacqueM 

(U). 
Matisco; Malisconium. Méeon. 
Matray (Le). Martroy (Le). 
Matriole. Marolles-sous-Lignières. 
Mauriaoeosis Campania; Mauriacum 

ad Sequanam; Campus Mauriacus ; 

Maurica in Campania. Méry-aur- 

Seine, 
Manripensis ; Maurivensis ( Pagus ) . 

Morwris (Le). 
IManssane (La). Mauzanne (La). 
Maygnant. Magnant. 
Maynilium Sancti Lupi. Jlfasnt/'^^Miif- 

Loup (Le). 
Maysones. Maisons (Soulaines). 
Mazoallerico (De). Notre-Dame-du-Mée. 
Mecon; Meconium; Meeonnum. Mee- 

mm. 
M«diaTiila; Mediana Vitta. Ville- 
moyenne. 
Meez. Metz-Robert. 



216 



TABLIi DES FORMKS ANCIENNES. 



Monfuel. Mont/ey. 
Mongeanl. Magnant. 
Monglevicem Evandi. Monthicrault. 
Mongne (La); la Mongue. Mogue 

(La). 
Mongoor; MoDRUCor; Mongueux ; Mon- 

guoz. Montguetix. 
Moni. Mojiiy {Le). 
Moniales de Prato. Notre -Darne -des - 

Prés. 
Mous (Les). Le»n\ont. 
Mous Abipin; Mons Ablauus; Mous 

Ablcmi ; Mons Abolinu^. Montaulin. 
Mons Abolinus. Bouilly. 
Mons Alani; Mons Alanus; Mons Al- 

banns; Mons Allanus; Monsaulain. 

Montaulin. 
Mons Ausberli. Montabert. 
Mons Chevrel. Montchevreuil. 
Monsengoonis. Monlangon. 
Mons Fclium. Mont/ey. 
Mons Figuli. Montpotier. 
Monsfolii; Monsfulcerii. Mont/ey. 
Mons Goeri; Mons Goonis; Mons Gjor- 

gonis ; Mons Gorgonius. Montgueux. 
Mons Herberli. Montabert. 
Mons Hingonis; Mons Hyngonis; Mons 

Ingonis. Montangon. 
Mons le Potier. Montpotier. 
Monsraartin ; Mons Martini. Mont- 

martin. 
Mons Maurentiacus. Montmorency. 
Mons Portarum; MonsPotarius; Mons 

Poterii. Montpotier. 
Mons Rabcrci. Montabert. 
Mons Sancte Gcmiane. Sainte-Germaine. 
Monsseaux. Montceaiw. 
Monssuisanus ; Mons Susanni; Mons- 

susanus; Mons Suzannus; Monssu- 

zanus. Monlsnzain. 
Monsterel ; Monslerellum ; Monste- 

reiiil. Montreuil. 
Monsterel; Monstereul. Saint-Ltget'- 

près-Troyes. 
Monsterol; Monsterolium ; Monsterol- 

Hum. Montreuil. 
Monsterael. Saint-Léger-prèt-Troye: 
Monstiearreme ; Monstieramé ; Mons- 

tier-Amey ; Monstieramcy ; Monslier- 

Arramé; Monstierarramey ; Mons- 

lierarremy. Montiéramey. 
Monstier-€n-risle ; Monsticr^n-Lisle. 

Montier-en-Vlle. 
Monsticr-Ucrais. Monthiérault. 
Monstier-la-Celle. Montier-la-Celle. 
Monstreuil; MonstreuL Montreuil, 
Monsusain; Monsasanus; Monsusen. 

Montsuzain. 



Mons Tngonis. Montangon. 
Montablain; Moulablen. Montaulin. 
Montaûlain. Montaplùlant. 
Moritagu-en-Chainpaigne ; Montagu- 

iez - Noslre - Cité - de - Troyes. Mon - 

laigu. 
Montaiii;jon; Monl-Aingon ; Montain- 

guon. Montangon. 
Mont<irar. Montarard. 
Montaublain ; Montaublein ; Montau- 

blen; Montaûlain. MontauUn. 
Mont-Brost. Montbcrault. 
Montcaulx. Montceaux. 
Moulchevreul. Montchevreuil. 
Mont des Idoles (Le). Saint-Parret- 

leS'Tcrtreg, 
Monlcbert. Montabert. 
Montcfloys. Monteflois. 
Montcis. Montoit. 
Montelaynus. Montaulin. 
Montengon. Montangon. 
Monteiiiacuin. Montigny {Erv)). 
Montcrellum; Montereuil; Monlereul; 

Monterolium. Montreuil. 
Montes. Lesmont. 
Montesbert. Montabert. 
Montetuletlo (Grangia de). MontuUet. 
Moutfueille. Mont/ey. 
Montgeor ; Montgueor ; Montgueur ; 

!^lontgueeur; Montguor. Montgueux. 
Moulhebert; Montherbcrt. Montabert. 
Mont-llaulin. MoutauUn. 
Montbois. Montoit. 
Monlhois. Mothoi» {Le). 
Monticrault. Monthiérault. 
Montierramei. Montiéramey. 
Montignl; Montigniacum; Montignia- 

cum juxta Jussiacum. Montigny. 
Montingon. Montangon. 
Montiramé. Montiéramey. 
Monl-le-Polier ; Moutlepotiers. Mont- 
potier. 
Monlniorenci ; Montmorencianum. 

Montmoreticy. 
Montolain. Montaulin. 
Montoy (Le). Mothoii{Le). 
Monloye; le Montoys. Montois. 
Montpotier. Montpotier. 
Moutreauli. Montceaux. 
Montreinci'i. Montiéramey. 
Montricour. Montricourt. 
Montsauljon. Montêaujon. 
Mont-Susain; Mont-Susen; Mont-Su- 

zain; Mont-Sazayn; Mont-Suzin. 

Montsuzain. 
Montulleto (Grangia de). MoiUuUel. 
Morambertus. Morambert. 
Moranum. Mores. 



Morcee ; Morceic ; Morceis ; Morces 

Morcey. 
Mordecroise. Tronchoi* {Bois du). 
More. Mores. 
More. Moirey. 

Morée (Maladrerie de la). Chalette. 
Morei ; Moreium ; Moreuni ; Morey. Moi- 
rey. 
Morgea; Morgia. Morge {La). 
Mori; Moriacum. Moirey. 
Moriense Cœnobium. Mores. 
Morinviler; Morinvillare. Morvilliers. 
Morivensis (Pagus). Méry {Pays de). 
Morivillare ; Moriviller ; Moriviilers. 

Morvilliers. 
Morriacum. Moirey. 
Morsey. Morcey. 
Morval ; iMorvallum ; Morvals. Mor- 

vaux. 
Morvillare; Morviller. Morvilliers. 
Mosanne (La). Mauzanne (La). 
Moslerel. Sainl-Légcr-près-Troyes. 
Mosterellum; Mosterolum. Montreuil. 
Mosterolium. Saint- Léger-près-Troyes. 
Mostier Arramc ; Mostier Arramei ; 

Mostierarreme. Montiéramey, 
Mostier-la-Celle-lez-Troiea. Montier-la- 

Celle. 
Mota. Mothe {La) (Donneinent). 
Molensis in Insuia. MonUer-en-l*île. 
Motbe ( La ). Motte-b-Hayer { La ). 
Moihé. Montier-en-Vlle. 
Motbe (La). Mothé {Le). 
Mothe (La). MoUe-le-Hayer (La). 
Mothe-de-ThUly (La). Motte-TiUy(U). 
Mothé. Montier-en-Vlle. 
Molhée(Le). Mothé (U). 
Molhet. Montier-en-l'ile. 
Motte (Le). Mothé (Le). 
Motte (La). Mothe {La) (Aulnay). 
Motte (La). Mothe {La) (Donnemeol). 
M6tte-de-Tilly ( La) ; la Motte-de-Tilly- 

lez-Nogent. Motte-Tilly (La). 
Motlc-lez-Poivre. Mothé (Le). 
Mottc-sur-Seine. Molte-Tilly (La). 
Mottois (Le). Mothois (Le). 
Moucei ; Mouceium ; Moucey ; Mou- 

ceyum. Moussey. 
Moucons. Mousson. 
Moucy. Moussey. 

Moulin aux Toiles (Le). Rave (La). 
Moulin Garé (Le). Moulin Carré (Le). 
Moulin Hardel ( Le ) ; ie moulin 

Hardi ; le moulin Hardouin. Bave 
*(La). 
Moulin Neuf (Le). Moutinet (Le), 
Mouline (La); la Mouline-lec-Troies. 

Moline { La ), 



218 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Orrea (Terra in qua sita sunt). Granges 

{Les) ( Maizières - la - Granrie-Pa- 

roisse). 
Orregmont. Notr«-Dame^*Onnont. 
Orsa. (htrce {V). 

Orteillon; Ortiliio; Orlillo. Oriilhn. 
Onrilrr; Orvillare; OrviMer; Orviliers. 

OrviUiers. 
Osa. Chapelle-d'Oze (La), 
(ha ; Osain ; Ose. Hozain ( L' ). 
Osilimonte (Nemora de). OiseUsmont. 
Ossa. Outre (L*). 
Ossa in aquis. Aùr-cn-Othe. 
Osse; Ossei ; Ostiacnro. Ossey-fes- 

Trois- Maisons. 
Outr'Aube. Outre-Aube. 
OuM (L*). Ousse (L'). 
Ozain. Hozain (L*). 
Ozannc-la-Belle. Vaupoisson. 
Oze. Hoznin (L'). 



Paaiiie ; Paainz. Payns. 

Paanai; Paanay. Panais. 

Paannaiiim ; Paannium ; Paantium ; 

Paanz; Paence; Paencie; Paenciuni. 

Payns. 
Paennai; Paennay. Panais. 
Paennium; Paenz; Pagani; Piibans; 

Palans; Païens; Paienz. Payns. 
PaUlol. Thcnnelièrcs. 
Pains. Payns. 
Paisi; Paisiacum; Paisi-Cosdon. Paisy- 

Cosdon. 
Paleœ; Paleis; Palelz; Palex; Palia- 

cum ; Palix ; Paliz ; Pallis. Pdlis. 
Palluau ; Paliuot ; Palael. Maison-Neuve. 
Palus ; Palus a Dervo ; Palus el Der- 

vus. Peî-et-Der. 
Palys. Pdlis. 

Panaium; Panannai; Panay. Panais. 
Panetaria; Panelarie; Paiielerie. Pan- 

netières. 
Pannaium. Pqiyrfs. 
Pannay ; Pannayum. Panais. 
Pannetierc (Gagnagede); Grange de 

Pannetieres. Pnnnetiires. 
Papetrie. Villeneuve {La) (Bar-sur- 
Seine). 
Paquls (Maison du). Maisons-^u-Pdtis 

{Les). 
Paraclet-lei-Nogent; Abbatia de Pa- 

racleto; Paraclin; Paraclit; Paracli- 

tense Oratorium ; Ecclesia Paraclyti. 

Paraclet {Le). 
I*archoy (Le). Perchois {Le). 



Parcgnl; Paregny; Pareigny. Périgny- 

la-Bose. 
Parfonde Fosse. I^rofonde-Fosse {La). 
Pargas; Parge; Parges; Pargie; Villa 

de Pargiiis. Parfîtes. 
Parigniacum; Parigny; Parigny-la-Ro- 

che ; Parregni ; Parrigniaeuna ; Parri- 

gny ; Parriniacum. Périgny-la-Hose. 
Pars-en-Champagne ; Pars - sar - Seine. 

Pars-lez-RomiUy. 
Parla. Perthe {La). 
Parle. Perths-en-Bothières. 
Partelonge. Perthcleine. 
Parles. ParsAez-Ckavanges. 
Parles; Parts. Part-lez-RomUly. 
Parvus Magnillus; Panrus Magpilus; 

ParvuR Malsnillus ; Panrus Manillus ; 

Panrus Masnilus. Mesml { Le Petit- ). 
Parvus Mcisnillas; Parvus Mesnillus. 

Mesnilot. 
Parz. Pars'lez-Ckavanffes. 
Paslacum. Paisy-Cosdon. 
Paslis. Pdlis. 
Pasnai; Pasnay. Panais. 
Passiacum. Paisy-Cosdon. 
Paslurellus. Pielle ( Moulin de la ). 
Patricinlacum. Périgny-la-Rose. 
Pauper Domus Dei Sancti Nicolai Tre- 

censis. Saint-Nicolas {Uôpital). 
Pauraux (Les). Poveau. 
Pavilio;PaYilio; les Pavillons. Pavillon 

{Le). 
Payans; Payons; Payenz; Peaneinm. 

Payns. 
Peancium ; Peantium. Pouan. 
Peanlium; Peanz; Pedanei; Pedaui; 

Peen. Payns. 
Peix; Pel; Pel-el-Del. Pel-ei-Der. 
Pellelcrie (Moulin de la). Meldanron. 
Pellelral. Ckatonrupt. 
Pendu. Val-PerdH{Le). 
Pencteires; Penetieres. Pannetières. 
Pénitence de Saint-Victre (La). Saint- 
Victor (Piancy). 
Peniterie; Penneciores. Pannetières. 
Percheyura; Perchoi; Perchoir; Per- 

ehoy. Commanderie (Ija); Perchois 

(Le). 
Perecin; Perecinum. Psrrecin. 
Perigni-la-Rose ; Perigniacnm de Rosa. 

Pér^ny-la-Rose. 
Perrccinum. Pcrrecin. 
Perrière-Chansioourt (La).Pfrrt^ (La). 
Perrigniacum ; Perrigny ; Perriniacum. 

Périgny-la-Roêe. 
Pers. Pars-leir-Romilly. 
Perla. Perte (La). 
Perta. Perthe (MaiHy). 



Perla. Perthe-ea-Rothières. 

Porta Haimonis: Perte-Haimoii. Perf^ 

Aimon. 
Perta in Rosteria ; Perta Rosteria ; 

Perle; Perle en Rostiere. Pertke-en- 

Rothières. 
Perta sicca prope Roisnafum; Perta 

sicca prope Rosniaeiun. Pertkê-en- 

Rothiires. 
Perleia. Perte {La). 
Perle-Seiehe. Pertke-en-RothOrêê. 
Perthe. P<?rffc«(Mailiy). 
Pertica. Perte (La). 
Pestait (Moulin de); Moalio de Pelau. 

Pétai (MouUn). 
Pelit-Chàteau (Le). Bragwhgne. 
Pelit-Forét. — Voir Saint-Gabriel. 
Pelit-Magnil (Le); le Petil-Menil ; i«> 

Petil-Mesgnil. Memûl [Le Pttit-). 
Petite Vallée de Gloire (La). VmUées 

( Les Grandes- ). 
Petites-Chapelles ([«es). Chmpdla-Ved- 

Ion. 
Petrecinium ; PctreeiDum ; Villa Pe- 

tricini; Petrociniam ; Petmrinniii ; 

Petroginum. Perrecin. 
Picarde ( La )^ Picardie ( La ). 
Piedeloap. Pitdrdê-Loivtp {Le). 
Pietas Dei ; Pictas juxta Ramerucum ; 

Pietas N. D. de Ramemeo; la 

Piété. Piété-lez-Ramerupt {La). 
Plgneium ; Pigneom ; IHgney ; Pi- 

gneyium ; Pigneyoïna Luxembargo ; 

Plgni; Pigniacum; Pigny; Pignye. 

Piney. 
Plllonvean. PUlonvaiix. 
Pilonnerie (La ]. Pillonneriê (La). 
Pinel; Pineiiim; Piney-Luxembourg ; 

Pingnoy ; Pinni ; Pinniacam. Pisu^y. 
Piolée (Moulin de la). Pielle { La). 
Piper; Pipera; Piperium. Poivrr. 
Pisgneiuin. Pincy. 
Pisiaco (Nemus de). Poi^. 
Pislniacum; Pisnacum; Pianet; Pis- 

neium; IHsni; Vicus Pisoiaceuais ; 

Pisniacum. Piney. 
Pisserte. Pisserote (Lm). 
Pitié (La). Piété-kp-Rsmarupt (La). 
Pitoete; Pitoite. Petoyte. 
Plaanetum ; Plaine - Saint - Lao,<,e. 

Plaines. 
Saisie (Le). Plessie-Ut-Chaast (Le). 
Plaisit. Plessiê-^idtebiêd (Le). 
Plaisseium. PUssis (Le) (Freanoia). 
Plaiasi (Le). PkssiS'hz'Chtuêt {Ls). 
Plaiasiaeam ; Plaiasie. Pkma (Le) 

(Fontvanne). 
Plaissié (Le). Plessis-Barlmm {Le). 






i-20 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Fressy-Nolre-Dame. Precy-i\otre-Dam€. 
Pressy-Saint-Martin. Précy-Saint-Mar- 

tin. 
Prest-le-Vieux. Preêle-Vmuc. 
Prevoireville. ProvervUle. 
Preie; Prezze. Preize. 
Prieuré (Moulin du). Pielle {La). 
Primefail; Primum factiim; Priuiuin- 

fatum. Premier/ait. 
Priney. Piney. 

Priolée (Moulin de la). IHello (La). 
Priorntus Convenlualis B. Maris iii 

Insula. Notre-Dame-en-V Ue. 
Prioratus de Plnnciaco qui vulgo Ab- 

batia dicitur. Abbaye - êotu - Plancy 

(L'). 
Prisceyum. Prèry-Notre-Dame. 
Prisceynm. Précy-Saint- Martin. 
Prisceyum Béate Marie. Pvvcy-?iotre- 

Dame. 
Prisceyum Saficli Martini ; Prisciacum ; 

Prisseiura. Précy-Saint-Martin. 
Prisseium. Précy-Notre-Dame. 
Prissey-Sainl-Marlin; Prisseyura S. 

Martini; Prissi. Prvcy- Saint- Mar- 
tin. 
Prissiacum; Prissiacum BealeMariœ; 

Prissiacuni Beat® Marias ad Turres; 

Prissy - Noire - Dame. Précy - \olrc- 

Danie. 
Prissy - Mnrti ii . Précy-Saint-Maî'iin . 
Profonde (La). Uèjroy {Le). 
Prose; Prosel. PeiTosel. 
Prouverville ; Provoirevillc. ProvenùUe. 
Pruciacus. Prtuy. 
Pi'ugneiuni ; Prugni ; Pru|;nincuui ; 

Pruigneinm ; Pruigni ; Pruignia- 

cum ; Pruigny. Pnigny, 
Prunai ; Pranaium ; Prunay ; Pru- 

nayum. Ptrunay-BeHevilU. 
Pruneium. Prufpiy. 
Prunetum. Prunay. 
Pruni; Pruuiacum; Prunidum; Pru- 

nil; Pruiiinum. Prugny. 
Pruriacus; Prusi. Prusy. 
Pruverevilla. ProverviUe. 
Pruygny. Prugny. 
Pubouchons (Les). Puitâ-Buiuofi. 
Pugeium ; Pugëyoni ; Pagi ; Pugiacuni ; 

Pngium. Pougy. 
Pugny. Périgny-la-Bate. 
PuiUi; PuiUiacum. PotdUy. • 
Puis. PuiUt-et'Nuisetnent (Le). 
Puiseau; Pniseaus; Puiseax; Puiselli. 

Puiêeaux. 
Pulleinm. PouiUy. 
Paseus. Pwseaux. 
Pata Villa. PatteviUe. 



Puteolum. Puiseaux. 

Pateum. Puits-et-Nuiêement (Le). 

Putevile. Putteville. 

Putigneium. Putigny. 

Pniiemusse. Moulin (Le). 

Putteville. Putteville. 

Puy (Le). Puits-et-Nuisenieut (Le). 

Puy8(Le). Piii»(J>). 



Q 



Quaourse. Chaource. 

Quarels (Les); Quarrelz. (jareU(Le*). 

Querciis. Chêne (Le). 

Quinceius; Quinceyus; Qurrici; Quin- 

ciacus; Qaincy. Quincey. 
Quinot; Quinaut. Qmnot. 



R 



Rachesi; Rachisi. Bachiêy. 
Racine-rArchevèqne; Radiées. Bacine». 
Radonivillare ; Radonis Villare; Ra- 

doDviler; Radonviilare ; Radonvil- 

larium; Radonvillers ; Radunviler; 

Radunvillare. Badonvilliers. 
Raigniacum. Bigny-le-Ferron. 
Raimbert Caisnei. Chanel (Le). 
Raisnulleria. Benouillère {La). 
Raiz. Grange-aurBez (La). 
Rambécoar ; Rambecourl. Aren'f)e- 

court. 
Ramenru ; Ramerivus ; Bamenx'U ; ha- 

merru; Ranicrrucum; R.imeru; Ra- 

merncam; Ramerudi; (^aslram Ra- 

menidum ; Ramerum ; Ramerut ; 

Ramerutb. Bamentpt. 
Ramerudensc Monasteriuui PitU-lez- 

Bamerupt (La). 
Rammerrndum. Bantcn'pt. 
Rancîa. Bance. 
Rancia. Bance (La). 
Randonvillare. Badonvilliers. 
Ranfroisardas^ Ranfroissard ; Ranfruis- 

sardus; RauCroiardus. Saint-Victor 

(Soulaines). 
Raognei. Bigny-la-Nonneuie. 
Ranoleria ; Ranolerie. Benouillère (La). 
Rantia. Bafu:e. 

Rascbeai; Raschisam. Bachiêy. 
Rautere (La). Bothiére (La). 
Réaulx (Des). Cocloù. 
Rccanes. Badnes. 
Reciacam. Biceyi (Les). 
Reclais; la Grande et la Petite Rc- 

rlaye. Beclaie (La). 



Redeases (La Carpière des). Car/nére 
det Becletsee (La). 

Recloie (La). Beclaie (La). 

Rege; Reges; Régie. Bhèget. 

Regnaolt; Régnant. Benault. 

Regni. Bigny-le-Ferron. 

Regni; Regniacum; Regniacom la No- 
Deus. Bigny-la-Nonneuêe. 

Regniacum lo Ferron. Bigny-le-Fer- 
ron. 

Regny-la-Nonneux. Bigny4a-Nonneuie . 

Reigni. BignyAe-Ferron. 

Reigniacam. Bigny-la-NonneuMe. 

ReignouUière (I-^a). Benouillère (La). 

Reigny-le-Ferron ; Reimneiagi. Bigny- 
le-Ferron. 

Reis (Les). Bhèges. 

Reiz. Grange-au-Bez ( La ). 

Reliacam. BiUy-^inte-Syre. 

l^e\\e (La). Bêle (La). 

Helleiaeam. BiUy-Sainta-Sfre. 

Remfroiaaard . Saint- Victor ( Soulaiiie« ) . 

Remillei. Bumilly-lez-Vaudeê. 

Remilliacum. BomiUy-tur-Seine. 

Remimenille; Remy-Menille. Betpty- 
MénU. 

Renaud; Renaudum. Renault. 

Renfroissand.Satnf-Ficlor (Soulaine*t ). 

Reniacam. Bigny-le-Femm. 

Rcniacum ianonum. Bigny - la - Non- 
neute. 

Renneas. Bigny-le-Fêrron. 

Henneyum. Botnay. 

Renoillere ( La ) ; Renoilleria ; la 
Renoilliere; Renoleria. RenouiUèrr 
(La). 

Renost; Renoz. Benault. 

Rentia. Bance$. 

Rcquiniaca Cors. Saint- Léger -som»- 
Brienne. 

Reson. Beuon. 

Resson. Boêton. 

Retiacam. Biceys (Les). 

Reumilly - lez - Vaudes. RumiUy - lez - 
Vaudes. 

Revigny. Buoigny. 

Rbue; Rbuez. Buez (Le). 

Riancei. Biancey. 

Ricceium ; Rice ; Ricei ; Riceiacuoi ; Hi- 
ceium ; Rieey-du-Mitan ; Ricey-Haut ; 
Ricey-Haute-Rive ; Ricey-le-Bas ; Ri- 
cey-le-Vai; Riceyum; Rici ; Ricia- 
co; Riciacum. Biceys (Les). 

Riges. Bhèges. 

Rigneio (Prieuré de); Rigueyum; Ri- 
gni. Bigny-la-Nonneuêe. 

Rigni. Bigny-le-Ferron. 

Rigniacum; Rigniacum ad Moniales ; 



I 



J 



222 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Saiiici-Dé8ii*é. Saint-Didier. 
Saincl-Désiré. Fermée (^)- 
Saincte-Cire. Sainte-Syn. 
Saincte-Esluise. Sainte-Thuiêe. 
Saincte-More. Sainte-Maure. 
.Saincte-Sire. Sainte-Syre. 
Sainct-Flavy ; Sainct-Flavy-de-Villemor. 

Saint' Flavit. 
Sa i net - Lcgier - soubz - Breenne. Saint- 

Lèger-touM-Brienne. 
Sai net - Legier ; Sainct - Legier - soubz- 

Margerie. Saint- Léger-iotts-Margerie. 
Sainct-Martin-èa-Aizes. Sainl-Martin- 

èf'Àires. 
Sainct-Martin-iez-Troyes. Saint-Mar- 

tin-ég- Vignes. 
Saincl-Martin-îez-Verricrs. Saint-Mar- 
tin. 
Sairict-VIeuiy; Saincl-Mesmy ; Saincl- 

Mesmvn. Saint-Mesmin. 

m 

SairiPt-Michnu. Saint-Michel ( Saint-An- 
dré). 

Soiiic!->avort. Saint-Sabord. 

Sainct-Parrc on Teltre. Saint-Parren- 
les-Tertret. 

Sai rictPère-dc-BoaMenav. Sainf-/'»«Te- 

de-f^oÊ^nay. 
Saincl-Phalle. Sainl-Phal. 
Saincl-Pierre-des-Prez ; Sainct-Pierre- 

ifZ-Prez. Saint-Pierre-aux-Bois. 
Sairict-Rcmy-soubz- Barbaisc ; Sainci- 

Reniy-sur-Barbuise. Saint- Bemy- 

sottx-Barhtiitc. 
SaÎDCl-Sepuicre. Vitlacer/. 
Saincl-ThiebauU. Saint-Thibault. 
Saine -Fontaine. Sainte-Fontaine. 
Saint. — Voir à Sainct, k Seint et à 

Saincte les formes amcienncs que 

i on ne trouverait pas à Saint et à 

Sainte. 
Sai lit- Abraham (Hôpital de). 
Saint-Albin. Saint-Aubin. 
Saint-Andreaii; Saint-Andriaii. Saint- 
André. 
Saint-Aulbin. Saint-Aubin. 
Saint - Avenlin - lès - Verrière». Saint - 

Aventin. 
Saint-Balseine; Saint -Baosange. Bal- 

sème. 
Saint-Bencait. Saint-BenoH-mr-Vanne. 
Saint-Beneoit. Saint-BenoÙ-êûr-Seine. 
Sainl-Benolt-lez-Villemaur. Saint- Be- 

noU-êur-Vanne. 
.Saint-Blais(^>. Bupt {Le). 
Saint-Biaise ( Étang de ). Maison-Blanche 

{La). 
Saint-Blaiso (Prieuré de). Saint-Jean- 

en-ChâleJ 



Saint-Boeme. Saint-Bouin. 
Saint-Didier (Chapelle âe).Fermes {Les). 
Saint-Dié. Vove {La). 
Saintc-Agatiie. Mùthé{Le), 
Sainte-Croix ( Prieuré de). I^ttiet-a«x- 

Bois. 
Sainte-Etui se. Sainta-Thuise. 
Sainte -Kateri ne- en -Tlsle de Troyes. 

fiotre-dame-en-Vhe. 
Sainte -Savine- lez -Troyes. Saint^-Sa- 

vine. 
Sainte-Teisse. Sainte^fhmse. 
Sainte-Ulalie. Sainte-EulaHe (Bligny). 
Saint-Eusèbe. Saint-Usage. 
Saint-Fal; Saint-Fale; Saint-Falle. 

Saint-Phal. 
Saint-Fargel ; Sainl-Farjeu; Saint-Fe- 

reol ; Saint-Fergel-iei-Chalanstre- 

la- Grand; Saint -Fergeol. SauUotte 

{La). 
Saint-Flavi. Sainl-Flavit. 
Saint -Flnvit. Coinmanderie de Saint- 

Flavit. 
Saint-FréjeMcz-Nogent^urSeine ; Sainl- 

Fréjol. SauUotte {La). 
Saint-Gabriel. Ferme-Neuve ( Lfl). 
Saint - George» - de - Gannai ; Saint - 

Georges- en -Gaonnay ou Gannaie. 

Saint-Georges-le-Petit. 
Saint-Germain-de-Linçon ; Saiut-Ger- 

main-lez-Troves. Saint-Germain. 

m 

Saint -Gervais et Saint -Protais. Man- 
tenay. 

Saint-Genais-ct-Saiiit-Protais-des-Ta- 
bles. Saint-Gervais (Traîne!). 

Saint-Gil. Samf-Gt/fet ( Vemonyfliiers ). 

Saint-Giie. Saint-Gilles (Troyes). 

Saint-tlipolite. Saint-Hippolyte. 

Saint-Jacques-de-l'Hermitage. Krmi- 
tage (L'). 

Saint-Jacques-la-Huc-d'En-Haut. Bue- 
d' En-Haut {La). 

Saint- Jean -Bourcvai. Saint-Jean-de- 
Bonnevat. 

Saint-Jean-le-Chastel, in Castro Tre- 
eeosi. Saint-Jean-en-Chdtel. 

Saint-Jehan-de-Bonnevan. Samt-Jaan- 
de-Bonneval. 

Saint-Lange; Snint-Langis. Saint- 
Lange. 

Saint-Lazare (Maison de). Deux-Baujc 
{Us). 

Saint-Leger-sons-Breviande ; Sainl-Ije- 
gier; Saint- Legier-lez-Troyes. Saint- 
Léger^rés-Troyes. 

Saint-Lei; Saint-Lié. Samt-Lyé. 

Saint - Liebau . Stànt - Liébault { Sou- 
laines). 



Saint-Liébaut. Ertisêûe. 

Saint-Ugier. Saint-Léger-êouê'Brintne. 

Saint-Loir. GUnrt-Dieu {La). 

Saiot-Loais. CoUongm. 

Saint-Loup. Saint-Loup-de-Bufigny. 

Saint-Lupieo. Somme- Fontaine-Saint- 
Lupien. 

Saint-Lyebaoit. Estiuae. 

Saint- Maard- en -Otbe; Saint -Maart; 
Saint-Marde-«n-Olhe ; Saint-Mapdz- 
en - Oethe ; Saint - Mars - en - Hoste ; 
Saint-Mar»-en-Otbe. Saint-Mards- 
en-Otke. 

Saint -Martin- de- Bousaenay; Saint- 
Martin - de-Boassenay-lez-Marigny . 
Saint-Martin- dê-Boss9nay. 

Sainl-Martin-dea-Avres. Saint-Martim- 

m 

és-Aim. 

Saint-Martin-en-Aigremoot. Saint-Mar- 
tin (Montiéramey). 

Soint-Martin-la-Fo8«p ; Saint-Martin- 
le-Bosnay. Saint-Marfin-de-Boaêinmf. 

Saint-Martin-les-Echellcs. Saint-Mar- 
tin (Montiéramey). 

Saint>Médard-du-€homin. Sahti-Mairdê- 
en-Othe. 

Saint- Memein ; Saint -Mémin : Saint- 
Memmin. SahU-Mesaiin. 

Saint-Michau-lez-Nogent; Saint-Mi- 
chel. Chapelle -Gûdtffiroy {La). 

Saint- Mimmy: Saint-Mymin. Smnt- 
Mesmin. 

Saint - Nicolas. ChapeUe - Stint- Nieûlmm 
{La). 

Saint-Nicolas. Saint-Nicolas {H6pilal ât) . 

Sainl-Osége. Saint-Usage. 

Saint-Où; Saint-Ouf; Saint-OalT; 
Saint-Oulphe. Saint-Oulph. 

Saint-Ozage; Saint-0zaige.Sli>tiif-£7iM^. 

Saint-Parre. Saint-Parres { h Saulsiptte). 

Saint- Pnrre -au -Teltre; Samt-Pnrre- 
au-Tertre; Saint - Parre - nux - Ter- 
tres. Saint-Parres-les-Tertres. 

Saint-Pars. Saint-Parres (la Saolsotte ). 

Saint -Pars- lez -Vaudes. Saint-Purreê- 
In-Vavdes. 

Saint-Patrode. Saint-Parre» [H Saul- 
sotte). 

Saint-Pére-de-Boorcenav. Stsint-Pierfr- 

m 

de-Bossenay. 
Saint-Pierre. Bohème. 
Saint - Pierre - aux - Prés . Smnt- Pierre - 

aux-Bois. 
Saint-Picrre-de-Bo«nay. Saint^Pierre- 

de-Bossenay. 
Saint-Pierre-cn-Brenil. Saint-Megmin. 
Saint-Pline. Srnnte-BeHn». 
Saint4Hi!chre. Vittacmf. 



i'2'i 



TABLE DES FOHMES ANCIENNES. 



de Bussenaio. Sûinl-Martin-de-Bos- 
senay. 

Sanctus Martinus de Presseio. Précy- 
Saint-Martin. 

Sanctus Martinus; Sanctus Martinus 
de Vineis, in Yineis, juxta muros 
Trecassinœ civitatis. Saint-Martin- 
ès-Vignes. 

Sanctus Martinus in Areis. Saint-Mar- 
tin-ès-Airet. 

Sauclus Martinus ; Sanctus Martinus 
juxta Verrerias. Saint-Martin. 

Sanctus Martinus super Barbnsiaui. 
Saint-Martin. 

Sanctus Medaldus; Sanctus Medardus ; 
Sanctus MedardusCbemini ; Sanctus 
INIedardus in Otha. Saint-Mards-en- 
Othe. 

Sanctus Memorius. Saint-Mesmin. 

Sanctus Michael. Saint-Michel {Lïrey). 

Sanctus Michael. Saint-Michel (Louge- 
viile). 

Sanctus Michael. Saint- McW (Saint- 
André). 

Sanctus Michael. Saint-Michel (Ville- 
moyenne). 

Sanctus Michahel de Suris. Saint-Mi- 
chel. 

Sanctus Nabor; Sanctus Nabortus; 
Sanctus Navortius. Saint-Nabord. 

Sanctus Nicholaus ; Sanctus Nicolaus. 
Chapelle-Saint-Nicolas ( La ). 

Sanctus Osegius. Saint-Usage. 

Sanctus Parra. Saint-Parrei-lez-Vaudes. 

Sanctus Parre; Sanctus Parrius in 
Colle. Saint-Parres-les-Tertres. 

Sanctus Parrus. Saint-Parres (ia Saul- 
sotte). 

Sanctus Palroclus; Sanctus Palroclus 
in Colle. Saint-Parres-lei-Tertres. 

Sanctus Patroclus. Saint- Parres (la 
Sauisotte). 

Sanctus Patroclus; Sanctus Patroclus 
juxta Capas ; Sanctus Palroclus prope 
Vaudas. Saint-Parres-lez-Vaudê», 

Sanctus Petrus de Bocenaio, de Bo- 
cennay, de Boucenaio, de Bousse- 
nay, de Boussenavo, de Bussenaio. 
Saint-Pierre-de-Bosscnay. 

Sanctus Petrus de Brolio. Saint- Mee- 
mtn. 

Sanctus Petrus de Cella. Montier-la- 
Celle. 

Sanctus Petrus de Dervo. Pel-et-Der. 

Sanctus Petrus de Insulis. hle-Aumont. 

Sanctus Petrus in Pratis ; Sanctus Pe- 
trus in Prato. Saint- Pierre-aux-Boiê. 

Sanctus Potamius. Saint-Pouange. 



Sanctus Quintinus; Sanctus Quintinus 
Trecensis. Saint-Quentin. 

Sanctus Romigius subtus Barbaisam, 
subtus Barbuisiam, subtus Barbu- 
siam , super Barbuisiam. Saint-Bemy- 
8om-Barbui*e. 

Sanctus Savinianus. Rilly-Sainte-Syre. 

Sanctus Sidinus. Saint-Didier. 

Sanctus Stcphanus. Saint-Eti^njM-toue- 
Barbuiee. 

Sanctus Stephanus de Regniaco. Saint- 
Etienne ( Rigny-ie-Ferron ). 

Sanctus Stephanus subtus Barbuisiam , 
Barbusiam ; Sanctus Stephanus su- 
per Barbuisiam. Saint -Étienne-sous- 
Barbuise. 

Sanctus Sulpitius apud Osam. Cha- 
pelle-d'Oze {La). 

Sanctus Theobaldus; Sanctus Tbeo- 
baldus juxta Insulas ; Sanctus Theo- 
baudus; Sanctus Teotbaldus; Sanc- 
tus Teothbaudus. Saint-ThibauU. 

Sanctus Tullus; Sanctus Ulfus; Sanc- 
tus Ulphus. Saint-Oulph. 

Sanctus Victor. Saint-Victor {\e Mesnil- 
Saint-Père). 

Sanctus Victor. Saint-Victor (Plancy). 

Sanctus Vinebaldus ; Sanctus Vinebau- 
dus ; Sanctus Vuilnebaudus ; Sanctus 
Winebaldus; Sanctus Winebaudus. 
Saint-Vinebaud. 

Sanctus Ylarius. Saint- Hilaire (Ro- 
milly). 

Sanctus Ypolitus. Saint-Hippolytc. 

Sancy. Saint-Julien. 

Sandrœ. Serres. 

Sandri. Cérèê, 

Sangiacum. Cltennegy. 

San lift. Saint-Lyé. 

Sansac. Chamac. 

Sans-Charmes. Champ-Charme. 

Sarey. Cerès. 

Sarniasia. Scrmoise. 

Salurniac. Satamiacus. - 

Sauceie (La); Sauceite; Saucete. 
SauUotte {La). 

Sauceium; Sauceyum; Sauci. Saulcy. 

Sault-de-la-Fondouere-a-Fei (Le). 
Moulin-d'En-Bai-du-Chdteau (Le). 

Sausottc (La); la Saussotte. Sauisotte 
{La). 

Saute (La). Béfroy {Le). 

Savere ; Saverie. Savières. 

SaYoa ; Savoya ; Savoye. Savoie. 

Scarabium (Nemus quod vocatur). 
Échange {Forêt de V). 

Scelerie. SceUièrrn. 

Scelles. Ccllvs. 



Séant; Seant-en-Othe ; Séante; St^aii- 

tius; Seanz in Otha. BéruUes. 
Secana. Seine {La). 
Secey. Sacey. 
Secillieres. ScêUières. 
^eKodva; Secoannus. Seine {La). 
Seeleres; Seelerie ; Seelières. Scelliérfis. 
Sefondet (Le). Cejbndez {Le). 
Segessera. Bar-iur-Aube. 
Scgona. Seine {La). 
Seiancius; Seianz. Bérulles. 
Seiche-Fontaine. Sèche-Fontaine. 
Seiciacum. Sacey. 
Seigne; Seignie. Seine {La). 
Sellerie ; Seillerie. Sceltiéres. 
Seine (La VieUle-); Seingne; S«finne. 

Seine {La). 
Seint-Maart-en-Otlhe. Saint-Mardu-ett • 

Othe. 
Sela;Se1e. Celles. 
Seleres; Scierie. Scellières. 
Seles. Celles. 

Selieres ; Sel i rie. Scellicres. 
Selle. Celles. 
Sellerie. Scellières. 
Selvigny. Soligny-les-Elangs. 
Semoignia ; Semoignya ; Seraona ; Se- 

monia; Semovne. Semoine. 
Senceii (Villa). Saint-Julien. 
Sennea. Seine {La). 
Senonensis; Pagus Senonicns. Seno- 

nais {Le). 
Sequana; Sequanicum fluuien. Seine 

{La). 
Sercio ; Sercy ; Serico. Cerè*. 
Sermasia. Sermoise. 
Serra; Serre; Serres. Cerès. 
Servel; Servclz. Cervet. 
Servennium. Servigny. 
Servet. Cervet. 
Serviniacum. Servignu. 
Seuanl. Bérulles. 
Sevriaci Villa. Sivrey. 
Seyne (La). Seine {La). 
Sicca Fons ; Sicca Fontana ; Siccu^ 

Fons. Sèche-Fontaine. 
Sigillariae ; Sigilleriarum Insula : Sigil- 

lerie; Conventus SigUleriensis ; Si- 

gillierie. Scellières. 
Signe; Sigona; Siguna. Seine {La). 
Silviniacus. Servigny. 
Sivrei; Sivriacum villa; Sivriarus. Si- 
vrey. 
Soerys. Soyers. 
Soiant BéruUes. 
Soicheville. Sécheville. 
Soilleaux. Souleaur. 
Solaines. Sonlaines. 



mM 



326 



TABLE DES FORMES ANCIENNES. 



Tors. Thors. 

Toroelr (Les Deux-). Torcy-h-Grand , 

Tortf^'PetiL 
Torla Via. Trévoiê {Ut). 
Tortenant. CourUwnnt. 
Torte vie Molendiiii. P(^ta/(l/(Hiiin). 
Tonrilairuin ; TorvUer ; Torvîïlare ; Tor- 

villarium ; TorviUer ; Torvlileiia ; 

Tonriliers; Torvillier. TorvUKers. 
Torvoie; Torvoye. Trévoiê { Lêt). 
Tourgey. Turgy. 
Tourieres (Lc«). Tourièru. 
Toarsvillers; Toiii-villiers. Tarnilûrs. 
Traenna. Trannc. 
Traies. Troyet. 
Traignel ; Trainellum ; Traisnel ; Tray- 

nd. Tratnel. 
Trambeleitim ; Tramblciom ; Tram- 

bleliim; Trambley; Tramblayum; 

Trainb]oi;Trainbloy. Tremblay {Le). 
Trana. Tranne. 
TrancaulM^Repos ; Trancolium. Tran- 

eault. 
Traneiuoi ; Tranna ; Tranner. Trmnu. 
Tranquauit - le - Repos ; Tranqaaut ; 

Tranqueiel; Traoqueil; Tranquel ; 

Tranquillom ; Traoscoliuro ; Trans- 

eolyum; Tranaquauit; Transquo- 

lium. TrancauU. 
Tranus; Trayme. Tranne. 
Traynel. Trat'nel. 
Trebleium. Tremblay [Le). 
Trerœ. Troyes. 

Trucasinus (Pagus). Trieaueê {Im). 
Trecassense oppidum; Urbs, civiUs 

Trecassina. Troyeê, 
Trecassioum (Territorium). Trieaetet 

{Les). 
Trecasfis; Trecassium civitas. Troyes. 
Trecateosis (Pagus). Trieoêeet {Les). 
Treche. Troyeê, 
Trechcri. Triekerey. 
Treci. Troyeê. 
Tregncl. Trainel. 
Treiciarnm (Urbs). Troyeê. 
Trcignel ; Treiagnel ; Trcinael. Trainel. 
Tremblai; Trembloy. Tremblay {Le). 
Tren